Issuu on Google+

Élections cantonales - 20 et 27 mars 2011 - Canton de Blois 4

ard

“Ensemble agissons pour notre canton et pour le Loir-et-Cher“ IMPRIMÉ PAR GRAPHIC’IMPRIM - Ne pas jeter sur la voie publique

Marc GRICOURT

Conseiller général - Maire de Blois Corinne GARCIA - Suppléante

Adjointe des quartiers nord Vice-présidente d’Agglopolys en charge de l’insertion


Pourquoi je m’engage à nouveau devant vous Vous m’avez fait confiance en 2004 pour représenter le canton de Blois 4 au Conseil général de Loir-et-Cher. Je sollicite à nouveau vos suffrages aux côtés de ma suppléante Corinne Garcia qui est très impliquée dans le canton, notamment en tant que présidente du conseil du quartier nord. Vous connaissez mon attachement à ce canton où j’ai grandi, où j’ai longtemps vécu et exercé, où ma vie quotidienne personnelle et mes fonctions m’amènent toutes les semaines. Être Conseiller général, c’est mettre mes convictions progressistes et mon expérience au service de tous pour apporter des réponses concrètes à vos préoccupations. Les liens que j’ai tissés avec les autres élus, les responsables associatifs et les acteurs de terrain me permettent d’intervenir avec efficacité. Homme de gauche, Maire de Blois, investi par le Parti socialiste, je continuerai à vous représenter en restant à l’écoute de chacune et chacun. Je porte en moi la conviction qu’il faut un changement de cap à la tête du département, pour un développement économique durable et équilibré de tout le territoire. Il faut remettre la justice sociale et le progrès au cœur de la politique du Conseil général, tout cela pour ne laisser personne à l’écart et construire tous ensemble le Loir-et-Cher de demain. Marc Gricourt Maire de Blois - Conseiller général

Pourquoi j’ai accepté d’être la suppléante de Marc Gricourt Conseillère municipale depuis 2008, j’ai souhaité poursuivre mon engagement aux côtés de Marc Gricourt, car il me semble le plus à même de trouver des solutions aux questions qui vous préoccupent. Habitante du canton Blois 4 depuis longtemps, je suis au plus près de vous en tant que conseillère municipale et adjointe des quartiers nord. Je travaille aussi à réduire les inégalités en tant que vice-présidente de l’agglomération en charge de l’insertion. Marc connait très bien ce canton pour y avoir vécu pendant longtemps, et surtout, il est en contact permanent avec les habitants et le tissu associatif des quartiers nord. Il connait les enjeux de ce canton mieux que personne. En tant que Conseiller général, il sait se battre pour ce territoire qui mérite une attention particulière, et travaille chaque jour, en tant que Maire de Blois, à améliorer votre quotidien grâce à son esprit visionnaire et déterminé. Corinne Garcia

Adjointe des quartiers nord - Vice-présidente d’Agglopolys en charge de l’insertion

Témoignages Le lac de la Pinçonnière, lieu tranquillisé du vivre ensemble. S’y promener c’est rencontrer les "autres" quels que soient leur âge, leur lieu de vie, leur histoire. Avec Marc Gricourt on peut être sûr que ce cheminement sera maintenu et amplifié.

Cette salle sera "un plus" pour la vie de nos quartiers et de nos associations qui, je l’espère, sauront se l’approprier. Impliquée depuis trente ans dans la vie des quartiers nord de Blois, je connais l’attention particulière de Marc Gricourt pour le monde associatif. Avec Marie-Claude Vitali devant le futur Espace polyvalent, rue Charcot

Marie-Claude VITALI

Avec Lucien Martin & Jean-Claude Morchoine au lac de la Pinçonnière

Lucien MARTIN


t

Mes ambitions pour Blois 4 et le Loir-et-Cher avec les élus socialistes et républicains. Il manque à notre département un projet, une vision prospective, une ambition commune. Nous devons sortir de la politique du coup par coup et mettre fin à une gestion à courte visée. Le Loir-et-Cher ne doit plus opposer ville et campagne. Le Conseil général doit mieux travailler avec la Région, les communes, les intercommunalités et pour tous ses habitants.

n L’emploi comme priorité numéro 1 Nous devons soutenir les secteurs d’activité notamment les PME - PMI et TPE qui innovent et créent des emplois dans le département. • Appuyer les filières industrielles, artisanales ou agricoles qui misent sur les produits innovants et le développement durable. • Favoriser la mise en place de la fibre optique en recherchant des partenariats pour desservir toutes les zones d’activités en internet à très haut débit. • Soutenir l’emploi associatif qualifié, par une prise en charge des cotisations sociales, en lien avec la Région (Cap Asso). • Encourager la reconversion des friches industrielles afin de favoriser le développement de l’emploi local.

n La lutte contre les précarités au cœur de notre politique Le Conseil général doit jouer le rôle de bouclier social face à l’augmentation des inégalités. • Améliorer le retour à l’emploi pour les bénéficiaires du RSA, avec un service unique d’accompagnement (en coordonnant mieux l’emploi avec le logement, la santé, la mobilité…). • Généraliser les clauses sociales d’insertion dans les marchés publics du département, comme nous le faisons déjà à Blois dans le cadre du PRU (Projet de rénovation urbaine). • Améliorer les conditions d’attribution du FSL (Fonds de Solidarité Logement). • Lutter contre la précarité énergétique.

n Un meilleur accompagnement des familles et des anciens La population évolue, notamment sur Blois 4. Le nombre de personnes âgées augmente, de nouvelles familles s’installent, cela nécessite la mise en place d’une action forte et volontaire. • Travailler à un meilleur équilibre territorial pour les logements, les services publics, l’accès aux soins et les transports. • Améliorer les aides apportées à la petite enfance, ainsi que les subventions d’équipement pour les crèches, en liaison avec l’action de la PMI (Protection maternelle infantile). • Remettre un siège-auto bébé aux familles ayant leur premier enfant lors de leur première visite PMI. • Ré-impliquer le Conseil général dans le volet humain du PRU. • Faire du Conseil général un véritable acteur de la prévention de la délinquance. • Construire et moderniser les établissements d’accueil pour les personnes âgées et étoffer les prestations pour une politique de maintien à domicile.

n Mieux gérer pour une plus juste répartition

M. Gricourt, C. Degruelle - Président d’Agglopolys et C. Garcia devant le chantier de la bibliothèque Maurice Genevoix

Construction rue Jean Bart

Le gouvernement a fait le choix de se désengager des territoires. Cet abandon, ajouté au poids de la crise entraîne une hausse des dépenses sociales. Il est de notre devoir de réduire le train de vie du département et de prioriser ses interventions. • Réduire fortement les dépenses de gestion du département  : moins de collaborateurs autour du Président, moins de voitures de fonction, moins de déplacements inutiles, moins de communication onéreuse (= 4 millions d’euros d’économies dès le prochain budget). • Redéployer ces économies pour renforcer le service public départemental. • Promouvoir une politique plus ambitieuse pour la jeunesse, le sport, l’éducation et la culture (aides aux projets et à la création, soutien aux élèves en difficulté, prévention en milieu scolaire…). • Soutenir le monde associatif, malmené ces dernières années par la majorité départementale et la politique gouvernementale.

n Développement durable : un département éco-performant Il faut une réelle ambition dans ce domaine. Le secteur est créateur d’emplois et un département comme le nôtre a besoin d’une réelle politique environnementale.

Futur centre commercial de proximité rue Pierre et Marie Curie / Avenue de France

• Réduire les émissions de gaz à effets de serre sur les bâtiments départementaux, notamment les collèges. • Développer les aides au tri et au recyclage pour les communes. • Améliorer l’aide pour les travaux d’isolation.


Si… n Vous êtes parent de jeunes enfants

n Vous êtes bénéficiaire du Revenu de solidarité

n Votre enfant est au collège François Rabelais ou

n La solidarité envers les plus fragiles vous semble

ou vous allez bientôt l’être.

active.

au collège Michel Bégon.

essentielle.

n Vous êtes bénévole ou adhérent

n Entrepreneur ou salarié(e), vous pensez que

d’une association sportive ou culturelle.

n Vous circulez sur les routes départementales. n Vous êtes une personne âgée ou vous considérez que notre société a des devoirs envers ses aînés.

n Vous ou l’un de vos proches êtes concerné(e)

l’action du Conseil général peut favoriser et soutenir l’emploi.

n Vous souhaitez que l’environnement soit mieux

pris en compte dans les décisions d’aménagement local.

par le handicap.

… alors les élections cantonales vous concernent ! Les quartiers de notre canton : La Pinçonnière, Croix-Chevalier, Kennedy-Mirabeau, Coty, Bel-Air, Les Gallières, Nozillette, Ronsard

L’abstention n’est pas la solution.

Il est très important que chacune et chacun participe à la présente élection, l’abstention est toujours la pire des solutions. Elle favorise la montée des extrémismes qui ne cherchent, ni à œuvrer pour un meilleur vivre-ensemble, ni à améliorer notre quotidien.

En cas d’empêchement, faites le choix de la procuration.

Le 20 mars, dès le 1er tour, faites voter et

votez MARC GRICOURT !

Contact : 06 48 65 42 67

@

Vous pouvez aussi me joindre par mail : marcgricourt2011@laposte.net Marc Gricourt - Parti Socialiste 21 rue de la Garenne - 41000 Blois

RENCONTRONS-NOUS ! Réunion publique le jeudi 17 mars à 19 h. Foyer des Jeunes Travailleurs 37 rue Pierre et Marie Curie à BLOIS

IMPRIMÉ PAR GRAPHIC’IMPRIM - Ne pas jeter sur la voie publique

Munissez-vous d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire) et présentez-vous au commissariat de Police. Désignez un mandataire électeur à Blois qui votera à votre place. Vous devez effectuer la démarche vous-même, il vous suffit de connaître ses noms de famille, prénom(s), adresse, date et lieu de naissance. C’est rapide et gratuit.


Journal de campagne - Cantonales Mars 2011