Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

N° 1914 Dimanche 23 décembre 2012 — Prix 20 DA

Malek à la tête du CA du CRB

BACHIRI suspendu

Un joueur camerounais à l’essai à l’USMA

NJOUKAM ARIEL EST ARRIVÉ HIER

USMH Coupe Arabe CRB-ISMAÏLIA (EGYPTE) USMA-BOKAÂ (JORDANIE)

JSK-CAB : 1-0

La passe de trois réussie

Ministage à Alger pour les Canaris En prévision du match de coupe face au MCA

MEKKIOUI : «LE MATCH S’EST JOUÉ SUR UN DÉTAIL»

EN

Alors que la Tunisie jouera 4 matches, le Togo 3 et la Côte d’Ivoire 2

Le manque de sparringpartners inquiète coach Vahid

CADAMURO : «J’ASSUME ENTIÈREMENT MES RESPONSABILITÉS»

SOUDANI NE JOUERA AUCUN MATCH AVANT LE STAGE DES VERTS

P24

P3-4-5

ASSELAH : «L'ESSENTIEL, C’EST LA QUALIFICATION» BELAKHDAR : «J’ESPÈRE ÊTRE D’ATTAQUE FACE AU MCA»

Les choix de Charef remis en cause

P11

Béjaia cale à domicile

Djallit : «Je ferai tout pour marquer contre la JSK»

P12

Ça n’en finit pas de parler

JSMB-ASO : 1-1

MENAD : «Terminer l’année par une qualif»

MCA

P9

Décevant ! CRB-USMA : 0-0


02

EQUIPE NATIONALE

Kadir, Boudebouz, Lemmouchia et Ghoulam en piste avec leurs clubs aujourd’hui Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Foued Kadir (Valenciennes-France), Ryad Boudebouz (Sochaux-France), Khaled Lemmouchia (Club Africain-Tunisie) et Faouzi Ghoulam (Saint-Etienne-France) sont les quatre des dix joueurs qui disputent ce week-end leurs derniers matchs avec leurs clubs respectifs avant de rejoindre le stage des Verts à partir du 2 janvier prochain. Ces joueurs seront donc en piste aujourd’hui, alors que les autres l’ont déjà fait, hier et avant hier avec leurs clubs respectifs. Ainsi, Fouad Kadir et son équipe le FC Valenciennes, qui restent sur une défaite en déplacement face au Stade de Rennes (2-0), recevront, aujourd’hui, Evian Thonon Gaillard pour le compte de la 19e journée du championnat français de Ligue 1. Le FC Valenciennes stagne à la 8e place au classement, avec 26 points, et compte bien terminer cette phase « aller » dans le ventre mou de la ligue 1 avec un résultat positif. Titularisé derrière les attaquants lors du déplacement de son équipe à Rennes, Foued Kadir devrait prendre part à ce match à domicile compte tenu de la place qu’il occupe au sein de l’effectif de Valenciennes. Mais attention, Kadir et son équipe doivent se méfier de cette équipe d’Evian-Thonon qui se trouve à la 15e place avec seulement 19 points et qui cherche à coup sûr d’éviter de terminer cette phase « aller » dans la zone des relégables. Pour le compte de cette même 19e journée

de la ligue 1 française, l’international algérien Ryad Boudebouz et son équipe Sochaux effectueront un périlleux déplacement à Toulouse où les attend de pieds fermes l’équipe locale. Il faut dire que la situation de Boudebouz et son club est vraiment critique, dans la mesure où ils se trouvent à la18e place avec seulement 16 points. Cette position de relégable n’est pas pour encourager Boudebouz à la veille d’une phase finale de la CAN. Et justement c’est la raison pour laquelle lui et ses coéquipiers se doivent de relever le défi d’arracher un bon résultat devant Toulouse qui se trouve au milieu du tableau (12e) avec un total de 23 points. L'affiche de cette journée, avant la trêve hivernale, se déroulera ce soir au stade Vélodrome entre l'Olympique Marseille et l'AS Saint-Etienne, du néo-international algérien Faouzi Ghoulam. Faouzi Ghoulam (21 ans) qui a été qualifié par la fédération internationale de football (FIFA) pour jouer au profit de l'Algérie, après avoir évolué jusque-là au sein de l'équipe de France espoir, devrait redoubler d’efforts avec ses coéquipiers pour terminer cette phase « aller » sur un bon résultat face à cette redoutable équipe de l’O. Marseille qui veut rejoindre le PSG à la première place du classement. Ce qui constitue justement l’enjeu de ce match. Ghoulam et son équipe veulent terminer la première phase de la ligue 1 française sur une bonne note alors que Marseille veut terminer cette

phase « aller » à la première place avec le PSG et pourquoi pas aussi Lyon en cas de victoire. La tâche de Ghoulam et ses coéquipiers n’est pas facile au Vélodrome, mais il faut dire aussi que ce n’est pas impossible d’autant que la pression pèse sur les épaules des Marseillais, qui soit dit en passant, ont beaucoup de difficultés ces derniers temps à s’imposer à domicile. Ghoulam figure dans la liste des 23+1 dévoilé par le coach national, le Bosnien Vahid Halilhodzic pour la CAN-2013 et ce serait de bonne augure s’il termine cette phase aller du championnat français avec son équipe Saint-Etienne sur une bonne note. L’un des cinq joueurs rescapés de la dernière CAN en Angola, l’international Khaled Lemmouchia et son équipe le Club Africain seront en appel chez l’Olympique du Kef dans un match très difficile à négocier. En effet, Lemmouchia et le Club Africain ne veulent pas lâcher l’Espérance de Tunis premier du groupe avec 15 points, soit exactement à trois points d’eux alors que l’Olympique du Kef se trouve à la 6è place sur les 8 du groupe avec seulement 4 points. C’est dire que les locaux ne voudront en aucun cas rater la venue du club Africain pour arracher un résultat positif leur permettant de réduire l’écart de six points qui les sépare de l’AS Marsa . C’est dire, toute la difficulté de la tâche qui, attend Lemmouchia et son club. Encore faut-il que Khaled soit titularisé

dans ce match lui, qui n’a pas participé au dernier derby de son équipe contre l’EST perdu (2-1) faute de blessure aux adducteurs.

ILS DEVRAIENT JOUER AU MOMENT OÙ ON MET SOUS PRESSE

Des autres joueurs des Verts qui disputaient au moment où on mettait sous presse leur dernier match avant la trêve on notera Adlène Guedioura (Nottingham Forest) qui était en déplacement face à Watford, Hameur Bouazza (Racing santander) en appel face à Guadalajara, Carl Medjani et Mehdi Mostefa (Ajaccio) qui recevaient Rennes et enfin Djamel Mesbah et son équipe le Milan AC en déplacement face à la Roma. Par contre, les joueurs locaux en piste, et au moment où on mettait sous presse, on relève Islam Slimani (CRB) qui jouait un derby face à l’USM Alger de Saâd Tedjar ; Ali Rial et Essaïd Belkalem de la JS Kabylie qui recevaient le CA Batna et le gardien de but international si Mohamed Cédric qui accueillait avec son équipe la JSM Béjaïa, l’ASO Chlef. Ces joueurs locaux doivent également disputer un dernier match de Coupe d’Algérie pour le compte des 16e de finales entre le 28 et le 29 décembre prochain avant de rejoindre les Verts en stage à partir du 2 janvier prochain. S. B.

Cadamuro et M’bolhi attendent le stage de Verts sans jouer

Deux joueurs ne disputeront aucun match jusqu’à ce stage des Verts et il s’agit de Yacine Cadamuro (24 ans) qui n'a pas beaucoup joué cette saison, contrairement à la saison écoulée, et qui fait face, depuis l'entame de l'exercice en cours, à de nombreuses blessures qui l'ont éloigné des terrains, il s’entraine, certes, régulièrement, mais il souffre de manque de compétition. Il ne joue pas encore avc son équipe la Real Sociedad, puisqu’il poursuit actuellement une réédu-

cation, sans que l’on sache sa durée. La convocation de Cadamuro qui a suscité de nombreuses interrogations, en raison de l'état de santé du joueur, a fait réagir le coach national qui a justifié sa décision, par le fait que Cadamuro a toujours "rempli parfaitement" son rôle de défenseur à chaque présence en sélection. A rappeler, qu’avec la Real au sein de laquelle il n'est plus titulaire, Cadamuro n’a livré que 3 matches avec les "Verts" depuis sa 1ère

convocation en février dernier. Enfin, reste le cas le plus connu celui du gardien de but Rais M’bolhi (Kirlya Sovetov (Russie) qui se trouve actuellement sans club, puisque libéré par son équipe russe et qui devrait patienter encore avant de trouver un autre club durant ce mercato. Il est vrai qu’il est régulièrement cité dans des clubs algériens, mais rien n’est encore concrétisé sur le plan pratique. Saïd Ben

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E 1

UN PETIT BUT DANS UN PETIT MATCH

Par Aomar Moussi

Ce qu’il faut retenir de ce dernier match de la phase aller du championnat national professionnel de Ligue une, seulement ce petit but inscrit à la 26’, par Mokdad Abdelmalik, sinon, sur l’ensemble il n’y avait rien à signaler. C’était uniquement un petit match qui laisse à désirer, où il n’y avait ni spectacle, ni jeu, ni rien du tout. Les Canaris du Djurdjura qui ont réussi deux victoires consécutives, sont parvenus à réaliser la troisième passe, en s’offrant une petite victoire devant une modeste équipe du CA Batna. Les poulains de Sandjak et Amrouche, ont essayé dès l’entame du match à porter le danger dans le camp adverse, mais sans parvenir à trou-

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

ver la faille. Il a donc fallu attendre la 26’, suite à un coup franc excentré bien botté par Bencherifa, le gardien Aissani intercepte mal la balle, Mokdad profite et de la tête ouvre la marque. Le reste de la première mi-temps n’a rien changé au score qui est resté en faveur des camarades de Rial. Après la pause citron, on s’attendait à assister à un autre match en seconde mi-temps, mais en vain, il n’y avait rien à signaler. C’est du pousse-ballon pas plus de part et d’autre et quelques occasions, mais sans vraiment inquiéter les deux portiers de la JSK et du CAB. C’est sur ce résultat d’un but à zéro que le match s’est achevé. Un petit but dans un petit match, c’est tout. A. M.

C’est le cas aussi, pour le défenseur Belkacem Remache, lequel s’est retrouvé remplaçant, hier face au CA Batna. Le coach des Canaris du Djurdjura a jugé utile de le laisser sur le banc, et surtout de le ménager en prévision du match de coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger le week-end prochain au stade du 5 Juillet.

MESSAÂDIA PRÉFÉRÉ À HANIFI

Salim Hanifi qui a commencé à retrouver ses sensations et son efficacité, a été laissé sur le banc, par Nasser Sandjak. Ce dernier lui a préféré Ahmed Messaâdia lequel a été aligné d’entrée face aux gars des Aurès.

BENCHERIFA ET ZIAD TITULAIRES

Walid Bencherifa et Hamza Ziad ont été titularisés d’entrée face au CA Batna, lors du match comptant pour la dernière journée du championnat national professionnel de Ligue une. Les deux joueurs, qui n’ont pas été alignés face au NARB Reghaia, ont retrouvé leur place de titulaire. A.M.

Prospection tous azimuts

L’opération recrutement entamée

Pour la manche retour du Championnat, l’équipe Kabyle sera amoindrie durant la seconde moitié du mois de Janvier et peut être plus encore, de deux

Fiche technique

JSK :

…DE MÊME POUR REMACHE

L’AXE DE LA DÉFENSE, LA PRIORITÉ MAIS…

15 journée

Asselah, Benlamri, Rial, Belkalem, Mekkaoui, Maroci, Camara, Bencherifa, Ziad (Sedkaoui 63’), Mokdad (Remache 72’), Messaâdia (Hadiouche 82’). Entraîneur : Sandjak

Le revenant Kaci Sedkaoui, a été laissé sur le banc des remplaçants hier face au CA Batna. L’enfant de Draâ Ben Khedda, qui a fait l’impasse sur les deux derniers matchs de son équipe, face au MCEE et contre le NARBR, a fait son retour à l’occasion du match de la dernière journée de la phase aller.

ce n’est pas le cas de le dire au vu des références déjà étalées par le club, qui cherche plus une bonne opportunité lucrative qu’un élément susceptible d’assurer un plus pour l’équipe, en prévision du reste de la compétition. Un franco -algérien serait aussi d’actualité ces derniers jours à la JSK, ce qui conforte la piste étrangère prônée par les responsables du club, qui ressassent certainement des regrets, suite au flop du recrutement de l’inter-saison et qui ne compte pas faire ses courses au niveau local, sauf exception à la règle. Même Zerdab serait dans le collimateur du club Kabyle, mais comme pour tous les joueurs ciblés, aucun n’a été officiellement contacté par le club et ses responsables, qui espèrent faire bonne pioche parmi la sélection, en attendant d’aborder concrètement les discussions avec les joueurs et leurs propriétaires.

CAB

Stade : 1e Novembre-TiziOuzou Affluence : Faible Arbitres : Bachir, Benmansour et Abid Avertissments : Heriat (38’), Boutria (52’), Boudjelida (63’) (CAB) Buts : Mokdad (26’) (JSK)

CAB :

SEDKAOUI SUR LE BANC…

Un camerounais, un bolivien et un panaméen sont déjà annoncés du côté de la JSK, et tous sont des joueurs susceptibles de rejoindre les rangs du club-phare de la Kabylie, durant la prochaine période des transferts. Aucun émissaire de la JSK n’est allé s’enquérir de la situation des joueurs cités, et aucune prospection n’a été entamée jusqu'à présent, de quoi laisser perplexes les fans quant à la qualité du recrutement, censé être plus qualitatif que lors de la précédente période des transferts. Les Managers se bousculent au portillon pour proposer leurs poulains de tous bords, et les responsables Kabyles semblent se référer à quelques séquences vidéo ou autres échos souvent trompeurs. Un autre échec au niveau recrutement n’est pas envisageable pour la direction Kabyle, qui souhaite rectifier le tir et renforcer les rangs de l’équipe à la hauteur des ambitions du club et de son rang. La piste étrangère est privilégiée pour l’heure, avec pas moins de quatre joueurs qui sont sur les tablettes du club, sachant que Hadj Aissa serait aussi une piste qui ne manque pas d’attirer l’attention. Un recrutement ciblé,

JSK

1 0

03

défenseurs axiaux d’envergure, à savoir Belkalem et Rial. Ces deux éléments seront absents pour les deux premiers matches, que doit livrer l’équipe, et c’est pour cela que le staff songe à renforcer le compartiment en particulier, pour pallier positivement aux défections. Aksas est le premier sur la liste, et le joueur a déjà été touché par le passé pour porter les couleurs de la JSK, mais il ne serait pas seul à figurer sur la fameuse liste des joueurs convoités et d’autres défenseurs seraient visés par le club. En effet, le retour de Berchiche aux sources est annoncé en cas d’échec des pourparlers avec Aksas et le joueur en question serait déjà en contacts pour son éventuel recrutement. Cependant, et sachant que l’équipe dispose de deux défenseurs de qualité, malgré leur convalescence, à savoir Khellili et Belamri, le club serait tenté d’écarter toute piste concernant le compartiment en question, et compter sur le travail que va accomplir le staff durant la prochaine trêve hivernale, afin de préparer au mieux le duo pour la reprise de la compétition. M. M.

Aissani, Boutria, Boudjelida, Daira, Heriat, Ghaciri, El Hadi, Mani, Saidi (Messaoudène 77’), Benayada, Chermat. Entraîneur : Rouabah

UNE POIGNÉE DE SUPPORTERS U21 2-CAB 2 JEnSK DU CAB ouverture du match ier, les espoirs PRÉSENTS AU d’h r kabyles continuent leu ulrés ais uv SLes TAsupporters DE du CAB ont série decomare une fois, tenu à faire le déplacement à Tizi Ouzou pour encourager leurs favoris. Ils étaient environs une vingtaine à prendre place dans une tribune qui leur a été réservée par les responsables de l’OPOW. A.M.

tats. En les poulains de Boussaid ont laissé filer deux précieux se points à domicile, en contentant d’un match nt nul à domicile, deva du s ue log leurs homo CAB, en faisant deux buts partout.

NEZZAR NE S’EST PAS DÉPLACÉ À TIZI

Contrairement à ses habitudes, Nezzar n’a pas fait le déplacement de Tizi Ouzou avec son équipe. Il est resté à Batna, selon ses proches, il était malade et son état de santé ne lui permettait pas de se déplacer.

UNE DÉLÉGATION RÉDUITE

Le CAB s’est déplacé à Tizi Ouzou avec 16 joueurs, le trio du staff technique, deux dirigeants, le kiné et le garde matériel. Une délégation réduite qui a surpris bon nombre de personnes, on parle de restriction budgétaire, ce n’est pas bon signe pour une équipe qui a besoin de se renforcer au mercato.

LES ULTRAS BOYS DE L’AURÈS À TIZI

Ni le froid, ni la longue distance n’ont empêché les membres de Aurès ultras-boys de faire le déplacement à Tizi Ouzou. «On ira là où le CAB jouera, quelques soient les conditions climatiques, la distance et surtout la situation de l’équipe», nous a déclaré Rahim, l’homme à tout faire des ultras-boys de l’Aurès.

MISE AU VERT À L’HÔTEL «IDHOURAR»

Les seniors et les U-21 ont élu domicile à l’hôtel “Idhourar” de Tizi Ouzou, un site en dehors de la ville, pas très loin du stade recommandé par un ami du club pour une mise au vert tranquille. Les Batnéens ont évité ainsi la JSK à l’hôtel Amraoua.

LES U-21 ONT SOUFFERT DU VOYAGE

Si les seniors sont arrivés vers 17 heures à Tizi Ouzou, les U-21 n’ont pris le départ pour Batna, qu’à partir de 16 heures le vendredi, avec les déboires qu’ils ont connues en route avec le bus, ils n’ont rejoint l’hôtel que vers minuit passée, heureusement pour eux, que le dîner a été pris en cours de route, le matin du samedi. Les traces de la fatigue étaient encore visibles sur la majorité des joueurs qui s’apprêtaient à rejoindre le stade du 1er Novembre. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

JSK AUJOURD'HUI RELACHE

aprés avoir disputé hier leur dernier match de la phase aller du championnat nationl de ligue 1, face au CA Batna, les joueurs de la JS Kabylie vont pouvoir bénéficier d'une seul journée de repos. vu l'importance de cette rencontre face au MC Alger, la reprise des entrainements devra se faire demain soir au stade 1er novembre de Tizi Ouzou.

MOKDAD RETROUVERA SES EX

Cette chaude empoignade qui mettra le MC Alger et la JS Kabylie samedi prochain au stade 5 juillet verra Abdelmalek Mokdad retrouver son ancienne formation, le Mouloudia d’Alger. Mokdad qui a fait les beaux jours au MC Alger, s’est imposé brillamment dans l’échiquier de cette formation phare de Djurdjura. Un match donc assez particulier pour ce joueur plein de talent. R. S.

LIGUE E 1

Le MC Alger, pensez-y dés maintenant Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Par Rabah Salhi

Auteurs d’un retour remarquable en championnat national de ligue 1, les Kabyles auront en face le week-end prochain des Mouloudéens ayant affiché d’excellentes dispositions cette saison, aux 1/16e de finale de la coupe d’Algérie.

L

es Canaris qui ont disputé, hier, leur dernier match de la phase aller du championnat nationale de ligue 1, pourront désormais penser au prochain match des 1/16e de finale de la coupe d’Algérie, face au MC Alger. Les deux clubs se sont déjà rencontrés au stade 1er novembre de Tizi Ouzou lors d’un match du championnat, mais cette rencontre de Dame Coupe aura un cachet particulier. Les coéquipiers de Salim Hanifi qui ont perdu ce jour là, les trois points sur leurs bases, effectueront un déplacement périlleux dans la capitale. Certes, les Kabyles ne partent pas favoris dans ce "clasico", mais ils ne comptent pas se présenter à Alger dans la peau d’un vaincu. Avec plus de la volonté, les enfants de Djurdjura pourront revenir au bercail avec une belle qualification. Une performance qui leur permettrait certainement d’aborder la phase retour du championnat avec un moral au beau fixe. Le club de la ville des Genêts joue pour aller le plus loin possible dans cette préstigieuse compétition nationale et ne peut se permettre de trébucher. Evidemment, le coach Nacer Sandjak aura la lourde tâche de préparer une stratégie digne de cette rencontre, sinon les joueurs n’ont pas besoin cette fois-ci d’une motivation quiconque. Le staff technique composé de Sandjak et Amrouche n’ont qu’à trouver la formule idéale pour

s’imposer à l’extérieur comme ce fut le cas du MC El Eulma, ASO Chlef et CS Constantine. Naturellement, quand on évoque la formule, on ne peut pas oublier la composante qui sera alignée d’entrée. Elle ne devrait certainement pas avoir beaucoup de changement, d’autant plus le nouvel entraineur essaye à chaque fois de préserver le maximum son onze d’entrée. Il ne faut surtout pas se tromper, Hanifi est devenu l’un des meilleurs atouts offensifs des Jaune et Vert, depuis notamment l’arrivée de Sandjak à la tête de la barre technique. Le club kabyle de samedi prochain devra ressembler à celui qui a réalisé déjà des performances sous la houlette de Sandjak, mais il doit faire très attention, car ce match sera toute une autre paire de manche. La JS Kabylie est appelée non seulement de faire le jeu, mais également de se montrer plus efficace devant les buts. La meilleure tactique à utiliser, dés l’entame de cette finale avant l’heure, c’est de presser et créer le danger dans le camp adverse. La JSK

a besoin d’une qualification au prochain de cette prestigieuse compétition nationale pour confirmer son retour. Cette formation Kabylie qui a compromis ses chances de jouer le titre cette saison, ne doit en aucun cas rater ce périlleux voyage si elle ne veut pas perdre tous cette saison. Les Vert et Rouge, qui ont souffert le martyre pour arracher le billet qualificatif pour les 1/16es de finale face à l’US Chaouia, n’auront pas la tâche aisée encore cette fois-ci, et ce en dépit, de l’avantage du terrain et du public. Toutefois, réconforté par ses derniers résultats positifs en championnat, le club phare de Djurdjura compte poursuivre sur sa même lancée, demeurer dans une dynamique de victoire et réussir un autre succès même en déplacement face aux Algérois. D’ailleurs, les joueurs Kabyles ont paru concentrés sur leur sujet au cours des entraînements de la semaine avant même le déroulement de la rencontre d’hier face au CA Batna. Certes, la priorité a été donnée beaucoup plus à cette

ASSELAH : «L'ESSENTIEL, C’EST LA QUALIFICATION»

Le portier Malik Asselah a reconnu que le prochain match des 1/16es de finale face au MC Alger, sera très disputé d’une part et d’une autre. Mais ajoutet-il, le mieux concentré arrachera la qualification.

Comment appréhendez-vous ce match contre le MC Alger ? Je pense que les matches de la coupe d’Algérie étaient souvent difficiles notamment quand il s’agit d’une équipe modeste, mais celui qui opposera la JS Kabylie au MC Alger attirera tous les regards des puristes. J’estime que c’est un match particulier. Ce rendez-vous entre deux grandes équipes aurait pu être une finale de Dame Coupe.

Pensez-vous avoir les moyens d’arracher le billet qualificatif ? C’est une question de préparation. L’équipe qui réussira son programme de préparation de cette grande empoignade arrachera la qualification. Que diriez-vous de la domiciliation de cette rencontre au stade 5 juillet ? A mon avis, le match se jouera à l’extérieur. Quelque soit le lieu de déroulement du match, au stade 5 juillet, à Bologhine où autre, c’est toujours en dehors de nos bases. Nous les joueurs nous sommes prêts à jouer dans n’importe quel stade, car à nos yeux le plus important, c’est le ticket qualificatif au prochain tour. Entretien réalisé par Rabah Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rencontre du championnat, mais les joueurs avaient tous le moral fixé sur le Doyen. Une grande affiche donc à laquelle les supporters des deux camps s'attendent à assister le weekend. Ceux de la ville des Genêts surtout, souhaitent une équipe de la JS Kabylie, combative, efficace sur le terrain, ce qui donnerait certainement un optimise pour la phase retour qui débutera mi-janvier.

VAINCRE ET CONFIRMER LE GRAND RETOUR

La formation phare de la kabyle, qui a enregistré un bon retour en championnat sous la houlette du nouvel entraineur Nacer Sandjak, se présentera à Alger avec la ferme intention d’arracher la qualification et maintenir sa lancée. Le match de coupe de samedi prochain, sera celui de la revanche, puisque la JS Kabylie a déjà perdu sur son terrain fétiche le match aller du championnat, comme il sera également celui de la confirmation. Certes, les dernières belles performances seront d’un apport important sur l’équipe, mais une certaine prudence doit être de mise car les matches de coupe sont toujours difficiles quelque soit l’adversaire. Il faut vite oublier ces dernières performances en championnat, et se concentrer essentiellement sur cette empoignade. Une chose est sûre, ce retour a beaucoup redonné confiance aux joueurs qui sont désormais plus que jamais déterminés à enchainer avec une autre qualification. Mais ce n’est pas aussi facile contre une équipe du MC Alger qui reste sur une belle victoire en championnat face à l’USM Harrach lors du derby algérois. En tous cas, les Lions du Djurdjura de Sandjak savent ce qui les attend le week-end prochain, et sont conscients de la difficulté de ce match, mais le bon état d’esprit qui anime les joueurs en ce moment pourra constituer un stimulant primordial pour réaliser un autre bon résultat en dehors de leur bases. Auréolés de leur dernier succès, les Kabyles qui bénéficieront de deux jours de repos, aujourd’hui et demain veulent rester sur cette bonne voie et confirmer ainsi le grand retour de la JS Kabylie sur la scène footballistique nationale. R. S.


Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Mini-stage à Alger pour les Canaris En prévision du match de coupe face au MCA

Par Aomar Moussi Les Canaris du Djurdjura se regrouperont à Alger dès la reprise des entraînements, et ce pour préparer le match des 16es de finale de la coupe d’Algérie prévu ce vendredi au stade du 5 Juillet, contre le Mouloudia d’Alger.

L

e staff technique kabyle a accordé une journée de repos à ses joueurs, mais seront appelés à reprendre du service demain lundi, avant d’effectuer un mini stage de deux jours, dans la capitale, pour se préparer en conséquence en prévision de ce Clasico, qui tiendra toutes ses promesses ce week-end.

ILS SERONT HÉBERGÉS AU SAMITEL

Les partenaires de Salim Hanifi qui ont disputé hier après-midi leur dernier match de la phase aller face au CA Batna, au stade de Tizi-Ouzou, seront en regroupement à Alger, et ce, dans le but de se concentrer davantage sur ce match face au MCA, où seule la qualification compte et rien d’autre. Les Canaris du Djurdjura auront comme lieu de regroupement, l’hôtel Samitel situé à Ouled Fayet à Zeralda. Un lieu paisible, qui va permettre aux joueurs de se concentrer convenablement en prévision de cet important rendez-vous, qui les attend dans moins d’une semaine au stade du 5 Juillet contre le doyen des clubs algériens le Mouloudia d’Alger.

DES SÉANCES D’ENTRAÎNEMENTS À L’ANNEXE DU 5 JUILLET

précède le big match des 16es de finale de dame coupe face au MCA, des séances d’entraînements. Les entraînements auront lieu au stade annexe du 5 Juillet et probablement sur le terrain principal du stade olympique. Ça va permettre ainsi aux joueurs de

s’habituer à la pelouse du 5 Juillet et d’être au rendez-vous le vendredi. Ce sera donc une occasion pour le staff technique kabyle, de peaufiner comme il se doit son plan de travail, et surtout de permettre à ses joueurs d’être aptes et d’attaques pour le service le jour « J ».

Rien ne sera laissé au hasard par les partenaires de Belkacem Remache lesquels, veulent aller le plus loin possible dans cette compétition populaire, qu’ils visent surtout après avoir perdu toute chance, de jouer le titre ou une place sur le podium. A. M.

Plusieurs joueurs annoncés…

Du côté de la direction du club, à chaque intersaison et durant la trêve hivernale, on annonce par ci et par là et dans les colonnes de la presse spécialisée, des joueurs qui viendront tenter leur chance en effectuant des essais, ou l’engagement de tel ou tel joueur. Alors le marché des transferts du mercato hivernal venait juste de commencer, déjà pas moins d’une dizaine de joueurs, a été annoncée du côté de la direction kabyle. C’est vraiment du n’importe quoi, sachant qu’il n’y a pas une stratégie bien définie, dans ce sens, pour mener à bon port, le plan recrutement. On continue toujours de faire de la spéculation et dans la diversion, sans vraiment parvenir à répondre aux urgences de l’équipe. La preuve, le recrutement engagé lors de l’intersaison, a été qualifié de meilleur dans l’histoire du club par les dirigeants, mais finalement le résultat est tout autre, et démontre que les joueurs engagés sont limités et n’ont pas le standing d’un club comme la JSK.

…Mais aucun n’est recruté pour le moment… !

Les spéculations vont bon train, des joueurs émigrés annoncés, un camerounais, un Sénégalais, un Panaméen, un Bolivien, sans oublier Hadj Aissa, Chalali et maintenant Aksas, en attendant d’autres noms qui viendront compléter cette liste qui ne cesse de s’agrandir. Mais au finish rien n’a été fait par les responsables kabyles à leur tête le président Moh Cherif Hannachi. Les supporters sont restés sur leur faim, et continuent de consulter les colonnes de la presse sportive en particulier, en attendant ces fameux joueurs qui seront engagés par la direction durant ce mercato hivernal… ! A. M.

BELAKHDAR : «J’ESPÈRE ÊTRE D’ATTAQUE FACE AU MCA»

Le staff technique de la JS Kabylie, a programmé durant ce mini-stage qui

L’attaquant des Canaris du Djurdjura Fayçal Belakhdar attend avec impatience son retour à la compétition et sur les terrains. Ayant contracté une blessure à la cuisse face à son ancien club le MC El Eulma, Belakhdar a fait l’impasse sur les deux derniers matchs de son équipe, contre le NARB Reghaia en coupe et face au CA Batna hier lors du dernier match de championnat de la phase aller. Belakhdar reste optimiste quant à son retour à la compétition dès ce week-end à l’occasion du match de coupe face au MC A .

Qu’en est-il de vos nouvelles Fayçal ?

Je me sens bien et je ne ressens plus de douleurs à la cuisse. Le repos m’a permis de reprendre mes forces, en attendant le feu vert du staff médical pour reprendre le chemin des entraînements et réintégrer le groupe. Alors quand est-ce que vous allez reprendre les entraînements ? Je ne sais pas, mais il n’est as à écarter que je reprenne les entraînements ce lundi. Je vais voir notre kiné Mr Guillou, après on verra si je pourrai reprendre en solo ou avec le groupe. Tout va s’éclaircir ce lundi. Mais je reste persuadé, que tout va pour le mieux pour moi et j’espère de tout cœur retrouver le chemin des entraînements. Apparemment la compétition vous a manqué, n’est ce pas ? Pour ne rien vous cacher, j’aurai aimé être sur le terrain avec mes coéquipiers face au NARB Reghaia et contre le CA Batna, mais en vain,

c’est le destin et il faut l’accepter. Ce sont là, les risques du métier et je dois faire avec. Seulement, j’espère que je ne vais pas rechuter à nouveau ou contracter une autre blessure (rires). J’ai hâte de reprendre du service avec le groupe et rejouer à nouveau. Pensez-vous que vous seriez présent ce vendredi face au MCA ? C’est là mon souhait le plus cher et je ne veux pas rater ce rendez-vous qui revêt une grande importance pour toute la région de Kabylie. C’est un Clasico qui drainera un public nombreux qui viendra assister aux débats ce vendredi. Je veux marquer de mon empreinte le derby MCA-JSK et permettre à mon équipe, de se qualifier aux 8es de finale. Je veux être aux côtés de mes coéquipiers sur le terrain ce vendredi. Entretien réalisé par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

LIGUE E 1

AUJOURD’HUI RELAXE

Les joueurs kabyles ont bénéficié d’une journée de repos, que leur a accordé le staff technique composé de Sandjak et Amrouche, après avoir disputé leur dernier match de la phase aller hier face au CA Batna. Les partenaires de Rial profiteront de la journée d’aujourd’hui, pour se ressourcer auprès de leurs familles respectives, avant de reprendre du service, en prévision du match de coupe face au MCA.

REPRISE DEMAIN AU STADE DE DRAÂ BEN KHEDDA

Les camarades de Messaâdia reprendront le chemin des entraînements demain lundi. La séance de reprise est prévue le matin au stade Kaci de Draâ Ben Khedda, sachant que les travaux de la rénovation de la pelouse du 1e Novembre, devront être entamés aujourd’hui. Le coach des Jaune et Vert a programmé deux séances de travail à Draâ Ben Khedda, avant de rallier Alger, le mercredi pour un mini stage à l’hôtel Le Samitel.

DÉPART VERS ALGER CE MERCREDI

La formation phare de la Kabylie ralliera la capitale ce mercredi, c'est-àdire à deux jours avant le rendezvous de coupe d’Algérie, qui les attend ce vendredi au stade du 5 Juillet contre le Mouloudia d’Alger, pour le compte des 16es de finale. Les Sedkaoui, Remache, Benlamri, Hanifi et consorts, effectueront un mini-stage de deux jours au Samitel. A. M.


06 JSMB

1 1

ASO

15 journée e

Les Béjaouis

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Fiche technique

Stade : unité Maghrébine Affluence : moyenne Arbitres : Necib, Boudebouz, Boughlem Buts : Nessakh (34’) ASO, Mebarakou (72’) JSMB Averts : Hadji (46’) Saidoune (41’), Ghalem (58’) ASO Expulsion: Zafour (64’) JSMB, Ghazali (64’) ASO

JSMB:

Si Mohamed, Megatli, Zafour, Mebarakou, Mekhaldi (Zeghli 46’), Niati, Zerrara, Laribi, Hadji, Derrag, Mebarki (Mehamha 74’). Ent : Alain Michel.

ASO:

Ghalem, Saidoune (Yanga 82’), Zazou (Haddouche 53’), Aouameri, Zaoui, Gherbi, Sellama (Nasri 89’), Zaouche, Youcef Maâmar, Ghazali, Nessakh. Ent : Benzekri.

L

calent à domicile

a bande a Alain Michel entame la rencontre par le bon bout, et domineront copieusement le premier quart d’heure de la partie, mais sans pouvoir inquiéter l’arrière garde Chélifienne bien regroupée devant son gardien Ghalem. Bien organisé sur le terrain, les Béjaouis ne trouveront pas de solutions dans le jeu, mais parviendront à bénéficier d’un penalty justement accordé par l’arbitre à la 24’. Zerrara se charge de la sentence mais rate son duel face à Ghalem. Un tournant pour cette première période, car derrière, l’équipe de l’ASO va se montrer plus entreprenante offensivement et pousser la défense Béjaoui a la faute à la 34’, dont profite Nessakh pour ouvrir la marque. Un but qui va déstabiliser l’équipe locale, qui dans la précipitation va rater plusieurs occasions de revenir au score, et c’est sans changement au tableau d’affichage que l’arbitre renvoi els deux équipes aux vestiaires. De

retour de la pause, les coéquipiers de Zafour vont aborder la seconde manche avec la ferme détermination de revenir a la marque, mais n’est néanmoins pas a l’abri des contre attaque de la bande a Benzekri qui gère son avantage. Le jeu va se durcir au fil des minutes, et d’un coté comme de l’autre, l’arbitre va brandir le carton rouge respectivement devant Zafour et Ghazali qui sont ainsi expulsés. A dix contre dix, l’engagement physique sera intense, avec des duels à la limite du correct, et a défaut de trouver la faille dans le jeu, l’équipe de Béjaia va revenir au score sur coup de pied arrêté. En effet, sur un corner bien botté, Mebarakou place une tête imparable pour l’excellent Ghalem qui s’incline à la 72’. La fin de match sera électrique, mais les deux équipes hésitent à s’aventurer en attaque, et malgré quelques occasions franches du coté de l’équipe locale, le match se soldera sur le partage des points entre les deux équipes. Un nul

RÉUNION PROCHAINE ENTRE LA DIRECTION ET LE STAFF TECHNIQUE

Alors que le dernier match pour la phase aller s’est joué hier où la JSM Béjaia a affronté la formation de l’ASO Chlef au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia, voilà que le président Tiab et ses collaborateurs devraient se réunir incessamment avec le staff technique pour aborder plusieurs points liés au club. En effet, cette réunion devrait intervenir après la rencontre de coupe prévue samedi prochain face au CR Belouizdad, où il sera question d’aborder le volet de renforcement de l’effectif, le stage hivernal ainsi que la liste des joueurs à libérer au cours de cette période de mercato.

LE RENFORCEMENT DE L’EFFECTIF ET LES LIBÉRÉS AU MENU

Ainsi donc, à en croire des sources proches de la direction du club, la réunion, qui regroupera prochainement le premier responsable de la barre technique, à savoir Alain Michel et le président Tiab, tournera probablement autour du renforcement de l’effecitf durant cet hiver et ce, après que la direction eut déjà procédé au recrutement de deux Maliens, à savoir l’attaquant, Aboubakr Bangoura et le défenseur, Moussa Coulibaly. Cela dit, au cours de cette réunion, il sera question d’évoquer la liste des joueurs à libérer notamment ceux qui ont

déjà émis le vœu de partir. A cet effet, plusieurs points seront débattus surtout que la trêve hivernale ne sera pas longue cette année.

LE LIEU DE STAGE N’A PAS ÉTÉ DÉSIGNÉ

Toutefois, et comme toutes les équipes qui composent la ligue 1, les Vert et Rouge de la JSMB devraient effectuer un stage de quelques jours lors de la trêve de deux semaines que le championnat observera durant ce mois de janvier, et ce, étant donné que le prochain week-end sera consacré aux matches des 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Pour cette raison, on croit savoir que le coach français Alain Michel a proposé l’idée d’effectuer un ministage pour préparer la phase retour du championnat en attendant de désigner le lieu dans les prochains jours.

autre faux pas à domicile pour la JSMB qui va certainement faire jaser une fois de plus.

UNE PHASE ALLER RÉUSSIE !

Peut-on le nier ? Sûrement pas au vu des résultats enregistrés, les Vert et Rouge sont à féliciter même si, quelque part, on peut leur reprocher d’avoir pu faire encore mieux, de leur reprocher cette lourde défaite devant la JSS. Cependant, le football est ainsi fait, avec ses caprices, ses surprises et même ses «frasques». «On aurait pu terminer sur la plus haute marche du podium», nous ont confié certains dirigeants béjaouis. Et ils n’ont pas tort. Car l’équipe a prouvé qu’elle pouvait rivaliser avec les meilleures équipes du moment et qu’elle aurait pu facilement battre le Mouloudia, le MCEE, avec un peu plus de volonté. Bref, notre but n’est pas de faire le bilan de la phase aller. Cela viendra en son temps, mais d’avouer que le parcours des Vert et Rouge, avec ses hauts et ses bas, dans sa phase aller, aura été purement et simplement une réussite. Le nier, c’est tourner le dos à la réalité ! A. Z.

BANGOURA ET COULIBALY N’ONT PAS ÉTÉ CONVOQUÉS POUR LE MATCH FACE AU BAHREIN

Les deux joueurs maliens, Coulibaly et Bangoura qui ont rejoint la JSMB récemment, n’ont pas été convoqués par le sélectionneur national du Mali pour le match amical qui mettra aux prises le Mali et le Bahrein et ce, en vu de préparer la CAN-2013 qui aura lieu à partir du 19 janvier prochain en Afrique de Sud. En attendant encore de voir plus clair, les deux joueurs pourraient ne pas être retenus pour la CAN et cela fera certainement les affaires du coach Alain Michel pour compter sur eux lors de la phase retour du championnat.

IL POURRAIT AVOIR LIEU EN TUNISIE

Toutefois, bien que la direction du club et le staff technique n’aient pas encore statué sur le lieu de stage qui devrait débuter après le match de coupe prévu samedi prochain, on croit savoir de sources bien informées que le stage d’intersaison pourrait avoir lieu en Tunisie. En effet, c’est le souhait du premier responsable de

équitable pour l’ASO qui n’a pas déméritée au vue de la physionomie de la rencontre, et un

LIGUE 1

la barre technique, à savoir Alain Michel qui a émis le vœu d’assurer une bonne préparation pour la phase retour en attendant de statuer officiellement lors de la réunion qui regroupera les deux parties incessamment. S. A. S.

BOUSSAHA ET CHEHAIMA DEVRAIENT ÊTRE DE RETOUR FACE AU MCO

Les deux joueurs, Boussaha et Chehaima continuent les soins nécessaires et ce, afin de reprendre leurs forces dans les plus brefs délais. D’ailleurs, ils n’ont pas pris part à la rencontre d’hier face à l’ASO et leur absence devrait se poursuivre même en match de coupe. Cela dit, ils devraient reprendre la compétition officielle lors de la première journée de la face retour face au MC Oran. S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

La lutte acharnée des Béjaouis …

Dés l’entame de la compétition, personne n’avait parié sur cette équipe béjaouie. Il aura fallu quelques matches pour s’apercevoir de la qual-

Une place sur le podium

ité de certains éléments, devenus, par la suite, titulaires à part entière au sein des Vert et Rouge. Mieux encore, il aura fallu du travail, de la

persévérance et la volonté de tous, pour que les camarades de Zafour retrouvent leur rang et leur statut de grosse pointure.

«C’est une équipe remaniée à plus de 90%, faut-il le rappeler. Et malgré cela, les joueurs sont arrivés à effectuer un bon parcours, même si quelque part, ils auraient pu faire mieux», nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : «Le travail d’inter-saison est entrain de donner ses fruits, et les résultats enregistrés, jusque-là, dénotent toute la volonté des joueurs de bien faire et de mener leur équipe sur le podium». Chose promise, chose dûe; Alain Michel et ses protégés n’ont pas chômé durant les 15 matches disputés. Le coach Béjaoui a, dans ses différentes déclarations, affirmé qu’il allait faire de son mieux pour que l’équipe termine cette première marche parmi les 5 premiers : «Nous visons une place parmi les 5 premiers, à la fin de cette première étape du championnat. Maintenant si l’occasion de faire mieux se présenterait, on ne va pas la rater, bien entendu», a, souvent, déclaré l’entraîneur des Vert et Rouge. Aujourd’hui, même si son équipe n’est pas championne d’hiver et même si elle n’est pas en 2e position, il n’en demeure pas moins qu’il aura gagné son pari et son équipe aura relevé son défi, avec ou pas une place sur le podium .... ! A. Z.

AOURÈS : «ON FERA ENCORE MIEUX AU RETOUR…» Durant toute cette phase «aller», on ne l’a pas beaucoup vu. Les raisons sont multiples, dit-on dans les coulisses. Seulement, ce qui est sûr, c’est que ce jeune formé à la JSMB, recèle des qualités qui peuvent apporter un plus à l’équipe. C’est ce qui ressort de cet entretien, dans lequel Aourès, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous fait une rétrospective du parcours de son équipe, tout comme il nous parlera de la phase «retour» avec toutes ses difficultés et les chances de la JSMB en coupe d’Algérie:

Aourès, cela fait longtemps qu’on ne vous a pas vu. Que se passe-t-il ? Non, rien. Seulement, c’est une question de choix de l’entraîneur. Je continue à travailler au maximum pour retrouver ma place et jouer en tant que titulaire. Comment évaluez-vous le parcours de l’équipe, lors de cette phase «aller» ? J’estime que notre parcours aura été satisfaisant. Il ne faut pas oublier que notre équipe a été

complètement remaniée et il a fallu du temps pour que les nouveaux s’y adaptent.

Oui, mais certains estiment que vous auriez pu mieux faire. Qu’en pensez-vous ? Oui, bien entendu. On aurait pu faire mieux. Il y a eu des déconvenues à domicile, mais le football est ainsi fait. Il y a eu des points perdus à domicile que nous avons pu récupérer à l’extérieur. Bref, dans tout cela, je peux dire que malgré tout, notre parcours est encourageant. L’objectif de la phase «Aller» a-t-il été atteint ? Oui et pleinement encore. Dés l’entame de la compétition, on avait comme objectif une place honorable. Aujourd’hui, on est parmi les quatre premiers. Il faut le faire, avec une équipe aussi jeune et quelque peu inexpérimentée.

Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera, vraiment, difficile et disputée. Et c’est là que tout va se jouer. Il faudrait avoir un second souffle et être prêts sur tous les plans. Le plus important, c’est de récolter le maximum de points et d’éviter les erreurs à domicile. Lors du prochain week-end, c’est le CRB, pour le compte

07 JSMB

LIGUE 1

REPRISE …

C’est ce lundi qu’aura lieu, la reprise des entraînements, et ce, en vue de préparer le match de coupe contre le CRB, pour le compte des 16es de finale.

… AVEC IMPATIENCE

Les Béjaouis attendent avec une grande impatience le déroulement de la rencontre de coupe face au CRB. Ils estiment que c’est l’occasion ou jamais de piéger le Chabab, actuellement, confronté à d’énormes problèmes internes.

PRIMES CONSÉQUENTES

Une prime conséquente aurait été, déjà, promise en cas de qualification contre le CRB. Ce serait le plus beau cadeau de fin d’année que pourrait offrir les Vert et Rouge à leur supporters.

ALAIN MICHEL OPTIMISTE …

de la coupe d’Algérie. Un commentaire ? Là, aussi, c’est un match difficile. En coupe, il faut gérer match par match. On va se préparer dans ce sens et mettre tous les atouts de notre côté, pour aborder ce match dans de bonnes conditions.

Vous comptez aller loin dans cette compétition ? Qui peut dire le contraire dans une compétition aussi populaire et aussi attrayante. Nous comptons aller le plus loin possible, sans se fixer d’objectif. Un mot aux supporters ? Nos supporters nous ont vraiment soutenus et ont, de tout temps, prouvé leur fidélité, même lorsqu’ils sont en colère contre nous. C’est une bouffée d’oxygène pour l’équipe et il est le 12è homme, et on a vraiment besoin de lui. Cela a été prouvé à plusieurs reprises et dans plusieurs matches.

Vous voulez terminer par une conclusion ? Oui, en espérant que lors de la phase retour, qui sera difficile, on fera encore mieux. Et j’espère, aussi, que j’arriverais à jouer en tant que titulaire. J’espère que la JSMB atteindra son objectif, tant convoité par tous les Béjaouis. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’entraîneur Alain Michel, semble être optimiste, mais, quelque peu, prudent dans ses déclarations, à propos du prochain match de coupe contre le CRB. Ceci dit, le coach béjaoui est persuadé que les problèmes dans lesquels sont plongés les Bélouizdadis, vont influer négativement sur le rendement des poulains de … Bouali. A. Z.


08

BENCHOUIA :

«On aura un meilleur visage au retour» Benchouia estime que son équipe progresse, elle qui s’est libérée avec la victoire face au MCO et la qualification en coupe. L’assistant de Benzekri promet un meilleur visage de l’équipe durant la phase retour.

La prestation de l’équipe lors du match de coupe a charmé plus d’un dans l’entourage du club, n’est-ce pas ? Même si nous n’avons pas encore atteint notre véritable niveau, il faut dire qu’avec cette prestation face au MBB, nous confirmons notre progression de match en match et c’est vraiment de bon augure. Il faut saluer cette prestation et surtout la réaction de nos joueurs qui ont joué le jeu comme il faut. Je n'en suis que ravi surtout que les gars ont été très appliqués du début à la fin de la rencontre. Je

USMBA

0 0

pense que nous avons adressé un meilleur message à nos joueurs qui en ont pris conscience étant donné qu'ils se sont fait confiance. C’est la preuve que le groupe est libéré… Après avoir confirmé le déclic face au MCO, nos joueurs ont confirmé qu’ils sont libérés pour le moment. Nous devons faire en sorte de continuer sur cette lancée et maintenir cette dynamique pour bien finir l’année par une autre qualification face à l’équipe de Rouissat. Comment ce sera, selon vous ? Nous aurons à préparer ce déplacement avec le sérieux et la sérénité adéquates afin d’aborder le match avec les atouts en main. Ce sera difficile mais nous tenterons de faire de notre mieux pour ne pas perdre du lest. Je pense que nous serons dans l'obligation de confirmer nos dernières prestations.

JSS

15e journée

L’adversaire fera le maximum pour réussir face à lui et comme c’est une rencontre de coupe, ce sera l’occasion pour l’adversaire de sortir de l’ombre. On doit faire attention à ces facteurs en les considérant comme il se doit. Nous devons user de prudence et prendre au sérieux cette équipe de Rouissat. La coupe est-elle l’un de vos objectifs ? La coupe n’a jamais constitué un objectif mais nous comptons y jouer nos chances à fond et y réussir le plus long parcours possible. Arrivé à un stade avancé, on en reparlera.

Depuis un certain temps, vous ne cessez de parler à vos joueurs, ça a porté des fruits, semble-t-il ?

Vous savez la communication est importante dans notre travail car je crois que c'est une des clés de réussite en football tout autant que dans d'autres domaines de la vie. Quant

à la confiance, elle en provient et devient par la force des choses le facteur de réussite surtout si elle est mutuelle entre l'entraîneur et ses joueurs. Il faut encourager ses poulains en les boostant davantage dans les situations comme celles que nous avons connues il y a quelques semaines.

Les observateurs insistent sur le fait que l’équipe progresse depuis un certain temps, qu’en dites-vous ? Il n'y a rien de magique dans tout cela sauf que nous avons mis le groupe devant le fait accompli en les responsabilisant davantage comme quoi, seul le travail paye. Le groupe a été très réceptif et a compris qu’il faut aller dans cette voie pour retrouver ses repères et je suis certain que l’équipe aura un meilleur visage à l’avenir voire durant la phase retour. Propos recueillis par Z. Zitoun

BEL ABBÈS RATE LE COCHE

Fiche technique

Stade : 24-Février-1956 Affluence : Nombreuse Arbitres : Bichari, Salaouandji, Bourouba Avertissements : Benmoussa (80’) , Cyril (81’) , Bounoua (92’) , Benattia (90’+’4) USMBA, Beldjilali (24’) , Benkrada (73’) JSS

USMBA :

Benmoussa, KadaBenyacine, Benharoun, Ziad, Maâziz, Benattia, Labiod, Aissaoui (Benouna 46’), Hamzaoui, (Cyril 70’), El Bahari, Boukhari ( Slimane 60’), Entraîneur :Iaïche

JSS :

Seifioune, Terbah, Benkrada, Bakayoko, Sebiaï, Bousmaha, Belkheir (Sabouni 93’), Amri, Tebbal, Beldjilali (Fethi 87’), Tchikou (Benayad 77’) Entraîneur : Hadjar

Les gars de La Mekerra attendaient de pied ferme les Bécharis pour comptabiliser les trois précieux points de la victoire afin de sortir un peu leur tête de l’eau pour souffler mieux à l’avenir. Ils entament en force la rencontre mettant à rude épreuve la défense qui arrive tant bien que mal à écarter le danger. Ils annoncent la couleur dès la deuxième minute de jeu par Kada Benyacine qui voit sa belle reprise de la tête passer juste à côté des buts de Seifioune. Les locaux vont presser les visiteurs durant un quart d’heure les obligeant à se recroqueviller en défense pour préserver leur camp des actions dangereuses menées par le remuant Hamzaoui Les Vert et Jaune sortent par la suite de leur coquille en allant inquiéter à leur tour l’arrière-garde locale mais ni les essais de Beldjilali ou de Belkheir ne trompent la vigilance de l’excellent gardien de but Benmoussa. Les locaux, qui voulaient à tout prix trouver le chemin des filets, appuient sur l’ac-

LIGUE E 1

ASO

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

célérateur pour terminer cette première mi-temps à leur avantage et qui les poussera de plus en plus pour la reprise. Même scénario à la reprise, les Bélabbésiens continuent de dominer les débats mais il leur manque toujours ce petit quelque chose au dernier moment. Les Bécharis, qui ne vont pas se contenter de défendre uniquement leur camp, lancent des contres rapides. Beldjilali a failli donner l’avantage à son équipe à la 54’ de jeu si ce n’était l’intervention énergique d’un défenseur qui sauve son équipe d’un but. Quelques instants après, Tebbal, seul face au portier Benmoussa, rate une occasion inespérée à son équipe pour repartir avec la victoire et terminer cette phase parmi les six premiers du classement. Les supporters Bélabbésiens ont pris à partie leurs joueurs en fin de partie par cette énième contreperformance à domicile, ce qui complique davantage leur avenir dans cette division. B. M.

LE SÉLECTIONNEUR NATIONAL DEVRAIT EFFECTUER UNE PROSPECTION À BÉCHAR

Les observateurs, ayant suivi jusqu’ici toutes les rencontres de la JS Saoura soit à domicile ou à l’extérieur, ont découvert de jeunes et talentueux éléments comme le gardien de but Seifioune, Amri, Bousmaha et Bendjilali dont les prestations les ont épatés. Ils demandent au sélectionneur national de se déplacer à Béchar ou d’ envoyer quelqu’un pour voir à l’œuvre ces joueurs et verront de leurs propres yeux qu’ils ont de la qualité et n’hésitera pas à les convoquer. Tout le monde attend avec impatience que le sélectionneur national ou un membre de son staff technique effectue une visite un jour dans cette lointaine ville. Il aura aussi l’occasion de voir pour découvrir ces talentueux joueurs formés au club.

LA LISTE DES LIBÉRÉS SERA CONNUE AUJOURD’HUI

Comme c’était prévu, la liste des joueurs libérés sera connue aujourd’hui par les supporters et les organes de presse. On laisse entendre du côté de la Saoura qu’il s’agit de ceux qui n’ont pas donné satisfaction tout au long de la première phase du championnat. Ils seront remplacés par d’autres capables d’apporter le plus attendu dans les trois compartiments de jeu afin que la JS Saoura puisse terminer la saison dans une meilleure position possible.

STAGE D’HIVER À AIN TEMOUCHENT OU STAOUELI

La direction du club est en train de choisir le lieu de préparation de son équipe pour effectuer le stage d’hiver. Certains dirigeants parlent du complexe sportif de Aïn Témouchent alors que d’autres laissent entendre qu’il pourrait se dérouler à Staoueli. Il faut attendre d’ici à la semaine prochaine pour connaître l’endroit où les camarades de Sabouni séjourneront pour préparer la seconde manche de la compétition.

LES SUPPORTERS ENVAHISSENT BEL ABBÈS

De nombreux supporters sont arrivés dès les premières heures de la journée soit par train, bus et voitures dans la ville de la Mekerra pour encourager leur favori et donner la voix aux joueurs. Ils ont créé une bonne ambiance en défilant à travers les artères de la ville dans une correction exemplaire attirant la curiosité des passants. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E 1

L

Un derby decevant !

e Chabab entame la rencontre avec les meilleures intentions, et prend d’entrée le jeu a son compte. Les usmistes sont acculés en défense et opèrent sur contreattaques en début de match, et la première alerte surviendra à la 8’, sur un coup franc bien enrôlé par Rebih, mais Chaffai sauve son équipe en dégageant in-extremis en corner, alors que Slimani était derrière lui a l’affut. Les usmistes vont répliquer par l’intermédiaire de Benmoussa, qui sur le flanc gauche parvient à centrer et trouver la tête de Gasmi seul au point de penalty, mais sa tête est mal ajustée. Le jeu va s’équilibrer durant la dernière demi-heure, avec des usmistes qui sortent doucement mais sûrement de leur réserve. Le manque de lucidité devant les bois fera défaut néanmoins a l’équipe usmiste, qui par deux fois, respectivement par Bouaza à la 21’, et Benmoussa à la 26’, ratent de bonnes opportunités d’ouvrir la marque. Les usmistes sont plus volontaires en fin de match, et la dernière alerte surviendra à la 35’, suite à un corner bien botté par Benmoussa qui trouve la tête de Bedbouda qui reprend à bout portant à hauteur des six mètres, mais Ousserir est à la parade pour sauver son équipe des deux poings. L’arbitre va ainsi siffler la pause sans changement au tableau d’affichage. De retour des vestiaires, le jeu va nettement baisser en intensité et les deux équipes opèrent sur contreattaque, mais les duels seront à la faveur des défenses respectives qui prennent le dessus sur les attaquants. Le jeu ne sera plus animé et la construction du jeu est

Maracana N°1914 — Dimanche décembre 2012 Maracana N°1873 — Lundi 5 23 Novembre 2012

CRB

0 0

09 USMA

15 journée Fiche technique

Stade : 20-Août 55 Affluence : nombreuse Arbitres : Amalou, Azrine, Bounoua Averts : Slimani (29’) CRB

CRB:

Ousserir, Mesaoudi, Boukria (Boukedjane 46’), Abdat, Khodi, Annane, Angan, M. Benaldjia, Rebih, Sodje (Tafat 84’), Slimani. Ent : Bouali.

USMA: reléguée au second plan, mais avec plus d’engagement physique de part et d’autre. Rien à se mettre sous la dent d’un coté comme de l’autre jusqu'à la fin du temps réglementaire, et c’est dans les arrêts de jeu que le Chabab va se créer l’occasion la plus nette pour

la seconde manche de la partie. En effet, Tafat tout juste incorporé va servir admirablement Benaldjia qui enroule sa frappe des 20 mètres, mais le cuir passe juste a coté du poteau gauche de Zemmamouche. Ainsi s’achève le derby sans grand attrait, et le nul

COUPE ARABE : USMA-BOKAÂ(JORDANIE)

Les rouge et noir de l’USMA et après avoir passé le cap de l’équipe Soudanaise de Tevragh Zeina, seront opposés a l‘équipe Jordanienne de Bokaâ. Les usmistes se déplaceront ainsi pour le match aller en Jordanie, ou le match est prévue entre le 12 et 14 du mois de Février, alors que le match retour est prévu entre le 26 et 27 du même mois.

COUPE ARABE : CRB-ISMAÏLIA (EGYPTE) EN QUART DE FINAL

LA PRESSE MALMENÉE

Après le tirage au sort effectué hier pour le compte des quarts de final de la coupe arabe, le Chabab de Belouizdad sera confronté à l’équipe Egyptienne d’Ismaïlia. Le match aller se déroulera en Egypte entre le 13 et le 14 Février, alors que le match retour est prévu à Alger entre le 26 et le 27 du même mois.

Avant l’entame de la rencontre entre le CRB et l’USMA, la presse en général a eu toute les peines du monde pour parvenir à pénétrer à la tribune qui lui est réservée. En effet, il aura fallu une attente de plus d’une heure, avant que Kalem n’intervienne auprès du service de sécurité et permettre ainsi à la presse de regagner la tribune. Une organisation qui laisse à désirer pour l’occasion au stade du 20-Août, et les responsables de l’enceinte devraient revoir leur copie afin de faciliter et non compromettre la mission des journalistes dépêchés pour couvrir l’événement.

RÉUNION DU CA DEMAIN

Le président Gana a demandé aux membres du conseil d’administration de tenir une réunion extraordinaire demain au niveau du siége du club à Caroubier. Une réunion ou le président compte déposer sa démission auprés des membres du conseil.

ECHAUFFOURÉES AVANT LE DÉBUT DU MATCH

S’étant croisés avant le début de la rencontre, les deux galeries se sont adonnées à des échauffourées violentes. Il aura fallu l’intervention musclée du service d’ordre pour séparer les deux galeries en furies, mais l’altercation a fait plusieurs blessés légers de part et d’autres. Des scènes condamnables à plus d’un titre entre deux galeries voisines, et qui n’honorent pas les deux clubs Algérois.

L’USMA N’IRA PAS À L’ÉTRANGER POUR LE STAGE D’HIVER

Nous avons appris que l’USMA n’effectuera pas de stage à l’étranger durant la trêve hivernale. L’entraîneur Courbis en a décidé ainsi en raison de la période de vacances courtes entre le dernier match que doit disputer l’équipe et la reprise du championnat prévue le 15 janvier prochain. En effet les Usmistes joueront contre le CCSig pour le compte des 1/16e de finale de la coupe d’Algérie le 29 décembre, les joueurs bénéficieront après de 4 à 5 jours de repos d’où l’impossibilité de faire un stage à l’étranger. Le premier match retour du championnat de ligue une aura lieu le 15 janvier 2013 contre le CSC à Constantine.

DAIF VEUT RETOURNER AU CSC

Le portier de l’USMA, Lamara Daif, veut quitter les rouge et noir au mercato hivernal. N’ayant joué aucun match depuis l’entame de la saison, le gardien Daif ne veut plus continuer à vivre cette situation. Il a l’intention cette semaine de demander ses papiers pour quitter l’USMA et rejoindre son ex-équipe le CSC. On ne sait pas comment va réagir l’administration usmiste surtout lorsqu’on sait que d’autres joueurs également veulent partir à l’image de Meftah, Yekhlef, Maiza et Al Orfi . Il s’est blessé à la dernière minute

AL ORFI FORFAIT CONTRE LE CRB

Alors qu’il était annoncé titulaire pour le match du CRB le milieu de terrain de l’USMA Hocine AL Orfi s’est blessé à la dernière minute aux adducteurs. L’entraîneur Courbis a du rappeler Djediat et Benamara pour compléter sa liste.

CAROLIS BOUZID ET BOUALEM INDISPONIBLES À L’ALLER

Avec la clôture de la phase aller du championnat hier, trois joueurs de l’USMA en l’occurrence, Carolis et Boualem convalescents et Bouzid pas prêt, n’ont pas joué durant cette première partie de la compétition. Si pour Bouzid il est presque acquis qu’il sera prêt pour l’entame de la phase retour, cependant Boualem et Carolis devront patienter encore. A. L.

est équitable au vue de la production des deux équipes.

Zemmamouche, Benmoussa, Meftah, Bedbouda, Chaffai, Khoualed, Bouchama, Bouaza (Koudri 70’), Tedjar (Seguer 80’), Ferhat, Gasmi (Deham 87’). Ent : Courbis.

TAFAT POUR LA SECONDE FOIS PARMI LES 18

Pour la seconde fois de la saison, le jeune joueur Tafat évoluant en catégorie junior a été convoqué par le coach Bouali pour faire partie de la liste des 18 face a l’USMA. De bonne augure pour le joueur, qui a failli être le passeur décisif sur la dernière action du match, mais aussi pour le Chabab qui peut compter sur sa relève.

Malek à la tête du CA,

ÇA N’EN FINIT PAS D’EN PARLER

A voir ce qui se passe actuellement dans la maison belouizdadie, tout le monde est unanime à dire que le changement s’impose, et sur plusieurs fronts. Azzedine Gana, toujours président du conseil d’administration, jusqu’à preuve du contraire, ne cesse de faire le vide autour de lui, et l’entourage du club ne cesse de décrier sa gestion «anarchique» des affaires du club.

Tout le monde est donc unanime à dire que le natif de Boumerdès a failli dans sa tâche et qu’il ne pourra plus l’assumer pleinement. On cherche donc à l’évincer de son poste, mais aucune action n’est encore entreprise, puisqu’on veut d’abord lui trouver un successeur. Dans un premier temps, comme rapporté précédemment par nos soins, certaines parties avaient pris attache avec l’ancien président du directoire, Yahia Hassani, pour le sonder et voir s’il veut revenir aux commandes du club. Ce dernier n’a pas encore donné de réponse. Il ne veut surtout pas, nous dit-on, se lancer dans une situation pareille. Malgré cela, on insiste toujours auprès de lui pour qu’il rende sa réponse définitive, histoire de voir ce qui pourra se faire après, et en fonction de cela. Mais on ne pourra, nous dit-on encore, l’attendre éternellement, puisque le temps presse et le club se dirige droit vers la dérive. Pour cette raison justement, un autre nom a été proposé et approché par certains dirigeants du club. Il s’agit de Réda Malek, propriétaire du groupe Malek, un des sponsors du club. Ce n’est pas la première fois que le nom du concerné est évoqué, puisqu’il était pressenti bien avant pour prendre en main les destinées du club, avant même l’intronisation de Gana. Plusieurs paramètres sont derrière cet intérêt pour Malek. L’homme connaît bien les rouages du club, étant donné qu’il est parmi ceux qui l’ont aidé depuis l’épopée où Djilali Selmi était à sa tête, avant de prendre du recul et revenir ensuite après l’installation de Mahfoud Kerbadj. Sa politique a encouragé aussi les dirigeants du Chabab à lui faire la proposition, au courant de la semaine écoulée. Malek veut conformer le club au professionnalisme et assurer une meilleure relève avec une meilleure prise en charge des catégories jeunes. Par ailleurs, on ignore ce que compte faire Gana en parallèle. Selon nos sources, l’homme est sur ses gardes et sait pertinemment que ses jours sont comptés. Avant de partir, si départ il y a, il veut récupérer l’argent qu’il a déboursé jusque-là, et qui est de l’ordre de 20 milliards de centimes selon ses propres propos. C’est dire que l’avenir du Chabab est encore flou. M. A.

Un joueur camerounais à l’essai à l’USMA

NJOUKAM ARIEL ET ARRIVÉ HL’attaquant IER Camerounais Ariel Njoukam évoluant dans le

championnat Finlandais est arrivé hier à Alger pour effectuer des essais avec l’USMA. Le joueur Camerounais, âgé de 24 ans, espère convaincre l’entraîneur Courbis durant sa période d’essais. Pour rappel deux autres joueurs étrangers ont effectué dernièrement des essais non concluants avec l’USMA. A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10 MCO

2 0

LIGUE E 1

Les Hamraoua respirent

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

WAT

15e journée Fiche technique

Stade: Zabana (Oran) Affluence : Moyenne Arbitres : Bousseter, Benarous, Haci Avertissements : Berradja (34’), Belabbès (85’) MCO Boudjakdji (40’) , Racherouche (56’), Sidhoum ( 63’), Boulemdais (87’) (WAT) Buts: Benyettou (90’ +2’), Aouedj (90+3) (MCO)

MCO :

Dahmane, Bourzama (Senouci 59’), Layati, Megherbi, Belabbès, Berradja, Bouterbiat, Aoued (Benyettou 77’), Dagoulou, Aouedj, Kouriba (Sandaogo 62’) Entraineur : Benchadly

WAT :

Mazouzi, Mebarki (Zouak 20’), Tiza, Boulemdais, Boudjakdji, Racherouche, Belgherri, Sidhoum, Touil, Benai, Samer Entraineur : Benyelles

CABBA

0 0

MCEE

15 journée Fiche technique e

Stade du 20 aout (B B. Arreridj) Affluence : nombreuse Arbitres : Mial, Gourari , Semsoum Avertissements : Bouzid (23’) MCEE; Bendahmane (53’) CABBA

CABBA : Naili, Ali Guechi, Chebira,

Hamdadou,Bendahmane, Mohamed Rabah, Oudni, Djarrar, El Masrati, Mansour ( Belkheir 53’), Mesfar Entraineur : Abbes

MCEE : Berrefane, Oussalah, Bouzid

,Mebarakou, Zeghidi, Hemami, Harizi, Derrardja, Tiaiba, Diarra (Chenini 56’),Mesfar Entraineur : Belhout

La première mi temps du derby des Hauts Plateaux a connu un niveau acceptable notamment du coté des locaux. Les hostilités ont commencés très tôt et dés la 4éme de jeu, une contre attaque des visiteurs par l’entremise de Derrardja qui décroche un fulgurant tir que Naili le keeper local capte difficilement. La riposte ne se fait pas trop

Cette rencontre entre deux vieilles connaissance n’a pas attiré grande foule comme ce fut le cas par le passé. C’etait du à la mauvaise position des deux équipes au classement. En recevant les Tlemcéniens, les Oranais étaient plus décidés que jamais pour ne pas laisser passer une occasion de comptabiliser trois précieux points de la victoire et avoir une bouffée d’oxygène. Ils se portent d’entrée vers les buts de Mazouzi pour essayer de trouver la faille. Le remuant attaquant Aouedj donne du fil à retordre

aux défenseurs widadis par ses dribbles et ses tirs puissants. Il a failli surprendre le portier visiteur d’une jolie reprise de la tête suite à un corner bien botté de la droite et le cuir rase de peu le cadre. Les poulains de Benyellés répliquent à la 18’ par Belgheri qui adresse un tir très puissant des 20 mètres qui oblige Dahmane à étaler toute sa classe pour préserver sa cage vièrge. Le reste de cette première mi-temps n’apporte aucun changement malgré les efforts de part et d’autre. Les Widadis entament en force la

seconde période de jeu en s’installant dans le camp mouloudéen durant une bonne dizaine de minutes sans pour autant arriver à prendre en défaut l’excellent Dahmane. Sentant le danger les locaux passent à la vitesse supérieure se créent une multitudes d’occasions ratées par manque de concentration devant les buts de Mazouzi. Les Oranais ne se découragent pas et continuent leur abordage et arrivent à inscrire deux buts en l’espace de deux minutes à la grande joie de leurs supporters. Les visiteurs

tentent le tout pour le pour réduire la marque et revenir au score, ils pressent les locaux dans leurs derniers retranchements mais ses derniers ne laissent rien passer et remportent une victoire qui leur permet de respirer avant la reprise de la phase retour. Les camarades de Aouedj étaient fortement ovationnés par leur public en fin de partie après cette belle victoire arrachée dans les ultimes minutes de la rencontre. M. T.

attendre puisque à la 9 ‘ de jeu Mohamed Rabah réussit une lumineuse ouverture sur Mansour qui a usé du dribble de trop alors que le tir s’imposait. A la 14’ Mesfar brule la politesse à son visà-vis mais son essai s’avère très mou. A la 21’ de jeu El Mesrati des 18 yards oblige Berrefane à se déployer à fond pour annihiler cette occasion. A la 28’ le Ahly gâche une autre belle opportunité de trouver la faille par Mesfar vraiment mal inspiré en cette première période de jeu. A la 42’ Bendahmane a faillit de peu de faire mouche. C’est sur ce score de parité vierge que la mi temps intervient. A la reprise les deux équipes reviennent sur le terrain avec la ferma intention de faire la différence au tableau d’affichage notamment pour les locaux. al a53’ de jeu, les Jaune et Noir amorcent une offensive mal achevée par Oudni qui a été devancé par Berrefane qui s’est couché au pieds du milieu de terrain bordji. Le jeu devient plus intense et plus agressif. Encouragés par les nombreux supporters tous acquits à la cause des locaux, les poulains de Abbes vont assiéger littéralement le camp des Babya. C’est ainsi que tour à tour Mohamed Rabah, tantôt Mesfar et Djarrar, à chaque fois il y a un pied, d’un défenseur pour dégager le ballon loin devant. Les dix dernières minutes seront palpitantes et très agréables à suivre car

les deux équipes ont jeté toutes leur forces dans la bataille mais aucune des deux formations n’est parvenues à ses fins même si en toute dernière minute de jeu, les locaux par l’entremise de Ali Guechi, ils ratent une occasion inouïe alors qu’il se trouvait seul face au gardien Berrefane qu’il n’a pu tromper. La fin du match sera sifflée par MCA-USMH le referee sans CSC-ESS que l’une des deux équipes ne parvienne à JSK-CAB trouver la faille CAR-USMA au grand regret USMBA-JSS des supporters MCO-WAT qui étaient nom- JSMB-ASO breux à garnir CABBA-MCEE les tribunes. En dépit de la Equipes g r a n d e 1. ES Sétif débauche d’én- 2. USM Harrach ergie et de l’en- 3. USM Alger g a g e m e n t 4. MC Alger physique des 5. JSM Béjaïa vingt deux 6. MC El Eulma acteurs, la ren- 7. CS Constantine contre s’est 8. JS Saoura jouée dans un 9. JS Kabylie 10. CR Belouizdad fair play des 11. CABB Arréridj plus parfaits à 12. ASO Chlef l’honneur des 13. MC Oran équipes et n’a 14. WA Tlemcen pas connu de 15. CA Batna v a i n q u e u r 16. USMB Abbès

même s’il est vrai que Belhout et ses poulains ne s’en tirent pas trop mal avec ce partage des points. Grace à ce précieux point le Mouloudia d’El Eulma aura toute la latitude bien préparer , un autre

derby celui l) qui les mettra aux prises avec le tenant du titre et champion d’hiver en l’occurrence l’ES Sétif pour le compte de la première journée de la phase retour. R. S.

LES CRIQUETS ET LE BABYA SE NEUTRALISENT RÉSULTATS DE LA 15e JOURNÉE Vendredi Hier

Pts 31 30 27 27 25 22 21 20 20 19 18 16 14 12 10 10

J 15 15 15 15 15 15 15 15 15 14 15 15 15 15 15 15

G 09 09 08 07 07 05 05 05 06 04 04 03 03 03 02 02

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

N 04 03 03 06 04 07 06 05 02 06 06 07 05 03 04 04

P 02 03 04 02 04 02 04 05 07 04 05 05 07 09 09 09

1-0 0-0

1-0 0-0 0-0 2-0 1-1 0-0

BP 25 19 23 18 17 16 16 11 13 12 10 09 14 06 08 06

BC 08 10 08 09 12 10 12 09 11 13 12 15 22 22 26 23

Diff +17 +09 +15 +09 +05 +06 +04 +02 +02 -01 -02 -06 -08 -16 -18 -17


Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Les choix de Charef remis en cause Suite à la défaite face au MCA

Par Lotfi Salhi

Comme d’habitude ces dernieres saisons, l’USMH n’a pas pu empocher les trois points face au MCA. En effet, le même scénario s’est reproduit au 5 juillet face au mouloudia, avec une méconnaissable équipe Harrachie qui était hors de son sujet au niveau de tous les compartiments, et l’équipe n’a pas déroulé son jeu habituel pour l’occasion.

I

l faut savoir que les choix de Charef avant-hier n’étaient pas judicieux, avec un Amada comme meneur de jeu, qui n’a pas trouvé ses repères, sans oublier Azzi qui a perdu la bataille du milieu de terrain. Des choix qui ont donné l’avantage au MCA, surtout en deuxième mitemps. Néanmoins, Charef a dû jouer avec les moyens dont il disposait, sachant qu’il y avait sur le banc de touche des joueurs qui pouvaient apporter la solution à l’image de Younes ou même de Tatem, malgré que ce dernier n’était pas totalement en possession de tout ses moyens physiques. Il faut savoir que l’USMH a raté une belle occasion de terminer la phase « aller » en tant que champion d’hiver, après le nul de l’ES Sétif à Constantine.

L’ÉTAT DU TERRAIN, UN AUTRE OBSTACLE POUR LES HARRACHIS

Dans le même contexte, il faut reconnaître que l’état du terrain était un autre obstacle devant les joueurs de l’USMH, qui n’ont pas pu développer leur jeu habituel, « c’était difficile aujourd’hui de jouer notre jeu. L’état du terrain nous a beaucoup paralysés

YOUNES AVAIT UN RÔLE À JOUER

Tout le monde a reconnu que Younes avait un rôle à jouer dans la rencontre face au MCA. En effet et selon les observateurs, le joueur a l’expérience de ce genre de rendez-vous au stade du 5 juillet et son incorporation dans cette rencontre pouvait avoir des résultats positifs pour les Harrachis.

DÉCRASSAGE HIER dans le jeu. Je pense que la ligue avait tort de programmer une rencontre pareille dans ce stade, puisque on n’a pas vu grand-chose sur le terrain», dira Bechouche. «On n’a pas pu jouer notre jeu court, avec des petites passes devant, puisque le terrain était lourd et il y avait des endroits ou le terrain était gonflé» affirme Belkaroui.

DEMOU MONTRÉ DU DOIGT

Le libero des Jaune et Noir, Demou, avait fauté lors de la rencontre face au MCA, ou il a fait beaucoup d’erreurs, comme ses dribbles sur Djallit près de la surface de réparation de Doukha. Une chose qui a permit au MCA de bénéficier du seul penalty de

la rencontre. Une grave erreur, qui ne pardonne pas à ce niveau, et une chose est sûre, Charef n’a pas cessé d’affirmer à ses joueurs que dans des terrains pareils, il faut jouer simple, mais Demou apparemment, avait d’autres intentions et il a été pointé du doigt a la fin du match pour sa performance. L.S.

RAHIM (MÉDECIN DE L’ÉQUIPE) :«BOUNEDJAH ET HENDOU SERONT D’ATTAQUE DEVANT EL-EULMA»

Selon le médecin de l’équipe à savoir Rahim, le duo Bounedjah-Hendou sera présent pour la prochaine rencontre devant El-Eulma, puisque ils ne souffrent pas de graves blessures, mais ce duo aura néanmoins trois jours de repos selon le concerné.

BOUNEDJAH : « JE NE PARDONNERAIS PAS À BACHIRI »

L’avant centre de l’USMH affirme que Bachiri l’a agressé volontairement pour le déstabiliser et l’empécher ainsi de continuer la rencontre avec tous ses moyens. En effet, Bounedjah ajoute que Bachiri a tenu à s’excuser après le match, mais Bounedjah a refusé de les accepter.

BENOMAR : «LA LIGUE NOUS A LÉSÉS EN PROGRAMMANT LA RENCONTRE AU 5 JUILLET»

L’adjoint de Charef à la barre technique, affirme que la ligue a voulu sacrifier l’USMH en programmant le derby au 5 juillet. Selon le concerné, l’équipe n’a pas trouvé ses marques sur un terrain comme le 5 juillet. Benomar ajoute que le derby n’a pas été a la hauteur des attentes, vu l’état du terrain et l’arbitrage qui était un peu sévère envers les joueurs de l’USMH dans cette rencontre.

Mekioui : «Le match s’est joué sur un détail»

L’arrière gauche des Jaune et Noir, Mekioui, affirme que le derby s’est joué sur un petit détail, puisque le seul but de la rencontre a été marqué sur penalty. En effet, le joueur ajoute que l’état du terrain a mis les joueurs en difficulté dans cette rencontre et l’USMH est passé a coté de la plaque dans cette rencontre, mais il faut continuer à travailler et ne pas baisser les bras, puisque une autre rencontre attend les Harrachis en coupe d’Algérie face à El-Eulma.

11 USMH

LIGUE E 1

Une défaite amère devant le MCA, n’est-ce pas ? Oui tout à fait. Je pense que nous n’avons pas vu grandchose aujourd’hui vu l’état du terrain, mais je pense que l’USMH a perdu cette rencontre sur des petits détails.

Concernant cette rencontre, l’équipe est passée carrément à coté de la plaque, pourquoi selon vous ? Oui. Je pense que l’état du terrain nous a beaucoup pénalisés dans cette rencontre, ou l’équipe n’a pas pu développer son jeu habituel, avec des passes courtes. De plus, nous sommes tombés dans la facilité et les joueurs ont perdus le fil de la rencontre. Mais votre bilan reste

néanmoins positif… Oui. je pense qu’avec une jeune équipe et les moyens dont nous disposons, terminer la phase « aller » en tant que dauphin, c’est un exploit pour nous.

La prochaine rencontre sera face à la formation d’El-Eulma, vous pensez que la défaite d’aujourd’hui va vous perturber ? Il faut oublier vite cette défaite et penser à la prochaine rencontre devant la formation d’El-Eulma, puisque ce sera une rencontre importante ou il nous faut la qualification. Entretien Realiser par Lotfi.S

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La formation de l’USMH a effectué hier une séance de décrassage au niveau du stade de Lavigerie. En effet, les Harrachis devaient bénéficier d’une journée de repos aujourd’hui avant de débuter la préparation pour la prochaine rencontre devant le MCEE.

BOUMECHRA ET ATTAFEN RELANCÉS Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’administration a relancé le duo Boumechra et Attafen. En effet, l’équipe actuelle a besoin d’un meneur de jeu qui pourrait donner une autre dimension a l’équipe.

BOUNEDJAH AUX SOINS

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’avant centre Harrachi Bounedjah devait être examiné par le médecin de l’équipe, hier après midi, puisque le joueur touché au niveau du nez doit savoir s’il s’agit d’une fracture ou pas.


MENAD :

MCA

12 BACHIRI OUT FACE À LA JSK

Ayant écopé d’un carton face à l’USMH vendredi dernier, le défenseur du MCA, Redouane Bachiri ne sera pas présent face aux Kabyles lors du match de coupe prévu samedi dernier au stade du 5-Juillet. Djamel Menad était très déçu que son joueur soit suspendu pour ce match surtout que Hamza Zeddam est encore loin de son meilleur niveau. Menad sera obligé de rajouter un autre défenseur dans l’axe pour éviter les erreurs qu’a commis l’axe central lors du match contre l’USC.

Il devait passer une échographie hier

GHAZI : «J’ESPÈRE QUE CE N’EST PAS GRAVE» Le milieu de terrain du MCA Karim Ghazi, devait passer hier une échographie pour connaître ce qu’il en est vraiment suite à la blessure qu’il a contractée lors du derby contre l’USMH. Avant qu’il passe cette échographie nous l’avons contacté hier pour nous donner plus de détails sur cette blessure, Ghazi dira à cet effet :: «Je crois que c’est une élongation, mais je pense pas que cette blessure va m’empêcher de jouer le clasico de samedi. En tous les cas, ce soir ou plus tard demain, je connaîtrais la nature de ma blessure.»

REPRISE AUJOURD’HUI Le staff technique du MCA a programmé la reprise des entraînements aujourd’hui au stade du 5-juillet pour commencer la préparation du match de coupe contre la JSK.

ZEDDAM

REMPLACERA

BACHIRI

Comme Bachiri est suspendu pour le match de coupe, c’est Hamza Zeddam qui sera aligner samedi prochain contre la JSK. il sera associé à Djeghbala dans l’axe centrale de la défense. Mouloudéenne.

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

LIGUE E 1

«Terminer l’année 2012 par une qualif» Par Walid Saber

L’entraîneur du Mouloudia était très heureux de la victoire de son équipe vendredi contre l’USMH sur le score d’un but à zéro. Djamel Menad était satisfait de la production de son équipe contrairement au match de l’USC où l’équipe avait trouvé des difficultés pour développer son football.

A

vec un totale de 27 points à la fin de cette phase aller, le Mouloudia d’Alger n’est qu’a quatre longueurs du leader l’ESS, mais Menad ne veut pas précipiter les choses, en promettant le titre où tout le peuple du MCA attend la fin de la saison pour voir son équipe décrocher son huitième sacre. Le coach mouloudéen ne veut pas brûler les étapes et préfère négocier match par match, comme il nous l’a déclarés juste à la fin de la rencontre contre les Harrachis : «C’est trop tôt d’en parler du titre. Le fait qu’on a terminé avec 27 points, c’est déjà pas mal pour une équipe qui a connu des moments difficiles en début de saison. Comme je l’ai déjà dit, après la 20éme journée, on dira si on serait capables de décrocher le titre ou non. En ce qui concerne le match contre l’USMH, ce fut une rencontre très difficile pour les deux équipes. On a affronté une équipe qui pratique du beau football. Ça n’a pas été facile de

la battre. Mais, le plus important a été fait. Je suis vraiment heureux que le groupe a appliqué les consignes. Si on arrive à enchaîner des matchs comme celui d’aujourd’hui, personne ne peut nous battre à l’avenir. » , dira Menad. Parmi les satisfactions dans ce match, Djamel Menad estime que les joueurs qui sont rentrés en cours de jeu, ont donné le plus escompté, à l’image du jeune Daoud qui a remplacé Karim Ghazi après 30’ de jeu où il a été à la hauteur comme nous l’a confié Menad : «Daoud a

fait un grand match et je suis très content pour lui d’avoir saisi sa chance. Il faut qu’il continue à travailler d’avantage et je suis persuadé qu’il sera meilleur à l’avenir.» Avant de conclure, son intervention, nous avons interrogé Djamel Menad sur le match de coupe de samedi prochain contre la JSK qui s’annonce très difficile, même si la rencontre se jouera sur la pelouse du stade du 5-juillet : « Le match de coupe contre la JSK sera très difficile et il faudrait qu’on joue ce match à

touche en marquant le but de la victoire qui nous a permis de réduire l’écart du leader à quatre points.

victoire, pour partir en stage de préparation dans la bonne ambiance.

DJALLIT : «JE FERAIS TOUT POUR MARQUER CONTRE LA JSK»

L’attaquant du MCA Mustapha Djallit a encore frappé lors de cette dernière journée de la phase aller contre l’USMH avec un neuvième but qui a permis à son équipe de glaner les trois points de la victoire. Le natif de Bechar veut refaire le coup samedi prochain contre la JSK pour le compte des 16émes de finale de la coupe d’Algérie.

Quelles sont vos impressions après cette victoire contre l’USMH ? Je pense que nous avons été à la hauteur. On a mérité amplement la victoire. En ce qui me concerne, je me suis donné à fond pour participer à la réussite de mon équipe et je pense que je suis parvenu à apporter ma

Tout le monde est unanime à dire que Le MCA joue bien au 5juillet… Je pense qu’on a montré aujourd’hui que le MCA est l’équipe du 5-Juillet pas de Bologhine. Certes, c’était un match difficile face à une équipe qui pratique un beau football, mais on a fait ce qu’il fallait pour le gagner. Je suis persuadé que le meilleur est à venir pour nous.

En deuxième période on a vu un meilleur visage du Mouloudia… Je ne suis pas d’accord avec vous, même en première période on était présents dans les duels et nous avons crées beaucoup d’occasions et nous avons cru très fort en nos capacités. On a appliqué les consignes du coach jusqu’au bout, et on est arrivés à notre objectif celui de finir la phase aller avec une belle victoire. Maintenant à nous la JSK. On va tout faire pour réussir à enchaîner un autre

Comment voyez-vous ce clasico contre la JSK ? Ce match sera très difficile pour nous. Ça sera plus compliqué que le derby contre l’USMH, car le perdant va sortir de cette compétition. Donc, on doit mettre les bouchées doubles pour passer le cap des kabyles, et se qualifier au prochain tour. J’espère que les gradins du stade du 5-juillet seront archi-combles pour que nos fans nous aident à arracher la qualification. Tout le Mouloudia comptera sur vous pour marquer des buts contre la JSK… En tant qu’attaquant, mon métier c’est de marquer des buts et je ferais tout mon possible pour aider mon équipe à gagner ce match. Le terrain de 5-juillet est un porte bonheur pour moi et je ferais tout pour marquer contre la JSK. Entretien réalisé par W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

200% pour espérer passer ce tour. Il est hors de question de produire la même prestation qu’on a fait face à l’USC, lors du précédent tour, car la JSK ne pardonnera jamais nos erreurs. Je sais une chose que les matchs ne se ressemblent pas et Incha Allah on va terminer l’année 2012 avec une qualification aux huitièmes de finale de la coupe d’Algérie. » Conclura-til. W. S.


STATISTIQ QUES

13

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Après l’ESS, l’USMH, l’USMA, et le MCA, Maracana publie aujourd’hui les statistiques des 15 journées du CSC

Après 15 journées de championnat et un match de coupe d’Algérie, l’entraîneur Français du CSC, Roger Lemerre a utilisé pas moins de 24 joueurs. Le meilleur temps de jeu est à mettre à l’actif du meilleur buteur de la ligue 1, Hamza Boulemdais avec 1318’de jeu Khoualed et Bouchema, soit : 1170’ de jeu. Le Clubiste occupe la cinquième place du meilleur temps de jeu sur les 16 que propose la ligue 1.

TEMPS DE JEU DE CHAQUE JOUEUR

BOULEMDAIS GRICH BEZZAZ BOUCHERIT BELAKHDAR NATECHE GIL N’GOMO Y. DJILALI BOULAHIA TAFER ALLAG NAIT YAHIA MANSOURI NEHARI FERHAT HEMANI BENHADJ FERADJI ZARABI HAOUCH BENOUANAS KASSIS MESSAOUDI DIF

1318’ 1260’ 1246’ 1228’ 1025’ 990’ 904’ 899’ 805’ 647’ 637’ 579’ 537’ 526’ 511’ 509’ 465’ 360’ 244’ 189’ 36’ 12’ 11’ 03’

Le CSC EN CHIFFRES

Classement de la meilleure attaque : Classement de la meilleure attaque a domicile : Classement de la meilleure attaque a l’extérieur : Classement de la meilleure défense : Classement de la meilleure défense a domicile : Classement de la meilleure défense a l’extérieur : Classement de la meilleure équipe a domicile : Classement de la meilleure équipe a l’extérieur : Nombre de matches nuls obtenus à domicile : Nombre de matches nuls à l’extérieur : Meilleur Buteur : Nombre de buteurs : Classement fair-play:

BEZZAZ : Le retour d’âge

4ème=17 buts 4ème =12 buts 9ème=5 buts 11ème=13 buts 10ème=07 buts 5ème=06 buts 06ème=14pts 09ème=07 points 02 04 BOULEMDAIS 09 BUTS 06 13ème=220pts

Nateche occupe la cinquième place des records d’invincibilité avec un temps de jeu: 347’ Nombre de joueurs convoqués en EN :

CLASSEMENT The BEST COACH Au vu du classement the best coach que Maracana a établi, le nombre de points octroyé à Lemerre est de 27 points sur les 15 matches coachés. L’entraîneur des Bleus (France) est sur le podium avec 27 pts derrière les deux autres Français de Sétif et de la JSMB.

NOMS LEMERRE

NBR DE MATCHES 15

03

Titulaire a part entière dans l’échiquier de Lemerre, le Briscard attaquant, Yacine Bezzaz a bousculé la hiérarchie. Il est sur la liste des 24 joueurs sélectionnés pour la CAN 2013 en Afrique du sud. Le clubiste est appelé en EN par le Sélectionneur Vahid Halilhodzic pour des stages des meilleurs joueurs locaux. Ses performances avec son équipe lui ont valu cette sélection méritée que tous les professionnels du football avaient salué. Son absence durant la CAN, privera son équipe d’un élément incontournable dans les plans de son entraîneur, Roger Lemerre.

STATISTIQUES

Temps de jeu : 1246’ Nombre de fois remplaçant : NEANT Nombre de buts inscrits : 04 Nombre de buts marqués a domicile : 04 Nombre de but inscrit en 1ère mi-temps : 03 Nombre de buts inscrit en 2ème mi-temps : 00 Nombre de buts inscrits dans le temps additionnel : 01 Nombre de cartons jaunes reçus : 04 Nombre de suspensions : 01 pour cumul

 POINTS FORTS

Balles arrêtées Bon dribleur (crochets) Bon remiseur Gagne souvent ses duels avec son adversaire direct Bonne assiduité aux entraînements

EXPULSION NEANT

STATISTIQUES DES 15 JOURNEES DE CHAMPIONNAT

NBR DE POINTS 27

Nombre de matches joués à domicile : 07 Nombre de matches joués à l’extérieur : 08 Total des buts inscrits : 17 Nombre de buts inscrits en 1èr mi-temps a domicile : 07 Nombre de buts inscrits en 1ère mi-temps a l’extérieur : 01 Nombre de buts inscrits en 2ème mi-temps a domicile : 04 Nombre de buts inscrits en 2ème mi-temps a l’extérieur : 04 Nombre de penalties accordés : 02 Nombre de penalties accordés a domicile : 01 Nombre de penalties ratés à domicile : 00 Nombre de penalties accordés à l’extérieur : 01 Nombre de penalties ratés à l’extérieur : 01 Nombre de penaltys concédés : 01 Nombre de penalties concédé a domicile : 00 Nombre de penalties concédés à l’extérieur : 01 Nombre de penalties ratés : 01 Nombre de victoires a domicile : 04 Nombre de défaites à domicile : 01 Nombre de matches nuls à domicile : 02 Nombre de victoires a l’extérieur : 01 Nombre de défaites a l’extérieur : 03 Nombre de matches nuls à l’extérieur : 04 Nombre de cartons rouges obtenus : 02 Nombre de cartons jaune obtenus : 38 Nombre de contestations de décisions obtenues : NEANT Nombre de joueurs suspendus pour cumuls de cartons jaunes : 03 Nombre de joueurs suspendus : 05 Nombre de joueurs utilisés après 15 journées : 24 Le joueur le plus utilisé: Boulemdais 1318’ Nombre de remplaçants utilisés : 31 Meilleur buteur de l’équipe : Boulemdais 09 buts Total des amendes a payé : 220.000DA Nombre de matches retransmis : 08 (Record) Moyenne d’âge de l’équipe : 27,4 ans

 POINTS FAIBLES

Proteste souvent avec les arbitres Reçoit beaucoup de cartons jaunes (04) Défend mal lorsqu’il perd le ballon

LES SÉRIES SERIE DE VICTOIRES CONSECUTIVES : 02 (SERIE TERMINEE)

SERIE SANS VICTOIRES : 04 (SERIE TERMINEE) SERIE SANS DEFAITES : 07 (SERIE TERMINEE)

SERIE DE DEFAITES CONSECUTIVES: 02 (SERIE TERMINEE) SERIE DE MATCH NUL S CONSECUTIFS : 02 (SERIE TERMINEE)

SERIE DE MATCHES SANS MARQUER DE BUTS : 02 matches

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BUTS INSCRITS PAR TRANCHES D’HEURES

Ce tableau illustre bien la force des attaquants Clubistes dans le cinquième quart d’heure. Il est similaire à celui des Setifiens : 06 buts sur les 17 buts marqués. Il est à signaler que les protèges de Lemerre ont réussi a marqué des buts dans toutes les tranches d’heures des rencontres qu’ils ont eu à disputer durant les 15 journées de championnat.

0-15 16-30mn 31-45mn 46-60mn 61-75mn 76-90mn Temps additionnel

02 01 05 01 06 01 01

TOTAL 17


Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

La lutte acharnée des Béjaouis …

Dés l’entame de la compétition, personne n’avait parié sur cette équipe béjaouie. Il aura fallu quelques matches pour s’apercevoir de la qual-

Une place sur le podium

ité de certains éléments, devenus, par la suite, titulaires à part entière au sein des Vert et Rouge. Mieux encore, il aura fallu du travail, de la

persévérance et la volonté de tous, pour que les camarades de Zafour retrouvent leur rang et leur statut de grosse pointure.

«C’est une équipe remaniée à plus de 90%, faut-il le rappeler. Et malgré cela, les joueurs sont arrivés à effectuer un bon parcours, même si quelque part, ils auraient pu faire mieux», nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : «Le travail d’inter-saison est entrain de donner ses fruits, et les résultats enregistrés, jusque-là, dénotent toute la volonté des joueurs de bien faire et de mener leur équipe sur le podium». Chose promise, chose dûe; Alain Michel et ses protégés n’ont pas chômé durant les 15 matches disputés. Le coach Béjaoui a, dans ses différentes déclarations, affirmé qu’il allait faire de son mieux pour que l’équipe termine cette première marche parmi les 5 premiers : «Nous visons une place parmi les 5 premiers, à la fin de cette première étape du championnat. Maintenant si l’occasion de faire mieux se présenterait, on ne va pas la rater, bien entendu», a, souvent, déclaré l’entraîneur des Vert et Rouge. Aujourd’hui, même si son équipe n’est pas championne d’hiver et même si elle n’est pas en 2e position, il n’en demeure pas moins qu’il aura gagné son pari et son équipe aura relevé son défi, avec ou pas une place sur le podium .... ! A. Z.

AOURÈS : «ON FERA ENCORE MIEUX AU RETOUR…» Durant toute cette phase «aller», on ne l’a pas beaucoup vu. Les raisons sont multiples, dit-on dans les coulisses. Seulement, ce qui est sûr, c’est que ce jeune formé à la JSMB, recèle des qualités qui peuvent apporter un plus à l’équipe. C’est ce qui ressort de cet entretien, dans lequel Aourès, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous fait une rétrospective du parcours de son équipe, tout comme il nous parlera de la phase «retour» avec toutes ses difficultés et les chances de la JSMB en coupe d’Algérie:

Aourès, cela fait longtemps qu’on ne vous a pas vu. Que se passe-t-il ? Non, rien. Seulement, c’est une question de choix de l’entraîneur. Je continue à travailler au maximum pour retrouver ma place et jouer en tant que titulaire. Comment évaluez-vous le parcours de l’équipe, lors de cette phase «aller» ? J’estime que notre parcours aura été satisfaisant. Il ne faut pas oublier que notre équipe a été

complètement remaniée et il a fallu du temps pour que les nouveaux s’y adaptent.

Oui, mais certains estiment que vous auriez pu mieux faire. Qu’en pensez-vous ? Oui, bien entendu. On aurait pu faire mieux. Il y a eu des déconvenues à domicile, mais le football est ainsi fait. Il y a eu des points perdus à domicile que nous avons pu récupérer à l’extérieur. Bref, dans tout cela, je peux dire que malgré tout, notre parcours est encourageant.

L’objectif de la phase «Aller» a-t-il été atteint ? Oui et pleinement encore. Dés l’entame de la compétition, on avait comme objectif une place honorable. Aujourd’hui, on est parmi les quatre premiers. Il faut le faire, avec une équipe aussi jeune et quelque peu inexpérimentée. Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera, vraiment, difficile et disputée. Et c’est là que tout va se jouer. Il faudrait avoir un second souffle et être prêts sur tous les plans. Le plus important, c’est de récolter le maximum de points et d’éviter les erreurs à domicile. Lors du prochain week-end, c’est le CRB, pour le compte

07 JSMB

LIGUE 1

REPRISE …

C’est ce lundi qu’aura lieu, la reprise des entraînements, et ce, en vue de préparer le match de coupe contre le CRB, pour le compte des 16es de finale.

… AVEC IMPATIENCE

Les Béjaouis attendent avec une grande impatience le déroulement de la rencontre de coupe face au CRB. Ils estiment que c’est l’occasion ou jamais de piéger le Chabab, actuellement, confronté à d’énormes problèmes internes.

PRIMES CONSÉQUENTES

Une prime conséquente aurait été, déjà, promise en cas de qualification contre le CRB. Ce serait le plus beau cadeau de fin d’année que pourrait offrir les Vert et Rouge à leur supporters.

ALAIN MICHEL OPTIMISTE …

de la coupe d’Algérie. Un commentaire ? Là, aussi, c’est un match difficile. En coupe, il faut gérer match par match. On va se préparer dans ce sens et mettre tous les atouts de notre côté, pour aborder ce match dans de bonnes conditions. Vous comptez aller loin dans cette compétition ? Qui peut dire le contraire dans une compétition aussi populaire et aussi attrayante. Nous comptons aller le plus loin possible, sans se fixer d’objectif.

Un mot aux supporters ? Nos supporters nous ont vraiment soutenus et ont, de tout temps, prouvé leur fidélité, même lorsqu’ils sont en colère contre nous. C’est une bouffée d’oxygène pour l’équipe et il est le 12è homme, et on a vraiment besoin de lui. Cela a été prouvé à plusieurs reprises et dans plusieurs matches.

Vous voulez terminer par une conclusion ? Oui, en espérant que lors de la phase retour, qui sera difficile, on fera encore mieux. Et j’espère, aussi, que j’arriverais à jouer en tant que titulaire. J’espère que la JSMB atteindra son objectif, tant convoité par tous les Béjaouis. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’entraîneur Alain Michel, semble être optimiste, mais, quelque peu, prudent dans ses déclarations, à propos du prochain match de coupe contre le CRB. Ceci dit, le coach béjaoui est persuadé que les problèmes dans lesquels sont plongés les Bélouizdadis, vont influer négativement sur le rendement des poulains de … Bouali. A. Z.


LES ESPOIRS ACHÈVENT LA PHASE ALLER À LA 8e PLACE Si les seniors ont effectué un parcours positif, les U21 ont par contre réalisé un parcours tout juste moyen. Ils terminent la première moitié du championnat à la 8ème place, avec 22 points, dont six victoires, quatre nuls et cinq défaites. L’attaque a inscrit 17 buts, alors que la défense en a encaissé 13.

LA MEILLEURE DÉFENSE Avec seulement huit buts encaissés en quinze rencontres, la défense du MOB termine la phase aller comme la meilleure. Une place qu’elle occupe en compagnie de celle du NAHD qui a encaissé le même nombre de buts. Celle du leader en a encaissé neuf.

15

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

AMRANE TERMINE MEILLEUR BUTEUR DE L’ÉQUIPE

Les Crabes dauphins Si l’attaque a marqué en tout quatorze buts, dont cinq inscrits par Farès Amrane, ce dernier termine donc meilleur buteur de son équipe avec cinq réalisations.

Par Nassim S.

On s’attendait à ce que le MOB termine la phase aller avec une bonne note, mais il était tombé sur une équipe de Ain Fakroun très volontaire, qui a su comment prendre les trois points.

F

ace à une équipe du Mouloudia qui a poussé en 2ème période surtout, avec d’innombrables occasions qui se sont présentées à eux, mais que ses attaquants n’ont pas su exploiter à bon escient. Le MOB perd ainsi le match qu’il aurait aimé remporter, dans la mesure où un succès leur aurait permis de prendre la première place, étant donné que le RCA a été battu à Annaba. Les Crabes n’ont pas su profiter de cette défaite du leader, pour au moins réduire l’écart à deux points, si ce n’est de terminer la phase aller ex-aequo, cela même, si

Il est appelé à confirmer pour la phase retour où le MOB sera renforcé par les services de Sahraoui, un autre buteur qui pourrait rendre d’énormes services à l’équipe.

les gars du RCA ont un goal-average assez favorable. Bref, les Crabes et comme on l’a signalé dans notre édition d’hier, perdent leur première rencontre après onze matches sans défaites. En effet, les Vert et Noir qui n’ont pas perdu depuis la quatrième journée, enchaînant onze matches sans défaites en championnat et trois en coupe, essuient là leur troisième défaite de la saison.

TROIS DÉFAITES FACE À L’ÉQUIPE DE L’EST

Simple coïncidence ou autre chose ! Les Crabes ont débuté le championnat avec une défaite, face aux Chaouia de l’Amal de Merouana, sur le score étriqué d’un but à zéro et ont achevé la phase aller avec une défaite face aux autres Chaouia de Aïn Fakroun. C’est là, la troisième défaite de la saison, si on ajoute celle de la 3ème journée face au MSP Batna, sur le score de deux à zéro. Trois équipes chaouias qui ont empoché les neuf points face aux

DÉFAITE AMÈRE, MAIS PARCOURS SATISFAISANT !

D

ommage ! Les poulains de Rahmouni terminent, donc, cette 1ère tranche du championnat par une défaite qui les empêche d’occuper le fauteuil de leader, en compagnie du RCA. «C’est vraiment dommage, car on aurait pu rejoindre le leader et, peut-être, être champions d’hiver. C’est une défaite amère, à laquelle on ne s’attendait pas d’autant plus, qu’on s’est bien préparés pour cette rencontre», nous a-t-on confié avant d’ajouter : «Mais, ce n’est pas la fin du monde, et on est toujours en 2è position, à 3 points du leader. Cela veut dire que tout se jouera lors de la phase retour qui sera, d’ailleurs difficile, sévère et palpitante.» Une sale défaite, donc, concédée par les poulains de Rahmouni qui n’aura pas réussi à placer son équipe à la 1ère marche du podium et ce, en dépit

d’un parcours jugé satisfaisant. D’ailleurs, dans ce contexte l’on nous dira : «Dans ce parcours, il y a certains regrets. Certes, on est satisfaits, mais on estime qu’on aurait pu faire encore mieux. Nous allons maintenant nous atteler au travail pour cerner nos carences, les corriger et se préparer à entamer la 2e étape du championnat où l’erreur est vraiment interdite.» C’est dire que même si le parcours est satisfaisant et même si les camarades de Djebbar restent optimistes quant à la suite de cet exercice, il n’en demeure pas moins qu’un certain regret pour ne pas dire remord, semble s’emparer des Vert et Noir. Il reste à Rahmouni de dire à ses protégés, les mots justes pour les encourager à aller de l’avant, en vue d’entamer la phase retour dans de meilleures conditions. A. Z.

Crabes. Ces derniers auront donc une revanche à prendre sur ces trois équipes pour la phase retour, qu’ils entameront justement face à l’Amal de Merouana, qui a essuyé un revers à Brakni face à l’USMB et qui termine la phase aller à la 8ème place, avec 21 points au compteur, soit sept de retard par rapport aux Crabes et dix par rapport au leader, et dire que cette équipe de Merouana a battu les camarades du capitaine Akrour Djebar. Même le MSPB qui a aussi pris le meilleur sur les Crabes se trouve à une peu enviable neuvième place avec 19 points et à neuf points de retard du MOB. Le Chabab de Aïn Fakroun est la seule équipe qui est dans le groupe de tête qui a réussi à battre le MOB.

ELLES SONT CINQ ÉQUIPES À TAQUINER LE MOB

Si le MOB a terminé deuxième, c’est déjà un exploit, étant donné que pas mal d’équipes plus huppées n’ont pas réussi à sortir la tête de l’eau,

E

après une phase aller riche en enseignements, à l’image de l’ASK, l’ASMO, le MCS et le MOC (quoique cette dernière a connu des problèmes). Cela dit, et rien qu’à regarder le classement, on devine que le MOB est taquiné par pas moins de cinq équipes, entre autres l’ES Mostaganem qui a terminé la phase aller avec un nul en déplacement devant le SAM, et que les Crabes joueront en déplacement (17ème journée), l’USM Blida qui a écrasé avant-hier les Chaouia de Merouana, le Chabab de Aïn Fakroun, le bourreau des Crabes avant-hier, et enfin le NAHD et l’USMAn qui comptabilisent chacune 24 points. Cela ne veut dire qu’une seule chose, c’est que la phase retour sera serrée et où toutes les équipes classées de la 1ère à la 7ème auront leur mot à dire, et les Crabes auront eux aussi des atouts à faire valoir pour occuper l’une des trois premières place à la fin de la saison en cours. N. S.

RAHMOUNI ET LES AUTRES…

n plaçant son équipe à la 2e marche du podium, à la fin de cette 1ère étape, Rahmouni aura gagné son pari et ce, en dépit d’un remaniement qui aura laissé perplexe certains observateurs sportifs. Mieux encore, l’ex-joueur de la JSK, a réussi à aller de l’avant et a fait du MOB une équipe qui aspire à l’accession. «Tout se jouera lors de la 2e manche de cet exercice», nous a-ton affirmé et d’ajouter : «Notre parcours, durant cette 1ère phase, aura été satisfaisant. Nous avons réussi à atteindre la 2è place, malgré une rude concurrence. Maintenant, nous allons nous préparer, soigneusement, en vue d’entamer la 2e étape du championnat dans de meilleures conditions», avant d’enchaîner : «C’est pour cela que le renforcement de l’équipe, par quelques éléments, est devenu une

condition sine qua non, si on veut aller de l’avant et atteindre nos objectifs. Car, la phase retour sera plus difficile, plus disputée et plus serrée que l’aller.» C’est dire que Mourad Rahmouni a pris conscience du défi qui lui reste à relever et semble décidé à ne pas laisser passer l’occasion qui lui permettra de rejoindre la ligue 1. «Lors de la phase retour, nous renforcerons notre équipe et nous allons viser carrément l’accession. Ce sera notre objectif et celui de tous les Crabes», a-t-on conclu. Toujours estil, et même s’il y aura beaucoup de choses à dire, à propos du bilan et du parcours de l’équipe, cela ne nous empêche pas d’affirmer que Rahmouni aura réussi à gagner cette 1ère manche, sans toutefois arriver à convaincre les puristes. La suite ne peut être que philosophique. A. Z.

UN GRAND NETTOYAGE S’IMPOSE

Par Aoun Laïd Boualem

tion vient d’obtenir l’accord de l’avant-centre Belghomari pour signe au SAM. Ce club qui est en position de relégable sera renforcé egalement d’un défenseur central, d’un milieu offensif et deux autres attaquants, puisque le comportement offensif est incontestablement le maillon faible de l’équipe, étant donné que Bouhadi et compagnie n’ont inscrit que 8 buts en 15 rencontres, soit une moyenne de 0,53 but par match.

A l’issue de la dernière journée du championnat professionnel de ligue 2, le Sarii de Mohammadia occupe l’avant dernière place au classement avec 12 points, 2 victoires, 6 nuls et 7 défaites.

U

n parcours négatif qui a poussé la direction du club à sortir de sa réserve. Cette dernière est prête à prendre le taureau par les cornes et de ne pas rester indifférente devant ces piètres prestations. A ce sujet, un membre du directoire dira, que l’entraîneur Bot n’y est pour rien dans les échecs à répétition, la responsabilité incombe aux seuls joueurs qui n’ont pas été à la hauteur de la confiance placée en eux, certains ne respec-

taient pas les consignes. Pour ce membre du directoire il faut une grande opération d’assainissement et un certain nombre de joueurs ciblés par cette mesure seront appelés à trouver un club recruteur en cette période du mercato, car au moins 5 joueurs seront libérés pour permettre au club de recruter des joueurs en mesure de donner un plus

à l’équipe, lors de la phase retour et éviter la relégation au plus ancien club en compagnie du MOC de cette ligue 2, puisque les Samistes et Mocistes n’ont pu accéder ni rétrograder depuis la création de la ligue 2 en 2004. Par ailleurs, on vient d’apprendre que l’opération de recrutement est certaine, puisque selon le gardien Ghariche, la direc-

10 POINTS PERDUS À DOMICILE

Le SAM qui n’a récolté qu’un seul point en déplacement lors de la première journée face au MSPB (0-0), a par contre perdu pas moins de 10 points, puisque les Oranges ont été tenus en échec face respectivement au MOC (1-1), l’ASK (1-1), l’USMAnnaba (0-0), le MOB (0-0) et l’ESM (0-0). A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SAM

MOB

LIGUE E 2

21 BUTS ENCAISSÉS

Si la ligne d’attaque samiste ferme la marche au classement avec 8 buts, l’arrière garde quant à elle, est classée à l’avantdernière place, puisque les gardiens utilisés lors de cette première moitié du championnat, sont allés chercher le cuir, au fond de leur filet à 21 reprises contre 26 buts pour la défense de l’actuelle lanterne rouge, le CRTémouchent. Pour rappel, trois gardiens ont été utilisés lors de cette première manche. À. L. B.


ASMO

16 MOUASSA : «JE N‘AI JAMAIS VU ÇA»

MSPB

L’entraîneur de l’ASMO n’est pourtant pas un jeune qui vient de commencer sa carrière sportive. Au contraire, Il a bourlingué un peu partout en qualité de joueur de l’élite, puis a dirigé plusieurs clubs des deux divisions, Une et Deux. Il connait donc assez bien les différentes mentalités de joueurs, ainsi que celles des galeries de supporters, même celles qu’on pense qu’elles sont les plus virulentes. Vendredi, il a connu un autre chapitre dans le registre de la violence. « Je n’ai jamais vu ça. C’était plus une guerre qu’un match de football. » A. B.

HAMENAD AVOUE SON ADMIRATION

Dans sa déclaration d’après-match, ‘l’entraîneur des gardiens du NAHD n’a pas caché son admiration à l’égard des jeunes joueurs du MSPB. Il n’a pas arrêté de répéter «Ce sont des joueurs très jeunes». Hamenad est tombé sous le charme des camarades de Bacha : «On est tombés sur une jeune équipe coriace et volontaire qui joue bien au ballon, ils ont un âge très jeune». Pourvu que les mouloudéens apprécient leurs jeunes comme l’a fait Hamenad et beaucoup d’autres. W. Y.

LIGUE E 2

BENAMAR : «A NE RIEN COMPRENDRE»

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Le Manager général Houari Benamar, en place à l’ASMO depuis plus de 15 ans, n’arrive pas à comprendre les raisons qui ont poussé à cette situation. « Je ne comprends pas le comportement de certains joueurs et supporters du CRT. C’est vrai qu’il y avait une petite rivalité entre ceux qui avaient déjà joué dans notre club et nos joueurs, mais je ne pensais pas que cela allait arriver jusqu’à ce point crucial. Nous sommes restés bloqués pendant plus d’une heure sur le terrain et s’il n’y avait pas eu la police, nous aurions passé un très mauvais quart d’heure. L’arbitre a été agressé alors que son seul tort est d’avoir validé un but tout à fait valable qui est arrivé à la 90’, ce qui a déplu aux Témouchentois. Je regrette les incidents de cette rencontre et je souhaite que ça ne se reproduira plus, et ce sur n’importe quel terrain du pays ».

Football ou guerre ? Après CRT-ASMO

Par Ali B.

pendant trois jours, à la suite de la rétrogradation du MCO en deuxième division

Une fois n’est pas coutume, nous ne reviendrons pas sur l’analyse du match en luimême, un match qui a vu la sortie obligée de deux pions essentiels de l’ASMO et la continuation difficile d’un troisième, pour cause de blessures.

MAIS OÙ SONT DONC PASSÉS LES COMITÉS DE SUPPORTERS ET LES STADIERS ?

N

ous parlerons plutôt de ce qui s’est passé au stade Ouceif Omar, qui ne plaide nullement en faveur d’un football de qualité et surtout d’une sportivité. Ceux qui en sont responsables ne sont pas seulement les dirigeants du Chabab local, ni leurs joueurs, ni leurs supporters, mais aussi et surtout de la passivité de ceux censés faire respecter la loi et l’ordre et qui sont devenus permissifs au fil des années avec des supporters, qui n’ont rien de tels, mais qui vont au stade pour vomir toute leur haine. Haine du pouvoir, haine de leur environnement, aide de leurs

parents et leurs familles, haine pour tout, sauf de leur petite personne. Ce qui s’st passé à Témouchent n’est pas le premier cas du genre. Cela se passe sporadiquement partout en Algérie. La population oranaise se

souvient très bien du comportement de groupes d’énergumènes , dont des centaines n’avaient rien à voir avec le football, qui avaient saccagé les biens publics et privés d’une partie de la ville, et établi une peur panique

science que le MSPB détient en cette jeune génération de joueurs la vraie solution pour bâtir un avenir sûr et durable, ce que les dirigeants et le staff technique sont entrain de faire ne doit pas être détruit par ces inconscients qui n’ont rien compris au football et au travail à moyen et long terme.

même marqué le but de la victoire qui a permis à son équipe de rentrer à Batna avec les trios précieux points, en confirmant tout le bien qu’on pensait de lui, Bacha (U-20) peut aisément postuler à une place dans l’équipe de Nobelo.

De l’avis de centaines, voire de milliers de supporters ou de simples citoyens, la sensibilisation est importante pour façonner les esprits. Mais elle est insuffisante, quoiqu’en disent les psychologues et les sociologues. La sensibilisation a besoin de son corolaire, la discipline. Et si nous ne sommes pas tenus à être disciplinés et respectueux des lois de ce pays, nous ne pourrons aller nulle part. Il est donc plus que grand temps que les instances concernées s’impliquer, n’en déplaise à certains. D’un autre côté, les fameux stadiers et les comités de supporters ou de sécurité, ne sont ni présents, ni actifs, ni efficaces. Ils existent sur le papier, mais en pratique, ils sont là pour servir telle ou telle, partie quand il y a un conflit à l’intérieur du club. A. B.

LA RÉVOLTE DES JEUNOTS

Après avoir été pris à partie par des supporters manipulés après l’élimination en coupe d’Algérie contre le WAT, Zemmouri qui a failli partir, a su remotiver ses jeunes pour aller créer la surprise au stade du 20 Août, en battant le NAHD chez lui (01), une victoire acquise par des «gamins» dont le plus âgé ne dépassait pas les 21 ans.

B

acha et ses camarades ont su répondre à leurs détracteurs de la meilleure des manières en clôturant la phase aller avec une victoire en déplacement contre l’un des prétendants pour l’accession en ligue 1, le MSPB de Zemmouri a rassuré toute la famille du Mouloudia qui désormais peut compter sur une génération de jeunes joueurs qui ne demande qu’à être comprise et bien prise en charge, l’avenir appartient à Benmansour et ses camarades, les dirigeants peuvent construire un bon projet d’avenir avec ces jeunes, grâce à eux ils peuvent redresser la situation financière; effacer les dettes qui étouffent le club; former une équipe compétitive dans trois ans, capable de remettre le MSPB en ligue 1 et ouvrir ainsi les portes au vrai professionnalisme. Pourvu que tout le monde prend con-

BACHA CONFIRME SON TALENT

On a déjà évoqué les qualités techniques de ce jeune joueur qui match après match monte en puissance. Contre le NAHD, Bacha a attiré les regards de toute l’assistance, il a

LE GARDIEN BOUNOUARA GAGNE DES GALONS

Il n’a que 19 ans, il a joué son premier match contre le NAHD, il a permis à son équipe de rentrer avec la victoire grâce à une très belle prestation, lui c’est Bounouara gardien des U-21, l’entraîneur Bouzid l’a aligné

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

à la place de Droukdel en perte de confiance et Litim suspendu, un coup de poker gagnant.

LES MÉDIAS SÉDUITS PAR LES JEUNES DU MSPB

Les chaines El-Djaraïria, l’ENTV et Web-TV ont été séduits par les jeunes joueurs du MSPB, ce n’est pas seulement leur victoire sur le NAHD qui a créé la sensation, mais surtout leurs qualités techniques qui ont surpris les journalistes et les médias, on les compare aux Mimosas de la Côte d’Ivoire. W.Y.


RCA

LIGUE E 2 LES JOUEURS FÉLICITÉS PAR LEURS SUPPORTERS

Après la rencontre, de nombreux supporters qui ont accompagné l’équipe à Annaba, attendaient dehors les joueurs pour leur faire savoir que malgré leur défaite, le RCA est champion d’hiver, et Ils les ont félicités par les efforts fournis durant la phase aller. Ces derniers étaient très touchés par ce geste, et Ieur ont promis de faire tout leur possible pour la suite de compétition, afin de leur procurer que de joie et du bonheur. O. A.

17

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

Ezzerga championne d’hiver Malgré sa défaite à Annaba

Par Oukili Ali

Avant leur départ en direction d’Annaba pour croiser le fer à la formation locale de l’USMAn, pour le compte de la dernière journée de la phase aller, les supporters souhaitaient ramener un seul et unique point qui était suffisant pour leur équipe afin de remporter le titre honorifique de champion d’hiver

I

ls savaient que la mission des camarades de Harrouche n’était pas du tout facile devant un adversaire décidé de se racheter devant ses supporters, pour lui pardonner son élimination en coupe d’Algérie face au CS Constantine. Ils ont

demandé aux joueurs de défendre crânement leurs chances pour ne pas revenir bredouilles, sinon le MO Béjaia leur chipera leur fauteuil de leader en cas de succès contre le CR Aïn Fekroun. Les poulains de Boudjaârane ont promis de faire de leur mieux pour revenir avec les trois points de la victoire pour conforter solidement leur place et prendre le large sur son poursuivant immédiat. Les Annabis attendaient de pied ferme leurs hôtes pour ne pas rater l’occasion d’engranger les points mis en jeu, qui les propulsent dans une bonne position. Les visiteurs devaient cravacher durt pour espérer repartir avec un bon résultat dans leur bagage et garder leurs chances intactes pour la suite de la compétition. Ils ont d’emblée presser les Arbéens dans leur dernier retranchement, obligeant le gardien de but Toual à étaler toute sa classe pour sauver sa cage des attaques dangereuses menées par les Rouge et Blanc. Ces derniers ont

dominé la majeure partie de la première période de jeu, mais sans résultat. Les Bleu et Blanc ne voulaient pas rentrer chez eux les mains vides, et optent toujours pour la prudence pour faire face à la furia de leur vis-àvis. Ils arrivaient tant bien que mal à tenir le coup devant un adversaire dont le seul et unique objectif est de se réconcilier avec leurs fans qui attendent un sursaut d’orgueil de leur part. Ils voient leurs efforts récompensés par un but inscrit. Après cette réalisation, les locaux tissent une toile d’araignée dans leur périmètre pour conserver leur précieux acquis. Les Arbéens vont profiter de ce repli et se porter à l’assaut des buts adverses sans pouvoir remettre les pendules à l’heure. Les locaux se défendaient bec et ongles pour que les trois points de la victoire restent à Annaba. Malgré sa défaite, le RC Arba remporte le titre de champion d’hiver grâce au faux pas enregistré de son dauphin, face au nouveau promu le

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES

Les Olympiens piégés encore une fois

CRBAF. Les gars de La Mitidja viennent de réaliser leur objectif, qui leur tenait à cœur, et c’était celui de terminer cette première manche du championnat en tête du tableau, avec en prime une “consécration” hivernale

LES U21 DU RCA S’INCLINENT DEVANT L’USMAN ( 2- 0 )

Après un départ en fanfare, écrasant tout sur leur passage, les espoirs du RCA accusent le pas ces derniers temps, et concédent des échecs devant des adversaires loin d’être des foudres de guerre. Ils viennent de concéder une fois de plus un échec devant leurs homologues de l’USMAn, sur le score de deux buts à zéro. Ce passage à vide est dû d’après les inconditionnels aux efforts fournis en début de saison, et c’est peut-être, les seules raisons de cette baisse de forme des camarades d’Islam Ismail. O. A.

ORB Akbou 2 - HC Aïn Bessem 2

Encore une grosse déception dans le camp des Olympiens d’Akbou au coup de sifflet final de la rencontre, qui a vu l’ORBA se faire surprendre pour la énième fois sur leur propre terrain.

C

ette foi-ci devant une équipe des Hamzaouis qui pourtant n’avait rien d’un foudre de guerre, les poulains de Boualem Hamadache ont réussi à décrocher un nul heureux sans avoir à sortir le grand jeu. L’ORBA, pour qui la victoire est impérative et qui a été accrochée lors de la précédente journée par la JS Bordj Menaïl (0-0) devait se racheter devant son public surtout que beaucoup de points ont été perdus à domicile. C’est pourtant avec beaucoup de volonté que Gassa et ses coéquipiers ont démarré la rencontre. Les locaux, vingt minutes après le début de la partie, ont réussi à ouvrir la marque par Baour. Alors que l’on s’attendait au réveil des visiteurs, ce sont au contraire les locaux qui multiplient les offensives et les Olympiens se sont illustrés par le ratage d’un nombre incalculable de buts. Les coéquipiers de Hamouche ont gâché des occasions nettes de scorer au grand dam du staff technique et des support-

ers. La sanction fut immédiate pour cette équipe de l’ORBA qui a concédé le but égalisateur pratiquement sur la seule occasion du HC Aïn Bessem. De retour des vestiaires, les poulains de Hamidouche plus déterminés vont prendre d’assaut les buts adverses et arriveront à ajouter une deuxième banderille par Baour qui inscrit ainsi son premier doublé de la saison, mais c’était sans compter sur la détermination de Laoufi et ses coéquipiers qui n’ont pas baissé les bras. En effet, alors qu’on se dirigeait vers la fin du match, ils profiteront d’une bévue du gardien olympien, Amsili, un gardien expérimenté pourtant, au lieu de dégager le danger, a tenté de dribbler l’attaquant Lahouabi. Ce dernier lui chipe le ballon et ne s’est pas fait prier pour le mettre au fond des flets , il remet ainsi pour la seconde fois les pendules à l’heure. La partie continuera avec une légère domination des camarades d’Ifticen qui feront sortir tout ce qu’ils ont dans leurs tripes pour l’emporter mais n’arriveront pas à trouver le chemin des filets adverses avec une défense bien regroupée autour de son gardien pour préserver ce score de parité. C’est sur ce score nul de 2 à 2 que l’arbitre met fin aux débats. T. H.

DJAMEL HAMIDOUCHE (ENTR. ORBA) :

«Le match était à notre portée très facilement. On a dominé les débats mais malheureusement nous n’avons pas pu concrétiser nos occasions de but. Ils ont égalisé sur une erreur de notre gardien que je ne blâme pas. La responsabilité est partagée par tout le groupe, même les grands gardiens de buts commettent des erreurs. Il faut dire que la chance n’était pas de notre côté même l’arbitre nous a privés d’un penalty flagrant. »

HAKIM AMAOUCHE ( PDT DU SSSA) :

«Je félicite l’équipe de Beni Douala pour sa victoire. Je dirai que c’est une victoire méritée et je leur souhaite bonne chance pour la suite du parcours. C’était un match très disputé entre deux bonnes équipes. Il y avait du beau jeu de part et d’autre. On avait le match en main jusqu’à la 43’, ils avaient inscrit l’unique but sur une erreur du gardien. Puis l’arbitre nous a expulsé un joueur. Les entraîneurs ont tout fait pour y revenir au score, mais c’était très difficile de revenir un adversaire très solide. Même à dix, on a tout de même dominé l’équipe adverse durant les vingt dernières minutes où on avait raté beaucoup d’occasions. On doit chercher des solutions pour cette inefficacité qui nous poursuit toujours avec ces buts ratés à chaque fois. »

RACHID BOUKHLIF (ENTR. USBD) :

«D’abord, je déplore le comportement d’une partie de la galerie de Sidi Aïch et surtout certains joueurs de Sidi Aïch. Ce n’était qu’une partie de football. Je remercie mes joueurs pour leur courage et leur comportement sur le terrain qui n’ont pas répondu aux provocations. Pour revenir à la rencontre, je dirais que c’était un match difficile. Nous savions à l’avance que nous allions avoir affaire à une bonne équipe de Sidi Aïch qui voudrait monter la pente, on s’est bien préparés pour ce match. Le plus important pour nous c’était la victoire ce qui va nous permettre de continuer sur notre lancée.»

CR Thameur 0 - JS Tichy 2

La belle série continue pour les littoraux Par T. H.

L'opération de redressement, déclenchée depuis la cinquième journée, a été confirmée lors de cette dixième journée. En effet, les hommes de Kamel Adrar se sont imposés face à la coriace formation des banlieusards de Bouira sur le score de 2 buts à 0.

Les littoraux de Tichy ont remporté une vic-

toire qui les propulse un peu plus vers le haut du tableau. Dès l'entame de la partie, les coéquipiers de Boulainceur ont montré une envie d'empocher les points du match. Restant sur un nul à domicile face à Bir Ghbalou, les littoraux, en allant à Bouira se devaient de l'emporter pour se racheter et confirmer leur retour en forme. Les visiteurs n’ont pas attendu le round d’observation pour annoncer la couleur. Dès le début de la partie, les protégés d’Adrar voulaient prendre l'emprise sur le jeu. Ainsi les coéquipiers d’Ariche ont pu trouver le chemin des filets, cinq minutes ne s’étaient

pas écoulées que Helal, sur une remise d’adrar, reprenait de la tête pour battre le gardien adverse. Ayant tardé à entrer dans le match, les banlieusards ont été surpris par l’ouverture du score de leur adversaire, mais vont par la suite réagir en menant quelques offensives stériles. De retour des vestiaires, les poulains de Kamel Adrar reprennent le match en main, assiègent le camp adverse et réussiront à corser l’adition après l’heure de jeu par Saidani qui, d’un tir bien cadré, ne laissent aucune chance au gardien local. Après cette

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

seconde réalisation, les camarades de Bensaïd vont gérer intelligemment le reste du temps jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Les coéquipiers de Mekirèche multiplieront les offensives pour au moins sauver l’honneur malheureusement pour eux, toutes leurs tentatives ont été vouées à l’échec. La formation de la station balnéaire de Bougie continue ainsi son ascension doucement mais sûrement, et occupe ainsi la troisième place derrière Beni Douala et Kherrata avec 15 points au compteur. T. H.


18

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES

Il en faut beaucoup pour venir à bout d’Ath Douala

Stade : De l’amitié de Sidi-Aïch Affluence : Nombreuse Arbitres : Oukil, Guenane, Mokrane Avertissements : Sadat Expulsion : Rahmani (SSSA) Buts : Benidir SSSA : Benmokhtar , Rahmani , Benmamar , Bainou , Mouloudji( cap) , Chelgou ( Hamadou ) , Kaloune (Sekouchi ), Messafri , Iken S, Bouatba (Iken S) , Iken F Entraineurs : Atmane et Oudjani USBD : Bounoufella , Noual, Medjbour , Oussalah , Idres, Djeffal, Djouadi , Haliche (Boudjenane ( Fettar ), Sadat , (Boudjenane), Ikdoumi (cap), Benidir Entraîneurs : Boukhlif et Hamacha. es lions d’Ath douala ont réalisé une très bonne affaire et confirment ainsi leur statut de leader , en s’imposant face à l’équipe des diables rouges par la plus petite des marges un but à zéro, mais ô combien importante. L’unique réalisation de la rencontre a été l’œuvre du renard des surface Benidir . SSSA a ainsi concédé sa deuxième défaite de la saison mais à domicile cette fois-ci , face au leader l’USBD, qui s’est montré plus volontaire et déterminé à s’adjuger les trois points, contrairement aux coéquipiers de Mouloudji qui paraissaient émoussés, notamment en première mi temps, cela dit les hommes de Da Ramdane , plus présents dans les duels , en plus de leur suprématie au milieu de terrain, qu’ils ont rationnellement occupé. . C’était un match plein, avec de

L

SS Sidi-Aïch 0 - US Beni Douala 1

belles facettes de jeu , et du suspens. Après le nul arraché à la JSM la semaine écoulée, les diables rouges se devaient de confirmer à l’occasion de la réception de leur homologue de Beni Douala . Mais contre toute attente le doyen des clubs de la Kabylie est passé à côté . Ils ont été surpris par la bonne organisation et le jeu du leader qui a exercé un pressing sur le porteur du ballon. Développant un jeu plus aéré, les visiteurs ont fermé tous les espaces, ne laissant aucun répit aux locaux. Ces derniers littéralement dominés au point de les pousser à l’énervement durant la majorité de la partie. Ce sont les visiteurs qui vont donner les premiers alertes dés la 2’ par Djefel d’un tire bien cadré. Cinq minutes plus tard, c’est au tour de son coéquipier Sadat qui s’infiltra dans la surface de réparation , efface le premier défenseur, puis il fut crocheté par derrière, par un défenseur local, les joueurs et le

staff de l’USDB réclamaient le penalty, mais l’arbitre ne branche pas, puis c’est au tour de Haliche (11’) qui tente des 20 mètres, mais dans les bras de Benmokhtar . Il a fallu attendre la 17’ pour voir la première action dangereuse des locaux où Messafri d’un tir bien cadré, que le gardien repoussa sur Saidi, pourtant seul, mais son tir finira sur le petit filet. Au fil des minutes, la rencontre est devenue de plus en plus intense avec de belles phases de jeu, avec des duels et des attaques qui se succèdent de part et d’autre. A la 43’ l’arbitre accorda un coup franc aux visiteurs, Oussalah l’exécuta et d’un joli retrait où se trouvait le poison de la défense adverse, Benidir, en plus de la sortie hasardeuse du gardien, qui, d’une pichenette logea le ballon au fond de la cage et c’est le silence de cathédrale dans les tribunes contrairement aux joueurs et le staff d’Ath douala qui jubilait. Dans

Division Pré Honneur- 9e journée OS Mouldiouane 2 - MS Ait Abdelmoumen 1

Sur un doublé de Mezioudène Par Nasim S.

Le choc de la 9e journée ayant mis aux prises les deux équipes du haut du tableau, le leader l’OS Mouldiouane et le Multi Sport Ait Abdelmoumen le dauphin, a été très disputé et suivi par un large public, venu au stade de Draâ Ben Khedda avant-hier dans l’après-midi.

L

es visiteurs drivés par Khelifa Drouche ont été les premiers à ouvrir la marque à la 25’, mais ce n’est que partie remise, puisque les poulains de Rachid Meziane ont réussi, à remettre les pendules à l’heure dix minutes plus tard. Une égalisation

signée par l’attaquant chevronné Hafid Mezioudène dit Rebèche. Sur ce résultat de parité d’un but partout que le premier half s’est achevé. De retour des vestiaires après la pause citron, les locaux accentuent la cadence et prennent d’assaut le camp du MSA, en se procurant plusieurs occasions de buts. Leurs efforts ont été récompensés à la 60’, par un deuxième but signé encore une fois par l’expérimenté Hafid Mezioudène, sur un coup franc direct excentré, en envoyant le cuir en pleine lucarne et en ne laissant aucune chance au gardien du MSA, qui est resté pantois sur l’action. Les gars de Mouldiouane auraient pu rajouter d’autres buts, n’étaitce le manque de réalisme à l’approche des buts. Quant aux protégés de Khelifa Drouche, ces derniers qui procédaient par de longues passes, n’ont fait qu’arranger les affaires des camarades de Kheddache Youcef, lesquels posaient le ballon à terre et le faisait circuler, sous les applaudissements des supporters présents en force aux alentours du

stade Kaci de Draâ Ben Khedda. Une victoire qui permet à l’OSM de reprendre le large à nouveau avec cinq points d’écart sur le dauphin le MS Ait Abdelmoumen, adversaire du jour. Dans les autres empoignades de cette 9e journée, les bénéficiaires sont les équipes de l’IRB Yakouren qui se positionne à la deuxième place, qu’elle partage avec le MSA avec 17 points après sa victoire face à l’US Tala Athmane 2 à 1, et l’Olympique Tizi-Gheniff qui grimpe à la 4e place avec 15 points après son succès face à la JS Tala Tgana 1 à 0. L’US Azazga pour sa part a frappé fort en s’imposant sur le résultat de 5 à 1 contre l’O Makouda. De même pour l’US Kemouda qui s’est imposée sur le score net de 2 à 0 devant l’US Bouhinoun. Les deux derniers matchs de cette journée, entre l’ES Assi Youcef et l’IRB Bounouh et la JS Ait Yahia Moussa et l’ES Nath Irathen se sont achevés sur le score de parité d’un but partout. Le FC Ouadhias est exempt de cette 9e journée. Nassilm S.

l’ultime minute, l’arbitre n’a pas hésité à expulser Rahmani suite à une agression sur Sadat. C’est sur ce score de 1 - 0 que l’arbitre renvoyait les 22 acteurs aux vestiaires sous une pluie de pierres lancées par les supporters certainement déçus par ce score . En seconde période, les diables rouges sont revenus sur le terrain avec de meilleurs intentions, afin de remettre les pendules à l’heure sans pour autant arriver à transpercer cette muraille dressée par Oussalah – Idres et Medjbour . Oudjani va jouer toutes ses cartes en faisant trois changements qui ont permis à son équipe de se montrer plus dangereuse, mais qui butaitt à chaque fois sur la bonne organisation de la défense adverse qui ne laisse rien passer. Les locaux vont poursuivre leur domination dans les vingt dernières minutes qui ont failli apporter leurs fruits peu avant l’heure de jeu, n’était-ce Bounoufella qui a

réussi des arrêts miraculeux en privant Saidi du but égalisateur. Puis sur un autre contre, Iken bien placé était à deux doigts de remettre les pendules à l’heure, mais son tir est repoussé par le gardien adverse. Les visiteurs se replient et Boukhlif n’a laissé devant que Benidir et Boudjenane, qui venaient de rentrer et opèrent par des contres dangereux , ratant à deux reprises la balle du KO, notamment par Noual au moment ou il était seul face au gardien et qui tenta de le lober, mais son ballon passa légèrement au dessus. Plus présents et plus agressifs sur le terrain, les lions d’Ath douala ont démontré une fois de plus que leur place de leader n’a pas été volée, et qu’ils méritaient cette victoire et continuent ainsi leur ascension. Quant à la bande à Hakim Amaouche, elle a manqué d’imagination et de culture tactique et surtout de discipline. T. H.

CRB Aokas 0 - MCBouira 1

HOLD UP À BENALLOUACHE

L

es requins d’Aokas ont concédé leur troisième défaite à domicile cette saison. Face au MC Bouira, au stade Benallouache de Bejaïa leur terre d’accueil, les hommes de Tellal ont ainsi réalisé une très bonne opération à l’issue de cette 10eme journée, un résultat qui reflète la physionomie du match. Les visiteurs dominèrent la major partie de la rencontre et leur joueurs ont su bien gérer la rencontre. Contrairement aux enfants du Cap qui ont montré un visage inhabituel, une équipe naïve et manquant terriblement de volonté et de combativité mais surtout de punch. La première mi-temps a vu les deux équipes se neutraliser sur le plan du jeu et du score. Les poulains de Kamel Saidi n'ont pas su négocier ce match et ils doivent certainement s'en vouloir au vu de ce résultat et surtout d'avoir gâché beaucoup d'occasions notamment en première mi-temps. Les nombreuses occasions offertes n'ont pas été exploitées du fait qu'il y eut une réelle maladresse et de la précipitation. Au fil des minutes, le jeu se concentra au milieu avec une bataille très animée dans cette zone sensible, sans toutefois, qu'il y ait un danger de part et d’autre. La première période s'est terminée sur un score vierge, malgré la nette domination des locaux. En seconde période, le même scénario avec une équipe de Bouira bien en place et qui opère par des contres. après une heure de jeu, où les visiteurs ont profité d'un contre meurtrier qui a eu raison des espoirs des requins d’Aokas, grâce au réalisme de Kamel Tellal. Un but qui valait de l'or aux poulains de Tellal et qui a surtout donné des ailes aux visiteurs. Piqués dans leur amour propre, les camarades de Midouna vont jouer tout le reste de la partie dans le camp adverse, sans pour aurant arriver à transpercer cette muraille des Bouiris, et ce jusqu’au coup du sifflet final de l’arbitre. les coéquipiers de Lahlouh ne doivent s’en prendre qu’à eux même, eux qui sont passé à côté de leur sujet, devant une équipe plus volontaire, ils viennent de perdre encore deux points qui leurs auraient permis de se hisser un peu plus en haut du tableau. Du pain sur la planche en perspective pour Saidi et Djouder, le camp du MCB était aux angex au coup de siflet de l’arbitre, qui signait ainsi leur troisième victoire qui leur fera certainement du bien en perspectives des prochaines sorties qui seront certainement encore plus difficiles. T.H

KAMEL SAIDI ( ENT CRBAOKAS ) :

«Aujourd’hui, mon équipe était complètement à côté, devant un adversaire qui n’était pourtant pas une foudre de guerre. On aurait pu l’emporter, si on était restés lucides. Ils ont eu une seul action qui leur a permis de marquer leur but. »

TELLAL ( ENTR MCB) :

«Mon équipe a bien su comment gérer ce match . On était bien en place. On a su comment contrer cette équipe d’Aokas en fermant tous les espaces, on les a étouffés. J’ai demandé à mes joueurs de rester derrière et jouer par des contres, dés qu’on récupère le ballon, cela a fini par apporter ses fruits. Avec cette victoire,on va povoir réspirer un peu » T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNA ATIONALE QPR BOSINGWA À L'AMENDE

José Bosingwa a été puni d'une amende équivalant à deux semaines de salaire par son club des Queens Park Rangers, soit environ 120 000 euros. Samedi dernier, alors que QPR affrontait Fulham, le défenseur portugais avait quitté le stade avant même le coup d'envoi, en apprenant qu'il n'était pas titulaire. Harry Redknapp avait alors dû changer la feuille de match et ses joueurs avaient remporté leur premier succès de la saison en Premier League (2-1). Bosingwa a été écarté du groupe londonien pour le match à Newcastle d’hier

LILLE : L'INTER MILAN POUR LANDREAU ?

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

CRISTIANO RONALDO LE CHOUCHOU D’OLD TRAFFORD

Interrogé ce vendredi pour Manchester United TV, Patrice Evra a estimé que pour remporter le FIFA Ballon d’Or France Football, Cristiano Ronaldo devait revenir à Manchester United.« Il doit revenir à Manchester United. Il manque à Manchester United parce que c’était sa maison. J’ai toujours dit que j’espérais qu’il revienne«J’ai été en contact avec lui à plusieurs reprises. Il aime toujours Manchester United et il manque au club. Il a fait des choses incroyables pour le Real Madrid, il a battu tous les records, mais ils ne lui ont pas montré le respect qu’il mérite. »Manchester United recevra le Real Madrid en mars prochain pour le compte des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. CR7 a déjà prévenu que « s’il marquait, il n’y aurait pas de célébration. Je continue de parler avec Alex Ferguson, il me manque, comme Manchester United me manque. J’ai passé 6 ans à Old Trafford, je n’aurais jamais pu devenir le joueur que je suis devenu aujourd’hui sans eux… »Même Sir Alex souhaiterait voir le retour

du portugais dans son effectif, le problème reste le coup de son transfert, estimé aux alentours de 120 millions d’euros

LE CORINTHIANS VEUT BIEN PATO

Comme nous vous l'indiquions hier vendredi, un gros d'Europe s'intéresse à Mickaël Landreau (33 ans, 15 matchs en L1 cette saison) en tant que doublure, mais ce n'est pas Chelsea, contrairement à ce qui avait été annoncé en début de semaine.D'après Canal+, c'est l'Inter Milan qui aurait transmis une offre à l'ancien portier du LOSC, qui a Le président du prévu d'annoncer l'identité de son prochain club ce week-end. Flatté Corinthians (D1 brésilienne), Mario Gobbi, a par cet intérêt d'une formation prestigieuse, Landreau envisage toutefois plutôt de poursuivre sa carrière en Ligue 1, pour battre le record confirmé vendredi l'intérêt de son club pour d'Ettori, mais aussi pour rester le troisième gardien de l'équipe de Alexandre Pato, l'attaquant brésilien de l'AC Milan (23 ans), rapporte le quotidien brésilien France. Globo. Jeudi, le vice-président du club italien, Adriano Galliani, avait annoncé qu'il allait rencontrer Gobbi pour évoquer le cas Pato ainsi que celui de Robinho (28 ans). «Nous ne devons pas nous emballer, mais si les négociations sont concluantes, ce serait super», a dit le patron du récent vainqueur du Mondial des clubs, en marge du tirage au sort de la Copa L’attaquant de Wigan, Franco Di Santo (23 ans), est en Libertadores 2013 au Paraguay. plein doute. En fin de contrat en juin prochain, l’internaSelon Sky Sport Italie, cette tional Argentin n’a pas reçu la moindre proposition de semaine, le transfert de Pato pourprolongation de contrat malgré des statistiques correctes rait rapporter au Milan quelque (16 matchs de Premier League, 3 buts et une passe 15 millions d'euros. décisive). Selon le Daily Mirror, la direction du club lui aurait fait savoir qu’elle n’entamerait aucune négociation avec lui tant que Wigan n’aura pas assuré sa place en Premier League pour la saison prochaine. Di Santo serait néanmoins dans le viseur de Liverpool.

WIGAN NE VEUT PAS SE PRÉCIPITER AVEC FRANCO DI SANTO

TRANSFERTS : LAMPARD POUR REMPLACER BECKHAM ?

L’avenir de Franck Lampard fait couler beaucoup d’encre en Angleterre. Alors qu’on annonce sa possible arrivée du côté de Monaco, le milieu de terrain pourrait finalement rejoindre le championnat américain. En effet dans les colonnes du Daily Mirror de ce samedi, on apprend que le joueur serait notamment en contact avec le Los Angeles Galaxy qui rêverait de faire de Lampard le remplaçant de David Beckham. 150 000 euros par semaine ? Le joueur serait également dans le collimateur de QPR mais Los Angeles serait en mesure de lui offrir un contrat de 150 000 euros par semaine…

LYON : TOTTENHAM ET LIVERPOOL SUR BMichel ASBastos TOSa beau affirmer qu’il veut

rester à Lyon, le club n’hésitera pas à le céder en cas d’offre convenable aux yeux de ses dirigeants. Cela pourrait se faire lors du prochain marché des transferts car Liverpool et Tottenham seraientt sur les rangs pour le recruter, d’après les médias anglais. Lyon a des besoins de liquidité et cherche à vendre son brésilien pour renflouer ses caisses.

READING : SUNZU EN APPROCHE ?

Selon le Daily Mail, le défenseur central zambien Stoppila Sunzu (TP Mazembe) pourrait rejoindre Reading. Suivi par Arsenal, le défenseur central international zambien Stoppila Sunzu (23 ans, TP Mazembe) susciterait aussi l’intérêt prononcé de Reading. Selon le Daily Mirror, l’ancien Castelroussin pourrait rejoindre les Royals lors du Mercato d’hiver.

19

MONTPELLIER : TOTTENHAM SUIT TOUJOURS BELHANDA

En quête d'un nouveau meneur de jeu, Tottenham suit toujours Younes Belhanda (22 ans, 16 matchs et 6 buts en L1 cette saison), qu'il avait déjà approché l'été dernier. D'après le Daily Mail, les Spurs pourraient revenir à la charge en janvier avec une offre estimée à 12 millions d'euros pour le milieu de terrain offensif montpelliérain.Mais chez les champions de France, on envisage plutôt un départ de l'international marocain en fin de saison.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ghardaïa Direction de la santé et de la population

Avis d’infructuosité de l’avis d’appel d’offres national N° 13/2012 Relatif à l’acquisition de 05 ambulances médicalisées pour les EPH (Ghardaïa Metlili - Ménéa - Gurrara) Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres n°13/2002 relatif à l’acquisition de 05 ambulances médicalisées pour les EPH (Ghardaïa - Metlili - Ménéa Gurrara) wilaya de Ghardaïa paru dans les journaux suivants le 14/11/2012 - Maracana le 14/11/2012 et BOMOP, est déclaré infructueux Maracana N° 1914 — Dimanche 23 décembre 2012 - ANEP N° 955 128

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Batna Etablissement hospitalier spécialisé / psychiatrie El Madher

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Laghouat Conservation des forêts BP 1057 Laghouat N° 1169/2012

A L’Entreprise des travaux publics Bensalem Nourredine Quartier Aïn Cheïkh bâtiment 987 N° 20 wilaya de Djelfa DEUXIÈME MISE EN DEMEURE DANS LA PRESSE NATIONALE AVANT RÉSILIATION

- Vu le marché N° 677/09 en date du 02/08/2009 portant construction de la brigade forestière au niveau de la commune d’El Ghicha - Vu l’ordre de service N° 08/2010 notifié à l’entreprise en date du 20/05/2010 - Vu la mise en demeure N° 073/2011 en date du 26/01/2011 - Vu la mise en demeure N° 087/2011 en date du 01/02/2011 - Vu la mise en demeure N° 514/2012 en date du 18/07/2012 dans les quotidiens nationaux : Le jour d’Algérie et - Vu le non-respect des différents engagements. L’entreprise des travaux publics Bensalem Nourredine est mise en demeure pour la deuxième fois dans la presse nationale avant résiliation et sous huitaine après sa date de parution dans les quotidiens nationaux pour la remise du projet faute de quoi l’administration se réserve le droit sous aucune forme de préavis de prendre à l’encontre de l’entreprise les mesures prévues par la réglementation en vigueur, entre autre la résiliation du marché à tort de l’entreprise. Maracana N° 1914 — Dimanche 23 décembre 2012 - ANEP N° 955 164

AVIS D’ADJUDICATION N° 01/2013

L’EHS de psychiatrie d’El Madher, lance un avis d’adjudication relatif à l’acquisition de denrées alimentaires pour l’année 2013 réparties en quatre (04) lots séparés : Lot 1 : Alimentation générale Lot 2 : Fruits et légumes Lot 3 : Pain Lot 4 : Viandes et œufs

Les soumissionnaires, intéressés par le présent avis, peuvent soumissionner pour plusieurs lots ou lot unique comportant l’ensemble des articles composant le lot. Retrait du cahier des charges : Le cahier des charges peut être retiré auprès de

La sous-direction des finances et moyens de l’EHS de psychiatrie d’El Madher Tél et fax : 033 93 92 88 Les offres doivent être déposées au plus vite le vingt et unième (21) jours après la première publication à 10 heures, à l’adresse suivante : Direction de l’EHS / Psychiatrie El Madher Les soumissions qui parviennent après cette date de dépôt des offres ne seront pas prises en considération. Maracana N° 1914 — Dimanche 23 décembre 2012 - ANEP N° 955 168

PUBLICITTE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


21 Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012 INTERNA ATIONALE PSG : Ancelotti pas opposé EVRA : «Ronaldo au départ de Nene doit revenir à MU» Après la victoire à Brest (3-0), Carlo Ancelotti ne s'est pas dit opposé à un départ de Nene lors du mercato de janvier. «Je ne suis pas contre (un départ)», a expliqué l'entraineur du PSG au micro de beIN Sport, vendredi.

A Santos avec Neymar ?

De son côté, le milieu offensif brésilien a confié qu'il voulait «partir pour de bon». «Il n'y a rien de fait, mais mon intention est de changer d'air,

partir pour de bon. Je ne sais pas si ce sera au Brésil ou en Europe. Je vais discuter avec ma famille pour décider de mon avenir. Là, j'ai envie de me reposer et de passer du temps avec mes proches», a lâché Nene aux médias brésiliens à son arrivée au pays dans des déclarations citées par L'Equipe. Nene pourrait filer à Santos et évoluer avec la star de l'équipe, Neymar. «Ce serait un honneur de jouer avec lui», a-t-il dit.

Les choses se précisent pour David Villa

Selon Marca, l’attaquant du FC Barcelone, David Villa, n’acceptera pas les conditions demandées par le club catalan. Les dirigeants barcelonais avaient mis sur la table, le 12 décembre dernier, une offre de prolongation à l’intention du joueur. El Guaje n’a pas bronché et sa destination devrait très vite être connue .Acheté 40 millions à Valence, David Villa sous contrat jusqu’en 2014, est évalué à 15 millions d’euros pour cet hiver, 10 millions s’il devait partir cet été…Autant dire que les catalans accepteront n’importe quel chèque de 15 millions d’euros dès janvier. Le problème pour David Villa c’est son salaire annuel. Il touche actuellement 8 millions d’euros en Catalogne.Seuls de grands clubs pourront se le payer, Liverpool, Tottenham et Manchester City se sont déjà manifestés et pourraient potentiellement intéresser l’attaquant espagnol qui souhaiterait évoluer en Premier League. Pour Tottenham, les choses semblent rappées, puisque les comptes du club ne permettront pas un recrutement hivernal de premier choix. Un autre club ne s’est toujours pas manifesté, Chelsea. Les blues avaient déjà cherché l’hiver dernier à s’attacher les services de l’espagnol avant qu’il ne se blesse. Si le club londonien n’arrive pas à mettre la main sur Falcao, la piste David Villa pourrait de nouveau être activée…

QPR rêve d’Anelka

Matri libère la Vieille Dame

La Juventus Turin peut remercier Alessandro Matri. Menée 1-0 ce vendredi par Cagliari à un quart d'heure du coup de sifflet final, la Vieille Dame a su renverser la vapeur pour s'imposer (3-1), grâce notamment à un doublé salvateur de son attaquant, ancien joueur de... Cagliari. Mauricio Pinilla (15e s.p.) avait bien ouvert la marque pour les Sardes, mais l'international transalpin a profité de l'expulsion d'Astori (65e) pour remettre ses partenaires sur les bons rails (75e, 90e+2), avant que Mirko Vucinic (90e+4) ne corse l'addition. Grâce à ce succès, les Turinois occupent toujours la première place de Serie A, mais ils prennent surtout dix longueurs d'avance sur l'Inter Milan (2e) avant la rencontre entre les Lombards et le Genoa, La Juve peut donc partir en vacances l'esprit totalement libéré.

CdM 2014 : MAN. CITY : Le stade de Belo Paulinho en Horizonte inauguré approche ?

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a inauguré vendredi le stade de Belo Horizonte, qui accueillera des matches du mondial 2014. C'est la deuxième enceinte après celle de Fortaleza inaugurée par Mme Rousseff. «Les Brésiliens font la démonstration au monde entier que nous sommes bons sur le terrain et en dehors», a-t-elle expliqué. Le président de la FIFA, Joseph Blatter, absent, a envoyé un message vidéo pour la cérémonie. Débutés en janvier 2010, les travaux du Mineirao de Belo Horizonte ont coûté 1,750 millions de dollars (1,328 millions d'euros).

Patrice Evra a estimé ce vendredi que si son ancien coéquipier, l'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo, veut remporter le Ballon d'Or, «il doit revenir à Manchester United». «Il manque à Manchester United parce que c'était sa maison, a concédé le défenseur latéral français. J'ai toujours dit que j'espérais qu'il revienne (à Manchester). S'il veut gagner le Ballon d'Or, il doit revenir à Manchester United.» «J'ai été en contact avec lui à plusieurs reprises, a poursuivi Evra. Il aime toujours Manchester United et il manque ici. Il a fait des choses incroyables pour le Real Madrid, il a battu tous les records, mais ils ne lui ont pas montré le respect qu'il mérite.» Cristiano Ronaldo et le Real Madrid recevront Manchester United en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le 12 février, avant d'aller le défier à Old Trafford le 5 mars.

Selon le Daily Mirror, Manchester City ferait actuellement le forcing pour recruter Paulinho (Corinthians). Txiki Begiristain, le directeur sportif de Manchester City, serait parti au Brésil. Histoire de tenter de finaliser le transfert du milieu de terrain international Paulinho (24 ans, Corinthians), égallement courtisé par le Paris SaintGermain, l'Inter Milan et Chelsea.

Il s’est arrêté à neuf. Depuis ses débuts en pro avec le PSG en 1996, Nicolas Anelka a connu neuf «maisons». En Angleterre, plusieurs fois, en Turquie, puis en Chine, à Shanghai, depuis bientôt un an. Mais comme son poto Didier Drogba, l’ancien international (69 sélections, 14 buts) ne serait absolument pas contre un retour en Europe. La trêve du championnat chinois a fait naître de nombreuses sollicitations pour «Nico». À dix jours de l’ouverture du mercato, certains prétendants n’ont plus intérêt à rester tapis dans l’ombre. Harry Redknapp, par exemple, fait de son attirance pour l’attaquant français un fait public : «C'est un joueur de très haut niveau qui pourrait donc nous intéresser, mais je ne suis pas sûr que nous pouvons nous le permettre. Cela dépend du coût. Si c'est raisonnable, c'est un joueur qui pourrait améliorer notre équipe. Cela ne fait aucun doute.» expliquait le coach des QPR ce vendredi, en manque total de points en Premier League depuis l’été. Le come-back d’Anelka pourrait bien passer par Londres. Il n'aura pas besoin de guide.

Tiéné vers Besiktas

Selon nos informations, les contacts initiés il y a quelques mois entre Siaka Tiéné et le Besiktas se sont intensifiés. Sous contrat jusqu'au mois de juin prochain et jamais apparu en Ligue 1 cette saison avec Paris, le latéral ivoirien a rencontré très récemment des représentants du club turc. L'enjeu est désormais de savoir si le joueur de 30 ans va pouvoir trouver un accord pour résilier son bail avec le PSG six mois avant la fin de son engagement.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1204

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS CROISÉS N°1203

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

F

MOTS CROISÉS N° 1204 G

H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

Deux pommes de terres, veulent traverser la route. La première traversent, elle se fait écraser. L'autre s'exclame: -Oh purée!

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1203

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012 06H À 08H

08:05Rencontres à XV

06:30TFou

09:15Judaïca

06:00Charlie et Lola

08:30Sagesses bouddhistes

06:25La famille Cro

08:45Islam

10H À 12H

10:18A la rescousse de Noël

12:00Les douze coups de midi 12:50Trafic info 13:00Journal

13:30Du côté de chez vous

13:35Un Noël plein d'espoir 15:05Beau-père Noël

16:30Un Noël de folie 18:00Sept à huit

19:50Là où je t'emmènerai

20:30Du côté de chez vous

20:50Les aventures de Rabbi Jacob

22:40Les experts : Manhattan 23:25Les experts : Manhattan

Victor Pivert, industriel colérique et raciste, se rend au mariage de sa fille, conduit par son chauffeur Salomon. En cours de route, un accident les oblige à se séparer. Victor Pivert marche dans la campagne jusqu'à l'usine de chewing-gum, «le Yankee». Il surprend un interrogatoire musclé mené par les hommes de Farrès sur la personne de Sliman, le chef révolutionnaire d'un pays du MoyenOrient. Celui-ci parvient à s'enfuir et entraîne Pivert avec lui

09:30Source de vie

10:00Présence protestante 10:30Le jour du Seigneur

12:05Tout le monde veut prendre sa place

13:35Vivement dimanche 15:45Grandeurs nature 17:30Stade 2

18:45Point route

18:50Vivement dimanche prochain

20:00Journal

20:3020h30 le dimanche

20:40Emission de solutions

20:45Le seigneur des anneaux : le retour du ro

Orpheline, Cendrillon vit avec sa belle-mère et ses deux horribles demi-soeurs. Celles-ci n'hésitent pas à lui confier toutes les tâches ménagères, et surtout les plus ingrates. Cendrillon mène une vie de labeur, passant ses journées à nettoyer, ranger, préparer les repas ou encore faire les courses. Le prince Michel organise un grand bal auquel il invite tout le royaume. La marâtre interdit à Cendrillon de se rendre à la fête.

ACCOMMODER QUAND

DOSSIER SANTÉ Le burnout est un état affectif caractérisé par une fatigue émotionnelle, une fatigue physique et des difficultés cognitives. De précédentes études ont montré que le burnout augmente le risque de dépression. Cette fois des chercheurs Israeliens ont observé le lien entre le burnout et la survenue des maladies cardiovasculaires.

8838 hommes et femmes âgés de 19 à 67 ans ont été suivis sur une période moyenne de 3,4 ans pendant laquelle les chercheurs ont noté leur santé mentale et physique, en particulier sur le plan cardiovasculaire. Résultat : les personnes qui souffrent d'un burnout ont plus de risque de développer un problème cardiaque. Cette augmùentation du risque pourrait atteindre 79% pour les personnes souffrant d'un burnout sévère. LE SPORT POUR SE PROTÉGER DU BURNOUT Un lien entre le burnout et la dépression est connu depuis longtemps. Néanmoins il n'était pas clair de savoir si le burnout entraînait la dépression ou si c'était l'inverse. Des chercheurs de l'université de Tel Aviv ont suivi 1 632 travailleurs (du secteur public et privé) pour répondre à

06:00M6 Music 07:00Absolument stars 09:30Les p'tits diables 09:40Les blagues de Toto 09:55Le petit Nicolas 10:20Martine 10:50Accès privé 11:50Sport 6 11:55Turbo 13:15Météo 13:20Le meilleur pâtissier 15:30Trois voeux pour Noël 17:1566 minutes 18:4066 minutes : les histoires qui font l'actu 19:40Météo 19:45Le 19.45 20:05Scènes de ménages 20:30Sport 6 20:50Cendrillon 22:20Astérix et les Vikings 23:45Coronado

UN RESTE DE POULET

IL RESTE DU POULET RÔTI, ON PEUT ACCOMMODER CE DERNIER POUR FAIRE UN BON PLAT. IL FAUT COUPER LE POULET EN PETITS MORCEAUX. FAIRE REVENIR UN OIGNON, RAJOUTER LE POULET AVEC UN PEU DE SAUCE TOMATES ET SERVIR AVEC DES PÂTES FRAICHES ET DU FROMAGE RÂPÉ.

*HOROSCOPE*

N'hésitez pas à utiliser votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez, même s'il s'agit d'une personne importante. C'est le moment idéal pour demander une faveur car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit.

Vous pensez, sans doute à tort, que vous possédez une grande influence sur quelqu'un de très important pour vous. Pourtant vos sentiments ne sont pas très loin des siens. Vous allez devoir faire face pour résister à une intrusion dans votre vie. Vous vous en tirerez par une pirouette.

MARINE LORPHELIN, MISS FRANCE 2013 : UNE DIVINE PRINCESSE

DE RETOUR CHEZ ELLE

Depuis le samedi 8 décembre, la vie de Marine Lorphelin est totalement bouleversée. Devant 8,1 millions de téléspectateurs en direct sur TF1, la superbe Bourguignonne a été élue Miss France 2013 avec 41,67% des voix, devançant Miss Tahiti (23,94%) et succédant ainsi à Delphine Wespiser. Repérée sur Facebook, la jolie brune de 19 ans a encore du mal à croire à cette nouvelle vie qui va à cent à l'heure. Aujourd'hui, mercredi 19 décembre, elle a pu retrouver avec bonheur les siens, de retour dans sa ville natale, Charnay-lès-Mâcon, en Saôneet-Loire. Diadème bien fixé sur sa tête, Marine est arrivée en calèche telle une véritable princesse. Souriante et pétillante, elle ne pouvait cacher sa joie de retrouver la ville qui a bercé son enfance et sa jeunesse. Accompagnée de la toujours très élégante Sylvie Tellier, directrice générale du Comité Miss France, elle a pris la pose entourée de ses parents Philippe et Sandrine. Vêtue d'une sublime robe en tulle et parfaitement coiffée, notre reine de beauté a fait une entrée triomphante

LE SURMENAGE PROFESSIONNEL AUGMENTE LE RISQUE D'INFARCTUS

Il y a des moments dans la vie où il faut faire un choix. On ne sait plus trop ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. C'est sans doute le moment d'envisager quelques changements indispensables et repartir à zéro. Pour vous, fort heureusement, le moral sera bon.

Nul doute que vous parviendrez relativement facilement à vous imposer malgré les réticences répétées de quelqu'un que pourtant vous aimez bien. Le moral aidant vous arrivez à convaincre de vos capacités à gérer une situation qui se présentait plutôt mal que bien. De réelles possibilités se présentent ce n'est pas le moment de reculer. Il faut saisir la chance qui vous est offerte sans faiblir car vous allez pouvoir connaître un juste retour sur vos investissements. C'est l'heure de la récompense qui va sonner.

Les forces de la chance vous apportent une énergie nouvelle qui vous propulse vers une réussite certaine. Vous pourrez nourrir les projets les plus fous et réaliser les entreprises les plus hardies, c'est un tournant dans votre vie. Soyez prêt à recevoir des fruits mérités.

Des contrariétés auraient pu survenir dans votre environnement proche mais une réelle opportunité viendra perturber une personne qui cherchait à vous nuire. Montrer votre caractère conciliant et votre bonne humeur, son honneur sera sauf. Vous savez pardonner.

Soyez honnête avec vous-même et faites face à ce que vous voulez vraiment dans votre vie affective. Vous pouvez réellement faire des progrès dans ce sens, surtout si vous renforcez votre confiance en vous-même. La confiance en vous, entrainera la confiance envers les autres.

Vous éprouverez un grand désir de changer. Vous rechercherez une plus grande intensité dans les sentiments. Cela représente un moment important et décisif dans votre vie. Surtout ne précipitez rien pour le moment car vous pourriez finir par faire partir l'être désiré.

Il se pourrait qu'un rendez-vous important soit manqué. Vous n'en ferez pas un drame car un appel opportun remettra les choses en ordre. Vous faites un long déplacement pour réussir à voir quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps. Vous débordez d'enthousiasme et de joies et vous avez une confiance excessive en vous. Faites très attention car un tel excès de bonne humeur peut présager une baisse de forme qu'il faudrait savoir assumer.

cette question. Les participants ont ainsi été suivis pendant une période de 9 ans, au cours desquelles ils ont répondu à des questionnaires sur leur état de santé, leur état psychologique, leur travail et leur activité physique. Les chercheurs ont ainsi constaté que lorsque le risque de dépression augmente pendant une certaine période alors le risque de burnout augmente dans la période successive. Et inversement, en cas de burnout, le risque de dépression augmente successivement. Ces résultats indiquent que la dépression comme le burnout peuvent être à la fois cause et effet. La distinction entre dépression et burnout n'est pas toujours évidente : la première est

Le saviez-vous ?

Pourquoi le prix Nobel met-il si longtemps à être décerné?

Il fut un temps où les prix Nobel ne mettaient que quelques années à être décernés... puis le délai s'est allongé à tel point que maintenant, il n'est pas rare que s'écoulent quelques dizaines d'années avant que des travaux, généralement l'ensemble d'une carrière consacrée à la recherche et à la science, se voient récompensés par le prestigieux Prix Nobel. Bien qu'officiellement, le rapport ne soit pas établi, on doit vraisemblablement l'accès de prudence de la Commission de Stockholm, à certains Nobels particuliers ayant fait coulé beaucoup d'encre. C'est le cas du Prix Nobel de Physiologie-médecine de 1927, décerné à Julius

ACTU PEOPLE

Wagner-Jauregg. Alors qu'il étudiait en 1917 plusieurs cas de démences neurosyphilitiques entrainant notamment une paralysie, il se rendit compte que la fièvre de certains patients améliorait leur mobilité, luttant ainsi, en apparence, efficacement contre les symptômes paralytiques. Il n'en fallait pas plus pour que le médecin, déjà connu pour ses méthodes thérapeutiques douteuses[1], injecte à ces patients la malaria, plus ou moins contrôlable par la Quinine, afin de leur provoquer les fièvres pseudo-salvatrices qui vaudront à Von Jauregg le prix Nobel de Physiologie Médecine en 1927.

un trouble de l'humeur alors que le burnout est défini par une fatigue physique, mentale et émotionnelle.

Mais l'autre trouvaille importante des chercheurs c'est que la pratique d'une activité physique protège de la dépression et du burnout respectivement. Une protection proportionnelle à la quantité d'activité engagée; si bien que ceux qui ont au moins 4 heures d'activité sportive par semaine ne tombent presque jamais en burnout ou en dépression à cause de leur travail. Les chercheurs conseillent donc de pratiquer une activité physique régulière, même modérée.

DEVINETTE

JE SUIS TOUJOURS NOIRE MAIS JE PEUX ÊTRE BLANCHE. QUI SUIS-JE ? RÉPONSE : LA NUIT (ELLE EST TOUJOURS NOIRE MAIS ON PEUT FAIRE UNE NUIT BLANCHE)

10h30 : le médaillon (02) 11h00 : fariq el congo (05) 11h30 : une ville, une histoire 12h00 : journal en français+météo 12h25 : avis religieux (direct) 13h30 :football ''CRB/USMA''différé 15h00 : twahacht bladi (direct) 16h30 : lapitch (09) 17h00 : ane oua el asdhika'e 17h30 : takder tarbah n°65 18h00 : journal en amazigh 18h30 : le médaillon (03) 19h00 : journal en français+météo 19h30 : alhane wa chabab 20h00 : journal en arabe 20h45 : canal foot 22h00 : culture club 23h00 : groupe badila 00h00 : journal en arabe

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Des embrouilles peu recommandables vous seront évitées par la force des choses. Il faut dire aussi à votre crédit que la forme est là qui vous aide à gagner ce pari que vous aurez engagé avec vous-même. La récompense ne tarde pas à venir.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:17 Dohr 12:47 El Assar 15:19 El Maghreb 17:41 El Icha’a 19:07

D IMANCHE Plutôt ensoleillé Max.24°/Min.11°


BALLE AU CENTRE

CADAMURO : «J’ASSUME ENTIÈREMENT MES RESPONSABILITÉS»

D MÉRITÉE M Par Ali Bouacida

une consécration eilleur arbitre africain. C’est le titre que vient de décrocher Djamel Haimoudi, «notre» référée international. Nous écrivons «notre» avec toute la fierté que nous ressentons pour cette distinction qui honore et le corps arbitral et le football national. Retenu sur la liste des arbitres qui officieront au mondial 2014, Haïmoudi a toujours exercé avec une impartialité qui ne lui a pas valu que des félicitations et de la reconnaissance, mais aussi des remontrances et même de violentes critiques de la part bien entendu des équipes qui perdent. Il n’est pas le seul à subir les attaques des perdants et il est déplorable de voir parfois des fins de matches se terminer avec des cordons sécuritaires entourant le staff arbitral. De peur qu’ils soient agressés par quelques énergumènes qui digèrent très mal la défaite et trouvent en l’arbitre le boucémissaire idéal pour évacuer leur frustration. Quand, comme Haimoudi, on a officié des rencontres internationales sans aucune anicroche, peut-on devenir contestable dans un match de championnat et faire l’objet de contestations voire d’agressions ? Oui! C’est possible dans notre galaxie du football, les joueurs se comportent comme dans un match de quartier où la moindre décision de l’arbitre est remise en question. Nous avons vu et revu ces footballeurs «pros» poursuivre et harceler l’arbitre juste parce qu’il a sifflé un coup-franc. Il existe pourtant d’autres voies de recours que ces gestes et comportements qui croient dissuader l’arbitre et le faire revenir sur sa décision. Le joueur contestataire fait évidement du cinéma et il sait qu’il est bien vu par la galerie et aussi par ses dirigeants. Les psychologues vous diront que c’est là le principal objectif du joueur contestataire: plaire aux dirigeants et aux supporters afin de leur prouver qu’il s’emporte pour son équipe, donc il l’aime. Dans cette configuration socio-comportementale, le football, le vrai, est évacué et les raisons de l’échec sont toujours à imputer au mauvais arbitrage, à l’état du terrain, rarement à la prestation des acteurs. Dans ce climat délétère où évolue notre football, un de nos arbitres vient d’être consacré le meilleur du continent. De quoi donner à réfléchir à tous ceux qui s’en prennent toujours à l’arbitrage pour justifier leurs échecs. Le meilleur africain n’est pas un joueur ou un président de club. Mais un arbitre. C’est dire… A. B.

24

Maracana N°1914 — Dimanche 23 décembre 2012

e tout temps, les internationaux algériens ont toujours trouvé des difficultés à rejoindre la sélection nationale notamment quand il s’agit d’une phase finale de la CAN. Fort heureusement que les règlements Fifa sont là pour parer à toutes interférences dans l’application de ce règlement. Cette fois ci on ne dérogera pas à la règle et le concerné n’est autre que le défenseur polyvalent des Verts, Yacine Cadamuro qui a reconnu que sa convocation pour la CAN-2013 de football prévue en Afrique du sud (19 janvier-10 février), compliquerait davantage la situation de son club, la Réal Sociedad (Liga espagnole), et déclare toutefois prêt à assumer ses «responsabilités». « Je suis persuadé que ma participation à la prochaine CAN-2013 influera négativement sur ma situation à

Sociedad, mais je suis disposé à en subir les conséquences, car il m’est impossible de rater ce rendez-vous continental», a déclaré le défenseur algérien

«Il m’est impossible de rater ce rendez-vous continental»

Cadamuro (24 ans) qui n’a pas beaucoup joué cette saison, contrairement à la saison écoulée, fait face depuis l’entame de l’exercice en cours à de nombreuses blessures qui l’ont éloigné des terrains, sans toutefois empêcher le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic de le porter sur la liste des 23+1, établie en prévision de la CAN-2013, et dévoilée mardi dernier. « Je sais que je n’ai pas joué beaucoup cette saison, mais je ferai tout mon possible pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par le sélectionneur nation-

al», a déclaré Cadamuro.

«Je n’ai pas beaucoup joué mais je serai à la hauteur»

Toutefois, le défenseur de la Real Sociedad a tenu à rassurer tout son monde, estimant qu’il est totalement guéri de sa blessure, et qu’il poursuit actuellement une rééducation, sans préciser sa durée. La convocation de Cadamuro qui a suscité de nombreuses interrogations, en raison de l’état de santé du joueur, a fait réagir le coach national qui a justifié sa décision, par le fait que Cadamuro a toujours «rempli parfaitement» son rôle de défenseur à chaque présence en sélection. Concernant son avenir avec la Real au sein de laquelle il n’est plus titulaire, Cadamuro qui a livré 3 matches avec les «Verts» depuis sa 1ère convoca-

Saâdane pour remplacer Zico

Aprés la démission du sélectionneur Brésilien Zico de la barre technique de la sélection Irakienne, les hauts responsables du pays à la tête du football sont à la recherche d’un entraîneur pour suppléer le départ de l’ancien gaucher de charme des Auriverdes. Tout porte à croire que l’ex-patron des Verts, Rabah Saâdane et l’égyptien, Hassane Chehata seraient les mieux indiqués pour prendre la succession de Zico pour cocher les Lions d’El Râafidhines. La fédération irakienne de football a formellement démenti les soit-disant contacts entrepris avec la légende du football argentine Diego Maradona. Les responsables irakiens ont également révélé que le futur entraîneur ne sera point « étranger » préférant la piste des deux coaches Sâadane ou Chehata. Enfin gageons que depuis son retrait de la barre technique des Verts, Saadane a pris du recul contrairement à Schehata qui vient d’accepter il y a de cela deux semaines environ l’offre du club Al Arabi du Qatar. H. M.

Elu joueur du mois de novembre…

Brahimi recoit une corbeille de fruits de saison comme distinction

Le nouveau sociétaire de la sélection nationale et de la formation du championnat « La Liga espagnole » Granada Yacine Brahimi a été désigné joueur du mois de novembre et ce suite aux très grandes performances réalisées par le joueur tout le long de ce mois. Habituellement c’est des diplômes ou certificats qui sont généralement remis aux lauréats, cette fois ci, les responsables du club ont innové et ont ainsi remis en guise de distinction et de récompense à Brahimi une corbeille garnie de différents fruits de saison incitant le concerné à redoubler d’effort. Cette façon d’honorer et de faire, la première du genre sans aucun doute restera un souvenir intarissable dans la mémoire de l’international algérien. H. M.

tion en février dernier, n’a pas écarté l’idée de quitter le club espagnol en juin prochain, même si son contrat court jusqu’en 2013. H. M.

Soudani ne jouera aucun match avant le stage des Verts

Hillal El-Arbi Soudani restera inactif pendant cette période qui précède le prochain stage des Verts qui aura lieu en Afrique du Sud, prévu à partir du 4 Janvier prochain à Rustenburg. L’international algérien, Hilal Al-Arbi Soudani, a certes repris les entraînements, il y a une dizaine de jours, mais il n’est pas encore apte à reprendre sur les terrains la compétition. Absent des terrains en raison d’une blessure, l’attaquant de Guimarães est complètement remis, mais son retour à la compétition n’est toujours pas d’actualité. Du coup il entamera le stage des Verts sans avoir joué le moindre match avec son équipe, depuis plus d’un mois, où il a contracté cette blessure. Mais il espère être au top de sa forme d’ici l’entame de la compétition africaine et qu’il promet de faire de son mieux, pour contribuer à de bons résultats de la sélection nationale.

Alors que la Tunisie jouera 4 match, le Togo 3 matchs et la cote d’Ivoire 2 rencontres

L

LE MANQUE DE SPARRING-PARTNERS, INQUIÈTE COACH VAHID

a sélection nationale se contentera probablement de jouer un seul match amical, avant le coup de starter de la Coupe d’Afrique des nations 2013, prévue en Afrique du Sud à partir du 19 Janvier prochain. Les poulains de Vahid Halilhodzic, qui entreront en stage de préparation à partir du 2 Janvier au centre sportif technique des équipes nationales de Sidi Moussa, seront à pied d’œuvre à Rustenburg en Afrique du Sud à partir du 4 Janvier prochain, pour se préparer et s’acclimater aux conditions et à l’environnement dans le pays de Mandela, et ce, afin d’attaquer le rendez-vous africain dans de bonnes conditions et avec tous leurs atouts. Mais le manque de sparring-partners n’est pas fait pour arranger les affaires du coach Vahid Halilhodzic et ses joueurs, du moment que les adversaires des Verts, en l’occurrence la Tunisie, le Togo et la Côte d’Ivoire auront plus d’un match dans les jambes, ce qui est un avantage de taille, à ne pas négliger. Les Tunisiens de Trabelsi ont déjà assuré trois

matchs de préparation en attendant la confirmation d’un quatrième face au Bahreïn ou la Corée du Sud. Quant aux Eperviers du Togo, ces derniers joueront trois matchs, tandis que les Ivoiriens auront à disputer deux matchs amicaux. Contrairement à ces équipes, les Fennecs du désert ont assuré pour le moment le match contre l’Afrique du Sud le pays organisateurs. Le coach national est très inquiet, surtout si on sait, que plusieurs joueurs sont à l’arrêt et ne jouent pas avec leurs clubs respectifs, à l’image de Mesbah, Lacen, ainsi que les blessés Halliche, Soudani pour ne citer que ces derniers. Vahid Halilhodzic veut bien avoir dans son programme au moins deux matchs de haut niveau, et ne pas se contenter uniquement de la rencontre face à l’Afrique du Sud.

C’est insuffisant pour les joueurs

Jouer un seul match durant le stage de préparation est insuffisant pour les coéquipiers du capitaine Medhi Lacen, du moment que les trois

autres adversaires des Verts, auront droit à deux matchs et plus, pour préparer la CAN 2013. Un avantage de taille, qui n’est pas négligeable pour Vahid Halilhodzic et ses joueurs. C’est pour cette raison que le sélectionneur est très inquièt et souhaite vivement voir les responsables de la FAF trouver une solution à ce problème, qui risque d’avoir des répercussions sur le parcours des Verts durant cette

CAN.

Un autre match contre une équipe locale n’est pas un avantage

Même si on parle dans l’entourage des Fennecs du désert de la programmation d’un autre match de préparation le 16 Janvier prochain, face à une équipe locale du championnat de l’Afrique du Sud, cela ne peut constituer un avantage, pour la bande à Vahid Halilhodzic. Plusieurs joueurs sont en manque de compétition, et la programmation de plusieurs matchs de préparation ne pourra que faire du bien à ces derniers. Mais malheureusement ce n’est pas le cas pour le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

moment, et le staff technique national, à sa tête le Bosnien Vahid Halilhodzic est très inquiet en prévision de ce rendez-vous africain. Jouer face à une équipe locale, n’est pas du tout une référence, et ne peut constituer un test de qualité pour les camarades de Belkalem.

Les responsables de la FAF, appelés à trouver un sparring-partner

Pour cela, il est demandé aux responsables de la FAF, à leur tête le président Mohamed Raouraoua, de trouver d’autres sparring-partners, afin de permettre aux joueurs d’avoir plus de matchs dans les jambes, avant le premier match de leur parcours, prévu le 22 Janvier face aux Aigles de Carthage. Maintenant reste à savoir, si le premier responsable de la FAF, Raouraoua parviendra à dénicher un match amical avec une équipe nationale, avant le départ des Verts en Afrique du Sud. On le saura dans les prochains jours. A.M.


maracanafoot1913 date 23-12-2012