Page 1

CAN 2013

www.maracanafoot.com

USMH

RIEN Le Nigeria sur le toit de l’Afrique ! «BJO’UaiNrEéDpJoAnHdu: Nigeria - Burkina Faso

1

-

0

ne semble arrêter les Harrachis

N° 1956 Lundi 11 février 2013 — Prix 20 DA

à mes détracteurs» EL-AMALI : «PLACE À L’ASO CHLEF»

USMA

À 24h du match… Les Rouge et Noir affûtent leurs armes Meftah : «Pas question de rater la victoire demain»

CRB

A J-1 DU MATCH FACE AL ISMAÏLY

Concentration maximale chez les joueurs «La qualification ne doit pas nous échapper»


02

EQUIPE NATIONALE

Yebda ne voit toujours pas Titularisé, Kadir le bout du tunnel ! marque des points Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Après avoir joué un peu plus d’une demi-heure contre l’AS Nancy Lorraine, la semaine dernière, au stade Vélodrome, Foued Kadir a été titularisé dès le coup d’envoi du match joué par l’Olympique de Marseille en haute Savoie contre Evian Thonon Gaillard, hier. Kadir qui s’est bien battu sur son coté gauche, a été précieux dans le travail défensif, notamment après la double expulsion d’Abdellah Kacim (58’) et Jordan Ayew (75’), expulsé une minute seulement après son entrée en jeu. L’OM a laissé quand même une bonne opportunité de consolider sa troisième place au classement même si ce point semble bien faire les affaires du club phocéen, compte tenu qu’ils ont dû terminer le match à neuf.

Remis de sa blessure au genou depuis deux mois, le milieu de terrain international algérien Hassen Yebda, a été à nouveau écarté de la liste des 18 joueurs de son équipe Granada CF auteur d'une précieuse victoire sur le terrain de Déportivo La Corogne (3-0) pour le compte de la 22e journée du championnat d'Espagne de football, alors que son compatriote Yacine Brahimi a suivi tout le match à partir du banc de touche. Yebda, qui est à la recherche de temps de jeu après 10 mois d'inactivité, avait pourtant commencé à renouer progressivement avec la compétition, avant le changement opéré par la direction du club andalou au niveau de sa barre technique en nommant Lucas Alacaraz à la place de Juan Antonio Anquela. Désireux de retrouver la sélection algérienne dès le mois de mars prochain à l'occasion

de la reprise des éliminatoires de la coupe du monde 2014 au Brésil, Yebda risque de reporter son retour chez les Verts si sa situation actuelle avec son club perdure.

Brahimi relégué au rang des remplaçants

Pour sa part, Brahimi, qui vient d'annoncer son engagement de porter les couleurs de la sélection algérienne, a été relégué au statut de remplaçant pour le deuxième match d'affilée, alors qu'il était titulaire à part entière sous l'ère d'Anquela. Sans Yebda et Brahimi, le club andalou est en train toutefois d'améliorer sa position au classement en passant de la zone rouge à la 13e place.

l'Olympiakos de Djebbour et Abdoun indétrônables

La formation de l'Olympiakos Le Pirée, a franchi un grand pas vers la conservation de son titre de champion, après sa victoire, samedi soir, en déplacement face au PAE Asteras Tripolis (1-0), en ouverture de la 21e journée du championnat grec. L'unique but de la partie a été inscrit par Konstantinos Mitroglu à la 90e minute. Titularisé par le nouvel entraîneur de l'équipe, l'Espagnol Michel qui a succédé à Leonardo Jardim, Djebbour a cédé sa place à la (81’) minute du jeu, alors qu’Abdoun a pris part à l’intégralité de la rencontre. Les deux joueurs algériens n'ont pas pris part avec l'équipe nationale à la Coupe d'Afrique des nations CAN 2013 en Afrique du Sud, dont la finale s’est jouée hier à 19h30 (heures algériennes) à Johannesburg entre le Burkina Faso et le Nigeria. A l'issue de cette victoire, la 17e depuis le début de la saison, l'Olympiakos consolide sa position de leader avec 54 points, à 15 longueurs de son dauphin, PAOK Salonique (39 pts), alors que neuf journées restent à disputer.

Ghilas écartés pour avoir joué le sort de son entraîneur au poker Kamel Ghilas et trois de ses coéquipiers entre autres Julien Toudic, Antoine Devaux, et Pape Souaré sont des

habitués des soirées poker tous les quatre. Une passion qui pourrait avoir privé les quatre joueurs rémois du déplacement à Nancy. Les quatre hommes, écartés brusquement du groupe par Hubert Fournier, auraient en effet été sanctionnés pour avoir misé le sort de leur entraîneur, grandement menacé : Son adjoint Olivier Guégan pourrait prendre le relais en cas de défaite à Nancy, lors d’une partie de poker cette semaine, révèle le journal L'Equipe. Fournier, qui n’aurait jamais dû l’apprendre, aurait eu indirectement écho de l’information et aurait décidé immédiatement de faire payer leur blague de mauvais goût aux quatre férus de poker.

Belfodil et Parme freinés par Genoa

Les camarades de Belfodil se sont contentés d’un match nul à domicile contre Genoa. En dépit d’une domination territoriale des Parmesans, les coéquipiers d’Ishak Belfodil, titulaire en la circonstance, n’ont pu marquer ce but qui aurait été salvateur. Belfodil qui s’est procuré quelques belles opportunités de scorer, n’a pu trouver le chemin des filets au grand regret de son équipe.

Mesbah aligné dans le dernier quart d’heure

Convoqué pour la seconde fois de suite depuis son retour de Coupe d’Afrique, l’international algérien Djamel Mesbah a effectué son baptême du feu en début d’après-midi face à Genoa. Djamel qui était présent sur le banc de touche, a été incorporé par Donadoni durant le dernier quart d’heure de jeu. Pour le peu de temps qu’il a passé sur le terrain, le latéral gauche de Parme AC, Mesbah ne peut pas être jugé sur sa prestation.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Les Canaris s’éloignent de la zone rouge Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

LIGUE UNE 03

APRÈS LEUR PRÉCIEUSE VICTOIRE FACE À L’ASO CHLEF

accomplir, en commençant par le prochain match, qui va les opposer aux gars de Yemma Gouraya le 19 de ce mois au stade de l’Unité Maghrébine. Un match qui aura lieu à huis clos, ce qui ne pourra que constituer une belle opportunité, pour les Canaris du Djurdjura, lesquels doivent confirmer ce regain de forme.

Le derby kabyle : un match à ne pas rater

Les Canaris du Djurdjura continuent leur série de bons résultats. Après avoir battu la JS Saoura sur le score de 2 à 0, les poulains de Nasser Sandjak ont confirmé en dehors de leurs bases, en revenant avec un précieux point d’Oran en faisant un but partout contre le MCO.

A

vant-hier au stade de TiziOuzou, les partenaires de Belkalem, ont accueilli leurs homologues de l’ASO Chlef, pour un match comptant pour la 20e journée du championnat national professionnel de Ligue une. Une rencontre piège pour les Canaris du Djurdjura, sachant qu’en face, il y avait un adversaire qui s’est

présenté sur le terrain, avec la ferme intention de rectifier le tir et de se racheter de son revers concédé une semaine avant, contre le MC Alger. Les Maroci, Rial, Benlamri, Messaâdia et consorts ont eu toutes les difficultés, pour s’imposer et empocher les trois points de la victoire. La JSK a souffert pour parvenir à marquer l’unique réalisation de la partie, signée par l’attaquant Chalali Mohamed. Un but qui a permis aux Kabyles, de s’offrir une autre victoire en l’espace de trois matchs. C’est de bon augure pour la suite du parcours. Avec ce nouveau succès, les Canaris du Djurdjura s’éloignent de la zone rouge et se rapprochent davantage des équipes du haut du tableau. Mais ce n’est pas encore acquis, sachant que le plus dur reste à

Les poulains de Nasser Sandjak qui ont repris confiance, après cette série de trois résultats positifs enregistrés respectivement, contre la JSS, le MCO et l’ASO, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et veulent frapper à nouveau, lors de la prochaine rencontre, qui les mettra aux prises, à leurs frères ennemis de la JSM Bejaia. Un derby qui s’annonce difficile, du moment que les Béjaouis qui sont en perte de vitesse, doivent refaire surface et renouer avec les bons résultats. Mais les Canaris du Djurdjura de leur côté, ne comptent pas lâcher prise, et se déplaceront à Béjaïa avec l’idée de revenir à TiziOuzou, avec un résultat positif. Une victoire face à la JSMB est possible, mais à la seule condition, que les camarades de Belkacem Remache, continueront à travailler davantage et à s’appliquer pour espérer garder leur bonne dynamique de victoires. Le derby ne sera pas une partie de

plaisir pour les poulains de Sandjak, qui doivent faire preuve de plus de concentration et de sérieux dans le travail, pour aspirer à de meilleurs résultats.

Le haut du tableau n’est pas si loin

Les partenaires de Chalali qui se sont replacés en championnat, avec cette 7e place qu’ils occupent, et ce, suite à leur succès face à l’ASO Chlef, avec à leur actif 27 points. Les poulains de Sandjak ne sont pas si loin du haut du tableau. Ils ne sont qu’à neuf longueurs du troisième au classement, en l’occurrence le Mouloudia d’Alger qui totalise 36 points dans son compteur. Les joueurs kabyles sont plus que jamais décidés à relever le défi, et à refaire surface, en tentant de persévérer et de garder cette bonne dynamique de victoires, pour prendre de l’envol. Mais leur mission ne sera guère facile, sachant que le plus dur est à venir. Les coéquipiers de Zineddine Mekkaoui, ne doivent pas baisser les bras, s’ils veulent remonter encore la pente au classement. Le parcours est encore long, et els joueurs croient dur comme fer en leurs capacités d’aller de l’avant, et de gagner des places au classement. C’est jouable et les joueurs sont capables de remonter, mais les dirigeants doivent bouger en leur réglant leur situation financière. A. M.

SEDKAOUI : «J’ai hâte de retrouver la compétition»

Le milieu de terrain récupérateur des Jaune et Vert, Kaci Sedkaoui, continue de se soigner et de suivre son programme de rééducation et spécifique, pour retrouver toutes ses forces, et reprendre les terrains et la compétition. Kaci Sedkaoui qui a contracté une blessure au coude (Luxation), est très content du retour en force de son équipe. Il estime que le meilleur est à venir, et il reste persuadé que lui et ses coéquipiers, vont gagner encore du terrain, et amélioreront leur position au classement.

Vous avez assisté au match face à l’ASO Chlef. Vos impressions sur cette nouvelle victoire ? C’est un succès important, ce qui ne pourra que redonner confiance aux joueurs. Les joueurs se sont donnés à fond et ont réussi à trouver la faille et à s’offrir les points de la victoire. Je suis très content et heureux au même titre que le reste du groupe. Même si je n’ai pas été de la partie en assistant aux débats, à partir de la tribune, mais c’est toujours encourageant pour la suite de la saison. Cette nouvelle victoire va galvaniser le groupe davantage, pour la suite du parcours.

Et qu’en est-il de votre état de santé ? Dieu merci, ça va mieux, je m’améliore de jour en jour. Je suis soumis à un travail spécifique, avec des séances de rééducation et un travail en solo, en attendant le feu vert du staff médical, pour que je puisse réintégrer le groupe. Mais une chose est certaine, je suis sur la bonne voie, et inchallah je ne tarderai pas, à refaire surface avec le groupe.

Alors à quand votre retour parmi le groupe ? Je ne sais pas, la décision finale reviendra au staff médical. Je suis en nette progression et je tâcherai de suivre à la lettre le programme spécial que m’a tracé mon médecin traitant, le kiné du club Guillou. J’espère que d’ici quelque temps, je serai d’attaque et prêt pour reprendre du service et retrouver les terrains et la compétition. On vous laisse le soin de conclure… Pour ne rien vous cacher, j’ai hâte de retrouver les terrains et la compétition, sachant que je veux bien aider mes coéquipiers et contribuer au retour en force de mon équipe. J’espère qu’avec cette série de bons résultats, les supporters vont revenir au stade, pour nous encourager et nous pousser vers l’avant. On a grandement besoin de l’apport du public et vice-versa. Par A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSK

ECHOS

CHALALI SIGNE SA 2E RÉALISATION Mohamed Chalali, la nouvelle recrue hivernale kabyle, est en train de sʼillustrer sous le maillot Jaune et Vert. Cela sʼest vérifié au fil des matchs. Chalali a réussi avant-hier à signer sa deuxième réalisation avec la JSK. Pour rappel, il a marqué son premier but face à la JS Saoura. Avant-hier il a récidivé en offrant les points de la victoire à son équipe face à lʼASO Chlef.

MAIZA RETROUVERA SA PLACE FACE À LA JSMB

Nasser Sandjak et pour des choix purement tactiques, nʼa pas jugé utile dʼaligner Adel Maiza dans le onze de départ, en préférant compter sur la paire centrale RialBelkalem. Mais dʼaprès les déclarations de Sandjak à la fin du match face à lʼASO, Maiza retrouvera sa place de titulaire, lors du derby kabyle face à la JSMB, le 19 de ce mois. Maiza sera aligné aux côtés de Belkalem et Rial. Sandjak songe à jouer avec un 3-5-2 face aux gars de Yemma Gouraya.

VERS LA PROGRAMMATION D’UN MATCH AMICAL ?

Les coéquipiers dʼEssaïd Belkalem qui vont croiser le fer à leurs homologues de la JSMB, le 19 de ce mois, seront appelés à disputer un match amical pour garder le rythme de la compétition et rester compétitifs. Le derby kabyle est prévu le 19 et non le 16, du moment que la JSMB jouera son match de la ligue des champions africaine le 15 de ce mois, face au FC Niger. Le staff technique songe à programmer une joute amicale dʼici la fin de semaine, pour permettre à ses joueurs de garder le rythme de la compétition et préparer le derby Kabyle dans de meilleures conditions. A. M.


04

LIGUE UNE

JSK

ECHOS

PSYCHOLOGIQUEMENT LES JOUEURS LIBÉRÉS Cʼest le soulagement total chez les joueurs, cʼest ce qui a été remarqué depuis le troisième résultat consécutif, les partenaires de Remache se sont libérés psychologiquement et partent de nouveau sans aucune pression pour le reste du parcours, notamment avec ce match qui se profile à lʼhorizon, face à la JSM Béjaia où il fallait impérativement gagner afin de ne pas compromettre leur début de longue course pour le podium. Reste à confirmer maintenant cette dynamique et ce sentiment de gagnant.

HIER ET AUJOURD’HUI REPOS

Après le match dʼavanthier face à lʼASO Chlef, le premier responsable technique de la JSK, Nasser Sandjak, comme à chaque fois et cela depuis quʼil est à la barre technique, accorde à ses poulains deux jours de repos afin de se ressourcer chez eux et récupérer de leurs efforts. En effet, lʼentraîneur a donné rendezvous à ses capés pour après demain mardi, au stade du 1er-Novembre, et ce, afin de continuer sa préparation pour la suite du parcours qui sʼannonce plus difficile cette saison.

REPRISE DEMAIN DANS LA MATINÉE

Après les trois points de la victoire arrachée face à lʼASO Chlef, lors du match précédent, samedi dernier sur le score dʼun but à zéro, le technicien des Canaris, Sandjak, a accordé deux jours de repos pour ses capés. Il a prévu la reprise pour demain à 10h, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou pour préparer en conséquence le prochain rendez-vous qui les attend devant la formation de La Soummam.

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

C HA LA LI SI GN E SO N 2E BU T

Arrivé au mercato dernier, le néo-attaquant kabyle, lʼex-Sétifien Mohamed Challali, qui a inscrit son premier but contre la JS Saoura, a été encore une fois lʼartisan du but inscrit face à lʼASO Chlef, avant-hier, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Toutefois, Chalali signe le deuxième but sous les couleurs des Jaune et Vert.

«Heureux d’avoir contribuer à cette victoire»

n’en a. Nous avons conscience d’une belle performance. Cela ne sera guère facile mais nous défendrons nos chances à fond dans ce match. On doit impérativement confirmer notre dernier succès.

Auteur d’une belle prestation de deux jolis buts avant-hier face à l’ASO, le centre avant, Mohamed Chalali, qui a été remarquable dans son jeu, s’est illustré de fort belle manière. Chalali estime que c’est le moment de ne pas s’arrêter en si bon chemin et continuer sur cette bonne lancée. Aussi, le prochain match est très important pour retrouver le podium et la suite du parcours.

A vous entendre parler, on comprend que vous êtes optimiste quant aux capacités de votre équipe… En effet, nous possédons un bon groupe qui est capable de faire la différence lors de ce match, et je suis certain qu’on pourra s’en sortir. Nous comptons utiliser tous nos atouts pour contrer notre adversaire.

Vous restez sur une superbe performance face à l’ASO. Cela ne peut-être qu’encourageant, n’est-ce pas ? Il est vrai que battre une équipe comme celle de l’ASO ne peut faire que du bien. Nous la voulions cette victoire, surtout pour nos fans.

Quels sont ces atouts sur lesquels vous comptez ? Notre principal atout c’est la combativité et l’esprit de groupe. Mais il y a aussi l’aspect psychologique sur lequel nous comptons beaucoup pour obtenir une victoire.

Lors de ce match, vous étiez l’un des joueurs à s’être illustré avec votre équipe par une belle prestation. Apparemment, c’est la grande forme, non ? Pour ne rien vous cacher, je suis en bonne forme actuellement. Je pense avoir été à la hauteur de la confiance placée en moi par le staff technique. C’est dans cette voie que je devrais continuer et les résultats viendront d’eux-mêmes. Vous étiez à la hauteur du but de la victoire lors de cette confrontation ; quel est votre sentiment ? C’est vraiment un plaisir de contribuer à cette victoire. Mon but n’est que le fruit du travail accompli de tout un groupe. Sans mes coéquipiers, je ne pouvais rien faire. Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que l’équipe a pu confirmer sa bonne santé. Peu importe qui marque, un autre joueur ou moi, l’essentiel, ce sont la victoire et c’est tout.

Comment avez-vous trouvé votre adversaire ? Je pense que l’ASO Chlef n’est plus à présenter, cette équipe était bien présente sur le terrain et nous

Optimiste donc… Mais comment ne pas l’être du moment que nous avons

des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon résultat. De toutes les façons, je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que la JSK sera à la hauteur de leurs aspirations. S. A.

APRÈS LE TROISIÈME RÉSULTAT POSITIF CONSÉCUTIF

a posé beaucoup de difficultés, surtout en première période. L’ASO est une bonne équipe qui possède de bons éléments. Mais je

Préserver la dynamique des victoires EN PRÉVISION DU DERBY KABYLE

Les Canaris, qui sont à leur troisième match sans défaite, veulent rester invincibles lors des prochains rendez-vous. Ces derniers doivent rester concentrés tout au long de la semaine et préparer dans de bonnes conditions le derby kabyle, et ce, afin dʼempocher le gain du match, ce qui augure quʼils sont décidés à relever le défi et faire oublier à leurs supporters la mésaventure connue lors du début de saison catastrophique. «Je tiens à dire que lʼéquipe pouvait réaliser de meilleurs résultats lors de la phase aller, nʼétait-ce la chance qui nous avait tourné le dos. Maintenant, il faut mettre de côté le passé et penser uniquement à lʼavenir, aussi nous nʼavons jamais douté de nos qualités de revenir en force, mais le fait dʼavoir remonté au classement général et retrouver le podium nous a mis en confiance. Avec une telle préparation, les Jaune et Vert peuvent facilement défier les équipes du haut du tableau, à savoir lʼUSMA, lʼESS, lʼUSMH, le MCA et autres, et maintenir cet état dʼesprit qui anime le groupe et continuer à jouer à fond lors des prochains matchs, même si nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend », dira le joueur axial de la JSK, Djamel Benlamri. En effet, ces derniers doivent aussi rester invincibles durant une longue durée afin dʼatteindre leur objectif.

pense que nous étions plus volontaires qu’eux. A mon sens, c’est ce qui a fait la différence.

Vous êtes donc plus volontaire que vous ne l’étiez, c’est cela ? Il y a, c’est vrai, une véritable prise de conscience et aussi cette envie de nous surpasser pour réaliser de meilleurs résultats. On sent chez les joueurs une réelle volonté d’arracher un résultat. Il y désormais une grande détermination chez tous les joueurs et une grande envie de confirmer et à l’occasion retrouver le podium.

Lors du prochain match, face à la JSMB à huis clos, une belle occasion de le faire, n’est-ce pas ? Nous ne faisons pas une fixation sur ce match important face à la JSMB et il n’est pas question de lui donner plus d’importance qu’il

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LES DIRIGEANTS NE S’ENFLAMMENT PAS

De leur côté, les responsables du club restent calmes. Les dirigeants, à leur tête le président Hannachi, nʼont pas voulu mettre une pression inutile sur les épaules de leurs joueurs. «Jʼétais sûr de notre retour en force, et encore je suis convaincu que la JSK reviendra et sera encore plus forte à lʼavenir. Dʼailleurs, je peux vous dire quʼon jouera pour une meilleure place», a-t-il déclaré à maintes reprises. Après le dernier succès de son équipe, le boss nʼa pas changé de langage envers ses joueurs en leur demandant encore plus. On négociera match par match. Et pour ce qui est du staff technique composé de Sandjak-Amrouche, il compte sur leurs poulains pour la suite du parcours, notamment sur le prochain match qui les opposera à la formation de la JSM Béjaia. Avec une grande détermination chez les joueurs, le coach voulait maintenir la bonne dynamique de son équipe et lui éviter la pression. Par la suite, son groupe travaillera dans le calme et la sérénité.


C’est de bon augure Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Cette victoire face à l’ASO Chlef, donnera certainement des ailes aux joueurs de la JS Kabylie pour aller encore de l’avant. Piqués dans leur amour-propre, suite à son entame de la phase retour complètement ratée, les camarades de l'excellent Chalali, auteur du but victorieux, sont accrédités d'une bonne prestation face à des chélifiens démoralisés. Et c'est de bon augure pour la suite, surtout en prévision de ce derby kabyle face à la JSM Béjaia.

C

eci dit, cette belle victoire est révélatrice de l'esprit conquérant qui anime le groupe en ce moment. La qualité de l'effectif et l’apport psychologique du technicien Sandjak pourront apporter un plus à l’équipe qui est appelée à améliorer son classement général. Bonne chose pour le coach Sandjak qui n'aura pas l'embarras du choix pour composer son prochain onze et revoir son schéma tactique, d'autant plus que l'effectif a été renforcé par le retour de Belkalem et Rial. Une chose est sûre, la JS Kabylie doit préparer de la meilleure des façons le derby kabyle qui sera abordé cette fois-ci avec beaucoup de sérénité. Grâce à cette victoire sur le fil, mais combien précieuse, le club phare de Djurdjura se hisse à la septième place au classement général avec un total de 27 points dans son escarcelle. C’est de bon augure avant le derby kabyle prévu dans dix jours au stade de l’Unité Maghrébine. Avec ce deuxième but de la nouvelle recrue Mohamed Chalali, les Kabyles se mettent en confiance en prévision de la suite du parcours qui s’annonce d’ores et déjà très difficile. Au-delà de ce résultat positif, bon pour le moral, le premier responsable de la barre

technique de la JS Kabylie, Nacer Sandjak, qui a bénéficié cette foisci de l’ensemble de son effectif, après le retour de la paire RialBelkalem, a pu quand même réaliser son objectif et rester, du coup, sur sa belle série de bons résultats. Cette belle performance contre une équipe, où rien ne va plus cette saison, permettra certainement au staff technique d’espérer mieux. Cette rencontre a permis également au technicien kabyle de tester une nouvelle fois son schéma tactique pûrement offensif avec trois attaquants, Messaâdia, Mokdad et Chalali. Ce fut une réussite notamment dans un match pareil. Il n’avait pas vraiment beaucoup de choix devant lui à l’occasion de la venue de l’ASO Chlef à Tizi Ouzou. Nacer Sandjak a vite jugé utile d’opter pour 4-3-3 au lieu du 3-52, adopté souvent à l’extérieur. Voilà ce qu’il aurait dû faire auparavant pour éviter toutes les défaites sur leur terrain. Par ailleurs, la mission de Jaune et Vert n’était pas aussi facile devant une équipe chélifienne avide de succès pour s’extirper de la zone rouge. C’est une victoire importante pour la JSK dans la mesure où elle a amélioré davantage sa position au classement général, en s’éloignant également de la zone des turbulences. Le club phare de la

capitale de Djurdjura, et chez lui enregistre une deuxième victoire méritée de suite, après celle remportée face à la JS Saoura, et compte désormais sept points d’avance sur la zone rouge occupée par le WA Tlemcen, USM Bel Abbés et CA Batna. Le rendez-vous de la ville des Genets s’est joué entre deux équipes aux objectifs diamétralement opposés. L’envie et le talent des joueurs de Benchouia n’étaient pas suffisants pour venir à bout de cette coriace équipe Kabyle, qui s’est montrée

LIGUE UNE

plus réaliste. Les coéquipiers de Maiza, qui a retrouvé à cette occasion le banc de touche, ont bien débuté le match en portant le danger dans le camp chélifien, mais leur précipitation était également au rendez-vous. Malgré une pelouse impraticable suite aux pluies battantes, les camarades de Chalali, auteur de l’unique but de la JS Kabylie, ont développé un beau football, mais sans pour autant atteindre les filets pendant la première période. R.S.

REPRISE DEMAIN AU STADE DU 1ER-NOVEMBRE

Après deux journées de repos, au lendemain de la victoire à domicile face à lʼASO Chlef, en match comptant pour la 20e journée du championnat de ligue une,les Canaris reprendront le chemin des entraînements, demain mardi au stade du 1er novembre. Les Canaris qui ont bénéficié de deux journées de repos entameront demain matin leur préparation en prévision du match qui les attend dans une semaine en dehors de leurs bases face à la JSM Bejaia, dans le cadre de la 21e journée du championnat national de ligue 1. Les Canaris auront donc une semaine, pour réussir une bonne préparation. Un match que le coach kabyle veut absolument gagner, pour confirmer leur retour. Profitant de cet état dʼesprit qui précède cette rencontre de la 21éme journée de championnat, le staff technique, composé du duo Sandjak et Amrouche tentera dʼinciter ses joueurs pour redoubler dʼefforts pour réussir une troisième victoire dʼaffilée en cette phase retour. Les Kabyles qui restent sur deux victoires et un match nul, doivent garder cette ambiance pour réaliser dʼautres succès.R.S.

Mokdad :

«Ce n’est pas encore fini»

Si la JS Kabylie, 7e avec 27 points, apparaît distancée en championnat par rapport à son premier objectif, avec vingt points de retard sur le leader, les joueurs, selon le meneur de jeu Abdelmalek Mokdad, ne baissent jamais les bras. Mokdad dira que le coach devra compter sur le bon état d'esprit qui demeure au sein du groupe, et confirmera que le championnat n’est pas encore fini.

Mokdad, comment est l’ambiance dans le camp kabyle, aprés cette victoire face à l’ASO Chlef ? Comme à chaque belle performance, il y a toujours une bonne ambiance. Nous travaillons d’arrache pied en ce moment. Nous avons vécu une période difficile, mais l’état d’esprit est bon en ce moment. Concernant cette belle performance, je dirai que nous montrons des choses correctes, j’espère que d’autres

bons résultats vont suivre.

Comment vivez-vous ce retour après une période de disette ? Ce sont des bons moments que les joueurs doivent profiter pour réussir d’autres résultats. C’est vrai qu’au niveau comptable, nous sommes loin de notre premier objectif à savoir le titre, mais le championnat n’est pas encore fini. Il y a un bon état d’esprit au sein du groupe, on doit profiter pour frapper encore fort. Ce qui est important, c’est que nous avons démontré que nous pouvons revenir à tout moment, pourvu que les joueurs se concentrent sur leurs matches. Ils doivent savoir que désormais ce sont les points qui comptent. On constate que la JS Kabylie ne marque pas beaucoup de buts, que direz-vous ? Pour le moment on doit d’abord améliorer notre position au classement général, après, tout va

venir au fil du temps. C’est aux joueurs d’augmenter au fur et à mesure leurs niveaux et se montrer plus percutants et plus efficaces devant les bois.

Et pourtant vous avez joué avec un système pûrement offensif… Ce n’est pas en changeant de système de jeu, qu’ont réussira une rencontre. Les joueurs doivent tous se concentrer sur les matches. Il faut éviter la précipitation et profiter de la moindre occasion. Contre l’ASO Chlef le coach à opté pour l’offensif, car il n’a pas vraiment le choix, il voulait coûte que coûte remporter cette rencontre à domicile. Notre premier rôle est de bien réagir devant les buts. Il faut qu’on travaille davantage.

On assiste à un retour de plus en plus rassurant. Quel regard portez-vous là dessus ? C’est vrai, mais beaucoup de

choses restent à faire dans l’avenir. Tout le monde doit faire preuve d’une certaine responsabilité. Il y a de la qualité au sein du groupe, simplement il va falloir la bien gérer. On n’a pas encore dit notre dernier mot, je reste persuadé que beaucoup de choses vont être améliorées dans un proche avenir. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

UNE SEMAINE POUR PRÉPARER LA JSMB

Les camarades de Malik Asselah, qui commencent à revenir au classement général en cette manche retour du championnat, ont assuré lʼessentiel avant dʼeffectuer, le déplacement dans la Vallée de la Soummam, pour donner la réplique à la JSM Bejaia qui est, de son côté, sur une courbe descendante. Un autre match difficile attend donc la JS Kabylie dans la ville de Yemma Gouraya, mais elle devra profiter de ce huis clos infligé par la ligue nationale de football pour réaliser une autre belle performance. Pour le prochain match donc, la JS Kabylie se rendra dans la ville de Yemma Gouraya pour affronter la JSM Bejaia dans le cadre de la 21è journée du championnat national de ligue une. Mais avant, les joueurs ainsi que le staff technique, auront une semaine complète pour revoir certaines choses et mieux préparer cette belle affiche du championnat qui se jouera au stade Unité Maghrébine de Béjaia à huis clos. Reporté de quatre jours en raison du match de la JSM Bejaia face au FC Niger, de la Ligue des Champion dʼAfrique, ce derby kabyle, sera une belle opportunité pour la JS Kabylie pour enchaîner avec une autre belle performance. Après avoir réussi à se mettre davantage en confiance, le staff technique devra profiter de cette période qui précède cette rencontre pour corriger certaines lacunes et mettre en place son plan dʼattaque.

LE BOYCOTT CONTINUE

LES SUPPORTERS LÂCHENT L’ÉQUIPE

Contre toute attente, les supporters de la JS Kabylie nʼont pas pris la peine dʼeffectuer le déplacement au stade 1er novembre de Tizi Ouzou, pour encourager leur équipe. Une situation qui suscite beaucoup dʼinterrogations dans lʼentourage du club. Malgré le beau temps samedi à Tizi Ouzou, les fans kabyles ont jugé utile de bouder encore leur équipe qui, pourtant revient au classement général après notamment ces deux victoires à domicile. Ils ne semblent plus avoir lʼenvie dʼassister aux matches de leur équipe favorite, les véritables supporters kabyles, diront les proches du club, ne doivent pas laisser leur équipe. En dépit de ces trois derniers bons résultats, les inconditionnels kabyles brillent à chaque fois par leur absence sur les gradins. Le stade du 1er novembre qui sʼaffichait auparavant archicomble une heure avant le coup dʼenvoi du match, sʼaffiche depuis quelque temps vide. On a lʼimpression des fois que le match se joue à huis clos, puisque on peut compter les présents sur le bout des doigts.


06

LIGUE UNE

MCA

IL A MARQUÉ SON ONZIÈME BUT

DJALLIT : «JE VEUX TERMINER MEILLEUR BUTEUR»

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

DJEGHBALA SUSPENDU FACE À L’USMBA

Abdelmalek Djeghbala ne jouera pas le match contre l’USMBA, après avoir écopé d’un carton rouge lors du match de samedi contre la JSMB. L’enfant de Touggourt sera le grand absent face à la formation de Bel Abbes, surtout qu’il reste l’un des meilleurs joueurs de l’équipe depuis le début de saison. Djamel Menad va certainement choisir entre Zeddam et Aksas pour remplacer Djeghbala face à l’USMBA. Il faut signaler que C’est la première fois de la saison que Djeghbala écope d’un carton rouge.

Auteur déjà d’un but lors de la phase aller contre l’USMBA au stade du 5-Juillet, Samy Yachir a inscrit hier un doublé contre la JSMB qui a permis à son équipe de glaner les trois points de la victoire. L’exHarrachi avait été le passeur décisif contre l’USMA et l’ASO, ce qui avait permis à Djallit et Bouguèche de gagner les deux matchs.

HADJ AISSA DE RETOUR EN MARS :

L

«J’ai hâte de jouer mon premier match avec le Mouloudia»

Après avoir subi une intervention chirurgicale au niveau de son ménisque, l’ancien numéro 10 de l’entente de Sétif, a commencé sa rééducation deux jours après avoir passé sur le billard.

Le meilleur buteur du championnat Mustapha Djallit a encore frappé samedi à lʼoccasion du match contre la JSMB sur un penalty quʼil a bien transformé, avant que les Bejaouis reviennent au score. Après la fin du match, nous avons eu une discussion avec lʼenfant de Bechar qui semble décidé plus que jamais à rester sur sa lancée et promet dʼautres buts lors des prochaines journées : «Personnellement, je savais que le match allait être très compliqué face à une équipe qui voulait se relancer. Nous avons cru avoir fait le plus dur en ouvrant la marque, mais un moment dʼinattention nous a coûtés lʼégalisation. Malgré lʼexpulsion de Djeghbala, nous avons su nous battre avec nos tripes pour repasser au tableau dʼaffichage. Nous avons même dominé les débats, alors que nous étions à dix et quʼon jouait sans lʼappui de notre public sur une pelouse détrempée qui rendait le jeu difficile. Je suis très content pour Yachir qui a marqué deux buts et jʼespère quʼil va continuer sur cette lancée le plus longtemps possible. En ce qui me concerne, je suis très heureux, car jʼai réussi à marquer encore une fois et jʼespère marquer dʼautres buts lors des prochains matchs. je ne vous cache pas que je songe terminer meilleur buteur du championnat, mais je veux aussi gagner un titre avec le Mouloudia.», nous dira lʼenfant de Bechar. W. S.

3E BUT DE YACHIR

a nouvelle recrue du Mouloudia que nous l’avons rencontré chez son kiné, nous a livrés ses impressions et sur tous ce qu’a été dit sur lui, à savoir, que la saison est terminée pour lui et qu’il souffre d’une grave blessure au niveau des ligaments croisés. Hadj Aissa, nous dira à cet effet : «Tout va bien. J'ai été très bien pris en charge par le Dr Zemmouri que je remercie au passage. Je n'ai effectué qu'une petite intervention avec une anesthésie locale. Et grâce au laser, on m'a enlevé les résidus d'os qui me faisaient souffrir de mon genou droit. J'ai commencé depuis une semaine la rééducation. Il me reste encore quelques jours avant d'obtenir l'autorisation de courir avec l'équipe.» Au sujet de la gravité de sa blessure, Hadj Aissa dira dans ce sens : «Ce ne sont que des allégations qui ont pour but de me nuire. Tout le monde sait que j'ai effectué en Tunisie une intervention au niveau du

ménisque, et qui s'est bien passée. Et par la suite, j'ai suivi une rééducation. Mais, il y avait des résidus d'os qui sont restés. Et cela a provoqué une certaine gêne lorsque j'ai repris les entraînements avec le Mouloudia sur une surface en synthétique. Je n'ai pas de blessure grave comme certains veulent bien le faire croire.» Pour ce qui est de son retour à la compétition, La nouvelle recrue du Mouloudia est très optimiste de retrouver le groupe en début de mars prochain : «J'espère que je serais apte pour le début du mois de mars avec le match de Coupe d'Algérie contre Aïn Beida. C'est en tout cas l'objectif que je me suis fixé.» En ce qui concerne les bons résultats qu’a enregistrés son équipe ces derniers temps, Hadj Aissa dira : «A travers ce que j'ai vu sur le petit écran et les échos qui me sont parvenus, le Mouloudia posséde tous les atouts pour décrocher un billet qualificatif pour la Ligue des champions qui est l'objectif majeur du club. En ce qui me concerne, je promets de tout faire pour aider le club à atteindre tous ses objectifs.», nous dira l’enfant de Batna qui attend avec impatience son retour à la compétition. W. S.

MENAD : «Préserver cette dynamique des victoires…»

D

L’entraîneur du club phare de la capitale était sur un nuage après la victoire de son équipe samedi contre la JSMB.

jamel Menad a su comment gonfler son équipe pour glaner les trois points de ce match, malgré que l’équipe était en infériorité numérique durant la seconde période. Hier, nous avons eu au bout de fil Menad qui nous a donnés sa petite analyse sur cette belle victoire de son équipe contre les Bejaouis : «Nous avons fait preuve d’une très grande détermination et de combativité pour nous imposer à huis clos tout en étant en infériorité numérique. Cela traduit le caractère du Mouloudia qui aurait pu l’emporter par un score plus large, tellement nous étions supérieurs à notre adversaire à tout point de vue. Il faudra persévérer cet esprit pour défendre notre place sur le podium, et surtout atteindre l’objectif qui n’est que la deuxième place pour jouer la ligue des champions africains la saison prochaine, le Mouloudia d’Alger doit réaliser un bon résultat lors de la prochaine

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

journée contre l’USMBA». Djamel Menad dira dans ce sens : «Jouer devant des équipes qui luttent pour le maintien est une mission très compliquée, mais on n’a pas le choix. On doit gagner cette rencontre pour consolider notre position dans le haut du classement et pourquoi pas réduire l’écart par raport à l’USMH, qui jouera un match aussi difficile contre l’ASO. Donc, il nous faut jouer ce match de l’USMBA avec les trippes et donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer refaire le coup de Chlef Incha Allah. Je suis optimiste, mais il faudra qu’on soit des guerriers sur le terrain, car les joueurs de l’USMBA vont jouer ce match à 1000% pour nous battre et sortir de la zone rouge.», nous confia Djamel Menad en début de la matinée. Enfin, les dix matchs restants pour le MCA dans ce championnat, sont carrément des matchs de coupe où le doyen doit gagner au moins huit matchs pour décrocher son huitième titre de champion, à condition bien sûr que l’ESS raterait ses cinq sorties hors de ses bases. W. S.


LIGUE UNE 07

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Rien ne semble arrêter les Harrachis

ARRIVÉE QUELQUES HEURES SEULEMENT AVANT LE COUP D’ENVOI, L’ÉQUIPE S’EST QUAND MÊME IMPOSÉE Apparemment rien ne fait peur ni même arrêter les Jaune et Noir cette saison puisque l’équipe a pu ramener trois précieux points de leur pénible déplacement à Batna et ceci bien que l’équipe n’ait arrivée à déstination que quelques heures seulement avant le coup d’envoi.

A

près la fausse information faisant part que le match était annulé, les joueurs ont pu relever le défi et revenir avec la totalité des points et restent à l’affût du moindre faux pas du leader. Certes, les joueurs étaient arrivés en retard, mais cela ne les a pas perturbés et empêchés de gagner ce match, ce qui prouve, une nouvelle fois, que cette saison, l’équipe est solide :«Je pense que nous avons joué un match différent des autres, puisque les conditions n’étaient

EL-AMALI : «PLACE À L’ASO CHLEF»

Le stratège de l’équipe, El-Amali affirme que cette victoire est très importante pour l’équipe, afin que celle-ci continue sur sa même lancée. En effet selon le concerné l’importance de cette victoire, c’est qu’elle a été réalisée dans la douleur. Toujours est- il que El Amali rajoute, que desormais il faut se concentrer sur la prochaine sortie de l’équipe face à l’ ASO à Chlef.

pas favorables et l’annonce du report du match nous a déconcentrés. Mais en deuxième mi temps on a pu rebondir et prouver notre supériorité sur le terrain » , dira Belkaroui. Il faut donc tirer chapeau bas aux joueurs harrachis, qui ont pu relever le défi malgré la fatigue et la déconcentration totale, puisque les camarades de Bounedjah n’ont rien laissé à leurs adversaires, malgré que l’équipe est arrivée quelques heures seulement avant le coup d’envoi de la rencontre. Dans le même contexte la victoire des Jaune et Noir a fait que l’écart soit toujours le même et les Harrachis gardent ainsi leurs chances intactes pour la course au titre.

Les supporters accueillent les joueurs comme des héros

Après la victoire à Batna, un nombre important des supporters harrachis s’est déplacé avant-hier à l’aéroport international Houari Boumedienne pour accueillir les joueurs après leur belle victoire. Les supporters ont manifesté leurs joie, et n’ont pas cessé de féliciter les joueurs et chanter «Ils étaient très courageux je dirai

même que c’est un exploit qu’ils viennent de réaliser après seulement quelques heures de leur arrivée à Batna » , affirme un des supporters.

Charef blâme Demou

Selon des sources très bien introduites dans les affaires courantes

de l’équipe, le premier responsable de la barre technique a blâmé Demou qui n’ a pas effectué le déplacement sur Batna malgré que l’entraineur ait ordonné au joueurs de se déplacer par route Certains joueurs avaient peur de la réaction des supporters ce qui les a poussés à boycotter ce voyage. L. S.

BOUNEDJAH

Le premier responsable des Jaune et Noir et président de la SSPA en l’occurrence, Laib, a affirmé aux joueurs lors de leur accueil à l’aéroport, qu’ils ont fait preuve de beaucoup de courage sur le terrain et malgré toutes les difficultés, ils sont parvenus à glaner les trois points de la victoire. Laib qualifie cette victoire d’exploit réalisé par ses poulains .

C’est une très belle victoire que vous venez d’arracher, notamment après les

On a vu un Bounedjah des grands jours, avec à la clé un doublé ? El-Hamdoulilah. Tout ça c’est grâce à l’aide de mes camarades. J’estime que cette rencontre a été une occasion pour moi, afin de

LE CLUB NE RISQUE RIEN APRÈS LE NON DÉPLACEMENT DES U21

ENTRÉE FRUCTUEUSE DE BITAM

Laib : «Les joueurs étaient courageux et ont réalisé un exploit»

problèmes vécus la veille de la rencontre ? C’est le cas de le dire et je pense que c’est plutôt la victoire du cœur. J’estime que nous avons réalisé un exploit en gagnant face au CAB dans des conditions difficiles, d’autant plus que nous sommes arrivés quelques heures seulement avant le coup d’envoi .Nous étions tous déconcentrés car on croyait que la rencontre allait être reportée à une date ultérieure. Enfin, je tiens à remercier mes camarades pour leur courage.

ECHOS

Selon le secrétaire générale de la formation harrachie, le club ne risque absolument rien après que les U21 nʼaient pas fait le déplacement sur Batna pour croiser le fer avec leurs homologues Batnéens.

«J’ai répondu à mes détracteurs»

L’attaquant de pointe des Jaune et Noir, Bounedjah, qui a été l’auteur, avant-hier d’un match plein avec à la clé un doublé, affirme qu’il est très heureux aprés cette victoire arrachée et de sa prestation face au CAB. En effet,et selon le concerné, son équipe vient de réaliser un véritable exploit en gagnant à Batna alors que tout le monde croyait que les Harrachis, qui ne sont arrivés que quelques heures seulement avant le coup d’envoi, seraient sérieusement handicapés

USMH

répondre à mes détracteurs. Cette confrontation m’a totalement libéré et je donne rendez vous à tout le monde au cours des prochaines sorties de l’équipe.

Revenons à ce précieux succès qui vous permet de garder le même écart qui est de quatre points au classement général par rapport au leader sétifien, pensez-vous au titre ? Cette victoire a prouvé encore une nouvelle fois que nous avons un bon groupe qui peut aller loin et on fera tout pour jouer nos chances à fond. Un dernier mot ? Je remercie les supporters qui nous ont soutenus jusqu’ au bout . L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La nouvelle recrue des Jaune et Noir en lʼoccurrence Bitam, a fait sa première apparition sous ses nouvelles couleurs, à lʼoccasion de la rencontre face au CAB. En effet le joueur a eu un bon rendement à lʼinstar de tout le groupe.

LES JOUEURS RÉSIDANTS À L’EST DU PAYS RENTRENT CHEZ EUX

Les joueurs harrachis qui habitent à lʼest du pays, comme cʼest le cas pour Boulekhoua, Bitam et Belkheir, ne sont pas rentrés avec leurs camarades , puisquʼils nʼont été autorisés à rejoindre le club, quʼaujourdʼhui.

EPOUSTOUFLANTS BOUNEDJAH ET BELKAROUI

La confrontation dʼavanthier, entr les Batnéens et les Harrachis nʼa pas permis à la nouvelle recrue harrachie Belkheir, qui a été aligné comme défenseur latéral gauche, de démontrer tout ce dont il est capable. A lʼinverse donc de Belkaroui et Bounedjah, qui ont brillé de tous leurs éclats, puisque ces deux joueurs, ont réalisé, chacun dʼeux, un match plein.

À LA SURPRISE GÉNÉRALE LIMANE ÉCARTÉ

Alors quʼon avait tous cru que le gardien Limane aller être de la partie, la rencontre dʼhier a vu sa non incorporation, malgré que ce dernier a réalisé quatre beaux matchs auparavant, quand Doukha était en EN en coupe d Afrique. En effet, et à la dernière minute, Charef a fait confiance à Doukha, qui nʼa pas brillé lors de cette confrontation,car lʼinternational nʼa pas fait une grande partie. L. S.


08

LIGUE UNE

CRB

A J-1 DU MATCH FACE AL ISMAÏLY

ECHOS

NEGGAZI : «CE MATCH SERA UN VÉRITABLE TEST POUR NOUS» Interrogé sur la rencontre de demain, lʼentraîneur-adjoint, Noureddine Neggazi, dira dans ce sens : «Les joueurs sont certes sur une courbe ascendante depuis plusieurs journées, mais quʼils sachent que le match de ce mardi sera leur véritable test, pour bien jauger leurs capacités. Ils savent quʼils sont attendus par leurs supporters et quʼils doivent être à la hauteur. Ils sont conscients de la tâche qui les attend et sont tous déterminés à continuer sur la même lancée. Pourvu que cela se réalise dans cette rencontre face à Al Ismaïly. Un adversaire qui nʼest plus à présenter et quʼil faut prendre très au sérieux.»

VERS LE RETOUR D’OUSSERIR

Le staff technique du Chabab hésite avant chaque rencontre concernant lʼidentité du gardien qui sera aligné, et cela sera le cas demain aussi. Ceci, étant donné que Chouih et Ousserir ont pratiquement le même niveau. Et, même si Chouih a été irréprochable lors des trois dernières rencontres face à la JSMB, lʼUSMBA et le MCO, il semble que le choix se portera demain sur Ousserir, étant donné que ce dernier a plus dʼexpérience que son vis-àvis dans les compétitions internationales. Il avait même pris part à cette compétition arabe il y a de cela quelques années avec le NAHD.

LES ARBITRES SONT ARRIVÉS

Le corps arbitral qui devra officier la rencontre de demain est arrivé hier à Alger. Le marocain Bouchaïb Al-Ahrache sera lʼarbitre central, et les deux arbitres assistants seront Redouane Achek et Noureddine Djaâfri, alors que le quatrième arbitre sera Mabrouk Youcef. Al-Ahrache, faut-il le rappeler, était concerné par des matchs de la CAN-2013, et fut même pressenti pour la finale dʼhier soir, avant que cette dernière ne soit confiée à Haïmoudi.

ABDELLAH HILLEL POUR LE MATCH RETOUR

LʼUnion arabe de footballa a désigné lʼarbitre jordanien, Abdellah Hillel, pour officier la manche retour entre le Chabab et Al Ismaïly, le 27 du mois courant au Caire. A ses côtés, il aura comme assistants ses deux compatriotes, Saïf Al-Afiri et Khaled El Hennani. M. A. A.

Concentration maximale chez les joueurs Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

L

A 24h du match aller des quarts de finale entre le CRB et l’équipe égyptienne d’Al Ismaïly, les joueurs algériens continuent leur travail afin d’être prêts le jour J.

a concentration est totale au sein du groupe, qui est déterminé plus que jamais à continuer sur la lancée d’une série de 7 matchs sans défaite. Demain, la détermination des joueurs sera double puisqu’il s’agira, avant tout, de défendre les couleurs de l’Algérie dans cette compétition internationale. La dernière victoire acquise vendredi dernier face au MCO fait que les joueurs sont revigorés au plus haut point. L’un des points importants de cette rencontre de championnat, outre la victoire sur la plus petite des marges, c’est le fait qu’aucune blessure n’a été enregistrée, alors que les joueurs ont bien su gérer les débats sur le plan de l’énergie, dans l’optique d’aborder le match de demain en possession de tous leurs moyens. Aussi, le retour de Slimani, avec un but à la clé, a été plus que bénéfique pour l’équipe et le sera enco-

re plus pour le match de demain. Bouali veut profiter de la vivacité de son attaquant vedette pour trouver la faille dans la défense égyptienne, qui reste prenable au vu des dernières rencontres visionnées récemment. Face au MCO, les Belouizdadis ont montré qu’ils avaient leur mot à dire cette saison avec cette série d’invincibilité. Les résultats enregistrés jusque-là ne peuvent que réjouir les fans, en attendant que cela se confirme demain en compétition internationale. Le staff technique a insisté

sur tous les points, psychologique, physique et technico-tactique. Il sait mieux que quiconque que rien ne doit négligé, surtout qu’une rencontre musclée attend son équipe face à l’une des meilleures équipes égyptiennes. Il a décortiqué, en compagnie des membres de son staff, la manière de jouer d’Al Ismaïly et a préparé son plan d’attaque en fonction de cela. Il a insisté auprès de ses joueurs pour attaquer dès le coup d’envoi de la partie, surtout que cela pourra leur permettre de mettre en difficulté

leur vis-à-vis, et de ce fait inscrire le plus grand nombre de buts. Et, pour contrer les Egyptiens et leurs rapides offensives, il faudra bloquer leur zone médiane, mais surtout les ailes, qui demeurent leur point fort. Une défense en bloc sera sans nul doute adoptée pour cette rencontre. Bouali, qui reste optimiste malgré tout, tentera de profiter jusqu’aux dernières minutes de la préparation pour avoir sous la main une équipe prête à relever le niveau. M. A. A.

«La qualification ne doit pas nous échapper» Adel Messaoudi, l’un des meilleurs éléments du Chabab actuellement, affirme que la rencontre de demain ne sera pas une simple sinécure face à une équipe égyptienne qui ne s’est pas déplacée pour faire de la figuration. Toutefois, même le Chabab, selon lui, a des arguments à faire valoir.

Il ne reste que quelques heures avant le match face à Al Ismaïly ; dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? C’est désormais l’heure de la concentration totale, puisque personne ne veut rater cette occasion pour représenter dignement l’Algérie. On veut faire le plein ici à Alger, afin d’aborder la deuxième manche au Caire à l’aise. On ne veut pas rater cette occasion, surtout qu’on veut aller le plus loin possible dans cette compétition.

Vous avez hérité d’un gros morceau quand même… A ce stade de la compétition, il n’y a pas d’équipes faciles, et tout le monde sait cela. Nous, les joueurs, on sait ce qui nous attend et que notre tâche ne sera pas aisée face à une équipe égyptienne difficile à manier et qui n’est plus à présenter. Mais je dirais qu’hériter d’une équipe comme celle-là, c’est mieux que de tomber sur une équipe inconnue et tomber, ensuite, dans le piège de la facilité. Les débats seront, j’en suis persuadé, chauds dans cette rencontre. La qualification ne doit pas nous échapper. Pensez-vous que la victoire de vendredi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dernier pourra être un stimulant pour votre équipe ? Bien évidemment, une victoire est toujours bonne pour le moral, d’autant plus que le groupe n’a enregistré aucune blessure. Toutefois, les joueurs, comme l’a dit le coach, doivent garder les pieds sur terre, histoire de ne pas se faire piéger.

Donc, on peut dire que l’équipe est prête pour ce rendez-vous ? Pour ce mardi, je dirais que le coach aura l’embarras du choix pour composer son effectif, étant donné que tout le monde est motivé au plus haut point pour représenter dignement le pays. C’est un détail très important. Sur le plan personnel, comment jugezvous vos dernières prestations ? Je ne peux me juger, parce que c’est au coach et aux supporters de le faire. Ce qui est sûr, c’est que je ne lésine sur aucun effort sur le terrain. Il est vrai que mes débuts ont été difficiles avec le Chabab, mais les choses ont changé et c’est tant mieux pour moi. Et si on terminait avec une petite analyse du parcours de votre équipe jusqu’à présent... Pour résumer le parcours de mon équipe, je dirais que nous aurons pu mieux faire. Nous disposons d’un groupe soudé, avec des joueurs pétris de qualités. Dommage que la malchance était de notre côté dans certaines situations pour diverses raisons que je ne peux pas évoquer. Espérons que les choses iront pour le mieux prochainement. Par M. A. A.


LIGUE UNE 09

À 24h du match… les Rouge USMA et Noir affûtent leurs armes ECHOS Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

COURBIS REJOINDRA LE GROUPE AUJOURD’HUI

Les Usmistes qui se trouvent en Jordanie depuis samedi, ont commencé hier leur préparation pour le rendez vous de mardi après midi contre la formation d’Al Bokaâ pour le compte du match aller des quarts de finale de la coupe de l’union arabe de football dans sa nouvelle édition.

L

es Usmistes qui occupent la 4e place dans le championnat semblent avoir perdu toutes leurs chances pour le titre de champion d’algérie à la faveur de leur nul contre le CABBA et la victoire du leader et de son dauphin. Maintenant les coéquipiers de Djediat accusent désormais 12 points de retard sur l’ESS, ce qui est énorme surtout lorsqu’on sait que 10 journées seulement restent à disputer avant la fin de la saison. Engagés cette saison sur 4 tableaux, les Usmistes ont déjà grillé un joker, il leur reste désormais à se concentrer sur les trois autres compétitions à disputer, à commencer par la coupe arabe. Après leur qualification facile contre Tevragh Zeina de Mauritanie lors du premier tour de la coupe de l’union arabe, le représentant algérien va s’attaquer à un autre adversaire il s’agit de l’équipe d’Al Bokaâ de Jordanie une formation modeste classée à la 9è place au classement général

du championnat jordanien qui comprend 12 équipes. L’adversaire de l’USMA est menacé par le spectre de la relégation ce qui montre bien que cette équipe est à la portée des Rouge et Noir.

Assurer la qualification à l’aller

Critiqués depuis plusieurs matches en championnat, les Algérois sont dans l’obligation de réagir en coupe arabe, façon de se refaire une santé avant la grande explication du 19 Février prochain

contre l’ogre sétifien à Bologhine . L’occasion est propice pour les Usmistes afin de réaliser une belle prestation ce mardi contre Al Bokaâ compte tenu du niveau moyen du représentant jordanien qui ne possède pas de bons joueurs par rapport aux autres équipes jordaniennes à l’image d’Al Fayçali, Al Chabab ou Al Wahadate. D’ailleurs tous les joueurs usmistes rencontrés avant le départ en Jordanie, sont unanimes à dire qu’ils sont décidés à réaliser un bon résulta à Aman afin d’aborder le match retour prévu le

Meftah : «Pas question de rater la victoire demain»

L’ex international Mohamed Meftah a retrouvé son meilleur niveau ces dernières semaines après un passage à vide. Le latéral droit de l’USMA que nous avons rencontré juste vant le départ de son équipe en Jordanie, a bien voulu nous parler du match de la coupe arabe et également de la situation de son équipe dans le championnat

Quel est votre avis sur le nul concédé contre le CABBA ? Je pense que nous avons fait un bon match malgré tout, car il faut dire que nous avons joué la seconde mi-temps en infériorité numérique après l’expulsion de Laifaoui. Nous avons lutté en deuxième période ce qui nous a permis de rétablir l’équilibre, on a essayé de prendre l’avantage mais nous avons fourni beaucoup d’efforts que nous avons ressenti vers la fin, de la fatigue. Notre

gardien nous a sauvés en stoppant un pénalty accordé généreusement par l’arbitre au CABBA. Mais ce nul ne vous arrange pas compte tenu des victoires de l’ESS de l’USMH et du MCA ? Il faut tenir compte des circonstances du match contre le CABBA, car on était menés puis nous avons perdu un joueur mais malgré cet handicap on est revenus en force pour décrocher le nul. A mon avis, ce résultat est positif malgré tout.

Désormais vous accusez 12 points de retard sur le leader Sétifien. Est-ce qu’on peut dire que le titre s’est envolé pour l’USMA ? Je ne sais pas si on a perdu nos chances pour le titre mais je sais qu’il reste encore 10 matches à disputer et dans ce cas de figure tout reste possible. Après un passage à vide vous avez retrouvé une place de titulaire. Comment expliquez-vous cela ? Je pense que lorsque l’entraineur est arrivé il n’a pas voulu chambouler le onze mais

26 février à Bologhine à l’aise. Les coéquipiers de Zemmamouche veulent retrouver la sérénité à travers la coupe arabe afin de se réconcilier avec leurs supporters. De son côté, l’entraineur Courbis dont, certains de ses choix sont contestés, est désormais contraint de trouver la meilleure formule pour libérer son équipe qui n’arrive pas à décoller malgré la présence de plusieurs joueurs d’expérience et malgré les gros moyens mis à la disposition de son team par la direction de l’équipe. A. L.

RÉUNION TECHNIQUE AUJOURD’HUI À L’HÔTEL ABRADJ ZEMZEM

La réunion technique traditionnelle précédante le match, est programmée pour aujourdʼhui à lʼhôtel Abradj Zemzem à Aman en présence des arbitres, du commissaire au match et des représentants des deux équipes.

LES ARBITRES KOWEITIENS SONT ARRIVÉS HIER

Le trio dʼarbitres Koweitiens composé de Mohamed Ali –Yasser Mourad et Nacer Chetti sont arrivés hier à Aman pour officier la rencontre de demain, dont le coup dʼenvoi est prévu à 16H00 locale.

progressivement j’ai retrouvé ma place où j’ai enchainé les belles prestations. Désormais, je me sens en pleine forme et surtout décidé à apporter mon expérience afin d’aider mon équipe dans les matches qui nous restent à disputer. Votre équipe aura à disputer ce mardi le match aller de la coupe de l’union arabe contre Al Bokaâ de Jordanie. Comment s’annonce cette rencontre ? Le match s’annonce difficile mais nous sommes décidés à décrocher un bon résultat à Aman afin d’aborder le match retour avec une grande sérénité. On doit assurer la qualification dés le match aller. Que pensez vous de votre adversaire Al Bokaâ ? Franchement je n’ai aucune idée sur cet adversaire, mais le fait qu’il est présent à ce tour de la compétition, montre bien que cette équipe a de la qualité. On doit prendre au sérieux cet adversaire pour éviter toute mauvaise surprise. A. L.

Comme prévu, lʼentraineur de lʼUSMA Rolland Courbis retenu en France par des engagements professionnels, rejoindra son équipe ce lundi à partir de Paris .Il assurera la séance de cet après midi, prévue sur le terrain du stade international de Aman pour préparer la rencontre de mardi contre Al Bokaà.

LE COMMISSAIRE AU MATCH EST EGYPTIEN

Lʼunion arabe de football a désigné lʼEgyptien Mohamed Houssem commissaire du match Al Bokaâ- USMA.

LES JOUEURS D’AL BOKAÂ RÉGULARISÉS La direction de la formation dʼAl Bokaâ a régularisé ses joueurs cette semaine dans le but de les motiver avant lʼempoignade de mardi contre lʼUSMA.

LAIFAOUI SUSPENDU CONTRE L’ESS

COUPE DʼALGÉRIE USMA-USMH fixé au mardi 5 mars au stade du 5-Juillet

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le défenseur de lʼUSMA Abdelkader Laifaoui, expulsé contre le CABBA est suspendu pour le prochain match du championnat prévu le 19 février contre lʼESS. La CD de la LFP siègera aujourdʼhui pour prononcer la sanction. A. L.


10

LIGUE UNE

CAB

CHAREF DANS TOUS SES ÉTATS

Il a suivi le match à partir de la tribune. Boualem Charef nʼarrivait pas à rester assis, il est vrai que son équipe a été menée durant 79ʼ et même le nul ne faisait pas ses affaires. Pour toutes ces raisons il nʼa pas arrêté de crier, de gesticuler et de joindre son adjoint par téléphone, sur le banc des remplaçants. Ce nʼest quʼaprès que Boudjenah a marqué le troisième but quʼil sʼest montré souriant et content.

BITAM PRIS À PARTIE

Lʼex-joueur du CAB, Bitam Abdelmalek a été pris à partie par quelques pseudosupporters cabistes qui nʼont pas accepté son départ vers lʼUSMH. Loulou, comme on le surnomme à Batna, a fait preuve dʼune grande retenue. «Jʼai lʼhabitude de ce genre de comportement. Je mʼattendais quelque peu à ça, ça fait partie du métier», nous a confié Bitam à sa sortie des vestiaires.

JSS

Les Cabistes, un pied en ligue 2 APRÈS LA DÉFAITE À DOMICILE FACE À L’USMH

Avec la défaite concédée à domicile, face à l’USMH, le CAB a mis un pied en ligue 2. Les camarades de Babouche ont pourtant mené au score jusqu’à la 79’. Il faut dire que l’USMH était plus fort et méritait bien sa victoire.

L

a bande à Charef a cru en la victoire, jusqu’à la fin. C’est d’ailleurs dans les ultimes minutes que Boudjenah a porté le coup de grâce aux cabistes et permis à son équipe de coller au leader. Après cette défaite le doyen des Aurès doit revoir toute sa stratégie et se préparer désormais pour la nouvelle saison en ligue 2, c’est en tout cas ce que prévoient les dirigeants du club.

Le staff technique et les joueurs muets

Après le match, personne n’a voulu faire de déclaration. Ni Ali Fergani, déçu, ni les joueurs, abattus, encore moins les dirigeants, éclipsés, n’ont pas voulu affronter la presse. Tout le monde est resté muet. Est-ce le constat d’échec ou à l’évidence de l’impuissance constatée contre les Harrachis qui a dicté ce comportement.

Silence de cathédrale au vestiaire

silence qui régnait dans le vestiaire cabiste était un silence de cathédrale, quand la porte fut ouverte chaque joueur a pris son chemin en solitaire. Un spectacle

désolant …

Fergani sera-t-il maintenu ?

Après cette défaite, à domicile

face à l’USMH, le CAB est assuré de relégation et comme on parle de réduire les charges et des mesures à prendre, on évoque le départ de Fergani. W. Y.

VOL SPÉCIAL POUR L’USMH

Pour éviter le forfait, les dirigeants harrachis ont compensé leur grande bêtise d’annonce du report du match par l’affrètement d’un avion spécial, auprès de Tassili Airlines. Les joueurs de l’USMH sont arrivés à Batna vers 11h45. Ils ont déjeuné au restaurant de l’aéroport, avant de rejoindre le stade à 13h30. Le retour sur Alger s’est effectué après le match par vol spécial. Heureusement que les Jaune et Noir ont gagné, car Charef n’aurait jamais pardonné la bêtise des dirigeants qui ont faillit provoquer un forfait impardonnable.

Une défaite et des regrets

On n’entendait que l’eau des douches qui ruisselait, à croire que tout le monde était parti. Le

GOURARI : «CETTE MAUDITE MALCHANCE»

L’entraîneur-adjoint de la JS Saoura, Abdelkader Gourari, estime que la malchance a joué une fois de plus un mauvais tour à son équipe. «Les joueurs n’ont rien à se reprocher, ils ont fait de leur mieux pour arracher un bon résultat. Ils ont raté trois occasions nettes dues à cette maudite malchance qui semble leur coller à la peau. On n’arrive à comprendre plus rien. Comment une équipe fait le jeu, accule son adversaire dans son camp se fait surprendre en fin de compte. On a mal digéré cette défaite restée en travers de la gorge. Le groupe doit l’oublier et penser au match face au Mouloudia d’El-Eulma. Cette rencontre est prévue le 16 de ce mois au stade du 20 Août 1955 (Béchar), les gars sont obligés de sortir victorieux de cette empoignade pour grimper de quelques marches au classement », dira-il. Les Bécharis sont obligés de ne pas concéder de points à domicile afin de réaliser leur principal objectif, le maintien dans cette division.

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Les Bécharis se sont déplacés dans la capitale des hauts plateaux pour s’offrir le leader. Ils étaient confiants en leur possibilités de revenir avec le meilleur résultat possible. Mais la mission ne s’annonçait pas facile devant un adversaire qui domine la compétition depuis le début de saison.

I

l ne veut concéder le moindre point à domicile pour creuser l’écart sur ses poursuivants. Les observateurs pensaient que les jeunes de Hadjar seront ridiculisés devant les Sétifiens portés à fond par leur bruyante galerie, pour que les trois points de la victoire restent à Sétif. Les

supporters locaux croyaient dur comme fer que leur favori prendra d’entrée le match en main, obligeant les visiteurs à se regrouper en défense pour contenir les assauts. Ils découvrent par la suite les camarades de Beldjilali, plus volontaires que les poulains de Velud, les mettant à rude contribution. Les Belkheir et consorts ont malmené les défenseurs locaux durant une bonne partie de la rencontre Ils se sont crées trois nettes occasions de scorer ratées par excès de précipitation devant les buts. Le staff technique et les dirigeants n’en croyaient pas leur yeux de voir leurs attaquants mettre dans les décors des balles de but. Ils auraient pu tuer le match

en première mi-temps, s’ils avaient concrétisé ces nettes occasions. Les Sétifiens qui se sont remis en confiance, se portent à l’assaut des buts de Laouti pour essayer de le surprendre, en vain. Le portier de la Saoura, en pleine forme, s’interpose avec brio à toutes les tentatives de Belkaroui et ses camarades. Alors que la rencontre allait s’acheminer vers un résultat de zéro partout, surgit le

joueur Nadji qui exploite victorieusement une erreur défensive et libère ses camarades et supporters. Les Bécharis ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes après cette défaite, alors qu’ils auraient pu revenir au moins avec le point du nul. Ils son obligés de se racheter devant le MCEE qu’ils recevront à Béchar pour le compte de la vingt et unième journée de ligue1. A. O.

U21 : ESS 2 – JSS 0

Les espoirs ont effectué le long déplacement Béchar –Sétif par route ils ne sont arrivés que la veille de la rencontre. Ils nʼavaient pas eu le temps nécessaire de récupérer un peu pour espérer réaliser un résultat positif. Les locaux ont profité de lʼoccasion pour arracher les trois points de la victoire et dʼaméliorer davantage leur position au classement général. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE 11

Zaoui : «Sauver l’ASO est l’affaire de ASO tout le monde à Chlef» ÉCHOS Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Absent lors des trois premiers matches de la phase retour, Zaoui n’a pas eu de chance, ayant été expulsé face au MCA à l’occasion de son retour à la compétition, d’où son absence face à la JSK, dont la victoire aux dépens de son équipe l’a vraiment déçu.

L’ASO a été battue pour la 4e fois de suite. Qu’est-ce que cela vous inspire ? Que voulez-vous que je vous dise, sinon que ça fait très mal, même si on compte toujours remédier à cet état de fait. On ne cesse pourtant de nous parler et de nous encourager pour réussir, mais il nous manque ce petit quelque chose pour faire démarrer la machine. Face à la JSK, je pense que nous n’avons pas osé comme il faut, car même en face l’adversaire était dans une situation presque similaire que la nôtre, mais il était ragaillardi par ses deux derniers résultats. Blessé, vous avez été éloigné de la compétition avant de revenir face au MCA... C’est vrai et je devais même subir une intervention, mais j’ai préféré attendre la fin de saison afin d’aider mon équipe, car c’est la moindre des choses à faire, voire le moindre sacrifice à consentir. Mon retour face au MCA n’a pas été à la hauteur, car en plus de la défaite j’ai écopé d’un carton rouge et j’en suis désolé.

En tant que capitaine et ancien joueur, comment voyez-vous les choses à l’avenir ? Ce n’est pas une première pour moi, car j’ai vécu des situations similaires et j’ai toujours honoré mon statut le plus consciencieusement possible et je peux même vous dire que nous avons les moyens de nous en sortir, mais il faudra provoquer le déclic pour que les choses prennent une autre tournure afin d’entamer notre remontée qui urge.

D’aucuns estiment que les joueurs doivent aider Benchouia... Tout le groupe est unanime à dire qu’il faut aider Benchouia, car cela concerne l’avenir de l’équipe. Rien que le fait de répondre présent est un signe d’assistance, et cela a toujours été le cas à l’ASO où l’on conserve toujours cet état d’esprit de solidarité qui anime le groupe. La situation est quand même critique... On en est tous conscients, figurez-

vous. Nous devons nous ressaisir au prochain match face à l’USMH qui, en tant que dauphin, ne viendra pas en victime et ne se laissera pas faire, d’où la difficulté de la mission et la nature des débats qui s’annoncent déjà rudes. Et comment se présente ce match, selon vous ? On n’a plus le choix, on doit se surpasser pour sauver l’équipe, et ce, en jouant nos chances à fond, d’autant plus que les concurrents au maintien joueront pour la plupart à domicile, d’où l’interdiction à l’erreur. Normalement, vous devrez être de la partie... Je le souhaite et je ferai de mon mieux pour montrer la voie à mes coéquipiers. Il y aura aussi le retour d’autres joueurs qui étaient blessés et qui seront d’un bon apport pour l’équipe, qui aura aussi besoin de l’apport du public qui aura aussi à jouer son rôle et ensemble on dépassera ces mauvais moments. En parlant du public, ce dernier semble dépité par ce qui arrive à l’équipe... Que nos supporters sachent que nous sommes aussi tristes et vraiment désolés quant à la situation de l’ASO, mais ce n’est pas le moment de fuir l’équipe, ils doivent eux aussi apporter leur assistance, car c’est le moment d’entourer cette équipe qui a besoin de l’aide de tout le monde. Propos recueillis par Z. Z.

Les Widadis dans la tourmente

Les problèmes financiers et le départ de l’entraîneur Amrani AEK ont fini par avoir raison de la formation des Zianides, et ce, malgré la venue du cheikh Benyelles Abdelkrim à la barre technique. La phase retour s’annonce extrêmement difficile, avec le report du match face au MCE Eulma.

Les Chélifiens nʼont pas réussi, encore une fois, à redresser la barre, en concédant une quatrième défaite à Tizi face à la JSK. Une défaite qui aurait pu être évitée, malgré la domination de lʼadversaire qui a raté plusieurs occasions. Les camarades de Gherbi, toujours hantés par le spectre de la relégation, ont paru amorphes et nʼavaient quʼune seule idée en tête, repartir avec un seul point, dʼoù leur entêtement à jouer la défensive, ce qui leur a valu une pression terrible des attaquants adverses. La seule occasion nette de lʼASO a été celle de Ali Hadji, qui a été aligné en retard. Malgré leur détermination de revenir avec un résultat positif, les Asnamis ont échoué dans leur mission, au grand dam de leurs supporters qui ne veulent pas imaginer leur équipe jouer en Ligue II. Seule une mobilisation de tout un chacun est à même de faire revenir la sérénité dans le groupe, et pour cela il faudra dʼabord gagner face à lʼUSMH, une équipe qui ne veut pas lâcher le leader, dʼoù la difficulté de la prochaine mission. Z. Z.

WAT ÉCHOS

LA DÉLÉGATION TLEMCÉNIENNE EST RESTÉE À EL EULMA

A

vec cette défaite, le Widad n’a plus le droit à l’erreur. Face à l’ESS, les camarades de Belgherri ont raté l’égalisation à plusieurs reprises. Lors de cette rencontre, les Sétifiens ont réalisé l’essentiel. Une défaite qui maintient les Bleu et Blanc dans les profondeurs du classement en compagnie de l’USMBA et le CAB. En fait, une posture qui ne reflète nullement la volonté du duo Benyellès-Kherris, qui ont abordé cette rencontre avec pour seul objectif, empocher les trois points de la victoire et s’éloigner de la zone rouge. Avec les défaites de l’USMBA, du MCO, de l’ASO et du CAB, la bande de Benyellès a une opportunité de quitter la zone des relégables, à condition bien sûr de remporter son match en retard face au MCEE. Mais la situation du Widad suscite bien des inquiétudes sur le plan financier, ce qui a poussé le président

LE CAUCHEMAR CONTINUE

Les conditions climatiques défavorables quʼa connues la région dʼEl Eulma avec un temps enneigé nʼa pas permis à la délégation tlemcénienne de rejoindre la ville de Tlemcen à cause de la route barrée. Cʼest aujourdʼhui que la bande à Benyellès rejoindra la capitale des Zianides.

par intérim, M. Bentchouk, à provoquer une assemblée générale pour trouver preneur. Du côté des supporters tlemcéniens, la situation que vit le club phare de Sidi Boumediène ne les rassure guère et ils craignent de revivre le scénario de la saison 2010/2011, où il a fallu attendre l’ultime journée pour voir leur équipe éviter la relégation. Et, cette saison, c’est plutôt mal parti pour les coéquipiers de Boudjakdji, qui n’ont récolté que 6 points en quatre matchs, ce qui est vraiment insuffisant, com-

parativement aux deux précédentes saisons. Mais comment demander plus ou exiger des efforts d’un groupe dont la situation financière est toujours en stand-by, malgré les nombreuses promesses ? Du pain sur la planche attend Bentchouk, qui continue de faire du porte-à-porte pour renflouer les caisses du club. Il faut dire aussi que la démission inattendue du président Yahla Abdelkrim et du coach Amrani ont perturbé la sérénité du groupe, galvanisé par 2 victoires acquises

à Alger face au MCA et à domicile face à la JSK. Malheureusement, les paramètres cités plus haut n’ont pas permis aux Zianides de maintenir le rythme, et ainsi les défaites face au CABBA et l’ESS risquent d’aggraver la situation des Tlemcéniens, qui doivent réagir avant qu’il ne soit trop tard et gagner les matchs restants à domicile. A commencer par le prochain match face à la lanterne rouge, le CAB, et bien négocier ceux à jouer à l’extérieur. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE MATCH AURA LIEU CETTE SEMAINE Après le report de cette rencontre pour les raisons invoquées, la LFP doit probablement programmer cette rencontre au courant de la semaine. Du côté de la direction tlemcénienne, ce report a perturbé les joueurs, lesquels étaient concentrés sur cette joute quʼils devront malheureusement refaire le même déplacement vers El Eulma.


12

LIGUE UNE

JSMB ECHOS

LES SUPPORTERS S’INQUIÈTENT

La défaite de trop concédée par les Vert et Rouge de la JSM Béjaia, samedi dernier, devant la formation de MC Alger ne sʼest pas passée sans faire réagir les amoureux du club, qui nʼont pas caché leur inquiètude quant à la situation que traverse leur équipe. Dʼailleurs, nombreux sont ceux qui estiment que leur équipe doit réagir dans les plus brefs délais et renouer avec les bons résultats, pour espérer se maintenir en ligue 1 avant quʼil ne soit trop tard. Cela dit, un succès face à la JSK lors de la prochaine journée sʼannonce plus quʼimpératif pour sortir de la mauvaise situation et retrouver leur sérénité et ce, bien que la tâche ne sʼannone pas facile pour la suite du parcours.

LES CHANGEMENTS AU NIVEAU DE LA BARRE TECHNIQUE N’ONT RIEN CHANGÉ

Toutefois, bien que la direction du club a procédé depuis quelques semaines à des changements au niveau de la barre technique, en faisant appel au technicien italien Gianni Solinas, voilà que cela nʼa rien changé, puisque les béjaouis continuent de manger leur pain noir en enchaînant un autre match sans succès. Cela dit, la situation se complique davantage pour les gars de Yemma Gouraya qui nʼarrivent plus à gagner depuis deux mois. Décidemment, le problème ne se situe pas au niveau de la barre technique, puisque la série noire continue alors que les joueurs font de leur mieux pour réagir mais en vain, pour des raisons quʼon ignore. Le problème pourrait ainsi être ailleurs.

UNE BONNE RÉACTION S’IMPOSE

En attendant, le staff technique, sous la houlette du coach italien Gianni Solinas doit faire un grand travail sur le plan psychologique afin dʼespérer redresser la barre et ce, à la veille dʼun rendez-vous important à savoir le match de tour préliminaire de la ligue des champions face au représentant du Niger, à savoir lʼOlympique de Niamey, prévu pour ce vendredi au stade de lʼUnité Maghrébine de Béjaia. Dʼailleurs, Zafour et consorts nʼont plus droit à lʼerreur, puisquʼun faux-pas risque de compliquer davantage leur tâche et le staff technique doit miser sur le volet psychologique durant cette semaine.

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

BOUALEM TIAB SERA-T-IL LE SAUVEUR ?

Au moment où le club traverse une crise sans précédent et au moment où la présence des responsables est de mise, c’est le contraire qu’on constate. En effet, le président Boualem Tiab semble s’y plaire dans une cure interminable, qui en dit long sur son impuissance à pouvoir régler un problème aussi délicat que celui qui secoue, actuellement, son club. «Boualem Tiab est quelqu’un qui a tant donné à la JSMB. Personne ne peut le nier. Aujourd’hui, force est de constater que, par le poids des années et son état de santé, il ne peut plus gérer un club de la trempe de la JSMB. Lui-même le reconnait, mais ne veut pas lâcher prise, de peur de laisser le club entre les mains de n’importe qui», a-t-on avoué. Cependant, cette «cure» du président commence à susciter moult interrogations. Les uns, s’interrogent sur cette fuite en avant, les autres, sur ce silence qu’on estime, quelque peu, complice.

Boualem Tiab qui n’est pas arrivé à convaincre les actionnaires de revenir à la table de réunion a, par contre, donné le feu vert à Rachid Redjradj pour la gestion du club. Une décision qui a suscité le courroux de tous et a entraîné le club dans une impasse totale. «B. Tiab a commis des erreurs graves. Il ferma l’oeil sur le limogeage de Hakim Meddane, alors que ce dernier a entamé un travail de professionnel et avait professionnalisé une administration qui était gérée archaïquement. Puis, il ne dit pas un mot sur le limogeage préparé d’Alain Michel, alors que e l’équipe était classée en 5 position, après avoir raté, de peu, le titre la saison dernière. Il laissait tout entre les mains de Redjradj, le résultat est là. C’est la descente aux enfers», a-ton encore ajouté. Toujours est-il que dans sa cure interminable, B. Tiab donne l’impression d’ignorer tous les dangers qui guettent son équipe. A. Z.

Ça devient sérieusement inquiétant !

Les Vert et Rouge de la JSM Béjaia ne cessent de se compliquer la tâche au fil des journées, au point où leur situation est devenue très critique avec une série noire de plusieurs matches sans victoire. Samedi dernier, les poulains de nouveau coach Solinas ont essuyé un autre revers à l’extérieur en s’inclinant sur le score de (3/1) devant la formation de MC Alger.

U

ne défaite qui n’est pas venue pour arranger les affaires du club de Yemma Gouraya, qui continue sa descente aux enfers et se rapproche davantage de la zone rouge. Occupant la neuvième place avec seulement 26 points,

les Béjaouis sont désormais dos au mur, où une réaction s’impose dans les meilleurs délais, afin d’éviter une mauvaise surprise, d’autant plus que les changements effectués jusqu’à là au niveau de la barre technique n’ont rien donné.

lourde défaite devant le CR Belouizdad, les Vert et Rouge ont concédé une autre défaite amère samedi dernier devant le doyen sur le score de (1/3). Désormais, la situation est très délicate et le plus dur est à venir.

Ainsi donc, après avoir montré une solidité en début de saison où les camarades de Zerrara ont réalisé de bons résultats à l’extérieur, voilà que ces derniers viennent de marquer le pas en enregistrant une régression sur le plan des résultats avec une série de plusieurs matches sans victoire. Mieux encore, la formation béjaouie se montre fragile depuis quelques journées déjà, puisqu’après avoir concédé une

En plus de la fragilité que les Béjaouis affichent depuis quelques journées déjà, avec deux défaites lourdes concédées devant le CRB et le MCA, les joueurs semblent avoir sérieusement perdu le moral depuis l’entame de la cette phase-retour où ils n’arrivent plus à réagir et ce, en dépit de la situation catastrophique que leur équipe traverse en championnat. Cela dit, les choses commencent à se compliquer pour les

Une équipe trop fragile…

Les joueurs n’ont plus le moral

LA REPRISE FIXÉE POUR AUJOURD’HUI

En attendant, les Vert et Rouge devraient reprendre le chemin des entraînements à partir de cet après-midi au stade de l’Unité Maghrébine et ce, afin de préparer le rendez-vous de ce week-end, face au représentant du Niger, dans le cadre de tour préliminaire de la ligue des champions d’Afrique. Cela dit, un bon résultat, ce vendredi, pourrait être un véritable déclic pour la suite du parcours, afin de tenter de renouer avec les résultats positifs dès la prochaine rencontre face à la JSK dans le cadre du derby kabyle programmé pour le 19 février prochain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

gars de Yemma Gouraya, en se rapprochant de la zone rouge puisqu’ils ne sont qu’à six longueurs du premier reléguable à savoir le WA Tlemcen. Les problèmes financiers semblent avoir sérieusement influé sur le groupe, puisque les joueurs ne sont pas encore régularisés.

Le plus dur est à venir

En attendant, les coéquipiers de Zerrara se trouvent dans une situation délicate, où ils doivent désormais réagir avant qu’il ne soit trop tard. Mieux encore, le reste du parcours ne s’annonce pas facile, vu le reste du calendrier avec des matches importants et difficiles devant des équipes qui jouent encore leur survie en ligue 1, à commencer par le derby qui aura lieu le 20 février prochain devant la JSK au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia. Un autre faux-pas risque de compliquer sérieusement la tâche aux camarades de capitaine Zafour, alors que la victoire s’annonce comme la seule alternative pour éviter le naufrage. S. A. S.


Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Les Vert et Rouge dans le désarroi APRÈS LA DÉFAITE FACE AU MCA

LIGUE UNE 13

Comme c’était, quelque peu, prévisible, les Vert et Rouge sont retournés à Béjaïa bredouilles. Il était clair que, secoués par une crise importante, les poulains de Solinas ne pouvaient pas s’en sortir et surprendre un adversaire motivé, ayant retrouvé tous ses repères, ainsi que la joie de jouer et… gagner. «On savait que le match allait être difficile.

C

ertes, on s’est bien préparés, mais les Mouloudéens étaient hyper-motivés et n’avaient pas l’intention de laisser passer une telle aubaine pour soigner, de mieux en mieux, leur classement général», a-t-on avoué

du côté béjaoui. Une défaite qui complique, de plus en plus, les affaires des Vert et Rouge et les installe dans une position inconfortable, pour ne pas dire pire. Dans ce contexte, l’on nous dira :

«Il ne faut pas désespérer et il est temps de se remettre au travail. Que tous ceux qui portent ce club dans leurs coeurs, laissent leurs divergences de côté et viennent apporter leurs soutiens à l’équipe, car une autre déconvenue, à

domicile, risque de coûter chère». La défaite concédée face au Mouloudia vient s’ajouter à la série noire et aux mauvais résultats ayant entraîné l’équipe à la dégringolade : «Il ne fallait pas s’attendre à un miracle». Face à une équipe très bien préparée sur le plan psychologique, notamment, le sort des nôtres était déjà scellé, bien avant l’entame de la rencontre. Et c’est ni Solinas, ni un autre qui va changer les choses», a-t-on poursuivi, avant d’enchaîner : «C’est pour dire que le limogeage d’Alain Michel aura été, une fois de plus, une faute grave, car les mauvais résultats n’avaient rien à voir avec le côté technique, mais, parce que les joueurs ne font plus confiance à leurs dirigeants». Une crise qui prend de l’ampleur et qui se répercute, maintenant, sur les résultats d’une équipe qui n’arrive plus à gagner. Face au Mouloudia, l’optimisme, affiché par certains, s’est effiloché et a laissé place aux interrogations et aux doutes. «Aujourd’hui, l’urgence est de sauver l’équipe», a averti l’entraîneur adjoint Hacène Hammouche. Face à cette situation désolante dans laquelle se trouve l’équipe, l’on se demande quelle sera la réaction de ceux qui prétendent aimer la JSMB, car, de cette manière, la condamnation des Vert et Rouge se profile bel et bien à l’horizon ? A. Z.

Le derby de tous les risques IL SE JOUERA À HUIS CLOS

JSMB ECHOS LE CHOIX DE JOUEURS CONTESTÉ …

Dans le même sillage et depuis sa venue à la barre technique des Vert et Rouge, le coach Italien nʼa pas réussi à faire lʼunanimité autour de lui, quant aux choix des joueurs alignés.

REPRISE AUJOURD’HUI …

La reprise des entraînements aura lieu aujourdʼhui, à partir de 09h00, et ce, en prévision du match contre la JSK, prévu ce mardi. La reprise pourrait ne pas avoir lieu au stade de lʼunité maghrébine.

ET DE TROIS POUR SOLINAS …

Depuis quʼil est à la tête de la barre technique des Vert et Rouge, lʼentraîneur Solinas nʼa pas goûté à la victoire. Son schéma de jeu suscite, déjà, moult interrogations.

COUPE D’AFRIQUE EN SOLO …

Pour leur premier match en coupe dʼAfrique, les Vert et Rouge accueilleront le leader du championnat nigérien, ce vendredi, à 17h, au stade de lʼunité maghrébine.

ILS SERONT À BÉJAÏA MERCREDI

Le derby kabyle, tant attendu, se déroulera, donc, ce mardi, au stade de l’unité maghrébine.

C

ependant, les Béjaouis seront privés de leur public : C’est un match difficile, mais on n’a pas le choix et on doit faire le maximum, pour que les 3 points resteront à Béjaïa», nous a affirmé Mebarakou, qui ajoutera : «Il est sûr que notre adversaire va se

déplacer pour faire un résultat, d’autant plus que le mach se jouera à huis clos; donc, il n’y aura point de pression, ni d’un côté, ni de l’autre». En fait, ce derby kabyle est considéré par les Béjaouis comme étant le match de tous les risques. Car un autre faux pas mettrait sérieusement, en péril les Béjaouis. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira aussi : «Il n’est pas question de se laisser faire. Si on n’arrive plus à gagner,

à domicile, alors, dans ce cas là, la crise aura touché l’équipe et là, les conséquences seront graves». Ce derby sera, à coup sûr, différent par rapport aux autres. Il se jouera dans une conjoncture où les Vert et Rouge traversent une période critique et sont secoués par des turbulences qui se répercutent sur leurs résultats. Aucun faux pas n’est toléré, aucune déconvenue ne pourra justifier quoique ce soit :«La victoire est impérative. Ce ne

sera pas facile, devant un adversaire de la trempe de la JSK qui revient à son top. Aussi, à nous d’être efficaces et, à l’entraîneur de changer sa stratégie dans le jeu», a-t-on encore poursuivi. Toujours est-il que le derby de ce mardi est plein de risques. Une lame à double tranchant, pour les Vert et Rouge. Soit ils gagnent et c’est le déclic, soit ils perdent et c’est la descente aux enfers. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le Dynamo de Niamey du Niger, après 18 matches, est classé actuellement en première position. Il sera à Béjaïa le mercredi et élira domicile au complexe des Hammadites.

CE NE SERA PAS NOTRE PRIORITÉ …

Les Vert et Rouge ont fait savoir, à qui voulaient lʼentendre, que la coupe dʼAfrique nʼétait pas leur priorité. Faut-il sʼattendre à une simple figuration ? Tout porte à le croire. A. Z.


14

LIGUE UNE

ESS

ECHOS ARROUSSI PRÉFÉRÉ À KOFFI

Velud avait pensé dans un premier temps à faire appel à lʼattaquant ivoirien koffi, mais le retour de lʼattaquant international de lʼESS , Aoudia Mohamed Amine, a poussé le Francais au tout dernier moment, à faire confiance au capitaine des U21, Arroussi. Le groupe «Mami» pour financer le centre de formation Cʼest avant-hier quʼun contrat de partenariat a été signé entre la direction du centre de formation de lʼESS et un des responsables de la firme «Mami», spécialisée dans les boissons gazeuses.

UN ACCORD UNIQUE EN SON GENRE

Cʼest la toute première fois en Algérie quʼune société assure le parrainage des catégories jeunes seulement. En effet, le contrat signé par Abdiche, qui représente la marque «Mamy», et Sadi, qui est le directeur du centre de formation, permettra,entre autres, dʼéquiper cinq catégories jeunes de lʼESS, soit un total de 184 jeunes athlètes .

HAMAR PREND EN CHARGE 3 CATÉGORIES. Le groupe «Mami» a débloqué une somme qui permettra dʼéquiper cinq des huit sections de jeunes, que compte lʼESS. Cʼest Hamar qui sʼest engagé à équiper les trois sections restantes. Il sʼagit des espoirs, des cadets «B» et de lʼéquipe de lʼécole.

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Nadji : «Le meilleur est à venir» U N E PR É C IE U SE V IC TO I RE SU R LA S AO UR A

L’équipe de l’ESS a réalisé une victoire importante devant les Becharis. D’une part, ils ont assuré leur maintien officiel avec 46 points et, d’autre part, ils s’approprient la première place du championnat.

Fidèle à ses habitudes, l’attaquant de l’aigle Noir, Nadji Rachid était l’auteur d’une prestation de premier ordre lors de la dernière rencontre face à la JSS. Non seulement il a accompli convenablement sa tâche en attaque avec son camarade Aoudia, mais il a également marqué le seul but de la rencontre qui a permis à son équipe de glaner les trois points de la victoire.

D’abord, un commentaire sur la victoire acquise face à la JSS… C’était un match difficile devant une équipe venue à Sétif pour chercher un bon résultat. C’était un match qu’on devait remporter pour confirmer nos quatre dernières victoires face au MCEE , CAB, USMH et le WAT et surtout garder l’écart de quatre point aprés la victoire de l’USMH à Batna sur le score de trois buts à deux. On s’est donnés à fond et on a cru à la victoire jusqu’à la dernière minute. On a réussi à glaner le gain du match et c’est le plus important. Je pense que c’est une victoire amplement méritée vue la physionomie de la rencontre qui était presque à sens unique ; on a dominé les débats durant toute la partie et nous avons été récompensés à la fin. Mais c’était quand même difficile devant cette équipe, n’est-ce pas ? Effectivement, comme je viens de vous le dire l’équipe de la JSS nous a posés beaucoup de problèmes. Il ne faut pas oublier que nous avons joué devant une très bonne équipe qui occupait la sep-

Ce succès vous a aussi permis de creuser l’écart à quatre points. Votre impression ? Je pense que c’est une bonne chose pour nous, mais il faut dire aussi que rien n’est acquis pour le moment. On ne se focalise pas trop sur ça, car notre objectif est de bien jouer au ballon et de gérer les prochains matches qui nous attendent pour réaliser notre objectif cette saison. Il faut rester sur la lancée et réussir nos prochains matches afin de terminer la saison sur le podium. Vous êtes déjà appelés à enchaîner avec une rencontre face à l’USMA dans dix jours. Comment voyez-vous ce match ? Le rythme devient vraiment infernal, mais on n’a pas le choix. On doit tous se préparer pour notre prochaine rencontre qui sera certainement difficile, mais nous sommes condamnés à réaliser le meilleur résultat possible pour garder notre dynamique et confirmer notre dernier succès. En tous cas, les joueurs sont conscients de ce qui les attend. C’est un match très important pour nous, donc on fera tout pour réaliser le meilleur résultat possible. Y. M.

tieme place. Malgré cela, je peux vous dire qu’on a fourni une prestation honorable. Donc on a réussi le plus important dans cette confrontation, en empochant les trois points de la victoire devant une équipe de JSS très solide. Vous avez un inscrit un but qui a permis à votre équipe de gagner ce match dans les toutes dernières minutes. Quel est votre sentiment ? C’est vraiment un plaisir de contribuer à cette victoire. Mon but n’est que le fruit du travail de tout un groupe, car sans mes coéquipiers, je ne pouvais rien faire. Je pense que ce qui est intéressant dans tout cela c’est que l’équipe a pu glaner les trois points. Peu importe qui marque, moi ou un autre joueur, l’essentiel ce sont les trois points. Comment est l’ambiance au sein du groupe après cette victoire ? Elle est très décontractée. Il faut dire que ce match gagné face à la JSS nous a fait énormément de bien et nous a remis dans le droit chemin en vue des échéances à venir. Cette victoire nous permettra aussi de souffler un peu et de préparer notre prochain rendez-vous dans la sérénité totale.

KHEDAIRIA AUJOURDHUI DEVANT LA COMMISION DE DISCIPLINE

Comme prévu, le gardien de lʼaigle noir, Khedairia sofiane, suspendu jusqu'à audition par la commission de discipline de la ligue nationale de football suite au rapport du délégué de match que lʼentente a joué face au WAT , concernant son agression sur le joueur de WAT Belgherri sofiane, devra passer aujourdʼhui à 10h devant la commission de discipline pour se défendre.

IL SERA ACCOMPAGNÉ PAR HAMAR

Et selon nos sources très proches de la direction de lʼaigle noir, le joueur sera accompagné par le président de club Hassan Hamar qui a préparé un dossier complet concernant cette affaire où la direction de club refuse la suspension de son gardien et insiste sur des vidéos des autres joueurs qui ont commis des erreurs et la camera de télévision les a filmés mais sans être suspendus, à lʼimage de chaouchi qui a failli agresser ZITI à Sétif, et le geste de Koudri face au CABBA , et celui de Benmoussa envers Djallit et dʼautres videos concernant dʼautres joueurs.

LIGUE DEUX

SAM

ABED AMINE : Les Samistes «Nous irons à Annaba pour un préparent Annaba résultat positif»

Auteur d’une très bonne prestation, le milieu offensif samiste Abed Amine estime que son équipe est capable de revenir avec un bon résultat de Annaba.

On imagine que vous avez poussé un grand OUF de soulagement après votre victoire sur le leader ? Et comment! On venait d’empocher trois précieux points, on est certes soulagés du fait qu’on a pu réduire l’écart qui nous sépare des équipes qui occupent la 13e place, mais on doit tout de même rester concentrés pour la suite du parcours, à commencer par le match qui nous opposera vendredi prochain face à ‘USMAnnaba. Justement, comment s’annonce ce rendezvous ? Ce sera un match difficile devant une bonne équipe d’Annaba qui convoite l’une des trois places du podi-

um et qui reste sur une bonne performance réalisée face au NAHD et qui fera tout pour rester sur sa lancée, toutefois on n’a pas d’autre choix que de revenir avec un bon résultat pour se rapprocher davantage des équipes qui sont en position non relégable. Vous semblez optimiste? Bien sûr que je le suis, à l’instar de tous mes coéquipiers, après notre dernière victoire sur l’actuel leader du championnat, la confiance est retrouvée ainsi que la joie de jouer, on va faire de notre mieux pour continuer comme je l’ai déjà dit sur notre lancée. Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Toutes les rencontres seront difficiles pour nous et pour l’ensemble des équipes, en ce qui nous concerne, on fera tout notre possible pour arracher le maximum de points et réaliser un honorable parcours pour faire plaisir à ce merveilleux public samiste. Aoun Laïd Boualem

Les Orange du Sarii préparent leur prochaine sortie face à l’USMAnnaba sur la pelouse du stade du 19 mai 1956 pour le compte de la 21e journée du championnat de ligue 2.

D

’ailleurs la préparation se déroule dans de bonnes conditions et l’entraîneur est entrain d’apporter les correctifs qui s’imposent et surtout d’assurer la meilleure préparation possible pour le match de ce week end qui revêt une grande importance pour les coéquipiers de Allali, étant donné qu’un résultat positif s’impose afin de réduire l’écart sur les clubs qui les devancent en l’occur-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rence, le MCSaïda, l’ABMérouana qui se rencontrent la journée prochaine, c’est l’avis même de nombreux joueurs qui sont unanimes à dire que les 10 matches restants sont importants car l’objectif primordial est le maintien, et qui est loin d’être assuré, puisque 30 points sont encore en jeu. Pour cette empoignade, l’entraîneur Bordj a tenu à insister lors de la séance de reprise de dimanche, sur le volet psychologique en demandant à ses poulains de prendre les choses au sérieux et faire le maximum pour revenir avec le meilleur résultat possible surtout que le staff technique aura entre les mains l’ensemble de son effectif. A. B.


USMB

LIGUE DEUX 15

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

ECHOS

H A M I D I , 1 RE T I T U L A R I S A T I O N

La victoire de l’espoir

La nouvelle recrue de l’USMB, Cheikh Hamidi, et après avoir effectué de brèves apparitions face au MSPB (35’) et le MCS (30’), n’a été aligné parmi le onze rentrant, que samedi dernier contre l’ASMO, avant de céder sa place (65’) à son coéquipier Benayad, il a tout de même réussi de bonnes facettes de jeu, l’une d’elles a permis à Melika d’ouvrir le score.

HAMIA ÉPUISÉ

Lʼattaquant Hamia Mohamed, qui revient de blessure, a été aligné avant-hier face à lʼASMO et a fourni un excellent travail sur le flanc gauche de lʼattaque, ressentant des douleurs au niveau de la cheville, il a fini par céder sa place à la 75ʼ de jeu à son coéquipier Belkhiter, ce dernier venait de reprendre la compétition, après avoir attrapé une grippe.

REPRISE AUJOURD’HUI À 16 HEURES

Après une journée de repos accordée par le staff technique au lendemain de leur victoire, les coéquipiers de Ouznadji Nouri reprendront cet après midi le chemin du stade Brakni, avec au programme une séance de décrassage pour les titulaires, pour récupérer de la fatigue du match livré contre lʼASMO, et les remplaçants auront droit aux exercices dʼendurance pour se mettre au même niveau physique que leurs camarades compétitifs. Demain, le programme sera plus chargé, en prévision du prochain match face à lʼASKhroub, vendredi prochain. T. A.

NAHD ZERROUKI ÉTAIT AU FOUR ET AU MOULIN

Le milieu de terrain, Mourad Zerrouki, a été lʼhomme en forme du Nasria lors de ce match face à la formation annabie. En effet, ce dernier était au four et au moulin, étant donné quʼil récupérait de bonnes balles au milieu de terrain pour ensuite les transmettre à ses coéquipiers. Malgré cela, son équipe laissera filer deux points précieux, et cʼest ce qui fait quʼil nʼa pas été satisfait de son rendement.

La victoire de l’USMB sur l’ASMO a été relativement longue à se dessiner, et ce, en grande partie, parce que cet adversaire était venu à Blida avec une seule idée en tête, revenir à Oran, avec le meilleur résultat possible.

A

vec une organisation tactique qui a beaucoup gêné les poulains de Bouhellal, les camarades d’Ouznadji n’ont pas été gagnés par le doute et après avoir raté plusieurs occasions de buts, ils ont enfin réussi à prendre l’avantage au score à la demie heure de jeu par Melika (34’), en réussissant à franchir la muraille défensive dressée devant le gardien Mezaïr. En effet, les poulains de Mouassa continuèrent leurs tentatives, bien orchestrées par le tandem Balegh-Benchabane et finissent par rétablir l’équipe à la 66’. Les Vert et Blanc bien décidés parviennent à prendre l’avantage, encore une fois, par Melika à la 69’ de jeu. Une victoire qui est considérée par les Blidéens, qui renouent avec le succès, comme l’une des plus importantes de la saison, car elle leur permet d’entrevoir leur avenir avec plus de sérénité.

Bouhellal (Entr. USMB)

«C’est une rencontre difficile qui a opposé deux équipes en quête de points pour rattraper leurs retards, avec le seul objectif de remporter les 3 points de la victoire. Cette victoire décrochée par mon équipe est importante pour la suite du parcours, suite à l’échec concédé le week end dernier face au MCS, il fallait se ressaisir le plus vite possible, je félicite mes joueurs qui ont appliqué les consignes données

à la pause et ont pu renverser la vapeur.»

Mouassa (Entr. ASMO)

«Nous avons perdu une rencontre qui était à notre portée, au minimum on méritait le nul, une défaite pareille est inacceptable, mon équipe a développé un bon football, gâchant plusieurs occasions à la dernière touche de balles, après le but blidéen, nous sommes revenus à la marque (1-1), le relâchement de mes joueurs a été fatal, ce qui a permis à notre adversaire d’ajouter un second but. On va se mettre au travail pour apporter les correctifs nécessaires, en prévision des prochaines ren-

contres, à commencer par celle du week end prochain face au MOBéjaïa»

Aliouane, 2e apparition d’entrée

Le joueur polyvalent Hamza Aliouane, qui n’a effectué cette saison que quelques apparitions en championnat, est revenu avant-hier face à l’ASMO, où il a fait sa 2è apparition comme titulaire au poste de latéral gauche, après l’avoir été lors de la 10e journée contre le CRBAF. En gagnant la confiance de son coach, il a tiré son épingle du jeu, en ne laissant pas d’espace à son vis-à-vis, et a été accrédité d’une bonne prestation par tous les présents.

Le Nasria dégringole…

cas de succès, surtout que la victoire etait très importante si l’équipe souhaitait garder l’écart face à ses concurrents pour l’accession et pourquoi pas essayer de le réduire.

Le Nasr d’Hussein-Dey a perdu tout espoir de jouer la carte de l’accession en Ligue 1, après avoir perdu deux points précieux à domicile face à l’USM Annaba.

C’

était le match à ne pas rater pour les Sang et Or et pourtant, le Nasria n’a pas pu l’emporter au regard de l’écart qui se creusait avec les formations qui jouent le même objectif et qui cherchent aussi à accéder en Ligue1. Il faut dire que le NAHD s’est bien battu lors de ce match et a eu un de ses meilleurs rendements lors de cette saison. Cependant, cela n’a pas suffi pour venir à bout de cette solide équipe annabie qui était venu à Alger pour réaliser un résultat probant, surtout que cette formation garde espoir aussi pour jouer la carte de l’accession en Ligue 1. Les Sang et Or avaient été aussi pénalisés par l’arbitre de la partie, Sahraoui, qui a privé l’équipe d’un penalty flagrant après le fauchage de Benyahia dans la surface de réparation. Ce dit réfféré voulait ensuite se racheter en tentant d’ «offrir» des coups francs sans importance pour l’équipe, qui se contentera de ce nul décevant. Les Hussein-Déens, et après cet échec

Des joueurs en pleurs dans le tunnel

à domicile changeront certainement d’objectif et joueront le maintien après que l’accession se soit complètement éloignée. Les dirigeants penseront ensuite à préparer la prochaine saison en optant pour la stabilité. Le coach, Gaci, avouera qu’il est très déçu de cet échec, lui qui misait beaucoup sur un succès lors de cette confrontation pour tenter de garder l’espoir mais beaucoup de paramètres ont fait que l’équipe n’a pas réussi à prendre les trois points et notamment le but encaissé bêtement et qui a faussé complètement les calculs du coach, surtout que l’équipe avait réussi à prendre un certain

ascendant sur l’adversaire. Il souhaite maintenant se concentrer sur la suite en tentant de remobiliser sa troupe pour d’abord réussir le maintien en Ligue 2, avant de préparer la Coupe d’Algérie et le match face au MOB.

Les joueurs ratent une prime importante

Les joueurs du Nasria ont raté une prime importante estimée à cinq millions de centimes après leur échec face à l’USM Annaba. En effet, la direction avait promis de donner cette prime aux joueurs en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A la fin de la rencontre, et sur ce score de parité, qui éloigne définitivement la formation nahdiste de la course à l’accession, des joueurs du Nasria ont été aperçus entrain de pleurer dans le tunnel menant aux vestiaires. Ainsi, ces joueurs n’ont pas accepté que le ticket d’accession leur échappe de cette manière, eux qui espéraient pouvoir réaliser le miracle et se relancer.

Belhani assume la responsabilité du but

Le gardien, Abdraouf Belhani, assume en grande partie le but qui a été inscrit par l’USM Annaba sur coup-franc direct. En effet, le gardien était mal placé et n’a pas su aussi placer son mur, ce qui fait qu’il a encaissé un but vraiment stupide et qui a assommé ses coéquipiers qui tentaient d’ouvrir la marque après avoir exercé une pression terrible sur le camp adverse. R. M.


16

LIGUE DEUX

Le moral au beau fixe

ÉCHOS

Belle victoire que celle acquise par les Crabes vendredi passé, où ils ont allié l’art et la manière dans une rencontre qu’ils ne devaient pas perdre ou faire match nul.

E

n effet, après l’inattendue défaite subie une semaine auparavant devant un mal classé, les choses sont rentrées dans l’ordre avant même le match de la 20e journée, puisque les joueurs avaient promis de se racheter et le MCS était le plus indiqué pour le faire et rendre la joie par la même occasion aux fans du club, qui étaient déçus de la défaite subie par leur équipe fétiche au stade Hamlaoui de Constantine. Rahmouni et sa troupe ont trouvé les ressources nécessaires pour remporter le match de vendredi passé et rester par la même occasion dans le trio de tête. Ce qui fut fait, et au bout les trois points qui font que le moral de la troupe est au beau fixe.

Les chances d’accession sont toujours intactes

Avec un total de 37 points au compteur, les Crabes sont actuellement troisièmes au classement, c'est-à-dire qu’ils sont dans les normes par rapport à l’objectif qui a été tracé par la direction, à savoir l’accession en Ligue I. Certes, le club est taquiné de près par l’ES Mostaganem qui ne veut pas lâcher lui aussi, et aussi par l’USMB qui n’est qu’à cinq points, mais les Crabes sont désor-

MSPB

LES U18 ET LES U20 FRAPPENT FORT

mais décidés à ne rien lâcher. La suite ne sera que plus difficile et les équipes qui se trouvent juste derrière ne céderont pas et continueront à se battre jusqu’au bout pour arracher l’une des trois places. Il faut dire que même le RCA n’est pas assuré d’accéder, car avec les dix matches restants, soit 30 points en jeu, tout devient possible. D’ailleurs, l’écart entre le 5e (USMB) et le 1er (RCA) n’est que de 9 points, surmontables pour les Blidéens, surtout avec des victoires à trois points.

Faire le plein à domicile

Dix rencontres restent donc pour la fin de l’exercice en cours, et le MOB va devoir faire le plein à domicile sur les cinq rencontres qui lui restent. 15 points suffiraient largement aux Vert et Noir pour arracher ce fameux billet pour l’accession en Ligue 1 professionnelle. Sur les 5 rencontres à

domicile, les camarades de Dehouche Nassim en auront 3 qui sont moins difficiles, entre autres face à l’ASK, pour le compte de la 22e journée, l’OM pour le compte de la 24e et le SAM pour le compte de la 28e. Les 2 autres matches restants à domicile, les Vert et Noir auront à affronter le leader, le RCA (26e journée) et le CRB Aïn Fakroun (30e journée). Cette dernière rencontre pourrait s’avérer une finale du championnat, si jamais les 2 équipes, le MOB ou le CRBAF, sont menacés par l’ESM et l’USMB. En un mot, les Crabes doivent récolter les 15 points mis en jeu à domicile, et ainsi ils auront 52 points et le tour sera joué.

... Et ramener au moins 5 points en déplacement

Les 5 autres rencontres qui restent pour les Béjaouis seront difficiles

en déplacement, hormis le match face au CR Témouchent, que les Crabes joueront pour le compte de la 25e journée. Une équipe du CRT qui est déjà menacée par le purgatoire, car on voit mal comment cette équipe sortira la tête de l’eau avec seulement cinq points en jeu, soit quatorze points de retard par rapport à l’actuel troisième potentiel relégable, le SAM en l’occurrence, qui a 19 points. Les autres matches restants seront difficiles, à commencer par celui de ce vendredi, où les Crabes se déplaceront à Oran pour en découdre avec l’ASMO, l’USM Annaba tout juste après, et enfin le NAHD et l’USMB. Sur ces cinq matches restants en déplacement, les Vert et Noir viseront le maximum de points, ou au minimum cinq points. N. S.

En déplacement : 21e journée : ASMO-MOB (0/1) 23e journée : USMAn-MOB (0/0) 25e journée : CRT-MOB (1/4) 27e journée : NAHD-MOB (0/0) 29e journée : USMB-MOB (0/2)

N. S.

d’hui. Pour la reprise des entraînements au stade Chaoui, le coach espère néanmoins que les nouvelles recrues du mercato seront qualifiées pour le match RCAMSPB.

Il aurait aimé jouer contre ses ex-camarades de lʼESM, mais lʼentraîneur en a décidé autrement en laissant Lemouadaâ sur le banc. Zemmouri a appliqué le principe du «on ne change pas une équipe qui gagne». Samir devra patienter, il aura peut-être une chance contre le RCA.

Certains joueurs ont pleuré

A la fin de la rencontre ESMMSPB, certains jeunes joueurs avaient les larmes aux yeux à l’image de Haddad, Sayah et Loucif. Il est vrai que le MSPB est passé de peu à côté d’un nouvel exploit si les joueurs avaient assez de métier pour gérer l’avantage au score.

PREMIER BUT POUR AGUINI

RETOUR TARDIF À BATNA

A domicile : 22e journée : MOB-ASK (0-0 à lʼaller) 24e journée : MOB-OM (1-0) 26e journée : MOB-RCA (1-0) 28e journée : MOB-SAM (2-2) 30e journée : MOB-CRBAF (0-1)

Ce qui leur reste à jouer

L’inexpérience a prévalu

LEMOUADAÂ N’A PAS JOUÉ

Cʼest au petit matin de dimanche que le bus du club est arrivé à Batna après un voyage harassant, mais sans pépins fort heureusement pour les membres de la délégation mouloudéenne. W. Y.

En effet, alors et que les espoirs ont fait match nul chez eux au stade OPOW face au MCS, les U18 ont étrillé leurs homologues de Bordj Ghedir sur le score sans appel de trois à zéro, alors que les U20 ont fait de même face aux U18 de Bordj Ghedir, où ils ont gagné sur le score de trois buts à un. Les U15 et les U17 étaient au repos.

LA DÉFAITE DE MOSTAGANEM

ÉCHOS

Si, contre lʼABM il a été passeur décisif sur les deux derniers buts de son équipe, contre lʼESM Aguini a été buteur, il a marqué le 2e but du MSPB ; cʼest son premier cette saison, une réalisation qui confirme son retour en forme.

MOB

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Zemmouri : «On n’a pas à rougir»

La défaite du Mouloudia de Batna à Mostaganem est le résultat du manque d’expérience des camarades de Litim ; pourtant, tout avait bien démarré pour eux.

I

ls ont mené au score (0-2) après 23 minutes de jeu, mais le retour en force de l’ESM ainsi que le manque de vigi-

lance des jeunes joueurs batnéens a permis aux locaux de remonter le score et de l’emporter (3-2). Une défaite certes décevante, mais qui ne doit en aucun cas faire rougir les camarades de Aguini, auteur du 2e but et d’un retour en forme depuis quelques journées. L’entraîneur Zemmouri a su très certainement tirer les enseignements pour apporter les correctifs nécessaires pour la prochaine

journée, qui verra le MSPB rendre visite au leader. Bon gré, mal gré, cette défaite n’affectera nullement le moral des joueurs mouloudéens dont le principal objectif demeure le maintien et l’apprentissge. Cette sortie de Mostaganem doit être vite oubliée pour se consacrer à la préparation du match de vendredi prochain contre le RCA, actuel leader. Zemmouri a accordé à ses joueurs un repos, aujour-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Je pense qu’on a fait une très bonne entame de match ; après 23 minutes, on menait 0-2. Malheureusement, quelques erreurs de jeunesse et la grande pression de notre adversaire ont fait que l’ESM est revenu au score et remporté le match. On n’a pas à rougir de cette défaite, les joueurs sont à féliciter et à encourager, ils ont joué sans complexes contre un sérieux prétendant à l’accession.» W. Y.


LIGUE DEUX 17

Bouâmria : «Rien n’est encore perdu»

ASMO

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Comment analysez-vous cette défaite qui vous stoppe dans votre quête du podium ? Nous avons fait ce qu’il fallait, mais la baraka n’était pas avec nous. Nous avons fait deux erreurs en défense, qui nous ont valu deux buts et nous avions des attaquants qui se sont blessés et qui n’ont pas pu évoluer à leur juste valeur. Maintenant, il faut oublier cette défaite et en tirant les conclusions et corriger les lacunes. Nous allons redoubler d’efforts pour ne plus rater de match d’abord chez nous, et en négociant à notre avantage quelques rencontres à l’extérieur. Je pense qu’en ce qui concerne le maintien, nous avons assez de répondant pour l’assurer, mais, personnellement, je voudrais tant que l’ASMO accède en Ligue I. Ne craignez-vous pas la rumeur selon laquelle l’ASMO a l’habitude de «vendre» des matchs ? Sincèrement, je me demande qui propage ces fausses rumeurs ? Cela s’était dit avant notre match face à l’ESM et vous avez vu le résultat. Je pense que ce sont des gens qui veulent déstabiliser l’ASMO par tous les moyens, parce que ceux qui sont à la tête de l’équipe les dérangent. Notre manager général, Benamar Houari, était outré la semaine dernière par ces colportages et notre «bienfaiteur», Moumouh, a bien déclaré que son objectif est de voir le club en Ligue I à la fin de la saison. Je ne vois pas pourquoi, nous autres joueurs, allons tomber dans une combine qui ne nous apporte rien ? Et n’oublions pas qu’en face nous avions une bonne équipe de

l’USMB qui joue elle aussi le podium. Pensez-vous que le fait de jouer à Bouakeul sera bénéfique pour votre équipe ? Je pense que oui, à condition que notre cher public revienne nous soutenir. Le stade Habib Bouakeul est notre jardin. On est près du public et on sent que nous sommes soutenus. La plupart des joueurs ont évolué sur ce terrain depuis de longues saisons et nous y avons nos repères. Je pense que nous y jouerons mieux que nous le faisions au stade Ahmed Zabana, mais ce ne sera pas quand même une vérité en soi, car le plus important est ce que nous pouvons apporter de positif à la formation. Votre prochain adversaire est une grosse cylindrée, le MOB… Ce sera justement le match de la vérité. Si nous parvenons à battre les Béjaouis, alors nous pourrons croire en nos chances. Le MOB reste sur une impressionnante victoire à domicile sur le Mouloudia de Saïda et il a les deux pieds sur le podium, avec une avance sur nous de 10 points. Donc, ses joueurs seront gonflés à bloc. Nous allons tout faire pour les battre, mais si on n’y arrive pas, nous devrons nous concentrer sur le maintien et récolter les quelques points qui nous manquent pour ne plus nous faire de soucis. Etes-vous optimiste en ce qui concerne la suite de la compétition ? Très optimiste ! L’équipe a changé depuis la venue de Mouassa. Nous sommes motivés comme il se doit par les dirigeants. Nous allons jouer match par match, en essayant de rafler le maximum de points et je pense que nous avons de grandes chances d’atteindre notre objectif, bien que ce ne soit pas celui de la direction qui n’avait jamais déclaré que l’accession était la priorité de l’ASMO. Propos recueillis par A. B.

Boudjaârane déçu par la prestation de son équipe

Les Arbaéens ne s’attendaient pas du tout à la défaite de leur équipe devant le mal classé, le SA Mohammedia, sur le score de 2 buts à 1. Ils pensaient que les camarades de Noubli ne feraient qu’une seule bouchée de leur adversaire.

C

ertains avançaient une large victoire qui aurait permis au RC Arbaâ de prendre le large sur ses adversaires immédiats de plusieurslongueurs. Malheureusement, les Belaïd et compagnie sont passés à côté de leur sujet, laissant le soin aux locaux de faire le jeu et de les dominer durant la quasitotalité de la rencontre. Pourtant, le match se déroulait à huis clos, loin de la pression des bruyants supporters de leurs adversaires. C’était aussi un avantage pour les gars de la Mitidja de repartir avec les trois précieux points de la victoire. Les Samistes se

sont créé de nombreuses occasions, n’en exploitant que deux transformées en buts. Les Bleu et Blanc doivent une fière chandelle à leur gardien de but Toual, qui s’est annihilé avec brio les nombreuses tentatives des locaux. L’entraîneur, qui

avait pourtant bien préparé cette rencontre et mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance, était dans ses états. Il n’arrivait pas à comprendre le faible rendement de ses protégés devant une formation pourtant largement à la portée de son équipe. Les Nézouani, Bougueroua et autres avaient peut-être sousestimé leurs adversaires, croyant que le SAM était largement à leur portée. Alors que certains estiment que les joueurs étaient dans un jour sans, chose qui peut arriver à n’importe quelle formation. Les joueurs s’excusent auprès de leurs supporters pour avoir raté cette rencontre et promettent de se racheter devant le MSP Batna, pour le compte de la 21e journée prévue le 15 de ce mois au stade de Bologhine. Ils doivent renouer à tout prix avec la victoire s’ils ne veulent pas se faire rejoindre par leur dauphin qui attend la moindre occasion pour leur chiper leur fauteuil de leader. O. A.

Kamel Mouassa était déçu, sans le laisser paraître, après la défaite face à Blida par la plus petite des marges. Il croyait tellement que ses poulains allaient continuer sur leur lancée et ramener au moins un petit point de leur difficile déplacement, où ils ont été stoppés par lʼUSMB et son buteur-maison, Melika. Et pourtant, les coéquipiers de Balegh ont tout fait pour arracher le nul, mais il faut convenir que la chance nʼétait pas de leur côté, car la victoire des Blidéens sʼest jouée sur quelques petits détails qui ont eu leur importance. Il reste aux Oranais de bien se préparer pour les prochaines joutes qui auront lieu dans leur stade fétiche, Habib Bouakeul, un stade où ils gardent de très bons souvenirs sportifs. A. B.

Dali : «Je n’ai rien compris» Il n’a pas été convoqué

I

RCA

Bouamria, le défenseur central asémiste reste optimiste quant à une bonne suite de la compétition, et ce, malgré la défaite face à l’USMB, qui a mis fin à leur progression depuis la venue de Kamel Mouassa à la barre technique.

VIRAGE RATÉ, OBJECTIF : LE MAINTIEN

l s’est retrouvé par la suite sur le banc de touche. «Je n’ai pas compris pourquoi l’entraîneur ne fait appel à mes services ces dernières semaines. Pourtant, j’ai prouvé que j’avais largement ma place dans le onze type. J’ai joué les premières rencontres en n’encaissant aucun but. Mes prestations ont donné entière satisfaction au staff technique, dirigeants et supporters. J’ai cru que l’entraîneur allait continuer à me faire confiance. Malheureusement, je me suis retrouvé sur le banc de touche et des fois même pas convoqué avec les dix-huit», dira-t-il. Dali ne désespère pas qu’un jour il retrouvera sa place et il continue de s’entraîner le plus normalement du monde. «Je m’entraîne avec le reste de mes camarades pour être prêt au cas où l’entraîneur fera appel à moi», ajoute t-il.

Noubli augmente son capital buts

Le gardien de but, Brahim Dali, ne fait plus partie ces dernières semaines des choix de l’entraîneur pour des raisons inconnues. Pourtant, le joueur avait épaté plus d’un en début de saison, il n’a pas encaissé le moindre but en huit rencontres.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant des Bleu et Blanc, Fateh Noubli, a inscrit le but de son équipe et porte son compte à neuf réalisations. Il fera tout son possible pour ajouter d’autres buts dans chaque rencontre, pour terminer meilleur buteur de la Ligue II et pourquoi pas arracher une place sur le podium avec son équipe. O. A.


18

DIVISONS INFÉRIEURES

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

CRB KHERRATA

Un promu très séduisant Le nouveau promu, le CRB Kherrata a réussi à se classer en 3eme position au classement général, totalisant 27 points contre 38 pour le leader et devient ainsi la meilleur représentant des clus de la wilaya de Béjaia.

L

es enfants de la ville des martyrs, avaient la possibilité de décrocher la seconde place s'ils avaient fait preuve de réalisme lors de leurs rencontres face à Thameur, où ils sont tombés, contre toute attente, sur le score de 2 à 1, en plus des deux points perdus à domicile en se faisant accrocher par la fougueuse formation de Bir Ghbalou (1-1), alors que tous les spécialistes les donnaient favoris pour cette rencontre. Cela dit, le bilan de cette équipe est très reluisant et a même dépassé de loin les prévisions devant les ténors de ce groupe, car cette équipe manquait de tout, de moyens financier et surtout d’un stade digne de ce nom. Bien que l'effectif à été remanié durant l'été dernier , il reste toutefois que les Rouge et Noir de Kherrata ont pu relever le défi en réalisant un parcours des plus satisfaisants avec à la clé des chiffres bien meilleurs que certains clubs mieux dotés .C'est au fait, le fruit d’un travail effectué par le coach Djamel Louahche et ses adjoints durant la

préparation d'intersaison où il fallait surtout trouver cette osmose entre les anciens et les nouveaux joueurs ayant débarqué chez les Rouge et Noir durant l'intersaison. L'on retiendra surtout cette performance réussie at-home, puisque, à ce titre, les protégés de l’homme providentiel de Kherrata, ont fait presque le plein en remportant les sept matches qu'ils ont livrés au stade du 8-Mai1945 de Kherrata avec, notamment, 16 buts inscrits contre 4 buts encaissés. Durant cette phase aller, les camarades de Messali ont perdu 4 matches, face à la JS Bordj Menail (1-0 ) JS Tichy ( 10 ) l’US Beni Douala ( 3-0) CR Thameur ( 2-1 ). Le club a, en outre, enregistré neuf victoires.

Par ailleurs, à domicile , ils ont battu la JS M’Chedellah ( 3-1) HC Ain Bessam ( 2-0) MCB ( 41) JRA Zaâtra ( 2-1) CRB Aokas ( 2-0) SS Sidi-Aïch ( 2-0), dont quatre réalisées à l'extérieur face l’ORBA ( 3-1) l’OCA ( 3-2 ) ; en revanche, les Kherratis furent accrochés une fois chez eux lors de la 13eme journée, par l'ES Bir Ghbalou ( 1-1); quant aux derbys , ils ont réussi à battre l’ORBA (3-1 ) au stade de l’OPOD d’Akbou , le CRB Aokas ( 2-0) , SSSA (2-0) , fait match nul face à l’EST (0-0) et ont perdu contre la JS Tichy ( 10) au stade Benallouache de Bejaïa. Les Rouge et Noir ont, par ailleurs, obtenu 3 matches nuls dont deux en déplacement face au NRBSD (0-0), EST (0-0).

L'attaque de Kherrata est classée en 2e position, avec 23 réalisations et 15 buts encaissés, soit la 5e place. Au-delà de ces chiffres, le CRBK a quand même réussi un parcours des plus honorables qu’il faut le souligner, avec l'un des budgets les plus faibles des clubs de cette division. Paradoxalement, la suspension d'une durée un mois infligée à l'entraîneur, ainsi que la sanction de quatre joueurs pour quatre matches par la commission de discipline de la LRFA, a eu l'effet inverse sur les joueurs, puisque même absents du banc de touche, l'équipe arrive tant bien à gagner à domicile qu' à l'extérieur, les joueurs n'ont pas été donc affectés par ces absences. Djamel Louahche , coach des Rouge et Noir de Kherrata , nous a fait, hier, le point sur cette phase aller, qu'il juge très satisfaisante.« Sincèrement, on s'attendait à mieux, au vu du travail accompli par tout le staff que ce soit technique ou administratif, et si on est arrivés à se classer en seconde place au classement général ça aurait été logique ; j'estime que nous avons atteint largement nos prévisions, car notre équipe n'est pas aussi riche comme le pensent certains. Notre force c'est l'état de solidarité qui règne au sein de l'équipe, je remercie ces jeunes pour leur solidarité et leur fougue c’est grâce à eux qu’on est là où

nous en sommes. On aurait peutêtre souhaité finir cette phase en beauté ; dommage, on a perdu bêtement des points là où il ne fallait pas. Cela dit, on est entrain de dresser un bilan technique de notre parcours en phase aller ; on verra bien ce qui a bien marché et ce qui manque à l'équipe ; La phase retour s'annonce très très serrée et difficile, où chaque point vaudrait son pesant d'or. Notre calendrier durant cette seconde phase nous est un peu défaviorable ; on essayera donc de se préparer en conséquence pour maintenir cette dynamique et finir pourquoi pas sur le podium. N'oubliez pas aussi qu'on attend le feu vert du médecin pour récupérer certains blessés, La jeunesse de notre effectif et le manque d'expérience ne nous ont pas permis d'aller un peu plus vers l'avant ; néanmoins, je juge que notre parcours est largement satisfaisant » , nous a expliqué Le coach, qui en est à sa cinquième année à la tête du club, et qui espère que son équipe décrochera au moins le titre cette saison pour couronner les efforts qu'il a déployés durant cette période. Tous les observateurs de cette division, s'accordent à dire que cette équipe ira loin si elle arrive à préserver l'état d'esprit et la motivation qui anime les joueurs durant cette première partie du championnat. T. H.

ES TIMEZRIT

Une phase aller chaotique Que dire du parcours de l’équipe de Timezrit en cette première manche du championnat ? La question mérite bien d’être posée dans la mesure où les avis sont partagés et chacun est allé de son propre diagnostic.

M

ais à la fin, tout le monde s’accorde à dire que l’aller a été catastrophique. En jetant un premier coup d’œil sur la récolte de l’EST, on constate que le bilan des Orange demeure négatif, voire catastrophique, même si au fond des choses, les coéquipiers de Mazer, qui n’a pas brillé, à l’image de son équipe, auraient pu faire nettement mieux. Le club chèr à Ath Yemel n’a pas cessé d’enregistrer des contre- performances depuis l’entame de cet exercice que ce soit à domicile ou à l’extérieur, ainsi l’EST se trouve dans les profondeurs du classement. Le départ des cadres titulaires, le changement du comité directeur. Pis, le club a employé quatre entraineurs en un laps de temps court. En effet, c’est Oukaci qui a entamé l’aventure avant de jeter l’éponge dés la deuxième séance de travail, par la suite, on a fait appel à Hanouti et il a été remercié par les dirigeants pour insuffisance de résultats et il est remplacé par Yakouben, lui aussi n’a pas fait l’affaire, puisqu’il n’a pas pu redresser la barre. Ghani Boulaincer appelé à la rescousse pour sauver l’équipe. Ce qui prouve l’instabilité au niveau de la barre technique. Le club a donc vécu une instabilité, que ce soit au niveau de la barre technique ou des résultats. L’équipe a terminé l’aller à la 16eme et dernière place au classement avec un capital de 7 points seulement (1

victoire contre 9 défaites et 5 nuls, avec 7 buts marqués et 20 encaissés, soit une différence de moins 13 buts). Des défaites expliquées par l’inéfficacité du compartiment offensif qui n’a marqué que 7 buts. On constate que l’attaque de Timezrit est l’une des plus faibles du groupe. Ce compartiment doit être revu et corrigé par Ghani Boulaincer pour espérer un parcours meilleur lors de la phase retour. En parallèle, la défense des Orange a encaissé 20 buts. On constate également un rajeunissement total de l’équipe. Lanterne rouge au classement général avec un total de 7 points, on peut dire qu le bilan est catastrophique. La trêve tombe donc à point nommé, pour revoir toutes les défaillances constatées par l’entraineur. Avec un groupe jeune dont la plupart sont à leur première année senior, des dirigeants ont les mains liées en raison de l’absence de fonds, des autorités indifférentes à l’égard du club phare d’Ath Yemel. L’échec est incontournable. Pour dédramatiser une situation compliquée, le président Boutaghene et Ghani Boulaincer tentent chacun de son côté de colmater les brèches sans toute fois parvenir à convaincre les plus optimistes, car l’EST coule et sauf miracle, la relégation est consommée. Un bilan très négatif pour un club qui espérait au début de saison terminer le championnat au milieu du tableau. Pour rappel, l’EST a terminé la phase aller de l’exercice précédent à la 6ème place avec 20 points au compteur. Une maigre moisson, en dépit de tout ce qu’a vécu l’Espérance depuis l’été dernier. Le club peut-il relever la tête lors de la phase retour et éviter une deuxième manche chaotique ? C’est tout le bien qu’on lui souhaite. T. H.

C’est officiel, les Espérantistes de retour à Sidi-Aïch

A

Une bonne nouvelle pour les fans de Timezrit qui devront se préparer pour venir soutenir les coéquipiers de Tilkout durant les 15 matchs restants de l’année. pres avoir reçu l’aval de la nouvelle APC, L’EST a repris les entraînements au stade de l’Amitié de Sidi-Aïch après plusieurs mois d’absence et ‘‘d’exil’’, puisque l’équipe recevait Seddouk au stade de cette commune distante de 20 kms. Tout le monde à Sidi-Aïch se rappelle, de ce match désastreux du 14/octobre 2011, où le SSSA a été battu par l’EST 2-0. Ce jour-là, les deux galeries ont eu un comportement pas du tout agréable à voir, peut-être même trop agressif, avec les jets de projectiles, résultat des courses : beaucoup de blessés, ce qui a d’ailleurs poussé les responsables du club et la municipalité de la ville à saisir la ligue afin d’annuler la domiciliation de l’EST au stade de l’Amitié. Le retour à Sidi-Aïch est visiblement lié à l’éventualité de terminer la saison sur ce terrain, après l’avis favorable des dirigeants de SSSA à sa tête Hakim Amaouche et du nouveau P/APC de la ville et cela suite à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’appel des membres du comité des Espérantistes qui veulent mettre tout les atouts de leur côté durant cette phase retour qui sera certainement plus difficile pou les Orange qui luttent pour leur survie dans cette division. Selon une source proche du club, la direction du club a déjà sollicité la ligue régionale d’Alger, Selon les règlements, le club hôte doit informer la LRFA du lieu de la rencontre 72 h ou 48 h avant le match. Si tout se passe dans les délais, il est fort probable que l’EST accueillera la JS M’Chedellah lors de la 1e journée de la phase retour au stade de l’Amitié de Sidi-Aïch et devant son public. Cette nouvelle domiciliation devrait encourager les inconditionnels des Orange qui sont décidés, à faire ce petit déplacement au quartier de la Mission de Sidi-Aïch et soutenir leur équipe dans ce match important. Ainsi, les hommes de Boutaghene veulent inaugurer leur retour au stade de l’amitié et devant leur public par une nouvelle victoire. En tous les cas, les joueurs ne veulent pas rater cette occasion pour sortir un peu leur tête de l’eau et du coup, faire plaisir à leur public.


Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

DIVISONS INFÉRIEURES 19

US BÉNI DOUALA

Ramdane Drouche (président du CSA) : «Le plus dur reste à faire» De par son expérience et ayant roulé sa bosse dans le monde du football, et contribué à sa manière à la réussite du club de l’US Béni Douala, Ramdane Drouche, le président du CSA qui s’est retiré des affaires du club à l’intersaison avant de revenir sur sa décision, suite aux nombreuses sollicitations des dirigeants et des amoureux de l’équipe, est en train d’accomplir sa mission aux côtés du boss Hocine Ammam, et ce, afin que l’équipe reste sur sa lancée et enchaîne avec une autre accession. Un objectif qui reste possible aux yeux du premier responsable du club, Dda Ramdane Drouche, mais tout en exhortant les joueurs à redoubler d’efforts, en continuant à enchaîner les bons résultats lors de cette deuxième manche du championnat. Car, à ses yeux, le plus dur reste à faire.

Comment évaluez-vous le parcours de l’équipe durant cette première moitié du championnat ? Dans l’ensemble, je pense que l’équipe a réussi un parcours positif, avec à la clé une place de

leader, avec neuf points d’avance sur le dauphin. Je crois qu’on aurait pu achever cette phase aller avec un écart plus conséquent, sachant que dans certains matchs on pouvait largement prétendre à de meilleurs résultats. Mais on est

EN AMICAL : JS TADMAIT 3 - JS AIT YAHIA MOUSSA 2

Un match plaisant

tout de même satisfaits du parcours de l’équipe et du travail accompli par le staff technique.

Pour votre première saison en division Régionale II, vous êtes un prétendant en puissance à l’accession. Un commentaire ? Je pense que l’équipe de l’US Béni Douala s’est renforcée en quantité et en qualité à l’intersaison avec des jeunes pleins de talents venus de divers horizons. On s’est bien préparés à l’intersaison, et le duo Boukhelif- Hamcha ainsi que l’ensemble du staff ont accompli du bon travail. Ce qui s’est répercuté positivement sur le parcours de l’équipe. L’US Béni Douala est entrée directement dans le vif du sujet et a réussi au fil des matchs à s’imposer et à dominer ses adversaires. Tout cela grâce aux efforts des dirigeants et l’apport de Hocine Ammam, lequel a su comment mettre l’USB dans les meilleures conditions et sur la bonne voie. Les résultats enregistrés illustrent bien la bonne gestion de l’équipe, et ce, à tous les niveaux, même s’il y a toujours

des carences à combler.

Comment voyez-vous la suite du parcours et la phase retour du championnat ? La suite du parcours sera plus difficile, sachant qu’on aura à en découdre avec des équipes du haut et du bas du tableau, qui vont se battre soit pour les premières places soit pour le maintien. Pour vous dire combien notre mission sera ardue. L’US Béni Douala sera l’équipe à battre, et on doit donc veiller à bien négocier cette phase retour avec intelligence et match par match, en évitant de baisser les bras. Il faut redoubler d’efforts et sortir le grand jeu à chacune de nos sorties, pour espérer refaire le parcours de la phase aller. Mais je reste optimiste, au même titre que la grande famille de l’US Béni Douala. Et l’accession, vous y croyez toujours ? Cela ne sera pas facile pour nous d’atteindre cet objectif, mais avec le bon état d’esprit qui anime le groupe, on est tous confiants et même persuadés que l’US Béni

Douala ira de l’avant et réussira une deuxième accession de suite. Mais à une seule condition, celle de bien négocier le début de cette phase retour, et ce, afin d’entrevoir le reste de la saison sous de bons auspices et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

L’US Béni Douala sera en appel, ce week-end, à Tichy pour affronter la JST locale, pour le compte de la 1re journée de la phase retour. Comment appréhendezvous cette rencontre ? C’est un match très difficile qu’on doit bien négocier. La défaite est strictement interdite et les joueurs doivent faire preuve de plus de concentration et de rigueur pour espérer revenir à la maison avec un résultat positif. On ne doit pas reprendre la compétition par un faux pas. Il faut aller chercher la victoire et rien que la victoire et, inchallah, les joueurs seront à la hauteur pour atteindre notre objectif et faire plaisir à nos nombreux supporterts. A. M.

CRB TIZI OUZOU

Les Communards multiplient les matchs amicaux

Les équipes des deux divisions, Pré-Honneur et Honneur, se préparent activement en prévision de la reprise de la compétition programmée ce week-end dans les différents stades de la wilaya de Tizi Ouzou.

C

’est le cas pour la JS Tadmaït (division Honneur) et de la JS Aït Yahia Moussa (division PréHonneur), qui se sont donné la réplique en amical le week-end passé au stade Ahcène Aïboud de Tadmaït. Les Tadmaïtis, drivés pour la circonstance par le président Moh Choubane, dit Moh Rougi, ont frappé fort en première mi-temps, en s’imposant sur le score de 3 à 2. Les camarades d’Oukal Ali ont réussi à ouvrir la marque à la 15’ par l’entremise de l’arrière gauche, Sofiane Demri, avant que son coéquipier, l’at-

taquant Dahmani Mohamed ne double la mise vers la demi-heure de jeu. Les Tadmaïtis parviennent à tripler la mise, sur coup franc, par Gaouaoui Mourad. En seconde mi-temps, le match a changé de physionomie, avec le réveil de l’équipe visiteuse, la JS Aït Yahia Moussa. Les protégés de M’Hamed Batatache ont réussi à reprendre le match en main, en dominant leurs vis-à-vis. Ce qui leur a permis de réduire la marque dans un premier temps à un quart d’heure de la fin de la rencontre par l’omniprésent Belakhel Salah, avant que son équipier Gharbi Hocine ne double la mise à la 80’. Les Lions d’Ath Yahia Moussa auraient même pu égaliser, n’était le manque de concentration de certains joueurs à l’approche des buts de l’équipe adverse. Un match vraiment plaisant qui a opposé ce week-end les deux équipes voisines, la JS Tadmaït et la JS Aït Yahia Moussa. A. M.

Le club cher au président Moh Nesnas, le CRB Tizi-Ouzou, se prépare activement en prévision de la suite du parcours et le début de la phase retour du championnat prévu ce weekend, avec ce derby face au frère ennemi, la JS Boukhalfa.

L

es poulains de Chabane Dahleb ont disputé durant cette trêve hivernale deux matchs amicaux face, respectivement, à l’US Djemaâ Saharidj et la JRA Zaâtra. Lors de la première confrontation jouée au stade Oukil Ramdane, les coéquipiers de Nadir Slimani se sont imposés sur le score sans appel de 4 buts à 1. Les Communards du CRBTO, qui caracolent en tête de classement du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

championnat de wilaya de Tizi Ouzou de la division Honneur, ont réussi une démonstration de force face aux gars de Djemaâ Saharidj qui jouent dans le même palier. Vendredi dernier, les protégés de Chabane Dahleb ont disputé leur deuxième joute amicale sur le même terrain. Cette fois, face à un adversaire de taille, la JRA Zaâtra, pensionnaire de la division Régionale II. Les coéquipiers du capitaine Saïd Meziani ont eu le dernier mot en s’imposant sur le score de 2 à 1. Un vrai test pour les poulains de Chabane Dahleb, qui se préparent activement pour la reprise du championnat prévue le 15 de ce mois au stade Oukil Ramdane de Tizi Ouzou, face aux Banlieusards de la JS Boukhalfa, pour le compte de la 1re journée de la phase retour du championnat de wilaya de Tizi Ouzou de la division Honneur. A. M.


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Chlef Direction de lʼadministration locale N° dʼidentification fiscale : 099502019036622

AVIS DE CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N°02/2013

Le wali de Chlef lance un avis de concours national dʼarchitecture portant la maîtrise dʼœuvre pour la réalisation dʼun siège de daïra à Abou El Hassan.

Les bureaux dʼétudes ou groupement de bureaux dʼétudes publics et privés agréés, intéressés par le présent concours peuvent soumissionner et retirer le cahier des charges auprès de la Direction de lʼadministration locale - Bureau des marchés - sis Cité administrative de Chlef. - Les soumissions doivent être accompagnées des pièces réglementaires énumérées ci-après : I. Offre technique doit contenir :

Lʼoffre établie par le soumissionnaire doit comprendre les documents suivants : - Cahier des charges, y compris la déclaration à souscrire et déclaration de probité remplie, datée, cachetée et signée - Règlement du concours daté, cacheté et signé - Copie légalisée de lʼagrément ou lʼattestation dʼinscription à lʼOrdre des architectes - Copie légalisée de lʼextrait du registre du commerce pour les sociétés - Copie légalisée du statut dans le cas où le soumissionnaire est une société - Numéro dʼidentification fiscale - Copie légalisée de lʼattestation de dépôt des comptes sociaux auprès du Centre national du registre du commerce dans le cas où le soumissionnaire est une société - Attestations de mise à jour vis-à-vis des organismes de sécurité sociale (CNAS et CASNOS) - Lʼextrait du casier judiciaire du soumissionnaire lorsquʼil sʼagit dʼune personne physique et du gérant ou du directeur général de lʼentreprise lorsquʼil sʼagit dʼune société

- Copie légalisée de lʼextrait de rôle délivrée par les services des impôts compétents - Les bilans des deux (02) dernières années certifiés par un commissaire aux comptes et visés par les services des impôts compétents - Un état des moyens humains avec justifications de leur déclaration à la CNAS - Un état des moyens matériels logistiques avec justifications - Références professionnelles justifiées par des attestations dʼexécution des études délivrées par les maîtres dʼouvrages concernés (réalisation des études de catégories «B» «C» et plus) - En cas de groupement, le protocole dʼaccord de constitution du groupement indiquant le chef de file ainsi que la responsabilité solidaire ou conjointe des bureaux dʼétudes en faisant partie avec la part que détient chaque membre du groupement (en pourcentage).

II. Offre de prestation doit contenir : 1- Enveloppe scellée portant codification du bureau dʼétudes et contenant les renseignements dʼidentification de lʼarchitecte du BET ou groupement de bureaux dʼétudes (nom et prénom, raison sociale et adresse) • Plan de situation, - plan de masse, - différents plans, - coupes, façades, volumétrie (axo, maquette). • Différentes vues perspective (int - ext) • Une présentation du projet sur CD • Cahier des prescriptions techniques • Devis descriptif global et par lot • Un rapport descriptif du projet • Devis quantitatif et estimatif global et par lot avec tableau récapitulatif • Planning dʼexécution des travaux tous corps dʼEtat.

III. Lʼoffre financière doit contenir : • Lettre de soumission dûment renseignée, signée et cachetée • Devis estimatif visé par le soumissionnaire.

Lʼoffre doit être présentée sous double pli fermé comportant uniquement lʼoffre technique (dossier administratif) exigé cidessus, anonyme et porter la mention suivante : A Monsieur le directeur de lʼadministration locale de la wilaya de Chlef Avis de concours national N° 02/2013 La maîtrise dʼœuvre pour la réalisation dʼun siège de daïra à Abou El Hassan «A ne pas ouvrir»

Et adressée à Monsieur le directeur de lʼAdministration locale de la wilaya de Chlef, sis Cité Administrative. La durée de préparation des offres techniques est fixée à 21 jours à compter de la première parution de lʼavis dʼappel dʼoffres dans la presse nationale ou le Bulletin officiel des marchés de lʼopérateur public (BOMOP). La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de la préparation des offres de 8h à 12h (heure limite). Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date retenue pour la remise des offres et lʼouverture des plis sera le premier jour ouvrable qui suit. La date dʼouverture des plis techniques aura lieu à la date de dépôt des offres à 14h. Les offres resteront valides pendant toute la période de la durée de la préparation des offres augmentée de trois (03) mois. N. B. : Les soumissionnaires sont cordialement invités à la séance dʼouverture technique des plis qui aura lieu à la date indiqué ci-dessus au niveau de la Direction de lʼadministration locale - service de lʼanimation locale, des marchés et des programmes.

MARACANA N° 1956 — LUNDI 11 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 428

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de lʼHabitat Wilaya de Ghardaïa Direction du logement et des équipements publics Matricule fiscal : 000247015005258 Tél : 029 83 79 81 - Fax : 029 83 71 74

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 06/2013

La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Ghardaïa lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert pour : Réalisation de 20 logements au profit de lʼenseignement supérieur de la wilaya de Ghardaïa. Lot N° 03 : aménagement extérieur Lot N° 04 : assainissement Lot N° 05 : AEP (alimentation en eau potable) Lot N° 06 : éclairage extérieur Lot N° 07 : voirie Lot N° 08 : réalisation dʼun poste transformateur DP. Les entreprises qualifiées bâtiment (principalement ou secondaire) de catégorie I ou plus, intéressées par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de : Bureau dʼétudes Elemara - Place Andalousie - Ghardaïa, contre paiement de 2000.00 DA Les soumissions doivent contenir les offres techniques et financières sous deux enveloppes cachetées, le tout dans une enveloppe extérieure anonyme ne portant que la mention : (Soumission à ne pas ouvrir) Avis dʼappel dʼoffres national ouvert N° …………/2013

Réalisation de 20 logements au profit de lʼenseignement supérieur de la wilaya de Ghardaïa

Adressé à : M. le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Ghardaïa

Offre technique : √ Cahier des prescriptions spéciales (CPS) signé et paraphé √ Cahier des clauses administratives générales (CCAG) signé et paraphé √ Déclaration à souscrire √ Déclaration de probité √ Instructions aux soumissionnaires - Registre du commerce √ Attestations de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATH) √ Bilan financier de dernière année √ Statut de lʼentreprise √ Extrait de rôle √ Casier judiciaire √ Qualification √ Liste des projets similaires réalisés (attestations dʼexécution) √ Liste des moyens humains (diplômes et déclaration CNAS) visée par lʼentreprise √ Liste de moyens matériels visée par lʼentreprise accompagnée des cartes grises

(matériel détenu exclusivement au nom de lʼentreprise) √ Planning dʼexécution des travaux par lot. Observation : Toutes les pièces demandées doivent être légalisées et valides.

Offre financière : √ Lettre de soumission - Bordereau des prix unitaires - Devis quantitatif et estimatif.

- La date de dépôt des offres est fixée à 21 jours (12h) à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. - Le soumissionnaire a le droit de bénéficier dʼun lot ou plusieurs lots.

Lʼouverture des plis des offres techniques et financières se fera en séance publique au niveau du siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Ghardaïa à 14h, le dernier jour de dépôt des offres. Au cas où ce dernier jour est férié, lʼouverture se fera le jour ouvrable suivant la date limite de dépôt des offres sur le même horaire.

MARACANA N° 1956 — LUNDI 11 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 416

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE 21

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

Ronaldo a apporté la "meilleure réponse"

Une semaine après sa défaite 1-0 à Grenade, le Real Madrid a remis les pendules à l'heure en étrillant le FC Séville 4-1 samedi soir. Auteur d'un triplé, Cristiano Ronaldo (28 ans, 22 matchs et 24 buts en Liga cette saison) a reçu les félicitations d'Aitor Karanka après la rencontre. "Compte tenu de la phase dans laquelle nous entrons, il est important qu'il soit à ce niveau de jeu, a réagi l'adjoint de José Mourinho. Après le match contre Grenade et l'image que nous avions renvoyée, il était important de chasser tout type de doute. Et il n'y avait pas meilleure manière de répondre que ce qu'a fait Ronaldo." Le Portugais avait marqué contre son camp à Grenade.

S

CAMEROUN : Eto'o accuse la Fédé de corruption

amuel Eto'o a accusé les dirigeants de la Fédération camerounaise d'incompétence et de corruption, se disant victime de «menaces de mort», lors d'un échange vidéo avec des internautes publié mercredi sur le site Internet camerounais Je Wanda. «Il y a certains Messieurs qui veulent continuer à gérer l'argent que nous autres (joueurs) nous générons pour voyager en première classe, construire de très belles maisons, rouler dans de belles voitures à la sueur de nos fronts, a déclaré l'ancien joueur du Barça. La réalité c'est que ces gens se remplissent les poches (...) chaque personne à la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) se disent "moi je veux m'enrichir"», a répondu Eto'o aux internautes qui lui

demandaient ce qui n'allait pas aujourd'hui dans le football camerounais.

«J'ai été plusieurs fois menacé de mort»

Pour l'attaquant de l'Anzhi, il faut «Chasser ces gens parce qu'ils ont montré leur incompétence (...) Les tontons, c'est bon là, vous avez assez mangé, laissez nous ! (...) Pour dénoncer tout ce que je dénonce là (...) j'ai été plusieurs fois menacé de mort.» L'international camerounais affirme être «gardé par des gendarmes» lorsqu'il se rend au Cameroun pour jouer avec les Lions indomptables. «Quelqu'un est devant ma porte jour et nuit, a-il assuré. Il y a beaucoup de personnes qui sont mêlées à ça, vous ne savez pas d'où ils viendront pour essayer de m'assassiner.» «Nous écouter et réécouter Eto'o (dans la vidéo). Il n'y a rien de concret dans ce qu'il a dit. Il n'a pas avancé un seul chiffre, un seul lieu, et encore moins un nom (concernant les menaces de mort)», a Avec 13 points de retard sur le leader catalan qui reçoit Getafe à midi, le Real Madrid a probablement dit réagi Junior Bynyam, adieu à la Liga. Pour sauver la saison, l’objectif est clair : remporter la Ligue des champions. Mais la tâche chargé de sera ardue, car la Casa Blanca devra se défaire de Manchester United en huitièmes de finale. Première manche communication de la au Santiago Bernabeu mercredi (20h45). Au terme de cette saison, José Mourinho ainsi que plusieurs joueurs Fécafoot, joint par devraient quitter Madrid. Le visage des Merengue pourrait donc être bien différent l’an prochain. D’après le l'AFP samedi. Sunday People, Florentino Pérez aurait coché le nom de trois joueurs qu’ils souhaitent recruter durant le mercato estival. Il s’agit de David Silva qui évolue à Manchester City, du Napolitain Edinson Cavani, ainsi que de la fusée de Tottenham Gareth Bale. Pour s’attacher les services de ce trio, le président du Real Madrid serait prêt à débourser une somme de 118 millions d’euros. Une chose est certaine, Florentino Pérez sera dépensier cet été afin de contenter ses supporters qui devront élire leur nouveau président en juin.

Le Real Madrid prépare sa mue

NEWCASTLE : Gouffran s'en sort bien

MALI 3 - 1 GHANA : Carteron «Mes joueurs ont travaillé dur»

L

a 3e place décrochée par le Mali à la Coupe d'Afrique des nations ravit Patrice Carteron, particulièrement «fier» de ses joueurs.

Buteur contre Tottenham hier samedi (1-2), Yoan Gouffran (26 ans, 3 matchs et 1 but en Premier League cette saison) a aussi quitté la pelouse sur une civière et sous oxygène. Sévèrement touché au tibia après un choc pourtant anodin avec Kyle Walker, l'attaquant de Newcastle a pris la direction de l'hôpital pour y subir des examens. Mais plus de peur que de mal pour l'ancien Bordelais, puisqu'aucune fracture n'a été détectée ont communiqué les Magpies.

PATRICE CARTERON (SÉLECTIONNEUR DU MALI) : «Je suis fier de la performance de mes joueurs. Ils ont travaillé dur pour cette médaille de bronze. Je suis sûr qu'au pays, les

gens doivent être heureux de notre parcours.»

KWESI APPIAH (SÉLECTIONNEUR DU GHANA) :

«Mes joueurs ont été exemplaires. Nous avons eu nos chances mais nous ne les avons pas saisies. Mes joueurs peuvent faire de belles choses si dans l'avenir on leur en donne l'opportunité, car ils ont emmagasiné beaucoup d'expérience.»

DOPAGE : Campagnaro mystérieux Wenger réclame des sur un départ à l'Inter tests sanguins

En fin de contrat au 30 juin 2013 avec le Napoli, Hugo Campagnaro, le défenseur argentin de 32 ans, n'a pas démenti un éventuel départ en fin de saison vers l'Inter Milan. Auteur du but de l'égalisation face à la Lazio de Rome (11), samedi soir à l'Olimpico, dans le cadre de la 24e journée de Serie A, l'ancien sociétaire de la Sampdoria a botté en touche au moment de répondre à cette question devant la

caméra de Sky Sport Italia. Aussi longtemps que je serais ici, je donnerai tout, sans me soucier de ce qui se passe autour. je me donnerai toujours à 100%, c'est une garantie", a ainsi expliqué le joueur, avant de revenir sur la physionomie du match dans la capitale italienne : "C'était un match étrange, nous aurions pu gagner comme facilement tout perdre. C'était important de prendre un point, particulièrement après avoir été menés au score."

Dans un entretien samedi à plusieurs journaux britanniques, dont le Guardian, Arsène Wenger exhorte les instances du football à mettre en place des tests sanguins obligatoires pour lutter contre le dopage dans le football. «Je ne pense pas que dans le football, nous en faisons assez, explique le technicien français. Il m'est très difficile de croire que lors d'une Coupe du monde, quand vous avez 740 joueurs, il n'y ait aucun problème. Pourtant, c'est ce qui arrive à chaque fois.» Pour Wenger, le problème du dopage est tout aussi important que les matches truqués qui grangrènent ce sport. «J'espère que l'Angleterre est propre mais en même temps je n'en sais rien. Les délégués de l'UEFA qui effectuent les contrôles antidopages ne font jamais de tests sanguins. Ils ne prennent que des échantillons d'urine. J'ai demandé plusieurs fois à l'UEFA que cela change. On pourrait aller un peu plus loin au niveau des contrôles. Je serais favorable à la mise en place de tests sanguins.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 1245

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1244

LA BLAGUE

Un type se présente à la pharmacie et demande au pharmacien : - Bonjour, je voudrais de l'acide acétylsalicylique ! Le pharmacien cherche dans son dictionnaire des médicaments. - Ah vous voulez dire de l'aspirine ! - Ben oui, j'ai toujours eu de la difficulté à me rappeler le nom !

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N° 1245

G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

"On voit le coeur des femmes par les trous qu'on fait à leur amour propre. "Barbey d'Aurevilly

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1244

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013 09h30 : oua tastamire el hayet 10h00 : aalem e'sahra (37) 10h30 : yara (18)

11h00 : canal foot''rediff''

12h25 : el aahd e'tamine (30)

13h45 : min barari el cherq (16) 14h30 : yaoumiyate moudir

15h15 : c'est son show ''rediff'' 17h00 : 52' chrono

18h00 : journal en amazigh

18h30 : oua tastamire el hayet 19h00 : journal en français+météo

19h30 : alhane wa chabab 20h00 : journal en arabe 20h45 : questions d'actu 22h00 : zahoua

23h00 : senteurs d'algérie ''skikda''

00h00 : journal en arabe

08:30 : Téléshopping 09:20 : Quatre mariages pour une lune de miel 10:15 : Météo 10:20 : Au nom de la vérité 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : Petits plats en équilibre 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : L'écho de la peur 16:35 : American Wives 17:25 : Coup de foudre au prochain village 18:20 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:45 : Nos chers voisins 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : Mon assiette santé 20:38 : Instants d'émotion 20:40 : Météo 20:43 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : Doc Martin 23:30 : New York Unité Spéciale

On a dérobé à Martin ses dossiers médicaux. Inquiet que des secrets professionnels se soient évanouis dans la nature, le docteur mène l'enquête avec Mario, mais les pistes manquent. C'est alors qu'un mystérieux corbeau, inspiré par les dossiers en question, révéle les secrets les plus intimes des habitants dans des lettres envoyées à tout Port-Garrec. Les soupçons se portent sur Martin, coupable idéal. Au-delà de ce scandale, il doit aussi affronter la mère de Julie, Bernadette, venue en personne au village pour s'opposer à son mariage avec sa fille. Impulsive et colérique, Bernadette, qui voue une haine farouche aux médecins, n'épargne pas Martin...

09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 10:00 : C'est au programme 10:40 : Météo outremer 10:50 : Motus 11:20 : Les Z'amours 11:50 : Ski 12:55 : Météo 2 + Le JT 13:52 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le jour où tout a basculé 17:05 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : Ski 19:15 : CD'aujourd'hui 19:24 : Météo 2 19:25 : N'oubliez pas les paroles 20:00 : Journal 20:40 : Tirage du Loto 20:44 : Météo 2 20:45 : Castle 21:25 : D'art d'art 21:30 : Castle 22:55 : Mots croisés

02:40 : M6 Music 07:15 : Météo 07:20 : Manny et ses outils 07:45 : Docteur La Peluche 08:15 : Le petit Nicolas 08:25 : Martine 08:40 : Lou ! 09:00 : Météo 09:05 : M6 boutique 10:10 : Météo 10:15 : Ma famille d'abord 10:50 : La petite maison dans la prairie 12:40 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:05 : Scènes de ménages 13:40 : Météo 13:45 : La colère de Sarah 15:30 : Une ville dans le noir 17:35 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100 % mag 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : Top chef 23:45 : Norbert et Jean : le défi

Lors de l'épreuve coup de feu, les candidats sont accueillis dans les cuisines par JeanFrançois Piège, qui leur a concocté une poule au pot en repas de bienvenue. Mais après ce moment de convivialité, les participants sont vite contraints de se remettre au travail. La première épreuve consiste, pour sept des candidats, à cuisiner du poulet, en équipe et en relais, pour un jury particulier : celui des champions du Cercle des nageurs de Marseille. Lors de la deuxième épreuve, le second groupe, composé de six apprentis cuisiniers, est chargé de revisiter les plats préférés des présidents de la Ve République.

RENDRE INVISIBLE LE DUVET SOUS LE NEZ

DOSSIER SANTÉ

Et si le lycopène, comme celui contenu dans les tomates, faisait aussi bien que les médicaments pour abaisser le taux de mauvais cholestérol ? Cʼest ce que démontre une étude australienne. Bonne nouvelle pour les amateurs de tomates fraîches, mais le même résultat peut être obtenu avec de la purée de tomates, de la sauce tomate ou dʼautres fruits et légumes riches en lycopène…

Le lycopène des tomates aussi efficace que les médicaments contre le cholestérol Selon cette démonstration australienne ayant porté sur un total de 700 personnes, le lycopène contenu dans les tomates est aussi efficace que les médicaments anti-cholestérol, tels que ceux de la grande famille des statines. Lycopène ou statines font tous deux baisser le taux de mauvais cholestérol dʼenviron 10%. Pour qui rêve dʼune solution naturelle permettant de sʼaffranchir des médicaments anti-cholestérol, cʼest une excellente nouvelle ! Quelle quantité de tomates faut-il consommer pour un effet anti-cholestérol ?

LE

Quand on a du duvet sous le nez et quʼon est brune, franchement ce nʼest pas joli du tout mais on peut y remédier.Il faut imbiber un coton de citron et se le passer sur le duvet deux fois par jour. Bien hydrater la zone ensuite avec de la crème.

ACTU PEOPLE

VICTOIRES DE LA MUSIQUE : LOU DOILLON VS TAL : LAQUELLE AVAIT LE MEILLEUR LOOK ?

S

i lors des Victoires de la Musique, c'est Lou Doillon qui a remporté le titre d'Interprète Féminine de l'année, côté look elle aurait pu se faire battre par Tal... Le soir du vendredi 8 février, les Victoires de la Musique ont récompensé Lou Doillon . L'Interprète Féminine de l'année s'est rendue sur scène en affichant un look super trendy. Elle a joué à fond le côté garçonne et délicieusement rétro avec son noir et blanc et sa variation sur le col jabot. Mais même si elle reste très féminine, on ne peut sʼempêcher de trouver la chanteuse Tal encore plus dans le vent! L'interprète de ʻLe sens de la vieʼ se l'est joué girly jusqu'au bout des doigts sans renier elle aussi un certain sens du rétro. Sa petite robe et son top dorée ont beaucoup fait parler lors de son hommage à Véronique Sanson. Les avis sont divisés...Entre Lou Doillon et Tal, laquelle était la mieux lookée d'après vous?

Contre le cholestérol : Tomate ou médicament ?

Pour une diminution dʼenviron 10% du taux de mauvais de cholestérol, il faut consommer jusquʼà 25 mg de lycopène chaque jour. Cette quantité est atteinte avec 50 g de pâte de tomates ou 100 ml de purée de tomates (utilisés par exemple dans une soupe, ou en sauce sur des pates ou une pizza) ou en buvant 300 ml de jus de tomates. Cʼest donc faisable, mais rapidement lassant au quotidien. On peut recourir aux autres aliments qui contiennent du lycopène. En effet, rappelons que le lycopène fait partie de la famille des caroténoïdes, des pigments antioxydants qui donnent une couleur jaune-orangé à de nombreux fruits et légumes.

lʼhuile dʼolive (au détriment des matières grasses animales), les légumineuses, lʼail, les noix, etc. Et pour finir, voici 3 raisons supplémentaires de mettre du lycopène dans votre assiette.Ce puissant antioxydant protège également la peau du soleil, aide à réduire la pression artérielle chez les hypertendus et prévient le cancer, notamment le cancer de la prostate !

Les plus riches sont la pastèque, le pamplemousse, la papaye, la goyave. Enfin, il est envisageable de recourir à des compléments alimentaires à base de lycopène naturel pour atteindre son quota journalier.

En pratique Il est recommandé de consommer aussi souvent que possible de la tomate sous toutes ses formes, de varier les fruits et les légumes, lesquels sont à consommer en bonne quantité, et dʼintégrer dans son régime alimentaire les autres aliments connus pour avoir des effets anti-cholestérol, que sont

Le saviez-vous ?

FROID NʼEST JAMAIS LA CAUSE DU RHUME OU DE LA GRIPPE

TÉLÉVISION 23 *HOROSCOPE*

Vous pensez posséder une très grande influence sur quelqu'un qui cherche à vous fuir. Pourtant vos sentiments sont sincères et malgré cela on ne vous croit pas vraiment. Rien ne sert de vouloir la retenir, cette personne est convaincue de son bon droit.

Prenez soin de sauvegarder votre indépendance dans une affaire où on cherche à vous impliquer plus que vous le souhaitez. Une chance soudaine passera pour venir à votre secours dans une discussion orageuse. Heureusement vous gardez votre sang froid. Ne prenez pas de décision irrévocable dès maintenant, le problème qui vous inquiète mérite encore une certaine réflexion. C'est un moment décisif qu'il vous faut aborder avec plus d'optimisme. Prenez votre temps et vous découvrirez la meilleure solution.

On vous fera une proposition alléchante. Même si cela vous paraît une bonne opportunité prenez l'avis d'une personne très avisée en considération. Une personne proche de vous se targue de vous donner des conseils précieux. Réfléchissez bien à ce que vous allez faire.

Vous allez connaître de nouveaux moments très intéressants, ne les manquez surtout pas, Votre forme physique vous permettra de profiter au mieux dee ces instants inoubliables, Sachez convaincre, on vous remerciera pour cela.

Quelqu'un qui pense jouer un rôle important dans votre vie pourrait perdre patience. Cela pourrait vous mener à une dispute à moins que vous ne preniez la décision de le faire patienter encore. Tout pourrait s'arranger très vite ensuite. Une personne que vous avez rencontrée récemment va se rapprocher de vous. Vous découvrez une nouvelle amitié possible. Tous deux vous pouvez très bien vous entendre et devenir des compagnons de route. D'autes amis pourraient en ressentir de la jalousie.

La chance vous apporte des éléments d'une importance capitale qui vous poussent allégrement vers la réussite. Vous songez à des projets audacieux qui se réaliseraient plus facilement si votre demande d'aide était prise en considération.

Prenez votre temps pour clarifier une situation qui vous paraît compliquée. Vous parviendrez facilement à résoudre ce problème épineux. Evitez les malentendus et gardez précieusement pour vous les secrets qui peuvent vous conduire dans la voie du succès financier.

Saisissez cette occasion momentanée qui va se présenter à vous pour faire entendre votre version. Attendez-vous à connaître de bons moments avec une personne proche de vous. Les relations seront bonnes, vous protégez votre image de marque.

Ne laissez pas certaines de vos affaires urgentes à l'abandon sous prétexte qu'elle ne sont pas immédiatement rentables. Il faut quelquefois investir beaucoup de temps pour voir fleurir un projet audacieux. Vous saurez mener de front toutes vos opérations.

Malgré la forme physique, quelque peu en sommeil, vous serez capable de fournir de gros efforts. Vous allez dépenser beaucoup d'énergie mais vous en avez en réserve. Vous allez savoir innover dans de lourdes tâches qui vous paraissent pourtant très monotones.

HORAIRES DES PRIÈRES

DEVINETTE

On dit souvent quʼon a pris froid à cause du froid ou dʼun changement brutal de température. Ce sont en effet des virus qui causent le rhume ou la grippe. Le froid ou les courants dʼair nʼen sont pas la cause directe. Le phénomène est en effet causé par deux circonstances : premièrement, ces virus se répondent en hiver et deuxièmement, le changement brutal de température fragilise le système respiratoire et favorise lʼinfection. Cʼest ce qui fait que la maladie et le froid sont étroitement liés.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El Fedjr 06:05 Dohr 13:03 El Assar 16:01 El Maghreb 18:30 El Ichaʼa 19:50

L UNDI Pluie

Max. 13° / Min. 4°


24

BALLE AU CENTRE

L

Par Ali Bouacida

L’exploit du Mali

e Mali vient de terminer la CAN à la troisième position et se hisse ainsi sur le podium des trois meilleures équipes africaines. Loin devant lʼAlgérie qui fut la première à faire ses bagages pour rentrer. Si cʼétait une autre équipe nationale, nous aurions trouvé ça «normal» et aurions certainement cherché du côté des failles techniques que ce petit pays a su combler, contrairement à nous. Mais voilà, le Mali est en guerre, sujet à une grande instabilité, avec son lot de réfugiés, les bombardements quʼil subit, lʼaide alimentaire à laquelle est soumise sa population…Bref ! Tous les ingrédients qui font un pays en guerre sont présents au Mali et il est très difficile en pareille situation de composer une sélection nationale et participer à une compétition continentale. Pourtant le Mali lʼa fait et de quelle manière, sʼil vous plait! Surclasser ainsi des pays qui sont en paix et dont beaucoup ont rameuté leurs vedettes, sans pour autant décrocher une place sur le podium, voilà qui relève de lʼexploit. En battant le Ghana, un des favoris de la CAN, joueurs et dirigeants maliens se sont empressés de dédier cette consécration – et cʼen est une- à leur peuple qui subit en ces moments une situation des plus difficiles. Et comme chacun voit midi à sa porte, les nôtres de dirigeants nʼont pas manqué de fanfaronner au lendemain de la débâcle de notre équipe nationale et ils ont, avec un rare doigté, cultivé lʼart de transformer les déroutes en triomphes. Ils se sont tous entendu pour nous faire avaler que notre équipe a beaucoup mieux joué que ses adversaires et que cʼest par malchance quʼelle a perdu. Alors lʼentraîneur est reconduit avec les félicitations en sus, les joueurs aussi et gare à celui qui ose critiquer cette bien piètre prestation : lʼaccusation de déstabilisation est aussitôt brandie. Même les journalistes astreints à rapporter les bourdes de nos pros, sont pointés du doigt et cʼest avec une mauvaise foi manifeste quʼon leur colle les contreperformances de lʼéquipe nationale. Pourtant la moindre des humilités aurait dicté aux gourous de lʼEN de reconnaître quʼils se sont trompés en assumant seuls lʼélimination précoce. Et surtout en prenant exemple sur le Mali, qui avec beaucoup moins de moyens et aussi une actualité politique très défavorable, a réussi là où notre équipe avec tous les avantages, a lamentablement échoué. Mais apparemment, lʼhumilité nʼétouffe pas nos dirigeants. A. B.

Maracana N°1956 — Lundi 11 février 2013 Fiche technique

Soccer City Stadium (Johannesburg) Affluence : Nombreuse Arbitre : Djamel Haimoudi (ALG) But : S.Mba (40ʼ) (Nigeria) Avertissements : Rouamba (32ʼ) (Burkina Faso), Onazi (37ʼ), Omerua (57ʼ), Mikel (58ʼ) (Oshanima 71ʼ), Ideye (90+2ʼ) (Nigeria)

Burkina Faso :

Diakité, Koffi, B. Koné, Koulibaly (Dagano 85ʼ), Panandetiguiri, Rouamba (Sanou 65ʼ), D. Koné (Traore 89ʼ), Nakoulma, Kaboré (cap.), Pitroipa, Bancé. Entraineur : Paul Put

Nigeria :

A

Enyeama (cap.), Ambrose, Oboabona, Omeruo, Echiejile, Mba (Yobo 88ʼ), Obi Mikel (Oshanima 66ʼ), Onazi, Uche (Musa 53ʼ), Ideye, Moses. Entraineur : Stephen Keshi

vant le coup d’envoi de la rencontre, les deux équipes sont présentées à Jacob Zuma, le président de la République sudafricaine, ainsi qu'à Joseph Blatter, président de la FIFA. Dés l’engagement pour les nigérians, Ambrose déborde sur le côté droit. Son centre termine dans les bras de Diakité. Les nigérians affichent de bien meilleures disposition et Ambrose bien servi par Moses dans la surface, qui a botté le

FINALE DE LA CAN-2013

Nigeria - Burkina Faso

1

-

0

Le Nigeria sur le toit de l’Afrique !

coup franc, le défenseur nigérian vient claquer une superbe tête qui est passée juste au-dessus des montants de Diakité. A la 9’ de jeu bon ballon pour Moses depuis le côté droit. Le centre du joueur de Chelsea dans la surface est repoussé en corner. Une minute plus tard monumentale erreur de Diakité ! Sur le corner, après une première déviation nigériane au second poteau, le portier burkinabè est allé chercher le ballon à perte. Sa mauvaise prise de balle a permis à Ideye de frappe au-dessus des montants. A la 12’ de jeu Uche est signalé en position de horsjeu ! Dommage pour le Nigeria car le joueur de Villareal était tout seul dans la surface burkinabè. A la 19’ encore une erreur de la défense burkinabè. Ideye, après un bon une-deux avec Uche dans la surface, tergiverse trop et n'en profite pas. 20’ Diakité, le portier des Etalons se saisit en deux temps d'une frappe de Victor Moses dans la surface. A la 25’ de jeu enfin une offensive du Burkina, Bancé aux 20 mètres contrôle le ballon de la poitrine avant d'enchaîner avec une frappe du pied droit non cadrée. A la demi- heure de jeu Ideye servi par Uche dans la surface rate son contrôle. A la 40’ de jeu et après un bon travail de Moses dans la surface, Mba récupère le ballon aux 20 mètres,

lobe Koulibaly, avant d'enchaîner avec une demi-volée du pied gauche Diakité est impuissant et le Nigeria ouvre le score. Deux minutes avant la fin du temps réglementaire de la première mi temps, Bancé tente encore une lourde frappe en pivot mais la cadre se dérobe encore. Le jeu reprend et à la 46’ de jeu Mba tente une ouverture vers Ideye mais Koné anticipe bien et dégage le danger dans ses 20 mètres. A la 48’ de jeu belle frappe de Ideye dans la surface Diakité détourne difficilement sur un joli travail de Moses qui a servi son coéquipier dans un mouchoir de poche. A la 50’ de jeu, servi sur le côté droit, Bancé se précipite trop et tire sans conviction, le ballon passe audessus des bois de Enyeama. Omeruo est averti pour faute dangereuse sur Pitroipa. Ce dernier est encore à terre. Il semble avoir été touché au genou. A la 59’, Enyeama se met en évidence en arrêtant une balle brulante de Bancé. 66’ Moses centre pour Mba, bien monté dans la surface, mais le centre de Moses est trop fort. Très bonne percée de Kaboré sur le côté droit à la 71’ de jeu. Il passe Oshaniwa et se voit stoppé irrégulièrement. A la 73’Ambrose est obligé de concéder deux corners successifs. Plus qu’un quart d’heure dans le temps réglementaire et Oshaniwa

tente sa chance dans un angle fermé depuis le côté gauche. Le ballon passe largement à côté des bois de Diakité. A la 80’ Mba tente une frappe lointaine du pied droit sans résultat .86’Musa adresse un centre mais personne ne peut le reprendre. Diakité et Koné s'étaient même télescopés sur le coup. Il y’aura quatre minutes de temps additionnel. C’est finit les Super Eagles s’octroient leur troisième trophée.

Les "Etalons" du Burkina Faso seront décorés à leur arrivée à Ouagadougou

Les "Etalons" du Burkina Faso qui ont joué hier à Johannesburg la finale de la 29è édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN-2013) face au Nigeria, seront accueillis, cet après à Ouagadougou en héros, avec en prime, une décoration, a annoncé dimanche le ministère burkinabé des sports dans un communiqué. "Dans l'optique de leur réserver un accueil triomphal, une cérémonie de décoration et de témoignage de notre satisfaction et de notre reconnaissance à ces intrépides ambassadeurs de notre football, sera organisée demain mardi 12 février 2013 au Stade du 4 Août à Ouagadougou", indique le ministère des sports. Pour les Etalons qui ont regagné leur pays par vol spécial, les autorités burkinabé en charge du sport, mettent les petits plats dans les grands pour réserver un accueil chaleureux à leur équipe. A leur arrivée, hier , après leur départ de l'aéroport, les "Etalons" ont rejoint leur hôtel après un long défilé à travers les principales artères de la capitale. Demain, les joueurs prendront un bain de foule depuis leur hôtel jusqu'au stade du 4 Août où ils seront décorés par le président du Faso. Des milliers de supporters ont accompagné les "Etalons" durant ces deux jours pour leur témoigner leur reconnaissance quant à l'honneur fait au pays lors de la 29e CAN.

Quand Sandjak imite Halilhodzic

Apparemment le geste technique de Halilhodzic effectué lors de la rencontre face à la Gambie, inspire les autres techniciens de clubs algériens. Cela s’est vérifié avant-hier lors du match ayant mis aux prises la JSK à l’ASO Chlef. Nasser Sandjak le coach kabyle, en essayant de contrôler le cuir, à sa sortie en touche, ce dernier a glissé, ce qui a fait rire les présents. Apparemment Nasser Sandjak est loin d’être comme Halilhodzic qui garde toujours intactes ses gestes techniques. Si sur le plan coaching Sandjak est en train de réaliser de bons résultats ces trois derniers matchs, ce n’est pas le cas, concernant ses gestes techniques. L’âge lui a joué un sacré coup!

Les dirigeants de lʼUSMBA doivent revoir les règlements

Beaucoup de choses se sont dites sur le penalty accordé au CSC face à l’USMBA. Alors que l’arbitre fédéral Zouaoui avait désigné une sortie en six mètres pour le gardien de but Bèlabèsien, l’arbitre-assistant Bitam a levé son drapeau tout en communiquant sur son kit au directeur de jeu pour lui signaler une faute du défenseur de l’USMBA sur l’attaquant du CSC, Tiaiba, dans la surface de réparation. L’arbitre central est revenu sur sa première décision et a accordé un penalty pour les coéquipiers de Bezzaz. A ce moment-là les joueurs Bèlabèsiens et le banc des remplaçants se sont rués sur l’arbitre-assistant, Bitam, pour le faire revenir sur sa décision. Mais ce dernier est resté de marbre. Les joueurs doivent maitriser les règlements avant de contester les décisions. L’arbitre-assistant assiste le directeur de jeu, mais n’insiste pas, Bitam n’a pas le pouvoir de décision, donc son intervention était juste. O. M.

Le président de la FIFA

«Satisfait du bon spectacle de la CAN-2013»

Le président de la fédération internationale de football association (FIFA) Josep Blatter, en visite de travail a Conakry, a jugé «bon» le spectacle de la 29ème édition de la coupe africaine des nations de football (CAN 2013). «En ce qui me concerne, je pense que de nombreuses télévisions internationales reprennent en intégralité les matches de la coupe africaine des nations. Le spectacle qui y est présenté est bon», a déclaré Blatter au cours d’un point de presse. «Je ne dirais pas qu’il a le même niveau

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que la coupe du monde, mais il est bon. Et vous avez vu les résultats. Il n’y a pas de petites équipes. Il n’y a que des équipes nationales qui peuvent, chacune, gagner la coupe africaine des nations», a-t-il ajouté. Josep Blatter est arrivé, jeudi dernier à Conakry pour une visite de travail sur invitation du président de la fédération Guinéenne de football. Le président de la FIFA a été invité hier par le président de la CAF, Issa Hayatou pour assister à la finale inédite de la CAN 2013 entre le Burkina Fasso et le Nigéria.


maracanafoot1956 date 11-02-2013  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you