Issuu on Google+

SLIMANI,

Cadamuro, ne rentre plus dans les plans de Montanier

incertain face à la Bosnie

Feghouli reprend du service Vers le retour de Ziani

www.maracanafoot.com

N° 1863 Mardi 23 Octobre 2012 — Prix 20 DA

V Duel de Doyens

S

SAYEH : «Je n’attends que le feu vert de Menad»

BABOUCHE : «Je marquerai»

CHAOUCHI «Ce soir, on gagnera» V S

Difficile et décisif !… Benabderahmane : «On est décidés à gagner»

BAHLOUL : «Nous allons réagir …»

MENAD-LEMERRE,

QUI AURA LE DERNIER MOT ?

V S

Les Harrachis veulent mâter les Rouge et Noir

AZZI : «PAS QUESTION DE RATER CE MATCH»

HENDOU, LE GRAND ABSENT

Courbis aujourd’hui à Alger

EL ORFI : «ON FERA LE MAXIMUM POUR L’EMPORTER»

t


02

Slimani,

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

incertain face à la Bosnie

L’auteur du second but face à la Libye et attaquant international du Chabab de Belouizdad Islam Slimani, serait soumis à un repos de deux semaines, après avoir contracté une blessure au niveau du ménisque lors du match de son équipe le CR Belouizdad face au MC Alger (0-0), samedi soir au stade du 5-juillet, a-t-on appris auprès de la direction du club Belouizdadi. Le buteur attitré de l’EN et du Chabab serait ainsi indisponible pour deux semaines et pourrait par la même occasion ne pas prendre part au match amical des Verts prévu le 14 novembre prochain, face à la Bosnie. Le longiligne attaquant des Rouge et Blanc a quitté le terrain à la 39é minute malgré lui, après s’être rendu compte qu’il ne pouvait pas

poursuivre la rencontre, à cause de douleurs au niveau du genou, au grand dam des supporters de son équipe qui misaient sur lui pour mettre un terme au passage à vide que traverse leur club depuis la 3e journée. Le joueur de 24 ans manquera au grand choc de cet après- midi qui verra son équipe croiser le fer à Tizi Ouzou avec la JS Kabylie pour le compte de la 8e journée du championnat, rendant ainsi la mission de son équipe encore compliquée. Slimani est devenu un titulaire à part entière en équipe nationale depuis juin dernier, en réussissant notamment à inscrire 5 buts pour ses débuts avec les Verts, et contribuant grandement dans leur qualification à la coupe d’Afrique des nations (CAN-2013).

Cnearedntarem u r o , Soudani irrésistible ! plus dans

les plans de Montanier L’international algérien, Liassine Cadamuro boit, désormais, le calice jusqu’à la lie. Il ne semble plus rentrer dans les plans de son coach à la Real Sociedad, Philippe Montanier en l’occurrence, malgré les assurances de ce dernier disant que les choses vont rentrer dans l’ordre dans un avenir proche. Hier, et en recevant l’ Atlético Madrid au stade Anoeta, le joueur algérien ne se trouvait pas sur la feuille de match, perdu par les siens sur la plus petite des marges, sur un but de Falcao dans les ultimes minutes. Cette situation ne pourra, en aucun cas aider le joueur algérien, qui veut se préparer comme il se doit pour la prochaine CAN, qui aura lieu dans moins de trois mois. Son cas inquiète aussi le driver national, comme tant d’autres cas, surtout qu’il s’agit d’un joueur qui commence à trouver ses marques avec les Verts, et sur lequel plusieurs espoirs reposent. Cadamuro croise les doigts en attendant des jours meilleurs.

Le match face à la Bosnie, décisif pour

Halliche

Avec 47 minutes de jeu avec l'Académica depuis le début de saison et seulement 14 minutes avec Fulham en 2 ans, Rafik Halliche est très loin du compte. Afin de tester ses capacités et être sure de pouvoir compter sur lui pour la CAN, le sélectionneur Vahid Halilhodzic qui suit de prêt l'évolution de son état de santé compte sur le match du 14 novembre prochain face à la Bosnie pour le remettre en scelle et tester des variantes à ce poste clef. Cherchant encore la paire idéale dans l'axe, le staff technique, rassuré par la bonne tenue du tandem Medjani-Belkalem, profitera de la venue de la Bosnie pour faire tourner son effectif et voir à l’œuvre certaines valeurs sures comme Halliche. Aura t- 'il suffisamment de temps de jeu dans les jambes d'ici là ? Sa participation à la CAN en dépend.

Guimarães affrontait dans son stade le club de Vilaverdense FC (troisième division), dans le cadre du troisième tour de la Coupe du Portugal. Et l’avant-centre de l’EN n’a pas fait de détail en réalisant le doublé. Son club s’est largement imposé par six buts à un, et Soudani a marqué aux 25’ et 49’ minutes, inscrivant les 5è et 6è buts de son équipe. Il marque également sur une superbe reprise de volée acrobatique, mais il est malheureusement signalé hors jeu. Il est en outre passeur décisif sur l’un des autres buts. Son premier doublé et ses deux premiers buts officiels l’avaient déjà été en coupe la saison passée face à Moura ; à l'époque le joueur disposait de bien moins de temps de jeu. Son équipe remporte la rencontre sur le score lourd de 6-1 contre Vilaverdense, un club de 3e division, voisin de la même région que le Vitoria. Après son doublé en championnat, suivi d’un but avec l’équipe nationale, l’ancien attaquant de l’ASO Chlef est en pleine confiance, ce n’est pas ce qui fera taire les rumeurs d’un transfert dès janvier pour Hillal.

ACTUE EL

Vers le retour de Ziani

Des sources proches de l’équipe nationale algérienne révèlent que le premier responsable technique et entraîneur en chef Vahid Halilhodzic devrait convoquer en équipe nationale, le meneur de jeu Karim Ziani, pour mieux préparer son groupe pour la CAN-2013 prévue en Afrique du Sud entre le 10 janvier et le 19 février 2013. Comme nous l’avons déjà cité auparavant, plusieurs parties dans le milieu footballistique du pays, tentent de convaincre le sélectionneur national de rappeler le meneur de jeu des Verts, Karim Ziani en équipe nationale. Selon certaines sources, le nom de Karim Ziani figurerait en principe sur la liste des joueurs retenus par les Verts pour participer à la CAN 2013, qui devra être envoyée à la Confédération africaine de football (CAF), un mois avant le coup d’envoi de la compétition. La possibilité de voir de nouveau Ziani sous les couleurs nationales, n’est pas à écarter, lui qui a fait les beaux jours de l’équipe

Feghouli reprend du service

Finalement l’international algérien de Valence Sofiane Feghouli reprendra la compétition en Champions League après son absence au cours de la précédente journée de Liga face à l’Athletico de Bilbao pour cause de suspension. Le numéro dix des Vert Feghouli fait partie du groupe des vingt et un joueurs retenus par le coach en vue du déplacement en Biélorussie pour donner la réplique à la formation de Bate Borissove

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sous la houlette de Rabah Saâdane. Il devrait être convoqué pour le match amical contre la Bosnie, le 1er novembre prochain. Il est à noter, que le sociétaire du club qatari, El Djeich, devait être appelé pour participer au dernier match des Verts contre la Libye au stade Tchaker de Blida. Selon nos sources, Halilhodzic rencontrera très probablement la première semaine du mois de novembre prochain, le sociétaire de Parmes, Ishak Belfodil pour le convaincre de venir jouer le match amical contre la Bosnie et de participer à la CAN 2013.

CONVOCATION DE NOUVEAUX JOUEURS

Selon les mêmes sources, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic, convoquera une liste de 35 joueurs pour prendre part à un stage de deux jours, tout en retenant les 28 joueurs ayant participé au dernier stage des Verts. Le coach devait également convoquer, pour la première fois des joueurs locaux en équipe nationale afin de les tester.


LIGUE E1

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

ULTIME SÉANCE HIER

C’est hier que les Canaris ont effectué leur dernière séance d’entraînement en prévision du match de cet après-midi face au CR Belouizdad, pour le compte de la huitième journée du championnat professionnel Ligue I. Le staff technique du club en a profité pour apporter quelques réglages, et aussi arrêter la liste des 18 joueurs concernés pas cette empoignade. Avec cette dernière séance, les Kabyles semblent fin prêts pour arracher les trois points de la victoire face à leurs homologues belouizdadis.

De la revanche dans l’air

Les coéquipiers de Rial, malgré qu’ils évoluent sur leur pelouse, sont d’ores et déjà avertis et doivent faire très attention aux camarades de Mameri

La rencontre de la huitième journée du championnat national de ligue 1 opposant aujourd’hui, deux vieilles connaissances, la JS Kabylie au CR Belouizdad au stade du 1er novembre de TiziOuzou, regorge d’enjeux mais sera d’abord une question de revanche.

L

es Kabyles qui restent sur deux victoires consécutives, respectivement face à l’ASO Chlef et la JSM Béjaïa, se présenteront sur le terrain avec la ferme intention de remporter leur troisième victoire

consécutive et se hisser davantage au classement général. Les Kabyles, qui bénéficieront de l’avantage du terrain et du public, ne comptent pas rater cette belle opportunité à domicile pour maintenir leur bonne dynamique, en s’imposant face aux homologues bélouizdadis. Les partenaires de Rachid Hanifi qui se sont préparés en conséquence affichent une grande détermination de faire encore mieux, et aujourd’hui ne comptent laisser rien au hasard contre les Algérois. Les Bouaicha, Belkalem et consorts ne jurent que par les trois points qui leur permetteront d’améliorer davantage leur position au classement. D’ailleurs, le technicien italien Enrico Fabbro,

n’a en aucun moment hésité à exhorter ses hommes à redoubler d’efforts et oublier ces deux dernières belles performances. en tous cas, la mission des kabyles est loin d’être une simple sinécure devant une équipe algéroise qui n’a pas effectué le déplacement à la ville des Genêts avec la fleur au fusil, mais elle fera de son mieux pour revenir au bercail avec un résultat probant. Le CR Belouizdad, dont l’entraîneur Guillermo Arena est souvent critiqué en ce début du championnat, est appelé à réagir devant la JS Kabylie, même si la mission des Rouge et Blanc est difficile devant des kabyles en pleine confiance. Les coéquipiers de Rial, malgré qu’ils évoluent sur leur

«JAMAIS DEUX SANS TROIS»

Vainqueur samedi dernier, face à la JSM Béjaïa lors du derby kabyle, la JSK est appelée à confirmer son retour ce soir sur la pelouse du stade 1er novembre de Tizi Ouzou, dans un match qui s’annonce à priori équilibré entre deux vieilles connaissances. Aujourd’hui les coéquipiers de Ziad tenteront de remporter cette empoignade pour quatre principales raisons.

CONFIRMER LE GRAND RETOUR

Si la JS Kabylie a réussi à battre l’ASO Chlef et la JSM Béjaïa, elle est désormais tenue de confirmer son grand retour contre le CR Belouizdad. Le staff technique qui a souffert auparavant du manque de cohésion, doit mettre en place aujourd’hui une meilleure tactique de jeu pour réussir une troisième victoire consécutive. Les Lions de Djurdjura sont donc appelés à confirmer leur réveil.

SE DÉPLACER CHEZ L’USMA AVEC UN BON MORAL

L’autre raison, qui stimule les joueurs de la JS Kabylie à battre les gars de Laâqiba, est liée à la nature de la prochaine sortie qui

mettra aux prises les Canaris et l’USM Alger, prévue le 30 octobre au stade OmarHamadi de Bologhine dans un Classico. Autant dire que les Kabyles sont plus jamais appelés à gagner avec l’art et la manière pour avertir leurs adversaires.

RASSURER LES SUPPORTERS

Les supporters de la JS Kabylie attendent cette belle affiche à domicile avec impatience pour voir la réaction de leur équipe. Les amoureux de cette formation phare de la Kabylie misent sur une troisième victoire qui confirmera le retour en force des Canaris. En dépit de la qualité de l’adversaire, les joueurs doivent réaliser une partie de football convaincante pour rassurer les supporters.

PRENDRE SA REVANCHE

Comme tout le monde le sait, la JS Kabylie a été battue la saison passée en aller-retour sur le même score d’un but à zéro. Le match d’aujourd’hui à domicile constitue une bonne aubine pour les Canaris afin de prendre leur revanche sur leur adversaire qui leur a souvent damer le pion. R. S.

pelouse, sont d’ores et déjà avertis et doivent faire très attention aux camarades de l’international Islam Slimani, lesquels sont capables de créer la surprise comme ce fut le cas de la saison écoulée. Une certaine vigilance doit être donc de mise du côté de la JSK. Aujourd’hui, les Kabyles doivent rester sereins, et sont appelés à réduire les espaces aux attaquants de Laâqiba, et profiter de l’absence l’inévitable d’Islam Slimani en raison d’une blessure. En tous cas, les débats s’annoncent très chauds entre les deux équipes qui partagent pratiquement le même objectif qui reste l’amélioration de leur place au classement général. R. S.

JSK

V S

03 CRB

8e journé e

KHELLILI NON CONCERNÉ PAR LE MATCH D’AUJOURD’HUI…

Sofiane Khellili, le défenseur international kabyle, qui continue de travailler en solo, n’est pas concerné par cette belle affiche qui mettra aux prises son équipe et le CR Belouizdad. Le staff technique a jugé utile de lui accorder d’autres jours de repos afin de revenir à son niveau et réintégrer par la suite le reste du groupe.

…IL RETROUVERA LA COMPÉTITION FACE À L’USM ALGER

Concernant le match d’aujourd’hui face au CR Belouizdad, les chances de voir le défenseur, Sofiane Khellili parmi les 18 sont très minimes. Mais d’ici le prochain match face à l’USM Alger prévu le 30 octobre au stade Omar Hamadi de Bologhine, le joueur pourra faire son apparition de nouveau sur les terrains.

MAZARI «Pas question de perdre ce match»

Pour le portier Nabil Mazari, les trois points de la rencontre de ce soir face aux Algérois de Belouizdad, doivent rester à Tizi Ouzou. Pour le portier Kabyle, l’empoignade d’aujourd’hui est très importante pour l’équipe qui a enregistré deux victoires consécutives, respectivement face à l’ASO Chlef et la JSM Béjaïa. « Après avoir remporté deux victoires, nous sommes appelés aujourd’hui à confirmer ces belles performances et continuer sur notre lancée », nous a-t-il indiqué. Pour l’auteur de deux belles prestations, le CR Belouizdad est l’une des coriaces équipes du championnat, donc une certaine prudence doit être de mise pour éviter toute mauvaise surprise « certes, le CRB a mal amorcé sa saison, mais pourra revenir à tout moment. J’estime que les choses ne seront pas faciles pour les deux équipes. Pour ce qui nous concerne, nous devrons rester concentrés pendant les 90 minutes » a-t-il ajouté. Concernant cette histoire de suprématie des gars de Laâqiba, Mazari dira qu’il faut désormais ouvrir une nouvelle page, car les données, selon lui, ne sont plus les mêmes. Répondant à notre question sur le plan personnel, le portier kabyle dira que sa mission consiste à travailler, et le choix des joueurs c’est la spécialité du coach. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04 JSK

V S

Une victoire comme cadeau de l’Aïd

LIGUE E1

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

CRB

8e journé e

MAZARI SERA RECONDUIT

Le staff technique des Jaune et Vert, va certainement renouveler sa confiance au gardien de but Nabil Mazari. Ce dernier qui a réussi à détrôner son concurrent Malik Asselah, a déjà disputé trois matchs, dont une seule mi-temps face au MCO, sera reconduit à son poste cet après-midi face au CR Bélouizdad. Asselah se contentera de suivre le match à partir du banc des remplaçants. Deux changements prévus Le coach des Canaris du Djurdjura en concertation avec Karouf, va procéder à deux changements dans le onze rentrant. Fabbro et Karouf feront appel aux services des deux joueurs les revenants Bouaicha et Bencherifa. Le premier est rétabli de sa blessure et le second vient de purger sa suspension. Ces deux éléments seront alignés d’entrée, sauf surprise de dernière minute. A. M.

PROBABLE EQUIPEBen lamri,

Mazari, l, elkalem, Ria Mekkaoui, B ui ao Maroci, Sedk Bencherifa, (Bouaicha), elakhdar, B Remache, . ia âd sa Mes

Le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou abritera aujourd’hui le choc de cette 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel. La rencontre mettra aux prises les deux équipes, la JSK au CRB.

U

Par Aomar Moussi

n rendez-vous qui sera certainement palpitant et qui drainera un public nombreux qui viendra assister aux débats, qui seront à coup sûr chauds des deux côtés. Les partenaires de Remache qui se sont entraînés dans la totale sérénité ces derniers jours, et qui ont le vent en poupe après les deux derniers succès arrachés respectivement contre l’ASO à Chlef et devant la JSMB à Tizi Ouzou, sont déterminés à enchaîner avec un troisième succès d’affilée. Ce ne sera pas facile, devant un adversaire de taille qui se présentera sur la pelouse du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, avec la ferme intention de se racheter du dernier faux pas concédé lors du dernier derby, contre le Mouloudia d’Alger. Les gars de Laâqiba qui ont de tout de temps posé des problèmes à la JSK au stade de Tizi-Ouzou comptent récidiver, mais cette fois les choses se présentent autrement, et la bande au duo

Fabbro-Karouf est décidée à rafler la mise et à empocher les points qui seront mis en jeu. Une victoire qui va certainement propulser les Canaris du Djurdjura sur le podium, et va aussi leur permettre de passer les fêtes de l’Aïd dans la joie.

ET UNE PLACE SUR LE PODIUM

Les Canaris du Djurdjura croient dur comme fer en leurs chances de faire sensation encore. Même si l’adversaire a pour nom le CR Bélouizdad qui est une grosse cylindrée, mais la JSK l’est aussi.

Les Canaris croient en leur bonne étoile Les Sedkaoui, Camara, Remache, Belakhdar et consorts, ne jurent que par la victoire. Surtout que la partie va se jouer sur leur base et devant leurs supporters. Seule la victoire compte à leurs yeux, et les joueurs croient en leur bonne étoile et ne vont certainement décevoir, comme ils le promettent. Une victoire va leur permettre de propulser la JSK, sur le podium et dans le haut du tableau. C’est là d’ailleurs l’objectif de toute la famille de la JSK. Ils ne sont pas si loin de cet objectif, alors aux camarades de Belkalem de

l’atteindre, dès aujourd’hui en s’offrant le CRB.

BOUKRIA FACE À SES EX: COÉQUIPIERS

Lyes Boukria le sociétaire du CR Belouizdad retrouvera cet aprèsmidi le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou et ses ex-partenaires. Boukria qui a porté par le passé les couleurs de la JSK, croisera le fer, à ses anciens camarades, à l’image de Mazari, Belkalem et consorts. Un match de retrouvailles pour Boukria. A.M.

«PRENDRE LES 3 POINTS ET PASSER LA FÊTE DE L’AÏD DANS LA JOIE»

L

Fabbro motive et met en garde les joueurs

e driver des Canaris du Djurdjura l’Italien Enrico Fabbro, ne cesse à chaque séance d’entraînement d’encourager ses joueurs et de les avertir au même temps, afin qu’ils abordent ce derby contre les gars de Laâqiba dans de meilleures conditions et avec beaucoup de sérieux et de rigueur. Fabbro s’est adressé à maintes reprises à ses joueurs ces derniers temps, et ce, afin de les mobiliser en prévision de ce match, qui va les opposer, cet après-midi, face au CR Bélouizdad en les incitant à redoubler d’efforts, afin d’espérer battre cette coriace équipe, et gagner des places au classement : « Vous avez accompli du bon travail jusque là, en réussissant deux belles victoires contre l’ASO et la JSMB. Il faut garder cette bonne dynamique de victoires, en tentant d’enchaîner une troisième d’affilée» leur a lancé le coach Fabbro avant de les inciter « il faut aborder ce match avec sérieux et une grande détermination. Il faut battre le CRB, et je crois en vous et vous saurez comment vous surpasser pour s’offrir les points de ce match. Une victoire qui va nous permettre de passer la fête de

l’Aïd dans la joie ».

« RESTEZ CONCENTRÉS DU DÉBUT JUSQU’AU COUP DE SIFFLET FINAL DE L’ARBITRE »

Fabbro a exhorté ses joueurs, de faire preuve de plus de concentration, de solidité et de solidarité, pour espérer s’imposer et confirmer leur ascension en championnat « Il faut rester concentrés tout au long de la partie. Un match se joue jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre. Donc je vous conseille de rester soudés, solidaires et solides durant toute la partie, pour éviter toute mauvaise surprise » avant de leur lancer « Un match se gagne, une fois l’arbitre aurait sifflé la fin des débats. Je crois en vous, ne me décevez pas et ne décevez pas la galerie kabyle ».

«EVITEZ DE REFAIRE LES ERREURS COMMISES FACE À LA JSMB»

Poursuivant son speech avec ses joueurs, le coach des Jaune et Vert, n’a pas omis de leur rappeler le but encaissé dans les dernières minutes, face à la JSMB. « Evitez de refaire les mêmes erreurs commises face

à la JSMB lors du précédent match. Je ne veux pas vous voir vous relâcher. Il faut jouer avec la même détermination du début de la rencontre. Même si on parvient à prendre l’avantage, on doit bien gérer les débats, tout en restant vigilants derrière et jouer en bloc, en ne baissant pas la garde » avant de leur rajouter « il est hors de question qu’on cède les points de ce match à notre adversaire.Alors à vous de montrer de quoi vous êtes capables, tout en se montrant méfiants et vigilants, pour pouvoir enchaîner avec une troisième victoire ».

«LE PODIUM PASSERA PAR UNE VICTOIRE ET RIEN D’AUTRE »

Fabbro veut bien voir son équipe gagner des places au classement, et s’approcher du podium. D’ailleurs, il a tenu à les galvaniser davantage en les gonflant à bloc, pour arracher un autre succès. «Le podium passera par une victoire face au CRB. Alors à vous de prouver que la JSK ne mérite la place qu’elle occupe et que sa place est sur le podium et dans le haut du tableau. Je compte sur vous, et j’espère que vous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

n’allez pas me décevoir, en confirmant que vous êtes sur la bonne voie » leur a-t-il lancé.

«UN AUTRE SUCCÈS, POUR FAIRE PLAISIR AUX SUPPORTERS»

L’entraîneur des Canaris du Djurdjura, qui a suivi avec attention le CRB lors de son dernier match disputé samedi passé face au MCA, sait pertinemment que la rencontre ne sera guère facile, mais il fait confiance à ses joueurs et il croit en leurs capacités de faire la différence cet après-midi, comme il a tenu d’ailleurs à leur déclarer « je compte sur vous, et je suis persuadé que vous allez vous donner à fond et que vous alliez sortir le grand jeu, pour battre cette bonne équipe du CRB. Un autre succès pour faire plaisir aux supporters qui seront encore une fois au rendez-vous, pour vous soutenir et vous encourager. Alors, il ne faut pas surtout les décevoir. Bien au contraire il faut leur procurer de la joie et leur donner plus de bonheur, pour passer la fête de l’Aïd dans la joie totale ». Synthèse de Aomar Moussi


LIGUE E1

ULTIME SÉANCE À AÏN BENIAN

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Le staff technique du Chabab a programmé, hier matin, la dernière séance d’entraînement pour son équipe au niveau de l’Institut sportif de Aïn Benian. Il a voulu, comme cela s’est fait lors des dernières séances, mettre les joueurs à l’abri de la pression du public, pour les laisser se préparer dans la sérénité et le calme pour cette rencontre, où le faux pas sera interdit.

DÉPART CE MATIN POUR TIZI OUZOU

L’équipe du Chabab prendra, ce matin, le bus en direction de Tizi Ouzou, pour son match programmé dans la soirée, à partir de 18h. Le fait que la distance entre Alger et Tizi ouzou n’est pas grande, cela a poussé la direction de Gana de prendre la décision de se rendre à Tizi le jour du match. Le retour se fera tout juste après le coup de sifflet final de la partie.

Arena prépare son plan anti-JSK Il veut quitter le Chabab sur une bonne note

SLIMANI DÉMENT UN ÉVENTUEL PASSAGE SUR LE BILLARD

Dans une brève discussion qu’on a eu avec lui, hier, l’attaquant du Chabab, Islam Slimani, a nié, catégoriquement, l’information, le donnant comme de passage sur le billard, prochainement, pour soigner sa blessure au ménisque. «Je tiens à démentir tout genre d’information, me donnant comme de passage sur le billard. C’est infondé. D’ailleurs, je vous confirme que je serai présent pour la prochaine rencontre de l’EN face à la Bosnie», nous a-t-il déclaré.

HAMITI ET BOUKEDJANE FORFAITS

D

Arena veut donc quitter le navire belouizdadi sur une bonne note

Une partie plaisante que celle qui devra mettre aux prises, aujourd’hui à 18h, le Chabab de Belouizdad à la JS Kabylie, au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

eux équipes aux parcours diamétralement opposés. Si la JSK revient bien et enchaîne les bons résultats, cela n’est pas le cas pour le Chabab, qui reste sur une série de cinq matchs sans victoire. Ainsi

Vers la fin du litige Menad-CRB

Comme signalé auparavant par nos soins à plusieurs reprises, l’ancien entraîneur du Chabab, Djamel Menad, actuellement du côté du MCA, est en litige avec la direction de Azzedine Gana, pour arriérés impayés. L’ancien baroudeur des Verts avait menacé de recourir au Tribunal arbitral sportif (TAS) et au tribunal civil pour faire valoir ses droits. Des menaces qui semblent avoir apporté leurs fruits, puisque nous apprenons de Gana lui-même que le concerné pourra se présenter à n’importe quel moment pour récupérer son argent, puisque les choses sont rentrées dans l’ordre. «Dès le départ, c’était un faux problème. Menad savait que les choses étaient en stand-by après le blocage de notre compte bancaire, mais il ne cessait de nous fustiger dans les colonnes de la presse à chaque fois que l’occasion lui était donnée. Je ne vous cache pas que je suis déçu par ses sorties. Je l’invite à se présenter au moment qu’il veut pour récupérer son argent jusqu’au dernier centime. Ce dossier est désormais clos pour moi», nous a déclaré Gana.

donc, les Belouizdadis n’auront d’autre alternative que de revenir avec un résultat probant pour cette dernière rencontre de l’Italosuisse, Guglielmo Arena, à la tête de la barre technique. «Une séparation à l’amiable aura lieu après le match de la JSK», avaient déclaré le concerné et le président Gana. Arena veut donc quitter le navire belouizdadi sur une bonne note, lui dont les choix tactiques et de la composante ont été tout le temps critiqués depuis qu’il a pris en main les destinées de la barre technique des Rouge et Blanc. Malgré cette séparation imminente, il a tenté de préparer comme il se doit son équipe pour cette rencontre et a pris toutes ses précautions pour damer le pion aux Canaris sur leur terrain fétiche. Lors de cette rencontre, il ne pourra pas bénéficier des services de son attaquant vedette, Islam Slimani, victime d’une blessure et absent pour une période de deux semaines. Ceci, alors que Mekhout reste incertain, lui qui ne s’entraîne pas avec l’équipe. L’absence de Slimani tombe donc au mauvais moment, connaissant le poids du joueur dans l’effectif belouizdadi, mais aussi et surtout la solidité de la

L’attaquant du Chabab, Farsè Hamiti, ainsi que le latéral gauche Khallil Boukedjane, ne seront pas de la partie dent de blesse ce soir face à la JSK. Les deux joueurs souffrent de blessures, et ne pourront faire le déplacement avec l’équipe à Tizi Ouzou.

défense de la JSK, menée par la révélation de l’EN, Essaïd Belkalem. Plusieurs joueurs sont pressentis pour pallier cette absence, à l’image de Hamiti, Amroune ou encore Kherbache. Sodji, ayant remplacé Slimani face au MCA, n’a, nous dit-on, que peu de chances d’être aligné d’entrée, d’autant plus qu’il n’a été que l’ombre de lui-même samedi dernier. Arena sait mieux que quiconque que la force de la JSK réside dans son milieu du terrain, et c’est pour cette raison, justement, qu’il veut renforcer ce compartiment afin de réduire à néant le danger que peuvent présenter Maroci et consorts. Il compte, pour la circonstance, sur la forme actuelle de Merouane Annane et de Billel Benaldjia, qui devront être épaulés par le Béninois Pascal Angan. Cette rencontre, qui devra drainer la grande foule dans les gradins du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, sera l’occasion pour le Chabab de réapprendre à gagner, pour aspirer continuer la suite du parcours avec le nouvel entraîneur dans les meilleures conditions possibles. La tâche ne sera sans nul doute pas aisée, mais elle est surmontable. Mohamed A. A.

QUEL SORT POUR LES ADJOINTS ?

C’est la question qui revient sans cesse dans les milieux belouizdadis, après la confirmation du départ d’Arena. Selon une source responsable, la direction n’a pas encore tranché sur le cas de Bouhila, Boudjelti ainsi que le Béninois Brice. Selon la même source, le trio en question ne sera maintenu que dans le cas où le nouvel entraîneur, qui sera désigné fort probablement avant l’Aïd, ne soit pas un ancien du club. Autrement dit, ajoute notre source, si l’un des anciens entraîneurs du Chabab revient au club, le trio en question sautera. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSK

V S

05 CRB

8e jour né e

MEKHOUT POURRAIT NE PAS FAIRE LE DÉPLACEMENT

Au moment où nous mettions sous presse, la décision n’était pas encore prise concernant le cas de Sid Ahmed Mekhout, s’il sera de la partie d’aujourd’hui ou pas. Le natif de Jijel, qui avait raté le derby face au MCA pour une blessure aux adducteurs, risque de rater l’empoignade d’aujourd’hui «pour des raisons personnelles». Arena, qui ne veut pas perdre les services de son porteur d’eau, surtout que la force de la zone médiane kabyle fait que la présence d’un gars comme Mekhout, aujourd’hui, serait indispensable.

10 MILLIONS POUR BATTRE LES CANARIS

Sachant que la victoire est impérative aujourd’hui pour mettre fin à la série noire de cinq rencontres sans le moindre succès, la direction du Chabab a prévu une prime spéciale de 10 millions de centimes, dans le cas où les joueurs parviennent à revenir avec les trois points de la victoire aujourd’hui. Une prime qui pourrait être revue à la hausse, étant donné que des amoureux du club ont promis, en cas de victoire à Tizi, de mettre la main à la poche. Selon des sources généralement bien informées, la prime pourrait même être doublée, de quoi motiver les joueurs à sortir le grand jeu et mettre un terme à cette hémorragie des résultats.

LE MATCH DES U21 À 15H

La Ligue de football professionnel a programmé le math des U21 entre la JSK et le CRB au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou à partir de 15h. Les Belouizdadis, qui commencent à retrouver leurs marques depuis l’intronisation du nouveau staff technique, veulent enchaîner avec un nouveau résultat positif. Les protégés de Hariti, qui récupéreront leur fer de lance Anis Kerrar, restent sur une victoire à Constantine, et un match nul face au MCA, après une série de quatre défaites après les quatre premières journées de la saison. M. A. A.


06

V S

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

USMH USMA 8 j our née

ENTRAÎNEMENT HIER À BOLOGHINE

L’USMA a effectué, hier, une séance d’entraînement à Bologhine. Après la séance, Dziri a dévoilé la liste des convoqués pour le match de cet après-midi contre l’USMH dont le coup d’envoi est programmé à 16H00.

LA VENUE DE COURBIS REPORTÉ À AUJOURD’HUI

La venue du nouvel entraîneur de l’USMA Rolland Courbis prévue hier, a été reportée à aujourd’hui du fait qu’il n’a pas pu obtenir son visa d’entrée en Algérie. Selon un responsable des Rouge et Noir, Le coach Français sera à Alger ce mardi pour signer son contrat et superviser sa nouvelle équipe contre l’USMH à Blida. Pour rappel, Le technicien Français a trouvé un accord avec les dirigeants usmistes pour entraîner l’équipe en remplacement de Gamondi qui a jeté l’éponge suite à la défaite concédée contre l’ESS mardi dernier. A. L.

Le défenseur de l’USMA Meftah Mohamed ne jouera pas contre l’USMH en raison d’une blessure aux isichio jambiers. Il sera remplacé vraisemblablement par Benamara .

Les hommes de Dziri sont avertis, les Harrachis sont difficiles à manier et dans les derbys ils ont toujours été au rendez-vous

e

Il n’a pas pu obtenir son visa hier

MEFTAH OUT

Les Rouge et Noir décidés à battre Essefra

Auréolés de leur victoire décrochée en Mauritanie vendredi passé pour le compte de la coupe arabe. les Usmistes seront opposés cet après-midi, à l’USMH dans un derby algérois qui se jouera à Tchaker.

L

Amine Larbi

es Rouge et Noir qui restent sur deux défaites consécutives en championnat sont sommés de réagir contre un adversaire qui caracole en tête et qui a le vent en poupe ces dernières semaines.

La mission des Usmistes s’annonce difficile, car l’équipe aura en face un adversaire solide qui a montré depuis le début de la saison beaucoup de qualités. En tous cas les hommes de Dziri sont avertis, car les Harrachis sont difficiles à manier dans les derbys et ont toujours été au rendez-vous. La victoire contre Tevragh Zeina a fait du bien au moral des Usmistes qui ont retrouvé le sourire après une période difficile, veulent provoquer le déclic et montrer que l’équipe posséde les capacités de jouer les premiers rôles. L’entraîneur intérimaire de l’équipe, Dziri qui connait bien la maison est conscient de la difficulté de la tâche qui attend son équipe cet après-midi, mais reste tout de même confiant quant à la capacité de ses joueurs de passer l’écueil har-

rachi : « la dernière victoire en coupe arabe nous a fait du bien moralement. L’ambiance est devenue sereine dans le groupe ce qui m’a permis de bien préparer le derby de cet après-midi « a affirmé Dziri. Interrogé sur l’adversaire, l’international Dira : « les derbys sont toujours difficiles car ils ont un cachet particulier. On respecte l’USMH qui reste une équipe coriace bien organisée qui renferme en son sein des jeunes joueurs motivés qui ont montré depuis le début de la saison qu’ils veulent bousculer la hiérarchie. On doit se donner à fond et être solidaires sur le terrain en exploitant les erreurs de l’adversaire. Nous avons un statut à défendre et les joueurs doivent sortir le grand jeu pour réussir un résultat positif « a précisé Dziri.

EL ORFI : «ON FERA LE MAXIMUM POUR L’EMPORTER»

Pour le milieu de terrain usmiste Hocine El Orfi, la rencontre d’aujourd’hui ne sera pas une partie de plaisir compte tenu de la valeur de l’adversaire. Il affirme dans cet entretien que son équipe est prête pour cette rencontre et que les joueurs vont donner le maximum pour décrocher un résultat positif.

LIGUE E1

Amine Larbi

Parlez-nous un peu de la victoire contre Tevragh zeina... On a assuré l’essentiel contre une équipe qui joue bien en football, mais naïve en défense. Nous avons sû marquer deux buts et on pouvait même l’emporter par un score plus large. On a fait un grand pas vers la qualification pour le second tour. Après deux défaites en championnat; la victoire en coupe arabe est bonne pour le moral ?

On avait besoin de cette victoire pour remonter le moral et garder la sérénité dans le groupe. On doit penser maintenant au reste du parcours en championnat. Justement à propos du championnat, un derby vous attend ce mardi contre l’USMH. Comment se présente cette rencontre ? La rencontre s’annonce difficile contre un adversaire qui occupe la première place. Le cachet du derby va donner du piment à ce match. On doit réussir un résultat positif pour se rassurer et gagner en

confiance. Le match se tiendra à Tchaker, quel est votre avis sur la domiciliation de ce derby ? La désignation de ce stade nous arrange, car c’est un grand terrain sur qui on peut évoluer à l’aise. Nous avons des joueurs qui savent évoluer sur du gazon naturel. Comment voyez- vous l’issue de cette rencontre ? On doit tout donner pour décrocher la victoire et satisfaire notre public qui attend beaucoup de nous. A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DES CHANGEMENTS EN PERSPECTIVE

Pour son premier match à la tête de la barre technique contre Tevragh zeina, Dziri a opéré des changements dans son onze en misant sur les internationaux. Pour le match d’aujourd’hui, il est probable que le coach intérimaire de l’USMA va faire jouer les joueurs les plus en forme possédant l’expérience requise pour ce genre de rencontre : « Je vais voir la réaction des joueurs lors de la dernière séance d’entraînement et à partir de là, je vais arrêter mon onze. Je vais choisir les plus en forme. Je veux de éléments capables de faire un grand match, car le derby est difficile.» A. L.


LIGUE E1

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

6 MILLIONS DE PRIME EN CAS DE VICTOIRE

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaunes et Noir, l’administration harrachie promet six millions à l’équipe en cas de victoire. En effet, l’administration veut mettre les joueurs dans les meilleures conditions pour qu’ils réussisent leur sortie face à l’USMA.

MATCH SPÉCIAL POUR TATEM

La rencontre d’aujourd’hui sera très spéciale pour le joueur Tatem, qui a déjà porté les couleurs de l’USMA. Le joueur en question n’a pas pu s’imposer dans cette formation, et il va tout faire pour démontrer de quoi il est capable.

Les Harrachis veulent mater les Rouge et Noir

Le stade Tchaker de Blida va accueillir le derby algérois entre l’USMH et l’USMA, pour le compte de la 8eme journée de ligue une.

C

Par Lotfi. S.

e sera le premier derby des Jaune et Noir de la saison, et ces derniers, qui sont aux anges après la belle série de victoires qui les ont propulsées au rang de leader du championnat. Néanmoins, cette rencontre sera très importante sur le plan psychologique pour les harrachis, qui veulent réussir leur premier succès en match derby. Pour cela, le staff technique, et en l’absence de Charef, a axé son travail sur la récupération, surtout avec les matches à répétition en un laps de temps trés court « je pense que notre travail sera axé beau-

coup plus sur l’aspect physique, afin que nos joueurs puissent récupérer leur force » affirme Benomar. Dans le même contexte, le staff technique ne va pas remanier le onze qui a gagné à Tlemcen, avec la possibilité néanmoins du retour de Tatem au milieu de terrain, à la place de Younes, pour des raisons tactiques et physiques. La rencontre de cette après midi verra aussi le retour de Amada au milieu de terrain. Le joueur qui s’est absenté lors du match face au WAT, à cause d’une suspension qu’il a purgée. Un retour qui sera très bénéfique pour les Jaune et Noir, pour cette occasion « le retour d’Amada sera très bénéfique, dans la mesure où le joueur travaille beaucoup sur le plan physique et récupère beaucoup de ballons » ajoute Benomar. L. S.

EQUIPE PROBABLE :

Entretien réalisé par Lotfi Sabri

Azzi, comment s’est déroulée la préparation pour le derby ? Le plus normalement du monde. On à préféré rester à Tlemcen loin de toute pression afin de savourer notre victoire devant le WAT. pour votre question, je dirais qu’on a pas fait une préparation spécifique vu que le temps ne nous l’a pas permis. On a axé essentiellement notre travail sur la récupération. Vous jouerez votre troisième rencontre en moins de dix jours, ce sera difficile pour vous sur le plan physique n’est-ce pas ? Oui, je pense que ce sera très difficile de gérer la partie sur le plan physique, surtout que nous avons effectué un long déplacement à Tlemcen. Cependant, on tachera de pallier à cet inconvénient efficacement, par notre volonté et

notre hargne. Ce sera votre premier match derby, comment attendez-vous cet événement ? Oui tout a fait. C’est un rêve pour moi de venir d’un club de divisions inférieures et jouer un derby comme celui là. J’ai hâte de découvrir l’ambiance du derby. L’USMA entamera cette rencontre avec un seul mot d’ordre, gagner les trois points… Oui, l’USMA reste sur deux défaites en championnat et elle mettra le paquet dans cette rencontre afin de gagner et se relancer. De notre coté, on fera tout, afin d’avoir ces trois points. Pensez-vous au titre ? Il est loin et il est encore trop tôt pour parler de titre. on n’est qu’à la septième journée, et on va négocier match par match sans bruler les étapes. L. S.

LOUNICI : «Je prévois un jeu ouvert »

S

elon l’ex joueur de l ’ U S M H Khaled Lounici en l’occurrence, il s’attend à un jeu ouvert entre les deux formations. Selon le joueur, son ancienne équipe a un bon coup à jouer lors de cette rencontre, mais l’adversaire va beaucoup miser sur cette rencontre afin de se racheter après leur deux défaites consécutives en championnat et

se relancer pour l’occasion « cette rencontre ne sortira pas de son cadre sportif. Je m’attends à une rencontre très difficile entre les deux formations, vu la situation des deux équipes, puisque l’USMH reste sur trois victoires de suite, alors que l’USMA cherchera à tout prix une victoire ,pour ouvrir une nouvelle page et effacer les deux dernières défaites » affirme Khaled Lounici. L. S.

8e j o ur né e

YOUNES CÉDERA SA PLACE À TATEM

Selon des sources très bien informées du staff technique de l’USMH, Tatem sera incorporé d’entrée aujourd’hui à la place de Younes, dans l’animation du jeu, face à l’USMA. Ce choix selon les mêmes sources est basé sur des critères physiques, surtout que l’USMA renferme des joueurs athlétiques. De plus, Tatem a toujours été à la hauteur lors des rencontres derbys. Dans le même contexte, la rencontre d’aujourd’hui va étre marqué par le retour d’Amada à la place de Djarbou, qui a joué d’entrée de jeu devant le WAT. Le retour de ce joueur sera prolifique, puisque il fait un travail remarquable au niveau de la récupération.

AZZI : «PAS QUESTION DE RATER NOTRE PREMIER DERBY DE LA SAISON»

Par Lotfi. S.

USMH USMA

AMADA À LA PLACE DE DJARBOU

Doukha, Boulekhoua, Demou, Belkaroui, Mekioui, Amada, Azzi, Tatem, Yaya, Lamali, Bounedjah.

Le milieu de terrain harrachi Azzi affirme que le moral des joueurs est au top, et tout le monde veut avoir les trois points à l’occasion de ce premier derby de la saison. Selon Azzi, la série de victoires enchaînée, va pousser le groupe à sortir le grand jeu à Blida. Concernant la rencontre, le joueur ne cache pas qu’elle sera très disputée et engagée, devant une formation qui renferme des joueurs de qualité et d’expérience, et qui auront certainement à cœur de rebondir en championnat, après les deux défaites enregistrées lors des deux précédentes rencontres. Selon le joueur, il est impatient afin de découvrir l’ambiance particulière du derby algérois, une première dans sa jeune carrière.

V S

07

HENDOU, LE GRAND ABSENT Comme déjà paru dans nos colonnes, le milieu de terrain des Jaune et Noir Hendou sera absent pour la rencontre derby face à l’USMA, pour cause de blessure. En effet, le joueur en question n’a pas pu terminer la séance d’entraînements hier matin.

BOUSSETER AU SIFFLET

La ligue nationale a désigné l’arbitre Bousster ,pour diriger la rencontre entre l’USMH et l’USMA, et il sera secondé par le duo Hamou et Haci

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ON NE CHANGE PAS UNE ÉQUIPE QUI GAGNE

Il faut savoir que le staff technique ne veut pas changer une formation qui gagne, puisque la même composition sera reconduite devant l’USMA, avec deux changements en perspective, poste pour poste, à savoir Tatem à la place de Younes, et le retour d’Amada au lieu de Djarbou.

LES JOUEURS ONT PERÇUS 12 MILLIONS HIER

Afin de motiver les joueurs avant la confrontation très attendue devant la formation de l’USMA aujourd’hui à Tchaker, l’administration a régularisé les joueurs hier à l’issue de la séance d’entrainements. En effet, les trois dernières primes que doivent les joueurs, à savoir du CAB, l’ASO et du WAT ont étés perçues. Les joueurs ont ainsi perçu un total de 12 millions de centimes. Cette somme va galvaniser les joueurs pour ce derby attendu par les supporters harrachis, afin de continuer sur leur lancée des résultats positifs enregistrés.

36 MATCHES JOUÉS DEPUIS 1990 ENTRE LES DEUX CLUBS

Il faut savoir que les deux équipes se sont croisées 36 fois depuis 1990. Les statistiques entre les deux formations sont équilibrées, avec 12 victoires pour chacune d’elles, et 12 matches nuls. Il faut savoir que le plus gros score enregistré entre les deux formations, remonte à la saison 1989-1990, où l’USMH l’a emporté avec un score de trois buts à zéro.

UN DÉPLACEMENT EN MASSE DES HARRACHIS À BLIDA

Selon le comité de supporters de l’USMH, les supporters harrachis se déplaceront en masse à Blida pour soutenir leur équipe. Plus de 8000 supporters du côté harrachi sont attendus pour garnir les gradins du stade de Tchaker.


08

LIGUE E1

Benabderahmane : «On est décidés à gagner» Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

V S

ESS JSMB

8e j our née Les actionnaires et …LaAlain Michel ! JSMB traverse des

moments difficiles, tant sur le plan administratif où, désormais, les membres du conseil d’administration boudent les réunions avec B. Tiab; qu’au niveau technique où, l’entraîneur Alain Michel ne fait plus l’unanimité au point où, certains, exigent même son départ … Que ce soit les actionnaires qui ont gelé leurs actions, ou cet entraîneur qui n’arrive plus à justifier ses échecs répétés; les deux ont frayé un chemin pour engendrer une crise qui ne veut pas dire son nom. Bien entendu, pour les actionnaires, les supporters n’en font pas cas, car étant loin du cercle de … décision. Mais, pour l’entraîneur, ils se sont impliqués. Récemment, lors du match face au MCEE, les dirigeants ont été hués et insultés. Pourtant, la direction du club est l’une des rares à avoir protégé ses éléments. C’est l’une des rares, à avoir réuni toutes les conditions pour une véritable prise en charge et c’est l’une des rares à avoir payé ses joueurs. Alors, pourquoi insulter des dirigeants qui s’acquittent de leur mission, est-ce de la manipulation ? Tout porte à le croire. Toujours est-il que, si aujourd’hui Alain Michel est interpellé pour mieux servir l’équipe au risque de partir; les actionnaires, à leur tour sont interpellés à s’acquitter de leurs tâches et à mettre la main dans la poche, au risque d’être carrément remerciés. A. Z.

Comment est le moral, avant ce match devant la JSMB ? Dieu merci, tout va bien, le moral est beau fixe et nous avons travaillé durant les entraînements dans de très bonnes conditions. Je pense qu’on est prêts pour ce match qui est très important pour nous. On a bien travaillé durant les dernières séances et je pense que désormais, on est prêts à affronter cette équipe de la JSMB chez nous, ce mardi. Donc le groupe est bien motivé pour ce match ? Exactement, maintenant notre groupe est plus confiant et il y a une grande motivation chez les joueurs, car même le discours de

notre coach nous a beaucoup aidés moralement et nous avons donc décidé de réaliser un bon résultat contre la JSMB et, surtout, confirmer nos deux premières victoires à domicile et en déplacement. On ne doit pas rater cette rencontre, si on veut rester sur cette dynamique et aller loin en championnat cette saison. A vous entendre parler, on comprend que vous êtes très confiants ? Effectivement, et je peux vous dire que tous les joueurs ont bien travaillé durant toute la semaine afin de réaliser un bon résultat contre la JSMB. Tout le monde est conscient de la tâche qui les attends et

on est bien motivés pour faire un grand match. De toutes les façons, que ce soit la JSMB, ou un autre club, à domicile ou bien même à l’extérieur, nous jouerons pour la gagne, comme on le fait toujours d’ailleurs. Donc on fera tout pour enchaîner avec une troisième victoire de suite. Ne craignez-vous pas de tomber dans la facilité, surtout après vos derniers succès ? Non, jamais, avant de jouer un match, il faut d’abord respecter l’adversaire. On va jouer avec la même hargne que lors des précédentes journées pour espérer battre cette équipe de la JSMB, à domi-

LES SUPPORTERS QUI BOUDENT …

PROCHAINE RÉUNION …

Après leur autre déconvenue face au MCEE, les Béjaouis auront à effectuer un périlleux déplacement à Sétif pour rencontrer une équipe tout auréolée de son dernier succès en déplacement à Oran.

Face à l’Entente, Alain Michel n’a plus le choix et doit présenter une équipe à dominante offensive. Pour cela, il doit faire appel à Mebarki qui reste sur deux buts, en deux matches; à Boussaha, mais aussi et surtout à Bourekba. Au milieu, des changements pourraient intervenir. C’est ainsi que

cile. On doit rester vigilants tout au long de la partie. Ce match, on l’abordera avec le maximum de sérieux et surtout de concentration. Il est hors de question de donner une chance à notre adversaire. Sur le plan personnel, comment évaluez-vous votre rendement ? Vous savez, il est plutôt difficile de faire une évaluation me concernant. Il appartient au staff technique de le faire. Les spectateurs et la presse aussi. Mais je pense, en toute modestie, avoir rempli ma mission. Cependant, l’essentiel est que l’équipe soit sur la bonne voie et c’est ce qui m’intéresse le plus. Y. M.

Difficile et décisif !…

Les supporters béjaouis pourraient bouder leur équipe et ne pas se déplacer à Sétif. Une attitude attendue, d’autant plus que la prestation de l’équipe n’aura convaincu personne.

U

Par Abdelkader Z.

n match difficile que les camarades de Zafour ne doivent pas rater s’ils ne veulent pas sombrer dans le grand doute avec toutes les conséquences : «Il ne faut pas croire qu’on ira en véritable victime. Loin de là. Nous ferons de tout notre mieux afin de faire un résultat», nous a-t-on affirmé, avant d’ajouter : «L’Entente n’est plus à présenter. C’est une équipe qui fait partie des grosses pointures du football algérien et il sera difficile

de retourner avec un résultat. Cependant, on n’a pas le choix et nous sommes contraints à ne pas décevoir de nouveau nos supporters». C’est dire que cette rencontre revêt une grande importance pour les Béjaouis, notamment, Alain Michel qui désormais ne fait plus l’unanimité autour de lui :

Prochainement aura lieu la réunion de ce qui reste du conseil d’administration. Un seul point serait débattu. Il s’agirait du cas de l’entraîneur des Vert et Rouge, Alain Michel, en l’occurrence.

QUELLE ÉQUIPE À PRÉSENTER ?

Hammouche ne serait pas reconduit et laisserait sa place à Bahloul. Ce dernier serait à côté de Zerrara, alors qu’en récupération, on retrouverait Niati. En défense, Laribi serait partant à gauche, Megatli, à droite, tandis que Zafour retrouvera Mebarakou dans l’axe. Cedric, quant à lui sera dans les bois. A. Z.

LES FANS SCEPTIQUES …

A quelques heures du match de leur équipe, face à l’ogre sétifien, les supporters béjaouis ne semblent pas être emballés. Mieux encore, ils restent sceptiques et donnent même l’impression d’être abattus. Ils ne croient pas à un sursaut d’orgueil de leur équipe : «Cette période, nous l’avions attendue. On savait qu’avec le schéma tactique adopté par l’entraîneur, Alain Michel, l’équipe n’irait pas loin», nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : «Face à l’Entente, on ne s’attend pas au miracle. Certes, en football tout reste possible, mais Il ne faut pas y croire beaucoup. Nous avons assisté aux prestations de l’équipe et rien n’augure d’un lendemain meilleur. Surtout pas contre l’Entente». En fait, les supporters béjaouis qui avaient tout fait pour rester unis derrière leur équipe; semble être découragés. Récemment, un groupe d’entre-eux, nous a expliqué qu’il n’admettait pas de voir et de consommer des prestations médiocres même si, le résultat est positif. Aujourd’hui, non seulement il n’y a pas de prestation à la hauteur du prestige de l’équipe, mais aussi de résultats. «De quoi faire révolte», a-t-on conclu.

BAHLOUL : «NOUS ALLONS REAGIR …»

Entretien réalisé par Abdelkader Z.

Pour ce match contre l’Entente, Bahloul sera, sûrement de la partie. Un élément important, qui sera d’un grand apport dans ce genre de rencontres. Il nous livre ses impressions dans cet entretien :

Comment voyez-vous ce match ? Difficile, à plus d’un titre. Nous serons appelés à nous ressaisir après une autre déconvenue. Nous allons mettre tout en oeuvre pour enregistrer le meilleur résultat possible. L’Entente revient d’une victoire en

déplacement. Cela va les motiver en plus. N’est-ce pas ? Exact ! Ceci dit, on ne prend pas en compte tout cela. Ce qui nous intéresse, c’est renouer avec le succès. Et contre l’Entente, cela va être vraiment difficile, mais pas impossible.

Que pensez-vous de l’Entente ? C’est une grande équipe. Et c’est contre ce genre d’équipe que nous nous retrouvons. Donc, il est sûr que ce sera un grand match et que le meilleur gagne. Avec du recul, à quoi attribuez-vous la déconvenue face au MCEE ? Je pense que c’est un match à oublier. Et le semi-échec

est dû, peut être, du fait qu’on a quelque peu sousestimé l’adversaire. En fin de match, vous étiez en colère. Pourquoi ? Je suis en train de faire le maximum et de me donner à fond pour être toujours au top. Je travaillerai d’arrache- pied pour arracher ma place de titulaire. Je veux contribuer à une consécration avec la JSMB. Optimiste pour le match face à l’ESS ... Bien entendu. Nous irons à Sétif pour faire un résultat, afin de rectifier le tir et ce sera, pour nous, le déclic après un passage à vide. Nous en sommes convaincus. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

ZAFOUR SE BLESSE, ET SERA OUT

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Le staff technique de la JSMB sera amoindri par les services du défenseur axial, Brahim Zafour, pour cause de blessure qu’il a contractée, lors d’une séance d’entraînement. En effet, cette blessure va le contraindre à faire l’impasse sur la rencontre de cet après-midi face à l’ESS, ce qui va pousser le technicien français à le remplcer, et combler cette absence de cet important élément dans l’échiquier de Michel.

MEGATLI POURRAIT ÊTRE LA SOLUTION

Toutefois, n’ayant pas donné le rendement escompté face au MCE Eulma, après avoir été incorporé sur le flanc gauche, le défenseur Amine Magateli, pourrait être associé à Megueni dans l’axe centrale, tout en appelant Chehaima pour occuper le flanc droit. Cela dit, le technicien français devrait trancher ce matin, sur le onze type qui affrontera l’ES Sétif.

Les Béjaouis dos au mur

Trois jours seulement, après avoir concédé leur deuxième semi-échec à domicile, en se contentant d’un match nul face à la formation de MCE Eulma, voilà que les Verts et Rouge de la JSM Béjaia seront appelés à réagir, et éviter à ce que leur situation ne se complique davantage, à l’occasion de ce périlleux déplacement à Sétif, pour affronter la formation de l’ESS pour le compte de la huitième journée du championnat.

C

Par Slimane A. S.

’est un match qui s’annonce déjà capital et décisif pour les Béjaouis , dans la mesure où un résultat positif demeure plus que nécessaire pour éviter à ce que les choses ne se compliquent, surtout que les joueurs subissent une pression terrible ces derniers jours, en enchaînant leur quatrième match sans victoire et en engrangeant que trois points sur les 12 possibles. Chose qui n’est passé inaperçue, sans que les joueurs ne le ressentent, et ces derniers, semblent être plus que jamais conscients, que seul un bon résultat leur permettra de sortir de cette mauvaise passe.

LES JOUEURS DOIVENT ÉVITER LA DÉFAITE

Ainsi donc, en enchaînant des contre-performances depuis déjà quatre journées, voilà que les camarades de capitaine Brahim Zafour se trouvent déjà sous une grosse pression, où ils devraient impérativement éviter une défaite, qui pourrait être fatale pour eux. En effet, les Béjaouis doivent faire de leur mieux pour renouer avec les bons résultats et mettre un

Les Béjaouis doivent faire de leur mieux pour renouer avec les bons résultats

terme à leur mauvaise série, pour espérer remonter dans le classement, et de retrouver leur sérénité. Toutefois, la tâche ne s’annonce pas facile, car les poulains du coach Alain Michel, auront à faire à une équipe solide de l’ESS, qui reste sur un bon succès arraché face au MC Oran.

LE SORT D’ALAIN MICHEL EST ENTRE SES MAINS

En plus des joueurs qui ont été insultés lors de la dernière rencontre face au MCE Eulma, le premier responsable de la barre technique en l’occurrence Alain Michel, pourrait jouer son destin et ce, étant donné qu’il est déjà sous la menace d’un limogeage, en dépit du sursis qu’il l’ a obtenu, de la part de la direction du club. A cet effet, il est appelé à trouver les solutions et surtout permettre à ses joueurs de bien réagir, en arrachant un bon résultat qui lui permet de remonter dans le classement et par la même, se rassurer pour l’avenir. Cela dit, le technicien français commence déjà à sentir de la

pression, et veut éviter un départ anticipé.

TIAB EXIGE UNE BONNE RÉACTION

Bien qu’il se trouve en France depuis quelques jours déjà, il n’en demeure pas moins que le président de la JSMBéjaia en l’occurrence Boualem Tiab, a été déçu de voir son équipe fétiche concéder un deuxième faux-pas à domicile, et ce, devant la formation du MCE

Eulma. Pour cela, il a tenu à adresser un message fort aux joueurs, leur demandant de bien réagir, et réussir un bon résultat ce mardi, face à la formation de l’ES Sétif, afin de revenir sur la scène et par la même, effacer les dernières contre-performances. Mieux encore, Tiab ne semble pas prêt à pardonner un autre revers, surtout que son équipe avait réalisé une belle entame de saison. S. A. S.

MEGUENI ET SEBAÂ FACE À LEUR ANCIENNE ÉQUIPE

Ayant rejoint la formation de la JSMBéjaia lors de dernier mercato estivale, le défenseur Megueni et l’entraîneur des gardiens en l’occurrence Hakim Sebaâ, auront à retrouver leur ancienne équipe en match officielle, après l’avoir déjà affrontée en amical, lors du stage de Tunisie et à Béjaia. Donc, ça sera l’occasion des retrouvailles pour les deux éléments.

AMALOU POUR OFFICIER LA RENCONTRE

Pour la rencontre qui opposera la formation de l’ES Sétif et la JSM Béjaia, pour le compte de la huitième journée du championnat, et qui est programmée à partir de 18H, la commission de la désignation des arbitres, a opté pour l’arbitre Amalou, afin d’officier cette partie choc qui mettra aux prises, deux équipes qui visent le même objectif. Il sera assisté dans sa tâche par Azrine et Bounoua. S. A. S.

ALAIN MICHEL : «NOUS TENTERONS DE RÉALISER UN BON RÉSULTAT À SÉTIF»

Bien que son équipe ait concédée un semiéchec inattendu devant la formation de MCE Eulma samedi dernier, au stade de l’Unité Maghrébine, voilà que le coach français de la JSMB s’est déjà remis au travail depuis avant-hier, pour bien préparer ce rendez-vous qui s’annonce déjà important pour son équipe. A propos de ce rendez-vous, le technicien français dira « nous allons disputer un match capital et important devant la formation de l’ES Sétif où nous allons faire de notre mieux pour revenir avec un bon résultat et renouer avec la belle série. Certes, la tâche ne sera pas facile pour nous, mais, je suis persuadé qu’on dispose des moyens nécessaires pour renverser les

choses et trouver les solutions qui s’imposent, pour réaliser les résultats escomptés, surtout que les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et décidés à réagir ». « On trouvera les solutions adéquates » Toutefois, à propos de la prestation que son équipe livre actuellement, Alain Michel est persuadé qu’il trouvera les solutions nécessaires qui permettront à son équipe de renouer avec les bons résultats « je crois que nous allons trouver les solutions adéquates qui nous permettront de livrer un meilleur rendement et arracher les résultats escomptés, car il y’a plusieurs variantes à tester ». Sadek Ait Slimane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S

09

ESS JSMB 8e j o ur né e

Alain Michel pourrait procéder à des changements

Alors que son équipe n’a pas livré le rendement escompté face à la formation de MCE Eulma samedi dernier, où plusieurs joueurs étaient passés à côté de la plaque, voilà que le coach français en l’occurrence Alain Michel, pourrait procéder à des changements dans l’équipe type, à l’occasion du rendezvous de ce mardi face à l’ESS, et ce, dans le but de donner un nouveau sang au groupe, afin de lui permettre de renouer avec les résultats positifs dans les meilleurs délais possibles.

… ET TROUVER DES SOLUTIONS AU MILIEU DE TERRAIN

Toutefois, si des changements ne sont pas à écarter pour la rencontre de ce soir, face à la formation de l’ESS, il n’en demeure pas moins que le technicien français doit trouver des solutions au niveau du milieu de terrain, qui demeure le maillon faible de cette équipe de la JSMB depuis l’entame de la saison, où les joueurs alignés n’arrivent plus à faire l’équilibre. Mieux encore, les variantes tentées jusque là, n’ont pas donné les résultats escomptés.

L’EQUIPE A SOUVENT RÉUSSI SES SORTIES À SÉTIF

Par ailleurs, les joueurs comme les supporters affichent un grand optimisme pour le rendezvous de cet après-midi, face à la formation de l’ES Sétif, étant donné que la JSMB a souvent réussi à revenir avec de bons résultats de la ville de Ain EL Fourara. En dépit de la difficulté de la tâche, Megueni et consorts semblent déterminés à faire le maximum pour revenir avec un bon résultat et par la même, renouer avec les résultats positifs pour avoir un moral au beau fixe pour la suite du parcours.

PLUSIEURS SOLUTIONS POSSIBLES Néanmoins, bien que l’absence de défenseur Brahim Zafour est jugée importante pour le staff technique de la JSMB, il n’en demeure pas moins que le coach français Alain Michel se dit disposer de plusieurs solutions qui lui permettront de combler l’absence de cet élément et par la même, espérer aligner une meilleure équipe pour réaliser un bon résultat. Cela dit, la paire Megueni-Mebarakou semble être la plus idéale au niveau de l’axe central Béjaoui, pour contrer la formation de l’ESS. Sadek Ait Slimane


10 CAB

V S

LE MATCH PROGRAMMÉ À 16H

JSS

8e j o ur né e

MANI SAPOL TITULAIRE

On l’a annoncé à Batna, lundi en fin de journée. Mani Sapol qui aurait discuté au téléphone avec son entraîneur, l’aurait rassuré qu’il s’est entraîné normalement à Lomé ces derniers jours avec son ancien club. Le coach Batnéen compte l’aligner d’entrée contre la JSS.

DEUX CHANGEMENTS DANS L’ÉQUIPE Avec l’arrivé de Sapol et le retour de suspension de Saïdi, Rouabeh opérera au moins deux changements dans son équipe. Deux joueurs seront écartés de la liste des 18 convoqués. On ignore encore leurs noms, car Rouabeh convoque toujours 20 joueurs.

BITAM EST RESTÉ À ALGER

Si l’équipe a pris la correspondance Alger-Batna dimanche à 18 heures, Bitam Abdelmalek est resté à Alger pour un contrôle médical auprès du professeur Aït-Belkacem, selon l’intéressé, le professeur s’est montré très satisfait de l’état de genou dudit joueur. Bitam a rejoint l’équipe lundi à l’hôtel Chelia pour la mise au vert.

Les joueurs du CAB ont effectué à 9h30 du matin, l’ultime séance d’entraînement avant le match lundi, au stade Seffouhi, une séance consacrée au travail devant la cage et aux balles arrêtées.

BABOUCHE : «J’ai vraiment hâte pour rejouer» Renvoyé par l’administration, repêché par Rouabeh, le gardien Babouche est de retour dans le groupe il est à sa deuxième semaine de préparation, il espère retrouver au plus vite sa place de titulaire en remplacement de Methezzem, qui se trouve avec l’équipe nationale des U-20, il nous en parle :

Je précise que durant ma période de suspension, je n’ai pas arrêté de travailler, donc avec les deux semaines de travail spécifique, avec mon entraineur et dans le groupe, je me sens prêt à rejouer. Ce que j’espère c’est reprendre ma place au plus vite. J’ai hâte de rejouer.

Vous voilà de retour dans le groupe, après un mois d’absence. Comment avez-vous vécu cela ? Difficilement, aucun joueur au monde ne peut vivre une telle situation, sans être affecté. Je pense que j’ai payé une faute que j’ai commise dans un moment de colère. Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre.

Le match contre la JSS est un match piège, n’est-ce pas ? Ca sera un match difficile pour les deux équipes on connait bien cette équipe, on a visionné deux CD de leurs matches contre le MCA et le CSC, en plus on est déterminés à en finir avec cette situation. Une victoire ce mardi, nous placera à un point de cette équipe, cela nous donne une grande motivation pour les battre et nous les batterons Incha’Allah. W. Y.

Entretien réalisé par Wehab Yefsah

Ca fait deux semaines que vous travaillez sans relâche. Qu’espèrezvous à court terme ?

Pensez-vous avoir une chance de jouer ce mardi ? Je l’espère bien, je travaille beaucoup pour, et au fond de moi, j’ai cette rage de montrer que je mérite une autre chance. Je veux aider mes camarades à redresser la situation de l’équipe.

En recevant le dauphin de ligue 1 sur leur terrain, et avec le soutien indéfectible de leurs bruyants supporters, ils tenteront de mettre fin à son invincibilité.

LA DÉLÉGATION SUDISTE S’EST ENVOLÉE APRÈS LE MATCH POUR CONSTANTINE

Les joueurs, staff-technique et membres accompagnateurs ont pris le vol vers les coups de vingt heures trente sur Constantine, avant de rejoindre Ain- M’lila. Une fois arrivés dans cette ville ils prendront leur quartier à l’hôtel Bouali et se préparèrent au stade des frères Démène Debbih. Ils se rendront à Batna le lendemain pour donner la réplique à l’équipe locale le CAB, pour le compte de la huitième journée du championnat.

UN FAN S’EST NOYÉ APRÈS AVOIR SECOURU DES SUPPORTERS CONSTANTINOIS

Il y avait une foule nombreuse avant-hier à l’enterrement du jeune supporter de la JS Saoura, ils étaient venus de toute la région de la Saoura pour lui rendre un dernier hommage. Il a réussi à sauver cinq Constantinois qui ont failli être emportés par les eaux du Oued Béni- Ounif, alors qu’il s’apprêtait à sortir, il s’est cogné la tête contre un rocher, en perdant connaissance, il a fini par se noyer.

LA MÊME ÉQUIPE RECONDUIT

Le staff-technique va reconduire les mêmes joueurs qu’il a alignés face au CSC, il compte cette fois, qu’ils seront plus adroits dans leurs tentatives devant les bois adverses, et finir ainsi avec les nombreux ratages constatés lors des précédentes rencontres, comme ce fut le cas devant les Constantinois, avec trois nettes occasions gâchées, par manque de concentration.

Par Ali Oukili

ls prouveront par la même occasion qu’ils sont bien partis pour réaliser un bon parcours pour leur première année parmi l’élite. Mais les Cabistes ne se sont pas déplacés dans la capitale de la Saoura pour se laisser faire, et tenteront le tout pour le tout pour repartir avec la victoire dans leur bagage. Les camarades de Seifioune acclamés fortement par leurs fans avant l’entame de la partie, leur ont promis de faire de leur mieux afin de leur procurer le bonheur et de la joie comme ils l’ont fait lors de leurs précédentes sorties. Ils avaient pris d’entrée le match en main en imposant une nette domination à leurs adversaires qui ne s’attendaient pas du tout à cette réaction des jeunes de

ULTIME SÉANCE HIER MATIN

Désormais tous les matches du CAB à domicile, se joueront en diurne à 16 heures, c’est une décision prise par la direction du club en raison du problème de transport qui pénalise les supporters en nocturne, et du problème du froid qui commence à sévir dans la région, notamment le soir, le CAB-JSS est donc prévu à 16 heures, au lieu de 18heures, comme annoncé initialement.

LES BÉCHARIS PROMETTENT DE SE RACHETER

I

LIGUE E1

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Lieu

Hadjar. Les visiteurs répliquent par des contres très rapides menés par le duo Bezzaz – Boulemdeis sans pouvoir prendre à défaut la solide défense de la JS Saoura, dirigée par Merbah. Les Bendjillali et compagnie ont exercé une forte pression dans le camp adverse pour prendre l’avantage, sentant le danger, l’entraineur Constantinois a demandé à ses joueurs de se replier, afin de parer au danger, et procéder par des contres pour surprendre les locaux. Les Sudistes ont tourné la page de cette confrontation et ne songent qu’à leur rencontre d’aujourd’hui, qui les mettra

aux prises du CA Batna. Avant qu’ils ne prennent l’avion, ils ont promis à leurs supporters venus leur souhaiter bonne chance, qu’ils reviendront avec la victoire dans leur poche pour leur faire oublier le dernier semi-échec. Les Bécharis auront à faire à une formation qui voudrait se racheter après une série de mauvais résultats. Ils savent qu’ils souffriront le martyr ce mardi devant les Batnéens, portés par leur bruyante galerie afin de gagner les trois points de la victoire, mais cela, ne va pas les empécher de croire à leur bonne étoile. A. O.

EL EULMA BATNA BLIDA TLEMCEN 5 JUILLET TIZI OUZOU B.B.ARRERIDJ SETIF

Equipes 1. USM Harrach 2. ES Sétif 3. CS Constan. 4. MC Alger 5. JSM Béjaïa 6. JS Saoura 7. JS Kabylie 8. MC El Eulma 9. CR Belouizdad 10. CABB Arreridj 11. USM Alger 12. CA Batna 13. ASO Chlef 14. USMB Abbès 15. WA Tlemcen 16. MC Oran

PROGRAMME DE LA 8e JOURNNÉE Horraire Rencontres

Arbitres

Pts 16 14 13 12 12 11 10 09 09 09 07 07 05 05 04 04

N 01 02 04 02 03 02 01 03 03 03 01 01 02 02 01 04

17H45 18H00 16H00 16H00 18H00 18H00 18H00 17H45

MCEE/MCO CAB/JSS USMH/USMA WAT/ASO MCA/CSC JSK/CRB CABBA/USMBA ESS/JSMB

J 07 07 07 07 07 07 06 07 07 07 06 07 07 07 07 07

G 05 04 03 03 03 03 03 02 02 02 02 02 01 01 01 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NECIB-MAGHLOUTBOUDEBOUZ HAIMOUDI-BECHIRENE-CHARCHAR BOUSSETER-HAMOU-HACI ACHOURI-AMRI-ZID BENOUZA-OMARI-BOUHASSOUN ABID CHAREF-BOULFELFEL-TAMEN BICHARI-SALAOUADJI-BOUROUBA AMALOU-AZRINE-BOUNOUA P 01 01 00 01 01 02 02 01 02 02 03 04 04 04 05 03

BP 08 13 10 10 09 03 11 09 03 04 07 04 03 04 03 05

BC 03 03 06 03 06 04 04 08 03 04 06 14 08 09 12 10

Diff +05 +10 +04 +07 +03 -01 +07 +01 +00 +00 +01 -10 -05 -05 -09 -05


LIGUE E1

La victoire ou la crise

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Personne ne pourrait nier l’évidence actuelle au sein de la formation tlemcénienne qui est celle relative à une réelle réaction lors du prochain match. Toutefois, tout le monde au WAT est conscient de la difficulté de la tâche des camarades de Belgherri lesquels doivent faire preuve d’un grand courage et d’une grande solidarité pour faire face à cet adversaire qui n’est nullement à présenter. Eviter la catastrophe passera inévitablement

par un succès face aux gars de la ville des Lions de Chellif. Ce n’est plus un objectif mais un impératif. Et c’est donc avec un moral gonflé à bloc que les capés de Kherris Kheïr-Eddine s’apprêtent à affronter l’ASO dans une rencontre ouverte à tous les pronostics. Pour le moment, les joueurs se concentrent uniquement sur ce match qui s’annonce déjà difficile et il semble bien qu’ils sont déterminés à arracher la victoire.

Même son de cloche chez le coach Kherris qui a tenu à mettre garde ses joueurs. Ce dernier qui n’a pas dévoilé ses cartes concernant cette confrontation ne devrait pas chambouler son équipe, étant donné que le groupe aligné face à l’USMH samedi dernier a donné à quelques satisfactions et cela le poussera certainement à reconduire le même effectif. S. T. S.

Bennaï : «Nous ne devons pas baisser les bras»

L’ailier droit widadi revient sur la défaite de samedi dernier face à l’USMH, contacté hier, l’ex-Harrachi a déclaré que le Widad de Tlemcen ne méritait pas ce sort tout en expliquant les causes de ce revers. Entretien réalisé par S. T. Smain

Un commentaire concernant la défaite devant l’USMH... Franchement, je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens. Je ne veux pas revenir sur ce match. On comprend bien votre réaction, mais on voudrait juste une petite analyse à tête reposée…

On avait bien préparé ce match, mais malheureusement ça n’a pas été suffisant pour éviter cette défaite. Je ne remets pas en cause la solidité de notre adversaire mais je dirais qu’on lui a offert les trois points en commettant trop d’erreurs notamment en défense. Le moral est apparemment à plat... Une contre-performance est toujours amère, mais elle fait partie du jeu, il faut savoir l’accepter. Nous avons fait l’impossible pour tenter d’obtenir la victoire, mais le destin en a voulu autrement, c’est ça le football. Maintenant, nous ne devons pas baisser les bras. Il faut continuer à travailler davantage et penser uniquement à l’avenir à commencer par le match d’aujourd’hui face à l’ASO. Justement vous êtes appelés aujourd’hui à vous ressaisir

face à l’ASO ? En effet, nous sommes dans l’obligation de remporter cette joute pour chasser le doute, d’autant plus que nous allons jouer à domicile. On n’a pas le droit à l’erreur sachant que nous avons raté nos deux dernières sorties face respectivement au CAB et l’USMH. Notre objectif à court terme c’est de gagner ce match et ramener un résultat positif de notre prochain déplacement afin de reconquérir notre public. Nous avons hâte de rendre le sourire à nos fans.

KHERRIS JOUE SA TÊTE

En cas de défaite face à l’ASO. Le coach Kherris sera poussé vers la sortie selon le comité des supporters.

Les Hamraoua veulent se remettre en question

Face à une équipe d’ElEulma, qui est revenu samedi de Béjaïa avec un honorable match nul, le Mouloudia d’Oran compte bien effacer la défaite subie devant le champion sortant à Zabana, et tenter de revenir avec au moins le point du nul.

L

Par Ali Boutaleb

es supporters restent confiants, car ils savent que leurs protégés n’arrivent pas à s’exprimer correctement dans leur propre stade en raison de plusieurs paramètres, dont la pression d’un public qui est devenu très exigeant par la force des choses. Un public qui n’a pas encore oublié la grande déception de 2008 et la descente aux enfers de son club chéri. « A l’extérieur, nous jouons mieux, car nous n’avons aucune pression du public », explique Sebbah, qui a été l’un des meilleurs éléments de son équipe samedi dernier.

MECHRI CONTINUERA À OPTER POUR L’OFFENSIVE

Malgré une défaite que certains reprochent au schéma tactique appliqué, l’entraîneur Abdallah

Mechri ne compte pas moins continuer sur la même ligne. S’étant réuni en compagnie de son staff avec les dirigeants, dimanche pour faire la critique technique du match face à l’ESS, il avait déclaré : « Je ne suis pas un technicien qui axe sa stratégie sur le volet défensif. Je suis un adepte de l’adage qui dit que la meilleure défense est l’ataque. Je pense que mes joueurs vont assimiler petit a petit cette philosophie qui portera ses fruits, j’en suis convaincu. Nous allons à El-Eulma avec cet esprit ». Cela ne l’a pas empêché d’accepter de revoir sa stratégie. Le président AbdelIllah et les autres dirigeants auraient souhaité que l’entraîneur revienne au schéma classique dont ont pris l’habitude les coéquipiers de Zidane. Sauf que cette stratégie n’a pas apporté ses fruits.

DÉPART HIER MATIN D’ORAN

Partis hier matin d’Oran, les Oranais devaient rejoindre Sétif la

Equipe probable : Dahmane, Sebbah, Layati, Mazari, Zidane, Bouterbiat, Aoued, Dagoulou, Bentiba (Boumechra), Cherif, Kouriba.

capitale des hauts-plateaux dans l’après-midi et loger à l’hôtel Hidab. 18 joueurs ont fait le voyage. Mechri a programmé un léger entraînement à Sétif, compte sur un redressement de ses poulains pour faire un résultat positif aujourd’hui.

UNE TACTIQUE OFFENSIVE

Il est certain qu’Abdallah Mechri ne dérogera pas à ses convictions. Dans ce sens, il optera pour un schéma offensif avec deux attaquants de pointe qui pourraient être Kouriba et Cherif Hichem. Le seul possible changement par rapport à l’équipe de samedi dernier,

pourrait être l’incorporation de Layati, comme entrant, afin de jouer avec quatre défenseurs, Sebbah étant le piston dans le couloir droit. Le gros problème du staff technique demeure l’efficacité offensive qui fait défaut à la formation depuis plusieurs années, malgré le changement de joueurs. « Nous allons travailler ce volet en priorité. Il y a des jeunes qui commencent à donner satisfaction, à l’image de Kouriba auquel il manque un peu d’expérience et de Cherif Hichem qui joue bien dans les couloirs », a expliqué samedi le coach mouloudéen. A. B.

DAGOULOU : «NOUS ENTRERONS SUR LE TERRAIN POUR GAGNER»

L’international centre-africain ne cache pas l’objectif de son équipe cette après-midi . « Nous allons entrer sur le terrain d’El-Eulma pour gagner. Bien que nous n’ayons pas eu le temps nécessaire pour préparer ce match, puisque nous n’avions eu qu’une séance de décrassage à la forêt de Canastel dimanche soir, notre volonté est grande pour prendre les trois points. Face à Sétif, nous avons manqué de chance à cause de l’arbitrage. J’espère que ce sera différent aujourd’hui. Personnellement je veux aussi prendre ma revanche et effacer la défaite de l’année dernière où nous fûmes battus ici même (3-0). Je souhaite aussi marquer. »

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

WAT

V S

11 ASO

8e jo u r n é e

LE PRÉSIDENT DU COMITÉ DES SUPPORTERS CHEZ LE WALI

Suite à la demande du président du comité de supporters M. Ghaffour Sidi Mohamed pour une rencontre en urgence avec le premier responsable de la wilaya M. Nourri Abdelouahab. Une réunion extraordinaire a eu lieu avant-hier au siège de la wilaya pour débattre la situation alarmante que traverse le club phare de la cité des Zianides. Après un entretien avec le wali, M. Ghaffour le représentant des supporters, inquiets et soucieux de l’avenir du club de Sidi Boumediène au cours d’un point de presse a suggéré trois propositions à M. Yahla Abdelkrim pour le bien du club pour apaiser l’atmosphère électrique que vit le club depuis l’entame de ce championnat. «Pour le bon fonctionnement du club, M. Yahla Abdelkrim doit tout d’abord se réconcilier avec le premier responsable et mettre la main dans la main pour sauver ce prestigieux club de la relégation. En cas de refus du président, ce dernier ne devra plus compter sur les subventions de l’Etat. Il faut réagir vite et trouver d’autres ressources financières pour l’intérêt du club ou bien il doit partir le plus tôt possible pour laisser la place à d’autres capables de solutionner ce problème financier. Une chose est sûre est que les jours de Yahla sont comptés.» S. T. Smaïn

V S

MCEE

MCO

8e j o ur né e

DAGOULOU SERA ENCORE UNE FOIS LA PIÈCE MAÎTRESSE

Les Oranais compteront encore une fois sur les qualités physiques et techniques de leur africain, Eudes Dagoulou. Bien que n’ayant pas marqué contre Sétif, en raison de l’arbitrage de Houasnia, qui a déstabilisé toute l’équipe (certains pensent que c’est à dessein car poussé par l’opposition à Kalaïdji et AbdelIllah), l’international a centre-africain reste l’élément moteur du Mouloudia et les supporters comptent sur lui pour ramener au moins le point du nul.

AOUEDJ PROBABLEMENT REMPLAÇANT

Certains spécialistes du Mouloudia et des choses du football, estiment que l’ex-international olympique, Sid Ahmed Aouedj, suivra la rencontre de cet après-midi , du banc de touche. Improductif depuis le début de la saison pour n’avoir marqué aucun but, Aouedj pourrait être remplacé par Mohamed Bentiba, plus complet au milieu du terrain et surtout plus collectif que son coéquipier, lequel a raté plusieurs occasions offensives intéressantes pour excès de jeu individuel. Ce qui ne va pas avec la philosophie footballistique d’Abdallah Mechri.


12 MCA

V S

Le Mouloudia ne jure que par

LA VICTOIRE

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

CSC

8e j o ur né e

MENAD L’À DÉCIDÉ

SAYAH ET OUALI TITULAIRES

Ce soir à 18h, le stade du 5 juillet abritera l’un des chocs de cette journée, entre deux vielles connaissances, le MCA et le CSC. Les Mouloudéens qui veulent remonter dans le classement alors que les Sanafirs veulent garder leur invincibilité depuis le début de la saison.

P

Par Walid Saber

ar ses premières prestations, trois victoires et trois matchs nuls, les Vert et Rouge de la capitale, sont à 12 points, donc à un point de leur adversaire du jour le CSC (13pts). Une rencontre qui s’annonce d’ores et déjà palpitante entre le doyen des club Algeriens, et l’une de ses vieilles équipes. le match nul dans le derby face au CRB est déjà oublié, et les camarades de Ghazi veulent à tout prix glaner les trois points de la victoire pour rester coller au peloton de tête. Ses joueurs veulent encore mieux, et considèrent qu’ils sont prêts à passer à la vitesse supérieure. D’ailleurs : « la victoire rien que la victoire, » est devenue la phrase fétiche des Mouloudéens qui savent qu’ils sont capables de faire un bon résultat contre les Constantinois, et du même coup monter d’un grade dans le classement. Ce soir, les fans Mouloudéens se focalisent sur un seul endroit, le stade du 5-juillet. Un choc con-

Pour le match de ce soir contre le CSC, Djamel Menad va opérer quelques changements, question de donner un nouveau souffle à son groupe. Réda Sayeh et Billel Ouali vont faire partie du onze de départ. Un choix qui relèguerait ainsi au second plan Samy Yachir et Nabil Yalaoui, qui ont été à côté de leur sujet face au CRB. Quant à Bilel Attafen, il ne pourra même pas bénéficier du statut de joker, tant il a été une nouvelle fois médiocre, face au Chabab et Djamel Menad ne compte même pas le convoquer pour ce match, vu ses piètres prestations à chaque fois qu’ il a été utilisé,comme face à la JSS, ASO, USMBA et samedi contre le Chabab.

REPRISE HIER SOIR

Les titulaires ont bénéficié d'un jour de repos afin de se remettre des efforts consentis lors du match derby. Concernant les joueurs remplaçants, et ceux qui n'ont pas été retenus, ils ont eu une séance, dimanche, à la forêt de Bouchaoui, sous la houlette du préparateur physique, Réda Sayeh. la reprise des entraînements pour tous le groupe, était hier à l’annexe du stade du 5-juillet.

sidéré comme des retrouvailles entre deux vieilles connaissances, qui vont devoir réécrire leur histoire. La dernière confrontation remonte à la saison dernière et les gars de Sidi Rached ont réussi à tenir le MCA en échec (2-2), alors que c’étaient les camarades de Chaouchi qui menaient au score par deux buts à zéro, sur la pelouse du stade de Bologhine. Djamel Menad mise beaucoup sur ce match, et il ne veut en aucun cas laisser

place à une mauvaise surprise. Il compte effectuer quelques changements qui vont toucher le compartiment offensif, avec la rentrée de Sayah à la place de Yachir et Ouali, qui remplacera probablement Yalaoui, sans oublier le retour du capitaine Babouche, qui a raté le derby à cause d’une fièvre qu’il l’a affaibli, et ce à quelques heures du match contre le Chabab. En somme, un match qui s’annonce

contre qui a dirigé les débats de façon scandaleuse. C’est un arbitrage vicieux qui était à côté de la plaque. Comme il a déclaré Ghazi, cette dimension que recèle ce derby, est plus grande pour un arbitre pareil. Donc, l’une des causes de ce match nul était Ghorbal… Tout le monde a vu que cet arbitre a commis trop d’erreurs. Déjà en tout début de rencontre, Aksas méritait l'expulsion, suite à la faute qu'il avait commise sur Djallit. Et dans les dernières Entretien réalisé par Walid Saber minutes, Djallit a été retenu par le maillot dans la surface de réparation par Abdat. Cette action méritait le Vous semblez très déçu après le penalty. Encore une fois, un arbitre match nul face au CRB... inconnu au bataillon, nous a privés Bien sûr que nous sommes très déçus, d'une victoire certaine. Si c’était un car nous avons dominé le match autre arbitre on aurait gagner facile,surtout en première période face au ment ce match, car avec tous mes CRB, et au bout du compte, on sort respects aux supporters du Chabab, je avec un seul petit point dans notre n’ai pas reconnu le CRB samedi soir. escarcelle. J’avoue que la chance n’a Pour oublier ce faux pas dans ce pas été de notre côté, vu le nombre derby, vous êtes obligés de rectifier le d’occasions qu’on a créees dans ce tir face au CSC. Une équipe qui n’a derby. pas encore perdu cette saison ... On peut comprendre que l’ab- Ce sera une autre affiche tout aussi sence de réussite était l’une des excitante. Nous allons affronter une causes de cet semi échec, non ? équipe très solide qui voyage très bien. Absolument, car nous avons eu Maintenant, on n'a pas le choix, nous quelques opportunités de scorer, mais devons trouver les solutions pour nous nous avons pêché dans le dernier geste. imposer. Le fait de jouer au 5-juillet, Mais, si nous avons été tenus en échec, c’est une occasion pour nous de gagner c'est aussi à cause de l'arbitre de la ren- le match, pour rendre le sourire à nos

Victime d'une forte fièvre quelques heures avant le coup d'envoi du match derby, le capitaine du MCA a dû déclarer forfait au dernier moment. Babouche nous confirme qu'il sera, néanmoins, présent ce soir face au CSC : « Je suis déçu d'avoir manqué le derby, mais je vous confirme que je serais opérationnel pour la rencontre de ce mardi. Je suis soumis à un traitement de choc, à base d'antibiotiques pour me remettre d'une forte grippe qui m'a affaibli. Je sens même que ce soir je marquerais mon premier but de la saison, et comme d’habitude sur un tir. » Nous dira l’enfant de Skikda.

prometteur pour les amoureux du Mouloudia dans leur fief quartier de Bab el Oued, à savoir les familles nobles du MCA, les Guessoum, Slimani, Attiche et Bouhadjeb. Les deux équipes n’ont qu’un envie, c’est celui de gagner, et donc, les deux camps vont mettre le turbo pour réussir leur pari. La question qui se pose qui aura le dernier mot dans cette confrontation ? W. S.

CHAOUCHI : «Ce soir, on gagnera» Il était l’homme du match contre le CRB. Il a réussi des beaux arrêts où il a privé les Belouizdadis de deux buts tout faits. Fawzi Chaouchi se dit dépité par les décisions de l'arbitre Ghorbal, qui a privé son équipe d'une victoire certaine, et il promet que son équipe va rectifier le tir ce soir contre les Sanafirs.

BABOUCHE : « FA CE AU CSC, JE MARQUERAIS »

supporters. La saison dernière vous avez été tenus en échec, dans les dernières minutes du jeu, alors que vous meniez au score ? C’était un très mauvais souvenir ce match, lorsque nous avons concédé le nul dans le temps additionnel à Bologhine, alors que nous menions sur le score de 2 à 0. Ce mardi, ce sera l'occasion pour prendre notre revanche et gagner pour rester parmi le peloton de tête. Il ne faut pas laisser l’USMH creuser l’écart. Face à cette programmation marathonienne, vous ne craignezvous pas la fatigue qui risque de se faire ressentir face au CSC ? Ce sera valable pour les deux clubs, du moment que nous sommes tous logés à la même enseigne. Ce sera l'équipe la plus volontaire qui s'imposera ce soir. Vous semblez très confiant ? Je sais qu’on a un bon groupe qui pratique un beau football, et Menad est entrain d’effectuer un bon travail, en essayant de trouver sa meilleure équipe type. Je sais qu’à partir de ce match contre le CSC, et lors des prochains journées, vous allez voir un autre Mouloudia. J’espère que nos fans vont se rendre en masse ce soir, pour venir nous soutenir, et Incha Allah on va leur offrir les trois points de la victoire. W. S.

LIGUE E 1 13 MENAD-LEMERRE, QUI AURA LE DERNIER MOT ?

Le match d’aujourd’hui face au CS Constantine, sera une occasion inouïe pour l’entraîneur Djamel Menad pour prouver à tout le monde, que les compétences algériennes sont capables de relever n’importe quel défi. Le coach mouloudéen aura tout simplement en face, le Français, Roger Lemerre, l’ancien champion du monde et d’Europe avec l’équipe de France, et champion d’Afrique avec la Tunisie. Pour l’information, Lemerre a aussi dirigé la barre technique du Maroc, même si son passage était de courte durée. C’est pour dire, que le coach du CSC n’est vraiment pas à présenter grâce à cette carte visite bnien remplie. Ce soir au 5-Juillet, Djamel Menad veut tout simplement, frapper d’une pierre deux coups : Battre le CSC et prendre le dessus sur l’entraîneur français. Alors qui aura le dernier mot, la détermination et la hargne algerienne ou l’éxpérience du coach français ? La réponse sera connue ce soir. Seulement, il y a une une certitude, ça va réellement chauffer sur le rectangle vert, et aussi, sur le banc des remplaçants. M.B

Un défi de taille pour le Mouloudia

« Oublions le CRB et pensons au CSC », tels sont les mots d’ordre au sein de cette équipe du MC Alger, qui s’est, pour rappel, contentée d’un petit 0 à 0 samedi dernier, face au CR Belouizdad.

U

Par Mounir Ben.

n nul qui n’a certes, pas affecté les Mouloudéens, mais qui a quand même, laissé quelques regrets du moment qu’il y avait de la place pour une victoire, selon les dires de tous les Mouloudéens, qui n’arrêtent pas de fustiger l’arbitre de la rencontre, à savoir, M. Gherbal qui, selon leurs dires, les a privés d’une victoire indiscutable. Ce soir au stade du 5-Juillet, les Vert et Rouge de la capitale, auront une nouvelle opportunité pour rectifier le tir, même si la mission s’annonce des plus délicates, contre la seule équipe invaincue du championnat, qui n’est autre, que le CS Constantine.

LES MOULOUDÉENS À L’ÉPREUVE DE LA SEULE ÉQUIPE INVAINCUE

DJALLITBOULEMDAÏS, LE DUEL DES GOLEADORS

Ce soir à l’occasion du choc MCA-CSC, les duels seront à coup sûr, au rendezvous. Il y a par exemple, l’explication Menad-Lemerre sur la ligne de touche et aussi, celle des deux meilleurs buteurs du championnat, le Mouloudéen Djallit (6 buts) et le Constantinois Boulemdaïs (7 réalisations). Pour rappel, le dernier duel opposant Djallit au buteur de l’équipe nationale Slimani, s’est soldé par un 0 à 0. Qu’en sera-t-il pour le très attendu DjallitBoulemdaïs, aujourd’hui sur cette même pelouse du 5-Juillet ? Ça promet !

Equipe probable Chaouchi, Besseghier, Babouche, Djeghbala, Bachiri, Ghazi, Kacem, Metref, Ouali, Sayah, Djallit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En effet, le Doyen des clubs algériens aura en face, le CS Constantine, toujours invaincu après les 7 premières journées du championnat. Un CSC qui se défend à merveille loin de ses bases, et qui a déjà accroché l’USMA à Bologhine, en dépit de

sa précieuse victoire acquise à BelAbbès. C’est pour dire, que les hommes de l’entraîneur Djamel Menad, ont intérêt à sortir le grand jeu s’ils souhaitent réellement franchir l’obstacle des Sanafirs, avec le meilleur résultat possible. D’ailleurs, à entendre les dires du coach Menad, et même ceux du premier responsable de la section football, Omar Ghrib, n’importe quel autre résultat que la victoire aujourd’hui, remettra le Mouloudia à la case de départ. Ce qui signifie clairement, que la victoire sera le seul objectif des Vert et Rouge aujourd’hui, même si l’adversaire du jour, a toujours été intraitable en déplacement. Lors du dernier derby algérois face au CR Belouizdad, les joueurs du Mouloudia et notamment, les

attaquants, ont raté pas moins de quatre occasions imparables notamment, Djallit, Yaalaoui et Yachir. Ce soir au 5-Juillet contre le CSC, les hommes de Menad, sont contraints de retrouver leur efficacité en particulier, le meilleur buteur du club en l’occurrence, Mustapha Djallit qui possède à son actif, 6 réalisations depuis le début de l’exercice en cours. A priori, les joueurs du MCA savent très bien, qu’un autre revers au stade olympique sèmera à nouveau le doute au sein du groupe, du moment que le Doyen a déjà perdu 7 précieux points au 5-Juillet après la défaite face à l’USMA (1-0) et les deux 0 à 0 concédés face à l’ASO Chlef et le CR Belouizdad. Juste pour l’information, le Mouloudia d’Alger effectuera deux

SAYEH : «JE N’ATTENDS QUE LE FEU VERT DE MENAD»

Le meilleur buteur mouloudéen de la saison dernière, n’a toujours pas débloqué son compteur but, et ambitionne sérieusement de le faire aujourd’hui contre le CSC. Entretien réalisé par Mounir B.

Tout d’abord, comment va le moral du groupe au lendemain du fameux match nul contre le CR Belouizdad ? Vous avez tout vu, que le Mouloudia méritait nettement mieux que ce 0 à 0. Mais il faut se plier aux lois du football. C’est

pour cela, que les joueurs sont contraints de tourner la page du CRB, pour ouvrir celle du CSC, qui nous intéresse plus que jamais.

Certains pensent qu’un autre revers risque sérieusement de semer le doute au sein du club, est-ce votre avis ? Je tiens à vous préciser, que notre équipe occupe actuellement la 4e place avec à la clé, trois belles victoires et un précieux nul ramené de Béjaïa. Donc, la situation ne mérite pas toutes ces spéculations. Les joueurs sont parfaitement conscients et savent très bien quoi faire pour reprendre le bon chemin et inchallah, on fera tout

pour gagner ce match et ce, quoi qu’il arrive.

Ce mardi, le Mouloudia aura en face, la seule équipe invaincue du championnat, êtes-vous prêts pour relever ce nouveau défi de taille connaissant la solidité du CSC en déplacement ? Invaincu ou pas, il nous faut cette victoire et on fera tout notre possible pour l’obtenir. On sait tous, que le CSC est un sérieux « morceau » qui carbure à plein régime loin de ses bases, mais sincèrement, on n’est pas prêts à rater cette nouvelle sortie au 5-Juillet, et franchement, on a les moyens pour atteindre cet objectif.

Certaines sources affirment que Sayeh a de fortes chances de débuter le match de ce mardi, un mot làdessus, sachant, que vous avez un bon souvenir de cette équipe du CSC à laquelle vous avez inscrit un doublé la saison dernière ? Tout d’abord, je n’ai rien à dire concernant ma participation, car le dernier mot revient à l’entraîneur Menad. Je peux toutefois vous affirmer, que je me sens d’attaque et je reste à la disposition du coach. En tous cas, si une éventuelle occasion me sera offerte, je ferai l’impossible pour la saisir. M. B.

périlleux déplacements prochainement, en rendant visite au MC Oran et à la JS Kabylie. Voilà pourquoi Menad et Ghrib insistent plus que jamais sur les trois points. Notons enfin, que lors de la saison précédente, le CS Constantine a battu le MCA (1-0) à Hamlaoui avant de le tenir en échec à Bologhine (2-2). M. B.

DES CHANGEMENTS EN VUE

Juste après le match du CR Belouizdad samedi dernier, l’entraîneur Djamel Menad avait textuellement déclaré « certains joueurs m’ont vraiment déçu et je peux vous affirmer que je vais sérieusement revoir beaucoup de choses concernant l’équipe rentrante. » Des propos qui sont suffisantes pour comprendre, que le coach mouloudéen procédera à quelques changements pour le match d’aujourd’hui contre le CS Constantine. D’après certaines sources proches du staff technique, les deux attaquants Yaalaoui et Yachir ne débuteront pas le match du CSC après leur piètre rendement remarqué face au CRB. Deux joueurs qui seront fort probablement remplacés par le duo Ouali-Sayeh sauf une autre surprise de dernière minute. Le capitaine Babouche retrouvera quant à lui, son couloir gauche après avoir raté le dernier derby algérois, face au Chabab, à cause d’une forte fièvre. La seule hésitation concerne la titularisation de l’international Hachoud. A l’exception de ces éventuels changements, le Mouloudia débutera le match du CSC avec le Onze suivant : Chaouchi, Besseghier (Hachoud), Bachiri, Djeghbala, Babouche, Kacem, Ghazi, Metref, Djallit, Ouali (Hachoud), Sayeh. Mounir Ben.


14

LA DIRECTION CONDAMNE

LIGUE E2

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

La direction du MOB condamne avec énergie le comportement des fans du MOB lors de la dernière rencontre de leur équipe face au Khroub. Elle appelle aussi à plus de vigilance à l’avenir, à commencer par le match de ce mardi face à l’USM Annaba. En gros, ce qui s’est passé au Khroub, c’est que des fans sont allés dans cette ville supporter leur équipe, mais sans prendre de l’argent avec eux et à la fin de la partie, et alors que l’équipe se préparait pour quitter El Khroub, les fans ont mis la pression sur les dirigeants pour que ces derniers les laissent monter dans le bus de l’équipe pour rejoindre Béjaïa. Des agissements regrettables, et ce n’est pas de cette manière que les fans pourront rendre service à leur équipe, encore moins en insultant les dirigeants à tort et à travers.

V S

BENCHAÂBANE ET FERHAT INCERTAINS

Si la majorité des éléments seront prêts pour le match de cet après-midi, ce n’est pas le cas pour les deux joueurs, Ferhat (milieu récupérateur) et Benchaâbane (avant-centre), puisque le premier a contacté une blessure durant la séance d’avant-hier (élongation à la cuisse), alors que le deuxième s’est blessé une deuxième fois aux adducteurs durant la même séance. Toutefois, le coach les a mis sur la liste des 20, et pourra les utiliser si les échographies des deux joueurs ne révèlent rien de grave. Ils restent toutefois incertains.

MOB USMAn 6e journé e

Quatre bonnes raisons pour battre les Annabis

1- GARDER L’INVINCIBILITÉ

Le stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa sera le théâtre, cet après-midi à partir de 18 h, d’une rencontre entrant dans le cadre du déroulement de la 8e journée, où les Vert et Noir du Mouloudia de Béjaïa recevront les Tuniques rouges de l’antique Bône. Une équipe en mal de points, qui occupe actuellement la 12e place et qui ne viendra pas à Béjaïa pour rendre la vie facile aux Béjaouis, qui sont déterminés plus que jamais à continuer sur leur lancée, après les quatre dernière rencontres ponctuées par trois victoires de suite et un nul. Ce qui fait que les Crabes sont invaincus depuis la 4e journée, où ils ont battu le MOC à Béjaïa et en allant par la suite ramener les trois points du stade du 24 Février de Sidi Bel Abbès devant le MCS et en enchaînant avec un autre succès à domicile face à l’ASMO, et enfin en ramenant un nul face à l’AS Khroub de Saïd Belaribi. Ce dernier n’a pas trouvé de solutions pour contrer son ancien club et s’est donc

LES JOUEURS ONT PERÇU LA PRIME DE L’ASMO

Comme cela avait été le cas la semaine passée, c'est-àdire avant le match de l’ASK, la direction avait remis aux joueurs la prime de la victoire acquise à domicile face au MOC. Cette semaine aussi, les joueurs ont reçu celle de la victoire acquise difficilement face à l’ASMO, puisque le succès ne s’est dessiné qu’à la toute dernière minute, suite à un but signé Chebana. Cela encouragera bien entendu les joueurs et les poussera à sortir tout ce qu’ils en ont dans les tripes pour remporter ce match. Il ne reste donc que la prime de la victoire acquise face au MCS, qui dépasse les 20 000 DA.

comme il se doit, les joueurs doivent sortir le grand jeu et remporter leur cinquième victoire de la saison en huit journées. Les camarades de Djebar Akrour savent pertinnemment ce qui les attend et feront assurément tout pour ne pas céder de point chez eux.

contenté d’un seul point. C’est dire que le seul objectif pour les Crabes cet après-midi, c’est de remporter le gain du match. Une manière de rester invincibles et de continuer sur la même lancée des bons derniers résultats.

2- RESTER DANS LE TRIO DE TÊTE

Le MOB est actuellement deuxième ex aequo, avec deux autres clubs, à savoir le Milaha de Hussein-Dey et le Chabab de Aïn Fakroune. Les trois clubs comptent chacun treize points au compteur, mais le goal-average est favorable au NAHD, qui a

Ce ne sera pas facile pour les Crabes

une différence de +5, alors que le CRBAF en a +3 alors que le MOB en a +1. Le MOB devra donc remporter ce match, surtout que dans le même temps le leader, le RC Arbaâ, ira en découdre avec le MOC, dans une rencontre difficile, eu égard au classement des Constantinois (10es avec 8 points). Alors que les deux autres dauphins se donneront la réplique au stade du 20 Août, où le NAHD recevra le CRBAF, dans une rencontre synonyme de confirmation pour les deux équipes qui ont remporté chacune une victoire en déplacement lors de la précédente journée, les

MSPB

Les Oranais à l’hôtel Errif d’El Eulma

Les Oranais ont préféré élire domicile à l’hôtel Errif pour leur mise au vert. La bande à Chérif El Ouazzani est arrivée samedi en fin de journée à El Eulma, où les joueurs ont passé deux nuitées avant de rejoindre Batna hier après-midi, quelques heures avant le match.

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT À EL EULMA

Algérois l’ayant emporté face au nouveau promu, le CR Témouchent sur le score d’un but à zéro, signé par Brinis à la 64’, et le MCS sur le même score dont le but avait été inscrit par Bourahli à la 80’. C’est dire que les Vert et Noir joueront cet après-midi afin de gagner, tout en ayant une oreille attentive vers les deux autres stades, celui de Hamlaoui de Constantine et celui du 20 Août d’Alger.

3- PASSER L’AÏD À L’AISE

Tout juste après cette journée, les clubs des Ligues 1 et 2 seront soumis à une mini-trêve, induite par la fête de l’Aïd El Adha prévue pour ce vendredi. C’est pour dire que pour passer cette fête

BELHADI A PRIS DES RISQUES

Bien qu’il n’était pas prêt à 100%, Belhadi a pris le risque d’accepter la convocation pour ce MSPB-ASMO, et c’est avec un grand strapping porté au genou droit que Yacoub, de son prénom, a pénétré sur le terrain.

DAÂS PREND SES FONCTIONS

Les joueurs de l’ASMO se sont entraînés dimanche à El Eulma sur le terrain en tartan du stade communal. Chérif El-Ouazzani s’est contenté d’une séance légère d’une heure pour exclure les effets de la fatigue du voyage effectué par route.

Après la cession de la SSPA par Zidani et son équipe, le nouveau PDG, Daâs, a pris ses fonctions, il a tenu à être omniprésent avec les joueurs et le staff technique auxquels il a promis un changement, notamment concernant la situation des salaires et primes des joueurs.

C’est lors de l’ultime séance d’entraînement d’hier matin, jour du match, que les trois joueurs ont déclaré forfait, ce qui a contraint Zemmouri de les remplacer par les jeunes Kareche, Aouf et Bacha.

Les nouveaux dirigeants du MSPB ont promis une belle prime pour l’Aïd, et ce, quel que soit le résultat contre l’ASMO, c’est une façon de motiver les joueurs sans leur mettre la pression du résultat. W. Y.

AGUINI, CHOUATI ET LEMOUADAÂ DÉCLARENT FORFAIT

4- RESTER LA BÊTE NOIRE DES ANNABIS

UNE BONNE PRIME POUR L’AÏD

Lieu

ILS SONT AUSSI À JOUR CÔTÉ SALAIRES

La direction n’a pas perdu de temps en ne lésinant point sur les efforts afin de payer les mensualités des joueurs. Ces derniers sont donc à jour et c’est ce qui les motive de plus.

LISTE DES JOUEURS CONVOQUÉS :

Toual, Zaïdi, Benhocine, Guedjali, Berrami, Baâouali, Chebana, Akrour, Rahal, Ferhat, Hamlaoui, Aït Ali, Nemdil, Selloum, Djabali, Djahel, Amrane, Benchaâbane, Beloucif et Khelidi.

PROGRAMME DE LA 8e JOURNNÉE

MEROUANA MOSTAGANEM CONSTANTINE 20 AOUT 55 MOHAMMADIA BLIDA BRAKNI BEJAIA

Equipes 1. RC Arbaâ 2. NA Hussein D. 3. CRBAF 4. MO Béjaïa 5. USM Blida 6. ES Mosta. 7. AS Khroub 8. MSP Batna 9. AB Merouana 10. O. Médéa 11. USM Annaba 12. MO Constan. 13. MC Saïda 14. ASM Oran 15. CR Temou. 16. SA Mohamm.

Le MOB et l’USMAn se sont rencontrés uniquement la saison passée, puisque en 2010/2011 le MOB était en DNA, alors que l’USMAn était en Ligue 1. Le MOB avait, rappelons-le gagné à Béjaïa par la plus petite des marges, avant d’aller au stade du 19 Mai 56 ramener un nul et rater une victoire qui aurait permis aujourd’hui au Mouloudia d’être en Ligue 1 professionnelle, puisque le club avait terminé l’exercice passé à la 4e place, à un point du 3e, l’USMBA, qui est actuellement en Ligue 1. C’est dire que les Crabes joueront cet après-midi aussi pour gagner, afin de rester la bête noire des Tuniques rouges. Ce ne sera pas facile, mais rien n’est impossible. N. S.

Horaire Rencontres

Arbitres

Pts 15 13 13 13 12 11 09 08 08 08 08 08 06 06 05 04

N 03 04 01 01 03 02 04 05 01 02 02 02 03 03 02 04

15H00 15H00 18H00 15H00 15H00 15H00 18H00

ABM/ASK ESM/MCS MOC/RCA NAHD/CRBAF SAM/CRT USMB/OM MOB/USMAN

J 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07

G 04 03 04 04 03 03 02 01 02 02 02 02 01 01 01 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BRAHIMI-CHEBALLAH-IDDIR BOUSSAID-LARIBI-BELARBI SAHRAOUI-SERRADJ-NACERI MIAL-SEMSOUM-DOULACHE SAADI-TALBI-YAHI ZOUAOUI-BITAM-CHENAOUA SEKHRAOUI-BOULEKRINET-RACHEDI P 00 00 02 02 01 02 02 01 03 03 03 03 03 03 04 03

BP 07 06 07 04 13 07 09 04 02 05 04 05 05 07 03 03

BC 02 01 04 03 05 06 09 05 03 08 08 08 06 07 07 08

Diff +05 +05 +03 +01 +08 +01 +00 -01 -01 -03 -04 -03 -01 -00 -04 -05


LIGUE E2

Après la défaite face au NAHD

Le Chabab en plein dans le doute

R

Par Benbachir M.

ien ne va plus au CRT, qui a enregistré sa quatrième défaite vendredi face au NAHD (1-0), occupant ainsi l’avant dernière position au classement général, avec cinq points au compteur.L’absence de lucidité et la précipitation de ses attaquants ne lui ont pas permis de sortir victorieux de cette confrontation. Le patron de la barre technique, Amrouche Arezki, ne semblait pas affecté, outre mesure, puisqu’il a déclaré à la fin de la partie que : «Ce revers est dû à la fatigue des joueurs qui ont effectué deux déplacements consécutifs par bus à l’Est du pays. Et, par conséquent ils n’ont pas eu le temps de récupérer».Avant d’ajouter : «En première période, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes, alors qu’en seconde mi temps, ils sont passés à côté de leur sujet». Il faut savoir que le bilan technique du CRT n’est guère reluisant, dans la mesure où les sept matchs disputés se sont soldés par une courte défaite, deux nuls et quatre défaites. Le coach Amrouche, a souvent laissé entendre qu’il «est obligé de compter sur l’effectif qu’il a sous la main, en attendant le Mercato hivernal». Une façon de dire qu’il n’a pas d’autres alternatives que cette formation actuelle. Pour le PDG de la SSPA/CRT Haddou Houari, pas question pour autant de lâcher l’équipe, qui est entrain de faire le maximum pour se maintenir en ligue 2, il dit : «On va rebondir dans les jours à venir, c’est une question de temps. Nous avons hérité d’une situation catastrophique, qui nous a énormément perturbés. Nous disposons d’un projet fructueux qui pourra faire sortir notre équipe de sa léthargie». B. M.

Match de rachat pour le Sarii

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Après le revers concédé vendredi dernier face à l’ASMOran, les poulains de Bot Abdelaziz, doivent une revanche à leur supporters, et ce à partir de cet après midi, face au CRTémouchent, une rencontre placée sous le signe du rachat. Par Aoun L. B.

L

es fans Samistes, qui n’ont pas manqué de manifester violemment leur colère, après six contre-performances consécutives, 3 nuls à domicile, et autant de défaites en déplacement, ne tolereront sûrement pas un autre faux pas, conscients de cette situation, les coéquipiers de Allali, prendront très au sérieux le match, devant leurs voisins Témouchentois, ainsi les Oranges qui sont sans prési-

SAM

dent depuis mercredi dernier, après la démission de Benfetta Habib, se sont entraînes dans le calme, et le staff technique a axé beaucoup plus son travail sur le volet psychologique, l’équipe s’est entraînée au complet, avec le retour de Ghariche, qui était blessé, et le défenseur axial Belahouel qui avait purgé sa suspension automatique vendredi dernier face à l’ASMO. Certes la rencontre ne va pas être facile

Pour le milieu offensif Samite , Belahouel Mecherfi, la défaite du vendredi dernier face à l’ASMO, fait partie du passé, et dira également que ses coéquipies et lui même, se focalisent pour l’heure, sur le match à venir face au CRT. Le N° 11 Samiste, estime que son équipe est dans l’obligation d’empôcher les 3 points de la victoire. Entretien réalsé par Aoun L. B.

Le meneur de jeu des Bleu et Blanc ne sera pas au rendez-vous de cette soirée face au MOC, à cause d’une blessure contractée dernièrement contre l’USM Blida .Son absence mettra certainement l’entraineur dans l’embarras pour le remplacer. Il doit puiser chez les réservistes pour trouver quelqu’un de capable d’assurer son remplacement en tenant son rôle comme il se doit sur le terrain, pour que la confiance lui soit renouvelée, en vue des prochaines échéances.

Encore une déception cette fois ci face à l’ASMO … C’est vrai on vient de subir une autre contre-performance la 6e d’affilée, mais je suis sûr qu’elle n’aura aucun impact sur le mental des joueurs, il est vrai que la défaite est amère, mais cela ne nous empechera pas de réagir face au CRT. Votre position au classement ne vous inquiéte-telle pas ? Il est sûr que nous sommes inquiets, aucun joueur n’aime voir son équipe dans le bas du tableau, maintenant, ça ne sert à rien de se lamenter, il faut trouver le moyen pour sortir l’équipe de la zone

S

8e j o ur né e

d’autant pus que le CRT qui reste sur une défaite amère concédée à domicile face au NAHD. La journée à venir verra sans aucun doute, une équipe de Sarii sortir ses grandes potentialités pour décrocher le meilleur résultat possible, de son déplacement à la ville des Oranges. Donc le Sarii est averti, et une autre contrepeformance compliquera davantage sa situation. A. L. B.

dangereuse. Il faut réagir dés maintenant avant qu’il soit trop tard. Votre équipe est donc appelée à réagir cet après midi face au CRB ? Il est très important pour nous de goûter à la victoire, à l’occasion de la réception du CRT, car nous n’avons plus de circonstances atténuantes cette fois ci, et seuls les 3 points comptent pour nous, pour sortir l’équipe de cet impasse, et il n’est pas question de laisser l’occasion à notre adversaire de négocier à son avantage l’issue de derby, qui est à mon avis un match à 6 points. A. L. B.

NUITÉE À L’HÔTEL ARC- EN CIEL

Avant de rejoindre Constantine, les Arbéens feront une halte à Khroub, et prendront leur quartier à l’hôtel Arcen ciel, établissement fréquenté par les clubs Algérois se déplaçant dans les villes de l’Est. Ils prendront le lendemain la route en direction du stade Hamlaoui, pour affronter le MOC, et ils sont déterminés de revenir avec la victoire.

Un rendez-vous à ne pas rater

es derniers croient maintenant dur comme fer en les capacités d’être les favoris, en vue d’arracher une place sur le podium. C’est dans une ambiance bonne enfant qu’ils ont repris avant hier du service en prévision de leur confrontation contre le Mouloudia de Constantine, prévue aujourd’hui au stade Hamlaoui. Avant de se remettre au travail, l’entraineur Boudjaàrane s’est réuni avec l’ensemble de ses joueurs, pour les remercier des efforts fournis tout au long de la précédente rencontre face aux gars de la ville des roses. Il leur a demandés surtout, de garder leur pied sur terre, et de ne pas s’aventurer en disant que per-

CRT

MECHERFI : «SEULS LES 3 POINTS COMPTENT POUR NOUS»

RABTA ABSENT

Les Arbéens restent sur une belle victoire devant leur voisin Blidéen, pour le compte de la septième journée, occasion qui a été fêtée pas les supporters, comme il se doit, à travers toute la ville. Par Oukili A.

V S

15

sonne ne pourrait mettre fin à leur invincibilité, et qu’il leur est facile de filer tout droit vers le podium, mais, bien au contraire , ils doivent continuer à bosser sérieusement, et de ne plus regarder dans le rétroviseur, afin de se concentrer uniquement, sur la suite du parcours. Ils essayeront de bien gérer toutes les rencontres afin de réaliser l’objectif tracé’ par la direction en début de saison, qui est le maintien et non pas autre chose. Les camarades de Rait, ont saisi le message, et promettent de rester soudés et solidaires, par une prise au sérieux tous leurs adversaires ,quelque soit leur position au classement. Ils ont pris hier matin la route en direction de Constantine, pour jouer face au MOC,; dans une rencontre qui ne sera pas de tout repos pour eux. Les Constantinois, larges vainqueurs du MSP Batna lors de la précédente journée, veulent enchainer une deuxième victoire consécutive pour améliorer leur classement. Les Arbéens sont appelés à mettre les bouchées doubles pour ne pas revenir bre-

Le leader doit confirmer sa suprématie à Constantine

douilles de la ville des ponts suspendus. Un bon résultat confortera leur position de leader et garderont en même temps leur invincibilité. Les inconditionnels savent que la mission de leur favori est difficile, devant un adversaire en quête de victoires

pour remonter la pente et fuir la zone des mal classés. Ils estiment que les joueurs vont aborder la partie avec leur hargne et volonté comme ils l’ont toujours fait pour contrer les Constantinois afin de revenir avec le meilleur résultat possible. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOC

V S

RCA

8e j o ur né e

NEZOUANI SERA PRÉSENT

Le remuant attaquant des Bleu et Blanc, Halim Nézaouni, a effectué le déplacement avec le groupe et fait ainsi taire la rumeur qui a circulé après la rencontre face à l’USM Blida. Certains ont avancé qu’il a ressenti des douleurs au niveau du genou, ce qui l’empêchera d’être absent contre le MOC. L’enfant de Beni –Slimane a retrouvé la forme et l’a bien prouvé contre les Blidéens, qui avaient éprouvé les pires difficultés pour le « neutraliser » . Avec Noubli il formera un duo d’enfer, et feront souffrir les Constantinois tout au long de la partie , et à eux seuls, ils peuvent faire la différence. O. A.


16

V S

CERTAINS JOUEURS ONT PERÇU UN SALAIRE

NAHD CRBAF 8e jo u r n é e

AÏT DJOUDI S’EST ABSENTÉ POUR RAISONS PERSONNELLES

Le coach, Azzedine Aït Djoudi, s’est absenté lors de la séance d’avant-hier et n’a pas pu prendre en main l’équipe. Ce sont ses adjoints, Omar Hamened et Salem Gacem, qui se sont chargés d’entraîner les joueurs et ont appliqué le programme du coach Aït Djoudi.

IL N’A PAS PRIS DE DÉCISION FINALE POUR SON AVENIR

Par ailleurs, le driver du Nasria, n’a pas encore pris une décision finale quant à son avenir au sein du club. En effet, Aït Djoudi devrait réfléchir à son avenir juste après le match face au CRBAF, et surtout après qu’il ait reçu une offre du club marocain du Moghreb Fès qui souhaite l’engager. Certes, il a avoué qu’il avait donné sa parole aux dirigeants de continuer son travail au sein du club, mais cela dépendra aussi de la suite du parcours, surtout qu’il n’a pas apprécié d’être insulté par certains fans après le match face à l’O Médéa.

ESM

V S

MCS

8e j o ur né e

Les Espérantistes, qui veulent aligner une quatrième victoire de rang pour maintenir le cap vers le haut du tableau, affronteront un adversaire de poids, mais qui se cherche encore, mais une forte réaction de celui-ci n’est pas à écarter.

C

LIGUE E2

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Par Noureddine B.

’est tout dire que les Mostaganémois doivent se garder de tout excès de confiance en prenant leur vis-à-vis au sérieux, malgré les appréhensions qui tournent autour du club de la ville des Sources en ce moment. Revigorés par le nul flatteur ramené de Médéa, les coéquipiers de Belahouel semblent avoir pris goût aux résultats positifs puisqu’ils sont à leur cinquième rencontre sans défaite, ce qui est déjà une performance au regard des aléas qui avaient entouré l’équipe en début de sai-

Certains joueurs du Nasria ont touché une mensualité qui leur a été accordée par les dirigeants, avant-hier soir. Il s’agit, en effet, des éléments qui n’avaient reçu qu’un seul salaire comme avance. Cette mensualité est venue au bon moment pour ces joueurs, surtout à l’approche de l’Aïd.

LA PRIME DU CRT APRÈS LE MATCH

Par ailleurs, la direction devrait accorder la prime de la victoire face à la formation du CR Témouchent juste après le match que jouera l’équipe face à Aïn Fakroune. Les dirigeants pensent même leur accorder deux primes à la fois afin que les joueurs soient mis dans les meilleures conditions possibles et restent concentrés sur leur travail.

Le match de la confirmation pour le Nasria

Le Nasr d’Hussein Dey attache une grande importance au match qu’il disputera cet aprèsmidi face à la formation du CRB Aïn Fakroune, pour le compte de la 8e journée du championnat de Ligue 2 qu’il jouera au stade du 20 Août.

L

Par Raouf M.

es Sang et Or, qui se sont relancés en venant à bout de la formation de Aïn Témouchent, feront tout leur possible pour confirmer leur retour en force et prouver que les matchs nuls à domicile face au CRT et à l’OM n’étaient que des accidents de parcours et que l’équipe pouvait faire mieux, n’était la forte pression exercée sur eux par les supporters. Les poulains d’Aït Djoudi feront donc tout leur possible pour tenter de reprendre goût à la victoire dans les matchs qui se jouent à domicile, et ce, pour garder leur position au classement général et pourquoi pas tenter de l’améliorer en prenant la première place, en

Un match important attend les Nahdistes face à la coriace équipe de Aïn Fekroun

cas de défaite du RCA, qui se déplacera à l’extérieur de ses bases et croisera le fer avec le MOC. Les Nahdistes comptent venir à bout de cette redoutable équipe de Aïn Fakroune qui, même si elle n’a accédé en Ligue 2 que cette année, il n’empêche qu’elle est en train de faire un excellent parcours qui l’a propulsée aux avant-postes. Les gars d’Hussein Dey savent ce qui les attend pour cette rencontre difficile et tenteront de tout donner pour prendre les trois points du succès et continuer leur série de bons résultats. Le coach, Azzedine

Aït Djoudi, compte reconduire la même formation qui avait été alignée lors de la dernière journée à une exception près, étant donné qu’il y aura le retour de Amar Selimi qui a purgé sa sanction en

étant absent lors du match face au CRT. Il devrait aussi garder Brinis qui a réalisé de belles prestations que ce soit face à l’OM ou au CRT. R. M.

SAOUD ET GUEBLI EN SOLO

Les deux joueurs qui souffraient de blessures, à savoir Ahmed Saoud et Ishak Guebli, se sont entraînés en solo avant-hier aprèsmidi et n’ont pas pris part aux entraînements avec le groupe. En effet, les joueurs sentent qu’ils ne sont pas rétablis à 100%, en plus du fait qu’ils ne sont pas au point physiquement, ce qui veut dire qu’ils ne peuvent pas travailler comme le reste du groupe. Pour ce qui est de Guebli, et même s’il commence à retrouver ses sensations, il ne pourra reprendre la compétition officielle qu’après le match face à Aïn Fakroune.

BELARBI : «Une victoire sera très motivante avant notre prochain match face à Larbaâ»

Les coéquipiers de Belahouel semblent avoir pris goût aux résultats positifs

son et veulent garder cette saveur. Aussi, ils sont armés d’une détermination et d’une rage de vaincre sans faille pour venir à bout de cette équipe du MC Saïda, et pour cela, ils peuvent s’appuyer sur un moral gonflé à bloc. Quant à l’entraîneur Osmane, il ne lâche pas ses joueurs d’une semelle pour les mettre en garde, en prenant très au sérieux l’adversaire du jour, les incitant à éviter tout excès de confiance, car en face il s’agit d’affronter une équipe qui peut avoir une vive réaction après sa défaite à domicile inattendue face à Aïn

Fakroune et qui vient entre autres de se séparer de son entraiîeur Karamane. C’est pour cela qu’à l’entame des entraînements de dimanche, le coach, entouré de ses joueurs sur la pelouse du stade Bensaad, discutera longuement avec ces derniers, mettant l’accent particulièrement sur la volonté qui anime le groupe et en les encourageant par ailleurs à consentir encore plus d’efforts car l’équipe peut faire encore mieux. L’antagoniste des Mostaganémois cet après-midi, ex-pensionnaire de Ligue I, reste quoi qu’il en soit

toujours un potentiel candidat pour la montée en L1 cette saison, et pour cette raison il ne faudra surtout pas porter un jugement hâtif sur l’adversaire en se référent à ses précédents résultats. C’est un rival qu’il ne faudra surtout pas sous-estimer. Ainsi donc, il est nécessaire pour les Espérantistes de rester concentrés sur leur sujet, s’appliquer à la stratégie et aux consignes du staff technique, car les Saïdis ne vont pas se déplacer en touristes, mais avec l’intention de repartir avec le meilleur résultat possible. On ne cessera jamais d’évoquer le compartiment offensif de l’équipe, avec la maigre recette actuelle, et devant les défis laborieux auxquels sont appelés à relever les hommes de Osmane, il est plus que temps de retrouver confiance, efficacité devant les bois, c’est l’heure du réveil pour Belgherbi qui fera son retour après avoir purgé sa suspension, de Zerrouki et Guerrab, ce dernier auteur du but face à l’O Médéa, mais dont les performances offensives restent insuffisantes. Le bloc

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

défensif, d’où une assise convaincante, s’est montré jusque-là impérial, avec le peu de buts encaissés et une assurance certaine du portier Belarbi, auteur d’un match exceptionnel à Médéa, qui dira dans un bref entretien «qu’une victoire face à Saïda sera très motivante avant d’affronter l’actuel leader, Larbaâ, où tous les coups sont permis.» Vraisemblablement, le coach espérantiste n’apportera pas de grands changements sur la composante de l’équipe qui affrontera le Mouloudia de Saïda, même si celui-ci aura récupéré l’ensemble de son effectif. L’entraîneur Osmane s’appuiera sur les mêmes éléments qui ont été les artisans des dernières bonnes performances, prônant la stabilité d’une équipe qui assure un net progrès dans le fonctionnement dans ses trois lignes. N. B. ÉQUIPE PROBABLE : Belarbi-Ferloul-CharefBelahouel-Berbari-GarrichDjahel-Zerrouki-GuerrabMedahi-Chikh Djahid.


LIGUE E2

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

CONCENTRATION À L’APPROCHE DU MATCH

Staffs technique et médical, responsables du club, tout le monde est conscient de l’importance du match d’aujourd’hui. Si les joueurs et le staff technique s’activent à peaufiner leur préparation dans de bonnes conditions, les responsables, à leur tête le président de la SSPA/USMB, Mohamed Zaïm, s’efforcent à mettre tout en place pour que rien ne manque aux camarades de Douicher ; ces derniers ne jurent que par la victoire face à l’OM.

RÉUNION ZAÏM-STAFF ET JOUEURS

Avant l’entame de la séance d’entraînement de la reprise, le président Zaïm a tenu une réunion avec ses joueurs, il s’est attelé à mobiliser ses troupes, et c’est ainsi qu’il leur a demandé d’oublier le match face au RCA et de ne penser qu’aux prochaines rencontres qui s’annoncent difficiles. Zaïm a exhorté les Blidéens à redoubler d’efforts et se concentrer sur le match d’aujourd’hui contre l’O Médéa.

Se racheter face à Médéa

La défaite concédée vendredi dernier au stade Omar Hamadi face au leader, le RCA, sur le score d’un but à zéro, a soulevé l’inquiétude des nombreux inconditionnels quant à l’avenir de leur équipe, alors que la direction du club a tracé dans ses objectifs le retour en Ligue 1.

D

Par Tahi A.

evant une telle situation, et pour ne pas perdre encore du terrain, les Vert et Blanc se retrouvent dos au mur et sont obligés de réagir et de se ressaisir lors de la rencontre d’aujourd’hui contre l’Olympique de Médéa afin d’éviter que la situation ne se complique davantage. Les poulains d’Akli sont conscients de la situation, et pour ce rendez-vous, ils comptent faire le maximum pour glaner les 3 points de la victoire pour sortir de cette phase de doute face à un

Publicité

adversaire qui viendra avec l’intention de se racheter de son dernier semi-échec à domicile face à l’ESM. La dernière défaite face au RCA a projeté l’USMB à la 5e place, ce va obliger le coach blidéen à revoir sa copie et trouver des solutions pour remplacer les joueurs Belkhiter, suspendu, et Ouznadji, écarté du groupe. Des solutions en attaque s’imposent, car ce compartiment a montré ses limites le week-end dernier contre le RCA, et le manque d’efficacité des attaquants s’est fait réellement sentir. En somme, les Vert et Blanc n’auront pas droit à l’erreur, ils doivent cravacher dur pour battre l’OMédéa. Côté supporters, la fièvre est montée d’un cran, les Blidéens ont peur d’être accrochés par leur bête noire, et ils sont unanimes à dire que l’USMB ne doit en aucun ce rater ce match face à l’OM, car un succès lui permettra d’aborder la suite du parcours dans de bonnes conditions. L’arrière-garde blidéenne doit faire preuve de beaucoup de stabilité et d’assurance, elle qui a

flanché face au RCA qui en a profité pour empocher les 3 points de la victoire, à 2 minutes de la fin

du match et à l’USM Blida de repartir bredouille de son déplacement à Bologhine. T. A.

HAMIA : «IL ME FAUT UN BUT POUR ME LIBÉRER»

Il est l’un des attaquants les plus percutants de son équipe, il fournit d’énormes efforts sur le flanc droit. Vendredi dernier, il a donné du fil à retordre à la défense du RCA, sans toutefois réussir à trouver le chemin des filets. Il compte à son actif 2 buts inscrits en amical face au HAC et l’ASO. Il compte débloquer son compteur buts en compétition officielle aujourd’hui face à l’OMédéa, et ainsi aider son équipe à remporter les 3 points de la victoire. LE ONZE PROBABLE : Khelladi, Benaceur, Mana, Herida, Douicher, Abdellaoui, Melika, Namani, Kerifali, Hamia, Boudina.

USMB

V S

RENCONTRE ZAÏM-SUPPORTERS

A la fin de la réunion qu’il avait tenue avec les joueurs, le président Mohamed Zaïm a été interpellé par un groupe de supporters surchauffés par la dernière défaite subie par leur équipe face au voisin du RCA. Certains d’entre eux ont demandé l’exclusion du joueur Ouznadji, qu’ils ne veulent plus voir à l’USMB, d’autres ont critiqué les choix tactiques et les changements opérés par le coach Akli qui d’après eux n’étaient pas bien étudiés. Le président Zaïm, dans cette situation embarrassante, a voulu ménager le choux et la chèvre ; il a essayé de calmer les esprits de certaines énergumènes pour qui cela semble facile d’exclure un élément et limoger un entraîneur, dans une période où le club a besoin de stabilité pour atteindre ses objectifs. T. A.

WKÆ¸Ë W¥ôË WKÆ¸Ë …dz«œ WKÆ¸Ë W¥bK° ‹UIHB∞«Ë W¥œUB∑Æù« ÊËRA∞«Ë …¸«œù« W¥d¥b± ‹UIHB∞« W∫KB±

2012/15 rƸ XÆRL∞« `ML∞« s´ Êö´≈ 2010/10/07 w≠ Œ¸RL∞« 236/10 rƸ wßUzd∞« ÂußdL∞« s± WO≤U∏∞« …dIH∞« 49 …œUL∞« ÂUJ•_ UI∂© WBÆUML∞« w≠ sOظUAL∞« lOL§ rK´ w≠ sJO∞ ,rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« WO±uLF∞« ‹UIHB∞« rOEM¢ sLC∑L∞« w≠ sO´ËdAL∞U° WIKF∑L∞« 2012/07/04 a¥¸U∑° ¸«u∫∞« …b¥d§ w≠ UNM´ sK´√ w∑∞« …œËb∫L∞« WOM©u∞« .ÁU≤œ√ ‰Ëbπ∞« WO∞U∑∞« ZzU∑M∞« s´ ‹dHß√ bÆ 2012/09/16 a¥¸U∑° UNM´ sK´√ w∑∞« WO∞UL∞« ÷ËdF∞« rOOI¢ ZzU∑≤ Ê≈ : wK¥ULØ ÁU≤œ√ dDºL∞« ‰Ëbπ∞« Vº• WIHBK∞ XÆRL∞« `ML∞« r¢ YO• ◊ËdA∞« d∑≠b∞ UI∂© wzU∂π∞« rÆd∞« bOH∑ºLK∞

80/55 dN®√ 06 WDI≤

42. 655. 860.00

197639010231827

80/46 dN®√ 03 WDI≤

10.618.920.00

198330010185726

WºßRL∞« …ezUH∞« ŸËdAL∞U° ‰UG®√ WºßR± w®UO´ ¡UM∂∞« bOF∞« dL´ ‰UG®√ WºßR± ÍdON± ¡UM∂∞« bOFº∞«

WOLº¢ WOKLF∞« WµON¢ “Uπ≤≈ …¸U≤≈Ë WO≤«dL´ qî«œ WO±uL´ w≤«dLF∞« ZOºM∞« W±œUªL∞U° WµON¢ “Uπ≤≈ …¸U≤≈Ë WO≤«dL´ w∫° WO±uL´ b∂´ …œU±u° …¸UI∞«Ë bOπL∞« 40 Ë WO∞ULA∞« sJº±

rÆd∞«

01

02

WMπ∞ ÂU±√ sF© l≠d¥ Ê√ WBÆUML∞« Ác≥ ¸U©≈ w≠ …bÆUF∑L∞« W∫KBL∞« t° X±UÆ Íc∞« ¸UO∑îù« vK´ Z∑∫¥ bNF∑± qØ ÊUJ±S∂≠ ÂußdL∞« s± 114 …œUL∞« ÂUJ•_ UI∂© ,WIHBK∞ XÆRL∞« `ML∞« Êö´ù« dA≤ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°« ÂU¥√ 10 ‰U§¬ w≠ WKÆ¸Ë W¥bK∂° ‹UIHB∞« ‰UB¢ù« WO∞UL∞«Ë WOMI∑∞« ÷ËdF∞« rOOI∑∞ WKBHL∞« ZzU∑M∞« s´ sO∂¨«d∞« s¥dîü« s¥bNF∑L∞« ÊUJ±S°Ë ,Áö´√ ¸uØcL∞« wßUzd∞« ÂußdL∞« s± 125 …œULK∞ UI∂© XÆRL∞« `ML∞« s´ Êö´ù« dA≤ Âu¥ s± «¡«b∑°« ÂU¥√ 03 ÁUBÆ√ q§√ w≠ W¥bK∂K∞ ‹UIHB∞« W∫KBL° .rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« 236/10 rƸ wßUzd∞« Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N° 944 214

Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N° 945 404

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

OM

8e jour né e

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WE•öL∞« …b± Âußd∞« qJ° mK∂L∞« “Uπ≤ù«

17


DIVISIONS INFÉRIEURES

Biskri dresse son premier bilan Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Le RC Kouba, a concédé, samedi dernier, son deuxième revers de suite, en s’inclinant devant l’ACFAF sur le score de 4 à 3.

L

es Vert et Blanc ont fourni leur plus mauvaise prestation depuis l’entame de la préparation d’inter saison, notamment en première période. Les joueurs n’ont pas été à la hauteur et ont surtout sous-estimé leur adversaire du jour, comme il nous a affirmé un des joueurs. Profitant de cette rencontre qui n'aura pas de conséquences du côté du classement. Le staff technique du

Raed, a voulu faire passer en revue son effectif. Cette joute a permis à l’entraîneur, Mustapha Biskri, de voir de près son groupe et avoir ainsi une idée très précise sur l’ensemble des joueurs puisqu’il ne connaît à présent que 50% de son groupe. Le nouveau coach koubéen n’a pas eu l’occasion de voir à l’œuvre son Team lors d’un match. Quant aux séances d’entraînements, Biskri n’en a dirigé que six seulement. Donc, le match contre les U20 de l'EN était l’occasion pour lui de dresser un premier bilan et de connaître certains éléments qui n’ont pas eu assez de temps de jeu. Seulement, Biskri était très déçu à

l’issue de ce match et n’a pas caché sa colère à la fin de la rencontre. « J’ai constaté que certains joueurs ne se sont pas donnés à fond, et qu’ils avaient l’air pas du tout concernés par ce match. La solidarité, la hargne de gagner ainsi que la bonne ambiance sont des paramètres essentiels au sein du groupe », dira Biskri à ses joueursn tout en haussant le ton. Cette réaction inattendue du technicien koubéen, a surpris les coéquipiers de Bentayeb dans la mesure où c’est la première fois que le coach koubéen hausse le ton envers ses éléments. Il semble que le comportement des joueurs lors du dernier match contre

l’ACFAF a déçu Biskri, qui veut mettre les points sur les i avant qu’il prenne les choses en main. Jusqu'à présent, il se contente de superviser l’équipe et prendre des notes sur le comportement des joueurs. La sortie de Biskri résume l’état d’esprit qui règne au sein du groupe et explique ainsi le comportement de certains joueurs qui se prennent pour des pièces maîtresses irremplaçables dans l’effectif koubéen. En somme, il faut s’attendre à un nouveau visage de Biskri dès aujourd’hui. Des changements sont annoncés au niveau des trois compartiments à partir de la prochaine rencontre de la Coupe d’Algérie, contre

RCK

18

l’USMC. Sa feuille de route sera connue aujourd’hui Les joueurs du RCK devront reprendre aujourd’hui matin le chemin des entraînements à Benhaddad. Une reprise qui s’annonce houleuse suite à la dernière prestation médiocre contre l’ACFAF. En parallèle, l’entraîneur, Biskri devrait remettre son programme de travail pour cette trêve à la direction du club. Selon des indiscrétions, la feuille de route du coach koubéen contient un mini-stage et un micro-cycle de choc. Biskri envisage d’augmenter la charge avec du biquotidien au menu. T. S.

Championnat de Football de la wilaya de Tizi-Ouzou Division Honneur-2e journée

L’ES Draâ El Mizan pour la confirmation à Tizi Ouzou

Le championnat de la wilaya de Tizi Ouzou dans sa division honneur, enchaînera cet après-midi avec la 2e journée.

L

es Sudistes de l’ES Draâ El Mizan, qui ont atomisé le week-end passé leurs homologues de la JS Tadmait, rendront visite à l’Olympique Tizi Rached, qu’ils affronteront à Tikobaine. Les gars de l’ESDEM, seront appelés à confirmer leur bon début de saison, en tentant de signer leur deuxième succès de suite, mais la vigilance doit être de mise, face à une équipe de l’OTR, qui essayera de se racheter. L’autre équipe de Draâ El Mizan, le nouveau promu l’Etoile, accueillera sur son terrain et devant ses supporters l’équipe du LC Iflissen, avec comme seul objectif de

rafler la mise et d’enchaîner avec une deuxième victoire après celle acquise le weekend dernier contre le CA Fréha. Mais les Pirates ne se présenteront pas sur le terrain pour faire de la figuration, bien au contraire ils tenteront de rectifier le tir après le faux pas concédé à domicile lors de la première journée. Le Djurdjura Club Boghni pour sa part, accueillera au stade Boumghar de Draâ El Mizan, les gars de Redjaouna de l’US Sidi Belloua. Les Montagnards ne jurent que par la victoire pour rester dans le peloton de tête. Ainsi, les visiteurs défaits lors de la précédente journée, essayeront de se ressaisir, en réalisant un bon résultat. Le CRB Tizi Ouzou aura à en découdre avec l’ASC Ouaguenoun dans le choc de cette deuxième journée. Les yeux seront aussi braqués

Inter régions/Groupe Centre-Est US Olympique Amizour

Benlaâredj quitte la barre technique

On ne sait pas ce qui vient de se passer réellement dans ce club, qui est l’Union sportive Olympique Amizour, puisque à peine que le championnat vient de débuter dans le groupe Centre-Est, où évoluent les Rouge et Noir, n’est qu’a à quatre journées du début de l’exercice 2012/2013.

M

Par Nassim S.

ais il parait que le club qui n’arrive pas à gagner que difficilement, que ce soit face à Mouzaia (IBM) ou Bordj Bou Arreridj (USFBBA), soit les équipes que les Amizourois ont reçues à domicile lors de la 2ème et 4ème journée, a donné l’impression qu’il peine devant ses invités. Ce qui est le cas de le dire, puisque contre Mouzaia, il aura fallu attendre plus de

70’ pour voir les locaux ouvrir le score, idem pour le match face à Bordj. Cela dit, le coach de cette équipe d’Amizour, Mohamed Benlaâredj qui a débuté la préparation avec le club et qui empoché pour le moment sept points sur les douze possibles, vient de quitter la barre technique. C’est le concerné lui-même qui nous l’a confirmé dans l’après-midi de dimanche passé, dans une communication téléphonique, où il dira « Je vous informe que j’ai décidé de ne pas continuer avec Amizour, surtout pour la simple raison que j’ai des problèmes familiaux qui m’empêchent de le faire. Je ne peux pas gérer deux problèmes à la fois, et j’ai préféré me retirer. Je souhaite bonne chance à Amizour, et que mon successeur réussira dans sa mission ». Suite à cet appel, nous avons pris attache avec le chargé à la communication du club, Mass Nadir Oughlis, et ce dernier nous a dit en ces termes « Qui vous a dit ça, c’est lui ! » et lorsque nous lui avons répondu par

s’imposant face à leurs homologues de l’ES Sikh Oumeddour. Mais les gars d’Issiakhen qui se sont imposés eux aussi face à leurs voisins de Redjaouna, auront à cœur de faire sensation en repartant avec la totalité des points ou à défaut d’un match nul. A.M.

au match qui va opposer la JS Boukhalfa à l’USM Draâ Ben Khedda. Une rencontre qui s’annonce difficile pour les deux équipes. L’US Djemaâ Saharidj qui a laissé des plumes, lors de la précédente journée, face aux Débékois, affrontera cet aprèsmidi, la formation du CA Fréha. Un match à six points pour les deux équipes, qui ne jurent que par la victoire et rien d’autre. Les Tadmaitis qui ont chuté lourdement contre l’ESDEM, seront appelés à se racheter, sur leur terrain et devant leurs supporters, cet après-midi au stade Ahcène Aiboud face au CRB Mekla, mais ce ne sera pas facile, sachant que les Meklistes se présenteront sur la pelouse, avec la ferme intention de se racheter. Enfin le KC Taguemount Azzouz qui est revenu avec la victoire de sa dernière sortie, tentera de confirmer ce résultat, en

l’affirmatif, il continua pour dire « En tous les cas, pour la direction, ce coach est toujours en place, mais s’il veut partir, il n’a qu’à aviser la direction avant tout. Et à l’heure où je vous parle, (Après-midi d’hier), le coach est toujours en place ». C'est d'ailleurs ce que nous a avoués aussi Kamel Oughlis, un enfant d'Amizour qui travaille dans la firme Hyundai (Capitale), soit le principal sponsor de l'USOA. Ce dernier nous a avoués dans l'aprés-midi d'avant-hier que Benlaâredj ne l'a pas avisé sur cette décision et par conséquent il est toujours en place. Cela dit, des indiscrétions affirment que le challenge imposé par la direction du club Amizourois à Benlaâredj, c'est-àdire l’accession en division nationale amateur (DNA), en plus les prestations de l'équipe jusqu'à présent font peur à certains, entre autres le coach. D'autres affirment que Benlaâredj finira par revenir à de meilleurs sentiments. Nous y reviendrons…. Nassim S.

LES MATCHS DE LA 2E JOURNÉE :

CRB Tizi Ouzou-ASC Ouaguenoun KC Taguemount Azzouz- ES Sikh Oumeddour JS Tadmait-CRB Mekla DC Boghni-US Sidi Belloua O Tizi Rached-ES Draâ El Mizan E Draâ El Mizan-LC Iflissen US Djemaâ Saharidj- CA Fréha JS Boukhalfa-USM Draâ Ben Khedda

ES Azeffoun-Régionale 1

Un leader de charme

L’ES Azeffoun le nouveau promu en division régionale une, a enchaîné le week-end dernier avec sa troisième victoire de suite, la deuxième à l’extérieur.

L

es Ivahriyen qui se sont imposés lors de la première journée du championnat face au DRB Staoueli sur le score fleuve de 4 buts à 1, avant d’atomiser une semaine plus tard une autre équipe à Tizi-Ouzou. Cette fois ci, les partenaires de Brahim Halata, sont allés damer le pion à leurs homologues du CRB Bordj El Kiffan en s’imposant sur le score de 2 à 0. Les protégés de Karim Kaced assurent et rassurent, comme le témoigne cette série de trois victoires consécutives, en autant de matchs disputés. Les Ivahriyen sont sur leur lancée et sont sur une bonne dynamique de victoires. Ils ne veulent en aucun cas s’arrêter en si bon chemin, eux qui aspirent à une autre accession en division inter ligues, dès cette saison. De toutes les manières, si les Halata et consorts continuent à enchaîner avec les victoires. Une chose est sûre, Karim Kaced, le coach de l’ES Azeffoun, est confiant quant à la suite du parcours, et il croit dur comme fer, en les capacités de ses joueurs de faire encore sensation, et d’enregistrer d’autres succès. Le meilleur est à venir pour ce leader de charme. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTE ERNATIO ONALE E

TREZEGUET : «Mon cœur à toujours été argentin»

David Trezeguet est un personnage impressionnant, non seulement par la taille (1 m 90), mais aussi par le nombre de titres remportés. Le Français d'origine argentine a en effet glané un nombre incalculable de trophées avec la Juventus ainsi que la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™ et l'UEFA EURO 2000 avec les Bleus. Sûr, mesuré et déterminé, comme il l'est du reste sur le terrain, le quatrième but eur de l'histoire de la Vieille Dame a parlé à FIFA.com de ses débuts en France, de son parcours chez les Tricolores et de la relation sentimentale qu'il entretient avec l'équipe d'Argentine. Découvrez la première partie de cet entretien exclusif avec le capitaine de River Plate.

David Trezeguet, cela fait bientôt un an que vous êtes arrivé à River Plate. Êtes-vous surpris de la vitesse à laquelle vous avez conquis les cœurs des supporters des Millonarios ? J'apprécie beaucoup les supporters de River et je crois que c'est réciproque. Le public a vite compris que j'étais venu dans l'idée de jouer. Le reste était tout à fait secondaire pour moi, tout ce qu'on a pu dire sur l'aspect financier ou sur le fait que je serais venu seulement parce que je ne jouais pas aux Émirats Arabes Unis. Le plus important était de faire une bonne présaison et, peu à peu, de démontrer mes qualités. Les gens ont apprécié et c'est vrai qu'il y a très vite eu une grande communion. Je l'ai très bien remarqué. On pourrait dire que j'ai réussi le test. Les supporters apprécient à la fois mon jeu et ma personne. C'est quelque chose qui compte beaucoup pour moi. Votre carrière est tellement remplie de trophées qu'on en oublierait presque les sacrifices que vous avez faits dans le passé. Quels souvenirs gardez-vous de votre début de carrière en Argentine, avant de tenter votre chance dans le football français ? Je ne parlerais pas de sacrifices, car à 18 ans, on ne réfléchit pas trop, ni comme joueur ni comme personne. Mon objectif était d'aller en France, sans trop penser à ce que j'allais y trouver. Mes parents ici avaient un bon travail, ma sœur allait à l'école. Nous étions bien et nous ne manquions de rien. Quand vous avez la volonté, même sans trop réfléchir, cela produit parfois des choses positives. Mon expérience là-bas a été unique : je suis arrivé dans un club important, Monaco, qui m'a fait grandir de manière extraordinaire. Il m'a permis d'entrer en équipe nationale, de gagner la Coupe du Monde 1998, l'EURO 2000 et de pouvoir jouer en Italie. C'est en Italie que vous avez évolué à votre plus haut niveau… C'est là aussi que j'ai réalisé la plus grande partie de ma carrière. J'ai joué pendant dix ans à la Juventus. Ça a été la meilleure période car j'ai connu le vrai football, l'ambition d'un club et celle de ses joueurs. Cette expérience me permet aujourd'hui de donner des conseils ou de savoir ce qui manque à River pour obtenir ce que j'ai réussi à gagner lors de cette décennie. J'ai pu jouer avec trois Ballons d'Or : Zinédine Zidane, Fabio Cannavaro et Pavel Nedved. Autour d'eux, il y avait aussi Alessandro Del Piero, Zlatan Ibrahimovic, Emerson, Lilian Thuram et Patrick Vieira. Ce sont tous des footballeurs d'un niveau extraordinaire qui, en plus de leur talent, ont toujours maintenu leur ambition de gagner des titres. Cette ambition est fondamentale pour atteindre des objectifs Quelle a été l'importance de votre rencontre avec Thierry Henry ? Je suis très ami avec Thierry. Il m'a beaucoup aidé quand je suis arrivé à Monaco. Cette équipe était composée de beaucoup de joueurs qui avaient 28 ans et plus. Lui était le seul à avoir 19 ans. Et moi, je ne parlais pas la langue. Il m'a permis de sortir un peu. Il m'accompagnait et me faisait découvrir pas mal de choses. Avec le recul, j'ai une grande reconnaissance envers lui car c'est une personne qui a compté dans mon évolution, pas seulement footballistique, mais aussi sociale et culturelle. Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans cette adaptation ? À cette époque, le plus difficile pour moi en France était de ne pas parler la langue. J'ai toujours été une personne très ouverte, qui cherche à s'adapter. Pour cela, l'apprentissage de la langue est fondamental. Ça a été dur, mais j'y suis arrivé. À cet âge, le plus important est la famille. Le fait d'être accompagné de mes parents et de ma sœur à ce moment de ma vie a été absolument essentiel. En sélection, vous ne vous êtes pas ennuyé, tout du moins en Coupe du Monde de la FIFA : champion en 1998, éliminé au premier tour en 2002 et finaliste en 2006… C'est qu'il y a eu des changements. Entre 1998 et 2000, il y a eu un changement de génération dans l'équipe qui a tout gagné. Des piliers importants comme Laurent Blanc, Didier Deschamps et Marcel Desailly sont partis. Ils étaient essentiels en équipe de France. Les gens en Amérique du Sud se souviennent surtout de Zidane. Il était le patron dans le domaine technique, mais il y avait des joueurs plus importants sur le terrain, qui formaient la colonne vertébrale de la sélection. Blanc est l'ancien entraîneur de la France. Aujourd'hui, c'est Deschamps. Tous les deux étaient peut-être les deux principaux piliers de notre équipe à cette époque. Comme dans tous les pays, quand une génération de cette qualité s'en va, l'équipe nationale souffre. Et ensuite ? Entre 2002 et 2004, la France a connu une période difficile. En 2006, le nouveau groupe en train de naître a commencé à trouver ses repères. Ensuite, il y a eu certains problèmes externes qui dépassaient le cadre du football.

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Lors de votre dernière participation à la Coupe du Monde, à Allemagne 2006, vous avez manqué un penalty contre l'Italie en finale. Le fait de bien connaître Gianluigi Buffon, votre coéquipier à la Juventus, a-t-il joué un rôle ? Pas du tout. Ce sont des choses qui viennent de la presse, mais qui n'ont rien à voir avec la réalité. Le penalty, même si vous connaissez le gardien, est un face-à-face éloigné de tout. La meilleure preuve de cela, c'est que Buffon, malgré le fait qu'il me connaisse, est parti du mauvais côté. J'ai choisi l'autre côté car cela faisait pratiquement six ans que nous jouions ensemble. Le ballon a tapé la barre. Chaque penalty a son histoire et celle de votre coéquipier n'a rien à voir là-dedans. Connaissant bien Didier Deschamps, quelles sont vos attentes par rapport à son projet à la tête de la sélection ? Ça va bien se passer, comme ça a été le cas avec Blanc auparavant. Ils sont tous les deux d'excellents entraîneurs et comprennent parfaitement le football. Évidemment, je ne sais pas ce qui se passe en interne, mais Blanc a décidé de se retirer et Deschamps l'a remplacé. J'espère que la France se qualifiera pour le prochain Mondial et continuera de grandir car il existe de très bonnes bases pour réaliser des choses intéressantes. Cette équipe est en pleine croissance. Il faut la laisser grandir. Comme joueur, vous avez opté pour l'équipe de France. Quelle relation avez-vous entretenu pendant toutes ces années avec la sélection argentine ? Je l'apprécie. Elle ne m'est pas indifférente. En tant qu'Argentin, j'ai toujours été très clair par rapport à la France. J'ai toujours eu beaucoup de respect pour les Français, car c'est un pays qui m'a adopté et qui m'a apporté énormément de choses. Aujourd'hui, j'ai deux fils français ! Ce pays m'a beaucoup donné, mais mon cœur a toujours été argentin et j'ai toujours beaucoup apprécié le football de ce pays et son équipe nationale. Cela dit, j'ai toujours donné le meilleur de moi-même pour la France, même contre l'argentine. Justement, comment s'est passé ce match entre l'Argentine ? C'était en amical, en 2007. Je me souviens que nous avions perdu 1:0 sur un but de Javier Saviola. S'il est vrai que ces rencontres-là ne sont jamais tout à fait amicales, les circonstances, la préparation mentale et les objectifs ne sont pas les mêmes que dans une Coupe du Monde. J'aurais bien aimé jouer contre l'Argentine en match officiel, mais je n'en ai jamais eu la possibilité. Mauro Camoranesi, qui est votre ami, nous disait récemment que ses coéquipiers de la sélection italienne avaient été soulagés d'avoir à affronter l'Allemagne plutôt que l'Argentine en demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2006. Vous pensez la même chose ? Dans le football européen, l'Argentine et le Brésil sont très respectés. Ce sont deux équipes qui jouent avec le même objectif que l'Italie ou la France : gagner le Mondial. L'Argentine a toujours été forte de par ses caractéristiques et ses individualités. Quelles sont les principales différences entre les styles de jeu sud-américain et européen ? Les Européens ont toujours essayé d'éviter le football sud-américain. Et ils en souffrent. Le footballeur sudaméricain, par sa technique, joue pour avoir le ballon alors que le jeu européen est plus dynamique, physique et direct. Contre un adversaire qui pose le jeu, une équipe européenne a plus de difficultés. Comment abordez-vous l'idée de la retraite ? Cette perspective vous inquiète-t-elle ? Non, pas du tout. Je vois comment ça se passe avec mes anciens coéquipiers. J'en ai déjà parlé avec eux. Il y en a qui arrêtent de façon à laisser une bonne image, d'autres pour cause de blessure. Il y a aussi ceux qui se rendent compte un jour que la volonté de s'entraîner ou de jouer n'est plus là. Quand j'aurai cette sensation, le moment sera venu d'arrêter. Mais aujourd'hui, je prends encore beaucoup de plaisir à faire mon métier.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

19


20

PUBLICITE

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Illizi Direction de l’administration locale

Avis d’infructuosité

En application de l’article 49 du décret présidentiel n° 236/10 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. La Direction de l’administration locale déclare à propos de l’appel d’offres national restreint N° 64/2012 paru dans les quotidiens Maracana le 02/08/2012 et Massa le 02/08/2012, concernant le projet suivant : N° de l’opération : 09/2012 Projet réalisation d’un centre commercial à Djanet. Que l’appel d’offres est déclaré infructueux à cause de nonqualification techniquement à n’importe quelle offre. Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N° 945 356

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Djelfa Direction de la santé et de la population NIF : 408016000017053

Avis d’appel d’offres national restreint N° 33/2012

La wilaya de Djelfa, Direction de la santé et de la population, lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : - Réalisation d’un centre d’hémodialyse à Messaâd √ Les entreprises intéressées par le présent appel d’offres et titulaires d’un certificat de qualification et de classification professionnelles de catégorie trois (03) et plus activité principale bâtiment, et présentant une expérience dans le domaine. √ Peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Djelfa, sise Route de Moudjebara Djelfa 17000 - secrétariat. √ Les offres de soumission sont présentées sous double pli fermé abritant deux enveloppes, une présentant l’offre technique (A) et l’autre l’offre financière (B), chacune doit contenir les pièces constitutives énumérées ci-dessous. * L’enveloppe principale devra porter la mention : Soumission à ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint Réalisation d’un centre d’hémodialyse à Messaâd

Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante :

Direction de la santé et de la population de la wilaya de Djelfa Route de Moudjebara - Djelfa 17000 secrétariat A- Offre technique : le dossier technique comportera les pièces suivantes (pièces valides) : 14- Déclaration de probité, datée et signée 15- La déclaration à souscrire, datée et signée 16- Certificat de qualification et de classification demandées (copie légalisée) 17- Registre du commerce (une copie légalisée par les service du CNRC)

Le président de l’Assemblée populaire communale de la commune de Sour El Ghozlane lance un avis d’appel d’offres national pour la réalisation du projet suivant : - Prolongement collecteur d’assainissement domaine Drizi Ahmed et douar Messaour (2e tranche) Les soumissionnaires intéressés par le présent avis d’appel d’offres national peuvent retirer le cahier des charges contre le paiement de 1.000,00 DA auprès du bureau des marchés et patrimoine communal. Les soumissions doivent être présentées sous deux (02) offres distinctes, l’une technique et l’autre financière. * Le dossier technique : - Déclaration à souscrire - Une copie légalisée du registre du commerce en cours de validité - L’original du casier judiciaire du gérant de l’entreprise - Un dossier fiscal et parafiscal (mise à jour des impôts CASNOS - CNASAT - CACOBATH) - Liste des moyens humains et matériels - Références professionnelles de l’entreprise * Le dossier financier : - La soumission - Le cahier des charges financier approuvé - Délai d’exécution - Tableau des prix unitaires. Le dépôt des soumissions se fera au niveau du même bureau sous double pli cacheté, l’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porte que la mention suivante : A Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale de Sour El Ghozlane «A ne pas ouvrir» (Intitulé du projet)

La date limite de dépôt des offres 15 jours après la parution de cet avis dans les journaux nationaux. Observation : - Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours. - Les photocopies doivent être légalisées

Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N°945 425

B- Offre financière : 1. La lettre de soumission datée et signée 2. Le cahier de prescription commun 3. Le bordereau des prix unitaires 4. Le devis quantitatif et estimatif

√ La date de dépôt des offres est fixée le (25) vingt-cinq jour de la première parution de l’avis d’appel d’offres de 8h à 13h, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la journée de dépôt des offres sera reportée jusqu’au jour ouvrable suivant. √ L’ouverture des plis techniques et financiers se fera le même jour à 15h30 en séance publique au siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Djelfa. √ Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 115 jours. √ Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis.

Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N° 945 405

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Bouira Daïra de Sour El Ghozlane Commune de Sour El Ghozlane

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL

18- Extrait de rôle (copie légalisée et valide) 19- Certificat de dépôt des comptes sociaux année 2011 auprès du CNRC pour les soumissionnaires dotés de personnalité morale (copie légalisée et valide) 20- Attestations de mise à jour CNAS CASNOS - CACOBATH (copies légalisées et valides) 21- Moyens matériels propres à l’entreprise justifiés par des cartes grises et attestations d’assurances (copies légalisées et valides) 22- Moyens humains, liste nominative du personnel visée par les services CNAS (copie légalisée et valide) 23- Références professionnelles des projets réalisés dont les trois dernières années (copie légalisée) 24- Casier judiciaire du gérant (copie originale) 25- Planning et délai de réalisation global (signé et paraphé) 26- Cahier des charges (daté, signé et paraphé en tous les documents)

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Laghouat Direction de l’urbanisme et de la construction Route de Djelfa - Laghouat

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Numéro d’identification fiscale (NIF) : 099803019005331

En application des dispositions du décret présidentiel n° 10/236 en date du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national N° 47/2012 lancé dans le quotidien Sada El Charek en date du 03/07/2012 portant à la réalisation des travaux comme suit : La fourniture des équipements d’un lycée 800/200 R - A El Beidha comme suit : * * * * * *

Lot Lot Lot Lot Lot Lot

N° 01 N° 02 N° 03 N° 04 N° 05 N° 06

: : : : : :

Mobilier scolaire Mobilier de bureau Petit matériel de cuisine Gros matériel de cuisine lingerie buanderie Equipements amphithéâtre Fourniture et pose de climatiseur

Qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, le marché relatif à ce projet est attribué provisoirement à : ENT

SARL l’unité commerciale Abdelaoui NIF 097707010017927 Shiraz Dico NIF 298003010141546

Veuve Mrabti Saïd NIF 293618/130121445 -

Désignation du projet Lot N° 01 : Mobilier scolaire

Lot N° 02 : Mobilier de bureau

Lot N° 03 : Petit matériel de cuisine

Montant /DA

Délai

3.875.320.80

30 jrs

4.277.871.00

07 jrs

Moins disante

676.704.60

10 jrs

Moins disante

Lot N° 04 : Gros matériel de cuisine

INFRUCTUEUX

Lot N° 05 : Equipements amphithéâtre

INFRUCTUEUX

Lot N° 06 : Fourniture et pose de climatiseur

Obs

INFRUCTUEUX

Moins disante

Un seul soumissionnaire Offre non conforme au cahier des charges

Un seul soumissionnaire

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux.

Maracana N° 1863 — Mardi 23 Octobre 2012 - ANEP N° 945 388

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE E

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

Ricardo Rocha rebondit à Leeds

ARG - 11 J. : River et Boca à la peine E

L'essai est transformé pour Ricardo Rocha. Testé ces dernières semaines par Leeds, l'ancien international portugais (34 ans) s'est finalement engagé avec l'équipe anglaise. Passé par Benfica, Tottenham, le Standard de Liège ou encore Portsmouth, le natif de Braga a signé jusqu'en juin 2013, rapporte la presse locale. Les coéquipiers d'El-Hadji Diouf sont actuellement neuvièmes de Championship (D2 anglaise), à quatre longueurs du leader Leicester.

BRE - 32 J. : L'Atletico Mineiro encore vivant

Une semaine avant de se retrouver pour le Superclasico, le premier depuis dix-sept mois, River Plate et Boca Juniors n'ont pas flambé, loin de là. Sans Trezeguet, les premiers se sont inclinés sur le terrain de Quilmes (0-1), tandis que les seconds ont été tenus en échec par

E

L'Atletico Mineiro peut encore rêver du titre. Le club de Ronaldinho a en effet remporté, dimanche, le match au sommet du Brasileiro

face au leader Fluminense (3-2), qui ne compte plus que six e points d'avance après la 32 marqué pas n'a Ronnie . journée mais c'est lui qui a servi

Leonardo Silva sur le but de la victoire inscrit dans le temps additionnel (90e+2). L'ancien Lyonnais Fred avait égalisé à 2-2 pour "Flu".

La statue de Zidane fait débat

Il y a trois semaines, nous vous avions parlé de cette statue du coup de tête de Zidane placée à proximité du Centre Pompidou à Paris. Visiblement, tout le monde n'apprécie pas l'oeuvre de l'artiste Adel Abdessemed. L'AFP a en effet reçu ce matin la copie d'une lettre ouverte adressée au joueur par une trentaine de présidents de districts, lesquels réclament le retrait d'une installation "contraire à l'éthique sportive et aux valeurs portées par les centaines de milliers d'éducateurs qui s'investissent partout sur notre territoire en faveur des jeunes pratiquants." "En faisant ce choix provocateur, continue le texte,

l'auteur a délibérément choisi d'occulter tout votre talent et toutes les émotions positives que vous avez su faire

partager à notre pays." Comme quoi, il reste difficile de toucher à un cheveu de l'icône, même s'il n'en a plus beaucoup...

TOTTENHAM : Adebayor vers la sortie ?

Buteur lors de la défaite face à Chelsea (4-2) dimanche, l'arrière central de Tottenham William Gallas (35 ans, 8 matchs et un but en Premier League cette saison) a néanmoins essuyé quelques critiques après la rencontre, sa prestation défensive n'ayant pas été aussi convaincante. Heureusement pour l'ancien capitaine des Bleus, son coéquipier Jan Vertonghen a volé à son secours. "William est très expérimenté, et cette expérience en fait un très bon joueur pour nous. C'est notre capitaine et un joueur essentiel. Il me traite comme si j'étais son petit frère, il veut toujours le meilleur pour moi alors que nous jouons au même poste. C'est pour ça que c'est un grand capitaine." Gallas devrait être mis au repos jeudi en Europe League contre Maribor.

Le départ de l'attaquant de l'Atletico Madrid Falcao, s'il se confirme, pourrait avoir un effet domino sur le reste du marché. Ainsi, selon le quotidien espagnol El Mundo Deportivo, l'éventuelle arrivée du buteur colombien au Real Madrid, qui fait partie de ses courtisans, est soumise au départ préalable de l'un des deux avant-centres actuels du club madrilène, Gonzalo Higuain ou Karim Benzema. Le Français (24 ans, 8 matchs et un but en Liga cette saison), bien qu'apprécié par son président Florentino Perez, pourrait donc faire ses valises. Manchester United, qui souhaitait recruter l'international tricolore à son départ de Lyon en 2009, pourrait à nouveau tenter le coup. Comme toujours, le PSG est également cité parmi les clubs intéressés...

Ferguson enrage après Ferdinand

ATLETICO : Chicharito pour remplacer Falcao ?

Alors que le PSG semble à son tour s'être lancé sur la piste du buteur de l'Atletico Madrid Falcao (26 ans, 7 matchs et 9 buts en Liga cette saison), les Colchoneros auraient déjà choisi son remplaçant. Selon l'édition anglaise du journal Metro, il s'agirait de l'attaquant de Manchester United Javier Hernandez (24 ans, 5 matchs et un but en Premier League cette saison). Rarement titulaire depuis l'arrivée de Robin Van Persie à Old Trafford, l'international mexicain, surnommé "Chicharito" (le petit pois), verrait sans doute ce départ dans la capitale espagnole d'un bon oeil. Le montant de son transfert est estimé à 11 millions d'euros.

Estudiantes (0-0). «Le Superclasico est une bonne occasion pour revenir dans le coup. Le football vous donne toujours une autre chance et on doit réfléchir à ce qui va suivre», a commenté Mathias Almeyda, l'entraineur de River. River est 9e au classement, Boca 5e.

REAL M. : Benzema contraint au départ ?

En manque de temps de jeu (0 titularisation cette saison en Premier League), Emmanuel Adebayor, l'attaquant togolais de Tottenham, pourrait changer d'air lors du Mercato d'hiver. Selon The Sun, Emmanuel Adebayor (28 ans), l’attaquant international togolais de Tottenham, pourrait migrer sous d’autres cieux lors du Mercato d’hiver. Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec les Spurs (qui ont déboursé près de 6,4 millions d’euros pour le recruter définitivement cet été), l’ancien joueur d’Arsenal est actuellement barré par Jermain Defoe.

Gallas défendu par un coéquipier

21

Alors que Rio Ferdinand (33 ans, 6 matchs en Premier League cette saison) a refusé de porter le teeshirt "Kick It Out", arboré ce week-end par les joueurs anglais, dans le cadre d'une campagne de leur Fédération pour dénoncer le racisme, Sir Alex Ferguson n'a pas du tout apprécié le comportement de son défenseur."En conférence de presse, la veille, j'avais dit que tous les joueurs porteraient le teeshirt. C'est embarrassant pour moi. Je suis déçu par Rio. Il nous a laissé tomber. C'est quelque chose que nous allons régler", a lancé l'entraîneur écossais au micro de MU TV à l'issue de la victoire sur Stoke City (4-2). Rappelons que le frère du Mancunien, Anton, a, aussi, entre autres, boycotté la Fédération.

CHELSEA : Une offre du Real pour A. Cole ?

Le PSG n'est pas le seul à vouloir s'attacher les services d'Ashley Cole (31 ans, 8 matchs et 1 but en Liga cette saison). Alors que son contrat arrivera à expiration en juin 2013, le latéral gauche de Chelsea serait aussi dans le viseur de l'entraîneur du Real Madrid José Mourinho qui serait prêt à formuler une offre de 7 millions d'euros dès cet hiver, selon le Daily Mirror.Les deux hommes se connaissent bien pour s'être côtoyés à Chelsea.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

MOTS FLÉCHÉS N°1153

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1152

LA BLAGUE

1 2

A B C D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Un Français et un Américain sont en grande conversation sur la signification de leurs drapeaux respectifs. Pour rigoler, le Français dit : - Chez nous, le Bleu-Blanc-Rouge, c'est un peu comme les impôts... Quand on en parle, on voit rouge; quand on reçoit la feuille d'imposition, on devient blanc; et une fois qu'on a réussi à tout payer, on est tout bleu. L'Américain reprend : - C'est pareil chez nous, sauf qu'en plus, nous, on voit des étoiles. ...

MOTS CROISÉS N° 1153

G H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Bleu 2 - Subira - Pas très large 3 - Ralentissements de la circulation - Chef-lieu savoyard 4 - Capucin - Obligation Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°1152

A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents - Point culminant E - Pas très enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012 09h30 : darna lekdima 10h00 : teb el badile

10h30 : fairouz oua el mordjane 11h00 : questions d'actu

12h00 : journal en français+météo 12h30 : el assifa e'samita 13h30 : asrar oua abhath

14h15 : dalila oua zaybaq I 15h00 : marie tempête 15h40 : tabaluga

16h00 : football ''USMH/USMA 18h00 : journal en amazigh 18h30 : darna lekdima

19h00 : journal en français+météo 19h25 : khenchela

20h00 : journal en arabe 20h45 : l'aile noire

22h00 : expression livre

23h00 : festival de la musique diwane 00h00 : journal en arabe

05:00 : Voici Timmy 05:10 : Eliot Kid 05:40 : La famille Cro 05:45 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:20 : Quatre mariages pour une lune de miel 09:15 : Météo 09:20 : Au nom de la vérité 10:20 : Mon histoire vraie 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:50 : Météo 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Une vie brisée 15:35 : American Wives 16:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 17:20 : Une famille en or 18:05 : Le juste prix 18:45 : Nos chers voisins 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:40 : Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 : Mentalist 22:20 : Baby boom

L'informatrice de Cho prévient Alton Creek, un avocat spécialisé dans les divorces ayant reçu des menaces de mort, que le CBI peut le protéger. Alors que Teresa, Patrick et Cho arrivent sur le bateau où l'homme est caché, le navire explose, ne lui laissant aucune chance de survie. En enquêtant sur la victime, l'équipe découvre que Creek avait des dettes de jeu et qu'il multipliait les liaisons adultères. De sa femme, tout aussi infidèle, à ses créditeurs, en passant par son associée, les suspects sont nombreux. Patrick fait pourtant peu de cas de cette affaire, car il est préoccupé par John Le Rouge, qui pourrait frapper à nouveau...

05:00 : EuroNews 05:45 : Ludo 07:10 : Titeuf 07:30 : Angelo la débrouille 07:50 : Des histoires et des vies 09:35 : Edition de l'outre-mer 09:45 : Consomag 09:50 : Midi en France 10:55 : Météo + Le JT 11:55 : Météo à la carte 12:45 : Si près de chez vous 13:45 : Keno 13:55 : Questions au gouvernement 15:10 : Côté jardin 15:35 : Culturebox 15:45 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Slam 17:10 : Questions pour un champion 17:50 : Une idée de ton père 18:00 : 19/20 : Journal 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : Et si on changeait le monde 19:15 : Plus belle la vie 19:45 : Quand l'amour s'emmêle 21:15 : Une rencontre, une chance 21:18 : Météo 21:20 : Soir 3 21:50 : Ce soir (ou jamais !)

05:00 : Les Z'amours 05:25 : Point route 05:30 : Journal 05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 09:50 : Météo outremer 10:00 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Une idée de ton père 11:55 : Météo 2 + Le JT 12:52 : Consomag 12:56 : Expression directe 13:00 : Toute une histoire 14:10 : Comment ça va bien ! 15:10 : Le jour où tout a basculé 16:04 : Côté Match 16:05 : Seriez-vous un bon expert 16:49C : D'aujourd'hui 16:50O : n n'demande qu'à en rire 17:50 : Volte-face 18:40 : Une rencontre, une chance 18:50 : Météo 2 + Le JT 19:45 : Sébastien, l'imitateur 21:20 : Paris en plus grand 21:25 : Du baiser au baiser

Les règles demeurent inchangées pour la septième saison de l'émission : les candidats ont deux minutes pour séduire le jury et prétendre au titre d'Incroyable Talent 2012. A la clef, la somme de 100 000 euros et la participation au festival Juste pour rire à Montréal. Pour cette première audition, on découvre André, un étudiant de 17 ans, qui propose un numéro d'équilibre. Tatiana, 26 ans, tourneur fraiseur de métier, est passionnée par le chant lyrique. Le groupe Body Art, des athlètes de rue, propose une toute nouvelle discipline. Le plus jeune participant, Francky, 5 ans, dit «El Caramelo», propose une étonnante performance de flamenco. Le duo «Dressing Flash», couple à la ville comme à la scène, propose un numéro de «quick change» très moderne. Théo Dari, lui, présente un numéro de laser digne de «Star Wars».

02:15 : Zapsport 02:25 : Le cochon de Gaza 04:00 : Avec son p'tit bouquet 04:10 : Dimanche + 04:50 : L'effet papillon 05:25 : La semaine des Guignols 05:55 : La matinale 07:25vGlobal gâchis, le scandale mondial du gaspillage alimentaire 08:55 : Arthur Flèche 09:10 : La source des femmes 11:10 : Les Guignols de l'info 11:20 : La nouvelle édition 1ère partie 11:45 : La nouvelle édition 13:00 : Homeland 14:30 : The Big C 15:25 : Meathead 15:35 : La nouvelle guerre des boutons 17:10 : Têtes à claques 17:20 : Les Simpson 17:45 : Le JT 18:05 : Le grand journal 19:10 : Canal Champions Club 19:45 : Lille (Fra) / Bayern Munich (All) 21:50 : Championnat du monde de air guitar par Airnadette

Le saviez-vous ?

01:25 : M6 Music 06:15 : Météo 06:20 : La maison de Mickey 06:45 : Manny et ses outils 07:15 : Les blagues de Toto 07:25 : Le petit Nicolas 07:40 : Martine 07:55 : Météo 08:00 : M6 boutique 09:05 : Météo 09:10 : Face au doute 10:50 : Drop Dead Diva 11:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:35 : Météo 12:45 : La châtelaine 15:00 : La prison de glace 16:35 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100 % mag 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : Scènes de ménages 19:50 : La France a un incroyable talent 21:35 : La France a un incroyable talent, ça continue

HOROSCOPE

Vous vous sentirez particulièrement enthousiaste à une proposition agréable. Ne laissez pas retomber ce merveilleux sentiment à la vue d'une personne que vous aimeriez mieux ne pas rencontrer dans ces circonstances. Dites-vous que c'est votre tour de prendre ce bonheur. Votre vie personnelle aurait une très nette tendance à s'améliorer. Prenez soin de vous. Une note d'égoïsme serait souhaitable surtout au début de la journée. Occupez-vous davantage de vous-même. Cela devient une priorité absolue si vous voulez vraiment jouir de bonheur.

23

Vous allez devoir penser sérieusement à embrasser une autre carrière que celle à laquelle vous vous destiniez. C'est un signe de moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques importants. Il convient donc d'apporter un sérieux complément de réflexion.

Il est urgent d'assumer vos responsabilités dans la vie de tous les jours. Vous avez un potentiel de chances exceptionnel qui est inexploité. Prenez le mort par les dents car la chance va vous sourire. Ne laissez pas encore passer la belle occasion qui va se présenter.

Vous pouvez avoir Des préoccupations cette certitude que personnelles bien c'est maintenant que particulières vous va venir votre tour de importunent quelque chance ! A n'en pas peu. Vous trouvez la douter vous allez pouvoir profparade incontournable à iter pleinement de retombées une attaque personnelle de positives d'une action personquelqu'un que vous n'aviez pas nelle. Vous auriez tort de vu venir. Vous avez la chance refuser d'y croire. Surtout en de pour vous et c'est vous qui gag- telles circonstances. nez. On s'intéresse beaucoup trop à vous en Vous vous sortez ce moment et vous d'une situation ne voulez pas en inhabituelle que profiter. Vous ne vous connaissez voulez pas vous laispour l'avoir déjà sez projeter en avant. vécue. Vous retrouCependant, il serait bon de vez peu à peu vos points de repère. Vos grandes capacités vous laissez guider vers le sucvous permettent de bien cerner cès. Vous apprécierez sans doute cette nouvelle ambiance le problème à résoudre. Vous agirez avec beaucoup de facil- de vie avec satisfaction. ités et de détermination. Des réactions imprévisibles à Profitez de votre forme votre égard vont pour prendre votre vous contrarier envol vers de nouquelque peu. Ne vous veaux horizons. Vous formalisez pas trop. Préparezavez déjà trop attendu. vous à des jours meilleurs car, Vous semblez maintenant tout à malgré cela, la situation fait disponible pour entreprendre s'améliore de jour en jour. Le une mission à laquelle vous plus difficile est passé. pensez depuis longtemps. Mettez toutes les chances de votre côté. Une réelle occasion de Votre forme atteint chance imprévue va des sommets vertigse présenter à vous ineux. Veillez néandans des circonmoins à rester lucide stances imprévisibles. à l'approche d'un événe- Ne faites pas la fine bouche si ment qui pourrait provoquer vous voulez vraiment profiter une profonde contrariété. Un d'un moment inoubliable. Votre excès d'enthousiasme serait cercle d'amis s'agrandit. Vous contraire au bon déroulement vous sentez en bonne compagprévu. nie.

M ARDI

Ensoleillé Max. 23°/ Min.13°

Le miel ne périme jamais

Le miel et a une composition organique complexe et contient Plusieurs facteurs antibiotiques naturels, regroupés sous le nom générique d’inhibine, qui sont en fait de puissants bactériostatiques, c’est-à-dire qu’ils empêchent le développement des bactéries. De ce fait, c’est le seul aliment qui se conserve indéfiniment et ne périme jamais. Après plusieurs années de conservation, il suffit de le réchauffer pour lui redonner son aspect liquide car le miel devient cristallisé après une longue période. On raconte même que le miel trouvé dans les pyramides égyptiennes depuis plus de 2000 ans n’a pas encore dépassé sa date de validité !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:29 Dohr 12:33 El Assar 15:37 El Maghreb 18:07 El Icha’a 19:26


Maracana N°1863 — Mardi 23 Octobre 2012

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

24


maracanafoot1863 date 23-10-2012