Page 1

DIMANCHE 28 MAI


UNA MIRADA RECURRENTE Cuando Diana decidió emigrar a Quebec, su vida estaba alrededor del medio día. Arquitecta en la Universidad Nacional de Colombia en Medellín le llevó varios pasos para abrirse camino como muchos emigrantes en Quebec validándose con estudios en Montreal. Con Linda su compañera de vida, se traslada a “Drummondville” una pequeña ciudad enclavada al Sur Este de la provincia, animada por ese toque rural apacible y encantador de paisajes de campiña cercanos y una calle real con tiendas y galerías de arte. Su mirada recurrente, la aplica como discípula de Cezane frente a la pequeña y famosa montaña de San Victoire en Francia. Ella hace en este caso, hablar al paisaje de cultivos de canneberges, una pequeña y exquisita fruta morada icono de la región. La pinta en el verano, en la primavera, en el otoño y en el duro invierno. Facebook: Diana Ramirez

DIANA RAMIREZ

UN REGARD RÉCURRENT Quand Diana décida d’émigrer à Québec, sa vie en était vers la moitié de la journée. Architecte à l’université Nationale de Colombie à Medellín, elle dût franchir plusieurs étapes pour se faire sa place, tout comme le font beaucoup d’étudiants de Québec validant leurs études à Montréal. Avec Linda, sa compagne, elle déménage à « Drummondville », une petite ville enclavée du sud-est de la province, baignée de cette paisible touche rurale de paysages enchanteurs des campagnes environnantes, et une rue royale bordée de magasins et de galeries d’art. Son regard récurrent, elle l’applique telle une disciple de Cézanne face à la petite et célèbre montagne de Sainte -Victoire en France. Dans son cas, elle fait s’exprimer le paysage des cultures de canneberge, un délicieux petit fruit violet, symbole de la région. Elle peint la canneberge en été, au printemps, en automne et pendant le rude hiver. Facebook: Diana Ramirez

2

3


MAGAZINE BILINGUE: ESPAÑOL - FRANÇAIS

p. 2-3 2-3 Peintre: Diana Ramírez (COL)

p. 10-13

6-7 Espaces Alies (COL)

SIRET 813662186 00010

sommaire

Editorial

w w w. e lc a f e l a t i n o . o rg

8-9 La Flûte 'Indienne'en France (FR) 10-13 De qui on parle? (COL) 14-15 Danses (FR) 16-17 De l’au-delà (ESP) 18-21 Cyclisme (COL)

p. 16-17

22-23 Forestera (PER) (FR) 24-25 Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes (FR) 26-29 Eduardo Solá Franco (ECU) 30 Mariposa del Castillo (ECU)

p. 22-23

32 Rubrique mois de 18 ans (COL) (CAN) 42 Astronomie

p.26-29

44 Café Culturel

Revolución

Révolution

La Revolución es un movimiento que ha acompañado la historia del “Nuevo Mundo”.

La Révolution est un mouvement qui a accompagné l’histoire du 'Nouveau Monde '.

Revoluciones victoriosas como las de Simón Bolívar, José de San Martin, José Marti, Miguel Hidalgo, el nicaragüense Miguel Larreynaga, José Matías Delgado Salvador, “Próceres de la Independencia” en Guatemala, María Dolores Bedoya , Fray Matías Delgado, el Gral. Manuel José Arce, en Honduras, Juan Pablo Duarte en la Republica Dominicana, Toussaint en Haití, La revolución de los esclavos en Jamaica, Bernardo O'Higgins, en Chile, Miranda y muchos otros. Revoluciones que se crearon para liberarse de un invasor exterior.

Des révolutions victorieuses, comme celles de Simón Bolívar, José de San Martin, José Marti,Miguel Hidalgo, le Nicaraguayen Miguel Larreynaga, frère José Matías Delgado, du Salvador, l’héroïne de l’indépendance du Guatemala María Dolores Bedoya, le général Manuel José Arce au Honduras, Juan Pablo Duarte en République Dominicaine, Toussaint en Haiti, la révolution des esclaves en Jamaïque, Bernardo O’Higgins au Chili, Miranda et beaucoup d’autres. Des révolutions qui ont eu lieu pour se libérer d’un envahisseur extérieur.

Luego llegan otras revoluciones internas que han buscado estabilizar los países. Pancho Villa, con el único ejercito que ha invadido los Estados Unidos, Sandino, el Ché, Allende, Evo Morales y muchos otros. Pero, mientras tanto el mundo se hizo cada vez más pequeño, más accesible y en esta disminución del espacio gracias a Internet, las revoluciones quedaron reducidas a la mundialización. O se tiene la bomba atómica o no se tiene, y ésta como la expresión máxima de la incomprensión humana. Entonces, un mundo equitable sería que cada país tuviera su propia bomba atómica. O que ningún país la tenga. Dos fórmulas utópicas.

Puis, d’autres révolutions internes qui ont cherché à stabiliser les pays. L’armée de Pancho Villa, la seule ayant envahi les États-unis, Sandino, le Ché, Allende, Evo Morales et tant d’autres.

En la historia del mundo occidental, siempre ha gobernado quien tiene acceso al conocimiento a la información; los reyes, las iglesias, las universidades. Hoy el conocimiento está en las manos de todos; la nueva revolución está en un teléfono, en una tableta, en un computador. El mundo está cambiando rápidamente de hábitos y costumbres. Cada persona puede comprobar al instante si lo que escucha es cierto y puede buscar nuevas informaciones. Las cosas que parecían inamovibles se están moviendo. Socialmente estamos pasando de la física rígida a la física cuántica.

Dans l’histoire du monde occidental, les gouvernants ont toujours été ceux qui ont eu accès à la connaissance : les rois, les églises, les universités. Aujourd’hui, la connaissance se trouve dans les mains de tous ; la nouvelle révolution s’incarne dans un téléphone, une tablette, un ordinateur. Le monde change rapidement d’habitudes et de coutumes. Chacun•e peut vérifier à chaque instant que ce qu’il ou elle écoute est vrai, et chercher d’autres informations. Les choses qui semblaient inamovibles sont en train de bouger. Socialement, nous sommes en train de passer de la physique rigide à la physique quantique.

Internet está acompañando a la gente a dejar atrás la sociedad del miedo, esa sociedad de códigos rígidos, para llegar a la sociedad de la conciencia, a la sociedad del saber, la sociedad donde las causas y los efectos se unen. Sigamos el ejemplo de Mafalda que dice; “El que no lee, está obligado a creer lo que los otros le dicen” .

Internet invite les personnes à laisser derrière eux la société de la peur, cette société de codes rigides, pour atteindre une société de conscience, la société du savoir, la société où causes et effets s’unissent. Suivons l’exemple de Mafalda*, qui nous dit : « Celui qui ne lit pas est obligé de croire ce que les autres lui racontent. » *BD Argentine

Mais, alors que le monde est chaque jour plus petit, plus accessible, et dans cette diminution de l’espace dû à internet, les révolutions en ont été réduites à la mondialisation. Ou bien l’on possède la bombe atomique, ou on ne l’a pas, et ceci est l’expression maximale de l’incompréhension humaine. Un monde équitable serait alors un monde dans lequel chaque pays aurait sa propre bombe atomique. Ou aucun pays ne l’aurait. Deux formules utopiques.

Nom, prénom (association):

p. 30

Adresse: Ville:

Pays:

Date: Adresse e-mail: Commentaires:

ABONNEMENT PHOTO COUVERTURE © EDU DEL SOL

4

PARTICIPEZ AU DEVELOPPEMENT DU MAGAZINE RECEVEZ

EL CAFE LATINO PENDANT UN AN

POUR TOUT ABONNEMENT

RECEVEZ UN DVD DE

CARLOS SAURA VIVRE VITE

POUR 40€ 5

Signature

El Café Latino 63 rue du Maréchal Leclerc 94410 Saint-Maurice France E-mail: edition@elcafelatino.org Téléphone: 33 (0)664732284


E

l Espace Aliés Guinard, es una asociación ley 1901 sin ánimo de lucro, que nació de la pasión de su presidenta por el arte contemporáneo y de su voluntad a contribuir sosteniendo producciones artísticas variadas y acompañando artistas de toda disciplina a través múltiples y variados tipos de manifestación. El Espace Aliés Guinard está consagrado a la creación bajo todas sus formas : artes plásticas, artes gráficas, literatura, espectáculo en vivo, música, cine... Su misión es la de rendir accesibles al mayor número de personas las prácticas artísticas y culturales de hoy en día. Una programación ecléctica testimonia de su vocación multidisciplinaria. Reina efectivamente un aire de libertad, tanto en la variedad de los artistas y la forma de expresión propuestas, como en la selección de los lugares y de presentación de dichas manifestaciones al público.

Espace Alies

Guinard

Espace d'expression artistique et culturelle

Espacio de expresión artística y cultural

L

'Espace Aliés Guinard, association loi 1901 à but non lucratif, est né de la passion de sa présidente pour l'art contemporain et de sa volonté à y apporter sa contribution en soutenant des productions artistiques variées et en accompagnant des artistes de toutes disciplines au travers de différents types de manifestations.

"MACONDIANDO"

L'Espace Aliés Guinard est consacré à la création sous toutes ses formes : arts plastiques, arts graphiques, littérature, spectacle vivant, musique, cinéma... Sa mission est de rendre accessibles au plus grand nombre les pratiques artistiques et culturelles d'aujourd'hui. Une programmation éclectique témoigne de sa vocation interdisciplinaire. Il règne en effet un vent de liberté, tant dans la variété des artistes et formes d'expression proposées, que dans le choix des lieux d'accueil et de présentation de ces manifestations au public

"MACONDIANDO"

Un projet culturel qui réunit des artistes français et colombiens dans le cadre des Journées Croisées France - Colombie (2017). « Macondiando » * est né en 2009 avec une exposition collective d'artistes de Carthagène (Colombie) exclusivement à l'EAG. L'expérience a été renouvelée en 2013 avec l'exposition d'artistes de toute la Côte Caraïbe colombienne à l'Espace Maison Blanche à Châtillon en France. En 2017, dans le cadre de l'année de la France – Colombie, l'Espace Aliés Guinard invite à travers « Macondiando » des artistes plasticiens, musiciens, cinéastes,

LOS ARTISTAS :

Brigitte ANDREETTI, Alexandra ARANGO, Jacques BLEZOT, Miguel BURGOS, Rebecca CAMPEAU, Alexandre DABROWSKI, Alfonso DIAZ URIBE, Rafael DUSSAN, Eduardo ESPARZA, Paola GOMEZ CAICEDO, Carlos JACANAMIJOY, MILTHON, Félix Antonio NAMEN, Jacques PERCONTE, Markus, SEILER, Philippe TALLIS et Florence VASSEUR, ENSEMBLE RECOVECO, CUMBIA YA !, LES COLPORTEURS, EL PERRO QUE LADRA, etc.

6

LES ARTISTES : © espaces alies guinard

Un proyecto cultural que reúne artistas franceses y colombianos en el marco de las Jornadas Cruzadas Francia - Colombia 2017. Macondiando nació en el año 2009 en Francia con una exposición colectiva de artistas cartageneros exclusivamente en el Espace Aliés Guinard. Se reanudó la experiencia en el 2013, esta vez con representantes de toda la Costa Caribe Colombiano en el Espace Maison Blanche en Châtillon (Francia). En el 2017, en el marco del año Francia - Colombia, el Espacio Aliés - Guinard invita a través de Macondiando a artistas plásticos, músicos, cineastas, escritores y artistas ambulantes (colombianos y franceses) a tender un lazo entre nuestros países bajo el lema « Tú eres un otro yo, yo soy un otro tú ». "... Todo un carnaval de colores y de formas expuesto en las dos orillas de esos mundos que se entrelazan en 2017 con ocasión del año Francia - Colombia. Un guiño de ojo al universo del realismo mágico creado por el Nobel de literatura colombiano Gabriel García Márquez, la exposición « Macondiando » reúne en un universo creativo animales, figuras, paisajes, símbolos; en fin, toda una imaginaría al servicio del imaginario..." AP Este conjunto de manifestaciones se desarrollará en diversos espacios culturales en Colombia y Francia : Cartagena de Indias del 12 mayo al 31 de julio en la Casa Museo Arte y Cultura (Calle Estanco del Aguardiente No. 5-63) y en Santa Fé de Bogotá del 19 mayo al 31 de julio en la Galería - Librería Luvina (Cra. 5 #26C - 06) en Colombia. En Châtillon del 22 de septiembre al 22 de octubre en la Maison des Arts (11, rue de Bagneux - 92320) y en el Espace Aliés Guinard (22, Boulevard de Vanves - 92320) en Francia.

www.espace-aliesguinard.com

écrivains et les Arts dans la rue, (colombiens et français) à tendre un fil entre nos deux pays sous la devise « Tu es un autre moi et je suis un autre toi ». ...Un carnaval de couleurs et de formes exposées sur chaque rive de deux mondes qui en 2017 s'unissent à l'occasion de l'année France - Colombie. Un clin d'œil à l'univers du réalismemagique du Nobel colombien Gabriel García Márquez, l'exposition « Macondiando » met en mouvement des animaux, des figures, des paysages, des symboles, toute une imagerie plastique et chromatique au service de l'imaginaire... AP Cet ensemble de manifestations se déroulera dans divers espaces culturels en Colombie et en France : Cartagena de Indias du 12 mai au 31 juillet à La Casa Museo Arte y Cultura (Calle Estanco del Aguardiente No. 5-63) et à Santa Fé de Bogotá du 19 mai au 31 juillet à la Galerie - Librairie Luvina (Cra. 5 #26C - 06) pour la Colombie. A Châtillon du 22 septembre au 22 octobre à la Maison des Arts (11, Rue de Bagneux - 92320) et à l'Espace Aliés Guinard (22, Boulevard de Vanves - 92320) pour la France.

Brigitte ANDREETTI, Alexandra ARANGO, Jacques BLEZOT, Miguel BURGOS, Rebecca CAMPEAU, Alexandre DABROWSKI, Alfonso DIAZ URIBE, Rafael DUSSAN, Eduardo ESPARZA, Paola GOMEZ CAICEDO, Carlos JACANAMIJOY, MILTHON, Félix Antonio NAMEN, Jacques PERCONTE, Markus, SEILER, Philippe TALLIS et Florence VASSEUR, ENSEMBLE RECOVECO, CUMBIA YA !, LES COLPORTEURS, LE CHIEN QUI ABOIE, etc.

7


La Flauta 'Indígena'

La Flûte 'Indienne'

EN FRANCIA

PRODUCTOS LATINOAMERICANOS AL PRECIO MAYORISTA O LA UNIDAD

EN FRANCE

ATENDEMOS texto e ilustraciones de fred del sol

E

n los años 1950, la música latinoamericana llego a las oídos de los franceses y de toda Europa a través de grupos como « Los Guaranís », luego los « Machucambos », que interpretaban música y canciones (acompañados a la guitarra, requinto y arpa) del Paraguay y de Argentina, luego de Cuba y un poco de México...sin ninguna flauta… Las flautas de los Andes eran conocidas sólo por una élite en las exposiciones de flautas precolombinas; muestras arqueológicas: “Musée de l'homme”.

texte et illustrations de fred del sol

La publicidad obliga, “la flauta indígena” a producido buena y muy mala música bajo la palabra “exotismo”, pero permitió a los franceses descubrir todas las sonoridades increíblemente hermosas… aun nos hace falta en la televisión, el radio (joven, yo veía regularmente el kenista Unna Ramos en la emisión de Jacques Chancel “ Le Grand Echiquier”) trayéndonos el sueño de los grandes espacios andinos… LA MUNDIALIZACIÓN, UNIFICACIÓN de

D

ans les années « 1950 », le son de l'Amérique Latine est arrivé aux oreilles des Français et de toute l'Europe par le biais d'ensembles tels que «Los Guaranis», puis de «Los Machucambos », proposant surtout des chansons (accompagnées à la guitare, requinto et harpe) du Paraguay et de l'Argentine, puis de Cuba et un peu du Mexique... sans aucune flûte…

sonidos, ha dejado de lado las flautas “indígenas”, o más bien de “los Andes”, pero probablemente ellas no han emitido el último sonido… quedamos algunos para resistir, todavía y todavía, al invasor sonoro… hasta cuándo? “YO NO LES TRAIGO LA MÚSICA QUE USTEDES AMAN. SINO AQUELLA QUE USTEDES PODRÁN AMAR”… (Jacques Chancel)

Les flûtes des Andes n'étaient alors connues que d'une élite par des expositions de flûtes précolombiennes issues de l'archéologie (Musée de l'homme). De nouveaux groupes de musiciens se formèrent (Achalay, Los Incas, Los Calchakis) et proposeront des thèmes de la Cordillère des Andes, (surtout du Pérou et de la Bolivie, un peu du nord de l'Argentine) uniquement interprétés à la Kéna, par Ricardo Galeazzi, Carlos Benn Pott/ le français Guillaume de la Roque (Guillermo de la Roca) / Alfredo de Robertis...

Nuevos grupos de música se crearon (Achalay, Los Incas, Los Calchakis) trayendo temas de la cordillera de los Andes, (sobre todo de Perú y Bolivia y un poco del norte de Argentina) únicamente interpretados por la Kena de Ricardo Galeazzi, Carlos Benn Pott/ el francés Guillaume de la Roque/ Alfredo de Robertis… Otros grupos (Los Chacos y Pachacamac, exclusivamente compuesto de músicos franceses), utilizarían más tarde las flautas de los Andes, (Siku/Antara/Pinkillo/Tarka/ Anata/Moncenno/Rondador, etc.)

Marketing oblige, la « flûte indienne » a produit du bon et du très mauvais sous le couvert «d'exotisme », mais a permis aux français de découvrir toutes ces sonorités incroyablement belles... toujours est-il qu'elle nous manque à la télévision, à la radio (étant jeune, je voyais régulièrement le kéniste Una Ramos dans l’émission de Jacques Chancel « Le Grand Échiquier ») nous apportant le rêve des grands espaces Andins... La MONDIALISATION, l'UNIFICATION des sons, a mis de côté toutes les flûtes « indiennes », ou plutôt « des Andes », mais peut-être n'ont-elles pas émis leur dernier son... nous sommes quelques-uns à résister, encore et toujours, à l'envahisseur sonore... jusqu'à quand ? « JE NE VOUS APPORTE PAS LES MUSIQUES QUE VOUS AIMEZ ? MAIS CELLES QUE VOUS POURRIEZ AIMER »... (Jacques Chancel)

TODOS LOS DÍAS 7J/7 DE 8H A 21H

MÁS DE 40 AÑOS AL SERVICIO DE LOS LATINOS

PANELA, SALTIN, PLATANITOS, CAFÉ, TOMATE FRITO, PLATANOS, PIÑA, HARINA PAN, TRIGLISAR, AREPAS MILO.

VARIEDAD DE PRODUCTOS BRASILEÑOS

D'autres ensembles (Los Chacos et Pachacamac, exclusivement composés de musiciens français), un peu plus tard, utilisèrent les autres flûtes des Andes (Siku/Antara/Pinkillo/Tarka/Anata/ Moncenno/Rondador, etc...)

Por mi parte, así yo tenga como seudónimo de artista “Fred del Sol”, soy francés y descubrí esta música sublime a través del los discos de vinilo de 33 revoluciones “Los Chalchakis” o la Kena de Guillermo de la Roca, música que me transportaba a la cima del monte Macchu Pichu… Yo tenía apenas 9 años y el niño de los alrededores de París, se convierte en un músico “aficionado” dela flauta “indígena” de hoy en día con su grupo “Los del Sol”… Numerosos solistas comenzaron a ser conocidos y el “sonido” de la Kena gustaba de más en más (Facio Santillana/Unna Ramos/Gilbert Favre/ Raymond Thévenot/etc.) pero por mi parte, yo me quedé aficionado a los discos y música de kéna de Jean-Michel Cayre, que aunque muy joven en esa época, nos marcó a todos con las interpretaciones legendarias que quedan como ultimas referencias mundiales…

CONGELADOS, DULCERÍA, BEBIDAS, ENLATADOS, GALLETERÍA, CONDIMENTOS

© fred del sol

Pour ma part, même si j'ai pour pseudonyme d'artiste « Fred del Sol », je suis français et j'ai découvert ces sublimes musiques par un disque 33 T de l'ensemble « Los Chalchakis » où la Kéna, jouée par Guillermo de la Roca, m'a « transportée » au sommet du Maccchu Pichù... J'avais alors 9 ans et le gamin de banlieue parisienne est devenu le musicien « aficionado » de la flûte « indienne » d'aujourd'hui, avec son groupe « Los del Sol »...

8

VERDURAS Y FRUTAS EXOTICAS

De nombreux solistes virent alors leur notoriété augmenter et le « son » de leur Kéna plaire de plus en plus (Facio Santillana/Una Ramos / Gilbert Favre/ Raymond Thévenot/etc.) mais, pour ma part, je reste « fan » des disques et du «jeu» de Kéna de Jean-Michel Cayre, qui quoique très jeune à cette époque, nous a tous marqués par des interprétations légendaires qui restent d'ultimes références mondiales...

LIVRAISON GRATIS A PARTIR DE 100€

01 42 02 93 49 07 53 98 93 80

9

135, Rue du Faubourg du temple 75010 Paris M0 BELLEVILLE Linea2- Linea 11


p

RESTAURANT

tomas nie

¿¿De De quién quién hablamos? hablamos?

La caricatura en el Café

La caricature au Café

J

J

osé Carlos Bueno es un personaje real. Llega puntual a la mesa del café. Nuestro interés por la caricatura nos animó a encontrar a un artífice de este arte en medio de su ambiente y averiguar cómo se siembra y crece. La entrevista se ameniza con ese aroma del lugar en el caribe colombiano.

osé Carlos Bueno existe vraiment. Il arrive, ponctuel, à la table du café. Notre intérêt pour la caricature nous a poussés à trouver un artisan de cet art au sein de son environnement, et à identifier comment il se sème et comment il croît. L’entrevue s’agrémente de l’arôme de ce lieu des caraïbes colombiennes.

Naciste en qué año y lugar...dónde viviste...estudiaste y resides?. Nací de padres guajiros en Riohacha - La Guajira, Colombia en 1980. Estudié en la misma ciudad, de la que partí a los 17 años hacia la ciudad de Barranquilla a estudiar Arquitectura y en donde resido actualmente.

En quelle année, dans quel lieu es-tu né… où as-tu vécu, as-tu étudié, et où résidestu? Je suis né de parents guajiros à Riohacha, dans la province de la Guajira, en Colombie, en 1980. J’ai grandi dans cette même ville, que j’ai quittée à 17 ans pour Barranquilla, pour étudier l’architecture, et où je réside actuellement.

Desde cuándo empezaste a dibujar caricaturas?...Cuéntame la anécdota. Empecé a dibujar desde que tengo uso de razón. En la escuela primaria me anticipaba en las tareas de educación artística con el regaño de mi mamá por haberlo hecho sin consentimiento del profesor. Poco a poco fui cayendo en cuenta que los regalos que pedía eran cajas de colores, plumones, marcadores, etc. Empecé a dibujar mis primeras caricaturas cuando las clases del colegio se tornaban aburridas, las víctimas eran los profesores. Un hecho particular, fue ver en un periódico caricaturas de la selección Colombiana de futbol ad-portas del mundial de Italia 90. A partir de esta observación tomé como reto, tratar de esbozar caricaturas de todos los personajes conocidos. El reto sigue vigente.

simulando alguna situación graciosa en la que sea fácilmente identificable por sus conocidos. Cada caricatura que realizo es para mí una gran aventura, puedo estar en una playa, en una selva dependiendo del tema que esté abordando o incluso ser testigo de una primera declaración de amor o de un matrimonio. Mis referentes son muchos artistas que hacen parte de la ISCA (International Society of Caricature Artists) y que basan gran parte de su arte en la cultura Pop. Steve Brodner y Edward Sorel de Vanity Fair son dos grandes de ellos, Jackes Kapralik como cuota de antaño de la vieja escuela, pero al que sigo muy de cerca y al inspirador Thomas Fluharty y su obra. 10

Por qué crees que la caricatura atrae… como cosa seria. A pesar de la alienación que produce la tecnología de efectos visuales, las animaciones y graficas realísticas en estos momentos, la caricatura tiene un atractivo para el público que dividiría en dos. El primer atractivo es la sensación de atestiguar la creatividad; es decir, al público le encanta ver creaciones artísticas hechas por las manos de alguien, y el segundo atractivo es la posibilidad de ver historias a través de las líneas, en otras palabras, qué es lo que el caricaturista desea expresar. Según tu punto de vista...para dónde va la caricatura en el mundo actual... en

7 rue de Cadix 75015 Paris 0981991485 - 0676846189 terresdusudparis@gmail.com

connus. Ce défi est encore en vigueur. Qu’est-ce qui t’attire dans la caricature et pourquoi ? À la différence du portrait, la caricature t’explique des émotions, des sentiments et des réalités avec le sérieux péremptoire de l’humour. La profondeur de ce que tu veux atteindre est entre tes mains. J’aime beaucoup le fait que dans la caricature, rien n’est écrit, et chaque caricature est unique. Parle-moi de ta manière de voir la caricature et ce que tu fais. Quelles références as-tu pour cet art, quel genre, d’autres auteurs… Je vois la caricature comme un moyen puissant d’exprimer des opinions et de divertir par l’humour. Alors que l’artiste peut recréer des paysages, des personnes ou représenter ses sentiments dans un tableau, avec la caricature on peut aborder les mêmes thèmes avec drôlerie et bonne humeur. La caricature que je réalise est personnelle, étrangère à l’offense. J’interprète graphiquement mon caricaturé en essayant de capter l’émotion du moment, en le mettant en scène dans un long sketch, avec des phrases courtes et en simulant quelque situation amusante dans laquelle il soit facilement reconnaissable par ses proches. Chaque caricature que je réalise est pour moi une grande aventure, je peux être sur une plage, dans une forêt, dépendamment du thème sur lequel je travaille, ou encore être témoin d’une première déclaration d’amour ou d’un mariage. Mes artistes de référence font, pour

OUVERT DU MARDI AU SAMEDI MIDI 11H30 À 14H30 LE SOIR DE 19H À 23H MÉLI-MÉLO GOURMAND D’UNE CUISINE DU MARCHÉ ET CUISINE DU MONDE NOS FORMULES DU MIDI 15 €

AU CHOIX ENTRÉE + PLAT PLAT + DESSERT

18 €

ENTRÉE + PLAT

+ DESSERT

À 200M DE LA PORTE DE VERSAILLES

© josé carlos bueno

Háblame de tu manera de ver la caricatura y lo que haces. Qué referentes en este arte tienes... el tipo... otros autores. Veo la caricatura como un potente recurso para expresar opiniones y entretener a través del humor. Si bien el artista puede recrear paisajes, personas o representar sus sentimientos en un lienzo, con la caricatura se puede abordar los mismos temas con gracia y buen humor. La caricatura que realizo es personal, ajena a la ofensa. Interpreto gráficamente a mí caricaturizado tratando de captar la emoción del momento, introduciéndolo en una gran broma con frases cortas y

Quand as-tu commencé à dessiner des caricatures… raconte-moi l’anecdote? Je dessine depuis que j’ai l’usage de la raison. À l’école primaire, je prenais de l’avance dans les devoirs d’éducation artistique, ce que me reprochait ma maman parce que je le faisais sans l’aval du professeur. Petit à petit, je me suis rendu compte que les cadeaux que je demandais étaient des boîtes de crayons de couleur, des marqueurs, des feutres, etc. J’ai esquissé mes premières caricatures quand je m’ennuyais en classe, au collège, et mes victimes en étaient les professeurs. Un fait particulier fut de voir dans un journal des caricatures de la sélection colombienne de football, juste avant le mondial d’Italie de 1990. À partir de cette observation, je me suis mis au défi d’essayer d’ébaucher des caricatures de tous les personnages

© josé carlos bueno

Qué te atrae de la caricatura y Por qué? A diferencia del retrato, la caricatura te explica emociones, sentimientos y realidades con la contundente seriedad de humor. La profundidad de lo que quieres lograr está en tus manos. Me encanta que en la caricatura, nada está escrito, no hay dos caricaturas iguales.

Terres du Sud

to

or

11

www.terresdusudblog.wordpress.com Terres du Sud


p

tomas nie

to

or

¿De quién hablamos?

incrementado el número de aquellos que tienden a la práctica de la caricatura social y política. En el caso de Colombia y Latinoamérica adquiere un toque de fuerza por el momento político en que se encuentran y sumado a la disponibilidad inmediata de acceder a las noticias escritas en portales propician un ambiente perfecto para el desarrollo de contenidos para la caricatura. En Colombia se proyecta su ascenso a pesar de algunos contras que pueden traer consigo el avance tecnológico como las aplicaciones que en la punta de un dedo pueden caricaturizar con solo una foto. Por más que se divulguen estas aplicaciones, solo afectan a un tipo específico que es la caricatura “personalizada” que es un tipo de caricaturas que realizo, y la verdad es una afectación mínima, teniendo en cuenta, que al tratarse de software de “filtros de imágenes” el producto final termina siendo solo una simulación de caricatura de la foto y no de la persona o cosa.

seleccionado por ella misma, que represente alguna vivencia con la que se sienta identificada a manera de un sketch o chiste corto…

Se te ocurre algún enfoque alternativo, entonces…. Hay un enfoque que estoy desarrollando que consiste en caricaturizar a la persona no de manera estándar sino en una sucesión de cuatro a seis viñetas, con algún contenido

Gracias José. Tu proyecto Wayuu junto con la opción de contarlo con las manos…suena muy interesante. Tomamos el ultimo sorbo de café aun cálido…en ese momento suena mi celular… ¿Alo...? Hola Rom…tengo que contarte algo…)

La caricature au Café

beaucoup, partie de la ISCA (International Society of Caricature Artists) et dont le travail se base, en grande partie, sur la culture Pop. Steve Brodner et Edward Sorel, de Vanity Fair, sont deux grands d’entre eux ; Jackes Kapralik pour remplir le quota des anciens de la vieille école, mais celui que je suis de très près et qui m’inspire beaucoup est Thomas Fluharty et son œuvre.

Qué proyectos tienes en mente?... me hablaste de un comic sobre los “Wayuu”... El proyecto de la Mitología Wayuu está en etapa de recolección de información y diseño de los personajes. La intención es mostrar ante el mundo la potencia de la cultura wayuu. Sus mitos, sus tradiciones a manera de relato gráfico con representaciones ilustradas y bien detalladas de sus héroes legendarios, sus inicios y cómo ellos se fueron involucrando en la modernidad. Todo esto enmarcado en una historia que promueva la tolerancia, un patriotismo más elevado e incluyente para etnias y minorías, que ayude a influenciar a jóvenes y adultos a sensibilizarse con la situación actual de esta etnia, rescatarlos de los problemas políticos ajenos a sus costumbres y frenar la disminución acelerada de la pérdida de identidad de sus indígenas hoy “civilizados”.

Pourquoi crois-tu que la caricature attire… en tant que chose sérieuse? En dépit de l’aliénation que produit la technologie des effets visuels, les animations et les graphiques réalistes actuels, la caricature exerce un attrait pour le public, qui est pour moi de deux sortes : Le premier attrait est la sensation de démontrer la créativité, c’est-à-dire que le public adore voir des créations artistiques faites manuellement Le second attrait est la possibilité de voir des histoires à travers des lignes, en d’autres termes, qu’est-ce que le caricaturiste désire exprimer.

Montreal, invierno, marzo de 2017

© josé carlos bueno

América Latina/Colombia...como se proyecta en un momento en que los celulares...con simples botones pueden reemplazar ese deseo a caricaturizar.... La caricatura a nivel global sigue teniendo una fuerza extraordinaria en todas sus corrientes, y más ahora con el avance de los medios ya que beneficia un gran motor para la práctica de éste arte que es la observación. En pocas palabras, puedo decir que el internet nos trae a domicilio galerías de las que podemos inspirarnos. Las escuelas, talleres y profesores tienden a usar las redes para promover, enseñar e instruir a nuevos artistas. Esto ha

La caricatura en el Café

12

Selon ton point de vue… dans quel sens se dirige la caricature dans le monde actuel… en Amérique Latine, en Colombie… comment se projette-t-elle, tandis que les téléphones portables, avec de simples boutons, peuvent remplacer ce désir de faire des caricatures… La caricature, à un niveau mondial, est toujours extraordinairement forte, dans toutes ses tendances, et plus encore maintenant grâce au progrès des médias, qui est très bénéfique à la pratique de cet art qu’est l’observation. En quelques mots, je peux dire qu’internet nous apporte à domicile des galeries d’art, desquelles nous pouvons nous inspirer. Les écoles, ateliers et professeurs tendent à utiliser les réseaux pour promouvoir, présenter et instruire de nouveaux artistes. Ceci a causé l’augmentation du nombre de ceux qui se lancent dans la pratique de la caricature sociale et politique. Dans le cas de la Colombie et de l’Amérique latine, elle acquiert un peu plus de force, de par le moment politique dans lequel se trouvent ces pays, et, ajouté à la disponibilité immédiate des informations trouvées sur internet, cela est propice à un environnement parfait pour le développement de contenus pour la caricature. En Colombie, on voit son ascension, en dépit de quelques obstacles qui peuvent être induits par le progrès technologique, par exemple avec les applications qui, à partir d’une photo, peuvent caricaturer d’une simple pression du bout du doigt. Bien que ces applications soient de plus en plus accessibles, elles affectent seulement un genre spécifique, la

caricature « personnalisée », qui est un type de caricatures sur lequel je travaille, mais en vérité c’est une altération minimale, quand on prend en compte le fait que, s’agissant de logiciels de « filtres d’images », le produit final n’est, en fin de compte, qu’une simulation de caricature de la photo, et non pas de la personne ou de l’objet. Tu as une perspective alternative donc… Je développe un point de vue qui consiste à caricaturer une personne non pas de la manière standard, mais en la faisant apparaître dans une succession de quatre à six vignettes, avec un contenu sélectionné par la personne même, qui représente une situation vécue dans laquelle elle se sente identifiée, à la manière d’un sketch ou d’un gag court. Quels projets as-tu en tête?… tu m’as parlé d’une BD sur les « Wayuu »… Le projet sur la Mythologie Wayuu en est à son étape de collecte d’information et de réalisation de l’esthétique des personnages. L’intention est de montrer au monde la puissance de la culture wayuu. Ses mythes, ses traditions, portés par un récit graphique aux représentations illustrées et particulièrement détaillées de ses héros légendaires, leurs origines, et de la façon dont ils se sont adaptés à la modernité. Tout ceci présenté dans le cadre d’une histoire qui promeut la tolérance, un patriotisme plus élevé et plus inclusif pour les ethnies et les minorités, qui aide à sensibiliser les jeunes et les adultes à la situation actuelle de cette ethnie, à les préserver des problèmes politiques étrangers à leurs coutumes et à freiner la diminution accélérée de la perte d’identité de ses membres aujourd’hui « civilisés ». (Merci José. Ton projet Wayuu allié au fait de le raconter avec tes mains… a l’air très intéressant. Nous buvons la dernière gorgée de café encore chaud… à ce moment mon téléphone sonne… Allô ? Salut Rom… j’ai un truc à te raconter…) Montréal, hiver, mars 2017

13

semillerosdecolombia@hotmail.fr


Le Centre

Entrevista por El Café Latino

Interview par El Café Latino

de Danse

www.alepal.com

du Marais

http://www.paris-danse.com/

14

ALGUNAS ACTIVIDADES EXTERIORES AL CENTRO DE DANZA, TALES COMO REPRESENTACIONES, SALIDAS, ¿SON POSIBLES? El Centro de Danza del Marais no propone solamente cursos de baile. Proponemos igualmente cursos de Canto, de Música y de Teatro. Nuestra programación es por ende, pluridisciplinaria. Se trata de ofrecer a un público aficionado o medio profesional una enseñanza de calidad en el ámbito de la expresión artística. El Centro de Danza del Marais propone también regularmente eventos alrededor de bailes temáticos, representaciones teatrales y conferencias. La actualidad del centro también es compuesta por espectáculos de fin de año ofrecidos por los profesores en compañía de sus alumnos en diferentes salas parisinas. ¿CUÁLES SON LOS PROYECTOS PARA EL FUTURO DE LA ESCUELA DE DANZA DEL MARAIS? Nuestros proyectos son numerosos y comparten una misma ambición: la de continuar a ser la referencia en materia de enseñamiento artístico pluridisciplinario, sobre todo gracias a la diversidad de nuestras proposiciones y a la reputación de los profesores. El barrio del Marais se volvió un barrio artístico muy a la moda. La oferta cultural es considerable y nosotros tenemos como meta, seguir aprovechando este impulso gracias a propuestas muy audaces y cualitativas.

© le centre de danse du marais

VARIAS DISCIPLINAS EXISTEN EN SU ESCUELA, DE LA CLÁSICA A LA MODERNA, UN ALUMNO ¿PUEDE PASAR DE UNA A LA OTRA O PUEDE ESTUDIAR LAS DOS? De la clásica a la Modern Jazz, pasando por la contemporánea, el Hip Hop, el Flamenco, la danza Oriental al igual que el Yoga, Pilates, más de 40 disciplinas diferentes se enseñan en el Centre de Danza del Marais por unos cien profesores. Nosotros funcionamos sobre la base de cursos abiertos, sin inscripciones previas, ni compromisos de un año. Esta flexibilidad de enseñar permite a los alumnos practicar varias disciplinas en el Centro. El Centro está abierto 7/7, 363 días al año, de las 9 am a las 21 pm. Es una

LE CENTRE DE DANSE EST UNE INSTITUTION QUI EXISTE DEPUIS 50 ANS, COMMENT A-T-ELLE COMMENCÉ? Le Centre de Danse a été créé, il y a plus de 45 ans à l'initiative de Micheline Carrance. Il s'agit d'une entreprise familiale née de la passion de Micheline Carrance pour la danse. Le centre de danse du Marais est désormais une véritable institution ancrée au coeur du Marais parisien et qui rayonne dans la capitale, en France et à L'international. Transformé l'Hôtel de Berlize en Centre de Danse a été un pari audacieux. En 1971, l'hôtel de Berlize n'a aucune vocation artistique et est utilisé comme lieu de stockage notamment par les pianos Labrousse qui décide de libérer un vaste local. Cet espace libéré deviendra le premier studio de danse et le plus emblématique : la salle Beethoven. La métamorphose va se poursuivre pendant de nombreuses années. Aujourd'hui, le Centre de Danse compte 17 studios de danse de superficies différentes.

ventaja considerable porque esto permite al público, independientemente de su plan de trabajo, practicar una o varias disciplinas.

©le centre de danse du marais

EL CENTRO DE DANZA ES UNA INSTITUCIÓN QUE EXISTE DESDE HACE 50 AÑOS. ¿CÓMO COMENZÓ TODO? El Centre de Danza fue creado hace más de 45 años por la iniciativa de Micheline Carrance. Se trata de una empresa familiar nacida de la pasión de Micheline Carrance por el baile. El Centro de Danza del Marais es hoy en día una verdadera institución implantada en el centro del Marais parisino y que se extiende a la capital, a toda Francia y al internacional. Convertir el Hotel de Berlize en un Centro de Danza ha sido una apuesta audaz. En 1971, el hotel de Berlize no tenía ninguna vocación artística y era usado como un lugar de almacenamiento sobre todo para los pianos Labrousse que decidieron liberar un gran local. Este espacio libre se transformará en el primer taller de baile y el más emblemático: la sala Beethoven. La metamorfosis continuará durante varios años más. Hoy, el Centro de Danza posee 17 talleres de baile de superficies diferentes.

PLUSIEURS DISCIPLINES EXISTENT DANS VOTRE ÉCOLE, DU CLASSIQUE AU MODERNE, UN ÉLÈVE PEUT-IL PASSER DE L'UN À L'AUTRE OU BIEN CONCILIER LES DEUX? Du classique au Modern Jazz,, en passant par le contemporain, le Hip Hop le Flamenco, la Danse orientale mais également le Yoga, le pilates, plus de 40 disciplines différentes sont enseignées au Centre de Danse du Marais par une centaine de professeurs. Nous fonctionnons sur le principe des cours ouverts, sans inscriptions préalables, ni engagement à l'année. Cette souplesse de fonctionnement, permet aux élèves de pratiquer plusieurs disciplines au Centre. Le centre est également ouvert

7/7, 363 jours par an, de 9 h à 21 h. C'est un atout considérable car nous permettons, au public, quelque soit leur emploi du temps de pratiquer une ou plusieurs disciplines. DES ACTIVITÉS EXTÉRIEURES AU CENTRE DE DANSE, COMME DES REPRÉSENTATIONS, DES SORTIES ETC. SONT-ELLES PROPOSÉES ? Le Centre de Danse du Marais ne propose pas seulement des cours de danse. Nous proposons également des cours de Chant, de Musique et de Théâtre. Notre programmation est donc pluridisciplinaire. Il s'agit d'offrir à un public amateur ou pré-professionnel un enseignement de qualité dans le domaine de l'expression artistique. Le Centre de Danse du Marais propose également régulièrement des événements autour de bals thématiques, de représentations théâtrales et de conférences. L'actualité du centre est également rythmée par les spectacles de fin d'année que donnent les professeurs en compagnie de leurs élèves dans différentes salles parisiennes. QUELS PROJETS POUR L'AVENIR DE L’ÉCOLE DE DANSE DU MARAIS ? Nos projets sont nombreux et partagent une même ambition : continuer à être une référence en matière d'enseignement artistique pluridisciplinaire, notamment grâce à la diversité de nos propositions et à la réputation des professeurs. Le quartier du Marais est devenu un quartier artistique très branché. L'offre culturelle y est importante et nous avons pour objectif de continuer à profiter de cet élan grâce à des propositions aussi audacieuses que qualitatives.

alepal@alepal.com 15


Del

De

más

l’au-

allá E

stoy muerta. Ahora, en estos instantes; desde un punto de vista figurado, claro, porque me sería imposible y no —no se sabe— escribir estas líneas que son estar y no estar aquí, o estar aquí y en otra parte al mismo tiempo. Es obvio que ahora me acompaña el soporte físico, la mañana soleada, tranquila, los pájaros que escucho a través de la ventana. Mi cuerpo se acaba de levantar de la cama después de apenas cinco horas de sueño y estas sombrías reflexiones me rondan, se imponen casi como un deber, ya que mi pensamiento es lúcido y estoy de buen humor, asumiendo la realidad cotidiana, común a los mortales, inevitable verdad que reina silenciosa día tras día y que, por norma, pasa inadvertida. Porque vivir es un morir y la frase no es mía sino de Santa Teresa de Ávila. De cualquier manera, hablo desde el más allá. Desde el otro lado y, sin embargo, estoy aquí; situación no demasiado comprometida, incluso agradable, pues me obliga a disfrutar de una manera algo desnaturalizada del hoy. Proceso nada original, de hecho, con el que nos enfrentamos diariamente sin saberlo, o sin plena conciencia, mucho más frecuente y común de lo que se pueda pensar. Porque vivir es decir un constante adiós a la vida y, por muchas compensaciones que se tengan en ultratumba, me remito a ésta, que es la única que me asegura el monólogo por el momento.

Mi deber, porque lo tengo o me lo impongo, ¡qué maldita suerte y qué suerte la mía!, es copiar mis pensamientos, transcribirlos. Soy esclava del ente al que sirvo : yo misma. Porque, por desgracia, no tenemos otro amo y, eso es una gran empresa y una bochornosa entelequia, cuando, en ocasiones, no sería, me pregunto, más fácil, olvidarse de sí mismo y servir a cualquier otro. Trágica realidad, ya que los humanos nos creemos libres o buscamos 16

la libertad, cuando no lo somos ni con el pensamiento, que viaja sin billete, va y vuelve, a sus anchas. Y, como el escritor siempre habla con fantasmas, nada más cerca de la chifladura y la extravagancia, si se quiere. Locura asegurada, véanlo por donde quieran. Se tendrá que aceptar que el hombre es un loco, sin remisión, en todos los aspectos, con locuras divertidas e inofensivas como las de Don Quijote, o peligrosísimas y nefastas, ya que por ende las palabras componen su propia existencia y yo tengo tanto de personaje como de mortal y eso, señores, es ser transcendental. No olviden o cuando quieran, que el personaje me sobrevive, me supera y, por lo tanto, afirmo, con una pincelada de color tinieblas, que les hablo desde ultratumba. He pasado a mejor vida, o, la que me otorguen los lectores, ya que transcribir tiene entre otros inconvenientes estar consigo mismo para que las ideas no se pierdan, lo que me convierte en un ser vigilante, en personaje más que en persona a la espera de la mucha eternidad por delante. En fin, ya me ven, soy más personaje que persona, aunque en estos momentos llevemos una batalla del cincuenta por ciento, pero el que tiene las de ganar es, como ustedes saben, el personaje, que ese esta forjado contra viento y marea. Si había comenzado estas líneas con un aire lúgubre, estoy casi pletórica. Sí, muerta, pero nunca tan viva, aunque sé que me tiene ganada la batalla el personaje.

péruvienne

1996

J

1996

!

La Street food péruvienne

delà par pilar mata solano tableau de miguel amate

por pilar mata solano cuadro de miguel amate

La Street food

e suis morte. Là, en ce moment même ; au sens figuré, bien sûr, parce qu’il me serait impossible et, non, on ne sait pas écrire ces lignes qui sont être et ne pas être ici, ou être ici et être ailleurs en même temps. Il est évident que, maintenant, je suis accompagnée par le support physique, la matinée ensoleillée, tranquille, les oiseaux que j’entends au travers de la fenêtre. Mon corps vient de se lever du lit après à peine cinq heures de sommeil et ces sombres réflexions tournent autour de moi, elles s’imposent presque comme un devoir, car mes pensées sont lucides et que je suis de bonne humeur, affrontant la réalité quotidienne, commune aux mortels, inévitable vérité qui règne silencieuse, jour après jour et qui, telle une norme, passe inaperçue. Parce que vivre est un perpétuel mourir et la phrase n’est pas de moi mais de Sainte Thérèse d’Avila. D’une manière ou d’une autre, je parle depuis l’au-delà. Depuis l’autre côté et, pourtant, je suis ici ; une situation qui ne m’engage pas trop, qui est même agréable, car elle m’oblige à profiter d’une manière quelque peu dénaturalisée du jour même. Un processus qui n’a rien d’original, en fait, comme celui que nous affrontons chaque jour sans savoir, ou sans en avoir la pleine conscience, qui est beaucoup plus fréquent et commun que ce que l’on pense généralement. Parce que vivre c’est faire un adieu constant à la vie, et, malgré les nombreuses compensations dont on bénéficie outre-tombe, je m’en remets à celle-ci, qui est la seule que m’assure le monologue pour l’instant. Mon devoir, parce que je l’ai ou je me l’impose, – quelle maudite chance, et quelle chance que la mienne ! – c’est de copier mes pensées, de les transcrire. Je suis esclave de l’être que je sers : moimême. Parce que, par malheur, nous n’avons pas d’autre maître, et ceci est une grande entreprise et une scandaleuse

entéléchie quand, dans certaines occasions, je me demande s’il ne serait pas plus facile de s’oublier soi-même et de servir quelqu’un d’autre. Tragique réalité, déjà que nous, les humains nous croyons libres ou recherchons la liberté, quand nous ne le sommes pas même par la pensée, qui voyage sans ticket, va et revient, à sa guise. Et, comme l’écrivain parle toujours aux fantômes, il nage au plus proche de la maniaquerie et de l’extravagance, si l’on veut. Folie assurée, prenez-le comme vous voulez. Il faudra accepter que l’homme est un fou, sans rémission, dans tous ses aspects, avec des folies amusantes et inoffensives comme celles de Don Quichotte, ou extrêmement dangereuses et néfastes, car au final les mots composent leur propre existence, et moi je tiens autant du personnage que du mortel et cela, messieurs-dames, est être transcendantal. N’oubliez pas, ou quand vous voudrez, que le personnage me survit, me surpasse et, ainsi, j’affirme, avec une pincée de couleur de ténèbres, que je vous parle de l’outre-tombe. Je suis passée à une vie meilleure, ou, à celle que m’octroient les lecteurs, car transcrire a, entre autres inconvénients, celui d’être avec soi-même pour que les idées ne se perdent pas, ce qui fait de moi un être vigilant, un personnage plutôt qu’une personne en attente de beaucoup d’éternité à venir. Enfin, vous me voyez maintenant, je suis plus personnage que personne, bien que dans ces moments, nous menions une bataille presque à égalité, mais celui qui a la volonté de gagner est, comme vous le savez, le personnage, car celui-ci s’est forgé contre vents et marées. Si j’avais commencé ces lignes avec un ton lugubre, me voilà presque pléthorique. Oui, morte, mais jamais aussi vivante, bien que je sais que le personnage a gagné la bataille. À une prochaine fois, collègues d’outre-tombe. 17

Retrouvez-nous sur le parvis Mk2 Bibliothèque Avenue de France Paris

XII

Du Lundi au Dimanche

de 12h à 14h30 Parvis Mk2soir Bibliothèque et Le de Avenue de France Paris XIII

18h30 12h à 22h30 - 14h30

7/7J

18h30 - 22h30

07 88 26 59 74 Suivez-nous ! Si Señor -- Food Food Truck Si Señor Truck 07 88 26 59 74

www.sisenor.fr www.sisenor.fr


Le cyclisme colombien:

une passion en roue libre par daniel emilio rojas

L

a relation entre les Colombiens et leurs chevaux d’acier ne cesse de surprendre le monde entier.

À l’horizon, il y a l’Arc de Triomphe, couronnant le podium des champions, sur lequel Nairo Quintana serre dans ses bras sa toute jeune fille. À ses côtés, C. Froome et R. Bardet lèvent les bras pour célébrer la victoire de cette édition du Tour de France, dont l’arrivée se fait sur l’avenue la plus belle du monde. Nous sommes le dimanche 24 juillet 2016.

El ciclismo colombiano:

Una Pasión Sobre Ruedas por daniel emilio rojas

L

a relación entre los colombianos y sus caballos de acero no deja de sorprender al mundo entero.

En el horizonte está el Arco del Triunfo, coronando el podio de los campeones sobre el que Nairo Quintana abraza a su pequeña hija. Junto a él, C. Froome y R. Bardet alzan los brazos para festejar la victoria de la edición del Tour de Francia que finaliza en la avenida más hermosa del mundo. Es el jueves 23 de julio de 2016. La tenacidad con la que Quintana ha seguido a sus dos rivales se convierte en sonrisa frente a un público expectante,

lleno de banderas colombianas que también celebran las victorias recientes de Rigoberto Urán, Esteban Chavez, Sergio Luis Henao y Mariana Pachón. No es uno solo el que se alza victorioso, sino toda una generación de jóvenes pedalistas que en cada curva reinterpretan las notas de una tradición que avanza sobre dos ruedas. ¿De dónde surge esta pasión por el ciclismo entre los colombianos? Las primeras bicicletas llegan a Bogotá en 1894 y los primeros velódromos de la ciudad se inauguran en 1899, pero el ciclismo colombiano se universaliza en 18

1970, cuando Martín 'Cochise' Rodriguez rompe la marca mundial de la hora impuesta el año anterior por el danés Morgens Frey Jensen. Desde entonces, el flujo de ciclistas que corren en los equipos nacionales e internacionales no ha dejado de aumentar, como tampoco dejan de aumentar los kilómetros recorridos por los escarabajos en la Vuelta a España, el Giro de Italia y el Tour de Francia. Una imagen sigue grabada en la memoria de colombianos y franceses: esa que muestra a Luis 'Lucho' Herrera descendiendo de Autrans à Saint-Etienne con el rostro ensangrentado, en la decimo

La ténacité avec laquelle Quintana a poursuivi ses deux rivaux se transforme en sourire face à un public dans l’expectative, parsemé de nombreux drapeaux colombiens qui, aussi, célèbrent les récentes victoires de Rigoberto Urán, Esteban Chavez, Sergio Luis Henao et Mariana Pachón. Et ce n’est pas une seule personne qui s’élève, triomphante, sinon toute une génération de jeunes pédaleurs qui à chaque virage réinterprètent les notes d’une tradition qui se meut sur deux roues. D’où vient cette passion pour le cyclisme chez les Colombiens ? Les premières bicyclettes arrivent à Bogotá en 1894 et les premiers vélodromes de la ville sont inaugurés en 1988, mais le cyclisme colombien s’universalise en 1970, quand Martín « Cochise » Rodriguez bat le record mondial du contre-la-montre décroché l’année précédente par le Danois Morgens Frey Jensen. Depuis lors, la quantité de cyclistes inscrits dans les équipes nationales et internationales n’a cessé d’augmenter, tout comme n’ont cessé d’augmenter les kilomètres parcourus par les scarabées* lors du Tour d’Espagne, le Giro d’Italie et le Tour de France. Une image est restée gravée dans la mémoire des Colombiens et des Français :

celle qui montre Luis « Lucho » Herrera descendant d’Autrans à Saint-Étienne, le visage ensanglanté, lors de la quatorzième étape du Tour de 1985, suite à une sortie de route et une chute due à une flaque d’huile qu’il voulait éviter. Après l’accident, il s’est levé, est rapidement remonté sur son vélo et a réussi à gagner l’étape, à sept secondes d’écart devant Bernard Hinault « le blaireau », le champion breton des trois grands tours européens. L’échange produit entre les continents unis par la passion des deux-roues ne s’est pas fait que dans un seul sens. Dans les annales de l’histoire colombienne est gravé en lettres d’or le nom du Français José Beyaert, champion de la seconde édition du Tour de Colombie en 1952 après avoir remporté cinq étapes. Beyaert devient par la suite l’entraîneur de la sélection colombienne de cyclisme et commence une carrière de commentateur sportif dans le pays sud-américain, pour finir par se lancer dans le commerce d’exportation d’émeraudes, la pierre précieuse colombienne par excellence. L’union entre la puissance du muscle et le rythme du pédalage, la synthèse entre la volonté et la pente, la dialectique entre l’homme et la machine ont fait que, à quatre occasions, les Colombiens ont enfilé le maillot à pois avec lequel sont récompensés les grimpeurs des Alpes et des Pyrénées : Luis Herrera (1985), Santiago Botero (2000), Mauricio Soler (2007) et Nairo Quintana (2013), qui depuis lors est resté fidèle au cadre de taille XS de son vélo, que le constructeur allemand Canyon mit à disposition de l’équipe Movistar. Ce jeudi, quand Nairo entra à Paris sur les talons de Froome et Bardet, il utilisait des pignons de 11-27 avec des plateaux de 53 et de 39 dents ; capteur de puissance power2 max ; des roues italiennes 19

CEVICHE PISCOBAR

CASA PICAFLOR DU MARDI AU SAMEDI 5, rue Tiquetonne À PARTIR DE 19 H. 75002 Paris M° Étienne Marcel FORMULE À PARTIR DE 15 Tél. : 09 81 77 32 00 contact@casapicaflor.fr piscobar piscobarparis Différents cocktails et piqueos à découvrir : Pisco Sour, Maracuya Sour, Pisco Punch... Variété de Ceviches, Causas, Salade de Quinoa... Possibilité de privatisation pour groupes.

RESTAURANT SPÉCIALITÉS PÉRUVIENNES EL PICAFLOR 9, rue Lacépède 75005 Paris M° Place Monge ou Jussieu Tél. : 01 43 31 06 01 contact@picaflor.fr www.picaflor.fr Picaflor75005 Possibilité de traiteur.

MENU À PARTIR DE 23 ENTRÉE+PLAT+DESSERT DU MARDI AU SAMEDI À PARTIR DE 19 H. OUVERT LE MIDI DU VENDREDI AU DIMANCHE

PICAFLOR VOYAGES

AGENCE DE VOYAGE SPÉCIALISTE DE L’AMÉRIQUE LATINE 5, rue Tiquetonne PROMOTIONS 75002 Paris MENT, FACILITÉS DE PAIE M° Étienne Marcel NOUS CONSULTER Lic. IM075120302 A.P.S. /PERS 2 VALISES DE 23 KG Tél. : 01 40 28 93 33 picaflor@sfr.fr www.facebook.com/picaflor.voyages PRIX À PARTIR DE

BASSE SAISON HAUTE SAISON

PEROU

860

1180

BOLIVIE

1050

1360

COLOMBIE

940

990

ÉQUATEUR

840

1350

ARGENTINE

1050

1280

CHILI

950

1250


cuarta etapa del Tour de 1985, después de salirse de la carretera y caer por evitar una mancha de aceite. Después del siniestro se levantó, tomó rápidamente su bicicleta y logró ganarle la etapa por siete segundos a Bernard 'le blaireau' Hinault, el campeón bretón de las tres grandes vueltas europeas. El intercambio producido entre los continentes por la pasión de las dos ruedas no sólo se ha efectuado en una dirección. En los anales de la historia colombiana está grabado con letras de oro el nombre del francés José Beyaert, campeón de la segunda edición de la Vuelta a Colombia en 1952 tras ganar cinco etapas. Beyaert se convierte en el entrenador de la selección colombiana de ciclismo e inicia una carrera como comentador deportivo

Campagnolo, aux pneus de 50 mm et une selle Fizik Antares. Il n’y a pas de cyclisme sans bicyclettes.

50 mm y una silla Fizik Antares. No hay ciclismo sin bicicletas. Y es que la relación de los colombianos con sus caballos de acero no deja de sorprender al mundo entero, desde el turista que recorre la abigarrada geografía de las montañas colombianas en las que Nairo se entrenó por primera vez, hasta el público europeo que ve ganar a Henao o a Pajón uno a uno los grandes certámenes del ciclismo y del BMX europeos.

Il faut dire que la relation qu’ont les Colombiens avec leurs chevaux d’acier ne cesse de surprendre le monde entier, depuis le touriste qui se balade dans la géographie bigarrée des montagnes colombiennes où s’est entraîné Nairo la première fois, jusqu’au public européen qui voit Henao ou Pajón gagner un à un les grands concours de cyclisme ou de BMX européens.

Quizás parte de la respuesta para resolver el misterio se encuentre en la 'Gran manifestación del pedal', un movimiento impulsado durante varios meses y por personas de todo tipo que el 16 de diciembre de 1974 cerró la circulación vehicular en una de las principales calles de Bogotá para que sólo circularan bicicletas. Ese día nació lo que los bogotanos conocen como la 'ciclovía', un conjunto de calles que se cierran cada domingo entre las 7h y las 14h a los vehículos motorizados, para que los habitantes de la ciudad caminen, corran, patinen, monten tabla o recorran la capital en bicicleta. La ciclovía se exportó al mundo entero, desde Los Ángeles a Río de Janeiro y desde Cape Town a Guadalajara. El viento —esa variable esencial del ciclista en competición—, acaricia las hojas de los árboles que bordean la avenida de los Campos Elíseos. Después de la premiación, las fotografías y las entrevistas los campeones empiezan a retirarse. Cientos de espectadores que esperaron impacientes desde el inicio de la tarde la llegada de los corredores abandonan los andenes para regresar a sus hogares. Nairo alza un puño y se despide de sus seguidores a la espera de una próxima oportunidad para volver a ocupar el podio. El reloj marca las 20h de este inolvidable domingo de julio.

en el país suramericano, para después lanzarse en el el negocio de la exportación de esmeraldas, la piedra preciosa colombiana por excelencia.

Peut-être une partie de la réponse pour résoudre le mystère se trouve dans la « Grande manifestation à pédales », un mouvement impulsé pendant de nombreux mois et par des gens de tous types qui, le 16 décembre 1974, ont fermé la circulation automobile dans une des rues principales de Bogotá pour ne laisser circuler que les bicyclettes. Ce jour-là est né ce que les Bogotanais connaissent comme la « voie cycliste » (ciclovía), un ensemble de rues qui sont fermées chaque dimanche entre 7 et 14h aux

véhicules motorisés, afin que les habitants de la ville puissent marcher, courir, patiner, faire du skateboard ou se balader dans la capitale en vélo. La voie cycliste a été exportée dans le monde entier, de Los Angeles à Rio de Janeiro et de Cape Town à Guadalajara. Le vent – variable essentielle du cycliste en compétition – caresse les feuilles des arbres qui bordent l’avenue des Champs Élysées. Après la remise des prix, les photographies et les interviews, les champions commencent à se retirer. Des centaines de spectateurs, qui ont attendu impatiemment, depuis le début de l’après-midi, l’arrivée de leurs coureurs, abandonnent les gradins pour rentrer dans leurs foyers. Nairo lève un poing et salue ses supporters en attente d’une prochaine opportunité pour revenir occuper le podium. L’horloge indique 20 h, en cet inoubliable dimanche de juillet. *surnom donné à l’équipe colombienne (ndlt)

Leyendas y créditos fotográficos: — Nairo, Froome

y

Bardet

en la premiación final del

Tour de France, 23 de Julio de 2016. Cortesía de Page officielle Tour de France 2016. — Luis 'Lucho' Herrera en la etapa Autrans—SaintEtienne del Tour de France, 1984. Cortesía del Club

La unión entre la potencia del músculo y el ritmo del pedaleo, la síntesis entre la voluntad y la pendiente, la dialéctica entre el hombre y la máquina han hecho que los colombianos se pongan la camiseta de los puntos rojos con que se recompensa a los escaladores de los Alpes y de los Pirineos en cuatro ocasiones: Luis Herrera (1985), Santiago Botero (2000), Mauricio Soler (2007) y Nairo Quintana (2013), quien desde entonces permanece fiel al marco de talla XS de su bicicleta que el constructor alemán Canyon puso a la disposición del equipo Movistar. Ese jueves, cuando Nairo entró a París pisándole los talones a Froome y a Bardet, utilizaba piñones 1127 con platos de 53 y 39 dientes; captador de potencia power2max; rines italianos Campagnolo con neumáticos altos de

de

ciclismo

aficionado

de

Colombia. — Efraín Forero, campeón de la primera Vuelta a Colombia en 1951 (izquierda), y José Beyaert, campeón de la segunda en 1952, durante una pausa. Cortesía de la Revista Credencial Historia, No. 181, Enero de 2005. — La Gran manifestación del pedal en Bogotá, 1974. Cortesía de Jaime Ortiz Mariño, coofundador de la Ciclovía.

20

Légendes et crédits photographiques : – Nairo, Froome et Bardet à la remise des prix finale du Tour de France, le 23 juillet 2016. Courtoisie de Page officielle Tour de France 2016. – Luis « Lucho » Herrera pendant l’étape Autrans - Saint-Étienne du Tour de France, 1984. Courtoisie du Club des fans de cyclisme de Colombie. – Efraín Forero, champion du premier Tour de Colombie en 1951 (à gauche) et José Beyaert, champion de la deuxième édition en 1952, pendant une pause. Courtoisie de la revue Credential Historia Numéro 181, janvier 2005. – La Grande manifestation de la pédale à Bogotá, 1974. courtoisie de Jaime Ortiz Mariño, cofondateur de la Ciclovía.

21

www.latinomarket.fr latinomarketparis@gmail.com


Forestera

Du cacao contre la déforestation par lenny martinez

S

ur des terres dégradées, la société française Forestera reconstruit des espaces agricoles reboisées, mélangeant cultures de cacao et essences forestières natives de la région. Forestera est aussi un clin d'œil à une famille de cacaoyers d'Amérique du Sud, les Forasteros. Un projet à forte connotation environnementale, mais également sociale que présente Lenny Martinez et Nelson Sierra Sanchez de Forest Finance France par le jeu des questions-réponses.

El cacao contra la deforestación

Quel est le projet porté par Forestera ? Et quelle est la structure qui est derrière cette activité ? L’entreprise sociale Forest Finance France vient de créer une filiale, Forestera, dont l’objectif est de développer des plantations de cacao fin dans des systèmes agroforestiers responsables au Pérou dans la région de San Martin. Á travers la mise en place de nouvelles parcelles cacaoyères en partant de terrains appauvris, nous souhaitons agir au développement du territoire sur le long terme (infrastructures, logement, centres post-récoltes, voirie). Nous nous appuyons pour la réalisation de ce projet sur l’infrastructure et l’expertise de Forest Finance Allemagne, qui est présente dans la région depuis 2012 et a réhabilité d’anciennes zones d’élevage aux sols compactés. Par ailleurs, Forestera a vocation à collaborer avec des coopératives, ONG et des centres de recherche pour des échanges de bonnes pratiques en matière agroforestière et de post-récoltes. Nous mettons particulièrement l’accent sur la sélection des variétés de cacao afin d’obtenir des fèves aux notes aromatiques agréables et planifions une certification organique des fèves. L’entreprise sociale et indépendante française Kinomé, qui vise à améliorer la vie quotidienne des êtres humains grâce aux arbres et aux forêts, nous accompagne dans la définition d’indicateurs précis sur l’évaluation de notre approche sociale et environnementale pour progresser continuellement.

por lenny martinez

¿Cuál es el proyecto que realiza Forestera? ¿Cuál es la estructura que está detrás de esta actividad? La empresa social Forest Finance France crea la filial, Forestera, con el objetivo de desarrollar plantaciones de cacao fino de aroma en sistemas agroforestales responsables en el Perú, precisamente en la región de San Martín. A través de la instalación de nuevas parcelas cacaoteras en terrenos erosionados por la deforestación, deseamos estar presentes en el desarrollo del territorio a largo plazo : infraestructura, educación, salud, alojamiento, centros post cosecha, vías de acceso, etc. Además contamos con la experiencia de Forest Finance Alemania que está presente en la región desde el 2012 y que ha rehabilitado antiguas zonas ganaderas con suelos compactados. Tenemos vocación para colaborar con cooperativas, ONG y centros de investigación para el intercambio de buenas prácticas en materia agroforestal y post cosecha. Ponemos especial atención en la selección de diferentes variedades de cacao fino con notas aromáticas agradables de la misma región y planificamos una certificación orgánica.

La empresa social e independiente “Kinomé” que tiene como objetivo el mejoramiento de la vida cotidiana de los seres humanos gracias al medio ambiente, nos acompaña en la definición de los indicadores precisos para la evaluación de nuestro enfoque social y ambiental con un continuo progreso. ¿Precisamente cuál es el impacto de este proyecto? Yo diría más bien los “efectos” en lugar del impacto. El primer efecto esta sobre las tierras deforestadas, habiendo perdido sus propiedades nutritivas para la agricultura, nosotros implantamos un agro sistema que tiene como objetivo, recrear une dinámica armoniosa con la creación de un terreno fértil con suelos vivos, preservando los puntos de agua. El segundo efecto es devolver la esperanza en la tierra a la población afectada por el narcotráfico, que ha violentado la región durante muchos años. Nuestra voluntad es la de enfocar nuestro proyecto en la comunidad local, implicarlos y darles, en cierta manera, la administración del proyecto en la región. Esto supone implicar a todos los actores de la cadena, hasta los consumidores de chocolate. Nosotros deseamos tener une actividad integral para limitar los intermediarios, es decir, controlar los costos, para lograr esto, estamos en la búsqueda del desarrollo de una red de chocolateros (en Europa y América Latina) y hacer de manera que estos últimos y los amateurs de nuestro chocolate se sientan más cerca a la plantación de Cacao (Tree to bar). Ustedes han tomado la decisión de implicar a franceses y expatriados latinoamericanos en el proyecto.

¿Cómo y por qué? Es importante para nosotros implicar diferentes personas en nuestro proyecto. Este hecho nos permite por una parte utilizar nuestra actividad para continuar a sensibilizar a la mayor cantidad de personas sobre las cuestiones de la reforestación y la preservación de los espacios de bosque existentes, y por otra parte permitir a aquellos que deseen comprometerse para actuar con nosotros. Tenemos hasta fin de mayo de 2017 para el aumento de capital mediante la plataforma de financiamiento participativo WiSeed con el fin de que los inversores particulares participen de este esfuerzo de reforestación, invirtiendo desde 100 euros. Esta colecta servirá a acelerar el desarrollo y la amplitud del proyecto. El fondo de solidaridad “Finance y solidarité” del gestor de activos de Amundi ha invertido 1 millón de euros en este proyecto. ¿Forest Finance France tiene otros proyectos en América Latina? Actualmente estamos presentes en Colombia y Panamá. Forest Finance France tiene la particularidad de contar con la experiencia de Forest Finance Alemania, empresa que tiene proyectos de reforestación que datan de 1995. Nuestro equipo en el lugar controla el proceso, desde el grano hasta el producto final transformado. Los proyectos de aserradero, carpintería y chocolatera están en constante evaluación con el fin de aumentar nuestro impacto en la cadena de valor. No vamos a dejar de informales de los próximos proyectos de Forest Finance France ! Contacto: Lenny Martínez lm@forestfinance.fr

© forestera

E

n tierras azotadas por la deforestación, la sociedad francesa Forestera reconstruye espacios agrícolas y bosques, mezclando cultivos de cacao y especies de forestales nativos de la región. El nombre Forestera está inspirado en una variedad de cacao de la región, el cacao forastero. Un proyecto con una fuerte influencia ambiental, pero igualmente social que es presentado por Lenny Martínez y Nelson Sierra Sánchez de Forest Finance France en la siguiente entrevista.

Justement, quels sont les impacts de Forestera ? Je parlerais plutôt « d’effets » que d’impacts. Le premier est évident : sur des terres déforestées, ayant perdues leurs propriétés nourricières, nous remettons en place un agrosystème avec pour objectif de recréer une dynamique vertueuse, la création d’une litière riche, un sol vivant, la préservation des points d’eau. Le deuxième effet est celui

duré-enracinement à leur terre de populations touchées par le narcotrafic qui a sévi pendant de nombreuses années dans la région. Notre volonté est de faire porter nos projets par des locaux, de les impliquer et de leur laisser la gouvernance des projets sur place. Cela suppose aussi d’impliquer tous les acteurs de la filière, jusqu’au consommateur ! Nous souhaitons avoir une activité intégrée pour limiter les intermédiaires, maîtriser les coûts. Pour cela, nous cherchons à développer notre réseau de chocolatiers (en Europe et en Amérique Latine) et faire en sorte que ces derniers et les amateurs de notre chocolat se sentent plus proches de l’arbre (Tree to Bar). Vous avez choisi d’impliquer les Français et les expatriés latino-américains à votre projet. Comment et pourquoi ? Il est important pour nous d’impliquer les particuliers dans ce projet. Cela nous permet d’une part d’utiliser le cadre de notre activité pour continuer à sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la reforestation et de la préservation des espaces forestiers existants, et d’autre part pour permettre à ceux qui le souhaitent de s’engager à nos côtés pour agir. Nous procédons jusqu’à fin mai 2017 à une augmentation de capital à travers la plate-forme de financement participatif WiSEED afin que les investisseurs particuliers participent à cet effort de reforestation dès 100 euros. Cette collecte servira à accélérer le développement et l’ampleur du projet. Le fonds solidaire « Finance et Solidarité » du gestionnaire d'actifs Amundi a souscrit à hauteur de 1 million d’euros à ce projet. Est-ce que Forest Finance France a d’autres projets en Amérique Latine ? Nous intervenons également actuellement en Colombie et au Panama. Forest Finance France a la particularité de s’appuyer sur l’expérience en gestion forestière de Forest Finance Allemagne, dont les premiers projets de reboisement ont débuté en 1995. Nos équipes maîtrisent sur place l’ensemble du processus de la graine au produit final transformé. Des projets de développement de scierie, menuiserie et chocolaterie sont en constante évaluation afin d’augmenter notre impact le plus loin possible dans la chaîne de valeur. Nous ne manquerons pas de vous communiqwuer les projets prochains de Forest Finance France en Amérique Latine ! Contact : Lenny Martinez lm@forestfinance.fr

Venez découvrir le nouveau Bistrot et l’Épicerie fine du Brésil ainsi que la cuisine traditionnelle du mardi au dimanche Horaires : Mardi au Jeudi 10h - 22h Vendredi et Samedi 11h - Minuit Dimanche 11h - 22h

Nouvelle adresse : 74 rue Véron 94140 Alfortville

PETISCOS ET AUTRES SPÉCIALITÉS

BRÉSILIENNES 7 rue Henri Chevreau Paris 75020 - 09 50 64 18 07 www.mineirinhobar.fr Mineirinhobar

22

23

!


Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes : embarquement immédiat! Par Antoine Grassin

Tout est prêt pour la quatrième Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes, qui s’ouvre dans un peu moins de quatre semaines ! Le programme a belle allure : 210 événements, une vingtaine de villes, près de 100 lieux différents et 80 organisateurs ou coorganisateurs. Il offre une grande variété de manifestations, qui rendent compte de la richesse de la relation entre la France et les pays d’Amérique latine et les Caraïbes.. Cette «Semaine» 2017 commence par une grande fête, organisée par El Café Latino le dimanche 28 mai.. Inutile de prendre l’avion pour s’évader, c’est un air de vacances qui flottera ce jour-là à bord de la péniche Alizé, située 12 Quai de la Râpée : vous êtes tous attendus à partir de 12 heures, pour des spectacles, des danses, de la musique et déguster la gastronomie des pays de la région. Venez nombreux, en famille, avec des amis. www.elcafelatino.org

Maison de l’Amérique latine, Ruben Alterio, à l’ambassade d’Argentine) mais aussi de jeunes créateurs (collectif jour nuit culture à Paris, CAPC à Bordeaux).

A Lyon et à Dijon, mais aussi à Marseille ou à Perpignan, d’autres événements festifs vous attendent. Du 29 mai au 2 juin la gastronomie latinoaméricaine aura une place de choix à l’institut du Cordon Bleu ou un cycle complet de six ateliers-master classes et dégustations seront réalisés autour de chefs latino-américains prestigieux. Réservez vite car les places partiront, c’est certain, comme des petits pains.

La Semaine, c’est aussi l’occasion de nombreux débats d’idées sur les problèmes politiques et sociaux des sociétés latino-américaines contemporaines : -la jeunesse et sa place dans un contexte de croissance insuffisamment inclusive, mais aussi le problème de la violence et des gangs. (colloque « Maras, gangs et bandits », à Lyon). -les problématiques du post-conflit en Colombie, avec une conférence à Sciences Po Lyon ; -Risques climatiques et développement durable, auxquels le musée des confluences (Lyon) nous invite à réfléchir, tout comme l’AFD avec un séminaire

La culture aura, comme chaque année, une place de choix dans le programme avec, pour les arts visuels des expositions d’artistes reconnus (Joaquin Ferrer, à la

Les amateurs de musique pourront hésiter entre Bossa nova, musique baroque des Andes, les mélodies d’Heitor VillaLobos, ou encore des œuvres contemporaine. Les passionnés de littérature sont invités à découvrir la poésie et le théâtre d’hier et d’aujourd’hui, les classiques, comme Jules Supervielle (Uruguay) ou les contemporains comme Jô Bilac (Brésil) ou Felipe Vergara (Colombie). Aux inconditionnels du cinéma la «Semaine» offre à Paris un cycle de films sud – américains. Une chance de découvrir des films différents qui nous font entrer dans la réalité de la vie des pays comme : laBolivie, le Paraguay, le Chili ou encore l’Argentine. Pas de panique Lyon et Nice ne sont pas non plus en reste dans ce domaine !

24

sur les financements innovants pour la conservation de l’environnement. Le thème de la connaissance des sociétés et des peuples originaires sera également traité sous ses différents aspects: histoire et ethnohistoire, archéologie, langues et traditions artisanales. L’activité des entreprises sera au centre de deux événements importants, organisés l’un par Business France, sur la situation des pays du Mercosur et les opportunités économiques en Amérique centrale, et l’autre par le Barreau de Paris sur le rôle de l’avocat dans la responsabilité sociétale des entreprises. L’espace caribéen fait l’objet en 2017 d’une attention particulière : -Jamaica Jamaica : une exposition sur les traditions musicales de la Jamaïque à la Philharmonie de Paris -rétrospective du peintre cubain Joaquin Ferrer -colloque sur «Le rôle de la Caraïbe dans la relation stratégique UE/CELAC», -colloque sur «Les héroïnes de la Caraïbe» -un séminaire sur «La vocation africaine de Cuba» Retrouvez toutes les informations et plus encore sur notre site internet : semaineameriquelatinecaraibes.fr Facebook : 4eme Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes 27 mai– 9 juin. Partagez vos expériences avec nous avec le #SALC17. Nous espérons vous voir nombreux !

#SALC17

CONCERTS COURS DE DANSE EXPOSITIONS GASTRONOMIE VOYAGES CULTURELS STANDS DE SPECIALITÉS FOOD TRUCKS

DIMANCHE 28 MAI

VENEZ DANSER ET VIVRE UNE EXPÉRIENCE RICHE DE SAVEURS LATINES ! ENTRÉE LIBRE PÉNICHE L’ALIZÉ AU COEUR DE PARIS PONT PANORAMIQUE - PARKING GRATUIT Dimanche 28 Mai de midi à minuit 11 Port de la Rapée, 75012 Paris Gare de Lyon, Gare de Bercy, Gare d’Austerlitz www.semaineameriquelatinecaraibes.fr www.elcafelatino.org

25


Eduardo

Solá Franco

El outsider cosmopolita del arte ecuatoriano

L' outsider cosmopolite de l'art équatorien

par jorge luis serrano

por jorge luis serrano agregado cultural del ecuador

attaché culturel de l´équateur

en francia

en france

C

À

on motivo de la exposición de los diarios artísticos personales de Eduardo Solá Franco, que la Biblioteca Nacional de Francia consagra al artista ecuatoriano entre abril y mayo de 2107, repasamos aquí brevemente su biografía.

l'occasion de l'exposition d'Eduardo Solá Franco, Le Journal de mes plaisirs (1935 -1988), que la Bibliothèque Nationale de France, BNF, consacre à l'artiste équatorien entre avril et mai 2017, nous révisons brièvement ici sa biographie.

Podríamos empezar por decir que sus amistades en Francia incluyeron a Jean Cocteau o André Maurois, a quien lo unió una verdadera y fraterna relación. Pero de manera más general podemos señalar que la vida de Eduardo Solá Franco se caracteriza por la errancia y por un nomadismo incansable que lo condujo décadas por la vieja Europa y por América Latina.

On pourrait commencer par dire que ses amitiés en France ont compris Jean Cocteau ou André Maurois, à qui l'a uni une véritable et fraternelle relation. Mais de manière plus générale, on peut signaler

Service de transport de personnes

Traslados a Aeropuertos, Disneylandia y a todo Europa. Traslados para eventos especiales, cumpleaños, tour turísticos.

que la vie d'Eduardo Solá Franco se caractérise par l'errance et par un nomadisme infatigable qui l'a conduit pendant des décennies à la vieille Europe et en Amérique Latine. Née au sein d'une famille fortunée dédiée au commerce à Guayaquil, Solá a disposé des ressources suffisantes pour ne pas cesser de voyager pendant une période d'au moins 50 ans. Barcelone, Paris, New York, Roma, Santiago du Chili ou Lima furent quelques-unes des villes dans

Oferta especial : Con la presentación de este cupón, un descuento de 10€ CONTACTOS Y RESERVACIONES : Alfredo SERRANO 07 61 42 21 36 www.latinscars.com Latins cars

Nacido en el seno de una pudiente familia dedicada al comercio en Guayaquil, Solá dispuso de los recursos suficientes para no dejar de viajar por un periodo de al menos 50 años. Barcelona, Paris, New York, Roma, Santiago de Chile o Lima fueron algunas de las ciudades en las que vivió temporadas más o menos largas de su vida. Curiosamente, esta errancia resulta visible también en la vida artística de Solá pues transitó de una disciplina a otra en el mundo del arte, con una habilidad sorprendente. Dramaturgo, novelista, artista plástico, guionista, director de arte o diseñador, fueron algunas de las facetas de este artista ecuatoriano sui generis. Sin embargo, su obra plástica es la que perdura y nos permite descubrir su particular talento así como su visión del mundo.

El contraste es tal que se produce un incidente con intelectuales de izquierda. Es cuando decide dejar el Ecuador. Se instala en Europa y gracias a la fortuna familiar Solá no pasa necesidades. Sin embargo, su actividad es incansable, casi 26

frenética y pinta todos los días. De entonces datan sus particulares diarios o cuadernos en los cuales dibuja y pinta postales, viñetas e imágenes de las cosas que vive personalmente o atestigua en la historia mundial desde alguna de las

© exposition bnf

37 rue d’alésia Paris XIV Métro Alésia © exposition bnf

Nacido en 1915, Solá Franco pronto descubre que su destino estaría ligado al arte. Inusualmente comprensivo para la época, el padre decide apoyar el talento innato de su hijo contratando maestros e inscribiéndolo en la Escuela de Artes de Quito. Frisando los veinte años participa en una primera exposición colectiva en su ciudad natal y descubre que su obra es muy diferente de la que exponen sus colegas sumidos ellos en un arte realista que denuncia la situación indígena.

Tatoueur Brésilien avec 15 ans d’expérience

bocina tattoo 07 60 72 71 19 27


lesquelles il a vécu des moments plus ou moins longs de sa vie

capitales donde está asentado. Así, Solá Franco se muestra como un hombre que piensa exhaustivamente sobre el paso del tiempo. Un hecho que lo llevó a crear, como buen dibujante, desde su homosexualidad, aquella serie de diarios en los que retrata no solo los personajes de su época sino, además, todos quienes estuvieron en contacto con él desde su juventud. Son páginas en las que el conflicto del olvido y la memoria se resuelve a través del trazo sobre el papel.

Curieusement, cette errance apparaît visible aussi dans la vie artistique de Solá. En effet il est passé d'une discipline à une autre dans le monde de l'art, avec une habilité surprenante. Dramaturge, romancier, artiste plastique, scénariste, directeur artistique ou dessinateur, furent quelque unes des facettes de cet artiste équatorien sui generis. Cependant son œuvre plastique est celle qui perdure et nous permet de découvrir son talent particulier ainsi que sa vision du monde.

A la larga, más de 3000 ilustraciones elaboradas en el transcurso de 50 años ininterrumpidos están contenidos en aquellos diarios que constituyen una obra única y que, tras su reciente redescubrimiento, le dan un espacio especial y protagónico dentro del arte ecuatoriano y latinoamericano.

Née en 1915, Solá Franco découvre tôt que son destin serait lié avec l'art. Inhabituellement compréhensif pour l'époque, son père décide de soutenir le talent inné de son fils en recrutant des professeurs et en l'inscrivant à l’École des Arts de Quito.

Su filosofía de vida la plasmó, además, en el poema El Transplantado que transcribimos a continuación:

Proche des vingt ans, il participe à une première exposition collective dans sa ville natale et découvre que son œuvre est très différente à celle qu'exposent ses collègues, eux plongés dans un art réaliste qui dénonce la situation indigène. Le contraste est tel qu'il produit un incident avec les intellectuels de gauche. C'est alors qu'il décide de quitter l’Équateur. Il s'installe en Europe et grâce à la fortune familiale Solá ne manque de rien. Cependant, son activité est inlassable, presque frénétique et il peint tous les jours.

UN CREADOR, UN ARTISTA, SE ENCONTRÓ EN LA CIUDAD EN LA CUAL A NADIE IMPORTABA LO QUE ÉL HACÍA O PODÍA SEGUIR CREANDO Y UN DÍA, DEJÓ DE HACER. SE CRUZÓ DE BRAZOS Y CONTEMPLÓ LA PARED DE ENFRENTE HASTA QUE LA PINTURA COMENZÓ A CUARTEARSE A CAER EN POLVO. LOS LADRILLOS SE HICIERON TIERRA Y A TODO SE LO TRAGÓ LA NOCHE. ¿LA MORALEJA DE LA HISTORIA? NO LA HAY. NUESTRAS RUTAS SON SIEMPRE JEROGLÍFICOS INCOMPRENSIBLES...

Ces journaux ou carnets personnels datent depuis ce moment-là, il y dessine et peint des postales, vignettes et images des choses qu'il vit personnellement ou qu'il atteste dans l'histoire mondiale depuis quelques-unes des capitales où il est établi. Ainsi, Solá Franco se montre comme un homme qui pense

minutieusement aux pas du temps. Un fait qui l'amène à créer, comme bon dessinateur, depuis son homosexualité, cette série de journaux dans lesquels il reproduit non seulement les personnages de son époque mais aussi, tous ceux qui ont été en contact avec lui depuis sa jeunesse. wCe sont des pages dans lesquelles le conflit de l'oubli et de la mémoire se résout à travers du trait sur le papier. Au terme, plus de 3000 illustrations élaborées au cours de 50 années ininterrompues sont contenues dans ses journaux qui constituent une œuvre unique et qui, à travers de leur récente redécouverte, lui donnent un espace et un rôle spécial à l'intérieur de l'art équatorien et latinoaméricain. Sa philosophie de vie, il la traduit, de plus, dans le poème «El Transplantado» (Le trasnplanté) que nous transcrivons à la suite :

C afé Res tau rant

Créole

UN CRÉATEUR, UN ARTISTE, SE TROUVE DANS LA VILLE DANS LAQUELLE PERSONNE NE S'INTÉRESSE À CE QU'IL FAISAIT OU POUVAIT CONTINUER À CRÉER ET UN JOUR, IL CESSA DE FAIRE. IL RESTA LES BRAS CROISÉS ET CONTEMPLA LE MUR D'EN FACE JUSQU'À CE QUE LA PEINTURE COMMENÇA À SE CRAQUELER À TOMBER EN POUSSIÈRE. LES BRIQUES SONT DEVENUES TERRE ET LA NUIT A TOUT AVALÉ. LA MORALE DE L'HISTOIRE ? IL N'Y EN A PAS. NOS ROUTES SONT TOUJOURS DES HIÉROGLYPHES INCOMPRÉHENSIBLES...

Formule Midi : Entrée + Plat ou Plat + Dessert 12€90 Ou Entrée, Plat, Dessert 14€90 Ouvert du Lundi au Vendredi: de 12h à 14h30 et le soir 19h à 22h30

28

47 Rue Léon Frot – 75011 Paris Accès Métro Ligne 9 Station Charonne

© exposition bnf

© exposition bnf

Le Samedi : le soir à partir de 19H

gwadacafe 29

01 40 24 01 24


mariposa del castillo

texte et illustration de mariposa del castillo

E

L

l Coronel no quería festejar esa noche, pero los colegas insistieron tanto que aceptó. En el salón de fiestas era imposible no caer en la tentación de la bebida. Es cultural: mientras todas las botellas no se han terminado, nadie sale de la fiesta.

Bonne fête Colonel!

Qué viva el Santo!

Él tocaba la guitarra y era bastante talentoso. Le gustaba tocar en los eventos familiares, en las reuniones entre colegas y cuando estaba enamorado tocaba serenatas. También acompañaba a sus amigos cantantes y formaban grupos efímeros. La gente le respetaba porque era correcto y brillante. Esa noche machacaron tanto para que venga a festejar el día de San Ildefonso… No estaba muy motivado. Hubiera preferido ir a casa y pasar un fin de semana tranquilo de siesta y fútbol en la tele. Pero no pudo negarse a tomar el aperitivo, ni la cena entre amigos ni la fiesta sorpresa que le habían preparado los colegas desde hace tiempo. Después de todo, se dijo, sólo había que tocar unas cuantas canciones y luego irse. Sin embargo las pocas copas se transformaron en botellas y el resto ya es historia vieja… Estaba « picado » y se puso a cantar hasta la madrugada. Cuando quiso irse, unos de los amigos se obstinó en conducirle a casa. Eso era también parte de la cultura: llevar al « Santo » sano y salvo. Insistir. El no estaba tan borracho como su amigo, que no estaba en estado de conducir. Pero debido a la terquedad del tipo accedió. A cien metros del lugar de la fiesta, el conductor no alcanzó a dar la curva y en la esquina el Volkswagen se incrustó en el poste. La ambulancia llegó a recoger el cerebro del Coronel y lo llevó al hospital. Su amigo con-ductor sólo tenía unos rasguños. El auto quedó abandonado a su suerte en la curva asesina. La guitarra encontró un nuevo dueño. Tal vez un testigo del accidente, tal vez un ladrón cualquiera. No se sabe. Luego de algunas horas de operación para tratar de parar la hemorragia, el Coronel murió a eso de las cinco de la mañana. El Coronel era mi padre. 30

e Colonel ne voulait pas faire la fête ce jour-là, mais ses collègues ont tellement insisté qu'il a finalement accepté. Une fois sur place, impossible d'éviter l'alcool qui coulait à flots. C'est culturel en Équateur: tant que toutes les bouteilles n'ont pas été vidées, la fête ne peut pas finir.

Venez déguster des cafés d’exception !

Il jouait de la guitare, et il était plutôt doué. Il animait les évènements familiaux, les fêtes entre collègues et quand il était amoureux il faisait la sérénade. Il accompagnait aussi des amis chanteurs formant ainsi des groupes éphémères. Les gens le respectaient car il était droit et brillant. Ce soir ils avaient tellement insisté pour qu'il vienne fêter la Saint Ildefonso… Il ne le sentait pas, il aurait préféré rentrer à la maison et se laisser bercer en famille pour commencer un week-end de football et de sieste. Mais il ne put refuser ni l'apéro, ni le dîner entre copains ni la fête surprise qui se planifiait depuis un certain temps. Après tout, il allait jouer quelques morceaux et ensuite rentrer pas trop tard. Pourtant les quelques verres se sont transformés en quelques bouteilles et la suite est très connue : il était emballé et chanta jusqu'à l'aube. Quand il voulut partir, un des amis complètement soûl l'empêcha et insista lourdement pour le conduire chez lui, Ça aussi c'est dans la culture: Persuader. Insister. Il n'était pas ivre. Juste un peu éméché. Le copain lui, n'était pas en état de conduire mais il voulait l’emmener.

Dégustation gratuite au 06 61 17 95 15 ou par mail : samuel.beaudi@laposte.net organoparis.myorganogold.com

¡ Tropicante ! Le restaurant colombien

C'était un signe d'amitié : le ramener chez lui sain et sauf. Á moins de cent mètres de la salle des fêtes le copain en question rata un virage et s'incrusta avec sa belle Volkswagen 1970 contre un lampadaire. L'ambulance arriva et ramena la boîte crânienne du Colonel coupée en morceaux. Le copain, lui, avait juste des égratignures. La voiture resta abandonnée à son triste sort dans ce virage sanglant et la guitare trouva un nouveau maître. Peut-être un témoin de l'accident, peut-être un voleur quelconque... On ne le saura jamais. Après quelques heures d'opération pour essayer de reconstruire son cerveau déchiqueté, le Colonel mourut.

La vraie cuisine Latine en plein coeur de Paris © mariposa del castillo

texto e ilustración de

7/7 de midi

!

75011 - Paris

à 2h du matin 06.59.60.02.12

41 passage Thière

Bastille

31

Tropicante


'La société vraiment parfaite' (14 ans)

L

e monde dans lequel nous vivons est très imparfait . Je propose un monde plus parfait. Vous découvrirez ici mon choix d'une société idéale qui peut déjà exister. Elle serait une question de couleur, un monde où les différences et les émotions sont une question normale ... La couleur Tout d'abord, la couleur est présente partout dans notre société, dans le livre « Le Passeur » (The Giver) écrit par Lois Lowry (1994) la couleur n'existe pas, personne donc ne savait ce qu'était la couleur. Dans le film « Bienvenido a Pleasantville, adaptation cinématographique par Phillip Noyce en 2014, l'utilisation de la couleur est interdite. Dans ma société , se pose la question : Y aurait -il la couleur ? Bien sûr que oui. Mais pourquoi ? Voici les raisons de mon choix. Avez-vous déjà vu une pomme blanche ? Sauf bien sûr si vous avez regardé la télévision en noir et blanc, vous en avez probablement vu une. La couleur est importante pour reconnaître les objets communs, les gens, la peinture et plus encore. Regardez autour de vous, tout est chargé de couleurs des plus simples aux objets les plus complexes. Imaginez une pizza sans couleur (noir et blanc) rien d'appétissant ! Les arbres noirs, sans gris, ne seraient pas beaux . La couleur est essentielle dans notre monde, car elle permet la variété. Tout en noir et blanc serait trop sérieux. La couleur est essentielle à notre survie et sans laquelle nous ne pourrions pas distinguer les dangers des faux dangers. Par exemple, la couleur peut identifier les serpents venimeux de ceux qui ne le sont pas. Quoi qu'il en soit, pas de serpents dans ma société. Les couleurs font chaque objet unique. Par conséquent, les différences entre les objets et les gens devraient être normales.

dans le roman. Il est interdit de parler. Seulement il a permis de parler de la similitude entre les humains. Dans ma société idéale, les différences sont si normales que se moquer de ceux qui sont différents serait comme se moquer de nous-même, cela nous rendrait aussi différents. S'il n'y avait pas de différence les idées de tout le monde seraient les mêmes, alors tout serait pareil. Par exemple, s'il n'y avait pas de différence dans les goûts, tous les restaurants offriraient un seul menu, alors tout le monde voudrait la même nourriture. Les différences sont nécessaires au bon fonctionnement de la société idéale.

La nature n'a pas décidé de créer des émotions, juste pour faire un changement, mais pour une bonne raison. Faites-leur connaître les désirs. Si vous vous sentez triste, nous pouvons trouver la source de la tristesse et corriger la cause du problème. Par conséquent, sans sentiment nous ne saurions pas que quelque chose ne va pas. Il y a une multitude de raisons pour lesquels les sentiments ne sont pas

Émotions Dans le monde créé par Lowry personne ne possède d' émotion. Seulement une personne les connaît vraiment, « The Giver », mais ne les met pas en place, parce ce qu' il pense qu'elles peuvent nuire au bon fonctionnement de la société, moi je pense le contraire. De mon point de vue, elles devraient être bien présentes, ou sinon la société ne durera pas longtemps.

ignorés. En bref, les émotions doivent être présentes dans la communauté idéale pour que celle-ci puisse perdurer.

LE CIEL EST À NOUS.

ET DONC À VOUS.

Conclusion Pour conclure, voici la meilleure société que je peux imaginer. Cette communauté contient de nombreux éléments qui la rendent plus parfaite. Toutes les couleurs imaginables doivent être présentes comme toutes les différences, sans oublier toutes les émotions. Sans changement comme dans le livre et le film Glycines Pleasantville, la société ne peut pas durer. Cette société a perdu son idéalisme. Ma société est encore mieux.

Différences D'autre part, les différences sont très importantes dans la société, elles seraient ainsi dans une société idéale, parce qu'elles nous rendent uniques. Imaginez que tout le monde se ressemble, sans aucune différence, on pourrait se reconnaître ? Les différences sont interdites

Deux Montagnes printemps 2017. 32

900 vols par semaine vers l’Amérique Latine et les Caraïbes.

© tomas nieto

Colonne des moins de 18 ans

par tomas-daniel nieto

33 American Airlines et le logo Flight Symbol sont des marques d’American Airlines, Inc. oneworld est une marque de oneworld Alliance, LLC. © American Airlines, 2017.


Les vertus extraordinaires de la Maca Root power mix Les fondateurs de Bionaturista France, Dominique Bouy et German Mendoza, étaient au Pérou en janvier dernier pour rechercher les meilleurs produits de l'Amazonie et de la cordillère des Andes. Dans la région de Junin réputée pour sa production de Maca ils ont visités les producteurs locaux afin de bien choisir la Maca que vous pourrez déguster en tant que client Bionaturista et ainsi pouvoir en ressentir tout ses bienfaits.

athlètes. •Réduction du stress •Régulation de la sécrétion hormonale •Traitement des symptômes de la ménopause et de l'andropause •Amélioration de la mémoire •Activité antidépresseur •Agent immuno-stimulant •Adjuvant des traitements de l'anémie, de la tuberculose, du cancer, de la leucémie et du sida.

Après ces visites, la sélection a été faite consciencieusement et Bionaturista est aujourd'hui en mesure de vous proposez une Maca exceptionnelle en terme de goût, de solubilité, de digestibilité et aussi en terme de qualité quant à ses propriétés issues du meilleur terroir Péruvien.

Propriétés de la Maca Root Power Mix

La maca possède des qualités nutritionnelles rares dans les cultures de haute montagne. Elle se consomme fraîche ou sèche. Les tiges sont bouillies puis mélangées avec des jus de fruits ou du lait. Les péruviens en font d'épais bouillons dont ils se nourrissent. Plus sucrée que le cacao, elle a un léger goût de caramel et, en la faisant fermenter, on peut aussi en faire d'excellents cocktails. Riche en protéines (15% de sa masse sèche), elle est aussi nourrissante que le blé ou le riz.

Valeurs nutritionnelles

Véritable cocktail de vitamines (B1, B2, B12, C, D3, E et P) et de minéraux (potassium, calcium, souffre, phosphore, magnésium, sodium, fer, silice, aluminium, cuivre, zinc), la maca est un adaptogène, comme le ginseng, car elle adapte son action en fonction des besoins spécifiques du corps. Ces plantes adaptogènes sont particulièrement recommandées pour soulager le stress, l'anxiété et la fatigue. Les bienfaits de la Maca Root Power Mix : La maca a surtout acquis une certaine popularité dans le monde grâce à ses propriétés "énergisantes", ses qualités aphrodisiaques et ses effets sur la fertilité et la libido.

Mais ce n'est pas tout.

Voici les autres effets associés à cette plante hors du commun : •Augmentation de l'énergie, de la vitalité, de la résistance et de l'endurance chez les 34

Il y a Maca et Maca...

Jusque dans les années 80, personne ne s'est plus intéressé à cette plante pourtant mythique que les Incas consommaient avant d'aller au combat ou pour les soutenir pendant leurs travaux de force. La maca était pour eux un remède "tout-terrain", et, par la même occasion, un aphrodisiaque. Malgré son passé et sa réputation, la culture de la plante s'étiole peu à peu. On ne l'utilise plus que pour des raisons domestiques localement. Elle n'est plus cultivée à grande échelle dans les années 80 au point que des botanistes américains s'inquiètent de l'extinction de la maca et publient leur étude. Et puis un jour, une dizaine d'années plus tard, débarque un milliardaire texan. Il est âgé et comprend bien tout le potentiel de la plante...

Conditionnement :

Sachet de poudre de 400 grammes avec zip refermable. Exp.: 31/07/2018 PRODUCTION PEROU Ce produit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir la maladie s i l e s sy m p tô m e s p e r s i s t e n t v e u i l l e z consulter votre médecin traitant

35


¿Qué es Reiki? por rafael valderrama ramirez

Reiki es una palabra sánscrita -la lengua litúrgica del hinduismo, del budismo y del jainismo - que significa REI, energía universal y KI, energía vital. Reiki es también el nombre de una milenaria técnica de sanación natural redescubierta y codificada por el monje japonés Mikao Usui en 1922. Esta técnica permite recuperar y restablecer la salud física, mental, espiritual y emocional por imposición de manos. Es también un método natural para equilibrar todo cuerpo viviente y crear así un estado de armonía. El Reiki actúa a través de los chacras y de los cuerpos sutiles. Los chacras son centros energéticos en forma de vórtices giratorios distribuidos a lo largo del cuerpo, a través de los cuales la energía entra y sale de éste vibrando a diferentes frecuencias. Las enfermedades son debidas a la incapacidad de la persona de absorber, transmutar o integrar ciertas frecuencias energéticas. Cuando la energía se bloquea en un chacra este bloqueo se traduce en un problema físico, psicológico o emocional. En sánscrito, la palabra chacra significa "rueda" Reiki en los hospitales El Reiki está en pleno auge en Europa, Australia, América Latina y Estados Unidos desde los últimos 30 años gracias a que el mundo de la medicina se ha interesado y permitido probar su eficacia sobre la salud de las personas, En USA, España, Suiza y Alemania algunos hospitales autorizan el acceso de reikistas al quirófano para ayudar a tranquilizar a los pacientes estresados. Desde 2007 el Reiki fue experimentado en el servicio de Oncología Médica y Cuidados Paliativos 36

del hospital de La Timone en Marsella. La capacidad de canalización y de transmisión de esta energía es desarrollada por el Reikista por medio de iniciaciones y de la práctica diaria y durante varios años de meditación y de auto tratamiento. A través de la imposición de las manos el reikista transmite a la persona que sufre, la energía de sanación existente en forma ilimitada en el universo. Llamado prana en India, fuerza vital en Europa, chi en China, Ki en Japón, esta energía fué estudiada y denominada orgón por el psicoanalista austriaco Wilhelm Reich. El estudio, la práctica asidua y la experimentación de la meditación y de esta técnica de sanación me han permitido corroborar que nuestro cuerpo y el de todo ser viviente están rodeados de zonas invisibles y de frecuencias de energía y formas definidas. Este conocimiento me ha llevado a percibir al ser humano en una dimensión nueva y más amplia. Así aparece evidente y clara la presencia de una interconexión entre los diferentes "cuerpos energéticos" de los que estamos constituidos, o entre los diferentes niveles de conciencia con las que la energía interactúa y renueva à cada instante los seres vivos. Sesiones de Reiki son benéficas para aliviar dolencias y manifestaciones de lesiones físicas y emocionales como agresividad, infelicidad, depresión; mentales como hábitos dañinos, estrés, insomnio, excesos; espirituales como pesadillas, miedo de la muerte. Reiki es una terapia aliada de la medicina, pero nunca la suplanta. Reconocida por la Organización Mundial de la Salud (OMS), como terapia alternativa, en Francia no puede ser nunca un sustituto del tratamiento médico. 37


El mundo de los idiomas, del lenguaje y de la lingüistica. UN MUSÉE POUR S’AMUSER ! Todo en Español y Francés.

Todos los días de 10h a 19h

Adulto : 7€ Niños : 4€ Precio reducido para estudiantes y ancianos : 5€ Pase al año : 25€

MUNDOLINGUA es un lugar dedicado a los idiomas, al lenguaje y a la lingüística accesible a todo el público. El 11 de octubre del 2013 fue inaugurado por el señor Jean-Pierre Lecoq, alcalde del distrito 6 de París.

MUNDOLINGUA est un espace consacré aux langues, au langage et à la linguistique s’adressant à tout public. Il a ouvert ses portes le 11 octobre 2013, inauguré par Monsieur Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement de Paris.

El fundador, Mark Oremland, llega a Francia desde su Nueva Zelanda natal en 1994. Estudió la lingüística en la Universidad París V – René Descartes. Después de obtener su Maestría, tuvo la idea de crear un espacio lúdico destinado al lenguaje.

Le fondateur, Mark Oremland, arrive en France de sa Nouvelle-Zélande natale en 1994. Il suit des études de linguistique à l’université Paris V - René Descartes. Après avoir obtenu son master, il a l’idée de créer un espace ludique dédié au langage.

Con un equipo de especialistas, decidió crear el primer museo sobre los idiomas, el lenguaje y la lingüística: MUNDOLINGUA.

Avec une équipe de spécialistes, il décide de créer le premier musée consacré aux langues, au langage et à la linguistique : MUNDOLINGUA.

Durante 3 años, van a dedicarse en el proyecto, con la colaboración de un grupo de apasionados de idiomas (investigadores lingüísticos, ingenieros, informáticos, estudiantes diplomados, ebanistas, pintores y artistas plásticos), con el objetivo de cubrir todas las etapas del proyecto hasta la realización y la presentación al público. El resultado: una infraestructura de descubrimientos donde el visitante es invitado a manipular, experimentar, jugar, intervenir y descubrir el lenguaje y la historia de los idiomas del mundo.

Pendant 3 ans, ils vont s’investir dans ce projet, en collaboration avec une équipe de passionnés des langues (chercheurs linguistes, ingénieurs, informaticiens, étudiants diplômés, ébénistes, artistes peintres et plasticiens), afin de parcourir toutes les étapes, du projet jusqu'à la réalisation et à la présentation au public. Le résultat : une infrastructure de découvertes où le visiteur est invité à manipuler, expérimenter, jouer, intervenir et découvrir le langage et l'histoire des langues du monde.

La exposición se lleva acabo a través de lecturas, audios sobre pantallas táctiles, juegos, interacciones con objetos insólitos creados para dar vida a los temas tratados, por ejemplo, una cabeza sonora, varios árboles de idiomas, cubos y ladrillos sintácticos.

L’exposition y donne accès à travers des lectures et des écoutes sur des écrans tactiles, des jeux, des interactions avec des objets insolites créés pour donner corps aux sujets traités, par exemple une tête sonore, plusieurs arbres des langues, des cubes et briques syntaxiques.

Y otros objetos importantes del recorrido, como el facsímil de la Pierre de Rosette, la máquina de encriptación Enigma, el polígrafo o el facsímil de los Rouleaux del Mar Muerto, ilustran las diversas temáticas.

D’autres objets clés du parcours, comme le fac-similé de la Pierre de Rosette, la machine de cryptage Enigma, le polygraphe ou le fac-similé des Rouleaux de la Mer Morte, viennent illustrer les diverses thématiques.

Une qualité d'excellence à portée de tous

Une gastronomie péruvienne avant-gardiste en plein cœur de la ville lumière. Voyagez à travers notre pays, afin d’y découvrir ses plus belles saveurs aux plats innovants.

L’expérience et le savoir-faire sont réunis pour vous proposer le meilleur de la gastronomie péruvienne, dans une ambiance à la fois chic et conviviale.

Service traiteur, des événements,

réceptions et anniversaires

Du Mardi au Samedi : de 12-15h30 et de 19-23h00 Les Dimanches Service NON STOP avec le Brunch Criollo de 10-22h00

Posibilidad de reservar el museo para una fiesta, un cumpleaños, una visita guiada, un taller.

6, Rue Ernest Renan 75015 Paris - France

10 Rue Servandoni, 75006 Paris + 33 (0)1 56 81 65 79 Saint-Sulpice / Mabillon / Sèvres Babylone-

Pasteur Ligne 6 Sèvres-Lecourbe Ligne 6 Volontaires Ligne 12

Réservations : 09 84 15 74 10 - 07 69 74 10 40 macchupisko@hotmail.com

RER Luxembourg contact@mundolingua.org www.mundolingua.org

@mundolingua

38

Macchupisko 39

www.macchupisko.com


Río de Janeiro

Súbete, Latinoamérica te espera. Vuela desde Francia a un continente lleno de increíbles contrastes. Viaja en nuestros vuelos a Argentina, Brasil, Chile, Ecuador, Paraguay, Perú y Uruguay y conecta con más de 115 destinos en Latinoamérica.

40

© crédit

© crédit

LATAM y tú, juntos en Latinoamérica latam.com 41


ASTRONOMÍA Júpiter es el más grande planeta del sistema solar. Gira alrededor del Sol y tarda 12 años para efectuar una vuelta completa . Tiene un periodo de rotación sobre el mismo de cerca de 10 horas. Júpiter en el firmamento es un astro muy brillante que no titila como las estrellas. Por esta época lo podemos observar hacia el sur. Si Júpiter hubiera sido 80 veces más masivo hubiera sido una estrella. Los cuatro satélites principales son : Io, Europe, Ganymède y Calisto, descubiertos por Galileo.

ASTRONOMIE Jupiter est la plus grosse planète du système solaire. Elle tourne autour du Soleil et elle met près de 12 ans à effectuer un tour complet. Elle effectue une rotation sur elle-même en un peu plus de 10 heures. Jupiter est un astre très brillant de la voûte céleste qui ne clignote pas, comme les étoiles. Nous pouvons l'observer au sud à cette époque-là . Si Jupiter avait été au moins 80 fois plus massive elle serait une étoile

42

© crédit

© François Ji

Les quatre satellites principaux de Jupiter sont : Io, Europe, Ganymède et Callisto , découverts par Galilée.

43


E L

C A F É

C U L T U R A L www.abrapampa-editions.com

www.tamayomusic.com

http://www.editions-harmattan.fr/index. asp?navig=catalogue&obj=livre&no=5332 4&motExact=0&motcle=&mode=AND

Tamayo, cantante salsero nacido en París y con raíces colombianas vuelve en 2015 a la tierra materna en busca de sus orígenes. A los 14 años visitó por primera vez a Cali, donde vivió durante cuatro años. El contacto con la gente, el barrio, el baile y la salsa terminaron de confirmar que su pasión iba mucho más allá del gusto. De vuelta a Paris, estudió y se graduó en ciencias políticas, sin dejar nunca la pasión por la música.

www.cecupe.com

Lundi 22 Mai 2017 à 19 H http://www.cuadernosdelaberinto.com/Poesia/ abrasadoras_horas_pilar_mata_solano.html

PILAR MATA SOLANO invoca el delicioso extravío de la pasión amorosa para reflejar la psique femenina en un escenario poético henchido de lujo, exotismo y elegancia.

l’étage. 1 Place d’Italie, 75013.

« Una visita inesperada » (Une visite non souhaitée) de Felipe López

Lundi 29 Mai 2017 à 18 h 45 (précise)

"Regards croisés sur le Pérou" Olga VERME-MIGNOT, Gravures

Maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris.

Librairie Hispanidad ( et Palimpseste) , 16 rue Santeuil, 75005 Paris Mardi 23 Mai 2017 à 19 H

GAbO, Peintures Exposition du 15 au 26 Mai 2017 Mairie du 5e arrondissement, Galeries à

44

« La vision des vaincus ». Les indigènes du Pérou face à la conquête espagnole. Rencontre avec Nathan Wachtel,

www.cecupe.com yolanda.rigault@wanadoo.fr

45


MAGAZINE SOCIOCULTUREL ESPAGNOL-FRANÇAIS

Reencuéntrate con todo lo que extrañas Disfruta de cada reencuentro, disfruta de casa. Vuela ahora a Latinoamérica al mejor precio con dos maletas incluidas.

Bogotá AMERICA LATINA-CANADA-QUEBEC-EUROPA

COORDINATION: PARTENARIATS: ÉDITEUR: RÉDACTION: COLLABORATEURS: Contact avec les collaborateurs : Argentine: Bolivie: Chili: Colombie: El Salvador: Guatemala: Haïti: Mexique: Paraguay: Pérou: Rép.Dominicana Uruguay: Venezuela: Canadá: Espagne: États-Unis: France:

Marnia Guillaume. coordination@elcafelatino.org Marcelo Gómez V. partenariats@elcafelatino.org Román E Gómez edition@elcafelatino.org Fabián Barado, Hugo Busso, Tomás Nieto, Javier Leibiusky. redaction@elcafelatino.org elcafelatino@elcafelatino.org Fabián Barado Ramiro Borja. Nanette Paz Liberona. Carlos O Torres. Gustavo Milan. Renato Barrios. Tcheîta Vital. Ricardo Ariza. Diego De La Cueva. Ricardo Lacuta, Javier Mendoza Maria Victoria Wazar. Ricardo Aguesta. Margarita Cadenas.

Traducteurs: Relecture français:

Tomás Nieto Hugo Busso. Christian Jaramillo. Bertrand Le Four Pedro Lima. (Région Paca) Juliette Deprez, Mélanie Nogues Céline Legallic

WEB: El Café Cultural: Conseilleur historique : Conseilleur scientifique: Poésie: Communication : Conception et Maquette: Illustrateur : Photographe : Contact:

Tatiana Gomez Carla Beatriz Gonzales Landauro Henry Jenz Jaramillo. Leonardo Espejo. Duvan Montoya. DUMONT. Camilo Gomez V. Carla Beatriz Gonzales William Nathanael Guarin Mauricio Alvarez contactweb@elcafelatino.org

elcafelatino.org Retrouvez El Café Latino sur: El Café Latino @El_CafeLatino

Desde

846

I/V

con

Consulta condiciones en tu agencia de viajes o en iberia.com/familyandfriends/es

El Cafe Latino

Web: www.elcafelatino.org El Café Latino : Magazine socioculturel Bilingue

Le magazine « El Café-Latino » est une publication associative régit par la loi 1901, France. Le magazine El Café Latino soutient tous les articles publiés. Les articles peuvent être utilisés et reproduits librement en mentionnant l’auteur et la source. Sauf les images qui sont la propriété de chaque auteur Adresse postale : El CAFE LATINO. 63 Rue Marechal Leclerc 94410 Saint Maurice. France. Tel : 0664732284 Bimestriel N° 33 Mai-Juin 2017

46

47


48

El café latino #33  

Découvrez le #33 du magazine bilingue El Café Latino qui vous invite à l'inauguration officielle de la Semaine de l'Amérique Latine et des C...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you