Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

N° 1941 Jeudi 24 janvier 2013 — Prix 20 DA

GUEDIOURA

Halilhodzic : «Togo ou Côte d’Ivoire, il faut gagner, un point c’est tout»

«Nous allons tout faire pour nous ressaisir»

«Je félicite la Tunisie pour sa victoire» «Je n’ai rien à reprocher aux joueurs» «Rien n’est encore joué, nous allons tout faire pour nous ressaisir» «Comme toutes les équipes du groupe, nous avons toutes nos chances»

KADIR :

«Nous n’avons plus de choix que de battre le Togo»

Lahcen

«C’est dur mais on y croit» BOUDEBOUZ : «Nous devons nous montrer efficaces face au Togo» HALLICHE : «Je n’ai rien et on reviendra forts»

MCA USMA

V S

SLIMANI :

«Je retrouverai le chemin des filets face au Togo»

FEGHOULI RESSENT DES DOULEURS ET ARRÊTE L’ENTRAINEMENT

MEDJANI

«Oublier la Tunisie, place au Togo !»

ESS Ferhat : «Tout pour battre USMH le MCA» Ouali : «Si je joue, je marquerai»

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

V S

DELHOUM : «On battra l’USMH» BECHOUCHE : «Il faut rester concentré»


02

EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

Désormais, ça sera plus compliqué ! AU LENDEMAIN D’UNE DÉFAITE…

BELKALEM, LA RÉVÉLATION DU MATCH

Au cours de la confrontation face aux Aigles de Carthage, le numéro 4 algérien, Belkalem en l’occurrence, le sociétaire de la JS Kabylie, et pour son premier match en phase finale de la CAN, a tout simplement émerveillé toute l’assistance et les inconditionnels des Verts de par ses interventions. Sobre et très efficace, Belkalem a fait face du mieux qu’il a pu pour annihiler toutes les offensives tunisiennes. Là où il y avait danger, Belkalem était là pour parer au plus pressé, parfois même en encaissant des coups. Essaïd a, en un laps de temps, réussi à gagner une place de titulaire dans un poste où il n’est pas facile de s’imposer. Complémentaire avec Medjani, Belkalem, en dépit de la défaite, a su tirer son épingle du jeu, au même titre que Mesbah et tous les autres éléments de l’arrière-garde algérienne. C’est dommage que les attaquants ont été amorphes. H. M.

C’est incontestablement le scénario auquel on ne s’attendait pas du tout, encore moins du côté du staff technique algérien qui vient de connaître une première, et souhaitons-le, défaite de ce premier tour.

Q

ue pouvons-nous dire de ce derby maghrébin, si ce n’est que les choses ne se sont pas déroulées comme l’espérait Halilhodzic. Bref, ceci dit, les camarades de Bencherifa ont su attendre patiemment la minute fatidique pour planter une banderille assassine, qui a laissé les Verts sur le carreau. La sélection nationale a vécu, une nouvelle fois, exactement la même mésaventure de la CAN 2010 face au Malawi pour sa première sortie, à la seule différence qui se situe au niveau de l’ampleur du score et avec un staff technique différent. Apparemment, le Serbe trouve de grandes difficultés quand il s’agit de relever les défis lors des grands rendez-vous et cette hypothèse tient la route puisque après le Mali, voilà, une fois de plus, l’Algérie mise au tapis par la Tunisie qui n’avait que son réalisme pour faire face et s’emparer de trois précieux points qui la mettent dans une position idéale pour la qualification au second tour.

FEGHOULI RESSENT DES DOULEURS ET ARRÊTE L’ENTRAINEMENT

L’inefficacité offensive, le péché des Verts

Une fois de plus, les algériens sont retombés dans leurs travers sur le plan offensif. Les inconditionnels des Verts, nous-mêmes et de nombreux observateurs avons été naïfs en croyant au leurre quand l’équipe était parvenue à inscrire à quatre reprises face au Platinum. Enfin, gageons que l’équipe a joué de

Au cours de la séance d’entrainement d’hier matin, le numero10 algérien en l’occurrence Sofiane Feghouli à ressentis des douleurs le contraignant à mettre fin à l’entrainement. Pris de sitôt en charge par le staff medical, Feghouli sera bel et bien present à la rencontre face au Togo après demain.

malchance, mais cela ne suffit pas pour apaiser notre frustration. Celle d’avoir perdu un match tout à fait à la portée de la sélection nationale. A présent, le résultat est ce qu’il est et les remords ne servent pas à grandchose. Aujourd’hui plus que jamais, les camarades de Mesbah devront effacer complètement de leur tête cette première sortie ratée et se concentrer pleinement sur celle à venir dans deux jours face au Togo, défait

lui aussi par la Côte d’Ivoire et qui voudra à coup sûr se refaire une santé face aux Verts. Les coéquipiers d’Adebayor ont montré de réelles potentialités à jouer à fond leurs chances de qualification. La défaite de notre sélection nationale indispose sérieusement les Verts, qui devront dès à présent être sur le quivive pour éviter d’autres désagréménts engendrés par ce revers… inattendu. H. M.

Halilhodzic : «Togo ou Côte d’Ivoire, il faut gagner, un point c’est tout»

C’est un entraîneur la mine déconfite qui s’est présenté à la conférence de presse d’après- match. Gêné comme il ne l’a jamais été et voulant à tout prix masquer sa déception, le sélectionneur national souriait petitement, avant de tenter d’expliquer ce revers, il est vrai inattendu et surprenant.

«Je félicite la Tunisie pour sa victoire»

Halilhodzic a commencé son intervention en félicitant l’entraîneur de la Tunisie, Samy Trabelsi : «Je félicite la Tunisie pour sa victoire. Je crois que ce soir la chance leur a souri, car nous aussi nous n’avons pas démérité. Je crois que sur l’ensemble de la partie, nous avons mieux joué. Nous nous sommes créé plusieurs occasions, mais malheureusement nous n’avons pas su les exploiter. Les Tunisiens, eux, se sont créé moins d’occasions que nous et ont réussi à marquer un but. La chance était avec eux, et encore une fois je les félicite, même si au fond un match nul aurait été plus équitable.»

«Je n’ai rien à reprocher aux joueurs»

Concernant le rendement de son équipe, le

serbe dira : «Je n’ai vraiment rien à reprocher à mes joueurs, qui se sont dépensés sans compter. Nous avons été supérieurs dans le jeu. Nous nous sommes créé beaucoup plus d’occasions, malheureusement la chance nous a tourné le dos.» Au moment de conclure, Halihodzic ajoutera : «Nous avons bien travaillé pendant le stage, et c’est bien dommage qu’on ne récolte pas les fruits de notre travail.»

«Rien n’est encore joué, nous allons tout faire pour nous ressaisir»

Après cette défaite, on a posé la question de savoir si les les Verts sont d’ores et déjà hors course. Halilhodzic répondra en disant : «Non, rien n’est encore joué. Il y a encore deux matches et par conséquent tout reste possible. A nous donc de bien négocier les deux prochains rendez-vous. Cependant, il est vrai que maintenant ça devient.»

«Comme toutes les équipes du groupe, nous avons toutes nos chances»

A propos des chances algériennes de se qualifier au second tour, l’ancien buteur du PSG déclare : «Ecoutez, c’est simple, il reste encore six point en jeu. Il faudra s’en emparer et c’est le passage au second tour.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Nous avons certes perdu le premier match, donc nous sommes obligés de remporter les deux derniers matches, même si les adversaires ont pour noms le Togo et la Côte d’Ivoire.»

«Togo ou Côte d’Ivoire, il faut gagner un point c’est tout»

Avec une défaite au compteur, la pression sera énorme sur les épaules des joueurs. «Je sais que mes joueurs seront soumis à une très forte pression de la part de notre public. C’est normal et logique, car les matches qui nous restent à jouer ne seront pas faciles du tout. Nous allons tout faire pour les négocier positivement et nous comporter comme il se doit. Maintenant, tout le monde est devant le fait accompli», ajoutera le coach national.

«Je suis optimiste»

Comment Halilhodzic voit-il le reste du parcours de son équipe ? Le coach se veut tout de même rassurant en dépit de cette défaite qui reste en travers de la gorge : «Je suis conscient de l’importance des deux rencontres qui nous restent et la difficulté de la tâche qui nous attend, mais je demeure optimiste, car je sais que nous avons un groupe capable de passer au second tour et plus…», conclut le coach. Propos recueillis par Hamdi M.


Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

EQUIPE NATIONALE

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi

Des lendemains désenchanteurs

Il n’y avait qu’à voir la triste mine qui se dégageait de leur visage au cours de la zone mixte d’après match. Certains ont eu malgré la défaite le mérite de répondre aux nombreuses sollicitations dont ils avaient fait l’objet. D’autres par contre, ne se sont pas du tout prononcés. Nous reprenons ci-dessous toutes les déclarations des joueurs sollicités

Guedioura

Medjani «Nous allons tout faire pour «Oublier la Tunisie, place nous ressaisir» au Togo ! » Guedioura, le milieu récupérateur des Verts est également lui très déçu de l’issue finale de ce match. Tout comme ses camarades, Guedioura aurait souhaité entamer le tournoi par une victoire pour entrevoir la suite de la compétition avec sérénité. : «Je suis vraiment déçu du résultat final car au vu de la rencontre nous ne méritions pas de connaître un tel sort. Sincèrement c’est une défaite trop dure à admettre. Maintenant ce qui est fait est fait, il va falloir se ressaisir au plus vite. La situation s’est compliquée pour nous. Il nous reste deux rencontres, il va falloir se battre jusqu’au bout et ne pas baisser les bras. Je suis sûr que nous allons nous rattraper»

Slimani : «Je retrouverai le chemin des filets face au Togo»

Le longiligne attaquant de la sélection nationale Islam Slimani s’est dépensé sans compter en pesant de tout son poids sur la défense tunisienne. Seulement la chance n’était pas de son côté et une fois de plus le redoutable goleador des Verts n’a pas retrouvé le chemin des filets . Fortement sollicité pour donner son point de vue sur la surprenante défaite essuyée par l’équipe, Slimani commencera par dire : «Je suis vraiment triste pour nos supporters qui se sont déplacés très nombreux pour nous soutenir. Nous avons tout essayé mais hélas la chance nous a tournés le dos. » A propos des chances qu’ils ont pour se qualifier au prochain tour, Slimani rajoutera : «Nous gardons nos chances intactes car il reste encore deux matches à au jouer face respectivement au Togo d’abord ensuite la Côte d’Ivoire. Je sais que ça sera deux rencontres très difficiles à négocier mais on fera tout notre possible pour réussir le meilleur résultat possible.» Et de poursuivre encore une fois à propos de sa blessure : « Ce n’est pas grave et je suis apte pour le service. Ce n’est qu’une simple égratignure sans plus.» Promet-il de secouer les filets prochainement ? «C’est ce que je tenterais de faire et croyez moi si l’occasion se présenterait je ne la raterai pas cette fois-ci.

Le défenseur central des Verts Carl Medjani a été encore une fois un des meilleurs éléments du match. Il a été sobre sur l’homme et Jemaa Issam en sait quelque chose. Medjani comme ses coéquipiers qui l’ont précédé est aussi très affecté par cette défaite inattendue devant les Tunisiens : «Je ne pense pas que sur l’ensemble de la rencontre ils ont eu plus de mérite que nous. Nous avons dominé la première mi temps. Il y avait assez de place pour mettre un but au fond des filets mais hélas c’est le contraire qui s’est produit. A présent, je crois que ça ne sert à rien de se lamenter. Il faudra désormais s’orienter vers le match du Togo qu’il va falloir gagner vaille que vaille. » Pour ce qui de la cohésion avec son coéquipier Belkalem avec qui il forme la charniere centrale, Medjani dira : «Belkakem est un joueur pétri de qualités techniques. Il est incontestablement le meilleur joueur d’Algérie à ce poste. En plus de ses qualités techniques, humainement Belkalem est un véritable gentlemen » , conclut Medjani.

Kadir : «Nous n’avons d’autres choix que la victoire»

Le néo-sociétaire de l’Olympique de Marseille n’a pas connu son rendement habituel et a été très en deçà de ce que l’on attendait de lui. Certes le joueur a fait certaines tentatives qui n’ont pas donné de résultat. Très sollicité Kadir dira que : « Je suis vraiment très peiné par le sort de la rencontre qu’on ne méritait pas du tout de perdre, et qui a scellé le score final. C’est vraiment pas de chance car on avait la possibilité d’obtenir un bien meilleur résultat. Nous avons pris un but sur une des rares actions tunisiennes . Nous avons pressé pendant la première mi-temps, malheureusement la transversale nous a privés d’un but certain, nous n’avons pas été récompensés. Ensuite nous prenons un but sur une occasion anodine et en fin de rencontre, nous n’avons pas eu de chance. En seconde période, nous avons continué à faire ce qu’on a fait pendant la première période sans que l’on soit récompensés. Je ne veux pas parler de nos chances de qualification au second tour, nous devrions plutôt le faire », dira Kadir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

Lahcen «C’est dur mais on y croit»

Le capitaine d’équipe de la sélection nationale, il a été comme à ses habitudes au four et au moulin. Lui aussi n’en revient pas car sur le terrain ils étaient mieux en place que les Tunisiens : «Je n’arrive toujours pas à admettre le résultat du match. Ce soir très sincèrement je trouve la défaite trop dure. Nous avons fait l’essentiel du jeu et nous nous sommes crées les occasions les plus franches mais malheureusement nous avons manqué de lucidité à l’approche des buts. 0 0 0Par contre l’adversaire a su exploiter une de ses rares occasions. Désormais j’estime qu’il faut vite oublier ce match et se pencher plus sur le Togo, notre prochaine adversaire. » Et de poursuivre en disant que : «C’est une équipe très technique qui pratique du beau football. Nous restons sur une défaite comme le Togo d’ailleurs. Un match encore très difficile, qui nous attend , esperons que cette fois la chance sera de notre côté»


04

EQUIPE NATIONALE

BAPTÊME DE FEU POUR GHOULAM FACE AU TOGO ?

Le nouveau venu chez les Verts, Fouzi Ghoulam, est pressenti de prendre sa place dans le onze de départ, face au Togo dit-on auprès de lʼentourage des Verts, dʼautant plus, estime-t-on, que le néo-pensionnaire est un arrière latéral de métier. Il lʼa si bien prouvé avec son club. Il est donc le mieux placé pour occuper lʼun des deux couloirs de la defense. Il sera, selon toute vraisemblance associé à Mesbah, Medjani, Belkalem.

DÉCRASSAGE POUR LES UNS, ENTRAINEMENT POUR LES AUTRES Les lendemains dʼune défaite ne sont pas du tout à vivre. Cʼest ainsi que les joueurs ont été divisé en deux groupe. Ceux qui ont pris part au match face à la Tunisie comme Belkalem, Medjani, Feghouli et les autres se sont contentés dʼun leger entrainement. Par contre pour les autres tels que Ghoulam, Boudebouz et autre Bezzaz cʼest une séance dʼentrainement sous la houlette de Korichi.

Un non-match de Feghouli Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

De notre envoyé spécial à Johannesburg : Mouloud Hamdi Par : Mouloud Hamdi

O

Une hirondelle ne pourra jamais à elle seule faire le printemps. C’est un adage qui s’applique parfaitement au génie et stratège des Verts et de valence FC, Feghouli Sofiane.

n attendait tous à ce qu’il éclabousse de sa classe ce tournoi, mais hélas, pour sa première sortie en phasefinale de la CAN, Feghouli n’a été que l’ombre de lui-même. Il a beau se démener, Feghouli ne réussira pas tout ce qu’il a entrepris. Assailli de partout pour livrer ses impressions suite à l’inattendu revers des nôtres devant les tunisiens, Feghouli, dira une première fois : «Je suis vraiment triste et abattu par cette défaite que l’on ne méritait pas. Nous avons tout essayé afin de prendre à défaut la défense tunisienne, mais malheureusement on échouait dans le dernier geste.» A propos de sa prestation personnelle, Feghouli fera savoir que : «C’est une défaite

collective qui a été très mal perçue par tous les joueurs. On voulait tous entamer le tournoi par une victoire mais la chance nous a fuit.»

«La solution qui reste, c’est de gagner les deux matches»

N’ayant plus aucun choix si ce n’est celui de gagner le Togo et par la suite la Cote d’ivoire, Feghouli dira que : «C’est vraiment pas gagné à l’avance. Nous devons être costauds derrière et efficace devant. Nous allons, Incha Allah, nous donner à fond pour gagner. Voila ce que je peux dire ce soir», conclut Feghouli. Feghouli joue dans un autre registre que celui auquel il évolue avec son équipe, car il pouvait faire le lien entre deux milieux défensifs et trois attaquants. S’il avait évolué à son poste habituel, il aurait fait beaucoup mieux, car il a une belle technique, une bonne vision de jeu et de bonnes passes dans l’intervalle. C’est pour cela qu’il a fait un match moyen, alternant le bon et le moins bon.

RYAD BOUDEBOUZ :

«Nous devons nous montrer efficace face au Togo»

HALLICHE : «Je n’ai rien et on reviendra fort»

Le joueur de FC Sochaux, Ryad Boudebouz, a répondu à nos questions après avoir hésité dans un premier temps. Bref dans ses réponses, Boudebouz est toutefois affirmatif : «Apres notre defaite face aux tunisiens, nous sommes tenus de nous L’un des rescapés de la compagne de l’Angola 2010, en l’occurrence ressaisir impérativement face au Togo. Rafik Haliche, est parmi le groupe pour faire bénéficier les jeunes de son Nous sommes là pour la victoire.» A expérience. Jouant de malchance, il a ressenti des douleurs à la veille du propos du prochain rendez-vous face fameux derby face aux tunisiens, privant ainsi son équipe de sa grande aux Eperviers togolais, et de ce qu’il expérience. Lui aussi a ressenti de la frustration de la en pensait, Boudebouz dira à défaite inattendue enregistrée face aux tunisiens. nouveau «il fait trop chaud. Sollicité pour connaitre son avis, Haliche dira : «Je Ce sera difficile suis déçu comme mes coéquipiers de cette naturellement dans des défaite. Je pense que mes camarades n’ont pas conditions pareilles. démérités, mais hélas c’est la loi implacable Nous en sommes du football et on n’y peut rien. Maintenant, conscients. le mieux c’est d’oublier la Tunisie et de L’essentiel est de penser au Togo car nous devons gagner sortir avec un nos deux matches pour espérer passer au résultat second tour.» Haliche termine en satisfaisant de rassurant tout le monde sur son état de cette rencontre, santé : «Je n’ai rien de grave, mieux, Le défenseur central de la JSKabylie, Ali Rial en est et ne pas subir je suis rétablis. à sa première participation à une phase finale de la un autre faux CAN. Rial était sur le banc des remplaçants au pas». Sera-t-il cours de son premier match officiel chez les Verts. de la partie Lui aussi, il est vraiment affecté par la défaite à samedi l’instar de ses coéquipiers : «Vraiment cela fait prochain? très mal de perdre un match dans les dernières «Cela ne dépend minutes mais surtout après avoir fait l’essentiel pas de moi c’est du jeu. Maintenant il nous reste seulement au coach de une seule solution, qui est celle de gagner décider. Nous les deux matches face au Togo et la Côte restons tout comme d’Ivoire» et de poursuivre : «sur le le Togo sur une banc de touche on est encore défaite chacun et le davantage sous pression», résultat final de ce match termine Rial. est determinant, voire capital pour la suite. Le perdant peut dire adieu à la CAN. Dans des cas pareils, il ne faut pas s’attendre à un football de qualité. Le résultat est le plus important. C’est pourquoi, il faudra se montrer efficace pour exploiter à bon escient les occasions de but qui nous seront offertes.

RIAL : «ON N’A PLUS DROIT À L’ERREUR»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


EQUIPE NATIONALE

Un coaching défaillant d’Halilhodzic Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Tous ceux qui ont suivi la rencontre ayant mis aux prises l’Algérie à la Tunisie avant-hier soir, sont unanimes à incomber la responsabilité de cet échec inattendu au coach national le Bosniaque Vahid Halilhodzic. Ce dernier, n’a pas été à la hauteur des aspirations des millions d’Algériens, lesquels attendaient une entame en fanfare de leur équipe favorite. Mais au finish, les camarades de Medhi Lacen ont déçu plus d’un.

05

HADJ ADLÈNE :

«FACE À LA TUNISIE ON A GRILLÉ UN JOKER»

C

ertes ces derniers se sont donnés à fond et ont fait de leur mieux, pour empocher les trois premiers points du tournoi africain, mais avec la stratégie adoptée par Halilhodzic, tout était prévisible et le résultat final ayant sanctionné les débats en est la meilleure illustration. Le coach des Verts, a même reconnu à la fin de la rencontre son entière responsabilité dans ce premier échec de cette CAN 2013. Le Bosniaque a bel et bien failli sur le plan tactique. Son coaching a été défaillant, et Trabelsi a réussi là où personne ne l’attendait, sachant qu’en face il y a eu un adversaire de taille l’Algérie. Mais la réalité est toute autre et les Aigles de Carthage ont eu le dernier mot, avec ce joli but venu d’ailleurs et signé par Youssef Msakni à la toute dernière minute de la partie. Le driver des Verts a raté complètement sa sortie, et les changements opérés n’étaient pas bien étudiés, ce qui s’est répercuté sur le résultat final de la partie.

Il a payé cash son excès de confiance

Le Bosniaque n’a pas cessé depuis l’arrivée des Verts au pays de Nelson Mandela de multiplier es déclarations, à travers les conférences animées au Royal Bafokeng Campus de Rustenburg que l’équipe s’est bien préparée, et que les joueurs sont prêts pour la bataille, et sauront comment entamer la compétition en force. Cet excès de confiance, du coach Vahid s’est avéré fatal pour ce dernier, car au finish, la sélection nationale est passée à côté et elle est sortie de ce premier match officiel les mains vides avec zéro point. Une défaite amère, qui ne peut être digérée facilement du moment que le potentiel existe et la Tunisie était bel et bien prenable lors de cette empoignade, mais Halilhodzic a failli sur le plan tactique et a payé cash pour son excès de confiance.

Faux timing dans les changements

Si Halilhodzic n’a pas réussi à damer le pion aux Aigles de Carthage c’est à cause, du la gestion du timing, dans les changements opérés durant la rencontre. Alors qu’au moment où il fallait incorporer un deuxième attaquant comme Aoudia pour épauler Slimani, il a tardé jusqu’à la fin de la partie, au moment où l’Algérie était menée au score pour faire entrer l’attaquant de l’ESS. C’est le cas aussi pour Cadamuro qui a cédé sa place à Lemmouchia, alors qu’il fallait garder le sociétaire du Real Sociedad, tout en maintenant Mehdi Mostefa au poste de milieu récupérateur, au lieu de le décaler sur le côté droit de la défense. Des changements hasardeux et anarchiques et sans aucune finalité.

Aoudia devait être aligné dès la reprise du jeu

Tout le monde s’est étonné sur le remplacement de Mohamed Amine Aoudia qui a fait son apparition sur le terrain, dans le temps additionnel à la place de Kadir. Un changement qui a surpris plus d’un, même si pour Halilhodzic c’était la dernière carte à jouer, pour rétablir l’équilibre. Mais ce n’est pas en une minute qu’Aoudia va faire réussir à égaliser monsieur Halilhodzic ! Ce joueur aux grandes qualités devait être aligné à la reprise du jeu, pour épauler Slimani, surtout que la défense de la Tunisie était prenable.

Feghouli, dans ses petits souliers

Sofiane Feghouli le stratège du FC Valence, et qui fait les beaux jours de cette équipe, n’arrive toujours pas à donner ce qu’attendaient de lui les millions d’Algériens. Cela s’est vérifié avant-hier face aux Aigles de Carthage, où il est passé à côté de la plaque, en montrant un rendement tout juste moyen. Une déception pour les amoureux de la balle ronde en Algérie, et ce, vu le grand talent

de ce joueur. Feghouli était dans ses petits souliers face à la Tunisie. Espérons bien, qu’il va se ressaisir et sortir le grand jeu face aux Eperviers du Togo et contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire.

Halilhodzic n’a pas osé

Le Bosniaque qui ne cesse de parler de l’attaque à outrance et de la vocation offensive donnée aux Verts et ce depuis son intronisation à la barre technique de ces derniers, a déçu plus d’un avant-hier. Puisqu’il a opté pour la prudence et il n’a pas vraiment osé, pourtant en face, il y avait un adversaire prenable et qui n’était pas un foudre de guerre. Cela s’est vérifié, avec un Slimani seul en pointe, et qui n’avait pas de soutien, et deux joueurs Kadir et Feghouli appelés beaucoup plus, à jouer un rôle défensif qu’offensif. Halilhodzic s’est distingué par son manque de punch dans l’adoption d’une stratégie purement offensive.

L’incorporation de Lemmouchia, la fausse note

Ce qui est aussi étonnant c’est l’incorporation de Khaled Lemmouchia à la place de Cadamuro à un quart d’heure de la fin. Tout le monde sait que Lemmouchia est à l’arrêt depuis plus de deux mois et son niveau a beaucoup baissé. Finalement son entrée sur le terrain n’a fait qu’ouvrir des brèches aux milieux offensifs de la Tunisie, à l’image d’un Msakni et Derradji qui ont réussi à s’illustrer, et avec à la clé ce joli but du premier, suite à un mauvais marquage de Khaled Lemmouchia. C’était bel et bien la fausse note, et pour le joueur et pour le coach qui a fait un mauvais choix.

La ruse de Trabelsi

L’adversaire de Vahid Halilhodzic, qui n’est autre que Samy Trabelsi a réussi à damer le pion sur le plan tactique au premier. Trabelsi a frappé au bon moment en incorporant Derradji, lequel a donné du tonus et

au milieu et à l’attaque tunisienne qui s’est libérée, avec cette passe millimétrée à son équipier Msakni auteur d’un but de classe mondiale. C’est ce qu’on appelle la ruse de Trabelsi.

Coach Vahid appelé à revoir sa copie

En conclusion, le coach des Fennecs du désert sait désormais ce qui l’attend, lors des deux prochaines sorties, avec au menu le Togo et la Côte d’Ivoire. Le coach Vahid Halilhodzic aura du pain sur la planche, et il est appelé à trouver des solutions avant que ce ne soit trop tard et pour lui et pour les Verts. Même si le premier responsable de la FAF compte sur ses services jusqu’à l’après mondial 2014, mais il est inconcevable que la sélection nationale quitte la CAN dès le premier tour. Halilhodzic est déjà sous pression et il doit revoir sa copie pour permettre à l’Algérie de réaliser de bons résultats face respectivement aux éperviers du Togo et aux Eléphants de la Côte d’Ivoire. Aomar Moussi

«Les deux équipes n’étaient pas à la hauteur de ce derby maghrébin. Ni du côté de l’Algérie, ni du côté de la Tunisie. Il n’y avait rien, mis à part quelques occasions de part et d’autre. On a certes joué, mais sans vraiment arriver à trouver la faille, et ce, malgré les tentatives des Mesbah, Slimani et Guedioura. Les Tunisiens ont su frapper au bon moment et Trabelsi a réussi son coaching. Maintenant la mission pour la qualif’ devient difficile et les joueurs doivent fournir plus d’efforts face au Togo et contre la Côte d’Ivoire en tentant d’arracher deux victoires pour éviter les calculs. Face à la Tunisie on a grillé un joker ».

KACI SAID : «HALILHODZIC EST LE SEUL RESPONSABLE DE LA DÉFAITE» « On a dominé notre adversaire de bout en bout, mais on a pas

su comment trouver la faille. Normalement après 20 ou 30 minutes de jeu, le sélectionneur devait renforcer l’attaque avec un deuxième attaquant aux côtés de Slimani. Mais malheureusement, ça n’a pas été le cas et il a continué à prôner la prudence. Contrairement à Trabelsi qui a pris l’initiative, en apportant des changements judicieux. La preuve les Tunisiens ont réussi à marquer le but de la victoire. Dommage car la Tunisie était prenable, mais Halilhodzic en a décidé autrement et il a payé cash par son mauvais coaching. La qualification sera difficile, car on aura deux gros morceaux, le Togo et la Côte d’Ivoire. Je pense qu’il faut déjà penser aux éliminatoires de la coupe du monde ». Propos recueillis par A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

AUTOUR DE LA CAN

Sur un air de revanche Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

AUJOURD’HUI À 16H À PORT ELIZABETH. GHANA-MALI

SEYDOU KEITA RÊVE DU TROPHÉE AFRICAIN Le capitaine de la sélec-

tion malienne, Seydou Keita, est arrivé à PortElizabeth des rêves pleins la tête. Après avoir pris la troisième place il y a un an, pourquoi il est légitime d’espérer jouer la finale et qui sait, décrocher la couronne. Le capitaine Seydou Keita a mis le cap sur la finale de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Ce n’est pas prétentieux, simplement une saine ambition. Quel beau cadeau d’anniversaire cela ferait pour un homme qui a fêté son 33e anniversaire le 16 janvier. Quel beau terminus pour celui qui s’apprête à disputer sa sixième phase finale. Certes la situation dramatique dans laquelle se trouve le Mali actuellement ne peut pas ne pas avoir d’incidence sur les joueurs, éloignés de leur famille au moment où elles auraient tant besoin d’eux. Les événements ont ressoudé l’unité du groupe, partagé entre le sentiment national et la compétition. Le Mali est un spécialiste des surprises qui l’ont plusieurs fois conduit sur le podium ou sur la marche d’après. «Ma responsabilité est grande en Afrique du Sud. Montrer l’exemple sur le terrain, guider les plus jeunes, ouvrir la voie à nos buteurs. Rien que le rôle d’un capitaine. Je suis préparé pour ce challenge difficile. Il faudra d’abord franchir la première car nos adversaires se méfient de nous. Nous avons une étiquette de candidat potentiel au titre après notre parcours de 2012 et, dans le groupe B, nous serons l’équipe à battre avec le Ghana. Au Gabon on n’avait cessé de monter en cadence. Cette fois je crois qu’il faudra être pied au plancher dès le premier match, compte tenu de notre statut ». Le Mali pourra-t-il poursuivre sur le même tempo qu’il y a un an ? Nul ne le sait, mais l’équipe ne manque pas de talents et a légitimement le droit de nourrir de grands espoirs.

Le Ghana qui a été tenu en échec par la République démocratique du Congo en faisant 2 à 2, et le Mali vainqueur contre le Niger, auront à s’affronter pour le compte de la deuxième journée de ce premier tour de la CAN 2013, groupe B.

L

es deux équipes se défient ce jeudi à Port Elizabeth, pour la deuxième journée de la poule B de la CAN 2013. Ghanéens et Maliens s’étaient affrontés deux fois lors de la CAN 2012 et les Aigles avaient notamment remporté la « petite finale » contre les Black Stars. Pourtant, aucun esprit de revanche ne devrait animer les deux sélections tant elles ont changé en un an. Le Ghana et le Mali ne se quittent plus : Ghanéens et Maliens vont s’affronter pour la troisième fois en phase finale de la CAN en moins d’un an, ce 24 janvier 2013 à Port Elizabeth. Ce nouvel acte devrait avoir une saveur particulière, mais pas un arrière goût de revanche pour des Ghanéens battus 2-0 lors de la « petite finale » de la CAN 2012. « J’ai été en colère, mais tout ça, c’est fini, souligne ainsi le défenseur John Boye. Ma colère, je vais l’exprimer dans ce match. Ça va me pousser à donner le meilleur de moi-même ». De plus, ce Ghana-Mali n’a pas grand-chose à voir avec ceux dis-

putés en 2012. Les deux équipes ont été beaucoup renouvelées. Les deux entraîneurs ont changé : Patrice Carteron a remplacé Alain Giresse à la tête des Aigles tandis que Kwesi Appiah a succédé au Serbe Goran Stevanovic chez les Black Stars. Surtout, du côté malien comme du côté ghanéen, seuls onze joueurs étaient au Gabon l’an passé. La rencontre s’annonce difficile et pour les Ghanéens et pour les Maliens, et son issue déterminera les chances de chaque équipe pour la qualif’ aux ¼ de finale. Les Aigles du Mali sont appelés à confirmer leur succès face au Niger, quant aux Ghanéens, ces

derniers doivent se racheter en empochant les trois points, pour entretenir l’espoir pour arracher la qualification.

Qualificatif pour les Aigles, et défaite interdite pour les Black Stars

C’est le match de la qualification pour les camarades de Keita et la défaite est interdite pour les Black Stars. Le Malien Samba Diakité, qui était déjà là en 2012, s’attend donc à une opposition d'un autre genre : « Cette équipe du Ghana n’est pas plus forte ou moins forte. Elle est

différente. » Le milieu de terrain estime que cette sélection est prenable : « Je pense qu’ils vont avoir la pression. L’année dernière, ils voulaient absolument gagner la Coupe d’Afrique. Cette année, s’ils perdent ce deuxième match, c’est fini pour eux. » Une défaite serait en effet quasiment synonyme d’élimination pour le Ghana. Un match nul serait un résultat insatisfaisant. Une victoire des Aigles qualifierait en revanche les Maliens pour les quarts de finale. Avec six points au compteur, les coéquipiers de Seydou Keita seraient assurés de finir parmi les deux premiers du groupe B.

Le match de la dernière chance pour le Niger et la RD Congo CE SOIR À 19H NIGER-RD CONGO

Congolais qui ont empoché un précieux point face aux Black Stars du Ghana sont plus que jamais décidés à rafler la mise et à infliger la deuxième défaite aux Nigériens, et les écarter carrément de la compétition africaine. La rencontre de ce soir sera déterminante pour les deux sélections, du Niger et du RD Congo. Alors à qui sourira la chance

au Niger ou au RD Congo ? On le saura au coup de sifflet final de l’arbitre. Les deux sélections sont dos au mur, et les joueurs auront à livrer une bataille sans merci, ce soir, au stade de Port Elizabeth, et l’équipe qui gardera son sang froid et qui maîtrisera son sujet, sur tous les plans aura le dernier mot et s’offrira la victoire. A. M.

« IL FAUT SORTIR LE GRAND JEU FACE «Nous AU avons CONGO » vu une équipe du Niger GERNOT ROHR (SÉLECTIONNEUR DU NIGER)

Sur la même pelouse et à partir de 19h, les deux sélections du Niger et de la République démocratique du Congo, vont se donner la réplique, pour un match comptant pour la 2e journée du groupe B, de ce premier tour de la CAN 2013.

L

es Nigériens, qui ont laissé des plumes face aux Aigles du Mali, n’ont pas droit à l’erreur et doivent faire tout leur possible, pour ne pas perdre une deuxième fois et quitter la compétition avant l’heure. La sélection du Niger, aura en face un gros morceau, le RD Congo, qui a réussi à remonter au score face aux Ghanéens, alors qu’ils étaient menés 2 à 0. Les

bien organisée, qui a fait un match très appliqué contre une équipe du Mali techniquement supérieure et qui est pour moi l'une des favorites du tournoi. On ne pouvait placer ce match que sur les plan tactique, physique et mental et on n'a pas été inférieurs sur ces planslà. On a eu des occasions en contre et sur coups de pied arrêtés mais on n'a pas marqué. On a bien tenu, on a bien défendu et je félicite les joueurs. Le but est venu sur une action litigieuse. D'après les joueurs, il y avait une faute flagrante. Je ne suis pas malheureux parce que j'ai vu mes joueurs tout donner et je suis satisfait de leur état d'esprit. Jeudi, il faudra faire un match énorme contre l'équipe du RD Congo.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE UNE

Bouali met les bouchés doubles Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

07

CRB

ÉCHOS

TRAVAILLER L’EFFICACITÉ DEVANT LES BUTS

Par Mohamed A. A. Il ne reste désormais que quelques encablures avant la rencontre CRB-JSMB, et l’heure est désormais aux derniers réglages du côté des deux équipes. Du côté du Chabab, le staff technique veut mettre à profit le peu de temps qui reste pour apporter les dernières retouches sur son groupe, et lui permettre, de ce fait, d’être fin prêt pour cette empoignade.

D

u côté du volet technicotactique et mental, tout semble aller bon train, étant donné que les joueurs affichent une grande envie de bien faire et se maintenir sur leur dynamique de bons résultats, eux qui adhèrent totalement à la méthode de Bouali. Mais il se trouve que les choses ne vont pas de la sorte du côté physique, avec des joueurs qui donnent l’impression d’être épuisés. D’ailleurs, lors de la dernière rencontre face à l’ASO, et en dépit de la victoire arrachée en déplacement, les coéquipiers de Ammour ont peiné pour terminer les 90 minutes et ne

doivent leur salut qu’à la maladresse des joueurs chélifiens. Face à la JSMB, ce samedi, le staff technique ne veut nullement revivre ce scénario, et c’est pour cette raison qu’il a tracé un programme de travail qui devrait lui permettre de tout régler sur ce point, et ainsi parer à toute mauvaise éventualité. Depuis la reprise des entraînements, le coach a basé son travail sur ce volet, l’alliant avec le volet technico-tactique. Et comme rapporté auparavant sur ces mêmes colonnes, adopter un système de jeu en bloc serait la meilleure solution pour permettre aux

joueurs d’économiser leur énergie sur le terrain, et c’est ce qu’est en train de faire actuellement le staff technique avec ses protégés. Et même s’ils traversent une période trouble, le coach belouizdadi sait pertinemment que le jeu des Béjaouis est basé sur la rapidité, ce qui devrait poser mille et un problèmes à son équipe. L’idéal, comme signalé hier par nos soins, serait de scorer d’entrée de jeu, afin de permettre à l’équipe de continuer la suite de la rencontre avec une certaine aisance. En tout cas, d’ici le jour J, le travail n’est pas près de baisser, et l’on ne veut rien laisser au hasard. M. A. A.

vous cette rencontre face à la JSMB ? En dépit de la mauvaise passe que traverse notre prochain adversaire, cette rencontre sera encore plus difficile. Ne dit-on pas qu’il faut toujours se méfier de la bête blessée. Aussi, et même si nous avions gagné face à cette même

équipe, et sur ce même terrain en coupe d’Algérie, je dirais que les rencontres ne se ressemblent pas, et qu’il faudra rester méfiants jusqu’aux ultimes instants de cette partie. Avec un calendrier favorable, le podium n’est pas loin… Il ne faut pas se précipiter puisque cela risque d’engendrer des répercussions négatives. Pour revenir à votre question, je dirais que vous avez raison si on voit théoriquement avec plusieurs rencontres face à des équipes du haut du tableau chez nous, mais la réalité du terrain est une toute autre chose. On doit gérer nos matchs un par un, et ne pas trop s’enflammer au risque de revenir à la case départ. Et je voudrai ajouter une autre chose... Oui, allez-y… Pour réaliser un bon parcours, on a besoin d’avoir le moral au beau fixe pour continuer sur cette même dynamique. Tout le monde doit s’unir, à commencer par la direction, jusqu’au dernier supporter. Notre objectif est de gagner tous les matchs à domicile et de glaner le maximum de points en déplacement. On fera le décompte à la fin de la saison pour voir où nous serons. Propos recueillis par Mohamed A. A.

Messaoudi : «La JSMB est à prendre très au sérieux»

Pour Adel Messaoudi, le latéral droit du Chabab, la rencontre de samedi ne sera nullement aisée, affirmant que son équipe aura des arguments à faire valoir.

Le groupe se trouve dans un bon état d’esprit après la victoire face à l’ASO, n’estce pas ? Bien évidemment, et tout le monde est motivé pour continuer de la sorte. Cette victoire est une sorte de récompense pour nous, suite à tous les efforts consentis pour être à la hauteur des attentes de nos fans. Face à nous, nous n’avions pas eu une mince tâche, puisque les Chélifiens étaient eux aussi sur leur lancée. Nous avons réalisé l’essentiel en maintenant la même dynamique des bons résultats, et en espérant que le meilleur sera à venir, à commencer par le match face à la JSMB, samedi. Mais avouez que sur le plan personnel, votre prestation n’était pas au top… C’est un passage à vide que traverse chaque joueur, quel que soit son nom ou son calibre. Face à l’ASO, j’avoue que je suis passé un peu à côté. Mais, et sans vouloir trouver des justificatifs, il faut savoir que le coach m’a donné un rôle, cette fois-ci beau-

coup lus défensif, surtout en sachant que le point fort des Chélifiens ce sont leurs ailiers. Le plus important pour nous reste cette victoire et peu importe comment elle a été arrachée. Nous avons réalisé, dans l’ensemble, l’essentiel. Comment se présente pour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les joueurs du Chabab effectueront, cet après-midi, leur avant-dernière séance dʼentraînement pour préparer le match de samedi. Une séance qui devrait avoir lieu au stade du 20 Août, et qui sera basée sur différents exercices différents. Mais le point qui devrait avoir la part du lion dans cette séance est, selon nos informations, lʼefficacité devant les buts. Et même si le Chabab a inscrit quatre buts en deux rencontres, il nʼen demeure pas moins que les joueurs ont brillé par leurs ratages devant les buts à plusieurs repriss. Même demain, lʼultime séance verra, nous dit-on encore, un travail sur ce point pour être plus efficaces lors de la rencontre de samedi.

BICHARI AU SIFFLET

La Ligue de football professionnel a désigné lʼarbitre Bichari pour la rencontre CRB-JSMB, comptant pour la 18e journée de Ligue 1. Lʼinternational algérien sera assisté de Salaouadji et Bourouba, alors que le 4e arbitre sera Hamrani. M. A. A.

KALEM : «C’EST BON, JE ME RETIRE» Dans une brève déclaration qu’il

nous a accordée avant-hier soir, le président du CSA (Club sportif amateur), Mokhtar Kalem, nous a annoncé sa décision de démissionner. Selon lui, cela est dû essentiellement à des raisons de santé, refusant, dans ce sillage, d’évoquer le motif de la pression. «Je vous annonce qu’il ne me reste que quelques jours pour officialiser ma décision. Je ne peux plus continuer, surtout en l’état actuel de ma santé. Je vais organiser, dans les prochaines heures, une réunion avec les membres de mon bureau pour présenter ma démission, et aider, entre autres, à placer la bonne personne à ma place. Je ne peux laisser le club livré à lui-même, et je veux le quitter la conscience tranquille. Et pour apporter un éclaircissement, je vous dis que ma démission n’a aucun lien avec la prétendue pression exercée sur moi, comme cela ea été rapporté ici et là. Cette pression dont les gens parlent ne pourra, en aucun cas, me déstabiliser, surtout que j’ai déjà une grande expérience dans ce domaine. Je pars avec le sentiment du devoir accompli, et même si je n’ai pas réussi grand-chose, l’essentiel est d’avoir essayé et de ne pas tourner le dos au club, au moment où il avait besoin de moi», nous dira Kalem. M. A. A.


08

LIGUE UNE

JSK

ÉCHOS LES JOUEURS AFFECTÉS, MAIS DÉTERMINÉS

Ce nʼest un secret pour personne, les deux premières défaites de la phase retour du championnat face respectivement lʼUSM Harrach et le WA Tlemcen ont beaucoup affecté le moral des joueurs. Mais, compte tenu de leurs déclarations, ces derniers semblent plus que jamais déterminés à faire mieux à lʼavenir, à commencer par cette importante rencontre à domicile face à la JS Saoura, prévu samedi prochain au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. Les avis sont unanimes, les joueurs de la JS Kabylie ne jurent que par les trois points qui leur permettront dʼéviter la zone des relégables. Tous les joueurs, sans exception, ont confirmé que la deuxième défaite face au WA Tlemcen a beaucoup affecté leur moral, et a enfoncé le club dans sa crise, mais ces mêmes joueurs confirment quʼils ne resteront pas les bras croisés devant pareille situation.

… ILS CROIENT EN LEURS CHANCES

Malgré la situation délicate dans laquelle se trouve le club depuis lʼentame de la saison et la tâche difficile qui les attend ce samedi face à une accrocheuse formation de Béchar, les joueurs de la JS Kabylie croient dur comme fer en leurs chances de ne pas décevoir encore une fois leurs supporters. L'optimisme domine les déclarations des joueurs en ce moment, mais on se méfie beaucoup de l'équipe adverse qui réalise souvent des exploits en dehors de ses bases. Il est donc certain que les joueurs feront lʼimpossible pour écarter cette formation Saharienne de leur chemin. Les Jaune et Verts, qui ne veulent surtout pas laisser filer dʼautres points sur leurs terres, sont décidés à sortir le grand jeu pour arracher les trois points. R. S.

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

SA NDJ A K N’A P LUS S ON DE ST IN E N MA I N

L’entraîneur de la JS Kabylie n’a plus son destin en main, il doit réussir son prochain match face à la JS Saoura pour éviter un éventuel limogeage. Son avenir à la tête de la formation kabyle dépendra, comme c’est le cas d’ailleurs de tous les entraîneurs en Algérie, du résultat. Critiqué par tout le monde après cette entame de la phase retour ratée, Nacer Sandjak doit impérativement réaliser un bon résultat s’il veut continuer son service à la tête de la barre technique de la JS Kabylie en toute sérénité. Concernant la rencontre en elle-même, elle sera tout simplement décisive pour le coach, et ce, même si le

moment n’est propice pour évoquer un éventuel limogeage. En effet, les Canaris doivent impérativement réaliser un bon résultat pour se racheter d’abord de leur élimination en coupe d’Algérie, et leurs deux défaites consécutives en championnat. Les Canaris qui souffrent pour la troisième saison de suite, doivent se montrer plus réalistes et prendre les choses très au sérieux. Ce sera donc une mission très délicate qui attend Sandjak et ses poulains qui doivent réagir pour éviter de rejoindre les clubs qui occupent actuellement la zone des relégables. R. S.

Deux jours pour contre-attaquer Par : Rabah Salhi

Après deux jours de repos accordés par le staff technique au lendemain de la défaite face au WA Tlemcen, les joueurs de la JS Kabylie ont repris les entraînements dans la douleur en prévision du prochain match à domicile face à la JS Saoura.

D

ésormais, le technicien kabyle, Nacer Sandjak, largement critiqué ces derniers temps, n’a pas son destin entre les mains. Le match de ce samedi face au nouveau promu, la JS Saoura, constituera une étape très importante pour son avenir. Ainsi, Nacer Sandjak qui vit en ces moments une forte pression, n’a devant lui que trois jours pour apporter les correctifs qui s’imposent au sein de son groupe. Ayant sans aucun doute décelé plusieurs imperfections après les deux premières sorties de la phase retour, sur tous les plans, le coach kabyle doit vite remédier à cette situation. Si, auparavant, l’équipe s’était montrée plus en forme sur le plan physique, les choses ne sont plus pareilles actuellement. Les joueurs accusent un retard sur le plan physique. Le constat a été fait par les observateurs dès la reprise de la deuxième manche. Une semaine de stage d’hiver est, à leurs yeux, insuffisante pour une équipe qui veut surtout atteindre la première partie du tableau. Conscient de l'importance de la

confrontation qui attend son équipe à domicile, Sandjak devra élaborer un programme étudié. En fait, le premier responsable technique veut réunir toutes les conditions pour éviter un troisième revers. Depuis hier, le staff technique a accentué la cadence de travail, en exigeant de ses hommes plus d'efforts et de concentration afin de combler les lacunes. Il faut

le signaler, c’est avec un moral au plus bas suite aux deux défaites de rang que les Kabyles préparent cette 18e journée du championnat de la Ligue 1 face à la JS Saoura. Même s’il s’agit d’un match à domicile, les Jaune et Vert sont plus que jamais appelés à rester vigilants, d’autant plus qu’ils restent fragiles sur leurs bases cette saison.

La mission ne s’annonce pas aussi facile face à une jeune formation du Sahara qui respire la forme cette saison et fera certainement de son mieux pour maintenir sa dynamique. En dépit de tout ce qui entoure l’équipe à l’heure actuelle, les camarades de Boulainceur ne veulent pas trop verser dans les faux calculs. La formation phare du Djurdjura doit réaliser l'essentiel, c'est-à-dire remporter cette rencontre face à ce nouveau promu et mettre fin à cette fébrilité à domicile. Un dur travail attend le duo Sandjak-Amrouche en prévision de la suite du parcours qui s’annonce très difficile. Persuadé que la mission de son équipe ne sera pas une simple formalité ce samedi, Sandjak, en technicien exigeant, a averti ses poulains de toute négligence qui pourra leur coûter très cher. En attendant cette empoignade, le technicien est en train d’effectuer les réglages qui s’imposent afin d’éviter tout mauvais scénario. R. S.

COURSE CONTRE LA MONTRE POUR LE STAFF TECHNIQUE

Les deux jours qui restent avant cette troisième sortie de la manche retour du championnat de la Ligue I ne sont pas suffisants pour le staff technique afin de remettre tout en ordre. Sandjak et ses collaborateurs sont confrontés à une course contre la montre pour essayer de remobiliser les troupes et les préparer pour le reste du parcours, notamment pour cette rencontre face à la JS Saoura qui pourra jouer un mauvais tour pour lui. Les gars de la ville des Genêts, qui ont compromis leurs chances de jouer pour une place sur le podium, doivent faire très attention car la zone rouge n’est qu’à deux unités seulement, et le leader se trouve à 17 point d’écart. Pour espérer retrouver le moral et atteindre la deuxième moitié du tableau, le staff technique doit soumettre ses poulains à un sérieux travail sur tous les plans. Conscient de ce qui l’attend pendant cette petite période qui précède le match face à la JS Saoura, Nacer Sandjak a demandé à ses joueurs de faire vite et d’être efficaces pour réussir le programme tracé et obtenir les résultats escomptés. R.S.

Bencherifa : «On doit vite réagir»

Walid Bencherifa estime que les joueurs de la JS Kabylie doivent réagir vite et renouer avec les succès. La défaite essuyée face au WA Tlemcen a beaucoup affecté le moral des joueurs, dira Benchérifa, mais, ajoute-t-il, ils feront leur possible pour glaner les trois points.

Quel commentaire faites-vous après cette énième défaite ? C’est une défaite inat-

tendue. Nous étions tous déterminés à se racheter après la première défaite à domicile face à l’USM Harrach, mais on a été surpris. C’est une entame qu’on doit vite mettre de côté pour éviter toute complication. Sur le plan personnel, on vous a vu évoluer comme arrière gauche, ce poste vous convientil ? Sincèrement, je n’ai pas de préférence en ce qui concerne ce poste, mais ce qui est important à mes yeux, c’est d’être efficace et

apporter un plus à l’équipe. Que pensez-vous du prochain match face à la JS Saoura ? Un match qu’il ne faut pas rater. Malgré notre situation et toutes les difficultés, nous allons faire de notre mieux pour éviter une troisième défaite qui nous mènerait directement aux enfers. Notre position au classement général n’est pas rassurante. C’est une situation délicate à laquelle on doit vite trouver des solutions. Comment s’annonce pour vous

la suite du championnat ? La phase finale est connue pour difficulté. Toutes les équipes tenteront soit de terminer l’exercice sur une bonne note, soit d’éviter la relégation. Pour ce qui nous concerne, on est loin du podium, ce qui fait que notre objectif sera l’amélioration de notre place au classement général. Notre mission ne s’annonce pas facile, mais on tâchera de réaliser le meilleur parcours possible. Entretien réalisé par Rabah Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JSK

LIGUE UNE

Sandjak effectue les derniers réglages

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

A J-2 DU MATCH FACE À LA JSS

ÉCHOS LES CANARIS SONT DÉTERMINÉS À S’OFFRIR LES TROIS POINTS

Lʼensemble des joueurs est décidé à relever le défi. Les Mekaoui, Maroci, Remache et autres sont conscients de la difficulté de leur mission et savent pertinemment quʼils auront affaire à un adversaire qui est en bonne santé après ses bons résultats enregistrés. Les Kabyles, qui se sont éloignés du podium, ne veulent pas céder encore du terrain ; bien au contraire, ils comptent se relancer et remonter la pente. Pour atteindre cet objectif, les joueurs doivent sortir le grand jeu ce samedi, afin de prétendre à la victoire, chose qui ne sera guère facile à se concrétiser. La mauvaise prestation présentée par les Jaune et Vert lors des derniers matchs joués, leur a poussés à se ressaisir plus vite, ces derniers sont capables de faire sensation cette fois-ci. Les camarades de Tayeb Maroci ne jurent que par le succès, car seul ce résultat pourra les remettre sur orbite en championnat. Les joueurs Kabyles croient dur comme fer en leurs capacités et sont décidés à ne pas rater ce match en sʼoffrant les points qui seront mis en jeu.

ILS VEULENT À TOUS PRIX SE RACHETER

En effet, bien que lʼéquipe ait affiché certaines lacunes, comme lʼa dʼailleurs constaté le staff technique à sa tête le coach Sandjak, lors des derniers matches disputés, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend après demain devant la JSS. Ils sont décidés à réaliser un bon résultat et faire plaisir à leurs supporters, ainsi ils veulent à tous prix se racheter. Cʼest ce que nous a déclarés la majorité dʼentre eux, estimant que la rencontre revêt une grande importance pour les deux équipes. Les joueurs sont décidés à réaliser un bon résultat. S. A.

09

A

Par : S. Aberkane

deux jours seulement de la rencontre de la 18ème journée, devant la formation de la JS Saoura, l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak, est en train d’effectuer les derniers réglages afin que l’équipe puisse aborder son prochain match de ce samedi dans les meilleures conditions. Il s’agit surtout des réglages du compartiment offensif.

Il axera son travail sur l’efficacité offensive

Par ailleurs, le staff technique de la JSK compte aller jusqu’au bout de sa mission et poursuivre ainsi son plan d’action avant le coup d’envoi de cette rencontre. Après avoir constaté des insuffisances sur le plan offensif lors des précédentes rencontres du championnat, le technicien Sandjak va certainement axer le gros de son travail devant les buts. Les attaquants des Jaune et Vert devront se pencher sur ce volet durant les deux prochaines jours et ce, afin de réussir à retrouver encore une fois le chemin des filets et permettront à leur équipe de revenir avec le meilleur résultat possible.

Le coach cherche toujours des solutions en attaque

Pour cet important rendez-vous face à la JS Saoura, le coach Kabyle devra préparer son équipe avec le plus grand soin. Il a axé essentiellement son travail sur les balles arrêtées et la cohésion de son groupe. Sandjak a aussi insisté

sur le travail face au but, afin de permettre à son Team de retrouver l’efficacité, notamment la ligne d’attaque qui lui a fait défaut ces derniers temps et pour laquelle le driver a consacré beaucoup de temps pour y remédier. Les solutions existent pour lui, car il dispose d’un potentiel non négligeable au niveau du compartiment offensif avec une pléiade d’attaquants, à l’image de Messaâdia, Boulaincer, Chalali et Bouchouk.

Le volet technico- tactique ne doit pas être négligé

En plus du volet psychologique, le driver de la JSK a accordé beaucoup d’importance au travail technico-tactique. Ce dernier a établi un programme adéquat afin

de parfaire la cohésion et les automatismes. Les coéquipiers de Malik Asselah ont bénéficié de deux jours de repos et se préparent sérieusement. Les joueurs n’ont pas chômé et ne chômeront pas, car le coach s’est éfforcé cette semaine pour apporter quelques correctifs à son groupe qui a montré quelques défaillances et des signes d’essoufflement lors du précédent match. C’est dans ce sens que le coach a programmé des séances techniques. Reste à savoir si les camarades de Camara auront les ressources nécessaires pour négocier comme il se doit ce match, qui s’annonce déjà palpitant.

La balle est dans le camp des joueurs

L’équipe phare de la Kabylie accueillera après demain la formation de la JS Saoura, pour le compte de la 18ème journée du championnat professionnel Ligue I, où la victoire est impérative. Pour cela, tous les moyens se sont réunis à la disposition de l’équipe afin qu’elle arracherait un succès qui va lui permettre de s’éloigner de cette mauvaise place qu’elle occupe au classement général, donc le faux pour après demain est strictement interdit. Les joueurs sont dos au mur et la balle est dans leur camp, ils n’auront aucune excuse si par malheur ils rateront encore une fois ce rendez-vous. S.A.

match, mais aussi pour pousser l’adversaire à l’erreur. Mais dans le camp adverse, on doit penser la même chose?… C’est sûr que l’équipe de la JS Saoura jouera pour la gagne, mais nous aussi. J’espère que le meilleur l’emportera. Une victoire serait de nature à vous donner une confiance supplémentaire. Qu’en pensez-vous ? Bien sûr, car en recevant chez nous, il nous est pas permis de perdre encore des points. Nous avons cravaché dur pour ramener dés résultats positifs. Donc ne pas hypothéquer cette réalisation demeure l’objectif de chacun de mes coéquipiers. A votre avis, quels sont les

atouts majeurs pour gagner un tel match ? A mon avis, avec une bonne organisation, une grande volonté et beaucoup de réalisme qui sont des paramètres très importants dans le résultat final d’un match. Aussi, on ne doit pas négliger l’arbitrage qui est un atout majeur. Pensez-vous pouvoir gagner cette rencontre ? Franchement oui, tous le groupe est déterminé à ne pas rater ce rendez-vous, et aller de l’avant et jusqu’au bout de cette confrontation pour y arriver, en dépit de la force de l’équipe adverse, pour enregistrer un bon résultat et entrevoir le reste du parcours avec un moral au beau fixe. S. A.

Boulaincer : «Les trois points resteront à Tizi»

Le néo-attaquant des Jaune et Vert, Rafik Boulaincer estime que le match de la JS Saoura s’annonce d’une importance capitale pour l’équipe. Il pense que seule la victoire débloquera la situation au point qu’il n’imagine pas un autre résultat que la victoire.

Comment préparez-vous la rencontre face à la JSS ? Dans de bonnes conditions d’autant plus que le groupe a déjà oublié les deux revers consécutifs enregistrés, et il est animé d’une grande volonté pour arracher les trois points de la victoire qui seront mis en jeu. L’équipe de la JSS jouera aussi pour la victoire et non pour un autre résultat. Cela

étant, votre tâche ne sera pas simple?. C’est sûr que cette rencontre sera difficile, je le reconnais, d’autant plus qu’on affrontera une bonne équipe qui n’est plus à présenter, et qui reste sur une belle victoire. C’est toujours un avantage psychologique pour l’équipe. Mais de toute façon, cette rencontre sera aussi importante pour nous que pour notre adversaire. Mais vous imaginez bien que nous n’allons pas nous laisser faire aussi facilement. Comment comptez-vous procéder pour arracher des points ? Dés le coup d’envoi, on essayera de prendre les choses en main pour non seulement rester dans le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

LIGUE UNE

MCA USMA

V S

ÉCHOS

MISE AU VERT À L’HÔTEL MERCURE

Les Vert et Rouge du Mouloudia vont rentrer en mise au vert, aujourd’hui, à l’hôtel Mercure pour préparer le grand derby algérois contre l’USMA.

IL COMPTE QUITTER LE CLUB, MÊME S’IL GAGNE CONTRE L’USMA

L’ÈRE MENAD PRENDRA-TELLE FIN DEMAIN ? Vendredi passé, juste

après la fin de la rencontre face à la JSS, Djamel Menad a confié à ses adjoints quʼil nʼallait pas continuer sa mission au MCA, et ce, avant même de discuter par téléphone avec Ghrib en fin de soirée. Le coach du vieux club algérois, qui était décidé à partir de son propre gré, avait cru aussi que le coordinateur de la section football du MCA allait mettre fin à ses fonctions. Cependant, le fait que Ghrib lui ait juste demandé des explications sur ce qui sʼest passé à Béchar, tout en mettant lʼaccent sur la nécessité de remporter le derby, a poussé Menad à revoir sa décision de jeter lʼéponge, au risque dʼêtre accusé dʼavoir fui lʼéquipe dans ces moments difficiles. Toutefois, Menad sait pertinemment que même sʼil remporte le derby, il risque dʼêtre remercié au moindre faux pas, dʼoù sa préférence de quitter le navire, étant certain que certains joueurs attendent avec impatience son départ. Avant hier, lʼancien goleador des Verts a confié à lʼun de ses proches quʼil quittera le MCA après la fin du match contre lʼUSMA. «Je ne vais pas tourner autour du pot, jʼai constaté que certaines personnes veulent à tout prix mon départ, et ce vendredi je vais exaucer leur vœu», lui aurait dit Menad. Enfin, le derby contre lʼUSMA pourrait être le dernier match de Menad à la tête du Mouloudia, sauf si Ghrib arrive à le convaincre de revenir à de meilleurs sentiments, si bien sûr il gagne contre lʼUSMA. W. S.

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

18e

Journée

Mouloudia : la victoire ou l’implosion

DEMAIN À 17H45 AU 5-JUILLET / MCA-USMA

Par : Walid Saber

A l’occasion de cette 18e journée du championnat professionnel de football de la Ligue I, les amoureux de la balle ronde, à Alger, auront le loisir de suivre le derby algérois mettant aux prises, au stade du 5 Juillet, le MCA à l’USMA.

C’

est le match le plus attendu par les supporters des deux clubs. Ce 76e derby - le 6e depuis l’instauration du professionnalisme - s’annonce assez difficile pour les deux équipes. Leurs supporters espèrent seulement que l’affiche sera à la hauteur de leurs attentes, ce qui n’est pas évident. Dans ce genre d’empoignade, l’enjeu a souvent pris le dessus sur le jeu. Les deux clubs ont le même objectif cette saison, décrocher le titre de champion, même si l’écart avec l’ESS et l’USMH est de 10 points. Le début de la phase retour pour le Mouloudia n’a pas été à la hauteur des attentes des supporters, surtout après le bon recrutement réalisé par Ghrib qui a enrôlé Hadj Aïssa et Bouguèche, sans oublier le défenseur Aksas. Même si les résultats n’ont pas suivi pour le MCA face au WAT et la JSS, dans ce genre d’affiche ces données ne

peuvent pas déboucher sur des pronostics fiables. En tout cas, le match est très important pour les deux équipes. Si le MCA veut affirmer ses ambitions et surtout réduire l’écart avec les deux premiers qui s’affronteront samedi au stade du 8 Mai, car un match nul entre les deux premiers et une victoire du MCA permettrait aux camarades de Chaouchi de croire encore au titre. Du côté de l’effectif, le staff technique du MCA compte effectuer des changements pour ce derby,

avec la titularisation des trois nouvelles recrues dans ce derby, à savoir Hadj Aïssa, Aksas et Bouguèche. Il faut dire que les joueurs du Mouloudia qui seront alignés ce vendredi auront une pression terrible, car un mauvais résultat va hypothéquer leurs chances pour décrocher leur huitième sacre. Enfin, cette

Quel est le moral des troupes après la défaite contre la JSS ? Franchement, le moral est à plat. Personnellement, je ne me suis même pas remis de la défaite contre Tlemcen, alors vous dire que j’ai oublié la contre-performance face à la Saoura serait vous mentir. Et pourtant, il faudra l’oublier car le match face à l’USMA approche à grands pas. Il faut tourner la page et se focaliser sur ce rendezvous face à nos voisins. Avez-vous discuté entre vous, les joueurs, après la défaite contre la Saoura ? Bien sûr qu’on s’est parlés après le match. On s’est dit les quatre vérités en face. On s’est juré de tourner la page et de se serrer les coudes afin de sortir de cette crise. Et cela ne se fera qu’à travers une victoire face à l’USMA. Je sais que si nous battons nos voisins, nos supporters nous pardonneront tout et les compteurs seront remis à zéro. Mais avant d’évoquer le rendez-vous de ce vendredi, avez-vous une justification plausible pour expliquer la défaite face à la formation de la JSS ? C’est sûr que nous étions out durant la première mi-temps, mais l’arbitre aussi s’est comporté de façon vicieuse. Il a souvent pris des décisions en faveur des

locaux. Sans ce premier but entaché d’une faute de main, je ne pense pas que la Saoura aurait trouvé la faille. Au minimum, on aurait partagé les points. Mais bon, ce qui est fait et fait. Le Mouloudia a montré un meilleur visage après votre incorporation, mais il était trop tard pour revenir dans le match… c’est vrai qu’on a terminé la deuxième mi-temps en force, mais la réussite n’était pas de notre côté , je souhaite que le coach me fera rentrer face à l’USMA et je promets même de marquer, Incha Allah, pour redonner le sourire à nos supporters. A la fin de la rencontre, vous avez contracté une blessure, est-ce que vous serez opérationnel ce vendredi ? Il n’y a aucun souci. Je serai présent, car ma blessure n’est pas méchante et comme vous l’avez remarqué, j’ai repris les entraînements le plus normalement avec le groupe. Ne sentez-vous pas de pression à deux jours du derby, surtout que vous n’avez pas le droit à l’erreur ? Je vais vous paraître un peu bizarre, mais à chaque fois qu’on était en difficulté, nous avons pris la mesure sur l’USMA. Par contre, à chaque fois que nous avons abordé le derby dans la peau de

énième confrontation entre les deux voisins sera très importante pour les deux équipes, car le perdant rentrera certainement dans une crise aiguë et des têtes vont tomber, surtout du côté du MCA puisque Menad est menacé plus que jamais de quitter le doyen après ce derby. W. S.

EQUIPE PROBABLE :

Ouali : «Si je joue, je marquerai»

Chaouchi, Hachoud, Babouche, Bachiri, Aksas, Ghazi, Metref, Hadj Aïssa, Bouguèche, Yachir, Djallit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

favori, nous avons perdu, comme cela été le cas lors du match aller. Et pensez-vous réellement pouvoir battre l’ogre usmiste qui revient en force ? J’ai appris à travers mon expérience qu’il ne faut jamais se fier aux résultats lorsqu’il s’agit d’un derby entre le MCA et l’USMA. Ce sera un match à part, où c’est l’équipe qui en voudra le plus et fera preuve d’audace qui s’imposera. Une victoire, et on reviendra à la troisième place au classement aux côtés de l’USMA. Ce sera un match à six points, où le moindre faux pas sera interdit pour nous. vos supporters risquent de boycotter le derby après ses deux revers, cela peut compliquer votre mission… On est conscients de tout cela. Nous avons perdu nos deux derniers matches face à l’USMA, on n’a pas envie d’essuyer un troisième revers. A nous de sortir le grand jeu et nous imposer pour revenir au-devant de la scène. Je souhaite de tout cœur à cette occasion que nos supporters envahissent le 5 Juillet en force, comme ils ont l’habitude de le faire. Je promets qu’on va tout faire afin qu’ils quittent le stade le sourire aux lèvres. Entretien réalisé par Walid. S.


18

e

Journée

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

GHAZI OPÉRATIONNEL

Karim Ghazin, le milieu récupérateur des Vert et Rouge qui souffrait dʼune grippe aiguë, sera opérationnel pour le grand derby de demain face à lʼUSM Alger. Cʼest en tout cas, ce que nous a affirmé lʼex-plaque tournante de la formation de Soustara qui nous dira «je nʼai rien de grave et je serai dʼattaque vendredi prochain contre lʼUSMA.» Pour lʼinformation, Karim Ghazi nʼa pas pris part au match aller en se contentant uniquement de suivre le derby sur le banc de touche à lʼépoque du coach français, Jean-Paul Rabier.

BOUGUÈCHE VEUT SON PREMIER BUT

LIGUE UNE 11

Le revenant, Hadj Bouguèche, auteur dʼun match très honorable, samedi dernier, contre la JS Saoura et ce, malgré la défaite 2 à 0, espère marquer dès cette nouvelle sortie algéroise face à lʼUSMA: «Jʼespère de tout cœur signer mon premier but, vendredi prochain, face à lʼUSMA, même si ce derby algérois, sʼannonce très difficile pour les deux équipes», nous dira lʼancien meilleur buteur du Mouloudia. En tout cas, lʼentraîneur Djamel Menad mise beaucoup sur le tandem Djallit-Bouguèche pour déstabiliser la défense usmiste ce vendredi au stade du 5-Juillet.

Le Mouloudia

à l’assaut des Usmistes

Par : Mounir Benkrami A 24h du derby algérois face à l’USM Alger, prévu demain à partir de 17h45, pour le compte de la 18e journée du championnat, c’est déjà l’union sacrée au sein de cette équipe du MC Alger, qui espère décrocher son matchréférence, à l’occasion de cette sortie algéroise.

L

e Doyen qui reste sur deux défaites méritées contre respectivement, le WA Tlemcen (1-0) et la JS Saoura (2-0), n’a désormais, plus le droit à l’erreur et se doit quoi qu’il arrive, laver l’affront lors de ce derby algérois, même si la mission des Mouloudéens s’annonce des plus délicates contre cette équipe de l’USMA version Roland Courbis.

Trois raisons pour battre l’USMA

Le Mouloudia d’Alger aura trois bonnes raisons pour battre la formation de Soustara, demain en fin de journée, sur la pelouse du 5-Juillet. Tout d’abord, les hommes de l’entraîneur Djamel Menad sont contraints de mettre un terme à ce début catastrophique de la phase retour, ponctuée par deux revers successifs dont un à domicile face au WAT. Une certitude : une éventuelle fausse-manœuvre demain face au frère-ennemi, sera synonyme d’une crise ouverte à tous les dangers, et les partenaires du capitaine Réda Babouche le savent très bien. C’est pour dire, que la victoire reste la seule issue pour sortir de ce tunnel à hauts risques. L’autre raison valable qui devra inciter les Vert et Rouge à battre l’USMA lors de ce nouveau derby, est sans doute, la défaite du

match aller (1-0). Autrement dit, les camarades de Hachoud ont une revanche à prendre sur les Rouge et Noir de Soustara. La troisième raison qui s’ajoute aux deux précédentes, est bien évidement l’avenir de l’entraîneur Menad, qui se jouera demain à l’occasion de cette confrontation algéroise, du moment qu’un tout autre résultat que la victoire, sera synonyme de départ. A priori, avec toutes ces raisons, les Mouloudéens viseront carrément les trois points de la victoire, notamment après les deux premières sorties complètement ratées contre Tlemcen et Saoura.

Les Mouloudéens craignent l’arbitrage et la pelouse du 5-Juillet

Malgré la grande détermination des joueurs du Mouloudia, deux points essentiels risquent de fauss-

er les calculs des Vert et Rouge, à savoir, l’arbitrage après la mésaventure vécue lors du match aller avec Amalou qui a accordé un but des plus douteux (retour d’un hors-jeu flagrant de Gacemi) et aussi, l’état lamentable de la pelouse du 5-Juillet, suite aux dernières pluies intenses qui se sont abattues sur la capitale au cours de ces derniers jours. Et on peut dire, que les Mouloudéens n’ont pas tout à fait tort de faire preuve de méfiance, surtout, de crainte, connaissant l’importance des deux points évoqués auparavant (l’arbitrage et l’état de la pelouse). En parlant justement de terrain, il convient juste de signaler, que les Vert et Rouge effectueront leur dernière séance d’entraînement ce matin à 11h sur la pelouse de Hadjout (stade annexe du 5-Juillet). Mounir Ben.

DJALLIT : «On n’a plus le droit à l’erreur»

«J

Muet depuis le dernier match de la phase aller, face à l’USM El Harrach, où il a inscrit le but victorieux (1-0), l’attaquant Mustapha Djallit promet un grand match demain contre les Rouge et Noir de Soustara.

e pense, que les deux premières défaites subies contre Tlemcen et Saoura nous ont vraiment secoué. D’ailleurs, désormais, on n’a plus le droit à l’erreur», nous dira le natif de Bechar. Et de poursuivre en allant un peu plus loin en évoquant le prochain derby «ce week-end face à l’USMA, on n’aura aucune excuse et seule la victoire compte pour nous. Il est clair, que la

tâche ne s’annonce pas de tout repos, contre un adversaire qui vise le même objectif, mais cette fois-ci, on va puiser dans nos ressources pour gagner ce match et du coup, se réconcilier avec notre grand public, qui va très certainement envahir les tribunes du 5-Juillet», a-t-il conclu. Des paroles certes prometteuses, mais le plus dur, sera bien évidemment de les concrétiser sur le rectangle vert, qui en sera le seul juge entre le MCA et l’USMA. Notons enfin, que Mustapha Djallit qui n’est autre, que le meilleur buteur des Vert et Rouge, a jusqu’à présent, inscrit neuf buts en championnat et une seule réalisation en coupe d’Algérie contre l’US Chaouia. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCA USMA

V S

ÉCHOS

AKSAS, BABOUCHE ET ATTAFEN D’ATTAQUE

Dʼaprès les dernières séances dʼentraînement des Verte et Rouge, tout porte à croire, que lʼentraîneur, Djamel Menad, effectuera plusieurs changements ce vendredi, à lʼoccasion du derby algérois face à lʼUSMA. Ainsi, le latéral gauche, Rada Babouche, retrouvera son poste après lʼabsence samedi dernier, face à la JS Saoura où il a suivi la partie depuis le banc des remplaçants laissant lʼinitiative à son jeune camarade, Zineddine Bensalem. De son côté, le milieu offensif, Bilel Attafen, qui a joué les 15 dernières minutes contre Saoura, débutera cette fois-ci, le premier derby algérois de la phase retour, même si le jeune Bilel Ouali a, lui aussi, des chances de débuter cette rencontre. Mais lʼinfo du jour, est sans doute, lʼéventuelle première titularisation, de la nouvelle recrue, Amine Aksas, le désormais ex-capitaine du CR Belouizdad. En effet, puisque la nouvelle tour de contrôle des Vert et Rouge, a officiellement reçu le feu du préparateur physique, Dahmane Sayeh pour reprendre du service. Cependant, la titularisation dʼAksas, va tout simplement remettre Hamza Zeddam sur le banc, en attendant le choix crucial entre Bachiri et Djeghbala. Mais selon certaines sources, Amine Aksas sera fort probablement associé à Redouane Bachiri face à lʼUSMA. Pour le reste, on reprend les mêmes et on recommence, à savoir les Chaouchi, Hachoud, Ghazi, Metref, Kacem, Djallit et Bouguèche. Pour les remplaçants, cʼest la grande confusion, du moment que tout le monde veut jouer, et aucun joueur nʼacceptera de se retrouver hors de la liste des 18 convoqués. Dʼailleurs, pas plus tard que cette semaine, il y a eu une altercation verbale entre lʼentraîneur, Djamel Menad, et le milieu récupérateur, Bilel Moumène, concernant justement cette histoire de convocation. Mais tout est rentré dans lʼordre entre les deux hommes. M. B.


12

LIGUE UNE

MCA USMA

V S

une séance dʼentraînement au stade de Bologhine, sous la houlette de Rolland Courbis.

Journée

Les Usmistes veulent rééditer le coup de l’aller

GASMI OUT

ENTRAINEMENT HIER À BOLOGHINE LʼUSMA a effectué hier

18e

DEMAIN À 17H45 AU 5-JUILLET / MCA-USMA

ÉCHOS

Le buteur de lʼUSMA, Ahmed Gasmi, ne pourra pas prendre part au derby de demain contre le MCA en raison de sa blessure à la cuisse. Malgré les soins intensifs auxquels il a été soumis depuis plusieurs jours, le joueur ne pourra pas être prêt pour la rencontre de demain. Cʼest un coup dur pour les Usmistes, surtout lorsquʼon connaît les qualités de ce joueur qui avait été comme chacun se souvient, lʼauteur du but victorieux de son équipe contre le MCA lors du match aller.

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Par : Amine Larbi

Les regards seront braqués ce vendredi vers le stade du 5 juillet, qui abritera le derby tant attendu entre l’USMA et le MCA. Cette confrontation a toujours déchaîné les passions en raison de la rivalité entre les deux équipes. Pour le match de demain, le match s’annonce difficile car les deux équipes visent la victoire et que l’enjeu est de taille.

L

es Usmistes, qui restent sur une victoire contre le MCEE, sont décidés à décrocher une nouvelle victoire afin de garder leurs chances intactes pour le titre, surtout que dans la même journée il y aura un certain ESSUSMH, une rencontre qui intéresse directement les coéquipiers de Benmoussa. Les Rouge et Noir se sont préparés sérieusement pour ce derby avec une grande concentration et surtout une détermination à toute épreuve dans le but de gagner et faire plaisir à leur public. Ils veulent rééditer le coup du match aller, qui s’était soldé par une victoire sur le score de 1-0 grâce à Gasmi. L’occasion est propice pour les Usmistes pour passer l’écueil mouloudéen, surtout lorsqu’on

sait que le Doyen traverse un passage à vide et que le moral de ses joueurs est au plus bas après deux revers en championnat. Psychologiquement, les Usmistes sont mieux armés, ce qui les place dans une position de favoris, même s’il faut tout de même se méfier de la bête blessée.

Courbis veut remporter son premier derby

La rencontre de ce vendredi sera certainement passionnante et palpitante entre deux formations qui visent la victoire. La bataille sera certainement chaude entre les deux entraîneurs, Menad d’un côté et Courbis de l’autre. Le coach français de l’USMA a annoncé la couleur, en affirmant qu’il attendait ce derby avec impatience pour le vivre intensément avec la conviction de l’emporter. L’entraîneur de l’USMA, qui a pris l’équipe en main à partir de la 8e journée, a réussi à redresser la barre en enregistrant une série impressionnante de résultats positifs. Dans les deux derbies qu’il a disputés à l’aller contre l’USMH et le CRB, il a fait deux nuls. Son objectif est de remporter son premier derby, et ceci passe obligatoirement par un succès contre le MCA. L’entraîneur des Rouge et Noir est sous pression, malgré son bilan positif, car l’USMA n’a plus le droit à l’erreur si elle veut jouer

encore le titre, vu que l’écart de 7 points qui le sépare de l’ESS n’est pas facile à combler et c’est pour cela que chaque point vaudra son pesant d’or. Les joueurs de l’USMA sont conscients de l’im-

portance de ce match et c’est pour cette raison qu’ils sont motivés pour décrocher la victoire et enfoncer plus leur adversaire du jour. A. L.

Ferhat : «Tout pour battre le MCA»

Le milieu de terrain international U20 de l’USMA, Zine Eddine Ferhat, sera certainement titularisé demain lors du derby contre le MCA, prévu ce vendredi au 5 Juillet. Le joueur estime que la rencontre sera difficile, mais il reste tout de même confiant quant à la capacité de son équipe de l’emporter. Il appréhende tout de même l’état de la pelouse du 5 juillet en raison des pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur la capitale.

Comment s’annonce le derby de ce vendredi contre le MCA ? Il s’annonce sous de bons auspices pour nous, surtout après notre victoire acquise samedi passé contre le MCEE. Comment avez-vous préparé ce match ? Le plus normalement du monde, mais avec une grande concentration lors des dernières séances précédant le derby. Ce derby, comme d’habitude, aura un cachet particulier... Oui, le derby MCA-USMA a été toujours un match particulier avec des retournements de situations incroyables. Encore une fois, le match de demain sera certainement chaud et se jouera sur des détails. Vous avez battu le MCA à l’aller ; pensez-vous refaire le même coup ce vendredi ? Je l’espère, d’ailleurs c’est notre objectif car on veut rester collés au peloton de tête. Mais le MCA voudra désamorcer la crise... On est conscients que le MCA veut

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rebondir de nouveau, mais on va tout faire pour l’en empêcher, car on sait que notre public attend beaucoup de nous dans ce derby. Etes-vous prêt pour ce match ? Je suis prêt à 100% et impatient de jouer ce derby qui, je l’espère, satisfera le public qui se déplacera pour assister au match. Avec les pluies qui se sont abattues sur la capitale ces derniers jours, ne craignezvous pas que la pelouse soit en mauvaise état ce vendredi ? C’est la seule chose que j’appréhende beaucoup, car la pelouse du 5 Juillet n’est pas bonne, surtout lorsqu’il y a beaucoup de pluie. J’espère que les responsables de ce stade ont pris leurs dispositions pour que la pelouse soit en mesure de bien tenir le jour du match. Pensez-vous pouvoir marquer contre le MCA ? Je ne sais pas, mais le plus important c’est que mon équipe décroche les 3 points de la victoire. Entretien réalisé par Amine Larbi


18

Journée

LIGUE UNE 13

La place de leader en jeu e

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Par : Yasser Malek

occasion, ce vendredi, pour élargir l’écart à quatre points sur l’USMH. Dans le même temps, les deux autres équipes qui jouent le titre, à savoir le MCA et l’USMA, s’affronteront à Alger dans un duel palpitant. Face à une équipe de l’USMH qui vit des moments formidables ces derniers temps et qui reste sur une série positive de quatre matches sans le moindre défaite, l’entente de Sétif n’aura pas droit à l’erreur. La victoire est impérative pour rester dans la course pour le titre.

Tout auréolés de leur succès acquis avec brio, le week-end dernier à Batna, face à une très solide équipe de CAB, les Ententistes seront, demain après-midi, dans l’obligation de confirmer cette embellie lors de la réception de l’USMH.

C

e match s’annonce d’une très grande importance pour les Setifiens qui devront, impérativement, décrocher les trois points afin de rester sur leur lancée et, surtout, garder intactes leurs chances dans la course pour le titre. Il est fort possible que Velud renouvelle sa confiance au onze qui a réussi, samedi dernier, à battre le CAB. En d’autres termes, le premier responsable de la barre technique ne compte pas changer une équipe qui gagne. D’autant plus que cette même équipe, alignée face au CAB, a laissé samedi, une bonne impression. Même si Velud préfère attendre encore avant de choisir son équipe type, il est fort probable de voir, ce samedi, Khedairia dans les bois, Ziti, Belkaid, Lagraa et Benabderahmane en défense, Delhoum, Karaoui et Djahnit au milieu, Nadji, Madouni et Gourmi en attaque.

La victoire est impérative demain face à l’USMH

D’aucun estiment que le match de

ESS USMH

ÉCHOS

LES 18 CONNUS AUJOURD’HUI Les coéquipiers de Belkaid effectueront, cet après-midi, leur ultime séance dʼentraînement avant le match de demain face à lʼUSMH. Ce nʼest quʼà lʼissue de cette séance dʼentraînement, qui aura lieu au stade 8 MAI 45, que lʼentraîneur Hubert Velud annoncera la liste des dix-huit joueurs convoqués pour le match de demain.

Les ententistes seront au rendez-vous

demain entre l’ESS et le MCO est un match à six points. Il faut dire que le dernier succès acquis à Batna à redonné espoir aux ententistes dans leur course pour assurer le titre du championnat pour la deuxième fois consécutive. Les résultats de la précédente journée de championnat ont

également fait les affaires des Setifiens, notamment avec la défaite du MCA a domicile. Désormais, un seul point seulement sépare l’entente et son poursuivant direct, en l’occurrence l’USMH. Les coéquipiers de capitaine Delhoum auront donc une très bonne

Décidés à donner le meilleur d’euxmêmes pour enchaîner un troisième succès consécutif, les joueurs de l’aigle noir ont demandé à leurs supporters de venir nombreux au stade 8 mai 45, ce vendredi, pour les encourager. La plupart des joueurs de l’ESS, que nous avons approchés, ont émis le vœu de voir le stade 8 Mai 45 plein à craquer ce week-end. La présence en masse des supporters va beaucoup les aider dans leur tâche pour battre l’USMH. Suite au précieux succès réalisé à Batna, nul doute que les Setifiens vont envahir le stade ce vendredi. Après la bonne entame de la seconde manche de championnat, l’espoir est revenu chez les supporters qui comptent aider leur team tout au long de cette phase retour de championnat, pour assurer son titre. Toute porte à croire donc que les Ententistes seront au rendez-vous demain au stade 8 mai 45 pour encourager leur équipe. Y M.

V S

LE MATCH SERA DIRIGÉ PAR MIAL La commission fédérale a désigné lʼarbitre Mial pour diriger le match de ce vendredi entre lʼaigle noir et lʼUSMH. Il sera assisté dans sa mission par MM. Gourari et Semsoum, et le rôle de quatrième arbitre sera assuré par M. Brahimi.

Delhoum :

«On battra l’USMH»

Le très expérimenté milieu de terrain de l’aigle noir, Delhoum, affirme dans l’entretien qui suit que son équipe n’a pas d’autre alternative, ce vendredi, que de battre l’USMH pour rester dans la course pour le Titre. Le natif de Tandja affirme que lui et ses coéquipiers sont déterminés à décrocher les trois points de la victoire ce week-end.

Comment est l’ambiance au sein du groupe après le succès acquis face au CAB ? Dieu merci, l’ambiance est très bonne au sein de notre groupe. Nous nous entraînons dans la sérénité la plus totale pour le match de ce vendredi face à

l’USMH. Il faut dire que le dernier succès acquis à Batna nous a fait beaucoup de bien, notamment sur le plan mental. Cette victoire, qui est très importante pour nous dans la course pour le titre, va nous permettre d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup plus de détermination. Justement, d’aucuns estiment que ce succès a augmenté les chances de votre équipe dans la course pour le titre… Bien sûr, comme je viens de vous le dire, ce succès acquis à Batna est très important pour nous en vue du titre. Déjà, il était très important d’aborder la seconde manche de la compétition par deux succés consécutifs. Ensuite, les résultats des autres matches nous sont favorables, comme la defaite de MCA à domicile face au WAT. Ce résultat a augmenté nos chances dans la course pour le titre. Comment voyez-vous désormais les chances de l’ESS pour le titre ? Les chances de notre équipe pour conserver son titre du champi-

onnat, acquis la saison passée sont intactes. Aujourd’hui, nous ne comptons qu’un point sur notre adversaire du jour. Nous aurons l’occasion, ce vendredi, de revenir à quatre point de l’USMH. C’est pour vous dire que rien n’est joué. Il reste encore plusieurs matches à disputer en championnat et nous conservons encore toutes nos chances de titre. Comment s’annonce le match de ce samedi face à l’USMH ? Ce match face à l’USMH est très important pour nous. C’est un match à six points qui mettra aux prises deux formations qui luttent toutes les deux becs et ongles pour le titre. Nous n’avons pas d’autre

choix que de battre l’USMH et, croyez-moi, nous allons tout faire pour décrocher les trois points de ce match. Un mot pour les supporters… Je demande à nos supporters de venir en masse nous soutenir ce vendredi face à l’USMH, car nous allons vraiment avoir besoin de leur soutien pour atteindre notre objectif. On doit s’unir et travailler tous ensemble pour offrir le titre à l’entente. Je sais que les supporters sont derrière leur équipe. Nous leurs promettons, nous les joueurs, de tout tenter pour leur faire plaisir et assurer le titre.

Entretien réaliser par Yasser Malki

A N N I VE R S A I R E Notre pouponne

GU E L L A L A A M I R A S O U FF L E RA

demain vendredi 25 janvier 2013 sa 4e bougie. En cette heureuse circonstance, son père Nourredine et sa maman Derradji lui souhaitent un joyeux anniversaire et une vie pleine de joie, de santé, de bonheur et de réussite.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

LIGUE UNE

ESS USMH

V S

ÉCHOS

USMH BAT EL-KADIRIA EN AMICAL

Les poulains de Charef lʼont emporté, avant-hier en amical, devant la formation de Kadiria sur le score de 13 buts à zéro. Une rencontre où Charef a évolué avec deux formations, puisque il a incorporé en première mi-temps son équipe type, tandis que la deuxième mi-temps a vu lʼincorporation de la deuxième formation constituée essentiellement de joueurs espoirs à lʼimage de Siouane, Medane et même Bitam, ce dernier a même marqué deux buts.

LES HARRACHIS SERONT EN MASSE À SÉTIF

Les supporters de lʼUSMH seront en masse à Sétif afin de soutenir leur formation préférée. En effet, environ 4500 supporters sont attendus demain au stade du 8 mai pour pousser les camarades de Tatem afin dʼaccrocher les sétifiens.

BITAM RETROUVE PROGRESSIVEMENT SON NIVEAU

18e

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Journée

Les Harrachis en conquérants à Sétif DEMAIN À 16 A SETIF / ESS-USMH

Par : Lotfi S.

Un test difficile attend les Jaune et Noir à Sétif pour affronter l’entente pour le compte de la 18eme journée de ligue une. Une rencontre qui s’annonce disputée pour les camarades de Tatem, surtout que l’entente ne jure que par les trois points afin d’accroitre son avance au classement général, et pour cela Charef a préparé sa formation afin qu’elle soit capable de revenir avec un bon résultat.

L

e staff technique n’effectuera pas de grands changements, puisque il va évoluer avec la même composante qui a joué face à la JSK et le CABBA, avec un éventuel changement au niveau de l’axe central de la défense avec l’incorporation d’Azzi associé à Belkaroui. La participation d’Ait Ouameur au niveau de la récupération est prévisible face à l’ESS, un joueur qui a gagné en temps de jeu face au CABBA et qui a donné satisfaction au staff.

équipe qui gagne

Dans le même contexte, l’entraîneur en chef ne compte pas changer une formation qui gagne, puisque l’équipe alignée respectivement face à la JSK et le CABBA a réussi¨ ses sorties et donné entière satisfaction, avec deux succès en prime. Le staff ne compte pas chambouler ses plans et ainsi permettre au groupe d’évoluer sereinement.

Azzi et Ait Ouameur seront titularisé

Il faut savoir que l’entraîneur en chef va effectuer deux changements sur son effectif, à savoir l’incorporation de Azzi qui va évoluer dans l’axe central de la défense pour pallier à l’absence de Demou, blessé lors de la rencontre face au CABBA, alors que Ait Ouameur prendra sa place au niveau de la récupération.

La rencontre de la saison passée

La rencontre entre l’ESS et l’USMH pour le compte des demis-finales de la coupe d’Algérie la saison passée, reste gravée dans les mémoires des joueurs Harrachis. Le staff tech-

nique et même les supporters en gardent un amer souvenir, ce qui pourra faire peser une pression supplémentaire sur les épaules des Harrachis qui sont déterminés à continuer sur leur lancée.

Harrachis, puisque le même arbitre a déjà arbitré les Jaune et Noir avec un résultat catastrophique au bout. Mial sera assisté par le duo Omari et Semsoum. L. S.

La ligue nationale a désigné l’arbitre Mial pour officier la rencontre entre l’USMH et l’ESS. Une désignation qui fait peur aux

Lemane, Boulekhoua, Belkaroui, Azzi, Mekioui, Ait Ouameur, Hendou, Younes, Tatem, El-Amali, Bounedjah. æD

Les Harrachis appréhendent l’arbitrage

L’ÉQUIPE PROBABLE :

Bechouche : «Il faut rester concentré»

On ne change pas une

Bechouche affirme que la clé de la rencontre face à l’ESS réside dans la concentration. Le concerné ajoute que le staff technique a prodigué des consignes aux joueurs afin de ne pas se faire prendre au jeu de l’ESS, et rester

toujours organisé et bien en place « la pression sera terrible sur nous durant cette confrontation, puisque l’équipe locale va tenter de nous surprendre dès l’entame de la rencontre. Tout le monde est conscient de la difficulté de

cette partie, et on va jouer sans pression, ce qui pourra nous permettre, peut être, de réaliser un résultat positif. Mon souhait est que l’arbitre soit loyal et juste pour l’occasion», confiera Bechouche.

EL-Amali : «Tout pour revenir avec un bon résultat»

La nouvelle recrue des Jaune et Noir, à savoir Bitam, qui nʼa pas joué les deux premières rencontres respectivement face à la JSK et le CABBA à cause dʼune blessure au niveau des adducteurs, commence à retrouver son meilleur niveau. En effet, le joueur en question était lʼauteur avant-hier dʼun doublé en marge de la rencontre amicale devant El-Kadiria. Selon le joueur en question, il sent une nette progression concernant son état physique « je sens une amélioration de mon état de santé. Jʼai joué une mi-temps et je pense que je serai apte pour la prochaine rencontre devant la formation de lʼESS » affirme le joueur en question.

L’attaquant Harrachi à savoir Amine El-Amali affirme que la rencontre face à l’ESS sera très difficile à aborder, sur tous les plans, devant une formation qui aspire à prendre le large au classement général. Selon le concerné, la rencontre se jouera sur de petits détails, et il faudra que les joueurs restent très concentrés sur leur sujet, particulièrement en début de match.

Vous avez gagné en amical avant-hier avec un score fleuve, vous pensez que cette victoire sera bénéfique avant d’affronter l’ESS ? Ça reste un match amical, où l’entraîneur en chef a pu évaluer la préparation de son effectif. De mon coté, je pense qu’il ne faut pas se fier à cette rencontre, puisque l’empoignade face à l’ESS est une autre paire de manche sur tout les plans. Justement, comment s’annonce pour vous la confrontation face à l’ESS ? Ce sera un match compliqué sur tous les plans, puisque un point nous sépare au classement général. Le challenge sera grand de même que l’enjeu. Je pense que cette rencontre se jouera sur de petits détails, mais de notre côté, il faut rester vigilant et concentré sur notre sujet. Quelles sont les clés de cette

rencontre selon vous ? Je dirai que la concentration aura un grand impact dans cette rencontre. L’ESS a un milieu de terrain très performant, mais nous aussi, nous avons un groupe solide et sol-

idaire. Les supporters attendent beaucoup de vous dans cette rencontre ? Oui je sais, inchalah je serai dans un bon jour afin de réaliser une bonne prestation et pourquoi pas

contribuer à un résultat positif. Peu importe qui va marquer, car le plus important est de décrocher un bon résultat et ne pas revenir bredouille. Entretien réalier par Lotfi.S

PROGRAMME DE LA 18E JOURNÉE

Equipes 1. ES Sétif 2. USM Harrach 3. USM Alger 4. MC Alger 5. CS Constantine 6. JSM Béjaïa 7. CR Belouizdad 8. JS Saoura 9. MC El Eulma 10. JS Kabylie 11. CABB Arréridj 12. ASO Chlef 13. MC Oran 14. WA Tlemcen 15. USMB Abbès 16. CA Batna

Pts 37 36 30 27 25 25 25 23 22 20 19 19 18 18 13 11

VENDREDI ESS-USMH MCA-USMA SAMEDI CRB-JSMB MCEE-CAB CABBA-WAT JSK-JSS CSC-ASO USMBA-MCO J 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17

G 11 11 09 07 06 07 06 06 05 06 04 04 04 05 03 02

N 04 03 03 06 07 04 07 05 07 02 07 07 06 03 04 05

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 02 03 05 04 04 06 04 06 04 09 06 06 07 09 10 10

BP 30 22 24 18 18 18 16 14 17 14 11 11 16 10 09 09

BC 10 11 09 12 13 16 15 11 14 15 14 17 23 23 25 28

Diff +20 +11 +15 +06 +05 +02 +01 +03 +03 -01 -03 -06 -07 -13 -14 -19


JSMB

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

ECHOS

SAÂDANE INTÉRESSE TIAB

Bien que la direction des Verts et Rouge est en négociations très avancées avec le coach italien à savoir Sollinas pour diriger la barre technique, il nʼen demeure que le président Tiab pense déjà à la saison prochaine où il compte recruter un entraîneur alg��rien de taille pour prendre lʼéquipe en main à partir de la saison prochaine. Pour cela, on croit savoir que lʼex-entraîneur national à savoir Rabah Saâdane intéresse le président de la JSMB Tiab où ce dernier lʼa déjà approché pour lui faire la proposition.

LES BÉJAOUIS POURRAIENT FAIRE L’IMPASSE SUR LA CHAMPIONS LEAGUE

Appelés à disputer la ligue des champions africaine à partir du mois de février prochain, voilà que les difficultés financières auxquelles sont confrontés les Béjaouis pourraient bien les empêcher de disputer cette compétition. Pour cela, on croit savoir de sources bien informées que la direction des Verts et Rouge comptent solliciter les instances concernées pour leur demander des aides ou de se retirer de cette compétition. S.A.S.

15

LES BÉJAOUIS SE PRÉPARENT DANS LA SÉRÉNITÉ

Ayant repris le chemin des entraînements depuis lundi dernier, les Verts et Rouge de la JSM Béjaia continuent de se préparer dans la sérénité en prévision du prochain match face au CR Belouizdad comptant pour la 18ème journée du championnat. A cet effet, le staff technique sous la houlette du coach Hammouche continue de se préparer dans de bonnes conditions et ce, en effectuant les dernières retouches sur la composante afin que l’équipe soit prête pour ce rendez-vous et puisse réussir un bon résultat.

Sollinas a négocié hier

ALAIN MICHEL RÉGULARISÉ PAR LA DIRECTION

Le coach français Alain Michel qui a été récemment remercié suite à la défaite concédée face à lʼUSM Bel Abbès à domicile, a eu une rencontre hier avec le président Boualem Tiab hier mercredi où les deux parties ont trouvé un terrain dʼentente concernant tous les détails notamment la régularisation de ses arriérés évalués à deux mois et aussi le payement des indemnités évaluées à deux autres mois. En tout, le coach français a eu à encaisser quatre mois de salaire de la part de la direction du club ainsi que deux primes.

LIGUE UNE

Par : Sadek Ait Slimane

Comme attendu, c’est dans la soirée de mardi dernier que le technicien italien en l’occurrence Giovanni Sollinas a atterri à Béjaia après avoir été approché officiellement par la direction des Verts et Rouge pour succéder à Alain Michel qui a été limogé récemment.

A

insi donc, selon les informations en notre possession, l’ex-entraîneur de l’ES Sétif est fortement pressenti pour prendre la barre technique étant donné qu’il devait avoir un round de négociations hier avec le président Boualem Tiab et ses collaborateurs afin de tenter de trouver un terrain d’entente concernant tous les volets et l’engager d’une manière officielle à la tête de la barre technique.

Il sera engagé pour une durée de six mois

Par ailleurs, bien que la direction aurait rencontré l’entraîneur italien dans la journée d’hier mercredi, il n’en demeure pas moins qu’on croit savoir de sources bien informées que le coach français sera engagé jusqu’à

là fin de la saison. D’ailleurs, les détails de son engagement auraient été négociés hier avec la direction du club d’autant plus que le président Tiab ne veut pas prendre le risque de lui signer un contrat à long terme qui pourrait le regretter par la suite.

Le maintien comme objectif prioritaire

Par ailleurs, en attendant de voir l’identité du nouveau coach notamment l’engagement de l’italien Giovanni Sollinas dont la piste se précise de plus en plus, voilà que le nouvel entraîneur de la JSMB aura comme mission prioritaire le maintien de l’équipe d’autant plus qu’un tel objectif n’a pas été encore assuré par les Verts et Rouge notamment après les deux défaites concédées à domicile devant le MC Oran et l’USM Bel Abbès.

Il supervisera le club face au CRB

Toutefois, en cas d’un accord trouvé avec le coach italien Giovanni Sollinas, ce dernier ne sera pas présent sur le banc face au CR Belouizdad étant donné qu’il se contentera de superviser l’équipe en attendant à ce que ligue nationale lui délivre une licence pour se permettre d’être sur le banc lors des prochaines rencontres. S.A.S.

Mebarakou :

«On essayera de se ressaisir» Il aura une grande responsabilité à assumer face au CRB, en l’absence de Brahim Zafour. Il s’agit de Mebarakou qui aura réussi à s’imposer et prouver, par la même, qu’il demeure un joueur plein de talent. Dans cet entretien, il est question du prochain match contre le CRB et de quelques autres points liés au club.

Comment se présente ce match contre le CRB ? Comme tous les autres. Il sera sûrement, difficile, car le Chabab reste sur une victoire à Chlef et semble avoir retrouvé tous ses repères. Est-ce qu’on peut comprendre que vous allez vous déplacer en victimes ? Non pas du tout. Bien au contraire, nous allons nous déplacer pour faire un résultat et, pourquoi pas effacer la défaite de l’USMBA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est un match qui peut vous relancer, n’est-ce pas ? Exact ! Nous allons mettre tout en oeuvre pour gagner. Car une victoire va nous procurer plus de confiance et on fera tout pour cela.

L’absence de Zafour ne sera-t-elle pas un handicap pour vous ? Bien sur que oui. Brahim est un véritable milieu et, de par son expérience, il procure plus d’assurance et de confiance à l’équipe. Mais, il y a des solutions de rechange qui vont nous permettre de combler ce déficit. Et le limogeage de votre entraîneur ? Je préfère ne rien dire, car cela dépasse mes prérogatives.

Un mot aux supporters ? Je leur demande de ne pas s’impatienter et de nous excuser de ce qui s’est passé face à l’USMBA. Nous allons faire de notre mieux contre le CRB pour nous ressaisir et rectifier le tir, car la JSMB mérite mieux que cela. Entretien réalisé par A. Z.


16

LIGUE UNE

ASO Aouameri : «Nous devons lutter

ÉCHOS

LES BLESSÉS DE RETOUR

Après Messaoud et Zaoui, Gherbi et Bentoucha, ont rejoint les rangs lors de la séance dʼhier, ce qui complète lʼeffectif qui sera en entier à la disposition du staff technique intérimaire, composé par le duo Benchouia-SidRouhou qui ont une petite expérience sur le plan de mener la barque à eux deux, en attendant la nomination dʼun nouvel entraîneur, même si des voix insistent sur le retour de Benzekri, alors que dʼautres ne cessent dʼexiger le retour de Amrani à la barre technique. Entre çà et là, les dirigeants temporisent.

Malgré un petit bobo, Aouameri, qui a débuté la partie face au CRB, a été la solution de rechange en ayant été aligné après les deux buts concédés, et il a réussi un sans-faute comme d’habitude. Quel commentaire pouvezvous nous faire de la reprise ? Je peux vous dire que nous avons repris le plus normalement du monde mais non sans avoir une petite pensée au dernier match où nous avons bêtement perdu chez nous, alors qu’on s’attendait à une

WAT ÉCHOS L’EFFECTIF AU GRAND COMPLET LORS DE LA REPRISE

Les Tlemceniens continuent de travailler durement, le staff technique a programmé durant cette semaine un biquotidien. Les séances dʼentraînement se déroulent au complexe Akid Lotfi, et elles ont vu la présence de tous les joueurs dans une bonne ambiance.

UNE PRIME DE 10 MILLIONS DE CENTIMES EN CAS DE VICTOIRE

Malgré la crise financière que vit le club-phare de Sidi Boumédiene,il a été promis aux joueurs tlemceniens 10 millions de centimes en cas de victoire face au CABBA, pour motivation.

BENYELLES DÉÇU PAR LA DÉFAITE DE L’EN

Interrogé après la rencontre face à la Tunisie, le coach Benyelles apparemment très déçu nous dira : «Dominer nʼest pas gagner, nous avons joué face à une équipe tunisienne, qui était largement à notre portée, malheureusement le staff technique a commis beaucoup dʼerreurs, faire sortir un défenseur pour faire rentrer un attaquant ça ne doit pas se faire, parce que les tunisiens étaient dangereux sur les contres». S. T. S.

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

de toutes nos forces»

confirmation de notre dernière série positive.

ne faut pas dramatiser, car elle nous servira à l’avenir. Il faut seulement croire en ses possibilités et avec le retour des blessés, les choses iront mieux. Nous devons lutter de toutes nos forces pour nous maintenir, et on a les moyens.

Cette reprise s’est effectuée sans Benzekri qui a claqué la porte, un mot ? C’est vraiment dommage, car on voulait tellement continuer avec lui. Benzekri a fait de son mieux pour que l’équipe ait un meilleur visage et il a même réussi à le faire, les résultats parlent pour lui.

Les choses ne seront pas faciles quand même On le sait mais on n’a pas le choix. On se battra comme on peut et on fera le maximum pour rééditer d’autres exploits, pourvu que la chance soit de notre côté.

Si l’on revient à cette défaite face au CRB Dommage qu’on ait perdu et raté le coche, mais on se reprendra à l’avenir, cette défaite ne devra pas tout remettre en question. On ne méritait pas de perdre et puis le CRB ne nous était vraiment pas supérieur. Nous ne devons pas baisser les bras.

Incorporé en seconde période, vous avez apporté du vôtre à la stabilité de la défense J’aurais bien aimé être sur le terrain d’entrée, pour aider mes camarades, mais c’est le destin qui a voulu que je me blesse la veille du match, ce qui a obligé le staff à me ménager. D’aucuns estiment que vous êtes le meilleur joueur de l’ASO, cette saison, un commentaire Ça me flatte vraiment mais j’aimerais que ce soit en parallèle

Si l’on parle du prochain match face au CSC Le CSC n’est pas à présenter, notamment sur son terrain. Avec sa composante très volontaire, elle ne fait pas de cadeaux. Nous ferons de notre mieux pour ne pas leur laisser l’initiative sur le terrain, afin de revenir avec le meilleur résultat possible. Face à une équipe qui tourne bien depuis, il faut savoir gérer les débats.

avec de bons résultats de l’équipe qui souffre en bas du tableau.

On n’a pas le choix, pour la simple raison que ça va de l’avenir de l’équipe parmi l’élite. Le groupe était motivé pour maintenir la cadence mais cette défaite est venue chambouler nos projets. Il

A huis-clos, ce ne sera pas difficile normalement Il ne faut pas se tromper, car c’est un facteur qui pourrait motiver l’adversaire aussi. Le match se jouera sur le terrain, et le CSC est certes, encore plus fort avec ses supporters mais cela ne veut rien dire en football. Toutefois, on fera de ce facteur une de nos armes. Propos recueillis par Z. Zitoun

Benaï : «Seule la victoire nous intéresse à Bordj» Le groupe est désormais dans l’obligation de se ressaisir, qu’en dites-vous ?

Bordjis chez eux. On veut les trois points pour quitter cette place de relégable.

Le buteur tlemcenien, Benaï, qui a été contacté par le club tunisien de Sfax, n’écarte pas un départ vers la Tunisie, si les dirigeants des deux clubs se mettent d’accord sur son transfert, puisqu’il est lié, au Widad, par un contrat de deux ans. Pour le match de ce samedi face au CABBA, l’ex-harrachi est très conscient de l’importance de cette rencontre et la nécessité de réaliser un bon résultat.

Comment est le moral du groupe après la victoire face à la JSK ? Le moral est au beau fixe, la joie de jouer est retrouvée, surtout après ces deux succès (MCA et JSK). Nous avons augmenté notre capital points. On travaille dans la sérénité la plus totale en ambitionnant d’enchaîner encore de bons résultats qui nous permettront de grimper encore et de sortir de cette zone de relégation. Ce qui est sûr, c’est que notre équipe reste en constante progression. Et cela nul ne peut le nier, espérons que ça continue.

Donc, vous êtes décidés de ramener un bon résultat ? Evidemment, seule la victoire nous intéresse, dans la mesure ou tout autre résultat hypothéquera nos chances pour le maintien. Samedi, on devra produire une grande prestation pour faire la différence, à conditions bien sûr de garder le même état d’esprit qui nous a permis de battre la JSK.

Comment se présente le match du CABBA ? Nous allons à Bordj pour gagner, seuls les 3 points nous intéressent. Sincèrement, le groupe est conscient de l’importance de cette chaude confrontation à 6 points. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous pensons seulement décrocher notre 3e victoire de cette

phase retour, qui nous mettra à coup sûr, à l’abri pour la suite du parcours. C’est ce que nous tacherons de faire ce samedi face aux Criquets, car nous avons perdu beaucoup de points. Comme je l’ai dit, mes coéquipiers sont très conscients de la difficulté de la mission et nous sommes prêts de faire des concessions aux

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Parlez-nous de vos contacts avec le club tunisien de Sfax ? Effectivement, j’ai eu des contacts avec le club tunisien par le biais de mon manager. Je suis lié par contrat au WAT, maintenant c’est aux dirigeants des deux clubs d’en décider pour mon transfert. Un dernier mot ? J’espère de tout coeur donner le meilleur de moi-même, afin de redonner au WAT sa véritable place et assurer le maintien en ligue 1. Entretien réalisé par S.T.Smain


18

e

Journée

LIGUE DEUX 17

Les Vert et Noir ne jurent que par la victoire Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Par : Nassim M.

Se méfier des Chaouia

LES ESPOIRS POUR LE RACHAT

des points aux locaux, autrement dit garder le score du début du match ou faire carrément tout pour gagner. Les Vert et Noir doivent donc se méfier de leur invité de cette journée, et doivent surtout ne pas lui laisser des espaces au risque de donner l’occasion aux Chaouia de profiter et d’aller inquiéter l’arrière-garde Bejaouie. Cette dernière doit veiller au grain, et ne pas jouer avec le feu, si elle ne veut pas se faire surprendre par les camarades de Haddad, qui ne viendront pas en victimes expia-

toires.

Tout le monde est derrière cette équipe

Comme face à Merouana et les matches de la phase aller à domicile, il faut s’attendre à ce que les tribunes du stade OPOW de Bejaia s’afficheront complètes, surtout lorsqu’on connait le nombreux public que compte cette équipe que ce soit au niveau de la wilaya de Bejaia ou même ailleurs. Un public qui donne toujours de la voix aux camarades du capitaine

Akrour Djebar, qui savent pertinemment que le public ne doit pas repartir du stade déçu. Ils feront donc tout pour leur faire plaisir et leur procurer encore de la joie. Là, il faut dire que même les fans ont un bon coup à jouer, en étant le véritable 12ème homme sur le terrain, mais ils ne doivent pas faire de la pression sur les joueurs, mais plutôt que les stimuler et les encourager à aller de l’avant, pour gagner ce match et par la même occasion entretenir l’espoir de jouer la carte de l’accession à fond. N. S.

«Le stade de Bakaro était bel et bien homologué par la ligue régionale d’Alger»

LE PRÉSIDENT DE LA LIGUE DE BEJAIA RÉPOND AU DTS DES JEUNES DU MOB

M

Dans notre édition de lundi passé, et dans le papier sur le tour de wilaya de dame coupe chez les U13, le DTS des jeunes catégories du MOB. ass Chaouki Mebarki avait déclaré que la ligue de Bejaia doit revoir la programmation des matches des jeunes dans des terrains qui sont adéquats et qui permettent de pratiquer un football de haute facture. Tout comme il a déclaré

Le président de la SSPA Bendaâs, le président du CSA Zinder et le secrétaire général, sont rentrés bredouilles de leur mission à Alger, où ils devaient récupérer les licences des quatre nouvelles recrues du mercato. n effet, selon les concernés, le secrétaire général de la LFP a refusé de leur remettre les licences, et ce, malgré que le club a honoré le montant du chèque de garantie 590 millions déposé auprès de la ligue, comme exigé sur le Fax émanant de l’instance de Kerbadj, cette fois-ci on a exigé du

Ils occupent actuellement la 7ème place dans leur groupe (U21), les jeunes Bejaouis se sont inclinés lors de la précédente journée face à lʼES Mostaganem sur le score de deux buts à un. Demain après-midi (15 h), ils joueront pour le rachat, et ce sera vraisemblablement le DTS des jeunes catégories, Chaouki Mebarki qui dirigera ces espoirs face à ceux du MSPB, qui sont avant-derniers avec seulement Douze points récoltés sur les 51 possibles. Les camarades de Kaci ne devraient pas trouver des difficultés pour engranger les trois points, quoiquʼen football, tout peut arriver. N. S.

ZEMMOURI GARDERA LA MÊME COMPOSANTE

En raison de la non qualification des nouvelles recrues, le coach batnéen a décidé de garder la même composante qui a affronté lʼUSMB, à lʼexception peut être du retour de Bouaraba qui a récupéré de sa blessure, il sera très certainement sur le banc des remplaçants.

que la désignation des arbitres amateurs n’est pas une chose positive. Ce à quoi le président de la ligue de Bejaia, Mass Kamel Mahindad nous a appelés pour apporter une mise au point, pour dire «Suite à la déclaration de Chawki Mebarki, le DTS des jeunes du MOB, je lui dirai que le stade de Bakaro où a eu lieu la rencontre de coupe chez les U13 entre ceux du MOB et ceux de la JSMB, a été homologué par la ligue régionale d’Alger (LRFA), et reçoit même des matches

seniors avec des clubs qui jouent en régionale. S’agissant de cette rencontre des U13, l’arbitrage a été assuré par de jeunes arbitres qui se sont acquittés de leur mission avec brio. Je dirais que faire appel à des arbitres chevronnés pour arbitrer les matches des U13 est inconcevable et inimaginable. A signaler que les précédentes rencontres ont été dirigées par ces mêmes arbitres, sans que le DTS des jeunes du MOB, Monsieur Chawki n’émette une quelconque réserve ». N. S.

MSPB à payer le montant de 1,2 milliard de centimes relatif aux cinq décisions rendues par le CRL/FAF au mois d’août passé, ce qui n’était pas le cas avant.

ce tribunal.

Le Mouloudia de Batna a programmé son départ sur Béjaïa aujourdʼhui à 10 heures, lʼéquipe fera escale à Sétif pour le déjeuner et reprendra sa route directement à lʼhôtel des Hamadites, situé à Tichy où lʼéquipe effectuera une séance de décrassage sur place.

Sentant le deux poids deux mesures, car plusieurs clubs ont bénéficié de l’effet suspensif des décisions CRL grâce à leurs recours au TAS, et pire encore, un club de ligue 1 qui devait payer trois milliards pour obtenir les nouvelles licences de joueurs recrutés au mercato s’est vu délivrer ses licences grâce à un coup de téléphone du Wali qui aurait appeler Kerbadj et Raouraoua pour débloquer la situation sans que ce club ne paye un seul dinar. Le MSPB compte saisir le comité olympique et le MJS pour dénoncer l’attitude de la CRL/FAF. W. Y.

Le stoppeur du MSPB qui a écopé dʼune suspension de cinq matches fermes, a finalement purgé toute sa sanction, il sera qualifié à jouer contre le MOB, à conditions que lʼentraîneur Zemmouri le convoquerait, car avec le manque de compétition quʼil affiche, il nʼest pas sûr dʼêtre du voyage pour Béjaïa. W. Y.

La ligue refuse de qualifier les nouveaux joueurs

Par : Wahab Yefsah

E

ECHOS

Ayant été expulsé face à lʼESM, en laissant ses coéquipiers jouer à 10 contre 11, lʼavant-centre des Crabes, Djabali Salem sera absent pour ce match de la 18ème journée. Son absence ne se fera pas sentir, eu égard au fait que ce joueur nʼest pas tout le temps titulaire.

L

Ayant aujourd’hui 25 points à leurs compteurs, les Chaouia se présenteront ce vendredi avec la ferme intention de ne pas laisser

V S

SEUL DJABALI SERA ABSENT

Le stade de l’Unité Maghrébine de Bejaia sera le théâtre d’un match comptant pour le déroulement de la 18ème journée et ce sera ce vendredi (demain). es Crabes du Mouloudia Olympique de Bejaia vont en découdre avec les Chaouia du MSPB, dans une rencontre qui s’annonce difficile pour les capés de Mourad Rahmouni, eux qui ne veulent pas quitter cette deuxième place au classement, plutôt que de la conforter avec un autre succès qui sera le 10ème depuis le début du championnat. Les camarades de Toual Athmane se sont préparés en conséquence pour ce match et ne jurent que par la victoire et par les trois points. Ils se disent prêts pour relever le défi encore une fois, cela même si leur tâche ne sera pas du tout repos, face à une équipe des Aurès qui ne voudra pas lâcher prise, elle qui voudra se rapprocher davantage du groupe de tête.

MOB MSPB

Les recours au TAS non reconnus

Les dirigeants du MSPB ont présenté une copie des recours introduit par le club contre les dernières décisions rendues par la CRL/FAF, conformément aux règlements des recours produisant l’effet suspensif de ces décisions et par conséquent le MSPB est en règle avec les instances, mais grande fut la stupéfaction des dirigeants batnéens, lorsque le représentant de la CRL/FAF leur a déclarés que la CRL ne reconnait plus le TAS et par conséquent ne reconnait pas les recours introduits auprès de

Le MSPB saisira le comité olympique et le MJS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DÉPART AUJOURD’HUI POUR BÉJAÏA

BENAÏFA PURGE SA SUSPENSION


18

LIGUE DEUX

V MOC S

USMB

ÉCHOS

OUZNADJI PRÉSENT FACE AU MOC Lʼattaquant Ouznadji, absent lors de la dernière rencontre, sera présent à lʼoccasion du prochain match face au MOC.

ABSENCES DE TAILLE DE BENACEUR ET HAMIA

Lʼinfirmerie de lʼUSMB ne désemplit pas, en plus de lʼabsence de Ledraâ, convalescent sʼajoutent celles de Benaceur et de Hamia qui traînent toujours des blessures, ce quʼil les a contraint dʼêtre absents avec leurs camarades face au MOC.

MISE AU VERT À L’HÔTEL DOUIDÈNE

Juste après la séance dʼentraînement dʼaujourdʼhui, les joueurs blidéens rejoindront leur hôtel de résidence Douidène, pour la mise au vert du match face au MOC.

V MCS S SAM

ÉCHOS

UNE PRIME DE 5 MILLIONS POUR LE MATCH DU MOC Les membres du directoire qui gère actuellement les affaires courante du Sarii viennent dʼoctroyer une prime de 50.000 dinars à chaque joueur qui a participé à la victoire face au MOC

V ESM S ABM

C

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

18e

Journée

ENTRAÎNEMENT AU STADE ZOURAGHI

Quant à la séance de travail d’aujourd’hui, elle se déroulera au stade Zouraghi, en raison de l’utilisation du stade Brakni par la sélection régionale des U-15 de la ligue de Blida. Le staff technique apportera les derniers réglages avant le match face au MOC.

Les Blidéens condamnés à réagir

Par : Tahi Ahmed

Après l’échec concédé le week end dernier au stade du 1er novembre de Batna face au MSPB (2-0), l’inquiétude a fait surface parmi les nombreux inconditionnels, quant à l’avenir de leur équipe, qui a perdu du terrain par rapport à ses concurrents pour l’accession.

D

evant une telle situation, les poulains de Bouhellal se retrouvent désormais dos au mur, car ils sont condamnés à réagir et ne pas laisser les 3 points leur échapper demain face à la modeste équipe du MOC, afin d’éviter que leur situation ne se compliquerait davantage.Les Vert et Blanc sont conscients de ce RDV, où ils comptent faire le maximum pour empocher les 3 points de la victoire face à un adversaire qui viendra avec l’intention de se racheter de son dernier échec subi à domicile face au SAM. Les Blidéens lors de la dernière séance d’entraînement affichent une

grande ambition et tenteront de réaliser une bonne prestation avec à la clé les 3 points de la victoire pour envisager la suite du parcours dans la sérénité. La dernière défaite face au MSPB va obliger le coach Bouhellal à trouver des solutions pour espérer repartir du bon pied dés ce week end, en somme, les Vert et Blanc n’ont pas droit à l’erreur, et doivent cravacher dur devant les Mocistes, ce qui leur permettra de renouer avec le succès et se relancer dans la course à l’accession.

Bouhellal mobilise ses troupes

Le coach blidéen Bouhellal s’est attelé à mobiliser ses troupes à l’occasion de la séance d’entraînement d’hier, pour mettre fin à cette léthargie du compartiment offensif, en exhortant ses joueurs à faire plus de concentration en s’appliquant davantage devant les buts adverses.

Séance d’hier au stade Brakni

Hier dans la matinée, les joueurs blidéens se sont exercés au stade Brakni, ils ont peaufiné leur préparation sous la direction du coach Bouhellal. La séance a vu la

baisse de la charge de travail, consacrée aux exercices technicotactiques, dans l’éventualité de préparer le match de demain dans de bonnes conditions. T. A.

LES 18 RETENUS Khelladi, Benmedour, Mana, Melika, Hamidi, Mehia, Belhocine, Herida, Boudina, Aliouane, Belkhiter, Bedrane, Kerifali, Namani, Mebrek, Benayad, Ouznadji, Saïd Hadj.

Beddiaf : «Ne pas rater ce derby»

Entretien réalisé par : Aoun Laïd Boualem

Le milieu offensif samiste Beddiaf Tarak est optimiste pour la suite de la compétition pour peu que ses coéquipiers restent concentrés.

Vous avez enregistré votre 1ere victoire à l’extérieur cela fait certainement beaucoup du bien à l’équipe ? Oui c’est toujours important de gagner à l’extérieur, parce que ce sont des points de plus dans le classement général, cette victoire prouve qu’on a une équipe avec laquelle il faudra compter durant

Par : N. B.

Après le retentissant succès obtenu aux dépends du mouloudia de Béjaia qui replace les Espérantistes de plus prés dans le peloton de tête et d’une envisageable course à l’accession. eux-ci auront à effectuer un long déplacement à Merouana pour damer le pion à l’Amal local dans une rencontre d’une grande importance pour les Mostaganémois dans la mesure où un échec remettrait en cause

cette 2ème moitié du championnat. Comment est actuellement l’état d’esprit des joueurs ? Très bien, le staff technique a boosté ses joueurs afin qu’ils aient un état d’esprit et une volonté de gagner, et le groupe a également appris à mieux se concentrer avant chaque match, les responsables de la barre technique insistent sur la concentration surtout que notre groupe est très jeune. Une nouvelle ambiance s’est installée au sein du club, qu’en pensez-vous ? Effectivement, une bonne ambiance règne actuellement au sein du groupe, car les résultats arrivent et le public est satisfait, on ne pouvait prétendre à mieux l’essentiel est de garder ce rythme.

Un mot sur votre prochain match face au MCS ? Le Mouloudia de Saïda est une équipe qu’on ne présente plus à mon avis c’est la meilleure équipe du groupe qu’on a affrontée, cela dit on est conscients de la difficulté que nous attend face à cet adversaire qui est à prendre au sérieux, car il ne sera pas facile à manier, mais en ce qui nous concerne, il n’est pas question de rater ce match pour rester sur la dynamique des bons résultats. A. L. B.

LA MÊME SOMME FACE AU MCS

Le directoire a promis aux joueurs samistes la même prime perçue face au MOC, au cas où les coéquipiers de Dechieh Rafik arrivent à sʼimposer demain face au MC Saïda.

Premier virage dangereux pour les Espérantistes toute ambition et que ces derniers ne se fassent pas distancés par le trio de tête. Le coach a bien averti ses protégés durant les séances d’entrainements en cours de semaine, et exige davantage de concentration et de solidarité. Pour rappel ;les Espérantistes auront à évoluer par deux fois consécutives hors de leur base et des contre performances remettraient en cause toute leur ambition. L’idéal donc serait de revenir avec des succès de Merouana et devant El Jemia d’Oran pour garder les chances d’accession intactes. Donc déjà un premier virage important que devront négocier les Mostaganémois positi-

vement, afin de rester au contact du groupe de tête. Il est vrai que les protégés de l’entraineur Osmane voyagent bien puisque ces derniers ne s’étaient inclinés que deux fois à l’extérieur depuis le début du championnat qui reste en sorte une bonne performance mais il faudra maintenant s’atteler à ne pas céder à ce si bon chemin . En revenant au match livré contre le MOB ;les Espérantistes avaient fait preuve d’un esprit offensif, notamment durant la seconde mi-temps du match et s’ils reviendront à répéter le scénario face à Merouana; ils ne seront certainement pas déçus. La formation mostaganémoise sera cependant handi-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

capée par l’absence de deux joueurs pièces maitresses dans l’axe défensif, à savoir celle du capitaine Belahouel qui purge une suspension et de Yazid qui contracta une blessure face au MOB qui lui a value de mettre un plâtre à l’avant bras. L’entraineur mostaganémois sera dans l’obligation d’apporter quelques changements dans le compartiment défensif. Aprés la bonne entame durant la phase retour ;le coach mostaganémois n’écarte pas cependant la possibilité pour son équipe d’enchainer sur la même dynamique en affirmant qu’avec la volonté et l’abnégation les bons résultats suivront. N. B.


18e

Journée

NAHD ASMO

V S

ECHOS ABDESLAM SERA PRÊT

Le capitaine du Nasria, Chérif Abdeslam, devrait être prêt pour le prochain match du championnat de Ligue 2 face à lʼASMO, cʼest ce que nous apprendra le coach qui nous dira quʼavec des vitamines et autres médicaments, il devrait être au rendez-vous pour ce match, surtout quʼil reste un élément très important dans lʼéquipe.

BOUSSAÏD À NOUVEAU BLESSÉ, BENDEBKA RÉTABLIT

Par ailleurs, le milieu défensif, Rafik Boussaïd, sʼest blessé à nouveau après une intervention musclée dʼun de ses coéquipiers aux entraînements. De son côté, Bendebka devrait être présent, après sʼêtre rétablit et devrait pouvoir jouer. R. M.

BERRAMLA : « MISSION DIFFICILE, MAIS PAS IMPOSSIBLE»

« Nous allons rencontrer une grande école de football qui a sorti de nombreux internationaux, bien avant lʼère MadjerMerezkane- Fergani. Cʼest dire que la tâche sera difficile. Nous nous sommes préparés en connaissance de cause de lʼadversaire et nous allons appliquer notre jeu, qui sʼest amélioré depuis la venue de Mouassa Kamel à la barre technique. Il nous a donné, tout au long de la semaine qui vient de se terminer, des consignes à respecter et à changer en fonction du jeu de lʼadversaire. Le NAHD pratique un bon et beau football, comme on lʼaime, et il est sûr que le match sera agréable à voir. Maintenant, le résultat dépendra de très peu de choses, peut-être de quelques détails, cʼest le terrain qui va décider et lʼéquipe qui saura garder son sang-froid et prendre des initiatives, aura certainement gain de cause. Cʼest ce que nous allons faire à Alger, surtout que notre défense est recomposée avec le retour de Sirat qui était suspendu. Nous sommes motivés à faire plaisir à notre staff, nos dirigeants et nos supporters».

EQUIPE PROBABLE : Saoula, Saadaoui (Belkacemi)), Sirat, Benayada, Bouâmria, Tahar, Berramla, Boudoumi , Balegh, Lemhane, Benchaabane. A. B.

LIGUE DEUX 19

La victoire à tout prix

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Par : Raouf Mesbah

L

Le Nasr Hussein-Dey aura un match très difficile à jouer ce vendredi étant donné qu’il donnera la réplique à la formation de l’ASM Oran. es Sang et Or n’ont plus droit à l’erreur maintenant et se doivent de l’emporter s’ils souhaitent se relancer dans la course à l’accession en Ligue 1.La tâche des coéquipiers du gardien, Belhani, sera difficile, mais ils chercheront quand même à prendre les trois points de la victoire surtout que les autres concurrents ont réussit à se placer ce qui n’est pas le cas du NAHD qui a régressé. Le NAHD devrait bénéficier du retour de nombreux joueurs qui étaient absents lors des

Par : Ali Boutaleb

précédentes journées en raison de blessures. Le Nasria aura donc de meilleurs atouts donc pour ce match, étant donné que tous les joueurs sont prêts pour se donner à fond et obtenir les trois points de la victoire. Les gars d’HusseinDey s’attendent à ce que tous les matchs soient des matchs de Coupe étant donné que toutes les équipes souhaitent réussir des résultats positifs et c’est pour cela qu’ils doivent prendre leurs précautions et éviter les contre-performances à domicile.

Bouzidi renvoie Selimi à nouveau

Le coach, Youcef Bouzidi, a de nouveau décidé de renvoyer le défenseur, Amar Selimi de l’équipe après l’avoir déjà fait avant le match face au MCS, où il

l’avait récupéré en dernière minute, après intervention des dirigeants et des joueurs qui ont demandé de lui pardonner car il se sentait quelque peu perturbé par des problèmes personnels. Le joueur a donc récidivé en manquant quelques séancesd’entraînement ce qui a mit le coach hors de lui en jurant de ne plus le reprendre cette fois-ci.

«Il ne mettra plus les pieds dans l’équipe»

Le coach du Nasria nous avouera que Selimi ne mettra plus les pieds dans l’équipe car à chaque fois il trouve des excuses pour s’absenter des entraînements. Ainsi, une fois il lui avouera qu’il ne s’étaitpas réveillé pour les entraînements parce qu’il pensait à sa famille qu’il avait laissé à Béchar, et une

autre fois il avouera qu’il ne sentait pas bien moralement. Pour lui, il est impossible de faire confiance à ce joueur qui ne veut pas s’investir avec le club et qui cherche toujours à se dérober, car il pense plus à l’argent qu’à autre chose.

«Je ferais confiance aux joueurs qui se dépensent»

Bouzidi nous indiquera que dorénavant il ne fera confiance qu’aux joueurs qui se dépensent pour l’équipe et qui se donnent à fond sans chercher des subterfuges comme le fait Selimi. Il souhaite donc que les supporteurs comprendront qu’il cherche l’intérêt du club en faisant confiance à des joueurs qui respectent les couleurs du NAHD et non à ceux qui font dans le chantage et ne s’intéressent pas à son sort. R. M.

Déplacement difficile pour les asémistes

D

Kamel Mouassa a préparé ce délicat déplacement avec tout le sérieux que nous lui connaissons. urant presque une semaine, il a soumis ses joueurs à un travail intensif, à même de porter ses fruits demain après-midi sur le tartan du stade du 20 Août. Corrigeant surtout les défauts d’une défense qui a battu de l’aile à l’entame de la deuxième longue mi-temps du championnat, il n’a pas manqué aussi de motiver ses éléments, leur faisant comprendre, si besoin est, que sur le terrain, c’est à eux de trouver des solutions, malgré l’aide du coach et de ses précieux enseignements, surtout en première période. Contre un adversaire qui ne se retrouve qu’à 4 points du leader et qui n’a pas abdiqué pour monter sur le podium et qui de surcroit jouera sur un terrain qu’il connait bien, la tâche des coéquipiers de Karim Saoula, sera très difficile. « Le NAHD est en train de jouer pour le podium, même le titre, comme en témoigne son bon nul ramené de Saïda. Je ne pense pas que les hommes de Bouzidi vont nous faire de cadeaux. Ce sera donc à nous d’aller chercher un résultat positif et croire en nos moyens, car sur le papier, nous partirons à chances égales », estime l’ex-portier de la JSMB.

La dernière victoire a redonné de l’assurance aux joueurs

Il est certain que le succès sur Merouana, bien que cet adversaire n’avait rien d’un foudre de guerre, a rassuré les dirigeants oranais, mais pas encore leur entraîneur, lequel cherche une confirmation

de la part de ses poulains. Et quoi de mieux qu’un résultat positif qu’ils peuvent ramener d’Alger ? « La victoire sur l’ABM a mis fin à nos doutes et je pense que nous allons aborder la rencontre face au NAHD dans de meilleures dispositions psychologiques. Bien que le résultat soit la priorité des priorités, Mouassa nous a demandé de plaire au public et de confectionner un football agréable. C’est ce que nous allons tenter de faire vendredi après-midi », nous a déclaré le jeune défenseur Saadaoui, qui espère être reconduit, dans la mesure où aucun des blessés n’est encore apte à reprendre sa place.

Confiance renouvelée à Benchaabane

Ghilès Benchaabane sera, pour la deuxième fois, entrant à la pointe de l’attaque. Le transfuge du MOB, qui avait montré la voie du succès, vendredi dernier, au stade Zabana, semble acclimaté au sein de l’ASMO et son entraîneur compte encore une fois, sur son esprit d’initiative et son sens du but pour trouver la faille dans la défense algéroise. « Nous venons de faire un nouveau départ en championnat et il n‘est pas question de buter encore une fois en chemin. Nous avons travaillé au cours de la semaine pour atteindre cet objectif, notamment en tentant de revenir d’Alger avec les trois points de la victoire. J’ai été recruté pour faire pencher la balance du côté de mon nouveau club et je m’attelle à cette tâche que je trouve exaltante ». Ghilès sera associé à ses deux compères,

Lemhane et Balegh, qui n’ont pas démérité la semaine dernière.

Saoula sera encore une fois le N1

Karim Saoula sera de nouveau le dernier rempart de l’équipe oranaise et ce, en raison du manque de compétition de l’ancien gardien de but international, Hichem Mezaïr, lequel n’avait presque pas joué avec le MCO durant toute la phase « aller». Kamel Mouassa ne veut pas prendre de risques et changer une équipe qui gagne. Le seul changement notable qui est susceptible de se dérouler est l’entrée de Sirat Aïssa, qui retrouvera son poste d’arrière gauche après une absence pour suspension qui a duré trois semaines. A. B.

PROGRAMME DE LA 18e JOURNÉE

équipes 1. RC Arba 2. CRB Aïn Fekroun 3. MO Béjaïa 4. ES Mostaganem 5. USM Annaba 6. USM Blida 7. NA Hussein Dey 8. MSP Batna 9. ASM Oran 10. AB Merouana 11. O. Médéa 12. MC Saïda 13. AS Khroub 14. SA Mohammadia 15. MO Constantine 16. CR Témouchent

Pts 35 31 31 30 27 26 26 25 21 21 20 19 18 15 13 08

CRT-USMAn ABM-ESM MOB-MSPB USMB-MOC NAHD-ASMO SAM-MCS CRBAF-RCA OM-ASK J 16 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 16

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

G 10 09 09 08 08 07 06 06 06 06 05 04 04 03 03 02

N 05 04 04 06 03 05 08 07 03 03 05 07 06 06 04 02

P 01 04 04 03 06 05 03 04 08 08 07 06 07 08 10 12

BP 21 22 17 24 13 26 17 16 19 10 10 15 15 12 11 08

BC 08 13 11 14 14 17 09 12 15 17 15 15 17 25 23 32

Diff +13 +09 +06 +10 -01 +09 +08 +04 +04 -07 -05 +00 -02 -13 -12 -24


20

LIGUE DEUX

V RCA S

CRBAF

Par : Oukili Ali

ÉCHOS LES SUPPORTERS PRÉFÈRENT LE STADE BOLOGHINE

La direction vient de recevoir lʼaccord des responsables de lʼUSMH que leur équipe pourra recevoir ses adversaires au stade Mohammedia. Les dirigeants tiennent à remercier vivement leurs camarades dʼEl- Harrach. Les supporters préfèrent le stade Omar Hamadi (Bologhine), leurs joueurs sont maintenant habitués à lʼaire de jeu de cette enceinte, où ils trouvent facilement leurs repères. Les dirigeants ont adressé une correspondance à leurs homologues de lʼUSM Alger et nʼattendent que la réponse. Certains estiment quʼelle sera positive, vu les excellentes relations entre les deux parties.

Les Arbéens se sont très bien préparés en vue de leur prochaine sortie à Ain –M’lila pour croiser le fer à leur poursuivant immédiat le CRB Ain –Fekroune.

L

’entraineur leur a demandés d’oublier le match de la précédente journée où ils ont failli se faire surprendre par le CR Témouchent. Les joueurs ne songent qu’à cette importante confrontation devant un adversaire qui ne rate pas ses sorties à domicile. Ce ne sera pas une partie de plaisir pour les Bleu et Blanc. Les gars de Ain –Fekroune les attendent de pied ferme pour comptabiliser les trois points de la victoire. Ils ne veulent pas rater une telle opportunité pour réduire l’écart qui les sépare de leur vis-à-vis Arbéen. Les poulains de Boudjaârane doivent mettre les bouchées doubles pour essayer de battre les locaux et de s’installer solidement dans leur

poste de leader. Cette rencontre s’annonce des plus passionnantes et très disputée entre les deux équipes où chacune mettra le paquet pour sortir victorieuse. Les gars de la Mitidja gèrent bien leurs matches à l’extérieur jusqu’ici. Ils tenteront de le faire une fois de plus devant le dauphin de cette ligue 2. Les Toual et compagnie sont confiants en leur possibilité d’aller damer le pion à leur adversaire et ce quelle que ce soit leur résistance. Dans le cas d’un succès on peut dire que personne ne pourra arrêter les Arbéens. Ils fileront tout droit vers la consécration de cette division. Les inconditionnels croient dur comme fer qu’avec la bonne santé affichée par les camarades de Sadaoui, le RCA réalisera l’objectif attendu par toute une population, qui n’est autre que l’accession en ligue 1.

C

ette semaine, on a travaillé dans une ambiance formidable, les joueurs sont déterminés à tout tenter pour venir avec un résultat probant » , nous dit Atmani le coach des diables rouges et d’enchainer «Le groupe est motivé surtout que l’équipe a besoin de points pour remonter au classement ». L’equipe de Sidi-Aîch est appelée à bien negocier cette rencontre, même si elle s’annonce difficile. Un examen en somme pour cette équipe de SSSA qui semble vouloir rebondir et terminer cette première phase par un succès que tous les joueurs et dirigeants souhaitent. Amoindris à chaque fois, les Diables rouges tenteront de ne pas revenir bredouilles de leur déplacement du côté de la ville du 8 mai 45. Ce derby entre les deux clubs ne dérogera pas à la règle pour cette année qui va nous permettre d'assister à une empoignade qui vaudra véritablement le déplacement. Du côté de la mission fief des diables rouges qui ont marqué le pas jusque là, espèrent vivement se ressaisir et une victoire demain face aux Rouge et Noir de Kherrata, fera entièrement l’affaire. Kherrata qui est dotée d'arguments, à même de prétendre de retrouver dès cette année la division régionale 1, qui continue doucement mais sûrement son ascension, et que les poulains de Djamel Louahche vont essayer de préserver face aux voisins. «Nous sommes condamnés à réagir après la dernière défaite face à

Prime conséquente en cas de victoire

Avant de monter dans le bus et prendre la route direction de Ain –M’lila, la direction a promis une forte prime en cas de victoire devant leur dauphin. On laisse entendre du côté de l’Arba, que la somme est de dix millions de centimes pour chaque joueur. Le

Les joueurs, staffs et membres accompagnateurs, ont pris hier matin la route direction vers Ain –M’lila. Une fois arrivée à desti-

DIVISIONS INFÉRIEURES

Les Diable Rouge en danger à Kherrata Accrochée à domicile vendredi dernier par la fougueuse formation de Zaâtra (0-0). Pour le compte de cette 15ème et dernière journée du championnat, SSSA fera un périlleux déplacement à Kherrata pour défier le club local, l’un des prétendants à l’accession. dans le camp du doyen des clubs de la Kabylie, cette rencontre ne devra en aucun cas lui échapper.

nation, ils prendront leur quartier à l’hôtel de France. Ils iront sur le chemin pour Alger juste après la fin de la rencontre et souhaitent l’effectuer avec un bon résultat, qui sera fêté tout au long du parcours.

Le départ hier en de direction Ain —M’lila

CRB KHERRATA – SS SIDI-AÏCH

Par : T. Hammouche

18e

Battre Ain El-Fekroune et prendre son envol

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

Thameur . On aurait pu revenir avec un résultat probant si on avait su concrétiser toutes nos ocasions. pour ce match face à Sidi-Aich , certes ce sera difficile, mais il n’est plus question de parler d’un autre faux pas à domicile, mes poulains sont conscients, et ils doivent rester très vigilants et concentrés durant toute la partie pour l’emporter » dira de son côté Djamel Louahche le coach de Kherrata . Une rencontre décisive à plus d’un titre, où l’échec ne sera pas toléré pour les deux équipes. En effet l’équipe de Kherrata qui a concédé une défaite lors du dernier déplacement à Bouira face à Thameur et la deuxième place abandonnée en faveur de Bir Ghbalou. Les hommes de Djamel Louahche n’auront d’autre choix que la victoire pour ne pas s’éloigner du leader et préserver ainsi leur chance pour accéder au palier supérieur. Autant que les trois premiers du classement évolueront à domicile. Les gars de la Soummam ont intérêt à bien négocier cette nouvelle sortie s’ils ne veulent pas se faire distancer encore plus au classement, d’autant plus que leur adversaire du jour ne se laissera pas faire chez lui, et essayeront donc d’enfoncer le clou du moment qu’en même temps, ils évolueront at-home demain. Dans le camp des Diables rouges, l’enjeu est aussi de taille. Avant dernier au classement avec un maigre capital de 12 points seulement, les Rouge et Blanc de la Soummam joueront tout simplement leur survie. Un autre échec hypothéquera davantage les chances des Diables rouges de jouer la saison prochaine en régionale deux. . «Vous savez, il n’est jamais facile de réussir un bon résultat à l’extérieur, lorsque le groupe n’est pas au complet. Notre mission n’est guère du repos, mais il est certain que nous ferons le maximum pour ne pas rentrer bredouilles, d’autant plus que le club est dans la zone dangereuse » , commentera Hanafi Atmani qui forme avec Rabah Oudjani le staff technique. Dos au mur, les poulains de Hakim Amaouche n’ont plus le droit à l’erreur, s’ils ne veulent pas sombrer davantage. T. H.

Journée

groupe donnera le meilleur de lui même pour revenir avec les trois précieux points.

Le groupe au complet

La formation Arbéenne compte un seul et unique absent pour cette importante rencontre, c’est celle de Hamoudéne blessé. D’ ailleurs ce dernier n’était pas très utilisé par l’entraineur pour des raisons dûes certainement à des choix tactiques. Boudjaârane aura maintenant l’embarras du choix pour composer l’équipe qui donnera la réplique au CR Ain –El –Fekroune. Il pourra le faire avec les plus en forme capables d’arracher un bon résultat. O. A.

Les Orange pourront ils gagner cette fois-ci ? ES TIMEZRIT- ORB AKBOU

Par : T. Hammouche

C’est une équipe d’Ath yemel touchée dans son amour propre et telle une bête blessée qui s’apprète à recevoir le voisin d’Akbou dans un match explosif.

E

n difficulté depuis le début de saison, l’Espérance sportive de Timezrit tentera de sortir de cette spirale de défaites, ses joueurs sont sommés de se ressaisir après 10 matches sans victoire, et sont décidés à réapprendre à gagner. C’est un match important pour les Oranges. La tâche est difficile face à un adversaire qui lui est sorti de la crise et qui veut enregistrer un autre bon résultat. Les Espérantistes seront-ils au rendez vous ce vendredi contre l’ORBA ? C’est donc un défi qui se dresse face à Timezrit, appelée à le relever pour se remettre sur rail et sortir elle aussi d’une crise. Donc face à ce test sérieux et qu’il doit rallumer la flamme de ses supporters, eux qui ne cessaient de crier depuis longtemps au réveil des Oranges .Il s’agit d’abord de mettre fin à cette hémorragie d’une série de quatre défaites successives, ensuite c’est un match qui se joue à domicile et qu’il faudra le gagner, car chaque point perdu vaudra son pesant d’or à la fin du championnat. La tâche des camarades de Benidiri sera rude pour reussir un pari difficile à savoir battre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’ORBA. Les coéquipiers de Deflaoui feront de leur mieux pour gagner ce match ce vendredi. Un match d’une extrême importance pour les gars d’Ath yemel qui se trouvent dans une véritable tourmente dans la mesure où ils n’arrivent plus à gagner à domicile. Un match qui représente pour eux celui du renouveau d’autant plus que l’adversaire n’est pas n’importe quelle équipe. En effet Cela fait plusieurs semaines que les Oranges n’arrivent plus à dicter leur loi à domicile. Ce dernier souhaite profiter de l’ambiance qui règne au sein du groupe depuis le retour de Boulaincer à la barre technique pour chasser cette guigne qui les poursuit et renouer avec les succès à domicile. Pour cette dernière rencontre avant la trêve, l’EST voudra clore ce dernier match de la phase aller par une victoire. Ce ne sera pas chose aisée, surtout que les Olympiens d’Akbou vont se déplacer à Seddouk avec l’objectif d’enchainer et confirmer la victoire face au MCB. Certes en revenant à l’histoire des confrontations entre les deux équipes, il ressort que l’EST a toujours eu le dernier mot quant ils recevaient l’ORBA, mais souvent les Olympiens ont posé d’énormes problèmes à l’Esperance quant ils reçoivent. C’est dire que se sera un match qui sera trés disputé, et qui drainera certainement beaucoup de monde. Pour les Oranges c’est leur derniere chance, au risque de se voir en division d’honneur T. H.


Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

YANGA-MBIWA : «Une décision difficile» Transféré ce mardi de Montpellier à Newcastle, avec qui il s'est engagé pour cinq ans et demi, Mapou YangaMbiwa a assuré dans la soirée, sur le site des Magpies, que cela avait difficile de quitter le club héraultais. «Cela a été une décision difficile à prendre, a-t-il lâché. C'est le club qui m'a formé, qui m'a permis de jouer en équipe première et avec qui nous avons gagné le championnat. C'était donc difficile de partir. Mais Newcastle m'a tendu la main, et m'a accueilli. Il fallait bien que je parte un jour, et j'ai toujours rêvé de jouer en Angleterre.» Le joueur a alors expliqué

pourquoi son choix s'était porté sur Newcastle. «Premièrement, les dirigeants m'ont montré qu'ils me voulaient vraiment, et c'est quelque chose de très important pour moi, a-t-il poursuivi. Et puis il y a de nombreux joueurs français ici, cela va m'aider pour mon intégration, en Angleterre et dans le foot anglais. Enfin, chose très importante, Newcastle est un grand club et c'est un honneur pour moi d'être ici. Il attire beaucoup de joueurs français grâce à son style de jeu et à son merveilleux esprit d'équipe. Je suis vraiment pressé de découvrir tout ça». L'ancien Montpelliérain portera le numéro 13.

Accord de principe pour Sougou ? A une semaine de la fin du mercato d'hiver, l'OM accélère pour trouver un remplaçant à Loïc Rémy (Newcastle). Selon Eurosport.fr, le club phocéen se serait mis d'accord avec l'attaquant sénégalais Modou Sougou (28 ans) et le club roumain de Cluj. Le montant du transfert avoisinerait les 3 millions d'euros et le joueur s'engagerait pour une durée de trois ans et demie. Une officialisation est même attendue hier mercredi. Par ailleurs, rayon départs, le milieu offensif Morgan Amalfitano pourrait quitter le navire olympien. Régulièrement mis sur le banc par Elie Baup, qui lui préfère Jordan Ayew, le joueur, arrivé libre de Lorient en juin 2011, semble découragé et souhaiterait au plus vite retrouver du temps de jeu, rapporte la Provence. Des clubs du ventre mou de L1 pourraient rapidement se positionner.

Fortement agacé par le départ de Mapou Yanga-Mbiwa à Newcastle et plus globalement par la nouvelle politique économique menée par le président Louis Nicollin, le coach de Montpellier René Girard pourrait quitter l'Hérault à la fin de son contrat, en juin, indique l'Equipe. Arrivé au MHSC il y a trois ans et demi - après avoir entraîné les Bleuets de 2004 à 2008 - Girard y a notamment remporté le titre de champion de France l'an dernier.

Puyol jusqu'en 2016

C'était dans les tuyaux, c'est désormais officiel. Sous contrat avec le Barça jusqu'en juin prochain, Carles Puyol a paraphé ce mardi un nouveau bail de trois ans avec le club catalan. Le défenseur de 34 ans, qui a fait toute sa carrière au Barça, est désormais lié au club jusqu'en 2016.

Libre depuis son départ du Werder Brême l'été dernier, Mikaël Silvestre est actuellement à l'essai du côté des Portland Timbers, en MLS. Henry Merritt Paulson, le propriétaire du club, a ainsi annoncé ce mardi via son compte Twitter l'arrivée de l'ancien Mancunien de 35 ans.

Torosidis vers l'AS Rome

21

L'arrière-droit de l'Olympiakos Le Pirée, Vasilis Torosidis, va rejoindre l'AS Rome, comme l'a annoncé ce mardi le club italien. «Torosidis est en train de parler avec les dirigeants de la Roma qui ont trouvé un accord avec l'Olympiakos», a dévoilé ce mardi le club giallorosso sur son compte Twitter. Cette recrue «était nécessaire pour pouvoir disposer d'un remplaçant aux (latéraux) titulaires (Ivan) Piris et (Federico) Balzaretti, dont nous sommes très satisfaits», a révélé le directeur général de la Roma, Franco Baldini. Torosidis doit passer la visite médicale mercredi. Selon les médias italiens, le transfert s'élèverait à 500 000 euros pour un contrat de cinq ans et un salaire de 2,5 millions d'euros par saison.

Lugano est arrivé à Malaga

Le défenseur du Paris-SG Diego Lugano a atterri ce mardi à Malaga, où il devrait être prêté, sans option d'achat, jusqu'à la fin de la saison. Et il pourra bien disputer la Ligue des champions avec le club espagnol. «Tout ce qui m'attend à Malaga pour cette deuxième partie de saison rend cette opportunité très intéressante. C'est un défi très tentant à relever, a déclaré l'Uruguayen à la presse espagnole en arrivant à l'aéroport. La Ligue des champions a compté dans mon choix, mais il y a aussi la Coupe et le Championnat, où nous sommes bien placés.»

GIRARD ET MONTPELLIER : bientôt la fin ?

Silvestre à l'essai à Portland

INTERNATIONALE

CDF-16 : Rouen OM le mercredi 30 janvier

BLEUS : Lloris confirmé capitaine Didier Deschamps l'a dit. Hugo Lloris «est et sera» capitaine de l'équipe de France. «Même si je pense que c'est mieux d'avoir un capitaine qui joue au cœur du jeu», a ajouté le sélectionneur des Bleus, invité mardi soir de l'Equipe 21. «A côté d'Hugo, il faut deux ou trois leaders pour tirer l'équipe vers le haut», a également précisé DD.

ES

Initialement prévu mardi puis reporté en raison d'une immense fuite de gaz de mercaptan, le 16e de finale de Coupe de France entre Rouen (National) et l'OM se disputera finalement le mercredi 30 janvier à 20h50, a annoncé ce mercredi la FFF.

Obbadi de Troyes à Monaco Ce mercredi matin, Troyes a officialisé l'accord trouvé avec Monaco pour le transfert de Mounir Obbadi. Après six années dans l'Aube, le milieu de 29 ans, auteur de deux buts en 19 apparitions en L1 cette saison, est attendu dans les prochaines heures en Principauté.

De Zeeuw prêté à Anderlecht

Le milieu de terrain néerlandais du Spartak Moscou Demy De Zeeuw (29 ans) terminera la saison à Anderlecht en prêt, a annoncé mercredi le club champion de Belgique.

L'Argentine avec Lavezzi

Après avoir manqué les deux derniers matches de l'Argentine, Ezequiel Lavezzi, l'attaquant du Paris SaintGermain, effectue son retour sous le maillot albiceleste. L'ancien joueur de Naples est convoqué par Alejandro Sabella pour le match amical face à la Suède, le 6 février, au cours duquel il pourrait affronter son partenaire en club, Zlatan Ibrahimovic.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 1230

SOLUTION MOTS CROISÉS N°1229

LA BLAGUE

Deux amies blondes se retrouvent dans les douches de la piscine. La 1ère dit : - Tu peux me passer ton shampooing ? - Bah pourquoi ? Tu en a un pourtant ! -Le miens est pour les cheveux secs et là , je les ai mouillés -Ah bon !

LE COMBLE

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

MOTS CROISÉS N° 1230

G H

I

J

K

L

"L'avenir est un lieu commode pour y mettre des songes." Anatole France, Les opinions de Jérômes Coignard.

HORIZONTALEMENT 1 - Titre de présumée célibataire 2 - Empèserait 3 - Morceau de triperie Mesurer avec soin 4 - Préposition - Pesais un récipient - Ordre de saut 5 - Firent disparaître Ferraille à Bucarest 6 - Graveleux Embarcadères ou débarcadères, c'est selon - Saint sur l'agenda 7 - Rapport de grandeur Porteur d'armes 8 - Vérifie et donne quitus - Paisibles 9 - Surveillance - Bien finis 10- Anneau pour le tolet Temps de règne

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Technique des noeuds B - Courtois - Vierge C - Enoncé - Sapées D - Présente sur l'écran - Chaîne culturelle E - Chef d'état F - Qui reste à charge Il vaut bien le cuivre G - Bien dans le coup Bêtisier - Coefficient trés personnel H - Rebelle I - Dieu coquin - Air trés connu J - Faible - Rivière africaine K - Matériaux à démascler - Gloire pour le cabot L - Marque d'un petit espace

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 1229

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013 07h15 : Sabah El-Khir 09h00 : Saidati 10h00 : sanour show 10h30 : Farachat ElFoussoul 10h45 : djalsat nissaia 11h30 : cérémonie 12h30 : mihan khatira 13h00 : Journal télévisé 13h40 : ghaltate hayati 15h00 : mahla di el aâchia 16h30 : madinat el-zintrixis 17h30 : Rawaie El Insan wa tabiaâ 18h00 : Journal télévisé 18h20 : taqdar tarbah 19h10 : chant religieux 19h30 : Alhan wa chabab 20h00 : Journal télévisé 20h45 : emission spéciale Mawlid Nabawi 22h45 : Mohamed rasoul allah 00h00 : Journal télévisé

08:30 Téléshopping 09:20 Quatre mariages pour une lune de miel 10:15 Météo 10:20 Au nom de la vérité 11:55 Petits plats en équilibre 12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Au nom de ma fille 16:35 American Wives 17:25 Coup de foudre au prochain village 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 19:55 Météo + Météo 20:35 Voile 20:37 Météo 20:40 Météo des neiges 20:42 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 R.I.S. Police scientifique 23:30 New York, section criminelle

Une voiture roule sur un chemin de campagne. A son bord, un jeune couple avec son enfant de 6 ans, endormi à l'arrière du véhicule. Soudain, la voiture tombe en panne. Le père décide d'aller frapper à la porte d'une étrange bâtisse, située non loin. C'est ainsi qu'il tombe sur le cadavre d'un jeune homme. Bientôt, les enquêteurs de la police scientifique sont sur place, chargés des premières investigations. Ils ne tardent pas à découvrir l'identité du défunt : il s'agit d'un médium, et la demeure dans laquelle il a été assassiné est dite hantée. Désormais, l'équipe navigue entre science et paranormal...

08:00 Journal 08:10 Télématin (suite) 09:05 Dans quelle éta-gère 09:10 Des jours et des vies 09:30 Amour, gloire et beauté 09:55 C'est au programme 10:50 Météo outremer 11:00 Motus 11:30 Les Z'amours 12:00 Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Météo 2 + Le JT 13:52 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:15 Comment ça va bien ! 16:15 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 Mot de passe 19:25 Météo des neiges 19:30 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal + Météo 20:45 Des paroles et des actes 23:05 Grand public Le géant Ronald Niedermann est en cavale, activement recherché par les forces de police après avoir abattu de sang-froid l'un des leurs. Quant à Lisbeth, elle est dans un état critique : le corps transpercé de trois balles, elle a été transportée à l'hôpital. Zalachenko a survécu aux coups de hache portés par sa fille et, menaçant de révéler les lourds secrets sur ses anciens compagnons des services secrets, il est réduit au silence.

02:25 M6 Music / Les nuits de M6 06:00M6 Music 07:15 Météo 07:20 Manny et ses outils 07:45 Docteur La Peluche 08:15 Le petit Nicolas 08:25 Martine 08:40 Lou ! 08:55 Météo 09:00 M6 boutique 10:05 Météo 10:10 Ma famille d'abord 10:50 La petite maison dans la prairie 12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:45 Un amour plus que parfait 15:30 Insoupçonnable vérité 17:40 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Millénium 3 : la reine

dans le palais des courants d'air

23:20 Instincts meurtriers

Entretenir le dessus de la bouche

1) Noix Les noix sont des aliments santé par excellence. Les amandes en particulier sont remplis de nutriments divers. Les noix diminuent le cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et le risque des maladies du coeur. Les amandes fournissent également une double protection contre le diabète et les maladies cardio-vasculaires. Les amandes complètes (avec la peau) fournissent les meilleurs avantages pour le coeur. Comme toutes les noix, les amandes constituent l'une des meilleures sources de protéines végétales. 2) Saumon Vous entendez souvent dire que vous vivrez plus longtemps si vous mangez les poissons. Mais tous les poissons ne sont pas les mêmes, et les saumons sont exceptionnellement nourrissants. Essayez aussi notre recette minceur de sashimi au saumon. Les saumons sont un aliment santé extrêmement bon pour le coeur, pauvre en calories et en graisse saturée, riche en protéines et en acide gras essentiel oméga-3 (une graisse qui favorise une bonne santé que le corps ne sait pas produire). Les saumons diminuent le risque de formation de caillots qui pourraient provoquer les crises cardiaques.

3) Ail Une consommation régulière de l'ail peut diminuer votre tension artérielle ainsi que le cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) tout en augmentant le cholestérol HDL (le bon cholestérol). L'ail est un aliment santé qui possède également des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales. Aussi, avec les oignons, l'ail aide à protéger de plusieurs cancers. De nombreuses études ont déjà montré que l'ail favorise une bonne santé. 4) Germes de blé Cet aliment santé a toujours fourni une gamme

T

ZINÉDINE ZIDANE : TRÈS ÉLÉGANT POUR S'AFFICHER AUX CÔTÉS DE SA FEMME VÉRONIQUE ! out comme l'année dernière, Zinédine Zidane a participé à la grande soirée organisée hier par la marque IWC à Genève dans le cadre du salon international de la Haute Horlogerie... Depuis qu'il ne fait plus partie des Bleus, Zinédine Zidane est très discret... Il ne se montre que très rarement mais souvent aux mêmes évènements. Tout comme en 2012 à la même époque, le footballeur français a participé hier (mardi 22 janvier) à la grande soirée organisée par la marque IWC à Genève dans le cadre du salon international de la Haute Horlogerie. Si l'année dernière Zinédine s'était affiché dans un costume noir, une chemise blanche et une cravate, cette fois-ci, il a décidé de faire dans le 100 % black. Très élégant dans son trois pièces noir et sa chemise brillante, le sportif s'est coordonné à sa femme Véronique elle aussi vêtue de sombre. Les cheveux coiffés en chignon, le décolleté léger, les oreilles parées de jolies boucles, la femme de Zizou a opté pour un look très chic et élégant plutôt assez réussi... Alors comment trouvez-vous Zinédine Zidane et sa moitié ? Plutôt pas mal, non ?

dix aliments et leurs bienfaits pour votre santé impressionnante de nutriments. Au centre d'un grain de blé est le germe de blé. Bien qu'elle ne soit qu'une petite partie d'un grain de blé, le germe de blé est une source très concentrée de nutriments (incluant la niacine, la thiamine, la riboflavine, la vitamine E, l'acide folique, le magnésium, le phosphore, le potassium, le fer et le zinc). Le germe de blé contient également des protéines, des fibres et des graisses polyinsaturées présentes à l'état naturel. Le germe de blé est un aliment santé par excellence. 5) Thé vert Le thé vert est rempli d'antioxydants qui permettent de chasser les toxines. Cette boisson parcourt le corps rapidement, déplaçant les toxines encore plus vite. Le thé vert contient également de la catéchine, qui accélère l'activité du foie.

6) Chou Ce légume active les 2 principaux enzymes dans le foie qui sont responsables du processus de détoxification. Pensez à ajouter cet aliment santé à votre chariot la prochaine fois que vous faites les courses.

7) Cresson Riche en minéraux, le cresson est un légume à feuille verte légèrement épicé. Plus savoureux dans les salades, les soupes et les sandwiches, le cresson est un aliment santé possédant un effet diurétique qui déplace les éléments nutritifs à travers votre corps plus rapidement. 8) Psyllium Cette plante est riche en fibres solubles qui absorbent les toxines, sans parler de réduire le cholestérol. Pour le meilleur résultat, ajoutez de la poudre de psyllium aux jus ou mangez des céréales fortifiées au psyllium au petit-déjeuner (ou en collation) pour aider à nettoyer votre côlon.

Le saviez-vous ?

Combien y a-t-il de pays dans le monde ?

On entend par "pays" les États reconnus par la communauté internationale. A ce jour, il y a donc 193 pays dans le monde. En réalité, 192 sont membres de l'Organisation des Nations Unies. On y ajoute le Vatican, qui bénéficie d'un statut d'observateur. Sept pays ne sont pas membres de l'ONU mais sont reconnus par au moins un autre pays : il s'agit de l'Abkhazie, la Palestine, Taïwan, le Kosovo, l'Ossétie du Sud, la République turque de Chypre du Nord et la République arabe sahraouie démocratique. Il existe en outre des territoires indépendants mais non reconnus, comme la République du Haut-Karabagh ou encore la République moldave de Transnistrie.

9) Mangue Une mangue de taille moyenne embarque 57 mg de vitamine C, soit presque votre apport quotidien recommandé en vitamine C. Cet aliment santé rempli d'antioxydants aide à prévenir l'arthrite et stimule la guérison des plaies ainsi que renforce le système immunitaire. Cet aliment santé apporte plus de 8 000 unités internationales de vitamine A (en tant que betacarotène). Une mangue apporte 135 calories, 1 g de lipides et 4 g de fibres. 10) Tomate Le lycopène, l'une des caroténoïdes les plus puissantes, agit comme un antioxydant chez cet aliment santé. Des études ont montré que les tomates peuvent diminuer le risque des cancers de la vessie, de l'estomac et du côlon de 50% si elles sont consommées tous les jours. Essayez aussi notre recette minceur des Tomates farcies. Une tomate apporte 26 calories, 0 matière grasse et 1 gramme de fibres. Arrosez quelques tranches de tomates fraîches avec l'huile d'olive, parce que le lycopène est mieux absorbé lorsqu'il est mangé avec un peu de graisse.

DEVINETTE QUELS SONT

LES FRUITS QUE L'ON TROUVE DANS CHAQUE MAISON ?

RÉPONSE : LES COINS ET LES MURS (LES COINGS ET LES MÛRES)

DOSSIER SANTÉ

Quand on est brune, il arrive souvent que lʼon ait un duvet disgracieux au dessus de la bouche et il va falloir le rendre invisible. Soit lui passer de lʼeau oxygénées dessus régulièrement ou alors lʼépiler et passer ensuite une infusion de camomille par-dessus régulièrement.

ACTU PEOPLE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

TÉLÉVISION 23 *HOROSCOPE*

Vous vous poserez certaines questions embarassantes concernant l'état de vos finances. Ne remettez pas à plus tard pour faire précisément le point même si vous redoutez les réponses à vos interrogations. Mieux vaut connaître une pénible vérité que de vivre l'incertitude.

Vous ressentez une grande impression de liberté. Vous avez envie de changement et votre moral est au beau. Profitez-en pour entreprendre. Certaines mises au point ont besoin d'être faites, ne vous en privez pas. Vous réussirez là où jusqu'à présent vous hésitiez. Une personne qui ne vous veut pas que du bien pourrait particulièrement vous irriter. Comme vous n'êtes pas très sûr de sa sincérité vous êtes tenté de ne pas la ménager. Mais la forme est là et votre patience vous aidera à sauter cette barrière infranchissable qui vous sépare. Il y aurait beaucoup à dire sur un projet qui mijote depuis longtemps. Tournez la page, on vous comprendra. Avant de prendre la parole, assurez-vous que l'on sera à votre écoute. Vous avez sans doute raison, faites preuve de logique dans votre argumentaire, on vous croira. Ne vous plaignez pas si la chance ne se décide pas à vous sourire tout de suite. Il y a fort à faire pour vous convaincre que c'est bientôt votre tour. Vous savez bien que la provoquer et y croire sont les éléments prioritaires pour que la chance éclaire votr chemin.

Vous pourriez connaître un certain retard dans un rendez-vous qui vous semble important. Ne vous impatientez pas car cela vous donnera le temps de réfléchir à la façon de conduire cet entretien. Vous aurez ainsi plus de chances de trouver une plus heureuse conclusion. La situation paraît se compliquer et pourtant rien n'indique qu'il y ait à s'inquiéter. Les choses finiront par s'arranger, à vous de faire preuve de patience. Un sentiment sincère anime quelqu'un de très sérieux que vous aimeriez mieux connaître. Saisissez au vol la proposition que l'on vous fera de façon un peu brusque, Vous avez tout à y gagner car vous traversez une époque bénéfique qui vous porte chance, D'autant plus que votre forme physique qui progresse ne vous décevra pas, faites néanmoins preuve de prudence.

Vous pourrez goûter sans retenue aux joies intenses qui vous sont offertes. Les sentiments de quelqu'un à votre égard évoluent favorablement. Une rencontre inattendue vous précipite dans une hésitation soudaine. Vous prendrez la bonne décision, celle qui convient.

La grande forme est là si vous faites un peu de gymnastique matinale. Votre énergie est au beau fixe ce qui vous permet de relever avec succès un nouveau défi important pour vous. Une nouvelle aventure vous attend, profitez des beaux instants que vous allez vivre. La prudence est de rigueur surtout s'il s'agit de prendre des décisions personnelles importantes concernant des personnes qui vous sont proches. Prenez soin de les consulter en priorité avant de vous engager dans une voie incertaine qui pourrait vous conduire à une impasse. Vous allez prendre des décisions très importantes sur le plan sentiments. Faites attention à ne pas vous engager trop vite. Assurez-vous que la personne intéressée par vos déclarations soit correctement "branchée" sur la même longueur d'ondes que vous.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:18 Dohr 13:00 El Assar 15:45 El Maghreb 18:10 El Ichaʼa 19:33

J EUDI

Pluie

Max. 14° / Min. 07°


24

BALLE AU CENTRE

I

Soyons réalistes !

Par Ali Bouacida

l y a une trentaine dʼannées, lorsque nous étions jeune reporter sportif au défunt hebdomadaire El Hadef, il nous souvient avoir usé et abusé de la formule consacrée «Dominer nʼest pas gagner» au point dʼen faire un cliché usité à lʼextrême. Aujourdʼhui il nous est difficile de résister à la tentation de le transcrire de nouveau tant lʼensemble des confrères lʼa clairement et unanimement déclaré. Pourtant à cette époque lointaine, notre équipe nationale dominait et gagnait et il était impensable quʼelle fasse lʼun sans lʼautre. Mais alors que sʼest-il donc passé, trois décennies plus tard pour quʼun adversaire archi-connu et prenable à souhait comme la Tunisie, nous terrasse dans les dernières minutes? Nous laisserons aux spécialistes le soin de décortiquer les failles tactiques de notre onze et les erreurs de coach Vahid et un technicien comme Merzekane a dit toute sa stupeur de ne pas comprendre pourquoi notre entraineur national a placé trois joueurs récupérateurs en milieu de terrain. Nʼétant pas expert en la matière, nous adhérons au point de vue de cet analyste et comme tout néophyte, nous dirons notre étonnement de ne pas avoir vu une équipe plus offensive. Nous sommes presque tentés dʼécrire que lʼAlgérie a «battu» la Tunisie par beaucoup dʼoccasions de scorer. Mais on le sait, il arrive à lʼoccasion de faire le larron et nous avons payé notre excès de prudence dans un match où il fallut jeter toutes ses forces. Passons donc sur les détails techniques. Le problème est beaucoup plus important (plus grave?), quʼune stratégie ratée face à une équipe qui nʼavait rien dʼun foudre de guerre. Cʼest dans toute lʼapproche dʼune sélection glanée ça et là dans les terrains dʼEurope et on nʼeut de cesse de nous rabâcher que le coach a dégoté la perle rare en la personne de tel ou tel joueur. Dʼillustres inconnus quʼon nous présenta comme des prodige ne firent pas impression. Sans doute avons-nous crié victoire trop tôt, après les matches amicaux contre lʼAfrique du Sud et cette équipe locale battue par un score lourd. Pour dire que les choses sérieuses se présentent différemment. Bien sûr, la compétition ne fait que commencer et nous nous rangeons volontiers du côté des incorrigibles optimistes. Allez, il nous reste la Côte dʼIvoire et le Togo. Ce sont des durs à cuire mais on va les avoir nʼest-ce pas? Cʼest possible. Parce que cette fois, après lʼamère défaite face à la Tunisie, on ne fanfaronne pas trop. On devient subitement réalistes. A. B.

MESBAH :

Maracana N°1941 — Jeudi 24 janvier 2013

«Nous n’avons plus le choix, on doit gagner»

Le défenseur latéral gauche, Mesbah, était comme tous ses coéquipiers, très déçu par cette défaite inattendue et pour le moins surprenante de son équipe face aux Tunisiens. Très affecté, le joueur s’est tout de même prêté aux questions auxquelles il a répondu sans détour.

Un mot sur ce revers difficile à admettre… Personnellement, je suis vraiment affecté par cette défaite. C’est encore plus rageant qu’elle est venue en toute fin de partie, alors que nous avions fait l’essentiel du jeu. Je suis vraiment triste pour mes camarades, pour toute l’Algérie qui attendait de nous une

victoire. On tenait tant à commencer le tournoi par une victoire. La chance n’était pas avec nous, elle nous a lâchés au tout dernier instant. A présent, la suite sera plus compliquée, n’est-pas ? Absolument. A mon sens, nous avons perdu le match qu’il ne fallait pas perdre. Maintenant, on n’a plus le droit à l’erreur, car au moindre faux pas c’est l’élimination. Nous sommes tenus de réagir efficacement le plus tôt possible, voire dès le prochain match face au Togo.

Justement, le Togo, au même titre que l’Algérie, s’est incliné face à la Côte d’Ivoire. Le match entre les deux équipes sera difficile…

C’est exact. La prochaine journée sera celle des vainqueurs entre eux, et celle des vaincus entre eux également. Il est clair qu’à ce stade, il faudra jouer uniquement pour gagner, car tout autre résultat autre que la victoire ne servira pas à grand-chose. Nous sommes devant le fait accompli. Nous n’avons plus d’autre choix que de gagner. La qualification, vous y croyez toujours ? Tout à fait. On a encore deux matches à jouer. Contre le Togo d’abord, qu’il va falloir battre à tout prix, et croyez-moi ce n’est pas gagné d’avance si on se réfère au match et à la prestation des Togolais. Ensuite, on parlera de la Côte d’Ivoire... Propos recueillis par Hamdi M.

LEMERRE : «Une victoire de prestige pour la Tunisie» «

D

ominatrice, l’Algérie s’est heurtée à une formation Tunisienne regroupée en défense. Les Algériens n’ont pas eu de réussite escomptée dans une rencontre à sens unique. En face, les Aigles de Carthage sont restés sur la défensive et n’ont pas pris de risque». Et d’enchaîner : «Après une première période bien timorée, la Tunisie s’est réveillée en seconde période pour s’offrir une victoire de prestige face à l’Algérie. Les Fennecs ont levé le pied au retour des vestiaires, malgré une domination sans partage dans le jeu avec 55% de possession de balle. La domination Algérienne sur le match s’est réduite progressivement… La rencontre a été soporifique depuis le retour des vestiaires. Aucune des deux formations n’est parvenues à faire la différence dans le jeu, si ce n’est l’exploit individuel de Msakni. Comme en première période, la Tunisie est restée sur sa défensive. Le coach Trabelsi a renforcé son milieu en seconde période par l’incorporation de Derradji qui a donné du tonus à ses coéquipiers. Rien n’est encore joué. Une victoire des Algériens contre le Togo qui reste très difficile à battre relancera a coup sûr les verts dans la course pour la qualification».

Raouraoua réconforte les joueurs

Après les avoir réunis mardi soir, hier matin le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a rendu visite aux joueurs, sur leurs lieux de leur résidence afin de leur remonter le moral, qui est comme on le sait tous, au plus bas niveau. Raouraoua a tenu à ce que les joueurs chassent de leurs mémoires la défaite contre la Tunisie et ne se concentrer plutôt que sur celles à venir, c'est-à-dire le Togo qui se tiendra dans 48 heures et par la suite la Cote d’ivoire. Nous n’allons pas baisser les bras maintenant, car il y a encore deux rendez-vous à honorer et nous le ferons avec toute la volonté, le courage, l’abnégation et les sacrifices nécessaires pour faire de bons résultats. Nous allons continuer et tout le monde est convaincu (coach, joueurs) qu’il faut aller au bout de nos forces et nos moyens», leur a-til dit. Ces derniers ont été rassurés et ont fait la promesse de se racheter.

Autour de la CAN

Le Nigeria est la sélection qui a la plus reçus des cartons jaunes au 1er tour(4) Le Nigéria et l’Ethiopie ont écopé d’un carton rouge chacun La République du Congo Brazzaville (RDC) a été la seule sélection à bénéficier d’un penalty durant ce 1er tour La stérilité offensive s’invite dans le groupe A Le trio d’arbitre Tunisien emmené par Jeddidi a été le seul à avoir dirigé une même rencontre ensemble Mali/ Niger durant cette CAN La rencontre du groupe C entre la Zambie et l’Ethiopie a drainée le plus grand nombre de spectateurs (12000)

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

STATISTIQUES DU 1er TOUR DE LA CAN 2013-01-23

Nombre de matches joués : 08 Nombre de buts inscrits : 13 Nombre de buts inscrits en 1ère mi-temps : 04 Nombre de buts inscrits en 2ème mi-temps : 08 Nombre de buts inscrits dans le temps additionnel : 01 Moyenne de buts inscrits durant le 1r tour : 1,62But Nombre de cartons rouges distribués : 02 Nombre de cartons jaunes distribués : 25 Nombre de penaltys accordés : 01

Les buts inscrits par tranches d’heure

Ces statistiques démontrent bien que les 13 buts inscrits durant ce 1er tour ont été marqués dans toutes les tranches d’heures. Trois buts furent inscrits a la même minute (90’) 0-30mn 02 31-45mn 02 46-60mn 02 61-75mn 02 76-90mn 04 Temps additionnel 01 TOTAL 13


maracanafoot1941 date 24-01-2013