winery

Page 1

NOVEMBRE 2012

LA WINERY EXPOSE NATHANIEL RAYMOND Pour sa dernière exposition de l’année, le site d’oenotourisme de la Winery présente à partir du 11 novembre 2012 les travaux de Nathaniel Raymond, jeune artiste qui propose deux parcours liés à l’image - icône. Nathaniel Raymond vit et travaille à Paris. Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Bordeaux en 2000 et titulaire d’un Master recherche de l’université Michel de Montaigne Bordeaux III, il a enseigné pendant 3 ans en collège, comme professeur d’arts plastiques. Il se consacre ensuite uniquement à la peinture et mène depuis 2007 une réflexion sur les rapports entre l’artiste et son environnement social, politique et économique. Mettant au service de l’oeuvre sa parfaite maîtrise du trait et de la peinture dans le plus grand classiscisme, Nathaniel Raymond amène le spectateur à comprendre le processus culturel de sa fabrication. L’exposition proposée par la Winery prend en compte la posture de l’artiste et propose deux parcours : - l’accrochage en plein air de 5 toiles translucides qui interrogent le thème de la Nativité sous le titre VOICE OVER ; - l‘accès à NOBJET, processus de transformation de photos personnelles en oeuvres d’art via le site www.nobjet.com.

VOICE OVER Pour cette nouvelle exposition, la Winery fait place à Nathaniel Raymond qui invite, au fil de 5 toiles inédites, à une lecture actuelle des images - clés de la Nativité.

«Les cinq pièces exposées sont des panneaux dessinés, peints et imprimés ; un plastique transparent crée par superposition un effet proche du glacis traditionnel de la peinture à l’huile et du calque Photoshop.» explique l’artiste. «Le processus de création mêle les influences des techniques manuelles et du numérique. Dans une précédente exposition où il était question d’Adam et Eve, j’évoquais le récit d’une grande déconnexion entre l’homme et la femme et entre l’homme et Dieu. Ici, au contraire, c’est en plaçant la Nativité sous le signe d’une extrême connectivité que que l’on peut envisager son mystère : mystère du divin informant la matière, mystère de la fécondité qui ne fait appel à aucune capacité de l’esprit et mystère de la créativité : peut-on vraiment apprendre à «faire exister ce qui n’existait pas ?»

Self Fallopian grow


Selon Nathaniel Raymond, «envisagé de façon profane, sacrée, poétique ou scientifique, le mystère de la génération s’impose comme une des grandes aventures contemporaines liée au vivant et à l’information. C’est tout le sens de cette exposition». VOICE OVER - accès libre du 11 novembre 2012 au 28 janvier 2013 : DNAtivity (2012)180x150 cm - Technique mixte sur PVC Self Fallopian grow (2012) 180x150 cm - Technique mixte sur PVC Melancholic Ovary (2012) 180x150 cm - Technique mixte sur PVC Voice Over (2012) 180x150 cm - Technique mixte sur PVC Spontaneous Bloom (2012) 180x150 cm - Technique mixte sur PVC

NOBJET La réflexion autour du projet NOBJET a été entamée en 2007 dans le but de réactualiser et souligner la pertinence d’une pratique de la peinture dans le contexte d’une relation commanditaire / oeuvre / artiste. Par une approche interactive des processus de création de l’oeuvre, NOBJET propose de créer l’avant projet d’une peinture à l’huile à partir de nos propres images numériques. NOBJET s’articule autour de l’atelier du peintre et d’un site internet qui agit comme un atelier virtuel grâce à un module de création graphique. Après validation d’une proposition faite par l’artiste s’appuyant sur la maquette, l’oeuvre est ensuite réalisée en associant les techniques traditionnelles de la peinture à l’huile et des matériaux composites sur un support au design inatendu.

Nathaniel Raymond - NOBJET

En offrant la possibilité de magnifier les contenus photographiques confinés dans nos archives numériques, NOBJET souhaite simplement redonner à tous le goût de la commande et ainsi renouer avec des pratiques qui ont rythmé toute l’histoire de l’art.