Page 1

HALILHODZIC et les demi-finales de la CAN BOUDEBOUZ : «Je n’ai pas droit à l’erreur !»

Vitoria Guimaraes : Soudani sur le départ ?

Madjer : «Je le vois bien au FC Porto»

N° 1861 Dimancher 21 Octobre 2012 — Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

Il ne manquait que LES BUTS…

00

DJALLIT : «Je veux jouer cette CAN»

Ecarté pour la deuxième fois de suite

KHOUDI : «MA SITUATION ME POUSSE À REDOUBLER D’EFFORTS»

LES BÉJAOUIS 1 2 déçoivent premiers rôles»

LEADER

30

DZIRI :

«Le mérite revient aux joueurs» BELMADI DÉCLINE L’OFFRE DE HADDAD

Les Canaris confiants

JSK

ZAFOUR : «Nous jouerons les

Sem Sem en solide

Les Rouge et Noir de retour au pays

USMA

1 1

ZEDDAM SERA DE RETOUR FACE AU MCO

À deux jours du match face au CRB

millions pour battre le chabab

Bencherifa : «Je regrette mon geste»


02

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Halilhodzic Equipe nationale :

ACTUE EL

et les demi-finales de la CAN 2013

«Je dois qualifier l’EN algérienne aux demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations au moins, c’est stipulé dans mon contrat», a rappelé le coach Vahid Halilhodzic dans une interview à nos confrères de Radio France Internationale (RFI). C’est un sacré défi d’autant qu’au moment où ce contrat était signé, l’EN algérienne se composait des joueurs dont la majorité des cadres ne sont plus présents pour le moment et ce, en dépit de leur longue expérience chez les Verts.

A

Par Said Ben.

ujourd’hui, et après 158 jours à la tête de cette équipe nationale, coach Vahid Halilhodzic a effectué beaucoup de changements y compris dans le jeu des Verts. Il a d’abord écarté des joueurs cadres dont Karim Ziani qui était le vrai patron de cette sélection, version, Saâdane et Abelhak Benchikha pour une très courte durée. Puis, ce fut le départ volontaire de Nadir Belhadj, s’en suit celui d’Antar Yahia et Matmour qui a demandé de mettre en veilleuse sa participation avec les Verts pour se consacrer à son club. De plus, et en dehors de ces faits bien notables mettant en relief l’idée qui fait « fuir » les anciens joueurs d’avec le style Halilhodzic, il y a lieu de relever qu’à la veille de chaque match important, coach Vahid enregistre un nombre

important de joueurs blessés. Ce qui l’a poussé à voir plus large dans sa prospection allant jusqu’à convoquer plus de deux joueurs comme couverture pour certains postes.

VAHID ET LA SÉLECTION SOUS SAÂDANE Et en analysant la situation coach Vahid fait remarquer que du temps de Rabah Saâdane, et alors qu’il venait de prendre en main l’équipe algérienne, « il y avait beaucoup de problèmes internes au sein des Verts ». Et là, il n’a vraiment pas tord coach Vahid, car à ce moment là, les médias ont même fait remarquer que certains joueurs se permettaient le luxe de se comporter comme des titulaires indétrônables faisant le beau temps et la pluie. C’est ce qui avait justement mené à l’indiscipline dont tout le monde pensait trop bas et que personne n’osait dire très haut pour ne pas être traité de « fauteur de troubles » en prenant sur son compte une éventuelle élimination ou un éventuel faux pas des Verts. C’était le premier reproche que fait Vahid à l’équipe de Saâdane. Ensuite, coach Vahid analyse, chiffres à l’appui que l’équipe sous Saâdane jouait trop à la défensive. Ce qui a crée un vrai frein à l’évolution de l’équipe. Les Verts ne pouvaient que difficilement marquer des buts y compris à domicile. D’ailleurs, là, aussi le coach Vahid est dans le vrai. Car des observateurs y compris des joueurs même de l’EN ont reconnu ce fait. Le jeu des Verts sous Saâdane était trop défensif, car Saâdane craignait beaucoup les adversaires d’où son option d’assurer ses arrières en premier. Mais, depuis 10 matchs, sous Halilhodzic la seleciton algériene marque bien des buts et se défend tout autant bien qu’il y a des manques remarquables au niveau défensif.

Ainsi, en dix matchs, faut-il, bien le rappeler, les Verts ont marqué 21 buts tout en n’encaissant que 4 buts seulement ». A l’extérieur, les Verts marquent bien aussi. Ce sont les effets de la nouvelle méthode et du nouveau style de jeu Halilhodzic. D’ailleurs lui-même l’indique en ces termes : « Si Saâdane était plutôt tourné vers la défense, moi, je suis foncièrement pour un jeu offensif ». C’est donc un nouvel état d’esprit que l’équipe vient d’avoir avec cette nouvelle orientation de coach des Ve r t s . P a r ailleurs, et alors qu’il fustigeait les joueurs locaux allant jusqu’à dire qu’ »aucun joueur local ne peut tenir 90 minutes sur le plan physique », voilà que coach Vahid se retourne vers ces mêmes joueurs pour les convoquer. Mieux encore, il se permet même le luxe d’organiser des stages spécifiques à leur encontre. Le sélectionneur de l’EN a bien compris que la patte existe et qu’il y a manque de préparation des joueurs et surtout de guide. Il le fait donc lui-même après avoir assisté à plusieurs rencontres des Verts. Et là, Vahid n’excluait pas également les joueurs expatriés combien même titulaires, ils sont chez les Verts. Ce qui ne l’empêche pas d’aller les revoir avec leurs clubs respectifs. D’autre part, coach Vahid innove à chaque fois. C’est ainsi qu’à chaque regroupement il fait appel à de nouvelles têtes. S. B.

savoir pour y remédier et trouver le jeu collectif qu’il faut avec le nivellement de la préparation de ces joueurs avant cette phase finale de la CAN 2013. Et aux dernières nouvelles, coach Vahid aurait programmé 4 stages pour les Verts avant cette échéance. Les deux premiers seront effectués avant le prochain match amical contre la Bosnie Herzégovine à Alger. En effet, coach Vahid convoquerait les joueurs locaux pour un stage bloqué de 5 jours à partir du 4 novembre prochain. Quelques jours après, ces joueurs se retrouveront pour un second stage, mais en compagnie des joueurs expatriés avant d’affronter la Bosnie Herzégovine, le 14 novembre prochain au stade du 5 juillet dans un match amical, dans le cadre des festivités du cinquantenaire de la création de la Fédération algérienne de football. Coach Vahid Halilhodzic et le président de la FAF devraient s’envoler hier à destination de l’Afrique du sud pour assister au tirage au sort de la CAN 2013. Après ce tirage au sort et une fois les adversaires des Verts connus ainsi que leur lieu des matchs désignés, le staff technique devrait faire le choix du lieu où doit camper l’EN durant cette CAN. Et là, on apprend que coach Vahid compte effectuer deux stages avant la phase finale dont un probablement sur place en Afrique du sud. Coach Vahid Halilhodzic aura donc du 22 décembre au 19 janvier pour effectuer les deux stages des Verts avec la présence des joueurs évoluant à l’étranger. Car, ces joueurs ne seront disponibles qu’à partir du mercato d’hiver qui débutera vers la dernière semaine de décembre prochain. Sauf, si coach Vahid estime qu’il faudrait travailler plus avec les joueurs locaux et là, il pourrait éventuellement leur faire d’autres

stages depuis le match de la Bosnie après le 14 novembre jusqu’à l’échéance de la CAN 2013. Et comme coach Vahid vise les demi-finales de la CAN comme stipulé dans son contrat, il faut bien le dire dès maintenant, ce serait un vrai défi pour lui et ses joueurs moins expérimentés que ceux qu’avait Rabah Saâdane. D’ailleurs, lui-même est très prudent puisqu’il avoue que cette phase finale de la CAN 2013 s’annonce très élevé dans la mesure où « La plupart des grandes équipes du continent sont qualifiées, sauf le Cameroun et l’Egypte. Ce sera donc une très belle compétition. Maintenant, poursuit le sectionneur des Vets « si on arrive aux quarts de finale, c’est bien… ». Mais, d’habitude coach Vahid va de l’avant et annonce le maximum pour tirer justement le maximum de ses joueurs. Si dans son contrat est stipulé la demi- finale, pourquoi pense t-il aux quarts de finale au lieu de viser le titre africain comme l’a si bien dit son propre adjoint Nordine Korichi après la qualification des Verts à cette CAN 2013 ?... S. B.

CE QUI RESTE À FAIRE

Ainsi et après avoir réglé le problème du côté offensif en dénichant la paire SoudaniSlimani, tout en arrivant à trouver le remplaçant de Madjid Bougherra en la personne du défenseur central de la JSK, Belkalem, coach Vahid s’orientera donc vers ce secteur défensif qui a besoin d’un travail bien spécifique pour être opérationnel d’autant que la phase finale de la Coupe d’Afrique est d’un niveau technique bien au dessus des différents championnats.

L

ui-même l’indique en précisant, entre autres qu’il compte toujours plusieurs joueurs blessés à chaque fois : « Je ne me suis pas encore bien occupé de la défense centrale. Nous sommes toujours fébriles en jouant à l’extérieur. Il va donc falloir travailler cet aspect et donc se retourner carrément vers la révision du physique et de la force de caractère en jouant à l’extérieur de nos bases ». Or, il s’avère que la phase finale de la CAN se joue justement à l’extérieur. Puisqu’elle se déroulera à partir du mois de janvier prochain en Afrique du sud. Un autre casse tête pour coach Vahid, c’est justement de trouver les meilleurs aux bons postes et ce, surtout en mettant un point fixe sur la condition physique et le moral des joueurs. Or, tous les joueurs sont en pleines compétitions avec leur club respectif et n’ont donc pas le même niveau d’évolution. C’est un aspect que coach Vahid devrait bien

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ACTUE EL

BOUDEBOUZ : Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

03

«Je n’ai pas droit à l’erreur !»

Ryad doit-on parler de match de la peur, à Nancy ? Non, ce n’est encore que le début de saison. Je ne sais même pas à combien de points, Nancy est de nous. C’est nous qu’il faut regarder. Si à Picot, cela ne se passe pas bien, nous aurons encore le temps pour faire mieux. On a bien vu avec Francis Gillot, quand nous n’avions que 14 points à la trêve, que nous avons réussi à nous maintenir. Il ne faut pas mettre le feu quand il n’y a pas le feu. La situation est difficile, d’accord, et il faudra se bouger sur le terrain à Nancy, car c’est un concurrent direct pour le maintien et que la défaite contre Rennes nous a cassé le moral après notre bonne série de trois matches victorieux.

été difficile. Où en êtes-vous psychologiquement ? Je suis un humain et certaines choses m’ont marqué, touché. Ce qui s’est passé avec les supporteurs, notamment. Même si j’en rigolais au début, sur le terrain, ça fait mal d’en prendre plein la tête. Mais je ne suis pas du genre à rester 10 ans sur un truc. Désormais, je sais comment sont certaines personnes et je ne veux pas me prendre la tête, je suis là pour être sur le terrain et gagner. Et quand vous sortez de ce genre de choses, qui ne m’était jamais arrivé, vous vous sentez plus fort.

Vous allez retrouver une pelouse synthétique qui semble vous convenir si l’on en croit vos dernières prestations sur cette surface. Se trompe-t-on ? J’ai tout appris sur cette surface. C’est celle qu’il y avait dans mon quartier quand j’étais gamin et elle me convient très bien. Certes, cela ne vaut pas une bonne pelouse mais j’ai mes repères sur le synthétique.

On sent ce désir de l’axe très fort chez vous. Pourquoi ? C’est là que je peux faire ce que je sais le mieux faire : des passes décisives, faire marquer ou être à la retombée pour mettre une frappe. L’axe, ça me convient, enfin pas si je dois jouer arrière central (rires). Mais bon, n’oublions pas que quand Marvin a réussi sa saison à 20 passes, l’équipe était très bien et ne bougeait pas beaucoup. J’aimerais bien que l’on retrouve la stabilité de cette année-là. In Le Pays.fr

Quelle est donc votre priorité ? Jouer, sortir de cette zone et marquer des buts, être efficace que ce soit sur les coups de pieds arrêtés ou autrement. Il faut que je marque. Le coach sait que je veux jouer dans l’axe, on verra ce qu’il fera. C’est une envie très forte. Avant c’était Marvin (N.D.L.R. Martin) qui faisait briller tout le monde à ce poste, aujourd’hui, il n’est plus là. Il faut le remplacer. Sur les côtés, nous avons des mecs qui vont très vite. Ils sont plus efficaces que moi sur ces côtés.

Et l’idée que Nancy vous talonne, que… Je vous le répète, on ne regarde pas l’adversaire. C’est notre jeu qui importe. Personnellement, j’essaie de faire un bon match, après que ce soit un concurrent direct ou pas, peu importe. Et si c’en est un, tant mieux, car nous avons toujours sû faire de bons matches face à ces équipes-là.

Avez-vous conscience que le FC Sochaux a grand besoin de votre « patte » gauche et de votre détermina-

tion à l’aider dans sa chasse au maintien ? J’ai très envie de jouer tous les matches et de bien faire. Je sais que je n’ai pas droit à l’erreur lors des matches qui arrivent par rapport à mon début de saison et ce que je sais faire. Je sais aussi que l’équipe a besoin de moi à mon meilleur niveau et que j’ai besoin d’elle pour progresser et partir. Et comme je veux absolument laisser le FC Sochaux en Ligue 1 et pas en Ligue 2…

HALLICHE, À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

ACADÉMICA COIMBRA

Le défenseur international algérien, Halliche, est de retour aux entraînements d'Académica Coimbra. L'exdéfenseur du Nasria a repris, en effet, le chemin des entraînements hier matin. Le retour de Halliche a coïncidé avec celui des deux autres joueurs blessés. L’international algérien est resté inactif presque trois semaines après avoir contracté une blessure au genou, la fin du mois écoulé, lors d'un match de l'Europa League. Il avait d'ailleurs été contraint de faire l'impasse sur le dernier match des Verts contre la Libye, dimanche dernier, dans le cadre des éliminatoires de la CAN2013. La reprise des entraînements par Halliche aura, en tout cas, rassuré son coach malgré le fait que le joueur ne pourra pas jouer le match de la coupe du Portugal contre Ponte de Barca. Le sélectionneur national Halilhodzic sera lui aussi rassuré par le retour de Halliche. Celui-ci aura assez de temps pour gagner un temps de jeu et éventuellement retrouver une compétitivité en prévision de la CAN.

En 6 matchs de L1, Ryad Boudebouz a joué 3 fois titulaire, vous sentez-vous prêt ? Je manque de temps de jeu, c’est certain. Mais j’ai travaillé pour revenir à mon meilleur niveau. Je suis à 100 %, ce qui n’avait pas été le cas, par exemple, contre Montpellier. Et je vous le dis, je n’ai pas peur de ce match à Nancy. Vous le dites, votre début de saison a

LEKHWIYA MEGHNI RETROUVE TOUTES SES SENSATIONS

Le milieu algérien de Lekhwiya, Mourad Meghni, a affirmé qu'il se sentait en possession de tous ses moyens, après avoir souffert d'une blessure au genou, qui l'avait éloigné des terrains pendant une longue période. «J'ai beaucoup souffert de cette blessure. Je l'ai bien soigné, et après une bonne rééducation, je me sens désormais en possession de tous mes moyens, techniques et physiques. Je suis donc à la disposition de l'entraîneur», a affirmé Meghni. Appelé à évoquer la prochaine sortie de son équipe, prévue samedi face Al Wakra, pour le compte de la 4e journée du championnat du Qatar, Meghni relève l'importance de réaliser un bon résultat. «Nous allons tout faire pour décrocher la victoire. Le dernier succès face à Al Rayane (Coupe des Stars du Qatar), nous a fait énormément du bien sur le plan psychologique. Nous allons en profiter pour rester dans cette dynamique», a-t-il ajouté. «Je n'ai pas eu l'occasion de voir à l'œuvre Al Wakra, mais au vu des excellents joueurs dont elle dispose, à l'image de Younès Mahmoud, je pense qu'elle reste une bonne équipe. Je préfère rester concentré sur mon club», a-t-il conclu.

CLUB BIZERTE GEIGER SURPLOMBE BENCHIKHA

Le club tunisien du CA Bizerte était en contacts avec l'ancien entraîneur de la JSK et de l'ESS, Alain Geiger. Après avoir écarté la piste de l'Algérien Abdelhak Benchikha, dont l'éventuelle nomination à la tête de la barre technique du club aurait été rejetée par certains joueurs dont l'Algérien Abdelmalek Ziaya, la direction du CAB vient de finaliser avec le technicien suisse qui devra prendre les destinées de l'équipe demain après la match de la Coupe arabe qui a vu le CAB croiser le fer, à Casablanca, avec le Raja.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04 CRB

0 0

MCA

7e j our née Fiche technique

Stade du 5 Juillet Affluence : Nombreuse Arbitres : Ghorbal, Serradj, Charchar Avertissements : Djeghballah (22’) MCA, Hachoud ( 90’) MCA, Angan (25’) CRB

CRB : Ousserir, Boukria, Mameri,

Aksas, Abdat, Benaldjia B,Anane, Angan (Benaldjia M. 57’, Ammour, Rebih (Kherbache 78’),Slimani (Sodji 38’) Entraineur : Arena

MCA : Chaouchi, Bessegheir, Yachir

(Attafen 70’) , Djeghballah, Bachiri, Metref, Ghazi, Kacem Mehdi, Hachoud, Yalaoui (Meklouche 63’), Djallit Entraineur : Menad

Ecarté pour la deuxième fois de suite par le coach

KHOUDI : «MA SITUATION ME POUSSE À REDOUBLER D’EFFORTS»

Dans la liste des joueurs retenus pour le match d’hier, le nom de Karim Khoudi, le jeune défenseur axial, a sauté pour la deuxième fois de suite. Le transfuge de Lakhdaria n’avait pas, aussi, pris part au match face au CSC. Cependant, le joueur ne se montre pas inquiet, estimant que la saison est encore longue et qu’il aura tôt ou tard une nouvelle chance pour faire étalage de sa classe et prouver que la direction ne s’est pas trompée en l’enrôlant. «Je ne vous cache pas que je suis très déçu d’avoir raté l’aubaine de disputer le premier derby algérois de ma carrière, mais je suis toutefois patient. Je viens tout juste de découvrir l’élite et je suis persuadé que j’aurai encore d’autres occasions pour faire parler mon talent. L’entraîneur a fait un choix, à moi de l’accepter et de redoubler d’efforts si je veux vraiment taper dans l’œil de mon coach», dira Khoudi. Dans ce même sillage, il ajoutera : «avec mes coéquipiers actuels, j’apprends chaque jour et je suis sûr que cela me sera d’un grand apport dans un avenir proche. J’ai une chance inouïe d’être ici et je ne veux pas la rater. Je veux en profiter sur tous les points pour donner une autre dimension à ma carrière.» Appelé à commenter la suite du parcours de son équipe en championnat, notamment après les dernières turbulences, le défenseur du Chabab dira : «Comme chaque équipe en début de saison, il y a des hauts et des bas, et cela était notre cas. Je crois, personnellement, qu’on devra encore attendre jusqu’à la 9e où la 10e journée, pour pouvoir apporter des jugements sur notre équipe , et dire si elle est en mesure de postuler pour jouer les premiers rôles ou pas. Mais à voir la composition de notre équipe, je peux dire qu’elle pourra jouer les premiers rôles, pour peu qu’elle trouve le soutien de tout le monde. Moi, je suis confiant et j’espère que c’est le même état d’esprit qui sera présent chez tout le monde.»

M. A. A.

LIGUE E1

Les défenseurs prennent le pas sur les attaquants Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

La capitale a vécue hier, un nouveau derby, ayant mis aux prises, cette fois-ci, le CRB avec le MCA, au stade du 5-Juillet. Le CRB et le MCA sont deux équipes qui se trouvent, actuellement, sur deux courbes diamétralement opposées. Au Chabab, rien ne va plus, avec cette crise qui a laissé des séquelles sur tous les plans, tant au volet administratif que sportif. La direction se trouve dans une situation embarrassante après l’annulation du voyage vers les îles Comores, alors que l’équipe n’arrive plus à gagner depuis quatre rencontres déjà, ce qui place l’entraîneur Arena sur un siège éjectable. Menad veut quant à lui faire faire d’une pierre deux coups. Préférant ne prendre aucun risque lors de ce derby, qu’il tenait à remporter, il a reconduit à un élément prés, les mêmes éléments qui avaient dominés avec l’art et la manière l’USM Bel Abbes, mardi passé. Sur le plan technique, la rencontre a été palpitante et agréable à suivre. Ce fut les Mouloudéens qui lancèrent les premieres hostilités par l’entremise de Ghazi qui dés la 5éme de jeu rata une occasion inouïe d’ouvrir la marque lui qui était à 5

mètres seulement du portier international Chaouchi , mais il trouve le moyen de mettre le ballon dans les décors. A la 10’ Rebbih faillit tromper Chaouchi qui dans un reflexe inesperé sauve son équipe d’un but certain. Angan une nouvelle fois met à rude épreuve Chaouchi. De l’autre coté, Djallit avec son mobilité et ses appels incessants donne des sueurs froides aux Bèlouizdadis. En seconde mi temps, les camarades de Chaouchi, sans aucun doute sermonnés par leur entraineur Menad, se montrent plus volontaires et vont assiéger le camp des Bélouizdadis sans toutefois pouvoir prendre à défaut la défense

FABBRO, UN SPECTATEUR PAS COMME LES AUTRES !

Le premier responsable de la barre technique des Canaris, Enrico Fabbro a suivi avec passion et beaucoup d’intérêt le derby qui a mis aux prises le Chabab de Belouizdad au Mouloudia d’Alger. Il est bien sûr clair que l’italien est venu superviser son prochain adversaire, c'est-à-dire le CRBelouizdad, qui sera l’hôte des Jaune et Vert de la JSK, mardi prochain.

LA PLUIE, L’INVITÉ SURPRISE !

Toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce rendez vous une fête du football. Mais ,on ne peut dire que Bienvenue à ce don du ciel, qui était cette pluie qui nous manquait, et qui est venue se joindre, en rendant la pelouse trop grasse.

PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR SLIMANI

Réservé lors du dernier match face au CSC à Constantine, le baroudeur du Chabab, Islam Slimani, n’a pu aller au-delà de 40 minutes suite à des douleurs qu’il avait ressenties. Auréolé par ses prestations en sélection nationale, Slimani tarde à confirmer au sein de son club. Auteur d’un seul but (face à la JS Saoura lors de la première journée), Slimani n’a toujours pas trouvé ses marques. D’ailleurs, c’est tout le compartiment offensif des Rouge et Blanc qui est en panne. En effet, en six matches disputés, l’équipe chère à Laâqiba n’a inscrit que trois buts,. Une moyenne en dessous des espérances des responsables et fans de l’équipe. Il est clair que le réveil de Slimani sera synonyme d’un réveil de l’attaque du Chabab. C’est là, le souhait de tous les Belouizdadis.

IL QUITTE LE TERRAIN SOUS LES APPLAUDISSEMENTS

Le Goleador des Rouge et Blanc, Slimani, a quitté la pelouse sous les applaudissements nourris des supporters, tenez vous bien, du Mouloudia en premier lieu, puis par ceux du Chabab.

Coupe arabe des clubs

L’UAFA STATUERA AVANT L’AÏD SUR LE CAS DU CRB

comme rapporté dans notre édition d’hier, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Rouraoua, a rassuré les dirigeants du Chabab, leur affirmant que le match sera reprogrammé pour une date ultérieure.

L

Par Mohamed A. A.

e patron de la FAF avait même affirmé que cette rencontre pourrait avoir lieu peu après l’Aïd, prévu vendredi prochain. Selon des sources bien informées, du dossier, l’Union arabe de football

devrait statuer sur cette affaire avant cette fête religieuse, surtout qu’elle veut la programmer dans les plus brefs délais. Dans cette histoire, les Belouizdadis attendent impatiemment une décision favorable de la part de l’UAFA, surtout qu’une disqualification de cette compétition à cause d’une crise financière au Chabab serait une première dans les annales du club et du football algérien.

CE QUE PRÉVOIT LA RÉGLEMENTATION

Les supporters du Chabab ne savent plus à quel saint se vouer face à des spéculations à la pelle en ce qui concerne la suite du nondéplacement de leur équipe aux Iles Comores, pour son match de Coupe arabe. Ce qui est sûr, le CRB devait jouer ledit match hier, et risque de se voir disqualifiée de cette compétition. Selon la

réglementation affichée par l’instance arabe sur son site internet, le match aller ne peut en aucun cas être remporté sur tapis vert (3-0) par l’équipe locale. En effet, l’instance en question fera savoir que dans le cas où une équipe ne se déplace pas pour son match de coupe arabe, elle sera dans l’obligation de présenter des motifs valables pour se justifier, au risque de se voir éliminée directement de cette compétition. Dans ce cas-là, il y aura aussi une autre sanction, à savoir celle de priver l’équipe en question de sa prochaine participation à cette compétition. Ainsi donc, la rumeur qui a circulé ces derniers temps faisant état d’une défaite du Chabab (3-0) lors du match aller, et qu’il serait dans l’obligation de l’emporter (4-0) au match retour pour se qualifier était infondée. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

bien articulée autour d’un Aksas impérial. Les 4 ‘ de temps additionnels n’apportent aucun changement au tableau d’affichage et c’est ainsi que se termine ce 85éme derby sans vainqueur. R. S.

DJALLIT – AKSAS, UN MATCH DANS LE MATCH

Même s’il n’a pas trouvé le chemin des filets, le buteur des Vert et Rouge, Mustapha Djallit, a été comme à son habitude l’élément le plus dangereux de l’effectif du Mouloudia à l’occasion de sa sortie face au CRB. Auteur de six buts déjà, l’attaquant mouloudéen espérait être au rendez-vous hier soir et offrir une autre victoire à son équipe, mais malheureusement il n’a pas pu le faire, car Aksas auteur d’une remarquable. Prestation veillait au grain. Auréolé par sa dernière convocation en équipe nationale, l’enfant de Kenadsa, ne veut pas s’arrêter là. Il affirme qu’il ne désespère pas de gagner une place dans l'effectif des Verts qui prendra part à la prochaine CAN. Mais pour parvenir à cet objectif, Djallit doit enchaîner les performances avec son équipe. Jusque-là, il est sur le bon chemin.

Condoléances

Djamel Touafek et toute sa famille du Boulevard Bougara d’El-Biar viennent d’apprendre avec tristesse le décès du père de leurs amis Youcef et Moumen Aït Kaci En cette pénible circonstance, ils présentent à toute la famille Aït Kaci de la rue Luciani El-Biar, leures sincères condoléances et prient Dieu le tout puissant d’accueillir «Aâmi Mohamed Saïd» en son vaste Paradis «A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons».

Le collectif du quotidien Maracana très peiné par le décès du père de leur ami Moumen Aït Kaci Lui présentent ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances et les prient de croire en leur profonde sympathie. Que Dieu le tout puissant accorde au défunt sa sainte miséricorde. Allah Yarahmou ! «A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons».


Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

ZEDDAM SERA DE RETOUR FACE AU MCO

DJALLIT :

Le défenseur axial des Vert et Rouge, Hamza Zeddam, qui n’a plus rejoué depuis sa grave blessure à l’épaule droit, contractée lors du match de la quatrième journée face à l’ASO Chlef au stade du 5-Juillet, devra selon le staff médicale, reprendre du service dès le match de la 9e journée prévu à Zabana face au MC Oran. En effet, puisque le natif de Constantine et une après avoir fini sa rééducation, il a passé son contrôle médicale à la fin de la semaine dernière, où il a été rassuré par son médecin traitant qu’il allait beaucoup mieux et que sa blessure faisait désormais partie du passé. Mais le défenseur du MCA a été conseillé de ne pas reprendre la compétition de sitôt et de patienter pour l’après la fête de l’Aïd, soit pour le match du MCO pour qu’il puisse effectuer son retour au sein du groupe. A noter seulement, que Hamza Zeddam, est appelé à retrouver le chemin des entraînements cette semaine. Ce qui signifie, qu’il n’est pas concerné par le match de ce mardi contre le CS Constantine au stade du 5-Juillet pour le compte de la 8e journée de championnat.

«Je veux jouer la CAN»

Auteur de son sixième but de la saison face à l’USMBA, Mustapha Djallit n’a qu’une seule envie : tout faire pour frapper dans chaque match pour atteindre son objectif de terminer meilleur buteur du championnat. L’enfant de Béchar, que nous avons eu au bout de fil hier avant le derby contre le CRB, nous a ouvert son cœur en nous parlant de tout ce qui concerne son quotidien avec le doyen des clubs algériens, sans oublier son premier objectif, celui de faire partie des convoqués pour la CAN 2013 en Afrique du Sud avec les Verts. Entretien réalisé par Walid Saber

Face à l’USMBA, vous étiez très content, surtout que vous avez encore marqué un but... On est tous contents, car on craignait vraiment de se faire piéger par cette équipe de Bel Abbès. Mais le fait d’avoir haussé notre niveau de jeu nous a permis de survoler le match. Nous avons plié la partie dès le premier half. C’est vrai que le fait que tout me réussit en ce début de saison, je dois en profiter au maximum pour aider mon équipe à remporter ses matchs. Vos supporters sont restés sur leur faim, notamment à cause des nombreuses occasions gâchées... Malheureusement, nous sommes tombés dans la facilité et cela nous a été préjudiciable, car nous avons pris un but bêtement. D’ailleurs, lors de la première séance après le match, le coach était en colère contre nous et je trouve qu’il avait raison. Si on veut respecter l’adversaire, il faut lui marquer le maximum de buts. Mais le mérite vous revient dans ce match, puisque c’est vous qui vous avez débloqué la situation... Tout d’abord, je tiens à remercier et féliciter Hachoud pour sa passe précise. En me démarquant, j’ai pris le temps qu’il fallait pour ajuster ma reprise, qui n’a laissé aucune chance à Ouaddah. Après, il y a eu le but de Metref qui nous a complètement libérés. C’est la première fois depuis le début du championnat qu’un autre joueur marque pour l’équipe... C’est une très bonne chose. Il faut que le danger puisse venir de toutes parts et pas uniquement de Djallit. Il faut savoir une chose, dans une saison un joueur

doit passer par un passage à vide et même les meilleurs joueurs du monde traversent des moments difficiles. Donc, je suis pour que tous les joueurs marquent, même les défenseurs, car dans le football moderne tout le monde est concerné de marquer des buts. Après le changement de la programmation, vous allez affronter le CRB, ce samedi, dans un derby explosif. Comment voyez-vous cette rencontre ? Même si on aurait préféré avoir plus de temps de récupération pour préparer cette affiche, croyez-moi nous serons prêts à relever le défi. Ce sera un match dans un stade archicomble. A nous de ravir nos fans ce soir (Ndlr : entretien réaliser hier). Le fait que le Chabab reste sur

une défaite face au CSC vous met dans les meilleures dispositions psychologiques pour jouer ce derby, non ? Un match derby est toujours spécial. Le fait que le CRB ait perdu son match face au CSC ne veut strictement rien dire. Ce sera difficile. C’est à nous de trouver les solutions pour gagner. En ce qui me concerne, je voudrais marquer une nouvelle fois et battre le CRB pour rester aux avant-postes, surtout que nous avons l’avantage de recevoir par la suite le CSC. On sent que vous êtes décidé de terminer meilleur buteur du championnat, non ? C’est le premier objectif que je me suis tracé pour cette saison, sans oublier gagner une place avec les Verts. Je sais

que si je continue sur cette lancée, je peux facilement terminer meilleur buteur du championnat ; en tant qu’avant-centre, mon métier est de marquer des buts. J’espère seulement être épargné par les blessures. Vous êtes-vous fixé un chiffre à atteindre ? Non, je n’ai rien fixé. Le plus important pour moi c’est d’être régulier dans mes prestations et surtout à la hauteur. Ce qui est sûr, si l’occasion se présente pour moi de marquer, je n’hésiterai pas à mettre le cuir au fond des filets. Pensez-vous que le Mouloudia est capable de remporter un titre cette saison ? Je crois qu’avec un tel effectif, le Mouloudia doit remporter au moins un titre cette saison. C’est vrai qu’on a connu des moments difficiles avec les anciens entraîneurs, mais depuis l’arrivée de Menad, tout a changé et les joueurs ont retrouvé la joie de jouer. Personnellement, je suis très optimiste pour décrocher un titre avec le Mouloudia. Parlons maintenant de l’EN. Quel était votre sentiment lorsque Vahid vous a convoqué pour le stage avec les Verts ? C’était un moment grandiose pour moi. Je ne m’attendais pas après quelques journées que j’allais être convoqué chez les Verts. C’est vrai que je n’ai pas été retenu parmi le groupe qui a affronté la Libye, mais j’étais très content de la qualification des Verts pour la CAN en Afrique du Sud. Ne pensez-vous pas qu’avec Vahid Halilhodzic, le joueur local a une chance de faire partie de l’EN ? Absolument. Lorsque vous voyez Belkalem, Slimani, Hachoud et les autres, vous voyez bien que le sélectionneur national a donné une chance aux joueurs locaux et ils ont prouvé qu’ils méritaient leur place chez les Verts. Il faut savoir qu’avec le travail et le sérieux on peut atteindre nos objectifs. Après la qualification pour la CAN 2013, les places seront chères pour faire partie des 23, non ? C’est vrai que pour faire partie des 23, il faut être régulier dans le club où vous jouez. Personnellement, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même pour faire partie des 23. Je ne vous cache pas que je veux jouer cette CAN. Mais, pour jouer la CAN, il faut au moins terminé cette phase aller meilleur buteur, non ? Bien sûr que oui. Je vous ai dit tout à l’heure que mon objectif était de marquer le maximum de buts, et Incha Allah, je serai parmi les joueurs convoqués pour jouer cette CAN et je le souhaite aussi à mon ami Hachoud et même à mes coéquipiers au Mouloudia qui sont en train de progresser de match en match. W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

MCA

LIGUE E1

BENSALEM DANS UNE COURSE CONTRE LA MONTRE

Le jeune défenseur du MCA, Zineddine Bensalem effectue actuellement, une vraie course contre la montre pour retrouver son niveau habituel et par la même, le chemin de la compétition officielle après déjà, plusieurs mois d’absence. "Zinou" s’entraine certes, avec le groupe depuis un bon moment, mais il est toujours loin de son top niveau surtout, sur le plan physique. Pourtant, il a pris part aux deux stages de préparations effectués par le Mouloudia en Pologne et en Tunisie, mais il demeure encore un peu loin des attentes de son staff. Et vu que ce dernier veut bénéficier de ses services sans que le joueur n’encourt le moindre risque, tout le monde préfère l’attendre pour l’utiliser au moment opportun, en tant que première doublure du capitaine Réda Babouche, sur le coté gauche de la défense mouloudéenne. En tout cas, l’entraîneur Djamel Menad attend avec impatience ce retour car il sait très bien, qu’il ne pourra jamais compter sur Babouche durant toute une saison. M. B.


06

MCA

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Les deux joueurs du Mouloudia d’Alger, l’attaquant Mustapha Djallit et le défenseur, Abderahmane Hachoud, ambitionnent sérieusement de disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, prévue en 2013 en Afrique du Sud.

M

Par Mounir Ben

ustapha Djallit, l’actuel meilleur buteur du club avec 6 buts avant le derby algérois d’hier soir contre le CR Belouizdad, était pour rappel, retenu dans la liste réserve de la sélection algérienne de football lors de son précédent match contre la Libye (victoire 2-0). Malgré cela. Le natif de Bechar ne désespère pas de gagner une place dans l’effectif des Verts, qui prendra part à la prochaine CAN (19 janvier10 février). Je redouble d’efforts pour gagner la confiance de l’entraîneur

1 2

national. Je ne désespère pas de participer à la CAN-2013, c’est un rêve pour moi d’être présent à un tel évènement", a lancé l’ancien joueur de la JSM Béjaïa. Convoqué pour la première fois en équipe nationale lors du stage des joueurs locaux ayant précédé de deux semaines le match face à la Libye, comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN, Djallit n’a néanmoins pas été choisi parmi la liste des 24 joueurs concernés

WAT USMH 7e j o ur né e Fiche technique

Stade : Akid Lotfi Affluence : Nombreuse Arbitres : Zouaoui, Bitam, Chenaoua Avertissements : Racherouche (49’), Boulemdeis (69’) (WAT) Mekkioui (38’), Demou (56’) (USMH) Buts : Touil (6’) (WAT) Bounedjah (17’), El-Amalli (83’) (USMH)

WAT : Mazouzi, Mebarki, Tiza,

Zouak, Boulemdeis, Boudjakdji, Sidhoum, Touil, Belgherri, Benai, Samer. Entraineur : Kherit

USMH : Doukha, Demou , Azzi,

Prendre part à la CAN-2013, est un rêve pour Djallit et Hachoud

Boulekhoua, Mekkioui , Belkaraoui, Yaya, Bounedjah, El- Amalli, Djarbou,Younes. Entraineur : Bechouche

par la rencontre disputée dimanche passé à Blida. Mais cela ne semble guère décourager le goleador des Vert et Rouge qui nous dira " je n’ai certes, pas été convoqué pour le dernier match de l’EN face à la Libye, mais je ne suis nullement découragé, car le fait de me retrouver parmi les réservistes, prouve que je suis sur la bonne voie pour intégrer les rangs des Verts prochainement. Et pour ne rien vous cacher, je rêve de cette CAN."

TOUT POUR CONVAINCRE HALILHODZIC

Auteur de six buts avec son club depuis le début de la saison, l’attaquant de 29 ans occupait avant la 7e journée du championnat disputée hier, la deuxième place au classement des buteurs de la Ligue 1 avec 6 buts derrière l’attaquant du CS Constantine, Boulemdaïs. A l’instar de son camarade, le latéral droit, Hachoud, ils ambitionnent tous deux et sérieusement de figurer sur la liste des 23 joueurs

SEM SEM EN SOLIDE LEADER

Les Tlemcéniens n’avaient qu’une seule et unique dans la tête battre les Harrachis pour effacer leur dernière défaite à concédée devant le CAB et de sortir un peu leur tête de l’eau et souffler mieux à l’avenir. Ils se portent d’entrée à l’assaut des buts visiteurs obligés de se regrouper en défense pour faire face aux incursions dangereuses des Widadis une fois passer l’orange ils passeront ensuite à l’attaque. Les poulains de Kherit donnent du fil à retordre aux Jaune et Noir sans résultat trouve toujours Doukha sur leur chemin pour les empêcher de prendre l’avantage au tableau d’affichage. Malgré toute la résistance des banlieusards Algérois les gars des Zianides arrivent quand même à ouvrir la marque par Touil suite à une jolie passe de Boudjakdji. Comme touchés dans leur

amour propre les Harrachis réagissent s’installent carrément dans le camp adverse remettent les pendules à l’heure par Boudjenah à la dix-septième minutes sur action personnelle Les visiteurs continuent à faire pression sur les locaux pour essayer d’ajouter d’autres buts en vain grâce au brio du gardien de but Mazouzi sauva à plusieurs reprises son équipe des actions dangereuses des camarades de Djarbou. Les Harrachis inscrivent un second but par le remuant El- Amalli d’une belle reprise ne laissant aucune chance au portier du WAT. Les supporters locaux étaient dépités par cette réalisation commencent à lancer toutes sortes de projectiles en directions des dirigeants les visiteurs s’imposent en fin de compte sur le score de deux à un.

DJALLIT

LIGUE E1

et Hachoud rêvent de la CAN 2013

qui seront concernés par la CAN sud-africaine. "Qui ne rêve pas de disputer une phase finale d’une Coupe d’Afrique des Nations ? ", nous dira le défenseur mouloudéen. Et de poursuivre "je peux vous assurer, que je ferai tout pour gagner la confiance du sélectionneur national. En d’autres termes, je ne vais rien lâcher que se soit avec la sélection ou avec mon club, le MCA. " Des propos qui sont plus que suffisants pour comprendre, que les

deux joueurs du Mouloudia sont plus décidés que jamais à réaliser leur rêve en sachant, que Djallit et Hachoud avaient déjà pris part à la phase finale de la CAN disputée au Soudan en 2010 sous l’égide de Benchikha. Mais ce qui est certain, est que Hachoud et Djallit se doivent de sortir le grand jeu d’ici-là, pour convaincre coach Halilhidzic qui garde toujours l’œil sur les deux joueurs du Mouloudia. M. B.

HENDOU OUT FACE À L’USMA

Un vrai coup dur pour les Jaune et Noir, le milieu de terrain harrachi Karim Hendou qui s’est préparé pour jouer la rencontre d’hier devant le WAT ne sera finalement pas de la partie, sachant qu’il a rechuté hier matin. En effet, le joueur en question s’est entraîné avec le groupe hier matin et les choses se son mal passées pour lui, puisqu’il a quitté les entraînements après seulement un quart d’heure, et était contraint de mettre des glaçons sur son genou gonflé. Le joueur en question a raté la rencontre d’hier devant le WAT, et il sera aussi absent pour la prochaine rencontre devant la formation de l’USMA. C’est un vrai coup dur pour les Harrachis, qui comptent beaucoup sur le joueur afin de résoudre les problèmes que vit actuellement l’équipe, notamment dans la récupération. une chose remarquée lors de la précédente rencontre devant la formation de l’ASO «c’est un coup dur pour nous, dans la mesure où le joueur est un pilier au sein de notre effectif» affirme Benomar.

SA BLESSURE S’EST AVÈRÉE PLUS GRAVE

Apparemment, la blessure de Karim Hendou et plus grave que croyait tout le monde, en particulier le staff médical du club. En effet, le joueur en question qui a subi une opération la saison passée au niveau du ménisque ne cesse cette saison de souffrir de son genou, qui l’a contraint de rater les deux rencontres devant le CAB et l’ASO, et il ratera encore au moins deux matches de plus. Une situation qui laisse planer beaucoup d’interrogations concernant la vraie nature de la blessure du joueur en question.

BENOMAR : «CHAREF N’A DÉSIGNÉ PERSONNE COMME INTÉRIMAIRE»

L’adjoint de Charef Benomar en l’occurrence, a nié l’information sur le fait que Charef a désigné Laoufi comme premier responsable de l’équipe pendant son absence. En effet, le concerné affirme que Charef a laissé des instructions afin que tout le staff technique travaille ensemble «Charef nous a fait savoir avant son départ que tout le monde doit travailler la main dans la main, et il n’a désigné personne pour le remplacer. De plus, Haniched et Bechouche ont beaucoup travaillé pour cette formation, et on a géré ensemble des situations difficiles et on continuera à le faire » affirme Benomar, qui avait ajouté que le fait d’évoluer devant l’USMA à Tchaker, ne posera pas de problèmes à l’équipe, qui joue bien sur un terrain vaste et une très belle pelouse comme celle de Tchaker. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

CONTRÔLE POUSSÉ DE L’ÉCLAIRAGE

Pour ne pas avoir à subir les mêmes inconvénients que lors du match de l’ASMO face au SAM joué vendredi, et parsemé de coupures de courant électrique à 4 reprises en fin de match, les responsables de l’OPOW et les agents de l’EPCE, se sont mis à l’œuvre durant toute la matinée du samedi, afin d’en finir avec ces pannes à répétition, et régler ainsi le passage du courant aux projecteurs.

Les Hamraoua de mal en pis

A

près avoir pris un précieux point lors de son précédent déplacement à Bordj, le MCO devait confirmer son regain de forme face a une équipe conquérante de l’ESS, venue conforter sa position au classement général. Les locaux seront les premiers à se mettre en évidence, et les coéquipiers de Sebbah seront plus entreprenant offensivement et domineront copieusement la première période du match. La domination des locaux sera néanmoins stérile, alors que les visiteurs opèrent sur des contres rapides qui vont apporter leurs fruits. En effet, Djahnit va surprendre Dahmane a la 25’, suite a un contre fulgurant mené par Tiouili qui trouve Aoudia aux avants postes, qui a son tour remise

Fiche technique

Satde : 24 Février Affluence : Moyenne Arbitres : Hallalchi, Brahim, Doulache Buts : Hammiche (sp) (11’) (USMBA) Averts : Benayada (15’) CAB, Abdelli (36’) (USMBA)

USMBA :

Benmoussa, Benyacine, Abdelli, Chikhaoui, Boughendja, Benchaira, El Bahari (Bounoua 59’), Hamzaoui, Mokdad(Ceril 86’), Hamiche, Boukhari. Ent : Bouali.

CAB : Methezem, Benayada,

Guessiri, Bitam, Boudjelida, Daira, Debih (Boutria 15’), Bouchouk, Rias, Boulainceur, El Hadi Adel. Ent : Ouaddah.

A

près sa lourde défaite lors de la précédente journée, l’équipe de Bel Abbes se devait de réagir dans son antre et devant son public. Ce sera le cas durant la première période du match, ou les locaux ont dominé sans

sur Djahnit qui ouvre la marque contre le court du jeu. Le dernier quart d’heure sera très animé coté Oranais, mais l’excès de précipitation va faire défaut a l’équipe locale, qui ne pourra pas revenir a la marque, et l’arbitre sifflera la mi-temps sur l’avantage d’un but pour les visiteurs. De retour de la pause, l’ESS va tenter de gérer son avantage et occupera les espaces à sa guise, devant une équipe Oranaise qui n’arrive pas à trouver ses repères, malgré une domination territoriale apparente. Les coéquipiers de Aoued vont tenter leur chance sur coup de pieds arrêtés, et Aouedj rate de peu l’égalisation sur un coup franc des 25 mètres, et le gardien Khedairia s’illustre et dévie en corner in extremis, a la 53’. Juste derrière, c’est zidane qui reprend de la tête

un bon centre de la droite, mais le cuir passe légérement au dessus, à la 55’. La défense Sétifienne tient bon, alors que la bande a Mechri jette ses dernières forces dans la bataille, mais la bonne organisation des sétifiens met à mal la ligne offensive du MCO qui ne sera pas récompensée de ses efforts. En toute fin de match, a la 90’, Demba parvient a surprendre l’équipe locale et le gardien Dahmane, qui s’incline une seconde fois et l’ESS scelle ainsi le match avant que l’arbitre ne siffle la fin du match. Le MCO a dominé mais a perdu sur son terrain, devant une équipe Sétifienne qui a su gérer son match et profiter des erreurs de marquages des Oranais et repartent avec trois précieux points de leur déplacement. M. T.

Bel-Abbes respire partage les débats et réussi à prendre l’avantage sur son adversaire du jour, en l’occurrence le CAB. Suite à une pression constante de la part de l’attaque de Bel Abbes, Benayada est poussé à la faute dans la surface de réparation sur Hammiche, et l’arbitre siffle sans hésiter penalty en faveur des locaux. Hammiche exécute la sentence et se fait justice luimême, et trompe le gardien Methezem pour l’ouverture du score à la 11’ de jeu. Les locaux vont maintenir la cadence et assiéger la moitié de terrain du CAB, qui subira durant toute la première mi-temps. La dernière occasion sera à l’actif des locaux, mais le centre tir de Hamzaoui trouve le petit filet dans le temps additionnel, et l’arbitre siffle la mi-temps sur l’avantage d’un but pour la bande à Bouali. De retour de la pause, les

Fiche technique

locaux vont maintenir la même cadence et dominer les débats, face a une équipe du CAB incapable de trouver des solutions pour tromper la vigilance de la défense de Bel Abbes bien en place. Les locaux vont gérer leur avantage tranquillement, en étant à l’affut d’une erreur de l’adversaire, qui se découvre en défense afin de revenir au score, mais les coéquipiers de Benyacine manqueront de lucidité et de réussite. Le dernier quart d’heure verra une nette baisse d’intensité d’un coté comme de l’autre, et les locaux vont décider d’opérer sur contre attaque, alors que les visiteurs tentent le tout pour le tout afin de revenir a la marque, mais le score en restera là, et l’USMBA remporte son duel face au CAB et engrange trois précieux points sur son terrain. M. B.

Akniouene sur le banc

Cette fois-ci l’adjoint de Rouabeh était bel et bien sur le banc, Nezzar s’est occupé en personne du retrait de sa licence auprès de la ligue, ce qui a évité à Akniouene de suivre le match à partir de la tribune comme ça était le cas contre le WAT.

Heriat, l’invité surprise

Il était déclaré forfait en raison de la blessure qu’ilt raîne depuis deux semaines et qui l’a empêché de jouer le dernier match contre le WAT, Heriat était l’invité surprise dans la liste de Rouabeh. L’enfant de Biskra sensible aux nombreuses absences au milieu du terrain, a accepté de courir le risque de jouer. W. Y.

Stade : Zabana Affluence : Moyenne Arbitres : Houasnia, Badache, Bourouba Buts : Djahnit (25’), Demba (90’) ESS Averts : Belabbes (25’), dagolou (47’), Zidane (69’) MCO, Legraâ (29’) ESS

MCO :

Dahmane, Sebbah(Bentiba 67’), Mazari, Belabbes(Layati 61’), Zidane, Bouterbiat, Aoued, Aouedj, Merazka, Dagolou, Cherif (Couliba 61’). Ent : Mechri.

ESS :

Khedairia, Ziti, Legraâ, Demba, Benabderrahmane, Tiouli, Karaoui, Delhoum(ferrahi 72’), Djahnit, Aoudia, Chellali(Gourami 57’). Ent : Velud.

CHANGEMENT DU LIEU DE LA MISE AU VERT

Voulant tourner totalement la page avec la gestion précédente de l’ère Youssef Djebari, la nouvelle-ancienne direction a décidé de changer le lieu où se déroulera la mise au vert de l’équipe. C’est ainsi que les joueurs et leur staff technique ont élus domicile vendredi soir à l’hôtel Lalla Mokhtara, situé au quartier de Bir El Djir, au lieu de l’Eden-Airport.

SAPOL ABSENT

On l’avait annoncé improbable contre l’USMBA, cela s’est confirmé, car Sapol attendu vendredi soir à Alger n’est pas arrivé, il n’a pas encore réglé son problème de visa d’entrée en Algérie, les supporters se demandent comment un joueur étranger qui évolue au CAB depuis janvier dernier n’a pas encore sa résidence, cette nonchalance administrative, a coûtée deux matchs à Sapol, et ce n’est pas encore sûr qu’il jouera contre la JSSaoura mardi.

BENSACI OUT À LA DERNIÈRE MINUTE

Prévu dans l’effectif pour le match USMBACAB, le latéral gauche du CAB a déclaré forfait à la dernière minute, ce qui a contraint Rouabeh à le remplacer dans sa liste des convoqués, et à compter encore une fois sur le jeune (U-20) Demène Debbih.

Rencontres

JSMB/MCEE USMBA/CAB WAT/USMH JSS/CSC ASO/CABBA MCO/ESS CRB/MCA USMA/JSK

Equipes 1. USM Harrach 2. ES Sétif 3. CS Constan. 4. MC Alger 5. JSM Béjaïa 6. JS Saoura 7. JS Kabylie 8. MC El Eulma 9. CR Belouizdad 10. CABB Arreridj 11. USM Alger 12. CA Batna 13. ASO Chlef 14. USMB Abbès 15. WA Tlemcen 16. MC Oran

0 2

07

MCO ESS 7e journé e

LE SALAIRE DE SANDAOGO REVU À LA BAISSE

En raison du peu de rendement de l’ex-international olympique burkinabé, Seydou Sandaogo, la direction du Mouloudia a décidé de revoir son salaire à la baisse. L’attaquant Burkinabé, arrivé au MCO au début de la phase retour de la saison dernière, n’a été que 4 fois entrant et 5 fois remplaçant, et ce en 28 matchs. En outre, il n’a marqué que 2 buts durant cette période, ce qui est nettement peu pour un joueur payé en devise forte. Signalons que Sandaogo avait refusé de faire le déplacement à Bordj Bouarreridj, mardi dernier et en conséquence avait été traduit devant le conseil de discipline. L’attaquant du Mouloudia semble avoir accepté la décision de la direction du club, mais a demandé en contrepartie que ses conditions d’hébergement soient améliorées.

1 0

USMBA

CAB

7e j o ur né e

DÉPLACEMENT PAR AVION ent aux

Pour éviter l’épuisem joueurs, l’administration a r décidé de déplacer l’équipe pou Bel Abbès par avion. Ainsi la délégation cabiste a pris le vol Constantine-Oran vendredi après-midi et rejoindre Bel Abbès par bus, quant au retour, il s’est effectué sur les vols Oran-Alger et Alger-Batna d’au i. jourd’hu

RÉSULTATS DE LA 7e JOURNNÉE Résultats

Pts 16 14 13 12 12 11 10 09 09 09 07 07 05 05 04 04

J 07 07 07 07 07 07 06 07 07 07 06 07 07 07 07 07

G 05 04 03 03 03 03 03 02 02 02 02 02 01 01 01 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1-1 1-0 1-2 0-0 0-1 0-2 0-0 REPORTE

N 01 02 04 02 03 02 01 03 03 03 01 01 02 02 01 04

P 01 01 00 01 01 02 02 01 02 02 03 04 04 04 05 03

BP 08 13 10 10 09 03 11 09 03 04 07 04 03 04 03 05

BC 03 03 06 03 06 04 04 08 03 04 06 14 08 09 12 10

Diff +05 +10 +04 +07 +03 -01 +07 +01 +00 +00 +01 -10 -05 -05 -09 -05


08

LIGUE E1

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

0 1

ASO CABBA

7e jo ur n é e Fiche technique

Stade : Boumezrag-Chlef Affluence : Faible Arbitres : Necib, Meghlout et Boudebouz Avertissements : Ghalem (25’), Hadouche (70’) (ASO), Sadi (69’), Chebira (75’), Bekhtaoui (79’) (CABBA) Buts : Mesfar (26 sp) (CABBA)

ASO : Ghalem, Saidi (Ali Hadji 69’),

Zazou, Aouameri, Zaoui, Zaouche, Sellama (Bentocha 26’), Gharbi, Enyinga (Hadouche 53’), Messaoud, Nessakh. Entraîneur : Belhout

CABBA : Naili, Bekhtaoui, Chebira,

Hamdadou, Bendahmane, Sadi, Mesfar (Louz 88’), Djerrar (Oudni 72’), Sifi (Manseur 49’), Ammour, Mesrati. Entraîneur : Abbas

GHALEM FACE À SON CLUB FORMATEUR

Face au CABBA, le gardien de l’ASO, Mohamed Ghale a fait face à son club formateur puisque le numéro un chélifien est formé par le club des criquets où il a fait ses classes avant de rallier le RCK, un club qui l’a fait découvrir par le grand public puisque au Raed, Ghalem a réussi à briller de mille feux pour ensuite faire un saut à l’USMB où il n’a pas eu grand-chose, son équipe ayant connu la relégation. C’est lors de la saison 2010/2011 que ce keeer est arrové à Chlef où il a réussi à décrocher son premier titre de champion sous la houlette de Ighil. Concernant le match d’hier, Ghalem n’a pas été sans déclarer avant le début ces hostilités: «Il est vrai que je suis suis de Bordj et j’ai fait mes classes au Ahly local mais pour le moment je défends les couleurs de l’ASO. J’ai toujours accueilli le CABBA avec un grand plaisir là où j’étais mais sur le terrain, je me comporte en tant que pro et j’oublie qu’en face, il y a une équipe où j’ai évolué»

Chlef en chute libre

Le match comptant pour la 7e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel, ayant mis aux prises hier en fin de journée, les deux équipes, celle de l’ASO Chlef en période de doute, après deux défaites consécutives, et celle du CA Bordj Bou Arreridj, au stade Boumezrag, a tourné en faveur des criquets jaunes qui sont repartis avec la totalité des points de la rencontre.

L

Par Abdelkader Z.

es Bordjiens ont eu des frayeurs en début de la partie, suite à ces occasions procurées par les camarades de Zaouche. D’ailleurs sur l’une de ses actions les plus dangereuses, l’attaquant Messaoud, a failli surprendre le gardien Naili à

la 23’. Mais ce n’était qu’un éclair, sans vraiment se transformer en but. Les visiteurs touchés dans leur amour propre, sont sortis de leur coquille, et sont allés inquiéter l’arrière garde chélifienne. En effet, les poulains de Abbas, sont parvenus à se déjouer de la vigilance des défenseurs chélifiens et Mesrati s’est présenté face à face, et en voulant lober Ghalem, ce dernier d’un tacle dangereux fauche le joueur du CABBA. L’arbitre n’hésite pas à signaler le point de penalty. L’attaquant Mesfar exécuté la sentence avec brio et ouvre la marque. Les Chélifiens ont essayé de porter le danger dans le camp du CABBA, mais en vain toutes leurs tentatives, sont vouées à l’échec. Les 22 acteurs rejoignent les vestiaires, avec un avantage aux

visiteurs qui menaient 1 à 0. En seconde mi-temps, les visiteurs ont adopté une tactique ultra défensive et ils ont fermé tous les espaces, tout en opérant par des contres attaques dangereuses. Toutes les tentatives des coéquipiers de Nessakh sont restées sans résultat. Même ce tir canon de Messaoud à la 64’, n’a rien apporté et le portier

Naili s’est illustré en déviant le cuir en corner. Les criquets jaunes auraient pu doubler la mise dans les dernières minutes. Une défaite la troisième de suite, pour les poulains de Rachid Belhout, qui va certainement quitter le navire. Les Chélifiens sont en chute libre et cela risque d’avoir des répercussions néfastes sur le club. A. Z.

HADJADJ AURAIT PRIS LA DÉCISION DE NE PLUS REVENIR Le milieu de terrain, Hadjadj, qui a été recruté cette saison par l’ASO a décidé de ne plus revenir au club après avoir été quelque peu « omis » par le staff technique qui ne l’a pas utilisé depuis sa venue. En effet, ayant été convoqué pour la première fois lors du match que devait jouer son actuelle équipe face au MCA au « 5 juillet’ », Hadjadj a vu d’un mauvais œil qu’il ait chauffé le banc sans croiser son ancienne équipe devant ses fans notamment. S’étant senti lésé, il n’a plus donné signe de vie depuis évitant même d’avoir des explications. En plus de cela, le problème financier avec la direction du club aurait été aussi une raison suffisante pour qu’il décidé de ne plus revenir, lui qui n’aurait pas eu son du, selon nos sources. Pour ce qui est de son incorporation, Behout nous a expliqué qu’il a voulu intégrer cet élément progressivement sachant qu’il manque de rythme et ayant pris quelques kilos de plus, lui qui n’a pas effectué de préparation avec le groupe ayant été tardivement recruté : « C’est un élément dont j’étais sûr qu’il apporterait à l’équipe vu son expérience et surtout son niveau. Toutefois, il devait patienter et je projetais de l’inclure face à la JSK juste après le match face au MCA » a expliqué Belhout qui s’en trouve déçu par le comportement de son poulain dont il serait derrière le recrutement, selon d’autres sources étant donné qu’il l’a drivé au CSC.

JSS

0 0

CSC

7e jo ur n é e Fiche technique

Stade : 20 Août 1955 Affluence : Nombreuse Arbitres : Saidi, Hadj- Said, Rezguane Avertissements : Bakayoko (20’), Amri (49’), Tchikou (64’) (JSS) ; Boucherit (15’), Tafer (53’), Boulemdeis (69’), Griche (78’), Mansouri (79’) (CSC)

JSS :

Seifioune, Benmohamed, Terbah, Bakayoko, Merbah, Bous maha, Benzaoui (Motrani 46’), Amri, Oughlis, Bendjillali (Belkheir 79’), Tchikou. Entraineur : Hajjar

CSC :

Natéche , Tafer (Boulahia 58’), Belakhdar, Belhadj , Griche , Boucherit (Allag 58’), Nait-Yahla , Gil’ Ngomo (Zarabi 77’) , Mansouri , Bezzaz , Boulemdeis. Entraineur : Lemerre

Les Vert et Jaune en perte de vitesse

Tous auréolés derrière leur dernier résultat ramené d’El-Eulma devant le MCEE, les Vert et Jaune voulaient à tout prix arracher la victoire devant le dauphin de cette ligue 1, qui sera par la même occasion sa première depuis le début de saison.

P

Par Ali Oukili

ortés par leur nombreux supporters présent dans les tribunes depuis plus de quatre heures, les Bécharis entament la rencontre sur les chapeaux de roues. Les Constantinois savaient qu’ils auront fort à faire devant cette formation Sudiste, affichant une belle forme ses dernières semaines, mais qui se regroupent en défense pour préserver leur camp du danger des Bendjillali et compagnie. Ils tentent de temps à autre de rapides attaques menées par le duo Bezzaz- Boulemdeis, obligeant à trois reprises, le gardien de but Seifioune d’étaler tout son savoir

Les Bécharis auraient pû remporter la rencontre

faire pour garder sa cage vierge. Déterminés plus que jamais à prendre l’avantage en cette première période de jeu, et gérer comme il se doit la suite de la rencontre, les locaux se jettent corps et âmes dans la bataille, et mettant à rude épreuve la défense visiteuse, sans pouvoir inscrire le moindre but durant cette terrible pression. Les supporters n’en revenaient pas de ses multiples ratages de leur favori, certains l’imputent au manque de chance à

l’approche des buts Constantinois, l’entraineur doit une solution pour que ses joueurs soient performants à l’avenir, et eviter cette naïveté des jeunes attaquants. Alors que tous les présents pensaient que les locaux vont lâcher à la reprise, et ceci dû aux efforts fournis durant les premières quarante cinq minutes de jeu, et le soin revient aux visiteurs de reprendre le match. Ils étaient toujours bien en jambes , en continuant d’harceler sans cesse leurs vis-à, mais en vain, le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

système de jeu mis en place par l’entraineur du CSC, c'est-à-dire dresser une muraille. Aussi, le manque de chance les privés d’une victoire des plus méritées. Ils se sont contentés en fin de compte du partage des points, et ce résultat ne doit pas les décourager, puisqu’ils ont donné le meilleur d’eux memes, tout au long de la rencontre, mais il était écrit quelque que part, que la victoire ne va pas les sourire cette fois ci. O. Ali


LIGUE E1

U 21 : JSMB 6-MCEE 1

Les espoirs de la JSMB ont accueilli hier dans l’après-midi leurs homologues du MC El Eulma au stade de l’unité maghrébine de Bejaia, pour le compte de la 7e journée du championnat des U21. Les jeunots Béjaouis ont frappé fort, en terrassant les Eulmis, en leur infligeant, une sévère correction. Les espoirs de la JSMB se sont imposés sur le score large de six buts à un.

MEBARKI TITULAIRE POUR LA 1E FOIS…

Le coach de la JSMB Alain Michel a apporté des changements dans le onze de départ. Le jeune Mebarki a été titularisé d’entrée et pour la première fois de la saison. Mebarki auteur du but de la JSMB lors de la précédente journée face à la JSK, a pu gagner la confiance du coach, en s’offrant une place dans le onze rentrant, hier face au MC El Eulma.

…DE MÊME POUR MEGUENI ET HAMMOUCHE

Deux autres joueurs, ont été alignés d’entrée hier face au MC El Eulma. Il s’agit de Megueni et de Hammouche, qui ont été titularisés pour la première fois, depuis l’entame de cet exercice footballistique 2012-2013.

Les Béjaouis l’ont échappé belle Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Les gars de Yemma Gouraya défaits la semaine dernière à TiziOuzou par la JSK, étaient appelés hier à se ressaisir devant leurs supporters et sur leur terrain, face aux Eulmis tenus en échec à domicile par la JS Saoura. Au finish, les Béjaouis n’ont rien fait et se sont contentés d’un petit point, et l’ont échappé belle d’une défaite certaine. Le début de la partie a été à l’avantage des visiteurs qui ont surpris plus d’un, en dominant les poulains de Michel, durant les 20 premières minutes. D’ailleurs à peine dix minutes sont passées, que les protégés de Yaiche parviennent à ouvrir la marque par l’attaquant Tiaiba. Les Eulmis auraient même pu doubler la mise, n’était ce le manque d’efficacité à l’approche des buts de Si Mohamed Cedric. Sentant le danger de plus en plus persistant, les Béjaouis reprennent petit à petit le match, et accentuent la cadence. Leurs efforts ont été

1 1

09

JSMB MCEE 7e journé e Fiche technique

Stade : Unité maghrébine-Bejaia Affluence : Moyenne Arbitres : Bachir, Benmansour et Abid Buts : Mebarki (31’) (JSMB), Tiaiba (10’) (MCEE)

donc récompensés par un but d’égalisation signé, par la nouvelle recrue Mebarki à la 31’. Les visiteurs sont revenus à la charge vers la fin du premier half, et ont failli doubler la mise, par l’ intermédiaire de Nassim Dehouche, qui rata un but tout fait, en se présentant seul face au portier Si Mohamed. Sur ce résultat de parité que l’arbitre siffla la fin de la première mi-

temps. En seconde période, la domination des Eulmis a continué, et les camarades de Zafour n’étaient que l’ombre d’euxmêmes, et n’ont rien fait, pour se ressaisir. Ce match nul est positif pour les Béjaouis, sachant que ces derniers l’ont échappé belle, et le MCEE aurait pu repartir avec le gain du match. Abdelkader Zougheilèche

JSMB : Si Mohamed,

Zerara, Zafour, Niati (Hadji 75’), Mebarakou, Hammouche (Bahloul 66’), Megatli, Megueni, Mebarki, Boussaha (Derrag 54’), Boukemacha. Entraîneur : Michel

MCEE : Berrefane, Oussalah,

Zeghidi (Chenihi 65’), Berchiche, Tiaiba, Dehouche, Gherbi, Bouzid, Hamami (Harizi 59’), Khoualed, Derrardja (Bouzama 85’).

ZAFOUR : «NOUS JOUERONS LES PREMIERS RÔLES»

Cela n’est pas une surprise si Brahim Zafour s’est imposé et a donné une assise solide au compartiment défensif Béjaoui, tant que cet ex-international est déjà, connu par son talent et son expérience. Auteur d’un parcours, presque, sans faute au sein des Vert et Rouge, voilà maintenant plus de quatre ans, notre interlocuteur a réussi à donner l’exemple du sérieux dans le travail, mais aussi et surtout, l’amour dans tous ce qu’il entreprend, avec beaucoup de volonté et d’abnégation. Un capitaine d’équipe exemplaire, au joueur plein de fougue, en dépit de son âge et une disponibilité à toute épreuve. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, Zafour ouvre son cœur, évoque toutes ces années passées avec la JSMB, parle de ce titre qui ne veut pas venir, nous parle aussi de l’équipe nationale. Un entretien que nos lecteurs Entretien réalisé par Abdelkader Z.

vont sûrement apprécier.

Quelle évaluation faites-vous de votre passage à la JSMB, jusque-là ? C’est ma 5e année à la JSMB. J’ai joué, presque tous les matchs, mis à part, les quelques suspensions, je peux dire que mon rendement est positif au vu du rôle, que l’équipe a joué et d’avoir aspiré, carrément au titre. Donc, vous êtes satisfait ? Oui, je suis satisfait. Je suis dans une équipe ambitieuse qui, depuis quelque temps, rata de peu, la 1ère place. Donc, je ne peux être que satisfait. … Mais au même temps, déçu de ne pas avoir gagné ce titre. N’est-ce pas ? Exact. Nous avons une équipe de titre, mais à chaque fois, on ne pouvait pas concrétiser notre bon parcours et ce, pour une raison ou pour un autre. Vous avez livré un bon match contre la JSK ?

C’était pour aider cette équipe à faire de son mieux et bien entendu, apporter un plus. C’était aussi, pour prouver au vu de la façon dont j’ai quitté la JSK, que je suis toujours, présent et utile. En tant que capitaine d’équipe, pensezvous avoir rempli votre rôle convenablement ? Je pense que oui. Il y a un respect mutuel entre joueurs, administration, staff technique et moi de l’autre côté. Bien entendu, chacun est responsable de soi-même. Mais il faut qu’il y ait un interlocuteur, un intermédiaire à qui, on fait confiance et qu’on respecte. Est-ce que B. Tiab compte sur vous ? Oui, il a toujours compté sur moi par rapport au groupe. J’essaye de faire mon travail et à chaque fois, qu’il y a un problème, j’essayais de calmer les esprits et parfois, lorsque cela devenait impossible, je confiais la tâche à l’entraîneur. Regrettez-vous d’avoir choisi la JSMB ? Jamais,,Je suis venu avec une ambition de continuer selon mes capacités et d’être toujours présent, je ne regrette pas d’être venu à la JSMB. Au contraire, j’ai trouvé des hommes qui m’ont accueilli à bras ouvert. Je les remercie au passage. Et les supporters ? Je pense que là aussi, il y a eu toujours, un respect mutuel. Mon travail est sur le terrain et, c’est à eux de voir. Je me donne à fond dans chaque rencontre. Quel est votre point de vue sur l’affaire du match contre le MCO de la saison précédente ? Ce sont les aléas du football et de l’environnement algériens. Cela ne reste que des spéculations, je n’ai pas été perturbé et il faudrait plus que cela. De ma part, je continuerai à accomplir mon devoir jusqu’à la fin.

«Le match contre la JSK me tenait à cœur»

Une défaite face à la JSK, ça fait mal, n’est-ce pas ? Une défaite fait toujours mal, mais le football est ainsi fait. Le match contre la JSK me tenait à cœur. Seulement, nous, on n’était pas présents, eux ils ont fait l’essentiel à savoir le break, en seconde période. Oui, voulez vous ajouter quelque chose ? Oui, pour dire que cette défaite était au même temps, bonne pour nous. Elle nous a permis de voir la réalité, de remettre les pieds sur terre et de se dire qu’il y a encore beaucoup de travail à faire… Ah oui, pourquoi vous n’avez pas les

pieds sur terre ? Non, mais certaines défaites servent à corriger les carences. C’est à nous, maintenant de redoubler d’efforts pour pouvoir atteindre nos objectifs. N’empêche, que votre début était intéressant. Avez-vous envisagé un tel départ ? Sincérement, on était ambitieux et, au vu de la préparation entamée en Tunisie, on était plus avancés et plus présents. On savait qu’on allait effectuer un bon départ. C’était prévisible. Peut-on parler du titre pour cette saison ? On ne peut pas, encore parler du titre. Nous sommes au début de saison. Il faudrait attendre la fin de la phase aller pour se prononcer. Pourquoi, vous n’avez pas une équipe de titre ? Un jour, viendra où la JSMB aura une très bonne équipe. Ceci dit pour cette saison on va jouer les 1er rôles d’ailleurs, on est sur la bonne voie pour le faire. L’équipe de cette saison recèle de très bons éléments mais à qui, il manque de la cohésion. Donc, vous n’êtes pas optimiste pour le titre ? Si on n’était pas optimiste, on n’aurait pas cette peine de jouer. Qui est-ce qui manque à cette équipe ? Si on arrive à nous améliorer sur le plan collectif et du jeu, on peut aspirer à la 1ère place. Beaucoup de travail reste à faire et tout se passera sur le terrain. Est-ce qu’en ligue des champions, vous comptez faire de la figuration ? On n’a jamais fait de la figuration. L’année précédente, on est passés au second tour. Pour cette fois, on fera quelque chose. C’est un peu loin et on a largement le temps pour se préparer. Avez-vous un objectif en ligue des champions ? On n’en a pas encore parlé, car ce qui nous intéresse, en ce moment, c’est notre championnat, et peut-être au mercato, on va renforcer notre effectif et pouvons, alors parler d’objectifs. Et la coupe d’Algérie ? Ça reste une bonne chose. On fait jouer quelques éléments qui n’ont pas eu la chance de jouer. Ce sera une bonne expérience pour eux. On essayera d’aller le plus loin possible. On a même les capacités d’aller en finale. L’EN ? Il y a du bon travail qui se fait. Il faut féliciter tous les joueurs pour leur volonté et leur abnégation, et je suis sûr, qu’ils vont nous faire plus que cela. Vous étiez en EN. Quel effet cela vous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Entraîneur : Yaiche

fait en regardant cette EN ? J’ai passé 5 années en EN, il y a eu beaucoup de moments inoubliables, j’ai joué énormément de matchs. C’étaient les moments les plus forts de ma carrière sportive. Pour moi, c’était du bonheur et du bon travail. On dit que vous retrouvez une seconde jeunesse. Un commentaire ? C’est juste, une continuité dans le sérieux et le travail. Le secret est là. Il faut être rigoureux et rationnel. Une avant dernière question, comment voyez-vous le prochain rendez-vous face à l’Entente ? On essayera de faire un résultat. On connaît les capacités des Sétifiens, tout comme ils nous connaissent. On a déjà eu l’occasion de disputer des matchs amicaux contre eux, et il y a des résultats de parité. On fera de notre mieux pour ramener un bon résultat. On vous laisse le soin de conclure ? Je continuerai à donner le meilleur de moimême. La JSMB va continuer dans la même voie et essayera pour la même d’améliorer ses prestations. Car, à parler franchement, c’est une équipe qui mérite une consécration en fin de championnat. Je demande aussi à nos supporters d’être patients, notamment dans les moments difficiles. Viendra le jour où la JSMB décrochera un titre. C’est une conviction de ma part. A. Z.


USMA

10

DZIRI : «Le mérite revient aux joueurs»

L’entraineur Usmiste, Billel Dziri, que nous avons rencontré hier à l’aéroport Houari Boumediene à l’arrivée de l’équipe de Mauritanie, nous a affirmé que le mérite revient aux joueurs, qui ont sû relever le défi et décrocher la victoire : « Je pense que les joueurs ont répondu présents sur le terrain malgré un début un peu difficile .Le premier but a donné une grande confiance à l’équipe qui a su par la suite prendre le match en main .Le second but inscrit juste avant la fin du premier half a scellé notre domination. En seconde période nous aurions pu marquer d’autres buts, mais la réussite n’a pas été au rendez vous. Pour nous l’essentiel était la victoire pour se remonter le moral après deux défaites consécutives en championnat « a indiqué l’ex international.

«On pense déjà à l’USMH» Interrogé sur le

prochain match de championnat prévu ce mardi contre l’USMH , Dziri dira : « On pense déjà à ce derby qui s’annonce difficile contre une équipe coriace .Nous allons essayé de profiter de la victoire contre Tevragh Zeina pour préparer dans la sérénité la rencontre contre l’USMH. On est conscients que le match sera difficile, mais on va faire le maximum pour l’emporter » a précisé L’entraineur intérimaire de l’USMA. A.L

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

BONNE AMBIANCE

Malgré la fatigue du voyage, la joie se lisait sur les visages des joueurs à leur retour hier à Alger de Nouakchott. Les joueurs ont tous exprimé leur satisfaction, suite à la victoire décrochée en Mauritanie .Le défenseur Benamara qui a joué son premier match cette saison, était aux anges, comme il l’a affirmé : « Je suis content de cette victoire et surtout de ma prestation, car c’était mon premier match .nous avons contrôlé le match de bout en bout et notre victoire est amplement méritée .Je souhaite que ce succès constituera pour nous un vrai déclic » a précisé le sympathique Benamara.

LIGUE E1

REPRISE CE MATIN

La reprise des entrainements a été fixée pour aujourd’hui à 11H00 au stade Bologhine, pour préparer le derby contre l’USMH prévu ce mardi à Tchaker.

Les Rouge et Noir de retour au pays Après leur victoire contre Tevragh zeina

Les Usmistes ont regagné hier Alger à 14H30, après avoir battu vendredi la formation de Tevragh zeian de Mauritanie, sur le score de 2-0, avec deux réalisations de Benmoussa et Daham .les Rouge et Noir n’ont pas éprouvé beaucoup de difficultés pour s’imposer contre une formation Mauritanienne qui joue bien en football mais très naïve.

L

Par Amine Larbi

e manque de compétition des joueurs mauritaniens a influé sur leur rendement, du fait que le championnat de Mauritanie va démarrer cette semaine. L’entraineur Dziri Billel qui a assuré l’intérim pour ce match a aligné un onze complètement différent de celui qui a affronté l’ESS mardi passé .Le coach Usmiste a préféré miser sur les joueurs frais, en laissant au repos des joueurs qui ont rencontrés l’ESS, à l’exception du milieu récupérateur Bouchama . Ce dernier a joué l’intégralité des deux matches. Pour revenir à la rencontre contre Tevragh zeina, les Usmistes ont bien réagi aprés l’échec contre l’ESS, même si le début du match était difficile, puisque les Mauritaniens ont raté une

belle occasion de scorer, mais Zemmamouche a bien sauvé son équipe . Sentant le danger, les hommes de Dziri parviendront à ouvrir la marque par Benmoussa d’une belle frappe suite à un mauvais marquage de la défense de Tevragh zeina. Ce but a donné une grande confiance aux Algérois qui vont imposer leur jeu grâce à une bonne occupation de terrain et un jeu porté vers l’avant . La domination des Usmistes portera ses fruits avant la pause, par l’expérimenté Daham, suite à une belle passe de Tedjar.

QUE D’OCCASIONS RATÉES EN SECONDE MI-TEMPS

En seconde mi-temps les Algériens vont accentuer leur domination, profitant de la fébrilité de leur adversaire qui va commettre beaucoup d’erreurs en défense, ce qui a permis aux Rouge et Noir de se créer une multitude d’occasions pour aggraver la a marque, mais le manque de concentration des attaquants, et l’égoïsme

Les Usmistes regagnent le pays, aprés une mission accomplie

de certains a fait que le score en restera là jusqu’au coup de sifflet

final de l’arbitre marocain Dajid.A . L.

BELMADI DÉCLINE L’OFFRE DE HADDAD

On apprend que l’ex-international algérien des années 1990, Djamel Belmadi, a été contacté officiellement par la direction de l’USM Alger. Le président de l’USMA a dépêché ses représentants à Doha pour négocier avec Belmadi, sachant que le club est disposé à mettre de gros moyens pour s’assurer des services de ce technicien. Le technicien argentin, Angel Miguel Gamondi, a décidé de quitter la barre technique de l’USM Alger, après deux défaites d’affilée. A l’issue de la 6e journée du Ligue 1 professionnelle, l’USM Alger est reléguée à la 11e place au classement avec 7 points. Aux dernières nouvelles, on apprend que Belmadi aurait décliné l’offre des Usmistes sous prétexte qu’il était toujours lié à son club employeur, Lakhwiya.

LAIFAOUI : «NOTRE EXPÉRIENCE A FAIT LA DIFFÉRENCE»

Le défenseur axial de l’USMA Abdelkader Laifaoui titularisé contre Tevragh zeina, a fourni un bon match . L’ex international affirme dans cet entretien, que c’est l’expérience de l’USMA qui fait la différence, face au représentant Mauritanien.

Entretien réalisé par Amine Larbi

Vous avez réussi à vous imposer contre Tevragh zeina ? L’essentiel pour nous avant le match, était de gagner, car on restait sur deux défaites consécutives. Je pense que nous avons imposé notre jeu en ne laissant rien au hasard. Le premier but nous a boosté pour assurer notre victoire. Comment évaluez-vous le rendement de la défense ? Nous avons fait le maximum en ne

laissant pas beaucoup d’espaces devant les attaquants adverses. On a fait un marquage strict sur les attaquants mauritaniens, ce qui nous a permis de ne pas encaisser de buts. Comment appréciez-vous votre prestation ? J’ai bien tenu mon rôle dans l’axe avec Chaffai, les choses se sont bien passées. Comme je vous ai dit, l’essentiel était la victoire. Cette victoire est venue au bon moment, n’est ce pas ? Il fallait réagir pour se racheter après deux défaites en championnat .j’espère que cette victoire va nous permettre de retrouver nos marques pour enchainer par d’autres victoires en championnat. Justement à propos de championnat, comment se présente le match contre l’USMH ? On doit tout d’abord penser à bien récupérer, et ensuite penser au Derby. Nous allons tout donner dans ce match pour décrocher la victoire, même si la rencontre s’annonce difficile.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


11

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

LE RETOUR ET L’INTÉGRATION DE QUELQUES JOUEURS SOULAGENT LE STAFF

Le staff technique du club phare de la Kabylie peut s’estimer heureux avant ce match qui se profile à l’horizon face au CR Belouizdad. En effet, ces derniers bénéficieront du retour et de l’intégration de quelques éléments clés des trois compartiments, à savoir Oualid Benchrifa, Djamel Bouaicha et Abdelmalek Mokdad. Le coach de la JSK aura la possibilité d’aligner le meilleur onze possible, qui sera appelé à jouer l’offensive, afin de remporter une autre victoire.

UN IMMINENT SOUTIEN DES FANS AUX JOUEURS ET AU STAFF TECHNIQUE

JSK

LIGUE E1

Tous les supporters du club phare de la Kabylie tiennent à encourager et à exprimer leur soutien indéfectible aux joueurs et au staff technique de la JSK, et ce à l’occasion de la rencontre de ce mardi, qui opposera le prestigieux club Kabyle à celui du CR Belouizdad, et faire éternellement honneur aux couleurs du club avec énergie et abnégation, plus particulièrement en ce moment, est plus qu’une obligation, et nous tous ferons tout, pour que la JSK restera toujours au sommet.

MAROCI

«Garder cette même dynamique» Entretien réalisé par Saïd Aberkane

Avec de recul, quel commentaire faites-vous sur votre dernière victoire face à la JSMB ? Je pense qu’on a fait un grand match. D’ailleurs, j’estime que c’est l’un des meilleurs fournis depuis le début de saison. Certes, c’était difficile devant cette équipe de la JSM Bejaia, mais je pense que notre volonté et notre solidarité nous ont permis de faire la différence en remportant les trois points de la victoire. Comment avez-vous trouvé votre adversaire ? L’équipe de la JSM Bejaia n’est plus à présenter, la preuve elle est classée parmi les trois premiers, cette dernière était bien présente sur le terrain et nous a posé quelques problèmes. Il faut reconnaitre que c’est une très bonne équipe qui possède de bons éléments. Mais comme nous nous sommes montrés plus volontaires, on a réussi à les battre.

Votre équipe a traversé une certaine période de doute après les faux pas enregistrés. Pensez-vous avoir surmonté cette difficile situation après ce deuxième succès de suite ? En effet, mais nous n’en sommes qu’au début de saison. Nous devons continuer sur cette lancée et réussir d’autres résultats positifs, que ce soit dans notre jardin ou hors de nos bases. Nous tâcherons de rester sur cette dynamique afin de réaliser d’autres succès. Comment jugez-vous votre rendement personnel ? Moi, je ne porte jamais de

jugement sur mon rendement. Mais je peux vous dire que j’ai toujours donné le meilleur de moi-même. J’ai fait un match plein face à la JSMB, mais je pense que je fais toujours le maximum pour être à la hauteur. Je tâcherai de le confirmer face au CRB en réussissant une autre belle prestation. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un match très difficile qui opposera deux équipes qui se connaissent bien. Le CRB reste une bonne équipe qui tentera de faire le maximum pour nous accrocher à domicile. De notre côté, l’équipe reste sur deux belles victoires consécutives, on doit confirmer notre retour en force et décrocher la première place.

Mais pour s’imposer, il faudra marquer des buts, ce qui semble problématique pour votre ligne offensive qui demeure inéfficace depuis un certain moment… En effet, cela reste un petit problème, mais je sais que ce n’est qu’une question de temps et qu’on retrouvera toute notre verve offensive. Il faudra confirmer notre bonne santé et rester sur cette belle dynamique. Une autre victoire va nous permettre aussi d’aborder les autres rencontres en force afin d’améliorer notre classement.

C’est dire que la victoire est impérative… On fera le maximum pour réussir une troisième victoire de suite. On a un bon groupe qui est déterminé à empocher les trois points de la victoire, ce mardi contre le CRB.

Votre public attend encore un autre succès après celui du mardi passé… C’est tout à fait légitime. En outre, nos fans attendent de nous voir réaliser un bon parcours, et terminer la saison en

beauté, et pourquoi pas gagner quelque chose à la fin. Nous devons bien négocier ce rendez-vous, comme on l’a si bien fait contre la JSMB. Je sais que ce ne sera pas une simple formalité devant une très bonne équipe du CRB, mais on fera tout pour faire encore plaisir à nos supporters. Mais face au CRB, vous en conviendrez que ce ne sera pas facile… Certes, ce ne sera pas facile, comme je viens de vous le dire. Le CRB, qui reste sur une défaite, fera le maximum pour nous accrocher chez nous. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne se laissera pas faire. On est gonflés à bloc et je pense que personne ne nous pourra nous arrêter. On est déterminés à gagner pour rester sur notre lancée.

Le staff technique craint-il déjà un excès de confiance ? Non, jamais ! Nous avons toujours respecté nos adversaires et nous le ferons toujours. On va jouer avec la même hargne que lors des précédentes journées pour espérer battre cette bonne équipe du CRB. On doit être vigilants tout au long du match, on l’abordera avec un maximum de sérieux et, surtout, de concentration. S. A.

ENTRAÎNEMENT AUJOURD’HUI À 18H

A deux jours du prochain rend ezvous face au CR Belouizdad, qui aura lieu ce mardi, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, en prévision de la 8ème journée du championnat professionnel Ligu e I. les Jaune et Vert continuent à travailler d’arrache-pied, et ce afin, d’être prêts pour le match, ces derniers se sont entraînés hier à 18h. C’est-à-dire à l’heure du mat ch.

A deux jours du rendez-vous face au CRB

Afin de préparer le prochain rendez-vous face au CRB, les Jaune et Vert semblent progresser après chaque match, comme nous l’a affirmé, l’entraineur adjoint,Karouf, qui estime que «le groupe est en train de prendre de l’envergure.

L’

objectif pour l’équipe est de prendre toutes ses dispositions pour le prochain adversaire, et le mot d’ordre est de continuer sur la lancée de cette série positive enregistrée jusqu’ici». Cela s’annonce sous de bons auspices. Revigoré par les deux derniers succès arrachés face respectivement à l’ASO

LES CANARIS VEULENT RESTER SUR LEUR LANCÉE

Chlef et la JSM Bejaia, la JSK se pointe au haut du tableau. Il est vrai que jusque-là le bilan est encourageant et le club Kabyle est déterminé à aller de l’avant, afin de remporter d’autres bons résultats positifs.

Les joueurs décidés à confirmer

Lors des séances d’entraînements effectuées par les Jaune et Vert cette semaine, nous avons constaté que les joueurs affichent une grande détermination à confirmer face au CR Belouizdad, et dédier une troisième victoire de suite à leurs supporters, qui attendent avec impatience cet autre rendezvous. A cet effet, les Canaris, affichent une grande volonté à fournir plus d’efforts pour glaner les trois points de la victoire qui sera la meilleure manière de confirmer leur bonne santé et entrevoir la suite du parcours sous de bons aus-

pices.

Fabbro motive ses joueurs

De son côté, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Enrico Fabbro, a tenu à motiver ses joueurs, leur demandant de bien aborder la prochaine rencontre, qui aura lieu ce mardi face au CR Belouizdad et surtout d’arracher une autre victoire, synonyme d’une troisième de suite, qui sera la meilleure manière pour redonner beaucoup de confiance à leurs supporters, qui comptent se déplacer en force après demain au stade. Le coach a demandé à ses poulains de mettre de côté la précédente victoire, et de se concentrer uniquement sur ce rendez-vous face au CRB qui ne s’annonce pas facile, d’autant plus qu’ils auront affaire à une équipe qui reste sur une défaite et qui tentera de se ressaisir par tous les moyens. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JSK

12 BENLAMRI VA MIEUX

L’autre joueur qui était souffrant, est Djamel Benlamri. Mais désormais il va mieux et il se sent en possession de toutes ses forces, et ce petit bobo, fait partie de l’histoire ancienne. Benlamri se porte de mieux en mieux et sera apte pour le service face au CRB.

BELKALEM REPREND

MATCH SPÉCIAL POUR BOUKRIA

Ce match qui va opposer la JSK au CRB ce mardi au stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou, sera celui des retrouvailles pour un ancien joueur kabyle. Il s’agit de l’arrière gauche Boukria qui porte les couleurs du CRB. Ce joueur d’expérience va retrouver à l’occasion ses anciens partenaires, entre autres les Belalem, Mazari, Lamhène pour ne citer que ces trois joueurs.

MISE AU VERT À PARTIR DE DEMAIN, À L’HÔTEL AMRAOUA

Les coéquipiers de Remache entreront en mise au vert, à partir de demain lundi. Les poulains de Fabbro et Karouf, qui auront droit à un ultime galop d’entraînement demain lundi, rejoindront directement cet établissement hôtelier, juste à la fin de la séance, pour rejoindre leurs quartiers. Les dirigeants kabyles veulent mettre les joueurs dans de bonnes conditions, afin d’attaquer ce rendez-vous sereinement. A. M.

Six matchs après le début du championnat, les espoirs de la JSK, n’ont pas encore goûté à la victoire. Les protégés de Boussaid, se sont contentés de quatre matchs nuls dont trois à domicile. Les camarades de Ould El Hadj se sont inclinés à deux reprises en dehors de leurs bases, face à la JS Saoura et l’USM El Harrach. Les trois matchs disputés à Tizi-Ouzou, se sont achevés tous sur un résultat de parité. Les espoirs du WAT, du MCO et de la JSMB, ont réussi à tenir en échec les U21 de la JSK, qui se sont montrés incapables de gagner même à domicile. Les dirigeants parlent de formation. Alors à quand la 1e victoire de la saison pour ces espoirs kabyles qui commencent à douter, match aprés match.

Hannachi met la barre haute

D

Par Aomar Moussi

Ayant fait l’impasse sur la séance de reprise qui a eu lieu jeudi dernier, le défenseur international Essaïd Belkalem a repris du service avec ses coéquipiers. Autorisé par le staff technique à s’absenter, et ce, pour rendre visite à la famille de son oncle décédé la veille du derby, le robuste défenseur de la JSK, a repris le chemin des entraînements avec ses coéquipiers, pour préparer le match qui va les opposer au CRB ce mardi à Tizi-Ouzou.

A QUAND LA 1ERE VICTOIRE POUR LES ESPOIRS ?

Le président motive ses joueurs

Les Canaris du Djurdjura sont sur un nuage après les deux derniers succès réalisés respectivement contre l’ASO et la JSMB. Les dirigeants étaient très contents par ce regain de forme de leur équipe, et n’ont pas hésité à motiver les joueurs, en leur promettant une prime conséquente.

’ailleurs d’après notre source, les joueurs devraient toucher la somme de 35 millions pour les deux victoires acquise contre les Chélifiens et les gars de Yemma Gouraya. En prévision de l’autre derby qui attend la bande à Fabbro et Karouf, les responsables de la JSK, à leur tête le boss Mohand Cherif Hannachi, promet aux joueurs une forte prime en cas de victoire. D’après nos sources, Hannachi aurait promis aux joueurs une prime avoisinant les 30 millions de centimes, qui sera octroyée à chaque joueur, en cas de victoire face aux gars de Laâqiba. Les Sedkaoui, Maroci, Remache, Rial, Belakhdar et consorts, qui ont le vent en

poupe, ne comptent pas baisser les bras, ou s’arrêter en si bon chemin, mais bien au contraire, ils promettent de frapper fort et de terrasser tout sur leur passage. Le président de la SSPA JSK, veut bien voir son équipe garder cette bonne dynamique de victoires, en essayant de mettre toutes les conditions, à sa disposition,pour que cette dernière aille de l’avant, et ne s’arrête pas à ce stade.

LES JOUEURS DÉTERMINÉS À SE SURPASSER

Du côté des joueurs, ils sont plus que jamais animés d’une volonté d’acier, et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et tâcheront de faire tout leur possible, pour garder cette dynamique de victoire, et frapper à nouveau ce mardi face au CR Bélouizdad. Auréolés par les deux derniers succès, les camarades de Messaâdia promettent de s’imposer avec l’art et la manière contre les Bélouizdadis, et être à la hauteur de la confiance placée en eux, par le Boss Mohand Cherif Hannachi, et de procurer de La joie et beaucoup de bonheur au public kabyle. L’ensemble du groupe est décidé plus que jamais, et déterminé à se surpasser et à se transcender ce mardi en offrant à la JSK sa troisième victoire consécutive. A. M.

Khelili out face au CRB Il est toujours souffrant

IL PREND SON MAL EN MAIN

Sofiane Khelili ne sera pas de a partie face au CR Bélouizdad ce mardi, lors du match comptant pour la 8e journée du championnat national de ligue 1 professionnel.

L

e défenseur kabyle, qui a été retenu par le coach, dans la liste des 18 face à la JSMB, et qui a été aligné dans les dernières minutes de la partie, n’était pas en possession de toutes ses forces. Le staff technique aurait pû ne pas compter sur les services de ce joueur, sachant qu’il n’était pas rétabli à 100%, mais en vain. D’après les propos du joueur, il se pourrait qu’il ratera le prochain rendez-vous de son équipe, sachant qu’il ressent toujours des douleurs aux adducteurs. Le staff médical en concertation avec le staff technique, ne vont certainement mettre en danger la santé du joueur et vont le préserver pour le prochain match de l’équipe. Khelili ne sera donc pas retenu face au CRB, et ce afin de lui permettre de récupérer de ses forces, et d’être d’attaque face à l’USM Alger.

IL A JOUÉ BLESSÉ CONTRE LA JSMB ET IL A RECHUTÉ À NOUVEAU

Le staff médical ne devait pas donner son feu vert, pour faire participer Sofiane Khelili, contre la JSM Bejaïa lors du derby kabyle. Khelili n’était pas rétabli à 100% de sa blessure qu’il a contracté avec la sélection nationale militaire en amical contre l’USMA. Mais, le staff médical en a décidé

LIGUE 1 13

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Le défenseur central de la JS Kabylie, Sofiane Khellili qui ne rentre pas dans les plans de son entraîneur Fabbro, malgré son talent, devra faire l’impasse sur le prochain match face au CR Belouizdad. Le joueur en question qui souffre des adducteurs, poursuit toujours des soins, et le staff technique préfère lui laisser encore du temps pour retrouver ses meilleures qualités. En tous cas, le duo Rial-Belkalem marche bien en ce début saison, c’est pour cette principale raison que Fabbro utilise rarement ce joueur en prônant la stabilité dans l’axe.

autrement, pour faire plaisir au joueur, ce qui a aggravé encore plus la blessure du joueur. Sofiane Khelili est toujours souffrant et il ressent des douleurs aux adducteurs. Sa participation même pour quelques minutes face à la JSMB, n’a pas été bénéfique pour le joueur qui a de nouveau rechuté.

A QUI INCOMBE LE RESPONSABILITÉ, AU STAFF MÉDICAL OU AU STAFF TECHNIQUE ?

La question qui mérite d’être posée, est la suivante : à qui la faute, au staff médical, ou au staff technique ? La réponse est chez les

deux, sachant qu’ils étaient tous deux au courant, de la nature de la blessure aux adducteurs du joueur Sofiane Khelili, Mais finalement, le joueur a été aligné face aux gars de Yemma Gouraya, en étant blessé et pas en possession de toutes ses forces. Le staff médical est responsable de la rechute du joueur Khelili, mais aussi la responsabilité incombe au staff technique, qui l’a aligné . Ils auraient dû laisser le joueur récupérer de ses forces, et lui éviter toute complication, mais en vain. Et voilà les conséquences, Sofiane Khelili ne sera pas apte face au CRB.

KHELILI : «Je ne veux pas prendre de risques inutiles»

Sofiane Khelili ne veut en aucun cas prendre de risques, pour éviter toute complication à sa blessure en estimant que « je ressens toujours des douleurs aux adducteurs. C’est pour cette raison, je ne veux pas risquer ma carriére» avant de conclure «Je préfère rater ce match que de rater d’autres matchs. Je ne veux pas rater le rendez-vous face au CRB, mais que voulez-vous que je fasse, c’est plus fort que moi et c’est le destin». Sofiane Khelili ne veut en aucun cas prendre de risques, comme ce fut le cas face à la JSMB, pour éviter à nouveau de rechuter et de compliquer la blessure. A. M.

Les Kabyles haussent le ton À deux jours du match face au CRB

FABBRO SE RÉJOUIT DU RETOUR DES BLESSÉS

Pour le prochain match du championnat, la JS Kabylie accueillira le CR Belouizdad sur son terrain du 1er novembre avec un effectif presque au complet. Mis à part quelques petits bobos, les joueurs de la JS Kabylie affichent une bonne forme en cette période. Le match important face aux Algérois de Laâqiba sera une bonne occasion pour pas mal d’éléments afin de rehausser leurs crampons. Parmi ceux qui s’apprêtent à reprendre leur place dans l’équipe type, il y a au premier rang l’attaquant Djamel Bouaicha, qui n’a joué q’une seule rencontre face à l’ASO Chlef en inscrivant un doublée. L’ex-joueur du MC El Eulma a repris hier petit à petit le chemin des entraînements avec le groupe. L’autre élément qui s’apprête également à reprendre sa place dans le onze n’est autre que Walid Bencherifa, auteur de deux réalisations, depuis l’entame du championnat. Bencherifa qui a raté les deux dernières sorties avec son équipe, en raison d’une suspension infligée par la ligue nationale de football, a purgé sa suspension et attend avec impatience la venue du CR Belouizdad pour confirmer son talent. En ce qui concerne Hadiouche, qui a contracté également une blessure, Fabbro a jugé utile de ne pas incorporer cet élément face à la JSM Bejaia, pour éviter toute complication, mais il est prêt à rependre sa place à tout moment. R. S.

Anniversaire

Aujourd’hui, dimanche 21 Octobre, le dernier de la fratrie des Touafek d’El-Biar, le jeune prince RAMZI Soufflera sa première bougie et pour cela son papa Fayçal «Salim» a déjà préparé la table et une grosse tarte de chez «Vitamine». Joyeux anniversaire et à la 100ème bougie Inchallah. Tonton Djamel

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

À deux jours seulement du match important à domicile face aux Algérois du CR Belouizdad, les Kabyles accentuent la cadence. Les préparatifs se poursuivent dans de bonnes conditions et le moral des joueurs est au beau fixe en ces moments, notamment après les deux dernières victoires face respectivement à l’ASO Chlef et la JSM Bejaia.

A

Par Rabah Salhi

près une entame du championnat au deçà des espérances, les joueurs de la JS Kabylie commencent à retrouver l’envie de jouer et de faire mieux à chaque occasion, donnant d’un rendez-vous à un autre des satisfactions, les Kabyles ne veulent en aucun moment s’arrêter en si bon chemin. en imposant leur lois sur l’une des équipes les plus coriaces du championnat, en l’occurrence l’ASO Chlef, avant de damer le pion à leurs voisins de la JSM Bejaia, les Canaris de Djurdjura peuvent désormais songer au titre de cette saison. Les coéquipiers de Malik Asselah qui voulaient coûte que coûte, prouver

leur capacités sur le terrain, ont su, comment gérer leur parcours en revenant à la sixième place au classement général avec un total de 10 points dans son escarcelle. Les deux dernières belles performances, ont donné des ailes aux protégés de l’Italien Enrico Fabbro, lesquels attendent avec impatience le prochaine rendez-vous face à un autre solide adversaire pour confirmer encore une fois leur bonne santé. Le moins que l’on puisse dire, est que les débats s’annoncent très disputés pour les deux formations, qui se connaissent parfaitement. Même les statistiques ne jouent pas en sa faveur, le club phare de Djurdjura pourra frapper fort devant les gars de Laâqiba. Car, eux yeux des spécialistes, les camarades de Bouaicha ont bénéficié d’une semaine de préparation qui leur permettra néanmoins de bien récupérer physiquement, après le grand effort consenti lors du derby kabyle, contrairement à leur vis-à-vis qui devait jouer hier leur match face aux voisins du MC Alger.

LES JOUEURS NE JURENT QUE PAR UN 3E SUCCÈS DE RANG

Ainsi, après une mauvaise entame du championnat, la JS Kabylie commence à retrouver son niveau et se hisse petit à petit dans le classement général. Désormais, tous les joueurs, sans exception

aucune, ne jurent que par une troisième victoire consécutive face au CR Belouizdad. Après les deux belles performances face aux solides équipes du championnat, notamment la JSM Bejaia qui a entamé cet exercice en fanfare, en perdant aucune rencontre, les Jaune et Vert espèrent enchaîner avec un troisième succès de suite qui permettra à l’équipe de grimper en haut du tableau, avant d’affronter l’USM Alger le 30 octobre, soit trois jours après la fête de El Aïd avant de se déplacer par la suite dans la ville des Ponts Suspendus, Constantine, pour défier le CS Constantine, l’autre équipe en pleine forme en ce début du championnat. Fabbro conscient de la tâche qui attend son groupe, a averti ses hommes en les mettant devant leurs responsabilités. Le

message est donc claire, l’entraîneur veut que les joueurs oublient vite la dernière victoire et se concentrer uniquement sur cette empoignade. Certes, la JSK est sur une courbe ascendante, mais elle doit maintenir cette bonne dynamique. Les Canaris évolueront sur leur pelouse, mais le CRB est un grand morceau qui a souvent damé le pion à la JS Kabylie, même au stade 1er novembre. en tous, les statistiques ne plaisent pas en sa faveur, puisque sur les huit derniers matches joués face au CR Belouizdad, la JS Kabylie n’a gagné que trois. Lors du précèdent exercice, les Canaris ont perdu en aller-retour sur le même score d’un but à zéro. Donc, une certaine prudence doit être de mise. R. S.

BENCHERIFA : «Je regrette mon geste»

Walid Bencherifa, qui a été expulsé par l’arbitre lors du match à domicile face au MC Oran, soldé sur un score nul, a purgé sa suspension et s’apprête à reprendre sa place de titulaire. En effet, l’ex-joueur du MC El Eulma qui a écopé de deux matches de suspension, regrette son geste, et dira néanmoins qui se prépare d’arrache pied pour retrouver son poste à l’occasion de la venue du club algérois du CR Belouizdad. « Tout se passe bien. On a repris les entraînements avec un moral au beau fixe. Seulement, en ce qui me concerne, je regrette mon geste lors du match face au MC Oran, qui m’a coûté deux matches de suspension. Sincèrement je ne voulais pas rater les deux dernières sorties avec mon équipe, mais j’espére que cela ne se reproduira plus dans

l’avenir » nous a-t-il indiqué brièvement. Concernant le prochain match, Bencherifa confirme que les choses ne seront pas aussi faciles pour eux. Mais le groupe, dira-t-il, est plus que jamais déterminé à réaliser une autre belle performance pour rester sur cette belle dynamique. «J’attends mon retour sur le terrain avec impatience. Je m’entraîne le plus normalement du monde et j’espérer faire mieux lors des prochaines sorties. Nous ne voulons pas rater cette belle occasion à domicile, pour enchaîner une troisième victoire consécutive », nous a-t-il confirmé. Le prochain match ne sera pas une simple sinécure pour les Jaune et Vert, c’est pour cette raison que Bencherifa demande aux supporters de venir en masse ce mardi.

BOUAICHA DE RETOUR

Le meneur de jeu des Jaune et Vert, Djamel Bouaicha qui a raté plusieurs matches importants avec sa nouvelle équipe, pourra retrouver sa place ce mardi à l’occasion de la venue du CR Belouizdad. Après une première séance d’entraînement avec le préparateur physique, Bouaicha ne ressent rien, et intègre le groupe qui se prépare actuellement d’arrache pied.


14

NAHD

LES JOUEURS AURONT UNE PRIME DE CINQ MILLIONS Les joueurs du Nasria obtiendront une prime de cinq millions de centimes après le succès arraché face au CR Témouchent. En effet, les dirigeants avaient donné leur promesse d’une forte prime en cas de victoire et c’est ce qui a enchanté les poulains d’Aït Djoudi. Cette victoire est venue au bon moment pour eux d’ailleurs, étant donné qu’elle leur permet de passer l’Aïd dans de meilleures conditions.

ILS ONT OFFERT LEUR MAILLOT AUX SUPPORTERS

PREMIER BUT POUR BRENIS AVEC LE NASRIA

L’attaquant, Bilal Brenis, a réussi à inscrire son premier but de la saison avec le Nasria après avoir été recruté lors de cette saison en provenance du RC Kouba. Brenis est donc pour beaucoup dans ce succès engrangé par les Sang et Or, surtout qu’il a rempli son contrat comme il se doit, même s’il n’est qu’à sa deuxième titularisation de la saison, après avoir joué déjà face à la formation de l’O Médéa.

Le Nasria se repositionne pour l’accession

Le Nasr d’Hussein-Dey s’est repositionné dans la course pour l’accession en Ligue 1, en ramenant un succès très important de son déplacement à Aïn Témouchent en affrontant la formation du CRT.

O. A.

Aït Djoudi qui souhaite que ses joueurs continuent sur la même lancée lors des prochaines journées du championnat. Il avouera que le plus dur reste à faire et qu’il faudra se concentrer sur ce qui reste du championnat qui reste très difficile. Il souhaite aussi que ses joueurs restent concentrés pour les prochaines rencontres à l’image de ce match face au CRBAF.

L

Par Raouf Mesbah

es Sang et Or qui restaient sur un nul à domicile face à l’O Médéa et qui leur est resté au travers de la gorge ont tout fait pour se reprendre et revenir avec un meilleur résultat de ce déplacement, tout en réussissant de fort belle manière à revenir avec les trois points de ce déplacement qu’ils ont bien géré. Les poulains d’Aït Djoudi ont bien sû gérer leurs efforts depuis le début de la rencontre pour remporter les trois points à la fin et qui restent très importants pour la suite de la compétition surtout que le NAHD vise l’accession en Ligue 1 qui reste un objectif à sa portée si tous les joueurs se donnent à fond pour les prochains matchs qui restent aussi importants pour le club algérois qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite obtenir d’autres meilleurs résultats pour les journées qui restent. Le coach du

RCA

Par ailleurs, certains joueurs ont offert leur maillot à la fin de la rencontre aux supporteurs qui ont fait le déplacement à Aïn Témouchent pour les remercier de leur soutien lors de ce match, contrairement à la précédente journée où certains fans se sont mis à insulter Madi et même l’entraîneur, Aït Djoudi.

EL OUFI A JOUÉ EN LATÉRAL GAUCHE

Le jeune Mohamed El Oufi, a joué comme latéral gauche lors de ce match face au CRT. En effet, le coach, Aït Djoudi, a décidé de lui faire confiance dans ce poste où il n’a pas l’habitude de jouer, étant donné qu’il jouait comme arrière droit lorsqu’il évoluait au Paradou AC. Malgré cela, El Oufi a tenu son rôle comme il se doit et a fait ce qu’il pouvait.

PREMIÈRE RÉUSSIE POUR ZEMMOURI

Un succès très important ramené par les Nahdistes du déplacement à Aïn Témouchent

Nasria, Azzedine Aït Djoudi a avoué qu’il fait bon toujours de gagner à l’extérieur de ses bases, surtout quand on est dans une situation difficile après le nul enregistré lors de la

précédente journée face à l’OM. «Je suis content du rendement de mes joueurs qui se sont donnés à fond et qui ont fait tout ce qui est de leur possible pour être à la hauteur», a dit

Le jeune, Mohamed Amine Zemmouri, a réussi son premier match joué cette saison avec le Nasria, en évoluant dans l’axe de la défense en remplacement de Selimi, suspendu pour ce match. Zemmouri a eu même une entente parfaite avec son coéquipier et capitaine d’équipe, Sid Ahmed Khedis. R. M.

Un groupe aux dents longues

Le derby de la Mitidja entre le RCA et l’USM Blida attendu depuis le début de saison par les supporters des deux camps a fait le plein du stade Omar Hamadi (Bologhine).

C

LIGUE E2

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

ment devançant son adversaire du jour de deux longueurs.

LES SUPPORTERS DU RCA PRÉSENTS EN FORCE

Par Oukili A.

haque galerie portait à fond son favori pour engranger les trois points de la victoire afin d’occuper seul la tête du classement pour leur permettre de prendre par la même occasion le large sur son adversaire. Les Arbéens portés par leur bruyante galerie prennent d’entrée le match en main en imposant leur domination sans pouvoir trouver la faille devant une défense bien regroupée qui ne laisse rien passer. Les Vert et Blanc passent ensuite à l’attaque mettant à rude épreuve l’arrière garde de Larbaâ qui arrive tant bien que mal à se dégager devant les très entreprenants attaquants blidéens menés par un Mélika des grands jours. Ces derniers continuent de faire pression sur leurs voisins et bénéficient d’un penalty réussi une première fois par Ouznadji, mais l’arbitre lui demande de le retirer cette fois le ballon va heurter le montant droit de Dali et dégagé par les défenseurs. Ce ratage s’est répercuté ensuite sur le rendement des poulains d’Akli. Il a au contraire remis en confiance leurs adversaires leur donnant des ailes

Les poulains de Boudjaarane sont bien partis pour enchainer d’autres succès

malheureusement tous leurs essais trouvent Kheladi à la réception les empêchant de violer sa cage. Les Blidéens seront contraints de terminer la partie à dix suite à l’expulsion de Belkheiter pour jeu agressif. Malgré cette différence numérique, ils arrivent à tenir le coup devant les incessantes attaques des camarades de Belaid déterminés à prendre l’avantage durant cette première période de jeu . Les Bleu et Blanc sermonnés par leur entraîneur durant la pause passent ensuite à la vitesse supérieure se ruent l’assaut des buts visiteurs. Ils ratent à plusieurs reprises d’ouvrir la marque pour excès de précipitation au niveau de surface de réparation dès fois

même seuls face au gardien mettent le cuir dans les décors. Le rapide attaquant Blidéen Krifali aurait pu donner l’avantage à son équipe s’il n’avait pas temporisé un peu alors qu’il était à quelques mètres des buts et ne restait que trois minutes à jouer. Ce sont les coéquipiers de Sadaoui qui voient leurs efforts récompensés juste après ce ratage par l’avant centre Noubli qui a repris magnifiquement d’une tête plongeante un centre en retrait. Les Bleu et Blanc ne se sont pas repliés en défense pour préserver leur acquis continuer de porter le danger jusqu’au terme de la rencontre. Ils remportent une victoire méritée qui permet au RCA de s’installer seule en tête du classe-

Les supporters d’Ezzerga étaient plus nombreux que ceux de l’USM Blida occupaient dès les premières heures de la journée les tribunes du stade Bologhine. Ils n’avaient pas cessé d’encourager leur équipe du début à la fin de la rencontre poussent leurs joueurs à se donner à fond sur le terrain pour engranger les trois points. Après la fin de la partie qui a vu la victoire de leur équipe en créant une formidable ambiance estiment que les poulains de Boudjaarane sont bien partis pour enchainer d’autres succès qui conduiront le RCA tout droit vers le podium.

LE RETOUR EN FORME DE NÉZOUANI

L’entraîneur Samir Boudjaarane a aligné d’entrée l’attaquant Halim Nézouani pourtant cet élément n’a fait que de brèves apparitions dans les dernières minutes dû à son passage à vide. Des fois son nom ne figure même pas sur la liste des dix huit. Le driver des Bleu et Blanc avait confiance en les possibilités de son joueur qui s’est défoncé lors des derniers séances d’entraînement qu’il apportera un plus à ses camarades. Boudjaarane a vu juste le retour de l’enfant de Béni Slimane qui se trouvait dans une forme éblouissante faisant des misères à ses adversaires par ses dribbles et débordements. O. A.


Ce qu’il y a lieu de signaler, c’est que cela fait quatre matches que la défense n’a pas encaissé le moindre but, et cela est très important aussi dans la mesure où cela donnera confiance à l’équipe, qui voudra bien confirmer lors de la prochaine journée en accueillant ce mardi l’USM Annaba. Jusqu’à présent, la défense du MOB n’a encaissé que trois buts, dont un face à Merouana et deux face à Batna. Elle prend donc la troisième place après celles du NAHD (1) et le RCA (2).

LES ESPOIRS EN PANNE D’INSPIRATION

Les espoirs du MOB ont réalisé jusque-là un parcours mitigé, où après un démarrage en fanfare, ils n’ont récolté qu’un seul point lors des 3 dernières rencontres. Une défaite face aux espoirs du MCS, un nul à domicile face à l’ASMO et enfin, avant-hier, ils ont cédé les 3 points face aux U21 de l’ASK, qui l’ont emporté petitement. Les espoirs du MOB restent donc à la 6e place avec 9 points récoltés, avec deux victoires et trois matches nuls. L’attaque a marqué neuf buts, et la défense en a encaissé cinq.

Un nul méritoire pour les Crabes

Pourtant, la majorité des fans et des observateurs avaient déclaré que le match des Crabes face à l’ASK était à hauts risques, eu égard à la dimension du club khroubi qui a côtoyé la Division I pendant plusieurs années et la Ligue I pendant deux saisons. Par Nassim S

M

ESM

ais il n’en fut rien, et les Crabes ont réussi à ramener un précieux point pour la suite du parcours, le match s’étant achevé sur le score de zéro partout et les Crabes ont réussi à contraindre l’équipe drivée par Belaribi Saïd, l’ex-coach du MOB, au partage des points. Un résultat qui permet à beaucoup de dire que le MOB a vraiment les

moyens de rivaliser avec les meilleurs clubs de la Ligue 2. Cela, même si l’ossature du club de cette saison est constituée d’un effectif moyen, dont la majorité des joueurs ne sont pas connus au bataillon et sont jeunes.

ET DE QUATRE SANS DÉFAITE

Ce nul est donc venu confirmer la bonne santé affichée par les Vert et Noir depuis la quatrième journée, où ils n’ont plus perdu, enchaînant avec trois victoires successives, dont une en déplacement devant le MC Saïda au stade du 24 Février de Sidi Bel Abbès. Ce nul ramené de l’extérieur est donc venu confirmer que le MOB pourra bien jouer les premiers rôles, même si pour la direction l’objectif primordial est de jouer le maintien, c'est-à-dire récolter le maximum de points afin de se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Il faut dire

aussi que le club est actuellement dans ses prévisions, d’où les treize points récoltés jusqu’à présent.

L’ÉQUIPE RESTE TOUJOURS DANS LE GROUPE DE TÊTE

Un nul est toujours bon à prendre, surtout lorsqu’il est enregistré en déplacement. Le club est actuellement 2e avec 13 points derrière le RC Arbaâ. Une place qu’il partage avec le Nasr d’Hussein Dey et le nouveau promu, le Chabab de Aïn Fekroun, mais le goal-average est favorable à ces deux derniers qui possèdent respectivement +5 et +3, contrairement au MOB qui possède une différence de buts de +1. Cela dit, le plus important dans tout cela, c’est que le club qui reste sur quatre rencontres sans défaite reste donc invaincu et pourra entrevoir la suite du parcours avec aisance.

Les Espérantistes reviennent bien

Ce nul permet donc à la formation locale de rester sur sa série d'invincibilité qu'en faisant allusion aux déclarations de Incontestablement, les l'entraîneur Osmane dès la fin de la renconMostaganémois viennent de tre, il se dégage une grande satisfaction dans réaliser une belle opération en l'entourage du club et tout semble aller pour allant forcer les Olympiens aux le mieux. La formation mostaganémoise partage des points sur leur semble peu à peu retrouver ses moyens, terrain. affichant une nette progression en référence à la difficile confrontation face aux Par Noureddine B. Médéens, où les camarades de Belarbi

C

e résultat est d'autant bénéfique et salutaire pour les Espérantistes dans la mesure où ceux-ci viennent de vaincre le signe indien, car les Mostaganémois n'avaient jamais réussi auparavant face à l'Olympique et de surcroît les camarades de Belahouel n'étaient pas loin pour réaliser le bingo puisqu'ils menaient à la marque à trois minutes avant la fin de la rencontre. Ce nul flatteur permet donc à la formation locale de rester sur sa série d'invincibilité, ce qui est déjà une bonne performance pour une équipe qui se recherchait et vient donc forcer le respect. Il est clair

avaient donné des sueurs froides à leur adversaire en manquant par ailleurs de réussite, autrement ils seraient revenus avec le plein de points. C'est tout dire, sans pour autant précipiter les choses qu'il faudra bien compter avec cette équipe locale qui aura son mot à dire dans ce championnat. Au retour de Médéa, les joueurs ont bénéficié d'un repos bien mérité, hier samedi, avant de reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui, dans l'optique de préparer la prochaine échéance qui les attend déjà mardi face au MC Saïda à Mostaganem. N. B.

PLACE À L’USM ANNABA

Maintenant que les Vert et Noir sont sortis indemnes de leur déplacement dans l’Est du pays, où ils ont tenu en échec les Khroubis (ASK), ils peuvent dès lors entamer les prochaines sorties sous de meilleurs auspices, à commencer par le match de la 8e journée qui les verra recevoir, ce mardi, l’USM Annaba dans l’antre du stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa. Une rencontre où les Crabes doivent confirmer, surtout que leur invité de cette journée n’est pas au mieux de sa forme, quoiqu’il ait gagné son dernier match face à l’AB Merouana sur un but de Bouharbit Islam à la 58’ de ladite partie, mais le fait qu’il soit à la 12e place avec seulement huit points au compteur cela veut tout dire. Cela dit, les Crabes doivent préparer ce match avec sérénité et surtout se méfier de leur invité de ce mardi. N. S.

LE SARII BROIE DU NOIR

MOB

LA DÉFENSE RESTE IMPERMÉABLE

15

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

LE MÊME PARCOURS LA SAISON PASSÉE APRÈS SEPT JOURNÉES

En effet, la saison passée et après sept journées, le Mouloudia a récolté treize points, c'est-à-dire le même nombre que cette année à ce stade de la compétition. La saison passée, le club avait gagné quatre rencontres (USB à Béjaïa, PAC à Hydra, ABM et JSS à Béjaïa), fait un nul (MOC à Hamlaoui) et perdu deux matchs (CABBA à Béjaïa et ESM à Mostaganem). La seule différence est que la défense, après 7 matches, a encaissé 7 buts, dont un face au PAC, un autre face à l’ABM, 2 face au MOC, 2 face au CABBA et un face à l’ESM, alors que l’attaque a inscrit 10 buts. N. S.

SAM

LIGUE E2

Le SAM, seul club qui n’a pas goûté à la saveur de la victoire

La défaite concédée vendredi dernier par le Sarii sur la pelouse du stade Zabana est la 14e du genre sur les 30 confrontations jouées entre les deux formations depuis le recouvrement de la souveraineté nationale.

P

Par Aoun Laid B.

our rappel, les gars de M’dina J’dida ont réussi à prendre le meilleur sur leur adversaire du jour à 14 reprises. Ils ont réussi également à enregistrer plusieurs gros scores, c’était lors des saisons 2007/2008 en aller et retour (5-0) et (0-4), 2011/2012 (5-3) et avant-hier (4-1), sans oublier le carton de 1981 pour le compte des 16es de finale de la coupe d’Algérie. Les Samistes, par contre, n’ont réussi à s’imposer devant les Asémistes qu’à 8 reprises par des scores étriqués.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BOT N’A PAS ENCORE SA LICENCE

Le SA Mohammed, qui se retrouve dans les profondeurs du classement, reste maintenant le seul club qui n’a pas goûté à la saveur de la victoire. En effet, l’entraîneur Bot Abdelaziz, qui a été installé dans ses fonctions en qualité d’entraîneur depuis la 4e journée face à l’ASK, n’a pas encore obtenu sa licence, ce qui l’a obligé de suivre les débats de son équipe face à l’ASMO à partir des tribunes, et c’est le gardien Ghariche Kada qui était remplaçant qui dirigeait ses coéquipiers à partir de la touche.

BELAHOUEL PURGE

Le défenseur axial, Belahouel Samir, qui avait été expulsé mardi dernier face à l’USM Annaba vient de purger sa suspension automatique contre l’ASMO ; son retour est prévu ce mardi contre le CR Témouchent. A. L. B.


USMB

16

LEDRAA PASSERA UN SCANNER

MSPB

Ledraâ Brahim, qui traine une blessure qui l’a contraint d’être éloigné des terrains durant plusieurs semaines, après avoir été examiné par le professeur Aït Belkacem, a passé une IRM de son genou, les résultats ont déterminé la nature de la blessure (ligaments croisés). Il devra subir une intervention chirurgicale au niveau de son genou, un rendezvous a été pris à la clinique Aït Saâda, où Ledraâ devra passer sur le billard, après la célébration de la fête de l’Aïd El Adha.

BENMANSOUR MARQUE SON PREMIER BUT

HAMIA BLESSÉ

Hamia Mohamed, l’attaquant blidéen, se plaint de douleurs au niveau du mollet, même si la blessure n’a rien de grave, il n’en demeure pas moins que le staff médical lui a prodigué les premiers soins pour constater l’évolution de son état de santé, avant de prendre la décision quant à sa participation ou non au match de ce mardi contre l’OMédéa.

OUZNADJI EXCLU

Au moment de son changement à la 74’ de jeu par son camarade Boudina, le joueur Ouznadji Nouri a jeté son maillot par terre, ce qui n’a pas plu à son coach Akli, ensuite une altercation s’en est suivie entre les deux hommes. Il a fallu l’intervention de quelques sages présents sur les lieux pour ramener le calme. En fin de rencontre, dans les vestiaires, le président Zaïm a déchiré la licence du joueur Ouznadji et lui a donné ordre de ne plus remettre les pieds à l’USMB.

Les Blidéens n’ont pas démérités

Les gars de la ville des Roses ont perdu le derby de la Mitidja face à leur sérieux rival et prétendant à l’accession, le RCArbaâ en l’occurrence. Par Tahi A.

d’une minute, ce qui lui a valu une expulsion méritée par l’arbitre Benouza. Cela a coupé les jambes à ses camarades qui étaient à bout de nerfs, après le ratage du penalty par Ouznadji, cinq minutes auparavant.

C

oncédant la première défaite de la saison hors de leur base, ce qui a permis au RCA de consolider sa place de leader avec un capital de 15 points et aux Blidéens de dégringoler à la 5e place avec un retard de 3 points. Cet échec a été mal perçu par les camarades de Douicher dans un derby où ils espéraient revenir avec le meilleur résultat possible du stade Omar Hamadi. Cette contre-performance face au RCA ne peut en aucun cas remettre en cause le bon travail effectué par le staff technique et les joueurs qui redoublent d’efforts pour atteindre les objectifs assignés en début de saison par la direction du club.

UNE VICTOIRE FACE À L’OMÉDÉA EST IMPÉRATIVE

Cette défaite va les pousser davan-

BELKHITER SERA ABSENT FACE À L’OMÉDÉA

Le latéral droit, Belkhiter, après son expulsion face au RCA, pour cumul de cartons, sera absent lors de la rencontre de match prochain face à l’OMédéa.

PREMIÈRE DÉFAITE

Malgré la défaite, les Blidéens ont fourni une bonne prestation

tage à sortir le grand jeu ce mardi face à l’autre voisin, l’OMédéa. Les Vert et Blanc n’auront pas le droit à l’erreur, s’ils ne veulent pas voir leur situation se compliquer. Ils doivent travailler sérieusement pour renouer avec le succès sur leur terrain et devant leur public, leur permettant de se relancer pour la suite

ABSENCE TOTALE DE SUPPORTERS

du parcours et gagner plus en confiance.

LA BOURDE DE BELKHITER

Le sélectionné olympique, Belkhiter Mokhtar, endosse une partie de la défaite de son équipe face au RCA. Il a commis une faute banale recevant deux cartons jaunes en l’espace

L’USMB, depuis l’entame du championnat, n’a connue sa première défaite que lors de la 7e journée, face au RCArbaâ, sur le score d’un but à zéro. Dans cette rencontre qui a été palpitante, caractérisée par un engagement physique et le fair play des 22 acteurs, les Blidéens évoluèrent à dix à partir de la 33’ de jeu, ont dû souffrir, créant de bonnes occasions qu’ils n’ont pas sû exploitées par manque de concentration de ses attaquants et n’ont cédé qu’à 2 minutes de la fin du temps réglementaire. T. A.

LE MOULOUDIA EN VERT

Première défaite du Mouloudia

Pas un seul supporter n’a fait le déplacement au 17 juin; les fans mouloudéens ont préféré rester chez eux suivre le match sur les ondes de la radio, ils ont flairé le coup après l’annonce des nombreuses absences.

Les camarades de Litim n’ont pas pu arborer leur tenue blanche habituelle, ils ont été contraints de changer de maillots, car le MOC jouait en blanc, c’est finalement en vert que les Batnéens ont évolué.

sans parler des autres éléments qui ont joué diminués de leurs moyens physiques à l’image du gardien Litim, Benmansour et Benchaïra (blessés). C’est une équipe décimée que le MSPB a présenté contre le MOC.

ABSENCE TOTALE DE MOTIVATION

Le milieu de terrain mouloudéen s’est illustré par une bonne prestation, il a été l’auteur de l’unique but de son équipe, son premier durant cette saison et de quelle manière, un coup franc direct dans la lucarne. W.Y.

LIGUE E2

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Ç

Les jeunes du MSPB viennet de concéder leur première défaite de la saison Par WahabY Y.

a devait arriver et c’est arrivé à la septième journée, le MSPB a concédé sa première défaite depuis le début de la saison contre le MOC sur le score sans appel de 3-1. Les jeunes de Zemmouri n’ont tenu qu’une mi-temps. Cette première défaite était quelque peu

prévisible par rapport à plusieurs paramètres qui ne trompent pas.

UNE ÉQUIPE DÉCIMÉE

L’entraîneur Zemmouri a été contraint de se passer des services de cinq joueurs titulaires, tous blessés : Belhadi, Ragdi, Chouati et Bouaraba en défense, Aguini en attaque,

Quand les joueurs jouent et s’entraînent, alors que depuis le mois d’Août ils n’ont pas perçu le moindre salaire, il ne faut pas trop leur demander; le fait qu’ils ont récolté sept points dans des conditions de préparation qui laissent à désirer, c’est un coup de chapeau qu’ils méritent, il n’y a pas la moindre motivation, la crise financière qui secoue le club n’a même pas permis aux dirigeants d’assurer une mise au vert à Constantine, c’est à l’hôtel de l’Opow de Batna que les joueurs ont passé la nuit et c’est le jour du match (vendredi) qu’il ont rejoint le stade Hamlaoui. W. Y.

Ils ont dit :

- BOUDEMAGH : «L’EXPÉRIENCE A FAIT LA DIFFÉRENCE»

«Je pense que le match d’aujourd’hui est notre plus mauvais match, le MOC a fait la différence en deuxième période, grâce à l’expérience de ses joueurs, contrairement à nous on a une équipe très jeune qui manque énormément d’expérience, il faut aussi ajouter à cela les nombreuses absences que nous avons enregistrées, on a joué avec une nouvelle défense, certains joueurs ont joué leur premier match, il faut tirer les conclusions et penser à préparer notre prochain match contre l’ASMO».

- BENMANSOUR : «LES ABSENCES NOUS ONT PÉNALISÉ»

«On a sû gérer la première mi-temps où on aurait pu marquer à deux reprises, en deuxième période le premier but encaissé sur corner nous a fait mal, il nous a coupé les jambes, on a tenté de refaire notre retard on a donc pris des risques et on s’est fait surprendre sur contre, je pense que les nombreuses absences notamment en défense nous ont pénalisé si on avait tout notre réseau défensif le match aura pu être tout autre, on ne doit pas baisser les bras, il faut tout faire pour gagner le prochain match»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


RCK

DIVISIONS INFÉRIEURES

17

Les Koubéen retrouvent la sérénité !

Après avoir raté l’opportunité de réussir son deuxième succès d’affilée à domicile à l’occasion de la quatrième journée de la division national amateur du contre l’ESM Koléa, le RC Kouba, aurait déplacé hier après-midi au stade Brakni de Blida pour croiser le fer «amicalement» avec l’équipe de l’Académie de la FAF. Par T. S.

L

es coéquipiers de Bentayeb auront l’occasion de relever la tête et réussir par la même un résultat probant qui leur permettra de retrouver la confiance après plus de trois semaines de disette. Pas très rassurés face à Koléa, les gars de Kouba auront en face une équipe qui joue sans la moindre pression en championnat mais qui ne compte nullement se laisser faire. Le Raed aurait à faire face à une équipe imprévisible qui pourrait éventuellement semer plus le doute au sein de la formation koubéenne et qui pourrait causer d’autres problèmes à la bande de Biskri, surtout après tout ce qui a

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

précédé le match de Koléa. Le nouvel entraîneur koubéen a décidé de mettre les points sur les i pour garder la sérénité de son groupe. En dépit du cachet amical de cette joute contre l’ACFAF, les Vert et Blanc doivait se méfier de leur adversaire du jour et sortir ainsi le grand jeu s’ils veulent éviter une autre sortie ratée. D’où la question de savoir comment le Raed compte réagir pendant le match. Biskri devrait présenter une équipe new-look, tout en gardant les cadres. Les coéquipiers de Boussefiane veulent se racheter des deux derniers faux pas et renouer ainsi avec la victoire. «C’est vrai que c’est un match qui n’aura aucune

incidence sur le capital points, mais ça reste quand même un bon test. On s’est bien préparés durant cette semaine et on est en mesure de renouer avec le succès. Sur le plan psychologique, nous avons retrouvé le moral», nous dirons tous les joueurs interrogés à la fin de la séance d’hier. Le match d’hier après-midi aurait été un véritable test pour les Koubéens et leur nouveau coach. Ce dernier est appelé à trouver des solutions adéquates et fiables au niveau des trois compartiments. Les coéquipiers de Sinigra, voudraient profiter de cette opportunité pour reconquérir leur fidèle public. Un résultat en

pareille circonstance pourrait booster le moral des coéquipiers d’Assad. Les Koubéens se veulent rassurés et semblent mêmes déterminés à relever le défi pour la suite du championnat et prouver à tout le monde qu’ils sont capables de mieux faire malgré tout ce qui s’est passé en début de saison. «On n’a pas trop de souci à faire. On est conscients que notre équipe est en plein rodage et qu’un grand travail nous attend. Mais vous allez voir, au fil des matches, vous découvrirez le véritable visage du RCK», nous dira le milieu de terrain Abdelbasset Hebbache. T. S.

se livreront une bataille sans merci surtout au milieu du terrain, l’entraîneur demandera alors à ses joueurs de jouer sur les ailes et de procéder à des centres. Cette tactique déstabilisera la défense M’lilie et s’avéra payante pour l’équipe locale puisqu’à la 57’ suite à un centre de Belaïdi à partir du flan gauche, le gardien Debbih se détend pour intercepter le ballon, mais le dévia sur la tête de Boucif qui ouvre le score. Khiat avait donné des sueurs froides aux fans Chaouis quand en voulant faire une passe à son gardien, lobe ce dernier (61’) son coéquipier Kharifi empêchera miraculeusement le ballon de franchir la ligne de but. Le jeune Demène, rentré à la place de Djebbar à la 65’, venait de

recevoir la première balle en l’amortissant de la poitrine évite son ange gardien et sert Bellatar qui au milieu d’un paquet de défenseurs adverses aggrave la marque. Les M’lilis passeront à l’offensive et vont inquiéter l’arrière garde chaouie, ce qui leur permettront d’obtenir un penalty accordé à juste titre par l’arbitre. Zebiri chargé de son exécution envoie le ballon au fond des filets, mais comme ses partenaires avaient pénétré à l’intérieur de la surface de réparation avec le coup de sifflet de l’arbitre (loi 14), le referee exige à ce qu’on tire à nouveau ce penalty. Le même joueur ne parviendra pas à tromper le keeper chaoui qui arrêta le tir au prix d’une parade qui souleva les

applaudissements de l’assistance. Les Rouge et Noir parviendront à réduire la marque à la 90’ par l’intermédiaire du joueur remplaçant Kabari qui a repris du pied une balle mal renvoyée par un défenseur local et ce suite à un corner accordé à l’ASAM. Il est à signaler que la rencontre s’est déroulée dans un fair play total. H. Merzoug

USC 2 - ASAM 1

Les Chaouis confirment leur supériorité

Le derby qui a opposé deux équipes de la même wilaya s’est déroulé dans des conditions souhaitées. La grande foule qui s’est déplacée au stade Zerdani Hassouna, d’Oum El-Bouaghi, n’a pas regretté d’avoir décidé d’assister à cette rencontre.

E

Par H. Merzoug

n effet, les deux formations se sont données à fond pour ne pas perdre le gain du match. Des joueurs ont parfois tenté d’user de moyens interdits par les lois qui régissent le

L

football, mais l’arbitrage du jeune trio (ligue d’Annaba) qui a fait preuve tout au long de la rencontre d’une impartialité enviable les a découragés, témoins les six avertissements infligés aux joueurs des deux camps. La première mi-temps a été caractérisée par une domination totale de l’équipe locale qui a raté une multitude d’occasions d’ouvrir le score (Boucif 30’, Belaïdi 32’, Djebar 43’) sans mettre en relief ce but raté par les visiteurs à la 44’ quand Aggoune, dernier possesseur du ballon déclenche un tir des 25 mètres, le ballon touche le montant gauche et sort au delà du champ de jeu. La deuxième partie du jeu sera plus animée. Physiquement au point, les joueurs des deux camps

Kherrata puissance 3

ORB Akbou 1 - CRB Kherrata 3

es Olympiens d'Akbou ont raté leur seconde sortie à domicile après le semi échec lors de la première journée face à Zaatra, en se faisant battre par l'entreprenante formation de Kherrata qui est venue à Akbou avec la ferme intention de repartir avec les trois points de la victoire et confirmer par la même le dernier résultat obtenu face aux maillotins. . Mira l’entraineur des olympiens avait pourtant avertis ses poulains sur la difficulté de la rencontre avec son caractère derby. Une partie très disputée durant les 90’ , les 22 acteurs ont gratifiés les présents de belles phase de jeux et quatre jolis buts . Il était évident donc pour les coéquipiers de Yacine Amaouche qu'il leur fallait donner le meilleur d'eux-mêmes pour contrer la bande à Djamel Louahche qui renferme des elements de qualité avec une bonne préparation que ce soit physique ou tactique. Les Olympiens entreront directement dans le vif du sujet avec du beau jeu collectif, avec une légère domination durant les quinze premières minutes. A à la 20', suite une offensive orchestré par l’ex canari Yacine Amaouche qui sert Kassa qui ouvre ainsi la marque d’un très joli but qui a fait le bonheur des inconditionnels du club. Ce but mettra Louahche dans sous ses états suite à la passivité de ses défenseurs et donna consigne à ses poulains de ne pas se laissé subir mais joué

l’offensive. Ce sont donc les visiteurs qui reprendront à leur compte le match. Ce qui devrait arrive arriva à la 43’ suite à un travail mené par Amalouf du coté droit qui fait un joli retrait que Laïdani le buteur du CRBK ne s’est pas fait prier pour remettre les pendules à l’heure. C’est sur ce score qu’Allouche l’arbitre de la rencontre renvoi aux vestiaires les 22 acteurs. La deuxième mi-temps fut meilleure avec à la clé 2 buts des visiteurs. Dés le début les visiteurs ont voulu en finir et mettent la pression sur l’arrière garde adverse. Hachemi récupère le ballon et voyant le gardien sortir tente des 40 mètres d’un tir bien cadré , le gardien glisse et ne faisait que suite le ballon qui se dirigeait dans sa propre cage. Ce but assassin à coupé les jambes aux poulains de Mira qui ne s’attendait pas à ce scenario. Apres ce but les olympiens tenteront le tout pour tout afin de revenir au score , mais les visiteurs ont pris des ailes en continuant à titiller de temps à autre la défense adverse et arriveront à corser l’adition. Bahri récupère un ballon au milieu du terrain voyant son coéquipier Messali seul, il lui remet un caviar ce dernier drible le gardien et ajoute donc une troisieme banderilles à la grande joie des joueurs et du staff de Kherrata qui enregistre ainsi deux victoires consécutives. C’est sur ce score que l’arbitre met fin aux débats. T. H.

ÌNTER-RÉGION - EST : 5ÈME JOURNÉE

USC 2 - ASAM 1 DRBT 1 - EC 0 HAMRA 1- JSMS 0 USMK 1 - USMAB 1 JSD 0 - UST 2 NRBT 2 - NCM 1 WARD 2 - USB 0

Une première pour les littoraux S Tichy 2 ES Timezrit 0

Tenue dans l’obligation de mettre fin à une série de deux faux pas en deux sorties successives, la formation de Tichy a réussi le pari cette fois ci à domicile en venant à bout de l’Esperance sportive de Timezrit.

L

es locaux sont rentrés sur le terrain sous pression mais étaient déterminés à se racheter devant leur supporter présent dans les tribunes du stade Benallouache pour les encourager à ce qu’ils remportent les trois points mis en jeux. Après les deux revers les littoraux ont donc obtenu leur premier succès. Ils se ruèrent d’entrée à l’assaut des buts adverses pour prendre l’avantage au tableau d’affichage. Après plusieurs tentatives avortées Imloul réussira,, à battre le kedadouche . Un but venu récompenser les efforts des littoraux. les locaux dominent sans pour autant arrivé à aggravé la marque. Les oranges de leur coté tenteront quelques incursions en procédant par des contres mais butent sur la muraille dressé par les coéquipiers de Mersel qui ne laisse rien passé. C’est sur ce

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

score que l’arbitre met fin à cette première période qui s’est terminé par 1 but à 0. Apres la pause citron les poulains de Hanouti sont revenus plus déterminé à revenir au score et tenteront de porté le danger dans le camp averse. Les poulains de Salah Bakour veulent préserver leur acquis reculent d’un camp ce qui permettra aux visiteurs de faire un pressing constant sans arrivé à inquiéter l’arrière garde adverse. Les locaux tenteront de temps à autres des contres sporadiques et arriveront à inscrire un second but sur balle arrêté. Dans dernière minutes au moment ou les Espérantiste commençaient à prendre le dessus la JST obtiens un corner que Hamou Chabane va botter directement. un but qui a délivré ses coéquipiers qui a provoqués la joie des supporters et du staff des littoraux stressé devant cette entame inquiétante. Pourtant la JST nous a habitués à mieux lors des exercices précédents. Le reste de la partie n’a rien donné et c’est le plus logiquement que les littoraux de Tichy s’adjugeront ainsi leur première victoire de cette saison devant une équipe en pleine reconstruction et inexpérimenté mais pleine de jeunes talents alors ces jeunes de Timezrit doivent encore travailler un peu plus afin de s’en sortir car l’avenir est devant eux. T. H.


18

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

USO Amizour 1 USF Bordj Bou Arréridj 0

Le plus important ce sont les trois points

Stade Larbi Touati d’Amizour, affluence nombreuse, temps automnal, arbitrage de Hansal, assisté de Felidj et Boutal. Averts : Hamouche (14’) USFBB ; Nahnah (40’) USOA. But : Laïdani Sofiane (72’).

USOA :

Hamouche, Rezig, Bouchetta, Kherraz (cap), Chahrour, Bouzidi, Aït Amara, Yahiaoui (Laïdani 54’), Bellaoued, Mayouf (Deghiche 82’), Nahnah (Dahou 64’). Entr. : Benlaâredj M.

USFBBA :

Belkorchia Z, Hadjersi (Saïdani 78’), Moussaoui, Maâzouz (cap), Djafri, Hamouche, Benchagra, Senoussi, Khiar (Maouche 84’), Maoui (Bencheikh 69’) et Latrèche. Entr. : Seffin

Dans une rencontre synonyme de rachat pour l’US Olympique Amizour et de confirmation pour l’USF Bordj Bou-Arréridj, on n’a pas vu grand-chose vu que les locaux et les visiteurs n’ont pas montré le visage que tout le monde attendait, du moins du côté des Rouge et Noir d’Amizour.

L

Par Nassim S.

es Amizourois devaient faire le jeu pour espérer contrer leur invité de cette 4e journée, d’ailleurs ils étaient les premiers à aller inquiéter l’arrière-garde visiteuse, avec ce coup franc botté par Nahnah, mais le

SS Sidi Aïch 0 - OC Azzazga 0 Les Diables rouges toujours en panne

Stade de l’Amitié Sidi Aïch. Face à une équipe qui n’a pas encore atteint son niveau habituel, les Bleus d’Azzazga ont réussi à repartir chez eux avec un précieux point.

P

ourtant, rien ne présageait une telle issue tant les locaux étaient favoris et surtout confirmer leur dernier résultat réalisé à Bir Ghbalou. Les supporters ainsi que l’invité de marque, Bernard Chain, un ancien joueur des Diables rouges des années 59-60 et organisateur du fameux match amical face à l’équipe professionnelle de Troyes, ont découvert un autre scenario, soit un onze des Diables rouges qui n’ont rien fait pour gagner, à l’opposé des enfants de Cheurfa N’Behloul plus volontaires qui ont réussi à gêner leur vis-à-vis tout au long des 90’. Abstraction faite d’une seule occasion franche de marquer en première mi-temps de Chelgou (34’), dont le tir était détourné en corner par Harrach, le gardien adverse. C’est la seule et unique occasion des locaux durant ce premier half, qui ont continué à mettre la pression sur la défense adverse sans réussir à trouver la faille. Confrontés à un système ultra défensif et un marquage strict des gars d’Azzazga, les Rouge et Blanc de la Soummam ont usé de longues balles. Ce qui a

HAKIM AMAOUCHE (SSSA) :

facilité la tâche à Silha et ses camarades, qui n’en demandaient pas tant. Au retour des vestiaires, le même scenario s’est reproduit. Si leur jeu était décousu, certains joueurs étaient complètement à côté physiquement et tactiquement. Plusieurs d’entre eux traînaient la patte. Les coéquipiers de Baïnou ont fait la même erreur en optant pour de longues transversales qui ont fait le bonheur des visiteurs. En dépit de l’incorporation de Messafri, Saïdi et Rahmani après l’heure de jeu, le score n’a pas changé. Ce sont plutôt les visiteurs qui auront une première occasion dangereuse par Aroua, qui a hérité d’une belle balle de Touam, qui était face au gardien, mais a raté complètement le cadre dans les dix dernières minutes le jeu qui était à l’avantage des poulains d’Amaouche. Le SSSA obtiendra trois corners de suite, mais ni Chikhoune ni Bouatba qui avait le but au bout du pied n’ont pu trouver le chemin des filets par manque de concentration dans la dernière touche. Le score en restera là jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Belahcene. Une partie équilibrée, avec beaucoup d’engagement, mais qui s’est terminée dans un fair-play total entre les 22 acteurs. Une chose est sûre, Oudjani était mal à l’aise sur le banc après trois nuls ; il n’a pas encore trouvé de solutions adéquates pour sa ligne offensive. T. H.

C’était un match difficile pour nous, c’est notre troisième nul, j’ai demandé aux joueurs de gagner ce match, mais on est tombés sur une bonne équipe d’Azzazga qui joue bien au football et qui défend très bien. Selon la physionomie du match, on aurait pu l’emporter si on avait su exploiter toutes nos occasions, contrairement à l’équipe adverse qui n’a eu que deux occasions. On manque d’efficacité devant, les joueurs se sont donné à fond, malgré les blessures de plusieurs d’entre eux. On va essayer de trouver des solutions pour la ligne d’attaque. C’est un match de plus dans les jambes de mes joueurs, qui n’ont pas fait une préparation adéquate. On est satisfaits du rendement de quelques joueurs, mais d’autres m’ont déçu. Comme on est déçus par ce résultat. Que voulez-vous, l’équipe adverse a fermé le jeu durant les 90’. L’essentiel, que la partie se soit terminée dans un fair-play total.

AMROUS (OCA) :

Tout d’abord, je remercie l’équipe de Sidi Aïch pour son accuei. Comme d’habitude, l’équipe de Sidi Aïch nous a toujours bien reçus, je souhaite que cette amitié va continuer entre nos deux clubs. C’était un match très physique. Notre équipe est jeune, on a pris un point, on le mérite. Je reviens à ce que j’avais dit, et parler de cet l’arbitrage catastrophique. On aimerait, quand on vient au stade, c’est pour jouer au football. Que les arbitres fassent leur travail correctement, ne pas énerver les joueurs. Bonne continuation pour l’équipe de Sidi Aïch. Je félicite mes joueurs pour leur rendement, car ils ont fourni beaucoup d’efforts. On a encore du travail à faire à l’avenir.

ESF Amizour

BENMEZIANE MOURAD, PRÉSIDENT : «On manque de moyens à tous les niveaux»

Ex-joueur de la JSM Béjaïa durant les années 90, Mourad Benmeziane a déjà pris en main les cadets de l’US Olympique Amizour, où il est arrivé en quarts de finale de la coupe d’Algérie dans la catégorie, avant de se faire éliminer par les cadets de la JSK.

I

cuir se blottit sur le sol avant que le gardien Bordji Belkorchia Zakaria n’intervienne pour le capter. A la 30’, Latrèche, côté visiteur, se retrouve face à face avec le gardien Hamouche Riadh, mais ce dernier s’interpose avec brio. A la 37’, Bellaoued déborde et centre dans la surface visiteuse, mais il ne trouve personne à la réception. Et c’est sur le score de zéro partout que le referee Hansal renvoie les 22 acteurs pour la pause. De retour des vestiaires, la rentrée de Laïdani Sofiane, l’ex-joueur du MOB et de l’ESM, ainsi que l’incorporation de Dahou allait donner le plus attendu pour les locaux, qui sont allés inquiéter la défense visiteuse, mais dans la majorité des situations, le manque de punch, mais aussi le déchet dans le jeu a fait que la tâche n’était pas facile. La véritable action de ce second half se situa à la 67’, quand Bellaoud tenta un tir, mais dans les bras du gardien visiteur. A la 72’, le rentrant Dahou se joua d’un défenseur visiteur, centra vers Laïdani, qui d’une reprise croisée battra le gardien de l’équipe de Bordj, qui était venue à Amizour pour limiter les dégâts, mais qui s’est retrouvée en train de jouer pour le match nul. Une minute après, le remplaçant Bencheikh se trouve face à face avec le gardien, mais rate lamentablement. Et c’est sur ce petit avantage des locaux que l’arbitre central mettra fin aux débats. Un succès, le deuxième de suite à domicile, après celui de la 2e journée face à l’Ittihad de Mouzaïa, qui permettra aux Amizourois d’entrevoir la suite du parcours avec une plus grande sérénité, eux qui seront exemptés pour la prochaine journée, avant de recevoir pour le compte de la 6e journée le Chabab de Dar El Beida.N. S.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Entretien réalisé par Nassim S.

l était derrière la création de la première équipe féminine appelée ASFWA (Association sportive féminine warda Amizour), mais il a dû se retirer, et est allé créer ou plutôt lancer une autre équipe féminine appelée Etoile sportive Football Amizour, dont il est le président. Une équipe qui a eu son agrément le 19 juillet 2011, mais qui a débuté bien avant. Dans cet entretien, il nous parle justement des péripéties de son club depuis une année et demie et nous dira que les moyens dont dispose ce dernier sont dérisoires par rapport aux besoins de son équipe. Une année et demie est passée depuis la création de l’ESFA. Peut-on connaître la situation actuelle de ce club ?

Déjà, la saison passée et puisque c’était notre première année, on avait le droit de jouer avec une seule catégorie, à savoir celle des cadettes. Certes, on avait les seniors, mais on n’avait pas les moyens pour nous engager. En 2011, nous avons reçu un bon de 13 millions de la DJS pour les équipements. L’APC nous a octroyé une petite subvention de 13 millions 6000 DA, alors que nous avions des déplacements à Blida, dans la capitale, et avec l’hébergement où on était obligés de passer une nuit avant chaque match, il faut dire que ce n’était pas facile. Il y a eu aussi les 17 millions de l’APW. Et pour cette saison sportive 2012/2013 ? On a exigé de nous d’avoir au minimum deux catégories. Actuellement, nous avons une équipe des U17 et celle des seniors que nous avons engagée, alors que les U13 s’entraînent mais ne sont pas engagées pour le moment, parce que tout simplement on n’a pas de moyens. Cette année, l’APW nous a octroyé une subvention de 30 millions, de même que la DJS. Ce qui fait 60 millions, mais cela reste dérisoire, surtout que cette année nous avons des déplacements même dans l’Ouest du pays, entre autres Oran et Tlemcen, et avec deux catégories et des

nuitées que nous devons payer, cela ne sera pas facile. Qu’en est-il pour le vestiaire et les infrastructures sportives ? Très bonne question. Pour le vestiaire, on nous l’a attribué il y a de cela deux ans, mais il ressemble à tout sauf à un vestiaire. Depuis, rien n’a bougé et n’était le foyer que je possède personnellement, où pourraient se changer les joueuses ? Pourtant, dix jours de travaux suffiraient à le réaménager et en faire un vrai vestiaire au sens large du terme. Le maire de la municipalité et le DJS de Béjaïa étaint venus pour voir de leurs propres yeux et on attend toujours. Pour les entraînements, on nous a donné un seul créneau pour une semaine sur le terrain principal. Jusqu’à présent, je n’ai même pas reçu le programme en ce sens. Cette séance est programmée pour chaque mardi de 13h à 15h ; mais les filles étudient à ces heureslà. Dites-moi comment on pourra préparer l’équipe avec un seul créneau ? Il est rare de trouver des gens qui ne fléchissent pas, et ce, malgré les contraintes et autres obstacles… On ne peut pas abandonner tout ce que nous avons entamé avant même la date du 19 juillet 2011, date où nous avons reçu l’agré-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ment officiel. Heureusement qu’il y a des gens qui sont là pour nous aider et nous pousser vers l’avant. Mais si ça continue comme ça, arrivera bien un jour ou l’autre où on remettra le tablier. Pour le staff technique et administratif… Cette année, nous avons deux jeunes filles de Béjaïa qui sont là pour entraîner les deux équipes que nous avons. Il y a Anissa Djermoune qui s’occupe des U17, et Naïma Machen qui s’occupe des seniors. On a un nouveau comité, à savoir moi-même en tant que président, Salah Oudjedoub comme 1er vice-président, et Benkhelifa Lhachemi comme 2e vice-président. Ce sont des gens qui sont venus travailler et nous donner un coup de main et que je tiens à remercier. Je dirais une chose, ces personnes connaissent tout du club puisque tout se fait dans la transparence. On vous laisse le soin de conclure… Déjà, la saison passée il y a eu une jeune fille qui a été sélectionnée en équipe nationale, et depuis que nous avons achevé l’exercice écoulé à la 2e place, il y a eu quatre jeunes filles qui ont été appelées et l’une d’elles a été sélectionnée et si tout va bien, elle sera avec la sélection dès le début du mois de novembre prochain. N. S.


ONALE E INTE ERNATIO

ANGLETERRE : La caféine les à ramolis…

Vous connaissiez le dopage, les Anglais ont inventé son contraire. Sans le faire exprès… Alors qu'ils devaient initialement jouer face à la Pologne mardi dernier dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, les joueurs de Roy Hodgson ont voulu se donner un petit coup de fouet avant la rencontre. "Beaucoup de joueurs avaient pris des tablettes Pro Plus (à base de caféine) avant le match", a révélé le défenseur Glen Johnson au

micro de BBC5. Problème, le match a finalement été reporté au lendemain à cause des intempéries en Pologne. "Et personne ne pouvait dormir", a ajouté l'international anglais. Conséquence, le lendemain, les coéquipiers de Wayne Rooney, fatigués par leur insomnie, ont concédé le match nul (1-1)... En 2004, la caféine a été retirée de la liste des produits interdits pour être placée dans la liste des produits tolérés à faible dose.

Chelsea sans pitié pour Tottenham

C'était le choc de la 8e journée de Premier League en Angleterre ce samedi. Pourtant mené 2-1 en début de deuxième période sur la pelouse de Tottenham, Chelsea est parvenu à s'imposer 42, grâce notamment à un doublé de l'Espagnol Mata.Si Lloris n'a pas joué chez les Spurs, Gallas était en revanche titulaire en défense centrale et a même marqué.

MAN CITY : Falcao, priorité hivernale

Dans le viseur des plus grands clubs, l'attaquant de l'Atletico Madrid, Radamel Falcao (26 ans, 6 matchs et 8 buts en Liga cette saison) pourrait faire l'objet d'une offre de Manchester City dès cet hiver, selon l'un de ses émissaires Carlo Cancellieri. "Si nous devions prendre un joueur en janvier, ce serait Falcao", a-t-il avoué. Les Citizens pourraient formulant une offre de 50 millions d'euros.

Del Piero héros du derby

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

19

RUS - 12 J. : L'Anzhi arrache la victoire E

Le joli parcours de l'Anzhi Makhachkala se poursuit en Russie. Le club de Samuel Eto'o a décroché une neuvième victoire en douze journées, samedi face au Spartak Moscou (21) grâce à un but contre leur camp inscrit par les Moscovites au bout du temps additionnel. Lacina Traoré (63e) avait répondu à Bilyaletdinov (35e) avant qu'Insaurralde n'envoie le ballon dans ses propres filets (90e+4). Lassana Diarra est sorti en cours de jeu. Le club du Daguestan, en tête du Championnat, compte désormais cinq points d'avance sur le CSKA Moscou qui reçoit le Rubin Kazan, dimanche.

SAO PAULO : Lugano ne fait pas l'unanimité En manque de temps de jeu au Paris Saint-Germain, Diego Lugano figure sur les tablettes de Sao Paulo. Mais le profil du défenseur central uruguayen ne fait pas forcément l'unanimité. Barré par Mamadou Sakho, Thiago Silva ou encore Alex, le défenseur central international uruguayen Diego Lugano (31 ans) ne laisse pas insensible Sao Paulo, l’un de ses anciens clubs. Mais l’ex-joueur de Fenerbahçe ne fait pas forcément l’unanimité, notamment en raison de son âge et de son imposant salaire.Le Gremio Porto Alegre a aussi un œil sur le dossier, mais la problématique est la même.

AJACCIO : Mutu va perdre son pari face à Ibra En débarquant à Ajaccio, l'attaquant Adrian Mutu (33 ans, 3 matchs en L1 cette saison) a lancé un défi à son confrère parisien Zlatan Ibrahimovic (31 ans, 7 matchs et 9 buts en L1 cette saison) : "Je marquerai plus de buts que lui d'ici la fin du championnat." Pour l'entraîneur du club corse Alex Dupont, l'international roumain ne

SEDAN Kinkela débarque

Libre de tout engagement, le milieu de terrain offensif Christian Kinkela rejoint Sedan (L2). Le Congolais s'est engagé jusqu'en juin 2014. Sedan enregistre le renfort du milieu de terrain offensif Christian Kinkela (30 ans). Selon nos informations, l’ancien joueur de l’AC Ajaccio s'est engagé jusqu’en juin 2014 avec les Ardennais

Après un coup franc, un penalty. Déjà buteur sur coup de pied arrêté la semaine passée -un but insuffisant devant les Newcastle Jets (2-3)Alessandro Del Piero s'est de nouveau illustré ce samedi. Avec davantage de bonheur à la clé cette fois. L'attaquant italien s'est montré décisif dans le derby de Sydney, remporté par sa nouvelle formation (1-0), samedi. A la 54e minute, son penalty a d'abord été repoussé par le gardien de West Sydney FC avant qu'il ne reprenne le ballon victorieusement derrière. L'Italien avait transformé la sanction Selon le Telegraph, Hull City (Championship) se verrait bien directement auparavant mais obtenir le prêt de Wilson Palacios, le milieu de terrain l'arbitre l'avait fait retirer car hondurien de Stoke City.Sous contrat jusqu’en juin 2015 des joueurs étaient entrés dans avec Stoke City, le milieu de terrain international la surface de réparation. C'est la première victoire du FC hondurien Wilson Palacios (28 ans) serait Sydney cette saison après trois journées. «Remporter le courtisé par Hill City. Un prêt serait derby en déplacement en marquant le but décisif... Quelle dans les tuyaux. soirée», a réagi l'ancien attaquant de la Juventus sur Twitter.

STOKE CITY Palacios prêté à Hull City ?

parviendra pas à gagner son pari."J'espère que ce n'était qu'une boutade de la part d'Adrian, sinon il a déjà perdu son pari. Je ne sais pas ce qu'il a parié avec lui, mais à mon avis il peut le payer d'avance", a-t-il lancé dans les colonnes du 10 Sport.Mutu tentera d'ouvrir son compteur dimanche lors du derby face à Bastia.)

ORDUSPOR Gosso sur le marché

Le milieu défensif (ou latéral droit), JeanJacques Gosso, résilie son contrat avec Orduspor. L'international ivoirien espère rebondir rapidement, de préférence en Ligue 1 où Nice garde un oeil sur lui. En conflit avec Orduspor depuis cet été, Jean-Jacques Gosso (29 ans) a résilié le contrat qui le liait au club turc, dont il portait les couleurs depuis juillet 2011. Revenu à Monaco où réside sa famille, l'international ivoirien, qui réclame plusieurs mois d'arriérés de salaires, souhaite rebondir au plus vite, dès la fin de la procédure de résiliation. Selon les informations recueillies par Footafrica365.fr, la préférence du joueur va à un club de Ligue 1. Annoncé à l'Olympique de Marseille mais surtout à l'OGC Nice, Gosso, désormais libre de s'engager où il le souhaite, reste dans le viseur des Aiglons et de Claude Puel, séduit notamment par sa capacité à évoluer aussi bien au poste de milieu défensif qu'à celui de latéral droit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

AVIS DE CONCOURS POUR RECRUTEMENT 2012 Ecole nationale supérieure des travaux publics Rue Sidi Garidi - Vieux Kouba - Alger -

Grade

Ingénieur d’Etat des travaux publics

Mode de recrutement

Concours sur titre

Documentaliste Archiviste

Concours sur titre

Administrateur

Concours sur titre

Nombre de postes 04

01 04

Technicien supérieur en travaux publics

Concours sur titre

01

Comptable administratif principal

Concours sur titre

01

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Médéa Etablissement public hospitalier de Aïn Boucif N° : 1028 /2012

AVIS DE RECRUTEMENT

L’Etablissement public hospitalier de Aïn Boucif wilaya de Médéa, organise des examens pour recrutement :

Conditions

* Candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités suivantes : - travaux publics ; génie civil option voies et ouvrages d’art ; génie civil polytechnique ; géotechnique aménagement du littoral ; mécanique ; électromécanique.

02

* Candidats titulaires d’une licence en bibliothéconomie ou d’un titre reconnu équivalent. * Candidats titulaires d’une licence d’enseignement supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités suivantes : Sciences juridiques et administratives ; sciences économiques ; sciences financières, sciences commerciales ; sciences de gestion ; sciences politiques et relation internationales ; sociologie : sauf la spécialité sociologie éducative - psychologie : spécialité organisation et travail ; - sciences de l’information et de la communication ; les spécialités presse écrite et audiovisuelle ; sciences islamiques : spécialité charia et droit. * Candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités : travaux publics et ouvrages d’art - génie civil - géotechnique - topographie - voirie et réseaux divers - conduite des travaux publics métreur vérificateur et étude de prix - mécanique - électromécanique.

* Candidats titulaires des titres et diplômes dans les spécialités ci-après : Diplôme des études universitaires appliquées en comptabilité et fiscalité ; diplôme des études universitaires appliquées en comptabilité ; diplôme des études universitaires appliquées en comptabilité et gestion financière des entreprises ; diplôme des études universitaires appliquées en comptabilité et gestion ; diplôme de technicien supérieur en gestion des stocks ; certificat d’économie et droit.

Agent d’administration

Concours sur titre

01

* Candidats justifiant de la troisième année secondaire accomplie.

Secrétaire

Concours sur titre

01

Agent de saisie

Concours sur titre

02

* Candidats titulaires des titres et diplômes dans les spécialités ci-après : Certificat de maîtrise professionnelle en secrétariat ; attestation de 2e année secondaire accomplie, plus une formation en bureautique d’une durée de six (06) mois au moins dans un établissement privé de formation professionnelle agréé.

Agent de bureau

Concours sur titre

02

* Candidats titulaires des titres et diplômes dans les spécialités ci-après : Certificat d’aptitude professionnelle d’agent de saisie ; attestation de 1re année secondaire accomplie, plus une formation en informatique d’une durée de six (06) mois au moins dans un établissement privé de formation professionnelle agréé. * Candidats justifiant de la première année secondaire accomplie.

* Les dossiers de candidatures aux concours et tests professionnels comportent les pièces suivantes : 123456-

PUBLICITE

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Une demande manuscrite Deux (02) photos d’identité Une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale Une copie certifiée conforme à l’original du titre, diplôme ou du niveau scolaire et/ de la formation Une copie de l’attestation certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du service national Un extrait du casier judiciaire (bulletin n° 3)

* Les candidats participant au concours sur titre doivent ajouter : - Relevé de notes de la dernière année des études - Attestation de travail prouve l’expérience professionnelle

* Les candidats définitivement admis au concours ou test professionnel doivent compléter leurs dossiers par les pièces suivantes : - Certificat de nationalité - Quatre (04) photos d’identité - Fiche familiale le cas échéant - Deux certificats médicaux (médecine générale, phtisiologie) attestant de l’aptitude du candidat à occuper l’emploi postulé. OBS : Les dossiers complets doivent être transmis ou déposés dans un délai de 15 jours à partir de la première parution dans le journal, à la Direction de l’Ecole nationale supérieure des travaux publics ; rue Sidi Garidi - Kouba - Alger BP 32 - 16006.

Maracana N° 1845 — Dimanche 21 Octobre 2012 - ANEP N° 945 200

Corps

01

Médecin généraliste

03

Pharmacien

04 05 06 07

Poste ouvert Diplôme exigé

Chirurgien dentiste Orthophoniste

Biologie en santé public 2e degré

13

Doctorat en médecine

Mode de recrutement Sur titre

01

Diplôme en pharmacie

Sur titre

01 01 01

Administrateur

01

Psychologue clinicien

01

08 Attaché d’administration principal

01

09 Attaché d’administration

01

10 Agent d’administration

02

11

Agent de bureau

01

Diplôme en chirurgie dentaire Licence en orthophonie, ou titre équivalent Master en Biologie, ou titre équivalent

Licence en : Sciences juridiques et administratives, économiques, finance, commerce, gestion, politique et relations internationales, sociologie, psychologie, information et télécommunication, islamique

Sur titre Sur titre Sur titre Sur titre

Licence en psychologie clinicien, ou titre équivalent

Concours

BAC + 2e année universitaire en : Sciences juridiques et administratives, économiques, finance, commerce, gestion, politique et relations internationales, sociologie, psychologie, information et télécommunication, islamique, droit des relations économiques internationales, marketing

Concours

9 fondamental ou 4 année moyenne

Concours

DEUA ou TS en : Gestion publique, droit des affaires, droit des relations économiques internationales, commerce international, gestion des ressources humaines, psychologie, marketing, ou titre équivalent

3e AS e

e

Concours

Concours

Dossier exigé : - Demande manuscrite - Copie diplôme légalisée - Extrait de naissance - Casier judiciaire - Nationalité - 02 certificats médicaux - 04 photos - Justification de position vis-à-vis du service national - Relevé des notes (pour les médecins, chirurgien dentiste, pharmacien)

Adressez vos dossiers par courrier à la Direction de l’Etablissement public hospitalier de Aïn Boucif, dans les vingt (20) jours qui suivent la publication dans les journaux.

Maracana N° 1861 — Dimanche 21 Octobre 2012 - ANEP N°944 938

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Béjaïa Daïra Tichy Commune Tichy N° 2102/ST/2012

2e avis d’infructuosité d’appel d’offres national restreint n° 01/2012 En application des dispositions du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Tichy annonce que l’appel d’offres national restreint n° 01/2012 publié le 25/07/2012 dans les journaux nationaux El Moudjahed Hebdomadaire et Maracana et au BOMOP, portant sur la réalisation d’une (01) Annexe administrative, est déclarée infructueux pour la raison suivante : absence de soumissions. Maracana N° 1845 — Dimanche 21 Octobre 2012 - ANEP N° 944 846

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIO ONALE

DRESDE : Brégerie «C'est le top !»

A Dresde depuis juin 2011, Romain Brégerie est déjà une valeur sûre de la D2 allemande, où il s'éclate. Premier des joueurs recrutés en L1 ou L2, l'ancien Messin a lancé la mode «tricolore» dans le vestiaire du Dynamo (8 fois champion de l'exRDA), où évoluent aujourd'hui Cheikh Gueye, Mickael Poté, Anthony Losilla, Idir Ouali, Lynel Kitambala et Vujadin Savic. J’ai été le premier joueur français à enfiler le maillot du Dynamo Dresde, qui a ensuite beaucoup recruté en L1 ou L2. Lorsque j'ai signé, le club venait d'accéder à la D2 avec un effectif très allemand. Ralf Loose, l'homme qui est à l'origine de ma venue, venait d'être nommé entraîneur. Il habite au Liechtenstein et il a des

connexions en France, où la cellule de recrutement du Dynamo a aussi passé du temps. Le coach est venu me voir jouer avec Metz contre Tours et ce jour-là, il a trouvé Cheikh Gueye très intéressant. Nous avons été les deux premiers à dire oui au Dynamo Dresde. Ensuite, les choses se sont enchaînées. Fin août, Loose m'a demandé mon avis sur Poté, alors à Nice et je lui ai dit de foncer ! Et Mickael est arrivé à la fin du mercato d'été. Et comme nous avons tous trois donné satisfaction, ils ont continué à regarder en France. L'ancien Bordelais, Vujadin Savic a signé en janvier 2012. Et Idir Ouali (ex-Le Mans), Anthony Losilla (Laval) et Lynel Kitambala (Saint-Etienne) ont été recrutés cet été.

Planus en appelle à un psychologue

Bordeaux a encore laissé échapper deux points à la dernière minute vendredi soir face à Lille, en ouverture de la 9e journée de Ligue 1. Le défenseur Marc Planus (30 ans, 8 matchs en Ligue 1 cette saison) espère que cette fois-ci était la dernière. "Il y a peut-être un psychologue qui mettra un nom là-dessus (rires). Je ne sais pas, c'est sûr qu'à un moment donné, à force d'accumuler les erreurs comme ça,

automatiquement, ça va devenir une psychose", rapporte RMC. "Mais j'ose espérer que non, que ce soir sera la dernière fois. A un moment donné, il faut faire le dos rond. En tout cas, on est toujours invaincus, et on a joué ce soir contre une équipe qui terminera certainement dans les trois premiers", a jugé Planus. Bordeaux a manqué l'occasion de s'emparer provisoirement de la 2e place du championnat.

PSG - REIMS : Coup d'envoi donné par Nadal !

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

VASCO : Juninho espère voir Malouda jouer au Brésil

Le joueur brésilien Juninho a dit vendredi "espérer" que son ancien coéquipier de l'Olympique de Lyon (France), le milieu offensif français de Chelsea Florent Malouda viendrait jouer au Brésil, dans des déclarations à deux journalistes français, dont un de l'AFP. "Je pense qu'il va avoir un peu de difficultés au début mais avec toutes ses qualités de joueur et ses qualités physiques, je pense qu'il va beaucoup apporter au football brésilien, j'espère qu'il va venir", a déclaré Juninho en français. Juninho s'exprimait après avoir comparu à Rio de Janeiro devant

un tribunal sportif qui lui a infligé un simple avertissement pour n'avoir pas respecté le règlement à la lettre à l'occasion d'un contrôle antidopage. Le milieu de terrain de 37 ans, qui joue dans le club brésilien du Vascode Gama, a expliqué avoir été en contact avec le joueur de Chelsea (Angleterre) au début de l'année. "J'ai eu Malouda au téléphone en janvier. Je voulais qu'il vienne au Vasco. Il y a eu des contacts, le club était très intéressé, mais malheureusement, cela n'a pas été possible pour des raisons économiques", a-t-il dit.

Entre-temps, la donne a un peu changé pour Malouda, 32 ans, qui n'a plus la confiance de Chelsea. Il s'entraîne depuis septembre avec les moins de 21 ans du club londonien et n'a pas été retenu parmi les 25 joueurs qui défendront le titre du club en Ligue des champions cette saison. En cinq saisons passées à Chelsea, le Guyanais a disputé 229 matches, inscrivant 45 buts. Il n'a cependant été titulaire qu'à 11 reprises la saison passée en Premier League. Depuis l'Euro-2012, Malouda n'a plus été retenu non plus avec l'Equipe de France (80 sélections).

Ribéry pour 100ME au PSG ? Non merci prévient Ancelotti

Le tabloïd allemand Bild avait affolé pendant quelques heures le futur mercato du Paris SaintGermain en affirmant que le club de la capitale était disposé à payer 100ME au Bayern Munich pour faire venir Franck Ribéry au mercato. La rumeur avait rapidement pris du volume, mais en deux petites phrases l’entraîneur du PSG a mis un terme aux supputations sur le cas Ribéry. «J’ai déjà assez de joueurs dans mon secteur offensif. Franck Ribéry n’est pas une priorité de recrutement pour le Paris Saint-Germain», a indiqué Carlo Ancelotti, qui sait ce qu’il veut pour son équipe et n’a jamais réellement fait de l’intox lors du mercato estival. Le Bayern Munich peut dormir tranquille, le PSG ne battra pas le record absolu de l’histoire des transferts pour lui arracher Franck Ribéry, devenu une vraie légende en Bavière.

PODBESKIDZIE BIELSKO : Biala - Jelen en renfort

Libre de tout contrat, l'attaquant polonais Ireneusz Jelen (ex-Auxerre et Lille) s'est engagé jusqu'à la fin de la saison avec le Podbeskidzie Bielsko-Biala.En contact avancé avec Lech Poznan, l’attaquant international polonais Ireneusz Jelen (31 ans) rejoint finalement le Podbeskidzie Bielsko-Biala. Libre de tout contrat, l’ancien joueur d’Auxerre et de Lille s’est engagé jusqu’à la fin de la saison.

Digne pisté

Un hôte de marque a été présent au Parc des Princes hier pour la rencontre entre le Paris SG et le Stade de Reims, comptant pour la 9e journée de Ligue 1. Et même sur la pelouse. Puisque le coup d'envoi de la rencontre a été donné par le champion de tennis Rafael Nadal, invité par le président du club de la capitale Nasser Al-Khelaifi.

ANG : Terry restera capitaine des Blues

John Terry, qui purgera samedi le premier de ses quatre matches de suspension après avoir été reconnu coupable de propos racistes envers Anton Ferdinand, restera capitaine de Chelsea selon le président des Blues, Bruce Buck. «John continuera d'être le capitaine du club. On ne va pas le suspendre pour d'autres matches mais nous avons pris des mesures disciplinaires adaptées aux circonstances», a déclaré le patron du club londonien. Le défenseur anglais aurait écopé d'une forte amende.

21

Lucas Digne, l'arrière gauche de Lille, est suivi de près par Manchester United. Chelsea et Manchester City ont aussi placé sous observation le Nordiste.Sous contrat jusqu’en juin 2016, Lucas Digne, l’arrière gauche de Lille, figure sur les tablettes de Manchester United. Les Red Devils avaient encore dépêché un émissaire pour le superviser face à Bordeaux (1-1, 9eme journée de Ligue 1), mais l’international Espoirs français est resté sur le banc des remplaçants. Pour information, l’Atletico Madrid ou encore le Bayern Munich étaient aussi représentés dans les tribunes du Stade Chaban-Delmas.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Nez cassé pour Basa

Auteur de l'égalisation à la dernière seconde ce vendredi face à Bordeaux (1-1), le défenseur lillois Marko Basa s'est cassé le nez sur son but, a annoncé Rudi Garcia. La participation de l'international monténégrin mardi en Ligue des champions contre le Bayern Munich est très compromise. Le joueur devrait consulter un ORL samedi à Lille. «J'espère qu'on aura une bonne nouvelle demain (samedi) matin concernant Marko (Basa)», a déclaré Garcia, déjà privé de Debuchy (suspendu) face aux Munichois.


22

Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1151

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1150

BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1151 G

H

I

J

K

L

Année 1981 1. Le prince Charles s'est marié, 2. Liverpool a été champion d'Europe, 3. Le Pape est décédé année 2005. 1. Le prince Charles s'est marié, 2. Liverpool a été champion d'Europe, 3. Le Pape est décédé Si le prince veut se remarier et que Liverpool est en finale de la Champions League, merci d'en avertir le Pape ...

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1150

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012 09h30 : darna lekdima (04) rediff 10h00 : tarik el ouareq (05)

10h30 : fairouz oua el mordjane (17) 11h00 : les drmadaires roi du desert ''rediff''

12h00 : journal en français+météo 12h25 : el assila e'samita (03) 13h30 : avis religieux (direct)

14h30 : football'CRB/MCA''différé 16h35 : tabaluga II (13)

17h00 : ardh el khouyoul (10)

17h30 : el chems el fedhia I (14) 18h00 : journal en amazigh 18h30 : darna lekdima (05)

19h00 : journal en français+météo 19h30 : visite ''tamanrasset'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : canal foot

21h45 : culture club ''FIBDA'' 22h40 : gala artistique

00h00 : journal en arabe

05:05 : Les petites crapules 05:10 : Zoé Kézako 05:20 : Ouf le prof 05:25 : Ouf le prof 05:30 : TFou 09:15 : Météo 09:20 : Automoto 10:00 : Téléfoot 10:55 : L'affiche du jour 10:58 : Météo 11:00 : Les douze coups de midi 12:00 : Journal 12:30 : Du côté de chez vous 12:35 : Météo 12:40 : Walker, Texas Ranger 13:35 : Monk 14:25 : Monk 15:20 : Les experts 16:10 : Les experts 17:00 : Sept à huit 18:50 : Là où je t'emmènerai 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:30 : Du côté de chez vous 19:40 : A la rencontre de... 19:45 : Météo 19:50 : Les infiltrés 22:35 : Les experts : Manhattan

A Boston, pour mettre fin au règne du chef de la pègre irlandaise, la police infiltre son gang avec un bleu, Billy Costigan. Dans le même temps, un dénommé Colin Sullivan intègre l'unité des enquêtes spéciales, chargée d'éliminer le gangster... Or ce dernier est un des hommes de main du caïd chargé de jouer les taupes. Oscar du meilleur film et meilleur réalisateur 2007. 05:40 : La Panthère rose 06:10 : Mandarine & Cow 06:20 : Oggy et les cafards 06:25 : Oggy et les cafards 06:35 : Oggy et les cafards 06:45 : Les Dalton 06:55 : Les Dalton 07:20 : Chaplin & Co 07:25 : Chaplin & Co 07:35 : Scooby Doo et la cyber traque 08:40 : Le laboratoire de Dexter 09:10 : Scooby-Doo en France 09:15 : Scooby-Doo, Mystères Associés 09:45 : Côté jardin 10:15 : Expression directe 10:25 : Météo 10:30 : Dimanche avec vous 11:50 : 30 millions d'amis 12:20 : Louis la Brocante 13:55 : Keno 14:00 : En course sur France 3 14:20 : Malgré-elles 16:00 : Chabada 16:55 : Questions pour un super champion 19:00 : Tout le sport 19:15 : Zorro 19:45 : Les enquêtes de Murdoch 22:10 : Soir 3 22:30 : Strip-tease

05:05 : Chante ! 05:30 : Chante !

06:00 : Thé ou café

07:05 : Rencontres à XV

07:30 : Emission interreligieuse 10:00 : Le jour du Seigneur

11:05 : Tout le monde veut prendre sa place

11:55 : Paris en plus grand 12:00 : Journal

12:20 : 13h15, le dimanche... 13:05 : Météo 2

13:10 : Vivement dimanche

14:50 : Montpellier (Fra) / Sale (Ang) 17:00 : Stade 2

17:45 : Point route

17:50 : Vivement dimanche prochain 19:00 : Journal

19:40 : Emission de solutions 19:41 : Météo 2

19:45 : L'étrange histoire de Benjamin Button

22:35 : Faites entrer l'accusé

HOROSCOPE

Aux grands maux les grands remèdes, N'hésitez pas à prendre l'importante décision qui fera la différence, Votre forme sera bonne si vous vous en donnez les moyens, Vous êtes sur le point d'obtenir une réelle performance dans un domaine qui vous tient à cœur. Vous auriez certainement tort de vous priver de vouloir faire les remarques nécessaires dans les circonstances actuelles. Cela provoquera une mise au point indispensable avec quelqu'un dont l'avis vous sera très utile. On tiendra compte de vos observations judicieuses.

Vous avez besoin de liberté. Vous avez envie de tout changer et votre moral est bon. Profitez-en pour vous lancer dans une affaire difficile. Certaines mises au point seront faites. Ne vous privez pas de ce plaisir. Vous réussirez là où jusqu'à présent vous aviez échoué.

Vous saurez préserver votre moral et faire contre mauvaise fortune bon cœur. Si des problèmes nouveaux surgissent oubliez-les et amusezvous. Vous avez tout le temps de vous en occuper. Le ciel va s'éclairer d'un jour nouveau.

Jordan Ayew et l'Olympique de Marseille, qui ont enregistré leur premier revers de la saison lors de la 7e journée (4-1 à Valenciennes), comptent bien rectifier le tir chez le promu troyen, incapable pour l'heure de suivre le rythme de la Ligue 1.

06:30 : Oggy et les cafards 06:35 : Oggy et les cafards 06:45 : Chicken Town 06:55 : Plankton invasion 07:00 : Plankton invasion 07:05 : Kaeloo 07:15 : Gorg et Lala 07:25 : M. Popper et ses pingouins 08:55 : Les Simpson 09:15 : Mon pire cauchemar 10:54 : La météo 10:55 : Rencontres de cinéma 11:20 : Le petit journal de la semaine 11:45 : Le supplément 12:50 : La semaine des Guignols 13:25 : Dimanche + 14:15 : Les nouveaux explorateurs 15:15 : Strike Back 16:45 : Spécial investigation 17:35 : Zapping de la semaine 17:55 : Le JT 18:10 : Canal Football Club 18:40 : Canal Football Club 19:55 : Plateau L1 20:00 : Troyes / Marseille 21:55 : Canal Football Club 22:15 : L'équipe du dimanche

Le saviez-vous ?

05:00 : M6 Music 06:00 : Absolument stars 07:40 : M6 boutique 08:30 : Les p'tits diables 08:40 : Les blagues de Toto 08:55 : Le petit Nicolas 09:20 : Martine 09:40 : En grande forme 09:50 : Accès privé 10:50 : Sport 6 10:55 : Turbo 12:15 : Météo 12:20 : Un gars, une fille 13:00 : L'amour est dans le pré : que sont-ils devenus ? (2/2) 15:00 : Un trésor dans votre maison 16:15 : 66 minutes 17:30 : 66 minutes : les histoires qui font l'actu 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : E=M6 19:30 : Sport 6 19:50 : Zone interdite 21:45 : Enquête exclusive

Vous aurez beaucoup de choses à faire. Heureusement la grande forme est là. Vous pourrez compter sur l'aide efficace d'une personne qui voudra vous aider. Acceptez son offre et encouragez-la car vous allez pouvoir compter longtemps sur sa coopération active.

On va vous surprendre encore une fois. Une certaine personne vous fera une nouvelle proposition inattendue que vous serez tenté d'accepter. Vous retrouvez un excellent moral à cette heureuse information car vous pensez que cela pourrait très vite transformer votre vie.

L UNDI

Ensoleillé Max. 23°/ Min.13°

Carton rouge pour feu orange

Faut-il s'arrêter au feu orange ou est-ce toléré de passer comme bon vous semble? Au feu orange comme au feu rouge, la loi indique clairement qu'il faut s'arrêter. Si une croyance assez répandue laisse à penser que le passage au feu orange est autorisé (et une grande proportion de conducteurs s'imagine certainement qu'il faut accélérer...), le code de la route est formel : on ne passe au feu orange* que dans le cas ou "le conducteur ne peut plus s'arrêter dans des conditions de sécurité suffisante"[1]. Ainsi s'exprime d'ailleurs cette loi, sous l'appellation d'Article R412-31, livre IV du Code de la route : Tout conducteur doit marquer l'arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.Bien sûr, il n'est pas simple d'estimer sur le coup si le véhicule peut

s'arrêter sans risque lors qu'on arrive devant le feu. Le mieux est d'estimer et de tester pour son véhicule une plage de distance d'arrêt (généralement on prend comme valeur moyenne : 30 mètres pour s'arrêter lorsque l'on roule à 50 km/h, 70 mètres pour 90 km/h...). Le temps d'arrêt se calcule à partir de deux temps : le temps de réaction + le temps d'arrêt effectif (temps de freinage) du véhicule. Temps de réaction et distance de réaction D'ordinaire, le temps de réaction est de l'ordre de la seconde, mais il est nettement moins élevé lorsque l'on s'attend à ce qu'un évènement (par exemple, le feu qui passe à l'orange) survienne. Il peut descendre en deçà de 500 millisecondes dans pareil cas. A 50 km/h, on parcoure quand même 14 mètres en une seconde. A 70 km/h, près de 20 mètres A 90 km/h, 25 mètres. Cette distance de réaction peut être divisée par deux si l'on prend précaution d'observer (sans se focaliser complètement, car c'est plutôt dangereux) le feu indicateur en s'attendant à ce que celui-ci passe à l'orange.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

23

La solution à une situation aussi emmêlée que celle que vous connaissez dépend de votre façon d'agir. C'est une affaire très délicate. Prêtez attention à ce que va vous dire une personne qui vous connaît bien dans ce problème.

Un léger désaccord avec une personne proche ou une connaissance lointaine pourrait être résolu si vous acceptiez de faire des concessions. Ne soyez pas buté, restez bloqué sur des positions intransigeantes ne ferait qu'envenimer les choses. Une issue favorable se dessine.

On cherchera sans doute à vous cacher quelque chose dans une intrigue sentimentale, ne soyez pas dupe de cette manœuvre intrépide. Il faudra clairement faire entendre votre version des faits. Cela pourrait rendre service à quelqu'un proche de vous de connaître la vérité. Quelque chose d'important va survenir sans crier garre ce qui clarifiera certains points importants dans votre vie courante. Mais comme le moral est de la partie vous n'aurez qu'à vous louer de ce qui vous arrive. Faites néanmoins attention à votre forme. Evitez les abus.

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents. Vos sentiments et vos émotions seront difficiles à contrôler. Il serait donc souhaitable de remettre les décisions sentimentales importantes à plus tard. Vous pourrez les prendre dès que les choses commenceront à se calmer pour vous. Vous avez le vent en poupe.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:27 Dohr 12:33 El Assar 15:40 El Maghreb 18:11 El Icha’a 19:30


APRÈS UN MOIS D’ABSENCE POUR CAUSE DE BLESSURE

Halliche rétabli de sa blessure

Rafik Halliche est de retour, et il est désormais rétabli de sa blessure qu’il avait contractée il y a de cela un mois. Halliche, l’international algérien de l’équipe portugaise Académica Coimbra, a repris du service avant-hier avec ses coéquipiers. La participation de l’international algérien, aujourd’hui, au match de la coupe du Portugal qui va opposer son équipe à celle de Bonti Barca est à écarter. D’ailleurs, même le coach de l’équipe a fait savoir qu’il ne fallait pas compter sur les services de Rafik Halliche aujourd’hui lors du match de coupe.

Il sera d’attaque face à l’Atletico Madrid en match de l’Europa League

Le retour de Rafik Halliche à la compétition est prévu probablement pour le match de l’Europa League, qui aura lieu ce jeudi contre l’équipe de l’Atletico Madrid. Blessé lors du match face au club tchèque Victoria Plzen, Rafik Halliche retrouvera la compétition et les terrains dans la même compétition. Mais reste à savoir si son coach va compter sur lui ou pas.

Il doit cravacher dur pour être rappelé par coach Vahid

La question qui mérite d’être posée est de savoir si le coach national va faire appel à Rafk Halliche face à la Bosnie, lors du match amical prévu le 14 novembre prochain. La forme éblouissante affichée par le duo Belkalem-Medjani, et le retour de Bouzid jouent en défaveur de l’ancien Nahdiste. Rafik Halliche devra redoubler d’efforts avec son club et surtout reprendre sa place, afin d’attirer à nouveau l’attention du sélectionneur national. De toutes les manières, le défenseur axial, Rafik Halliche, s’est fixé comme objectif de retrouver rapidement les terrains et la compétition avec Académica Coimbra, pour voir le bout du tunnel et faire partie à nouveau des plans de Vahid Halilhodzic. A. M.

24

Quand la peur d’échouer envahit Halilhodzic… Maracana N°1861 — Dimanche 21 Octobre 2012

Il estime qu’une qualification aux ¼ de finale de la CAN serait un exploit

Apparemment, le sélectionneur national ne sait plus sur quel pied danser. Sinon, comment expliquer les déclarations contradictoires qu’il est en train de distiller à la presse étrangère, notamment française, à l’approche de l’événement africain qui se profile à l’horizon.

pour les poulains de Vahid Halilhodzic, sachant qu’en face il y aura des adversaires de haut niveau, et pas comme ce fut le cas face à des équipes comme la Libye, le Rwanda et la Gambie. Cela va être très difficile pour les Feghouli, Medjani, Slimani et consorts. Le driver des Fennecs du désert s’est rendu compte de la tâche difficile qui l’attend en Afrique du Sud. Alors, coach Vahid a-t-il peur de la présence des grosses cylindrées du continent ? Apparemment, c’est le cas, sinon comment expliquer cette déclaration inattendue, où il estime qu’une qualification aux ¼ de finale serait déjà un succès pour les Verts.

C

oach Vahid, qui a déclaré il y a une semaine que la FAF lui a fixé comme objectif d’atteindre la finale de la prochaine CAN, ou à défaut le carré d’as, comme ce fut le cas avec Rabah Saâdane, voilà qu’il se contredit, en estimant qu’une qualification aux ¼ de finale serait un succès pour les Verts. Apparemment, la peur d’échouer a déjà envahi le driver des Fennecs du désert, et ce, avant même le coup de starter de la CAN 2013 qui aura lieu, pour rappel, à partir du 19 janvier prochain en Afrique du Sud. Vahid Halilhodzic, qui a réussi à qualifier la sélection nationale à cette compétition, sait pertinemment qu’en Afrique du Sud il y aura les ténors de l’Afrique, entre autres le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Maroc, pour ne citer que ces équipes. Le sélectionneur sait à l’avance que la course pour s’offrir le trophée sera acharnée et une grande bataille sera lancée lors de ce grand événement footballistique continental. C’est pour cette raison qu’il s’est mis apparemment à l’évidence, pour préparer un éventuel échec de la sélection nationale. La peur d’échouer a envahi d’ores et déjà le coach Vahid Halilhodzic.

Il se permet de critiquer Saâdane qui a réussi une qualification au Mondial et atteint le carré d’as à la CAN !

A-t-il peur de la présence de grosses cylindrées du continent africain ?

Pour le moment, la sélection nationale n’a croisé le fer qu’avec des équipes d’un niveau

MADJER : «JE VERRAI BIEN SOUDANI AU FC PORTO»

Appelé à s’exprimer sur le nouveau goleador de la sélection nationale, Hilal Soudani, l’ancien ballon d’or africain ne tari pas d’éloges sur le joueur de Vitoria Guimaraes (Div 1 portugaise), estimant qu’il mérite de jouer dans un club plus huppé, comme le FC Porto. « L’Algérie regorge de grands talents qui ne demandent qu’à avoir leur chance. Soudani à Porto ? Pourquoi pas ! Il est un jeune joueur avec un énorme potentiel. Il est actuellement à Guimaraes qui est un bon club mais je lui souhaite d’aller dans un plus grand club encore. Si Porto me demandais mon avis, je leur dirais de le prendre sans hésiter », a-t-il souligné, ajoutant que Soudani « a encore une grande marge de progression ». Concernant le défenseur international, Rafik Halliche, qui a décidé de retourner au Portugal (Académica Coimbra), après une expérience non concluante en Angleterre (FC Fulham), Madjer s’est dit content pour lui. « Rafik Halliche est passé par des moments difficiles. Lorsqu’il est parti en Angleterre, il n’a pas joué. Je suis très content de voir qu’il soit retourné au Portugal dans un club qui semble lui faire confiance. C’est un très, très bon joueur ».

moyen, et la seule confrontation de haut niveau c’était contre le Mali et les protégés du coach Vahid ont laissé des plumes en s’inclinant 2 à 1. Une raison de plus qui a poussé coach Vahid à douter des capacités de son groupe à tenir tête aux grosses cylindrées du continent. Les équipes du Ghana, de Côte d’Ivoire, le Nigeria, le Maroc, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Mali, pour ne citer que ces dernières, ne viendront pas au pays de Mandela pour faire de la figuration, mais au contraire, pour tenter le tout pour le tout pour s’offrir le trophée africain. Cela ne sera pas de tout repos

Vahid Halilhodzic s’est permis de critiquer son prédécesseur, Rabah Saâdane en l’occurrence sans le nommer, en estimant que sous sa houlette, les Verts n’ont pas marqué autant de buts (21). «Avec moi, l’équipe nationale a retrouvé sa vivacité et l’attaque a frappé fort en marquant 21 buts, contrairement à lui (Saâdane)», a déclaré coach Vahid à la Radio française internationale (RFI) en réponse aux dernières déclarations de Saâdane à Berbère TV. Alors que ce dernier a réussi avec un groupe limité et des moyens pas du tout les mêmes que ceux mis à la disposition de Vahid Halilhodzic. Rabah Saâdane qui a réalisé le rêve de tout un peuple en qualifiant les Verts au Mondial 2010, après 24 longues années d’absence, tout en réussissant l’exploit en atteignant le carré d’as de la CAN 2010. Le driver des Verts, qui a tous les moyens de réussite à sa disposition, est appelé à faire mieux que son prédécesseur Rabah Saâdane, pour enfin se jeter des fleurs et dire qu’il a fait mieux que ce dernier. Alors, attendons pour voir… A. M.

VITORIA GUIMARAES : SOUDANI SUR LE DÉPART ?

Auteur d’un but dimanche dernier avec la sélection algérienne face à la Libye (2-0) lors du match retour des éliminatoires de la CAN 2013, l’attaquant Hilal Soudani qui brille depuis plusieurs mois avec son pays pourrait quitter son club Vitoria Guimaraes en janvier prochain. La formation portugaise connaît des problèmes financiers et souhaiterait vendre son buteur de 25 ans pour payer l’intégralité du transfert d’Hilal Soudani à l’ASO Chlef, indique A Bola.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1861 date 21-10-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you