Issuu on Google+

Marie NOIROT

PORTFOLIO


Sommaire Deuxième année de Licence, ENSA Nancy CONSTRUCTION - Une école maternelle. Troisième année de Licence, ENSA Nancy CONSTRUCTION - Extension et restructuration d’une grange. URBANISME - En passant par l’avenue Brigachtal. PATRIMOINE - Un nouvel avenir pour l’îlot Saint Charles. ARCHITECTURE - projet de fin de cycle licence - Une résidence d’artistes. Première année de Master, FADU Buenos Aires, échange international ARCHITECTURE - Un pavillon d’exposition. ARCHITECTURE SOCIALE - Réaménagement d’une école dans un quartier défavorisé. URBANISME - Projet utopique d’aménagement des berges du Rio de la Plata. Deuxième année de Master, ENSA Nancy ARCHITECTURE, AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR - Réabilitation du bastion Vaudémont. ARCHITECTURE - projet de fin d’études - Extension de l’Opéra de Lorraine. Vie étudiante et associative Les 24 heures de Stan. Les folles journées de l’Architecture. Sensibilisation à l’Architecture.

2


Deuxième année de Licence

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

CONSTRUCTION - Une école maternelle Pour ce premier projet axé sur la structure et les matériaux, nous devions imaginer une école maternelle. Le plan est simple, permettant une circulation facile et une appropriation rapide du lieu par les enfants. Les murs intérieurs et extérieurs sont constitués de planelles dans différentes teintes de gris. Pour la charpente, nous avons imaginé des fermettes «ciseaux» apparentes, formant un grand shed orienté au nord. Des fenêtres à différentes hauteurs permettent d’offrir des vues aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

Projet réalisé avec Clémentine Hitier et Florent Petithory

3


Licence // Construction - Une ĂŠcole maternelle

4


Troisième année de Licence

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

CONSTRUCTION - Extension et restructuration d’une grange Ce second projet de construction consistait en une extension et restructuration d’une grange afin d’un faire un logement principal. Il était donc question de la jonction entre l’ancien et le nouveau du point de vue de la structure et de l’isolation. J’ai choisi une isolation par l’extérieur afin de limiter au maximum les ponts thermiques et de conserver les pierres apparentes dans les espaces de vie. Nous devions également présenter les plans concernant le chauffage et la ventilation, l’eau et l’évacuation des eaux usées, et l’électricité.

5


Licence /// Construction - Extension et restructuration d’une grange

6


Licence /// Construction - Extension et restructuration d’une grange 7


Troisième année de Licence

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

URBANISME - En passant par l’avenue Brigachtal Ce projet d’urbanisme prend place dans la ville d’Essey-lès-Nancy, le long de l’avenue Brigachtal. Cette partie de la ville comprend une zone commerciale, des immeubles collectifs, quelques logements individuels, d’anciennes casernes militaires et de nombreux espaces vides. Les objectifs sont les suivants : - relier Essey-lès-Nancy à Nancy grâce à l’aménagement d’un tram, - transformer l’avenue Brigachtal en voie multi-usages (voitures, tram, cyclistes, piétons), - recréer une vie de quartier autour des logements collectifs en ajoutant des commerces de proximité en rez-de-chaussée, - créer un nouveau quartier mixant commerces et bureaux sur rue, logements collectifs et individuels en coeur d’îlot, - aménager de nouveaux espaces verts (jardins individuels, jardins collectifs, parcs).

8


Licence /// Urbanisme - En passant par l’avenue Brigachtal 9


Licence /// Urbanisme - En passant par l’avenue Brigachtal

10


Troisième année de Licence

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

PATRIMOINE - Un nouvel avenir pour l’îlot Saint Charles Entre le premier et le second semestre de troisième année a lieu une semaine intensive de patrimoine. Le but était de mener à terme un projet sur la ville de Sedan, par groupe de cinq, afin de le présenter aux élus de la ville en fin de semaine. Notre projet portait sur l’îlot Saint Charles, composé d’une église, de commerces et de logements. Nous avons constaté que certains édifices étaient très délabrés, d’autres avaient subi des transformations peu heureuses et certains étaient laissés à l’abandon. Nos objectifs étaient les suivants : - supprimer le parking afin de rendre un espace vide au parvis de l’église, - supprimer les extensions précaires afin d’améliorer le coeur d’îlot et de révéler des façades de qualité, - créer des commerces traversant pour permettre le lien entre la rue et le coeur d’îlot, - réaménager certains logements de manière à offrir une ouverture au sud plutôt qu’au nord aux espaces de vie. Projet réalisé avec Lucas Bertrand, Brice Binachon, Thibaut Rosette et Eric Viard 11


Licence /// Patrimoine - Un nouvel avenir pour l’Îlot Saint Charles

12


Licence /// Patrimoine - Un nouvel avenir pour l’Îlot Saint Charles 13


Troisième année de Licence

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

ARCHITECTURE - Réhabilitation d’une casemate et création d’une résidence d’artistes

Le site de ce projet de fin de licence se trouve à Thionville, sur un îlot qui contient des logements collectifs, une église et une ancienne casemate militaire. Le projet comprend la réhabilitation de la casemate en espace d’expositions, la création d’une résidence d’artistes, d’une médiathèque et d’un parking silo. La casemate se trouvait en diagonale sur l’îlot. J’ai choisi d’affirmer sa position atypique en plaçant les nouveaux bâtiments parallèlement à ceux existants. La casemate devenant l’élément central, elle permet également, par une promenade haute, de relier tous les bâtiments entre eux. La résidence d’artistes quant à elle propose quatre types d’ateliers différents afin que chaque artiste puisse trouver celui qui lui convient le mieux. 14


Licence /// Architecture - Une rÊsidence d’artistes 15


Licence /// Architecture - Une rÊsidence d’artistes

16


Première année de Master

Facultad de Arquitectura, Diseño y Urbanismo de Buenos Aires

ARCHITECTURE - Un pavillon d’exposition Réalisé en quelques semaines, par groupes de deux ou trois, ce pavillon d’exposition était une introduction au second projet du semestre qui se trouvait être un musée. Notre idée pour ce pavillon était d’offrir une expérience inhabituelle au visiteur. Pour ce faire, nous avons imaginé un plan en spirale dont l’entrée se fait à -1,40 m. Le parcours est une alternance de rampes qui montent et d’escaliers qui descendent. Pour que le visiteur ne se rende pas compte qu’il monte, les fenêtres et les plafonds sont inclinés parallèlement aux rampes. Toute la promenade se fait dans la pénombre, dans des couloirs étroits. La sortie se fait dans une pièce spacieuse et baignée de lumière. Le visiteur est surpris par le fait de sortir plus haut qu’il n’est rentré. Projet réalisé avec Alexandre Scellier

17


Master / Architecture - Un pavillon d’expositions

18


Master / Architecture - Un pavillon d’expositions 19


Master / Architecture - Un pavillon d’expositions

20


Première année de Master

Facultad de Arquitectura, Diseño y Urbanismo de Buenos Aires

ARCHITECTURE SOCIALE - Réaménagement d’une école dans un quartier défavorisé

Ce projet était proposé parallèlement au projet principal. Chaque année, des élèves se rendent dans un quartier défavorisé de Buenos Aires pour apporter leur aide, à titre d’étudiant en architecture. Je me suis donc rendue dans une petite école à la rencontre des enseignants et des élèves afin de connaitre leurs besoins et leurs envies. Il en est ressorti qu’ils avaient besoin de salles de classe plus vastes, de sanitaires supplémentaires, d’un espace d’accueil pour les parents, d’un lieu de travail et de repos pour les instituteurs et d’un espace polyvalent. Le tout pour un coût le plus bas possible. A la suite de plusieurs rencontres, nous avons abouti à un projet qui pourra être proposé dans le cas où l’école obtiendrait les subventions nécessaires. 21


Master /

Architecture - Réaménagement d’une école

22


Première année de Master

Facultad de Arquitectura, Diseño y Urbanismo de Buenos Aires

URBANISME - Projet utopique d’aménagement des berges du Rio de la Plata Le concept de ce projet était d’aborder l’urbanisme d’une façon peu traditionnelle, par l’utilisation uniquement de collage, photomontages et maquettes. Dans un premier temps, nous avons choisi un certain nombre de références, pour leur aspect purement graphique en plan ou en coupe. Nous les avons ensuite découpés et collés de manière à remplir tous les espaces vacants. Enfin, nous avons réalisé une maquette en balsa en interprétant les plans que nous avions réalisés auparavant.

23


Master / Urbanisme - Projet utopique d’amÊnagement des berges du Rio de la Plata

24


Master / Urbanisme - Projet utopique d’amÊnagement des berges du Rio de la Plata 25


Deuxième année de Master

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

ARCHITECTURE, AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR - Réabilitation du bastion

Vaudémont

Ce projet est une introduction au projet de fin d’études. Il prend place à Nancy, entouré des éléments les plus emblématiques de la ville : la place Stanislas, l’Opéra de Lorraine, le parc de la Pépinière, la place Carrière. L’enjeu de ce projet est de mettre en valeur le bastion Vaudémont, élément restant des anciennes fortifications, actuellement surmonté d’un parking. L’idée est de le mettre en valeur en lui donnant une nouvelle forme, accentuée par du bâti situé à ses angles et côtés. Ces aménagements permettent de mettre en valeur le bastion et de le faire entrer en interaction avec les éléments importants qui l’entourent. Le bastion devient alors une nouvelle place publique. 26


Master // Architecture, Aménagement extérieur - Réabilitation du bastion Vaudémont 27


Master // Architecture, Aménagement extérieur - Réabilitation du bastion Vaudémont

28


Deuxième année de Master

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

ARCHITECTURE - projet de fin d’études - Extension de l’Opéra de Lorraine Pour ce projet de fin d’études, le sujet était une extension de l’Opéra de Lorraine, situé, comme pour le projet précédant, au niveau du bastion Vaudémont. Par ce projet, je voulais montrer la multiplicité des fonctions l’Opéra. Cela signifie que j’ai séparé en divers bâtiments la musique, la danse, la couture et l’administration. Si de l’extérieur les éléments semblent séparés, ils sont en fait liés en rez-de-chaussée, comme par des coulisses. En plus du programme, ce projet a pour but de régler des problèmes urbains en créant de nouveaux espaces publiques, un recul sur les éléments importants de la ville et une rue plus aérée. 29


Master // Architecture - Extension de l’OpÊra de Lorraine

30


Master // Architecture - Extension de l’OpÊra de Lorraine 31


Master // Architecture - Extension de l’OpÊra de Lorraine

32


Master // Architecture - Extension de l’OpÊra de Lorraine 33


Vie étudiante et associative 24 heures de Stan

Cette importante manifestation nancéienne consiste en une course de chars de 24 heures où s’affrontent tous les étudiants de Nancy. Participer à cet évènement et être au sein de l’association en général m’a permis d’apprécier le travail d’équipe, de mener des projets et d’assumer des responsabilités.

Les folles journées de l’architecture

Cet évènement, qui existe à l’ENSAN depuis quelques années, a pour but de faire découvrir l’architecture par le biais de jeux et d’ateliers, aux petits comme aux grands. Cela nous apprend à voir l’architecture d’un nouveau point de vue et d’apprendre à en parler à des personnes non initiées.

Sensibilisation à l’architecture

Avec Clémentine Hitier, nous sommes intervenues au lycée Henri Poincaré, auprés d’éléves de terminale L. Nous avons imaginé ensemble un projet autour de Tadashi Kawamata, que nous avons ensuite réalisé dans l’enceinte du lycée. Cette expérience m’a permis d’intervenir devant des élèves, d’imaginer un projet et de le mener à terme (avec l’aide de l’enseignante d’art plastique, Olivia Brianti). 34


Les 24 heures de Stan - Les folles journÊes de l’Architecture 35


Sensibilisation à l’Architecture

36


Merci de votre attention. Pour me contacter : Marie Noirot marienoirot@hotmail.fr 06-85-62-80-26

37


Portfolio Marie Noirot