Issuu on Google+

Début de stage des locaux à Sidi Moussa

Aoudia, Seguer et Gasmi s’illustrent avec leurs clubs Kadir et VA coulent l’OM Boudebouz sur La Cannebière en hiver ? Ghezzal entame sa rééducation Djabou pas convoqué face à Gafsa www.maracanafoot.com

USMA

Les Rouge et Noir se libèrent

Seguoen r

ouvre s compteur but GASMI REMET ÇA

N° 1844 Lundi 1er Octobre 2012 — Prix 20 DA

JSMB

CAN-2013 (U17)

L’EN en stage bloqué du 3 au 15 octobre

La bénédiction de Yemma Gouraya

Un sans faute pour les Béjaouis ...

Les Vert et Rouge ont fait douter les Sanafir

MCA

Où va le Mouloudia ? Babouche : «même les meilleurs joueurs du monde ratent des penalties»

Zeddam out pour un mois

Yazid Yarichène (Vice-président) :

«Il n’a rien apporté à l’équipe»

«Fin de mission aussi pour Maoro»

Ils confirment leur solidité Après le nul concédé face à Bel Abbès

Arena

doit réagir vite

L’Organisation de l’AG du CSA au siège du club, l’ultime solution

El Harrach cale à El Eulma CHAREF «Je ne salue pas les gens de mauvaise foi»

USMH

Fabbro remercié

CRB

JSK


02

ACTUE EL

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

Liste des joueurs convoqués:

Gardiens de but: Doukha Azzedine (USMH), Zemmamouche Mohamed Lamine (USMA), Si Mohamed Cédric (JSMB). Défenseurs: Belkalem Essaïd (JSK), Benmoussa Mokhtar (USMA), Hachoud Abderrahmane (MCA), Chaffaï Farouk (USMA). Milieux de terrain: Tedjar Saâd (USMA), El Orfi Hocine (USMA). Attaquants: Slimani Islam (CRB), Aoudia Mohamed Amine (ESS), Seguer Mohamed (USMA), Gasmi Ahmed (USMA) et Djallit Mustapha (MCA).

Début de stage des locaux à Sidi Moussa

Le Centre technique à Sidi Moussa (Alger) connaîtra, dès aujourd’hui, une grande ambiance avec la présence des 14 joueurs évoluant dans le championnat de Ligue 1 algérienne de football qui entameront un premier stage de la sélection nationale prévu jusqu’au 4 octobre prochain.

A

insi, coach Vahid qui se trouvait hier au stade du 5-Juillet où il a assisté au match MCA-ASO a convoqué 14 joueurs locaux pour ce premier stage parmi lesquels on relèvera trois joueurs convoqués pour la première fois, à savoir Mustapha Djallit (MC Alger), Hocine El Orfi et Gasmi Ahmed (USM Alger). Il s'agit du premier regroupement des Verts en prévision du match retour décisif contre la Libye prévu le 14 octobre au stade Tchaker de Blida à partir de 20h30 et ce, pour le compte du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique (CAN2013) programmée en Afrique du Sud. Concernant le programme de ce premier stage préparatoire réservé aux joueurs locaux, Halilhodzic a inscrit plusieurs séances d’entraînement au sein du Centre technique de Sidi Moussa ainsi que sur la

pelouse annexe du stade Mustapha-Tchaker de Blida. Coach Vahid Halilhodzic devrait également se réunir, hier, avec l’ensenmbe de son staff technique pour finaliser le programme complet des Verts afin de bien préparer ce match décisif contre la Libye. Il est important de signaler que coach Vahid et son staff technique au complet se sont répartis les tâches du suivi et de la prospection des joueurs aussi bien locaux que ceux évoluant à l’étranger depuis la fin du match aller contre ces mêmes Libyens que les Verts ont gagné (1-0) à Casablanca le 9 septembre dernier. Brixi, le chargé de préparation des cassettes des matches intéressants les Verts pour le visionnage des rencontres, a été envoyé à Tunis pour suivre l’évolution de nos joueurs expatriés. De son côté, Nordine Korichi, son adjoint et Moine son préparateur physique se sont occupés des

joueurs algériens en France et au Portugal alors que Kaoua et Belhadji ont suivi l’évolution des joueurs locaux. Halilhodzic a, de son côté, assisté samedi dernier au match MCA-ASO où il a pu voir à l’œuvre les joueurs des deux équipes. Il avait certainement les yeux sur Chaouchi, Metref, Djallit et Hachoud du côté du Mouloudia et Ghalem et Gherbi du côté de Chlef. Ce qui veut dire que coach Vahid ne veut rien laisser au hasard avant la publication de la prochaine liste des joueurs devant participer au dernier stage prévu du 8 au 15 octobre prochain, auquel vont se joindre les joueurs évoluant à l'étranger. Ce stage aura lieu également au Centre technique de Sidi Moussa, avant de donner la réplique à la Libye. S. B.

de 3-0 avec un troisième but signé Bouazza (90+4) sur penalty. Quant à Zemmamouche, il a bien su garder sa cage vierge dans ce match très dur. A Béjaïa, le gardien de but Si Mohamed Cédric s’est distingué, pour sa part, d’une manière bien négative avec des gestes impardonnables pour un international expérimenté dans ce choc entre son équipe le CSC. Jugez-en : il a encaissé son premier but de la saison à l’heure du jeu par Boulemdaïs. Il provoque un penalty face au même Boulemdaïs qui se charge à le transformer en but (85’). Mais Cédric ne s’arrêtera pas là : il temporise en bottant un coup franc et l’arbitre lui inflige un second carton jaune synonyme d’expulsion (86’). Des gestes bien condamnables de la part d’un gardien de but chevronné. A El Eulma, Doukha n’était vraiment pas en forme lui qui encaissa deux buts en l’espace de dix minutes en début de partie face à El Eulma. Gharbi (6’) et Chelihi (10’) ont eu raison du gardien international Doukha, auteur d’une mauvaise prestation. A Tizi Ouzou, Essaid Belkalem et ses coéquipiers n’ont pu venir à bout d’une courageuse équipe du MCO qui les a contraints au partage des points.

C’est le cas pour Slimani (CR Belouizdad) contre l’USM Bel Abbès (0-0). Slimani demeure donc muet question concrétisation. Au stade du 5-Juillet, Djallit a été également muet dans ce match très difficile de son équipe le MCA avec le nouveau coach Menad face à l’ASO. Son coéquipier Hachoud n’a pas du tout apprécié le fait de n’avoir pas du tout été utilisé par Menad dans ce match qui s’est disputé sous l’œil du coach Vahid Halilhodzic. A l’étranger, le défenseur Liacine Bentaiba Cadamuro s’est rétabli de sa blessure, en disputant même un match prenant part à la victoire de son club le Real Sociedad face à l'Athletic Bilbao (2-0) samedi soir lors de la sixième journée du championnat d'Espagne de football de première division (Liga). Le joueur algérien a été incorporé en fin de partie pour préserver l'avance de son équipe, une mission accomplie convenablement, selon les observateurs. Grâce à sa victoire face à l'Athletic Bilbao, le Real Sociedad grimpe à la sixième place dans le classement provisoire de la Liga, en compagnie du Real Betis, son prochain adversaire, avec 9 points chacun. Pour sa part, Mehdi Mostefa a, lui aussi, contribué grandement dans la victoire de son équipe l'AC-Ajaccio lors de la réception

du Stade Brestois samedi pour le compte de la 7e journée du championnat de Ligue ''une'' de football en France, en étant l'auteur de l'unique réalisation de la partie. Il s'agit aussi du premier but du milieu de terrain défensif algérien depuis le début de cette saison. Grâce à cette réalisation, Ajaccio accède à la sixième place au classement avec 11 points. De son côté, l'autre joueur algérien dans les rangs de l'ACA, le défenseur central, Carl Medjani, a été titularisé de nouveau, s'illustrant par une prestation honnête, selon les observateurs. En Espagne, Sofiane Feghouli s'est distingué samedi à sa manière en inscrivant le premier but du Valence FC contre Real Saragosse (2-0) avant d'être expulsé par l'arbitre après une heure de jeu, lors de la sixième journée du championnat d'Espagne. Le milieu offensif algérien a ouvert la marque pour son équipe dès la 12e minute de la partie. Déjà averti par l'arbitre à la 45e minute, Feghouli a reçu son second carton jaune à la 61e minute synonyme d'expulsion. Grâce à cette victoire, Valence FC se hisse provisoirement à la 7e place avec 8 points. S. B.

AOUDIA, SEGUER ET GASMI S’ILLUSTRENT AVEC LEURS CLUBS Par Said Ben.

Des prestations des joueurs locaux lors de la 4e journée du championnat d’Algérie de ligue 1 disputée, samedi dernier, trois joueurs se sont illustrés de fort belle manière en marquant des buts au profit de leur équipe respective. Il s’agit de Mohamed Amine Aoudia (ES Sétif), Mohamed Seguer et Ahmed Gasmi (USM Alger).

L

a palme de la journée revient, sans conteste, à Aoudia qui a effectué un match remarquable à Sétif face au WA Tlemcen en réussissant un bon doublé (49’) et (83’). Ainsi, Aoudia a donc largement contribué à la victoire de son équipe l’ESS face au WAT (3-1). A Batna, deux des sept joueurs de l’USMA convoqués par coach Vahid pour le stage des locaux qui débute aujourd’hui à Sidi Moussa se sont illustrés en déplacement. Il s’agit de Séguer qui avait ouvert la marque face au CA Batna (12’) avant que son coéquipier, le jeune Gasmi ne double la mise à huit minutes de la fin de la partie (82’). Les Rouge et Noir ont d’ailleurs gagné ce match en déplacement sur le score

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


KADIR et VA coulent l’OM

ACTUE EL

Aligné, pour la seconde fois de la saison, d’entrée, le milieu gauche des Verts et de Valenciennes, Foued Kadir a pris une place prépondérante dans la large victoire de son équipe face à l’O Marseille, leader de la Ligue 1 française (4-1).

K

Par Mohamed Bouchama

adir, qui a disputé l’intégralité du match, a été à l’origine du coup franc transformé en but par Danic (16’), a participé au but de Le Tallec (34’) et a inscrit le

Djabou pas convoqué face à Gafsa

troisième but suite à une bourde de Mandanda (39’). Kadir n’était pas à son ultime coup de massue assené aux Marseillais. Il reviendra à la charge en seconde mi-temps en offrant le quatrième but à Le Tallec (63’). Ce dernier, pour la petite histoire, était recruté par VA lors du mercato estival dans l’optique d’un départ de Kadir vers l’OM.

Il n’est pas rancunier

L’international algérien de VA disputait hier un match particulier. Face à l’OM, équipe qu’il aurait pu rejoindre le 31 août dernier, Foued Kadir a remué ses souvenirs. Avant le choc, il a été approché par Le Phocéen, journal pro-OM, qui lui a demandé si le fait de rencontrer les Ciel et Blanc d’Elie Baup n’avait pas une saveur particulière.

Sans trop s’étaler sur le sujet, Foued Kadir dira : "Non, je n’y pense plus. C’est du passé. Si ça c’est pas fait c’est que ça ne devait pas se faire. C’est le destin. Ce sont les aléas du football, la vie continue, en tout cas moi, je suis passé à autre chose." Et quand le journaliste insistera sur le fait que prendre l’avion (AlgerMarseille) au dernier moment, démontre que Kadir croyait dur comme fer à sa destinée marseillaise, le Martégal a fini par admettre :"Oui, ça m’a fait quelque chose. Originaire de Martigues, j’ai toujours rêvé de porter le maillot de l’OM. Après, ça n’a pas abouti. Ça a été une déception sur le coup, mais je suis suffisamment solide mentalement pour rebondir, prouver de quoi je suis capable."

Belfodil n’est plus blessé !

Finalement, le jeune attaquant parmesan a pu tenir sa place lors de la venue du Milan AC à Parme (1-1). Ishak Belfodil, blessé mercredi passé lors du match contre Genoa, a fait son apparition à la 52’ de jeu, alors que son équipe venait juste d’encaisser un but de Stéphane Shaarawy (49’). Belfodil a été très actif et Parme a réussi à rétablir la marque grâce à un but de Galoppa. L’ancien attaquant de l’OL a même pu doubler la mise à la 86’ quand il ira déborder De Sciglio mais ne put armer son tir.

Le meneur de jeu du Club Africain de Tunis, Abdelmoumen Djabou, n’était pas sur la liste des 18 joueurs retenus par Bernard Casoni pour le dernier match de la saison 2011-2012 entre le CA et Gafsa, disputé hier à huis clos, à El Menzah. Aucune indication n’a été fournie au sujet de cette défection. Pour sa part, Khaled Lemouchia a fait partie de la liste de Casoni dont les jours seraient comptés à la barre technique de l’équipe de Bab Jedid. M. B.

Cadamuro a joué 10 minutes

Absent depuis le début de la Liga, Liassine-Bentaiba Cadamuro a été incorporé lors des dernières minutes du derby basque Real SociedadAtletico Bilbao (2-0). Un retour que le coach français de la Real Sociedad a voulu dans l’axe pour l’international algérien qui semble définitivement rétabli de sa blessure.

GHEZZAL

entame sa rééducation

CAN-2013 (U17)

L

L’EN en stage bloqué du 3 au 15 octobre

a sélection algérienne de football des moins de 17 ans (U 17), effectuera un regroupement du 3 au 15 octobre, en vue du match aller face à la Somalie, prévu entre le 12 et 14 du même mois à l’extérieur, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN2013, au Maroc. Le staff technique de la sélection des U 17 a fait appel à 25 joueurs pour ce regroupement qui intervient après la double confrontation en amical devant la Tunisie. Lors du premier test, disputé mercredi au stade Brakni de

Blida, l’Algérie l’a emporté sur le score de 3 à 0, avant de faire match nul samedi sur la pelouse du Centre technique national de Sidi Moussa (11). La Somalie, prochain adversaire des Verts, s’est qualifiée pour le dernier qualificatif aux dépens du Soudan (1-0), en un seul match disputé à Khartoum. Le match retour face aux Somaliens se jouera entre le 26 et le 28 octobre à Alger. L’ancien sélectionneur de la sélection des U17, Abdelkader Soltani, avait été limogé de son poste, à l’issue du championnat arabe de la catégorie disputé en juillet dernier en Tunisie.

Sportune rappelle les tarifs d’un éventuel transfert

Boudebouz sur la Cannebière en hiver ?

Ryad Boudebouz se serait bien vu partir à l’OM cet été. Finalement, l’attaquant est resté au FC Sochaux et compte bien enchaîner les buts, cette saison, avec son club formateur.

Blessé gravement et opéré la semaine dernière dans une clinique de Rome, l’international algérien de l’AC Bari (Serie B), Abdelkader Ghezzal a entamé ce week-end sa rééducation. Ghezzal devrait reprendre les entraînements dans un peu plus de six semaines. Il devrait retrouver les terrains après le mercato hivernal.

03

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

C

ela ne l’empêche pas de repenser à ce mercato à la fin duquel, le 4 septembre, il a fini «dégoûté», pensant qu’une fenêtre s’ouvrirait pour filer direction Marseille. «Au début, ils m’ont dit qu’ils devaient vendre pour me recruter,» explique l’intéressé dans une longue interview accordée à l’Equipe, samedi. Il ajoute: «Dès qu’il ont vendu Azpilicueta, j’ai pensé que cela allait se faire. Et le 4 septembre, j’étais dégoûté, c’est sûr. Mais je ne suis pas à plaindre, je joue en pro et plein de joueurs aimeraient être à ma place.»

Cet été, Sochaux espérait 6M€

Voilà encore un joli appel du pied lancé par Ryad Boudebouz aux Phocéens. Pour un

départ en janvier ? «On verra, répond-il. Je ne dis pas que je vais partir, ni que je vais faire toute la saison avec le FC Sochaux.» Sportune rappelle les tarifs tout de même pour ce joueur qui arrivera en fin de contrat en juin 2014. Actuellement payé entre 40 000 et 50 000 euros par mois à Sochaux, celui-ci espère doubler sa rémunération au moment de quitter le Doubs, selon les chiffres du journal le Parisien cet été. Du côté du club, on espérait alors une indemnité à hauteur de 6M€. Marseille pourra-t-il s’aligner ? Pas sûr. En tout cas, l’agent du joueur, Karim Aklil, était revenu sur l’offre marseillaise et le montant de l’offre phocéenne dans le talkshow du Phocéen: «Il y a eu une rencontre avec les dirigeants, José Anigo notamment en Algérie. Dans le discours du directeur sportif, il avait eu certaines garanties sportives. Mais il ne maîtrise pas l’aspect financier, qui est dans les mains du président. Sochaux a fait des concessions, mais il ne pouvait pas partir pour 2 ou 3 millions d’euros.» M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

ETRE EFFICACES DEVANT LES BUTS

JSK

Si, on parlait du volet psychologique, qui représente l’essence nécéssaire en vue de garder un état d’esprit sain, sur le plan du jeu, l’idéal pour l’équipe est de se racheter de leur dernier semi-chec et surtout son efficacité devant les bois adverses. C’est le souhait tant cherché par tous les fans Kabyles. Avec une attaque plus performante, l’équipe finira la partie en roues libres ; être lucide devant les buts est le critére le plus convoité des coachs envers leurs attaquants. Là aussi, la solution ne peut pas venir seulement des avants de l’équipe, mais aussi des élements des autres compartiments, car dans le football moderne, la défense commence en attaque afin d’empécher l’équipe adverse de développer son jeu ; on espère qu’on gardera à l’avenir, cet état d’esprit pour le bien de l’équipe.

LIGUE E1

BONNE ATTAQUE, MAIS PEU D’EFFICACITÉ

L’autre souci pour le staff technique Kabyle est le compartiment offensif, car il est vrai que la JSK recèle désormais en son sein de bons attaquants à l’instar de Hanifi, Messadia, Hadiouche et Belakhdar, mais le problème c’est que cette attaque n’a pas encore prouvé son efficacité, sinon une efficacité qui reste timide jusqu'à présent. D’ailleurs c’est la vie même du coach kabyle lors de ce match qui a déclaré «on aurait pu marquer plus face au si ce n’est le manque de chance devant les bois», un problème que le duo kabyle est sensé résoudre au cours des entraînements afin de continuer le reste du parcours. S. A.

Il faut redoubler d’efforts Après le semi-échec concédé avant-hier devant le MCO

Les camarades de Hanifi, vont reprendre le chemin des entraînements pour préparer le prochain match, après leur dernier semi-échec concédé à domicile contre les Oranais.

L

Par Saïd Aberkane

es Kabyles doivent cravacher dur, en redoublant d’efforts aux entraînements afin d’être prêts le jour du match face à l’ASO Chlef, et aussi pour la suite du parcours. Les joueurs, qui sont les seuls acteurs sur le terrain, doivent comprendre qu’un match ne se gagne que sur le rectangle vert. Donc, si ces derniers veulent retrouver le haut du tableau,il est temps pour qu’ils fournissent d’efforts au cours des séances de travail qu’ils auront à effectuer, sous l’œil vigilant de leur staff technique, et aussi appliquer à la

lettre ses consignes.

Les Canaris n’arrivent plus à gagner même à domicile.

…Et sont décidés à réagir contre l’ASO

Touchés à domicile dans leur amour-propre, ce samedi passé contre le MC Oran, les joueurs du président Moh Chérif Hannachi sont bien décidés à laver l’affront dés cette rencontre. Mieux encore, les Jaune et Vert ne jurent que par la victoire, même si tout le monde est unanime sur la difficulté de la tâche contre la coriace équipe Chélifienne. Pour rappel, les joueurs ont eu droit à un accueil des plus hostiles lundi dernier au stade du 1er Novembre, où une vingtaine de gens étaient présents pour

démontrer leur grande colère en prenant à partie toute l’équipe y compris le staff technique sans toutefois en arriver aux mains. Ces fans déchaînés ont même indiqué aux hommes de Hannachi qu’ils étaient indignes de défendre les couleurs chères de la JSK en mettant à chaque fois leur intérêt personnel au dessus de celui du club. Une belle leçon de moral qui a invraisemblablement secoué les coéquipiers de Maroci, qui sont tous unanimes sur la nécessite de réagir dans les plus brefs délais,afin de prouver à tous les Kabyles que les deux derniers échecs enregistrés n’était qu’un accident de parcours. Rendez-vous donc, samedi pro-

chain pour suivre de très prés la réaction de Hadiouche, Messadia, Ziad et compagnie en sachant que la victoire est tout simplement incontournable, si, bien évidement, ces joueurs souhaiteraient réellement calmer leurs supporters.

nous attendent.

C’est vrai que nous avons réalisé un bon match face au MCO qui ne nous a pas du tout impressionnés. Mais je dois dire que nous avons surtout raté plusieurs occasions d’ouvrir la marque bien avant notre adversaire qui a pu nous surprendre. C’est vraiment dommage. Malheureusement, la chance nous a tourné le dos. On n’a bien joué, mais ce n’était pas suffisant pour offrir la victoire à nos fans qui se sont déplacés au stade.

Tout le monde dans la maison Kabyle doit être mobilisé

Les Kabyles sont tous mobilisés pour ce prochain rendez-vous qui les attend ce week-end. Une rencontre qui revêt un cachet particulier, où l’erreur n’est pas du tout permise. Un succès va leur permettre de s’offrir les trois points et retrouver leur dynamique et abor-

der les autres matches avec un moral au beau fixe. Donc, cet objectif oblige la bande à Fabbro à ne pas perdre le contrôle du match, en essayant de jouer son va-tout, en ne laissant aucune chance à son adversaire du jour, même si c’était en dehors de ses bases. Les débats seront certes chauds, mais le bon état d’esprit qui anime les coéquipiers de Remache plaide en leur faveur, et il sera vraiment difficile à l'ASO. Ces derniers auront en face d’eux une équipe Kabyle qui reste sur un semi échec. Donc, un probant résultat ne doit pas échapper aux Lions du Djurdjura et ce, quels que soient la nature et le statut de l’adversaire. Les dirigeants de la JSK ne lésinent guère sur les moyens financiers pour encourager et motiver leurs joueurs. Hannachi, en sa qualité de premier responsable du club, réservera certainement une prime conséquente à ses joueurs en cas de victoire. Pour leur part, les supporters aussi comptent se déplacer à Chlef en grand nombre pour remplir les travées du stade de Boumezrag. La galerie Kabyle, fidèle à son équipe, marquera de son empreinte ce rendez-vous. Toute la Kabylie est mobilisée pour ce rendez-vous, une chose et sûre, il y aura du spectacle, de l’engagement et de l’ambiance. La famille de la JSK est mobilisée pour cette empoignade, qui est aussi très importante et plus décisive, dans la mesure où une victoire va permettre aux capés e Fabbro et son adjoint Karouf d’entrevoir la suite avec confiance, assurance et aussi avec un moral gonflé à bloc. S. A.

REMACHE : «ON NE PEUT PAS EXPLIQUER CE QUI NOUS ARRIVE»

Entretien réalisé par Saîd Aberkane

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe après le troisième échec concédé samedi dernier à domicile face au MCO ? Au début, c’était difficile de s’en remettre de ce semi-échec pour le moins inattendu, en tout cas pas de cette ampleur. Mais bon, ça nous servira de leçon pour bien s’appliquer à l’avenir notamment en championnat. D’ailleurs nous avons bien médité ce qui nous est arrivé dans cette compétition. Aujourd’hui, le groupe est uniquement concentré sur les prochains rendez-vous qui

Ne pensez-vous pas que votre attaque ne tourne pas rond ? Je ne partage pas cet avis, car avant de parler d’attaque, il faut qu’il y est une certaine préparation de balles qui doit mener ensuite au but adverse, et par conséquent créer plusieurs occasions de scorer, et si l’efficacité nous fait toujours défaut, on doit d’avantage s’appliquer dans le périmetre adverse en faisant preuve de beaucoup de concentration et de lucidité, c’est tout. Comment expliquez-vous cet autre échec ?

Vous joueurs, avez-vous discuté, sur ce dernier match ? On l’a évoqué, c’est certain, mais nous en reparlerons comme

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nous avions l’habitude de le faire lors de la séance d’autocritique, là, notre entraîneur aura à définir le rôle de chacun. Je peux vous assurer que tous les joueurs, sans exception, sont conscients et surtout hyper motivés pour sortir de cette épreuve par une victoire.

Un mot pour vos supporters ? Je voudrais d’abord qu’ils nous pardonnent nos faux pas enregistrés dans cette compétition. Il faut qu’ils se mobilisent pour nous apporter leur soutien, car nous ne pourrons atteindre notre objectif, qui est le titre, sans leur aide. Entretien réalisé par S. A.


SEDKAOUI DE RETOUR FACE À L’ASO

Le milieu de terrain kabyle Kaci Sedkaoui qui a été ménagé avant-hier face au MCO, sera de retour face aux Chélifiens. C’est ce qu’a tenu à nous confirmer le kiné du club Guillou, en estimant que le joueur sera présent lors de la prochaine sortie de son équipe et sera apte pour le service. Une bonne nouvelle pour le staff technique kabyle, vue le poids de Sedkaoui dans le groupe.

05

Maracana N°1844 — Lundi 1 Octobre 2012 LAMHÈNE A EU SA CHANCE

Amir Mokhtar Lamhène, le milieu de terrain offensif qui n’a pas eu la chance de jouer lors des trois premiers matchs du championnat en se retrouvant même en dehors des 18/convoqués, a bénéficié de la confiance de son entraîneur, avanthier à l’occasion de la réception du MCO à Tizi-Ouzou. Lamhène a remplacé son équipier Ziad à l’heure de jeu. Durant le temps qu’il a passé sur le terrain, Lamhène a essayé de faire de son mieux pour aider les attaquants, mais sans réussite en vain.

Fabbro remercié, Geiger pressenti

Après le faux pas de trop, concédé face au MCO

Par Aomar Moussi

Enrico Fabbro n’est plus l’entraîneur de la JSK, et ce, juste après le faux pas de trop concédé face au MCO avanthier, au stade du 1e Novembre de Tizi-Ouzou, lors du match comptant pour la 4e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel. Fabbro qui a eu tous les moyens nécessaires pour effectuer une bonne préparation avec le groupe, et avec pas moins de 8 matchs de préparation, n’a pas pu aller au-delà de quatre matchs à la tête de la barre technique du club phare de la Kabylie. Déjà, après la deuxième défaite enregistrée face à la JS Saoura il y a une semaine à Bechar, les dirigeants et à leur tête le président Mohand Cherif Hannachi, n’a pas mâché ses mots, en incombant la responsabilité et aux joueurs partic-

ulièrement, à Malik Asselah et au coach Fabbro, auquel il a accordé un sursis jusqu’au match d’avant-hier face au MCO, en lui exigeant texto la victoire et rien d’autre. Mais finalement, la victoire n’a pas eu lieu, et ce qui devait arriver arriva, avec le limogeage de Fabbro. Les dirigeants kabyles ont tenu d’ailleurs à se réunir avec l’Italien, hier dans la soirée, et ils ont essayé de trouver un terrain d’entente avec lui sur le plan financier. D’après Yarichène membre influent au conseil d’administration de la SSPA JSK, « Fabbro n’est plus le coach de la JSK. Il n’a rien apporté, et ce malgré les moyens qu’on a mis à sa disposition et l’effectif riche dont dispose l’équipe ». Donc, le coach Fabbro n’a pu tenir plus de quatre matchs et le voilà démis de ses fonctions. Les pourparlers avec le successeur de Fabbro, sont en bonne

voie, et le nom qui circule du coté de Tizi-Ouzou, n’est autre que l’ancien driver des Canaris, Alain Geiger qui a laissé son empreinte, après son passage à la JSK. Geiger est selon Yarichène sur le point de reprendre la barre technique du club. A. M.

JSK

LIGUE E1

LES ESPOIRS KABYLES DÉCEVANTS

Les matchs se suivent et se ressemblent pour les espoirs kabyles. Les poulains de Boussaid sont sur les traces de leurs aînés. Cela s’est vérifié avant-hier face aux espoirs du MCO. Les camarades de Ferguène, n’ont pas pu faire mieux, que de se contenter d’un match nul un but partout. Après quatre journées depuis l’entame du championnat des U21, les espoirs kabyles déçoivent de match en match, la preuve ces derniers n’ont récolté que 2 petits points sur les 12 possibles.

Belkalem : «C’est un match à mettre aux oubliettes»

Essaïd Belkalem est l’un des joueurs les plus déçus à la fin de la rencontre jouée face au MCO, où lui et ses coéquipiers se sont contentés d’un match nul. Belkalem estime que son équipe n’a pas bien tourné, et ils sont appelés à oublier ce faux pas, et penser au prochain match qui les attend face à l’ASO Chlef. Entretien réalisé par Aomar Moussi

Vos impressions sur ce faux pas concédé à domicile et devant vos supporters ? Je pense qu’on n’a rien fait pour gagner ce match. On est passés à coté de la plaque face au MCO, qui est venu réussir un bon résultat. En première mi-temps on a été malmenés par notre adversaire et les Oranais étaient plus volontaires et présents sur le terrain. Quant à nous on a joué

crispés, ce qui a donné plus de confiance aux joueurs du MCO, qui ont développé du beau jeu. En deuxième mi-temps on a essayé de porter le danger dans le camp adverse, mais on n’a pas pu trouver la faille, malgré les occasions créées. C’est un match à mettre aux oubliettes. Qu’est ce qui n’a pas marché à vos yeux lors de cette rencontre ? Je ne sais pas, je crois que c’est beaucoup plus sur le plan mental. On avait joué crispés, ce qui n’a fait qu’avantager, les affaires de l’équipe adverse. Le groupe n’est pas encore en confiance, et les joueurs évoluent avec la peur au ventre, ce qui se répercute négativement sur notre rendement. L’équipe était dans un jour sans. Après quatre matchs joués, la JSK occupe une place non confortable avec seulement 4 points dans son compte… Oui on a mal entamé la nouvelle saison, avec deux défaites, un nul et une seule victoire. C’est un parcours négatif et la JSK est appelée à jouer les premiers rôles et non le bas du tableau. Nous les joueurs sommes appelés à réagir et vite, pour permettre au club, de refaire surface et de remonter la

pente au classement. Donc pour vous, l’heure est à la mobilisation et une réaction positive s’impose face à l’ASO Chef lors de la prochaine journée ? C’est clair on n’a pas de choix, et nous joueurs sommes seuls acteurs sur le terrain, devrons faire preuve de plus de rigueur et

de sérieux et beaucoup de volonté, pour réaliser de bons résultats. On est appelés à nous concentrer sur nos prochaines sorties, en commençant par la rencontre qui va nous opposer, à l’ASO Chlef. C’est un match à ne pas rater, pour ne compliquer ni la tâche ni notre situation au classement. A. M.

stages à l’étranger, sans oublier la qualité de l’effectif avec des joueurs talentueux, mais les résultats n’ont pas suivi et le terrain a démontré autre chose » avant de poursuivre « Fabbro a échoué sur toute la ligne, et on ne peut donc lui renouveler la confiance. Donc, il doit partir et on ne peut continuer à lui renouveler la confiance. L’équipe est en régression et avec lui il n’y a rien à espérer ».

« On ne peut garder Mauro, lui aussi ne fera pas partie du staff technique. Mauro a certes accompli du bon travail, mais on ne peut le garder. Il est préférable qu’il soit remercié au même titre que l’entraîneur Fabbro ». « Toutes les pistes mènent à Geiger » En conclusion le vice-président de la JSK Yazid Yarichène nous déclare ce qui suit : « On est en contacts avancés avec plusieurs entraîneurs. On préfère la piste d’un entraîneur étranger. Toutes les pistes mènent à Alain Geiger qui sera le futur entraîneur de la JSK. Certes ce n’est pas encore officiel, mais c’est dans en bonne voie ». Aomar Moussi

«FABBRO N’A RIEN APPORTÉ À L’ÉQUIPE»

Ayant essayé d’avoir au fil le premier responsable du club kabyle Mohand Cherif Hannachi, mais en vain. Alors on a jugé utile de contacter le bras droit à Hannachi, en l’occurrence Yazid Yarichène. Ce dernier est très en colère et très déçu de ce qui arrive à son équipe, en incombant la responsabilité à Fabbro, lequel à ses yeux a échoué dans sa mission. « Fabbro n’a rien apporté au club, et ce plus attendu de lui, on ne l’a pas vu après quatre matchs disputés » nous a déclaré d’emblée Yarichène avant d’ajouter « Pourtant il avait en sa possession tous les moyens nécessaires et un effectif riche et plein de potentialités, mais en vain,

YARICHÈNE (VICE-PRÉSIDENT) :

sans parvenir à trouver des solutions et à améliorer le jeu de l’équipe. Fabbro n’a rien apporté de plus consenti au club et c’est pour ça qu’on a jugé utile de se priver de ses services ».

«ON A MIS TOUS LES MOYENS À SA DISPOSITION, MAIS IL A ÉCHOUÉ SUR TOUTE LA LIGNE»

Yazid Yarichène plus explicite, pour les raisons ayant poussé la direction à agir de la sorte, il déclare ce qui suit : « Fabbro avait tous les moyens à sa disposition, et ne manquait de rien. L’équipe a eu droit à deux

«FIN DE MISSION AUSSI POUR MAURO»

Pour ce qui est de l’avenir du préparateur physique, notre interlocuteur estime que

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

Bencherifa risque gros

Walid Bencherifa, le joueur kabyle, risque gros, après son expulsion par l’arbitre de la rencontre face au MCO. Bencherifa n’a pas pu se contrôler en s’accrochant avec Sebbah le joueur du MCO. L’arbitre de la rencontre n’a pas hésité à lui brandir le carton rouge, en l’expulsant à la 89’ de la partie. Bencherifa risque plus d’un match de suspension, ce qui n’est pas souhaité et par le joueur et par le staff technique kabyle, et ce, vue le poids de cet élément de valeur dans l’échiquier kabyle.

Bencherifa : «J’espère que la sanction ne sera pas lourde»

Bencherifa nous a déclaré ce qui suit à propos de son expulsion par l’arbitre de la rencontre face au MCO, en estimant que « je n’ai pas pu me contrôler et j’ai dû répondre aux provocations du joueur du MCO » avant de conclure: «J’espère seulement que la sanction ne sera pas lourde à mon encontre, car l’équipe a besoin de mes services, en prévision des prochains matchs qui s’annoncent difficiles ». Propos recueillis par A. M.

BELKALEM DÈS AUJOURD’HUI AL’international VEC LESkabyle, VEREssaïd TS Belkalem, entrera en

regroupement avec les joueurs locaux convoqués par Halilhodzic dès aujourd’hui. Belkalem qui était très déçu, après le semi-échec, enregistré contre le MCO, oubliera un peu, en prenant à ce ministage de trois jours qui aura lieu au Centre sportif de Sidi Moussa.

M AZARI BLESSÉ À L’ABDOMEN Le gardien de but kabyle, Nabil Mazari, a dû céder sa place à son équipier Malik Asselah, à la 46’ c'est-àdire à la reprise de jeu en seconde période. Mazari a eu un télescopage avec le joueur du MCO, Hichem Cherif à la 3’. Il n’a pas pu continuer la partie, et il a été évacué vers l’hôpital Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou en urgence.

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS ALesUJjoueurs OURkabyles D’Hont UIbénéficié d’une journée de

repos. La reprise est prévue demain lundi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et ce, en prévision de la prochaine sortie prévue ce week-end contre l’ASO Chlef au stade Boumezrag de Chlef, pour le compte de la 5e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel.

MEKAOUI DEVRA RÉINTÉGRER LL’arrière E GRgauche OUPE des Canaris du Djurdjura, Zinedine

Mekaoui qui a fait l’impasse sur la rencontre d’avanthier, disputée contre le MC Oran, pour cause de blessure, réintégrera le groupe aujourd’hui, lors de la séance de reprise. En principe, il sera présent avec le groupe, et Mekaoui sera, sauf surprise de dernière minute, d’attaque face aux Chélifiens.

HADIOUCHE ET HANIFI, L’OMBRE D’EUX-MÊMES

Les deux attaquants de la JSK, Abdenour Hadiouche et Salim Hanifi, n’ont rien apporté sur le plan offensif depuis l’entame de cette saison footballistique 2012-2013. Ils ne sont que l’ombre d’eux-mêmes. Cela s’est vérifié lors des quatre matchs disputés depuis l’entame du championnat. Encore une fois, avant-hier les deux attaquants kabyles, alignés d’entrée par Fabbro, sont encore une fois passés à côté de la plaque et à côté de leur sujet, en se montrant muets à l’approche des buts adverses. Alors à quand la résurrection des deux attaquants Hanifi et Hadiouche ? La réponse est chez les deux joueurs qui doivent se révolter pour ne pas compliquer la situation du club. A. M.

MCA

06

Djeghbala complètement métamorphosé

Le polyvalent, Abdelmalek Djeghbala qui n’a pas trop convaincu la saison dernière, est en train de réaliser de bonnes prestations selon un avis unanime. Samedi dernier, il était en compagnie de Metref, Djallit et Ghazi, les meilleurs mouloudéens sur le terrain même en évoluant dans l’axe de la défense après la sortie de Zeddam à la 18e minute. D’ailleurs, Djeghbala est appelé à remplacer ses partenaires Mobitang et Zeddam qui sont indisponibles pour plusieurs jours. Ce qui est sûr, est que l’exjoueur de l’USM El Harrach affiche une forme des plus éblouissantes au grand bonheur de son entraîneur.

Ghazi et Djallit irréprochables

Le revenant, Karim Ghazi et l’attaquant, Mustapha Djallit, étaient vraiment à la hauteur de l’événement samedi dernier contre l’ASO Chlef. Le premier cité a vraiment marqué son retour par sa présence constante au milieu du terrain. Ghazi était même derrière toutes les actions dangereuses du Mouloudia en compagnie de Metref et Djallit. Ce dernier a, de son côté, causé d’énormes difficultés à la défense expérimentée de l’ASO menée par un certain Samir Zaoui. Djallit était même à l’origine du penalty après son fauchage en pleine surface par le défenseur Aouamri à 5 minutes de la fin. Il a tout simplement offert un penalty à son équipe tout en expulsant le Chélifien pour cumul de cartons. La bonne nouvelle pour lui est que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a mentionné beaucoup de points concernant son rendement. M.B.

MENAD N’EN VEUT PAS À BABOUCHE

LIGUE E1

Tous les Mouloudéens et notamment, ceux ayant suivi le match de samedi dernier contre l’ASO Chlef, s’accordent à dire que Réda Babouche, en ratant le fameux penalty, a tout simplement privé le MCA d’une victoire des plus logiques au vu de la domination totale des Vert et Rouge. Mais ce n’est pas le cas du nouvel entraîneur, Djamel Menad qui n’en veut guère à son capitaine comme le confirme si bien sa déclaration : « Il ne faut surtout pas incriminer Babouche qui voulait tellement bien faire qu’il a, par la suite, raté son tir. C’est la loi cruciale du football et il faut se plier à cette évidence. » No comment !

Après les deux dernières sorties ratées au 5-Juillet

Les joueurs révèlent leurs limites

Le doyen des clubs algériens vient de passer une semaine des plus pénibles ponctuée par deux revers très amers. Le premier, une défaite samedi dernier à l’occasion du derby algérois face à l’USMA (1-0) avant de flancher avant-hier contre l’ASO Chlef en se contentant uniquement d’un piètre 0-0 très mal apprécié par la grande famille du MCA.Et si le Mouloudia de Rabier a complètement raté sa sortie algéroise contre Soustara, celui de Menad ce samedi, était meilleur sur tous les plans. Il méritait même la victoire selon un avis unanime. Malheureusement pour les Mouloudéens, le capitaine Réda Babouche, réputé un bon tireur des penaltys, n’a, cette fois-ci, pas honoré son statut en ratant carrément son tir samedi soir devant le gardien de l’ASO, Ghalem. Un raté, à cinq minutes de la fin, allait par la suite, coûté très cher au Mouloudia car il faut le dire, en face, il y avait un adversaire des plus prenables et ce n’est pas l’ASO des saisons précédentes qui faisait peur à toutes les équipes.

A QUAND LE BOUT DU TUNNEL ?

Statistiquement parlant, la situation du Mouloudia d’Alger est loin d’être alarmante du moment que les Vert et Rouge ne comptent que trois points de retard sur l’actuel leader du championnat, la JSM Béjaïa, mais 7 points récoltés des 12 possibles, ce n’est pas la grande joie d’autant

plus que le Mouloudia a joué les deux derniers matchs au 5-Juillet. En entraîneur averti, Djamel Menad a beaucoup insisté sur la nécessité de la remobilisation de ses troupes hier à l’occasion de la reprise des entraînements au stade annexe du 5-Juillet en demandant tout simplement à ses joueurs d’oublier les quatre rencontres du championnat pour se consacrer uniquement sur le reste du parcours qui s’annonce de plus en plus difficile. En parlant justement de difficulté, il est utile de signaler que lors des deux prochaines journées du championnat, le MCA effectuera un périlleux déplacement à Béjaïa pour y croiser le fer avec l’actuel patron de Ligue 1 avant d’enchaîner avec le deuxième derby algérois de la saison face au CR Belouizdad. C’est dire qu’une éventuelle victoire face à l’ASO Chlef aurait tout simplement permis aux Mouloudéens d’aborder le reste du parcours avec un peu plus de confiance et de sérénité. Mais après le piètre 0 à 0 contre Chlef, le doute s’est définitivement installé au sein de cette équipe du MCA. A priori, toutes ces petites données sont plus que suffisantes pour comprendre qu’une mission des plus délicates attend le successeur de Jean-Paul Rabier en l’occurrence, Djamel Menad qui est appelé à trouver la bonne formule pour sortir son équipe de ce tunnel obscur. M. B.

HACHOUD, LE CHOUCHOU EN COLÈRE !

Rien ne va plus entre le nouvel entraîneur du MC Alger, Djamel Menad et le latéral droit, Abderahmane Hachoud. La raison ? Elle est toute simple, l’international algérien a très mal apprécié son statut de remplaçant. En d’autres termes, Hachoud ne veut aucunement admettre que son camarade Besseghier mérite amplement le poste de titulaire au vu de sa forme éblouissante. Malheureusement, Hachoud ne veut absolument rien entendre, il veut jouer titulaire et rien d’autre. Pour rappel, samedi matin après l’annonce de l’équipe rentrante par l’entraîneur, Djamel Menad, Hachoud a déjà fait la fine bouche. Mieux encore, avant même le coup de sifflé final de M. Abid Charef contre l’ASO, l’ancien joueur de l’ES Sétif a jugé utile de se diriger en solo vers les vestiaires en guise de protestation envers son entraîneur. Mais ce qui va, à coup sûr, envenimer les relations entre le joueur et son entraîneur, c’est sans doute, sa fameuse déclaration d’après-match où il a textuellement juré de ne plus remettre les pieds au Mouloudia. Menad, quant à lui, s’est uniquement contenté de déclarer hier à l’entraînement : «Si Hachoud décide de ne plus revenir, il sera le plus grand perdant car personnellement, je n’ai aucun problème avec lui ni avec personne d’ailleurs. » Enfin, il convient juste de signaler que Hachoud n’a pas pris part à la séance d’entraînement d’hier au grand désarroi de son entraîneur en sachant que le Mouloudéen va, dès aujourd’hui, rejoindre le regroupement de la sélection nationale des joueurs locaux. M. B.


Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

ENTRAINEMENTS HIER MATIN AU 5-JUILLET

L’équipe du mouloudia a repris hier les entrainements, et la séance s’est déroulée à l’annexe du 5-juillet. Le groupe a repris dans une ambiance des mauvais jours après un nouveau faux pas devant son public, et la préparation du prochain match s’annonce déjà difficile au niveau psychologique.

VERS LA TITULARISATION DE HACHOUD FACE À LA JSMB Ayant été écarté des plans du staff face a l’ASO et ayant été surpris après l’annonce de la décision, Hachoud est au premier plan pour faire son apparition face à la JSMB en tant que titulaire. En effet, des indiscrétions atour du staff, annonce le latéral droit du mouloudia comme un atout majeur afin de peser face à un adversaire de taille qu’est la JSMB de ce début de saison.

Quand le mouloudia déraille La deuxième place leur ouvrait les bras

07 MCA

LIGUE E1

ZEDDAM OUT POUR UN MOIS

Si le mouloudia avait pu glaner les trois points, ces derniers lui auraient permis de prendre seul la deuxième place du classement général. C’est un début difficile en compétition pour Menad, qui n’a pu amorcer le déclic tant attendu et remettre l’équipe sur rails après sa défaite face à l’USMA.

A

Par M. Memmoud

près deux faux pas de suite, le mouloudia se présentera en bête blessée face à la JSMB. Pour son premier match à la tête de la barre technique du club, Menad considère que son équipe a démontré de bonnes qualités à faire valoir à l’avenir, avec cependant l’espoir d’une meilleure réussite au niveau du résultat. Son prochain défi s’annonce ardu, en déplacement à Bejaia pour y affronter une équipe qu’il a déjà eu à driver par le passée. Privé de son défenseur Zeddam, Menad devra trouver la bonne formule pour parvenir à piéger la JSMB, qui ne cesse de monter en puissance et affiche clairement ses ambitions cette saison. L’équipe du mouloudia sera à

Un match nul, un pénalty râté, mais un léger mieux dans le jeu.

rude épreuve à Béjaia, sachant que l’avantage psychologique est certain du côté du futur adversaire du mouloudia, qui attendra de pieds fermes la venue du MCA, principal concurrent pour le titre. La préparation du rendez est déjà entamée, et Menad va se focaliser sur l’aspect tactique pour la circonstance, pour tenter de surprendre Alain Michel et son dispositif bien huilé, et les sup-

porters attendent une réaction positive malgré la difficulté de la tâche. En effet, les fidèles du club sont encore déçus, mais ne veulent pas mettre la pression sur le Menad et son groupe, qui sont appelés à éviter un autre faux pas pour entrevoir la suite du parcours sereinement. L’enjeu sera de la partie, sachant que seulement trois points séparent les deux équipes au classement général.

STAGE AU MAROC DURANT LA TRÊVE

La direction du mouloudia vient de trancher concernant la future destination de l’équipe durant la trêve hivernale. Le Maroc sera ainsi la prochaine destination de l’équipe pour y effectuer son stage de préparation durant la trêve, alors que le complexe qui abritera l’équipe n’a pas encore été choisi. M. M.

Evacué à l’hôpital au cours du match face à l’ASO, le défenseur Zeddam sera indisponible pour un mois coté mouloudeen. En effet, le joueur souffre d’une luxation de l’épaule qui l’a contraint à s’éloigner des terrains, pendant prés d’un mois, avant de prétendre retrouver la compétition.

BABOUCHE : «MÊME LES MEILLEURS JOUEURS AU MONDE RATENT DES PENALTIES»

Le capitaine du mouloudia, en l’occurrence Babouche n’a pas encore digéré le fait d’avoir raté le penalty de la victoire face à l’ASO. Le joueur nous a confié qu’il a été le plus triste de tous, mais ne se lamente pas pour autant, en sachant que même les meilleurs joueurs du monde ont raté des penalties. Entretien réalisé par M. Memmoud

Après avoir raté le penalty face à l’ASO, quel commentaire faites vous sur la circonstance ? Je ne vous cache pas que j’ai été le plus triste après le coup de sifflet de l’arbitre, et je suis déçu d’avoir raté le penalty. Cependant, je sais que même les meilleurs joueurs du monde ont raté des penalties, et je ne vais pas m’arrêter sur le ratage. L’essentiel pour moi est d’avoir tout fait pour aider l’équipe afin de gagner le match, mais on n’a pas été récompensés malheureusement. Certains disent que le mouloudia n’a pas donné satisfaction dans le jeu, qu’en dites-vous ? Je pense que l’équipe a bien joué et s’est

créee beaucoup d’occasions durant la partie. Chaouchi a été tranquille et cela prouve que nous avons monopolisé les débats et dominé notre vis-à-vis, mais l’efficacité nous a fait défaut. Après ce nouveau faux pas, comment allez-vous aborder le prochain match face à la JSMB ? On va se préparer pour aller chercher la victoire, et même si la tâche s’annonce très difficile vu la forme de l’équipe de Bejaia, mais on aura à cœur de rectifier le tir auprès de nos supporters et revenir avec les trois points. Vous attendiez vous à ce que les supporters soient nombreux face à l’ASO après la défaite face à l’USMA ? C’est une agréable surprise et je tiens à féliciter nos supporters pour leur fidélité et leur soutien. Ça fait vraiment plaisir et on va tout faire pour aller gagner à Bejaia et les remercier comme il se doit. M. M.

MENAD : «J’AI CONSTATÉ UNE NETTE PROGRESSION»

Après le faux pas face à l’ASO, le coach du mouloudia a remarqué une nette progression dans le jeu de son équipe. Des enseignements positifs qui augurent du bon, selon Menad, qui pense déjà au prochain rendez vous face à la JSMB. « Malgré le nul, j’ai constaté une nette progression dans le jeu de l’équipe, et c’est un point favorable pour la suite de notre parcours. On a bien joué et posé le ballon face à l’ASO, mais la réussite nous a fui malheureusement » dira Menad sur le match face à l’ASO.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


CRB

08 MAROK PRÉSENTÉ AUX JOUEURS

Le nouveau coach des U21 du Chabab, Marok en l’occurrence, a été présenté, hier, à ses nouveaux joueurs, lors de la séance d’entraînement qui a eu lieu au stade 20-Août. Le néo-entraîneur des jeunes du Chabab, sera appelé à relever le défi afin de remettre ces derniers sur rails, après la série noire de quatre défaites en autant de rencontres. Il y a eu une réunion, avant cette présentation, avec les responsables de cette catégorie, qui lui ont fait un résumé de la situation actuelle avant qu’il n’entame sa mission. Marok a affirmé qu’il saura trouver les mots nécessaires pour galvaniser le moral de ses joueurs, qui n’auront d’autres alternatives que de l’emporter ce samedi face à leurs homologues du MCO, s’ils ne veulent plonger davantage dans les dédales du doute.

LE CHABAB VOULAIT GÉRER LE STADE 20AOÛT LE JOUR DU MATCH

Le week-end dernier, l’APC de Belouizdad a fini par rejeter la demande de la direction du Chabab de Belouizdad de gérer le stade 20Août seulement le jour des matchs de l’équipe. L’APC n’a pas donné, nous dit-on, les motifs qui sont derrière ce refus, ce qui fait qu’elle reste la seule habilitée à gérer ladite enceinte cette saison. Il faut signaler que ce n’est pas la première fois que les Belouizdadis adressaient une demande pareille, puisqu’avant le début de la saison, ils avaient demandé la gestion complète du stade, ce qui a été, pour sa part, aussi refusée. M. A. A.

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

AVANT SON DÉPLACEMENT VERS LES ILES COMORES LES JOUEURS CE MATIN À L’INSTITUT PASTEUR

En prévision du déplacement, le 17 du mois en cours, vers les Iles Comores, pour disputer la manche-aller de la rencontre de Coupe arabe des clubs, les joueurs du Chabab sont attendus, dès ce matin, dans un laboratoire privé situé à Ruisseau pour être vaccinés contre certaines maladies, comme à l’accoutumée. L’ensemble des joueurs a été convoqué pour cette procédure, y compris les trois joueurs issus de la catégorie des U21, à savoir Hamzaoui, Kerrar et le gardien de but Abbassi. Arena veut, par là, prendre toutes ses précautions dans le cas de défections de certains éléments.

LIGUE E1

LES BLESSÉS DE RETOUR FACE AU MCO

Le staff médical du Chabab a tenu à rassurer le premier responsable technique, Guglielmo Arena, que les joueurs qui souffraient de blessures ne risquent désormais rien, et pourront être du service dès ce samedi, pour le déplacement à Oran, pour affronter le MCO. Ainsi donc, Mameri et Annane, les cas qui inquiétaient le plus l’italo-helvétique, seront de retour, au même titre que Boukria ou encore Mekhout, qui souffrait d’une angine.

Arena doit réagir vite Après le nul concédé face à Belabbes

Comme signalé à moult fois sur ces mêmes colonnes, l’entraîneur du Chabab, Guglielmo Arena, ne fait pas l’unanimité depuis son intronisation à la tête de la barre technique, pour une raison comme pour une autre.

L

Par Mohamed A. A.

e match de vendredi dernier face à l’USMBA (0-0), n’a été que la goûtte qui a fait déborder le vase, puisque du côté des supporers on réclame, désormais, la tête de leur coach. Selon des indiscrétions, la direction de Azzedine Gana n’a pas encore tranché, puisqu’elle songe sérieusement à l’avenir de son entraîneur. Elle semble con-

vaincue que les quatre prochains matchs de l’équipe, face respectivement au MCO, au CSC, au MCA et à la JSK, considérées comme le tournant de ce début de saison, pourront sceller le sort de l’italo-helvétique. Selon une source proche du bureau dirigeant, ce dernier aurait coché le nom du Transalpin, Enrico Fabbro, comme solution de rechange dans le cas d’un départ de Arena. Le technicien en question se trouve dans une mauvaise posture avec la JSK et on l’annonce partant (la décision devait être prise hier). Il faut dire que cette piste ne date pas d‘aujourd’hui, puisqu’il était pressenti à ce poste avant même que le choix de Arena ne soit pris. Un contact avait été entrepris avec lui au lendemain de la finale de la Coupe d’Algérie face à l’ESS, mais les choses n’ont pu avancer pour diverses raisons. M. A. A.

Alors qu’elle était prévue hier

Les jours de Arena sont comptés à la tête du CRB.

AG/CSA : N’AURA PAS BESOIN D’UNE AUTORISATION DE LA DRAG

LA REPRISE EST DÉCALÉE L’ORGANISATION DE L’AG AU POUR AUJOURD’HUI SIÈGE DU CLUB, L’ULTIME SOLUTION

L’actualité au Chabab de Belouizdad est marquée, ces derniers temps, par plusieurs dossiers chauds, entre autres, le cas de l’entraîneur Arena, l’argent des joueurs et autres employés, mais aussi et surtout cette interminable histoire du retard accusé pour tenir l’AG ordinaire du CSA (club sportif amateur).

Dans notre édition d’hier, nous avions évoqué que le staff technique a programmée la séance de reprise pour l’après-midi au niveau de la forêt de Bouchaoui. Au finish, cette programmation a été modifiée, puisque le staff technique a accordé une deuxième journée de repos à ses protégés pour programmer la reprise, aujourd’hui, au même lieu et à la même heure. Le motif invoqué est que Arena a voulu donner un jour de repos de plus à ses joueurs, après les efforts consentis jusque-là, mais d’autres sources avancent qu’il a voulu donner plus de temps à sa direction pour régulariser la situation financière des joueurs, surtout que ces derniers comptaient boycotter cette séance, si les choses ne connaissent pas de nouveautés. Du côté de la direction, c’est toujours place aux promesses, sans passer à l’acte. Désormais, tout va de mal en pis pour le Chabab. M. A. A.

Jusqu’à l’heure, aucune date n’a été dévoilée par les concernés pour les travaux de cette AG, sous prétexte, comme rapporté par nos soins, «de la nondisponibilité de la DRAG», pour permettre sa tenue au niveau de la maison de jeunes de Aïn Benian. Mais il se trouve toujours que les proches du club commencent à s’impatienter et affirmer qu’il y a quelque chose qui cloche, et le fait qu’il s’agit d’ «un coup monté» commence à se vérifier. En effet, ce qu’il y a lieu de signaler dans ce sillage, c’est que les Belouizdadis n’auront pas besoin, de cette autorisation de la DRAG (direction de réglementation de l’administration générale) que dans le cas où les travaux de cette AG ne se tienndront dans un endroit autre que le siège du club. Ainsi, une délocalisation de la maison de jeunes de Aïn Bénian vers le siège du CSA sis au Caroubier, aurait réglé cette situation, ambigüe qu’elle est. Or, on temporise encore du côté de la direction du CSA, laissant, de ce fait, les spéculations aller bon train. Aussi, les deux dernières assemblées générales se sont tenues, malgré quelques dépassements, le plus normalement du monde au Caroubier et programmer l’actuelle dans le même lieu ne pourra, nullement, être un exercice ardu. Actuellement, une grande pression est exercée sur Belaïd et consorts pour en finir, de suite, avec cette histoire, et laisser les choses prendre leur chemin normal, surtout qu’il y aura une autre assemblée élective cette fois-ci, qui sera programmée par la suite afin d’élire le nouveau président de cette structure. A bons entendeurs… Mohamed A. A.


L’entraîneur Gamondi, qui était sous pression ces dernières semaines, a su remobiliser sa troupe en parvenant à motiver les joueurs qui ont su répondre favorablement sur le terrain. Pour le coach argentin, le meilleur est à venir car son équipe va monter en puissance dans les prochaines journées car les joueurs commencent à retrouver leurs sensations. «Cette seconde victoire est venue confirmer notre succès contre le MCA. Je pense que les joueurs ont été solidaires en réussissant à imposer leur jeu . Nous avons mis en place un dispositif tactique qui a porté ses fruits face à un adversaire qui n’a pas démérité mais nous étions plus efficaces et plus concentrés. Cette seconde victoire va nous permettre de travailler dans la sérénité et bien préparer notre prochain match contre le CABBA » a affirmé Gamondi.

Les Rouge et Noir avec la manière en plus Ils sont allés chercher leur seconde victoire à Batna

Après leur première victoire acquise la semaine dernière contre le rival le MCA dans un derby passionnant, les Usmistes devaient confirmer à Batna contre le CAB. Les joueurs ont été au rendezvous et c’est fort logiquement qu’ils ont engrangé 3 précieux points face à un adversaire qui a tout fait pour les contrermais les poulains de Gamondi ont été plus forts et surtout plus expérimentés grâce à une armada d’internationaux qui ont réussi l’essentiel en profitant de la naïveté de la défense batnéenne.

L

Par Amine Larbi

e coach des Rouge et Noir a préféré reconduire le même onze qui avait battu le MCA dans le but de stabiliser son onze et lui permettre d’acquérir les

Les Usmistes jouent, convainquent et gagnent

automatismes. L’équipe alignée n’a pas déçu puisque elle a dès l’entame du match su imposer son jeu grâce à un jeu porté vers l’avant et un pressing haut. Surpris par la façon d’opérer des Algérois, les locaux vont encaisser un but par l’intermédiaire de Seguer de la tête exploitant judi-

BOUARRATA : «ON A PERDU LE MATCH EN PREMIÈRE MI-TEMPS»

Pour l’entraîneur du CAB, la défaite a été consommée en première période dominée pourtant par les locaux. «C’est en première mi-temps qu’on a perdu le match, on a eu cinq occasions nettes de marquer mais on les a ratesé, quand on ne marque pas autant d’occasions faciles, il faut s’attendre à encaisser. En deuxième période, on a apporté des changements qui n’ont rien changé, on a encaissé deux autres buts vers la fin sur des erreurs défensives, je pense que c’est la qualité des joueurs de l’USMA qui a fait la différence sur le plan individuel, on a payé notre inefficacité de la première mi-temps.»

cieusement un coup franc bien tiré par Benmoussa. Ce but va faire sortir les Batnéens de leur camp dans le but de rétablir l’équilibre mais la défense usmiste va tenir bien malgré une dernière action dangereuse de Bouchouk qui a failli tromper le gardien Mansouri. En seconde mi-

temps le rythme de la partie va s’élever et chaque équipe voulait marquer. Sentant le danger, les hommes de Gamondi vont fermer les espaces en opérant par des contres dangereux qui vont déstabiliser à chaque fois une défense adverse vulnérable . D’ailleurs, le nouveau capé des Verts, Ahmed Gasmi, parviendra à ajouter un second but de tout beauté en réussissant à dribbler deux défenseurs du CAB avant de placer le cuir dans les filets du portier adverse. Cette seconde réalisation va assommer les hommes de Bouarrata qui encaisseront un 3e but sur pénalty suite au fauchage de Gasmi à l’intérieur de la surface de réparation. Fahem, chargé de l’exécution, ne laisse aucune chance au gardien du CAB. Par ce succès, l’USMA grimpe à la 3e place avec 7 points soit à 3 points seulement du leader la JSMB. Cette victoire vient confirmer le réveil des Rouge et Noir qui ont raté leur entame du championnat mais ils se sont rattrapés dans les deux dernières journées montrant qu’ils ont des ressources et que l’équipe est en train de retrouver progressivement ses repères. A. L.

GAMONDI : «ON A EXPLOITÉ LES RATAGES DE L’ADVERSAIRE»

«On est venus pour un résultat positif, ce n’est pas facile de gagner contre une équipe coriace comme le CAB, on a bien exploité les ratages de l’adversaire qui s’est créé plusieurs occasions en première mi-temps. En seconde période, on a amélioré notre marquage. Pour empêcher l’adversaire de nous inquiéter c’est ce qui s’est passé, après on a joué calme et intelligemment pour exploiter les erreurs défensives du CAB, ce qui nous a permis de marquer deux autres buts qui ont assuré notre victoire. En Algérie, il y a trop de pression sur les entraîneurs, pour un mauvais résultat on limoge un entraîneur. Les supporters et la presse exercent beaucoup de pression sur l’entraîneur, ce n’est pas possible de travailler dans ces conditions, il faut défendre les entraîneurs.»

Les changements de Bouarrata contestés

Tous les observateurs présents au match CABUSMA ont contesté les changements opérés à la mi-temps par Bouarrata, même menés (0-1).

D

Par Yefsah Wahab.

ès la 12’ les camarades de Saïdi ont livré leur meilleure première mitemps depuis le début de saison, ils ont créé plusieurs occasions, dominé leurs vis-à-vis et tenaient le match en main, mais après les deux changements en début de seconde période (46’) avec l’incorporation de Naâmoune et Belloufa à la place de Bouchouk et Ghassiri, l’équipe a perdu ses repères et sombré dans le jeu approximatif ce qui a fait le bonheur des Usmistes qui ont profité pour porter l’estocade et humilier les Cabistes. C’est en tout

cas l’avis des observateurs et même des supporters.

METHEZEM ÉTAIT EN PLEURS

Le jeune gardien (19 ans) du CAB était le plus affecté par la lourde défaite (0-3), il n’a pas arrêté de pleurer dans le vestiaire, il n’est pourtant pour rien dans la défaite car il n’a rien à se reprocher sur les buts encaissés depuis qu’il joue titulaire en seniors c’est la première fois qu’il enregistre une défaite, on comprend bien sa réaction.

LES FANS CABISTES À LA HAUTEUR

Ils ont forcé l’administration de tout le monde par leur fair-play, leur ambiance et leur abnégation à soutenir leur équipe dans les moments difficiles. Les fans du CAB étaient vraiment à la hauteur, dommage que sur le terrain les joueurs n’ont pas répondu. Y. W.

Les choix tactiques de Bouarrata de plus en plus contestés

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

09 USMA

LE MEILLEUR EST À VENIR

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

SEGUER OUVRE SON COMPTEUR B UT

L’international Mohamed Seguer a réussi contre le CAB à ouvrir son compteur but grâce à une tête bien placée. Ce premier but va certainement le booster pour réussir à inscrire d’autres buts.

GASMI MARQUE SON SECOND B UT Décidément, Gasmi est en superforme ces dernières semaines comme le montre son second but personnel marqué samedi contre le CAB. L’ex-joueur de la JSMB est en pleine confiance et l’action du but contre Batna a été

CAB

LIGUE E1

CARTON ROUGE POUR KHOUALED

Le défenseur de l’USMA s’est illustré par un comportement qui ne l’honore pas, après que les deux équipes eurent salué le public et que les joueurs se sont dirigés pour saluer les staffs techniques et les remplaçants sur les bancs de touche, Khoualed ne s’est pas dirigé vers le banc du CAB, il a préféré celui de son club évitant ainsi de se plier aux règles d’usage de fairplay, Khoualed mérite un carton rouge.


USMH

10

CHAREF

justifie son geste envers les responsables d El Eulma

«JE NE SALUE PAS LES GENS DE MAUVAISE FOI»

MCEE

Tout le monde était choqué par le geste de Charef à la fin de la rencontre face au MCEE, où il a refusé de saluer le PDT d’El Eulma qui a essayé de présenter tout son respect à Charef, mais ce dernier a refusé de le saluer. Selon les proches de Charef, ce dernier a affirmé qu’il ne saluerait pas les gens qui veulent voler le travail des entraîneurs en dehors des terrains. Selon Charef, El Eulma et malgré qu’elle ait bien débuté la rencontre, l’arbitrage avait influencé dans le résultat final. «On a perdu à cause de l’arbitrage qui n’était pas correct, et je ne salue pas les gens qui se trouvent derrière cette situation» a lancé Charef à ses proches avant de continuer: «Où est l’administration ? Tous les dirigeants d’El Eulma sont présents contrairement aux nôtres, puisque personne n’est présent» affirme Charef. L. S.

SIX MILLIONS POUR BATTRE LE WAT Afin de pousser ses joueurs à réaliser une deuxième victoire d’affilée, la direction du club leur a promis une prime conséquente. En effet, dans le cas où les camarades de Berchiche réussiraient à revenir avec les trois points mis en jeu, ils percevront une prime de six millions chacun.

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

UN BON ACCUEIL DES EULMIS

REPRISE AUJOURD’HUI

LIGUE E1

El Harrach cale à El Eulma

Les Harrachis ont salué le bon accueil réservé par leurs homologues. Même le service d’ordre a fait son travail durant cette partie qui s’est déroulée dans de bonnes conditions.

L’USMH n’a pas pu continuer sa belle série de bons résultats et elle a été freinée avant-hier à El Eulma par l’équipe locale qui était plus forte sur tous les plans, surtout dans les dix premières minutes qui ont été fatales pour les poulains de Charef, qui n’ont pas pu revenir dans la partie. Par Abdelkader Z.

E

n effet, l’équipe d’El Harrach était méconnaissable dans la rencontre d’avant-hier à tous les niveaux et les joueurs avaient la tête ailleurs. «On n’a pas reconnu notre équipe sur le terrain et elle a laissé beaucoup d’espaces pour notre adversaire» affirme Benomar. Il faut savoir aussi que le problème financier qui touche le club a fait effet pour l’occasion, une situation qui a fait que tous les joueurs avaient la tête ailleurs avant-hier. «Certains joueurs n’ont pas bien entamé la

RÉUNION AVEC LES JOUEURS AUJOURD’HUI

Les poulains de Charef devaient reprendre les entraînements aujourd’hui à Lavigerie, après une journée de repos suite à la défaite devant El Eulma.

rencontre, une chose vite remarquée lors du début de la rencontre d’avant-hier. On a payé cash ces erreurs» ajoute Benomar.

«Les nouveaux n’ont pas supporté la pression»

Il faut reconnaître que certains nouveaux joueurs venus renforcer l’équipe cette saison n’ont pas supporté la pression terrible qui a pesé sur la rencontre face à El Eulma, avec une influence terrible des supporteurs et la pression des joueurs adverses qui ont mis le paquet dès le début de la rencontre.

«La ligne d’attaque out avant-hier»

Dans le même contexte, la ligne d’attaque harrachie était loin de son rendement et les joueurs concernés se sont montrés individualistes. De plus, les attaquants n’ont pas respecté les directives du staff technique et failli à leur tâche défensive. «Sur le plan offensif, les choses n’ont pas marché et les joueurs n’ont pas fait leur travail en négligeant le travail collectif. Une chose qui nous a beaucoup paralysés durant le match» affirme Benomar. L. S.

Le staff technique a programmé une réunion d’urgence avec les joueurs pour aujourd’hui. En effet, Charef veut s’expliquer avec ses éléments sur le début catastrophique lors de la rencontre face au MCEE et dire à certains joueurs qui avaient la tête ailleurs qu’il faut se concentrer sur le parcours du club et pas sur autre chose. L’entraîneur en chef a remarqué que certains joueurs n’ont pas été à la hauteur des attentes, à cause des problèmes financiers qui minent le club essentiellement.

DOUKHA DANS LE COLLIMATEUR

Le gardien international harrachi, à savoir Doukha Azzedine était out avanthier lors de la rencontre face au MCEE. En effet, ce dernier a une importante responsabilité sur les deux buts encaissés en début de rencontre, avec des fautes qui laissent tout le monde penser que Doukha avait la tête ailleurs, alors qu’il a fait jusqu’a maintenant un rendement honorable et sans bavure, mais sa prestation avant-hier a déçu son coach Charef à un jour seulement avant le début du stage de l’équipe nationale prévu pour les joueurs locaux, et apparemment, le gardien a la tête ailleurs et pas avec l’USMH.

L’USMH enregistre sa première défaite de la saison

DOUKHA : «JE NE SUIS PAS LE SEUL FAUTIF»

Le gardien international harrachi a tenté de se défendre après les deux buts encaissés lors de la rencontre face à El Eulma. Doukha dit qu’il n’est pas le seul fautif dans cette rencontre, puisque la ligne défensive n’a pas fait son travail et a laissé beaucoup d’espaces pour les attaquants et les milieux de terrain d’El Eulma. Néanmoins, Doukha affirme que la défaite ne va pas atteindre son moral et il va continuer à travailler afin de prouver toutes ses qualités.

Doukha, une amère défaite avant-hier devant El Eulma ? Oui, on a mal débuté la rencontre et on a payé cash nos fautes, surtout au milieu du terrain. A ce niveau, ces choses-là ne pardonnent pas.

Revenons au deux buts en début de rencontre, certains pensent que c’est votre faute ? Avant de m’accuser, il faut savoir que je ne suis pas le seul à devoir être montré du doigt pour les deux buts encaissés, puisque nos défenseurs n’ont pas fait leur travail. Ils ont laissé les joueurs adverses armer leurs tirs.

LA PRIME DE L’USMA AUJOURD’HUI

Les joueurs de MCEE devront empocher, aujourd’hui, une prime de quatre millions de centimes chacun, en guise de récompense pour leur dernière victoire à domicile contre l’USM Alger. Une manière de motiver les joueurs, à la veille de leur déplacement vers Tlemcen.

IAÏCHE SATISFAIT DE SES JOUEURS

A l’issue de la petite victoire réalisée avant-hier au stade Messaoud-Zeggar contre l’USMH, l’entraîneur du MCEE n’a pas caché sa satisfaction par rapport au rendement de ses joueurs. «Malgré toutes les difficultés que nous avons rencontrées lors du précédent match, les joueurs se sont acquittés convenablement de leur tâche. Je leur tire chapeau pour ce match plein qu’ils

Comment expliquez-vous que l’USMH s’est effondrée en 8 minutes ? On a manqué de concentration en début de rencontre sur tous les plans. On n’a pas bien entamé la partie et à ce niveau ça se paye cash, une chose qui s’est vérifiée sur le terrain.

Cette défaite va-t-elle vous freiner pour le reste de votre parcours ? Je pense qu’il faut revoir notre copie et chercher pourquoi notre équipe n’a pas bien tourné en début de rencontre. Maintenant, il faut en tirer des leçons et essayer de rectifier le tir lors de la prochaine journée de championnat. Lotfi S.

DÉCRASSAGE HIER À HIRECHE

Les joueurs du MCEE ont effectué, hier matin, une séance de décrassage au stade Hirèche. Inutile de décrire l’ambiance qui régnait dans le groupe, après la victoire. Les Rouge et Blanc préparent leur prochain match contre l’ESS avec un moral au beau fixe.

ont réalisé. Je ne pourrai rien leur demander de plus», dira-t-il. Concernant le prochain déplacement de son équipe à Tlemcen, Iaïche ajoutera : «Savourez cette victoire, après on verra.» Cela dit, sur les six premiers matchs du championnat, le MCEE est appelé à se déplacer six fois. Ce qui n’est pas une mission facile.

Le pari réussi d’Akkouche Le recrutement d’Akouche à l’intersaison a soulevé un tollé du côté de Saint-Arnaud. En effet, certains proches du club des Rouge et Blanc n’ont pas caché leur hostilité à la venue d’un joueur jugé «fini» et qui manque énormément de compétition. Le joueur a réservé sa réponse sur le terrain. Lors des deux derniers matchs, non seulement il s’est imposé comme un titulaire indiscutable, mais il a montré de très belles dispositions. Avec Taiaiba, l’attaque du MCEE s’est montrée très hermétique lors des deux dernières rencontres au cours desquelles El Eulma à marquer des buts. Akouche semble avoir retrouvé sa forme et son niveau d’antan qui ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs à son poste. Interrogé à ce sujet, son entraîneur Iaïche dira : «Je me suis renseigné avant son recrutement, on m’avait dit que Akouche était l’un des meilleurs attaquants en Algérie. Maintenant, il est en train de démontrer qu’il est effectivement l’un des plus grands joueurs à son poste.


Maracana N°1844 — Lundi 1 Octobre 2012

KOURIBA, JOUEUR D’EXTÉRIEUR

Ilyès Kouriba, qui a été mis en confiance, depuis le retour de Savoy à Oran, a été entreprenant durant les 35 dernières minutes de jeu, après avoir remplacé Cherif Hichem. Kouriba a tenté de trouver le chemin des filets de la JSK et a mis à rude contribution le gardien remplaçant Asselah. En effet, sur un contre et après avoir pris le dessus sur deux défenseurs, il a envoyé un bolide, qui a effleuré les bois du gardien kabyle.

SAVOY N’A PAS COMPRIS

L’entraîneur suisse du Mouloudia n’est pas aussi connaisseur de l’arbitrage que son homologue de la JSMB, Alain Michel. Ce dernier a déclaré après le match de son équipe : « l’arbitre doit être un diplomate ». Après son expulsion à la 31’, un moment crucial dans la gestion d’une équipe, qui en plus est dominée, Raoul Savoy n’avait pas compris cette maxime. «Je n’ai fait que râler et je n’ai rien dit, ni à l’arbitre, ni à son 3ème assistant et donc je ne comprends pas la raison de mon expulsion du terrain »! Réponse d’un supporter présent : «Il n’a pas encore compris qu’en Algérie, l‘arbitrage est diplomatique ». Il n’empêche que, bon prince, Savoy, qui a su gérer son équipe derrière le grillage du stade du 1er Novembre, a pris les choses du bon côté, étant satisfait du rendement de son équipe et du résultat obtenu : «Le plus important est la manière avec laquelle les gars ont jouée, les consignes qui ont été appliquées et le point que nous ramenons à Oran. Je pense que nous avons enfin retrouvé nos repères et que l’avenir sera plus radieux pour nous ».

Le nul de la volonté

Le moins que l’on puisse dire au sujet du match de samedi en terre kabyle, est que l’entraîneur suisse Raoul Savoy, malgré tous les problèmes, a réussi à refaire son coup et rentrer à Oran avec un précieux point qui laisse planer l’espoir pour des lendemains meilleurs, du moins sur le plan sportif. «L’équipe était amoindrie de plusieurs titulaires, pour diverses raisons et la semaine qui a précédé ce match a été difficile sur le plan mental, non seulement pour le staff technique, mais aussi pour les joueurs.

M

Par Ali Boutaleb

WAT

algré ces aléas, nous avons pu réussir un résultat que nous sommes venus chercher, comme en témoigne le schéma tactique mis en place », reconnaît le capitaine courageux, Mohamed Zidane, qui a eu une part prépondérante dans l’obtention de ce résultat.

D

Un match nul et c’est l’espoir qui revient.

UN 5-4-1 INTELLIGENT

En renforçant sa défense par un troisième défenseur central, en l’occurrence Arslane Mazari, Savoy recherchait, d’entrée de jeu, le point du nul. Cherif Hichem, seul en pointe, est revenu le plus souvent porter main forte à ses défense », que ce soit sur le côté gauche ou le côté droit. La sortie d’Aoued, qui est plus porté vers l’offensive et son remplacement par le milieu récupérateur, Lakhdar Bentaleb, a permis de renforcer encore plus ce compartiment,

de plier devant les assauts kabyles, mais pas de rompre avec l’attaque.. Ainsi, la troupe de Savoy est parvenue à réaliser l’objectif recherché.

AOUEDJ RETROUVE SA MEILLEURE FORME

Les présents au stade du premier novembre de Tizi Ouzou (une dizaine de fans hamraoua) ont noté avec satisfaction le retour en forme progressif de leur chouchou, l’exinternational olympique Sid Ahmed Aouedj. Ce dernier, de par ses

accélérations, a été l’élément le plus actif de son équipe dans le périmètre des Canaris et a manqué de peu de tromper le gardien Mazari, notamment en première période (23’ en particulier). Son jeu brillant parfois, sans et avec ballon, a donné le tournis à ses adversaires directs, mais comme toujours, il a fait preuve de précipitation, ce qui a annihilé ses tentatives. Il n‘empêche que Aouedj est en train de gagner une place de titulaire indiscutable au sein de la formation oranaise. «Je me sens en bonne forme et je suis en train de faire mon travail du mieux que je peux. Je pense que si la situation au Mouloudia n’est pas aussi conflictuelle qu’elle ne l’est et si nous étions régularisés sur le plan financier, notre moral serait meilleur et il influerait sur nos résultats. Ce match face à la JSK a été difficile car c’est une grande équipe. Nous avons profité de ses problèmes, qui seront passagers je l’espère, et si nous sommes parvenus à ramener ce nul qui va nous conforter psychologiquement, à la veille de recevoir une autre connaissance, le CRB,nous allons tout faire chez nous, pour signer enfin notre premier succès ». A. B.

Ouazza-Krachaï, un Le doute s’installe chez les défenseur qui s’affirme Tlemcéniens

Par S.T. Smain

écidément les jours se suivent et se ressemblent pour la troupe de Amrani qui broie toujours du noir en ce début de saison avec ce énième faux pas à Sétif, la situation des Tlemceniens se complique davantage et n’arrivent pas à mettre fin à cette traversée du désert qui lui colle à la peau d’où l’inquiétude des supporters à ne plus croire en cette équipe et certains parlent de purgatoire, même si nous ne sommes pas encore là. En effet, la rue gronde sur la place publique intérrogée sur l’avenir désastreuse d’une équipe sans âme et qui n’arrive pas à se mettre au diapason des équipes de l’élite. La question qui se pose actuellement,est comment s’est faite cette opération de recrutement dont certains la considèrent comme un casting digne d’une pièce théâtrale.Certains nouvelles recrues n’ont pas le statut de l’élite professionnelle du fait du manque à gagner sur le plan financier, cela n’a pas empêché la direction du club phare de Sidi Boumediène d’effectuer un stage de préparation en Tunisie qui a coûté une fortune pour le club, alors qu’elle devrait être utilisé pour un recrutement de choix en qualité. L’autre dilemme et la libération des joueurs de valeurs,qui font

les beaux jours des autres clubs à l’image de Kada Benyacine, Benharoune, Zazoua (USMBA), Saïdi (CSM), Boulahia (CSC),Hadji (JSMB), les purs produits de l’élite de football Tlémcénien et qui ne devraient pas poser problème sur le plan financier, avec la manière de gérer un club, l’on est tenté de croire qu’il y a une certaine anarchie qui règne au sein de cette formation de point de vue gestion. La sonnette d’alarme est tirée avant que la situation ne se complique, sinon gare à la galère.

AMRANI RASSURE LES FANS

Juste après le match face à l’ESS nous avons solliciter le président Abdelkrim Yahla, pour nous faire état de ce nouveau revers en déclarant. «Certes la malédiction nous poursuit en dépit de la volonté des joueurs qui ont tout de même fait de louables efforts, mais l’inéxpérience de certains éléments qui n’ont pas le statut de l’élite, comme vous le saviez l’équipe est amoindrie par l’absence de neuf titulaires, on epsère les récupérer le prochain match et tout ira bien incha’Allah. Nous ne sommes qu’au début du championnat il ne faut pas nous enterrer, j’espère que le prochain match face à El Eulma, sera le vrai départ qui nous servira de déclic. S. T. S.

Entretien réalisé par Ali Boutaleb

D’abord, comment analysez-vous cette rencontre ? Elle a été très difficile. Nous n’avons pas eu un instant de répit, nous nous sommes donnés à fond et heureusement que nous avons réussi notre pari, celui de revenir avec au moins 1 point. Pour ma part, j’ai fait ce que m’a demandé le coach, et je suis satisfait de mon rendement. Il vous a quand même fait sortir à environ 10 minutes de la fin…. Oui, parce que le pressing de la JSK se faisait de plus en plus sentir, et il fallait du sang frais et un homme d’expérience pour les freiner. Les actions adverses se passaient surtout de mon côté et c’est pourquoi le changement s’imposait. Bouziane a suffisamment de métier pour avoir su neutraliser et geler les actions adverses.

Il semble que l’ASMO ne veut pas vous lâcher…Qu’en dites-vous ? D’abord, je vous avouerai que c’est un honneur pour moi de

savoir que mon ancien club ne veut pas me lacher. Cela veut dire que je suis un joueur qui promet. Mais, j’ai signé au Mouloudia pour évoluer en Ligue Une, et je ne suis pas prêt de revenir au palier inférieur. Maintenant, si c’est pour des problèmes d’argent, cela ne me concerne pas. J’aime mon club formateur auquel je souhaite l’accession, mais malgré les problèmes que connait le MCO, je me trouve bien dans cette équipe. Comment voyez-vous justement l’avenir de votre nouveau club ? Si les problèmes qui se passent au niveau de la direction se règlent et surtout si NAFTAL prend en main le club, je pense que le MCO pourra dire Adieu aux mauvaises situations qu’il a connues par le passé, et qu’il vit encore. Nous avons un bon groupe et je pense que nous sommes capables, avec plus de sérénité, de jouer une place d’honneur. Le championnat ne fait que débuter, il est encore long et beaucoup de choses peuvent s’y passer.Il faut simplement y croire et travailler toujours et encore. Par A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11 MCO

LIGUE E1

REPRISE AUJOURD’HUI

Après un éprouvant voyage par autocar, la troupe oranaise a bénéficié hier d’une journée de repos et le coach a donné rendez-vous à ses poulains pour ce matin au stade Kaddour Keloua. La page JSK est tournée et il va leur falloir désormais préparer une autre plus dure , celle contre le CRB, une équipe difficile, qu’ils n’ont pu battre la saison dernière à Zabana, que par la plus petite des marges.

SEMAINE DÉLICATE POUR LES HAMRAOUA

Cette semaine sera très importante pour le Mouloudia, si l’on en juge par les déclarations des parties en conflit. Pour Abdelillah, «cette semaine, nous pourrons disposer de l’argent qui est dans le compte bancaire, qui sera débloqué et nous pourrons payer les joueurs en premier lieu. Après, nous prendrons officiellement les rênes de la SSPA, en attendant l’arrivée de NAFTAL. Nous allons procéder à divers changements qui seront profitables à l’équipe». De l’autre côté, Youssef Djebari persiste et signe : «je suis toujours et le seul président du Mouloudia. C’est avec mon argent que l’équipe s’est déplacée à Tizi-Ouzou et je compte bien y rester. D’ailleurs le tribunal donnera son verdict le15 du mois d’Octobre et je suis certain d’être conforté dans mon poste ». Dans ce conflit, les joueurs ne savent plus où donner de la tête, surtout que leur intermédiaire avec la direction du club, à savoir le manager général Haddou Moulay, brille par son absence.


JSMB

12 SI MOHAMED OUT FACE AU MCA

Ayant écopé d’un carton rouge dans le temps additionnel de la confrontation face au CS Constantine suite à un cumul de cartons, le portier Si Mohammed ne sera pas de la partie face au MCA samedi prochain. D’ailleurs, c’est Djebarat qui va le remplacer dans les bois lors de la prochaine rencontre, après que ce dernier eut fait sa première apparition de la saison pendant quatre minutes face au CSC.

IL REJOINDRA LE STAGE DE LA SÉLECTION

Par ailleurs, en plus de son expulsion face au CSC qui va le priver de prendre part au prochain match face au MCA, le portier de la JSMB devrait rejoindre le stage de la sélection prévu à partir de cette semaine par le coach Vahid Hallilhodic en prévision de la rencontre retour face à la Libye prévue le 14 octobre prochain.

ALAIN MICHEL SATISFAIT MALGRÉ LE NUL

Bien qu’il ait été unanime à dire que son équipe a raté une belle opportunité de revenir avec une victoire après le relâchement des joueurs à la fin du match, le premier responsable de la barre technique de la JSMB en l’occurrence Alain Michel a tenu à afficher ses satisfactions en estimant que le résultat du nul est motivant pour la suite du parcours comme il leur a permis de conserver leur place de leader et de confirmer leur solidité en ce début de saison avec trois victoires et un match nul.

LES ESPOIRS CONTINUENT DE S’ILLUSTRER

Encore une fois, les espoirs de la JSM Béjaia continuent de s’illustrer en cette entame de la saison comme leurs ainés en enchaînant par un quatrième succès consécutif samedi dernier face au CSC. D’ailleurs, les espoirs demeurent invaincus jusque-là et occupent la première place du classement, ce qui est de bon augure pour la suite du parcours. S. A. S.

PREMIÈRES RÉALISATIONS POUR BAHLOUL ET DERRAG

Contrairement aux rencontres précédentes, les attaquants titularisés par Alain Michel face au CS Constantine samedi dernier à l’image de Bourekba et Boussaga n’ont pas été au rendezvous. D’ailleurs, c’est le milieu de terrain Bahloul qui a réussi à ouvrir le score pour son équipe et contre son ex-équipe, avant que Derrag qui a fait son apparition en deuxième période parvienne à doubler la mise. D’ailleurs, ce sont les premières réalisations pour les deux joueurs en question après quatre matches disputés jusque-là.

CHEHAIMA ET LARIBI TITULARISÉS PAR MICHEL

Maracana N°1844 — Lundi 1er O

Alors que tout le monde s’attendait à ce que le technicien français Alain Michel reconduise le même effectif qui a affronté le CRB lors de la précédente journée, voilà que le coach de la JSMB a surpris tout le monde en faisant confiance d’entrée pour les deux jeunes défenseurs, à savoir Chehaima et Laribi à la place de Mekheldi et Aït Fergane. Choix des changements qui ont donné leurs fruits.

Les Béjaouis ont fait douter les Sanafir Par A.Zoughaileche

Les Vert et Rouge ont réussi à éviter la défaite et rester, ainsi, invincibles, après leur périlleux déplacement dans l’antique Cirta, face à un adversaire, certes, amoindri, mais intraitable à domicile et qui a, d’ailleurs, failli renverser la vapeur, en fin de match :

«O

n aurait pu ramener les 3 points sans que personne aurait crié au scandale. On n’a pas

cru en nos possibilités et on a préféré subir le match, notamment, à sa fin, dans le seul souci de préserver le résultat acquis”, nous a-t-on confié, avant d’ajouter : “Mais, qu’importe, nous avons réussi à garder notre invincibilité et ramener un précieux point de Constantine devant 40 000 spectateurs n’est pas facile de le faire». C’est dire qu’après ce match, les poulains d’Alain Michel sont décidés à aller de l’avant pour jouer les premiers rôles. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira aussi : “Nous venons de prouver, une fois de plus, que nous avons une équipe sur qui il faut compter, même dans les moments les plus difficiles. Et face à des formations aussi solides que le

CSC, le fait d’arracher le nul dénote, si besoin est, toute notre volonté et nos ambitions à terminer sur le podium”. Un partage de points qui réconforte les Béjaouis et les met en bonne position, pour aspirer à des lendemains encore meilleurs. “Ce nul nous permet d’aller de l’avant, de croire en nos possibilités et de préparer le prochain match contre le MCA dans de bonnes conditions”, a-t-on poursuivi. Toujours est-il que les Béjaouis n’ont pas réussi à faire pleurer les Sanafir; il n’en demeure pas moins qu’ils ont réussi à les faire douter, eux qui ne juraient que par une large victoire, devant les Vert et Rouge. A. Z.

LES BÉJAOUIS CONFIRMENT LEUR SOLIDITÉ

Encore une fois, les Vert et Rouge de la JSM Béjaia ont confirmé leur bonne santé en ce début de saison et surtout leur solidité cette saison en allant réussir un bon résultat lors de leur déplacement à Constantine face au CSC en imposant le match nul face à l’équipe locale sur le score de (2/2) et de conserver leur fauteuil de leader avec dix points à deux longueurs de l’ES Sétif qui occupe la deuxième place.

A

Par Sadek Aït Slimane

insi donc, étant déjà sur une bonne lancée suite aux trois succès arrachés, les camarades de Megateli n’ont pas raté cette opportunité d’affronter la solide équipe du CSC pour arracher un précieux point qui sera d’une grande importance pour l’avenir d’autant plus qu’ils sont toujours en première position avec 10 points. D’ailleurs, les poulains du coach français Alain Michel ont livré une belle prestation notamment en deuxième période où ils se sont créé beaucoup d’occasions où ils auraient pu revenir avec les trois points si ce n’est le relâche-

ment des joueurs à la fin du match et surtout de conserver l’avantage acquis dès la 74’ suite à la deuxième réalisation de Derrag.

UNE DEUXIÈME PÉRIODE À LA HAUTEUR

Ainsi donc, ayant effectué le déplacement à Constantine avec le seul objectif de réussir un bon résultat, les Béjaouis ont trouvé quelques difficultés en première période où l’équipe locale a tenté par tous les moyens de prendre l’avantage, mais les poulains de Michel étaient sur place et ce, en réussissant à achever cette première sur le score de parité. Ce qui les a encouragés en deuxième période pour aller chercher les trois points de la victoire puisque l’ancien du CSC, à savoir Bahloul a réussi à ouvrir la marque à la 58’ avant que les locaux remettent les pendules à l’heure. Mieux encore, la détermination des Béjaouis de réussir un bon résultat leur a permis d’inscrire le deuxième but par Derrag mais, suite à un penalty accordé par Hallalchi, les capés de Roger Lemerre ont arraché le nul dans les dernières minutes de la partie.

LES CHOIX TACTIQUES DE MICHEL ONT PORTÉ LEURS FRUITS

Tout le monde s’accorde à dire que le premier responsable de la barre technique de la JSMB en l’occurrence Alain Michel a souvent réussi à

arracher de bons résultats et ce, grâce à ses choix tactiques qu’il impose notamment en deuxième période. D’ailleurs, c’est ce que nous avons constaté face au CS Constantine puisqu’après une première période consacrée pour l’observation, le technicien français a réussi à dominer les débats en deuxième période en inscrivant deux buts comme les attaquants se sont procuré plusieurs occasions de buts. Ce qui a été jugé comme le point fort du coach béjaoui pour cette entame de la saison. Mieux encore, Alain Michel a pris le dessus sur son compatriote Roger Lemerre qui n’a pas fait grand-chose devant les poulains de Michel.

L’EXPULSION DE SI MOHAMMED, LE SEUL POINT NOIR

Toutefois, alors que les Béjaouis ont raté une belle opportunité d’enchaîner par un quatrième succès consécutif en concédant le but de l’égalisation dans les ultimes minutes de la partie sur un penalty accordé par Hallalchi en faveur des locaux suite au fauchage de Boulemdais, voilà que l’expulsion du portier Si Mohammed dans le temps additionnel demeure le seul point noir de cette rencontre, puisque l’arbitre Hallalchi a été sévère envers le gardien béjaoui et aurait pu éviter de lui infliger le deuxième carton. S. A. S.

De nouveau, la chance lui sourit

DJEBARAT DANS SES OEUVRES …

On jouait la 90’, Si Mohamed vient d’être expulsé par l’arbitre pour cumul de cartons. Il fallait faire entrer Djebarat, au moment même où les Vert et Rouge subissaient une pression terrible de la part des locaux. Une domination qui a failli être récompensée par un 3e but, si ce n’était cette intervention énergique de Yacine Djebarat : “On avait peur, car

Yacine venait d’entrer et il n’était pas, encore, dans le match. Mais son expérience et son talent ont prévalu et son intervention a permis à l’équipe de rester invincible et de retourner à Béjaïa avec le point du nul”, nous a-t-on affirmé. Une fois de plus, la chance a souri à Djebarat. Connu pour son courage, sa patience, son talent et sa

maitrise, Yacine Djebarat va devoir prendre place, en tant que titulaire pour longtemps, d’autant plus qu’il jouit, actuellement, d’une grande forme : “C’est un gardien lucide et très calme. Il est plein d’assurance et avec lui, c’est tout le compartiment défensif qui va retrouver sa sérénité”, at-on ajouté. Longtemps resté sur le banc des remplaçants,

Yacine Djebarat va se remettre dans ses oeuvres et prouver qu’il demeure, lui aussi, un grand gardien qui est loin d’être… enterré : “C’est un gardien rassurant. Il est en forme. Lors des entraînements, il s’entraîne d’arrachepied avec une grande volonté. La chance vient de lui sourire. A lui, de la saisir”, nous a confié son entraîneur, Sebaâ. A. Z.

BA CE

Le premier l’oeuvre d’u Il s’agit de “lober” le répondre, détracteurs samedi au s “Bahloul av de jouer co hyper-motiv certains de s Sorti du CS Bahloul vo demeurait u ités, un jou pouvait fair porte quel m suffi d’une

Une

LE R DE

Les poulains vécu des mo quelques min rencontre et, penalty transfo l’égalisation derniers ont terrible sur le traignant à u inexpliqué : “Nous n’avo instruction aux er. Certes, il score, mais av porters, les C emportés et on un troisième b fié, avant de p “Il fallait évi pouvait mener

QUOTIDIEN NATIONAL D’IN


LIGUE E 1 13

Octobre 2012

AOUAMERI OUT FACE À LA JSK

ASO

Ayant été expulsé pour cumul de cartons face au MCA, l’excellent Aouameri sera absent face à la JSK lors du prochain match de l’ASO à Boumezrag. Ce sera ainsi l’occasion pour Mellouli de reprendre sa place dans l’axe de la défense dont Belhout n’a pas voulu apporter de changement du moment que Aouameri faisait excellemment son travail aux côtés de Zaoui.

BOUHAFER : «C’est un bon point de pris»

Ayant manqué à son équipe face aux Sanafir, Bouhafer a été d’une grande utilité face à son ancienne équipe où il a effectué son retour sur le couloir droit non sans avoir brillé.

Par Z. Zitoun

AHLOUL, A-T-IL EU E QU’IL VOULAIT ?

but des Béjaouis fut un ex-joueur du CSC. Bahloul qui a réussi à gardien Ferradji et ainsi, à tous ses qui se trouvaient, ce stade Hamlaoui. vait une grande envie ontre le CSC. Il était vé”, nous ont avoué ses camarades. SC par la petite porte, oulait prouver qu’il un joueur pétri de qualueur talentueux et qui re la différence à n’immoment. D’ailleurs, il a e erreur de marquage,

Impressions de quelques joueurs …

Hammouche : “C’est un match difficile. On aurait pu retourner avec la victoire, sans que personne trouve à redire. C’est un nul qui nous propulse et nous permet de rester invaincus”.

Par A.Zoughaileche

pour qu’il se faufile et lobe, à la manière des grands, le gardien clubiste. Un but qui redonne pleine confiance à cet élément; un but qui le réconforte, puisqu’il a réussi, à lui seul, de faire taire pendant un moment toute la galerie du CSC. Bahloul venait de marquer un but d’anthologie. Un but qu’on aimerait voir souvent dans nos stades. Il venait d’accomplir sa mission, dans ce match où il a tant désiré jouer. Bravo. A. Z.

Mebarakou : “Je trouve que le nul est logique. On aurait pu retourner avec les 3 points de la victoire. L’essentiel est d’avoir évité la défaite. Il faut oublier le CSC et préparer, maintenant, le Mouloudia”.

fin de rencontre difficile

REPLI INEXPLIQUÉ ES BÉJAOUIS …

d’Alain Michel ont oments difficiles, à nutes de la fin de la notamment, après le formé en but, signant des locaux. Ces exercé une pression es Béjaouis les conun repli forcé mais

ons donné aucune x joueurs de se replifallait préserver le vec les 40 000 supConstantinois se sont nt failli même ajouter but”, nous a-t-on conpoursuivre : iter ce repli, car on r des contres rapides

qui auraient pu apporter un changement, comme ce fut le cas avec Bahloul et Derrag. D’ailleurs, la défense adverse s’affolait à chaque fois que nos attaquants avaient la balle”. Cependant, lors de ce match, de grandes lacunes ont été perçues au niveau du compartiment défensif où Mebarakou était impérial et a réussi à museler Bezzaz, obligeant ce dernier à se replier en seconde période, laissant l’initiative �� Boulemdaïs. Dans ce contexte, l’on nous dira aussi : “De grandes défaillances ont été remarquées à gauche. Et tout le danger venait, généralement, de ce côté-là”. Toujours est-il, et malgré cette

NFORMATIONS SPORTIVES

Bahloul : “On a fait l’essentiel. Ramener un nul de Constantine, devant des milliers de supporters, n’est pas chose aisée. Nous allons rester dans cette dynamique et se préparer, sereinement, au prochain match face au MCA”.

domination en fin de partie des locaux, le repli des Béjaouis n’est pas justifiable à plus d’un titre. Et pour cela, Alain Michel doit revoir sa copie avant le grand rendezvous devant le Mouloudia pour la semaine prochaine. A. Z.

Aourès : “On n’a jamais douté de nos capacités. On aurait pu faire mieux, mais on était confrontés à un adversaire solide et emporté par 40 000 supporters. L’essentiel est d’avoir évité la défaite”. A. Z.

Un commentaire sur cette rencontre face au MCA ? Je crois que si nous avions gagné, personne n’aurait crié au vol, à mon sens. Il faut dire aussi que le match était difficile pour les deux équipes qui étaient obligées au résultat. La pression était beaucoup plus du côté mouloudéen mais on a raté le coach en n’ayant pas trop osé devant. Je pense que nous n’avons pas démérité en ayant été déterminés dès le départ à nous racheter par rapport au dernier match. Le point du nul est mérité à plus d’un titre car on méritait plus. Enfin, c’est un bon point de pris qui nous permet de dépasser nos inquiétudes. Sur le plan personnel, votre retour a été d’une grande utilité… Je ne suis qu’un élément parmi le groupe et j’essaie de faire de mon mieux quand je suis sur le terrain. Je me donne à fond et je me soumets aux directives du staff. Je fais le meilleur une fois sur le terrain cherchant toujours à progresser. Je ne vous cache pas que tout est à l’image du groupe, j’avais une grande envie de revenir avec la victoire mais je me contente de ce résultat qui est aussi reluisant et qui nous donne à entrevoir la suite en rose. Vous parlez beaucoup de ce point, est-ce parce que c’était face à votre ancienne équipe ? C’est normal d’en parler dans la mesure où il nous permet de nous relancer. On se devait de nous racheter et on a décidé de ne pas succomber pour ne pas avoir à douter étant donné qu’une défaite aurait pu semer la zizanie et aurait fait douter le groupe et mis l’équipe dans de sales draps. Heureusement que mes camarades ont bien réagi et c’est là l’une de nos qualités, à savoir la force de caractère qui anime tout le groupe. Pour ce qui est de mon ancienne équipe, je crois que c’est la seconde fois que je l’affronte en tant que Chélifien alors, il n’y avait aucune place pour les paramètres

extrasportifs. Le prochain match sera face à la JSK, un mot? On en parlera le moment venu. A nous maintenant de savourer ce résultat sans omettre de penser à notre prochaine sortie devant notre public où l’on devra confirmer voire engranger les points de la victoire pour une meilleure relance. Z. Z.

ZAOUCHE SE BLESSE

Zaouche blessé, c’est la pagaille à l’ASO. En effet, le petit lutin chélifien a été touché au genou et a dû céder sa place à Selama. L’un des piliers de l’équipe devra attendre le résultat du diagnostic final pour savoir s’il reprendra ou pas cette semaine.

TROIS EXMOULOUDÉENS ONT AFFRONTÉ LEUR ANCIENNE ÉQUIPE

Belhout a aligné trois joueurs qui ont déjà porté les couleurs du Doyen lors de ce match face au MCA. En effet, tout autant que Bentoucha, Aouameri et Bouhafer ont joué tout le match. Le meilleur dans tout ça c’est que les trois joueurs n’ont pas joué le match précédent. Belhout avait-il l’idée d’aligner ces éléments pour une option spéciale voire une détermination accrue de bien faire face à leur ancienne équipe ? Que ce soit une réponse négative ou positive, Belhout a quand même réussi son pari.


14

LIGUE E2

USMB

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

REPRISE HIER À 16H

Les camarades de Douicher ont repris hier dans l’après-midi, le chemin des entraînements au stade des frères Brakni. Le coach Akli qui accorda une journée de repos à ses poulains, a fixé la séance d’entraînement de la reprise pour hier dimanche. Aucune absence ou retard n’a été toléré,et tout le monde devra être présent à l’horaire fixé, une reprise qui intervient à quelques jours du déplacement qu’effectueront les Blidéens, qui auront à croiser le fer, au leader (USMB) et à la lanterne rouge (ASMO), le week-end prochain au stade Ahmed Zabana. T. A.

BOUDINA : «La chance n’était pas de notre côté»

L’attaquant Boudina Abdellah, est optimiste pour l’avenir de l’USMB, le semi-échec concédé contre le MC Saïda est un accident de parcours, pour lui, il est sûr que l’équipe va se racheter dès la prochaine journée.

Entretien réalisé par Tahi Ahmed

SAM

Comment se porte le groupe après cet semi-échec face au MCS ? Il fallait bien qu’on tourne la page, pour se concentrer sur la suite de notre parcours afin de rattraper les points perdus à domicile, il faut savoir retenir les leçons de ces deux semi-échecs (MSPB et MCS) qui font déjà partie du passé, nous sommes déterminés à nous donner à fond lors des séances d’entraînements, avec la ferme intention de bien préparer notre prochain rendez-vous qu’on entend bien négocier et revenir d’Oran avec le meilleur résultat possible. Cette contre-performance,

RÉUNION STAFFJOUEURS

Une réunion devait avoir lieu hier juste après la séance de la reprise entre ce staff technique et les joueurs, l’entraîneur Bot devait passer en revue tous les aspects liés à la gestion et au rendement de l’équipe. Notamment sur ce volet disciplinaire, car pour lui rien ne se fera hors du cadre disciplinaire, et devait également mettre au courant ses joueurs du programme tracé, ainsi que les grandes lignes de sa stratégie et sa vision des choses au sein du club, pour rappel Bot a été installé mercredi dernier en qualité de responsable de la barre technique, il a dirigé la rencontre face à l’ASK en compagnie de Karamen.

ne risque-t-elle pas de démoraliser le groupe ? Vendredi dernier on avait en face une bonne équipe de Saïda qui nous a tenu tête à domicile, aucun joueur blidéen ne peut être tenu responsable de cet semi-échec, ça arrive à n’importe quel club de passer à côté de la plaque, tout le monde sait que c’est le terrain du stade Brakni qui nous handicape, on aurait pu empocher facilement les 3 points de la victoire sur une pelouse conforme, nous regrettons cette contre-performance, nous promettons de nous racheter à l’avenir. Vous paraissez déçu ? Très déçu même, nous avons bien préparé ce match, entré pour confirmer notre bon résultat obtenu face au MOC, et consolidé notre place de leader avec quelques points d’avance sur le second en classement, finalement nous sommes sortis avec le partage des points face à une coriace équipe du MC Saïda. Que pensez-vous de la fébrilité défensive face au MCS ? Nous sommes déçus de voir notre équipe encaisser deux buts à domicile cela n’a pas été le cas en déplacement face à l’ESM et au

AUJOURD’HUI BI-QUOTIDIEN

MOC, ce semi-échec nous a sapé le moral, mais il faut vite l’oublier et penser au prochain match, il faut corriger les erreurs et penser à l’avenir. Un périlleux déplacement vous attend ce week-end face à l’ASMO, que pensezvous ? C’est une rencontre entre deux équipes en quête de points. L’ASMO qui reste sur une défaite face à l’ESM voudra se racheter sur son terrain, et devant son public, de notre côté le groupe est motivé et déterminé à rattraper les points

Le nouvel entraîneur a programmé pour aujourd’hui un travail spécifique où la charge sera augmentée, il est prévu deux séances, la première dans la matinée et la 2e en fin d’aprèsmidi, le staff technique et à sa tête Bot aurait constaté lors du match contre l’ASK un manque de fraîcheur physique nous a-ton révélé.

perdus face au MCS et cela passera par un bon résultat face à l’ASMO. La concurrence ne vous gêne-t-elle pas ? Vous savez quand on signe dans un club, nous ne sommes jamais sûrs que nous allons être titulaires d’entrée, je suis un jour professionnel à la disposition de mon employeur et du coach que j’obérais à ses choix, personnellement je travaille davantage aux entraînements en concurrençant les autres camarades, c’est au coach de voir les joueurs les plus

aptes à répondre à ses attentes pour composer son équipe, le jour du match. Un message aux supporters ? Je les remercie pour leur soutien lors des quatre dernières sorties, je leur dirai simplement que l’accession ne sera réalisée qu’avec leur soutien et qu’ils continuent à être de nos côtés, comme ils l’ont déjà effectué à Mostaganem et Constantine, de notre part nous ne manquerons pas de travailler d’arrache-pied pour leur procurer la joie et le sourire. T. A.

REPRISE HIER AU STADE OUALI

Après deux jours de repos accordés par le staff technique après leur rencontre face à El Khroub. Les joueurs Samistes devaient reprendre le chemin des entraînements hier à 16h au stade Ouali et ce pour préparer le prochain match que disputeront les protégés du nouvel entraîneur Bot face au nouveau promu au stade de 20 Août 55 à Alger ce vendredi.

MECHERFI :

«Les choses vont s’améliorer»

Entretien réalisé par Aoun L.B.

Ayant été titularisé pour la première fois cette saison, le milieu offensif samiste Mecherfi Belhaouel promet que le groupe fera le maximum pour sortir le Sarii de cette mauvaise position, le n° 11 des oranges comprend également la réaction et l’inquiétude de leurs fans.

Votre équipe a concédé une autre contre-performance à domicile, un mot ?

Je pense que le résultat ne reflète guère notre prestation, je crois que le groupe a fourni une prestation acceptable et des améliorations ont été constatées dans le rendement de l’équipe, malheureusement cela ne suffit pas pour gagner. Votre situation se complique ? Effectivement la situation à laquelle est confrontée l’équipe est délicate, et cela va nous pousser à trouver des solutions afin de sortir de cette mauvaise position, car cela nous met dans l’obligation de tout faire pour nous éloigner dès maintenant de la zone dangereuse. L’arrivée à la barre technique de Bot

pourrait être bénéfique ? Je ne vous cache pas qu’il y a un nouvel état d’esprit dans le groupe avec l’arrivée de Bot, j’espère que les choses vont s’améliorer et pour l’équipe il y a une bonne ambiance dans le groupe et c’est de bonne augure, pourvu que ça dure.

Avez-vous un message à transmettre à vos supporters ? Je comprends parfaitement la réaction et l’inquiétude de nos fans, je crois aussi que les joueurs sont tous préoccupés par la situation que traverse l’équipe, je leur dis que nous allons faire de notre mieux pour renouer avec les bons résultats. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BENCHAÂBANE N’ENTRE PLUS DANS LES PLANS DE RAHMOUNI

Le coach Rahmouni avait bien déclaré, avant même le début de la saison en cours, que certains joueurs l’ont déçu, surtout ceux de la saison passée, dont les prestations et les rendements dans les matches amicaux et lors de la préparation, ont été décevants. Ainsi donc, s’il y’a quelqu’un qui est en train de payer sa méforme, c’est Ghilas Benchaâbane, qui pourtant il était le deuxième meilleur buteur des Crabes de la saison passée, avec neuf réalisations à son compteur. Ainsi donc, Benchaâbane ne serait pas dans les plans tactiques du coach.

Une aubaine pour les Crabes Le match face à Saida à huis clos

Chez la majorité des clubs Alg ériens, on oublie souvent les matches précédents, bien que leurs résultats soient po s i ti f s , o u n é g a ti f s .

C

Par Nassim S.

’est le cas pour les Vert et Noir du Mouloudia de Bejaia, qui, après avoir remporté leur rencontre de la 4ème journée face aux Constantinois du MOC, quoique c’était sur le score étriqué d’un but à zéro, vont devoir se concentrer sur la rencontre de la 5ème journée qui les verra se déplacer pour en donner la réplique au Mouloudia de Saida, qui va recevoir pour la circonstance, mais ce sera en dehors de ses bases et qui sera encore une fois privé de son public -Huis clos oblige- et ce après la sanction que lui avait infligée la commission de discipline de la ligue professionnelle de football (CD/LFP), suite aux graves incidents qui se sont produits la saison passée entre le MC Saida et l’USM Alger, lors d’une journée de championnat de ligue 1 de la saison passée, ou des joueurs ont été agressés par des fans de Saida, avec cet envahissement de terrain que tout le monde connaît. Bref, les Vert et Noir du MOB ont là une belle opportunité

Une précieuse victoire pour les Crabes en attendant le MCS.

de revenir avec les trois points, ou à la limite, un nul et soigner par la même occasion sa place actuelle au classement.

PAS DE PLACES AUX CALCULS

Le MOB qui reste sur deux défaites subies en déplacement et dans la capitale des Aurès, Batna en l’occurrence, la première face à l’AB Merouana pour le compte de la 1ère journée, sur un score d’un but à zéro, signé Ouanès à la 40’ de ladite partie et la seconde face au MSP Batna sur le score de deux

LE MSPB REMERCIE L’ABM POUR SON ACCUEIL

Le président Zinder a tenu à transmettre un message de remerciements au président Midoune pour le remercier du très bon accueil réservé à la délégation du Mouloudia lors du derby ABM-MSPB. Une nouvelle page semble s’ouvrir en matière de relations entre les deux clubs.

buts à zéro, signés par Belhadi à la 19’ et Loucif à la 86’, devra réagir pour réussir au moins son ou ses premiers points de la saison en déplacement. L’aubaine se présente donc pour eux, avec ce match à huis clos et sur terrain neutre, s’ils veulent grignoter quelques points en déplacement qui feront du bien à l’équipe, avant le match de la 6ème journée ou les Crabes recevront un dur morceau, l’ASMO en l’occurrence au stade OPOW de Bejaia. C’est dire que ce vendredi, les

Crabes n’ont pas le droit de faire des calculs, ils doivent réussir leur 3ème sortie en déplacement et ne pas revenir à Bejaia bredouilles. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’on veut mettre de la pression sur les épaules des joueurs, mais pour une équipe qui aspire à jouer le maintien, elle doit aussi réussir quelques sorties en déplacement, d’autant plus que ce n’est pas du tout facile pour les équipes de gagner tous leurs matches à domicile. N. S.

PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR RAGDI

Le défenseur du MSPB qui a quitté, malgré lui, le terrain face à l’ABM pour une blessure aux adducteurs, semble souffrir d’une légère élongation qui nécessiterait seulement quelques jours de repos. Ragdi s’est dit rassuré sur son état et espère revenir au plus vite.

Le CSA cible Zidani

Le président Zinder et les membres de son bureau ne veulent plus se contenter d’attendre pour récupérer la SSPA, ils ont décidé d’attaquer,que ça passe ou ça casse, pour eux, Zidani et son équipe ont trop tergiversé, et qu’il est temps de trancher.

C

Par Wahab Y.

ela fait deux mois qu’on attend la cession de la SSPA, mais à chaque fois on nous évoque de nouvelles contraintes , on ne peut plus attendre, ou on nous cède la SSPA ou on se retire de la gestion de l’équipe que nous gérons dans l’informel depuis deux mois,et si cette semaine ce problème de la cession de la société commer-

ciale n’est pas définitivement résolu avec Zidani on laissera tomber l’équipe et on libérera les joueurs et le staff technique, tout le monde a été avertis de nos intentions”, a déclaré Zinder lors de la conférence de presse tenue jeudi au siège du club.

ZINDER DEMANDERA UN AUDIT

Devant la situation chaotique des dettes du club ou chaque semaine le CSA/MSPB enregistre de nouvelles mise en demeure d’huissier, le bureau du CSA/MSPB a mandaté le président Zinder pour ordonner une audit, les dettes qui avoisinent les 10 milliards, doivent passer au crible, toutes les sommes et montants qui n’auraient pas été soumises aux normes de gestion et aux critères réglementaires du plan comptable national, seront soumises à expertise et même à des poursuites, si elles tes

s’avèrent illégales, Zinder et son équipe ne veulent pas cautionner une

gestion approximative, ils ont décidé d’assainir. W. Y.

BENCHAÏRA S’ILLUSTRE ENCORE

A peine 19 ans, petit gabarit, mais grandes qualités techniques, Benchaïra qui demeure l’une des trouvailles de Zemmouri est entrain de gagner les coeurs des mouloudéens. Contre l’ABM, il a séduit partenaires et adversaires, le voir jouer est un régal pour les yeux. Il est le catalyseur du jeu du MSPB, ce petit milieu de terrain en taille deviendra grand en renommée.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

15 MOB

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

DEUX BUTS EN QUATRE MATCHES, C’EST PEU

Les Crabes et sur les quatre rencontres disputées jusqu’à présent, n’ont pas marqué beaucoup de buts. Seulement deux, et c’était à domicile, dont l’un lors de la 2ème journée face à l’ES Mostaganem, signé par Malek Ferhat à la 54’ et un autre face au MOC vendredi passé signé par Farès Amrane à la 24’. Ce qui est insuffisant aux yeux de tout le monde, surtout lorsque l’on sait que le MOB possède des joueurs capables de faire la différence, à l’image de Djahel, Djabali et même Akrour, quoique ce dernier a une vocation beaucoup plus offensive. Les attaquants doivent ainsi se réveiller et ne pas laisser place au doute, car c’est uniquement avec des buts que les équipes arrivent à gagner ou à remporter leurs matches.

MSPB

LIGUE E2

AGUINI RETROUVE LA FORME

Après une saison mi-figue, miraisin, ou les blessures à répétitions ont eu raison de lui, Hamza Aguini (22 ans) semble avoir retrouver la forme cette saison sur les quatre matches qu’il a joué. Il n’a pas déçu, mieux encore, il s’est très bien adapté à son nouveau rôle de pivot. “Aguini revient en forme, lorsqu’il atteindra 80% de ses moyens physiques, il sera encore meilleur”, nous dira zemmouri. W. Y.


LA DÉFENSE, UN CASSE-TÊTE

M’dina J’dida , la dernière de la classe

Déjà amoindrie par le départ de plusieurs éléments durant l’intersaison, la défense asémiste se trouve en plus, confrontée au problème de l‘absence de l’arrière central, Akram Benaoumeur, et de l’arrière gauche, Sirat, expulsés vendredi à Mostaganem. Cherif El Ouazzani sera obligé de puiser dans l’effectif des U21 qui continuent à caracoler en tête de leur championnat.

La défaite à Mostaganem, a laissé des traces sur le moral des coéquipiers de Ali Bouamria, lesquels ne comprennent toujours pas ce manque de réalisme au cours des matchs de compétition, alors que l’équipe tourne bien durant les entraînements et les matchs d’application.

S

LIGUE 2

Rien ne va chez les gars de M’dina J’dida.

Par Wahab Y.

auf que l’Espérance n’est pas Sidi Chahmi. Les Oranais l’ont appris à leurs dépens, et que le seul Ameur-yahia a tiré son épingle du jeu en sauvant l’honneur. Il faut avouer que Cherif El Ouazzani Si Tahar n’a pas joué avec une équipe totalement offensive, puisqu’il n’avait pas inclus d’entrée Balegh et Benmeghit. Il a joué la prudence et celle-ci ne s’est pas avérée payante. Cela ne veut nullement sous entendre que le staff technique ne désire pas que se réalise le fameux déclic, mais les joueurs sont touchés au moral. « Ils ont telle-

BRINIS S’EST ILLUSTRÉ

ment peur de mal faire qu’ils tombent dans le piège du manque de réussite» explique un supporter assidu qui connaît les choses du football.

CHERIF EL OUAZZANI N’Y COMPREND RIEN

Le staff technique était très déçu du résultat acquis à Mostaganem avec une autre défaite qui n’arrange pas du tout ses desseins. L’entraîneur adjoint, Fayçal Meguenni, ne cessait de répéter que «l’équipe avait au

Le milieu de terrain offensif, Bilal Brinis, s’est illustré avant-hier au cours du match face au RC Arba, après avoir été incorporé en début de deuxième mi-temps en remplacement du jeune Lahouamed. En effet, Brinis a donné le plus qu’on attendait de lui et s’est créé quelques occasions dangereuses. De nombreux supporteurs auraient souhaité que ce joueur soit incorporé dès l’entame du match.

moins le point du nul dans ses jambes. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. C’est stupide de perdre des points de cette manière». C’est pourquoi l’entraîneur en chef accompagné de ses adjoints et du manager général Houari Benamar, ont demandé des explications aux joueurs sur ce résultat et ce, juste après le match, dans les vestiaires. Chacun y est allé de sa propre critique et de son autocritique et les entraîneurs espèrent que contre

HARHOUZ REVIENDRA DEMAIN

L’ailier gauche du Nasria, Imadeddine Harhouz, devrait revenir demain à Alger et reprendre donc les entraînements avec le groupe après avoir bénéficié d’une journée de repos pour pouvoir fêter ses fiançailles en son domicile à Guelma. Il faut rappeler que le joueur a aussi bénéficié d’une mensualité supplémentaire pour la circonstance.

Blida, l’équipe évoluera autrement.

REPRISE HIER

Après avoir bénéficié d’un jour de repos, l’équipe est revenue hier après-midi aux entraînements, au stade Ahmed-Zabana. Encore une fois, le coach a discuté avec ses joueurs pendant plus d’un quart d’heure, avant que ne commence le réchauffement. Si Tahar compte bien un réveil lors du prochain match, mais il sait aussi que l’adversaire est un dur morceau. A. B.

LES ESPOIRS EN CHUTE LIBRE

Il semblerait que les espoirs sont dans une situation difficile étant donné qu’ils ont concédé leur deuxième défaite successive face au RC Arba et ce, sur le score d’un but à zéro. Il faut rappeler que les poulains de Kacem Boudar ont été battus par l’ASMO sur le score de 3/0. Déçus de cette situation, le coach de cette catégorie a incorporé des juniors et prépare déjà l’avenir, d’autant plus que le plus important pour lui reste de former des joueurs pour l’équipe fanion

Le Nasria rate le fauteuil de leader

Le Nasr d’Hussein Dey a raté une belle occasion de prendre le fauteuil de leader en se faisant accrocher par la formation du RC Arba lors du derby qui les a opposés avanthier au stade du 20-Août.

L

Par Raouf Mesbah

es Sang et Or n’ont pas pu prendre les trois points malgré le fait qu’ils avaient l’opportunité de le faire étant donné qu’ils jouaient à domicile et devant leurs supporteurs qui se sont rendus en masse pour les encourager pour ce match derby. Les Husseindéens avaient pourtant bien débuté avec quelques occasions dangereuses, avant de laisser l’opportunité aux visiteurs qui ont même failli trouver la faille. Les joueurs du Nasria étaient diminués physiquement lors de ce match, et n’ont pas pu asseoir leur domination, ce qui prouve que la

préparation n’a pas été au top. Le coach, Azzedine Aït Djoudi, a, de son côté, indiqué que l’équipe se doit encore de travailler surtout sur le plan physique et avoue que des réglages doivent être apportés pour espérer se relancer. Il dira qu’il ne faut pas désespérer dès maintenant et que les supporteurs ne doivent pas s’inquiéter quant à l’avenir de l’équipe d’autant plus qu’elle aura assez de temps pour se reprendre, se relancer et se remettre au travail afin de tenter d’enregistrer de meilleurs résultats, à commencer par le match de vendredi prochain face à l’USM Annaba qui se jouera au stade du 19-Mai d’Annaba. Le coach du Nasria espère travailler de nouveau avec le groupe pour pouvoir corriger certaines erreurs qu’il a notées lors de ce match. Il soulignera qu’il devra surtout travailler le volet offensif étant donné que l’équipe n’arrive pas à marquer malgré le fait qu’il ait fait confiance à tous les attaquants dont dispose le groupe. R. M.

ASMO

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

LES JOUEURS PRÉFÈRENT 16H AU LIEU DE 18H

Les coéquipiers du jeune YoussefZakaria ont demandé à leurs dirigeants et en particulier au staff technique, de jouer à 16h plutôt qu’à 18h. Il semblerait que l’horaire décidé par la LFP ne les arrange pas du tout, plutôt les pénalise puisqu’en deux rencontres avec cet horaire au stade Zabana, ils n’ont récolté aucune victoire. Les dirigeants ont promis de saisir la Ligue et sont en train de préparer à cet effet un dossier qu‘ils présenteront à l’administration de Mahfoud Kerbadj, en y incluant tous les autres aléas de cet horaire. Mais pour l’heure, le match contre Blida se jouera bien à 18h. A. B.

NAHD

16

UN E JOURNÉE DE REPOS POUR LES JOUEURS

Les joueurs du Nasria ont bénéficié d’une journée de repos hier et ne devraient revenir qu’aujourd’hui aux entraînements. Le coach, Azzedine Aït Djoudi, estime que ces joueurs doivent se reposer pour revenir en force et préparer le match face à l’USM Annaba qui s’annonce difficile pour l’équipe.

BELHANI RESTE INVINCIBLE

Les Nahdistes ne marquent plus de buts.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le gardien du Nasria, Abderaouf Belhani, n’a pas encaissé le moindre but depuis l’entame du championnat et reste donc invincible pour quatre journées. Belhani a prouvé qu’il était dans une forme exceptionnelle et qu’il a donc bien travaillé avec le coach des gardiens de but, Brahim Boumaâchouk.


Kouba a raté la victoire…

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

Le stade de Khemis El Khechena, a abrité avant-hier une rencontre entre l’IBKE Khemis El khechena, et le RC Kouba. Le match comptant pour la troisième journée de la division nationale amateur, saison 2012/2013.

E

Par Tabtoukia S.

n effet, le Raed s’est déplacé en assurance pour réaliser un bon résultat, notamment suite à sa large victoire obtenue lors de la journée précédente contre Le MCM (4-0) à domicile. Les koubéens étaient au rendez vous et la rencontre s’est terminé par un score de parité (2-2) les deux buts on été inscrits par Kab et Laâmri, ainsi pour ce deuxième déplacement, les Vert et Blanc on pu revenir avec le point du match nul. Mais sur l’ensemble, les camarades de Boussefiane ont raté la victoire de peu vu qu’ils ont dominé leur adversaire de bout en bout.Seulement, les locaux ont profité de deux occasions qu’ils ont créées pour marquer leur deux buts. Par contre, l’attaque koubéenne, a manqué encore une fois plusieurs occasions. Pour la

Les Koubéens auraient pu décrocher la victoire face à l’IBKEK.

composition,l’équipe alignée contre l’IBKEK, est la suivante : Bouikni, Essaid, Mezraoui, Benbarek, Keddour, Hebbach (exclu par carton rouge), Guessoum, Benkouider, Boussefiane (Sinigra), Banouh (Laâmri), Kab.

L’ÉFFICACITÉ A FAIT DÉFAUT

Fidèle à son style de jeu porté vers l’offensive, le coach koubéen, Abdelmalek Laroui, en 4-3-3 a incorporé trois attaquants. Il s’agit de Mohamed Boussefiane, comme pivot ainsi que Kab Lamine et

Mechiche poussé vers la porte de sortie USB

Ce n’est point par incompétence que Mechiche a été poussé vers la porte de sortie.

C

Par Serouta T.

’est parce que selon une source proche du club, il ne convenait pas au choix du président Ali Houhou qui supporterait mal le fait d’être en doublure. Zeribi devenu président de section, lui faisait de l’ombre et composait mieux avec le coach Mechiche, c’était trop pour lui, il fallait attendre tout ce monde là au tournant. On avait vu l’USB perdre des matchs à domicile et le président resté de glace, cette fois-ci il a vu rouge après un petit nul à domicile. Aujourd’hui il est tout à fait clair que le départ de Ali Mechiche, dont la probité n’est pas à mettre en doute, a été Machiavéliquement préparé. A qui le tour ?

NABIL NEGHIZ POUR LE REMPLACER

Les Biskris ont jeté leur dévolu sur l’homme de l’accession de Ain Fakroun pour remplacer Mechiche. L’homme encore lié par son club, mais en conflit avec ses employeurs pour mésentente sur l’objectif à

retenir pour cette saison.Il pourrait donner son accord à Ali Houhou dans les prochaines heures. Pour rappel Neghiz a été entraineur de Collo, adjoint au MOC et entraineur de l’accession du CRBAin Fakroun.

OU SONT PASSÉS LES 6 MILLIONS DE DA ?

Selon l’un des membres du club et après les dépenses salariales et autres transports, hébergements et fonctionnement, près de 600 millions de centimes manqueraient sur le compte de la section de football. Ou sont passés ces sous qui pourraient assurer le paiement des salaires des joueurs et du staff ? Hadj Ali les aurait il transférés aux sections dont il a la charge au CSA/USB, sans informer ses collaborateurs ?

QUAND LES LANGUES SE DÉLIENT

Le départ de Mechiche a quelque peu crée des fissures dans les relations entre dirigeants. C’est ainsi qu’on apprend de source proche du club, qu’ un équipement sportif et des ballons, résidus de l année de l’accession en Division 1 (2004), donc initialement propriété du club, auraient été proposés à la vente à Ali Houhou, qui n’a pas

Hamza Banouh sur les côtés, avec des permutations entre eux. En effet, malgré les multiples occasions créees par la ligne offensive koubéenne, cette dernière n’a pas pu secouer les filets du gardien de l’IBKEK. Puisque pas moins de dix occasions nettes à scorer ont été ratées, notamment par Banouh, qui a eu la malchance dans cette empoignade, contrairement au match précédent où il avait inscrit un but, pourtant connue par son sens de buteur. Ce dernier a eu multiples occasions franches devant les buts. En effet, c’est Kab lamine qui a ouvert la marque

pour Kouba, aprés 30 minutes de jeu.Ainsi, le RCK a mené dans la partie, Mais le réalisme des locaux est veunu en fin de la première période avec deux buts en l’espace de 5 minutes. En deuxième mitemps le Raed a eu un coup dur suite à l’expulsion de Hebbach après deux cartons jaunes avant 25 minutes de la fin de la partie. Mais heureusement que l’attaquant Laâmri, qui a remplacé Banouh en deuxième période, a remis les pendules à l’heure. Ainsi la rencontre s’est soldée par un score nul de deux buts par tout. Qui laissera le RCK avec 5 points et sans défaite

17 RCK

DIVISIO ONS INFÉ ÉRIEUR RES

depuis l’entame du championnat.

LAROUI : « JE SUIS DÉÇU PAR LE RÉSULTAT FINAL »

Dans une discussion téléphonique, avec l’entraîneur en chef du RCK, Laroui Abdelmalek en l’occurrence. Il nous affirmé que son équipe a dominé la rencontre, il dira sur ce sujet : « Aujourd’hui on a dominé notre adversaire dans son jardin, je peux veux dire qu’on a perdu les trois points mises en jeu. On a crée plusieurs occasions devant les buts, mais la mal adresse et l’inefficacité de nos attaquants nous ont privées de la victoire, notamment Banouh qui n’a pas eu la chance aujourd’hui » à-t-il dit le coach koubéen. Par contre, sur l’ensemble de la partie, Laroui était déçu par le résultat final vu le déroulement du match,et la réaction de ses poulains, il ajoute : « je suis satisfait, puisque on n’a pas perdu, mais d’autres parts je suis vraiment déçu, vu la physionomie du match, qu’on a dominé complètement,cependant la chance nous a tourné le dos pour décrocher les trois points de la victoire.C’est un nul au goût amer, puisque il était à notre portée, Inch’Allah on va se racheter lors de la prochaine journée à Kouba » a t-il conclu Laroui. T. S.

Victoire facile des Chaouias

La saison écoulée,l’USC a été remaniée presque totalement, et a entamé la période de sa préparation d’avant cette saison dès la première semaine du carême, et ce à domicile, étant donné que la situation financière du club ne permet pas à ses dirigeants d’amener leur équipe ailleurs, à l’instar de la majorité des associations sportives du

C

Par H. Merzoug.

pays.

ependant, les Jaune et Noir ont pu disputer plus d’une dizaine de rencontres amicales sans perdre aucune. Ils se sont permis de battre l’USMAnnaba au stade du 19 mai

USC

45 sur le score de 3 à 2, l’ESS à Sétif (2-0) et arraché un nul à Batna face au CAB (1-1). Les résultats ont peut être donné des ailes au staff technique et ses joueurs qui ont débuté le championnat par une défaite (2 à1) en déplacement face à l’équipe de Ramdane Djamel. Ce faux pas a été quelque peu bénéfique puisque l’équipe est allée chercher un précieux point de son second déplacement en terminant la rencontre sur le score d’un but partout face à Tadjenent. En recevant, pour le compte de la troisième journée du championnat Amateur-Est, le N.C.Magra, l’USC devait passer un test devant ses nombreux supporters qui se sont déplacés en grand nombre pour vérifier les déclarations des responsables qui ne cessent de dire que cet effectif permettra à l’équipe d’accéder à l’issue de l’exercice 2012-2013 en ligue 2.L’équipe alignée ce jour n’a pas déçu les

GIGIU (ENTRAÎNEUR USC) :

présents. Elle a dominé l’adversaire du jour durant toute la rencontre et le score n’aurait étonné personne s’il avait été plus lourd et ce malgré qu’en face, il y avait une belle équipe dont le niveau est meilleur à celui de l’USC qui avait affronté lors des deux premières journées.“Une fois qu’elle va récupérer ses joueurs blessés, l’USC, au vu de la production d’aujourd’hui, fera mal”, nous l’a déclaré Yahi, le président du club. C’est tout le mal que l’on souhaite à cette équipe qui ne l’oublions pas a remporté le championnat d’Algérie et la première super-coupe en battant la JSKablie au stade du 5 Juillet sur le score d’un but à zéro. LES RÉSULTATS DE LA 3E JOURNÉE : USC 3 - NCM 1, UST 1 - JSMS 2, Hamra 1 - USMAB 1, USMK 2 USB 0, JSD 1 - ASAM 1, NRBT 3 - EC 0, WARD 2 - DRBT 0

“Malgré les quelques absences, mon équipe a fait ce qu’il fallait : gagner le match. Le match a été plaisant car les deux équipes présentes sont entrées sur le terrain pour jouer au football. Beaucoup de travail reste à faire. On ne doit sous-estimer aucune équipe. Si on veut atteindre notre objectif, nous devons gagner tous nos matches à domicile et glaner le maximum de points de l’extérieur”.

BOURIDENE (ENTRAÎNEUR NCM) :

“Aujourd’hui, nous avons affronté une équipe expérimentée en son sein quelques joueurs ayant évolué par le passé dans des équipes de haut niveau. La victoire de l’USC est méritée et mes joueurs n’ont pas à rougir de cette défaite”.

YAHI (PRÉSIDENT USC) :

“Nous avons assisté à une belle rencontre de football qui s’est déroulée dans un fair-play total. Les responsables locaux doivent nous aider pour nous permettre d’atteindre l’objectif que toute la population convoite, à savoir l’accession cette saison en ligue 2”.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

BON DÉBUT pour les Rouge et Noir US Olympique Amizour

KHERRAZ A JOUÉ COMME ARRIÈRE DROIT

Le capitaine Amizourois, Nassim Kherraz a évolué à l’occasion de ce match face à Mouzaia comme arrière droit. C’est un nouveau poste que le coach Benlaâredj lui a confié, lui qui évoluait depuis son jeune âge comme défenseur central (Stoppeur). Un nouveau rôle que le capitaine n’a pas l’habitude d’enroler, et d’après les présents au stade vendredi passé, le joueur en question n’était pas prfaitement à l’aise dans ce nouveau poste.

LA MÊME COMPOSANTE QUE FACE À L’OMR

Le coach des Rouges et Noir, a décidé d’incorporer les mêmes joueurs que ceux qui ont joué face à l’OMR le 21 septembre passé. Même Belaoued, qui était annoncé Out pour cause de blessure à l’épaule (Déboîtement), a bien été de la partie, et d’ailleurs c’était lui qui avait l’honneur d’ouvrir la marque pour son équipe sur penalty à la 75’.

UNE VINGTAINE DE FANS DE MOUZAIA PRÉSENTS

Il semblerait que l’IB Mouzaia, adversaire le vendredi passé, des Rouge et Noir de l’USOA, envisage bien l’accession en division nationale Amateur (DNA),et pour preuve, cette équipe a été bien accompagnée par une vingtaine de fans venus encourager les capés de Feradj.

BOUGUERRA MÉCONTENT DE SON CHANGEMENT

A la 24’, le coach des visiteurs procéda au changement de son milieu récupérateur, Bouguerra , en faisant incorporer Cheikh Touhami Mais le joueur remplacé n’ayant pas apprécié son changement est allé directement aux vestiaires de son équipe,sans saluer ni ses coéquipiers,ni son coach et ce malgré que ce dernier l’avait interpellé, mais ce joueur n’a rien voulu savoir, lui qui normalement devrait rejoindre le banc des remplaçants.

70’, BENATIA AVAIT FAILLI METTRE LE FEU

A la 70’, et alors que le résultat était encore de zéro partout, l’arbitre central, Benatia avait failli mettre le feu parmi les fans. En effet, les présents qui ont tous constaté,ont commenté,en disant qu’au lieu que cet arbitre devrait siffler dans les temps pour que Kherraz jouera un coup franc en sa faveur, ce référé avait temporisé plus de trois minutes. Ce qui a déplu bien entendu aux fans présents et tout ceux qui ont assisté audit match, sauf les fans du club visiteur bien entendu. R. M.

DIVISIONS INFÉRIEURES

L’un des nouveaux promus en inter régions, l’Union Sportive Olympique Amizour a bien débuté l’actuel exercice 2012/2013.

L

Par Rahib M.

es capés de Mohamed Benlaâraedj ont réussi d’abord à contraindre les gars de Ruisseau au partage de points le 21 septembre en cours, avec un score nul d’un but partout, et vendredi passé, ils ont réussi à l’emporter à domicile devant l’une des équipes qui a tracé comme objectif l’accession en division nationale amateur (DNA), l’Ittihad Baladiate Mouzaia en l’occurrence, que les Unionistes ont réussi à battre chez eux, au stade Larbi Touati d’Amizour sur le score de deux buts à zéro, signés par l’ex-joueur de la JSK et de l’ESM Koléa, Belaoued, qui a été incorporé par le coach Benlaâredj, alors qu’il devait être au repos, lui qui avait reçu un coup à l’épaule de la part d’un joueur de l’OMR lors de la

1ère journée. Le deuxième but était inscrit par Salah contre son camp, après un coup franc bien botté par Maâyouf. Bref, l’USOA grignote ainsi quatre points sur les six possibles (Deux journées jouées jusque-là), et ne compte pas lâcher prise, en vue du prochain déplacement à Ras El Oued, pour en découdre avec le ROC local, dans une rencontre comptant pour la 3ème journée du championnat dans le groupe Centre-Est. Une rencontre ou les camarades du capitaine Unioniste, Nassim Kherraz, veulent bien négocier pour rester sur la lancée et pourquoi pas déloger l’AB Barika de sa première place.

UN GRAND BRAVO AUX SUPPORTERS

La tribune latérale du stade Laribi Touati d’Amizour s’est avérée trop petite pour contenir les masses humaines et les foules venues assister à la première rencontre de leur équipe face à Mouzaia. Un premier match de la saison qui valait le déplacement ,seulement, il faut bien le signaler, le public d’Amizour était exemplaire que ce

soit dans la tribune latérale, celle dite officielle, avec la présence de plusieurs personnalités, ou bien parmi ceux qui ont suivi la partie à travers la ligne de grillage qui entourait la surface de jeu. Ainsi donc, dans une déclaration affichée un peu partout sur les murs de la ville, on peut lire « Supporters, Bravo ». Une déclaration dont on lit encore « Chers supporters, encore une fois, vous avez démontré que l’USOA possède l’une des plus merveilleuses galeries de la wilaya, et à l’occasion de la rencontre USOA/IBM, Merci encore. Ensemble, nous ferons accéder l’USOA au plus haut rang national du football amateur. Le fairplay nous honorera à jamais ».

LE COMITÉ DIRECTEUR S’EXCUSE AUPRÈS DES FANS

Dans un autre communiqué, le comité directeur de l’USOA a tenu à s’excuser auprès de ses fidèles supporters sur la gestion effectuée par rapport à l’accès à la tribune d’honneur. « Il nous est utile de préciser certains éclaircissements sur nos motivations et circon-

SS Sidi-Aïch 0 NRB Sidi-Daoud 0

Nul sur toute la ligne

Stade l'Amitié de Sidi Aïch Affluence : moyenne Arbitres : Toumi , Chaterbah , Hellal SSSA : Azzi , Rahmani , Baïnou , Benmamar , Mouloudji , Ferhat , Chilla , Messafri , Bouatba , Iken( Chikhoune) , Hamadou ( Slaouti) Entr : Oudjani NRBSD : Djema , Teboul , Senad , Zaoui , Akrour , Tekli , Addar , Rakeb , Gherbache , Samah , Aous . Ent : Khider

En ratant énormément d'occasions notamment en première mi-temps, les Diables rouges se sont contentés lors de cette première journée du championnat, d'un match nul sans saveur, qui de ce fait retarde un bon depart.

P

ourtant, les coéquipiers de Messafri avaient à cœur de battre le NRBSD afin de bien entamer cette nouvelle saison, finalement il n'en fut rien. Mais au-delà du résultat, c'est la manière qui laissait à désirer, en témoigne cette piètre prestation réalisée en seconde mi temps. Deux actions de buts seulement ont été créées durant la première période, la première, à la 20’ par l’ex orange, Hamou Benmamar dont le tire est repoussé in extremis par le gardien Djema .Après une demi heure de jeu, Hacene Chilla, le revenant rata à son tour une occasion nette pour scorer. Le gardien adverse, et d’ailleurs c’était l’homme du match, était toujours omniprésent et là ou il le fallait pour sauver son équipe. De retour des vestiaires, les Diables rouges ont essayé de prendre d'assaut le camp visiteur et réussi à asseoir une domination, mais sans

réussir devant l'organisation défensive des visiteurs qui ont dressé une muraille infranchissable menés par le duo Zaoui Senad. Au fils du temps les poulains d’Oudjani lâche du lest, et termine difficilement la partie. La majorité des joueurs trainaient la patte. Ce sont les visiteurs qui auraient pu rentrer à la maison avec les trois points puisque Samah profita d’une bévue de la défense,mais son tire percuta le poteau , qui sauve ainsi Azzi et ses coéquipiers. Les deux entraîneurs effectueront des changements qui ne donneront rien. A la 86’ Aous inscrivait un but tout à fait valable, mais l’arbitre le refusa pour une position de hors jeu imaginaire. Rabah Oudjani, le nouveau coach des Diables rouges, a du pain sur la planche. SSSA est entrain de payer cash les conséquences de son retard dans la préparation d’avant saison. Finalement, un score vierge sanctionnera les débats à l'issue d'une rencontre à mettre aux oubliettes. S.H.

RABAH OUDJANI (ENTR SSSA) :

«Je suis très déçu car le match était à notre portée. On a produit du beau jeu en premier période, mais nous avions un sérieux problème physique,dû à la reprise tardive dans la préparation et qu’on doit combler au plus vite.On est entrain de payer ses conséquences, mais avec la persévérance dans le travail, on va essayer de corriger tout ça dans trois à quatre matches .Pour nous,ce match est considéré comme étant une phase de la préparation.

stances, et là il faut signaler que la tribune (Nouvelle) ne répond pas aux normes réglementaires régissant l’encadrement des supporters, car les deux accès donnent directement sur l’aire de jeu. Les occupants de cette tribune peuvent être considérés indus occupant de la main courante », lit-on dans le deuxième communiqué. « Au vu de ce qui est précédé, le comité directeur de l’U.S.O.A a décidé, à l’occasion de cette rencontre de ne réserver l’accès à cette tribune qu’aux autorités locales, sponsors et partenaires, bienfaiteurs, dirigeants des clubs de la commune, les dirigeants du club visiteur (IBM), ainsi qu’aux anciens joueurs ». « Nous nous excusons encore une fois auprès de ceux qui se sont sentis oubliés, mais cet état de fait est malheureusement indépendant de notre volonté », lit-on dans le 2ème communiqué. Toutefois, le comité directeur du club Unioniste précise que « Dorénavant, l’accès à cette tribune sera réservée aux membres bienfaiteurs et aux abonnés par carte spéciale ». R. M.

CB Sidi Moussa 1-JS Akbou 1

Les akboutiens n’ont pas osé

L

a jeunesse sportive d’Akbou a entamé sa saison par un déplacement et avait livré sa première rencontre de championnat face aux jeunes du CB Sidi Moussa. Ce sont pourtant, les visiteurs, qui ont commencé la partie en force, en inscrivant un but avant la demi heure de jeu suite à une action rapide menée du coté droit par Bacha qui sert un caviar à Menguelati qui ne s’était pas fait prier, pour mettre le cuir au fond des filets. S’ensuit une autre action de but, mais Lardjene de la tête rata l’immanquable.Dés l’entame de la seconde période, les consignes du coach des locaux ont insufflées une nouvelle dynamique à ses poulains et arriveront à remettre les pendules à l’heure sur un corner bien botté dans la cage du gardien Akboutien qui n’a rien pu faire, faute de marquage de ses coéquipiers. par la suite, la partie a baissé en rythme, il a fallu attendre la 55' pour voir les visiteurs rater une belle opportunité par le renard des surfaces Lardjene. L’équipe de sidi moussa qui a incorporé une très jeune équipe, mais volontaire, et remaniée à 90% avait joué sans complexe devant l’un des prétendants à l’accession en inter régions. Profitant des espaces laissés par les joueurs du CSB SM, les coéquipiers de Tigrine auraient pu en profiter pour exploiter leur occasions notamment ce bolide de Meftah des 40 mètres sur la lucarne, puis Lardjene malchanceux samedi passé, n’a pu mettre un ballon qui ne demandait qu’a être poussé au fond de la cage adverse. Les visiteurs manquaient à chaque fois, de concentration, de chance et d’une dernière touche. Pour leur première rencontre,et mieux que rien, les poulains de Kamel Bouzit, ont réussi tout de même à revenir avec le point du nul. S. H.

KAMEL BOUZIT (ENTR. JSA) :

«C'était la première rencontre de la saison, c’était quelque peu difficile. On aurait pu rentrer à la maison avec les trois points de la victoire. Nous avons dominé notre vis-à-vis mais sans concrétiser les nombreuses occasions offertes. Je dirai que ce point est bon à prendre car c'est une première rencontre où il fallait s'attendre à tout. On essayera de rectifier le tir dés notre prochaine sortie ».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTE ERNATIO ONALE E

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

19

LIGUE DES CHAMPIONS- BARÇA : Chelsea tient son Oscar... Retour d'Iniesta, Puyol et Adriano

Andres Iniesta, Carles Puyol et Adriano sont de retour dans le groupe catalan pour le déplacement du Barça à Lisbonne, mardi lors de la deuxième journée de Ligue des champions face au Benfica. Les trois joueurs,

absents ces derniers jours pour cause de blessures diverses, ont récupéré et se sont entraînés normalement dimanche, au lendemain de la victoire spectaculaire des Blaugrana à Séville (3-2). A l'inverse, touché en

Andalousie, Thiago Alcantara ne sera pas du voyage. Le milieu espagnol souffre du genou gauche et va passer des examens pour voir si le ligament est touché. Auquel cas, il pourrait être absent plusieurs semaines.

Gonalons aimerait être le Totti ou le Maldini de l’OL

De nos jours, il est de plus en plus rare de voir des joueurs effectuer toute leur carrière dans un même club. Ryan Giggs, Francesco Totti,Paolo Maldini, Iker Casillas, Lionel Messi ou John Terry sont toutefois les exemples les plus connus d’extrême fidélité ces dernières années, un phénomène encore plus rare en France. Très attaché à sa ville natale et à son club, Maxime Gonalons a confié dans les colonnes du Parisien qu’une telle carrière lui conviendrait parfaitement à l’OL. Même si beaucoup de choses peuvent encore se passer pour le jeune milieu de terrain international de 23 ans, son attachement à son club formateur est tout à son honneur. « J’ai encore beaucoup de choses à apprendre ici, même si dans le

football tout va très vite. Certains joueurs étrangers comme Totti ou Maldini ont fait toute leur carrière dans leur club formateur. Moi aussi, j’aimerais… Ce serait magnifique, mais il y a des choses qu’on ne maitrise pas. Des joueurs comme Rio Mavuba prouvent qu’on peut être titulaire en équipe de France tout en jouant en Ligue 1. Les Bleus font partie des mes objectifs même s’il y a énormément de concurrence à mon poste », a reconnu un Maxime Gonalons tout de même ravi de constater qu’un départ de la Ligue 1 n’est désormais plus obligatoire pour avoir sa chance en équipe de France, comme Etienne Capoue l’a par exemple prouvé récemment contre la Biélorussie.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription Administrative de Zéralda Commune de Staouéli Code NIF : 41000200001608501052 1569/12

Avis d’appel d’offres national restreint N° 24/2012

Le président de l’APC de Staouéli lance un avis d’appel d’offres national restreint pour l’opération : Travaux d’assainissement 55 logements Bridja Seules les entreprises possédant une qualification professionnelle en cours de validité activité principale hydraulique, catégorie 01 et plus peuvent soumissionner et retirer les cahiers des charges auprès du siège de l’APC de Staouéli - Boulevard Khaïti (bureau des marchés) contre paiement de 1500,00 DA auprès du Trésor communal de Staouéli, représentant les frais de reproduction. Les offres doivent être composées de deux dossiers et présentées dans des enveloppes séparées. a). L’offre technique comprendra : . La déclaration à souscrire . La déclaration de probité . Certificat de qualification et classification professionnelles . Attestation de dépôt des comptes sociaux . Le numéro d’identification fiscale (NIF) . Extrait de rôle . Casier judiciaire . Délai et planning . Registre du commerce . Les bilans financiers . Liste des moyens humains et matériels . Attestations de bonne exécution . Statut de l’entreprise . Les références bancaires . Attestations de mise à jour b). L’offre financière comprendra : - La soumission (selon modèle joint dans le cahier des charges signé, cacheté et daté) - Le bordereau des prix unitaires dûment

signé par le soumissionnaire - Le devis quantitatif et estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire - Il est précisé que les offres devront être remises directement ou parvenir à l’heure de dépôt des offres. Les offres devront parvenir à l’APC de Staouéli, Boulevard Khaïti (bureau des marchés), sous double enveloppe. Le pli comprendra : - L’offre technique sous pli scellé - L’offre financière sous pli scellé L’ensemble des deux plis doit être mis dans une enveloppe anonyme et portant l’indication suivante : «Avis d’appel d’offres national restreint soumission à ne pas ouvrir»

- La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans le BOMOP et la presse. Le jour de dépôt des offres correspond au dernier jour de la préparation des offres. L’heure limite de dépôt des offres est fixée au plus tard à 13h30. La réunion d’ouverture des plis technique et financier se tiendra le dernier jour de la durée de préparation des offres à 13h30. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 03 mois augmentée par la durée de préparation de l’offre à compter de la date d’ouverture des plis.

Maracana N° 1844 — Lundi 1er Octobre 2012 - ANEP N° 940 789

Avant même qu'il rejoigne Chelsea, Juninho ne disait déjà que du bien de lui dans le France Football daté du 20 juillet. «Oscar ? Il bouge, il possède la vista, il fait bien jouer ses partenaires. J'y crois. Plus qu'en Ganso.» Les déboires du second et les débuts du premier à Chelsea n'ont fait que confirmer les prédictions de l'ancien Lyonnais. Acheté plus de 30 millions d'euros par les Blues, la pépite de 20 ans a eu besoin de trois minutes et deux buts superbes face à la Juventus pour montrer l'étendue de son talent. Lui qui a récupéré le numéro 11 de Didier Drogba symbolise la vague jeune voulue par Roman Abrahamovich.

… et ne doit rien au Hazard

Plus qu'Oscar, Eden Hazard fait déjà lui partie des incontournables à Chelsea, aidé par un début de saison canon, où il était impliqué sur 7 des 8 premiers buts de son équipe à Chelsea. L'ancien Lillois a impressionné outre-Manche, où il n'était vu que comme un espoir au moment de son arrivée. Placé sur un côté, sa percussion et sa vitesse ont fait des ravages dans les défenses britanniques. «Hazard, c'est une référence, il joue le rôle qu'il devait jouer, il impose sa personnalité», admire Fernando Torres, tout content d'avoir le Belge derrière lui. Les sceptiques l'attendent au tournant dans les grosses confrontations, à commencer par le court déplacement à l'Emirates samedi.

LYON : R. Vercoutre «J’ai une case en moins»

Devenu titulaire dans les buts de l'Olympique Lyonnais, Rémy Vercoutre (32 ans, 4 matchs en L1 cette saison) a la réputation d'être excessif sur et en dehors du terrain. Un caractère excentrique que l'ancien Montpelliérain assume. "Je ne suis pas méchant. (...) Fou, en revanche, oui. J'ai une case en moins sur un terrain et en dehors et je l'assume. Et on ne peut pas me changer. Je me suis fait un peu tout seul en partant de chez moi à 10 ans. Et puis, j'ai joué à Montpellier où on aime bien les barjots", a-t-il indiqué dans les colonnes de La Tribune OL.

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Wilaya d’Adrar Direction du logement et des équipements publics N. F : 0002.01.01.5000.581

AVIS DE RECTIFICATION D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 44 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar, informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert N° 47/2012 relatif à la réalisation d’un hôpital 60 lits à Aoulef (dernière tranche) publié dans les quotidiens El Wassat du 17/04/2012, Maracana du 17/04/2012 et le BOMOP.

- Lot n° 06 : Climatisation de l’hôpital 60 lits à Aoulef

* Rectification du délai : Le marché attribué à la SARL GESCO pour un délai de 05 mois au lieu de 06 mois. Maracana N° 1844 — Lundi 1er Octobre 2012 - ANEP N° 941 226

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLIC CITE

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012 WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

…bJOJß W¥ôË W±UF∞« ÊËRA∞«Ë rOEM∑∞« W¥d¥b± ‹U´“UML∞«Ë WO≤u≤UI∞« ÊËRA∞« W∫KB±

wFO∂D∞« “UG∞U° d¥bG∞« W¥bK° b¥Ëe¢ ŸËdA± ¸U©≈ w≠ wze§ oOI∫¢ “Uπ≤ù oI∫± k≠U∫LØ "dO∂î" wK´ ÊUîœ bOº∞« sOOF¢ sLC∑¥ 2011 wH≤U§ 23 w≠ Œ¸R± 89 rƸ ¸«dÆ oKF∑¥ dº° Õu∂¥ Ê√ oI∫L∞« k≠U∫LK∞ o∫¥ ô : 04 …œUL∞« t∑LN± ¡«œ√ ¡UM£√ UNOK´ lKD¥ w∑∞« ‹U±uKFL∞«Ë ozU£u∞U° …œUL∞U° œb∫L∞« oOI∫∑∞« …d∑≠ ‰«u© ¸«dI∞« dAM¥ : 05 …œUL∞« w≠ ÁdA≤ s± «¡«b∑°« d¥bG∞ W¥bK∂° Áö´√ …¸uØcL∞« 02 WØd® »Uº• vK´ sOO∞U∑∑± sO±u¥ …bL∞Ë sO∑OM©Ë sO∑O±u¥ GRTG “UG∞«Ë ¡U°dNJ∞« WßbM≥ WO≤U∏∞« …œUL∞U° œb∫L∞« oOI∫∑∞« …b± ¡UN∑≤« bF° : 06 …œUL∞« oOI∫∑∞« nK± w∞«u∞« bOº∞« v∞≈ oI∫L∞« k≠U∫L∞« qßd¥ : WO∞U∑∞« ozU£u∞« vK´ Íu∑∫¥ Íc∞« wzeπ∞« wzeπ∞« jDªL∞« …bFL∞« Ë√ WLK∑ºL∞« ozU£u∞« lOL§ p∞cØË wzUNM∞« dC∫L∞« oOI∫∑∞« ¡UM£√ rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« s± 27 …œULK∞ UI∂© ‹«¸UIF∞« WLzUÆ Áö´√ ¸uØcL∞« 186/93 w´ËeM± ’Uª®_« lOLπ∞ WK±UJ∞« WOLßù« WLzUI∞« WOJKL∞« ŸeM° WOMFL∞« WO{¸_« lDI∞« ÂUƸ√ «cØË ,WOJKL∞« bOL´ ,W¥ôuK∞ ÂUF∞« sO±_« : …œUº∞« nKJ¥ : 07 …œUL∞« ,wM©u∞« „¸b∞« W´uLπ± bzUÆ , W¥ôu∞« s±√ fOz¸ ,W©dA∞« d¥b± ,W∞Ëb∞« „ö±√ d¥b± ,W±UF∞« ÊËRA∞«Ë rOEM∑∞« d¥b± kH∫∞« d¥b± ,WO•öH∞« `∞UBL∞« d¥b± ,r§UML∞«Ë WÆUD∞« ¡U°dNJ∞« WßbM≥ WØd® d¥b± ,w{«¸_« `º± d¥b± ,͸UIF∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ ,W°«e´ …dz«œ fOz¸ , GRTG “UG∞«Ë W≤Ëb± w≠ dAM¥Ë mK∂¥ Íc∞« ¸«dI∞« «c≥ cOHM∑° ,d¥bG∞ W¥bK∂∞ .W¥ôuK∞ W¥¸«œù« ‹«¸«dI∞«

UNKØUO≥Ë …bJOJß W¥ôË w∞«Ë Ê≈ w≠ Œ¸RL∞« 274/09 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« vC∑IL° - sLC∑L∞« 1975/09/26 w≠ Œ¸RL∞« 58/75 rƸ d±_« vC∑IL° WOKLFK∞ WO±uLF∞« WFHML∞U° `¥dB∑∞« sLC∑L∞« 2009/08/30 rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« w≤bL∞« Êu≤UI∞« jGC∞« ‹«– wFO∂D∞« “UG∞« ‹«uMÆ Z±«d° “Uπ≤S° WIKF∑L∞« 1984/02/04 w≠ Œ¸RL∞« 09/84 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° w∞UF∞« œö∂K∞ wLOKÆù« rOEM∑∞« sLC∑L∞« 2011/01/03 w≠ Wî¸RL∞« 04 rƸ WKß«dL∞« vK´ «¡UM° 1990/04/07 w≠ Œ¸RL∞« 08/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° “ U G ∞ « Ë ¡ U ° d N J ∞ « W ß b M ≥ W Ø d ® s ´ … ¸ œ U B ∞ « rL∑L∞« W¥bK∂∞U° oKF∑L∞« GRTG -W±UF∞« ÊËRA∞«Ë rOEM∑∞« d¥b± bOº∞« s± Õ«d∑ÆS° 1990/04/07 w≠ Œ¸RL∞« 09/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° rL∑L∞« W¥ôu∞U° oKF∑L∞« 1990/11/18 w≠ Œ¸RL∞« 25/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« ͸UIF∞« tO§u∑∞U° oKF∑L∞« k≠U∫LØ "dO∂î" wK´ ÊUîœ bOº∞« sOF¥ : v∞Ë_« …œUL∞« 1990/12/01 w≠ Œ¸RL∞« 29/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° W¥bK° b¥Ëe¢ ŸËdAL° ’Uî wze§ oOI∫¢ ¡«d§ù oI∫± rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« dOLF∑∞«Ë WµON∑∞U° oKF∑L∞« wFO∂D∞« “UG∞U° d¥bG∞ 1990/12/01 w≠ Œ¸RL∞« 30/90 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° oOI∫∑∞« qπßË ozU£Ë oI∫L∞« k≠U∫L∞« lC¥ : 02 …œUL∞« rL∑L∞«Ë ‰bFL∞« WOM©u∞« „ö±_« Êu≤UÆ sLC∑L∞« W¥bK∂° ŸËdAL∞« WOF{u° WIKF∑L∞« WOMI∑∞« ‹UDDªL∞«Ë Ÿö©ù« s± ÊuM©«uL∞« sJL∑¥ v∑• U±u¥ )45( WKO© d¥bG∞« Íc∞« 1991/04/27 w≠ Œ¸RL∞« 11/91 rƸ Êu≤UI∞« vC∑IL° WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« ŸeM° WIKF∑L∞« b´«uI∞« œb∫¥ W´Uº∞« W¥U¨ v∞≈ U•U∂Å )08( WM±U∏∞« W´Uº∞« s± UNOK´ rL∑L∞« WO±uLF∞« ÊËb¢Ë )WO≤u≤UI∞« qDF∞« ÂU¥√ «b´ U±( «¡Uº± )05( Wº±Uª∞« w≠ Œ¸RL∞« 186/93 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« vC∑IL° sJL¥ ULØ ÷dG∞« «cN∞ Ÿu{uL∞« qπº∞U° U°u§Ë rN¢UE•ö± 11/91 rƸ Êu≤UI∞« oO∂D¢ ‹UOHOØ œb∫¥ Íc∞« 1994/07/23 ¡UD´≈ w≠ r≥Uº¥ Ê√ sJL¥ hª® Í√ ŸULß oI∫L∞« k≠U∫LK∞ ŸeM° WIKF∑L∞« b´«uI∞« œb∫¥ Íc∞« 1991/04/27 w≠ Œ¸RL∞« t¢¸UA∑ß« bM´ …bOH± ‹U±uKF± rL∑L∞« WO±uLF∞« WFHML∞« q§√ s± WOJKL∞« UI∂© WK±UJ∞« t∑LN± ¡«œQ° oI∫L∞« k≠U∫L∞« ÂuI¥ :03 …œUL∞« w≠ Œ¸RL∞« 215/94 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« vC∑IL° tO∞≈ ¸UAL∞« 93/186 rƸ ÍcOHM∑∞« ÂußdL∞« w≠ …œ¸«u∞« œ«uLK∞ W¥ôu∞« w≠ W±UF∞« …¸«œù« …eN§_ œb∫L∞« 1994/07/23 Áö´√

¸dI¥

Maracana N° 1844 — Lundi 1er Octobre 2012 - ANEP N° 941 266

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Adrar Direction de la santé et de la population Numéro d’identification fiscal 096601019029431

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

En application des dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction de la santé et de la population de la wilaya d’Adrar, informe l’ensemble des soumissionnaires à l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 02/DSP/WA/2012, relatif à la réalisation d’une maternité rurale à Talmine, publié dans les quotidiens nationaux du 22/04/2012 et Maracana du 23/04/2012, ainsi que sur le BOMOP, qu’à l’issue de l’évaluation des offres, les marchés relatifs à cette opération sont attribués provisoirement pour l’entreprise suivante :

Lot n°

Projet

01

Réalisation de la maternité rurale

02

VRD et aménagement extérieur

03

Soumissionnaire retenu et numéro d’identification fiscal

Délai de Note/70 réalisation

Montant de l’offre

ETB Merchi Hassan 196805160031636

13 mois

46.00 67.867.502,53

ETBH Moulay Omar Omar 197101090037735

03 mois

42.00 14.570.010,00

Réalisation de 02 logements ETB Merchi Hassan d’astreinte type F4 196805160031636

06 mois

44.33

6.738.823,51

La Direction de la santé et de la population de la wilaya d’Adrar invite les autres soumissionnaires, qui sont intéressés de se rapprocher de ses services, au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière. Conformément à l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Adrar dans un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP.

Maracana N° 1844 — Lundi 1er Octobre 2012 - ANEP N° 941 291

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Bouira Daïra de Bir Ghbalou Commune de Bir Ghbalou

AVIS DE RECRUTEMENT PAR VOIE DE CONCOURS SUR TITRE

Le président de l’Assemblée populaire communale de la commune de Bir Ghbalou, lance un avis de recrutement par voie de concours sur titre pour l’accès aux grades suivants : N°

Grade

02

Ingénieur d’Etat de l’administration territoriale en gestion technique et urbaine

Nbre de Poste 01

Spécialité Diplôme d’ingénieur d’Etat en génie civil option : 1- structures 2- construction civile et industrielle 3- voierie et réseaux divers 4- technique de la construction 5- exécution et suivi des travaux 6- gestion de l’eau et de l’assainissement urbain 7- infrastructures urbaines 8- réhabilitation du vieux bâti

Dossier à fournir - Demande manuscrite - Une copie conforme du diplôme - Copie de la carte nationale - Attestation justifiant le dégagement des obligations du service national - Extrait du casier judiciaire - Deux photos d’identité - Relevé de note de la dernière année

- Les dossiers de candidature doivent parvenir à Monsieur le président de l’APC de Bir Ghbalou, bureau du personnel au plus tard 20 jours après la date de parution de la présente annonce.

Maracana N° 1844 — Lundi 1er Octobre 2012 - ANEP N° 941 329

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ONALE E INTE ERNATIO

ANG : Wenger «C'est triste»

Alors que Roberto Di Matteo estime que son équipe a «très bien joué et mérité de gagner» face à Arsenal (2-1), son homologue Arsène Wenger regrette vivement le manque de rigueur défensive de son équipe, notamment sur coups de pied arrêtés. Arsène Wenger (entraîneur d'Arsenal) : «C'est triste car nous avons une bonne

équipe et nous avons laissé filer ce match en concédant deux buts faciles sur des coups de pied arrêtés. A domicile, on ne peut pas se permettre d'encaisser ce genre de buts. Ils ont tiré trois fois dans le cadre et ont marqué deux buts. C'est dommage car l'équipe a beaucoup donné. Nous méritions au moins un match nul. Nous devons garder confiance et continuer de jouer comme nous le faisons. (à propos de l'occasion de Giroud à la 90e) Il était en bonne position pour marquer. Pourquoi ne l'a-t-il pas fait ? C'est très difficile à dire.» Roberto Di Matteo (entraîneur de Chelsea) : «Nous avons très bien joué et mérité de gagner. Nous n'avons pas défendu trop bas, nous avons essayé de prendre l'initiative et de nous créer des occasions. Notre pressing a été très bon. Ce n'est qu'un match et trois points, nous devons continuer à travailler.»

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

ZÉNITH : Une bombe factice envoyée à Hulk

21

À force, il va finir par s'énerver et devenir tout vert. Déjà critiqué par ses propres coéquipiers en raison du salaire mirobolant qui lui est versé, l'attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg Hulk (26 ans, 3 matchs et un but en championnat russe cette saison) a eu la mauvaise surprise de découvrir au centre d'entraînement du club une fausse bombe accompagnée de sa photo et du message : "Hulk, dehors !" C'est le quotidien portugais O Jogo qui a révélé l'affaire. En voilà qui doit déjà regretter son départ de Porto…

JUVE : Nani dans le viseur Impliqué dans une altercation la semaine dernière avec un jeune du club, l'ailier de Manchester United Nani (25 ans, 5 matchs et un but en Premier League cette saison) ne serait plus le bienvenu chez les Red Devils, d'autant qu'il refuse pour l'instant d'y prolonger son contrat. Conséquence, les offres commencent à affluer. La plus sérieuse aurait été

formulée par la Juventus de Turin, qui serait prête selon plusieurs médias anglais à débourser 15 M€ dès cet hiver pour s'attacher les services de l'ancien joueur du Sporting. Le but inscrit par l'international portugais samedi lors de la défaite des Red Devils contre Tottenham (3-2) lui aura peut-être redonné un peu de crédit auprès de son coach Alex Ferguson.

ANGLETERRE : Ferdinand de retour ? Bolt dit oui !

Depuis la retraite internationale de John Terry, on parle de plus en plus en Angleterre du retour en sélection du défenseur de Manchester United Rio Ferdinand (33 ans, 4 matchs en Premier League cette saison), non-retenu pour le dernier Euro. Une perspective qui n'enchante guère l'entraîneur des Red Devils Alex Ferguson."Rio pourrait très bien faire le job en sélection, a déclaré le manager écossais en marge de la défaite des siens contre Auteur d'un timide début de saison avec le Real Madrid, l'attaquant français Karim Benzema (24 Tottenham (3-2) samedi en ans, 5 apparitions et 1 but en Liga cette saison) semble revenir à son meilleur niveau. championnat. Mais il devrait se L'international tricolore a évoqué ses progrès dans les colonnes du quotidien espagnol As. concentrer sur sa carrière ici, "Je me suis très bien senti lors des derniers matchs. voilà ce que je préférerais." J'ai noté que je progressais et que mes jambes répondaient mieux. (...) Les deux L'ancien joueur de Leeds United peut matchs entiers en équipe de France ont été bénéfiques", a confié l'ancien néanmoins compter sur le soutien d'un fan Lyonnais. Benzema pourrait être titulaire face au Deportivo pas comme les autres en la personne du sprinter La Corogne. jamaïcain Usain Bolt, cité par l'hebdomadaire anglais The People : "Maintenant que Terry a pris sa retraite, le boss serait fou de ne pas appeler Rio. Il a certes plus de 30 ans, mais regardez, certains défenseurs comme Paolo Maldini jouent jusqu'à 40. Rio est toujours le meilleur défenseur anglais !" Quelque chose nous dit que le champion olympique du 100, 200 et 4x100 mètres doit quand même trouver Ferdinand un peu lent…

Benzema est en progrès

Le PSG veut boucler le cas Ashley Cole dès janvier 2013 !

Agé de 31 ans, Ashley Cole a été prévenu par Roman Abramovich que Chelsea n’allait pas lui offrir une prolongation de contrat de plus d’un an, le milliardaire russe n’ayant pas le désir de faire des ponts d’or à des joueurs dont la carrière commence, selon lui, à doucement décliner. A un an de la fin de son engagement avec les Blues, l’emblématique joueur anglais pourrait donc prendre la tangente et sera même libre de le faire lors du mercato hivernal. Et forcément, la presse anglaise s’intéresse au cas du défenseur de Chelsea. Ce dimanche, le Sunday Mirror affirme que Cole pourrait signer dès janvier prochain un pré-contrat avec le Paris SaintGermain afin de retrouver son ancien entraîneur, Carlo Ancelotti. Cet accord permettrait au PSG d’avoir la certitude de recruter pour zéro euro en juin 2013 un joueur convoité par d’autres grosses écuries. Cependant, le tabloïd anglais affirme que Roberto Di Matteo n’a pas encore renoncé à l’idée de convaincre son patron de garder Ashley Cole un peu plus longtemps.

LYON : Gonalons a fait le porte-drapeau en C1

Issu du centre de formation de l'Olympique Lyonnais, le milieu Maxim e Gonalons (23 ans, 6 matchs en L1 cette saison) a longtemps côtoyé les professionnels du club avant de signer son premier contrat. L'international français se souvient notamment avoir été désigné comme portedrapeau à l'occasion d'un match de Ligue des Champions, alors qu'il n'avait que 12 ans."Mon premier grand souvenir à Gerland, c'était en 2001, lorsque l'OL a battu le Bayern Munich avec un doublé de Sidney Govou. J'étais en préformation à l'OL et je secouai s le drapeau de la Ligue des Champions au milieu du terrain", a-t-il indiqué dans les colonne s du quotidien Le Parisien.

MLS - NEW YORK : Henry affole (encore) les compteurs !

Et dire que la soirée avait pourtant mal commencée pour les New York Red Bulls. Rapidement menée au score après le missile e splendide de Ryan Johnson (6 ), l'équipe de Thierry Henry a finalement parfaitement réagi. C'est d'ailleurs le Français qui a (encore) été le grand bonhomme de la rencontre (4-1 au final). L'ancien joueur d'Arsenal a réalisé un match incroyable, signant trois passes décisives, dont deux caviars savoureux à e e destination de Kenny Cooper (27 , 88 ). Dans les arrêts de jeu, Henry s'est ensuite offert sa cerise sur le gâteau avec un lob délicieux des 25 mètres (90e+3). Cette saison, le natif des Ulis en est désormais à 14 buts et 12 décisives. Un Top Chef en Major League Soccer…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1134

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 1133

LA BLAGUE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1134

G

H

I

J

K

L

Un maître dit à un fou : - J’ai perdu mes deux oiseaux l’un est rouge et l’autre est vert ? Le fou dit : - Je vais vous les retrouver ! Le fou les retrouve tous les deux dans un pommier, il va donc les chercher. Le maître lui dit : - Mais il manque le vert ? Le fou répond alors : - Ben ouais ! il n’était pas mûr alors je ne l’ai pas pris !

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1133

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012 09h30 : sihr el mordjane 10h00 : el aalem bayna yedaik 10h30 : fairouz oua el mordjane 11h00 : canal foot ''rediff'' 12h00 : journal en français 12h25 : moudir besoudfa 13h30 : bi'atouna e'sahira 14h25 : dalila oua zaybaq I 15h10 : bordj el abtal 16h30 : tabaluga II 17h00 : ardh el khouyoul 17h30 : el chems el fedhia I 18h00 : journal en amazigh 18h30 : sihr el mordjane 19h00 : journal en français 19h30 : aissa el baroud 20h00 : journal en arabe 20h45 : mc didine le roi du burger 21h00 : questions d'actu 22h00 : l'épopée de la bataille de timimoun 23h00 : festival international de la musique andalouse 00h00 : journal en arabe

05:35 : La famille Cro 05:45 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:20 : Quatre mariages pour une lune de miel 09:15 : Météo 09:20 : Au nom de la vérité 09:50 : Au nom de la vérité 10:20 : Mon histoire vraie 10:35 : Mon histoire vraie 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : Petits plats en équilibre 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Enceinte avant la fac 15:35 : American Wives 16:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 17:20 : Une famille en or 18:05 : Le juste prix 18:45 : Nos chers voisins 19:00 : Journal 19:35 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Joséphine, ange gardien 21:40 : New York Unité Spéciale 22:30 : New York Unité Spéciale

Un collègue militaire de la femme d'Amaro déclare que sa fille de 14 ans, Vicki Harris, est portée disparue. L'équipe se met à sa recherche. Les enquêteurs la retrouvent travaillant comme prostituée dans une chambre d'hôtel. Elle est surprise en train d'avoir une relation sexuelle avec un ancien joueur professionnel de football américain, Jake Stanton. Vicki dépend d'un souteneur possessif. Pour mettre un terme à ce réseau, l'équipe essaye de faire condamner le footballeur pour servir d'exemple. Mais la défense de celui-ci invoque que le sportif pourrait être atteint de retard mental à cause de commotions cérébrales qu'il a eues à plusieurs reprises sur le terrain.. 05:50 : Geronimo Stilton 06:10 : Geronimo Stilton 06:15 : Le Marsupilami 06:40 : Le Marsupilami - Saison : 3. 07:10 : Titeuf 07:15 : Titeuf 08:30 : Angelo la débrouille 08:50 : Des histoires et des vies (1ère partie) 08:45 : Des histoires et des vies (2e partie) 09:40 : Edition de l'outre-mer 09:45 : Consomag 09:50 : Midi en France 12:45 : Si près de chez vous 13:10 : Si près de chez vous 13:45 : Keno 13:50 : Inspecteur Barnaby 15:35 : Culturebox 15:45 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Slam 17:10 : Questions pour un champion 17:50 : Une idée de ton père 19:00 : Tout le sport 19:10 : Et si on changeait le monde 19:15 : Plus belle la vie 19:45 : 300 choeurs pour + de Vie 22:03 : Une rencontre, une chance 22:10 : Soir 3 22:35 : Drancy 1941-1944

07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 08:10 : Des jours et des vies 08:30 : Amour, gloire et beauté 09:50 : Météo outremer 09:55 : Motus 10:25 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Une idée de ton père 12:52 : Consomag 13:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 15:10 : Le jour où tout a basculé 15:35 : Le jour où tout a basculé... à l'audience 16:04 : Côté Match 16:05 : Seriez-vous un bon expert ? 16:49 : CD'aujourd'hui 16:50 : On n'demande qu'à en rire 17:50 : Volte-face 18:40 : Une rencontre, une chance 18:45 : Roumanoff et les garçons 19:40 : Tirage du Loto enregistrer 19:45 : Castle 20:25 : D'art d'art 20:30 : Castle 21:10 : Castle 21:54 : Paris en plus grand 21:55 : Un oeil sur la planète

De nombreuses questions se posent ce soir : Michel-Edouard at-il réussi à reconquérir le coeur de Brigitte ? Bruno et Annie évoquent leurs projets. Annie est-elle revenue sur sa décision ? Bertrand a-til réussi à séduire sa belle ? Pierre et Frédérique, plus amoureux que jamais, se préparent, peut-être, à franchir une nouvelle étape. Jeanne est-elle toujours en compagnie de Lucien ? Hugo a-t-il trouvé l'amour après le départ de Yamina ? Comment Rémi et Jo, les jumeaux, ont-ils vécu leur aventure si riche en rebondissements ? Patrice a-t-il finalement revu l'une de ses prétendantes, et si oui, laquelle ? Solange a-t-elle trouvé l'amour depuis la fin du séjour de Cyril et Christophe en Corse ? Comment Philippe a-t-il vécu son aventure et le départ soudain de Pascaline ?

05:00 : Scènes de crime 05:55 : La matinale 07:30 : Engrenages 09:15 : L'oeil de Links 09:45 : R.I.F. (Recherche dans l'intérêt des familles) 11:10 : Les Guignols de l'info 11:20 : La nouvelle édition 1ère partie 11:45 : La nouvelle édition 13:00 : Le Skylab 14:50 : Le petit journal de la semaine 15:10 : Le supplément 15:50 : Celui qui reste 17:15 : Têtes à claques 17:20 : Les Simpson 17:45 : Le JT 18:10 : Le grand journal 19:05 : Le petit journal 19:35 : Le grand journal, la suite 19:55 : Engrenages 20:50 : Engrenages 21:40 : Spécial investigation 22:35 : L'oeil de Links

Le saviez-vous ?

05:00 : M6 Music 06:15 : Météo 06:20 : La maison de Mickey 06:45 : Manny et ses outils 07:15 : Les blagues de Toto 07:25 : Le petit Nicolas 07:40 : Martine 07:55 : Météo 08:00 : M6 boutique 09:05 : Météo 09:10 : Face au doute 10:00 : Face au doute 10:45 : Drop Dead Diva 10:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:40 : Météo 12:45 : La blessure d'Andrea 14:35 : Une preuve de trop 16:35 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100% Mag 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : Scènes de ménages 19:50 : L'amour est dans le pré 22:15 : L'amour est dans le pré : que sont-ils devenus ? (2/2)

HOROSCOPE

La chance sera tout Vous vous sortez d'une prêt de vous. Il situation inhabituelle serait bon d'en profque vous connaissez iter pour essayer pour l'avoir déjà vécue. encore une tentative Vous retrouvez peu à peu vos hardie auprès d'une personne points de repère. Vos grandes capacités vous permettent de bien qui paraît vous être favorable. Qui ne tente rien a rien.Vous cerner le problème à résoudre. avez tout intérêt à essayer de Vous agirez avec beaucoup de convaincre surtout si vous êtes facilités et de détermination. Une importante déciC'est une lourde tâche sion sera prise en que de vouloir toute connaissance prendre en charge de cause. Des réperceux pour qui on cutions positives s'en nourrit des sentiments suivront pour votre entourage et profonds. Faites savoir ce qu'il en vous aurez la chance de pouvoir est car il est temps de vous libérprofiter tout de suite de ces nouer de ce genre d'asservissement velles dispositions. Cela vous qui finit par vous peser. Ce n'est arrange vraiment de pouvoir en pas à vous de porter les autres. bénéficier maintenant. Vous aurez la Vous aurez une désagréable imprespensée pour sion déjà vécue d'une quelqu'un que vous trop longue attente pensiez avoir oublié. inutile. Vous aurez raiVous aurez la certitude son de croire que rien ne qu'un rapprochement est possise réalise sans peine. Un peu ble et vous allez mettre en de patience sera nécessaire à œuvre tout ce qu'il faut pour la bonne marche d'une entrequ'une rencontre ai lieu. prise apparemment facilement gagnée d'avance. Vous allez devoir N'hésitez pas à utiliser discuter ferme pour votre pouvoir de persuavous faire entension pour obtenir ce que dre de votre vous voulez, même s'il partenaire ou d'une s'agit d'une personne connaissance au sujet d'une importante. C'est le moment affaire de cœur. Ne prenez pas idéal pour demander une faveur de décision à la hâte. Mais car elle sera à votre égard dans de montrez vos dispositions à faire bonnes dispositions d'esprit. des concessions pour faire aboutir une décision importante. Il y aurait beaucoup à Ne vous laissez pas dire sur un sujet très emporter par la épineux. Tournez votre colère pour de petits langue sept fois dans la détails sans imporbouche avant de prendre la tance. Faites preuve de parole. Vous avez sans aucun compréhension avec doute raison de penser comme votre entourage immédiat. Une très belle opportunité de chance cela mais vous savez aussi que se présentera à vous pour vous toute vérité n'est pas toujours bonne à dire. apporter une satisfaction bien méritée.

Vous avez l'occasion inespérée de pouvoir facilement résoudre un problème qui vous préoccupe depuis un certain temps. Il ne faudra pourtant pas faiblir face à l'obstacle car une difficulté imprévue vous retarde dans votre progression.

M ARDI Peu nuageux Max. 27° / Min.16°

Les prouesses vocales de l'Oiseau Lyre

Logeant dans les sous bois denses et humides des côtes Est de l'Australie, les Ménures sont de magnifiques oiseaux arborant 16 somptueuses plumes sur leur queue, qui leur ont valu le surnom d'oiseaux-lyre. Ce n'est pourtant pas ce qui fait d'eux des êtres tout à fait uniques en leur genre : les oiseaux-lyre sont capables d'imiter quasi à la perfection les chants d'autres oiseaux, les cris d'autres espèces, et même les sons artificiels tels que celui d'un appareil photo, d'une alarme ou encore d'une tronçonneuse (voir vidéo)... Il faut l'entendre pour le croire! La vidéo ci-dessous est l'un des fameux reportages, courts et étonnants, du célèbre naturaliste de la BBC, David Attenborough. N'oubliez pas de régler votre son, vous aurez du mal à en croire vos oreilles... Les Ménures regroupent deux espèces d'oiseaux (les oiseaux-lyre Superbes et d'Albert), qui s'étendent sur un territoire relativement petit, dans l'Est de l'Australie (États de Victoria, Nouvelle-Galles du sud, Queensland). Ils

23

représentent d'ailleurs un symbole commun de l'Australie, comme le sont les kangourous. Ces oiseaux peuvent atteindre 1 mètre de long et arborent 55 cm de plumes caudales aux couleurs argentées et brunes, dont deux externes, larges, qui leur ont valu le sobriquet d'Oiseaux Lyre. Leur organe phonatoire, le syrinx, ainsi que leur impressionnante capacité d'analyse des sons, se sont développés au cours de l'évolution de telle sorte qu'ils sont capables de reproduire, virtuellement n'importe quel son de leur environnement[1]. Des chants d'oiseaux mélodieux aux ricanements riants de Martins pêcheurs, jusqu'aux conversations de plusieurs d'entre eux.... Simultanément! L'organe phonatoire et son contrôle sont si complexes qu'ils permettent à l'oiseau lyre d'émettre plusieurs sortes de sons et de tonalité en même temps! L'un d'eux a ainsi fredonné deux tubes des années 1930, que des analystes acoustiques ont par la suite séparé afin de les reconnaitre.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Faites très attention à certains signes et indices révélateurs toute la semaine. Le moral et la forme physique sont là et vous avez confiance en vous. Votre esprit inventif vous permettra de prendre des risques pour montrer aux autres ce que vous savez faire.

HORAIRES DES PRIÈRES

El Fedjr 05:11 Dohr 12:38 El Assar 15:58 El Maghreb 18:36 El Icha’a 19:55


BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

Une annulation salutaire

L

a rencontre amicale Algérie-Brésil n’aura pas lieu. C’est ce que nous apprenons auprès de la FAF qui explique l’annulation pour de sombres raisons de transmission et de droits TV, après avoir été assurée d’organiser le match pour la somme de 1,5 million d’euros. Résultat des courses, le sport national fait la substantielle économie de la somme faramineuse de plus de 15 milliards de centimes. Assurément, la FAF qui avait annoncé collecter cet argent auprès des sponsors, va sûrement continuer à solliciter ces bienfaiteurs pour la bonne cause. En effet, la procédure de la «quête» étant sûrement entamée en prévision du match, voilà la FAF qui va se retrouver avec un joli pactole. Que va-t-elle en faire? Le rendre aux sponsors puisque l’événement n’a pas eu lieu? Le garder? Pour en faire quel usage? Là ce ne sont pas les idées qui manquent et les responsables fédéraux rompus à une gestion parcimonieuse et efficiente, vont certainement dépenser cette somme à l’édification d’infrastructures indispensables à la relance sportive. Connaissant la célérité et la clairvoyance qui régissent les structures de la FAF, il faudra sûrement s’attendre à des aides précieuses à l’adresse des petits villages de l’arrière-pays ainsi qu’à des plans minutieux destinés à booster la formation. N’étant pas particulièrement versés dans les chiffres ni dans les prévisions économiques, il ne nous est cependant pas difficile d’imaginer combien de terrains de foot on pourra édifier dans tout le pays, et aussi combien de centres de formation dans certaines grandes villes. A supposer que le million et demi d’euros soit insuffisant pour réaliser tout ce programme, il faut juste se dire qu’un seul terrain de foot et une seule école de football, constituent une avancée considérable. Et surtout des actions beaucoup plus efficaces que n’importe quel match de gala, dut-il se dérouler avec la prestigieuse équipe du Brésil. Parce qu’entre des actions de prestige et d’autres d’efficacité, le choix doit être vite fait. Concrètement la venue du Brésil va laisser des souvenirs aux spectateurs et c’est tout. Par contre, la construction d’un seul centre de formation va transformer la vie de quelques bandes de quartiers. Et c’est énorme. En attendant que d’autres rencontres de gala soient annulées et que l’argent qui leur est dévolu, sert au moins quelque chose. A. B.

JSMB-MCA avancé à vendredi

Maracana N°1844 — Lundi 1er Octobre 2012

La première rencontre de la cinquième journée du championnat national de Ligue 1 aura lieu vendredi prochain à Béjaia. La Ligue de football professionnel a, en effet, décidé d’avancer le choc de cette cinquième étape (JSMBMCA) qui se poursuivra samedi avec de nombreuses affiches à l’instar des matches ASO-JSK et MCO-CRB. La rencontre JSS-ESS se disputera en l’absence du

public, le stade du 20-Août-55 de Béchar étant suspendu après les incidents du match JSS-JSK. Le match JSMBMCA se jouera à 17h, ceux entre l’USMH et le CAB et la JSS et l‘ESS à partir de 16h (faute d’éclairage à El Harrach et à Béchar) alors qu’ASOJSK débutera à 17h45 soit un quart d’heure avant l’horaire de MCO-CRB, USMACABBA, WAT-MCEE et USMBA- CSC (18h).

Croyances sénégalaises et vérités maghrébines

Les Sénégalais voient le diable partout. Après l’arbitre algérien, Mohamed Abderrazak Benouza qu’ils ont dénigré pour son office lors du dernier OugandaSénégal, à Kampala (éliminatoires du Mondial-2014), les voilà monter sur les chevaux pour dénoncer la désignation du Tunisien Slim Jedidi pour la seconde manche du match Sénégal-Côte d’Ivoire (éliminatoires de la CAN-2013) prévu le 13 octobre prochain à Dakar. Aussi, une pétition a été lancée par le public sénégalais sur internet contre la désignation par la Confédération africaine de football de l'arbitre tunisien. Les Sénégalais contestent le fait que l'entraîneur de la Côte d'Ivoire Sabri Lamouchi soit de la même origine que l'arbitre Slim Jedidi. Ils ajoutent aussi que des soupçons de corruption pèsent sur l'arbitre tunisien et que ce dernier est suspendu par la FTF. La rencontre aller s'est soldée par une victoire des Ivoiriens par quatre buts à deux.

Confidentiel 24

Le CNCISPV en conclave aujourd’hui

de prévention de la rdination intersectorielle coo de al ion nat é mit Co Le réunion, aujourd’hui au tes sportives tiendra une violence dans les encein once un communiqué ann rts, nesse et des Spo Jeu la de re istè min du ge siè intersectoriel pour la la première du Comité du MJS. Cette rencontre, istre de la Jeunesse min le , sera présidée par 013 2-2 201 e rtiv spo son sai nion intervient à un hamed Tahmi. Cette réu rganisation et au et des Sports, M. Mo l’o à tive projet de loi rela moment où un avantsiques et sportives, phy és ivit act des et mation des partenaires du développement de la for ble sem participation de l’en la c ave n, sio cus dis en est al. mouvement sportif nation

Le fair-play célébré à Saïda et Oum El Bouaghi

La journée internationale du fair-play a été célébrée samedi 29 septembre 2012 en Algérie. Deux cérémonies ont été organisées à Saîda à l’occasion de la rencontre MB Hessasna -IRB Maghnia et à Oum El Bouaghi lors du match US Chaouia-NC Magra. Des banderoles appelant les acteurs du football au respect de l’esprit sportif ont été présentées dans les deux stades.

Tarek Dhiab met Près de fin au huis clos l’aéroport, loin du cœur

Le ministre tunisien de la Jeunesse et des Sports Tarek Dhiab a annoncé que la saison prochaine de la Ligue 1 devrait être disputée en présence du public. Le ministre a indiqué toutefois que le retour du public dans les enceintes sportives sera effectué progressivement

et avec des règles très strictes. En effet, seul le public local sera autorisé à entrer aux stades avec les abonnés qui seront les seuls à pouvoir assister aux rencontres. Les personnes de moins de 18 ans ne pourront pas non plus accéder aux stades.

Un défibrillateur, ça sauve des vies !

Evander Sno l'a échappé belle samedi, lors de la rencontre opposant son NEC Nimègue au Feyenoord Rotterdam (15). Le milieu de terrain néerlandais s'est écroulé sur la pelouse peu après la demi-heure de jeu, victime d'une crise cardiaque. Fort heureusement pour le joueur de 25 ans, le défibrillateur interne implanté dans son corps a rempli sa fonction, ce qui lui a permis de quitter le terrain sur ses deux jambes. Sno n'en est pas à son premier malaise cardiaque, lui qui en avait déjà subi un en 2010, lors d'une rencontre avec les jeunes de l'Ajax. C'est suite à cet événement, et devant la volonté du joueur de poursuivre sa carrière, qu'un défibrillateur interne lui avait été implanté. Le milieu souffre d'anomalies cardiaques, qui avaient notamment fait capoter un transfert au Genoa à l'été 2011.

Plusieurs entraîneurs étrangers exerçant en championnat d’Algérie se sont retrouvés hier dans des hôtels, à Alger, situés près de l’aéroport HouariBoumediène. Enrico Fabbro, le coach italien de la JSK, accompagné de son préparateur physique, Maoro Taravorelli, ainsi que le Français, Jean-Paul Rabier, limogé dimanche passé par le MCA, ont pris une chambre au Hilton. Une présence qui a intrigué le personnel de cet établissement hôtelier. En fait, le trio attendait des responsables algériens (Ghrib et Hannachi en l’occurrence) en vue de leur régularisation avant de retourner dans leurs pays respectifs.

Pablo Escobar avait aussi son club

Cela devait être une semaine de célébration pour les Millonarios. Le moment de se remémorer son plus glorieux passé. Mercredi, le club de Bogota jouait un match de gala face au Real Madrid. Un hommage à Alfredo Di Stefano, son ex-star qui avait offert quatre titres de champion aux Millonarios (1949, 1951, 1952, et 1953) avant de se vêtir de Merengue. À son arrivée à Madrid, Felipe Gaitan, président de l'institution albiazul depuis février dernier, va toutefois

orienter les mémoires vers un tout autre passé. Le plus noir du club « ambassadeur ». Mardi, lors d'une interview donnée à RadioW, Gaitan a surpris, pour ne pas dire effaré tout un pays, en annonçant que les Millonarios pourraient renoncer à ses titres remportés en 1987 et 1988, quand le club était aux mains des narcotrafiquants. En Colombie, c'est par une levée de boucliers qu'a été accueillie l'initiative de Gaitan. Tout du moins, si l'on se

cantonne au monde du football. « Ces déclarations n'ont pas de sens, s'est ainsi emballé l'exmilieu de terrain des Millonarios, Mario Vanemerak. On est fâchés, car gagner ces titres a vraiment été difficile, jamais on ne les rendra. » Luis « Chiqui » Garcia, l'entraîneur qui a guidé les Albiazules vers leurs deux seuls titres des eighties ne s'est pas montré beaucoup plus compréhensif : « C'est une infamie, on ne peut pas nous enlever deux étoiles

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que nous avons conquises avec une superbe équipe de travail, des gens qui savent ce que représente de travailler tant de temps pour obtenir ces succès.» Enfin, Juan Carlos de la Cuesta, président de l'Atlético Nacional, club qui était généreusement appuyé par Pablo Escobar du temps de sa splendeur, s'est, lui aussi, vivement opposé à Gaitan. « On est tranquilles avec nos titres, s'il y a des preuves qu'ils les montrent. »


maracanafoot1844 date 01-10-2012