Issuu on Google+

Comment vivaient les femmes au Moyen Âge? LE CLERGÉ

Pedro R. Bielsa Martín Tatiana Pruna Muñoz Alberto Sánchez Gallego Mariana A. Sánchez Jiménez José M. Varela Sánchez

Kirsi Neuvonen

ndra Álvarez Rubio 1. Quel type d´éducation recevaient les femmes au Moyen Âge? La situation des femmes plébéiennes était totalement différente de celle-là des femmes de la noblesse. Dans l'époque féodale, la division sociale entre une noblesse et une plèbe était radicale. Les femmes plébéiennes restaient étrangères à toute classe d'éducation formelle, elles étaient dans sa totalité analphabètes, et de ses vies nous avons seulement des guets provenants de registres de jugements par sorcellerie et peu de chose plus. Dans la noblesse, les femmes recevaient pratiquement la même éducation que les hommes. La différence était dans qu'elles étaient interdit apprendre. Bien que les femmes soient tellement cultivées comme instruite des hommes, ils avaient peu de possibilités d'exercer publiquement leur sagesse. 2. Comment était la journée quotidienne d´une femme de cette période-là? Le jour de tous les jours pour une femme d'âge moyen a été comme suit: Il se leva très tôt pour préparer le petit déjeuner pour sa famille qui se compose de ses enfants, son mari, et parfois plus familier. Être chargée d'effectuer les tâches ménagères, pourrait également avoir un emploi à l'extérieur de la maison (la filature, enseignant ...) ou pour aider dans le travail de son mari. Le salaire qu'ils reçoivent est toujours inférieure à son mari. Puis, à la maison, tandis que les nobles, les roturiers, étaient responsables de l'éducation des enfants, ainsi que la santé et l'hygiène. Devrait assurer la préparation de la nourriture pour la famille et de faire toutes les tâches ménagères. Ils étaient sous la domination de son époux ou parent de sexe masculin, si elle n'est pas mariée, si toutes les demandes du mâle dominant. Habituellement, leur travail est exigeant et il a peu de repos. Quand la nuit était de préparer le dîner et puis aller dormir, tout comme sa famille. 3. Est-ce que l´Église jouait un rôle plus important à cette époque-là que de nos jours? Oui, je crois que le rôle de l'église a été beaucoup plus importantes dans le Moyen-Age parce que tout se passe par l'église catholique .Être pape est plus important d'être roi ou seigneur féodal.Dans chaque famille il y avait toujours quelqu'un dans l'église. Aussi avait un énorme pouvoir économique de la dîme (un impôt pour être catholique). On ne peut pas comprendre le Moyen-Age, sans l'influence de cette église a été dans tous les aspects de la vie quotidienne.L'église etait riche et puissant.La richesse et le pouvoir des évêques les changeaient fréquemment en vrais messieurs féodaux et, contrairement au Moyen-Age, l'église à l'heure actuelle a peu d'influence


4. Est-ce que tu trouves des différences entre la vie des hommes et celle des femmes au Moyen Àge? Pour proteger la femme ,le mari doit contituer un capital selon les régions. A la mort de la femme, le capital revient aux enfants de son époux, si elle est remariée. Les hommes sont consacrent seule à la guère. les chevaliers se montrer prêtà mourir héroïquement pour son amis. L'homme ne peut aimer qu'après la puberté. Rien n`empêche un homme d´être aimé par deux femmes. Les femmes du petit peuple et les bourgeoises jouissent d'un assez grande liberté. Majeures à douze ans, elles sont libres de gérer leurs biens, de se marier. Son sort est lié à la terre, seule garantie du pouvoir. Ainsi est-elle une monnaie d'échange pour les seigneurs qui désirent accroître leurs biens et assurer une descendance. L'adultère est sérieusement condamné. Leur rôle est pourtant non négligeable puisqu'en l'absence de leur époux qui, lorsqu'il n'est pas en guerre, s'adonne à la chasse, c'est à elles de gérer et d'administrer leurs biens. Le prestige de la dame, l'épouse du seigneur est considérable dans le coeur des guerriers. Elle cristallise leurs rêves, leurs désirs, leurs espoirs. Rien n'empêche une femme d'être aimé par deux homes. La dame est toujours de condition supérieure à celle de son amant, un chevalier célibataire. 5. Est-ce que tu peux montrer quelques aspects de la vie quotidienne au Moyen Âge qui te semblent plus intéressants que de nos jours? Ce n’est pas acune avantage au Moyen Âge en ce qui concerne au siècle actuelle, parce que la norriture était pire et en mauvais conditions, la société était très séparé en classes sociales et les groupes socials était très marqué et avec rien possibilité de changer d’état. L’argent était mal partagé, las femmes été fréquenté très mal parce qu’elles été considéré le péché au terre, alors les hommes fréquentaient comme objetes. Les bàtiments été rudimentaires et la technologie était peu avancé. La majorité de la population dépenait de un seigneur, et aussi il n’existait pas liberté d’expression, puisque la société été totalment religieuse. Si aurais avantages, se conserverais actuellement, mais sans ça erreures, on n’eût avancé et on ne fût arrivé jusqu’à l’actualité. 6. Est-ce qu’il était facile pour une femme de devenir quelqu’un de célèbre? Pour une femme il n’était facile d’être célèbre parce qu’elles avaient une position sociale difficile. Beaucoup de femmes travaillent dans chez elles et elles faisaient la cuisine, le pain et le filge des vêtemants. Aussi elles luttaient pour défendre leurs maison et leurs châteaux. Autres femmes étaient forgeron, marchandes... Le reste des femmes étaient accoucheuse, elles travaillent dans la campagne au elles étaient employeés comme danseuses, jeux musicaux et travaux d’écriture et de peintures. Quelques femmes célebres au Moyen Âge sont l’ecrivain Chiristine de Pisan, la musicienne et abbesse Hildegard et la mécène d’art Eleanor of Aquitaine. La fille d’un paysan français, Juana d’Arc, ou la Sainte Juana, elle avait entendu des voix qui le comandaient de lutter contre l’invasion anglaise. Après, elle a été brûlée comme une sorcière.


Comment vivaient les femmes au Moyen Âge?