Issuu on Google+

L’ÉCHO PONTONS DES

INVITÉ D’HONNEUR

LE QUOTIDIEN DU SALON

L A R É F É R E N C E D E S PA S S I O N N É S WWW.GRAND-PAVOIS.COM

> 10H00 • Ouverture du Grand Pavois • Initiations, tests, essais sur La Plage toute la journée

> 17H00/18H00 • « French Touch » dans les bateaux de course M. Lombard, VPLP, P. Conq et HDS Pôle Architecture – Hall A

> 19H00 • Fermeture de la 41e édition

© JM RIEUPEYROUT

du Grand Pavois

Merci à la Martinique d’avoir ensoleillé ce Grand Pavois 2013.

Pré-bilan Grand Pavois 2013 : un frémissement qui fait du bien La 41e édition du Grand Pavois se termine ce lundi sur une note d’optimisme. La morosité de l’an passé n’est plus à l’ordre du jour. Et le visitorat de cette édition 2013 s’est révélé qualitatif. S’il faut rester prudents, les sourires de certains exposants sont agréables à voir. Des contrats ont été signés, des devis réalisés. Il faudra bien sûr attendre confirmation de ces premières tendances, mais elles font du bien au secteur du nautisme et semblent de bon augure. Quelles sont les premières estimations en terme de fréquentation ? Alain Pochon, président du Grand Pavois : « Cette édition 2013 a bénéficié d’une meilleure fréquentation en terme de qualitatif visiteurs. Et à contrario, un peu moins en quantitatif que l’an dernier. La météo déplorable de samedi matin a été un frein pour les promeneurs, mais elle n’a pas empêché les acheteurs de venir, les exposants ont pu travailler. Pour l’association Grand Pavois c’est un peu pénalisant, mais le salon n’est pas terminé. Traditionnellement, le lundi est toujours une bonne journée et il devrait faire assez beau. » Les exposants sont-ils satisfaits ? Alain Pochon : « Il est encore trop tôt pour en parler dans le détail et on ne connaît jamais la vérité sur le fond, mais il semblerait qu’il y ait eu : une bonne fréquentation, qualitative ; des ventes de bateau, meilleures qu’en 2012 ; et que les ventes soient, à l’heure où je vous parle, en avance sur celles de l’an dernier, en termes de chiffre d’affaires. Chez les bateaux à moteur, on remarque de meilleures ventes pour les unités de 6,50 à 8 m. Un segment où les chantiers peuvent faire beaucoup de volumes. » Et vous, quelles premières conclusions tirezvous ? Alain Pochon : « Globalement, il semble que le marché frémisse. Nous espérons que le point bas soit passé. Après deux années de baisse de 20 à 25 %, ces premières estimations vont dans le sens d’un arrêt de cette hémorragie. Nous souhaitons en tous cas que cela se confirme. »

Quelles étaient les nouveautés, côté organisation du salon ? Alain Pochon : « L’an dernier, pour les 40 ans du Grand Pavois, nous avions mis l’accent sur le festif. Il était important de marquer le coup. Cette année, nous nous sommes attachés à améliorer le service apporté aux exposants et à leurs clients. Nous avons mis en place un nouvel Espace Premium qui a extrêmement bien fonctionné. L’accueil des clients sur les marinas dédiés aux chantiers a été valorisé. On sait déjà qu’un certain nombre de ventes ont été conclues grâce à l’Espace Premium. Certains clients, ayant testé le service le premier jour, ont repris une carte Premium pour revenir le lendemain ! C’est un moyen de développement efficace pour notre salon. Nous allons l’améliorer et le promouvoir. L’objectif sera d’apporter toujours plus de services et de renforcer le bien-être des visiteurs. La deuxième nouveauté de ce salon, c’est la conciergerie. Là aussi, ça a fonctionné à merveille ! Ce service d’accueil consiste à faciliter la vie des professionnels présents sur le salon : louer une chambre, réparer un ordinateur, réserver un avion ou une place dans un train, trouver une salle de réunion… Ce n’est jamais facile de faire face à ce genre de problématique lorsque l’on n’est pas chez soi, nous sommes là pour les aider. » Quel est le bilan du Hall de la Martinique ? Alain Pochon : « La Martinique a répondu largement à nos attentes. Ils ont offert une soirée admirable hier et fait preuve d’un bon dynamisme tout au long du salon. Les loueurs étaient là en force et ils ont bien travaillé. Un certain nombre de commandes ont été engrangées. »

RETROUVEZ-NOUS SUR :

© JM RIEUPEYROUT

AGENDA

LUNDI 30 SEPTEMBRE 2013

Les nouveaux Espaces mis en place ont-ils répondu à vos attentes ? Alain Pochon : « L’Espace Plongée a bien fonctionné, il y avait tout le temps la queue devant la fosse réservée aux initiations, c’est bon signe. L’Espace Pêche a créé l’animation et le partenariat avec le site pecheur.com a largement boosté la notoriété du Grand Pavois Fishing, doté d’une belle flotte de semi-rigides développée pour ce concours. Côté Village Bois, nous réfléchissons à un nouvel agencement, c’est à affiner. La Plage a connu un beau succès ce dimanche sous les couleurs du département de La Charente- Maritime. La pluie a refroidi bon nombre de participants du Grand Pavois SUP Challenge (ndr, 35 participants au lieu de 60 attendus), mais la remise des prix fut un beau succès avec beaucoup de jeunes associés à cet événement inscrit au calendrier national. » Quelles vont être vos perspectives de travail pour l’édition 2014 ? Alain Pochon : « Nous allons renforcer le principe de l’Espace Premium. Notre objectif sera de faciliter encore la venue des clients sur le salon. Nous réfléchissons aussi à la mise en place d’une liaison La Rochelle – Paris. Nous allons mettre de nouveaux outils au service des exposants et de leurs clients. S’il y a plus de visiteurs, il y aura plus de bateaux, et ainsi de suite… Mais ce qui est important de noter, c’est que même dans un contexte économique complexe, le Grand Pavois reste un événement incontournable pour les professionnels du nautisme et les passionnés ».

LIGNE GRAPHIQUE : SYMAPS - RÉDACTION : CATHERINE ECARLAT - RÉALISATION IMPRESSION : IRO PHOTOGRAPHES : GILLES DELACUVELLERIE ET JEAN-MICHEL RIEUPEYROUT


L’ÉCHO MARTINIQUE, DESTINATION NAUTISME Avec ses prédispositions naturelles exceptionnelles qui favorisent toutes les activités nautiques, la Martinique est le lieu rêvé pour profiter de la mer. On peut tout y faire. Des températures idéales qui permettent de pratiquer tout au long de l’année, et des plans d’eau différents selon que l’on se trouve côté Mer des Caraïbes ou côté Atlantique… Toutes les couleurs de rêve, camaïeu infini de bleus, de verts, de bleus verts, images paradisiaques qui vous invitent à la plongée, à la glisse, à la découverte... Des vieux gréements qui retrouvent notre cap aux dates historiques de notre passé, aux dernières innovations nautiques à la mode, la Martinique est constamment animée par des régates, des démonstrations et autres défis sur l’eau. Transatlantique, Tour de la Martinique des yoles, courses où toutes les embarcations fêtent la mer. En dehors de l’engouement naturel des martiniquais pour toutes les activités nautiques et sports d’eau divers, certains se distinguent et la Martinique compte de nombreux champions qui participent entre autres à des compétitions nationales et mondiales dans leurs catégories. Par ailleurs, l’activité se développe : écoles et club nautiques, en modernité et qualité, marinas qui se spécialisent en grande plaisance, projets d’extension et nouveaux emplacements, notamment sur la ville du Marin. La Martinique est gâtée par ses plans d’eau et compte bien en profiter pour accroître son attractivité par ce biais. Le Conseil Régional, dans son plan de relance 2 prévoit d’ailleurs une attention particulière et une dotation spéciale pour renforcer et booster cet atout touristique, levier important de l’économie de la Martinique. Il accompagne notamment l’émergence de la marina de L’Etang Z’Abricot à Fort de France, le terminal croisière du Grand Saint-Pierre. La Région Martinique a défini le tourisme comme une priorité majeure pour le développement économique de l’île. Cette volonté passe par le soutien à la filière nautisme à travers les actions de promotion et à travers les évènements nautiques à dimension internationale. Aujourd’hui la Martinique est pays invité d’honneur du Grand Pavois de la Rochelle et je vous invite tous à découvrir et à vivre l’expérience « Martinique » à travers ses exposants et les animations que nous vous proposons. Je souhaite à l’ensemble des visiteurs et exposants un excellent salon 2013.

Karine ROY-CAMILLE

Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme Conseillère Régionale

PO

À FLOT © JM RIEUPEYROUT

ÉDITO

DES

Magnifique et émouvant

Ingénieux Tetrix maritime

Les LAB 1 et LAB 2 ont fêté leurs 20 printemps, hier, au Grand Pavois, en présence de Marc Pajot et de membres du Défi français pour la Coupe de l’America 1993. Ils sont ensuite partis naviguer de concert… C’était beau !

La Compagnie des Ports du Morbihan, toute nouvelle dénomination de la SAGEMOR, entreprise publique locale gestionnaire de 12 ports morbihannais et de 4 sites culturels et touristiques, propose d’astucieux contrats annuels aux plaisanciers.

Et, surprise, à terre au retour des Lab : un gâteau d’anniversaire attendait Marc qui fêtait ses 60 printemps. Bon anniversaire Monsieur Pajot !

L’objectif de ces nouvelles prestations est d’optimiser les places de port laissées vacantes lorsque les plaisanciers partent en croisière, de stimuler la navigation et de faire vivre les infrastructures portuaires et touristiques voisines et partenaires. Partant du constat que les plaisanciers morbihanais naviguent en moyenne 4 semaines par an et qu’il faut attendre plusieurs années pour

obtenir une place au port, la Compagnie des Ports du Morbihan propose deux nouveaux contrats : • un contrat à terre, à l’année avec grutage illimité et 5 semaines à flot gratuites : il suffit au propriétaire de donner les dates pendant lesquelles il souhaite naviguer et le port s’occupe d’anticiper les manutentions. • un contrat annuel de 9 mois à flot imposant deux mois consécutifs en dehors du port (en navigation, sur le terre-plein, ou dans un autre port de la Compagnie) entre le 1er mai et le 30 septembre. Ces deux contrats incluent la Carte Passeport Escale qui propose des nuitées gratuites (2 à 5 en général, selon les ports) dans les 80 ports (dont 18 marinas anglaises) partenaires de la Compagnie des Ports du Morbihan.

À TERRE Fins gourmets à flot et à terre

L’affaire est… au sec !

Les célèbres restaurants Coutanceau brillent sur le Grand Pavois, mais cette année le restaurateur rochelais, parfaitement en phase avec le salon à flot international a choisi d’être à la fois à terre et à flot ! Au bout du ponton 15, le bateau restaurant l’Espérance et le Forum des Pertuis, situé en dehors de l’enceinte du salon, après le Hall Equipement, ont déjà connu un vif succès ses derniers jours. Belle et… bonne idée !

Le constructeur de kayak Feelfree s’est lancé dans la conception de sacs étanches, en Trapaulin fibré, via une large gamme colorée, pour toutes les balades. Feelfree est devenu leader en Asie dans ce domaine. Ces sacs sont importés en France depuis 2012 et ils sont présents sur le Grand Pavois.

Le port idéal, ça existe Il s’agit de faciliter l’accès des plaisanciers à une place dans leur port préféré, partout en France… 71% des inscrits en liste d’attente ont déjà un bateau et une place de port. Un nouveau site web : www.port-ideal.fr permet à tous les propriétaires de bateaux de s’inscrire pour changer de port. Cette formule d’échange permet aux ports de proposer à leurs clients d’échanger leur contrat annuel avec un autre plaisancier. Une opération gagnant/gagnant : ceux qui profitent d’un échange sortent des listes d’attente et quand un bateau quitte le port, c’est le premier de la liste qui n’a pas d’échange à proposer qui va bénéficier de cette place disponible.

À savourer… Le Comité National du Pineau des Charentes a proposé des dégustations dans les 2 restaurants du Grand Pavois, le Bel Air et L’huîtrerie Voisin.

Et, en partenariat avec les deux restaurants Coutanceau présents sur le salon, un service de Pineau était organisé en accompagnement de certains plats.

Champagne ! Pour la 3e année consécutive, le Champagne Pommery est partenaire du Grand Pavois. Merci à eux pour ces pétillants moments partagés !

Conférence pré-bilan du Grand Pavois Rendez-vous aujourd’hui à 17h, Service Presse.

SOSH CHEZ VOUS

À PARTIR DE

EN DIRECT AVEC A LA DÉCOUVERTE DE L’AMAZONE Après un an d’absence, le rallye des îles du soleil aimerait reprendre du service en 2014-2015. L’événement a été imaginé en 1991 par des marins, engagés dans une transatlantique, et qui regrettaient de ne pas s’arrêter sur les îles paradisiaques qu’ils croisaient. L’objectif du rallye est donc de profiter des escales, en pirogue ou en plongée, tout en déléguant les formalités administratives aux organisateurs pendant les six mois de navigation. C’est aussi l’opportunité unique de naviguer pendant un mois ½ sur l’Amazone. « Nul besoin de compétences particulières en navigation, assure l’un des membres fondateurs, Albert Brel. Au Brésil, nous remontons le fleuve en convoi et au moteur, guidés par des officiels qui connaissent les pièges du puissant fleuve. » Les inscriptions se feront au Nautic de Paris en décembre. En attendant, sur le Grand Pavois, des organisateurs et anciens participants accueillent les plaisanciers volontaires sur le Bénéteau 57 amarré sur le ponton 15 des grandes unités.

METEO

SANS ENGAGEMENT FORFAITS MOBILE + LIVEBOX

EXCLUSIVEMENT SUR

LUNDI 30 SEPTEMBRE Très nuageux à couvert. Pluies faibles temporairement modérées. Vent faible de sud. Températures : 15° à 19°C.

Offre soumise à conditions, valable en France métropolitaine au 22/08/2013 sous réserve d’éligibilité, sur réseau et mobile compatibles. Débit internet dédié de 512 Kb/s jusqu’à 20 Mb/s en débit descendant et jusqu’à 800 Kb/s en débit remontant avec Livebox compatible. Débit dédié TV jusqu’à 4 Mb/s. Frais de résiliation de l’accès internet de 50€. Conditions sur sosh.fr.


ONTONS

LE QUOTIDIEN DU SALON

NOUVEAUTÉS

BRUITS DE PONTON

Bayliner

Elle a mis le feu !

C’est une exclusivité Grand Pavois ! Ce trimaran à bras repliables (au port ou au mouillage) est conçu pour la croisière rapide.

3 nouveautés Bayliner sont présentes sur le Grand Pavois. Une nouvelle version du 175 GT présente un bain de soleil arrière optimisé. Le 742, grand frère du 642 propose un coin cuisine, un bain de soleil fixe, une grande banquette en L. Enfin, le Bayliner Element, nouveauté 2014 est présentée en avant-première au Grand Pavois ! 5 m de long pour un étonnant volume habitable et une belle stabilité, il se place sur un intéressant créneau de prix bas.

La chanteuse martiniquaise Jocelyne Beroard, membre du Groupe Kassav’ a mis le feu hier soir à l’Espace Martinique !

Ça tourne chez Mercury

Du 11 au 13 avril 2014, se tiendra la 4e édition du salon nautique du Marin, rebaptisé cette année le SMILE (Salon des Métiers de l’Industrie et des Loisirs Nautiques) organisé par l’Office du tourisme du Marin en partenariat avec le Port de plaisance, le Club Nautique, le Centre de carénage et les associations nautiques du Marin.

© JM RIEUPEYROUT

Bandit 870

Ce plan Pierre Rolland est construit en infusion sous vide. Sa semelle en monolithique de fibre de verre lui permet de beacher sur du sable. Deux versions sont proposées : une version CR Croisière et une version CC Course Croisière avec mât et bout-dehors en carbone.

Django 670 Le chantier Marée Haute présente un beau Mini, un brin assagi, qui reste très fun et performant tout en offrant un large espace de vie pour de belles ballades, voire des régates, en solo ou en équipage réduit. Sa quille relevable permet de s’échouer facilement sur le bulbe et les deux safrans. En mer, propulsé par son spi asymétrique de 55 m2, il atteint les 15 nœuds à partir de 20 – 25 nœuds de vent. Le Django 670 est cependant très sain et marin. L’excellente qualité de construction et de l’équipement de ce Mini à tout L10102B_Mise en pageplus 1 18/07/13 faire devrait en séduire d’un. 12:59 Page1

FINANCEMENT ?

Nanni fidèle Nanni Industries est comme tous les ans au Grand Pavois. À cette occasion, le motoriste français présente en exclusivité mondiale neuf moteurs, dont ces deux nouveautés : le dernier hybride de 15 kW et le nouveau moteur T4 EVO 2.

Quand la technologie s’habille de tradition Belle idée que celle de l’accastilleur Garhauer que d’associer la technologie au bois. Un habillage bois, orné d’une médaille métallique qui peut être gravée au nom du bateau, cache un mécanisme moderne à roulement à billes.

Parmi eux, le chantier Astus, bien connu des adeptes des petits multicoques, présente une nouvelle version de son Astus 20.2 : l’Astus 20.2 XL doté d’une grande cabine.

Après les envoutantes démonstrations de danse traditionnelle, les invités de la soirée martiniquaise ont eu la belle surprise de voir arriver sur scène la tonique chanteuse. Impossible de résister, quelques secondes plus tard tout le monde dansait !

À noter que le chantier morbihannais a enregistré une augmentation de 10% de ses ventes en 2013, grâce à une stratégie tournée vers l’export. Allemagne, Autriche, Suède, Norvège sont des marchés porteurs pour ce constructeur français qui s’attaque aussi aux débouchées potentielles vers les États-Unis.

Le Marin fait salon

À l’instar de ses confrères, Astus bénéficie d’une clientèle avertie, mais il compte bien séduire plus large en captant les amateurs de day-boats à une coque. Certains d’entre eux sont en effet refroidis par le caractère très sportif, voire dangereux, des multicoques de course. Leurs tris à eux est aux antipodes de ces engins de vitesse : la balade à trois coques c’est sûr, rapide et « à plat », qu’on se le dise !

Une quarantaine d’exposants sont attendus, tandis que l’événement se déclinera en quatre volets : exposition et initiations nautiques, forum des métiers et un séminaire thématique dédié cette année à l’environnement.

Le Rallye des Iles du Soleil sera au Nautic

Le Marin, qui accueille chaque année 52 000 plaisanciers, est d’ailleurs en passe d’obtenir le Label Odyssea. Sur le thème de l’environnement, à noter la présence sur ce salon de Déné Bola, organisateur d’eco-croisières.

Le grand départ, c’est dans un an : il est encore temps de vous inscrire ! La Rallye des Iles du Soleil aura pignon sur stand au Nautic de Paris, sur le stand du Grand Pavois.

www.croisieres-denebola.com

Cette grande course ouverte à tous partira en septembre 2014 de Madère, Lanzarote puis Tenerife aux Canaries, le Cap Vert, Salvador de Bahia, six escales brésiliennes avant de remonter le fleuve Amazone.

La règle de trois : ça marche L’une des belles surprises de ce Grand Pavois est la présence en force de constructeurs de

Le Bar

VIAXEL HALL A STAND M07

André

Véritable institution depuis 1947, Le Bar André est un restaurant incontournable à La Rochelle ! Sans plus attendre, embarquez à bord pour un déjeuner, un dîner ou vos cocktails et réceptions...

SPÉCIALISTE DU FINANCEMENT, Viaxel Nautisme vous assure :

n Une force de vente présente sur ce salon pour vous accompagner dans le montage de vos dossiers de crédit

e Très beldledesterrtoaussrs au pie

n Des solutions de financement adaptées à vos besoins et à ceux de vos clients

• 5, rue St-Jean du Pérot 17000 La Rochelle • Tél. : 05 46 41 28 24 • www.barandre.com

Cocktail

“Maiffseornt*” O

Une ambiance maritime

elles ! lles exceptionn à travers 9 sa

Renseignez-vous ici !

la Salle Bleue

ou découvrez l’offre Viaxel Nautisme sur

www.viaxel.fr Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. VIAXEL département de CA Consumer Finance Siège social : Rue du Bois Sauvage - 91038 EVRY Cedex S.A au capital de 346.546.434 € - RCS Evry 542 097 522

*Apéritif « Maison » offert avec ou sans alcool dans le cadre d’un repas, sur présentation de cette publicité jusqu’au 30/09/2013, dans la limite des places disponibles. L10102B - Absinthe

BESOIN D’UN CO-ÉQUIPIER

Le motoriste présente 3 nouvelles hélices « Bravo 3 spéciales Diesel ». Leur concept permet une meilleure accélération à tous les régimes et un déjaugeage plus rapide. Cette génération des hélices Bravo 3 est munie de 4 pales à l’avant et de 3 pales à l’arrière.

petits trimarans de balade et de croisière de 20 à 25 pieds.

Crédits photos : © Yasinguneysu © Soubrette © Kristina Velickovic © Raoul Dobremel iStock.com © Piai - Fotolia.com

la Terrasse le Bar L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, A CONSOMMER AVEC MODERATION



Echo des pontons