Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1946 Mercredi 30 janvier 2013 — Prix 20 DA

AUJOURD’HUI À NELSPRUIT À 18H TUNISIE-TOGO

Victoire impérative pour les Aigles de Carthage…

CE SOIR AU ROYAL BAFOKENG STADIUM À 18H ALGERIE-CÔTE D’IVOIRE

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

EBOUE EMMANUEL : «IL FAUT FAIRE ATTENTION À L’ALGERIE» ROMARIC N’DIRI : «NOUS ALLONS TOUT FAIRE POUR GAGNER»

Halilhodzic : «Nous allons essayer de sauver l’honneur de l’équipe» «C’est le dernier match et la vérité est là» «Ce soir nous allons tout faire pour gagner»

Djallit : «Terminer meilleur buteur et remporter un titre»

JSMB

BESSEGHIER est-il victime d’un complot ?

«Ce ne sera pas un match de gala» «Ce sera dur pour les deux équipes»

«Nous allons tout faire pour enchaîner par une troisième victoire»

Les Hamraoua en ligne de mire Maroci : «Ces douleurs me perturbent»

Benomar : «Messaoudi pourrait être la solution en défense»

USMH JSK

ALORS QU’IL EST L’UN DES MEILLEURS JOUEURS DE L’ÉQUIPE

CRB

MCA

LAMOUCHI :

Que se passe-t-il au sein des Vert et Rouge ? Kherbache : «Je n’attends que ma chance»


02

EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Battre les Eléphants pour sauver l’honneur De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

CE SOIR AU ROYAL BAFOKENG STADIUM À 18H ALGERIE-CÔTE D’IVOIRE

Même si nous allons pratiquement jouer pour des prunes, Vahid Halilhodzic le sélectionneur national veut que ses joueurs, fassent preuve d’une grande concentration et beaucoup de sérieux dans le travail.

D’

aucuns estiment qu’après le second revers durant ce tournoi, les séances d’entraînement allaient être une partie de plaisir pour les joueurs. Et bien, ce ne fut pas le cas, car le Bosniaque est bien décidé à ne pas rentrer à Alger bredouille, c'est-à-dire avec zéro point dans la poche. Le coach des Verts souhaite quitter le tournoi au même titre que ses joueurs la tête haute. C’est ainsi qu’hier, la séance d’entraînement a été ouverte 30 minutes aux journalistes, qui ont été priés de quitter le stade, afin que le sélectionneur puisse travailler sa mise en place tac-

tique. Medjani reprendrait sa place et Ghoulam celle de Mesbah Un match d’entrainement s’était donc tenu au cours duquel le coach avait testé plusieurs variantes. Ghoulam a été aligné au poste defenseur latéral gauche à la place de Djamel Mesbah, tandis que Carl Medjani a été placé aux côtés d’Essaïd Belkalem dans l'axe pour commencer. Après ça, plusieurs joueurs ont été essayés sans que le onze titulaire qu'il a dans la tête, ne soit arrété, chose qui semble difficile à deviner.

L’enigme Boudebouz

Pour le moment, les deux changements que prévoit d’effectuer Halilhodzic l’entraîneur national sont Ghoulam à la place de Mesbah et Medjani à la place d’Halliche. Il est bien évident que durant la partie, l’entraineur pourrait remarquer un joueur plus en forme qu'un autre, ou un titulaire en baisse de forme. Dans

ce cas là, il pourrait bien apporter des changements dans la composante qu'on vient de donner et incorporer les joueurs qu’il pense qu’ils sont les plus en forme que

d’autres. On remarque que le nom de Boudebouz n’a jamais été utilisé durant cette CAN. Alors, Boudebouz, jouera, jouera pas face à la Côte d’Ivoire ?

«Nous allons essayer de sauver l’honneur de l’équipe»

L’ÉQUIPEPROBABLE : Mbolhi, Mostefa, Ghoulam, Medjani, Belkalem, Lacen, Guedioura, Feghouli, Kadir, Slimani et Soudani,

HALILHODZIC LORS D’UNE CONFERENCE DE PRESSE

Passé les moments difficiles générés par les deux défaites inattendues face respectivement aux Tunisiens lors du premier match et par la suite devant les Eperviers du Togo, c’est donc un sélectionneur national quelque peu rafistolé et une mine plus ou moins souriante, qui s’est présenté au dernier point de presse d’avant match.

B

ien sûr, il a été question de rabâcher une fois encore, les raisons de ces deux revers successifs, comme il a été aussi question du match de ce soir face aux coéquipiers de Drogba. Les principaux passages et extraits, nous les reproduisons ci bas .

«C’est le dernier match et la vérité est là»

Avant d’entrer dans le vif du sujet, Halilhodzic a fait un bref détour sur les deux revers essuyés face à la Tunisie et au Togo, il dira à ce propos : «Nous avons analysé le pourquoi de cette situation. Le foot ball n’étant pas une science exacte. La réalité est toute autre chose, quand on regarde les statistiques, je me dis que c’est incroyable ce qui nous arrive. »

«J’ai pas mal de réponses à tout cela mais autant de malchance»

Voulant cerner les raisons qui ont fait que les résultats ne soient pas ceux attendus par toute la nation,

Halilohodzic détaillera en révélant ceci «C’est une élimination amère qui nous a fait très mal, d’autant qu’on s’était bien préparés pour réaliser un bon tournoi. Je pense que nous avons produit un beau jeu, seulement, nous avons manqué de réussite devant les buts. Face au Togo, la victoire nous tendait les bras, mais nous étions incapables de débloquer la situation" », a-t-il ajouté.

«En ce moment je vis un cauchemar sportif en voyant tout le travail qui a été accompli»

Les regrets sont nombreux et variés et cette élimination, ne reflète nullement le visage affiché par la sélection lors des deux premiers matches. Le Bosniaque le soulignera d’ailleurs parfaitement en disant que : «Bien sûr que je suis abattu, car nous avons développé un beau jeu. C’est le manque d’expérience car cette équipe est composée de jeunes joueurs, capables de se surpasser à l’avenir et prouver à tout le monde qu’elle a du potentiel. Il ne faut surtout pas remettre en question le travail effectué depuis longtemps .»

«Slimani tout comme Soudani ont été remarquables lors des qualifications»

Des raisons qui ont fait que nos attaquants n’aient pas retrouvés leur verve c’est selon le coach l’inexpérience : « Nos attaquants ont péché par des maladresses jamais connues

auparavant, depuis qu’ils ont rejoint la sélection. En défense aussi nous avons manqué de rigueur, et nous avons fait preuve de naïveté , sur quatre tirs cadrés, on a encaissé trois buts. Je comprends parfaitement que certains n’ont pas eu de réussite, mais à la prochaine CAN cette équipe peut espérer beaucoup ».

«Cette sortie prématurée, ne risque pas de porter un coup de massue à l’équipe»

Aprés cette sortie prématurée, il n ya pas de risque que cette équipe recevra "un coup de massue" , estimant que les joueurs sont décidés à se racheter le plus vite. Halilhodzic dira : «Je ne pense pas que cette élimination va provoquer une cassure, cette équipe a beaucoup d’avenir devant elle, et je pense qu’elle finira par relever la tête lors des prochaines échéances. Il ne faut pas oublier qu’on va enchaîner juste après la CAN par les éliminatoires du Mondial 2014 en mars prochain, donc la sérénité devra être de mise, c’est la première participation continentale avec l’équipe nationale, je reste confiant quant à l’avenir des Verts. »

«Je suis certain que cette équipe donnera des satisfactions plus tard»

Concernant son avenir, Halilhodzic ne s’inquiète pas du tout, car il sait que l’avenir appartient à cette équipe qui prend forme :«Je suis très confiant pour l’avenir de la sélection, qui a besoin d’être encouragée dans ces moments difficiles. Les joueurs se

sont remis en question. Avec les prochains renforts attendus, j’estime qu’on sera encore plus forts ».

«Ce soir nous allons tout faire pour gagner»

Evoquant le dernier match du premier tour, sans enjeu pour les Verts, prévu ce soir face à la Côte d’Ivoire algérienne), Halilhodzic relève la nécessité de remporter cette rencontre, une manière de quitter la compétition avec les honneurs : «Face aux Ivoiriens, nous allons tenter de l’emporter pour sortir avec les honneurs, essayer de marquer des buts, ça va nous faire du bien, d’autant plus que ça fait longtemps que l’équipe n’a plus marqué », a-t-il rajouté.

«Les joueurs se sont défoncés, mais les résultats n’ont pas suivi par malchance»

Arguant ses propos, le sélectionneur national dira que l’équipe a été frappée de malchance, sans vouloir minimiser le mérité de ses adversaires : «En deux matches nous avons eu 66 pour cent de possession de balles, 18corners, 21 frappes et 36 centres, pas un seul instant nous avions douté Hélàs! Vous ne pouvez pas nous reprocher notre compétitivité, notre ambition, notre style de jeu. La seule chose que vous pouvez nous reprocher c’est de n’avoir pas marqué. Contre le Togo, nous avons bien joué encore une fois, malheureusement la chance n’a pas été avec nous » , a t-il regretté.

«Ce soir on se battra pour la victoire»

Le selectionneur national veut quitter la CAN-2013 sur une bonne

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

note face à la Côte d’Ivoire ce soir :« Nous respectons le football et nous respectons notre pays. Nous allons essayer de battre la Côte d’Ivoire" a t- il dit. Et de poursuivre : « Il n’est pas bon d’en finir avec trois défaites, parce que nous méritons mieux que de perdre les deux premiers matches. Nous avons beaucoup de jeunes joueurs et nous devons attendre avec impatience les prochains matches de qualification de la Coupe du Monde 2014 », a-t-il souligné. En qualification du Mondial-2014, l’Algérie occupe la deuxième place avec trois points à une longueur du leader le Bénin, prochain adversaire des Verts en mars prochain pour le compte de la troisième journée. Propos recueillis par H. M.


L A M O U C H I : «Ce ne sera pas un match de gala» Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

EQUIPE NATIONALE

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

Le Franco-Tunisien et sélectionneur de la sélection ivoirienne, Sabri, s’est presenté à la conférence de presse après celle animée par son homologue et sélectionneur d’Algérie, Vahid Halilhodzic.

A

ccompagnés par deux de ses cadres et joueurs chevronnés en l’ocurence Eboue Emmanuel et de Romaric N’diri. Même s’il avait annoncé plusieurs changements dans son effectif, Lamouchi tient à prévenir que ça reste un match important pour les siens : «Nous allons tout faire pour enchainer par une troisième victoire et garder cette dynamique de victoire. Pour cela, je dirai que nous allons jouer le plus sérieusement possible sachant que l’adversaire que nous respectons beaucoup demeure un adversaire des plus redoutable sachant tout de même qu’il reste sur deux défaites qui m’on personnellement surpris »

«Nous respectons l’Algérie»

Evoquons justement la rencontre de ce soir, le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire dira encore que : « Que l’on se détrompe pas, car ce soir nous allons tout faire pour enchainer par une victoire. Ce n’est pas parce que nous sommes assurés de notre qualification que nous allons prendre ce match à la légère. Ce ne sera pas donc un match de gala et l’adversaire n’est pas non plus, né de la dernière pluie. C’est un adversaire aussi red-

outable que respectable. »

«Il n’ y a aucune revanche ni pour moi ni pour mon équipe à prendre sur l’Algérie»

Poursuivant sur ses dires et à la question de savoir que ce soir, son équipe fera tout prendre une certaine revanche sur les Verts qui les avaient éliminés lors de la CAN 2010 et qu’a l’époque il y avait un entraineur qui est à la tête de l’adversaire du jour en l’occurrence, Hallilhodzic, Lamouchi retorquera sur un ton des plus fermes : «Nous n’avons aucune revanche à

prendre. Nous allons tout simplement essayer d’honorer notre contrat en jouant le plus normalement du monde et pourquoi pas terminer ce premier tour par une troisieme victoire. Ce ne sera pas facile devant une équipe algérienne qui voudra elle aussi terminer par une victoire »

«Ce sera dur pour les deux équipes»

Prié de donner son pronostic, Lamouchi a conclur en disant une derniere fois que : «Cela sera du pur

hasard que de vouloir pronostiquer sur une victoire de l’une ou de l’autre équipe, les rencontres entres les deux équipes ont de tout temps été caractérisées par de l’indécision et du suspense et je pense que cette fois-ci, ce ne sera pas différent, même si moralement nous avons l’ascendant sur l’Algerie, mais bon, cela reste seulement mon avis. » Propos recueillis part H. M.

Romaric N’diri : «Nous allons tout faire pour aller jusqu’au bout de l’aventure»

Romaric tout comme son collègue Eboue font partie des neuf rescapés de la CAN 2010 avec une amère élimination subie par les Eléphants, devant l’Algérie qui leur donnera la réplique ce soir, mais cette fois dans un contexte particulier puisque quelque soit le résultat, la Côte d’Ivoire est qualifiée, et mieux encore, elle terminera première de son groupe, inversement aux Verts qui sont déjà éliminés, bien avant le résultat de ce soir. On vous sent sereins et libérés en étant déjà présents au second tour et ce quelque soit le résultat de ce soir.? A présents nous responsabilités sont encore plus grandes. Nous avons grimpé les marches mais il en reste encore beau-

coup à franchir. De cela nous sommes parfaitement conscients. Le rôle de favoris qu’on nous a attribués, nous pousse à faire preuve de beaucoup plus de vigilance. On nous attend avec beaucoup d’impatience. La tâche est de taille, mais nous n’avons pas le droit de décevoir nos fans. Par ailleurs, pour les uns comme pour les autres, la CAN est une vitrine irremplaçable si vous avez de l’ambition. C’est en jouant la carte du collectif que l’on peut se mettre en évidence. La Côte d’Ivoire est une équipe constellée de stars? Notre force, c’est la combativité et l'unité du groupe. La solidarité est un des maîtres-mots de notre entraîneur dont je dois souligner que son sens tactique nous a permis de battre le Togo difficilement , puis, par la suite la Tunisie avec un score des plus amples

Que pensez-vous de l’Algerie ? Je crois qu’il ne faut pas du tout se fier aux résultats enregistrés par l’Algerie, car elle demeure une équipe redoutable, ce soir je crois que cela va être vraiment dur pour nous comme pour eux. Nous allons de notre côté tout faire pour remporter ce match, mais une fois de plus cela ne sera pas facile. Qui voyez-vous pour le sacre final ? Nous venons à peine de terminer le premier tour que vous parlez déjà de sacre. Vous savez, à partir du prochain tour cela va être plus difficile, car ça va se jouer en élimination directe. Le faux pas est donc absolument interdit aux huit nations restantes. Nous allons donc essayer de négocier rencontre après rencontre et tout faire pour aller jusqu’au bout de l’aventure. Propos recueillis par H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

EBOUE EMMANUEL : «IL FAUT FAIRE ATTENTION À L’ALGERIE MEURTRIE DANS SA CHAIR»

Lʼauteur de la troisième réalisation ivoirienne devant la Tunisie, pense que désormais la compétition sera plus difficile. Concernant le match de ce soir Eboué dira que : « Cʼest vraiment un match difficile qui nous attend face à lʼAlgérie meurtrie dans sa chair et qui voudra sans aucun doute terminer ce tournoi par une victoire. Nous nous sommes préparés dans ce sens et je suis certain que la partie sera rude ». A propos de son équipe considérée comme étant le favori pour le sacre final, Eboué estime quand à lui que : «Rien nʼest encore joué, encore moins gagné à lʼavance. Cʼest difficile et nul nʼest à lʼabri dʼun faux pas. Ceci dit nous allons tout faire pour aller jusquʼau bout .Cela ne serait quʼune belle récompense pour certains dʼentre nous, à lʼinstar de Drogba, Aruna et moi-même. Ce nʼest que de la sorte quʼon aurait rempli notre contrat ».


04

EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Victoire impérative pour les Aigles de Carthage… AUJOURD’HUI À NELSPRUIT À 18H TUNISIE-TOGO

Les Black Stars terrassent le Mena du Niger Ghana 3 - Niger 0

Le Ghana a réussi à rafler la mise en s’offrant le billet qualificatif aux ¼ de finale de la CAN, après son large succès lors de la 3e journée du 1e tour, en s’imposant sur le score fleuve de trois buts à zéro devant le Mena du Niger. Les Blacks Stars ont ouvert la marque à la 6’ par Asamoah, avant que son équipier Atsu ne double la mise à la 23’. En seconde mi-temps et à la reprise du jeu, les Ghanéens reviennent à la charge et scellent le sort du match en triplant la marque à la 49’, par l’entremise de Boye. Une vraie démonstration de force devant une équipe du Niger qui ne pouvait rien faire devant les assauts des Blacks Stars. Ces derniers terminent en tête du groupe. Quant aux Nigériens, ils sont éliminés de la compétition.

GERNOT ROHR (SÉLECTIONNEUR DU NIGER)

«Aujourd'hui, c'était un match difficile pour nous. Je dois admettre que nous avons joué contre une équipe qui avait des joueurs supérieurs aux nôtres. Leur rapidité de déplacement nous a naturellement posé de grandes difficultés. Je pense que les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes et je les félicite pour leur prestation en Afrique du Sud. C’est une équipe prometteuse. On gardera le souvenir du premier point jamais obtenu par le Mena en phase finale»

Par : Aomar Moussi

U

Aujourd’hui aura lieu le choc de la dernière journée du premier tour dans le groupe D, au stade de Nelspruit et ce, à partir de 18h.

n choc qui va opposer la Tunisie au Togo, dans un match où seule la qualification compte pour les deux sélections. Pour que ce match se déroule dans les bonnes conditions, la Commission d’arbitrage de la CAF a désigné un trio arbitral emmené par le sudafricain, Daniel Bennett pour officier cette rencontre. Les Aigles de Carthage, déplumés samedi par les Eléphants de Côte d’Ivoire, ont chuté de très haut et ont même

dégringolé en laissant derrière eux tout un «historique tunisien» du ballon rond concrétisé lors des plus grands rendez-vous du foot. Trêve de «glaïeb» et de «grinta»…et inutile de chercher à savoir s’il y aurait d’autres solutions intermédiaires en cas de non-victoire face au Togo. Pas la moindre solution de rachat. La Tunisie doit absolument gagner ce match, la tête haute, sans ça, il faudra préparer les valises du retour. Et quel retour…«Devant de tels résultats, la Tunisie n’a pas le droit de faire match nul, le Togo est à (+ 2) et la Tunisie à (- 2), et le salut ne viendrait que sur une VICTOIRE et rien d’autre qu’une VICTOIRE !» Un match très important pour les joueurs, mais aussi pour Trabelsi, le coach Tunisien, qui risque d’être limogé

…Un match nul suffit aux Eperviers pour se qualifier

Quant aux camarades de Emmanuel Adebayor, un match nul leur suffira pour aller de l’avant et continuer l’aventure au pays de Nelson Mandela, et ce, avec cette différence de buts (+2) pour eux et (-2) pour leurs adversaires du jour les Tunisiens. Les Eperviers du

Togo partent avec les faveurs des pronostics et un seul point leur permettra d’accéder aux ¼ de finales, contrairement aux Aigles de Carthage, lesquels doivent s’imposer et rien que ça, sinon ce sera l’élimination. Les Togolais sont plus que jamais déterminés à aller de l’avant et à continuer leur ascension vers l’avant. Comme l’a tenu à le déclarer le capitaine des Eperviers Emmanuel Adebayor, «on n’est pas venus en Afrique du Sud pour faire du tourisme, mais pour faire tout notre possible pour aller le plus loin possible dans cette compétition qui nous tient à cœur». Les Eperviers du Togo sont décidés à rafler la mise et à s’offrir le billet qualificatif au prochain tour de cette CAN 2013. On le saura à l’issue de ce choc Tunisie-Togo. A. M.

Les Aigles du Mali qualifiés MALI 1– RD CONGO 1

Les Aigles du Mali ont réussi avant-hier à s’offrir le billet qualificatif au prochain tour de la compétition africaine, après le match nul réalisé contre la sélection nationale de la République Démocratique du Congo, en faisant un but partout.

JAMES KWESI APPIAH (SÉLECTIONNEUR DU GHANA)

«Je suis satisfait de la manière dont l’équipe a évolué face à une équipe qui mérite respect. Il m’est apparu que nous étions en progression par rapport à nos deux premières sorties. Le chemin est encore long pour toucher au but. Nous allons maintenant nous pencher sur le cas de notre adversaire en quart de finale, le surprenant CapVert. Son parcours doit nous inspirer de la prudence. S’ils sont là, c’est qu’ils sont bons».

en cas d’élimination prématurée dès ce premier tour. Un rendezvous important, où seule la victoire compte pour les Aigles de Carthage, s’ils veulent rester en Afrique du Sud et continuer leur aventure. Ce ne sera pas facile devant les Eperviers du Togo, qui ont le vent en poupe après leur succès face à l’Algérie 2 à 0.

SEYDOU KEITA (CAPITAINE DU MALI)

«C'est notre meilleur match depuis le début de la compétition. Offensivement et défensivement, on a été très bon, on a bien maîtrisé le match. L'équipe monte en puissance. Ce ne sera pas facile maintenant de jouer contre le pays organisateur. Jouer la Coupe d'Afrique chez soi, ça donne beaucoup d'ambition et ça permet de se surpasser mais l'Afrique du Sud aura la pression. Nous sommes une jeune équipe mais on n'a pas peur d'eux. En jouant comme ça, on a beaucoup de chance de gagner».

U

n précieux point qui a suffit aux Maliens de continuer l’aventure au pays de Nelson

Mandela. Les Congolais étaient les premiers à prendre l’avantage, suite à un penalty transformé avec brio par Mbokani à la 3’. Mais les coéquipiers de Seydou Keita, ont réussi à remettre les pendules à l’heure à la 14’, par Samassa. En deuxième mi-temps, malgré les tentatives des uns et des autres, le match s’est achevé sur ce score de 1 à 1, favorable aux Maliens qui se qualifient aux ¼ de finale. A. M.

CLAUDE LE ROY, (SÉLECTIONNEUR DE LA RD CONGO) «On a maîtrisé le match mais on ne s'est pas créé assez d'occasions. On a démarré comme on voulait le faire mais ils ont égalisé trop vite. Je veux tirer un grand coup de chapeau à mon équipe. C'est frustrant de sortir d'une compétition aussi vite mais il nous a manqué de l'expérience. C'est irremplaçable. On est dehors et il faut s'incliner, respecter le classement mais je suis très triste de quitter la compétition. J'ai pris un immense plaisir à rebâtir cette équipe, il nous a sans doute manqué quelques joueurs que j'aurai voulu voir avec nous et qui ne sont pas venus. C'est la fin d'une belle aventure mais j'ai eu une relation très forte avec ce groupe, avec des joueurs à forte personnalité.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

JSK

ÉCHOS

MEKKAOUI D’ATTAQUE FACE AU MCO

Lʼarrière gauche des Canaris du Djurdjura Zinedine Mekkaoui, qui a fait lʼimpasse sur le dernier match en se contentant de le suivre à partir du banc des remplaçants, et ce, pour cause de blessure, sʼest totalement rétabli et se porte mieux maintenant. Mekkaoui sera dʼattaque pour le prochain match de son équipe, qui va lʼopposer au MC Oran au stade Zabana.

BENLAMRI ET BOUAICHA OUT

Quant aux deux joueurs Djamel Benlamri et Djamel Bouaicha, ces deux derniers sont déclarés out pour le prochain match de lʼéquipe. Benlamri souffre dʼune blessure au cou, quant à Bouaicha, ce dernier ressent des douleurs abdominales. Ce dernier a fait lʼimpasse sur le dernier match contre Saoura et il sera à nouveau absent face aux gars dʼEl Hamri. Même si ce nʼest pas encore tranché quant à la participation ou pas de Benlamri, mais tout porte à croire quʼil sera ménagé pour ce match afin de le récupérer dans une bonne forme.

MAROCI INCERTAIN Quant à la participation du petit lutin, le milieu récupérateur Tayeb Maroci, les chances de voir ce dernier prendre part au match face au MCO, sont minimes, même si rien nʼest encore décidé, sʼil sera présent ou pas. Maroci qui est toujours souffrant des adducteurs, risque de rater le prochain rendezvous de la JSK.

DEUX AUTRES SÉANCES D’ENTRAÎNEMENT À TIZI

Les Mekkaoui, Messaâdia, Mokdad, Bencherifa et consorts, qui ont replongé dans le bain de la préparation, hier mardi, se contenteront de trois séances seulement au stade de TiziOuzou, avant de rallier la ville dʼOran ce vendredi. Deux autres séances sont prévues au stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou, aujourdʼhui et demain jeudi. A. M.

LIGUE UNE

ME FT AH P AR MI LE G RO UP E

05

Quant au défenseur Jugurtha Meftah, ce dernier sera certainement à nouveau convoqué, en prévision du match de la 19e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, qui va opposer la JSK au MCO, ce samedi au stade Ahmed-Zabana d’Oran. Meftah Jugurtha sera à nouveau parmi le groupe qui fera le voyage à Oran, comme ce fut le cas, face à la JS Saoura lors de la précédente rencontre des Canaris du Djurdjura.

SES MÉDECINS TRAITANTS LUI ONT INTERDIT TOUTE REPRISE D’ACTIVITÉS

Est-ce la fin du règne de Hannachi ?

D

Par : Aomar Moussi

Le président de La SSPA JSK, Moh Cherif Hannachi, qui n’a pas encore repris toutes ses forces, risque de ne pas reprendre du service avec son club de toujours. epuis qu’il a eu ce malaise à la tête, le jour du match amical face au RC Boumerdès, avant qu’il ne soit transféré en France pour des soins plus intensifs, Hannachi est interdit de reprendre ses activités, au sein du club phare de la Kabylie. Ce sont ses médecins traitants qui lui ont conseillé cela et lui ont même interdit toute reprise d’activité dans les jours à venir. Les médecins traitants de Moh Chérif Hannachi estiment que ce dernier n’est pas encore en possession de toutes ses forces physiques, pour pouvoir assurer son travail au sein du conseil d’administration de la SSPA JSK. D’après une source proche des affaires du club, Hannachi ne peut pas reprendre dans l’immédiat du service. Même si, le boss Hannachi a déjà fait un saut chez les joueurs le jour de la rencontre face à la JS Saoura, tout en se déplaçant au bureau avant-hier pour régler quelques affaires, mais il est reparti quelques instants après. Depuis qu’il a eu ce malaise à la tête, les membres de sa famille, ont essayé de le convaincre de ne plus reprendre du service avec la JSK, et ce, pour sa santé. Certes le président de la formation phare de la Kabylie se porte mieux maintenant, mais il est toujours utile et bénéfique pour lui, de se

mettre à l’écart, afin d’éviter toute pression supplémentaire, qui pourra se répercuter négativement sur son état de santé. D’après nos indiscrétions, on parle même de la fin du règne de Hannachi à la tête de la JSK ? Ce n’est pas encore fait, mais tout porte à croire, que le boss kabyle veut bien continuer, mais ses médecins traitants lui suggèrent de se reposer et de prendre du recul le temps qu’il faut. C’est là le souhait des joueurs, des dirigeants kabyles, mais comme on dit, la santé avant tout.

Sa famille ne veut pas qu’il reprenne

Les membres de sa famille, tentent vainement de convaincre Moh Cherif Hannachi de ne pas reprendre du service avec la JSK, et ce, pour son bien et pour sa santé. Certes Moh Chérif Hannachi ne peut s’en séparer du club où il a passé plus d’une quarantaine d’années, en tant que joueur, puis dirigeant avant de présider à ses destinées depuis 20 ans, mais la réalité est toute autre. Ses médecins traitants lui interdisent toute reprise d’activités et les membres de sa famille, lui demandent de mettre fin à ses fonctions, à la tête de la présidence de la JSK. Le premier responsable, des Canaris du Djurdjura, en l’occurrence Moh Chérif Hannachi, est au stade de la réflexion et n’a pas encore tranché quant à la décision qu’il va prendre. Les prochaines semaines nous renseigneront davantage sur les intentions de Hannachi, s’il va suivre l’avis des médecins et accepter la doléance des membres de sa famille. On le saura prochainement. A. M.

LE PREMIER A RÉUSSI UNE BELLE PRESTATION ET LE SECOND S’EST RÉTABLI DE SA BLESSURE

Qui de Bencherifa ou Mekkaoui jouera arrière gauche ?

W

alid Bencherifa qui joue régulièrement depuis son arrivée à la JSK comme ailier gauche ou milieu offensif inter gauche, a retrouvé face à la JS Saoura lors de la précédente rencontre, son poste de prédilection, qui est celui d’arrière gauche. Bencherifa s’est illustré de fort belle manière en accomplissant sa tâche durant toute la partie. Une belle prestation de Walid Bencherifa, lequel a confirmé tout son talent, et tout le bien que pense de lui le staff technique. Un autre joueur en l’occurrence Zinedine Mekkaoui, qui est un tit-

ulaire à part entière, depuis l’entame de la saison, n’a pas joué face à la JS Saoura, pour cause de blessure. L’ancien sociétaire du CS Constantine, a été ménagé et c’est Bencherifa qui a pris sa place sur le côté gauche de la défense. Deux joueurs pour un seul poste, et le coach Sandjak devra trancher, quant au choix de celui qui va occuper ce poste face au MC Oran samedi prochain au stade Ahmed Zabana. Alors qui de Bencherifa ou Mekkaoui jouera comme latéral gauche face aux gars d’El Hamri ? On le saura samedi prochain. A.M.

DÉPART VENDREDI MATIN VERS ORAN

Les coéquipiers de Maiza Adel, qui ont repris du service hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et ce, pour préparer leur prochain match, qui va les mettre aux prises à la formation du MC Oran, auront droit à deux autres séances dʼentraînement aujourdʼhui et demain jeudi, avant de rallier la capitale de lʼouest du pays. Le départ vers Oran est prévu vendredi matin. Le voyage sera effectué par bus, contrairement au dernier déplacement à Tlemcen où les Canaris ont voyagé par avion. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

VERS LA CONVOCATION DE FERGUÈNE ?

Dans le cas où le joueur Djamel Benlamri ne sera pas du voyage à Oran, le staff technique des Canaris du Djurdjura à sa tête Nasser Sandjak, sera dans lʼobligation de combler cette éventuelle défection. Le joueur le plus convoité à être convoqué face au MC Oran, est le jeune espoir Saïd Ferguène. Ce dernier qui faisait partie des joueurs convoqués de Sandjak lors de la première manche du championnat, nʼa pas été retenu lors des trois premiers matchs de cette phase retour. Mais pour le prochain match de lʼéquipe il nʼest pas à écarter de voir son nom sur la liste des 18. On le saura dʼici jeudi, nous y reviendrons…


06

LIGUE UNE

JSK

ECHOS

BOULAINCEUR, L’AUTRE SOLUTION DE SANDJAK Même sʼil nʼa pas donné

satisfaction pour sa première titularisation, le néo-canari, Rafik Boulainceur, pourra constituer également lʼautre solution de Sandjak, qui est actuellement à la recherche dʼun attaquant plus percutant. Après la réussite de son camarade Mohamed Chalali, le staff technique devra donner une autre chance à ce jeune joueur afin quʼil puisse sʼexprimer, notamment aux côtés de lʼancien Sétifien.

«JE POURRAI À TOUT MOMENT APPORTER UN PLUS»

Nous avons pris attache avant-hier avec le joueur en question, qui semblait quelque peu rassuré. Il dira à ce sujet : «Je suis toujours à la disposition du coach. Moi, je sais une chose, je pourrai à tout moment apporter un plus à lʼéquipe. Certes, jʼai encore besoin de temps pour mieux mʼintégrer dans le groupe, mais je reste persuadé que jʼaurai ma chance de prouver mes qualités sur le terrain. Toutefois, il est clair que cʼest au staff dʼen décider. Pour ma part, je me tiens toujours prêt à jouer», nous a-t-il dit. R. S.

Les Hamraoua en ligne de mire Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Par : Rabah Salhi

Après avoir réalisé l’essentiel en remportant leur match à domicile face à la JS Saoura, les joueurs de la JS Kabylie ont repris hier les entraînements, en prévision du prochain match en dehors de leurs bases face au MC Oran, prévu samedi prochain.

L’

entraîneur en chef, Nacer Sandjak, qui a accordé deux jours de repos à ses joueurs après la victoire méritée face au nouveau promu, la JS Saoura, a déjà arrêté ses plans de travail concernant la préparation de cette rencontre très importante, qui rentre dans le cadre de la 19e journée du championnat national de Ligue I. Les Kabyles, qui ont bénéficié de 48 heures de repos, semblent avoir bien rechargé leurs batteries. Le staff technique, composé du duo Sandjak-Amrouche, aura suffisamment de temps pour se mettre en condition afin de confirmer face à cette équipe de l’ouest du pays qui se battra certainement bec et ongles pour ne pas laisser filer les trois points de la victoire à domicile, qui leur permettront de quitter la zone rouge. Les Canaris, qui ont renoué avec la victoire, n’auront pas la tâche facile face à une équipe oranaise qui reste également sur une entame de saison médiocre, et qui occupe actuellement la 14e place au classement général, avec un total de 18 points seulement. Aussi, conscient de la difficulté de la tâche qui attend ses protégés, l’entraîneur kabyle, Nacer Sandjak, qui a retrouvé le sourire après une entame de la phase retour complètement ratée, saura sans aucun doute remettre sur orbite sa troupe afin d’aborder cette sortie avec tous ses moyens. Le coach, qui disposera, à l’exception d’un ou deux éléments, de tout son effectif, axera sans aucun

doute son travail sur le plan technique. Le staff technique tentera également d’amener ses hommes à se focaliser entièrement sur la suite du parcours, à commencer par cette confrontation face aux Hamraoua, et vite oublier cette performance face au nouveau promu. Le staff technique semble maîtriser la situation très complexe en ce début de la phase retour du championnat national de Ligue I et il aura eu tout le temps pour tracer la stratégie qu’il devra adopter pour réussir une deuxième victoire consécutive. Les quatre jours qui précèdent le match face au MC Oran devraient constituer une bonne aubaine pour les Kabyles pour corriger certaines lacunes et préparer le plan d’attaque. En plus, cette période de préparation permettra à l’équipe phare du Djurdjura de bénéficier d’un temps de préparation plus important avant le déplacement à l’ouest du pays, vendredi prochain. Pour ce match face aux Oranais, le technicien kabyle a prévu un programme de préparation spécial et ce, dans le but de réussir cette sor-

tie. Surtout qu’à ses yeux, son adversaire n’a rien à gagner puisqu’il ne vise que le maintien parmi l’élite. Certes, l’obligation de prendre les trois points pourra encore mettre la pression sur les joueurs, mais ils n’ont désormais d’autre choix que de confirmer le dernier bon résultat à domicile. Lors des premières séances d’entraînement, l’entraîneur Sandjak et son adjoint Amrouche ont axé leur travail sur le plan tactique, notamment les attaquants qui devraient encore une fois faire preuve d’une certaine efficacité. Avec cette rencontre, le club phare de la Kabylie compte maintenir sa dynamique et mettre définitivement un terme à la série de mauvais résultats, qui lui a causé tant d’ennuis dans son entourage.

Le staff et les joueurs savent ce qui les attend

Tous les joueurs semblent déterminés à enchaîner avec un deuxième succès, qui leur permettra de confirmer leur retour en championnat. Actuellement, ils n’ont qu’une seule idée en tête : revenir au bercail avec la totalité

des points. Le staff technique a un temps largement suffisant pour mieux se préparer afin de réussir un deuxième succès de suite. Les choses ne seront pas aussi faciles pour les coéquipiers de Mokdad, qui doivent désormais s’attendre à une chaude empoignade. Mais les Kabyles ont l’intention de casser la baraque. Les deux mauvais résultats en début de la pahse retour ne sont qu’un accident de parcours, et la belle performance à domicile face à la JS Saoura encouragera certainement les joueurs à faire de leur mieux pour revenir avec les trois points. Cela n’empêchera pas le staff technique de revoir certaines choses qui n’ont pas marché auparavant. Pour les Canaris, l’avenir sera conforté par une autre belle prestation face au MC Oran. Une rencontre qui doit permettre aux Kabyles de se rassurer et d’espérer mieux. Les joueurs de la JS Kabylie ont encore besoin de plus de confiance pour retrouver leur niveau. Il faut tout faire pour améliorer davantage la position au classement général, c’est le mot d’ordre. Pour cela, les lions du Djurdjura devront faire montre de beaucoup plus d'envie. L’équipe a retrouvé son efficacité, maintenant elle doit confirmer cela face aux Oranais. Les joueurs tenteront de cadrer toutes leurs tentatives, c'est une chose sur laquelle l’entraîneur devra insister et quelque chose à améliorer s’il veut gagner des matches et prendre de précieux points. Tout le monde doit donner plus à l’avenir. Une remise en question générale s'impose, il n'y a qu'à ce prix que le club s'en sortira. Les discours étaient souvent pleins de bonnes intentions, mais il va falloir impérativement mettre en application tout cela sur le terrain pour confirmer au fil des jours leur intention de sauver une saison pour l’instant bien mal engagée. R. S.

MAROCI RESSENT TOUJOURS DES DOULEURS

Même sʼil sʼentraîne le plus normalement du monde avec le reste du groupe, le milieu récupérateur kabyle, Tayeb Maroci, nʼest pas à 100% de ses capacités. Il ressent toujours des douleurs aux adducteurs. Certes, sa place au sein de lʼéquipe reste importante, mais le staff technique devra le soumettre à un travail spécifique. Le joueur ne devra pas rater cette importante et difficile sortie à Oran, mais la dernière décision sera prise cette semaine.

«Ces douleurs me perturbent» Le milieu récupérateur kabyle, Tayeb Maroci, s’est dit inquiet à cause des douleurs à répétition. Ce joueur, qui est devenu indispensable pour le club, nous a confirmé hier que le mal aux adducteurs d’une façon répétitive lui fait très mal, mais il ne veut rater aucun match avec l’équipe.

Ressentez-vous toujours des douleurs aux adducteurs ? Effectivement, je ressens toujours des douleurs. Je ne suis pas rétabli à 100%. Je pense que j’aurai besoin de

plus de temps de soins pour éviter toute complication. Pour le moment, ce ne sont que des petites douleurs, mais j’ai peur d’une éventuelle complication. Etes-vous prêt à jouer ? Bien sûr. Comme je l’ai déjà dit, je ne veux pas rater des matches, mais si mon cas nécessite un suivi plus approfondi, je dois le faire. Mais à l’heure actuelle, mon cas n’est pas grave, j’espère retrouver mes capacités rapidement.

Revenons à la dernière victoire, qu’en ditesvous ?

Cela n’a pas été facile pour nous, mais cette victoire est venue au bon moment. Je tiens à confirmer que cela a été difficile, mais on était tous déterminés à arracher les trois points.

Peut-on dire que ce succès va vous donner des ailes pour aller de l’avant ? Sûrement ! Déjà, le fait que l’équipe a renoué avec la victoire est bon pour le moral. Désormais, on doit être plus efficaces devant les bois adverses et laisser la manière au second plan. Nous avons souvent réussi à développer un beau football, mais sans pour autant remporter de points. Maintenant, on doit

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

penser à récolter le maximum de points, c’est l’essentiel.

Le week-end prochain, vous allez affronter un mal classé, le MC Oran, comment appréhendezvous cette rencontre endehors de vos bases ? C’est un match difficile comme tout le reste d’ailleurs. Les Oranais ne vont pas nous faire de cadeaux, mais ils tenteront de ne pas laisser filer de point dans leurs bases pour éviter le pire. Maintenant, il va falloir se préparer pour ce match et prendre notre adversaire très au sérieux. Entretien réalisé par Rabah Salhi


LIGUE UNE 07

Les Usmistes se concentrent

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

USMA ÉCHOS

HIER DU BIQUOTIDIEN Les coéquipiers de Boudbouda ont été soumis, hier au bi-quotidien. Les deux séances se sont déroulées au stade Bologhine.

BOUZID RÉINTÈGRE LE GROUPE

Le défenseur axial de lʼUSMA, Ismail Bouzid, a réintégré le groupe lundi, en participant à la séance dʼentraînement effectuée à Bologhine.Le joueur qui souffrait de la cheville est complètement rétabli.

CHANGEMENT DE DOMICILIATION POUR LE MATCH DES U20

Les U20 de lʼUSMA qualifiés pour les 8e de finale de la coupe dʼAlgérie, affronteront vendredilʼUSMKhenchel a au stade Communal de Khenchela, au lieu de lʼOPOW.

LES U21 BIEN PARTIS POUR REMPORTER LE TITRE

Les U21 de lʼUSMA sont bien placés pour remporter le titre cette saison, puisquʼils comptent 10 points dʼavance sur leur poursuivant immédiat, la JSMB. Les hommes de Bourzag et Zeghdoud peuvent assurer une autre victoire samedi contre Batna.

BENMOUSSA ET KOUDRI ÉCOPENT D’UN MATCH

Les deux joueurs de lʼUSMA, en lʼoccurrence Benmoussa et Koudri, expulsés contre le MCA ont écopé chacun dʼun seul match .Ils ne joueront pas samedi prochain contre le CAB et feront leur retour face a CABBA lors de la 20e journée du championnat de ligue 1.

Par Amine Larbi Aprés quelques jours agités, suite à la défaite concédée contre le rival le MCA où certains supporters se sont permis d’aller insulter les joueurs lors des deux séances d’entrainement effectués dimanche et lundi, les choses se sont calmées, hier, puisque la formation usmiste a été soumise au biquotidien sous l’œil attentif de l’entraineur Rolland Courbis. Ce dernier a demandé à ses joueurs de ne pas baisser les bras et de rester concentrés, car le prochain match se jouera samedi contre le CAB, un match important pour les rouge et noir qui doivent impérativement l’emporter contre la lanterne rouge pour se réconcilier avec leur public.

L

e rendez-vous du 2 février à Bologhine, constitue un virage pour les Usmistes qui sont dans l’obligation de décrocher les 3 points tout en espérant un faux pas du leader Sétifien à Tlemcen afin de réduire l’écart. Psychologiquement certains joueurs ont été affectés par la défaite contre le doyen, ce qui fait que Courbis doit axer son travail dans ce domaine, afin de remonter le moral à sa troupe, qui reste fragile comme le témoigne le comportement de certains joueurs sur le terrain, vendredi passé, dans le derby, à l’image de Benmoussa qui n’a pas maitrisé ses nerfs alors que d’autres ont été très excités en contestant à chaque fois les décisions de l’arbitre. Le technicien Français doit jouer

un rôle dans ce sens, car les prochains matches exigent une grande concentration et une maitrise de tous les paramètres car les points perdus auront leur pesant d’or dans le décompte final.

L’équipe doit retrouver certaines valeurs

Malgré tous les moyens mis à sa disposition, l’USMA n’a pas encore répondu favorablement aux attentes de son public. L’équipe occupe la 3e place avec 30 points et reste loin derrière l’aigle noir Sétifien qui totalise 40 points . Un classement loin des ambitions affichées par la direction l’été dernier. Sur le terrain l’équipe n’arrive pas à dominer le championnat et

beaucoup de points ont été gâchés bêtement. L’arrivée de Courbis a mis de l’ordre dans l’équipe, même les résultats ont suivi, mais toujours est-il que Soustara n’arrive pas à décoller malgré le renfort effectué au mercato hivernal. L’USMA doit vite retrouver certaines valeurs, telles la solidarité, la combativité et surtout l’envie d’aller loin. Ces valeurs que l’équipe a perdues ces dernières saisons. Les Rouge et Noir engagés sur 4 tableaux cette saison risquent de tout perdre s’ils ne retrouvent pas l’envie et la motivation nécessaires pour atteindre les objectifs tracés et réussir à décrocher au moins un titre en fin de saison. A. L.

Ladj : «Je n’ai pas commis un crime pour que je sois sanctionné de la sorte»

Suite à la sanction dont il a fait l’objet par la CD de la LNFP, le médecin de l’USMA, s’est dit étonné et surpris par cette sanction qui l’a jugé trop sévère par rapport aux faits qui se sont déroulés : «Vraiment je suis surpris par cette sanction car je n’ai pas commis un crime pour que je soit sanctionné de la sorte.

L’

arbitre assistant n’a cessé de nous insulter durant le match et une fois il nous a refusé le

but, je me suis dirigé vers lui pour le gifler car franchement il n’a pas été à la hauteur. Quand vous voyez les agressions dont les arbitres font l’objet alors que les auteurs ne sont pas sanctionnés et pour mon cas je suis sanctionné par deux ans, c’est vraiment révoltant. Je vais faire appel et voir la décision de la commission compétente», a souligné le médecin de l’USMA.

L’ordre des médecins convoque Ladj

Le président de l’ordre des médecins a déclaré sur les ondes de Jil FM que le médecin de l’USMA est convoqué pour

s’ expliquer sur son geste regrettable à l’encontre de l’arbitre assistant du match MCA – USMA, il révèle qu’il a reçu une plainte de la part de Doulache : « J’ai reçu une plainte de l’arbitre assistant, Doulache, expliquant l’agression dont il a fait l’objet de la part du médecin de l’USMA lors du derby de vendredi contre le MCA. Nous avons décidé de convoquer le médecin pour l’entendre afin de s’expliquer sur son geste

condamnable. Nous allons voir ce que stipule la réglementation en vigueur pour prendre les mesures nécessaires », a affirmé le président de l’ordre des médecins.

Ladj lourdement sanctionné

La CD n’a pas été clémente à l’encontre du médecin de l’USMA, Zineddine Ladj, sanctionné pour

deux ans, suite à son comportement violent vis-à-vis de l’arbitre assistant Doulache, lors de la rencontre face au MCA disputée vendredi passé au 5 juillet. En effet le médecin de l’USMA et juste après l’annulation du but égalisateur de son équipe par le linesman, s’est rué vers ce dernier, avant de le gifler devant tout le monde. Ce geste condamnable lui a valu cette sanction. Par Amine Larbi

LA DIRECTION FAIT APPEL

Suite à cette sanction nous avons appris que la direction de lʼUSMA compte faire appel à la FAF, dans lʼespoir de voir la sanction réduite par la commission de recours. On ne sait pas les arguments qui seront mis dans le dossier par lʼUSMA pour demander la révision de la sanction.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LIGUE UNE

CRB

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

40 000 DA DE PRIME PERÇUE

Nous avons appris d’une source proche des affaires du club que la prime de la dernière victoire face à la JSMB devrait être encaissée aujourd’hui. De l’ordre de 4 millions de centimes, comme rapporté précédemment par nos soins, cette prime devrait être perçue, nous dit-on, aujourd’hui, de quoi booster le moral des joueurs avant leur périple vers l’ouest du pays. M. A. A.

Gana face à ses engagements IL SERA DÈS DEMAIN EN ALGÉRIE

ÉCHOS

NAÏLI : «LE COACH PEUT COMPTER SUR MOI»

Par : Mohamed A. A.

Avec la fin de l’aventure de l’équipe nationale en Coupe d’Afrique, après le match de ce soir, le président du CRB, Azzedine Gana invité par la FAF pour y assister, sera de retour aujourd’hui au pays.

U

n retour qui tombe à pic, étant donné que le dernier délai qu’il avait fixé à ses joueurs pour les régulariser arrive aujourd’hui à terme. Avant son départ, il s’était montré rassurant pour dire que les choses n’allaient prendre une autre tournure et que tout serait réglé à temps. Les joueurs, qui ne veulent pas être stoppés dans leur élan, croisent les doigts et ne veulent surtout pas que leur président leur fasse un nouveau faux bond. Ceci, étant donné qu’ils veulent continuer sur leur lancée et qu’ils sont devenus, depuis plusieurs journées, imbattables. Il faut dire que Gana s’était réuni avec eux pour leur dire que tout allait rentrer dans l’ordre à la fin du mois en cours. Même l’entraîneur Bouali reste sur ses gardes et ne veut surtout pas voir tout le travail qu’il a réalisé jusque-là partir en fumée, lui qui nous a déclaré avant-hier : «C’est le genre de problème que je ne veux pas voir dans mon équipe, surtout que cela risque d’anéantir tout le travail

que nous avons fait jusqu’à présent. J’ai eu une discussion avec les dirigeants, et ils m’ont promis de régler la situation dans les plus brefs délais, et c’est ce que j’attends d’eux». Ainsi donc, et selon nos informations, Gana devrait rencontrer ses joueurs avant leur déplacement à Bel Abbès, pour joindre l’acte à la parole. Et même dans le cas où cette réunion n’arrive pas à avoir lieu, les joueurs comptent se déplacer à Bel Abbès avec la même détermination avant de voir, par la suite,

ce qu’il y a lieu d’entreprendre. Le dernier maillon dans cette affaire, les supporters en l’occurrence, affirment dans leur ensemble qu’ils attendent à ce que Gana tienne ses promesses, surtout qu’il serait inadmissible de voir une équipe comme celle qui est actuellement sous la houlette de Bouali dégringoler, surtout qu’elle a la possibilité, cette saison, de faire quelque chose sur l’un des trois fronts où elle est engagée, championnat, coupe d’Algérie et coupe arabe. En tout cas, les jours à venir apporteront leur lot de pré-

cisions.

Entretien réalisé Par : Mohamed A. A.

traîneur afin que je puisse reprendre ma place au sein de l’équipe. Moi, je me sens très bien et je suis prêt à jouer ce match. Je tiens d’ailleurs beaucoup à être de la partie aux côtés de mes coéquipiers. Le terrain me manque, surtout que j’ai raté plusieurs rencontres cette saison.

Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un match très difficile face à une équipe qui commence à retrouver sa verve, de surcroît qui va jouer chez elle. C’est un match difficile et indécis. Une victoire s’impose pour notre équipe, même si cela reste difficile. C’est le seul mot d’ordre actuellement dans le groupe. On doit impérativement gagner ce match, non pas pour prendre la revanche après le match de la phase aller, mais pour aller de l’avant et songer à l’avenir.

Les joueurs ont repris

Après une journée de repos, les joueurs du Chabab ont repris, hier, le chemin des entraînements. Une séance légère, où le coach est revenu avec ses joueurs sur les erreurs commises face à la JSMB, et tenter de les régler avant la rencontre de samedi prochain à Bel Abbès. Les choses sérieuses commenceront donc à partir d’aujourd’hui. M. A. A.

Kherbache : «Je n’attends que ma chance» De retour de blessure, l’attaquant du Chabab, Smaïl Kherbache, attend avec impatience son retour à la compétition. Il affirme avoir hâte, mais que la décision revient à son coach, le seul habilité à décider.

Vous avez repris les entraînements avec le reste de l’équipe il y a plusieurs jours. Est-ce que cela veut dire que vous êtes rétabli de votre blessure ? Dieu merci, je me sens très bien. J’ai fait un bon suivi et à ma blessure est guérie depuis plusieurs jours. Je ne ressens pas la moindre douleur. Je pense que ce n’est qu’un mauvais souvenir.

Vous serez donc de retour pour le prochain match face à l’USMBA ? Tout à fait, mais cela dépendra uniquement de la décision de l’en-

Après la série de bons résultats enregistrés, l’équipe va sûrement aborder la rencontre face à l’USMBA dans de bonnes conditions … Effectivement, il n’y a que les bons résultats qui motivent une équipe. Il est clair que la dernière large victoire face à la JSMB a fait beaucoup de bien à nos joueurs. Au fil des matches, notre rendement s’améliore et l’équipe gagne davantage en confiance. Il faut garder cette dynamique et rester sur la lancée. Toutefois, il faut savoir que les matches ne se ressemblent pas et le prochain match face à l’USMBA sera un tout autre match qu’on devra aborder avec tous les atouts nécessaires.

Pensez-vous que votre équipe pourra assurer sur les trois fronts où elle est engagée ? A voir la détermination qui caractérise les joueurs, je ne peux que dire oui. Mais à cela, il faudra ajouter un grand travail qui doit être fait dans la continuité. Le staff technique fait son possible, et les joueur aussi ; espérons que les choses vont continuer sur cette dynamique d’ici la fin de la saison. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comme annoncé hier par nos soins, le Chabab ne pourra pas bénéficier des services de Angan, samedi, étant retenu avec la sélection de son pays. Parmi les joueurs qui peuvent combler ce vide, il y a Billel Naïli, qui revient dʼune longue blessure. Interrogé, le concerné dira : «Je ne sais pas encore si ça sera une occasion pour que je joue dans la mesure où lʼentraîneur nʼa pas encore décidé du groupe quʼil va prendre à Bel Abbès. On nʼa que quelques jours devant nous et je pense que cʼest à moi de prouver aux entraînements que je mérite une place parmi lʼéquipe». A la question de savoir sʼil attend vraiment que Bouali lui fasse appel, notamment après sa longue période de convalescence, le joueur dira : «Jʼespère que oui. Je vous ai déjà dit que physiquement je me sens très bien et je nʼai aucun souci à me faire. Je suis amplement prêt pour jouer ce match. Lʼentraîneur Bouali pourra me faire confiance et compter sur moi. Je ferai tout pour ne pas le décevoir.»

GANA VEUT PROLONGER LE CONTRAT DE BOUALI

Dans un autre registre, et à en croire les dernières informations, Gana devrait avoir une réunion avec Bouali tout juste après le retour de lʼéquipe de Bel Abbès. Lʼordre du jour de cette réunion, nous dit-on, serait une proposition de Gana pour que son entraîneur prolonge son bail avec le Chabab, qui arrive à terme à la fin de la saison en cours. Gana, comme lʼensemble des supporters du Chabab, semble satisfait au plus haut point par le travail effectué par le technicien tlemcénien, et ne souhaite nullement le voir interrompre son aventure avec le club. M. A. A.


Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

L’administration dépêche encore un huissier de justice ABSENCE INJUSTIFIÉE DE YAYA

LIGUE UNE 09

Par : Lotfi Salhi

C

Le joueur n’en fait qu’à sa tête

doit respecter ses engagements envers son club employeur. Yaya a été payé jusqu’au dernier sou avant de repartir au Tchad «Yaya va payer chèr sa sortie. Il faut qu’il assume ses responsabilités envers le club, qui lui a permis de se faire un nom » , ajoute le même membre.

Le club est prêt à le céder

Selon l’administration du club Harrachi, elle est prête à vendre le Tchadien Yaya Karim, si un club se présenterait avec une offre pour l’engager. Apparemment, Yaya ne veut plus continuer son aventure

avec les Jaune et Noir et il ne cesse de causer des problèmes au sein du club. Cela a poussé Charef à donner son accord pour libérer le joueur, si un club sérieux s’engagerait à s’attacher de ses services. L. S.

être la solution en défense»

L’adjoint de Charef, Benomar, affirme que l’équipe souffre énormément au niveau de l’axe central de sa défense, surtout après les blessures de; Demou, et de la nouvelle recrue Bekakcha, sans oublier Blekaroui qui n’est pas encore assuré de participer à la rencontre devant la formation d’ElEulma. Selon le concerné, le jeune joueur Messaoudi pourrait être la solution dans l’axe central de la défense, sachant que ce dernier évoluera dans son poste de prédilection.

N

éanmoins, Benomar ajoute que rien n’est encore décidé, puisqu’il reste du temps avant la prochaine rencontre pour le compte de la 19eme journée et tout se décidera incessamment «Je ne vous cache pas que l’équipe souffre beaucoup au niveau de l’axe central après les

CHAREF SERAIT DANS LE VISEUR DE RAOURAOUA SELON UN MEMBRE DE L’ADMINISTRATION

MESSAOUDI PRESSENTI DANS L’AXE DE LA DÉFENSE

Benomar : «Messaoudi pourrait

Il faut savoir que le joueur en question, à savoir Yaya, veut dicter sa loi, mais l’USMH a des droits sur le joueur et ce dernier

ECHOS

Selon un membre de lʼadministration, lʼentraîneur en chef de lʼUSMH, à savoir Charef serait dans le viseur du président de la fédération Algérienne de football. Selon la même personne, le travail fait par lʼentraîneur en chef de lʼUSMH a séduit le premier responsable de la FAF. Le concerné pourra bénéficier dʼun poste dans lʼune des équipes nationales. Il faut savoir que Charef est toujours cité exemple, par Mr Raouraoua lors de ses conférences de presse.

L’administration de Mohamed Laib, et selon nos sources, a dépêché une nouvelle fois un huissier de justice au stade Lavigerie avant-hier, pour signaler l’absence du Tchadien Yaya qui n’a plus donné le moindre signe de vie depuis plusieurs semaines. L’huissier de justice a signalé trois mises en demeure contre le joueur en question, qui est en train de jouer un mauvais tour au club qui lui a donné la chance de briller dans le football algérien.

ette situation a beaucoup contrarié l’administration, puisque le joueur a pris les trois mois de salaires qu’il doit au club Harrachi avant de partir et ne plus donner de nouvelles «Pour nous, les choses sont claires, on va défendre nos droits afin de préserver les intérêts du club. Le joueur n’a pas tenté de prendre attache avec nous pour s’expliquer contrairement à Amada, qui était en contact permanent avec nous lors de son séjour à Madagascar » affirme un des membres du conseil d’administration, qui a préféré rester dans l’anonymat.

USMH

blessures de certains de nos joueurs. Une chose est sûre, nous avons des solutions pour pallier aux défections » , dira Benomar.

«On a projeté de glaner 9 points sur les quatre premiers matches»

Dans le même contexte, Benomar affirme que l’ensemble du staff technique a tracé comme objectif en ce début de la phase retour d’empocher 9 points lors des quatre premières rencontres. Un objectif qui sera atteint si l’équipe parviendrait à battre le MC ElEulma samedi prochain pour le compte de la 19eme journée de ligue une «Je pense que nous sommes sur la bonne voie. On a fixé l’objectif de décrocher 9 points sur les quatre premières rencontres, et il nous reste que la rencontre face au MC El-Eulma pour le concrétiser. Si on parvient à avoir les trois points de la prochaine rencontre, je dirai que notre objectif pour ce début de

phase retour est atteint » , conclut le concerné.

«La rencontre face au MC El-Eulma sera difficile sur tous les plans»

L’adjoint Harrachi a saisi l’occasion pour passer un message à ses joueurs en prévision de la prochaine rencontre face au MC El-Eulma. selon le concerné, cette rencontre ne sera pas facile comme peuvent le penser certains, puisque l’adversaire va tout tenter afin de retrouver le sourire et essayer d’arracher un résultat positif, sans oublier qu’un air de revanche planera dans l’air, sachant que l’équipe Eulmie a été éliminée en coupe d’Algérie par les Jaunes et Noir. «Je pense qu’El-Eulma veut sa revanche après son élimination en coupe d’Algérie. Il faut rester concentrés et bien préparer la prochaine rencontre sur tous les plans » , affirme l’entraîneur adjoint de Charef.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon des sources très bien informées, lʼentraîneur en chef de lʼUSMH songe à lancer le jeune Messaoudi dans lʼaxe central de la défense aux côtés de Azzi, au cas où Belkaroui ne serait pas présent pour la prochaine rencontre à cause de sa blessure au niveau de la cuisse.

LES TRAVAUX DES NOUVELLES TRIBUNES SERONT ENTAMÉS INCESSAMMENT Selon une source très bien informée, les travaux des nouvelles tribunes au niveau du stade de Lavigerie débuteront prochainement, puisque lʼAPC de Mohammadia qui gère le stade, a donné son accord pour construire de nouvelles tribunes.

MEKKIOUI : «IL NOUS FAUT LES TROIS POINTS FACE AU MC EL EULMA»

Lʼarrière gauche des Jaune et Noir, à savoir Mekkioui, affirme que lʼéquipe a besoin des trois points de la prochaine rencontre face à la formation dʼElEulma. Selon le joueur en question, la rencontre ne sera pas facile, mais les joueurs se battront à fond pour empocher les points de cette rencontre afin de redresser la barre après la défaite devant la formation de lʼESS, lors de la précédente rencontre du championnat.


10

LIGUE UNE

MCA

Les Mouloudéens en colère

UN HUIS CLOS POUR LE MCA ET UN AVERTISSEMENT POUR L’USMA

ECHOS

SAÂDANE DANS UNE SHORT-LIST POUR LE POSTE DE DIRECTEUR TECHNIQUE Lʼancien sélectionneur national, Rabah Saâdane est sur les tablettes de la nouvelle direction du MC Alger, à la recherche dʼun directeur technique pour lancer «un projet sportif à long terme», a-t-on appris, hier, dʼune source proche du club de Ligue 1 algérienne de football. Selon la même source, la Sonatrach, qui a repris les choses en main après plusieurs années dʼabsence, aurait pensé à lʼancien sélectionneur national et aussi, à dʼautres techniciens réputés dont le Français, Philippe Troussier, lʼexsélectionneur du Sénégal. Sur lʼéchelle nationale, Saâdane occupe la tête de la short-list qui renferme également les Noureddine Saâdi, Mustapha Heddane et autre Abderahmane Mehdaoui en sachant, que tous ces entraîneurs ont déjà dirigé la barre technique des Vert et Rouge auparavant.

LES JOUEURS VEULENT RENCONTRER LE PRÉSIDENT DU CA Comme il est déjà su, tous les anciens cadres du MCA à savoir, Babouche, Besseghier, Zeddam, Moumène, Daoud, Djeghbala, Djallit, Attafen, Yaalaoui et autre Yachir, nʼont plus perçu leurs salaires depuis plusieurs mois. Ces joueurs cités se contentent uniquement des primes de matchs et de quelques pécules et rien dʼautre, en attendant à chaque fois, la concrétisation des promesses de la direction du club. Outrés par leurs situations inquiétantes, les camarades du capitaine Réda Babouche, ont décidé de voir le nouveau président du conseil dʼadministration de la SSPA-Le Doyen MCA en lʼoccurrence, M. Amrouche. Pour rappel, ce dernier avait annoncé en début de semaine, que la Sonatrach allait dès les prochains jours prendre les choses en main concernant justement cette histoire de salaires qui inquiète les joueurs. Juste pour lʼinformation, les joueurs cités nʼont plus touché leur mensualité depuis déjà cinq longs mois. Ce qui nʼest pas le cas pour les nouvelles recrues qui ont déjà perçu une partie consistante de leurs salaires annuels. Cʼest justement pour ce détail précis que les partenaires de Besseghier exigent tout simplement la régularisation dans lʼimmédiat de leurs situations financières même si la direction des Vert et Rouge, par le biais dʼOmar Ghrib, fait de son mieux pour rassurer les joueurs concernés. M. B.

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Par : Mounir Ben Les Mouloudéens étaient vraiment sous le choc, hier, en apprenant que leur équipe vient d’écoper d’un match à huis-clos, en allant même à se poser un tas de questions.

A

insi, le MC Alger s’est vu infliger une sanction d’un match à huis-clos et une amende de 50.000 DA décidée par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) «pour utilisation de fumigènes et jet de projectiles» lors du match face à l’USM Alger (1-0) disputé vendredi dernier au stade du 5 juillet pour le compte de la 18e journée du championnat de Ligue 1, indique mardi la LFP. D’autre part, le médecin de l’USM

Alger, Ladj Zineddine, a été suspendu pour deux ans à compter du 27 janvier pour «infraction envers officiel» lors du même match. De leur côté, les joueurs de l’USM Alger, Benmoussa Mokhtar et Koudri Hamza, exclus lors de ce derby, ont écopé d’un match de suspension chacun, précise la même source. Mais ce qui a vraiment irrité la grande famille du Mouloudia, est sans doute, cette histoire du huisclos et il y a vraiment de quoi s’étonner, connaissant les faits. En effet, puisque lors du dernier quart-d’heure, les supporters de l’USMA et du MCA ont tout simplement enflammé les tribunes du 5-Juillet par des dizaines de fumigènes. Et tous les présents au stade olympique ont remarqué les jets de projectiles de part et d’autre et notamment, côté usmiste après le but de Djallit.

Un seul perdant, le MCA

D’ailleurs, des dizaines de chaises ont été saccagées par les fans usmistes en guise de colère et de protestation. Mais au final, le Mouloudia écope d’un huis-clos et l’USMA s’en tire avec un petit avertissement. Et ce qui a vraiment surpris la grande famille du MCA, est sans doute, la suspension de Benmoussa l’auteur de l’agression caractérisée contre Djallit qui s’en sort avec un match seulement malgré l’expulsion directe. Juste pour l’information, l’agression vaut au minimum, 3 matchs de suspension en plus de l’automatique. Mais la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a perçu les choses sous un autre angle en sachant, que le match MCA-USMA était télévisé ! Ce qui est sûr, c’est que toutes ces fameuses sanctions, vont faire l’objet d’une nouvelle polémique, notamment dans le camp

mouloudéen puisque visiblement, le Doyen est le plus grand perdant dans cette histoire avec le nouveau huis-clos qui coïncide avec la venue de la JSM Béjaïa. «Cette suspension est vraiment injuste car c’est l’USMA qui méritait le huis-clos pas le MCA », nous dira un ancien habitué aux entraînements du club. «Qui a saccagé les chaises du 5-Juillet, les Mouloudéens ou les Usmistes ? », s’est exclamé un autre inconditionnel. Même son de cloche chez tous les autres supporters approchés lors de la séance d’entraînement d’hier. Aux dernières nouvelles, on croit savoir, que le coordinateur de la section football en l’occurrence, Omar Ghrib, entend saisir le président de la LNF aujourd’hui ou demain pour parler justement de ces fameuses sanctions qui arrangent en premier lieu, l’USMA et personne d’autre. M. B.

Absence énigmatique de Hadj Aïssa

Au moment où la grande famille du Mouloudia d’Alger attendait avec impatience, le grand retour de la nouvelle recrue, Lazhar Hadj Aïssa, celui-ci, n’a tout simplement, plus donné signe de vie depuis dimanche dernier.

E

n effet, puisque l’ancien international de l’Entente de Sétif, a raté la séance d’entraînement de lundi dernier et celle d’hier, pour des raisons toujours incompréhensives. Une absence qui ouvre la porte à toutes les spéculations et surtout, toutes les polémiques. Pour les

spéculations, certaines parties avancent que Hadj Aïssa n’a pas vraiment apprécié les déclarations du coach, Djamel Menad, qui ne compte pas le faire jouer de sitôt en estimant qu’il est toujours à cours physiquement. Mieux encore, le coach mouloudéen a textuellement déclaré dernièrement : « Je ne vais prendre aucun risque avec Hadj Aïssa car je ne veux pas revivre le scénario de Sayoud avec Bracci.» Des déclarations qui n’ont aucunement réjouit Lazhar Hadj Aïssa, qui voulait du moins, jouer le prochain match contre l’ASO Chlef prévu ce samedi. Par ailleurs, certains parlent

d’une grave blessure au genou qui risque sérieusement de chambouler tous les calculs, que se soit ceux du staff technique ou ceux de la direction du club. Ce qui est certain, c’est que Hadj Aïssa et contrairement aux deux autres nouvelles recrues, Hadj Bouguèche et Amine Aksas qui s ’ e n t r a î n e m e n t régulièrement, n’a plus donné signe de vie depuis dimanche dernier. Seul la reprise du joueur demain pourra mettre un terme à toutes ces spéculations et ces rumeurs qui sont synonymes d’une nouvelle polémique. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BESSEGHIER

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

ALORS QU’IL EST L’UN DES MEILLEURS JOUEURS DE L’ÉQUIPE

est-il victime d’un complot ? Par : Walid Saber

Abdelkader Besseghier traverse une période très difficile depuis qu’il a été écarté du derby contre l’USMA, alors qu’il est l’un des joueurs les plus réguliers du Mouloudia cette saison.

L

’enfant de Mascara est victime d’un complot de certains dirigeants, qui veulent à tout prix imposer Hachoud, même si ce dernier a alterné le bon et le moins bon lors de ses dernières prestations. En effet, lors du stage effectué en Espagne, l’ancien joueur de l’USMA avait envoyé un message fort à son coach en déclarant ouvertement qu'il ne comptait pas évoluer sur le couloir gauche : «Je respecte les choix de mon coach, mais jouer au poste de latéral gauche était un simple dépannage. Je préfère désormais retrouver ma place d’arrière droit», a martelé Besseghier tout au long du

regroupement en Espagne. Des propos qui ont quelque peu irrité Djamel Menad. Résultat des courses, le coach a opté pour Hachoud sur le côté droit, ce qui a eu pour effet de reléguer Besseghier au second plan. Pis encore, le Mascaréen n'a même pas été retenu parmi les 18 pour le match face à l'USMA, lui qui n'avait jamais raté un seul derby depuis qu'il est au Mouloudia. Alors que l'indisponibilité de Réda Babouche aurait pu lui offrir une opportunité de se faire une place au soleil, Menad a préféré donner sa chance à Zinedine Bensalem, bien que celui-ci soit loin de donner satisfaction. Djamel Menad, Omar Ghrib et même d’autres proches du club ont tous Besseghier dans le collimateur, qui devra désormais se contenter d’être la doublure de Abderrahmane Hachoud, devenu l'option première du staff technique. Besseghier, qui a été un titulaire indiscutable durant trois saisons, devra prendre son mal en patience en guettant la moindre opportunité. Même si Besseghier refuse de faire toute déclaration afin qu’on ne dise pas qu’il a déstabilisé le groupe, il reste serein et croit en son étoile pour retrouver sa place de titulaire, perdue depuis quelques semaines déjà. W. S.

LIGUE UNE 11

MCA

ECHOS

HADJ AÏSSA ABSENT À LA REPRISE

Lʼancien joueur de lʼEntente de Sétif, Lazhar Hadj Aïssa, était absent lundi à la reprise des entraînements. Une absence qui nʼa pas été autorisée par le staff technique ni par la direction du club. Tout le monde se demandait pourquoi le joueur sʼétait absenté, alors que des proches du joueur nous ont fait savoir quʼil avait des problèmes familiaux qui lʼont obligé à rater la reprise des entraînements qui sʼest déroulée au stade du 5 Juillet.

10 MILLIONS EN CAS DE VICTOIRE À CHLEF

Après avoir touché 15 millions de centimes suite à la victoire obtenue contre lʼUSMA, le président de section, Omar Ghrib, a promis une forte prime aux joueurs en cas de succès contre lʼASO : «Sʼils gagnent à Chlef, ils auront une prime de 10 millions de centimes», dira Ghrib. Ainsi donc, les camarades de Chaouchi toucheront la somme 10 millions de centimes, à condition de revenir de Chlef avec les trois points de la victoire. W. S.

Djallit : «Terminer meilleur buteur et remporter un titre»

Entretien réalisé par : Walid S.

Le meilleur buteur du championnat, Mustapha Djallit, se dit prêt à refaire le coup de l’USMA face à l’ASO. L’ancien joueur du WAT promet que son équipe décrochera un titre cette saison.

Après la belle victoire contre l'USMA, vous êtes sûrement sur un nuage, non ? Nous sommes tous soulagés de nous en être bien sortis, alors qu'on avait l’épée de Damoclès suspendue sur nos têtes. On savait qu'une défaite face à l'USMA provoquerait la colère de nos supporters, qui ne nous auraient jamais pardonné un autre faux pas face à notre éternel rival. Et je peux vous dire que dès le coup sifflet final, j'avais l'impression d'avoir remporté le championnat, alors que ce n'est qu'un match parmi d'autres. Vous avez réussi a renour avec les buts face à l’USMA. Comment expliquez-vous ce passage à vide que vous avez traversé ces derniers temps ? Il faut savoir que tous les joueurs du monde traversent des passages à vide, mais il faut toujours en profiter lorsque

la réussite est de votre côté. Je ne vous cache pas que c'était un moment très intense. Marquer lors du derby était devenu une obsession pour moi, car on restait sur deux défaites face à l'USMA, sans que je parvienne à marquer. Cette fois-ci, j'ai tenu ma promesse en répondant présent. Ce but n'est pas le plus beau, mais il est le plus important que j'ai inscrit cette saison. Il a une saveur très particulière, car ce n'est pas tous les jours qu'on marque de son empreinte un derby face à l'USMA. Malgré les deux défaites concédées contre le WAT et la JSS, vos supporters ont répondu présent au derby contre les Rouge et Noir… On savait qu'on pouvait compter sur nos fans, qui ne pouvaient pas manquer une telle affiche. Et, ma foi, nous sommes tous contents d'avoir redonné le sourire à nos supporters qui ont vécu des moments difficiles ces derniers jours. Quel est la raison qui a poussé Benmoussa à vous asséner un coup de poing avant la fin du match ? Avant tout, Benmoussa est pardonné. Mokhtar est comme mon frère. Nous avons joué ensemble au WAT, à l'Entente de Sétif et en équipe nationale olympique. Il était énervé, il ne s'est pas

contrôlé. C'est la première fois que nous avons une altercation lors d'un match. D'ailleurs, on s'est parlés au téléphone et il m'a présenté ses excuses. Pour moi, le sujet est clos. Le Mouloudia est appelé à affronter une équipe qui lutte pour le maintien, à savoir l’ASO. Vous ne pensez pas que votre mission ne sera guère facile ? Grâce à notre victoire, nous avons rejoint l'USMA au classement général. C'était important pour nous de ne pas nous faire distancer par notre voisin. A présent, il faudra aller à Chlef pour chercher les trois points de la rencontre et confirmer ainsi notre embellie. Je peux vous dire que cette victoire va nous faire énormément de bien sur le plan psychologique. A nous d'enchaîner pour nous rapprocher de cette seconde place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions qui reste notre objectif majeur. Comme vous avez effectué des stages avec l’EN, que dites-vous de cette élimination lors de cette CAN en Afrique du Sud ? Je suis, comme tous les Algériens, très déçu. Mais que voulez-vous, c'est aussi cela le football. Il faut très vite relever la tête, car il y a les qualifications pour le Mondial qui se profilent à l'horizon. W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

LIGUE UNE

Préparation perturbée et les JSMB supporters craignent le pire ÉCHOS Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

LES BÉJAOUIS APPELÉS À RÉAGIR

Toutefois, en dépit de la mauvaise situation que traversent les Vert et Rouge actuellement, avec cette série de mauvais résultats, il nʼen demeure pas moins que les Béjaouis doivent réagir et dans lʼimmédiat, afin dʼéviter que la situation ne se complique davantage surtout que le reste du parcours ne sʼannonce pas facile. A cet effet, les coéquipiers de Zerrara sont dans lʼobligation de renouer avec les résultats positifs et arracher la victoire dès la prochaine journée face au CS Constantine dans un match qui ne sʼannonce pas facile, lorsquʼon sait que les Béjaouis affronteront respectivement le CSC, le MCA et la JSK.

DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR SOLINAS

Par : Sadek Ait Slimane Les choses commencent à se compliquer sérieusement pour les Vert et Rouge de la JSMBéjaia où rien ne va plus après que les supporters ont tenu à afficher leur colère quant à la mauvaise série que leur équipe est en train de réaliser depuis quelques journées.

E

n effet, touchés par le malaise qui s’est installé au sein de leur équipe avec une série de résultats négatifs dont la dernière est la lourde défaite concédée face au CR Belouizdad, samedi dernier, un groupe de supporters s’est déplacé dans l’après-midi de

LE MAINTIEN COMME OBJECTIF PRIORITAIRE

Par ailleurs, les fans n’ont pas caché leur inquiétude quant à l’avenir du club qui ne cesse d’enchaîner des résultats négatifs au point où la situation est devenue préoccupante avec une série de cinq matches sans un bon résultat. Cela dit, les fans s’interrogent si leur équipe est capable d’assurer son maintien en ligue 1 étant donné que le reste du parcours s’annonce très difficile, ajoutant à cela le mauvais état psychologique dans lequel se trouve les joueurs, depuis quelques semaines déjà, notamment avec cette série de mauvais résultats. S. A. S.

lundi dernier au stade de l’Unité Maghrébine pour afficher leur mécontentement où ils ont procédé au saccage du bus du club et de tenter d’y mettre le feu. Fort heureusement que la présence de certains employés de stade a sauvé la mise, puisque ces fans en furie n’ont trouvé devant eux que le bus qui, pour rappel, a été accordé au club par l’opérateur de la téléphonie mobile Nedjma après avoir reporté son seul titre, à savoir la coupe d’Algérie.

Les entraînements délocalisés à Aokas

Ayant senti une mauvaise réaction de la part des supporters, les dirigeants en concertation avec le staff technique ont décidé de déplacer les entraînements au niveau de la localité balnéaire d’Aokas où a eu lieu la séance de la reprise, qui a été assurée par le coach italien en l’occurrence Sollinas. En

effet, les béjaouis ont déjà vu leur préparation perturbée par la réaction des supporters qui ne semblent guère pardonner à ceux qui sont responsables de cette mauvaise situation que traverse leur équipe, alors que les choses se compliquent pour les Vert et Rouge en enchaînant déjà cinq matches sans résultat positif.

Tiab et Redjradj démissionnent

Toutefois, ayant pris connaissance de la mauvaise réaction des supporters qui se sont pris au bus du club qu’ils ont saccagé avant de demander le départ de la direction actuelle, le président Boualem Tiab ainsi que le manager général du club en l’occurrence Rachid Redjradj n’ont pas trouvé de solution que d’annoncer leur démission. Si le président Tiab a préféré l’annoncer par le biais d’un commu-

niqué qui a été rendu public juste après l’incident, le manager Redjradj quant à lui, a sollicité la radio locale « radio Soummam » pour informer l’opinion publique de sa décision.

Les Béjaouis dans la tourmente

Suite à ce qui s’est passé dans l’aprèsmidi de lundi dernier, les Vert et Rouge se trouvent déjà dans la tourmente où les choses ne cessent de se compliquer à la veille d’un match important, ce samedi, face au CS Constantine dans le cadre de la 19ème journée du championnat. D’ailleurs, la préparation a été perturbée par la réaction des supporters, alors que les camarades de Zerrara ont besoin de sérénité afin de renouer avec les bons résultats et sortir de la mauvaise situation dans laquelle ils se trouvent actuellement. S. A. S.

Tiab dans l’embarras

Rien ne va plus au niveau de la formation de la JSM Béjaia. La lourde défaite, samedi denier, devant la formation de CR Belouizdad vient de prouver encore une fois que le malaise est plus profond qu’on ne le pensait.

L

es Béjaouis sans âme, sont tombés encore dans la «couzina» en s’inclinant lourdement sur le score de (1/4). Le président Boualem Tiab, qui a pourtant espéré un sursaut d’orgueil de son équipe suite au changement effectué au niveau de la barre technique avec la nomination du technicien italien Sollinas à la place du Français Alain Michel, s’est enfin rendu compte que le problème est loin d’être résolu et que les joueurs souffrent d’un blocage psychologique. Néanmoins, le temps pourrait donner raison à ceux qui ont critiqué le limogeage du coach français, notamment une frange de

supporters qui n’ont pas tardé à critiquer le rendement de l’équipe face au CRB et surtout la manière dont ont évolué les coéquipiers de Zerrara. Le problème financier ne peut pas tout expliquer, mais il reste que les changements effectués jusque là n’ont pas donné les résultats escomptés.

Dans l’espoir d’un déclic dans l’immédiat

Cela dit, on croit savoir que le premier responsable du club béjaoui, en l’occurrence Boualem Tiab, s’est montré très déçu à la fin de la rencontre qui a opposé son équipe face au CR Belouizdad, mais aussi par la manière avec laquelle le club de Yemma Gouraga est tombé en s’inclinant sur le score de (1/4). D’ailleurs, le boss des Vert et Rouge s’est montré touché par la situation que traverse son équipe depuis quelques journées, où elle ne cesse d’enchaîner des contre-

performances au fil des jours. Cela dit, Boualem Tiab espère voir un déclic dans l’immédiat et que les joueurs renoueront avec les résultats positifs pour éviter à ce que leur situation se complique davantage.

Les changements à la barre technique n’ont rien apporté

Néanmoins, bien que la direction du club ait procédé à un changement au niveau de la barre technique, en faisant venir l’italien Sollinas à la place du français Alain Michel, il n’en demeure pas moins que le déclic n’a pas eu lieu, étant donné que les Béjaouis viennent de concéder une lourde défaite qui n’est pas venue pour arranger les affaires du club. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui estiment que la venue de coach italien, qui était présent au stade de 20 août, n’a pas eu lieu vu la mauvaise série de résultat qui continue pour les Béjaouis.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Néanmoins, ayant pris les choses en main depuis hier lundi, à lʼoccasion de la séance dʼentraînement effectuée par le groupe au niveau de stade de lʼUnité Maghrébine, voilà que le technicien italien en lʼoccurrence Giovanni Sollinas, aura du pain sur la planche, puisquʼil devra faire le maximum pour redresser la situation et surtout permettre à son équipe dʼamorcer le déclic afin de renouer avec les bons résultats et par la même, sortir de la mauvaise situation et ce, bien que la tâche ne soit pas facile.

SON PREMIER TEST FACE AU CSC

En attendant, cʼest hier lundi que le coach italien a entamé la préparation de la prochaine rencontre face au CS Constantine, qui aura lieu ce week-end pour le compte de la 19ème journée du championnat. De ce fait, ce match sera le premier sérieux test pour ce technicien qui vient de succéder au français Alain Michel à la barre technique. Une victoire sʼannonce impérative et Sollinas est déjà sous pression.

ZAFOUR PURGE

Nʼayant pas pris part à la rencontre de samedi dernier devant le CR Belouizdad, le défenseur axial Brahim Zafour vient de purger sa suspension et sera de retour dès la prochaine rencontre face au CS Constantine. Soit un retour qui permettra au staff technique dʼavoir lʼembarras du choix et dʼaligner une équipe qui sera en mesure dʼamorcer le déclic tant attendu et de renouer avec les bons résultats, afin dʼéviter à ce que sa situation se complique davantage.


LIGUE UNE 13

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

JSMB

Que se passe-t-il au sein des Vert et Rouge ? SUPPORTERS EN COLÈRE

DES SUPPORTERS EN COLÈRE …

Les supporters béjaouis nʼont pu contenir leur colère et ont demandé, purement et carrément, le départ des dirigeants par des manières, il est vrai, peu orthodoxes, mais qui témoignent de leur ras-lebol !

REDJRADJ ANNONE SA DÉMISSION …

Décrié par les supporters, Rachid Redjradj décide de «se limoger», laissant Solinas, lʼami quʼil a recrute aux abonnés de … lʼincertitude dans un club dont lʼavenir risque de vaciller dʼun côté comme de lʼautre.

ENTRAÎNEMENT EN DEHORS DE BÉJAÏA … Et pour fuir la colère des supporters, les Vert et Rouge ont préféré sʼentraîner en dehors de Béjaïa. Il est vrai que jusquʼà présent, les supporters nʼont pas pris pour cible les joueurs.

LE CSA ASSURE L’INTÉRIM ?

Après la défection de Rachid Redjradj, cʼest le CSA qui pourrait prendre en charge lʼéquipe en attendant quʼil y ait un véritable preneur.

OÙ SONT LES ACTIONNAIRES ?

Face à une telle situation, il est bon de savoir si les actionnaires vont, maintenant, se manifester ou pas. Ce serait, alors, un lâchage et leur démission ne sera que souhaitée.

Apparemment, rien ne va plus à la JSMB. Boualem Tiab, dépassé par les événements, semble avoir tout lâché. Son directeur-général, décrié par les supporters, annonce sa démission (la deuxième faut-il le souligner !), laissant ainsi le club face à son destin, dans une situation aux conséquences imprévisibles.

C

omment en est-on arrivé à une telle situation et qui aurait été l’instigateur ? En fait, depuis le limogeage d’Alain

Solinas, à contre-courant !

Et alors qu’on s’attendait aux paiements des joueurs pour leurs remonter le moral et les remettre en confiance, les architectes de la manipulation limogent Alain

Michel, annoncent la venue de Solinas, tout en évoquant le futur recrutement de Saâdane comme directeur technique, et ce, pour faire taire les supporters en colère, déçus par une gestion archaïque et surtout des supporters ayant donné l’impression d’être… piégés. «On n’est pas dupes. L’équipe tournait bien. Il y a eu ce problème d’argent. Il fallait, simplement, payer les joueurs, pour que tout rentre dans l’ordre. Il n’a jamais été question d’un problème technique et du limogeage d’Alain Michel», nous ont avoué certains supporters.

Que reste-t-il maintenant ? A quelques jours du match contre le CSC, c’est le flou total; c’est l’incertitude et la désolation. C’est la faillite d’une équipe dirigeante, dont l’échec est là et sans commentaire. C’est l’incertitude d’une équipe classée en 5e position et qui avait pour objectif sous l’ere d’Alain Michel, d’atteindre le podium. C’est la désolation, car depuis son accession parmi l’élite, jamais les Vert et Rouge n’ont vécu une telle destabilisation. Alors, que faire messieurs les architectes ? A. Z.

Solinas serait-il l’homme de la La manipulation situation ? «manipulée»

C’est dans une ambiance terne que se déroulent les entraînements des Vert et Rouge, sous la coupe d’un nouvel entraîneur, n’ayant pas encore saisi l’importance des agissements des supporters.

L

Michel et la venue de Solinas, les choses se sont compliquées. Mieux encore, les supporters qui n’arrivaient plus à comprendre ce qui se tramait dans les coulisses; avaient, déjà, commencé à huer les dirigeants lors du match contre le MCO et, à demander, même, leur départ.

es Vert et Rouge sont psychologiquement abattus et l’on se demande si, effectivement, Solinas serait l’homme qu’il faut pour redresser une situation, quelque peu, compromise, du fait du non-paiement des joueurs et face à la démission de B. Tiab, suivie de celle de R. Redjradj : «Cela va être difficile. Car, le problème n’étant pas technique. Avec Alain Michel, le courant paissait vite et les joueurs arrivaient à comprendre le sens des paroles et leur importance. Tous étaient partie-prenante dans tout ce qui

se disait», nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : «Avec Solinas, les choses vont complètement changer. Déjà, les joueurs sont abattus, sur le plan moral, et ensuite ils doivent, à tout prix, faire un résultat contre le CSC». Pour plusieurs observateurs sportifs, le nouvel entraîneur, qui n’a pas réussi son passage en Algérie, est loin de répondre au profil de l’homme qu’il faut dans de pareilles situations. Alors que faire ? Vat-on recourir au retour d’Alain Michel ? Solinas a-t-il déjà signé et va-t-il persister et s’aventurer dans un terrain miné, d’autant plus que son ami, Redjradj ne fait plus partie du club ? Tant et tant de questions qui resteront en suspense en attendant que ce match contre le CSC ne se déroule et apporter un grain d’espoir ! A. Z.

LE CSC , UN ADVERSAIRE DIFFICILE MAIS PRENABLE …

Cʼest donc ce samedi que les Vert et Rouge accueilleront la redoutable formation du CSC, dans un match qui sʼannonce difficile, à plus dʼun titre, et qui revêt une grande importance pour les béjaouis, secoués actuellement par une grave crise : «En dehors des problèmes que traverse le club, nous, les joueurs, on nʼa pas dʼautres alternatives que de gagner ce match», nous a-t-on affirmé, avant dʼajouter : «Les Constantinois vont se déplacer pour faire un résultat et, sûrement, profiter de la situation actuelle, pour gagner 3 points et repartir. Mais, nous on ne va pas lʼentendre de cette oreille et on va mettre tout en oeuvre pour que, justement, les 3 points restent à Béjaïa». Cʼest dire que les camarades de Megatli veulent se montrer optimistes et ce, en dépit de la crise qui les frappe et de ce retard dʼargent qui nʼa pas cessé de les ronger. Dans ce contexte, lʼon nous dira : «Nous sommes entrain de nous préparer en vue dʼhonorer nos contrats. Le CSC est, certes, un adversaire difficile, mais il reste, tout de même, prenable». Un match important pour les poulains de Solinas, dont cʼest la 2e sortie, après celle du CRB. Un grand test pour le nouvel entraîneur qui doit impérativement mener son équipe vers un victoire. «Pour Solinas, lʼimportant est de gagner, dʼautant plus que certains supporters lui vouent une certaine hostilité. Aussi, la victoire est devenue, pour lui, impérative, car en cas dʼun mauvais résultat, ses jours seront comptés».Contre le CSC, tous estiment que cʼest le match de lʼentraîneur Italien. Soit il passe et commence à gagner la sympathie des supporters, soit il persiste dans les défaites et Alain Michel sera, alors, revisité par les supporters. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

T

errain miné, club délaissé, démission en cascade ! La lourde défaite concédée face au CRB aura été, en fin de compte, la goutte qui a débordé le vase. Solinas n’aura pas réussi le déclic et le 4-5-1 qu’il a essayé d’imposer aura été une faillite totale : «C’est Solinas qui a mis le nouveau schéma tactique contre le CRB. Pourtant, nous lui avons suggéré de continuer à travailler avec le 4-4-2 mais il a voulu imposer les siens et le résultat est là. On ne peut pas innover du jour au lendemain», nous a t-on confié, quelque part. C’est dire qu’au moment où tout le monde espérait un déclic des Vert et Rouge, on a l’impression que Solinas en a décidé autrement et a enfoncé le club dans la crise qui le secoue avant même qu’il ne débute son travail.

Le message des supporters

A vrai dire, les supporters qui sont descendus pour faire part de leur colère et leur déception, semblent avoir transmis un message clair à tous ceux qui oseraient toucher à leur club. Dans ce contexte, quelqu’un d’entre eux nous dira : «Les joueurs ne sont pas, encore, payés, on ne peut pas attendre d’eux qu’ils fassent un miracle. Et la défaite contre l’USMBA n’incombe pas à Alain Michel mais, bel et bien, à la direction qui ne s’est pas acquittée de sa tâche». Des mots simples, justes et clairs. Et même si rien ne justifie de tels comportements, il n’en demeure pas moins que le geste des jeunes supporters est un signal fort à ceux qui, dans un passé récent, ont manipulé pour faire venir Solinas. Aujourd’hui, force est de reconnaître qu’ils sont tombés dans leur propre piège et ont trouvé des supporters, ni manipulés, ni conditionnés, des amoureux du club, délaissé par ses propres enfants, miné par le jeu des coulisses et géré comme on gère une petite épicerie. A quelques jours du match contre le CSC, le cauchemar ne fait que commencer ! A. Z.


14

LIGUE UNE

Benchouia insiste sur le volet psychologique

son travail sur le volet psychologique, très important dans des situations pareilles.

Les responsables du club qui ont, juste après le match perdu face au CSC, réconforté les joueurs en les

poussant à faire d’autres efforts ,ont voulu par ce geste afficher leur soutien à l’entraîneur tout en motivant l’équipe qui doit sortir le grand jeu pour ne pas succomber une troisième fois. Le match face au MCA étant aux portes, Benchouia devra donc continuer à stimuler ses joueurs à retrousser les manches et à ne penser qu’aux trois points qui seront délirants dans le but de se hisser au classement et surtout de fuir cette zone rouge dans laquelle ils moisissent depuis longtemps. En effet, le successeur de Benzekri ne cesse d’afficher sa confiance au groupe tout en exigeant de ses hommes la rigueur et surtout la sérénité afin de faire face au Doyen avec les meilleures armes. Z. Z.

Avec le groupe, je tente de faire de mon mieux pour rattraper le retard et donner le plus qu’on attend de moi à l’ASO. Étant un attaquant, on attend beaucoup de vous… Je suis certain que j’ai déçu les supporters qui n’ont pas manqué de m’accueillir favorablement à mon arrivée. Je n’oublie pas leurs signes de sympathie et je suis désolé si je n’ai pas réussi à faire ce qu’ils attendaient de moi. Je leur donne rendez-vous aux prochains jours et ils retrouveront le vrai Traoré. Un mot sur cette défaite face au CSC… Je peux vous dire que nous avons manqué de chance car nous avons

dominé l’adversaire sans pour autant arriver à mettre une balle dedans malgré les nombreuses occasions que nous avons créées. Je pense que nous avons manqué de punch et puis avec ces occasions ratées en début de match, il y a à redire. Je ne vous cache pas que cette défaite nous a fait mal et heureusement que le coach a su nous remonter le moral lors de la reprise. L’ASO a-t-elle les moyens de rebondir, selon vous? Pourquoi pas. Ce ne sont pas les atouts qui manquent à l’équipe puisque le groupe est riche et la qualité existe alors, il suffit d’un peu de temps pour que les choses aillent mieux. Je suis certain que l’équipe se ressaisira dans les

prochains matches. En parlant du prochain match, ce sera face au Mouloudia, avez-vous une idée? Oui, bien sûr. Le match gagné face à l’USMA prouve que cette équipe se trouve dans un état moral au top et ne viendra pas pour de la villégiature car elle compte confirmer et conforter sa position au classement pour ne pas dire plus. Toutefois, on ne se laissera pas faire car nous avons une pente à remonter et nous ferons le maximum pour engranger les trois points malgré la difficulté de la mission. Propos recueillis par Z.Zitoun

Par Z. Zitoun

Pour ramener sa troupe à une meilleure situation sur le plan mental, le nouvel entraîneur de l’ASO, Benchouia, use de tous les mots pour remonter le moral de la troupe qui fera face à d’autres tests encore plus difficiles.

N

otamment celui de samedi prochain face à un Doyen qui a repris de plus belle, lui qui a réussi à battre la Dream-Team de l’USMA dans un derby très disputé. Le staff technique chélifien fait de son mieux pour remobiliser les troupes en axant

Traoré : «L’équipe ne manque pas d’atouts pour se relever»

Après des débuts timides, la nouvelle recrue de l’ASO, à savoir l’attaquant mauritanien, Traoré, compte faire le maximum pour donner satisfaction à l’avenir. Comment vont les choses pour le moment? Cela va mieux pour le moment car il faut avouer que je ne me portais pas bien sur le plan moral surtout, moi qui ai débuté avec deux défaites de l’équipe dont l’une à domicile, ce n’est pas fait pour réjouir quand même. Les choses sont rentrées dans l’ordre et je commence à m’adapter encore mieux. Je serai meilleur à l’avenir, j’en suis certain.

ASO

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Boudjelida : «On se battra jusqu’au bout»

De retour, après une blessure qui l’a éloigné de la participation aux trois dernières rencontres, le défenseur du CAB estime que rien n’est encore joué. Quant à la relégation, pour Boudjelida il n’est pas question de s’avouer vaincu, il faut se battre jusqu’au bout.

Vous êtes de retour après un mois d’absence, comment vous sentez-vous ? Dieu merci, je me sens bien, j’ai bien récupéré de ma blessure, j’ai repris l’entraînement avec le groupe et je suis prêt à reprendre ma place. Le report du match face à El Eulma était-il une bonne chose ? Pour ma part, c’est une bonne chose, car cela m’a permis de gagner une autre semaine de préparation. Je pense que c’est le même cas pour toute l’équipe. Vous rencontrerez l’USMA samedi, comment voyezvous ce match ? Comme tous les autres matches, il sera difficile, au point où on en est, on doit jouer nos rencontres sans calculs, c’est comme si c’est

des matches de coupe, l’important c’est de récolter des points. L’USMA qui a perdu son derby est mal au point, non ? On ne sait pas comment ils vont réagir après cette défaite, ça peut être une arme à double tranchant. Ils vont vouloir gagner coûte que

coûte pour se racheter aux yeux de leurs supporters et pour se rassurer, on doit tout faire pour les faire douter et profiter de la pression qui pèse sur eux pour les surprendre. On n’a plus rien à perdre, on doit tout tenter pour revenir avec un résultat positif. Entretien réalisé par Yefsah W.

MANI-SAPOL SATISFAIT ET IMPRESSIONNÉ

L’international togolais du CAB s’est dit très satisfait de sa participation contre l’Algérie et de la victoire de son pays, mais il a tenu à indiquer qu’il a été impressionné par la prestation des Verts qui selon lui méritait de gagner.

NEZZAR ASSISTERA AU MATCH FACE À L’USMA

Le boss du CAB ne rentrera en Algérie que vendredi soir, il ira rejoindre l’équipe à l’hôtel Mehdi et assistera ainsi au match USMACAB au stade Hamadi. Les joueurs, qui attendaient son retour avec impatience, profiteront de l’occasion pour régler leurs problèmes de salaires impayés.

DÉPART VENDREDI MATIN SUR ALGER

La délégation batnéenne se rendra à Alger vendredi matin par route et par bus, le staff technique a programmé la dernière séance d’entraînement sur place, à Staoueli, à partir de 16 heures. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ECHOS

VERS LE DÉNOUEMENT DE L’AFFAIRE NESSAKH

Selon nos sources, Nessakh, qui était en rupture de ban avec le club, sera de retour cette semaine lui qui boycotte lʼéquipe depuis la fin de lʼaller. En effet, le porte-parole du CA, Medouar, lʼaurait convaincu de revenir parmi le groupe, lui qui lʼa rassuré sur tous les points quʼil a exigés. Enfin, rappelons que Nessakh était dans le viseur de lʼESS mais sa piste ayant été abandonnée, le joueur nʼa dʼautre issue que de terminer la saison à lʼASO, faute de quoi, il sera le grand perdant puisquʼil manquera de compétition dʼici le mercato estival dʼoù une baisse de sa cote

CAB

ECHOS

REPRISE AU COMPLET La reprise des entraînements de mardi matin sʼest effectuée en montagne, une séance dʼoxygénation qui a vu la participation de lʼensemble des joueurs qui ont tenu à ne pas la rater, ce qui dénote la détermination des camarades de Hadi Adel à jouer leurs chances jusquʼau bout.

LE BIQUOTIDIEN MAINTENU

Ali Fergani a maintenu le biquotidien pour la première journée de reprise et ce, malgré les réticences de certains joueurs qui se sont plaints de la fatigue la semaine dernière. Le coach batnéen, qui a constaté des carences physiques au sein de son groupe, a estimé que les joueurs ont besoin de travailler leur forme.


Les Hamraoua dos au mur Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

LIGUE UNE 15

Par : Miloud Touadjine

L

ajouté. Cette déclaration a créé une certaine fébrilité au sein du onze oranais, et certains des joueurs se demandent à quoi servirait un entraîneur dans ce cas-là ! Quant aux supporters, ils continuent à faire partager la défaite entre le coach et ses joueurs.

Auront-ils du répondant ?

Dans ce climat lourd où la sérénité qu’ils avaient connu du temps de Benchadly est absente, certains se demandent si les Mouloudéens auront assez de

répondant samedi, surtout sur le plan moral. L’ensemble, à savoir staff technique et joueurs, aurontils pris conscience du danger dans lequel se trouve leur club ?

Les blessés reviennent

Zidane, Sandaogo ( le boudeur) qui semble avoir trouvé un terrain d’entente avec la direction du Mouloudia en ce qui concerne ses arriérés de salaire, de même que Layati et Cherif, absents lors de la reprise , étaient présents hier à l’ entraînement. Seuls absents,

Redha Ouamane et Salim Boumechra lequel a perdu sa mère dimanche dernier. En cette douloureuse circonstance, le collectif du journal lui présente ses condoléances les plus attristées. D’autre part, le match amical qui était prévu hier, a été annulé faute de sparring-partner. Cherif El Ouazzani et son staff ont dû se contenter d’une séance d’entraînement normale, ponctuée par un match d’application entre les joueurs. M. T.

Bouterbiat : «On n’a plus le droit de perdre à domicile»

Que vous est-il arrivé à Belabbès ? Nous avons mal joué, c’est tout, bien que nous aurions pu facilement ramener un point, mais la chance n’était pas avec nous. Nous avons perdu sur un but encaissé dans les premières minutes, qui nous a coupés les jambes durant plus d’un quart d’heure, ensuite, nous n’avons pas pu concrétiser les occasions que nous avions eues, que voulez-vous ? Le football est ainsi fait, on n’y peut rien. N’empêche que le nul face au CSC et la défaite devant

l’USMBA vous ont fait descendre à la 14ème place, ex aequo avec le WAT, donc rétrogradables... C’est vrai que notre position n’est guère reluisante, mais n’oublions pas que si on réalisera trois succès on se retrouvera au milieu du tableau. En plus, la plupart des équipes ont le même niveau, donc ne nous affolons pas, mais prenons garde à cette situation et faisons en sorte de gagner des matchs. A commencer par celui face à la JSK ? Pourquoi pas ? Nous travaillons

dans ce but et nous allons jouer devant notre fidèle public qui nous transcende. Mais je pense qu’il faut évoluer mieux que nous le fûmes ces deux derniers matchs, car la JSK n’est pas n’importe quelle équipe. C’est une grande formation qui a mangé son pain noir et qui lutte à présent pour revenir au niveau des meilleurs. Donc, faisons gaffe et ne ratons rien à Zabana. Que pensez-vous des nouvelles recrues ? Je n’ai pas d’avis précis en ce qui les concerne. S’ils ont été recrutés,

c’est qu’ils vont apporter un PLUS à l’équipe. Face à l’USMBA, il y avait une bonne complémentarité avec Zarabi et de mon point de vue, Achiou a fait un match honnête et je pense qu’il ira en crescendo. Maintenant, nous attendions la rentrée des attaquants, car le problème du Mouloudia reste un problème de buteurs, et comme preuve d’ailleurs, le meilleur buteur est le milieu du terrain Dagoulou avec 4 buts. Entretien réalisé par Miloud Touadjine

Par : Ali Oukili

en victime expiatoire à Béchar mais il essayera de faire le même coup comme celui face à l’USM Alger. Ils ont réussi à damer le pion aux Rouge et Noir au stade Omar Hamadi. Les Vert et Jaune sont avertis que leur adversaire tentera le tout pour le tout pour les surprendre. » On n’a jamais sousestimé notre adversaire et ce quelque soit la position qu’il occupe au classement. Les joueurs donneront le meilleur d’eux-mêmes pour ne pas rater leur sortie à domicile » , estime l’entraineur Hadjar. Les locaux ne vont pas laisser passer une telle opportunité pour engranger les trois précieux points de la victoire pour améliorer un peu leur classement. Les supporters seront présents en force pour donner de la voie à leur équipe et d’encourager les Beldjilali et compagnie pour que les trois points restent à Béchar.

a rejoint la sélection militaire en stage à Alger juste après la fin de rencontre ayant opposé son équipe à la JSK. Les supporters pensent qu’il ne sera pas disponible devant le CABBA pour le compte de dixneuvième journée. Il est resté deux jours seulement avec la sélection militaire. Il sera présent le jour du match face à l’Ahly de Bordj – BouArreridj. » , nous fera savoir le S/G de la JS Saoura, Z. Hamadi. Son retour soulagera les Bécharis, car sa présence compte énormément dans l’échiquier de Hadjar.

d’entrainement d’avant-hier avec ses camarades le plus normalement du monde.

Le CABBA en ligne de mire

Les Bécharis avaient du mal à oublier leur défaite devant la JS Kabylie. C’est dans une ambiance morose qu’ils ont repris le chemin des entrainements. Il a fallu tout le savoir faire des dirigeants pour leur remonter le moral afin de reprendre du service sous la houlette de Hadjar.

E

t c’est dans de bonnes conditions qu’ils préparent leur prochain rendez-vous du 2 février face à l’Ahly de Bordj –Bou-Arreridj prévu à Béchar. Les camarades de Belkheir ne doivent pas sous-estimer leur adversaire en pensant que ce mal classé est largement à leur portée. Ils doivent le prendre très au sérieux pour ne pas le regretter en fin de compte. Le CABBA ne se déplacera pas

ECHOS

ABDELILLAH RENCONTRE LE STAFF TEHCNIQUE : “LE MOULOUDIA EST EN DANGER, PRENEZ VOS RESPONSABILITÉS”

Les Hamraoua ont redoublé d’efforts, afin d’être fin prêts ce samedi face la JS Kabylie, dans un match où personne ne se fera de cadeaux. es joueurs de Cherif El Ouazzani, qui sont retombés dans la zone rouge après deux contre-performances, qui ont coïncidé avec le retour à la barre technique de «L’enfant du Mouloudia », ont plus que jamais besoin des trois points qui seront mis en jeu et qui peuvent leur permettre de sortir de cette zone de danger. Mais il est sûr que ce sera très difficile, d’une part en raison de la qualité de l’adversaire qui a toujours réussi de bons résultats à Oran et aussi du fait que le moral est au plus bas pour les coéquipiers de Bouterbiat, après les critiques de leur entraîneur. Ce dernier a reproché à certains de ses éléments, sans les nommer, « Leur manque de combativité, car n’ayant ni cœur ni combativité ». « Les joueurs doivent savoir qu’ils sont les premiers responsables, car c’est eux qui évoluent sur le terrain » a-t-il

MCO

Merbah rejoint le groupe

Le défenseur Abdelmalek Merbah

Bakayoko rétabli

Le défenseur axial Sékou Bakayoko avait du mal à terminer la partie face à la JSK à cause d’une blessure au genou. C’est grâce aux soins intensifs prodigués par le médecin de l’équipe que le joueur s’est bien remis sur pied. Il a pris part à la séance

Tifour nouvel entraîneur des gardiens de but

La direction du club a remplacé l’entraineur des gardiens de but Saha, qui a décidé de changer d’air par A. Tifour. Ce dernier n’est plus à présenter, vu l’excellent travail réalisé la où il est passé.«Un ami m’a fait savoir que la direction de la JS Saoura voulait engager un entraineur de gardien de but, si j’étais intéressé». C’est une aventure qui me tente de travailler dans cette équipe bien structurée. J’ai trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants que je tiens à remercier au passage pour leur excellent accueil. J’ai commencé mon travail espérant être à la hauteur de la confiance placée en moi par les Bécharis » , dira t-il. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ayant conscience, plus que quiconque du danger qui guette le Mouloudia, le président AbdelIllah Larbi, plus que jamais aux avantpostes, cherche désespérément à ce que son équipe retrouve un meilleur niveau. Cʼest dans cet objectif quʼil sʼest réuni avec le staff technique, à sa tête Cherif El Ouazzani, pour chercher à comprendre les raisons de la mésaventure belabésienne. «Nous devons trouver ce qui cloche afin de le corriger, car lʼéquipe pouvait faire mieux et elle est appelée samedi à montrer un autre visage, sinon, nous irons directement en Ligue 2 et je ne veux même pas penser à une telle éventualité» , nous a déclarés le premier responsable du club.

JSS

ECHOS

LES U20 DÉCIDÉS D’ALLER LE PLUS LOIN POSSIBLE EN COUPE D’ALGÉRIE

Les juniors de la JS Saoura se déplaceront à Berrouaghia pour croiser le fer à lʼéquipe locale lʼESB, pour le compte des seizièmes de finale de la coupe dʼAlgérie. Les gars du sud – ouest oranais, se sont bien préparés en vue de cette rencontre et déterminés pour revenir avec la qualification dans leurs bagages. A. O.


16

LIGUE DEUX

L E S U 2 1 F A C E À L ’ U S M A E N C O U P E L E 1E R M A R S

Les joueurs concentrés pour le prochain match

A noter que les espoirs de l’USMB rencontreront leurs homologues de l’USMA pour le compte des 8ès de finale er de l’épreuve populaire, le 1 mars, au stade Brakni à 11h00.

L

Remis de sa blessure au niveau de la cheville, qui lʼa éloignée des terrains lors des deux dernières rencontres, le virevoltant Hamia met les bouchées doubles pour retrouver sa forme, tout en espérant retrouver très rapidement sa place et aider son équipe à faire de bons résultats.

Les camarades de Melika ne pensent qu’au prochain match face au MCSaïda au stade du 18 avril 1958.

Zaïm assiste à la séance de travail

Le président Zaïm s’est déplacé avant-hier au stade Brakni pour assister à la séance d’entraînement, afin de rencontrer ses joueurs et les motiver pour la rencontre de ce week-end face au MCSaïda. Par ailleurs, il a informé ses joueurs qu’à la fin de la séance de travail, ils percevront la prime du match gagné face au MOC. Zaïm a promis une prime conséquente,

BENACEUR EN SOLO

en cas de victoire face au MCS, et ce pour motiver ses joueurs et les pousser à décrocher les 3 points de la victoire, lors de leur déplacement à Saïda.

Prime du match face au MOC perçue

Le secrétaire du club a remis, aux joueurs, la prime du match gagné face au MOC, et qui s’élève à 20.000,00 DA. Une façon de motiver les joueurs à quelques jours de leur confrontation face au MCSaïda. T. A.

Les U15, U17 et U20 disputeront les 8es de finale de la Coupe d’Algérie

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la coupe d’Algérie en catégories de jeune, a fait ressortir la programmation suivante, toutes les rencontres se dérouleront, vendredi 1 février 2013 à 11 heures. - Stade Chaoui : U15 : MSPB-USMB - Stade 1er nov. U17 : JSK-USMB - Stade Brakni - U20 : USMB-JSAzazga.

Abed : «Nous devons retrousser nos manches» Entretien réalisé par : Aoun Laïd Boualem

Le milieu offensif du SAM, Abed Amine que nous avons contacté hier, à l’issue de la séance d’entraînement, estime que ce dernier semi-échec à domicile pourrait arriver à n’importe quelle équipe.

Le semi-échec concédé face au MCS ne risque-til pas de saper le moral du groupe ? C’est un peu difficile de digérer une autre contre-performance à domicile, mais il ne faut pas se décourager, nous devons êtres forts moralement, ce n’est pas le moment de lâcher, car le championnat est encore long.

Nous devons retrousser les manches et nous remettre aux travail avec l’aide de nos supporters pour sortir de cette mauvaise passe le plus rapidement possible. Justement, votre équipe fera un périlleux déplace au Khroub, comment abordez-vous ce rendezvous ? Ce sera un match difficile pour nous surtout que notre adversaire du jour reste sur une série de trois défaites consécutives, il fera certainement tout son possible pour se racheter devant ses supporters. Si on veut les accrocher chez eux on

Le latéral droit, Benaceur Billel, sʼest contenté dʼun travail spécifique, sur conseil du médecin du club, pour récupérer petit à petit ses forces. Hier, il sʼest entraîné en parité du groupe, en effectuant un travail en solo avec des exercices légers, il semble quʼil nʼest pas encore complètement rétabli, le joueur devra faire preuve de patience et de courage pour surmonter cette étape. T. A.

SAM ECHOS

LES SAMISTES À EL KHROUB POUR UN BON RÉSULTAT

doit développer notre jeu habituel, car l’ASK à l’instar de toutes les équipes de l’est préviligient le physique, nous devons procéder par belles courtes et rapides, pour espérer les prendre à défaut c’est à mon avis la meilleure façon. On est obligés de frapper un bon coup durant cette rencontre, car il est important pour nous de récupérer quelques points perdus sur notre terrain, car le reste du championnat s’annonce extrêmement difficile pour toutes les équipes et chaque point vaut son pesant d’or que ce soit pour les équipes qui luttent pour leurs survies ou celles qui convoitent les 3 places du podium. A. L. B.

Les coéquipiers de Deghiche Rafik prendront ce soir la route à destination de la ville de Khroub, en prévision de leur match face à lʼASK. Cette confrontation comptant pour la 19e journée de championnat de ligue 2 sera la 8è du genre depuis la création de la super D2 en 2004, la première rencontre entre les deux équipes remonte au mois dʼoctobre 2004, à Khroub, et qui sʼest achevé sur un nul. Quant à la dernière rencontre, elle sʼest déroulée cette saison en septembre 2012, où les Samistes jouaient à domicile et ont été tenus en échec par la formation khroubie (1-1).

Par Nour-Eddine B.

Mostaganémois cette saison, n’ont pas laissés le coach national indifférent.

Dans le cadre de la préparation de nos jeunes Verts les U20 pour l’importante échéance qui les attend au mois de mars prochain rentrant dans le cadre des préparatifs pour la CAN 2013 des U20 prévue en Algérie qu’abriteront les stades de Ain Témouchent et Oran. ’entraineur national Nobelo a jeté son dévolu sur la formation espérantiste comme sparring-partner pour damer le pion à nos jeunes Verts étant donné que le parcours et la qualité du jeu produit par les

ASMO-ESM reportée au mardi 5 février

De ce fait, la rencontre rentrant dans le cadre de la 19éme journée du championnat de ligue deux professionnelle qui devait mettre aux prises les Espérantistes à l’ASMO ce vendredi au stade Zabana, est tout simplement reportée à mardi prochain.

Les nouvelles recrues non encore qualifiées

ESM

ESM-EN/U20 ce vendredi à Aïn Témouchent EN PRÉVISION DE LA CAN-U20

L

ECHOS

HAMIA ESPÈRE RETROUVER SA PLACE

Par Tahi Ahmed

e coach Bouhellal sait que son équipe n’a pas le droit à l’erreur lors de cette rencontre qui n’est pas décisive mais importante pour la suite du parcours. Un succès, à Saïda, les mettra sur orbite et tout mauvais résultat réalisé par ses concurrents les relancera pour la suite du parcours. Tout le monde est concerné par ce match, joueurs et staff technique s’activent à peaufiner leur préparation dans les meilleures conditions.

USMB

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Il s’agit bien évidemment des joueurs Ait Ali ex MOB; Gherbi ex CABBA et Belhendouz qui arrivent du club voisin le WAM, et recrutés durant la période du mercato, doivent encore patienter pour avoir l’autorisation de participer aux rencontres officielles du championnat avec leur nouvelle équipe en raison du contentieux d’un antécédent financier qui persiste entre le club et les anciens joueurs de la saison passée; ledit litige est en voie d’être résolu selon les propos du PDG du club SSPA-ESM, Monsieur Zerrouki Sayah. N. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


NAHD

LIGUE DEUX 17

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

ÉCHOS

L E S BL E S SÉ S R ET AB L I S

Hormis Boussaïd, Gaci a pu voir aussi que les autres joueurs qui étaient blessés, à savoir les Benayache, Bendebka et autres Abdeslam qui avaient tous chopé une angine, étaient tous rétablis et s’étaient donnés à fond lors du dernier match d’application. Tout ce bon monde devrait donc être prêt pour prendre sa place au niveau de l’effectif, ce qui devrait réjouir le coach.

LES MILITAIRES DE RETOUR

Les joueurs du Nasria, qui effectuaient un stage avec lʼéquipe nationale militaire, à savoir Aymen Madi, Omar Ousmaïl et Mohamed Amroun sont revenus hier aux entraînements de lʼéquipe après avoir tenu leurs engagements avec la sélection militaire. Ces derniers devraient être prêts pour prendre place dans lʼeffectif si le coach, Gaci, leur fait confiance, lui qui souhaite avoir tous les joueurs sous la main.

GUEBLI : «PRÊTS POUR SURPRENDRE LE RCA»

Le défenseur du Nasria, Ishak Guebli, nous avouera que son équipe est prête pour surprendre la formation du RC Arbaâ lors du match qui opposera les deux teams vendredi prochain. Il affirmera que son team est capable de créer la surprise et revenir avec un résultat probant de ce déplacement, même sʼil avoue que le mission ne sera pas de tout repos face au leader du championnat de la Ligue 2.

Gaci prépare le leader Par Raouf Mesbah Le coach du NAHD, Salem Gaci, tente de préparer comme il se doit l’équipe pour le prochain match du championnat, qui opposera sa formation au leader, le RC Arbaâ, ce vendredi, sans doute au stade de Bologhine.

A

près la première séance qui était beaucoup plus une séance de contact, les autres entraînements qui ont suivi lui ont permis de d’avoir une idée plus nette sur la valeur de son groupe et les capacités physiques et techniques de ses joueurs. Ainsi, il a eu à constater la réaction de ses poulains après avoir programmé un match d’application qui était très important pour connaître les aptitudes de tous le monde. Le driver du Nasria tente de trouver la bonne formule pour entamer la rencontre face aux Bleu et Blanc avec une grande détermination pour tenter d’arracher un résultat satisfaisant. Gaci pense

qu’il est quelque peu chanceux avec le retour des joueurs blessés, et qui ont pour la plupart récupéré la plénitude de leurs moyens pour prendre part au prochain match. Cela lui donnera sans aucun doute des possibilités pour choisir l’effectif sur lequel il pourra compter pour cette confrontation qui reste très importante pour l’équipe, d’autant plus qu’il s’agira de se relancer dans la course à l’accession en Ligue 1, même s’il sait pertinemment que cela va être vraiment très difficile voire impossible avec l’écart très important avec les autres concurrents (huit points), ce qui veut dire que ces derniers devront enregistrer 4 défaites et que le NAHD remporte 4 succès consécutifs pour pouvoir les rattraper. Malgré cela, le coach du Nasria ne compte pas abdiquer et souhaite aller de l’avant et enregistrer de bons résultats pour les prochains matchs qui attendent l’équipe pour jouer ses chances à fond et tenter de se reprendre après une série de mauvais résultats qui a déçu ses supporters.

Le staff technique a organisé un match d’application

Le staff technique du Nasria a organisé un match d’application avant-hier pour voir la forme des joueurs avant le match face au RCA. Le coach Gacem voulait avoir une idée claire sur tous ses joueurs, surtout que cela fait quelque temps qu’il n’a pas eu l’occasion de les voir à l’œuvre après qu’il eut quitté la barre technique il y a plus de trois mois.

Boussaïd en forme

Le match d’application organisé par le staff technique a permis à ce dernier de voir le niveau de certains éléments. Et même s’il connaissait la manière de jouer de la majorité, le coach voulait surtout voir la réaction des joueurs qui reviennent de blessure. C’est là qu’il a eu l’agréable surprise de voir que Boussaïd est en forme et qu’il a récupéré tous ses moyens. Il devrait donc pouvoir prendre part au match face au RCA sans aucun problème. R. M.

APRÈS SA LARGE VICTOIRE EN AMICAL FACE À L’OMR

L’Arba avertit le Nasria Par Raouf Mesbah Les poulains de Boudjaârane ont infligé une sévère correction, en amical, à une vieille connaissance, l’OM Ruisseau, sur le score de quatre buts à un.

L

a rencontre s’est déroulée au stade du 20 Août 1955, qui a été suivie par une centaine de spectateurs. La première mi-temps était très disputée, les Olympiens ont fait jeu égal avec leurs adversaires durant la première période, obligeant le gardien de but Toual d’intervenir à plusieurs reprises pour sauver sa cage. Les Arbaéens étaient les premiers à trouver le chemin des filets par l’intermédiaire de Nouara, sur un excellent service d’un coéquipier. Ils se feront rejoindre à la marque avant la fin de la première période de jeu par leur adversaire, décidé à réaliser un bon résultat, même si cette rencontre n’avait pas un caractère officiel. Cette réalisation a fait réagir les supporters de l’Arbaâ, toujours présents là où évoluent les coéquipiers de Rait. Ils ont demandé aux joueurs de consentir des efforts, au lieu de jouer à la légère. L’entraîneur Boudjaârane

n’était pas satisfait de la production de ses joueurs et les a sermonnés durant la pause. D’ailleurs, il n’a pas reconduit certains, préférant les remplacer par d’autres. Ces derniers passent à la vitesse supérieure, bousculant leurs adversaires qui ne s’attendaient pas à cette réaction de leurs vis-à-vis. Le meneur de jeu, Amiri, réussit à ajouter un second but, en logeant le cuir en pleine lucarne, longuement applaudi par les inconditionnels arbaéens présents dans les tribunes du vieux stade d’El Annasser. La suite de la confronta-

tion sera tout à l’avantage des Bleu et Blanc, qui dominent copieusement leurs adversaires. Guerchi, très en verve ce jour-là, se joue de plusieurs défenseurs et ne trouve aucune difficulté pour mettre le cuir hors de portée du gardien de but de l’OMR sorti à sa rencontre. Il clôture la marque quelques instants après, en trompant la vigilance du portier adverse d’un tir puissant adressé des 20 m. Avec cette large victoire face à l’OM Ruisseau, les gars de la Mitidja avertissent les Husseindéens. Les camarades de Toual, défaits lors de la précédente

journée par le CR Aïn Fekroune (3-1), sont déterminés à battre les Sang et Or afin de se réconcilier avec leurs supporters.

Sadaoui aux soins

Le jeune défenseur latéral, Sadaoui, a contracté une légère blessure en championnat. Il subit des soins intensifs pour se remettre sur pied le plus tôt possible. L’entraîneur compte énormément sur lui pour le match de vendredi face au NAHD. Sa présence est vitale pour donner plus de solidité à l’arrière-garde des Bleu et Blanc. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

RCA

ÉCHOS CHALALI ALIGNÉ EN SECONDE MI-TEMPS

Lʼentraîneur, Samir Boudjaârane, a aligné en seconde mi-temps le 3e gardien de but Chalali. Ce dernier, rarement utilisé en championnat, a failli changer dʼair, car il ne voulait pas chauffer le banc de touche. La direction a réussi à le convaincre pour continuer son aventure avec Ezzerga. Lʼenfant de Sour El Ghozlane sʼest remis au travail avec ses camarades le plus sérieusement du monde, et espère quʼun jour prochain lʼentraîneur le convoquera pour prendre part à une compétition officielle. Pour le moment, le premier responsable de la barre technique ne peut pas le faire, vu que Toual affiche une super forme en ce moment. Chalali ne se décourage pas et bosse durement à chaque séance dʼentraînement pour rester toujours en forme au cas où le coach aura besoin de ses services. Lʼex-gardien de but de lʼES Ghozlane était aligné face à lʼOM Ruisseau en amical, ce qui lui a permis de renouer avec la compétition par la même occasion.


18

LIGUE DEUX

U N E D É LÉ G A T I ON D U C LU B C H EZ L E WA LI A V A N T - H I ER

Une délégation du club conduite par Atia Zahir, le PDG de la SSPA du club, était chez le wali de Béjaia, M. Ahmed Hamou Touhami. C’était avant-hier (lundi) et le premier magistrat de la wilaya a promis d’aider le club financièrement parlant. Tout comme il a promis de régulariser le cercle du club et de faire avancer le projet du centre de formation.

Ne sous-estimer aucun adversaire

ILS AURONT LE MOC, LE MCS ET L’ASMO COMME PROCHAINS ADVERSAIRES

Par Nassim S.

La prochaine rencontre qui se profile à l’horizon est celle qui verra les Crabes se déplacer au stade du Chahid Hamlaoui de Constantine, ce vendredi pour en découdre avec le MOC local.

U

n club en mal de points, mais qui reste capable du meilleur comme du pire. A 48 heures de ce match, tout le monde semble prêt pour la bataille sur le terrain et le groupe se dit capable de revenir avec un bon résultat dans les bagages. En tous les cas, pour les amoureux du club et même pour les dirigeants et les observateurs, le match de ce vendredi s’avère un virage important dans la vie du club. C’est le cas de le dire, puisqu’un succès à Constantine donnera des chances au MOB pour s’accaparer de l’une des trois places qui permettraient aux équipes qui les prendraient à la fin de saison d’y accéder en ligue 1. Un succès face

MOB

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

aux gars de l’antique Cirta ne fera que du bien à l’équipe, qui aura, au cas échéant à conforter sa place et d’entrevoir la suite sous de meilleurs auspices, surtout qu’après le match de la 19ème journée, le club recevra chez lui un autre mal classé, le MC Saida en l’occurrence. Un club qui reste aussi à la portée des Crabes, cela même si en football, rien n’est joué et rien ne se gagne d’avance, et la preuve en est que face à l’Amal de Merouana à Bejaia, les Crabes ont sué pour y remporter le gain du match, puisqu’il a fallu un coup de génie du revenant Dehouche et du capitaine Akrour pour remporter une victoire sur le fil. Cette rencontre de la 20ème journée face au MCS s’annonce facile, mais les Vert et Noir doivent faire attention, au risque de se faire piéger, surtout que pour le compte de la 21ème journée, ils seront en déplacement pour en découdre avec une équipe de l’ASMO qui revient forte ces dernières semaines, en est la preuve que les Oranais sont allés damer le pion au

Nasr de Hussein-Dey pour le compte de la 18ème journée qui s’est jouée le vendredi dernier.

Opération dix points minimum sur les quatre prochaines rencontres

Une équipe qui voudra jouer la carte de l’accession à fond ne doit pas rater des points à domicile, et devra aussi aller ramener des points de ses déplacements. Pour le cas du MOB, ce club aura là une occasion de rester à la troisième place, avec trois autres points qui ne peuvent lui échapper, surtout que ce sera face à un club qui n’est pas au mieux de sa forme. Les capés de Rahmouni Mourad viseraient la bagatelle de dix points sur les quatre prochaines rencontres (MOC à Constantine, le MCS à Bejaia, l’ASMO à Oran et l’ASK à Bejaia). Ce qui lui ferait en tout 44 points. Si tel est le cas, il lui restera sept autres pour accéder officiellement, puisqu’ avec 51 points, le club sera parmi le trio. Le MOB aura aussi l’avantage de recevoir les deux premiers, le RC

ÉCHOS

LA PRIME DE BLIDA PERÇUE DANS LA MATINÉE D’HIER

Afin de motiver le groupe pour venir à bout du MOC ce vendredi, la direction Arba et le CRB Ain Fakroun à vient de verser la prime de Bejaia. N’est-ce pas là un avantage la victoire face à lʼUSMB, et cʼétait dans la matinée que de recevoir deux équipes qui dʼhier, ce qui galvanisera aspirent elles aussi à y accéder?. encore le groupe et le poussera à se surpasser pour réaliser un bon résulLe DTS des jeunes et pourquoi pas un souhaite une direction pour tat autre succès ce week-end.

les jeunes

Le DTS des jeunes catégories du Mouloudia Olympique de Bejaia, Mass Chawki Mebarki, estime que pour que les jeunes avancent dans le bon sens, il faudrait qu’il y’ait des dirigeants pour cette catégorie, afin que cette dernière avance en s’améliorant. «On voit bien qu’il y’a des personnes qui viennent, mais ils s’intéressent beaucoup plus aux séniors, alors que pour les jeunes, je suis presque le seul, en tant que DTS. La venue de dirigeants pour les jeunes seraient plus que souhaitable, dans la mesure où tout le monde saura ce dont il est capable de faire », nous a déclarés le DTS des jeunes dans la matinée d’hier. N. S.

DIVISIONS INFÉRIEURES

MOUSSOUNI EN STAGE DES ENTRAÎNEURS À L’ITS A notre arrivée au stade dans lʼaprès-midi dʼavanthier (lundi) où le MOB sʼest entraîné à partir de 16 h, on a remarqué que les entraînements ont été dirigés par le préparateur physique Salim Zaâbar. Renseignements pris, le coach Rahmouni serait avec la délégation qui a rencontré le wali, alors que Moussouni était en stage des entraîneurs, qui se déroule à lʼITS de Aïn Benian). Le coach en chef devait reprendre hier, alors que Moussouni le serait, au plus tard, aujourdʼhui. N. S.

JS BOUKHALFA

Les Banlieusards auraient pu mieux faire

Par Aomar Moussi

Les Banlieusards de la JS Boukhalfa drivés par l’expérimenté Mouloud Ouali, ont terminé la phase aller à la 4è place, avec 27 points dans leur compte.

L

es gars de la JS Boukhalfa sont à 16 longueurs du leader qui n’est autre que le voisin le CRB Tizi Ouzou qui totalise 43 unités à son actif. Les poulains de Mouloud Ouali auraient pu mieux faire durant cette première manche du championnat, où ils ont raté des matchs qui étaient à leur avantage. Par manque de concentration, par faute d’arbitrage, ou par excès de confiance. Différentes causes, ont influencées sur les résultats enregistrés par les Banlieusards. Les joueurs de la JS Boukhalfa commencent la saison par une défaite face à leurs voisins du CRB Tizi-Ouzou dans un chaud derby qui s’est achevé, sur le score de 3 buts à 2 en faveur des Communards. Les Banlieusards marquent le pas à nouveau en faisant match nul un but partout, contre l’USM Draâ Ben Khedda. Par la suite la JS

Boukhalfa est allée chercher la victoire en dehors de ses bases contre le CA Fréha en s’imposant 1 à 0. Les poulains de Mouloud Ouali se sont imposés à nouveau contre le LC Ifflissen sur le même score, avant de s’incliner contre l’Espérance Draâ El Mizan (2 à 1) en déplacement. Mais cela ne les a pas empêché pour rebondir en s’imposant devant les gars d’Ath Ouaguenoun, avant d’infliger une sévère correction (4 à 1) aux gars de Redjaouna de l’USSB. La formation de la JS Boukhalfa a écrasé à nouveau, l’autre formation de la commune de Tizi-Ouzou en l’occurrence l’ES Sikh

Oumeddour (5 à 1). Les protégés de Mouloud Ouali, ont continué sur leur lancée, en allant damer le pion au KC Taguemount Azzouz (2 à 0), avant de s’imposer devant la JS Tadmait (2 à 1), lors du match de la 10e journée. Après cinq victoires d’affilée, la JS Boukhalfa s’est contentée d’un match nul, en déplacement face au CRB Mekla (1 à 1), avant de refaire surface en battant l’Olympique Tizi-Rached (2 à 0). Lors des trois dernières journées de la phase aller, la bande à Mouloud Ouali a marqué le pas, en n’engrangeant qu’un seul point sur les 9 possibles, en concédant

deux défaites face à l’Etoile Draâ El Mizan (3 à 0) et le DC Boghni (2 à 0) et en faisant un match nul (1 à 1) contre l’US Djemaâ Saharidj. Un parcours certes positif, mais vue les capacités et la qualité de l’effectif, la JS Boukhalfa aurait pu prétendre à un meilleur classement durant cette première manche du championnat de la division honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou. Mouloud Ouali le coach de la JSB, reste persuadé que la phase retour sera meilleure et que ses joueurs feront de leur mieux, pour repartir sur de

bons pieds, en renouant avec les victoires dès la première journée, face au leader le CRB Tizi-Ouzou, dans un derby explosif. Les joueurs doivent redoubler d’efforts, durant cette trêve, en rechargeant les batteries et en comblant les lacunes constatées durant la première moitié du championnat, pour entamer la phase retour en force. L’attaque de la JSB a réussi à marquer 25 buts et la défense a encaissé 17 buts. Le plus dur reste à faire pour la JS Boukhalfa et la suite s’annonce des plus ardues. A. M.

Les résultats de l’équipe lors de la phase aller : 1e journée : CRB Tizi-Ouzou 3 - 2 JS Boukhalfa 2e journée : JS Boukhalfa 1 - 1 USM Draâ Ben Khedda 3e journée : CA Freha 0 - 1 JS Boukhalfa 4e journée : JS Boukhalfa 1 - 0 LC Ifflissen 5e journée : ES Draa El Mizan 2 - 1 JS Boukhalfa 6e journée : JS Boukhalfa 2 - 1 ASC Ouaguenoun 7e journée : US Sidi Belloua 1 - 4 JS Boukhalfa 8e journée: JS Boukhalfa 5 - 1 ES Sikh Oumeddour 9e journée : KC Taguemount Azouz 0 - 2 JS Boukhalfa 10e journée: JS Boukhalfa 2 - 1 JS Tadmait 11e journée : CRB Mekla 1 - 1 JS Boukhalfa 12e journée : JS Boukhalfa 2 - 0 O Tizi Rached 13e journée: E Draa El Mizan 3 - 0 JS Boukhalfa 14e journée : JS Boukhalfa 1 - 1 US Djemaa Saharidj 15e journée : DC Boghni 2 - 0 JS Boukhalfa

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Beckham s'entraîne avec Arsenal

David Beckham, sans club depuis son départ des Los Angeles Galaxy début décembre, s'entraîne actuellement avec Arsenal. «Il m'a appelé pour me demander s'il pouvait venir travailler sa condition physique. Il n'a rien fait depuis très longtemps», a expliqué Arsène Wenger, qui a tenu à préciser que le milieu de 37 ans ne s'engagera pas avec les Gunners. «C'est purement pour la condition physique. Il n'y a aucune spéculation à faire à propos d'une quelconque signature. Il s'agit d'aider quelqu'un. Nous sommes ouverts aux gens qui se comportent bien.»

JUVENTUS : Anelka n'est pas vraiment le bienvenu

"I

l y avait une situation d'urgence en attaque. On avait un trou dans notre équipe. C'est un projet à court terme." Malgré les explications du directeur général Giuseppe Marotta, l'arrivée de Nicolas Anelka (33 ans) ne passe pas auprès des supporters de la Juventus Turin. Alors que celui-ci n'a pas encore eu l'occasion de faire ses preuves avec le maillot bianconero sur le dos, 76% des supporters de la Vieille Dame interrogés par la

C'est non pour David Beckham et Villa

En quête d'un nouveau renfort offensif, Arsenal rêvait de s'offrir l'attaquant du FC Barcelone David Villa (31 ans, 13 matchs et 5 buts en Liga cette saison). Mais l'Espagnol ne rejoindra pas les Gunners. Pas plus que l'Anglais David Beckham (37 ans). "Beckham m'a appelé pour pouvoir travailler sa forme ici. Il n'y a rien au sujet d'une signature", a indiqué Arsène Wenger en conférence de presse, avant d'évoquer le cas Villa. "Barcelone ne veut pas le vendre. Ils ont été très clairs à ce sujet."

L’Arsenal ira en Indonésie

Après la Chine et la Malaisie, les joueurs d'Arsenal se rendront en Indonésie en juillet prochain pour leur tournée d'été. Un premier match contre la sélection locale a déjà été planifié le 14 juillet, en attendant d'autres confrontations amicales dans cette région du monde où la Premier League fait un carton. «Nous savons qu'Arsenal bénéficie d'un engouement fantastique en Indonésie, avec 1,3 millions de fans qui nous suivent sur Facebook, et nous voulons leur donner à ses fidèles supporters la chance de voir leurs héros à l'oeuvre», a déclaré le directeur commercial des Gunners, Tom Fox.

Gazzetta dello Sport estiment déjà que leur club s'est trompé en misant sur l'attaquant français pour les prochains mois. Si les qualités de celui qui vient de passer un an en Chine sont discutées, c'est aussi son image qui ne passe pas auprès des tifosi turinois. Autant dire qu'Anelka n'est pas vraiment le bienvenu dans son nouveau club...

Un Équatorien de 18 ans débarque

Ce lundi, la Juventus de Turin a officialisé le prêt avec option d'achat en fin de saison du jeune Équatorien José Cevallos en provenance de la Liga Deportiva Universitaria de Quito. International U20 avec l’Équateur, le milieu de terrain avait déjà annoncé son départ pour la Vieille Dame sans que toutefois l'Etat-major bianconero n'officialise la transaction. C'est désormais chose faite du côté de Turin.

Une valeur de 3,3 milliards de dollars

M

anchester United est devenu la première équipe professionnelle cotée en Bourse à franchir les 3 milliards de dollars de capitalisation boursière, tout sport confondu, révèle le magazine américain Forbes. Après des débuts difficiles lors de son introduction sur le New York Stock Exchange, l'an dernier, l'action MU a enregistré un net rebond ces

AC MILAN : Boateng inclus dans la transaction pour Balotelli ? Alors que Adriano Galliani, l'administrateur délégué de l'AC Milan, annonçait dès dimanche la future arrivée de Mario Balotelli en provenance de Manchester City à nos confrères italiens de la Gazzetta dello Sport, il semblerait que le dirigeant se soit un peu avancé. En effet, diverses sources concordantes en Italie et en Angleterre indiquent que les

INTERNATIONALE 19

Citizens ne seraient pas satisfaits de l'offre de 20 millions d'euros émise par la direction rossonera, laquelle serait en revanche disposée à inclure le Ghanéen Kevin-Prince Boateng dans la transaction. La direction des Skyblues demanderait elle toujours 5 millions de plus à son homologue italienne pour officialiser le départ de son fantasque "Super Mario", sous contrat jusqu'au 30 juin 2015.

Robinho toujours partant ?

Désireux de rentrer au pays et de s’engager avec son club formateur, le Santos FC, Robinho semblait condamné à rester à l’AC Milan au moins jusqu’en juin prochain. Mais selon Sportitalia, la donne pourrait changer pour l’attaquant auriverde. En effet, l’arrivée encore hypothétique de Mario Balotelli en provenance de Manchester City pourrait débloquer la situation de l’ex-Merengue en Lombardie, qui pourrait alors obtenir son bon de sortie juste avant la clôture du mercato hivernal, programmée au 31 janvier.

Ferdinand prêté à Bursaspor

(27 ans), prêté jusqu'à la fin Les Queens Park Rangers se séparent de leur défenseur Anton Ferdinand é à dix reprises cette Titularis site. son sur anglais club le de la saison à Bursaspor (D1 turque) assure avec les QPR. Par 2011 depuis nt évoluaie nd Ferdina Rio de cadet frère le saison en Premier League, Hulse (33 ans) du Rob nt l'attaqua de prêt le ailleurs, la lanterne rouge de Premier League a officialisé côté de Millwall (D2 anglaise).

derniers temps, portant sa valeur à 3,3 milliards de dollars. Selon Forbes, le titre est porté par les perspectives de revenus liées aux négociations de nouveaux accords de sponsorings. Le club aux 19 titres de champion d'Angleterre devance largement son dauphin, les Dallas Cowboys, franchise de football américain engagée en NFL, dont la valeur est de 2,1 milliards de dollars.

GALATASARAY : Les premiers mots de Drogba

Débarqué à Galatasaray pour les 18 prochains mois, Didier Drogba (34 ans, 11 matchs et 8 buts en championnat chinois cette saison) ne boude pas son plaisir. L'attaquant ivoirien est revenu sur son arrivée en Turquie, en provenance du club chinois du Shanghai Shenhua. "C'est un challenge très excitant qui m'attend à Istanbul. J'ai hâte de découvrir ce club historique ainsi que ce public réputé pour sa passion. C'est une nouvelle aventure qui commence", a confié l'ancien buteur de l'Olympique de Marseille et de Chelsea notamment, sur son site officiel. Drogba dispute actuellement la CAN en Afrique du Sud avec les Eléphants.

Lisandro à la Juve, c'est non

Les dirigeants de l'Olympique Lyonnais ont refusé la nouvelle proposition de prêt de la Juventus Turin pour Lisandro Lopez, annonce La Gazzetta dello Sport ce mardi. La dernière offre du champion d'Italie pour l'attaquant argentin était formulée sur la base d'un prêt gratuit avec une option d'achat obligatoire fixée à 4 millions d'euros. Une proposition insuffisante pour Jean-Michel Aulas, qui réclamait le double.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBICITÉ

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA Dʼ ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DʼHUSSEIN-DEY COMMUNE DE KOUBA DIRECTION DES EQUIPEMENTS ET INVESTISSEMENTS

ARRETE DE RESILIATION

N°…/DEI/2013

- Vu le marché N°05/09 Approuvé le 25/03/2009 relatif aux travaux de revêtement de la chaussée et aménagement des trottoirs CW 42 Kouba. - Vu lʼordre de service de démarrage des travaux N°30/09 du 09/06/2009 notifié le 27/10/2009. - Vu les dispositions du décret présidentiel N°02/250 du 24/07/2002 modifié et complété par le décret présidentiel N°08/338 des 26/10/2008 portant réglementations des marchés publics. - Vu les dispositions du cahier des clauses administratives générales (C.C.A.G) applicable au marché de travaux approuvé par arrêté du 21/11/1964. - Vu le non-respect des recommandations cité ci-après portant sur le déroulement des travaux en lʼoccurrence : - Vu la 1re mise en demeure portant sur la notification de lʼODS de démarrage des travaux par voie de presse (EL-AKHBAR EL-DJADIDA) en date du 15/09/2009. - 2e et dernière mise en demeure avant résiliation N°117/DEI/2010 paru par voie de presse (AKHBAR EL YAOUM) le 17/03/2010 sans effet. De ce fait, lʼAssemblée populaire communale de Kouba, représentée par son président M. BOUSNINA ZOHEIR, sise place Med-LAICHAOUI KOUBA. ARRETE

Article 01 : Le marché N°05/09 Approuvé le 25/03/2009 portant sur les travaux de revêtement de la chaussée et aménagement des trottoirs CW 42 Kouba est résilié de plein droit à lʼencontre de lʼentreprise SNC ROBAT, sise à COOPERATIVE ESSALEM G 13 GARIDI KOUBA.

Article 02 : Messieurs le secrétaire général, le directeur technique, le financier de lʼAPC de Kouba et la trésorière communale, sont chargés chacun de lʼapplication du présent arrêté.

MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 504 084

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de lʼHabitat et de lʼUrbanisme OFFICE DE PROMOTION ET GESTION IMMOBILIERE DE LA WILAYA DE TIPASA

Direction Générale Département Maîtrise dʼOuvrage Réf : 066/DCO/DMO/2012

DERNIERE MISE EN DEMEURE - Avant Résiliation -

Lʼentreprise NEDDJAR Mohamed élisant domicile à cité BOUGUERRA-MʼHAMED, WTIPAZA titulaire des marchés N° 05/01/09 du 23/09/2009 relatif à la réalisation du programme 200 logements sociaux locatifs à Ahmeur El Aïn PQ lot VRD et du marché N° 429/108 du 22/10/2008 relatif à la réalisation du programme 50/200 logements sociaux locatifs à Ahmeur El Aïn PQ lot TCE et du marché N° 64/15 du 04/02/2009 relatif à la réalisation du programme 60/200 logements sociaux locatifs à Ahmeur El Aïn PQ lot TCE . Est mise en demeure de relancer et redynamiser les chantiers en moyens humains et matériels et de remédier à toutes les carences constatées dans un délai de 8 jours à compter de la 1re parution du présent avis dans le BOMOP ou les quotidiens nationaux. Faute de quoi, les mesures coercitives prévues par la réglementation en vigueur seront prises à lʼencontre de lʼentreprise. MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 504 969

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE LʼURBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE BLIDA (NIS : 000209015006256)

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2013

La Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Blida lance un avis dʼappel dʼoffres national restreint pour : - LA REALISATION DʼUNE MAISON DE SOLIDARITE POUR LES ASSOCIATIONS LOCALES A CARACTERE SOCIAL ET HUMANITAIRE A BENI MERED

Seules les entreprises qualifiées et spécialisées peuvent consulter et retirer le cahier des charges auprès de la Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Blida sise avenue KRITLI-Mokhtar Blida, sur présentation du certificat de qualification catégorie 02 et plus en bâtiment (activité principale) en cours de validité copie conforme certifiée légalisée, contre paiement dʼune somme de mille dinars (1000 DA) effectué auprès du BET indiqué dans le cahier des charges.

Les soumissionnaires doivent présenter leurs offres conformément aux orientations du cahier des charges. Les offres doivent être scindées en deux (02) enveloppes distinctes, lʼune contenant lʼoffre technique et marquée (offre technique) et lʼautre contenant lʼoffre financière et marquée (offre financière). Les deux offres seront mises sous pli extérieur portant la mention : DUC DE BLIDA SOUMISSION A NE PAS OUVRIR AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT REALISATION DʼUNE MAISON DE SOLIDARITE POUR LES ASSOCIATIONS LOCALES A CARACTERE SOCIAL ET HUMANITAIRE A BENI MERED Les offres doivent être déposées au niveau de la Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Blida, sise rue KRITLI-

Mokhtar, Blida.

La date de dépôt des offres est fixée avant 12h00 au 21e jour à compter de la 1re parution du présent avis dans la presse nationale ou dans le BOMOP. Les soumissionnaires sont cordialement invités à la séance dʼouverture des plis techniques et financiers qui sʼeffectuera en une séance publique le dernier jour de dépôt des offres à 14h00 au siège de la Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Blida (au cas où ce jour coïncide avec un jour férié ou un week-end, lʼouverture des plis aura lieu le jour ouvrable qui suit à la même heure). Les offres resteront valides pendant la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois à compter de la date de dépôt des offres.

MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 504 100

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DAIRA DE AIN EL BELL COMMUNE DE AIN EL BELL

AVIS D’ADJUDICATION

Le président de lʼassemblée populaire communale de Aïn El Bell porte à la connaissance du public quʼil sera procédé le mardi 19/02/2013 à 10 heures au siège de lʼAPC de Aïn El Bell à lʼadjudication de marché hebdomadaire situé au lieudit Aïn Roumia - Commune de Aïn El Bell - wilaya de Djelfa (à côté de la route nationale n°01) et le marché de la ville de Aïn El Bell (centre ville) pour la période du 01/03/2013 au 31/12/2013. Lʼadjudication se fera aux enchères publiques au plus offrant et au dernier enchérisseur sur la mise à prix de : 15.000.000,00 DA (quinze millions de Dinars Algériens). Les intéressés par la présente adjudication doivent envoyer leur demande accompagnée des pièces suivantes (au moins 24 heures avant lʼadjudication) : - Demande de participation approuvée, - Extrait du casier judiciaire (daté de moins de 03 mois), - Copie du registre de commerce approuvée par es services de la direction du commerce, - Chèque de garantie visé par les services bancaires datant de moins dʼun mois et dʼun montant équivalent à 20% de la mise à prix libellé au nom de la trésorerie intercommunale de Aïn El Bell, - certificat de non-mise en faillite, - copie de la carte dʼidentité, - Certificat de résidence, - Extrait de rôle (non expiré), - Certificat de mise à jour envers la CASNOS, - Attestation de garant délivrée par un notaire, - Certificat de bonne moralité et solvabilité délivrée par le maire de la commune de résidence de lʼintéressé.

Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à lʼAPC de Aïn El Bell (Secrétariat Général), tous les jours ouvrables, et pour retirer le cahier des charges contre le paiement dʼune somme de : 4.000.00 DA. Le dossier doit être déposé dans une enveloppe fermée au bureau du président de lʼAPC de Aïn El Bell et doit porter la mention suivante : A monsieur le président de lʼAPC de Aïn El Bell Adjudication de marché hebdomadaire de Aïn Roumia Et le marché de la ville de Aïn El Bell

MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 504 299

PUBLICITÉ

21

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE TIZI OUZOU/ DAIRA DE TIZI GHENIFF/ COMMUNE DE TIZI GHENIFF/

AVIS D’ADJUDICATION

Le président de lʼassemblée populaire communale de Tizi Gheniff informe le public quʼil sera procédé le 17 février 2013 à 10 heures au siège de la mairie de Tizi Gheniff à lʼadjudication aux enchères publiques et à lʼexpiration des feux au plus offrant et dernier enchérisseur des droits de places à percevoir sur : Le marché hebdomadaire communal pour une période dʼune (01) année allant du 20 février 2013 au 19 février 2014 pour une mise à prix de : 3.109.800.00 DA. Les personnes intéressées doivent faire parvenir le dossier de participation avant le 17 février 2013 constitué des pièces suivantes : * Une demande de participation timbrée et légalisée, * Un extrait de rôle délivré par les contributions diverses, * Un extrait de rôle délivré par le trésorier communal de lieu de résidence, * Attestation de solvabilité et de bonne moralité de la commune de résidence, * Un extrait de casier judiciaire, * Un registre de commerce (exigé), * Photocopie conforme à lʼoriginale de la carte dʼidentité, * Un extrait de naissance, * Chèque certifié de 1/10 de la mise à prix ou reçu de paiement du montant délivré par le trésorier communal (espèce non acceptée), * Le cahier des charges peut être retiré auprès du régisseur communal contre paiement de 1.000.00 DA. MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 504 277

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DʼALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DʼEL HARRACH COMMUNE DʼEL HARRACH

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/STN/2013

Le Président de la commune dʼEl Harrach lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert concernant : 1/ Acquisition du matériel roulant * Véhicule léger catégorie IV. * Véhicules légers de service (Vitres). 2/ Acquisition du matériel roulant * Lot N° 01 Véhicules lourds utilitaires + caissons. * Lot N° 02 Engins et Dumper. Les fournisseurs intéressés par le présent avis dʼappel dʼoffres peuvent retirer les cahiers des charges auprès du secrétariat général de lʼAPC dʼEl Harrach. Les soumissions doivent être présentées en deux offres distinctes : A/ Offre technique : * Voir cahiers des charges pour préparer le dossier technique.

N° 01/STN/2013 B/ Offre financière : N° et lʼintitulé de lʼopération - La soumission selon le modèle ciCommune dʼEl Harrach joint. «A ne pas ouvrir» - Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire. - Le devis quantitatif-estimatif de La date limite de dépôt des offres est lʼoffre dûment signé par le fixée à dix jours (15 jours), à compter de la date de la première parution du soumissionnaire. présent avis dans le BOMOP ou les Les offres doivent être présentées quotidiens nationaux. sous enveloppe principale ne Les soumissionnaires resteront comportant aucune inscription engagés par leurs offres pendant une extérieure autre que lʼobjet de lʼappel durée de (105) jours. dʼoffres. Cette enveloppe principale abritera les enveloppes relatives aux N.B. : deux offres distinctes (A et B) et devra - Toutes les pièces demandées être adressée à Monsieur le doivent obligatoirement être à jour. Président de lʼAPC dʼEl Harrach, et - Toutes les photocopies doivent être déposée au niveau du BUREAU légalisées. DʼORDRE Secrétariat Général. - Les soumissionnaires pourront Elle devra porter la mention : assister à lʼouverture des plis qui aura «Soumission» lieu le jour coïncidant avec la date AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES limite de dépôt des plis, à 14h00mn. NATIONAL OUVERT

MARACANA N° 1946 — MERCREDI 30 JANVIER 2013 - ANEP 503 724

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 986

SOLUTION MOTS CROISÉS N°985

LA BLAGUE

Un jardinier dit à son patron : - Je vous assure Monsieur que j'ai accompli mon travail avec tout mon coeur ! - Et bien, mon ami, pour varier un peu, pourquoi ne pas le faire plutôt avec vos mains ?

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N° 986 G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

"Ne me laisse jamais seul avec la nature, Car je la connais trop pour n'en pas avoir peur." Alfred de Vigny

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 985

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Carrie reçoit un appel d'un mystérieux interlocuteur, qu'elle baptise Fred. L'homme revendique un meurtre perpétré la veille et annonce qu'il en commettra bientôt un autre. Et effectivement, deux hommes sont retrouvés morts, tous les deux tués d'une balle entre les deux yeux. Les enquêteurs soupçonnent l'oeuvre d'un sniper. Fred rappelle Carrie à plusieurs reprises et s'amuse à semer de petits indices, jusqu'à ce qu'elle parvienne à empêcher un troisième assassinat et à abatte le tireur. Mais un homme lié à l'affaire est retrouvé mort : dans son dos, il porte inscrit un numéro de téléphone...

09:05Dans quelle éta-gère 09:10Des jours et des vies 09:30Amour, gloire et beauté 10:00C'est au programme 10:55Météo outremer 11:00Motus 11:30Les Z'amours 12:00Tout le monde veut prendre sa place 12:55Météo 2 + Le JT 13:50Consomag 14:00Toute une histoire 15:15Comment ça va bien ! 16:15Le jour où tout a basculé 17:05Côté Match 17:10Seriez-vous un bon expert ? 17:50CD'aujourd'hui 17:55On n'demande qu'à en rire 19:00Mot de passe 19:30N'oubliez pas les paroles 20:00Journal 20:40Tirage du Loto 20:43Image du jour 20:45Tiger Lily, quatre femmes dans la vie 22:15La parenthèse inattendue

00:35Shark 02:00Météo 02:05M6 Music 06:35Météo 06:40Charlotte aux Fraises 3D 07:05Les blagues de Toto 07:15Le Petit Spirou 07:30Les p'tits diables 07:45Phineas et Ferb 08:35Ça bulle ! 09:00Météo 09:05M6 boutique 10:10Ma famille d'abord 10:45La petite maison dans la prairie 12:40Météo 12:45Le 12.45 13:05Scènes de ménages 13:40Météo 13:45Dans la peau d'une ronde 15:30Toute première fois 17:35Un dîner presque parfait 18:45100 % mag 19:45Le 19.45 20:05Scènes de ménages 20:50Cauchemar en cuisine

Philippe Etchebest découvre une affaire familiale gérée par Mario et Luigi, deux frères siciliens de 70 et 80 ans. Un bel établissement sur la baie de Juanles-Pins dans lequel les trois enfants de Mario travaillent. Mais un conflit générationnel mine l'établissement : les jeunes veulent faire de ce restaurant un steak house, tandis que Luigi, vieil entrepreneur dans la restauration, s'oppose à tous leurs choix. La tâche du Chef est particulièrement difficile : comment changer un vieux renard qui n'a aucune confiance en sa propre famille pour lui faire entendre raison ? Philippe Etchebest tente le tout pour le tout en provoquant un conseil de famille explosif.

Donner du volume à ses cheveux

DOSSIER SANTÉ L'adoption de 3 comportements permet de réduire considérablement le risque de mortalité. Par comparaison, les personnes qui n'ont adopté aucun de ces 3 comportements pendant environ une dizaine d'années, présentent le même risque de décès qu'une personne plus âgée de quatorze ans…. Quels sont précisément ces comportements santé qui allongent la durée de vie en forme ?

Une étude a consisté à suivre pendant onze ans quelque 20.000 personnes âgées de 45 à 79 ans initialement indemnes de maladies cardiovasculaires et de cancer. Après avoir défini précisément 3 comportements, on constate

Quand les cheveux sont raplaplas, on peut utiliser un vieux truc de grand-mère pour leur redonner du volume. Il faut mélanger trois grosses cuillères de maïzena à une de shampoing et un peu dʼeau tiède. Bien mélanger et se faire le shampoing comme ça. Rincer et laisser sécher.

APRÈS AVOIR FRAPPÉ FRANCK OCEAN, IL POURRAIT FINIR DERRIÈRE LES BARREAUX !

S

elon plusieurs sources, cʼest Chris Brown qui aurait commencé la bagarre en premier, et que Franck Ocean porte plainte ou pas, il risque gros… On en sait un peu plus désormais sur la bagarre qui a éclaté entre le rappeur Franck Océan et le chéri de Rihanna , Chris Brown. Selon TMZ, Franck Ocean aurait refusé de serrer la main à Chris Brown sur le parking des Westlake Recording Studios, situés à West Hollywood, ce dimanche 27 janvier. Mais le fond du problème, cʼest que Chris Brown nʼaurait pas apprécié que Franck prenne sa place de parking, qui lui est réservée en tant quʼartiste de plus grande envergure. Humilié devant ses potes, CB aurait alors perdu son sang-froid et aurait frappé le premier. La bagarre aurait conduit les deux chanteurs dans les studios, détruisant une bonne partie du matériel sur leur passage… Le problème, cʼest que Chris Brown est toujours en probation après avoir frappé la chanteuse Rihanna en 2009. A lʼépoque, il avait écopé de cinq ans de mise à lʼépreuve et il doit donc se tenir à carreaux pendant un an encore. Selon HollywoodLife, qui a interviewé un ancien procureur, Raoul Felder, même si Franck Ocean ne porte pas plainte, cʼest lʼofficier de probation de Chris Brown qui pourrait demander sa garde à vue sʼil croit que CB a donné le premier coup. Et lʼenvoyer devant le juge qui a demandé sa mise à lʼépreuve ! Pour le moment, les policiers de West Hollywood enquêtent encore sur le déclenchement de la bagarre et les personnes qui sont impliquées…

Les 3 "comportements santé" efficaces pour vivre très longtemps

que les personnes qui n'en ont adopté aucun ont un risque de mortalité multiplié par 4 par rapport à celles qui les ont adoptés. On peut également dire les choses de la façon suivante, le risque de décès chez ceux qui n'ont adopté aucun de ces comportements est identique à celui de personnes plus âgées de quatorze ans.

Quels sont les 3 "comportements santé" ? Excellente nouvelle, ces comportements suivent les règles d'hygiène de vie classiques recommandées à tous et à portée de tous. 1) CONSOMMER 5 PORTIONS DE FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR (consommation vérifiée dans l'étude par un taux suffisant de vitamine C). 2) ETRE

ACTU PEOPLE

Le saviez-vous ?

PHYSIQUEMENT ACTIF Ce critère ne se base pas uniquement sur les activités sportives, mais également sur le mode de vie actif. Ainsi, le fait de ne pas exercer une profession sédentaire, de ne pas passer son temps de travail assis à un bureau par exemple, est important et contribue à être physiquement actif. Bien entendu, toute pratique physique sera bénéfique. Ainsi, les personnes qui n'adoptent pas ce comportement sont celles qui exercent une activité professionnelle sédentaire et qui pratiquent moins

Lʼéléphant est le seul animal qui ne peut pas sauter, vrai ou faux ?

FAUX

Lʼéléphant est incapable de sauter à la verticale, car il est trop lourd, mais il nʼest pas le seul. De nombreux autres animaux ne savent pas sauter (ex. : les tortues, les escargots et les huîtres), y compris chez les mammifères (ex. : les hippopotames et les paresseux).

d'une demi-heure d'activité physique par jour.

3) NE PAS FUMER En conclusion, ceux qui suivent ces 3 règles sur le long terme peuvent espérer gagner 14 années de vie. C'est de loin la meilleure méthode connue à ce jour !

*HOROSCOPE*

Vous retrouverez le bon moral et un grand sourire illuminera votre vie. Vous allez finalement bien vous en sortir. Vous aurez traversé victorieusement une période difficile. Votre bonne humeur vous sera utile. Vous méritez bien la récompense que vous donnera la vie. Ce sera la réussite complète si vous savez prendre les choses du bon côté, D'excellents sentiments de compréhension se nouent à votre égard, Soyez dans l'attente d'une heureuse nouvelle qui pourrait bien vous confondre, Vous aviez tort de douter, Les réalités seront clémentes à vos yeux. Vous serez à l'affût d'une proposition intéressante qui pourrait vous enchanter. Vous penserez avoir décroché la timbale si vous pouvez vous en emparer. Vous pensez pouvoir réussir et vous laissez quelques miettes à vos partenaires trop exigeants.

La période n'est pas aux grands épanchements de sentiments. Chacun cherche à observer l'autre et cela n'est pas pour plaire. Vous agissez néanmoins avec beaucoup de diplomatie et vous parvenez à savoir la vérité ce qui renforce vos certitudes dans cette affaire. Vous allez faire de beaux projets financiers. Mais vous vous rendez compte que d'énormes difficultés vous empêchent d'obtenir d'une personne que vous tenez en grande estime le consentement pour une prochaine association. Néanmoins patience, vous y parviendrez. Soyez confiant car vous aurez la chance que les choses s'arrangent d'elles-mêmes. Si un problème financier survient ou qu'une décision importante soit à prendre, il vous suffira d'être patient, d'avoir confiance et d'attendre que la meilleure solution s'offre à vous. Vous formulerez des bonnes idées qui mériteraient d'être exploitées. On vous offre une collaboration désintéressée que vous hésitez à accepter. Votre prudence dans cette affaire imprévue est louable mais vous prendrez la décision qui s'impose avec facilité. Votre opinion personnelle sur un sujet sans grand intérêt pourrait choquer votre entourage. Modérez vos passions et révisez votre position intransigeante pour éviter un conflit latent. Vos talents de conciliateur vous feront parvenir à une conclusion bienheureuse.

Une personne proche de vous qui vous déclare ses desseins paraît sincère. Vous êtes quelque peu sceptique et vous avez du mal à croire ses affirmations. La raison l'emportera et vous reprendrez confiance, ce qui vous conduit à une opération financière intéressante. Vous avez des doutes au sujet de la réalisation d'un projet qui vous tient à cœur. Rassurez-vous car vous gagnerez grâce à votre détermination. La forme physique est là et vous fournirez tous les efforts pour réaliser vos ambitions. Bien-être physique détermine le moral. Ce sera un virage décisif qu'il faudra négocier avec beaucoup de prudence. Les chances sont grandes de voir enfin se réaliser des aspirations aussi ambitieuses que celles que vous nourrissez depuis si longtemps. Vous aurez la belle récompense que vous méritez. Les temps changeront très vite au cours de la journée. Attention vous êtes dans une période de transition. Cela doit se répercuter sur votre environnement amical ou familial. Montrez de l'énergie autour de vous en réorganisant vos fréquentations. N'hésitez pas à transformer votre organisation personnelle et votre emploi du temps.

HORAIRES DES PRIÈRES

DEVINETTE

COMMENT, DANS UNE BOULANGERIE-PATISSERIE, FAUT-IL RANGER LES PETITS PAINS AU CHOCOLAT ? RÉPONSE: DANS L'ORDRE DÉCROISSANT ! (DES CROISSANTS)

09h30 : chahra (10) rediff 10h00 : aalem e'sahra (31) 10h30 : yara (10) 11h00 : expression livre ''rediff'' 12h00 : journal en français+ météo 12h25 : el aahd e'tamrine 13h45 : min barari el cherq 14h35 : znoud al sit (29) 15h20 : simba 16h30 : flipper I (09) 17h00 : il était mille fois n°04 17h30 : takder tarbah n°91 18h00 : journal en amazigh 18h30 : chahra (11) 19h00 : journal en français+ météo 19h30 : alhane wa chabab 20h45 : le rendez-vous de l'économie 21h45 : el tamrine 23h10 : festival djemila 2011 00h00 : journal en arabe

06:05Eliot Kid 06:15Zoé Kézako 06:40TFou de yoga 06:45TFou 11:05Mon histoire vraie 11:20Au nom de la vérité 11:55Petits plats en équilibre 12:00Les douze coups de midi 12:50L'affiche du jour 13:00Journal 13:40Petits plats en équilibre 13:50Météo 13:55Julie Lescaut 15:35Bienvenue aux Edelweiss 17:25Coup de foudre au prochain village 18:20Une famille en or 19:05Le juste prix 19:45Nos chers voisins 19:55Météo + Le JT 20:35Voile 20:40Après le 20h, c'est Canteloup 20:50Unforgettable 23:10Chase

TÉLÉVISION 23

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El Fedjr 06:15 Dohr 13:02 El Assar 15:51 El Maghreb 18:17 El Ichaʼa 19:38

M ERCREDI Ensoleillé

Max. 21° / Min. 11°


24

Eloge à l’échec

BALLE AU CENTRE

« Le président de la FAF félicite lʼéquipe nationale pour son rendement durant ce tournoi en comparaison avec les précédentes participations des Verts à la compétition continentale », Cʼest écrit noir sur blanc dans un communiqué de la FAF. Nous nageons en plein surréalisme! Voilà une sélection de pros ramenés à grands renforts des stades européens, qui se fait étaler par des équipes plutôt modestes, qui doit faire ses valises pour rentrer bredouille et qui reçoit les félicitations du premier responsable du football national. Et cerise sur le gâteau, lʼentraîneur est maintenu à son poste. Pour dʼautres échecs à venir, dʼautres débâcles et aussi dʼautres fuites en avant comme celle dʼaccuser la presse nationale dʼêtre responsable de la déconfiture de lʼéquipe nationale! Ainsi au lieu de faire le bilan de tant dʼannées dʼerrements et de considérer que notre football a besoin dʼune profonde remise en question, voilà quʼon reconduit les mêmes pratiques, les mêmes perdants. Il nous faut pourtant éviter de tomber à bras raccourcis sur lʼentraîneur national jugé seul responsable de la déroute. Cʼest trop facile et le remplacer par un autre, qui ne fera que reconduire cette politique de lʼéchec bien implantée chez nous. Ramener un autre coach ne servira à rien, sinon à signer dʼautres échecs. Cʼest donc tout le système quʼil faut revoir, et même révolutionner. A commencer par la rupture totale avec cette propension à aller chercher nos footballeurs outre-mer. Ecoutons Hamid Zouba, personnalité connue du football national : « Il y a eu beaucoup de tapage autour de l'équipe et de ses sponsors. On a fait en sorte que les joueurs sentent que l'Algérie leur devrait quelque chose…Moi, j'aurais bien voulu que cet argent des sponsors aille à ces clubs, pour les aider à construire et à gérer des centres de formation… Car, il faut revenir à la source. Il faut revenir à la formation. Il faut former notre sélection nationale à partir des centres de formations. Et là, je ne dirai pas plus pour l'instant...» (LʼExpression 28 janvier). Mais vous avez tout dit, M. Zouba! Quʼajouter de plus? Les sponsors préfèrent financer les vedettes de lʼEN plutôt que dʼinjecter le moindre sou chez les petites catégories. Cʼest plus porteur: le nom dʼune grande marque est plus médiatique sur le maillot dʼune star nationale que sur celui dʼun junior du Paradou AC ou de lʼEntente de Sidi Bouzekri! Cʼest la loi implacable du marketing et ce nʼest pas aux sponsors de tracer la politique sportive, qui doit être impérativement adoptée, mais aux instances qui persistent à engraisser des pros pour de si pitoyables résultats. La formation et une équipe nationale issue du terroir, attendront. A. B.

BOUGHERRA : «Je suis pour le maintien dʼHalilhodzic, et cette sélection fera mal à lʼavenir» Maracana N°1946 — Mercredi 30 janvier 2013

Le défenseur algérien de Lekhwiya, à savoir Majid Bouguerra, ne cache pas sa déception suite à l’élimination précoce des verts de la CAN 2013, et se désole des écrits autour du sélectionneur et son départ annoncé dans les colonnes des journaux.

B

ouguerra s ’ e s t exprimé dans cet entretien sur le niveau affiché de la sélection nationale mais aussi de la compétition dans l’ensemble. Le défenseur des verts n’a pas omis de donner son avis sur le sélectionneur actuel et son prédécesseur. Majid Bouguerra donne son avis sur les échos qui lui parviennent de la scène footballistique algérienne, concernant les partisans du départ du sélectionneur Bosnien et ceux qui appuient la décision de son maintien au poste de sélectionneur. Bouguerra confiera qu’il est pour le maintien de Vahid à son poste, et ce au vu du travail conséquent qu’il a accompli depuis sa prise de fonction au sein de la sélection nationale. Bouguerra ajoute aussi que cette sélection va faire parler d’elle à l’avenir, et sera plus performante à coup sûr, à commencer par la prochaine CAN.

«On a affiché un visage honorable, mais on a pas été chanceux»

Pour commencer, Majid Bouguerra revient sur les deux prestations, face à la Tunisie et le Togo, et il con-

cède que la chance n’a pas été au rendez-vous avec les verts, qui ont démontré un bon visage dans l’ensemble, «la chance n’a pas été à nos cotés. Nous avons présenté un bon niveau de jeu lors des deux derniers matches, avec des prestations honorables, mais nous avons perdus. J’espère que la sélection va faire dans la continuité», dira Bouguerra.

«La sélection actuelle manque d’expérience, et ma présence n’aurais pas changé grand-chose»

Concernant les raisons de l’échec des verts en Afrique du sud et son élimination au premier tour, Bouguerra considère que le manque d’expérience est le facteur majeur qui a contribué à la chute de la sélection. «Si j’avais été présent en Afrique du Sud, je ne pense pas que cela aurait changé grand-chose. Je pourrais sans doute apporter un plus au groupe par mon expérience, car elle a cruellement manqué à la sélection», ajoute Bouguerra.

«Saâdane est un enfant du pays, il connait très bien les mentalités des joueurs»

Le «Magic» s’est laissé tenter par le jeu de la comparaison lors de son entretien, entre Halilhodzic et son prédécesseur Saâdane. Majid Bouguerra encense particulièrement le travail accompli par cheikh Saâdane, en affirmant qu’il savait comment se comporter avec les joueurs dans les moments délicats et déclare : «Saâdane est un enfant du pays, et il savait comment se comporter avec les joueurs et les encourager dans les moments difficiles et les extirper des mauvaises situations, notamment au niveau psychologique.»

«Halilhodzic est complètement différent de Saâdane et il a une pensée footballistique révolutionnaire»

En ce qui concerne l’actuel sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, Bouguerra dira que ce dernier diffère complètement de Saâdane en déclarant ce qui suit : «J’ai déjà eu l’opportunité de travailler avec Halilhodzic et cela durant toute une année. C’est un entraîneur compétent et disposant de grandes qualités. Il a aidé la sélection en lui insufflant une pensée nouvelle et en offrant beaucoup plus d’opportunités aux joueurs locaux.»

TROYES : Slimani trop cher ? L’attaquant international algérien, Islam Slimani (24 ans, CR Belouizdad), figure dans les petits papiers de Troyes. Après avoir vendu Mounir Obbadi à Monaco, le club entraîné par Jean-Marc Furlan a transmis une offre de 300 000 euros pour le natif d’Alger. En vain. Sa direction réclame aux alentours d’un million d’euros pour le lâcher, ce qui serait au dessus des moyens du club de seconde division Française. Toujours sous contrat avec le club phare de Laâkiba, Slimani et selon la direction du club Algérois, ne sera pas cédé avant la fin de la saison en cours.

Un match à huis clos pour le MC Alger

Le MC Alger s'est vu infliger une sanction d'un match à huis-clos et une amende de 50.000 DA décidée par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) «pour utilisation de fumigènes et jet de projectiles» lors du match face à l’USM Alger (1-0) disputé vendredi dernier au stade du 5 juillet pour le compte de la 18e journée du championnat de Ligue 1, indique mardi la LFP. D’autre part, le médecin de l’USM Alger, Ladj Zineddine, a été suspendu pour deux ans à compter du 27 janvier pour «infraction envers officiel» lors du même match. De leur côté, les joueurs de l’USM Alger, Benmoussa Mokhtar et Koudri Hamza, exclus lors de ce derby, ont écopé d’un match de suspension chacun, précise la même source.

MAROC : Lamyaghri dit “stop”

Le gardien de but du Maroc, Nadir Lamyaghri, a annoncé qu’il prenait sa retraite internationale au lendemain du match face à l’Afrique du Sud (2-2), synonyme d'élimination des Lions de l'Atlas de la CAN 2013. Nadir Lamyaghri ne portera plus le maillot des Lions de l'Atlas. Le portier du Wydad Casablanca a fait part de sa décision au lendemain du match face à l’Afrique du Sud (2-2), synonyme d'élimination des Lions de l'Atlas de la CAN 2013. Fort d'une cinquantaine de sélections, le joueur de 36 ans aura participé à quatre phases finales de Coupe d'Afrique dont il avait été le finaliste malheureux en 2004 à Radès.

Communiqué

Avec NEDJMANET, Facebook et MSN en toute liberté sur votre mobile pour 50 DA seulement Alger, le 29 janvier 2013

Nedjma continue de surprendre ses clients et lance une nouvelle version de son service NEDJMANET qui leur permet de surfer et chatter en toute liberté sur leurs messageries instantanées favorites, Facebook, MSN, Yahoo ! et

Gtalk depuis leur téléphone portable pour 50 DA seulement. En plus du Chat par SMS en illimité, cette nouvelle version de NEDJMANET offre la possibilité de dialoguer en toute mobilité sur les applications officielles des réseaux sociaux et sur les messageries instantanées : Facebook, MSN, Yahoo ! et

Gtalk, à hauteur de 25 Mo de data. Les clients peuvent également surfer sur Facebook, accéder à leur mur, visualiser les photos et commenter les publications. Pour bénéficier de ce service, il suffit de composer gratuitement *151# et de souscrire un forfait journalier de 25 Mo à seulement

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

50 dinars, valable jusquʼà minuit du jour de lʼachat. Ainsi, Nedjma poursuit sa dynamique innovatrice et de recherche des meilleures formules qui répondent au mieux aux attentes de ses clients.

Le Département des Relations Publiques et Médias Nedjma

maracanafoot1946 date 30-01-2013  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you