Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

LES JOUEURS RÉCLAMENT LEUR ARGENT ET GHRIB LES RASSURE

DJALLIT : «A BOLOGHINE OU AILLEURS, LA VICTOIRE EST IMPÉRATIVE»

Zemiti : «Tous les matches de championnat ont la même importance»

MCA

P8-9

Menad : «Prouvez que vous êtes des hommes et gagnez le match du CABBA»

JSMB BOUKEMACHA P12

«Nous battrons les Usmistes»

JSK

P4-5-6

N° 1894 Jeudi 29 Novembre 2012 — Prix 20 DA

ASSELAH : «RIEN QUE LES TROIS POINTS» Amrouche et Harb pressentis pour seconder Sandjak

Le chantier est ouvert …

Hadiouche : «Je suis prêt pour le match de samedi»

P10

USMH YAYA

«Je n’ai touché aucun sou depuis le début de la saison» n » o s i e s es uip

USMA

P3

p u l o u j «Je c un se ave

Les Usmistes s’emparent de la 3e place Deham : «Ma réponse c’est sur le terrain»

P7

CRB

r q p é a x L deu « : a i les j d l a sur n e B era pès : e T A K mêm » R E H erai ied


02

BALLE AU CENTRE

La solitude de l’arbitre (2) Par Ali Bouacida

F

aut-Il abroger définitivement l’arbitrage et laisser les rencontres se dérouler sans juge aucun, à la seule appréciation des joueurs et du public comme cela se passe dans les matches de quartiers où les bambins appliquent leur propre arbitrage? A écouter les exigences des clubs et leurs nombreuses récriminations, il faudrait soit recourir aux arbitres étrangers pour officier dans notre championnat, soit carrément songer à désigner soi-même l’arbitre. Cette solution surréaliste semble faire son chemin, quoiqu’en total désaccord avec les textes et si on laissait faire, tous les présidents des clubs monteraient au créneau pour discuter et décider d’un commun accord qui est apte à arbitrer et qui ne l’est pas. Parce que notre configuration sociale a pris de telles proportions de désobéissance voire d’impunité, que le football –phénomène social- en tant que partie intégrante du corpus social, a lui aussi été contaminé par les relents de corruption, de grèves répétées des joueurs, de main mise absolutiste par certains présidents de clubs qui sévissent depuis si longtemps… Alors on jette un ballon-sonde en déclarant mordicus qu’il faut un arbitre étranger pour officier dans tel derby. Jusqu’à ce président de club qui «craint l’arbitrage» à la veille d’une rencontre. Ces suspicions répétées à l’endroit des arbitres, masquent en réalité des manquements à la gestion saine car un club qui joue au football et rien qu’au football, n’a pas à craindre l’arbitrage. Quoique certaines dérives aient été enregistrés lors de rencontres très importantes, mais elles ne justifient aucunement la méfiance devenue routinière que tout le monde nourrit envers les hommes en noir. Comme le football, l’arbitre est aussi le produit d’un corpus social et peut succomber lui aussi à la tentation de fermer l’œil. Cependant, décréter toute la corporation «pourrie» est une manière très sournoise d’évacuer les tares du football supposé donc sain et à l’abri de toute malversation. Etrangement quand une équipe gagne, il ne lui arrive jamais de rendre hommage à l’arbitrage impartial et ce n’est que lorsqu’elle perd, qu’elle s’offre un bouc-émissaire en la personne toute trouvée de l’arbitre. Et si dirigeants, entraineurs et joueurs s’affairaient à s’occuper exclusivement de leur domaine, celui de pratiquer le football et de laisser l’arbitrage aux arbitres? Il y en a qui veulent même qui veulent dissoudre le TAS. C’est dire… A. B.

ÉQUIPE NATIONALE

Nabil Ghilas et Yahia Cherif, les deux autres pistes de Halilhodzic

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Par Aomar Moussi

D’

D’après une source bien autorisée des affaires courantes du staff technique national, deux joueurs sont sur le calepin de Vahid Halilhodzic.

après la même source, le sélectionneur national, a coché les noms des deux attaquants Nabil Ghilas le frère à Kamel Fethi Ghilas, et qui évolue dans le championnat du Portugal au sein du club de Moreirense, et Sid Ali Yahia Chérif, l’ancien attaquant des Canaris du Djurdjura et qui joue au FC Istres depuis deux saisons. Ces deux éléments de valeur qui jouent régulièrement avec leurs clubs respectifs et qui affichent une forme éblouissante en ce moment, peuvent être très utiles pour la sélection nationale, en prévision de la CAN 2013, qui se profile à l’horizon.

GHILAS EST À SON 6E BUT DE LA SAISON

Nabil Ghilas qui est devenu un élément incontournable dans l’échiquier de son entraîneur. L'attaquant algérien Nabil Ghilas, frère de l'international Kamel, a été à nouveau buteur avec son club Moreirense lors de

la réception de Sporting Lisbonne (2-2) lundi soir pour le compte de la 10e journée du championnat de première division portugaise. Nabil Ghilas a inscrit pour la circonstance son 6e but, lui permettant de pointer à la sixième place au classement des meilleurs buteurs du championnat lusitanien. Le joueur de 22 ans, remplacé dans ce match à la 67e minute, a été l'auteur de la deuxième réalisation de son équipe à la 45e minute, synonyme du break, mais les visiteurs sont parvenus à remettre les pendules à l'heure en l'espace de deux minutes (65e et 67e). Il pourra bel et bien constituer une bonne affaire pour le coach national Vahid Halilhodzic, qui a besoin de joueurs de valeur comme Nabil Ghilas.

ET YAHIA CHERIF À SON 3E

Un autre attaquant est dans le calepin du sélectionneur national Vahid Halilhodzic. Il s’agit du sociétaire du FC Istres Sid Ali Yahia Cherif. Cet élément de valeur qui a marqué de son empreinte son passage à la JSK, et qui a été étincelant la saison écoulée, pour sa première expérience avec Istres, avec à la clé, 36 matches disputés comme titulaire et 6 buts marqués, est en train de faire sensation cette saison. Depuis l’entame de cet exercice footballistique 20122013, Sid Ali Yahia Cherif, totalise 8 titularisations et il est rentré en jeu à 3 reprises. Au titre

SOUDANI RÉINTÉGRERA LE GROUPE DANS UNE SEMAINE

L’attaquant international de Guimarães, Hilal El Arabi Soudani, est toujours aux soins et il n’a pas encore repris du service avec le groupe. Cet élément de valeur qui souffre d’une blessure au genou, n’est pas encore rétabli, mais il ne tardera pas à réintégrer le groupe, et à reprendre le chemin des entraînements avec ses coéquipiers. D’après les échos qui nous sont parvenus de l’entourage du joueur, Hilal Soudani devra retrouver les terrains et la compétition dans deux semaines. Dans une semaine il va replonger dans le bain de la préparation avec le groupe, avant de retrouver toutes ses forces, une semaine après. A. M.

Il a été ménagé hier soir face au Real Sociedad

YEBDA DE RETOUR À LA COMPÉTITION LA SEMAINE PROCHAINE

Le milieu de terrain international du FC Granada Hassan Yebda, n’est pas encore apte, pour reprendre du service, avec son équipe et retrouver la compétition et les terrains. Eloigné pour cause de blessure depuis presque dix mois, Hassan Yebda caresse le vœu, de prendre part à la prochaine coupe d’Afrique des nations, et espère reprendre du service dès la semaine prochaine. Hassan Yebda qui a même pris part au match d’application avec l’équipe réserve, ne se sent pas au mieux de sa forme, pour faire partie du groupe, qui devait affronter hier dans la soirée, le Real Saragosse, pour le compte des 16e de finales de la coupe du Roi. Au match aller, le Real Sociedad s’est imposé sur le score d’un but à zéro. Les camarades de Brahimi devaient sortir le grand jeu, pour renverser la situation et s’offrir la qualification aux 8e de finales. Le retour de Yebda n’est pas pour demain. Mais cela ne veut nullement dire qu’il ne pouvait pas jouer. Il a préféré ne pas prendre de risques, en s’entendant avec son entraîneur Juan Antonio ANQUELA, de le ménager pour le match d’hier soir. Mais il est fort probable de revoir Hassan Yebda compétitif dès la semaine prochaine, avec cette rencontre de la 14e journée de la Liga espagnole, face à l’Espanyol Barcelone. Attendons pour voir… A. M.

de cette saison, son compteur temps de jeu indique 613 minutes de jeu. Ils ne sont pas légion parmi les sélectionnés à atteindre ce niveau. Il déjà réussi à inscrire 3 buts depuis l’entame de cette saison. En plus de pouvoir jouer en pointe, Sid Ali Yahia Cherif a cette polyvalence, de jouer sur les cotés de l’attaque, ce qui ne pourra que constituer un avantage de taille, pour Vahid Halilhodzic. Les deux attaquants Nabil Ghilas et Sid Ali Yahia Cherif, qui sont en train de s’illustrer depuis l’entame de cette saison footballistique 2012-2013, avec

leurs clubs respectifs Moreirense et le FC Istres. Les deux joueurs qui sont coachés par Halilhodzic dans son calepin, seront d’après notre source, supervisés dimanche et lundi prochains, lors des rencontres qui vont opposer respectivement Moreirense au Sporting Praga (championnat du Portugal 1e division) et FC Istres à l’EA Guingamp (championnat de France de Ligue 2). Les adjoints de Vahid Halilhodzic seront au Portugal et en France pour superviser ces deux attaquants de métier, et ce, dans l’unique objectif de faire le constat sur leur réel potentiel et de les convoquer au prochain stage des Verts. A. M.

Fawzi Ghoulam le néointernational algérien, a disputé avant-hier soir, un match comptant pour les ¼ de finale de la coupe de Ligue française, avec son équipe l’AS Saint Etienne face au Paris Saint Germain de Zlatan Ibrahimovic.

Fawzi Ghoulam cet arrière gauche de métier, qui est régulier dans ses prestations, a eu une bonne note, lors de ce big match face au PSG. D’après le site internet Maxifoot, Ghoulam a eu un 6/10 et il venu juste après Jérémy Clément (6,5/10) et Stéphane Ruffier (8/10). Fawzi Ghoulam a même failli transformer son corner à la 17’ en passe décisive.

ILS SERONT SUPERVISÉS LA SEMAINE PROCHAINE

Ghoulam et Saint Etienne s’offrent le carré d’as en coupe de la Ligue face au PSG

L

a rencontre a été très disputée de la part et d’autre et les deux équipes se sont séparées dans le temps réglementaire et après prolongation sur le score vierge de 0 à 0. Ghoulam Fawzi a pris part à l’intégralité de la rencontre et a été époustouflant sur le côté gauche de la défense. Il a même aidé ses coéquipiers sur le plan offensif en se montrant dangereux dans ses montées.

IL A EU UN 6/10 LORS DE CETTE RENCONTRE

Le nouveau joueur de la sélection nationale algérienne Fawzi Ghoulam, pour laquelle vient d'opter. D’après le site Maxifoot,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

IL INSCRIT SON TIR AU BUT ET CONTRIBUE À LA QUALIF’ DE SON ÉQUIPE

Désigné par le staff technique de l’AS Saint Etienne pour tirer un penalty lors de la série de tirs au but, l’arrière gauche algérien Fawzi Ghoulam, s’est distingué. Il a réussi avec brio son tir au but, en contribuant à la qualification de l’AS Saint Etienne, aux ½ finales de la coupe de la Ligue, en éliminant de cette compétition le grand Paris Saint Germain. Ghoulam frappe admirablement bien son tir au but, petit filet côté gauche à mi-hauteur. L’AS Saint Etienne s’est imposée au finish sur le score de 5 buts à 3 lors de la série des penalties. A. M.


Après leur 5e succès consécutif

Les Usmistes s’emparent de la 3e place

Les Usmistes ont décroché leur 5e victoire consécutive en championnat en venant à bout du MCO grace à un but marqué par l’inusable Deham à sept minutes de la fin de la rencontre.

L

es Usmistes ont éprouvé beaucoup de difficultés avant de trouver la faille dans une défense oranaise hermétique qui a résisté face aux assauts des coéquipiers de Ferhat avant de tomber sur une erreur de marquage. Les hommes de Courbis ont dominé les trois-quarts de la partie mais ils ont raté beaucoup d’occasions de buts par manque de concentration devant. Gasmi, qui était dans un jour sans, a raté trois occasions nettes en première mi-temps malgré sa bonne volonté. Le milieu de terrain usmiste très actif s’est beaucoup dépensé dans cette rencontre en essayant d’apporter des solutions à la ligne offensive de son équipe mais les attaquants n’ont pas été à leur aise. Les changements apportés par le coach usmiste dans les vingt dernières minutes ont été justes puisque le coaching était gagnant et l’USMA a fini par décrocher une victoire certes difficile mais amplement méritée au vu de la physionomie de la partie. Par cette victoire, l’USMA

03

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Les changements apportés par le coach usmiste dans les 20 dernières minutes ont été justes puisque le coaching était gagnant et l’USMA a fini par décrocher une victoire

s’empare de la 3e place au classement général avec 23 points et se retrouve à 3 points seulement du leader l’ESS.

LA DÉFENSE ASSURE ET RASSURE

Depuis l’arrivée de Roland Courbis, l’équipe a trouvé ses repères et surtout une certaine joie de jouer. Les résultats n’ont pas tardé et l’équipe a réussi un sans faute puisque l’USMA est à son cinquième succès d’affilée. La défense usmiste a montré une grande solidité grâce à une bonne organisation et une bonne inspiration. Le compartiment défensif reste le point fort de l’équipe puisque la

défense usmiste n’a pas encaissé de but depuis 5 matches consécutifs ce qui prouve bien que l’arrière-garde des Rouge et Noir est sur une courbe ascendante. D’ailleurs, le rugueux défenseur de l’USMA, Khoualed, a affirmé après la victoire : «Certes, nous avons souffert avant de marquer le but de la victoire mais je pense que nous avons mérité notre succès au vu de la physionomie de la partie. Nous avons été patients et nos efforts ont été récompensés par un but en fin de partie» a souligné le défenseur axial. Concernant la solidité de la défense usmiste il dira : «Je suis content de la réussite de la défense qui est en train

DEHAM : «MA RÉPONSE C’EST SUR LE TERRAIN»

L’attaquant usmiste Noureddine Daham a été le sauveur de son équipe mardi contre le MCO en réussissant à offrir la victoire à son équipe à la 83’ de jeu. L’inusable Daham et même s’il a été sifflé par une frange du public a montré encore une fois qu’il a encore de beaux restes devant lui

Après le but contre Tevragh Zeina ,vous avez réussi à offrir la victoire à votre équipe contre le MCO, quel est votre sentiment ? Je suis content de cette réussite. Je suis un joueur professionnel et lorsque je rentre sur le terrain, je me donne à fond et ,Dieu merci, j’ai réussi à marquer le but de la victoire contre le MCO. Ce but signifie 3 points pour votre équipe… Je pense que nous sommes sur une belle série de victoires et cette victoire contre le MCO est venue confirmer notre bonne santé actuelle. Concernant mon but, je dirai que j’ai bien suivi l’action emmenée par Boudebouda. J’ai échappé au marquage d’un défenseur adverse, ,j’ai récupéré la balle avant de frapper et la balle a fait mouche. Une frange du public vous a sifflé et a réclamé Seguer, quel est votre sentiment ? Ce n’est pas tout le public qui m’a sifflé car les vrais supporters de l’USMA m’ont toujours soutenu. Ma réponse c’est sur le terrain et je pense que j’ai bien tenu mon rôle en offrant une victoire précieuse à mon équipe. Comment expliquez-vous les résultats positifs enregistrés par l’équipe

de faire du bon travail. Je pense que les bons résultats enregistrés nous ont donné une grande confiance et c’est comme ça que nous avons pu garder notre cage vierge depuis cinq matches. Nous sommes sur une courbe ascendante et j’espère qu’on va continuer sur cette voie pour réussir d’autres résultats positifs. Il y a une bonne ambiance dans le groupe et je pense que tous les joueurs sont bien concentrés et surtout décidés à terminer la phase aller parmi le peloton de tête ». A. L.

HIER

USMA

LIGUE E1

ENTRAINEMENT

À BOLOGHINE

Les joueurs de l’USMA ont effectué hier une séance d’entraînement à Bologhine pour préparer le déplacement de Béjaia puisque l’équipe affrontera la JSMB ce samedi pour le compte de la 13e journée du championnat de Ligue 1.

LES U21 POURSUIVENT LEUR ASCENSION Les U21 de l’USMA ont conforté leur position de leader en s’imposant contre le MCO sur le score de 1-0. Par ce résultat, les coéquipiers de Frioui caracolent en tête du classement avec 33 points. A. L.

Courbis : «On a joué à 50% de nos possibilités» Même s’il a exprimé sa joie après cette 5e victoire

Le coach usmiste a reconnu que la victoire de son équipe a été difficile contre le MCO mais méritée tout de même au vu de la physionomie de la partie : «On s’attendait à un match difficile contre un adversaire coriace que je n’arrive pas encore à expliquer la place qu’ il occupe actuellement en championnat. Pour revenir à la partie, je dirai qu’on s’est créé beaucoup d’occasions mais on a manqué de percussion devant. Ça s’est joué à quelques minutes près mais nous avons quand même réussi à marquer et décrocher notre 5e succès d’affilée» a affirmé le technicien français.

« J’AI OPTÉ POUR DEHAM MALGRÉ LE MÉCONTENTEMENT DE CERTAINS SUPPORTERS »

depuis la venue de Courbis ? Je pense que l’entraîneur a su provoquer le déclic escompté pour permettre à l’équipe de trouver ses repères. Les victoires enregistrées nous ont donné une grande confiance et maintenant l’équipe se retrouve à la troisième place au classement général. On doit rester sur la même dynamique pour engranger d’autres points afin de bien finir la phase aller. Comment voyez-vous le prochain déplacement de l’équipe à Béjaia ? C’est un match difficile car l’adversaire reste sur une défaite à Tlemcen. On va faire le maximum pour réussir un résultat positif. A. L.

Interrogé sur son coaching gagnant, l’exentraîneur de l’OM a souligné qu’il fallait faire des changements dans les 20 dernières minutes pour apporter un certain dynamisme dans l’animation offensive. A propos de l’incorporation de Daham à la place de Gasmi alors qu’une partie du public avait réclamé la rentrée de Seguer, Courbis a précisé : «Vous savez, j’ai mon caractère et lorsque j’ai entendu certains supporters réclamer Seguer, j’ai maintenu ma décision de faire entrer Daham. Je pense que le coaching était payant et Daham par son expérience et sa ruse a marqué le but de la victoire.»

« ON VA À BEJAIA POUR RÉUSSIR UN RÉSULTAT POSITIF »

Questionné sur le prochain match de championnat prévu samedi contre la JSMB, l’entraîneur des Rouge et Noir

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dira : «On prépare nos trois matches depuis une semaine donc, on sait ce qui nous attend à Béjaia. Je vais voir l’état de fatigue des joueurs pour ensuite arrêter le onze qui va être aligné contre la JSMB. C’est un test passionnant contre un adversaire respectable. On est capables de décrocher un résultat positif à Béjaia. La pression sera sur les épaules de notre adversaire et c’est à nous de bien négocier cette rencontre.» A. L.


JSK

04 UN TACTICIEN ET UN MENEUR D'HOMMES

A la JS Kabylie, on lui a vraisemblablement fixé des objectifs, qui consistent à redorer le blason du club. le redressement de la barre, reste le principal objectif assigné par les responsable du club à leur tête Moh-Chérif Hannachi. Peu importe la manière, le résultat prime sur tout. Mais pendant les journées à venir, Sandjak aura-t-il suffisamment du temps pour changer quoique ce soit ? Le nouveau technicien kabyle, va se voir proposer ce qui ressemble sans doute au plus gros défi de sa carrière du coach, relativement jeune. Rien n’est impossible, mais rien ne s’annonce aussi facile pour le nouveau staff technique, à commencer par cette grande explication contre le leader, ES Sétif, que la JS Kabylie doit impérativement remporter pour éviter de flirter avec la zone des turbulences. Avec une équipe kabyle aussi fragile sur tous les plans surtout offensif, la barre semble placée très haute pour cet entraîneur. Mais d’après ses dernières interventions, Nacer Sandjak ne semble pas du tout craindre ce genre d’aventure, notamment quand il s’agit d’une équipe qui connaît parfaitement. Sandjak sait de quoi il s’agit. Lui qui n’a accepté cette délicate mission à la tête d’une équipe avec des joueurs sans confiance qu’après de longues discutions avec Hannachi, veut quand même réussir son retour à la JS Kabylie en tant que technicien et meneur d’hommes. Pour réussir une telle mission, Sandjak devra d’ailleurs surmonter tous ces obstacles. Et le plus dure d’entre eux, demeure ce problème de la fébrilité de l’attaque. R. S.

LIGUE 1

Le chantier est ouvert … Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Les Canaris sous l’aile de Sandjak

Par Rabah Salhi

Le chantier de la rénovation de la JS Kabylie s’est ouvert officiellement hier avec le nouvel entraîneur, Nacer Sandjak comme nouveau et principal maître d’œuvre. Mais l’ancien technicien kabyle aura-t-il les capacités nécessaires ou tout simplement les moyens pour relever cet improbable défi qui consiste à redresser la barre ?

Au centre des critiques depuis le début de saison, voire même pendant la période d’intersaison, la JS Kabylie ne peut désormais susciter que de l’espérance. La venue de l’ancien entraîneur national à la tête de la barre technique de la JS Kabylie a été accueillie de la plus belle des manières par toute une région. Le capital d’amour des supporters pour leur équipe favorite est quasiment épuisé. L’entraîneur italien Enrico Fabbro, a tenté quelque part l’impossible pour redresser la barre, mais ses efforts sont tombés à l’eau. Tout le monde a souligné son impuissance, mais le président lui a accordé plus du temps dans l’espoir de revoir plus sérieusement ses plans. Nacer Sandjak, un enfant de la compagne glorieuse de l’histoire de cette formation phare de Djurdjura, lui succède. Il lui a fallu plus d’une semaine, certainement beaucoup plus en réalité, pour accepter ce poste de l’entraîneur en chef de équipe de la JS Kabylie qui a souvent honoré. Les raisons sont simples, le club vit des moments très délicats encore cette saison. Au-delà des résultats médiocres réalisés en cette phase

La venue de Sandjak à la tête de la barre technique de la JS Kabylie, a été accueillie de la plus belle des manières par toute une région.

aller du championnat, on sent irrémissiblement monter dans toute la région une certaine vague d’impopularité envers les Canaris. Ces

voix gonflées d’une importante envie de changement dans l’équipe. Un changement qui permettra à cette équipe de retrouver ses lettres d’or.

Les Kabyles, sous la houlette du nouvel entraîneur Nacer Sandjak, devront avoir, pour but principal de retrouver leur efficacité et surtout leur envie de gagner. Presque tous les entraîneurs à l’exception, peut être, du Suisse Alain Geiger, ont laissé beaucoup de plumes dans leur mission, se transformant souvent en sourds combats contre les joueurs. Mais, le nouvel entraîneur des Jaune et Vert est-il cet homme capable de relever ce défi ? Ce n’est pas aussi facile, mais il y a de l’ambition, de la continuité, et encore un sens de responsabilité vis-à-vis du maillot de l’équipe. Tous les technicien s’accordent à dire que la tâche de Sandjak allait être plus dure à trois jours seulement de la clôture de la phase aller du championnat. D’autant plus que son baptême de feu se fera contre le leader, ES Sétif, au stade 1er novembre de Tizi Ouzou. Une rencontre que ne devra pas rater s’il veut continuer le reste de l’aventure en toute sérénité. le nouvel entraîneur de la JS Kabylie aura encore devant lui, trois jours pour peaufiner sa préparation en prévision de cette belle explication. R. S.

OPÉRATION REDRESSEMENT

D’ici samedi prochain, le jour de sa première apparition sur les terrains, le nouvel entraîneur de la JS Kabylie Nacer Sandjak devra remettre tout en ordre dans l’effectif. Un dur travail l’attend cette semaine. L’opération redressement passera également, et surtout, par une bon travail de communication au sein de l’équipe. Il devra mettre un terme à tout ce qui se passe au sein de l’équipe entre les joueurs. Créer une certaine concurrence dans l’effectif, lui permettra, à coup sûr, de réaliser son objectif. il sait qu’actuellement les regards des puristes, notamment ceux de toute la région de la Kabylie seront braqués sur lui. Déjà dos au mur. Le nouvel entraîneur de ce club phare de Djurdjura n’a plus de temps à perdre. Sandjak qui devait diriger hier sa première séance d’entraînement à la tête des Jaune et Vert, a certainement tiré des enseignements. « Je peux pas promettre la lune, mais la seule chose que j’essayerais de faire c’est de procurer de la joie aux supporters, je ferai tout ce qui est en mon possible pour cela, le meilleur est à venir », a indiqué hier le coach sur le site officiel du club. Même s’il n’a pas une idée bien précise sur son effectif, Sandjak pourra s’appuyer sur l’expérience de Mourad Karouf, son compagnon dans sa mission. Sandjak veut donc faire de l’efficacité de l’attaque son cheval de bataille. Réussira t-il dans sa mission ou subira t-il le sort de ses prédécesseurs ? R. S.

HADIOUCHE ET MAROCI D’ATTAQUE FACE À L’ESS

Abdenour Hadiouche et Tayeb Maroci se sentent mieux maintenant et peuvent prendre part au prochain match de l’équipe, qui va les opposer aux Sétifiens. Les deux joueurs ne ressentent plus de douleurs et se sont entraînés le plus normalement du monde avec le groupe, et ont même pris part au match d’application disputé avant-hier. Hadiouche qui a eu un traumatisme crânien et Maroci qui souffrait des adducteurs, sont totalement rétablis et se portent comme des poissons. Ils sont aptes pour le service et seront d’attaque face à l’ES Sétif, ce samedi, au stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou, pour prendre part à la rencontre. Si le milieu de terrain récupérateur, Tayeb Maroci, retrouvera sa place de titulaire dans le onze, il n’est pas sûr que Hadiouche jouera d’entrée.

HADIOUCHE : «JE SUIS PRÊT POUR LE MATCH DE SAMEDI»

Qu’en est-il de votre état de santé ? Ça va. Je me sens bien en ce moment. J’ai dû faire l’impasse sur le dernier match face à l’USM Bel Abbès pour retrouver toutes mes forces. J’ai profité de ces jours de mon absence pour me reposer et recharger les batteries.

Vous avez repris normalement les entraînements avec le reste de l’effectif, feriez-vous partie du groupe qui affrontera ce samedi l’Entente ? Oui, effectivement. Je m’entraîne le plus normalement du monde avec mes camarades depuis la reprise. Seulement, ma participation au prochain match face à l’ES Sétif dépendra des résultats du médecin. Mais puisque je ne sens aucune douleur, j’espère faire partie du groupe ce samedi. Sincèrement, je ne veux pas rater cette belle rencontre à domicile. Il y a encore du temps pour se fixer sur mon état. Je ferais tout pour jouer ce

match. Votre équipe retrouvera Tizi ce samedi, que pensez-vous de cette rencontre ? La JS Kabylie retrouvera sa pelouse ce samedi après deux matches à l’extérieur. Les choses ne s’annoncent pas aussi faciles pour nous. L’Entente reste l’une des bonnes équipes du championnat, mais nous sommes déterminés à nous racheter, afin de nous réconcilier avec nos supporters. On n’a pas d’autre choix que les trois points sur notre terrain. L’arrivée du nouvel entraîneur vous motivera, n’est-ce pas ? On ne manque pas de motivation. Nous sommes conscients de ce qui se passe, seulement on ne comprend pas cette situation très complexe de contreperformances. J’espère qu’ avec l’arrivée de cet entraîneur, les choses vont prendre le bon chemin. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


La rencontre, qui va opposer la JSK à l’ESS, ce samedi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, pour le compte de la 13e journée du championnat national professionnel de Ligue 1, sera celle des retrouvailles. Trois joueurs, qui portent actuellement les couleurs de l’ES Sétif, entre autres le défenseur Ziti Mohamed Khoutir et le libéro Farouk Belkaid et l’attaquant Mohamed Amine Aoudia, retrouveront cette semaine leur ancienne équipe la JS Kabylie. Ces trois joueurs, qui ont déjà fait un passage par le passé chez les Canaris du Djurdjura, seront de retour ce samedi à Tizi Ouzou et au stade du 1er-Novembre, pour croiser le fer à leur ancienne équipe.

Amrouche et Harb pressentis pour le seconder

Sandjak annoncera la composante de son staff après le match contre l’ESS

05

JSK

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012 LIGUE E1 AOUDIA, BELKAID ET ZITI DE RETOUR À TIZI

ZIAD ÉPATE SANDJAK

Par Aomar Moussi

Même si rien n’a été annoncé par le nouvel entraîneur des Canaris du Djurdjura, à propos de son futur staff, mais, d’après une source proche des affaires du club, Nacer Sandjak compte annoncer les noms de ses futurs collaborateurs, juste après le match qui va opposer la JSK à l’ES Sétif ce samedi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

M

ême si rien n’a filtré au sujet de l’identité des futurs membres du staff technique de Sandjak, mais on parle avec insistance du retour de deux enfants du club, en l’occurrence, Abderzak Harb comme entraîneur des gardiens de but à la place de Hamid Souibès et Arezki Amrouche en remplacement de

Harb, entraîneur des gardiens de but à la place de Hamid Souibès et Arezki Amrouche en remplacement de Mourad Karouf qui est appelé à d’autres fonctions.

Mourad Karouf, qui est appelé à d’autres fonctions. Pour le moment rien n’est encore officiel, mais ça se précise de jour en jour, et Nacer Sandjak a déjà pris attache avec Harb et Amrouche pour l’aider dans sa mission.

ILS CONNAISSENT PARFAITEMENT LA MAISON

Le retour de ces deux enfants du club, Harb et Amrouche, ne pourra que faire du bien à l’équipe. Amrouche et Harb connaissent parfaitement la maison et leur présence dans le staff de Sandjak sera très bénéfique. Même si pour l’instant rien n’a été fait à leur sujet, sachant que Hannachi commencera les pourparlers avec ces deux derniers la

HANIFI : «ON N’A PAS LE CHOIX, IL FAUT BATTRE L’ESS»

L’attaquant des Canaris du Djurdjura, Salim Hanifi, estime que le moment est venu pour lui et ses coéquipiers de se révolter et de remettre l’équipe sur les rails. Pour l’attaquant Hanifi, un seul mot d’ordre contre l’ESS, à savoir la victoire et rien d’autre : «On a un match très important qui nous attend ce samedi sur notre terrain et devant nos supporters. On n’a pas le droit à l’erreur ce samedi face à l’ES Sétif où seule la victoire compte à nos yeux » et d’ajouter :«On fera tout ce qui est de notre possible pour mettre fin à cette mauvaise situation dans laquelle se trouve l’équipe». Hanifi conclut en nous déclarant ce qui suit : « Trois défaites consécutives c’est trop, et on est tous appelés à relever le défi et à remettre la JSK à sa réelle place. Face à l’ESS, ce sera difficile, du moment qu’on aura affaire à un adversaire de taille qui n’est que le leader du championnat. Mais nous les joueurs sommes tous conscients de la lourde tâche qui nous attend ce samedi et on devra sortir le grand jeu pour offrir à notre merveilleux public une belle victoire ». Propos recueillis par A. M.

Il est appelé à d’autres fonctions

HANNACHI PROPOSE À KAROUF LE POSTE DE MANAGER GÉNÉRAL

Le président Mohand Cherif Hannachi a tenu à déclarer, lors du point de presse qu’il a tenu avant-hier aux côtés de Nacer Sandjak au siège du club, que « Karouf a donné le meilleur de luimême et on n’aura toujours besoin de ses services. Il restera à la JSK et n’ira nulle part. Il a beaucoup donné au club et il mérite tous les égards et la considération de notre part » avant de conclure : «Il sera appelé à d’autres fonctions au sein du club ». D’après une source autorisée des affaires courantes du club phare de la Kabylie, le boss Mohand Cherif Hannachi aurait proposé au concerné le poste de manager général. Ce poste qui est vacant pour le moment sera certainement occupé par le désormais ex-entraîneur adjoint d’Enrico Fabbro et qui a assuré l’intérim, lors de la rencontre face au CABBA la semaine dernière, au stade du 20-Août-55 de Bordj Bou Arréridj. Karouf, qui a beaucoup donné au club phare de la Kabylie, mérite tous les égards de la part des responsables. Le poste de manager général sera

semaine prochaine, mais on parle avec insistance de leur retour à la JSK. De toute façon, la présence de Harb et Amrouche aux côtés de Sandjak sera bénéfique et pour ce dernier et pour les joueurs.

ILS SERONT D’UN GRAND APPORT POUR L’ÉQUIPE

Harb et Amrouche s’ils viennent à concrétiser leur retour à la JSK, la semaine prochaine, ce ne pourra que constituer une bonne affaire pour les joueurs, lesquels vont certainement apprendre beaucoup de choses à leurs côtés. La présence du trio SandjakAmrouche-Harb ne pourra que faire du bien au groupe. Harb et Amrouche vont certainement apporter un plus à l’équipe, vu leur grande expérience dans le monde du football. A. M.

très utile pour Karouf, lequel pourra bel et bien apporter un plus et dénicher des joueurs de valeur au mercato hivernal.

UNE RENCONTRE ENTRE LES DEUX PRÉVUE CE DIMANCHE

Le désormais ex-entraîneur adjoint de la JSK Mourad Karouf, qui a pris la décision de se retirer des affaires techniques après son entrevue avec Sandjak avec la présence de Hannachi avant-hier, aura un tête-à-tête, ce dimanche avec le président kabyle. Une réunion de travail regroupe Hannachi Mohand Cherif et Mourad Karouf, juste après le match contre l’ES Sétif. La rencontre est prévue dimanche prochain au siège du club. Tout va s’éclaircir pour le poste qui sera confié à Mourad Karouf, et ce, même si on avance du cté de l’entourage du club, le poste de manager général. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

De l’ensemble de^s joueurs, un seul a attiré l’attention du nouvel entraîneur kabyle avant-hier, lors du match d’application disputé dans la matinée. Il s’agit du milieu de terrain Hamza Ziad. Cet élément de valeur a réussi une belle prestation avanthier, avec à la clé un joli but inscrit des 30 mètres sur un coup franc direct, en laissant Asselah pantois sur l’action. Ziad a réussi à gagner des galons auprès de Sandjak qui a coché son nom, et qui va certainement l’utiliser face à l’ESS. Ziad était au four et au moulin avant-hier mardi, en étalant toute sa classe, et en épatant les présents au stade, par son grand talent.

VERS SA TITULARISATION FACE À L’ESS

Il n’est pas à écarter de voir Nacer Sandjak apporter des changements dans le onze rentrant, ce samedi face à l’Entente de Sétif. Hamza Ziad, qui a épaté le coach Sandjak, pourra donc constituer la carte gagnante de ce dernier face au leader du championnat. Donc, tout porte à croire de revoir Hamza Ziad parmi les 11 rentrants face à l’Aigle d’Aïn El Fouara. Attendons pour voir si le coach Sandjak va le titulariser ou pas. Nous y reviendrons…

A. M.


JSK

06 TRAVAIL SPÉCIFIQUE DEVANT LES BUTS

Ayant remarqué certainement les carences lors du dernier match contre le CABBA, Sandjak essaye maintenant de trouver les automatismes pour son groupe. Pour cela, le coach a multiplié les ateliers spécifiques de sixtes où les joueurs sont souvent mis en opposition attaque-défense, pour terminer la séance avec un travail devant les bois. Il s’agit en fait d’un travail d’adresse pour les attaquants qui n’arrivent toujours pas à s’imposer. Le technicien a beaucoup parlé à ses attaquants, surtout avec Messaâdia, Hanifi, Hadiouche et autres et devrait trouver la faille lors des prochaines journées. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des prochaines sorties des Jaune et Vert, notamment celle devant l’ESS ce samedi. S.A

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

LIGUE E1

Les Jaune et Vert promettent de se ressaisir A J-2 du rendez-vous important face à l’ESS

Par Said Aberkane

Les coéquipiers de Maroci ont promis de se ressaisir et retrouver leur bonne santé, lors du prochain rendez-vous face aux gars d’Ain El-Fouara, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou.

«N

ous sommes plus que motivés et concentrés à faire le maximum d’efforts dans l’objectif de terminer la rencontre de ce samedi face aux gars de Sétif en notre faveur. On doit rester concentrés et garder cette dynamique qui anime le groupe, et faire oublier tous les revers concédé à notre chère galerie», en déclare certain d’entre eux. A cet effet, tous les moyens ont été mobilisés pour préparer comme il se doit cette rencontre qui va nous opposer avec la formation des Noir et Blanc de l’ESS, et arracher un autre succès afin de retrouver le moral. Donc, c’est une aubaine pour les Canaris d’être à la hauteur ce samedi devant leurs supporters. Les joueurs sont tous déterminés à ne pas rater cette occasion pour arracher les trois points qui seront mis en jeu et garder cet état d’esprit.

ILS COMPTENT AUSSI SUR LE SOUTIEN DE LEURS SUPPORTERS

Nombreux sont les joueurs de la JSK qui nous ont confié qu’ils espéraient une présence en masse de leurs supporters ce samedi face à l’ES Sétif pour les soutenir. Les fans qui étaient présents en force lors des derniers matches de leur équipe favorite sont

Tous les moyens ont été mobilisés pour préparer comme il se doit la rencontre de l’ESS

donc invités encore une fois de se présenter ce week-end dans l’aprèsmidi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou pour soutenir encore une fois les Kabyles. Pas tendres avec les joueurs, à l’issue des précédentes confrontations, les supporters répondront-ils présent à cet appel ?

onnat, ce qui poussera les Jaune et Vert à redoubler d’effort et être aussi vigilant. Mais quoi qu’il en soit, les Canaris savent qu’ils n’ont plus droit à l’erreur après avoir perdu beaucoup de points depuis l’entame de la saison, et de ce fait la victoire reste primordiale pour le club.

Et en parlant de ce prochain rendezvous qui reste important aussi face à l’ESS, à domicile, la JSK sera appelée donc à se donner à fond lors de ce match, prévu pour samedi, et ce afin d’être prêt pour ces rendez-vous, les joueurs Kabyles sont décidés d’empocher les trois points de la victoire qui seront mis en jeu et rectifier le tir, après le revers enregistré samedi passé à l’extérieur. N’empêche que l’équipe kabyle va tout faire pour éviter une autre contre-performance après une mauvaise place en champi-

Un but très difficile à atteindre mais pas impossible, surtout si on sait queles capés du technicien Nacer Sandjak et ses collaborateurs affichent la bonne forme, et le bon état d’esprit du groupe ne fera qu’augmenter les chances de la JSK de réussir un bon coup d’éclat lors de cette rencontre et atteindre cet objectif, à savoir les points de la rencontre. Un souhait partagé par toute la famille Kabyle, laquelle commence à croire en les chances de son équipe favorite de revenir encore une fois de

L’ERREUR N’EST PAS PERMISE CETTE FOIS-CI !

UN OBJECTIF QUI RESTE IMPÉRATIF POUR LES CANARIS

plus devant de la scène. L’essentiel et de négocier comme il se doit cette empoignade face aux gars d’Ain El Fouara, qui est prévue pour le samedi prochain, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Le staff technique de la JSK, qui a mis de l’ordre dans le groupe en exhortant ses poulains à ne pas baisser la garde en restant concentrés et surtout vigilants, qui, à ses yeux, est comme une bête blessée, se jettera corps et âme dans la bataille afin de réaliser un bon résultat et rééditer l’exploit des années précédentes. Les joueurs Kabyles sont conscients de la lourde tâche qui les attend à domicile, pour le compte de la 13ème journée, et sont animé d’une grande volonté et ne comptent pas céder à la pression en arrachant la victoire face à cette redoutable équipe Sétifienne. Car à leurs yeux un succès s’impose ce week-end, et ce afin d’atteindre cet objectif, à savoir le gain du match. S. A.

ASSELAH : «RIEN QUE LES TROIS POINTS»

Le portier des Jaune et Vert, Malik Asselah, s’est dit optimiste. Il a, d’abord, tenu à s’excuser auprès des supporters et cela au nom de ses coéquipiers suite aux derniers échecs enregistrés. Il nous dira que ce match face à l’ESS à une importance capitale et qu’en aucune façon il ne faut rater ce rendez-vous. Concernant l’avenir, il ne doute pas un seul instant que son équipe arrive à redresser la barre très vite.

Tout d’abord, décrivez-nous l’ambiance à l’entraînement ? Que voulez-vous que je vous dise. Nous travaillons très dur et je ne vous cache pas que nous sommes, nous les joueurs, dans une période difficile après la dernière défaite concédé face aux Bordjiens.

Parlons de la dernière défaite, celle face au CABBA. Est-elle méritée ? Elle est surtout amère et elle n’est pas du tout méritée. Cette équipe du CABBA ne nous a pas été

supérieure. Nous nous sommes créé des occasions mais la chance, encore une fois, n’a pas été de notre côté. Toute l’équipe a fourni beaucoup d’efforts, mais ils ont étés vains. Pour le prochain match, vous allez accueillir l’ESS. Qu’avezvous à dire sur cette rencontre ? Ce sera probablement difficile, car nous aurons en face de nous une bonne équipe qui reste sur un succès. Nous sommes sereins et sûrs de nos capacités. On jouera pour gagner sans pour autant se mettre une pression qui pourrait influer négativement sur l’équipe.

Votre public attend de vous que vous sortiez vainqueurs de cette confrontation, surtout contre cette équipe Sétifienne... C’est tout à fait normal, nos fans attendent de nous que nous réalisions un bon résultat face à l’ESS qui nous permettra de se ressaisir et remonter au classement général. Pour cela encore, je dirais qu’il faut qu’on batte cette équipe. Je sais que ce ne sera pas une simple formalité devant une équipe qui semble retrouver une santé ces derniers temps, mais nous, on ne se focalise

pas trop sur ça, rien ne nous intéresse que la victoire et on doit l’arracher coûte que coûte.

Quels sont ces atouts sur lesquels vous comptez ? Notre principal atout, c’est la combativité et l’esprit de groupe. Mais il y a aussi l’aspect psychologique sur lequel nous comptons beaucoup pour obtenir une victoire.

Donc, la victoire est impérative… Exactement, pas question de rater cette occasion. La JSK aura la rage de vaincre et la volonté de gagner comme lors des dernières années, car une place au podium passera par d’autres succès. Donc, le succès ne nous échappera pas ce samedi. Optimiste donc… Mais comment ne pas l’être du moment que nous avons des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon résultat. De toutes les façons, je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que la JSK sera à la hauteur de leurs aspirations. Entretien réalisé par S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Benaldjia «La pression pèsera sur les deux équipes» Entretien réalisé par Mohamed A. A.

L’attaquant du Chabab, Mehdi Benaldjia, affirme que son équipe est fin prête pour le derby de ce samedi face à l’USMH. Selon lui, elle a des atouts à faire valoir, et se présentera dans la peau d’un conquérant, dans l’optique de confirmer ses deux derniers résultats.

A quelques encablures de la rencontre face à l’USMH, dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? Dieu merci, tout se passe très bien, surtout que nous venons d’enchaîner avec deux bons résultats, après une période de disette. Notre réveil, fait face au CABBA, est tombé au moment opportun, surtout que nous sommes actuellement revigorés au plus haut point pour pouvoir terminer la phasealler comme il se doit.

Comment appréhendez-vous cette empoignade ? Tout le monde s’accorde à dire qu’elle sera des plus ardues, pour nous comme pour eux. Chaque équipe va essayer de l’emporter pour une raison bien précise. Ceci pour dire que la pression pèsera sur les deux camps. En ce qui nous concerne, on se présentera dans l’unique but de confirmer notre

A l’approche du mercato hivernal, plusieurs formations font de certains joueurs leurs priorités, en vue de se renforcer en prévision de la deuxième moitié du championnat. Et parmi ses joueurs, se trouve le milieu de terrain du Chabab, Saâd Sahraoui, que son ancienne équipe, l’O Médéa, veut le récupérer prochainement. Dans ce sillage, nous apprenons qu’un émissaire du président Mourad Lahlou, aurait pris attache avec le joueur, pour le sonder s’il est pour ou contre un retour à Médéa, lui qui était le capitaine de cette équipe la saison écoulée, avant de rejoindre le Chabab. Selon nos informations,le joueur et même s’il est semblé tenté par ce retour, au regard de sa situation au CRB, ne veut pas se précipiter, et a reporté toute décision quant à son avenir. M. A. A.

regain de forme, surtout que cette rencontre a un caractère assez particulier, étant un derby, et face à une équipe qui carbure à plein régime depuis l’entame de la saison. Plusieurs joueurs commencent à retrouver leurs verves ces derniers temps, y compris vous. Quel est le secret ? Sans hésitation, je dirai que le nouveau staff technique a su apporter sa touche sur le groupe, sur tous les plans. On avait besoin de ce déclic, et Dieu merci, cela a fini par donner ses fruits en un laps de temps très court. Me concernant, j’ai continué à travailler comme je le faisais auparavant, et voilà que cela a abouti dès l’arrivée du nouveau staff. Espérons que nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin, puisque le plus dur reste à faire et c’est en ces moments où on devra faire preuve de plus de concentration.

HERKAT : «JE JOUERAI MÊME AVEC UN SEUL PIED»

D

ans ce sillage, le concerné nous dira : «Il est vrai que je souffre de blessure, et que cette blessure pourra, dans un moment à l’autre, rechuter si elle n’est pas guérie d’une manière définitive, mais je ne vous cache pas que je suis décidé à jouer, quelles que soient les conséquences. Mon équipe risque de jouer sans défenseur axial, et ce n’est pas le moment que je vienne m’ajouter à la liste des défections». Par ailleurs, et concernant le joueur qui devra l’épauler dans la composante de la charnière centrale, notre interlocuteur dira : «Peu importe l’identité de celui qui composera, en ma compagnie, la charnière centrale. Ce dont j’en suis certain,

COUP D’ENVOI MAINTENU POUR 15H

Contrairement aux vœux de plusieurs férus des derbys algérois, celui de ce samedi entre le CRB et l’USMH, programmé au stade Mustapha Tchaker de Blida, ne se jouera pas en nocturne. En effet, la Ligue de football professionnel, dans son programme rectifié, n’a rien changé dans ce sens, concernant cette rencontre. Par ailleurs, celle des U21 entre les deux formations, se jouera le même jour au stade 20-Août de Ruisseau, à partir de 11h.

ULTIME SÉANCE DEMAIN

Un mot sur votre prochain adversaire en Coupe d’Algérie… Il est vrai que nous avons hérité d’un adversaire de palier inférieur, mais la Coupe d’Algérie ne connait rien, sauf la réalité du terrain. De ce fait, cette équipe de Debdaba force le respect, après s’être qualifiée pour ce tour, et est donc, à prendre très au sérieux. Certains commencent déjà à parler du match des 16e de finale entre le CRB et la JSMB, alors que ces deux équipes n’ont encore pas assuré leur qualification. Nul n’est qualifié d’avance. Par M. A. A.

Même si jusqu’à l’heure, rien n’est encore décidé concernant sa participation, ce samedi, face à son ancienne équipe, l’USMH, le défenseur du Chabab, Sofiane Herkat, semble déterminé à y prendre part, quel que soit son état de santé.

CRB

LES SUPPORTERS VEULENT ENVAHIR LES GRADINS DE TCHAKER

Depuis la fin de la rencontre de la dernière journée face au CAB, les supporters du Chabab font des pieds et des mains afin de faire un déplacement organisé vers Blida, pour la rencontre de ce samedi. Selon certains d’entre eux, des bus sont déjà loués pour assurer le déplacement de maximum de supporters, et cela devra continuer à se faire, jusqu’aux derniers instants. Dans ce sens, On attend, aussi, un geste de la part d’autres amoureux du club, en assurant le transport d’autres supporters. On veut, par là, envahir les gradins du stade Mustapha-Tachaker de Blida pour apporter de d’aide à l’équipe, dans sa quête des bons résultats, entamés depuis l’arrivée de Foued Bouali.

L’O MÉDÉA RELANCE SAHRAOUI

07

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

c’est que ce joueur ne lésinera pas sur les moyens et les efforts pour être à la hauteur de la confiance placée en lui».

LE CAS BOUREKBA DIVISE

Dans notre édition d’hier, nous avions évoqué le désir de l’ancien attaquant du Chabab, Ramzy Bourekba, de revenir au bercail. Mais il se trouve, selon des indiscrétions, que cette piste est loin de faire l’unanimité au sein de la maison du Chabab, pour diverses raisons. Parmi ces raisons, se trouvent, selon nos sources, la manière avec laquelle le joueur avait quitté le club, la saison passée, et ces déclarations tout juste après. Un point qui ne risque pas de passer sous silence, même si certains proches affirment que tout cela doit être mis de côté, surtout en ces temps où l’équipe a besoin de renfort en attaque, et Bourekba connait bien la maison. Il y a aussi ce point de la méforme du joueur, qui a baissé de niveau depuis son départ du Chabab. D’ailleurs, dit-on, ces renvois, de Nedjrane, et l’éventuel de la JSMB, ne sont pas pour rien. En tout cas, seul à Foued Bouali, et en sa qualité de premier responsable, de trancher sur ce point. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le staff technique du Chabab a programmé l’ultime séance pour demain après-midi au niveau de l’institut sportif de Aïn-Benian. Un lieu qui pourrait changer, d’un moment à l’autre, puisqu’il y a fortes possibilités que cette séance soit délocalisée vers le stade de la protection civile de Dar El-Beïda, qui est doté d’un terrain en gazon naturel. A la fin de cette séance, les joueurs se dirigeront vers l’hôtel Hilton, où ils effectueront la coutumière mise au vert, avant de se déplacer, le lendemain à Blida, pour le derby face à l’USMH.

L’ÉQUIPE DE STYLE NOVEL SERA À ALGER LE 5 DÉCEMBRE

Selon une source responsable au sein de la direction du Chabab, l’équipe comorienne, Style Novel, se présentera à Alger, deux jours avant sa rencontre face au CRB, pour le compte de la manche-retour de la Coupe arabe. Ainsi, le représentant des Iles Comores se présentera à Alger le mercredi, 5 décembre prochain, et sera hébergée à l’hôtel Hilton, suivant la convention signée entre la FAF et la direction de l’établissement en question.


MCA

08 A DÉFAUT DE ZEDDAM, MOUMEN REMPLACERA DJEGHBALA

MCA-CABBA SE JOUERA OFFICIELLEMENT À BOLOGHINE

Même si la Ligue de football professionnelle ne l’a toujours pas dévoilé sur son site officiel, le match MCA-CABBA prévu initialement au stade du 5-Juillet, aura finalement lieu à Omar Hamadi (Bologhine). Pour rappel, l’entraîneur Djamel Menad était contre cette idée, mais Omar Ghrib a fini par le convaincre. En effet, puisque le coordinateur de la section football a su trouver les arguments valables pour dissuader son entraîneur qui était catégorique quant à son refus de jouer à Bologhine. Pour les éventuelles options envisageables au début, il y avait les stades de Rouiba, Kouba et Koléa. Mais en final, tout le monde s’est mis d’accord sur Omar Hamadi, surtout si on sait, que les pelouses de Rouiba et Koléa sont gazonnés et risquent de subir toutes les pluies prévues dans toutes les wilayas du centre du pays au cours des 48 prochaines heures.

Zemiti : «Tous les matchs de championnat ont la même importance» Par Mounir Ben

Comme on le sait déjà, le défenseur axial, Abdelmalek Djeghbala est suspendu pour le match de samedi prochain face au CA Bordj Bou Arréridj. Une situation qui met vraiment l’entraîneur Djamel Menad dans l’embarras et la raison est toute simple. Mobitang est toujours blessé et Zeddam revient tout juste d’une grave blessure à l’épaule contractée lors de la 4e journée du championnat face à l’ASO Chlef au 5-Juillet. Néanmoins, l’entraîneur des Vert et Rouge dispose d’une autre carte, qui est celle du polyvalent Bilal Moumène. Ce dernier, qui fut l’unique satisfaction face à l’ES Sétif, peut prétendre à une place de titulaire dans l’axe de la défense mouloudéenne, si son partenaire Hamza Zeddam ne sera pas prêt physiquement. Juste pour l’information, Moumène a déjà été utilisé dans ce poste lors du stage de préparation en Tunisie à l’époque de l’entraineur Jean-Paul Rabier. Ce qui fait, que Menad aura Moumen comme une solution de secours dans le cas où il ne prendra pas le risque de faire jouer Zeddam face au CABBA. M. B.

LIGUE E1

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

A entendre les dires de l’entraîneur-adjoint des Vert et Rouge, tout le monde a tourné la page de Sétif et ne pense qu’à la victoire face au CABBA samedi prochain. Farid Zemiti affirme aussi, que la préparation se fait dans une sérénité totale contrairement à tout ce qui se dit ici et là.

On croit savoir, que la page de la défaite de Sétif est définitivement tournée, le confirmezvous ? Bien évidemment ! On ne va quand même pas pleurer notre sort après une défaite en championnat alors que le chemin reste encore très long. Je ne nie pas, que ce revers a réellement affecté tout le monde que se soit, joueurs, staffs, dirigeants et supporters, mais comme le coach l’a déjà dit, cette défaite n’est pas la fin du monde. C’est à nous de prouver maintenant, que les deux derniers revers subis contre le MC El Eulma et l’E Sétif sont de simples accidents de parcours et rien d’autre. Justement, ne craignezvous pas une éventuelle

pression lors de la réception du CA Bordj Bou Arréridj samedi prochain, où tous les Mouloudéens seront sous la pression du résultat ? Je pense, que tout le monde au Mouloudia s’est habitué à toutes les pressions possibles. Mais pression ou pas, il faut faire le nécessaire pour surpasser cette mauvaise passe. En d’autres termes, la victoire sera notre seul objectif ce week-end à l’occasion de la venue du CABBA. Dieu merci, les joueurs affichent une grande détermination et ne parlent que des trois points. D’ailleurs, l’ensemble du staff technique était très content de la réaction des joueurs mardi dernier lors du match amical face aux espoirs où on a pu remarquer cette volonté et hargne chez tout le monde. Inchallah, c’est de bon augure et personnellement, je reste très optimiste quant au résultat final de ce prochain match. Mais la tâche s’annonce quand même très difficile contre cette équipe du CABBA réputée accrocheuse loin de ses bases, un commentaire là-dessus ? Ecoutez, depuis mon arrivée au Mouloudia, je n’ai assisté à aucun match facile. C’est pour vous dire, que tous les matchs de championnat ont la même importance et sont tous difficiles à domicile ou en déplacement. Il suffit juste de rester très concentrés sur notre sujet en

tâchant de gérer la compétition match par match sans brûler les étapes.

D’après les déclarations du coach Menad, le Onze rentrant connaîtra à nouveau, d’éventuels petits changements, le confirmez-vous ? Le fait d’avoir 25 joueurs signataires, vous oblige à chaque fois à éffectuer des changements. Cependant, il ne faut surtout pas croire qu’on va à chaque fois, chambouler toute l’équipe. Lors du dernier match contre Sétif, beaucoup de gens avaient parlé de ces fameux changements, alors qu’il n’y avait qu’un seul changement par rapport à l’équipe rentrante à savoir, l’incorporation de Moumène. Ce samedi avec l’absence de Djeghbala, on compte sur le retour de Zeddam pour retrouver sa place dans l’axe. Pour le reste, aucune décision n’a été prise, du moment qu’il faut attendre les deux dernières séances d’entraînements pour en savoir un peu plus sur la forme de chaque joueur. Revenons maintenant à cette histoire de domiciliation où aucune décision officielle n’a été prise, avez-vous des préférences, si le 5-Juillet ne sera pas disponible ? Pour être franc avec vous, tout le monde veut jouer au 5Juillet. Mais si le 5-Juillet ne sera pas disponible comme on le dit, on tâchera de trouver la meilleure option possible. C’est tout ce que je peux vous dire là-dessus. Par M. B.

LES JOUEURS RÉCLAMENT LEUR ARGENT ET GHRIB LES RASSURENT

E

Pas plus tard que cette semaine, les joueurs du Mouloudia ont clairement affiché leur mécontentement concernant leur situation financière.

n effet, puisque les camarades du capitaine Réda Babouche ont tout simplement réclamé leurs salaires en suspend, sachant bien que les anciens cadres attendent tout de même, lé régularisation de leurs cinq mois de salaires non-payés. Les nouveaux quant à eux, attendent la

régularisation de deux mois de salaire. Pour rappel, la direction du MC Alger s’est uniquement contentée de verser les primes de matchs et rien d’autre, même si les hommes de Menad n’ont toujours pas perçu la prime de la victoire ramenée de Tizi-Ouzou. En voyant le danger venir, Omar Ghrib le coordinateur de la section football, a pris ses devants en promettant à ses joueurs de lé régulariser avant même le stage d’Espagne prévu lors de la prochaine trêve hivernale. Mais apparemment, les joueurs ne veulent rien savoir hormis la langue du «concret» après toutes les

dernières promesses qui tardent toujours à se concrétiser. Mais la question qui se pose maintenant est sans doute : Comment les dirigeants du Mouloudia vont faire pour régler tous ces salaires en suspend, au vu de la situation financière alarmante du club ? D’après certaines sources proches de la direction mouloudéenne, Omar Ghrib mise énormément sur l’enveloppe de Djezzy et une éventuelle aide financière de la Sonatrach qui prépare son grand retour dès les prochains jours. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana MaracanaN°1894 N°1873——Jeudi Lundi29 5 Novembre Novembre2012 2012

Menad : «Prouvez que vous êtes des hommes et gagnez le match du CABBA»

Après avoir concédé son premier revers avec le MCA, Djamel Menad s'est réuni mardi soir avec ses joueurs, pour mettre fin à tous les problèmes qu’a connus le vestiaire mouloudéen ces derniers temps, surtout après cette défaite contre l’ESS qui a laissé de néfastes séquelles.

L

e coach du MCA a exigé les trois points du match contre le CABBA de ses joueurs, sachant bien qu’ils vont jouer dans un stade, qui reste un mauvais souvenir pour l’équipe. En effet, C'est dans une ambiance maussade que les camarades de Chaouchi ont repris le chemin des entraînements sous la

Il s’est réuni avec ses joueurs mardi soir

Par Walid Saber

houlette d’un coach, bien décidé à remettre son équipe dans le sens de la marche. Très affectés psychologiquement par leurs dernières contre-performances, les gars du Mouloudia ont eu droit à un long discours de leur coach qui n'a pas du tout mâché ses mots, en leur disant ce qu'il pense du comportement de certains de ses éléments. «Je ne comprends pas l'attitude de certains joueurs sur le terrain. Je m'attelle à donner la chance à chacun de vous, mais à chaque fois, je suis déçu. Je pense qu'il y a certains éléments qui ne s'investissent pas assez. Il faut maintenant oublier ce match que nous avons offert à Sétif par notre jeu calamiteux, et se concentrer sur le suivant contre le CABBA. Je ne tolérerai aucun autre faux pas à domicile. Je vous tiens pour responsables de la moindre contre-performance devant notre public qui a été formidable et irréprochable depuis le

début de la saison. je vous dis une chose et je ne vais pas le répéter deux fois, soyez des hommes et gagnez moi ce match contre le CABBA.», a-t-il déclaré à ses joueurs, un peu surpris par la virulence des propos de Menad. Ce dernier a opté pour la solution radicale pour faire bouger les choses. Et ce n'est qu'après cette mise au point musclée que les gars du MCA ont attaqué le programme du jour, axé essentiellement sur l'aspect physique, suivi par des exercices technicotactiques. Le staff technique veut déjà préparer le groupe qui affrontera ce samedi le CABBA au stade de Bologhine, avec cette obligation de gagner. En effet, rétrogradé de la 4e à la 6e place au classement général, le MCA a perdu en l'espace de deux journées cinq unités. Et avec six points de retard sur le leader, le Doyen n'a plus le droit à la moindre erreur, surtout à domicile devant son public. W. S.

DJALLIT : «A BOLOGHINE OU AILLEURS, LA VICTOIRE EST IMPÉRATIVE» Entretien réalisé par Walid Saber

L’attaquant du MCA n’a plus marqué depuis le match du CSC. Dans cet entretien il nous explique les raisons de ce passage à vide qui dure depuis trois rencontres. Mustapha Djallit promet de renouer avec le chemin des filets à partir de ce samedi contre le CABBA.

On a constaté lors de la reprise des entraînements une ambiance maussade, n’est ce pas ? Effectivement, elle a été très difficile, car nous n'avons toujours pas digéré cette défaite. On sait qu'on avait nos chances d'accrocher le match nul, n'était-ce le mauvais arbitrage de Bousseter. Mais bon, on ne va pas refaire le match. Il faut qu'on tourne la page, car il y a un rendez-vous capital qui nous attend le week-end prochain face au CABBA. Les supporters du MCA sont

unanimes à dire que la bourde commise par Chaouchi a constitué le tournant du match ? Certes, le deuxième but de Sétif nous a sciés les jambes, car il a été inscrit juste après notre égalisation. Mais il ne faut pas aussi oublier qu'on avait la possibilité de revenir, puisqu'il restait encore beaucoup de temps de jeu. Alors ce n'est pas la peine de charger Chaouchi que je soutiens de toutes mes forces. Il a nous a sorti à maintes reprises de mauvaises passes, alors on ne va pas le descendre dès sa première erreur de la saison. On oublie qu'il a été irréprochable depuis le début du championnat. Personne n'est à l'abri d'une défaillance, même les meilleurs gardiens du monde commettent des bourdes. Comment expliquer ce passage à vide qui perdure depuis le match du CSC où vous n’avez marqué le moindre but ? Cela m'affecte de ne pas marquer. C'est frustrant d'avoir des occasions et de ne pas pouvoir les transformer en buts. J'avoue que je connais un petit passage à vide.

A moi de rebondir en retrouvant le chemin des filets dès la prochaine journée contre Bordj.

Face au CABBA ce samedi, vous êtes obligés de glaner les trois points afin de rester en course pour le titre, n’est ce pas ? On n'a pas le choix. Il nous faut les trois points. A nous de s'arracher pour remporter cette rencontre. Je dis à nos fans que la défaite essuyée face à l'Entente ne remet pas du tout en cause nos ambitions de jouer le titre.

Finalement la rencontre se jouera au stade de Bologhine. Vous ne craignez pas de revivre le même scénario du MCEE ? C’est vrai que tous les joueurs voulaient jouer ce match au 5juillet, mais maintenant, on n’a plus le choix. Peu importe le lieu de la rencontre l’essentiel les trois points pour augmenter notre capital point. J’espère que nos supporters seront nombreux pour nous aider et nous soutenir jusqu’à la dernière seconde de la rencontre pour gagner ce match. W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

09 MCA

LIGUE E1

MCA –CABBA À BOLOGHINE

Contraint de recevoir le MCEE au stade de Bologhine en raison de l'état de la pelouse du 5Juillet qui était dans un état lamentable, le Doyen avait connu une grosse désillusion en se faisant accrocher chez lui par les Eulmis. Pour la venue des Bordjis, les camarades de Ghazi était contre l’idée de se produire encore une fois sur la pelouse du stade Omar Hamadi, mais finalement c’est dans ce stade que les Vert et Rouge vont affronter le CABBA, puisque le stade du 5-juillet n’est pas disponible à cause de la mauvaise état de la pelouse.. Omar Ghrib nous a confirmé que sa formation va revenir ce samedi dans le stade de Bologhine : «J’ai essayé de domicilier le match dans différents stades, comme Rouïba et Kouba, mais ce n’était pas possible. Donc, on est obligés de jouer à Bologhine.»

MOUMEN SERA TITULAIRE FACE AU CABBA

Titularisé à cinq reprises la saison dernière, Bilel Moumen a frappé très fort pour sa première apparition de la saison. Pourtant, ce n'était guère facile de se produire dans une affiche aussi importante que celle face à l'Entente. Finalement, le jeune Moumen a été de loin le meilleur joueur de son équipe sur le terrain. Une prestation qui devrait lui permettre d’être reconduit samedi face au CABBA et c’est Hocine Metref qui payera les frais. Moumen évoluera aux côtés de Karim Ghazi et le revenant Kacem Mehdi qui s’occupera de l’animation de jeu en milieu de terrain. W. S.


USMH

10

BOUKACEM A JOUÉ LA TOTALITÉ DE LA RENCONTRE

Pour la première fois de la saison, le troisième gardien de l’USMH, à savoir Boukacem a joué avant-hier la totalité de la rencontre devant Khemis-El Khechna en amical. En effet, le concerné a profité de l’absence de Doukha pour blessure et de Lemane qui souffre de ses côtes.

DOUMI SIGNERA AU PROFIT DU CLUB

Le jeune joueur de l’USMH évoluant parmi la catégorie espoir, à savoir Doumi, devrait signer prochainement un contrat de quatre ans au profit du club. En effet, il reste seulement un détail à régler concernant le salaire du joueur qui devra être réglé dans les jours à venir.

LE DERBY POURRAIT NE PAS SE JOUER À TCHAKER

ASO

Selon des sources très bien informées, les autorités de Blida s’opposent à la tenue de la rencontre entre le CRB et l’USMH à Tchaker. Selon les mêmes sources, le Wali devait faire une intervention dans le stade Tchaker après le vote prévue aujourd’hui.

ALI-HADJI PARTANT POUR UNE TITULARISATION Rétabli de sa blessure, Ali-Hadji qui a repris les entraînements avec le groupe, se dit prêt à reprendre de plus belle. Ayant été absent au dernier match, il sera normalement incorporé cette fois-ci, Benzekri comptant sur ses qualités et surtout sur son métier.

LE MATCH À 15 HEURES

La LNF a changé le programme pour ce qui est du match ASO-MCEE qui était prévu à 18heures ce samedi. Ainsi donc, le match se jouera à 15heures à la grande joie des supporters, surtout ceux qui habitent loin du chef-lieu de la wilaya.

LIGUE E1

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Doukha a repris hier en solo Il s’est contenté de soins et réintégrera le groupe demain

Par Lotfi Salhi

Le gardien international des Jaune et Noir Doukha, touché au niveau du poignet, a repris hier en solo, les entrainements.

L

e concerné s’est contenté de tours de piste et de séances de soins, avant de reprendre les entrainements avec le groupe demain. Selon des sources très bien informées, le gardien en question ne veut pas rater la prochaine rencontre derby face au CRB, et il veut à tout prix être présent avec ses coéquipiers, surtout que des échos font état de la présence du sélectionneur national, pour l’occasion, afin de superviser quelques joueurs en prévision du prochain stage de l’équipe

nationale. Dans le même contexte, le médecin de l’équipe, à savoir Rahim , a affirmé que son gardien sera bel et bien présent lors de la prochaine rencontre devant le CRB. En effet, selon le médecin en question, le gardien devait reprendre les entrainements avec le groupe vendredi, puisque sa blessure n’est pas aussi grave comme certains le pensent, puisqu’il s’agit d’une entorse au niveau de son poignet.

RAHIM : «Doukha sera prêt pour la prochaine rencontre»

Selon le médecin de l’équipe, à savoir Rahim, le gardien des Jaune et Noir sera bel et bien présent lors de la prochaine rencontre devant le CRB. En effet, Rahim affirme que le gardien souffre d’une entorse au niveau de son poignet et il devait effectuer des

séances de soins avant de reprendre les entrainements avec le groupe vendredi. Néanmoins, Rahim ajoute que son gardien ressent des douleurs au niveau de son poignet, mais cela ne va l’empêcher d’être prêt à temps.

Charef optera pour des changements face au Chabab

Le premier responsable de la barre technique des Jaune et Noir a opté pour quelques changements lors de la rencontre amicale jouée avant-hier devant Khemis-El Khechna. En effet, il sera question de l’incorporation de Azzi dans l’axe de la défense à la place de Demou, qui est blessé et le retour de Tatem dans l’effectif rentrant, à la place de Younes, qui n’a pas convaincu Charef lors de la précédente rencontre. Il faut s’attendre aussi à ce que Touaheri soit titularisé à la place de

Yaya, qui n’est pas dans son élément, à cause de son dû qu’il doit toujours à l’administration harrachie. L. S.

AZZI : «PRÊT POUR REMPLACER DEMOU»

Le milieu de terrain des Jaune et Noir, à savoir Azzi, affirme qu’il est prêt pour remplacer Demou dans l’axe central de la défense. En effet et selon le concerné, il a déjà évolué à deux reprises cette saison dans ce poste et il y a une très bonne entente entre lui et son camarade Belkaroui «Ce ne sera pas un problème pour moi de jouer dans l’axe, puisque j’ai l’habitude de jouer dans ce poste avec mon camarade Belkaroui, et j’attends avec impatience cette rencontre devant le CRB» affirme le joueur en question.

YAYA : «JE N’AI ENCAISSÉ AUCUN CENTIME DEPUIS LE DÉBUT DE SAISON» Le Tchadien de l’USMH, à savoir Yaya, affirme qu’il vit dans une situation difficile depuis le début de saison, puisque il n’a encore perçu aucun sou depuis le début de saison. Une situation qui rendu son quotidien invivable. le joueur ajoute aussi qu’il est abandonné par l’administration et il qu’il doit une fière chandelle à ses camarades qui l’aident à surpasser les épreuves difficiles, auxquelles il est confrontées. Cette situation ne lui permet pas de continuer à jouer dans de bonnes conditions.

Premièrement, votre niveau a régressé ces derniers temps, on peut savoir pourquoi ? Je dirai que je souffre énormément, puisque je n’ai touché aucun sou depuis le début de la saison.

Un fait qui m’empêche de me concentrer dans les rencontres. Pis encore, le premier responsable des Jaune et Noir ne répond jamais au téléphone. Comment voulez-vous que je garde le même niveau. Est-ce que vous en avez parlez avec le coach ? Oui, il m’a promis de trouver un terrain d’entente avec le président, surtout que je devais retourner dans mon pays natal lors du prochain mercato.

Revenons au match du CRB, comment voyez-vous cette rencontre ? Je ne vous cache pas que je n’ai pas le moral en ce moment pour parler de la compétition. Lotfi S.

ZAOUCHE : «NOUS DEVRONS ÊTRE PLUS PERCUTANTS FACE AU MCEE»

Entretien réalisé par Zoheir Zitoun

A l’image de ses coéquipiers, Zaouche estime que la victoire est obligatoire face au MCEE pour se permettre une série positive.

Un commentaire sur cette rencontre face à la JSS Amon sens, je crois que si nous avions gagné, personne n’aurait crié au vol. Il faut dire aussi que le match était difficile pour les deux équipes qui étaient obligées de faire un bon résultat. La pression était beaucoup plus du côté de l’adversaire, mais on a raté le coche, car n’ayant pas su en profiter. Je pense que nous n’avons pas démérité, puisqu’on était déterminés dès le départ à confirmer le succès face au leader. Le point du nul est mérité à plus d’un titre, car on méritait plus, du moment que nous nous sommes créées plusieurs occasions de buts. A la reprise, Benzekri n’est pas allé du dos de la cuillère C’est normal dans le sens où il compte avoir un groupe apte à réaliser les objectifs à atteindre, notamment la victoire au prochain

match. Et Pour cela, il nous a exhortés à oublier le dernier match en ne pensant qu’à la prochaine mission face au MCEE.

Comment voyez-vous ce match ? Ce ne sera pas facile, car le MCEE est une formation coriace, à laquelle il faut faire attention et prendre au sérieux, d’autant plus qu’elle marche fort ces derniers temps. Toutefois, je peux vous affirmer que le groupe est paré à la lutte pour engranger les points de cette rencontre, parcequ’on avait pas le choix et surtout parce que nous avons promis de ne pas rater de matchs chez nous, afin de récolter le maximum de points, nous permettant d’améliorer notre position au classement.

Il y aura un certain Belhout de l’autre côté, un commentaire… C’est vrai que Belhout connait bien notre équipe pour l’avoir drivé un bon moment cette saison et pourrait même nous préparer un plan pour nous surprendre, mais nous sommes parés à cette éventualité et on fera le maximum pour ne pas perdre les points de la rencontre, dont nous avons besoin. Le match étant à 15heures, il y aura du monde… Je le souhaite de tout cœur, car la présence de nos supporters est un avantage. Je n’oublierai jamais ce qu’ils ont fait face à l’ESS, où ils nous ont été d’un grand apport. Z. Z.

Le MB Bouira, un adversaire à respecter Selon la plupart des joueurs que nous avons abordés, l’adversaire de l’ASO, le MB Bouia, est à prendre très au sérieux. Les Chélifiens qui joueront le match à Bouira compte user de prudence, surtout qu’ils ne connaissent rien de l’adversaire qui jouera son va-tout face à une équipe d’élite et puis Dame coupe ne manque pas de caprices, car elle pourrait cacher des surprises qu’il faudra éviter.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


L’ex-attaquant de l’USMH, courtisé durant plusieurs semaines par la direction du MCO, a bel et bien posé pour la traditionnelle photo avec le président Youssef Djebari, mardi dernier. Il s’était présenté à l’entraînement de mercredi, mais a fait l’impasse sur le match d’application du jeudi. Benyettou semble buter sur ce problème financier, puisqu’au cours de la cérémonie de «signature», on lui avait promis une avance de deux mois sur le salaire dont il avait convenu avec la direction et que celle-ci devait lui payer le mercredi. Ayant marqué son absence et donné donc un avertissement aux dirigeants, Benyettou s’est vu relancer par Haddou et devait recevoir son dû hier en début d’après-midi, avant de rejoindre le groupe à l’entraînement prévu au stade Ahmed Zabana.

Etre titulaire est l’objectif de chaque joueur

Par Ali Boutaleb

11 MCO

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012 LIGUE 1 BENYETTOU : «TOUJOURS LE PROBLÈME D’ARGENT»

Les

deux matchs d’application, joués en l’espace de moins de 10 jours, ont montré des éléments hargneux, cherchant à gagner une place de titulaire, ou à défaut faire partie du groupe des 25 qui sera retenu pour l’exercice 2012-2013.

L

e recrutement effectué, en nombre et en qualité, a provoqué, au contraire de l’été dernier, une émulation, car aucun n’est encore sûr d’être titulaire à 100%, selon l’entraîneur adjoint, quand bien même des « noms » compissent l’effectif du Mouloudia . « Pour le moment, il n’ya pas de joueur qui soit certain d’être un titulaire indiscutable. Le travail permettra de différencier les atouts de chacun. Pour preuve, le comportement des jeunes lors du dernier match d’application de jeudi dernier, où on a constaté le bon rendement d’éléments comme Kouriba, Bentiba, Sabri, soient des remplaçants sur le papier. Et comme rien n’est définitif en football, la devise du staff est : «Que le meilleur joue ».

SEBBAH ESSAYÉ EN MILIEU RÉCUPÉRATEUR

Voilà deux matchs d’application au cours desquels le coach adjoint Hans Agbo, et sur les conseils de Haddou Moulay, a essayé Sebbah Zine El Abidine au poste de milieu récupérateur. Le Mouloudia ne veut prendre aucun risque en cas de perte de Sofiane Bouterbiat, qui aurait transmis un recours à la commission des litiges concernant ses 6 mois de salaires impayés de la saison dernière et qui risque d’être libéré du contrat qui le lie au Mouloudia. Sebbah, qui évolue aussi bien au poste de latéral droit

Sachant bien que seuls les efforts des joueurs qui payent, la devise du staff est : «Que le mieux en forme jouera»

qu’à celui de défenseur central et de milieu de terrain, espère bien occuper ce poste sensible où la concurrence est quasiment absente, puisqu’il ne sera en «ballotage » qu’avec Bentaleb Lakhdar, l’ex joueur de l’ASMO. La préstation de Sebbah dans ce nouveau poste a été honnête et toutes les prémices montrent qu’il sera le futur N° 6 de son équipe. « Je me sens à l’aise dans ce poste et je compte bien le garder »avait-il déclaré samedi à l’issue de la séance

d’entraînement.

A QUAND LA LISTE DES LIBÉRÉS ?

Elle n’est toujours pas établie et certains joueurs sont dans leurs petits souliers. La situation a fait que plusieurs éléments, même s’ils s’entraînent, n’ont pas encore signé leurs contrats ou leurs licences. Du coup, la direction peut craindre des défections, faute de trouver l’argent indispensable pour les garder. Mais le

revers de la médaille pour les coéquipiers de Zidane, est que la direction ne les retient pas dans l’effectif et ce alors que la fin de la période des signatures se profile à l’horizon. «La liste des libérés sera établie au plus tard dans quelques jours» a déclaré une source de la direction. Certains observateurs pensent que cette fameuse liste sera établie de facto au moment du départ vers la Tunisie pour le stage d’été, c’est à dire avant le 6 Août. A. B.

KOURIBA : «MON OBJECTIF EST DE FAIRE PARTIE DU GROUPE»

Il est issu des jeunes catégories du Mouloudia. Il a évolué en quelques reprises, la saison dèrnière au sein de l’équipe première. Il compte bien se mettre en évidence et gagner une place parmi le groupe qui entamera le championnat.

Kouriba, vous emblez être à votre meilleur niveau et vous travaillez très fort aux entraînements. Qu’est-ce qui vous motive ? C’est tout simplement mon voeu de faire partie du groupe des 18. L’année dernière, j’ai joué quelques matchs, j’ai été la plupart du temps remplaçant, mais cette fois-ci je veux gagner des galons, parce que je pense avoir acquis un peu plus d’expérience. Est-ce la raison de votre très bon match

de jeudi dernier ? Oui ! La préparation est importante, car c’est sur sa base que le staff technique déterminera la liste des joueurs qui seront retenus. Je travaille beaucoup aux entraînements, je respecte les instructions du coach et je fais preuve d’une grande discipline. Je veux taper dans l’œil du staff et je regrette seulement que l’entraîneur en chef soit absent. Vous avez marqué un but… …C’est le propre de tout avant-centre. Je veux profiter de l’absence du véritable buteur pour me mettre en évidence. Si je suis retenu, je suis certain que je marquerais encore en compétition. Mis à part le MCO, est-ce qu’il y a eu des équipes qui vous ont fait des offres ? Oui, notamment l’USMBA et le MC Saïda, sans oublier l’ASMO. Mais je suis tenu par un contrat avec le MCO et donc je ne suis pas libre. Personnellement, je compte rester au Mouloudia et faire une très bonne saison..

…Avec la concurrence de vos copains Feddal et Cherif, sans oublier Sandaogo, s’il revient à sa forme et surtout Benyetto, dont on dit qu’il sera le titulaire du poste ? A entendre le coach adjoint, je ne crois pas qu’il y a des titulaires d’avance, sur n’importe quel poste. Il faudra suer et batailler pour être dans la liste des 18. Je ne veux pas rater ma chance et je compte faire mieux que la saison dernière.

Un mot sur les incidents qui sont survenus au sein du groupe… C’est comme toujours en été et au cours du mois sacré. Certains sont énervés et ils reportent leur énervement sur un de leurs coéquipiers, à la suite d’un mot mal placé ou d’un geste jugé inopportun. Mais ce n‘est pas grave et à chaque fois, le calme revient rapidement, une fois le jeûn rompu et les idées redevenues plus claires. Je pense qu’il ne faut pas amplifier de banals incidents. Entretien réalisé par Ali Boutaleb

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DEMAIN MATCH AMICAL

Afin d’avoir une idée plus précise sur sa formation, autre que celle des matchs d’application entre joueurs, et améliorer les automatismes, la direction a programmé un match amical avec la formation de la division deux amateur, l’US Remchi, aujourd’hui à 17H00 au stade Ahmed Zabana. Ce sera le premier véritable test des camarades d’Aoued. La rencontre se déroulera certainement devant un grand public, à voir l’engouement suscité par les mordus du MCO, à cet entrainement auquel viennent assister des dizaines de fans chaque après-midi. A. B.


JSMB

12 LES SUPPORTERS DU … «SAMEDI» !

Ils n’ont jamais été près de leur équipe, mais les premiers à faire les critiques. Dans les moments d’euphorie, ils deviennent muets et donnent même l’impression d’être indifférents. Par contre, il suffit d’un simple passage à vide, pour qu’ils réclament le départ de tel ou tel, pour qu’ils s’immiscent dans le travail de l’entraîneur et pour qu’ils perturbent la sérénité de tous le groupe. Ce sont des supporters qui ne sont là que le samedi, soit pour faire pression sur leur équipe, soit pour critiquer la manière de jouer de leur équipe. Ce sont les supporters du samedi. On ne les voit que le samedi. Ils sont loin de la vie de tous les jours de leur formation. Que peut-on attendre de ceux-là, de ce genre de public qui lâche son équipe au moindre faux pas, qui joue le jeu des opportunistes et se laisse, même, manipuler dans d’autres considérations qui dépassent, parfois, l’esprit et la morale sportive. Heureusement pour la JSMB, ils ne sont pas nombreux, ce sont des énergumènes. Car, à vrai dire, les véritables supporters de la JSMB sont connus pour leur fidélité à leur club, leur dévouement et leur éthique sportive. C’est un public fair-play qui a toujours reconnu la force de l’adversaire, ayant applaudi la pratique du beau football, tout en étant réaliste et connaisseur. C’est un public qui suit de près son équipe avec un esprit critique et constructif. Contre l’USMA, le public béjaoui sera nombreux. Il sera présent pour soutenir son équipe, même dans les moments difficiles. Rendez-vous est donc pris pour ce samedi, avec les Vert et Rouge et leur public, en vue de mettre tout en oeuvre, pour écarter momentanément de leur passage, un sérieux prétendant aux premiers rôles. A. Z.

LIGUE E1

BOUKEMACHA : «NOUS BATTRONS LES USMISTES» Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

quelque chose ? Oui, pour dire qu’en football, il y a des défaites, des victoires et des nuls. Il y a des hauts et des bas. Donc, si on a perdu contre Tlemcen, ce n’est pas la fin du monde et on va rectifier le tir contre l’USMA.

Par Abdelkader Z.

Il est catégorique et semble confiant pour ce prochain rendez-vous, même si l’adversaire est une grosse pointure et un sérieux prétendant pour le titre. Dans cet entretien, Boukemacha parle de ce match face à l’USMA, et nous donne un aperçu sur l’état d’esprit du groupe, à quelques jours, de cette importante empoignade :

Ne craignez-vous pas la pression de votre public ? Le public est fait pour soutenir son équipe et non pour faire pression sur elle. Nous espérons que notre public sera le 12è homme dans cette rencontre et viendra nombreux pour nous soutenir.

N’avez-vous pas été déçu par le parcours de votre équipe ? Bien au contraire, nous sommes satisfaits de ce parcours. Bien entendu, il y a eu quelques erreurs, mais avec le travail, nous sommes entrain de les corriger. Il ne faut pas oublier, aussi, que notre équipe a été remaniée à plus de 80%. Et si aujourd’hui on est parmi les premiers, il faut vraiment s’en féliciter, sans toutefois tomber dans l’autosatisfaction. Une chose est sûre, le travail a été accompli par tout le monde.

Un match important vous attend contre l’USMA. Un commentaire ? Effectivement, c’est un match important que nous allons disputer face aux algérois de l’USMA, qui ne vont pas, d’ailleurs, se déplacer en simples touristes. Aussi, nous devons mettre tout en oeuvre afin de sortir victorieux et reprendre notre place au podium. Donc, comment vous voyez ce match ? Certes, il sera difficile, d’autant plus que les Usmistes vont venir avec cet esprit de revanche. Mais, on fera tout pour empocher les 3 points.

Comment voyez-vous la fin de cette phase «aller» ? Elle sera difficile et serrée. Nous ferons de tout notre mieux pour terminer parmi les 3 ou 4 premiers. Ce sera un objectif atteint durant cette première étape du championnat.

La défaite contre le WAT ne sera-t-elle pas un handicap pour vous ? Non, pas du tout. On a déjà oublié ce match, et durant toute la semaine, on s’est concentrés sur l’USMA. Oui,

Que vise la JSMB, en dernier lieu ? Il est vrai que nous visons une place au podium. Cependant, on sait que la

phase retour sera plus difficile, plus palpitante et pleine de suspens.

En coupe d’Algérie, vous jouerez contre l’ASMO, à Béjaïa. Un commentaire ? Ce sera un match qu’il faut prendre au sérieux. Et ce n’est pas le fait d’être à domicile que cela va être facile. Nous ferons tout pour passer le cap D’ailleurs, nous comptons aller le plus loin possible dans cette compétition, si populaire. On vous laisse le soin de conclure … Nous sommes décidés à battre l’USMA, même si on sait que cela ne va pas être une partie de plaisir. Aussi, nous comptons sur nos supporters, afin de nous aider par leur

LA GRANDE BATAILLE DU PODIUM … vous

voulez

ajouter

Quelques journées avant la fin de la phase «Aller», plusieurs équipes, dont la JSMB, se livrent une grande bataille pour terminer sur le podium.

A

ussi, pour les Vert et Rouge, le match contre l’USMA revêt une grande importance, car, en cas de résultat, ils auront fait un grand pas en avant, pour s’installer en pôle position, en attendant d’entamer le

Mebarakou :

«Je suis sûr que la rencontre sera palpitante. Nous ferons de notre mieux pour sortir victorieux et nous ressaisir après la défaite contre le WAT».

Hammouche :

«Nous sommes entrain de préparer ce match pour bien le négocier. Les Algérois vont se déplacer pour

sprint final : «Le match face à l’USMA va nous permettre d’avoir une meilleure idée, quant à la suite de notre parcours durant cette phase «aller». Aussi, nous devons redoubler d’efforts et faire de notre mieux pour sortir victorieux de cette empoignade, si difficile face à un adversaire qui a des arguments à faire valoir et qui nourrit les même ambitions que nous», a-t-on affirmé, avant d’ajouter : «Nous sommes, donc, condamnés à gagner ce match et faire de notre mieux pour négocier intelligemment les autres rendez-vous, qui restent avant la fin de cette pre-

faire un résultat. On ne va pas leur donner cette occasion. Aussi, ce sera à nous de mettre tout en oeuvre pour gagner et les écarter momentanément».

Aourès :

«Ce sera, à coup sûr, une rencontre pleine. Nous ferons le maximum pour faire échec aux ambitions des Algérois. Ce match ne sera pas aussi facile, mais il faut être armé de patience». A. Z.

mière étape du championnat». C’est dire que la bataille du podium bat son plein et les Béjaouis semblent, de plus en plus, concernés et convaincus, qu’il leur suffit un peu plus de volonté, en vue de terminer cette phase dans de bonnes conditions. D’ailleurs, dans ce contexte, il nous a été dit : «Nos joueurs sont conscients de ce qui leur reste à faire. Ils sont imbus d’une grande volonté afin d’atteindre ce premier objectif, qui leur permettra d’entamer la deuxième phase du championnat avec un moral d’acier». Toujours est-il qu’une véritable bataille s’est installée au niveau des clubs, en vue de se positionner sur le podium et terminer, ainsi, en excellente position. C’est pour cela que les dernières journées de la phase «aller» vont s’avérer palpitantes et pleines de suspens. A moins que le jeu de coulisse ne soit de la partie, et que par conséquent, tout soit remis en cause. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

soutien. Mais nous n’allons pas les décevoir et nous allons mettre tout le paquet pour reprendre notre place au podium. J’espère que cela va se réaliser en vue de se replacer et permettre à la JSMB de retrouver sa véritable dimension. A. Z.

UN MATCH À HAUT RISQUE

Face à cette équipe de l’USMA, les Béjaouis n’ont pas d’autres alternatives que d’empocher les 3 points, pour ne pas connaître d’autres déconvenues. Dans ce contexte, certains joueurs n’ont pas manqué de nous rappeler qu’il est impératif, pour eux, de sortir victorieux de cette empoignade. Aussi, diront-ils : «Nous n’avons pas droit à l’erreur et la venue de l’USMA est une bonne occasion, pour nous, pour rectifier le tir, notamment, après la défaite contre le WAT», et d’enchaîner : «Nous nous sommes attelés à préparer cette rencontre durant toute la semaine, sans pour autant en faire la rencontre de tous les temps. Nous sommes décidés à gagner ce match». C’est pour dire que cette rencontre est considérée par les Béjaouis comme étant un événement qu’il ne faut pas rater, surtout qu’il ne reste que 3 rencontres avant la fin de la phase «Aller». C’est dire, aussi, que ce match se déroule dans un climat, quelque peu, électrique, car les deux équipes visent une place sur le podium et n’ont pas l’intention, alors, de perdre des points dans une empoignade aussi importante. «Les Algérois vont se déplacer pour faire un résultat et continuer sur leur lancée. De notre côté, on fera de notre mieux pour gagner et retrouver le podium jusqu’à la fin de la phase «aller». Nous allons mettre tout en oeuvre pour atteindre cet objectif et repartir de bon pied pour terminer la saison en apothéose», nous a-t-on conclut. A. Z.


HERIAT :

«On ne baissera pas les bras» Entretien réalisé par Wahab Yefsah

Le milieu de terrain du CAB ne s’avoue pas vaincu, comme sur le terrain il a voulu se montrer bagareur et toujours déterminé, pour lui l’équipe s’en sortira de cette situaiton, il espère que tout le monde ne baisse pas les bras.

Comment est le moral des troupes après le nul face au CRB ? Certes tous les joueurs sont déçus du résultat on est passé à côté d’une victoire à notre portée on a manqué de chance et de concentration. Mais avec la qualité de jeu qu’on a montré, je pense que les joueurs vont se ressaisir.

Cette fois-ci, les joueurs ont pris la préparation avec un grand sérieux. Peut-on espéré un bon

LES JOUEURS AU REPOS

résultat ? La situation au classement exige de nous de mettre de côté tous nos problèmes, les joueurs sont conscients que c’est à eux de réagir, il y a une grande détermination, on ne baissera pas les bras.

Quel a été le discours de l’entraîneur ? L’entraîneur fait tout son possible pour nous mettre dans les meilleures conditions surtout morales, il nous parle de nos capacités et tente toujours de nous inculquer l’optimisme pour garder confiance.

Comment pensez-vous s’en sortir de cette situation ? Il faut s’armer de volonté et de détermination et croire en nos capacités à redresser la situation il ne faut surtout pas perdre confiance et se laisser gagner par le doute. Un dernier mot… Si contre le CRB l’équipe n’a pas gagné, elle a fait son meilleur match, les joueurs se sont libérés grâce à l’apport de nos des supporters. W. Y.

L’ADMINISTRATION N’A PAS RENCONTRÉ LE MINISTRE

A Oran pour se relancer

Les Bécharis qui espéraient qu’en recevant deux fois de suite sur leur terrain fétiche du 20 Août 1955 qu’ils comptabiliseront les six points mis en jeu et améliorent davantage leur position au classement.

M

Pour mettre les choses au point le directeur de la jeunesse et des sports de Batna a tenu à apporter la précision suivante : “Je tiens à préciser que la DJS n’a invité perosnne à rencontrer M. le ministre ceux qui sont venus l’ont fait de leur propre initiative en leur nom personnel”, une déclaration qui calmera peut-être les Cabistes.

Tous les joueurs sont présents aux entraînements hormis Merazka et Bitam A/Rezak qui demeurent toujours blessés, la convalescence de Bitam a tellement duré qu’on songe à le libérer au mercato.

pour grimper de quelques marches au classement. «La rencontre ne sera pas facile les Oranais dans une mauvaise posture se donneront à fond pour arracher la victoire qui les galvanisera pour le reste de la compétition. Mais on a les moyens de les battre le groupe est très bien préparés pour revenir avec les trois points de la victoire tant attendu par nos inconditionnels » ajoute t-il. Les Bendjilali et compagnie jurent par tous les saints qu’ils referont le même coup comme ce ut le cas devant le WAT damant le pion aux Tlemcénéens sur leur terrain et devant leurs supporters.

Par Ali Oukili

alheureusement ils ratent ses deux sorties consécutives en arrachant qu’un seul le unique point malgré leur honorable prestation. Les joueurs ont tourné la page de ses revers et ne songent plus qu’à la suite du parcours pour se racheter en arrachant les points nécessaires afin d’atteindre leur principal et unique objectif qui n’est autre que le maintien de la JS Saoura dans cette division. Le groupe s’est préparé dans de très bonnes conditions en prévision de leur sortie qui les amènera à El-Bahia pour croiser le fer au MC Oran pour le compte de la treizième journée de ligue1. L’entraineur Chérif Hadjar a mis en garde ses poulains ne doivent pas sous-estimer les Hamraouas mêmes s’ils occupent la dernière place au classement. La tache des Vert et Jaune ne sera pas face à une équipe qui cherche à s’extirper de la zone rouge qui aura l’apport de son public et l’avantage de son terrain

ILTACHE DJS “ON A INVITÉ PERSONNE”

BITAM A/REZAK ET MERAZKA ABSENTS

Après cinq séances d’entraînements depuis la reprise de dimanche l’entraîneur Rouabeh a accordé la journée de mercredi repos pour tout le monde les camarades de Bitam reprendront jeudi après-midi et vendredi matin avant d’entrer en mise au vert l’après-midi.

Si à Constantine le ministre de la Jeunesse et des Sports a rencontré les dirigeants du CSC et notamment Boulahbib à batna l’administraiton du CAB n’a pas été conviée et aucun dirigeant n’a eu vent de la visite du MJS ce qui n’a pas été du goût des Cabistes qui ont montré du doigt les services de la wilaya et le directeur de la jeunesse et des sports qui auraient marginalisés les dirigeant du CAB pour cette visite on se demande comment les dirigeants du club voisin étaient présents et se sont entretenus avec M. Tehmi. Zeddam s’est même permis d’honorer le ministre y a-t-il eu une marginalisation délibérée du CAB ?

CAB

13

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

JSS

LIGUE E1

UNE PREMIÈRE ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

cependant les coéquipiers de Terbah sont armés d’une forte détermination afin de renouer avec le succès tant espéré par les supporters. Avec la verve qu’ils affichent les Bécharis misent sur un résultat positif lors de leur prochain déplacement dans la capitale de l’ouest et faire oublier les précédents échecs à leurs milliers de supporters dans l’attente d’un sursaut d’orgueil de la part de leur favori.

HADJAR : «ON A LES MOYENS DE SURPRENDRE LE MCO»

L’entraineur des Vert et Jaune Chérif Hadjar

estime que son équipe a les moyens de ramener le meilleur résultat de son déplacement à Oran même si leur adversaire du jour le MC Oran en quête de victoire pour souffler mieux à l’avenir «Les joueurs ont oublié leur deux derniers échecs à domicile face à l’USM Alger et l’ASO comptabilisant qu’un point en ses deux rencontres sur les six points possibles. Ils ont fait leur possible pour ne pas les rater malheureusement la chance leur a tourné le dos et souri à nos adversaires plus chanceux dans leurs tentatives.» Déclare t-il. Les camarades de Bakayoko sont décidés plus que jamais à renouer avec la victoire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

D’après les anciens sportifs Bécharis les deux formations ne se sont jamais rencontrés par le passé même en amical et pour la première fois qu’ils se donnent la réplique c’est la première fois de leur existence que les deux équipe se rencontrent dans une compétition officielle. Les Vert et Jaune sont déterminés de réussir cette confrontation devant les Hamraouas pour dédier cette victoire à leurs fidèles qui ont promis d’être présents en force dans les tribunes du stade Ahmed Zabana pour les soutenir à fond. Les Bécharis ont presque réussi toutes leurs sorties à l’extérieur et comptent le faire une fois de plus qui les poussera davantage à fournir des efforts lors des prochaines échéances. O. A.


14

Entre amertume et interrogations

CSC

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Le voile commence à se lever sur les problèmes internes vécus par le CS Constantine à la faveur du dernier échec subi à El Eulma. Le cas du gardien Ferradji concernant sa prise de bec avec un dirigeant et son refus de chauffer le banc, a trouvé son épilogue ce mardi. Le désormais exgardien, a été officiellement libéré et devra donc trouver preneur lors du mercato d’hiver au même titre que le milieu Bennounes n’ayant pas accepté son statut de remplaçant. Pour le cas du l’ex-capitaine des Verts, c’est son franc parlé qui lui a valu d’être « remercié ». En effet au moment où le coach remontait les bretelles à certains joueurs, Yazid se permettra de lui indiquer « qu’on ne pouvait demander plus à des joueurs n’ayant pas encore perçu des arriérés ». Un comportement qui n’était pas du goût de Lemerre et encore moins de la direction, qui décideront alors de la libération de Mansouri. Voilà donc des premières mesures qui ne manqueront certainement pas d’être suivies par d’autres, tant les mécontents sont nombreux. A. B.

Par Aymen Badis

Il est évident que la dernière défaite concédée à El Eulma, et au-delà de pénaliser le CS Constantine au plan comptable, elle a eu pour effet de mettre à nu beaucoup de carences tant au plan de l’effectif que dans sa prise en charge. C’est tout juste que certaines langues commencent à se délier au sujet des dûs des joueurs, des choix technico-tactiques du coach Lemerre et bien évidemment des blessures à répétitions avec une infirmerie qui ne désemplit plus depuis l’entame de la saison.

L

es bons résultats acquis pour la première partie de l’exercice, ont été certainement cet arbre ayant caché la fôret,mais aujourd’hui que la formation constantinoise traverse un véritable creux de vague, les critiques objectives ou subjectives c’est selon,fusent de partout. Les réunions des staffs techniques et administratifs tenues dans l’urgence suite au dernier échec d’El Eulma,témoignent si besoin est,que la sérénité n’est plus au rendez-vous au sein de la famille «Clubiste». Si du côté de l’administration, on tente de parer au plus pressé, afin d’éviter toute implosion, du côté du staff technique, le coach Lemerre a véritablement haussé le ton lors de la séance de reprise. Le Français a dans un style pas coutumier du tout, reproché à cer-

Jamais de mémoire de Constantinois, une telle hécatombe n’est survenue au CS Constantine

tains joueurs, leur manque de professionnalisme. Mais ce qu’il y a lieu de noter, c’est les blessures à répétitions des joueurs qui inquiètent et taraudent en même temps l’esprit des inconditionnels. Jamais de la mémoire des Constantinois, une telle hécatombe n’est survenue au CS Constantine, alors que pour la première fois depuis belle lurette, le club n’avait bénéficié d’une telle préparation. Trois stages en Tunisie ponctués par une dizaine de matchs amicaux étaient de nature à maintenir à flots cette équipe du CS Constantine du moins jusqu'à la trêve hivernale. Mais ce n ‘est nullement le cas aujourd’hui où les blessures se succèdent à un rythme infernal, obligeant le staff technique à aligner à chaque rencon-

tre, un onze totalement remanié .Cette situation est dans une certaine proportion, un début de réponse à la baisse de régime de l’équipe, mais elle est loin d’être l’unique cause. Les choix de Roger Lemerre notamment ces dernières semaines,sont, loin de faire l’unanimité dans et autour du club et à ce propos, le cas du lateraldroit Tafer, en est la parfaite illustration, et aussi des quelques grincements de dents au sujet de la composante humaine du CS Constantine .Dés lors,le football panache démontré notamment face à l’USM Alger, l’ASO Chlef,le MC Oran ou le CR Belouizdad, a subitement disparu ,laissant place à un jeu incohérent et indigeste à la fois qui n’est pas fait pour rassurer les inconditionnels des

« Vert et Noir ». Les maigres productions fournies face au WA Tlemcen et récemment face au MCE Eulma, sonnent comme un avertissement pour la formation Constantinoise, tenue de trouver des solutions urgentes, à défaut de connaittre de cruelles désillusions dans les semaines à venir. La balle est dans le camp des staffs techniques et administratifs, mais elle l’est davantage dans celui des joueurs qui sont tenus, voire obligés, d’honorer leur statut de professionnel. A ce propos, les messages du capitaine Bezzaz et de Boulemdais le goleador, sont explicites sur la nécessité d’un sursaut d’orgueil de leurs coéquipiers. A. B.

rivalité qui existe entre les deux équipes «Apparemment ce derby revêt un cachet particulier, vu l’importance de l’enjeu, c’est un match qui s’annonce des plus indécis où chacun veut se surpasser ce qui est tout à fait normal. De toute façon nous n’avons pas d’autres alterna-

tives pour bien négocier ce match, les joueurs sont conscients de ce qui les attend et sont tenus à le faire de leur mieux, pour au moins réaliser un précieux point, tout en souhaitant que le fair play sera le grand vainqueur de ce derby.» S. T. S.

LES WIDADIS POUR LA CONFIRMATION Par Smain S. T.

WAT

MANSOURIFERRADJI ET BENNOUNES REMERCIÉS !

LIGUE E1

Moralement gonflés à bloc après la précieuse victoire obtenue face à la JSMB, un autre match plus difficile cette fois-ci, attend les coéquipiers de Rachrouche où ils auront à en découdre avec l’autre voisin L’USMBA, dans un derby qui s’annonce des plus chauds, vu le caractère de ces retrouvailles.

L

e Widad qui a réalisé la deuxième victoire, après celle du MCE Eulma, devra confirmer son misant d’orgueil même si la tâche ne s’annonce pas de tout repos. Belabbès qui vient d’enchainer deux bons résultats face succéssivement à la JSK et l’USMH, compte ne pas en rester là avec la venue du Widad, c’est du moins les ambitions des gars de la Mekerra. Pour les coéquipiers de Boudjakdji, une chose est sûre, ils ne se déplaceront pas en victimes expiatoires et sont décidés à réussir un bon coup et ce malgré la difficulté de la tâche. Abdelkrim Benyellès qui connaît parfaitement les points faibles et les forces de cette équipe pour l’avoir drivé la saison précédente en con-

Benyellès connaît parfaitement les points faibles et les forces de son équipe

tribuant à l’accession, a une idée précise sur l’ensemble du groupe, et avec comme consigne de contrer le dispositif offensif qui sera mis en œuvre lors de cette rencontre, affirme que ce derby sera un match difficile pour les deux formations en estimant qu’il y aura de l’électricité dans l’air où la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LA DIRECTION SE SÉPARE À L’AMIABLE, DE TROIS DE SES JOUEURS

Les Crabes reviennent e à la 2 place

La période des transferts pour le mercato hivernal arrive à grands pas, la direction du club le plus populaire de Béjaia s’est officiellement séparée de trois de ses joueurs. Il s’agit de Brahim Salem, Ait Ali et Benloucif. Les trois joueurs ont été libérés pour insuffisance technique. Pour rappel, le premier joueur nommé est venu de l’AB Merouana, le deuxième du RC Kouba alors que le troisième était transfuge de l’USMB.

RAHMOUNI PRÉPARE SON PLAN POUR LE MATCH

Par Nassim S.

Comme on l’a déjà dit dans notre édition d’avant-hier, au niveau des Crabes, c’est tout le monde qui avait éspéré que le RCArbaà fasse un faux pas où même mieux, qu’il subisse une défaite à Saida, face au Mouloudia local.

M

ais, leur rêve s’est évaporé, puisque le nouveau promu a remporté son match retard en déplacement en terminant la rencontre à son avantage sur le score de trois buts à deux. Du coup, les gars de Larbaà rejoignent cette 1ère place qu’ils

n’ont quittée que depuis le match de la 11ème journée face au MOB. Aujourd’hui donc, le MOB rétrograde à la deuxième place avec toujours 24 points au compteur et avec un point de retard sur le RCA et deux d’avance sur les gars de la ville des roses, l’USMB en l’occurrence. Désormai donc, les Crabes vont tout faire pour garder cette 2ème place ou déloger carrément encore une fois l’actuel leader, à savoir,le RCA.

NE PENSER QU’AU SAM

Il ne reste que trois journées pour la fin de la phase aller et le MOB continue d’avoir du pain sur la planche afin de rester dauphin, ou carrément déloger le RCA. Ce sera difficile, mais pas impossible, et le prochain

AMRANE SANCTIONNÉ FINANCIÈREMENT

L’attaquant des Crabes, Amrane Farès, sera sanctionné financièrement et ce pour la simple raison que lors de la rencontre de son équipe face au NAHD, il a préféré faire carême, et les dirigeants ont jugé que c’était au détriment des interêts du club. Seulement, faut-il le rappeler, que malgré son jeûn, le dit joueur n’était pas le seul à avoir trouvé des difficultés à terminer la partie.

Le prochain déplacement à l’Ouest du pays sera assurément difficile, face à une équipe qui fera tout pour gagner afin de sortir de la zone rouge

match face au SA Mohammadia s’avère comme étant celui du rachat et où les Crabes se déplaceront dans l’optique de récupérer les deux points cédés à domicile lors de la 12ème journée face au NAHD (0/0). C’est dire que la préparation pour ce match, qui se jouera ce samedi, a été caractérisée par un travail psychologique, surtout après que cette dernière ait perdu la première place au profit du RCA. Le prochain déplacement à l’Ouest du pays sera assurément difficile, face à une équipe qui fera tout pour gagner afin de sortir de la zone rouge et par la même occasion se racheter aussi de la dernière défaite subie à Blida face à l’USMB.

ATIA EN FRANCE

Connaissant la difficulté de la tâche de son équipe, le coach Rahmouni ne veut rien laisser au hasard, au risque de laisser des plumes en déplacement. Il faut dire aussi que l’objectif des Crabes, c’est de ne pas perdre afin de rester dans la place de dauphin, étant donné que le MOB a deux points d’avance sur Blida. Un match nul et pourquoi pas une victoire serait la bienvenue, afin d’entamer les deux rencontres restantes de cette phase aller sous de meilleures auspices.

LE MATCH DE LA SAISON ÉCOULÉE EST TOUJOURS DANS LES ESPRITS

Après ce qui s’est passé durant le match de la phase retour, et où les Crabes ont été malmenés pat des joueurs du SAM, avec un Dehouche et un Toual qui se rappellent ce qu’ils ont vécu durant ce match, du côté des Crabes, on ne peut oublier ce qu’ils ont vécu au stade de Mohammaia. Les joueurs promettent de prendre leur revanche, devant un adversaire qui les a battus par la plus petite des matches, mais a empêcher quand même le MOB d’y accéder en ligue 1. D’ailleurs après cette défaite, les joueurs ont été malmenés par des pseudo-supporters du MOB, dés la première séance d’entraînement après ledit match. Ce qui fait que les capés de Rahmouni auront une revanche à prendre sur leur adversaire de cette 13ème journée. N. S.

Tout juste, après la réunion qui a regroupé les membres du conseil d’administration du club, et le président-directeur général de la société par actions du MOB, en la personne de Zahir Atia, ce dernier qui était accompagné du chargé de la communication, et à sa sortie du siège de l’administration du club, nous a informé qu’il serait de retour en France pour hier (Mercredi), où il passera une semaine. Il n’assistera donc pas au match de son équipe face au SAM ce samedi.

LE STATU QUO !

Par Aymen Badis

la «démission» de Kamel Madani n’aura servi à rien car les choses sont restées en l’état où elles étaient

Les quelques signes d’apaisement de la crise du MO Constantine nés de la dernière réunion, ont fondu comme neige au soleil ces quarante huit heures où le statu quo s’est de nouveau installé.

M

algré les promesses et les assurances des pouvoirs publics par l’entremise du Directeur de la jeunesse et des sports ainsi que celle de quelques dirigeants encore au chevet du club, les joueurs restent toujours inflexibles dans leurs revendications, poursuivant ainsi leur mouvement de

grève, déclenché voilà prés d’un mois. Au plan organisationnel, s’il est vrai que Abdelhak Demigha l’actuel président du CS Amateur a été «intronisé» Directeur Sportif, il est autant vrai qu’aucune mesure concrête n’a été prise

dans ce sens par l’établissement d’un document officiel avalisé par l’ensemble du conseil d’administration. Dans ce contexte, Demigha est catégorique dans son refus de s’immiscer dans la gestion d’un groupe sur lequel, il ne

pourrait avoir aucune influence et il clame haut et fort «son incapacité à discuter avec les joueurs grévistes sans être préalablement mandaté réglementairement». Des propos qui ont le mérite d’être clairs et nets, mais aussi adressés en direction d’un conseil d’administration « brillant » par son absence dans sa majorité. Sur un autre plan, la demande d’augmentation de la quote-part du CSA, telle que convenue lors de la dernière réunion, est restée lettre morte puisque aucune réponse n’est parvenue du conseil d’administration, contraignant ainsi donc Demigha à rester en retrait malgré les diverses sollicitations dont celle du directeur de la jeunesse mandaté par le premier responsable de la ville afin de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

15 MOB

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

LA COMMISSION ATTEND LA TENUE DE L’AGE DU CSA

La commission d’organisation des AG du MOB attend toujours la date de la tenue de l’assemblée générale élective du CSA, dont la date de la fin de l’échéance donnée à Bennai Arab était de 15 jours, afin qu’il gère les affaires du club sportif amateur.

CHEBANA SUSPENDU FACE AU SAM Le défenseur des

Crabes, Chebana, transfuge de l’USMBA sera le grand absent du match de son équipe face au SAM, et ce pour avoir reçu son quatrième carton jaune depuis le début de la saison en cours face au NAHD. Le coach Rahmouni va devoir lui trouver un suppléant, c'est-à-dire un joueur qui sera capable de le remplacer et de donner le meilleur de lui-même en défense.

MOC

LIGUE 2

résoudre la crise. Ainsi donc, après une éphémère éclaircie,voilà que le MO Constantine retombe dans la grisaille des lendemains incertains, menacé dans son existence même. Pour ne point endosser la responsabilité d’une véritable catastrophe, le bureau du CSA, que préside Demigha, a dans sa dernière réunion tenue ce mardi en soirée, fixé au lundi prochain un dernier ultimatum pour la levée des contraintes de concert avec le conseil d’administration et les autorités locales. Faute de quoi, le comité directeur remettra dans son intégralité, sa Démission. C’est dire donc, que la « démission » de Kamel Madani n’aura servi à rien, car les choses sont rest��es en l’état. A quand le bout du tunnel ? A. B.


16

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Les joueurs libérés psychologiquement

USMB

Reprise des entraînements avant-hier

PRIMES PERÇUES HIER

Par Tahi Ahmed

Les poulains de Menad Salim, ont repris les entraînements dans une ambiance bonne enfant avant-hier dans l’après-midi au stade des frères Brakni, sous la direction de leur coach.

L

ors de cette séance, et en plus des exercices de récupération et d’application, le staff technique a axé le travail, surtout sur le volet psychologique, afin que le groupe ne perde pas confiance en ses possibilités. Les camarades de Douicher semblent libérés psychologiquement et préparent le prochain rendez-vous face au NAHD, sans aucune pression où ils pensent décrocher leur 7e victoire de la saison, afin de ne pas compromettre les objectifs tracés en début de saison, par la direction du club. Maintenant, il leur reste à confirmer samedi prochain, cette dynamique, et ce au stade du 20 Août 1955, contre le Nasria. L’entraîneur blidéen Menad, pense déjà à ce match. « Il faudra continuer sur la lancée de la victoire face au SAM et envisager une fin de phase aller plus sereine, a recommandé Menad, mettant ainsi la pression, en poussant ses joueurs pour aller chercher des points en dehors de leurs bases». L’importance liée au fait de battre le NAHD, devient plus qu’impérative, afin de ne pas sombrer dans une spirale qui risque de compromettre l’avenir des Vert et Blanc. Cette saison, leurs supporters atten-

RCA

Bien que la formation blidéenne (USMB) se retrouve dans une situation financière alarmante, les industriels qui devaient aider le club, n’ont pas tenu promesse. Comme convenu, samedi dernier, à la fin du match remporté par l’USMB contre le SAM, relatif au règlement des primes de matchs gagnés face au CRT et le SAM. Le Boss blidéen, Zaïm a été mis dans l’embarras, et a vait juré qu’il a fait des hauts et des bas pour collecter la somme des primes remises hier aux camarades de Douicher, une façon de motiver ses joueurs à quelques jours de leur confrontation face au Nasria d’Hussein Dey. T. A.

Par Oukili ALi

dent beaucoup d’eux, et ne veulent pas voir leur équipe revivre le même scénario de la saison dernière, sachant bien que l’USMB ne dispose pas de moyens financiers à la hauteur de ses espérances.

SÉANCE D’HIER DANS LA MATINÉE

Dans la matinée d’hier, les Blidéens de l’USMB, ont poursuivi le travail, en ayant droit à des exercices physiques en différents ateliers et un match d’application au programme pour améliorer l’efficacité défensive et offensive, en dépit de la victoire décrochée face à la modeste équipe du SAM, samedi dernier, les Blidéens ont éprouvé des difficultés en défense par la fébrilité de

ses défenseurs et en attaque les Ouznadji, Hamia et autres Kerifali, se voient beaucoup piégés par la précipitation devant les buts adverses.

AUJOURD’HUI, SÉANCE LÉGÈRE

Une séance d’entraînement est prévue ce matin à partir de 10h au stade Brakni, cette séance sera réservée au volet tactique, en prévision de la rencontre de ce samedi que disputera l’USMB face au NAHD au stade du 20 août 1955, le staff technique qui ne veut rien laisser au hasard, mettra en place, un schéma tactique adéquat en composant avec les meilleurs éléments qu’il a sous la main. T. A.

EZZERGA REPREND LES COMMANDES

Les gens pensaient qu’après la première défaite concédée à domicile contre le MO Béjaia,ceci va beaucoup affecter les poulains de Boudjaârane pour la suite de la compétition, car ils tenaient à garder coûte que coûte leur invincibilité.

M

Les camarades de Douicher semblent libérés psychologiquement et préparent le prochain rendez-vous face au NAHD, sans aucune pression

êmes les plus optimistes des supporters ne s’attendaient pas à ce que les joueurs vont se racheter et faire oublier cette contre performance à leur entourage. Ce n’est pas cet échec qui a en quelque sorte déçu les joueurs mais le comportement de l’arbitre qui les a découragés par son comportement tout au long de la partie, en sifflant des fautes imaginaires à leur encontre. Les Arbéens estiment que le but des visiteurs était inscrit sur une nette position d’hors de jeu de leur attaquant, et tout le monde l’a constaté, sauf ce directeur du jeu, pour je ne sais quelle raison. Les dirigeants ont usé de tout leur savoir faire pour que le groupe puisse oublier cette défaite et de se concentrer sur le prochain match qui

les mettra aux prises au Mouloudia de Saida, et qui s’annonçe difficile, devant un adversaire en quête de victoires, pour quitter la zone de turbulence. Les camarades de Toual ont promis à leurs supporters, avant leur départ en direction de la ville des eaux minérales, qu’ils reviendront avec les trois points de la victoire. Et c’est avec une rage de vaincre qu’ils ont entamé la rencontre, obligeant les locaux de se regrouper en défense pour écarter le danger, afin de préserver leur but. Mais la volonté des visiteurs a fini par l’emporter en inscrivant trois buts en une demi-heure, car au lieu de continuer de faire pression, les Bleu et Blanc sont revenus un peu en arrière pour préserv-

er leur acquis, chose qui par la suite, a failli leur couter chere . Les Saidis ont profité de l’occasion pour reprendre le match en main, et marquent deux buts sur des erreurs défensives, ce qui a donné des sueurs froides aux Arbéens. Les supporters Saidis qui ont retrouvé par la même occasion leur équipe après une longue absence, croyaient qu’elle reprendra en force pour le reste de la rencontre et arrachera les trois points. Mais ce sont les Arbéens déterminés plus que jamais, qui bousculèrent les locaux dans leur dernier retranchement, sans pouvoir ajouter d’autres réalisations et finiront par remporter le match sur le score de trois buts à deux et reprennent ainsi les commandes. O. A.

LIGUE E2

LES BLIDÉENS AU PODIUM

Les résultats sanctionnant les rencontres de la mise à jour du calendrier de mardi dernier, qui ont vu la victoire du RCA à Saïda et celle du NAHD face à l’AB Merouana, ces derniers ont amélioré leurs positions au classement général, le 1er a repris son fauteuil de leader avec 25 points au capital et le second qui occupe la 4e place, a réduit l’écart qui ne devient qu’ à un point de l’USMB, qui occupe la 3e place avec un écart de 3 points sur le RCA et de 2 du MOB. A cet effet, il reste 3 rencontres importantes à disputer avant le baisser de rideau de la phase aller, la formation blidéenne aura à effectuer quatre sorties consécutives à Alger et Béjaïa pour croiser le fer avec le NAHD et le MOB, pour le compte de la 13e et 14e journée du championnat et recevra pour la dernière journée la formation de l’ABMerouana. Un fin de cycle aller, qui semble difficile pour les Blidéens s’ils veulent maintenir la cadence. Quant aux poulains de Menad, et si eux aussi éspèrent ne pas perdre du terrain, ils n’ont qu’à redoubler d’efforts afin de réaliser les meilleurs résultats possibles et ne pas se faire laisser distancer par une partie de cette masse qui convoite l’un des 3 billets d’accession en ligue 1. T. A.

Il n’a pas été convoqué pour ces deux derniers matchs

DALI : «La décision revient à l’entraîneur»

Les supporters d’Ezzerga se sont posés moult questions sur le pourquoi de la non convocation, ces dèrnières semaines, du gardien de but Brahim Dali, puisqu’il a été à la hauteur de sa tâche lors des précédentes rencontres, qui s’est vu sauver à plusieurs reprises son équipe, en s’interposant avec brio à toutes les tentatives adverses.

J

e ne suis qu’un simple employé au RCA, et si l’entraineur me fera appel je ferai tout pour être a la hauteur de la confiance placée en moi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Et s’il veut se passer de mes services je n’ai pas à discuter de ses choix, car il seul maitre à bord, et c’est à lui que revient la décision et non pas le contraire. Je me contente de continuer de bosser durement à chaque séance de travail pour rester toujours en forme en cas où le staff technique me convoque, je serais bien prêt pour faire de mon mieux pour défendre les couleurs de mon club employeur », dira t-il. Certains estiment que l’entraineur veut aussi donner la chance à Toual pour lui permettre de s’exprimer. D’aprés eux, Dali reste titulaire à part entière dans l’échiquier de Boudjaârane et ne tardera pas à faire appel à ses services. O. A.


REPOS HIER ET REPRISE AUJOURD’HUI

Le Nasria gagne dans la

Les joueurs ont été soumis au repos hier par le coach Medjahed, qui leur a accordé un répit avant qu’ils ne reprennent aujourd’hui les entraînements. Par ailleurs, le driver des Sang et Or songe sérieusement à programmer des bi-quotidien aux joueurs à partir d’aujourd’hui et ce pour que les joueurs reprennent leur forme surtout qu’il a remarqué que nombre d’entre eux, présentaient un surpoids.

DOULEUR

alors que le Nasria n’aura pas droit à l’erreur, au risque d’être lâché par les équipes du haut du tableau.

ZERROUKI SERA ABSENT FACE À L’USMB

Le milieu de terrain défensif, Mourad Zerrouki sera absent lors du prochain match du championnat face à la formation de l’USMB. En effet, ce dernier devrait fêter ses nôces, après avoir fait le premier pas la semaine passée. L’absence de ce dernier se ressentira certainement, surtout qu’il était revenu en force ces derniers temps.

BENYAHIA INTERPELLÉ PAR MEDJAHED APRÉS SON GESTE

Les Sang et Or qui ambitionnent de jouer à fond l’accession, souhaitent continuer sur cette lancée et donc devront se préparer en conséquence pour le prochain match derby face à l’USM Blida

Par Raouf Mesbah Le Nasria a assuré un succès important lors de sa rencontre face à l’AB Merouana pour le compte de la mise à jour du championnat de Ligue 2.

M

ême si le rendement n’était pas parfait, mais reste que les trois points sont bons à prendre, en atten-

dant la suite du parcours pour réussir le principal objectif qui est l’accession en Ligue 1. Le Nasria revient donc dans la course à la remontée, étant donné qu’il est à la quatrième place à seulement quatre points du leader. Les Sang et Or qui ambitionnent de jouer à fond l’accession, souhaitent continuer sur cette lancée et donc devront se préparer en conséquence pour le prochain match derby face à l’USM Blida, qu’ils reçoivent samedi prochain au stade du 20 août 55 d’Alger. Cette rencontre sera certainement très difficile et c’est pour cette raison que l’équipe devra être prête pour relever le défi

L’attaquant, Zakaria Ahmed Benyahia, a été interpellé par le coach, Nabil Medjahed, dans les vestiaires à la fin de la rencontre aprés son geste, à savoir, le fait d’avoir enlevé le maillot après le but inscrit, ce qui lui a coûté une expulsion gratuite. Le joueur a regretté son geste et s’est excusé auprès de son coach qui lui a demandé de ne plus répéter cela, surtout qu’il laisse ses coéquipiers à dix, en plus du fait qu’il ratera un match important face à l’USMB.

qui l’attend d’autant plus que la situation se complique de match en match et que l’accession ne sera pas une partie de plaisir. Du travail attend le nouveau-ancien coach, Medjahed, qui devra secouer ses joueurs pour se concentrer sur ce qui les attend comme matchs et qui seront certainement difficiles d’autant plus qu’un bon nombre de clubs visent aussi la remontée en Ligue 1 et ça se resserre de journée en journée. Cela débutera avec cette confrontation très difficile avec la formation de la ville des roses et qui ne se déplacera pas à Alger en victime expiatoire et fera tout ce qui est en son possible pour l’emporter,

SAOUDI ESPÈRE UNE AIDE DU MINISTÈRE, AU PROFIT DES JEUNES ET DU STADE BENSIAM

Le vice-président du Nasria, Kamel Saoudi, a rencontré avant-hier soir, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, pour lui demander de l’aide pour construire le centre de formation au stade Bensiam. Saoudi qui était accompagné de l’ex-président, Mourad Lahlou, a arraché l’accord du Ministre d’aider le club, surtout que celui-ci est connu pour être un club formateur. Le MJS devrait aussi octroyer une enveloppe de 200 millions de centimes pour aider à la prise en charge des jeunes catégories du club. R. M.

MATCH À SIX POINTS POUR L’ESPÉRANCE

Par Noureddine B.

Après avoir atomisé le chabab de Témouchent, les éspérantistes, et du coup, se relancent dans la course au leadership en postulant comme l’une des meilleures attaques du groupe.

L

es espérantistes devront maintenant confirmer sur leur lancée et pour cela ils restent dans l’obligation de négocier positivement leur confrontation face à Ain Fekroun qui crache également du feu sur son terrain, en cartonnant lors de ses précédentes rencontres 4à 0 face au SAM et 3 à 0 face au MOC ajouter à cela, une victoire à Saida et un partage des points à Merouana.

Cela veut dire tout simplement que les espérantistes doivent se méfier de cette équipe qui joue actuellement les trouble-fêtes . C’est une rencontre tout à fait inédite entre les deux formations qui ne s’étaient jamais rencontrées auparavant, ce qui donne tous le charme à cette confrontation très attendue entre deux équipes qui se trouvent dans le peloton de tête au coude à coude, à quelques encablures du leader actuel. C’est dire toute l’importance qu’accordent les deux formations à ce rendezvous. Les Mostaganémois carburent assez bien ces temps-ci, même si du côté de l’entraineur Osmane «Malgré la satisfaction affichée, il est encore trop tôt pour se prononcer, car il reste encore un long chemin à parcourir mais toujours est-il que l’équipe montre

une certaine progression qui augure d’un bon avenir ». Les espérantistes restent maitres chez eux, mais ils éprouvent des difficultés pour s’imposer hors de leurs bases, même si ceci reste accrédité de résultats acceptables, en allant auparavant chercher les points du match nul à Batna; Médéa et à El-Khroub, ce qui laisse supposer au moins, que la formation locale se débat bien à l’exterieur. Le nouveau promu, et auteur d’un parcours surprenant, semble avoir de longues dents et de ce fait ; les Mostaganémois seront mit à rude épreuve pour défendre leur prestige et une victoire des espérantistes leur vaudra d’entrevoir la suite du championnat avec un optimisme mesuré. N. B.

Les Mostaganémois seront mit à rude épreuve pour défendre leur prestige

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

17 NAHD

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

MEDJAHED AURAIT OBTENU HIER SA LICENCE

Le coach, Nabil Medjahed, aurait obtenu sa licence hier pour débuter sa mission sur le banc de touche à partir de samedi prochain face à l’USM Blida. Il faut savoir que cela a été retardé, en raison d’un petit différend dans les clauses du contrat, car Medjahed n’était pas d’accord sur certains points, alors que le président, Ould Zemerli a insisté à ce qu’il signe le contrat selon les conditions de la direction.

MEDJAHED :

«L’ACCESSION

N’EST PAS UNE PRIORITÉ ET JE REMERCIE MON STAFF» Le coach, Nabil Medjahed, a indiqué que l’accession en Ligue 1 n’était pas une priorité, étant donné qu’il ne s’était pas entendu avec les dirigeants sur cet objectif. En effet, il dira que pour lui, le plus important était de monter une équipe compétitive capable de relever le défi pour les années à venir. Par ailleurs, il a tenu à remercier les membres de son staff qui sont restés avec lui, à savoir, Hamenad et Boumaâchouk qui l’ont aidé dans sa mission lors de ce premier match, avouant qu’il fera tout pour réussir un bon parcours avec l’équipe, étant donné qu’un grand travail attend l’équipe.

ESM

LIGUE E2


BAKHTATOU : «IL FAUT SE RACHETER À TÉMOUCHENT»

BENMANSOUR ET BACHA AU REPOS

Les deux joueurs Benmansour et Bacha ont été contraints d’arrêter l’entraînement mardi après- midi, car ils souffraient tous les deux des adducteurs, on croit savoir que le médecin leur a préconisés une semaine de repos; ce qui signifie qu’ils seront absents face au CRT.

DÉPART AUJOURD’HUI PAR BUS

C’est jeudi matin que les joueurs du MSPB prendront le départ sur Témouchent, le voyage s’effectuera par route et par bus, le retour aura lieu juste après le match par ce même moyen de transport. W. Y.

RAGDI REPRENDRA SA PLACE

Mis au repos face à l’OMédéa, le solide et expérimenté défenseur du MSPB Mounir Ragdi, reprendra sa place au sein de la défense batnéenne. L’entraîneur Zemmouri l’utilise souvent lors des matches en déplacement pour bénéficier de son expérience.

Entretien réalisé par Wahab Yefsah Quel est le moral du Il est l’un des groupe après la joueurs les plus en défaite à domicile ? verve depuis le Je pense que tout le monde début de saison, s’est montré compréhensif Bakhtatou qui envers l’équipe, l’enretrouvera sa place traîneur et les dirigeants ce vendredi, nous ont tenu un discours qui nous a remis en confise dit optimiste, il ance, le comportement des estime qu’il faut se supporters à notre égard a racheter contre le été exemplaire, on a vite CRT pour éviter de oublié la défaite et on s’est se faire gagner par vite concentrés sur notre le doute. prochain match.

Justement, comment voyez-vous ce match ? Ca sera un match difficile pour les deux équipes, pour nous, on doit jouer pour gagner et se racheter de notre dernière défaite pour éviter de se faire gagner par le doute et reprendre confiance. Après deux défaites consécutives un autre faux pas est interdit … Tout à fait, il faut tout faire pour revenir au moins avec

un nul, on ne doit pas enregistrer un troisième faux pas, je suis convaincu qu’on fera un bon résultat, Incha’Allah. On vous laisse conclure … J’espère que nous réussirons à effacer notre dernier échec par une victoire pour nous rassurer et rassurer nos supporters, ce qui va nous permettre de clôturer la phase aller dans une bonne position au classement général. W. Y.

GOUGUI : «Il existe une excellente entente entre les joueurs»

Entretien réalisé par Aoun LAïd Boualem

Le défenseur latéral samiste Gougui Aek, affirme dans ce bref entretien, qu’il règne une excellente ambiance au sein du groupe et pense que l’équipe sera prête ce samedi face au MOB.

Comment se déroule la préparation en prévision du match de ce samedi face au MOB ? Elle se déroule dans de bonnes conditions et tous les moyens sont mis en notre position pour bien faire notre travail sous la houlette de l’entraîneur Bot, les entraînements s’effectuent dans le plus grand sérieux et l’ambiance est bonne dans le groupe, nous n’avons pas à nous plaindre tout se passe à merveille et une très bonne ambiance existe entre les joueurs qui travaillent dans la symbiose, ce qui est de bon augure pour la suite

du championnat. Comment se présente ce match face au MOB ? Ce sera évidemment très difficile face à un adversaire coriace et qui montre cette saison de belles choses en championnat, en tous les cas, on aura toutes les raisons du monde pour se méfier de cette équipe du MOB mais je pense qu’on a les atouts qu’il faut pour maitriser les débats de façon à ce que le score soit en notre faveur. Un commentaire sur la suite du championnat

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES

E

n présence du staff technique, le boss koubéen a dressé un bilan global de la situation du club. Sur le plan technique, Baha n’a pas voulu trop s’étaler, préférant mettre l’accent sur le plan financier du RCK. Après avoir donné la parole aux joueurs, Baha a souligné l’absence de ressources financières qui a fait plonger le club dans une crise sans précédent. Le président du RCK, qui a tenu un discours franc avec ses joueurs, n’a pas voulu revenir sur tout ce qui s’est passé depuis l’entame de la préparation d’intersaison. «Nous avons toujours travaillé dans la transparence. Personnellement, j’ai été correct avec vous et je ne vous ai jamais menti. Jusqu’à présent, nous avons fait de notre mieux pour gérer le RCK. Je dois vous préciser que les charges accumulées depuis l’intersaison ont épuisé tout notre budget. Tout le monde sait que j’ai toujours consenti des efforts pour gérer convenable-

garder leur concentration. Ils ont même promis de remporter le prochain derby contre l’USMC.

LE STAFF TECHNIQUE INSISTE SUR LA RÉCUPÉRATION

ment le club et venir aux besoins du groupe. Ce qui est sûr, c’est que cette crise financière aiguë, qui secoue le club, touche toutes les équipes des différents paliers. Donc, nous ne sommes pas les seuls. Vous devez encore patienter quelque temps et nul ne sera privé de son dû. La subvention communale ne devrait pas tarder à renflouer nos caisses. La direction devrait immédiatement procéder à l’assainissement de la situation financière de chacun de vous», dira Baha à ses joueurs. Par ailleurs, le président du RCK a tenu à mettre les points sur les “i” concernant l’avenir de ses éléments au sein du club : «Sur un autre registre, si un joueur n’accepte pas cette règle ou s’il ne me fait pas con-

fiance, il n’a qu’à venir nous le dire. Ce n’est pas maintenant que je vais changer de discours. J’ai un défi envers chacun de vous, seulement vous devez tous apporter votre contribution à bien faire. Le RCK est appelé à retrouver la Ligue 2. Chaque joueur doit y mettre du sien pour contribuer à la bonne marche du club et avoir ainsi la conscience tranquille à la fin de l’exercice. On veut mettre fin à ce problème qui me tracasse, comme vous d’ailleurs, et préparer le reste du championnat dans de bonnes conditions» a-t-il conclu. Les joueurs, quant à eux, ont été convaincus par le discours de leur président et se sont engagés à donner le meilleur d’eux mêmes et surtout

Après deux jours de repos accordés aux joueurs à la fin de leur mini-stage qui a eu lieu à El Mehdi, les Koubéens ont repris dimanche matin le chemin des entraînements, à Kouba. Une séance consacrée au décrassage avec de légers exercices technicotactiques. Désormais, l’élimination en Coupe d’Algérie n’est plus qu’un mauvais souvenir et le staff technique du RCK se penche sur la préparation de la suite du championnat, notamment le prochain match contre l’USMC. En effet, sauf revirement de dernière minute, le Raed devrait croiser le fer avec Kaouche samedi prochain. Conscient de l’importance de la récupération, après une grande charge de travail dans ce genre de situation, l’entraîneur Mustapha Biskri a déjà pris ses devants. Afin d’évacuer la pression sur ses joueurs, le coach koubéen devrait axer son travail durant les trois prochains jours sur la remise en forme. Ainsi, il a mis en place un micro cycle de récupération pour permettre aux joueurs de retrouver leurs vivacités. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

VERS LE RETOUR DE BAKHTATOU EN TITULAIRE

Très en verve depuis le début de saison, Bakhtatou a été laissé sur le banc face à l’OMédéa, ce qui a suscité beaucoup d’interrogations, que l’entraîneur Zemmouri a justifié par une blessure, pour le match de vendredi prochain, Bakhtatou sera dans le onze entrant à Témouchent.

Le reste du parcours sera extrêmement difficile et très disputé, en raison du grand nombre de clubs qui convoitent les 3 places du podium. On vous laisse le soin de conclure Tout ce qu’on demande nous les joueurs c’est que les fans soient derrière nous, je pense que le SAM mérite d’avoir un public merveilleux qui encourage son équipe même dans des moments difficiles. Nous de notre côté, on fera tout pour ne pas les décevoir. A. L. B.

La direction rassure ses joueurs

Après moins d’une semaine d’interruption, les joueurs du RCK ont renoué le contact avec leur président. En effet, Samir Baha a tenu lundi dernier une réunion avec l’ensemble des joueurs, à la fin de la séance d’entraînement.

MSPB

BELHADI INCERTAIN

Le capitaine du MSPB, Belhadi, traine toujours une blessure au genou qui l’a beaucoup gêné contre l’OMédéa, pour cette semaine, il a été mis au repos et n’a repris que mercredi après midi, sa participation contre le CRTémouchent est incertaine, car ça dépendra de la décision du médecin du club.

LIGUE E2

SAM

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

RCK

18

STAOUÉLI 1-RCK 2

Lors du match amical disputé dans la matinée d’avant-hier au stade de Staouéli. Le RCK s’est imposé par le score de (1-2). En effet les Vert et Blanc ont pu ouvrir la marque dès la première période par l’intermédiaire de Amine Laâmrani. Par la suite, les locaux ont égalisé sur un penalty. En deuxième mitemps, c’est l’expérimenté Samir Bentayeb, qui a marqué le deuxième but de la victoire, un bon galop d’entrainement pour les koubéens.


DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Division Honner-Mise à jour du calendrier

Division Pré Honneur-7e journée

US Kemouda-MS Ait Abdelmoumen aura lieu mardi prochain

US Draâ Ben Khedda 0-CRB Tizi Ouzou 1

Le CRB Tizi Ouzou déloge l’Etoile Draâ El Mizan de la 1re place

Par Tabtoukia S.

Les Communards du CRB Tizi Ouzou arrivent, et viennent de s’offrir une belle victoire à l’extérieur et de surcroit face à l’USM Draâ Ben Khedda, par la plus petite des marges 1 à 0.

A

la faveur de son retentissant succès réalisé avant-hier après-midi au stade Kaci de

Draâ Ben Khedda face au Ciel et Blanc, le CRB Tizi Ouzou de Chabane Dahleb, s’offre la première place au classement de la division honneur du championnat de la wilaya de Tizi Ouzou. Les Communards ont réussi à s’imposer sur le score le plus étriqué 1 à 0, mais ô combien précieux. Avec cette victoire le CRBTO s’empare de la 1e place avec 18 points dans son compte et à deux longueurs de l’Etoile Draâ El Mizan qui est reléguée à la deuxième place avec 16 points à son

CA Fréha

actif. Les Ciel et Blanc de Driès ont raté une occasion en or pour s’offrir le fauteuil de leader, et restent à la 3e place avec 15 points aux cotés du DC Boghni et de la JS Tadmait. Cette brillante victoire acquise, en dehors de leurs bases, ne fera que galvaniser les protégés de Chabane Dahleb de continuer sur leur lancée, et de tenter de confirmer ce résultat, samedi prochain, lors du derby qui va les opposer, aux voisins de l’ES Sikh Oumeddour au stade Oukil Ramdane. A. M.

Hachi Boubekeur et Tadount Larbi suspendus pour 4 matchs

Les deux joueurs du CA Fréha Hachi Boubekeur ont été suspendus par la commission de discipline de la ligue de football de Tizi Ouzou, pour quatre matchs, plus une amende de 5000DA chacun, pour propos grossiers envers arbitre. Les membres de la commission qui ont étudié le rapport de l’arbitre de la rencontre ayant mis aux prises le CA Fréha au CRB Mekla le week-end passé et qui s’est achevée sur le score de 3 à 0 en faveurs des Meklistes, ont frappé fort et d’une main de fer. Ladite commission a aussi infligé une amende de 1000DA pour le CAF, pour conduite incorrecte. A.M.

Le MS Ait Abdelmoumen qui suit de plus près le leader du championnat de la division pré honneur l’OS Mouldiouane avec cinq points de retard, ne compte pas lâcher prise et veut garder sa dynamique de victoires.

L

S El Kseur Les travaux ont débuté Mardi dernier

es protégés de Khelifa Drouche seront appelés lors de la prochaine journée, à en découdre avec les gars de l’US Kemouda, pour le compte de la 7e journée. La ligue de football de Tizi Ouzou qui a programmé les matchs de la 7e journée du championnat de la wilaya de la division pré honneur et ceux de la division honneur, pour le samedi 1e décembre, a décidé de décaler le match US Kemouda-MS Ait Abdelmoumen pour le mardi prochain. Cette rencontre comptant pour la 7e journée

Du gazon synthétique pour le stade, Zaidi Brahim

Comme nous l’avions annoncé, dans ces mêmes colonnes que les stades Zaïdi Brahim d’el kseur, a bénéficié récemment de la pose du tartan, dans le cadre du programme sectoriel.

E

n effet, ces fameux travaux ont officiellement débuté mardi au grand bonheur des dirigeants de l’olympique d’El Kseur et des sportifs de la commune, qui ont poussé un ouf du soulagement dés le premier coup de pioche. Ces derniers espèrent, tout de même, que le délai de quatre mois que nécessitent les travaux de la pose du tartan du 5éme génération au niveau de leur stade, sera respecté pour que les olympiens d’El Kseur puissent y évoluer vers la fin du mois de février. L’enveloppe financière de la pause de cette pelouse synthétique s’élève selon le P/APC à cinq milliards de cintimes (50 .000000 DA) Le projet de la pose du tartan a été confié à

une société de Boumerdès, spécialisée dans la pose des tartans, qui promet de son coté de faire de son mieux pour achever les travaux dans les meilleurs délais possibles. « Les travaux ont officiellement démarré au niveau de notre stade au grand bonheur de la région, qui bénéficiera enfin du gazon synthétique, qui nous arrangera sur tous les plans. Nous sommes vraiment soulagés, car une équipe ambitieuse et mérite bien d’avoir un stade doté de gazon. J’espère seulement que la société qui a pris en charge les travaux respectera les délais de réalisation pour qu’on puisse y recevoir nos adversaires dans quatre mois », nous a confié le président de l’APC, Lounis Abdelouhab , qui était très content après le début des travaux de la pose du tartan au niveau du stade communal. Le président de l’APC d’El Kseur Abdelouhab Lounis a qui ce stade tenait à cœur a fini par realisé son vœu et celui de tout la jeunesse d’El Kseur ce projet tant souhaité par tous

19

viens enfin d’être mis en œuvre. « Il est vrai, nous avions tablé sur la réalisation de ce projet depuis 2009, l’état dégradé du tuf actuelle. J’avoue que les joueurs euxmêmes se plaignaient à chaque rencontre ou le terrain deviens une patinoire, et il y a nécessité de faire quelque chose pour ne pas mettre la santé des joueurs en danger, mais une telle retard dans cette opération n’est pas de notre ressort », a expliqué encore le président de l’APC . « j’ai remarqué que la ville d’El Kseur par rapport aux autres communes d’Algérie , accuse un énorme retard en matière de revêtement de son stade de gazon artificiel, et qu’il est plus que jamais temps que l’on se penche sérieusement sur ce problème afin de donner une autre dynamique au football de la ville pour qu’il aille de l’avant, et bien chose faite vous voyez là les travaux son entamés » à t il conclu . Il est à signaler Lounis Abdelouhab ne rate jamais un match quant son club évolue à domicile. T. H.

de la division pré honneur, est prévue au stade Oukil Ramdane de Tizi Ouzou le 4 décembre prochain, à 14h30. Belfodil est désigné pour officier la partie et il sera assisté par Nait Kaci et Haret. Pour rappel trois rencontres sont programmées ce samedi au stade Oukil Ramdane. La première opposera l’US Béni Douala à l’OC Azazga à 11h, pour le compte de la 7e journée de la division régionale deux. Le deuxième match l’US Sidi Belloua à la JS Boukhalfa à 13h et le troisième match mettra aux prises l’ES Sikh Oumeddour au leader le CRB Tizi Ouzou à partir de 15h30, pour le compte de la 7e journée de la division honneur du championnat de Tizi Ouzou. Cette rencontre qui mettra aux prises les deux équipes l’US Kemouda et le MS Ait Abdelmoumen s’annonce à priori à l’avantage du club cher à Moh Sebti, mais la vigilance doit être de mise, car l’équipe locale peut rafler la mise. A.M.

L’OSEK recevra au stade Larbi Touati d’Amizour

L

es délais de réalisation des travaux de la pelouse durera de 4 à mois, ce qui obligera automatiquement la délocalisation de l’OSEK . Ils recevront leur hôtes chez les voisins au stade larbi touati d’amizour , qui dispose d’un terrain homologué en pelouse synthétique. Vu que le stade de Zaidi Braham d’El Kseur sera fermé au moins pendant quatre mois et que le championnat de honneur est sa quatrième journée, la ligue à donc sommé l’OSEK de choisir sa terre d’accueil, les dirigeants de l’OSEK à sa tête Cherif Ghanem, a d’ores et déjà, un stade où recevoir ses adversaires dés leur prochaine sortie face à Souk El Tenine. L’homme fort des bleus d’El Kseur nous a révélé qu’après avoir pris attache avec le P/APC d’amizour et qui a donné son OK. Il a été décidé que l’OSEK accueillera ses adversaires au stade Larbi Touati d’Amizour, en attendant l’achèvement des travaux du stade Zaidi Braham dont les délais sont fixés de quatre mois. T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

INTERNA ATIONALE ALLEMAGNE - 14 J. : Les trois atypiques du Bayen

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

Dortmund peut s'en mordre les doigts

A quatre jours de l'affrontement tant attendu face au Bayern Munich, le Borussia Dortmund ne s'est pas préparé de la meilleure des manières. Ce mardi, le BvB (Ballspiel-Verein Borussia) a ainsi concédé un triste match nul face au Fortuna Düsseldorf (1-1), réduit à dix en fin de match. Leader au classement avec 8 longueurs d'avance, le Bayern peut faire le trou, ce mercredi, s'il s'impose face à Fribourg. Dans les autres rencontres de la soirée, Hambourg, sans Rafael Van der Vaart, blessé, a pris le meilleur sur Schalke 04 (3-1), qui marque sérieusement le pas (1 victoire en 5 matches de Championnat, et 3 revers). Hanovre, à domicile, l'a emporté contre Greuther Fürth (2-0) et grimpe au sixième rang, alors que Mayence a réalisé la belle opération de la soirée en dominant Francfort sur son terrain (3-1).

ANGLETERRE - 14 J. : La renaissance de Fletcher

A

bsent pour raisons de santé durant de nombreux mois la saison passée et jusqu'à cet automne, Darren Fletcher a enfin retrouvé la compétition avec Manchester United, qui affronte West Ham, ce mercredi (21h00). L'Ecossais revient de loin. La vie joue souvent des mauvais tours mais réserve aussi parfois des bonnes surprises, Darren Fletcher peut en témoigner. En décembre dernier, lorsque le milieu de Manchester United a dû interrompre sa carrière pour raisons de santé, ils étaient peu nombreux à lui donner une chance de rejouer un jour en professionnels. Victime d'une infection chronique de l'intestin (rectocolite hémorragique), l'international écossais n'évoluait plus à son meilleur niveau depuis plusieurs semaines déjà, avait manqué de nombreux matches, quand il s'est enfin décidé à observer une pause. Nécessaire et bénéfique. Privé de compétition jusqu'à son retour à l'entraînement début août, le natif d'Edimbourg formé chez les Red Devils n'a jamais envisagé s'arrêter définitivement durant son repos forcé. «La retraite n'est pas vraiment une option, disait-il encore cet été. J'ai seulement 28 ans et je mettrai toutes les chances de mon côté pour revenir». Sa persévérance a fini par payer, car non seulement il a vaincu la maladie, mais depuis le week-end dernier, Fletcher a aussi retrouvé sa place privilégiée devant la défense mancunienne.

Reprise progressive en Ligue des champions

Titularisé pour la première fois en Championnat face aux Queens Park Rangers (3-1), après avoir repris progressivement en Ligue des champions, ce cadre de Sir Alex Ferguson depuis moult saisons n'a pas mis longtemps à retrouver ses marques. A tel point qu'il a même inscrit un but, en seconde période (68e). Même dans ses rêves les plus fous, il n'aurait même pas osé l'imaginer. «C'est génial d'être

E

T

E

ombeur cette saison du Bayern Munich (2-1) et de Schalke 04 (2-0), le Bayer Leverkusen s'appuie sur trois jeunes au parcours atypique : Leno, Toprak et Wollscheid.

Bernd Leno, le jeune cadre

Il n'a que 20 ans et pourtant, Bernd Leno est un cadre du Bayer Leverkusen depuis un an. Il le doit à un incroyable concours de circonstances. Alors qu'il végétait à Stuttgart en réserve, il a été engagé en août 2011 pour un intérim de six mois afin de palier la blessure de René Adler. Il a alors profité des prestations peu convaincantes des autres gardiens du club et s'est retrouvé titulaire. Au bout de quatre mois, les dirigeants du Bayer ont été convaincus : ils ont levé son option d'achat, estimée à 8 millions d'euros. Rudi Völler, le directeur sportif du club, expliquait à l'époque qu'il «préférait un jeune gardien qui bloque les ballons qu'un vieux qui les relâche». René Adler, parti à Hambourg cet été, a certainement dû apprécier...

Ömer Toprak, le miraculé

L'histoire d'Ömer Toprak est également hors du commun. Sa carrière de footballeur aurait pu s'arrêter après un grave accident de karting subi en juin 2009. L'ancien international Espoirs allemand, qui a depuis choisi la sélection turque, a été gravement brûlé aux jambes après l'explosion du réservoir de carburant de son kart suite à une collision. Il a dû subir sept interventions chirurgicales pour soigner ces brûlures, en

particulier à la cheville droite. Sept mois plus tard, en janvier 2010, il a pu reprendre le football avec Fribourg et disputer 25 matches la saison suivante. Robin Dutt, l'ancien entraîneur de Fribourg qui a pris la succession de Juup Heynckes en 2011, l'a emmené dans ses bagages - Toprak était en fin de contrat pour en en faire le successeur de Sami Hyypiä. Dutt n'a pas eu à le regretter. Ni le Finlandais, qui l'a remplacé le 1er avril 2012.

Philipp Wollscheid, l'amateur

Troisième joueur et troisième parcours atypique, celui de Philipp Wollscheid. Ce grand défenseur central (1,94m) aurait pu lui aussi passer à côté d'une carrière de footballeur professionnel. Alors que la plupart de ses partenaires sont passés par un centre de formation, il a fait ses gammes chez les amateurs, en Oberliga Südwest (5e division), à Hasborn-Dautweiler (2007-08) puis à Sarrebruck en 2008-09, où il a remporté le titre de champion. Ses performances ne sont pas passées inaperçues. Nuremberg l'a recruté en 2009 afin de le faire progresser avec la réserve. Après une saison avec l'équipe 2, au cours de laquelle il a joué 40 matches, Wollscheid a découvert l'élite la saison suivante, en 2010-2011. En quelques matches, il s'est fait remarquer et est devenu l'un des meilleurs défenseurs centraux de Bundesliga. En concurrence avec de nombreux clubs cet été, le Bayer a empoché le gros lot en échange de 7 millions d'euros, son transfert le plus élevé en 2012.

ITALIE - COUPE : Palerme sorti par un club de D2

Belle surprise en Coupe d'Italie. Hellas Vérone, équipe de deuxième division, a ainsi fait tomber

Palerme sur son terrain, mardi soir, lors du 4e tour (2-1). Ce

mercredi, ce sera au tour de la Fiorentina, de l'Atalanta ou encore de Bologne de tenter de se qualifier.

14E J : La Lazio s'accroche

Après un léger passage à vide (4 matches sans victoire entre fin octobre et début novembre), la Lazio a confirmé son regain de forme en dominant facilement l'Udinese, ce mardi en match en retard de la 14e journée (3-0). Grâce à des buts de Gonzalez (17e), Klose (31e, son 8e but de la saison) et Hernanes (59e), les hommes de Vladimir Petkovic, qui arboraient pour l'occasion des maillots avec la mention «Non au racisme», ont enchaîné une cinquième rencontre de suite sans défaite, toutes compétitions confondues (3 victoires). Ils restent cinquièmes, à deux points du podium et six du leader, la Juve.

de retour et de marquer, mais cela ne compte qu'avec la victoire au bout, expliquait-il après la rencontre sur MUTV. Le point le plus important, c'est que ce but nous ait permis de reprendre l'avantage. C'est un jour très spécial». «Il est en train de retrouver sa meilleure forme.» (A. Ferguson) Ovationné le 19 septembre par Old Trafford, lorsqu'il était revenu pour la première fois à onze minutes de la fin contre Galatasaray (1-0), en C1, Fletcher a encore reçu un hommage appuyé, samedi de la part des fans. Mais pas seulement. «Ils savent que Darren a traversé une période difficile. C'est une marque de respect, a commenté son entraîneur de toujours. Il est en train de retrouver sa meilleure forme. Son but est une bonne indication : il est de retour !»

BALLON D'OR : Platini «Si Messi gagne, il l'aura mérité»

M

ichel Platini, interrogé sur tous les sujets de l'actualité, a commenté la reprise en main de l'équipe de France par Didier Deschamps, dans un long entretien exclusif accordé à nos

confrères de Ouest-France. «Sa vie de footballeur a été formidable, sa vie d'entraîneur est formidable. Didier a toute la légitimité pour être sélectionneur», a déclaré le président de l'UEFA, avant de donner son avis sur le niveau des Bleus. «On me demande souvent si la sélection compte de grands joueurs. Ce sont eux qui nous le diront ! Là, ils sont jeunes ! On ne peut pas encore les juger maintenant.» Questionné sur Zinédine Zidane, qui a émis le désir de débuter une carrière d'entraîneur, le patron de l'instance européenne a été flatteur et catégorique. «Quelqu'un qui a l'aura de Zinédine peut être sélectionneur. J'en discute parfois avec lui, c'est à lui de trouver sa voie. Par expérience, je sais que devenir

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sélectionneur, sans passer par un club auparavant, ce n'est pas facile. C'est ce qui m'était arrivé (de 1990 à 1992). Pour revenir à Zidane, si le président de la Fédération juge un jour que c'est la bonne personne, qu'il y aille. Et puis s'il a de bons joueurs, il fera un bon entraîneur...», a analysé avec humour l'ancien numéro dix des Bleus. Avant d'aborder l'attribution du prochain Ballon d'Or et Lionel Messi, qui pourrait battre le record du Français, consacré trois fois consécutivement (1983-19841985). «Les records sont faits pour être battus. Thierry Henry a marqué plus de buts que moi en sélection. Si Messi gagne un quatrième Ballon d'Or, c'est qu'il l'aura mérité. Et puis... à 25 ans, je pense qu'il a de toute façon toutes les chances de faire tomber un jour le record.»


INTERNATIONALE OM : Labrune agacé par l'attitude du LOSC Lille n'a pas digéré la défaite concédée face à l'Olympique de Marseille (1-0), dimanche soir, et pestait notamment contre l'arbitrage et l'expulsion jugée injuste de Florent Balmont. Des propos qui n'ont pas vraiment plu au président marseillais Vincent Labrune. "Concernant les Lillois, je pense qu'un grand club, et le LOSC en est un, se doit de prendre un peu de hauteur dans la défaite. La dernière fois, au Trophée des Champions à Tanger, ils ont refusé de monter sur le podium pour prendre leur médaille, provoquant l'incrédulité de nos amis marocains. L'arbitrage, déjà... Cette fois-ci, encore l'arbitrage. Je trouve ces remarques particulièrement déplacées venant d'un club qui est celui qui a obtenu le plus de penalties (13 dont 12 réussis) sans que personne, et sûrement pas l'OM, ne trouve quelque

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

21

CHIEVO VÉRONE : Théréau intéresse la Fiorentina

Cyril Théréau (29 ans) a révélé mardi avoir été contacté par la Fiorentina, l'équipe en forme en Italie. «La Viola m'a montré son intérêt et contacté mon agent pour avoir des informations sur ma situation», a-t-il expliqué au média belge Voetbalnieuws. L'attaquant français du Chievo Vérone, auteur de 3 buts cette saison en Serie A, a néanmoins estimé qu'il était «trop tôt pour parler d'un éventuel transfert». «Il me reste deux ans et de contrat au Chievo, a-t-il précisé, et nous vivons un moment difficile en Championnat (NDLR, le club occupe la 17e place). Je ne pense qu'à cela».

PSG : Platini regrette la perte d'identité

chose à y redire", a déclaré le patron de l'OM dans les colonnes de La Provence. Les Lillois réclamaient également une expulsion de Joey Barton pour sa grosse semelle sur Balmont.

LYON : Lacombe auréole Malbranque

Si la nouvelle dimension du Paris Saint-Germain est une aubaine pour la Ligue 1 et la France, le président de l'UEFA Michel Platini a tout de même un regret. L'ancien numéro 10 des Bleus n'est pas fan de la mondialisation du club de la capitale avec notamment l'arrivée des Qataris. "Je ne peux pas me permettre, dans un monde libéral, de remettre en cause la provenance des propriétaires, même si je déplore que des clubs tombent aux mains de capitaux étrangers. Car pour moi, l'identité d'un club, c'est sa région, ses supporters. Je ne suis pas partisan de la mondialisation, mais juridiquement, je ne peux rien faire", a déclaré Platini dans les colonnes de Ouest-France. Pour le moment, les supporters parisiens ne semblent pas s'en plaindre.

La frustration de Sakho

Éliminé de la Coupe de la Ligue dès les quarts de finale par l'AS Saint-Etienne mardi soir (0-0 5Alors que les Lyonnais vont 3 tab), Mamadou Sakho (22 ans, 10 matchs en Ligue 1 cette saison) ne masquait pas sa déception. disputer leur match en retard "Après le match que nous avons réalisé, nous sommes vraiment frustrés. On a été solide, costaud. comptant pour la 10e journée de Nous nous sommes créés des occasions mais il a manqué ce petit quelque chose pour ouvrir le championnat sur la pelouse des score. C'est le foot, c'est comme ça. On regrette cette élimination mais on a donné le maxMarseillais, le conseiller du président imum", a déclaré le défenseur central du Paris Saint-Germain. Prochaine renconAulas, Bernard Lacombe, confie de tre pour le club de la capitale, dès samedi (20h), sur la pelouse de nouveau tout le bien qu'il pense de Steed l'OGC Nice, dans le cadre de la 15e journée de champiMalbranque (32 ans, 10 matchs et 1 but en Ligue 1 onnat. cette saison). "Je l'ai lancé en D1. Pour un entraîneur, c'est un bonheur de l'avoir sous ses ordres. C'est un mec extraordinaire, qui ne dit jamais rien. À 32 ans, il me semble qu'il est comme avant. Je le vois toujours aussi généreux, passionné par le jeu et le football. Il a une super mentalité, c'est un compétiteur, costaud techniquement et physiquement et doté d'un mental incroyable", a déclaré le dirigeant des Gones dans les colonnes de La Provence. Martin Caceres et Arturo Vidal sont incertains pour le derby de Turin, Coup d'envoi du choc entre les deux Olympiques ce mercredi, à programmé samedi (20h45). Le défenseur uruguayen de la Juventus 21h.Lyon : Lacombe auréole Malbranque. Alors que les Lyonnais souffre de la cheville gauche tandis que le milieu chilien a ressenti une vont disputer leur match en retard comptant pour la 10e journée de douleur aux adducteurs. Le Français Paul Pogba pourrait être titularisé championnat sur la pelouse des Marseillais, le conseiller du président dans l'entrejeu bianconero. Aulas, Bernard Lacombe, confie de nouveau tout le bien qu'il pense de Steed Malbranque (32 ans, 10 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison). "Je l'ai lancé en D1. Pour un entraîneur, c'est un bonheur de l'avoir sous ses ordres. C'est un mec extraordinaire, qui ne dit jamais rien. À 32 ans, il me semble qu'il est comme avant. Je le vois toujours aussi généreux, passionné par le jeu et le football. Il a une super mentalité, c'est un compétiteur, costaud techniquement et physiquement et doté d'un mental incroyable", a déclaré le dirigeant des Gones dans les colonnes de La Provence. Coup d'envoi du choc entre les deux Olympiques ce mercredi, à 21h. Ce mercredi midi, David Villa, l'attaquant du FC Barcelone qui était touché à la cheville droite, a reçu le feu vert du staff médical du FC Barcelone pour participer au match retour des 16e de finale de la Coupe du Roi contre Alaves à 21h30. Victorieux 3-0 des Basques à l'aller, le Barça pourra donc compter sur "El Guaje" afin de compléter une équipe qui sera notamment privée de Busquets, Xavi, Iniesta ou encore Messi, tous ménagés par leur technicien Tito Vilanova. sur le marché si nous trouvons un grand joueur. Mais le Paris SaintGermain a des ressources illimitées. S'ils décident de mettre 100 millions d'euros de livres, il le Démis de ses fonctions d'entraîneur de l'Espanyol de Barcelone font. S'ils d��cident de lundi alors que les Perruches pointent à la dernière place de la mettre 150 millions de Liga après 13 journées de championnat, Mauricio Pochettino livres, ils le font. (...) connait désormais son successeur. Je ne peux pas promettre Pressenti, Javier Aguirre a bien été intronisé par Joan Collet, le que nous réussirons à président du club, en lieu et place de l'ancien défenseur central rivaliser avec eux", a du Paris Saint-Germain jusqu'au terme de l'actuelle saison. Le déclaré le technicien club catalan a divulgué l'information via un communiqué de alsacien dans les colonnes presse diffusé sur son site officiel. L'ancien coach mexicain de du Guardian. Le PSG est l'Atlético de Madrid ou du Real Saragosse sera épaulé par bel et bien devenu l'un Alfredo Tena, en qualité d'adjoint, et Juan Iribarren, comme des acteurs majeurs sur le physiothérapeute. marché des transferts.

JUVENTUS : Caceres et Vidal touchés

ARSENAL : Wenger craint les moyens du PSG En signant un nouveau contrat avec Fly Emirates rapportant 185 millions d'euros d'ici la fin de la saison 2018-2019, Arsenal va pouvoir à nouveau lutter sur le marché des transferts. Le manager des Gunners, Arsène Wenger, estime toutefois que la concurrence sera forte, notamment face au Paris Saint-Germain. "Nous entrons dans une période où nous serons capables de rivaliser financièrement avec les autres clubs. Et nous pourrons nous positionner

BARÇA : Villa disponible face à Alaves

Aguirre succède à Pochettino

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1184

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°1183

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

F

G

MOTS CROISÉS N° 1184 H

I

J

K

L

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

- Oh regarde papa une étoile filante ! S'écrie Nacira. - J'espère que tu as eu le temps de faire un voeu. - Oui, j'espère qu'il se réalisera, sinon j'aurai 0/20 en géographie ! - Ah bon ? C'était quoi, ton voeu ? - Que Londres devienne la capitale de l'Italie, avant que le prof corrige les copies.

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

VERTICALEMENT

A - Tournerait pour rien B - Obligatoire C - Exposée - Désert caillouteux D - Lieu de grillades Vieille dispute E - Bien tranquille Acte législatif F - Sautes - Distança G - Baquet puant - Il va lentement au Brésil H - Poudre colorante Faire vieillir I - Individus - Pointe de rose J - Sigle de grosse boîte - Enonce des bobards K - Plis d'antan Homère y serait mort Gibier de vieux gaulois L - Professions Cinquième du zodiaque

Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

HORIZONTALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1183

1 - Galerie de peinture 2 - Forme artistique - Elu du calendrier 3 - Rurales 4 - Bel et bien parti Attirait 5 - Ne reconnaît rien Faire un procès - Repas du mâtin 6 - Déploie - Ville de dépêche 7 - Il hâlait Cléopâtre Inutile 8 - Loge - Fait du tort 9 - Buts de promenade en mer - Chef d'orchestre 10- Araignée sédentaire - Indication de lieu

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

Site web : www.maracanafoot.com


Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012 07h15 : Sabah El-Khir Tele-matin 10h00 : anna wa djadati

10h30 : sara el moukhetaria 10h45 : tal el raichouni

11h30 : Iktichaf el afaaq

13h00 : Journal télévisé ( 2eme Edition) 13h40 : yaqout 15h00 : Film

16h30 : bakugan

16h30 : moutaat el maida

18h00 : Journal télévisé ( édition Amazigh) 18h30 : taqdar tarbah

19h00 : Alhan wa chabab

20h00 : Journal télévisé 21h00 : Football: M.united -Westham

23h00 : liqaa sahafa

00h00 : Journal télévisé (Derniere Edition )

06:05 : Eliot Kid 06:15 : Zoé Kézako 06:40 : Ouf le prof 06:45 : TFou 08:25 : Météo 08:30 : Téléshopping 09:20 : Quatre mariages pour une lune de miel 10:15 : Météo 10:20 : Mon histoire vraie 10:50 : Au nom de la vérité 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : La mémoire en sursis 16:35 : American Wives 17:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 18:20 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:45 : Nos chers voisins 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:40 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : No Limit 22:50 : New York, section criminelle

Infiltré parmi les dockers de Marseille, Vincent cherche à démanteler un important trafic d'êtres humains qui transitent par les containers du port autonome. Au cours de son enquête, il manque d'être démasqué par un docker impliqué dans le réseau, qu'il finit par tuer accidentellement au cours d'une poursuite. Juliette est chargée de faire toute la lumière sur la mort du docker et se retrouve à rechercher, sans le savoir, son propre frère. Vincent, de son côté, doit redoubler d'efforts pour trouver les responsables du trafic, maintenant qu'il est sous la menace d'une arrestation par la police. Les chefs du réseau «Hydra» s'inquiètent... 06:00 : EuroNews 06:45 : Le Marsupilami 07:40 : Garfield & Cie 08:10 : Angelo la débrouille 08:35 : Chaplin & Co 08:50 : Des histoires et des vies 10:35 : Edition de l'outre-mer 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 11:55 : Météo 12:00 : 12/13 : Journal 12:55 : Météo à la carte 13:45 : Si près de chez vous 14:45 : Keno 14:55 : Questions cribles au Sénat 15:55 : Sénat info 16:08 : Culturebox 16:10 : Des chiffres et des lettres 16:50 : Harry 17:25 : Un livre, un jour 17:30 : Slam 18:10 : Questions pour un champion 19:0019/20 : Journal 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Et si on changeait le monde 20:15 : Plus belle la vie 20:45 : The Reader 22:50 : Soir 3 23:20 : Les sorties de la semaine 23:25 : La chute

08:00 : Journal 08:10 : Télématin (suite) 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:50 : Météo outremer 11:00 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Météo 2 + Le JT 13:52 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le jour où tout a basculé à l'audience 17:05 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:46 : Paris en plus grand 19:49 : Vestiaires 19:50 : Météo 2 + Le JT 20:45 : Envoyé spécial 22:10 : Les outre-mer en mouvement 22:15 : Complément d'enquête 23:15 : Grand public

Nicolas Riché crée «A la carte» en 2002, une offre innovante de restauration rapide en self-service. En 2007, les actionnaires de «Columbus Café», la première chaîne française d'expresso bars, cherchent un entrepreneur capable de donner un nouvel élan à ce réseau en perte de vitesse. Nicolas Riché est l'homme de la situation. Il place la marque Columbus en leader des coffee-shops en France. Il se lance aujourd'hui dans l'aventure de «Patron incognito». A Marseille, Maëva lui explique comment confectionner des sandwiches, puis à Nice, il rencontre Micka avec lequel il apprend à préparer les boissons. A Giberville, il est formé à l'encaissement par Tatiana et enfin à Bordeaux, il accompagne Mélanie dans son métier d'assistantmanager. Comment ses salariés vont-ils réagir en découvrant qu'il était en réalité le grand patron ?

00:05 : Les marches du pouvoir 01:45 : Les revenants 03:30 : Jasper, pingouin explorateur 04:55 : Zapsport 05:00 : Les spécimens 06:00 : Champignons 06:05 : Album de la semaine 06:35 : Rencontres de cinéma 06:55 : La matinale 08:25 : Une drôle d'histoire 10:05 : L'oeil de Links 10:30 : Kindia 2015 12:10 : Les Guignols de l'info 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : A Dangerous Method 15:35 : The Pub 15:45 : La semaine des Guignols 16:10 : Tron : l'héritage 18:15 : Têtes à claques 18:20 : Les Simpson 18:45 : Le JT 19:10 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : Prime Suspect 22:20 : Shameless 23:10 : Mad Men

Le saviez-vous ?

00:10 : Desperate Housewives 03:55 : Météo 04:00 : M6 Music / Les nuits de M6 06:00 : M6 Music 07:15 : Météo 07:20 : La maison de Mickey 07:45 : Jake et les pirates du pays imaginaire 08:15 : Les blagues de Toto 08:25 : Le petit Nicolas 08:40 : Martine 08:55 : Météo 09:00 : M6 boutique 10:05 : Météo 10:10 : Glee 11:45 : La petite maison dans la prairie 12:40 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:35 : Météo 13:45 : La bataille d'Amanda 15:30 : Hawthorne : infirmière en chef 17:05 : Modern Family 17:35 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100 % mag 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : Patron incognito

HOROSCOPE

Vous aurez une pensée pour quelqu'un que vous pensiez avoir oublié. Vous aurez la certitude qu'un rapprochement est possible et vous allez mettre en œuvre tout ce qu'il faut pour qu'une rencontre ai lieu. Cela représente quelque chose de très important pour vous.

23

Vous aurez la tentation de vous investir dans une affaire que vous cernez mal. Votre hésitation à prendre une décision immédiate vous rend un grand service car ce n'était pas gagné d'avance. Vous allez devoir réviser votre façon de voir les choses.

N'hésitez pas à utiliser votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez, même s'il s'agit d'une personne importante. C'est le moment idéal pour demander une faveur car elle sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit. Saisissez cette réelle occasion de tirer votre épingle du jeu.

Vous aurez le moral des vainqueurs. Les circonstances du moment vous seront largement favorables. Une association avec des gens peu recommandables vous fait fuir. Vos réticences seront bien perçues par une personne qui aime bien s'occuper de vous.

Votre vie personnelle va s'épanouir. C'est un nouvel essor pour vous. Vous prendrez le temps de vivre et vous allez profiter pleinement de vos capacités. Vous allez pouvoir enfin montrer ce que vous avez appris. Ne vous pressez pas pour prendre certaines décisions importantes. Faites très attention à Si vos finances sont certains signes et instables, le fait indices révélateurs d'hésiter dans la toute la semaine. façon de gérer votre Le moral et la forme budget n'arrange rien. physique sont là et vous avez Essayez d'organiser confiance en vous. Votre esprit mieux la façon de gérer votre inventif vous permettra de prenargent afin d'acquérir la tranquilité dre des risques pour montrer d'esprit qui vous manque dans ce aux autres ce que vous savez domaine en ce moment. faire. Vous allez devoir Une importante décision prendre de sérieux à prendre risque de engagements. Ne le vous peser. Il faut bien faites surtout pas à la mesurer toutes les possilégère car il vous faudra bilités de vous en sortir les tenir. Plutôt que de vous avec panache. Vos chances subis- engager dans une voie incersent une certaine errosion taine prenez le temps de provenant des circonstances réfléchir. La nuit porte conseil, actuelles difficiles. Ne vous laissez différer une telle décision sempas aller au découragement. ble indispensable. Comme la chance en La grande forme sera affaires vous préoclà. Vous trouverez cupe, vous n'êtes pas sur votre route la tout à fait sûr d'être compréhension d'une capable de bien gérer personne qui vous aidera à vos relations avec vos amis et accomplir jusqu'au bout la mission collègues. Alors, ne refusez pas qui vous est confiée. Abstenezla chance d'une prochaine invitavous de faire des commentaires tion que ce soit pour une soirée, désobligeants si vous ne parvenez un dîner ou une promenade entre pas tout de suite à vos fins. amis. Il y aurait beaucoup à dire sur un sujet très épineux. Tournez votre langue sept fois dans la bouche avant de prendre la parole. Vous avez sans aucun doute raison de penser comme cela mais vous savez aussi que toute vérité n'est pas toujours bonne à dire.

J EUDI

Fortes chutes de neige Max.13°/ Min.07°

Comment réaliser une colle bio en quelques minutes ?

Il est possible de réaliser une colle à la maison en cinq minutes et en utilisant des ingrédients bio ! Pour coller les tissus, cartons et papiers en utilisant une préparation non toxique. Procéder comme suit : verser un verre de farine dans une casserole et mélanger avec une cuillère de sucre. Ajouter ensuite un verre d’eau en mélangeant progressivement sur un feu doux pour éviter la formation des grumeaux. Ajouter finalement un peu de vinaigre blanc, facultatif pour une meilleure conservation. Utiliser la colle avec un pinceau et la conserver quelques jours au réfrigérateur ! Voilà le secret d’une colle utilisée depuis des milliers d’années par les pharaons !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 06:02 Dohr 12:37 El Assar 15:14 El Maghreb 17:38 El Icha’a 19:01


24

L’Entretien MOURAD DELHOUM Maracana N°1894 — Jeudi 29 Novembre 2012

DU JEUDI (MILIEU DE TERRAIN DE L’ES SÉTIF) :

«Pour les Verts dans cette CAN 2013 il n y a que le langage du terrain qui prime et qui est décisif» Entretien réalisé par Saïd Ben.

Ex-international espoirs, A’ et A, le milieu de terrain et pièce maîtresse du coach Velud de l’Entente de Sétif, Mourad Delhoum a accepté, volontier, de répondre aux questions de Maracana, à travers lesquelles il livre ses impressions sur l’EN coachée par le Bosnien, Vahid Halilhodzic et ses chances en Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du sud sans oublier d’évoquer, entre autres, le parcours de son équ ipe cette saison à la veille du choc contre la JS Kabylie.

En tant qu’ancien international comment voyez-vous l’Equipe nationale algérienne actuellement ? Je pense que notre équipe nationale traverse une situation très difficile. On remarque d’abord qu’il y a trop de joueurs titulaires blessés. Il y a aussi le fait que la plupart des autres joueurs souffrent du manque de compétitions et qui ne sont pas titularisés régulièrement dans leur club respectif. C’est donc une période très difficile que traverse notre sélection nationale à moins de deux mois de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations prévue en Afrique du sud à partir de janvier prochain. Et comme dans une compétition aussi élevée que cette CAN, il faut dire que la situation de nos joueurs est vraiment délicate. Car dans une compétition, comme cette Coupe d’Afrique, il va falloir posséder des joueurs aussi bien opérationnels que vraiment en forme sur plusieurs plans. C'est-à-dire aussi bien physiquement, techniquement que moralement et donc psychologiquement. Vous semblez déjà pessimiste quant à l’effectif parmi lequel le coach Vahid devrait choisir ? Et c’est bien le cas dans la mesure où, lorsqu’on participe dans une compétition de l’envergure de la CAN, la forme du joueur est d’une importance capitale. Il ne faut surtout pas oublier que dans ce cas là, on ne se représente pas soi même, mais on représente tout un peuple et donc tout un pays. La mission est donc grandiose et il faudrait donc bien choisir les meilleurs joueurs au moment voulu. On remarque que le staff technique aligne certains joueurs expatriés manquant de temps de jeu au détriment des locaux régulièrement titularisés, quelle est votre appréciation là-dessus ? Ecoutez, vous voyez bien que Slimani et Aoudia, par exemple, se sont bel et bien imposés en tant que joueurs locaux au sein

des Verts. C’est la meilleure preuve que nous possédons bien des joueurs capables de donner ce plus attendu à l’Equipe nationale pour peu qu’on leur donne leur chance. Non seulement ces joueurs remplissent leur mission convenablement mais ils marquent des buts, ce qui manquait auparavant à notre sélection. Et, question évolution des joueurs locaux, la meilleure preuve est celle de Soudani. C’est un joueur local qui a percé et qui s’améliore de jour en jour et de match en match. Donc par rapport à d’autres joueurs évoluant à l’étranger il existe bien des joueurs locaux capables de remplir convenablement leur rôle au sein de l’Equipe nationale, c’est une évidence. Et là, j’espère du fond du cœur que l’on donne une chance à Djabou. J’espère vraiment le voir au sein des Verts. C’est un numéro dix qui manque bien à notre Equipe nationale. C’est un joueur talentueux à qui, il faut vraiment donner une véritable chance.

Et vous n’avez pas cité votre coéquipier, le gardien de but Sofiane Khedairia que votre coach Français Hubert Velud, propose à Vahid Halilhodzic ? Khedairia est un jeune joueur (23 ans, ndr). Il a encore une grande marge de progression. Il mérite bien une chance au sein des Verts. Mais tout viendrait en son temps. Car, actuellement, il y a bien de bons gardiens de but. Il ne faut pas qu’il brûle les étapes. Mais que cela soit bien clair, il mérite bien une chance au sein des Vert et il le prouve régulièrement en championnat. Que pensez-vous du Groupe «D» où se trouve l’Algérie avec la Côte d’Ivoire, le Togo et la Tunisie ? C’est un groupe très difficile croyez-moi . Je remarque que certains de mes concitoyens estiment que la Tunisie et le Togo sont plus faciles que la Côte d’Ivoire, mais je suis désolais de le dire, ce sont des équipes très difficile à manier. D’ailleurs, j’ai eu la chance de voir les derniers matchs de la Côte d’Ivoire et du Togo, alors là, je vous assure que nous aurons beaucoup de difficultés avec ces deux formations. Quant à la Tunisie, notre voisine, on la connait si bien qu’elle constitue de par sa proximité un adversaire de taille. A vous entendre on ne risque pas d’atteindre l’objectif assigné à savoir les demi finales de cette CAN 2013 ? Ce n’est pas ce que je veux dire. Je veux juste préciser que dans une compétition come la CAN 2013 toutes les équipes sont à prendre avec le même sérieux et la même volonté de les gagner. Il faut donc se préparer et bien se préparer. Et pour mettre les atouts de son côté, il faut choisir les meilleurs joueurs du moment en temps voulu. Il ne faut donc pas en parler aujourd’hui. Car en réalité en football, il faut parler sur le terrain et dans cette CAN 2013 il n y a que le langage du terrain qui prime et qui est décisif. Là, j’espère bien que nos joueurs se surpasseront pour aller le plus loin possible dans cette compétition continentale.

Quels sont les critères sur lesquels il faudrait le plus compter ? Je pense qu’il y a d’abord la forme du joueur et surtout son expérience . Dans une telle compétition il faut avoir des joueurs chevronnés capable de faire basculer un match. Vous voulez parler d’un Ziani, par exemple… ? Je dirais tout joueur ancien capable de donner ce plus en sélection nationale pour cette CAN est à convoquer. Et là, je devrais aussi préciser qu’il faut convoquer les joueurs que nous devons faire joueur et non pour les mettre sur le banc de touche. Il faut des joueurs opérationnels avec leur bagages et surtout leur expérience.

Parlons de votre équipe l’ESS et ditesnous donc comment va votre état de santé ? Je suis blessé au genou et on m’a prescrit dix jours de repos. Je dois donc passer un IRM aujourd’hui ou au plus tard samedi prochain, pour être fixé sur la vraie nature de ma blessure. Il est donc certain que je ne serai pas présent contre la JSK. Et justement que pensez-vous de ce déplacement de votre équipe à Tizi Ouzou ? C’est un match très difficile devant une équipe qui traverse une période difficile avec un changement de staff technique. Mes coéquipiers travaillent avec abnégation pour être prêts dans ce match et arracher un bon résultat. Nous voulons donc bien poursuivre notre bon parcours jusque là.

Et comment évaluez-vous votre parcours justement jusque là en championnat ? Ecoutez, il faut juste savoir que nous abordons ce championnat d’Algérie avec comme méthode de travail de préparer les rencontres match par match.

C'est-à-dire qu’on ne se concentre que sur le prochain match. Et nous travaillons en conséquence pour sortir avec un bon résultat. Ce qui sera également le cas contre la JSK. Vous savez que même avec les départs de Hachoud, Benmoussa et Djabou, par exemple, l’équipe a continué sur sa lancée de bons résultats. La relève et la continuité existent bien au sein du groupe qui est solidaire et complémentaire. Il y a Djhanit et Djidji qui remplissent leurs missions convenablement et qui s’imposent de match en match. Il y a aussi le jeune Laroussi qui arrive. C’est de bon augure. Au point de dire que vous visez le doublé comme l’année dernière ? Oui pourquoi pas. En tous les cas, nous procédons comme je l’ai déjà dit, match par match. De plus, nous aimerions bien, également, aller le plus loin possible en champion’s League africaine. C’est aussi un bon objectif.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Quelles sont les équipes qui risquent de vous poser des problèmes en Ligue 1? Il y a l’USMA, le MCA, la JSMB et je dirai même que Chlef pourrait bien revenir en force. Pour nous, par contre, l’essentiel c’est surtout d’éviter de perdre le moindre point à domicile et arracher le plus que possible en déplacements. C’est la meilleure méthode pour poursuivre sur cette dynamique des bons résultats. Quelle est votre conclusion ? J’espère que notre équipe nationale représenterait le pays d’une manière honorable et qu’elle réussisse de bons résultats en allant le plus loin possible dans cette compétition continentale. Quant à mon équipe l’Entente de Sétif, j’espère qu’on arriverait bien à décrocher, au moins, un titre et qu’on puisse aller également de notre côté, le plus loin possible en Champions League africaine en représentant ainsi d’une manière honorable notre pays. S. B.


maracanafoot1893 date 29-11-2012