Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1925 Dimanche 6 janvier 2013 — Prix 20 DA

Les Verts dans le vif du sujet CAN-2013 : la préparation a commencé...

LA CHALEUR, L’AUTRE ADVERSAIRE DES VERTS

De nos envoyés spéciaux à Benidorm (Espagne) : Mounir Benkrami et Walid Saber

CRB P8

Principal objectif du stage d’Albir Elever le niveau physique et technique

Djallit : «Je vise le titre de meilleur buteur du championnat»

Mettre à profit

MAIZA officiellement Canari

«Très heureux dʼopter pour le club le plus titré dʼAlgérie»

 RAOURAOUA ATTENDU À JOHANNESBURG JEUDI OU VENDREDI HIER, ENTRAÎNEMENT À HUIS CLOS DE MÊME POUR LA SÉANCE MATINALE D’AUJOURD’HUI

KALEM EXIGE DES JUSTIFICATIONS À GANA

HALIM KHOUDI : «Seul mon travail sur le terrain mʼintéresse» Les Béjaouis depuis hier en Tunisie

Les choses sérieuses commencent aujourd’hui

USMH JSMB P6-7

P12-13

MCA P12-13

JSK

IL FAIT TRÈS CHAUD À RUSTENBURG

NABIL AIT FERGANE :

«On tâchera de bien se préparer» HICHEM BELKAROUI : «Ce stage nous sera bénéfique»

P9

Les Verts ce vendredi à Johannesburg EN PRÉVISION DE LEUR PREMIER MATCH AMICAL FACE AUX BAFANA-BAFANA

P2 et 24

DJARBOU A TOUT FINALISÉ AVEC LE WAT


02

Halilhodzic passe à la vitesse supérieure

EQUIPE NATIONALE

RAOURAOUA ATTENDU À JOHANNESBURG JEUDI OU VENDREDI

Le premier responsable du football algérien Mohamed Raouraoua, qui nʼa pas été du voyage avec lʼéquipe nationale en Afrique du Sud, est attendu sur place, avant le 12 de ce mois. Le président de la fédération algérienne de football, devra arriver à destination, ce jeudi ou vendredi prochains, c'est-à-dire, lʼavant ou la veille de la rencontre amicale qui va opposer les camarades de Medhi Lacen à leurs homologues du pays organisateur les BafanaBafana.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

HIER ENTRAÎNEMENT À HUIS CLOS

Les partenaires de Carl Medjani se sont entraînés hier au complexe Royal Bafokeng, loin des yeux des supporters et des journalistes présents sur les lieux pour couvrir ce stage de préparation dʼavant CAN. Le staff technique des Fennecs du désert a imposé le huis clos, pour ce deuxième jour de travail à Rustenburg en préférant accomplir son travail, loin des yeux des gens de la presse.

DE MÊME POUR LA SÉANCE MATINALE D’AUJOURD’HUI

Cʼest aussi le cas, pour la quatrième séance de travail que vont effectuer les partenaires de Mehdi Mostefa aujourdʼhui dans leur lieu de regroupement à Rustenburg. Les journalistes algériens présents sur place, ne pourront pas couvrir la séance matinale dʼaujourdʼhui. A. M.

LES JOURNALISTES AUTORISÉS À COUVRIR L’ENTRAÎNEMENT DE CET APRÈS-MIDI

Le huis clos sera levé pour les journalistes et ces derniers auront droit enfin à couvrir la séance d’entraînement prévue cet aprèsmidi, au complexe Royal Bafokeng à 17h45. Les journalistes algériens présents sur les lieux en Afrique du Sud, sont autorisés à assister à une partie de la séance d’entraînement de cet après-midi.

Par : Aomar Moussi Les Verts qui sont depuis vendredi à pied d’œuvre au pays de Nelson Mandela et plus précisément à Rustenburg, et qui ont effectué le jour même de leur arrivée, une légère séance de travail, sont- passés aux choses sérieuses, hier samedi.

L

es poulains de Vahid Halilhodzic, qui sont arrivés à destination, très épuisés et fatigués ont eu droit à de légers exercices pour se décontracter un peu, et pouvoir reprendre, par la suite leurs forces. Le staff technique des Verts, qui a tracé le programme de préparation depuis un bout de temps, avec ses collaborateurs, est passé à la vitesse supérieure depuis hier

T E DJA R NE S ’ ES T P A S E NT RAÎ NÉ HIE R M AT IN Le milieu de terrain international Saâd Tedjar ne s’est pas entraîné

avec le reste du groupe, lors de la première séance de travail effectuée avant hier à l’arrivée des Verts à destination. Tedjar est grippé et le coach Vahid Halilhodzic a préféré le ménager, afin de le récupérer dans une meilleure forme. Hier matin, Saâd Tedjar a été à nouveau ménagé par le staff technique des Fennecs du désert. A.M.

Les Verts ce vendredi à Johannesburg

EN PRÉVISION DE LEUR PREMIER MATCH AMICAL FACE AUX BAFANA-BAFANA

Le staff technique des Fennecs du désert, à sa tête le coach Vahid Halilhodzic, pense d’ores et déjà au match amical qui attend ses joueurs, face aux BafanaBafana le 12 Janvier prochain à l’Orlando Stadium. Le coach des Verts, a décidé après concertation avec ses collaborateurs et le président de la FAF Mohamed Raouraoua, de programmer le départ à Johannesburg, la veille de la rencontre. Les partenaires d’Essaïd Belkalem passeront la nuit de vendredi à samedi, dans un hôtel haute gamme à Johannesburg non loin du stade Orlando Stadium. Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic, donne beaucoup d’importance à ce match de préparation, qui va les opposer au pays organisateur l’Afrique du Sud. Les Verts auront pour rappel, à disputer deux matchs de préparation le premier le 12 face aux Bafana-Bafana et le 17 contre

Platinium Stars un club du championnat local.

Le match aura lieu à l’Orlando Stadium

La rencontre qui va mettre aux prises les Fennecs du désert aux Bafana-Bafana, est programmée le 12 de ce mois à l’Orlando Stadium. Les camarades de Liassine Bentaiba Cadamuro auront affaire à un gros morceau le 12 de ce mois, et vont tester leurs capacités, au pays organisateur. Le coach national aura aussi une idée plus précise sur le niveau de chacun de ses joueurs et fera le constat sur place, sur la forme du groupe, à dix jours avant le premier match officiel de la compétition face aux Aigles de Carthage. Une fois le match terminé, les Verts regagneront leur lieu de regroupement au Bafokeng Campus de Rustenburg. A. M.

samedi, au deuxième jour de leur arrivée sur leur lieu de regroupement. Les Cadamuro, Belkalem, Rial, Boudebouz et consorts, ont eu droit hier à deux séances de travail, la première le matin et la seconde dans l’après-midi au complexe Royal Bafokeng de Rustenburg.

Tests physiques et musculation le matin

Les camarades de Hilal El Arbi Soudani se sont entraînés hier matin au complexe Royal Bafokeng de Rustenburg. Le coach des Fennecs du désert a programmé au début de la séance, des tests physiques pour ses joueurs, et ce, afin d’avoir une idée plus précise, sur l’état de forme de chacun de ces derniers. Vers la fin de

la séance, les joueurs ont rejoint la salle de musculation, pour effectuer un travail de musculation, et technico-tactique dans l’après-midi. Les joueurs qui ont travaillé dur, lors de la séance matinale, ont été appelés dans l’aprèsmidi, lors de la seconde séance qui a débuté à 17h45 au complexe Royal Bafokeng de Rustenburg, à travailler beaucoup le côté technico-tactique. Les Belkalem, Slimani, Soudani et consorts ont effectué un travail technico-tactique, durant le temps passé sur le terrain au complexe Royal Bafokeng. Les joueurs ont bien répondu, et se sont appliqués, aux exercices programmés par le staff technique des Fennecs du désert. A. M.

IL FAIT TRÈS CHAUD À RUSTENBURG

LA CHALEUR L’AUTRE ADVERSAIRE DES VERTS

Le staff technique des Verts sait pertinemment que la compétition africaine sera très difficile, pas uniquement pour la qualité des adversaires, mais aussi pour les conditions climatiques qui caractérisent l’Afrique du Sud en cette période de la saison. Une chaleur suffocante sévit actuellement à Rustenburg lieu de regroupement des Fennecs du désert. La température varie entre 30 et 35°. A leur arrivée sur place, les joueurs avaient du mal à supporter cette chaleur suffocante. Mais ils doivent faire avec, et surtout ils sont appelés à s’habituer à ces conditions climatiques, pour pouvoir gérer à bon escient les matchs du premier tour. Ce stage prématuré et programmé deux semaines avant le premier match face à la Tunisie est une bonne chose pour les Cadamuro, Boudebouz, Kadir, Mostefa et consorts, et ce, dans l’unique but que ces derniers s’acclimatent à l’environnement du pays de Nelson Mandela et de pouvoir faire face à ce cas de figure. Le coach Vahid Halilhodzic sait pertinemment que la mission de son équipe s’annonce difficile et il doit faire pas uniquement à ses adversaires mais aussi au climat qui caractérise l’Afrique du Sud pendant cette période du tournoi africain., Les joueurs sont déterminés à surmonter cet obstacle, pour pouvoir honorer comme il se doit le maillot national. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mettre à profit cette trêve Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

Par : SAid Aberkane

Le staff technique Kabyle doit vraiment profiter de cette période qui risque d’influer négativement sur le rendement de son équipe, puisque cet arrêt pourrait la freiner dans son élan et casser le rythme.

C

ar rester presque 15 jours sans compétition aura certainement des retombées négatives sur l’équipe. Le coach doit donc profiter de cette période afin de recharger leurs accus et corriger les lacunes décelées lors de la phase aller, ces derniers n’ont pas vraiment réussi un bon parcours. Il reste encore presque 10 jours avant le match prochain de la JSK face à l’USMH, une période qui est bénéfique aussi pour les joueurs. Le coach doit donc établir un programme spécial ponctué par un travail spécial qui permettront à coup sûr aux joueurs de garder quelques peu le rythme de la compétition.

Sandjak veut un programme spécial

Afin de permettre à ses capés de garder la même cadence et, surtout, le même rythme de compétition,

Sandjak a déjà établi un programme la semaine dernière avant son départ en France. Pour faire face à cette situation, le technicien Kabyle veut d’ores et déjà établir un programme spécial pour cette trêve. Il faut dire donc que cette période hivernale sera une arme à double tranchant pour le staff technique Kabyle qui va sans doute augmenter la charge durant cette période, pour donner une autre allure à cette formation qui s’apprête à disputer des matchs très difficiles, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, mais qui restera 15 jours sans compétition aussi. Le driver Kabyle devra donc programmer un match amical durant cette période pour superviser ses joueurs et leur permettre surtout de rester actifs. A cet effet, Sandjak et son adjoint, Amrouche doivent encore secouer leurs poulains et les aider à gérer cette période afin de leur permettre de briller davantage lors de la reprise du championnat.

Et aura beaucoup de temps devant lui

Donc, c’est avant-hier que les choses sérieuses ont commencé. Il reste encore presque dix jours aux Kabyles avant la première rencontre de la phase retour. Mais le coach de la JSK ne va pas passer cette période les bras croisés, bien

KACI SEDKAOUI

LIGUE UNE

Contacté hier, le milieu récupérateur des Canaris, Kaci Sedkaoui, en l’occurrence, a repris le chemin des entraînements avant-hier. Cet élément est en train de préparer avec son équipe à Boumerdès où cette dernière a entamé la préparation hivernale, et ce, afin d’être prête pour le reste du parcours, et ainsi pour terminer la saison en beauté.

Alors Kaci, après quelques jours de repos, place au travail… Exact, après quelques jours de repos, maintenant place au travail, et ce, afin de bien préparer la phase retour qui sera certainement très difficile. Comment est l’ambiance au sein du groupe après deux jours de préparation ? Après deux jours de préparation, je pense que les entraînements se déroulent dans une ambiance bon enfant et les joueurs ont déjà oublié l’élimination en coupe d’Algérie. Nous sommes en train de travailler d’arrache-pied pour aborder la suite du parcours avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Pensez-vous que la JSK a les moyens de tenir le coup ? Heureusement. On a un bon groupe qui est capable de tenir le coup, et avec les nouvelles recrues qui arrivent, la majorité se connaît parfaitement l’un de l’autre. Je pense que c’est ce qui fera notre force pour le reste du parcours. On fera le maximum pour réussir une bonne préparation et bien entamer la seconde manche. Je suis convaincu qu’on fera une grande phase retour. Là, vous faites preuve d’optimisme… Tout à fait. Il n’y a rien à dire, on a une bonne équipe. D’ailleurs durant la première manche,

JSK

ECHOS HIER BIQUOTIDIEN

Le staff technique Kabyle, à savoir le technicien Nacer Sandjak et son adjoint Arezki Amrouche, ont programmé aux joueurs deux séances dʼentraînements, la première effectuée à 9h, où les joueurs ont effectué des exercices physiques et la seconde à 16h, au stade de Boumerdés.

IDEM POUR AUJOURD’HUI

au contraire il compte faire suer ses joueurs. Sandjak et Amrouche veulent maintenir la même cadence et le même rythme afin de permettre à ses capés un retour en force lors de la deuxième manche, surtout que les Jaune et Vert comptent réussir leur préparation. Le premier responsable technique veut surtout meubler le vide laissé par la compétition tout en essayant

de garder la même cadence pour entamer la reprise sous de bons auspices. D’abord, le technicien va faire un petit bilan pour voir les qualités et aussi les points faibles des Canaris. Ainsi, le staff technique doit vraiment profiter de cette période qui risque d’influer négativement sur le rendement de l’équipe. S. A.

Milieu de terrain

«La JSK à les moyens de revenir en force»

Entretien réalisé par : Saïd Aberkane

03

on aurait pu faire mieux, n’étaient les quelques faux pas à domicile. Cette fois, on n’aura pas le choix, on sera appelés à rester sur la même dynamique que celle de la phase aller. La JSK n’est plus ce petit club qui jouait pour le maintien. Désormais, on ne joue que pour une place sur le podium. L’ossature est presque maintenue, mais avec de nouvelles recrues en sus… Toutes les équipes ont recruté des joueurs et la JSK ne peut échapper à cette règle. La direction du club a ramené des joueurs de qualité qui seront capables de combler nos lacunes. Ce qui provoquera une rude concurrence aussi… Effectivement, la richesse de notre équipe dans ses différents compartiments créera sans aucun doute une certaine concurrence qui sera bénéfique pour nous et pour notre équipe. Surtout que tous les joueurs vont se donner à fond pour arracher une place de titulaire. Quel sera votre objectif pour la phase retour ? A la JSK, on ne peut qu’espérer jouer les premiers rôles. Pour ma part, je ferai de mon mieux pour satisfaire les dirigeants ainsi que les supporters qui sont restés derrière nous. Justement de quoi pensez-vous la JSK capable cette seconde manche ? Que du meilleur sans aucun doute. Il ne saurait en être autrement avec cet effectif étoffé qui a gardé presque l’ossature tout en se renforçant judicieusement. Sincèrement je suis sûr et certain que la JSK fera encore parler d’elle durant cet exercice où on sera plus forts que la phase précédente. La phase retour s’annonce donc sous de meilleurs auspices… Notre devoir est de faire plaisir à nos supporters. Pour cela, on doit au moins leur faire oublier les affres de la manche écoulée. On doit réaliser une phase retour honorable à la mesure des aspirations de notre public. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour que les joueurs soient au top physiquement avant la reprise du championnat, qui est prévu pour le 15 Janvier prochain, le coach Kabyle axera toujours son travail sur le volet physique. En effet, ce dernier à programmé encore pour aujourdʼhui un biquotidien, afin que ses poulains soient au top.

LA JSK INSISTE TOUJOURS POUR BOULAINCER…

Ce nʼest un secret pour personne, le club phare de la Kabylie est toujours intéressé par le recrutement du centreavant du CAB, Rafik Boulaincer. Ce dernier à été convoité par les responsables Kabyles qui lui ont proposé de rejoindre les rangs des Jaune et Vert. Les dirigeants de la JSK veulent coûte que coûte sʼattacher les services de cet élément de valeur, surtout après le manque dʼéfficacité lors de la phase aller. A cet effet, Hannachi à décidé de convaincre Boulaincer de porter le maillot Jaune et Vert. Ce dernier, à déclaré récemment que les responsables de la JSK insistent toujours sur lui ces derniers temps pour bénéficier de ses services.

…ET AURAIT TOUT CONCLU HIER AVEC LES DIRIGEANTS Selon une source très proche de la maison Kabyle, lʼattaquant de la formation du CA Batna, Rafik Boulaincer aurait tout conclu, hier, avec les dirigeants du club phare de la Kabylie et donner son accord de principe parce que lʼoffre des Kabyles lʼa beaucoup intéressé et il veut faire ses preuves dans le club de la ville des Genets. S. A.


04

LIGUE UNE

JSK

ECHOS

MEKKAOUI ET BELAKHDAR REPRENNENT

Les deux joueurs de la JS Kabylie, Mekkaoui et Belakhdar qui ont été soumis à un travail spécifique, basé essentiellement sur des tours de pistes, ont repris hier les entraînement avec leurs camardes à lʼoccasion de la deuxième journée du stage qui sʼeffectue actuellement à Boumerdès. Certes, les deux éléments soufrent toujours de petits bobos, mais reprennent petit à petit les entraînements.

MAROCI AUSSI

Lʼinfirmerie de la JS Kabylie nʼa pas reçue uniquement les deux joueurs, puisque même le milieu du terrain Tayeb Maroci a été a été ausculté par le médecin du club, le docteur Ghazi.

LE GROUPE AU GRAND COMPLET

À lʼexception de Ali Rial et Issaad Belkalem qui sont actuellement avec lʼéquipe nationale en Afrique du Sud, tous les joueurs, sans aucune exception, ont pris part au programme de préparation dʼhier. La séance de la reprise sʼest déroulée en présence de 17 joueurs seulement. Avec lʼarrivée de Mokdad et les nouvelles recrues, le groupe est au grand complet.

HEDIOUCHE LIBÉRÉ !

Très peu utilisé depuis son arrivée à la JS Kabylie, lʼattaquant Abdenour Hediouche a été libéré par le club. Lʼancien sociétaire du NAH Hussein Dey, qui ne figurait pas dans les plans ni de lʼancien entraîneur Fabbro ni de Sandjak ne portera pas le maillot Jaune et Vert pour la suite du championnat.

ELIE MOISES DEVAIT TOUT FINALISER HIER

La JS Kabylie qui est en contact avec plusieurs joueurs africains pour un éventuel recrutement, devait tout finaliser hier avec lʼattaquant ivoirien Elie Moises. Âgé de 20 seulement, ce joueur a effectué hier les tests médicaux. R. S.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

L A P E L O U S E D U S T A DE 1E R N O V E M B R E S E R A L I V R É E E N F I N DE S E M A I N E

Les travaux de pose de la nouvelle pelouse du stade 1 novembre de Tizi Ouzou, sont presque achevés. La pelouse sera réceptionnée, selon la direction du club, la fin de cette semaine, soit juste avant le coup d’envoi de la manche retour du championnat national de ligue 1. Ce qui veut dire que les coéquipiers de Maroci accueilleront l’USM Harrach dans leur stade fétiche et devant leurs supporters. er

Les Canaris se préparent dans la sérénité

ILS ONT EFFECTUÉ HIER DEUX SÉANCES D’ENTRAÎNEMENTS

Par : Rabah Salhi

A dix jours du coup d'envoi de la deuxième manche du championnat national de ligue 1, la JS Kabylie poursuit activement sa préparation à Boumerdès. L'occasion pour l’entraîneur, Nacer Sandjak, de peaufiner son travail en attendant de nouveaux renforts.

L

oin des remous et de toute pression qui secouent la maison kabyle, Nacer Sandjak et sa troupe poursuivent dans la sérénité totale leur stage de préparation à Boumerdès, dans le but de réussir un bon parcours lors de la phase retour du championnat national de ligue 1. Pour leur deuxième jour de stage, les joueurs de la JS Kabylie ont effectué, hier, deux séances d’entraînements, sous la conduite de l’entraîneur en chef Nacer Sandjak. Le vrai travail a été entamé donc hier à Boumerdès sous la houlette de duo Sandjak-Amrouche. Après une semaine de repos accordée à l’ensemble des joueurs, le staff technique va mettre à profit cette période de préparation hivernale pour peaufiner la préparation de

l’équipe, notamment sur le plan technico-tactique. Nacer Sandjak a programmé pour ce stage à Boumerdès un biquotidien depuis hier. Les Canaris de Djurdjura effectuent, à cet effet, deux séances d’entraînement, l’une le matin consacrée au volet physique alors que celle du soir sera consacrée à l’aspect technicotactique. Côté effectif, mis à part Ali Rial et Issaad Belkalem retenus en équipe nationale, tous les joueurs y compris Mekkaoui, Belakhdar et

Maroci ont pris part aux séances d’hier. C’est de bon augure pour la suite. Le staff technique bénéficiera de l’ensemble de son effectif. Ce qui lui permettra, à coup sûr, de mieux préparer son groupe en prévision de la manche retour. Le coach kabyle Nacer Sandjak qui a dirigé hier sa première séance de ce stage hivernal, semble déterminé plus que jamais à faire le maximum pour que ce stage de Boumerdès soit le plus bénéfique possible pour ses protégés afin de pouvoir faire face

aux nombreuses difficultés vécues auparavant. Ces dix jours de préparation, qui précèdent la reprise de la compétition officielle, sont largement suffisants pour le staff technique afin de remédier aux lacunes. Les bonnes conditions de séjour, notamment climatiques aideront certainement les joueurs à se donner à fond aux entraînements pour retrouver leur niveau. Avant même qu’il entame son vrai travail, l’entraîneur Nacer Sandjak s’est adressé aux joueurs en leur expliquant les grandes lignes de son programme de préparation. Pour le programme d’aujourd’hui, les Camarades de Said Bouchouk, nouvelle recrue de la JS Kabylie effectueront également deux séances d’entraînements. L’une le matin consacré à quelques tests physiques alors que celle du soir sera consacrée à l’aspect technicotactique des joueurs. Au cours de leur stage, les Kabyles devraient disputer deux matches amicaux ainsi que quelques matches d’application entre les joueurs. Cela permettra au staff technique de tester les qualités de chaque joueur avant de trancher sur son équipe-type qui devra mieux négocier le premier match de la phase retour à domicile face à l’USM Harrach. R. S.

Attaquant

«A la JSK, je suis chez moi»

SA ID BOUCHOU K La nouvelle recrue de la JS Kabylie, Said Bouchouk, estime que le club lui a tout réservé pour faciliter son intégration. L’ancien attaquant du CA Batna, confirme qu’il connaît parfaitement la maison,et s’est dit se sentir chez lui.

D’abord, quel est votre premier sentiment en effectuant la première séance avec la JS Kabylie ? Sincèrement je suis chaleureusement accueilli par tout le monde. Ce qui m’a vraiment faut chaud au cœur. Cela me per-

mettra certainement de m’adapter facilement à l’ambiance du club. Je ne pense pas que j’aurai des difficultés dans ce sens, du moment que je connais la plupart des joueurs. J’espère que tout ira bien pour moi et pour toute l’équipe lors de la phase retour.

Pensez-vous être cet attaquant dont la JS Kabylie à besoin cette saison ? Pourquoi pas. J’espère bien apporter un plus à l’équipe. Si j’ai choisi de rejoindre cette équipe en plaine saison, c’est que je veux l’aider. Ce n’est pas facile, certes, mais avec le travail de tout le

monde, on pourra frapper fort. Il suffit juste prendre les choses au sérieux, tout va venir au fil des journées. Pour ce qui me concerne, je tiens à confirmer que je suis à la JSK pour marquer de buts.

La JS Kabylie a vécu une phase aller très difficile, selon vous le club pourra til renverser la vapeur ? Le football ce n’est pas une science exacte. Tout pourra se passer lors de la phase retour. C’est vrai que le club à beaucoup souffert lors de la phase aller, mais avec plus de volonté le club retrouvera sa place d’antan.

Ce sera l’USM Harrach comme premier adversaire lors de la phase retour, c o m m e n t appréhendezvous ce match ? C’est un match important pour nous, surtout qu’il aura lieu sur notre terrain. Mais à mes yeux, il faut d’abord se préparer sérieusement. On a encore quelques jours avant ce match, on doit en profiter pour être prêt le jour du match. On ne se prépare pas uniquement pour ce match, mais pour toute la phase retour qui s’annonce d’ores et déjà délicate. Entretien réalisé par Rabah Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LIGUE UNE

L ’ I V OI R IE N E L I E M O IS E S D EV A I T S I G NE R HI E R A P R È S - M ID I

L’Ivoirien Elie Moises qui a débarqué en Algérie avanthier, devait signer son contrat avec la JSK hier aprèsmidi. Hier matin il a fait un saut à Tizi Ouzou, pour passer des tests médicaux. Pour rappel cet attaquant dont on dit beaucoup de bien est formé au sein du centre de formation de l’équipe de Barcelone. Il a fait un

petit passage dans le championnat tunisien au sein de la formation de l’ES Tunis, avant de résilier son contrat. D’après nos sources, Elie Moises devait entamer els entraînements hier après-midi avec le groupe, et par la suite il devait apposer sa signature au bas du contrat qui va le lier à la JSK.

Maiza officiellement Canari

Adel Maiza est officiellement à la JSK. Il vient de parapher son contrat avec sa nouvelle formation, hier, après la séance d’entraînement effectuée au stade de Boumerdès. Adel Maiza qui a opté à l’intersaison pour le club de Soustara, n’a pas pu s’imposer, et s’est contenté de jouer quelques matchs. Une situation qui n’a pas été à la hauteur de ses aspirations, ce qui l’a poussé à prendre la décision de changer d’air dès l’ouverture du marché des transferts, le mercato hivernal. Le libéro de charme, a été contacté par les dirigeants de

la JSK il y a deux semaines et tout s’est bien passé finalement. Puisque le joueur est désormais Canari pour une durée de 18 mois.

Il a commencé les entraînements hier matin

La nouvelle recrue kabyle, Adel Maiza, a même débuté les entraînements avec ses nouveaux partenaires avant même, d’apposer sa signature au bas du contrat qui va le lier à la JSK. Maiza s’est mis déjà dans le bain du groupe et a été bien accueilli par ses nou-

veaux partenaires. Il partage la même chambre avec Maroci. Le nouveau sociétaire des Canaris du Djurdjura, qui a entamé son travail avec la JSK, en prenant part aux entraînements de l’équipe hier matin, connait plusieurs joueurs, entre autre Remache, Asselah et Maroci. Maiza qui connaît assez bien Tayeb Maroci, lequel à ses yeux est plus qu’un ami pour lui, partage la même chambre avec ce dernier. Pour rappel Maiza et Maroci ont déjà joué ensemble à la JSMB.

«Très heureux d’opter pour le club le plus titré d’Algérie» La nouvelle recrue des Canaris du Djurdjura, Adel Maiza, se dit très content et très heureux d’opter pour le club le plus titré d’Algérie. Le libéro de charme Adel Maiza, estime qu’avec l’effectif actuel et les renforts enregistrés, la JSK saura comment rebondir et pourra même jouer les premiers rôles. Maiza se dit très content de jouer aux cotés des joueurs comme Maroci, Rial et Belkalem pour ne citer que ces derniers, et il promet aux supporters de faire son possible pour être à la hauteur de leurs aspirations.

Quoi de nouveau concernant votre signature à la JSK ? Je suis officiellement à la JSK pour une durée de 18 mois. C’est fait, j’ai tout ficelé avec les dirigeants kabyles et je viens de signer mon contrat aujourd’hui (Ndlr, hier). Je suis très content d’opter pour un club de l’envergure de la JSK. J’ai même commencé les entraînements avec le groupe.

Pour votre première séance d’entraînement avec le groupe, comment avezvous trouvé l’ambiance ? Dieu merci tout s’est bien passé pour moi. Je connais certains joueurs à l’image de Maroci, Remache, Asselah pour ne citer que ces derniers. Je suis très heureux de faire partie de l’effectif du club le plus titré d’Algérie. Les joueurs m’ont facilité mon intégration et je ne me suis pas senti dépaysé. Même les dirigeants m’ont bien accueilli, ainsi que le staff technique et les supporters. Je suis très content de défendre les couleurs de la JSK.

En l’absence de Rial et Belkalem, vous serez appelé à combler le vide. Une lourde responsabilité pèse d’ores et déjà sur vos épaules, n’est-ce pas ? Tout d’abord je tiens à souhaiter bon courage aux joueurs Belkalem et Rial que je connais assez bien. Je souhaite d’ailleurs bonne chance à l’équipe nationale. Concernant votre question je sais bien que les dirigeants, si ils ont fait appel à mes services, c’est qu’ils ont grandement besoin de moi. Je tâcherai de faire de mon mieux pour être à la hauteur de leurs aspirations.

La direction du club vient d’engager Bouchouk, vous et probablement un Ivoirien et un Panaméen et d’autres qui sont sur ses tablettes. Pensez-vous que la JSK aura son mot à dire lors de la phase retour ? Si les dirigeants de la JSK ont jugé utile d’engager des joueurs, c’est qu’ils visent quelque chose. La JSK est appelée à jouer les premiers rôles et je crois qu’on a les capacités de refaire surface. Avec le travail durant ce stage, on reviendra en force inchallah. N’avez-vous pas peur, de céder votre place après le retour du duo BelkalemRial de l’Afrique du Sud ? Non pas du tout, je connais bien mes capacités et je sais qu’avec la présence des joueurs comme Rial et Belkalem dans le groupe, cela ne pourra qu’être bénéfique à l’équipe. Ils ont les deux du talent et je pense que mon arrivée ne posera pas problème. On est tous là, pour apporter un plus à l’équipe, le reste c’est à l’entraîneur de voir et de décider qui va jouer et qui sera hors de ses plans. Entretien réalisé par Aomar Moussi

AMROUCHE : «LE GROUPE RÉPOND BIEN À LA CHARGE DE TRAVAIL» Le coach-adjoint, Arezki Amrouche, qui dirige les séances dʼentraînements du

groupe, en attendant le retour de Sandjak, nous a déclaré hier ce qui suit : « il y a une bonne ambiance au sein du groupe et tous les joueurs travaillent avec sérieux et rigueur pour entamer la phase retour, avec force et sans faute » avant dʼajouter « je dirige les séances de travail en attendant le retour de Nasser Sandjak. Les joueurs sʼappliquent davantage et ne rechignent pas aux efforts, afin quʼils soient au rendez-vous le 15 de ce mois face à lʼUSM El Harrach. » Arezki Amrouche a conclu en nous déclarant ceci : « on travaille dans de bonnes conditions et tous les moyens sont mis à la disposition des joueurs et rien ne leur manque. Ils sont tous concentrés sur leur sujet et je sens quʼils veulent relever le défi lors de la deuxième manche du championnat, et remettre la JSK à sa réelle place sur le podium. » Propos recueillis par A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

ECHOS LE TAS TRANCHE

IGHIL SOMMÉ DE REMBOURSER 360 MILLIONS…

Le tribunal arbitral sportif a tranché, dans les deux affaires ayant opposé la JSK à Ighil Meziane, lʼancien entraîneur, et Tayeb Maroci le joueur du club, lors de la saison 20082009. Il est à rappelé que Méziane Ighil a été démis de ses fonctions, en décembre 2012, juste après la défaite concédée à domicile, face au CR Bélouizdad. Une décision qui a été aux yeux de lʼancien coach kabyle, abusive et injuste. Les dirigeants kabyles ont exigé de ce dernier de rembourser quatre mois de salaire (180 millions/Mois), tout en présentant des arguments pour faire valoir leur droit. De son coté Méziane Ighil, nʼest pas resté les bras croisés, en estimant quʼil a été lésé, et le licenciement est abusif, selon la loi du travail, car il nʼa pas fait une faute grave. Au finish les responsables du TAS ont rendu leur verdict, en divisant la poire en deux, et en sommant ainsi lʼancien coach kabyle de rembourser deux mois de salaire au lieu de quatre. Ighil Méziane est sommé donc à rembourser à) la direction de la JSK la somme de 360 millions de centimes.

…ET À LA DIRECTION DE S’EXPLIQUER SUR L’AFFAIRE MAROCI

Toujours dans le cadre des litiges qui se trouvent au niveau du TAS, il y a lʼaffaire qui oppose le joueur Tayeb Maroci à la direction du club, où cette dernière devait payer 158 millions, mais en vain, rien nʼa été fait dans ce sens. Le verdict a été rendu depuis un bon bout de temps, et des correspondances ont été envoyées aux concernés, le joueur et le président Moh Cherif Hannachi, et ce afin de se soumettre à la réglementation, et de payer la somme de 10 millions au TAS. Mais pour le moment rien nʼa été fait du coté de la direction du club. Mais la réglementation lʼoblige, et les responsables kabyles à leur tête Moh Cherif Hannachi est appelé à récupérer les 360 millions de Méziane Ighil tout en sʼacquittant de la somme de 158 millions au joueur Tayeb Maroci. Dans le cas contraire il nʼest pas à écarter de voir un huissier de justice débarquer au bureau de la JSK, pour exécuter le verdict rendu par le tribunal arbitral sportif. A.M.


06

LIGUE UNE

JSMB ECHOS

BANGOURA ET COULIBALY NON RETENUS AVEC L’EN DU MALI

Alors quʼil était attendu à ce que les deux joueurs maliens, qui ont rejoint récemment la JSMB, à savoir Aboubakr Bangoura et Moussa Coulibaly, rejoignent leur sélection nationale pour participer à la phase finale de la CAN dont le coup dʼenvoi est prévu le 19 janvier prochain, voilà que ces deux éléments ne sont pas retenus par leur sélectionneur national. Ce qui a beaucoup soulagé le staff technique béjaoui dans la mesure où le coach français Alain Michel pourrait compter sur eux.

BOUAKTAR, LE SEUL ESPOIR RETENU

Toutefois, alors que plusieurs espoirs ont été promus récemment où ils ont disputé des matches officiels avec leur équipe à lʼinstar de Zeghli et les autres, voilà que le staff technique vient de retenir quʼun seul joueur espoir pour ce stage programmé à Hammam-Bourguiba. Il sʼagit du jeune Bouaktar qui devait être du voyage, alors que les autres éléments ont été laissés à la disposition de leur équipe (espoirs) appelée à disputer un match de coupe dʼAlgérie dans quelques jours face au MCE Eulma. S. A. S.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

L E S T AF F T E CH NI Q U E O PT E P O U R TR O I S SÉ A NC ES P A R J O U R

Toutefois, étant donné que la trêve hivernale sera d’une courte durée puisque la reprise est fixée au 15 janvier prochain, voilà que le staff technique de la JSMB, sous la houlette du coach Alain Michel, a opté pour un programme physique très chargé, à savoir trois séances par jour. Soit une aubaine pour permettre aux joueurs d’être en très bonne forme et surtout

aborder la phase retour en force. En effet, le coach français compte profiter au maximum de ce regroupement pour permettre à ses joueurs de reprendre toutes leurs forces et entamer la phase retour en force d’autant plus que les Béjaouis auront à disputer deux rencontres consécutives à domicile devant respectivement le MC Oran et l’USM Bel Abbès.

Les choses sérieuses commencent aujourd’hui Par : Sadek A. S.

C’est hier samedi que les Vert et Rouge de la JSMB ont rallié la ville de HammamBourguiba en Tunisie pour un stage bloqué d’une semaine qui sera consacré pour la préparation de la deuxième phase du championnat qui débutera le 15 janvier prochain.

A

insi donc, voulant assurer une bonne préparation pour la phase retour afin d’espérer de réaliser les résultats escomptés et surtout en Ligue des champions où les Béjaouis feront leur entrée dès ce mois de février, le staff technique et la direction du

club ont opté pour ce regroupement d’une semaine au niveau de la ville de Hammam-Bourguiba où le coach français Alain Michel aura une belle opportunité pour effectuer les réglages nécessaires et corriger les lacunes constatées durant toute la phase aller dans le but de réaliser les objectifs tracés et être à la hauteur des attentes.

Le travail dur débutera aujourd’hui

En effet, les Béjaouis, qui sont arrivés hier dans l’après-midi au niveau du lieu de leur regroupement, à savoir l’hôtel El Mouradi ont pris un petit repos afin de récupérer leurs forces avant d’entamer les choses sérieuses dès aujourd’hui où le staff technique tentera d’appliquer le programme

ALAIN MICHEL : «ON ESSAYERA D’EFFECTUER UNE BONNE PRÉPARATION»

Le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Alain Michel, compte beaucoup sur ce stage de Hammam-Bourguiba pour peaufiner la préparation de son équipe et surtout être au rendez-vous pour la reprise de la compétition officielle. A cet effet, il dira à propos de ce regroupement : «Je pense que l’occasion se présente bien devant nous pour effectuer une bonne préparation à travers ce stage d’une semaine à Hammam-Bourguiba qui nous permettra de corriger les lacunes constatées et surtout d’effectuer les réglages nécessaires afin que le groupe soit au top et réaliser une belle entame de la phase retour.»

qu’il a tracé pour ce stage. A cet effet, le travail dur commence aujourd’hui où le coach Alain Michel a décidé de miser sur le volet physique dans le but de permettre aux joueurs de reprendre toutes leurs forces et être prêts pour la phase retour. Cela dit, les camarades de Brahim Zafour auront à travailler à fond durant ce stage.

Une occasion pour récupérer les blessés

Néanmoins, le stage bloqué d’une

semaine que la direction du club vient de programmer au niveau de la ville tunisienne de HammamBourguiba sera une occasion pour le staff technique de la JSMB pour bien préparer ses joueurs en prévision de la phase retour et surtout de récupérer les blessés à l’instar de Mebarki et les autres. A cet effet, Michel tentera de bien les préparer pour la reprise de la compétition officielle et leur permettra de reprendre leurs forces surtout qu’il est dans le grand besoin pour leurs services. S. A. S.

Milieu de terrain

«On tâchera de bien se préparer en Tunisie pour une meilleure phase retour» NABIL AIT FERGANE

Le milieu de terrain de la JSM Béjaia en l’occurrence Aït Fergane est unanime à dire que ce stage que son équipe effectuera en Tunisie à partir d’aujourd’hui pour une durée d’une semaine sera une aubaine pour eux afin de bien préparer la deuxième phase du championnat et réaliser de meilleurs résultats pour atteindre les objectifs tracés.

Vous avez réussi à terminer la phase aller à la cinquième position, comment évaluez-vous votre parcours ? Bien que nous ayons pu faire mieux durant cette première phase du championnat, je dirai que notre parcours est positif étant donné que nous avons terminé à la cinquième place du classement général avec vingt-cinq points et à deux longueurs seulement du podium. Ce qui est une bonne chose pour une équipe qui a été remaniée à plus de 50% durant la période de l’intersaison dernière et je ne vous cache pas que nous sommes satisfaits des résultats réalisés. Exactement, vous vous êtes illustrés

par les bons résultats réalisés à l’extérieur durant la phase aller, un commentaire ? Je pense que ces bons résultats réalisés à l’extérieur sont derrière cette place que nous occupons actuellement au classement général et ce, bien que nous aurions pu faire mieux si ce n’est les points perdus à domicile. Malgré cela, ces résultats sont encourageants pour l’avenir où nous tâcherons de fournir plus d’efforts lors de la deuxième phase du championnat pour rester dans le haut du tableau et se permettre d’atteindre les objectifs tracés. Pour cette trêve hivernale, vous allez vous préparer en Tunisie avec un stage d’une semaine, que pensezvous ? Certainement, un ministage pour cette trêve que le championnat observe actuellement est une bonne chose pour l’équipe dans la mesure où cela nous permettra de peaufiner notre préparation et surtout espérer être au top lors de la phase retour. Cela dit, c’est une belle opportunité pour le staff technique afin de procéder aux réglages nécessaires et corriger les lacunes constatées durant la phase aller.

Le fait que vous allez recevoir à deux reprises lors de la phase retour sera une belle aubaine pour réaliser un bon départ, n’est-ce pas ? Certainement, je crois que le fait d’entamer cette deuxième phase du championnat avec deux matches consécutifs à domicile devant respectivement le MCO et l’USMBA est une belle opportunité pour tenter de faire le plein et réaliser un bon départ qui nous permettra de rester dans le haut du tableau et poursuivre notre parcours dans de bonnes conditions. Certes, la tâche ne sera pas

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

facile, mais je suis persuadé que nous sommes en mesure d’entamer la phase retour en force. Vous avez participé à quelques matches durant cette phase aller, comment évaluez-vous votre rendement ? Franchement, je préfère laisser le soin au staff technique de me juger car, il est le plus habilité à le faire. Malgré cela, je peux dire que mon rendement est satisfaisant étant donné que j’ai donné le meilleur de moimême où j’ai aidé mon équipe à réaliser de bons résultats. Cela dit, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur dans les prochains jours et surtout permettre à mon équipe à atteindre ses objectifs. Et qu’en est-il du reste du parcours ? Le reste du parcours ne sera pas facile puisque nous aurons à faire à des matches importants qui nous attendent durant la deuxième phase du championnat où nous sommes dans l’obligation de faire le maximum pour récolter les points nécessaires qui nous permettront d’atteindre l’objectif tracé et ce, bien que la tâche ne soit pas facile. Entretien réalisé par Sadek Aït Slimane


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LIGUE UNE

Les responsables d’une crise … LES CAISSES SONT AU ROUGE

Par : Abdelkader Z.

Le club de Yemma Gouraya a demarré l’année 2013 par des interrogations et des supputations par-ci et par-là, concernant les caisses du club.

D

ans les coulisses, l’on estime que le club vit actuellement une crise financière qui ne veut pas dire son nom. Les avis sur la responsabilité des uns et des autres sont partagés et chacun s’évertue à faire son commentaire. «Effectivement, il y a un problème financier qu’on est en train de régler. Cela dit, c’est un problème qui ne porte pas préjudice au club et il n’y a ni grève de la part des joueurs ni rien. Ce n’est que de la spéculation des uns et des autres», nous a affirmé une source proche du club. Cependant, l’on se demande alors pourquoi la reprise des entraînements n’a pas été effectuée le vendredi au stade de l’Unité maghrébine et pourquoi l’on a gardé un mutisme total et plein d’interrogations sur ce qui se dit, quelque part, dans la ville, faisant part d’une grêve des joueurs. Un mutisme qui a entraîné la spéculation, l’a amplifiée pour être par la suite vraie.

Les actionnaires, adversaires du compagnon !

Depuis

actionnaires n’ont pas mis la main dans leurs poches. Depuis

longtemp, ils sont loin du club au point où B. Tiab est sorti de sa

réserve : «Soit ils participent, soit ils partent», avait dit, haut et fort, le président Tiab. Mais cette situation perdure. Le club grandit et aucun des actionnaires n’a apporté sa contribution financière. Aujourd’hui, face à ce problème épineux, il est temps de se demander à quoi jouent, en fin de compte, ces actionnaires censés être les bailleurs de fonds du club, censés être près de leur équipe et censés apporter leur contrbution financière comme l’exige la réglementation. Boualem Tiab continue à menacer, mais ne fait rien et semble, quelque peu, dépassé par une situation qui ne cesse de lui échapper. Toujours est-il que les caisses du club sont au rouge et la sonnette d’alarme est, désormais, tirée. Que fait dans ce cas un club professionnel ? A. Z.

«UN STAGE IMPORTANT …»

Cʼest aujourdʼhui que les Vert et Rouge vont entamer leur stage en terre tunisienne. Un stage dʼune semaine qui va permettre à lʼéquipe de se ressourcer, en vue dʼentamer la 2e manche du championnat dans de bonnes conditions. «Cʼest un stage venu au bon moment. Un stage important qui va nous permettre de corriger toutes les lacunes décelées, lors de la phase aller», nous a-t-on affirmé, avant dʼajouter : «Ce stage en terre tunisienne sera lʼoccasion au groupe de se remettre en cause et dʼafficher, par la suite, dʼautres ambitions, avant le coup de starter de la phase retour». A vrai dire, ce stage va permettre, aussi, à Alain Michel de tester les nouvelles recrues maliennes et de revoir la composante de ses éléments titulaires. Car si jusquʼà présent le coach béjaoui sʼest contenté dʼun onze où le maillon faible demeurait les attaquants, lors de la phase retour, lʼentraîneur des Vert et Rouge sera contraint à mettre en oeuvre la machine offensive. Et là, des changements vont sʼopérer. Cʼest pour cela que le stage va sʼavérer dʼune grande importance et va préparer lʼéuqipe à un système offensif.

DES REMANIEMENTS …

Cʼest dire que lors de la phase retour, nous risquons de voir une équipe béjaouie, quelque peu, remaniée, notamment au milieu et en attaque : «Avec lʼapport des deux Maliens, il est sûr que nous allons opérer à un petit remaniement, tant au milieu quʼau niveau de lʼattaque. Et cʼest durant ce stage que tout sera décidé», a-t-on conclu. Toujours est-il que ce stage dʼune semaine va mettre en exergue la nouvelle que va prendre le coach béjaoui. Une équipe qui aura pour mission de jouer pour une place sur le podium et/ou, carrément, pour le titre. A. Z.

Stage bloqué à Batna longtemps,

les

Avec le retour du président Nezzar et l’arrivée de l’entraîneur Ali Fergani, le stage bloqué prévu du 5 au 13 janvier 2013 à l’Opow débutera juste après la réunion prévue dimanche après midi entre l’administration, le staff technique et les joueurs. Avec la contribution de la DJS de Batna, l’hôtel et le restaurant de l’Opow ont été réquisitionnés au profit du CAB qui y effectuera ainsi son stage bloqué dans les meilleures conditions.

T

ous les joueurs ont été invités à rejoindre l’hôtel de l’Opow dès dimanche à 14 heures. Le désormais nouvel entraîneur, Ali Fergani présentera son programme de préparation jusqu’au 15 janvier date du premier match de la phase retour CABBA-CAB.

L’effectif, casse-tête de Fergani

Avec les départs de Bouchouk, Bitam, Naâmoune ainsi que l’absence de Mani Sapol, pour au moins un mois, Ali Fergani est dans l’embarras, notamment avec la persistance de Boulaïnceur, Saïdi et Belloufa qui veulent

07

JSMB ECHOS

UNE COMMISSION DE LA CAF À BÉJAÏA LE 9 JANVIER Pour effectuer une inspection du stade de lʼUnité maghrébine, une commission de la CAF sera à Béjaïa le 9 janvier afin de constater sur place si lʼinfrastructure répond aux normes pour accueillir les équipes qui auront à affronter la JSMB en Champions League africaine.

ZERRARA REJOINDRA LE GROUPE DEMAIN

Se trouvant actuellement chez sa famille en France, le milieu de terrain Zerrara rejoindra ses camarades en Tunisie demain lundi.

25 JOUEURS …

Une délégation de 32 personnes, dont 25 joueurs, sera présente en Tunisie en vue du stage de lʼéquipe qui débutera, officiellement, aujourdʼhui, par un biquotidien.

RENDEZ-VOUS À ALGER !

Tous les joueurs vont se rencontrer à Alger avant de prendre la destination, par route, de Annaba. Quant aux Maliens, ils rejoindront directement le lieu du stage.

CAB

ECHOS OUARDI S’EST RÉTRACTÉ …

partir. De l’autre côté, le CAB n’a enregistré aucune arrivée pour le moment, un sujet que le nouveau coach du CAB veut mettre au clair dès dimanche avec le président Nezzar qui doit bouger pour tenter de sauver ce qu’il y a à sauver.

Yaya, Cyrill et Illoul attendus aujourd’hui

Selon notre source, les trois joueurs sont attendus dimanche à Batna pour négocier et signer leurs contrats. Pour Yaya et Cyrill, ce sera un prêt pour six mois, c’est ce que l’administration de l’ESS aurait exigé.

Illoul contacté

L’ex-milieu de terrain du MCEE,

qui vient de résilier son contrat avec Babiya, est libre de tout engagement, ce qui a incité le CAB à prendre attache avec lui pour lui proposer un engagement

de deux ans. Illoul, qui a déjà joué au CAB durant la saison 2009/2010, rendra une réponse définitive ce dimanche. W. Y.

Le boss du CAB fait le forcing pour engager le défenseur de la JSK Khellili, il est près de céder Boulaïnceur en contrepartie de la venue de lʼenfant dʼHussein Dey. Le hic, cʼest que Hannachi nʼest pas près de laisser partir son joueur notamment avec lʼabsence de son duo central Rial et Belkalem.

NEZZAR VEUT KHELLILI

HANNACHI PROPOSE HADIOUCHE POUR BOULAÏNCEUR

Pour enrôler Boulaïnceur, Hannachi aurait proposé les services de Hadiouche. Le CAB nʼa pas encore donné sa réponse définitive, selon nos informations Nezzar est prêt à le céder pour un prêt de six mois. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il devait rejoindre Batna ce dimanche, Ouardi annoncé comme adjoint de Fergani sʼest finalement rétracté, lʼex-entraîneur de Kouba aurait eu des informations qui lʼont découragé à venir à Batna.

… AGGOUN LE REMPLACERA

Pour palier à cet imprévu, lʼadministration du CAB a pris attache avec Mostefa Aggoun pour seconder Fergani. Aggoun, qui nʼest autre quʼun enfant du club, a été joueur et même entraîneur où il a secondé durant plusieurs saisons lʼIrakien Amer Djamil. Ce nʼest donc quʼun retour aux sources.


08

LIGUE UNE

CRB ECHOS

OUSSERIR- CSC, LES NÉGOCIATIONS BLOQUENT

Comme tout le monde le sait, le Chabab de Constantine est sur les traces du gardien du CRB, Nassim Ousserir. Mais il se trouve, selon nos informations, que les dirigeants constantinois ne vont pas attendre éternellement le portier en question, qui nʼa encore pas réglé son affaire avec le CRB, pour obtenir sa lettre de libération. Selon nos informations, cʼest ainsi quʼils (les dirigeants du CSC) se seraient dirigés vers la piste de Lamara Daif, qui est décidé à quitter lʼUSMA, et revenir au CSC. Ainsi donc, et jusquʼà preuve du contraire, la balance penche beaucoup plus vers la piste de Daif que celle de Ousserir. Et même si cette piste du CSC tombe à lʼeau, le départ du portier belouizdadi nʼest pas à écarter, lui qui se trouve aussi sur les plans dʼautres clubs, à lʼimage du MCEE qui veut trouver un remplaçant à son portier Berrafane, en rupture de banc.

NAÏLI PROPOSÉ AU NAHD

Comme rapporté dans notre édition dʼhier, le milieu de terrain du Chabab, BIllel Naïli, a été mis sur la liste des joueurs à libérer, lui qui nʼa pris part à aucune minute depuis lʼentame de la saison en raison de sa blessure au dos. Aux dernières nouvelles, le joueur a été proposé aux dirigeants du NAHD, pour lʼenrôler avant la fin du mercato en cours. Le président des Sang et Or, Mahfoud Oueld Zemirli, ne veut pas prendre de décision, et veut dʼabord avoir lʼavis de lʼentraîneur Bouzidi avant de trancher. M. A. A.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LA P IS TE A C H I OU A B AN D ON N É E ?

Vraisemblablement, l’ancien meneur de jeu de l’USMA, Hocine Achiou, ne portera pas les couleurs du Chabab, du moins pas pour cette saison. C’est en tout cas ce que nous avons appris d’une source responsable, qui nous fera savoir que le Chabab ne souffrait pas d’un manque dans le poste où évolue

Achiou, ce qui fait qu’il ne sert à rien de débourser de l’argent pour l’enrôler. Aussi, les dernières nouvelles affirment qu’il aurait tout conclu avec «Baba», le responsable influent du bureau dirigeant du MCO. Pour cela, le Chabab aurait, et d’une manière définitive, tiré une croix sur l’ancien international algérien.

Défenseur

«Seul mon travail sur le terrain m’intéresse» HALIM KHOUDI

Par : Mohamed A. A.

Le jeune défenseur Hakim Khoudi était le seul joueur de l’effectif sénior à s’être présenté pour le déplacement de l’équipe à Tlemcen, avant qu’il ne soit informé que le voyage est annulé. Pour lui, seul son travail sur le terrain l’intéresse, et que chaque joueur est libre de défendre ses intérêts comme il le veut.

Stage annulé, et équipe au bord de la dérive. Comment voyez-vous l’avenir ? Je ne sais quoi dire, sauf espérer que les choses se règlent dans les prochaines heures. On a entendu que les choses vont rentrer dans l’ordre prochainement, et c’est ce que nous souhaitons du fond du cœur, pour vraiment entamer la préparation pour la deuxième phase de la saison. C’est dommage qu’un aussi grand club comme le CRB vive une situation pareille. Selon vous, la situation va-telle se régler très prochainement ? Je ne saurai vous répondre. Il y a une administration en place, et c’est à elle de voir ce qui doit être fait, afin de remédier à cette situation. Tout le monde espère que le calme revienne à la maison,

A N G AN N ’ A E N C O RE D O N N É AU C UN S IG N E D E VIE

Dans l’une de nos dernières éditions, nous avions évoqué le fait que le joueur béninois du Chabab, Pascal Angan, risque de faire un aller sans retour, lui qui s’est déplacé pour renouveler son permis de travail en Algérie. Il avait affirmé, avant son départ, que les choses ne rentraient pas dans l’ordre, il risque de ne plus revenir. Jusqu’à l’heure actuelle, le joueur n’a encore donné aucun signe de vie, ce qui laisse les spéculations aller bon train. Affaire à suivre… M. A. A.

surtout que ce qui nous attend dans la deuxième phase de la saison est encore plus difficile.

Vous étiez le seul joueur des séniors présent au Caroubier… Je l’ai dit souvent et dans mes différentes déclarations, au CRB, seul le projet sportif m’intéresse. Je suis venu au CRB en provenance d’un palier inférieur, et il est normal que pour mes premières saisons je ne pense qu’à m’améliorer et me forger comme il se doit. Je suis un joueur ambitieux, et en optant pour le Chabab, c’est pour donner une autre dimension à ma carrière.

Donc, peut-on dire que seul l’aspect sportif vous intéresse ? Bien évidemment. Comme je viens de vous le dire, je suis venu ici pour m’améliorer et donner à ma carrière une autre dimension. Avec le temps, je commence à m’y habituer et retrouver mon niveau. Enchaîner les matchs dans les jambes, m’a permis d’atteindre la première partie de mon objectif.

Sur le plan personnel, si on vous demande de faire un bilan de vos prestations jusque-là ? Sur ce plan, je peux m’estimer satisfait au plus haut point. Ceci surtout qu’il n’est pas évident de s’imposer dans une équipe comme le CRB, après s’être venu d’un petit club de la région de Lakhdaria. Je peux dire que c’est avec Bouali que j’ai retrouvé mes sensations et mon niveau.

DES JOUEURS RENCONTRENT MAÀMERI

Maintenant, ce que je dois faire, c’est de confirmer dans les prochaines rencontres pour consolider ma place dans l’effectiftype. Entretien réalisé par Mohamed A. A.

O N E NV IS A GE D E P R Ê T E R S AHARvraiAO UI dire, le milieu de terrain du

Chabab, Saâd Sahraoui, ne sait plus à quel saint se vouer, lui qui a été informé qu’il est sur la liste des joueurs à libérer, sans pour autant qu’il reçoive ses papiers. Jusqu’à l’heure, sa situation est en stand-by, et l’ancien capitaine de l’O Médéa ne sait encore rien, voyant le mercato hivernale tirer à sa fin. Selon une source proche de la direction, nous apprenons que cette dernière aurait pris la décision de proposer au joueur d’être cédé à l’équipe de son choix (vraisemblablement le MOB), sous forme de prêt. Reste maintenant à connaître l’avis du joueur quant à cette proposition, ce qui devra se faire dans les heures à venir. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Récemment, le capitaine du Chabab, Karim Maàmeri, avait pris la décision de quitter le Chabab, après 7 ans de service. Une décision qui avait surpris plus dʼun, dʼautant plus que lʼenfant de Boufarik nʼavait jamais évoqué cela. A en croire les dernières nouvelles, quelques joueurs ont rencontré leur coéquipier pour connaître les vraies raisons de sa décision, et essayer de le dissuader. Maâmeri leur a expliqué les raisons de son départ, et promis de revoir sa décision, si les choses sʼamélioreront avant la fin de la période des transferts.

KALEM EXIGE DES PREUVES À GANA

Face aux déclarations des joueurs affirmant quʼils nʼont encore pas perçu leur argent, et celles de Gana qui affirment quʼils ont été payés, le président du CSA, Mokhtar Kalem, ne sait plus sur quel pied danser. Il ne sait qui croire, et cʼest pour cette raison, justement, quʼil a pris attache avec Gana pour en savoir plus. Il (Kalem) a demandé à son interlocuteur de ramener des contre-vérités pour que les choses soient plus claires. Dans toute cette situation, les joueurs attendent toujours à ce que les choses rentreront dans lʼordre. M. A. A.


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LIGUE UNE

DJARBOU A TOUT FINALISE AVEC LE WAT

Des sources bien introduites et relatives aux affaires courantes de la formation harrachie révèlent que le milieu de terrain Hakim Djarbou, très peu utilisé durant la phase aller, a tout finalisé avec les responsables du WAT qui serait sa future destination. Le concerné selon ces mêmes sources n’ a pas apprécié sa situation dans laquelle il s’est retrouvé au sein de son club actuel par le fait qu’il n’ a pratiquement pas été utilisé durant cette phase mis à part quelques rencontres notamment en coupe d’ Algérie où il a été aligné face à Bogtoub. Toutefois, ayant affiché sa volonté de changer d’air, il devra cependant négocier sa lettre de libération avec les responsables harrachis

puisque il se trouve qu’il est toujours sous contrat. Bref, les dirigeants ne le céderont pas sans contrepartie financière. Dans le même contexte toujours, le joueur aurait saisi par le biais d’une requête ses responsables pour obtenir sa libération vu que le joueur déclare ne pas avoir perçu ses arriérés depuis trois mois et la loi stipule que le joueur, qui ne perçoit pas ses arriérés au bout de trois mois, a le droit de prétendre à sa lettre de libération. Cela dit, c’est Charef qui aurait signifié aux dirigeants qu’il ne veut plus de ce joueur qui est accusé d’ être derrière certains problèmes vécus durant la phase aller par certains joueurs.

«Ce stage nous sera bénéfique» HICHEM BELKAROUI

Par : Lotfi S.

Le défenseur central de la formation harrachie, Belkaroui, déclare que le stage de Tipasa sera une belle aubaine pour les joueurs qui pourront ainsi recharger leurs accus et reprendre la compétition en possession de tous leurs moyens. Les camarades de Belkaroui comptent mettre à profit ce regroupement pour parfaire la cohésion du groupe comme le mentionne notre interlocuteur à travers cet entretien.

Comment s’est effectuée la reprise après une phase aller bien épuisante? C’est vrai que les quelques jours

de repos dont on a bénéficié nous ont fait énormément de bien. A présent, c’est la reprise et nous sommes contraints de bien nous préparer pour aborder cette seconde moitié du championnat en possession de tous nos moyens au niveau physique, comme mental. Je pense que tous les joueurs partagent mon avis et sont impatients de se retrouver au Grand Bleu à Tipasa. Selon vous, quels seront les objectifs recherchés durant ce stage ? C’est une question qu’il faudra sans doute poser aux entraîneurs, seuls habilités à vous répondre. Mais à mon avis, je crois que le travail sera essentiellement basé dans un premier temps sur le plan physique afin de recharger nos batteries. En tout cas, Charef a tracé un programme adéquat. L’équipe reste engagée sur les deux fronts, la coupe et championnat d’Algérie. Selon vous, le club a-t-il les moyens techniques pour atteindre ces objectifs ?

Défenseur

Techniquement, je répondrai oui et je pense que le club a les moyens. Mais, il reste que sur le plan financier c’est plus difficile et les dirigeants devront faire preuve de plus d’imagination pour être au même diapason d’autant plus que la phase retour sera plus rude. Justement, à combien évaluez-vous les chances de l’équipe pour atteindre les objectifs en cette phase retour ? Ce sera une phase très difficile sur tous les plans surtout que les clubs vont mettre le paquet aussi bien pour ceux qui vont jouer les premiers rôles (comprendre titre) ou bien ceux qui jouent pour leur maintien en Ligue 1. Optimiste pour le parcours de votre club dans la phase retour ?

09

USMH ECHOS

DEMOU ET EL AMALI N’ONT PAS REJOINT LEURS COÉQUIPIERS

Le duo Demou-El Amali nʼa pas encore rejoint leurs coéquipiers en regroupement à Tipasa (Grand Bleu) pour le stage quʼils effectueront en vue de la phase retour. Selon certaines sources, les deux joueurs ne comptent pas rejoindre le groupe pour les motifs suivants. El Amali exige que son contrat soit revu à la hausse de salaire tandis que Demou nʼa pas encore eu son appartement quʼil a exigé dans un premier temps. Toutefois, les deux concernés insistent sur leur dû antérieur avant de rejoindre le stage.

BENHADOUCHE ET BOURNANE N’ONT PAS DONNÉ SATISFACTION

Oui, je reste très optimiste pour le parcours de l’USMH. On va mettre le paquet afin de réaliser quelque chose et, pourquoi pas, décrocher un titre. L. S.

Avant de rejoindre leur lieu de retraite hier et plus précisément le Grand Bleu à Tipasa, les poulains de Charef se sont entraînés hier matin au stade de Dar El Beida. Au cours de cette reprise, plusieurs absences sont à signaler telles que celle de Demou, El Amali, Touaheri et Tatem.

PLUSIEURS ABSENTS À LA REPRISE

L’OPÉRATION RECRUTEMENT AU RALENTI

Selon certaines indiscrétions, on croit savoir que le premier responsable technqiue de lʼéquipe, Charef, nʼa pas été emballé par les prestations des deux joueurs mis à lʼessai, en lʼoccurrence Bourenane et le Franco-algérien Benhadouche. La décision a été clairement signifiée aux deux concernés quʼils ne seraient pas retenus pour insuffisance technique.

WAT

Décidément, l’opération de recrutement, qui était prévue la semaine passée, tarde à être enclenchée vu les impondérables et autres divergences du staff dirigeant sur le choix des joueurs à recruter. Irrité par cette situation des plus confuses, Benyelles ne veut pas jouer au chat et à la souris, le temps presse et rien ne se profile à l’horizon. Devant les tergiversations de la commission de recrutement, le coach du Widad veut clore l’opération d’engagement des joueurs le plus vite possible car il a déjà programmé un stage de préparation de dix jours dans le plateau de Lella Setti. Aux dernières nouvelles la wilaya vient de débloquer une subvention de 1 milliard 600 millions de centimes dans les caisses du club. Cette aide substantielle a soulagé tous les responsables du club qui vont enfin entamer les négociations avec les joueurs ciblés à l’image de Hadiouche, et du probable retour de Kada Benyacine après une fugue chez le voisin bélabbésien ainsi que Youcef Ghazali qui aimerait à tout prix revenir au bercail après ses déboires vécus à l’Entente de Sétif d’où son départ à l’ASO Chlef en début de saison durant laquelle il n’a pu s’adapter à sa nouvelle équipe où il n’est que rarement utilisé. Tous ces joueurs sont attendus au plus tard dimanche pour négocier les modalités du contrat. Pour ce qui est de Ghazal, celui-ci aura un entretien avec Benyelles avec pour seule consigne la discipline.

Boussehaba : «On doit profiter de cette période pour combler nos lacunes»

L’attaquant Brahim Boussehaba affirme au même titre que ses coéquipiers, qu’il est motivé pour redresser la situation du club durant la seconde phase du championnat. L’ancien sociétaire du CRB estime que son équipe possède les moyens pour revenir en force durant la seconde manche de la saison.

Tout d’abord êtes-vous complètement rétabli de votre blessure ? Oui, heureusement que ce n’était pas grave. Ce n’est désormais qu’un vieux souvenir pour moi. Comme vous le savez, j’ai été contraint de quitter mes camarades et faire

l’impasse sur quelques matches de la phase aller du championnat en raison de ma blessure au genou. Mais, depuis ce temps, tout va pour le mieux. J’ai, d’ailleurs, repris ma place lors du match de coupe face à la JSS Azzaba. Nous sommes en plein stage et j’essaye personnellement de bien me préparer pour la seconde moité de la saison. Comment voyez-vous cette trêve ? Franchement, elle arrange nos affaires. Je peux avouer que nous ne sommes pas au top de notre forme. On doit profiter de cette période pour combler nos lacunes. Nous devons cravacher dur, seuls le sérieux et la discipline sont les clés de la réussite. On

doit tourner la page de la phase aller.

Justement, quel bilan faites-vous de votre parcours durant cette phase aller? L’instabilité du staff technique et le manque d’expérience de certains éléments. Néanmoins, nous essayerons de récupérer lors de la deuxième partie du championnat. Comment voyez-vous la phase retour? Avec du renfort, je suis persuadé que le Widad parviendra à sauver sa place en Ligue 1 en abordant un bon boulot avec le staff technique. Des joueurs vont signer dans le but d’appor-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ter un plus et c’est ce que nous voulons nous-mêmes. De notre part, nous allons tout faire pour redresser la barre dès la reprise de cette deuxième phase. Mais d’aucuns estiment que votre tâche s’annonce très difficile ? Nous mesurons parfaitement la difficulté de la tâche qui nous attend durant la seconde phase retour du championnat, surtout que nous avons un calendrier difficile, mais nous sommes motivés pour redresser la situation, nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes pour enchaîner les succès et améliorer le classement de notre équipe. Entretien réalisé par S. T. Smain


10

LIGUE UNE

MCO

ECHOS

LE STAGE COMPROMIS

Ils étaient seulement quelques joueurs, sur les 25 que renferme le club, à avoir répondu présents à la réunion de jeudi en fin dʼaprès-midi avec le président du Mouloudia. Coléreux, certains nʼont pas hésité le lendemain, à transmettre à la direction leurs doléances via lʼentraîneur Benchadly, lequel ne sait comment débuter son stage. Le groupe est divisé, car si certains veulent croire que leurs situations seront réglées très prochainement, dʼautres par contre, dont certains cadres, ont décidé de mettre la direction dos au mur et réclament leurs dûs, sinon ils ne reprendront pas les entraînements et ne participeront pas au stage. Hier a été une journée de repos décrétée par le coach et les coéquipiers de Benyettou devaient se rencontrer à lʼhôtel “Mouwahidines” en fin de journée pour entrer en regroupement. Jusquʼà la mi-journée, les discussions étaient serrées entre les responsables du club et les représentants des joueurs, dont le capitaine Berradja. La préparation hivernale sʼannonce compromise et si la situation perdure, le MCO sera encore confronté à la dure bataille du maintien.

AOUEDJ CONVOITÉ PAR OULHABIB, AURAIT SAISI LA CRL

Lʼattaquant oranais, qui était en France (officiellement pour des vacances) est revenu à Oran et nʼa toujours pas repris les entraînements. Ayant attendu ses arriérés de salaires (4 mois), sans aucun succès jusquʼà lʼheure, il aurait reçu des propositions du CSC par lʼintermédiaire de lʼhomme fort de cette SSPA, Oulhabib dit Soussou. Ce dernier a proposé à AbdelIllah le transfert de lʼex-Olympien à Cirta, contre deux joueurs de ce club. Ne voulant pas créer un autre problème, avec les supporters cette fois-ci, Larbi AbdelIllah ainsi que les deux autres principaux dirigeants de la SSPA ont refusé. Sauf que Aouedj désire changer dʼair et profiter de la conjoncture favorable qui lui permettra de quitter le MCO sans négociations et dʼattendre la régularisation de ses arriérés de salaires par lʼintermédiaire de la commission spécialisée de la FAF. M. T.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

R ETOU R DES BL ESSÉS A U X EN TRA Î NEMENTS

Sofiane Bouterbiat , blessé au genou, est revenu timidement aux entraînements jeudi dernier et s’est contenté de quelques très légers exercices au bord de touche de la pelouse du stade Ahmed Zabana. Le milieu récupérateur a bénéficié de 10 jours de repos en espérant échapper à l’intervention chirurgicale. Son coéquipier Mohamed Bentiba, lequel est passé

sur le billard, était lui aussi présent dans les mêmes conditions. Mais il n‘est pas sûr que ces deux éléments soient fin prêts pour la reprise du championnat, selon le soigneur de l’équipe. Par contre, l’avant centre Ilyès Kouriba, qui compte parmi les blessés, sera de retour vers la première quinzaine du mois et risque lui aussi de rater la reprise.

Le recrutement cale à cause des dettes

Par : M. Touadjine

Le recrutement au mercato, annoncé à cors et à cris avant la fin de la phase « aller » du championnat, continue de caler à cause des dettes de la SSPA envers les joueurs, espoirs, anciens et nouveaux.

L

e président Larbi Abdelillah, qui s’était déplacé à Alger la semaine dernière, a quelque peu été rassuré par les responsables de notre football, « Le président m’a demandé de régler les salaires en retard des espoirs, alors que pour les joueurs seniors, ils seront directement régularisés par les redevances de télévision ». Une épine enlevée du pied de la société, alors que pour le reste, le problème demeure entier en l’absence de réception de plus de 4 milliards de subvention, bloquée par les autorités d’Oran pour des raisons que n’arrivent pas à expliquer les responsables du Mouloudia. «Nous ne comprenons pas pourquoi les subventions sont gelées. Elles s’élèvent à 2 milliards 500 millions pour la subvention du fonds de wilaya et 2 milliards de l’APC. La partie qui revient à la SSPA sera suffisante pour régler les joueurs espoirs et régulariser aussi les joueurs actuels qui sont dans leur droit en

demandant leurs dûs. La balle est dans le camp des autorités locales, à leur tête le wali d’Oran». Le seul espoir reste l’actionnaire principal, Belhadj Ahmed, qui sera de retour de France aujourd’hui, et qui est désireux d’effectuer un renfort de qualité pour que la formation oranaise remonte au classement général de la compétition.

Dettes des joueurs : Plus de 2 milliards

Les dettes accumulées durant la dernière saison par le Mouloudia envers ses joueurs, s’élèvent à plus de 2 milliards, répartis comme suit : Dettes des joueurs espoirs : Environ 700 millions Joueurs seniors : Bengoreine: 82 millions 500 Zidane : 270 millions 500 El Bahari : 305 millions Slimi : 355 millions Tiah : 240 millions Tahar : 183 millions Bouterbiat : 220 millions

Situation paradoxale dans la mesure où les entrées de la saison 2011-2012 ont été de plus de 10 milliards de centimes. Quant à la contribution des sponsors, Hassan Kalaïdji et Larbi AbdelIllah ont fait savoir, au cours

de leur conférence de presse de jeudi, que «Seul Djebari est au courant de ces entrées ».

Kalaïdji : «On ira vers un Audit»

Pour connaître la situation exacte de la trésorerie du Mouloudia, les responsables actuels songent à faire établir un Audit, ce qui situera les responsabilités de chacun en ce qui concerne le plus petit dinar qui est entré ou sorti des caisses. «La règlementation en matière de commerce, nous impose d’avoir une comptabilité méticuleuse. Ce qui est loin d’être actuellement. Imaginez que

même l’engagement des équipes espoirs et seniors, évalué à 200 millions de centimes, n’a pas été payé ! La LFP n’a pas voulu créer de problème et nous a laissés jouer, au contraire de la règlementation. Quand un président est incapable de payer 2 millions de DA, je pense qu’il n’a pas le droit d’être à la tête de la SSPA. Il y a plusieurs situations anachroniques dont lui seul et Haddou Moulay étaient au courant. Il a géré la SSPA comme il gérait le CSA », explique Hassan Kalaïdji, le directeur de la société. M. T.

Les supporters : «Qu’il parte et je prendrai «Djebari peut tout dire, l’équipe» mais ne prouve rien» D JE B A R I R ÉP O ND À A B DE L I L LA H :

Dans une interview accordée à un de nos confrères, l’ex-président Youssef Djebari a répondu à Larbi AbdelIllah sur les propos qu’il a tenu à son encontre au cours de la conférence de presse de jeudi dernier. « On ne m’a pas laissé le temps de payer les joueurs….Et de quels joueurs ils veulent parler » Citant le cas de l‘actuel joueur du NAHD, Selimi qui aurait fait une faute grave ( ?). «Quand j’étais à la tête de la société, j’avais assuré la prise en charge de l’équipe, le paiement des entraineurs et le recrutement et tout ça de ma propre poche …Le MCO ne doit pas attendre les aides de l’Etat pour survivre…Je ne vais pas rester les bras croisés et voir mon équipe mourir. Je suis règlementairement le président de la SSPA pour quatre ans. S’ils annulent le PV et se retirent, je reprends l’équipe et je régularise tous les joueurs….Les autorités de la ville d’Oran ont toujours aidé le club ».

Réagissant aux propos de l’ex-président, plusieurs supporters trouvent que ces propos n’ont aucun rapport avec la réalité : «C’est normal que Youssef Djebari se défende comme il peut. Certes, tout le moindre sait que c’est un bon parleur. Mais de là à nier l’évidence il y a un pas qu’il franchit allégrement à chaque occasion. Si l’on tient compte des déclarations des actuels dirigeants, rapportées par la presse, Djebari a été destitué par le conseil d’administration, le seul souverain, car la SSPA n’est pas le CSA où 20 personnes sur plus d’une centaine composant l’AG, décide qui plaçait à sa tête. D’un autre côté, s’il avait voulu régler les joueurs, il avait tout le temps nécessaire pour le faire, une moitié de saison…Les fameux 10 milliards qu’il dit avoir mis sur la table, la SSPA ne les avait jamais vus…La faute grave de Slimi ? Pourquoi n’en a-t-il pas parlé en son temps, si vraiment c’est une faute grave ?... C’est vrai qu’il a assuré la reprise en charge de l’équipe du temps où il était président, mais est-ce avec son argent propre et si tel est le cas, l’a-t-il donné ou prêté au MCO ? S’il y a une chose de sûre, c’est que Youssef Djebari a la langue facile, pour preuve, toutes ces fleurs qu’il adresse au Wali et au DJS. De toutes les manières, il faut bien qu’ils trouvent tous ensemble, avec l’implication obligatoire des autorités locales qui n’ont- pas le droit de laisser le club sombrer, une solution rapide pour sortir le club de l’ornière. Heureusement que le Mouloudia posséde en son sein un certain Baba, lui au moins, il parle peu et agit beaucoup, contrairement à AbdelIllah et Djebari, et c’est en toute logique, à lui seul que revient la présidence du MCO».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LIGUE UNE

Milieu de terrain

«Il nous faudra être sur nos gardes au retour» MO H AME D ZA OU CH E

L’un des piliers de la formation chélifienne, Zaouche estime, qu’il faudra continuer sur sa lancée après un réveil tant attendu de l’équipe en fin de la phase aller.

Le stage devrait débuter aujourd’hui (entretien réalisé vendredi matin) Nous venons d’arriver à l’hôtel et nous sommes parés à la nouvelle besogne qui ne sera pas de tout repos comme cela a toujours été le cas durant les stages, car il nous faut s’ armer pour faire face à la phase retour qui ne sera pas de tout repos , d’autant plus que nous ne sommes pas vraiment bien logés au tableau du classement. Ce sera une bonne occasion de recharger les accus et de travailler afin de reprendre de plus belle, étant donné que nous aurons fort à faire, où seul le travail payera et on en est conscients. Faute de nouvelles recrues, le staff a dû puiser dans le réservoir du club Je pense que le staff a préféré prendre les devants pour ne pas faire face aux surprises et puis l’ASO a toujours compté sur le crû de l’équipe. Il est vrai qu’un renfort de qualité est toujours bon, mais il y a aussi des circonstances à respecter. Il ne faut pas faire la fine bouche sur la prestation et la performance de ces jeunes, il faut les encourager et les pousser à faire toujours mieux. Pour arriver, ils doivent être couverts par les

autres membres du groupe, afin d’être plus aguerris à l’avenir. L’ASO a réussi une fin d’année éblouissante, un commentaire? Je ne vous cache pas que nous avons été soulagés d’avoir réussi à aller de l’avant et de n’avoir pas interrompu notre série positive, un détail qui nous tenait à cœur et Dieu merci, nous avons réussi à remonter la pente après une période où le doute s’est installé. Le grand travail qui nous attend au stage pour préparer le reste du parcours qui ne sera pas de tout repos et on doit en profiter pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Si l’on revient à ce match de coupe face au MBRouissat où vous avez failli être surpris C’est un succès qui a été acquis avec une grande volonté, puisque nous avons fait à plusieurs paramètres qui n’étaient point de notre côté dont cette pression. Toutefois, je peux affirmer que nous avons réussi une grande partie avec en plus une détermination à ne pas nous laisser faire, une décision du groupe qui compte aller dans ce sens à l’avenir pour ne plus rater une opportunité d’aller loin dans cette épreuve. Je ne vous le fais pas dire et puis, c’est normal dans le sens où l’adversaire a été assisté par une foule acquise à sa cause Il faut avouer que nous avons maîtrisé nos nerfs comme d’habitude pour ne pas commettre des erreurs. Notre détermination était très grande

puisque même au moment du but concédé, nous n’avons pas douté en continuant à chercher le but égalisateur. C’est dire que nous

avons su gérer cette partie très disputée. L’aller n’a pas été rose pour l’ASO, un avis? C’est vrai en quelque sorte, mais il ne faut pas omettre que l’équipe sortait d’une autre compétition plus disputée, à savoir la ligue des champions, entamée juste après le fin de la saison écoulée d’où la fatigue engendrée. Et comme chacun le sait, tous les représentants algériens en ont souffert. Heureusement pour nous que nous avons réussi notre retour en cette fin de l’aller. Comment voyez-vous la phase retour? Ce ne sera pas facile pour toutes les équipes, car les enjeux seront vraiment d’une certaine ampleur et cela donnera à des batailles acharnées autant pour le maintien que pour les premières places. Nous concernant, nous devons nous hisser au classement et faire en sorte de ne pas avoir affaire à une fin de saison houleuse. Etes- vous optimistes ? Bien sûr que oui, car on ne manque pas de qualité dans le groupe et l’expérience de mes coéquipiers est une arme qu’on affichera à chaque sortie. Et cette crise qui perdure ? Les choses ont souvent été pareilles à Chlef, mais la confiance a toujours suivi, car il y a cet accord moral entre le groupe et la direction du club. On n’a pas d’autres choix que de continuer à patienter. Entretien réalisé par Z. Zitoun

Le Nigérien donne satisfaction

Par : Ali Oukili

La formation de la JS Saoura souffrait énormément du manque d’efficacité durant la phase aller, dûe au manque d’expérience des jeunes attaquants.

L

a plupart d’entre eux évoluent pour la première fois en division supérieure. Tout le monde a constaté que les Bécharis pratiquent un excellent jeu acculant ses adversaires dans leur dernier retranchement sans arriver à concrétiser la moindre occasion. L’entraineur a beau consacré ses séances de travail devant les buts pour que ses joueurs soient plus adroits par la suite, mais en vain. Il leur manque toujours ce petit quelque chose à la dernière touche contrairement à leur vis-à-vis plus chanceux dans leurs tentatives. Il fallait trouver un attaquant expérimenté pour que le problème d’efficacité soit résolu. Le jouer Nigérien Kamilou Daouda leur a été proposé. L’entraineur ne voulait prendre de décision et devait voir à

l’œuvre pour parapher son contrat. Il l’incorporait face au RC Kouba en match amical qui s’est déroulé dernièrement au stade Benhadad. Le coach était épaté par sa qualité de jeu «C’est un élément qui peut apporter le plus attendu pour notre équipe, surtout au niveau de la ligne d’attaque qui souffre du manque d’efficacité. Je pense qu’on a trouvé un chasseur de buts. », souligne Hadjar. La nouvelle recrue de la JS Saoura a été l’auteur d’un joli but sur action personnelle. Les quelques supporters Bécharis garnissant les tribunes étaient satisfaits du rendement du joueur, et estiment que les dirigeants ont frappé à la bonne porte en s’attachant les services de l’international Nigérien.

Un émigré à l’essai

Le joueur émigré Karim Boudjemaà devait rejoindre la formation Bécharie dés son arrivée de Lyon, et a été détourné au CABBA par son manager. Ce jeune (24ans) occupe le poste milieu offensif et voulait tenter sa chance du côté de Bordj- Bou –Arreridj, mais il a préféré faire

11

ASO ECHOS

LA CRISE FINANCIÈRE DE TOUTES LES PEINES

En raison de leur argent pas encore touché, plusieurs joueurs auraient émis le vœu de quitter le club sans le dire ouvertement à leur direction. Cette dernière se prépare à faire face à ce problème avec les moyens dont elle dispose, dont celui dʼexiger la présence du club qui envisage enroler un joueur, et ce pour négocier. La direction du club a toujours été claire dans ce sens, puisque Medouar a laissé entendre que si un joueur désire changer dʼair, quʼil ramène dʼabord un club pour négocier son départ.

DEUX JOUEURS DU MB ROUISSAT SERAIENT DANS LE VISEUR

Les joueurs du sud faisant sensation là où ils opèrent, la direction de lʼASO entend en recruter quelques-uns pour renforcer son effectif et les premiers éléments ciblés en ce mercato seraient les deux attaquants du MBRouissat qui ont donné du fil à retordre à Zaoui et consorts durant le match qui a opposé les deux équipes aux 16ès de finale. Ainsi, il est fort possible que Tahra et Tellili soient chélifiens, sʼils viendraient à convaincre Benzekri.

JSS

ECHOS

HADJAR VEUT TROIS JOUEURS EXPÉRIMENTÉS

demi tour pour des raisons qui restent inconnues. Ayant eu vent que le joueur est reparti, les Bécharis l’ont recontacté pour l’engager. Mais avant de signer un contrat, il doit faire des essais pour que l’entraineur Hadjar puisse voir s’il fera l’affaire ou pas. Il a été aligné hier face à l’ASMO et à

partir de là, le sttaff technique portera un jugement sur ses capacités de jeu pour prendre une éventuelle décision. D’autres joueurs évoluant dans différents niveaux de notre championnat sont attendus dans les jours qui viennent. A. O.

Le coach Béchari Chérif Hadjar veut trois éléments expérimentés pour les compartiments de jeu suivants: Il sʼagit dʼun milieu récupérateur, dʼun latéral droit, et dʼun attaquant. Il est entrain de tester les joueurs qui lui ont été proposés. Ils devaient participer aux rencontres amicales pour quʼil ait une bonne idée et se prononcer ensuite sʼils feront ou pas lʼaffaire. Un jeune défenseur qui a joué à la JSM Béjaia, lʼES Mostaganem et enfin à lʼIRB Souguer, est arrivé avant hier soir, et dont on dit le plus grand bien.

LES U21 PRÉPARENT LE MATCH DE COUPE

Les espoirs de la JS Saoura se préparent pour la rencontre des seizièmes de finales de la coupe d’Algérie qui les mettra aux prises à l’ASO. Ils ont disputé déjà deux matches amicaux devant le SCM et le Widad de Kenadsa. Ils jurent par tous les saints de passer ce tour et d’aller ensuite le plus loin possible dans cette compétition.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12 LIGUE UNE

MCA

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À BENIDORM (ESPAGNE) MOUNIR BENKRAMI ET WALID SABER

ECHOS

LE CONSUL D’ALGÉRIE À ALICANTE REND VISITE AUX JOUEURS

Lʼaprès-midi dʼhier, a été marquée par la visite de courtoisie du consul algérien à Alicante, M. Djamel Lekkam qui a jugé de rencontrer la délégation mouloudéenne. Mieux encore, le consul dʼAlgérie a même déjeuner avec les joueurs du MCA et de lʼESS dans une ambiance vraiment, très chaleureuse. Une belle ambiance qui a même beaucoup plus à M. Lekkam qui nous dira à ce propos « franchement, je suis très content dʼêtre avec vous ici à Albir. A mon avis, les deux équipes ont vu juste on optant pour cette ville qui est lʼune des plus belles dʼAlicante. Personnellement, jʼaimerai bien voir dʼautres équipes algériennes à Alicante en général dʼautant plus, quʼil y a tout ce quʼil faut ici pour répondre aux exigences des clubs. » A noter, que le consul dʼAlgérie a promis au chef de la délégation mouloudéenne, Rafik Hadj Ahmed quʼil allait venir voir les deux matchs amicaux du MCA et ceux de lʼESS prévus durant ce stage.

QUARTIER LIBRE HIER APRÈS-MIDI

Le staff technique des Vert et Rouge a jugé utile dʼaccorder une demi- journée de repos aux joueurs après tous les efforts fournis depuis jeudi passé. Une décision qui a vraiment réjoui les partenaires du capitaine Réda Babouche qui attendaient ce quartier libre depuis leur arrivée à Alicante. Il convient juste de signaler, que la majorité des joueurs et même, le staff technique, ont décidé de visiter la belle ville de Benidorm.

UNE PETITE MARCHE POUR MENAD ET AÏT MOUHOUB

Lʼentraîneur Djamel Menad et celui des gardiens, Mohamed Aït Mouhoub ont trouvé une belle astuce pour casser la routine de lʼhôtel. Ils ont tout simplement effectué un petit marathon de 8 kilomètres à pied histoire de se dégourdir les jambes. M. B.

Les deux principaux objectifs du stage d’Albir ELEVER LE NIVEAU ET AMÉLIORATION DU JEU

Par : Mounir Ben.

En comptant la séance matinale d’hier, les joueurs du MC Alger ont jusqu’à présent, effectué 6 séances d’entraînements durant ce stage d’Espagne qui s’étalera du 2 au 13 janvier en cours.

M

ais le plus dur reste à faire pour les hommes de l’entraîneur Djamel Menad qui nous dira justement « on va progressivement passer la vitesse supérieure au fil des séances car il ne faut pas oublier qu’on a des objectifs à atteindre durant ce stage d’Espagne », a-t-il lancé. Statistiquement parlant, les Vert et Rouge sont appelés à faire au minimum quelques 18 séances d’entraînement en plus des deux matchs amicaux prévus durant ce stage de préparation contre des

adversaires de gros calibres à savoir, le FC Malines le quatrième de la Ligue 1 belge et le Vitesse Arnhem qui occupe la 5e place du championnat hollandais à 5 points seulement du grand PSV Eindhoven. Deux clients de marque pour le Mouloudia d’Alger qui a pour rappel, bouclé la phase aller du championnat à la 3e place en compagnie de l’USM Alger avec un total de 27 points derrière l’USM El Harrach le 2e (30 pts) l’ES Sétif (31 pts), le champion honorifique de la phase aller. Menad veut passer la vitesse supérieure Lors de sa première conférence de presse tenue jeudi soir à l’hôtel Albir Garden, le coach

mouloudéen en l’occurrence, Djamel Menad, a justement évoqué ces deux prochaines joutes amicales. D’après ses déclarations, le Mouloudia cherchera en premier lieu, l’amélioration de son jeu collectif et par la même, l’élévation du niveau de tout le groupe. « Je vous dis dès maintenant, le résultat de ces deux matchs amicaux ne n’intéresse aucunement. Par contre, j’insiste beaucoup sur l’amélioration de notre jeu avec les passes courtes et l’évolution du groupe en bloc. On vise également à élever le niveau car à l’exception de certains matchs-références notamment, contre la JSM Béjaïa, le CS Constantine et l’USM El Harrach, on n’était pas aussi bon.

Donc, il faut faire en sorte à rectifier tous ces petits détails pour espérer aborder la phase retour avec une autre mentalité et une autre manière », a conclu Djamel Menad. A priori, toutes ces déclarations et toutes ces données sont entièrement suffisantes pour comprendre, que le coach mouloudéen veut tout simplement passer la vitesse supérieure durant ce stage de préparation qui selon un avis unanime, se déroule dans les meilleures conditions possibles. Notons enfin, que le Mouloudia jouera son premier match amical demain à partir de 16h au complexe sportif de Campo Mare. M. B.

YACHIR A ENFIN RÉCUPÉRÉ SES BAGAGES !

Lʼattaquant du MCA, Sami Yachir qui a laissé ses bagages à Alger, a enfin réussi à les récupérer vendredi dernier après lʼarrivée de la délégation de lʼES Sétif. Et il fallait voir son grand soulagement au moment de voir ses valises après trois jours dʼattente en sachant, que le joueur nʼavait même pas avec quoi sʼentraîner. Dʼailleurs, cʼest son partenaire Babouche quʼil lʼa « dépanné » avec les souliers.

Attaquant

«Le stage se déroule à merveille» BILLAL ATTAFEN

Pour rentrer directement dans le vif du sujet, comment se déroule ce stage de préparation après déjà, quatre jours de votre arrivée en Espagne ? Sans aucune hésitation, je vous dirai, que le stage se déroule à merveille et dans les meilleures conditions possibles. Il suffit juste de voir cette belle ambiance à l’entraînement et surtout, tous ces moyens impressionnants pour avoir une idée précise de ce que je dis.

Inchallah, on restera sur cette même dynamique pour effectuer du bon travail ici. Justement, tous les Mouloudéens que se soit, dirigeants, staffs, joueurs ou supporters misent énormément sur ce stage, qu’attendez-vous au juste de ce séjour en Espagne ? Je peux vous dire, que même les joueurs misent beaucoup sur ce stage où chacun se donne à fond afin de ne rien laisser au hasard. Il

ne faut pas oublier aussi que si on est ici, c’est uniquement pour travailler et pour corriger toutes les erreurs commises durant la première manche du championnat. Je pense, que les première journées se sont très bien passées, tant mieux pour nous et pourvu que ça dure inchallah. Et quelles sont les ambitions de Bilel Attafen durant la phase retour ? Je veux tout simplement remporter un titre avec le Doyen des clubs

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

algériens pour concrétiser un rêve d’enfance. A mon humble avis, ce Mouloudia a les moyens de jouer les premiers rôles et il suffit juste d’y croire et d’aller de l’avant sans se poser trop de questions. Un mot sur l’éventuelle arrivée de Hadj Aïssa dès les prochains jours ? Que se soit Hadj Aïssa ou Bouguèche, ils sont tous les bienvenus car tous ces joueurs vont comme nous, défendre les couleurs du MCA. M. B..


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

LIGUE UNE 13

DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À BENIDORM (ESPAGNE) MOUNIR BENKRAMI ET WALID SABER

Djallit :

«Je vise le titre du meilleur buteur du championnat» Par : Walid Saber

Il était incontestablement, l’un des meilleurs joueurs de cette première partie de la saison qui lui a d’ailleurs permis de vivre sa convocation chez l’EN d’Halilhodzic . L’enfant de Bechar croit dur comme fer que la suite sera meilleure et qu’elle sera pou lui celle de la confirmation. Il promet aussi qu’il va faire tout pour donner le plus escompté pour son équipe, afin de réaliser son objectif qui est d’arracher un titre cette année.

Comment se déroule la préparation du Mouloudia d’Alger à Benidorm ? Comme vous avez remarqué on a commencé la préparation avec sérieux. Le coach nous a concoctés un bon programme où on trouve même du tri-quotidien au menu afin que nous soyons prêts sur tous les niveaux. On travaille bien dans une ambiance fraternelle et chacun de nous a envie de retrouver le meilleur de lui-même. Je peux vous dire qu’on est entrain de se préparer avec un staff professionnel. Le coach a été impressionné par les installations.. Oui, c’est normal. Car, ce genre de pelouse, on ne le trouvera pas chez nous. On a tout ce qu’il faut pour travailler comme des professionnels. On est dans un bon endroit où tous les moyens sont à notre disposition. C’est vrai que c’est fatigant ce qu’on est entrain de faire, mais je sais qu’on récoltera les fruits durant la suite du parcours. Comment comparez-vous la préparation que vous avez fait en Pologne et celle ci? Franchement, ce sont deux méth-

odes différentes. Avec Menad, c’est tous les volets qui sont pris en considération et surtout le physique. Aujourd’hui, j’ai envie de dire que le staff technique du MCA est un vrai professionnel. J’ai remarqué aussi que le staff ne laisse rien au hasard. C’est une bonne chose pour nous et nous sommes obligés d’être attentifs lorsque le coach nous parle, parce que la préparation est très importante pour un joueur afin de continuer à réussir ses matches. Quand Menad a pris les rênes de la barre technique, il ne cessait de se plaindre du physique du groupe, au point de remettre la préparation d’inter-saison en question… L’été dernier, la préparation a été effectuée en trois phases. La première était en Pologne, puis le mois de ramadhan est arrivé et on travaillait le soir. On n’a pas trop forcé sur le champignon. Ce fut des séances technico-tactiques surtout, mais on est allés en Tunisie avec Rabier, puisque Liewig était parti et je peux vous assurer qu’on a bien bossé. Cela dit, on n’a pas pu rattraper le retard et c’est ce qu’avait remarqué Menad à son arrivée. Néanmoins, on ne manquait que très peu pour être au top physiquement. On va profiter de ce stage afin de rentrer chez nous prêts sur tous les volets, et avec Menad qui ne laisse rien au hasard, c’est bien parti. En ce qui vous concerne, après un début très fort, Djallit s’est enrhumé et n’a pas pu enchaîner les buts… Je pense que je me suis mis trop de pression. Le doute s’est installé au fur et à mesure, mais heureusement, que le coach m’a repris en main et m’a fait comprendre qu’un passage à vide est quelque

DJAMEL MENAD

chose que peut vivre n’import quel joueur. De là, j’ai compris qu’il fallait décompresser pour repartir de la plus belle des manières et Hamdoulah, le plus important, c’est que le Mouloudia d’Alger a réussi à finir la phase aller dans une bonne place, et a pu aussi arracher le billet qualificatif. On doit maintenant continuer sur la même voie. Comment voyez-vous la suite du parcours pour Djallit ? Il faut que je travaille sérieusement pour pouvoir atteindre le top du top de mon niveau qui va me permettre de revenir en force quand le championnat reprendra du service. Ça ne sera pas facile, mais je compte redoubler d’efforts afin d’être à la hauteur des attentes. Le public veut les succès et on se doit d’exhausser leurs vœux. J’ai des objectifs à atteindre et je dois y arriver, mais cela passe par le sérieux et le travail et écouter les conseils du coach. La phase aller vous avez inscrit 9 buts, peut on connaître le nombre de but que vous vous êtes fixés pour cette saison ? Je n’ai pas envie de le dévoiler, mais ce qui est sûr, c’est que j’ai placé la barre très haut et Inchallah je vais atteindre mon objectif. Je sais que ce n’est pas facile, mais en même temps pas impossible. Je vous donne RDV à la fin de la saison pour parler encore une fois du nombre de buts que j’ai fixé dans ma tête. On comprend par là que vous visez le titre du meilleur buteur du championnat ? Tout à fait, je vise le titre du meilleur buteur du championnat, mais comme je vous ai déjà dit, je ne peux pas dévoiler le chiffre. Le plus important pour moi, c’est de

jouer le maximum de match et surtout j’espère que je serais épargné des blessures, car ce sont l’ennemi du footballeur. Ghrib parle de Bouguèche et Hadj Aissa, la concurrence sera très rude, non ? Effectivement, je sais que le président veut renforcer l’attaque et il a raison. Car, on doit avoir des joueurs de qualité pour aller chercher les titres. En ce qui me concerne, la concurrence ne m’a jamais fait peur, bien au contraire, ça me donne envie de travailler encore plus dur, pour être le meilleur des meilleurs et je souhaiterais la bienvenue à Hadj Aissa et à Bouguèche. W. S.

ENTRAINEUR

« Bensalem jouera sur le côté droit face au WAT »

HACHOUD ET BESSEGHIER ÉTANT SUSPENDUS

L’entraîneur du Mouloudia, Djamel Menad, a décidé de donner la chance à Zinedine Bensalem qui est une valeur sûre, capable de réaliser un grand match, même en étant gaucher. L’occasion va se présenter lors du premier match de la phase retour au stade de 5-Juillet face au WAT.

E

n sachant que le Mouloudia sera privé de ses deux arrières latéraux lors du premier match de la phase retour

contre le Widad de Tlemcen, à savoir Hachoud et Besseghier, Djamel Menad a trouvé une solution à ce problème en désignant celui qui évoluera sur le côté droit. Lors de la conférence de presse qu’il a animée dans la hall de l’hôtel “Albir Garden”, il nous a surpris quand il a cité le nom de Bensalem, alors qu’on croyait qu’il fera appel soit à Djeghbala qui a joué dans ce poste à l’USMH, ou au jeune Moumen qui a aussi joué comme arrière droit, lorsque Alain Michel était à

la tête du Mouloudia, mais finalement, il a opté pour le jeune Bensalem qui est gaucher. « Il y a un joueur dans l’équipe qui est très polyvalent. Il joue du pied droit et du gauche. Il s’agit de Bensalem qui est bien placé pour pallier l’absence de Hachoud dans le couloir droit. Et s’il fait ses preuves, il gagnera les galons de titulaire.» interrogeant le coach sur le pourquoi de ce choix, Menad lance : « Bensalem est un joueur très intéressant et je vais compter sur

lui lors de la phase retour. J’ai décidé de le faire jouer comme arrière droit face au WAT et je suis persuadé qu’il fera un grand match», dira Menad. Il faut dire que c’est un gros risque que va prendre Menad, mais ce dernier semble assumer ses responsabilités : «S’il passera à côté, ce n’est pas de sa faute, mais ca sera de la mienne. »Ce qui fait que pour le poste d’arrière droit face au WAT, ça sera Bensalem qui défendra ce couloir. W.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCA ECHOS

PESÉE QUOTIDIENNE POUR LES MOULOUDÉENS

Un footballeur avec un surpoids est un problème. Car, même sʼil est bourré de talent, il est lent à la détente et cʼest ce que ne veut pas avoir entre les mains, lʼentraîneur Mouloudéen. Quand le groupe est sur le terrain dans la matinée, les Vert et Rouge passent un autre quart dʼheure à la salle de musculation. En fait, tout le monde doit passer sur la balance sous lʼœil attentif du coach Menad. Il ne dit rien. Il marque dans son dossier les pesées de ses joueurs. Ainsi, les Vert et Rouge savent dʼores et déjà que le coach ne va pas être tendre avec celui qui prendra du poids. Ainsi, cette méthode poussera les camarades de Chaouchi à surveiller attentivement leurs lignes. Ce qui est certain, est que les Vert et Rouge savent quʼils sont ici à Benidorm pour avoir le poids idéal dʼun professionnel et non pas pour gagner des Kilos en plus.

BENSALEM : «JE JOUERAI SELON LE COACH»

Le jeune Zinedine Bensalem qui a passé la majorité de la phase aller hors liste et son temps de jeu ne dépassait pas la demi-heure, nʼa pas été surpris par la déclaration de son coach qui compte le mettre sur le côté droit, alors que son poste de prédilection se trouve sur le côté gauche. A cet effet, le joueur déclare : «Si le coach me veut à droite, je dis, Ok coach comptez sur moi. Car, il faut savoir que je ne suis pas un gaucher au sens propre du mot, dans la mesure où je peux aussi jouer avec mon pied droit. Cʼest vrai que le coach mʼa demandé si je pouvais jouer comme arrière droit face au WAT, je lui ai dit que je suis à votre disposition et je nʼaurai aucun problème pour assurer cette mission», Ce qui fait que face au WAT, la défense est déjà connue; ça sera Babouche à gauche, dans lʼaxe Bachiri et Djeghbala, alors quʼà droite ça sera Bensalem.


14

LIGUE UNE

USMA ECHOS

BOUALEM ATTEND UN SIGNE DE LA DIRECTION

Le joueur Hamia Boualem attend un signe de la direction pour signer sa licence avec l’USMA. Ce dernier, resté indisponible pendant 9 mois, a repris les entraînements en solo en attendant d’intégrer le groupe. Pour l’instant, les dirigeants usmistes ne veulent pas se prononcer sur son cas, il est lié par contrat jusqu’en juin2013.

Ziaya signe aujourd’hui ou demain son contrat

REPRISE DEMAIN À STAOUELI

Les Rouge et Noir reprendront demain le chemin des entraînements avec au programme un stage bloqué à lʼhôtel Dar Diaf de Bouchaoui. Les entraînements sʼeffectueront durant ce stage au stade de Staoueli en gazon synthétique.

STATU QUO POUR DAIF

Même si le gardien Lamara Daif a émis le vœu pour quitter lʼUSMA lors de ce mercato hivernal, pour lʼinstant, le vice-président Rebouh Haddad refuse de le libérer. Le portier des Rouge et Noir insiste pour changer dʼair mais la direction usmiste ne veut pas le laisser partir.

TEDJAR REPRÉSENTERA L’USMA À LA CAN-2013

Le milieu de terrain de lʼUSMA, Saad Tedjar, retenu en EN pour la Coupe dʼAfrique des nations 2013 en Afrique du Sud, est le seul représentant des Rouge et Noir avec les Verts. Il manquera à son équipe tout au long du déroulement de cette grande compétition africaine. Le sélectionneur national Vahid Hallilhodzic, et lors du point de presse quʼil a animé jeudi passé avant le déplacement en Afrique du Sud, a encensé son joueur qui, à ses yeux, est un joueur polyvalent qui a de grandes qualités. “La polyvalence de ce joueur est un atout qui mʼa encouragé à retenir Tedjar” a affirmé lʼentraîneur bosnien. A. L.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

IL A OBTENU SES PAPIERS DE BIZERTE

Par : Amine Larbi

Nous avons appris que l’exattaquant international Abdelmalek Ziaya signera aujourd’hui ou demain son contrat avec l’USMA après avoir obtenu sa lettre de libération du CA Bizerte vendredi.

L

e président du club tunisien, Begherbia, a accepté de libérer Ziaya suite à l’entrevue entre les deux hommes. Le joueur a demandé ses papiers pour pouvoir signer à l’USMA, chose qui a été acceptée par le boss de Bizerte surtout que l’entraîneur du CAB, Noureddine Saadi, a lui aussi donné son accord pour se séparer de Ziaya. Les responsables tunisiens non satisfaits du rendement de l’ex-joueur de l’ESS ont fini par laisser partir l’attaquant algérien. Ce dernier n’a, en fait, jamais pu s’adapter dans sa nouvelle équipe malgré un début prometteur. Ziaya, qui avait négocié l’été passé avec l’USMA pour endosser le maillot des Rouge et Noir, a dribblé les dirigeants usmistes à la dernière minute pour signer au CA Bizerte. Mais, après six mois, le joueur s’est aperçu qu’il avait commis une erreur en choisissant l’aventure tunisienne, c’est pour cela qu’il a accepté de porter les couleurs de l’USMA un

club ambitieux qui veut prendre une dimension internationale dans les prochaines années. Le viceprésident Rebouh Haddad a rencontré Ziaya et les deux hommes sont tombé d’accord sur tous les points.

En plus du challenge sportif, l’aspect financier a motivé le joueur

Après avoir quitté le championnat d’Algérie en 2010, l’enfant de Guelma va retrouver l’ambiance des stades algériens dans les prochains jours. L’ex-international veut relancer sa carrière avec l’USMA un club engagé sur 4 tableaux, certes, le challenge sportif est important pour le joueur mais il y a également l’aspect financier qui a beaucoup motivé le joueur. En effet, le joueur percevra 250 millions par mois et bénéficiera d’un appartement. Si tout va bien, Ziaya paraphera aujourd’hui ou demain un contrat de 18 mois avec l’USMA.

Il jouera la coupe de la CAF mais pas la coupe arabe

La venue de Ziaya renforcera le compartiment offensif de l’USMA surtout lorsqu’on sait les qualités de cet attaquant un véritable chasseur de buts. C’est un joueur qui a un bon jeu de tête et

une belle frappe lourde. Son apport va certainement ramener le plus escompté. L’entraîneur Courbis va être certainement rassuré car en plus de Ziaya, il y a également Gasmi et Daham des joueurs d’expérience qui ont montré lors de la phase aller des qualités certaines. Une fois que Ziaya signe son contrat, la direction va envoyer son dossier à la CAF pour le qualifier pour la coupe d’Afrique surtout lorsqu’on sait

que la date butoir est fixée au 15 janvier. Néanmoins, l’USMA devra payer la somme de 600 $ pour le qualifier. Par contre, pour la Coupe de l’union arabe, une compétition dans laquelle les Usmistes sont également engagés, le joueur ne pourra pas jouer du fait qu’il a participé avec son ex-équipe Bizerte au premier tour de cette même compétition régionale. A. L.

«On vise le doublé cette saison»

OUAHIB BOUREZAK

Entretien réalisé par : Amine Larbi

Les espoirs de l’USMA ont terminé champions de l’aller haut la main avec une avance confortable de 7 points sur leur poursuivant immédiat l’EES. Le travail effectué par Bourezak et Zeghdoud est en train de porter ses fruits. Plusieurs joueurs espoirs à l’image de Betrouni, Mokhtar, Yetto et Bekakchi sont appelés souvent avec les A, ce qui montre bien que les jeunes sont là pour bousculer les seniors. L’entraîneur en chef de cette équipe Ouahib Bourezak a bien voulu nous donner son avis sur le parcours de son équipe et les objectifs à atteindre.

Quelle est votre évaluation sur le parcours de l’équipe durant la phase aller ? Je pense que les chiffres sont là pour parler

(entraîneur des U21)

d’eux-mêmes. Nous avons terminé en tête du classement avec une avance de sept points, nous avons enregistré une seule défaite et concéder un seul nul contre treize victoires. Le bilan est largement positif. On doit tout faire pour réussir une seconde partie de championnat positive.

Comment expliquez-vous ce bon parcours de l’aller ? Il n’y a pas de secret, c’est le fruit d’un travail bien étudié. Je travaille en collaboration avec mon collègue Zeghdoud dans le but de bâtir une équipe compétitive. Mais notre principal objectif est celui de promouvoir des joueurs pour renforcer l’équipe première. Justement, l’entraîneur Courbis a décidé de faire monter plusieurs joueurs de l’équipe U21 pour renforcer l’équipe A. Quel est votre sentiment ? C’est un sentiment de fierté car on travaille depuis deux ans pour donner des

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

joueurs à l’équipe A. Franchement, je suis satisfait mais je reste persuadé qu’avec le travail et le sérieux, on pourra donner d’autres joueurs à l’équipe A.

Votre équipe est bien partie pour décrocher le titre de championnat… Ce n’est pas encore acquis car le chemin est encore long. On doit rester concentrés pour bien gérer la seconde phase du championnat.

Et la Coupe d’Algérie ? Nous avons achevé récemment un stage bloqué pour préparer notre match de coupe d’Algérie prévu le 11 janvier contre le CABBA. C’est un match difficile mais nous avons les moyens d’arracher notre billet pour le prochain tour.

Donc, pour vous cette saison, vous visez le doublé ? On fera le maximum pour décrocher le doublé et satisfaire le public usmiste et les dirigeants de l’USMA. A. L.


LIGUE DEUX

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

S A H R A O U I S ’ E S T E N TR A Î N É S A N S Q U ’ I L A I T S A L E T T R E D E L I BÉ R A T I O N

La probable nouvelle recrue des Crabes, Sahraoui, soit le joueur du CRB, n’a pas eu sa lettre de libération. Il devait avoir ce fameux document hier (samedi), mais cela ne l’a pas empêché de se déplacer à Béjaia où il a pris part à la séance de vendredi dernier. Ce qui prouve, on ne peut plus clair, que ce joueur a la tête au MOB et ne semble pas intéressé à rester au CRB.

Que décideront les membres de l’AG ? L’AG ORDINAIRE AUJOURD’HUI…

Par : Nassim S.

ne reste donc que quelques jours pour le début de la phase retour et le MOB doit être prêt d’ici là pour entamer la deuxième moitié du championnat sur une bonne note.

Comme annoncé dans notre édition d’hier, l’assemblée générale du CSA du MOB aura lieu cet après-midi au niveau du salon d’honneur du stade Opow.

E

lle sera finalement ordinaire pour permettre aux membres de l’AG de décider une bonne fois pour toutes d’entériner la décision de Bennai Arab de se retirer du CSA. Ladite décision qui n’a pas été entérinée, il y a de cela deux mois. L’on se rappelle que la DJS de Béjaia a demandé à Bennai de régulariser sa situation vis-à-vis du CSA et attend la décision de ce dernier d’une manière définitive pour passer à autre chose. Cela fait deux mois ou presque que les 15 jours donnés pour Arab de continuer à gérer le CSA se sont écoulés. Le délai est donc passé et les membres de l’AG vont devoir décider aujourd’hui de la suite à donner à la démission de Bennai de son poste de président du CSA, laquelle décision a été prise après que ce dernier eut été désigné président intérimaire du conseil d’administration après le retrait de Bouchebah Mustapha. Il y va donc de la possibilité de voir Bennai revenir à de meilleurs sentiments et continuer sa mission de prési-

Le match de Merouana sera-t-il décalé ?

dence du CSA du Mouloudia. Ce sera la seule issue pour lui de pouvoir intégrer le CA, en tant que président du CSA qui reste une entité en compagnie du conseil d’administration. Mais quelle sera la décision des membres de l’AG ? Réponse cet après-midi.

Pour une meilleure phase retour

Après avoir terminé la phase aller comme dauphin du groupe, le Mouloudia Olympique de Béjaia et après cinq jours donnés aux joueurs pour se reposer des efforts de la phase aller, ces derniers ont

repris le chemin des entraînements mercredi passé au niveau du stade Opow de Béjaia afin de préparer la phase retour sous de meilleurs auspices. Le staff technique vise à travailler les trois aspects de l’équipe, entre autres physique, technique et tactique et pour cela, il a programmé des séances spécifiques avec beaucoup plus le travail avec ballons. Certes, et comme l’a déjà déclaré le coach en chef de cette équipe du MOB, Rahmouni, cette petite trêve de quinze jours ne sera pas suffisante pour régler tous les automatismes de l’équipe, mais elle servira quand même à quelque chose. Il

NASSIM DEHOUCHE

Milieu de terrain

Dehouche :«J’ai répondu à l’appel des supporters…»

Il est de retour, après avoir passé une saison au MCEE. Il s’agit du milieu de terrain, Nassim Dehouche. ce dernier n’a pas hésité à accepter l’offre des responsables mobistes durant ce mercato hivernal. il a bien voulu répondre à nos questions, juste après la séance d’entraînement :

Dehouche de retour au MOB. Comment cela s’est passé ? Le plus normalement du monde. Les responsables mobistes m’ont fait une proposition que j’ai accepté. Pourquoi ? Car je veux contribuer à l’accession du MOB. J’avais déjà en tête de retourner au club, l’occasion s’est présentée, je n’ai pas hésité un seul instant.

Quelle a été la réaction des dirigeants eulmis ? Il ont été compréhensifs vis-à-vis de ma volonté. J’ai passé d’excellents moments à El Eulma où j’ai été titulaire à part entière. Comment voyez-vous la phase retour avec le MOB ? Je pense qu’elle sera difficile. Il va y avoir plusieurs candidats pour l’accession, donc, la course va être serrée et disputée. Selon vous, le MOB a-t-il les chances pour accéder ? Tout à fait. Avec le renforcement de l’équipe durant le mercato, je pense que tout le monde au MOB est décidé à ne pas rater cette occasion. Une chose est sûre, nous allons mettre tout en oeuvre

Selon le programme établi par la Ligue du football professionnel, tous les clubs vont devoir reprendre et jouer le mardi 15 de ce mois. Or, le MOB recevra en même temps que la JSMB, quoique cette dernière jouera à huis clos. Il est donc impossible pour que le stade de Béjaia reçoive les deux matches dans une même journée. Les dirigeants de l’un de ces clubs doivent faire une demande de décalage de leur rencontre, la JSMB face au MCO et le MOB face à l’ABM. Il est donc possible de voir le match des Crabes face aux Chaouia de Merouana se jouer le lundi, soit une journée avant, d’autant plus qu’une autre journée, la deuxième de la phase retour (17e de l’exercice en cours) ou le MOB ira rendre visite à l’ES Mostaganem, un club qui joue lui aussi pour l’une des trois premières places, est programmée pour le week-end d’après. N. S.

pour atteindre cet objectif. Comment avez-vous trouvé l’ambiance ? Une ambiance familiale règne au sein du groupe. C’est ce qui va permettre à l’équipe d’effectuer un grand parcours durant la deuxième étape du championnat. Le MOB aux 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Un commentaire ? Tout est à l’honneur du MOB de se retrovuer à un tel stade de la compétition. Nous sommes décidés à faire de notre mieux pour aller le plus loin possible de cette compétition si populaire. Oui, vous voulez ajouter autre chose ? Oui, pour dire que notre priorité demeure le championnat.

Qu’avez-vous à dire aux Crabes ? Les Crabes ont toujours été ce 12e homme dont avait besoin l’équipe. J’ai répondu à leur appel et à celui des dirigeants. Leur soutien sera important, lors de la deuxième manche du championnat. Nous ferons tout pour ne pas les décevoir et fêter ensemble notre accession en ligue 1. Un dernier mot ? J’espère que nous allons effectuer un parcours digne d’une équipe qui cherche à accéder. Et j’espère que je serai à la hauteur de la confiance placée en moi, tant par les dirigeants que par le staff technique et les supporters. Le MOB est une grande équipe qui mérite d’être en ligue 1. Par A. Z.

15

MOB ECHOS AMRANE A REPRIS

Ayant été absent pour les deux premiers jours du début de la reprise des entraînements, le buteurmaison des Vert et Noir Amrane Farès qui avait un empêchement, a repris finalement le vendredi dernier (Avant-hier).

LES PISTES BOUHARBIT ET KLEHNER ÉCARTÉES ?

Au sein du MOB et de ses fiefs, on a beau parler dʼautres nouvelles recrues, entre autres, lʼactuel attaquant de lʼUSMAn et du milieu de terrain du MOC, Mouloud Klehnmer. Mais, il paraît que les pistes de ces deux éléments ont été écartées, surtout devant le refus des dirigeants des deux représentants de lʼantique Bône (Annaba) et de lʼantique Cirta (Constantine) de lâcher leurs joueurs respectifs. N. S.

B O UH AR B IT A UR A IT N É G OC I É A V A N T - HI ER

Une source du club nous a dit que l’attaquant de l’USM Annaba, Bouharbit Houssam, s’est déplacé dans la journée de vendredi passé à Bejaia et aurait négocié sa probable venue au MOB. Si son transfert se réalise, il sera d’un grand apport pour les Crabes qui veulent attaquer l’accession à fond. Mais, d’après une autre source, son club, l’USM Annaba, n’est pas près de lâcher le joueur, d’autant plus que le représentant de l’antique Bône veut jouer lui aussi l’accession en ligue1.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A TIA SE RA PR É S EN T D EM A I N

Etant en France depuis une dizaine de jours pour des affaires personnelles, le président-directeur général du club serait de retour à Béjaia demain. On ne sait pas si le président du conseil d’administration restera là pour le reste du parcours, mais tout porte à le croire, d’autant plus qu’il veut être tout près de l’équipe pour la stimuler et l’encourager à aller de l’avant. N. S.


16

LIGUE DEUX

La préparation bat son plein

USMB

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

Par Tahi Ahmed

ECHOS 4 U21 PARMI LES SENIORS

Les Blidéens poursuivent leur préparation en cette trêve hivernale en prévision de la phase retour qui débutera dans dix jours.

A

vec une augmentation de la charge du travail décidé par l’entraîneur Menad Salim. Voulant sans doute réunir toutes les conditions pour aborder la phase retour sous de bons auspices et notamment le premier match de championnat qui opposera l’USMB à l’équipe de l’ESM sur le terrain de Brakni, le staff technique blidéen a mis à exécution un programme de travail à même de maintenir la forme du groupe et aussi de préserver l’esprit et la dynamique du succès. A noter que l’USMB s’est renforcée par trois éléments Belhocine (WRBM), Mebrek (OMA) et Benayad (JSS), ces trois éléments sont entrain de monter de bonnes dispositions techniques et physiques. Dans l’ensemble la préparation se déroule dans de bonnes conditions et la trêve a été profitable aux camarades de Douicher qui se préparent à relever le défi en championnat et en coupe d’Algérie, où l’USMB a écarté des huitièmes de finale, le CABBA. En effet, l’USMB a croisé le fer hier dans deux matches amicaux de préparation, le premier dans la matinée, face à l’équipe espoir, et l’aprés- midi contre le sporting de Blida. T. A.

Par Wahab Yefsah

Temps de jeu par joueur Namami Ouznadji Benaceur Hamia Belkhiter Herida Melika Abdelaoui Khelladi Kerifali Boudina Mehia Belhamri Benmedour Menaa Telbi Aliouane Haddou Ledraâ Hezil Chellali

Les salaires revus à la baisse

1240 - Coupe 1287 - “ 1127 - “ 1107 - “ 1103 - “ 1045 - “ 1010“ 987 - “ 900 - “ 693 - “ 680 - “ 472 - “ 391 - “ 327 - “ 264 - “ 220 - “ 209 - “ 165 - “ 120 - “ 30 - “ 30 - “

400 286 210 343 420 240 204 190 210 207 389 210 122 180 132 200 65 75 75 135 90 T. A.

Bien que la masse salariale mensuelle des joueurs ne dépasse pas les 280 millions de centimes et que le plus haut salaire n’a pas dépassé les 25 millions de centimes.

Zemmouri de retour d’Italie

L’entraîneur Lamine Zemmouri a repris du service dés son retour d’Italie, où il a passé quelques jours de vacances loin de la pression des stades. Il est rentré jeudi en fin de journée, il a assuré dés vendredi la séance du matin, à noter que c’est son adjoint

MSPB ECHOS

HENIDER DANS LE VISEUR

Le MSPB cherche un attaquant de pointe, la piste Khoualed (MCEE) semble incertaine, cʼest ainsi quʼun manager a proposé aux dirigeants, lʼex-attaquant du MOB et de Aïn Fakroun: Henider. Les dirigeants ont promis de se renseigner sur lui. Agé à peine de 28 ans, Henider qui a évolué au CRB le MOC et le MOB la saison dernière, était au CRBAF durant la phase aller, il vient de résilier son contrat et se tient prêt à étudier les propositions.

L

’administration compte reviser les salaires de quelques joueurs à la baisse, mais aussi reviser à la hausse quelques autres jugés dérisoires, car nous avons appris que quelques joueurs pourtant titulaires, touchent 50.000 DA/mois, c’est plutôt une bourse qu’un salaire. La révision des salaires fera très certainement des heureux, mais aussi des malheureux.

Préparant le match de coupe des U-21 face au MCSaïda, le 11 de ce mois, Quatre espoirs, Zamim, Bedrane, Saïdhadj et Touari nommés cette saison en équipe fanion, sont en stage avec les camarades de Douicher pour préparer la deuxième phase du championnat et seront mis à la disposition du coach des U-21, Zane Hakim, et qui donneront la réplique à ceux du MCSaïda pour le compte des 16ès de finale de la coupe dʼAlgérie, cette rencontre est programmée le 11 de ce mois, au stade de lʼOPOW de Saïda. Ces 4 éléments donneront lʼéquilibre dans les 3 compartiemnts de lʼéquipe des U-21 de façon à améliorer le rendement collectif, et lʼentraîneur compte beaucoup sur ses jeunots qui sont en mesure de décrocher le billet qualificatif au prochain tour.

BELHADI TOUJOURS EN SOLO Boudemagh qui a assuré la reprise à partir de mercredi passé. Vers l’annulation du stage d’Oran il semble que les déboires financiers du MSPB finiront par annuler le stage bloqué prévu à Oran, en effet l’administration préfère verser de l’argent dans l’opération de renforcement que dans les grais de stage que l’équipe peut effectuer avec ses moyens à Batna, c’est d’ailleurs

dans ce sens que l’adjoint Boudemagh a rebondé «L’annulation du stage ne va pas nous perturber du moment qu’on peut réaliser notre programme de préparation sur place à Batna».

Aloui première recrue

Le gardien espoir de l’ESS Aloui débutera les entraînements ce dimanche avec sa nouvelle équipe

le MSPB, les dirigeants ont réussi à obtenir son prêt auprès de l’ESS pour une durée de six mois, le joueur s’est dit trés content de dé buter une nouvelle expérience avec le Mouloudia. «C’est une nouvelle expérience, ça va me changer du championnat des U21, et ça me donnera l’occasion de jouer en senior, je suis très content d’entamer cette aventure». W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il est le seul joueur qui sʼentraîne en solo, et sa blessure semble lui causer encore des problèmes. Le médecin du club lui a préconisé un retour progressif «Je mʼentraîne en solo selon le programme qui mʼa été tracé par le staff technique et le médecin, dʼici la fin de semaine je passerai des examens et on verra si je dois encore patienter ou reprendre avec le groupe. Une chose est sûre, je mʼaméliore de jour en jour». W. Y.


Par : Raouf Mesbah

ECHOS

MATCH D’APPLICATION AUJOURD’HUI FACE AUX ESPOIRS

Le staff technique du Nasria a programmé un autre match dʼapplication face à la formation des espoirs pour la deuxième fois de suite, après que cela a été le cas mercredi dernier. ` Le coach Bouzidi et en organisant ce match dʼapplication souhaite voir à lʼœuvre les jeunes espoirs, ainsi que la réaction de ses poulains face à ces jeunes.

DES JOUEURS SERONT SUPERVISÉS

Par ailleurs, on apprend que le coach, Bouzidi, devrait superviser des joueurs venant des divisions inférieures et ce pour tenter de trouver des renforts pour lʼéquipe pour ce mercato. Le coach nʼa pas réussi pour le moment à convaincre une recrue de choix et cʼest pour cela quʼil compte se rabattre sur les jeunes et les joueurs des divisions inférieures.

SAM

ECHOS DEMAIN WAT-SAM EN AMICAL

Après avoir livré ma première joute amicale face à lʼactuel leader du championant, le RCA en lʼoccurrence, les Samistes se mesureront demain à une équipe de ligue 1, il sʼagit du Widad de Tlemcen, la rencontre se déroulera à 14h. Pour le staff technique sous la houlette de Benyelles, il aura encore plus dʼenseignements sur lʼévolution de ses joueurs, notamment les nouveaux qui ont récemment rejoint le groupe.

HAFFAF PREMIÈRE RECRUE

Les dirigeants samistes viennent dʼengager lʼattaquant de lʼIRB, Haffaf Fouad, cet attaquant dont on vante beaucoup de qualités techniques et physiques, a signé son contrat jeudi dernier après avoir été convaincu par lʼoffre des dirigeants du SAM. A noter que ce joueur qui avait inscrit lʼunique but de son equipe face au RCA sera demain sur la pelouse du stade pour cette joute amicale et lors de ce mercato hivernale dont le premier match de championnat sera le 14 janvier prochain à 16h.

LIGUE DEUX

Ould Zemerli rassure Bouzidi

NAHD

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

Le président, Mahfoud Ould Zemerli, a rassuré son coach, Youcef Bouzidi, lors d’une réunion qu’il a tenue avec lui avant-hier après-midi, pour discuter de la situation de l’équipe et surtout de l’opération recrutement qui est au point mort, étant donné que le club s’est contenté pour le moment de Chérif Abdeslam qui est plus un retour au bercail.

L

e boss du Nasria a avoué à son entraîneur qu’il fera tout ce qui est de son possible pour réussir cette opération recrutement, en mettant le paquet sur les joueurs qu’il souhaiterait recruter pour cette période. Il avouera qu’il serait même à faire une folie pour un joueur qu’il choisirait en lui offrant un salaire important s’il serait vraiment capable d’apporter un plus pour l’équipe. Cela a du certainement rassuré le driver des Sang et Or qui pensait que le club souffrait d’une crise financière et qu’il serait donc très difficile voire impossible de ramener des joueurs capables de donner le plus escompté. Ainsi, Bouzidi a repris langue avec certains joueurs pour tenter de les recruter dont l’attaquant du MC Mekhadma, Cheniguer qui est prêt à venir mais que son président le bloque pour le moment, sachant qu’il est encore lié par contrat avec son équipe. Ce joueur n’est pas le seul joueur qui intéresserait le coach, qui cherche aussi à obtenir les services d’un latéral gauche et qui a prit

17

attache avec le joueur de l’IRB Hadjout, Nemdil, qui a des difficultés pour obtenir sa lettre de libération et il sera donc difficile pour obtenir ses services. Ainsi, le coach devra pour le moment se contenter des joueurs qui seront supervisés et qui viennent des divisions inférieures en attendant de trouver des joueurs qui seraient réellement d’apporter le plus escompté d’eux.

Programme spécifique pour les blessés

Le coach, Youcef Bouzidi, devrait élaborer un programme spécifique pour les joueurs blessés qui devront travailler dans de meilleures conditions pour espérer reprendre leur forme. Le driver du Nasria souhaite les récupérer et c’est pour cette raison qu’il fera tout pour les faire travailler dans les meilleures conditions.

Le préparateur physique Halem présent avec l’équipe

Le préparateur physique, Ahmed Halem, a rejoint l’équipe en fin de semaine, pour travailler avec le groupe sur demande de l’entraîneur, Bouzidi. En effet, Halem, qui travaille à l’ISTS en tant que professeur et vice-président chargé de la formation, et venu juste donner un coup de pouce étant donné qu’il ne peut pas laisser tomber son travail. Il devra donc travailler juste cette période de stage de même qu’il pourrait revenir au courant de la saison quand il y aura une grande charge pour aider Bouzidi. Ce dernier a déjà travaillé avec lui il y a trois ans au NAHD dans le même staff technique. R. M.

YAYA AURAIT RENCONTRÉ BOUZIDI

Lʼattaquant de lʼES Sétif, Fawzi Yaya, aurait rencontré le coach, Youcef Bouzidi, qui souhaite lʼavoir dans son effectif. En effet, Bouzidi qui connaît bien le joueur bougiote pour lʼavoir drivé au MOB sait que ce dernier devrait être une bonne affaire pour son équipe et cʼest pour cela quʼil fait tout pour lʼavoir dans son effectif.

«On est déterminés à se ressaisir» L IES AMARA

Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

Le jeune attaquant samiste Amara Ilies que nous avons contacté, parle dans ce bref entretien de la préparation de son équipe pendant cette trêve hivernale.

Comment se déroule votre préparation? La préparation se déroule dans une ambiance bon enfant on est entrain de travailler dur afin de meubler le vide laissé par la trêve et apporter ensuite les correctifs nécessaires durant cette période avant la reprise, en tous les cas, on est bien motivés pour se donner à fond lors de la phase retour.

Et comment voyez-vous la suite de la préparation? Je pense qu’on a suffisamment de temps pour apporter les dernières retouches, puisqu’à mon avis le gros travail a été fait à l’inter saison.

Et qu’attendez-vous de cette préparation? Elle sera consacrée dans l’ensemble à la phase retour et aux matches amicaux. Notre objectif sera donc de nous mesurer à d’autres équipes, afin de garder le rythme compétition pour la suite du parcours, c’est une étape très importante pour notre préparation. Pensez-vous que l’équipe sera prête pour l’entame de la phase retour? Bien sûr que oui, sinon à quoi bon de nous préparer pour la suite du parcours on est déterminés à aller loin dans cette 2è moitié du championnat, et terminer l’exercice en beauté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Attaquant

HAFFAF - JE SUIS CONTENT

Je suis content de pouvoir rejoindre le SAM mon souci est de faire le maximum pour aider ma nouvelle équipe avec qui je compte retrouver mes sensations surtout que toutes les conditions le permettent.

REPRISE AUJOURD’HUI

Les Samistes qui ont bénéficié dʼune journée de repos, reprendront aujourdʼhui les entraînements au stade Ouali Med où il auront une séance légère à partir de 10 heures. Les coéquipiers de Mecherfi effectueront une autre séance sur la même pelouse à partir de 16h où ils auront droit à un travail spécifique.


18

LIGUE DEUX

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

H A OU CH E N O UV E L LE R E C RUE

La direction du RCA a fait tout son possible pour s’attacher les services du défenseur du CS Constantine Haouche. Ses responsables se sont opposés dans un premier temps de lui faciliter la tâche pour rejoindre les Bleu et Blanc. Mais d’après un dirigeant du club de la Mitidja, le joueur en question est arrivé avant soir à l’Arbaâ et a paraphé son contrat de deux saisons.

Ouahsi : «Le plus dur reste à faire»

Par Ali Oukili

Le président de la section football du RC Arba: Sid Ali Ouahsi, était avant-hier l’invité de l’émission sportive « Rencontre de la semaine» de la chaine de télévision Ennahar.

I

l est revenu un peu sur le parcours réalisé par son équipe durant cette première manche de la compétition. Cette belle performance que personne ne s’attendait, est dûe au sérieux des joueurs. Les dirigeants sont aux petits soins avec eux, en mettant tous les moyens nécessaires pour qu’ils se concentrent sur leur travail.» , souligne t-il. Il a tenu à remercier le président d’honneur M.Djadi, pour les moyens financiers mis à la disposition de club. Le grand problème auquel est confronté Ezzerga est le stade. C’est la seule forma-

tion de la ligue 2 qui joue en déplacement depuis l’entame de la saison. Le stade de l’Arba est en plein chantier en ce moment, et ne sera prêt que d’ici la fin de ce parcours «Il reste encore la pose de la nouvelle pelouse cinquième génération, agrandissement des tribunes, et quelques aménagements aux alentours du stade. Il faut compter d’ici le prochain exercice pour que notre équipe reçoive ses adversaires à domicile » , ajoute-il. Les Bleu et Blanc recevaient leurs hôtes durant la phase aller au stade Omar Hamadi (Bologhine) Cette enceinte selon les dires d’un proche du RCA, connaîtra des travaux. Les Arbéens se posent la question où élira domicile leur équipe durant la seconde manche du championnat, c’est le grand point d’interrogation pour eux. «C’est avec l’accord des dirigeants de l’USM Alger

que je tiens à remercier vivement en mon nom et de tous les Arbéens. On leur a adressé il y a quelques jours de cela, une correspondance pour leur demander de continuer à recevoir nos adversaires à Bologhine» , dira t-il. Mais en attendant cela, où sera domiciliée Ezzerga? Pour la phase retour, ses joueurs sont déterminés plus que jamais de rester sur cette même dynamique jusqu’au terme de cet exercice pour arracher une place sur le podium synonyme d’accession ». Au début, on a tracé comme objectif, le maintien vu la présence des formations expérimentées qui constituent cette division. Mais avec les très bons résultats réalisés jusqu’ici, avec en prime une place en tête de tableau devançant notre poursuivant immédiat de plusieurs longueurs « , déclare l’entraineur Boudjaârane. A. O.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Les Rouge et Noir enfoncent Kherrata

A

L’Olympique d’Azzazga continue de manger son pain noir, puisqu’il est à sa troisième défaite à domicile. insi, vendredi dernier, les locaux ont été battus sur le terrain Oukil Ramdane par la solide équipe de Kherrata, qui dés le début du match avait montré qu’elle était venue à Tizi Ouzou pour gagner. Il n’a fallu que deux minutes pour voir Messali ouvrir le score pour son équipe, suite à un retrait à raz de terre, Boudjelil qui feinte le gardien en laissant passer le ballon entre les jambes, Messali seul n’a fait que pousser le ballon au fond des filets. Au moment où tout le monde croyait que les locaux vont réagir, c’est bien le contraire qui s’est produit, et ce sont les Rouge et Noir de Kherrata qui arriveront à doubler la mise par Messali (15’) qui signe ainsi son doublé. Cinq minutes aprè,s l’arbitre brandit le carton rouge à Boudjelal. À dix minutes de la fin de la première période,

l’arbitre accorda un penaltie aux enfants de Cheurfa N’Behloul et réduisent ainsi la marque. De retour des vestiaires, les coéquipiers d’Ibeguazene rentrent en force, afin de revenir au score, et vont partir à l’assaut des bois adverses. En évoluant à dix, les visiteurs qui se sont reculés d’un cran, se contentaient d’annihiler les tentatives des camarades d’Arezki et opéraient par des contres. Le coach des Rouge et Noir de Kherrata avait vu juste en faisant rentrer Laïdani, ce qui apportera ses fruits à dix minutes de la fin du temps réglementaire, suite à un joli centre de Khenfi sur Laïdani, qui signe un troisième banderille. Après cette troisième réalisation, les locaux rudement touchés dans leur amour propre, ont réagi positivement, puisque l’arbitre leur a accordés un second penalty (47’) et reviennent à 3-2. L’arbitre de la partie a accordé six minutes de temps additionnel, mais la messe était dite. Kherrata continue ainsi doucement mais sûrement, sa série de bons résultats en attendant un faux pas du leader. Du suspens en perspective dans ce groupe, pourvu que ça procurera du beau spectacle. T. H.

DJAMEL LOUAHCHE (ENTR CRBK) :

«On était très motivés pour lʼemporter même sʼil y avait une forte pression sur nous, mais cette victoire on la voulait tellement et on lʼa obtenue. Cʼest lʼheure de gagner hors de nos bases, on a dominé nos adversaires. On a joué contre lʼOCA et lʼarbitre qui a accordé deux penalties gratuitement et expulsé un de nos joueurs gratuitement. Il a ajouté 10 minutes de temps additionnel, et quʼen réalité il nʼen est rien. »

Par : Nassim S.

ECHOS NOUBLINÉZOUANI UN DUO D’ENFER

Les deux attaquants du RC Arbaâ Fateh Noubli et Halim Nézouani affichent actuellement une excellente forme. Ils viennent de le prouver lors des deux premières rencontres amicales disputées devant le WAM et le SAM inscrivent six buts. Lʼentraineur Samir Boudjaârane est satisfait du retour en forme de Nézouani après avoir traversé un passage à vide en championnat. Il estime que lʼancien buteur a retrouvé maintenant toute sa verve et sera plus de plus en forme à la reprise » Halim avait éprouvé des difficultés durant cette première phase du championnat. On savait que ce nʼétait quʼun psage à vide et il retrouvera tous les moyens de ses plénitudes par la suite. Il formera avec Noubli un duo redoutable à la reprise et notre ligne dʼattaque sera plus performante » , estime til. A. O.

S Sidi-Aich —MC Bouira n’a pas eu lieu FAUTE DE NON PRESENCE D’UNE AMBULANCE

OC AZZAZGA 2 - CRB KHERRATA 3

Par : T. H.

RCA

L

a rencontre comptant pour la 12è journée qui devait opposer au stade l’Amitié de Sidi-Aïch SSSA au MC Bouira, n’a pas eue lieu, non pas à cause de l’absence des officiels ou de l’équipe adverse, mais en raison de l’absence de l’ambulance. Mais est-ce la faute des locaux ? Non, puisque les responsables du club ont bel et bien saisi les services de la protection civile à temps. Le club n’est pas responsable de cette situation, pourtant il y avait deux pompiers et une civière avant l’entame de la partie. Mais L’arbitre de la rencontre avait constaté l’absence de l’ambulance, et a signifié à Hakim Amaouche que le match n’aura pas lieu. Malgré l’insistance du président des diables rouges et de son capitaine auprès de l’arbitre, mais ce dernier est resté de marbre et n’a rien voulu

comprendre. En se rapprochant du trio d’arbitrage, on nous a déclarés que la rencontre n’aura pas lieu en l’absence de l’ambulance comme le stipule les règlements généraux. Il faut signaler qu’il y avait deux pompiers avec une civière et l’ambulance est arrivée par la suite, mais l’arbitre avait déjà rempli la feuille de match. Cet article 16 doit être revu par les responsables de la fédération, car cela pénalise surtout les clubs des communes déshéritées et qui manquent de moyens. Certains supportes déçus par cette tournure ont voulu rentrer aux vestiaires, il a fallu l’intervention des policiers fort heureusement nombreux, qui les ont dissuadés. D’ailleurs, l’arbitre n’avait quitté le stade que vers 16h45 sous escorte du service de sécurité. Voilà encore une autre affaire sur la table de la ligue régionale. H. T.

OMAR BENALI (secrétaire général MCB) :

«Si on applique les règlements généraux de la FAF. Lʼarbitre avait appliqué la loi. Les règlements disent si je ne me trompe pas, après une attente de quinze minutes, et sʼil nʼ y a pas dʼambulance, le réfféré doit intervenir et décide de la non tenue de la rencontre(cʼest vrai il y avait présence de deux agents de la protection civile et une civière) mais pas une ambulance équipée. Il nʼy en avait pas, normalement nous avons le gain du match. »

HAKIM AMAOUCHE (PDT SSSA) :

«Il y avait deux pompiers avec une civière, je lui avais demandé dʼentamer la partie et que lʼambulance nʼallait pas tarder à arriver je lui avais même proposé si jamais dʼici dix minutes si vous ne voyez pas lʼambulance de vos propres yeux vous arrêtez le match, effectivement lʼambulance est arrivée mais il ne voulait rien savoir on va faire un recours, en tous le cas pour moi si on ne rejoue pas ce match je vais démissionner quelque soient les conséquences »

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

DIVISIONS INFÉRIEURES

Bouabbache Adlane, un technicien au grand talent

19

IL EST RESPONSABLE DES JEUNES CATÉGORIES AU CSM GENNEVILLIERS (FRANCE)

I

Par Aomar Moussi

Il est âgé de 29 ans, et il s’appelle Bouabbache Adlane. Il est natif de la Kabylie et il vit actuellement en France et ce depuis de longues années. l a déjà pratiqué le football, sa discipline préférée. Bouabbache Adlane a débuté sa carrière d’entraîneur en 2001 à la fondation du Paris Saint Germain. Rencontré il y a quelques jours, Bouabbache Adlane nous a déclaré ce qui suit : «J’ai joué dés mon jeune âge dans des équipes en Algérie, avant de partir en France et de m’installer là-bas. J’ai débuté en tant qu’éducateur et encadreur des jeunes footballeurs au sein de la Fondation du PSG en 2001 et je suis resté avec cette dernière jusqu’à 2006. Après, j’ai rejoint le club de Montreuil en qualité de responsable de l’école de football et de la préformation » et d’ajouter « Depuis 2010, je suis dans un club qui s’appelle,

CSM Gennevilliers dans la région parisienne. Je suis responsable des jeunes catégories (des U6 jusqu’à U13) ». A une question relative, à ce choix fait dans sa jeune carrière, notre interlocuteur s’explique «Ce qui m’a poussé à choisir ce métier et pour la simple raison, c’est que j’étais déjà footballeur, où j’ai joué avec plusieurs clubs de la région parisienne mais j’avais des problèmes cardiaques. Donc j’étais obligé d’arrêter de jouer au foot, tout en restant dans le domaine ». Bouabbache Adlane, a pour rappel été convié il y a deux semaines, par l’école de football de la JF Tadmait pour animer une conférence de presse. Ce dernier nous parle de cette expérience en nous déclarant ce qui suit : «J’ai animé une conférence à Tadmait avec la JFT, il y a quelques jours et je compte revenir, le mois prochain, pour un point de presse à Oran (une équipe de foot féminine) » et de poursuivre « ça s’est bien passé et je tiens à remercier au passage les dirigeants de la JFT, qui sont en train de faire du bon

travail, et lors de cette conférence, il y a eu un débat très riche en enseignements. Les présents à ladite conférence, ont été à la hauteur de l’événement et sont à féliciter pour leur curiosité et l’intérêt qu’ils portent aux enfants de leur région. Je profite de l’occasion pour leur souhaiter bon courage et bonne continuité dans leur mission ». En conclusion le jeune technicien Bouabbache Adlane nous parle de ses objectifs en estimant que « Mon objectif c’est de former des cadres et des éducateurs dans les écoles de football, c’est tout un travail de grande haleine, qui permettra ainsi aux jeunes footballeurs de progresser davantage sur tous les plans » et de conclure « J’espère pouvoir apporter un plus, avec ma modeste expérience dans le domaine. Je veux aussi mettre mes compétences au service des jeunes footballeurs à travers le territoire dans le cas de besoin. Je suis disposé à donner un plus au développement du football algérien ». A.M.

Bouabbache Adlane à droite à côté de Boualem Laroum

9e victoire consécutive pour les Lions d’Ath Douala US BÉNI DOUALA

D

Qui arrêtera la machine de l’US Béni Douala ? Ce sera difficile pour les adversaires de cette équipe, de stopper l’ascension fulgurante des Lions d’Ath Douala. epuis la quatrième journée, les poulains de Hamcha et Boukhelif n’ont perdu aucun match. Ils enchaînent les victoires l’une derrière l’autre. Neuf matchs et neuf victoires consécutives. C’est un vrai rouleau compresseur qu’est cette équipe de l’USB, qui caracole en tête

L

de classement avec huit points d’écart sur le dauphin, le CRB Kherrata, qui s’est imposé avant-hier sur le score de 3 à 2, devant la formation d’Aokas. C’est aussi le cas pour les Lions d’Ath Douala qui sont revenus à la maison avec la totalité des points, en s’imposant sur le score d’un but à zéro, devant l’équipe de l’ORB Akbou sur le terrain de cette dernière. L’unique réalisation de la partie a été l’œuvre de l’attaquant providentiel, Medjebour Salim à la 13’, suite à un joli service de Moh Sgheir Bénidir. Les gars d’Ath

Douala occupent la première place avec 31 points dans leur compte. Ce sera vraiment difficile aux prétendants au sacre d’arrêter l’USB, qui ne compte pas lâcher prise. Les camarades de M’Hand Ikdoumi sont décidés à accéder en division régionale une dès cette saison. Le meilleur est à venir surtout que les joueurs sont bien pris en charge par les responsables, à leur tête le boss Hocine Ammam et Dda Ramdane Drouche, qui sont toujours présents à leurs côtés. A.M.

Rien n’arrête les Lions d’Ath Douala ORB AKBOU -US BENI DOUALA (0 – 1)

a rencontre entre les Olympiens d’Akbou et les Lions d’Ath Douala, vendredi dernier à l’OPOD d’Akbou, rappelle étrangement le match SSSAUSBD qui s’est déroulé au stade de l’amitié il y a quelques semaines. En effet, les deux affiches ont connu un scénario similaire. D’abord, il s’agit de deux équipes de la vallée de la Soummam. Le même vainqueur, l’USBD, à l’extérieur. Les deux matchs ont connu le même score (0-1). Les lions d’Ath douala ont réalisé une autre bonne performance du côté de la basse kabylie, qui apparemment réussit bien aux lions de Beni Douala. En effet après avoir battu le CRB Aokas, SS Sidi-

Aich, le CRB Kkerrata, c’est au tour de l’ORB Akbou de subir le même sort. Les Olympiens d'Akbou de leur côté, ont raté encore une fois leur sortie à domicile en se faisant battre par l'entreprenante formation des lions d’Ath douala qui est venue à Akbou avec la ferme intention de repartir avec les trois points de la victoire et confirmer par la même leur statut de leader et ses intentions de jouer à fond la carte de l'accession. Il était donc évident pour les coéquipiers d’Atoumi qu'il leur fallait donner le meilleur d'eux-mêmes pour contrer la bande à Boukhelif. Ayant tardé à entrer dans le match, les poulains de Hamidouche ont été surpris après

DJAMEL HAMIDOUCHE (ENTR ORBA) :

«On sʼest présentés amoindris par lʼabsence de plusieurs joueurs.On a eu affaire à une très bonne équipe de Beni Douala qui maitrisa bien le jeu. On a été accueillis à froid. Par la suite, lʼéquipe adverse à fermer tous les espaces en se regroupant autour de leur bon gardien. On a manqué encore une fois dʼefficacité, on a eu quelques opportunités quʼon a pas su exploiter. Je dirais aussi que lʼarbitre nous a lésés en nous refusant un pénalité flagrant au moment où notre joueur Atoumi a été fauché dans la surface de réparation. »

ABDESLAM BOUKLIF (ENTR USBD) :

«Cʼétait un match difficile devant une équipe qui en voulait se racheter. On sʼattendait à ce scenario, mais on sʼest bien préparés en conséquence. A un certain moment lʼéquipe dʼAkbou nous a créés quelques problèmes, mais on était bien en place. il faut dire quʼils nous ont facilités la tâche en jouant par des balles aériennes. On aurait pu scorer davantage sans lʼexcès de précipitation. Lʼessentiel cʼest la victoire. Je remercie au passage les gars dʼAkbou pour leur accueil et le fair-play des 22 acteurs qui a régné durant toute la partie .» T. H.

seulement 12 minutes de jeu par l’ouverture du score de leur adversaire par Medjbour. Les Olympiens entreront progressivement dans leur match, mais ne se créeront jamais de sérieuses occasions sans pour autant arriver à tromper la vigilance du très bon gardien Benoufella. Les coéquipiers de Hadi tenteront de revenir à la marque, mais butteront sur une forte résistance de leurs vis-à-vis, qui orchestreront quelques contre-attaques qui ont failli faire mouche. Après la pause, on s’attendait à une réaction d’Ifticene et consorts, mais il n’en fut rien. Ils essayeront tant bien que mal de bousculer leur adversaire, mais leur jeu décousu et le manque d’efficacité à l’approche des buts gardés par Benoufella des grands jours, leur ont joué un mauvais tour. Une seconde mi-temps stérile sur toute la ligne pour les locaux alors que les visiteurs, bien organisés en défense se contentaient de bien gérer leur mince avance au grand dam des Olympiens qui confirment que ce stade de l’OPOD les maudit. Pour leur part, les hommes de da Ramdane, qui viennent d’entamer le nouvel an par un autre précieux succès, semblent prendre du large en balayant tout sur leur passage, tel un rouleau compresseur et que rien ne semble les arrêter dans ce chemin qui mène droit en régionale une. T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB AOKAS-JS ZAATRA ( 1- 0 )

QUE CE FUT DIFFICILE !

Que dire de cette rencontre sinon que les requins dʼAokas ont réalisé lʼessentiel en réussissant à renouer avec le succès et ce, après une série de quatre matches sans victoires. En effet, obligés de réagir après sa défaite face aux voisins de Kherrata il y a une semaine, les enfants du cap ont éprouvé les pires difficultés pour venir à bout de cette coriace formation de Zaàtra, accrocheuse à souhait. Les locaux essayeront de prendre leur visà-vis à la gorge, mais par excès de précipitation ils vont laisser passer une multitude dʼoccasions de buts. Il a fallu attendre la demi- heure de jeu pour assister à lʼouverture du score par lʼentremise de Moussouni qui a su mettre à profit un joli service de Lahlouh. En second période les visiteurs sortent de leur coquille et essayèrent de prendre le jeu à leur compte pour porter le danger dans le camp adverse, mais forts de leur milieu de terrain, les poulains de Kamel Saïdi vont bien gérer leur avance et défendre farouchement leur maigre acquis, jusquʼau coup de sifflet final.

KAMEL SAÏDI (ENTR CRBA) :

«Cʼétait difficile, mais lʼessentiel ce sont les trois points de la victoire. Après trois défaites de suite on était condamnés à réagir. Mes poulains ont bien réagi, certes la manière nʼy était pas, mais ce qui compte pour moi aujourdʼhui cʼest la victoire. »


20 PUBLICITÉ

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Travaux publics Direction des travaux publics de la wilaya de Chlef NIF : 408015000002066

Avis d’infructuosité

Conformément à lʼarticle 114 alinéa 08 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics,

la Direction des travaux publics de la wilaya de Chlef, informe lʼensemble des soumissionnaires qui ont participé à lʼavis dʼappel dʼoffres national restreint qui a été publié dans le journal : Ech Chebak en date du 31/01/2012 et le journal Macarana en date du 29/01/2012, relatif à la réalisation des travaux du Projet :

√ Lot N° 01 : Réalisation et extension du parking avec une voie de roulement (VR3) y compris les deux (02) bouts bétonnés. √ Lot N° 03 : Réalisation de la clôture métallique de lʼaérodrome

est déclaré infructueux pour cause réception dʼun seul pli pour le lot N° 01 et qualification dʼun seul soumissionnaire dans lʼévaluation des offres techniques pour le lot N° 03. MARACANA N° 1925 — DIMANCHE 6 JANVIER 2013 - ANEP N°500 322 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE MEDEA DAIRA DE AIN BOUCIF COMMUNE DE SIDI-DEMED

AVIS DE RECRUTEMENT

Le président de lʼAPC de Sidi-Demed organise un concours de recrutement sur titre pour lʼaccès au grade suivant : Grade Administrateur communal

Agent dʼadministration

N de poste à pourvoir

Conditions de participation

01

Parmi les candidats issus dʼun certificat licence

01

Parmi les candidats issus dʼun 3 AS complet

Lieu dʼaffectation

Commune de Sidi-Demed

Dossier de candidature doit comporter les pièces suivantes : - Demande manuscrite de participation, - Une copie du titre ou diplôme certifiée conforme à lʼoriginal, - Certificat dʼexpérience sʼil est indispensable, - Pièces justificatives de la situation vis-à-vis du service national, - Extrait de naissance n°12, - Un casier judiciaire (bulletin n° 03) en cours de validité, - Un certificat de nationalité, - Un certificat médical (affection tuberculose + médecine générale), - 06 photos, - Une fiche familiale sʼil est indispensable. Lieu de dépôt ou dʼenvoi des dossiers de candidatures

Lʼenvoi ou dépôt des dossiers de candidatures qui doivent être adressés à lʼadresse suivante : Président de lʼAPC de Sidi-Demed

Date de clôture des inscriptions Vingt (20) jours à compter de la date de publication du premier avis de recrutement dans les journaux nationaux

MARACANA N° 1925 — DIMANCHE 6 JANVIER 2013 - ANEP 500 214

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Travaux publics Direction des travaux publics de la wilaya de Chlef

Numéro dʼidentification fiscal (NIF) : 408015000002066

Avis d’annulation de l’attribution provisoire du marché

Conformément à lʼarticle 114 alinéa 08 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics,

la Direction des travaux publics de la wilaya de Chlef, informe lʼensemble des soumissionnaires qui ont participé à lʼavis dʼappel dʼoffres national restreint qui a été publié dans le journal : • Macarana en date du 29/01/2012, • Ech Chibak en date du 31/01/2012, • BOMOP N° 1275 semaine du 12 au 18/02/2012, • Consultation N° 938/2012 en date du 04/03/2012, • Consultation N° 1618/2012 en date du 15/04/2012, • Consultation N° 2586/2012 en date du 13/06/2012 Relatif à la réalisation des travaux de :

Projet : √ Lot N° 01 : Réalisation et extension du parking avec une voie de roulement (VR3) y compris les deux (02) bouts bétonnés. √ Lot N° 03 : Réalisation de la clôture métallique de lʼaérodrome De lʼannulation de lʼattribution provisoire du marché publié dans le journal : • Macarana en date du 02/09/2012. • Ech Chebak en date du 01/09/2012.

MARACANA N° 1925 — DIMANCHE 6 JANVIER 2013 - ANEP N°500 452

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE LA WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DE LʼURBANISME ET DE LA CONSTRUCTION ROUTE DE DJELFA - LAGHOUAT NK 5.721.8.262.103.11.29 ETUDE, SUIVI ET REALISATION DES TRAVAUX DU DEFICIT EN AMENAGEMENT, VOIRIE ET RESEAUX DIVERS A TRAVERS LES CITES COMMUNE SEBGUEG PROGRAMME COMPLEMENTAIRE 2011

AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT N° 144/2012

La Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat lance un avis dʼappel dʼoffres restreint pour la réalisation des travaux comme suit :

- LA REALISATION DES TRAVAUX DʼAMENAGEMENT A TRAVERS LES CITES COMMUNE SEBGUEG Les entreprises qualifiées, catégorie 02 et plus activité du bâtiment principal ou secondaire, peuvent retirer les cahiers des charges, auprès du BUREAU DʼÉTUDE NAGOUBA-MOHAMED - AVENUE TIARET COMMUNE DʼAFLOU, contre paiement de 500,00 DA. Les soumissionnaires doivent déposer les plis à la Direction de lʼurbanisme et de la construction route de Djelfa Laghouat, dans deux enveloppes (enveloppe contenant lʼoffre technique, lʼautre enveloppe contenant lʼoffre financière cachetées), lʼenveloppe extérieure doit être anonyme et ne porte que la mention «Soumission à ne pas ouvrir». ( - LA ……………………… **Le dernier délai de dépôt des offres est fixé au 21e jour à partir de la première parution dans la presse et BOMOP du présent avis à 14 : 00 h

LʼOFFRE TECHNIQUE CONTENANT LES PIECES SUIVANTES : 1. Déclaration à souscrire

2. Copie du registre du commerce et le statut pour les sociétés 3. Attestation de certificat qualification 4. Références professionnelles 5. Liste des moyens matériels 6. Liste des moyens humains - DAS 2011 7. Mise à jour (CNAS et CASNOS, CACOBATPH) 8. Casier judiciaire du gérant valide 9. Extrait de rôles 10. Planning de réalisation 11. Certificat de dépôt des bilans sociaux (SARL-EURL-SNC-SPA) -201112. Déclaration de probité - modèle joint 13. Numéro dʼidentification fiscal -NIF14. Le cahier des charges renseigné et cacheté par lʼentreprise

LʼOFFRE FINANCIERE CONTENANT LES PIECES SUIVANTES : 1. Lettre de soumission 2. Devis quantitatif et estimatif + - bordereau des prix unitaires. Les entreprises soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant 111 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance dʼouverture des offres qui aura lieu (à 14:30) le jour de la date limite de dépôt des offres au siège de la DUC, si ce jour correspond à une journée de repos, cette séance sera reportée au premier jour ouvrable.

MARACANA N° 1925 — DIMANCHE 6 JANVIER 2013 - ANEP 500 393

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ANG : Fryers, le transfert qui dérange Ferguson

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

E

n toute discrétion, Tottenham a fait signer jeudi Zeki Fryers, défenseur de 20 ans du Standard de Liège, contre environ 3,5 millions d'euros. Un transfert qui fait grincer des dents Sir Alex Ferguson. La raison ? L'été dernier, Fryers, formé à Manchester United et en fin de contrat chez les Red Devils, avait effectué un essai avec les Spurs. Mais selon les règles de la Premier League, si un club anglais avait fait signer le joueur, il aurait dû payer une indemnité pouvant aller jusqu'à 7,5 millions d'euros.

«Une manipulation flagrante»

A

Finalement, le club londonien avait renoncé et Fryers avait rejoint Liège, Manchester United recevant une compensation financière bien moindre. Six mois plus tard, le latéral gauche est donc de retour et les Spurs ont réalisé une belle économie. «Je suis déçu par Tottenham, a déclaré Ferguson vendredi, en conférence de presse. Je pense que c'est une manipulation flagrante, et la Ligue devrait mener une enquête.» Officiellement, Fryers a quitté le Standard car il avait «le mal du pays» et que le nouvel entraîneur du club, Mircea Rednic, ne comptait pas sur lui.

Marveaux savoure son retour en forme

rrivé en juin 2011 à Newcastle, le milieu offensif Sylvain Marveaux (26 ans, 12 apparitions et 1 but en Premier League cette saison) a connu une première saison difficile, jouant peu sous les couleurs des Magpies. Depuis quelques semaines, l'ancien Rennais s'est refait une santé

et accumule de plus en plus de temps de jeu, pour son plus grand bonheur. "Je suis sur le chemin du retour depuis un long moment. Ca se passe bien à l'entraînement et je suis en forme depuis le début de la saison. Après, ça a été difficile de convaincre le coach, ça a été long. Ca fait quelques

RENNES : Une belle offre du Zénith pour M'Vila ?

Comme nous vous l'indiquions vendredi, le milieu défensif rennais Yann M'Vila (22 ans, 14 matchs en Ligue 1 cette saison) souhaite toujours quitter la Bretagne et intéresse le Zénith St-Petersbourg. Selon L'Equipe, la formation russe aurait décidé de passer à l'offensive avec une offre supérieure à 10 millions d'euros et un contrat de 4 ans et demi. Une proposition qui devrait correspondre aux attentes des dirigeants bretons, mais le joueur ne serait en revanche pas très chaud pour rejoindre la Russie.

semaines que j'enchaîne les matchs. Là, je prends vraiment du plaisir depuis quelques semaines. Je suis content", a déclaré le natif de Vannes au micro de RMC. Marveaux a profité du Boxing Day pour être titularisé lors des trois derniers matchs et inscrire son premier but de la saison en championnat.

INTERNATIONALE 21

PSG : Nenê plaît au Qatar

A la recherche d'un nouveau club cet hiver, le milieu offensif du Paris Saint-Germain, Nenê, aurait fait du FC Santos sa priorité et n'écarterait pas la piste Besiktas. Mais le Brésilien plaît aussi au Qatar, selon L'Equipe. Alors que l'ancien Monégasque n'est pas rentré du Qatar avec le PSG afin de passer des examens médicaux, pense le quotidien Le Parisien, l'Auriverde pourrait finalement être resté pour étudier différentes offres. Selon le journal sportif, le club d'AlArabi aurait apprécié la prestation du joueur en amical face à Lekhwiya (15) et compterait faire une offre rapidement. Plusieurs formations qataries seraient d'ailleurs sur le coup.

Demba Ba aligné en Cup ?

Officiellement transféré de Newcastle à Chelsea vendredi, Demba Ba pourrait effectuer ses grands débuts sous le maillot des Blues à l'occasion du 3e tour de Cup à Southampton, ce samedi (16h00). «Il est opérationnel donc il a une chance de jouer», a déclaré son manager Rafael Benitez. Alors que Fernando Torres a disputé neuf matches depuis un mois, dont sept dans leur intégralité, il n'est donc pas impossible que le nouveau numéro 29 de Chelsea fasse ses premiers pas sur la pelouse des Saints. Depuis le début de la saison, Ba a inscrit 13 buts en 22 matches, toutes compétitions confondues.

WEST HAM : Chamakh pas vraiment le bienvenu

En rejoignant West Ham pour un prêt de six mois afin de retrouver du temps de jeu, l'attaquant Marouane Chamakh (29 ans) pense sans doute avoir fait une bonne opération. Le fils du propriétaire du club, Jack Sullivan, pourrait toutefois semer le doute dans la tête de l'ancien Bordelais."Je suis vraiment désolé de vous apprendre que Chamakh a signé pour un prêt de 6 mois. Ce n'est pas mon choix", a lâché Sullivan sur son compte Twitter. Il y a plus chaleureux comme accueil..

Fernandez fracasse Mollo

En rejoignant Saint-Etienne en prêt, le milieu offensif Yohan Mollo (23 ans, 17 matchs et 3 buts en Ligue 1 cette saison) n'a pas été tendre avec l'AS NancyLorraine et son entraîneur Jean Fernandez. Ce dernier n'a pas vraiment apprécié cette sortie médiatique et le fait savoir."Je vais me mettre deux minutes au niveau de Mollo pour lui dire que son départ est la meilleure chose qui nous soit arrivée depuis le début de la saison. (...) Contrairement à ce qu'il a pu déclarer, il se moque de Nancy. Quand il était là, il ne portait pas le maillot de l'ASNL, il portait uniquement le maillot de Mollo. Il n'y a Engluée au fond du classement en championnat, l'AS Nancyque ses stats qui l'intéressent. Il croit qu'il Lorraine a décidé de vendre cinq joueurs cet hiver parmi lesquels va remplacer Cristiano Ronaldo au figure l'attaquant Djamel Bakar (23 ans, 18 matchs et 3 buts en Ligue 1 Real. Il est ingérable, il suffit de cette saison). Alors qu'un départ vers l'AS Saint-Etienne semblait la regarder son historique. Partout où il destination la plus probable, de nombreux clubs sont également sur le est passé, il est parti en critiquant coup. Selon L'Equipe, Montpellier aimerait aussi s'attacher les services du son coach", a lâché le coach de Nancéien, tout comme Nice et Rennes. l'ASNL dans des propos Autant dire que l'ancien Monégasque pourrait se retrouver à jouer dans la première rapportés par L'Equipe. moitié de tableau durant la seconde partie de la saison. Christophe Galtier est donc prévenu...

l'ASSE a de la concurrence pour Bakar

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 JEU-DÉTENTE

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

MOTS FLÉCHÉS N° 1215

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 1214

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

F

G

MOTS CROISÉS N° 1115 H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

- Oh regarde papa une étoile filante ! S'écrie Nacira. - J'espère que tu as eu le temps de faire un voeu. - Oui, j'espère qu'il se réalisera, sinon j'aurai 0/20 en géographie ! - Ah bon ? C'était quoi, ton voeu ? - Que Londres devienne la capitale de l'Italie, avant que le prof corrige les copies.

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

VERTICALEMENT

A - Tournerait pour rien B - Obligatoire C - Exposée - Désert caillouteux D - Lieu de grillades Vieille dispute E - Bien tranquille Acte législatif F - Sautes - Distança G - Baquet puant - Il va lentement au Brésil H - Poudre colorante Faire vieillir I - Individus - Pointe de rose J - Sigle de grosse boîte - Enonce des bobards K - Plis d'antan Homère y serait mort Gibier de vieux gaulois L - Professions Cinquième du zodiaque

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

HORIZONTALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1114

1 - Galerie de peinture 2 - Forme artistique - Elu du calendrier 3 - Rurales 4 - Bel et bien parti Attirait 5 - Ne reconnaît rien Faire un procès - Repas du mâtin 6 - Déploie - Ville de dépêche 7 - Il hâlait Cléopâtre Inutile 8 - Loge - Fait du tort 9 - Buts de promenade en mer - Chef d'orchestre 10- Araignée sédentaire - Indication de lieu

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


TÉLÉVISION 23

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013 06:05 : Spiez ! Nouvelle génération 06:30 : TFou 10:20 : Automoto 11:00 : Téléfoot 11:55 : L'affiche du jour 11:58 : Météo 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : Mon assiette santé 13:00 : Journal 13:25 : Du côté de chez vous 13:40 : Mentalist 14:35 : Dr House 15:25 : Dr House 16:20 : Les experts : Miami 17:10 : Les experts : Miami 18:00 : Sept à huit 19:50 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:30 : Du côté de chez vous 20:50 : Mensonges d'Etat 23:10 : Les experts : Manhattan

Roger Ferris, un ancien journaliste de guerre, blessé durant le conflit irakien, est contacté par la CIA. L'Agence lui demande d'aller traquer un terroriste en Jordanie, responsable de plusieurs attentats en Europe. Pour mener sa mission à bien, Ferris doit infiltrer un réseau, et gagner le soutien de deux personnes : Ed Hoffman, un vétéran de la CIA, et le chef des renseignements jordaniens. Mais jusqu'où peut-il faire confiance à ces deux hommes sans mettre toute son opération, et sa vie, en danger ? Ed Hoffman semble capable de toutes les roueries. Le chef des renseignements jordaniens, quant à lui, est peut-être trop serviable pour être honnête...

07:00 : Thé ou café 08:05 : La guerre des Stevens 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 09:30 : La source de vie 10:00 : Présence protestante 10:15 : Kaïros 10:45 : Le jour du Seigneur 12:05Tout le monde veut prendre sa place 13:00Journal 13:2013h15, le dimanche... 14:10Vivement dimanche 16:20Grandeurs nature 17:30Stade 2 18:45Point route 18:50Vivement dimanche prochain 20:00Journal 20:3020h30 le dimanche 20:40Emission de solutions 20:41Image du jour : Dakar 2013 20:45Les enfants du marais 22:40Non élucidé

D

ormir plus longtemps permettrait de diminuer fortement les prédispositions génétiques au surpoids. Plusieurs études ont déjà montré l'importance du sommeil pour la santé, qu'il s'agisse du poids ou de la santé cardiovasculaire. Dans une nouvelle étude inédite des chercheurs viennent de mettre en évidence que dormir plus longtemps permet de modifier l'activité des gènes qui prédisposent au surpoids. Pour parvenir à cette conclusion les chercheurs Américains ont suivi 604 vrais jumeaux et 484 faux jumeaux âgés en moyenne de 36,6 ans. Cette méthode de suivi permet de distinguer l'influence des gènes de celle de l'environnement. Les habitudes de sommeil, la taille et le poids de chaque participant ont été notés. Les chercheurs ont pu classer les participants en trois groupes distincts : les petits dormeurs (moins de 7 heures de sommeil par nuit), les dormeurs normaux (entre 7 et 9 heures de sommeil) et les gros dormeurs (plus de 9 heures de sommeil par nuit). On constate alors que : Plus on dort longtemps plus on est

UNE FORTE ODEUR DE PEINTURE

Quand on peint dans la maison, certaines odeurs de peintures sont très fortes et désagréables à supporter. On peut en atténuer lʼodeur en versant dans le pot de peinture une dizaine de gouttes dʼhuile essentielle dʼun parfum de son choix.

L'icône Brigitte Bardot ne fait jamais les choses à moitié quand il s'agit de soutenir la cause qui lui tient le plus à coeur, celle des animaux. Après avoir soutenu publiquement la décision de Gérard Depardieu de quitter la France et de rendre son passeport français au Premier ministre Jean-Marc Ayrault , indiquant dans une lettre ouverte : "Je soutiens Gérard Depardieu, victime d'un acharnement extrêmement injuste, bien qu'il soit amateur de corrida ce qui ne l'empêche pas d'être un acteur exceptionnel qui représente la France avec une popularité et une célébrité uniques", Brigitte menace de quitter l'Hexagone à son tour. La raison de ce dernier et incroyable coup de gueule ? Le sort de deux éléphantes du cirque Pinder suspectées de tuberculose par la préfecture du Rhône et qui devraient donc être euthanasiées prochainement. C'est dans les colonnes des quotidiens du groupe Nice-Matin parus ce matin que la star indique à ce sujet : "Je suis très sérieuse. J'en ai plein le c... Ras-le-bol ! Je ne supporte plus ce pays. Depuis Sarkozy est ses promesses non tenues, personne ne répond à mes requêtes. Ca me met dans une rage folle de voir cette impuissance. Je ne demande rien d'extraordinaire : une RE-PON-SE pour sauver ces animaux !" Brigitte Bardot ajoute avec force : "L'éléphant est intelligent, courageux... C'est mon animal préféré au monde. Si on euthanasie Baby et Nepal, il va y avoir un drame. Je suis capable de tout ! (...) J'ai adressé une lettre par porteur à Hollande avant hier (mercredi, ndlr), avec toute la documentation pour expliquer comment la fondation prendrait en charge leur mise en quarantaine, les soins et leur sauvetage. Pas de réponse". Si le président français ne semble pas enclin à répondre à ses attentes (il a sans doute d'autres soucis !), c'est vers la Russie de Vladimir Poutine que l'actrice de Et dieu... créa la femme compte se tourner. Elle déclare d'ailleurs à son sujet : "Je lui trouve beaucoup d'humanité (...) Il a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs. Et puis làbas, ils n'ont pas l'Aïd-el-Kébir...".

D o rm i r p lu s l o n g t e m p s m o d i f ie l e s f a c t e u r s g é né t i q u e s a s so c i é s a u s ur p o i d s mince. Chez les gros dormeurs l'activité des gènes qui prédisposent au surpoids est de 34%. Chez les petits dormeurs l'activité des gènes qui prédisposent au surpoids est de 70%. Chez les dormeurs normaux l'activité des gènes qui prédisposent au surpoids est de 60%. Autrement dit, chez deux jumeaux ayant le même patrimoine génétique le temps de sommeil modifie l'activité des gènes qui prédisposent au surpoids. C'est donc une étude supplémentaire qui met en avant l'impact de l'environnement sur l'activité des gènes, laissant ainsi un espoir important qui se battent contre des prédispositions génétiques. Les auteurs de l'étude concluent : "Une période de sommeil plus courte est associée à un plus grand surpoids et

Le saviez-vous ?

Pourquoi les Anglais roulent-ils à gauche ?

Au moyen âge, il était de rigueur pour les chevaliers droitiers de porter leurs épées à gauche pour les dégainer plus rapidement en cas de combat face à un autre chevalier. Les gauchers nʼétant que très peu nombreux et pour faciliter la circulation sur les chemins, la circulation à cheval sʼeffectuait naturellement par la gauche pour que les armes des cavaliers venant dans un sens ne touchent celles des autres cavaliers sur les petits chemins (ce qui aurait pu être un signe de provocation en duel). Pour en revenir à notre sens de circulation à droite, Napoléon pensait quʼil serait

Brigitte Bardot crie son ''ras-le-bol'' de la France et demande à voir Poutine !

Thomas Sotto se rend notamment en Laponie, où une Française s'est installée pour proposer aux touristes des excursions avec des chiens de traîneau. Au sommaire : *Open bar* Ouvrir un barrestaurant, seul ou avec des amis, beaucoup y pensent. Certains choisissent des endroits à la mode tandis que d'autres optent pour l'implantation en province. *Travailler à la maison, profiter de la vie* Les moyens modernes de communication permettent à davantage de personnes de travailler depuis chez elles. *Il mène les Chiliens à la baguette* Jérome Reynes a tout quitté pour ouvrir une boulangerie au Chili. Aujourd'hui, il emploie 330 personnes, continue de développer de nouveaux commerces et profite de la vie chilienne.

ATTÉNUER

DOSSIER SANTÉ

ACTU PEOPLE

06:00 : M6 Music 07:00 : Absolument stars 09:45 : A mourir de rire 10:50 : Accès privé 11:50 : Sport 6 11:55 : Turbo 13:25 : Météo 13:30 : Maison à vendre 15:00 : Au secours ma maison s'écroule 16:30 : Un trésor dans votre maison 17:20 : 66 minutes 18:40 : 66 minutes : les histoires qui font l'actu 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6 20:30 : Sport 6 20:50 : Capital 23:00 : Enquête exclusive

mieux dʼattaquer par la droite pour jouer lʼeffet de surprise (tous les autres avant lui avaient très souvent attaqué par la gauche). Sa technique ayant permis à plusieurs reprises de battre les Autrichiens (mais jamais les Anglais), il décida dʼimposer le sens de circulation à droite à tous les pays colonisés lors de ces grandes batailles européennes pour affirmer sa supériorité. Ce sens de circulation a ensuite été appliqué à toutes les colonies des pays envahis par Napoléon, sauf évidemment les pays colonisés par les anglais (seulement 61 sur les quelques 200 pays que comptent notre planète).

une

*HOROSCOPE*

Une grande opportunité s'offre à vous ce qui vous permet d'atteindre facilement un objectif décisif. Vous allez trouver en vous les ressources, le courage et la perspicacité nécessaires pour mener à bien ce challenge. Ne laissez pas cette belle occasion de réussite. Prenez soin d'éviter une personne malheureuse de votre entourage qui ne cesse de faire une montagne de n'importe quoi. Elle passe son temps à se plaindre. Surtout ne l'écoutez pas. Prenez soin de préserver votre moral et restez insensible à ses plaintes. Vous allez découvrir que la communication avec les autres s'améliore notablement et vous constaterez que vos idées seront reconnues. C'est une atmosphère agréable à exploiter.

Vous allez pouvoir parvenir à vos fins dans une aventure sentimentale qui vous occupe l'esprit depuis longtemps. Vous connaissez la satisfaction du gagnant. Attention de ne pas remettre en cause une parole donnée. Il serait bon de tenir une promesse que vous avez faites.

Vous serez plein d'énergie et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante lors d'une possible réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon.

Votre sens pratique et votre détermination alliés à votre forme dynamique vous aideront à gagner la partie. Vous êtes en passe d'obtenir de quelqu'un une faveur que vous briguez depuis longtemps. Tout semblera vous réussir surtout si vous agissez habilement.

Evitez de trop fréquenter une personne bavarde de votre entourage qui ne cesse de faire des réflexions malvenues dans un milieu hostile à de telles affirmations falacieuses. Prenez soin de l'éconduire rapidement si elle venait à vous relancer.

On évitera de parler autour de vous d'un problème mineur qui ne vous préoccupe plus. Le passé est le passé. Vous aurez trouvé le moyen d'oublier cet inconvénient. Vous saurez vous en accomoder malgré les nuisances épisodiques qu'il provoque dans votre vie.

Quelque chose de très important va survenir ce qui clarifiera certains points importants dans votre vie. Mais comme le moral est très bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à la chance qui passe. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus,

Vos doutes au sujet de la réalisation de vote projet vont s'évanouir. Vous gagnerez grâce à votre détermination. La forme physique sera là et vous fournirez tous les efforts pour terminer votre entreprise dans de bonnes conditions.

Ce sera l'entente parfaite si vous savez éviter les discussions inutiles. Votre persévérance sera déterminante dans une entreprise délicate. Un malentendu sera évité de justesse. Ce qui vous permet de pouvoir aller tranquillement jusqu'au bout pour réaliser vos ambitions légitimes.

plus grande influence des gènes sur l'indice de masse corporelle (IMC), suggérant ainsi que des durées plus courtes de sommeil augmente le risque génétique pour le surpoids ou l'obésité. Inversement, une plus longue durée de sommeil pourrait supprimer cette influence génétique. Les prochaines recherches déployées pour identifier les génotypes qui prédisposent au surpoids devront considérer ce rôle du sommeil sur l'activité des gènes."

DEVINETTE

Qu'est-ce qui porte des lunettes et ne voit pas ? ...Un nez !

07h15 : Sabah El-Khir Telematin 10h00 : taqous wa dorousse 10h30 : karaza wa asdika ek madrassa 10h45 : djalassat nissaiya 11h30 : nahwa charq 12h30 : indie a tout prix 13h00 : Journal télévisé 13h30 : ghaltate hayati 15h00 : Azizi el mouchahid 17h00 : madinat el-zintrixis 17h30 : rawaie el inssan wa tabiaâ 18h00 : Journal télévisé 18h20 : taqdar tarbah 19h25 : Alhan wa chabab 20h00 : Journal télévisé 20h45 : documentaire 22h15 : jacob's cross 22h45 : hiwar El-Saâ 00h00 : Journal télévisé

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Une agréable surprise vous attend. Profitez de cet événement pour rallier à votre cause les gens qui hésitent à vous faire complètement confiance. La partie sera belle et vous sortez le grand jeu. Vous vous attribuez la victoire sans grande difficulté.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:21 Dohr 12:54 El Assar 15:29 El Maghreb 17:52 El Ichaʼa 19:17

D IMANCHE Plutôt ensoleilé

Max. 17° / Min. 6°


24

BALLE AU CENTRE

L’échec renouvelé Par Ali Bouacida

E

t si tous présidents de clubs décidaient subitement de passer le témoin en démissionnant «proprement» afin de laisser la gestion à de nouvelles têtes, donc de nouvelles méthodes? Bien sûr cette hypothèse nʼest même pas envisageable quand on sait avec quel acharnement beaucoup tiennent à leur poste. Pourtant pour qui connait les arcanes du football national, il faut être vraiment solide psychologiquement –et physiquement- voire un peu fou sur les bords, pour accepter de diriger un club avec toutes les problèmes qui gravitent autour. A se demander sʼil nʼy a pas des intérêts occultes qui mobilisent ces hommes dont certains avouent en aparté quʼils nʼont plus de vie de famille. Mais alors pourquoi sʼêtre fourvoyé dans cette galère? Pourquoi sʼexposer ainsi à des critiques constantes, parfois à la vindicte, subissant ce qui est supposé être le perpétuel «complot» dʼautres clans visant «à déstabiliser le club»? Ce que déclare Abdelhakim Serrar (El Watan 4 janvier) est édifiant à plus dʼun titre «Les présidents de clubs, à commencer par moi, sont les premiers responsables de ces tâtonnements, pour ne pas dire de ces échecs (du professionnalisme, ndlr). Le moment de céder la place à dʼautres, est venu…». Ainsi après lʼinstauration du professionnalisme qui entame sa troisième année, force est de constater que lʼéchec est clairement établi. Sauf que cʼest la première fois quʼun président de club impute directement cet échec à ses alter-ego. Et à bien y réfléchir, nous ne pouvons ne pas être dʼaccord. Parce quʼil fallut dès le départ gérer ces clubs comme des entreprises, ce que nʼont pas fait leurs principaux dirigeants. Parce quʼil leur fallait se transformer en managers et capitaines dʼindustrie, le sport étant défini aussi comme une industrie du spectacle. Mais habitués aux généreuses subventions des pouvoirs publics, les patrons de clubs nʼont pas réussi ce passage au «compter sur soi » malgré une aide précieuse de lʼEtat en termes de foncier et aussi de finances. Aujourdʼhui tous les clubs sont endettés –hormis lʼUSM Alger- et le cas du CRB et du CABBA, illustre on ne peut mieux ce passage raté de lʼamateurisme au professionnalisme avec des joueurs qui ne se présentent même plus à lʼentrainement pour ne pas avoir perçu leurs salaires. Dʼautres clubs des deux Ligues sont sur le point de déclarer faillite. La seule solution réside dans les sponsors. Or ceux-ci ne se manifestent pas parce que le football est réputé «mauvais pour les affaires». Et si cʼétait ses dirigeants qui ne sont pas bons pour les affaires? A. B.

Maracana N°1925 — Dimanche 6 janvier 2013

…Halilhodzic ne se fixe pas d'objectif

RAOURAOUA VEUT ATTEINDRE LE CARRE D’AS… Controversés dans leurs propos, le patron de la FAF veut atteindre les demifinales, au moment où le premier responsable de la barre technique des Verts, Vahid Halilhodzic, a réitéré qu'il va vers l'inconnu en Afrique du Sud.

I

l a fait savoir que l'équipe nationale pourrait être éliminée dès le premier tour, comme elle pourrait aller loin dans le tournoi. Avant de rallier l’Afrique du Sud, le sélectionneur national a fait un état des lieux de la sélection, en expliquant qu'il dispose d'un effectif composé de trois groupes de joueurs. Il s'agit de joueurs qui sont compétitifs, d'autres qui jouent rarement et d'autres qui sont souvent

blessés. Le sélectionneur national a affirmé qu'il assume ses choix, concernant les joueurs retenus pour la CAN-2013.Il faut rappeler que Halilhodzic a retenu des joueurs sans club ou manquant de compétition tout en écartant des joueurs qui sont au mieux de leur forme. Il a insinué qu'il assume ses choix et compte sur les deux semaines de préparation en Afrique du Sud pour mettre en place un groupe capable de créer la surprise en Afrique du Sud. L'équipe nationale est entrée depuis hier en stage bloqué à Rustenburg pour préparer la phase finale de la CAN-2013, laquelle est prévue du 19 janvier au 10 février.

Les Verts appelés à se surpasser

Au cours de ce stage, Halilhodzic tentera de mobiliser

Nabil Ghilas intéresse le Sporting de Lisbonne et Braga

Le Sporting de Braga et son homonyme de Lisbonne sont intéressés par les services du jeune attaquant Nabil Ghilas. Les deux formations par le biais de leurs présidents respectifs ont fait des offres financières chacune de l’ordre de 700 000 euros qui est en somme une offre appréciable. Les dirigeants des deux clubs craignent énormément la concurrence de clubs plus nanties financièrement à l’instar d’Everton qui peuvent faire de bien meilleures offres pour enrôler l’attaquant algérien qui jouit d’une forme éblouissante en ce moment.

son groupe, d'autant plus qu'il a indiqué qu'il compte sur la volonté des joueurs. Il a ajouté qu'il est conscient qu'il ne dispose pas de joueurs expérimentés de la trempe de ceux de la Côte d'Ivoire ou de la Tunisie, mais il table sur l'esprit de sacrifice du groupe et de sa cohésion. En ce sens, Halilhodzic a averti que l'équipe reste capable du meilleur comme du pire à la CAN-2013, ce qui explique ses appréhensions quant aux objectifs fixés. Pour rappel, le président de la FAF a évoqué l'objectif des demi-finales au moment où le sélectionneur national qualifie cet objectif de démesuré. Pour Halilhodzic, tout va se décider durant les deux semaines de stage en Afrique du Sud où il compte mobiliser ses joueurs, lesquels sont appelés à se surpasser.

Ziani invité de Lekhwiya

MATCH INTERNATIONAL AMICAL LEKHWIYA - BAYERN MUNICH

Après avoir invité Nadir Belhadj pour affronter le Paris SaintGermain, Lekhwiya a décidé de faire appel à un autre algérien pour son second match amical contre un des gros calibres européens. En effet, le club a invité cette fois l'ancien meneur de jeu des Verts, Karim Ziani, afin de prendre part à la rencontre amicale contre le vice champion d'Europe et leader de la Bundesliga, le Bayern de Munich. Comme Nadir Belhadj avant lui, Karim Ziani a participé aux entrainements de Lekhwiya pour s'habituer à ses nouveaux coéquipiers. Ce sera également l’occasion pour lui de rejouer sous le même maillot avec son ancien coéquipier de sélection, Madjid Bougherra. Avec Karim Ziani dans ses rangs, Lekhwiya va tenter de faire bonne figure après s’être lourdement inclinée contre le PSG, 5-1, lors du dernier match.

r i d a K à j é d e t t e r g e Sanchez r

Auteur d'un très bon début de saison avec Valenciennes, le milieu offensif Foued Kadir (29 ans, 18 matchs et 6 buts en Ligue 1 cette saison) a rejoint l'Olympique de Marseille cet hiver. L'entraîneur valenciennois Daniel Sanchez, regrette le départ de l'un de ses meilleurs éléments.«Sur le plan sportif, je ne peux que regretter le départ de Foued». Il a vraiment fait une bonne première partie de saison. Dans 5 mois, il serait en fin de contrat. C'était donc pour nous le dernier moment pour pouvoir retirer quelque chose. Ca va peut-être nous permettre de prendre quelqu'un d'autre à sa place", a déclaré le coach nordiste au micro de RMC. A vrai dire, la venue de Kadir à l’O Marseille fait l’entière

unanimité dans l’entourage du club. D’ailleurs, l’entraîneur Olympien, Elie Baup, dans une déclaration accordée au site officiel du club, dira dans ce sens : «Je suis très content que Foued soit là, c’est un vrai renfort pour notre groupe. C’est un joueur de qualité que l’on suit depuis longtemps. Depuis le début de la saison, on avait envie qu’il nous rejoigne et cela s’est fait en janvier. Si Valenciennes a fait une bonne première partie de saison, il y est pour quelque chose. Il est efficace, par son style de jeu, il va nous aider». Je veux maintenir une organisation avec trois joueurs offensifs et un en pointe avec une animation forte dans la possession du ballon, notamment dans la partie de terrain adverse. Il peut jouer à droite, dans l’axe et à gauche avec une capacité de

tenir les rôles dont on a besoin». Le technicien en question affirmera, dans le même sillage, que le fait que le joueur prenne part à la CAN-2013 avec l’Algérie, ne constitue en aucun cas un handicap pour son équipe : «Voir des joueurs partir pour la CAN fait partie des saisons où il y a cette compétition. L’important est de l’avoir pour la phase retour qui s’annonce difficile.» Pour sa part, le directeur sportif, José Anigo, aborde dans le même sens, en indiquant que «Foued est un investissement intelligent, c’est un vrai renfort de qualité. La durée : trois ans et demi. C’est une belle opération pour l’OM, il était suivi par beaucoup de monde. On savait que Kadir irait à la CAN, mais le championnat ne s’arrête pas dans un mois».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1925 date 06-01-2013  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...