Issuu on Google+

MON BOOK Marc LAFON


Vu à la Télé 2009 Cartel

HISTOIRE

CONSTRUCTION DU MUR DE BERLIN TÉMOIGNAGES DES ALLEMANDS SÉPARÉS

Vu à la Télé est une exposition rétrospective des 50 ans de L’INA qui propose de visionner des émissions ayant marquées leur temps.

Cinq colonnes à la une - 08/09/1961 - 03min53s Une crise a débuté à Berlin en août et se développe en crise internationale. Pour la première fois des policiers en armes et des soldats se font face. le libre passage de l'est à l'ouest pose un trés grave problème aux autorités de la RDA. l'URSS et les autorités de Berlin est se préparent à bloquer la frontière dans Berlin. PRODUCTION producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française GÉNÉRIQUE journaliste Hubert Knapp, Pierre Desgraupes

TARIF AD ULTE 08/11/2 / 5 EUROS 009 15:1 2

ROS LTE / 5 EU TARIF ADU 9 15:12 0 08/11/20

STUDIO

NATIO

RE EPTEMB D U 2 3 S É C E M B R E 2 0 10 D Y 4 2 U A FRESNO NAL LE

LA TÉLÉ

Y

NO

FR

ES

DU AU 23 24 SEP DIO D É T E NA C E M B R TIO M B NA R E LL E 2 E 0

10

FICTION

ST U

V

LA U À TÉ LÉ

Billets

ET VOILÀ LE SHADOK : 1ER ÉPISODE Et voilà le Shadok - 29/04/1968 - 02min29s

Sur la planète Gibi vivent les Gibis. Sur la planète Shadok vivent les Shadoks. Les deux peuples ont des difficultés à vivre sur leurs planètes respectives et décident d'aller sur la Terre. PRODUCTION producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française GÉNÉRIQUE réalisateur Borg, René scénariste Rouxel, Jacques auteur de la musique pré-existante Cohen Solal, Robert, Scotto Ted musique originale Beetz, Philippe commentateur Pieplu, Claude dessinateur Rouxel, Jacques interprète Cohen Solal, Jean Affiche


e


Cycle Post Apocalyptique 2010 Billets

L’Utopia, cinéma Bordelais, organise le premier cycle de film post apocalyptique. Période durant laquel des films ayant le thème du post apocalyptique seront présentés. Programme

Affiche


e


MTC Coiffure 2009

MTC Coiffure est un salon de coiffure Bordelais dont le logo ainsi que la vitrine avait besoin d’un rafraichissement. Vitrine Pour une coupe d'enfer va chez MTC coiffure ! chez MTC c'est du

bonheur T TC!!

ici on est

AVEC ou SANS RDV

CRÉATEUR VISAGISTE depuis 1553

- 10 % pour

Que des coupes qui

nous les

ÉTUDIANTS

décoiffent

MTC COIFFURE

Un espace

CLIMATISÉ

SPÉCIALISTE DE LA MÊCHE c'est la

classe assurée

Rien de plus

AGRÉABLE !

MIXTE Logo


Tidy 2009

Tidy est une chaine de magasins de meubles de rangement où il fallait crée une charte graphique adéquate. Finalisation

>>>alvéolaire

>>> Création d’une typographie à partir Construction de la typographie modulaire dans un d’une matrice carrée rappelant le rangement. cube pour le coté rangé et modulable La rappeler typo de labeur est la Lubalin.

Finalisation >>>alvéolaire

Typographie

>>> Création d’une typographie à partir d’une matrice carrée rappelant le rangement. La typo de labeur est la Lubalin.

4/6

4/6


Enveloppe

Papier en-tête

DÉSTINATAIRE

Madame Josette JULOT 14 avenue du Pont 57800 SAUVETERRE

Madame JULOT,

258 Avenue du Roi du Lycée 59000 LILLE - 03 20 57 28 36

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur? At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident, similique sunt in culpa qui officia deserunt mollitia animi, id est laborum et dolorum fuga. Et harum quidem rerum facilis est et expedita distinctio. Nam libero tempore, cum soluta nobis est eligendi optio cumque nihil impedit quo minus id quod maxime placeat facere possimus, omnis voluptas assumenda est, omnis dolor repellendus. Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet ut et voluptates repudiandae sint et molestiae non recusandae. Itaque earum rerum hic tenetur a sapiente delectus, ut aut reiciendis voluptatibus maiores alias consequatur aut perferendis doloribus asperiores repellat. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

- 258 Avenue du Ratelier 59000 LILLE - 03 20 57 28 36 03 20 57 98 LILLE 35 - SA- au de36 4 098 463au 604Z - 380 129 RCS capital de 866 4 098 463Paris 604Z - 380 129 866 RCS Paris - 258 Avenue du Roi du Tel: Lycée 59000 03 capital 20 57 28 - SA

Étiquette pour les produits

KUST

ref : 0200145

Étagère DVD, pratique pour ranger ses DVDs. Dimensions : 50 x 180 cm


Couverture de trois tomes

2010 Mohamed ALI

Neil ARMSTRONG

6

1 Combats 56 victoires dont 37 par KO, champion olympique en 1960, 9 fois champion du monde des poids lourds. Une série de chiffres qui en disent long sur le parcours d’un boxeur héroïque sur le ring et dans la vie qui a marqué de son empreinte les dernières décennies du XXéme siècle... Au delà de ce palmares hors norme, tu pourras découvrir grace à de nombreuses photos et de témoignages, la vie de Cassius Clay alias Mohamed Ali, de sa naissance en Louisianne jusqu’au combat mythique à Kinshasa, les grandes dates qui ont marqué sa vie, les anecdotes qui ont jalonné son existence et les influences nombreuses qu’il laisse à ses successeurs. Derrière ce combattant mondialement connu, tu apprendras grace à un texte largement illustré combien le destin du boxeur américain était exceptionnel. Cinquante pages qui te donneront l’occasion de faire plus ample connaissance avec une icône moderne.

Mohamed ALI

Lillian Bodmer

FINALISATION Mohamed Ali

Lillian Bodmer

Le 21 juillet 1969 à 3 h 56 heure française, des

millions de téléspectateurs au travers le monde observaient la silhouette blanche d’un homme en combinaison se découper sur le sol lunaire. Neil armstrong posait le premier pas humain sur la Lune... Au delà de ce jour glorieux, grace à de nombreuses photos et de témoignages, tu pourras découvrir la vie de Neil Armstrong son parcours de la naissance jusqu’à la mission Apollo 11, les grandes dates qui ont marqué sa vie, les anecdotes qui ont jalonné son existence hors du commun et les influences nombreuses qu’il laisse à ses successeurs. Derrière cette silhouette mondialement connue, tu apprendras grace à un texte largement illustré combien le destin du cosmonaute américain était exceptionnel. Cinquante pages qui te donneront l’occasion de faire plus ample connaissance avec une icône moderne.

6

Neil ARMSTRONG

La collection Icônes Modernes regroupe des biographies des icônes du siècle dernier. Cette collection vise un publique entre 10 Orane et 14 ans. Erding

Orane Erding

FINALISATION Neil ARMSTRONG Orane Erding

Il y a des millions de belles blondes dans les campagnes et les

villes du monde entier. Parmi elles, des centaines, peut-être même des milliers, ont tenté leur chance au cinéma, à Hollywood ou ailleurs. Et puis, il y a Marilyn Monroe... Au delà du cliché, grace à de nombreuses photos et de témoignages, tu pourras découvrir la vie de Marylin Monroe son parcours de la naissance à la gloire, les grandes dates qui ont marqué sa vie, les anecdotes qui ont jalonné son existence hors du commun et les influences nombreuses qu’elle laisse à ses successeurs. Derrière ce visage incontournable, tu apprendras grace à un texte largement illustré combien le destin de la star américaine était exceptionnel. Cinquante pages qui te donneront l’occasion de faire plus ample connaissance avec une icône moderne.

Marilyn MONROE

Léonne REVZANI

oly poid su

Neil ARMSTRONG 5

témoig de mythi marq son e

largem améri qui te

M

Marilyn MONROE

Neil ARMSTRONG

es onde me en Neil ne... uses vie

Icônes Modernes

Marilyn Monroe


Illustrations pour les couvertures

Finalisation Pages typesAli interieur Mohamed ALI V

Un co

mb

da

t Monhsal a v ie a med Ad e li

S FO

REM

AN

C’était un mercredi à Kinshasa, le mercredi 30 octobre de l’année 1974 : “rumble in the jungle”, “bataille dans la jungle”, le match du siècle. Á ma gauche Mohamed Ali, champion olympique de boxe catégorie poids-lourd en 1960 et champion du monde quatre années plus tard. Rebelle parmi les rebelles, il a abjuré son nom d’esclave Cassius Clay ; il s’appelle désormais Mohamed Ali. À ma droite, George Foreman, “Big George”, champion olympique même catégorie en1968 et nouveau roi incontesté du ring. George Foreman est un afro-américain sans histoire, convenable, policé. Quand John Carlos et Tommie Smith lèvent leur poing ganté de noir dans le ciel de Mexico en signe de protestation; Foreman, lui, enveloppe son titre olympique dans la bannière étoilée.

UN CONTEXTE ÉLECTRIQUE

DEUX COMBATTANTS QUE TOUT OPPOSE

On doit la tenue de ce match exceptionnel, à Kinshasa, en 1974, au fantasque Don King, un jeune promoteur sorti de prison trois années auparavant.

Sur le ring, Foreman est un cogneur, un démolisseur, un bûcheron : le corps épais, les poings lourds et serrés, il marche vers l’avant quelque soit son adversaire, transperce la garde de celui-ci, balance des coups de butoir. Foreman est une véritable machine d’assaut, une terrible puissance de feu. Il inspire la peur, la terreur à ses adversaires. Alors la durée de son combat contre Ali ? Foreman : « Peut-être une reprise. L’important est que je parvienne à le toucher». Ali lui, est un styliste, un danseur. D’une corde à l’autre, gauche droite, droite gauche, il danse ; sur le ring, il danse ; Ali, lui, est un jazzman. Et le verbe flamboyant, provocateur, arrogant, il hurle : « I am bad. La semaine dernière je me suis battu contre un alligator, oui un alligator, j’ai catché avec une baleine, mis des menottes aux éclairs, foutu la foudre en taule, j’ai tué un roc, massacré une pierre et envoyé une brique à l’hosto. Je suis pire qu’un mal incurable. I am bad ».

Le choix de la capitale zaïroise comme théâtre du combat revêt une forte symbolique et politique. Nous sommes alors en pleine période d’affirmation du TiersMonde. Par ailleurs, ce déplacement en Afrique ne peut que séduire un champion comme Ali, attaché aux valeurs panafricaines. Muhammad Ali débarque le 11 septembre à Kinshasa. Il y bénéficie d’une extraordinaire popularité et les jeunes Kinois prennent d’emblée fait et cause pour lui. Cet accueil enthousiaste constitue un choc et une révélation pour Ali qui lance : «Je suis ici chez moi «. Invité par Mobutu, il poursuit : «Mr le président, je suis citoyen américain depuis 32 ans, et je n’ai jamais été invité à la Maison Blanche, soyez assuré de l’honneur d’être convié à la Maison Noire».

Ali boma ye (Extrait de Le Combat du siècle de Norman Mailer (US) Traduction : Bernard Cohen)

LE MATCH

« Boma ye ! Ali boma ye ! ». Ali se tourne vers la foule et chante : « Ali boma ye » ; et la foule, dans les gradins, emportée, transportée, saisie par la frénésie, de reprendre en chœur le refrain « Ali boma ye ! Ali tue-le ». Ali veut installer le bruit et la fureur de la multitude sur le ring, à ses côtés, de son côté. Ali sait que la foule porte en elle le goût du KO. Ali veut installer les spectateurs à ses côtés. Qu’ils viennent, qu’ils dansent, qu’ils mangent et donnent des coups avec lui. Ali veut installer la solitude dans la tête de Foreman. Ali veut gagner le combat avant le premier coup de poing. Ali n’est pas aveugle ; Ali sait que chaque coup porté sur ce ring est un engagement dans l’histoire ; Ali sait qu’il tient le rôle de sa vie.

Le 30 octobre 1974 à 3 heures du matin, les deux hommes entrent sur le ring. Dès son entrée dans le stade, Foreman comprend qu’il aura fort à faire face à un adversaire porté par 80 000 spectateurs qui chantent «Ali, Buma Yé !» (Ali, tue le !). Une fois que le gong retentit, Foreman se lance dans la bataille et prend incontestablement le dessus sur son adversaire qu’il parvient à acculer dans les cordes. Ali encaisse et encaisse les violentes frappes de Foreman dans le ventre. Si Ali a du mal à masquer sa douleur, il tient bon. Il ne cesse de le provoquer et de l’insulter lors des corps à corps: «C’est ton meilleur coup Georges ? Tu n’as que cela à m’offrir ? Tu es une fillette !». Foreman continue à cogner, mais il ne parvient pas à faire chuter Ali. Le combat se prolonge inhabituellement pour le Texan. Pour la première fois, un adversaire dépasse le quatrième round. Ses assauts semblent de plus en plus mal coordonnés et perdent en puissance. La moiteur de la nuit kinoise n’arrange rien. Il perd en lucidité et relâche sa défense, ce qui ne pardonne pas face à la «guêpe» Ali. Au cours du 8ème round, une droite fulgurante envoie le champion du monde au tapis. Sonné, il ne peut reprendre le combat. La foule exulte. Ali remporte ainsi son pari fou et se replace au sommet de la boxe mondiale.

24

25

4

Un

e mission dans la

APOLLNeil Armsvitreondeg O 11

On a marché sur la Lune

Une fois qu’Armstrong et Aldrin sont prêts à aller à l’extérieur, soit environ six heures après s’être posé, Eagle est dépressurisé, la trappe s’ouvre et Armstrong descend par l’échelle en premier. Il a mis son pied gauche sur la Lune le 21 juillet 1969 à 3 h 56 heure française, devant des millions de téléspectateurs écoutant les premières impressions de l’astronaute. Celui-ci en posant le pied sur le sol lunaire lance son message resté célèbre « C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ».

Cap Canaveral, mercredi 16 juillet, 9 h 32, heure locale. La fusée Saturn V trône sur le pas de tir Pad 39-A. Elle est proprement gigantesque, avec plus de 110 mètres de hauteur. À son sommet, une petite capsule conique dans laquelle sont installés trois hommes, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. Un bruit colossal se fait entendre quand les cinq moteurs Rocketdyne F1 déchaînent leur poussée de 680 tonnes chacun. Le sol résonne d’une onde sismique qui se propage jusqu’à huit kilomètres. Lentement, la fusée de trois mille tonnes s’élève au milieu d’un immense nuage surtout formé par la condensation de l’eau...

En route pour la Lune Deux minutes trente après le décollage, les quelque deux mille tonnes de carburant contenues dans le premier étage sont déjà parties en fumée et l’énorme cylindre de 42 mètres de hauteur et de 10 mètres de diamètre est largué. Les cinq moteurs s’allument. Les astronautes subissent alors une accélération de 4,5 g (ils pèsent donc quatre fois et demie leur poids). Le deuxième étage maintient cette accélération durant 5 minutes trente et assure la sortie de l’atmosphère. Sa courte mission terminée, il se détache à son tour. Les hommes sont alors dans l’espace. Le troisième étage poursuit l’accélération et assure la mise en orbite à 190 kilomètres d’altitude. Le moteur est éteint. La pesanteur terrestre contrebalancée par la force centrifuge, l’apesanteur règne dans la capsule. Le temps d’effectuer quelques vérifications, quelques réglages, de débrancher les alimentations en oxygène des scaphandres et de souffler un peu, l’engin spatial a effectué plus de deux tours de la Terre, à 8 km/s par rapport à elle.

Apollo 11 en chiffres

Soudain une alarme stridente se déclencha Neil Armstrong et Buzz Aldrin descendent vers le sol lunaire à bord de «Eagle», le premier engin humain à tenter un alunissage. À Houston, on venait juste de leur donner le feu vert pour la descente propulsée. Soudain, à 1830 mètres au-dessus de la Lune, un voyant jaune suivi d’une alarme stridente alerte les deux hommes. Aldrin réagit en lisant à voix haute les chiffres s’affichant sur l’ordinateur de bord : «Alarme 12-0-2». Le contrôleur Steve Bales connait bien cet ordinateur ; au cours d’une simulation réalisée quelques semaines plutôt, il avait déjà rencontré le même problème et sait que l’ordinateur du module lunaire continuera à fonctionner. Ainsi, et malgré cette alerte, Houston confirme la poursuite de la mission. À six cents mètres, encore une alarme 12-0-1 ! A Houston, tout le monde a les yeux rivés sur Bales : c’est à lui de décider. «Go ! lançe-t-il. Go, bon sang !» Quatre cents mètres au-dessus de la surface lunaire, le LM entre en phase finale de descente. Les deux hommes regardent par les hublots triangulaires pour observer le sol. Tout de suite, ils s’aperçoient qu’ils ne sont absolument pas là où ils auraient du être. Armstrong n’aime pas du tout ce qu’il voit maintenant : des rochers entourant un cratère béant et un LM se dirigeant droit dessus.

24

Silouhette d’autres icônes

Vaisseau

Module de commande Apollo Module lunaire Eagle Fusée Saturn V Équipage 3 hommes Date de lancement 16 juillet 1969 13:32:00 Site de lancement Centre spatial Kennedy, Floride Date d’atterrissage 24 juillet 1969 16:50:35 Site d’atterrissage Océan Pacifique 380 km au sud de l’atoll de Johnston Durée 195 h 18 min 35 s Date d’alunissage 20 juillet 1969 20:17:40 Site d’alunissage Mare Tranquillitatis 0° 40’ 26.69’’ N 23° 28’ 22.69’’ E Date de départ 21 juillet 1969 17:54:00

Immédiatement, le pilote aguerri s’empare du contrôleur manuel (la descente devait normalement se faire entièrement en mode automatique) pour faire alunir lui-même le module lunaire. Mais où ? Il n’y a pas une place où se poser : que des rochers, des remblais énormes, des cratères meurtriers. Et plus que 90 secondes de carburant. Armstrong voit enfin un champ de pierres plus espacées. C’est là qu’il faut se poser. Houston vient de leur envoyer l’avertissement : Soixante secondes (de carburant) ! un voyant orange commence à clignoter, indiquant que le carburant est au niveau de la réserve. Mais Armstrong continue à descendre très lentement. De toute façon il est maintenant trop tard pour annuler la mission : le temps de séparer les deux étages du LM, ce dernier se sera déjà écrasé au sol. Enfin, une lumière bleue s’allume sur le tableau de bord et Buzz Aldrin confirme le contact d’un pied du LM avec le sol lunaire : «Contact light !»

25


8-9

2010

Il Va Y Avoir Du Sport est un festival de dans comtemporaine se déroulant pendant le mondial de football 2010 et présente des oeuvres avec un thèmes lié au sport. Sur la scène transformée en arène, deux silhouettes impassibles attendent, revêtues de survêtements de sports – tels des gladiateurs des temps modernes. Mais le combat qui va se livrer dans cette pièce n’a pas pour objet la victoire ou la défaite de l’un ou l’autre des protagonistes, mais plutôt leur transformation réciproque, les stratégies de camouflage qu’ils vont déployer pour échapper au piège du regard qui les cerne de toute part. Le dispositif optique mis en place trame un réseau d’ambiguïtés complexe, impliquant aussi bien les interprètes, qui cherchent à le modifier de l’intérieur, que les spectateurs dont le point de vue reste toujours fuyant et incertain. Que voit-on de ces corps, comment les cerner, dans quel sens les regarder ? L’état de surveillance est troué par un « devenir-imperceptible », amenant au décloisonnement des identités. P.A.D. : module d’expérimentation sur les positions subjectives, laisse entrevoir la possibilité de se faire caméléon dans un environnement voué au règne de l’identique.

25, 26, 27 Juin

LE GYMNASE 20h

3, 4, 5 Juillet LA CONDITION PUBLIQUE 20h

P.A.D.

IL VA Y AVOIR

1

Il Va Y Avoir Du Sport

Chemin de fer du programma

DU SPORT DANSE à LILLE / CDC DU 19 AU 11 JUILLET

DISTRIBUTION

Durée 50’ Chorégraphe Ioannis Mandafounis, Fabrice Mazliah Lumière Max Schuber Interprètes Ioannis Mandafounis, Fabrice Mazliah

FABRICE MAZLIAH

IOANNIS MANDAFOUNIS

Né à Athènes, Ioannis Mandafounis étudie la danse au Conservatoire de Paris. Il travaille notamment avec le Göteborgs-Operans Balett, la Harris Mandafounis Dance Company et le Nederlands Dans Theater II. En 2004, il fonde la Lemurius Company avec Anastasis Gouliaris et Katerina Skiada. Il rejoint The Forsythe Company en 2005.

Fabrice Mazliah étudie à l’École de danse de Genève, sa ville natale, puis à l’École Nationale de danse d’Athènes. Il travaille avec la Harris Mandafounis Dance Company avant de rejoindre The Forsythe Company en 2005. En parallèle, il crée ses propres chorégraphies. FabriceMazliah compte à son actif des spectacles comme Remote Versions (2003) et DoubleB(l)ind (2004) en collaboration avec Agnès Chekroun et Jone San Martin ou HUE (2007), autour de l’objet du désir, en collaborationavec sept danseurs de The Forsythe Company..

Président François Frimat Vice-Présidents Pascaline Dron et William Maufroy Trésorière Valérie Painthiaux Secrétaire Capelle Jacques Membres Marie Cécile Cloître, Nathalie Zeriri Design graphique et photos Marc LAFON www.marcolomew.blogspot.com Impression byBen

RÉSERVATION DES PLACES par téléphone : +33 (0)3 20 20 70 30 au bureau de Danse à Lille CDC Le Gymnase – 5 rue du général Chanzy – Roubaix (du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h ) à l’Office de Tourisme de Roubaix (+33 20 65 31 90) et de Lille (08 91 56 2004 ou +33 359 579 400 depuis l’étranger)

2-3

10-11

DANSE À LILLE /CDC LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

L’ÉQUIPE DE DANSE À LILLE/CDC Directrice Artistique Maria Carmela Mini Directrice de Production Sport Prod. Anne-Lise Gobin Assistante d’administration et de Production Mathilde LeCain Directeur Technique Thomas Margerin Assistante de communication et de médiation Pauline Coppée Stagiaires en Médiation, Communication et Production Julie Soutry, Sabrina Zielinski Remerciement particulier à tous les bénévoles, Anne Boissière, Bernard Sève, Sophie Raux, Nathalie Zeriri, Frédéric Pouillaude, William Maufroy et Philippe Delforge (les produits de l’épicerie).

TARIFS Tarif plein 13 € Tarif réduit / abonnement (à partir de 4 spectacles) / groupe (groupe à partir de 10 personnes) 7 € Tarif super réduit (bénéficiaires des minima sociaux) 5 € Abonnement 4 spectacles spécial étudiant (dont 1 spectacle offert) 21 € Tarif réduit appliqué aux étudiants, - 26ans, abonnés des structures partenaires de Danse à Lille, demandeurs d’emploi, – 12 ans, intermittents du spectacle, habitants de Roubaix, adhérent Danse à Lille / CDC, titulaires d’un PASS lille3000. L’ensemble de la programmation est accessible avec les Chèques Crédit Loisirs, les Chèques Vacances et les Chèques Culture.

PARTENAIRES

Placée sous la figure tutélaire de Leopold Fregoli, le fameux transformiste dont les spectacles révélaient un corps perpétuellement instable, cette pièce donne lieu à une série de tours de forces où le muscle devient fil conducteur. De l’autodérision au sérieux le plus total, les corps s’affrontent dans des joutes sportives dont on ignore les règles, jusqu’à ne plus savoir si l’autre est soi-même déguisé, qui danse et qui joue de la musique. Le dispositif scénique lui-même multiplie la saturation et la substitution des présences. Des pédales de guitare pouvant déclencher et modifier les paramètres du son, de la lumière, produisent une interactivité piégée, qui reflète notre réalité hautement médiatisée, où les identités s’échangent sans cesse sous les lumières du stade.

29 et 30 Juin

LE GYMNASE 20h

7 et 8 Juillet LA CONDITION PUBLIQUE 20h

MUSCLE

ÉDITO

DISTRIBUTION

Durée 50’ Danse et chorégraphie Richard Siegal Lumière Gilles Gentnerr Musique et composition Arto Lindsay Scénographie et design sonore Peter Zuspan et Arto Lindsay

En 2003, après 20 ans d’existence, un constat s’impose : la danse contemporaine est installée et reconnue dans la région. De nombreuses institutions culturelles programment désormais ce nouvel art. L’objectif premier de Danse à Lille est donc atteint. La structure s’installe alors à Roubaix, au Gymnase, et devient Centre de Développement Chorégraphique (CDC). Grâce à ce label, gage de dynamisme et de souplesse, Danse à Lille / CDC donne une nouvelle impulsion à son projet artistique en soutenant la « relève » de la danse contemporaine : projets novateurs, nouveaux talents, expérimentations… Du 19 juin au 11 juillet, Danse à Lille souhaite créer l’évènement. En pleine Coupe du Monde de football, nous souhaitons bousculer notre programmation avec IL VA Y AVOIR DU SPORT. Durant 3 semaines, on pourra assister à différents spectacles de danse contemporaine dont le fil conducteur sera le sport. Danse à Lille espère ainsi mieux se faire connaître, élargir son public en accompagnant à sa façon l’évènement populaire planétaire que constitue la Coupe du Monde de football.

RICHARD SIEGAL

Richard Siegal est le fondateur de The Bakery, une organisation dédiée à l’exploration et la production de performances contemporaines. À partir de 1997, Richard Siegal danse avec le ballet de William Forsythe (Francfort) où il présente également ses propres chorégraphies. Il est alors nommé à trois reprises meilleur danseur par les critiques de Ballettanz (1998, 2000, 2003. Il commence alors à travailler sur son prochain cycle, HOMO LUDENS (et l’installation interactive If/Then Installed qui y est associée), coproduit par ZKM et Muffatwerk et soutenu par l’IRCAM, le YCAM au Japon et Tanzhaus NRW en Allemagne. Interprété par des danseurs et des musiciens, ce spectacle créé début 2009 marque un tournant dans sa gestuelle.

Marcel Dupré Directeur adjoint de Danse à Lille / CDC

4-5

12-13

20 Des lutteurs, de chair et de puissance, l’échine courbée, accablés, sous le fardeau de leurs ames lourdes. Corps animal, unis par des liens invisibles qui tissent leurs membres comme pour chercher une issue. Combat d’union ou de liberté où les chairs se cherchent, se fuient, s’attirent, se donnent l’une à l’autre, sans visage, sous des cagoules de bourreau, avec des gestes de violences et de tendresses melées. Soit trois garçons inquiétants dans la profonde pénombre, encagoulés et fuselés dans des tenues moulantes. Très musculeux dans cette apparence, rassemblés en mêlée virile sur le plateau, dans la précautionneuse lutte d’une tension gravitaire disputée, déplacée, éprouvée. Articulation de forces, anamorphoses de liens, transmutation d’étreintes.

2, 3, 4 Juillet LE GYMNASE 20h 26, 27, 28 Juin LA CONDITION PUBLIQUE 20h

TROIS LUTTEURS DISTRIBUTION

Contrepied est une pièce sur le thème du football et du geste sportif ; une mise en danse des rêves foot de deux gamins. Ce spectacle est basé sur une trame narrative évoquant la vie de deux « enfants foot ». L’un réussira, l’autre restera dans l’ombre. Et à travers ce prétexte, apparait une mise en danse du geste sportif et du football : superposition de différentes vitesses de ralentis, de différents plans de lecture, ruptures de rythmes, décompositions des gestes, travail sur la notion de centre, maîtrise du geste break malgré l’aléatoire imposé par la présence du ballon... et avec quelques gestes grossis et parodiques, à travers la figure de l’arbitre, l’humour apparait...

Interprètes Kevin Bruneel,

Bruno Danjoux et David Drouard Durée 40’ Chorégraphe Odile Duboc Costumes Virginie et Musique Pascal Contet Jean-Jacques Weil Lumière Françoise Michel Toile peinte Sergio Lopez

19 et 20 Juin

ODILE DUBOC

LE GYMNASE 20h

Odile Duboc n’est pas de ces artistes dont l’oeuvre se découpe en cycles ou en périodes. Dans son parcours, nulle rupture véritable, nul revirement, nul renoncement, mais la force d’une continuité. Son trajet créateur suit le lent cheminement d’une recherche qui s’affine au fil des ans. Elle creuse son sillon, dégage les strates successives d’un style qui lui est propre et déploie la singularité d’une esthétique sensible et néanmoins affirmée. Les oeuvres qui jalonnent son parcours laissent l’impression d’une avancée sûre et tranquille où s’affirme un certain nombre de préoccupations, lisibles dans leurs titres : ils évoquent le temps, la durée, des trajectoires, des matières et des sensations - le sable, le vent, l’eau - des paysages urbains, des jardins, une Maison d’Espagne, ou bien la légèreté, mais aussi l’urgence, l’insoumission...

10 et 11 Juin

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

CONTREPIED DISTRIBUTION

Durée 75’ Chorégraphe Christine Coudun Musique Composition originale Carole Rieussec et Gino Favotti Lumière Laurent Vérité Interprètes Benoit Garraud, Adilson Horta de Sousa, François Kaleka ou David Phiphak, Laurent Kong a Siou, Alfreda Nabo, Valentine Nagata, Jackson Ntcham, Mathieu Raguel, Andréas Cetkovic ou Séan Garnier ou Wassim Benslimane, Julien St-Maximin, Emilie Schram, Lowriz Trung Ngon

LA COMPAGNIE 3B

C’est par le biais d’émission de radio sur radio 7 que Sidney propose les premiers disques de rap. Son émission dure relativement peu mais le mouvement est lancé La danse, elle, prospère sur les cendres de l’émission télé et engendre des générations de ceux que l’on va appeler «breakers» ou «smurfers». Une femme, il faut le noter, Christine Coudun, chorégraphe et licenciée en histoire - donc assez éloigné d’une rebelle afroaméricaine du ghetto new-yorkais- et un karatéka médecin, Jean Djemad - loin d’un modèle de rappeur- en voyant danser à Elancourt les émules de Sidney, créent Black Blanc Beur, compagnie de danse mythique du mouvement hip hop.

6 et 7 Juillet

LE GYMNASE 20h

23 et 24 Juin

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

XAVIER LE ROY

JOUEZ

DISTRIBUTION

Durée 75’ Chorégraphe Christine Coudun Musique Composition originale Carole Rieussec et Gino Favotti Lumière Laurent Vérité

Interprètes Benoit Garraud, Adilson Horta de Sousa, François Kaleka ou David Phiphak, Laurent Kong a Siou, Alfreda Nabo, Valentine Nagata, Jackson Ntcham, Mathieu Raguel, Andréas Cetkovic ou Séan Garnier ou Wassim Benslimane, Julien St-Maximin, Emilie Schram, Lowriz Trung Ngon

Xavier Le Roy est né en France en 1963. Il suis un cursus de biochimie à l’université de Montpellier, tout en étudiant la danse moderne avec Véronique Larcher. En 1990, après l’obtention de sa thèse en biologie moléculaire et cellulaire, il va à Paris et prend des cours de danse avec Ruth Barnes et Anne Koren. De 1991 à 1995, il danse avec la Compagnie de l’Alambic à Paris. En 1992 Xavier Le Roy entame une collaboration de cinq ans avec le groupe interdisciplinaire Detektor (Berlin). Il commence à développer ses recherches en 1993. L’année suivante, il forme le groupe «Le Kwatt», avec le musicien A. Birntraum et la designer lumière Sylvie Garot. Xavier Le Roy multiplie ensuite les collaborations (projets «CrashLanding@Lisboa», «Body Currency», «Namenlos», danse pour Mårten Spångberg, Alain Buffard...) tout en se consacrant à ses créations personnelles («Self Unfinished», «Product of Circumstances»).

6-7

14-15

La pièce, sobrement intitulée Jouez, s’annonce aussi atypique que son concepteur, qui a décidé pour l’occasion de «déplacer les enjeux du théâtre sur le terrain du sport». Sur scène, donc, quatorze interpr��tes joueront au foot, au handball et au corners (un jeu dont le but consiste à placer quatre joueurs en même temps aux quatre coins du terrain, nous expliquet-on). En sport, c’est clair, il faut marquer des buts. Au théâtre, il n’y a pas de buts, mais le public ne peut s’empêcher de juger. Au fil des matches, chaque joueur-danseur se retrouvera tantôt avec tantôt contre les autres. «Il fallait essayer de créer des modes de présence différents sur scène. De s’imposer des contraintes pour mieux les dépasser».

Ceci n’est pas du ping-pong est une création chorégraphique et musicale à destination – mais pas exclusivement - du jeune public. Deux personnes, face à face, entre elles une balle de ping-pong. Il n’y a pas de table et le jeu consiste à transformer le ping-pong en une poésie chorégraphiée, rythmée par le son de la balle et du mot « pingpong ». Les mouvements et le son se répondent, rebondissent, se croisent et s’accompagnent. C’est un mot, un son, un mouvement, Ceci n’est pas du ping-pong.

22 et 23 Juin LE GYMNASE 20h 30 Juin 1 Juillet

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

CECI N’EST PAS DU PING PONG DISTRIBUTION

Durée 40’ environ Chorégraphe Marion Uguen Musique Maxime Deshenry

MARION UGUEN

Lumière Desdemone Cardigan Interprètes Lilianne Doux, Lu Ahn Son

Après des études d’arts du spectacle à Rennes, Marion Uguen entre dans la Cie Dokan Theatre durant deux années puis intègre la promotion 2004-2005 de la formation de danseurs contemporains au CDC toulouse. A l’issue de sa formation, elle crée l’association les Dupont/d et poursuit un travail de recherche lors de résidence à Point éphémère (Paris) et Bains connective (Bruxelles). Ce travail fera l’objet d’une aide de la Mairie de Paris (Aide Paris Jeunes Talents). En 2007/2008, elle est chorégraphe de Grand Atelier, performance dansée pour dessinateurs en collaboration avec Pierre Dumonthier et l’école d’arts de Rueil Malmaison. Marion Uguen est également interprète dans Récréation Chorégraphique chorégraphié par Natacha Garçin (en Cie d’eux) et dans Mon fantôme écrit et mis en scène par Pascal Rambert.


16-17

8-9

Durée 50’ Chorégraphe Ioannis Mandafounis, Fabrice Mazliah Lumière Max Schuber Interprètes Ioannis Mandafounis, Fabrice Mazliah

Durée 50’ Chorégraphe David Wampach Musique Maeva Cunci, Bruno Péré, Virginie Thomas Lumière Caty Olive Son Olivier Alary Costume Rachel Garcia Interprètes Maeva Cunci, Bruno Péré, Virginie Thomas

9 et 10 Juillet

Fabrice Mazliah étudie à l’École de danse de Genève, sa ville natale, puis à l’École Nationale de danse d’Athènes. Il travaille avec la Harris Mandafounis Dance Company avant de rejoindre The Forsythe Company en 2005. En parallèle, il crée ses propres chorégraphies. FabriceMazliah compte à son actif des spectacles comme Remote Versions (2003) et DoubleB(l)ind (2004) en collaboration avec Agnès Chekroun et Jone San Martin ou HUE (2007), autour de l’objet du désir, en collaborationavec sept danseurs de The Forsythe Company..

LE GYMNASE 20h David Wampach étudie la médecine à l’Université de Montpellier (96-97), puis le théâtre à l’Université d’Aix-en-Provence et au Conservatoire de Marseille (98), et ensuite se dirige vers la danse. Il suit les formations dispensées par la Cie Coline à Istres (99), par le CCN de Montpellier (00) et à P.A.R.T.S./Bruxelles (01). Il participe à la formation en culture chorégraphique proposée par Laurence Louppe (04-05-06). Il travaille avec Anne Lopez, Thierry Baë, Christian Bourigault, Mitia Fedotenko, Mathilde Monnier, Julie Brochen, Odile Duboc, João Fiadeiro, Alain Michard, Catherine Contour, Christian Rizzo.

20 et 21 Juin LA CONDITION PUBLIQUE 20h

Lundi 5 Juillet

au bureau de Danse à Lille CDC Le Gymnase – 5 rue du général Chanzy – Roubaix (du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h )

à l’Office de Tourisme de Roubaix (+33 20 65 31 90) et de Lille (08 91 56 2004 ou +33 359 579 400 depuis l’étranger)

Le Gymnase

TROIS LUTTEURS

JOUEZ

Dimanche 27 Juin

BASCULE

MUSCLE

CONTREPIED

VENIR À IL VA Y AVOIR DU SPORT

MUSCLE

ÉDITO

LE GYMNASE

nue des ion

Nat

5 rue du général Chanzy – Roubaix Billetterie : +33 (0)3 20 20 70 30 Fax : +33 (0)3 20 45 16 59 info@dansealille.com MÉTRO LA CONDITION PUBLIQUE Ligne 2, arrêt Roubaix Charles de Gaulle Derniers départs : dans la région. De nombreuses institutions En 2003, après 20 ans d’existence, un constat s’impose : la danse contemporaine est installée et reconnue direction St Philibert 23.50 culturelles programment désormais ce nouvel art. L’objectif premier de Danse à Lille est doncdirection atteint. La structure s’installe alors à Roubaix, au Gymnase, CH Dron 0.20 100m et devient Centre de Développement Chorégraphique (CDC). Grâce à ce label, gage de dynamisme etLille de Flandres souplesse, direction gare 0.22 Danse à Lille / CDC donne une nouvelle impulsion à son projet artistique en soutenant la « relève » de la danse contemporaine : projetsTRAMWAY novateurs, nouveaux talents, expérimentations… Jean Moulin (Ligne R) Du 19 juin au 11 juillet, Danse à Lille souhaite créer l’évènement. tta

s

Unie

ard Gambe Boulev

vard Boule

etta

vard Boule

Gamb

Rue

M

rre

Pie

Roubaix Eurotéléport

Boulevard de Beaurepaire

de

DISTRIBUTION

r de Colma

baix

Rou

Durée 50’ Danse et chorégraphie Richard Siegal Lumière Gilles Gentnerr Musique et composition Arto Lindsay Scénographie et design sonore Peter Zuspan et Arto Lindsay

t

de

for Bel

rre

Pie

de

ard lev Bou

Rue

baix

Rou

En pleine LA CoupeCONDITION du Monde de football, nous souhaitons bousculer notre programmation avec IL VA Y AVOIR DU SPORT. Durant 3 semaines, on pourra PUBLIQUE assister à différents14,spectacles de -danse place Faidherbe Roubaixcontemporaine dont le fil conducteur sera le sport. : +33 (0)3 33 48 33 Danse à Lille espèreBilletterie ainsi mieux se 28 faire connaître, élargir son public en accompagnant à sa façon l’évènement populaire planétaire que constitue la Coupe M LE GYMNASE du Monde de football. Fax : +33 (0)3 20 45 16 59 rd leva Bou

RICHARD SIEGAL

du

de

lle Gau

Gén

n

Jea

nte Sai

Ru

Avenue des Paraboles

info@laconditionpublique.com MÉTRO Ligne 2, arrêt Roubaix Eurotéléport Derniers départs : direction St Philibert 23.50 direction CH Dron 0.20 direction gare Lille Flandres 0.22t RAMWAY Direction Roubaix, terminus Eurotéléport

Roubaix Charles de Gaulle

du

Gau lle Bou leva rd

100 m

du

Gén

éra l de

Marcel Dupré Directeur adjoint de Danse à Lille / CDC

nzy

l Cha éra

Gén

Richard Siegal est le fondateur de The Bakery, une organisation dédiée à l’exploration et la production de performances contemporaines. À partir de 1997, Richard Siegal danse avec le ballet de William Forsythe (Francfort) où il présente également ses propres chorégraphies. Il est alors nommé à trois reprises meilleur danseur par les critiques de Ballettanz (1998, 2000, 2003. Il commence alors à travailler sur son prochain cycle, HOMO LUDENS (et l’installation interactive If/Then Installed qui y est associée), coproduit par ZKM et Muffatwerk et soutenu par l’IRCAM, le YCAM au Japon et Tanzhaus NRW en Allemagne. Interprété par des danseurs et des musiciens, ce spectacle créé début 2009 marque un tournant dans sa gestuelle.

Rue

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

Mercredi 30 Juin

Tarif réduit appliqué aux étudiants, - 26ans, abonnés des structures partenaires de Danse à Lille, demandeurs d’emploi, – 12 ans, intermittents du spectacle, habitants de Roubaix, adhérent Danse à Lille / CDC, titulaires d’un PASS lille3000.

P_A_D

Ave

7 et 8 Juillet

CECI N’EST PAS DU PING PONG

TROIS LUTTEURS

Tarif plein 13 € Tarif réduit / abonnement (à partir de 4 spectacles) / groupe (groupe à partir de 10 personnes) 7 € Tarif super réduit (bénéficiaires des minima sociaux) 5 € Abonnement 4 spectacles spécial étudiant (dont 1 spectacle offert) 21 €

éral

29 et 30 Juin

LE GYMNASE 20h

Mardi 29 Juin

Lundi 28 Juin

Samedi 26 Juin

TARIFS

L’ensemble de la programmation est accessible avec les Chèques Crédit Loisirs, les Chèques Vacances et les Chèques Culture.

La Condition CECI N’EST PAS DU PING PONG Publique PARTENAIRES

Placée sous la figure tutélaire de Leopold Fregoli, le fameux transformiste dont les spectacles révélaient un corps perpétuellement instable, cette pièce donne lieu à une série de tours de forces où le muscle devient fil conducteur. De l’autodérision au sérieux le plus total, les corps s’affrontent dans des joutes sportives dont on ignore les règles, jusqu’à ne plus savoir si l’autre est soi-même déguisé, qui danse et qui joue de la musique. Le dispositif scénique lui-même multiplie la saturation et la substitution des présences. Des pédales de guitare pouvant déclencher et modifier les paramètres du son, de la lumière, produisent une interactivité piégée, qui reflète notre réalité hautement médiatisée, où les identités s’échangent sans cesse sous les lumières du stade.

par téléphone : +33 (0)3 20 20 70 30

Mardi 6 Juillet

Dimanche 4 Juillet

Samedi 3 Juillet

Jeudi 1 Juillet

Vendredi 2 Juillet

RÉSERVATION DES PLACES

Dimanche 11 Juillet

JOUEZImpression byBen

BASCULE

Samedi 10 Juillet

www.marcolomew.blogspot.com

La Condition Publique

Directrice Artistique Maria Carmela Mini Directrice de Production Sport Prod. Anne-Lise Gobin Assistante d’administration et de Production Mathilde LeCain Directeur Technique Thomas Margerin Assistante de communication et de médiation Pauline Coppée P_A_D MUSCLE Stagiaires en Médiation, Communication et Production Julie Soutry, Sabrina Zielinski Remerciement particulier à tous les bénévoles, Anne Boissière, Bernard Sève, Sophie Raux, Nathalie Zeriri, Frédéric Pouillaude, William Maufroy et Philippe Delforge (les produits de l’épicerie).

Vendredi 9 Juillet

Vendredi 25 Juin

CECI N’EST PAS DU Design PING graphique PONG et photos Marc LAFON

Jeudi 8 Juill et

CONTREPIED

L’ÉQUIPE DE DANSE À LILLE/CDC

Mercredi 7 Juillet

Samedi 19 Juin

Président François Frimat Vice-Présidents Pascaline Dron et William Maufroy Trésorière Valérie Painthiaux Secrétaire Capelle Jacques Membres Marie Cécile Cloître, Nathalie Zeriri

2-3

Le Gymnase

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

18-19

10-11

RÉSUMÉ DANSE DE LA PROGRAMMATION À LILLE /CDC Jeudi 24 Juin

Né à Athènes, Ioannis Mandafounis étudie la danse au Conservatoire de Paris. Il travaille notamment avec le Göteborgs-Operans Balett, la Harris Mandafounis Dance Company et le Nederlands Dans Theater II. En 2004, il fonde la Lemurius Company avec Anastasis Gouliaris et Katerina Skiada. Il rejoint The Forsythe Company en 2005.

DISTRIBUTION

Mercredi 23 Juin

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

DISTRIBUTION

FABRICE MAZLIAH

IOANNIS MANDAFOUNIS

BASCULE

Bascule : sans jamais se toucher, guidé par un beat hypnotique, un trio (un homme et deux femmes) structuré en une paire dont les mouvements sont identiques, équivalents ou synchrones, et un électron dont les mouvements sont asynchrones ou contraires ; quand les uns font face, le troisième tourne le dos. Constamment, un des éléments de la paire la quitte et se retourne pour former une nouvelle paire avec le danseur isolé. Ainsi la paire se décompose et recompose à l’infini. Bascule : bascule du regard, de la tête, des épaules, des hanches, du bassin, des jambes, des fesses ; pivot ou vaet-vient du corps tout entier, dressé ou à quatre pattes ; gonflement-creusement du ventre, ouverture-fermeture des mains, de la bouche, des yeux, des bras, des cuisses ; de dos, de face, de côté ou de trois-quarts.

DU 19 AU 11 JUILLET

Mardi 22 Juin

3, 4, 5 Juillet

P.A.D.

Luindi 21 Juin

25, 26, 27 Juin

LE GYMNASE 20h

DU SPORT DANSE à LILLE / CDC

Dimanche 20 Juin

Sur la scène transformée en arène, deux silhouettes impassibles attendent, revêtues de survêtements de sports – tels des gladiateurs des temps modernes. Mais le combat qui va se livrer dans cette pièce n’a pas pour objet la victoire ou la défaite de l’un ou l’autre des protagonistes, mais plutôt leur transformation réciproque, les stratégies de camouflage qu’ils vont déployer pour échapper au piège du regard qui les cerne de toute part. Le dispositif optique mis en place trame un réseau d’ambiguïtés complexe, impliquant aussi bien les interprètes, qui cherchent à le modifier de l’intérieur, que les spectateurs dont le point de vue reste toujours fuyant et incertain. Que voit-on de ces corps, comment les cerner, dans quel sens les regarder ? L’état de surveillance est troué par un « devenir-imperceptible », amenant au décloisonnement des identités. P.A.D. : module d’expérimentation sur les positions subjectives, laisse entrevoir la possibilité de se faire caméléon dans un environnement voué au règne de l’identique.

1

IL VA Y AVOIR

Jean Moulin

4-5

12-13

20

20 Des lutteurs, de chair et de puissance, l’échine courbée, accablés, sous le fardeau de leurs ames lourdes. Corps animal, unis par des liens invisibles qui tissent leurs membres comme pour chercher une issue. Combat d’union ou de liberté où les chairs se cherchent, se fuient, s’attirent, se donnent l’une à l’autre, sans visage, sous des cagoules de bourreau, avec des gestes de violences et de tendresses melées. Soit trois garçons inquiétants dans la profonde pénombre, encagoulés et fuselés dans des tenues moulantes. Très musculeux dans cette apparence, rassemblés en mêlée virile sur le plateau, dans la précautionneuse lutte d’une tension gravitaire disputée, déplacée, éprouvée. Articulation de forces, anamorphoses de liens, transmutation d’étreintes.

2, 3, 4 Juillet LE GYMNASE 20h 26, 27, 28 Juin LA CONDITION PUBLIQUE 20h

TROIS LUTTEURS DISTRIBUTION

Contrepied est une pièce sur le thème du football et du geste sportif ; une mise en danse des rêves foot de deux gamins. Ce spectacle est basé sur une trame narrative évoquant la vie de deux « enfants foot ». L’un réussira, l’autre restera dans l’ombre. Et à travers ce prétexte, apparait une mise en danse du geste sportif et du football : superposition de différentes vitesses de ralentis, de différents plans de lecture, ruptures de rythmes, décompositions des gestes, travail sur la notion de centre, maîtrise du geste break malgré l’aléatoire imposé par la présence du ballon... et avec quelques gestes grossis et parodiques, à travers la figure de l’arbitre, l’humour apparait...

Interprètes Kevin Bruneel,

Bruno Danjoux et David Drouard Durée 40’ Chorégraphe Odile Duboc Costumes Virginie et Musique Pascal Contet Jean-Jacques Weil Lumière Françoise Michel Toile peinte Sergio Lopez

19 et 20 Juin

ODILE DUBOC

LE GYMNASE 20h

Odile Duboc n’est pas de ces artistes dont l’oeuvre se découpe en cycles ou en périodes. Dans son parcours, nulle rupture véritable, nul revirement, nul renoncement, mais la force d’une continuité. Son trajet créateur suit le lent cheminement d’une recherche qui s’affine au fil des ans. Elle creuse son sillon, dégage les strates successives d’un style qui lui est propre et déploie la singularité d’une esthétique sensible et néanmoins affirmée. Les oeuvres qui jalonnent son parcours laissent l’impression d’une avancée sûre et tranquille où s’affirme un certain nombre de préoccupations, lisibles dans leurs titres : ils évoquent le temps, la durée, des trajectoires, des matières et des sensations - le sable, le vent, l’eau - des paysages urbains, des jardins, une Maison d’Espagne, ou bien la légèreté, mais aussi l’urgence, l’insoumission...

10 et 11 Juin

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

CONTREPIED DISTRIBUTION

Durée 75’ Chorégraphe Christine Coudun Musique Composition originale Carole Rieussec et Gino Favotti Lumière Laurent Vérité Interprètes Benoit Garraud, Adilson Horta de Sousa, François Kaleka ou David Phiphak, Laurent Kong a Siou, Alfreda Nabo, Valentine Nagata, Jackson Ntcham, Mathieu Raguel, Andréas Cetkovic ou Séan Garnier ou Wassim Benslimane, Julien St-Maximin, Emilie Schram, Lowriz Trung Ngon

LA COMPAGNIE 3B

C’est par le biais d’émission de radio sur radio 7 que Sidney propose les premiers disques de rap. Son émission dure relativement peu mais le mouvement est lancé La danse, elle, prospère sur les cendres de l’émission télé et engendre des générations de ceux que l’on va appeler «breakers» ou «smurfers». Une femme, il faut le noter, Christine Coudun, chorégraphe et licenciée en histoire - donc assez éloigné d’une rebelle afroaméricaine du ghetto new-yorkais- et un karatéka médecin, Jean Djemad - loin d’un modèle de rappeur- en voyant danser à Elancourt les émules de Sidney, créent Black Blanc Beur, compagnie de danse mythique du mouvement hip hop.

6 et 7 Juillet

LE GYMNASE 20h

23 et 24 Juin

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

XAVIER LE ROY

JOUEZ

DISTRIBUTION

Durée 75’ Chorégraphe Christine Coudun Musique Composition originale Carole Rieussec et Gino Favotti Lumière Laurent Vérité

Interprètes Benoit Garraud, Adilson Horta de Sousa, François Kaleka ou David Phiphak, Laurent Kong a Siou, Alfreda Nabo, Valentine Nagata, Jackson Ntcham, Mathieu Raguel, Andréas Cetkovic ou Séan Garnier ou Wassim Benslimane, Julien St-Maximin, Emilie Schram, Lowriz Trung Ngon

Xavier Le Roy est né en France en 1963. Il suis un cursus de biochimie à l’université de Montpellier, tout en étudiant la danse moderne avec Véronique Larcher. En 1990, après l’obtention de sa thèse en biologie moléculaire et cellulaire, il va à Paris et prend des cours de danse avec Ruth Barnes et Anne Koren. De 1991 à 1995, il danse avec la Compagnie de l’Alambic à Paris. En 1992 Xavier Le Roy entame une collaboration de cinq ans avec le groupe interdisciplinaire Detektor (Berlin). Il commence à développer ses recherches en 1993. L’année suivante, il forme le groupe «Le Kwatt», avec le musicien A. Birntraum et la designer lumière Sylvie Garot. Xavier Le Roy multiplie ensuite les collaborations (projets «CrashLanding@Lisboa», «Body Currency», «Namenlos», danse pour Mårten Spångberg, Alain Buffard...) tout en se consacrant à ses créations personnelles («Self Unfinished», «Product of Circumstances»).

6-7

14-15

La pièce, sobrement intitulée Jouez, s’annonce aussi atypique que son concepteur, qui a décidé pour l’occasion de «déplacer les enjeux du théâtre sur le terrain du sport». Sur scène, donc, quatorze interprètes joueront au foot, au handball et au corners (un jeu dont le but consiste à placer quatre joueurs en même temps aux quatre coins du terrain, nous expliquet-on). En sport, c’est clair, il faut marquer des buts. Au théâtre, il n’y a pas de buts, mais le public ne peut s’empêcher de juger. Au fil des matches, chaque joueur-danseur se retrouvera tantôt avec tantôt contre les autres. «Il fallait essayer de créer des modes de présence différents sur scène. De s’imposer des contraintes pour mieux les dépasser».

Ceci n’est pas du ping-pong est une création chorégraphique et musicale à destination – mais pas exclusivement - du jeune public. Deux personnes, face à face, entre elles une balle de ping-pong. Il n’y a pas de table et le jeu consiste à transformer le ping-pong en une poésie chorégraphiée, rythmée par le son de la balle et du mot « pingpong ». Les mouvements et le son se répondent, rebondissent, se croisent et s’accompagnent. C’est un mot, un son, un mouvement, Ceci n’est pas du ping-pong.

22 et 23 Juin LE GYMNASE 20h 30 Juin 1 Juillet

LA CONDITION PUBLIQUE 20h

CECI N’EST PAS DU PING PONG DISTRIBUTION

Durée 40’ environ Chorégraphe Marion Uguen Musique Maxime Deshenry

MARION UGUEN

Lumière Desdemone Cardigan Interprètes Lilianne Doux, Lu Ahn Son

Après des études d’arts du spectacle à Rennes, Marion Uguen entre dans la Cie Dokan Theatre durant deux années puis intègre la promotion 2004-2005 de la formation de danseurs contemporains au CDC toulouse. A l’issue de sa formation, elle crée l’association les Dupont/d et poursuit un travail de recherche lors de résidence à Point éphémère (Paris) et Bains connective (Bruxelles). Ce travail fera l’objet d’une aide de la Mairie de Paris (Aide Paris Jeunes Talents). En 2007/2008, elle est chorégraphe de Grand Atelier, performance dansée pour dessinateurs en collaboration avec Pierre Dumonthier et l’école d’arts de Rueil Malmaison. Marion Uguen est également interprète dans Récréation Chorégraphique chorégraphié par Natacha Garçin (en Cie d’eux) et dans Mon fantôme écrit et mis en scène par Pascal Rambert.


Mc Afee 2010


Mc Afee est un antivirus qui manque de communication et de rappel pour des mise à jour. Il est demandé de réaliser une affiche 4x3 ainsi qu’une annonce presse. Affiche 4x3

Finalisation

Annonce presse

Annonce presse

Finalisation

Annonce presse

solution antivirus McAfee protège votre ordinateur contre tous types de virus spywares, cheval de troie fishing, spams,malwares ...

solution antivirus McAfee

www.mcafee.com/fr/

solution antivirus McAfee protège votre ordinateur contre tous types de virus spywares, cheval de troie fishing, spams,malwares ...

solution antivirus McAfee

www.mcafee.com/fr/


Les Syndicats 2010

NT R.

UI

NT

INALISATION Campagne de publicité pour inciter les travailleurs à se syndiquer. Affiche 4x3

, AVAIL S? R T N zU Z -VOU e E v N a G s I LA vou vous P i o u q de

LES SYNDICATS SONT LÀ POUR VOUS AIDER.

AIDEZ CEUX QUI VOUS SOUTIENNENT


Les 4 éléments 2010

Série de photo ayant pour thèmes les quatres éléments.


Carnet contenant mes références

Capsule 2010

Boitier contenant les carnets

Création d’une capsule contenant mes références ainsi que mon travail sous forme de carnets de cartes postales qui une fois rassembler forment une affiche. Les deux carnets sont contenus dans une boite.

Carnet contenant mes travaux


Les 2 affiches constituĂŠes des cartes postales


Affiches Remix

2009-2011

Projet personnel de réadaptation d’affiche de films.


Entrainement photographique 2009-2011


Entrainement photographique 2009-2011


Croquis


Illustrations 2008-2011


Marc LAFON 24 rue Mercière 33000 BORDEAUX 0672913722 marcolomew@hotmail.com


Mon Book Marc Lafon