Page 1

Du pain sur la planche pour

HALILHODZIC Epoustouflant Kadir! Et un de plus, un !

Après Slimani, Soudani s’est à son tour blessé…

USMA

Les Usmistes sur une courbe ascendante COURBIS : «ON A RÉUSSI UN PREMIER PARI»

www.maracanafoot.com

N° 1879 Lundi 12 Novembre 2012 — Prix 20 DA

Les Mouloudéens peuvent déjà rêver Après la belle victoire ramenée de Tizi

 MENAD : «IL NE FAUT SURTOUT PAS S’EMBALLER» CHAOUCHI : «J’ESTIME AVOIR BOUAZZA : C MA PLACE EN EN» «ON A RETROUVÉ LA JOIE DE JOUER»

P2-et 24

Equipe Nationale

A l’approche du match face à la Bosnie

MBELÉ SERA M LIBÉRÉ

P8

CRB

ENCORE UN E MATCH SANS BUT POUR DJALLIT…

Une défaite pressentie

HAMITI EXCLU DÉFINITIVEMENT

P13

USMH

JSK

TATEM :

«ON TACHERA DE CONTINUER SUR LA MÊME LANCÉE»

P9

BECHOUCHE : «ON NE LÂCHERA PAS LA PREMIÈRE PLACE»

FABBRO : «ENCORE UNE FOIS, L’EFFICACITÉ NOUS A FAIT DÉFAUT»

LesBéjaouisjouentetgagnent… P3-4 et 5

Les Harrachis croient au titre

Un grand travail attend Fabbro BELKALEM : «LE MANQUE DE RÉUSSITE DEVANT NOUS A FAIT DÉFAUT» UNE PREMIÈRE RÉUSSIE POUR MOKDAD

ZAFOUR : «IL FALLAIT QU’ON SE RACHÈTE»

JSMB

ILS SONT À LEUR 3E BUT

BOUSSAHA ET ZERRARA REJOINGNENT MEBARKI …

P12

LEFKIR : «JE NE REVIENDRAI PAS»


02

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

ACTUE EL

2 titularisation de Matmour avec l'Eintracht Francfort e

Son équipe s’est inclinée face au Bayern Munich

L’attaquant algérien de l’Eintracht Francfort, Karim Matmour, a disputé avant-hier son deuxième match, comme titulaire, lors du match comptant pour la 11e journée de la Bundesliga.

C

Par Aomar Moussi

ette fois-ci l’adversaire avait pour nom le Bayern Munich. L’attaquant algérien a disputé l’intégralité de la partie et il a été accrédité d’une belle prestation et ce malgré la défaite concédée par son équipe face à l’ogre européen, le Bayern Munich, qui s’est imposé au finish sur le score de 2 buts à 0. Karim Matmour qui a vécu des moments difficiles avec son équipe au début de saison, com-

mence à retrouver ses sensations, et à gagner la confiance de son entraîneur Armin VEH. Matmour a été très actif sur le flanc droit de l’attaque de l’Eintracht Francfort et n’a pas démérité, et ce, malgré cette défaite concédée à l’Allianz Arena. Le match s’est achevé sur le score de 2 à 0 en faveur du Bayern Munich, sur deux réalisations signées respectivement par Ribéry à la 44’, et ce, suite à un contre ultra rapide, Alaba lance Javi Martinez dans l'intervalle. L'Espagnol s'avance vers la surface adverse avant de voir Ribéry, complètement seul sur sa gauche. L'ailier prolonge, du gauche, l'offrande dans la cage vide, et par Alaba sur penalty, suite à une faute de Demido sur Schweinsteiger à la 77’.

Il a failli égaliser à la 56’

Le désormais ex-international algérien, a été à la hauteur des

aspirations de son coach Armin VEH. Il était un danger permanent pour les défenseurs bavarois, lesquels ont souffert le martyre avec ses pénétrations. Mais il n’est pas parvenu à concrétiser les occasions qu’il s’est procurées. A la 56’, Matmour Karim a failli marquer un but et égaliser. Bien servi plein axe au 35 mètres, Matmour tenta sa chance d'une frappe lointaine. Son tir puissant est capté en deux temps par Neuer, bien placé. Dix minutes plus tard, Matmour élimine Schweinsteiger d'un superbe double contact avant de repiquer dans l'axe. L'attaquant est vite repris par Dante, vigilant. L’Algérien est accrédité d’une belle prestation et son entraîneur est très content pour lui, et il va certainement lui accorder une autre chance, à l’avenir et lors des prochaines sorties. A. M.

Ghilas et Reims s’inclinent à domicile face à Evian

Kamel Fethi Ghilas, l’international algérien, qui a été titularisé avant-hier, lors du match comptant pour la 12e journée du championnat de France de Ligue 1, face à Evian TG, a cédé les trois points de la victoire à leur adversaire du jour.

G

hilas aligné d’entrée, a cédé sa place à son équipier Toudic à la 61’. La partie s’est achevée sur le score de deux buts à un, en faveur d’Evian TG. Les deux réalisations des visiteurs étaient l’œuvre de Govou (17’) et Adnane (53’), quant au but de Reims, il est l’œuvre d’un joueur d’Evian (Cambon) contre son camp à la 74’.

Aissa Mandi a joué l’intégralité du match

L’autre joueur algérien évoluant au sein de la formation de Reims, en l’occurrence Aissa Mandi, ce dernier a pris part à la totalité de la rencontre. Aissa Mandi a occupé le poste d’arrière droit. Il a été accrédité d’une belle prestation. Ce joueur attend toujours un signe de la part du coach national Vahid Halilhodzic. A. M.

Feghouli et Valence se neutralisent face à Valladolid Le meneur de jeu des Verts et du club espagnol Valence, Sofiane Feghouli, a rencontré hier à midi, au stade de Valladolid l’équipe locale, pour un match comptant pour la 11e journée de la Liga espagnole. Sofiane Feghouli a joué l’intégralité de la partie et a été accrédité d’une belle prestation. Le FC Valence a ouvert la marque à la 15’, par l’entremise de Cissokho, mais l’équipe locale du Real Valladolid a rétabli l’équilibre à la 65’ sur penalty. Le joueur Perez a égalisé et a privé le FC Valence de Sofiane Feghouli de s’offrir une victoire.

MOSTEFA ET MEDJANI S’IMPOSENT EN DÉPLACEMENT CONTRE TOULOUSE

Les deux joueurs de l’AC Ajaccio Mehdi Mostefa et Carl Medjani, ont affronté avec leur équipe, avant-hier soir, lors du match comptant pour la 12e journée de Ligue 1 française, la formation de Toulouse FC au Stadium Municipal. Les deux internationaux algériens, ont joué l’intégralité de la partie. L’équipe de Mehdi Mostefa et Carl Medjani est revenue à la maison avec les points de la victoire en s’imposant largement sur le score de quatre buts à deux, avec un doublé de Belghazouani (34’ et 90+3’), une réalisation signée par Sammaritano (15’) et par Diarra (34’). Quant aux deux buts de Toulouse FC, ils sont l’œuvre de Lippini (4’) et Abdennour (72’). Lors de cette rencontre Mehdi Mostefa a écopé d’un avertissement à la 37’, pour un geste d'antijeu au milieu de terrain.

MEDJANI : «NOUS NOUS SOMMES RACHETÉS DU FAUX PAS DE MARSEILLE»

CAN-2013/ U 17 (dernier tour éliminatoire aller) :

LES VERTS À PIEDS D’ŒUVRE À BOTSWANA

La sélection algérienne de football des moins de 17 ans (U-17), s'est envolée hier dimanche en direction de Gaborone, la capitale de Botswana pour donner la réplique à son homologue de Botswana, vendredi prochain pour le compte du dernier tour aller des éliminatoires de la coupe d'Afrique de la catégorie des U17 prévue en mars 2013 au Maroc. Un périple harassant pour les jeunes joueurs des deux entraîneurs nationaux, Malik Zorgane et Hassen Belhadj, pour parvenir à destination, car ils etaient contraints de transiter par le Caire (Egypte) et par Johannesburg (Afrique du sud). En prévision de cette double confrontation, les jeunots des Verts avaient effectué une série de stages de préparation, dont le dernier a pris fin vendredi passé à Alger. cette première confrontation s’annonce difficile dans la mesure où le staff technique national ne dispose presque pas d'enseignements sur l'adversaire, si ce n’est que ce dernier dispose de joueurs de grand gabarit, pratiquant un football basé essentiellement sur le physique. L'équipe nationale s'était qualifiée à cette dernière étape des éliminatoires, suite au retrait du Soudan lors du précédent tour.

Le capitaine d’équipe de l'AC Ajaccio et défenseur central et international Carl Medjani, estime que la récente victoire décrochée par son équipe hors de leur base et plus précisement à Toulouse, pour le compte de la 12 éme journée de ligue 1, annonce le début d'une bonne série. "Nous nous sommes rachetés du faux pas de Marseille, et nous avons prouvé que nous avons des capacités et des vertus. J'estime que c'est là une annonce pour une bonne série", a affirmé le capitaine d'AC Ajaccio, à l'issue du match au micro de Canal+. La formation Corse où évolue également le défenseur international algérien, Mehdi Mostefa, a assuré cette précieuse victoire durant le temps additionnel, grâce à une troisième réalisation signée par Belghazouani (90+3e). Cette quatrième victoire de l’AJ Ajaccio depuis le début de la saison, lui permet d’occuper le milieu du tableau, totalisant 16 points. Enfin les deux défenseurs internationaux, Carl Medjani et Mehdi Mostefa, sont attendus demain matin à Alger pour répondre à la convocation de l'équipe nationale, en vue du match amical prévu mercredi, face à la Bosnie-Herzégovine au stade du 5 juillet d'Alger (18h). A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

BENLAMRI DE RETOUR FACE À L’USMBA

Djamel Eddine Benlamri qui a manqué à l’appel avant-hier, lors du Clasico JSK-MCA, et ce, pour cause de suspension, vient de purger sasanction,et sera d’attaque, pour le prochain déplacement de son équipe. Le défenseur Benlamri qui est une pièce incontournable dans l’échiquier de Fabbro et Karouf, sera présent, lors du match contre l’USM Bel Abbes, le week-end prochain. Un retour parmi le groupe qui ne fera que du bien et au joueur et au staff technique qui compte bien, sur les services de cet élément de valeur.

Les Canaris dégringolent e à la 9 place Après le revers concédé contre le MCA

Par Aomar Moussi

Suite à la défaite inattendue concédée avant-hier face au Mouloudia d’Alger, au stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou, les Canaris du Djurdjura dégringolent à la 9e place au classement général.

U

n revers concédé, contre toute attente, du moment que les poulains de Fabbro, ont réalisé un exploit à Constantine, une semaine avant ce Clasico, mais en vain, ça n’a pas été le cas. Une défaite difficile à digérer, sachant que les partenaires de Messaâdia pouvaient largement prétendre à un résultat meilleur, n’étaient-ce ces ratages. Après dix matchs disputés, les Canaris du Djurdjura sont déjà à leur cinquième défaite de la saison, ce qui est trop, pour un club qui prétend jouer le titre. A domicile, les poulains de Fabbro et Karouf, ont concédé leur deuxième à domicile défaite après celle contre le CRB. Cette place occupée au classement et ce, à cinq journées de la fin de la phase aller, n’est pas faite pour arranger les

affaires du club phare de la Kabylie. Les joueurs doivent retrousser leurs manches et se montrer plus adroits et plus sérieux, au lieu de papoter et trop parler. Il s’agit là de l’image d’un club qui s’appelle la JSK.

LES JOUEURS APPELÉS À TRAVAILLER AU LIEU DE PARLER DANS LE VIDE…

Les joueurs qui sont les seuls acteurs sur le terrain et qui, sont les artisans des bons résultats, doivent faire preuve de plus de sérieux dans le travail et de plus de rigueur tactique, à chacune de leurs sorties, pour espérer refaire surface et permettre à la JSK de remonter la pente. Car là où vont les choses, il y a risque et péril. Les joueurs doivent se remettre au travail et se concentrer davantage, sur la suite de cette phase aller, en tentant de bien négocier les cinq matchs qui restent, et ce, afin d’espérer terminer cette première manche sur une bonne note.

…SINON IL Y AURA DU FEU EN LA DEMEURE

Les bons résultats ne se suivent pas, sinon comment expliquer ce double visage que montre la JSK, à chacune de ses sorties, à domicile et à l’extérieur. Si en dehors de leurs bases, les camarades de Sedkaoui voyagent

Au moment où les supporters attendaient beaucoup des leurs, voilà que ce rêve est tombé à l’eau

bien avec deux victoires acquises contre l’ASO et le CSC, ce n’est pas le cas à domicile, avec ces deux défaites concédées respectivement contre le CRB et le MCA. C’est le paradoxe total, et c’est à ne rien comprendre. Les joueurs qui sont appelés à rester sur leur dynamique, retombent à nouveau dans leur travers et repartent à zéro. Au moment où les supporters attendaient beaucoup des leurs, avec une autre victoire face au MCA, pour s’approcher davantage du

peloton de tête, voilà que ce rêve est tombé à l’eau, et la JSK dégringole à la 9e place, qu’elle partage avec deux autres clubs le CRB et le CABBA. Si les résultats ne suivent pas et les Kabyles négocient mal leurs deux prochains déplacements, à Sidi Bel Abbes et Bordj Bou Arreridj, il y aura bel et bien des moments périlleux. La balle est dans le camp des joueurs, à eux seuls de rectifier le tir et de remettre la JSK à sa véritable place. A. M.

Yalaoui. Par la suite, le MCA a adopté une stratégie tactique basée sur la défense tout en opérant par des contre-attaques. Les joueurs du MCA étaient volontaires à souhaits, et voulaient coûte que coûte préserver leur avantage. Ils ont réussi et ce grâce à leur solidité défensive et à leur solidarité, sans oublier les ratages de mes joueurs, qui n’ont fait que leur bien. Tant mieux pour le MCA et tant pis pour la JSK ».

avant de procéder à fermer tous les espaces, tout en se regroupant derrière » avant d’ajouter « ils ont joué à l’Italienne et ils ont réussi à garder leur avantage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. C’est vraiment dommage de perdre de cette façon ».

FABBRO : «ENCORE UNE FOIS, L’ÉFFICACITÉ NOUS A FAIT DÉFAUT»

Propos receuillis par Aomar Moussi

Il était très déçu à la fin de la rencontre et ne croyait pas ses yeux, que son équipe vienne de céder les trois points, au Mouloudia d’Alger. C’est de lui qu’il s’agit le coach kabyle Enrico Fabbro, n’arrive toujours pas à comprendre cette inefficacité des attaquants, en nous déclarant ce qui suit : « c’est à ne rien comprendre, on joue bien, on domine, et on se procure des occasions, mais on n’arrive pas à les transformer en buts » avant d’ajouter « On a dominé notre adversaire de bout en bout et on aurait pu marquer à plusieurs reprises, mais la chance nous a fait défaut, et le problème d’efficacité continue à surgir à chacune de nos sorties. C’est vraiment dommage de perdre de cette façon, car si nos joueurs avaient concrétisé les occasions qu’ils se sont procurées, on aurait largement prétendu à la victoire, et ce sans diminuer de la valeur du MCA ».

«IL FAUT TROUVER AU PLUS VITE DES SOLUTIONS !»

Fabbro estime que « ce problème d’inefficacité ne doit pas persister davantage, car il s’agit de l’avenir de l’équipe. Il faut trouver vite des solutions à cet épineux problème » avant de conclure à ce sujet « on est appelés à rectifier le tir, tout en apportant des correctifs à cet aspect, pour permettre aux attaquants de se libérer et de retrouver leur efficacité. C’est vrai qu’il y a une pression au stade du 1e Novembre, mais les joueurs doivent apprendre à la gérer et à se concentrer sur la dernière touche qui peut ramener ce but recherché ».

«LE MCA N’A PAS VOLÉ SA VICTOIRE»

Concernant la victoire du MC Alger son ancien club, notre interlocuteur a tenu à féliciter les Mouloudéens pour leur victoire et en toute sportivité en nous déclarant ce qui suit : « le MCA a bien entamé le match en nous surprenant par ce but inscrit à la 6’ par

«LE MÊME SCÉNARIO QUE LORS DU MATCH CONTRE LE CRB»

Le driver des Canaris du Djurdjura, n’arrive toujours pas à digérer la défaite concédée face au MCA, car à ses yeux, elle ressemble à celle enregistrée contre le CRB. Il estime que « le scénario du match contre le CR Bélouizdad s’est répété aujourd’hui (Ndlr, avant-hier) face au Mouloudia d’Alger. Les Bélouizdadis nous ont marqués vers la fin de la rencontre et le MCA nous a surpris au début de la rencontre,

«ON DOIT GAGNER FACE À L’USMBA ET LE CABBA»

En conclusion, le coach des Canaris du Djurdjura, nous a déclaré ce qui suit : « il faut désormais aller chercher des victoires à l’extérieur. L’équipe est appelée à se ressaisir, lors des deux prochains déplacements. Il faut gagner contre l’USM Bel Abbes et le CA Bordj Bou Arreridj. Ce ne sera pas facile, mais les joueurs doivent faire preuve de plus de sérieux, de rigueur tactique et surtout d’efficacité pour espérer remporter des victoires. C’est dans nos cordes, et on ne doit pas rater ces deux déplacements. Il faut récolter les 6 points qui seront mis en jeu ». A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK

LIGUE E1

USMBA, CABBA, deux matchs à ne pas rater

Les Canaris du Djurdjura, auront à effectuer deux périlleux déplacements, lors des deux prochaines journées.

Les camarades de Belkalem seront appelés à en découdre avec l’USM Bel Abbes ce weekend, pour le compte de la 11e journée, et une semaine après, en affrontant l’équipe du CA Bordj Bou Arreridj, pour un match comptant pour la 12e journée du championnat national professionnel de Ligue 1. Les poulains de Fabbro et Karouf, ne comptent pas rater ces deux déplacements, et ce, afin de garder leur place dans le haut du tableau et de finir cette phase aller sur une meilleure note. Les coéquipiers de Kaci Sedkaoui, savent pertinemment que s’ils veulent améliorer leur classement, ils doivent bien négocier ces deux matchs à l’extérieur de leurs bases, en tentant de réaliser de meilleurs résultats, à Bel Abbes et à Bordj Bou Arreridj. Les Kabyles qui s’expriment bien en dehors de leurs bases, comme ce fut le cas, face au CS Constantine et contre l’ASO Chlef, comptent récidiver face respectivement à l’USMBA et le CABBA, et permettre à la JSK d’aller encore de l’avant et de se hisser parmi le trio de tête. A.M.


04

Après le revers concédé à domicile face au MCA

Un grand travail psychologique attend Fabbro

JSK LES CANARIS REPRENDRONT DU SERVICE DEMAIN C’est demain dans l’après-midi que les Jaune et Vert vont replonger dans le bain de l’entraînement au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, après deux jours de repos accordé par le staff technique à l’issue de la dernière défaite concédée avant-hier devant la formation mouloudéenne. Certains joueurs ont regagné leur domicile hier pour se reposer. Les Canaris se doivent de se rattraper afin de bien préparer le prochain rendez-vous, qui entre dans le cadre de la 11e journée du championnat professionnel de Ligue 1, ce samedi à l’extérieur, face à l’USM Bel Abbès. Le staff technique devra donc profiter de ces quatre séances d’entraînement pour se réunir avec ses capés et leur expliquer certains détails qui semblent leur échapper sur le volet technique. L’entraîneur kabyle devra également mettre les joueurs devant leurs responsabilités, en prévision des prochaines rencontres qu’ils ne devront pas rater, s’ils veulent éviter la crise même en championnat.

L’ATTAQUE KABYLE INQUIÈTE

Alors que tout le monde a été unanime à dire que le compartiment de l’attaque de la JSK constituait le point fort de l’équipe lors des précédentes années, voilà que cette saison, il est devenu le maillon faible. Il faut dire que depuis l’entame du championnat et malgré le recrutement des attaquants expérimentés, à l’image de Messaâdia, Hadiouche, Bouaicha et Belakhdar, le rendement de ce secteur est jugé en dessous de la moyenne. D’ailleurs, plusieurs buts ratés, voire un manque de concentration flagrant. Ce qui lui a souvent coûté des défaites. Les exemples ne manquent pas puisque si on prend par exemple le dernier match face au Mouloudia d’Alger, l’attaque kabyle était faible. L’équipe aurait pu éviter au moins une autre défaite, n’était le manque de concentration qui a fait perdre encore. Cela sans parler aussi des buts ratés. Aujourd’hui, le compartiment offensif de la JSK est classé parmi les derniers du classement dans cette compétition. Une posture qui inquiète et qui ne reflète jamais l’image de ce club réputé coriace en attaque, surtout lors des trois dernières saisons. S. A.

LIGUE 1

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Par Saïd Aberkane

Les Kabyles reprendront le chemin des entraînements demain au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou après avoir bénéficié de deux jours de repos et ce, pour préparer le prochain match qui les opposera à l’USMBA, prévu le weekend prochain à l’extérieur.

A

insi, le patron des Jaune et Vert sera obligé de corriger certaines lacunes. Notamment au niveau de la défense et l’attaque qui ont tendance à ne pas être à la hauteur lors des dernières confrontations. Ces quatre jours permettront au staff technique de procéder aux retouches nécessaires avant la rencontre du championnat face aux gars de Bel Abbès. Le coach, qui constate que son équipe manque de maturité, va essayer d’apporter les correctifs nécessaires afin de donner un meilleur équilibre à son équipe. Un grand travail attend donc le technicien kabyle durant cette semaine, surtout sur le plan psychologique où des mots adéquats sont nécessaires pour remonter le moral de ses joueurs qui ont été affectés après le revers d’avant-hier à domicile concédé face au Mouloudia d’Alger. Concernant le volet technico-tactique, le coach va essayer de trouver la bonne formule pour que sa formation soit percutante à l’avenir. La défense, qui a encaissé plusieurs buts sur des erreurs de marquage, doit se remettre en cause pour éviter des erreurs pareilles lors des prochaines journées en championnat.

Ce compartiment retrouvera sa force avec le retour de Benlamri. Le milieu de terrain fait un bon travail, notamment dans la récupération, mais la relance fait encore défaut. Maroci, qui reste un joueur très précieux, car il se dépense énormément sur le terrain et n’hésite pas à aller au charbon, doit toutefois améliorer sa relance. Ce compartiment aussi sera encore plus efficace avec l’intégration de Mokdad et sera présent lors de la prochaine rencontre. L’attaque des Jaune et Vert, qui est le maillon faible jusqu’à présent, se cherche encore, car elle n’arrive même pas à trouver les filets adverses, les attaquants, Hanifi, Hadiouche et Messaâdia doivent redoubler d’efforts pour essayer de retrouver les filets. Le prochain test des camarades de Rial à l’extérieur face à l’USM Bel Abbes nous édifiera sur les capacités des attaquants.

L’USMBA l’autre défi

C’est ce week-end, dans l’après-midi que se jouera le match de la 11e journée du championnat ligue 1 professionnel. Les Lions du Djurdjura rendront visite à Bel Abbès pour affronter la coriace équipe de l’USMBA dans un match qui s’annonce passionnant et plein de rebondissements. Les gars de Bel Abbès attendent de pied ferme l’équipe kabyle dans l’intention de glaner les trois points du match. Ce match pourrait être synonyme de décollage pour les coéquipiers de Sofiane Khellili, après le dernier faux pas enregistré. «Les Canaris vont se déplacer à Bel Abbès, et ce, pour damer le pion à cette redoutable équipe. Une victoire qui permettra à l’équipe de retrouver sa dynamique de victoire et entrevoir le reste du

championnat sous de bons auspices et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance». C’est donc vers un autre défi que se dirigent les Jaune et Vert, une autre bataille face à un adversaire qui va jouer le tout pour le tout pour engranger les trois points de la rencontre. C’est dire que les supporters attendent un réveil de leur équipe qui donnerait lieu, d’abord, à une autre vic-

toire, puis à une éventuelle réconciliation, le public kabyle, de plus en plus exigeant, ne ménage ni staff technique, ni joueurs, ni même dirigeants. Pour les hommes de Hannachi, c’est l’occasion ou jamais de relever le défi, de soigner l’image du club et de repartir du bon pied. Est-ce que ce sera le cas ? S. A.

BELKALEM : «LE MANQUE D’EFFICACITÉ DEVANT NOUS A FAIT DÉFAUT» Entretien réalisé par Said Aberkane

Même s’il nous dit être très déçu par la dernière défaite concédée face au MCA, avant-hier, l’international kabyle, Essaid Belkalem, nous a dit éprouver beaucoup de regrets, nous a-t-il affirmé, ses coéquipiers et lui sont allés au fond d’eux-mêmes dans ce match. Il ne veut pas, par ailleurs, que cet autre échec ait des conséquences sur le prochain match de championnat de son équipe.

Qu’éprouvez-vous après cette défaite à domicile ? De la tristesse et beaucoup de déceptions surtout pour nos supporters qui attendent de nous un bon résultat. Il y a aussi les énormes efforts que nous avons fournis au cours de cette rencontre et qui, au final, se sont avérés inutiles puisque nous avons perdu.

Qu’est-ce qui, d’après vous, n’a pas marché pour votre équipe au cours de ce match ? La chance était plutôt du côté de nos adversaires car je ne pense pas que nous ayons fait un mauvais match, surtout en seconde période. Nous

n’avons pas cessé d’attaquer, après le but encaissé et cela prouve que nous avions un excellent mental. On a essayé de remettre les pendules à l’heure, mais en vain. La chance nous a tourné le dos. D’après vous qui est responsable de cette défaite ? Il serait injuste d’incriminer qui que ce soit. La chance, parce que c’est uniquement de la chance, a souri aux joueurs du Mouloudia d’Alger, grand bien leur fasse, c’est tout.

Nous avons remarqué que vous avez difficilement terminé la partie, n’est-ce pas ? Effectivement, j’ai eu du mal à terminer la rencontre à cause des douleurs que j’ai ressenties au niveau des adducteurs à la fin de la première mi-temps. Maintenant, je dois voir le médecin, et on verra. Il vous faut cependant réagir car un autre match très important vous attend, qu’en pensez-vous ? Il nous faut beaucoup parler entre nous après ce genre de défaite, et c’est ce que nous allons faire pour évacuer le doute et se racheter. Il nous reste au moins un point pour assurer remonter au classement et nous sommes parfaitement capables de le faire lors du prochain match face aux gars de Bel Abbès. Par S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Une journée de repos seulement a été accordée par le staff technique aux joueurs, celle d’hier après la dernière sortie ratée face au MC Alger à domicile. Maintenant, il faut oublier cette défaite et retrousser les manches, en prévision des deux prochains déplacements. Les joueurs de la JS Kabylie devront reprendre les entraînements ce soir, au stade 1er novembre, sous la houlette Karouf et de l’Italien Enrico Fabbro. Ces derniers auront devant eux cinq jours de travail avant le premier déplacement à Bel Abbés, qui est prévu samedi prochain.

Mais où va la JS Kabylie ? Encore une défaite à domicile

Par Rabah Salhi

Les temps sont durs pour la JS Kabylie. Auteurs d'un début de saison complètement raté, les Kabyles ont déjà accumulé un retard conséquent dans cette phase aller du championnat national de ligue 1. Et ce n’est pas la défaite concédée samedi face au MC Alger qui risque d’arranger les choses.

D

ix journées de compétition, quatre victoires, cinq défaites dont deux à domicile, un seul match nul : le bilan comptable de cette formation phare de Djurdjura est loin d’être brillant, c’est de l’euphémisme. Un début de saison aussi compliqué. Si la JS Kabylie a prouvé par le passé qu’elle pouvait réaliser de gros sprints pour se relancer dans le championnat, cette fois-ci le mal semble très profond. Une défense qui est loin de donner toutes les garanties nécessaires et une attaque alternant entre but à foison et manque d’efficacité criant. Les compteurs ne sont malheureusement

Une défense qui est loin de donner toutes les garanties nécessaires et une attaque alternant entre but à foison et manque d’efficacité criant

pas au vert pour une équipe qui avait fixé le titre comme objectif principal cette saison. Parlant d’une JS Kabylie à la dérive, vous l’aurez donc bien compris, cela commence à inquiéter sérieusement. Le staff technique à sa tête l’Italien Enrico Fabbro apparaît abattu après cette deuxième défaite de suite à domicile. Enorme déception chez les supporters qui n’attendaient guère à

PREMIÈRE APPARITION RÉUSSIE DE MOKDAD

Il a fallu attendre son ancienne formation le MC Alger pour voir le milieu du terrain Abdelmalek Mokdad prendre sa place dans sa nouvelle équipe la JS Kabylie. Blessé avant même le début de cet exercice, Mokdad n’a pas perdu espoir en prenant son mal en patience. il a dû attendre la 10e journée pour taper officiellement au ballon, et ce, contre ses anciens coéquipiers. Incorporé à un quart d’heure seulement du coup de sifflet final de cette rencontre face au MC Alger, ce joueur a montré beaucoup de belles choses, et prouve ainsi qu’il garde toujours ses qualités d’un attaquant. Même si il n’a pas pu mettre le cuire dans les filets de Chaouchi, Mokdad a joué le rôle d’intermédiaire. Il a servi plusieurs passes à ses camarades. La meilleure action lorsqu’il a fait sortir Messaâdia seul devant les buts, mais ce dernier n’a pas sû la profiter. il retrouvera ses repères au fil des matches, Mokdad qui n’a pas fait partie des plans du coach Fabbro auparavant, pourra encore séduire à l’avenir.

IL A GAGNÉ LA CONFIANCE DE SON COACH

Il n’a joué que quelques minutes lors du match face au MC Alger, Abdelmalek Mokdad, la nouvelle recrue de la JS Kabylie s’est montré en bonne forme, et affiche clairement son envie d’apporter un plus à son club. Incorporé à la 75e minute de jeu, Mokdad a gagné cette fois la confiance de son coach. « Je savais qu’il compte des qualités, mais puisque il n’est pas encore au top de sa forme, j’ai préféré lui accorder quelques moments pour lui permettre de reprendre totalement ses forces physiques. Face au MC Alger, il a montré beaucoup de qualités, j’espère qu’il fera mieux à l’avenir » a reconnu son entraîneur, Fabbro. R. S.

cette défaite à domicile. « Match difficile, on le savait, disait un supporter, mais ce n’est pas vraiment une excuse pour perdre une nouvelle fois au stade 1er novembre », a-t-il ajouté. C’est une grosse contre performance pour la JS Kabylie de perdre à nouveau sur ses bases. A cinq journées seulement de la clôture de cette phase aller, la pression monte d’un cran dans la maison kabyle. « Mais bon, il faut faire en sorte de rester solidaires, commente de son côté un autre supporter, et retrousser les manches ». C’est une période trop délicate, les résultats ne son pas bons. Avec une position inconcevable 10e place au classement général, avec un total de 13 points seulement dans son escarcelle, la crise n’est pas loin. L’enchaînement des mauvais résultats a ainsi provoqué des inquiétudes au sein du groupe. Une réunion d’urgence doit avoir lieu entre les joueurs et le staff technique. Un rendez-vous pour se dire les choses entre quatre yeux. L’ambiance n’est pas vraiment sereine au sein du groupe après cette défaite face au Doyen, alors que le club se prépare pour deux déplacements dangereux à Bel Abbés et Bordj Bou Arreridj. Donc il va falloir oublier cette défaite et vite se replonger dans les préparatifs. La suite s’annonce d’ores et déjà complexe pour les Kabyles qui sont actuellement à dix points des co-

leaders. Il faut rester mobilisés et solidaires pour entrevoir un peu de lumière par ce que la JS Kabylie se trouve dans un tunnel sombre depuis presque trois saisons. R.S.

UNE DOMINATION STÉRILE !

Dominateurs, les joueurs de la JS Kabylie n'ont pas réussi à trouver la faille dans la défense du MC Alger, et réalisent ainsi une mauvaise opération de la 10e journée du championnat national de ligue 1. Dominer n'est pas gagner. La JS Kabylie en a fait l'amère expérience ce samedi sur la pelouse du stade 1er novembre de Tizi Ouzou. Dominateurs pendant pratiquement toute la rencontre et dangereux sur beaucoup de situations même s'ils n'ont finalement eu qu'une seule balle arrêtée par Ali Rial, les joueurs de la JS Kabylie ont dû finalement céder les trois points. Un deuxième revers frustrant à domicile et qui n’arrange pas leur situation. Hormis cette défense regroupée tout au tour du gardien Chaouchi. La JSK aurait pu éviter toute précipitation et le grand nombre de tirs de loin inefficaces. R.S.

BELKALEM DÈS AUJOURD’HUI AVEC LES VERTS

Le solide défenseur de la JS Kabylie, Issaad Belkalem qui a bénéficié d’une journée de repos comme le reste de ses camarades, devra rejoindre aujourd’hui le lieu des entraînements de la sélection nationale à Sidi Moussa pour prendre part au deuxième et dernier galop avant le match amical face à la Bosnie prévu le 14 novembre prochain. Le défenseur de la JS Kabylie est devenu un élément indispensable pour les Verts notamment avec la défection de Madjid Bougherra. Belkalem devra bénéficier d’une journée de repos après ce match international, avant de rejoindre ses coéquipiers de la JS Kabylie le jour du déplacement à Bel Abbés. Mais il ressent une blessure aux adducteurs R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012 LIGUE E1 REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS, CE SOIR

8 POINTS PERDUS À DOMICILE, C’EST TROP !

Au moment où les joueurs de la JS Kabylie ont retrouvé leur efficacité à l’extérieur, cette équipe phare de la Kabyle prouve de plus en plus sa fébrilité à domicile. Depuis le début de saison, la JS Kabylie a perdu déjà 8 points au stade 1er novembre de Tizi Ouzou. Ce qui est trop selon les techniciens. Après son match nul face au MC Oran (4e journée), le club a cédé encore six points face au CR Belouizdad ( 7e journée) et devant le MC Alger lors de la précédente journée. Cette saison, l’équipe n’est guère performante lorsqu’elle évoluera sur son terrain fétiche. Actuellement 10e, avec 13 points, la JS Kabylie aura encore deux matches à domicile contre respectivement, le champion d’Algérie en titre, l’ES Sétif et le CA Batna, où rien ne va plus cette saison. Si les Kabyles maintiennent cette bonne dynamique de victoires à l’extérieur, peuvent espérer terminer cette phase aller sur une bonne note. La JS Kabylie qui faisait peur auparavant aux équipes qui viennent à Tizi, est devenue cette saison surtout une équipe prenable sur ses bases. Les Kabyles doivent faire très attention aux points à domicile qui sont précieux. En tout cas, les motivations ne manqueront pas aux coéquipiers de Remache qui devront rester solides hors de leurs bases, mais chercher à se montrer efficaces « at-home », sachant que, dans ce domaine, tout le monde est concerné et pas seulement les attaquants. R. S.


MCA

06

Mbelé sera libéré

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

ZEDDAM ET MOBITANG PRÊTS POUR LE MCEE

Après avoir réintégré le groupe la semaine dernière, les deux défenseurs du MCA Claude Mobitang et Hamza Zeddam, vont renouer avec la compétition dés le prochain match contre le MCEE. Les deux joueurs en question vont débuter la partie à partir du banc des remplaçants, surtout que Menad n’est pas prêt à changer sa paire centrale qui est entrain de réaliser des grands matchs, depuis qu’ils jouent ensemble.

14 MILLIONS DE CENTIMES À PERÇEVOIR AUJOURD’HUI

Après leur belle victoire contre la JSK, le coordinateur de la section sport du MCA a promis à ses joueurs de leur octroyer la prime de 14 millions de centimes ce lundi après la fin de la séance : «J’ai toujours tenu ma promesse envers les joueurs, et demain je vais leur donner la prime de la victoire contre la JSK. »

Menad : «Ramenez moi Hadj Aissa et Zerdab et, je vous promets le titre»

Par Walid Saber

Une nouvelle fois non retenu dans l'équipe, Blaise Mbele ne compte que quelques minutes de jeu dans les jambes depuis sa venue au Mouloudia. Constatant que le joueur congolais ne fait pas partie des plans de Djamel Menad, Omar Ghrib a décidé de libérer son avant-centre au mois de décembre prochain. Ghrib devra toutefois trouver un accord pour la résiliation du contrat avec Mbele qui, pour rappel, perçoit un salaire mensuel de 150 millions de centimes. Mbele serait d'accord pour quitter le club au prochain mercato, car il n'a nullement envie de vivre la même situation jusqu'à la fin de la saison. La mauvaise expérience vécue avec le Doyen est lourde de conséquences pour l'attaquant congolais, qui peut dire adieu à la CAN en Afrique du Sud. La direction du Doyen aurait déjà entrepris les démarches pour lui trouver un remplaçant. Omar Ghrib serait prêt à mettre le paquet, avec le soutien financier de Sonatrach, pour s'attacher les services d'un attaquant de haut niveau. W. S.

LIGUE E1

Le Mouloudia de Djamel Menad séduit de match en match et le clasico qui s’est joué samedi au stade de 1er novembre, a confirmé tout le bien qu’en pensait de cette équipe mouloudéene, qui mérité amplement sa victoire.

L

e clasico était trés spécial pour Menad, puisque en face il s’agissait du club avec qu’il a fait ses beaux jours. Menad était très content de la victoire de son équipe et dira dans ce sens :« j’avoue que je ne m’attendais pas à gagner ce match contre la JSK, surtout après leur victoire contre le CSC. J’ai plus misé sur le match du MCO que celui de la JSK, mais c’est ça le football. » par ailleurs, le coach mouloudéen avoua que son équipe avait la possibilité de gagner ce match avec un score plus lourd, vu le nombre d’occasions ratées en première période : « En toute sincérité, si mes joueurs avaient la maitrise, on aurait pu corser l’addition, mais on a confondu entre vitesse est précipitation. Sincèrement, quand je reviens sur le match, je dis qu’en première période, on a osé, puisque ça se passe dans la tête des joueurs, mais comme ils se sont contentés de cela, j’avais peur que des erreurs pouvaient être commises par mes joueurs. La JSK a joué

avec des longues balles, ça nous a arrangés. J’avoue que dans les dernières minutes de la rencontre, j’avais très peur de revivre le même scénario du MCO, mais dieu merci, les joueurs de la JSK nous ont facilité la tâche avec leur jeu qui était basé sur les balles aériennes. »A la fin de la rencontre les supporters du Mouloudia n’ont pas cessé de réclamer à leurs joueurs le titre, surtout après cette belle victoire contre les Kabyles qui les propulse à la troisième place en attendant les prochains matchs, pour réduire l’écart qui est de quatre points des deux leaders l’USMH et l’ESS. Menad ne veut pas parler du titre, il dira à cet effet : « Il ne faut pass’enflammer. Certes, c’est une belle victoire, mais, je pense qu’on est en train d’avancer doucement, mais sûrement. Il ne faut pas oublier qu’il reste 20 matchs pour la fin du championnat. Donc, c’est trop tôt pour parler du titre. Notre objectif, c’est de gagner le maximum des matches et surtout produire des belles prestations pour procurer de la joie et du plaisir à nos supporters. » Sur un autre angle, Même si le mercato hivernal est encore loin, Djamel Menad semble décidé plus que jamais à renforcer son équipe par des joueurs de valeurs, et il a fait part à son employeur Omar Ghrib de sa volonté d'avoir dans ses rangs, Zahir Zerdab, qui évolue actuellement en Ligue 2 française et Aouedj, le joueur du MCO et l’ancien joueur de l’ESS Lazher Hadj Aissa et un avantcentre africain : « J’ai besoin de ces

CHAOUCHI : «J’ESTIME AVOIR MA PLACE EN EN»

quatre joueurs pour jouer le titre. » er son enfant prodige, ainsi que pour Dira Menad. Le dirigeant Hadj Aissa qui est à deux doigts de mouloudéen a pris note, avant d'en- retourner à l’ESS. Enfin, même si tamer les démarches pour essayer de Djamel Menad n’a pas voulu déclarrecruter ces quatre joueurs. er que son objectif n’est que le titre, Le gardien du MCA Faouzi Chaouchi, Toutefois, Ghrib devra faire très les joueurs et les dirigeants sont était incontestablement l’homme du vite, car Zerdab est actuellement unanimes à dire que cette saison sera W. S. match samedi à Tizi où il a fourni une pisté par la JSMB qui veut récupér- celle du Mouloudia. prestation de premier ordre sous les yeux du sélectionneur national Vahid REPRISE AUJOURD’HUI Halilhodzic. L’enfant de Chaouchi a Le staff technique du MCA a programmé la reprise des entraînements joué un grand rôle dans la victoire de pour aujourd’hui à 16h au stade de Hadjout au 5-juillet. son équipe où il a privé les kabyles de marquer au moins deux buts dans ce 2ÉME BUT DE YALAOUI clasico. A la fin de la rencontre nous Auteur du but de la victoire contre la JSK, Nabil Yalaoui est à sa deuxl’avons approché et il nous dira à cet ième réalisation cette saison, après celle du match contre le MCO. effet : «Je suis très heureux après cette L’enfant de Tlemcen est entrain de s’illustrer et Djamel Menad va cervictoire. Je dirai à nos supporters que tainement le titulariser samedi prochain, contre le MCEE au stade du 5nous jouerons le titre cette saison. Les juillet. supporters de la JSK ont essayé de m'énerver. Dieu merci, je n'ai pas répondu aux provocations. KACEM DÉÇU Halilhodzic qui était au stade, a dû bien voir que j'ai ma place en Equipe Après avoir était un titulaire indiscutable depuis le début de la saison, nationale, mais le plus important pour moi, c’est de réaliser des grands matchs Mehdi Kacem a été mis sur le banc lors du classico : « J’étais très déçu et si dieu le veut je ferais partie des convoqués pour la CAN en Afrique du de ne pas jouer le clasico, mais je suis très content que l’équipe avait Sud.» Dira Chaouchi. W. S. gagné le match. »

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

UN AUTRE GRAND MATCH POUR CHAOUCHI

Il n’y a rien à dire, le gardien Faouzi Chaouchi reste incontestablement, l’un des meilleurs mouloudéens de ce début de saison. Il reste aussi, l’un des meilleurs gardiens du championnat en compagnie du Harrachi Azzeddine Doukha. Samedi dernier contre la JS Kabylie, il a réalisé un grand match selon un avis unanime. Chaouchi a en effet, découragé les Messaïdia, Bouaïcha, Hanifi et autre Rial qui ont pourtant tout tenté. Malheureusement pour eux et heureusement pour les Mouloudéens, il y avait un intraitable gardien nommé Faouzi Chaouchi, qui est en train de prouver, qu’il méritait quand même, un petit geste de la part du sélectionneur national qui continue toujours à l’ignorer…

UN BUT TRÈS IMPORTANT DE YALAOUI

Avant le clasico du samedi dernier, l’attaquant Nabil Yalaoui, avait promis de marquer si l’entraîneur Menad lui donnera d’entrée sa chance. A priori, chose promise, chose dûe, du moment que l’exTlemcenien, a bel et bien été le bourreau de son ancienne équipe, en inscrivant le seul but de la victoire dès la 5e minute. Une semaine avant, le même Yalaoui a marqué un but magnifique contre le MC Oran, avant que Sandogo n’égalisa à la 90e minute. C’est pour dire, que Nabil Yalaoui a réellement retrouvé son niveau habituel, au grand bonheur du staff technique qui mise beaucoup sur le réveil de tous ses attaquants.

Les Mouloudéens peuvent déjà rêver Après la belle victoire ramenée de Tizi

Les supporters du MCA n’ont pas vu depuis longtemps, cette détermination,et cette rage de vaincre chez leurs joueurs

Par Mounir Ben

Depuis son arrivée au MC Alger il y a de cela, un mois et demi, l’entraîneur Djamel Menad a vraiment donné une nouvelle dimension à toute l’équipe qui en avait tant besoin.

S

tatistiquement parlant, le Mouloudia version Menad a récolté 13 précieux points dont 6 ramenés de l’extérieur. Mieux encore, le Doyen s’est même offert le luxe de chasser la guigne qui a quand même, duré 16 longues années en mettant enfin un terme au dictat de la JS Kabylie sur son jardin fétiche du 1er Novembre. En effet, puisque le but inscrit par Nabil Yalaoui dès la 5e minute de jeu, a finalement permis aux Vert et Rouge de remporter une belle victoire à l’extérieur et la deuxième cette saison, après la démonstration de force de Tlemcen (3-0). Une certitude, le beau succès ramené de Tizi-Ouzou a

vraiment donné de l’espoir à toute la grande famille du MCA qui commence sérieusement à rêver quant à un eventuel titre, et que cette victoire face aux kabyles ne sera pas oublié de sitôt et spécialement par ce fervent supporter du MCA, à savoir Bouhadjeb benyoucef, exemple des supporters fidèles à leur équipe fétiche, le Mouloudia d’Alger.

DÉJÀ 5 VICTOIRES EN 10 MATCHS

Après dix journées de compétition, le Mouloudia d’Alger occupe une belle troisième place avec 19 points soit, à 4 unités seulement des deux co-leaders, l’ES Sétif et l’USM El Harrach qui comptent 23 points chacun. A noter aussi, que les partenaires du capitaine Réda Babouche ont aussi décroché 5 victoires en 10 matchs en sachant, que le MCA a déjà effectué 4 déplacements périlleux à Tlemcen, Béjaïa, Oran et Tizi-Ouzou. Durant ces quatre voyages, les Algérois ont glané 8 points sans compter le point du match face au CR Belouizdad au 5-Juillet du moment que c’est le Chabab qui les avait reçus. L’autre

info du jour, est que le Doyen des clubs algériens reste tout simplement intraitable loin de ses bases comme le confirment si bien, tous ces bons résultats acquis. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler, que les hommes de Djamel Menad pouvaient même faire mieux, si ce n’etait ce ratage de deux victoires indéniables à Béjaïa (1-1) et Oran (2-2), sans parler du fameux penalty raté contre l’ASO Chlef à 5 minutes de la fin (0-0). C’est pour dire, que le parcours déjà effectué peut réellement laisser la grande famille du MCA très optimiste et il y a vraiment de quoi.

L’EFFET MENAD CONTINUE

Tous les observateurs et même les joueurs s’accordent à dire, que l’arrivée de l’entraîneur Djamel Menad est pour beaucoup dans tous ces bons résultats acquis depuis la 5e journée du championnat. A priori, ces gens n’ont pas du tout tôrt, car la methodeMenad a bel et bien donné ses fruits, notamment, sur les plans disciplinaire et technico-tactiques. Menad a aussi galvanisé un groupe de

joueurs qui a failli douter après la première défaite de la saison face à l’USM Alger (1-0). Arrivé au bon moment, l’ex-coach de la JSM Béjaïa et du CR Belouizdad a su trouver la bonne formule pour remobiliser ses troupes et les résultats sont là ! Il faut aussi dire, que les supporters du MCA n’ont depuis longtemps, pas vu cette rage de vaincre et toute cette détermination chez leurs joueurs. Connu par son tempérament de gagneur, Menad a fait de son mieux pour inculquer sa philosophie à ses joueurs. Tout compte fait, la méthode-Menad convient à merveille à cette équipe mouloudéenne qui est en train d’enchaîner avec les bons résultats. Juste pour l’information, le Mouloudia d’Alger n’a plus effectué un tel début depuis la saison 20092010 où le Doyen allait par la suite remporter son 7 e titre de champion. Une question s’impose enfin : Est-ce la bonne saison pour le MCA. ? Seuls les prochains jours nous le diront en sachant, que lors de la 11e journée, les Mouloudéens auront la visite du MC El Eulma. M. B.

Menad : «Il ne faut surtout pas s’emballer»

Malgré la précieuse victoire ramenée de Tizi-Ouzou, et malgré tous les bons résultats acquis depuis son arrivée, l’entraîneur Djamel ne veut toujours pas évoquer le mot titre. « Nous sommes vraiment très contents après cette belle victoire, mais il ne faut surtout pas s’emballer, car le championnat reste encore très long », a lancé le coach mouloudéen à l’issue du classico du samedi dernier. Menad n’a pas oublié de rendre un grand hommage à ses joueurs et également, aux nombreux supporters qui ont effectué le déplacement de Tizi-Ouzou « Tous les joueurs sont à féliciter après ce match héroïque, où ils n’ont jamais douté. Beaucoup de gens croyaient que le but inscrit dès les 5 premières minutes allait peut-être nous coûter très cher, mais au final, nos joueurs ont très bien défendu cet avantage, en se battant rigoureusement jusqu’à l’ultime minute. Je profite de l’occasion pour rendre un très hommage à ces milliers de supporters qui continuent à nous soutenir sans condition. Personnellement, je leur dédie cette belle victoire et je compte énormément sur leur apport crucial lors des prochaines journées, où ils auront un rôle très important à jouer. » Concernant justement le reste du parcours, l’entraîneur du doyen dira tout simplement « nous allons continuer à travailler d’arrache-pied tout en tâchant de garder les pieds sur terre. Il ne faut surtout pas s’enflammer en promettant quoi que ce soit à nos supporters. Le mieux, c’est de gérer les prochaines journées match par match, que ça soit au 5-Juillet ou en déplacement », a-t-il conclu. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

MCA

LIGUE E1

ENCORE UN MATCH SANS BUT POUR DJALLIT…

Une fois de plus, le meilleur buteur des Vert et Rouge à savoir, Mustapha Djallit n’a pas marqué au cours de cette dernière sortie officielle. Depuis le penalty victorieux face au CS Constantine, le natif de Bechar n’arrive plus à trouver le chemin des filets. Pour rappel, Djallit a raté deux occasions inmanquables face au MC Oran notamment, celle de l’ultime minute du temps additionnel. Ce samedi au 1er Novembre face à la JSK, le meilleur buteur du MCA, n’était pas vraiment dans son jour, même si le Mouloudia n’a fait que gérer son acquis, notamment, en deuxième mitemps. D’après certaines indiscrétions, le meilleur buteur du Mouloudia est toujours affecté par sa nonconvocation pour le match amical prévu le 14 novembre au 5Juillet entre l’Algérie et la Bosnie Herzégovine. Pourtant, Djallit a pris part aux deux derniers stages des locaux à Sidi Moussa. Mais cela, n’a pas suffi pour convaincre le patron des Verts Vahid Halilhodzic. Contacté par nos soins pour connaître sa version des choses, Mustapha Djallit a évité toute polémique en déclarant tout simplement « je ne vous cache pas, que j’aurais aimé prendre part à ce match amical, mais je respecte la décision et les choix du sélectionneur national. Me concernant, je vais continuer à travailler et rien d’autre. » No comment ! M. B.


08

LIGUE E1 COURBIS : « ON A RÉUSSI UN PREMIER PARI »

USMA

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Le nouvel entraineur de l’USMA Rolland Courbis, a fait jusque là un sans faute depuis son intronisation à la tête de la barre technique de l’équipe, puisque sur 3 matches qu’il a dirigés il a récolté 9 points c’est-à-dire 3 victoires en autant de matches .Cette belle série a conforté l’équipe et les supporters .D’ailleurs le technicien français a affirmé à l’issue de la victoire contre Chlef : « Je pense que l’essentiel a été fait en décrochant notre 3e victoire consécutive. L’objectif des 9 points a été atteint ce qui est déjà pas mal pour une équipe qui était bloquée psychologiquement . Les joueurs sont maintenant un peu plus libérés mais on doit encore travailler pour confirmer notre réveil .il faudra récolter des points à l’extérieur. Il ya un bon état d’esprit dans le groupe et j’espère que les joueurs continueront sur la même dynamique « a souligné Courbis.

HIER DÉCRASSAGE

Les joueurs qui ont joué contre l’ASO ont effectué hier une séance de décrassage à Bologhine, alors que les autres ont fait un entrainement.

Les Usmistes sur une courbe ascendante Après leur 3è victoire consécutive

AUJOURD’HUI RELÂCHEMEN T

L’entraineur Courbis a décidé d’accorder une journée de repos à ses joueurs. La reprise est fixée pour mardi après midi.

BOUZID VA RÉINTÉGRER LE GROUPE MARDI

L’international Ismail Bouzid qui a entamé les entrainements en solo pourrait réintégrer le groupe mardi pour préparer les prochaines rencontres. Le joueur qui a subi récemment une petite intervention chirurgicale à la cheville n’est pas encore compétitif. A.L

Par Amine Larbi

ance revient à l’attaque usmiste qui avait du mal à trouver ses repères au début de la saison.

Les Usmistes ont remporté une victoire facile samedi contre l’ASO, sur le score de (3-0), confirmant ainsi leur forme actuelle.

C

e succès est le 3e d’affilée pour les coéquipiers de Bouchema, qui semblent avoir retrouvé leurs sensations et surtout l’envie d’enchainer par d’autres résultats positifs. La venue de Courbis a provoqué le déclic escompté, et l’équipe est en train de montrer un bel état d’esprit comme ce fut le cas lors de la dernière rencontre contre Chlef. Ce qui a changé contre l’ASO par rapport aux autres matches du championnat, c’est le démarrage en trombe de l’équipe dans cette confrontation puisque les Rouge et Noir ont réussi à inscrire deux buts dans les 5 premières minutes de la rencontre, chose qui n’était pas arrivée à l’équipe depuis le début de saison. Les joueurs très concentrés contre l’ASO n’ont laissé aucune chance à leur adversaire

ET DE SIX POUR GASMI

La venue de Courbis a provoqué le déclic escompté et l’équipe est en train de monter en puissance

, grâce à une bonne organisation et un bel état d’esprit. Même le jeu développé par la formation usmiste a convaincu leurs supporters qui ont commencé à croire en les capacités de leur équipe de terminer la phase aller dans le haut du tableau, surtout lorsqu’on sait qu’il reste encore 5 matches à disputer avant la fin de la première partie du

LES U21 CONFORTENT LEUR PREMIÈRE PLACE

Les U21 de l’USMA, continuent leur belle série en disposant de l’ASO sur le score de (20). Par ce succès, les hommes de Bourzag et Zeghdoud, restent en première position au classement général avec 27 points.

Le milieu de terrain de l’USMA Fahem Bouazza, a ouvert la voie à son équipe contre l’ASO en marquant le premier but à la 1’ de jeu .Ce but a galvanisé ses coéquipiers qui vont ajouter deux autres buts et assurer une belle victoire. Rencontré à l’issue de la rencontre contre Chlef, l’enfant d’Oran a pu répondre à nos

championnat.la victoire contre Chlef a permis à l’équipe de conforter sa 5e place avec 17 points, soit à 6 points des deux leaders du championnat en l’occurrence l’ESS et l’USMH.la ligne d’attaque de l’USMA a encore frappé, en réussissant à marquer 3 buts après avoir marqué 4 buts lors de la rencontre contre le WAT.la confi-

BOUAZZA : «ON A RETROUVÉ LA JOIE DE JOUER»

l’entame du match quel est votre sentiment ? J’étais bien concentré avant le match et une fois le coup d’envoi de la rencontré a été donné, et sur la première action j’ai bien suivi et avec un peu de réussite j’ai pu ouvrir le score.

questions :

Quel est votre impression sur cette large victoire ? Dieu Merci nous avons bien entamé le match puisque en l’espace de 5 minutes nous avons inscrit deux buts, ce qui nous a permis de gagner en confiance . Je pense que notre victoire est largement méritée et qui vient confirmer notre réveil. Vous avez réussi à inscrire un but dès

Le néo international Ahmed Gasmi, a confirmé ses grandes qualités de buteur, même si le but qu’il a inscrit contre l’ASO a été sur pénalty. Le buteur de l’équipe avec 6 buts, a réussi à s’imposer au sein de l’attaque de son club, comme un élément important, sur qui compte beaucoup Rolland Courbis.Gasmi pourtant souffrant avant le match de l’épaule a pu quand même tenir sa place contre l’ASO et réussir de belles choses en attaque grâce à sa combativité ,son intelligence et surtout son placement .L’ex joueur de la JSMB a été ménagé par son entraineur en seconde mi-temps surtout que le résultat était déjà acquis .Le public usmiste a beaucoup ovationné Gasmi à sa sortie , ce qui montre bien que l’enfant de Skikda est devenu la nouvelle coqueluche des supporters des Rouge et Noir. A. L.

C’est votre second but personnel, mais le premier à Bologhine, ça doit avoir un gout particulier ? Oui, tout a fait, ce but marqué à Bologhine et devant notre public a une grande signification et prouve que je suis en pleine confiance. Je vais continuer à travailler pour marquer d’autres buts, mais le plus important pour moi c’est que l’équipe continue à gagner. Depuis l’arrivée de Courbis vous avez retrouvé une place de titulaire. Quel est votre sentiment ? Même lorsque j’étais sur le banc Je n’ai jamais douté de mes capacités puisque j’ai continué à bosser. Le nouvel entraineur m‘a donné la chance et je pense que j’étais à la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

hauteur .Je suis à la disposition du coach dans n’importe quel poste. Je me sens bien moralement et j’espère continuer sur la même voie.

Par cette victoire l’équipe grimpe à la 5e place .Quel est votre avis sur la remontée de l’équipe au classement général ? Il fallait réagir, car l’USMA est une équipe du haut du tableau. Nous avons des objectifs à atteindre, et parmi ses objectifs jouer le titre. On doit tout faire pour engranger le maximum de points dans les 5 derniers matches de la phase aller, afin de terminer la première phase du championnat dans une position parmi le peloton de tête . L’équipe affrontera la semaine prochaine la JSS, comment voyezvous ce match ? Le fait de jouer ce match à huis clos, nous arrange, mais on doit tout de même se méfier de cette équipe qui pratique un beau football. Entretien réalisé par Amine Larbi


LIGUE E1

09

Maracana MaracanaN°1879 N°1873——Lundi Lundi12 5 Novembre Novembre2012 2012

Les Harrachis croient au titre Par Lotfi Salhi

Les poulains de Charef continuent leur bonne marche en avant, au sein du championnat, en gagnant avec un triplé avant-hier devant le MCO.

U

ne victoire qui a donnée des ailes aux Harrachis, afin de continuer leur bonhomme de chemin avec toujours autant de conviction. En effet, après une première mi-temps mitigée sur tous les plans, c’est une autre physionomie réservée par les camarades de Doukha en seconde mi-temps, qui ont dominé leur vis-à-vis de bout en bout «physiquement, les joueurs n’avaient pas la force de faire pression sur leur adversaire, surtout au niveau de la récupération, mais en deuxième mi-temps et après notre discours envers les joueurs, les choses ont pris une autre tournure plus favorable» affirme Benomar. Beaucoup de joueurs n’ont pas laissés une bonne impression contrairement aux sorties précédentes, à l’image de Amada ou encore Yaya. En effet, ces deux joueurs ont perdu beaucoup de ballons, sans oublier que le duo aligné dans l’axe central de la défense à savoir Demou et Belkaroui, ont trouvé beaucoup de difficultés avec les attaquants du

MCO, notamment sur les balles aériennes.

Les joueurs veulent jouer le titre

Dans le même contexte, tous les joueurs de l’USMH ont affirmé qu’ils veulent jouer le titre cette saison. Selon eux, le groupe actuel a les moyens d’aller au bout de leurs ambitions et pourquoi pas créer la surprise «certes, il est encore tôt pour parler du titre, mais je peux vous dire que nous avons les moyens afin de réaliser cet objectif et pourquoi pas offrir le titre à nos fidèles supporters» affirme Demou.

Le staff technique ne veut pas mettre la pression sur les joueurs

Le discours du staff technique n’a pas changé, puisqu’il parle toujours de négocier match par match, histoire pour le staff technique d’éviter de mettre la pression sur les joueurs et permettre à tout le monde de se concentrer sur les prochaines rencontres.

Un parcours de champion

L’USMH a réussi en dix journées de championnat, à engranger 23 points, tandis que l’équipe a comptabilisé la saison passée et au terme de toute la phase «aller» le même nombre de points. Pour dire que l’USMH a fait jusque là un parcours presque sans faute, avec des résultats positifs notamment à l’extérieur. L. S.

TATEM : «ON TACHERA DE CONTINUER SUR LA MÊME LANCÉE»

Le meneur de jeu de l’USMH à savoir Tatem, affirme que son équipe a réalisé l’essentiel, en engrangeant les trois points de la rencontre. Selon le joueur en question, cette victoire va permettre au groupe de préparer la suite de son parcours avec beaucoup d’assurance, afin d’espérer d’autres résultats positifs «c’est une importante victoire devant une formation difficile à manier. Je dirais que ce résultat va nous permettre de travailler avec beaucoup d’assurance en prévision des prochaines rencontres» affirme Tatem.

Benomar affirme que son équipe ne lâchera pas la première place et continuera à la défendre sans relâche. selon le concerné, l’équipe veut continuer sur sa lancée des résultats positifs et la victoire enregistrée devant le MCO a donnée des ailes à l’équipe, même si la victoire n’était pas une simple formalité, surtout en première mi-temps où l’adversaire a crée beaucoup de problèmes à l’équipe, surtout que certains joueurs n’ont pas récupéré toutes leurs forces après le voyage de Bechar. Selon Bechouche, après la mi-temps, la donne a changée, surtout au niveau du milieu du terrain et le résultat en témoigne.

Une précieuse victoire malgré le mauvais rendement de votre formation dans cette confrontation ? Oui, la rencontre n’était pas facile devant une formation qui voulait revenir avec un bon résultat à Oran et essayer de corriger le tir. Mais je dirai que c’est une belle victoire avec un score rassurant pour la suite.

Justement, qu’est ce qui n’a pas marché ? Je dirai que la première mi-temps était difficile à aborder sur le plan physique,

CONDOR, NOUVEAU SPONSOR

La compagnie «Condor» est le nouveau sponsor de l’USMH. Les panneaux de cette compagnie étaient présents avant-hier au stade de Lavigerie. La venue de «Condor» pourra régler certains problèmes financiers du club .

Entretien réalisé par Lotfi Salhi

MATCH AMICAL POUR DEMAIN

Le staff technique a programmé un match amical demain, devant la formation de «Kourifa». Une rencontre qui va permettre aux joueurs remplaçants de gagner du temps de jeu. Il faut savoir que la reprise des entraînements est programmée pour aujourd’hui, après avoir bénéficiés d’une journée de repos.

LE RETOUR DE ZIANE REPORTÉ A LA PHASE «RETOUR»

L’USMH a fait jusque là un parcours presque sans faute

BECHOUCHE : «ON NE LÂCHERA PAS LA PREMIÈRE PLACE»

USMH

Aprés leur impréssionnante victoire devant le MCO

PUBLICITÉ

Un coup dur pour l’USMH, Ziane Chérif ne pourra pas reprendre la compétition avec le groupe jusqu’à la phase «retour» du championnat. En effet, le médecin du joueur a affirmé hier que Ziane doit patienter encore plus, avant de revenir, puisque le joueur en question ressent toujours des douleurs.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE BAB-EL-OUED NIF N° 40801600001604900003

AVIS CORRECTIF D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10-236 du 10 octobre 2010 modifié et complété portant règlement des marchés publics, la direction générale du CHU de Bab El-Oued informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint N°42/2012 l’acquisition, l’installation et la mise en service d’équipement médical services chirurgie générale, chirurgie thoracique et d’urologie du CHu de Bab E-Oued, paru dans les quotidiens nationaux EL-HIWAR en date du 16/07/2012, MARACANA en date du 16/07/2012 et le BOMOP, qu’à l’issue de la procédure d’évaluation des offres techniques et financières, d’après les critères arrêtés dans le cahier des charges, le marché a été attribué au soumissionnaire suivant : DÉSIGNATION

SOUMISSIONNAIRES RETENUS

MONTANT

NOTE SUR 100 POINTS

DÉLAI DE LIVRAISON

CRITÈRES

90 points

Sept (07) mois

Mieux disant

/

/

Infructueux

DE CHOIX

LOT N°01 : matériel médical pour le service de SARL IMC NIF 5.922.393,20 86.20 points Un (01) mois chirurgie 099916000780112 DA TTC thoracique

surtout dans la récupération, mais entre les mi-temps, on a corrigé nos lacunes et on est parvenus à dominer notre vis-à-vis sur tous les plans et le score en témoigne.

On dit que l’appétit vient en mangeant, peut on dire qu’à présent, l’équipe va jouer le titre ? Non, il faut rester concentrés et négocier les matches un par un. Cependant, on fera tout afin de conserver cette première place. Maintenant, il y a un match à négocier devant la formation de la JSMB, une rencontre qui sera sans doute difficile pour nous, devant une équipe qui joue les premiers rôles en championnat. L. S.

LOT N°02 : SARL MEDICALEX matériel médical NIF 57.142.530,67 pour le service 000116279015936 DA TTC d’urologie LOT N°03 : matériel médical / / pour le service de chirurgie générale

Les soumissionnaires désirants prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières sont invités de se rapprocher du CHU de BAB-ELOUED au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication du présent avis. Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis dans les

Mieux disant

quotidiens ou le BOMOP pour formuler d’éventuels recours auprès de la commission ministérielle des marchés, ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, au 125 Bd ABDERRAHMANE LAALA EL-MADANIA - ALGER, conformément à l’article 114 du décret présidentiel N°10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1879 — Lundi 12 Novembre 2012 - ANEP N° 948 082

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

LIGUE E1 BENCHOUIA :

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

ASO

«LES BUTS CONCÉDÉS À FROID NOUS ONT SCIÉS LES JAMBES»

La chute continue

«Il faut dire que nous n’avons pas à rougir de cette défaite face à une équipe très active sur le terrain, et qui de surcroit se trouve dans une meilleure posture. Nous avons été cueillis à froid et les deux buts inscrits en quatre minutes n’ont pas été pour arranger les choses de mon équipe dont le moral est déjà sapé. Nous devons encore travailler afin de retrouver nos esprits pour sortir de cette crise qui a trop duré.»

On craint fort pour l’équipe Par Zoheir Zitoun

Les Chélifiens semblent avoir baissé les bras bien avant l’heure, puisque sur le terrain, l’on sent que les joueurs avaient l’esprit ailleurs, ou ne veulent carrément pas jouer. C’est dire que les armes sont baissées malgré les efforts du staff technique de faire de son mieux pour que ses joueurs reprennent leurs esprits.

L

e problème des salaires a pourtant été débattu avec le nouveau président du club qui a promis que les choses seront réglées d’ici la fin du mois, avec les rentrées d’argent qui renfloueront les caisses, et puis à l’ASO, il y a eu toujours cet épineux problème d’argent. Les fans du club semblent, eux, avoir perdu confiance en leur équipe, qui a déçu plus d’un, depuis l’entame du championnat, à tel point que même à « Boumezrag », les affluences deviennent très faibles. Les Djawarih avaient eu beau de monter au créneau, histoire de booster leurs préférés, en vain. L’indifférence est arrivée au point culminant du moment que ces derniers ne

CAB

Benchouia n'a pas trouvé quoi dire pour attester les ratages de ses joueurs, sauf qu'il a utilisé ce qu'il avait sous la main, et il avait amplement raison. Abattus à la fin du match, tous les membres du club n'ont pu expliquer cette nouvelle déroute devant Zemamouche and Co. En effet, la timide réaction des Chélifiens en seconde période, a été notée, même si les choses étaient déjà faites. L'ASO faitelle face à la fatigue ou ce n'est que sur le plan mental que ça déraille? Selon ce qu'on a récolté et constaté de visu, le problème est d'ordre purement psychologique, surtout que les joueurs de l'ASO n'ont pas encore vu la même équipe jouer deux matches consécutifs. Même s’ils pouvaient facilement bien négocier cette confrontation, seulement l’entame de la partie n’a pas été celle souhaitée par tous. Donc c'est de l'absence de cette force de caractère qu'il s'agit en fait, surtout que la richesse de l'effectif est frappante. Z. Z.

ROUABEH : «IL FAUT SE RENFORCER AU MERCATO»

«Je pense qu’il y a eu une amélioration et une progression dans le jeu, mais l’efficacité nous fait défaut, on a une grande carence en attaque, il y a des joueurs qui ont montré leur limite et n’ont pas le niveau de la ligue 1, il faut penser sérieusement à se renforcer au mercato par pas moins de deux attaquants d’un bon niveau».

ALAIN MICHEL : «ON A BIEN GÉRÉ LA SITUATION»

«Sur des terrains comme celui d’aujourd’hui où il est pratiquement impossible de construire le jeu, on a demandé aux joueurs de ne pas prendre de risques dans les arrières zones, de jouer sur les côtés pour contourner et attendre les opportunités qui se présenteront, ces opportunités sont venues sur des balles arrêtées, le CAB est victime de ce terrain impraticable et cette victoire va nous permettre de continuer à travailler dans le calme».

répondent même pas aux appels des dirigeants qui les invitent à garnir les tribunes pour assister l’équipe et surtout pour faire face aux difficultés actuelles du club.

LA DÉFENSE, UNE PASSOIRE

L’inquiétude s’empare des supporters qui ne savent quoi dire face à ce nouveau phénomène qui frappe l’équipe, qui est pourtant réputée puissante dans ce registre, et depuis des décennies. En effet, le secteur défensif de l’ASO n’est pas au mieux de sa forme depuis le début de saison. D’aucuns pensent à l’âge des défenseurs qui dépassent pour la plupart la trentaine, la preuve, tout aussi que Zazou, Zaoui, Mellouli sont des titulaires à part entière et font partie des joueurs de cette tranche d’âge dont le métier n’est pas à contester. L’autre indice est que la plupart des buts concédés jusquelà par l’ASO ont été l’œuvre de jeunes attaquants qui ont achevé des actions rapides, comme face au CAB et à l’USMH, alors que face à l’USMA, c’était le bouquet, puisque Seguer, pourtant bien connu de l’arrière garde asnamie, a inscrit un but sur une « bicyclette » avant d’en rater une autre devant l’hilarité des arrières chélifiens qui n’ont fait que constater les dégâts. Z. Z.

Le secteur défensif de l’ASO n’est pas au mieux de sa forme depuis le début de saison.

UNE INQUIÉTANTE DÉFAITE

Que faut-il tirer comme enseignements de cette défaite à domicile, face à la JSMBéjaïa ?

S

i on se fie à la physionomie du match, on peut dire, sans hésiter, que le CAB a fait l’essentiel du jeu et mérite un meilleur résultat que la défaite. Si on analyse les carences qui ont mené à cette débâcle, on peut au moins citer deux. D’une part, une attaque qui joue à blanc et qui n’arrive même pas à concrétiser des actions très faciles à mettre au fond, et, d’autre part, une défense qui cède toujours dans les moments cruciaux et avec une facilité à vous faire douter des intentions de certains éléments de cette défense passoire. Il est vrai que le CAB a montré un visage séduisant dans la construction du jeu, mais le football c’est un tout , et au lieu d’en inscrire, le CAB en rate et encaisse à chaque rencontre. A ce rythme, le CAB se dirige vers les fonds du classement, à un moment où il aurait pu occuper une place confortable, s’il n’avait pas gâché 10 points à domicile. Le diagnostic de Rouabeh semble loin de rassurer les Cabistes, le coach a remis en cause la qualité du recrute-

Le CAB se dirige vers les fonds du classement, à un moment ou il aurait pu occuper une place confortable

ment, notamment les attaquants, pour lui certains joueurs n’ont pas le niveau de la ligue ,1 et qu’il faut dés maintenant penser au renforcement

de l’équipe au mercato d’hiver, mais d’ici là, il reste encore cinq matches à jouer, deux à domicile et trois en déplacement. Combien de points

aura-t-on comptabilisés à la fin de cette phase aller, pour espérer jouer tranquillement la phase retour ? W. Y.

POURQUOI BOUCHOUK A ÉTÉ ÉCARTÉ ?

Devant la carence des attaquants dont parle Rouabeh, on se demande pourquoi un attaquant de la valeur de Bouchouk est écarté, car c’est d’une réelle éviction qu’il s’agit, ça fait deux matches qu’il n’est même pas dans les 18 convoqués, pourtant le joueur s’entraîne normalement, qu’on vient pas nous dire qu’il est en méforme, quand on voit un Merazka jouer chaque week end, sans jamais convaincre, selon les proches de Bouchouk, l’administration cherche à diminuer le salaire du joueur en usant d’un point au règlement intérieur qui stipule, que 30% peuvent être défalqués sur le salaire de Bouchouk, si ce dernier ne participe pas à 25 rencontres durant la saison. Pour y arriver, on le prive de matches au détriment du parcours du club. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Où se déroulera la reprise des entraînements ?

Bien qu’elle soit anodine, la reprise d’aujourd’hui pourrait se dérouler dans un stade autre que celui de Keloua ou de Zabana, en raison de la colère contenue des supporters. D’habitude, les coéquipiers de Dahmane commencent le début de semaine aux bois de Canastel, mais il se pourrait, que si les mauvaises conditions de la météo persistaient, ça va se dérouler dans une salle de musculation de la ville, ou dans sa périphérie.

Et de cinq …. défaites

Par Ali Boutaleb

La mobilisation générale qu’a connue la famille mouloudéenne la semaine dernière, n’a pas donné les résultats escomptés et les déclarations des joueurs et de leur nouvel entraîneur, ont été un coup d’épée dans l’eau.

A

DES SUPPORTERS DÉÇUS

La centaine de férus du Mouloudia, qui ont fait le déplacement au stade du 1er novembre d’El Harrach, en avaient juste pour leurs frais. Ils escomptaient au moins le point du nul, mais leur formation ne leur a jamais démontré qu’elle était capable de se battre. « Nous sommes déçus et très déçus. Nous pensions que le changement du staff technique allait apporter ses fruits, mais on a vite été désenchantés. Il est clair que quelque soit l’entraîneur qui drivera cette formation, elle ne parviendra jamais à sortir sa tête de l’eau, tant que ces problèmes qui la scotchent à la dernière place, existent encore et sont aussi divers »

Quelque soit l’entraîneur qui drivera cette formation, elle ne parviendra jamais à sortir sa tête de l’eau

expliquent-ils. Au lieu de rentrer à Oran en exhibant leur joie, ils sont revenus tristes et découragés, certains d’entre eux, ont même juré, de ne plus remettre les pieds au stade afin de les encourager.

ILS N’ARRIVENT PAS À EXPLIQUER L’ABSENCE DE MEGHERBI

Parmi les points noirs portés contre le staff technique, en sachant que c’est Sebbah qui a élaboré la liste des 18 joueurs qui devraient faire le déplacement, et sûrement la liste du onze titulaire, les supporters n’ont pas encore avalé le fait que Megherbi, n’avait pas pris part au match, lui qui etait trés en verve durant le match d’application, mais

qui s’est vu obligé de chauffer le banc de touche, tout comme Kouriba et Cherif, ce dernier, a fait son entrée dans la dernière demiheure de jeu. « Il y a un fossé technique et tactique qui sépare le MCO des grandes équipes, qui dominent le championnat, c’est sa manière de jouer qui laisse à désirer. Nous avons des titulaires super médiatisés, qui continuent à jouer de la même manière qu’à leur début, et qui n’étalent leurs qualités de jeu, uniquement dans les match de six. Pourtant, ils passent le plus clair de leur temps à regarder les matchs européens, mais ils n’en ont jamais tiré profit. Avant, ils laissaient entendre que leurs mauvais résultats étaient la conséquence » du non-

LA COLÈRE GRONDE CHEZ LES SUPPORTERS

Par S. T. Smain

paiement de leurs salaires. Que peuvent-ils dire aujourd’hui, alors qu’ils ont été régularisés ?».

LA MOTIVATION N’ÉTAIT PAS ORANAISE

Ces mêmes supporters qui ont assisté au match, n’ont pas paru surpris du manque de motivation de leurs protégés. « C’est toujours la même chose. Nous avons l’impression qu’ils subissent une corvée, contrairement aux joueurs d’El Harrach qui avaient envie de gagner et qui l’ont montré par leur hargne et leur abattage. Ils étaient les premiers sur les ballons et sincèrement, ils méritaient leur victoire ». A. B.

WAT

vec cette autre défaite, qui est la 5ème de ce début de saison, les Hamraoua ferment la marche au classement général, et ce n’est que logique puisqu’à la veille de l’entame du championnat, beaucoup de spécialistes avaient présenti cet etat de figure.

Apparemment, la situation au Widad et après cet énième faux pas concédé face à la JSSaoura, a provoqué la colère des supporters tlemcéniens, qui accusent nommément le staff technico-administratif d’avoir failli à sa mission, qui etait celle de gérer une équipe, qui en prend de l’eau de toutes parts, depuis l’entame de cette saison.

C

ette série de mauvaises contre-performances, a fini par lasser les fidèles du club , en criant sur tous les toits que cette équipe va tout droit en purgatoire, si on ne prend pas les mesures qui s’imposent d’ici le prochain mercato. D’ailleurs juste après la fin du match face aux Saouristes, une frange de supporters, n’arrétaient pas de conspuer et traiter de tous les noms d’oiseaux les responsables du club, en réclamant haut la main, l’imminent départ de la direction actuelle, qu’ils la présentent comme étant la source de tous les maux, ainsi que du marasme que vit l’équipe. Un changement radical de la composante de l’effectif s’impose, puisque certains éléments ne méritent même pas d’évoluer au WAT, tellement qu’ils sont trés limités. Le président Bentchouk qui vient d’hériter de ce cadeau empoisonné, essaie tant bien que mal à tempérer les ardeurs, lorsqu’il a été interpellé à la sortie par certains mécontents. Celui-ci a promis un changement radical avec comme première

Le Widad n’arrive toujours pas à relever la tête

mesure de trouver un entraîneur chevronné qui sera secondé par Kherris qui connaît parfaitement le groupe. Dans ce sens, le nouveau président a laissé entendre que certains joueurs seront libérés lors de la période des transferts hivernale, il doit se réunir avec le staff technique pour dresser la liste des joueurs à libérer, ainsi que l’élaboration d’une liste de nouveaux renforts susceptibles de rejoindre l’équipe lors du prochain mercato. Une

source bien informée dans l’entourage du club nous a fait part des contacts avec d’anciens joueurs du cru, désirant retourner au bercail. Dans cette optique une enveloppe financière de 3 milliards sera dégagée pour cette opération de recrutement. D’ores et déjà les négociations vont être entamés avec les joueurs ciblés dans les jours à venir. S. T. S.

RÉUNION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Pour parer au plus pressé sur la situation chaotique que vit le club, avec cette nouvelle humiliation subie face à Saoura, le conseil d’administration s’est réuni avec le président Bentchouk, pour discuter sur un nombre important de mesures, qui doivent être prises, lors de cette rencontre qualifiée de décisive pour l’avenir du club. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

MCO

LIGUE E1

Sandaogo : «Nous avons raté notre chance en première mi temps»

Sandaogo, vous avez été l’un des joueurs les plus marquants de la formation mouloudéenne face au MCA, et samedi vous auriez pu concrétiser devant El Harrach. Qu’estce qui n’a pas marché ? Je crois tout simplement que nous n’avons pas eu de chance en première mi-temps. Nous aurions pu marquer en trois occasions, mais la chance n’était pas de notre côté. Sincèrement, je ne sais pas ce qui se passe, nous jouons bien et nous n’arrivons pas à nous imposer. En deuxième mi- temps, nous avons été gagné par l’énervement puisqu’on était menés au score et donc nous avons encore raté de bonnes occasions. C’est dommage, au vu de ce que nous avons montré sur le terrain. N’est-ce pas plutôt votre tactique sur le terrain qui a été défavorable ? Je ne le pense pas, car nous avons joué avec un classique 45-1. La plupart du temps j’étais isolé en attaque, mais dès que nous avions le ballon, les latéraux et surtout Bourzama montaient devant, et Aouedj se transformait en un deuxième attaquant. Non, je crois qu’il y a autre chose que nous n’arrivions pas à expliquer. Est-ce que ça a toujours un rapport avec l’argent ? Non, car tout le monde etait presque régularisé. De ce côté, il n’ya aucun problème. Je crois plutôt que nous ne formons pas encore un bloc soudé et que notre défense se doit de s’améliorer, car elle nous fait perdre beaucoup de matchs. Comment voyez-vous la suite du parcours de votre équipe ? Il sera difficile, car nous avons un retard de points conséquent. Mais le championnat n’est encore qu’à sa phase « aller » et nous pouvons bien nous reprendre, si nous travaillons d’avantage et si nous formerons vraiment un ensemble soudé capable de se battre collectivement et sans répit sur le terrain. A. B.


JSMB

12 ILS SONT À LEURS 3E BUT ; BOUSSAHA ET ZERRARA REJOINGNENT MERBARKI …

Apès le match du CAB, les Vert et Rouge comptent, désormais, 3 buteurs ayant, chacun à son actif 3 buts. Il s’agit de Boussaha, Zerrara et Mebarki. trois joueurs qui, sont les 12 buts inscrits, jusque là, pour l’attaque béjaouie, ils ont réussi à réaliser la bagatelle de 9 buts. C’est dire qu’Alain Michel semble avoir compris que la présence de ces trois éléments peut apporter un plus au compartiment offensif des Vert et Rouge. «Boussaha et Zerrara ont, souvent, été là pour marquer. Ce sont deux éléments qui crient le danger et contribuent, soit avec une passe décisive, soit à la réalisation elle même. Maintenant avec l’avénement de Mebarki, l’on ne peut être que rejoui», nous a-t-on confié, avant de poursuivre : «Si Aourès et Derrag se mettent de la partie, l’attaque retrouvera, à coup sûr, sa bonne santé». Avec tous les joueurs, les Vert et Rouge peuvent espérer en une suite de parcours importante, que va leur permettre de jouer, carrément les premiers rôles. Mieux encore, certains observateurs sportifs, espèrent que le titre sera le point de mire de tous, lors de la phase retour et d’ici la fin de la phase aller, si nous arrivons à maintenir nos bons resultats à la hausse. Le mercato approche et l’équipe pourrait être renforcée; et comme l’avait si bien dit Alain Michel, on ne jouera plus pour la 6e place mais carrément pour une place sur le podium, si ce n’est pas encore plus», a-ton conclu.

LIGUE E1

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

La victoire était impérative

Les Béjaouis jouent et gagnent … Par Abdelkader Z.

Comme c’était, quelque peu, prévisible, les Béjaouis vienent, donc, de gagner à Batna. une belle victoire qui permet ainsi à l’équipe, de se rapprocher du peloton, en attendant encore mieux.

U

ne victoire qui a fait taire certains opportunistes, dont le seul souci était de faire pression sur la direction pour inciter Alain Michel au départ : «C’est une belle victoire qui nous permet de revenir et de se rendre en évidence. Maintenant que c’est fait, nous allons préparer les autres rendez-vous avec une grande sérénité», nous a-t-on affirmés, avant d’ajouter : «Il était impératif pour nous de gagner cette rencontre afin de gagner la confiance de tout un chacun. Nous allons nous reposer et repartir de bon pied, en vue de préparer ElHarrach». A Batna, les camarades de Zafour n’avaient pas d’autres alternatives que d’empocher les 3 points. Ils ont réussi le tour. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira aussi : «Ca a été un match difficile les

A Batna, les camarades de Zafour n’avaient pas d’autres alternatives que d’empocher les 3 points.

locaux avaient, eux aussi, un besoin pressant de points. Aussi, fallait-il jouer intelligement et ne pas rater les occasion qui se présenteraient, et c’est ce que nous avons fait». Une belle victoire qui vient s’ajouter aux autres et qui relance, donc,

l’équipe dans la compétition pour jouer les premiers rôles. A Batna, les Béjaouis ont reussi une victoire importante qui va leur permettre de préparer dans une grande sérénité et une bonne ambiance, le fameux match contre El-Harrach.

le résultat qu’on a enregistré face au CABBA.

voyez-vous ce match ? On a, à préparer un grand match pour le prochain rendez-vous. Il s’agit d’un match contre l’USMH. Nous allons nous reposer et d’ici, lundi, on se remettra à travail pour cette rencontre qui va être vraiment difficile.

Un match attendu avec une grande importance, Ce succès mérite néanmoins de se reposer avant de prendre le chemin des entraînements pour le lundi prochain, en vue de préparer le prochain rendez-vous. A. Z.

ZAFOUR : «IL NOUS FALLAIT SE RACHETER» Entretien réalisé par Abdelkader Z.

Brahim Zafour, aura fait un grand match contre le CAB. En fait, ce n’est point une suprise, car, de par son expérience et son talent le capitaine des Vert et Rouge, il a toujours, été présent, et a, souvent, sauvé son équipe d’une manière ou d’une autre. A Batna, les observateurs ont été impréssionés. Ils ont même avoué que Zafour a, bel et bien, retrouvé une seconde jeunesse. Contacté par téléphone, notre interlocuteur n’a pas été emballé et est resté humble. Il a bien voulu répondre à nos questions :

Un mot sur ce match et cette victoire ? A vrai dire, cela n’a pas été facile. On le savait, bien avant le déroulement du match. Seulement, on a fait juste l’essentiel. Il fallait se racheter, après certaines déconvenues, et au même temps confirmer

Vous avez fait une grande partie. Est-ce qu’on peut dire que Zafour a retrouvé une seconde jeunesse ? Non, je ne pense pas que je retrouve une seconde jeunesse. Moi, j’estime, d’abord et avant tout, que c’est la victoire de toute l’équipe. Chacun a contribué d’une manière ou d’une autre à cette victoire. Moi, je n’ai rempli que mon rôle, celui de défendre crânement nos chances afin de gagner. Comment avez-vous trouvé le CAB ? C’est une équipe coriace et difficile. Elle possède des éléments de qualité. Nous avons bien sué pour enfin empocher ces 3 points.

Vous avez El-Harrach comme prochain adversaire. Comment

Deux matches, deux victoires. Est-ce qu’on peut dire que c’est la fin de vos soucis ? Asolument, on est passés dans une période d’un passage à vide, et je pense que cette victoire contre le CAB va nous permettre de travailler dans de bonnes conditions morales. Vous êtes, donc, tout à fait satisfaits ? Ah oui, après ce succès, j’estime que la confiance est retrouvée, et cela va être difficile de nous la chiper encore une fois. Nous sommes satisfaits de cette victoire. A. Z.

Les Vert et Rouge préparent El-Harrach… Ils pensent, déjà, au prochain rendez-vous

Ayant, à peine, savouré leur victore et, après un repos de 48 heures, revoilà les Vert et Rouge qui retrouvent le chemin des entraînements, en vue de se préparer pour le prochain rendez-vous; Un rendez-vous important, difficile et imprévisible dans la mesure où, ils accueilleront la redoutable formation hararchie, dans une rencontre qui s’annonce palpitante, au vu de la qualité des joueurs dont disposent les deux équipes : «C’est un match qu’on va prépar-

er comme il se doit. El-Harrach a prouvé, depuis longtemps, qu’elle demeure une équipe solide. Aussi, la position qu’elle occupe aujourd’hui n’est pas un fait d’un pur hasard, mais plutôt le fruit d’un travail de longue haleine et d’une stabilité exemplaire à tous les niveaux», nous a-t-on confié, avant d’ajouter : «Nous allons mettre tout en oeuvre pour sortir victorieux, car, un succès face à ElHarrach, va signifier un véritable tournant

dans notre parcours». C’est dire que, déjà, les poulains d’Alain Michel pensent à ce match, et veulent enchainer par un autre succès qui verra, alors, les données changées. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira: «Certes, notre mission sera difficile mais, on n’a pas le choix. Et, c’est ce genre de rencontres qu’il nous faut pour mettre en exergue la richesse de notre effectif», avant de poursuivre :

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Nous ferons de notre mieux pour battre El-Harrach. Ce ne sera pas une simple partie de plaisir, même si on va jouer à domicile et devant notre public». A quelques jours de ce grand match, ce sont déjà les calculs qui commencent, les soucis des uns et des autres et les différents commentaires des supporters des deux côtés… El-Harrach est, bel et bien, ancrée dans les esprits des Béjaouis. A. Z.


Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

HAbsent ARK AT A PURGÉ SA SUSPENSION hier pour cause de sanction, le défenseur du Chabab, Sofiane Harkat a purgé sa suspension et sera, dès à présent, apte pour la prochaine rencontre de son équipe, samedi prochain, face au CABBA au stade 20-Août, pour le compte de la 11e journée du championnat. Un retour qui ne pourra être que bénéfique pour le Chabab, étant donné qu’il s’agit d’un élément clé sur l’échiquier du staff technique des Rouge et Blanc.

KERRAR SANS COMPLEXE Titularisé pour la première fois de la saison, dans un poste qui n’est pas le sien, le jeune défenseur du Chabab, Anis Kerrar a été dans l’ensemble, auteur d’une partie sans faute. Aligné au poste d’arrière droit, en lieu et place de Karim Maâmeri, blessé, Kerrar a joué sans complexe et se positionne désormais, comme étant l’un des nouveaux atouts de Foued Bouali.

Une défaite préssentie

Par Mohamed A. A.

Telle était le discours des supporters du CRB, quelques heures avant le coup d’envoi de leur rencontre face à l’ESS, avant-hier, au stade 8-Mai 1945, et ce pour le compte de la 10e journée du championnat.

T

ous les atouts étaient contre cette équipe du Chabab, à commencer par les absences à la pelle de joueurs clé, mais aussi et surtout des bouleversements et turbulences qu’a connus le club depuis une dizaine de jours. Au finish, les Rouge et Blanc ont évité le pire, en ne s’inclinant que sur la plus petite des marges, mais qui ont brillé aussi par trop de déchets dans leur jeu, et un dispositif tactique trés anarchique. Quelque part, le Chabab ne doit son salut, qu’ à la vigilance de son gardien de but, Nassim Ousserir, toujours égal à lui-même, en compagnie du défenseur axial, Fayçal Abdat, qui a sauvé son équipe de plusieurs balles de but. Les joueurs composant la zone médiane étaient dans un jour sans, chose qui a facilité la tâche à leurs adversaires, en les voyant s’infiltrer sans le moindre souci, jusqu’à la ligne des 18 mètres, et l’action du seul but de la rencontre, signé Djahnit, en est la

Les joueurs composant la zone médiane étaient dans un jour sans, chose qui a facilité la tâche à leurs adversaires

parfaite illustration. Même dans l’animation de jeu, les choses n’ont pas bien avancé, et l’attaquant de pointe, Hamiti, peinait pour voir les balles lui parvenir. En somme, toute l’équipe se trouvait dans un jour pas du tout agréable, et même les changements opérés en deuxième période, avec l’incorporation de trois joueurs à vocation offensive (Kherbache, Sodji et Benaldjia ), n’a rien changé aux donnes, puisque c’est la disposition des joueurs sur le terrain qui faisait défaut. C’est dire

qu’un grand chantier attend le nouvel entraîneur, Foued Bouali, tant sur ce volet technico-tactique, ainsi que celui lié au volet psychologique, avec des joueurs dont les esprits sont ailleurs.

NEGGAZI FUSTIGE LES JOUEURS

A la fin de la rencontre d’avant-hier, l’entraîneur intérimaire, Noureddine Neggazi n’a pas mâché ses mots, pour dire que certains joueurs ne méritent pas de porter les couleurs du Chabab. «Tout ce que je peux

vous dire, c’est qu’il y aura beaucoup de changements dans l’avenir, puisque plusieurs joueurs ne méritent pas de porter les couleurs du CRB. Aujourd’hui, nous avons joué face à une coriace équipe sétifienne, qui n’a pas volé sa victoire. Notre groupe était perturbé par les moult absences, mais aussi à cause des turbulences qu’a connues le club la semaine passée. On a fait ce qu’on a pu, et la malchance a été de notre côté», a-t-il lancé. M. A. A.

13 CRB

LIGUE E1

GANA : «L’ENVERGURE DU CRB M’EST PLUS GRANDE »

Durant la même émission dans laquelle etait intervenue Lefkir, il y a eu une intervention du président actuel, Azzedine Gana. Ce dernier a réitéré sa décision de quitter le club dès aujourd’hui, au terme de la réunion des actionnaires qui devrait voir lieu aujourd’hui, à partir de 14h30. «Je reviens un peu en arrière pour rappeler, qu’avant que je ne me présente pour prendre en main le club, tout le monde se cachait. J’avais déclaré que je vais le faire provisoirement, parce que le CRB est plus grand que ma personne, et maintenant le temps est venu pour que je rende le tablier. J’en ai assez de travailler tout seul. Les actionnaires sont des abonnés absents, et il n’y a quel Bellat qui contribue, sous forme de prêts. Alors que je ne suis actionnaire qu’avec 4%, j’ai déboursé presque 20 milliards, que je veux maintenant récupérer. J’aimerais que tout le monde sache que je n’ai pas capoté l’arrivée de Lefkir, puisque que je suis le premier à soutenir son arrivée», dira Gana, qui a confirmé, une nouvelle fois, que l’entraîneur Bouali s’est bel et bien engagé d’une manière officielle avec le Chabab. M. A. A.

LEFKIR : «JE NE REVIENDRAI PAS» Par Mohamed A. A.

Dans un chaud débat, avanthier soir, sur les ondes de la radio El-Bahdja, le torchon a brûlé entre l’actuel président du CRB, Azzedine Gana, et Mohamed Lefkir, ancien patron du même club.

C

e dernier avait affiché, clairement, son intention il y a de cela quelques jours, de revenir aux commandes, après sollicitations de plusieurs amoureux du club, mais a fini par rebrousser chemin «après avoir senti que plusieurs personnes ne voulaient pas son retour». «Je n’ai pas tourné autour du pot pour afficher mon intention de revenir. J’ai préparé un plan de travail ambitieux, qui vise à faire sortir le club de sa crise, mais j’ai fini par revenir sur cette décision, pour plusieurs raisons. Donc, ce que j’annonce actuellement est irrévocable, je ne reviendrai pas au CRB en tant que président, mais je continuerai à lutter jusqu’à ce que je vois le club sortir de sa crise. Le CRB est un club qui est né pour gagner des titres, et non pas pour jouer la relégation. Avec la gestion actuelle, on se dirige tout droit au mur, et il faudra agir avant qu’il ne soit trop tard», a-t-il fait savoir. Et de poursuivre : «quand je suis venu, je suis rentré par la porte et acheter les actions du CSA (75%). J’ai pris attache avec Mohamed Belaïd, et ce dernier m’a dit

de patienter puisque tout est dans le flou. Le fait que la direction organise une réunion sans que je sois présent, prouve sa mauvaise foi. Personne n’a eu le courage de me dire que je suis indésirable, parce qu’ils savent que si je veux revenir, personne ne saura m’arrêter. Et puis, on dit que je ne suis pas

habilité à participer à cette réunion, qu’on nous dise, alors, qui y avait pris part». Expliquant les motifs qui sont derrière son envie de retourner au club, Lefkir dira que cela est dû essentiellement à la situation «catastrophique» dans laquelle se trouve le Chabab. «Plusieurs supporters m’ont appelé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et m’ont suppléé de revenir pour sauver le club, surtout que la situation allait de mal en pis. Et c’est pour cela que je me suis présenté lors de la rencontre face au MCEE. On m’a dit que Gana est démissionnaire et que les joueurs voulaient recourir au mouvement de grève, et cela m’a été confirmé par Mohamed Belaïd. Je me suis présenté et j’ai longuement discuté avec les joueurs. Je leur ai demandés de ne pas procéder par cet acte, tout en leur promettant de les régulariser jusqu’au dernier centime, dans une période de deux mois au maximum. J’ai réuni d’anciens dirigeants pour les mettre devant leurs responsabilités avec le club. Tout le monde a décidé de mettre la main dans la main». Lefkir parle d’un projet ambitieux qu’il allait mettre en place : «Le premier plan de mon projet est d’associer la SSPA du club avec une grande entreprise pour la construction d’un hôtel et d’un centre de formation, ce qui constituera une bonne ressource financière. Cela évitera tous genre de crise dans ce sens. Je voulais rénover le Complexe du Caroubier, un symbole du club qui est devenu un désert et une loge pour les rats. Donc, tout était préparé pour qu’on réalise un retour en force pour sauver le club, avant que cette histoire de la réunion ne vienne tout foutre en l’air. Je vois Gana, démissionnaire, et pourtant il avait organisé une réunion sans que je sois convié, et négocié avec Amrani pour prendre les commandes de la barre technique. Que Gana arrête de mentir aux gens !». M. A. A.


NAHD

14 LES SUPPORTERS DU SAM HOSTILES ENVERS LE NAHD

Les supporters du samistes ont été très hostiles à l’encontre des joueurs du NAHD, et ne cessaient de bombarder le banc de touche de toutes sortes de projectiles, surtout après que l’équipe algéroise avait réussi à inscrire le premier, but par l’intermédiaire de Benyahia.

KACEM BOUDAR NE S’EST PAS DÉPLACÉ AVEC LES ESPOIRS

RCA

L’entraîneur des espoirs, Abdelkrim Kacem Boudar, ne s’est pas déplacé avec les espoirs lors de ce match face au SAM. En effet, le coach était malade, et est resté cloué au lit, c’est donc son adjoint, Omar Mechta, qui a pris l’intérim. A noter que les espoirs du NAHD sont revenus victorieux (1/0) face au SAM .

LES U21 ACCROCHÉS

Les espoirs du RCA et ceux de l’ASMO se sont neutralisés ( 0 –0 ). Les Arbéens qui avaient consentis d’énormes sacrifices pour continuer sur leur série de victoires, ne sont pas arrivés à le faire, car les Oranais etaient bien organisés en défense, et n’ont rien laissé passer. Les visiteurs se sont contentés en fin de compte du partage de points, mais occupent toujours cette quatriéme place au classement. O. A.

LIGUE E2

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

LAHLOU ACCEPTE LA SANCTION

Le jeune Hamza Lahlou, a affirmé qu’il acceptait la sanction de la direction, qui a décidé de l’écarter de l’équipe, en avouant qu’il avait fauté, et que cette sanction est méritée. Le joueur a tenu à s’excuser de nouveau auprès de son entraîneur et des dirigeants, et rappelle qu’il s’est empressé de réagir de la sorte. Toutefois, certains affirment que la sanction de Lahlou est disproportionnée, étant donné que ce dernier n’a pas fait quelque chose de grave et que la direction aurait dû l’avertir avant de procéder à cette démarche.

Le Nasria paye le prix de son relâchement

Par Raouf Mesbah

Le Nasr d’Hussein-Dey a payé cah, le prix de son relâchement, lors de son dernier match face au SAM, et a concédé donc sa première défaite du championnat de Ligue 2 face à une équipe qui était pourtant à sa portée, d’autant plus qu’elle était avant ce match, à l’avant dernière place du classement de la Ligue 2.

L

es Sang et Or n’ont pas pris très au sérieux cette rencontre, surtout avec les échos qui leur parvenaient, et qui disaient comme quoi l’équipe allait faire incorporer des espoirs, étant donné que les seniors étaient en grève et demandaient leur dû, qu’ils n’avaient pas perçus depuis un bon bout de temps. Les coéquipiers de Sid Ahmed Khedis pensaient naïvement que leur mission sera facile face à un adversaire qui était abattu et qui selon eux, allait se contenter de défendre pour limiter les dégâts. Toutefois, c’est tout le contraire qui s’est produit, en voyant une équipe du SAM volontaire à souhait, et une formation du NAHD méconnaissable sur le terrain et qui pensait que c’etait chose aisée et qu’elle allait revenir avec les trois points, sans se défoncer sur le terrain. Les poulains de Gaci n’ont pas

Les poulains de Gaci n’ont pas été à la hauteur de leur réputation

été à la hauteur de leur réputation et ont cédé face aux coups butoirs du SAM qui a fini par remporter une victoire inespérée, face à une équipe qui joue pourtant la carte de l’accession en Ligue 1. Les changements du coach ont été aussi pour beaucoup dans ce résultat

négatif, lui qui n’aurait pas dû changer une équipe qui gagnait, et qui se devait de garder le même effectif qui avait réussi le point du nul face à l’ASK. Les gars d’Hussein-Dey doivent maintenant revoir leur copie pour éviter à l’avenir une pareille déconvenue, surtout que cela se res-

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS AUJOURD’HUI

serre de plus en plus, et que de nombreuses formations prétendent à l’accession, et il leur sera donc difficile de réussir cet objectif, s’ils laissent filer des points assez précieux, surtout dans des matchs face à des équipes qui ne sont pas vraiment des foudres de guerre. R. M.

Le staff technique du Nasria avait donné pour hier, un jour de récupération aux joueurs, ce qui leur a permis de souffler quelque peu, après cet harassant voyage qui a mené l’équipe vers Mohammadia. L’équipe devait reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui au stade Zioui, pour préparer le match de Coupe, vendredi prochain face à Mechedallah.

LES JOUEURS TRÈS AFFECTÉS APRÈS LA DÉFAITE

Les joueurs du NAHD étaient très affectés après la défaite face au SAM avant-hier. En effet, un silence religieux s’est installé dans le bus qui ramenait la délégation du Nasria vers Alger. La majorité des joueurs s’étaient cloîtrés dans leurs sièges et ne pensaient que sur cette manière bête avec laquelle ils ont perdu ce match.

BOUDJAÂRANE « NOTRE VICTOIRE N’EST ENTACHÉE D’AUCUNE CONTESTATION»

L’entraineur des Bleu et Blanc Samir Boudjaârane, estime que la victoire de son équipe est largement méritée, vu les efforts consentis par ses joueurs durant toute la partie « Mes joueurs en voulaient terriblement rester sur leur belle série de victoires, et garder par la même occasion le fauteuil de leader, et pour ça, ils se sont donnés à fond sur le terrain, dominant copieusement leurs adversaires. «Ce succès ne fait que motiver le groupe pour les prochaines échéances, afin d’engranger les points nécessaires pour atteindre l’objectif tracé par la direction du club en début de saison » Dira t-il. Les camarades de Toual pensent d’ores et déjà à leur prochaine confrontation contre leur dauphin le MO Béjaia, une rencontre qui s’annonce très disputée entre ces deux formations.

EZZERGA IMBATTABLE Par Oukili Ali

Les Arbéens qui restent toujours sur leur dynamique, puisqu’ils sont allés cette fois ci à Oran, pour ramener les trois précieux points de la victoire dans leur valise, et consolider ainsi leur position de leader avec deux longueurs d’avance sur leur poursuivant immédiat.

P

ourtant la mission qui les attendait à El-Bahia, n’était pas du tout facile, surtout que c’etait devant un adversaire qui a retrouvé toute sa forme après un passage à vide. Les Asémistes restent sur une éclatante victoire sur leur terrain devant le MO Constantine, et étaient déterminés plus que jamais d’enchainer une deuxième, afin d’améliorer davan-

tage leur classement. Les inconditionnels de l’ASMO croyaient dur comme fer en la victoire de leur favori, en pensant qu’il ne va pas éprouver de difficultés pour engranger les points mis en jeu. Ils s’attendaient à ce que les camarades de Saoula prennent d’entrée le match en main, en bousculant les visiteurs qui finiront par céder. Malheureusement c’est le contraire qui s’est produit, puisque les poulains de Boudjaârane étaient plus entreprenants, et donnent du fil à retordre à la défense locale, obligeant leur gardien de but d’étaler toute sa classe pour préserver sa cage et encourager en même temps ses coéquipiers, mais en vain. Les gars de la Mitidja continueront à faire pression sur leur vis-à-vis pour prendre l’avantage au tableau d’affichage, sans y arriver, car il leur manquait ce dernier geste, une fois devant les buts adverses, pour con-

crétiser leurs nettes occasions. Même scénario à la reprise, où ce sont toujours les visiteurs qui dominaient les débats, obligeant les locaux à se replier afin de les empêcher de trouver la faille en leur défense. Les Oranais ne se sont pas contentés de se défendre uniquement, mais tentèrent des attaques trés rapides, mettant en danger le gardien de but arbéen, contraint d’intervenir à deux ou trois reprises pour dévier le cuir en corner. Les cama-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rades de Amiri voient leurs efforts récompensés à la 76’ de jeu, par Harrouche qui transforma un penalty accordé par l’arbitre, suite à une faute commise par un défenseur sur Noubli, en pleine surface de réparation. Par la suite, ils se replièrent pour préserver ce mince et précieux acquis, et ce jusqu’à la fin de la rencontre. Ils viennent ainsi, de remporter leur première victoire hors de leurs bases, en préservant et leur invincibilité et leur premier place. O. A.


MENAD SALIM :«IL RESTE DES LACUNES À CORRIGER»

Bien que son équipe ait décroché sa quatrième victoire de la saison devant un adversaire redoutable, le coach blidéen estime que son équipe a gâché plusieurs occasions de buts, en première période, et aurait dû faire la différence. «Nous avons bien préparé cette rencontre pour ne pas laisser les trois points de la victoire nous échapper, un autre résultat négatif aurait semé le doute au sein du groupe, sachant que le CRBAF qui recèle en son sein des éléments expérimentés, occupe une bonne place au classement, ne viendra pas en victime expiatoire. Les joueurs appliquant les consignes données à la pause, ont réussi à inscrire le but libérateur à dix minutes de la fin du match, le résultat aurait été plus lourd, les attaquants ont confondu vitesse et précipitation, la pression des supporters leur a fait perdre leur maitrise du jeu».

Les Blidéens réconfortés Par Tahi Ahmed

Grâce à un match bien préparé durant toute la semaine qui a précédé les débats qui ont mis aux prises deux clubs qui ne se sont jamais croisés dans le passé, toutes compétitions confondues, dans une rencontre comptant pour la 10e journée de championnat professionnel de Ligue 2.

D

’ entrée, les locaux se mirent dans le camp adverse et se présentèrent avec un dispositif tactique résolument offensif et avec la ferme intention de ne pas laisser les trois points leur échapper, devant une formation du CRBAF qui, elle aussi, malgré son apprentissage en ligue 2, venue à Blida pour réaliser un résultat positif. Les deux formations ayant les mêmes objectifs de ne pas se faire distancer par les équipes qui occupent le haut du tableau et éventuellement profiter des faux pas de certaines d’entre elles. L’équipe du CRBAF en infériorité numérique (expulsion de Benhamla, 40’), a tenu la dragée haute aux Blidéens, avant de craquer à dix minutes de la fin du match. Les résultats sanctionnant les rencontres de leurs concurrents à l’accession, seule la défaite du NAHD face au SAM a été bien accueillie par les supporters blidéens. Par cette victoire acquise difficilement devant les gars de Aïn Fakroun, les camarades de Douicher se positionnent à la 6e place avec un capital de 16 points. On peut dire que le staff technique blidéen

L’USMB aura son mot à dire dans ce championnat

a du pain sur la planche pour se remettre en scelle, il reste encore pour clore la phase aller, cinq rencontres. Deux à domicile (SAM et ABM) et trois à l’extérieur (CRT, NAHD et MOB). Lors de ces cinq rencontres, la situation paraît compliquée, à moins d’un sursaut d’orgueil des Vert et Blanc, le malaise qui ronge le club, la

LITIM, CHOUATI ET HADDAD DEVANT LA CD

Le trio écarté pour raison disciplinaire a comparu ce dimanche devant la commission de discipline du club. «Ils ont été sanctionnés pour qu’ils sachent que personne n’est indispensable et que tout le monde doit se plier à la discipline générale, pour nous ces sanctions sont éducatives pour nos jeunes», nous a déclaré Samir Bellil, le manager général de l’équipe.

mésentente entre staff technique, joueurs et supporters doit être aplani pour que le club retrouve la sérénité et le calme. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, l’USMB aura son mot à dire dans ce championnat et postulera à une place au soleil. T. A.

ZOUAOUI SERA MÉNAGÉ

Le milieu de terrain du Mouloudia s’est légèrement blessé contre l’ASK, il a même quitté le terrain avant la fin de la rencontre, une raison pour laquelle on a pensé le ménager cette semaine pour lui permettre de bien récupérer pour la prochaine journée (USMAn-MSPB). Zouaoui sera très certainement dispensé du match de coupe de ce vendredi.

PLACE À LA COUPE D’ALGÉRIE

Par Wahab Yefsah

Après la victoire méritée contre l’AS Khroub, le Mouloudia entrera en lice pour la Coupe d’Algérie ce vendredi où le MSPB rencontrera le Mouloudia de Boussaâda pour le compte du dernier tour régional.

L

es camarades de Belhadi tenteront de se qualifier pour les 32es de finale qui verront l’entrée en lice des clubs de ligue 1 et l’instauration du système du premier tiré joue à domicile, ce qui peut donner une chance aux jeunes Mouloudéens de recevoir un ténor de la ligue 1 et relever ainsi un autre défi, c’est en tout cas le charme de Dame coupe auquel le MSPB veut goûter et aller le plus loin possible dans une compétition qui a beaucoup manqué aux supporters mouloudéens.

REPRISE AUJOURD’HUI

Après deux matchs en quatre jours, l’entraîneur Zemmouri a accordé

Les jeunes Batnéens ont réussi l’essentiel

deux jours de repos à ses joueurs, la reprise a été donc programmée pour aujourd’hui au stade Chaoui, une reprise qui verra à l’entraînement des joueurs écartés, à savoir Litim, Chouati et Haddad.

BENMANSOUR BLESSÉ

Il a quitté ses camarades à dix minutes de la fin du match contre l’ASK, Benmansour sera mis au repos forcé en raison d’une blessure aux adduc-

teurs, il ratera ainsi le match de Coupe d’Algérie de vendredi et espère se rétablir pour le prochain déplacement à Annaba pour le

compte de la onzième journée du championnat de ligue 2, Islam est pris en charge par le staff médical du club. W. Y.

LES PRIMES SE CUMULENT

Avec la victoire contre l’ASK, les camarades de Belhadi cumuleront ainsi quatre primes de matchs, de quoi pousser l’administration à faire le nécessaire pour honorer au moins une partie de ces primes afin de maintenir la dynamique des résultats et éviter de retomber dans une autre crise de confiance.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

15

USMB

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Le latéral gauche d’ l’USMB, Benaceur Billal, a quitté ses camarades samedi dernier face au CRBAF à l’heure de jeu, blessé à la cuisse, il ne pouvait même pas marcher. Le médecin Sayah a examiné le joueur, mais il ne pouvait avoir une idée immédiate sur la nature de la blessure. Benaceur devra passer une échographie. U21 : USMB 2 CRBAF 0 Les poulains de Mekalfi, après avoir enregistré leur deuxième défaite face à l’USMAn, viennent de renouer avec le succès avant-hier face au CRBAF (10e journée). La partie s’est achevée sur le score de 2 à 0 en faveur des Blidéens, ce qui leur permet de rester collés au peloton de tête, derrière leurs homologues du MCS et de l’ASMO. T. A.

MSPB

LIGUE E2

DRIS LE BUTEUR

Il est à son deuxième but après trois participations seulement, Driss opportuniste à souhait a montré des qualités d’un vrai buteur. Ces deux buts contre l’ASMO et l’ASK ont confirmé son sens du but, le MSPB voit en Driss cet oiseau rare qui a fait tant défaut au Mouloudia.

ZEMMOURI COMBLÉ

S’il y a bien quelqu’un sur qui la joie et la satisfaction se lisaient sur le visage, c’est bien l’entraîneur Zemmouri, le coach du MSPB, qui est en train de réaliser ce que beaucoup n’ont pas réussi. W. Y.


MOB

16 LA MEILLEURE DÉFENSE

Avec celles du RCA et du NAHD, et seulement quatre buts encaissés, dont un face à l’ABM, deux contre le MSPB et un autre devant le CRT), la défense du MOB reste actuellement, la plus solide, bien qu’elle avait subie un important remaniement cette année avec le départ de certains de ses éléments qui composaient l’équipe la saison passée, et qui étaient remplacés par de nouveaux venus.

CE N’EST QU’APRÈS SIX MATCHS JOUÉS, QUE LA DÉFENSE AVAIT ENCAISSÉ

SAM

Il aura fallu attendre sept matches pour voir la défense encaisser un but et face à un mal classé. Ironie du sort, faut-il le dire, car ce compartiment a bien tenu le coup depuis. N. S.

PREMIÈRE TITULARISATION DE AIDOUDI

Le gardien Aidoudi qui a été crédité d’une belle prestation face au NAHD, avait pour l’occasion enregistré sa première titularisation. Pour rappel Aidoudi est le 3e gardien après Ghariche et Bencherifa. Ces deux derniers continuent de bouder l’équipe, malgré que leurs coéquipiers sont revenus à des meilleurs sentiments. Tous les joueurs seniors ont participé à la rencontre face au NAHD à l’exception de Fassi, Hamdi Abeka et bien sur les deux gardiens cités. A. L. B.

LIGUE E2

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

CA DU CLUB : ATIA DÉVOILE SA COMPOSANTE

Le nouveau président-directeur général de la SSPA/MOB, Zahir Atia en l’occurrence, a dévoilé la liste de la composante qui aura à gérer le conseil d’administration de la société. Il s’agit de Mustapha Bouchebah, Mohand Natouri, Karim Bachiri, Lyès Aissou et les deux Ikhlef, Mourad et Boubekeur. Chacun aura une tâche bien définie dans le CA, et ce dans le but de faire avancer les choses, pour que le club pourra prétendre à des horizons des plus radieux.

DEUXIÈME VICTOIRE DE SUITE POUR LES U-21 Les espoirs du MOB semblent retrouver leur sensation de début de saison, où ils ont pu renouer avec le succès, ce mardi passé, en gagnant en déplacement face à leurs homologues de Médéa, ils ont récidivé cette fois en emportant la rencontre d’avant-hier sur un score étriqué d’un but à zéro. Un succès qui permet aux capés de Meddas Djelloul, d’augmenter leur capital points à 15, ce qui conforte par la même occasion, leur 7e place.

Les Crabes sur une courbe ascendante Par Nassim S.

En recevant une équipe mal en points, et qui de surcroît est l’un des clubs des plus mal classés, les Crabes étaient dans l’obligation de continuer sur leur lancée.

E

n effet, et étant sur six matches sans aucune défaite, les Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Béjaïa étaient bien partis pour confirmer aussi leur bonne santé affichée depuis la 4e journée, où depuis le match à domicile face au MOC, qu’ils ont remporté par la plus petite des marges (1/0), le club avait enchaîné sur des résultats probants, cela même si le club aurait pu mieux faire, s’il n’a pas cédé les deux points chez lui face à l’USM Annaba (8e journée). Avanthier et pour le compte de la 10e journée, ils ont reçu l’une des équipes qui souffrent énormement, à savoir le Chabab de Témouchent. Un club en situation qui laisse à désirer, et qui était incapable de tenir tête aux Crabes, cela même si l’un de ses joueurs ont réussi à niveler la marque à un but partout.

LA VOLONTÉ DES CRABES A BIEN PAYÉ

ENFIN, UNE VICTOIRE …

Cependant, la volonté des Vert et Noir de ne point céder des points à domicile, a fait qu’ils ont réussi à ajouter trois autres buts et terminer la rencontre sur le score de quatre buts à un. Un résultat qui ramène les Crabes à occuper seuls la deuxième place avec 19 points, et à deux points de retard du leader incontestable de cette division, le RC Arbaâ, qui se voit comme étant ce nouveau promu aux dents trés longues. Les capés de Rahmouni, tout en gagnant leur match, ont aussi profité de cette première défaite du NAHD de la saison en cours, pour se départager de ce club, qui rétrograde ainsi à la 3e place, avec trois points de retard du MOB et cinq du RCA. Avec ce succès, ô combien précieux, les Vert et Noir peuvent entrevoir la suite du parcours avec une plus grande sérénité. Toutefois, ils seront mis à rude épreuve pour le compte de la 11e journée, où ils se déplaçeront chez le leader dans un choc qui sera très difficile pour les deux équipes. Le MOB voudra garder le même écart de deux points qui le separent de son prochain adversaire, pour le déloger carrément en cas où il réussit un coup d’éclat de le battre chez lui, alors que ce dernier (Le RC Arbaâ), souhaiterait quant à lui creuser l’écart par rapport au dauphin et le porter à cinq points. D’ici l’heure du match, c’est tout le monde qui retenait son souffle,

surtout chez les fans des Crabes qui souhaiteraient un succès de leur équipe fétiche, afin de prendre finalement les commandes du groupe.

UNE PREMIÈRE QUI SE TERMINE SUR UN SCORE LARGE

On l’a dit aussi dans nos précédentes éditions, que le MOB n’arrivait plus à gagner ses matches que sur des scores étriqués, mais cette fois-ci et

face au CR Témouchent, les capés de Rahmouni ont frappé fort devant leurs invités du jour, et ce sur le score de quatre buts à un. Un score qui reflète la physionomie de la partie et qui montre clairement que le MOB ne veut pas rater ce genre de match pour marquer le plus grand nombre de buts afin de bénéficier d’un goal-average favorable au détriment des autres équipes. N. S.

AMRANE BUTEUR-MAISON

Il a inscrit un triplé avant-hier face au CRT, dont le premier but à la 7’, le deuxième à la 45’+2 et le troisième à la 48’ (troisième minute de la seconde mi-temps). Il devient ainsi le buteur-maison des Crabes avec quatre buts à son compteur, si l’on ajoute celui qu’il avait inscrit face au MOC lors de la 4e journée à la 24’ de la partie, qui a permis d’ailleurs à son équipe de gagner son deuxième match de la saison, après celui face à l’ES Mostaganem lors de la 2e journée.

2E BUT DE SUITE POUR RAHAL

Avec ce but de la victoire qu’il a inscrit lors de la précédente journée face à l’Olympique de Médéa, revoilà Faouzi Rahal qui marque encore une fois, et cette fois-ci en clôturant le festival offensif de son équipe face au CRT.

La victoire du SAM arrachée face au NAHD samedi dernier est la deuxième du genre de la saison en cours après celle réalisée face à l’actuelle lanterne rouge le CRTémouchent en l’occurrence, ce succés est également le premier du genre face au NAHD en trois confrontations, les deux rencontres entre le SAM et le NAHD s’étaient achevées sur le score de 4-0 et 3-0 en faveur des algérois c’était lors de la saison 2010-2011 en aller et retour. Les Samistes qui ne se sont pas entraînés pendant les deux dernières semaines ont réussi à battre la formation nahdiste pour la première fois cette saison.

LES ESPOIRS S’INCLINENT DEVANT LE NAHD

Les espoirs du SAM ont encore une fois concédé une défaite amère face au NAHD sur le score de 1 but à 0, cette défaite la 7e du genre depuis le début de saison. Les poulains de Mehdi Madjid n’ont enregistré que trois victoires obtenues respectivement face au MSPB, MOC et CRT.

BOUHADI : «Cette victoire est celle de tout le groupe»

Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

Il a été incontestablement l’homme du match gagné par son équipe face au NAHD, le jeune attaquant Bouhadi Kada qui a été l’auteur du but égalisateur pense que la victoire face au NAHD est celle de renouveau et affirme que les Oranges défendront crânement leur chance lors des prochaines échéances à commencer par le match de coupe face à la JSMTiaret prévu mardi prochain le N°23 samiste veut aller avec son équipe le plus loin possible dans cette compétition.

Tout d’abord quel est votre sentiment pour avoir été l’homme du match face au NAHD ? Je suis très satisfait d’avoir contribué à ce bon résultat devant une grande équipe, j’étais très concentré sur ce match et dès la première occasion j’ai pu entrer dans ce match comme il se doit et j’étais sûr de trouver la faille, cependant sachez que je n’ai pas du tout le sentiment d’avoir gagner ce match tout seul, cette victoire est celle de tout le groupe et s’il y a un mérite c’est au groupe qu’il revient. Comment a été le match face au NAHD ? Très difficile comme on s’y attendait

d’ailleurs on a joué devant une grande équipe du NAHD qui n’a concédé auparavant aucune défaite et sa position au classement général le prouve.

Comment allez-vous aborder les 2 prochains matches respectivement face à la JSMTiaret (en coupe) et l’OMédéa en championnat ? On se trouve dans les meilleures conditions morales possibles et cette victoire va certainement nous donner encore plus de confiance pour les prochaines qui restent à jouer avant la phase aller. Toutefois il faut garder les pieds sur terre et se concentrer dès maintenant sur notre prochain adversaire dans la compétition la plus populaire, où nous aurons affaire à une équipe qui carbure à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

plein régime dans le championnat national amateur groupe ouest. Nous devons donc se méfier de cette équipe de Tiaret, nous sommes obligés de sortir le grand jeu pour arracher notre billet de qualification. Pour moi je veux aller le plus loin possible dans cette épreuve. A. L. B.

2E BUT DE BOUHADI

Le jeune attaquant samiste Bouhadi auteur du premier but face au NAHD vient d’augmenter son capital à deux buts, la première réalisation du N° 23 samiste a été celle inscrite face à l’ASMO lors de la 7e journée dans une rencontre où le SAM s’était incliné sur le score de 4-1.


LIGUE E2 MOC

Echec annoncé ! Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Par Aymen Badis

La désillusion du lendemain d'un nouvel échec étaye davantage la thèse d'une crise profonde au sein du Mouloudia de Constantine.

C

ela est d'autant plus vérifiable lors des nombreuses sorties médiatiques du premier et unique responsable du club, dont les nouveaux «engagements», sont d'imparables aveux d'échec. La désagrégation du Mouloudia, est imputable totalement à ses «responsables» qui se sont emparés des rênes de l'équipe qui a, dès lors, connu un véritable laminage. Cela dit, où en est la situation une semaine après le déclenchement de la grève des joueurs cadres ? Un véritable désastre confirmé par la dernière défaite concédée face au MC Saida par une équipe espoirs, jetée en pâture. Le mal est profond lorsqu'on constate avec amertume que l'épidémie s'est vite propagée à toutes les catégories avec le forfait des minimes et cadets pour manque de tenues, et celui des juniors A et B pour manque de transport. C'est dire que le MO Constantine a atteint le seuil de l'intolérable au moment où Kamel Madani le président, semble porter des oeillères et adopter une attitude arrogante dans ces moments difficiles où l'existence même du club est en péril. Usant de procédés qui lui sont propres, il tentera

PUBLICITÉ

bien de trouver une sortie de secours à la crise actuelle en convoquant les joueurs grévistes, mais la situation demeurera en l'état au regard de l'inflexibilité de l'ensemble. Mais est-ce là, un fait nouveau au MOC? assurément non car les signes précurseurs d'une telle Berezina sont apparus dès l'intronisation de Kamel Madani durant la saison 2008-2009 où il «réussira» à écarter un à un les membres du CSA d'abord et ensuite ceux de la SSPA. Au terme d'une assemblée générale taillée sur mesure, Kamel Madani fera adopter à l’unanimité des neuf membres restant d'une assemblée qui comptait, plus d'une centaine, «son programme». Le professionnalisme aidant, il va s'accaparer de tous les pouvoirs pour rester seul à bord, décidant au gré de son humeur et de ses propres intérêts

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Education nationale

Wilaya de Bordj Bou Arréridj Direction de l’éducation Adresse : Cité Administrative El Souk Bordj Bou Arréridj Matricule fiscal N° : 098534019089309

Avis d’appel d’offres national restreint N° 07/2012

du sort du Mouloudia, en fixant à 2% les parts du club sportif amateur mettant fin de manière irréversible à toutes velléités de réorganisation du club non sans s'accaparer par des subterfuges, des subventions destinées au club Amateur. Ce sera alors la galère pour tous les amoureux du prestigieux club constantinois qui ne pouvaient souffler mot du fait du statut de professionnel d'un MOC véritablement pris en otage. Les années se suivent et se ressemblent avec des échecs à répétition et le MOC passera de prétendant à l'accession à potentiel relégable durant ces années noires où il ne devra son salut qu'à la générosité des uns et à la bonté des autres. Un cauchemar à tous les niveaux que personne ne pourra dissiper tant le club ressemblait à une chasse gardée, une propriété exclusive de Kamel

«Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national restreint Renouvellement des équipements et mobilier scolaire des établissements de l’enseignement fondamental

L’OFFRE TECHNIQUE doit comporter les pièces suivantes : La déclaration à souscrire ; la déclaration de probité ; l’offre technique proprement dite ; cahier des clauses administratives générales et des prescriptions communes et techniques ; copie du registre du commerce ; copie du statut de l’entreprise dans le cas d’une EURL, SARL, ou SNC ; copie du numéro d’identification fiscal (NIF) ; copie de l’extrait de rôles apuré ou avec échéancier ; copie des mises à jour (CASNOS et CNAS) ; copies des références professionnelles similaires (à joindre copies des marchés ou contrat + PV de réception et/ou copies des attestations de bonne exécution portant objet et montant des projets réalisés durant les 5 dernières années visées par des services contractants; copie des bilans financiers des 03 dernières années 2009, 2010 et 2011 dûment visés par les services des impôts ; copie du casier judiciaire original du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société ; copie du dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale ; copie du numéro d’identification statistique (NIS) Tous les documents doivent être en cours de validité à la date d’ouverture des plis et toutes les photocopies doivent être légalisées par les services concernés. L’OFFRE FINANCIÈRE : La lettre de soumission dûment signée et visée ; le bordereau des prix unitaires ; le devis quantitatif et estimatif

L’ouverture des plis technique + financier aura lieu le jour même de dépôt des offres à 14heures 00 en séance publique au siège de la Direction de l’éducation et le présent avis tient lieu de l’invitation aux soumissionnaires. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours à compter de la date de dépôt des offres + la durée de préparation des offres à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1879 — Lundi 12 Novembre 2012 - ANEP N° 948 353

Madani qui, comble de l'ironie, exigera trente milliards de centimes pour «quitter» le navire. Ahurissant ce comportement au moment où les créanciers de tous bords, se bousculent au portillon. Les hôtels, les restaurants, les transporteurs et les joueurs s'en remettent aux tribunaux et plutôt que de voir une ambiance sportive à la résidence du club (la Coupole), c'est un ballet incessant d'huissiers de justice qui anime les lieux. Le club croule sous les dettes notamment celles des joueurs dont certains ont obtenu gain de cause par le biais du TAS, engendrant une interdiction de recrutement durant les deux dernières et dans ce décor surréaliste, ce personnage avait promis à cor et à cri au début du présent exercice, l'accession au terme de la phase aller. Quand le ridicule ne tue point ! C'est donc cette équipe sur qui il comptait afin de réaliser «son rêve» qui s'avérera l'os dur à avaler, celle par qui le scandale est arrivé. Maintenant que les choses sont ce qu'elles sont, la question est de savoir quel avenir sera réservé à ce MOC ? Difficile d'y répondre tant que les membres du conseil d'administration continuent à observer un silence assourdissant, tant que les uns et les autres continuent à lui lancer des bouées de sauvetage, tant que le silence complice des bailleurs de fonds règne en maître. Mais il est sûr que cette saison le MO Constantine est bien parti pour toucher le fond du gouffre et ce ne sera que justice au vu de la gabegie ayant prévalu jusque-là. A. B.

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Boumerdès Commune de Boudouaou El Bahri N° 808/2012

AVIS DE RECRUTEMENT

Le président de l’Assemblée populaire communale de Boudouaou El Bahri, lance un avis de concours pour accéder au poste suivant : Nombre de postes

Grade

La Direction de l’éducation de la wilaya de Bordj Bou Arréridj, lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : Renouvellement des équipements et mobilier scolaire des établissements de l’enseignement fondamental

Les entreprises spécialisées dans le domaine de la production ou les commerçants exerçant les activités commerciales d’importation ou de commerce de gros dans le domaine des équipements pédagogiques et administratifs peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’éducation sise à l’adresse sus-citée. La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution de cet avis dans le BOMOP ou la presse. Les offres doivent être déposées le jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres, auprès du secrétariat de la Direction de l’éducation sise à l’adresse sus-citée avant 13h30min, si ce jour coïncide avec un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les offres doivent comporter une offre technique et une offre financière, chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l’objet de l’appel d’offres ainsi que la mention technique ou financière selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme comportant la mention suivante :

17

Technicien supérieur en informatique

01

Voie de recrutement

Concours sur titre

Délai d’inscription

20 jours

Condition de recrutement

Candidats titulaires d’un diplôme (Technicien supérieur) en informatique reconnu équivalent selon la spécialité

Les dossiers doivent être envoyés à l’adresse suivante : Service du personnel siège APC Boudouaou El Bahri wilaya de Boumerdès Constitution du dossier : -

Demande manuscrite de participation au concours Extrait de naissance Deux (02) photos d’identité Photocopie légalisée du diplôme Document justifiant la position vis-à-vis du service national Extrait original du casier judiciaire

Tout candidat qui réussit définitivement au concours doit compléter son dossier par les pièces suivantes : - Certificat original de nationalité - Fiche familiale pour les candidats mariés - Certificat médical (médecine générale et phtisio) - 04 Photos d’identité - Copie du registre des membres de l’organisation civile du Front de libération nationale (OCFLN) ou l’Armée de libération nationale (ALN) ou fils/fille de chahid.

Les dossiers doivent être déposés au siège de l’APC, service du personnel dans un délai de 20 jours à compter de la parution du présent communiqué dans la presse nationale. Observation : Tout dossier incomplet ne sera pas accepté.

Maracana N° 1879 — Lundi 12 Novembre 2012 - ANEP N° 948 371

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

1 0

ESM USMAn

10 j ournée

Victoire meritée des Espérantistes

l'USMAn au vu de la bonne prestation des poulains d’w Osmane qui ont largement dominé les débats manquant de réalisme, Stade : Bensaâd autrement le score Assistance : Moyenne aurait été plus Arbitre : Zouaoui assisté de sévère. L'on notera Betam et de Chenaoua la première chaude But : Guarriche 39' (ESM) alerte des locaux par Avert : Belarbi 4', Bouziani Medahi à la 9' qui 56', Belahouel 79', (ESM) ajusta mal son tir Zemachi 65' (USMAn) devant la cage de Benhamou. Les locaux multiBelarbi - Charef - Belgherbi plièrent leurs con(Guerrab 88') - Berbari tres offensifs et Bouziani (Yazid 79') Belahouel - Djehal - Guarriche l ' o m n i p r é s e n t Berbari mettra à - Ferloul - Medahi - Khaled rude épreuve le Fouaz (Benayad 58') portier annabi en Entraîneur : Osmane et adressant un tir fulMoumène gurant 16'. La domination des Espérantistes se fera Benhamou - Bengorine plus pressante et la Zaaboub - Derahi - Messali défense annabie Tiboutine (Doghmani 84') éprouva moult diffiTobal - Abed - Sedik (Moula cultés pour dégager 84') - Zemachi - Mouaz le danger. Les camaEntraîneur : Mokdad rades de Berbari a formation plus entreprenants promostaganémoise a duiront un jeu de bonne renoué avec le facture mais ils échouèrent succès en rempor- à l'approche du périmètre tant une victoire annabi. Les locaux seront somme toute logique face à justement récompensés de

e

Fiche technique

ESM :

USMAn:

L

ASMO

0 1

Les Blidéens relèvent la tête

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

RCA

1 0e j o ur n é e Fiche technique

Stade : Ahmed Zabana Affluence : faible Arbitre : Abid-Charef, Boulfelfel, Tamen. Avertissements : Amer-Yahia 15’, Boussaada 42’, Cherif El Ouazzani 62’, Akram 76, Rahou 89’’(ASMO) Buts : Harrouche SP 77’ pour le RCA

ASMO :

Saoula, Youssef-Yacine, Boussaada, Akram, Benayada, Tahar, Cherif El Ouazzani Abdenour (Rahou 80’), Berramla , Khelloufi, Balegh, Amer-Yahia (Benmeghit 46’). Entr : Cherif El Ouazzani Si Tahar.

RCA :

Toual, Saadaoui, Raït-Mohamed (Houaït 71’), Harrouche, Maddour, Belaïd, Bougueroua, Rabta (Nezouani 75’), Cheurfaoui, Amiri, Noubli. Entr : Boudjerane

AUTOUR DU MATCH

· 3.000 supportes du RCA ont rempli le viorage est du stade Zabana avec banderoles et chants favorables à leur équipe. · Bien qu’ils aient fait reculer l’horaire du match de 15H00 à 18H00, les dirigeants de l’ASMO n’ont pu voir plus d’une cinquantaine de leurs supporters venir les encourager.

leurs efforts en obtenant l'ouverture du score suite à un slalom de Guarriche qui ira battre de près Benhamou 39'. Deux minutes plus tard, le portier annabi inhilera une tentative de Belgherbi qui faillit aggraver la marque. Les visiteurs entamèrent la seconde période à vive allure pour remettre rapidement les pendules à l'heure en enchaînant plusieurs actions offensives, cependant la défense locale se montrera très vigilante. Peu à peu, les locaux reprirent les initiatives en allant de leur côté bousculer l'arrière-garde annabie par l'entremise de Medahi et Belgherbi. Cependant, l'on notera une chaude alerte du côté annabi à la 55' lorsque Abed se fit subtiliser in extremis le ballon par le dernier défenseur Djahal. Le portier local Belarbi se mettra en évidence suite à une tentative de Tobal en déviant le cuir en corner. Le jeu baissera en fin de match d'intensité mais les locaux sauront préserver leur avantage jusqu'au coup de sifflet final. N. B.

Les coéquipiers d’Ouznadji entament la rencontre avec de bonnes intentions et domineront l’essentiel du temps de jeu en première période.

L

a première alerte survint à la 4’ par un tir puissant de Hamia qui passe juste à côté du cadre de Boussouf. Avertis, les visiteurs se replient en défense et opèrent sur contre attaque, mais sans pouvoir trouver la faille ni même inquiéter l’arrière-garde de l’USMB bien en place. A la 10’, Boudina pénètre seul dans la surface, mais perd son duel face à Boussouf qui s’y prend à deux fois pour sauver son équipe. Après un léger flottement d’un côté comme de l’autre, Ouznadji sera le dernier à se mettre en évidence, côté Blida, mais l’attaquant manque de lucidité et rata une occasion en or d’ouvrir la marque, et

L’ARBA méritait sa victoire

L’ASMO se devait de faire un résultat ce samedi, face au leader, afin de garder l’espoir de se sortir de la mauvaise passe où elle se trouve. Le succès de la semaine dernière devant une formation du MOC formée de juniors, n’a pas rassuré ses supporters dans la mesure où elle affrontait hier, ni plus ni moins que l’une des meilleures équipes du championnat, qui ne se trouve pas par hasard en tête du peloton. L’équipe visiteuse est venue à Oran décidée à repartir avec les trois points. Forte de onze joueurs au mental élevé avec le soutien de plus de 3.000 supporters qui n’ont pas hésités à faire le déplacement, la formation drivée par Boudjerane s’est contentée dans un premier temps de laisser venir et de contrôler le début de la rencontre à sa guise. L’ASMO perdait ses repères et cafouillait au milieu du terrain sans pouvoir parvenir devant les bois de Toual. Il a fallu attendre la 12’ pour voir le match se dé crisper avec une tentative de Raït, qui vit son tir effleurer la cage oranaise. A la 22’, c’est son compère Rabta, qui s’infiltra dans la surface oranaise, dribblant trois défenseurs , malheureusement pour lui, l’expérimenté Saoula pu luii enlever le ballon des pieds. Du côté asémiste, la seule tentative valable a été un cafouillage devant les bois de Toual et une tentative avortée de Balegh. Le reste de la première période verra une équipe asémiste qui est quelque peu sortie de sa coquille, mais la défense du RCA, impériale,

veillait au grain. La deuxième mitemps sera encore à l’avantage des visiteurs qui gèrent mieux leur match, face à des oranais désordonnés. Pourtant Cherif El Ouazzani fit entrer son joker dès le début, afin de voir enfin son attaque se réveiller, mais ce dernier se mit en évidence par ses ratages notamment à la 53’ où seul devant le gardien Toual il ne pu mettre le ballon au fond des filets. Les attaques les plus dangereuses sont à mettre à l’actif de l’Arba, qui bénéficie d’un coup franc à une distance de 20 mètres environ de Saoula , le ballon est repoussé par la défense sur Medour à l’affût qui allait ouvrir le score si ce n‘était l’expérience et le métier de Saoula, lequel annihila cette tentative. Ce n’était que partie remise, puisque’ à la 77’, sur une incursion de Noubli, ce dernier est fauché dans la surface par Akram. Penalty indiscutable transformé par Harrouche, à la grande joie des supporters de l’Arba qui ne sont pas venus pour faire du tourisme à Oran. Les hommes de l’excellent coach Bouedjerane auraient pu marquer trois autres buts, si ce n’était l’excellent match fourni par le gardien asémiste Karim Saoula, qui a vraiment sauve sa formation de la dérive. Bravo au RCA, qui a fait un match de leader , dans une grande sportivité et un véritable fair-play et bravo à ses supporters, qui ont donné , à leur manière, une leçon à leurs homologues oranais, absents du stade. Ali Boutaleb

LIGUE E2 1 0

USMB CRBAF 1 0e jo u r n é e

donner l’avantage à son équipe, en se présentant seul face à Boussouf qui sauve encore une fois Stade : Brakni son équipe. L’arbitre Affluence : Faible sifflera la mi-temps Arbitres : Zerrouki, Ayad, Hellal Rut : Tilbi (79’) (USMB) sans changement au Averts : Boussouf 5’, Benhamla tableau d’affichage. De 39’ et 40’, Soualah 90’+4 retour de la pause, les (CRBAF), Belkheiter 63’, Tilbi 80’ Blidéens accentuent la (USMB) pression sur la défense Expulsion : Benhamla 40’ de Aïn Fekroun qui (CRBAF) subira le jeu et sera assiégée du début de la Kheladi, Belkheiter, Benacer seconde manche jusqu’à (Hezil 59’), Herida, Naamani, sa fin, et en plus en Boudina (Kerifali 68’), Douicher, infériorité numérique. Ouznadji, Hamia, Aliouane, En effet, les visiteurs Hadou (Tilbi 46’). Entraîneur : Akli. avaient comme consigne de préserver le point du nul, et Boussouf, Soualah, Bendridi l’équipe de Blida aura (Saibi 85’), Guezairia, Amrane, plusieurs occasions de Benhamla, Chouaieb, Kara, Hamida (Djamouni 46’), Sefour, scorer, mais manque de Mahfoudi, Kara (Bourahli 65’). concentration et d’effiEntraîneur : Neghiz. cacité devant les bois, les camarades de Kheladi de but Boussouf. échoueront ainsi dans leurs Le temps défile et la donne tentatives. ne change pas, avec une Il a fallut attendre la 79’ pour vaillante défense à dix de l’ouverture du score, par l’in- Aïn Fekroun qui en fin de termédiaire de Tilbi sur un compte s’incline sur la plus centre d’Ouznadji et d’un tir petite des marges (1-0) puissant il a trompé le gardien T. A.

Fiche technique

USMB :

CRBAF :

MOC

1 2

MCS

1 0e j o ur n é e Fiche technique

Stade : Hamlaoui (Constantine) Affluence : faible Arbitre : Bousseter, Hamou, Haci Buts : Boukhari (32’), Zaoui (82’) (MCS) – Touali (76’) (MOC) Avertissements : Souane (26’), Merak (54’) (MOC) El Hadjari (40’) (MCS)

MOC : Mihoub, Kermiche, Saifi,

Touali, Tobal, Souane, Khelifi, Merak, Souissi, Korichi, Dekhouane Entraineur : Kerboua

MCS : Bouhedda, Bentabet, Hamdi,

El Hadjari, Boulemdais, Attek, Kebaili, Belaid, Zaoui, Cheraitia, Boukhari Entraineur : Henkouche

ZAOUI OPÉRATIONNEL Le Mouloudia de Saida a récupéré le milieu du terrain pour cette rencontre face au MOC Zaoui. Une aubaine pour le coach Henkouche qui n’a pas hesité à aligner son poulain qui a été au four et au moulin.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’effet Henkouche

Kamel Madani qui a rencontré ses joueurs grévistes pour une tentative de réconciliation juste avant le coup d’envoi de la rencontre n’aurait selon une source proche du dirigeant pas réussi à confirmer le retour de certains et c’est donc sur les joueurs espoirs que Kerboua aurait une fois de plus compter face au Mouloudia de Saïda. La situation était donc loin de connaître une issue favorable et la pression était encore présente sur le dos de ceux qui étaient t alignés dans ce match. La sortie de crise annoncée par certains n’a pu avoir lieu et le flou total persiste autour de l’équipe. Sur le plan technique, les visiteurs etaient les pemiers à ouvrir la marque par Boukhari juste après la demi heure de jeu. En seconde mi temps Touali remet les pendules à l’heure dans le dernier quart d’heure. Dans les dix dernières minutes, Zaoui, bien servi par Cheraïtia, réussi à tromper le gardien de but Mihoub assurant une victoire aux Saïdis. M. T.

KEBAÏLI PURGE

Absent lors du dernier match de son équipe face au MSPB, le milieu de terrain du MCS, Kebaïli, était du voyage à Constantine pour affronter hier après-midi le MOC du moment qu’il a purgé sa sanction d’un match pour cumul de cartons. Ainsi, son retour a donné plus d’équilibre au milieu du terrain aux Bleu et Blanc.


RCK

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES ASSAD A QUITTÉ LE STADE AVANT LE DÉBUT DU MATCH

Lors du match d’avant-hier contre Bordj Ghedir, L’arrière latéral droit Koubéen, Hamza Assad, a quitté prématurément le stade et cela avant le coup d’envoi de la rencontre. En effet, il a été en colère après sa non titularisation par le staff technique, ainsi Assad a quitté le stade pour contester le choix de Biskri, ce dernier n’a pas apprécié le geste de Hamza, qui n’echappera certainement pas à une sanction.

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

REPRISE AUJOURD’HUI

19

Service minimum par les koubéens

Comme d’habitude, les camarades de Kab Lamine, ont pris une journée de repos hier, suite à leur victoire contre l’ASBG (1-0) pour un match comptant pour la 6e journée de la DNA. Ainsi les protégés de Biskri, reprendront le travail dans la matinée d’aujourd’hui au stade Benhaddad.

Fiche technique

Stade : Benhaddad de Kouba Affluence : Faible Arbitres : Bikouassa, Tazrout, Saidani But : Boussefiane (35’) (RCK) Avertissements : Benkhlifa (32’) Benabid (70’) Benfarhat (90+2)

RCK 1

Bouikni, El Kadi, Mezraoui, Keddour, Essaid, Bellat, Kab, Guessoum (Laâmri 62), Benkouider, Boussefiane (Sinigra 71), Banouh (Lamrani 83’) Ent : Biskri.

ASBG 0

Benia, Benabid, Boucham, Dhimet (Belayadi 76’), kouadria, Bensaadi, Belmoumen, Aissani (Merrouch 86’), Benkhelifa, Trirat, (Laaraba 57’). Ent : Aggoun.

Les absents au stade de Benhaddad n'ont pas raté grande chose lors de cette rencontre. Dans un aprèsmidi pluvieux, le RC Kouba, a reçu la formation de l’AS Bordj Ghedir sur sa pelouse à Kouba, et cela pour le compte de la sixième journée du championnat de la division nationale amateur.

D

evant une centaine de spectateurs dans les tribunes du stade, Les Vert et Blanc se sont imposés par la plus

petite des marges (1-0) face à un adversaire dont ils pouvaient facilement disposer sur un score plus large. Les visiteurs entameront le match par un pressing très haut, qui gênera considérablement les koubéens dans le premier quart d'heure, mais très vite, menés par le capitaine Mohamed Boussefiane, les protégés du coach Mustapha Biskri, prendront le jeu à leur compte et rateront un nombre incalculable d'occasions, par l’intermédiaire de l’attaquant Hamza

OS Mouldiouane

Banouh, et Oussama Benkouider, aléas « Okocha ». Alimentés inlassablement en bonnes balles, par l’exUsmiste Boussefiane, les attaquants sont à créditer d'une piètre prestation, incapables d'ajuster des simples frappes ou manquant carrément de toucher le ballon, ils ont déçu les rares présents. Visiblement un grand travail attend le staff technique pour apporter les réglages nécessaires à la ligne offensive. Un peu avant la fin de la première période, le capitaine

Youcef Kheddache (Attaquant) :

«Le plus dur est à venir» Entretien réalisé par Aomar Moussi

Youcef Kheddache, l’attaquant de l’OS Mouldiouane, estime dans cet entretien qu’il nous a accordé, que cette première place est le fruit du travail accompli par les joueurs et surtout par l’entraîneur Rachid Meziane, qui a sû comment apporter un plus au jeu de l’équipe. Pour Youcef Kheddache, toutes les équipes attendent désormais de pied ferme l’OSM. Mais il reste persuadé, que lui et ses coéquipiers, seront plus percutants à l’avenir, et ce, même si le plus dur les attend encore.

Vous êtes à votre troisième succès d’affilée en autant de matchs disputés et avec une 1ère place au classement. Quelles sont vos impressions ? On a joué trois matchs et il nous reste encore un, qu’on va disputer incessamment. On est premiers avec trois victoires acquises en trois rencontres jouées. C’est le fruit du travail accompli par toute une

équipe, dirigeants, staff technique, joueurs et aussi les supporters. On est contents pour ce qu’on est en train de faire en ce début de saison. Comment voyez-vous le reste de votre parcours ? Il faut savoir garder les pieds sur terre et ne pas s’enflammer, car le plus dur est à venir. Désormais l’OS Mouldiouane est attendu de pied ferme, là où il va. On va jouer des matchs de coupe, pour le reste de notre parcours. Mais on saura comment négocier à bon escient nos prochaines sorties. On est confiants et optimistes quant à la suite du parcours. Pensez-vous que l’OS Mouldiouane puisse jouer l’accession en division honneur, comme l’ont souhaité les dirigeants ? Il est encore prématuré de parler d’objectif. Il faut attendre la fin de la phase aller pour faire le point sur les capacités de l’équipe de jouer ou de ne pas jouer l’accession. Mais je pense qu’on a les moyens d’aller encore de l’avant. Mais on doit travailler davantage et se montrer surtout très sérieux pour enregistrer d’autres bons résultats. On vous laisse le soin de conclure…. On est appelés à cravacher dur et appli-

Mohamed Boussefiane, libère les siens, suite à un centre bien botté par l’arrière gauche Mezraoui, l’ex-pensionnaire de la JSK, et d'une tête ferme au second poteau dont le rebond trompera le gardien, auteur de nombreux arrêts en cette première manche. La deuxième mi-temps n'apportera rien de nouveau, le jeu sombrant dans la monotonie. L’engagement physique a été le caractère numéro un dans le jeu, notamment par les visiteurs qui voulaient revenir au score à tout prix, mais en vain. La sortie du buteur Boussefiane, à 20mn de la fin achèvera la qualité du jeu koubéen, aucun n’a pu concrétiser les occasions créées en fin de la partie. Face à des adversaires de l'ASBG tentant mollement de revenir au score, mais stoppés par un Samir Bouikni très rassurant dans sa cage, et une défense en nette progression depuis quelques matches. Finalement une petite victoire, mais sera d’une grande importance surtout sur le plan moral pour les camardes de Sinigra Walid, qui ont pu renouer avec la victoire en compétition de championnat. Mais en parallèle, beaucoup de travail reste à faire en perspective pour le staff technique, pour corriger les insuffisances et les carences constatées. T. S.

Régionale 1 4e journée

L’ES Azeffoun tel un rouleau compresseur

L

Qui arrêtera l’ES Azeffoun ? Les journées se suivent et se ressemblent, et les Ivahriyen terrassent tout sur leur passage.

quer les consignes de l’entraîneur à la lettre pour réaliser d’autres succès. Rachid Meziane connait bien son métier et les joueurs sont là pour lui faciliter la tâche, et s’appliquer davantage pour atteindre l’objectif tracé par la direction du club. On promet aux supporters de faire de notre mieux, pour leur procurer de la joie et du bonheur. A. M.

es camarades de Brahim Halata ont à nouveau frappé, en s’imposant par la plus petite des marges ce week-end, face au CB Sidi Moussa. Les poulains de Karim Kaced et d’Ait Ramdane viennent ainsi de signer leur quatrième victoire d’affilée en autant de matchs disputés. Après quatre journées du championnat de la division régionale 1, l’ES Azeffoun continue de rafler la mise et de récolter les points mis en jeu. Les Ivahriyen totalisent déjà 12 points sur les 12 mis en jeu. Un parcours sans faute pour l’ES Azeffoun, club nouveau promu dans ce palier. Apparemment les joueurs de l’ES Azeffoun ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et veulent aller encore de l’avant pour enregistrer d’autres victoires, qui vont leur permettre d’assurer l’accession en inter-ligues avant l’heure. Même s’il est encore prématuré de parler de cet objectif, cependant, au train où vont les choses, et si l’ES Azeffoun continue à réaliser des résultats probants, l’accession ne pourra lui échapper. Tout le monde est mobilisé pour atteindre cet objectif, et les Ivahriyen sont bien partis pour terrasser tout sur leur passage. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Régionale 2-4e journée NRB Sidi Daoud 1-US Béni Douala 3

DIVISIONS INFÉRIEURES Division Pré-Honneur4e journée

Mouldiouane reste indétrônable

Les Lions d’Ath Douala haut la main

Par Aomar Moussi

A la faveur de son succès réalisé face à l’Olympique Tizi Gheniff, sur le score d’un but à zéro, l’OS Mouldiouane a confirmé son statut de leader, avec neuf points à son actif.

Par Aomar Moussi

L’US Béni Douala club cher au boss Hocine Ammam et à Drouche Ramdane qui est toujours fidèle aux couleurs de l’équipe, est allée battre sur son terrain et devant ses supporters, la formation du NRB Sidi Daoud.

U

ne victoire acquise haut la main par les protégés de Rachid Boukhelif, avec au tableau d’affichage le score final de 3 buts à 1. Les parte-

naires de Medjebour ont achevé la première mi-temps à leur avantage, avec deux buts d’avance. Deux réalisations signées respectivement par les joueurs Halliche et Sadat. De retour des vestiaires, les Lions d’Ath Douala ont continué leur pressing et ont assiégé le camp de leur adversaire. Leurs efforts ont été récompensés par une troisième réalisation signée à nouveau par Sadat cet élément de valeur. Les locaux ont réussi à réduire la marque, mais sans vraiment, parvenir à remonter au score, puisque la partie s’est achevée en faveur des visiteurs sur ce résultat de 3 buts à 1. Une vic-

toire la deuxième de la saison, après quatre matchs joués, et qui permet ainsi aux poulains de Rachid Boukhelif d’entrevoir la suite du parcours avec un moral au beau fixe et avec beaucoup de confiance et d’assurance. Pour rappel, l’US Béni Douala qui est nouveau promu en division régionale 2 cette saison, commence à s’adapter à ce palier, après quatre journées disputées. Les gars d’Ath Douala totalisent 7 points sur les 12 possibles, et comptent frapper à nouveau, le week-end prochain pour améliorer davantage leur place au classement. A. M.

Inter-régions/Groupe Centre-Est/6 journée e

Rouissat en solo, Kouba continue à manger son pain noir

Par Nassim S. Le leader du groupe, le Mouloudia de Rouissat vient de confirmer son statut d’un club qui veut s’attaquer à l’accession. Et pour preuve, il vient de confirmer en venant cette fois à bout d’une équipe de l’OMR El Annasser sur le score de deux buts à zéro. Classement :

1-MB Rouissat 14 points 2- USF Bordj Bou Arreridj 12 points 3-US Doucen 10 points (–1match) -US Olympique Amizour............10 points (- 1match) -AB Barika……………………..10 points 6- WA Rouiba……………………08 points (-1 match -OMR El Anasser……………...08 points 8-CRB Dar El Beida…………….07 points (-1 match) -FC Bir El Arch………………..07 points -ROC Ras El Oued…………….07 points 11-IB Mouzaia…………………..06 points -CRN Ain Djasser……………06 points 13-NRB Achir…………………..04 points (-1 match) - JSB Tadjanant……………...04 points 15-CA Kouba…………………...00 points (-1 match)

U

n succès qui permet aux gars du sud algérien de garder leurs deux points d’avance, mais cette fois le nouveau dauphin a pour nom l’USF Bordj Bou Arreridj. Ce dernier n’a pas raté l’occasion de jouer face à un mal classé, Tadjenant en l’occurrence pour revenir chez lui avec une victoire précieuse pour la suite du parcours. Les deux meilleures affaires de cette 6e journée étaient l’œuvre de l’Union Sportive Olympique Amizour (USOA) et de l’Amal Baladiate Barika. Le premier a battu le Chabab de Dar El Beida sur le score de deux à zéro, et c’est sur le même score que le deuxième cité (ABB) est venu à bout de son invité du jour, l’Ittihad de Mouzaia. Du coup, les deux vainqueurs rejoignent l’US Doucen (Qui était exempt) à la troisième place avec dix points chacun. Les gars de l’ABB renouent ainsi avec le succès qui les fuyait depuis deux journées. En bas du tableau, le CA Kouba continue de manger son pain noir en essuyant sa cinquième défaite de suite, et reste lanterne rouge avec zéro points à son compteur. Avant-hier cette équipe du CAK a essuyé sa cinquième défaite de la saison, puisque le club était exempt lors de la1ère journée. Les gars de Kouba, le deuxième club de la ville doivent réagir au risque de voir leur avenir compliqué et où une issue sera difficile à y présager.N . S.

Résultats

AB Barika 2- IB Mouzaia 0 US Olympique Amizour 2- CRB Dar El Beida 0 MB Rouissat 2- OMR El Annasser 0 FC Bir El Arch 3- CA Kouba 1 JSB Tadjenant 0- USF Bordj Bou Arreridj 2 CRB Ain Djasser 2- ROC Ras El Oued 1 NRB Achir 0- WA Rouiba 0

S

ur les trois matchs disputés, les capés de Rachid Meziane font le plein en raflant la mise cette fois face aux Sudistes par la plus petite des marges. Dans le haut du tableau, l’US Tala Athmane a réussi à s’imposer même difficilement devant la JS Ait Yahia Moussa sur le score d’un but à zéro. Les Lions d’Ath Yahia Moussa enchaînent avec leur troisième défaite après quatre matchs joués, et n’ont qu’un tout petit dans leur compte. Pour sa part le MS Ait Abdelmoumen a sû comment remonter au score après avoir été mené 2 à 0 à la mi-temps. Les protégés de Khelifa Drouche se sont imposés au finish sur le score de 3 à 2, face à l’IRB Yakouren. L’US Azazga est allée damer le pion à leurs homologues d’Ath Vougharden de l’ES Assi Youcef en s’imposant sur le résultat de 3 buts à 2. Avec cette victoire les Azazguis gardent le contact avec le peloton de tête. De son côté l’US Bouhinoun est revenue avec le plein de son déplacement à Makouda en battant l’OM local, sur le score d’un but à zéro. Les gars de Larabaâ Nath Irathen n’ont pas pu faire mieux, que de se contenter d’un match nul 1 à 1, contre l’US Kemouda qui souffle un peu. Enfin la JS Tala Tgana est parvenue à s’imposer devant son invité du jour le FC Ouadhias sur le score de 2 à 1. L’IRB Bounouh est exempt de cette 4e journée du championnat de la division pré-honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou. A.M.

LES RÉSULTATS DE LA 4E JOURNÉE :

OS Mouldiouane 1 - 0 O.Tizi Gheniff ES Assi Youcef 2 - US Azazga ES Nath Irathen 1 - 1 US Kemouda US Tala Athmane 1 - 0 JS Ait Yahia Moussa O Makouda 0 - 1 US Bouhinoun MS Ait Abdelmoumene 3 - 2 IRB Yakouren JS Tala Tgana 2 - 1 FC Ouadhias Exempt : IRBB

US Olympique Amizour

Baptême du feu pour Seddiki

Etant exempt lors de la précédente journée, les Unionistes d’Amizour, étaient eux aussi dans l’obligation de gagner, en recevant le Chabab de Dar El Beida, un club qui était classé à la même enseigne que les Amizourois, avec sept points chacun au terme des résultats enregistrés mardi passé.

L

es trois points étaient donc importants pour les deux équipes, dans la mesure où cela permettrait au club qui les prendrait de soigner son capital points, mais aussi et pourquoi pas sa place au classement. Les locaux étaient dans l’obligation eux aussi de faire le jeu. Après quinze minutes de jeu les locaux ouvrent la marque par l’entremise de l’ex-joueur de l’USM Chéraga, Dahou Mimoun, qui joua cette fois comme titulaire. La première période s’est achevée donc avec cet avantage des locaux sur le score d’un but à zéro. En deuxième période, ils ont réussi à ajouter un deuxième but par Mayouf sur penalty. Un deuxième but qui coupa les jambes des visiteurs, qui repartent ainsi bredouilles de leur déplacement dans la capitale des Hammadites. Disons donc que le coach des amizourois, Seddiki Mohamed a réussi son baptême de feu, avec cette victoire, la première sous son aire, cela même s’il nous a déclaré qu’il n’est pas satisfait totalement du rendement de ses joueurs. « Ça fait une semaine que le groupe commençait réellement à travailler. Il nous faut du temps pour améliorer nos prestations à l’avenir », dira-t-il, quoique le plus important dans ce genre de rencontres, ce sont les trois points, et ce n’importe la manière. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


21 Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012 INTERNATIONALE ARSENAL : Et pourquoi SYDNEY : Crook démissionne pas Cavani ? Ian Crook, l'entraîneur du FC Sydney, a démissionné dimanche, au lendemain de la défaite face aux Melbourne Victory (2-3). Le coach australien a expliqué que cette décision était, en partie, liée à la pression consécutive à l'arrivée l'été dernier d'Alessandro Del Piero. «Tout cela est devenu un peu un fardeau. Avec l'arrivée d'Alessandro, la pression a augmenté, les attentes aussi. C'est devenu un peu un poids que je porte sur mes épaules, a lancé Crook. Pour être honnête avec vous, je n'y arrive plus. Je ne regrette pas de l'avoir fait venir, mais je pense que je ne suis pas la bonne personne. Je ne me sentais pas bien. Et ma santé et ma famille sont les deux choses les plus importantes.

BLEUS : Ribéry «M'vila, c'est franchement exagéré»

Franck Ribéry est revenu sur la sanction infligée par la FFF à Yann M'vila, privé de sélection nationale jusqu'au 30 juin 2014 après une virée en discothèque durant un rassemblement de l'équipe de France Espoirs le moins dernier. «Je trouve que cette sanction est sévère, a expliqué le milieu de terrain du Bayern Munich qui avait, lui, écopé de trois matches de suspension après avoir fait grève à Knysna durant la Coupe du monde 2010. «C'est d'autant plus difficile qu'il traversait déjà une période compliquée. Ce n'est pas la meilleure façon d'aider un joueur à revenir à son meilleur niveau, a pesté Ribéry. Il est certain qu'il méritait une sanction, mais plutôt une amende. Le suspendre jusqu'en 2014, c'est franchement exagéré.»

Ibra, seul son maillot intéresse Nicollin

Suspendu, l'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic (31 ans, 10 matchs et 10 buts en L1 cette saison) ne sera pas du voyage à Montpellier ce dimanche. Un regret pour Louis Nicollin ? Pas vraiment. "L'absence d'Ibrahimovic, rien à faire. A part son maillot. Mais je l'aurai au match retour. Il est fort, mais la Suède n'est pas championne du monde, hein, souligne le président du MHSC dans Aujourd'hui en France, avant de s'exprimer sur cette affiche de la 12e journée de Ligue 1. Je ne suis pas inquiet. L'année dernière, on en avait pris trois. Je ne pense pas qu'on en prenne quatre cette année. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu'on est capables de gagner. Il faut jouer comme le Celtic Glasgow contre Barcelone. Il faut y aller." Les Ecossais ont battu les Espagnols 2-1 en Ligue des Champions mercredi.

PUBLICITÉ

¸dI¥ s± WOJKL∞« Ÿe≤ WOKLF∞ WO±uLF∞« WFHML∞U° ÕdB¥ : v∞Ë_« …œUL∞« ,W¥ôuK∞ WO±uLF∞« ‰UG®_« W¥d¥b± …bzUH∞ WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ vK´ WOL¥dJ∞U° »d¨-‚d® ¸UOº∞« o¥dD∞« j°¸ ŸËdA± “Uπ≤≈ ÷dG∞ W¥bK° rOKÆS° p∞–Ë rKØ 05 W≠UºL∞« vK´ 140 rƸ wzôu∞« o¥dD∞« WOL¥dJ∞« Áö´√ ¸uØcL∞« ŸËdAL∞« “Uπ≤ù WBBªL∞« W≠UºL∞« ¸bI¢ : 02 …œUL∞« WOL¥dJ∞« W¥bK° rOKÆ≈ w≠ p∞–Ë rKØ 05 : » : wK¥ULO≠ q∏L∑¥ ŸËdAL∞« «c≥ “Uπ≤≈ s± ·bN∞« : 03 …œUL∞« »d¨ -‚d® ¸UOº∞« o¥dD∞« sO° j°d∞U° p∞–Ë ¸ËdL∞« WOKL´ qONº¢ rKØ 05 W≠UºL∞« vK´ 140 rƸ wzôu∞« o¥dD∞« vK´ WOL¥dJ∞U° WOJKL∞« Ÿe≤ “Uπ≤ù ‹«uMß )04( l°¸√ U≥UBÆ√ …b± œb∫¢ : 04 …œUL∞« ¸«dI∞« «c≥ ¸ËbÅ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°« ŸËdAL∞« «cN° WÅUª∞« sØU±_« w≠Ë WOL¥dJ∞« W¥bK° dIL° ¸«dI∞« «c≥ oOBK¢ r∑¥ : 05 …œUL∞« sO∑O±u¥ sO¢b¥d§ w≠ ÁdA≤ V§u∑º¥ ULØ p∞c∞ WBBªL∞« ¡«d§SØ ,ÊöD∂∞« WKzU© X∫¢ sOOMFL∞« s± b•«Ë qJ∞ tGOK∂¢ «cØË w≠ Œ¸RL∞« 11/91 rƸ Êu≤UI∞« s± 11 …œUL∞« ÂUJ•_ UI≠Ë Í¸Ëd{ WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« ŸeM° WÅUª∞« b´«uIK∞ œb∫L∞« 1991/04/27 ,WO±uLF∞« rOEM∑∞« d¥b± ,W¥ôuK∞ ÂUF∞« sO±_« : …œUº∞« s± qØ nKJ¥ : 06 …œUL∞« ,W∞Ëb∞« „ö±√ d¥b± ,W¥ôuK∞ WO±uLF∞« ‰UG®_« d¥b± ,W±UF∞« ÊËRA∞«Ë …dz«œ fOz¸ ,w{«¸_« `º± d¥b± ,W¥¸UIF∞« WE≠U∫L∞« d¥b± ULO≠ qØ ,WOL¥dJ∞« W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ ,WOL¥dJ∞« W¥¸«œù« œuIF∞« W´uLπ± w≠ dAMOß Íc∞« ¸«dI∞« cOHM∑° tBª¥ W¥ôuK∞

,nKA∞« W¥ôË w∞«Ë Ê≈ Êu≤UI∞« sLC∑L∞« 1975/09/26 w≠ Œ¸RL∞« 58/75 rƸ d±_« vC∑IL° ,rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« w≤bL∞« rOEM∑∞« sLC∑L∞« 1984/02/04 w≠ Œ¸RL∞« 09/84 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° ,œö∂K∞ wLOKÆù« tO§u∑∞« sLC∑L∞« 1990/11/18 w≠ Œ¸RL∞« 25/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° ,͸UIF∞« WµON∑∞U° oKF∑L∞« 1990/12/01 w≠ Œ¸RL∞« 29/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° ,dOLF∑∞«Ë Êu≤UÆ sLC∑L∞« 1990/12/01 w≠ Œ¸RL∞« 30/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° ,WOM©u∞« „ö±_« b´«uIK∞ œb∫L∞« 1991/04/27 w≠ Œ¸RL∞« 11/91 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° ,WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« ŸeM° WÅUª∞« W¥bK∂∞U° oKF∑L∞« 2011/06/22 w≠ Œ¸RL∞« 10/11 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° W¥ôu∞U° oKF∑L∞« 2012/02/21 w≠ Œ¸RL∞« 07/12 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° sOOF¢ sLC∑L∞« 2008/05/07 w≠ Œ¸RL∞« wßUzd∞« ÂußdL∞« vC∑IL° nKA∞« W¥ôu∞ UO∞«Ë l±U§ œuL∫± bOº∞« 1993/07/27 w≠ Œ¸RL∞« 186/93 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« vC∑IL° ,Áö´√ ¸uØcL∞« 11/91 Êu≤UI∞« oO∂D¢ ‹UOHOJ∞ œb∫L∞« 1 9 94 / 0 7 / 2 3 w ≠ Œ ¸R L ∞ « 2 5 / 9 4 r Æ ¸ Í c OH M ∑ ∞ «  u ß d L ∞ « v C ∑ I L ° ,UNKØUO≥Ë W¥ôu∞« w≠ W±UF∞« …¸«œù« …eN§_ œb∫L∞« 1995/09/06 w≠ Œ¸RL∞« 265/95 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« vC∑IL° WOK∫L∞« …¸«œù«Ë W±UF∞« ÊËRA∞«Ë sOOMI∑∞« `∞UB± ‹UO•öB∞ œb∫L∞« ,UNKL´ Ë UNLOEM¢ b´«uÆË 1993/01/26 w≠ Œ¸RL∞« 57 rƸ „d∑AL∞« ͸«“u∞« ¸uAML∞« vC∑IL° WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« ŸeM° oKF∑L∞« 1994/05/11 w≠ Œ¸RL∞« 007 rƸ „d∑AL∞« ͸«“u∞« ¸uAML∞« vC∑IL° WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« ŸeM° oKF∑L∞« ŸeM° oKF∑L∞« 2007/09/02 w≠ Œ¸RL∞« 43 rƸ ͸«“u∞« ¸uAML∞« vC∑IL° bF∂∞« ‹«– WO∑∫∑∞« vM∂∞« ¸U©≈ w≠ WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« wπO¢«d∑ßù«Ë wM©u∞« sLC∑L∞« 2012/09/05 w≠ Œ¸RL∞« 1368 rƸ wzôu∞« ¸«dI∞« vK´ «¡UM° j°¸ ŸËdA± “Uπ≤ù WO±uLF∞« WFHML∞U° `¥dB∑K∞ o∂º± oOI∫¢ `∑≠

Maracana N° 1879 — Lundi 12 Novembre 2012 - ANEP N° 948 309

Selon TMW, le gardien italien Mattia Perrin (Pescara/Genoa) intéresserait Manchester City, le Milan AC, Naples, l'AS Rome et le Zenit Saint-Pétersbourg. Manchester City, le Milan AC, Naples, l’AS Rome et le Zenit Saint-Pétersbourg seraient sur la piste du gardien international Espoirs italien Mattia Perin (20 ans, Pescara), actuellement prêté par le Genoa.

AVIS DE RECRUTEMENT

nKA∞« W¥ôË W±UF∞« ÊËRA∞«Ë rOEM∑∞« W¥d¥b± ‹U´“UML∞«Ë WO≤u≤UI∞« ÊËRA∞« W∫KB± 02/ ‹U´“UML∞«Ë WOJKL∞« Ÿe≤ V∑J±

140 rƸ wzôu∞« o¥dD∞« vK´ WOL¥dJ∞U° »d¨-‚d® ¸UOº∞« o¥dD∞« rKØ 05 W≠UºL∞« vK´ WFHML∞« WOK´U≠ X∂∏¢ w∑∞« o∂ºL∞« oOI∫∑∞« ZzU∑≤ vK´ «¡UM° 2553 rƸ ‰U߸ù« ‰Ëb§ V§uL° p∞–Ë ŸËdAL∞« «cN∞ WO±uLF∞« ,WOL¥dJ∞« …dz«œ s´ ¸œUB∞« 2012/10/15 w≠ Œ¸RL∞« ,nKLK∞ W≤uJL∞« ozU£u∞« vK´ «¡UM° ,W±UF∞« ÊËRA∞«Ë rOEM∑∞« d¥b± bOº∞« s± Õ«d∑ÆU°

PESCARA : Perin a la cote

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS WILAYA DE TIPASA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

2012 d°u∑Ø√ 24 w≠ Œ¸R± 1765 rƸ ¸«dÆ ¸UOº∞« o¥dD∞« j°¸ ŸËdA± “Uπ≤ô WO±uLF∞« WFHML∞U° `¥dB∑∞« sLC∑± rKØ 05 W≠UºL∞« vK´ 140 rƸ wzôu∞« o¥dD∞« vK´ WOL¥dJ∞U° »d¨ - ‚d®

Le doublé d'Olivier Giroud contre Fulham samedi (3-3) en championnat n'a pas modifié les plans d'Arsenal, qui souhaite depuis plusieurs semaines s'attacher les services d'un avantcentre de renom. Après Falcao (Atletico Madrid) ou Robert Lewandowski (Borussia Dortmund), c'est maintenant l'attaquant de Naples Edinson Cavani (25 ans, 9 matchs et 7 buts en Serie A cette saison) qui aurait les faveurs du coach des Gunners Arsène Wenger. D'après le Daily Mail, le technicien français serait prêt à dépenser 37 millions d'euros pour attirer l'international uruguayen dès cet hiver. Il semble toutefois peu probable que le Napoli lâche son joyau en milieu de saison, alors que le club se bat pour une place en Ligue des Champions. Quant au joueur, il a prolongé son contrat de cinq ans en mai dernier et réaffirmé à cette occasion son ambition de battre le record du nombre de buts inscrits par Diego Maradona sous le maillot bleu ciel (115 pour l'Argentin, 79 pour Cavani).

La Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tipasa organise des concours sur titre pour l’accès aux corps et grades suivants : N°

Corps ou grade

01

Architecte

02

Administrateur

Poste ouvert

Nature du concours

Diplôme ou titre

01

Par voie de concours sur titre

Diplôme d’architecte ou d’un titre reconnu équivalent

03

Par voie de concours sur titre

- Licence d’enseignement supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans les spécialités suivantes : - sciences juridiques et administratives - sciences économiques - sciences de gestion

Condition de participation aux concours sur titre : - Demande manuscrite datée et signée par le postulant - Copie du diplôme demandé légalisée conformément aux corps et grades sus-cités - Relevé de note de fin d’études - Copie légalisée de la carte nationale - Casier judiciaire N° 3 - Copie légalisée du service national ou carte d’aptitude ou service valable - 02 (deux) certificats médicaux (bonne santé + phtisio) - 02 photos - 02 enveloppes timbrées libellées - Les dossiers doivent être déposés ou envoyés à Monsieur le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tipasa - wilaya siège 42 000 Tipasa. La date d’envoi ou dépôt de dossiers a été fixé à un délai de 20 jours de travail à partir de la date de la première parution du présent avis.

Maracana N° 1879 — Lundi 12 Novembre 2012 - ANEP N° 948 172

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1169

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS CROISÉS N°1168

LA BLAGUE

Je suis trop fatiguer pour faire mes exercices de calcul. - C'est ridicule, le travail n'a jamais tué personne. - Pourquoi devrais-je risquer d'être le premier ?

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

G

MOTS CROISÉS N°1169 H

I

J

K

L

"Il y a une espèce de honte d'être heureux à la vue de certaines misères." La Bruyère, Les Caractères.

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1168

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012 09h30 : teb el badile (13 et fin)

10h00 : fairouz oua el mordjane 10h30 : achwek el madina (12) 11h15 : campagne électorale

12h00 : journal en français+météo 12h30 : el assifa e'samita (20)

13h30 : national géographiques

14h15 : dalila oua el zaybaq II (05) 15h00 : a coeur ouvert (rediff) 15h50 : campagne électorale 16h40 : tabaluga III (05)

17h00 : ane oua el asdhika'e (01) 17h10 : 52' chrono

18h15 : achwek el madina (13)

19h00 : journal en français+météo 19h30 : vestiges et patrimoine 20h00 : journal en arabe 20h45 : questions d'actu

22h00 : parole d'un prisonnier 23h10 : campagne électorale 00h00 : journal en arabe

06:05 : Eliot Kid 06:15 : Zoé Kézako 06:40 : Ouf le prof 06:45 : TFou 08:25 : Météo 08:30 : Téléshopping 09:20 : Quatre mariages pour une lune de miel 10:15 : Météo 10:20 : Mon histoire vraie 10:50 : Au nom de la vérité 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : Petits plats en équilibre 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Rencontre en ligne 16:35 : American Wives 17:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 18:20 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:45 : Nos chers voisins 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : Voile 20:38 : Météo 20:40 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : Camping Paradis 22:35 : New York unité spéciale

Tom embauche un nouveau stagiaire pour aider son équipe au camping. Mais ce que Tom ignore, c'est que cet apprenti est en réalité Alexandre III, le prince héritier d'une riche famille indienne. Venu incognito au camping dans l'espoir d'être enfin traité comme quelqu'un de normal, Alexandre va rapidement succomber au charme de la jolie Alice. Il lui sera de plus en plus compliqué de garder son secret. Pendant ce temps, François retombe amoureux de Rosalie, la femme dont il a divorcé il y a trois ans. Les sentiments qui l'assaillent le troublent. Il craint de recommencer une histoire qui pourrait aboutir à une impasse. D'un autre côté, peut-être que le couple pourrait bénéficier d'une deuxième chance. François décide de se montrer réaliste...

06:00 : EuroNews 06:45 : Le Marsupilami 07:40 : Garfield & Cie 08:10 : Angelo la débrouille 08:35 : Chaplin & Co 08:50 : Des histoires et des vies 09:45 : Des histoires et des vies 10:35 : Edition de l'outre-mer 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 11:55 : Météo 12:00 : 12/13 : Journal 12:55 : Météo à la carte 13:45 : Si près de chez vous 14:45 : Keno 14:50 : Inspecteur Derrick 15:55 : Regards d'ailleurs 16:08 : Culturebox 16:10 : Des chiffres et des lettres 16:50 : Harry 17:20 : Un livre, un jour 17:30 : Slam 18:10 : Questions pour un champion 18:50 : Une idée de ton père 19:00 : 19/20 : Journal 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Et si on changeait le monde 20:15 : Plus belle la vie 20:45 : Le monde d'après 22:50 : Soir 3 23:20 : Les ch'tis d'Allah, le gang de Roubaix

06:35 : Télématin 08:00 : Journal 08:10 : Télématin (suite) 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:50 : Météo outremer 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Une idée de ton père 12:55 : Météo 2 + Le JT 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le jour où tout a basculé 17:09 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Paris en plus grand 19:50 : Vestiaires 19:52 : Météo 2 + Le JT 20:40 : Image du jour 20:41 : Tirage du Loto 20:45 : Castle 21:20 : D'art d'art 21:30 : Castle 22:54 : Paris en plus grand 22:55 : Mots croisés

Abandonnée par Edward, celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Comment oublier son amour pour un vampire et revenir à une vie normale ? Pour combler son vide affectif, Bella court après le danger et prends des risques de plus en plus inconsidérés. Edward n'étant plus là pour la protéger, c'est Jacob, l'ami discret et indéfectible qui va la défendre et veiller sur elle. Mais peu à peu, elle réalise l'ambigüité des sentiments qu'ils éprouvent l'un envers l'autre..."

00:05 : Le journal des jeux vidéo 00:30 : Le journal du hard 00:45 : Inglorious Bitches 02:25 : Stretch 03:50 : Double zéro 05:15 : Rencontres de cinéma 05:40 : La musicale live 06:55 : La matinale 08:25 : De bon matin 09:55 : Zapping de la semaine 10:15 : Le petit journal de la semaine 10:35 : Les hommes libres 12:10 : Les Guignols de l'info 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : Une vie tranquille 15:40 : Second Hand 15:50 : Le supplément 16:30 : L'agence 18:10 : Têtes à claques 18:20 : Les Simpson 18:45 : Le JT 19:10 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : XIII.2 22:30 : Spécial investigation 23:25 : L'oeil de Links 23:55 : Les Lyonnais

Le saviez-vous ?

00:15 : Enquête exclusive 01:30 : Rallye 01:45 : Météo 01:50 : La bande à Bonnot 03:15 : M6 Music 07:15 : Météo 07:20 : La maison de Mickey 07:45 : Jake et les pirates du pays imaginaire 08:15 : Les blagues de Toto 08:25 : Le petit Nicolas 08:40 : Martine 08:55 : Météo 09:00 : M6 boutique 10:05 : Météo 10:10 : Face au doute 12:40 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:35 : Météo 13:40 : La méthode Claire 15:30 : Hawthorne : infirmière en chef 17:05 : Modern Family 17:35 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:40 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:10 : Scènes de ménages 20:50 : Twilight, chapitre 2 : tentation 23:05 : Alien, le huitième passager

HOROSCOPE

Un décision surprenante à votre égard pourrait être évitée si vous savez présenter une habile requète à une personne qui vous est plutôt favorable. Ne cherchez pas trop à savoir comment vous parviendrez à obtenir une décision très favorable dans une affaire délicate. Vous allez pouvoir parvenir à vos fins. C'est l'arrivée pour vous après une route longue, difficile et sinueuse. Vous ressentirez un vif contentement. Mais attention ne vous reposez pas pour autant sur vos lauriers. Continuez à persévérer et ce sera la grande récompense du cœur. Quand il s'agit du moral et de la forme, le ciel vous soutient. Vous reprenez confiance en vous. Votre esprit aventureux vous permettra de prendre certains risques pour pouvoir montrer aux autres comme à vous-même ce dont vous êtes capable.

Vous vous demandez pourquoi toutes les rencontres que vous faites sont toujours les mêmes et vous ressentez du ressentiment parce que rien n'évolue. Vous aurez bientôt la chance de construire des relations nouvelles et passionnantes.

23

N'ayez aucune crainte, on conserve une très bonne image de vous. Vos inquiétudes relatives aux sentiments d'une personne proche de vous ne sont pas tout à fait fondées. Vous aurez sans doute votre mot à dire quant à une attitude incertaine face à une situation particulière.

Des problèmes personnels pourraient survenir si vous ne faites pas attention à ce que vous dites. On dit souvent que la parole est d'argent mais que le silence est d'or. Faites en l'expérience et tout le monde sera très heureux d'une plus grande discrétion.

Faites une promenade matinale en respirant profondément, votre moral s'en ressentira et retournera au beau fixe. Vous avez besoin d'air en ce moment. Il est nécessaire de bien vous aérer. Le grand air aura un effet bénéfique sur votre forme et votre moral. Vous connaîtrez une longue période de quiétude. Vous éviterez les malentendus et votre fierté n'aura pas à souffrir même si une personne proche de vous a tendance à colporter les ragots. Vous pouvez facilement ignorer la médisance exagérée de certains. Vous vous impatienterez car vous n'aurez pas tout de suite la réponse à la question que vous avez posée. Vous connaîtrez avec retard les bonnes solutions à apporter dans une affaire de cœur que vous saurez résoudre avec une grande dextérité.

Une certaine personne que vous n'avez pas en odeur de sainteté vous fera une proposition inattendue que vous serez tenté de refuser en bloc. Vous prendrez soin d'y regarder à deux fois avant de prendre une telle décision engageant votre responsabilité personnelle. L'évolution de la situation Si vous avez décidé vous semblera pénible d'entreprendre mais cela ne vous quelque chose empêchera pas d'avoir maintenant, faites-le des idées précises sur ce sans attendre car le sujet apparemment compliqué. moral sera là pour vous aider. Les apparences seront sauvées Accrochez-vous car la partie grâce à un coup de chance inatrisque d'être difficile à mener. tendu, ce qui permettra de Vous avez tous les atouts en résoudre cette affaire avec main pour réussir, faites facilité. preuve de courage.

L UNDI

Quelques averses Max.17°/ Min.13°

Explications de l’expression OK

Utilisée mondialement pour exprimer l’accord, l’acceptation ou la confirmation, l’origine de l’expression OK reste très controversée et se résume à six explications :

(0)Zero Killed : Durant la guerre de Sécession, l’officier notait dans son rapport 0K signifiant zero killed lorsqu’un combat se passait sans pertes d’hommes. Transcription phonétique de « All Correct ». Le mot arriva en Europe avec les troupes américaines pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ola Kala : Expression utilisée par les marins grecs voulant dire tout va bien. L’inverse de KO : knocked out pour la boxe en anglais qui veut dire assommé. Old Kinderhook : OK fut le cri de ralliement du Parti Démocrate lors de la campagne électorale qui devait porter au pouvoir Martin Van Buren, huitième Président des USA. Ses partisans se réunissaient à l’OK Club du nom de Old Kinderhook. Au Quai : Pendant la période de colonisation française, une fois que les esclaves étaient chargés, leur chef leur disait Au Quai pour qu’ils apportent leur chargement sur le quai.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:47 Dohr 12:33 El Assar 15:20 El Maghreb 17:46 El Icha’a 19:07


BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

«Le merchandising»

L

Le club anglais de Chelsea vient de réaliser un bénéfice de 1,75 million d’euros pour l’exercice écoulé alors qu’il trainait une dette de plus de 80 millions d’euros. Comment s’est produit le miracle? Par la grâce des activités commerciales et du merchandising, terme anglais qu’on pourrait traduire par marchandisation, c’est-à-dire la mise sur le marché de tous les produits propres au club et susceptibles d’être commercialisés. Comme quoi, il est très possible pour un club de football de réaliser des bénéfices. Et de ne plus dépendre de ces subventions et autres financements étatiques. Chez nous, cette mentalité « d’assisté» persiste toujours et il est aberrant d’entendre des présidents de club prétendûment professionnels, se plaindre que l’autorité locale ou la tutelle n’ait pas daigné leur donner un coup de pouce providentiel en leur accordant un budget conséquent. Cela tourne parfois au chantage et combien de fois, n’a-t-on pas entendu des patrons de clubs brandir la menace de se retirer de la compétition si les difficultés financières persistaient. Bien sûr, l’exemple du club anglais Chelsea pourrait paraître inopportun parce qu’il ne faut pas, nous dira-t-on, comparer la puissance financière et l’argent que drainent les championnats européens aux nôtres, qui demeurent embryonnaires. Certes. Mais qu’ont fait nos clubs pour devenir des entreprises puisque c’est là la finalité du professionnalisme? Même si l’on conçoit que les autorités sportives doivent accompagner le professionnalisme en concédant quelques facilités financières, cette aide publique n’absout pas les clubs de se prendre en charge et d’assurer leur autonomie. Comment? Par le « marchandising» justement. Si le club de Chelsea, évoluant dans un milieu économique sujet à la crise, a pu réaliser de substantiels bénéfices, cela signifie que nos clubs peuvent très bien réussir à assurer leur propre financement dans une configuration nationale économique où l’argent circule à flots. Plus clairement, notre marché national est propice au commerce et les clubs n’ont qu’à pénétrer le marché en proposant leurs produits et en variant leurs activités comme le leur permet la législation. Passons sur leur image qu’ils peuvent exploiter de manière très énumératrice en vendant tout ce qui porte leurs couleurs. Ils peuvent aussi s’investir dans d’autres domaines. D’autant plus que beaucoup de présidents sont versés dans les affaires parallèlement à leur fonction. De gros entrepreneurs qui font fructifier leurs capitaux. Pourquoi ne le feraient-ils pas dans leurs clubs? A. B.

Maracana N°1879 — Lundi 12 Novembre 2012

Du pain sur la planche pour HALILHODZIC A l’approche du match face à la Bosnie

A l’approche du match international amical qui va mettre aux prises les deux sélections, l’Algérie et la Bosnie, le coach Vahid Halilhodzic ne sait pas à quel saint se vouer.

B

eaucoup de soucis pour le sélectionneur national, et ce, en raison de l’indisponibilité de plusieurs joueurs et non des moindres. Cadamuro, Halliche, Mesbah, Bougherra et Slimani pour ne citer que ces derniers. Vahid Halilhodzic aura vraiment du pain sur la planche pour peaufiner sa préparation et dégager un meilleur onze qui sera appelé à en découdre avec les Bosniaques, le jour «j» c'est-à-dire ce mercredi, au stade olympique du 5-Juillet. Halilhodzic est très inquiet, pas

seulement pour ce match face à la Bosnie, mais aussi, en prévision de la prochaine CAN qui se profile à l’horizon. En fin connaisseur, Vahid Halilhodzic saura, tout de même, comment trouver des solutions pour combler le vide laissé par les joueurs blessés.

Deux séances pour préparer le match

Le sélectionneur national aura devant lui uniquement deux jours pour préparer ce match contre la Bosnie. Les joueurs évoluant dans les championnats étrangers, arriveront un par un. Donc le coach Vahid ne peut disposer de tout l’effectif qu’à partir d’aujourd’hui. Comme ça, il aura l’occasion de travailler avec l’ensemble du groupe aujourd’hui et demain mardi. Deux séances

d’entraînement seulement au menu des Verts pour préparer ce rendez-vous qui est un vrai test pour les coéquipiers de Carl Medjani.

Le onze rentrant un vrai casse-tête pour coach Vahid

Si lors des précédents matchs, le sélectionneur national avait l’embarras du choix pour dégager un meilleur onze, cette fois face à la Bosnie ce ne sera pas le cas. Ce sera un vrai casse-tête pour Vahid Halilhodzic, et ce, en raison du nombre important de joueurs blessés. Mais cela ne va pas empêcher de faire avec, ce qu’il a sous sa houlette, et saura certainement comment dégager un onze équilibré qui peut répondre à ses attentes, face à un adversaire de taille comme la Bosnie. Aomar Moussi

Epoustouflant Kadir ! Kadir, le milieu de terrain offensif de Valenciennes, a confirmé sa bonne forme du moment. L'Algérien s'est imposé comme un homme de base du dispositif de Daniel Sanchez, l'entraîneur de l’équipe. Grâce à des réalisations de Kadir et Mathieu Dossevi, Valenciennes s’est imposé à Bastia (3-2, 12e j). Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, le milieu de terrain offensif international algérien a confirmé sa bonne forme du moment.

cesse de prendre du galon grâce à ses prestations qui ne passent pas inaperçues. Libre en juin prochain, l’homme en forme des Verts, qui devrait disputer la CAN-2013 (19 janvier - 10 février), ne laisse pas les grosses cylindrées aussi bien dans l’Hexagone ou ailleurs indifférents, sentant la bonne affaire. Son conseiller doit prochainement les rencontrer afin d’évoquer une éventuelle prolongation de contrat. On comprend pourquoi.

Annoncé à Marseille lors du mercato d’été, l’ancien Amiénois - qui sera libre à l'issue de la saison - a été directement impliqué sur les six derniers buts des hommes de Daniel Sanchez qui ont, une nouvelle fois, assuré le spectacle. Les huit derniers matchs officiels du VAFC ont produit 37 buts, soit 4,6 par match en moyenne. Les coéquipiers de Nicolas Penneteau pointent provisoirement à la quatrième place du classement. Kadir a été directement impliqué dans les 6 derniers buts valenciennois : buteur et double passeur contre Sochaux, double buteur (avec ses 2 tirs du match) et passeur contre Bastia.

Au plus grand bonheur du club qui pointe provisoirement à la quatrième place du classement. «On est vraiment très heureux et très fier d’avoir pris les trois points dans un contexte particulier, confie Kadir. C’est un stade très chaud. La pelouse était à la limite du praticable. On savait qu’ils n’allaient pas nous faire de cadeaux. A domicile, c’est une équipe très agressive qui joue sur ses qualités, qui répond présent dans les duels. On a fait preuve de solidarité. On a montré que l’on avait des ressources. Il faut surtout souligner l’aspect collectif. Sans les autres, on ne peut pas faire grand-chose. Ça fait plaisir de marquer mais je félicite mes coéquipiers qui ont montré des ressources mentales exceptionnelles.»

Il est impliqué dans tous les buts

Finalement tout n’est pas aussi morose que l’on prétend au sein de la sélection nationale. Certes il est vrai que la cascade de blessures qui touche certains internationaux a de quoi laisser perplexe Halilhodzic, mais les informations émanant d’outre mer et relatives au maestro de Valenciennes , Kadir mettent beaucoup de baume aux cœurs des algériens. Auteur d'un doublé contre Bastia,

Libre en juin prochain, il est déjà convoité

«Il faut surtout souligner l’aspect collectif»

Et un de plus, un ! Très en verve, l’international algérien ne

Après Slimani, Soudani s’est à son tour blessé…

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a vraiment de quoi s’inquiéter. On se souvient que lors de sa dernière rencontre avec les medias, il a affiché ouvertement son inquiétude suite au nombre élevé de blessés qu’il a sous la main. Un nouveau joueur est venu s’ajouter à cette longue liste des internationaux. Il s’agit de l’attaquant du Vitoria Guimaraes, Soudani. Ce dernier n’est pas allé au terme de la rencontre qui a opposé son équipe à Nacional Madeira pour le compte de la 9e

24

journée de la Super Liga. Ayant débuté la rencontre, Soudani a dû quitter ses partenaires après avoir pris un coup au genou. En effet, vers la fin de la première période, il a tenté un geste acrobatique, mais il est mal tombé. Il a difficilement terminé la première mitemps avant de céder sa place à un de ses coéquipiers. La guigne semble ainsi ne pas vouloir lâcher les internationaux jusqu’à rendre perplexe le sélectionneur national qui ne sait plus à quel saint se vouer. Déjà face à la Bosnie en

rencontre amicale internationale mercredi prochain, Halilhodzic devra pour ne pas compliquer la situation de certains internationaux se passer de leurs services, tout en espérant que ces derniers seront d’aplomb pour les prochaines échéances notamment offcielles. Croisons les doigts et prions pour que les Slimani, Soudani, Mesbah et autre Belkalem retrouvent toute la plénitude de leurs moyens physiques. C’est tout le mal que nous leur souhaitons . H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1878 date 12-11-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you