Issuu on Google+

Bon de commande

Au carrefour des mondes grec, franc, islamique et mongol, découvrez l’histoire passionnante de l’Arménie médiévale

A retourner à

Les Belles Lettres

95, bld Raspail – 75006 Paris – France Tél. : +33 (0) 1 44 39 84 20 - Fax : + 33 (0) 41 45 44 92 88 librairie@lesbelleslettres.com

L’Arménie du Levant xie-xive

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

siècle

Claude Mutafian

Adresse :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse e-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone :. . . . . . . . . . . . . . . . . . Auteur Claude Mutafian

Titre L’Arménie du Levant

Prix 95 €

Quantité

Total

Participation aux frais d’expédition et d’emballage Destination France métropolitaine Union Européenne + Suisse

1er livre Normal 11,35 €

Autres pays

Recommandé 14,75 €

livre supplémentaire Normal 7€

Recommandé 10 €

29 €

17 €

68 €

50 €

Total de la commande

……….

Frais d’expédition

……….

Total à payer

……….

+

Règlement  Veuillez débiter ma carte de crédit :  Visa

 Eurocard

 Mastercard

 American Express

95 €

Numéro de la carte :…. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cryptogramme : . . . . . . . . . Date d’expiration : .... /.... / .... Date :.... /.... / .... Signature (obligatoire) :

 Je joins un chèque bancaire ou postal à l’ordre de Belles Lettres

w w w. l e s b e l l e s l e t t r e s . c o m

En librairie le 23 novembre 2012


À

la veille de la commémoration du centenaire du génocide, il n’est pas superflu de rappeler que l’histoire de l’Arménie n’est pas seulement faite de pleurs et de tragédies, mais qu’elle compte aussi des pages particulièrement fastes. Ce fut le cas au début du xiiie siècle, quand les Arméniens parvinrent à libérer du joug turc une partie conséquente du territoire historique pour y fonder des principautés autonomes. Pendant ce temps, en Cilicie, ressuscitait un « royaume d’Arménie hors d’Arménie ». Si on y ajoute les nombreuses implantations arméniennes dans les États voisins, on se trouve en présence non pas d’une Arménie mais de trois : une situation originale qui a de quoi aiguiser la curiosité. Le sujet devient encore plus passionnant avec l’irruption au Proche-Orient des Francs via les croisades au xiie siècle suivis des Mongols au xiiie. Le monde arménien se trouvait brusquement muni d’une large façade maritime ouverte sur l’Europe. Comment les Arméniens allaient-ils réagir à ce complet bouleversement de leur environnement géopolitique ? Curieusement, ils s’y adaptèrent rapidement et parvinrent, grâce à une magistrale diplomatie, à constituer au milieu du xiiie siècle le plus puissant État chrétien du Proche-Orient, incontournable pour le commerce entre l’Europe et l’Orient. Ces dernières décennies ont vu la parution d’un bon nombre de recueils d’inscriptions et de colophons jusqu’ici inédits, ainsi que d’autres sources dont les éditions antérieures étaient partielles ou déficientes. Si l’on y ajoute des traductions nouvelles d’auteurs arabes et persans, on comprend qu’il devenait indispensable de revisiter l’histoire des Arméniens du xie au xive siècle. C’est ce qu’on a tenté de faire ici. Le présent ouvrage s’adresse donc, bien au-delà du public arménien ou arménisant, à tous ceux qui s’intéressent aux croisades, aux Mongols, à l’Islam médiéval ou encore aux chrétiens orientaux. On a inclus un vaste appareil de cartes et de tableaux généalogiques, documents qui font cruellement défaut dans bon nombre d’études historiques car souvent considérés à tort comme accessoires par les auteurs. Quant à l’abondante iconographie consistant en plus de 200 illustrations, elle montre le foisonnement culturel exceptionnel, que ce soit en architecture, en peinture ou encore en sculpture avec ces « khatchkars » ou pierrescroix si particulières à l’art arménien. Les reproductions d’inscriptions et de pages manuscrites indiquent la richesse de ces sources, et les nombreuses illustrations provenant des cultures voisines traduisent bien le caractère cosmopolite de cette « Arménie du Levant » et du monde arménien qui en est indissociable.

Une somme magistrale pour comprendre l’Arménie médiévale, en deux volumes reliés sous jaquette, insérés dans un coffret. Une édition scientifique de référence enrichie de : • 230 illustrations couleur • 74 cartes • 84 généalogies • un index et un glossaire

Né en 1942 de parents rescapés du génocide de 1915, Claude Mutafian est agrégé de mathématiques et docteur en histoire. Il a enseigné les mathématiques dans diverses universités françaises et étrangères. Ses voyages dans l’actuelle Turquie et en Arménie l’ont amené, depuis 1980, à l’histoire, avec un intérêt soutenu pour le Proche-Orient médiéval, en particulier l’Arménie cilicienne dont les impressionnantes forteresses, témoins muets d’un brillant passé, l’avaient fasciné lors de ses périples. Auteur de plusieurs travaux sur le sujet, il a organisé trois grandes expositions : Le Royaume arménien de Cilicie à la chapelle de la Sorbonne en 1993, Roma-Armenia dans la Grande salle Sixtine du Vatican en 1999 et Arménie, la magie de l’Écrit à la Vieille Charité de Marseille en 2007. Il a soutenu en 2002 une thèse à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sur le thème La diplomatie arménienne à l’époque des croisades, qui fut le point de départ de l’ouvrage actuel.


L'Arménie de Claude Mutafian