Page 1

N° 2006 Mercredi 10 avril 2013 — Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

MENAD «Il reste des réglages à faire» A J-3 DU MATCH FACE À L’ESS

Le match se jouera à guichets fermés

USMA

BOUDEBOUDA, EL ORFI ET BOUCHEMA ABSENTS CONTRE LE MCO

Un vrai casse-tête pour COURBIS

CHAFAI : «ON DOIT PROFITER DE CETTE BELLE DYNAMIQUE»

JSMB

BESSEGHIER : «Nous irons en finale»

HACHOUD : «Je veux jouer cette demi-finale» Hadj Aïssa reprend avec le groupe... ...et marque en match d’application

Reprise sur fond de crise

JSK

APRÈS LE LIMOGEAGE DE SANDJAK...

MESSADIA : «RÉAGIR LE PLUS VITE POSSIBLE»

BOUAÏCHA : «IL FAUT DÉSORMAIS SE CONCENTRER ET REPARTIR DE L’AVANT»

Les ambitions revues à la hausse NIATI : «CETTE QUALIFICATION EST MÉRITÉE ET BÉNÉFIQUE POUR LE RESTE DU PARCOURS»

CRB

Gana met en garde ses joueurs

MESSAOUDI : «On croit toujours au podium» Les joueurs du Chabab consolent Aksas

USMH

Les joueurs commencent à encaisser leurs chèques AÏT OUAMAR : «Il faut rester vigilants»


02

ACTUEL

Après le match du Bénin L’EN restera sur place pour un court stage RÉUNION DU BUREAU FÉDÉRAL DU 08 AVRIL 2013

Le Bureau Fédéral(BF) a tenu sa réunion statutaire le lundi 08 avril 2013 au Centre Technique National de la FAF à Sidi Moussa, sous la présidence de Mohamed Raouraoua, Président de la Fédération Algérienne de Football.

L

a séance a débutée a 9H et a pris fin a 15H. Au cours de cette réunion, le rôle de l’EN s’est taillé la part du lion. Le BF a désigné Walid Sadi et Abdelhafid Tasfaout de préparer le séjour de l’EN au Bénin et au Rwanda. En juin prochain. Les deux hommes se sont envolés hier a 12H30 de l’aéroport Houari Boumedienne vers Cotonou (Bénin) via Paris pour choisir les lieux de séjour des capés de Halilhodzic. Selon nos sources après le mach du Bénin les Verts ne retourneront pas à Alger. Ils seront en stage soit à Cotonou ou bien dans un pays proche du Rwanda. Les deux émissaires et membre du BF envoyés par la FAF en concertation avec les représentants diplomatiques de ce pays choisiront sûrement un lieu où les joueurs trouveront toutes les commodités pour réussir un résultat positif durant le périple Africain. Il est a rappeler que le stade ou devrait se dérouler le match entre le Bénin et l’Algérie est en gazon naturel alors que des appréhensions on était faites.

Raouraoua interpelle Laroum

Le deuxième point que le président de la FAF a examiné durant cette séance, était la mauvaise gestion de la direction technique dans la catégorie des jeunes. Il a été reproché au DTN, Boualem Laroum, d’avoir observé un silence au moment de la présence de Nobilo et de ne pas avoir fait des remarques qui auraient pu permettre a la sélection des U 20 d’éviter la déroute lors de la CAN 2013. Le bureau fédéral qui a évalué la participation de notre sélection U20 à cette compétition et regrette l’élimination de notre équipe, malgré tous les grands moyens. Il interpelle aussi la direction technique nationale,

Boudebouz :

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

sur l’urgence à diagnostiquer la situation relative à la formation et la détection des jeunes talents au sein des clubs, ainsi que l’évaluation des conditions de leur prise en charge et leur encadrement. La DTN est chargée d’organiser dans les meilleurs délais un séminaire sur la formation du footballeur et de faire appel à tous les experts internationaux nécessaires. A l’issue de ce séminaire, un plan d’action devra être mis en œuvre pour assurer la meilleure formation à nos jeunes, et en particulier l’élite nationale. Selon un membre du BF, le poste de directeur technique peut revenir au français Roger Lemerre. Une proposition lui a été déjà faite en ce sens, il n’attend que la fin du championnat pour prendre une décision.

Coupe d’Algérie

MCO-USMA/ MAINTENU A ZABANA

Le BF a confirmé le déroulement de la rencontre de demifinale de la coupe d’Algérie MCO-USMA au stade Ahmed Zabana (Oran), en dépit des menaces du PDG Abdelilah de boycotté cette rencontre. Le premier responsable du football en Algérie a instruit le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, à transmettre une correspondance à la direction oranaise pour l’informer des raisons qui ont poussé la commission de la coupe d’Algérie a délocalisé cette rencontre au stade Zabana.

Ligue de Football Professionnel :

Le Président de la Ligue de Football Professionnel, Mahfoud Kerbadj a présenté un exposé sur la situation des championnats de football professionnel de Ligue Une et de Ligue Deux. Le calendrier de la Ligue Une sera ajusté en fonction des résultats de nos clubs engagés en compétitions

de la CAF, de l’UAFA et de la coupe d’Algérie.

Début du championnat de ligue 1 le 24 août

Selon un responsable de la LFP, le début du championnat 2013/2014 de ligue 1 débutera le samedi 24 août et celui de la ligue 2 le vendredi 23 du même mois. Cette date coïncide avec la fin du mois de ramadhan.

Commission juridique :

Le bureau fédéral à examiné et approuvé les dispositions règlementaires pour le football amateur et professionnel au titre de la saison 2013/2014.Les dispositions règlementaires seront publiées avant le début de la saison 2013/2014 sur les sites internet de la FAF et des ligues.

Commission Fédérale des Arbitres :

LES ARBITRES DE L’ÉLITE EN REGROUPEMENT CE 2 MAI

Le Président de la Commission Fédérale des Arbitres, Belaid Lacarne, a présenté un exposé sur les activités de la commission durant la phase retour des championnats. Il a également présenté les grands axes du programme de développement projeté sur la période 2013/2017. Durant le mois de mai 2013, une journée d’étude regroupant les arbitres de l’élite sera organisée le 02 mai prochain au CTN de Sidi Moussa. Un séminaire régional sur le développement de l’arbitrage sera organisé du 18 au 20 mai 2013 à Béchar. Le trio d’arbitres qui devrait officiés la finale le 1er mai prochain a 16 H, sera connu a l’issu du dépouillement des notes attribuées par les contrôleurs d’arbitres au courant de la troisième semaine de ce mois.

Les dates des finales des catégories de jeunes fixées :

U21 : Vainqueur (USMHarrach/CABatna) vainqueur (ASOChlef/ABMerouana) le 30 avril 2013. U20 : USM Blida - ASM Oran le 26 avril 2013 à 15h00 à Aïn Defla U17 : JS Kabylie - ES Sétif le 27 avril 2013 à 16h00 Zéralda U15 : Paradou AC - ASO Chlef le 27/04/2013 à 14h30 à Zéralda U13 : le 27/04/2013 à 14h30 à Sétif

Extension des chambres d’hôtel, plus une piscine pour le CTN Sidi Moussa

Le Bureau Fédéral a examiné et pris des décisions relatives à la gestion administrative du CTN Sidi Moussa. A cet effet, une entreprise de construction très connue sur le plan national et qui parraine un club de ligue 1 s’est proposée de construire une piscine semiolympique et de réaliser une extension de chambres au niveau de l’hôtel du centre de S i d i Moussa a f i n que toutes les équipes nationales puissent bénéficier de ce joyau centre de regroupement.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Laisser une bonne image»

Annoncé partant du FC Sochaux, comme lors de chaque saison, Ryad Boudebouz s’est confié mardi à France Football sur ses envies de départ du club doubiste : «Comme tout le monde, un club étranger peut m’attirer. Mais j’aimerais déjà faire une étape intermédiaire en France, dans un club qui joue régulièrement le haut de tableau, et découvrir la Ligue des champions. Un peu comme Marvin (Martin) à Lille». Mais l’international algérien assure qu’il n’ira «pas au clash pour partir». «Voilà onze ans que je suis à Sochaux, c’est mon club formateur et ma famille habite à Colmar. J’aimerais bien que Sochaux récupère quelque chose. Ce club a fait tellement pour moi. Je veux partir en laissant une bonne image.»

OM ou pas, il ne se fera pas avoir deux fois au mercato L’été dernier, limité par des moyens financiers au rabais, Marseille avait longtemps courtisé Ryad Boudebouz sans que cela ne se concrétise par la moindre offre au final. Le milieu de terrain sochalien avait même été vu pendant ses vacances avec le maillot de l’OM sur le dos, rechignant à reprendre le chemin de

l’entrainement avec son club formateur en attendant un transfert qui n’est jamais venu. Dans les colonnes de FranceFootball, l’international algérien est revenu sur cette période, assurant qu’il l’avait digérée mais qu’il n’oublierait pas désormais qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on dit en cette période de mercato. « C’était pourtant très chaud avec eux. José (Anigo) est même venu me voir en Algérie pendant que j’étais en stage en sélection nationale. On a discuté. Il m’a directement affirmé que je l’intéressais. Il m’avait même dit que ça se décanterait mijuillet. Du baratin ? Je ne sais pas, il faut le lui demander. L’OM m’a tenu jusqu’au bout de ce mercato. On va dire que ce n’était pas le bon moment. Cet épisode m’a fait relativiser la portée des contacts en période de transferts. Tant que ce n’est pas signé… », a affirmé Ryad Boudebouz, toujours annoncé sur le départ, mais qui attendra désormais sagement que les papiers soient signés avant de s’enflammer.


Un vrai casse tête pour COURBIS Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

LIGUE UNE 03

BOUDEBOUDA, EL ORFI ET BOUCHEMA ABSENTS CONTRE LE MCO

Après les deux excellentes performances réalisées par l’équipe en coupe arabe et en coupe de la CAF, les Usmistes changent de cap puisque ils devront orienter leurs regards sur le rendez-vous de ce samedi, contre le MCO pour le compte des demifinales de la coupe d’Algérie, une confrontation qui s’annonce palpitante en raison de l’enjeu de cette rencontre car il y a un billet en jeu qualificatif pour la finale prévue le 1er mai au stade du 5 juillet.

L

es joueurs dont le moral est au beau fixe, vont essayer de profiter de cette dynamique de victoires pour réaliser un autre exploit à Oran. Une rencontre qui focalise depuis quelques jours les regards des deux galeries. L’entraîneur Courbis, dont le bilan est positif, ne veut pas s’arrêter là surtout lorsqu’on sait que l’équipe est capable de décrocher au moins un titre cette saison. Les coéquipiers de Daham sont bien partis pour atteindre les objectifs tracés, mais pour cela il faudra que les joueurs restent concentrés et surtout solidaires comme ils l’ont fait contre Al Ismaily en coupe arabe et face à Panthère du

Ndé en coupe de la CAF. Concernant la rencontre contre le MCO l’équipe sera amoindrie par l’absence de 4 joueurs pour différentes raisons.

Benamara sera reconverti en latéral gauche

BENMOUSSA FÊTERA SON MARIAGE CE JEUDI

L’international Mokhtar Benmoussa fêtera ce jeudi son mariage dans sa vile natale de Tlemcen. Il sera néanmoins présent pour participer à la rencontre de samedi prochain contre le MCO pour le compte des demi-finales de la coupe d’Algérie. Les Rouge et Noir ont effectué hier à Bologhine une séance d’entrainement à Bologhine, sous la direction de Rolland Courbis et les autres membres de son staff technique. Tous les joueurs étaient présents à l’exception de Benmoussa autorisé par la direction à préparer son mariage.

ZIAYA DE RETOUR

Après une absence de quelques jours pour des raisons familiales, l’attaquant de pointe de l’USMA, Abdelmalek Ziaya, a rejoint le groupe, lundi, où il a participé à la séance d’entraînement programmée.

CHAFAI : «ON DOIT PROFITER DE CETTE BELLE DYNAMIQUE»

Vous avez eu une belle semaine avec deux performances positives en coupe arabe et en coupe de la CAF n’est ce pas ? Effectivement c’est une bonne semaine pour nous

ÉCHOS

ENTRAINEMENT HIER À BOLOGHINE

Malgré un effectif étoffé, l’USMA affrontera le MCO, samedi, sans arrière gauche-type, puisque Boudebouda qui avait l’habitude de jouer dans ce poste, sera absent puisque il est blessé aux isichio jambiers. Devant cette situation, Benamara est le mieux indiqué pour évoluer arrière gauche contre les Hamraoua meme si Benmoussa pourra également évoluer conne défenseur gauche. L’ex-joueur du CAB est un défenseur polyvalent qui peut dépanner dans son poste comme il l’a fait samedi dernier à Douala contre Panthère du Ndé. Concernant l’absence de Bouchema, c’est Bouazza qui va le remplacer dans la récupération puisque ce dernier a l’habitude de jouer comme milieu défensif. Il jouera aux cotés de l’international Koudri dans l’entre-jeu. Dans l’animation offensive Ferhat retrouvera son poste de milieu droit pour le poste de milieu gauche, mais ce n’est pas encore tranché, surtout après le retour en forme de Seguer. Pour le poste de meneur de jeu ça va se jouer entre Djediat, Tedjar et même le Nigérien Seydou Yacouba. En pointe de l’attaque, sauf surprise, c’est Ziaya qui sera titularisé. A. L.

L’international Farouk Chaffai, reste un élément important dans la défense de son équipe. Le joueur a même dépanné contre Panthère du Ndé comme milieu récupérateur. Pour lui l’équipe est sur une bonne dynamique de résultats positifs, mais il dit qu’il ne faut pas trop s’enflammer car le plus dur est à venir

USMA

puisque on a réalisé une qualification pour la finale de la coupe arabe et une qualification pour les 8e de finale de la coupe de la CAF. Vous avez réalisé un véritable exploit contre Panthère du Ndé compte tenu des absences et des conditions climatiques... Nous étions décidés à relever le défi. Nous avons joué avec une grande solidarité sur le terrain. On s’est donnés à fond et nos efforts ont été récompensés à la fin du match. On sent que l’équipe est sur une courbe ascendante Vous savez lorsqu’il y a de bons résultats, le climat devient serein et l’ambiance devient excellente. Je pense que tout le monde est conscient que la fin de saison s’annonce difficile, c’est pour cela qu’on doit se

mobiliser pour atteindre nos objectifs. Justement si on parle d’objectifs pensez vous que l’équipe est capable de jouer sur 4 fronts ? On se donne à fond sans tricher dans les 4 compétitions. Si on décroche un titre ce serait déjà une excellente performance. Votre équipe sera appelée à affronter le MCO ce samedi en demi-finale de la coupe d’Algérie. Comment voyez-vous ce match ? On doit penser à bien récupérer après le long voyage du Cameroun. Pour le rendez-vous d’Oran, je pense que les deux équipes partent à chances égales. On doit être concentrés et patients car l’enjeu est de taille, du fait que la vainqueur jouera la finale de la coupe d’Algérie. A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

YETTOU ET BEKAKCHI APPELÉS PAR COURBIS

L’entraîneur Courbis a appelé les deux joueurs U21, Yetto et Bekakchi pour renforcer l’équipe première en prévision de son match contre le MCO. Yetto et Bekakchi ont participé, hier, à la séance d’entraînement qui s’est tenue au stade Bologhine.

LES JOUEURS DE L’ACFAF REJOIGNENT LE GROUPE USMISTE

Les joueurs de l’USMA qui ont fait partie de l’ACFAF ont rejoint les rangs des U20 et des U21 des Rouge et Noir.

ASO-USMA MAINTENU POUR LE 16 AVRIL

La rencontre de mise à jour de championnat entre l’ASO et l’USMA est maintenue pour le 16 avril à Chlef. Cette confrontation entre dans le cadre de la 25e journée du championnat de ligue une.

DÉPART AU KOWEÏT LE 20 AVRIL

Les Usmistes s’envoleront au Koweït le 2O avril prochain en prévision de leur confrontation, le 24 de ce mois, contre AL Arabi pour le compte de la finale aller de la coupe arabe. AL Arabi a gagné en championnat contre AL Nasr L’adversaire de l’USMA en finale de la coupe arabe, Al Arabi, a gagné avant-hier en championnat de première division du Koweït par un but à Zéro face à Al Nasr.AL Arabi est classé second derrière AL Koweiti. A. L.


04

LIGUE UNE

JSK

ÉCHOS

AMROUCHE ASSURE L’ENTRAÎNEMENT

Après le limogeage de l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak, par la direction du club, c’est bel est bien Arezki Amrouche qui va assurer l’intérim jusqu’à la fin de la saison. Toutefois, ce dernier a assuré la reprise des entraînements effectuée hier dans la matinée.

BENLAMRI, CAMARA, BOUAICHA TOUJOURS EN SOINS

Lors de la séance d’hier effectuée dans la matinée, à 10h, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, plusieurs joueurs n’ont pas repris encore le service avec le reste du groupe, à l’image de Djamel Bouaicha, Madani Camara et Djamel Benlamri. En effet, ces trois derniers sont toujours en soins.

MEKKAOUI, MAROCI ET MAIZA ABSENTS

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

ILS ONT REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS HIER

L’USMBA en ligne de mire l’erreur

Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les camarades de Malik Asselah ont repris le chemin des entraînements hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et ce, en prévision du prochain rendez-vous qui les attend dans dix jours à domicile contre la formation de l’USM Bel Abbès.

Et en parlant de ce match contre l’USMBA, la JSK sera appelée donc à se racheter de son dernier échec concédé face au MC Alger, d’autant que son adversaire du jour est parmi les formations en difficultés cette saison. N’empêche que les gars de Bel Abbès vont tout faire pour se racheter eux aussi, ce qui poussera les Jaune et Vert à redoubler de vigilance. Mais quoi qu’il en soit, les Canaris savent qu’ils n’ont plus jamais le droit à l’erreur après avoir perdu complètement leurs chances au titre du championnat, et, de ce fait, la victoire est impérative.

L

es Kabyles, qui ont laissé des plumes face au MC Alger en s’inclinant sur le score sans appel de trois buts à un, en allant chercher les trois points de la victoire, pour effacer le semi-échec concédé à domicile, n’arrivent pas à digérer cette défaite inattendue enregistrée face au Mouloudia, mais ils n’ont pas le choix. Ces derniers doivent se tourner vers l’avenir et ne penser qu’au prochain match qui les attend dans dix jours au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou contre les gars de Bel Abbès. Les Canaris du Djurdjura auront affaire à un gros morceau qui ne va pas se laisser faire, mais bien au contraire, qui essaiera de se ressaisir lui aussi. Les Sedkaoui, Camara, Remache et consorts auront droit à une semaine de préparation, avant d’accueillir cette équipe. Ce match qui va les opposer à l’USMBA sera déterminant pour la suite du parcours et seul un résultat positif pourra faire oublier aux joueurs ce revers concédé face au MCA.

Un succès s’impose

Maiza retrouvera sa place face à l’USMBA

Les partenaires de Bouaicha, qui ont repris du service hier mardi, auront droit à dix jours de préparation, avant d’affronter l’USM Bel Abbès, pour un match comptant pour la 26e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Les Jaune et Vert auront affaire à un adversaire de taille qui n’est plus à présenter. Mais cela ne va pas les empêcher de croire en leurs chances et en leurs capacités d’empocher les trois points de la victoire. Une chose est certaine, pour que les joueurs puissent aborder la suite du parcours sous de bons auspices, ils n’ont qu’à gagner face à

Plus jamais le droit à

MESSADIA : «Il faut réagir le plus vite possible»

Concernant les trois autres joueurs, à savoir le milieu récupérateur Tayeb Maroci, l’axial Adel Maiza et le latéral gauche Zine Eddine Mekkaoui, ont raté la séance de reprise effectuée hier matin. D’après notre source, ces trois joueurs seront de retour aujourd’hui à l’entraînement.

Pour l’attaquant des Canaris, Ahmed Messadia, déçu du dernier échec concédé face au MC Alger, ses coéquipiers et lui doivent se mobiliser afin de se racheter lors du prochain match contre l’USM Bel Abbès, en remportant la victoire et ce, pour se ressaisir de ce dernier faux pas et ainsi retrouver leur bonne dynamique. Messadia dit ne rien comprendre quant à cette contreperformance en estimant que, n’était la malchance, ses camarades et lui auraient pu gagner cette rencontre.

Enfin le scenario Fayçal Belakhdar est terlminé, ce dernier à pu reprendre le chemin des entraînements à l’occasion de la séance d’entraînement d’hier, et ce afin de se préparer pour le prochain match, qui est prévu dans quelques jours, face à l’USM BelAbbes, à domicile et devant leurs supporters. En effet, Fayçal Belakhdar a repris du service avec le reste du groupe. S. A.

Comment était l’ambiance dans le groupe dès votre retour aux entraînements ? L’ambiance n’était pas vraiment au top après le faux pas enregistré, mais le moral des joueurs n’a pas été tellement affecté. Maintenant, on est dans l’obligation de se concentrer sur le match, prévu pour la semaine prochaine contre les gars de Bel Abbès. A présent, chaque joueur est conscient de la tâche qui l’attend. Une certitude, on n’a pas le droit à l’erreur. Avec du recul, qu’avez-vous à nous dire sur le dernier faux pas ? Je tiens tout d’abord à préciser que ce jour-là, nous étions animés d’une grande volonté pour remporter les trois points de la victoire. On était tous motivés pour cela. Malheureusement, des erreurs ont contraint encore une fois un

BELAKHDAR AVEC LE GROUPE

l’USMBA pour faire oublier à leurs amoureux la défaite du MCA. Ça ne va pas être une partie de plaisir, et les débats seront très chauds entre deux vieilles connaissances, mais les Kabyles sont capables de réaliser un bon résultat et de repartir à nouveau sur un bon pied, mais à ces derniers de faire très attention à un nouveau revers qui va leur compliquer la situation davantage. Alors gare à une autre défaite mardi prochain face à l’USMBA. Un seul mot d’ordre, un succès s’impose pour les Canaris.

Le joueur axial Adel Maiza, qui a été laissé sur le banc des remplaçants, lors du précédent match joué contre le Mouloudia d’Alger, est pressenti à la retrouver dès le prochain match. Adel Maiza travaille d’arrache-pied pour regagner à nouveau sa place, et il n’est pas à écarter de voir ce dernier le titulariser face aux gars de Bel Abbès, mardi prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou lors du match de la 26e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Pour rappel, l’international Essaid Belkalem ne sera pas de la partie, et ce, après son expulsion face au Mouloudia. S. A.

échec devant cette équipe du MC Alger. Mais cela inquiète beaucoup votre public pour le reste du championnat… Je tiens à rassurer les supporters, il n’y a pas le feu en la demeure. On a un bon groupe qui peut surmonter très vite cet échec. Je comprends leur amertume. On va se battre jusqu’au bout pour redresser la barre et je suis persuadé qu’on fera tout pour revenir en force. Comment jugez-vous votre rendement lors de la rencontre face au MC Alger ? Ce n’est pas à moi de me juger. Il y a des gens mieux placés pour le faire. Mon rôle consiste à me donner à fond sur le rectangle vert et faire honneur aux couleurs que je porte. C’est tout. Maintenant, place au match prochain où nous sommes déterminés à récupérer les points perdus. Justement, votre prochain adversaire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

n’est autre que l’USMBA. Comment se présente pour vous cette confrontation ? Ce sera un match très difficile, cette équipe de l’USM Bel Abbès n’est plus à présenter, et fera tout son possible pour nous battre et se ressaisir. De notre côté, on ne va pas se laisser faire. La motivation et la vigilance sont de mise pour espérer empocher la victoire et retrouver notre dynamique. Tout le monde est conscient de la mission dont il est investi. Après cet autre échec, pensez-vous que la JSK a les moyens de terminer la saison en force ? C’est ce que nous voulons réaliser et nous avons l’équipe pour cela. Il faut, bien sûr, beaucoup travailler et surtout améliorer certaines choses, comme la cohésion, l’efficacité devant les bois,les automatismes etc. Selon vous, quelles sont les clés de la réussite à l’avenir ? Je pense qu’il faut jouer sans faire de calculs, bien se concentrer sur le match et se donner à fond. Nous avons des joueurs très talentueux qui peuvent faire la différence à condition de les encourager. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à nos supporters, en leur demandant de venir en masse lors des prochains matches pour nous soutenir, surtout contre la formation de l’USMBA. Pour notre part, nous sommes décidés à ne pas les décevoir. Entretien réalisé par S.Aberkane


Reprise sur fond de crise Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

LIGUE UNE 05

La reprise des entraînements d’hier pour les Canaris s’est faite sur fond de crise. Une équipe qui a du mal à accepter sa dernière défaite face au MC Alger et le limogeage de son entraîneur en chef, Nacer Sandjak.

ÉCHOS

OUBLIER LA DÉFAITE FACE AU MCA

Désormais, les joueurs de la JS Kabylie doivent oublier l’amère défaite face aux Algérois du MCA, et se concentrer sur l’avenir. Il faudra faire très attention à l’avenir. Les Kabyles sont dans l’obligation de soigner leur image en remportant les prochains matchs, surtout à domicile. Toutefois, cela ne reste qu’un petit épisode d’un difficile parcours qui attend les camarades de Maroci.

L

e club phare du Djurdjura, qui a vécu une fin de semaine très mouvementée avec cette dernière triste sortie face au MC Alger et le limogeage de l’entraîneur Nacer Sandjak, a repris hier le chemin des entraînements au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. C’est dans une atmosphère tendue que les coéquipiers de Malik Asselah abordent les entraînements en prévision du prochain match à domicile face à l’USM Bel Abbès. Une situation qui explique sans aucun doute le mal dont souffre l’équipe depuis quelques jours déjà. Pour éviter un quelconque fâcheux contretemps, il a été décidé d’effectuer cette préparation loin des yeux des supporters. Pour la séance d’hier, le staff technique a consacré cette reprise à la décompression des joueurs. Ce n'était pas une mauvaise idée, parce que, selon certains observateurs, quelques ultras parmi les plus remontés après l'humiliation de samedi dernier s'étaient entendu pour s'en aller rendre une visite sans doute pas de courtoisie aux joueurs et aux responsables dans l'après-midi, à l'heure de la

JSK

LES CANARIS ONT REPRIS HIER

reprise. Les responsables, surtout le président Hannachi, vivent des moments très difficiles actuellement. Les supporters n’arrivent toujours pas à comprendre une telle situation qui vient de toucher leur club favori. Pour en revenir à cette reprise, le staff technique doit axer son travail sur le plan psychologique des joueurs pour leur permettre d’oublier et vite tout ce qui s’est passé auparavant pour leur équipe. Les Canaris tenteront de fuir l'immense pression qui prévaut actuellement dans la ville des Genêts pour espérer poursuivre le reste du championnat tranquille-

ment. Chose qui n’est pas aussi facile, avec la montée au créneau des supporters qui promettent encore une fois d’exiger un changement dans l’équipe. Donc, les Canaris ont de bonnes raisons de programmer cette préparation pour quelque temps loin des regards des inconditionnels supporters kabyles. Si à l’intérieur de l’équipe les dirigeants tentent d’éviter toute pression supplémentaire sur les épaules des joueurs, l'ambiance est terrible tout autour de la maison de cette formation phare du Djurdjura et personne ne pourra dire le contraire. Les jours, qui suivent ces derniers

mouvements qu’a connus l’équipe, s’annoncent très difficiles pour les coéquipiers de Benlamri. Les Kabyles, qui sont atteints moralement, devraient profiter de cette période de trêve pour faire progresser leur aspect psychologique. Même s’ils sont convaincus que les choses sont déjà faites et ils n’ont rien comme objectif cette saison, les joueurs de la JS Kabylie devraient réussir leur fin de saison pour entrevoir la saison prochaine sous de bons auspices. Les Jaune et Vert doivent éviter tout relâchement qui les enfoncera dans leur crise. R.S.

BOUAÏCHA : «IL FAUT DÉSORMAIS SE CONCENTRER ET REPARTIR DE L’AVANT»

Pour le milieu de terrain de la JS Kabylie, Djamel Bouaicha, les joueurs doivent désormais se concentrer sur l’avenir et repartir de l’avant.

Tout d’abord, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Je peux vous dire que le groupe vit actuellement sous une certaine pression pour des raisons que tout le monde connaît. Mais je pense que cette période de préparation va nous permettre de retrouver le moral et préparer la suite du parcours dans une ambiance plus au moins sereine. Tout ce qui s’est passé au club durant cette période, nous a fait énormément de mal et nous met en difficultés.

Quel est votre avis concernant le limogeage de Sandjak ? Sincèrement, je n’ai rien à dire dans ce sens. Cette question ne me concerne pas. Je suis un joueur et je me contente de ce qui est sportif, autre chose, je préfère laisser le soin aux concernés. Sur le plan individuel, avez-vous eu des problèmes avec lui ? Personnellement, je n’ai de problème avec personne.

Comment se déroule la reprise des entraînements en prévision de la prochaine journée ? La reprise s’est déroulé plutôt bien. Après deux

jours de repos, on a repris le chemin des entraînements dans une ambiance un petit peu triste, mais tout ira bien dans les prochains jours.

Vous êtes toujours affectés par cette défaite, n’est-ce pas ? C’est tout à fait normal surtout qu’on ne s’attendait pas à une telle défaite. Mais je pense que la programmation ne nous a pas vraiment arrangés. Rester sans compétition pendant plusieurs jours, ce n’est pas vraiment évident. Justement, comment voyez-vous la suite de votre parcours ? La suite s’annonce plus dure pour nous. On aurait pu éviter tous ces scénarios, mais malheureusement ce n’était pas le cas. Certes, il ne reste aucun objectif cette saison, mais on tâchera de remporter quelques victoires qui nous permettront de terminer ce difficile exercice en toute sérénité. Le prochain adversaire sera l’USM Bel Abbès, que direz-vous ? Je pense que l’équipe de Bel Abbès est une équipe à prendre très au sérieux, car, elle aussi tentera de faire de son mieux pour revenir avec un résultat probant qui lui permettra d’améliorer sa position au classement général. On n’a d’autre choix que de remporter la totalité des points qui seront mis en jeu sur nos terres pour éviter toute complication de notre situation.

Les joueurs, qui ont bénéficié de deux journées de repos, accordé, à l’issue de la dernière défaite face au MC Alger, ont repris le chemin des entraînements hier dans l’après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour préparer leur prochain rendez-vous, face aux gars de Bel Abbès, comptant pour la 26e journée.

TRAVAIL PSYCHOLOGIQUE AU MENU

Lors de cette semaine de préparation, le coach des Canaris axera son travail sur l’aspect psychologique afin de permettre à ses joueurs d’évacuer cette énorme pression. Après tout ce qui s’est passé pour la JS Kabylie en fin de semaine, le staff technique est attendu à axer son travail sur le plan psychologique des joueurs. Le staff technique aura encore devant lui plus d’une semaine pour tout remettre en place. Un aspect important pour le club qui n’a d’autre objectif que d’essayer de terminer ce difficile exercice en sérénité.

BELKALEM SUSPENDU UN MATCH

Surtout qu’elle est lanterne rouge… Raison de plus. Cette équipe est, à mon avis, dans l’obligation de réaliser de bons résultats et essayer de quitter cette dernière place. Mais il ne faut pas oublier surtout que même nous aussi on aura besoin des trois points notamment à domicile en présence de nos supporters. On doit faire le maximum pour réaliser les meilleurs résultats possibles lors des prochaines sorties. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Au cours de la rencontre opposant le MC Alger à la JS Kabylie, le défenseur Issaad Belkalem a reçu un rouge, synonyme de suspension automatique pour le prochain match de Ligue 1, contre l’USM bel Abbès, prévu la semaine prochaine au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

20 000 DA POUR MAROCI

La commission de discipline de la Ligue nationale de football (LNF), a infligé une amende de 20 000 dinars au milieu du terrain, Tayeb Maroci, pour jeu dangereux. R.S.


06

LIGUE UNE

MCA ÉCHOS

1 0 0 M ILL IO NS S’ I LS A RR IV E NT E N FI NA LE

Les nouveaux responsables de la SSPA MCA ont décidé de booster le moral de leur troupe. Ainsi, nous avons appris que le président du Conseil d'administration, Kamel Amrouche, a promis aux joueurs une prime de 100 millions chacun en cas de qualification pour la finale. Cette somme pourrait être revue à la hausse, au cas où les poulains de Menad remportaient le trophée tant convoité.

LE MOULOUDIA AU CREPS DÉS AUJOURD’HUI

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger, Djamel Menad va effectuer les deux dernières séances de travail à huis clos. Elles auront lieu aujourd’hui et demain au complexe militaire de Ben-Aknoun CREPS. Menad veut par là, préserver sa troupe de l'engouement populaire que génère cette demi-finale contre l’ESS.

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

A J-3 DU MATCH FACE À L’ESS MENAD : «Il reste des réglages à faire» L’entraîneur du Mouloudia d’Alger, Djamel Menad n’a pas été satisfait du rendement de son équipe face à la JSK samedi dernier, surtout en début de partie, où les kabyles étaient bien en place par rapport aux Mouloudéens.

HACHOUD : «Je veux jouer cette demi-finale»

On vous a senti déçu lors du Clasico, après que Menad a titu l a r i s é Besseghier… Avant de vous répondre à votre question, je voudrais avant toute chose présenter mes sincères condoléances à mon coéquipier Aksas qui vient de perdre sa mère. Que Dieu l'accueille en son vaste paradis. Concernant, ce match face à la JSK, c'est sûr que j'aurai aimé être sur le terrain plutôt que sur le banc, mais il faut respecter les choix du coach, qui est le seul maître à bord. Pensez-vous que Menad va vous titulariser face à l’ESS? Pour le moment je ne peux rien avancer. C’est vrai que mon objectif est de jouer ce match, mais le dernier mot revient au coach. Je ne vous cache pas, je n’ai pas envie de manquer ce rendez-vous, qui tient tous les sportifs en haleine. J'ai envie d'y être. C’est un match spécial pour vous puisque vous avez gagné le doublé la saison passée avec l’ESS... Ce sera un moment chargé d’émotions, car je ne peux pas oublier tout ce que j'ai vécu à Sétif. Mais dès qu'on sera au stade, je laisserai mes sentiments dans

les vestiaires. Je défendrai à fond les intérêts de mon équipe avec l'ambition de jouer une deuxième finale de suite. Ce serait fabuleux. Lors du match du championnat à Sétif, le public de l’ESS vous a insultés durant toute la partie. C’est une occasion pour vous de prendre votre revanche, non ? Je ne pourrais pas oublier cette soirée cauchemardesque. Tout le public du 8Mai 45 s'est mis à m'insulter. Chaouchi aussi a vécu un match très difficile. Sincèrement, je n'ai aucune revanche à prendre. Je veux me focaliser sur le match, un point c'est tout. A nous de tout faire pour se qualifier à la finale. On n'a pas le droit de décevoir les 50.000 Chnaoua qui viendront au stade du 5Juillet. Si on vous demande de nous donner un pronostic, d’après vous, qui ira en final ? Sans hésiter, je vous dis une chose que ça sera le Mouloudia qui jouera la finale de cette année 2013 et nous allons tout faire pour remporter le trophée. W. S.

M

enad a relevé les lacunes en milieu de terrain, qui a été dominé par les joueurs de la JSK. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia s'est rendu compte qu'il ne pouvait pas associer Hocine Metref et Mehdi Kacem qui sont loin d'être de bons récupérateurs. Face à une équipe de l'Entente redoutable dans ce secteur, le Doyen doit absolument renforcer son entre-jeu avec l'incorporation d'un véritable milieu récupérateur. D'ailleurs, durant le second half, Menad avait aligné Abdelmalek Djeghbala en lieu et place de Kacem pour fermer le jeu et réduire les espaces au milieu. Avec Karim Ghazi comme seul milieu défensif, le Mouloudia devra absolument modifier son système de jeu, faute de quoi il risque de se mettre en difficulté face aux Sétifiens. Cette faiblesse affichée au milieu, tranche avec la puissance offensive que dégage l'équipe avec son trio de choc, composé de; Yachir, Bouguèche et Djallit : «Pour le moment, on est encore en début de la préparation pour le match contre l’ESS. J’avoue qu’il y a eu des lacunes en milieu de terrain face à la JSK, mais pour l’instant on a rien encore décidé sur le onze rentrant qui affrontera les Sétifiens. » , dira le coach Mouloudéen. En somme, Djamel Menad a quatre séances de travail devant lui, pour corriger les carences constatées. Il faudra alors se résoudre à laisser sur le banc Kacem Mehdi ou Hocine Metref.

C'est à ce niveau que des changements peuvent être opérés, sinon, Menad devrait, vendredi prochain, reconduire le même onze qui avait battu la JSK. Walid. S.

IL SERA TITULAIRE CE VENDREDI FACE À L’ESS

Besseghier : «Nous irons en finale»

Auteur d’une prestation de premier ordre, le latéral droit du Mouloudia d’Alger est bien parti pour jouer la demi-finale de la coupe d’Algérie contre l’ESS, prévue vendredi prochain au stade du 5-juillet à partir de 18h.

M

algré la rude concurrence entre lui et Hachoud, le natif de Mascara semble décidé plus que jamais a réussir une belle partie ce vendredi. Abdelkader Besseghier croit dur comme fer que son équipe va gagner le trophée de cette saison : «Nous sommes contents d’avoir gagné ce Clasico. Nous avons rempli notre contrat qui

était d’empocher les trois points de la victoire. En ce qui me concerne, je suis satisfait de mon rendement. Je suis toujours prêt à répondre présent dès que le coach fait appel à mes services. Il est certain que je ne vais pas baisser les bras. Je ferai tout pour jouer la demi-finale et la remporter. La coupe reste le seul titre qui manque à mon palmarès et je ferai tout pour la brandir et croyez moi, je suis même sûr Inchallah, que le MCA gagnera son septième titre dans cette compétition.», nous dira Besseghier, qui était l’un des meilleurs joueurs de son équipe vendredi dernier face aux Vert et Jaune de la JSK. W. S.

LES SUPPORTERS ONT COMMENCÉ À ENVAHIR LES POINTS DE VENTE DEPUIS LUNDI

MCA -ESS se jouera à guichets fermés La grande confrontation des demifinales de la coupe d’Algérie, qui opposera le Mouloudia d’Alger à l’entente de Sétif, ce vendredi à partir de 18h dans l’antre du 5Juillet, se jouera à guichets fermés.

E

n effet, Les Sétifiens qui veulent refaire le coup de la saison dernière en décrochant un deuxième doublé consécutif et des Mouloudéens qui croient dur comme fer que la coupe sera la leur et vont se déplacer en masse au stade du 5-juillet.

Les supporters de l’ESS qui avaient toujours suivi leur équipe fanion, là où elle se déplaçait, en lui réservant un quota de 8.000 places, mais il est certain que les supporters du club phare des hauts plateaux seront un peu plus pour pousser à fond leurs préférés. Ceux du MCA seront, on ne s’en doute pas, plus nombreux. Ils vont envahir l’enceinte olympique ce vendredi avant le démarrage de cette empoignade assez intéressante, prévue à partir de 18h. Les points de vente ouverts au niveau du stade du 5-Juillet ont été pris d’assaut depuis le premier jour déjà par les fans du MCA. On a même profité

pour vendre drapeaux, maillots, écharpes et autres produits aux couleurs du doyen. Les billets sont déjà presque écoulés. On s’attend à ce que le 5-Juillet soit plein comme un œuf. C’est la deuxième fois de la saison que le stade du 5-juillet sera archi-comble après plusieurs années où le public du Mouloudia avait boycotté l’équipe, à cause des mauvais résultats et les guéguerres entre les dirigeants du club. Cette saison, avec la prise en main de l’équipe par Sonatrach et les résultats d’ensemble qui sont assez bons, les supporters du Doyen commencent vraiment à croire en la bonne étoile de leur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

équipe. Cette rencontre contre l’ESS sera malgré tout assez indécise, même si le MCA, au 5-Juillet, se transcende pour ne rien laisser passer. Ce qui est certain que le spectacle sera assuré dans les gradins où les regards seront tous braqués sur le virage sud où les “Ultras” Mouloudéens ont préparé pour ce grand rendez-vous une belle surprise comme c’était le cas face au CSC, avec un Tifo de toute beauté. La question que se pose tout le monde, le spectacle serat-il assuré sur le rectangle vert ? W. S.


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

Les joueurs commençent à encaisser leurs chêques

LIGUE UNE 07

TOUT LE MONDE SERA RÉGULARISÉ APRÈS LE MATCH DU JSMB

Selon des source très bien informe des affaires courante des jaune et noir les joueurs harrachis commencent a encaisser leur cheque avanthier comme prévue par l administration des jaune et noir une chose qui rend un peut la stabilité dans le groupe après des moment difficile vécue a cause des problèmes financier.

E

n effet dans un autre registre le premier responsable des jaune et noir a promis de tout régler avec les joueurs après la rencontre qui se jouera devant la formation du JSMB affin de permettre aux harrachis de terminer la saison en force et avoir cette deuxième place en fin de saison et ses le souhait des supporteurs harrachis « comme promis toute est entrer dans l ordre puisque les joueurs on commencer déjà de

toucher leur argent et encaisser les cheque je pense que c est une bonne choses pour les joueurs et le club qui doit maintenant se concentrer sur les prochaine rencontre d autre part Laib a promis que tout le monde touchera son argent après la rencontre de la JSMB le premier responsable de l USMH est décider de tout maître a la disposition des joueurs affin de réalise un bon résultat et terminer la saison en deuxième place « affirme un des dirigeant de laib.

L USMH veut récupère Legeraa la saison prochaine

Selon des source très bien informe des affaires courante des jaune et noir les jaune et noir veulent récupère Legeraa l actuel joueur de l ESS la saison prochaine en effet les harrachis en trouver beaucoup de problème dans le poste d

arrière gauche avec le rendement non stable de Mekioui qui n a pas jouer lors de la phase retour sans oublier que son remplacent a savoir Belkheir n a pas donner beaucoup de satisfaction pour les harrachis dans la phase retour une situation qui a obliger les jaune et noir a chercher a avoir Legeraa une nouvelle foie dans ses rend un joueur qui a fait des rencontre au top lors de sa participation avec les harrachis une chose qui a pousser l ESS a faire l impossible affin d avoir les service de se joueur une chose est sur les harrachis doit mettre le paquet pour avoir les service de se joueur qui a perdu son statu de titulaire avec l ESS dans ses dernière rencontre mais le problème qui se pose que le joueur reste toujours sous contrat avec l ESS et la tache de l USMH s annonce difficile affin d arriver a son objective pour avoir les services de se joueur dans les

jours avenir surtout avec la crise financier que frappe le groupe ses dernier temps .

Les joueurs de l Ouest on peur de revenir

La reprise des entraînement effectuer hier au niveau de stade de Lavigerie ses fait avec dix joueurs seulement il s agit bien de Ait Ouameur, Touaheri, Lemane, Boukacem, Doukha, Amada, Mekioui, Tatem, Belkheir et younes en effet un nombre insuffisant affin de débuter un travail sérieux des harrachis une chose qui a marquer la reprise des entraînement ses bien l absence total des joueurs de l OUEST qui on apparemment peur de reprendre les entraînement surtout que certains supporteurs de l USMH on accuser ses joueurs d arranger la rencontre du MCO jouer samedi passer. L. S.

USMH ÉCHOS

CHAREF QUITTE LA SÉANCE EN COLÈRE

Trés déçu de voir le nombre minime de joueurs présents à la séance d’entrainement d’hier, le coach Charef a préféré quitter les lieux, car n’ayant pas acepté ce comportement irrésponsable de la part de ses poulains, laissant ainsi le soin à son assistant Haniched de finir ladite séance.

LES SUPPORTERS DOIVENT POUSSER LEURS ESPOIRS FACE AU CAB L’administration harrachie a lancé un message à ses fans afin de venir en force lors de la demi finale de la catégorie espoir, prévue vendredi devant le CAB, pour soutenir ces jeunes joueurs, afin qu’ils viennent au bout des Batnéens et s’offrir une place en finale. A signaler que les deux jeunes joueurs, Tatem et Bounedjah ne seront pas de la partie dans cette rencontre, qui se jouera à 10h00 au stade de Lavigerie.

Ait Ouamar : «Il faut rester vigilants» Le milieu de terrain des Jaune et Noir à savoir Ait Ouamar, affirme que son club dispose de tous les moyens pour terminer la saison en deuxième place, à condition de rester concentrés et sur ses gardes, car un parcours difficile les attend, avec en mémoire, cette dernière défaite enregistrée face au MCO à Oran.

Hamza, comment s’efféctue la reprise des entraînements ? Dans de très bonnes condi-

tions et contrairement à ce que certains disent, soit disant, que personne ne s’est présenté aux entraînements. Mais cette reprise n’a connu qu’un nombre limité de joueurs, c’est inquiétant non ? Non, puisque la prochaine rencontre devant la JSMB est encore loin, en plus, certains joueurs habitent hors d’Alger, et préfèrent seulement rester des jours supplémentaires avant de revenir, je pense que cela ne posera pas de problème. L’USMH a perdu sa rencontre devant le MCO et les joueurs n’ont rien montré de bon, peut-on connaître les raisons ? Je pense que tout le monde

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

est passé à côté de la plaque dans cette rencontre et il faut vite l’oublier et se concentrer sur la prochaine devant la JSMB, mais je pense que le club a fait une très bonne deuxième mitemps, mais le football est ainsi fait. Pensez-vous que la deuxième place reste jouable ? Tout à fait, il nous faut juste rester lucides et vigilants dans le reste du parcours, qui ne sera pas du tout facile à négocier, à commencer par cet important match face à la JSMB, qu’il ne faut surtout pas rater, sans se soucier des resultats des autres équipes, afin de ne pas se déconcentrer et se retrouver obligés de changer d’objectif. L. S.


08

LIGUE UNE

CRB

ÉCHOS

ANGAN NE SERA PAS PRÊT POUR L’ESS, SAUF SI…

Pascal Angan devait commencer à courir, hier, après une longue période de convalescence, soit depuis le match face au MCA en championnat. Mais il se trouve que même si sa participation face à l’ESS n’est encore pas confirmée, nous apprenons d’une source médicale que le joueur n’a que peu de chances d’y être, puisqu’on ne veut prendre aucun risque avec lui. La seule hypothèse qui pourrait voir le joueur reprendre avec la compétition face à l’ESS, est celle de voir cette rencontre reportée encore une fois, ce qui n’est, jusqu’à l’heure, pas à écarter.

SLIMANI ET REBBIH Y SERONT

Par ailleurs, le duo d’attaque du Chabab, Islam Slimani et Boubeker Rebbih, ne rateront pas ladite rencontre, même s’ils seront retenus par un stage avec l’EN A’, réservé aux joueurs locaux. En effet, le stage qui devra débuter le dimanche prochain à Sidi Moussa, ne sera que d’une durée de deux jours, et les deux joueurs en question regagneront le groupe la veille de la rencontre face à l’ESS, si cette dernière serait maintenue en sa date bien évidemment.

BOUALI REVIENDRA DEMAIN

Se trouvant toujours à Tlemcen suite au décès de père, que Dieu ait son âme, l’entraîneur Bouali devrait revenir à Alger ce vendredi, apprend-on d’une source responsable. Ainsi donc, le coach en question ne dirigera pas son équipe lors de la rencontre de demain face à l’IRBEK à Khemis ElKhechna, mais devrait être sur la banc face à l’ESS.

LES JOUEURS DU CHABAB SOLIDAIRES AVEC AKSAS Comme rapporté dans notre édition d’hier, l’ancien défenseur du Chabab, Amine Aksas, a perdu sa mère, inhumée la veille. Les joueurs du CRB, ses anciens coéquipiers, ont été présents en force pour compatir à la peine de leur ami. Au cimetière de Garidi, plusieurs joueurs étaient présents, où on pouvait voir les Harkat, Chouih, Naili, Abdat et autres proches du club. A Dieu nous appartenons, et à Lui nous retournons. M. A. A.

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

C HO UI H N’I R A NU LLE PA RT

Ayant manifesté son vœu de quitter le Chabab à la fin de la saison en cours, aprés un différend avec l’entraîneur Bouali, le gardien de but Ahmed Chouih n’ira finalement nulle part. Ayant eu une discussion avec Samadi, le gardien en question est revenu à la raison, notamment après que son interlocuteur lui a fait savoir que la direction ne compte pas le laisser partir, sous n’importe quel prétexte. Affaire désormais close.

Gana met en garde ses joueurs

conséquences que pourraient avoir cette crise financière sur le club, pas uniquement sur le plan technique. On craint, en effet, ne pas pouvoir régler à temps le dossier des prolongations des contrats de certains joueurs. Gana veut en finir dans l’immédiat, mais il ne veut pas trop avancer sans que les autres membres de son bureau fassent de même. Il refuse d’avancer seul, lui qui affirme apprendre de ses anciennes erreurs. il a affirmé lors de sa récente réunion avec Malek et Kalem, en la présence d’autres proches, que la priorité en ce moment est de trouver l’argent nécessaire pour payer les joueurs et ce n’est qu’à partir de là que le club pourra se projeter sur autre chose. Il affirme qu’il est en train de faire toute une gymnastique pour trouver des solutions et parvenir à réunir l’argent qu’il faut pour ce faire. Il affirme que le fait de se retrouver seul entrain de taper dans toutes les portes dans l’espoir d’accrocher des sources financières ne pourra durer, et qu’il faut l’aide de tout le monde. M. A. A.

Si au CRB ça ne parle pas argent pendant un moment, cela ne veut nullement dire que les choses sont rentrées dans l’ordre, mais c’est parce qu’on a laissé cette histoire de côté pour se consacrer, d’abord, à autre chose.

M

ais cela n’empêche les joueurs, de temps à autre, de sortir de leur mutisme pour faire des déclarations au niveau de la presse pour mettre leur responsables, plutôt leur président, devant ses responsabilités. Ces déclarations ont été appuyés, moult fois, par l’entraîneur Foued Bouali, qui ne mâche pas ses mots quant il s’agit de l’intérêt de ses joueurs, estimant, à chaque fois, qu’il ne peut travailler avec du néant. Mais il se trouve que les déclarations des joueurs n’ont pas été du goût du président Gana, qui affirme que les joueurs n’ont pas à faire de déclarations pareilles, «Puisque les problèmes internes, se règlent en interne». Et puisqu’il ne se déplace pratiquement plus aux entraînements à la rencontre de ses joueurs, il charge son manager général, Sofiane Samadi, de jouer le rôle d’intermédiaire. Récemment, il a chargé ce dernier de transmettre son message aux joueurs de cesser de lancer des déclarations fracassantes à l’égard de la direction. Faute de quoi, des sanctions allant même jusqu’au renvoi, y seront prononcées. C’est dire que ce n’est pas la bonne entente entre les joueurs et leur président, et cela risque de creuser encore le fossé entre les deux par-

ties. Les joueurs n’ont pas apprécié cette sortie de leur président, estimant que la situation ne peut rester en l’état, et qu’on ne peut pas interdire aux joueurs de revendiquer leurs droits.

Une course contre la montre

Ainsi donc, le club phare de Laâkiba est au bord du danger à cause de ce problème financier qui perdure et cette situation risque de provoquer une implosion à tout moment. La direction est dans l’embarras, de par notamment les

RCK 0- CRB 2 : LES REMPLAÇANTS SE RÉVOLTENT

Hier matin, le Chabab de Belouizdad affrontait en amical le RCK au stade Benheddad de Kouba. Une rencontre qui a été remportée par les gars du Chabab sur le score de 2-0, grâce à une réalisation de Amroune en première période, ainsi que le jeune issu des U21, Tafat, en seconde. Cette rencontre a permis à Hariti, qui assure l'intérim, de faire tourner l'effectif et donner la chance aux joueurs remplaçants, à l'image des deux buteurs, ainsi que Kherbache et le jeun,e Zeghnoun. ces dernier ont donné entière satisfaction, voulant, vaille que vaille, avoir plus de temps de jeu lors des prochaines sorties en championnat. Il y a lieu de signaler que le gardien de but, Chouih, a disputé l'intégralité de la partie. M. A. A.

Messaoudi : «On croit toujours au podium» Le latéral droit du Chabab estime que le groupe se prépare comme il se doit par le match face à l’ESS. Cette rencontre sera selon ses dires une occasion pour se refaire une santé et de prendre un nouveau départ en championnat.

Comment se déroule la préparation que vous effectuez actuellement en vue du match face à l’ESS? Tout se déroule dans de bonnes conditions, malgré tout ce qui s’est passé et cette élimination en Coupe d’Algérie. Nous devons penser à l’avenir, puisque ça ne sert désormais plus à rien de parler du passé. On doit travailler durement et dans le sérieux le plus total, si on veut renouer avec la victoire.

On comprend par là que vous avez déjà tourné la page de cette élimination en

coupe d’Algérie ? On doit le faire, même si j’avoue que ce n’est pas facile, surtout qu’on ne méritait pas de quitter l’épreuve populaire de cette façon. Mais dans ce genre de compétition, il faut toujours un vainqueur, et la chance ne nous a pas choisis. Toutefois, il faudra se focaliser sur ce match. La vie continue et on doit faire avec. Il est nécessaire maintenant d’oublier et au plus vite cette élimination et ce tourner vers l’avenir. Quel objectif vous reste-t-il en championnat ? Il est vrai qu’avec cette élimination en coupe, on a perdu la dernière chance de gagner un titre cette saison. Cela dit, on a d’autre objectif, même s’il ne s’agit pas de titre. On a à cœur de prouver que ce qui nous est arrivés ces derniers temps, n’était qu’un accident de parcours, en réalisant de bons résultats lors des rencontres qui nous restent. Ensuite, il y’a aussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

une certaine réputation à défendre, celle d’un CRB qui joue toujours les premiers rôles. A nous donc d’aller chercher une place honorable au classement et pourquoi pas un place sur le podium, synonyme d’une qualification à une joute internationale.

Croyez-vous toujours au podium ? Oui, tant que rien n’est joué d’une manière définitive. Je pense qu’on a les moyens de le faire, et notre équipe a juste manqué de chance. L’équipe doit retrouver sa verve et la joie de jouer et gagner. Tout le monde fait un travail énorme auquel tous les joueurs adhèrent et il est inadmissible qu’on termine la saison sur une mauvaise note. Nous avons un très bon groupe qui travaille dans une très bonne ambiance. Nous avons tout pour faire quelque chose de positive dans le restant des matchs. Entretien réalisé par Mohamed A. A.


Place à la coupe Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

A

Il n’y a de sujet de conversation à Oran que celui de la demi-finale de la coupe d’Algérie, prévue ce samedi entre le club local et l’USMA.

seulement eux deux, ils comptabilisent 11 trophées, avec 7 pour le club de Soustara. Pour l’entraîneur Sid Ahmed Slimani, la préparation se poursuit comme d’habitude, malgré l’appréhension de ne pas jouer ce match. «J’ai commencé à appliquer le programme de préparation de ce rendez-vous. Quelle que soit la décision finale de la direction, nous nous préparons de telle manière à être prêts pour le samedi. J’ai dit à mes joueurs que le match aura lieu, afin qu’ils se concentrent totalement sur leur travail», nous a expliqué Slimani.

Une équipe sereine

Les Hamraoua, et après avoir enchainé des succès en championnat et en coupe, ont oublié le dernier revers qu’ils avaient subi à Alger devant le MCA. Ils sont revigorés par la victoire sur une grande équipe qui est l’USMH et

ils sont donc gonflés à bloc pour ajouter l’USMA à leur palmarès. Et pour que toutes les chances soient de leur côté, les Hamraoua, en plus d’évacuer le problème de domiciliation, ont commencé une préparation spécifique pour ce match, comme nous l’explique encore l’entraîneur. «Ce n’est pas tous les jours qu’on joue une demi-finale de Coupe d’Algérie. Il nous fallait donc une préparation spéciale».

LIGUE UNE 09

domiciliés actuellement.» , explique Farid Belabbès, qui a une revanche à prendre sur son ancienne équipe.

Ouasti veut jouer

L’entraîneur oranais prépare son équipe sur tous les plans, mais surtout sur celui de moral. Certes, ce dernier ‘est au beau fixe’ dans la mesure où depuis trois semaines, les coéquipiers de Boumechra n’ont pas perdu et surtout le dernier succès, même s’il fut difficile à réaliser, leur a donné un grand espoir. «Nous sommes décidés à battre l’USMA, quel que soit le lieu de la rencontre. D’ailleurs, on ne se focalise pas trop sur la domiciliation et si la rencontre se jouera au stade Zabana, alors tant mieux. C’est vrai, vu notre manière de jouer et la proximité du public, nous aurions préféré le stade Habib Bouakeul, là où nous sommes

Le défenseur central et ex capitaine des Hamraoua, Zoubir Ouasti, qui était éloigné des stades en raison d'une blessure, n'avait pas été convoqué vendredi dernier pour le match de championnat contre l'USMH. Qu'à cela ne tienne, ce joueur, qui a repris les entraînements depuis une dizaine de jours a demandé à son entraîneur de penser à lui pour cette demi-finale de la coupe d'Algérie. "C'est un match auquel je veux ardemment participer, car une demi finale de coupe d'Algérie est un évènement important dans la vie d'un footballeur. Où jouer m'importe peur, l'essentiel est d'y être. je travaille comme un fou pour avoir la possibilité d'être convoqué parmi les 18 et de jouer, ne serait-ce qu'une mi-temps". Pour sa part, Slimani ne veut pas prendre de risques: "Les meilleurs sur tous les plans seront alignés". M. T.

domiciliation comme une gifle politique envers les gens de l’ouest du pays. Des conversations surprises dans les cafés, au cours d’une ballade faite avant-hier au centre d’Oran et dans certains quartiers font état d’une décision illogique et irréfléchie de la part des décideurs sportifs. «Qu’on nous explique une chose : pourquoi a t-on laissé le MCO recevoir l’ASO Chlef et le WA Tlemcen au stade Habib Bouakeul et refuser que l’USM

Alger y jouerait ? N’est-ce pas là un esprit de régionalisme, sachant que Tlemcen et Chlef sont partie intégrante de cette région du pays ? N’est-ce pas les dévaloriser par rapport à un club de la capitale ? Car le problème de sécurité et de retransmission télévisuelle ne sont que des leurres, pour faire passer la pilule. A moins qu’il n’y ait anguille sous roche qu’ils ne veulent pas dévoiler ?» , se demandait la rue sportive. M. T.

Slimani donne la priorité au mental

Des supporters divisés

Si une grande partie des fans estime que la direction du club doit rester ferme dans sa décision et ne pas jouer au stade chahid Ahmed Zabana, d’autres par contre, souhaitent que la rencontre ait lieu à Zabana ou ailleurs.

«

D

abord rien ne dit que nous allons gagner au stade Habib Bouakeul. Donc jouer à Zabana, à Choupot ou au stade Keloua ne doit pas nous perturber. Il faut éviter de tomber dans le piège de la commission spécialisée de la FAF, car cette institution qui gère le football national peut nous causer des problèmes en championnat et nous précipiter tout droit vers la Ligue 2. Jouons ce match à Zabana et montrons que nous avons une équipe capable de relever le défi et battons les Algérois pour faire un pied de nez à la FAF qui veut nous écraser».

L’USMA mieux considérée que l’ASO et le WAT ?

Mais la majorité des fans, comme nous l’expliquons plus haut, a interprété la décision de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCO

VA-T-ON VERS LE MÊME SCÉNARIO DE 2008 ? Au fûr à mesure que la date du match se rapprochait, Oran bouillonne et les gens ne délient pas pas leurs langues. «A la fin du championnat de première division de la saison 2007-2008, le match qui s’était joué à Chlef, entre un MCO qui avait un pied au palier inférieur et une ASO qui n’avait rien à gagner ou à perdre, a été entaché de nombre d’irrégularités, suivies même sur le petit ecran, mais «oubliées» par la FAF, du délégué du match et des assistants. Conséquence : le MCO dégringole et Oran a connu des émeutes qui ont paralysé la ville durant plus de trois jours», nous rappelle un supporter, qui ajouté : «La FAF et en domiciliant ce match à Zabana, veut t-elle que ce scénario se renouvelle ? Ce serait alors une décision vraiment irréfléchie et contraire à son statut, d’un état responsable vis à vis de sa jeunesse. Alors nous disons à ces messieurs : arrêtez vos bêtises, ni Oran, ni au plus haut point le pays, n’a besoin d’une autre émeute des jeunes dans la capitale de l’Ouest». Il est à signaler que le bureau fédéral de la FAF, dans sa réunion de lundi, a réitéré sa décision de faire jouer le match au stade


10

LIGUE UNE

JSMB ÉCHOS

Les ambitions revues à la hausse Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

LES BÉJAOUIS ÉTAIENT DE RETOUR HIER À BÉJAIA

Après avoir réussi à arracher une qualification historique aux huitième de finale de la ligue des champions, les Vert et Rouge ont été de retour au pays, hier mardi, où les coéquipiers de Zerrara devraient bénéficier d’une journée de repos avant de reprendre les entrainements pour préparer la prochaine confrontation en championnat, face au CA Batna, prévue pour mardi prochain.

SOLINAS VA RÉCUPÉRER LES BLESSÉS FACE À L’ES TUNIS

Ayant été contraint de composer son onze en l’absence de plusieurs éléments pour différentes raisons, le staff technique béjaoui, sous la houlette du coach italien Gianni Solinas, devrait récupérer les joueurs blessés à l’occasion de la rencontre du tour prochain, face à l’Espérance de Tunis, dans un match capital qui s’annonce d’une grande importance pour les Vert et Rouge, afin de tenter d’arracher la qualification au prochain tour.

MEBARKI PURGE

En plus de retour prévu des joueurs blessés, à l’instar de Hadji, Aït Fergane et Boussaha, l’attaquant Mebarki de son côté sera de retour à la compétition à l’occasion de la prochaine confrontation face à l’Espérance de Tunis et ce, après avoir purgé sa suspension. Soit des atouts supplémentaires pour le coach Gianni Solinas afin d’arracher une autre qualification pour la phase des poules.

SI MOHAMED OUT POUR DEUX SEMAINES

Comme attendu, le portier de la JSM Béjaia, en l’occurrence Si Mohamed Cedric, qui a été contraint de céder sa place à son coéquipier Djabaret en deuxième période de la rencontre face à l’Ashanté Kotoko, sera indisponible pour le prochain match du championnat face au CA Batna, puisque le médecin lui a prescrit un repos de deux semaines. S.A.S.

`

La qualification arrachée par les Vert et Rouge de la JSM Béjaia en ligue des champions d’Afrique, dimanche dernier, en imposant le nul à la formation de l’Ashanté Kotoko (1/1) du Ghana, ne s’est pas passée sans faire renaître l’espoir chez les milliers de fans et les dirigeants du club, à leur tête le président Boualem Tiab.

E

n effet, nombreux sont ceux qui estiment que leur équipe a réussi un véritable exploit en se qualifiant aux 8ème de finales de cette prestigieuse compétition, pour la première fois dans l’histoire du club. Mieux encore, les dirigeants viennent de revoir à la hausse leurs ambitions, après avoir réussi jusque là à se contenter des seconds rôles. Désormais, les Vert et Rouge visent la phase des poules et un

meilleur parcours possible dans cette prestigieuse compétition et ce, à l’occasion de la confrontation maghrébine prévue face aux tunisiens de l’Espérance de Tunis.

Les dirigeants visent la phase des poules

Ainsi donc, ayant passé l’écueil des ghanéens de l’Ashanté Kotoko d’une fort belle manière, en arrachant le nul, dimanche dernier, à Kumasi, en dépit des conditions difficiles dans lesquelles s’est déroulée la rencontre. Les dirigeants de la JSMB, à leur tête le président Tiab Boualem, n’ont pas caché leur grande joie suite à cet exploit, tout en affichant leur grande détermination à aller le plus loin possible dans cette compétition. Pour cela, les dirigeants semblent avoir décidé de changer d’objectif et de viser la phase des poules, après s’être

convaincus qu’ils pourront renverser la situation face aux Tunisiens et de rééditer l’exploit de l’Ashanté.

L’Espérance ne fait pas peur aux Béjaouis

Toutefois, avoir réussi un exploit difficile lors de la dernière rencontre face à l’Ashanté, en revenant avec la qualification après le nul imposé à l’équipe adverse, les coéquipiers de capitaine Brahim Zafour semblent être plus que jamais déterminés à jouer leurs chances à fond dans cette compétition et se qualifier pour la phase des poules. Le prochain adversaire des Algériens, à savoir l’Espérance de Tunis, ne semble pas faire peur désormais aux Béjaouis, qui se sont montrés optimiste quant à leurs capacités de relever le défi et d’aller jusqu’au bout de leur objectif, à savoir la phase des

poules et ce, malgré la difficulté de la tâche.

Les joueurs comptent relever le défi

Ainsi donc, ayant constaté que rien n’est impossible en football, les Vert et Rouge ne semblent pas prêts à rester à ce stade de la compétition. Pour cela, ils comptent jouer à fond leurs chances et relever le défi, comme ils ont déjà fait face aux Ghanéens, dimanche dernier. Zerrara et consorts semblent avoir gagné en expérience et comptent réussir un autre exploit, avec une qualification historique en phase des poules qui sera d’un grand apport pour les Béjaouis et ce, bien que la tâche s’annonce déjà difficile devant une équipe expérimentée comme l’Espérance de Tunis. Cela dit, en attendant, les Béjaouis auront comme premier objectif d’assurer leur maintien en championnat. S.A.S.

NIATI : «CETTE QUALIFICATION EST MÉRITÉE ET BÉNÉFIQUE POUR LE RESTE DU PARCOURS»

Un commentaire sur la qualification arrachée en ligue des champions... Je crois que notre qualification est amplement méritée, vu ce que nous avons donné lors des deux rencontres, notamment au retour, où nous avons livré une belle prestation et on s’est crée même des occasions de buts. Ce qui nous a permis de revenir avec la qualification au prochain tour. D’ailleurs, je ne vous cache pas que nous avons bien géré notre manche retour et ce, en dépit des absences et des conditions climatiques défavorables. Cela dit, nous allons nous permettre de poursuivre notre aventure dans de bonnes conditions et aller le plus loin possible dans cette compétition. Et comment a été cette rencontre ? Comment on s’attendait

déjà avant de se rendre au Ghana, la rencontre a été difficile dans la mesure où notre adversaire a fait le maximum pour revenir dans le score et par la même, espérer se qualifier au prochain tour. Pour cela, il a exercé un grand pressing dès l’entame de la partie, mais, grâce à notre sérénité et surtout notre volonté de décrocher le ticket au prochain tour, nous avons réussi à relever le défi et de se qualifier au prochain tour et tant mieux pour nous. Cette qualification est très bénéfique pour vous surtout pour la suite de la compétition, n’est ce pas ? Effectivement, cette qualification est très bénéfique pour nous, dans la mesure où elle nous permettra de poursuivre notre aventure dans de bonnes conditions et de se motiver pour le championnat avant de tenter

de renouer avec les résultats positifs et améliorer notre classement. D’ailleurs, je ne vous cache pas que nous sommes motivés davantage à aborder la suite du parcours, avec plus de détermination pour espérer réaliser notre objectif prioritaire en championnat.

Et comment s’annonce votre prochain match face à l’Espérance de Tunis ? La prochaine rencontre en 8ème de finale face à l’Espérance de Tunis ne sera pas facile, dans la mesure où nous sommes appelés à fournir le maximum d’efforts pour réussir un autre exploit et continuer notre aventure. A cet effet, on aura le temps de bien préparer ce rendez-vous, avec notamment notre prochain match en championnat face au CA Batna où la victoire s’annonce impérative. S.A.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Une qualification qui remet l’équipe sur rails Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

C

ette qualification sera, donc, une belle opportunité pour les Béjaouis, afin de se remettre sur rails, de retrouver toute leur confiance et retrouver, aussi, un second souffle en vue d’aborder le dernier virage du championnat, dans de bonnes conditions. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira aussi : «Ce résultat dénote, si besoin est, toute la détermination des joueurs et prouve qu’on possède une équipe capable de rivaliser avec les meilleurs. Aussi, nous allons préparer le prochain rendez-vous contre le CAB, afin de le bien négocier et d’assurer, carrément, le maintien. Ce qui permettra, à coup sûr, à l’entraîneur de faire tourner tout son effectif jusqu’à la fin de saison.» Après l’euphorie de la qualification, les Vert et Rouge vont se remettre au travail, tout en pensant, sans aucun doute, à l’EST : «Ce sera une autre paire de manche, et d’ici là, nous aurons

JSMB ÉCHOS

UN REPOS DE DEUX JOURS Les joueurs vont se

reposer quelques jours avant de reprendre le chemin des entraînements. Tout le monde estime que les joueurs ont droit à un repos et le méritent fort bien.

LE CAB EN POINT DE MIRE …

Solinas joue et gagne …

tout le temps de nous ressourcer et être fin prêts pour ce rendez-vous maghrébin», a-t-on conclut.

Toujours est-il que le temps est donné aux joueurs de se reposer quelques jours, de savourer ce

En prenant les rênes de la barre technique des Vert et Rouge, on savait que sa mission était difficile. Et nombreux étaient, ceux qui ne lui ont pas donné beaucoup de chance; d’autant plus que le problème financier, à cette époque, s’était posé avec acuité et a commencé à envenimer le climat au sein de l’équipe. Fort de son expérience, Solinas a réussi, au fil des temps, à ressusciter l’équipe, à lui redonner une âme : «Solinas a joué gros. Il a réussi à relever le défi et ce, en dépit des grands problèmes qui s’étaient posés à l’équipe. Il a pris une équipe décimée et malgré cela, il a réussi à gagner ce pari», nous a-t-on confié, avant de poursuivre : «Solinas a fait un diagnostic juste et a pu redonner de la

résultat avant de reprendre leurs bâtons de pelerins et se préparer pour le CAB. A. Z.

confiance aux joueurs. Il leur a permis à retrouver la joie de jouer, grâce à un travail psychologique important qu’il avait abordé, dès son arrivée. Avec le temps, l’entraîneur a gagné la confiance de ses protégés et, par la suite, a décelé le mal avant de passer au travail purement tactique et technique.» Mieux encore, le coach béjaoui a remis dans le bain, quelques jeunes, quelque peu marginalisés, sous la coupe d’Alain Michel. C’est vrai que Aourès, Hammouche, Debeka et Zeghli ont mis en exergue leur talent et certains, d’entre eux, sont devenus des titulaires à part entière. D’ailleurs, lors de ce match retour, si important, Solinas a aligné Aourès et Zeghli en tant que titulaires. Il fallait le faire pour pouvoir affirmer

qu’il a opté pour le rajeunissement de l’équipe. Toujours est-il que Solinas a joué une carte et les résultats n’ont pas tardé à venir. Même si, en championnat, quelques lacunes persistent, en champions league, par contre, c’est le paradis, puisque l’équipe vient de prouver sa force, en passant pour la première fois, de son histoire, aux huitièmes de finale. Qui dit mieux ? «Nous sommes persuadés que le travail de Solinas est entrain d’apporter des résultats intéressants. L’entraîneur a vu juste, en incorporant des jeunes avec des joueurs expérimentés, de la trempe de Mebarki, Zafour et Derrag. Et nous, nous avons vu juste en faisant appel à lui», a-t-on conclu. A. Z.

Les supporters satisfaits …

Il aura fallu cette qualification, en ligue des champions, pour que les supporters béjaouis retrouvent leur sourire et se réconcilient avec leur équipe. Un beau cadeau que les poulains de Solinas viennent d’offrir à leur public, après l’avoir longtemps déçu par des résultats en dents de scie, ayant fait dégringoler l’équipe à une place peu reluisante : «C’est une belle qualification. Nous sommes satisfaits à plus d’un titre; d’autant plus que

LIGUE UNE 11

c’est le seul résultat qui va permettre à tout le groupe de sauver une saison ratée», nous ont affirmé certains supporters qui ajouteront par la suite : «On ne pouvait pas assister à l’accession du MOB, sans rien faire. Cette qualification remet les pendules à l’heure. La JSMB vient de prouver qu’elle demeure une grande équipe et une formation des grands rendez-vous.» Les supporters ont, donc, manifesté leur joie et ont fait part de

leur grande satisfaction. «Toutes les peines qu’on avait enduré durant ce passage à vide, jusqu’à présent ont été effacées. Il y a de quoi, lorsqu’il s’agit de compétition continentale aussi prestigieuse qu’est la ligue des champions. Nous sommes comblés et le mérite revient à tous les joueurs et au staff technique», ont déclaré d’autres supporters qui ont manifesté leur joie à leur manière. Ainsi sont les supporters béjaouis qui, après avoir

boudé leur équipe, pendant longtemps, semblent avoir tout oublié et se sont vite réconciliés avec tout le groupe. D’ailleurs, nous a-t-on dit, ils seront nombreux au match contre le CAB et vont soutenir leur équipe haut et fort: «Nous viendrons en grand nombre face au match du CAB. C’est une manière de mettre fin à cette rupture et repartir de bon pied», nous ont rassuré certains supporters. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maintenant que ce match de ligue des champions est passé, c’est le CAB qu’il faut préparer. En effet, le staff technique béjaoui s’attelle à préparer un programme pour contrer le vieux club batnéen qui se trouve dans une situation critique et va se déplacer pour faire un résultat.

DJEBARAT A FAIT SON MATCH …

Entré en seconde mitemps, suite à la blessure de Cedric, Yacine Djebarat s’est acquitté de sa tâche convenablement et a prouvé qu’on pouvait compter sur lui. La question est de savoir s’il sera titulaire contre le CAB ?

L’E.S.T. PRENABLE !

De l’avis de plusieurs observateurs sportifs, l’EST est une équipe prenable et les Vert et Rouge peuvent passer ce tour sans grand dégât. Ce ne sont que des supputations. Tout se jouera en «allerretour». En attendant, les Vert et Rouge savourent leur bon résultat. A. Z.


12

L

Le nouveau C4 Picasso officiellement dévoilé

e concept Technospace qui préfigurait le nouveau C4 Picasso de Citroën ne s’est finalement pas métamorphosé pour donner naissance au modèle de série. Citroën a dévoilé officiellement la mouture finale de son monospace qui sera commercialisé à partir de juin prochain. Avec un design raffiné et dynamique. Le nouveau C4 Picasso arrive avec de nouvelles lignes dynamiques et sensuelles tout en s’enrichissant de nouveaux équipements et de motorisations plus économes. D’ailleurs, en matière d’économie, le nouveau C4 Picasso se veut plus court (4.43 m) pour une hauteur de 1,61 m et une largeur de 1,83 m. l’empattement pour sa part y est plus important et

le coffre plus volumineux puisqu’il gagne désormais 40 litres pour atteindre 537 litres et devenir le plus grand coffre de la catégorie. Jouant la carte du confort à outrance, l’habitacle pour sa part profite d’une nette qualité perçue. Avec l’adoption du pare-brise panoramique et un toit vitré, le nouveau C4 Picasso offre une luminosité accrue. Avec une qualité de finition qui saute aux yeux, La partie mécanique est assurée en Europe par deux moteurs essence et deux diesel. Ces derniers sont le 1.6 HDI de 90 ch et le 1.6 HDI de 115 ch (avec Stop&Star) dont les rejets en Co2 se placent sous la barre des 100 g/km. En essence, l’on annonce les 1.6 VTi de 120 ch et le 1.6 THP de 156 ch.

A

13

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

AUTOMOBILE

LE LUXE POUR TOUS

Audi A1 White edition

la fois agréable et sportive elle séduit d’avantage un public jeune amateur de sensations fortes mais aussi la gent feminine avec son prix incontestablement attractif la Audi A1 en entrée de gamme est au prix exceptionnel de 2 149 000 DA, elle represente desormais un serieuse

concurrente pour les minicooper et clio RS. Proposé avec motorisation essence 1.4 TFSI qui développe pas moins de 122 ch et une boîte de vitesse S tronic 6 rapport qui consomme seulement 5.3l/100 km en milieu mixte, elle est equipée d’ordinateur de

bord, toit ouvrant, double airbag, climatisation, jantes alliages, abs, esp ainsi qu’un système anti crevaisons qui vous permet de vous passer d’une roue de secours souvent trop encombrante. Si vous désirez acheter une voiture et que votre budget

COMMENT ÇA MARCHE ?

BON À SAVOIR

Aide au démarrage en

Des infractions, des sanctions et des procédures

C

e système évite à la voiture de reculer ou de caler lors d'un démarrage en côte. Il maintient généralement la pression de freinage quelques secondes dans une montée. Pour cela, il utilise les composants du contrôle de stabilité ainsi que, parfois, un capteur d'inclinaison, pour détecter la déclivité de la chaussée. Sur les véhicules dotés d'une boîte manuelle, il se sert aussi de deux contacteurs,

chargés de vérifier le passage en première ou en marche arrière et l'actionnement de l'embrayage. Lorsque le conducteur relâche la pédale de frein, le système maintient la pression sur les étriers pendant quelques instants. Il la relâche ensuite progressivement, au fur et à mesure que la charge exercée sur la pédale d'embrayage diminue et que le véhicule se met en mouvement. Le système ne reste activé que brièvement, et ne peut donc se

Les amateurs de petites sportives pures et dures pourront être déboussolés par ce qui ressemble à un virage à 180 degrés.

C

ertes, la RS a délaissé en partie son caractère dans la silhouette 5 portes et le moteur turbo très linéaire, mais c'est au profit d'une polyvalence d'usage plus élevée et d'une exploitation plus facile. Il n'empêche que sur circuit où l'on peut tirer la quintessence de la RS, les montées en régime sont si vigoureuses qu'il faut en permanence surveiller l'aiguille du compte-tours pour éviter le signal sonore du rupteur. Le 0 à 100 km/h est avalé en 6,7 secondes. Son comportement très sain et précis s'accompagne d'un comportement typé propulsion en jouant sur les trois modes de réglage (Normal, Sport et Race) des principaux paramètres. Sur le dernier mode, Renault annonce une vitesse de passage de rapports inférieure à 150 millisecondes. Nous n'avons eu la sensation de disposer d'une telle rapidité d'exécution. Au contraire, la boîte nous a semblé traîner quelques lenteurs qui pouvaient gêner lors de tours de circuit menés à une cadence de qualification. De même, la boîte ne se débarrasse jamais totalement de ses automatismes. En mode Race, à l'approche de la zone rouge, elle passe ainsi le rapport supérieur sans vous demander votre avis. Un comportement peu sportif….

La RS succombe au turbocompresseur

Sous le capot, la baisse de la consommation et des émissions de CO 2 (de 195 à 144 g/km) passe par l'abandon du 2 litres atmosphérique au profit d'un 1,6 l turbocompressé délivrant une puissance similaire et uniquement associé à une boîte auto à double embrayage. La facilité d'utilisation au quotidien repose sur un châssis constituant un judicieux compromis confort/efficacité et étrennant des amortisseurs à butées de compression hydrauliques mis au point initialement pour les véhicules de rallye, des disques de frein avant de grand diamètre (320 mm) provenant de la Laguna V6, ainsi qu'un différentiel électronique breveté par Renault Sport Technologies. Que les adeptes de virées en circuit se

rassurent: Renault a reconduit la version Cup abaissée de 3 mm et bénéficiant de réglages raffermis. Ils pourront même l'enrichir du RS Monitor 2.0, un système de télémétrie embarquée qui informe sur la température des principaux organes de la voiture, mesure les performances et restitue en temps réel les G encaissés par le pilote. Visualisant également les courbes de couple et de puissance en temps réel, le RSMonitor permet de se mettre véritablement dans la peau d'un pilote.

Un launch control pour des départs canons

C'est si vrai que la Clio dispose enfin d'un Launch Control, comme

certaines voitures de course. Le système est capable de gérer automatiquement un départ façon F1. La procédure s'effectue ainsi: pied gauche sur le frein, vous appuyez simultanément sur les deux palettes commandant les rapports de la boîte de vitesses puis le pied droit enfonce l'accélérateur. Au bout de quelques secondes, la Clio RS quitte son emplacement comme une catapulte. Il va de soi que cet exercice, qui n'est pas à reproduire trop souvent, est réservé aux escapades sur une piste fermée. Comme ses devancières, la nouvelle version sportive de la Clio est produite dans l'usine Alpine de Dieppe, en Haute-Normandie. L'habitacle s'offre des baquets enveloppants et quelques touches orange fluorescent.

Art.73.- Tout conducteur qui commet, dans les mêmes circonstances que celles citées à l’article 72 ci-dessus, un

L'

Près de 570 000 véhicules importés en 2012, en hausse de 45% L’Algérie a importé 568 610 véhicules en 2012 contre 390 140 véhicules en 2011, en hausse de 45,75%, selon les chiffres des Douanes algériennes.. La facture des importations des véhicules a également connu une augmentation de 45,25%, passant de 354,16 milliards de DA en 2011 à 514,43 milliards de DA en 2012 (6,9 milliards de dollars au taux de change de la loi de finances 2012), précise le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis).

Un geste pour l'environnement : Art.72.- Est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à deux (2) ans et d’une amende de 50.000 DA à 100.000 DA tout conducteur qui, sachant qu’il a causé ou occasioné un accident avec le véhicule qu’il conduit, ne s’est pas arrêté et a tenté d’échapper à la résponsabilité pénale ou civile qu’il encourt.

CLIO 4 RS

Chiffre du jour : 570 000

homicide involontaire, est puni d’un emprisonnement de deux (2) ans à cinq ans et d’une amende de 100.000 DA à 200.000 DA. Lorsque dans les mêmes circonstances il a commis un délit de blessures involontaires, le conducteur sera puni d’un emprisonnement d’un (1) an à trois (3) ans et d’une amende de 50.000 DA à 150.000 DA.

UTILISER MOINS SA VOITURE re

Plutôt qu'acheter une voitu «écologique» qui ne pollue km «presque pas» (7 litres aux 100 pour des voitures de 15 ans, 5 litres aujourd'hui), pourquoi ne pas laisser l'ancienne au garage et ne l'utiliser qu'à bon escient ? Car mettre une voiture ancienne en bon état à la casse c'est accélérer le cycle de recyclage pour rien et la revendre d'occasion ne fera que déplacer la pollution de vous au nouveau propriétaire. Passer de 20000 km par an à 14000 sera aussi ou plus écologique que de faire tourner l'industrie de l'automobile.

VOYAGE DANS LE TEMPS

Alfa Romeo 158

Alfa Romeo 158 et sa déclinaison l'Alfa Romeo 159 sont des voitures de course de Formule 1 fabriquées par le constructeur italien Alfa Romeo de 1938 à 1951, surnommées «Alfetta» à cause de leurs dimensions réduites. C'est au volant d'une Alfa Romeo 158, que l'Argentin Juan Manuel Fangio réalise, le 21 mai 1950, le premier hat trick (pole position, meilleur tour en course et victoire) de l'histoire de la Formule 1, dès la deuxième course du championnat du monde, lors du Grand Prix de Monaco. L'Alfa 158 est dotée d’un moteur d’un litre et demi de cylindrée avec une puissance très élevée, obtenue grâce à deux compresseurs Root. Cette voiture de course obtient un palmarès fabuleux entre 1938 et 1950.

La naissance de la 158

Cette voiture entre de plein droit dans l'histoire du sport automobile moderne comme la monoplace à la carrière la plus longue. Elle est restée présente et a gagné des courses sur les circuits du monde entier pendant treize années, de 1938 à 1950, dans ses différentes versions, mais en maintenant le concept d'origine. Elle reste comme la voiture qui a gagné le plus grand nombre de courses dans les Grands Prix

de Formule 1. L'Alfa Roméo 158 naît au printemps 1937, au sein des ateliers de la Scuderia Ferrari — qui, à cette époque, constitue la division expérimentale d'Alfa Romeo — sur la base d'un projet de l'ingénieur Gioachino Colombo avec la collaboration de l'ingénieur Alberto Massimino, spécialiste des suspensions et des boîtes de vitesses. Selon les coutumes de l'époque, l'appellation «158» fait référence à la cylindrée de 1,5 L et au nombre de cylindres (8). Le moteur est suralimenté avec un compresseur volumétrique «Roots». Dès les premiers essais au banc, ce moteur montre ses hautes qualités de performance et de fiabilité. Les ingénieurs Alfa Romeo arrivent à en tirer 180 chevaux à 6 500 tr/min, une puissance qui, pour sa première participation en course, est portée à 195 ch à 7 000 tr/min.

Question / Réponse :

COMMENT TENIR MON VOLANT LORS D’UN TOURNANT IMPORTANT (À PLUS DE 90°) ? volant Il vous faut faire plusieurs tours de du nt eme auch chev le nt en pratiqua e volant. Le chevauchement s’effectu he comme suit pour un tournant à gauc pour rse inve ière man de a éder (on proc un tournant à droite) : tire le La main gauche monte à 12h puis droite main la Puis nt. vola du 1/4 sur volant aopér e mêm la sant réali en prend le relais fin du tion. Puis la main gauche. Etc. A la lui tournant, laissez revenir le volant de mains. vos entre er gliss ant laiss même en le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Palmarès

Les lauriers remportés lors de cette première aventure mondiale de l'Alfa Romeo 158, après treize années de domination, sont extraordinaires : 3 premières places au Grand Prix de Grande-Bretagne le 13 mai 1950, avec Giuseppe Farina devant Luigi Fagioli et Reg Parnell, 1re place au Grand Prix de Monaco le 21

mai 1950, avec Juan Manuel Fangio, 2 premières places au Grand Prix de Suisse le 4 juin 1950, avec Giuseppe Farina devant Luigi Fagioli, 2 premières places au Grand Prix de Belgique le 18 juin 1950, avec Fangio devant Fagioli, 2 premières places au Grand Prix de France le 2 juillet 1950, avec Fangio devant Fagioli, 3e place de Fagioli au Grand Prix d'Italie le 3 sep-

Photo du jour

tembre. On peut compléter ce palmarès avec le record des cinq tours les plus rapides en cinq Grand Prix et cinq pole positions. Les qualités mises en avant par tous les pilotes qui ont la chance de conduire les Alfa 158 sont : puissance, vitesse, fiabilité et une maniabilité extrême.

Conception du moteur

S’inspirant du huit cylindres en ligne de la P3, l’ingénieur Gioachino Colombo conçoit un moteur en alliage de magnésium avec culasse intégrée, chemises rapportées en acier et carter en magnésium boulonné au bloc. Le vilebrequin expertement taillé dans un bloc d’acier au chrome nickel ne pèse que 10 kg, tandis que le moteur ne pèse

CETTE PAGE est la vôtre…

Pour vos avis, suggestions ou publicités à insérer contactez-nous sur :

maracana.auto@gmail.com Fax : 021 92 37 24 / 021 79 86 54


14

LIGUE UNE

ASO

ÉCHOS LE MATCH FACE À L’ESMK, UNE RÉPÉTITION AVANT L’USMA

ALI-HADJI : «Il faut se racheter par une victoire face à l’USMA» Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

Ali-Hadji estime que la confiance est l’une des armes que l’équipe aura à user face à l’USMA pour obtenir un résultat positif qui devrait assurer pour l’équipe le maintien.

Le staff technique qui s’était réjoui du retour de certains blessés, dont Messaoud et Gherbi, a insisté sur l’application des consignes face à l’ESMK lors du match amical disputé hier, mardi. Nonobstant la valeur du prochain adversaire qui a le vent en poupe après ses deux qualifications en deux compétitions différentes, Benchouia a mis en garde ses poulains conte toute erreur, car cela se paye cash face à une équipe qui entend confirmer sa bonne santé actuelle.

Comment vont les choses dans le groupe à l’approche du match face à l’USMA ? Nous travaillons le plus normalement du monde, en étant conscients de l’importance du prochain match face à l’USMA qui n’est pas facile à manier, notamment avec le vent en poupe qu’elle a depuis quelques jours puisque cet adversaire est à prendre au sérieux.

LES ESPOIRS PRÉPARENT L’ABM

A la reprise, le groupe s’est complété avec le retour des blessés dont vous, un commentaire… C’est ce qui nous a arrangé durant cette trêve forcée où on a récupéré tous les blessés et c’est de bon augure pour les prochains matches, le staff technique aura ainsi la possibilité de compter sur tout l’effectif.

Faisant de la coupe d’Algérie leur objectif principal, les espoirs de l’ASO travaillent assidûment sous la houlette de leur driver, Dahmani, et ont en cible la victoire et la qualification en finale de la coupe d’Algérie. Le prochain match face à l’ABM se déroulant à «Boumerag», les camarades de Djaâbot entendent réussir devant leur public. Cette demi-finale devrait leur sourire, d’autant plus que le groupe a été encore une fois renforcé par le retour des éléments promus en seniors dont Farhi, Haddouche et Merzougui pour ne citer que des attaquants. Z. Z.

Deux matches amicaux durant cette trêve, est-ce suffisant ? Avec ceux d’application, je pense qu’ils nous suffisent largement puisque nous avions surtout besoin de jus dans les jambes.

ÉCHOS

DIX JOURS DE REPOS POUR BOUDJELIDA Les examens échogra-

MANI SAPOL FAIT DURER LE SUSPENS Il s’est dit souffrant de la

cheville, le Togolais du CAB s’entraîne depuis quelque jours en solo. Beaucoup estiment qu’il fait durer le suspens quant à sa participation avec les U21 en demi-finale de coupe d’Algérie. De son côté l’administration du club continue d’insister sur la présence de Sapol au mach des U21, vendredi prochain. Tout le monde espère que Mani se montre professionnel et se met au service du club, comme le fait les cinq autres joueurs qui ont déjà participé à trois tours de coupe d’Algérie en U21. W. Y.

Les enjeux étant grands en cette fin de saison, comment allez-vous aborder cette dernière ligne droite ? Je pense que neuf points nous seront suffisants pour nous maintenir et pour ce faire, il faudra gagner nos matches à domicile en donnant le maximum pour ne pas perdre des points en profitant de l’assistance des supporters.

Et comment voyez-vous ce match face à l’USMA ? Je crois que le meilleur rachat par rapport au dernier revers face au CAB passe par une victoire face à l’USMA. Il suffit quelques fois d’un petit détail pour que ça bascule en votre faveur. Les bons signes existent quand les intentions sont bonnes, pourvu qu’on s’y mette avec cœur. Il faudra d’abord provoquer le déclic et tenter de réussir au maximum pour améliorer notre position au classement. L’erreur n’est pas permise surtout que l’état d’esprit du groupe va mieux. L’USMA ne viendra pas en victime mais nous nous sommes préparés pour un résultat positif qui reste dans nos cordes. Z. Z.

Ultime match de préparation avant Béjaïa

CAB

phiques ont confirmé la rechute du défenseur Boudjlida, qui enregistre ainsi une novuelle élongation musculaire à la cuisse. Le médecin lui a prescrit un repos de dix jours, ce qui implique qu’il ratera le match JSMB-CAB et le CAB-MCO de la 26e journée.

Il y a aussi ce match amical face à Koléa qui nous servira de bonne préparation pour le prochain match.

L

e CAB s’est déplacé, mardi, à Oum El Bouaghi, pour y affronter l’US Chaouia pour un ultime match amical avant de se déplacer à Béjaïa pour le match retard JSMB-CAB, prévu le Mardi 16 avril à 18 heures au stade de l’unité maghrébine. Ali Fergani qui a procédé a une revue d’effectif, avait insisté sur la non-prise de risque afin d’éviter les blessures, on reviendra sur ce match amical dans les détaîls dans notre édition du jeudi

Dix huit joueurs ont fait le déplacement

Privé des cinq joueurs mis à disposition des U21, Fergani n’a pu convoquer que dix huit joueurs pour le match amical contre l’USM Chaouia, il faut rappeler qu’avec la libération de M’Bele et Bensaci l’effectif ne compte plus que (23) joueurs dont les cinq (U-21)

La pression monte

Il ne reste plus qu’une semaine pour ce

fameux JSMB-CAB, après que tout le monde sait que la victoire est la seule alternative pour le CAB, la pression est montée d’un cran, les camarades de Hadi Adel savent qui’ils sont dos au mûr et tous les ragards et les espoirs sont braqués et fondés sur eux, c’est la même situation que lors du déplacement à Tlemcen, on espère assister au même scénario et le retour à Batna avec une victoire Inchallah.

Les Cabistes de tout coeur avec les U-21

Les Cabistes n’ont pas oublié leurs jeunes des U-21, qui disputeront ce vendredi la demi-finale de la coupe d’Algérie contre l’USMH, beaucoup ont prévu de faire le déplacement à Alger, les autres se disent de tout coeur avec leurs jeunes pour une qualification en finale et pourquoi pas ramener le premier trophée du CAB. W.Y.

LA PRIME DE QUALIFICATION EN 1/2 FINALE MERCREDI Il semble que l’administration a fait l’effort de régler la prime de qualifica-

tion des U21 en 1/2 finale avant le départ sur Alger, ainsi tous les joueurs toucheront 16.000 Dinars chacun mercredi matin, même si c’est en dessous des espérances des joueurs, ça reste quand même un bon stimulant pour les camarades de Methezzem qui aspirent à jouer la finale et a remporter le premier titre officiel de l’hstoire du CAB, ça sera historique et tout à leur honneur.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Une reprise dans une ambiance Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

MOROSE

LIGUE UNE 15

La reprise d’avant-hier a été marquée par un climat très tendu, après le revers subi face à la JSS. La bande à Benyelles, qui croit toujours aux miracles, livrera un match capital et très important pour l’avenir du club en ligue 1.

U

ne victoire des Bleu et Blanc face aux Sanafirs, serait décisive. Les protégés de Roger Lemerre qui restent sur une victoire face au CABBA, l’entendront-ils de cette oreille ? La mission des camarades de Boudjakdji s’avérera très délicate devant un adversaire qui vise une place sur le podium, les poulains de Benyelles n’auront qu’un seul objectif, celui de réussir un résultat leur permettant de retrouver une sérénité quelque peu effritée après leurs quatre défaites (ESS, CAB, USMA, JSS). Des défaites qui ont fait beaucoup de mal aux camarades de Mebarki… et avaient fait couler beaucoup de salive à Tlemcen. Pour cette chaude empoignade et pour une bonne préparation, le staff technique a augmenté la charge de travail aux entraînements, ne laissant guère le

Publicité

temps à sa troupe de souffler. est donc avec un moral très bas que les camarades de Brixi semblent déterminés à sortir le grand jeu pour bien négocier cette joute et les autres rencontres restantes pour espérer se maintenir. En somme un véritable test de vérité les attends, car le faux pas n’est plus permis, et les partenaires de Sameur, fortement critiqués pour leur fragilité, sont appelés à mettre un terme à cette histoire, pour non seulement se rassurer, mais aussi pour soulager ses fidèles. En somme un véritable casse tête

attend les Widadis, il est vrai que la mission s’annonce extrêmement difficile mais impossible pour les attaquants, tels que Sameur et Boussehaba et consorts… qui doivent se remettre en question surtout que le WAT est tenue de

jouer le match suivant face aux gars de Yemma Gouraya, la JSMB, à Béjaïa. Il faut dés maintenant se mettre au diapason de ces événements et revoir ce qui n’a pas marché pour éviter les mêmes erreurs. S.T.S.

GHAZALI ET BENAI RENVOYÉS

Comme il fallait s’y attendre, le coach Benyelles ne veut plus des joueurs Ghazali et Bennai au sein du groupe. Ces deux éléments seront sanctionnés financièrement. Selon Cheikh Benyelles, ils sont indisciplinés et leur niveau technique est tout juste moyen, pour ne pas dire faible. Ils ont été écartés, en attendant une séparation à l’amiable.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE CHLEF DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION

AVIS D’INFRUCTUOSITE DE L’APPEL D’OFFRES

Conformément aux dispositions de I’article 49 du Décret présidentiel n°236-10 du 07 octobre 2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Chlef informe les soumissionnaires ayant participé à I'avis d'appel d'offres national restreint N° 07/2013 paru dans les quotidiens nationaux et dans Ie BOMOP relatif à : ACQUISITION DES EQUIPEMENTS MEDICAUX AU PROFIT DE L'HOPITAL PSYCHIATRIQUE DE TENES

LOT N° 01 : Acquisition de 01 ambulance médicalisée. LOT N° 02 : Acquisition de 02 ambulances. LOT N° 03 : Acquisition de 03 véhicules utilitaires. LOT N° 04 : Acquisition de 01 camion plateau. LOT N° 05 : Acquisition de 01 camion frigorifique.

sont informés que la commission d'évaluation des offres a déclaré I'infructuosité pour le motif aucun soumissionnaire. Une consultation sera lancée incessamment.

MARACANA N° 2006 — MERCREDI 10 AVRIL 2013 - ANEP N° 516 412

WAT

ÉCHOS

WAT-CSC À HUIS CLOS !

Le match WAT-CSC, prévu samedi prochain à 15h, dans le cadre de la 27e journée du championnat de ligue 1, se jouera au stade Akid Lotfi, sans la présence du public, a indiqué la ligue de football professionnel (LFP). Le WAT est sous le coup d’une suspension d’un match à huis clos, suite aux incidents qui ont émaillés la rencontre perdue face à l’USMAlger, lors de la 25e journée.

LES DIRIGEANTS ET LE STAFF TECHNIQUE ONT REFUSÉ DE S’ADRESSER À LA PRESSE

Après la défaite inattendue de leur équipe face au nouveau promu, la JS Saoura, le staff technique et les dirigeants se sont enfermés dans leurs vestiaires, après la fin du match, refusant ainsi de faire des déclarations d’après match à la presse locale, qui les a pourtant longuement attendus à la salle des conférences.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière

Direction de la Santé et de la Population de la wilaya de Tamanrasset Sise à Imachouene commune de Tamanrasset

AVIS D'INFRUCTUOSITÉ N°IMMATRICULATION FISCALE 099711019023330

La Direction de la santé et de la population de la wilaya de Tamanrasset porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à I'avis d'appel d'offres national ouvert n°03/2012 portant:

Réalisation d'une maternité urbaine avec unité néonatalogie à Tamanrasset. Lot n° 04 : Acquisition, installation et mise en service des fluides médicaux, paru dans les quotidiens: - EI YOUM en date du 07/02/2013. - MARACANA en date du 07/02/2013.

Qu'à l'issue de I'évaluation des offres l'avis d'appel d'offres est déclaré infructueux.

Tout soumissionnaire contestant la décision du service contractant peut introduire un recours devant la commission des marchés de la wilaya de Tamanrasset dans un délai de dix (10) jours à compter de la parution du présent avis. MARACANA N° 2006 — MERCREDI 10 AVRIL 2013 - ANEP N° 516 382

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOB

16

LIGUE DEUX

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

LE MA TC H D E S RE TR OU V AI LL E S

Le match de la 27ème journée que nous avons déjà annoncé, et qui se jouera le samedi prochain à partir de 15 h, sera une occasion de retrouvailles pour certains joueurs ayant déjà évolué dans l’un ou l’autre club. Du coté du MOB, il y aura Sid Ahmed Kheddis et Toual Athmane, quoique ces deux derniers ne sont pas sûrs de jouer en tant que titulaires, et du côté du NAHD, il y aura Yaya Faouzi et Ousmail Omar. Ca sera donc un match spécial pour eux et où chacun fera de son mieux pour donner ce plus attendu de lui pour son équipe.

ÉCHOS

La rue ne parle que de l’ACCESSION

LES JOUEURS SONT GONFLÉS À BLOC

Pour beaucoup, la victoire de vendredi passé a été avant tout réalisée par les joueurs, qui malgré une première mi-temps toute juste moyenne, ont repris en secone période, où ils ont acculé leur adversaire avec deux buts, dont un était par l’intèrmédiaire du génie capitaine Akrour, qui d’un tir croisé trompa la vigilance du gardien Toual. Aujourd’hui il est clair que les joueurs sont gonflés à bloc et qu’ils ont le moral au beau fixe. Là aussi, disons que c’est tout à fait logique, puisque le club est à trois points de l’accession en ligue 1 professionnelle et ces trois points sont le minimum que l’équipe pourra récolter, du moment que cette dernière aura deux matches à domicile et que seule une victoire lui suffirait pour arracher ce fameux billet pour l’accession en L1. Bref, les joueurs sont décidés à ne rien lâcher jusqu’à la dernière minute.

ILS ONT JOUÉ UN MATCH AMICAL HIER

Le staff technique des Vert et Noir a programmé un match amical pour hier à partir de 16 au stade OPOW et c’était face au pensionnaire du championnat de la régionale 2, affiliée à la ligue régionale d’Alger, le club de la Wilaya de Bouira, la JS M’Chedellah, qu’on appelle communément les maillotins. C’était un match dont le coach Rahmouni aurait donné la chance beaucoup plus aux joueurs qui n’ont pas joué le dernier match de championnat, histoire de leur permettre d’avoir un plus dans les jambes. N. S.

Les points du match à ne pas rater pour les Crabes, ont été acquis, aprés le précieux succès remporté devant l’un des clubs qui avaient le même objectif, à savoir le RC Arba.

U

n club qui s’était déplacé à Bejaia avec la ferme intention de rendre la pareille aux Béjaouis, qui les ont battus au match aller au 20 Août sur le score d’un but à zéro. Normal, lorsque l’on sait que cette défaite subie chez eux par les gars du RCA leur est restée en travers de la gorge, eux qui étaient avec dix matches sans la moindre défaite, mais qui sont tombés devant les Vert et Noir de la Soummam lors de la 11ère rencontre de la saison. Aujourd’hui et au sein des fiefs du MOB, que ce

soit au Square, la rue de la liberté, enfin dans les coins et recoins de la Wilaya où il y’a des fans du MOB, on ne parle que de l’accession, et d’ailleurs, pour beaucoup, le MOB a déjà son billet en ligue 1 et que personne ne pourra lui enlever ce mérite et ce droit de jouer la saison prochaine parmi les ténors du football national. Un rêve qui s’est finalement réalisé donc pour le club le plus populaire de la vallée de la vallée de la Soummam.

Les supporters aux anges

En dehors, des dirigeants, des membres du staff technique et les joueurs qui sont soulagés par l’écart que le club possède, et qui lui ouvre directement grandes les portes de l’accession en ligue 1, il y’a aussi les fans. Ces derniers qui

ont fait du match du RCA leur priorité, ont envahi le stade OPOW de Bejaia et sont repartis avec un sourire, mais surtout avec un grand soulagement, du moment que leur équipe a réussi à battre l’un des co-leaders du championnat et ce n’est pas rien, surtout que les deux autres clubs qui suivent de prés, avaient des tâches moins délicates, où l’USMB avait en face de lui la lanterne rouge, alors que l’ESM a joué devant une équipe qui a déjà assuré son maintien. «Nous avons gagné et c’est l’essentiel. Notre équipe a réussi à prendre les trois points qui nous permettent de voir l’accession tout près. Le MOB ne mérite pas de rester en ligue 2, et de par le public qu’il draine, sa place est entre les grands ou les clubs les plus huppés. Nous savons que ce club

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

fera une bonne figure en L1, et on est optimistes pour son avenir. Bravo aux joueurs, aux membres du staff technique et les dirigeants tous ensemble pour le travail qu’ils ont effectué depuis le début de la saison en cours et même depuis la saison écoulée, où notre club fétiche avait raté l’accession de très peu », nous diront des fans rencontrés après la victoire face au RCA et qui sont tous aux anges, normal lorsque l’on sait que les Vert et Noir ont réussi à damer le pion à des équipes plus aguérries de la ligue 2, et qui ont déjà joué en ligue 1 ou en D1 (L’ancien système de compétition), telles que l’ASMO, le MCS, le MSPB, l’ASMO, l’ASK, l’USMB, le NAHD et l’USMAn, pour ne citer que celles-là. N. S.


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

LE S M AI LL OTS S E RO N T FLO QU É S

LIGUE DEUX 17

Par ailleurs, on apprend que la direction a envoyé quelqu’un pour floquer les maillots pour mettre les sigles de ces sociétés qui sont les nouveaux sponsors du club. Ainsi, il est fort probable que l’équipe entrera dans le match de ce samedi face au MOB avec ces nouveaux sponsors.

Djelloul demande le soutien des dirigeants

mêmes erreurs commises.

Le coach, Zoheir Djelloul, souhaite avoir le soutien des dirigeants ces jours-ci pour pouvoir préparer dans les meilleures conditions possibles le prochain match du championnat de Ligue 2 face à la formation du MO Béjaïa.

E

et a avoué que sans la mobilisation de tout le monde, l’équipe ne réussira pas son objectif de rester en Ligue 2 et c’est pour cette raison qu’il souhaite que tout le monde puisse donner du sien pour sauver le club de la descente. Par ailleurs, Djelloul a été critique à l’égard des joueurs en les secouant lors de la séance de reprise. Il leur avouera qu’il ne comprend pas comment l’équipe se trouve dans cette situation, alors que le NAHD devait jouer l’accession et non se

trouver dans une situation de reléguable. Il leur demandera de se donner à fond lors des prochains matchs, à commencer par la rencontre de samedi face aux Crabes qu’ils ne doivent en aucun rater. Pour lui, il est inconcevable que le Nasria ne puisse pas se sauver de cette situation et ils devront donc se sacrifier pour réussir cet objectif pour ensuite penser à la saison prochaine et tenter de préparer la saison dés maintenant afin d’éviter les

SAM

n effet, Djelloul pense que ce match est décisif pour l’équipe qui devra se maintenir et éviter le purgatoire et c’est pour cette raison qu’il a demandé que les responsables soient aux côtés de l’équipe ces jours-ci et assistent régulièrement aux entraînements pour pouvoir être proches des joueurs afin que ces derniers puissent assumer leurs responsabilités le jour du match et décrochent les trois points face au MOB qui restent très importants pour les Sang et Or qui n’ont pas droit à l’erreur et se doivent de l’emporter pour sortir de cette situation difficile dans laquelle se trouve le Nasria. Le driver du NAHD a été catégorique

Trois absences aux entraînements

C

Quitte ou double pour les Samistes

Publicité

Trois joueurs se sont absentés lors de la reprise des entraînements avant-hier à la forêt de Bouchaoui. Il s’agit de Chérif Abdeslam, d’Aymen Madi et de Omar Ousmaïl. Ces trois éléments souffrent de blessure et ne pouvaient pas donc être avec le groupe. Ils devraient être absents pour le prochain match du championnat face à la formation du MOB.

Guebli arrive en retard

Pour sa part, le défenseur, Ishak Guebli est arrivé en retard avanthier et a raté l’entame. Le joueur a avoué qu’il a été prit par l’embouteillage et qu’il ne pouvait donc pas être au rendez-vous. Le coach, Djelloul s’est quelque peu emporté, surtout qu’il souhaite que tout le monde vienne à temps pour préparer le match qui reste très important pour la survie de l’équipe. R. M.

NAHD ÉCHOS

MADI AURAIT DONNÉ SON ACCORD ?

Des sources proches de la direction, affirment que le meneur de jeu, Aymen Madi, aurait donné son accord pour renouveler son contrat au niveau du club. Expirant en fin de saison, le contrat du joueur devrait être renouvelé par la direction, si l’on croit certaines sources qui affirment que ce dernier a été convaincu par le projet des dirigeants qui souhaitent garder tout le monde pour la prochaine saison, surtout que l’objectif reste l’accession en Ligue 1.

«CLIC» ET «AMCI» NOUVEAUX SPONSORS

La direction du Nasria aurait conclu avec deux entreprises mixtes pour sponsoriser le club à partir de cette saison. Ainsi, la société «Clic», spécialisée dans la promotion et qui est Algéro-Tunisienne, de même que l’entreprise Algéro-Italienne, «AMCI», spécialisée dans le matériel médical et qui auraient réglé tous les détails avec les dirigeants pour sponsoriser le club. R. M.

Le stade Hossaine Lakehel de Tighennif sera le théâtre d’une belle affiche qui mettra aux prises le Sarii de Mohammadia à l’USMBlida. ette rencontre comptant pour la 27e journée du championnat de ligue 2 sera la 8ème du genre depuis le recouvrement de la souveraineté nationale, puisque dans le passé, Samistes et Blidéens s’étaient rencontrés à 7 reprises , la première confrontation remonte au mois de novembre 70, dans le cadre de la 8e journée du championnat national 2, groupe ouest. Ce jour là, les Samistes avaient réussi à revenir à la maison avec le point du nul du stade Brakni de Blida grâce à Kerroum Abdelkrim qui avait réussi à niveler la marque à la 56’ de jeu sur penalty, le but de l’ancien joueur de la glorieuse équipe du FLN était le premier de la saison pour les Samistes, puisque les attaquants du club phare de la ville des Oranges sont restés muets pendant les sept premières journées de la saison 1970/71, quant à la dernière rencontre, elle s’est déroulée cette saison au stade Mustapha Tchaker dans le cadre de la 12e journée, où les Samistes s’étaient inclinés sur le score de 2 buts 0.

Le retour Allali

Le défenseur axial Allali Slimane se relève d’une blessure à la cheville, qui lui a causé une indisponibilité de 15 jours, il a rejoint ses coéquipiers avant hier au stade Ouali, il semble être complètement guéri de sa blessure qui l’avait empêchée de participer aux deux derniers matchs livrés par le SAM contre respectivement le NAHD et l’OM, ce qui lui permettra de préparer dans les meilleures conditions le prochain match contre l’USMB que livrera son équipe ce samedi au stade Hassaine Lakehal de

Tighennif. Le coach Bordji, et vue l’importance de cette confrontation, compte beaucoup sur l’apport de Allali car sa présence donnera de l’assurance à l’arrière garde du Sarii.

Ferragui absent face à l’USMB

Le SAM qui a besoin de toutes ses forces lors de ce dernier virage du championnat, sera privé de son milieu récupérateur Ferragui Kada qui devra pour l’occasion purgé son match automatique contre l’USMB dans la mesure où il a été expulsé la journée précédente pour cumul de carton.

Match d’application aujourd’hui

Les coéquipiers du gardien Aidoudi Réda vont être soumis à un match d’application cet après midi (mercredi) sous l’oeil de l’entraîneur Bordji qui voudrait avoir une meilleure idée du onze qu’il alignera ce samedi face à l’USMB, en raison de plusieurs défections, le responsable de la barre technique devra trouver des solutions de rechanges pour pallier l’absence de Ferragui, Mecherfi, Beddiaf et Taleb.A. L.

MARACANA N° 2006 — MERCREDI 10 AVRIL 2013 - ANEP N°516 171

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

LIGUE DEUX

USMB ÉCHOS

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

EN AMICAL : USMB 3 - IBL 3

Un bon test avant Mohammadia

KHELLADI ET BENMEDOUR, UNE MI-TEMPS CHACUN

Les gardiens de but, Khelladi et Benmedour, ont pris part à une mitemps chacun. Le coach a pu avoir une idée sur la valeur de chacun sur leur forme actuelle. L’entraîneur des gardiens de but, Adjaout Mourad, affirme : “Les deux gardiens possèdent de bonnes qualités, d’égale valeur, travaillent sérieusement avec une progression constante et donnent plus de confiance à l’arrière-garde blidéenne. A la veille de chaque match, mes choix sont portés sur le gardien le plus en forme, le plus concentré et de l’importance du match.

BELKHITER MARQUE SON 8E BUT

Le joueur Belkhiter qui a occupé plusieurs postes cette saison, en raison de l’indisponibilité de ses coéquipiers pour cause de blessure ou de suspension, est devenu l’un des meilleurs éléments de son équipe. Il compte à son actif un total de 8 buts, dont 6 en matchs amicaux et 2 en compétitions officielles. T. A.

ASMO L’ASMO, sous la direction de Mouassa, continue sa préparation dans la sérénité la plus totale. Les joueurs, qui s’étaient inquiétés pour leurs salaires, ont reçu l’assurance du manager général, Houari Benamar, de recevoir deux mois la semaine prochaine.

es buts de l’USMB ont été l’œuvre de Belkhiter (5’) et Hamia a réalisé un doublé (32’ et 35’), et ceux de l’IBL ont été inscrits par Hacini (30’), Bourekba (63’) et Choukri (75).

L

L’équipe alignée : Benmedour (Khelladi 60’), Mana, Bedrane, Mehia, Hamia, Namani (Herida 46’), Bethamri (Ouafi 46’), Belhocine (Ferhatoui 46’), Belkhiter (Oukili 65’), Ouznadji (Hamidi 50’), Lahoussine (Mebrek 50’). Lors de cette joute amicale, l’engagement physique a prévalu et le fair-play a été total durant toute la partie. La première mi-temps a été à l’avantage des Blidéens, sur un score de 3 à 1. En seconde période, après les changements opérés dans les deux camps, Bouhellal a incorporé plusieurs espoirs et son homologue de l’IBL, Houait a aligné son équipe type.

Même cas pour le défenseur Oumokhtar qui est revenu de blessure mais dont la participation pour le match de vendredi demeure incertaine.

seront de la partie, à savoir la majorité de ceux qui ont battu le MCS plus Benchabane. Rappelons que Khelloufi, blessé, sera un des principaux absents.

La délégation oranaise, qui sera conduite par le manager général Houari Benamar, se déplacera ce jeudi par avion vers Constantine où elle passera la nuit. 18 joueurs

Sadoune Mohamed dit Moumouh, le principal bailleur de fonds de l’équipe est décidé à renforcer sa formation avec des joueurs de haut calibre. La semaine dernière,

Les poulains de Bouhellal ont croisé le fer, amicalement, avec le pensionnaire de la DN Amateur-Centre, en l’occurrence, l’IB Lakhdaria. La rencontre, qui s’est déroulée au stade Brakni, s’est achevée sur le score de trois buts partout.

Cinq espoirs participent à la rencontre

Le coach Bouhellal, qui joue la carte de la jeunesse, depuis plusieurs semaines déjà, a donné la chance aux joueurs Bedrane et Lahoussine en les titularisant, vendredi dernier face au CRT. Avanthier face à l’IBL, Bouhellal a aligné pas moins de 5 espoirs, à savoir Lahoussine, Bedrane, Ouafi, Oukili et Ferhatni.

Boudina et Melika assistent à la rencontre face à l’IBL

la rencontre. Ensuite, accompagnés du kiné, ils ont rallié la capitale pour passer un contrôle médical chez le professeur Aït Belkacem.

Benaceur souffre d’un abcès

Le latéral droit souffre d’un mal de dents, il a été ménagé par son coach. Il n’a pas pris part à la rencontre amicale face à l’IBL.

Doublé de Hamia

L’attaquant Hamia, qui revient de blessure, a participé à la dernière rencontre du championnat et a été l’auteur d’un but face au CRT, et de deux buts face à l’IBL. T. A.

La préparation de l’ASK se déroule bien Les deux joueurs, qui sont convalescents, Boudina et Melika, ont assisté à la première mi-temps de

I

l faut signaler au sujet du volet financier que Moumouh et Benamar s’étaient déplacés la semaine dernière à Alger et plus exactement au MJS pour le problème d’argent du bus reçu il y a deux ans. La présentation des documents du bus est un préalable incontournable pour bénéficier de l’aide de l’État via MJS d’une première tranche de 1 milliard 250 millions de centimes. C’est pourquoi les coéquipiers de Mezaïr continuent à faire confiance à leurs dirigeants.

Benchabane et Oumokhtar prêts

Le nouveau canonnier de l’ASMO Ghiles Benchabane est prêt pour le déplacement à Khroub. N’ayant pas joué pour cause de blessure, il compte être parmi les 18 et continuer à marquer pour le club où il est encore lié pour deux saisons.

Départ demain vers Constantine

Moumouh sur le pied de guerre

il s’était déplacé à Alger pour entre autres des contacts poussés avec certains joueurs de l’élite et deux jeunes dont on dit le plus grand bien et qui évoluent en ligue 2. Moumouh, qui a refusé à juste titre, de dévoiler leurs noms, a déclaré : “Nous allons jouer l’accession que nous avons ratée cette saison et pour cela nous allons renforcer le groupe par 4 ou 5 joueurs de talent et d’expérience”. Moumouh, qui a réussi à 99% le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maintien de Kamel Mouassa, veut démarrer la saison prochaine en force.

Face à l’ASK, les joueurs veulent la victoire

C’est avec un esprit de conquérants que les Asémistes se rendent à l’est du pays. Moussa veut une belle fin de championnat et les joueurs y adhèrent. A. B.


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

DIVISIONS INFÉRIEURES 19

US BENI DOUALA

Une domination sans partage du groupe L’Union de Beni Douala est au sommet de son art, dominant logiquement ce groupe A, pourtant réputé par la présence d’équipes ne manquant pas d’arguments à faire valoir, à l’image de la JS Tichy, ES Bir Ghbalou, HC Ain Bessam ORB Akbou, SS Sidi-Aïch, MC Bouira, pour ne citer que ceux là .

A

RCK

ujourd’hui, l’US Beni Douala caracole seul en tête de son groupe de la division régionale deux groupe A de la Ligue Régionale de football d’Alger, avec une avance très confortable, ce qui est tout simplement extraordinaire de la part d’une équipe qui vient tout juste d’accéder. Quoi d’étonnant quand on connaît l’abnégation et la volonté affichées par tout un ensemble, décidé plus que jamais à hisser l’équipe dans un palier de plus relativement à l’immense potentiel qui existe ?

Travailler d’arrache-pied pour les prochains matchs

Après la précieuse victoire qu’il a réalisée le samedi passé, face à USM Cheraga, et l’espoir, qui est revenu aux poulains de Mustapha Biskri, de pouvoir poursuivre la course vers les premières places, le Président koubéen Baha et la direction dirigeante du club, se sont réunis pour regarder et évaluer la situation réelle du club.

E

L’US Beni Douala, c’est certain, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Avec treize points d'avance sur la JS Tichy, et quatorze points sur le troisième, à savoir l’ES Bir Ghbalou, l'équipe de d’Ath Douala est potentiellement championne à huit journées de la fin. L’équipe d’Ath Douala jouera trois matchs à domicile, notamment face

n effet, et ils se sont rendu compte que l’aide financière, qui leur a été promise par l’administration publique, en l’occurrence la mairie de Kouba, et convenu qu’elle sera versée au cours de la semaine en cours, n’a pas été concrétisée, et la direction Koubéenne de RCK, doit alors se battre toute seule pour faire valoir ses droits, en vue de faire face à toutes les charges financières qu’ils les attendent et inhérentes à la gestion du club de RCK. Le non versement de cette aide indispensable, surtout en ce moment crucial, risque de bloquer carrément le nouvel

élan lancé vers l’ascension par l’équipe, et contraindre certains joueurs à se démobiliser et de perdre tout le gout de combativité qu’ils ont fait renaître dans cette formation ces derniers jours. En outre, les supporters koubéens qui croyaient, que les turbulences qui s’étaient abattues contre leur club, font désormais partie du passé et l’équipe est sortie indemne et en bonne santé, mais se sont rendu compte aprés que le vrai problème qui se posait au club, existe toujours et l’administration publique ne daigne pas faire le bon geste qu’il faut, et en ce moment, pour les aider. En vue de se préparer au match prochain face à I.B.Lakhdaria comptant pour la 24ème journée de championnat de la division nationale amateur, au stade Ben Haddad, le président koubéen Mustapha Biskri avait décidé d’organiser, hier le mardi, un match amical de préparation face au CRB au stade de 20 août, et durant cette rencontre, il était prévu aussi, que le Président Baha devait prendre certaines décisions importantes, afin que son équipe soit fin prête face à I.B.Lakhdaria. B. H.

aux deux clubs de la Soummam, à savoir SS Sidi-Aïch et l’ORB Akbou et le HC Ain Bessam, qui seront délicats, puisque ces formations viendront à Tizi Ouzou pour étoffer leur classement et tenter de finir parmi les cinq premiers au classement général. Par contre, les déplacements de Benidir et ses camarades sont tous dangereux et l’USBD peut laisser des plumes dans la ville martyre, à savoir le CRB Kherrata, qui convoite également cette seconde place, puis chez les deux clubs classés au milieu du tableau, le CR Thameur , la JS M’Chedellah, avant d’aller lors de la dernière journée chez les Coquelicot de Bordj Menail .

Publicité

Même si mathématiquement rien n'est encore joué, on voit mal, cependant, cette équipe perdre sa confortable avance, lors de ces sept dernières journées du championnat. Car d’ici là les hommes de Da Ramdane devront logiquement valider leur ticket pour la régionale une et les carottes seront déjà cuites avant terme, puisque les poulains de Boukhelif auront déjà fêté leur accession. «Nous avons des matchs difficiles à domicile et à l'extérieur.» Nous allons gérer tous les matchs restants afin de conforter notre place de leader» , a déclaré l'entraîneur Boukhelif, alors que son coéquipier Hamcha, confiera que «L'équipe d’Ath Douala est devenue une cible à battre à tout prix par les autres adversaires pour se faire valoir dans ce championnat». Les lions d’Ath Douala auront donc survolé, avec aisance, toutes les villes de la Kabylie avec 19 victoires, 2 nuls et 2 défaites. «Dès le départ du championnat, nous avons visé le titre. Il fallait se préparer pour ça. Au moment où certains étaient encore à la plage, nous on était entrain de bosser, bien que nous avons opté pour une politique de stabilités» , a noté le co-entraineur. Avant d’ajouter «Le titre n'est pas encore assuré, mais on est tout prés de notre objectif.» T. H.

MARACANA N° 2006 — MERCREDI 10 AVRIL 2013 - ANEP N°516 395

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

INTERNATIONALE

FRED : «Je veux devenir une idole»

Depuis le retour de Luiz Felipe Scolari à la tête du Brésil, la Seleção cherche son identité sur le terrain, comme l'ont montré la défaite récente contre l'Angleterre et les matches nuls face à l'Italie et à la Russie. Ces trois rencontres amicales ont toutefois une chose en commun : elles ont été l'occasion pour Fred de trouver le chemin des filets… et de se rapprocher un peu plus d'une convocation pour la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013. Après avoir pris son mal en patience, l'ancien Lyonnais s'est vu offrir une nouvelle chance de la part d'un entraîneur qui ne cache pas son admiration pour les avant-centres. Au micro de FIFA.com, le buteur évoque ses perspectives avec Scolari, la situation actuelle du football brésilien et sa relation avec Fluminense, où il a signé en 2009 et a réussi une adaptation fulgurante. Avec le Flu, il a déjà été champion du Brésil et a terminé meilleur buteur du Brasileirão. Il lutte aujourd'hui pour un sacre en Copa Libertadores.

Fred, Luiz Felipe Scolari ne cache pas qu'il veut pouvoir compter sur un vrai avant-centre. Depuis son retour - et celui de Carlos Alberto Parreira, qui vous avait sélectionné pour la Coupe du Monde de la FIFA en 2006 -, avez-vous ressenti que vos chances pouvaient augmenter ? Avant toute chose, je pense toujours à poursuivre mon travail en club et à faire ce qu'il faut pour mériter une place dans le groupe. Il est vrai que le fait d'avoir déjà travaillé avec Parreira en Seleção et à Fluminense aide, dans le sens où il me connaît bien. Maintenant, après ces premiers matches avec le nouvel encadrement technique, j'ai déjà pu avoir plus de contacts avec Felipão également et savoir ce qu'il attendait de l'équipe. Mais cela ne change rien si mon rendement diminue. Je pense seulement à continuer à un bon niveau, car c'est cela qui me permettra d'être convoqué et d'aider efficacement en Seleção.

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

Sur le plan individuel, dans les premiers matches amicaux de l'année, vous avez marqué trois buts en trois matches. Cela vous donne-t-il un sentiment de mission accomplie ? Je pense que c'est surtout un pas supplémentaire que j'ai fait. Contre la Russie, ça n'a pas été mon meilleur match pour la Seleção, mais au moins j'ai pu apporter quelque chose. J'ai été un peu en dessous de ce que j'aurais voulu. J'ai essayé, je me suis battu, mais je n'ai pas été à la hauteur de mes attentes. Il faut dire qu'ils ne nous ont pas laissé beaucoup d'espace. Il nous faut encore quelques matches et je devrai faire ma part. Je dois aider le collectif, aider l'équipe à grandir. Comment se passe votre entente avec vos coéquipiers dans le secteur offensif ? Je suis avant-centre et donc les caractéristiques de joueurs comme Neymar, Oscar et Hulk, qui sont très rapides, aident beaucoup. Ça se passe très bien car à chaque match, j'ai au moins une ou deux occasions de marquer. Il faut seulement être prêt. Ils ont besoin d'un soutien pour pouvoir exprimer toutes leurs qualités. Il y a de la place dans le secteur offensif. Vous brillez à un moment où peu d'avant-centres sortent du lot. C'est un scénario différent des années 1990 par exemple. Comment expliquez-vous cela ? Nous sommes dans un scénario un peu différent. Il n'y a pas autant de grands noms que dans les années 1990, qui ont peut-être été les meilleures de notre football dans ce domaine. Mais il existe des avant-centres de grande qualité au Brésil. Il y n'a peut-être plus autant de numéros 9 purs, car certaines équipes n'utilisent plus d'attaquants de pointe. Elles préfèrent des joueurs rapides et pas forcément des joueurs obnubilés par le but. Compte tenu des titres

récents remportés par l'Espagne, de l'évolution en Allemagne, en Argentine et dans d'autres pays, que doit faire la Seleção pour pouvoir réellement prétendre au titre devant son public à la Coupe des Confédérations de la FIFA et à la Coupe du Monde de la FIFA ? Je crois que le Brésil dispose de beaucoup de joueurs au-dessus de la moyenne et d'une génération très jeune qui possède un potentiel effroyablement grand. Nous devons profiter au maximum de ces qualités et monter une équipe qui puisse rivaliser avec les meilleures sélections du moment. Cela dit, il y aura un autre facteur primordial : notre public. Nous savons que cela pourrait faire la différence pour la Seleção. Nous devons créer un engouement et une symbiose et ainsi nous serons plus forts. Parlons maintenant de la Copa Libertadores. La concurrence est rude. Comment évaluez-vous les chances de Fluminense dans cette compétition ? La Libertadores est toujours très compliquée. Aucun match n'est facile, on a pu le voir dès le début. La Libertadores est un parcours du combattant du premier au dernier match. Les équipes viennent au Brésil pour défendre et quand nous jouons à l'extérieur, nous tombons sur des formations bien organisées, qui font un marquage très serré. Ça va être compliqué et nous allons devoir utiliser toute l'expérience que nous avons accumulée au cours de ces dernières années dans cette compétition

Vous avez terminé le championnat du Brésil 2012 comme meilleur buteur et champion. Est-ce pour l'instant la meilleure saison de votre carrière ? Sans aucun doute, oui. Avoir gagné le Brasileirão, terminé meilleur buteur et été élu meilleur joueur de la compétition dans un championnat où il y avait également Lucas, Neymar et tant d'autres stars reste quelque chose de très spécial pour moi. J'espère que les choses iront aussi bien pour moi en 2013, en club comme en sélection.

Pensez-vous de nouveau à jouer en Europe ou imaginez-vous terminer votre carrière au Brésil ? À l'heure actuelle, je ne pense à rien de tout ça. Même s'il est vrai que tout change rapidement dans le football, j'ai l'habitude de dire que tant que Fluminense voudra bien de moi, je resterai (rires). Je suis revenu au Brésil avec la ferme intention de faire du bon travail, de gagner des titres et de devenir une idole. Je pense que j'ai trouvé un club qui est devenu ma maison. Avant, je sentais toujours un petit manque de chaleur humaine de la part du Brésil et c'est ce que j'ai trouvé quand je suis arrivé à Fluminense. Depuis le début, tout a été très intense et aujourd'hui, ça fait déjà quatre ans que j'ai enfilé ce maillot pour la première fois. Si on m'offrait un contrat pour rester ici jusqu'à la fin de ma carrière, je le signerai immédiatement.

Mandanda vers Monaco ?

L'AS Monaco, en passe de retrouver la Ligue 1 la saison prochaine, a semble-t-il de grandes ambitions sur le plan national et international. Et cela passe forcément pas un recrutement important. Premier visé par le club monégasque, Steve Mandanda. Selon France Football, le portier marseillais pourrait rejoindre le Rocher dès l'été prochain, après six années passées sur à l'Olympique de Marseille.

David Silva incertain pour la FA Cup

Malgré le fait qu'il ait disputé la quasi-intégralité du derby mancunien lundi soir (victoire 2-1 de Manchester City), David Silva est ressorti de la rencontre touché aux ischio-jambiers. Le milieu offensif espagnol pourrait ainsi manquer la demi-finale de la FA Cup, prévue dimanche face à Chelsea à Wembley, malgré l'optimisme de Roberto Mancini au coup de sifflet final.

pour pouvoir prétendre aller jusqu'au bout.

INTER MILAN : Cassano out à son tour

Les mauvaises nouvelles se succèdent les unes aux autres du côté de l’Inter Milan… Après les blessures de Diego Milito, contraint de mettre fin à sa saison, et de Rodrigo Palacio, encore absent pour trois semaines environ, c’est Antonio Cassano qui rejoint l’infirmerie. L’attaquant transalpin s’est blessé lors du dernier match de Serie A face à l’Atalanta Bergame (3-4) et souffre d’une lésion musculaire conséquente. Il restera éloigné des terrains pour un mois, laissant donc le secteur offensif nerazzurro presque sans solution.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

INTERNATIONALE 21

Cinq raisons de croire à l’exploit LEAGUE DES CHAMPIONS / FC BARCELONE-PSG

A

Affronter le Barça sur sa pelouse ressemble à un défi insurmontable. Mais Paris a des arguments pour déjouer tous les pronostics. Parc des Princes (Paris), le 2 avril.

près le nul du match aller et de bons résultats en championnat, Thiago Silva et ses coéquipiers auront l’esprit libre demain au Camp Nou. 14 réactions réagir a Barcelone, sans Matuidi, avec l’obligation de gagner ou d’accrocher un nul improbable (3-3 ou 4-4 par exemple), sous la pression de 100000 supporteurs déchaînés, le PSG semble n’avoir aucun aucun moyen de se qualifier. Mais avec 19,4% de chance de passer, une sur cinq au coup d’envoi, Paris est plus proche d’atteindre les demifinales de la Ligue des champions que de gagner à l’Euro Millions même si avec son actionnaire il n’a plus besoin de jouer.

La Ligue des champions réussit à Paris

Leonardo a raison : ce Paris-là est taillé pour l’Europe. A l’aise en phase de poules en terminant avec la meilleure attaque des 32 équipes engagées, la formation de Carlo Ancelotti a réalisé son meilleur match à domicile de la saison face au Dynamo Kiev (4-1) puis un autre, excellent, contre Porto (2-1). Sa plus belle prestation de la saison,

toutes compétitions confondues, reste la partie livrée à Valence (2-1) lors d’un 8e de finale aller incertain. Bref, en Ligue des champions, le PSG offre son meilleur visage. C’est aussi loin du Parc que le club de la capitale a le plus régalé, comme à Lille, Valenciennes ou Toulouse pour ne citer que des exemples domestiques. Et la défaite 1-0 à Porto? Le PSG cherchait ses marques à l’époque. Les titulaires ce jour-là — Nene, Van der Wiel, Sakho — indiquent bien qu’on est passé à autre chose depuis.

Bretagne. Les hommes d’Ancelotti ont désormais exclusivement la tête au Barça. Les conditions psychologiques sont idéales : se qualifier relèverait de l’exploit alors qu’une élimination entrerait dans la logique d’un rapport de force admis par tous.

La défense de Barcelone est décimée

Anelka encore absent

Déjà absent samedi dernier contre Pescara (2-1) pour raisons familiales, Nicolas Anelka ne sera une nouvelle fois pas dans le groupe de la Juventus pour le réception du Bayern Munich, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions mercredi. L'ancien attaquant d'Arsenal est touché à un mollet. Giovinco (blessé au genou) sera aussi forfait, tout comme Vidal et Lichsteiner, suspendus. Paul Pogba pourrait ainsi être titulaire à la place du milieu international chilien.

Les Catalans ne savent qu’attaquer

Le Barça ne possède pas de plan B. Sa philosophie, c’est jouer, jouer, jouer, touMascherano blessé, Puyol sur le flanc, les jours, encore et tout le temps. Calculer, Catalans doivent composer avec une attendre, gérer, il ne sait pas comment s’y charnière un poil expérimentale, avec prendre. Donc, il va attaquer et forcément Piqué associé à Song ou Busquets. Point laisser des espaces, surtout qu’au Camp faible (relatif) de la machine Barça ces Nou, il joue encore plus haut, avec des Les cadres n’ont peur de rien Maîtriser l’environnement et la dimension de dernières saisons, l’arrière-garde ne ras- latéraux avancés qui ne couvrent pas forcément leurs centraux. l’événement est un enjeu essentiel au Camp sure pas forContrer étant la marque de fabrique de Nou. Pour la plupart des Parisiens, c’est un ce PSG-là, il est à parier que enjeu ordinaire. Ibrahimovic, Maxwell, Lavezzi, Lucas et Ibrahimovic Thiago Silva, Alex, Beckham, Lavezzi, auront des situations, peut-être Thiago Motta, connaissent surtout si leurs coéquiptout de ces ambiances hostiles, de ces iers jouent long en grands soirs qui peuvent basculer, profondeur. Et plus de ces matchs couperets où la le match passera, la survie est en jeu. Ils y croient et fatigue s’installant, ils ont bien raison! Victor Valdés ayant décidé de ne pas prolonger son contrat courant plus le PSG pourra jusqu’en juin 2014, le FC Barcelone prospecte pour trouver un nouveau Le PSG débarque créer le danger. gardien de but, le Catalan étant très vraisemblablement poussé vers la Résister soixantel’esprit libre sortie l’été prochain pour obtenir quelques indemnités de transfert. Et dix minutes et tout Rassuré par les affaires nationales selon El Mundo Deportivo, les Blaugranas auraient porté leur choix tenter sur les vingt (victoire à Rennes, Lyon qui sur Vicente Guaita pour remplacer l’actuel titulaire. Le dernier dernières peut être une décroche), le PSG arrive en rempart du Valence CF n’est pourtant qu'une doublure tactique gagnante. On Catalogne avec 7 titulaires du match chez les Chauves-Souris, puisque c’est Diego Alves peut toujours y croire. aller qui ont pu se reposer ou presque en qui a la confiance de l’entraîneur, Ernesto Valverde.

Guaita pour remplacer Valdés ?

VINCENT GUÉRIN : "Toujours du 50-50"

Il y a 18 ans, le Paris SainGermain avait éliminé le FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des champions, Vincent Guérin marquant notamment le but vainqueur au match retour (2-1). L’ancien milieu de terrain croit aux chances de ce PSG version 2013, qui doit se rendre au Camp Nou mercredi soir. "Il reste 90 minutes à jouer, donc quand on rentre sur un terrain, c’est toujours du 50-50,

cément ces derniers temps. On dit qu’il faut bien défendre face à Barcelone. Bien attaquer n’est pas interdit tant il y aura de coups à jouer.

sinon, on plie les gaules tout de suite et on reste à la maison, explique l’ex-international tricolore. Il faudra qu’ils n’aient pas de complexes, qu’ils jouent à fond, ils n’auront sans doute pas beaucoup d’opportunités de marquer, donc il faudra être très efficaces, mais ça, c’est le propre des matches de coupe d’Europe. Et c’est en faisant des matches proches de la perfection qu’on crée des exploits, c’est ce qu’il faudra mercredi à Barcelone".

Messi, décision aujourd’hui

Leo Messi pourra-t-il tenir sa place avec le Barça face au PSG, mercredi au Camp Nou en quart de finale retour de la Ligue des champions ? L’envie du joueur est forte mais le staff médicale ne souhaite pas prendre de risques démesurés. Aussi, une nouvelle échographie de la cuisse sera pratiquée ce mardi, annonce El Mundo Deportivo, afin de savoir s’il sera en mesure d’intégrer le groupe. Messi fera également un essai lors de l’entraînement du Barça prévu à 18 heures.

JUVENTUS-BAYERN MÙNICH

Lippi dit tout Le Bayern le bien qu'il recevra son trophée le 11 mai en pense

se verra Assuré du titre depuis samedi, le Bayern Munich champion, le nt pensa récom ée troph le le', 'Scha le ttre reme le compte lors de la réception d'Augsbourg le 11 mai pour i la mard ncé anno a ée, journ ière -dern avant de la 33e et a ister' rdme 'Reko Ligue allemande de football (DFL). Le osant s'imp en re histoi son de nal décroché le 23e titre natio saison à Francfort (1-0) à six journées de la fin de la 50e créé en ée, troph Le de Bundesliga, un record de précocité. orte comp , euros 0 50.00 à é estim est 1949 et dont la valeur du titre le et 1903 is depu pions cham les tous de les noms titre ier prem le 1963 en VfB Leipzig. Cologne a remporté el à de l'ère moderne, celle d'un championnat professionn Le Bayern . esliga Bund de nom le sous connu e uniqu poule succède au palmarès à Dortmund, lauréat des deux dernières éditions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Victorieux de la Juventus Turin (2-0) en quart de finale aller de la Ligue des Champions, le Bayern Munich se déplace sur la pelouse de la Vieille Dame mercredi. L'occasion pour l'ancien entraîneur turinois, Marcelo Lippi, d'évoquer la formation allemande, pour laquelle il voue un certain respect. "Je dis depuis longtemps que l'équipe de Jupp Heynckes est une référence européenne, au même niveau que le FC Barcelone et le Real Madrid. Le Bayern est un groupe jeune et d'une fabuleuse qualité, qui peut dominer pendant plusieurs années le football continental", a déclaré l'ancien homme fort de la sélection italienne, dans des propos rapportés par Eurosport.


22 JEU-DÉTENTE 7

8

9

10 11 12

3 4 5 6 7 8 10 11

12

Southampton FC

C

Crystal Palace

Parmi ces couples de mots, deux sont différents. Lesquels ?

Sheffield United

AISE-ASSE ANIS-ASPE AFIN-aloi AIRE-ATRE ABR I-ACT E Apre-Arbu

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE

ou moins longue. 3.La restitution (rappel ou reconnaissance), c’est-à-dire la capacité d’accéder aux informations maintenues disponibles en mémoire pour une utilisation éventuelle. Cette récupération des données peut être volontaire

Voici à nouveau les même objets, mais cette fois disposés dans un ordre différent. Retrouvez les noms et notez-les sous chaque dessin.

8 7 6

Jeux d’esprit

Vous entrez dans le labyrinthe par la salle située en haut à gauche. Vous devez en sortir en haut à droite, après avoir visité toutes les salles rondes. Dessinez le trajet à emprunter pour trouver la sortie.

5

L

B

S G N I

P

4 3 2 1

G I

A S

S E

O

E

L

O

1

A

E V A

Z

R R

N

A

S

O I

N

T

V

2

T

E A

A

3

N

I

4

T

Mots croisés

N A

S R A

N A

C

S

E I

L

O P

S

5

S P E

A S

6

S

E

E

C

V

T I

S

7

U

S

A

S

E

R

R I

S

8

N

O C

O C L

I

M E S

S U H C

9

E

A A S I

S E

R T

E

E H

10

I

S

N

S A T

S A

R

S

A B E

S

O O

M

11 12

T

E J

U S

6 7 4 5 2 8 3 1 9 3 8 5 9 1 4 7 2 6 9 1 2 3 7 6 4 5 8 4 3 6 2 5 1 9 8 7 8 9 1 4 6 7 2 3 5 2 5 7 8 9 3 6 4 1 1 6 8 7 4 2 5 9 3 5 4 3 6 8 9 1 7 2 7 2 9 1 3 5 8 6 4

Sudoku

D

I D O L U C I A

Mots fléchés

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

S

S

R

Observez attentivement cette planche. Enregistrez bien dans votre “mémoire” les dessins et leurs noms inscrits au-dessous. Prenez votre temps pour bien les mémoriser, puis passez à la page suivante.

9

Ça commence ici :

10

(évocation) ou involontaire (réminiscence).

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

test 3 :

U

B

O I F L N I Maximum : 5 lettres

AIRE-ATRE ABUS-ALEA ANIS-ANSE Apre-Arbu ABRI -ACTE AINE-ASPE AFIN-aloi

S

Tirage 1 Trafik Tirage 2 Filin Filan calcul : 100-2=98 98*9=882 882-10=872

Des chiffres & des lettres

Facille a trouver

Enigme

reponse A

Foot en questions

Jeux d’ésprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

J

A

Regardez bien ces couples de mots :

O

8 N°1

I

T R I O N U T E E N A S L I E T R E T E E S C A P N I E S

Solutions :

T

Tirage2

L T E A N C R T O T N E T E U S C E A C S T O T R A O I S R E S S E S R U F D E C

n soi, la mémoire est une activité très complexe qui combine trois types d’opérations distinctes : 1.La saisie de l’information (enregistrement et fixation), ce qu’on appelle techniquement l’encodage; c’est un peu, pour utuliser une métaphore informatique, graver des donnée sur un disque dur. 2.La conservation (sauvgarde et stockage), qui consiste à maintenir en mémoire l’information pour une utilisation exterieure, ce maintien pouvant se faire sur une période de temps plus

F

Maximum : 6 lettres

U D E N T I S E R T P A I R A I V A N A D A M L A A R A L P M A G I S S A T N A R N G I U S T E I O E T A T

E

I

G A B H O M M I N S A B P L E

Tester sa mémoire II :

C

E

2

6

A

L

1 4

R

C

5

H

R

4

Tirage1

1 9 8 6

Les mots

10 100

S

8

4

9

E

9

3

2

Dans quel club professionn el a débuté l’internatio -nal anglais Theo Walcott

C

8 9

7 8

9 3

872

S

2

2

7 2

I

7

COUPES D’EUROPE

Calcul

P

1

FOOT EN QUESTIONS

S

6 8

N°18

E

5

N°18

VERTICALEMENT 1-Acrobatie aérienne-Masse solide 2-Première femme-Petit antilope d’Europe-Cité antique de la basse Mésopotamie. 3-État-Certain 4-Récipient de terre cuite-Halte 5-Infinitif-Buse d’aérage-Ancienne capitale d’Arménie. 6-Empereur romainRendue lisse. 7-Détérioré-Petite cheville de bois-Scandium. 8-Enveloppe-Urne 9-Arrivé à échéance-Ensemencement 10-Arbre forestier-Fils d’Abraham 11-Petit lac des Pyrénées-Mouvement culturel Jamaïcain-Fleuve d’Afrique 12-Question-Partie d’une pièce servant d’appui.

9

8

N°18

HORIZONTALEMENT 1-Plante submergée dans les eaux stagnantes-Restes. 2-Glandes génitales femelles-Plante potagère. 3-Montagne de Grèce-Déshydraté. 4-Relatif aux Incas-Indigné. 5-Échelle, en photographie-Palmier d’Asie-Rongeur. 6-Friandise-Installes 7-Soldat américain-Action de prenedre par violence-Pronom personnel 8-Instrument de supplice-Exclamation exprimant le plaisir de manger 9-Écume-Ville du Québec 10-Pièce de charpente-Posture de yoga 11-Patrie d’Abraham-Lac d’ÉcosseLongue pièce de bois 12-Enduit de plâtre-Anneau.

R

6

5

C

4

3

11

2

2

12

1

1

Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013

A voir absolument ... Les richesses d’une planète toujours en mouvement

EUROPE : GRANDE-BRETAGNE NATIONAL GALLERY Un des fleurons mondiaux des musées de tableaux, la National Gallery expose plus de deux mille œuvres des principales écoles européennes, depuis le milieu du XIIIe siècle. Son libre accès, sa situation centrale et sa popularité en font un lieu souvent bondé; visites vendredi soir.

CATHÉDRALE SAINT-PAUL Ce chef-d’œuvre du XVIIe siècle exécuté par Sir Christopher Wren (enterré dans la crypte avec d’autres notables) est situé au coeur de la City. Le quartier des affaires. Le grand dôme offre une vue de Londres à 360° et inclut la galerie des murmures, où il vaut mieux faire attention à ce que l’on dit!

Londres

TATE MODERN ET TATE BRITAIN Instalallé dans une anciènne centrale électrique, le Tate Modern est le plus garnd musée londonien d’art moderne et il abrite des

Angleterre

ET IRLANDE

oeuvres britaniques et étrangères de 1900 à nos jours. Il est très connu pour ses expositions singulières (souvent collectives) dans la gigantesque salle des turbines. Son parent, le musée Tate Britain, expose des œuvres classiques britaniques à partir du XVIe siècle et organise le prix Turner (généralement controversé) qui récompense l’art contemporain.

A

ATTAQUE SON EX EN JUSTICE !

lors que son excompagnon a déclenché une procédure judiciaire il y a quelques mois pour réclamer sa part du gâteau, Shakira sort l'artillerie lourde ! Tout roule pour Shakira ! Heureuse en amour avec Gerard Piqué,w la chanteuse est une maman comblée depuis la naissance de leur fils Milan. Cependant, il reste une petite ombre au tableau, et cette ombre a un nom : Antonio de la Rua. Ce dernier a partagé dix années de la vie de la chanteuse colombienne. Il était donc présent au début de sa carrière, et surtout, il était là lorsque Shakira a atteint la reconnaissance mondiale ! Fin 2012, le concerné avait décidé d'attaquer son ex pour lui réclamer 100 millions de dollars. Une requête un peu gourmande pour celui qui considère qu'elle lui doit toute sa réussite. On croirait presque rêver ! Cependant, Shakira vient de récemment fournir un papier à la justice. Alors qu'Antonio lui demande le jackpot pour avoir "managé" sa carrière (ils n'ont jamais signé de contrat), la jeune femme a remis la main sur un document datant de 2006. Ce dernier stipule que chacun devrait garder sa fortune en cas de séparation. Et bim... Quelque chose nous dit que cela devrait amplement suffire aux yeux des juges. Quand on l'attaque, Shakira contreattaque !

PROVERBE ALGERIEN PEUPLE QUI

IGNORE SES

DOSSIER SANTÉ Chocolat

Le Buzz

REPÈRES EST UN

PEUPLE ÉGARÉ.

Le chocolat, depuis qu'il existe, a toujours soulevé des passions. C'est un aliment mythique auxquels on prête plus de vertus qu'il n'en possède et que l'on accuse souvent de maux qu'il ne peut provoquer.

LA JUNGLE DES CHOCOLATS Le pourcentage de pâte de cacao varie selon les fabricants. Un minimum est imposé par la réglementation pour chaque catégorie. • Chocolat de ménage ou à cuire : 30 % minimum • Chocolat à croquer : 35 % minimum • Chocolat amer, bitter, supérieur, noir : 43 % minimum • Chocolat au lait : 25 % minimum • Chocolat au lait supérieur ou extra-fin : 30 % minimum • Chocolat aux noisettes : 32 % minimum • Chocolat aux amandes : 43 % minimum • Chocolat au riz soufflé : 35 % minimum • Produits "au chocolat" ou "au cacao" solides : 35 % minimum • Produits "au chocolat" ou "au cacao" en poudre : 32 %

minimum • Produits dits "au chocolat" ou "au cacao" liquide : 6 % minimum • Produits " chocolaté " ou "cacaoté" : 20 à 35 % minimum • Chocolat de couverture : 48 % minimum. Il est utilisé en pâtisserie et confiserie. • Chocolat blanc. Il est constitué essentiellement de beurre de cacao (20 % au minimum) de lait et de sucre. • Chocolat "light" ou "allégé". Il est à teneur réduite en sucre. Il est aussi riche en lipides que les autres.

CHOISIR UN BON CHOCOLAT La qualité d'un chocolat dépend de sa teneur en cacao. La folie du chocolat et plus particulièrement celle du chocolat noir - qui s'est développée depuis plusieurs années a incité les fabricants à offrir des chocolats à haute teneur en cacao : de 60 à 90 et même parfois 100 %. Mais la qualité dépend aussi du beurre de cacao. Or la Communauté Européenne a autorisé l'utilisation de matières grasses végétales à la place du beurre de cacao, niant ainsi toute l'histoire, les racines, l'authenticité du

LE HARLEM SHAKE PASSE MAL EN TUNISIE [POLÉMIQUE]

On ne vous présente plus le Harlem Shake. Ce mouvement crée un véritable buzz depuis le début du mois. Mais il ne fait visiblement pas l’unanimité. Samedi dernier, des lycéens de l’établissement des Pères Blancs, à Tunis, ont posté une vidéo de leur Harlem Shake. Et même si elle ressemble à des centaines d’autres présentes sur la toile, le clip a attisé les affrontements entre partisans et opposants au gouvernement. Un utilisateur de Facebook proche de Ennhada (le parti actuellement au pouvoir), a envoyé le lien de la vidéo au ministre de l’Education

Courgettes à la menthe

SHAKIRA : ELLE CONTRE-

TOUR DE LONDRES Commencée au XIe siècle par Guillaume le conquérant, il s’agit en fait d’un château assorti de tours. La tour de Londres abrite les joyaux de la Couronne (dont le fabuleaux diamant de 530 carats “étoile d’Afrique” ou “Gullinan I” et la couronne de la reine Victoria constellée de trois mille pierres précieuses) Le macabre échafaud sur lequel Anne Boleyn fut décapitée et de nombreuses expositions, le tout sous l’œil vigilant des célèbres Beefeater Guards.

UN

ACTU PEOPLE

MAGAZINE 23

nationale, Abdellatif Abid. Ce dernier a ordonné l’ouverture d’une enquête sur les organisateurs du rassemblement, et a indiqué qu’il n’hésiterait pas à sanctionner les élèves ou le personnel éducatif qui y aurait participé. Il aurait surtout été choqué par les déguisements (barbes et tuniques) se moquant du mouvement salafiste radical, et par les simulations d’actes sexuels. D’après le Figaro, un nouveau Harlem Shake devrait se tenir en Tunisie, devant le ministère de l’Education, le 1er mars. Plus de 4 000 personnes sont attendues pour l’occasion.

chocolat. Avant d'acheter n'importe quelle tablette de chocolat ou un produit au chocolat, il faut regarder la liste des ingrédients et éliminer ceux qui ne contiennent pas de beurre de cacao.

QUELLES SONT LES QUANTITÉS À CONSOMMER ? Rien, si ce n'est un régime hypocalorique extrêmement sévère ou une allergie, ne justifie que l'on se prive systématiquement de chocolat. Il est bon d'en manger régulièrement à cause de sa richesse en magnésium, sel minéral dont on manque souvent. Les quantités à consommer sont strictement individuelles. Un adolescent qui fait du sport peut absorber une ou deux tablettes sans aucun risque : mais s'il passe son temps vautré devant la télévision, il grossira. Le chocolat est avant tout un aliment de plaisir. Et le plaisir est difficilement mesurable. Un carré de 5 g avec un café, tous les jours, soit 25 calories et 1,5 g de lipides, cela ne vaut pas que l'on s'en prive, même en cas de régime hypocalorique.

En fait OK vient de ''oll korrect'', dérivé de ''all correct'' qui veut dire, grosso modo, ''tout va bien''. Cette déformation intervient au 19e siècle et on en retrouve des traces écrites à Boston à la même époque : la plus ancienne version est attribuée à Andrew Jackson, héros de la 2e guerre d'Indépendance puis Président des États-Unis, qui aurait fait une faute d'orthographe : ''Oll Korrect'' (OK) au lieu de ''All Correct''.Une autre piste voudrait que OK vienne de la guerre de Sécession et des rapports quotidiens où lorsque l'on écrivait ''0 killed'', cela voulait dire que ça allait plutôt

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

INGREDIENTS : 3 courgettes 4 cuillères d'huile d'olive 1 petite botte de menthe 2 cuillères à soupe de vinaigre

PRÉPARATION : Laissez cuire les courgettes émincées dans de l’eau bouillante salée pendant 5 à 10 minutes. Dans une poêle avec un fond d'huile d'olive, faites sauter les courgettes et laissez-les colorer légèrement. Réservez. Une fois qu'elles sont froides, mettez-les dans un bol avec le vinaigre balsamique, une botte de menthe grossièrement hachée et un peu d’huile d’olive. Servez les courgettes à la menthe bien fraîches.

APAISER LES ALLERGIES

Pour soigner vos petites allergies, préparezvous une infusion calmante avec du thym. Cela marche aussi avec des infusions de sauges ou encore d'orties !

BLAGUE

EN IMAGE

LE

PLUS GRAND MOHICAN

Kazuhiro Watanade (Japon) arbore une coiffure digne de la Pompadour : une crête de mohican de 113,5 cm de haut, chiffre vérifié lors du salon de la coiffure Bloc de l’art, à Tokyo (japon), le 18 octobre 2011. Il a fallu près de 4 heures à l’équipe de coiffeurs pour sculpter cette coiffure défiant toute gravité.

'O.K.' ?

bien. D'où ''O.k.''Ce sont aussi les marins britanniques qui écrivaient sur la coque de leur bateau le nombre d'hommes tués pendant la guerre et lorsqu'il n'y avait pas de morts, ils inscrivaient OK pour dire qu'il n'y avait pas de morts soit en anglais ''0 killed''. On évoque aussi que ce terme viendrait du grec moderne avec OLA KALA toujours utilisé par les marins grecs et les poseurs de rails grecs aux USA. Ils apposaient ces deux lettres sur les rails pour dire que tout allait bien.


Maracana N°2006 —Mercredi 10 avril 2013 La météo

24

ALGER

Peu nuageux Min : 11°C Max : 21°C

ORAN

Peu nuageux Min : 11°C Max : 23°C

T. OUZOU CONSTANTINE BEJAIA

Plutôt ensoleillé Min : 11°C Max : 22°C

Peu nuageux Min : 7°C Max : 21°C

Horaires de prières

OUARGLA

Plutôt ensoleillé Plutôt ensoleillé

Min : 11°C Max : 22°C

Min : 15°C Max : 32°C

Karaoui : 2 ans sans voir ses parents

Fadjr : 04h 42

Messi, l'homme qui dormait 12h par jour

Dohr : 12h 50

Asr : 16h 28

Le Franco-algérien, Amir Karaoui, n’a plus revu ses parents depuis plus de deux années, c’est relatif au retrait de son passeport par les services de douanes de l’aéroport de Sétif en 2011,suite à un transfert d’argent illégal à destination de la France. Depuis cette année, le milieu récupérateur de l’Entente n’a plus effectué de visites familiales, ni pu se déplacer avec son équipe à l’étranger pour des stages ou des rencontres internationales alors que les responsables sétifiens lui ont promis de lui régler son problème lors de la signature du contrat à l’ESS. Selon son manager, Kader Bentayeb, ce sera la dernière année du joueur avec l’ESS puisque ce joueur sera libre au mois de juin prochain. Selon toujours ce manager, un club de la capitale lui a offert un pont d’or, lui a fait signer un précontrat et lui a promis de lui régler son problème de passeport juste après avoir émis au bas de la licence sa signature. Hamar et ses pairs sont avertis et doivent prendre très au sérieux les déclarations de son manager.

La bourde de la CAF

On connaît tout ou presque de Lionel Messi le footballeur. Des dribbles, des buts et des titres en pagaille. Mais qui est Lionel Messi, l'homme ? Un dossier exclusif dans l'intimité de la Pulga où l'on apprend, entre autres, qu’en dehors des terrains, l'Argentin passe son temps à dormir. Un peu trop même, puisque Léo passe près de 12 heures par jour dans les bras de Morphée. Un sommeil qui, enfant, pouvait se justifier par son traitement hormonal (dormir lui permettait de régénérer ses cellules), mais qui, aujourd'hui, est devenu une véritable nécessité. « Si tu le sors pas du lit, les matchs peuvent commencer sans lui »,

L

BALLE AU CENTRE Par : Ali Bouacida

raconte Fernando Signorini, l'ancien préparateur physique de la sélection argentine. Une idée confirmée par la demi-sœur du génie, Marisol : «Il est heureux quand il dort. Mais dès que tu lui demandes de sortir, ça l'ennuie. Même une balade, ça le fatigue.» Une léthargie qui a, d'ailleurs, longtemps inquiété ses éducateurs au Barça. Dans un rapport interne de 2002, ces derniers déclaraient que le petit Léo était « le joueur le moins investi dans les séances d'entraînement. Il a correctement fait ce qui lui était demandé, mais toujours à l'ombre de ses partenaires, et sans montrer la moindre initiative personnelle. »

es entraîneurs passent, les présidents restent. On devrait inscrire cette formule dans la liste des adages propres à notre football et la prononcer comme une fatalité à chaque fois qu’un entraîneur est «remercié». Le dernier en date est Nasser Sandjak, qui avait repris les rênes de la JSK avec la ferme résolution de faire du bon travail. Et au regard de son court bilan, il faut lui reconnaître un parcours plutôt positif. Après 7 rencontres sans défaite, il a fallu que son équipe perde un match de coupe contre le MCA pour qu’aussitôt la sentence tombe. Le limogeage pur et simple décidé par le président qui avait pourtant assuré publiquement que ce sera lui qui rendrait le tablier si jamais Sandjak échouait. Or, celui-ci part sans échouer et c’est là tout le paradoxe

La Confédération africaine du football (CAF) a commis un impair sur son site internet dimanche dernier en déclarant la qualification de Kano Pillars (NGR) au détriment des Congolais du Léopards, alors que c’est le contraire qui s’est produit. Une première dans les annales de cette instance internationale. Les Sétifiens en professionnel ont pris leurs devants en réservant à l’ avance leur déplacement pour les deux pays tout en attendant le résultat final entre les deux équipes. Interrogé à ce sujet hier, sur les ondes de la chaine I, Hammar, avec l’humour qu’on lui connaît, a déclaré : «Il arrive à la LFP de faire des erreurs toute de suite après on lui tombe dessus mais quand il s’agit d’une aussi prestigieuse confédération africaine de football, cela reste un impair rarissime et étonnant non ? »

Maghreb : 19h 23

Réunion : TahmiRaouraoua

Reportée pour le 29 de ce mois, et initialement prévue pour avanthier, la réunion de travail, qui devait se tenir entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a été finalement reportée au 29 avril prochain au siège du ministère. Ce report est dû à un calendrier très chargé du ministre.

Le fusible

de cette décision. Ce licenciement peu cavalier exprime tout le marasme que vit notre football qui manque assurément de stabilité notamment dans l’encadrement. Une vision obsolète est imposée par les patrons de clubs qui ne croient qu’au résultat immédiat et si la JSK avait remporté les quarts de finale face au MCA, Sandjak serait toujours en place. Aucune vision, disons-nous, chez des présidents qui gèrent leurs clubs en fonction de l’objectif de saison qui ne concerne que l’équipe seniors sans aucune feuille de route ni de plan de formation, ni de tentative d’assurer une relève, ni du reste de politique futuriste pour un club qui charrie une longue histoire. L’histoire est donc réduite à un championnat ou une coupe qu’il faut impérativement remporter quitte à utiliser les gros moyens financiers. Et à

Isha : 20h 46

chaque début de saison, on reconduit les mêmes pratiques en faisant des investissements lourds dévolus uniquement à l’équipe-fanion et au moindre faux-pas, le bouc-émissaire est tout trouvé: c’est l’entraîneur qu’il faut limoger pour donner à la galerie l’illusion du changement et surtout s’absoudre de toute faute. Parce qu’enfin, la faute ne peut pas toujours incomber au seul entraîneur, ce fusible idéal? C’est ce que veulent faire croire les présidents des clubs. Parce que la législation de protection de l’entraîneur, n’existant pas, donne libre cours à toutes les décisions iniques prises par des patrons de clubs dont certains ont battu tous les records de longévité. Durant de si longs magistères, ils n’ont accompli aucun faux-pas, aucune erreur de gestion? Mais alors pourquoi notre football se porte-t-il si mal? A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot2006 date 10-04-2013  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you