Issuu on Google+

1 1

JSMB-MCA

Les Usmistes sur du velours USMA-CABBA

: «Attention à la bête blessée» Les Béjaouis Bouchema RETOUR DE ZEMMAMOUCHE ET BOUDEBOUDA M MAIZA ET YEKHLEF ÉCARTÉS accrochés à domicile M’BELE VEUT JOUER

MCO-CRB

La victoire, rien que la victoire

ARENA,

dos au mur

www.maracanafoot.com

N° 1848 Samedi 6 Octobre 2012 — Prix 20 DA

SLIMANI Le coach national l’a ciblé nommément lors de sa sortie médiatique de mercredi

dans l’œil du cyclone TIRAGE AU SORT DE LA CAN 2013 LE 24 OCTOBRE À DURBAN

BOUKEDJANE : «Oublier Bel-abbès, en gagnant à oran»

SUSPENDU POUR 3 MATCHES

La peine de Feghouli ne sera pas commuée

USMH-CAB

CAF-Awards-2012

Un seul mot d’ordre, la gagne ! Boulekhoua : «Prêt à prendre ma place comme titulaire»

Feghouli et Djabou nominés

Djebbour a repris

ABDOUN :

«Je reste toujours à la disposition de la sélection»

Les CANARIS à l’assaut des Chélifiens JSK

O S A Zazou : «Nous aurons le dernier mot»

LES ABSENCES, UN Renouer avec la victoire, le défi de Belhout CASSE-TÊTE POUR FABBRO


02

ACTUE EL

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

Slimani dans l’œil du cyclone Le coach national l’a ciblé nommément lors de sa sortie médiatique de mercredi

Lors de sa dernière conférence de presse, mercredi, le sélectionneur des Verts, Vahid Halilhodzic, a mis l’accent sur l’ambiance joviale qui règne au sein du Groupe Algérie, notamment à l’occasion de ce dernier stage des locaux. Le Bosnien a noté qu’il était, toutefois, remonté envers quelques joueurs du championnat national citant le néo-buteur de l’EN, Islam Slimani. «Ce n’est parce qu’il a inscrit deux buts (en fait trois) au profit de la sélection qu’il peut se permettre de contester les décisions des arbitres», a confié le sélectionneur algérien. Pour ce dernier, « un sélectionné doit donner l’exemple et c’est ce que j’ai fait savoir aux joueurs lors de ce stage ».

I

Par Mohamed Bouchama

l faut dire que depuis son intronisation en équipe nationale, l’attaquant du Chabab de Belouizdad a réussi à accaparer tous les regards et a fait l’objet, durant l’intersaison, des convoitises de nombre de clubs nationaux et étrangers. Autant de sollicitations ont, semblet-il, joué dans le changement du comportement de l’enfant de l’ex-Guyotville. Celui-ci, malgré ses déclarations dans les lesquelles il affirme qu’il n’a rien dans ses habitudes, surtout pas dans son comportement, a reçu en quatre matches joués par son équipe deux cartons jaunes pour contestation de décision. La première fois, à l’occasion du match du CRB face à l’ASO (1-0) puis, à Alger, durant la confrontation de la 4e journée face à l’USM Bel Abbès. Une attitude qui n’a pas échappé aux observateurs, Coach Vahid en premier, qui semble décidé à lui remettre les pieds sur terre.

DERNIÈRE CHANCE POUR LES LOCAUX

Dans son introduction à la conférence de presse donnée mercredi dernier au niveau d’une salle du stade MustaphaTchaker, Halilhodzic, qui a paru content de l’ambiance dans laquelle se déroulait le stage des locaux, a fait savoir, en donnant l’exemple par le Constantinois Yacine Bezzaz que le joueur algérien est bon techniquement mais a du travail à accomplir dans le domaine physique et mental. C’est pourquoi, il a interpellé tous les joueurs du championnat de ligue 1, en Algérie, à faire preuve de sacrifices durant la prochaine période. Un appel qui s’explique par la foultitude d’échéances qui attendent les Verts durant les prochains mois et la possibilité, pour Halilhodzic, de bénéficier de nouveaux sélectionnés évoluant à l’étranger. «Si maintenant, les joueurs du championnat d’Algérie ne sont pas capables de se hisser haut en élevant leur niveau de forme physique et leur application tactique, je serai dans l’obligation de me tourner ailleurs, vers l’étranger pour trouver ce que je cherche», dira-t-il en substance. Ce que cherche Halilhodzic, ce sont «des stoppeurs et des milieux défensifs », a-t-il réclamé au cours de son point de presse. Les blessures prolongées de Halliche et de Bougherra n’y sont pas pour rien. Le défenseur d’Académica Coimbra a, certes, reçu le feu vert des médecins de son club pour reprendre les entraînements, mais sa forme affichée avant et pendant la CAN-2010, en Angola, n’est qu’un lointain souvenir. Il est difficile, en tout cas, pour l’ancien axial du NAHD de reprendre son niveau d’il y a presque trois ans. Idem pour le capitaine des Verts et de Lekhwiya pratiquement out pour le rendez-vous d’Afsud-2013. Bougherra ne reprendra le travail avec le groupe de Djamel Belmadi qu’en décembre prochain, soit six semaines au mieux avant le démarrage de la CAN sud-africaine. Un timing qui ne lui est pas favorable même si Bougherra, qui croit que cette coupe d’Afrique sera la dernière dans sa carrière internationale, ne veut en aucune manière manquer ce rendez-vous. M. B.

Feghouli et Djabou nominés

DJEBBOUR A REPRIS

La Confédération africaine de football a lancé le processus pour sélectionner le footballeur du continent de l'année 2012, avec la publication d'une liste de 34 joueurs nominés pour le titre actuellement détenu par l’Ivoirien Yaya Touré. En outre, une liste de 32 noms a été établie à partir de laquelle le joueur africain de l'année (basé en Afrique) sera sélectionné.

A

ussi, le milieu international algérien Sofiane Feghouli a été nominé, parmi cette liste de 34 joueurs, par la Confédération africaine du football (CAF) pour le trophée de meilleur joueur africain de l’année 2012, tandis que son coéquipier chez les Verts, Abdelmoumen Djabou, est lui, nominé pour celui de meilleur joueur africain local. Révélation du FC Valence (Liga espagnole), lors de la saison écoulée, Feghouli a gagné davantage de galons en rejoignant la sélection algérienne avec laquelle il avait disputé son premier match officiel en Gambie (victoire 2-1)

en février 2012, pour le compte des éliminatoires de la Coupe d’Afrique (CAN-2013). Et même si ses chances sont infimes pour s’offrir une place sur la plus haute marche du podium, avec la présence de plusieurs stars évoluant dans de grands clubs européens, à leur tête Didier Drogba, qui a permis à Chelsea de remporter la Ligue des champions avant de rejoindre un club chinois, il n’en demeure pas moins qu’en étant choisi dans le top 34 constitue déjà une distinction pour le joueur de 22 ans, selon les spécialistes. Pour sa part, Djabou, transféré cet été au Club Africain de Tunis, aura marqué par son empreinte les stades algériens lors de la précédente saison, en contribuant grandement dans le doublé remporté par son ex-club, l’ES Sétif (championnat et coupe d’Algérie). Il sera toutefois en concurrence pour le prix du meilleur joueur local avec d’autres éléments de valeur, à l’image notamment de la nouvelle star du football tunisien, Youcef Msakni, vainqueur du triplé (championnat et coupe de Tunisie, ainsi que la Ligue des champions africaine) avec son club l’ES Tunis, et l’Egyptien, Mohamed Aboutrika.

Indisponible durant les deux sorties de l’Olympiakos Le Pirée, pour cause de blessure, l’attaquant algérien Rafik Djebbour a repris, hier matin, les entraînements avec le groupe de Léonardo Jardim qui avait effectué sa reprise, jeudi, au lendemain de la défaite à Londres face à Arsenal, en Ligue des champions d’Europe. Djebbour devrait faire partie, au même titre que Djamel Abdoun, de la liste des 18 qui réceptionnera l’Asteras Tripolis ce dimanche.

TIRAGE AU SORT DE LA CAN 2013 LE 24 OCTOBRE À DURBAN

Le tirage au sort de la phase finale de la CAN-2013 aura lieu le 24 octobre prochain à Durban, annonce la Confédération africaine de football. Au préalable, cette cérémonie devait avoir lieu le 26 octobre. Le tirage au sort qui sera rehaussé par les membres du CE de la CAF ainsi que les présidents des fédérations dont les sélections sont qualifiées à cette 29e édition. La phase finale se tiendra du 19 janvier au 10 février 2013 dans cinq villes, à savoir Johannesburg, Durban, Nelspruit, Port-Elizabeth et Rustenburg.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ACTUE EL

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012 SUSPENDU POUR 3 MATCHES

LA PEINE DE FEGHOULI NE SERA PAS COMMUÉE

03

La sanction de Feghouli ne sera pas revue à la baisse. Le recours introduit par le club de Valence, suite à la suspension de l’international algérien Sofiane Feghouli pour trois matches, après son exclusion (pour cumul de cartons) lors du match Valence- Saragosse, a été rejeté. Aussi, Feghouli sera absent lors des matches de demain face à Levante UD, face à l’Atletico Bilbao (8è journée) et le Bétis Séville (9è journée).

Ultime match des Verts dans leurs clubs, avant d’affronter la Libye Les Verts en Europe :

Ce week-end connaitra les derniers matchs que livreront nos internationaux algériens dans leur clubs réspectifs, avant d’affronter la Libye le 14 octobre prochain au stade Tchaker de Blida.

A

Par Saïd Benmadi

insi, Mehdi Mostefa et Carl Medjani devraient accueillir hier, avec leur club Ajaccio, Nantes pour le compte de la 10è journée de Ligue 2 française. Ce match est d’une grande importance pour les deux internationaux algériens ,dans la mesure où une victoire permettrait à leur équipe de quitter la zone des relégables, dont ils

font partie pour le moment. et puisque Nantes , ne veut pas quitter le groupe de tête (4è à deux longueurs des trois premiers classés, ne fera qu’accentuer l’enjeu de cette partie importante , pour nos deux internationaux. A ce propos, coach Vahid avait bien déclaré que « Mostefa est le genre de joueur que chaque entraineur aimerait avoir ». Et sur Medjani, il dira simplement que le capitanat de l’équipe sera entre Guedioura et Medjani. C’est dire la confiance dont jouit Medjani chez coach Vahid. Les deux autres internationaux algériens évoluant en France et convoqués par coach Vahid, à savoir Foued Kadir (Valenciennes) et Riyad Boudebouz (Sochaux), que Halilhodzic avait cité en ces termes lors de sa dernière conférence de presse, qu’ils «ne sont pas au mieux de leur forme

avec leurs clubs respectifs. Ceci me posera des problèmes en vue du match face à la Libye", s'est inquiété Halilhodzic. Ainsi, Boudebouz et Sochaux recevront Rennes dans un match des mal classés, Sochaux à la 17è place et Rennes à la 14è place avec un point de différence, c’est tous les enjeux de cette rencontre cruciale pour Boudebouz, afin de mieux respirer avec son équipe d’autant plus que c’est à domicile que le match est prévu pour l’international algérien et son équipe. Par contre, ce serait plus difficile pour Valenciennes et Foued Kadir, car c’est en déplacement que le défenseur international et son équipe seront en appel. Il s’agit d’affronter Toulouse qui ne se trouve qu’à un seul palier au dessus de l’équipe où évolue l’Algérien kadir, c’est à dire à un

point d’écart. Les deux formations veulent rester parmi le groupe de tête de la Ligue 1. Un grand défi pour Foued et son équipe à Toulouse. En Espagne, Sofiane Feghouli (FC Valence), Liassine Cadamuro (Real Sociedad) et Medhi Lacen (Getafe), seront en appel en déplacement avec leurs équipes respectives. Ainsi, Cadamuro verra son équipe le Réal Sociedad affronter le Réal Bétis dans un match très difficile hors de leurs bases. C’est également le même cas pour l’équipe de Medhi Lacen qui se déplacera pour jouer contre le Réal Saragosse. Or, Lacen ne serait pas de la partie car blessé. C’est justement pourquoi coach Vahid ne l’a pas convoqué cette fois-ci. Seulement coach Vahid n’a pas encore tranché pour le remplaçer,ce sera entre Mesbah et Tedjar. Belfodil qui doit

disputer un match en déplacement avec son équipe Parme à Catane, n’est pas concerné par ce match contre la Libye,car son cas n’est pas encore tranché par la FIFA. Quant à Mesbah (Milan AC), dont l’équipe reçoit l’Inter milan dans un chaud derby, lui, aussi ne serait pas de la partie pour la simple raison qu’il devrait passer des examens mardi prochain pour savoir s’il serait opérationnel ou pas. Ce qu’attend également coach Vahid et tous les amoureux des verts… Ironie du sort, c’est le même cas pour Rafik Halliche (Académica Coimbra/ Portugal), qui est blessé au niveau de l'ischio jambier, et qui sera absent pour le match que disputera son équipe face à celle de son coéquipier chez les Verts, le buteur Hilal Soudani, à savoir Guimarães. S. B.

LES SEPT « ROUGE ET NOIR » FACE AU PROMU BORDJ BOU ARRERIDJ

Le coach Argentin de l’USM Alger aura, avec son armada de sept joueurs internationaux, récemment appelés par coach Vahid pour le match retour décisif contre la Libye, une mission qui s’annonce facile, aujourd’hui, devant un des clubs promus en Ligue 1, à savoir le CA Bpordj Bou Arreridj.

A

insi, le gardien de but Zemmamouche, Benmoussa, Chafai, Tedjar, El Orfi, Seguer et Gasmi seront certainement à pied d’œuvre au stade Omar Hamamdi pour

rencontrer cette équipe de Bordj Bou Arreridj, qui, apparemment, est à leur portée, mais attention, un match de football n’est jamais gagné d’avance. Le stade Bologhine ferait certainement le plein aujourd’hui d’autant que coach Vahid a l’intention d’assister à ce match comme celui qui avait opposé l’USMH au CA batna. Là, coach Vahid pourrait bien revoir le gardien de but Doukha à l’œuvre étant entendu que le cas M’bolhi est toujours d’actualité. Une bonne opportunité pour Doukha afin de convaincre le sélectionneur des Verts pour le titulariser face aux libyens. L’attaquant du CR Béluizdad, Ishak Slimani n’aura vraiment pas la tâche aisée en déplacement face au MC Oran. L’attaquant des Rouge et Blanc a observé

un certain mutisme depuis la seconde journée du championnat et devra donc bien faire des efforts pour tenter de marquer face à cette équipe du MCO qui se cherche toujours, en dépit des problèmes qui minent le groupe, aussi bien sur le plan administratif que technique. La JS Kabylie et son défenseur Belkalem qui se voit en bonne forme, auront une très lourde tâche en se défendant face à la coriace équipe de Chlef en déplacement. Et quand on sait que Chlef est intraitable à domicile, on saura bien comment la tâche de Belkalem s’avère difficile devant les attaquants de l’ASO Chlef, avides de reprendre la bonne dynamique des bons résultats. La JS Saoura attend de pied ferme, Mohamed Amine Aoudia et son

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

équipe l’ES Sétif pour tenter de confirmer sa bonne forme et ses bons résultats. Or, Aoudia et les Noir et Blanc veulent bien garder cette 2eme place du classement général, et cela passerait nécessairement par un bon résultat. Ça s’annonce donc trés suspensive cette rencontre entre les chevronnés setifiens et les « novices » de la Ligue 1, les joueurs de la JS Saoura. Enfin, les coéquipiers du gardien de but Si Mohamed Cédric(suspendu) de la JSMB s’opposaient hier, au moment où on mettait sous presse à cette équipe du MCA et ses deux internationaux, Hachoud Abderrahmane et Djallit Mustapha. Un match où tout pronostic s’annonçait bien hasardeux… S. B.


04

ASO

V S

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

VERS LE RETRAIT DE CONFIANCE À BENTAYEB

JSK

5e j our née

ENYENGA INCERTAIN

L’attaquant Enyenga est incertain pour ce match même s’il a repris avec ses camarades. Il sera peut être utilisé comme joker. La présence des Ghazali Haddouche, Amroune et AliHadji réjouit Belhout qui aura donc l’embarras du choix d’aligner son trio d’attaque puisqu’il projette de jouer l’offensive cette fois-ci.

MELLOULI REVIENT

Absent depuis trois matchs, Mellouli reprendra son poste de défenseur central à la place de Aouameri. Ainsi donc, l’on reviendra à la paire Zaoui-Mellouli qui a fait sensation deux années durant.

QUE D’EX- CANARIS À L’ASO

Belhout ? Saidi, Zazou et Nessakh sont tous les quatre qui sont passés par la JSK avec à la clé des titres. Ils feront face à leur ancienne équipe et surtout leurs anciens amis lors de ce match. Des retrouvailles qui ont toujours été joyeuses à « Boumezrag ».

Même si cela ne pourrait se faire que sur le plan légal, les actionnaires de la SSPA se sont réunis avant-hier et ont dressé le bilan de la situation qui prévaut au CA. La décision à laquelle les actionnaires se sont entendus etait de geler des activités du nouveau président Bentayeb, en attendant d’y voir plus clair surtout après que Medouar eut une entrevue avec le wali qui lui a affiché tout son soutien. Ainsi donc, l’on pourrait dire que l’on va vers un retrait de confiance d’autant plus qu’une AGE serait prévue dans les jours à venir.

LIGUE E1

ZAOUCHE SERA MÉNAGÉ

Selon nos sources, le milieu de terrain, Zaouche, sera ménagé à l’occasion de ce match, lui qui est blessé au genou et que Belhout préfère avoir plus frais face aux Harrachis lors du prochain match. Il se pourrait qu’il soit remplacé par Saidoune ou par Selama dans la récupération.

Renouer avec la victoire, le défi de Belhout

Entre Chélifiens et Canaris, les choses ont toujours été d’un certain goût et les rencontres n’ont jamais manqué de spectacle.

L

Par Z. Zitoun

es matchs entre les deux équipes ayant toujours attiré les grandes foules, ce sera autant dire un semblant de classique pour ne pas dire un derby. Après un résultat positif face au MCA où les appréhensions de Belhout n’ont pas manqué, les Chélifiens qui ont présenté un visage meilleur notamment en défense comptent continuer sur leur lancée afin de confirmer face à la JSK qu’ils rencontreront cet après-midi à Boumezrag où ils ne comptent pas céder. La troupe à Belhout dont certains éléments reviendront pour la circonstance, seront assistés d’un public qui sera en grand nombre notamment pour afficher son soutien à Medouar comme l’ont laissé afficher ces derniers lors de leurs

discussions qui ont été très animées quant à cette affaire Bentayeb-Medouar. Le match constitue une importance extrême pour les deux équipes dont les Chélifiens qui aspirent gagner et entrevoir la suite en rose alors que leurs adversaires du jour projettent de refaire une santé, ce dont les camarades de Zaoui refusent catégoriquement que ce soit à leur détriment. Belhout qui en a le coeur net quant à la santé de sa défense envisage de jouer l’offensive cette fois-ci même si le fer de lance, Enyenga, ne sera pas de la partie, étant incertain, d’où les attentes des Ghazali, Ali-Hadji et autre Haddouche qui semblent être bien disposés. Z. Z.

HADDOUCHE À LA RECOUSSE

Belhout envisage de jouer l’offensive contre la JSK.

En l’absence de Enyenga, Haddouche attend d’avoir une chance d’évoluer parmi le trio d’attaquants qui fera face à la JSK. Ayant été en stage avec la sélection nationale junior, l’enfant de Maghnia semble en pleine forme et compte sortir le grand jeu lors de cette empoignade.

ALI-HADJI EN POINTE, FORT POSSIBLE

Il se pourrait que dans ce match, Ali- Hadji soit aligné en avant-centre juste devant Messaoud surtout que Enyenga demeure incertain, alors que Amroune qui a séché une séance ne part pas avec les faveurs d’une titularisation.

ZAZOU : «CE SERA DIFFICILE MAIS NOUS AURONS LE DERNIER MOT»

L’ASO profitera pleinement du métier de Zazou face à la JSK, un club où il a évolué auparavant.

Propos recueillis par Z. Zitoun

Un mot sur l’ambiance qui règne dans les rangs de l’ASO avant ce match face à la JSK... Comme d’habitude, on travaille sereinement en préparant comme il se doit ce match important pour les deux équipes, d’ailleurs on projette de le gagner pour entrevoir mieux la suite de notre parcours. Après un match bien géré face au MCA, on compte confirmer et aller sur une belle lancée dont le but est de réussir une meilleure saison. L’on ne cesse d’évoquer ce problème administratif qui gêne... Il est vrai que cette affaire pèse quand même sur le moral, mais il faut se comporter en professionnels et se concentrer sur notre boulot tout en espérant qu’une solution verra le jour. Votre expérience est d’un grand poids dans les matches comme ceux de demain, un mot... Que voulez-vous que je dise sinon que j’essaie d’apporter du mien au groupe et je fais de mon mieux. Je souhaite que je le fasse avec brio. Je ne suis pas le seul à le faire, car il y a aussi mes autres coéquipiers qui n’en manquent pas et ils se donnent à fond pour rendre service aux jeunes du groupe et au

club. Pour le montrer, je peux vous dire que face au MCA, cela nous a aidés étant donné que dans un match pareil, l’expérience est un atout maître pour la simple raison que l’équipe est revenue en seconde période et avait la possibilité de surprendre l’adversaire. Votre actuelle équipe croisera le fer avec votre ancienne équipe la JSK, un mot... Il est vrai que la JSK est mon ancienne équipe où j’ai connu de grands moments, mais pour le moment, je suis corps et âme avec l’ASO dont je défends les couleurs pour la troisième saison d’affilée. Je souhaite que mon équipe gagne ce match pour se mettre au diapason des équipes de tête et reprendre de plus belle afin de reprendre son rythme de croisière. Comment seront les débats ? Ce sera difficile pour les deux équipes, mais nous serons dans l’obligation de l’emporter pour la simple raison que c’est un match qui se jouera chez nous et devant notre public auquel on doit une victoire pour une réelle relance. De son côté, la JSK se présentera avec tant d’atouts et viendra pour un bon résultat. Ce sera difficile mais on aura le dernier mot sachant que nous bénéficierons de l’apport de notre public qui sera en grand nombre. En êtes-vous optimiste pour un bon parcours de votre équipe? Bien sûr que oui. Il ne faut pas oublier que ce n’est pas juste de se laisser prendre au piège après une

longue période d’efforts fournis en été. C’est impardonnable de rater la moindre occasion de s’approcher de notre objectif principal qui est de jouer les premiers rôles qui passent par le podium. La défense qui tergiversait à des moments a présenté un meilleur visage face au MCA, un commentaire... Il n’y a pas que la défense, c’est

toute l’équipe qui se cherchait car après de longs et éreintants efforts en ligue des champions, il fallait s’attendre à cela et puis nos résultats ne sont pas mauvais malgré cela. L’expérience acquise sur le plan africain nous sera avantageuse et vous le verrez sur le terrain dans les prochains matches surtout que l’effectif ne manque pas de joueurs de qualité. Z. Z.

Hannachi aux joueurs :

« Il faut revenir avec un bon résultat »

Après quatre journées dans ce championnat professionnel Ligue I, le club phare de la Kabylie a enregistré déjà deux défaites, un nul et une victoire, un parcours pas vraiment satisfaisant jusqu’à présent pour les Kabyles. En effet, le premier responsable du club, à sa tête le boss Mohand Chérif Hannachi, qui s’est réuni cette semaine avec le staff, ainsi les joueurs, et cela après les résultats négatifs concédés. Toutefois, cet homme a exigé à ses joueurs de revenir avec un bon résultat à l’occasion de cette confrontation d’aujourd’hui face à l’AS Chlef, en prévision de la 5è journée du championnat, qui aura lieu au stade de Messaoud Zegar.

Ainsi, qu’elle est très importante pour la suite du parcours, mais aussi pour redresser la barre, sachant que la situation n’est pas rassurante dans la maison de la JSK. Le président Hannachi, n’a pas caché sa colère contre les joueurs lors des derniers déboires enregistrés. Le prochain match contre la formation de Chlef sera donc une occasion pour les camarades de Khellili de renouer avec le succès en championnat et regagner à nouveau la confiance et de reprendre la compétition du bon pied. En dépit de la difficulté de leur mission, les joueurs Kabyles semblent déterminés à empocher les points de la victoire face aux Chélifiens.

La rencontre qui opposera la JSK à l’ASO, cet après-midi, est décisive pour la JSK qui occupe une mauvaise place jusqu’à présent.

Vu l’importance de cette rencontre face à son voisin de l’ASO, la direction Kabyle a décidé de met-

« …AINSI POUR REDRESSER LA BARRE »

IL LEUR A PROMIS UNE PRIME CONSÉQUENTE EN CAS DE VICTOIRE…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tre tous les moyens pour que les camarades de Malik Asselah réalisent un succès. Le match d’aujourd’hui sera la rencontre du rachat pour les gars de Tizi-Ouzou qui doivent se ressaisir de leur dernier semi-échec, et ce afin d’améliorer davantage leur classement général en championnat et afin d’espérer retrouver leur place sur le podium le plus vite possible. Les Jaune et Vert doivent donc profiter de leur bonne santé et essayer de faire tout leur possible pour éviter une mauvaise surprise. Nous avons appris que lors de cette réunion tenue cette semaine avec les joueurs, le président Hannachi a promis une prime conséquente en cas de victoire cet après-midi face à l’ASO. Le chairman Kabyle, qui veut retrouver le podium le plus vite possible, a voulu, par ce geste, motiver les joueurs afin qu’ils puissent battre cette équipe de Chlef. S. A.


LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

LES U21 JOUERONT À 15H

Les espoirs de la JSK, qui cumulent les faux pas en ce début de saison, avec à la clé deux défaites enregistrées à l’extérieur contre l’USMH et la JSS, et deux matchs nuls concédés à domicile face au WA Tlemcen et le MC Oran, croiseront le fer aujourd’hui avec leurs homologues de l’ASO Chlef, pour le compte de la 5e journée du championnat des U21. La rencontre aura lieu au stade Boumezrag de Chlef à 15h. La partie sera officiée par le trio d’arbitres BoulekhrasBousmaha-Gourine des ligues de Saïda et Blida.

HADIOUCHE ET BENCHERIFA, LES GRANDS ABSENTS

L’équipe kabyle sera amputée aujourd’hui de deux pièces maîtresses. Il s’agit de Walid Bencherifa, le joueur le plus en forme en ce début de saison, et l’attaquant Abdenour Hadiouche. Le premier est suspendu pour deux matchs, et le second souffre d’une blessure et qui est out pour ce match. Deux absences de taille pour l’équipe kabyle et aussi pour le coach Fabbro, qui composera sans ces deux joueurs.

Les Canaris à l’assaut des Chélifiens Aujourd’hui à 17h45 au stade Boumezrag de Chlef

C’est un match à ne pas rater pour les joueurs, mais surtout pour le coach Enrico Fabbro, qui est déjà en sursis depuis un bon bout de temps.

Fabbro et ses joueurs seront soumis à un serieux test aujourd’hui à Chlef.

L

Par Aomar Moussi

a rencontre qui va opposer aujourd’hui à partir de 17h45 les Canaris du Djurdjura aux Chélifiens de Rachid Belhout au stade Boumezrag de Chlef, comptant pour la 5e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle est décisive pour le driver des Jaune et Vert, Enrico Fabbro. Ce dernier devra trouver la meilleure stratégie pour permettre à son équipe de revenir à la maison avec le meilleur résultat possible, c'està-dire un nul ou une victoire. La défaite est strictement interdite pour Fabbro et ses joueurs. L’Italien sait pertinemment que sa mission ne sera guère facile, sachant qu’en face il y aura un adversaire de taille qui n’est plus à présenter et qui jouera devant ses supporters et sur son terrain. Une équipe de Chlef revigorée après le point ramené d’Alger la semaine dernière face au Mouloudia d’Alger, et qui tentera de confirmer ce résultat devant son merveilleux public, qui sera certainement au rendez-vous. Fabbro, qui compte apporter des changements dans le onze rentrant, avec le retour de Mekkaoui sur le côté gauche de la défense, et probable-

ment l’incorporation de Bouaïcha et Belakhdar côte à côte, sans oublier Sedkaoui ou Ziad aux côtés de Maroci, veut corriger la trajectoire de son équipe et retrouver la confiance de son employeur, Mohand Cherif Hannachi, ce dernier étant en colère après le mauvais départ en championnat, avec seulement quatre unités récoltées sur les douze possibles. Fabbro est devant le fait accompli, et le match d’aujourd’hui sera celui du rachat ou de la... cassure.

Les joueurs promettent de tenir tête aux Chélifiens

Même les joueurs kabyles sont dans la même situation que leur entraîneur Enrico Fabbro. Ils sont les seuls acteurs sur le terrain, et c’est à eux que revient la mission de réussir un bon résultat en terre

chélifienne. Ce ne sera pas une mince affaire et les débats seront certainement très chauds face aux camarades de Messaoud qui ne jurent que par la victoire. Les partenaires de Messaâdia ne l’entendent pas de cette oreille et se présenteront sur le terrain du stade Boumezrag avec la ferme intention de repartir à Tizi-Ouzou avec un résultat positif. La défaite est strictement interdite pour ne pas compliquer davantage leur situation au classement. La balle est désormais dans le camp des joueurs, lesquels doivent faire preuve de plus de réalisme à l’approche des buts de l’équipe de l’ASO, tout en restant vigilants derrière, pour ne pas revivre le même scénario que celui vécu face aux Harrachis et contre la JS Saoura. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui

L’ÉQUIPE PROBABLE : Asselah, Remache, Mekkaoui (Benlamri), Rial, Belkalem, Ziad (Sedkaoui), Maroci, Bouaïcha, Belakhdar, Hanifi, Messaâdia. A. M.

les attend cet après-midi et sont prêts à relever le défi et à tenir tête aux Chélifiens.

Gare à une 3 défaite à l’extérieur ! e

Les Canaris du Djurdjura, qui voyagent mal en ce début de saison, avec deux défaites pour autant de matchs disputés, ne veulent pas revivre le même scénario vécu contre l’USMH et la JSS, face à l’ASO Chlef. Les Hanifi, Maroci, Remache et consorts sont déterminés plus que jamais à aller chercher un bon résultat au stade Boumezrag. La défaite est interdite et les joueurs sont tous mobilisés pour mettre fin à cette stérilité en-dehors de leurs bases. Alors, gare à une 3e défaite à l’extérieur ! A bon entendeur salut… ! A. M.

Il a offert la victoire à la JSK un certain 28 mai 2010

MAROCI VEUT RÉÉDITER L’EXPLOIT

L

e petit lutin des Canaris du Djurdjura, Tayeb Maroci, retrouvera aujourd’hui le stade Boumezrag de Chlef avec son équipe, la JSK, qu’il a quittée à la fin de la saison 2009-2010. Tayeb Maroci était derrière le but de la victoire de son équipe face aux Chélifiens lors du match retour au stade Boumezrag, en marquant l’unique but de la victoire. C’était le 28 mai 2010, et les partenaires de

Maroci avaient réussi à repartir avec les points de la rencontre. Depuis, Maroci est parti monnayer son talent sous le maillot de la JSMB, où il a passé deux saisons. Cette saison, il a repris du service sous les couleurs de la JSK. Son équipe, qui traverse une mauvaise passe en ce début de saison et qui voyage mal, avec deux défaites en deux matchs disputés, est appelée à croiser le fer avec les Chélifiens aujourd’hui, dans une rencontre qui s’annonce

très difficile, mais cela ne veut nullement dire qu’elle va perdre. Tayeb Maroci veut bien rééditer l’exploit du 28 mai 2010, en offrant la victoire à son équipe et chasser cette guigne qui la poursuit en ce début de saison, avec ce parcours qui laisse à désirer. Alors, reste à savoir si Maroci pourra perpétuer la tradition ou pas. On le saura à la fin de cet important rendez-vous qui attend les Canaris du Djurdjura. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ASO

V S

05

JSK

5e jo u r n é e

MISE AU VERT À L’HÔTEL EL OUANCHARIS

Les camarades de Belkalem, qui ont rallié hier la ville de Chlef, ont pris leurs quartiers une fois arrivés sur les lieux au sein de l’établissement hôtelierEl Ouancharis. Un hôtel qui offre toutes les commodités pour une bonne concentration avant un match aussi important, comme celui qui va les opposer aujourd’hui à l’ASO Chlef.

RETOUR À TIZI OUZOU JUSTE APRÈS LA FIN DU MATCH Les Kabyles, qui vont affronter les Chélifiens aujourd’hui à 17h45 au stade Boumezrag, pour un match comptant pour la 5e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, seront de retour à Tizi Ouzou juste au coup de sifflet final de l’arbitre. Les Canaris sont attendus dans la capitale du Djurdjura tard dans la nuit.

MATCH SPÉCIAL POUR NESSAKH ET SAÏDI

La rencontre qui va mettre aux prises la JSK à l’ASO Chlef sera celle des retrouvailles pour deux anciens kabyles qui ont porté les couleurs du club la saison dernière. C’est un match spécial pour le latéral gauche Chemseddine Nessakh et le milieu de terrain Lyes Saïdi, qui portent actuellement, et ce, depuis cette intersaison, le maillot de l’ASO Chlef. Ces deux joueurs qui ont défendu crânement les couleurs de la JSK vont cette fois-ci croiser le fer avec leurs anciens partenaires, entre autres Sedkaoui, Asselah, Remache, Belkalem et consorts.

ZAZOU RETROUVE SES EX-

Un autre joueur retrouvera à l’occasion de ce match ses anciens partenaires. Il s’agit de l’arrière gauche Zazou, qui a fait un passage à la JSK, avant de la quitter pour l’USM Annaba et rejoindre enfin l’ASO, et ce, depuis trois saisons déjà. Zazou Samir retrouvera les Maroci, Belkalem, Mazari, pour ne citer que ces trois joueurs, qui ont déjà joué à ses côtés.

BELHOUT-JSK, LES RETROUVAILLES

C’est le cas aussi pour le coach des Rouge et Blanc, Rachid Belhout en l’occurrence. Ce dernier, qui a drivé la JSK il y a deux saisons, avec laquelle il a remporté la coupe d’Algérie, retrouvera ses anciens joueurs, entre autres Belkalem, Remache, Lamhène et consorts. Mais cette fois, Rachid Belhout tentera de mettre en place le meilleur dispositif tactique pour battre cette équipe de la JSK qu’il a drivée par le passé. A. M.


06

ASO

V S

LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

JSK

5e j our née

PLUISIEURS ABSENCES, UN CASSE-TÊTE POUR FABBRO

C’est un casse-tête chinois auquel sera confronté le staff technique cette fois-ci. Plusieurs joueurs sont out pour ce match décisif face à l’ASO Chlef. Après la confirmation de l’indisponibilité de Mokdad, Hadiouche, Bencherifa et Mazari, l’infirmerie kabyle continue à recevoir des blessés. Jeudi, c’était au tour du jeune Mokhtar Lamhene de ressentir une blessure au niveau de la cuisse.

L’entraîneur de la JS Kabylie, Enrico Fabbro, à qui le boss kabyle a renouvelé sa confiance, abordera aujourd’hui un virage dangereux, qui pourra lui coûter cher en cas d’une fausse manœuvre.

L

Par Rabah Salhi

MEKKAOUI ET SEDKAOUI DU VOYAGE

Après avoir fait l’impasse sur le dernier match face au MC Oran en raison de blessure, les deux joueurs, Sedkaoui et Mekkaoui ont fait le voyage hier avec le groupe à Chlef. Le retour de ces éléments importants dans l’équipe a soulagé Fabbro, qui vient de perdre Bencherifa qui a écopé de deux matches de suspension.

HADIOUCHE ET BENCHERIFA RESTENT CHEZ EUX

Par contre, l’attaquant Hadiouche qui est devenu un titulaire indiscutable à la JS Kabylie, et qui souffre d’une blessure à la cuisse, n’a pas effectué le déplacement avec ses camarades à Chlef. Il sera de retour dans dix jours. Idem pour son coéquipiers Bencherifa, suspendu pour deux matches par la Ligue nationale de football.

…ET LAMHENE AUSSI De son côté, le milieu de terrain, Mokhtar Lamhène, ne prendra pas part à cette rencontre très importante. Le jeune joueur a ressenti des douleurs au niveau de la cuisse lors de la dernière séance de jeudi à Tizi. Lamhene devra passer aujourd’hui une échographie.

La JS Kabylie, qui a rallié hier matin la ville de Chlef, a bénéficié d’une toute dernière séance d’entraînement sur place, histoire de s’acclimater et d’effectuer les dernières retouches avant le match. C’était une bonne occasion pour le staff technique de revoir certaines choses dans son onze de départ.

FABBRO et le dangereux virage

L’HEURE DE BOUAÏCHA A SONNÉ

Le milieu de terrain Bouaïcha, qui n’a disputé aucun match depuis l’entame du championnat, devra effectuer son baptême du feu à l’occasion du match face à l’ASO Chlef. En l’absence de Mokdad qui n’a pas reçu le feu vert pour reprendre la compétition, et après tout ce qui a été dit sur son talent, Bouaïcha pourra bénéficier cette fois-ci de la confiance de Fabbro. Sur le plan personnel, Bouaïcha nous a confié dernièrement qu’il prêt à 100% pour prendre sa place, il attend seulement la décision de son coach. Idem pour Khellili.

ULTIME SÉANCE HIER SOIR AU STADE BOUMEZRAG

e match de cet après-midi face à l’ASO Chlef constitue, de l’avis des spécialistes, la dernière cartouche de l’Italien Enrico Fabbro. En cas d’une victoire, ça sera le déclic, mais le contraire lui coûtera sa place. Après avoir bénéficié d’un sursis, le coach kabyle devra trouver la bonne formule pour sortir indemne. Sa tâche ne sera pas facile, notamment avec la décision

d’impliquer l’entraîneur adjoint, Mourad Karouf, dans la prise de décision concernant la participation des joueurs. Reste maintenant à savoir si Fabbro réussira sa mission et garder sa place d’entraîneur en chef ou pas. Réponse ce soir.

Quitte ou double

Le cinquième match officiel d’Enrico Fabbro à la tête de la JS Kabylie est une sorte de quitte ou double. Aujourd’hui, l’Italien jouera toutes ses cartes pour ne pas trahir la confiance placée en lui par les responsables. Le club phare du Djurdjura pourra retrouver ses lettres d’or en cas d’une bonne performance cet après-midi à Chlef. Mal en point en ce début de saison, avec quatre unités engrangées seulement en autant de matches, à domicile signalons-le, la JSK effectuera un déplacement périlleux à Chlef. Un rendez-vous crucial

pour les coéquipiers de Bouaïcha, qui sont toujours à la recherche des trois premiers points à l’extérieur, et réaliser du coup le déclic et se relancer en championnat, comme ce fut le cas de l’USM Alger. Cette rencontre pourra donc l’enfoncer un peu plus dans la crise, comme elle pourra la revigorer et mettre fin à la stérilité à l’extérieur. La JS Kabylie, comme tout le monde le sait, n’a pas gagné à l’extérieur depuis presque une année. Sa dernière victoire hors de ses bases remonte au 26 novembre passé contre le MC Saïda, sur le score de deux buts à zéro. Une stérilité qui se confirme également cette saison, puisque l’équipe n’a toujours pas glané de points à l’extérieur. Outre l’objectif qui le déclic, les Jaune et Vert doivent impérativement remporter cette rencontre pour mettre fin à cette stérilité en-dehors de leurs bases. D’autant plus que le

club prétend au titre de champion pour cette troisième édition du professionnalisme.

Le salut passera par l’attaque à outrance

Pour atteindre un tel objectif, Fabbro devra bien composer la charnière offensive avec les joueurs les plus aptes. Le technicien doit vite trouver des solutions aux lacunes constatées, notamment lors du match à Béchar, à même de permettre à l’équipe de trouver son efficacité à l’extérieur, qui reste l’un de ses points noirs. Le staff technique, qui devra se passer cette fois-ci des services de deux attaquants, à savoir Hadiouche qui a contracté une blessure à la cuisse, et Bencherifa qui a écopé de deux matches de suspension, doit impérativement trouver la solution idoine pour ne pas rater cette troisième rencontre à l’extérieur.

MOUASSA : «LA JS KABYLIE POURRA REVENIR À TOUT MOMENT»

L’entraîneur, Kamel Mouassa, n’écarte pas un retour de la JS Kabylie au premier plan, à moyen ou long terme. Critiqué durant cette entame du championnat, le club phare de la Kabylie pourra revenir, selon notre interlocuteur, à tout moment, et le prochain match face à l’ASO Chlef, pour lui, devrait constituer le déclic.

Entretien réalisé par Rabah Salhi

Vous qui connaissez parfaitement la JS Kabylie, le club a mal entamé la compétition. Quelle est votre première analyse ? Effectivement, je connais très bien ce club phare de la Kabylie. Malheureusement, rien ne va plus à la JS Kabylie depuis presque trois saisons consécutives. Pourtant, la direction a mis tous les moyens nécessaires à sa disposition pour réussir une belle entame de saison, mais malheureusement cela n’a pas été le cas. Cette formation est l’une de celles qui se préparent parfaitement pendant l’intersaison, en effectuant plusieurs stages à l’étranger, ponctués par des joutes amicales. C’est vrai que l’heure n’est pas au bilan, mais les résultats obtenus jusqu’à présent ne sont pas du tout satisfaisants. Mais, il faut encore attendre quelques journées pour avoir une idée bien précise sur les capacités de cette équipe. Les responsables ont encore fait un recrutement judicieux cette saison, maintenant la balle est dans le camp du staff technique qui devra gérer convenablement toutes ces énergies. Une chose est sûre, on a senti une certaine amélioration du niveau au fil des journées. Après une prestation médiocre face à l’USM Harrach, le groupe s’est montré plus cohérent face à la JS Saoura, malgré la défaite. Face au WA Tlemcen, les Kabyles qui étaient dos au mur savaient pertinemment que la victoire était impérative pour éviter toute complication. Face aux Oranais, c’était une autre paire de manches. Les deux équipes n’avaient pas le moral au beau

fixe. La JS Kabylie ne voulait pas rater cette opportunité à domicile pour retrouver le haut du tableau, tandis que le MC Oran cherchait uniquement ses trois premiers points de la saison, ou au pire des cas un match nul largement suffisant vu sa situation administrative très compliquée. Aujourd’hui, on s’attend à un match très disputé face à l’ASO Chlef, mais une belle performance de la JS Kabylie pourra tout changer. Après quatre journées de compétition, la JS Kabylie a récolté quatre points seulement sur douze possibles, quel constat faites-vous ? Comme je l’ai déjà dit, les résultats obtenus par la JS Kabylie en ce début de championnat ne sont pas satisfaisants. Il y a lieu de signaler que sur les quatre points que compte la JS Kabylie dans son escarcelle ont été arrachés sur la pelouse du stade 1er Novembre de Tizi Ouzou. C’est la preuve concrète de la fébrilité des Canaris hors de leurs bases. Une chose est sûre, ce sont les victoires à l’extérieur qui donnent plus de confiance aux joueurs. Dans ce registre, je pense au prochain match face à l’ASO Chlef qui pourra constituer un déclic si, bien évidemment les coéquipiers de Belkalem parviennent à s’imposer. La JS Kabylie aura-t-elle justement les moyens nécessaires pour retrouver sa place d’antan ? Evidemment, la JS Kabylie ne manque pas de joueurs ou de moyens, elle a un problème de stabilité. Il lui faut un travail de continuité. Le changement de staff technique à chaque fois n’arrange pas ses affaires. La JS Kabylie est l’un des plus prestigieux clubs d’Algérie, les dirigeants doivent opter pour la stabilité. Après avoir fait un recrutement de qualité cette saison, en s’offrant les services de plusieurs éléments importants du championnat national, le staff technique doit tous les exploiter. Et comment voyez-vous le prochain match face à l’ASO Chlef ? Ecoutez, en football rien n’est impossible. Même

si l’ASO Chlef bénéficiera de l’avantage du terrain et du public, sur le terrain la JS Kabylie pourra développer un meilleur football que celui de son adversaire, qui abordera ce match sous une forte pression. J’estime que la JS Kabylie possède une dizaine de joueurs de qualité. Ce qui veut dire que l’équipe compte des éléments capables de faire la différence. Je n’en doute pas. Mais il faut toujours se méfier et surtout sortir le grand jeu. Dans un autre registre, des échos font état de votre probable prise en charge de la barre technique de la JS Kabylie en cas, bien évidemment, d’un échec du staff actuel, qu’en pensez-vous ? C’est vrai, j’ai eu des échos mais rien n’est officiel pour le moment. Je connais parfaitement la maison kabyle. Les dirigeants ont une expérience importante dans le domaine du football. Ils ont maintenu le même staff technique malgré les contre-performances, car ils voulaient prôner la stabilité, mais si la situation persiste, ils procéderont directement au changement. Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais tourné le dos à cette équipe que plusieurs techniciens veulent prendre en main. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

HIER ENTRAÎNEMENT À BOLOGHINE

L’équipe a effectué, hier matin, une séance d’entraînement au stade Bologhine. Cette séance a vu la participation des joueurs internationaux qui ont rejoint l’équipe après la fin du stage de Sidi moussa.

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

MISE AU VERT AU HILTON

Après la séance d’hier tenue à Bologhine, les joueurs ont pris leurs quartiers généraux à l’hôtel Hilton pour la mise au vert habituel précédant le match.

LES U21 VEULENT LA 5E VICTOIRE

Les U21 de l’USMA qui restent sur 4 victoires consécutives en championnat visent leur 5e succès lorsqu’ils affronteront cet après-midi le CABBA au stade Bologhine.

Les Usmistes sur du velours

Les Usmistes veulent un 3e succès consécutif aujourd’hui.

Après deux victoires consécutives les Rouge et Noir visent un 3e succès lorsqu’ils accueilleront aujourd’hui sur leur terrain et devant leur public le CABBA. La préparation de cette rencontrepar les usmistes a été quelque perturbée par l’absence des 7 internationaux retenus par Vahid Hallilhodzic pour un stage réservé aux locaux. Par Amine Larbi

G

amondi n’a en fait bénéficié de la totalité de son effectif que lors de la séance d’hier matin à Bologhine pour préparer la confrontation de cet aprèsmidi « L’absence des internationaux a perturbé mon travail mais je n’ai pas le choix, car la priorité va à l’EN. J’ai essayé de travailler avec le reste du groupe mais ce n’est pas une chose facile » a affirmé l’entraîneur de l’USMA. L’excellente ambiance qui règne au sein de l’équipe a aidé le coach à arrêter le dispositif tactique qui va l’adopter contre le CABBA. Les joueurs très concentrés tout au long de la semaine ne veulent pas rater l’occasion pour engranger trois points supplémentaires qui vont permettre à l’équipe de se rap-

procher davantage du groupe de tête. La position de l’adversaire au classement général surtout après son revers à domicile lors de la précédente journée contre Saoura, deux paramètres qui font peser la balance du côté des Rouge et Noir. L’expérience de la majorité des joueurs de l’USMA est un atout non négligeable qui fait que Soustara part avec les faveurs du pronostic.

grande concentration. Le groupe est décidé à confirmer ses deux dernières victoires. Justement à propos du réveil du l’USMA comment l’expliquez-vous ? Après la défaite contre le MCEE il fallait réagir et c’est ce qu’on a fait contre le MCA où nous avons sû décrocher notre première victoire. Je pense que cette victoire nous a libérés psychologiquement et la confirmation est venue de Batna. Justement à propos du match contre le CAB que pensez-vous de cette victoire ? On est rentrés déterminés à gagner. On a sû imposer notre jeu ne laissant aucune chance à notre adversaire. On a été volontaires sur le terrain et disciplinés tactiquement. On a été patients en faisant preuve d’une grande soli-

darité et les 3 buts que nous avons marqués ont été bien combinés. Il faudrait confirmer cet après-midi contre le CABBA ? Tout à fait on doit faire le maximum pour l’emporter surtout qu’on jouera sur notre stade et devant notre public. On doit prendre le match au sérieux pour éviter toute mauvaise surprise.

QUEL ONZE ALIGNERA GAMONDI ?

Lors du dernier match contre le CAB Le coach argentin a aligné le même onze qui avait décroché la première victoire contre le MCA. Logiquement et si on prend en considération les intentions du coach on peut affirmer

qu’il reconduira contre le CABBA le même onze, mais ce n’est pas aussi évident que cela car certains remplaçants commencent à s’impatienter et veulent jouer à l’image de Yekhlef, Maiza, Benamara, Bouazza et EL Orfi. Cette situation pourrait pousser le coach à revoir ses batteries et donner la chance à certains d’entre-eux lors du match d’aujourd’hui. Avec la rude concurrence qui existe cette saison Gamondi devra trouver les solutions nécessaires pour d’une part réaliser de bons résultats et d’autre part gérer un banc de touche difficile. La rencontre d’aujourd’hui va nous donner beaucoup de réponses quant à la capacité ou non de l’entraîneur de convaincre les joueurs au caractère difficile. A. L.

Bouchema : «Attention à la bête blessée»

Le milieu récupérateur de l’USMA Nassim Bouchema affiche une belle forme depuis le début de saison. Le joueur qui s’est imposé comme un titulaire indiscutable pense que le match d’aujourd’hui contre le CABBA ne sera pas facile et qu’il faudrait le prendre très au sérieux pour décrocher la victoire. Entretien réalisé par Amine Larbi

Comment avez-vous préparé le match contre le CABBA ? On a préparé ce match le plus sérieusement du monde avec une

Mais l’adversaire a concédé la défaite la semaine passée sur son terrain ? Justement on ne doit pas penser que le match est facile, car une équipe blessée va tenter de réagir. On doit rester vigilants et jouer comme on a la façon de le faire. Comment évaluez-vous votre rendement depuis le début de saison ?

Je n’ai pas joué le premier match contre le CSC, mais depuis j’ai retrouvé une place de titulaire. Je pense que j’ai fait mon travail comme je l’ai toujours fait à l’USMA. Je me sens bien physiquement, je souhaite continuer sur la même voie. A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S

07

USMA CABBA 5e journée

Gamondi annonce les convoqués RETOUR DE ZEMMAMOUCHE, BOUDBOUDA, MAIZA ET YEKHLEF ÉCARTÉS

Juste après la séance d’entraînement d’hier qui s’est tenue à Bologhine l’entraîneur Gamondi a révélé la liste des 18 joueurs convoqués pour le match face au CABBA. Dans cette liste on remarque le retour de Zemmamouche après avoir été écarté des deux rencontres précédentes. Laifaoui rétabli de sa blessure à la cheville fait partie de la liste par contre Boudbouda ,Yekhlef ,Maiza et Daif n’ont pas été convoqués pour la confrontation d’aujourd’hui. Les 18 convoqués: ZemmamoucheMansouri-Meftah-BenamaraBenmoussa-Laifaoui-ChaffaiKhoualed-Koudri-BouchemaEL Orfi-Tedjar-SeguerDjediat-Gasmi-DahamFerhat-Bouazza L’ex-défenseur du CAB youcef Benamara qui n’a pas encore pris part à aucun match depuis le début de la saison a été convoqué pour le match d’aujourd’hui. L’équipe probable: MansouriMeftah-Benmoussa-ChaffaiKhoualed- Koudri –Bouchema-Djediat-Tedjar – Seguer – Gasmi. Les Internationaux rejoindront les Verts le lundi Les 5 joueurs internationaux de l’USMA en l’occurrence Zemmamouche, Chaffai Tedjar, Benmoussa et EL Orfi retenus par Vahid Hallilhodzic pour le match de la Libye rejoindront le centre technique de Sidi moussa le 8 Octobre pour participer au stage bloqué qui s’étalera jusqu’au 15 Octobre. A. L.


08

V S

USMH CAB 5e j our née

LES SUPPORTERS ONT PRÉPARÉ DES BANDEROLES POUR SOUTENIR CHAREF

Selon le comité des supporters de l’USMH, il aurait préparé des banderoles afin d’afficher leur soutien à l’entraîneur en chef de l’USMH, suite à sa sanction jugée abusive.

L’AFFAIRE CHAREF SERA TRAITÉE DIMANCHE

Selon les responsables de l’USMH, le recours de l’administration harrachie contre la décision de la ligue nationale sur la sanction de Charef, sera traité ce dimanche. Selon les mêmes sources, la ligue va convoquer sa commission afin de réviser le dossier de Charef avant d’annoncer son verdict et tous les harrachis souhaitent que la sanction soit revue à la baisse.

MISE AU VERT A EL-MAHDI

L’entraîneur en chef de l’USMH a programmée la mise au vert traditionnelle à l’hôtel ElMahdi. Les Jaune et Noir ont effectué leur ultime séance hier à 18h, avant de prendre le chemin de l’hôtel.

Condoléances

L’Amicale des anciens internationaux de football (AAFI), le président et l’ensemble des ex-internationaux profondément affectés par le décès de notre ami Fréha Abdelkader dit «Beka». Lui présente ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances et les assurent en cette douloureuse circonstance de leur profonde sympathie. Que Dieu Le Tout-Puissant accordera au défunt sa Sainte Miséricorde et de l’accueillir en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Très touchés par le décès de Belatrèche Djillali, ancien président de l’ASC, CRB Bordj El Kiffan, Seba Farouk ainsi que l’ensemble du collectif du journal Maracana tiennent à présenter à sa famille leurs sincères condoléances, et prient Dieu le tout puissant de l’accueillir en son vaste paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Très touchés par le décès de Belatrèche Djillali, ancien président de l’ASC, CRB Bordj El Kiffan, Farrah Ali, président du CSA-CRB BK, et Seba Farid, président de l’APC de Bordj El Kiffan, présentent à la famille du défunt leurs sincères condoléances. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

Suite au décès de Belatrèche Djillali, ancien président de l’ASC, CRB Bordj El Kiffan, tous les anciens dirigeants, Athlètes, joueurs et supporters du CRBBK présentent à la famille du défunt leurs sincères condoléances. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

L’AG ÉLECTIVE REPORTÉE

RETOUR DE DOUKHA

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’AG élective pour l’élection du nouveau PDT du CSA, est reportée à une date ultérieure. Selon nos sources, elle aura lieu entre le 8 et le 10 de ce mois, puisque la DJS n’a pas donnée son accord pour la date initiale. Dans le même contexte et selon nos sources, Laib veut installer un directoire au lieu d’un PDT, et cela expliquerait pourquoi selon les candidats, la commission n’a pas donnée son aval pour les deux dossiers déposés, à savoir celui de Hamedouche et Salemi.

Le gardien international harrachi, à savoir Doukha, est de retour parmi le groupe. Le concerné a pris part au stage avec les Vert à sidi moussa, et il sera d’attaque devant la formation du CAB pour le compte de la 5e journée du championnat.

Un seul mot d’ordre, la gagne !

Les Jaune et Noir de l’USMH tacheront aujourd’hui de retrouver le chemin des victoires lorsqu’ils reçoivent le CAB pour le compte de la 5 ème journée de ligue une. Les harrachis abattus par la sanction infligée à leur entraîneur pour une durée de six mois, vont entamer cette rencontre avec l’intention d’engranger les trois points de la rencontre.

P

Par Lotfi Salhi

our cela, Charef va opter pour quelques changements, après la défection de Hendou, qui souffre de son genou. Il sera question du retour de Boulekhoua comme arrière droit, tandis que Azzi va reprendre sa place au milieu du terrain à la place de Hendou. Dans le même contexte, la ligne offensive va enregistrer l’incorporation de Yaya, préféré à Touaheri qui traverse une mauvaise période avec les Jaune et Noir ces derniers temps « je pense que nous allons opérer quelques changements sur notre effectif habituel, vu le nombre des joueurs qui seront absents pour cette rencontre » affirme un des adjoint de Charef. En effet, les harrachis ont

Hendou le seul absent

La rencontre du CAB sera marquée par l’absence de Karim Hendou, le milieu de terrain harrachi. Le joueur en question pourra aussi faire l’impasse sur la prochaine rencontre à cause de sa blessure au niveau du Genou.

UNE PREMIÈRE POUR BITAM ET BOUTRIA

essentiellement basé leur préparation sur le plan psychologique afin d’engranger les trois points et oublier la défaite devant la formation d’El-Eulma.

BOULEKHOUA VA FAIRE SON APPARITION AUJOURD’HUI

L’arrière droit des Jaune et Noir, à savoir Boulekhoua, blessé depuis le début de la saison, va faire son apparition comme titulaire devant la formation du CAB. En effet, le joueur en question sera aligné comme arrière droit pour l’occasion.

AZZI REMPLACERA HENDOU

Dans le même contexte, Azzi, la nouvelle recrue des Jaune et Noir cette saison, sera aligné comme titulaire au milieu du terrain à la place de Hendou, blessé au niveau de son genou et sera absent pour la rencontre d’aujourd’hui.

YAYA PRENDRA LA PLACE DE TOUAHERI

Le Tchadien Yaya, qui affiche une super forme depuis des semaines, sera probablement titularisé pour la rencontre devant le CAB. En effet, le joueur en question est préféré à son camarade Touaheri, qui n’a pas démontré grande chose en ce début de saison. L. S.

Boulekhoua : «Prêt à prendre ma place comme titulaire» L’arrière droit des Jaune et Noir, à savoir Boulekhoua, titulaire indiscutable la saison

passée, et qui a contracté une blessure au début de cette saison qui l’a éloignée des terrains, affirme qu’il est prêt pour prendre sa place de titulaire face au CAB. Il compte tout faire pour convaincre son entraîneur qu’il a repris tous ses moyens. En effet, le joueur en question ajoute que la rencontre du CAB sera très importante afin de reprendre le chemin des victoires. Vous serez vraisemblablement titularisé devant le CAB, vos impressions ? J’ai vécu des jours sombres à cause de ma blessure qui m’a privée de jouer les premières rencontres. Cependant, j’ai repris mes moyens et je suis apte pour la rencontre du CAB, si Charef comptera sur moi. Comment voyez-vous cette rencontre du CAB ? Ce sera une rencontre importante pour nous, après la défaite devant le MCEE. On fera tout afin d’engranger les trois points malgré la difficulté de cette rencontre qui vient à un moment sensible pour nous, après la sanction de Charef. Revenons à votre état de santé, comment vous portez-vous maintenant ? Je me sens très bien sur tous les plans. J’ai récupéré tous mes moyens, et ma blessure est de l’histoire ancienne, et je suis apte pour cette confrontation. Lotfi S.

Amar Boutria et Abdelmalek Bitam effectueront leur premier début en championnat, cet après midi, face à l’USMH. C’est en effet leur première convocation de la saison. Si pour Bitam, c’est une retour après cinq mois de convalescence après son opération au genou, pour Boutria, son absence aux quatre premières rencontres était dictée par les choix de l’entraîneur.

BENSACI, HADI ADEL ET BITAM HADJIJ DE RETOUR DANS ABDERREZAK ABSENTS L’ÉQUIPE C’est le grand trio absent pour cet après midi contre El-Harrach, les trois joueurs souffrent des mêmes blessures au niveau des adducteurs, ce qui pose des questions sur la préparation ; que beaucoup estiment être à l’origine des mauvais départ du CAB et des nombreuses blessures enregistrées.

Après avoir été mis à la disposition des U-21, pour les deux dernières rencontres, Bouarrata a reconvoqué Hadjij pour ce USMH-CAB. Le jeune attaquant cabiste s’est dit prêt à saisir sa chance pour honorer la confiance de son entraîneur.

Bitam : «Enfin de retour»

Près de cinq mois après sa blessure au genou, Bitam est de retour à la compétition. Il vient d’être convoqué pour le match USMH-CAB, ça sera sa première apparition de la saison en championnat. Bitam se dit très content de reprendre enfin. Par Yefsah W.

Vous êtes de retour à la compétition. Comment avez-vous ressenti cette première convocation ? Dieu merci, c’est enfin le retour, j’ai passé des moments difficiles. Durant les cinq mois de convalescence, j’ai fait preuve de patience et de courage, j’ai été beaucoup soutenu par mes amis, mes proches, cela m’a redonné le moral, aujourd’hui je suis très content pour ma première convocation en championnat. Vous êtes prêt à 100% ?

Je me sens prêt à 100%, mais quant on revient de blessure, après cinq mois, il faut reprendre progressivement, ne pas bruler les étapes, c’est la règle d’un retour de blessure. L’entraîneur ne va pas vous titulariser cet après-midi … C’est tout à fait logique, il sait que je reviens d’une longue période de convalescence et que je dois rejouer progressivement, je serai sur le banc. Beaucoup ont réclamé votre présence dans l’équipe … Il est vrai que je rencontre des supporters qui me demandent pourquoi je ne joue pas, je leur ai expliqué que c’est une question de temps, cela m’encourage. L’équipe est dans une mauvaise passe, quel est votre avis ? On enregistre un mauvais départ, ça ne va pas durer. On va se ressaisir Inchallah, l’équipe progressera au fil des matchs, on reviendra forts, cette mauvaise passe ne sera qu’un mauvais souvenir. Par W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

SAVOY : «ON S’AMÉLIORE»

«L’ambiance s’est quelque peu améliorée par rapport à la semaine dernière et je pense que l’équipe est en évolution. Sur le plan psychologique, le nul face à la JSK en déplacement les a libérés. Ils auront aujourd’hui l’occasion de le prouver devant un adversaire dont on m’a dit le plus grand bien et de satisfaire nos supporters. Nous nous sommes bien préparés et motivés mentalement pour signer notre premier succès. Pour ma part, je vais leur donner toutes les indications pour bien débuter le match et je compte leur donner des instructions de la tribune, en fonction de l’évolution des événements. C’est pénalisant, non seulement pour moi, mais pour toute l’équipe et c’est décourageant parce que je ne méritais pas du tout cette punition», nous confiera l’entraîneur Savoy.

La victoire, rien que LA VICTOIRE

Les Hamraoua attendent avec sérénité le Chabab de Belouizdad, un club avec lequel ils n’ont que de bons termes et des relations amicales traditionnelles. Mais, sur le terrain, ce sera une autre histoire.

L

Par Ali Boutaleb

es hommes de Gamondi se sont déplacés à Oran pour se remettre en selle et profiter, si possible, de la mauvaise passe des locaux, lesquels sous la direction de Raoul Savoy, quoique toujours préoccupés par leurs salaires non payés, ne parlent que de victoire. C’est dire que le public qui sera présent au stade Zabana en fin de journée en aura pour son argent, comme ce fut le cas depuis la mise sur pied du championnat national, au milieu des années 60. Les Hamraoua se sont entraînés dans une relative sérénité, malgré le fait qu’ils soient tous préoccupés par leur dû en attente, y compris le staff technique, qui semble suivre la voie du précédent entraîneur, Luc Eymael. Le match d’application entre les joueurs, qui a clôt la séance de jeudi, a montré des joueurs capables d’oublier, l’espace d’un week-end, leurs problèmes et se consacrer totalement à réaliser l’objectif de leur formation, de leurs dirigeants et de leurs supporters.

SAVOY NE RÉCUPÈRE PAS TOUT SON MONDE

Pour ce «clasico», qui drainait 35 000 spectateurs dans les années 70, le staff technique oranais récupère certains de ses blessés et ses absents. C’est ainsi que Hichem Mezaïr sera le dernier rempart, et tout le monde espère qu’il sera à la hauteur de sa difficile mission, malgré les douleurs qui persistent au niveau de son

La victoire est vitale pour les Hamraoua.

genou. La défense, quant à elle, sera certainement modifiée, dans la mesure où Sebbah a fait l’impasse sur l’entraînement du mercredi et du jeudi en raison d’une blessure à l’orteil droit. Il pourrait être remplacé par Bourzama. A gauche, et en cas du refus de Layati de jouer en raison de son problème de logement, Savoy fera une deuxième fois confiance au jeune Bouazza-Krachaï, qui a fait un match correct à Tizi Ouzou, alors qu’au milieu, la confiance sera renouvelée à la paire qui a donné satisfaction jusque-là, composée de Bellabès et Zidane au milieu.

LE MILIEU, PIÈCE-MAÎTRESSE DES ORANAIS

Dans cette partie sensible qui crée les attaques et annihile celles de l’adversaire, Savoy risque de perdre son Africain, Eudes Dagoulou, absent samedi dernier pour cause d’absence de

LAYATI REFUSE DE JOUER «SANS LOGEMENT»

L’arrière gauche mouloudéen a décidé de ne pas jouer tant que la direction du club, à savoir le président Youssef Djebari qui l’a recruté, ne tient pas sa promesse de le loger avec sa famille. L’ex-joueur de l’USMH n’en peut plus de faire la navette entre sa bonne ville de Maghnia et Oran où il s’entraîne, heureusement une seule fois par jour. Il en va de même pour le gardien de but Hichem Mezaïr, qui a déclaré être, malgré tout, prêt pour le match du CRB, pour ensuite attendre la réponse à la même demande que Layati, à savoir un logement à Oran.

PAS DE PRIME POUR LES HAMRAOUA

Youssef Djebari, le président du CSA, qui continue à s’occuper de la formation professionnelle, avait promis aux joueurs une prime de 10 millions de centimes en cas de victoire à Tizi ou 7 millions en cas de match nul. Les coéquipiers de Dahmane ont fait le maximum pour s’en retourner avec un point et ils ont vainement attendu ces fameux 7 millions de centimes par joueur. Réponse de Djebari: «Les comptes bancaires sont encore bloqués et on ne peut pas honorer cette promesse pour le moment». Du coup, le moral des joueurs est au plus bas.

UNE MINUTE DE SILENCE POUR FREHA

Le public, les joueurs et les techniciens, sans oublier le personnel de l’OPOW, les officiels et la presse observeront une minute de silence à la mémoire de celui que les puristes du football appelaient Tête d’or. Abdelkader Freha, qui nous a quittés mardi dernier mérite que le monde sportif algérien ait une pensée pour lui, tout en priant Dieu Le Tout Puissant de l’accueillir en Son vaste paradis. A. B.

prise en charge de ses problèmes par la direction du Mouloudia. L’international centrafricain a fait savoir qu’il ne sera pas dans la liste des 18 pour le match d’aujourd’hui. Ce sera donc Berradja qui sera le patron au niveau de la récupération, avec à ses côtés le sobre Bouterbiat. Pour l’animation du jeu, nous aurons certainement l’inusable Aoued Amine et Sid Ahmed Aouedj, à défaut de Boumechra, ou l’inverse, un de ces deux derniers hommes se positionnant en attaque. Et c’est dans l’inefficacité chronique de ce compartiment que se trouvent tous les problèmes de Raoul Savoy. Qui mettre en pointe en espérant qu’il trouvera le chemin des filets du CRB ? Kouriba ou Sandaogo (si ce dernier ne boycotte pas le match) ? Cherif (partiellement guéri) ou Benyettou ? Un vrai casse-tête. A. B.

LES AUTORITÉS LOCALES PRÊTES À AIDER LE CLUB SI…

Le DJS, Gharbi Badredine, a reçu en milieu de semaine Youssef Djebari et l’entraîneur Savoy. La discussion a tourné autour de la situation du Mouloudia, les problèmes de direction et le manque d’argent. Le premier responsable des sports de la wilaya d’Oran a rappelé que les autorités (wilaya) sont à l’écoute des besoins du club qu’ils n’ont jamais manqué d’aider, mais que Djebari ne se mêle pas des problèmes de l’équipe professionnelle, du moment qu’il a été destitué conformément aux règles commerciales de la présidence de la SSPA. Quant aux subventions qu’avait l’habitude de recevoir le CSA, elles sont gelées pour le moment, selon une source crédible, et ne seront débloquées qu’une fois la situation générale du Mouloudia devenue plus claire et plus respectueuse des lois régissant le sport algérien. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S

09

MCO CRB 5e journée

LES AFRICAINS RISQUENT DE BOYCOTTER

Dagoulou a eu un accès de colère au cours de l’entraînement de mercredi. En effet, tout comme son coéquipier Sandaogo, il s’est retrouvé abasourdi en allant à l’hôtel indiqué par le manager général, où ils devaient poser leur camp. Or, à leur surprise, aucune réservation n’avait été faite à leur nom et ils ont été obligés de revenir à ce que certains appellent un «gourbi» où ils sont hébergés. Jeudi, tous deux étaient absents à l’entraînement. Il est certain que les deux joueurs seront absents aujourd’hui aussi, surtout que Dagoulou devait s’envoler ce matin vers son pays, où il jouera avec son équipe nationale un important match de qualification pour le tournoi final de la CAN. Il est aussi possible que le joueur rentre chez lui avec un non-retour, tout en faisant des réclamations auprès de la FIFA. Car, tous deux avaient demandé à Djebari leur lettre de libération. Voilà encore un problème posé par des promesses non tenues, puisque les deux Africains sont revenus au début du championnat sur la base d’une promesse de régularisation de leurs salaires de la saison dernière et que jusqu’à présent, ils n’ont rien vu venir, en plus des conditions d’hébergement qui sont loin d’être motivantes. «Nous logeons dans de mauvaise conditions. Nous ne mangeons pas à notre faim. Nous n’avons pas reçu nos salaires. Nous sommes loin de tout ce qui nous a été promis pour qu’on retourne à Oran. C’est pourquoi nous demandons à monsieur Djebari de nous payer notre dû et de nous donner notre lettre de libération. Il est grand dommage qu’un club de la stature du MCO, qui a une audience africaine soit géré de cette manière», a déclaré Dagoulou.

DAGOULOU VOULAIT QUAND MÊME JOUER

Pour pouvoir aider le MCO à gagner son premier match de la saison et donc rester avec ses coéquipiers ce samedi et reporter son départ vers son pays, à lundi (via Casablanca), Dagoulou avait demandé à Youssef Djebari de lui payer le voyage «aller», mais ce dernier aurait refusé en raison du manque criard de finances dans les caisses «fermées» du club qu’il continue de diriger, jusqu’à l’ouverture des comptes bancaires ou après le jugement du tribunal ce 14 octobre.


10

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

V S

LES U21 FACE À LEUR DÉFI

Auteurs d’un début de saison catastrophique, avec tout ce qu’a ce mot comme sens, les U21 du Chabab de Belouizdad seront dans l’obligation de réagir, aujourd’hui à partir de 15h, face à leurs homologues du MCO. Une rencontre qui ne sera pas une simple sinécure pour les coéquipiers du revenant Roudine, d’autant plus que leurs adversaires du jour se trouvent dans une situation identique, eux qui n’ont engrangé qu’un seul point parmi les 12 mis en jeu jusque-là. C’est dire que rien n’est acquis par avance pour deux équipes aux objectifs communs. Les Belouizdadis seront dirigés, dans cette rencontre, par Marok, en attendant que le nouvel entraîneur et ancien gardien de but, Mokhtar Hariti, entame son travail, dès mardi. Ce dernier sera présent, aujourd’hui, dans les gradins du stade Zabana pour superviser ses nouveaux joueurs, avant d’entamer sa quête.

MCO CRB 5e jo u r n é e

MEKHOUT OUT

Arena, dos au mur

Coup dur pour Arena, puisqu’il Même s’il commence, ces dernières années, à ne pourra bénéficier des services de son porteur d’eau, perdre de sa saveur, le Sid Ahmed Mekhout, pour la match MCO-CRB, reste deuxième fois de suite. Alors parmi les clasicos du que les choses semblaient championnat algérien. rentrer dans l’ordre concernant l’angine dont il souffrait, eci, étant donné qu’il met comme rapporté par nos soins, aux prises les deux l’enfant de Jijel a contracté une équipes qui ont passé le blessure aux ligaments, qui l’a empêché de prendre part à plus de saisons en Ligue cette partie. Selon un membre 1, puisqu’elles ne l’ont quitté que du staff médical, le joueur pour une seule saison. Cet après pourra faire son retour dès le match de la prochaine journée face au CSC, le 16 du mois en midi, et à partir de 18h précises, cours.

C

Par Mohamed A. A.

UNE SÉANCE DE PLUS AVANT LE DÉPLACEMENT

Alors qu’il était prévu que la dernière séance au programme se fera avant le match face au MCO, le staff technique du Chabab en a décidé autrement, en programmant une autre séance le lendemain, soit hier matin. Arena a voulu profiter du chamboulement dans le plan du vol pour peaufiner son travail et aspirer avoir sous la main une équipe apte à relever le défi de ce périple vers l’ouest du pays. A signaler que la délégation du Chabab, qui allait se déplacer hier matin, a vu son déplacement décalé jusqu’à 17h. M. A. A.

BOUDJELTI RÉINTÈGRE E STAFF TECHNIQUE

les deux formations devront en découdre sur le stade AhmedZabana, pour le compte de la 5e journée du championnat. Les deux formations se trouvent, pratiquement, dans la même situation, à savoir dans une crise de résultats, même si les Oranais partiront avec un léger avantage d’avoir arraché le point du match nul en déplacement chez la JSK, outre le fait d’évoluer sur leur terrain et davantage leur public. Les Algérois n’auront d’autre alternative que de revenir avec le meilleur résultat possible, puisqu’un autre scénario ferait que les choses iront de mal en pis. Déjà, l’entraîneur Arena sait pertinemment que cette rencontre sera décisive quant à son avenir à la tête de la barre technique, malgré les assurances de son président, Gana. Les supporters ne toléreront plus un autre échec et

C’est désormais la fin de l’affaire de Djamel Boudjelti. Après la réunion qu’il a eue avec Gana et Arena, la veille, il a réintégré le staff technique, hier matin, et a dirigé les gardiens de but. Ces derniers s’étaient plaints de son absence, et ont tiré un grand ouf de soulagement en le voyant revenir. Il a été du voyage avec l’équipe, hier, vers Oran. Dossier désormais clos.

attendent impatiemment l’issue de la partie de ce soir pour être fixé une fois pour toutes sur cela. Ils ne veulent procéder par aucun mouvement avant cette rencontre pour ne pas être accusés, ensuite de perturbateurs. Même du côté de la direction on y pense, mais, on veut tout laisser de côté jusqu’à ce que cette rencontre passe.

LES BALLES ARRÊTÉES, SON ATOUT FACE AUX ORANAIS

Ce qui se fait remarquer ces derniers temps, et les joueurs le reconnaissent d’ailleurs, c’est que le Chabab commence à perdre de son jeu. Basé souvent sur les montées de balles à une touche de balle, les joueurs se basent actuellement sur les balles longues qui n’apportent souvent rien, surtout quant il y a des défenseurs de gabarit en face. Ainsi, la seule issue qui leur reste, du moins pour le moment, est celle de recourir aux balles arrêtées qui pourront faire la différence, notamment avec Ammour et Rebbih. Arena le sait, et c’est pour cela que durant les deux dernières séances d’entraînement, il a basé son travail sur ce volet, appliqué pendant un long moment. Ainsi, l’Italo-suisse ne veut négliger aucun détail dans l’optique de se faire accorder un autre sursis, avant un autre déplacement, encore plus difficile, chez le CS Constantine. M. A. A.

BOUKEDJANE : «OUBLIER BEL-ABBÈS, EN GAGNANT À ORAN»

Khallil Boukedjane ne veut plus penser aux derniers résultats ni aux dernières turbulences au sein du groupe. Selon lui, cette page doit être tournée et de ne penser, dès lors, qu’au match d’aujourd’hui face au MCO.

KHERBACHE ET AMROUNE HORS LISTE, M. BENALDJIA DE RETOUR

Arena a arrêté, hier la liste des joueurs retenus pour le match face au MCO. Dans cette liste, l’italo-suisse s’est passé des services de ses deux attaquants, Amroune et Kherbache, alors que ce dernier était pressenti pour débuter d’attaque. Arena a refait appel à Mehdi Benaldjia, écarté lors de la dernière rencontre face à l’USMBA pour indiscipline. M. A. A.

LIGUE E1

Entretien réalisé par Mohamed A. A.

ACHOURI AU SIFFLET

La LFP a désigné l’arbitre Achouri pour officier la partie entre Oranais et Belouizdadis. Comme arbitre assistant, Amri et Sid ont été désignés, alors que la quatrième arbitre sera Sahraoui.

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe actuellement, notamment après les deux derniers faux pas et le match face au MCO ? Cela arrive, c’est le football. Quand on ne fait pas le match, on n’est pas à l’abri des défaites. Vous n’êtes pas sans savoir que lors des deux derniers matchs, face à la JSMB et à l’USMBA, la chance nous a tourné le dos. En plus, il ne faut pas oublier que soumettre les équipes à un pro-

Arena joue sa tête aujourd’hui face au MCO

gramme chargée en début de saison pourra leur jouer un mauvais tour, et c’est ce qui a été le cas pour nous. C’est difficile de rester sur la même dynamique et tenir le coup physiquement. Les faux pas font mal, très mal même, mais il ne faut pas dramatiser, surtout pas en cette période. On a une autre rencontre face au MCO et c’est là où on devra se ressaisir. Face à l’USMBA, tout le monde a senti que les joueurs avaient la tête ailleurs, que s’est-il passé au juste ? Pas du tout, et ce n’est pas la raison pour expliquer notre semiéchec. Ce qui nous a fait défaut ce jour-là, c’est seulement cette efficacité devant les buts, puisque nous nous sommes investis à fond, donnant tout ce qu’on avait dans le ventre, mais rien ne nous a réussi dans ce match. On doit oublier cet échec parce qu’on a une chose plus importante à préparer, à savoir le match face au MCO. Vu la réaction du public, qui

a été hostile, pensez-vous que c’est l’idéal pour préparer un tournant comme celui qui vous attend lors des quatre prochains matchs ? On n’a pas le choix. Nous sommes des professionnels et nous devons l’assumer. Aux supporters, déçus, je leur dis qu’on va faire le maximum pour leur rendre le sourire. Ils peuvent compter sur nous dès ce match face au MCO. C’est une rencontre, certes, difficile, mais, comme des compétiteurs, on va se donner à fond pour faire honneur à nos supporters et aux couleurs de notre club. Une défaite à Oran risque de plonger le groupe dans une situation inquiétante … Comme je viens tout juste de vous le dire, nous n’allons ménager aucun effort, et ferons tout ce qui est en notre possible afin de redonner le sourire à nos supporters. A. A.


LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

V S

BENDJILLALI : «LES TROIS POINTS RESTERONT À BÉCHAR»

Le milieu offensif des Vert et Jaune Kaddour Beldjillali Nabil souligne que le huis clos imposé par la LNFP à son équipe ne va pas du tout décourager le groupe au contraire, il fera tout pour glaner les trois précieux points de la victoire. On aurait aimé voir les gradins remplis de nos supporters, leur présence a été toujours bénéfique pour nous pousser à nous défoncer sur le terrain. Cette fois on sera privé de son soutien en évoluant devant les gradins vides, mais cela ne va pas nous empêcher à faire tout notre possible pour sortir victorieux de cette empoignade contre la coriace formation Setifienne», espère-t-il

11

Les Vert et Jaune décidés d’enchainer JSS ESS par une troisiéme victoire consécutive 5 jo u r n é e e

Les adversaires des Jaune et Vert pensent qu’avec le huis clos imposé par la ligue nationale de football professionnelle à l’encontre de la JS Saoura que les poulains du duo Hajjar –Belhafiane ne seront pas en mesure de réaliser une belle prestation comme ils le faisaient avant en présence de leurs supporters.

C

Par Oukili Ali

es derniers les soutiennent à fond du début de la rencontre jusqu’au coup sifflet final de l’arbitre qui les poussent à se défoncer sur le terrain et prendre le dessus sur leur vis à vis. Ils estiment qu’en l’absence des inconditionnels ce sera une aubaine pour les visiteurs de repartir avec le meilleur résultat possible dans leurs valises. C’est

vrai que les supporters Saouris portent toujours à fond leur équipe censée représenter toute la région de la Saoura et l’avaient bien prouvé contre la JS Kabylie poussant les coéquipiers de Benayad à consentir d’énormes sacrifices pour glaner les trois précieux points de la victoire et les remettre en confiance pour le reste de la compétition. Tous ceux qui ont suivi jusqu’ici les rencontres des Bécharis laissent entendre que leur public joue un rôle très important pour son équipe avec son soutien indéfectible tout au long de la partie. Les camarades de Benkrada donneront aujourd’hui la réplique à l’Entente de Sétif pour le compte de la cinquième journée de ligue 1. Ce match s’annonce très difficile pour eux, mais avec leur rage de vaincre sont capables de sortir victorieux de cette chaude empoignade c’est le plus grand cadeau qu’ils puissent offrir à toute une région. Les supporters se sont déplacés lors de la dernière séance d’entraînement qui s’est

La JSS et l’ESS se sont rencontrées aux éliminatoires de la coupe d’Algérie

E S S 4 JS S 2

Mission difficile pour les Sudistes à Sétif.

déroulée au stade du 20 Août 1955 pour voir les joueurs et les encourager à fournir des efforts supplémentaires contre l’ES Sétif afin de leur procurer de la joie ce Samedi. Les Sabouni et autres leur ont promis de donner le meilleur d’eux-mêmes pour enchainer une troisième victoire consécutive et que la fête soit grande à travers toute la région de la Saoura. » C’est une rencontre difficile qui nous attend ce week-end, mais quelque ce soit la détermination de notre adversaire les trois points

de la victoire resteront à Béchar. On est obligés de ne pas rater cette rencontre, et ce quelque soit la résistance de notre adversaire pour confirmer par la même occasion notre retour en force dans la compétition», souligne Benayad. Les Vert et Jaune pénétreront sur le terrain gonflé à bloc, jurent par tous les saints qu’ils s’imposeront contre la coriace formation de l’Entente de Sétif pour leur prouver que nos dernières victoires sont méritées et qu’ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. O. A.

Quelle équipe de Sétif aujourd’hui ?

Il y aura sûrement très peu de changements dans l’équipe de Sétif par rapport à celle qui est venue à bout du WAT, Samedi passé. En ce qui concerne le poste de gardien de but, Khedhaïria semble inamovible. La même ligne défensive sera reconduite. Velud fera donc confiance, sur les flancs, à Ziti et Legrâa. La paire centrale sera composée de Dimba et Belkaïd. Le changement notable qui pourrait s’opérer dans cette formation sétifienne sera la titularisation de Gourmi en lieu et place de Okbi malade et Ferrahi à la place de Delhoum sanctionné. Par ailleurs ce choix s’explique par la volonté de Velud de voir la JSS être gênée au départ des actions offensives.

SE DONNER LES MOYENS D’ATTAQUER

Il y a de bons récupérateurs dans l’effectif sétifien et il n’est pas question de se priver de leurs services. Sétif, c’est certain, se donnera les moyens d’attaquer et elle aura à se montrer

dangereuse par le trio Aoudia-Soltani-Chellali. Ce dernier, comme à son habitude, évoluera un cran derrière ses deux avants. Selon l’évolution des choses sur le terrain et surtout du score, Velud pourrait faire appel à son formidable joker, Tiouli, qui, à lui tout seul, peut renverser une situation. Réaliser une belle performance à Béchar permettra à cette équipe de Sétif d’accumuler de la confiance avant la suite du championnat.

L’OFFENSIVE, MAIS PAS TROP !

On ne risque pas de se tromper en disant que Velud va reconduire exactement la même équipe que celle qui a l’habitude d’évoluer. Celle-ci, on se le rappelle, comporte un maximum de joueurs à vocation offensive. Ils étaient deux à avoir pour mission d’animer le jeu et trois, voire quatre joueurs à occuper les lignes avant. Les résultats, pour le moins élogieux ont montré que le staff sétifien était dans

le vrai. C’était un choix délibéré de Velud de doter l’équipe de moyens suffisants pour attaquer. Il ne pouvait en être autrement, car la direction du club a d’ores et déjà défini les objectifs et ils sont ambitieux.

BELHAFYANE VS VELUD

Contre la fantasque équipe de la JSS, il n’y a donc aucune raison de prendre des risques et le mieux ne serait d’adopter plutôt une position d’attente pour pourquoi pas porter l’estocade, quand l’occasion se présentera. Ce sera à Velud de faire les meilleurs choix en ce qui concerne la stratégie qui sera de mise et les hommes qui auront à l’appliquer. Ce match contre la JSS se gagnera ou se perdra d’abord à partir du banc de touche, Belhafyane et Velud se livreront à une véritable partie d’échec, par équipes interposées et la palme reviendra à celui qui aura fait étalage de la stratégie la plus élaborée. Y. M.

Les Bécharis ont affronté la saison passée l’Entente pour le compte des éliminatoires de la coupe d’Algérie. La rencontre s’est déroulée au stade du 8 Mai 1945 (Sétif) remportée par les gars des hauts plateaux sur le score de quatre buts à deux temps réglementaire. Les Sétifiens avaient éprouvé les pires difficultés pour arracher leur billet et passer ensuite au tour suivant devant un adversaire qui leur a compliqué durement la tâche. Les deux équipes vont se rencontrer pour la deuxième fois de leur existence. Les Vert et Jaune même s’ils ne joueront pas devant leurs bruyants supporters sont décidés de prendre leur revanche et rejoindre par la même occasion le groupe de tête.

OKBI ET DELHOUM, LES GRANDS ABSENTS

Hier, tous les joueurs de l’ESS étaient du voyage à Béchar, en prévision du troisième déplacement de la saison. Par ailleurs, deux éléments ont brillé par leur absence. Il s’agit du milieu récupérateur Mourad Delhoum et le meneur de jeu Okbi Hicham. Les deux joueurs, blessés, devraient retrouver la compétition lors de la sixième journée contre l’USMA.

SOLTANI «UNE BELLE PERFORMANCE FACE A LA JSS POUR PROVOQUER LE DÉCLIC» Entretien réalisé par Y. Malki

Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles... Les choses vont très bien pour moi et j’ai complètement récupéré de ma blessure à la cuisse. Nous nous préparons avec beaucoup de sérieux, car les matchs vont maintenant se succéder et nous devons être prêts pour les aborder dans les meilleures conditions. Vous attendiez-vous à gagner par un score aussi large face au WAT, lors de la dernière journée de championnat ? Il est difficile de répondre à votre question, car chaque équipe débute un match pour le gagner. Nous savions que nous étions en mesure de gagner mais, honnêtement, pas sur un score d’une telle ampleur. Au fil des minutes, nous avons pris confiance et les choses sont devenues

de plus en plus faciles. Êtes-vous adapté à votre nouvelle équipe ? Totalement et il faut reconnaître que tout est fait pour qu’il en soit ainsi. Nous formons une véritable famille et c’est cet esprit de solidarité qui fera notre force cette saison. Cela risque de ne pas suffire car il vous faut développer un football de qualité... C’est certain et il y a à Sétif des joueurs de qualité. On sent aussi chez les joueurs une réelle volonté d’arracher un résultat. Il y a une âme de guerriers chez tous les joueurs et une grande envie de réussir une belle saison. Vous aurez à le montrer, dès ce samedi, face à la JSS, n’est-ce pas ? Nous avons conscience qu’une belle performance face à la JSS, qui a gagné ses deux derniers matchs, nous fera le plus grand bien. Cela ne sera pas du tout facile

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mais nous jouerons nos chances à fond dans ce match. Peut-on dire que votre équipe a atteint sa vitesse de croisière ? Je ne le pense pas. Nous sommes toujours à la recherche d’une certaine cohésion et cela se fera très bientôt. A ce moment-là, notre rendement sur le terrain sera tout autre. Je peux vous dire que l’ESS aura son mot à dire cette saison. Ce sont là des propos qui sont faits pour rassurer vos supporters, qu’avez-vous à leur dire ? C’est la réalité. Il y a un très bon groupe de joueurs à l’ESS cette saison et surtout des dirigeants qui sont tous dévoués à la bonne marche de l’équipe. Avec le staff en place, nous ne pouvons que progresser et cela sur tous les plans. Il n’y a donc aucune raison pour que nous ne réussissions pas notre saison. Y. M.


12

1 1 JSMB MCA 5e j o ur né e

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT …

Les Vert et Rouge ont été soumis à une séance d’entraînement ce jeudi, à l’heure du match qu’ils allaient disputer contre le MCA. Il y avait une grande ambiance qui régnait cet après midi de jeudi.

UN GRAND PUBLIC …

Un grand public a assisté à la dernière séance d’entraînement, précédant la rencontre qui allait avoir lieu entre la JSMB et le MCA.

UNE ÉQUIPE IMPRÉVISIBLE …

Tous les supporters ont estimé que le Mouloudia était une équipe imprévisible et qu’elle représentait un véritable danger. Les supporters nous ont fait part de leurs inquiétudes avant ce match, tout en restant confiants vis-à-vis de leurs fans.

L’AG DU CSA : BILANS APPROUVÉS COMME UNE … LETTRE À LA POSTE

Donc, comme prévu, l’assemblée générale du CSA-JSMB s’est déroulée dans la plus grande sérénité et sans voix aucune de contradiction, ni d’opposition. Mieux encore, les bilans moral et financier ont été approuvés, à l’unanimité. Comme une lettre à la poste. Une AG sur mesure qui a entraîné, par conséquent, une approbation sans surprise, et ce, en l’absence du président du CSA, Abdelhafid Tiab mais, en présence, bien entendu, du représentant de la DJS. D’ailleurs, ce fut le premier vice-président qui présida cette réunion dans laquelle le président B. Tiab qui avait déclaré que le CSA était le seul pourvoyeur de fonds du club professionnel. Une réplique que tous les membres de l’AG ont approuvé, sans apporter une solution, si ce n’était cette “boutade” à propos de Sonatrach. “Sonatrach devra composer avec les autres clubs. Elle appartient à tous les Algériens”, ont rétorqué certains membres qui, vite, ont fini par délaisser cette issue, dans la mesure où Boualem Tiab leur affirma que cette situation n’allait pas perdurer et que des changements seraient en vue, dans ce sens, prochainement. Par ailleurs, une commission de candidatures a été installée et dans quelques jours, ce sera une nouvelle équipe qui prendra les commandes du CSA. A. Z.

Fiche technique

Stade : Unité Maghrébine (Bejaia) Affluence : nombreuse Arbitres : Haimoudi, Etchiali, Bouhassoune Buts : Boussaha (68’sp) JSMB – Djalit (87’) MCA Avertissements : Mekheldi (8’), Laribi (81) JSMB, Ghazi (26’),Djehbala (48’), Metref (82’) MCA Expulsions :

JSMB :

Djabaret,Megatli, Mebarakou, Zafour, Behloul,Zerrara, Niati, Derrag, Ait Feguene ( Laribi 73’),Mekheldi ( Cheheima 58’), Bourekba ( Boussaha 58’) Entraineur : Alain Michel

MCA :

Chaouchi, Bessegheir, Hachoud ( Yalaoui 62’), Bachiri, Djeghbala, Babouche, Metref, Ghazi, Kacem ( Meklouche 73’, Yachir ( Attafen 90’+3’), Djallit. Entraineur : Djamel Menad

Le stade de l'Unité maghrébine a été le théâtre d'une belle affiche JSMB-MCA. Les Lions de la Soummam qui ont le vent en poupe en ce début de saison, et le Mouloudia d'Alger qui n’arrive

Le leader cale à domicile

toujours pas à redresser la barre, mais il veut repartir de la plus belle des manières cet après-midi. Alain Michel sait aussi que Menad connaît bien les Béjaouis, étant donné qu'il a été entraîneur de cette équipe et il n'a pas caché cette envie de battre la JSMB sur ses bases, sans oublier les anciens Béjaouis, Kacem, Djallit et Bachiri qui ont été intraitables. Depuis le semi- échec concédé contre l'ASO. Les Vert et Rouge du MCA ne parlent que de ce retour en force. Tout le monde s’est préparé comme il se doit, afin que ce match contre la JSMB soit le vrai départ du doyen des clubs algériens, qui a une folle envie de reprendre la bonne voie. Dans ce match, Malheureusement et sur le rectangle vert, c’est une toute autre histoire. Les visiteurs étaient les premiers à se faire menaçants puisque Kacem gâcha une occasion immanquable à la 4éme de jeu en envoyant le ballon largement au dessus de la barre transversale. Quatre minutes plus tard, les mouloudéens obtiennent un penalty .Hachoud chargé d’exécuter la sentence verra son tir détourné par un Djabaret des

grands jours. Les poulains d’Alain Michel, et après avoir laissé passer cet orage, reprennent du poil de la bête et vont à leur tour se montrer dangereux à plusieurs reprises. Les deux formations se créent ainsi des occasions sans que l’une ou l’autre ne prennent l’avantage au tableau d’affichage. C’est donc sur le score de parité vierge que s’achève la première mi temps. Au retour de vestiaires, les locaux certainement sermonnés par leur entraineur, jettent toutes leurs forces dans la bataille. A la 68’, les Béjaouis obtiennent un penalty que transforma Bousseha qui venait de faire son entrée en Espoir : JSMB – MCA (0- 0)

jeu. Les camarades de Zafour auraient pu inscrire d’autres buts n’était ce le manque de lucidité des attaquants à l’approche des buts de Chaouchi. Ce furent au contraire les hommes de Menad qui réussissent à niveler la marque grâce à ce rusé de Djalit qui profitera d’une sortie hasardeuse de Djabaret pour mettre de la tête le ballon hors de sa portée. Les quatre minutes de temps additionnels s’achèvent sans que le tableau ne connaisse un changement. Haïmoudi mettra donc un terme final à ce match nul en sommes, tout à fait logique entre ces deux équipes.

Entretien réalisé par A.Zoughaileche

Ce départ était-il envisageable ? En quelque sorte oui. Car, au vu de la préparation qu’on a effectuée en Tunisie, la qualité du travail, un tel départ était attendu, même si des gens avaient douté de nos compétences et du recrutement effectué.

Cependant, certains vous reprochent vos prestations mi-figue, mi-raisin. Un commentaire ? On joue pour gagner. Pour les prestations, avec le temps, ça va venir. Il ne faut pas oublier que l’équipe a été remaniée à 50%. C’est dire que ce qui nous intéresse en ce moment, ce sont les points que nous récoltons.

On dit que vous avez raté une victoire à Constantine. Qu’en pensez-vous ? Effectivement, ce jour-là, on aurait pu tuer le match en première mi-temps. Nous avons raté un deuxième but tout fait. Ce n’est pas grave même si on a perdu deux précieux points. L’essentiel, face au CSC et devant ses 50 000 supporters, on a évité la défaite. On a remarqué aussi, qu’à la 10’ de la fin, il y a eu ce repli. Pourquoi ? Tout à fait. En plus de cela, on s’est mal engagé, c’est ce qui a

permis au CSC de nous acculer et le CSC n’avait pas de mal à récupérer.

Maintenant, comment voyez-vous la suite du championnat ? On va gérer match par match. On ne peut pas prévoir ce qui va se passer, mais, on va éviter à ce qu’il y ait des blessures et des absences forcées. Finalement, il faudrait savoir qu’on fera le maximum pour faire un grand parcours.

Selon vous, quels seront les matches les plus durs qui vous attendent ? Tous les matches sont durs. Pour moi, le plus dur reste à venir. Il y a la JSK, l’ESS, ce sont des matches importants que nous allons disputer avec des équipes ambitieuses. Oui, vous voulez ajouter quelque chose? Oui, pour dire que si on arrive à passer le camp des prochains rendez-vous, c’est-à-dire 4 à 5 matches, nous aurons un bon coup à jouer pour une place sur le podium et, pourquoi pas le titre. C’est important ce que vous dites là. Est-ce votre objectif ? C’est trop tôt pour dire quoi que ce soit, mais, je peux vous dire qu’on est ambitieux et

P

Par Mounir Benkrami

Après quatre victoires pour autant de rencontres jouées, les espoirs de la JSMB se feront egalement eux aussi accrochés par leurs homologues du Mouloudia. C’est bien pour la premiere fois de la saison que les U21 de la JSMB ne parviennent pas à marquer ne serait ce qu’un but.

MENAD : « C’EST UN MATCH NUL ÉQUITABLE »

Visiblement satisfait par le point du match nul obtenu face à son ancienne équipe, le néo driver du Mouloudia dira que : « je crois qu’aujourd’hui nous avons assisté à une très belle rencontre entre deux équipes qui, pratiquent du beau football. Mes joueurs auraient pu prétendre à mieux si nous avions transformé le penalty. Ceci dit je suis vraiment satisfait de la préstation de mes joueurs et ce match nul qui est en somme équitable »

«UN TEL DÉPART ÉTAIT ATTENDU…»

Hacène Hammouche, l’entraîneur-adjoint des Vert et Rouge a, toujours, travaillé dans l’ombre, loin des projecteurs. Pourtant, cet éducateur qui a résisté à toutes les tempêtes qui se sont succédé, est d’une compétence telle que la direction du club en a fait son homme de confiance. Cela fait deux ans maintenant que Hammouche boss en collaboration avec Alain Michel et l’on peut dire, sans risque de nous tromper, que les deux hommes, accompagnés de Sebaâ, l’entraîneur des gardiens, et du préparateur physique, sont en train d’accomplir un parcours presque sans faute. Dans cet entretien, notre interlocuteur nous fait part du secret d’un bon départ, tout comme il parlera des chances de la JSMB quant à la suite de son parcours.

chaque rencontre prouve que la JSMB est là. Vous travaillez dans l’ombre. Cela ne vous incite pas ? Non, pas du tout. C’est un travail d’équipe. C’est tout un staff et chacun apporte sa contribution et son expérience. Quelle est votre relation avec Alain Michel ? Très bonne. Le courant passe très bien. On s’entend et on se concerte sur tous les sujets concernant l’équipe.

La venue du MCA, que vous a-t-elle procuré ? Une occasion de retrouver mes anciens collègues, à l’image de Menad et certains autres joueurs, comme Bechiri, Ouali. C’est toujours un plaisir de retrouver ce beau monde dans une même équipe.

On vous laisse le soin de conclure … J’espère que notre public sera toujours de notre côté, et qu’il continuera à apporter son soutien, notamment dans les moments les plus difficiles. Pour notre part, nous allons nous efforcer de faire de notre mieux en vue de faire un grand parcours durant cette saison. A. Z.

Le retour de Sonatrach fait l’unanimité

Il n’est secret un pour personne que la Sonatrach et le MCA ont signé mercredi un protocole d’accord permettant à la compagnie pétrolière de racheter, à hauteur de 100%, le capital social du vieux club algérois qui devient ainsi la quatrième formation de Ligue 1 à intégrer le giron de la compagnie en question.

LES LIONCEAUX ACCROCHÉS

HAMMOUCHE, ENTRAÎNEUR-ADJOINT :

LIGUE 1 13

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

M’BELE VEUT JOUER

L’attaquant congolais du MC Alger, M’bele commence sérieusement à s’inquiéter pour sa situation peu confortable. A priori, il y a de quoi du moment que le joueur, qui était titulaire à part entière avec l’ancien entraîneur en l’occurrence, Jean-Paul Rabier, ne figure actuellement plus dans les calculs de Djamel Menad. En effet, puisque depuis la venue de ce dernier, M’bele n’a plus été convoqué durant les deux dernières rencontres face respectivement à l’ASO Chlef et hier face à la JSM Béjaïa. Contacté par nos soins pour en savoir un peu plus sur sa situation, l’attaquant congolais nous dira textuellement : «Je respecte amplement les choix de l’entraîneur mais franchement, ce n’est pas ainsi que je vais aider mon club. En d’autres termes, je veux jouer et je ferai tout mon possible pour regagner la confiance du coach.» No comment !

QUEL AVENIR POUR LE STAGE DE TUNISIE ?

Pas plus tard que la semaine dernière, le staff technique mouloudéen, sous la direction de Djamel Menad, s’est entendu avec la direction du club pour la programmation du prochain stage de préparation en Tunisie. Un stage qui devait avoir lieu les 17 ou 18 jusqu’au 26 octobre en cours. Mais, aux dernières nouvelles, la Ligue de football professionnel aurait décidé d’avancer la 7e journée pour le 23 octobre. Ce qui signifie que les Mouloudéens vont devoir revoir leur copie. Une évidence, du moment que Djamel Menad ne va aucunement accepter de programmer un stage de 5 ou 6 jours. Ce qui nous mène à dire que ce stage en question risque tout simplement l’annulation dans les jours à venir. Pour rappel, le staff technique des Vert et Rouge voulait meubler la prochaine trêve par un ministage de préparation avant de reprendre du service avec deux matchs au 5-Juillet contre respectivement l’USM Bel Abbès et le CR Belouizdad. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

our rappel, la grande famille du Mouloudia attendait depuis longtemps ce retour après toutes les mésaventures et surtout, toutes les mascarades et les scandales vécus durant les dernières années. C’est dire que ce retour fait l’entière unanimité dans le camp des Vert et Rouge et même, dans le camp de la société pétrolière. D’ailleurs, il suffit juste de voir la déclaration du PDG de la Sonatrach en l’occurrence, Abdelhamid Zerguine pour avoir une idée précise sur la situation : «Notre décision d’investir dans quatre clubs de l’élite est stratégique. Elle a été cautionnée par les autorités publiques du pays et vise à aider le football algérien à rebondir. Le MCA est un grand club qui n’est plus à présenter et c’est suffisant pour comprendre que la Sonatrach a fait le bon choix», a lancé le premier responsable de la société pétrolière juste après la signature du protocole mercredi dernier.

LES JOUEURS SOULAGÉS

A l’instar des dirigeants et des supporters qui sont hypercontents après le grand retour de la Sonatrach, les joueurs sont, quant à eux, contents et surtout, soulagés. La raison ? Elle est toute simple, les joueurs du Mouloudia sont, désormais, convaincus, qu’ils ne vont plus « galérer » pour percevoir leurs salaires comme ce fut le cas durant les dix dernières années. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler que la Sonatrach a, d’ailleurs, entamé les procédures pour procéder à la régularisation des différentes situations financières des joueurs et même, des différents staffs. Une initiative qui a tout simplement réjoui tous les joueurs et les membres des différents staffs qui en avaient tant

besoin de ce genre de gestes. « Il n’y a rien à dire, la venue de la Sonatrach est une excellente chose pour le MCA et je peux vous affirmerque tous les joueurs en sont très contents et vraiment soulagés », nous dira le capitaine Réda Babouche. Des propos bien appuyés par son entraîneur, Djamel Menad qui nous dira : « C’est une bonne chose pour le Mouloudia qui a beaucoup souffert et j’espère que la Sonatrach pensera aussi aux projets d’avenir.»

LES SUPPORTERS COMMENCENT À RÊVER

Comme il est déjà su, les milliers de supporters du MC Alger ont vécu des moments très pénibles au cours de ces dix dernières années et plus exactement depuis la séparation à l’amiable entre la Sonatrach et la section football du MCA en 2001. Des moments pénibles dus essentiellement à toutes ces fameuses guerres des clans entre les différentes directions du club et ce, depuis l’époque du Dr Messaoudi jusqu’au fameux bras de fer Omar Ghrib-Brahmia en passant pas les scandales entre Zedek et Amrous et autres… L’arrivée de la Sonatrach va, désormais, contenir tous ces litiges et tous ces contentieux en prenant officiellement les commandes de la section football du MCA. Et ce qui a vraiment réjoui le grand public du Vieux club algérois c’est, sans doute, la promesse du PDG de la Sonatrach, Abdelhamid Zerguine qui a tout simplement déclaré dernièrement: «Il est temps pour le MCA de voir enfin grand et si nous sommes là, c’est pour donner une nouvelle dimension et ce grand club qui doit dès les prochaines années retrouver son lustre d’antan. » Une promesse qui semble galvaniser les supporters du MCA qui commencent même à rêver… D’ailleurs, le désormais, ex-patron du MCA, à savoir Omar Ghrib, qui s’est adjugé une place au prochain conseil d’administration, a de son côté déclaré : «L’ES Tunis et le Ahly du Caire ne sont pas mieux que le MCA et avec la venue de la Sonatrach, le Mouloudia aura fière allure prochainement. » M. B.

NAISSANCE

La famille KALILA de Bougara et d’Alger s’est agrandie. Tôt le matin (03h00), une princesse,

HIBA YASMINE est venue mettre un terme au suspense et à l’angoisse de son papa. Hier, vendredi, notre collègue et cher ami Laïd a fait «irruption» au journal avec un grand sourire … “ Enfin ma princesse est arrivée…” Longue vie à la princesse et prompt rétablissement à la maman. Félicitations !


14

V S

WAT MCEE

5e jo u r n é e

Les protégés de Amrani sont décidés plus que jamais à mettre un terme aux mauvais résultats enregistrés jusque-là, c’est d’ailleurs le sentiment de tous les joueurs qui veulent à tout prix réussir la première victoire de la saison, qui va leur permettre de respirer et de voir l’avenir sous des cieux un peu moins sombres.

V S

USMBA CSC 5e j our née

PAS DE RISQUES POUR GIL

Ne voulant point prendre de risques,le staff médical a imposé au milieu de terrain Gil N’gomo du repos pour cette semaine. L’interessé a confié « mon état de santé s’est nettement amélioré, mais je préfère patienter avant de reprendre la compétition. Le championnat est encore long et je ne prendrais pas de risques inutiles qui pourraient hypothéquer la suite »

BENOUNES ET KERROUCHE TOUJOURS CONVALESCENTS

Ayant été opérés avec succès en France, les deux attaquants du CSC sont en convalescence. Ils seront donc astreints à une rééducation dont la durée varie entre un et deux mois. Leur retour est attendu avec impatience par le coach Lemerre qui pourra ainsi disposer d’atouts offensifs certains, à même de faire souffler Bezzaz et Boulemdais. A. B.

Vaincre le signe indien

LIGUE E1

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

D

Par S. T. Smain

ans l’entourage du club, l’heure est à la mobilisation, pour mieux négocier ce match face à El Eulma, les camarades du stratège Belgherri, ont pris leur quartier au luxueux hôtel Mariot afin de les mettre dans des conditions les plus favorables en vue d’être prêts mentalement pour cette joute qui s’avère difficile face à une équipe qui a réussi une bonne entame de championnat, en battant l’USMA et l’USMH dans son antre ce qui prouve que les Babyas ont de solides arguments à faire valoir, c’est pour ainsi dire la tâche sera

des plus ardues pour la troupe de Amrani qui devra faire preuve de vigilance, s’ils veulent mettre à la raison leur adversaire du jour moralement bien préparé, contrairement au Widad qui évoluea la peur au ventre, c’est justement ce que craignent les supporters qui ne sont pas du tout rassurés par la manière de jouer de leur équipe jusque-là, en dépit de ce constat, les Tlemcéniens sont déterminés à se surpasser pour offrir une victoire qui va réconforter leurs fidèles supporters qui jusqu’à présent ont répondu présents et ce malgré la traversée du désert des Tlémceniens en ce début de saison. S. T. S.

Les Widadis se trouvent dos au mur.

SAYAH : «NOUS FERONS TOUT POUR BATTRE EL EULMA»

Le meneur de jeu tlemcénien Sayah Saïd, l’un des éléments les plus en forme du club phare de Sidi Boumediène, affirme dans cet entretien, que lui et ses camarades sont conscients de ce qui les attend aujourd’hui face au MCEE, et que seuls les trois points comptent pour eux, pour ne pas sombrer dans le doute.

Entretien réalisé par S. T. Smain

La contre-performance face à l’ESS semble déjà oubliée ? Vous savez les défaites ont toujours un côté positif dans la mesure où elle nous obligent à travailler davantage, et rester constamment vigilants et concentrés. Le match de l’Entente fait partie du passé, mes camarades et moi, nous nous sommes bien préparés pour cette confrontation face à El Eulma, où seule la victoire nous intéresse. Le moral de mes coéquipiers est au top niveau, ceci dit l’ambiance est excellente au sein du groupe. Aujourd’hui pour le compte de la 5e journée comment se présente cette confrontation face au MCEE ? Je sais une chose, c’est qu’on est condamné à remporter ce match, quelque soit la manière, légale bien sûr,car on a plus le droit à l’erreur, il faut garder les 3 points à la maison, vaille que vaille. Battre le Mouloudia d’El Eulma est primordial puisque une autre contre-performance serait intolérable. On est tous conscients de ce qui nous attend. Il faut s donner à fond pour assurer le succès. Comment comptez-vous contrer le MCEE ? C’est une équipe qui pratique du beau football, il faut passer outre, et tout faire pour ouvrir le score le plus tôt possible, puis le gérer comme il se doit tout en restant concentrés tout au long de la rencontre. Il faut rentrer dans le vif du sujet dès l’entame de la partie, après les échecs face au MCA-JSK-CABBA et Sétif. N’avez-vous pas peur de la pression qui pèse sur vous ? La pression on connaît, c’est notre quotidien devant un public trop exigeant. Il faut battre le MCEE coûte. On sait que nos fans ont été affectés par les contre-performances on fera tout pour les soulager et les rendre heureux. S. T. S.

LES SANAFIRS À BEL ABBÉS POUR UN RÉSULTAT POSITIF

Par Aymen Badis

La sortie des camarades de Griche à Bel Abbés, est préparée dans la sérénité au regard de la production héroïque faudrait –il l’avouer, sanctionnée par un nul ayant valeur de victoire face au leader. Sous la direction de Lemerre, les

« Verts et Noirs » sont soumis à un travail de cohésion notamment sans grosse charge, afin de gérer rationnellement un physique mis à rude épreuve pour cette entame de saison .Mais l’ensemble Constantinois, reste conscient de la difficulté de la tâche face à cette équipe de

Griche : «Nous sommes motivés»

BelAbbés, qui vient de réaliser deux excellents résultats nuls hors de ses bases. Avec le retour de certains cadres absents lors des précédentes joutes, le coach semble plus serein mais également, il s’offre la possibilité de manœuvre dans ses choix pour composer un onze capa-

Horraires

18H00 16H00 Qu’en est-il du moral ? 18H00 Tout baigne actuellement dans l’huile, au sein du groupe. 18H00 Le moral est au beau fixe car j’estime que nous avons 16H00 fourni une prestation de premier ordre devant le leader. 17H45 18H00

Un sacré morceau vous attend à Bel Abbés ? Il est sûr que la rencontre face à l’USMBA ne sera pas de tout repos,mais nous sommes déterminés à réaliser le Equipes meilleur résultat possible d’autant plus que nous allons 1. JSM Béjaïa récupérer quelques cadres dont leur retour va nous aider. 2. ES Sétif

3. MC Alger 4. USM Alger 5. MC El Eulma 6. CR Belouizdad 7. USM Harrach 8. CS Constan. 9. JS Saoura 10. ASO Chlef 11. JS Kabylie Y a-t-il une stratégie concoctée par Lemerre ? 12. CA Batna Pas spécialement pour cette rencontre.Le coach Lemerre, 13. USMB Abbès insiste depuis son arrivée au club, sur la discipline tac- 14. CABB Arreridj tique. C’est le secret de toute réussite 15. MC Oran Aymen Badis 16. WA Tlemcen

Un mot sur l’adversaire ? L’équipe de Bel Abbés est respectable du fait du recrutement judicieux opéré. C’est une formation coriace, pratiquant un bon football. Le dernier match face au CR Belouizdad, est la parfaite illustration de la bonne santé des gars de la Mekerra.

ble de tenir en respect son adversaire. Mansouri, Alleg et Benhadj sont des pièces essentielles dans l’échiquier Constantinois, à même d’apporter de la consistance et du métier à l’entrejeu. Les séances d’entraînement qui se sont déroulées à Ain Smara, localité située à quelques kilomètres du chef

lieu de wilaya, ont permis de voir une équipe déterminée à revenir avec un résultat positif, et ce qui est sûr,c’est que dix-huit joueurs seront présents à Bel Abbés contrairement à la sortie de Bejaia,ou la feuille de match ne comportait que quinze. A. B.

PROGRAMME DE LA 5e JOURNNÉE Rencontres

Pts 11 08 08 07 07 07 07 06 06 05 04 04 02 02 02 01

Résultats

USMBA/CSC MIAL-GOURARI-SEMSOUM USMH/CAB SAIDI-HADJ SAID-REZGUANE WAT/MCEE HALLALCHI-BRAHIM-DOULACHE USMA/CABBA BACHIR-BENMANSOUR-ABID JSS/ESS GHORBAL-SERRADJ-CHARCHAR ASO/JSK ZOUAOUI-BITAM-CHENAOUA MCO/CRB ACHOURI-AMRI-ZID JSMB-MCA Joué hier 1-1

J 05 04 05 04 04 04 04 04 04 04 04 04 04 04 04 04

G 03 02 02 02 02 02 02 01 02 01 01 01 00 00 00 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

N 02 02 01 01 01 01 01 03 00 02 01 01 02 02 02 01

P 00 00 01 01 01 01 01 00 02 01 02 02 02 02 02 03

BP 07 10 07 07 07 02 02 07 01 03 07 03 02 01 03 01

BC 03 02 02 04 05 01 02 06 03 03 03 11 04 03 06 09

Diff +04 +08 +05 +03 +02 +01 +00 +01 -02 +00 +04 -08 -02 -02 -03 -08


LIGUE E2 1 0 RCA SAM

Larbaâ leader ! Les Crabes Maracana N°1846 — Samedi 6 Octobre 2012

euphoriques

5e jo u r n é e

Fiche technique

Fiche technique

Stade : Omar HamadiBologhine Affluence : Moyenne Arbitres : Bouchama, Seghiri, Bougherara Advertisements : Madour (35’), Sadaoui (50’) (RCA) Hamdi (28’) ; Koul (36’), Belahouel (52’), Fassi (62’) (SAM) Buts : Noubli (45’) pour le RCA

RCA:

Dali, Sadaoui, Madour, Cherfaoui, Houait, Amiri , Harrouche, Bouder bala (Hamici 72’), Bougueroua (Hamoudéne 74’), Noubli (Nézouani 82’). Entraineur : Boudjaarane

SAM:

Bencherif , Fassi , Hamdi , Allali , Belahouel , Grim , Benhadj , Fergani , Mécherfi (Bouhadi 50’) , Abed , Koul (Amara 58’). Entraineur : Bot

Portés par leur public, les Arbéens prennent d’emblée le match en main, faisant une terrible pression sur leurs adversaires

1 1

ASMO USMB 5e jo u r n é e

Stade : 24-Février (Bel Abbes) Affluence : Huis-clos Arbitres : Houasnia, Badache, Bourouba. Buts : Nemdil (26’) MOB Averts : Akrour (63’) MOB

MCS:

qui arrivent tant bien que mal à se dégager laissant les locaux courir dans tous les sens pour trouver le chemin des filets,mais en vain. Les visiteurs procèdaient par des contres très rapides, mettant en difficulté les Bleu et Blanc, et obligent Dali à intervenir maintes fois pour garder sa cage vierge des tentatives adverses. Sentant le danger venir, les poulains de Boudjaarane passent à la vitesse supérieure, en se jettant corps et âme dans la bataille, mais trouvent à chaque fois le gardien de but Bencherif trés éveillé afin de contrer leurs actions dangereuses. Alors qu’il ne restait que quelques secondes pour que l’arbitre siffle la fin de cette première période de jeu sur

le score vierge, quand Noubli surgit et d’une superbe reprise de la tête donna l’avantage à son équipe. Les poulains de Boudjaarane continuaient d’harceler les « Samistes » dés la reprise, pour ajouter d’autres réalisations et se mettre à l’abri d’un éventuel retour en force des camarades de Faci,seulement en vain,car tous leurs essais échouèrent dans les décors à la grande déception de leurs supporters. En dépit de tous leurs efforts, les camarades de Dali ne peuvent secouer une nouvelle fois les filets de Bencherif, et la rencontre s’est terminée en leur faveur sur le score d’un but à zéro. S. T.

Un nul qui arrange les Blidéens

Fiche technique

USMB:

La première période sera dominée par les visiteurs, qui entament la rencontre avec de meilleures intentions, malgré un bon début de match pour la bande à Karamani. La première alerte sera à l’actif des locaux, par l’intermédiaire de Sahnoune, qui rata le cadre à la 4’ suite à un bon tir dans la surface. La réac-

Les Mocistes se rebiffent Fiche technique

MOC:

Kial, Bahloul, Klehnemer, Berrezane(Lemaici 44’), Mokrane, Zemit, Kibia, Si Amar(Bourenane 85’), Hamadache(Ramdani 46’), Belaili, Bouregaa. Ent: Latréche.

ASMO:

Khelladi, Belkhiter, Belanseur (Mana 59’), Herida, Namani, Abdellaoui, Melika (Boudina 90+1’), Douicher, Ouznadji, Khelifati, Kilifali (Ladraa 64’), Hamia. Entraineur : Akli

MOB:

Toual, Benhocine, Kedjari, Chebana, Baouali, Ferhat, Akrour, Selloum, Amrane(Benchabane 70’), Djahel, Nemdil. Ent : Rahmouni.

Stade: Hamlaoui Affluence: Huis-clos Arbitre: Chenane, Meknous, Belarbi. Buts: Hamadou (28’) (sp), Bouregaa (89’) MOC Averts: Mokrane (12’), MOC, Khenab (28’) ABM Expulsion: Kibia 85’ et 90’+2 MOC

Stade : Zabana-Oran Arbitres : Necib, Maghlout et Boudebouz Affluence : Faible Avertissements : Boussaàda (22’), Youcef Yacine (84’), Youcef Zakaria (59’), Bouamria (90’) (ASMO), Herida (8’) (USMB) Buts : Berramla (sp 10’) (ASMO), Herida (23’) (USMB) Saoula, Youcef Yacine, Boussaada, Benayada, Bouamria, Youcef Zakaria, Chaouti, Berramla, Boudoumi (Balagh 63’), Khelloufi (Chaib 74’), Ameur Yahia (Raho 79’). Entraineur : Cherif El Ouazani

Bouheda, Bentabet (Kebaili 46’), Boukemacha, Boukhari, Boulemdais, cheraitia, Hadjari, Guenifi, Keffi, Mokdad, Sahnoune(Zaoui 60’). Ent : Karamani.

Le stade d’Oran a abrité hier après-midi, le match de la 5e journée du championnat national de ligue 2 professionnel, entre l’ASM Oran et l’USM Blida. La partie a été très disputée de part et d’autres, et les locaux étaient les premiers à trouver la faille, en parvenant à ouvrir la marque, sur penalty, par l’entremise de Berramla à la 10’. Mais ce n’est que partie remise, puisque les visiteurs ont réussi à remettre les pendules à l’heure à la 23’, par l’intermédiaire de Hérida d’une jolie tête en ne laissant aucune chance au gardien de l’ASMO Saoula, qui

n’a rien pu faire sur l’action. Le reste de la première période n’a rien changé au score, qui est resté un but partout entre les deux équipes. En seconde mi-temps, les gars de la M’Dina Djedida, ont essayé de presser davantage l’équipe adverse, mais sans parvenir à rajouter ce second but tant recherché. Toutes leurs tentatives sont restées vaines et sans résultat. C’est sur ce résultat de parité que l’arbitre Necib siffla la fin de la rencontre au grand bonheur des supporters Blidéens qui se sont déplacés en force à Oran. Ali Boutaleb

ABM:

Aissani, Khenab, Nezzar, Hecinat, Leblalta, Triat, Hamadouche, Bekha, Boussaid(Boulaouidat 67’), Ounas, Trirat(Boutemdjat 76’). Ent: Bouaraâra.

Le début de partie entre le MOC et son vis-à-vis de l’ABM sera équilibré et le jeu va se concentrer essentiellement au milieu du terrain durant les dix premières minutes. Les locaux vont se faire une frayeur à la 12’, suite a une erreur du gardien Kial qui profite à Boussaid. Ce dernier tir dans les bois vides, mais Mokrane sauve de la main et concède un penalty, qui sera tiré et raté par Boussaid. Derrière, l’équipe de Constantine va se libérer et dominer

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

0 1

15

MCS MOB

tion des visiteurs surviendra à la 16’, suite à un puissant tir de Selloum qui percuta le poteau droit de Bouheda, et depuis, la pression des visiteurs restera constante , et ils seront récompensés par un but à la 26’, inscrit par l’attaquant Nemdil. La réaction des locaux ne tardera pas, et Boukhari rata de peu l’égalisation à la 30’, devant une défense du MOB bien regroupée . La dernière occasion surviendra à la 46’, toujours par Boukhari, qui s’est élancé seul face à Toual, mais ce dernier gagna son duel et sauva son équipe, qui rentre aux vestiaires avec l’avantage d’un but. De retour de la pause, le jeu va s’équilibrer, avec beaucoup de déchets techniques de part et d’autres. Le premier quart d’heure sera à l’avantage des visiteurs, qui ratèrent deux fois l’occasion de creuser la marque, par Akrour, à la 70’ et 73’. Les Saidis opéreront sur contre attaques, mais Kebaili et ses camarades manqueront de réussite devant une défense bien organisée. L’arbitre sifflera la fin du match avec une victoire du MOB, méritée amplement au vu de la physionomie de la rencontre. S. M.

2 0 MOC ABM 5e journée

nettement les débats, et ils seront récompensés à la 28’, suite au fauchage dans la surface de Bouregaa. L’arbitre siffla un penalty qui sera transformé par Hamadou. Le MOC et avec l’avantage psychologique va tenter de corser l’addition, mais sans y parvenir. La dernière occasion surviendra à la 42’, suite à un bon travail collectif des locaux, Bahloul sert dans la surface Kibia, qui voit sa tête percuter le montant droit du gardien Aissani. L’arbitre va siffler la mi-temps avec un but d’avance pour la bande à Latréche. De retour des vestiaires, le jeu va s’équilibrer entre les deux équipes. Les visiteurs vont s’aventurer en attaque pour tenter de revenir à la marque, alors que la bande à Latréche opèrait sur contre attaques, mais sans convictions de part et d’autres. La fin de match verra un net ascendant des visiteurs qui jettèrent leurs dernières forces dans la bataille, mais la défense du MOC est bien compacte et regroupée devant son gardien Kial. Alors qu’on jouait les toutes dernières minutes du match, les Merouanis poussaient les constantinois dans leur derniers retranchements, mais ces derniers sur un contre rapide a vu Souakir adresser un centre précis pour Bouragaa, qui au milieu de la défense adverse, inscrivait le second but d’une tête croisée. Le match étant plié, il ne restait que les temps morts qui ne donnèrent aucun changement au tableau d’affichage. M. F.


16

La preuve par... trois !

MOC

Maracana N°1846 — Samedi 6 Octobre 2012

D é c i d é m e nt , l e mouloudia de C o ns t a n t i n e v i t l ' u n des plus c a t a s t r o p h iq u e s d é b u t de saison avec u ne p l a c e d e l a n t e r n e rouge plus que... "méritée".

L

Par Aymen B.

a gabegie et l'improvisation prévalant au sein du club, se sont largement répercutées sur les productions d'un ensemble laminé de toutes parts. Le naufrage de Blida a rappelons le, emporté dans ses flots tumultueux le brésilien Alves et sonné le "retour" plus qu'attendu de Abdelkrim Latreche. Ce dernier dans sa prise de contact avec le club, va mesurer l'étendue des dégâts occasionnés par des années d'incompétence en ayant maille à partir avec le "manager". Cela va le pousser à quitter précipitamment la séance avant de revenir à de meilleurs sentiments plus tard.

PUBLICITÉ

Mais le hic dans cette histoire, c'est que LATRECHE Abdelkrim n'est pas encore lié par aucun contrat avec le MO Constantine, et c'est ce qui explique sa menace de quitter le navire à tout moment. Le cas LATRECHE n'est pas explicite à lui seul le marasme du Mouloudia, puisque le joueur LEMAICI, clamant à corps et à cris "une trahison au sein de l'équipe"à l'issue de la défaite concédée face à l'USMBlida, avait claqué la porte affirmant" ne plus revenir au club quitte à passer une saison blanche". Ce qui sera traduit dans les actes après l'accord de Kamel Madani le Président-directeur général du club. Mais ne voilà t-il pas, que tout rentre dans l'ordre avec le retour de LEMAICI au sein des "Blancs" pas si blancs que cela. Ahurissant et cocasse à la fois qu’il soit, ce revirement de situation auquel il avait fallu trois heures à Kamel Madani et trois....minutes à LATRECHE pour convaincre Lemaici à reprendre du service. La preuve par trois en quelque sorte ,à défaut d'engranger trois... points d'un premier succès qui tarde à venir. C'est dire donc que le MO Constantine ressemble plus à une "auberge Espagnole" qu'à un club de football évoluant de surcroît, dans un

Maracana N° 1848 — Samedi 8 Octobre 2012 - ANEP N° 942 188

LIGUE E2

Un début de saison des plus catastrophique pour le Mouloudia de Constantine.

championnat professionnel. Si Constantine reste et demeure la ville des ponts, elle est aussi et surtout

celle des...paradoxes et le MOC en est la parfaite illustration. A. B.

Maracana N° 1848 — Samedi 8 Octobre 2012 - ANEP N° 942 187

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E2

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

L’ÉQUIPE POURRAIT REVENIR AUJOURD’HUI

Graves incidents à Annaba

L’équipe du Nasria pourrait revenir sur Alger aujourd’hui et non hier soir comme cela a été prévu. Ainsi, la direction aurait préféré revenir dans de meilleures conditions, et c’est pour cette raison qu’elle a préféré prendre le vol de ce samedi matin,afin que le joueurs soient dans les meilleures conditions possibles.

R

Fiche technique

ien ne présager une fin de rencontre aussi houleuse que celle que le stade u 19 mai 56 d’Annaba avait abrité hier à l’occasion de la 5éme journée du championnat de ligue 2 entre l’USM Annaba qui accueillait son homologue le NAHD. Pourtant les deux équipes en présence n’ont pas besoin d’être représentées tant leur réputation sont bien établies depuis longtemps. La première mi temps a été âprement disputée entre les deux

formations et c’est en toute logique que celle-ci se termine à l’avantage des visiteurs grâce à une réalisation signée Bendebka à la 22’ de jeu qui réussit à tromper Benhamou. C’est d’ailleurs sur ce mince avantage que la mi temps intervient. A la reprise Bouharbit remet les pendules à l’heure à la 70’. A partir de cet instant les choses prennent une autre tournure et s’en suivit ainsi une mêlée générale sur la pelouse qui obligea le référé à ne pas reprendre la rencontre.

CINQ JOUEURS ÉVACUÉS VERS L’HÔPITAL

Stade du 19 mai (Annaba) Affluence : nombreuse Arbitres : Zerrouki, Ayad, Hellal Buts : Bendebka (22’) NAHD, Bouharbit (70’) USMAn

USMAn:

Benhamou, Ounnas, Bengorine, Zemmouchi Zaâboub, Debbous, Benabdellah, Bouharbit, Toubel, Asloune (Seddik 60’), Loucif Entraineur : Ifticen

NAHD:

Belhani, Khatir, Brinis, Guebli,Ousmail, Madi, Benyahia, Khedis, Zennou, Bendebka, Kherbache, Entraineur : Ait Djoudi

Durant l’envahissement de terrain qu’a connu la rencontre USMAn- NAHD, plusieurs joueurs des deux camps ont été évacué vers l’hopital. Pour blessures. On en compte trois du Le deuxième arbitre assistant en l’occurrence Hellal a été coté des locaux atteint par un projectile au cours de l’envahissement du Bengorein, Toubal terrain qui s’est produit à, la 75’ de jeu. Ce dernier a été Ouanes et 2 de la aussitôt évacué vers l’hôpital. Dans la mêlée qui s’en est formation du NAHD, suivi, des bagarres en corps à corps ont éclatés et on en Benyahia et dénombre plusieurs blessés dans les deux camps. Une autre Boussaïd. affaire en plus sur les bureaux des responsables de la LFP.

L’ARBITRE ASSISTANT HELLAL, BLESSÉ

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Ecole normale supérieure * Bouzaréah *

AVIS DE RECRUTEMENT POUR L’ANNÉE 2012

L’Ecole normale supérieure -Bouzaréah- lance un avis de recrutement sur épreuves et sur épreuves professionnelles dans les postes suivants : Désignation des Conditions de recrutement postes Secrétaire de direction

Concours sur épreuves parmi les titulaires du diplôme de technicien en secrétariat ou d’un titre équivalent

Agent principal d’administration

Concours sur épreuves parmi les candidats titulaires du baccalauréat de l’enseignement supérieur ou d’un titre reconnu équivalent

Agent Concours sur épreuves parmi les candidats justifiant le niveau de 3e année d’administration secondaire accompli Secrétaire Agent de saisie

Concours sur épreuves professionnel parmi les titulaires du diplôme de maîtrise professionnel en secrétariat ou d’un titre équivalent

Concours sur épreuves professionnel parmi les titulaires des titres ci-après : - Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) en saisie - Attestation de 1ère année secondaire accomplie et d’une formation en informatique d’une durée de six (06) mois au moins dans un établissement de formation professionnel privé agréé

Agent de bureau Concours sur épreuves parmi les candidats justifiant le niveau de 1ère année secondaire accomplie

Le dossier de candidature aux concours sur épreuves et concours sur épreuves professionnelles doit comporter les pièces suivantes : - Demande manuscrite - Deux (02) photos d’identité - Copie légalisée de la carte d’identité nationale - Copie légalisée du diplôme ou du niveau scolaire et/ou de la formation - Copie légalisée d’une attestation justifiant la position du candidat vis-à-vis du service national - Casier judiciaire (bulletin n° 3) - Certificat de résidence dans la wilaya d’Alger Les candidats admis au concours sur épreuves et sur épreuves professionnelles doivent compléter leurs dossiers avec les pièces suivantes :

Nombre de poste 01 01 04

01

01

- Certificat de nationalité algérienne - 02 certificats médicaux (phtisio + générale) - Fiche familiale pour les mariés - Quatre (04) photos d’identité Les dossiers doivent être envoyés dans un délai de 15 jours à partir de la première parution du présent avis dans la presse à l’adresse suivante : Ecole normale supérieure Sous-direction du personnel et de la formation et des activités culturelles et sportives 93, rue Ali Remli - Bouzaréah - Alger 16340

N. B. : La date d’envoi des dossiers sera prise en considération, le cachet de la poste faisant foi.

Maracana N° 1848 — Samedi 6 Octobre 2012 - ANEP N° 941 927

Les dirigeants demandent aux joueurs d’«oublier les primes»

Le président, Mahfoud Ould Zemerli et son vice-président, Kamel Saoudi, se sont rendus à la dernière séance d’entraînement de l’équipe avant son départ vers Annaba, où elle avait affronté hier la formation de l’USMAn pour le compte de la cinquième journée du championnat de Ligue 2.

L

es deux dirigeants ont eu une discussion franche avec leurs joueurs au sujet des deux primes qu’ils doivent pour le moment, à savoir, les primes des nuls ramenés face au MOC et à l’ASMO. Ainsi, les dirigeants ont demandé aux joueurs d’ «oublier» un peu ces primes qu’ils doivent, les exhortant à se concentrer uniquement sur le terrain et sur les rencontres qui les attendent pour ramener le maximum de points afin de se relancer dans la course à l’accession en Ligue 1. En effet, c’est une manière à peine voilée qui voulait leur dire, qu’ils ne toucheront pas leur argent de sitôt en raison de la situation financière difficile dans laquelle se trouve le club, étant donné que ce dernier est livré à lui-même sur le plan financier, en raison de l’absence d’aide des sponsors et des autorités. Il faut dire que les joueurs ont mal pris la chose, eux qui attendaient de recevoir leur argent avant le match face à l’USMAn, mais ils n’ont pas trop de choix en l’absence de liquidité financière et ils devront donc patienter jusqu’à ce que la direction puisse se débrouiller en trouvant une façon de ramener cette somme qui leur permettera de payer tout le monde. A noter que le président, Mahfoud Ould Zemerli, nous avait avoué qu’il ne dispose pas de liquidité et qu’il souffre seul pour finançer le club cette saison, surtout avec le retrait des sponsors qui aidaient le club la saison dernière, dont Bouchra qui a refusé de reconduire le contrat qu’il avait signé avec le club l’année dernière. Raouf Mesbah

Rencontres

USMAn NAHD 5e journé e MATCH ARRÊTÉ À LA 78’

BENAYACHE ET LAHOUAMED ÉCARTÉS

Les attaquants, Zoheir Benaïache et Fouad Lahouamed, ont été écartés de l’effectif choisi pour affronter l’USM Annaba hier. En effet, le coach, Azzedine Aït Djoudi, a prit cette décision en dernière minute, et sans doute qu’il voulait jouer la prudence, et c’est pour cette raison qu’il a préféré sacrifier ces deux éléments.

ZIANI S’EST EMBROUILLÉ AVEC AÏT DJOUDI

Le milieu de terrain du Nasria, Ziani, s’est embrouillé avec le coach Aït Djoudi auquel il a demandé de ne plus le rappeler s’il ne compte pas le faire jouer. Ainsi, le joueur préfère rester à l’écart ,qu’ à être convoqué et ne pas jouer en dernier. Le joueur risque d’avoir donc des ennuis avec la direction qui devra demander des explications au joueur.

BOUSSAÏD REJOINT LE GROUPE EN DERNIÈRE MINUTE

Le milieu de terrain défensif, Rafik Boussaïd, a rejoint le groupe en dernière minute après que le coach, Aït Djoudi, pensait sérieusement à l’écarter de ce déplacement à Annaba en raison de son absence lors de la séance d’entraînement de lundi dernier. Il ne fugurait pas dans la première liste des 18 joueurs convoqués pour le match. Toutefois, l’adjoint, Omar Hamened, l’a appelé une heure après, pour l’informer qu’il sera avec le groupe qui jouera le match.

R. M.

RÉSULTATS DE LA 5E JOURNNÉE

USMAn–NAHD OM–CRBAF MSPB–ESM MOC–ABM ASMO–USMB MCS–MOB RCA–SAM ASK–CRT

Equipes 1. RC Arbaâ 2. USM Blida 3. MO Béjaïa 4. AS Khroub 5. CRBAF 6. MSP Batna 7. AB Merouana 8. ES Mosta. 9. NA Hussein D. 10. O. Médéa 11. MC Saïda 12. CR Temou. 13. MO Constan. 14. USM Annaba 15. SA Mohamm. 15. ASM Oran

1 1

17

Pts 11 09 09 08 07 07 07 07 06 06 05 05 05 04 03 03

VIVEZ

Résultats

1-1 match arrêté à la 78’ 1-0 1-1 1-0 1-1 0-1 1-0 2-0

J 05 05 05 05 05 05 05 05 04 05 05 05 05 04 05 05

G 03 02 03 02 02 01 02 02 01 02 01 01 01 01 00 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

N 02 03 00 02 01 04 01 01 03 00 02 02 02 01 03 03

P 00 00 02 01 02 00 02 02 00 03 02 02 02 02 02 02

le championnat de ligue 2 avec

BP 05 10 03 08 04 03 02 05 01 03 04 02 02 03 02 03

BC 01 04 03 05 03 01 02 05 00 06 04 04 07 05 04 05

Diff +04 +06 +00 +03 +01 +02 +00 +00 +01 -03 +00 -02 -05 -02 -02 -02


18

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

L’équipe se prépare activement MS Ait Abdelmoumen

L’équipe chère à Moh Sebti le MS Ait Abdelmoumen, multiplie les matchs amicaux, en cette période de préparation. L’équipe du MSA drivée par Khelifa Drouche, a déjà disputé trois matchs amicaux, face respectivement à l’O Makouda, Bouhinoun et avanthier contre le CRB Tizi-Ouzou.

L

ors du premier test amical, les gars d’Ath Abdelmoumen se sont imposés largement sur le score sans appel de 7 buts à 2, devant le club cher à Amar Amazigh. Quelques jours après, les poulains de Drouche Khelifa ont frappé fort une nouvelle fois, en dominant de bout en bout leurs homologues de Bouhinoun sur le résultat

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES JS Tadmait

Approbation des bilans moral et financier

Les membres de l’assemblée générale ont approuvé à l’unanimité les bilans moral et financier de la saison précédente. Les travaux de l’AG ordinaire ont eu lieu au début de la semaine au niveau de l’école primaire Amar Bayou. Les présidents du CSA Ali H’maidi et le trésorier du club Hamid Mézioudène après avoir présenté les deux bilans, suivi d’un large débat, les membres présents à l’assemblée ont approuvé les deux bilans. Maintenant il ne reste qu’à tenir l’assemblée générale élective du club. Espérons seulement qu’il y aura des candidats qui vont postuler pour reprendre les rênes du club de la JS Tadmait, et ce, afin de permettre à l’équipe d’entrevoir la nouvelle saison footballistique 2012-2013, sous de bons auspices et dans de meilleures conditions. Les joueurs quant à eux, continuent... A.M.

Un bon test pour les deux équipes

En amical : JS Tadmait 0-JS Boukhalfa 0

large de 5 à 0. Avant-hier l’équipe du MS Ait Abdelmoumen s’est mesurée à une équipe du CRB TiziOuzou. C’était en quelque sorte le vrai test amical. Les gars du MSA ont été les premiers à ouvrir la marque en première mi-temps et de la terminer à leur avantage. En seconde période les Communards de Tizi-Ouzou

KOCEILA LARDJENE : «Les trois points resteront ici»

Êtes-vous prêts pour le match d’aujourd’hui face à El Achour ? je peux vous assurer que le groupe est très motivé car nous sommes en pleine forme et on veut prouver que le point ramené de Sidi Moussa est amplement mérité, car ce jour là on aurait pu revenir très facilement avec les trois points si on avait sû être lucide devant. Ce vendredi on va jouer chez nous et devant notre public , donc on doit confirmer et être à la hauteur pour éviter toute mauvaise surprise. Donc vous n’allez pas laisser vous échapper les trois points ? Pas question de faux pas chez nous. La venue de l’équipe d’El Achour est une opportunité qu’il ne faut pas rater pour offrir une victoire à nos supporters et signer notre première de la saison. Nous sommes décidés à frapper fort. La rencontre ne sera certes pas facile, car l’equipe adverse ne va pas nous faciliter la tâche elle viendra pour faire un bon résultat, mais nous, on a la rage de vaincre et la venue d’une équipe comme El Achour qui a gagné le week-end dernier est une source supplémentaire de motivation. Vous êtes le buteur de la JSA, on attend beaucoup de vous... Je sais que tout le monde aimerait me voir inscrire un ou plusieurs buts et ce sera ma mission ce samedi. mais l’essentiel est que l’équipe gagne peu importe celui qui marque. Entretien réalisé par Tahar .H

sont revenus dans le match et sont parvenus à remettre les pendules à l’heure avant d’ajouter une seconde réalisation et de s’imposer au finish. L’équipe d’Ait Abdelmoumen aura à en découdre d’après Moh Sebti ce week-end avec un autre test amical. Cette fois ce sera face à la formation de l’ES Sikh Oumeddour. A. M.

Le stade Ahcène Aiboud de Tadmait a abrité une rencontre amicale qui a mis aux prises la JS Tadmait et la JS Boukhalfa. Un match qui a été très disputé de part et d’autre et les 22 acteurs ont essayé de faire de leur mieux pour épater les présents de quelques belles facettes de jeu. Les locaux drivés par Kamel Zinet ont tenté vainement de trouver le chemin des filets, mais l’arrière garde de Boukhalfa était bien en place et a sû comment annihiler les actions dangereuses menées par les Mezioudène, Oukal, Abderkane, Haddad et consorts. Même les visiteurs de leur côté ont essayé de porter le danger dans le camp de la JST en inquiétant à plusieurs reprises le portier Tamèche Lyes, mais en vain aucun but. Sur ce résultat vierge de 0 à 0, que l’arbitre siffle la fin de la rencontre. Les deux entraîneurs des deux équipes ont certainement tiré des enseignements de cette partie plaisante tout en faisant le constat sur l’état de forme de leurs joueurs. La bande à Kamel Zinet continue de se préparer, et devait hier vendredi affronter les juniors de la JSK au stade Ahcène Aiboud. A. M.

Régionale 1 ( 2e journée)

Les Akboutiens veulent dicter leur loi à domicile JS Akbou – IRB El Achour

Auteurs d'un nul vendredi dernier face Sidi Moussa dans le match comptant pour la première journée du championnat régionale 1 , les coéquipiers Timzit qui se sont bien défendus et qui aurait pu rentrer à la maison avec les trois points de la victoire sans personne n’aurait à dire .

I

ls auront ce week-end une occasion en or pour enregistrer leur premier succès de la saison en recevant dans leur jardin de l’OPOD, l’IRB El Achour eux qui ont battu chez eux lors de la première journée l’équipe de Tessela El Merdja. Un match qui sera

certainement suivi avec beaucoup d'intérêt, car les locaux auront à cœur joie de s’offrir les trois points qui seront mis en jeu. il faut s’attendre à un match difficile pour les deux antagonistes, mais les Jaunes d’Akbou qui se sont bien préparés vont jeter toutes leurs forces dans la bataille pour vaincre et éviter ainsi toute mauvaise surprise eux qui ambitionnent cette saison le podium. Les poulains du duo Bouzit– Irid , qui auront l'avantage d'évoluer sur leur terrain et devant leur public, n'auront pas pour autant la mission facile face à l’équipe d’El Achour tout auréolé de leur dernière victoire à domicile. Les visiteurs qui ont assez souvent réussi leur déplacement du côté de la vallée de la Soummam ne dés-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

espèrent pas de revenir avec les trois points, cela dit, les Akboutiens sont avertis et devraient dès lors sortir le grand jeu pour espérer épingler leur hôte du jour qui ne l'entendra pas de cette oreille. La détermination qui anime les deux adversaires donnera à coup sûr du piquant à ce match qui promet d'être fortement disputé de part et d'autre avec les représentants de la deuxième ville de la wilaya de Béjaïa qui partiront certes avec les faveurs des pronostics, mais qui devraient éviter tout excès de confiance. Donc pour ce premier match à domicile les hommes de Laaziz Chachoua doivent annoncer la couleur et se montrer qu’ils sont intraitables dans leur jardin . T. H.


DIVISIONS INFÉRIEURES Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012 19 ALLEMAGNE : Schweinsteiger LE MANS : retrouve la Mannschaft Sanson «Faire pareil qu'Iniesta» en CFA, voire en moins de 19 ans. Comment avez-vous appris votre venue dans le groupe pro ? A l'occasion d'un match amical, mon coach en réserve, Régis Beunardeau, est venu me voir pour me dire que désormais je basculais avec les pros. Je ne m'y attendais pas, même si j'étais prêt. Maintenant, je connais la plupart des joueurs, même si je suis assez proche de Mory Koné, avec qui j'étais en formation.

Encadré par Jérémie Janot, qui n'hésite jamais à donner des conseils, Morgan Sanson (18 ans) effectue, cette saison, son apprentissage du haut niveau avec Le Mans. Forfait ce vendredi soir face à Sedan en raison d'une entorse à la cheville, le jeune milieu de terrain s'est confié cette semaine sur ses premiers pas en pros.

Morgan, comment se déroule votre début de saison ? J'ai été bien intégré, ça vit, ça chambre, c'est sympa. J'ai d'ailleurs chanté avant le match face à Dijon. Il n'y a pas de clan. Il y a du respect entre les jeunes et les plus anciens. On me met n'importe où sur le terrain, je joue, c'est parfait. Le coach est apparemment content de moi, j'ai effectué quatre rentrées et deux titularisations.

Vous avez donc davantage joué en équipe première qu'en réserve, c'est ça donc ? Oui. Je ne suis pas resté longtemps avec la réserve, car en fait j'ai mis 5 buts en 4 matches. J'ai effectué la plupart de la saison en moins de 19 ans. En fait, maintenant, j'ai plus de matches en pro qu'en CFA (rires). Et comment vivez-vous en dehors du foot ? Je me suis inscrit à la fac, mais j'ai dû faire une pause. J'ai pris un appart' au Mans et ma famille vient me voir de temps en temps. Mais ça va, je sais me faire à manger tout seul (rires).

Avant d'affronter Sedan, ce vendredi, comment sentez-vous le groupe ? On est en progrès. Les résultats vont venir. Est-ce que vous avez des équipes favorites ainsi que des joueurs dont vous vous inspirez ? J'aime bien Barcelone et Manchester United. Sinon en France, c'est Lille et surtout Lyon. Après, au niveau des joueurs, j'apprécie Iniesta et Xavi. J'essaye de faire pareil qu'eux, même si c'est dur. Iniesta ne sera pas loin du Ballon d'Or d'ailleurs.»

C

omme prévu, Bastian Schweinsteiger est de retour en équipe d'Allemagne. Le milieu du Bayern Munich remplace Julian Draxler, blessé, pour le seul changement par rapport à la dernière liste composée par Joachim Löw en septembre lorsque la Mannschaft a affronté les Iles Féroé et l'Autriche. L'Allemagne doit rencontrer l'Irlande et la Suède, les 12 et 16 octobre. LA SÉLECTION ALLEMANDE : Gardiens : Manuel Neuer (Bayern Munich), Ron-Robert Zieler (Hanovre), Marc-Andre ter Stegen (Borussia Moenchengladbach) Défenseurs : Holger Badstuber

(Bayern Munich), Jerome Boateng (Bayern Munich), Benedikt Hoewedes (Schalke 04), Mats Hummels (Borussia Dortmund), Philipp Lahm (Bayern Munich), Per Mertesacker (Arsenal), Marcel Schmelzer (Borussia Dortmund) Milieux : Lars Bender (Bayer Leverkusen), Mario Götze (Borussia Dortmund), Ilkay Gundogan (Borussia Dortmund), Sami Khedira (Real Madrid), Toni Kroos (Bayern Munich), Thomas Müller (Bayern Munich), Mesut Özil (Real Madrid), Marco Reus (Borussia Dortmund), Andre Schürrle (Bayer Leverkusen), Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich) Attaquants : Miroslav Klose (Lazio), Lukas Podolski (Arsenal).

L’anecdote de Mourinho sur Balotelli

Entraîneur de l'Inter Milan entre 2008 et 2010, José Mourinho a eu l'occasion de se frotter au jeune Mario Balotelli. De ces deux années communes, l'actuel coach du Real Madrid garde quelques souvenirs hilarants, dont un qu'il a accepté de raconter au micro de CNN. "Nous jouions à Kazan en Ligue des Champions. Milito et Eto'o étaient blessés, Mario était le seul attaquant disponible. Il a écopé d'un carton jaune vers la 42e minute. Du coup, j'ai passé 14 des 15 minutes de la pause à lui parler. Je lui ai dit : 'Mario, je ne peux pas te remplacer, je n'ai pas d'autre attaquant sur le banc. Ne touche personne, concentre-toi seulement sur le ballon. Si quelqu'un te provoque, ne réagis pas. Si l'arbitre fait une erreur, s'il te plaît, ne réagis pas.' Et à la 46e minute... carton rouge pour Mario !"Dans la même interview, le technicien portugais affirme pouvoir écrire un livre de 200 pages sur sa relation avec le buteur italien. Espérons qu'il le publie un jour.

MARSEILLE : ARSENAL : AMALFITANO apte Jenkinson pour Paris proche de l'équipe ANG : Terry insultant d'Angleterre mais pas raciste D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps, vous évoluiez

La Fédération anglaise de football a fait son enquête à propos de John Terry. Et l'instance dirigeante en est arrivée à la conclusion que le défenseur de Chelsea avait bel et bien insulté Anton Ferdinand, mais pas en utilisant des mots à caractère raciste. «Les mots prononcés l'ont été dans l'intention d'insulter, a estimé la FA, qui se base sur de nombreux témoignages. Il est admis par toutes les personnes impliquées dans les procédures judiciaires et disciplinaires que M. Terry n'est pas raciste.»

Longtemps raillé pour un niveau de jeu insuffisant, Carl Jenkinson est en train de faire taire la plupart de ses détracteurs. A tel point que Roy Hodgson songe à lui au poste d'arrière droit en équipe d'Angleterre. «Il est dans nos pensées pour le prochain match amical», a d'ailleurs révélé le sélectionneur. S'il n'a pas été inclus dans la liste pour les deux prochaines rencontres face à San Marin et la Pologne, le défenseur d'Arsenal, actuellement barré par Glen Johnson et Kyle Walker, pourrait avoir sa chance contre la Suède en novembre. A noter qu'il possède également la nationalité finlandaise.

Morgan Amalfitano, le milieu de terrain de Marseille, touché à un adducteur et absent face à Limassol jeudi soir, fera son retour pour la réception du PSG dimanche (8eme journée de Ligue 1). En revanche, Rafidine Abdullah et Kassim Abdallah sont incertains. Marseille pourra compter sur Morgan Amalfitano dimanche pour le choc face au PSG (8eme journée de Ligue 1). Le milieu de terrain de l’OM, qui avait été mis au repos face à l’AEL Limassol jeudi en Ligue Europa en raison d’une légère douleur à l'adducteur, sera dans le groupe olympien pour le Classico. En revanche, Rafidine Abdullah, qui s’est blessé à une cheville contre le club chypriote, et Kassim Abdallah, en phase de retour, sont incertains. Souleymane Diawara et Leyti N’Diaye seront, comme prévu, trop courts pour postuler à une place dans le groupe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Wilaya de Laghouat Daïra d’El Ghicha Commune d’El Ghicha NIS : 094303140065049

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’UN MARCHÉ

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 02/2012 paru dans le journal Oumma le 03/07/2012, qu’à l’issue d’évaluation et analyse des offres en date du 24/07/2012, le projet relatif à la soumission sous-indiquée a été attribué provisoirement comme suit : N°

01

PUBLICITE

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

Intitulé de projet

Protection du chemin communal reliant CW 124 Enfous

Entreprise

EURL El Manar Khouildi Ahmed Aflou

NIF

Montant (DA) Délais en TTC

196603190009047

Nbre Observations de points

9.253.530.00 03 mois 48/60

Moins disant

Et, conformément à l’article 114 du décret présidentiel sus-visé les entreprises contestant ce choix opéré par le service contractant peuvent introduire leurs recours dans dix (10) jours qui suivent la publication du présent avis dans les quotidien nationaux ou dans le BOMOP auprès de la commission communale des marchés publics. Les autres soumissionnaires désireux de s’informer des résultats détaillés de leurs offres technique et financière peuvent contacter le bureau des MP dans 03 jours au maximum à partir de la première parution du présent avis. Maracana N° 1848 — Samedi 6 Octobre 2012 - ANEP N° 942 308

AVIS DE RECRUTEMENT

La Direction des ressources en eau de la wilaya de Tindouf organise un : concours sur titre pour l’accès au grade de : Modalité et conditions de recrutement

Option

Ingénieur d’Etat des ressources en eau

Concours sur titre parmi les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat ou d’un titre reconnu équivalent

Alimentation en eau potable, assainissement, hydraulique urbaine, génie rural, hydrologie et hydrogéologie, hydrotechnique, géodésie et géophysique, géologie, agronomie option hydraulique, hydraulique agricole, pédologie, génie civil option construction et aménagement hydraulique, mécanique des fluides, hydromécanique, électrotechnique, chimie des eaux et chimie industrielle

Ingénieur d’Etat en informatique

Concours sur titre parmi les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en informatique ou d’un titre reconnu équivalent

Dossier de candidature : - Une demande manuscrite de participation - Eventuellement une copie certifiée conforme de l’extrait des registres communaux des membres de l’ALN/OCFLN ou fils de chahid - Un extrait d’acte de naissance - Une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale - Une copie certifiée conforme du diplôme ou d’un titre reconnu équivalent - Un extrait du casier judiciaire (bulletin n° 3) en cours de validité - Une attestation justifiant la situation vis-àvis du service national - Quatre (04) photos d’identité - Certificat de résidence - Deux (02) certificats médicaux (médecine

Informatique

Nombre de postes

05

01

générale et phtisiologie délivrés par un médecin spécialiste) - Certificat de nationalité algérienne - Une fiche familiale d’état civil le cas échéant - Toutes attestations justifiant une expérience professionnelle - Relevé de notes de la 5e année

Réception des candidats : Les dossiers de candidature sont à transmettre ou déposer dans un délai de 20 jours à compter de la publication du présent communiqué à l’adresse suivante : Direction des ressources en eau de la wilaya de Tindouf BP 350 - Tindouf

Maracana N° 1848 — Samedi 6 Octobre 2012 - ANEP N° 942 135

La Direction du commerce de la wilaya de Tissemsilt lance un recrutement par voie de concours sur épreuve pour les besoins de ses services dans les postes budgétaires cités dans le tableau suivant : Grade

Inspecteur principal de la répression des fraudes

Nombre de postes 3

Enquêteur principal en chef de la répression des fraudes

2

Enquêteur principal en chef de la concurrence et des enquêtes économiques

3

Enquêteur de la concurrence et des enquêtes économiques

2

Conditions de recrutement statutaires

Diplômes

Les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat ou d’un titre reconnu équivalent

Spécialités

- séances alimentaires et nutrition ; technologie alimentaire, industrie alimentaire et agroalimentaire - micro biologie appliquée, biologie ou sciences de la nature - biochimie appliquée, chimie ou chimie industrielle (génie des procédés) Les candidats titulaires d’une licence - technologie des procédés de l’enseignement supérieur ou d’un titre (informatique, électronique, reconnu équivalent électrotechnique) - électromécanique

Les candidats titulaires d’une licence de l’enseignement supérieur ou d’un titre reconnu équivalent

Les candidats titulaires du baccalauréat ayant accompli avec succès deux (2) années d’enseignement supérieur

Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes : - Une demande manuscrite de participation (précisant le grade) - Deux (02) photos d’identité - Une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale - Une copie certifiée conforme à l’original du diplôme ou d’un titre reconnu équivalent - Une copie de l’attestation certifiée conforme à l’originale justifiant la situation vis-à-vis du service national - Un extrait du casier judiciaire (bulletin n° 3, l’original en cours de validité) - Une carte de résidence Le candidat définitivement admis au concours doit compléter le dossier par les pièces suivantes :

- Sciences économiques - Sciences commerciales - Sciences juridiques - Sciences de gestion

- Un certificat de nationalité (original) - Une fiche familiale d’état civil (pour les candidats mariés) - Deux (2) certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie d’un médecin spécialiste, assermenté) attestant de l’aptitude du candidat à occuper l’emploi postulé - Quatre (04) photos d’identité Les dossiers de candidature doivent être déposés ou transmis dans un délai de vingt (20) jours à compter de la date de la première parution dans les quotidiens nationaux, à la Direction du commerce de la wilaya de Tissemsilt. Observation : Tout dossier qui ne remplit pas les conditions exigées ou incomplet ou parvenu après la date de clôture sera rejeté.

Maracana N° 1848 — Samedi 6 Octobre 2012 - ANEP N° 942 323 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière

République Algérienne Démocratique et Populaire Direction des ressources en eau de la wilaya de Tindouf

Grade

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère du Commerce Direction du commerce de la wilaya de Tissemsilt

Wilaya de Blida Etablissement public hospitlaier de Boufarik Sous-direction des ressources humaines N° 913/EPH.BFK/DRH/2012

AVIS DE RECRUTEMENT Grade

Technicien supérieur en informatique

Attaché de laboratoire de la santé publique

Condition de recrutement

Diplômes d’études universitaires appliquées en informatique ou un diplôme de TS en informatique ou informatique de gestion Titulaire d’un diplôme de TS dans les spécialités suivantes : (microbiologie, parasitologie, physiologie animale, génétique, biologie de la reproduction, biologie cellulaire, biochimie, neurobiologie moléculaire, physiologie pathologie, génie biologique)

CONSTITUTION DE DOSSIER :

- (01) demande manuscrite signée - (02) photos d’identité récentes - (01) extrait de naissance n° 12 - (01) copie légalisée du diplôme - (01) copie légalisée de la carte nationale - (01) attestation justifiant la position visà-vis du service national - (01) casier judiciaire n° 3 récent - (01) relevé des notes de la dernière année - (01) fiche familiale ou fiche individuelle - (01) attestation de travail affilié du CNAS

Type d’emploi

Nombre de postes

Concours sur titre

02

Concours sur titre

01

- (02) certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie) Constitution de dossier après réussite au concours : - (01) certificat de nationalité - (04) photos d’identité récentes

Les dossiers doivent être transmis à Monsieur le directeur de l’établissement public hospitalier de Boufarik par lettre recommandée dans un délai ne dépassant pas (20) jours à compter de la parution du présent avis. Tout dossier incomplet ou transmis après les délais sera rejeté.

Maracana N° 1848 — Samedi 6 Octobre 2012 - ANEP N° 942 134

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTE ERNATIO ONALE E

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

José Mourinho n'exclut pas un retour en Angleterre

A

près son contrat de quatre ans au Real Madrid, Jose Mourinho se verrait retourner en Angleterre. | Dominique Faget Le président du Real Madrid n'a pas encore réagi à l'interview de José Mourinho, son entraîneur star sur la chaîne américaine CNN. Au cours du long entretien, «The Special One», seul entraîneur européen à avoir remporté la Ligue des Champions avec trois clubs différents (Porto, Chelsea, Inter) déclare qu' «après (son) mon travail ici au Real, (sa) ma prochaine étape sera l'Angleterre, mais (il) j'ignore quand». Rompu à la communication, le Portugais s'empresse immédiatement de préciser qu'il n'y pense pas tout de suite à l'après Real. «Je n'y pense pas, surtout parce que j'ai signé un contrat de quatre ans avec le Real et que je l'ai signé parce que je voulais entraîner le Real Madrid à cette période de ma carrière», a insisté le Portugais.

Il «hait» sa vie sociale

Dans quel club se voit-il atterrir outre-Manche? Dans l'interview, il ne donne aucune piste et exclut

l'hypothèse de Manchester United où Sir Alex Ferguson, 70 ans, va sans doute un jour raccrocher. «Pour moi, c'est le boss», s'est contenté de déclarer Mourinho. Le coach portugais a entraîné Chelsea de 2004 à 2007 et cet intermède en Angleterre en provenance de Porto a propulsé Mourinho parmi les grands entraîneurs du continent. Interrogé sur ses relations avec le club londonien, il les a qualifiées de «très bonnes». Il a concédé avoir conservé d' «excellentes relations» avec Roman Abramovitch, le président russe des Blues. «Nous sommes en contact régulièrement», a expliqué «Mou», citant le transfert du milieu de Chelsea, Michael Essien, au Real Madrid cet été après un coup de téléphone donné au milliardaire russe. Dans une partie plus personnelle de l'interview, il confie ne pas aimer sa vie sociale et même la «haïr». «Il faut toujours répondre à des sollicitations, se plaint l'entraîneur. Il faut signer des autographes et puis accepter une photo, etc... J'aimerais être un père plus présent auprès de mes enfants.»

Valbuena ne roule pas des mécaniques avant OM-PSG

Quelques jours après avoir été laminé à Valenciennes, l’Olympique de Marseille a renoué avec la victoire, jeudi soir contre Limassol. Ce succès en Europa League fait évidemment du bien aux joueurs de l’OM avant le match très attendu contre le PSG, dimanche au Vélodrome. S’il se réjouit de cette belle performance, Mathieu Valbuena est très prudent concernant le choc face à Paris, le milieu offensif espérant surtout être à la hauteur de ce clasico. «Nous nous sommes repris après la défaite à Valenciennes où nous avions oublié les valeurs qui nous avaient réussi : l'abnégation, la détermination, la volonté. Quand on n'a pas ces ingrédients, on prend des gifles. C'est bon pour le moral et la confiance. Contre Paris, ce sera compliqué. Il flottera un parfum de ligue des champions. J'espère qu'on sera à la hauteur», a prévenu, dans la Provence, Mathieu Valbuena, aussi impatient que ses coéquipiers de disputer cette rencontre contre le Paris Saint-Germain.

Pas de retour chez les Bleus pour Nasri

Samir Nasri ne fera pas son retour contre le Japon en amical (le 12 octobre) et contre l'Espagne quatre jours plus tard. «J'ai estimé après réflexion que ce n'était pas le moment pour qu'il retrouve l'équipe de France, a déclaré Deschamps. J'ai préféré laisser passer un peu de temps. Mais je le suis et c'est toujours un joueur sélectionnable. Après sa suspension chez les Bleus suite à son comportement pendant l'Euro 2012, Nasri aurait pu opérer son retour chez les Bleus.La nouveauté pour ne pas dire la surprise de la liste réside dans le rappel en équipe de France de Lassana Diarra, parti l'été dernier dans un championnat qualifié pas Deschamps d'«exotique», en Russie au Anji Makhatchkala. «Il aurait été mieux qu'il reste au Real Madrid, a admis Deschamps tout en reconnaissant que s'il avait eu Diaby et Mavuba à disposition, il (Diarra) «ne serait peut-être pas là». Deschamps a aussi réservé une autre petite surprise avec la présence du Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa, pourtant assuré d'être suspendu contre l'Espagne. « Je sais qu'il est suspendu mais la notion de groupe est importante pour moi. Il a la possibilité de jouer contre le Japon. Il a joué hier soir (NDLR : mercredi contre Shalke 04 en Ligue des Champions) et «il est en pleine possession de ses moyens».

21

Casillas la taupe du Watergate

Un patron, ça ne se déstabilise pas comme ça. Surexcitée par les remous présumés du vestiaire madrilène, la presse espagnole a trouvé à qui parler. Si Sergio Ramos a très vite été pris pour cible, c’est désormais Iker Casillas qui trinque. Plusieurs articles font effectivement des allusions quant à la propension du portier à ne rien faire pour endiguer les diverses tensions existantes dans le groupe de José Mourinho. Pire, il serait une taupe de connivence avec les journalistes. Alors San Iker a décidé de riposter. Pas frontalement mais de façon beaucoup plus subtile. Sur sa page Facebook, il a lâché le morceau : «Selon l’article que je mets en lien, je serais la taupe ! Donc oui, c’est moi ! Je l’avoue, je suis une taupe ! Evidemment, c’est déjà moi qui suis à l’origine de l’affaire FAISAN (une affaire judiciaire très médiatisée en Espagne, ndlr). Et l’un des plus grands scandales liés à une taupe : celui du WATERGATE !» Le tout accompagné d’une photo de l’ancien président américain Richard Nixon. L’ironie est donc le crédo de Casillas, c’est bien compris. Sûr que si cela se passe bien pour le Real lors du Clasico de dimanche, le capitaine madrilène saura avoir un bon mot pour la presse. Il nous tarde.

CDM 2014 (ESPAGNE) : Sans Piqué, Puyol ni Mata

Vicente del Bosque a dressé sa liste de joueurs pour affronter la France et la Biélorussie le 12 et le 16 octobre. L'Espagne ne peut pas compter sur Piqué ni Puyol (blessés). Mata, lui, n'a toujours pas sa place en sélection au contraire de Javi Martinez qui peut jouer au milieu ou en défense. Isco et Inigo Martinez ont été laissés à la disposition de l'équipe Espoirs. La liste espagnole : Casillas, Reina, Valdés - Arbeloa, Ramos, Albiol, Jordi Alba, Javi Martinez, Monreal, Juanfran - Xavi, Busquets, Iniesta, Xabi Alonso, Benat, Silva, Cazorla, Fabregas - Pedro, Torres, Villa, Navas, Soldado.

BRE - 28 J. : Bruno Mineiro superstar E

Auteur d'un triplé avec la Portuguesa contre son ancienne équipe de Sport Recife (5-1), Bruno Mineiro confirme sa bonne saison dernière. L'attaquant de 29 ans vient de dépasser Fred (Fluminense) au classement des buteurs puisqu'il a déjà fait trembler les filets à 14 reprises cette année.

TRANSFERTS : Palmeiras drague Alex

Libéré de son contrat par Fenerbahçe, Alex va rentrer au Brésil dans deux semaines. En attendant, le Palmeiras a déjà pris contact avec le milieu offensif international auriverde de 35 ans. C'est le directeur sportif Cesar Sampaio qui l'a avoué sur le site internet de l'équipe brésilienne.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1138

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 1137

LA BLAGUE

Un vieux à un autre:-Je me sens vieux.J'ai mal partout.Et toi?-Je me sens comme un bébé!-comment ca?-Pas de cheveux,pas de dents et des couches!.

DEVINETTE

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G

MOTS CROISÉS N°1138 H

I

J

K

L

On demande à trois gars qui partent dans le désert quel seul objet apportent-t'ils et pourquoi. Le premier répond: Ben de l'eau car si j'ai soif, je bois! Le deuxième répond: Ben de la nourriture car si j'ai faim, je mange! Le troisième répond: Ben, une porte de char! Comme ca si j'ai chaud, je peux descendre la vitre!

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1137

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012 09h30 : sihr el mordjane (24) rediff 10h00 : rawai'e tahta el ma'e (05)

10h30 : fairouz oua el mordjane (09)

11h00 : senteurs d'algérie ''saida''rediff 12h00 : journal en français+météo 12h25 : moudir besoudfa (07)

13h30 : bi'atouna e'sahira (11)

14h20 : dalila oua zaybaq I (11) 15h05 : moulane

16h35 : tabaluga II (06)

17h00 : ardh el khouyoul (05)

17h30 : el chems el fedhia I (08) 18h00 : journal en amazigh

18h30 : sihr el mordjane (25)

19h00 : journal en français+météo

19h30 : une ville, une histoire ''ténés'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : haroudi

22h10 : les drmadaires roi du desert 23h00 : aha lil ''best of''

00h00 : journal en arabe

06:05 : Les petites crapules 06:10 : Zoé Kézako 06:25 : Ouf le prof 06:27 : Ouf le prof 06:30 : TFou 08:10 : Téléshopping 09:35 : Télévitrine 10:15 : Quatre mariages pour une lune de miel 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:15 : Reportages 14:35 : L'enfant du secret 16:05 : Ghost Whisperer 17:00 : Ghost Whisperer 17:50 : Tous ensemble 18:45 : 50mn Inside 19:45 : Formule 1 19:50 : Là où je t'emmènerai 20:00 : Journal 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : A la rencontre de... 20:37 : Météo 20:40 : Nos chers voisins 20:50 : Danse avec les stars 23:20 : Danse avec les stars, la suite 23:55 : Les experts

Aux côtés de danseurs professionnels, pendant plusieurs semaines, dix personnalités du spectacle, du sport ou de la mode sont confrontées à un art qu'elles ne maîtrisent pas : la danse de couple. Chimène Badi, Amel Bent, Laura Flessel, Estelle Lefébure, Lorie, Christophe Dominici, Taïg Khris, Emmanuel Moire, Gérard Vivès et Bastian Baker ont répondu présent à l'appel. Tous devront exécuter, avec la plus grande précision, les dix danses de couple imposées. D'autant que cette année, de nouvelles épreuves inédites les attendent : la bataille des coaches, la danse en trio. Cette année, quatre juges évalueront leurs prestations : Marie-Claude Pietragalla, chorégraphe et danseuse étoile, Chris Marques, triple champion du monde de salsa, JeanMarc Généreux, chorégraphe, et la gagnante de la deuxième saison, la chanteuse Shy'm. 06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 07:00 : Winx Club 07:50 : Thundercats 08:15 : Scooby-Doo 08:40 : Scooby-Doo 09:05 : Garfield & Cie 09:15 : Garfield & Cie 10:30 : Les as de la jungle 10:35 : Kawi Park 10:50 : C'est pas sorcier 11:15 : Consomag 11:20 : Expression directe 11:30 : La voix est libre 12:50 : 30 millions d'amis 13:25 : Les grands du rire 15:00 : En course sur France 3 15:20 : Keno 15:25 : Samedi avec vous 16:50 : Expression directe 16:55 : Un livre toujours 17:00 : Les carnets de Julie 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Avenue de l'Europe 20:00 : Tout le sport 20:15 : Si près de chez vous 20:45 : Enquêtes réservées 21:35 : Enquêtes réservées 22:30 : Soir 3 22:50 : Lille & la parade fantastique

06:10 : La compagnie des glaces 06:30 : La compagnie des glaces 07:00 : Télématin 09:35 : Thé ou café 10:25 : Côté Match 10:50 : Hebdo musique mag 11:20 : Les Z'amours 11:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:40 : Point route 12:50 : Paris en plus grand 13:15 : 13h15, le samedi... 13:55 : Envoyé spécial : la suite 14:45 : Le jour où tout a basculé 15:10 : Le jour où tout a basculé 15:45 : Boulevard du palais 17:20 : Hercule Poirot 18:10 : Roumanoff et les garçons 18:50 : CD'aujourd'hui 18:55 : ONDAR Show 20:40 : Tirage du Loto 20:43 : Emission de solutions 20:44 : Météo 2 20:45 : Le plus grand cabaret du monde 22:55 : CD'aujourd'hui 23:00 : On n'est pas couché

Un flic dérobe un gros sac de cocaïne à des trafiquants, mais il est identifié au cours de l'opération. Les truands prennent alors son fils en otage. Vincent doit faire l'échange son fils contre le sac - dans une immense boîte de nuit tenue par les mafieux. La nuit qui commence sera la plus longue de sa vie, et peut-être même la dernière.

06:20 : Heartland 07:05 : Les nouveaux explorateurs 08:00 : Blue Valentine 09:50 : Voisin voisin 10:10 : Le Skylab 12:00 : Album de la semaine 12:24 : La météo 12:30 : Babioles 12:35 : Zapping 12:45 : Le supplément 13:45 : L'effet papillon 14:25 : Samedi sport 14:50 : Intérieur sport 15:00 : Biarritz / Toulon 16:48 : Samedi sport 16:50 : Montpellier / Evian Thonon Gaillard 19:05 : Salut les Terriens ! 20:25 : Made in Groland 20:55 : Nuit Blanche 22:35 : Jour de rugby 23:15 : Jour de foot 23:55 : La grande soirée du samedi

Le saviez-vous ?

06:00 : M6 Music

06:10 : Matt et les monstres 06:20 : Matt et les monstres 06:35 : Matt et les monstres 06:50 : Matt et les monstres 07:05 : Martin Mystère 07:20 : Baskup

07:45 : Kid & toi

07:50 : M6 boutique 10:25 : Cinésix

10:30 : Un trésor dans votre maison

11:20 : 100 % maison 13:45 : C'est ma vie 15:00 : C'est ma vie

HOROSCOPE

On pourra avoir des réactions imprévisibles à votre égard et vous feriez bien de faire attention à tout ce qui va se dire autour de vous. Préparezvous à des jours meilleurs car la situation évolue favorablement. Vous pourrez tirer les marrons du feu avant longtemps. Le moral sera de la partie mais attention ne laissez pas entamer votre bonne humeur par de futilités sans intérêt, D'ailleurs vous sortirez vainqueur d'une partie que vous saurez finement jouer, Il est temps de profiter de la vie, Gardez confiance en vous car vous le pouvez,

Votre forme physique atteint de nouveaux sommets, cela signifie que le stress ne peut plus vous atteindre. Essayez de garder cette forme merveilleuse et oubliez les soucis et contrariétés pour une fois. La vie est belle, que diable, profitez-en vous aussi.

20:50 : FBI : duo très spécial 21:40 : FBI : duo très spécial 22:25 : FBI : duo très spécial

Il n'y a pas de danger à répondre à une invitation improvisée mais vous devez rester sur vos gardes car cela pourrait vous conduire un peu loin, Votre façon de voir vous permet de discerner jusqu'où vous pouvez allez, Vous sortez la tête haute d'un situation compliquée

C'est en grande forme que vous parvenez au but que vous vous êtes fixé. Cela ne se fera pas sans peine mais cela nécessite bien ce renouvellement d'efforts. La réussite n'en est que plus méritoire. On comprendra enfin, autour de vous, ce comportement héroïque.

Vous serez plein de ressources et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante inattendue lors d'une prochaine réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon pour vous.

Vous auriez une certaine tendance à perdre le fil des événements. Heureusement la chance vous est offerte de tout remettre en ordre en faisant le point avec quelqu'un qui est décidé à vous aider.

S AMEDI Peu nuageux Max. 27° / Min.16°

23:10 : FBI : duo très spécial

La croix gammée, l'origine du symbole

depuis son utilisation par le régime nazi, est avant tout un symbole de bon augure désignant l'éternité ou la bonne fortune. C'est un symbole très ancien, dont on trouve les traces dès le néolithique, il y'a plusieurs milliers d'années, avant même l'invention de l'écriture. On en retrouve des représentations sur des poteries de Mésopotamie, à partir de laquelle le symbole s'est vraisemblablement exporté vers la Grèce, puis vers l'Inde et la Chine. C'est chez les peuples hindous que l'on en trouve les premières traces écrites (bien que le symbole fut largement utilisé comme élément décoratif auparavant), dans les épopées de Rãmãyana et Mahãbhãrata, composées à partir du 3ème siècle avant J-C. De l'Océanie à l'Europe, le symbole en croix gammée est présent dans de nombreuses cultures depuis des siècles.SVASTIKA HINDOUE Tant chez les Grecs que chez les Hindous, la croix gammée, dont le véritable nom est Svastika (en sanskrit), désigne un signe de bon augure ou

Vous auriez bien tort de vous priver de l'aide incongrue que l'on voudra vous apporter. Certes les circonstances ne sont pas réellement si difficiles mais vous aurez parfaitement raison de vouloir profiter de ce secours imprévu qui vous tombe du ciel.

du jeu. De bonnes nouvelles vous arrivent et vous réjouissent le cœur. N'hésitez pas à utiliser votre savoir-faire pour aboutir.

17:35 : Accès privé

20:05 : Scènes de ménages

Vous aurez besoin d'air pur, il convient de vous aérer. Vous aurez besoin de beaucoup de lumière. La lumière et le grand air auront un effet direct sur votre moral. Faites une longue promenade en respirant profondément et votre moral sera au beau fixe pour un temps et vous permettra d'échapper à vos soucis quotidiens. Surtout que votre moral détermine tout.

Vous vous décidez brusquement à penser à quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps. Vous aurez l'impression très nette que quelque chose de très important pourrait se produire à votre insu si vous n'apportez pas votre contribution à une rencontre improvisée.

16:15 : C'est ma vie 18:45 : D&CO

23

l'expression de bonne chance. C'est donc un symbole à valeur positive, dans la majorité des cultures. Les idéogrammes chinois en forme de croix gammée (barres en S) ou de croix gammée inversée (barres en S inversé) désignent respectivement l'éternité (dix milles, c'est-à-dire beaucoup) et le "Coeur de Bouddha". Le svastika inversé est d'ailleurs utilisé sur les cartes pour repérer l'emplacement des temples bouddhiques.Ce symbole a été largement perverti en occident du fait de ces liens avec Adolf Hitler et le parti national-socialiste, dont la croix est l'emblème. Néanmoins, résident quelques différences entre la croix gammée nazie et le svastika tel qu'on le représente habituellement dans d'autres cultures. Le symbole associé à la "race aryenne" est penché à 45°, dans un disque blanc entouré d'un cercle ou d'un fond rouge. Dans l'idéologie hitlérienne, la croix représente le combat, le disque blanc représente la "pureté de la race", le cercle rouge représente quant à lui la pensée sociale dont le parti national-socialiste se veut le garant.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

D'excellentes relations se nouent. Saisissez cette réelle occasion de tirer votre épingle

Il se pourrait que vous rencontriez la personne que vous attendez. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant au courant, vous allez pouvoir vous préparer à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:14 Dohr 12:37 El Assar 15:54 El Maghreb 18:30 El Icha’a 19:49


Qui décide à Tchaker ?

Il a été ainsi annoncé qu’au lieu des 22 000 billets attendus, la direction du stade a décidé de n’imprimer que 18 000. Une information démentie la semaine dernière puisque le directeur du stade, Djamel Belhadja, qui confiera à l’APS que le nombre sera porté à 35 000 tickets. Jeudi, une dépêche de l’Agence officielle reprend la déclaration du DJS de Blida, Djamel Abdeladhim Belbekri, lequel annonce que seulement 20 000 billets seront mis en vente. En attendant ce que décidera la FAF, on se demande qui décide à Tchaker ?

La finale retour de la C1 d’Afrique repoussée

La Confédération africaine de football a procédé au changement de la date de la finale retour de la Ligue des champions 2012. Cette manche retour, qui devait se dérouler entre le 9 et le 11 novembre 2012, se déroulera en fin de compte durant le week-end du 16, 17 ou 18 novembre. Ce changement a été motivé par la volonté de la Confédération africaine de football de ne

400

pas interférer avec la finale féminine de la Coupe d'Afrique des nations 2012 qui se déroulera entre le 9 et le 11 novembre 2012. Cette nouvelle date pour la finale retour permettra aussi aux deux finalistes de bénéficier de deux semaines de repos entre les deux finales. La finale aller de l'édition 2012 se déroulera, quant à elle, comme prévu entre le 2 et le 4 novembre 2012.

millions attendent le clasico

La ferveur du clasico de la Liga, entre le Barça et le Real Madrid, dépasse les frontières d’Espagne et d’Europe. C’est un événement qui attire les regards de toute la planète. Cette année, ils seront 400 millions d’habitants à fourmiller devant leur petit écran et à suivre la 253e édition du Big-match de la Liga. Ce sont 30 pays, autant de stations et 500 personnes qui viendront au Camp Nou pur les besoins de cette couverture. 20 des 30 chaînes ayant le droit aux retransmissions ont demandé de produire, elles-mêmes, le fameux signal. Un autre record !

Abdoun : «Je reste toujours à la disposition de la sélection»

Le milieu algérien de l’Olympiakos Le Pirée, Djamel Abdoun, a affirmé vendredi qu’il restait toujours à la disposition de l’équipe nationale, même s’il ne jouit plus de la confiance du staff technique des Verts. "Je reste toujours à la disposition de la sélection, avec la même envie et la même fierté. Maintenant, si le coach ne me fait pas appel, c’est son choix et en tant que joueur professionnel, je dois le respecter", a indiqué Abdoun vendredi lors d’un entretien accordé au site spécialisé La Gazette du Fennec. Djamel Abdoun n’a plus été convoqué parmi les Verts depuis le match face au Maroc (victoire1-0), disputé le 27 mars 2011 à Annaba, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN2012. Lors d’un point de

presse tenu mercredi à Blida, le sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, a affirmé que "Abdoun n’a pas le profil pour jouer en équipe nationale". "Je pense avoir le niveau de jouer en sélection, mais le dernier mot reviendra bien évidemment au sélectionneur. Je le respecte, même s’il trouve que je n’ai pas le profil", a t-il ajouté. Appelé à s’expliquer sur les raisons qui ont précipité sa mise à l’écart de l’équipe nationale, Abdoun indique qu’il n’a aucun problème "avec qui que ce soit". "Je n’ai aucun problème, que ce soit avec les joueurs ou bien avec le président de la fédération, Mohamed Raouraoua. Tout ce qui a été raconté de moi n’est que ragots. On a dit n’importe quoi à mon propos, et cela m’a vraiment déçu", a t-il souligné. Concernant son club, Abdoun

Confidentiel 24

M’Bolhi acquis pour l’USMA ?

Maracana N°1848 — Samedi 6 Octobre 2012

Le gardien international Raïs Ouahab M’Bolhi sera la prochaine recrue de l’USMA. Le portier, actuellement sur la liste des transferts du club russe de Krylia Sovetov, était jeudi à Paris pour renouveler son visa d’entrée en Russie. Il devait revenir en Algérie aussitôt les formalités accomplies. Cet aller-retour ne signifie pas que le gardien numéro 1 des Verts restera dans le championnat russe lequel devrait observer une longue trêve à partir du mois prochain. M’Bolhi se serait mis définitivement d’accord avec la direction de l’USM Alger. Sa signature, qui devait se faire en même temps que celle de Bouzid Smaïl, mercredi passé, a été retardée. M’Bolhi bénéficiera d’une dérogation exceptionnelle de la FAF. Cette même mesure pourrait profiter à Mourad Meghni dont on dit qu’il va quitter Lekhwiya (avec qui il est lié pour six mois) pour rejoindre le club de Soustara.

La seconde retraite de Michael Schumacher

sa C’est avec un certain soulagement que Michael Schumacher a annoncé 2006 seconde retraite de la Formule 1 aujourd’hui. Après un premier retrait fin qu’il voilà 2009, re décemb en et trois années après son retour annoncé marque un autre chapitre dans la carrière du septuple champion du s’est dit content après monde. Désormais, quel avenir pour le pilote le plus titré de avoir prolongé son contrat l’histoire de la discipline ? Mercedes-Benz lui a proposé un jusqu’en 2015. "Je suis très rôle d’ambassadeur de sa marque pendant une heureux avec l’Olympiakos durée inconnue. qui reste un grand club. J’ai prolongé mon contrat, et tout se passe bien pour moi". Titulaire à part entière avec l’Olympiakos Le Pirée, Abdoun est en train de réaliser un excellent début de saison, avec à la clé un but marqué L’Argentine devait accueillir, à Chaco, le Brésil pour la revanche du contre les Allemands de Superclasico des Amériques, entre deux sélections composées Schalke 04 (défaite 2-1), en seulement de joueurs locaux. Après les hymnes, les joueurs se mettent match comptant pour la en place mais une partie des projecteurs s’éteignent. Après une heure première journée de la Ligue d’attente, la sentence tombe, le match ne se jouera pas. Jorge des champions. Capitanich, le gouverneur de Chaco, est venu s’expliquer. «On a

Ce qu’a dit Weidenfeller à Balotelli

Mais Balotelli, le fantasque attaquant de Man City ne peut s’empêcher de faire un peu plus parler de lui à chaque fois qu’il en a l’occasion. Mercredi soir, il était entré dans le dernier quart d’heure que son équipe était menée par le Borussia Dortmund (0-1). Super Mario se verra chargé de la transformation du penalty accordé par l’arbitre. Là, le gardien allemand Roman Weidenfeller viendra siffler dans son oreille droite. «Tout ce que tu peux faire, je peux l’accomplir en mieux. Tu es un chien intelligent qui ne peut pas m’influencer», assure le portier allemand interrogé par Bild. Balotelli n’attendra pas longtemps pour réagir à l’impolitesse de son vis-à-vis mis à contre-pied. L’international italien ne manquera pas de chambrer Weidenfeller, avec un geste synonyme de «taistoi» une fois le cuir au fond des filets.

L’électricité, mère de tous les reports

travaillé sérieusement. Le problème est d’ordre matériel. Un câble s’est percé et les fusibles ont sauté. Ça n’arrive qu’une fois sur un million», a-t-il regretté, avant d’assurer que tous les spectateurs seraient remboursés. Du coup, Neymar et ses potes, qui partageaient l’hôtel de la sélection argentine faute de disponibilité ailleurs, ont commandé des pizzas et mangé tous ensemble dans le vestiaire.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1848 date 06-10-2012