Page 1

EN

FEGHOULI : «L’Algérie a un fort potentiel»

www.maracanafoot.com

MCA V JSMB S

HADJI

N° 1954 Samedi 9 février 2013 — Prix 20 DA

Le Mouloudia pour la passe de trois

CAN-2013

MATCH DE 3E PLACE AUJOURD’HUI À 19H AU NELSON MANDELA BAY STADIUM-PORT ELIZABETH : GHANA-MALI

CAB-USMH Le match reporté à une date ultérieure

CHAOUCHI : «Gagner «TOnAeTsEt sMur :la pour nos supporters» bonne voie»

«Eviter de

ESS-JSS

GAGNER POUR PRÉSERVER L’ÉCART CAS BASMANE : LA DIRECTION DE L’ESS PERD PATIENCE

CRB-MCO 1-0

SOLINAS : «On tentera de réussir un bon résultat»

MENAD : «JE VEUX GAGNER»

Se méfier des Chélifiens

Le Chabab sans convaincre

Place à Al Ismaïly HADJADJ, AYACH ET DEHAR QUALIFIÉS POUR LA C1 ARABE

CABBA-USMA 1-1

JSK-ASO

Un nul, bon pour le MAIZA : «On respecte l’ASO, mais on ne la craint pas» moral des Messaâdia : «Jamais deux sans trois» Usmistes

MAÂMAR YOUCEF : «Revenir avec le meilleur résultat possible»

DÉPART CET APRÈS-MIDI VERS LA JORDANIE


02

FEGHOULI : «L’Algérie a un fort potentiel» EQUIPE NATIONALE

SAMI TRABELSI DÉMISSIONNE

La Fédération tunisienne a accepté la démission de Sami Trabelsi (45 ans) suite à l'élimination des Aigles de Carthage lors de la phase de groupes de la CAN. Nabil Maâloul, Khaled Ben Yahia et Maher Kenzari sont favoris pour succéder au technicien qui était en poste depuis mars 2011.

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Sofiane, c’était votre premier grand Footafrica365.fr poursuit ses rendeztournoi avec l’Algérie, en Afrique vous d'après-CAN avec les joueurs noire, sous un climat différent de ce algériens. Après Ryad Boudebouz, c'est que vous connaissez au Maghreb. aujourd'hui le tournoi de Sofiane Feghouli que nous vous proposons de passer au Pour l’avenir, cette expérience va-tcrible. Seul parfois dans le désert elle vous servir ? durant cette CAN, Sofiane Feghouli s’est Absolument. C’est très enrichissant. évertué à donner de la vie à l’animation Il n’y a que trois joueurs sur les 23 qui offensive des Fennecs dans avaient déjà fait une CAN. C’est cette compétition. Déjà très très utile pour notre groupe investi dans le projet de FEGHOULI qui est jeune. la sélection algérienne, NON POURSUIVI qu’il a rejoint en Les résultats ne sont Le tribunal de Valence a décidé février dernier, le malheureusement de classer l'affaire concernant le milieu offensif de pas au rendezmilieu de terrain de Valence, Sofiane Valence a revêtu vous… Feghouli. Le 26 novembre dernier, il les apparats de avait été arrêté par les forces de l'ordre On était tombés leader technique pour conduite sans permis avant de dans le groupe le de l’Algérie. comparaître immédiatement devant le plus difficile. On Aujourd’hui, et juge. Le juge valencian a indiqué avait surtout à cœur demain peut-être, qu'il s'agissait exclusivement de bien figurer. On est c’est déjà lui le d'une question déçus pour le peuple patron. Actif face à la administrative et non algérien. pénale. Tunisie et au Togo, son entrée en jeu face aux Au-delà des résultats négatifs, quel Ivoiriens a permis aux Algériens de bilan tirez-vous de cette CAN ? ne pas repartir bredouilles comme au Il y a beaucoup de motifs de satisfaction Mondial 2010, en inscrivant un but sur dans le jeu qui a été pratiqué. L’Algérie penalty et en délivrant une passe aujourd’hui n’est pas dans les favorites de décisive à Soudani. Exigeant et humble, la Coupe d’Afrique. le Fennec doit certainement attendre beaucoup plus de ses coéquipiers de la Il faut le dire. L’Algérie, par contre, a un ligne d’attaque. Il sait que, et dès ce fort potentiel, avec beaucoup de choses posmois de mars, c’est la condition sine qua itives sur lesquelles on doit s’appuyer. On a none pour espérer qualifier les Verts à cœur de rebondir rapidement pour les pour la Coupe du monde brésilienne. qualifs du Mondial.

AUJOURD’HUI À 19H AU NELSON MANDELA BAY STADIUM-PORT ELIZABETH : GHANA-MALI

Comme en 2012, les Maliens vont-ils s’offrir la petite finale ?

U

Le Nelson Mandela Bay Stadium abritera aujourd’hui à partir de 19h la rencontre entre les Aigles du Mali et les Black Stars du Ghana pour la 3e place.

n match qui revêt une grande importance pour les deux équipes qui se sont déjà rencontrées lors de la précédente édition de la CAN, pour le même objectif. L’année dernière, c’est le Mali qui s’est offert la 3e place en s’imposant au finish sur le score de 2 à 0. Les Maliens, battus sans contestation par le Nigeria, s’apprêtent à disputer une nouvelle fois le match pour la 3e place en Coupe d’Afrique des nations. Comme en 2012, les Aigles vont affronter le même adversaire, à savoir les Black Stars du Ghana. Les Aigles seront-ils motivés, ce soir, eux qui rêvaient d’atteindre la finale de la CAN-2013 ?. «Est-ce que vous allez vraiment avoir la motivation

nécessaire pour décrocher une nouvelle fois cette 3e place ?». Mohamed Sissoko, le milieu de terrain ne se démonte pas : «Repartir avec une médaille de bronze, ce n’est pas donné à tout le monde. Donc, on va se donner les moyens de rentrer avec au moins une médaille pour notre peuple…». La déception est encore là, présente dans toutes les voix maliennes, après la défaite 41 face aux Super Eagles. Seydou Keita et ses partenaires espéraient disputer la deuxième finale de l’histoire de l’équipe du Mali après 1972. A la place, ils joueront une nouvelle fois la «petite finale». Comme en 2012, les Maliens affronteront les Ghanéens. L’année passée, ils avaient battu 2-0 des Black Stars dépités et sans rage. Mais cette fois, le manque d’envie sera peutêtre dans l’autre camp. Un membre du staff malien soulignait avant la demi-finale que les Aigles auraient dû mal à se motiver pour

RENARD À L'AMENDE

Hervé Renard a été sanctionné d'une amende de 10 000 dollars avec sursis par la CAF pour «ses propos injurieux» à l'égard de l'instance africaine, suite au match opposant le Burkina Faso à la Zambie (0-0). Le coach français avait regretté que les Chipolopolos, vainqueurs de la CAN 2012, ne puissent participer à la Coupe du Confédérations 2013, où le continent africain sera représenté par le gagnant de l'édition 2013. «La CAF est très heureuse que la Zambie n'aille pas à la Coupe des Confédérations, parce que la Zambie n'est pas assez sexy, avait-il lancé, remonté. Disputer un match de barrage (entre les vainqueurs des CAN 2012 et 2013, ndlr), ça ne leur est jamais venu à l'idée une seule seconde.»

cette 3e place. Après la demifinale, tous les joueurs ont réclamé un sursaut. Le Mali peut achever cette CAN-2013 déjà réussie sur une bonne note, ce soir en battant une nouvelle fois cette équipe ghanéenne comme en 2012 lors de la précédente CAN. Une chose est certaine, les Maliens ne veulent en aucun cas rentrer au pays, les mains vides et veulent bien s’offrir cette médaille de bronze de cette CAN, et atteindre le même objectif que celui de la précédente édition.

Les Black Stars veulent prendre leur revanche

Les Ghanéens d’Appiah, qui espéraient aller en finale, ont été stoppés net par les Etalons du Burkina Faso très motivés et volontaires à souhait. Les Black Stars, qui ont été éliminés à la série des tirs au but, par les Burkinabés, après avoir achevé le match dans 120 minutes sur le score de parité d’un but partout. C’est la deuxième fois consécutive que les Black Stars rencontrent leurs homologues les Aigles du Mali dans la petite finale, et ce, en l’espace d’une année. Lors de la précédente édition de la CAN qui s’est jouée au Gabon et en Guinée Equatoriale, les Ghanéens ont été défaits sur le score de 2 à 0. Cette fois, ils veulent leur revanche et s’offrir la 3e place et cette médaille de bronze de cette CAN-2013 qui se déroule

en Afrique du Sud. L’entraîneur des Black Stars du Ghana a exprimé ses regrets par rapport à l’élimination de son équipe au stade des demi-finales. Il annonce que ses joueurs joueront le match de classement pour le gagner. «Ça s’est joué à pas grand-chose. On est tombés face à une bonne équipe du Burkina Faso. Après, il fallait tuer le match avant. Une fois arrivé aux tirs au but, tout peut arriver et là la chance nous a tourné le dos. Mais on ne va pas s’arrêter là». Les coéquipiers de Gyan Asamoah s’étaient montrés lors de la dernière CAN, démo-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tivés par le match de classement. Une rencontre qu’ils avaient perdue face au Mali qui sera une fois encore leur adversaire ce soir. Kwesi Appiah devra remotiver sa troupe pour qu’elle puisse avoir la médaille de bronze. Ce ne sera pas une partie de plaisir, car même les Maliens sont motivés pour rentrer au pays avec la médaille de bronze, mais les camarades d’Afful sont plus que jamais décidés à faire de leur mieux pour s’imposer et prendre leur revanche sur ce même adversaire qui les a battus lors de la précédente édition sur le score de 2 à 0. A. M.


Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

C

LIGUE UNE

Le Mouloudia pour la passe de trois

points au compteur, et veut s’éloiSamedi dernier, le Mouloudia gner le plus loin possible des bas est allé à Chlef où il est allé fonds du classement afin de saubattre l’équipe locale, l’ASO. ver sa peau des enfers, car une ette victoire a ouvert l’ap- défaite risque de lui coûter cher pétit à Ghazi et consorts dans le décompte final. pour continuer sur la Du côté de l’effectif, Djamel même voie et les Vert et Menad aura un effectif au comRouge comptent du même coup plet, sauf Aksas qui souffre d’une blessure qu’il a contracconfirmer leur bonne santé tée contre Chlef. cet après-midi face aux Le seul point noir Béjaouis, qui eux dans cette aussi veulent confrontation, repartir au moins Chaouchi, Hachoud, c’est l’absence avec un point Babouche, Bachiri, du public, suite pour s’éloigner Djeghbala, Ghazi, à la sanction du de la zone des Metref, Kacem, Djallit, huis clos infliturbulences. En Bouguèche, gée par la LFP. effet, la partie d’auYachir. Donc, c’est avec un jourd’hui s’annonce cœur de lion que les très disputée dans la mesure où les deux camps veulent gars de Yemma Gouraya se sont rendus à Alger. avoir le gain du match. Le MCA vise une place qualifica- Les Algérois veulent la gagne et tive, et du même coup ne veut pas les Béjaouis aussi. Mais, dans une partie de football, nul ne connaît à perdre de point chez lui. Par ailleurs, les Béjaouis traver- l’avance le résultat final. Dans sent une mauvaise passe puisque cette rencontre qui sera certainela dernière victoire des camarades ment très disputée, ça sera le plus de Derrag remonte à la phase aller. vaillant qui prendra le dessus. La JSMB comptabilise en tout 26 W. S.

EQUIPE PROBABLE :

CHAOUCHI : «Gagner pour nos supporters» Auteur d’une belle prestation face à l’ASO, le gardien Chaouchi est très optimiste pour que son équipe glane les trois points de la victoire face à la JSMB. Dans cet entretien, il a évoqué aussi l’EN, où il attend un signe du sélectionneur national pour le prochain match contre le Bénin, pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde.

Comment se présente pour vous cette rencontre face à la JSMB ? Durant toute la semaine, nous avons préparé avec le plus grand sérieux ce match contre la JSMB. Nous avons même effectué des séances qui dépassaient les deux heures, car on n'a nullement envie de revivre le même scénario que face au WAT. Pour nous, tout autre résultat qu'une victoire ce week-end serait une catastrophe. Nous devons profiter des déboires de la JSMB pour gagner. L'absence des supporters du Mouloudia ne risque-t-elle pas d'être préjudiciable pour votre équipe ? C'est très frustrant et pénalisant de se produire dans un stade sans les supporters. A nous de nous adapter à cette nouvelle situation et faire en sorte que le match tourne en notre faveur.

Pour vous imposer, il faudra se montrer plus efficace devant les buts adverses, ce qui n'a pas été le cas contre l'ASO ? Le coach nous a parlé tout au long de la semaine de ce problème qui aurait pu nous jouer de mauvais tours contre Chlef. Lorsqu'on a l'occasion de gagner avec un score plus large, il faut le faire. Cela nous évite bien des désagréments et nous permet de gérer le match en évitant les blessures et les chocs violents. Sauveur face à l'ASO, on attend beaucoup de vous contre Béjaïa. Une équipe qui vous rappelle de très mauvais souvenirs, non ? Cela fait parti du passé. La suspension de cinq matches dont j'ai écopée la saison dernière contre la JSMB à Béjaïa n'est plus qu'un mauvais souvenir. Depuis, j'ai appris la leçon, la preuve je n'ai pas raté un match cette saison. J’ai, maintenant, un plus grand volume de jeu, démontrant ainsi toute ma régularité en termes de performances.

Le sélectionneur national est actuellement à la recherche d'un gardien de but pour le match face au Bénin. Est-ce que vous avez cette ambition de retrouver les Verts pour les éliminatoires de la Coupe du monde ? Moi, je me donne à fond au Mouloudia pour répondre aux attentes de nos supporters qui m'ont toujours soutenu. Pour ce qui est de l'équipe nationale, je suis persuadé que tôt au tard je reviendrai en sélection, car elle appartient au peuple algérien. Je n'ai pas besoin de faire mes preuves pour démontrer que j'ai ma place au sein de la sélection nationale. Tout le monde connaît mes qualités et sait ce que je vaux. Walid. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

MCA V JSMB S

ECHOS

MENAD : «JE VEUX BATTRE LA JSMB»

C’est un match particulier pour l’entraîneur du Mouloudia d’Alger face à son ancienne équipe, la JSMB. Djamel Menad, qui avait quitté le club de Yemma Gouraya par la petite porte, veut prendre sa revanche et enfoncer les Vert et Rouge de la JSMB dans le bas du classement. En effet, Même si Menad refuse de parler de revanche, il n'en demeure pas moins que l'entraîneur mouloudéen aura à cœur de faire coup double : d'une part, réussir la passe de trois pour conserver sa place sur le podium, et d'autre part prendre sa revanche sur Béjaïa qui est actuellement en mauvaise posture. Mettre définitivement à genoux la formation de Yemma Gouraya au stade Olympique, après l'avoir accrochée lors du match aller au stade de l'Unité maghrébine, serait le plus beau des cadeaux pour Menad, d'autant plus que l'entraîneur du MCA reste sur une série de cinq matches sans subir le moindre revers face à la JSMB. Et c'est donc dans le costume de favori que le coach des Vert et Rouge abordera le rendez-vous de ce samedi face à une équipe qui n'a plus gagné le moindre match depuis plusieurs semaines : «Je n’ai aucun problème avec les Béjaouis. J’ai passé des moments inoubliables làbas, mais maintenant je suis au Mouloudia et je ferai tout pour propulser mon équipe vers la victoire. Je sais que notre match ne sera pas facile, mais on tentera de faire le maximum pour glaner les trois points qui nous permettront de consolider notre position et pourquoi pas réduire l’écart avec le leader en cas d’un faux pas de ce dernier chez lui face à la JSS», dira Menad. Même si les Mouloudéens ne jurent que par la victoire, les Béjaouis auront l'avantage de se produire à huis clos, loin de la pression exercée habituellement par les Chnaoua, qui seront les grands absents pour cette affiche.

ZEDDAM CONVOQUÉ

Non retenu lors des deux précédents matches de championnat face à l'USMA et l'ASO, Hamza Zeddam devrait profiter du forfait d'Amine Aksas, blessé aux côtes, pour retrouver le groupe. Djamel Menad a convoqué parmi les 18 le vice-capitaine mouloudéen, qui connaît une deuxième partie de championnat très compliquée.


04

LIGUE UNE

MCA V JSMB S

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Défaite interdite pour les Béjaouis

ECHOS LE HUIS CLOS FAIT PEUR AUX BÉJAOUIS

La rencontre de cet après-midi entre le MC Alger et la JSM Béjaïa se jouera à huis clos suite à la sanction infligée par la commission de discipline de la Ligue nationale au club algérois. De ce fait, les béjaouis disputeront leur deuxième match sans public cette saison, après celui déjà disputé il y a de cela quelques semaines face au MC Oran. Cependant, le huis clos n’est pas un bon souvenir pour la formation béjaouie puisque, pour rappel, les camarades de Zafour ont été battus par les oranais au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa.

CHEHAÏMA ET MEHAMHA OUT

Pour le rendez-vous d’aujourd’hui face au Doyen dans le cadre de la 20e journée du championnat, le staff technique béjaoui, sous la houlette du coach italien Gianni Solinas, sera privé des services de deux éléments pour blessures. Il s’agit de Chehaïma et Mehamha, qui ne seront du voyage dans la capitale, étant toujours convalescents. Cela dit, Solinas est appelé à trouver les solutions nécessaires pour permettre à son équipe de réussir un bon résultat.

VERS DE LÉGERS CHANGEMENTS DANS LA COMPOSANTE

Voulant injecter du sang neuf dans le groupe afin de tenter de réaliser un bon résultat face au MC Alger, le premier responsable de la barre technique des vert et rouge, en l’occurrence Gianni Solinas, devrait procéder à quelques changements dans l’équipe type qui affrontera la MCA aujourd’hui afin d’espérer réaliser un bon résultat. Soit une manière de permettre au groupe de bien réagir, et ce, en dépit de la difficulté de la tâche. S. A. S.

Les vert et Rouge de la JSM Béjaïa seront appelés à reprendre le chemin des terrains, cet après-midi, avec un déplacement difficile à Alger pour y affronter la formation de MC Alger au stade du 5 Juillet, pour le compte de la 20e journée du championnat de la Ligue I.

S

oit un match qui promet beaucoup entre les deux équipes, mais qui revêt aussi une grande importance pour les deux formations qui visent le même objectif, à savoir les trois points de la victoire. En effet, restant déjà sur une série de six matches sans victoire, avec un dernier match nul concédé lors de la précédente journée face au CS Constantine, voilà que les Béjaouis seront dans l’obligation d’éviter la défaite et de fournir le maximum d’efforts pour revenir avec un bon résultat qui leur permettra d’abor-

der la suite de la compétition avec un moral au beau fixe et surtout la compétition africaine à l’occasion de la réception du représentant malien, à savoir l’Olympique de Niamey, vendredi prochain, au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa à partir de 17h.

Le staff technique compte sur une bonne réaction des joueurs

Dans un autre registre, le staff technique béjaoui, sous la houlette du coach italien Gianni Solinas, a tenu à miser sur le volet psychologique en demandant aux joueurs d’oublier la série noire réalisée jusque-là et surtout faire le maximum d’efforts pour espérer revenir avec un résultat positif de leur déplacement à Alger. A cet effet, il compte beaucoup sur une bonne réaction de ses joueurs, tout en effectuant une bonne préparation durant la semaine où il a effectué les réglages nécessaires sur la

composante, après les lacunes qui ont été constatées lors des précédentes rencontres afin de permettre au groupe d’être plus efficace et réussir un bon résultat.

se série. Un souhait qui demeure à la portée des Béjaouis, bien que leur tâche s’annonce déjà difficile surtout qu’on sait que les Algérois sont dans une courbe ascendante.

Les joueurs veulent un résultat positif face au doyen

Le Mouloudia réussit bien aux Béjaouis

Bien que la rencontre de cet aprèsmidi face au MC Alger s’annonce difficile étant donné que les camarades de capitaine Zafour auront affaire à une équipe de MC Alger qui tentera de faire le maximum pour réussir un bon résultat sur son propre terrain, les joueurs que nous avons interrogés ont été unanimes à dire que la rencontre d’aujourd’hui face au Doyen revêt une grande importance pour eux, étant donné qu’ils se trouvent dans l’obligation de faire le maximum pour réussir un bon résultat et aborder un nouveau départ et de remonter dans le classement, et par là même mettre un terme à la mauvai-

Toutefois, les amoureux du club ainsi que les joueurs affichent un grand espoir pour le match de cet après-midi face au MCA, dans la mesure où la formation du Doyen réussit souvent aux Béjaouis qui ont déjà réussi à repartir avec des résultats positifs de leurs déplacements dans la capitale. Cela dit, les coéquipiers de Zerrara tenteront de mettre à profit cette occasion pour amorcer le véritable déclic et entamer un bon départ, qui leur permettra de renouer avec les bons résultats et remonter dans le classement, surtout que l’objectif prioritaire est d’assurer le maintien en Ligue I. S. A. S.

SOLINAS : «On tentera de réussir un bon résultat» Le coach italien de la JSMB, Gianni Solinas en l’occurrence, a tenu à dire que son équipe n’a pas droit à l’erreur dans le reste du parcours afin de se permettre de réaliser l’objectif tracé et qui demeure le maintien en Ligue I.

P

our cela, il estime que les joueurs sont sommés de réagir et réaliser les bons résultats afin de remonter dans le classement.

«On doit relever le défi»

Ainsi donc, d’emblée le premier responsable de la barre technique béjaouie dira : «Nous allons nous déplacer à Alger avec le seul objectif de relever le défi et réussir un bon résultat, et ce, bien que la tâche ne sera pas facile. Pour cela, nous avons bien mis en garde nos troupes durant la semain,e où nous avons exigé une bonne réaction qui nous permettra de réussir le meilleur résultat possible en dépit de la difficulté de la tâche.»

«Nous sommes conscients de ce qui nous attend»

Par ailleurs, le technicien italien estime que son équipe doit réagir et réussir de bons résultats afin de mettre un terme à la mauvaise série et de renouer avec la victoire, en affirmant : «Je ne vous cache pas que notre tâche ne sera pas facile cet après-midi face au MCA étant donné que nous aurons affaire à une équipe qui revient en force ces dernières journées. Pour cela, on doit prendre les choses très au sérieux et fournir plus de sacrifices pour réussir un bon résultat, car nous sommes conscients de ce qui nous attend.»

«Un bon résultat sera motivant pour la suite»

Enfin, pour ce qui concerne l’avenir de son équipe, Solinas estime : «Je pense que si nous parvenions à faire un bon résultat face au MCA, on peut espérer à mieux étant donné que cela nous motivera davantage pour chercher les points nécessaires et de renouer avec les bons résultats afin d’atteindre notre objectif, qui demeure le maintien.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

STATU QUO !

Alain Michel est parti, Solinas est venu. Redjradj démissionne, mais gère le club de loin et B. Tiab est démissionnaire, de par son état de santé. La situation financière des joueurs n’a pas changé et leur moral est, toujours, à plat, en dépit des deux primes de matches qu’ils ont perçues. Voilà, en gros, la situation dans laquelle se trouve, actuellement, la JSMB après quelques temps d’une crise qui commence à faire son effet. Un état de lieu inquiétant qui dénote, si besoin est, du ras le bol de tous, notamment, les supporters qui ont commencé à bouder leur équipe. Il suffit de voir le match contre le CSC pour constater cette cassure qui a eu lieu entre supporters et

leur club. Des supporters déchainés, touchés dans leur amour-propre et qui reprochent aux dirigeants leur mauvaise gestion faisant de ce club, une propriété privée. Aussi, l’on se demande quelle sera la réaction des Vert et Rouge, face au Mouloudia, dans cette marmelade de compromis de part et d’autre. Dans ce statu quo paralysant et dans cette démission, synonyme de fuite en avant. Faut-il s’attendre à un miracle dans ce match ? Sûrement pas, d’autant plus que le Mouloudia est décidé à jouer, carrément, pour la deuxième place. Alors, à prendre ou à laisser ? A. Z.

Assurer l’essentiel … C’est donc aujourd’hui qu’aura lieu cette empoignade, opposant les Béjaouis au Mouloudia. Un match d’une grande importance pour les camarades de Megatli qui n’ont pas droit l’erreur.

MCA V JSMB S

ECHOS

ZAFOUR INCERTAIN

Autre coup dur pour les Vert et Rouge. En effet, l’un des piliers de l’équipe, Zafour Brahim, pourrait ne pas participer à la rencontre devant le Mouloudia. Le capitaine béjaoui souffrirait d’une blessure qu’il vient de contracter contre le CSC.

UNE DÉFENSE AMOINDRIE …

La défense des Vert et Rouge serait amoindrie avec l’absence de Cheheima et éventuellement Zafour. Deux absences qui pourraient influer, négativement, sur le rendement de l’équipe.

A

ussi, sont-ils déterminés à faire un résultat pour amorcer ce déclic tant attendu, qui va leur permettre de redresser la barre, après une bonne série noire ayant fait dégringoler l’équipe à la 7e place. «Certes, c’est un match difficile, mais on n’a pas le choix, car on fera de notre mieux pour éviter la défaite», nous a-t-on affirmé. C’est dire que cette rencontre face au Mouloudia, est considérée par les Vert et Rouge comme un véritable tournant et un bon résultat est synonyme d’une reprise en main de la situation. Dans ce contexte, l’on ajoutera : «Même si la situation des joueurs, sur le plan financier, n’a pas trop changé, il n’en demeure pas moins que ces derniers se sont bien préparés pour assurer l’essentiel face au Mouloudia», et d’enchaîner : «Tous, sont

05

HAMMOUCHE ET DEMBRI NON CONVOQUÉS…

conscients de la difficulté de la mission et de l’objectif que nous nous sommes assignés. Ce ne sera pas une simple partie de plaisir, d’autant plus que le Mouloudia, tout auréolé de son dernier succès, face à l’ASO, n’a pas l’intention de faire de concessions».

Un match important, à plus d’un titre pour les poulains de Solinas, dont c’est le 2e test, après celui du CSC. Va-t-il, alors, réussir à gagner la confiance de tous, en réalisant un résultat ou va-t-il, de nouveau, décevoir les milliers de supporters béjaouis ? La réponse sera connue au terme de cette

rencontre, qui s’annonce palpitante et pleine de suspense. «Nous ferons le maximum pour réaliser le meilleur résultat possible, face à un adversaire que nous connaissons fort bien et pour lequel nous nous sommes préparés soigneusement», a-t-on conclut. A. Z.

22 joueurs aurait été convoqués pour le voyage à Alger. Solinas aurait écarté Hammouche et Dembri, alors qu’Aourès et Zeghli figureraient parmi les 18.

…BENGORA DU VOYAGE

Même s’il n’est pas encore qualifié, Bangora fera le voyage à Alger pour mieux s’adapter au groupe. Il fait partie des 22 choisis par Solinas. A. Z.

Hadji : «Eviter de perdre…» Un résultat pour ne pas … sombrer !

Connu pour son talent, Hadji semble revenir à son top, et ce, après un long passage à vide, qui ne lui a pas permis de s’exprimer. Dans cet entretien, il est question de ce match important contre le Mouloudia, ainsi que de quelques autres points liés au parcours de son équipe : «Ce sera difficile, surtout que le Mouloudia se trouve, actuellement, sur une bonne dynamique et compte, même, persister dans cette voie. C’est pour dire que le match ne sera pas une simple partie de plaisir.»

Vous paraissez pessimiste quant à l’issue finale du match. Un commentaire ? Non, pas du tout, on va se déplacer pour faire un résultat et pourquoi pas, redresser la barre. Et, comme je l’ai déjà dit, le Mouloudia n’est pas n’importe quelle équipe. Donc, ce sera vraiment difficile, mais pas impossible. Comment est le moral des joueurs ? Le nul contre le CSC a, quelque peu, retapé notre moral. Et, durant toute la semaine, on s’est préparé pour être prêts face au Mouloudia. Maintenant, reste le terrain qui va déterminer la partie. C’est-à-dire ? On a fait ce qu’il fallait faire. Et,

comme on dit, tout peut arriver dans un match de football. De notre côté, l’essentiel est de ne pas perdre afin de ne pas dégringoler. Et comment voyez-vous la suite du championnat ? Bien entendu, les matches de la phase-retour restent, toujours, difficiles. Donc, ce ne sera pas une exception pour nous. Aussi, la préparation est de mise et ils nous faudrait gérer match par match. Pensez-vous que la JSMB retrouvera sa place sur le podium ? Ce sera, quelque peu, difficile au vu de ce que nous venons d’endurer. Cela dit, nous allons mettre tout en oeuvre pour que cela puisse arriver et terminer dans une place honorable ou sur le podium. Que pensez-vous de Solinas ? C’est un entraîneur qui semble avoir des capacités. Nous sommes des professionnels et on doit s’adapter à l’entraîneur qu’on nous présente. C’est quelqu’un qui va donner de la chance à tout le monde. Il suffit, simplement, de travailler pour pouvoir réussir. On vous laisse le soin de conclure …

Deuxième test pour Solinas et un autre pari pour les joueurs ! Décidément, du pain sur la planche pour les Vert et Rouge et leur staff technique, qui n’ont pas réussi à sortir de cette situation, si ambigüe et, au demeurant, si inquiétante pour les poulains du nouvel entraîneur, qui semble avoir une idée précise sur le mal qui ronge son équipe. J’espère que nous allons mettre fin à cette série de mauvais résultats et à ce passage à vide. Que nos supporters ne s’impatientent pas, car on va faire le maximum pour ne plus les décevoir et terminer la saison dans de bonnes conditions. Par A. Z.

«N

ormalement, les joueurs sont abattus. Le nul enregistré face au CSC est positif à plus d’un titre et c’est pour cela qu’on leur a fait savoir qu’il est impératif de faire un résultat, devant le Mouloudia, afin de ne pas sombrer dans le doute», nous a-t-on confié.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour Solinas et son groupe, ce match contre le Mouloudia est une occasion pour pouvoir relever le défi. D’ailleurs, dans ce sens l’on nous dira : «Le Mouloudia est une grande équipe qu’il faut prendre au sérieux. Durant toute la semaine, nous nous sommes préparés, et nous avons réussi à sensibiliser, quelque peu, les joueurs sur l’importance de cette rencontre, afin qu’ils ramènent le meilleur résultat possible, en vue de ne pas perdre espoir et retrouver le sourire», a-t-on déclaré. En fait, tous les Béjaouis attendent, avec une grande impatience, le déroulement de cette rencontre et espèrent que leur équipe arrivera, enfin, à retrouver cette joie de jouer qui a, toujours, fait leur force : «Il est impératif que l’équipe arrive à faire un résultat, et ce, afin de ne pas sombrer et d’aggraver, de plus en plus, la crise dans laquelle est plongé le club», a-t-on encore averti. A. Z.


06

LIGUE UNE

JSK V ASO S ECHOS DERNIÈRE SÉANCE HIER À 16H

Les coéquipiers de Remache se sont entraînés hier soir à 16h pour la dernière fois sur la pelouse du stade 1er novembre de Tizi Ouzou. Le technicien kabyle Sandjak et son adjoint Amrouche ont bien profité de cette dernière séance pour effectuer les dernières retouches et mettre en place le schéma tactique qui sera adopté aujourd’hui contre l’ASO Chlef.

MISE AU VERT À L’HÔTEL AMRAOUA

Juste après cette dernière séance d'hier soir, les Kabyles, sont entrés en mise au vert à l'hôtelier Amraoua. Les partenaires de Benlamri ont passé la nuit d'hier ensemble dans cet hôtel, qui offre toutes les commodités et toutes les conditions pour se concentrer sur le match qui les opposera cet aprésmidi à l’ASO Chlef.

MAROCI SERA D’ATTAQUE

Ayant souffert d’une blessure, le milieu du terrain de la JS Kabylie Tayeb Maroci et même s’il n’affiche pas vraiment une bonne forme en ce moment, sera d’attaque cet après midi face à l’ASO Chlef. Maroci s’est entraîné avec l’ensemble du groupe, le plus normalement du monde.

CHALALI REFAIT LE COUP

Avec le déroulement hier dans l’après midi (16h00) de la dernière séance d’entraînement sur la pelouse du stade 1er novembre, le staff technique semble trouver la bonne formule qui lui permettra de remporter les trois points de la victoire face au CA Batna. Une chose est sûre, l’entraîneur Sandjak ne compte pas effectuer beaucoup de changements dans le onze entrant, à l’exception des deux internationaux, à savoir, Rial et Belkalem qui devraient retrouver leurs places. Nacer Sandjak envisage aujourd’hui de mettre la nouvelle recrue Mohamed Chalali devant. En dépit de son manque d’efficacité, il reste l’arme fatale du coach.

BOULAINCER REVIENT

Ayant fait l’impasse sur le dernier match face au MC Oran, en raison d’une blessure, le jeune attaquant de la JS Kabylie Rafik Boulainceur a été retenu par l’entraîneur Nacer Sandjak pour prendre part au match d’aujourd’hui face à l’ASO Chlef.

RIAL-BELKALEM, LA MURAILLE DE RETOUR

Le rendez-vous d’aujourd’hui à domicile face à l’ASO Chlef, enregistrera le retour des joueurs internationaux, à savoir le capitaine Ali Rial et Issaâd Belkalem. Un retour qui ne pourra que réjouir le staff technique, notamment Nacer Sandjak. R.S.

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Tierce fois, c'est droit ! Les Canaris de Djurdjura qui restaient sur deux belles performances, une victoire à domicile face à la JS Saoura et un match nul en dehors de leurs bases face au M Oran, et ne veulent pas déroger à cette nouvelle habitude. La JS Kabylie voudra s’en sortir cet après midi (15h00) dans un match face à l’ASO Chlef, qui s’annonce à priori à sa portée.

L

a réussite d'une action ne peut avoir lieu que si cette action est effectuée trois fois. La JS Kabylie, qui restait donc sur deux belle performances, est désormais bien partie pour réaliser une troisième belle performance de rang à l’occasion de la venue du mal classé, en l’occurrence ASO Chlef. Il a même réussi à damer le pion à son adversaire du jour sur ses bases du stade Boumezreg, le club phare de la ville des Genets tentera aujourd’hui de refaire le coup sur son terrain fétiche. La JS Kabylie connaît parfaitement son vis-à-vis, mal en points en ce moment. Une situation qui devra donner une idée bien précise sur l’avantage qu’auront les Canaris sur leur jardin et devant leur public. Ayant réussi déjà à renouer avec les victoires, les joueurs de la JS Kabylie tenteront cet après midi de mettre à profit la mauvaise passe de son adversaire du jour pour remporter la totalité des points qui seront mis en jeu sur leurs bases. Auréolés de leur précieux point ramené de l’ouest du pays face au MC Oran, les coéquipiers de Adel Maiza ne jurent que des trois points à domicile. Ils sont tous conscients de l’importance du résultat, les Kabyles auront une belle opportunité pour améliorer leur classement général face à ce mal classé. L’entraîneur Nacer Sandjak et son adjoint Arezki Amrouche n’ont rien laissé au hasard pendant toute cette

semaine de préparation qui s’est effectuée au stade 1er novembre en présence de la quasi-totalité des joueurs. Les coéquipiers du capitaine Ali Rial qui ont renoué avec les succès, ne veulent pas rater cette occasion à domicile pour maintenir cette belle dynamique. Ces derniers ne comptent pas céder du terrain, bien au contraire, ils sont déterminés à frapper

encore plus fort. Les gars de Djurdjura veulent réussir coûte que coûte cette sortie à domicile pour aborder le reste de l’exercice sous de bons auspices. Les joueurs affichent en ce moment, de grandes ambitions, pour le reste du parcours. Certes, leur mission s’annonce difficile, sachant que l’adversaire un club qui souffre énormément, mais avec leur détermination, les

Kabyles sauront certainement comment y faire face. La bande à Sandjak et son collaborateur Arezki Amrouche, est désormais appelée à continuer sur cette dynamique, en tentant de confirmer aujourd’hui face aux Chélifiens. Les partenaires de Belkalem, qui enregistrera son retour à l’occasion de ce match à domicile, doivent faire preuve de plus de réalisme et d’opportunisme et surtout d’efficacité sur leurs bases, s’ils veulent prétendre à une place en haut du tableau. Cette rencontre d’aujourd’hui qui opposera les Canaris du Djurdjura, aux gars de Chlef, est très importante avant de se rendre dans la capitale des Hamadites dix jours plus tard, pour donner la réplique à la JSM Bejaia dans un derby kabyle qui aura lieu encore une fois, sans la présence du douzième homme. Autrement dit, une victoire face à cette formation chélifienne, s’impose pour se rassurer davantage en prévision du reste du parcours qui s’annonce très dur. Ces derniers savent pertinemment ce qui les attend aujourd’hui au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. La balle est dans le camp des joueurs, lesquels doivent se montrer plus efficaces et plus percutants, afin d’espérer entrevoir la suite de la saison sous de meilleurs auspices, et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance. R.S.

UNE VICTOIRE POUR LES SUPPORTERS

Les camarades de Chalali auront à cœur de remporter cette rencontre avec l’art et la manière pour faire renaître l’espoir dans les esprits des supporters semble fâchés après cette saison une nouvelle fois ratée. Les coéquipiers de Messaâdia se présenteront sur leur pelouse du stade 1er novembre avec la ferme intention de remporter les trois points de la victoire pour confirmer leur retour en force, tout en profitant de la mauvaise situation de leurs adversaires pour procurer de la joie et redonner de la confiance à leurs inconditionnels. Les journées passent et se ressemblent pour ce club chélifien qui occupe la douzième place avec 19 points, soit à une seule unité seulement du trio des relégables. Les partenaires de Benlamri qui se sont préparés en conséquence affichent cette fois-ci une grande détermination de faire mieux, et aujourd’hui ne comptent laisser rien au hasard pour espérer mettre définitivement un terme à cette disette qui guette leur équipe depuis belle lurette. Les Maiza, Mokdad, Chalali et consorts, ne jurent que par un succès, qui leur permettrait de se réconcilier avec leurs supporters. Les trois points de la victoire face à l’ASO Chlef sont importants pour confirmer le retour, mais ils sont plus importants pour la suite du chemin. Une certaine vigilance doit être donc de mise du côté des joueurs. Aujourd’hui, les Kabyles doivent rester sereins, et sont appelés à se montrer plus efficaces devant les buts. R.S.

Messaâdia : «Jamais deux sans trois» L’attaquant de la JS Kabylie, Ahmed Messaâdia, confirme que tous les joueurs sont prêts pour le match face à l’ASO Chlef, et dira que les trois points de la victoire doivent impérativement rester à Tizi. Comment est l’ambiance au sein du groupe à quelques heures du match ? L’ambiance est bonne en ce moment. On s’est préparés activement pour mieux négocier les trois points à domicile. On n’avait que ce match dans nos têtes qui, de l’avis de tout le monde, est très important. Désormais, mis à part les trois points de la victoire, rien n’est aussi important. Croyez-vous à une deuxième victoire de suite à

domicile ? Bien sûr. Rien ne pourra nous empêcher d’atteindre notre objectif. Les joueurs sont plus que jamais décidés et déterminés à aborder cette rencontre avec tous leurs atouts. J’estime que moi et mes camarades sommes conscients de ce qui nous attend, donc il n’y a pas lieu de laisser filer une aussi précieuse opportunité à domicile.

Ne trouvez-vous pas que sous-estimer un adversaire pourrait vous jouer un mauvais tour ? On n’a jamais sous-estimé une équipe. Au contraire, on a respecté toutes les formations, mais désormais il n’y a plus de place aux sentiments. C’est un match qu’on disputera sur notre terrain et devant notre public, et qui nous opposera à un adversaire mal classé, on ne doit en aucun cas

louper cette belle occasion. De notre côté, les choses sont claires, on doit enchaîner avec d’autres bons résultats à commencer par ce match face à l’ASO Chlef. Il nous faut cette victoire.

Vous êtes très confiant n’est-ce pas? Evidement. Sans la confiance en soi-même les joueurs ne pourront rien changer. Il suffit juste d’y croire et de jouer avec la même volonté et tout ira pour le mieux pour nous.

Quelle sera la clé du match selon vous ? Il va falloir saisir toutes les occasions qui se présenteront pour nous. Il faudra éviter surtout toute précipitation et se concentrer exclusivement sur ce match. Entretien réalisé par R.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Les Canaris dans un match-piège

LIGUE UNE 07

Connaissant la valeur des deux équipes, il va falloir s’attendre à un match plein d’engagement et d’agressivité. Si on dit cela, c’est parce que les deux équipes ont des atouts à faire valoir.

E

n tout cas, aucune des deux équipes ne voudra lâcher, et la JSK qui jouera à domicile et devant ses supporters fera tout pour arracher un autre succès, et ce, afin d’aborder le reste du parcours avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Pour cela, les capés de Nacer Sandjak sont dans l’obligation de frapper d’entrée et être prudents tout au long de la partie, surtout que dans ce genre de rencontre, les gars de Chlef se déplaceront à Tizi Ouzou avec la ferme intention de battre les Jaune et Vert sur leur terrain et repartir avec les points du succès. L’ASO, qui n’est plus à présenter, reste quand même difficile à manier en dehors de ses bases. Il faut s’attendre à une rude bataille au milieu, où ce seront les joueurs les plus volontaires parmi les 22 acteurs qui arriveront à se créer des occasions de scorer. Les Kabyles doivent donc se méfier de cette équipe, pour pouvoir réussir un résultat sécurisant, qui leur permettra d’entrevoir la suite sous de bons auspices.

…Prendre cette équipe très au sérieux

Après avoir ramené le point du nul samedi passé face au MCO sur le

ÉCHOS

MISE AU VERT À L’HÔTEL AMRAOUA

terrain de ce dernier, les Canaris voudront confirmer aujourd’hui en accueillant l’ASO au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. Un résultat positif permettra aux hommes de Sandjak de reprendre confiance en leurs moyens et rassurer des fans envahis par le doute. Pour cela, les Jaune et Vert sont appelés à fournir beaucoup d’efforts face à cette redoutable équipe chélifienne. Les poulains de duo Sandjak-Amrouche sont unanimes à dire que cette équipe sera très difficile à manier cet après-midi. La plupart des joueurs estiment que l’équipe de Chlef cherchera à tout prix un bon résultat et qu’il faudra mettre les bouchées doubles pour espérer

assurer un probant résultat.

Le moral gonflé à bloc

Tout ce que l’on peut dire à quelques heures de cette chaude empoignade, c’est que les camarades d’Essaïd Belkalem ont le moral gonflé à bloc et ils aborderont ce match de la 20e journée face à l’ASO avec une seule idée en tête, sortir vainqueurs et cela quel que soit le prix à payer. Les Jaune et Vert s’entraînent activement depuis mardi dernier sous la houlette de Sandjak et ses collaborateurs, et ce, afin de préparer le match qui les attend ce soir, afin d’être prêts. Les Kabyles se disent nullement impressionnés par la

réputation de l’adversaire qu’ils auront en face et ne craignent personne sur le terrain. Le seul souci des Canaris ce sont, bien sûr, les dernières minutes de la rencontre, où ces derniers ont tendance à se relâcher. Alors, il faut se méfier de cette équipe qui est décidé à tout faire pour repartir avec un résultat positif. L’ASO, qui avait concédé une surprenante défaite face au MCA à domicile, se déplacera à Tizi Ouzou pour tenter de se racheter et repartir avec un moral au beau fixe. Mais les Kabyles ne vont pas se laisser faire et prendront cette équipe très au sérieux pour arracher une victoire pour leurs supporters. S. A.

MAIZA :

«On respecte l’ASO, mais on ne la craint pas» Pour le joueur axial de la JSK, Adel Maïza, la rencontre de cet après-midi face aux Chélifiens sera celle de la confirmation. Pour lui, un succès est impératif pour poursuivre la compétition dans de bonnes conditions. Le joueur est très optimiste et pense que son équipe peut empocher les trois points de la victoire.

Comment s’est déroulée la préparation pour cette rencontre face à l’ASO ? Dans de bonnes conditions. Après notre dernier résultat positif arraché à l’extérieur face aux Oranais, on n’a pas trop le choix, il faut confirmer notre bonne santé et mettre fin aux mauvais résultats. Pour demain (entretien réalisé hier endredi, ndlr), vous serez appelés à affronter l’ASO à domicile et devant vos supporters. Comment avez-vous pré-

JSK V ASO S

paré ce match ? Le plus normalement du monde. C’est vrai que cette rencontre est importante. Il faudra l’aborder avec une grande détermination et beaucoup de concentration. Nous avons besoin de gagner pour remonter un peu au classement général. On a les moyens d’y parvenir certes, mais cela ne sera chose simple.

Mais vous aurez affaire à un dur morceau qui n’est plus à présenter et qui se déplacera à Tizi Ouzou avec l’intention de repartir avec un résultat positif... Oui, on sait pertinemment que notre mission ne sera guère facile devant cette redoutable équipe de l’ASO. Les Chélifiens tenteront de tout faire pour nous battre et s’éloigner de la zone rouge. Donc, on doit impérativement se méfier de cette équipe des Rouge et Blanc, qui est un gros morceau. Il est vrai que rares sont les équipes qui ont réussi à vaincre les Chélifiens. Mais cela ne veut nullement dire que nous allons

perdre. La JSK est un grand club qui a toujours réalisé de bons résultats, que ce soit à domicile où en dehors de ses bases. Alors, à nous les joueurs de perpétuer cette tradition en confirmant notre dernier résultat positif ramené de l’extérieur, samedi dernier. La rencontre sera difficile pour les deux équipes, mais nous saurons comment arracher un résultat positif.

Vous êtes appelés à confirmer votre bonne lancée après le nul arraché à l’extérieur face au MCO, n’estce pas ? Oui, le match nul ramené de l’extérieur, samedi dernier, lors de la précédente journée face au Mouloudia d’Oran nous a fait beaucoup de bien. Nous aurions pu même revenir avec le gain du match, mais ce jour-là la chance nous a tourné le dos. Donc, notre mission ne sera pas facile, mais nous sommes dans l’obligation de ne pas rater cette sortie qui nous attend face à l’ASO. Malgré le fait que notre mission sera ardue, surtout que cette équipe reste sur

un revers à domicile face au MC Alger, nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous tenterons le tout pour le tout pour arracher le gain du match et rendre le sourire à nos supporters.

Vous paraissez très confiant quant à l’issue de cette rencontre… Oui, je très confiant à l’image de tous mes coéquipiers. Quand on évolue dans un club de l’envergure de la JS Kabylie, il faut avoir cette rage de vaincre et cette ambition de ne faire que de bons résultats. En plus, il ne faut pas oublier que la JSK ne joue que pour les premiers rôles, donc, nous les joueurs, nous devons faire preuve de rigueur et de sérieux lors des prochains matchs. Nous allons aborder tous nos matchs pour les gagner, en commençant par celui de cet après-midi, où nous allons n o u s surpasser pour confirmer. Le groupe est déterminé à aller de l’avant et se présentera sur le terrain avec comme objectif : faire le meilleur résultat possible. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La délégation kabyle a effectué hier sa dernière séance d’entraînement avant le match important d’aujourd’hui, qui l’attend face aux gars de Chlef comptant pour la 20e journée du championnat professionnel de Ligue I. En effet, le coach a préféré mettre ses joueurs loin de la pression, et ces derniers ont effectué leur mise au vert à l’Hôtel Amraoua.

SÉANCE LÉGÈRE HIER

En prévision du match de la 20e journée du championnat professionnel de Ligue I, prévu pour aujourd’hui à 15h, et qui mettra aux prises la formation kabyle à celle de l’AS Chlef au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, les, Khellili, Rial, Belkalem et consorts ont effectué une séance légère hier, à l’heure du match. S. A.


08

LIGUE UNE

JSK V ASO S ECHOS FERGUÈNE DE NOUVEAU CONVOQUÉ

Contrairement à Meftah qui n’a pas été retenu dans la liste des 18, Saïd Ferguène a été appelé par le staff technique kabyle pour le match d’aujourd’hui, qui va opposer son équipe à celle de l’ASO Chlef, au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou à partir de 15h. Saïd Ferguère a été retenu parmi les 18 face au MCO et une fois encore pour le match de la 20e journée du championnat national de Ligue I professionnelle face aux Chélifiens.

BOULAINCER AVEC LE GROUPE

L’attaquant des Canaris du Djurdjura, Rafik Boulainceur, qui a fait l’impasse sur le dernier match de l’équipe pour cause de blessure, a retrouvé toutes ses forces et s’est entraîné le plus normalement du monde avec le groupe durant la semaine. Boulainceur est apte pour le service, ce qui a donc poussé Sandjak à le convoquer pour le match de cet après-midi face à l’ASO Chlef. Reste seulement à savoir si le joueur en question va jouer d’entrée ou s’il sera remplaçant.

BOUCHOUK OUT POUR LE DERBY KABYLE

Saïd Bouchouk a contracté une blessure à la cuisse. Il est indisponible pour une période d’une semaine au minimum, ce qui fait qu’il sera out pour le match d’aujourd’hui face aux Chélifiens. Même pour le prochain match de l’équipe qui va opposer cette dernière à son homologue de la JSMB dans le derby kabyle, l’attaquant des Canaris ne sera pas en possession de toutes ses forces. Il est presque certain que le staff technique ne va pas compter sur ses services et va le ménager pour lui éviter toute complication.

MEFTAH NON RETENU PARMI LES 18

L’arrière droit des Canaris du Djurdjura, Jugurtha Meftah, qui était parmi le groupe lors des deux précédents matchs face à la JS Saoura et le MC Oran, n’a pas été retenu par le staff technique kabyle pour le match d’aujourd’hui. Meftah n’a pas été retenu dans la liste des 18. sa non-convocation est due au retour de A. M. Belkalem.

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Khelili - Sandjak, c’est le clash ! tive que Khelili est en dehors de la liste des 18, ce qui confirme le clash entre lui et son entraîneur.

Apparemment, la liste des mécontents gagne du terrain de jour en jour. En plus de Bouaïcha, Mekkaoui et Belakhdar, il y a un autre joueur qui ne comprend rien à sa situation.

I

l s’agit du défenseur axial, Sofiane Khelili. Ce dernier ne rentre plus dans les plans de Nasser Sandjak, et ce, depuis l’arrivée de ce dernier à la tête de la barre technique du club phare de la Kabylie. Même si ce joueur a été retenu à plusieurs reprises parmi le groupe, à aucun moment il n’a bénéficié de la chance de jouer. Pourtant, Sofiane Khelili a des qualités qui peuvent lui permettre de donner un plus sur le plan défensif, au même titre que les autres défenseurs, à l’image de Belkalem, Rial, Benlamri et Maïza. Mais Sandjak en a décidé autrement, préférant l’ignorer carrément, et en ne comptant pas sur ses services. Aux dernières nouvelles, c’est le clash entre les deux hommes. Même si, d’après notre source, rien ne s’est passé entre les deux hommes, le courant ne passe plus entre eux et ces deux derniers ne s’adressent plus la parole et chacun s’occupe de son travail.

Le joueur n’a pas été convoqué pour la 3e fois de suite

Le joueur ne comprend rien à la situation dans laquelle il se trouve, lui qui pouvait largement prétendre jouer régulièrement en changeant d’air au mercato hiver-

Il n’attend que la fin de saison pour changer d’air

nal. Mais cela n’a pas été le cas, alors que le staff technique et les dirigeants lui avaient promis de lui donner sa chance. Mais, finalement, ce n’était que de la poudre aux yeux et le joueur s’est retrouvé dans une situation très compliquée. Le joueur en question ne figure même dans la liste des 18, et ce, depuis trois matchs. Après

avoir été écarté de la liste des 18 face à la JS Saoura, Sofiane Khelili souhaitait retrouver sa place pour le match suivant, mais peine perdue, puisque de nouveau il n’a pas été convoqué par Sandjak. C’est le même cas de figure pour le match de cet aprèsmidi, où ce dernier n’a pas été retenu. C’est la 3e fois consécu-

D’après la même source, le joueur est abattu sur le plan moral et n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il ne figure pas au moins dans la liste des 18. Le joueur est impatient de terminer la saison pour pouvoir demander ses papiers et changer d’air. Une occasion pour lui de rebondir dans un autre club, qui lui accordera cette chance de jouer régulièrement et de faire valoir son talent et ses capacités. Une chose est sûre, son départ de la JSK est plus que certain au mois de juin prochain. Donc, ce n’est qu’une question de quelques mois et Khelili ira monnayer son talent ailleurs, en France ou en Algérie. A. M.

Khelili : «Je regrette de ne pas être parti au mercato hivernal» Sofiane Khelili regrette amèrement de ne pas avoir changé d’air au mercato hivernal dernier. Lui qui était

sur les tablettes de plusieurs clubs de la Ligue une professionnelle, aurait pu rebondir et bénéficier d’un temps de jeu pour faire valoir ses capacités, mais en vain, puisque sur insistance du staff technique et des dirigeants, il a décidé de continuer l’aventure avec les Canaris du Djurdjura. «C’est vrai, j’avais des contacts au mercato dernier et j’avais la possibilité d’aller monnayer mon talent ailleurs où je pouvais rebondir, mais à la dernière minute, j’ai pris la décision de continuer, tout en espérant avoir la chance de jouer», nous a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Mais, finalement, je n’ai rien vu venir comme promis par le staff technique qui a tenu à me rassurer avant la reprise du championnat. Bien au contraire, ma situation s’est compliquée davantage, vu que je ne fais plus partie des 18 convoqués.» Khelili conclut : «Je regrette de ne pas avoir changé d’air au mercato hivernal. Mais bon, je prendrai mon mal en patience, en attendant des jours meilleurs. Je suis encore jeune et je sais très bien que je vais rebondir dans un autre club. Je n’attends que la fin de saison pour changer de club, parce que cette situation ne m’arrange pas.» Propos recueillis par A. M.

Maâmar Youcef : «Revenir avec le meilleur résultat possible de Tizi» Mâamar Youcef sera de retour face à la JSK après avoir raté le match face au MCA, où il a terriblement manqué à l’arrière-garde chélifienne. Il semble que le calme soit revenu parmi le groupe... On peut le dire, puisque après un premier jour où beaucoup de bruit a suivi la défaite face au MCA, nous avons réussi à oublier l’incident provoqué par certains supporters qui étaient venus dire ce qu’ils avaient sur le cœur. Il faut dire que la concentration bat son plein dans la préparation du match face à la JSK. Les choses sont graves et nous devons faire de notre mieux pour sauver cette équipe. Face au MCA, c’était vraiment un ratage... Je crois que la peur de mal faire de mes coéquipiers à cause de la situation a rendu les choses difficiles,

même si la détermination de rompre avec les résultats négatifs était omniprésente. C’est une défaite amère qui est venue au mauvais moment. Vous êtes dans l’obligation de vous racheter... Nous devons redémarrer positivement cette fois-ci pour nous relancer et tout tenter pour éviter un autre accroc. Il est vrai que les choses ne seront pas faciles, mais on est tenus de lutter. Comment voyez-vous ce match face à la JSK ? On est dans l’obligation de lutter pour ne pas revenir bredouilles de ce déplacement périlleux. La JSK est une grande équipe certes, mais nous avons souvent réussi face à elle. Ce ne sera pas une partie de plaisir, mais nous devons faire en sorte de jouer un match de survie. La JSK ne se laissera pas faire certes, mais on doit afficher une grande opposition. Nous avons quand même des atouts à

ZAOUI SUSPENDU

Le grand absent de cette rencontre du côté chélifien est l’ex-international, Samir Zaoui, qui est suspendu après avoir été exclu face au MCA. N’ayant écopé que d’un seul match, le capitaine de l’équipe asnamie sera de retour pour le prochain match face à l’USMH.

faire valoir et on jouera nos chances à fond. Nous n’avons rien à perdre, car on nous donne perdants au départ. Comment allez-vous faire pour réussir cette mission ? N’ayant pas droit à l’erreur, nous devons jouer la prudence tout en guettant la moindre inattention de l’adversaire pour en profiter. Ne pas s’affoler est la clé de la réussite, tout en restant sur nos gardes face à une équipe qui compte confirmer son regain de forme. Nous ferons le maimum pour repartir avec un résultat positif de Tizi. Vous devez être de la partie, n’est-ce pas ? Je l’espère bien, et ce, pour aider mon équipe qui a besoin de toutes ses forces afin de réussir sa mission de maintien. Nous comptons

bien améliorer notre position au classement, d’autant plus que les prochains matches seront encore plus incisifs. Z. Z.

NESSAKH ET SAIDOUNE NON CONVOQUÉS

N’ayant pas assisté à la dernière séance qui était importante, qui comportait du travail tactique, Nessakh et Saïdoune n’ont pas été convoqués pour ce match face à la JSK.

HADDOUCHE DE RETOUR

Ayant été en stage avec l’équipe nationale juniors, on s’attend à ce que l’attaquant international de l’ASO soit avec l’effectif à l’hôtel Hasnaoua, pour apporter son soutien à un compartiment qui ne marche pas fort.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE 09

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

EN RAISON DES MAUVAISES CONDITIONS CLIMATIQUES….

Le match reporté à une date ultérieure

CAB V USMH S ÉCHOS

BELKAROUI : «JE VEUX RESTER UNE AUTRE SAISON À EL HARRACH»

Le défenseur central de la formation Harrachi Belkaroui, convoité par le Club Africain, a affirmé qu’il veut rester encore une année supplémentaire au sein des Jaune et Noir. D’après le joueur, les dirigeants de l’ ASMO l’ont contacté pour lui annoncer qu’il y a une offre du club tunisien, mais le joueur semble très intéressé à poursuivre avec les Jaune et Noir.

DEMOU ET DOUKHA CONVOQUÉS

A la dernière minute, la rencontre qui devait mettre aux prises cet après midi à Batna le Chabab à son hôte du jour l’USMH, pour le compte de la 20éme journée de ligue une, a été reportée pour causes des mauvaises conditions climatiques qui sévissent sur la région depuis quelques jours.

C’

est donc par le biais de la ligue nationale que les Hararchis ont appris la nouvelle de l’impossibilité de jouer cette rencontre dans des conditions pareilles. La route n’est pas du tout praticable vu la grande quantité de neige qui est tombée et qui

ne cessait de tomber sur l’est du pays. Ceci dit, ce report arrive au bon moment pour les joueurs : «Pour nous ce report tombe au bon moment car les conditions climatiques sont très difficiles si on veut pratiquer du beau football, en plus, il y a les supporters harrachis qui vont se déplacer en force pour cette rencontre, toutes ces choses là font que la tâche sera ardue si on decide de jouer un match dans de pareilles conditions» , dira Benomar l’adjoint de Charef à la barre technique. Il faut savoir que les joueurs de l’USMH ont appris l’information au moment où ils se préparaient pour rallier Batna par un vol régulier d’Air Algérie puisque tous les joueurs avaient

pris place à bord de l’avion, avant que l’information ne tombe annonçant que le match est reporté par la Ligue nationale. Les joueurs étaient heureux d’accueillir cette nouvelle, vues les conditions climatiques qui sévissent sur l’ensemble du pays, ces dernier jours.

7 millions pour les Jaune et Noir en cas de victoire

Selon des sources très bien informées, les dirigeants harrachis avaient promis une prime de l’ordre de 7 millions de centimes en cas de victoire devant la formation du CAB. Certains dirigeants ont rencontré les joueurs pour leur annoncer la nouvelle qui les

poussera à se surpasser et aller de l’avant, mais à la dernière minute la rencontre a été reportée.

Mekioui de retour au sein du groupe cette semaine

Le défenseur latéral gauche Mekioui n’était pas du groupe qui a rallié hier à Batna. Souffrant d’une élongation au niveau de la cuisse, son retour sur les terrains n’est prévu que pour la semaine à venir. Le joueur que nous avons contacté, nous a fait savoir qu’il souffrait de douleurs, mais que son retour sera pour la rencontre face à l’ASO, pour le compte de la prochaine journée. L. S.

TATEM : «On est sur la bonne voie» Tatem le milieu offensif des Jaune et Noir, affirme que son équipe est sur la bonne voie et pour preuve cette place de dauphin qu’elle occupe en championnat par rapport aux formations les plus nanties financièrement que l’USMH. Pour ce qui est du report du match face au CAB, notre interlocuteur estime que c’est une bonne chose pour lui et à son équipe.

Avant tout, comment vous-vous préparez pour cette rencontre du CAB ? Le plus normalement du monde, puisque notre programme de préparation reste le même autant sur le plan physique. Le volet psychologique a pris beaucoup de temps dans notre préparation.

A la toute dernière minute cette rencontre est reportée en raison des con-

ditons climatiques très mauvaises ,votre réaction ? Je pense que le report de cette rencontre tombe au bon moment pour nous, surtout que les mauvaises conditions climatiques ne nous permettent pas de jouer une rencontre de cette importance. Vous étiez l’un des joueurs qui avait pris part à la rencontre de la saison passée, que pourriez-vous nous dire ? Je pense que ça reste un mauvais souvenir pour nous, surtout qu’on avait la rencontre entre les mains, mais l’arbitre en a voulu autrement. Un dernier mot ? Je pense que le classement actuel de l’équipe, à savoir la deuxième place, est une bonne chose pour nous, puisqu’on joue dans un championnat où il y a des clubs qui ont un budget plus important que le notre, mais il nous faut continuer sur cette même lancée . L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A la toute dernière minute, le staff technique a pris la décision de convoquer le gardien de but international Doukha de retour de l’équipe nationale et de Demou de retour de son très bref voyage en France et étant blessé au niveau de l’épaule. Ces deux joueurs ont été hier du voyage avec leurs coéquipiers

ABID SOUFFRE DES ADDUCTEURS

L’attaquant de pointe Abid souffre des adducteurs. En effet, le concerné a ressenti des douleurs lors de la séance d’entraînement de mercredi. Ceci dit, cela n’empêchera pas le concerné de reprendre du service dés la semaine prochaine.

LA RENCONTRE DES U21 ÉGALEMENT REPORTÉE

En parallèle avec le report de la rencontre de leurs ainés, celle qui devrait opposer les U21 est également reportée pour les mêmes raisons évoquées au dessus, c’est à dire à cause des mauvaises conditions climatiques. A noter que les U21 avaient pris le même vol que les seniors.

BITAM FURIEUX CONTRE LAIB

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, la nouvelle recrue harrachie Bitam est très furieux contre Laib puisque le joueur est toujours en attente de son appartement. Le concerné attend donc vainement que Laib puisse concrétiser ses promesses, chose qui a mis le joueur dans tous ses états. L. S.


10

LIGUE UNE

ESS V JSS S

ÉCHOS

VELUD A DISCUTÉ AVEC SES DÉFENSEURS

Avant le coup d’envoi de la séance d’entraînement, le premier responsable à la barre technique, Hubert Velud, s’est entretenu avec deux de ses défenseurs. Il s’agit de Farouk Belkaid et Mammeri Karim. Ces deux joueurs, qui devraient être alignés ensemble cet après-midi contre la JSS, devront faire preuve de solidité pour stopper les attaques de l’adversaire. Rappelons que Velud a aussi discuté avec Ferrahi Rachid. Ce dernier pourrait être incorporé aux côtés de Karaoui et Delhoum au milieu du terrain.

CAS BASMANE : LA DIRECTION DE L’ESS PERD PATIENCE

Alors que l’ESS s’apprête à livrer son cinquieme match de la phase retour, son attaquant camerounais n’est toujours pas qualifié. La direction de l’ESS commence déjà à perdre patience, puisque la lettre de sortie de Basmane n’a toujours pas été reçue. Le président Hamar songe à solliciter la Fédération camerounaise pour trouver une solution à ce problème qui risque de perdurer.

BASMANE: «JE NE SUIS AU COURANT DE RIEN» Alors que nous avons

rapporté dans ces mêmes colonnes que Basmane est libre de tout engagement avec son club employeur, le joueur, que nous avons sollicité après la séance d’entraînement d’hier, nous a révélé qu’il n’était au courant de rien et qu’il attend toujours sa qualification : «Sincèrement, je ne suis au courant de rien. Je suis à l’ESS et je m’entraîne le plus normalement du monde. J’attends avec impatience ma qualification pour pouvoir jouer.» Y. M.

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Un seul mot d’ordre : gagner Le stade 8 mai 45 abritera cet après-midi un match ô combien important dans la course pour le titre, qui mettra aux prises l’entente de Sétif et la JSS. Après leur brillante victoire acquise le week-end dernier à Tlemcen, les ententistes ont conservé leur première place du classement avec un total de 43 unités.

L

es Sétifiens auront un très bon coup à jouer aujourd’hui. Et pour cause. Cette 20e journée de championnat de ligue1 peut faire les affaires de l’ESS. Les hommes d’Hubert Velud accueilleront à domicile la JSS, alors que le premier poursuivant de l’ESS au classement général, a savoir l’USMH, jouera à l’extérieur à Batna. En cas de défaite des Harrachis et victoire des Ententistes, ces derniers reviendront à sept unités de leur poursuivant direct. Dans le même temps, les deux autres équipes concernées par la course au titre à savoir, le MC Alger et l’USM Alger, le Doyen affrontera la JSMB a huis clos dans un duel sans merci au 5 juillet et l’USMA se deplacera à Bordj. C’est dire que la journée d’aujourd’hui pourrait constituer un virage très important pour l’entente de Sétif dans la course pour le titre du championnat. Conscients de l’importance du match, les coéquipiers de Belkaid sont déterminés à décrocher les trois points. Ils veulent aussi profiter de la venue de leur adversaire du jour a Sétif, pour tenter de le surprendre.

Conserver l’invincibilité à domicile

Ayant entamé la phase retour du championnat de la plus belle des manières, en allant s’imposer hors de leurs bases face au CAB et le WAT et battre le MCEE et l’USMH a domicile, les setifiens espèrent rester sur leur lancée et enchaîner une cinquieme victoire consécutive. Dans le camp des ententistes, d’aucuns estiment qu’il ne faut plus perdre le moindre point à domicile durant cette seconde manche. En effet, les

KARAOUI RÉINTÈGRE LE GROUPE

Bonne nouvelle pour les supporters de l’ESS. Le milieu de terrain, Karaoui Amir, qui a rechuté avant-hier, a repris le plus normalement du monde l’entraînement. D’ailleurs, il a pris part à tous les exercices programmés. Désormais, la décision de sa participation revient à Hubert Velud. Y. M.

gars d’Aïn Fouara n’ont perdu le moindre point à domicile durant la phase aller. Les hommes de Hubert Velud sont dans l’obligation de faire le plein à domicile en luttant bec et ongles pour décrocher les 18 unités qui seront en jeu lors des 6 matchs de la phase retour qui se disputeront au stade 8 mai 45. Aujourd’hui, les Noir et Blanc de l’ESS n’auront pas le droit à l’erreur sous peine de se compliquer davantage leur mission. Seule la victoire face au JSS leur permettra de garder intactes leurs chances dans la course pour le Titre.

La direction a octroyé 5 millions aux joueurs

Ayant fixé la prime du succès acquis samedi dernier à Tlemcen à 10 millions, la direction de l’aigle

noir devait octroyer cette prime aux joueurs avant le match face au JSS. Finalement, les responsables n’ont remis que 5 millions aux coéquipiers de Belkaid. C’est avant-hier au siège du club que les joueurs ont touché cette somme. Les responsables ont promis aux joueurs de leur verser le reste dans les prochains jours. Les dirigeants comptent également régulariser la situation financière de leurs joueurs dans les plus brefs délais, afin de leur permettre d’aborder la suite de la compétition dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, la direction veut sensibiliser davantage ses joueurs, en mettant la balle dans leur camp. Ces derniers temps, plusieurs joueurs ont abordé avec leurs dirigeants ce problème financier. Y. M.

Une grippe cloue Madoui au lit Madoui Khairedine, l’entraîneur-adjoint, a créé la panique au sein de staff technique en ne faisant pas le déplacement au stade pour participer aux entraînements. Nous avons appris par la suite que l’ex-capitaine de l’ESS souffre d’une grippe aiguë qui l’a affaibli.

Il s’est rendu à l’hôpital de Sétif

Pris d’un malaise, Madoui, accompagné d’un ami proche, s’est rendu immédiatement à l’hôpital de Sétif pour recevoir les soins nécessaires. Un traitement à base d’antibiotiques lui a été prescrit. Il s’est rendu par la suite chez lui pour se reposer.

«DANS MON ÉTAT ACTUEL, JE NE POURRAI PAS ASSISTER AU MATCH» Voulant avoir la confirmation de l’intéressé, nous avons pris attache Equipe probable

Goul, Lakhdari, Lagrra, Belkaid, Mammeri, Ferrahi,Karaoui, Djahnit, Gourmi, Madouni, Aoudia.

avec Madoui, qui nous dira au sujet de ses soucis : «Je ne suis pas venu au stade étant pris d’une grosse faiblesse due à une grippe, j’ai décidé de partir à l’hôpital. Je vais attendre encore vingt-quatre heures pour voir, mais dans mon état actuel, je ne peux pas assister au match. Cela dit, je ne sais pas de quoi sera fait demain.» Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE 11

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Confirmer devant le leader

GOURARI : «LE GROUPE EST DÉTERMINÉ»

Les Vert et Jaune, qui restent sur une belle victoire arrachée devant le Ahly de Bordj Bou Arréridj, sont décidés à enchaîner une autre à Sétif. Ils savent que la tâche sera des plus ardues pour eux devant le leader. Ce dernier ne veut pas concéder de points à domicile pour filer tout droit vers une autre consécration.

L

es camarades de Bakayoko vont aborder cette rencontre le plus normalement du monde c'est-à-dire sans complexe face à cette formation des HautsPlateaux qui carbure bien depuis l’entame de la compétition.» On aura à faire à une équipe qui n’est plus à présenter et la place de leader qu’elle occupe est là pour le confirmer. Les Sétifiens tenteront le tout pour le tout pour engranger les trois points de la victoire et confirmer leur bonne santé. On fera le maximum pour revenir avec le meilleur résultat possible et confirmer par la même occasion notre retour en force et améliorer davantage notre classement» estime Belkheir. L’entraîneur Chérif Hadjar a prévenu ses

ESS V JSS S

joueurs pour bien gérer surtout les dix premières minutes de jeu, l’adversaire se jettera corps et âme dans la bataille en début. Ils doivent bien résister durant ces moments aux assauts répétés des locaux, une fois passé l’orage, ils peuvent reprendre le match en main et inquiéter leur vis-à-vis. Les Bousmaha et consorts n’ont qu’une seule et unique idée dans la tête c’est de revenir de leur long et périlleux déplacement avec un bon résultat.

Les Bécharis depuis hier à Sétif

Les joueurs et les membres accompagnateurs sont arrivés hier vers une heure du matin à

l’aéroport de Sétif en provenance de Béchar. Ils ont pris ensuite la direction de Staouéli pour rejoindre l’hôtel Abbasside. Hadjar a programmé pour le lendemain une séance d’entraînement sur le terrain du stade communal de Staouéli. Les Bécharis, qui devaient se rendre dans la capitale des HautsPlateaux par avion, n’ont pu le faire à cause du mauvais temps. Ils étaient obligés d’effectuer le trajet Alger-Sétif par route, une fois arrivés à destination, ils prendront leur quartier à l’hôtel El Kenz situé en plein centre-ville.

Les supporters ont effectué le déplacement

mordus de la JS Saoura seront présents là où évoluera leur favori Ils ont effectué le long déplacement de Béchar à Sétif soit trois mille kilomètres entre l’aller et le retour par route. Ils seront présents dans les tribunes pour donner de la voie à leur équipe et encourageront à fond les joueurs pour consentir des sacrifices supplémentaires et revenir avec un bon résultat dans leurs bagages. A. O.

OBABLE : L’ÉQUIPE PR ed,

oham Laouti, Benmï, Bakayoko, ia eb Benkrada, S aha, Motrani, Amri, Bousmuguelmouna, Belkheir, Bo jilali. Beld

L’adjoint de Hadjar, Abdelkader Gourari, reste optimiste en les possibilités des joueurs de ramener un bon résultat de Sétif. “On va jouer le leader sur son terrain et devant ses nombreux supporters. Cela ne veut ne pas dire que les Benmohamed et compagnie se laisseront faire. Ils sont très bien préparés pour cette importante confrontation pour arracher un bon résultat Je pense qu’avec cette volonté de fer qui les anime, ils seront capables d’accrocher le leader» dira t-il. Les camarades de Laouti sont confiants de réaliser un bon résultat et de confirmer par la même occasion leur précédente victoire qui ne souffre d’aucune contestation. «Ce sera difficile mais les gars peuvent surprendre les locaux” ajoute t-il. C’est avec une grande détermination que les Vert et Jaune aborderont la rencontre pour ne pas revenir bredouilles de Sétif. Un bon résultat les stimulera pour le prochain match à domicile face à une formation des HautsPlateaux, le MCEE, pour le compte de la vingt et unième journée de la Ligue 1.

MCEE V Une réaction s’impose à El Eulma WAT S

Boudjakdji : «Il ne faut pas baisser les bras …»

Comme à leur habitude, les

ÉCHOS

Le défenseur axial Anouar Boudjakdji revient dans cet entretien sur la défaite inattendue de son équipe face à l’Aigle noir et pense que le Widad a les moyens de garder sa place en Ligue 1.

Un mot sur cette contreperformance concédée face à l’ESS ? On a misé sur un bon résultat, malheureusement ça n’a pas été le cas, à la fin de la première période, plusieurs occasions ont été ratées, ce qui aurait pu changer la physionomie du match et l’issue du score aurait connu un autre sort. Maintenant, il faut vite oublier cette rencontre et se concentrer sur la rencontre d’aujourd’hui face au MCEE. Il faut continuer à travailler pour rectifier le tir. Il ne faut pas baisser les bras. Il reste encore beaucoup de matches à disputer. Justement, ne craignez-vous pas la relégation ? Pas du tout ! Comme je viens de le dire, il reste beaucoup de matches à disputer et n’oublions pas que nous n’accusons qu’un seul point de retard sur les équipes en position de non relégables. Cela dit, je pense qu’avec la volonté et une solidarité entre les joueurs sur le terrain, on parviendra à occuper une place honorable à la fin de l’exercice. Ce ne sera pas facile de gagner à El Eulma, n’est-ce pas ? En football, il n’y a pas de match facile. Ce qui est sur, c’est que nous allons tout faire pour ramener un bon résultat. Nous sommes très déterminés à faire une probante performance à El Eulma en tenant à donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain avec l’espoir de revenir avec un résultat positif qui va nous aider à améliorer notre classement et s’éloigner de la zone de turbulences. Entretien réalisé par S. T. S.

ORAN-ALGER-SÉTIF PAR AVION

Les Tlemcéniens ont raté une belle opportunité de quitter la zone rouge. La défaite qu’ils ont subie face au leader sétifien, les supporters l’ont mal digérée et ne veulent pas revivre le même scénario à El Eulma. Une autre désillusion compromettra les chances de maintien en ligue 1 de la bande de Benyelles qui n’a plus droit à l’erreur, elle doit se racheter face au Mouloudia d’El Eulma dans ce périlleux déplacement.

L

a victoire est impérative pour oublier la surprenante défaite, face à l’ESS. Les camarades de Boudjakdji doivent se racheter aux yeux de leurs fidèles qui continuent de soutenir leur équipe et qui croient dur comme fer aux capacités des joueurs qui sont capables de renverser la vapeur et prouver que la défaite contre

l’ESS n’était qu’un incident de parcours. Les Bleu et Blanc sont décidés plus que jamais à remonter la pente. Ce sera un match très difficile que les poulains de Benyelles abordent aujourd’hui avec comme unique leitmotiv : défaite interdite. Les Widadis savent pertinemment que leur tâche ne sera pas de tout repos, même s’ils se disent prêt à fournir une prestation pour ne pas compromettre encore plus leurs chances de maintien, l’équipe chère au défunt Bahmane aura fort à faire devant un adversaire qui connaît des hauts et des bas en championnat et qui reste sur une défaite face à l’USMA. Toutefois, les joueurs restent méfiants, tout le monde reconnaît que le bateau tlemcénien est en train de chavirer à cause des mauvais résultats. Les Bleu et Blanc sont décidés à faire le maximum à El Eulma pour réaliser un bon résultat. S.T.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La délégation tlemcénienne s’est envolée hier sur Oran Alger via Sétif et ce, pour affronter le MCEE pour le compte de la 20e journée. La formation tlemcennienne aura largement le temps pour effectuer une séance de décrassage et par là même s’acclimater au froid qui règne dans l’est du pays. Le retour est fixé tout juste après la fin de la rencontre.

LES JOUEURS ONT PERÇU LEUR DÛ

Les camarades de Boudjakdji ont perçu mardi après-midi leur argent du match de la JSK, apprend-on auprès de la direction du club.

L’ÉQUIPE PROBABLE Brixi, Sidhoum, Renane, Boulemdais, Boudjakdji, Zouak, Belgherri, Djarbou, Benai, Chaouti, Samer. S. T. S.


12

PUBLICITÉ

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE 13

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Le Chabab sans convaincre

CRB 1 MCO 0 ECHOS

HADJADJ, AYACH ET DEHAR QUALIFIÉS POUR LA C1 ARABE

Fiche technique

Face à des Oranais qui ne se sont tinueront à dominer en tentant pas déplacés pour faire de la figu- tant bien que mal de faire parvenir ration, les locaux sont vite rentrés la balle à leur attaquant Slimani, Stade : 20-Août Affluence : Moyenne dans le vif du sujet, en portant la en vain. Face à une défense Arbitres : Mial, Gourari, balle dans le camp oranais. La oranaise bien en place, et un garSemsoum première occasion fut celle de dien Dahmane des grands jours, Avertissements : Abdat 5’, Rebbih, dont le coup franc trouve les locaux n’ont pu trouver le Messaoudi 28’, Slimani chemin des filets. En face, un Dahmane bien en 80’(CRB), Hichem-Chérif 19’, les protégés de Chérif place. Et au moment Berradja 84’ (MCO) DES El Ouezzani continuoù le Chabab presBut : Slimani 35’ (CRB) RETROUVAILLES aient à procéder par sait en attaque, les À LA PELLE des contres qui Oranais procèPlusieurs joueurs du Chouih, Messaoudi, ont failli faire dent par une MCO ont affronté hier leur Boukedjane, Abdat, Khoudi, B. mouche. Hélas contre-attaque ancienne équipe du CRB. Il Benaldjia (Angan 72’), pour eux, les rapide, par s’agit de Berradja, Ouasti, Annane, M. Benaldjia (Dehar attaquants ont l’entremise de Dahmane et Aoued. Des 81’), Rebbih, Ammour (Harkat confondu Berradja, mais joueurs qui ont été 88’), Slimani. vitesse et préle tir trouve chaleureusement applaudEntraîneur : Foued Bouali cipitation, Chouih pour le is par les supporters du comme sur cette contrer. Mais Chabab, présents reprise de Aouedj, l’occasion la plus petitement dans les Dahmane, Bourezama, Layati gradins du stade qui voit sa balle franche reste celle (Bouguerra 45’), Belabbès, 20-Août. Ouasti, Sebbah, Bouterbiat, passer tout juste à côté de Mehdi Benaldjia, Berradja, Hichem-Chérif du cadre, après un mauà la 10’, lorsqu’il (Bentiba 86’), Aoued, Aouedj vais renvoi de la part de la échoue dans sa tentative, (Sandaougou 64’) alors qu’il était seul face à défense du Chabab, à la 30’. Les Entraîneur : Chérif El Ouezzani Dahmane. Les Belouizdadis con- efforts des locaux ont fini par payer à la 35’, par l’entremise de LA DGSN HONORE LALMAS Slimani, en reprenant de la tête un

CRB:

MCO:

La direction générale de la Sûreté nationale a honoré, hier, le meilleur joueur algérien de tous les temps, Hassan Lalmas, actuellement hospitalisé. C’est son fils qui l’a représenté, hier, en donnant le coup d’envoi de la rencontre avec un représentant de la DGSN et le président du Chabab, Azzedine Gana.

STANDING-OVATION POUR SLIMANI

Après plus d’un mois d’absence, l’attaquant international du CRB, Islam SLimani, a fait son come-back au Chabab. Hier, Bouali l’a aligné d’entrée de jeu, en lieu et place de Amroune, qui a assuré le remplacement ces derniers temps. A son apparition sur le terrain, l’enfant de Aïn Benian a eu droit à une standing-ovation, puisque tous les présents se sont élevés pour le saluer. Une manière pour l’encourager après toutes les critiques dont il a fait part, suite à ses trois sorties en CAN. Un retour gagnant pour Slimani qui a été l’auteur du premier but de la partie en première période.

centre millimétré de Rebbih sur le côté gauche. Et c’est sur ce score que se terminera cette première période, malgré le dernier tir foudroyant de Rebbih à la 40’ qui passa tout juste à côté du cadre. En deuxième période, les Oranais se montrent beaucoup plus offensifs, notamment après l’entrée en jeu de Bouguerra et Sandaougou. Mais c’est toujours l’organisation dans le jeu qui leur fait défaut. Bouterbiat (47’) et Berradja (50’) avaient la balle du but, mais ont raté lamentablement. Rebbih, du côté du Chabab, à deux reprises (57’ et 61’) était à deux doigts d’ajouter un second but, mais a buté sur un Dahmane bien en place. Le rythme de la rencontre a baissé ensuite d’intensité, et le jeu s’est concentré dans la zone médiane. Les minutes se suivent et les occasions se font plus rares. Le score en restera là, et le Chabab enchaîne par une nouvelle victoire qui le hisse encore dans le haut du tableau, alors que le MCO continue de manger son pain noir.

GANA : «DES RESPONSABLES DE LA FAF M’ONT CONTACTÉ POUR BOUALI»

Ces derniers jours, une rumeur faisait état d’une proposition par les responsables de la FAF à Foued Bouali pour qu’il prenne en main les destinées de l’équipe nationale A’, réservée aux joueurs locaux. Hier, le président du Chabab, Azzedine Gana, l’a confirmé dans un passage sur les ondes de Radio El Bahdja. Il a déclaré dans ce sillage : «Effectivement, je confirme que des responsables de la FAF m’ont approché pour me signifier qu’ils s’intéressent aux services de Bouali pour l’installer à la tête de l’EN A’. Je ne peux refuser cela, étant donné qu’il s’agit de l’EN, mais je dirai que si je l’accepte, ce sera à contre cœur, étant donné que le concerné est en train d’effectuer un grand travail avec nous.»

Place à Al Ismaïly A la fin de la rencontre d’hier face au MCO, les joueurs et les deux staffs du Chabab, technique et administratif, se penchent sur la prochaine sortie de l’équipe en Coupe arabe. Pour le compte des quarts de finale de la C1 arabe, le Chabab donnera la réplique, ce mardi, aux Egyptiens d’El Ismaïly dans la manche-aller, programmée à partir de 18h au stade du 20-Août de Ruisseau.

U

ne rencontre, sans aucun doute, qui va signifier beaucoup pour les Belouizdadis, étant donné qu’ils auront à représenter, outre le club, les couleurs nationales. Le coach des Rouge et Blanc, Foued Bouali, veut mettre tous les moyens au profit de son équipe afin de réaliser un résultat rassurant ici à Alger, avant de

s’envoler pour le match-retour prévu au Caire le 27 du mois courant.

Les Egyptiens aujourd’hui à Alger

La formation d'Al Ismaïly, qui jouait hier un match de seconde journée du championnat local, arrivera aujourd’hui à Alger, pour le match de mardi. Leur vol est attendu à partir de 13h à l’aéroport Houari-Boumediène où des représentants du Chabab et de la FAF seront à leur accueil. Pour ce qui est du programme de leur séjour en Algérie, les Egyptiens effectueront, ce soir, une séance de décrassage au niveau du stade de la Protection civile de Dar El Beida, avant de s’entraîner, demain et après demain au stade du 20-Août, à l’heure du match, soit à 18h. Ceci afin de leur permettre de s'adapter à la pelouse synthétique du stade qui accueillera la rencontre. La direction

algérienne a tout préparé pour rendre agréable le séjour des Egyptiens en Algérie, selon son président, Azzedine Gana.

Ils ont visionné CRB - MCO

Par ailleurs, nous apprenons de la part de la presse égyptienne que le staff technique d’Al Ismaïly a demandé aux responsables de leur ambassade ici à Alger d’enregistrer le match d’hier, entre le Chabab et le MCO, afin de le superviser une fois à Alger. Cela dans l’optique de bien étudier, et pour une dernière fois, cette équipe algérienne, et déceler ses points forts et faibles. A vrai dire, les responsables d’Al Ismaïly ne veulent rien laisser au hasard afin de ne pas revenir bredouilles de ce déplacement, et d’aborder la deuxième manche de cette double confrontation dans les meilleures conditions possibles. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Fodil Hadjadj, Karim Ayache et Merouane Dehar, les trois recrues hivernales du Chabab, sont désormais qualifiées pour prendre part à la Coupe arabe des clubs, où est engagée leur équipe. C’est l’entraîneur Foued Bouali qui l’a fait savoir, en indiquant : «Les dossiers des trois joueurs ont été envoyés à temps à l'Union arabe de football, et ils sont tous les trois autorisés à jouer la Coupe arabe dès le prochain match», a-t-il déclaré. Toutefois, Bouali n’a pas encore tranché sur la participation des trois éléments en question dès ce mardi, lui qui a déclaré dans ce sens : «Je n'ai pas encore en tête le onze qui va affronter AlIsmaïly». Concernant le niveau affiché par les trois joueurs depuis leur arrivée, le premier responsable technique du Chabab n’a pas tari d’éloges sur eux, en indiquant : «Hadjadj pourrait nous rendre d'énormes services, grâce notamment à son expérience. Quant à Ayache et Dehar, ils sont deux jeunes éléments dont le club pourrait tirer profit à l'avenir». Il y a lieu de rappeler que c’est la première expérience de Dehar et Ayache dans le championnat algérien.

ANGAN, LA SURPRISE DU CHEF

Alors qu’il était déclaré inapte pour le match d’hier face au MCO, en raison de son engagement avec la sélection de son pays, le Béninois, Pascal Angan est revenu plus tôt que prévu, et a même été retenu pour le match d’hier. Et pour cause, la rencontre internationale du Bénin face à l’Egypte a été annulée à la dernière minute en raison de la situation sécuritaire qui prévaut en terre égyptienne. Un retour qui, faut-il le dire, a réjoui au plus haut point le staff technique, étant donné que le joueur en question demeure une pièce incontournable dans son échiquier.


14

LIGUE UNE

CABBA 1 USMA 1

ECHOS

SEGUER, EL ORFI ET HANIFI NON CONVOQUÉS

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Bon pour le moral avant le départ vers la Jordanie Fiche technique

Stade du 20-Août (BBA) Affluence : faible Arbitres : Ghorbal, Serradj, Charchar. Buts : Bendahmane (12’) – (CABBA) – Ferhat (67’) (USMA) Avertissements : Bekhtaoui (21’) (CABBA) - Benmoussa (42’) (USMA) Expulsion : Laifaoui (46’)

CABBA :

Fellah, Bekhtaoui, Chebira, Benchergui, Bendahmane, Oudni, Saadi, Ammour, Belkheir, Ziani, Mesfar. Entraîneur : Amrani

USMA : L’entraîneur Courbis n’a pas convoqué Seguer, El Orfi et Hanifi pour le match d’hier contre le CABBA. Quant à Seguer, ce joueur n’a pas encore repris tous ses moyens physiques du fait qu’il revient d’une élongation, alors que pour les deux autres joueurs, il s’agit seulement d’un choix tactique.

RETOUR À ALGER JUSTE APRÈS LE MATCH

Les Usmistes ont pris la route de la capitale juste après la rencontre disputée hier contre le CABBA.

LE MATCH CONTRE L’ESS MAINTENU POUR LE 19 FÉVRIER

La LFP a maintenu la date du 19 février pour le déroulement de la rencontre entre l’USMA et l’ESS au stade Bologhine. Cette empoignade, prévue dans un premier temps le 16 février, a été reportée au 19 février en raison du déplacement de l’USMA en Jordanie pour jouer son match de coupe arabe.

DÉPART CET APRÈS MIDI VERS LA JORDANIE

Les Usmistes se déplaceront cet après midi en Jordanie sur un vol régulier de la compagnie Air Algérie en prévision de leur rencontre aller des quarts de finale de la Coupe de l’union arabe de football, prévue le 12 février contre Al Bokaâ au stade d’Aman. Le retour des Rouge et Noir est programmé le 15 février. A. L.

Zemammouche, Laifaoui, Deham, Bouchama, Djediat (Bouazza 46’), Khoualed, Benmoussa, Bedbouda, Koudri ( Tedjar 66’), Meftah, Betrouni (Ferhat 46’), Entraîneur : Courbis

P

our la 20e journée de L1, la formation usmiste était appelée à affronter hier le CABBA dans un périlleux déplacement. Une rencontre qui s’annonçait difficile pour les deux formations qui ambitionnent d’arracher la victoire puisque les

deux équipes ont besoin des trois points pour améliorer leur classement. Après avoir remporté leur dernière rencontre face au CAB, les Rouge et Noir étaient appelés à confirmer hier devant le CABBA. Il faut dire que les camarades de Zemmamouche n’avaient pas le droit à l’erreur et la victoire demeure impérative pour eux afin de rester toujours collés au podium. Certes, la tâche ne semblait pas du tout facile pour les poulains de Courbis face au CABBA difficile à manier à domicile, et les Bordjiens ont fait leur possible pour garder les précieux trois points chez eux vu que le club phare de BBA est menacé de relégation. Sur le terrain, un froid glacial, qui sévit avec des chutes de neige abondantes, a énormément

handicapé les visiteurs pas habitués à jouer dans de telles conditions climatiques. Bref cela dit, dès les premières minutes de jeu, les Jaune et Noir prennent d’assaut les buts de Zemmamouche. Il a fallu moins d’un quart d’heure de jeu et plus précisément à la 12’ de jeu pour voir l’expérimenté et capitaine d’équipe Bendahmane battre d’un tir comme à ses habitudes le portier usmiste. Les locaux auraient pu doubler la mise si Belkheir à la 20’ de jeu et Mesfar cinq minutes plus tard avaient fait plus preuve de rigueur au moment de conclure. Betrouni, du côté opposé qui gagne des galons lui aussi, a vu son essai difficilement capté par Fellah. A la 46’ Laifaoui voit rouge puisqu’il n’avait pas

d’autres solutions que de commettre une irrégularité sur Belkheir tout en étant le dernier defenseur. La mi-temps intervient sur ce mince avantage des Bordjiens. De retour des vestiaires, Courbis incorpore deux attaquants en l’occurrence Bouazza et Ferhat pour donner plus de tonus au secteur offensif et ce, malgré que les Rouge et Noir soient en infériorité numérique. A l’inverse, les locaux essayent de préserver leur maigre avantage. A la 67’ un corner est bien tiré de la droite par Meftah. S’ensuivit alors un cafouillage devant les buts de Fellah. Ce denier se saisit du ballon avant de le relâcher aux pieds de Ferhat qui ne demandait pas tant. Egalisation usmiste. Le jeu se stabilisera par la suite au milieu du terrain. A la 85’ penalty pour les locaux. Belkheir désigné pour exécuter la sentence échoue devant Zemmamouche qui réussit à détourner le tir en corner. Les Rouge et Noir par l’entremise de Tedjar ont failli doubler la mise. Les quatre minutes de temps additionnel ne changeront pas grandchose au tableau d’affichage qui verra ainsi les Algérois repartirent de Bordj Bou Arreridj avec un point bon pour le moral à la veille de leur départ vers la Jordanie. A. L.

ZIAYA : 4 MATCHES, 0 BUT, UNE EXPULSION

La grosse arnaque Lorsque les dirigeants du club ont engagé Abdelmalek Ziaya lors du mercato hivernal, tout le monde pensait que l’équipe a trouvé la solution pour son attaque.

C

e joueur recruté pour deux saisons et demi pour un salaire de 300 millions, a pour l’instant déçu les supporters et les dirigeants de son équipe puisque après 4 matches il n’a

LES U20-U17ET U15 JOUERONT LES QUARTS DE FINALE LE 22 FÉVRIER

Les jeunes de l’USMA encore qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d’Algérie, joueront leurs matches le 22 février prochain. Les U20 affronteront le MCEE à El Eulma, les U17 accueilleront l’ESGuelma à Bologhine de même pour les U15 qui recevront l’ESS à Omar Hamadi A. L.

encore inscrit le moindre but, pire encore, il a été expulsé contre le CAB, ce qui l’a contraint de faire l’impasse sur la rencontre d’hier contre le CABBA. Malgré tout l’argent qu’a pris l’ex:joueur de Bizerte, en contre partie, il n’a rien montré pour le moment, laissant le public de l’USMA sur sa faim. Ce joueur qui était l’un des meilleurs buteurs du championnat national lorsqu’il portait les couleurs de l’ESS semble beaucoup régressé

manquant d’efficacité et d’opportunisme. D’ailleurs lors du match contre le CAB il a fallu incorporer Gasmi pourtant pas encore remis de sa blessure pour que l’équipe est arrivée à inscrire le second but. En tous cas, les observateurs et les spécialistes s’interrogent encore une fois sur les erreurs à répétition des responsables usmistes en matière de recrutement, puisque ce n’est pas la première fois que la

direction commet les mêmes bourdes . Les jeunes espoirs de l’USMA ont du potentiel , il suffit seulement de leur donner la chance . Betrouni et Yetto sont des exemples parfaits, ils ont montré des qualités certaines lors du match contre le CAB qui leur ouvriront la voie pour être des titulaires indiscutables à l’avenir s’ils seront bien pris en charge . A. L.

PROGRAMME DE LA 20e JOURNÉE MCA-JSMB CSC-USMBA CAB-USMH (Reporté) MCEE-WAT ESS-JSS JSK-ASO CRB-MCO CABBA-USMA

Equipes 1. ES Sétif 2. USM Harrach 3. USM Alger 4. MC Alger 5. CR Belouizdad 6. CS Constantine 7. JS Saoura 8. JSM Béjaïa 9. JS Kabylie 10. CABB Arréridj 11. MC El Eulma 12. MC Oran 13. ASO Chlef 14. WA Tlemcen 15. USMB Abbès 16. CA Batna

Pts 43 39 34 33 32 29 26 26 24 23 22 19 19 18 17 11

J 19 19 20 19 20 19 19 19 19 20 18 20 19 19 19 18

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NECIB-BOUDEBOUZ-BOUTAGHANE ZOUAOUI-BITAM-CHENAOUA BACHIR-BENMANSOUR-ABID SEKHRAOUI-RACHEDI-BOULEKRINET ARAB-BELAKHAL-GUESSOUM SAIDI-HADJ SAID-REZGUANE 1-0 (Joué hier) 1-1 (Joué hier) G 13 12 10 09 08 07 07 07 07 05 05 04 04 05 04 02

N 04 03 04 06 08 08 05 05 03 08 07 07 07 03 05 05

P 02 04 06 04 04 04 07 07 09 07 05 09 08 11 10 11

BP 33 23 27 20 21 19 16 19 17 14 17 17 11 12 10 09

BC 11 12 11 12 16 13 13 20 16 18 15 26 19 27 25 30

Diff +22 +11 +16 +08 +05 +06 +03 -01 +01 -04 +02 -09 -08 -15 -15 -21


SAM 2 RCA 1

LIGUE DEUX 15

Témouchent CRT 0 droit vers le ASK 3 purgatoire Fiche technique

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Les locaux en voulaient terriblement…

Fiche technique

Stade : Chahid Ouali-Mohamed Affluence : Huis clos Avertissements : Gharriche (46’), Belahouel (54’), Ferragui (86’) SAM , Cherfaoui ( 89’) RCA Buts : Fassi (50 ‘), Allali ( 92’) SAM - Korchi ( 75’) RCA

SAM : Gharriche, Fassi, Belahouel , Kechairi, Allali, Ferragui, Belhadj (Kella 80’), Bendiaf, Deghiche, Abed, Harzallah Entraîneur : Bordji

RCA : Toual, Sadaoui (Rabta 61’), Belaid, Meddour, Cherfaoui, Bourenane, Amiri (Korchi 75’), Harrouche (Nouara 80’), Noubli, Bougueroua, Nézouani Entraîneur : Boudjaârane

Les locaux, qui occupent l’avant-dernière place au classement général, attendaient de pied ferme les Arbéens pour arracher la victoire et souffler un peu. Ils se lancent d’emblée en direction des buts adverses pour essayer de prendre l’avantage. Les visiteurs étaient dans l’obligation de se regrouper en défense pour faire face aux multiples attaques des gars de la ville des Oranges. Les poulains de Boudjaârane répliquent par des contres rapides menés par le duo Noubli-Nézouani sans pour autant tromper la vigilance de l’arrière-garde locale bien dirigée par Kechairi. Les Samistes, décidés plus que jamais à trouver le chemin des filets, exercent une terrible pression sur leur vis-à-vis trouvant toujours Toual à la réception qui les empêche de secouer ses filets. On jouait la 35’ de jeu, Bougueroua, qui fausse compagnie à son ange gardien, pénètre dans la surface de réparation et voit son tir dévié en corner par le gardien de but Gharriche. La suite de cette première période était tout à l’actif des locaux malgré leur nette domination mais ne pouvaient inscrire le moindre but. Et sur le score vierge que l’arbitre renvoie les vingt acteurs pour la traditionnelle pause d’un quart d’heure. Même scénario

à la reprise, ce sont toujours les camarades de Deghiche qui dominent les débats et voient leurs efforts récompensés par un but inscrit par Fassi à la 50’ de jeu. Ce dernier a réussi à mettre plusieurs défenseurs dans le vent et battre Toual d’un tir puissant des dix-huit mètres. Cette réalisation leur a donné un transcendant et continuent d’acculer l’adversaire dans son dernier retranchement. Ils font tout leur possible pour corser l’addition afin de se mettre à l’abri en cas d’un éventuel sursaut d’orgueil des visiteurs. Les Arbéens, qui sortent par la suite de leur coquille en portant le danger dans le camp adverse, arrivent à remettre les pendules à l’heure à la 75 ‘ par l’intermédiaire de Korchi sur un joli service de Harrouche. Cette réalisation n’a pas découragé les poulains de Bordji, qui se lancent dans la bataille et parviennent à inscrire un deuxième but par Allali, d’une jolie reprise de la tête suite à un centre de la droite. Les Bleu et Blanc font tout leur possible pour rattraper leur retard en vain, la défense locale tient bien le coup. A. O.

Le CR Témouchent se dirige droit vers le purgatoire et la division nationale amateur. Les matchs se suivent et se ressemblent et que des défaites et rien d’autre. Cela s’est confirmé encore une fois hier après-midi sur son terrain et devant son public. Les Témouchentois, qui évoluent avec les espoirs, ont été défaits à domicile par leurs homologues de l’AS Khroub, lesquels n’ont pas fait dans le détail, en leur infligeant une sévère correction sur le score sans appel de 3 à 0. La première mi-temps s’est achevée sur le score vierge entre les deux équipes. De retour des vestiaires, les visiteurs prennent les choses en main et se ruent en attaque. Leurs efforts ont été récompensés par l’ouverture du score à la 54’, par l’entremise de Djemaouni. Ce n’est pas fini, puisque dix minutes plus tard, sur un joli service du rentrant Bouafia qui sert sur un plateau son équipier Zaâlani, ce dernier ne trouve pas de difficultés pour aggraver la marque à la 63’. Continuant dans leur pressing, les gars de l’AS Khroub parviennent à tripler la mise, à la 73’, par l’intermédiaire de Abbas suite à un bon travail du même Bouafia. Le reste de la partie n’a rien changé au score qui est resté 3 à 0 en faveur des Khroubis qui repartent avec les trois points de la victoire et en mettant le CRT dans la zone rouge et des relégables. B. M.

Stade : M’Barek-BoucifTemouchent Affleunce : Faible Arbitres : Brahimi, Chebana et Idir Avertissements : Benmoulay (52’), Mekhlouf (53’) (CRT), Djahel (37’) (ASK) Buts : Djemaouni (54’), Zaâlani (63’) et Abbas (73’) (ASK)

CRT : Mhadji, Mekhlouf, Khellaf,

Benmoulay, Benaziza, Asnoun, Bensaid (Bekkar 75’), Boukhlouf (Chahloul 46’), Mekroun, Hachem, Ounane (Merakchi 73’). Entraîneur : Mehadji

ASK :

Ouadah, Boudemagh (Ayache 87’), Guitouni, Lahcène, Zaâlani, Abbas, Herbache, Djemaouni, Hafid (Khandak 89’), Ouhada, Djahel (Bouafia 60’). Entraîneur : Teraâ

CRBAF 2 Le dauphin se OM 0 porte très bien Fiche technique

Stade des Frères Demen-Debbih (Ain M’lila) Affluence : moyenne Arbitres : Hellalchi, Brahim, Doulache Buts : Kara (11’), Mesbah (77’) CRBAF Avertissements : Saibi (30’) CRBAF – Saidane (44’) OM Expulsions

CRBAF :

Boultif, Soualah, Bendridi, Oukrif, Saibi, Benhamla,Chouieb, Kara, Mesbah, Sayeh ( Djemaoui 75’), Bourahli ( Sifour 78’). Entraîneur : Nabil Neghiz

OM :

Boukhentache, Saidane, Khidour, Bahri, Djaider, Mokhtari (Messaoudi 72’), Moundji, Bendebka, Zouari ( Soudani 77’), Drissi ( Khaldi 82’), Selmi Entraîneur : Boumâachouk

Les poulains de Nabil Neghiz qui accueillaient les Medéens n’ont pas fait dans le détail pour conforter leur place de dauphin qu’ils vont tenter de préserver jalousement jusqu’ à la fin de la saison. C’est donc gonflés à bloc que les locaux pénètrent sur le terrain par ce temps glacial avec un seul leitmotiv, celui de s’imposer et rien d’autre. D’entrée de jeu, les coéquipiers de Boultif prennent d’assaut les buts gardés par Boukhentache et exerceront une pression constante qui portera ses fruits puisque le buteur maison Kara réussit à trouver la faille sur une lumineuse ouverture de Chouieb. Kara se présente donc seul face au portier des visiteurs et d’une pichenette au coin ouvre la marque. Il aurait d’ailleurs pu inscrire un autre but n’était-ce

son excès de précipitation. Les joueurs de Boumâachouk ratent de peu l’égalisation par Bendebka en fin de première mi-temps. Après la pause citron, les deux équipes gênées par une pelouse gorgée d’eau trouvaient toutes les peines du monde à développer leur jeu. A la 77’ de jeu, le jeune transfuge du Paradou AC, Mesbah, ne trouve aucune peine à aggraver la marque après avoir brulé la politesse de son ange gardien. Les locaux auraient pu corser davantage l’addition mais il était dit qu’ils se contenteraient seulement de deux buts qui les confortent à cette place de dauphin. Les dernières minutes de jeu, les Chaouis se contenteront de faire circuler le ballon jusqu’au coup de sifflet final du referee.

R. S.

RÉSULTATS DE LA 20E JOURNÉE JOUÉS HIER CRBAF-OM ABM-MOC SAM-RCA : huis clos CRT-ASK MOB-MCS

2-0 2-1 2-1 0-3 S’est joué en soirée

AUJOURD’HUI Equipes 1. RC Arba 2. CRB Aïn Fekroun 3. MO Béjaïa 4. ES Mostaganem 5. USM Annaba 6. USM Blida 7. MSP Batna 8. ASM Oran 9. NA Hussein Dey 10. O. Médéa 11. AS Khroub 12. AB Merouana 13. MC Saïda 14. SA Mohammadia 15. MO Constantine 16. CR Témouchent

Pts 41 38 34 33 31 29 28 27 26 26 24 24 23 19 16 08

USMB-ASMO NAHD-USMAn ESM-MSPB J 20 20 19 19 19 19 19 19 19 20 20 20 19 20 20 20

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

G 12 11 10 09 09 08 07 08 06 07 06 07 05 04 04 02

N 05 05 04 06 04 05 07 03 08 05 06 03 08 08 04 02

P 03 04 05 04 06 06 05 08 05 08 08 10 06 08 12 16

BP 26 28 18 28 16 30 19 22 18 15 20 14 18 15 15 08

BC 13 15 13 18 15 20 13 16 11 17 18 24 16 29 29 43

Diff +13 +13 +05 +10 +01 +10 +06 +06 +07 -02 +02 -10 -02 -14 -14 -35


16

LIGUE DEUX

Les Blidéens veulent se racheter

MELIKA : «ON EST MOTIVÉS POUR DÉCROCHER LES TROIS POINTS DE LA VICTOIRE»

Décidés à décrocher les 3 points de la victoire, après sa défaite le week end dernier face au MCS, les Blidéens ont préparé très sérieusement ce rendez-vous qu’ils ne veulent pas rater.

D

e son côté, le coach Bouhellal compte beaucoup sur la volonté et l’esprit de groupe de ses joueurs, tout en évitant de mettre une pression supplémentaire sur les camarades de Hamidi, vu l’inexpérience et le manque de maturité qui caractérise certains éléments du groupe. Le staff technique axe son travail sur le volet psychologique, afin de motiver ses poulains. En face, l’ASMO ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, après sa série de 3 victoires consécutives. Donc cette rencontre s’annonce comme l’un

des virages importants pour les Blidéens dans cette opposition qui sera placée sous le signe de l’indécision entre deux vieilles connais-

sances. Dans cette confrontation, le nul n’arrange nullement les affaires de l’USMB, qui évolue sur ses bases.

Boudina : «Les Oranais n’ont rien à perdre» Quant à Boudina Abdallah, le milieu de terrain, qui s’est montré très méfiant à l’égard de cette équipe de l’ASMO, il nous déclare :

catégories de l’USMB qui ont évolué à domicile, les poulains de Bouhellal sont entrés en mise au vert dans leur lieu habituel l’hôtel Douidène, situé juste à côté du stade Brakni.

Mise au vert au Douidène

La direction du club a promis une prime conséquente en cas de victoire, une motivation qui va certainement booster les camarades de Ouznadji à aller de l’avant pour faire plaisir à leur supporters, mécontents ces derniers jours des contreperformances enregistrées par leur équipe lors de la phase retour du championnat de ligue 2. T. A.

«On ne doit pas prendre cette équipe à la légère, car elle est accrocheuse à l’extérieur. Il faut prendre cet adversaire très au sérieux, tout le long de la partie». Après la séance d’entraînement d’hier, au stade Brakni, ces derniers étaient occupés dans la matinée de vendredi par le championnat des jeunes

I

USMB V ASMO S ECHOS

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Une prime conséquente

«Renouer avec le succès ne peut que donner une plus grande confiance au groupe, donc de ce côté, je peux vous dire que nous aborderons cette rencontre pour arracher une victoire, nous allons jeter toutes nos forces dans la bataille, le groupe est motivé pour parvenir à ses fins», c’est ce que nous a déclaré Melika après la séance de travail.

Benaceur de retour.

Suite à une blessure à l’épaule, le défenseur Benaceur s’est absenté lors des rencontres face au MOC et au MSPB, rétabli à préparer le match d’aujourd’hui face à l’ASMO, dans les meilleures conditions, a été convoqué pour reprendre sa place dans le onze blidéen.

Belkhiter incertain

Grippé, Belkhiter doit se contenter de soins et de repos pour reprendre ses forces physiques, après une grippe qu’il a contractée. Le coach ne compte pas sur ses services. Ce sera Benaceur qui revient à la compétition, et qui sera aligné sur le flanc droit de la défense.

Namani suspendu face à l’ASMO

Namani Mohamed qui a écopé d’un cumul de cartons face au MCS, sera suspendu face à l’ASMO. T. A

Objectif des Oranais : faire un bon résultat

Kamel Mouassa, le coach Asémiste, espère bien que la bonne série de victoires ne s’arrêtera pas de sitôt. l lui faut encore deux succès pour assurer le maintien et changer d’objectif. Le déplacement à Blida est donc une partie du challenge. C’est pourquoi l’entraîneur a fait travailler ses joueurs dans ce sens, depuis le lendemain de la victoire sur un autre prétendant à l’accession, à savoir l’ESM, et ce avec l’art et la manière. L’ASMO va bien mieux depuis le mercato avec un visage totalement différent de la première partie du championnat. Il sait que la tâche contre son ancienne équipe ne sera pas de tout repos, en raison de l’objectif de l’équipe de la ville des roses qui joue le podium et qui est revenue de Saïda avec une amère défaite. Les Blidéens auront à cœur de se réconcilier avec leurs supporters, ce qui rend l’aventure des co-équipiers de Tahar Mohamed, assez délicate.

L’équipe a retrouvé sa stabilité

Minée par la rumeur, faisant état de matchs arrangés de l’intérieur du groupe de dirigeants et de joueurs, à chaque fois qua la formation perdait des matchs à domicile et ce depuis plusieurs saisons déjà, l’ASMO a retrouvé une certaine stabilité depuis la venue du nouveau staff technique. Mouassa a su trouver les phrases et les mots qui conviennent pour que les joueurs retrouvent leur sérénité et ne pensent qu’au moyen de bien faire sur le terrain de la compétition. Les résultats ont suivi par la suite, malgré le petit nuage d’avant la rencontre avec l’ESM. Hier, l’équipe oranaise s’était déplacée à Alger, dans un climat de bonne humeur et chacun des coéquipiers de Balegh était décidé à donner le meilleur de lui-même, cet aprèsmidi, afin de retourner à Oran avec, au minimum, le match nul.

Khelloufi hors du coup

Blessé à l’entraînement du mercredi, l’attaquant Khelloufi a déclaré forfait pour ce ren-

MOUASSA : “CE SERA DIFFICILE, MAIS NOUS ESPÉRONS UN RÉSULTAT POSITIF”

dez-vous important. Comme bonne nouvelle, l’équipe récupère le défenseur Akram, qui a purgé sa suspension et qui est dans la liste des 18.

Forte prime en cas de succès

Le deuxième principal bailleur de fonds de l’équipe (avec le président Baghor Merouane), à savoir le vice-président du CSA, Moumouh, en plus, d’avoir payé mercredi soir la prime de la victoire sur l’ESM (5 millions de centimes par joueur), a promis une plus forte prime en cas de victoire à Blida. Cette motivation supplémentaire, de l’ordre de 8 millions, en plus du challenge sportif, devrait donner des ailes aux coéquipiers de Benchaâbane, pour prendre à défaut la défense blidéenne. Quant au président Merouane, il a promis de verser dans les comptes bancaires des joueurs deux mois de salaire. Voilà de quoi bien stimuler les coéquipiers de Lemhane pour arracher la victoire à Blida. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

“Ce n’est pas gagné d’avance, mais nous allons appliquer notre jeu et faire le maximum pour ne pas perdre. On verra ! Les joueurs travaillent d’une manière assidûe aux entraînements et ils sont motivés à faire de mieux en mieux. Ils ont retrouvé leur sérénité et leur responsabilité sur le terrain et sont conscients de cette responsabilité. Ils sont décidés à enchaîner avec un autre résultat positif. Je m’attends à une grande opposition, vue la valeur de notre adversaire, mais je reste optimiste quant à la volonté de mes poulains de faire un résultat qui nous convienne.”

EQUIPE PROBABLE :

Mezair, Youssef-Yacine, Saâdaoui, Akram, Bouâmria, Tahar, Boudoumi, Berramla, Lemhane, Benchaâbane, Balegh.


NAHD V

LIGUE DEUX 17

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

USMAn

S

ECHOS

BENDEBKA ÉVOLUERA SUR LE COULOIR DROIT De son côté, le jeune milieu de terrain du NAHD, Sofiane Bendebka, évoluera sur le couloir droit lors de cette rencontre et ce pour remplacer Samir Khaïther qui est suspendu pour trois matchs après avoir écopé d’un carton rouge lors du match qui a opposé son équipe à la formation du RCA.

GACI RENOUVÈLERA SA CONFIANCE À KHELAF

Le coach, Gaci, devrait renouveler sa confiance à l’arrière gauche en provenance du RCA lors du mercato, Khelaf, pour ce match face à l’USMAn. Ce dernier a, semble-t-il, été épaté par le niveau qu’il a montré lors de la dernière rencontre et reste décidé à le faire jouer à nouveau.

ZENOU, BRINIS ET BENAYACHE SERONT DE RETOUR

Les attaquants, Samir Zennou, Bilal Brenis et Zoheir Benayache, qui étaient écartés lors du match face au RCA. Ainsi, si Zenou et Brenis devraient retrouver leurs places dans l’effectif-type, Benayache lui, devrait être sur le banc et sera incorporé en cours du match, pour donner un plus à l’équipe qui a besoin de joueurs vivaces. R. M.

ESM V MSPB S

Le match de la dernière chance pour le Nasria Le match qui verra le Nasr d’Hussein-Dey affronter l’USM Annaba sera celui de la dernière chance pour la formation algéroise qui se doit de l’emporter si elle souhaite garder ses chances intactes pour revenir dans la course à l’accession en Ligue 1.

D

éçus de leur dernière défaite face au leader, le RC Arba, les Sang et Or feront tout ce qui est de leur possible pour se reprendre et renouer avec la victoire à l’occasion de la réception des Annabis cet après-midi au stade du 20 août d’Alger. Les poulains de Gaci sont conscients de la difficulté de la mission qui les attend, mais restent décidés à bien se comporter et aligner les trois points qui auront leur pesant en or, surtout que ça sera sans aucun doute le match qui décidera de leur sort, bien que celui-ci ne dépend pas d’eux seulement, étant donné qu’ils devront attendre la défaite des autres concurrents pour la troisième place, notamment Aïn Fekroun, Mostaganem Blida et même l’ASMO. Le NAHD évoluera avec un effectif remanié par rapport à celui qui avait affronté le RCA lors de la précédente journée. Il faut savoir qu’il y a d’abord l’expulsion de Khaïther et qui devra être remplacé. Le coach, Gaci, souhaite aussi faire d’autres changements par rapport au dernier effectif qui a été aligné face au leader, sachant qu’il n’ a pas été satisfait du rendement de certains éléments qui ne

s’étaient pas donné à fond face à l’Arba et qui devraient automatiquement être remplacés par des joueurs capables de donner le plus attendu d’eux. Gaci ne veut certainement pas rater ce match, car il sait que cela voudra dire que l’équipe sera désormais en vacances et il aura des difficultés à garder la concentration des joueurs jusqu’à la fin de la saison.

Les joueurs ont perçu une mensualité

Belhadi : «Je serai prêt pour bientôt» Le capitaine du MSPB s’active à retrouver la forme après près de 45 jours de convalescence, ça fait une semaine qu’il est soumis en solo à un travail spécifique, il espère intégrer le travail en groupe à partir de la semaine prochaine, son retour à la compétition est prévue pour la 22e journée. Comment se passe votre retour aux entraînements ? Ca se passe très bien, je suis soumis à un travail spécifique en solo, normalement je réintégrerai le groupe à partir de la semaine prochaine, où je dois recupérer mon retard en préparation. Et quand verra-t-on Belhadi en compétition ?

Si tout se passera bien Incha’Allah, ça sera à partir de la 22e journée, soit vers la troisième semaine de février. Avec les renforts du mercato et ta longue absence, ça ne sera pas facile de reprendre votre place ? C’est la loi du football, il faut se battre pour regagner sa place, je compte sur ma volonté et sur le travail pour retrouver ma forme et ma place Incha’Allah. Vous seriez absent à Mostaganem, comment voyez-vous ce match ? Ca sera un match plus difficile pour l’ESM que pour le MSPB, mes camarades jouerons sans pression alors que l’adversaire sera dans l’obligation d’un bon résultat, et c’est à partir de là que nous pouvons profiter. W. Y.

Les joueurs du Nasria ont obtenu une mensualité comme promise par la direction. En effet, ils ont eu leur salaire jeudi après-midi après le retour du président, Mahfoud Ould Zemerli, qui a tenu à régler une partie de leurs dûs avant le match face à l’USM Annaba qui reste important. A rappeler, que c’était le dirigeant, Saoudi, qui avait promis aux joueurs de leur octroyer un salaire, mais il a dû attendre le président, Ould Zemerli qui s’est chargé de payer les joueurs.

Abdeslam prêt et jouera libéro

Le capitaine d’équipe, Chérif Abdeslam, est enfin de compte prêt pour jouer ce match étant donné qu’il s’est complétement rétabli de la blessure dont il souffrait. Abdeslam qui s’est entraîné lors des deux dernières séances d’entraînement, devrait évoluer au poste de libéro comme souhaité par le coach, Gaci, qui souhaite l’associer à Guebli alors que Selimi devrait être mis au repos. R. M.

Batna - Mostaganem :

15 heures de route ! Partis à huit heures du matin du jeudi, les joueurs du MSPBatna ne sont arrivés à destination à leur hôtel de Mostaganem que vers 23 heures. Un véritable périple Est-Ouest, et près de 900 kms dans des conditions météorologiques très difficiles, notamment sur le tronçon Sétif-Bordj Bou Arréridj qui a connu d’énormes bouchons en raison d’accidents de la circulation causés par les chutes de neiges. Dans de pareilles conditions, beaucoup auraient souhaité un report pur et simple de la journée pour éviter aux équipes de prendre des risques de déplacements et d’accidents, alors que dans plusieurs cas similaires, des rencontres n’ont pas eues lieu.

Les joueurs sont arrivés épuisés

Ce n’est que vers 23 heures passées que les camarades de Ragdi ont pu regagner leurs chambres, ils étaient très fatigués «On avait les jambes lourdes et tendues, rouler plus de quinze heures dans le bus est harassant, Dieu merci on est arrivés à destination sans problèmes par rapport aux dangers de la route, on a dormis jusqu’à 10 heures du matin» , nous a déclarés le capitale Ragdi.

Décrassage en matinée

L’entraîneur Zemmouri a soumis ses joueurs a un réveil musculaire et a un décrassage la matinée du vendredi pour dégourdir les jambes de ses joueurs qui selon leur coach ont vite récupéré «Ils sont jeunes ils ont vite récupéré, c’est l’avantage avec eux» W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

DIVISONS INFÉRIEURES

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

ES DRAÂ EL MIZAN

Khelfouni Karim out face à la JS Tadmait L’équipe de l’Espérance Draâ El Mizan, pensionnaire de la division honneur du championnat de Tizi-Ouzou, sera privée des services de son joueur Khelfouni Karim.

L

e week-end prochain, lors du match comptant pour la 16è journée du championnat de wilaya de la division honneur qui va opposer les Sudistes aux Tadmaitis, au stade Ahcène Aiboud de Tadmait, verra le joueur Khelfouni Karim suspendu pour ce match. Une suspension survenue lors du match disputé face au KC Taguemount

Azzouz la semaine passée. Les responsables de la commission de discipline de la ligue de football de Tizi-Ouzou,e et après étude du rapport des arbitres de la rencontre KCTESDEM qui s’est achevée pour rappel sur le score de parité d’un but partout, ont pris la décision de sanctionner ce joueur pour un match et ce, pour contestation de décision, plus une amende de 1000DA. Le joueur Khelfouni Karim retrouvera les terrains et la compétition face à l’Olympique Tizi-Rached lors de la rencontre comptant pour la 17e journée du championnat de wilaya de la division honneur. A.M.

OS MOULDIOUANE

KC TAGUEMOUNT AZZOUZ

L’appel de détresse Le joueur Mansour Mouloud suspendu pour 1 match des dirigeants La commission de discipline de la ligue de football de Tizi Ouzou, qui s’est réunie en fin de semaine, et après étude du rapport d’arbitre de la rencontre ayant mise aux prises les deux équipes le KC Taguemount Azzouz et l’ES Draâ El Mizan au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, a pris la décision de suspendre le joueur du KCT

Publicité

L

e club de l’OS Mouldiouane caracole en tête de classement en championnat de wilaya de la division pré honneur, est dans une situation critique sur le plan financier. Les joueurs qui sont pleins de volonté et qui sont concentrés sur leur sujet ont grandement besoin d’un apport financier pour qu’ils soient motivés et pour qu’ils gardent leur sérénité, afin d’atteindre l’objectif

tracé, à savoir l’accession en division honneur. Les dirigeants du club font des mains et des pieds, pour réunir les meilleures conditions possibles, afin de permettre aux joueurs de travailler dans la totale sérénité et leur éviter de perdre le contrôle de leur sujet. Les autorités locales doivent aussi aider ce club qui représente la commune de Draâ Ben Khedda, au même titre que l’autre club

Mansour Mouloud pour un match. Plus une amende de 1000DA, et ce pour contestation de décision de l’arbitre. Du coup, le joueur Mansour Mouloud est out face au CRB Mekla lors du premier match de la phase retour, prévu le week-end prochain au stade Ait Mahmoud. A. M.

l’USMDBK qui évolue en division honneur et qui joue aussi l’accession en régionale deux. Les responsables du club de Mouldiouane attendent avec impatience des aides de la part des particuliers et des entrepreneurs de la région, afin de permettre à l’OSM, d’aborder cette phase retour du championnat sous de bons auspices. A. M.

JS AIT YAHIA MOUSSA

4 matchs de suspension pour Allali Malik

L

Coup dur et pour le club de la JSAYM et pour le joueur Allali Malik. es responsables de la commission de discipline ont frappé d’une main de fer, en sanctionnant lourdement le joueur Allali Malik après étude du rapport d’arbitre de la rencontre Olympique Tizi Ghenif-JS Ait Yahia Moussa, pour le compte de la dernière journée de la phase aller du championnat de wilaya de la division pré honneur, disputée à Tizi-Gheniff. Le joueur des Lions d’Ath Yahia Moussa a écopé de quatre matches de suspension,

plus une amende de 2500DA, pour échange de coups avec le joueur de l’OTG Lounaci Hacène lui aussi suspendu pour 4 matches plus une amende de 2500DA. Un vrai coup dur pour le club et le joueur, qui ne fera son retour à la compétition que lors du match comptant pour la 5e journée de la phase retour face au Multi Sport Ait Abdelmoumen. Allali Malik ratera les quatre premiers matchs de la phase retour du championnat qui vont opposer son équipe, aux formations de l’US Azazga, l’ES Assi Youcef, l’OS Mouldiouane et l’US Tala Athmane. A.M.

MARACANA N° 1954 — SAMEDI 9 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 010

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Le PSG lorgne Di Maria

Et si le PSG préparait l’arrivée d’Angel Di Maria ? Selon Marca, l’Argentin de 25 ans, à l’avenir incertain au Real Madrid, serait pisté par le club parisien. Mais Manchester United serait aussi sur les rangs et devrait le surveiller de près la semaine prochaine en huitièmes de finale de la Ligue des championsLe mercato hivernal vient de fermer ses portes, mais le Paris Saint-Germain reste aux aguets et se positionne en vue d’éventuels transferts pour la saison prochaine. Selon des informations du quotidien espagnol Marca, le club de la capitale serait intéressé par Angel Di Maria, l’ailier du Real Madrid, dont le contrat s’achève en 2018. Cette hypothèse serait renforcée par les bonnes relations qu’entretiendraient Jorge Mendes, l’agent de l’Argentin, et les dirigeants du PSG, avec qui il a déjà discuté de la venue de José Mourinho, annoncé sur le départ du Real Madrid, et de Cristiano Ronaldo. A l’heure actuelle, aucune discussion n’aurait été entamée. La saison en demi-teinte de Di Maria n’a fait que renforcer la thèse d’un départ à la fin de la saison. Souvent titulaire avec le Real Madrid, l’international argentin, qui aura 25 ans dans quelques jours, s’est montré moins percutant que la saison passée (5 buts, toutes compétitions confondues). La semaine prochaine, le Real affronte Manchester United en 8e de finale de la Ligue des champions. L’occasion pour Di Maria de montrer l’étendue de son talent sous les yeux de Sir Alex Ferguson, intéressé par sa venue en Premier League la saison prochaine.

Arsenal pense à Jovetic

PSG : Ancelotti n'en veut pas à DD pour Sakho

Alors que les joueurs du Paris Saint-Germain ne devaient jouer qu'une mi-temps avec l'équipe de France contre l'Allemagne (1-2), mercredi, Didier Deschamps a utilisé Mamadou Sakho (23 ans, 17 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) pendant 90 minutes. L'entraîneur parisien Carlo Ancelotti n'en veut pas au sélectionneur tricolore. "J'ai parlé avec Didier, il n'y a pas de problème. C'est bien qu'il ait joué 90 minutes. Il va récupérer demain (vendredi) et il sera prêt pour Valence. Alex est disponible, donc avec Camara et Armand il n'y a pas de problème. Le problème, ce ne sont pas les matchs internationaux, c'est de devoir jouer deux jours après", a déclaré le technicien italien jeudi en conférence de presse. Laissé au repos, Sakho ne fait pas partie du groupe qui affronte Bastia ce vendredi (20h30), à l'occasion de la 24e journée de championnat.

Arsène Wenger, qui est toujours à la recherche d'un buteur, aurait jeté son dévolu sur l'attaquant de la Fiorentina Stevan Jovetic. Selon le Telegraph et le Dailymail, l'entraîneur français serait prêt à débourser les 20 à 25 millions d'euros nécessaires pour s'offrir les services du Monténégrin de 23 ans. Le n°8 de la Viola réalise actuellement une très bonne première partie de saison avec 9 buts et 3 passes décisives en 18 apparitions en Série A.

INTERNATIONALE 19

Bayern Munich-Dante: "Schalke 04 reste une grande équipe"

Samedi, à 18h30, dans le cadre de la 21e journée de Bundesliga, le Bayern Munich reçoit la visite de Schalke 04 pour le choc du week-end outre-Rhin. Dante a hâte de participer à cette rencontre, lui qui vient tout juste d'honorer sa première cape avec la Seleçao face à l'Angleterre. "Je rentre de sélection mais maintenant, je suis concentré sur Schalke 04. C'était une belle émotion avec la Seleçao mais malheureusement, il y a eu cette défaite au bout (1-0, nldr). Maintenant, je vais devoir faire du bon travail avec le Bayern pour revenir en équipe nationale, et ça commence dès samedi contre Schalke 04, explique le transfuge du Borussia Mönchengladbach. Ces matches sont toujours très disputés. Schalke 04 reste unbe grande équipe et avec l'arrivée de mon ami Michel Bastos, son attaque sera encore plus forte avec Jefferson Farfan et Klaas-Jan Huntelaar (qui a déclaré forfait pour la rencontre, ndlr). Nous devrons être très concentrés pour contenir leur puissance de feu et très bien défendre car la moindre erreur coûtera cher".

Garde: "C'est à moi de décider où Lisandro joue"

Sondé sur le cas Lisandro Lopez, annoncé partant cet hiver et finalement resté à Lyon, Rémi Garde n’a pas botté en touche, ce vendredi matin en conférence de presse, avouant avoir "effectivement besoin de lui". L’entraîneur de l’OL compte sur son attaquant argentin jusqu’à la fin de saison et le fait savoir: "On a toujours besoin de joueurs capables de faire la différence et d’être des leaders. Le mercato est fini pour tout le monde, et c’est vrai qu’il y a eu des situations pas faciles à gérer pour certains joueurs. Je peux imaginer que Licha ait été touché car c’est quelqu’un de sensible, c’est une période qu’il a parfois vécue avec difficultés, mais je pense qu’il faut désormais revenir à la raison. Il faut regarder la situation de l’équipe et nos perspectives après notre bonne première partie de saison". Quant aux perspectives personnelles de l’Argentin, le technicien rhodanien demeure vague: "C’est un secret de polichinelle, tout le monde sait que Lisandro affectionne de moins en moins le côté gauche. Maintenant, c’est à moi de décider où il joue…"

OM : Neymar, Barton ne comprend pas son prix

Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille Joey Barton (30 ans, 11 matchs en Ligue 1 cette saison) aime exprimer sa pensée sur Twitter, comme a pu le juger récemment Dietmar Hamann. Cette fois-ci, c'est l'attaquant brésilien Neymar (21 ans) qui est visé par l'Anglais. "Ce Neymar est gravement surcoté. Il ne joue pas dans la même cour que Messi ou Ronaldo. Je ne mettrais jamais les 50 ou 60 millions d'euros réclamés pour son transfert. Pas moyen", a lâché le Marseillais.Réponse de l'Auriverde après la rencontre Angleterre–Brésil (2-1) : "Je n'ai jamais entendu parler de cette personne ! Qui est-ce ?" Une réponse qui n'a pas vraiment vexé Barton qui a confirmé que Neymar ne l'avait pas impressionné face aux défenseurs anglais Cahill et Smalling.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 PUBLICITÉ

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE BLIDA N° D’IDENTIFICATION FISCALE : 096 209019169810 DIRECTION GENERALE N° 86/CHU/DG/13

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 04/2013

Le Centre Hospitalo-Universitaire de Blida lance un avis d’appel d’offres national ouvert relatif à la fourniture de : CONSOMMABLES COMMUNS ET DE PRODUITS A USAGE MEDICAL Exercice 2013 LOT N°01 : PRODUITS DE DIALYSE LOT N°02 : PANSEMENTS ET ACCESSOIRES COMMUNS LOT N°03 : LIGATURE AVEC AIGUILLE TRIANGULAIRE LOT N°04 : LIGATURE AVEC AIGUILLE RONDE LOT N°05 : LIGATURE BOBINE LOT N°06 : LIGATURE SPECIALE CHIRURGIE GENERALE LOT N°07 : PANSEMENTS ACCESSOIRES SPECIAUX LOT N°08 : SONDES LOT N°09 : ANESTHESIE ET REANIMATION LOT N°10 : CONSOMMABLES A USAGE UNIQUE NON TISSE LOT N°11 : CONSOMMABLES A USAGE UNIQUE LOT N°12 : CONSOMMABLES SPECIAL ORL LOT N°13 : CONSOMMABLES ENDOSCOPIQUE LOT N°14 : FILMS RADIOLOGIQUES LOT N°15 : PRODUITS DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES LOT N°16 : IMPLANTS DE CATARACTE (Ophtalmologie)

Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un lot comme ils peuvent soumissionner pour plusieurs lots. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés et ce contre le paiement d’une somme de : 4.000,00 DA. Les offres doivent être déposées à la direction générale du CHU de Blida (Bureau des marchés) accompagnées des pièces réglementaires énumérées dans le cahier des charges à l’adresse suivante : Direction Générale du CHU de Blida (Bureau des marchés) Siège : Hôpital Frantz Fanon / Blida L’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porter que la mention suivante : A Monsieur le Directeur Général du CHU de Blida

Bureau des Marchés Appel d’offre national ouvert N° 04/2013 (Soumission) A NE PAS OUVRIR Cette enveloppe abritera deux autres enveloppes séparées l’une technique et l’autre financière. Chaque offre fermée comportera les mentions suivantes selon le contenu de l’enveloppe. APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 04/2013 OFFRE TECHNIQUE APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 04/2013 OFFRE FINANCIERE L’offre technique devra être accompagnée des pièces administratives, fiscales et para-fiscales exigées par le cahier des charges et la réglementation en vigueur et qui sont les suivantes : - La déclaration à souscrire selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges datée et signée, - La déclaration de probité selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges datée et signée, - La copie légalisée de l’extrait du registre de commerce, - L’extrait de rôles en règle avec les services fiscaux, - Le numéro d’identification fiscale NIF, - Pour les sociétés, une copie légalisée des statuts, - Les attestations de mise à jour CNAS et CASNOS légalisées, - L’extrait du casier judiciaire en cours de validité du soumissionnaire (du gérant ou du directeur général de l’entreprise dans le cas ou le soumissionnaire est une société), - Une copie légalisée de l’autorisation (agrément) délivrée par les services compétents du Ministère de la Santé et de la population et de la réforme hospitalière attestant de la qualité de fabricant, d’importateur ou de distributeur agréé, - Les bilans comptables des trois dernières années (2009, 2010 et 2011) certifiés par un commissaire aux comptes ou un comptable agréé pour les entreprises ayant plus de trois ans d’existence. Pour les entreprises ayant moins de trois ans d’existence, le soumissionnaire doit joindre le bilan du dernier exercice, certifié par un commissaire aux comptes ou un

comptable agréé, - L’attestation de dépôt des comptes sociaux délivrée par les services du centre national du registre de commerce (pour les soumissionnaires ayant le statut de sociétés), - Une délégation de pouvoirs en cours de validité selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges dans le cas ou le signataire n’est pas le soumissionnaire lui-même, - Pour les importateurs, l’engagement solidaire fabricant/Importateur, - Le présent cahier des charges avec toutes les pages paraphées portant le cachet et la signature du soumissionnaire, précédés de la mention «Lu et approuvé», - Moyens de transport avec documents justificatifs : cartes grises et contrats d’assurance, - Attestations de bonne exécution, - Les résumés des caractéristiques du produit (RCP) uniquement pour le lot N°15. N.B : l’offre technique doit être présentée en triples exemplaires dont toutes les pièces doivent être lisibles et légalisées, L’offre financière comprend : - La lettre de soumission selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges, - Le devis quantitatif et estimatif en toutes taxes comprises, - Le bordereau des prix unitaires en hors taxes. La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la date de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans le BOMOP ou la presse. Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à 13 heures. L’ouverture des plis aura lieu le jour de la date de dépôt des offres à 14 h à la salle des commissions du CHU de Blida. Si l’ouverture des plis coïncide avec un jour férié ou un weekend, l’ouverture se fera le premier jour ouvrable qui suit. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de (03) trois mois augmentée de la durée de préparation des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la réunion de l’ouverture des plis.

MARACANA N° 1954 — SAMEDI 9 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 007

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BLIDA DIRECTION DE L’EDUCATION

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 001/D.E/2013

Un avis d’appel d’offres national est lancé pour : EQUIPEMENT PEDAGOGIQUE AU PROFIT DES CLASSES D’ENSEIGNEMENT PREPARATOIRE Les soumissionnaires (Fabricants, grossistes et importateurs) intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges de l’opération gratuitement auprès de la DIRECTION DE L’EDUCATION DE LA WILAYA DE BLIDA, Service de la Programmation et Suivi, 16 Rue TAKARLI ABDERREZAK - BLIDA. L’offre devra contenir deux plis distincts :

I. OFFRE TECHNIQUE en deux exemplaires (Copie originale et copie légalisée) - Un extrait du registre de commerce (ré immatriculé), - Une copie de la carte d’immatriculation statistique (NIS), - Une attestation de mise à jour CNAS, - Une attestation de mise à jour CASNOS, - Un extrait de rôle en règle avec les services des impôts, - Attestation de dépôt de comptes social pour les sociétés commerciales (année 2011), - Déclaration à souscrire signée et datée, - Déclaration de probité (signée et datée), - Le statut, - Bilan financier des trois dernières années, - Numéro d’identification fiscale (NIF), - Attestations et références professionnelles (capacité financière - expérience dans le domaine - attestations de bonne exécution), - Délai de réalisation. Pour toutes autres informations voir cahier des charges y afférant.

II. OFFRE FINANCIERE (Copie originale et copie légalisée) - Lettre de soumission signée et datée, - Bordereaux des prix unitaires, - Devis quantitatif et estimatif. Voir cahier des charges pour tous autres documents. Les offres doivent être mises dans deux plis distincts déposées sous enveloppe cachetée anonyme auprès de :

Mme LA DIRECTRICE DE L’EDUCATION DE LA WILAYA DE BLIDA Elles ne doivent comporter que l’indication suivante :

APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT EQUIPEMENT PEDAGOGIQUE AU PROFIT DES CLASSES D’ENSEIGNEMENT PREPARATOIRE …………… A NE PAS OUVRIR La date de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours à partir de la date de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP à 12h00. De la même journée.

L’ouverture des plis se fera en séance publique le jour ouvrable correspondant à la date de dépôt des offres au siège de la DIRECTION DE L’EDUCATION (Service de la Programmation et Suivi) à 14h00

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant trois (03) mois, augmentés du délai de préparation des offres, à compter de la date de dépôt des dossiers.

MARACANA N° 1954 — SAMEDI 9 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 002

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BLIDA DIRECTION DE L’EDUCATION

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 003/D.E/2013

Un avis d’appel d’offres national est lancé pour : RENOUVELLEMENT D’EQUIPEMENT SCOLAIRES POUR LES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE(Programme 2009) Les soumissionnaires (Fabricants, grossistes et importateurs) intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges de l’opération gratuitement auprès de la DIRECTION DE L’EDUCATION DE LA WILAYA DE BLIDA, Service de la Programmation et Suivi, 16 Rue TAKARLI ABDERREZAK - BLIDA.

L’offre devra contenir deux plis distincts : I. OFFRE TECHNIQUE en deux exemplaires (Copie originale et copie légalisée) - Un extrait du registre de commerce (ré immatriculé), - Une copie de la carte d’immatriculation statistique (NIS), - Une attestation de mise à jour CNAS, - Une attestation de mise à jour CASNOS, - Un extrait de rôle en règle avec les services des impôts, - Attestation de dépôt de compte social pour les sociétés commerciales (année 2011), - Déclaration à souscrire signée et datée, - Déclaration de probité (signée et datée), - Le statut, - Bilan financier des trois dernières années, - Numéro d’identification fiscale (NIF), - Attestations et références professionnelles (capacité financière - expérience dans le domaine - attestations de bonne exécution), - Délai de réalisation. Pour toutes autres informations voir cahier des charges y afférant.

II. OFFRE FINANCIERE (Copie originale et copie légalisée) - Lettre de soumission signée et datée, - Bordereaux des prix unitaires, - Devis quantitatif et estimatif. Voir cahier des charges pour tous autres documents.

Les offres doivent être mises dans deux plis distincts déposées sous enveloppe cachetée anonyme auprès de :

Mme LA DIRECTRICE DE L’EDUCATION DE LA WILAYA DE BLIDA Elles ne doivent comporter que l’indication suivante :

APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT RENOUVELLEMENT D’EQUIPEMENTS SCOLAIRES POUR LES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE(Programme 2009) …………… A NE PAS OUVRIR

La date de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours à partir de la date de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP à 12h00. De la même journée.

L’ouverture des plis se fera en séance publique le jour ouvrable correspondant à la date de dépôt des offres au siège de la DIRECTION DE L’EDUCATION (Service de la Programmation et Suivi) à 14h00

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant trois (03) mois, augmentés du délai de préparation des offres, à compter de la date de dépôt des dossiers.

MARACANA N° 1954 — SAMEDI 9 FÉVRIER 2013 - ANEP N° 506 015

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE 21

PIQUÉ : "L'ambition, l'envie et le talent" Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

Gerard Piqué fait partie des meilleurs défenseurs centraux du monde. Depuis son retour au FC Barcelone en provenance de Manchester United, le numéro 3 blaugrana ne cesse d’éblouir par des qualités techniques et tactiques hors du commun à son poste. Le Catalan a débuté l’année 2013 en fanfare avec son inclusion dans le FIFA/FIFPro World XI, une prestation étincelante face au Real Madrid en Coupe du Roi et, plus important encore, la naissance de son premier enfant.

"C'

est une grande fierté et une période à nulle autre pareille", estimet-il au micro de FIFA.com. "Cela prouve que les choses sont faites correctement, aussi bien individuellement que collectivement. Je suis conscient qu'il faut savourer ces moments-là." Le discours de Piqué prend tout son sens quand on sait qu'il a connu un début d'année 2012 très compliqué. "Les blessures

m'empêchaient d'évoluer au niveau que je voulais et d'aligner les matches avec l'équipe", reconnaît-il, avant de révéler le déclic qui lui a permis de retrouver une trajectoire ascendante. "L'EURO a été un véritable bol d'oxygène, l'équipe a été très performante sur le plan défensif et ça m'a servi de tremplin pour cette saison. Je suis revenu avec de l'envie et de l'énergie. L'équipe évolue à un niveau énorme, ce qui est toujours utile."

Un moment capital

Du fait de l'immense notoriété du joueur, son trou d'air a beaucoup fait parler en Espagne et dans le monde. Cette médiatisation a-t-elle eu des répercussions sur sa vie ? "Ça ne laisse jamais insensible car la meilleure chose pour un défenseur, c'est qu'on ne parle pas trop de lui", analyse cet impeccable relanceur. "Quand les rumeurs commencent à circuler, c'est toujours gênant. Mais ça fait partie du football et j'ai appris à vivre avec. À mon arrivée à Barcelone, c'était du velours et tout semblait très facile, mais quand les choses se compliquent, ça permet de mesurer la valeur de ce qu'on a et ça aide à progresser en tant

que joueur." Aujourd'hui, la situation est radicalement différente. Le FC Barcelone se trouve à un moment capital de la saison. Fort d'une confortable avance en Liga, le club catalan se prépare à une brûlante demifinale retour de Copa del Rey et à un huitième de finale de Ligue des champions de l'UEFA non moins passionnant. "On s'entraîne beaucoup et très bien. On joue comme on s'entraîne donc si on s'entraîne bien, on jouera bien", juge Piqué à l'évocation de cette période chargée. "C'est comme ça qu'on aborde les matches et ça ne change pas, même quand la pression se fait sentir."

Confiance totale

Le Barça négocie ces échéances avec un nouvel entraîneur, Tito Vilanova, qui a dû se battre contre un problème de santé coriace. Selon Piqué, ce dernier effectue un travail exceptionnel malgré le lourd héritage que supposait la succession de Pep Guardiola. "Tito fait de l'excellent boulot. Il n'est ni meilleur ni moins bon que Pep. Il s'inscrit tout simplement dans la continuité de ce qu'il faisait en y ajoutant sa touche personnelle", analyse le défenseur. "L'équipe évolue à un niveau exceptionnel et la transition s'est faite sans

CHAMPIONNAT D’ESPAGNE

accroc." Sans accroc, c'est le moins que l'on puisse dire. Le Barça se promène avec une avance de 16 points sur son éternel rival madrilène en Liga. Dans le camp catalan, cet écart constitue une surprise. "C'est inattendu, c'est clair que personne n'avait prévu ça", admet le nouveau papa. "Madrid venait de remporter le championnat et il possède une équipe énorme. C'est une avance très importante, même s'il ne faut jamais enterrer le Real". Malgré le discours prudent de Piqué, l'affaire semble entendue en Liga. Il n'en va pas de même en Coupe et en Ligue des champions. Le match retour face aux Merengues et le huitième de finale face à l'AC Milan s'annoncent passionnants. Le défenseur central, qui fait partie des symboles du Barça, est convaincu que son équipe va passer mais il la voit également aller au bout sur tous les tableaux. "Je crois qu'on a les moyens de remporter les trois trophées", annonce-t-il. "On a l'ambition, l'envie et le talent. En général, ce sont les ingrédients nécessaires pour gagner. Que ce soit en Copa del Rey, en Ligue des champions ou en Liga, on a évolué à un niveau qui nous incite à penser qu'on peut être champions", conclut-il avec assurance.

Veillée d'armes au Real, affaires courantes au Barça Le Real Madrid, 3e à 16 points du FC Barcelone, leader, accueille samedi le FC Séville en songeant déjà à son 8e de finale de Ligue des champions, mercredi contre Manchester, tandis que le FC Barcelone, opposé dimanche à Getafe, veut chasser le souvenir de son nul contre Valence (1-1), pour la 23e journée du championnat d'Espagne.

ARRIERE-PENSEES

Bien que Mourinho ait affirmé que le Real Madrid ne laisserait pas filer le championnat, il est plus que probable que les Merengue aient déjà la tête à Manchester en C1 quand ils recevront samedi le FC Séville. Relégués à 16 points du Barça et restant sur une pitoyable prestation en Liga face à Grenade (défaite 1-0), Mourinho et les Madrilènes savent en effet qu'ils jouent pratiquement toute leur saison sur la Ligue des Champions. L'objectif est donc simple: éviter un résultat qui fragiliserait le Real juste avant sa grande confrontation de mercredi

contre les anciens partenaires de Ronaldo et prévenir au maximum les blessures. La première mission, face à un adversaire qui avait battu les Merengue à l'aller (1-0), ne s'annonce pas évidente. D'autant que les Andalous, depuis l'arrivée d'Unai Emery sur leur banc, ne connaissent pas la défaite.Par ailleurs, dans l'optique d'éviter les blessures, "Mou" devrait faire tourner son effectif. Le Portugais espère récupérer à temps l'Argentin Di Maria, touché lors de son match amical contre la Suède, mercredi, aux adducteurs et qui ne devrait pas faire partie de la convocation. D'autres internationaux, comme Khedira, Özil ou Benzema, devraient eux aussi être ménagés en prévision du choc contre Manchester.

REMISE EN ROUTE

Après la coupure des matches internationaux de mercredi et leur dernier résultat un rien décevant à Valence (1-1), les Barcelonais veulent remettre les machines en route. Opposés à Getafe dimanche à domicile, les Blaugrana auront ainsi à coeur de reprendre leur brillant parcours afin de préserver

leur avance de 9 points sur l'Atletico Madrid, seul adversaire qui semble encore à même de les faire douter un peu en Liga. Contre Getafe, les hommes de Roura, toujours aux commandes en l'absence de Vilanova resté aux Etats-Unis en soins, devront aussi apprendre à vivre sans un hommeclé: Xavi. Touché à la cuisse droite, le milieu de terrain est en effet forfait pour 10 jours et devrait aussi être juste pour le 8e de finale aller de C1 contre Milan, mercredi prochain. En contrepartie, Thiago et Song, blessés encore il y a peu, devraient être opérationnels. Le journal catalan "Sport" risquait même l'hypothèse d'un retour d'Abidal à la compétition, 10 mois seulement après la transplantation de foie qu'avait subi l'international français. Mais le club catalan restait très discret à ce sujet.

L'ATLETICO NE LACHE PAS PRISE

Neuf points: c'est ce qui sépare les Colchoneros, 2e, du leader barcelonais. Sans parler d'aller chercher les Blaugrana - une tâche

qui semble ardue - les Rouge et Blanc s'attachent surtout à défendre leur avance de 7 points sur un Real qui n'a plus terminé derrière l'Atletico en Liga depuis 1996, année où celui-ci fut champion. Pour rester dans leur position enviable, les hommes de Simeone veulent donc réussir leur déplacement sur le terrain du Rayo, dimanche. Pour ce derby, l'Atletico devra se passer du Brésilien Diego Costa, suspendu, mais pourra compter sur son autre buteur, Falcao, frais et dispo puisque "le Tigre" n'a finalement pas joué une seule minute de Colombie-Guatemala, mercredi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Programme de la 23e journée

Samedi

Majorque - Osasuna Pampelune Celta Vigo - Valence Levante - Malaga Real Madrid - FC Séville Deportivo La Corogne - Grenade

Dimanche

FC Barcelone - Getafe Saragosse - Real Sociedad Athletic Bilbao - Espanyol Barcelone Rayo Vallecano - Atlético de Madrid

Lundi

Betis Séville - Valladolid


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 1243

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1242

LA BLAGUE

- Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ? - Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6. - Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N° 1243

G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

"On voit le coeur des femmes par les trous qu'on fait à leur amour propre. "Barbey d'Aurevilly

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°1242

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013 08:10 : Téléshopping 09:35 : Télévitrine 10:05 : Quatre mariages pour une lune de miel 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:20 : Reportages 15:15 : Ghost Whisperer 16:55 : Tous ensemble 17:50 : Tous ensemble 18:45 : 50mn Inside 19:50 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Météo 20:40 : Nos chers voisins 20:50 : The Voice, la plus belle voix 23:05 : The Voice 23:50 : Les experts

Qui succèdera à Stéphane Rizon, vainqueur de la première édition de «The Voice, la plus belle voix» ? Pour cette deuxième saison, les talents entendent bien se surpasser pour l'emporter. Les auditions à l'aveugle se poursuivent : les quatre coaches ont pour tâche de choisir les candidats sur leur seule prestation vocale. Chacun doit en effet se constituer une équipe, la plus solide possible, et emmener ses candidats le plus loin dans la compétition. Les concurrents se produisent donc devant quatre fauteuils tournés, attendant, frémissants, qu'un des coaches appuie sur le buzzer signifiant son : «oui, je veux ce chanteur à mes côtés».

09:35 : Thé ou café 10:20 : Côté Match 10:50 : Ski 12:25 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Point route 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:15 : 13h15, le samedi... 13:54 : Météo 2 13:55 : Envoyé spécial : la suite 14:40 : CD'aujourd'hui 14:50 : XV/15 15:20 : Ecosse / Italie 17:25 : XV/15 17:50 : France / Pays de Galles 19:55 : Météo des neiges 20:00 : Journal 20:40 : Tirage du Loto 20:42 : Emission de solutions 20:43 : Image du jour 20:44 : Météo 2 20:45 : On n'demande qu'à en rire 23:30 : CD'aujourd'hui 23:35 : On n'est pas couché

00:05 : Sons of Anarchy 00:50 : Sons of Anarchy 01:45 : Earl 02:40 : Météo 02:45 : M6 Music 06:00 : M6 Music 06:10 : Le manège enchanté 06:50 : Tony & Alberto 07:00 : Tony & Alberto 07:10 : Kid Paddle 07:30 : Franky Snow 07:50 : M6 boutique 07:55 : Kid & toi 10:20 : Cinésix 10:30 : Norbert et Jean : le défi 11:30 : Norbert et Jean : le défi 12:40 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:05 : Le mag 14:50 : C'est ma vie 17:35 : Accès privé 18:40 : Un trésor dans votre maison 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : The Glades

Alors qu'ils cherchent des tacos, Jim, Carlos et Jennifer découvrent que leur fournisseur préféré a été assassiné. Bien que la recette du jour manque dans la caisse, Jim ne croit pas que cela soit le motif du meurtre. De plus, Tony, la victime, menait bien son affaire, ce qui lui valait la jalousie de nombreux concurrents. Alors que les investigations se poursuivent, l'enquête prend une tournure politique. Jennifer, elle, semble ne pas vouloir quitter Jim d'une semelle. De son côté, Callie participe à la visite des urgences sous la supervision de Miranda...

AVOIR UNE MOUTARDE TOUJOURS FRAICHE

On la savait indispensable à la bonne tenue de vos os. Mais voilà que l'on a découvert que la vitamine D intervenait ailleurs, que l'on en manquait souvent. Et que ce manque pouvait avoir une influence plus que néfaste sur la santé. Décryptage avant d'aller au soleil. C'est une vitamine assez particulière : peu d'aliments en contiennent, elle est principalement fournie par les rayons ultraviolets (UVB) du soleil (grâce à lui, elle se forme dans les couches profondes de la peau) et elle est comptabilisée

RIHANNA : DANS LA JOIE COMME DANS LA PEINE, ELLE NE LÂCHE PLUS CHRIS BROWN !

R

ihanna ne se cache plus ! Elle affiche haut et fort son amour pour Chris Brown et le soutient dans les épreuves… Ils passent tout leur temps ensemble et pas plus tard qu’hier, mercredi 6 février, Rihanna et Chris Brown ont encore prouvé qu’entre eux, c’était du sérieux. Car si Riri est retombée, contre l’avis de tous, dans les bras du bad boy qui l’avait frappée et défigurée en 2009, ce n’est pas pour vivre une simple passade. La chanteuse est en effet folle de son cricri d'amour et vient d’ailleurs de passer la nuit chez lui, dans sa maison de Los Angeles. Un peu plus tard, Riri l’a accompagné au tribunal de la ville pour l’audience de sa liberté conditionnelle... cliquez ici pour voir les photos ! Selon TMZ, avant que Chris n’aille affronter ses juges, la belle Barbadienne lui aurait envoyé un baiser et soufflé quelques mots de soutien. Le couple était aussi accompagné de la maman de Chris Brown. Si Chris Brown s’est rendu au tribunal hier, ce n’est pas seulement pour l’affaire Franck Ocean mais aussi parce que le chanteur, condamné à des travaux d’intérêt général après avoir agressé Rihanna, aurait menti au sujet de ses heures de "community service" effectuées. Bref, Chris Brown va avoir du mal à se dépêtrer de cette nouvelle affaire qui pourrait bien l’envoyer en prison. Heureusement pour lui, Riri est désormais toujours à ses côtés, pour le soutenir…

Et si vous vous mettiez à jour avec la vitamine D ?

- allez savoir pourquoi ! - non pas en µg (microgrammes) comme les autres mais en UI (Unités Internationales) : 1 µg = 10 UI. Les AJR (Apports journaliers recommandés) en vitamine D sont actuellement controversés, ces recommandations variant beaucoup d'un pays à l'autre et, d'une façon générale, estimées trop basses (de 400 UI chez les enfants à 800 UI chez les adultes) par rapport aux besoins réels. L'EURRECA (EURopean micronutrient RECommendations Aligned) doit les réactualiser, ce qui, espérons-le, ne saurait tarder.

LA VITAMINE D DANS LES ALIMENTS Si dans le temps, on administrait de l'huile de foie de morue aux enfants, c'était pour qu'ils ne soient pas rachitiques et on avait raison. Les huiles de poisson sont les produits les plus riches en vitamine D : 1000 à 2000 UI pour 100 g.

Le saviez-vous ?

Les poissons gras en renferment de 100 à 300 UI : grosso modo, il faudrait manger environ 200 g de sardines ou de saumon ou d'anchois etc. chaque jour pour satisfaire son quota de vitamine D. Cela n'est pas évident. Sinon, il y a de très mini quantités (de 70 à 10 UI) de vitamine D dans l'oie, le canard, les champignons, les fromages. Pas de quoi fouetter un chat ! VITAMINE D ET SOLEIL Le processus est compliqué mais il est connu depuis longtemps. Sous l'action des UVB du soleil, un dérivé de vitamine D se forme immédiatement au niveau de la peau, et il va se transformer via le foie et les reins en cette précieuse vitamine qui devient alors active. Le soleil est donc notre principal fournisseur de vitamine D. En s'exposant en plein soleil, en été, à midi quand il est à son zénith, bras et jambes nus, on en fabriquerait à peu près 3000 UI qui se stockent. De quoi assurer les besoins pour quelques jours. Mais en fait, cette fabrication de vitamine D solaire est difficile à évaluer car le soleil n'est pas toujours à son zénith. Néanmoins, il est généralement estimé que 50 à 90% des besoins en vitamine D

En suisse, un test psychotechnique est obligatoire suite à plusieurs échecs à l’examen du permis de conduire

Le canton de Vaud est un état Suisse situé en Suisse romande et compte plus de 700 000 habitants. Les textes juridiques de l’autorité fédérale réglant l’admission des personnes et des véhicules à la circulation routière indiquent que dans le cas de trois échecs consécutifs à l’examen en vue de l’obtention du permis de conduire, le candidat est obligé de passer un test psychotechnique avant la quatrième tentative ! Si le concerné rate son test psy, il doit attendre deux ans afin de pouvoir passer une nouvelle fois l’examen ! Ah, les suisses !

sont satisfaits par le soleil. Mais pas quand on est protégé par une vitre ou enduit de crème solaire anti UVB. Ni quand la pollution dans certaines régions réduit l'action des rayons du soleil.

A QUOI SERT LA VITAMINE D ? La vitamine D gouverne tout le processus de l'ossification pendant toute la vie et même avant la naissance. Elle intervient aussi dans celui de la reproduction, dans le système immunitaire, sur la peau. Mais grâce à plusieurs études, on a découvert assez récemment qu'en fait la vitamine D jouait un rôle important un peu partout car, selon la formule consacrée, "elle contrôle l'expression des gènes dans toutes les cellules". Autrement dit pour que ceux-ci fassent bien leur boulot, ils ont besoin de la présence de vitamine D. Depuis quelques années, différentes études, épidémiologiques ou autres, ont démontré que le manque de vitamine D semble bien augmenter les risques de maladie cardiovasculaire, de diabète, de maladies auto-immunes genre polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, et de certains cancers (côlon, prostate, sein).

DEVINETTE

*HOROSCOPE*

Une personne qui vous veut du bien pourrait particulièrement retenir votre attention. Vous pouvez être sûr de sa sincérité et avec prudence vous êtes décidé à la ménager. Votre forme et votre précieuse patience vous aideront à passer la barrière qui semble vous séparer.

N'accordez pas votre temps à ceux qui sont fourbes et hypocrites et qui vous cachent la vérité. Essayez de ne pas juger mais cela ne vous empêche pas de ne pas être d'accord avec eux. Prenez de la distance et tout ira mieux.

Une amélioration dans vos relations financières vient d'une rencontre inespérée. Vous avez du mal à prendre une décision concernant un problème en apparence anodin. Vous trouvez une solution que vous pensez pouvoir convenir en de semblables circonstances.

Il n'y a pas de souci à vous faire car on se fait de vous une idée tout à fait exacte. Votre souci de la vérité vous donne une agressivité complètement inutile dans une situation qui est parfaitement claire. Vous pouvez chasser craintes et doutes de votre esprit.

Un énervement ou un désaccord pourrait vous atteindre au cour d'une rencontre amicale. Faites preuve de patience et de compréhension. Restez calme et regardez attentivement les choses sous leur vrai jour, ce sera ainsi pour vous une rencontre très réussie.

C'est une opportunité exceptionnelle qui risque de se présenter mais attention pas de précipitation, réfléchissez sérieusement si vous ne voulez pas vous en mordre les doigts, Le temps joue pour vous, laisser mijoter les choses, vous vous en sortez avec beaucoup de panache, C'est une belle occasion qui va se présenter à vous de vous mettre en évidence. De bonnes relations se nouent avec une personne proche de vous. Vous ne connaitrez pas la déception que vous redoutiez, au contraire vous pouvez vous permettre de bouleverser les choses.

Votre moral s'améliore de jour en jour. Ne le montrez pas, sous aucun prétexte. Une personne proche de vous pourrait essayer d'en profiter pour vous induire en erreur. Vous parviendrez à rester fort dans des circonstances particulièrement compliquées. Un ennui quelconque ne sera pas suffisant pour vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui surtout si vous êtes en forme physique. Rien ne vous arrêtera. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser bien plus tôt que vous l'espérez.

Vous allez apercevoir les choses de la vie d'une façon très différente. Votre bonne humeur vous permet de tirer habilement votre épingle du jeu. Les choses bougent pour vous, c'est le signe évident que vous continuerez à suivre la voie d'un succès mérité.

Vous pourrez saisir certaines opportunités bienvenues. De nouveaux rapports amicaux vont se créer. Il est indispensable de vous rendre disponible pour vous adapter. Il convient de pouvoir conserver des relations suivies avec une personne proche de vous. Restez optimiste. Vous êtes amené à penser à quelqu'un en particulier et vous avez la certitude que c'est quelque chose de très important pour vous de lui en parler. La communication est à vos yeux indispensable dans l'harmonie des relations sentimentales. Vous avez certainement raison.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:07 Dohr 13:03 El Assar 15:59 El Maghreb 18:27 El Icha’a 19:48

UN AVION S'ÉCRASE À LA FRONTIÈRE FRANCO-SUISSE. OÙ SONT ENTERRÉS LES RESCAPÉS ?

S AMEDI

RÉPONSE :

DOSSIER SANTÉ

Quand on mange peu de moutarde, il arrive souvent que cette dernière, une fois ouverte se dessèche. On peut éviter ce problème avec une astuce toute simple : il suffit de couper un quartier de citron et de le mettre sous le couvercle du bocal de moutarde.

ACTU PEOPLE

Max. 10° / Min. 4°

NULLE PART, PUISQU'ILS SONT RESCAPÉS ...

10h30 : oua tastamire el hayet (01) rediff 11h00 : world music collection ''fairous''z 12h00 : journal en français+météo 12h30 : el aahd e'tamine (29) 13h45 : pourvu que ça dure 16h00 : il était mille fois n°05 16h30 : takder tarbah n°96 16h30 : takder tarbah n°96 17h00 : santé mag 18h00 : journal en amazigh 18h30 : oua tastamire el 19h00 : journal en français+météo 19h30 : relais 20h00 : journal en arabe 20h45 : c'est son show 22h30 : alhane wa chabab 00h00 : journal en français+météo

TÉLÉVISION 23

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pluie


24

EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1954 — Samedi 9 février 2013

BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

Un patrimoine national

R

ien ne va plus, nous diton, entre la FAF et le ministère et certains confrères parlent même de «clash». La raison est bien évidemment la piètre prestation de l’équipe nationale en Afrique du Sud. Il a donc fallu cette déroute pour qu’on se rende compte de l’immense gabegie qui fait office de gestion de notre football. Voilà qu’on s’intéresse en haut lieu à la pratique d’un sport qui a englouti d’énormes sommes d’argent sans donner les résultats escomptés. Pour dire que l’argent qui a été perçu comme le moteur de la réussite s’est révélé insuffisant pour atteindre les objectifs escomptés et il est permis d’affirmer qu’il en a été le principal blocage. Si les sommes fabuleuses dépensées avaient été investies dans la formation, nous aurions très certainement eu de bien meilleurs résultats. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le premier responsable du secteur, qui semble décidé à partir en guerre contre cette conception mercantile du sport et du football en particulier. La question qui se pose consiste de savoir s’il arrivera à assainir un secteur largement gangréné par l’argent et donc une gestion qui frôle la catastrophe. Les députés qui ont aussi exigé que les finances du football soient transparentes en demandant à combien se monte le salaire de l’entraîneur national, ont ainsi rejoint le point de vue du ministre. Sauf qu’ils ont été «rabroués» par le président de la FAF, qui soutient mordicus que c’est surtout l’argent des sponsors qu’il s’agit, en faisant allusion à un opérateur de téléphonie mobile qui ne compte pas ses sous quand il s’agit de l’équipe nationale. Là aussi il faut rappeler que c’est de l’argent des contribuables qu’il s’agit et ce n’est pas parce qu’un sponsor donne sans compter qu’il faut cultiver l’opacité dans la destination de l’argent. Il eut donc été souhaitable que le président de la FAF se livre à un débat général sur l’équipe nationale et sur le professionnalisme, et qu’il nous explique clairement pourquoi un tel échec. Au lieu de cela, M. Raouaroua reconduit l’entraîneur national et on nous annonce même que nos managers sont en train de pister trois pros évoluant en Europe pour corriger la ligne d’attaque défaillante. Bien sûr, le temps imparti qui nous sépare du Mondial est très court, mais on semble ne tirer aucune leçon et on reprend les mêmes ingrédients qui ont contribué à la débâcle de l’EN. Il faut juste rappeler que l’équipe nationale n’appartient à personne et qu’elle est le patrimoine de tous les Algériens. Ils ont donc le droit de savoir ce qui se passe et qui fait quoi. A. B.

Le Bénin, un adversaire à prendre au sérieux

Avec du recul, les observateurs pensent que dans la pratique, ce groupe qualifié de groupe de la «mort» n’en a pas été un. Car, à part la Côte d’Ivoire, ce groupe était du surmesure pour la sélection nationale.

P

our le match contre la Tunisie et, avec du recul, comme le pensent certains, on ne l’a pas dominé, mais en réalité on ne l’a pas vraiment dominé, on a occupé le milieu du terrain et on s’est suffi à soi, puisqu’on était incapable de concrétiser les quelques occasions offertes. On notera aussi au moment où les Tunisiens effectuaient 16 passes, nos joueurs étaient incapables d’en effectuer cinq consécutivement, et c’est là toute la différence pour oser parler de domination dans le sens propre du terme, car pour dominer son sujet, il faut le faire dans tous les domaines, ce qui n’a pas malheureusement pas été le cas, puisqu’on a finalement enregistrer une défaite. Dans la seconde rencontre contre le Togo, il fallait peut-être changer de système, avec un ensemble d’éléments cohérents. Le football, ce n’est pas jouer le ballon et frapper, mais il faut aussi de l’intelligence dans le jeu. Quand on voit un Mesbah à gauche qui effectue de grands efforts pour effectuer des centres à partir de son couloir et qu’on ne trouve personne à la réception du ballon, il y a de quoi se poser des questions sur ce système de jeu ! Là, on parle avec des professionnels. On ne va pas donner d’autres détails d’entraîneur, mais on se contentera juste de faire remarquer qu’il y a absence

dans notre sélection d’un meneur de jeu et d’un «patron». La différence entre les deux, c’est qu’un meneur de jeu c’est celui qui dirige les opérations, c’est lui qui oriente le jeu, accéléré ou ralenti au moment voulu. Il a la vision d’un maître. Quant au patron, c’est celui qui discute avec le coach, c’est en quelque sorte l’adjoint de l’entraîneur sur le rectangle vert. Il doit faire respecter les consignes du coach quand celles-ci ne sont pas appliquées comme il se doit. C’est donc lui qui assure l’animation de jeu. La stérilité offensive s’explique d’abord par le fait que les coéquipiers de Medjani n’ont pas gagné les duels. Mis à part quelques duels gagnés par Slimani, on n’a pas été efficace de ce côté important pour assurer une bonne offensive. Certes, on a gagné une équipe qui a de l’avenir pour les prochaines éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et la prochaine CAN 2015 au Maroc.

Petroipa gracié… Djedidi exclu

Il faut se préparer dès aujourd’hui. Il reste beaucoup de travail à faire pour le sélectionneur Halilhodzic. Il faut aussi trouver ce buteur racé et un meneur de jeu et ce patron pour aller de l’avant. Les joueurs seront plus murs avec des matches de préparation et des rencontres de les éliminatoires de la Coupe du monde. Le staff technique doit être aussi renforcé. Car, ramener un adjoint juste pour regarder et ne pas signaler les erreurs qu’il voit, c’est vraiment inutile de l’employer. Le staff doit travailler de façon collégiale, c’est ce qui a manqué à notre sélection, selon tous les observateurs. Le prochain match dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde face au Bénin ne sera pas facile. Il faut respecter tous nos adversaires et les prendre très aux sérieux. Il n’y a plus de petites ou de grandes équipes. Il faut revenir à notre jeu. L’optimisme est de rigueur. Récupérer plus de points contre

La Confédération africaine de football(CAF) a décidé d’exclure l’arbitre international tunisien, Salim Djedidi, juste après le match de la demi-finale de la CAN 2013 entre le Burkina Faso et le Nigeria pour sa mauvaise prestation durant cette rencontre. Des fautes d’appréciation lui ont valu l’exclusion illico presto par la commission d’arbitrage de la CAF après que ce dernier ait reconnu sa faute par écrit sur le 2e carton infligé au joueur Petroipa pour simulation dans la surface de réparation, alors qu’il devait plutôt bénéficier d’un penalty. Djedidi, selon les experts de l’arbitrage, était l’un des arbitres à qui on prédisait un très bon avenir dans l’arbitrage.

Réunion du comité exécutif de la CAF

Hier, s’est tenue une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), présidée par Issa Hayatou pour statuer sur le cas du joueur burkinabé, Petroipa, expulsé par l’arbitre du match pour simulation de faute dans la surface. Si le premier carton était mérité, ce n’est pas le cas pour le 2e qui le privera de la finale contre le Nigeria. Selon les échos, la CAF sera clémente avec le Burkinabé, surtout que Djedidi avait reconnu sa faute. Le même cas s’est produit en 2000 au Nigeria pour le joueur Didier Okocha. Ce dernier a vu sa sanction levée.

le Bénin et le Rwanda pour mieux aborder le dernier match face au Mali à Blida. Et puis, au passage, il faut bien le dire, le Mali est une équipe prenable. Pour cela, Halilhodzic doit choisir des joueurs complémentaires pour assurer la bonne marche de l’équipe. En conclusion, le choix des joueurs est déterminant. Il faut récupérer les meilleurs et non pas ceux qui manquent sensiblement de temps de jeu. Il va falloir être très psychologue avec les joueurs pour tirer le maximum de leurs capacités. Et ça, c’est le rôle du staff technique. On ne doit pas convoquer un joueur qui n’a disputé qu’un match en 15 journées de championnat, car on ne pourra jamais lui faire retrouver les qualités physiques nécessaires pour les rencontres de haut niveau, car les qualités techniques ne se perdent pas, c’est évident. O. M.

Dessailly encense les responsables de la FAF

L’ex-international français, Marcel Dessailly, a encensé le coach Halilhodzic et surtout les responsables de la FAF pour les efforts déployés durant cette CAN. Dessailly est intervenu hier sur la radio Chaîne I lors de l’émission «Football magasine» pour évoquer la prestation des Verts durant cette CAN 2013. Il dira a ce sujet : «L’élimination reste toujours amère pour une équipe qui croyait réussir une bonne CAN. Cela ne fut pas le cas. Il faut penser à l’ avenir. Cette génération de joueurs que l’EN possède a beaucoup de talent, il ne faut surtout pas la tuer. Vahid Halilhodzic est un bon entraîneur, je connais bien sa façon de travailler. Il a une mentalité de gagneur. Il faut l’aider dans sa tâche, surtout que votre fédération possède un président qui ne lésine pas sur les moyens et qui a rendu le football algérien à sa vraie place. Raouraoua occupe des postes importants dans les différentes instances. La preuve, l’Algérie est classée par la FIFA parmi les meilleures équipes au monde. Cela n’est pas venu par hasard, mais par le travail.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1954 date 09-02-2013  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you