Issuu on Google+

mercredi 3 octobre 2012

Communiqué de presse

Bordeaux, référence de la participation citoyenne Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012, la mairie de Bordeaux propose un nouvel événement dédié à la participation citoyenne, la proximité et à l’échange entre les habitants. Les « Participiales » invitent les Bordelais à venir débattre, discuter, s’informer et faire la fête dans tous les quartiers, place Pey Berland et à l’hôtel de ville. Souvent citée en exemple, la Ville de Bordeaux développe depuis plus de 15 ans à l’initiative d’Alain Juppé, un modèle dynamique de concertation et de démocratie participative, au travers d’ateliers, de forums, de la multiplication des services de proximité, d’un nouveau dispositif des conseils de quartier, etc. Les Participiales vont offrir à chacun des occasions conviviales de se rencontrer et d’échanger autour des questions de la participation et de l’engagement citoyen. Les services de proximité de la mairie de Bordeaux seront aussi présentés (propreté, espaces verts, éducation, police municipale, sport, vie associative, etc.). Deux jours d’effervescence citoyenne Vendredi 19 octobre : une fête et des ateliers débats dans les 8 quartiers de la ville (détail sur bordeaux.fr). Samedi 20 octobre : - « le grand déballage des services » place Pey-Berland de 11h à 17h (village des services municipaux dédiés au quotidien des Bordelais). - « les Face à faces », 3 conférences dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville, suivies d’un débat associant un spécialiste et des « grands témoins » (habitants, associations, etc.) animé par la journaliste Mélanie Gambier. 10h Petite histoire de l’expérimentation démocratique avec la participation de Michel Onfray, philosophe. 14h30 Les jeunes : citoyens d’aujourd’hui et de demain ? 16h30 Les nouveaux citoyens bordelais : voisins réels ou virtuels ? - « le réfectoire » place Pey-Berland à 12h30 : apéro, discussions et dégustations (en partenariat avec le syndicat des restaurateurs UMIH 33). Et du 19 octobre au 18 décembre, l’exposition « Bordeaux Débats : la ville ensemble » retracera à l’hôtel de ville, la belle histoire de la démocratie participative à Bordeaux. Comment Bordeaux a-t-elle construit son modèle de démocratie citoyenne ? Bien avant les obligations imposées par la loi de 2002, c’est depuis 1995 et l’installation des premiers conseils de quartier que la participation des Bordelais à la construction de la ville n’a cessé de s’accroître. Au point d’arriver peu à peu à un processus continu, un dialogue permanent avec un fil rouge : la proximité, le lien étroit avec les habitants. Les habitants ont été associés aux projets d’aménagement des quartiers de la Zac Bastide 1, Niel, Brazza, Benauge et du secteur Euratlantique. Plus récemment, depuis un an, plus de 40 concertations ont été menées sur différents projets bordelais. Le principe s’applique aux grands comme aux tout petits secteurs, et concerne parfois des questions très précises. Toutes les dimensions sont abordées : réglementaires, urbanistiques, logement, habitat, espace public. La concertation « type » s’établit autour d’une moyenne de 150 personnes regroupées autour de 15 tables dotées chacune d’un animateur qui prend en charge le débat muni d’un dossier très complet et un modérateur qui consigne par écrit le contenu des échanges. En ajoutant la logistique et l’administratif, ce sont environ 50 personnes des services municipaux qui encadrent la concertation. Un projet de ville partagé, à dimension humaine Le Projet social de Bordeaux a été conçu au sein d’ateliers dans les quartiers de la ville et continue depuis à s’enrichir et à être mis à jour par les habitants. Il a fallu huit mois pour que habitants, associations, « experts », partenaires institutionnels et personnel municipal construisent ensemble le troisième projet social qui définit la politique sociale de la Ville pour les cinq prochaines années. À cette époque, la volonté affichée par la mairie de Bordeaux de construire sa politique sociale avec les usagers et bénéficiaires de cette action constitue une initiative aussi inédite qu’audacieuse. Forte de ce temps d’avance, la cité bordelaise inspire aujourd’hui de nombreuses municipalités (Strasbourg, Besançon, etc.) qui puisent dans cet exemple les clés d’un nouvel élan collectif. En 2008, l’Agenda 21 a pris la suite de la Charte municipale d’écologie urbaine et de développement durable conçue quatre ans auparavant et s’est appuyé sur une vaste concertation qui a mobilisé plus de 18 000 Bordelaises et Bordelais, consultés au cœur des quartiers, notamment par le biais de la maison écocitoyenne mobile, et via un forum ouvert sur bordeaux.fr. Services municipaux, partenaires, associations et habitants nourrissent en permanence cette nouvelle chaîne de solidarité de leurs initiatives : 160 ont déjà été mises en œuvre dans les huit quartiers de Bordeaux et près de 75 sont en cours de mise en place sur les 260 que compte l’Agenda 21. Cette dynamique qui favorise l’évolution progressive des mentalités et des pratiques, encourage le lien social.

Contacts presse Nicolas CORNE / Maryvonne FRUAUFF - Service de presse n.corne@mairie-bordeaux.fr / m.fruauff@mairie-bordeaux.fr 05 56 10 20 46 - twitter.com/bordeauxpresse - bordeaux.fr


Bordeaux participation