Page 1

Dix points points communs… communs 1. Type d’activité : Ice breaker – outil de connaissance 2. Objectifs de l’activité : •

• • •

Team building : rencontrer des personnes inconnues, échanger avec elles pour se trouver des points communs et/ou des ressemblances obligent à s’en rapprocher et crée des liens. On se sent plus proche d’une personne dont on a identifié des points communs avec soi. Susciter et encourager la collaboration en groupe : chacun participe à l’élaboration d’une affiche ou d’un mime. Utiliser des formes d’intelligence non verbales pour représenter les points communs identifiés. Impliquer tous les membres de tous les groupes dans l’activité de restitution des points communs.

3. Déroulement de l’activité Les stagiaires sont divisés en groupe de 3 à 4 personnes. Ils doivent discuter entre eux et se trouver 10 points communs. Ils disposent de 10 minutes pour trouver ces ressemblances. Sont exclus : • • • • • •

le travail / le chômage les caractéristiques physiques les vêtements et/ou accessoires l’âge le sexe le lieu d’habitation

-

Lorsque les dix minutes sont écoulées, le formateur prévient les deux groupes. Il leur explique ensuite qu’ils doivent représenter ces dix points communs « sous forme non verbale ». Ils ont le choix : ils peuvent dessiner une affiche (le formateur leur fournit alors de grandes feuilles de papier et des marqueurs de


Le Coach

-

-

Fiche activité couleurs) ; ils peuvent mimer. En aucun cas, ils ne peuvent utiliser de chiffres, ni de lettres dans leurs dessins ou leurs représentations. Ils disposent de 15 minutes pour mettre au point leur mime ou dessiner leur affiche. Chaque groupe présente son affiche ou son mime aux autres sans donner d’explications. Le ou les autres groupe(s) donne(nt) son (leur) interprétation du contenu de l’affiche / du mime. Pendant ce temps, le groupe qui présente ne dit rien, ne donne toujours aucune indication afin de ne pas freiner ou orienter les réactions de(s) autre(s) groupe(s). Enfin, le groupe qui présente donne ses définitions et ses explications sur les dix points communs qu’il a trouvés. Chacun des membres du groupe est amené à expliquer l’illustration de deux points communs au moins. De cette façon, tous les participants sont impliqués dans le travail du groupe.

4. Avantages : •

Cet exercice combine un ice breaker (les dix points communs) avec l’utilisation de techniques de représentation non-verbales qui incitent le sous-groupe à la coopération dès les premières minutes du stage ou de la formation. L’utilisation de l’intelligence non-verbale approfondit également la communication au sein du sous-groupe et oblige à des métaphores intéressantes. Les commentaires et questions des autres membres du groupe, les erreurs d’interprétation, les corrections éventuelles par les auteurs des dessins ; tout cela est généralement très drôle et renforce l’efficacité de l’ice breaker en termes de détente et de team building.

5. Matériel nécessaire : • • •

Chaises Flipchart avec feuilles détachables Marqueurs de couleurs

Marco Bertolini

15/02/2009

Ice breaker et outil de connaissance  

Fiche ressource pédagogique pour formateurs d'adultes. Activité de team building et de coopération avec utilisation d'intelligence non verb...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you