Issuu on Google+

Auto Portraits Jean Jacques DELATTRE Luc GEORGES Celine JENTZSCH Philippe LITZLER Christine MEYER Michel PETIT Pauline PRODHOME Sylvain SCUBBI Aksel TACKMANN

Association de Photographes


Jean Jacques DELATTRE


Aksel TACKMANN

Note de non-intention En triant plus de 50 photos pour cet exercice, est apparu malgré moi, un petit clin d’œil aux péchés capitaux et à la Bible. (Rappelons l’importance du chiffre 7 tout au long de la Bible, La création - Dieu créa le monde en 7 jours par exemple, et le nombre 7 apparaît lui-même 77 fois dans la Bible.) L’Orgueil, véhiculé par le narcissisme de l’autoportrait, révélant une mise en «Cène» , avec le(s) sujet(s) sublimé(s) au centre (l’e personnage et son objet de culte, iPhone). L’individu au milieu est le seul à avoir une stature droite, contrairement aux autres, et seuls, le personnage central et ses 2 plus proches disciples dévoilent l’objet de culte. La Paresse, par le détournement de l’esprit en faveur du culte de l’objet et du culte du moi, détournement de la Foi au profit de la religion de la pomme croquée, pomme qui soit dit en passant est le fruit défendu dans la Bible. La Paresse (bis), par le relachement de la vigilance et de la perception (téléphone en voiture, cf image 5) L’Impureté ou la Luxure, photo prise torse nu, avènement de l’image numérique pour le plaisir (la prochaine fois, j’enlève le bas !) La colère, (apparition du macabre), photo prise durant l’inauguration de l’expo «In Case We Die» de Sophie Zénon (Fernet Branca) (cf image 6) Je vous laisse le libre arbitre pour les trois derniers. Un dernier mot sur la composition, l’image centrale est composée de 7 parties, image incluse elle même au sein de 7 photos, soit 7x7 (le compte est bon, Jean-Pierre ?) Petit Hommage à Steve Jobs qui en 77, en commercialisant son invention l’Apple II, lança la secte de la pomme croquée.


Luc GEORGES


Michel PETIT


Sylvain SCUBBI


Pauline Prodhome


Philippe LITZLER


Christine MEYER


Céline JENTZSCH



Auto-Portraits