Issuu on Google+

YEBDA RETROUVE ENFIN LE TERRAIN

Madjer : «J’ai vraiment peur pour notre EN» www.maracanafoot.com

N° 1915 Lundi 24 décembre 2012 — Prix 20 DA

JSK

P3-4

Place à Dame Coupe

 Sandjak : «Ils nous ont battus à Tizi, on va les battre au 5 Juillet» Bencherifa : «Ce succès nous galvanisera face au MCA » Mokdad : «Que le meilleur gagne»

USMH

P7

BOULEKHOUA :

«Maintenant, on doit penser à la Coupe» ACHIOU VEUT REJOINDRE L’USMH

MCA

CRB

M. BENALDJIA :

«Je demande pardon aux supporters»

BOUALI :

«Je ne peux pas travailler avec rien»

P8

JSMB

Le podium leur a COURBIS filé entre les doigts

USMA

 «On va se préparer en Algérie» «Je ne sais pas si on va recruter» «Bouzid va faire ses débuts contre Sig» «Bocaà de Jordanie, je n’ai aucune idée sur cette équipe» P5

HADJI

«CE FAUX-PAS NE REFLÈTE PAS LA PHYSIONOMIE DU MATCH»

P10-11

Ils n’ont pas perçu le moindre centime depuis cinq mois

P6

Les joueurs menacent de boycotter le stage de Benidorm YALAOUI : «JE VAIS TENTER DE REFAIRE LE COUP DE TIZI» OUALI VEUT S’EN ALLER


02

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

EQUIPE NATIONALE

Il ne reste qu’une dizaine de jours avant le début du stage des Verts au centre sportif technique des équipes nationales de Sidi Moussa, et ce, le 2 Janvier prochain comme prévu par le staff technique à sa tête, le coach Vahid Halilhodzic. APRÈS 11 MOIS D'INDISPONIBILITÉ…

YEBDA RETROUVE ENFIN LE TERRAIN

Même s’il n’a été incorporé que durant le dernier quart d’heure lors de la victoire de son club Granada sur le terrain d'Osasuna (2-1), dans le cadre de la 17e journée du championnat d'Espagne de football , cela a amplement suffit pour faire le bonheur de l'international algérien Hassan Yebda, qui retrouve ainsi les terrains lui qui a été éloigné depuis février dernier en raison d'une méchante blessure à un genou. Ainsi donc Yebda a fait son entrée en jeu en remplacement de son coéquipier l'attaquant international marocain, Youcef Al Arabi, pour aider ses coéquipiers, qui menaient au score par un but d'avance, à préserver leur maigre acquis. Une tâche que Yebda a bien accomplie, puisque le club andalou a réussi à s'imposer hors de ses bases et s'extirper de la zone des relégables. L'ex-joueur de Naples (Serie A, Italie), espérait néanmoins faire son retour à la compétition un peu plus tôt, d'autant plus qu'il était retenu dans la liste des 18 joueurs de son équipe lors des deux précédentes journées de la Liga, mais sans pour autant qu'il joue. Cela lui a coûté une deuxième participation personnelle en coupe d'Afrique des nations (CAN). Son nom ne figure pas dans la liste des 23+1 Algériens concernés par le prochain rendez-vous continental en Afrique du sud (19 janvier-10 février), après avoir été désigné dans la liste des 40 joueurs présélectionnés. Son manque de compétition lui a ainsi coûté cher, lui, qui se remet d'une longue traversée du désert, durant laquelle il a été contraint de subir deux opérations chirurgicales.

Le plan de travail arrêté avant le départ en Afrique du Sud

L

A 10 jours du début du stage des Verts à Sidi Moussa

a plupart des joueurs retenus pour la CAN 2013, jouent régulièrement avec leurs clubs respectifs, et ce, à l’exception de Lemmouchia, Soudani, Cadamuro et M’Bolhi qui sont inactifs depuis un bon moment. Le sélectionneur des Fennecs du désert, le Bosnien Vahid Halilhodzic, a tout ficelé concernant les deux jours de travail programmés au centre de Sidi Moussa, avant le grand départ en Afrique du Sud dans la soirée du 3 Janvier, où ses poulains auront à effectuer un stage de deux semaines, avant

d’aborder le 1e match de la CAN 2013, prévu le 22 janvier face à la sélection tunisienne à Rustenburg.

DEUX SÉANCES AU MENU DES VERTS LE 2 ET LE 3 À SIDI MOUSSA

Avant de rallier Johannesburg le 3 janvier 2013 dans la soirée, les coéquipiers de Belkalem Essaïd, auront droit à deux séances de travail au centre sportif technique des équipes nationales de Sidi Moussa. Les poulains de Vahid Halilhodzic

effectueront leur première séance d’entraînement après le premier jour du début du stage. Quant à la seconde séance de travail, cette dernière est prévue, le lendemain, c’est à dire le 3 du même mois, dans la matinée.

prochain dans la matinée. Il y aura donc une zone mixte pour les joueurs, lesquels vont répondre aux sollicitations des journalistes qui viendront couvrir ce stage, avant le départ de l’équipe au pays de Nelson Mandela.

Les joueurs auront droit à s’adresser aux gens de la presse juste à la fin de la séance d’entraînement qui aura lieu le 3 Janvier

Même le sélectionneur national tiendra lui aussi, un point de presse avec les journalistes, avant de rallier l’Afrique du Sud dans la soirée, de la même journée. Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse, dans l’après-midi du 3 Janvier, et répondre aux questions des journalistes, concernant le programme de travail, qui aura lieu en Afrique du Sud.

ZONE MIXTE POUR LES JOUEURS APRÈS LA SÉANCE

Sa dernière apparition remonte au 25 Novembre

LEMMOUCHIA SANS COMPÉTITION DEPUIS UN MOIS

Le milieu de terrain du Club Africain et de la sélection nationale Kahled Lemmouchia, qui a contracté une blessure et qui se sent mieux maintenant, est en désaccord avec le coach de son club employeur. Il est inactif et sans compétition depuis un mois. Sa dernière apparition sous le maillot du Club Africain et en compétition officielle remonte au 25 novembre dernier, face à l’équipe de l’ES Zarzis. Depuis ce match, il n’a plus refait surface avec son équipe. En effet, la posture du milieu de terrain des Fennecs, parait très compliquée du côté de la Tunisie, en étant bléssé. Lemmouchia est désormais prêt pour le service, mais n'apparaît toujours pas dans le groupe professionnel. Les médias locaux font état d'un malaise entre le joueur et son entraîneur ainsi que la direction. Toutefois, malgré cette situation incongrue, Lemmouchia souhaiterait aller au terme de son contrat qui prendra fin en juin 2013 et met fin à toutes les rumeurs qui disent qu'il serait partant au mercato d'hiver. On parle même d’une éventuelle séparation à l’amiable

juste après la CAN 2013 entre les deux parties. Sans compétition depuis un mois, le milieu de terrain récupérateur des Fennecs du désert, se contentera donc du prochain stage pour préparer la prochaine CAN.

IL ENTAMERA LA PRÉPARATION CES JOURS-CI AVEC LE PRÉPARATEUR PHYSIQUE DE L’EN

Khaled Lemmouchia ne tardera pas reprendre du service et à se préparer, en prévision de la prochaine CAN 2013, afin qu’il soit au rendez-vous et au top de sa forme. Lemmouchia ne veut pas rester inactif, mais bien au contraire, il va en profiter au maximum, pour qu’il soit au rendez-vous le jour du début du stage de préparation, prévu le 2 Janvier 2013, au centre sportif technique de Sidi Moussa. Le milieu récupérateur des Verts sera pris en charge par le préparateur physique l’Italien Gianni Biscotti. Il entamera la préparation ces jours-ci avant même le début du stage, afin qu’il garde sa forme. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CONFÉRENCE DE PRESSE DE VAHID HALILHODZIC DANS L’APRÈS-MIDI

DÉPART LE 3 JANVIER À 23H

L’équipe nationale algérienne s’envolera à destination de l’Afrique du Sud et plus, dans la soirée du 3 Janvier. Le vol est prévu à 23h sur la compagnie aérienne Air Algérie. Les Verts auront droit à deux semaines de travail, avant de débuter la compétition africaine le 22 Janvier face aux Aigles de Carthage de la Tunisie à Rustenburg.

ARRIVÉE LE 4 JANVIER À 8H À JOHANNESBURG

Les Verts sont attendus à Johannesburg dans la matinée du 4 Janvier. L’avion qui transportera la délégation algérienne posera sur le tarmac de l’aéroport de Johannesburg vers les coups de 8h du matin. Une fois que toutes les formalités d’entrée sur le sol de l’Afrique du Sud soient remplies, les camarades de Medhi Lacen rallieront par bus la ville de Rustenburg, distante de 100 kilomètres de Johannesburg. La sélection nationale sera à pied d’œuvre sur son lieu de regroupement, avant midi. Aomar Moussi


Les Canaris clôturent sereinement l’année

Par Rabah Salhi

La JS Kabylie, auteur d’un retour appréciable en championnat, clôture la phase aller avec trois victoires consécutives et prépare ainsi le prochain match de la coupe face au MC Alger avec un moral plus au moins tranquille.

L’

essentiel a été fait par le nouvel entraineur de cette formation phare de Djurdjura, en redonnant, surtout, confiance aux joueurs. Objectif donc atteint pour Nacer Sandjak qui a pris les commandes de cette équipe en pleine crise. En pleine confiance, après ce retour, les kabyles doivent d’abord préparer le prochain match des 1/16es de finale de la coupe d’Algérie, contre le MC Alger. Sans donner trop d’importance à cette dernière rencontre face au CA Batna, que les Canaris auraient pu remporter sur un score plus large, un sérieux travail attend le staff technique Kabylie composé de Nacer Sandjak et Arezki Amrouche. Ayant constaté des lacunes dans tous les compartiments, notamment

03

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

offensif, le coach Sandjak aura cette fois-ci suffisamment de temps pour les corriger. Les joueurs de cette formation phare de la Kabylie, soulagés par ces dernières belles performances, doivent retrousser dés maintenant leurs manches, car la phase retour qui débutera dans une vingtaine de jours , s’annonce encore plus compliquée. Les Kabyles qui visent une place sur le podium, doivent oublier cet

ZIAD DE RETOUR, MAIS…

Il a fallu attendre la 15e et dernière journée pour voir l’attaquant Hamza Ziad retrouver les terrains après une longue absence. L’enfant de Batna a été incorporé d’entrée, mais il n’a pas beaucoup donné pour l’équipe.

BOUAICHA ENCORE UNE FOIS DÉÇU S’il y a un joueur qui ne rentre pas dans les plans du nouvel entraineur

Sandjak, c’est bien Djamel Bouaicha. Cet attaquant qui a espéré de jouer ce match face au CA Batna, s’est contenté encore une fois de suivre les débats du banc de touche. Une situation qui ne l’arrange pas. Victime de la concurrence, Bouaicha, ne veut plus continuer à chauffer le banc, et menace encore une fois de quitter. R.S.

L’HEURE EST AUX BILANS

Même s’il n’assume pas les responsabilités de cette première phase du championnat qui a été mal amorcée, l’entraineur de la JS Kabylie Nacer Sandjak doit faire les bilans pour voir réellement ce qui n’a pas marché durant cette période de la compétition. Sur le plan offensif, la JS Kabylie ne rassure pas encore. Le potentiel est énorme, vu les éléments que l’on a dans ce groupe à l’image de Hanifi, Messaâdia, Hadiouche, Bencherifa, Bouaicha et autre Hanifi, qui est en très grande forme, Bencherifa et Bouaicha n’ont pas été beaucoup utilisés et Hadiouche et Belakhedar sont par contre, en dessous des espérances. Au milieu, Mokdad est présent défensivement et apporte le surnombre en attaque. Il tente aussi de loin, et réussit à mettre en danger les défenses adverses. Après un début timide, l’ancien milieu du terrain du MC Alger, Mokdad retrouve ses sensations en inscrivant même un joli but face au CA Batna. Sinon Maroci et Camara ne se contentent pas d'asurer leurs arrières mais aussi reussir en récupération, des passes courtes et latérales et vers l’avant, en prenant quelques fois des risques. En attendant de trouver un chasseur de buts, Il y a encore du travail sur le plan offensif. Défensivement, il n’y a pas grand-chose à changer. La paire RialBelkalem est rassurante. Les autres, Khellili, Mekaoui, Sedkaoui et le reste, ne sont pas des moindres. R. S.

épisode « phase aller », et se focaliser entièrement sur la manche retour.

LE STAFF ET LES JOUEURS SAVENT À QUOI S’ATTENDRE.

Le staff technique aura un temps largement suffisant pour mieux se préparer pour la manche retour. Le coup d’envoi de la phase retour sera donné mi-janvier. Les choses ne seront pas aussi faciles pour les coéquipiers de Mokdad, qui doivent désormais s’attendre à de chauds débats. Les Kabyles ont l’intention de casser la baraque. La mauvaise entame de cet exercice, obligera certainement le nouveau staff technique à revoir beaucoup de choses dans son

LE CHEFD'OEUVRE DE MOKDAD

Abdelmalek Mokdad, le milieu du terrain de la JS Kabylie est devenu un élément indispensable pour l’équipe. Après un passage à vide dû essentiellement à une blessure, l’ancien joueur du MC Alger revient petit à petit avant de se distinguer. Mokdad ne s’est pas arrêté en si bon chemin en ouvrant son compteur buts lors de la dernière journée de la phase aller du championnat national de ligue1, face au mal classé, le CA Batna.

effectif. Un grand chantier attend donc Sandjak dans les prochains jours. Durant la première phase du championnat, les Jaune et Vert ont du mal à rentrer dans la compétition : beaucoup de points perdus à domicile, attaque stérile. Plusieurs autres points ont été constatés durant les 15 matches disputés de la phase aller. Sandjak aura encore du pain sur la planche. Pour les Canaris, l’avenir se confortera par une belle qualification, samedi prochain, au prochain tour de la coupe d’Algérie contre le MC Alger. Une rencontre qui doit permettre aux Kabyles de se rassurer et d’espérer mieux. Les joueurs de la JS Kabylie ont encore besoin de plus de confiance pour retrouver leur niveau. Il faut tout faire pour retrouver la place d’antan, c’est le mot d’ordre. Les lions de Djurdjura devront pour cela, montrer beaucoup d’opportunisme dans le dernier geste. L’équipe a manqué de réalisme. Les joueurs n’ont pas pu cadrer toutes leurs tentatives, c'est une chose sur laquelle l’entraineur devra insister et quelque chose à améliorer s’il veut gagner des matches et prendre des points précieux. Tout le monde doit donner plus dans l’avenir. Une remise en question générale s'impose, il n'y a qu' à ce prix que le club s'en sortira. Les discours étaient souvent pleins de bonnes intentions, mais il va falloir impérativement mettre en application sur le terrain pour renouer avec les succés, pour ce qui en reste de la saison, qui s’annonce pas aisée.R. S.

JSK

LIGUE 1

UN BON RÉSULTAT FACE AU MCA POUR SE REMETTRE EN CONFIANCE

En tous cas, pour les Lions du Djurdjura, il s’agira seulement de faire un résultat positif samedi prochain au stade 5 juillet face au MC Alger, lors des 1/16es de finale de la coupe d’Algérie pour se mettre davantage en confiance, car la suite du championnat s’annonce des plus délicate. Les Kabyles, qui visent loin dans cette prestigieuse compétition nationale, auront en face des Mouloudéens ayant affiché d’excellentes dispositions cette saison, notamment sur leur base au stade 5 juillet. Les Canaris, qui ont réalisé l’essentiel en cette fin de la phase aller du championnat, doivent éviter tout excès de confiance. En Tous cas, on s’attend à une belle réaction des kabyles qui ont déjà perdu leur match de championnat à domicile (0-1), face à ces Algérois. Evidemment, le coach kabyle qui a réussi jusque là sa mission, aura devant lui toute une semaine pour trouver la formule adéquate pour s’imposer en dehors de ses bases. Toutefois, réconfortés par leur retour en championnat, les camarades de Messaâdia, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, mais ils veulent rester sur cette lancée. R.S.

SECONDE TITULARISATION SUCCESSIVE DE MESSAÂDIA

Passeur et buteur contre le NARB Reghaia lors du dernier match de la coupe d’Algérie, l’attaquant Messaâdi a été incorporé d’entrée lors du match face au CA Batna. Ce joueur n’a pas pu inscrire un but contre son ancienne formation, CA Batna. Sandjak lui a renouvelé sa confiance pour la deuxième fois de suite, mais il n’a pas montré grande chose lors de cette rencontre.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

JSK

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

LIGUE E 1

DEUX JOURS DE REPOS ACCORDÉS AUX JOUEURS

Les joueurs kabyles ont bénéficié de deux jours de repos, que leur a accordés le staff technique kabyle composé du duo Sandjak-Amrouche. Les camarades de Messaâdia ont profité de la journée d’hier et profiteront de celle d’aujourd’hui pour récupérer de leurs forces et se ressourcer auprès de leurs familles, avant de replonger dans le bain de la compétition, pour préparer le match de coupe face au MCA.

REPRISE DEMAIN MATIN À DRAÂ BEN KHEDDA

La reprise des entraînements est prévue demain mardi au stade des Frères Kaci de Draâ Ben Khedda. Les poulains de Nasser Sandjak et Arezki Amrouche reprendront du service, ce mardi dans la matinée, à partir de 10h, avant qu’ils ne rallient la capitale ce mercredi, pour un mini-stage de deux jours au Samitel. A. M.

Place à la Coupe D’ALGÉRIE

Par Aomar Moussi Les Canaris du Djurdjura qui ont terminé la phase aller sur une bonne note avec une petite victoire contre le CA Batna, se tourneront désormais au match des 16es de finale de dame coupe, qui va les opposer le vendredi au stade olympique contre le Mouloudia d’Alger.

U

n match qui revêt une grande importance pour les poulains de Nasser Sandjak, et qui ne veulent en aucun cas le rater. Les joueurs vont reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui au stade de Draâ Ben Khedda, pour préparer le match de coupe, qui les attend dans quelques jours au stade

SANDJAK : «ILS NOUS ONT BATTUS À TIZI, ON VA LES BATTRE AU 5 JUILLET»

Le coach des Canaris du Djurdjura Nasser Sandjak qui a réussi en l’espace de quatre matchs à la tête de la barre technique, à réaliser trois victoires et un match nul, était très heureux avant-hier à l’issue de la rencontre gagnée par son équipe, en estimant que «C’est une victoire bonne pour le moral. Le plus important c’était le gain du match et rien d’autre. Je tiens à remercier les joueurs, pour cette victoire, et ce, même si la manière n’y était pas » avant d’ajouter «Je crois les joueurs ont repris confiance en leurs capacités et cette troisième victoire d’affilée n’est qu’un bon signe pour la suite de notre parcours ». Concernant le match qui attend la JSK face au MC Alger ce vendredi au stade du 5 Juillet, lors des 16es de finale de dame coupe, Nasser Sandjak reste confiant et lance un défi à Djamel Menad, en déclarant ce qui suit : «Le Mouloudia d’Alger nous a battus lors du match de championnat à Tizi Ouzou, maintenant, c’est à notre tour de les battre au stade du 5 Juillet en match de coupe. Ce sera un big match et un Clasico qui va opposer deux vieilles connaissances. Il y aura certainement du spectacle, du beau jeu, un large public, et surtout des buts. Mais j’estime, que mes joueurs sont désormais libérés sur le plan psychologique, après cette série de trois victoires consécutives. On fera tout notre possible pour offrir la qualification à nos supporters ».Propos recueillis par A. M.

du 5 Juillet. Les partenaires de Salim Hanifi, auront droit à deux séances à Draâ Ben Khedda avant de rallier Alger pour un mini-stage de deux jours, au Samitel, avant le jour « J ». Le staff technique kabyle qui est satisfait, des derniers résultats enregistrés par ses joueurs, et reste confiant quant à la suite du parcours lors de la phase retour, et surtout en prévision du match de coupe d’Algérie, qui va les opposer au Mouloudia d’Alger.

LES JOUEURS ET LE STAFF TECHNIQUE CONFIANTS

Les joueurs et le staff technique sont confiants et optimistes quant, à un grand retour de la JSK. Ces derniers sont tous mobilisés et déterminés plus que jamais à continuer sur leur lancée, et enchaîner avec une qualification aux 8es de finale. Même si, ce

ne sera pas facile devant une équipe du Mouloudia qui pète la forme après son succès face aux Harrachis, mais en coupe tout reste possible et les Canaris du Djurdjura croient dur comme fer en leur bonne étoile, et comptent ne pas rater ce rendezvous, pour continuer leur aventure dans cette compétition populaire. Les derniers résultats enregistrés ont fait beaucoup de bien à l’équipe kabyle, et cela ne pourra que donner des ailes aux joueurs et les galvaniser davantage, en prévision du Clasico tant attendu par le large public des deux équipes.

UNE QUESTION DE SUPRÉMATIE

Les Kabyles et le Mouloudéens vont se mesurer à nouveau, dans une grande bataille tactique, où il y aura au finish une qualification aux 8e de finale, avec un vainqueur et un vain-

BENCHERIFA : «CE SUCCÈS NOUS GALVANISERA FACE AU MCA »

Pour l’attaquant des Canaris du Djurdjura Walid Bencherifa, qui était derrière le but inscrit par Mokdad, il dit que ce succès enregistré face au CA Batna va nous faire beaucoup de bien, en prévision du match de coupe d’Algérie qui nous attend ce vendredi au stade du 5 Juillet contre le Mouloudia d’Alger. «C’est une belle victoire qui va nous permettre d’aborder le match de coupe en confiance et avec assurance. On est sur la bonne voie et sur une courbe ascendante, depuis trois matchs, avec à la clé trois victoires consécutives, dont deux en championnat. Le meilleur est à venir et on doit garder les pieds sur terre et se concentrer sur le prochain match de coupe face au MCA » nous a-t-il déclaré, l’ex-joueur du RC Kouba avant de conclure «Cette victoire acquise face au CA Batna, nous galvanisera davantage en prévision de cette chaude empoignade qui va nous mettre aux prises, devant le Mouloudia d’Alger. Ce sera une finale avant la lettre entre deux prestigieux clubs et ça va être très serrée du début jusqu’à la fin. Ça va se jouer sur un petit détail et on saura inchallah comment s’offrir le billet qualificatif au prochain tour de dame coupe qui a du tout temps, eu son propre charme ». Propos recueillis par A. M.

cu. Maintenant reste à savoir, qui sera l’heureux qualifié au prochain tour de dame coupe. La mission des Jaune et Vert, s’annonce difficile et ne sera pas de tout repos pour les deux équipes. Ce match sera celui de la confirmation et pour la JSK et pour le Mouloudia, mais surtout de suprématie. Chaque équipe tentera de prouver aux amoureux de la balle ronde, qu’elle est la meilleure. Une chose est certaine, les débats seront très chauds, et les 22 acteurs se donneront à fond durant toute la rencontre, pour faire plaisir à leurs supporters. C’est une question de suprématie pour les deux clubs. Les deux coachs Djamel Menad et Nasser Sandjak sortiront toutes leurs cartes lors de ce big match des 16es de finales, et ce, dans l’unique but, d’arracher la qualification au prochain tour. A. M.

MOKDAD : «QUE LE MEILLEUR GAGNE»

Abdelmalik Mokdad qui a signé avant-hier son premier but de la saison sous le maillot kabyle est très heureux de retrouver son niveau, en déclarant ce qui suit : «J’ai travaillé dur pour retrouver toutes mes forces. Je suis passé par des moments très difficiles, mais Dieu merci, je me sens mieux maintenant et je compte améliorer mon niveau au fil des matchs » et d’ajouter «Je suis très content de contribuer à la victoire de mon équipe, en lui offrant cet unique but de la rencontre. Une victoire qui va nous permettre d’entrevoir le match de coupe face au MC Alger mon ancienne équipe, dans de bonnes conditions et avec un moral au beau fixe ». A une question relative au match de coupe qui va l’opposer à ses anciens coéquipiers, le meneur de jeu kabyle déclare ce qui suit : «Je veux bien réussir une autre belle prestation face au MCA, et ce, même si, il s’agit de mon ancien club. Mais en tant que professionnel, je ferai tout ce qui est de mon possible, pour offrir la qualification à la JSK. De toute façon, ça va être serré entre les deux équipes. Ça va se jouer sur un petit détail et l’équipe la mieux préparée sur tous les plans, aura le dernier mot. Que le meilleur gagne ». Propos recueillis par A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Une 3 place et des regrets Les Usmistes terminent la phase aller par un nul

Par Amine Larbi

e

Les Usmistes ont terminé la phase aller en partageant les points avec leur voisin le CRB samedi dernier au stade du 20-Août dans un derby moyen qui a drainé la grande foule.

L

es Rouge et Noir ont raté le coche en première mi-temps en n’arrivant pas à secouer les filets adverses sur trois actions dangereuses, tout d’abord c’est Tedjar qui n’a pas réussi à tromper Ousserir car sa frappe était trop décroisée. La deuxième opportunité s’est offerte à Gasmi mais qui a buté sur le portier belouizdadi et la troisième action était celle de Boudbouda qui, à bout portant, a repris de la tête un corner de Benmoussa mais encore une fois Ousserir a sauvé les meubles. L’entraîneur Courbis a apporté quelques changements dans son onze en titularisant Meftah sur le couloir droit. Bouazza a été utilisé dans la récupération alors que Ferhat a joué comme meneur de jeu. Le jeu était basé en milieu de terrain avec des actions de part et d’autre. Les deux équipes ont voulu marquer mais les défenseurs ont été vigilants et particulièrement les gardiens de but. Le public venu nombreux assister à cette empoignade classique est sorti un peu déçu par le niveau technique de ce match du fait que les deux équipes ont été tétanisées par l’enjeu, ce qui fait qu’ils n’ont pas joué très libérés. En somme, le nul est logique au vu de la

05 USMA

LIGUE E 1

HIER DÉCRASSAGE Les joueurs de l’USMA ont effectué hier à Bologhine une séance de décrassage après la rencontre de samedi contre le CRB.

AUJOURD’HUI REPOS

Les coéquipiers de Ferhat bénéficieront aujourd’hui d’une journée de repos.

DAIF CONFIRME SON DÉPART prestation des deux équipes. L’USMA décroche un point qui lui permet d’achever la première phase du championnat à la troisième place avec un capital de 27 points. La venue de Roland Courbis a provoqué le déclic escompté puisque depuis, l’équipe n’a concédé qu’une défaite et un nul sur huit matches de championnat disputés.

5 points perdus à Bologhine

Sur le plan arithmétique, l’USMA a perdu cinq points sur son terrain fétiche de Bologhine lors de la phase aller c’était lors de la première journée (1-1 contre le CSC) et la

cinquième journée (0-1contre le CABBA). Si l’USMA avait remporté ces deux rencontres, elle aurait terminé la phase d’hiver en pole position. D’ailleurs, les supporters usmistes regrettent le mauvais départ de l’équipe en championnat car sinon elle aurait pu se classer à la première place le plus logiquement du monde. Heureusement pour les Rouge et Noir que le successeur de Gamondi a pu trouver la bonne formule pour libérer l’équipe qui a retrouvé ses marques à partir de la huitième journée lors du match contre la JSK. La victoire contre les Canaris a constitué un déclic

pour la formation usmiste qui a enchaîné par la suite par une série de cinq victoires d’affilée. La qualification de l’équipe pour le second tour de la Coupe de l’union arabe de football et pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie sont venus confirmer le réveil de l’USMA. Les coéquipiers de Benmoussa qui comptent quatre points de retard sur l’ESS doivent sortir le grand jeu à la phase retour pour espérer rattraper l’Aigle noir dans un premier temps et décrocher le titre en fin de saison qui reste l’objectif principal assigné par la direction. A. L.

COURBIS : «ON VA ABORDER LA PHASE RETOUR AVEC BEAUCOUP DE CERTITUDES» L’entraîneur de l’USMA a exprimé sa satisfaction après le nul réalisé contre le CRB même s’il a laissé entendre que son équipe aurait aspiré à mieux: «Je ne sais pas si nous avons perdu deux points ou nous en avons gagné.

A

u vu de la physionomie de la partie, ce point est satisfaisant. Le niveau technique du match était moyen et l’ambiance formidable. Nous avons eu quelques opportunités pour marquer mais on ne les a pas mis au fond. La rencontre était serrée et les deux équipes ont voulu éviter la défaite. Pour nous, ce résultat vient confirmer notre belle série de résultats positifs. On a terminé la première phase du championnat à la troisième place. On est à quatre points du leader. Il y a cinq ou six équipes qui ont montré qu’elles peuvent jouer les premiers rôles. Le championnat est intéressant. On va essayer de bien nous préparer durant la trêve afin d’aborder la seconde phase du championnat sous de meilleurs auspices» a souligné Courbis.

«On va se préparer en Algérie»

Interrogé sur le lieu de regroupement de l’équipe durant la trêve, le coach usmiste a révélé que la préparation va se dérouler en Algérie du fait que la première journée du retour a été fixée au 15 janvier. «Après mûre réflexion, on a préféré rester ici en Algérie pour préparer la seconde phase du championnat. Déjà on aura à disputer le match de coupe d’Algérie le 29 décembre contre le CC Sig. Les joueurs bénéficieront de quelques jours de repos puis c’est la reprise du travail pour aborder la phase retour» a indiqué l’ex-entraîneur de l’OM.

«Je ne sais pas si on va recruter»

Questionné si l’équipe a l’intention de recruter durant ce mercato hivernal pour renforcer son effectif, le technicien a précisé que pour l’instant ce n’est pas une priorité : «Je ne sais pas si on va recruter, nous avons un effectif riche, il y a également quelques joueurs espoirs intéressants donc vous voyez bien que ce n’est pas une priorité. Peutêtre qu’on va recruter des jeunes de l’équipe U21. On va faire le bilan pour voir un peu plus clair» a affirmé Courbis.

«Bouzid va faire ses débuts contre Sig»

Concernant le cas du joueur Ismail Bouzid recruté au mois d’octobre passé, l’entraîneur de l’USMA a révélé que l’international algérienva faire ses grands débuts avec le maillot de l’USMA samedi prochain contre le CC SIG en Coupe d’Algérie : «Le défenseur Bouzid est apte pour jouer, d’ailleurs, je vais lui donner sa chance contre le CC Sig pour le compte des 16es de finale de la Coupe d’Algérie samedi prochain à Mascara. Pour les autres joueurs, Boualem et Carolis, on va attendre qu’ils soient complètement guéris pour les incorporer progressivement» a précisé le coach.

«Bocaa de Jordanie, je n’ai aucune idée sur cette équipe»

Interrogé sur le prochain adversaire de l’USMA au second tour de la Coupe de l’union arabe de football Bocaa de Jordanie, il dira : «Je ne connais pas cette équipe. On aura le temps de visionner ses matches pour mieux connaître cette équipe. Jouer le match aller à l’extérieur est une bonne chose pour nous. On va essayer de réussir un bon résultat à l’aller pour aborder la manche retour avec beaucoup de confiance.» A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le troisième gardien de l’USMA, Lamara Daif, compte rencontrer les dirigeants de l’USMA pour demander ses papiers et changer d’air au mercato hivernal. L’ex-portier du CSC non utilisé durant la phase aller ne veut pas continuer l’aventure à l’USMA. Du côté de la direction de l’USMA, on préfère ne pas se prononcer sur ce cas car seul Rebouh Haddad, le vice-président de l’équipe tranchera.

LES U21 TERMINENT LA PHASE ALLER EN BEAUTÉ

Les U21 de l’USMA ont confirmé leur première place en réussissant à s’imposer face au CRB sur le score de 2-1 grâce à Chettal et Yetto. Les Usmistes ont décroché le titre de champions de l’aller haut la main avec une avance confortable de cinq points. Les hommes de Bourzag et Zeghdoud vont maintenant prendre quelques jours de repos avant de reprendre les entraînements pour préparer le match de coupe de la ligue face au CABBA prévu le 11 janvier prochain à Bordj Bou Arréridj. A. L.


LIGUE E 1

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

MCA

06 OUALI VEUT S’EN ALLER

Mis à l'écart à l’occasion du derby algérois, Billel Ouali n'a pas du tout apprécié la décision de son coach qui semble lui faire payer son erreur contre l'USC qui avait emmené le but des Chaouis. Bien que sous contrat jusqu'en juin 2014, l'ex-joueur de la JSMB n'a pas du tout envie de s'éterniser au Mouloudia, en sachant qu'il ne fait plus partie des projets de Djamel Menad. D'ailleurs, les deux hommes avaient des rapports très tendus lorsqu'ils étaient à la JSMB et ça ne s'est pas amélioré au Mouloudia. Contacté par nos soins, l’enfant de M’sila était très affecté après qu’il ait été écarté de la liste des 18 convoqués pour le derby contre l’USMH : «Je n’ai rien compris, lorsque j’ai su que je ne fais pas partie des 18 pour le match contre El Harrach. Je ne comprend pas cette décision du coach alors que j’ai réalisé des bons matchs depuis le début de saison. Si on veut plus de moi qu’on me laisse partir au Mercato. » , dira Ouali, qui semble dégouté de cette situation, surtout que plusieurs clubs sont sur ses traces, à l’image de l’entente de Sétif qui veut l’enrôler dés cet hiver, mais du côté de la direction du club, il est hors de question de laisser partir Bilel Ouali cet hiver. W. S.

GHAZI OUT FACE À LA JSK

Le milieu du terrain du MCA Karim Ghazi, sera le grand absent vendredi prochain à l’occasion du match des 16émes de finale de la coupe d’Algérie contre la JSK. Le milieu mouloudéen souffre d’une élongation au niveau de la jambe droite, suite à un contact avec un joueur harrachi, lors du derby de vendredi dernier.

Ils n’ont pas parçu le moindre centime depuis cinq mois

Les joueurs menacent de boycotter le stage de Benidorm

N'ayant plus perçu le moindre centime depuis cinq mois, les joueurs du Mouloudia sont montés au créneau pour afficher leur mécontentement. Ils ont réclamé la régularisation de leur situation financière avant le départ en Espagne, au début de mois de janvier. Mais pour le moment, Omar Ghrib n'a pas donné suite aux exigences de ses joueurs. On croit savoir que l'homme fort du Doyen veut gagner du temps, avant de procéder à l'assainissement de la situation financière de sa

troupe. Selon nos informations, Omar Ghrib veut s'assurer, d'abord, qu'il fera bien partie des projets de la firme pétrolière Sonatrach, en obtenant un fauteuil dans le nouveau Conseil d'administration. Ghrib use actuellement de toute sa diplomatie pour faire patienter ses joueurs et gagner ainsi du temps. les coéquipiers de Fawzi Chaouchi semble décidés plus que jamais à boycotter le stage de Benidorm, malgré que Ghrib avait rassuré ses joueurs que les prochaines jours seront meilleurs

pour eux avec Sonatrach. La question qui se pose tout le monde reste ; Est ce que les poulains de Menad vont boycotter le stage ou bien c’est juste une pression sur la direction du club afin de les payer ? En tous les cas, et d’ici le 02 janvier date du départ de la délégation Mouloudéenne, on saura si les camarades de Ghazi vont partir en Espagne ou bien ils resteront à Alger. Walid. S.

YALAOUI : «JE VAIS TENTER DE REFAIRE LE COUP DE TIZI» C'est la grande satisfaction d'avoir terminé la première partie de championnat avec une belle victoire dans le derby contre l’USMH… Nous étions tous hyper concentrés, car on savait qu'une victoire face aux Harrachis nous permettrait de revenir dans la course au titre. nous sommes très heureux de cette victoire qui est aussi précieuse pour la suite de la compétition. Vous avez été supérieurs sur tous les plans, puisque votre adversaire n'a jamais été en mesure de vous inquiéter. C'est parce que nous avons su défendre en bloc et mettre une grosse pression sur le porteur du ballon. Nous avons eu aussi pour consigne de gêner considérablement leur jeu de relance. Et cela nous a permis de dominer l'USMH sur tous les plans.

Malgré le bon match que vous avez réalisé, vous avez gagné la rencontre grâce à penalty. Ne pensez-vous pas que vous ratez trop d’occasions ? Mais le penalty fait partie du jeu. Djallit a été fauché dans la surface sous les yeux de l'arbitre de la rencontre qui n'a pas hésité une seule seconde à désigner le point de penalty. Mais audelà de ce fait, et dans le match, nous avons eu les meilleures occasions. Je peux vous dire que notre victoire ne souffre aucune contestation possible du moment que nous étions supérieurs à l'USMH, à tous les niveaux, du moins lors de ce match. Après cette belle victoire, vendredi prochain vous êtes appelés à

affronter la JSK dans un match explosif. Ne pensez-vous pas qu'il faudra remporter ce match pour terminer l'année 2012 en beauté ? C'est dommage de se croiser avec la JSK aussi prématurément dans l'épreuve. Ce match est une finale avant la lettre, qu'il faudra remporter pour terminer l'année en apothéose, comme vous le dites, à nous de se préparer comme il se doit pour ce match qui constituera l'affiche des 1/16ès de finales. Et cette fois, croyez moi, on montrera un tout autre visage que celui affiché face à l'US Chaouia.

Ce sera un match particulier pour vous, puisque vous êtes l’auteur du but de la victoire du match du championnat à Tizi et vous êtes aussi un ancien joueur des canaris… Je ne veux pas revenir sur mon passage à la JSK qui a été enrichissant, même si je n'ai pas resté longtemps dans ce club que je le considère l’un des meilleurs clubs de l’Algérie et qui a un passé glorieux. Maintenant, j'ai tourné la page et je vais défendre comme il se doit les intérêts du Mouloudia. je ferais tout pour refaire le coup de Tizi et aider mon équipe à passer aux huitièmes de finale de la coupe d’Algérie. Que représente pour vous la coupe d’Algérie ? Personnellement, j’ai envie de gagner la coupe d’Algérie avec le Mouloudia et pourquoi pas décrocher un doublé, car nos supporters ne méritent que du bonheur. J’ai un pressentiment que l’année 2013 sera celle du Mouloudia Incha Allah. Entretien réalisé par Walid Saber

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MEKLOUCHE INCERTAIN EN COUPE

Blessé à la cheville, Mouaouia Meklouche, pour une fois, n'était pas surpris en apprenant sa nonconvocation pour le match contre les Harrachis. D'ailleurs, l'attaquant mouloudéen a accepté la décision de son coach dans la mesure où il est actuellement en proie à des soucis physiques. Le jeune attaquant serait même incertain pour le rendezvous face à la JSK prévu pour vendredi prochain au stade du 5-Juillet : «Pour le moment, je ne suis pas sûr de jouer le match contre la JSK, car je ressens toujours des douleurs au niveau de la cheville. Je prèfére rater cette rencontre au lieu de prendre des risques et aussi handicaper mon équipe, surtout que le clasico est très important pour nous, car il y a une qualification pour les huitième de finales en jeu. » W. S.


Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Elle a fait mieux que la saison passée

07 USMH

LIGUE E 1

ACHIOU VEUT REJOINDRE L’ÉQUIPE

L’USMH termine Dauphin ième avec un seul point de retard sur l’ESS, et vu les moyens de notre club, je suis très satisfait », avait affirmé Benomar.

Par Lotfi Salhi

Malgré que les Jaune et Noir ont raté le titre honorifique de champion d’hiver de justesse, après la défaite devant la formation du MCA, le bilan Harrachi pour cette phase aller n’est pas aussi négatif comme le pense certains, puisque les Jaune et Noir ont terminé la phase aller avec un total de points, meilleur que la saison passée, puisque les poulains de Charef ont totalisé 30 points, tandis que le club n’a récolté que 23 points lors de la phase aller la saison passée.

A

TROIS DEFAITES, TROIS NULS ET 9 VICTOIRES, QUI DIT MIEUX?

Concernant le bilan de l’USMH durant cette phase aller, les Harrachis ont réalisé trois matches nuls devant respectivement, l’USMA, Belabbès et l’ESS. Le club a perdu seulement trois rencontres devant LE MCA lors du derby algérois et la JSMB à Bejaia en plus d’El-Eulma, par le score de deux buts à zéro. Par contre, les Jaune et Noir ont pu avoir neuf victoires sur les 15 possibles, un bilan qui reste très respectable, vu les moyens dont disposent les joueurs.

vec les moyens du bord, ce bilan ne peut être que très positif pour les Harrachis avec trois matches nuls, trois défaites et neuf victoires «Je pense que notre bilan est positif sur tous les plans, et nous avons terminé deux-

AH, SI LES MOYENS FINANCIERS ÉTAIENT DE MISE!

Tout le monde à l’USMH pense que si l’administration harrachie avait pu avoir l’argent nécessaire cette saison, le club avait les moyens d’aller encore loin durant cette phase aller, mais le problème d’argent a ressurgi à nouveau, et n’a pas permis à cette formation de l’USMH de continuer sur sa lancée des bons résultats. Tout le monde à El-Harrach est conscient que si l’argent était présent dans les caisses du club cette saison, l’équipe avait la possibilité de décrocher le titre de champion d’hiver facilement.

LES SUPPORTERS MENACENT LES JOUEURS

Les supporters de l’USMH ont menacé les joueurs de faire un déplacement aux entrainements aujourd’hui pour contester leur dernière sortie lors du derby devant Le MCA et leur rendement mitigé sur le terrain.

BENOMAR : «NOTRE BILAN EST POSITIF VU LES MOYENS DONT ON DISPOSE »

L’adjoint de Charef à la barre technique affirme que le bilan du club durant la phase aller est positif vu les moyens du bord de l’USMH. En effet, selon le concerné, le club a fait un parcours honorable et l’USMH pouvait faire mieux, mais finir la phase aller en deuxième place, reste encourageant, conclut Benomar. L. S.

HANICHED : «ON A DEUX GARDIENS POUR REMPLACER DOUKHA»

L’entraineur des gardiens des Jaune et Noir affirme que l’absence de Doukha qui sera à la CAN, n’aura pas un impact négatif sur le club, puisqu’il y a deux gardiens qui peuvent remplacer le concerné. Il s’agit de Lemane et Boukacem, ces deux gardiens ont de grandes qualités.

LES JOUEURS N’ONT PAS PERÇU LEUR ARGENT HIER

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, les joueurs n’ont pas touché leur argent hier, comme promis par le premier responsable des Jaune et Noir. Une situation qui risque de raviver les tensions entre les joueurs et l’administration. L. S.

Boulekhoua :

«Maintenant, place à Dame coupe»

L’arrière droit des Jaune et Noir Boulekhoua, affirme que son équipe est passée carrément à côté de la plaque dans leur rencontre devant la formation du MCA. selon le concerné, l’état du terrain a beaucoup paralysé le club, afin de continuer sur sa lancée des résultats, néanmoins et selon le joueur en question, il faut vite oublier la sortie du Derby et se concentrer sur la rencontre de la coupe devant El-Eulma, une rencontre qui reste difficile, et le club fera tout afin de décrocher la qualif et redresser la situation .

Une défaite inattendue de l’USMH devant le MCA, n’est- ce pas ? Oui, je trouve que nous avons trouvé des difficultés à entamer la rencontre avec un terrain qui n’était pas au top. On savait cela, mais sur le terrain, c’était autre chose. Maintenant, il ne faut pas trop se focaliser sur cette rencontre et essayer de se concentrer sur la prochaine rencontre pour le compte de la coupe d’Algérie, qui reste une rencontre très importante pour nous sur tous les plans, afin de redresser la barre après la défaite en championnat. Mais dans la rencontre du MCA, on a vu une formation Harrachie méconnaissable, peut on savoir les causes ? Comme j’ai déjà dit, il faut oublier cette défaite, car les joueurs voulaient faire quelque chose. Les joueurs sont sous pression et le résultat s’était fait

ressentir sur le terrain, avec un petit rendement. Mais tout le monde doit oublier cette rencontre et se concentrer sur la prochaine étape.

La prochaine rencontre sera devant El-Eulma en coupe, comment voyez-vous cette rencontre ?

Ce sera une rencontre difficile sur tous les plans, puisqu’il s’agit de la coupe d’Algérie que le club courtise depuis des saisons. Je peux vous dire que ce sera une occasion pour nous d’oublier la défaite en championnat, mais à condition que notre formation se qualifiera pour le prochain tour. Un dernier mot… Je dis que le fait de perdre devant le mouloudia n’est pas la fin du monde pour nous. il faut recharger les batteries et se concentrer sur la prochaine rencontre. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon des sources très bien informées des affaires des Jaune et Noir, l’ex-joueur de l’USMA, à savoir Hocine Achioui, a téléphoné à un dirigeant de l’USMH pour essayer de rejoindre le club durant le prochain mercato. En effet, le joueur qui reste sans club après l’échec de sa signature avec Le CSC, est sur les tablettes du club harrachi.

L’ESS INSISTE POUR TOUAHERI Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’ESS insiste pour Touaheri. En effet, ce club a pris attache avec le joueur, une nouvelle fois ces derniers temps, pour lui proposer l’idée de rejoindre le champion d’hiver, mais le joueur est sous contrat avec l’USMH jusqu’ à la fin de saison.

Y A-T-IL UN CONFLIT ENTRE LAIB ET YOUNES ?

Selon des sources de l’USMH, l’actuel joueur Harrachi à savoir Younes, est en désaccord avec le premier responsable de l’USMH. En effet, si on en croit les échos, le joueur était tombé d’accord avec Laib sur un salaire de 50 millions par mois, mais Laib a affirmé au joueur qu’il ne lui donnera que 30 millions par mois, puisqu’un un des dirigeants a promis de donner de sa poche 20 millions, plus la somme que Laib a proposée. Depuis, Younes n’a plus donné le moindre signe de vie.


CRB

08 LA PRIME DU WAT, POMME DE DISCORDE

A en croire une source bien informée des affaires du club, le point de discorde pour le moment, réside en la prime de la dernière rencontre du championnat face au WAT, où les Belouizdadis étaient parvenus à revenir avec le point du match nul. Selon le barème fixé, cette prime est de l’ordre de 4 millions de centimes, mais qui n’est encore pas perçue, contrairement aux promesses. Selon nos informations, les joueurs n’ont pas toléré le fait que les caisses soient renflouées par l’entrée d’une somme d’argent de 200 millions de centimes, sans pour autant qu’ils encaissent leur argent. Des jours chauds sont annoncés.

SODJI DIVISE LES RESPONSABLES

De match en match, l’attaquant nigérian, Sodji Onome suscite moult interrogations, quant à ses capacités. Le joueur en question n’arrive plus à s’imposer dans cette équipe ni faire étalages de ses capacités, alors qu’il a eu plusieurs fois la chance de le faire. Face à l’USMA, il a encore une fois montré ses limites, et on commence, dès lors, à parler de sa probable libération dès le mercato d’hiver. Seulement, il se trouve que son cas divise les dirigeants, étant donné que certains dirigeants affirment qu’il est préférable de voir d’abord l’état des lieux, concernant les joueurs qui vont quitter, avant de se prononcer sur son cas. Affaire à suivre…

REPRISE DES NÉGOCIATIONS AVEC COSIDER

Après avoir été gelées ces derniers jours, les négociations avec Cosider, pour une éventuelle reprise de la SSPA/CRB, aurait été relancées ce week-end. C’est en tout cas, ce que nous avons appris d’une source digne de foi, qui nous fera savoir que la société en question, et dans le cas d’un accord, pourrait prendre 60% des actions de la société sportive en question. Nous y reviendrons… M. A. A.

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

LIGUE 1

Les joueurs veulent recupérer leurs dossiers cette semaine Ils savent que les règlements sont en leur faveur

Par Mohamed A. A.

Au CRB, rien ne va sur le volet administratif, et les relations entre les joueurs et leurs dirigeants, si dirigeants y sont. Les joueurs ont beau attendre que les promesses de leurs responsables soient tenues, en voyant leur situation financière se régulariser, en vain.

R

ien de cela ne s’est fait, et les choses continuent d’aller de mal en pis. Leur entraîneur, Foued Bouali, leur avait demandé d’enchaîner les bons résultats afin de mettre les responsables devant leurs responsabilités. Cela s’est fait, certes, avec cette série de bons résultats, et l’équipe qui commence à retrouver son jeu, mais c’est toujours le statut-quo de l’autre côté. Les dirigeants continuent de briller par leur absence. Gana continue sa

politique de fuite en avant, en ne donnant plus signe de vie, se contenant seulement de dire qu’il est démissionnaire (juste parole, sans officialisation sur papier), alors que Kalem,

AL-ISMAÏLY, UN BON TEST POUR LE CHABAB

Comme rapporté dans notre édition d’hier, le Chabab de Belouizdad croisera dans les quarts de finale de la Coupe arabe, la formation égyptienne, AlIsmaïly. Le Chabab accueillera le club égyptien le mardi 12 février 2013 à 18h à Alger en match-aller avant de se rendre, en Egypte, pour la seconde manche programmée le mercredi 27 février à 18h. Interrogé sur ce tirage, Bouali dira : «J’espère qu’on aura droit à une partie sportive et non-pas politique. Pour la rencontre en elle-même, je dirai qu’il s’agira d’une belle affiche, et constituera un bon test pour notre équipe, surtout qu’elle va se mesurer à une très bonne équipe, de surcroit expérimentée dans ce genre de compétition. On en reparlera encore, une fois le temps venu». M. A. A.

BOUALI : «JE NE PEUX PAS TRAVAILLER AVEC RIEN»

L’entraîneur du Chabab, Foued Bouali, affirme que la situation au niveau du club commence à devenir invivable. Selon ses dires, l’équipe joue, seulement, pour ne pas se faire humilier, étant donné que les joueurs ont toujours la tête ailleurs. Le fait que les dirigeants abandonnent l’équipe risque d’avoir des séquelles négatives, sur l’équipe, et cela risque de plonger le groupe davantage dans les dédales du doute. «Je ne sais pas quoi dire, mais il faut aller demander aux dirigeants pourquoi on est arrivés là. Quand je vois la combativité de mes joueurs sur le terrain, et le fait qu’ils jouent gratuitement, je dis que ce n’est pas normal qu’ils continuent toujours à tenir. Le club a de la chance de disposer de joueurs avec une pareille force mentale. Mais ce provisoire ne peut durer, puisque les joueurs finiront par craquer et aller voir ailleurs. Dans le cas échant, même moi je risque de partir, parce que je ne peux travailler avec du néant. S’ils partent, je vais leur emboiter le pas, parce que ce serait lâche de ma part d’y rester», nous a déclaré le coach des Rouge et Blanc, au coup de sifflet final de la partie. M. A. A.

QUAND ANGAN SE REBIFFE

Il est vrai que le Chabab commence, ces dernières journées, à retrouver son jeu et forme, en enchaînant les bons résultats et prestations, mais il se trouve que l’attraction demeure le béninois Pascal Angan. Après un début de saison mitigé, le transfuge du WA Casablanca retrouve ses repères sur le terrain, et devient un élément incontournable sur l’échiquier de son entraîneur. Avant-hier, il a encore une fois confirmé son talent, lui qui a été appelé à plier l’absence du maitre à jouer, Ammar Ammour. Son entraîneur, Bouali, n’a pas tari d’éloges sur lui en indiquant : «C’est un joueur qui dispose de qualités intrinsèques, et qui a encore une marge de progression devant lui. Il peut encore fait plus, et c’est tant mieux pour l’équipe de disposer d’un élément comme lui. Mais il n’est pas le seul à disposer de qualités pareilles, puisque cela est à l’image de l’ensemble de l’effectif. Je dirai que si les problèmes actuels n’y étaient pas, l’équipe serait déjà sur le podium. A bon entendeur». M. A. A.

qui a affirmé dès sa prise de fonction à la tête du CSA, qu’il fera de son possible afin de trouver une issue, mais n’a encore rien fait, et semble dépassé par les faits. Cette situation n’a pas laissé les joueurs indifférents, et en témoigne ce qui s’et passé dans le vestiaire, à la fin du derby d’avanthier. En effet, les joueurs se sont réunis pendant presque une demi-heure, avec leur entraîneur, en l’absence totale des dirigeants, et ont décidé de

passer à l’acte. Selon une source interne, ils ont décidé de solliciter, dès cette semaine, qui de droit pour récupérer leurs dossiers et les déposer au niveau de la commission de résolution des litiges (CRL). Sachant, au passage, que les règlements sont clairs dans ce sens, stipulant qu’un joueur qui ne perçoit pas trois mensualités et plus, sera libéré automatiquement, s’il dépose son dossier au niveau de ladite commission. Entre temps, point de réaction au niveau de la direction du club, n’était cette tentative de Gana de trouver une solution, avec cette réunion d’urgence du conseil d’administration, qu’il veut programmer pour ce matin au niveau du salon d’honneur du stade 20Août. Même cette réunion risque de prendre une autre tournure, puisque l’enfant de Boumerdès risque de déposer sa démission, s’il n’arrive pas à trouver un accord avec les autres membres de son CA. Dans toute cette situation, d’autres présidents de clubs suivent attentivement l’évolution des faits, eux qui veulent chiper certains joueurs du Chabab. Ceci est le cas, nous dit-on, de l’ESS, la JSK ou encore la JSMB, qui ont un œil attentif sur Aksas, Rebbih, Slimani et autres Mekhout pour ne citer que ceux-là. M. A. A.

M. BENALDJIA : «JE DEMANDE PARDON AUX SUPPORTERS»

Ayant réalisé une bonne première période face à l’USMA, Mehdi Benaldjia a sombré en deuxième période. Toutefois, il a surgi à la fin de la partie, suite à une combinaison avec son équipier, Tafat, une occasion, en se présentant seul face à Zemmamouche. Sur cette action, nul n’est parvenu à expliquer son ratage monumental, lui qui était pourtant dans une pôle position. Le joueur dira dans ce sillage : «Je reconnais que j’avais raté la balle du match, et bizarrement en plus. je me suis précipité en tirant, alors que j’avais encore de l’espace pour avancer encore vers les bois. Que voulezvous que je vous dise ? Je demande pardon à nos supporters, leur promettant de me racheter dès la semaine prochaine face à la JSMB». L’ancien usmiste a quitté la pelouse, sous les applaudissements des deux galeries. M. A. A.

SOFIANE MEZIANI DÉPOSE SA DÉMISSION

Comme chez l’équipe fanion, rien ne va plus chez les catégories jeunes du Chabab. L’exemple le plus frappant est les mauvais résultats de l’équipe des U21, qui enchaîne défaite après défaite depuis l’entame de la saison, ainsi que cette dernière grève de certains entraîneurs des jeunes catégories. Dans toute cette situations, une seule personne s’est retrouvée seule «à gérer l’ingérable», en l’occurrence le coordinateur des catégories jeunes, Sofiane Meziani. Ce dernier a fini par craquer, et déposer sa démission, jugeant qu’il ne peut plus continuer. «Je me suis retrouvé seul entrain de gérer différentes situations et conflits, alors que tout le monde s’en est lavé les mains. Certes, j’aime le CRB, étant un de ses enfants, mais je ne peux continuer face à toute cette pression, de surcroit seul. Je continuerai à suivre le club de loin, et apporter mon aide quand il aura besoin de moi. Ce dont j’en suis certain, c’est que je quitte le club en ayant la conscience tranquille, en espérant que le club puisse retrouver sa sérénité, sur tous les plans», nous a déclaré Meziani, hier matin. M. A. A.

Anniversaire

Déjà 1 an...et quelques dents! ... Il y a 12 mois naissait un petit rayon de soleil, qu’on a appelé Racha. Que de merveilles as-tu accompli en si peu de temps pour tes deux familles, Benyahia et Mekadchia ! Petit trésor à qui on a envie de souhaiter le plus beau des anniversaires et de lui faire plein de bisous et de câlins, tellement qu’on l'aime. En espérant que ce 1er anniversaire soit le premier d'une longueeee....série à la mesure de tes rêves et ambitions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


09

Une victoire à l’arraché mais salutaire

une grossière erreur de placement des défenseurs de Benyellès. «Je suis très heureux, mieux j’éclate de joie en ayant été celui qui a donné de l’espoir à mon équipe. Je remercie l’entraîneur de m’avoir fait confiance et mes coéquipiers, sans lesquels je n’aurais pas été en position de marquer. Cette victoire est collective et même ceux qui n’ont pas joué et sont restés sur le banc de touche, y ont participé, car ils n’ont pas cessé de nous encourager et de nous remonter le moral ».

Par Miloud Touadjine

Les deux voisins, oranais et tlemcénien, n’ont pas gratifié le public appréciable qui avait envahi les travées du stade Ahmed-Zabana, d’un spectacle valable, au vu de leur standing. Il est vrai que le match était important à plus d’un titre pour les deux antagonistes en raison de leur classement peu enviable.

L

AOUEDJ REVIENT À UN BON NIVEAU

e résultat primait donc sur toute autre appréciation. «Ce qui nous importait était plus le résultat que le fait de produire un beau spectacle », avait déclaré le milieu de terrain Eudes Dagoulou à la fin d’un match qui a montré des Mouloudéens revanchards qui se sont battus sur toutes les balles. Par ce succès, le Mouloudia venait de concrétiser le fameux adage qui dit : «jamais ceux sans trois», puisqu’après Batna et Belabbès, il vient de réussir sa troisième victoire à domicile.

NON RELÉGABLE POUR LA PREMIÈRE FOIS

Le Mouloudia vient de grimper d’un rang au classement en se positionnant, pour la première fois, en premier non relégable. «C’est une position qui conforte les joueurs sur le plan mental et qui nous permet de travailler durant la trêve, l’esprit plus libre, afin de mieux rebondir à la reprise du championnat», estime l’entraîneur en chef qui se prépare dès ce début de semaine à établir la liste des trois joueurs à libérer et participer au recrutement de quatre à cinq nouveaux éléments. Benchadly a donné congé à ses joueurs le dimanche et reprendra les entraînements aujourd’hui afin de préparer le match de coupe d’Algérie

LA DANSE AFRICAINE DE DAGOULOU ET SANDAOGO

A la suite de la seconde réalisation du Mouloudia, survenue dans le temps additionnel et qui avait à sa base le Burkinabé Sandaogo, entré en deuxième période à la place de Kouriba (62’) , les deux Africains du Mouloudia ont entamé quelques pas de danse qui ont ravi le public, déjà heureux de la victoire. Les spectateurs ont accompagné les pas de danse des deux joueurs par des claquements de mains et des chants dont eux seuls ont le secret. La joie était revenue dans le camp oranais et nous a changé de la morosité des 89 premières minutes où le public hamraoui se tenait le ventre devant les rushs incessants des Tlemceniens, lesquels rushs auraient terminé leurs course dans les bois de Dahmane, sans que personne aurait crié au scandale. M. T.

MCO

Maracana décembre2012 2012 Maracana N°1915 N°1873 —— Lundi Lundi 24 5 Novembre

face à l’IRB Hadjar, un match que les Oranais ont juré de gagner pour faire plaisir à leurs supporters et leur rappeler leur belle aventure dans cette compétition durant l’âge d’or du club oranais.

HEUREUX COMME BENYETTOU…

L’entraîneur Benchadly a eu le nez creux en incorporant, comme joker, l’ex-Harrachi, Benyettou et ce, dès le début du dernier quart d’heure de la

rencontre. C’était la première fois de la saison que l’ancien Samiste se présente avec confiance en raison de l’intérêt que lui porte son coach, ce qui n’a pas été le cas, ni avec Savoy, ni avec Mechri Abdallah. Benyettou a pu ainsi libérer aussi bien ses coéquipiers que ses dirigeants et les milliers de fans du club d’El Hamri, en ouvrant le score d’une manière intelligente, à la toute dernière minute du temps réglementaire, sur

Sid-Ahmed Aouedj, l’exinternational olympique, qui avait paru timoré durant les premières rencontres de cette phase aller, commence à reprendre toutes ses possibilités physiques et techniques. Face au WAT, il a donné le tournis aux défenseurs adverses et s’est mis en évidence par ses dribbles dont certains déroutants et surtout par son jeu collectif. Il semble bien que le travail psychologique de son entraîneur ait porté ses fruits. «C’est vrai que je cafouillais un peu en début de saison, mais maintenant ça va nettement mieux. A ma décharge, ma blessure et les problèmes que j’avais. L’arrivée de Benchadly a été bénéfique pour moi, parce qu’il m’a libéré sur le terrain tout en me donnant des responsabilités. Le fait aussi que toute l’équipe s’est améliorée m’a aidé. Je suis heureux de cette victoire qui nous a permis de prendre notre revanche sur le match de l’année dernière et de nous dégager de la zone rouge. J’espère que nous allons encore nous améliorer durant la deuxième phase et terminer le championnat dans une bonne place, ce qui va m’aider pour un transfert à l’étranger. Je vous avoue que je me donne à fond aussi parce que je veux jouer dans un championnat professionnel européen et je fais tout pour y arriver». M. T.

Belabès, le pilier de UN CHANGEMENT la défense RADICAL S’IMPOSE

L

e libéro du Mouloudia a été l’homme le plus en vue de la défense, en raison du grand travail qu’il y a effectué et qui a stoppé les Widadis dans leurs tentatives de prendre à défaut le gardien oranais, Hamza Dahmane. Belabès a sauvé sa défense dans plusieurs situations critiques et a corrigé les erreurs de ses latéraux et de son coéquipier de l’axe, Megherbi. «Je n’ai fait que mon travail et je suis heureux de l’avoir réussi. Le match était

difficile, vu son caractère derby et la grande rivalité sportive qui règne entre nos deux formations. Il fallait être vigilant. Sur le plan de la complémentarité, je m’accorde aussi bien avec Megherbi, qu’avec Ouasti, Zidane et Mazari. Je n’ai pas de préférence de jouer avec l’un ou l’autre et tout ce qui m’importe est de faire mon travail correctement et de participer aux succès de mon équipe ». M. T.

OÙ ÉTAIENT LES DIRIGEANTS ?

Pendant tout le match, aucun dirigeant du Mouloudia n’était dans la tribune, sauf le manager général Sofiane Elimam qui se trouvait sur le banc de touche. Miracle ! A la fin de la rencontre et de la victoire, Larbi AbdelIllah, le président, et le directeur administratif et financier, Hassan Kalaïdji, avaient un grand sourire et déambulaient dans la main courante des vestiaires, serrant des mains et recevant les félicitations d’usage. M. T.

A

près cette cuisante défaite subie dans le temps additionnel face à son éternel rival le MCO, les camarades de Boudjakdji ont fait montre une fois de plus d’amateurisme alors qu’il ne restait qu’une poignée de secondes pour pouvoir réaliser ce précieux point de ce déplacement. Il n’en fut rien, cette équipe a de plus montré ses limites depuis l’entame du championnat. Le coach Benyelles qui a cru à un certain moment que l’équipe a retrouvé son lustre est tombé si bas après d’abord le semi-échec subi à domicile face au CRB suivi de cette débâcle face au MCO. Benyelles doit revoir sa copie pour espérer enclencher une dynamique de succès lors de cette phase retour qui s’annonce des plus difficiles. D’aucuns estiment qu’un changement radical doit être pris en compte par le staff technico-administratif à l’orée du mercato. D’ores est déjà, on parle avec

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LES ASÉMITES PRÉSENTS DANS LA TRIBUNE

Pour la première fois depuis deux saisons, les dirigeants du club voisin, l’ASMO, étaient présents au stade AhmedZabana, lors d’un match du MCO. Le manager général Houari Benamar et un dirigeant surnommé Toni, étaient en bonne place dans ce qui reste de la tribune d’honneur (en voie de réfection). Ils n’ont pas été ravis par le spectacle proposé, mais ont été satisfaits de la sportivité qui a régné entre les deux voisins. «Le match en lui-même n’était pas d’une grande qualité technique, en raison de son caractère derby. Je pense que le meilleur résultat a été que ces deux grandes formations se sont caractérisées par une grande sportivité et c’est cela qui doit primer en principe sur nos stades, car sur le plan du jeu, il doit y avoir un vainqueur et un vaincu », nous a déclaré Houari Benamar, encore choqué de ce qui est arrivé à son équipe vendredi à Témouchent.

NAFTAL SIGNERA EN JANVIER

C’est la déclaration que nous a fait Hassan Kalaïdji en fin de match. «Nous n’avons jamais dit que NAFTAL signera en décembre. La compagnie pétrolière et nous avons prévu de signer l’accord définitif et donc l’entrée en tant qu’actionnaire majoritaire de l’entreprise, au courant de la deuxième quinzaine du mois de janvier 2013. M. T.

WAT

LIGUE E 1

insistance de la probable arrivée de quatre joueurs et la libération de pas moins de sept joueurs. Actuellement, un Camerounais issu de l’équipe de Youn Bong est à Tlemcen pour subir des essais émis que Mimouni un latéral gauche venu de zone Ouest qui sont toujours à l’essai. D’ores et déjà, la commission de recrutement a été installée par le comité-directeur pour mener à bien cette opération de recrtement qui va débuter aujourd’hui, dans cette optique, les services de la wilaya viennent de dégager une subvention de trois milliards de centimes consacrée à cette opération de recrtutement. Chez les supporters, les plus pessimistes d’entre eux ne sont pas du tout rassurés de l’avenir de leur équipe en ligue 1 si le recrutement ne serait pas en deçà des attentes des nombreux supporters qui craignent une fois de plus une descente aux enfers de leur équipe. S. T. Smaïn


JSMB

10 L’EXPULSION DE ZAFOUR A ÉTÉ SÉVÈRE

L’arbitre qui a dirigé la rencontre entre la JSM Béjaia et l’ASO, en l’occurrence Necib, a expulsé sévèrement le défenseur Zafour à la (62’) pour avoir tenté de défendre son camarade Megateli, après une provocation du joueur de l’ASO Ghazali. En effet, l’arbitre de la partie aurait pu faire expulser le joueur de l’ASO qui a été à l’origine de la provocation et d’éviter ainsi à la JSMB de continuer le match à dix. Pour rappel, Zafour revient d’une suspension il y’a de cela deux matches seulement.

IL SERA OUT FACE AU CRB

En se faisant expulser par l’arbitre Nécib, lors de la rencontre de samedi dernier devant l’ASO Chlef, le défenseur Zafour ne sera pas de la partie lors de la rencontre de ce week-end en coupe devant le CR Belouizdad. Soit une absence qui va pousser le staff technique de la JSMB à chercher les solutions nécessaires, afin de combler le vide laissé par ce dernier, et par la même, réussir à arracher la qualification au prochain tour. S. A. S.

LIGUE E 1

Le podium leur a filé entre les doigts Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Par Sadek Ait Slimane

Les Verts et Rouge de la JSM Béjaia, n’ont pas pu faire mieux que de concéder un autre faux-pas à domicile devant la formation de l’ASO Chlef, en se contentant d’un match nul, à l’occasion de leur dernier match de cette phase aller, disputé samedi dernier à Béjaia.

E

n effet, bien que le staff technique et les dirigeants avaient misé de terminer sur le podium, et ce comme objectif principal, il n’en demeure pas moins que les camarades de Zafour ont laissé filer une belle opportunité d’achever cette première phase du championnat sur une bonne note, en se faisant surprendre par une équipe de l’ASO. Pourtant, tous les ingrédients ont été présents pour réussir un bon résultat ,avec notamment la disponibilité de la majorité de l’effectif, ainsi que l’avantage du public et du terrain. Cependant, les camarades de Si Mohamed n’ont pas bien exploité ces atouts, bien qu’ils se sont procurés de

BAHLOUL ET BOUREKBA OFFICIELLEMENT LIBÉRÉS

Le coach français de la JSMB en l’occurrence Alain Michel a confirmé le départ officiel de ses deux joueurs en l’occurrence Bourekba et Bahloul qui ont boudé les entraînements depuis déjà un bon moment. «Mis à part Bahloul et Bourekba, aucun autre joueur ne sera libéré, car on travaille à long terme. Concernant ces deux éléments, c’est eux qui voulaient partir, puisqu’ils ne s’entraînaient plus depuis un bon moment ».

nombreuses occasions de buts en première période. Les visiteurs ont regagné les vistiaires avec cet avantage d’un but, et les Béjaouis ont été contraints de fournir beaucoup d’efforts en deuxième période, pour revenir dans le match et décrocher le nul.

LES ATTAQUANTS AVAIENT RATÉ BEAUCOUP D’OCCASIONS

Ainsi donc, contrairement aux rencontres précédentes, les attaquants de la JSM Béjaia se sont bien illustrés avant-hier face à l’ASO Chlef, en se créant beaucoup d’occasions, mais sans pour autant parvenir à les trans-

former en buts. Mieux encore, Mebarki et consorts avaient raté pas moins de quatre buts tout faits, et auraient même pu tuer le match en première période, s’ils ont bien exploité leurs occasions, notamment Mebarki qui a raté deux buts à lui seul. En tout, les Béjaouis auraient pu engranger les trois points de la victoire, s’ils ont bien profité de ces occasions créees en première période.

LE PENALTY A ÉTÉ LE TOURNANT DU MATCH

Néanmoins, en plus d’avoir laissé filer une belle opportunité de remon-

UNE PREMIÈRE POUR MEBARAKOU

Le défenseur béjaoui Zidane Mebarakou a été l’auteur de la seule réalisation de son équipe devant l’ASO samedi dernier, en évitant à son équipe une défaite à domicile et ce, en réussissant à remettre les pendules à l’heure à la (73’) de la partie. D’ailleurs, c’est la première réalisation pour ce défenseur qui ne cesse de s’illustrer, depuis l’entame de la saison.

UNE PREMIÈRE POUR LE JEUNE ZEGHLI

Le jeune espoir de la JSM Béjaia en l’occurrence Zeghli, a disputé son premier match de la saison avec les seniors et ce, après avoir été appelé par le coach Alain Michel, pour figurer sur la liste des 18 face à l’ASO. D’ailleurs, ce dernier a été incorporé en deuxième période à la place de son camarade Mekheldi, après que ce dernier souffrait des douleurs.

ter dans le classement en se contentant d’un match nul, les Béjaouis avaient raté un penalty en première période, accordé par l’arbitre Necib suite au fauchage de Hadji. De l’avis de ceux qui étaient présents au stade de l’Unité Maghrébine, le penalty manqué par Zerrara a été le tournant du match et cela aurait pu permettre aux poulains du coach français Alain Michel, de prendre confiance et de se mettre à l’abri en première période et de réaliser un meilleur résultat.

LES BÉJAOUIS TERMINENT À LA CINQUIÈME PLACE

En laissant filer cette opportunité d’arracher les trois points de la victoire, après ce troisième faux-pas à domicile devant l’ASO Chlef, les Béjaouis viennent ainsi de terminer à la cinquième place au classement avec 25 points et loupent ainsi le podium, qui a été l’objectif primordial des Vert et Rouge en début de saison. Cela dit, les Béjaouis doivent ainsi tenter de réagir lors de la phase retour pour tenter de faire le maximum, afin de revenir dans le classement et par la même, terminer la saison en beauté. S. A. S.

HADJI : «CE FAUX-PAS NE REFLÈTE PAS LA PHYSIONOMIE DU MATCH» De l’avis de ceux qui ont vu le match, qui a opposé la JSMB face à l’ASO, Hadji a été le meilleur joueur sur le terrain et ce, en livrant une belle prestation, comme il a réussi à participer au jeu de son équipe en obtenant un penalty manqué par Zerrara. Dans cet entretien qu’il nous a accordés, Hadji affirme que son équipe méritait amplement de remporter le match face à la formation de l’ASO et ce, vu les occasions créees, et estime que cela ne va pas influer sur leur rendement pour les prochaines rencontres.

Un commentaire sur le faux-pas concédé face à l’ASO ? Franchement, on mérite amplement de remporter le match et ce, vu que nous avons crée beaucoup d’occasions durant le match et on aurait pu inscrire au moins trois buts avec le penalty manqué en première période, mais dommage que cela n’a pas été le cas, puisque la chance n’a pas été de notre côté. Cela dit, nous avons fait de notre mieux pour arracher la victoire. Qu’est ce qui a manqué lors de ce

match pour arracher la victoire ? Comme tout le monde a vu, nous avons réussi à dominer notre adversaire et de se créer beaucoup d’occasions, mais dommage que nous ne sommes pas parvenus à les transformer en buts. Le football est ainsi fait et on doit accepter ce faux-pas, bien que nous aurions pu éviter ce match nul et terminer cette phase aller en beauté. Vous ne pensez-pas que vous ratez une belle opportunité de terminer en beauté ? Certes, nous avons concédé un faux-pas amer à domicile, étant donné que nous aurions pu arracher les trois points de la victoire pour améliorer notre classement, mais cela ne va pas cacher les bons résultats que nous avons réalisé jusque là, en achevant cette phase aller à la cinquième position et à deux longueurs du podium. Toutefois, nous allons essayer de faire mieux lors de la phase retour et réaliser les objectifs tracés. Vous allez disputer un match capital le week-end prochain face au CRB dans le cadre des 16èmes de finale de la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

coupe d’Algérie, comment s’annonce t-il pour vous ? La rencontre de ce week-end devant le CR Belouizdad revêt une grande importance pour nous, dans la mesure où nous sommes appelés à faire le maximum pour arracher la qualification au prochain tour et terminer cette année 2012 en beauté. Certes, la tâche ne s’annonce pas facile, étant donné que nous aurons à faire à une bonne équipe de CRB qui aura l’avantage de public et du terrain, mais de notre côté, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et surtout déterminés à arracher la qualification. Comment évaluez-vous votre rendement dans ce match ? Bien que je préfère laisser le soins au staff technique et aux supporters de me juger, je peux dire que j’ai livré une belle prestation durant le match, où j’ai essayé de donner le meilleur de moi même pour aider mon équipe à réaliser de bons résultats et j’espère que je serais encore mieux à l’avenir. Entretien réalisé par : Sadek Ait Slimane


Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Les 27 points non atteints

Pari perdu pour les Vert et Rouge Par Abdelkader Z.

Le rideau est, donc, tombé sur la première manche du championnat de ligue 1. Les béjaouis ne vont pas s’installer sur le podium et termineront cette première étape dans les normes, certes, mais avec un pari perdu, car ils n’auront pas atteint la bagatelle des 27 points qu’ils se sont promis.

E

n effet, face à l’ASO, les camarades de Zafour ont tout fait pour ne pas gagner. Des balles perdues, des occasions ratées et, en plus de tout cela, un penalty manqué. Cela illustre, évidemment, l’inefficacité d’un compartiment offensif, qui reste, d’ailleurs, le maillon faible de cette équipe béjaouie. Pourtant, l’entraîneur Alain Michel estime, quant à lui, que son équipe a développé un fond de jeu intéressant. Et, dans ce contexte, le coach béjaoui nous a affirmé : «Je suis content, très content même, de mes joueurs. On a fait l’essentiel du jeu et il ne manquait que les buts», et d’enchaîner :

«On a oublié de marquer des buts. Ce n’est pas la fin du monde.» Cependant, Alain Michel et ses protégés viennent de perdre un pari qui leur tenait à coeur. Terminer avec 27 points. Et, durant toute la semaine qui a précédé la rencontre, il y eut une préparation intense, de façon à ce que les béjaouis raflent la mise : terminer la première manche du championnat avec 27 points et sur le podium. Rien de tout cela… Là aussi, Alain Michel justifie ce ratage en déclarant : «On a terminé la phase aller avec 25

points, donc, mieux que la saison précédente et avec une équipe jeune. Bien entendu, on aurait bien aimé terminer avec 27 points et sur le podium, mais on ne va pas pleurer et je ne peux pas être négatif.» C’est dire que le nul face à l’ASO a donné lieu à moult interrogations. Et même si le coach béjaoui ne veut pas dramatiser

«On méritait de gagner …»

Vous avez été expulsé à la 64’. Un commentaire ? J’estime que mon expulsion est injuste, car je voulais calmer les esprits, en tant que capitaine d’équipe. Je n’avais aucune intention de mettre de l’huile sur le feu. Loin de là, ce n’est pas de mes habitudes. C’est exagéré de la part de l’arbitre.

Revenons au match, comment évaluez-vous ce nul ? Franchement, on méritait la victoire. On a fait l’essentiel du jeu, on a dominé notre adversaire qui s’est déplacé pour se défendre. A aucun moment, il ne nous a inquiété. C’est dommage, il y a eu trop d’occasions ratées. Mais ce n’est pas la fin du monde et avec 25 points, on est bien placé. Votre analyse sur le match ? Ce fut un bon match. Il y a eu une bonne qualité dans le jeu. Nous avons bien joué et il ne manquait que des buts.

B. TIAB ABSENT …

Lors de la rencontre du championnat contre l’ASO, le président B. Tiab était absent. Le boss béjaoui se trouve actuellement en France

LES U-21 S’INCLINENT …

Zafour :

Brahim Zafour n’a pu terminer le match. Il a été expulsé par l’arbitre de la rencontre, alors qu’il voulait calmer les esprits, dans un moment de colère de part et d’autre. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, en fin de match, le capitaine des Vert et Rouge revient sur ce partage des points, parle de la phase «retour», ainsi que du prochain rendez-vous face au CRB.

11 JSMB

LIGUE E 1

Vous n’avez pas atteint les 27 points promis. Est-ce un ratage de votre part ? Non, pas du tout. Certes, on aurait voulu atteindre 27 points, mais cela n’a pas pu se produire. On ne va pas se lamenter. Il nous reste encore 15 matches à disputer. D’ailleurs, avec 25 points, on aura effectué un parcours meilleur que celui de la saison précédente. Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera difficile et c’est là où tout se jouera. Chaque point aura son pesant d’or.

Lors du prochain week-end, ce sera la coupe face au CRB. Un mot sur ce match ? Ce sera aussi difficile, notamment, au 20 Août. On fera le maximum pour sortir victorieux et passer ce tour. On va se préparer pour cette rencontre dans de meilleures conditions.

Justement, vous allez être absent lors de cette rencontre. Un commentaire ? C’est dommage, car j’aurai bien voulu être présent et donner un coup de main à mes camarades. Bref, il y aura des solutions de rechange et le plus important c’est de se qualifier. Un dernier mot ? Je présente à nos supporters toutes mes excuses pour cette expulsion injuste et leur demande de continuer à soutenir leur équipe. Qu’ils ne s’impatientent pas, car nous allons faire de notre mieux pour ne plus les décevoir. A. Z.

et, même si on essaye d’amadouer les choses, il n’en demeure pas moins que les Vert et Rouge ont raté le rendez-vous avec la 3e place et auront, quelque peu, déçu leurs supporters qui attendaient d’eux, une meilleure prestation et, surtout, une victoire, synonyme d’un cadeau de fin … d’année. A. Z.

LE JEU NOTÉ DES JOUEURS …

Contre l’ASO, les Vert et Rouge ont manqué d’efficacité et de punch. Ils ont raté des buts tout faits, par l’intermédiaire de Mebarki et Derrag, et ont manqué un penalty exécuté par Zerrara. Comment ont-ils joué dans cette rencontre si importante et dans laquelle on s’attendait à beaucoup de choses ?

SI MOHAMED :

N’a pas eu des balles chaudes. Sur le but, il ne pouvait rien et sa responsabilité est écartée. 3/5

MEGATLI :

A fait ce qu’il fallait faire. C’est démené comme un beau diable, mais ses montées ont laissé des espaces libres en défense. 3,5/5

ZAFOUR :

Reste le pilier de la défense. Son expulsion a, quelque peu, rassuré l’adversaire. 3/5

MEBARAKOU :

Il est, en quelque sorte, responsable du but concédé par son équipe et il s’est ressaisi en inscrivant un joli but. Une rencontre tout juste moyenne. 3/5

MEKHELDI :

A fourni une mi-temps moyenne avant de laisser sa place au jeune Zaghli. 2,5/5

ZERRARA :

A fourni une bonne partie. A rater un penalty qui aurait pu être le tournant du match. 3,5/5

LARIBI :

A fait un match juste moyen, paraissait, quelque peu, lent. Peut faire mieux. 3/5

HADJI :

Semble avoir retrouvé sa vivacité. Fut derrière le penalty des Vert et Rouge, mais par la suite sombra. 3,5/5

DERRAG :

Débuta en force pour ne plus donner signe. En seconde période, il fut quelque peu dépassé. 3/5

MEBARKI :

Trop lent et a raté beaucoup d’occasion, notamment à la 17’, peut faire mieux. 3,5/5

ZEGHLI :

A joué toute la 2e mi-temps. A montré de belles choses et prouva qu’il pouvait apporter un plus à l’attaque. Peut s’améliorer. 3,5/5. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les Vert et Rouge, dans la catégorie des espoirs, se sont inclinés face à l’ASO sur le score de 1 but à 0. C’est la première fois que les jeunes béjaouis sont défaits à domicile.

PREMIÈRE APPARITION …

On dit beaucoup de bien sur lui. Il s’agit du jeune Zaghli, meilleur buteur des U21, lors de la saison précédente. Ce jeune en question a fait sa première apparition face à l’ASO et a remplacé Mekheldi à la 46’. Un jeune qui peut évoluer et qui peut apporter un plus à l’attaque des Vert et Rouge.

LES LIBÉRÉS SONT-ILS CONNU ? Parmi les joueurs qui seront libérés, on chuchote par ci et par là, les noms de Bahloul et éventuellement Dembri et… Bourekba. On parle même d’une liste de 5 joueurs.

SUPPORTERS DÉÇUS …

Les supporters béjaouis sont sortis déçus de la prestation et du résultat de leur équipe. Le cadeau de fin d’année n’a pas eu lieu et les béjaouis doivent patienter jusqu’à la nouvelle année où leur équipe aura à accueillir par deux fois de suite. A. Z.


GHAZALI POUR LE PROCHAIN MATCH

Expulsé par l’arbitre du match en compagnie de Zafour, l’attaquant chélifien ne jouera pas le match de coupe face au MBRouissat. Une belle opportunité pour les autres attaquants qui doivent saisir la moindre occasion pour le suppléer.

ZAZOU SE BLESSE

Zazou a été blessé lors de ce match face à la JSMB et a dû sortir en catastrophe pour être remplacé par Haddouche. Il se pourrait qu’il ratera le prochain match de coupe, lui qui souffre des adducteurs.

REPRISE LUNDI

JSS

La formation chélifienne reprendra lundi à 10 heures. L’équipe devra travailler deux jours à Chlef pour effectuer le déplacement à Ghardaia le mercredi, soit deux jours avant le match face au MBRouissat qui aura lieu vendredi. Z. Z.

VERS LE RECRUTEMENT DE TROIS ÉLÉMENTS

La direction ne veut pas s’aventurer à recruter des éléments sans les voir à l’œuvre, car il faut des tests avant de dire s’ils seront aptes ou pas de faire partie de leur effectif. Les dirigeants veulent renforcer leur équipe par un milieu récupérateur et deux attaquants, pour apporter le plus attendu dans leur bagage. Mais avant de parapher leurs contrats, ces joueurs doivent monter leurs capacités lors des rencontres amicales en donnant entière satisfaction.

ARRIVÉE À UNE HEURE TARDIVE À BÉCHAR

C’est juste après la fin de la rencontre qui les a opposés à l’USMBA, que les camarades de Bousmaha ont repris la route direction Béchar. Ils ont fait une halte d’une heure à Tlemcen, pour diner, avant de continuer ce long voyage de plus de sept heures, pour arriver à une heure tardive à destination.

LIGUE 1

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012 CHLEF AURAIT PU

Les poulains de Benzekri qui ont eu meilleure réaction face à la JSMB, auraient pu revenir avec plus de points n’étaientce les ratages des attaquants surtout en fin de match, où Haddouche a loupé une action qui ne demandait qu’à être poussée dans les filets de Cédric. Toutefois, il faut avouer que les camarades de Ghalem, excellent dans ce match, ont réussi à continuer avec le résultat positif comme l’a affirmé Selama que nous avons pu toucher après la fin du match : «C’est un bon point de pris et nous ferons en sorte de confirmer face au MBRouissat en coupe afin de nous permettre d’offrir le meilleur cadeau de fin d’année à nos fans ». Ainsi la suite ne devra être que meilleure sachant que le staff technique est satisfait de la prestation de ses joueurs qui ont affiché une grande détermination et une envie de ne pas lâcher prise après quatre matches sans défaite.

SÂAIDOUNE GAGNE DES GALONS

Quelque peu oublié en début de saison, Sâaidoune attire de plus en plus l’attention de son entraîneur, puisque face à la JSMB, le défenseur polyvalent a été aligné depuis le début du match et donc a été préféré à Bouhafer. Notons que c’est pour la deuxième fois consécutive qu’il joue d’entrée après le match de coupe face au MBBouira, Gherbi ayant été aligné en meneur de jeu. Cela augure de bons lendemains pour cet élément qui a toujours fait preuve de sérieux et d’abnégation avec tous les entraîneurs qui se sont succédés à la tête de la barre technique du club depuis qu’il est à l’ASO.

Enyenga : «On aurait pu revenir avec les trois points de la victoire»

Un commentaire sur ce match dont tout le monde attendait l’issue. Cela n’a pas été facile pour les deux équipes qui étaient dans l’obligation d’un bon résultat. Nous avons été bien en place et nous avons réussi à faire douter l’adversaire qui devait faire le jeu. Notre détermination était très grande et si ce n’était cette erreur d’inattention, on aurait pu revenir avec les trois points.

L’adversaire était pourtant sous pression. Même de notre côté, nous l’étions, car il ne faut pas oublier qu’on tenait à continuer sur notre lancée et surtout à éviter la défaite afin de maintenir cette dynamique qui nous anime. C’est vrai que nous n’avons pas profité de la situation de l’adversaire, mais nous avons tout de même été sensés jouer avec de la prudence pour ne pas être surpris. Disons que ce point du nul est vraiment précieux.

Quelle a été la réaction de l’entraîneur en fin de match ? Je pense que n’importe quel entraîneur à sa place aurait été réjoui par ce score ramené de l’extérieur et dans des conditions comme les nôtres, nous qui devions aller de l’avant. Place maintenant à la coupe où vous aurez à effectuer un autre déplacement Il ne faut pas se leurrer et se mettre en grande confiance, l’adversaire étant d’une division inférieure fera le maximum pour nous surprendre d’où l’obligation d‘être vigilants et de le prendre au sérieux. La qualification ne devra pas nous échapper quand même. Entretien réalisé par Z. Zitoun

LES BÉCHARIS

Comment avez-vous trouvé la JSMB ?

L

Je ne nie pas avoir fait face à une équipe qui en voulait, car obligée de mieux réagir. Il y aussi le fait que la JSMB a raté » un penalty mais cela n’enlève en rien nos mérites d’avoir su gérer la partie.

terminent en beauté Par Oukili Ali

a plupart des mordus de la balle ronde donnaient pas grande chance au nouveau promu de réaliser de bons résultats dans cette division, vu la présence de grandes équipes, mais ils viennent de prouver le contraire. Pourtant ils ont raté leur deux premières rencontres face au CRB et le MCA, ces deux échecs consécutifs, ont fait douter les plus optimistes des supporters pour l’avenir des camarades de Bousmaha en ligue 1. Le groupe s’est ressaisi par la suite, en engrengeant de précieux points à domicile et à l’extérieur de leur base. Ils l’ont confirmé avant hier devant l’USMBA pour le compte de la dernière journée de la phase aller. La mission qui les attendait dans la ville de la Mekerra, n’était pas du tout repos pour eux. Les Bel-Abbèsiens étaient animés par cette rage de vaincre, et attendaient de

LES U21 ACCUSENT LE PAS

pied ferme leurs adversaires pour arracher la victoire, en vue de quitter la mauvaise position qu’ils occupent. Ils ont fait de leur mieux pour s’imposer et de se remettre en confiance pour la seconde manche du championnat, mais sans résultat. Les Bécharis se sont déplacés dans cette ville pour ne pas repartir bredouilles, et faillirent mêmes comptabiliser les trois points de la victoire, si Tchikou n’avait pas raté cette occasion en or dans les dernières minutes. Ce dernier s’est retrouvé seul face au gardien, et au lieu de placer la ballon hors de sa portée, il a préféré tirer en force, et voit le cuir s’écraser sur le poteau, à la grande déception de ses camarades , membres du bureau et supporters, présent dans les tribunes. Ils ont obtenu le point du nul qui reste très important tout de même, surtout ramené de l’extérieur, et qui va les galvaniser pour la reprise, afin de rester sur cette même dynamique. A. O.

Après un départ en fanfare les espoirs de la JS Saoura n’arrivent pas à réaliser de bons résultats ces dernières semaines. Certains estiment que cette baisse de forme est dûe aux efforts fournis en début de saison, plus les longs et harassants déplacements par route, qui sont les principales causes de ce relâchement. Ils se sont inclinés avant-hier devant leurs homologues Bel-Abbèsiens sur le score d’un but à zéro, suite à une erreur défensive dans les dernières minutes de jeu.

UNE SEMAINE DE REPOS POUR JOUEURS ET STAFF TECHNIQUE

L’ensemble des joueurs et entraineurs, ont bénéfice d’un congé d’une semaine pour leur permettre de récupérer après tant d’efforts fournis sur le terrain, sans oublier les longs et fatigants déplacements par route. Ils reprendront du service vendredi prochain à Béchar avant d’effectuer le stage d’hiver, dont le lieu n’est pas encore connu pour le moment, certains parlent de Staoueli, d’autres, du grand bleu.

Une première phase catastrophique

CAB

ASO

12

Par Yafsah W.

En concédant une neuvième défaite contre une JSK pourtant très mal inspirée, le CAB a clôturé la phase aller en lanterne rouge avec uniquement dix points collectés.

L

es statistiques sont révélatrices d’une première phase catastrophique, deux victoires, quatre nuls et neuf défaites, avec huit buts marqués et vingt-six encaissés, le CAB ne pouvait pas espérer une meilleure place que lanterne rouge. Désormais le club phare des Aurès a un pas en ligue deux, il est vrai qu’il reste encore toute une phase retour, où 45 points seront en jeu, mais avec la situation qui prévaut encore au club, il y a très peu d’espoirs de voir le CAB s’en

sortir. Les querelles intestines, l’égoïsme, la fuite des responsabilités et surtout l’inconscience, sont encore les ingrédients qui alimentent le menu quotidien du Chabab Aurès Batna. Faut-il garder espoir et espérer sauver le club ? Oui c’est possible mais il faut avoir le courage d’opérer une véritable révolution à tous les niveaux, ce n’est pas seulement une affaire de joueurs, n’est pas seulement une affaire d’argent, c’est tout une opération de rénovation qu’il faut opérer dans l’équipe dirigeante, dans le staff technique, au sein de l’effectif pour que l’espoir et la confiance reviennent au sein de la famille CAB, qui reste pour le moment divisée. W. Y.

AÏSSANI DÉTRÔNE BABOUCHE

Après son bon match en coupe d’Algérie, le gardien Aïssani a convaincu son entraîneur qui lui a encore accordé sa confiance contre la JSK. Aïssani a fait encore sensation à Tizi Ouzou ce qui lui a permis de détrôner Babouche, voilà un joueur qu’on a sousestimé durant 14 matchs pour ne se rendre compte de ses qualités qu’à la 15e journée, de quoi se poser beaucoup de questions.

MERAZKA A REJOUÉ

Il était pourtant indisponible, en raison d’une blessure, Merazka a été convoqué malgré lui pour parer aux nombreuses absences des attaquants, l’enfant de Biskra est entré en jeu en début de deuxième période, malheureusement pour lui et pour le CAB son handicap physique l’a empêché d’exprimer ses qualités.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


STATISTIQ QUES

13

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

LA JSK EN CHIFFRES

Après l’ESS, l’USMH, l’USMA, et le MCA, Maracana publie aujourd’hui les statistiques des 15 journées de la JSK

Après 15 journées de championnat et un match de coupe d’Algérie, la JSK à consommé deux entraîneurs, l’italien Fabbro et le FrancoAlgérien Yazid Sandjak. Ces deux drivers ont utilisés pas moins de 20 joueurs. Les Kabyles du Djurdjura ont utilisés le moins d’élément par rapport aux 15 autres clubs qui forment la ligue 1. Le meilleur temps de jeu est à mettre à l’actif du défenseur, Rial avec 1309’de jeu. L’enfant de Règhaia occupe la 14ème place du meilleur temps de jeu sur les 16 que propose la ligue 1.

TEMPS DE JEU DE CHAQUE JOUEUR

RIAL 1309’ MAROCI 1252’ MEKKAOUI 1265’ REMACHE 1235’ MESSAADIA 1079’ BELKALEM 1076’ ASSELAH 1044’ BELAMRI 976’ SEDKAOUI 949’ BENCHERIFA 839’ HANIFI 730’ CAMARA 659’ BELAKHDAR 641’ BOUAICHA 454’ ZIAD 419’ MOKDAD 366’ HADIOUCHE 351’ MAZARI 316’ LAMHENE 75’ KHELILI 43’

Classement de la meilleure attaque : Classement de la meilleure attaque a domicile : Classement de la meilleure attaque a l’extérieur : Classement de la meilleure défense : Classement de la meilleure défense a domicile : Classement de la meilleure défense a l’extérieur : Classement de la meilleure équipe a domicile : Classement de la meilleure équipe a l’extérieur : Nombre de matches nuls obtenus à domicile : Nombre de matches nuls à l’extérieur : Meilleur buteur : Nombre de buteurs : Classement fair-play:

9ème =13 buts 11ème èxeaquo= 07buts 7ème èxeaquo=06buts 8ème=11buts 6ème=04buts 8ème=07buts 9ème èxeaquo=11 pts 5ème èxeaquo=09 pts 02 00 MESSAADIA 03 BUTS 07 8ème=210pts

Asselah occupe la 13ème place au classement des records d’invincibilité avec un temps de jeu : 221’

CLASSEMENT The BEST COACH

Nombre de joueurs convoqués en EN :

02

Au vu du classement the best coach que Maracana a établi, le nombre de points octroyé au nouvel entraîneur Kabyle est de 12 points sur les 03 matches coachés en championnat. L’ex-entraîneur de Noisy le-sec n’est qu’a deux points de l’Italien avec huit matches de moins que son prédécesseur. Un bilan plus que positif si on le compare a celui de Fabbro. Aucune défaite enregistrée depuis sa venue. Ce parcours peut lui ouvrir durant la phase retour une place au podium. NOMS FABBRO KAROUF SANDJAK

NBR DE MATCHES 11 01 04

EXPULSION NEANT NEANT NEANT

STATISTIQUES DES 15 JOURNEES DE CHAMPIONNAT

NBR DE POINTS 12 00 10

Nombre de matches joués à domicile : 07 Nombre de matches joués à l’extérieur : 08 Total des buts inscrits : 13 Nombre de buts inscrits en 1èr mi-temps a domicile : 04 Nombre de buts inscrits en 1ère mi-temps a l’extérieur : 00 Nombre de buts inscrits en 2ème mi-temps a domicile : 03 Nombre de buts inscrits en 2ème mi-temps a l’extérieur : 06 Nombre de penalties accordés : 01 Nombre de penalties accordés a domicile : 01 Nombre de penalties ratés à domicile : 01 Nombre de penalties accordés à l’extérieur : 00 Nombre de penalties ratés à l’extérieur : 00 Nombre de penaltys concédés : 03 Nombre de penalties concédé a domicile : 01 Nombre de penalties concédés à l’extérieur : 02 Nombre de penalties ratés : 02 Nombre de victoires a domicile : 03 Nombre de défaites à domicile : 02 Nombre de matches nuls à domicile : 02 Nombre de victoires a l’extérieur : 03 Nombre de défaites a l’extérieur : 05 Nombre de matches nuls à l’extérieur : 00 Nombre de cartons rouges obtenus 04 Nombre de cartons jaunes obtenus 24 Nombre de contestations de décisions obtenues : 03 Nombre de joueurs suspendus pour cumuls de cartons jaunes : 01 Nombre de joueurs suspendus : 05 Nombre de joueurs utilisés après 15 journées : 20 Le joueur le plus utilisé: Rial 1309’ Nombre de remplaçants utilisés : 44 Meilleur buteur de l’équipe : Messaadia 03 buts Total des amendes à payer : 160.000DA Nombre de matches retransmis : 03 Moyenne d’âge de l’équipe : 25 ans

MAROCI : Le retour gagant

Titulaire a part entière dans l’échiquier des deux drivers qui ont coachés le onze Kabyle, le milieu récupérateur de la JSK, Tayeb Maroci était au four et moulin durant cette première moitié du championnat. Il était très assidu durant les entraînements et les matches qu’il a eu à disputer. L’enfant de Maghnia devrait encore être plus performant durant la phase retour pour aider son équipe à réaliser de meilleurs résultats et pourquoi pas figurer dans la prochaine liste de l’équipe nationale des joueurs locaux qui doit disputer le CHAN.

STATISTIQUES

Temps de jeu : 1252’ Nombre de fois remplaçant : NEANT Nombre de buts inscrits : 01 Nombre de buts marqués a domicile : 00 Nombre de but inscrit en 1ère mi-temps : 01 Nombre de buts inscrit en 2ème mi-temps : 00 Nombre de cartons jaunes reçus : 01 Nombre de cartons rouges : 01 Nombre de contestations de décisions : 01 Nombre de suspensions : 01 pour cumul

 POINTS FORTS

Ratisse large sur le terrain Bon récupérateur Se dépense énormément sur le terrain avec beaucoup d’énergie Bonne assiduité aux entraînements

 POINTS FAIBLES

Moyen dans la relance Rate souvent ses duels aériens Nerveux sur le terrain

LES SÉRIES SERIE DE VICTOIRES CONSECUTIVES : 02 (SERIE TERMINEE)

SERIE SANS VICTOIRES : 03 (SERIE TERMINEE) SERIE SANS DEFAITES : 03 (SERIE TERMINEE)

SERIE DE DEFAITES CONSECUTIVES: 03 (SERIE TERMINEE) SERIE DE MATCH NUL S CONSECUTIFS : NEANT

SERIE DE MATCHES SANS MARQUER DE BUTS : 07 matches

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BUTS INSCRITS PAR TRANCHES D’HEURES

Ce tableau illustre bien la force des attaquants Kabyles dans le quatrième quart d’heure. Cinq buts sur les 13 buts marqués. Il est à signaler que les protègés de Sandjak ont réussi à marquer des buts dans toutes les tranches d’heures des rencontres sauf dans le deuxième quart d’heure et le temps additionnel qu’ils ont eu à disputer durant les 15 journées de championnat.

0-15 16-30mn 31-45mn 46-60mn 61-75mn 76-90mn Temps additionnel

01 01 02 05 00 04 00

TOTAL 13


Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Par Nassim S.

La phase aller du championnat de la ligue 2 achevée et les Crabes l’ont terminé à la deuxième place avec 28 points.

C

e qui est pas mal pour une équipe remaniée à 70 % et dont beaucoup ne s’attendait pas à un parcours pareil. Mais, ils l’ont fait, les joueurs et le staff technique avec un parcours de premier ordre et où beaucoup d’équipes plus aguerries n’ont pu réaliser le parcours que leurs galeries attendaient d’elles, comme ce fut le cas pour le MOB, qui a réussi a se forger un nom déjà la saison passée, avec la quatrième place occupée par l’équipe à l’issue de l’exercice 2011/2012, et qui a raté de peu l’accession en ligue 1. Cette année, et malgré que l’ossature de l’équipe a changé avec la venue de nouveaux joueurs, dont la majorité sont méconnus du large public et sur la scène et le départ de certains joueurs expérimentés, tels que Dehouche, Henider et Klehnmer vers d’autres horizons. Cela n’a pas empêché outre mesure les Bejaouis de tenir tête à des équipes plus huppées, telles que l’ASMO, le MOC, l’ESM et le MCS, pour ne citer que celles-là.

LE MEILLEUR EST À VENIR

Avec 28 points au compteur, le MOB est tout près d’assurer son maintien où souvent il faut aux clubs la totalité de 37 points pour s’assur-

er de rester dans le palier de la ligue 1 ou 2. Les Crabes qui ont réussi à gagner pas moins de huit rencontres sur les quinze possibles, ont réussi quand même à prendre des points en déplacement face à des équipes qui restaient intraitables chez elles, tel le leader et néanmoins champion d’hiver, le RC Arba qui pour le compte de la 11ème journée le MOB a réussi à prendre les trois points du stade du 20 Août. Le meilleur est à venir donc pour le club qui aspire à

Ils terminent en 2e position

LES MOBISTES DOIVENT-ILS ÊTRE FIERS ?

C’est la fin de la première étape du championnat de ligue 2. Les Vert et Noir sont, donc, classés en 2e position, après avoir effectué un bon parcours. Mieux encore, certains spécialistes ont estimé que le MOB aurait pu faire mieux et aurait pu s’accaparer de la première place, sans que personne n’aurait crié au scandale.

A

u vu des résultats enregistrés et au vu du parcours effectué, on peut dire que notre place est, largement, méritée. Certes, on aurait pu faire mieux, mais ce n’est que partie remise et lors de la phase retour, on fera le plein», nous ont avoué certains supporters proches du club. En fait, cette 2e place a soulagé plus d’un. Car, certains n’ont pas parié sur cette équipe, remaniée dans sa majorité. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on ajoutera : «Il ne faut pas oublier que nous avons hérité d’une équipe jeune, donc, nouvelle. On ne s’attendait pas à un tel départ. Aujourd’hui, l’on ne peut être que fiers, car cette 2e place va nous ouvrir d’autres horizons pour la phase retour». Toujours est-il qu’après 15 matches disputés dans leur première manche, les Mobistes restent convaincus que le plus dur est dans la phase retour et que tout se jouera quant à l’accession : «C’est pour cela que le renforcement de l’équipe est devenue une condition sine qua non pour l’équipe, quant à une éventuelle accession», a-t-on conclut. A. Z.

jouer la carte de l’accession à fond en ligue 1.

SEPT POINTS DE PLUS PAR RAPPORT À LA SAISON PASSÉE

A ce stade de la compétition, c'est-àdire à la fin de la manche aller 2011/2012, le MOB a récolté 21 points sur les 45 possibles, c’est à dire même pas la moyenne. Cette année, le club a dépassé les prévisions, surtout que comme on l’a déclaré tout à l’heure, l’ossature de

l’équipe a été remaniée à plus de 60%. Le club a donc fait mieux que la saison passée, où durant la phase aller, le club a récolté la bagatelle de 21 points, soit sept points de moins par rapport à la saison en cours. Il y’a aussi le fait que le club a réussi des victoires en déplacement, ce qui lui a permis cette année d’achever la phase aller à la 2ème place, à trois points de retard du leader et à deux d’avance sur l’ESM. N. S.

LES GRANDS CALCULS DE LA PHASE RETOUR …

L

Par Abdelkader Z.

e rideau est tombé sur la première manche. Les poulains de Rahmouni, avec un bon parcours, ont réussi à gagner ce pari de la phase «aller» en s’installant confortablement sur le podium «Nous méritons notre place, au vu du parcours que nous avons effectué», dira Mourad Rahmouni, qui ajoutera : «Mais il ne faut pas oublier que le plus dur est à venir. Dans la phase «retour», où aucune erreur n’est admise et chaque point aura son pesant d’or». C’est dire que, déjà, les grands calculs ont bel et bien débuté et tous sont persuadés que si la phase «aller» est passée sans grands heurts, il n’en sera pas de même pour la seconde manche de cet exercice, où les enjeux seront plus importants. «Nous allons mettre tout en oeuvre pour préparer dans de bonnes conditions cette deuxième manche du championnat. Et avec un petit renforcement de l’équipe, nous allons persister dans cette voie et, pourquoi pas,

effectuer un parcours meilleur que celui de la phase aller», ont rétorqué certains dirigeants. Cela va paraître difficile, plus difficile encore si les recrutements ne seront pas à la hauteur de la visée des responsables mobistes. Dans ce contexte, ils nous déclarent : «Nous visons carrément l’accession. Cela va être dure, difficile à se concrétiser, car la phase retour va être palpitante, plus serrée et plus disputée. Nous ferons le maximum pour maintenir cette cadence et cette dynamique de bons résultats». C’est dire que, déjà, et à peine le rideau tombé sur cette phase «aller», les grands calculs ont commencé pour préparer la deuxième étape du championnat. Dirigeants, staff technique et même supporters sont conscients de la difficulté de la mission du club qui se résume, d’abord, à cette accession qui fait rêver tant de Crabes et tant d’amoureux. Mais, ne faut-il pas, d’abord et avant tout, penser à ce match de coupe, où, là aussi, les Mobistes ont l’intention d’aller le plus loin possible? A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOB

LIGUE 2

C’est la saison ou jamais pour les Crabes 14

PLACE À DAME COUPE

Aussitôt la phase aller du championnat achevée, avec une place dans le trio de tête, les Crabes vont devoir oublier un temps soit peu le championnat, pour se concentrer pleinement au match de coupe, qui les verra se déplacer ce weekend au stade du 1er novembre de Batna pour en découdre avec le Chabab Aurès de Batna. Un club qui occupe désormais la dernière place au classement de la ligue 1 et qui aura comme seul souci de chercher les moyens à même de lui permettre de se sauver de la relégation. Ce qui fait que les Crabes partiront certes avec un avantage psychologique, et c’est presque le même cas que lors des 1/16èmes de finale de dame coupe de l’édition 2010/2011, où les vert et Noir avaient affaire à une équipe de l’ASK qui était dans les profondeurs du classement et qui a été éliminée par les Crabes chez elle (Au Khroub) sur le score sans appel de trois à zéro. Les camarades du capitaine Djebar Akrour, qui était le plus utilisé par Rahmouni durant la phase aller, auront en face d’eux une équipe du CAB qui aura la tête en championnat. Ils doivent donc profiter de la situation qui prévaut ces dernières semaines chez leur adversaire de ces 1/16èmes de finale, quoiqu’en coupe, rien n’est joué d’avance. En tous les cas, les Crabes qui devaient reprendre aujourd’hui, auront au moins quatre jours pour préparer ce match de coupe sous de meilleurs auspices, et ce malgré la défaite subie en championnat face au CRBAF samedi dernier. A. Z.


BOUGUEROUA (NARBR) CONTACTÉ …

L’attaquant du NARBR Bougueroua contacté par plusieurs formations de ligue 2, a préféré tenter sa chance à l‘USMB, d’après une source bien informée, le joueur a donné son accord de principe aux responsables blidéens, mais n’a pas officialisé son engagement, car cela butte sur ses papiers qui ne lui sont pas délivrés par son club, ce dernier veut négocier directement avec les dirigeants blidéens.

BARBARI AUSSI

Même cas pour le joueur Barbari Abdelmalek, qui aurait été approché par les responsables blidéens, le joueur rencontre des difficultés pour obtenir ses papiers. Les situations de Barbari et Bouaoua restent en suspend. A. T.

HERIDA Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

«Le CABBA est à notre portée» Entretien réalisé par Ahmed Tahi

Le défenseur axial Herida Mohamed, qui a été l’un des meilleurs éléments lors de la dernière rencontre face à l’ABM, sera absent samedi prochain face au CABBA, suite à son 4e carton face à Mérouana.

Un commentaire sur cette victoire face à l’ABM ? C’est une bonne victoire pour nous, dans la mesure où elle est venue au bon moment, après les échecs de nos concurrents à l’accession, ce qui va nous permettre de garder cette bonne dynamique de victoires. Donc, ce succès vous stimulera pour la suite, n’est-ce pas ? Bien sûr, cette victoire nous a fait du bien sur le plan mental et elle sera un stimulant pour nous afin d’aborder le prochain match de coupe face au CABBA dans la sérénité.

L’USMB sera privé de vos services pour cette rencontre ? C’est vrai, j’aurai aimé participer à ce match, malheureusement je serais suspendu pour avoir pris un 4e carton face à l’ABM. Il y a des éléments valables qui peuvent me remplacer, j’espère qu’on va se qualifier au prochain tour devant le CABBA. Comment s’annonce ce match face au CABBA ? La coupe est un bon challenge pour tous les clubs, les rencontres sont très chaudes et pour nous les débats sont importants face au CABBA, on doit faire le maximum pour arracher le billet de la qualification au prochain tour. Un mot aux supporters ? Je demande à nos fans de rester derrière leur équipe, ce n’est qu’avec leur soutien que l’USMB peut avancer et réaliser de bons résultats et sans aucun doute, ils seront nombreux samedi prochain au stade des frères Brakni. A. T.

REPRISE DANS LA BONNE HUMEUR

V

u les efforts consentis par les camarades de Douicher qui sont sortis vainqueurs de leur confrontation face à l’ABMérouana, vendredi dernier, le coach Menad Salim a accordé deux jours de repos à ses poulains pour récupérer et se ressourcer auprès de leurs familles. Et entamer à partir d’aujourd’hui dans la matinée la préparation de la rencontre qui les attend face au CABBA pour le compte des 16es de finale de la coupe d’Algérie qui aura lieu au stade Brakni à 14h30.

RÉUNION ZAÏM-MENAD

Une réunion regroupant le responsable de la SSPA/USMB, Mohamed Zaïm, et le responsable de la barre technique blidéenne, Menad Salim, a eu lieu au siège du club. Les points débattus

touchent à la vie du club, tels, le recrutement et la libération des joueurs, ainsi que la préparation du stage bloqué.

MELIKA CLÔTURE LA PHASE ALLER PAR UN 6È BUT

Le milieu offensif Melika Mustapha a réalisé une bonne performance durant la phase «aller», et a retrouvé le chemin des filets à 6 reprises. Avant-hier face à l’ABM, il a débloqué la situation à cinq minutes du début de la partie.

OUZNADJI MARQUE LE 5E BUT

L’attaquant Ouznadji Nouri, qui est resté muet durant sept rencontres (4e à la 10e), a retrouvé le chemin des filets face au SAM et vendredi dernier face à l’ABM. Il compte désormais, 5 réalisations à son compteur. A. T.

MISSION ACCOMPLIE POUR LA PHASE ALLER Par Noureddine B.

Les Espérantistes viennent de boucler la phase aller du championnat dans le trio de tête dans un parcours en somme tout à fait positif et un bilan satisfaisant avec un taux de réussite presque parfait à domicile, nonobstant la défaite concédée lors de la première journée face à l’USM Blida.

A

15

insi les Mostaganémois auront fait le plein at home, soient sept victoires sur huit possibles, tout comme les protèges de l’entraineur Osmane qui s’étaient montrés coriaces à l’extérieur, en récoltant cinq points sur les sept possibles, ce qui con-

stitue une performance non négligeable, avec seulement deux défaites hors de leurs bases, que les camarades de Belahouel pouvaient éviter dont l’une face au MOB et l’autre face à l’actuel leader le RCA. Les Espérantistes possèdent la seconde meilleure ligne d’attaque du championnat avec une bonne différence de buts, soit +9 derrière l’USM Blida qui sera d’ailleurs leur prochain adversaire dans le cadre de la première journée de la phase retour. Toutefois, les Mostaganémois pouvaient prétendre à mieux, si la ligne d’attaque avait plus de mordant en se référant aux innombrables occasions nettes de buts, et ratées lamentablement . De ce fait, il est clair que la présence d’un avant-centre beaucoup plus réaliste aura propulsé les Espérantistes bien plus haut. La formation espérantiste est à créditer

d’une bonne tenue sur le plan défensif avec la présence du joueur Djahal très sécurisant et le plus en vue au même titre, Berbari, et à un degré moins Gharich, aux côtés de Belahouel, auteur d’un capital expérience sans équivoque, et les latéraux Charef et Ferloul, qui ont apporté sérénité au fil des matchs, et qui ont donné à la ligne défensive espérantiste, une imperméabilité. Toutefois la question qui se pose maintenant, est de savoir si les Mostaganémois resteront sur cette dynamique et tenteront la chance de l’accession jusqu’au bout. Aux rumeurs circulant, la période du mercato sera marquée par des décisions importantes, sachant que certains cadres de la formation locale, sont très convoités à l’exemple de Berbari. Mais, dans le cas où on enregistrera des eventuels départs, les ambitions seront bien revues. N. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ESM

USMB

LIGUE E 2


Une première phase satisfaisante

MSPB CHUTE DANGEREUSE POUR BAKHTATOU

Tout le monde a eu peur quand le jeune joueur Bakhtatou a chuté sur sa tête, le choc était tellement violent qu’il a perdu connaissance et qu’il aurait même cessé de respirer, heureusement pour lui que les premiers secours étaient efficaces pour le réanimer. «Je ne me souviens de rien», aurait-il confié à ses camarades. Sur un autre terrain plus dur le drame aurait pu avoir lieu. Dieu merci Bakhtatou est indemne.

E

LIGUE E 2

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

L

Par Wahab Yefsah

La famille du Mouloudia est soulagée, mieux encore elle est rassurée.

es peurs et les appréhensions du début de saison se sont dissipées, notamment après cette belle victoire ramenée du stade du 20 Août, face à l’un des sérieux prétendants à l’accession, le NAHD. La bande à Zemmouri a clôturé la phase aller au milieu du tableau avec 21 points. Un bilan très satisfaisant pour cette jeune équipe, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 21 ans. L’objectif tracé, à savoir un maintien honorable ne peut plus échapper aux mouloudéens, qui auront toute une phase retour pour confirmer leurs intentions et leur objectif. C’est désormais la trêve et le repos pour les camarades de la révélation Sami Bacha.

LA COUPE D’ALGÉRIE U-21 EN LIGNE DE MIRE

L’administration du MSPB compte beaucoup sur ses jeunes joueurs qui évoluent en sénior, pour décrocher la Coupe d’Algérie U-21 dont les 16e de finale se joueront le 11 janvier, ainsi les Bacha, Benchaïra, Bounouara, Omrani, Haddad, Benhabrou, Lamri et Boukerb sont appelés à rejoindre les U-21 pour préparer la coupe d’Algérie. Le staff technique senior suivra de très prés la préparation.

DROUKDEL ET DRISS NON CONVOQUÉS

Les deux joueurs n’ont pas été du voyage pour le match du NAHD, pour une éventuelle libération des concernés au mercato, c’est en tout cas ce qui se dit en coulisses, une affaire à suivre.

OMRANI SANCTIONNÉ

Pour avoir contesté son remplacement lors du match MSPB-WAT en coupe d’Algérie, Omrani n’a pas été retenu pour le match du NAHD, l’entraîneur Zemmouri l’aurait sanctionné pour son

comportement, l’enfant de Biskra a exécuté sans broncher la sanction.

UNE BANDEROLE SPÉCIALE AU 20 AOÛT

Une centaine de supporters du MSPB s’est déplacée au 20 Août pour suivre le match NAHDMSPB. Les fans mouloudéens ont accroché une banderole que les Algérois n’ont pas compris; on pouvait y lire «Wali + Fergani = CAB», il y avait vraiment de quoi mêler les pinceaux des Algérois, mais pour les Batnéens cette banderole avait un sens.

LEMOUADAÂ A REJOUÉ

C’était enfin le grand retour de Lemouadaâ qui n’a joué qu’une mi-temps contre l’ESM au mois d’octobre, depuis il n’a plus rejoué en raison d’une blessure (fracture de l’orteil), contre le NAHD il a enfin rejoué quelques minutes, sont retour fera beaucoup de bien au MSPB qui a besoin de ses qualités. W. Y.

UN PARCOURS DÉCEVANT

Par Aoun L. B.

n concédant le 5ème nul vendredi dernier face à leur voisin, l’ESM sur le score vierge de zéro partout, les coéquipiers du gardien Ghariche Kada comptabilisent 12 points sur les 45 mis en jeu. En 15 matches joué, dont sept à domicile, les Oranges n’ont remportés que 2 victoires (CRT et

Publicité

NAHD), et ont fait 6 nuls, dont un en déplacement et concédé 7 défaites. Les samistes semblent éprouver des difficultés à s’imposer, même à domicile. D’ailleurs, ils ont perdu 10 points chez eux qui se résument en cinq nuls (MOC, ASK, USMAn, MOB et ESM). Cela s’explique par le manque d’efficacité du compartiment offensif où les attaquants n’ont réussi à inscrire que 8 buts dont 3 sur

balle arrêtée et une défense qui a encaissée 21 buts. Ces deux compartiments cités figurent parmi les plus faibles du championnat de ligue 2, le dernier faux pas concédé à domicile face à l’ESM a compliqué davantage la situation du SAM qui se retrouve à la 15e place avec 4 points de retard sur le MCSaïda qui est en position du premier non relégable. Le coach samiste Bot aura du pain sur la planche et devra

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ghardaïa Direction des ressources en eau NIF 099047015053229 Intitulé de l’opération : L’étude pour la protection des villes contre les inondations N° d’opération NF 5.342.1.262.147.07.02

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel N° 10236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction des ressources en eau de la wilaya de Ghardaïa, informe les sou-

missionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres restreint N° 15/2012 pour “l’étude de réhabilitation de la digue de Touzouz” paru dans les quotidiens Maracana et le 13/11/2012 et qu’à l’issue de l’analyse des offres est déclaré infructueux Maracana N° 1915 — Lundi 24 décembre 2012 - ANEP N° 955 418

trouver la formule pour surmonter cet obstacle. Les éventuelles prochaines recrues qui entameront la compétition lors de la première journée de la phase «retour» seront-ils en mesure d’injecter du sang nouveau à cette équipe et répondront-ils aux attentes des supporters? Ces derniers ne veulent en aucun cas revivre le scénario qu’ils ont vécu lors des 9

dernières saisons, hormis bien sûr celle de la saison 2008/2009 ou le Sarii dirigé à l’époque par Benfeta Nouredine avait raté de justesse l’accession en nationale 1, puisque le SAM a occupé la 4e place à l’issue de la dernière journée avec 53 points soit à un point du CAB qui avait accédé au premier palier en compagnie du MCO et du WAT. A. L. B.

UNE SEMAINE, QUARTIER LIBRES POUR LES JOUEURS

L’entraîneur Bot a accordé une semaine de repos à ses joueurs qui ont été libérés samedi dernier à l’issue de la dernière journée de la première manche du championnat. La reprise des entraînement est fixée au samedi 29 décembre 2012. Le coach samiste espère que d’ici là les joueurs seront régularisés afin qu’ils reprennent confiance en leurs possibilités.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SAM

16

BOT VEUT UN STAGE BLOQUÉ

L’autre souhait du premier responsable de la barre technique est de faire bénéficier ses joueurs d’un stage bloqué de 10 jours, afin d’effectuer une très bonne préparation en prévision de la 2e moitié du championnat qui sera sans aucun doute très disputés, vu le grand nombre d’équipes qui convoitent les trois places du podium.


NAHD

LIGUE 2 SELIMI JOUAIT BLESSÉ

RCA

Le défenseur, Amar Selimi, jouait lors des deux derniers matchs, tout en étant blessé au niveau du genou. En effet, le joueur nous avouera qu’il était à chaque fois contraint à faire une injection pour pouvoir être présent avec le groupe lors du match. Il jouait donc avec une grande difficulté et c’est ce qui explique le rendement médiocre face au MSPB. Selimi nous affirmera qu’il s’attendait à ce qu’il soit soutenu par les supporteurs, il a été de ce fait déçu par leur réaction.

LAZAREF DE RETOUR ?

L’ancien attaquant Bahi Lazaref qui a réussi l’accession avec Ezzerga serait de retour comme le laissent entendre les proches du club. Si cela se confirme, la ligne offensive des Bleu et Blanc sera plus percutante pour le reste du championnat Avec Noubli et Nézouani ils formeront une triplette fera des misères aux défenseurs adverses. O. A.

17

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

HAMENED ET BOUMAÂCHOUK ONT ASSURÉ LA SÉANCE D’HIER

Le coach-adjoint, Omar Hamened et l’entraîneur des gardiens, Brahim Boumaâchouk, ont assuré la séance d’hier après le limogeage de l’entraîneur, Nabil Medjahed. Le duo a eu donc la mission de préparer le groupe pour le prochain match de Coupe face à l’AB Merouana. Benayache forfait pour dix jours L’attaquant, Zoheir Benayache devrait être forfait au moins pour dix jours, après s’être blessé lors du

dernier match du championnat face à la formation du MSP Batna. Le joueur a été victime d’un claquage et a terminé le match péniblement. Il ne pourra pas donc être rétablis que dans quelques jours et devra être mis au repos total. Le joueur était déjà suspendu pour la rencontre face à Merouana étant donné qu’il avait écopé du 4ème carton jaune.

De nombreux techniciens proposés à la direction

lèmes que connaît l’équipe ces derniers temps avec cette instabilité chronique qui risque de dissuader tout entraîneur.

Par Raouf Mesbah

Il semblerait que la direction du Nasria n’est pas encore fixée sur l’entraîneur qui devra prendre en main l’équipe et qui remplacerait de ce fait le coach limogé, Nabil Medjahed.

E

n effet, plusieurs noms d’entraîneurs ont été proposés par des proches des dirigeants et qui ont tous vanté les qualités des techniciens qu’ils ont proposés. Certains ont proposé l’ancien joueur et entraîneur du NAHD, Ahmed Aït El Hocine. Toutefois, ce dernier se trouve actuellement en France, et il sera donc difficile de l’engager étant donné qu’il ne souhaite pas pour le moment revenir en Algérie. L’actuel adjoint du sélectionneur de l’EN militaire, à savoir, Mohamed Boutadjine, a été lui aussi proposé par certains proches du club qui souhaiteraient le voir prendre en main l’équipe. Toutefois, cette piste n’est pas vraiment sérieuse, quand on sait que celui-ci n’a jamais pris une équipe

LE STAFF COMPTERA SUR LES ESPOIRS FACE À L’ABM

Le staff technique du Nasria devrait compter sur des joueurs de la catégorie espoirs lors du prochain match de Coupe d’Algérie face à l’AB Merouana, surtout avec la suspension de trois joueurs et la blessure de Selimi qui souffre encore de douleurs au niveau du genou. Des joueurs comme Ouchan, Mahloul ou Bouhouda pourraient être parmi les 18 ou même jouer en titulaires. seniors autre que l’EN militaire. Certains ont proposé l’ancien coach du WAT, Abdelkader Amrani, mais ce dernier devrait coûter très cher sachant qu’en général il ne prend que des équipes de Ligue 1. Enfin, il y a ceux qui souhaitent le retour de Salem Gaci qui avait travaillé avec Aït Djoudi avant qu’il ne prenne l’intérim et décide de s’en aller juste après l’engagement de Medjahed. Salem Gaci connaît très

bien l’équipe et c’est pour cette raison que certains estiment qu’il serait préférable de lui confier le Nasria pour finir la saison dans de meilleures conditions. Les dirigeants devaient se réunir encore une fois, hier soir, pour trancher la question de l’entraîneur, même s’il est difficile pour eux de trouver une solution pour le moment, surtout que peu de techniciens seraient enclins à prendre en main l’équipe en raison des prob-

LE STAGE HIVERNAL AURA LIEU À ALGER

Le stage hivernal qui se déroulera lors de cette trêve, devrait avoir lieu à Alger selon des sources proches de la direction qui nous avaient avoué que la crise que secoue l’équipe fait qu’il est impossible de tenir ce stage à l’étranger, étant donné que cela demande de gros moyens dont le club ne dispose pas pour cette saison. R. M.

Les problèmes financiers resurgissent

Les deux éléments sont avec le groupe et s’entraînent le plus normalement du monde. «On a donné la chance à tout le monde le plus en forme sera convoqué ni plus ni moins», estime le driver des Bleu et Blanc. Il faut attendre les prochains jours pour connaître si Khelaf et Chellali seront libérés ou continueront leur aventure avec Ezzerga. Dans le cas ou la direction décide de ne plus s’attacher leurs services, ces deux joueurs ne tarderont pas de trouver un club preneur et relancer en même temps leur carrière

Par Oukili Ali

Après le titre avoir enlevé le titre de champion d’hiver, arraché haut la main par les poulains de Boudjaârane les supporters pensaient qu’il sera fêté avec l’ensemble des membres et proches de cette formation. Malheureusement le même problème crée durant l’intersaison a surgi

U

n ancien dirigeant, qui attend en vain pour récupérer son argent, a bloqué le compte mettant dans de beaux draps la direction du club qui ne peut encaisser la subvention versée dernièrement par les responsables de la Wilaya. Le seul bailleur de fond du RCA, Adlane Djadi, ne peut continuer à lui seul à venir en aide à l’équipe. Cette situation pourrait le décourager et se répercuter ensuite sur l’équipe et freiner sa formidable ascension. Les dirigeants et inconditionnels n’arrivent pas à comprendre pourquoi cette personne attend toujours des moments pareils par cette personne. « Pourtant c’est un enfant de l’Arbaâ, supporter acharné d’Ezzerga. Son comportement prouve le contraire et ne fait que compliquer la situation financière du club »,

NOUBLI TRÈS CONVOITÉ

estime un dirigeant Il faut attendre les prochains jours pour voir si cette situation sera débloquée pour le bien de cette formation censée représenter tout une région Les Arbéens se rappellent de cet épineux problème rencontré juste après l’accession de leur équipe en ligue 2. « Si ce n’était pas l’aide précieuse de A.Djadi pour payer les retards des anciens joueurs et régler les arriérés et tout ce qui s’en suit, le RCA aurait éprouvé tant bien que mal à démarrer la saison. J’espère que tout rentrera dans l’ordre dans les tous prochains jours pour le bien d’Ezzerga », ajoute notre source.

KHELAF ET CHALALI SERAIENT PARTANTS

On laisse entendre du côté de l’Arbaâ que deux joueurs à savoir le défenseur latéral Khelaf et le gardien de but Chellali ne veulent pas s’éterniser sur le banc de touche ou parfois mêmes pas convoqués, veulent changer d’air. Ces derniers ont rejoint les rangs du RC Arbaâ durant l’intersaison pour apporter leur modeste contribution et non pas le contraire. Ils n’ont fait que de brèves apparitions jusqu’ici ce qui les a un peu perturbés. L’entraîneur n’a pas établi la liste des joueurs à libérer.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’avant des Bleu et Blanc Fateh Noubli est le joueur le plus convoité par des clubs des deux ligues pour l’engager au mercato. Cet élément s’est fort distingué durant cette phase aller avec son équipe. Il est doté d’une force de frappe et d’un excellent jeu de tête Il est très rapide balle au pied donne du fil à retordre à ses adversaires une fois en possession de la balle qui arrivent tant bien que mal pour le contrer. Cet élément qui est lié par un contrat de deux saisons avec son équipe ne peut pas tenter sa chance ailleurs. Les dirigeants ne veulent pas entendre parler de départ de cet indispensable attaquant pour tout l’or du monde, le RCA a toujours besoin de ses services et doit rester jusqu’à l’expiration de son contrat. O. A.


18

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

US Béni Douala creuse l’écart à 8 points

Les Lions d’Ath Douala droit vers la régionale 1

A

ucune équipe ne peut arrêter, la machine de l’US Béni Douala. Tel un rouleau compresseur, le club cher au boss Hocine Ammam et du président du CSA Da Ramdane Drouche. Tous les adversaires passent à la trappe, et laissent des plumes, à domicile, ou en dehors de leurs bases, les Lions d’Ath Douala ont un seul mot d’ordre, la victoire et rien que la victoire. Les matchs se suivent et se ressemblent pour les poulains de Boukhelif et Hamcha. Cela s’est vérifié vendredi passé au stade de Sidi Aich, où les partenaires de M’Hand Ikdoumi, ont à nouveau frappé, en revenant à la maison avec les trois points de la victoire,

qui leur permettent ainsi de consolider leur fauteuil de leader et de prendre du large sur le dauphin le CRB Kherrata, et avec huit points d’écart. Les gars d’Ath Douala ont réussi à s’imposer sur le score le plus étriqué de 1 à 0, sur une réalisation signée par le revenant Moh Sghir Bénédir. Les gars d’Ath Douala ont été privés d’un penalty valable en première mi-temps, mais en vain, le plus important c’est cette victoire qui ne fait que confirmer les réelles intentions de ce nouveau promu, décidé à accéder en régionale une dès cette saison. De toute façon là où vont les choses, l’US Béni Douala se dirige bel et bien tout droit vers la régionale 1. A. M.

Le CRB Tizi-Ouzou maintient la cadence

A

Par Aomar Moussi

la faveur de son succès face au KC Taguemount Azzouz, sur le score de trois buts à un, le CRB Tizi-Ouzou leader du championnat de la division honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou, vient de maintenir la cadence. Les communards de Tizi-Ouzou, continuent dans leur ascension et enchaînent avec les victoires l’une derrière l’autre. Dans le haut du tableau, l’USM Draâ Ben Khedda ne lâche pas prise, et reste collée au leader avec cinq points de retard. Les Ciel et Blanc se sont imposés face à leurs homologues d’Issiakhem sur le score de 3 à 1. L’étoile Draâ El Mizan pour sa part s’est imposée sur le même score devant l’Olympique Tizi Rached et pointe à la troisième place, après la défaite de la JS

Tadmait devant la JS Boukhalfa sur le résultat de deux buts à un. Les Tadmaitis dégringolent à la 5e place, tandis que les Banlieusards de Boukhalfa grimpent à la 4e place. L’autre bonne opération de cette 10e journée de la division est à mettre à l’actif de l’Espérance Draâ El Mizan, qui est revenue avec les points du match face au LC Iflissen, qui patauge dans le bas du tableau. Pour sa part l’US Sidi Belloua respire un peu et relève la tête, après son succès en dehors de ses bases, devant la lanterne rouge le CA Fréha sur le score de 2 à 0. Les deux derniers matchs ayant mis aux prises l’ASC Ouaguenoun au CRB Merkla et l’US Djemaâ Sharidj au DC Boghni se sont achevés sur les scores de parités de 2 à 2 et de 0 à 0. A. M.

Résultats de la journée :

Clas 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 11 13 14 15 16

DIVISIONS INFÉRIEURES

JS Boukhalfa 2 - 1 JS Tadmait CRB Tizi Ouzou 3 - 1 KC Taguemount Azouz USM Draa Ben Khedda 3 - 1 ES Sikh Oumeddour CA Freha 0 - 2 US Sidi Belloua LC Ifflissen 0 - 1 ES Draa El Mizan ASC Ouaguenoun 2 - 2 CRB Mekla E Draa El Mizan 3 - 1 O Tizi Rached US Djemaa Saharidj 0 - 0 DC Boghni

Equipes

CRB Tizi Ouzou USM Draâ Ben Khedda E Draâ El Mizan JS Boukhalfa JS Tadmait DC Boghni ES Draâ El Mizan KC Taguemount US Djemaâ Saharidj ASC Ouaguenoun CRB Mekla O Tizi Rached ES Sikh Oumeddour US Sidi Belloua LC Iflissen CA Fréha

Pts

30 25 23 22 19 17 15 13 13 12 09 08 07 07 06 01

J

10 10 10 10 10 10 10 09 10 10 10 10 10 09 10 09

Les Rouge et Noir sur une courbe ascendante US Oued Amizour 1 - AB Barika 0

E

Par Nasim S.

Que dire de cette équipe d’Amizour, sinon qu’elle reste un nouveau promu aux dents longues.

n effet, ce club qui a accédé uniquement au terme de la saison écoulée, ou il a dominé le groupe centre de la régionale 1 de bout en bout, est en train de faire sensation où après onze journées, il a réussi à s’accaparer de la 1ère place, et ce devant des équipes plus huppées et habituées à ce palier. Une équipe d’Amizour qui ne perd plus depuis l’arrivée de Seddiki Mohamed à la barre technique, après le départ de Benlaâredj Mohamed (Aujourd’hui adjoint de Benzekri à l’ASO) et ce pour des raisons que beaucoup ignorent à Amizour. Bref, et pour le compte de la 11ème journée du championnat jouée en deux temps (Trois matches le vendredi passé et quatre avant-hier samedi), les Rouge et Noir qui ont reçu les gars du Sud’Est Algérien, l’Amal de Barika se devaient de gagner pour prendre la 1ère place, étant donné que la veille l’ex-leader, l’USF Bordj Bou Arreridj a concédé un match nul chez elle devant un mal classé, le Chabab de Ain Djasser (14ème au classement). Ce qui fait que la victoire était donc impérative pour la bande à Seddiki qui avaient l’avantage du terrain et du public, mais devant une équipe de Barika qui a 14 points avant cette journée et qui voulait gagner ou prendre un nul, d’autant plus qu’ils vont recevoir chez eux pour le compte de la 12ème journée. Ce qui fait que la victoire est importante pour les deux

antagonistes, mais beaucoup plus pour les Amizourois, qui ont réussi donc à prendre les trois points grâce à un but signé par Nahnah. Les Amizourois auraient pu ajouter un deuxième but suite à ce penalty accordé par l’arbitre central aux Rouge et Noir, mais raté par Mayouf devant le gardien de Barika qui est sorti de sa ligne avant que l’arbitre ne signifie au joueur d’Amizour l’ordre de le refaire (Penalty).

LE GESTE DE PLUS DU GARDIEN DE BARIKA

L’arbitre central a demandé à Maayouf de refaire le penalty, mais le gardien de Barika s’est illustré de fort belle manière devant la galerie Unioniste en leur faisant des gestes obscènes, qui ont failli dégénérer alors que les dirigeants du club visiteurs se dirigeaient vers l’arbitre pour lui demander des explications sur le pourquoi de sa décision de refaire le penalty. En tous les cas, tous les présents au stade ont condamné le geste du gardien de Barika qui avait failli créer une situation de non contrôle, si ce n’est les dirigeants de l’USOA qui ont intervenu pour calmer les esprits. Dans l’ensemble de la rencontre, les Amizourois ont dominé les débats et auraient pu même ajouter d’autres buts, mais le plus important dans ce genre de match de championnat où la lutte reste serrée entre pas mal d’équipes qui veulent accéder en DNA (Division Nationale Amateur). Ce succès met l’USOA à la première place, mais aussi lui permet d’entrevoir la suite des évènements avec les meilleurs atouts possibles, avec pourquoi pas un autre succès pour le compte de la prochaine journée face au Chabab de Ain Djasser que les Rouge et Noir joueront en déplacement (12ème journée). N.S

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


19 Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012 INTERNA ATIONALE PSG : Nasser discute avec Abidal MILAN : Berlusconi ne rassure pas les tifosi Coulisses, transferts, enquêtes : la rédaction vous propose de découvrir un aperçu croustillant de notre hebdomadaire Le 10 Sport, en kiosques tous les jeudis En défense, le club de la capitale peut rester ouvert à un renfort au poste d’arrière gauche en janvier. Ashley Cole (Chelsea) reste une option, d’autant qu’il sera libre en juin. Eric Abidal, lui, est en contact téléphonique régulier avec Nasser Al-Khelaïfi, qui n’exclut pas de lui faire une offre contractuelle s'il se retrouve libre au 1er janvier. Le défenseur du Barça attend la décision du club catalan, qui dispose d’une clause jusqu’au 31 décembre pour décider de casser son contrat ou le maintenir. Si Barcelone fait jouer cette clause, Eric Abidal sera libre. Paris a un œil, donc, mais le LA Galaxy est déjà concrètement positionné.

«C’est vrai que le PSG était intéressé…»

De passage à Gerland pour assister à la victoire de l’OL face à Nice, Eric Abidal en a profité pour afficher ses plans de carrière et a notamment réagit à l’intérêt du PSG à son égard. Alors qu’il vient tout juste de reprendre l’entraînement collectif avec le FC Barcelone suite à sa greffe du foie, Eric Abidal ne se voit pas quitter l’Espagne dans l’immédiat. Victime d’une concurrence importante chez les Blaugrana, l’international tricolore aurait récemment fait l’objet d’un contact direct avec le PSG comme nous vous l'annoncions en exclusivité dans Le 10 Sport cette semaine. Et l'ancien Lyonnais semble avoir fait son choix.

«Je préfère rester à Barcelone»

Interrogé au micro d’OL TV, Abidal fait le point à ce sujet : «J’ai toujours dit que je voulais finir au Barça et je ne sais pas d’où sort cette info que mon contrat se termine en 2013. Ce n’est vraiment pas le cas. C’est vrai que le PSG était intéressé il y a un moment, mais malgré le respect que j’ai pour eux et pour les joueurs qui sont dans ce club, je pense à Mawxell et Mamadou Sakho qui joueau poste de défenseur central, je préfère rester à Barcelone. C’est aussi un choix pour ma famille, ma femme se sent bien, mes enfants ont grandi dans cette ville. Comme je l’ai dit, mon contrat se termine plus loin qu’en 2013, donc je vais continuer à me battre».

Le salaire de Nenê effraie aussi Santos

Si le milieu offensif du Paris Saint-Germain Nenê (31 ans, 9 matchs et 1 but en L1 cette saison) ne veut plus entendre parler du PSG, son départ semble néanmoins rendu compliqué par son salaire. Réclamant un salaire de 450 000 euros brut par mois pour quitter le club de la capitale, le Brésilien n'entend pas baisser ses prétentions salariales. Selon le média Terra, Santos serait disposé à offrir un contrat de 3 ans à l'ancien Monégasque et 180 000 euros brut par mois. Nettement insuffisant selon l'agent de Nenê, Gilvan Costa.

Publicité

Publicité

Seulement 7e de Serie A après 18 journées, le Milan AC ne s'est pas encore totalement remis de l'hécatombe de l'été dernier. Le président rossonero Silvio Berlusconi exclue pourtant un recrutement coûteux cet hiver."Balotelli ne viendra pas. Drogba ? C'est assurément un joueur qui nous plait mais je crois qu'il coûte trop cher pour nous. Qui arrivera ? Je ne peux pas le dire. Le Milan ne peut plus prendre des joueurs confirmés et qui ont vécu, nous devons viser les jeunes lors du mercato", a confié El Cavaliere sur le plateau de Sky Italia samedi soir. Un manque d'ambition qui risque fortement de déplaire aux tifosi, sûrement furieux de voir que désormais le Milan AC doit se concentrer sur des espoirs prometteurs…

MAN UTD : La piste F.Forster

Selon The People, Manchester United songerait à Fraser Forster, le gardien anglais du Celtic Glasgow.Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec le Celtic Glasgow, le gardien anglais Fraser Forster (24 ans, exNewcastle) serait suivi de près par Manchester United, qui aurait aussi remarqué le défenseur central international danois Jores Okore (20 ans, FC Nordsjaelland).

REAL MADRID : Casillas «Florentino Perez stupéfait»

Il n'y a pas que les journalistes ou les supporters du Real Madrid qui ont été étonnés samedi soir par la non titularisation d'Iker Casillas dans le but madrilène contre Malaga. Un match perdu par les joueurs de la capitale (2-3) qui fait beaucoup parler. Le président lui-même, Florentino Perez, a été très surpris par l'équipe de départ alignée par José Mourinho. Avant le début la rencontre, Monica Marchante, journaliste de Canal + Espagne, vient de recevoir sur son smartphone la composition officielle des Merengue via les services de communication du club madrilène, et voit passer Florentino Perez. Celle-ci montre alors au président du Real le onze de départ de son équipe. Perez jette un premier coup d'œil puis soulève ses lunettes pour relire cette compo. Et, c'est sur une moue plus que dubitative que le patron madrilène quitte la journaliste tout en refusant de s'exprimer sur l'absence d'Iker Casillas, le capitaine et gardien du Real !

Les ischiojambiers pour Pied

Maracana N° 1915 — Lundi 24 décembre 2012 - ANEP N° 954 989

Sorti à la 35e minute samedi lors de la défaite de Nice à Lyon (0-3), Jérémy Pied est touché aux ischio-jambiers. La durée d'indisponibilité du joueur de 23 ans n'est pas encore connue.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Agriculture et du Développement rural Direction générale des forêts Conservation des forêts de la wilaya de Djelfa

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 15/2012

La Conservation des forêts de la wilaya de Djelfa, lance un avis d’appel d’offres national ouvert, pour la réalisation des travaux de lutte mécanique contre la processionnaire des pins (échenillage) sur un volume de 3.500 ha, répartis sur soixante-dix (70) lots, inscrits dans le cadre du programme de la Direction générale des forêts, opération : NK 5.226.8.265.740.02, intitulée “traitement phytosanitaire des maladies forestières”, (programme de soutien à la croissance économique 2011) cités dans le tableau ci-après : 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Total

Actions

Communes

Impacts

Chebika 1 Chebija 2 Route d’Alger des deux côtés M’hammedia 1 Djelfa M’hammedia 2 Hawas 1 Hawas 2 Reboisement Djakbob Reboisement Ben Taïba + 05 Juillet + Wiaam + maison enfance assistées Sfaii nord Moudjbara 1 route Moudjbara, côté sud Moudjbara 2 route Moudjbara, côté nord Moudjabara Moudjbara 3 route Moudjbara, côté est Moudjbara 4 route Moudjbara, côté ouest Hassi Zaaza 1 Hassi Zaaza 2 Takarsene 1 Taadmit Takarsene 2 Lutte mécanique Takarsene 3 contre la Takarsene 4 processionnaire El Attef des pins Chaiffa 1 El Idrissia (échenillage) Chaiffa 2 Chaiffa 3 Douis Douis Feid Boubakeur 1 Feid Boubakeur 2 Forchet Sebha 01 Charef Forchet Sebha 02 Forchet Sebha 03 Helilif (série XIV) 1 Helilif (série XIV) 2 Lagouilla 01 Lagouilla 02 BF Dar Chioukh + BF Louguiba Dar Chioukh BF Mouileh-Bousaâda 01 BF Mouileh-Bousaâda 02 Tastara 1 Tastara 2 Barrage vert 01 Barrage vert 02 M’liliha Reboisement M’liliha + BF M’liliha Ouket 1 Ouket 2 BF Hassi Bahbah + Gueltet Stel Hassi Projet 700 ha 1 Bahbah Projet 700 ha 2 Projet 700 ha 3 Hassi El Euch Draâ Lahrech Dakhbana 1 Dakhbana 2 Thniet Snouber 1 Thniet Snouber 2 Dhrioua 1 Lutte Dhrioua 2 mécanique BF Oued Sidi Slimane - Aïn Maabed contre la BF Oued Sidi Slimane - Z’mila - Baraka processionnaire Aïn Maâbed Chaaba Baida 1 des pins (échenillage) Chaaba Baida 2 Reboisement Noumssen Bahrara 1 Bahrara 2 Aïn Meftah Ourou 1 Ourou 2 Ourou 3 Reboisement Chikh Mokhtar 1 Reboisement Chikh Mokhtar 2 Had Sahary Aïn Remila 1 Aïn Remila 1

- Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres, peuvent retirer le cahier des charges et le dossier technique auprès de la Conservation des forêts sise : Cité B’net Belakhel, Djelfa, gratuitement. - Pour les micro-entreprises crées dans le cadre de l’emploi des jeunes, il ne sera pas pris en considération que celle qui figurent sur la liste nominative délivrée par les services de la CNAC de la wilaya de Djelfa. - Dans le cas où ces dernières ne soumisisonnent pas dans les quatorze premiers lots (de 1 à 14) réservés pour elles, l’administration des forêts se trouve dans l’obligation de les attribuer aux autres entreprises soumissionnaires, la règle générale adoptée “la priorité dans les quatorze (14) premiers lots est accordée aux micro-entreprises crée dans le cadre de l’emploi des jeunes, figurant sur la liste nominative délivrée par les services de la CNAC de la wilaya de Djelfa”. Le dossier d’appel d’offres doit comprendre les pièces énumérées ci-dessous : Offre technique : 1. La déclaration à souscrire signée, paraphée et datée 2. La déclaration de probité signée, paraphée et datée 3. Instruction aux soumissionnaires signée, paraphée et datée 4. Le cahier des precriptions spéciales signé, paraphé et daté 5. Cahier des clauses administratives générales signé, paraphé et daté 6. Extrait du casier judiciaire de moins de 3 mois (copie légalisée) 7. Registre du commerce (copie légalisée) 8. Extrait de rôle apuré ou échelonné (copie légalisée) 9. Mise à jour CNASAT, CASNOS et CACOBATH (copies légalisées et valides) 10. Carte d’immatriculation ou attestation fiscale (copie légalisée) 11. Références professionnelles pour les 05 dernières années 2007-2011 avec pièces justificatives (photocopie légalisée) 12. Liste des moyens humains signée par les

Volume (HA) 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50

Obs.

Lots réservés aux micros-entreprises crées dans le cadre de l’emploi de jeunes

N° Lot

PUBLICITTE

50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 50 3.500

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 69/2012

Direction du logement et des équipements publics Cité Sassi Boulafaâ - wilaya de Laghouat NIF : 099903019005918 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour l’acquisition et installation des équipements des projets désignés au tableau ci-dessous : Désignation du lot

N° Opération : SF.623.3.262.103.06.01 Intitulé de l’opération : Etude réalisation et équipement d’une interna 200 lits à Sidi Bouzide

Lot N° 03 : équipement dortoirs

fabricants, importateurs, grossistes

Lot N° 03 : équipements dortoirs

fabricants, importateurs, grossistes

Intitulé de l’opération : Etude réalisation et équipement d’un lycée 200/800 avec des annexes sportives à Aïn Sidi Ali N° opération : NF 5.622.1.262.103.06.02

Les fournisseurs intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (cité Sassi Boulafaâ Laghouat). L’offre est à présenter sous enveloppe principale qui comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que “soumission à ne pas ouvrir”. “L’acquisition et installation des équipements du lot N°……………” et l’adresse du maître d’ouvrage”. Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’offre technique : qui porte la mention - offre technique - et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : Registre du commerce, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS), casier judiciaire, extrait de rôle, références professionnelles, listes des moyens humains visée par les services de la CNAS, références bancaires (solvabilité bancaire), formulaire précisant le délai de livraison d’installation, déclaration à souscrire, déclaration de probité, photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés, le numéro de l’identification fiscal (NIF), statut de création de la société. N. B. : Tout document fournis doit être en deux

exemplaires légalisé Enveloppe de l’offre financière : qui porte la mention - offre financière - et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereau des prix unitaires, devis quantitatifs et estimatifs)

Les offres doivent être déposées auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (cité Sassi Boulafaâ - Laghouat) le dernier jour de la durée de préparation des offres qui est fixée à 21 jours à compter de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP à 13h30. L’ouverture publique des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiquée ci-dessus en présence des soumissionnaires le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres indiquées ci-dessus à 14h, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. N. B. • Les entreprises intéressées peuvent soumissionnées pour un ou plusieurs lots.

Maracana N° 1915 — Lundi 24 décembre 2012 - ANEP N° 955 91

services de la CNASAT, pour l’année 2012 13. Moyens matériels (soutenue par des copies de cartes grises et des attestations d’assurances légalisées et valides) 14. Planning de réalisation signé, paraphé et daté 15. Attestation de dépôt des comptes sociaux 2011, délivrée par les services du registre de commerce pour les sociétés (copie légalisée) Offre financière : 1. Devis quantitatif et estimatif signé, paraphé et daté 2. Bordereau des prix unitaires signé, paraphé et daté 3. Lettre de soumission signée, paraphée et datée L’enveloppe extérieure contenant les deux enveloppes (offre technique + offre financière) doit être strictement anonyme et ne doit comporter que la mention suivante : A Monsieur le conservateur des forêts de la wilaya de Djelfa Cité B’net Belakhel - Djelfa Avis d’appel d’offres national ouvert N° 15/2012 Travaux d’échenillage “Soumission à ne pas ouvrir” A déposer à l’adresse suivante : Conservation des forêts de la wilaya de Djelfa, cité B’net Belakhel Djelfa “Bureau des marchés”. - Les entreprises peuvent souscrire pour 1 ou plusieurs lots, les offres doivent être présentées par lot entier. L’entreprise ne peut prétendre à l’octroi de plus d’un lot. - La date de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours à partir du premier jour de la publication de l’avis entre 9h et 13h, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. - L’ouverture des plis sera publique, elle se fera le jour de dépôt des offres à 14h au siège de la Conservation des forêts en présence des soumissionnaires ou leurs représentants. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 105 jours à compter de la date de publication du présent avis. - Le présent avis tient lieu d’invitation à assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1915 — Lundi 24 décembre 2012 - ANEP N° 955 240

Qualification demandée

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


21 Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012 INTERNATIONALE QPR : Redknapp «Trop de joueurs REAL : Adan meilleur gagnent trop d'argent» que Casillas pour Mourinho

L

a neuvième défaite de la saison des Queens Park Rangers a du mal à passer pour Harry Redknapp. Le manager du club londonien s'est ainsi lâché, ce samedi, après le nouveau revers de son équipe sur la pelouse de Newcastle (0-1). «Il y a trop de joueurs dans ce club qui gagnent trop d'argent pour ce qu'ils sont, a expliqué l'Anglais. Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop d'argent pour leur

potentiel et ce qu'ils apportent à ce club. Je ne veux plus que les propriétaires du club baissent leur pantalon comme ils l'ont fait dans le passé. Trop d'agents se font de l'argent sur leur dos. La semaine dernière, j'ai mis à l'amende un joueur (Bosingwa, ndlr) qui gagnait plus que les joueurs de Tottenham. Vous ne pouvez pas payer de gros salaires quand vous jouez dans un stade de 18 000 places.» Le message est passé.

Abidal ferme la porte au nez du PSG lors du mercato

Eric Abidal était présent à Gerland samedi soir pour soutenir ses anciens coéquipiers de l’Olympique Lyonnais, et invité d’OL TV, le joueur français du FC Barcelone a évoqué la rumeur du moment qui l’envoie au Paris Saint-Germain lors du mercato. Abidal a été très clair, il n’a pas l’intention de quitter le Barça pour le PSG et il a dit pourquoi. «J’ai toujours dit que je voulais finir au Barça et je ne sais pas d’où sort cette info que mon contrat se termine en 2013. Ce n’est vraiment pas le cas. C’est vrai que le PSG était intéressé il y a un moment, mais malgré le respect que j’ai pour eux et pour les joueurs qui sont dans ce club, je pense à Mawxell et Mamadou Sakho qui joue au poste de défenseur central, je préfère rester à Barcelone. C’est aussi un choix pour ma famille, ma femme se sent bien, mes enfants ont grandi dans cette ville. Comme je l’ai dit, mon contrat se termine plus loin qu’en 2013, donc je vais continuer à me battre», a expliqué Eric Abidal, qui a repris cette semaine l’entraînement collectif avec ces coéquipiers barcelonais.

Ancelotti «Je veux encore gagner la Ligue des champions»

Le torchon brûle entre José Mourinho et son gardien Iker Casillas (31 ans, 16 matchs en Liga cette saison). L'entraîneur du Real Madrid avait décidé de laisser l'international espagnol sur le banc lors de la défaite de samedi soir face à Malaga (3-2). Un choix toutefois purement technique pour le Special One. "A mon avis, Adan est meilleur qu'Iker. C'est l'entraîneur qui décide et le seul avis qui compte est celui de mes assistants. C'est une décision technique, rien d'autre. Purement technique. La décision d'un entraîneur qui dispose de joueurs et qui fait des choix. Vous pouvez inventer des histoires si vous le voulez, mais ce n'est rien de plus qu'une décision technique", a lancé le Mou en conférence de presse après la rencontre. Une nouvelle affaire qui risque d'embraser un peu plus le vestiaire de la Casa Blanca...

ATLETICO MADRID : Arsenal lorgne Adrian

Selon le Sunday Mirror, Arsenal serait sur la pisté d'Adrian, l'attaquant polyvalent de l'Atletico Madrid.Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec l’Atletico Madrid, l’attaquant international espagnol Adrian (24 ans) figurerait dans les petits papiers d’Arsenal, qui aurait aussi ciblé David Villa (FC Barcelone), Demba Ba (Newcastle) ou encore Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04).

Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Carlo Ancelotti a livré ses impressions sur la Serie A. Au moment d’évoquer un possible doublé Championnat-Ligue des champions pour la Juventus, l’entraîneur parisien a souligné son ambition : «Une chose à la fois, pour la Ligue des champions, il y a mon PSG. Sans plaisanter ! Je veux encore soulever la coupe aux grandes oreilles. En ce qui concerne la Juve, elle a eu un bon tirage en étant opposée au Celtic. Elle fouet.C’est officiel, Leeds vient peut être ambitieuse». d’être racheté par un fonds Voilà huit d’investissement venu de Dubaï, longues années que Leeds GFH Capital. L’opération s’est United croupit. Malgré une réalisée à hauteur de 60 millions remontée en 2010, le club ne d’euros. Président ô combien parvient pas à se refaire une place charismatique, Ken Bates restera ne serait-ce qu’en Premier League. en place pour les six prochains Actuellement 12e de deuxième mois, avant de passer la main. division, les Peacocks ne Large vainqueur d'un AC Milan ressant avait totalement bouleverL’ancien «sauveur» de Chelsea retrouveront pas l’élite l’été humilié (4-2), la Roma (6e) n'est sé la Louve. avait racheté la moitié de Leeds il y prochain. Leurs finances, elles, qu'à trois points du podium. Le a sept ans. vont connaître un sacré coup de jeune Lamela a encore marqué un Osvaldo-Lamela : le duo À la doublé. Lamela est la révélation magique de la Roma

LA ROMA humilie le Milan

du début de saison chez la Roma. Invaincu à l’Olimpico depuis le 16 mars 2008, l’AC Milan ne pensait pas souffrir autant ce samedi soir. Mais le club lombard a bel et bien été humilié par la Roma (2-4) qui revient à seulement trois points du podium. L’attaque milanaise "à la crête" Shaarawy-BoatengRobinho s’est longtemps heurtée à un Goicoechea impressionnant. Le jeune portier uruguayen a gagné un duel face au Pharaon et a été décisif devant Boateng, Montolivo (71e) puis Bojan (73e). Zeman, qui l’a préféré à Stekelenburg, a été inspiré même s’il a concédé un penalty finalement transformé par Pazzini (86e). Deux minutes plus tard, il a réalisé un superbe arrêt sur une tête de Cassano mais Bojan avait bien suivi. L’expulsion d’un Marquinhos par ailleurs très inté-

Heureusement pour elle, le boulot avait été bien fait largement avant tous ces faits de jeu. Profitant de l’apathie milanaise, l’équipe d’un Zeman qui avait choisi d’aligner Osvaldo et De Rossi (400e match avec la Roma) plutôt que Florenzi et Destro s’est promenée. L’attaquant italo-argentin a d’abord déposé un corner sur la tête de Burdisso (13e) avant de marquer sur un centre de Totti (23e). Parfaitement trouvé par De Rossi, Lamela a battu Amelia (30e) avant d’inscrire son dixième but de la saison en Serie A de la tête après un centre de Balzaretti (61e). Seuls El Shaarawy et Cavani ont plus marqué que l’ancien meneur de River Plate ! Il est la révélation de la saison pour une Roma très offensive (6e) qui a cinq points d’avance sur son adversaire du soir. Un Milan qui a pris huit buts sur coups de pied arrêtés. Personne n'a fait pire en Serie A.

CHELSEA : Sturridge aurait signé à Liverpool Très peu utilisé cette saison à Chelsea, l'attaquant Daniel Sturridge (23 ans, 7 apparitions et 1 but en Premier League cette saison) va quitter Londres cet hiver. Selon la presse britannique, l'international anglais aurait choisi de rejoindre Liverpool et un transfert de 14,5 millions d'euros aurait même été bouclé ces dernières heures. Sturridge serait déjà tombé d'accord avec les Reds sur les conditions de son contrat.

Leeds racheté !

manière de ce qu’entreprend Dmitry Rybolovlev à Monaco, les nouveaux propriétaires vont tout faire, donc beaucoup raquer, pour faire repartir Leeds vers les sommets : en 2001, Mark Viduka, Harry Kewell, Ian Harte ou encore Olivier Dacout finissaient 4e de Premier League et atteignaient les demi-finales de la Ligue des champions.

SCHALKE : Huntelaar jusqu'en 2015

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En fin de contrat en juin prochain, Klaas-Jan Huntelaar a décidé de prolonger son contrat avec Schalke 04 de deux saisons. L'attaquant néerlandais, meilleur buteur de la Bundesliga l'an dernier avec 29 buts n'a marqué que cinq fois en 17 matches cette saison. Le joueur de 29 ans, qui est désormais lié au club jusqu'en 2015, est arrivé en 2010 en provenance de l'AC Milan.


22

Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1205

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°1204

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N°1205

G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

Deux enfants se retrouvent, l'un dit à l'autre : - Tu m'avais donné ta parole, et tu ne l'as pas tenue ! - Je ne pouvais pas la tenir, puisque je te l'avais donnée !

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1204

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

Site web : www.maracanafoot.com


Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012 08:30 Téléshopping 08:55 Météo 09:00 TFou 10:15 Les copains des neiges 12:00 Les douze coups de midi 12:50 Petits plats en équilibre 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Au coeur des Restos du coeur 13:50 Météo 13:55 1001 pattes 15:35 Les Schtroumpfs : un chant de Noël 16:00 Beethoven sauve Noël 17:40 Beethoven 2 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 19:55 Météo 20:00 Journal 20:35 Voile 20:38 Instants d'émotion 20:39 Météo 20:40 Nos chers voisins 20:50 Les douze coups de Noël 23:15 Spéciale bêtisier

Fort du succès de sa quotidienne, Jean-Luc Reichmann s'installe à l'écran, dans un décor évidemment féerique, pour une émission de Noël au profit des Restos du coeur. Quatre personnalités, Lorie, Natacha Amal, Laurent Ournac et Julien Courbet, jouent en duo avec un maître de midi qui a marqué l'histoire du jeu : Alexandre, le maître des maîtres de midi, responsable de service à la mairie de SaintLaurent-du-Var, Sébastien, facteur dans le Rhône, Mireille, alias Lady Baba, 75 ans, et Latché, directrice d'une école maternelle dans le Var.

06:00 M6 Music 06:05 Météo 06:10 Babar, roi des éléphants 07:20 Princesse Sofia : il était une fois une princesse 08:15 Les blagues de Toto 08:25 Le petit Nicolas 08:40 Martine 08:55 Météo 09:00 M6 boutique 10:05 Météo 10:10 Un Noël recomposé 11:45La petite maison dans la prairie 12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:00 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:45 Les douze Noël de Kate 15:30 Sous le charme du Père Noël 17:00 A mourir de rire 17:45 Un dîner presque parfait 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Disney Party

Pour fêter Noël, Valérie Damidot et Jérôme Anthony proposent une soirée d'exception, pleine de surprises, de rires, d'émotions et de magie. Petits et grands retrouvent Mickey et toute sa bande mais aussi les princes et princesses mythiques et tous les héros de l'univers Disney. Au programme notamment, des dessins animés légendaires et inédits comme «Cendrillon 2» ou les courts métrages issus de «Cars»...

AVOIR

DOSSIER SANTÉ

A en croire les statistiques, les hommes sont davantage tournés vers les sciences exactes, les femmes vers les sciences humaines. Estce par goût, par nature ? Quel est l’influence de la société sur les orientations scolaires et les choix professionnels ?

Traditionnellement, les hommes semblent vivre dans l’action, alors que les femmes préfèrent la méditation. Peut-être cette situation s’explique-telle par le fait que la procréation puis les soins donnés aux enfants ont longtemps contraint les femmes à rester davantage à la maison ? Les hommes pourvoyaient alors à leurs besoins. Aujourd’hui, malgré l’évolution des moeurs et des mentalités, homme et femmes semblent continuer à choisir des orientations différentes. Comment expliquer ces divergences ? LANGAGE CODÉ OU PRÉFÉRENCES SEXUÉES ? Pour marquer leur connivence, les hommes aiment parler voiture ou autre technologie et évitent ainsi les sujets intimes. Fiers de leurs connaissances, ils se vanteront rarement d’avoir été nuls en maths. Pour beaucoup de femmes, c’est au contraire un luxe que de n’avoir jamais rien compris aux théories abstraites ou d’être dépassées par la technique ! En revanche, les femmes s’orientent facilement sur des discussions d’ordre psychologique : elles y excellent, et réussissent à s’affirmer dans ce

ACTU PEOPLE

ASHTON KUTCHER ET JUSTIN BIEBER : LE

PLAISANTIN QUI A ENVOYÉ LA POLICE CHEZ EUX, VIENT D’ÊTRE ARRÊTÉ…IL N’A QUE 12 ANS !

J

ustin Bieber et Ashton Kutcher ont tous les deux été victimes d’un canular téléphonique consistant à envoyer les troupes d’élite de la police chez eux. Un gamin est à l’origine de la farce… Il y a quelques semaines, les troupes d’élite débarquaient en force chez Ashton Kutcher et peu de temps après chez Justin Bieber. Il faut dire que la police avait reçu un appel signalant un homme armé dans les propriétés respectives. Au final il ne s’agissait que d’une farce qui a même un nom spécifique : le Swating. D’après TMZ, l’auteur du canular a été arrêté, il s’agit d’un enfant de 12 ans ! Il vit en Californie avec sa mère et refuse d’aller à l’école, il passe son temps sur l’ordinateur, jour et nuit ! Le garçon serait assez malin puisqu’il a échappé à la police pendant des mois ! En prenant compte la situation familiale très compliquée du garçon, les policiers ne sont pas encore certains de l’enfoncer d'avantage. Il se pourrait qu’il s’en tire avec quelques travaux d’intérêt généraux. À votre avis, quelle serait la sanction idéale pour un tel canular ?

LA SCIENCE A-T-ELLE UN SEXE ? domaine jugé frivole par les hommes, qui attendent souvent de la parole qu’elle débouche sur des actes !

LA FAUTE DES PARENTS ? Même si les choses sont en train de changer, les parents ont longtemps cherché à orienter professionnellement les garçons vers des métiers “ sérieux ” et dynamiques (ingénieur, médecin, informaticien, commercial, etc.) alors que pour les filles, ils cherchaient davantage à épanouir « leur fibre sensible » (éducatrice, enseignante, infirmière, puéricultrice, décoratrice, etc.). Si en réalité les frontières professionnelles hommes-femmes commencent à s’estomper, la pression des parents entretient le système de différenciation sexuelle. La société à domination encore masculine encourage, elle aussi, cette attitude conservatrice, qui laisse le plus souvent les postes de commande aux hommes. Ainsi certains concours des Grandes Ecoles scientifiques désavantagent toujours les femmes (plus de places offertes aux candidats masculins). Cette inégalité se retrouve évidemment à l’embauche.

VAINCRE LES HABITUDES Pourtant, la volonté d’atténuer les inégalités entre les hommes et les femmes a permis de constater

James Bond qui ?

que celles-ci n’étaient pas dues à un héritage génétique. Il s’agit donc de briser les "mauvaises habitudes" qui existent depuis des années. Ainsi, en politique, la loi française impose depuis peu la parité hommes-femmes sur les listes électorales, afin d’éliminer une discrimination qui n’avait pas de sens. Mais le retard reste à rattraper dans les domaines où les femmes étaient peu représentées : médecine, recherche scientifique, cadres d’entreprises, etc. Pas facile de gommer des traditions séculaires ! Les laboratoires de recherche restent ainsi dirigés en majorité par des hommes. Marie Curie en 1911 et Irène JoliotCurie en 1935 sont parmi la petite dizaine de femmes (11 exactement) à avoir reçu des prix Nobel scientifiques... sur plus de 400 !

DEVINETTE

COMMENT OCCUPER UNE BLONDE ? "RETOURNEZ LA FEUILLE"

Après la mort de Fleming, les auteurs des films ont rendu un hommage à celui-ci avec le 17ème long métrage « GoldenEye ». En effet, « GoldenEye » était le nom de la propriété de Fleming en Jamaïque.

UNE BONNE ODEUR DANS LA PIÈCE À VIVRE

QUAND ON EST SOUVENT DANS LA PIÈCE À VIVRE D’UNE MAISON OU D’UN APPARTEMENT, LE MIEUX EST D’AVOIR DE BONNES ODEURS. POUR CELA, IL FAUT IMBIBER UN BOUT DE COTON AVEC SON PARFUM ET LE METTRE PRÈS D’UNE SOURCE DE CHALEUR COMME U RADIATEUR PAR EXEMPLE.

Le saviez-vous ?

Et bien mes ami(e)s, il ne s’est pas cassé la tête le Ian Fleming pour trouver le nom de son héros. Grand bibliophile, il s’est juste rappelé qu’il avait depuis très longtemps dans sa bibliothèque un ouvrage traitant d’ornythologie qu’il adorait. Cet ouvrage intitulé « Birds of the west Indies » fut rédigé par un certain… James Bond !

08:00 Journal 08:10 Télématin (suite) 09:04 Dans quelle éta-gère 09:05 Des jours et des vies 09:30 Amour, gloire et beauté 09:50 Fais pas ci, fais pas ça 10:40 Météo outremer 10:50 Motus 11:25 Les Z'amours 12:00 Tout le monde veut prendre sa place 12:55 Météo 2 13:00 Journal 13:44 Météo 2 13:45 Consomag 13:55 Les fugitifs 15:30 Les compères 16:55 Côté Match 17:00 Le bêtisier des animaux 17:25 Horton 18:55 N'oubliez pas les paroles 19:44 Le geste parfait 19:45 Vestiaires 19:50 Météo 2 + Le JT 20:40 Tirage du Loto 20:44 Météo 2 20:45 Soir de fête au Québec 23:45 Messe de minuit

RÉPONSE : ON PREND UN PAPIER ET ON ÉCRIT DES 2 CÔTÉS :

07h15 : Sabah El-Khir Telematin 10h00 : Taqous wa dourousse 10h30 : sara el moukhetaria 10h45 : siraa el mel 11h10 : Mina El Barari El-Charq 12h15 : TRAUMA 13h00 : Journal télévisé 13h40 : ghaltate hayati 15h00 : Film 16h30 : bakugan 17h00 : madinat el-zintrixis 17h25 : moutaat el maida 18h00 : Journal télévisé 18h20 : taqdar tarbah 19h10 : wa tastamirou el hayat 20h00 : Journal télévisé 20h45 : documentaire 22h00 : saa riyadha 23h00 : safar fi kalimat 00h00 : Journal télévisé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

23

*HOROSCOPE*

Vous pourriez vous lancer dans un projet financier qui pourrait coûter cher. La prudence est recommandée si vous voulez aboutir. Votre bon sens en affaires vous permettra-t-il de palier à certaines incertitudes ? Prévoyez d'éventuels nouveaux financements bien adaptés.

La chance en affaires vous sourit. Vous serez tout à fait capable de bien gérer vos relations avec vos amis et collègues. Alors, ne refusez pas la chance d'une prochaine invitation que ce soit pour une soirée, un dîner ou une promenade entre amis.

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez faire de nouvelles connaissances très agréables. Faites attention car vous risquez encore de les manquer surtout si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

Vous pourriez tenir sans trop de difficultés tous les engagements que vous avez pourtant pris avec un peu de précipitation. Vous aurez vous-même l'agréable surprise de vous rendre compte que l'on n'avait pas de doute très sérieux sur vos réelles possibilités de réussite. Vous allez pouvoir résoudre rapidement un prolème qui vous mobilise un peu trop. Vous aurez l'agréable surprise de vous rendre compte que vos inquiétudes ne servaient à rien. Vous aurez l'impression très nette que rien ne vous résiste. Profitez-en.

La forme physique va vous sourire. Revenez sur certaines décisions hâtives que vous avez prises. Attention un excès d'efforts peut nuire à votre santé. Tous les espoirs vous seront permis si vous savez garder cette grande forme. Agissez avec tranquilité et discernement.

Vous éprouverez le désir de vous transformer. Vous rechercherez une plus grande stabilité dans vos sentiments. Cela représente un moment important et décisif de votre vie. Surtout ne précipitez rien encore car vous pourriez finir par faire fuir l'être aimé.

Vous allez connaître la chance de pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles et de vos soucis. Vous pourrez vous donner à fond et vous concentrer sur un objectif que vous cherchez à atteindre depuis longtemps. Les choses progressent à votre guise.

Vous aurez la grande forme physique et aurez ainsi toutes les armes pour résoudre une situation qui ne vous satisfaisaitt pas ou qui perdurait sans évoluer. Vous méritez mieux que ça dans la vie. Mettez en valeur vos qualités personnelles qui sont uniques.

Le moral sera bon, mais il faut le préserver. Attachez vous à agir de façon positive. Dans certaines circonstances une attitude déterminée est primordiale. C'est capital de montrer que vous ne redoutez pas de vous mesurer à ceux que vous redoutez. On vous craindra. Vous vous empêchez inutilement de goûter aux joies qui vous sont offertes ce qui vous empêche d'être parfaitement heureux. Ne soyez pas aussi méfiant envers les sentiments sincères que l'on vous manifeste. Une plus grande confiance en vous serait profitable à tous. On va vous surprendre agréablement. Une personne que vous connaissez bien vous fera une nouvelle proposition que vous serez tenté d'accepter. Vous retrouvez goût à la vie à l'annonce de cette heureuse information. Cela pourrait transformer radicalement votre vie.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:18 Dohr 12:47 El Assar 15:19 El Maghreb 17:41 El Icha’a 19:07

L UNDI Plutôt ensoleillé Max .24°/Min. 12°


BALLE AU CENTRE

«La bête immonde» Par Ali Bouacida

L

aissons de côté la Ligue 1 où les scores nuls ont marqué cette ultime journée qui boucle la phase aller et parlons un peu de la Ligue 2. Cette division a été marquée par des incidents d’est en ouest. Dans la ville d’El Khroub qui a abrité le derby ASK-MOC, on signale une trentaine de blessés et à Aïn Témouchent où le CRT a rencontré l’ASMO, c’est l’arbitre assistant qui a été agressé parce qu’il aurait validé un but que refusèrent les joueurs locaux. Dans notre dernière édition (22 décembre), nous écrivions toute la solitude de l’arbitre obligé parfois de se réfugier dans les cordons de sécurité pour éviter que des supporters et des joueurs l’agressent. Apparemment, ce jeune assistant n’a pas pu se protéger et il aurait été malmené par deux joueurs à l’intérieur même des vestiaires, quand il se crut justement à l’abri. Au Khroub, c’est une autre facette de la violence qui s’est manifestée. Une vieille rivalité entre la ville et sa banlieue. Constantine et cette grosse bourgade à peine distante d’une vingtaine de kilomètres. Il nous souvient qu’il y a de cela trois décennies, quand nous couvrions les rencontres de football pour le défunt hebdomadaire El Hadef, l’animosité marquait toujours les rencontres entre le MOC et l’ASK. De vieux démons nourris à la haine de patriciens prétendument « ouled el bled» qualifiant du vocable de « kouara» les gens d’El Khroub, parce qu’abritant des écuries, la ville étant le deuxième marché à bestiaux du pays. C’est donc dans cette configuration de fausses rivalités que se déroulent toujours les derbies de Constantine dont le fameux CSC-MOC. Des rencontres qui revêtent l’allure de règlements de comptes entre «houmas». A l’évidence ces rivalités qui débouchent toujours sur des scènes déplorables, ne sont pas spécifiques à l’Est et ce qui s’est passé à Aïn Témouchent, nous confirme que la violence n’est pas une manifestation propre à une région ou à une ville et sa banlieue. Chez nous hélas, les derbies qui devraient être des fêtes du football, tournent à la confrontation. Sans doute parce qu’il n’y a que cela, le football, pour affirmer son « identité», son appartenance à une caste sociale. Les sociologues diront mieux que nous cette propension à manifester son attachement à ce qu’on croit être sa famille sportive. Son club devenu avec la disette de loisirs et le manque de perspectives, le seul défouloir où l’on affirme sa personnalité. Et le’ football dans tout ça? Les confrères parlent alors de « bête immonde». C’est faux. Les bêtes n’agressent que lorsqu’elles se sentent en danger. C’est donc l’être humain qui est immonde. A. B.

24

Madjer : «Je crains fort pour notre équipe nationale» Maracana N°1915 — Lundi 24 décembre 2012

Ballon d'Or africain, champion d'Afrique et vainqueur de la Champions League européenne, voilà quelquesuns des nombreux titres remportés par Rabah Madjer, un des joueurs africains qui ont marqué le 20ème siècle par leur classe et leur talent. Si l'exinternational algérien a troqué ses godasses contre un costume-cravate depuis quelques années, l'ancienne gloire du FC Porto et double mondialiste avec l'Algérie, reste toujours animé par le désir de développer le football dans son pays et dans son continent. Aujourd'hui, ambassadeur de l'UNESCO et membre de la cellule de réflexion de la FIFA, Rabeh Madjer est revenu avec notre collègue Bienvenu Azoma, sur le football en Afrique, sur la prochaine CAN et sur ses craintes au sujet des Verts.

Vous étiez ballon d’or africain en 1987, vous êtes aussi 5eme meilleur joueur du siècle en Afrique. Depuis peu, le public sportif africain vous a perdu de vue, que devient Rabah Madjer ? Je suis toujours là. Je suis actuellement au Qatar avec ma famille. Je travaille à Dubaï comme consultant avec la télévision Al Arabiya. Je fais tous les samedis une émission sur le championnat anglais et je suis toujours ambassadeur de l’UNESCO. Dernièrement j’ai été nommé par la FIFA au sein de la commission de football que préside Monsieur Michel Platini avec Beckenbauer, Rummenigge, et Pelé et aussi beaucoup d'autres personnalités. C’est une fierté pour moi. Je tiens à remercier Platini de m’avoir donné cette opportunité et d’avoir eu confiance en moi. Vraiment c’est formidable. J’ai participé à la première réunion à Zurich le 16 octobre et une deuxième réunion est prévue dans deux mois. Pour la première réunion, tout le Monde était là et Joseph Blatter et Michel Platini nous ont honorés de leurs présences. Un des buts les plus spectaculaires jamais marqué, avant vous, est la fameuse talonnade connue aussi par "A la Madjer" depuis. Est ce que c'est un geste sur lequel vous vous êtes entrainés avant cette finale de la Champions League face au Bayern, ou c’était un geste spontané ? On n’apprend pas ce genre de gestes à l’entrainement. On ne peut pas apprendre à marquer des buts avec des talonnades. J’ai par contre travaillé dur lors des entrainements, pour réussir ma carrière. La talonnade fait parti des gestes techniques que vous ne pouvez pas préparer avant le match. Lors de ce match là, l’action demandait de ne pas

perdre de temps et quand la balle est venue vers moi, j’étais un peu déséquilibré et la seule solution était la talonnade et Dieu merci, je l’ai réussie. Depuis, on a donné le nom « A la Madjer » à ce genre de buts. C’est formidable.

L’actualité en ce moment c’est la CAN 2013 qui aura lieu en Afrique du Sud en janvier prochain. L’Algérie, votre pays, sera dans la poule du Togo, de la Côte d’Ivoire et de la Tunisie. Votre regard sur cette CAN ?

Sincèrement j’ai peur pour mon équipe nationale pour cette phase finale de la coupe d’Afrique, car sa préparation n’est vraiment pas adéquate. Il y a vraiment beaucoup de changements. On n'a pas encore l’ossature d’une équipe. Dernièrement, l’entraineur a convoqué 40 joueurs, ce n’est pas possible! Normalement à un mois de cette CAN, on doit avoir une équipe type. On doit aussi jouer des matches de préparations africains. On a joué un match amical contre la Bosnie dans des conditions climatiques très difficiles. En fait, moi j’ai peur. J’ai vraiment peur pour notre équipe nationale, car elle ne s’est pas préparée. Nous ne connaissons pas notre équipe type. Il y a toujours des changements et à chaque fois il y a des nouveaux qui arrivent. D'un autre côté, dans notre groupe, il y a de très grands équipes, qui souhaitent aller très loin. La Tunisie est dans une bonne dynamique. l’Esperance de Tunis qui a perdu récemment en Champions league , a fait un bon parcours, cela prouve que le football tunisien va bien. En plus, la Tunisie a une certaine rivalité avec nous. Donc ils vont mettre le paquet pour avoir un bon résultat. Le Togo aussi, avec de bons joueurs, dont Adébayor, qui

disent vouloir aller très loin. C’est une équipe très ambitieuse. Ensuite, il y a la Côte d’Ivoire avec ses gloires telles que Drogba, Gervinho, Yaya Touré qui souhaitent remporter la Coupe d’Afrique. Moi je pense que nous allons rencontrer beaucoup de problèmes dans ce groupe. Quel est à votre avis, et en tant qu'ancienne gloire du football africain, les forces présentes dans cette prochaine CAN ? Moi, je pense franchement que le football n’a jamais été une science exacte. Personne n’avait pensé que la Zambie allait gagner la dernière Coupe d’Afrique. Sur le papier, je pense que la Côte d’Ivoire est le grand favori. Si la Côte d’Ivoire passe le premier tour, elle peut aller très loin. Après, il y a d’autres équipes, le Ghana, l’Afrique du Sud qui est le pays organisateur, qui peuvent aller loin aussi. Il ne faudrait pas non plus sous-estimer les autres équipes nationales. L’Algérie par exemple, si elle arrive aussi à passer le premier tour, elle pourrait faire de bonnes choses. Un des participants à cette CAN, qui sera d’ailleurs dans la poule de l’Algérie, est miné par des problèmes de primes, des problèmes d’organisation qui ont conduit récemment le capitaine Adébayor Shéyi, à prendre sa retraite internationale. Que vous inspire cette actualité togolaise ? C’est malheureux. On est toujours dans les problèmes de barèmes de primes et je pense que, arrivé à un certain niveau, on doit dépasser ce genre de choses. Adébayor, quand il fait ces déclarations, c’est surtout pour défendre les intérêts des ses coéquipiers. Mais je pense que le problème sera réglé, parce qu’il y va de l’intérêt du pays. Un garçon comme Adébayor peut donner beaucoup au Togo en Coupe d’Afrique. Je pense qu’il jouera cette CAN, parce que nous aimons nos pays, nous aimons nos équipes nationales et on ne peut pas, à cause d'histoires d’argent, laisser tomber toute une nation du football. Je pense que le problème sera réglé. Votre point de vue sur le niveau de la Coupe d’Afrique des nations? Vous qui avez participé à différentes CAN, lors des années 80/90, pensezvous que le niveau de jeu a évolué ?

Je vais vous le dire franchement. Ce n’est pas parce que j'ai joué pendent les années 80 et les années 90, mais j’ai la nostalgie de ces années. En ce temps là, on voyait le vrai football. Le football à l’africaine. Il y avait des joueurs qui évoluaient en Afrique, qui jouaient dans les sélections. Aujourd’hui, nos sélections africaines sont faites de joueurs issus de centres de formation européens, c’est mal-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

heureux, on ne voit plus le football africain. On voit le football direct, le football sans imagination, et c’est ce qui passe en ce moment en Algérie. Une grande nation comme l’Algérie qui a toujours eu de talentueux jeunes joueurs techniques, des joueurs qui ont toujours été classés pour la course au ballon d’or africain. Mais malheureusement, aujourd’hui, l’équipe nationale est formée de joueurs, dans leur majorité, évoluent en Europe, et ils viennent en équipe nationale jouer à l’européenne, et malheureusement, il n’y a pas de choses intéressantes. Le football algérien a donc perdu de son efficacité, de sa technique, de ses inventions sur le terrain. On a perdu beaucoup de choses. On n'a plus le football à l’algérienne. Il y a des équipes quand même qui essaient de faire avec les joueurs évoluant au pays, comme l’Egypte qui forme ses joueurs dans des écoles proprement egyptiennes, et les résultats suivent. La même chose pour la Tunisie. Même en Europe, on a l’exemple de l’Espagne et de l’Italie qui évoluent en majorité avec des joueurs issus de leurs championnats. L’autre nation dont le football a du mal à retrouver ses lettres de noblesse, c’est le Maroc, pensez-vous que le Maroc a les mêmes problèmes que l’Algérie ? Le Maroc est responsable de sa propre mascarade. Il y a eu des entraineurs locaux qui ont prouvé qu’ils avaient du talent. Ils ont donné le meilleur d’eux mêmes à l’image de Badou Zaki, qui a formé une très grande équipe nationale. Mais on en veut plus de lui. On a opté pour un étranger qui a failli ne pas les qualifier pour la coupe d’Afrique. Après, à la dernière minute, on a viré cet étranger et on a ramené un local qui a su comment gérer cette équipe. Il leur a redonnés de la confiance et de la force et ils se sont qualifiés pour la coupe d’Afrique. C’est ça le malheur de certaines fédérations, parce qu’ils marginalisent tout ce qui est local et ils ramènent tout ce qui est européen et étranger, parce qu’ils pensent toujours que tout ce qui vient de l’étranger est meilleur, et que nous on n'est pas capables, malheureusement c’est cette mentalité qui règne. Madjer est il toujours disponible à entrainer une sélection africaine ? J’ai toujours été un homme de terrain. Je peux aussi contribuer en tant que responsable dans le football dans mon pays et je gère comme un technicien, parce que là actuellement, je suis dans la cellule de réflexion de la FIFA et peut être un jour j’arriverai au sein de la fédération de mon pays pour changer positivement un certain nombre de choses. In mnafrica.net


maracanafoot1914 date 24-12-2012