Page 1

M A R Í A

S O U T O

P O R T F O L I O

G A R C Í A 1


2


I . A bout

II . P ro jects

3

I I I . Ph otog rap hy & d esig n


4


I. A BOUT María Souto García

23.11.1989

2016-Actuellement Formation en architecture d’intérieur à l’École Supérieur des Arts Modernes (ESAM)

Espagnole

2007 - 2012 Licence de tourisme à l’Université d’Alicante, Espagne

6, p l a c e d u C o l o n e l F a b i e n 75019 Paris (France)

+33.758.40.12.33

m.souto.garcia@gmail.com

Mai - Juin 2018 Assistante scénographie au festival We Love Green 2016-2018 Assistante administrative, courtier d’assurance Théorème 2015 Fille au pair à Paris

www.instagram.com/mariasougar

2012-2014 Gestionnaire sinistres et production, courtier d’assurances Andy Corsegur S.L, Alicante, Espagne

www.pinterest.fr/msoutogarcia/

2011 Réceptionniste AC Hotel, Alicante, Espagne

https://mariasougar.tumblr.com/

2010 Réceptionniste O2 Centro Wellness, Alicante, Espagne

https://issuu.com/mariasougar

2007-2009 Secrétaire, administrative Multivac S.L, Alicante, Espagne

Espagnol

Autocad

Français

Photoshop

Anglais

InDesign

Galicien

SketchUp Microsoft Office

5


6


II. P R OJ E C TS

7


8


“ CONTIN UUM ” Sujet: La biodiversité en milieu urbain Durée: Trois journées au mois de juin (10h-20h) Lieu: Parc Martin Luther King, Paris XVIIe Zone d’étude: Entrée principale (rue Cardinet) À travers une structure créée à partir de lames en bois qui prennent et déforment la propre structure naturelle d’éléments tels que les branches des arbres et ses feuilles, naît une forme organique qui à pour intention d’être une extension de la végétation qui l’entoure. Depuis l’intérieur, le visiteur est en contact permanent avec la végetation de l’extérieur, créant ainsi un dialogue entre architecture et biodiversité. Les légères variations positionelles des lames qui composent la structure donnent lieu à un jeu d’ombres composé de patrons différents et qui rappelle les effets visuels “Moiré”. La pièce veut exprimer la relation intime existant entre l’urbain et la nature, entre les actions individuelles de chaque personne sur la biodiversité dans cet espace urbain.

9 © Philips Pavilion. Le Corbusier.

© Tired palm tree. Ella M. Singer.

© Inconnu.

© Inconnu.

© Inconnu.

©Sports Centre Mülimatt. Livio Vacchini

© Inconnu.

© La Philharmonie de Luxembourg Christian de Portzamparc

©Inconnu

©Inconnu


Conception d’une installation éphémère. Espace au sol: 80m de long Largeur: 5,20m. Contraintes: Pas de différence de niveau , passage libre minimum de 1,40m. Circulations latérales: largeur 2,00 m. Circulations transversales: largeur 1,80 m.

10

6.12

3.64

3.06

4.50

3.60

4.27

3.90

47.45

80.54

Plan de masse


11

Élévation


12


13


14


“ ENTROP E ” Sujet: Réhabilitation et transformation d’un espace existant en lieu de vie et de travail. Lieu: Villa des Arts, Paris XVIIIe Superficie: 33 m2 Utilisation de l’espace en vertical et non en horizontal. Dans cet atelier, travail sur l’espace cubique et non carré. L’hauteur permet de travailler les différents espaces dans le sens vertical, en créant une spirale dans laquelle chaque espace est superposé, tout en laisent des zones translucides qui donnent une sensation d’union. La morphologie du quartier où il se situe l’atelier est reproduite à l’intérieur, en reprenant par exemple les caracteristiques escaliers en pente de la butte Montmartre, ou la lumière et la palette de couleurs utilisées par les impresionnistes. Cet espace intérieur est en même temps conçu de façon à générer des superficies pour une serie d’activités qui peuvent se dérouler à différents niveaux. L’atelier offre des espaces d’intimité et des espaces communs, générant une distribution des personnes dans l’espace en fonction de leurs acitivtés et créant des relations visuelles et sociales.

15

© Inconnu. Escaliers de la rue Muller. Paris.

© Inconnu. Escaliers de la rue Drevet. Paris.

© Saint Cloud. Paul Signac.

© Les Diablerets. Paul Signac. 1903.

© Inconnu. L’escalier Sainte-Marie et la rue Paul Albert. Paris.

© Inconnu. Montmartre. Paris.

© Antibes les tours. Paul Signac.

© The Grand Canal. Venice. Claude Monet.


16

Plan RDC

Plan 1er étage

Plan 2e étage

Plan 3e étage


17

Coupe A’ A

Coupe B’ B


18


19


20


“ STR ATUS” Sujet: Réhabilitation appartement en duplex pour une PMR. Lieu: Paris XVIe Superficie: 273 m2 Création d’un espace au tour de la réflexion des barrières et contraintes auxquelles s’expose une Personne à Mobilité Réduite (PMR) en chaise roulante dans son quotidien. Objectif d’élimination des barrières dans cette maison, en récreant un espace avec des différences de niveaux qui soient tous accesibles pour la PMR. La stratification des espaces se rend accesible au PMR grâce aux rampes et l’ascenceur. A travers cette disposition, on retrouve une convivialité et une permeabilité dans l’espace. La transparence, la présence de la lumière à travers les vides créés dans le RDC fait oublier les barrières et donne à l’appartement une fluidité et une porosité qui génèrent un espace dynamique et qui créé des dialogues entre les différents niveaux et les personnes qui vont les habiter.

21

© Piet Mondrian. New York City (New York City I) 1942.


4.25

6.02 4.69

5.75

2.92

3.97

22

2.35

1.69

1.41

4.43

2.55

1.74

2.60

2.96

Plan RDC


3.14

1.41

4.10

5.77

2.35

2.93

23

2.13

5.32

1.06

4.14

2.86

2.99

Plan RDJ


24

Coupe A’ A


2.28

3.08

25

1.30

2.74 2.35

2.00

Coupe B’ B


26


27


28


“ ORI- ISU” Sujet: Création d’une assise à partir d’un matériau sous forme de feuille. Principe constructif: Patron.

À partir d’un matériau en 2D que l’ont vient travailler et replier, on crée une structure en 3D. Inspiré par l’origami, on retrouve dans cette chaise longue, une légérete et simplicité créées à partir d’un patron qui est le résultat d’une recherche des différentes techniques de pliage et découpage du papier.

29

Inconnu

©Elisabeth Heinrich, Restless

©Michel François, Froissé

©Liz Sofield

Inconnu

©Paul Klee

Inconnu

©Assemble / Yardhouse


30


31


32


“ M IKAD O ” Sujet: Réalisation d’un pop-up box et d’un food corner éphémères pour la marque de vin “Le Petit Ballon”. Durée: 4 semaines. Situation: Une galerie marchande. Emprise au sol: 25,60 m / 9,25 m . Contraintes: L’emprise au sol du volumen fermé du pop-up doive être de 4,00/4,00/4,00 m.

33


4.00 ZONE D'IMPLANTATION

ZONE NON EXPLOITÉE DANS LE PROJET

TRÉMIE - DISTRIBUTIONS

HSP = 5,20

13.00

25.60

10.00

13.00

34 TRÉMIE - DISTRIBUTIONS

TRÉMIE - DISTRIBUTIONS

ZONE NON EXPLOITÉE DANS LE PROJET

ZONE NON EXPLOITÉE DANS LE PROJET

TRÉMIE - DISTRIBUTIONS

TRÉMIE - DISTRIBUTIONS

9.25

TRÉMIE - DISTRIBUTIONS


35


4.00

4.00 4.00

4.00

36

Display abonnements

Point de dĂŠgustation

Point de dĂŠgustation

Display abonnements


37


5.13 16.68

38

32.84

12.83

BOUTIQUE

TRÉMIE DISTRIBUTIONS

16.68

11.87

ZONE NON EXPLOITÉE DANS LE PROJET

TRÉMIE DISTRIBUTIONS


0.24

0.24

0.24

0.72

0.72

0.48

0.72

0.72

0.48

0.48

0.48

1.21

1.45

1.93

2.41

2.41 1.93 1.45 1.21

39


40


III.PH OTO G RA P HY & DE S I GN

41


42


43


44


45


46


47


48

Portfolio María Souto  
Portfolio María Souto  
Advertisement