Issuu on Google+

LIGUE DES CHAMPIONS  ASO-ASFA Yennenga (Burkina Faso) DʼAFRIQUE  JSMB-Foullah FC (Tchad)

YOUNÈS : «Le Mouloudia IL SʼEST ENGAGÉ AVEC LE MCA POUR 18 MOIS

NE SE REFUSE PAS» www.maracanafoot.com

JSMB-USMA 2-0

Fin de match heureuse pour les Béjaouis BELAKHDAR «Nos supporters sont de plus en plus exigeants, c’est normal !» USMH-MCEE 3-1

Les Harrachis

N° 1595 du Dimanche 11 Décembre 2011

10 DA

Les Canaris s’en tirent

À BON COMPTE K NAHD-JS

0-0

B M S J – K JS S? O L C S I À HU

nettement supérieurs

Mécontent de son changement, Yachir quitte le stade à la mi-temps CSC-CRB 0-0

Précieux point pour Belouizdad «Normalement, tous les joueurs seront régularisés dans les prochaines heures»

Les Canaris pensent À LA JSMB

MERCATO : LA DIRECTION CIBLE TROIS ÉLÉMENTS

ZIAD RÉINTÉGRERA LE GROUPE CETTE SEMAINE

IZRI, ENTRAÎNEUR DES U21

Boudebouz : «Je n'ai pas envie de partir de Sochaux pour être sur le banc»

Halilhodzic à la recherche des jeunes «perles» en Europe


02

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

BALLE AU CENTRE

QUAND LES STADES FONT DEFAUT Par ALI BOUACIDA

Pour cette trêve hivernale, il était prévu que lʼUSMA livre une rencontre amicale face à lʼOlympique de Lyon. Et puis on apprend que le match est annulé parce quʼà Alger, il nʼexiste pas dʼinfrastructures adéquates pour accueillir lʼOL. «Le climat à Alger s'y prête, mais les installations ne répondent pas aux exigences d'un club professionnel du niveau de l'OL, a-t-on regretté à l'USMA», comme le rapporte notre confrère, Le Quotidien dʼOran (10/12).Cela signifie que ces installations sont donc supposés répondre aux exigences des clubs algériens ! Tout comme cela suppose que le climat peut être un facteur déterminant, et celui dʼAlger serait donc de loin meilleur aux caprices du ciel lyonnais ? Audelà de cette explication très fantaisiste, il faut surtout déplorer lʼétat calamiteux de nos stades, au point où nʼimporte quel club européen se permet le luxe de refuser une rencontre amicale. Aussi, convient-il en toute objectivité, dʼadmettre que nous ne possédons pas un stade digne dʼabriter des matches de haut niveau, notamment quand on se rappelle la dernière prestation de lʼéquipe nationale dans un 5 juillet embourbé, où le moindre tir de joueur sʼaccompagnait aussitôt dʼune grosse motte de terre soulevée par les crampons. Le 5 juillet est quand même, la première installation sportive du pays en termes de places. Bien sûr, on pourra toujours rétorquer, comme le suggère un confrère, que la sélection nationale pourrait livrer ses rencontres au stade Hamlaoui de Constantine et, accessoirement à Tchaker de Blida, mais ce sont là des solutions de «dépannage» et il nʼest pas normal que la capitale ne possède pas une infrastructure digne de son rang et susceptible dʼaccueillir les équipes étrangères. Cet état des lieux influe négativement sur le travail et la préparation de lʼEN qui reste tributaire dʼinstallations bien en deçà de ses ambitions. Ce quʼil faut donc, cʼest pallier dʼurgence, à cet épineux problème de stades. Lequel se pose avec acuité chaque fois quʼil y a un derby algérois mettant les instances sportives dans lʼembarras, ne sachant où programmer les rencontres, allant parfois jusquʼà suggérer des stades loin de la capitale. Voilà pourquoi il faut traiter la question avec célérité en étudiant de près ces histoires dʼassiettes foncières quʼon doit attribuer aux clubs professionnels, et dʼy construire dans lʼurgence des complexes sportifs de grande envergure. Il y va du prestige de notre football, soumis aux desiderata dʼun club français actuellement suspecté de trucage… A. B.

RAOURAOUA EN VISITE AU NOUVEAU SIÈGE DE LA LFP

HADJ-ADLANE : «LES RESPONSABLES ONT FAILLI» À propos de lʼélimination des U-23

Le consultant spécialisé de la chaîne Bahdja sport, Hadj Adlane, nʼa pas mâché ses mots en accusant les responsables de la FAF, dʼavoir failli à leur mission en annonçant le résultat du match Maroc-Sénégal aux joueurs durant la pause : «en annonçant le résultat, ces responsables ont déstabilisé lʼéquipe qui est frêle sur le plan psychologique, la moyenne dʼâge est de 20 ans. Ces responsables auraient dû motiver le groupe afin dʼajouter dʼautres buts, et ne pas annoncer le résultat de lʼautre rencontre» déclarera Hadj Adlane. Clair net et précis.

Tirage au sort des Coupes Africaines

Les Algériens découvrent leurs aires adveers e des Champions au sort de l'édition 2012 de la Ligu

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, sʼest déplacé, jeudi dernier au nouveau siège de la ligue professionnelle de football, situé à la tour dʼEl Hamma (Belcourt). Il a été accueilli à son arrivée par le président de la Lpf, Mahfoud kerbadj, et du président de la ligue amateur de football, Ali Malek, ainsi que du président de la ligue de wilaya dʼAlger, le docteur, Hammoum. Ensemble, ils ont visité les bureaux et les nouveaux mobiliers que la FAF a mis à leur disposition. La FAF compte organiser une grande réception au courant du mois de janvier prochain, à lʼoccasion de la réception des nouveaux locaux au Hamma, qui coïncide avec le cinquantenaire de cet institution. De grandes personnalités du monde du football et des hommes politiques, seront conviés à assister à cet événement.

ALA MALKI FUSTIGE LACARNE ET BADARA SÉNÉ

Lʼancien arbitre international tunisien, Ala Malki, aujourdʼhui consultant sur une chaîne sportive tunisienne, sʼen est pris violemment au président de la commission fédérale dʼarbitrage, Bélaid lacarne, lors dʼune émission sportive. En effet, ce consultant a laissé entendre que lʼarbitre international algérien, Djamel Haimoudi, ne devait jamais diriger le match aller entre le wacasablanca et le club africain pour le compte de la coupe de la CAF, sʼil nʼavait pas à ses côtés, Lacarne. «Un arbitre qui sʼest fait agresser au Soudan par un président qui devait arrêter la partie. Il se voit désigné pour la finale aller de la coupe de la CAF, en guise de récompense et de poursuivre : même lʼarbitre désigné par la CAF pour le match retour, Badara du (Sénégal), ne devait pas officier cette rencontre, il vient de reprendre après avoir été suspendu six mois par la CAF. Ce dernier est aussi épaulé par un membre influent dans la commission dʼarbitrage de la CAF, Badara du (Sénégal), et vous voulez que lʼarbitrage africain progresse,» ajoutera Ala Malki.

E LES 13 JOURNÉES DE LIGU 1 EN CHIFFRES

pendus. 96 joueurs ont été sus s cartons rouges. de us reç ir 26 pour avo s. ton 38 pour cumul de car décisions. de ion tat tes 32 pour con tons jaunes distribuées. car 353 est le nombre de urs isés par leurs entraîne 385 joueurs ont été util testation de décicon ur po us nd pe sus 07 dirigeants ont été sions. à toutes les eurs qui ont participé 08 est le nombre de jou de jeu. rencontres, soit 1080ʼ tres entre la uri, a dirigé 11 rencon ho Ac l, éra féd tre rbi Lʼa ainsi ligue 1 et 2, il devient plan des désignations. le sur e on er mb nu Le la JSK a eurs suspendus, que 09 est le nombre de jou t. na ion rnées de champ enregistrés après 12 jou

Le tirag fédération, a eu lieu hier. Lors du Africaine et de la Coupe de la Con ons africaine, l'ASO Chlef, premier tour de la Ligue des Champi pion du Burkina Faso, cham le champion d'Algérie, affrontera gadougou. L'ASO aura l'avantage l'ASFA Yennenga, club basé à Oua cas de qualification, les En de recevoir lors du match retour. match ASV Club (RD Congo) du r queu vain le ront Algériens affronte Béjaïa, second représentant JSM La - Atletico Olympique (Burundi). a se défaire du club tchadien du algérien dans cette compétition, devr ement lieu en Algérie. Si la égal Foullah FC. Le match retour aura à l'AF Amadou Diallo (Côte JSMB se qualifie, elle jouera face go). Les matches allers auront (Con d'Ivoire) ou aux Diables Noirs s que les matches retours se lieu entre le 17 et le 19 février, alor Coupe de la Confédération, En joueront entre le 2 et le 4 mars. premier tour et affrontera le vainl'Entente de Sétif est exemptée du - Simba (Tanzanie) au second a) queur du match Kiyovu (Rwand dé de ne pas participer à cette com tour. Rappelons que la JSK a déci pétition cette saison.

PAS DE RÉSEAU AU NOUVEAU SIÈGE DE LA LFP

Toutes les conditions sont réunies au nouveau siège de la Ligue de football Professionnel pour un bon fonctionnement de cette institution. Les commodités sont aux normes exigées. Cependant, les clubs ne pourront pas joindre lʼadministration de la LFP, en raison de lʼabsence du réseau qui fait défaut. Toutefois, ils pourront se rabattre sur le fixe, disponible sur le site internet.

GUIDOUCHE ET BENDAOUD À OUARGLA

Les deux membres de la commission des règlements de la FAF, Ahmed Bendaoud et Saïd Guidouche, étaient à Ouargla pour une mission de cinq jours. Ces deux membres ont réuni au siège de la ligue régionale de Ouargla, présidée par Ali Baamar, les ligues de wilaya de cette région afin de leurs dévoiler les nouvelles vulgarisations des règlements de la FAF.

KERBADJ A LA PHOBIE DU FAUTEUIL

Lors de lʼinspection des nouveaux bureaux de la Ligue Professionnelle de Football, Mahfoud Kerbadj, président de la LPF, s'est énervé en sʼapercevant quʼà la place dʼune table ronde, un ensemble de fauteuil a été mis en place par le DAF de cette institution. Il lui a tout de suite ordonné de se débarrasser de ce fauteuil et le remplacer par une table ronde pour la réception de ses visiteurs. En déclarant : “On est là pour travailler et non pas pour se distraire”.

RÉUNION DU COMITÉ EXÉC UTI DE LA FIFA, LES 16 ET 17 DE F CE MOIS En marge de la coupe du monde des clubs qu

i se déroule à Tokyo (japon), le com ite exécutif de la FIFA, se réunira le 16 et le 17 de ce mois au Ritz Carlton hôtel (Tokyo). Lʼordre du jour compre nd plusieurs points. - Rapport de la commis sio - Rapport de la commis n de la FIFA brésil 2014 sion de la coupe du mo approbation du règlem nde des clubs ent monde de futsal. Thaïla de la compétition de la coupe du nde 2012 rapport de la com statut du joueur détermin ation de lʼâge de la cou mission du U-17. Divers : la procha pe du monde des ine réunion aura lieu les 2012 à Zurich. 29 et 30 mars

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 03 ACTUEL ÉQUIPE NATIONALE : BOUDEBOUZ PAS FAN DU PSG Halilhodzic à la

recherche des jeunes «perles» en Europe

Le Paris-SG va évoluer ce samedi soir à Sochaux (19h00) face à l'une de ses possibles futures recrues. On le sait, Ryad Boudebouz, lié au club doubien jusqu'en juin 2013, est pisté par de nombreux clubs parmi lesquels Lyon, Liverpool et donc Paris. Dans la capitale, son arrivée est souhaitée par les actionnaires qatariens, qui cherchent à exposer des talents arabes, à l'image également du Montpelliérain Younes Belhanda. «C'est flatteur quand un club comme Paris s'intéresse à vous, dit samedi au Parisien le jeune (21 ans) milieu sochalien. Ça me motive encore plus et j'espère un jour pouvoir répondre à leurs attentes.» Boudebouz ne fait toutefois pas du PSG sa première priorité.

«Je n'ai pas envie de partir de Sochaux pour être sur le banc»

«Le PSG, ça m'intéresse comme n'importe qui. J'ai dit que ça m'intéresse un peu moins que les autres grands clubs de L1, Lyon, Marseille, Lille. Tout simplement parce qu'au PSG, il y a beaucoup de très bons joueurs, et je n'ai pas envie de partir de Sochaux pour être sur le banc.» Une chose paraît certaine : si le natif de Colmar restera Sochalien cette saison, il volera sous d'autres cieux dès l'été prochain. «Je l'ai dit au président (Alexandre) Lacombe. En juin prochain, j'aimerai aller dans un autre club. A Sochaux, j'ai bien progressé, mais j'ai envie d'aller un peu plus haut, rester en L1 de préférence et connaître la Ligue des champions.»

Le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne, Vahid Halilhodzic, avait bien déclaré après le dernier stage des Verts, ponctué par un seul match amical contre la Tunisie après le désistement du Cameroun : «Je vais suivre deux ou trois joueurs qui n’ont pas été avec nous lors de ce stage pour voir leur aptitude dans la perspective de nous rejoindre. Beaucoup de travail nous attend sur le plan de la prospection, dans l’analyse et le visionnage des matchs.»

C

ette déclaration est très pertinente dans la mesure où elle démontre que Halilhodzic ne veut rien laisser au hasard. D'ailleurs, il précise bien que sur le plan de la recherche de nouveaux éléments pouvant apporter un plus aux Verts, il remarque bien que pour le moment nous essayons de suivre tout le monde.» Avant de trancher : «Une chose est sûre, celui qui est capable de rendre service à la sélection sera le bienvenu, pour peu qu'il remplisse les critères, dont celui d'être en forme et être titulaire dans son club.» Ainsi, Halilhodzic ne se contente pas, comme les anciens coaches, de ne suivre les joueurs algériens qu'à travers les matchs télévisés de leurs clubs respectifs. Puisqu'il a programmé des déplacements à travers certains pays pour revoir ces anciens joueurs et bien évidemment en cherchant en parallèle de nouvelles têtes. Il avait débuté après le dernier stage par une virée au Qatar, où il y a vu les joueurs «cadres» de l'équipe, dont Bougherra, Ziani, Belhadj, Meghni et même Karim Boudiaf, un nouveau joueur qu'il compte bien convoquer un jour.

Puis, par la suite, Halilhodzic s'est déplacé au Maroc où il a supervisé des joueurs de l'équipe nationale olympique et il a été très «intéressé» par plusieurs nouvelles têtes, on citera, entre autres, Chalali, le capitaine des Olympiques, Abeid et bien évidemment des joueurs locaux également. Halilhodzic doit se déplacer à travers des stades européens pour voir d'autres joueurs.

De nouvelles têtes à suivre en Europe

Et, du côté de l'Europe, en dehors des anciens joueurs de l'équipe nationale qu'il veut revoir sur place avec leurs clubs respectifs, sans oublier de toucher un mot à leurs responsables s'il juge important de le faire, Vahid Halilhodzic a bien en tête une liste de joueurs qu'il compte bien voir à l'œuvre. Lui même l'avait déclaré dans une récente interview à un média africain : «S'il y a des joueurs binationaux qui pourront donner un plus à l'Algérie, je les convoquerai, même si cela gênera les responsables français. D'ailleurs, j'ai 4 ou 5 joueurs que je devrai voir dans la perspective de les faire venir chez les Verts.» Voilà qui est bien clair du côté de Halilhodzic, en réponse à une question relative au «quotas» des joueurs étrangers en France qui ont suscité une grande polémique à la Fédération française de football (FFF) et sa Direction technique nationale (DTN), en particulier. De nouvelles têtes dont Vahid n'a pas voulu divilguer le nom, on citera le cas du joueur d'origine algérienne, Liassine Cadamuro, le défenseur de la Real Sociedad. Il y a donc bien le fait que Halilhodzic a bien programmé une tournée en Espagne. Il verra bien les anciens joueurs, Mehdi Lacen avec son équipe de Getafe, et Hassan Yebda, le titulaire avec Grenada. Sans oublier, Sofiane

Feghouli, qui commence à enchaîner les titularisations avec le FC Valence. Bien sûr, le cas de Cadamuro est aussi à suivre de près par Halilhodzic, pour ne pas dire en particulier. D'aucuns savent que les Verts accusent deux points négatifs en particulier : un latéral et un avantcentre. Ce qui veut dire que Vahid doit trouver les «remplaçants» aux titulaires actuels pour assurer ses arrières, d'une part, et ensuite faire perdurer la concurrence d’autre part. Aux dernières nouvelles, Vahid Halilhodzic est intéressé par trois jeunes joueurs évoluant à l'Olympique de Marseille. Il s'agit des joueurs suivants : Nadjib Ammari qui évolue au sein de la réserve de l'OM et qui est un attaquant de métier. D'ailleurs, le joueur est en passe de signer son contrat professionnel incessamment. D'autre part, il y a également le défenseur cenrtal de cette même équipe réserve de l'OM, à savoir Yanis Abès. Enfin, il y a ce troisième joueur qui intéresse Halilhodzic et qui joue également à l'Olympique de Marseille, il s'agit de Bilal Omrani, qui était même très attendu en équipe nationale algérienne olympique. Il y a certainement d'autres joueurs qui évoluent au sein des clubs français et dont Halilhodzic n'a pas voulu divulguer les noms, pour ne point les perturber avant de les voir à l'œuvre sur le terrain. De plus, il y a aussi les joueurs de l'équipe nationale A' : c'est-à-dire les joueurs locaux. Halilhodzic a bien vu quelques matchs du championnat d'Algérie de Ligue I avant le dernier stage des Verts. Et il va certainement refaire la même chose d'ici la fin de ce mois de décembre, après sa tournée en Europe afin d'établir sa liste des 25 joueurs avec laquelle il compte aborder les deux grandes échéances constituant ses objectifs : la CAN 2013 et le Mondial 2014. Saïd Ben

BELKALEM DÈS AUJOURD’HUI À TIZI

Le défenseur axial de la JSK, Essaïd Belkalem, qui se trouvait à Aspetar au Qatar depuis plusieurs mois pour des soins, sera de retour au pays dès aujourd’hui. Belkalem, qui a contracté une blessure qui l’a éloigné des terrains depuis un bon bout de temps, commence désormais à retrouver ses forces petit à petit. Après avoir effectué une intervention chirurgicale, Belkalem a été soumis par la suite à des séances de rééducation, avant de recommencer à taper dans un ballon. Ce qui n’a fait que soulager ce joueur aux grandes qualités, et qui lui a redonné espoir de rejouer de nouveau. Cet élément aux qualités avérées et promis à un avenir radieux, compte retrouver les terrains et la compétition plus tôt que prévu.

Son médecin traitant lui a tracé un programmé spécifique

Une fois en Algérie, le défenseur des Jaune et Vert ne va pas rester inactif, puisque son médecin traitant à Aspetar lui a tracé un programme spécifique, qu’il va suivre sur place, afin de retrouver toutes ses forces et revenir à son meilleur niveau. Le défenseur de la JSK espère vivement retrouver sa forme afin qu’il puisse rejouer et défendre à nouveau les couleurs du club phare de la Kabylie. Belkalem Essaïd poursuivra son programme de préparation soit à Tizi ou à Alger, afin qu’il soit dans les prochaines semaines au top sur le plan physique.

Il aura une discussion avec Hannachi quant à son avenir avec la JSK

Même si Belkalem est toujours à la JSK, l’enfant de Mekla aura un tête-à-tête avec le premier responsable du club, Moh Chérif Hannachi. De toute façon, Essaïd Belkalem va s’expliquer avec Moh Chérif Hannachi dans les prochains jours, pour éclaircir les choses quant à son avenir footballistique avec les Jaune et Vert.

Il veut retrouver les terrains et la compétition dès la phase retour

Le robuste défenseur des Canaris du Djurdjura, Essaïd Belkalem, ne veut certes pas anticiper son retour à la compétition, comme il a tenu à le déclarer lors d’une émission sportive sur les ondes de la radio Chaîne II : «Je suis toujours aux soins, et je m’améliore de jour en jour, et le fait que j’ai commencé à taper dans un ballon, c’est déjà un acquis. J’espère retrouver petit à petit mes forces et ma forme. De toute façon, je ne suis pas pressé de revenir sur les terrains et à la compétition. Je prendrai le temps qu’il faut pour retrouver la compétition, je ne suis pas du tout inquiet, car je sais que tôt au tard je serai de retour sur les terrains.» Une déclaration qui prouve la patience de ce joueur aux grandes qualités. Belkalem fera de son mieux pour être totalement rétabli de sa blessure, et ce, afin d’éviter de rechuter une nouvelle fois, comme ce fut le cas lors du CHAN qui a eu lieu au Soudan, où le défenseur kabyle a dû quitter le terrain, après avoir ressenti des douleurs à l’adducteur, lors du premier match de la compétition. Mais une chose est certaine, le joueur kabyle souhaite vivement retrouver les terrains et la compétition d’ici l’entame de la deuxième manche du championnat au mois de février prochain. Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


04

0 0

13e journée

IL EST DE RETOUR

IZRI ENTRAÎNEUR DES U21

Lyès Izri, l’ex-entraîneur des gardiens de but de la JSK, qui a été, pour rappel, limogé par le coach Meziane Ighil, est de retour aux affaires techniques du club. Cette fois pas avec l’équipe fanion, mais avec les espoirs ou, en d’autres termes, les U21. Lyès Izri succèdera à Gourari lequel a failli dans sa mission, en cumulant des échecs les uns derrière les autres. Selon notre source, Gourari sera appelé à d’autres fonctions ou il serait carrément écarté des affaires techniques du club. On le saura dans les prochains jours. Une chose est certaine, selon toujours la même source, la mission de la barre technique des espoirs de la JSK sera confiée, après le match face au NAHD, à Lyès Izri. A. M.

MOUNDJI N’EST PAS CONTRE UN RETOUR

L’ancien milieu de terrain du Nasria, Fayçal Moundji, n’est pas contre un retour au club, au prochain mercato, si on prendrait attache avec lui officiellement. Le joueur nous informa, néanmoins, qu’il est lié actuellement par un contrat de prêt avec l’US Biskra, jusqu’à la fin de la saison, et que le dernier mot lui revient donc. Moundji affirmera qu’il serait heureux de pouvoir revenir, encore une fois, vers l’équipe qui l’a formé et que dès le départ, il ne souhaitait pas partir, mais que ce sont les dirigeants qui l’avaient libéré au tout début de la saison sur demande du coach, Medjahed.

SOUAKIR ENTRE L’ASK ET LE CSC

L’attaquant Hicham Souakir serait partant au prochain mercato, étant donné qu’il n’est plus en odeur de sainteté avec l’entraîneur, Hammouche, qui l’avait déjà sanctionné en le privant du match d’hier, face à la JSK après un accrochage verbal avec lui. Selon des sources proches du joueur, on croit savoir que ce dernier a été contacté par deux clubs de l’est du pays, à savoir le CS Constantine et l’AS Khroub qui souhaitent l’enrôler au mercato prochain.

UN NUL QUI n’arrange personne Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : 20-Août-55 Affluence : Moyenne Arbitres : Abid Charef, Boulfelfel et Tamen Avertissements : Rial (38ʼ), Hemani (66ʼ) (JSK), Hafid (67ʼ), Mebah (77ʼ et 90+ 1ʼ) (NAHD) Expulsion : Merbah (90+ 1ʼ)

HEMANI RETROUVE SA PLACE DE TITULAIRE

Lʼattaquant Nabil Hemani laissé sur le banc des remplaçants, lors des deux derniers matchs, a été titularisé hier, lors du match de la 13e journée, contre le NAHD. Suite à la prestation tout juste moyenne de Boulemdais face à lʼESS, le coach kabyle Ighil, a jugé utile de le mettre sur le banc des remplaçants, en lui préférant son concurrent direct, Nabil Hemani.

HEZIL PARMI LES 18

Eloigné des terrains pour cause de blessure, lʼarrière gauche des Jaune et Vert, Okba Hezil a été retenu pami les joueurs convoqués, pour la rencontre dʼhier. Hezil a débuté la partie sur le banc des remplaçants.

NAHD:

Natèche, Mellouli, Abbes, Merbah, Bessaha, Alleg (Madi 87ʼ), Boussaid, Kheddis, Harrouche (Benyahia 62ʼ), Hafid, Derardja (Okbi 77ʼ). Entraîneur : Hammouche

BITAM ET KHELILI CONVOQUÉS

JSK:

L

LIGUE 1

Les deux internationaux kabyles, les défenseurs Bitam et Khelili, qui ont manqué à lʼappel pendant trois matchs, ont de nouveau retrouvé leur équipe. Les deux joueurs ont été retenus par Meziane Ighil pour le match dʼhier face au NAHD.

Asselah, Remache, Nessakh, Rial, Zarabi, El Orfi, Sedkaoui (Saidi 86ʼ ), Tedjar (Boulemdais 60ʼ ), Metref, Hanifi, Hemani (Camara 72ʼ). Entraîneur : Ighil

e stade du 20-Août-55 d’Alger a abrité, hier dans l’après-midi, un match de la 13e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, qui a mis aux prises le NAHD et la JSK. Les Nahdistes, derniers au classement, étaient dans l’obligation de gagner pour ne pas voir leurs chances devenir infimes de rester en Ligue 1. Mais la JSK, de son coté, qui vise une place sur le podium d’ici la fin de cette première phase du championnat, s’est présentée sur le terrain, avec la ferme intention de remporter les points du match pour se rapprocher davantage du peloton de tête. Au final, c’est un score de parité qui a sanctionné les débats entre les deux

équipes. En première mitemps et dès l’entame du match, les poulains de Said Hammouche annoncent la couleur en ratant un but tout fait à la 3’ par Derardja, suite à un coup franc bien botté par Harrouche, suivi d’un tir de Abbes, mais sans résultat. Le même Derardja revient à la charge cinq minutes plus tard, mais toujours sans réussite. Les Kabyles sortent de leur réserve, et sur la première action, Hanifi a failli ouvrir la marque, n’était la barre transversale qui a renvoyé le cuir à la 15’ . Continuant leur pressing, les protégés de Meziane Ighil ratent, coup sur coup, deux buts inratables, d’abord

Naufrage des espoirs kabyles à Zioui

Hier, en fin de matinée, les espoirs de la JSK , ont donné la réplique à leurs homologues du NAHD, pour un match comptant pour la 13e journée. Les coéquipiers de Lemhane, qui cumulent les échecs depuis l’entame de la saison, ont été de nouveau battus, mais cette par quel score! En effet, les poulains de Gourari ont été sévèrement corrigés par les espoirs du NAHD, en s’inclinant lourdement sur le résultat large de 4 buts à 1. Une défaite qui prouve que le mal est plus profond dans cette équipe réserve de l’équipe fanion. Ahlil fellak a Hannachi !

ABBAS VISÉ PAR LA JSMB

par Hocine Metref qui se présente tout seul face au gardien Natèche qui sauve son équipe i-n extrémis, à la 26’, puis par Nessakh, à la 29’. Dans le dernier quart d’heure du premier half, les jeunes Nahdistes ratent deux occasions en or par Derardja ( 38’ ) et Hafid, à la 42’ . C’est sur ce résultat vierge que la première mi-temps s’est achevée entre les deux équipes. En seconde période, chaque équipe a essayé de mener le danger dans le camp adverse, mais sans parvenir à trouver la faille, et ce, malgré les efforts fournis de part et d’autre. Les Nahdistes ont essayé de surprendre les Kabyles, par l’intermédiaire de Derardja, puis Hafid et Harrouche, mais en vain. C’est le cas aussi pour les poulains de Meziane Ighil, mais c’est la même chose, pas de réussite. C’est ce résultat de zéro à zéro que le référée de la partie siffle la fin des débats entre les deux équipes. Un nul qui n’arrange les affaires d’aucune équipe.

Le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbas, serait sur les tablettes de la formation de la JSM Béjaïa, qui souhaite renforcer le poste d’arrière gauche, surtout après le départ de Belakhdar qui a signé cette saison, au MC El Eulma. Toutefois, le joueur qui est encore lié par contrat au club, ne devrait pas être libéré par la direction du club, qui ne souhaite pas libérer ses meilleurs éléments, et souhaiterait tout au contraire, renforcer son groupe pour pouvoir revenir à fond lors des prochaines journées.

BOULEMDAIS REMPLAÇANT

Hamza Boulemdais a payé cash sa mauvaise prestation face à lʼES Sétif. Le joueur kabyle sʼest retrouvé remplaçant hier aprèsmidi, lors du match de la 13e journée, qui a opposé son équipe à celle du NAHD, au stade 20 Août.

SAIBI ET BENLAMRI LES GRANDS ABSENTS

Les Sang et Or ont joué leur match face à la JSK , amputés de deux pièces maitresses, en lʼoccurrence le défenseur international olympique Benlamri et de lʼex-attaquant kabyle Saibi. Ces deux joueurs, qui sont des éléments incontournables dans lʼéchiquier de Hammouche, ont fait lʼimpasse, sur la rencontre dʼhier pour cause de blessure. Ils sont laissé un grand vide, au sein de leur équipe, et ce, vu leurs poids.

HAFID DE RETOUR

La formation du NAHD a enregistré hier, le retour de son joueur Hafid, à la compétition. Cet élément de valeur, qui a fait lʼimpasse sur la précédente rencontre jouée contre lʼUSM Alger, a été titularisé dʼentrée hier après-midi, contre la jeunesse sportive de Kabylie. R. M.

SAOUDI : «HAMMOUCHE A CARTE BLANCHE POUR LE RECRUTEMENT»

Le dirigeant du Nasria, Kamel Saoudi, avouera que le coach de l’équipe, Saïd Hammouche, a carte blanche de la direction du club pour ce qui est du recrutement lors du prochain mercato, et que personne à la direction du club ne cherche à le déstabiliser. Saoudi avouera qu’une réunion avait été tenue avec le coach au cours de laquelle, il avait reçu l’aval de la direction pour recruter les éléments qu’il croit capables de donner un plus à l’équipe.

Lahlou sera-t-il de retour ?

Tout porte à croire que l’ancien président du NAHD, Mourad Lahlou devrait reprendre du service au niveau de son ex-club. En effet, Lahou a eu dernièrement une rencontre avec les dirigeants, auxquels il avouera qu’il était prêt à reprendre le club et à présider à nouveau aux destinées de cette formation. Il leur confirmera qu’il est prêt à mettre toute son expérience au service du club, pour tenter de le sauver de la

relégation ou tout au moins, tenter de préparer l’avenir en revenant à l’une des vertus du club qui est la formation. Toutefois, les dirigeants ont été clairs avec lui, et lui avoueront qu’il doit rembourser la dette de la direction du club, s’il souhaite prendre en main l’équipe. Chose que Lahlou ne dévoile pas, c’est, qu’il leur a proposé de rendre la dette sur tranches, ce que les dirigeants refusent pour le moment, car ils

veulent se faire rembourser avant de se retirer complètement de la gestion du club, qu’ils lui laisseront pour le reste de la saison. C’est donc une équation difficile quand on sait qu’il est difficile de trouver un juste milieu ente des dirigeants qui veulent leur argent maintenant, et un Lahlou qui refuse de mettre la main à la poche tout de suite, car il sait qu’il sera difficile aussi, de gérer le club en remboursant les

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

dirigeants. Il devra donc attendre que ces derniers revoient à la baisse leur demande, pour qu’il prenne en main le club en définitive, et tente de ce fait, de refaire le travail et sans doute relancer la machine, même s’il sait que la situation ne sera pas vraiment facile, et qu’il faudrait une véritable dose de courage pour sauver l’équipe de cette situation difficile. R. M.


Cap sur les deux derniers matches de la phase aller

LIGUE 1

Les Canaris, qui ont disputé hier le match de la 13e journée face au NA Hussein Dey au stade du 20 Août, vont se pencher sur un autre match important, le clasico kabyle qui va les opposer à la JSMB. Ils devront préparer dans de bonnes conditions ce rendez-vous pour le compte de l’avant-dernière journée de la phase aller du championnat professionnel de Ligue I.

L

es poulains de Meziane Ighil doivent travailler dur cette semaine, et ce, afin d’empocher les trois points de la victoire. Les Kabyles, qui occupent pour rappel une place parmi les cinq premiers, pourront se refaire une santé en remontant la pente lors des deux dernières rencontres de la manche aller, à condition de bien négocier leurs sorties, en commençant par ce match qui se profile à l’horizon face à la JSMB samedi prochain à domicile, une rencontre que les coéquipiers de Remache ne doivent en aucun cas

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

rater, en tentant de réussir la meilleure opération possible pour ajouter encore trois points dans leur compte. Certes, les débats seront très serrés entre les 22 acteurs, mais vu la position du club phare de la Kabylie, qui veut décrocher la seconde place en championnat, l’erreur n’est pas du tout permise pour les Rial, Camara, El Orfi et consorts. Donc, les choses sont désormais claires pour ces derniers qui doivent redoubler d’efforts encore une fois pour atteindre cet autre objectif. Le coach Ighil doit trouver les solutions idoines pour continuer sur cette bonne dynamique, après les derniers résultats positifs enregistrés que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Les Jaune et Vert ne désespèrent pas de terminer sur le podium

Les camarades de Nessakh seront appelés à croiser le fer avec une coriace équipe béjaouie pour le compte de la 14e journée. Les Canaris doivent prendre très aux sérieux cette redoutable équipe des Vert et Rouge. Les joueurs, qui

sont très motivés, ne parlent que de la victoire, et ils déclarent dans ce sens : «Nous devons préparer ce match avec beaucoup de sérieux et de motivation et avec la ferme conviction d’atteindre notre objectif, à savoir la tête du tableau. Certes, la mission ne sera guère facile, mais elle n’est pas impossible. Il faudra nous concentrer pleinement sur notre sujet et étudier minutieusement le jeu de notre adversaire afin de préparer un plan d’attaque qu’il faudra exécuter à la lettre.» Et d’enchaîner : «La JSM Béjaïa est une très bonne équipe, mais nous avons des éléments qui sont décidés plus que jamais à engranger les trois points de la victoire qui seront mis en jeu.» En somme, les joueurs kabyles sont très optimistes, à leurs yeux, un succès s’impose. Et pour aborder le dernier match de la phase aller avec un moral au beau fixe. Côté supporters, beaucoup souhaitent voir leur équipe favorite parmi le trio de tête.

Terminer cette première phase par une victoire

de ces deux derniers matchs de la phase aller du championnat, face respectivement à la JSM Béjaïa à domicile et devant leurs supporters, et contre l’ASO Chlef, doivent engranger au moins quatre autres points lors de ces deux rencontres pour retrouver le sourire et leur dynamique. Ainsi, ils veulent encore aller de l’avant et préparer sereinement la phase retour. Les camarades de Saâd Tedjar se montrent de plus en plus concentrés et armés d’une volonté d’acier pour poursuivre leur chemin en enchaînant avec d’autres probants résultats. Les Lions du Djurdjura comptent réduire l’écart qui les sépare du leader, et pour ce faire, ils feront tout afin de remporter les deux rencontres restantes de la phase aller. Le premier objectif qui se profile à l’horizon, ce sont les trois points qui seront mis en jeu ce week-end lors de l’avant-dernière journée de la phase aller face à la JSM Béjaïa à domicile, une empoignade que les coéquipiers de Malik Asselah ne comptent pas rater, en se présentant sur le terrain avec la ferme intention d’engranger les points du match. S. A.

MERCATO : LA DIRECTION CIBLE TROIS ÉLÉMENTS

On est à la fin de la phase aller, donc à l’orée de l’ouverture du marché hivernal des transferts, et la direction du club phare de la Kabylie a décidé d’entamer les démarches pour dénicher quelques oiseaux rares, capables de renforcer les rangs des Jaune et Vert durant la seconde partie de la saison, juste après le premier match de la coupe d’Algérie. D’ailleurs, nous avons appris d’une source digne de foi que les dirigeants ont ciblé pas moins de trois éléments, sans pour autant dévoiler leur identité.

C’est à Ighil de décider

Comme c’était le cas lors du passage de Rachid Belhout à la tête de la barre technique des Jaune et Vert, la direction a décidé encore une fois de laisser le soin à l’entraîneur en chef, Meziane

Les joueurs kabyles, qui veulent retrouver les premières loges lors

Ighil, de décider des postes à renforcer, en travaillant ainsi en totale collaboration avec la direction kabyle. Ighil est le mieux placé pour connaître les lacunes actuelles, tout en choisissant le profil des joueurs qui pourront apporter un réel plus à son équipe.

L’attaque, le compartiment à renforcer avant tout

Alors que plusieurs observateurs sont unanimes à dire que le club phare de la Kabylie souffre de l’absence d’un véritable renard des surfaces, malgré la présence d’autres attaquants, c’est pourtant le registre offensif que la direction devra renforcer au final, car avec 15 but inscrits depuis l’entame de cet exercice, les coéquipiers de Nabil Hemani n’ont que rarement et diffici-

lement trouvé le chemin des filets depuis le début de saison.

Terminer la phase aller en force

Même si le souhait des dirigeants est de réussir de bonnes affaires durant le prochain mercato hivernal, en ciblant dès maintenant les joueurs qui peuvent venir renforcer les rangs des Jaune et Vert d’Ighil, il ne faut pas oublier que le plus dur reste à faire, autrement dit décrocher une position confortable au classement, en retrouvant leur place et éviter définitivement d’autres mauvais résultats lors de cette fin de la manche aller, qui n’arrangerait guère les affaires du club et qui mettrait les partenaires de Zarabi dans une situation très embarrassante. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

0 0

05

13e journée

ZIAD RÉINTÉGRERA LE GROUPE CETTE SEMAINE

Après un programme spécifique dʼune quinzaine de jours tracé par le kiné du club Guillou pour le milieu de terrain des Canaris, Ziad, qui a contracté une blessure au niveau du genou lors du match contre le CR Belouizdad, le joueur devra réintégrer le reste du groupe cette semaine. Ziad sʼest contenté, ces derniers jours, de travailler en solo sous la vigilance du kiné du club Guillou. Donc, pour le milieu offensif de la JSK Ziad, il sera rétabli en prévision des prochaines journées du championnat.

…ET SERA PROBABLEMENT DE RETOUR FACE À LʼASO Concernant le retour de cet élément, qui a été blessé au genou lors du match face au CRB, après son retour à lʼentraînement, Ziad a suivi un programme spécifique dʼune quinzaine de jours tracé par le kiné du club Guillou. Dʼaprès nos sources, ce joueur sera probablement de retour à la compétition la semaine prochaine, et ce, pour le compte du dernier match de la phase aller du championnat face à lʼASO Chlef, à lʼextérieur.

LUNDI, REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS

Après le match disputé hier au stade du 20 Août contre la formation du NA Hussein Dey, comptant pour la 13e journée du championnat professionnel de la Ligue I, le staff technique du club kabyle, comme à lʼaccoutumée, a accordé deux jours de repos à ses poulains, et ce, afin quʼils récupèrent des efforts fournis lors du match joué face aux Nahdistes. Donc, les Jaune et Vert auront rendez-vous après-demain au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, pour entamer la préparation du prochain match face à la JSM Béjaïa à domicile. S. A.


06

0 0

13 journée e

Alors que le verdict sera connu dʼici 48H

JSK – JSMB À HUIS CLOS ?

Comme tout le monde le sait, la rencontre JSKJSMB pourra se jouer à huis clos, vu le rapport de lʼarbitre qui a signalé la blessure de lʼun de ses assistants lors de la rencontre face à lʼESS, cependant, la LPF nʼa pas encore tranché sur la question et cela doit se faire dans les deux jours à venir, soit mardi prochain. En effet, ayant traité ce dossier la semaine écoulée, et vu un manque dʼinformations sur cette affaire, la décision finale sera prise ce mardi, et les fans kabyles attendent avec impatience ce qui sera décidé par la LNF qui doit trancher sur cette question. Si lʼarbitre de cette rencontre a mentionné que lʼun de ses assistants a été touché, le rapport des forces de lʼordre, était différent, et rien est signalé de leur part. Ce qui a poussé la LPF à reporter sa décision, cette dernière qui doit tomber incessamment, ce mardi. Reste à savoir maintenant si cette rencontre se jouera sans la présence du public, ou le club phare de Kabylie sera averti tout simplement

LES CANARIS VEULENT JOUER DEVANT LEURS SUPPORTERS

Coté joueurs, ces derniers ne cachent pas leur souhait de jouer la rencontre devant des gradins archicombles pour que la fête soit complète. En effet ils savent bien que la rencontre perdra son charme en cas ou la LNF décide de faire jouer ce match à huis clos. Dʼun autre coté ils savent bien que leur tache sera plus compliquée sans la présence de leur fans qui aide toujours leur équipe dans les moments difficiles, ces derniers qui souhaitent quʼils ne seront pas privé de cette grande fête attendu par toute une région , toute en promettant dʼenvahir le stade et de faire entendre leur voies au cours de cette confrontation très prometteuses entre deux équipe qui veulent jouer les premiers rôles M. L.

LIGUE 1

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

Les Canaris pensent à la JSMB ALORS QUE LES DEUX ÉQUIPES PEUVENT SE RENCONTRER MÊME EN COUPE

A quelques jours seulement du grand derby kabyle, qui opposera les Canaris à la JSMB, les poulains d’Ighil pensent déjà, à cette rencontre très attendue par les fans des deux formations.

E

n effet, les camarades de Tedjar qui veulent terminer cette phase aller en beauté, ne pensent qu’à cette rencontre qu’ils veulent gagner coûte que coûte. Vu la grande rivalité entre les galeries des deux équipes, ils veulent offrir une belle victoire à leur supporters, ces derniers qui ne seront contents que par une victoire, après les nombreux points perdus par leur équipe, et le dernier c’était face à l’ESS qui est revenu avec le point de nul. En résumé, les Canaris ne veulent pas rater ce rendez-vous tout en promettant de faire le nécessaire afin de glaner les trois points de la rencontre et d’ajouter trois précieux points à leur actif.

Ils veulent gagner le match avant celui de la coupe

Comme tout le monde le sait, les Canaris peuvent rencontrer à nouveau la JSMB en 1/16 de finale de la coupe d’Algérie, en cas de qualifications des deux clubs qui auront l’avantage de recevoir à domicile, le MSMB et la formation de Hessasna respectivement. A cet effet, les camarades de Tedjar mi-

sent énormément sur cette rencontre du championnat afin de gagner la partie, et de prendre un avantage psychologique devant leur adversaire du jour, en dépit de la rencontre qui s’annonce très difficile, et se jouera certainement sur des petits détails

Terminer la phase aller sur le podium

Sur un autre plan, les Canaris veulent gagner ce match afin de terminer cette phase aller en beauté. En effet, ils misent sur la rencontre de la JSMB et la dernière, face à l’ASO afin de récolter le maximum de points possibles et pourquoi pas terminer la phase aller sur le podium. Cependant, un grand travail attend le staff technique qui devra apporter les corrections néces-

saires, ce qui permettra à l’équipe de se libérer à domicile, vu les nombreuses difficultés qu’elle trouve sur son terrain, ce qui lui a

coûté la perte de plusieurs points lors de cette première phase du championnat. M. L.

APRÈS LE DÉPART ANNONCÉ DE PEUGEOT POUR LA FIN DU MOIS EN COURS

HYUNDAI ET SOVAC AFFICHENT LEUR INTÉRÊT Après le départ annoncé de la société Peugeot prévu pour la fin du mois

en cours, on croit savoir d’une source digne de foi, que les deux sociétés Hyunday et Sovac (resprésentant de Volsvaguen à Alger) serait intéressé de sponsoriser le club phare de Kabylie pour l’avenir proche. Une chose est sûre c’est que si la venue de ces deux grandes sociétés se concrétisent prochainement, cela sera très bénéfique pour le club phare de Kabylie, qui pourra avoir des rentes conséquentes d’argent, ce qui lui permettra de recruter des éléments à la hauteur, et de jouer les premiers rôles, ce qui reste l’objectif numéro un de la direction pour la saison en cours. M. L.

Le staff technique préfère temporiser concernant son cas

ALORS QUE MAAYOUF NʼA PAS JOUÉ DEPUIS LE DÉBUT DE SAISON

Comme tout le monde le sait, le milieu de terrain, Maâyouf, est le seul joueur pratiquement, qui n’a pas eu sa chance lors de cette phase aller, vu ses blessures répétées à chaque fois, cependant, le staff technique des Canaris, n’a pris aucune décision le concernant, soit pour le garder ou le libérer pour un autre club. En effet, le staff technique des Canaris, préfère prendre tout son temps avant de prendre une quelconque décision, dont il peut regretter par la suite. Une chose est sûre, on doit encore attendre quelques temps, pour savoir si cet élément sera gardé ou bien libéré. Une décision qui sera prise avant le mercato hivernal qui débutera le 17 du mois en cours.

Tout le monde se souvient du cas Bourekba

Si aucune décision n’a été prise pour le moment côté direction, c’est que cette dernière se souvient du cas Bourekba, qu’on a libéré avant que ce denier fasse les meilleurs jours de l’USMH, puis du CRB. En d’autres termes, la direction kabyle ne veut pas se précipiter avant de prendre une décision dont elle pourra regretter par la

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

suite. Cependant, la dernière décision sera prise par le premier responsable de la barre technique Méziane Ighil, ce dernier qui a sa propre idée sur le joueur en question, malgré que ce dernier n’ait pas eu la chance à l’instar des autres joueurs, de prouver son talent en dépit du bien qu’on dit de lui.

Le joueur souhaite avoir sa chance

De sa part, le joueur en question, veut avoir sa chance en donnant le meilleur de lui même aux entraînements, bien qu’il n’ait pas pris part à la compétition officielle, depuis le début de saison . Lors d’une petite discussion avec lui, il nous a informé qu’il fera tout pour retrouver son meilleur niveau, et honorer son contrat avec les Canaris avec qui il souhaite réussir un grand parcours, toutefois, il doit attendre si le staff technique le gardera, ou il sera prêté ou bien libéré, ce qu’on saura dans les tous prochains jours probablement, au cours de la semaine en cours, où le staff technique des Canaris, dévidera sur les joueurs à recruter et ceux à libérer pour la seconde manche du championnat M. L.


Le leader tombe À BÉJAÏA

LIGUE 1

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

2 0

07

13e journée

AFFLUENCE RECORD

Hier après-midi, il y avait une ambiance des grands jours. Le stade était archicomble et les tribunes ont été remplies comme un œuf. Il nʼy avait plus de place à prendre. Les supporters de la JSMB se sont déplacés en force, pour assister à ce choc de la 13e journée, qui a opposé leur équipe au leader du championnat, lʼUSM Alger.

LES SUPPORTERS DE LʼUSMA ONT FAIT LE DÉPLACEMENT Les supporters de lʼUSMA, fidèles à leur équipe, ont fait le déplacement à la capitale de Yemma Gouraya. Ils étaient, environ, une centaine de supporters, à prendre place dans une tribune qui leur a été réservée par la direction du club de la JSMB.

LE RETOUR DE MAIZA

FICHE TECHNIQUE

Stade : Unité MaghrébineBejaia Affluence : Record Arbitres : Bousseter, Haci et Hammou Avertissements : Lemmouchia (30ʼ et 80ʼ), Khoualed (32ʼ), Ferhat (35ʼ), Meftah (53ʼ); Bezzaz (60ʼ), (USMA), Bachiri ( 32ʼ ), Gasmi (54ʼ), Maiza (66ʼ) (JSMB) Expulsion : Lemmouchia (80ʼ) et Khoualed (83ʼ) (USMA) Buts : Djallit (85ʼ), Yabuen (86ʼ) (JSMB)

JSMB :

Cédric, Megatli, Bachiri, Maiza, Zafour (Belakhdar 74ʼ), Maroci, Benchaira, Kacem, Ouali (Yabuen 80ʼ ), Djallit, Gasmi Entraîneur : Bouali

USMA :

Mansouri, Meftah, Ferhat (Benaldjia 52ʼ ), Yekhlef, Khoualed, Laifaoui, Lemmouchia, Bouchema, Bezzaz, Boumechra, Deham (Ouznadji 75ʼ ). Entraîneur : Ollé-Nicolle

BOUALI EXPULSÉ À LA 78ʼ

Lʼentraîneur de la JSMB Fouad Bouali, qui ne cessait de gesticuler sur la main courante, à chacune des décisions prises par lʼarbitre, a payé cash son comportement. Puisquʼà la 78ʼ , lʼarbitre Bousseter nʼa pas hésité un seul instant pour expulser lʼentraîneur de la JSMB. Le coach de la JSMB a suivi le reste de la partie à partir du tunnel. A.Z.

Le choc de la 13e journée du championnat de Ligue 1 professionnel, qui a opposé, hier dans l’aprèsmidi au stade de l’Unité maghrébine, la JSMB locale l’un des prétendants au titre, au leader l’USM Alger, a été très serré de part et d’autre. Il y avait beaucoup d’engagements physiques, et des duels entre les 22 acteurs, ce qui a, d’ailleurs, poussé le referee Bousseter à avertir plusieurs d’entre eux. Les débats ont été très chauds, et chaque équipe cherchait, à tout prix, à s’offrir les trois points avec tous les moyens, surtout du côté de la JSMB, et au finish les Béjaouis l’ont remporté par deux buts à zéro. En première période, avec une équipe béjaouie tournée vers l’attaque, et un adversaire jouant la prudence et opérant par des contres très dangereux, les deux keepers n’ont pas été beaucoup inquiétés, même si le gardien

de l’USMA, le jeune Mansouri a su comment annihiler les quelques tentatives des attaquants de la JSMB. Quant à Si Mohamed Cédric, ce dernier a passé une première mi-temps tranquille. Malgré leur nette domination, les poulains de Bouali n’ont pas pu trouver la faille. C’est sur ce résultat vierge que l’arbitre Bousseter siffle la fin du premier half. De retour des vestiaires les gars de Yemma Gouraya accentuent la cadence et multiplient leurs assauts, en se procurant plusieurs occasions de buts, mais l’arrièregarde de l’USMA a bien tenu le coup, en annihilant toutes les tentatives. Les Usmistes auraient pu surprendre les Béjaouis, par l’entremise de Deham au début de la seconde période et par Boumechra qui tente une reprise de volée, mais, en vain. Continuant dans leur pressing, les poulains de

Fouad Bouali se procurent d’autres occasions de but, par l’intermédiaire de Djallit, Zafour et Kacem mais, en vain. Il a donc fallu attendre les expulsions de Lemmouchia et Khoualed pour voir la JSMB parvenir à trouver la faille. Sur un centre en retrait de Belakhdar, Djallit surgit comme un beau diable et d’une tête piquée parvient à secouer les filets à la 85’ . Une minute plus tard, sur un contre rapide et un joli service de Djallit, le rentrant Yabuen d’une reprise de volée double la mise. C’est sur ce résultat de 2 à 0 que la partie s’est achevée en faveur de la JSMB qui respire un peu et qui peut entrevoir la suite sous de bons auspices. Quant aux Usmistes, les deux expulsions de Lemmouchia et Khoualed leur ont été fatales et ils les ont payées cash. Abdelkader Zougheilèche

Mansouri à nouveau titularisé

Le jeune portier de l’USMA Mansouri, qui est la doublure de Mohamed Lamine Zemmamouche, a été à nouveau titularisé par le coach Ollé-Nicolle. Le jeune Mansouri, qui est plein de qualités, est promis à un radieux avenir, à condition qu’il persévère dans le travail. Le gardien international Zemmamouche est, d’ores et déjà, averti.

Meftah face à ses ex

L’arrière droit international de l’USM Alger, Mohamed Rabie Meftah, qui a porté les couleurs de la JSMB, la saison dernière, a retrouvé hier après-midi le stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, la galerie du club de Yemma Gouraya et ses ex-partenaires. Mais, en véritable professionnel, Rabie Meftah s’est donné à fond sur le terrain en défendant crânement les couleurs de son club employeur, l’USM Alger.

Confiance renouvelée au jeune Ferhat

Le jeune défenseur Ferhat gagne de match en match des galons auprès de son entraîneur Ollé-Nicolle. Ce jeune pétri de qualités, avec un grand gabarit et sa force physique, a réussi, en l’espace d’un laps de temps, à gagner la confiance du coach usmiste. Ferhat joue comme titulaire ces derniers temps, ce qui n’a fait que lui donner des ailes. La preuve, il a été à nouveau titularisé hier face à la JSMB. A.Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Eloigné des terrains et de la compétition, depuis un bon bout de temps, pour cause de blessure, le défenseur axial, Adel Maiza, a refait surface hier après-midi, à lʼoccasion du match de la 13e journée qui les a opposés à lʼUSM Alger, au stade de lʼUnité maghrébine. Adel Maiza a été aligné dʼentrée par Bouali, en jouant dans lʼaxe de la défense, aux côtés de Bachiri. A.Z.

MAROCI ET GASMI DANS LE ONZE DE DÉPART

Cʼest le cas aussi pour le milieu de terrain défensif Tayeb Maroci et lʼattaquant Gasmi, lesquels ont fait partie du onze de départ face à lʼUSMA. Ces deux joueurs de valeur, qui étaient blessés et en faisant lʼimpasse sur la précédente rencontre, ont retrouvé la compétition hier après-midi.

ESPOIRS : JSMB 0-USMA 0

En ouverture du match dʼhier ayant mis aux prises la JSMB à lʼUSMA, les espoirs des deux équipes se sont donné la réplique dans la matinée sur le même terrain. Les Espoirs de la JSMB nʼont pas pu faire mieux que de se contenter dʼun match nul concédé à domicile, en faisant 0 à 0, contre leurs homologues de lʼUSMA. Un faux pas pour les jeunots de la JSMB qui nʼarrange guère leurs affaires, contrairement aux Usmistes qui confirment de match en match leurs intentions pour le titre de champion dʼAlgérie.

DZIRI HONORÉ PAR LA JSMB

Lʼactuel entraîneur-adjoint dʼOllé Nicolle, Bilel Dziri, qui a fait les beaux jours du football algérien et de lʼéquipe nationale, nʼa pas été oublié. Hier, à lʼoccasion du choc de la 13e journée, ayant mis aux prises son équipe à celle de la JSMB , les dirigeants du club de Yemma Gouraya nʼont pas raté lʼoccasion pour honorer cette grande figure du football national, en lui remettant une coupe plus un tableau dʼhonneur. Un geste très apprécié par Bilel Dziri et qui a été très ému. A.Z.


08

2 0

13 journée e

BELAKHDAR : Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

LIGUE 1

«Nos supporters sont de plus en plus exigeants, c’est normal !»

Que dire de plus de tout ce qui a été dit, à propos de ce latéral gauche que certains supporters n’arrivent toujours pas à comprendre ? Un défenseur qui a une tendance offensive, ayant cet esprit de gagneur et une volonté de bien faire. Un élément de grande envergure et de grande classe, mais dont certains veulent, à tout prix, minimiser de sa valeur. Il s’agit de Amar Belakhdar qui demeure l’un des joueurs les plus convoités de par son talent et sa rigueur. En dépit de tout cela, il est, ces derniers temps, mis en retrait par son coach. Les raisons restent profondément enfouies. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, notre interlocuteur nous brosse un tableau sur le parcours de son équipe, son cheminement et ce qui attend la JSMB prochainement et… par la suite :

Comment évaluez-vous le parcours de la JSMB, jusqu’à présent ? A mon avis, c’est un parcours acceptable. Nous avons enregistré des résultats encourageants et des victoires à l’extérieur qui nous ont permis de nous propulser en haut du tableau. Bref, j’estime que c’est un parcours qui ne prête pas à l’insatisfaction.

Mais les supporters ne sont pas du tout satisfaits de ce parcours. Un commentaire ? Nos supporters sont de plus en plus exigeants. C’est normal, et je les comprends. Mais il faut du temps pour qu’on s’adapte à la nouvelle stratégie de jeu de l’entraîneur, par la cohésion avec les nouveaux joueurs et la remise de l’équipe sur les rails. Mais je suis persuadé que ce n’est qu’un moment de colère qui est passé et nous allons nous réconcilier avec nos supporters. Selon vous, comment se présente la suite pour vous ? La suite sera difficile, d’autant plus que chacun de nos adversaires nous attend au tournant. Il ne faut pas oublier que la JSMB a pris une autre dimension et demeure, qu’on le veuille ou non, l’une des meilleures formations en Algérie. Cependant, on est conscients de notre mission et on est décidsé à faire de notre mieux pour atteindre notre objectif. Pesez-vous atteindre, justement, une place sur le podium à la fin de cette phase “aller” ? Cela dépendra de la tournure du championnat. Vous savez, il suffit de gagner deux matches de suite et on est propulsé en haut du tableau; tout comme, il suffit de rater deux sorties, alors, c’est la dégringolade. Nous ferons le maximum pour terminer cette phase “aller” sur le podium.

«La JSK reste la JSK : une grande équipe»

Le week-end prochain, vous aurez à affronter la JSK dans un grand derby. Comment le voyez-vous ? Nos rencontres avec la JSK ont, toujours, tenu leurs promesses. Ce sont deux grandes équipes qui s’affrontent. Et qu’on le veuille ou non, la JSK reste la JSK. Une grande équipe à ne pas sousestimer. Donc, et pour répondre à votre question, ce sera un match difficile, attrayant et je dirais que celui qui sera le mieux préparé sur le plan psychologique, aura le dernier mot. C’est un match qui pourrait se jouer sur un simple détail. La JSK risque d’être sur votre chemin en Coupe, en cas de qualification des deux équipes. Qu’en pensezvous ? La Coupe, c’est différent. La concentration est de mise et l’erreur est interdite, au risque carrément d’être écarté. Mais, on n’est pas encore là. Donc, il est inutile d’en parler.

Vous visez la Coupe ? Vous savez, en Coupe, on ne peut pas fixer un objectif. Cependant, on va faire de notre mieux afin d’aller le plus loin possible.

Et en championnat ? Nous l’avons, à plusieurs fois, répété. Lors de cet exercice, on essayera de faire un parcours, meilleur que celui de la saison précédente. Maintenant, si le titre se présente, on ne va pas le repousser. La Champion's League approche à grand pas. Êtes-vous en train d’y penser ? Je pense qu’il est un peu tôt d’en parler. Mais, ce que je peux vous dire, c’est que lors de cette compétition continentale, on n’a pas l’intention de faire de la simple figuration. Bien au contraire, et, on ne vous apprend rien, si on vous disait que les poules demeurent notre objectif.

«Je me plie aux choix du coach …»

Revenons à vous. Ces derniers temps, vous êtes souvent sur le banc des remplaçants. Pourquoi ? C’est une question à laquelle je ne peux répondre, d’autant plus que je suis un joueur qui se plie aux choix de son entraîneur. Pour moi, seul l’entraîneur est apte à donner les raisons de tel ou tel changement dans son équipe. Avez-vous discuté avec votre coach ? C’est lui qui discute avec nous. Et c’est lui qui explique son choix. De mon côté, je continue à travailler d’arrache-pied afin de retrouver ma place de titulaire, sans m’immiscer dans le travail, ni dans les prérogatives du staff technique.

On dit que vous auriez émis le vœu de partir, lors de ce mercato ? Qui vous a dit cela ? Non, c’est faux.

Vous vous plaisez donc à la JSMB ? Oui, c’est dans ce club que j'ai trouvé la sérénité, la stabilité. Et c’est ici que j’ai progressé. Je me suis donné à fond et contribué à ce que le club prenne une autre dimension… Que vous procure le fait de jouer avec la JSMB ? … De la joie. Que pensez-vous des supporters de la JSMB ? Exigeants, mais … fidèles.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Du niveau actuel ? Tout juste moyen.

du

championnat

On vous laisse le soin de conclure … D’abord, je remercie Maracana de m’avoir ouvert ses colonnes. Ensuite, je veux m’adresser à nos supporters pour leur demander de ne pas s’impatienter et de rester derrière leur équipe, même dans les moments les plus difficiles. De notre côté, je peux leur assurer que nous sommes en train de travailler d’arrachepied pour mener leur équipe vers les objectifs tracés. Nous sommes décidés à réussir dans notre tâche qui n’est pas facile, mais aussi pas impossible. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


LIGUE 1 FICHE TECHNIQUE

Stade du 1er nov (Mohammedia) – Affluence : moyenne – Arbitres : Babou, Schamby, Bouzaghou Buts : Aissaoui (42ʼ s p), Benyettou (52ʼ), Bounedjah (90ʼ+3ʼ) USMH Gherbi (80ʼ) MCEE Avertissements : Yachir (17ʼ), Griche (65ʼ) USMH Deghiche (43ʼ) MCEE Expulsions :

USMH :

Doukha, Messaoudi, Ziane Cherif, Griche, Layati, Legraâ, Aissaoui (Abid 79ʼ), Yachir (Bounedjah 46ʼ), Benyettou (Bennai 82ʼ), Touahri, Hendou Entraineur : Charef

Les harrachis Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

nettement supérieurs

MCEE :

Berrefane, Mahfoudi, Deghiche (Chenini 60ʼ), Hebbaiche, Belakhder, Berchiche, Nezar, Gherbi(Benameur 85ʼ), Bouaicha, Bentayeb, Kadri ( Kab 73ʼ). Entraineur : Taleb

Le stade du 1er-Novembre d’El Harrach a été dans l’après-midi d’hier le théâtre d'une rencontre au sommet opposant l'USMH au MCEE. Un match qui a constitué, sans conteste, une grande affiche et qui a été disputé de bout en bout.

Touahri reprend du service

Blessé lors de la première sortie des U23 face au Sénégal en tournoi final pour la qualification des JO de Londres 2012, le virevoltant attaquant de pointe des Jaune et Noir, Touahri, fut contre toute attente aligné hier par l’entraîneur Charef. Ce qui a fait énormément plaisir aux inconditionnels des banlieusards.

Bounedjah sur le banc des remplaçants

M

algré l’avantage du terrain et l’appui de ses supporters (ils étaient moins nombreux que d’habitude), les débats étaient équilibrés. Forts de leur belle série de résultats positifs, les Eulmis avaient affiché une certaine sérénité particulièrement durant le premier half. Les Harrachis, emmenés par Hendou et Touahri, étaient décidés à sortir le grand jeu pour arracher les trois points de la victoire et mettre fin à la belle série sans défaite des Eulmis. C’est ainsi qu’ils se créent des occasions très nettes aux 17’ et 21’ par Aissaoui mais, à chaque fois, Berrefane s’interpose avec brio. A la 29’ de jeu, un penalty tout à fait justifié puisqu’un défenseur s’est aidé de ses mains pour repousser le ballon qui se dirigeait tout droit au fond des filets, n’a pas été sifflé au profit des Jaune et Noir. Les visiteurs ripostent par l’intermédiaire de Bouaicha qui donna des sueurs froides aux locaux. Ce n’était que partie remise puisque les poulains de Charef vont obtenir un penalty peu avant la mi-temps. Cette

3 1

09

Contrairement à son coéquipier Touahri, Bounedjah, l’auteur de l’unique réalisation des Verts espoirs devant le Nigeria, n’a pas été aligné par le staff technique dès le coup d’envoi.

sentence sera transformée victorieusement par Aissaoui qui permettra à son équipe de rejoindre les vestiaires avec ce maigre avantage au tableau d’affichage. Après la pause citron, les camarades de Doukha reviennent sur le terrain avec la ferme intention d’assoir leur succès et vont acculer leurs hôtes du jour dans leur camp. Entretemps Yachir cédera sa place à Bounedjah. Ce dernier va s’illustrer en servant sur un plateau d’or son coéquipier Benyettou qui ne se fait pas prier pour secouer pour la seconde fois de la soirée les filets de l’infortuné Berrefane impuissant. Les Jaune et Noir ne s’arrêteront pas pour autant de porter le danger dans le périmètre des Babya

EL HARRACH NʼA PAS LE DROIT DE RECRUTER AU MERCATO...

Nadir Bakhta a-t-il bloqué l’USMH ?

Selon le premier responsable de la Ligue professionnelle, plusieurs clubs de la Ligue 1 n’ont pas le droit de recruter au mercato à cause des conflits avec certains joueurs et parmi ces clubs y figure l’USMH. Selon des sources proches du club harrachi, la seule affaire qui reste et qui n’a pas été réglée est bien celle relative au défenseur Nadir Bakhta qui jouait à l’ époque de Lefki et ces derniers, jusqu’ à présent, n’ont pas régularisé le joueur qui s’est plaint et a déposé des procédures auprès de la justice avant de se rapprocher auprès de la FAF et de la commission de litige. Néanmoins, le joueur, selon ces mêmes sources, est prêt à aller encore plus loin dans ses démarches pour récupérer son argent et faire valoir ses droits. En effet, les dirigeants de l’USMH ont affirmé qu’il existe bel et bien une affaire avec Bakhta mais, cela remonte à l époque de Lefki. Ainsi donc, pour la SSPA, l’USMH n’a pas de dette envers ses joueurs et les dirigeants affirment qu’ils ont le droit de recruter au mercato, la preuve c’est que le club est déjà entré en discussions avec certains joueurs pour les enrôler. Les responsables harrachis démentent formellement et réfutent l’idée de ne pouvoir recruter puisqu’ils entretiennent de bonnes relations avec les joueurs ciblés qui ont déjà porté les couleurs de l’USMH par le passé.

sans toutefois réussir à corser le score. Bouaicha de son coté ratera de réduire la marque à la 62’ de jeu, son essai pas assez puissant sera arrêté par Doukha. Les locaux vont accentuer leur pression et contre toute attente c’est au moment fort de la domination des Harrachis que les visiteurs réduiront la marque par Gherbi qui reussira à surprendre le gardien de but international Doukha d’un tir soudain. Encouragés par cette réduction du score, les eulmis dégarniront leurs arriere- garde et se verront crucifiés par Bounedjah durant le temps additionnel. Par cette victoire, les poulains de Charef retrouvent les premieres loges du classement de la ligue une .

Gherbi ovationné

L’ancien societaire des Jaune et Noir et actuel joueur du Mouloudia d’El Eulma Gharbi a été longuement ovationné dés son apparition sur le terrain. Il faut dire que le milieu de terrain offensif des eulmis était très apprécié à El Harrach

Hanitser ne rejouera pas cette saison.

Désormais, c’est à présent une certitude qui ne fera pas plaisir aux supporters harrachis , puisque l’attaquant des Jaune et Noir et ex avant centre de l’ASMO Sofiane Hanitser ne retrouvera pas de sitôt les terrains. Lotfi. S

Charef veut trois joueurs au mercato

Selon le staff technique des Jaune et Noir, Charef veut recruter trois joueurs lors du prochain mercato. En effet, les postes ciblés selon les mêmes sources sont bien la ligne d’attaque et même les milieux de terrain surtout que lors de ces deux lignes, on enregistre des faiblesses lors de la phase aller. Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Les supporters boycottent-ils leur équipe ?

Curieusement, il n’y avait pas beaucoup de monde hier au stade de Lavigerie comme d’habitude. On ne sait pas trop si les supporters harrachis boudent leur équipe suite aux derniers résultats obtenus par les coéquipiers de Hendou.

Les Harrachis s’imposent en Espoirs (3-1)

En Espoirs, les Jaune et Noir de l’USMH ont pris le meilleur sur leurs homologues du Babya sur le score sans appel de trois buts à un (3-1).

Saha effectuera une nouvelle échographie aujourd’hui

L’attaquant des Jaune et Noir, Saha, qui souffre d’une déchirure au niveau des adducteurs, effectuera aujourd’hui une échographie afin de mieux évaluer la gravité de sa blessure. En effet, selon le joueur, ce n’est qu’après avoir fait cette échographie qu’il pourra savoir s’il pourra intégrer le groupe cette semaine ou bien il doit patienter encore quelques jours, néanmoins, même si le concerné affirme qu’il ressent une amélioration.


10

A

0 0

13e journée

près la cérémonie de remise de l’Oscar Maracana du meilleur joueur du mois d’octobre, à l’international cabiste, Saïd Bouchouk, l’arbitre Achouri, contesté par le CAB et maintenu par la commission fédérale, donne le coup d’envoi. Dès l’entame du match, le CAB se lance en attaque et obtient d’entrée un corner qui ne donne rien. - 02 minutes, Boutria, en voulant remettre derrière à son gardien, place Mesfar en position idéale de scorer mais, Boultif sauve en touche. Le CAB tente de construire son jeu à partir de l’arrière-garde (19’), appel en profondeur de Bouchouk qui reçoit la passe entre le gardien et deux défenseurs, il prend le dessus mais s’isole sur son côté gauche et perd l’opportunité d’inquiéter Toual. - 21 minutes, sur un corner, la défense de l’ASK renvoie dans l’axe, Saïdi reprend de volée, le ballon passe légèrement à côté du poteau droit de Toual. L’ASK joue regroupée derrière et opère par des contres en s’appuyant sur Mesfar devant. Le CAB enregistre corner sur corner (7) en l’espace de 35 minutes mais, sans jamais arriver à inquiéter Toual même dans le jeu, les locaux dominent mais stérilement. Bouchouk se démène comme il peut pour mener ses camarades à ouvrir le score. 43 minutes, coup franc latéral de Boutria. Zekri seul au deuxième

Un nul heureux pour LE KHROUB

LIGUE 1

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

poteau rate sa reprise de la tête. 45 minutes, longue chevauchée de Koufana ponctuée par un tir à la limite des 18 mètres, Toual arrête. C’est sur ce score nul (0-0) que Achouri met terme aux débats de cette première mi-temps. En seconde période, Amer Djail fait entrer Bitam à la place de Koufana. 48 minutes, Zekri contourne la défense khroubie mais, tire mollement dans les bras de Toual. 51 minutes, très belle combinaison de l’attaque cabiste, Itam centre, Merazka rate de la tête. Le CAB joue mieux après l’entrée de Bitam. 65 minutes, très bonne combinaison entre Saïdi et Itam qui place idéalement Merazka qui marque mais, le juge de touche annule le but pour hors jeu, le souvenir du match de Saïda refait surface, le public est furieux, les joueurs aussi, Amer Djamil calme tout le monde et demande à ses joueurs de continuer à jouer. 73 minutes, Bitam sert Merazka, le juge de ligne lève son drapeau, but annulé pour juste cause cette fois-ci. 90 minutes, Sifour, qui venait de rentrer, déborde sur son côté droit et centre sur Amrane qui marque de la tête, le même juge de touche annule le but. Un but valable qui ne souffre de rien. Les choses ont failli dégénérer, les inquiétudes des dirigeants du CAB à l’égard de la désignation d’Achouri étaient justifiées. Le trio d’arbitrage a influencé le résultat en refusant trois buts où seul un but était hors jeu. C’est tout simplement scandaleux.

MEDJDOUB ET BENRABAH NON CONVOQUÉS

Malgré la défaillance de plusieurs joueurs à lʼimage de Messaâdia, Heriat, Boudjlida, le coach cabiste nʼa pas convoqué Benrabah et Medjdoub, on a préféré faire confiance à deux éléments des U21, Zekri et Bouzidi. Est-ce un signe vers la libération des deux joueurs au mercato ?

DAÏRA DANS L’AXE

Pour palier lʼabsence de Boudjlida dans lʼaxe de la défense, Amer Djamil a fait appel au revenant Daïra qui, dʼhabitude, jouait comme latéral gauche. Boulediab, qui remplaçait souvent Boudjlida à ce poste, a été laissé sur le banc, sa naïveté sur le but de Slimani lors du CAB-CRB, lui a coûté sa place de titulaire.

BITAM EN MENEUR DE JEU

Le revenant Bitam a, cette fois-ci, eu son vrai rôle, celui de meneur de jeu évoluant derrière les attaquants. Alors que depuis le début de saison, il jouait comme attaquant ex-centre sur le côté gauche, un poste quʼil a souvent décrié.

MAÏDI DANS LES 18

Cʼest la deuxième fois depuis le début de saison que Maïdi a été convoqué parmi les 18. Le joueur a passé plus de trois mois à soigner son genou opéré après la blessure quʼil a enregistrée lors du stage bloqué en Tunisie au mois dʼaoût passé.

BAKHA ET ARAR DE RETOUR À BATNA

Les deux joueurs de lʼASK sont de vieilles connaissances du public cabiste, Arar et Bakha ont passé plus de cinq saisons avec le CAB. Cʼest, dʼailleurs, à Batna quʼil ont joué pour la première fois en division 1. W. Y.

Bouarara : «L’arbitre nous a privé d’une victoire»

«Je pense quʼil nʼy a aucun commentaire à faire sur la rencontre. Je pense que tout le monde a vu ce que le trio dʼarbitrage a fait, il nous a tout simplement empêché de gagner. Je pense quʼon a eu raison de se méfier de cette désignation, les instances sont responsables de ce qui sʼest passé».

Vivez le championnat de la Ligue I avec

Patrick

Equipes 01- USM Alger 02- CR Belouizdad 03- USM El Harrach 04- ES Sétif 05- JSM Béjaïa 06- MC El Eulma 07- JS Kabylie 08- ASO Chlef 09- WA Tlemcen 10- CS Constantine 11- AS Khroub 12- CA Batna 13- MC Saïda 14- MC Alger 15- MC Oran 16- NA Hussein Dey

RÉSULTATS DE LA 13e JOURNÉE NAHD-JSK JSMB-USMA CAB-ASK USMH-MCEE CSC-CRB ESS-MCS ASO-MCO MCA-WAT

Pts 24 23 22 21 21 20 20 19 16 15 15 14 12 12 09 06

J 13 13 13 12 13 13 13 12 12 13 13 13 12 12 12 13

G 07 07 07 06 05 05 05 05 03 03 03 03 03 03 02 00

N 03 02 01 03 06 05 05 04 07 06 06 05 03 03 03 06

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 03 04 05 03 02 03 03 03 02 04 04 05 06 06 07 07

0-0 2-0 0-0 3-1 0-0 Sʼest joué en soirée Sʼest joué en soirée Sʼest joué en soirée

BP 16 20 15 26 11 18 11 16 14 13 10 09 12 06 11 07

BC 09 15 14 19 07 14 09 13 14 13 13 10 15 12 22 18

Diff +07 +05 +01 +07 +04 +04 +02 +03 +00 +00 -03 -01 -03 -06 -11 -11


LIGUE 1

Précieux point pour le Chabab FICHE TECHNIQUE

Stade : Hamlaoui (Constantine) Temps : glacial Pelouse : praticable Affluence : Nombreuse Arbitres : Benouza, Omari, Bouhassoun Avertissements : CSC : Gil 12ʼ, Bahloul 22ʼ , Messali 80ʼ CRB : Rebih 27ʼ

CSC :

Daïf, Ziti, Mekaoui, Messali, Djillali (Dahmane 46ʼ), Gil, Zmit, Bahloul, Hadjadj, Benhadj, Bouguerra (Ifossa 61ʼ). Entraîneur : Bouarrata

CRB :

Ousserir, Maâmeri(c), Abdat, Boukedjane, Aksas, Benabderrahmane, Mekhout, Ammour, Anane (Aoued 74ʼ), Rebih, Slimani (Kherbache 57ʼ) Entraîneur : Menad

C

’est devant un stade archicomble que le match entre Sanafir et Belouizdadis a eu lieu. Ces derniers procédaient par des contres, alors que les

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

locaux poussaient par leur public tentaient de faire un pressing haut sur l’adversaire. Mais, les Belcourtois ont bien tenu pendant la première demiheure de jeu et sont même arrivés à donner quelques sueurs froides à Daïf. Le dernier quart d’heure du premier half a vu un grand Ousserir qui avait contré les raids constantinois, comme celui de la 35’ où Hadjadj a failli ouvrir la marque. Le CSC continue à additionner les occasions avec cette détermination de terminer la première période du match sur un bon résultat. Il n’était pas question d’aller aux vestiaires sans mettre le ballon dedans. Même les trois minutes de temps additionnel n’ont pas permis au CSC de remporter le premier half. La pause citron finie, le décor planté, les 22 acteurs reprennent les débats pour tenter de marquer ce but victorieux, mais le jeu s’est

concentré dans le milieu, on assistera à un grand engagement physique sur le terrain, mais sans changer quoi que ce soit sur le tableau d’affichage, puisque on voyait toujours ce zéro partout. Bouarrata incorpore Ifossa à la place de Bouguerra pour donner plus de percussion afin d’arriver à la cage d’Ousserir. Les locaux passeront à la vitesse supérieure pour atteindre la cage d’Ousserir, mais, leurs tentatives ne feront rien. Les dernières15 minutes seront à l’actif des visiteurs, le CRB a compris qu’il y avait une chance de rentrer à la maison avec plus d’un point et donc, ont commencé à sortir de leur camp. Mais, rien à faire, c’était écrit que le match entre le CSC et le CRB devait finir par un score de parité de zéro partout. Ainsi, le CRB revient de son déplacement avec un bon point pour le moral et confirme sa seconde place dans le classement.

Une centaine de Belouizdadis ont fait le déplacement

Les fervents fans du Chabab ont tenu à faire le déplacement avec leur équipe pour la soutenir dans un match très important contre le CSC sur ses bases. On pouvait compter une centaine de fans présents dans les gradins du stade Hamlaoui.

Anane retrouve l’équipe-type

Il y a bien longtemps que l’Olympique chauffe le banc. Mais, la venue de Menad, et le retour du joueur de la virée du Maroc avec les Olympiques algériens qui sont revenus avec l’élimination, a fait du bien à Anane qui s’est retrouvé dans l’équipe-type contre le CSC.

EST-CE LA FIN DE LA CRISE ?

0 0

11

Le fait que M. Boulhabib se retrouve directement impliqué dans les affaires de l’équipe après une absence qui en dit long, démontre un tant soit peu e que le CSC commence à sortir la tête de l’eau. A la faveur des prochaines échéances très proches, comme celles du CRB et l’ESS, il s’est même réuni avec les joueurs à la fin de la séance qui s’est déroulée sur le terrain principal du stade Hamlaoui, où il leur avait déclaré que l’argent n’est pas le problème, et qu’il leur suffisait de gagner et que tout rentrera dans l’ordre : «Votre argent est chez moi, remportez ces deux matchs et tout ira bien.» Il faut dire aussi que la démission de Hadj Cheni, un membre influent au sein de la formation du Vieux Rocher, qui avait préféré partir et désamorcer un peu la crise. El Hadj, avec qui Soussou avait des difficultés ces derniers temps et avec qui le courant ne passait, a été pointé du doigt par ce dernier en mettant une condition à son retour aux affaires par une démission de Cheni.

13 journée

Retour à Aïn M’lila

Après avoir choisi la localité d’Aïn M’lila pour la veillée d’armes au tout début du championnat, les Clubistes ont changé leurs quartiers pour la mise au vert et ont préféré l’hôtel Arc-en-ciel du Khroub, qui n’est distant de Constantine que d’un vingtaine de kilomètres. Mais le CSC a préféré revenir à Aïn M’lila (50 km de Constantine), où il a trouvé sans doute plus de confort et moins de pression ; en plus, la ville dispose de deux stades, l’un en gazon naturel et l’autre en tartan, cela permet au staff de choisir le terrain adéquat pour s’y entraîner.

Les Clubistes veulent aller loin en coupe

En marge de cette rencontre, certains joueurs et même dirigeants nous on confié qu’ils sont prêts à aller très loin en coupe d’Algérie. Le hasard a fait que l’équipe tombe sur une équipe du même palier, et de surcroît un voisin. Mais l’un de nos interlocuteurs nous précisera que le maintien en Ligue 1 demeure toujours l’objectif numéro un. «Mais si l’équipe atteint les quarts de finale, il n’est pas exclu que les choses changeront d’ellesmêmes, et on mettra toute notre volonté pour passer en finale», nous dira notre interlocuteur. Lamine B.

NAÏLI ABSENT

Son mal de dos ne lui a pas permis de reprendre les entraînements, encore moins de faire le déplacement à Constantine pour donner un coup de main à ses camarades qui allaient affronter le CSC dans un match difficile. Billel Naïli nʼa pas pris part au match de la 13e journée contre le CSC à cause dʼune blessure au dos, contractée lors du derby contre le Mouloudia dʼAlger.

MENAD : «Normalement, tout le monde sera payé dans les prochaines heures»

Boukria relégué au banc Alors qu’il était titulaire lors du dernier match, Boukria a retrouvé le banc face au CSC. L’entraîneur en chef des Rouge et Blanc lui a préféré Anane.

Le premier responsable de la barre technique du CRB, Djamel Menad, qu’on a contacté la veille du rendez-vous de son équipe contre le CSC, est revenu sur le problème financier qui pourrait mettre dans l’embarras tout le monde dans la maison CRB ; le coach a assuré que cette fois-ci c’est différent et que le président Azzedine Gana tiendra sa promesse. Le coach a aussi parlé de son vœu pour les fêtes du nouvel an. Il n’est un secret pour personne, les Rouge et Blanc attendent de rentrer sur Alger pour voir si le président a bel et bien tenu sa promesse ou non. Cette fois, si Gana n’a rien fait, un autre mouvement de grève sera certainement observé. Mais, l’entraîneur en chef du Chabab est confiant. Il dit, pour expliquer la situation : «Il faut savoir que l’opération de paiement ne se fait pas dans un laps de temps court, mais cela prend du temps. En plus, il faut savoir que les caisses du Chabab ne sont pas ne respirent pas l’opulence pour régler tous les joueurs, mais le président a assuré que tous les joueurs seront régularisés prochainement.» Tout les joueurs savent que les caisses du Chabab ne sont renflouées ces derniers temps, mais ils ne sont pas près d’attendre encore plus longtemps. Menad dira encore : «Normalement, tout le monde sera payé

dans les prochaines heures. C’est le discours que tient le président, et je pense que le problème d’argent ne va plus se poser très bientôt.» Quand, on a entendu ces dires, on a compris que jeudi les comptes des joueurs n’avaient pas encore été alimentés. Cela confirme, encore une fois, que le président Gana n’a pas tenu sa promesse. Car, le président avait promis que l’argent serait dans les comptes jeudi. Menad dira : «Le président tiendra sa promesse. Il sait que les joueurs s’impatientent et pour retrouver la sérénité dans les rangs, il faut que le souci financier ne se pose plus.» Ce qui est sûr, c’est que tout le monde saura si Gana a tenu ses engagements ou pas dans les heures qui viennent.

«L’objectif de la phase aller, le peloton de tête»

Par ailleurs, le CRB comme tous les autres formations, tente de mettre les bouchées doubles afin de terminer la phase aller en apothéose. Les Belouizdadis, qui ont perdu en cours route la tête du championnat, veulent la récupérer et feront tout pour cela. D’ailleurs, ils ont fait le déplacement à Constantine pour tenter d’acculer le CSC sur ses bases et faire de même jus-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

qu’à la fin de la phase aller, en tentant de remporter aussi le derby contre l’USMH. Menad est conscient de ce fait. Mais, en gagneur que l’on connaît, il jouera le tout pour le tout à chaque fois pour remporter les matchs restants. D’ailleurs, il dira : «On est dans la dernière ligne droite. Il reste deux matches avant que le championnat n’observe la trêve hivernale. Tout le monde appuie sur le champignon pour terminer cette phase sur une bonne note. Nous aussi on veut faire un carton plein. On a remporté le derby contre le MCA. On fera, Inchallah, de même dans ce déplacement à Constantine et tenter d’assurer dans les deux matches qui restent pour terminer dans une bonne place cet hiver, et pourquoi pas leader ou dauphin. Il faut faire le maximum tout simplement.» Un tâche difficile, mais Menad veut relever le défi. Il dira : «Le groupe est conscient que rien n’est gagné d’avance, que le football n’est pas une science exacte, qu’il est aussi imprévisible. Mais, on va faire en sorte de frapper fort dans ce qui reste de cette phase.» Le CRB, même dans la douleur, postule pour jouer les premiers rôles. Surtout avec un Menad qui ne baisse jamais les bras. M. A.


«LE MCA NE SE REFUSE JAMAIS» Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

Le départ de Sofiane Younes de la JSK avant la fin de la première phase du championnat a surpris plus d’un. Le joueur avait déclaré qu’il avait plus d’ambition que de chauffer le banc des Canaris. Aujourd’hui, l’ex-Vert et Rouge a émis le vœu de revenir à la maison du MCA et cela après l’avoir quittée à cause du fric. Pourquoi ? Comment ? Flash-back sur ce qui s’est déroulé depuis l’entame du championnat en cours. Tout était très bien parti pour Younes à la JSK, il a choisi la JSK pour gagner des titres.

YOUNES:

12

A

près avoir arraché une place de titulaire l’an dernier avec les Kabyles et un début en trombe, Sofiane pensait qu’avec la venue du nouvel entraîneur, à savoir Ighil, tout allait rentrer dans l’ordre, mais non. Le joueur a été relégué sur le banc, et des fois il ne faisait même pas partie des 18. Une situation que l’enfant de Bab Ezzouar ne supportera pas très longtemps. Il ira voir Hannachi pour négocier sa libération. Les deux parties se sont entendu sur la somme de 450 millions afin que Younes devienne libre de tout engagement. Le joueur acceptera le verdict et, depuis, il a ses papiers entre les mains. Younes peut désormais négocier avec les formations qui voudraient s’offrir ses services. Il ne voulait pas prendre à la légère le choix de sa nouvelle destination. Car, il ne veut plus vivre la même situation qu’il a vécue avec Ighil. Et donc, le joueur a rencontré les Harrachis, puis les Mouloudéens. Il s’est entretenu avec son manager, et ensemble, et les conseils de la famille, Younes a choisi le Mouloudia d’Alger, puisque depuis la matinée d’hier, Sofiane Younes est officiellement Mouloudéen. On a contacté le concerné pour nous éclairer sur ce qui s’est passé dans sa vie et dans sa tête, avant et après avoir décroché sa lettre de libération. Younes a voulu répondre à nos interrogations qu’on a étalées dans les points qui suivent :

«MON STATUT NE ME PERMET PAS DE CHAUFFER LE BANC»

D’emblée, Younes revient sur la fin de son aventure avec les Canaris, en déclarant : «En début de saison, je ne songeais pas à partir. Si je le voulais, j’aurais quitté la JSK lors de l’intersaison, mais j’ai préféré la stabilité.

LIGUE 1

J’avais réussi un bon début de saison, mais le coach Ighil m’a relégué sur le banc. J’ai patienté, mais au fil du temps cela devenait lourd à porter. Je ne supportais plus la situation. L’idée de partir a germé dans mes pensées, mais une fois que je me suis trouvé hors de la liste des 18, cela m’est devenu insupportable. J’ai compris que je ne faisais plus partie des plans du coach, et qu’il valait mieux que je plie bagages et aller là où je pourrai m’exprimer. Ensuite, je suis passé à l’acte en demandant ma libération que j’avais par la suite achetée, comme tout le monde le sait. Younes a expliqué que ses jambes le démangeaient tellement qu’il ne pouvait plus résister et se contenter seulement du banc. Il veut des sensations, et ce n’est pas sur le banc qu’il va les trouver. Ainsi, l’aventure kabyle se termine pour Younes avant que la phase aller ne prenne fin, et il n’est plus Canari. Cela a attiré des formations qui voulaient s’offrir ses services. Les plus en vue étaient l’USMH et le MCA.

«J’AI ACCEPTÉ L’AVENTURE MOULOUDÉENNE POUR FINIR MA CARRIÈRE EN APOTHÉOSE»

Dans la matinée de samedi (hier), Younes a rencontré Omar Ghrib pour conclure la transaction. Younes a tenu à expliquer pourquoi il a opté pour le retour au Doyen. Il lâche : «Ma carrière de footballeur tire à sa fin. Et je veux finir ma carrière en apothéose. De jouer sur tous les fronts. De gagner des titres. Le Mouloudia est certes dans une position pas très confortable, mais on fera tout pour remédier à cela.» Il est venu en 2006 sous l’ère de Nouzaret, et il a gagné la coupe d’Algérie avec Bracci. Ensuite, la Supercoupe et une 2e coupe d’Algérie avec Fabbro, avant de quitter le Mouloudia d’Alain Michel à cause d’un problème financier avec Ghrib. Deux ans après, Younes fait son come-back avec la ferme intention de gagner une autre coupe avec le doyen des clubs algériens.

«OUI, L’USMH ME VOULAIT, MAIS…»

Par ailleurs, le nouvel attaquant mouloudéen n’a pas omis de mettre l’accent sur le contact qu’il a eu avec les Harrachis, son club formateur. Car, pour lui, l’USMH, malgré tout, mérite son respect. Mais, comme le nerf de la guerre n’est pas le fort d’El Harrach, Younes ne pouvait opter pour Essafra. C’est la raison pour laquelle son choix a été vite fait. Younes lance : «L’USMH ne se refuse pas. Le Mouloudia non plus.» A travers cette déclaration, on a compris que Sofiane a pris en considération le contact harrachi, et qu’il n’était pas contre l’idée de faire un retour aux sources, mais il y a d’autres paramètres qui rentrent en

jeu. Et le plus en vue, c’est que le Mouloudia d’Alger est aussi cher à son cœur que l’USMH. D’ailleurs, quand on a demandé au concerné de nous faire un résumé de tout cela, il dira : «Effectivement, l’idée d’endosser les couleurs de l’USMH ne me dérangeait pas. Un retour aux sources ! Pourquoi pas ? Mais, après concertation avec ma famille et mon manager, on a opté pour le MCA. Je suis désolé pour les Harrachis. Car, même si l’USMH me voulait aussi, le MCA m’a montré qu’il tenait beaucoup à moi. C’est pour cela que je n’ai pas trouvé d’inconvénient pour accepter l’aventure du Doyen.»

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Du côté du Mouloudia, on est très heureux de voir l’ex-chouchou des Chnaoua refaire son come-back. Au sein de la Commanderie Vert et Rouge, on est aux anges de revoir le poulain égaré revenir au bercail après une période qui, quand même, aura duré deux années. En somme, c’est dans la matinée d’hier que le verdict est tombé, donnant Sofiane Younes au Mouloudia pour 18 mois. L’ancien Mouloudéen est la nouvelle recrue mouloudéenne pour ce mercato. Ainsi, le feuilleton Younes est terminé par une signature d’un an et demi chez les Vert et Rouge. Walid S.


LIGUE 1

Une fin d’année explosive attend le Mouloudia MERCATO, PROBLÈMES DʼARGENT ET AUTRES…

La direction du MC Alger s’apprête à terminer l’année 2011 tambour battant au vu de tous les dossiers choquants qui attendent les dirigeants mouloudéens prochainement à l’instar de l’opération recrutement, la liste des joueurs libérés, le fameux problème d’argent et, bien évidemment, l’affaire des investisseurs italiens qui fait toujours couler beaucoup d’encre.

C

onnaissant tous les détails et toutes les données du club, on peut se permettre de dire que l’interminable problème d’argent est, incontestablement, le souci majeur qui inquiète tous les Mouloudéens en général. En effet, puisque ce vrai casse-tête est à l’origine de tous les autres problèmes et ce, à commencer par l’histoire des dettes qui ne finit jamais, la situation financière actuelle des joueurs (salaires et primes) et celles des différents staffs sans parler de l’opération recrutement qui risque, elle aussi, de «stagner» à cause du manque flagrant de ressources financières.

Que fera Omar Ghrib ?

D’ailleurs, la grande famille des Vert et Rouge se pose déjà de nombreuses questions dont la plus pertinentes est sans doute : que feront les responsables du club ou plus exactement, que fera Omar Ghrib dont le dernier mot lui revient à chaque fois ? Le coordinateur de la section football qui aura la lourde tâche de classer tous ces dossiers intenses

qui ont presque tous la même importance. Omar Ghrib, qui doit, tout d’abord, régler la situation financière de ses joueurs qui ont comme il est su, décidé au départ, de faire grève juste après le match d’hier à Bologhine contre le WA Tlemcen avant de revenir à de meilleurs sentiments en jugeant utile de donner une dernière chance au même Omar Ghrib qui leur a promis de les régulariser avant même la fin de la phase aller. Aux dernières nouvelles, il aurait, aussi, promis de leur accorder les 10 millions restants de primes dès ce mardi, selon ses propres dires. Ce qui nous mène à se poser d’autres questions importantes concernant justement ces fameuses promesses à commencer par : Est-ce que Omar Ghrib sera en mesure de concrétiser ses promesses avant le départ en Espagne pour effectuer le prochain stage de préparation ? Seuls les prochains jours nous le diront.

Comment régler toutes

Du suspense en perspective

entendre les dires du coordinateur de la section football, Omar Ghrib, la liste de joueurs qui seront libérés dès le mercato hivernal, sera dévoilée cette semaine soit, juste après le match d’hier face au WA Tlemcen. Mais l’info du jour est que cette fameuse liste a déjà faite depuis plusieurs semaines puisque, les Oussalé, Laraf, Amroune, Chorfa et consorts sont plus que jamais concernés par le départ en sachant que le milieu offensif, Tayeb Berramla est le premier partant après avoir trouvé un terrain d’entente avec la direction du club pour une séparation à l’amiable. On évoque aussi le nom du gardien Sofiane Azzeddine même si celui-ci a, quand même, répondu présent lorsque le MCA était vraiment dans l’embarras surtout lors de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique après l’inattendu départ de l’international, Zemmamouche. Par

ces dettes ?

En dépit de l’interminable problème d’argent des joueurs, la direction du Mouloudia d’Alger fait aussi face à un autre souci de taille qui n’est autre que les milliards de dettes qui risquent à tout moment d’envoyer le MC Alger à l’une des divisions inférieures selon la réglementation de la FIFA. La mauvaise nouvelle est, sans doute, cette longue liste de créanciers qui attendent toujours la régularisation de leurs situations financières à l’instar de l’ancien entraîneur du club, Robert Nouzaret et les anciens joueurs, Bouacida, Hamadou, Yacef, Chaoui et même Badji et Bracci qui sont toujours au poste sans oublier les différents hôtels, les bouchers, les douches et même certains équipementiers. D’ailleurs, l’actuelle équipe dirigeante misait énormément sur la venue des investisseurs italiens pour, justement, régler toutes ces fameuses dettes. D’après certaines sources, le chiffre exact des dettes

LISTES DES JOUEURS LIBÉRÉS

A

13

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

ailleurs, une source bien informée des affaires du club, nous a confié que le défenseur camerounais Mobitang risque, lui aussi, de voir son nom sur la liste des joueurs libérés après qu’il s’est avéré que la direction du club envisage sérieusement d’engager deux attaquants africains dès le prochain mercato hivernal. Pourtant, Mobitang fait l’entière unanimité au sein de la grande famille des Vert et Rouge après qu’il eut prouvé qu’il avait bel et bien une place au sein de cet effectif. Mais, apparemment, les dirigeants du club préfèrent l’option locale en défense et envisagent même engager le revenant, Sofiane Harkat dès les prochains jours. Une certitude, tout sera clair d’ici jeudi prochain et pour les joueurs libérables et pour les éventuelles nouvelles recrues en sachant que l’autre revenant, Sofiane Younès, devait signer hier, selon les affirmations de Omar Ghrib. M. B.

“PEAUDOUCE” OFFICIELLEMENT NOUVEAU SPONSOR DU MCA Rafik Hadj Ahmed sʼest rendu jeudi dernier à Tunis pour une rencontre avec le PDG de la société “Peaudouce” pour finaliser la transaction. Une source nous a révélé que Hadj Ahmed a signé le contrat et le Mouloudia touchera ainsi une somme de 1,5 milliard de centimes ce qui est une bouffée dʼoxygène pour le Mouloudia dʼAlger.

AMROUN REPÊCHÉ est estimé à 12 milliards de centimes. Pour rappel, Omar Ghrib profite de chaque occasion pour parler des 5 milliards qu’il doit au Mouloudia. «Ceux qui veulent venir sont les bienvenus à condition qu’ils me règlent mes 5 milliards de centimes», déclare Omar Ghrib lors de chaque sortie médiatique. Pour revenir justement à ces fameuses dettes, il est utile de signaler que l’ex-milieu récupérateur du club, Yacine Hamadou, a officiellement saisi la juste algérienne pour récupérer ses 400 millions de centimes. Une démarque qui risque à tout moment de bloquer les comptes du club. De pire en pis… Voilà où en est la situation au Mouloudia d’Alger concernant toutes ces dettes inquiétantes. Des dettes qui ont même découragé les investisseurs italiens qui ont eu l’occasion de jeter un coup d’œil sur le montant lors de leur court passage à Alger dernièrement. Mounir Ben.

Megherbi préfère rester au Mouloudia

Il n’est un secret pour personne que le président du MC Oran, Youcef Djebbari, veut à tout prix, le défenseur axial du MCA, Mohamed Megherbi dès le prochain mercato. Mieux encore, le responsable des Hamraoua aurait même pris attache avec le défenseur mouloudéen en lui faisant une offre très intéressante. Une offre qui n’a pas vraiment emballé Mohamed Megherbi, qui préfère tout simplement, continuer l’aventure avec le doyen des clubs algériens. A noter que son contrat expire le 31 décembre prochain et la direction du MCA doit faire le nécessaire pour convaincre son libero à prolonger son bail d’autant plus que le président du MCO n’entend guère lâcher prise aussi facilement lui qui veut coûte que coûte récupérer tous les joueurs «oranais» qui évoluent au MCA (Megherbi, Berramla et Berradja) et à l’USMA (Boumechra, Belabbès et Fahem Bouazza). Actuellement, Megherbi se trouve toujours à Oran pour soigner sa vilaine blessure à la cuisse contractée lors du dernier derby algérois contre le CR Belouizdad. Normalement, il devra reprendre du service dès la semaine prochaine d’après les dires du staff médical des Vert et Rouge. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Les pensionnaires de la villa de Chéraga ont décidé de garder le jeune attaquant Mohamed Amroun qui était sur la liste des joueurs libérés de Bracci. Une source nous a révélé que cʼest Omar Ghrib qui a cédé à la pression de certains proches du club qui aident lʼéquipe financièrement pour garder le numéro 9 du MCA.

BRACCI A TOUCHÉ 30 000 EUROS

Lʼentraîneur du Mouloudia, François Bracci, a touché une somme de 30 000 euros qui a été transférée à son compte en France. Le technicien du MCA a vérifié hier que son argent était bien rentré dans son compte en France grâce à sa femme qui habite en Corse.


14 Si Ahmed souffre des adducteurs

Le latéral gauche, Si Ahmed, nʼa pas eu la chance de participer à la dernière rencontre face au MOB. blessé la veille de ce match, il a été contraint à déclarer forfait vendredi dernier. Il a effectué une échographie, et le médecin lui a prescrit un repos de 3 jours. Avant de reprendre le travail demain après-midi, il devra passer un contrôle médical dans la matinée pour sʼassurer de lʼévolution de son état de santé.

Espoir : USMB 2 - MOB 1

Les poulains de Zane ont remporté leur 8ème victoire de la saison, avanthier, face au MOB, sur le score de 2 but à 1, consolidant ainsi leur position de leader de leur groupe, avec un capital de 27 points devant le RCK.

Reprise aujourd’hui à 16h à Tchaker

Les poulains de Rezki Amrouche reprendront le travail, aujourdʼhui, dans lʼaprès-midi, à lʼannexe du stade Tchaker, et ce, en prévision de la préparation de la prochaine rencontre, au stade du 1er-novembre de Batna, face au Mouloudia local.

1ère victoire par un écart de 2 buts

La formation blidéenne, un peu pâle depuis le début de saison, vient de boucler sa 13ème rencontre de championnat de ligue 2, en réalisation sa 4e victoire de la saison, face au MOBéjaia au stade Mustapha Tchaker, sur le score de 2 buts à 0. Cʼest la première fois cette saison que les attaquants Ledraâ, Kebia et Belkheir ont été efficaces, contrairement aux trois précédentes rencontres remportées difficilement sur un score étriqué dʼun but à zéro, face à lʼUSMAn, le MOC et le PAC. Lors de chaque rencontre, ils gachent une multitude dʼoccasions par excès de précipitation et de concentration. T. A.

L

L’espoir renaît

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

Les gars du club phare de la ville des Roses ont réalisé, vendredi dernier, une bonne opération au stade de l’opow Mustapha Tchaker, en réussissant à empocher les trois points de la victoire, face à la coriace équipe du Mouloudia de Béjaïa.

L

a rencontre démarra sur les chapeaux de roues, sans attendre le round d’observation. Les Blidéens et Béjaouis entrèrent directement dans le vif du sujet et chacune exerça une pression sur l’autre. En seconde période de jeu, les Blidéens, plus à l’aise physiquement, optèrent pour un schéma tactique offensif. La défense du MOB a résisté jusqu’à la 55’ de jeu avant de craquer et baisser les bras à partir de la 73’, ce qui a permis aux Vert et blanc d’ajouter un second but. Les deux réalisations de l’USMB ont été l’œuvre de Ledraâ et Kebia, sur des corners bien exploités par Belkheir. Les résultats sanctionnant les rencontres de leurs concurrents au maintien, USMAnMSPB, SAM-JSS, PACMOC, ont fait l’affaire des

blidéens et ont été bien accueillis par leurs supporters. Les poulains de Amrouche, après ce succès, ont repris confiance, après avoir réussi leur passage face aux Crabes de la Soummam, lors de la 13e journée de championnat de ligue 2 et à deux journées du baisser de rideau de la phase aller. L’équipe blidéenne a végété longtemps dans les profondeurs du tableau ; le sursaut a été effectué lors des cinq dernières rencontres, à partir de la prise des rênes de la barre technique par le duo Amrouche-Menad, récoltant 10 points sur les 18 mis en jeu, ce qui permet aux camarades de Defnoun de grimper de l’avant-dernière à la 11e place, qu’occupe actuellement l’USMB en compagnie de l’ABM, suivis du peloton des mal classés, formé de quatre équipe : l’USMAn, le SAM, le PAC et l’USB. Avant-hier face au MOB, les Blidéens ont confirmé leur vitalité en luttant corps et âme, en dépit des absences de Haddou, Telbi, Si Ahmed, Aliouane, Yaghni et Abdouni (exclu) face aux poulains de Rahmouni. Ces derniers, se devaient de ne pas faire de concession aux Blidéens, pour se rapprocher du groupe de tête. Finalement, les Béjaouis, qui pensaient revenir avec les trois points du succès de Blida, n’ont pu renverser la vapeur. Les techniciens AmroucheMenad ont bien concocté le plan d’attaque, ce qui a eu raison des Vert et Noir qui sont retournés bredouilles. T. A.

UN NUL ENCOURAGEANT

e Mouloudia de Batna a obtenu enfin son deuxième point en déplacement. La bande à Magra a su réagir pour tenir la dragée haute à l’USMAn. Bien que menés au score en première mi-temps, les camarades de Zeghidi ont laissé passer l’orage avant de se ressaisir et aller taquiner l’arrière-garde des Tuniques rouges, jusqu’à obtenir l’égalisation grâce à son buteur maison, Bouraoui. Mieux encore Hadjij et Rebgui avaient les balles du ko au bout des pieds, mais le manque de concentration les a privés d’une retentissante victoire à l’extérieur. Bon gré, mal gré ce nul est très encourageant ; il permet au MSPB de se placer à trois points du dauphin, la JSSaoura et d’envisager le reste du championnat avec sérénité, notamment la prochaine rencontre qui verra la venue de l’USM Blida au stade du 1er-Novemre de Batna.

LIGUE 2

Impressions :

Menad, coach adjoint (USMB)

“Aujourd'hui, on a eu affaire à un adversaire redoutable. Les joueurs sont plus que jamais conscients de la tâche qui les attend. Nous avons chassé le doute de notre esprit, l’équipe a montré un meilleur visage, sur le plan physique, que celui présenté lors des précédentes rencontres, ce qui a fait la différence en seconde mitemps”.

Rahmouni, coach béjaoui (MOB)

“Je n’ai pas reconnu mes joueurs aujourd’hui. Ils étaient loin de leur niveau habituel. Mon équipe a fourni son plus mauvais match de la saison, face à un adversaire qui n’était pas un foudre de guerre. L’USMB, c'est tout juste une équipe moyenne du championnat de ligue 2”.

Potins

 Le président Zidani était bel et bien présent au stade Chaoui où il a suivi la rencontre des U-19, MSPB-ASK, ce qui prouve qu’il n’a pas fait le déplacement à Annaba alors que d’habitude il ne rate jamais les rencontres en déplacement.

 Leblalta a déclaré forfait à la dernière minute il a préféré ne pas prendre le risque d’ôter son plâtre et aggraver sa fissure au poignet.

 Allili a fait sa première apparition de la saison parmi les 18 convo-

qués. Blessé aux adducteurs en fin de saison dernière, il a mis près de six mois pour retrouver le groupe contre l’USMAn.

 Les joueurs du Mouloudia ont fêté leur match nul dans le vestiaire. Les camarades de Zeghidi ont dansé et chanté au rythme de «BoubiaBoubia».  30 000 DA de prime, c’est la somme que Kemine a promis de remettre aux joueurs, lors de l’entraînement de reprise dimanche après-midi au stade Seffouhi.

Ils ont dit Bouraoui le sauveur

Il a marqué son troisième but en championnat et son cinquième toutes compétitions confondues. L’enfant d’El Ançor vient encore une fois de confirmer qu’il est le buteur attitré du Mouloudia. Sa

Magra : «Au vu du déroulement du match on aurait pu revenir avec force physique, son sens du but et surtout son courage font de lui un buteur racé. Pourvu que les blessures l’épargnent, car il en a souffert la saison dernière. On touche du bois, tout en lui souhaitant beaucoup de buts. W. Y.

les trois points de la victoire, cependant ce nul est très encourageant pour nous, il va nous permettre à continuer de travailler dans la confiance pour améliorer nos insuffisances et envisager l’avenir avec sérénité.»

Bouraoui : «On est partis à Annaba avec la ferme conviction de revenir avec un bon résultat. Dieu merci avec la solidarité de tous les joueurs et l’application des consignes on a réussi à revenir dans le match pour égaliser, on a même faillit gagner, ce nul va nous permettre de continuer à travailler sans pression et dans le calme.» W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2 Rahmouni a préféré Henider à Benchaâbane

Par rapport au match de la 12e journée face à lʼUSM Annaba, le coach Rahmouni a mis sur le banc le buteur du Mouloudia sur penalty (64ʼ) face à son ancienne équipe, Benchaâbane en lʼoccurrence, pour le remplacer par Henider. Ce dernier, et après avoir été remplaçant face à lʼASMO où il est rentré à la place dʼAkrour (61ʼ), nʼa pas joué le précédent match face aux Tuniques rouges.

2e titularisation de Ferhat en championnat

En effet, ce joueur qui a été incorporé face à lʼASMO où il a joué tout le match, a été incorporé pour la deuxième fois dans lʼéquipe type. Il a joué aussi les 90ʼ du temps réglementaire du match face aux gars de la ville des Roses.

2e carton consécutif pour Bouali

Après le premier carton que lui a infligé lʼarbitre de la rencontre MOB-USMAn, Babou en lʼoccurrence, à la 57ʼ, voilà que Bouali Idir en reçoit un deuxième. Partant de ce fait, cet élément doit faire attention à un troisième face au SAM, qui pourrait le priver de la rencontre de la 15e et dernière journée de la phase aller, où son équipe jouera en déplacement face à lʼOlympique de Médéa.

Les supporters de la JSS en force

Près de 800 supporters de la JS Saoura ont accompagné leur équipe à Tighennif, drapés des couleurs du club. Ils ont pris place dans les gradins du stade Hassaïne Lakhel.

Haoua sur le banc

Ayant été loin du groupe pendant toute la semaine, le buteur maison samiste, Haoua Hassen, a été laissé sur le banc des remplaçants avant dʼêtre incorporé au début de la seconde mitemps à la place de Menni.

Allali a muselé Matrani

Le meilleur buteur du championnat de la Ligue II, le Béchari Matrani nʼa pas trouvé ses marques à lʼoccasion de ce match par le jeune défenseur Allali Slimane, qui lʼa bien maîtrisé.

Cinquième défaite de la saison pour les Crabes

15

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

On aurait dit que le Mouloudia de Béjaïa s’était bien réveillé avec le nul réussi en déplacement face à l’ASMO lors de la 11e journée et une victoire à domicile face aux Tuniques Rouges de l’USMAn lors de la précédente journée (12e), mais les Crabes n’ont pas pu continuer sur leur lancée et ont été stoppés net par une équipe de Blida en mal de points.

U

ne équipe de Blida qui voulait sortir la tête de l’eau, après des résultats en dents de scie. Les capés de Rahmouni se sont donc inclinés au stade Mustapha Tchaker de Blida face aux gars de la ville des Roses. Ces derniers ont réussi à se racheter en l’emportant sur le score de deux buts à zéro. Il faut dire que les Crabes n’ont pu résister qu’en l’espace de 54’, avant de sombrer avec ce premier but signé par Ledraâ à la 55’, suite à un corner bien botté par Belkheir. Cette première réalisation du match a fait bouger les Béjaouis, mais sans que ces derniers n’arrivent à égaliser et ce sont les capés de Amrouche qui ont réussi à ajouter un deuxième but à la 73’ par Kebia, avec presque la même façon que le premier but, et où c’est le même Belkheir qui botta le corner de son équipe. Les Vert et Noir repartent donc bre-

en a 10, et 14 par rapport à la lanterne rouge, l’US Biskra. Le coach Rahmouni et l’ensemble des joueurs savent que d’autres faux pas ne peuvent que mettre le club dans une autre période de doute. Alors, ils doivent réagir avant qu’il ne soit trop tard. Rahib Medhouche

Egalité parfaite entre la défense et l’attaque

douilles de leur déplacement au stade Mustapha Tchaker, au moment où beaucoup attendaient la confirmation devant une équipe de Blida qui a besoin de points. Cette défaite ne peut en aucun cas remettre tout en cause, mais elle servira de leçon pour l’équipe pour les matches à venir.

Cette fois, c’est quatre places de perdues

Les Crabes s’inclinent donc sur le score de deux buts à zéro et semblent repartir de zéro, puisque le club, avec cette défaite, la cinquième de la saison, après celles subies face au CABBA, l’ESM, le RCK et le MSPB, perd quatre

places au classement (9e au lieu de 5e occupée lors de la précédente journée). Des places qu’ils perdent suite aux résultats enregistrés par les autres équipes que les Crabes ont devancées. Une 9e place qui met le Mouloudia dans une mauvaise posture et où les camarades de Aïssani Lyès vont devoir consentir d’énormes efforts pour ne pas voir leur avenir dans ce palier de la Ligue II se compliquer davantage et entrer dans une situation délicate, où il sera difficile de s’en sortir, même si le club possède 6 points d’avance par rapport au 14e (potentiel relégable), le SAM, qui comptabilise 12 points, 8 par rapport à l’avant-dernier, le PAC qui

Si le compartiment offensif a inscrit treize buts, dont trois de Benchaâbane, deux de Yaya et deux de Mendil, la défense qui a encaissé deux buts face à Blida est à son treizième but encaissé en lʼespace de treize matches, soit une moyenne dʼun but par match. Du pain sur la planche encore pour le coach Rahmouni qui va devoir régler le problème dʼinefficacité de lʼattaque et de la nonrésistance de la défense.

Aïssani encaisse après 234’ d’invincibilité

En effet, après les deux buts encaissés face au RCK à Béjaïa, ce gardien a tenu bon face à lʼASMO et lʼUSM Annaba, avant dʼencaisser après 234ʼ de temps dʼinvincibilité (90ʼ+90ʼ+54ʼ). Cʼest le 5e but de la saison en huit matches joués par ce portier. R. M.

Menni : «Il nous faut provoquer le déclic» L’attaquant samiste, Menni Youssef, que nous avons contacté hier matin, revient sur le semi-échec de vendredi dernier enregistré face à la JS Saoura. Le n° 19 samiste se projette déjà dans le prochain déplacement à Béjaïa, où son équipe devra affronter le Mouloudia local. L’enfant de Tlemcen pense que ses camarades et lui doivent provoquer le déclic.

A quoi attribuez-vous l’échec de l’équipe, qui n’a pu trouvé le chemin des filets ? Il faut savoir que nous sommes soumis à une terrible pression à cause de notre classement en championnat, mais je reste persuadé que nous avons fourni une bonne prestation, en nous créant des occasions nettes de scorer.

Malheureusement, nous avons manqué de chance, mais le plus important pour nous c’est d’avoir retrouvé notre jeu. Pour revenir à votre question, je pense que le fait de jouer sous pression ne nous a pas permis d’inscrire des buts. Vous avez un autre entraîneur qui n’est autre que Bendoukha... Bendoukha n’est plus à présenter, même s’il ne connaît pas encore l’équipe, on va lui faciliter la tâche car c’est à nous de l’aider dans sa

mission, il faut que nous soyons tous mobilisés afin de maintenir l’équipe. A mon avis, le problème de l’équipe est beaucoup plus d’ordre psychologique et il nous faut provoquer le déclic avant la phase retour. Contre le MOB, vendredi prochain ? On va y aller pour cela, et on doit coûte que coûte revenir avec au moins le partage des points. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

Saïdi blessé lors de l’échauffement

Le défenseur axial, Saïdi Sofiane, nʼa pas été aligné lors du match SAM-JSS. Le n° 24 samiste a été remplacé par Gougui, une demi-heure avant lʼentame du match, étant donné que lʼenfant de Tlemcen sʼest blessé à lʼéchauffement.

U21 : SAM 0 - JSS 0

Le match dʼouverture des espoirs du SA Mohammadia contre leurs homologues de la Saoura se sont séparés dos à dos (0-0). Pour rappel, les U21 de la Saoura occupent la première place après 13 journées. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


16

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

Ouchefoune prive l'USOA d'une victoire certaine Régionale I/Match avancé USO. Amizour 0- CRB Bordj El Kiffan 0

FICHE TECHNIQUE

Stade : Lʼunité Maghrébine (Bejaia) Affluence : Nombreuse Arbitrage : Ouchefoune, Kherbache Kichni. Avertissements : Mouhous (15ʼ) du CRBBK, Taouri (67ʼ) de lʼUSOA

USOA

Hamdaoui, Taouri, Boukir, Terki, Mansouri (Akrour 30ʼ), Bakli (Mammeri 58ʼ), Meklat, Talbi, Baour, Yahiaoui (Sellami 66ʼ) et Amaouche. Entraîneur : Sebaâ

CRBBK

Bellali, Mouhous, Neboui, Ait Kaci, Benaicha (Lataoui 46ʼ puis Smida Hani 87ʼ), Bousselama, Kelanemer, Bourahla, Hamzaoui (Mahdjoub 76ʼ), Hamoudi et Smida Zakaria. Entraîneurs : Bouakaz et Hamidi

Pour ce match avancé de la 10ème journée du championnat de la régionale I, qui a vu l’US Olympique Amizour recevoir les Algérois de Bordj El Kiffan, la victoire était impérative pour les locaux qui ont cédé la 1ère place avec le match retard gagné par l’actuel leader du groupe, l’ES Ben Aknoun.

C

e match était donc très important, de même que les trois points mis en jeu, mais à voir le match, on devine aisément que les Unionistes d’Amizour n’étaient pas dans leur jour, avec une équipe de Bordj El Kiffan qui est bien organisée et qui doit tout faire pour ne pas perdre. Ce qu’il y a lieu de noter, c’est que trois paramètres ont fait que l’USOA n’a pas réussi à passer l’écueil de son vis-à-vis. Le premier est lié à la production de l’arbitre central, et qui était mauvaise, et d’après les présents, cet arbitre ne mérite même pas d’officier un match de la régionale II, ou de championnat de wilaya. Il a fermé les yeux sur des agressions caractérisées des joueurs adverses sur les locaux, sans broncher, préférant même fermer les yeux sur deux penalties

dont un est indiscutable au profit des Rouge et noir, où à la 72’, Sallami Hamid (dit Mami), fait un crochet pour passer un joueur adverse et ce dernier l’a fauché en pleine phase de réparation (18 mètres), mais l’arbitre central ne broncha pas. Dans cette situation, soit l’arbitre siffle un penalty pour le joueur fauché, tout en avertissant le faucheur, soit il avertit le joueur local s’il aurait simulé une faute. Or, l’arbitre Ouchefoune n’a rien fait de tout cela. Même ceux qui étaient présents au stade, et qui ne sont pas de l’équipe locale, tels que certains joueurs de la JSMB qui ont suivi le match, affirment que le penalty est indiscutable et l’arbitre est passé à côté de la plaque. Le deuxième paramètre, c’est que l’USOA a joué amoindrie par l’absence de trois piliers

de l’équipe. Il s’agit du capitaine et redoutable défenseur, Nassim Kharraz, du milieu offensif Aït Amara Karim (Ballack pour les intimes) et Balla. Le premier et le troisième étaient suspendus pour cumul de cartons, dont les troisièmes reçus face à El Achour (1/1) alors que le deuxième nommé, a été expulsé lors de ladite rencontre. Le troisième paramètre est ce gardien des visiteurs, Bellali en l’occurrence, qui a réussi à lui seul à annihiler les attaques des locaux, où on notera pas moins de sept occasions nettes de scorer au profit des locaux, contre deux pour les visiteurs, contrairement à la 1ère période où il n’y avait qu’une seule action qui mérite d’être citée. A la 46’, une tête de Baour, mais le gardien était bien placé pour capter le cuir. Deux minutes plus tard,

Honneur de Tizi-Ouzou 8ème journée

Les Tadmaitis confirment

Amaouche Yacine rate de peu le cadre, alors qu’il pouvait faire mieux. A la 70’, les visiteurs auraient pu ouvrir la marque, si ce n’est la belle parade de Hamdaoui Lyès qui est allé récupérer le cuir sur une action de Lataoui. Une minute après, Aouache centre Baour aurait pu, s’il n’y a pas ce défenseur de Bordj El Kiffan, qui s’interposa pour dégager le cuir en corner qui n’a rien donné. Après le penalty non accordé par l’arbitre (72’), les locaux ne voulaient pas s’arrêter là, puisque Baour encore lui, rate l’immanquable devant un gardien qui a su comment déjouer cette tentative des locaux. A la 86’, les visiteurs auraient pu marquer si le tir de Hamoudi était donc bien ajusté. Une tentative qui sortira légèrement au dessus de la transversale des bois gardés par Hamdaoui. On assista alors, à deux occasions qui auraient pu permettre à l’USOA de remporter le match ou tour à tour, ou Boukir centre, mais il n’y avait pas de finisseur côté USOA dans la surface adverse. A la 90’, un coup de ciseau à la brésilienne de Terki, mais le gardien s’interposa. L’USOA cède ainsi son quatrième point de la saison, après les deux premiers cédés à l’actuel leader, l’ES Ben Aknoun, qui a joué son match hier face au CMB Thénia, et où en cas de victoire, cette équipe porterait son avance à quatre points sur l’USOA. Cette dernière ne doit pas lâcher prise, du moment qu’on est qu’au premier tiers du championnat, et il reste encore 60 points en jeu (20 matches), et où tout reste possible. R. M.

JST 2 – CRB Mekla

Les Noir et Blanc de la JS Tadmait, qui reste sur une victoire la semaine dernière contre l’équipe de l’ASC Ouaguenoun à domicile, lors de la 7ème journée, a accueilli encore une fois sur son terrain d’Ahnece Aiboud et devant ses supporters avant-hier, son hôte de la 8ème journée du championnat de la division Honneur de Tizi-Ouzou.

L

a formation du CRB Mekla, qui est venu pour confirmer leur dernier succès enregistré face à son voisin de l’US Djemaâ Saridj, les protégés du duo Khelouat-Meziane ont entamé la partie en trombe, en invertissant le portier Mekliste dès les premières minutes de jeu, par les attaquants, ces derniers qui ont créé plusieurs occasions de buts lors des vingt premières minutes. Toutefois, ces derniers

ont réussi à ouvrir la marque à la 31’ de jeu par le centre avant de la JST Ali Oukal, en lobant le portier, suite à une passe lumineuse de Jugurtha Akkache. De l’autre côté, les visiteurs ont essayé à maintes

reprises, pour remettre les pendules à l’heure mais en vain. En effet, avec ce score d’un but à zéro que le directeur de jeu a envoyé les 22 acteurs aux vestiaires. Après la pause, les coéquipiers d’Aberkane n’ont

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

pas fait dans le détail pour arriver à aggraver la marque par l’entremise de l’autre attaquant Mohammed Dahmani, suite à une reprise à ras de terre, ce dernier n’a pas raté l’occasion en signant le deuxième but du match. L’équipe du CRB Mekla, à essayer plusieurs tentatives pour réduire le score par leurs attaquants, mais en vain. Les capés de duo Khelouat-Méziane qui restent sur de bons résultats, comptent ne pas lâcher prise lors des prochains matches, ces derniers ont décidés de continuer sur leur lancée, et ce, pour rester sur leur dynamique de victoire. C’est sur ce score de deux buts à zéro, que l’arbitre met fin aux débats. Un succès qui va permettre au club de la JST d’entrevoir la suite du championnat avec plus de volonté, et de confiance. A l’inverse, les Meklistes, qui n’ont pas digéré cette défaite, auront du mal à se ressaisir et à se retaper le moral. S. A.


DIVISIONS INFÉRIEURES Jeunes catégories-Niveau 2-Groupe 2-1e journée JSAYM-FCM

3 points sur 9 possibles pour les jeunes de la JSAYM

L

Le coup de starter du championnat des jeunes catégories, a été donné avant-hier vendredi.

es Lionceaux d’Aït Yahia Moussa, ont accueilli pour cette première journée du championnat, niveau 2 groupe 2, leurs homologues du FC Mechtras, au stade communal Mechi Amar. En ouverture, les juniors drivés par Metrouh Madjid, ancien arrière central des Lions, ont réussi à damer le pion à leurs homologues de Mechtras, en s’imposant sur le résultat net et sans bavure de 3 buts à 1. Ce sont les visiteurs qui parviennent à ouvrir la marque, mais les jeunes protégés de Madjid Metrouh n’ont pas attendu longtemps, en remettant les pendules à l’heure par Belhadj Mustapha. Les juniors de la JSAYM , se sont révoltés en seconde période, en marquant coup sur coup deux autres buts, signés respectivement par les deux

Publicité

frères Ouramdani Massinissa et Sofiane, en portant ainsi l’estocade à trois buts à un. Un bon départ pour les juniors de la JSAYM , contrairement aux cadets et aux minimes, qui ont trébuché à domicile. Les cadets coachés par le duo Bendaoui Noredine et Sanat Hocine, qui étaient à égalité deux buts partout, ont encaissé le 3ème but dans le temps additionnel. Les deux réalisations des poulains de Noredine Bendaoui et Sanat Hocine, ont été inscrites par le milieu offensif Ammour Abdenour et l’ailier droit Redouani Ali. Enfin les minimes de Bensmail Rabah, quant à eux, ils se sont inclinés, par la plus petite des marges 1 à 0. Pour rappel, les minimes de la JSAYM, ont raté un penalty en première période, par l’attaquant Sahel Hakim. Lors de la prochaine journée, les jeunes catégories de la JSAYM , se déplaceront à Taguemount Azzouz, pour affronter leurs homologues du KCT. A.M.

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

JS Tadmait-Jeunes catégories 4 victoires en 4 matches joués

Les juniors comme un rouleau compresseur

Les jeunes catégories de la JS Tadmait ont déjà disputé quatre matches officiels de la nouvelle saison footballistique 2011-2012. Les minimes restent sur quatre défaites consécutives, concédées respectivement contre l’E Draâ El Mizan (4 à 1), puis à domicile contre l’ASC Ouaguenoun (1 à 0), et en déplacement devant l’O Tizi Gheniff (3 à 1), et la JS Boukhalfa (2 à 1).

P

our ce qui est des cadets drivés par Moh Achiche, ces derniers ont réussi à engranger 9 points sur les 12 possibles, en s’imposant à trois reprises, devant l’Etoile Draâ El Mizan sur le score de 2 buts à 1, et l’ASC Ouaguenoun sur le résultat

large de 4 à 1, et contre la JS Boukhalfa avant-hier, sur le résultat d’un but à zéro. Pour ce qui est du match de la 3ème journée, les cadets de Tadmait ont trébuché par la plus petite des marges 1 à 0, contre leurs homologues de l’Olympique de Tizi Ghennif. La réussite en ce début de saison est du côté, de l’équipe junior qui caracole en tête de classement du niveau 1, avec à la clé, 4 victoires en autant de matches disputés. Les jeunes poulains de Smail Terbah, ont réussi à rafler la mise à deux reprises en déplacement devant l’EDEM (2 à 1), sur deux réalisations signées par Belhadj Mohamed et Mekirri Mohamed, et face à l’O Tizi Ghennif, sur le même score, avec deux buts marqués par Mekirri Sofiane et le transfuge de la JSAYM Koubabi Mehdi. La troisième victoire est réalisée par les camarades de

17

Bendaoui, à domicile lors de la 2ème journée, face à l’ASC Ouaguenoun en s’imposant difficilement sur le score de 3 buts à 2. Les trois buts des juniors de la JST, ont été inscrits, par Mekirri Sofiane et Mohamed et Koubabi Mehdi. La bande à Smail Terbah impressionne en ce début de saison, et les joueurs sont apparemment décidés à continuer sur leur lancée et garder cette bonne dynamique de victoires, en enchaînant avec d’autres succès. C’est le cas pour la quatrième journée disputée avant-hier, où les poulains de Terbah, ont réussi à enchaîner avec un 4ème succès de suite, en s’imposant devant, leurs homologues de la JS Boukhalfa. Une réalisation signée sur un penalty transformé avec succès par le joueur Bendaoui. A. M.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DʼADRAR DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS NIF : 0002 01 01 5000 581

Avis d’appel d’offres ouvert N° 182/DLEP/2011

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar, lance un appel dʼoffres national ouvert pour la réalisation du projet: construction dʼune salle de sport au lycée de Belkine. Dans le cadre de lʼopération suivi, construction et équipement dʼune salle de sport au lycée de Belkine. Les entreprises qualifiées dans le domaine de travaux de bâtiment activité principale ou secondaire catégorie un (I) et plus, peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar - tél : 049 96 90 38. Les offres doivent être déposées au niveau de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar accompagnées des pièces réglementaires et comprenant deux (02) plis comme suit :

PLI TECHNIQUE : 1. Instructions aux soumissionnaires paraphées 2. Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie 3. Cahier des prescriptions spéciales (CPS) partie A et B signé et paraphé 4. Registre du commerce 5. Certificat de qualification et classification professionnelles activité en travaux du bâtiment (principale ou secondaire) catégorie un (I) et plus 6. Extrait de rôle apuré ou avec échéancier 7. Attestations de mise à jour CNAS - CASNOS en cours de validité 8. Attestation de mise à jour CACOBATPH en cours

de validité 9. Statut du co-contractant pour les sociétés 10. Casier judiciaire du signataire de la soumission + attestation de solvabilité 11. Chiffre dʼaffaires du co-contractant de bilans des deux (02) dernières années (joindre attestation dʼactivité) 12. Délai dʼexécution (planning des différentes phases des travaux) 13. Attestation de dépôt des comptes sociaux au CNRC pour les sociétés 14. Listes des matériels accompagnées de cartes grises et assurances au nom du soumissionnaire 15. Liste des projets réalisés avec attestation de bonne exécution 16. Liste des moyens humains accompagnée par les attestations ou diplômes et déclaration CNAS 17. Déclaration de probité signée et remplie 18. Numéro dʼidentification fiscal

- Toutes les pièces et copies devront être légalisées. - Le service contractant aura toute la faculté de vérifier lʼauthenticité des pièces fournies

PLI FINANCIER POUR CHAQUE LOT DISTINCT 1. Modèle de soumission daté, signé et rempli 2. Bordereau des prix unitaires 3. Devis quantitatif et estimatif

Chaque offre est insérée, chacune dans une enveloppe séparée portant selon le cas «OFFRE TECHNIQUE» ou «OFFRE FINANCIÈRE», avec indication du projet + nom du soumissionnaire avec lʼadresse.

Ces plis doivent être introduits dans une enveloppe extérieure anonyme ne comportant que les indications : APPEL DʼOFFRES OUVERT N° 182/2011/DLEP/WA Construction dʼune salle de sport au lycée de belkine à Adrar «A NE PAS OUVRIR»

Durée de préparation des offres - date de dépôt des offres - ouverture des plis La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la date de première parution du présent avis dans le Bomop ou dans un quotidien national. Le jour et lʼheure limite de dépôt des offres correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres à douze heures (12h00 mn). La date dʼouverture des plis technique et financier sera tenue le dernier jour de la durée de préparation des offres à quatorze heures et trente minute (14h30) en séance publique au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar (bureau des marchés). Dans le cas où ce jour correspondrait à un jour férié, la date de dépôt des offres et de lʼouverture des plis se tiendront le jour ouvrable suivant aux heures indiquées. Cet avis tient lieu dʼinvitation aux soumissionnaires pour assister à la séance dʼouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de 111 jours à compter de la date limite de préparation des offres.

Maracana N° 1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 - Anep N° 890 261

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

MONTPELLIER : Nicollin ne croit pas au titre

Leader du championnat avant la 17e journée, Montpellier fait figure de sérieux outsider dans la course au titre. Champion de France le MHSC ? Impensable pour Louis Nicollin. "Il y en a qui croit au Jésus soviétique. Auxerre l'a fait, on peut le faire. Je pensais que c'était inaccessible et impossible à l'heure actuelle. Imaginez si, demain, on était champion de France… C'est impossible pour Lyon ou le PSG de faire moins bien que Montpellier. Si je suis président de Lyon, de Marseille ou je suis Qatari, je défonce tout mon encadrement. C'est impensable. Honnêtement, je n'y crois pas", a réagi le président du club héraultais sur RMC. La Ligue des Champions, pourquoi pas. Mais le titre, c'est clairement non pour Loulou.

MARSEILLE : Rodriguez licencié ?

Selon le Phocéen.fr, Julien Rodriguez, le défenseur de l'Olympique de Marseille, a été licencié il y a quelques jours. Invité d’un talk show du Phocéen.fr, Régis Rebufat,

membre du Conseil d’administration de l’OM, a affirmé que Julien Rodriguez, sous contrat jusqu’en 2012, avait été licencié par le club présidé par Vincent Labrune. «Il n'y a pas eu d'arrangement avec le joueur, on n'a pas trouvé d'accord. Chacun est resté sur sa position. Le joueur a tout à fait le droit d'avoir la sienne, c'est humain. Mais on a estimé que la situation avait assez duré, ça devenait compliqué de garder un joueur qui ne joue pas et qui a un salaire conséquent. Julien Rodriguez a donc fait l'objet d'une procédure de licenciement. Cela se réglera devant les tribunaux», a-t-il précisé. Pour le moment, le club marseillais n’a pas communiqué sur le sujet.

W. Kita : «C’est inadmissible»

Le FC Nantes s'est fait sortir par les amateurs de Rennes Tour d'Auvergne hier vendredi au 8e tour de la Coupe de France (2-2, 3-4 tab). Une honte pour Waldemar Kita. "On ne peut pas accepter ça, même s'il le faut. C'est inadmissible, c'est de la responsabilité des joueurs professionnels de remplir leur fonction. En face, il y avait des garçons qui ont tout donné, malgré des crampes. Ce sont des amateurs qui travaillent et qui, à la fin de la journée s'entraînent, même jusqu'à 23 heures. Leur travail, c'est du boulot, et le foot leur passion. Chez nous, il y avait un manque de concentration. C'est stupéfiant, je ne comprends pas comment on peut faire ça en s'entraînant quatre heures par jour, des fautes techniques... C'est plus qu'une faute professionnelle de la part de garçons dont le métier est de taper dans le ballon", a réagi, ulcéré, le président des Canaris. Rappelons que Rennes TA evolué en DH.

INTERNATIONALE

ITALIE : Théréau au Chievo jusqu'en 2014

L'attaquant français Cyril Théréau a prolongé au Chievo Vérone jusqu'en 2014. Le club véronais a levé l'option pour le joueur de 28 ans arrivé en 2010. «Je ferai tout pour emmener le club le plus haut possible», a déclaré l'ancien joueur d'Anderlecht (un but cette saison), qui devrait débuter en attaque au côté de Pellissier contre l'Udinese, dimanche (15 heures) lors de la 15e journée de Serie A.

ARG - ESTUDIANTES : Veron prolonge le plaisir

Union de Santa Fé à Alors qu'il devait disputer le dernier match de sa carrière, dimanche, contre Juan Sebastian Veron a Juniors, Boca par é remport ure d'ouvert Tournoi du l'occasion de la 19e journée d'Estudiantes La Plata a jeu de meneur le changé d'avis. Convaincu par ses coéquipiers et les supporters, Malgré ses douleurs à la clôture. de Tournoi le disputer de et ne décidé de jouer encore six mois en Argenti après dix ans en Europe, va cheville, l'ancien joueur de la Lazio et de l'Inter, revenu au pays en 2006 de poursuivre six mois heureux suis Je er. donc prolonger le plaisir. «J'ai pris la décision de continu ans. 36 ses de haut du é expliqu a-t-il », supplémentaires

Diawara a enfin une hygiène de vie

Le joueur n'hésite pas à le reconnaître. S'il fait aujourd'hui attention à ce qu'il mange, Souleymane Diawara (32 ans, 14 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) avoue que ce n'était pas vraiment le cas il n'y a pas si longtemps encore. "Je fais attention à la nourriture. Avant, c'était McDo, KFC, constamment. Les veilles de match, je pouvais manger des grecs… A un âge, tu prends vite beaucoup plus de poids. Je ne sais pas cuisiner, je mange dehors, mais maintenant, c'est poisson ou plat de pâtes, mais sans sauce, juste un peu de beurre", confie le défenseur marseillais au quotidien Le Parisien. La trentaine passée, l'ancien Bordelais sait qu'il doit maintenant être plus vigilant.

TFC : Minute de Sissoko rêve de silence tous l'Angleterre, mais... les 5 mai pour le drame de Furiani

Retenu par son président Olivier Sadran l'été dernier, Moussa Sissoko (22 ans, 15 matchs et 1 but en L1 cette saison) pourrait en revanche quitter Toulouse à l'issue de la saison. S'il rêve d'Angleterre, le milieu de terrain du TFC ne fera toutefois pas le forcing pour aller voir ailleurs. "Tout le monde sait que je rêve de rejoindre la Premier League, un championnat qui, il me semble, me correspond bien. Mais, pour partir, il faut que tout le monde soit content. Vous ne me verrez jamais boycotter un entraînement pour partir. Je respecte trop Toulouse. Je fais un métier formidable. J'ai un bon contrat", confie l'international tricolore à L'Equipe. Sissoko est actuellement lié aux Violets jusqu'en juin 2013.

PSG : J.-C. Blanc a rencontré l'agent de Tevez !

Si le Milan AC a toujours la priorité du joueur, le Paris Saint-Germain reste néanmoins dans la course pour Carlos Tevez (27 ans, 3 apparitions en Premier League cette saison). Selon RMC, le directeur général du club de la capitale, Jean-Claude Blanc, aurait rencontré hier vendredi à Milan l'agent de l'Argentin, Kia Joorabchian. Les Qataris propriétaires du PSG seraient très favorables à une arrivée de l'attaquant de Manchester City à Paris. Mais outre le Milan AC, le PSG devra également faire face à la concurrence de la Juventus Turin, elle aussi très intéressée, dans ce dossier.

Le Conseil d'Administration de la LFP et la FFF a décidé que le 5 mai serait désormais une journée du souvenir en hommage au drame de Furiani. Ce vendredi, le Conseil d’Administration de la LFP s’est penché sur l’idée d’une commémoration du drame de Furiani survenu le 5 mai 1992. Comme la FFF, l’instance a décidé de faire du 5 mai une journée du souvenir de cette terrible tragédie. Une minute de silence sera désormais respectée sur tous les terrains de Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi sur l’ensemble des rencontres organisées par la FFF.

VALENCE : Van der Wiel (Ajax) pisté

Le club de Valence s'intéresse au défenseur latéral de l'Ajax Amsterdam, Gregory Van der Wiel, sous contrat avec le club néerlandais jusqu'en juin 2013. Pisté par Valence, Gregory Van der Wiel semble intéressé par le club espagnol : il aurait même confirmé que les deux clubs avaient entamé des discussions concrètes et qu’il espérait qu’un accord soit trouvé. Le joueur apprécie beaucoup la Liga et a évoqué Valence avec le Batave de Valence, Maduro. Reste aux deux clubs à se mettre d’accord. L’Ajax souhaiterait au minimum 10 millions d’euros pour son défenseur.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

19

GOMIS : «Jaurai refusé de jouer»

En cas de corruption à Zagreb, le Lyonnais Bafétimbi Gomis assure qu'il aurait refusé de jouer. Héros de la qualification en Ligue des Champions avec son quadruplé, une première pour lui, l'attaquant lyonnais, Bafétimbi Gomis, réagit aux soupçons liés au score fleuve de l'OL à Zagreb (7-1).

Bafétimbi Gomis, avez-vous l’impression que la polémique minimise la portée de votre exploit ? Non, parce qu’on avait une très petite chance de se qualifier et on a su la provoquer et la saisir. C’est normal que certains se posent des questions, c’était loin d’être gagné au coup d’envoi, puis à la mi-temps. Zagreb a été réduit à 10 et nous avons eu des opportunités, et comme je suis croyant, je me dis qu’avec l’aide des dieux du football, nous avons pu réussir l’exploit. Rémi Garde a avoué mal vivre cette polémique. Est-ce que vous, cela vous passe au-dessus ? C’est embêtant parce que ça met le doigt sur la fierté, le travail, le caractère et l’orgueil qu’on a pu avoir. Des joueurs, moins habitués à jouer, ont mis toute leur bonne volonté, les remplaçants se sont mis au service du collectif, les supporters ont effectué quinze ou seize heures de bus pour nous supporter : beaucoup de choses sont remises en question avec ces soupçons. L’OL est un club avec des valeurs et des vertus et quand on met un doute làdessus, ça fait mal.

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

N’étiez-vous pas étonné par la facilité de marquer en seconde période ? Ce n’était pas facile, sincèrement. Zagreb est une équipe avec de très très jeunes joueurs et pour eux, la Ligue des Champions est l’occasion de se montrer en Europe. Ils ne voulaient pas terminer avec zéro point, donc ils ne nous ont pas ménagés, dès le coup d’envoi. En infériorité numérique, c’était plus difficile pour eux mais ça n’enlève rien à la beauté de notre exploit. C’est un de nos matchs références et quand on traversera une tempête, on pourra se baser sur cet exploit. La photo du clin d’œil que vous adresse un défenseur croate est ambigüe… Je marque et ensuite, je courre pour récupérer le ballon. Le joueur de Zagreb le prend avant moi et comme j’avais déjà un carton jaune, je ne pouvais pas risquer d’en prendre un deuxième. Le Croate me fait un clin d’œil en me disant : « C’est bon, on ne va pas prendre une valise » ! De là à mettre le doute sur un match truqué… Si j’avais été au courant d’un tel procédé, j’aurai refusé de jouer. Je ne veux pas être associé à ce genre de faits, j’aime trop le foot. Avez-vous senti que les Croates ont lâché ? Ce n’était pas évident, un peu comme notre match à Madrid, lors de notre défaite 4-0. Quand on a la tête sous l’eau, c’est moins évident de faire les efforts, on a l’impression qu’on ne va rien réussir et qu’on va prendre une avalanche de buts. Des enquêtes sont menées et je pense qu’il n’y aura pas de problème : l’honnêteté et l’intégrité ne seront

ARSENAL : Henry ému devant sa statue

P

Ça y est, Thierry Henry a sa statue devant l'Emirates Stadium !

Sur un plan personnel, comment expliquez-vous un tunnel de deux mois sans marquer, puis un quadruplé mercredi ? C’est la vie d’un attaquant. Je n’ai pas eu de vacances à cause d’une blessure en fin de saison dernière. J’ai beaucoup travaillé pour bien démarrer cette saison, j’ai beaucoup joué et ensuite, j’ai été moins bon. J’ai soufflé ces derniers temps et j’ai pu retrouver de la fraîcheur. Certains joueurs reviennent aussi de blessure comme Ederson et Lisandro et on verra un meilleur OL dans les semaines à venir, grâce à la concurrence. Que doit-on attendre de l’OL en déplacement à Lorient dimanche ? Nous avons bénéficié d’un jour de repos pour savourer la qualification. La victoire à Lorient serait importante parce qu’il faut recoller aux équipes de tête. Nous sommes des compétiteurs donc il n’y aura pas de décompression. Je ne dis pas qu’on va gagner ce match mais on va préparer ce déplacement comme il se doit.

Veron jouera encore six mois

Ses coéquipiers et les supporters d'Estudiantes La Plata l'ont convaincu. Juan Sebastian Veron est revenu sur sa décision de jouer son dernier match ce week-end à l'occasion de l'ultime journée du tournoi d'ouverture du Championnat d'Argentine (contre Union, dimanche à 20h00, HF). Passé par la Sampdoria, Parme, la Lazio, Manchester United, Chelsea et l'Inter Milan, le milieu argentin de 36 ans a déclaré vendredi à la presse qu'il ne mettrait finalement un terme à sa carrière professionnelle qu'à l'issue du tournoi de fermeture, dans six mois. «J'ai pris la décision de continuer. Je suis heureux de poursuivre encore six mois au club», a-t-il dit aux journalistes, visiblement touché par la manifestation de 500 fans samedi dernier aux cris de "Veron, ne pars pas !". L'ancien international a confié que depuis l'annonce de son arrêt en début de saison, il avait aussi beaucoup discuté avec ses coéquipiers. Sa décision initiale d'arrêter dès décembre était notamment liée à des blessures à répétition à une cheville.

our les 125 ans d'Arsenal, l'attaquant français a été honoré vendredi aux abords de l'enceinte des Gunners en compagnie de deux autres gloires du club, Herbert Chapman (manager entre 1925 et 1934) et l'ancien défenseur et capitaine Tony Adams (1983-2002).

«Sans eux, je n'aurais pas été capable de jouer ici»

Très ému, le meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal - 226 buts entre 1999 et 2007 - n'a pu retenir son émotion et lâché quelques larmes devant sa fille et sa mère, présentes pour cette occasion. «La presse avait l'habitude de me "tuer" en disant que je ne montrais pas mes émotions. Et voilà. Cent vingtcinq ans d'histoire, quand vous connaissez les joueurs qui ont évolué pour ce club. Je suis plus que fier, je suis honoré, a déclaré Henry, âgé de 34 ans, passé aux New York Red Bulls en 2010 après trois saisons au Barça et huit à Londres. Je veux insister pour dire combien il était important pour moi d'évoluer avec des grands joueurs. Sans eux, je n'aurais pas été capable de jouer ici.» «Quand vous regardez qui composait le back four, Martin (Keown), Nigel (Winterburn), Lee (Dixon), David (Seamn), Lauren qui est venu après, (Sol) Campbell, (Ashely) Cole - je vais citer toute

plus remises en question.

l'équipe, Patrick (Vieira), Sylvain (Wiltord) aussi, qui a été sous-estimé alors car c'était un joueur étonnant. Robert (Pires) aussi... Sans eux, je n'aurais pas pu faire ce que j'ai fait. Nous sommes restés invaincu durant toute une saison. Sans votre équipe, vous n'êtes rien. Je veux les remercier également», a ajouté Thierry Henry.

REAL MADRID : J.-M. Larqué – «Mourinho est un génie»

Pour Jean-Michel Larqué, pas de doute. Le Real Madrid peut frapper un grand coup lors du clasico ce samedi et prouver qu'il est supérieur au FC Barcelone désormais. Le consultant de RMC estime que tout le mérite en revient à José Mourinho. "Un joueur lyonnais a dit : "Quand les Madrilènes perdent le ballon, ils sont comme des chiens pour le récupérer." Mourinho est un génie. Le Real Madrid n'a plus rien à voir avec l'équipe qu'il entraînait à son arrivée. Surtout en ce qui concerne l'implication des joueurs. Les cours du professeur Mourinho commencent à être récités à la perfection par ses joueurs", a indiqué l'ancien milieu de terrain de Saint-Etienne. Pour s'imposer ce soir face au Barça, les Merengue devront très certainement réciter leur leçon à la perfection.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Laghouat Direction de la Protection civile de Laghouat

MISE EN DEMEURE N° 02

- Vu le marché n° 23/2011 approuvé par le comité des marchés publics de la wilaya de Laghouat le 10/02/2011 portant la réalisation dʼune unité secondaire de la Protection civile à Oued Morra. (Opération N° : NK 5.854.2.262.103.10.01) dʼun montant de marché : 53.692.806,52 DA et un délai de 15 mois à compter du 08/03/2011. Conclus entre Monsieur le wali de la wilaya de Laghouat représenté par le directeur de la Protection civile dʼune part et lʼentreprise des travaux bâtiments Assali Belalmi adresse projet réalisation dʼunité secondaire de protection civile à Oued Morra wilaya de Laghouat. Vu le manque de moyens humains et matériels au niveau du chantier. Vu le retard enregistré dans lʼavancement des travaux sur chantier. Vu la mise en demeure n° 01 parue dans le journal El Masaâ, Horizons le 05/09/2011 et Bomop le 25/09/2011. Lʼentreprise Assali Belalmi, chargée de la réalisation du projet dʼunité secondaire de la Protection civile à oued Morra wilaya de Laghouat, est mise en demeure n° 02 afin de redynamiser le chantier et de le renforcer en moyens humains et matériels afin de rattraper le retard enregistré, et ce, dans un délai de 08 jours à compter de la première parution de la présente mise en demeure dans les quotidiens nationaux ou le Bomop.

Faute de ne pas satisfaire au délai, il lui sera fait application des mesures cœrcitives prévues par la réglementation en vigueur notamment la réalisation du marché à ses torts exclusifs. Maracana N° 1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 - Anep N° 890 371

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population de Laghouat

Avis de recrutement 2011

LʼEtablissement public hospitalier de Laghouat lance une opération de recrutement par voie de concours sur titre pour les grades suivants : Grade

Nbre

Etablissement concerné

Condition de recrutement

Médecin généraliste de santé publique

11

EPH Laghouat

Parmi les candidats titulaires du diplôme de docteur en médecine ou dʼun titre reconnu équivalent

Chirurgien dentiste généraliste de santé publique

02

EPH Laghouat

Parmi les candidats titulaires du diplôme de chirurgien dentiste ou dʼun titre reconnu équivalent

Mode de recrutement

Concours sur titre

Constitution du dossier - Une demande manuscrite - Copie du diplôme légalisée (- avec relevé des notes de la 6e année - pour les médecins et relevé des notes de fin dʼétudes pour les chirurgiens dentistes) - Copie légalisée du document justifiant la situation vis-à-vis du service national - Un extrait de naissance ou fiche familiale pour les candidats mariés - Certificat de nationalité - Casier judiciaire (n° 03) en cours de validité - Deux certificat médicaux dʼaptitude (médecine générale et pneumo-phtisiologie) - 02 photos dʼidentité - Attestation de fils de chahid ou veuve de chahid ou extrait du membre à lʼALN ou OCFLN (si disponible) - 02 enveloppes timbrées libellées à lʼadresse de lʼintéressé N. B. : Les dossiers doivent être adressés à lʼEtablissement public hospitalier de Laghouat RN n° 01 Laghouat, dans un délai ne dépassant pas les 20 jours à compter de la 1ère publication de cet avis.

Maracana N° 1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 - Anep N° 890 373

PUBLICITÉ

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya dʼAdrar Wilaya dʼAdrar Direction de lʼEducation Place des Martyrs - Adrar NIF : 099 001 019 046 038

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 19/2011

La Direction de lʼéducation de la wilaya dʼAdrar, lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert pour le renouvellement des équipements et mobilier scolaire des établissements du moyen répartie en (01) un seul lot comme suit : Lot n° 01 : Mobilier scolaire Les entreprises intéressées spécialisées, peuvent retirer le cahier des charges au niveau de la Direction de lʼéducation dʼAdrar service programmation et suivi - Bureau construction et équipement scolaire. Les offres doivent parvenir sous double enveloppe cachetée et anonyme, et seront remises par porteur directement à lʼadresse suivante : DIRECTION DE LʼEDUCATION DE LA WILAYA DʼADRAR. Lʼenveloppe extérieure doit porter la mention suivante «A ne pas ouvrir» - AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL OUVERT N° 19/2011 PROJET : RENOUVELLEMENT DES ÉQUIPEMENTS ET MOBILIER SCOLAIRE DES ÉTABLISSEMENTS DU MOYEN Cette enveloppe abritera deux autres enveloppes scellées : lʼune pour lʼoffre technique lʼautre pour lʼoffre financière : 1- OFFRE TECHNIQUE contient les pièces réglementaires suivantes (photocopie dûment légalisée) : - La présente instruction aux soumissionnaires acceptée et signée - Copie du registre du commerce (renouvelé) + statut de lʼentreprise (cas de société) - Copie de la carte dʼimmatriculation fiscale - Mise à jour CNAS - Mise à jour CASNOS - Extrait de rôle (apuré ou échéance) - Casier judiciaire n° 03 pour gérant - Attestation dʼactivité des deux dernières années - Une déclaration à souscrire

- Délai dʼexécution et planning des livraisons (établi par le soumissionnaire) - Descriptif technique (établi par le soumissionnaire suivant indication du cahier des charges) - Les attestations de bonne exécution (dans les 05 dernières années) - Copie du certificat de dépôt des comptes sociaux - Déclaration de probité - Le récépissé de la remise du cahier des charges - Le cahier des prescriptions spéciales, accepté et signé 2- OFFRE FINANCIÈRE : contient les pièces réglementaires suivantes : - La lettre de soumission - Les bordereaux des prix unitaires - Les devis quantitatif et estimatif Remarque : Toute copie non légalisée ne sera pas prise en considération. Les offres doivent être déposées par le soumissionnaire à lʼadresse figurant ci-dessus le trentième jour à compter de la première parution du présent avis dans le Bomop ou dans les quotidiens nationaux avant 14h si le jour est férié, cette dernière est reportée au jour ouvrable qui suit à la même heure. Lʼouverture des plis techniques et financiers est fixée le vingt et unième jour à compter de la première parution du présent avis dans le Bomop ou dans les quotidiens nationaux à 14h30 si le jour est férié, cette dernière est reportée au jour ouvrable qui suit à la même heure, au siège de la Direction de lʼéducation de la wilaya dʼAdrar. Lʼouverture des plis se fera en séance publique. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de 120 jours à compter de la date finale de dépôt des offres.

Maracana N° 1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 - Anep N° 890 383

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TINDOUF DIRECTION DE LʼURBANISME ET DE LA CONSTRUCTION NIF : 096237019011433

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

La Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Tindouf informe les soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres national restreint n° 294/2011 pour la réalisation dʼun centre de proximité des impôts à Tindouf lot n° 02: Réalisation des travaux de courants forts courants faibles - télésurveillance paru dans les quotidiens nationaux (Al Moustakba) en date du 10/11/2011 et (Maracana) en date du 12/11/2011 que lʼappel dʼoffres est déclaré infructueux pour le motif suivant : Absence de plis déposés. Un délai de 10 jours à compter de la première publication du présent avis dans les quotidiens nationaux est accordé aux soumissionnaires pour un éventuel recours. Maracana N° 1595 — Dimanche 11 Décembre 2011 - Anep N° 890 254

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

COMMENT PRÉVENIR LES MAUX DE L'HIVER ?

Rhume, toux, gastro, grippe : pour prévenir les infections en hiver, misez sur l'hygiène ! Le froid modéré et l'humidité favorisent le développement infectieux. De plus, avec la baisse des températures et le vent qui souffle, nous nous réfugions dans nos maisons, ce qui favorise la transmission des virus. Quelques conseils pour traverser l'hiver en pleine santé.

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

vous. Un

7 CONSEILS POUR PRÉVENIR LES INFECTIONS EN HIVER 1) Aérez fréquemment chacune de vos pièces, au minimum dix minutes chaque jour.

2) Ne surchauffez pas, et encore moins les chambres (18 à 20°C maximum). L'air sec agresse les muqueuses des voies aériennes et les rend plus sensibles aux agents infectieux. 3) Lavez-vous fréquemment les mains. Le toucher est le principal vecteur de transmission. Lavez-vous systématiquement les mains après avoir pris les transports en commun et si vous êtes enrhumé, après avoir toussé, éternué ou vous être mouché. Bien entendu, lavez-vous les mains avant de vous occuper d'un bébé. C'est au tout début d'un rhume que l'on est le plus contagieux. Aussi, évitez d'embrasser les autres et particulièrement les enfants. Evidemment, ne partagez pas votre verre ni vos couverts.

4) Mouchez-vous régulièrement en utilisant à chaque fois un nouveau mouchoir jetable. Le mouchoir en tissu est à proscrire !

5) Arrêtez de fumer est une des meilleures façons de se protéger des infections, car le tabac irrite et fragilise l'appareil respiratoire. Et n'exposez pas vos enfants au tabagisme passif car ils seront plus souvent atteints d'infections ORL que les enfants vivant dans un environnement de nonfumeur. 6) Reposez-vous et relaxez-

organisme fatigué se défend moins bien contre les agressions : combattez le stress et respectez un minimum de huit heures de sommeil par nuit, avec un rythme d'endormissement régulier. 7) Faites du sport. Même la marche stimule l'état général, élimine les toxines et le stress. De plus, l'exercice physique aide à l'autonettoyage des voies respiratoires. L'idéal est de pratiquer une activité physique de 30 à 40 minutes trois fois par semaine.

ET CONTRE LA GRIPPE ? Les personnes de 65 ans et les sujets fragiles doivent impérativement se faire vacciner contre la grippe. Mais c'est également fortement conseillé à tous les autres. Vous éviterez ainsi d'être malade et cloué au lit durant plusieurs jours. En plus, vous éviterez de transmettre le virus autour de vous, notamment aux enfants, chez qui celui-ci peut aussi se révéler dangereux. Et enfin, sachez qu'il existe des médicaments antiviraux spécifiques de la grippe. Cependant ils ne sont efficaces que s'ils sont pris dès les tous premiers symptômes grippaux. Alors n'attendez pas pour consulter votre médecin si vous ressentez brutalement frissons, fièvre et courbatures, surtout si quelqu'un dans votre entourage a la grippe.

VRAI / FAUX SUR LES MAUX D'HIVER Il faut se vacciner tous les ans contre la grippe. En effet, le virus évoluant rapidement, le vaccin est différent chaque année. Prendre un grog lorsqu'on est enrhumé n'est pas une bonne solution. Contrairement aux idées reçues, l'alcool n'a jamais eu pour effet de renforcer le système immunitaire. Il entraîne une congestion des voies respiratoires et une diminution de l'activité des

minuscules cils qui évacuent les microbes. De plus, si vous prenez des médicaments, l'alcool peut favoriser la survenue d'effets secondaires. A titre d'exemple, la prise d'un aspirine suivie d'un grog brûlant, risque de provoquer des saignements du tube digestif.

Les antibiotiques ne sont pas le remède universel ! La plupart des infections ORL (rhume, angine, bronchite, pharyngite, bronchiolite) sont d'origine virale. Or les antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries ! Dès qu'un enfant commence à tousser, il ne faut pas systématiquement lui donner un sirop. La toux d'un enfant de moins de 7 ans ne doit jamais être prise à la légère. La prise d'un sirop en automédication risque, en bloquant la toux, de masquer diverses infections : bronchiolite, coqueluche, asthme, laryngite. Il doit donc être donné, le cas échéant, qu'après un diagnostic du médecin. Il ne faut pas manger davantage en hiver. Contrairement aux idées reçues, l'organisme ne dépense que très peu de calories supplémentaires durant les grands froids. En augmentant les apports vous risquez inversement de fragiliser votre organisme, en lui donnant une surcharge de travail. De plus, vous allez prendre inutilement du poids.

21

Poivrons verts farcis à la viande(Dolma)

INGREDIENTS : 1 kg. de viande de mouton 12 beaux poivrons verts et ronds 2 c. a soupe de smen 2 oignons 500 grs. de viande rouge hachée 1 poignée de riz 2 oignons 1 bouquet de persil, 100 grs. de chapelure 1/2 cuillére à café de cannelle sel, poivre noir

PRÉPARATION : Couper la viande en morceaux, râper dessus l'oignon, ajouter smen assaisonner avec ¼ de cuillère à café de cannelle, ¼ de poivre noir et le sel, mouiller d'1 petit verre d'eau, faire revenir 10 mn, recouvrir d'eau. Poursuivre la cuisson 30 mn. A part laver les poivrons, ôter, leur le trognon ainsi que les grains, les tremper dans de I ʻeau bouillante 3 mn sans les faire bouillir, ensuite les retirer et laisser égoutter.

Préparer la farce avec la viande hachée, Iʼ oignon et persil hache fine ment, assaisonner avec ¼ cuillère à café de cannelle et ¼ cuillère à café de poivre noir et le sel, ajouter smen et riz trie et lave bien malaxer le tout puis remplir les poivrons de cette farce. A mi cuisson de la viande, baisser le feu et déposer dessus les poivrons, laisser cuire 15 mn; puis retirer les poivrons, les placer dans un plat allant au four, arroser avec un peu de leur sauce de cuisson. Saupoudrer de chapelure, introduire dans le four chaud, faire gratiner 1 mn. Servir avec viande et sauce qu'on aura garde au chaud.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 898

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 897

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

MOTS CROISÉS N°898 H

I

J

K

L

Une famille est en voiture. Le fils dit au père: -Papa! Papa écrase la poule! Et le père écrase la poule. Plus loin le fils dit: -Papa!Papa! Ecrase la vielle dame! Et le père l'écrase. La famille s'arrête près d'une falaise. Le fils chouchoute à son père: - Papa papa pousse maman dans le fossé! - Non après tu n'auras plus de mère et tu vas pleurer. - Mais non vas-y pousse la! Et le père pousse la mère. Le fils commence à pleurer. - Tu vois! Je t'avais dit que tu allais être triste! - Mais non c'est parce que je l'ai pas vue tomber!!

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 897

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

18h00 : journal en amazigh 18h20 : qada'e oua qadar

19h00 : journal en français +météo 19h30 : en d'autres thermes ''guelma''

20h00 : journal en arabe

20h40 : mara h'na ou mara l'hihe (14)

21h00 : un seul héros, le peuple 22h00 : culture club 23h00 : canal foot

00h00 : journal en arabe

L'ancien agent secret Ethan Hunt mène désormais une vie paisible aux côtés de sa fiancée Julia. Ne souhaitant plus vivre dans le danger permanent, il se contente d'un travail de formateur pour les futurs agents du gouvernement américain. Malgré cette nouvelle vie qu'il apprécie, Hunt est forcé de reprendre du service. Une de ses anciennes élèves, Lindsey Farris, a été la victime d'un trafiquant d'armes nommé Owen Davian. Sans rien dire à Julia, il accepte de prendre en chasse Davian et constitue une équipe d'agents aguerris. Peu à peu, Hunt comprend que ce trafiquant sans scrupules dispose d'appuis extrêmement puissants dans les hautes sphères du pouvoir. Le contrer ne sera pas une mince affaire... 06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:35 : Bunny Tonic 10:45 : C'est pas sorcier 11:15 : Expression directe 11:25 : Météo 11:30 : Dimanche avec vous 12:50 : 30 millions d'amis 13:20 : Inspecteur Barnaby 14:55 : Keno 15:20 : Le tuteur 17:00 : Chabada 17:55 : Questions pour un super champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro 20:35 : Les enquêtes de Murdoch 21:20 : Les enquêtes de Murdoch 22:10 : Les enquêtes de Murdoch 23:00 : Soir 3 23:20 : Tout le sport 23:30 : City Homicide

Ils ont entre 16 et 30 ans, et avaient la vie devant eux ! Jusqu'au jour où la maladie a bouleversé leur quotidien et stoppé, pour un temps, leur carrière ou leur scolarité. «Zone interdite» a suivi leur combat pour guérir et reprendre le cours de leur vie. Charles, 16 ans, en seconde, doit apprendre à gérer le diabète dont il est atteint et qui le contraint à des piqûres quotidiennes et une surveillance constante de sa glycémie. Elodie, 28 ans, venait de créer son entreprise lorsque le diagnostic de leucémie a été posé. Après de longues hospitalisations, de la chimiothérapie, elle se bat pour guérir et reconquérir son avenir, tout comme Adrien, jeune entrepreneur, que la maladie de Crohn a privé de travail et de revenus. Aurélie se remet lentement d'un cancer du sein dévastateur. Elle veut tout faire pour retrouver sa vie d'avant !

07:05 : Plankton invasion 07:15 : Zig & Sharko 07:20 : Chicken Town 07:35 : Ovni 07:40 : Kaeloo 07:50 : Gorg et Lala 08:00 : Flicka 2 09:30 : Mon oncle Charlie 09:55 : Où sont passés les Morgan ? 11:35 : Rencontres de cinéma 12:00 : L'effet papillon 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 14:55 : Action discrète 15:05 : Les nouveaux explorateurs 16:05 : Body of Proof 17:30 : Spécial investigation 18:25 : Action discrète 18:35 : Zapping de la semaine 18:55 : Le JT 19:15 : Canal Football Club 19:35 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Lorient / Lyon 22:55 : Canal Football Club

Vous avez la nette impression que quelque chose va vous passer sous le nez. Prêtez toute votre attention à ce qui pourra se dire sur le sujet qui vous préoccupe mais attention à ne pas vous laissez piéger par de fausses informations alarmantes. Vous allez devoir prendre une difficile décision à la suite d'une avance alléchante qui vous sera faite. Même si cela vous semble apparemment irrésistible, prenez un temps de réflexion suffisant pour vous décider à répondre à ces avances.

07:00 : Absolument stars 08:40 : M6 boutique

09:35 : The Clone Wars 10:05 : The Clone Wars 10:30 : The Clone Wars 11:00 : A mourir de rire 11:50 : Sport 6 11:55 : Turbo

13:20 : Scènes de ménages 13:40 : Face à l'actu

14:50 : Un bébé à tout prix, 2 ans après

17:15 : 66 Minutes 18:45 : D&CO

B A LA N C E

Vous connaitrez une longue période de quiétude. Vous éviterez les malentendus et votre fierté n'aura pas à souffrir même si une personne proche de vous a tendance à colporter les ragots. Vous pouvez facilement ignorer la médisance exagérée de certains.

Vous vous poserez certaines questions embarassantes concernant l'état de vos finances. Ne remettez pas à plus tard pour faire précisément le point même si vous redoutez les réponses à vos interrogations. Mieux vaut connaître une pénible vérité que de vivre l'incertitude. Vous ressentez une grande impression de liberté. Vous avez envie de changement et votre moral est au beau. Profitez-en pour entreprendre. Certaines mises au point ont besoin d'être faites, ne vous en privez pas. Vous réussirez là où jusqu'à présent vous hésitiez.

Des réactions imprévisibles à votre égard vont vous contrarier quelque peu. Ne vous formalisez pas trop. Préparez-vous à des jours meilleurs car, malgré cela, la situation s'améliore de jour en jour. Le plus difficile est passé.

Vous subissez la contrainte de penser à quelqu'un en particulier. Vous avez la certitude que c'est quelque chose de très important pour vous de lui parler de ce sentiment qui vous anime. La communication est un élément indispensable dans l'harmonie des relations.

06:00 : M6 Music

S CO R P I O N

17h30 : el chems el fedhia II

SA G I T A I R E

17h00 : ka'es el fadha'e

C A P R I C OR N E

16h30 : world of tosh

Une personne qui ne vous veut pas que du bien pourrait particulièrement vous irriter. Comme vous n'êtes pas très sûr de sa sincérité vous êtes tenté de ne pas la ménager. Mais la forme est là et votre patience vous aidera à sauter cette barrière infranchissable qui vous sépare.

V ER S EA U

13h30 : avis religieux

Il y aurait beaucoup à dire sur un projet qui mijote depuis longtemps. Tournez la page, on vous comprendra. Avant de prendre la parole, assurez-vous que l'on sera à votre écoute. Vous avez sans doute raison, faites preuve de logique dans votre argumentaire, on vous croira.

P O I SS O N S

12h20 : zamen el wassle

C'est la grande forme qui vous attend si vous faites ce qu'il faut. Gymnastique du matin… etc… Votre énergie atteint sa pleinitude et vous avez envie de relever un nouveau défi. Appelez un ami et demandezlui de vous mettre dans le coup d'une nouvelle aventure. Des relations nouvelles intéressantes se nouent. Saisissez cette opportunité qui vous est offerte pour tirer votre épingle du jeu. Des événements surprenant surviennent et vous réjouissent. N'hésitez pas à utiliser tout votre savoirfaire pour obtenir satisfaction.

BE´L E´L IE R

12h00 : journal en français +météo

La grande forme est là si vous faites un peu de gymnastique matinale. Votre énergie est au beau fixe ce qui vous permet de relever avec succès un nouveau défi important pour vous. Une nouvelle aventure vous attend, profitez des beaux instants que vous allez vivre.

TA U R EA U

11h00 : senteurs d'algérie

HOROSCOPE

GE ME AU X

10h30 : el taouame el moukhtalif

06:10 : Freddie 06:30 : Freddie 07:00 : Thé ou café 08:05 : Rencontres à XV 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 09:30 : Source de vie 10:00 : Présence protestante 10:30 : Le jour du Seigneur 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:10 : Vivement dimanche 15:50 : Clermont-Auvergne (Fra) / Leicester (Ang) 18:00 : Stade 2 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:51 : L'agenda du week-end 19:55 : Emission de solutions 20:30 : 20h30 le dimanche 20:40 : Météo 2 20:45 : Mon petit doigt m'a dit... 22:35 : Faites entrer l'accusé

CA N CE R

10h00 : khoubzouna el yaoumi

06:00 : Charlie et Lola 06:15 : Charlie et Lola 06:30 : TFou 10:15 : Automoto 10:55 : Voile 11:00 : Téléfoot 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Les douze coups de midi 12:55 : Mon pharmacien est formidable 13:00 : Journal 13:25 : Du côté de chez vous 13:30 : Météo 13:35 : Walker, Texas Ranger 14:25 : Monk 15:20 : Monk 16:10 : Dr House 17:00 : Dr House 18:05 : Sept à huit 19:50 : A la rencontre de... 19:55 : Là où je t'emmènerai 19:57 : Météo 20:30 : Du côté de chez vous 20:40 : Courses et paris du jour 20:45 : Météo 20:50 : Mission : Impossible 3 23:10 : Les experts 23:55 : Les experts

L IO N

•07h15 : Sabah El Khaïr

V IER G E

•07h00 : Journal télévisé

D IMANCHE

HORAIRES DE PRIÈRES

19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6

20:30 : Sport 6

20:50 : Zone interdite

22:45 : Enquête exclusive

Nuageux 21°- 9°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi Winnie l'Ourson s'appelle-t-il ainsi?

Winnie l'ourson (Winnie the Pooh ou Pooh Bear) est un personnage de la littérature d'enfance créé le 15 octobre 1926 par Alan Alexander Milne. Les illustrations des ouvrages sont l'œuvre d'Ernest Howard Shepard. Le nom de Winnie a été choisi par l'auteur en référence à une ourse pensionnaire du zoo de Londres où il avait l'habitude de se rendre avec son

23

fils. L'animal avait été donné au zoo par le Capitaine Harry Colebourn, vétérinaire dans l'armée canadienne, lors de la Première Guerre mondiale. Colebourn avait apprivoisé l'ourse et l'avait baptisée Winnipeg en souvenir de sa ville natale. Il l'avait acheté à un trappeur dans la ville de White River en Ontario.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

El-Fedjr 06h10 El-Dohr 12h41 El-Assar 15h14 El-Maghreb 17h37 El-Ichaʼa 19h02


«Cette distinction

OSCAR MOHAMED KHEDIS

Maracana N°1595 — Dimanche 11 Décembre 2011

24

BOUCHOUK (CAB), LAUREAT DU MOIS DE NOVEMBRE)

Saïd Bouchouk

M’HONORE»

Vous venez d’être désigné meilleur joueur de la Ligue I pour le mois d’octobre pour l’Oscar Maracana. Que signifie pour vous cette distinction ? C’est un grand honneur pour moi d’être élu par des journalistes comme joueur du mois d’octobre en Ligue 1, après ma première sélection en équipe nationale. Cette distinction est ma deuxième meilleure nouvelle de l’année ; sincèrement, ça me fait très chaud au cœur et j’en suis très fier. Cet Oscar Maracana est le premier trophée personnel, j’en garderai un souvenir impérissable Savez-vous que vous avez devancé Efosa (CSC) et Djediat (USMA) ? Je voulais vraiment savoir qui j’ai devancé ; maintenant que je le sais, cette distinction va m’être encore plus chère, elle aura une grande place dans ma carrière, et le trophée garnira ma chambre, ça sera, Incha’Allah, mon porte-bonheur.

Revenons au stage de Sidi Moussa avec l’EN, comment a été l’accueil pour vous ? A mon arrivée à Sidi Moussa, j’avais un peu le trac, mais dès que j’y ai mis les pieds, j’ai rencontré les joueurs et tout est rentré dans l’ordre ; l’accueil a été normal, sans protocole.

Est-ce qu’on vous a présenté au groupe, car vous étiez le nouveau bleu de la sélection ? Il n’y a eu aucune présentation, tout s’est passé naturellement, je me suis fondu dans le groupe. Avez-vous vécu une anecdote que vous pouvez nous raconter ? (Rires). Les joueurs m’ont obligé à danser, il paraît que tout nouveau joueur qui arrive doit passer par une épreuve, aussi timide que je suis, j’ai dansé, c’est une façon d’intégrer le groupe et de se débarrasser de mon trac.

Dites-nous comment vous avez réagi quand la presse a rapporté ce qu’a dit Halilhodzich à votre sujet ? A début, je l’ai pris très mal, mais par la suite, mes camarades de l’EN m’ont remonté le moral, j’ai compris qu’il faut faire face à tout, y compris les affabulations journalistiques. En plus, j’ai eu le soutien de ma famille et de mes amis de Bir El-Arch et de Batna, qui m’ont conseillé de me concentrer sur mon travail et de ne pas accorder d’intérêt à ce que certaine presse rapporte ; après, tout est rentré dans l’ordre. Est-ce que le staff technique est venu vous rassurer ? Oui, Kaoua et Tasfaout m’ont dit de ne pas me fier à ce qu’on écrit, ils m’ont rassuré, ça m’a beaucoup aidé.

Quels sont les joueurs qui vous ont beaucoup aidé durant votre premier stage ? Sincèrement, tous les joueurs de l’EN ont été très sympathiques avec moi, mais si je dois en citer quelques-uns, il y a Doukha et Soudani, avec lesquels

j’ai noué une amitié rapide, d’ailleurs on s'appelle en permanence au téléphone.

Vous avez eu Hachoud comme camarade de chambre, est-ce un choix imposé par l’entraîneur ou un choix personnel ? L’entraîneur n’a rien imposé aux joueurs en matière de camarade de chambre, c’était un libre choix, Hachoud a été un bon camarade de chambre, il m’a beaucoup aidé. Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que le Cameroun n’allait pas venir ? J’étais déçu comme tout le monde, mais par la suite l'entraîneur a su nous galvaniser pour que nous restions concentrés sur notre préparation, il nous a demandé de rester prêts à tout.

Après votre belle prestation dans le match d'application et vos deux passes décisives pour Ghilas et Soudani, qu’est-ce que les deux joueurs sont venus vous dire ? Ghilas m’a remercié et m’a félicité, il m’a dit “Merci et aâtik saha”. Quant à Soudani, il était beaucoup plus content pour moi que pour lui, Soudani est un gars magnifique. Après le match, est-ce que l’entraîneur vous a parlé ? Non, il ne m’a pas parlé personnellement, je pense que pour lui ce que j’ai fait est tout à fait normal ; après tout, il a raison, car si je suis en équipe nationale, c’est pour prouver que je le mérite.

Durant le stage, est-ce que vous avez eu l’occasion de rencontrer et de parler à M. Raouraoua ? Oui, mais très brièvement, il m’a souhaité la bienvenue à mon arrivée au stage, et il m’a encouragé après le match joué entre nous. Depuis votre retour avec l’équipe nationale, vous vivez une grande pression paraît-il. Pourquoi ? Oui, j’ai vécu une grande pression, car tout le monde attendait beaucoup de moi en ma qualité d’international. Avec la série de défaites que le club a enregistrées, les choses sont devenues difficiles ; en plus, je me suis blessé et comme l’effectif est réduit à cause des nombreuses blessures, je devais jouer coûte que coûte, j’ai passé une fin de mois de novembre très dure.

D’après vous, comment expliquezvous la série de défaites du CAB ? Pour moi, c’est un passage à vide, l’équipe a perdu momentanément des titulaires pour blessures ; en plus, sur 4 matches perdus, on en a joué 3 en déplacement. Sur les 4 défaites, on méritait mieux, car on a bien joué.

A votre avis, le club a-t-il besoin de renfort au mercato ? A mon avis, on a besoin d’un renforcement au mercato, cela reste un avis, la décision revient à l'administration et au staff technique.

Beaucoup ont décrié l’entraîneur Amer Djamil. Quel est votre avis sur ce point ? Pour moi, Amer Djamil est un grand entraîneur. Pour ma part, je suis à l’aise avec lui, j’ai beaucoup appris de lui, je ne sais pas pourquoi on l’a décrié, il fait pourtant du bon travail.

Est-ce que vous avez eu des contacts d’autres clubs ? Non, je n’ai eu aucun contact. Je n’y pense même pas pour le moment. Mon souci est que l’équipe renoue avec les victoires et que le groupe retrouve la confiance et la sérénité. Etes-vous satisfait de votre situation au CAB ? Je suis sous contrat jusqu’à juin 2014.

BIOGRAPHIE : - Bouchouk Saïd

Pour le moment, je suis satisfait de ma situation. Dieu merci, je n’ai pas à me plaindre.

Pensez-vous rester au CAB jusqu’en 2014 ? Dieu seul le sait. On ne peut pas prédire l’avenir, mais si une bonne opportunité se présente à moi, je pense que le président Nezzar se montrera très compréhensif avec moi. Il me l’a promis.

Le mot de la fin … Je remercie Maracana de m’avoir accordé tout cet intérêt. C’est le premier journal qui m’honore, je ne l’oublierai jamais. Je lui souhaite longue vie. Entretien réalisé par Wahab Yefsah

Né le 29 décembre 1986 à El-Eulma Club de formation : FC Bir El-Arch (1998-2008) Club de mutation : CA Batna 2009-2010 et 2010-2011

Palmarès personnel : - Sélection en équipe nationale des cadets en 2002 - Onze (11) buts en Ligue II, 2009-2010 - Participation en coupe de la CAF avec le CAB contre lʼIttihad Libye (2009-2010) - Un (01) but et quatre passes décisives en Ligue 1, 2010-2011 sur douze participations - Sélectionné en équipe nationale “A” 2011.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1595 date 11-12-2011