Issuu on Google+

Comment vivaient les femmes au Moyen Âge? LES SORCIÈRES

Antonio Jesús Teba Solano Francisco Javier Narbona Antúnez Alejandro Lorite López

Kirsi Neuvonen

1º Comment était la médecine au Moyen Âge? Par Antonio J. Teba La médecine du Moyen Age a été un mélange de science et de mysticisme. Après la chute de l'Empire romain, les connaissances médicales se fonde principalement sur les textes grecs et romains qui ont été préservés. Le fate, le péché, et les influences astrales ont beaucoup de poids dans la guérison de maladies comme les facteurs physiques. La raison en est que l'Eglise joue un rôle toujours plus important dans la culture et la société Européenne. 2º Pourquoi les sorciéres et les guérisseuses étaient-elles haïes et poursuivies? Par Antonio J. Teba Beaucoup de femmes ont été pendant le Moyen Âge les fonctions de médecin ou de guérison. Mais, lorsque la S. XIII, la médecine a commencé à prendre racine en tant que science laïque, a commencé à les accuser de l'utilisation de potion magique et de pouvoirs démoniaques. De ce fait, la société a commencé à les traiter comme des sorcières, faire des affaires avec le diable et a commencé à rejeter les, si, à cette époque, était le plus grand meurtre dans l'histoire des femmes. 3º Quels étaient les avantages d´être sorcière ou guérisseuse? Par Javier Narbona Être sorcière ou sanadora dans cette époque supposait avoir de grandes connaissances sur les sciences de la nature; par exemple elles utilisaient des plantes pour alléger la douleur. De plus plusieurs assistaient aux accouchements, en aidant les femmes à enfanter. En définitive, ces femmes avaient une plus grande connaissance incluse que les médecins de l'époque; et grâce à celles-ci beaucoup de personnes guérissaient(se soignaient) des maladies ou d'autres problèmes (avec une plus grande efficacité que les médecins). il y as des sorcières ils(elles) ont été brûlés. Mais, réellement, elle avait plus de désavantages que des avantages exercer ce métier; puisque dans le Moyen Âge le machisme avait un papier très important. Ce était par cela qu'à l'église il n'était pas content que ces femmes avaient "pouvoir" sur la santé; et église et l'acquisition ont attaqué contre les curanderas en parlant mal d'elles pour les mettre contre le peuple: súbditas des démons, sexuellement déviées, obscènes et des païennes, des usagères de la magie noire … Le vrai nom(nombre) des sorcières était de curandera, mais après le perseguimiento de l'inquisition et de l'église, il s'est attribué le nom(nombre) de sorcière. Et voilà qu'il est arrivé à telle obsession de que les sorcières avaient une relation avec le diable, que beaucoup de sorcières ont été brûlées.


4º Peux- tu imaginer comment on accouchait au Moyen Âge? Par Javier Narbona Pour commencer, dans cet évènement, elle se voyait aussi, la présence du machisme de l'époque; puisque, en plus du notaire qui attestait la naissance, le reste des personnes étaient femmes : curandera, une matrone, la mère, … L'accouchement était un moment très important, parce que si l'accouchement se compliquait on pouvait mettre à un danger la vie de l'enfant et même la vie de la mère. De plus, comme le manque d'hygiène, d'autres facteurs augmentaient le danger de l'accouchement. Et si nous avons à ajouter à tout cela que dans le Moyen Âge les curanderas ne pouvaient pas utiliser des méthodes pour prévenir la douleur (parce que l'on disait que la douleur que chacun subissait était quelque chose qui était mérité, et remédier à cela serait puni). 5º Comment est-ce qu´on soignait les maladies au XIVe s.? Par Alejandro Lorite Dans la religión islamique et juive d’hugiène, autorisation ècrite dans les textes sacrés. Pour cette raison, les strictes de protection de la vie privée. Mais dans la religión crétienne les grandes e èpidémies ont eu lieu en raison de mauvaises habitudes. Une bonne nutrition aide à combatre les malodies mais la pautrené n’a pas favorisè cette. 6º Si tu vivais au Moyen Âge, aiderais-tu une sorcière? Par Alejandro Lorite D’une part, je souhaite aider parce qu’ils travaillen avec des remédes naturels de quérir les malaides et autres mau. Mais si non pas parce que l’inquisition persécutes à cette pratique et que la sante est une chose de l’égliese.


Comment vivaient les femmes au Moyen Âge?