Issuu on Google+

L’ÉCHO PONTONS DES

INVITÉ D’HONNEUR

LE QUOTIDIEN DU SALON

L A R É F É R E N C E D E S PA S S I O N N É S WWW.GRAND-PAVOIS.COM

> 10H00 • Ouverture du Grand Pavois • Initiations, tests, essais sur La Plage toute la journée

> 11H30 • 20e anniversaire des France Lab 1 et Lab 2 en présence des partenaires, de Marc Pajot et du team Coupe de l’America 1995 Ponton 14

> 17H00/18H00 • Métiers de l’architecture et de la conception avec M. Lombard, F. Neuman et Archi Nantes Pôle Architecture – Hall A

> 18H00 • Ouverture des pontons pour les essais en mer

> 19H00 • Fermeture du salon

Export et french touch, les deux moteurs du motonautisme Le secteur du motonautisme avait jusqu’ici plutôt mieux résisté à la crise que celui de la voile, mais la météo automnale du printemps dernier a fait souffrir le marché. Le bel été 2013 a ensuite fait du bien au moral comme aux loueurs, mais les bilans resteront négatifs. C’est un fait, c’est acquis et les constructeurs sont d’ores et déjà tournés vers l’avenir avec des solutions pleins leurs bateaux : export et niches « french touch » au menu. Quatre à cinq bateaux à moteur pour un voilier, c’est la règle depuis de nombreuses années sur le marché de la plaisance, et cette proportion pourrait encore évoluer en faveur du motonautisme dans les années à venir. Ce n’est en effet pas pour rien, si les gros chantiers français se sont tous, depuis plusieurs années, tournés vers le motonautisme, via de grandes unités. Il n’empêche que ce secteur a lui aussi été touché par la crise économique, mais peut-être moins violemment que son cousin à voiles. Entre 2008 et 2012, la chute des ventes pourrait en effet être qualifiée de relativement « raisonnable ». Cette année en revanche, la froideur du printemps dernier a fait chuter l’activité du secteur. Location, vente, service, personne n’a été épargné. Le long et magnifique été qui a suivi a permis au marché du moteur de reprendre quelques couleurs, surtout chez les loueurs, mais le mal était fait. On table sur une baisse globale du chiffre d’affaires de 20 à 25 % pour l’exercice 2013.

Avis d’éclaircies pour les petites unités Cette mauvaise météo a surtout touché les unités de moins de 7 m, qui représentent aussi la plus grosse part des immatriculations, en volume. Un marché animé par une classe dite moyenne elle aussi directement concernée par la crise économique, ou au moins par la morosité de ces derniers mois. Malgré le sursaut estival qui a permis de séduire de nouveaux adeptes, les acteurs du motonautisme ne peuvent se contenter de ce rebond. Comme sur le marché de la voile, des mesures ont été prises

depuis plusieurs mois. L’export devient plus que jamais synonyme de développement, notamment pour les grosses unités, tandis que la polyvalence et l’ingéniosité des petites unités font recette sur des marchés de niche.

© GILLES DELACUVELLERIE

AGENDA

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE 2013

Bénéteau et ses Monte Carlo, Jeanneau et son Leader 38 sans oublier ses Prestige, FountainePajot et son Cumberland 47 LC pour ne citer qu’eux, sont ainsi résolument tournés vers l’export.

Barracuda, Jeanneau avec son Marlin et ses nouveaux Cap Camarat, Boston Whaler, Karnic, Galia, Rhéa avec ses 19 bateaux présents, Bavaria, Quicksilver, Parker, Targa, Delphia… Autre niche très tendance : les coques « alu ». Légères, faciles à entretenir, elles sont très présentent sur ce Grand Pavois. Cette « mode » nous vient des pays nordiques représentée par les chantiers XO Boats, Anytec, Highfield... Enfin, impossible de passer sous silence les pneumatiques et semirigides qui continuent de rivaliser d’ingéniosité. Les principales marques sont présentes au Grand Pavois avec Bombard, Zodiac, Zeppelin et les autres, sans oublier Valiant qui dans le cadre du concours de pêche aux leurres Grand Pavois Fishing lance trois « Sport Fishing »…

Polyvalence et marchés de niche

Le beau a la part belle

Les petits chantiers et leurs petites unités doivent eux s’adapter en priorité aux marchés locaux et adopter d’autres stratégies. Deux tactiques se côtoient : la polyvalence et les marchés de niche.

Enfin, conséquence directe du durcissement du marché, quelles que soient les stratégies adoptées, les constructeurs ont tous tiré la qualité de leurs produits vers le haut. Le soin apporté au design devient incontournable, tout comme la qualité des matériaux, de l’équipement, etc.

Cap à l’Ouest, au Nord, à l’Est… L’export sera une voie privilégiée par les constructeurs. La reprise de l’économie américaine attire toutes les convoitises, mais l’Europe du Nord, l’Asie, l’Amérique du Sud, et notamment le Brésil où Grand Pavois Organisation tiendra son tout premier salon nautique à Itajai en février 2014 font aussi partie des marchés en développement, à conquérir ou à pérenniser.

Pour satisfaire une cible la plus large possible, certaines nouveautés sont « dépouillées », mais à un prix attractif et associées à une série d’options dédiées à la pêche, à la pratique sportive, à la promenade... D’autres constructeurs jouent leur carte d’experts et valorisent leur savoir-faire spécifique, séduisant ainsi des cibles de passionnés fidèles. On pense au chantier oléronais Ocqueteau, récemment racheté et qui fait son retour ici, au Grand Pavois 2013 mais aussi à Bénéteau avec ses

RETROUVEZ-NOUS SUR :

Alors point bas des ventes ou pas, pluie ou soleil, le marché du motonautisme est à pied d’œuvre et fait face aux évolutions du marché. Les passionnés seront toujours des passionnés, et des événements tels que le Grand Pavois sont là pour apporter aux acteurs du motonautisme un maximum de visibilité et d’occasions de séduire fidèles et nouveaux venus.

LIGNE GRAPHIQUE : SYMAPS - RÉDACTION : CATHERINE ECARLAT - RÉALISATION IMPRESSION : IRO PHOTOGRAPHES : GILLES DELACUVELLERIE ET JEAN-MICHEL RIEUPEYROUT


L’ÉCHO ÉDITO

DES

PO

À FLOT C’est parti pour un tour… de la Martinique !

Le nautisme est un secteur prépondérant pour l’économie de notre département. Dans cette activité, le manque de places de port sur notre façade maritime est un problème récurrent. L’agrandissement du Port de plaisance des Minimes va, en partie, répondre à ce déficit. Il nous est apparu opportun de proposer, à proximité de l’un des plus grands ports de plaisance à flots d’Europe, une autre alternative : un port à sec qui viendra compléter l’offre de places portuaires à La Rochelle. La Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle a lancé, au printemps, un appel à projets pour la création d’un port à sec à proximité du Port de Pêche de La Rochelle-Chef de Baie. Trois projets ont été retenus sur les bases suivantes : un programme financièrement solide, respectueux de l’environnement et des autres usagers portuaires et enfin, un site qui intégrera des activités économiques périphériques indispensables pour le développement du port à sec. Le choix de l’opérateur sera connu avant la fin de l’année et le lancement est prévu pour le printemps 2014. Robert BUTEL, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle

Le 20 janvier 2014, s’élancera la première édition de la Martinique Cata Raid. Ouvert à tous, ce parcours de 190 milles se dispute en Formule 18, en 4 étapes et sur 6 jours. Les concurrents partiront du Robert à destination de Saint-Pierre, puis de l’anse Mitan, Sainte-Anne et retour au Robert. Une édition « zéro », disputée l’an dernier avec pas moins de 19 duos, fut remportée par Emmanuel Boulogne, spécialiste du catamaran de sport. Il revient cette année (à l’instar de tous les participants 2013) et fera équipe avec Félix Merine, le « Franck Cammas martiniquais », vainqueur du Tour de Yole 2013. Voiles moderne et traditionnelle s’allient pour former un duo de choc ! D’autres régatiers connus seront sur les rangs à l’image de Gurvan

Bontemps et peut-être d’autres marins de renom comme le tourdumondiste Bertrand de Broc, et le skipper Sébastien Rogues. Cette compétition, parrainée par le Conseil Régional de Martinique et le Comité Martiniquais du Tourisme, a aussi pour vocation de faire découvrir l’île aux fleurs : à chaque escale, les concurrents sont hébergés et invités à découvrir la région. Le transport des bateaux depuis la métropole jusqu’en Martinique est également pris en charge par l’organisation, deux containers partiront, l’un de la côte Atlantique, l’autre de Méditerranée. 37 duos sont déjà sur les rangs, et vous ? Coût de l’inscription 600 euros par bateau. Renseignements : http://cn-windforce-robert.com

Bye bye le mal de mer Elles sont commercialisées depuis trois ans et ça marche ! Ces lunettes sont cerclées d’une monture creuse, remplie en partie d’un liquide coloré en bleu. Dès les premiers symptômes de mal de mer, il suffit de les chausser pour stopper le malaise. On les enlève quand tout va bien. De courtes périodes de 6 minutes en moyenne suffisent à chasser les effets pervers de la houle sur l’oreille interne. Comment ça marche ? La vision latérale (sans être gênée) intègre l’horizontalité du liquide intégré aux montures et rétablit ainsi, au niveau du cerveau et de l’oreille interne un équilibre normal. Il existe des modèles enfants jusqu’à 9 ans et des versions munies de verres solaires. www.boardingring.com

À TERRE Bien mieux que de l’eau Les habitués du motonautisme le connaissent bien : Stopsel, inventé en 1998, est le seul produit capable d’éliminer vraiment le sel des circuits de refroidissement. Il rince, stoppe la corrosion, et protège les équipements. Aujourd’hui, Stopsel étend sa gamme et propose des produits adaptés à tous les supports et matériels exposés au risque de corrosion saline : pare-brise, banquettes, moulinets de pêche, etc. Il est importé en France, à La Rochelle et présent sur le Grand Pavois dans le Hall équipement.

La pluie fait recette sous les halls Les averses qui ont ponctué la journée d’hier ont attiré les visiteurs sous les halls du Grand Pavois, pour le plus grand bonheur de leurs exposants ! Ce fut le cas sous le Hall Martinique bien sûr où il fait toujours beau et chaud. Idéal pour une pose déjeuner épicée et savoureuse. Un espace où les stands de location de voiliers, de clubs sportifs et de réservations touristiques sont très sollicités !

Ça glisse aussi au Village Bois À l’entrée du Village Bois, Icarai présente deux nouveautés bien différentes, mais toutes deux construites en bois moderne, la spécialité du chantier. Le Koalen 17 est un canot de 5,10 m gréé en sloup aurique. Avec sa cabine et ses deux couchettes, il est idéal pour profiter de la mer en beauté sur une journée ou un weekend. Un stand up paddle en bois verni attire aussi beaucoup les regards sur le stand.

SOSH CHEZ VOUS

À PARTIR DE

EN DIRECT AVEC LE COMPTE À REBOURS EST LANCÉ Plusieurs voiliers de course sont installés sur les pontons de La Rochelle, notamment deux Mini 6.50 qui prendront le départ de la Mini Transat, à Douarnenez, le 13 octobre prochain. Les deux skippers représentent bien la diversité des marins, professionnels ou amateurs, qui se lancent dans l’aventure. Ainsi, Yann Le Pautremat, qui a baptisé son voilier de série au Grand Pavois, délaisse son activité de chirurgien dentiste le temps de traverser l’océan. Il portera les couleurs de l’association Echo-mer et du 1% pour la planète. Tandis que Nicolas Boidevezi considère cette course mythique comme un tremplin vers la ligne de départ du Vendée Globe 2016. Il s’élancera de Douarnenez sur un prototype tout en carbone (Señor Blue). Ces deux voiliers sont à retrouver au ponton 14, à côté du Multi 50 Arkema Région Aquitaine de Lalou Roucayrol. Cet imposant multicoque prendra lui le départ de la Transat Jacques Vabre, le 3 novembre prochain.

METEO

SANS ENGAGEMENT FORFAITS MOBILE + LIVEBOX

EXCLUSIVEMENT SUR

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE Très nuageux avec quelques belles éclaircies. Averses matinales avec risque d’orages. Possible averses l’après-midi. Vent faible de sud-ouest à ouest. Températures : 16° à 21°C.

Offre soumise à conditions, valable en France métropolitaine au 22/08/2013 sous réserve d’éligibilité, sur réseau et mobile compatibles. Débit internet dédié de 512 Kb/s jusqu’à 20 Mb/s en débit descendant et jusqu’à 800 Kb/s en débit remontant avec Livebox compatible. Débit dédié TV jusqu’à 4 Mb/s. Frais de résiliation de l’accès internet de 50€. Conditions sur sosh.fr.


ONTONS

LE QUOTIDIEN DU SALON

NOUVEAUTÉS Leader 38 Elégant et intelligemment agencé, le Leader 38 est né de la collaboration entre les cabinets Garoni, Peters et le bureau de design Jeanneau.

BRUITS DE PONTON

cockpit en « T » et une hauteur sous barrots d’1,60 à 1,73 m. Sa version « Sport » (quille relevable) est dotée d’un mât rallongé, d’une grand-voile à corne et de doubles safrans. Importé par Catway, le Maxus 22 est visible au Grand Pavois.

Zeppelin Zeppelin, présent au Grand Pavois avec sa gamme de semi-rigides, vient de décrocher un nouveau marché avec la Marine Nationale.

Il offre un large confort avec deux belles cabines (l’une central avec 3 couchages et l’autre à l’avant avec accès direct à la salle de bain) et d’un cockpit modulable, de bains de soleil… Le design est raffiné. La croisières et weekend en mer n’en seront que plus agréables. Sa ligne élancée séduit au premier coup d’œil : il est sur le Grand Pavois, au ponton Jeanneau.

Maxus 22 C’est le petit bateau pratique par excellence. Dériveur intégral ou doté d’une quille relevable (version présentée au Grand Pavois) le Maxus 22 présente un tirant d’eau de 0,30 à 1,45 m pour se faufiler partout et être transporté facilement, d’autant qu’une seule personne suffit pour le matage. Cette version de 6,40 m, légèrement allongée L10102B_Mise en page21 1 présente 18/07/13 12:59 Page1 par rapport au Maxus un agréable

FINANCEMENT ?

Pavois cette année, et si cela devait se pérenniser j’accepterais volontiers ! »

Une webcam panoramique film en live le site du Grand Pavois ! C’est une première et si vous voulez voir, la bonne adresse c’est : webtv.feratel.com

Olivier Bernasson, président de pecheur.com, 1er site européen de vente de matériel de pêche : « C’était ma première pêche en mer, ça déferlait beaucoup, c’était vraiment impressionnant ! J’ai eu la chance d’être en binôme avec Samir Kerdjou, multiple champion de France des carnassiers. Pêcher avec des « pros » permet d’aller tout de suite à l’essentiel. C’était un grand moment. »

Julien Malzieu et Olivier Bernasson sont sur un bateau ! Ce dimanche le rugbyman Julien Malzieu a retrouvé ses crampons, mais hier encore, il était au Grand Pavois. Samedi matin, l’orage a malheureusement écourté sa sortie pêche, mais la journée fut belle et riche de rencontres.

Le Crédit Maritime, partenaire ! Le Crédit Maritime est un des fidèles partenaires du Grand Pavois. Mais saviez-vous que le salon a monté cette année deux opérations de marketing direct en partenariat ? En effet, une première opération couponing a été menée auprès de 20 000 titulaires de compte mais ensuite une deuxième opération a été lancée auprès de 200 000 titulaires de comptes de la BPACA (Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique).

Optio Sobrement luxueux, ce dayboat, le premier du genre pour le chantier Wauquiez, est pensé et conçu pour aller vite. Cette carène fluide de 9 m à bouchain évolutif est dotée, de série, d’un mât carbone, d’un gréement rod et de doubles safrans. Son aménagement est dépouillé bien que très confortable et raffiné. Le plan de pont dégagé et le large cockpit recouvert de teck permettent à un équipage en course de manœuvrer sans se gêner ou de bénéficier d’un bel espace en ballade. À noter également que l’unité présentée au Grand Pavois (numéro 2 de cette de jeune série) est équipée d’un moteur électrique de 8,5 Kw.

Résultat du Grand Pavois SUP Challenge 2013

Julien Malzieu : « Les poissons étaient là ce matin, il y avait de superbes prises à faire, mais l’orage était menaçant et la sécurité a primé, nous avons dû quitter la zone de pêche de Chassiron et nous rapprocher de Chauveau. Ce fut un beau moment malgré tout. J’ai la chance, via mon partenariat avec pecheur. com de côtoyer d’excellents pêcheurs, ce fut encore le cas aujourd’hui. Ils savent partager, prendre du plaisir. Je suis très heureux d’avoir été le parrain de l’Espace Pêche du Grand

1er Thomas Goyard en 1h 50min 30s 2e Sébastien Camache en 1h 54min 19s 3e Dimitri Georges en 1h 57min 52s

Conférence pré-bilan du Grand Pavois Rendez-vous aujourd’hui à 17h au Service Presse.

Le Bar

VIAXEL HALL A STAND M07

André

Véritable institution depuis 1947, Le Bar André est un restaurant incontournable à La Rochelle ! Sans plus attendre, embarquez à bord pour un déjeuner, un dîner ou vos cocktails et réceptions...

SPÉCIALISTE DU FINANCEMENT, Viaxel Nautisme vous assure :

n Une force de vente présente sur ce salon pour vous accompagner dans le montage de vos dossiers de crédit

e Très beldledesterrtoaussrs au pie

n Des solutions de financement adaptées à vos besoins et à ceux de vos clients

• 5, rue St-Jean du Pérot 17000 La Rochelle • Tél. : 05 46 41 28 24 • www.barandre.com

Cocktail

“Maiffseornt*” O

Une ambiance maritime

elles ! lles exceptionn à travers 9 sa

Renseignez-vous ici !

la Salle Bleue

ou découvrez l’offre Viaxel Nautisme sur

www.viaxel.fr Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. VIAXEL département de CA Consumer Finance Siège social : Rue du Bois Sauvage - 91038 EVRY Cedex S.A au capital de 346.546.434 € - RCS Evry 542 097 522

*Apéritif « Maison » offert avec ou sans alcool dans le cadre d’un repas, sur présentation de cette publicité jusqu’au 30/09/2013, dans la limite des places disponibles. L10102B - Absinthe

BESOIN D’UN CO-ÉQUIPIER

La commande porte sur la livraison de bateaux 22 VPRO de 6,70 m, destinés aux plongeurs de la Marine, à raison de 7 à 40 unités sur une période de sept ans. Le VPRO est doté d’une carène en V profond, adaptée au passage en mer et dotée d’une vitesse de croisière de 30 nœuds !

Souriez vous êtes filmé !

Crédits photos : © Yasinguneysu © Soubrette © Kristina Velickovic © Raoul Dobremel iStock.com © Piai - Fotolia.com

la Terrasse le Bar L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE, A CONSOMMER AVEC MODERATION



Echo des pontons dimanche