Page 1

K

10 DA

JS

Les Canaris impressionnants ! De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi RAJA 1 - JS Kabylie 1

Pour un premier test...

FABBRO : «Je suis satisfait du rendement global de l’équipe»

BENLAMRI : «Il n’y avait pas penalty et l’arbitre nous a privés de la victoire» 

Belkalem joue, marque et IMPRESSIONNE…

JSMB



Mazari se révolte et menace Asselah Ziad sort blessé

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

La classe biberon de Yemma Gouraya

Aoures, Boukemacha, Adnane, Aït Ferguene, Cheheima, Laribi et Zeghli

ESS Le dribble de trop de Soltani !

«Finie l’époque de la simple figuration» VELUD DANS L’EMBARRAS MCA USMA CRB USMH Hamouche dresse le bilan de la première semaine du stage

L’AGE SE TIENDRA AUJOURD’HUI… ATTAFEN : «J'espère que je serai épargné par les blessures»

Déception des supporters

En amical USMA 1 - OM 0

GAMONDI : «On a commis beaucoup d’erreurs en défense»

Belaïd briguera un nouveau mandat Présidence du CSA

En amical : CRB - PAC ce soir à 23h

AIT OUAMAR SIGNE POUR DEUX ANS


Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

RAJA Casablanca 1 - JS Kabylie 1

Stade : Mohamed V Casablanca Affluence : Nombreuse Avertissements : Rahamani (35’), Metlioui (39’) (Raja), Mekkaoui (28’), Mazari (64’) (JSK). Buts : Belkalem (41’) (JSK), Metlioui (sp 64’) (Raja)

RAJA:

El Hadh (Laskri), Rahamani, Rbati, Metlioui, Kerrouchi, Koukou, Chtaibi, Mabidi, Soulaymani, Bourzouk (Salhi), Yadjour (Madjd Eddinne). Entraîneur : Fakhir

JSK :

Mazari, Remache (Benlamri), Mekkaoui (Bencherifa) (Kehlili), Belkalem, Rial, Maroci (Raiah), Camara (Belakhdar), Ziad (Lemhane), Messaâdia (Hanifi), Mokdad (Sedkaoui), Hadiouche (Bouaicha). Entraîneur : Fabbro

A

LIGUE E1

Les Canaris impressionnants !

JSK

02

vant-hier dans la soirée le stade Mohamed V de Casablanca a été le théâtre d’une chaude empoignade amicale, ayant mis aux prises, les deux grands clubs le Raja du Casablanca et la JS Kabylie. Les deux équipes qui sont en période de préparation, avec un degré d’a-

vancement dans la préparation du côté Rajaoui, ont épaté les présents par du bon jeu et du beau spectacle. La formation qui est à son deuxième match amical, le 1er de haut niveau, a eu affaire à une équipe du Raja, qui sait bien manier le ballon et qui a déjà joué plus de cinq matchs, dont deux contre le FC Barcelone et l’Atlétic Bilbao. Les poulains de Fabbro, ont eu du mal à rentrer dans le match. Les coéquipiers de Belkalem, ont été dominés de bout en bout durant les premières vingt minutes par les poulains de Fakhir, et n’était le gardien Mazari, qui a annihilé toutes les actions des attaquants du Raja, la JSK aurait pris au minimum trois buts. Passé cet orage, les partenaires de Maroci commencent à retrouver leurs repères sur le terrain, et ont réussi à porter le danger dans le camp de l’équipe adverse. Les Hadiouche, Messaâdia, ont tenté leur chance, mais sans vraiment parvenir à inquiéter le keeper rajaoui.

Fabbro opère deux changements et réussit son pari

Mais contre toute attente, et au moment où le merveilleux et

Une parfaite organisation

nombreux public rajaoui, attendait l’ouverture du score de leur équipe, c’est la JSK qui parvient à trouver le chemin des filets. Sur un corner bien botté par l’arrière droit Belkacem Remache, le défenseur axial Essaïd Belkalem, surgit au milieu des défenseurs rajaouis, et d’une tête envoie le cuir au fond des filets à la 41’. Le reste de la première mi-temps n’a rien changé au score, qui s’est achevé sur ce résultat d’un but à zéro en faveur des Canaris du Djurdjura. De retour des vestiaires, les deux équipes sont revenues sur le terrain, avec la même intention. Les poulains de Fakhir tenaient coûte que coûte à rétablir l’équilibre, et les partenaires de Belkalem voulaient rajouter un

L’arbitre offre un penalty litigieux aux Rajaouis et prive les kabyles de la victoire

On jouait la 64’ sur un débordement du côté droit de la JSK, l’attaquant Rajaoui pénètre dans la surface de vérité, et tombe, et l’arbitre n’hésite pas à désigner le point de penalty, au grand dam des joueurs kabyles.

Metoueli se charge de la sentence et signe l’égalisation au grand bonheur des milliers de supporters rajaouis venus en grand nombre, avant-hier soir au stade Mohamed V- de Casablanca. Les partenaires de Rial auraient pu reprendre l’avantage, n’était ces ratages de Sedkaoui, Lemhane, Hadiouche et Hanifi. Dans l’ensemble la JSK a bien tenu le coup sur le plan physique et les joueurs se sont bien appliqués sur le terrain et durant toute la partie, et n’était ce pénalty offert par l’arbitre de la rencontre, la victoire aurait été à l’avantage des Canaris du Djurdjura. Mais ce n’est qu’un match amical, et les Kabyles commencent déjà à impressionner. Aomar Moussi

Les Marocains contents pour Mekhloufi

Plusieurs supporters du Raja, des agents de sécurité, et des gens de la presse, que nous avons approchés avant-hier soir, étaient tous contents, pour l’athlète algérien Mekhloufi, qui s’est illustré aux jeux olympiques de Londres, aux 1500m, en s’offrant la médaille d’or. «On est content et on félicite Mekhloufi pour avoir bien honoré l’Algérie mais aussi le monde arabe et les pays du Maghreb en particulier. C’est un honneur pour tous les Maghrébins, puisqu’il s’agit du premier médaillé d’or dans ces Jeux Olympiques de Londres» nous ont déclaré avec fierté des journalistes et photographes présents au stade Mohamed . A. M.

Le match d’ hier soir s’est déroulé dans de bonnes conditions, et les organisateurs ont été à la hauteur des aspirations du large public venu en grand nombre au stade Mohamed V de Casablanca. Les responsables de ce match international amical entre deux équipes maghrébines, ont veillé au grain, en ne laissant rien au hasard. Une très bonne et parfaite organisation, comme si c’était un match officiel.

Sécurité renforcée

Vu l’importance de ce match, et ce, même si ce n’était que dans un cadre amical, mais cela n’a pas laissé les responsables à ce qu’il se déroule dans de bonnes conditions et qu’il ne sort pas de son cadre. En plus de cette parfaite organisation, avec beaucoup de stadiers à l’intérieur du stade, et les enfants ramasseurs de balles, aux alentours du terrain, il y a eu cette présence en force du service d’ordre. Les services de sécurité étaient partout dans les tribunes, aux alentours du terrain et surtout en dehors du stade.

25000 supporters présents

deuxième but ou gérer cet avantage. Les deux coachs opèrent des changements, et le match gagne en intensité, d’un côté comme de l’autre. Mais les tentatives des uns et des autres, n’ont rien apporté au tableau d’affichage. Mais ce n’est que partie remise, puisque l’arbitre en a décidé autrement.

Selon le responsable de sécurité du stade Mohamed V, le nombre de supporters ayant marqué cet événement a atteint les 25000. Le public rajaoui s’est déplacé en grand nombre et en masse au stade Mohamed V pour assister à ce match, ayant opposé leur club fétiche à son homologue de la JS Kabylie. A. M.

Beaucoup de familles Marocaines dans les tribunes

Des familles marocaines ont tenu à marquer par leur présence, cette soirée footballistique, avec au menu ce match international, entre le Raja et la JS Kabylie. Beaucoup de familles marocaines se sont déplacées au stade Mohamed V pour assister à cette rencontre amicale ; des parents avec leurs enfants ont pris place dans les tribunes et ont suivi avec attention ce match amical qui n’a rien d’un cachet officiel. C’était vraiment une soirée marquante pour ces nombreuses familles venues en grand nombre.

Les Ultras Rajaouis en force

Les Ultras Rajaouis se sont déplacés en force au stade Mohamed V de Casablanca, pour prêter main forte à leurs favoris, les Metlioui, Salhi et consorts. Les supporters du Raja ont créé une bonne ambiance dans les tribunes, et ce, tout au long de la rencontre. Malgré l’ouverture du score par la JSK, les Ultras Rajaouis, ont continué à encourager leurs favoris, et au but d’égalisation, le stade a explosé comme si c’était un match officiel. Il y avait vraiment de l’ambiance dans les gradins. Les Ultras Rajaouis ont été à la hauteur de l’événement et méritent un 10/10, et par leur soutien à leur équipe et surtout par leur fair-play et leur sportivité.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

03

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

JSK FABBRO : «Je suis satisfait du rendement global de l’équipe» De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

REMACHE MÉCONTENT

A son remplacement par le coach Fabbro à la 55’, l’arrière droit des Canaris Belkacem Remache a affiché son mécontentement et sa colère, suite à cette décision. D’ailleurs, il a affiché sa colère en s’adressant à l’adjoint Mourad Karouf. Mais par la suite tout est rentré dans l’ordre et Remache a pris place aux côtés de ses coéquipiers sur le banc après avoir pris sa douche.

OULD EL HADJ, FERGUÈNE, IHADJADÈNE ET ASSELAH DANS LES TRIBUNES

Les jeunes Ould El Hadj, Saïd Ferguène et Ihadjadène, ainsi que le gardien de but Malik Asselah, n’ont pas été retenus par Fabbro pour ce match face au Raja. Les quatre joueurs ont suivi la partie à partir des tribunes.

SEUL MERZOUKI N’A PAS JOUÉ

Parmi les joueurs convoqués qui n’a pas été aligné durant cette première sortie amicale au Maroc, seul le gardien de but, le jeune Merzouki n’a pas fait son apparition sur le terrain. Merzouki a suivi toute la rencontre à partir du banc des remplaçants. Mais cela n’a pas du tout influencé sur le gardien, surtout que Mazari a été accrédité d’une prestation de premier ordre.

BELKALEM, RIAL ET MAZARI, LES SEULS À AVOIR JOUÉ TOUT LE MATCH

De l’ensemble des joueurs ayant pris part à ce match amical face au Raja de Casablanca, trois d’entre eux ont disputé les 90 minutes. Il s’agit des deux défenseurs axiaux Essaïd Belkalem et Ali Rial et du gardien de but Nabil Mazari. A. M.

Le coach des Canaris du Djurdjura, accosté avant-hier soir à l’issue de la rencontre disputée contre le Raja de Casablanca, l’Italien Enrico Fabbro, a estimé que «je pense qu’on a assisté à un bon match entre deux bonnes équipes.

M

es joueurs ont été à la hauteur dans l’ensemble, et ont bien tenu le coup sur le plan physique et se sont bien appliqués, même s’il y a des joueurs qui m’ont déçu et qui sont encore loin de leur niveau» avant d’ajouter : «Je suis satisfait globalement du rendement de l’équipe, et les joueurs ont retrouvé leurs repères après un quart d’heure de jeu, où on a été malmenés par l’équipe du Raja. Mais on a opéré deux changements qui ont porté leurs fruits, et cela s’est avéré judicieux, puisqu’on a réussi à ouvrir la marque vers la fin de la première période. En seconde période, on a essayé de gérer le match tout en opérant par des contres pour rajouter un second but, mais mes joueurs ont raté le KO à deux ou trois reprises. L’arbitre a sifflé un penalty un peu sévère pour l’équipe du Raja. Mais bon dans l’ensemble, je suis satisfait du rendement du groupe»

«En dépit de ses bonnes qualités, qu’est-ce que je vais faire pour Benlamri ?»

Pour ce qui de la prestation de certains joueurs, à l’image de Benlamri qui a fait son entrée en seconde mi-temps, à la place de Remache, en occupant le poste d’arrière droit, avant de jouer sur le côté gauche après le remplacement de Bencherifa, le coach Fabbro se dit que «ce joueur vu ses bonnes qualités, je ne sais quoi faire. C’est un joueur pétri de qualités et qui nous sera d’un grand apport. Il a été à la hauteur et il s’est bien débrouillé durant le temps qu’il a passé sur le terrain» et de poursuivre :«Qu’estce que je vais pour Benlamri, c’est vraiment un problème, mais bon il faut que je trouve une solution car il est un élément sur qui on peut compter».

«Le poste d’arrière gauche pose problème»

Quant au poste d’arrière gauche, le driver des Canaris du Djurdjura pense que «ce poste pose déjà problème, puisque j’ai utilisé deux joueurs et ils n’ont pas été à la hauteur de mes aspirations, je pense qu’il faut trouver une solution» avant d’enchaîner : «Les offensives de l’équipe du Raja ont été opérées sur le côté gauche de notre défense, tellement il y avait cette fébrilité. Les deux joueurs Bencherifa et Mekkaoui, qui

n’ont pas été à la hauteur, m’ont déçu. Ils doivent redoubler d’efforts pour qu’ils soient plus performants et à la hauteur de mes aspirations».

«Mekkaoui et Bencherifa n’étaient pas dans leur jour et n’ont pas été à la hauteur»

Fabbro estime à ce sujet que «Mekkaoui qui a été aligné d’entrée, n’était pas dans ce jour et il a été débordé par la pression qui a été exercée sur lui sur le côté gauche. C’est pour cette raison que je l’ai fait sortir en le remplaçant par Bencherifa» et d’ajouter :«Même Bencherifa n’a pas réussi à marquer son territoire, il a été dépassé lui aussi par les événements, et les attaquants marocains, l’ont déboussolé et l’ont malmené. Ce qui m’a poussé encore une fois à opérer un changement en faisant sortir ce joueur».

«Mokdad n’est pas rentré dans le match»

Le coach des Jaune et Vert était déçu par le rendement de Mokdad, lequel a ses yeux est passé complètement à côté de la plaque, en nous déclarant ce qui suit : «Mokdad n’est pas rentré dans le match, il n’était pas dans son jour, ce qui m’a poussé à le faire remplacer par Sedkaoui, lequel a d’ailleurs réussi à stabiliser le milieu et à donner du tonus au jeu de l’équipe». Fabbro espère que «Mokdad retrouve son jeu et ses repères dès le prochain match face au FUS de Rabat, car il a d’énormes qualités et il lui suffit juste de bien les exploiter et les utiliser à bon escient, c’est un joueur sur qui il faut compter».

«Hanifi n’était pas frais physiquement»

Salim Hanifi, qui a fait son entrée en seconde période, a déçu plus d’un, puisqu’il n’était que l’ombre de lui-même, et n’a pas eu le rendement escompté ou attendu de lui par le staff technique kabyle. D’ailleurs, le coach Enrico Fabbro estime que «Hanifi n’était pas frais physiquement, ce qui a influencé sur son rendement mais cela ne diminue en rien de ses grandes qualités offensives. Avec un peu plus de travail, le joueur saura comment rebondir dans les prochains matchs amicaux qui sont au programme ces jours-ci».

«Beaucoup de travail nous attend»

En conclusion, le coach kabyle estime que «beaucoup de travail attend les joueurs, et ces derniers doivent redoubler d’efforts pour parvenir à améliorer leur rendement et être au top. Je sais qu’avec la succession des matchs, le groupe gagnera plus en cohésion et va parfaire ses automatismes» avant de conclure : «On aura deux autres matchs à disputer ce jeudi et samedi

Ziad sort blessé

Le milieu de terrain Ziad Hamza, aligné d’entrée face au Raja, qui était accrédité d’une belle prestation, a dû céder sa place quelques minutes après le début de la seconde période.

I

prochains face au FUS de Rabat et Khouribga. Je pense que l’équipe progressera davantage et sera encore meilleure. Seulement, les joueurs doivent s’appliquer davantage et ils sont aussi appelés à fournir plus d’efforts pour que l’équipe soit plus homogène et plus performante». Propos recueillis à Casablanca par Aomar Moussi

l a été touché à la joue par un joueur adverse. Sur décision du staff médical, le joueur ne retournera pas sur le terrain

et Fabbro décide de le remplacer par Amir Mokhtar Lemhane.

Il a eu trois points de suture à la joue

Ziad qu’on a rencontré à la fin de la rencontre, à la sortie des vestiaires, a tenu à nous rassurer. «Ce n’est pas aussi grave, j’ai été touché à la joue. Le médecin m’a pris en charge sur place, et j’ai eu trois points de suture». Hamza Ziad n’a rien de grave et devra être de la partie ce soir face au FUS de Rabat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«J’aurais aimé continuer le match»

«J’aurais aimé continuer la partie, j’étais en superforme et je voulais tellement continuer le match, mais le staff en a décidé autrement en jugeant utile de me faire sortir. On a fait un bon match et on méritait de gagner, n’était ce cadeau offert par l’arbitre. On est sur la bonne voie et on sera encore meilleurs à l’avenir.» Propos recueillis par A. M.


04

JSK

DES SUPPORTERS DE LA JSK AU STADE MOHAMED-V

Avant-hier soir, il n’y avait pas uniquement le public du Raja de Casablanca, mais il y a eu aussi la présence des supporters de la JSK qui ont tenu à marquer de leur présence cet événement sportif. Ils étaient une vingtaine à assister à ce match, et ils ne cessaient d’encourager et de soutenir les partenaires de Belkalem.

BELKALEM-HANNACHI : LA RÉCONCILIATION Tout est rentré dans l’ordre et il n’y a plus d’affaire ou de cas Belkalem. Le joueur n’ira nulle part et restera à la JSK jusqu’à la fin de saison. Belkalem et Hannachi qui n’étaient pas sur la même longueur d’onde ces derniers temps, et d’ailleurs, ils ont étalé leurs divergences, à travers les colonnes de la presse sont restés l’un loin de l’autre, durant ce stage de préparation qui se déroule depuis le 31 juillet au centre Kahrama de Casablanca. Mais depuis mardi soir tout est rentré dans l’ordre entre les deux hommes.

YARICHÈNE, BENCHOHRA, AZOUAOU ET DOUDAH DERRIÈRE CETTE INITIATIVE Les dirigeants Ali Doudah, Yazid Yarichène, Sid Ali Benchohra et Rachid Ali Azouaou, ont pris cette louable initiative pour réconcilier les deux hommes. Ce qui a été fait juste après la fin du match où ces responsables du club se sont entretenus avec Essaïd Belkalem. Ce dernier n’a pas hésité à accepter cette initiative, surtout qu’on est en plein mois de Ramadan, mois de la rahma.

IL A FAIT L’ACCOLADE À SON PRÉSIDENT

Belkalem Essaïd n’a pas hésité un seul instant pour aller saluer son président. Hannachi était très content de cette réconciliation, ce qui ne fera que calmer les mauvaises langues qui ne cessaient de faire tout pour toucher à la stabilité du club. Belakalem a fait l’accolade à Hannachi et avec plaisir, et sans rancune. Aomar M.

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

Belkalem joue, marque et IMPRESSIONNE…

De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

B

Essaïd Belkalem, l’international kabyle, a été incorporé d’entrée avant-hier face au Raja de Casablanca.

elkalem, associé à Rial, a réussi à tirer son épingle du jeu, sur le plan défensif, en annihilant toutes les tentatives des attaquants rajaouis. Mais il a aussi réussi à marquer de son empreinte ce match, en marquant un joli but d’un coup de tête, en ne laissant aucune chance au gardien El Hadh, lequel n’a vu que du feu sur l’action qui a ramené le but kabyle à la 41’. Belkalem a été tout simplement époustouflant tout au long de la partie et a bien tenu son rôle sur le terrain. Il a impressionné plus d’un et pas uniquement le staff technique kabyle, mais aussi les milliers de supporters présents au stade.

Il a été touché à nouveau à l’arcade

Vers la fin de la rencontre, lors d’un télescopage avec un attaquant du Raja, Belkalem a été à nouveau touché à l’arcade. Ce qui a poussé l’arbitre à demander au joueur de sortir pour se soigner avant de revenir sur le terrain. Belkalem a été pris en charge par Djadjoua qui lui a mis un bandage sur la tête. Le défenseur de la JSK a pu reprendre la partie et continuer jusqu’à la fin.

Il a eu deux autres points de suture

Belkalem, qui a eu déjà quatre points de suture, lors de son premier télescopage à l’entraînement avec son équipier Bouaicha, a été obligé, une nouvelle fois d’avoir deux autres points de suture à l’arcade. Espérons seulement que sa blessure ne va pas s’aggraver davantage, surtout que l’équipe aura un match à disputer aujourd’hui, face au FUS de Rabat.

«J’y suis, j’y reste»

Tout est clos concernant l’affaire Belkalem. Le joueur que nous avons accosté hier après le match nous déclare ce qui suit et en ces mots : «Je suis à la JSK et je le resterai, je n’irai nulle part. Je suis concentré sur mon travail, et je compte honorer mon contrat avec le club. Je me défoncerai à fond dans les entraînements et en matchs amicaux ou officiels, pour montrer ma bonne foi» avant de conclure: «J’y suis, j’y reste, alors s’il vous plait arrêter de dire quoi que ce soit sur ma personne, qui ne fait que me perturber. Je suis en pleine période de préparation et j’ai besoin de plus de sérénité et de concentration. N’oubliez pas que je suis convoqué en équipe et je dois honorer les couleurs nationales comme il se doit». Propos recueillis par A. M.

BENLAMRI : «Il n’y avait pas penalty et l’arbitre nous a privés de la victoire»

«Je pense que ce soir on a eu affaire à une très bonne équipe du Raja qui n’est plus à présenter. On a fait jeu égal et je crois qu’on méritait de gagner, sachant qu’il n’y avait pas penalty sur l’action, le joueur s’est jeté seul dans la surface et personne ne l’a touché» avant de conclure: «Je pense que l’arbitre nous a privés d’une victoire certaine, mais bon ce n’est qu’un match amical et je crois qu’on est sur la bonne voie et on sera encore meilleurs lors des prochaines rencontres».

«Je peux jouer dans n’importe quel poste en défense» A une question relative, aux postes qu’il a occupés durant ce match, notre interlocuteur, estime que «pour ce qui est de mon incorporation à droite puis à gauche de la défense, ce n’est pas un problème pour moi. Là où l’entraîneur me demande de jouer, je répondrai présent. Je crois que j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même durant le temps que j’ai passé sur le terrain. Je peux jouer dans n’importe quel poste en défense». Propos recueillis à Casablanca par Aomar Moussi

IL ÉTAIT ÉPOUSTOUFLANT FACE AU RAJA

A

LIGUE 1

Hadiouche a-t-il gagné sa place de titulaire ?

bdennour Hadiouche a été à la hauteur de la confiance placée en lui par le coach Enrico Fabbro. Incorporé d’entrée face au Raja, l’ancien sociétaire du MC Saida, s’est acquitté de sa mission comme il se doit. Aligné en attaque aux côtés de Messaâdia, Hadiouche a su comment tirer son épingle du jeu. Il était un vrai poison pour les défenseurs du Raja, en les malmenant. Tantôt à droite, tantôt dans l’axe et parfois à gauche, Hadiouche a fait des ravages, en faisant souffrir les défenseurs adverses, lesquels ont eu du mal à le stopper. Avec sa vivacité et son intelligence dans le jeu, Hadiouche a créé beaucoup de danger pour le Raja et il aurait même pu marquer à trois reprises en première et en seconde mi-temps. Hadiouche en un mot était époustouflant et il a bien marqué de son empreinte ce match face au Raja. Alors ce joueur a-t-il déjà gagné sa place de titulaire ? Il n’est pas à

écarter de voir ce joueur faire partie des plans de Fabbro.

«Je commence à retrouver mes repères»

Hadiouche accosté à la fin du match se dit très content d’accomplir sa tâche comme il se doit sur le terrain, tout en estimant que beaucoup reste à faire. Il nous déclare à ce sujet : «Je pense que je n’ai fait que mon travail et j’ai essayé d’appliquer les consignes de l’entraîneur. J’ai fait tout mon possible pour être à la hauteur des aspirations du staff technique. J’ai fourni beaucoup d’efforts sur le terrain» avant de conclure: «On a eu affaire à une très bonne équipe du Raja, et je pense qu’on leur a tenu la dragée haute et on a bien joué, même si, on n’est pas encore au top. Mais dans l’ensemble, je dirai qu’on est sur la bonne voie. Quant à moi, je dirai que je commence à retrouver mes repères». Propos recueillis par A.M.

Mazari se révolte et menace Asselah

S’

il y a un joueur qui a réussi à tirer son épingle du jeu face au Raja avant-hier soir, c’est bel et bien le gardien de but Nabil Mazari. Ce dernier a été tout simplement époustouflant et il a bien gardé sa cage, et n’était ce penalty accordé par l’arbitre, il aurait réussi un sans faute face au Raja. Mazari, qui a été tout le temps ce remplaçant éternel à la JSK, s’est révolté mardi soir, en tenant son rôle comme il se doit. Il a réussi à annihiler toutes les tentatives des attaquants du Raja. Asselah, qui n’est pas encore rétabli totalement de sa blessure, risque de se voir détrôné de son poste de n°1. Mazari est apparemment décidé à arracher cette place de titulaire et à la garder le plus longtemps possible.

Il a réussi à sauver l’équipe de quatre buts

Nabil Mazari s’est illustré de fort belle manière, en annihilant toutes les actions dangereuses des attaquants du Raja de Casablanca. Il a sauvé son équipe de trois buts , sur ces tentatives de Metlioui, Bourzouk et Slimani, et en seconde période sur ce coup franc de Metlioui. Mazari a bien rempli sa tâche et mérite tous les égards. Là où vont les choses, Asselah le gardien N° 1 est menacé, et il risque de céder sa place à son concurrent direct Nabil Mazari qui s’est révolté et qui annonce, d’ores et déjà, la couleur.

Il a hérité du brassard de capitaine

C’est Nabil Mazari qui a hérité du brassard de capitaine d’équipe avant-hier face au Raja de Casablanca, comme ça été

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’ailleurs le cas, contre l’Olympique Médéa, lors du premier match amical joué au stade de Staoueli. Mazari, qui s’est acquitté de sa mission de gardien de but en sauvant son équipe de plusieurs buts, a réussi à mener à bon port son équipe, en ne cessant de rappeler les joueurs à l’ordre et de leur demander de rester sur leur garde. Mazari est bel et bien parti pour se frayer une place de titulaire et d’être le capitaine d’équipe cette saison.

«J’ai montré mon vrai visage, et je tâcherai de garder cette place de titulaire»

Rencontré à la fin de la rencontre face au Raja, le gardien de but Nabil Mazari se dit satisfait du rendement général de ses coéquipiers et de cette belle prestation qu’il a réussie. Il nous déclare d’emblée : «Je crois qu’on a fait un bon match et on mérite même de le gagner, n’était ce penalty cadeau offert par l’arbitre. Mais bon, le plus important c’est que le groupe s’est bien comporté sur le terrain et tous les joueurs se sont donnés à fond. On aurait pu remporter le match, mais je crois qu’avec la succession des matchs on sera encore meilleurs» avant d’ajouter à son sujet et à propos de sa prestation : «Je n’ai fait que mon travail. C’est mon vrai visage et je tâcherai de faire tout mon possible pour garder cette place de titulaire. La concurrence est rude, mais je crois en mes qualités et je ferai tout ce qui est de mon possible pour devenir le gardien n°1».

Propos recueillis par A. M.


LIGUE E1

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

JSMB

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

L a classe biberon d e Yem ma Go uraya

Aoures, Boukemacha, Adnane, Aït Ferguene, Cheheima, Laribi et Zeghli

Que n’a-t-on pas écrit sur la nouvelle vie de l’équipephare de Yemma Gouraya tant les jeunes catégories de la JSMB affichent depuis quelques saisons une forme, une hégémonie, sans partage sur les challenges nationaux...

D

es titres et des trophées qui ornent fièrement la vitrine béjaouie, où seule la coupe d’Algérie conquise de haute lutte par ElHadi Khezzar et ses poulains fait

office de butin des seniors de la JSMB. Depuis ce sacre, le club a compris que les sommets se construisent par le bas. Les frères Tiab ont ainsi consenti de gros efforts en direction des petites catégories auxquelles tous les moyens ont été accordés. Au bout de trois années de labeur, les premiers fruits commencent à éclore. Le stage de Sousse en est la parfaite illustration de l’intérêt des Tiab pour cette jeunesse happée autrefois par d’autres écuries de notre championnat, la JSK en particulier.

A Sousse, en effet, ils ont quelques pépites qui pourront illuminer l’effectif remodelé d’Alain Michel. A Cheheima et Aït Ferguene, rescapés de la sélection algérienne U17, vicechampionne d’Afrique en 2009, sous la coupe d’Ibrir et Hakim Meddane (ancien manager de la JSMB), sont venus se greffer de nouvelles têtes, Hammouche, Yacine Boukemacha, Adnane (ramené de la JSK), Laribi (ESG) et le tout dernier, Zeghli, retenu actuellement par la préparation des U20 en France. Du beau monde auquel il faudra ajouter

d’autres prometteurs et talentueux footballeurs en herbe qui, au début de la préparation le 12 juillet dernier à Béjaïa, étaient si nombreux à vouloir taper dans l’œil d’Alain Michel. Un coach comblé par un tel réservoir, qui aura cette réflexion lourde de sens. «Au lieu d’aller chercher ailleurs ce qu’on a ici, investissons en confiance sur ces jeunes», a-t-il suggéré. Au coup de gong du 8 septembre prochain, Yemma Gouraya a toutes les chances d’exhiber sa fierté devant les «sangsues»… M. B.

Bourekba, Derrag, Bahloul et Mehamha boitillants

Boussaha, l’arme secrète d’Alain Michel

A l’entame de la préparation des Béjaouis, beaucoup de monde pensait que les mouvements de l’été allaient contraindre la JSMB à jouer avec «les bras raccourcis».

L

e départ de Belakhdar, Gasmi, Maïza, Boucherit, Maroci, Kacem et autres était considéré comme une vraie calamité par les fans du club. Rares étaient ceux qui

s’attendaient à voir la JSMB fondre dans le marché estival des transferts et réussir le pari de recruter quelques «inconnus» dont le talent dépasse de loin les «noms» de ces vedettes filantes. La première recrue n’était autre que Mohamed Derrag dont la venue n’a suscité que des espoirs dans la galerie de l’UMA Stadium. Gravement blessé chez les Verts A’, Derrag était absent des terrains depuis 1 an quand il venait d’apposer sa signature sur le contrat proposé par le club cher à Boualem Tiab. Malgré

Bahloul rejoindra l’entraînement collectif aujourd’hui

De retour à l’entraînement individuel lundi, Bahloul qui a enchaîné depuis quelques courses en solo devrait reprendre le travail collectif aujourd’hui. Il est par contre écarté que l’ancien joueur du CSC participe au match entre les réservistes de l’ESS et ceux de la JSMB, ce soir.

Derrag out 5 jours

Absent de l’entraînement collectif depuis vendredi dernier, Mohamed Derrag, astreint à un travail spécifique de la part du préparateur physique, va devoir se reposer. Les kinés de l’équipe viennent en effet de lui accorder cinq jours de repos total pour lui permettre de mieux soigner son bobo. Au début, il était question d’une inflammation au niveau du genou opéré il y a un an et demi ,puis d’une tendinite sur le même pied. Finalement, le vrai diagnostic sera arrêté aussitôt les cinq jours de repos écoulés. Derrag devrait être ausculté par le Dr Mouelhi avant le retour de la délégation en Algérie. M.B

les appréhensions d’une rechute du joueur, dont le retour sur les terrains n’était pas assuré, beaucoup de gens donnaient un temps de répit à l’ancien Mouloudéen. Il fallait attendre les cinq dernières journées de l’exercice écoulé pour lancer la nouvelle fusée. Un pari osé, mais réussi tout de même, en dépit de nouvelles menaces sur la santé du joueur au cours de ce stage estival à Sousse. Pour Ramzy Bourekba, parti la saison dernière en Arabie Saoudite pour récolter quelques dollars, la venue à Béjaïa constitue une petite surprise. L’ancien Belouizdadi traîne la mauvaise réputation d’un globe-trotter. Instable dans la gestion de sa carrière, il l’est également dans son rendement. Depuis son arrivée, et malgré un but heureux face à la JS Kaïrouan et une passe décisive lors du même test, il n’a pas montré grand-chose. Sauf une bedaine qu’il fallait dégonfler au prix de quelques rouleaux de gaines autour de la poitrine. Que dire alors des malheureux Bahloul et Mehamha dont les blessures retardent l’éclosion des promesses nourries et par la direction et par les supporters des Vert et Rouge ? Un léger retard dans l’allumage qui ne déplaît pas outre mesure à Alain Michel, rassuré entièrement par le talent de la dernière surprise du recruteur de la JSMB installé en France. Il s’agit de Boussaha, récupéré des bas fonds du National. Au détour de deux tests victorieux, celui qui a la silhouette d’un certain Mourad Meghni a fait parler la poudre (2 buts), sa vitesse remarquable et une technique sans faille. A ceux qui disent que la JSMB a perdu ses armes, faites attention ! M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

Si-Mohamed convoqué par Halilhodzic

Il était tout content d’apprendre la nouvelle. Lui, c’est Cédric Si-Mohamed, le gardien de la JSMB, actuellement en stage avec son équipe à Sousse. La nouvelle, qui a réjoui toute la délégation béjaouie, a donné lieu, toutefois, à un léger quiproquo. Cédric quittera-t-il le stage des Vert et Rouge plus tôt que prévu ? La JSMB doit quitter la Tunisie mercredi prochain, soit le jour du début du regroupement des locaux convoqués par Coach Vahid pour une «prise de contact» à partir du 15 août. Une chose est sûre, le portier international de l’équipe de Yemma Gouraya passera l’Aïd en Algérie, lui qui envisageait de rentrer en France pendant les quatre jours de repos accordés par le staff technique conduit par Alain Michel.

H. Sebaa : «Heureux pour Si Mohamed»

L’homme le plus ravi par la convocation de Si-Mohamed Cédric en sélection n’est autre que Hakim Seba, le coach des gardiens de la JSMB. Ce dernier a sauté de joie en apprenant la nouvelle qui ne l’a pas surpris pour autant. «C’est une juste récompense pour les efforts que Cédric est en train de fournir. Ma joie sera encore plus grande lorsque Halilhodzic sollicitera Si-Mohamed pour assurer la défense de la cage des Verts contre la Libye. Un objectif que l’ancien driver des gardiens de l’ESS avait émis lors de l’entretien accordé à notre journal dès l’entame du stage de Sousse.

Laribi affecté par une diarrhée

Le jeune défenseur axial de la JSMB, Laribi, ne s’est pas entraîné mardi en raison d’une diarrhée aiguë qui l’a contraint à un repos total. Les deux kinés lui ont prescrit un traitement d’attaque afin qu’il puisse reprendre dans les meilleurs délais. C’est le premier cas de diarrhée recensé au sein de la délégation. L’on suspecte l’ancien joueur de l’E Sour Ghozlane d’avoir pris un sandwich-maison (un chapatti bien pimenté) lors du quartier libre accordé par le staff, lundi soir. M. B.


JSMB

06

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

LIGUE E1

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

«FINIE L’ÉPOQUE DE LA SIMPLE FIGURATION»

Hamouche dresse le bilan de la première semaine du stage de Sousse et avertit

Mardi, 14h30, hall de l’hôtel ElMouradi Club Kantaoui. Les touristes grouillent dans l’enceinte 5 étoiles. Qui pour partager ses préoccupations avec ses proches et amis à travers le net, d’autres à déguster quelques boissons chaudes. Nul n’étant tenu d’observer le rituel musulman en cette nouvelle chaude journée. Parmi les présents, quelques têtes inconnues, de jeunes joueurs de la JSMB eux aussi affairés sur la toile. Un homme qui leur tournait le dos était disposé à nous adresser la parole, malgré le fait que son Ipod affichait déjà les PDF d’un journal spécialisé. Avec son habituelle bonhomie, l’assistant d’Alain Michel ne s’est pas détourné de ses responsabilités d’éclairer notre lanterne et celle de nos lecteurs à propos de «son» bilan de la première semaine du stage à Sousse.

La première semaine du stage à Sousse tire à sa fin, puisque mercredi (hier, Ndlr) vous avez entamé le menu de la seconde phase du regroupement soussien. Cela mérite un pré-bilan, une première lecture de votre part ? C’est un bilan positif à tout point de vue. On a vu que les joueurs ont répondu parfaitement à l’effort. On a eu deux matches-tests au cours desquels on a tiré des enseignements, beaucoup de choses positives. Le seul point noir reste la blessure de notre joueur, Saïd Mehamha. On espère qu’il va vite se rétablir. On s’est entraîné deux fois par jour, on a eu une séance de thalassothérapie, puis un quartier libre qui a fait beaucoup de bien à nos joueurs.

Qu’est-ce qui vous a le plus inspiré durant cette première manche ? Le courage de nos joueurs à ne pas rechigner à la besogne. Ce n’est pas évident de travailler dans des conditions particulières (Ramadhan et chaleur) sans ressentir de la lassitude. Je leur tire chapeau et tiens à les féliciter pour leur volonté et leur courage exemplaires. Durant l’entraînement nocturne, vos joueurs sont encore plus généreux… El Hamdoullah. Avec la fraîcheur des soirées, nos joueurs réagissent encore plus volontairement à la charge. On les a vus à l’œuvre lors des deux matches et à chaque fois que le temps était plus clément. C’est très audacieux de leur part. Leur prestation face à Hammam Sousse et la JS Kairouan le démontrent et nous en sommes fiers.

Hier (lundi, Ndlr), ils avaient bien apprécié le quartier libre que vous leur aviez accordé… C’est dans notre plan. S’ils ont apprécié, c’est qu’ils ont bien mérité cette escapade nocturne. J’espère qu’ils reviendront au travail avec un mental plus fort et une

énergie sans faille.

Mardi, vous avez engagé la deuxième partie de votre plan de préparation. Qu’est-ce qui changera dans cette seconde semaine ? Pas grand-chose, sinon la multiplication des matches-tests. Sur le plan foncier, j’estime qu’on est prêts. On va mettre en exergue tout ce travail lors de ces rencontres amicales pour savoir si oui ou non nos joueurs ont assimilé la charge de travail avec les consignes technico-tactiques. Désormais, on va surtout chercher à améliorer les aspects liés au jeu en essayant les variantes qui correspondent le mieux à nos valeurs techniques et nos choix tactiques. C’est aussi la phase où l’on doit chercher la meilleure formule possible pour nous engager dans le championnat. A moins d’un mois du lancement de la saison, on peut donc dire que vous entamez les choses sérieuses avec le choix de l’équipe-type, qui débutera le championnat contre Bel-Abbès… Avant, on donnait une mi-temps à chaque équipe, maintenant on va restreindre le groupe pour arriver à une composante qui se rapproche de l’équipe-type qu’on présentera face à l’USMBA et pour les matches qui suivront. A compter du match face au CS Sfax (hier soir), on tâchera d’incorporer un ensemble qui jouera un match complet. Ce sera le cas pour le reste du programme de tests que nous avons concocté. Vous entrez donc de plain-pied dans le précompétitif... C’est ça. On va se mettre dans les conditions d’une compétition officielle avec onze rentrants et trois remplaçants. On va donner un match complet pour chaque équipe. Cette nouvelle phase va marquer aussi l’intégration de Bahloul parmi le groupe, et l’arrivée probable du Malien Bangoura.

Cela va-t-il chambouler vos projets, surtout que pour le moment l’attaque carbure à plein régime ? Nous connaissons Bahloul du point de vue de sa valeur intrinsèque. On espère tout juste qu’il sera en possession de tous ses moyens. Il a commencé à trottiner et on verra d’ici après-demain (aujourd’hui, Ndlr) s’il est disposé à rejoindre le groupe. On va essayer de lui donner un peu de temps de jeu pour mieux situer sa forme actuelle. Peut-on dire que, globalement, la JSMB est à 60/ 70% de son niveau de préparation ? Effectivement, on est pratiquement à 70% de nos moyens physiques, techniques et tactiques. A la fin de ce stage, les joueurs vont bénéficier de quelques jours de repos avant de reprendre à Béjaïa par des entraînements et des matches amicaux contre des formations de la région... C’est notre plan, en effet. Ce plan a-t-il déjà tranché sur vos choix individuels, à savoir que vous avez les noms pour chaque poste et chaque compartiment ? Non, pas encore. Sur le plan offensif, j’estime que tout le monde est apte à faire partie du groupe de départ. C’est valable pour le reste des postes à pourvoir. A part les joueurs qui sont en retard de préparation ou encore blessés, nous disposons d’un groupe qui a un rapport de préparation équilibré.

Avec une préparation bien accomplie et des joueurs qui en veulent, peut-on dire que la JSMB maintiendra ses ambitions à la hausse ? Une chose est sûre, la JSMB ne jouera plus que pour les premiers rôles. Finie la figuration. Si nous nous donnons autant de peine et que la direction offre ses conditions de préparation et recrute parmi les meilleurs, c’est pour aller de l’avant. Notre équipe est respectée par tout le monde et,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

par conséquent, essayera de jouer le titre.

Sentez-vous que mentalement le groupe que vous avez sous la main est capable de relever le défi ? Sincèrement, oui. Ce serait dommage si, après tout ces efforts, on sortait bredouilles en fin de saison. Au vu des matches tests que nous avons joués ici, l’équipe a montré de belles dispositions. Si on continue comme ça, je peux vous assurer que tout ira pour le mieux. Plus on jouera, et plus nos joueurs gagneront en confiance. C’est la règle d’or pour atteindre ses objectifs.

Sur un plan personnel, votre ente nte avec Alain Michel est exemplaire… Tant mieux. Nous travaillons en étroite collaboration et chacun de nous respecte l’avis des autres membres du staff. Nous agissons de manière collégiale et ça marche. La communication est essentielle dans un groupe et nous sommes, membres du staff technique, les premiers à donner l’exemple. Boualem Bouachera est quelqu’un de discret, non ? Il a juste besoin d’un temps d’adaptation. Il atterrit dans un nouvel environnement. Il tâte le terrain, comme on dit. C’est quelqu’un de très sociable. Il fait son travail et nous exécutons ses orientations. C’est quelqu’un de très compétent et il nous sera très utile dans la préparation.

C’est un plus pour le staff... Certainement. En tout cas, il faut toujours applaudir le travail avec un staff élargi comme cela chacun fera son boulot. Avant, moi et Alain Michel accomplissions des tâches supplémentaires qui nous pénalisaient et l’équipe avec. Maintenant, avec un staff élargi, les missions et tâches sont définies et chacun de nous sait à quoi s’en tenir. Entretien réalisé par Mohamed Bouchama


LIGUE E1

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

Nouveau coup de théâtre au sein de la cellule de recrutement de l’Entente

LE DRIBBLE DE TROP DE SOLTANI

Revoilà Karim Soltani ! L’exjoueur d’Aris Thessalonique qui avait quitté le lieu du stage de l’ESS, à Kantaoui Club, jeudi passé, pour rejoindre vendredi matin Amsterdam, sera de retour cet après-midi à Sousse.

L’

information n’a rien d’inédit, juste qu’elle intervient au moment où le dossier de l’ancien attaquant de Den-Haag était mis dans les tiroirs par l’administration sétifienne. Celle-ci avait indiqué, à travers ses relais médiatiques, que Soltani a été exigeant et qu’elle ne pouvait répondre positivement à ses caprices. Parmi lesquels une avance sur salaire de quatre mois que le joueur conservera jusqu’à la fin de son bail (l’avance sur salaire, Ndlr), un appartement dont les charges (location et charges locatives notamment) sont endossées par l’ESS, le véhicule de service, l’exonération des impôts, une ristourne sur le montant de la clause libératoire, etc. Un refus que

ESS

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

l’on pensait définitif, surtout que Serrar a fini par se tourner vers d’autres pistes. En recrutant l’Ivoirien Koffi, puis en se lançant derrière la piste Hameur Bouazza, libre de tout engagement après s’être mis d’accord ave Omnia de Nicosie pour une séparation à l’amiable. Mais, à Sétif, l’on ne semble pas s’accommoder à la fatalité. Encore moins à la logique d’un marché qui bouge sans discontinuer. Mardi matin, le secrétaire de l’ESS, Rachid Zerroudi, a été informé depuis Tunis, où Serrar passe ses vacances, qu’il fallait prendre une nouvelle chambre à l’hôtel El-Mouradi du Club Kantaoui, mais aussi informer l’organisateur de la nécessité de dépêcher un véhicule en vue de récupérer, aujourd’hui, le prince d’Amsterdam. Soltani est donc attendu cet après-midi à Sousse, alors qu’il l’était de l’avis de manager pour lundi passé. Que s’est-il passé entre les deux dates d’arrivée. D’après des sources sétifiennes, Soltani aurait changé de langage dès lors que la saison des transferts tire à sa fin. Pour quelqu’un qui n’a pas fait de préparation, il est impossible de trouver preneur dans un football européen en crise. Il fallait donc se tourner vers

d’autres pistes, parmi lesquelles celle de Sétif, où malgré tout ce qui s’est passé, les avantages proposés sont plus importants que ceux attendus dans une équipe de l’Eredivisie. C’est donc par intérêt que l’ancien joueur d’Iraklis Thessalonique s’est retourné vers sa première «proie». Avec un salaire de 15 000 euros, soit cinq fois plus que ce que propose un club de Ligue 2 française, Soltani pensait qu’il ne pouvait toucher le gros lot qu’en jouant pour un club algérien. Dans un entretien accordé à notre journal, Soltani a insisté sur le fait qu’il est venu en Algérie pour «gagner». «Gagner en temps de jeu, me relancer, une place chez les Verts et remporter des titres», disait-t-il en particulier quand il était questionné sur ses ambitions en quittant l’Europe pour une aventure dans le championnat algérien. Pour quelqu’un qui sort de deux malheureuses expériences en Grèce, l’Algérie est un don du ciel.

«Si Soltani signe, la piste Bouazza est écartée»

Le come-back de Karim Soltani a des conséquences immédiates sur les visées ententistes concernant le

recrutement d’un autre attaquant, international celuilà, Hameur Bouazza en l’occurrence. Ce dernier a récemment résilié son contrat avec l’Omnia de Nicosie. Une aubaine pour Serrar et ses éclaireurs, qui sont immédiatement entrés en pourparlers avec son manager. Une première proposition a été faite par le chairman de l’ESS au chargé d’affaires de l’ex-joueur de Milwall. Celle-ci fut jugée «insuffisante», et l’ESS s’apprêtait à faire une nouvelle offre quand Soltani a appelé Serrar pour l’informer qu’il a accepté les termes du contrat établi par le club algérien la semaine dernière. Ce qui laisse toutefois une marge d’un énième round de négociations avant que les deux parties passent à la signature du bail. Ce soir, Serrar et Soltani devront avoir un dernier têteà-tête avant de passer aux actes. Mais, avant, Soltani devrait commencer l’entraînement avec le reste des troupes de Velud qui avaient disputé la veille (hier soir) leur second test face aux Emiratis.

07

Kashi est arrivé

Ça, c’est une vraie surprise ! Kashi, le joueur de Châ teauroux à propos duquel la direction sétifienne avant indiqué qu’elle mettait une croix dès lors que Gourmi était de retour, que Ghazi Mehdi ne l’intéressait pas, que Lens Annab est en ballottage défavorable, était l’invitésurprise à l’entraînement de mardi soir. Celui qui annoncé à Serrar : «Je viendrai sans mes manageurs» est à Sousse pour passer un test. Hier, il devait faire partie de l’équipe que Velud alignera en seconde mi-temps face aux poulains du Tunisien Lotfi Benzarti (Emirates SC). Kashi, arrivé en même temps que Gourmi, s’était entraîné avec le groupe mardi soir.

Nadji ressent encore des douleurs

De retour à l’entraînement collectif, lundi soir, participant même au match d’application entre les joueurs de la formation entraînée par Velud, l’attaquant Nadji a ressenti des douleurs au cours de l’entraînement de mardi. Selon le médecin de l’équipe, «les douleurs ne sont pas méchantes. C’est juste l’effet de l’ancienne blessure (élongation) qui a cicatrisé». Un diagnostic plus poussé devait être arrêté, hier, pour connaître l’origine exacte de ces douleurs.

Velud dans l’embarras

Déjà qu’il lui était difficile de trancher pour le recrutement de Koffi, voilà que la direction a fait signer, alors que pour le staff, le Nigérien Garba avait le meilleur profil pour atterrir chez l’Aigle noir ; le coach français de l’ESS, Hubert Velud, est à nouveau mis dans la gêne. Lui qui pensait orienter ses efforts sur l’acquisition d’un milieu gauche-type, qui pourrait également faire valoir ses valeurs d’attaquant de pointe. Quand il a appris que la direction avait l’intention de ramener Bouazza, il semblait émerveillé par le coup. Mais, lorsqu’on lui a fait savoir que Soltani était officiellement de retour, Velud a acquiescé sans broncher. Les ordres étant faits pour être mis à exécution, le technicien qui n’est pas à son premier camouflet se sentirat-il, pour une fois, engagé dans le processus «reconstruction» engagé par la direction sétifienne ? M. B.

Les réservistes de l’ESS et de la JSMB se donnent la réplique

Les deux équipes algériennes qui partagent le même établissement hôtelier à Sousse ont disputé hier chacune un match amical. La JSMB s’est déplacée à Sfax pour affronter le CSS local, tandis que l’Entente disputait son second test face à l’équipe émiratie qui lui a donné une bonne leçon de réalisme vendredi passé. Les deux teams devaient aligner des ensembles de 18 joueurs au maximum. Ceux qui ne joueront pas dans les deux formations se donneront la réplique ce soir sur le terrain principal du complexe Club Kantaoui. Le match se jouera en deux mi-temps de 30 minutes chacune. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MCA

08

LIGUE E1

ATTAFEN :

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

«J'espère que je serai épargné par les blessures»

Lors du match contre le PAC, votre équipe a connu une prestation tout juste moyenne. Qu’est ce qui n’a pas marché pour vous ? J’avoue que notre prestation était moyenne, mais il faut savoir qu’on est dans une phase de préparation et nous avons besoin de prendre nos repaires. On ne peut apporter un jugement maintenant. Le plus important, c’est qu’on a essayé d’appliquer les consignes du coach et le fait qu’il est un peu satisfait de notre production, c’est déjà pas mal.

Si on compare le match de l’USMA contre le PAC, il n’y a pas photo… Comme je vous ai déjà dis, le plus important maintenant, c’est qu’on est en train de corriger nos lacunes. Nous, on ne

LES JOURS DE GHRIB SONT COMPTÉS

Ce n’est un secret pour personne, le CSA est majoritaire au SSPA et le nouveau président, qui n’est que, Amar Brahmia, est en contact très avancé avec les responsables de la firme pétrolière (Sonatrach) pour s’investir au MCA. Le PDG de Sonatrach, en l’occurrence Zerguine avait déclaré que la plus grande société du pays prendra toutes les parts des actions du Mouloudia ou rien du tout. Ce qui fait que même la section football intéresse les responsables de Sonatrach. Par ailleurs, la SSPA MCA qui est au bord de la faillite va être certainement sauvé par la plus grande société du pays, et ce n’est qu’une question de quelques jours. Enfin, avec le retour de la Sonatrach, c’est la fin de mission du coordinateur de la section sport, Omar Ghrib. Il faut dire que c’est une nouvelle ère qui commencera au MCA avec un dirigeant compétent connu par tous les milieux sportifs à savoir, Amar Brahmia, qui a promis de donner une autre dimension au doyen des clubs algériens. Walid S.

regarde pas ce que font les autres. Je promets nos chers supporters que le MCA fera très mal cette saison.

Depuis le début de la reprise des entraînements, on a constaté que vous affichez une forme éblouissante qui vous laisse optimiste pour la suite des événements, n'est-ce pas ? Dieu merci, je me sens bien physiquement. Cela fait très longtemps que je n'avais pas été aussi bien. J'essaye chaque jour de progresser pour être dans une forme optimale lors du coup d'envoi du championnat. L'essentiel pour moi, est d'être épargné par les blessures qui ont gâché mes deux dernières saisons. A chaque fois que je reviens en superbe forme, mon élan est coupé par des soucis physiques. Et croyez-moi, j'ai dû à chaque fois me battre pour revenir à mon meilleur niveau. Peut-on dire que c’est la bonne saison pour Bilalou ? Je l'espère. Je fais tout pour retrouver toutes mes capacités, car je sais qu'en étant à 100 % de mes moyens, je n'aurai aucun mal à m'imposer au sein de l'équipe. J’espère une chose que je serai épargné par les blessures. Comme le sait tout le monde, les blessures sont l’ennemi numéro du footballeur.

qualités en milieu de terrain, vous ne craignez pas de perdre votre place vu la concurrence qui existe dans votre poste ? Avoir autant de qualités au milieu de terrain est une très bonne chose pour le club. Ainsi, le coach aura un grand choix et pourra composer plusieurs variantes. Personnellement, je ne me focalise pas trop là-dessus. Je préfère me concentrer sur moi-même, car comme je vous l'ai dit, mon but est d'être au sommet de ma forme. Je sais qu'en étant dans les meilleures dispositions physiques et morales, je parviendrai à gagner ma place.

Tous les supporters du MCA ont un seul mot sur leurs lèvres, c’est le titre. Pensez-vous que vous êtes capable de leur offrir le huitième titre ? Pourquoi pas, vu l’effectif qu’on a cette saison, je vois mal le Mouloudia joue les seconds rôles, mais Il est encore trop tôt pour parler de titre. Nos supporters ont confiance en ce nouveau groupe et veulent voir leur équipe décrocher le championnat. C'est légitime, je sais une chose que le groupe est conscient est travaille d’arrache-pied, ce qui montre qu’on veut réaliser une belle saison et Incha Allah on va procurer de la joie et du plaisir à notre formidable public. W. S.

CSA/AG EXTRAORDINAIRE

La direction du club a recruté des joueurs de

AUJOURD’HUI

Brahmia, futur président du CSA /MCA, c’est fait. Les membres du CSA/MCA ont eu gain de cause en organisant l’AGE pour la destitution pure et simple de Abdelhamid Zedek, et en même temps élire un nouveau président qui devra entamer des négociations avec les responsables de la plus grande société du pays SONATRACH pour un retour immédiat aux affaires du club.

C

ette AGE se déroulera, aujourd’hui, et sauf d’une mauvaise surprise, c’est Ammar Brahmia, qui sera élu à la tête du vieux club algérois. Avant l’AGE, les membres de l’AG se sont réunis dans la soirée de mardi. Cette AG du CSA/ MCA a été organisée dans un hôtel à Bouzaréah. Lors

de cette réunion de travail, on a constaté la présence de quelques figures emblématiques du club comme Aziz Derouaz, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, et Amar Brahmia, futur président du CSA/MCA. Il y avait aussi les anciens joueurs qui ont marqué l’histoire du club de la capitale pendant les années 70, à l’instar des Betrouni, Bouiche, Bachi, Bachta en compagnie de leur ancien entraîneur, Hamid Zouba, qui a tenu à être présent durant cette AG. Les membres ont décidé de mettre fin aux fonctions du désormais ancien président du CSA Abdelhamid Zedek. Si les membres de l’AG ont décidé de réagir ainsi, c’est pour geler toutes les signatures du président et de ses collaborateurs. Zedek sera sommé aussi de rendre les cachets du club aux membres de l’AG. Un comité ad hoc a été créé pour demander à Zedek de présenter son bilan. Il faut savoir aussi, que les membres de l’AG, ont installé une commission pour préparer l’AG élective.

Une chose est sûre, le nouveau président du CSA, Amar Brahmia, est bien parti pour prendre les reines du club, surtout que tous les membres sont favorables pour cette personne qui a beaucoup donné au sport national.

Les supporters toujours en force à l’entraînement

Les supporters se sont déplacés encore une fois en masse, à l’annexe, du stade 5-Juillet, afin de suivre leur équipe favorite. Les supporters qui étaient au nombre de 700, ont vibré tout au long de la séance de travail au rythme des prouesses de leurs joueurs. Devenu un rituel, les mordus du Doyen ont attendu jusqu'à la fin de l'entraînement pour se rapprocher de leurs idoles, à leur tête Hachoud. Malgré la prestation moyenne des Mouloudéens, les fans croient dur comme fer que le MCA de cette saison fera mal en championnat. Walid S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MCA

LIGUE E1

APRÈS L’ARRIVÉE DES 7 NOUVELLES RECRUES

09

Quel avenir pour les anciens cadres ?

Comme il est déjà su, la direction du Mouloudia d’Alger a vraiment tapé fort en effectuant un recrutement de choix et de qualité lors de ce mercato estival en engageant sept nouvelles recrues de marque.

E

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

n effet, puisque l’international algérien Hachoud, l’ex-milieu de terrain de la JS Kabylie Metref, le trio de la JSM Béjaïa, Bachiri, Kacem Mehdi et Ouali, le jeune attaquant de l’USM Alger, Meklouche ainsi que le gardien du WA Tlemcen, Djemili, sont officiellement mouloudéens. Un recrutement qui a l’entière unanimité au sein de la grande famille des Vert et Rouge ce qui va à coup sûr, plaider en faveur de l’actuelle

direction du club menée par Omar Ghrib. Mais ce qui est sûr, c’est que l’arrivée de tout ce beau monde risque sérieusement d’inquiéter certains anciens cadres. En d’autres termes, des joueurs comme Hachoud, Metref, Kacem ou encore Bachiri, ont largement les moyens nécessaires pour gagner une place de titulaire dans l’échiquier de l’entraîneur Patrick Liewg.

Beseghier, Mobitang, Yachir, Daoud et Yaalaoui les plus menacés

Pour revenir justement à l’arrivée de toutes ces nouvelles recrues, il est clair qu’un joueur comme Abderrahmane Hachoud avec son statut d’international, ne va sans doute pas chauffer le banc des remplaçants d’autant plus qu’il est le joueur le mieux payé du championnat national avec ses fameux 300 millions par mois.

C’est dire que le poste du latéral droit, Amine Besseghier est plus que jamais menacé et il le sait très bien même si le natif de Mascara n’a jamais baissé les bras et ce, quoi qu’il arrive. Toujours en défense, le défenseur axial camerounais, Claude Mobitang devra lui aussi se méfier de l’arrivée du jeune fougueux Redouane Bachiri qui n’arrête pas de marquer de précieux points depuis sa première semaine au Mouloudia. D’ailleurs, même l’entraîneur Liewig s’est dit satisfait par le rendement et l’abnégation du joueur : «Bachiri m’a vraiment convaincu et je peux même dire qu’il est sur le bon chemin à condition de continuer sur ce rythme», nous dira le technicien français. Donc, Mobitang est désormais averti… Au milieu de terrain, les Daoud, Moumène, Djeghbala et autre

Ghazi, sont appelés à bien se préparer car les Ouali, Kacem Mehdi et surtout, Metref sont bien décidés de gagner la confiance du coach et par là même, des postes de titulaires du moment que ces joueurs étaient des titulaires à part entière dans leurs clubs respectifs. Normalement, les anciens du Mouloudia sont au courant de tous ces petits détails et ils savent désormais ce qu’il faut faire pour marquer leurs territoires.

Djallit et Sayah moins inquiets

Contrairement aux deux compartiments cités (défense et milieu de terrain) où les anciens cadres ont intérêt à faire très attention après la venue de toutes ces nouvelles recrues de choix et de qualité, en attaque, les deux meilleurs buteurs du MCA durant l’exercice précédent en l’occurrence, Réda Sayah et Mustapha Djallit n’ont pas à

s’inquiéter quant à leurs places de titulaire. En effet, puisque ce duo de choc carbure toujours à plein régime comme le confirme si bien le but de la victoire signé Sayah lundi soir contre le Paradou AC lors d’un match amical. En dépit de ce but de la victoire, Sayah et Djallit étaient en plus, à la hauteur en démontrant plein de bonnes choses en attaque. A priori, le jeune Meklouche et les deux anciens, Yachir et Yaalaoui savent très bien qu’ils seront obligés de sortir le grand jeu pour espérer arracher l’une des places en attaque. Une situation qui risque de se compliquer davantage pour ces joueurs si la direction du MCA parviendra à engager un attaquant d’envergure et notamment, le Congolais Mbele ou le Nigérian Ifossa. Voilà où en est la situation au sein de cette équipe du Mouloudia. Mounir Ben.

«Le Mouloudia sera meilleur à l’avenir»

Auteur d’un match très honorable lundi dernier face au Paradou AC, l’attaquant des Vert et Rouge, Mustapha Djallit, reste très optimiste quant à l’avenir de son équipe cette saison.

Pour rentrer directement dans le vif du sujet, peut-on connaître votre avis sur ce premier match amical face au PAC à Hydra qui a vu le Mouloudia l’emporter difficilement ? Selon un avis unanime, ce match amical nous a été très bénéfique sur tous les plans. Je pense que le staff technique a eu une idée précise sur chaque joueur et le groupe en général. Mais les milliers de supporters qui se sont déplacés au stadede Hydra n’étaient pas trop convaincus par le rendement, qu’en dites-vous ? On comprend très bien la réaction de nos supporters qui misaient beaucoup sur leur équipe notamment, après la bonne préparation effectuée en Pologne et l’opération recrutement réussie. Cependant, je tiens seulement à leur dire, qu’il ne s’agit là que d’un simple match

amical et je leur promets que le Mouloudia sera meilleur au fil des matchs.

Et qu’est-ce qui vous fait dire cela ? Ecoutez, la saison dernière et malgré tous les problèmes et toutes les contraintes, le Mouloudia a failli terminer sur le podium. Donc, il y avait déjà un bon groupe qui pouvait réaliser plein de choses. Cette saison, la direction du club a fait l’essentiel en gardant presque le même effectif à l’exception des départs de quelques joueurs de qualité à l’instar de Koudri et Hadji. Le Mouloudia s’est même offert le luxe de recruter une pléaide de bons joueurs à l’instar de Hachoud, Metref, Meklouche et mes anciens partenaires, Bachiri, Ouali, Kacem Mehdi et Djemili. Donc, on a actuellement un bon groupe qui a tous les moyens pour réaliser une belle saison. Il est vrai que lors du match amical de lundi passé, il n’y avait pas assez de cohésion entre les joueurs, mais c’était évident quand même. En parlant justement de nouvelles recrues, il semblerait que la concurrence s’annonce des plus palpitantes pour les postes de titulaires, est-ce que cela inquiète Djallit ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En aucun cas ! Bien au contraire, la concurrence stimule tous les joueurs à travailler davantage afin de ne rien laisser au hasard. Personnellement, je me suis habitué à ce genre de situation notamment, lorsque j’étais à Sétif et à Béjaïa. Ce qui veut dire que la concurrence ne m’inquiète pas du tout d’autant plus qu’elle sera bénéfique pour l’équipe en général.

Et quelles sont les ambitions personnelles de Djallit cette saison après les 11 buts inscrits la saison dernière ? Tout d’abord, j’espère de tout cœur que cette nouvelle saison sera celle du Mouloudia d’Alger. Je sens même que notre équipe est en mesure de défrayer la chronique à condition de ne pas baisser la garde en continuant surtout à travailler. Il ne faut surtout pas s’amuser à promettre la lune à nos supporters pour se retrouver bredouilles en fin de saison. Me concernant, je veux tout simplement honorer mes engagements jusqu’au bout. Et si la saison dernière j’ai réussi à marquer 10 buts lors de la phase retour, pourquoi pas marquer un peu plus cette saison surtout, avec un tel effectif. Entretien réalisé par Mounir Ben.


10

USMH

AIT OUAMAR SIGNE POUR DEUX ANS

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

Une promenade pour les harrachis

EN AMICAL / USMH 9 – Séléction Sûreté (Cati) 0

L’ancien milieu de terrain des Rouge et Blanc du Chabab de Belouizdad Ait Ouamar a signé avant-hier dans la soirée un contrat de deux ans au profit des Jaune et Noir. Le joueur percevra un salaire mensuel de 60 millions de centimes. Les harrachis ont accueilis favorablement l’arrivée de ce joueur qui donnera sana aucun doute le plus escompté à cette formation harrachis.

LEMANE À L’USMH JUSQU’À 2014

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir le deuxième gardien de l’équipe a donné son accord pour prolonger son contrat jusqu’à 2014. On sait déjà que son contrat s’achève en 2013 et pour cela Laib a proposé une prolongation de son contrat d’une année contre une augmentation de salaire, ce qui a été accepté par le keeper.

Comité de supporters

LAKHDER AIT KACI NOUVEAU PRÉSIDENT C’est désormais officiel, Lakhder Ait Kaci est devenus le nouveau président du comité de supporters des Jaune et Noir après une décision prise par le président de la SSPA Laib. Bref ce dernier fait un travail énorme au seins de l’équipe harrachis et tous lui reconnaissent son dévouement.

LES MEMBRES DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE SE SONT RÉUNIS

Certains membres de l’assemblée générale se sont réunis dans la soirée d’avant-hier. En effet l’ordre du jour était de préparer une réplique lors de la tenue de l’assemblée prévue pour le 14 aout prochain. Bref ces derniers préparent des dossiers afin d’argumenter le pourquoi du refus du dépôt de bilan de Laib au cours de cette AG.

BEKKAR A OBTENU SA LETTRE DE LIBÉRATION

Le désormais ex milieu de terrain offensif du SA Mohammedia Bekkar a finalement pu obtenir sa lettre de libération. Il ne reste cependant plus qu’à confirmer sa classe durant les rencontres amicales afin qu’il soit être retenus par l’entraîneur en chef Charef. L. S.

LIGUE E1

Les poulains de Charef ont croisé le fer avec leurs homologues de la sureté nationale (CATI) dans la soirée d’avanthier dans un match amical, plutôt une promenade de santé pour les harrachis qui se sont imposés sur le score fleuve de neuf but a zéro (9-0).

L

es buts harrachis ont été inscrit respectivement par Demou et Abid qui ont marqué un doublé chacun, puis Tatem, Ruissi, Oudira, Bounedjah et Alati se sont contentés d’un but. Cette joute amicale a servi à Charef pour voir à l’œuvre et de prés ses joueurs. L’entraîneur en chef a procédé à quelques changements au sein de son effectif et a essayé certains d’entre eux à des postes autres que les leurs comme ce fut le cas pour le jeune Belkheir aligné comme arrière latéral gauche, alors que Azzi a occupé lé

flanc droit du même secteur.

Charef a fait tourné tout son effectif

Charef a procédé à quelques changements dans son équipe type en effet il a fait entrer le nouveau Belkheir comme arrière gauche a la place de Ruissi et Azzi dans la récupération a la place de Hendou tendit que Yaya a prit la place de Tatem dans l’équipe des changement qui non pas donner beaucoup de satisfaction pour le club et pour l’entraîneur Charef qui n a fait beaucoup de remarque dans le jeu pour.

DOUKHA : «Je fais confiance à Lemane»

Le gardien de but international des Jaune et Noir Doukha qui sera absent lors du second stage de la formation harrachi à Ain Temouchent puisqu’il sera en regroupement avec l’équipe nationale à la même époque affirme qu’il a discuté avec Charef sur ce sujet. Le portier numéro un des Jaune et Noir se dit désolé de rater ce stage avec son équipe mais qu’il est obligé de répondre à l’appel de l’entraineur national. Doukha avant de prendre congé de ses camarades d’équipe révélera qu’il fait totalement confiance au second gardien du groupe c'est-à-dire Lemane pour le remplacer dignement et faire face devant la formation de la JSK lors de la première journée du championnat de ligue un. Lotfi S.

L’énigmatique absence de Hendou

Le milieu de terrain et porteur d’eau des Jaune et Noir Karim Hendou n’a pas prit part à la rencontre devant la formation de la sureté nationale. En effet le joueur a brillé par son absence avant-hier pour des raisons qui reste obscures malgré que les responsables affirment quand à eux qu’il s’agit d’une blessure sans gravité et que le joueur qui a eu l’accord de Charef pour s absente lors des dernier jours.

Bounedjah marque, les supporters le huent

L’attaquant international espoir des Jaune et Noir Bounedjah qui a fait couler tant d’encre et de salive a inscrit lors de la rencontre amicale face à la formation de la sureté nationale un but sous les hués des supporters qui lui ont réservé un accueil pas du tout chaleureux. L. S.

IL A EU UNE LONGUE DISCUSSION AVEC CHAREF

BOUALEM relancé par les Jaune et Noir

Selon des source très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, les responsables harrachis ont réactivé la piste de leur ancien societaire Boualem Hamia. en effet le staff technique après la rencontre amicale contre la formation de la sureté nationale «Cati» a constaté que le secteur offensif reste en dessus de ce qu’il espérait et qu’il y a beaucoup d’insuffisances au niveau de l’attaque.

C

eci a incité le premier responsable technique et entraineur en chef Charef à exprimer à son ex joueur Hamia actuellement à l’USM Alger son souhait de le voir une nouvelle fois sous les

couleurs harrachis. Bref le concerné actuellement convalescent n’est pas contre cette idée mais malheureusement cela ne dépend pas uniquement de lui puisqu’il est toujours liée par contrat aux Rouge et Noir. Boualem a affirmé clairement à Charef que si les dirigeants Harrachis parviennent à récupérer sa lettre de libération il viendra sans aucun problème. A noter également que Hamia n’a pas retrouvé ses marques depuis son arrivée à l USMA et n’a pas été épargné par les blessures. Ce dernier veut absolument relancer au sein du club qui l’a fait connaitre et avec qui il s’est fait un nom. Dans le même contexte toujours les responsables veulent avant tout se renseigner sur la nature mais surtout de la gravite de la blessure que traine le joueur depuis la saison dernière avant d’entamer les négociation avec les dirigeants des Rouge et Noir. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MCO

LIGUE E1

Premier véritable test positif pour les Hamraoua qui avaient à jauger les deux semaines de travail intensif à Oran, ponctuées par les « affaires d’argent».

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

UN MATCH PLEIN D’ENSEIGNEMENTS MCO 2- ES Zarzis 0

11

M

ardi soir, sur le terrain du centre sportif de Bordj-Cedria, l’équipe de l’Espérance Sportive de Zarzis a été un sparring-partner intéressant pour les Oranais. Un football bien léché, une bonne organisation sur le terrain et des joueurs au point physiquement. Eymael a fait tourner tous ses éléments, reprenant les composantes défensives que nous avions vu à au stade Zabana face au CC Sig, lors du dernier match amical à domicile. Il a profité de ce test pour chercher l’élément le plus apte à occuper le poste de milieu récupérateur aux côtés de Bentaleb Lakhdar. Il se pourrait que ce poste soit dévolu à Eudes Dagoulou, qui a laissé une bonne impression. Le Mouloudia a sû trouver le chemin des filets à deux reprises et les deux défenses mises sur pied par Luc Eymael, ont pu garder leur cage vierge. En somme un début prometteur pour le staff

technique et les joueurs.

Du tri-quotidien au menu

Fini le farniente du stade Zabana et les absences répétées de certains joueurs. A Nabeul, le staff technique est passé au tri-quotidien, sauf mardi, où les coéquipiers de Mehgerbi se sont contentés d’une seule séance en milieu de journée, en raison du match amical joué le soir face à l’équipe de Zarzis. Hier, et le jour précédent, le groupe a continué à tra-

vailler durant ces trois séances quotidiennes. Le but de Luc Eymael est de faire atteindre sa formation un certain niveau technique et physique. Sur le plan des infrastructures, les Oranais ont à leur disposition aussi bien deux terrains de football, dont l’un en gazon naturel, une salle de musculation et un sauna. De quoi faire plaisir à n’importe quel staff technique. A. B.

UN DÉLAI DE 10 JOURS POUR DJEBARI

Le président du Mouloudia, a eu le tour de force d’infléchir ses joueurs et de les pousser à accepter un délai pour le paiement de leurs arriérés de salaire, et pour certains leurs avances sur la nouvelle saison. Un seul cas a échappé à son emprise, celui du milieu récupérateur Sofiane Bouterbiat.

M

ne cesse de contacter, soit au niveau du conseil d’administration, un conseil qui n’est pas prêt à mettre la main dans la poche.

Djebari : tout va bien

ais, si le boss Hamraoui a pu envoyer tous ses joueurs au stage de Tunisie aux frais de l’Etat( via wilaya d’Oran), il n’en reste pas moins qu’il se trouve dans une position délicate dans la mesure où il est tenu de régulariser ses éléments au cours de ce stage, ou tout au moins à sa fin, dès leur retour à Oran. Les supporters craignent que le PDG de la SSPA/MCO, ne parviendra pas à tenir ses engagements comme ce fut le cas depuis la période des recrutements et que les joueurs, à l’exemple de Zidane, Feddal, Bourzama, Bellabès, Kouriba, et autres n’entrent dans une période de grève qui perturbera leur préparation à la veille de l’entame du championnat. Djebari sait qu’il est dans le viseur des fans et il est en train de tout faire pour trouver l’argent indispensable, soit du côté des autorités locales qu’il

Dans une déclaration faite hier, le président Mouloudéen semblait satisfait de la tournure des évènements, en faveur de la direction du club. «Tout d’abord, je vous informe que le stage se passe dans de bonnes conditions et que l’équipe est en train de se dessiner petit à petit. Nous avons tous les moyens pour faire de la cuvée 2012-2103 une formation qui jouera, dans un premier temps, une place honorable au milieu du classement. C’est notre objectif initial qui pourrait être revu à la hausse au cas où l’équipe fera de très bons résultats durant la phase « aller ». Concernant l’affaire NAFTAL, j’ai eu un premier contact avec le PDG de cette entreprise et je suis confiant quant à la possibilité qu’elle deviendra notre partenaire principal au sein de la SSPA, si cela se concrétise, on aura aucun problème financier, et des moyens matériels seront mis à notre disposition. Les joueurs pourront se consacrer à fond à leur métier pour faire du Mouloudia, dans un moyen terme, une très grande équipe comme elle le fut pas le passé ». Ali Boutaleb

Berradja, Bourzama et Dagoulou, testés en récupération

Ayant toujours un problème au niveau de la récupération, surtout que le cas de Bouterbiat ne sera pas réglé, le staff technique a essayé encore une fois, Chafik Bourzama et Seddik Berradja dans ce poste, avant de confier la responsabilité à Eudes Dagoulou. Ce dernier semble le plus approprié pour évoluer en N° 6 .Signalons que Dagoulou a joué dans ce poste de milieu récupérateur avec la formation nationale de son pays au cours des deux matchs internationaux, notamment avec une victoire sur l’Egypte. « Je n’ai aucun problème à jouer en milieu récupérateur. Je l’ai d’ailleurs fait aussi bien avec mon équipe nationale qu’au cours des six derniers mois joués au MCO, puisque je revenais loin derrière pour récupérer des ballons et aider ma défense »

Une nouvelle discipline pour les hamraoua

L’entraîneur belge est en train d’appliquer au Mouloudia, ce qui se passe dans les clubs professionnels européens. D’abord la tenue des joueurs, elle doit être uniforme tout en insistant sur ce point, surtout que le groupe est un ambassadeur du pays, de la ville et du club. Ensuite, il a interdit aux joueurs d’accorder des interviews aux journalistes à tout bout de champ. Désormais, ces derniers doivent avoir l’autorisation de l’entraîneur en chef, lequel organise des conférences chaque jour.

Sandaogo à Oran

L’avant-centre burkinabé, Seydou Sandaogo , qui a défrayé la chronique pendant plusieurs semaines en raison de son absence des entraînements, puisqu’il était resté dans son pays. N’ayant pas trouvé un accord pour récupérer ses mois de salaire de la saison dernière, il est enfin arrivé mardi en milieu de journée dans la capitale de l’ouest. « J’espère que je vais trouver une solution à mes problèmes financiers avec le Mouloudia. J’ai rencontré hier (mardi après-midi), le président Djebari et nous avons trouvé un terrain d’entente. Je vais rejoindre mes coéquipiers demain jeudi, en compagnie de monsieur Hassani Krimo. Je suis décidé à me donner à fond aux entraînements pour récupérer le manque dû à cette longue période de repos, surtout sur le plan physique, malgré le travail que j’effectue chaque jour à Bangui. Je compte bien marquer plus de buts que l’année dernière, une fois que je serai acclimaté avec mes nouveaux coéquipiers ». A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

CRB

BELAÏD BRIGUERA UN NOUVEAU MANDAT

FACE

CRB – PAC, ce soir à 23h

LES JOUEURS MIS EN GARDE

Ce soir, les joueurs belouizdadis seront appelés à livrer leur troisième rencontre amicale de l’intersaison. Ce sera, à partir de 23h, au stade du 20-Août face au Paradou AC. Une rencontre qui revêt une grande importance pour les joueurs du Chabab, notamment après la mise en garde de l’entraîneur Arena, dès la fin de la dernière rencontre face à l’O Médéa, la semaine passée. D’ailleurs, plusieurs joueurs ont été blâmés par l’entraîneur italo-helvétique, notamment les attaquants, pour le mutisme devant les buts. Cette rencontre devra leur servir, donc, de rachat, d’autant plus que c’est à partir de là que Arena veut se fixer sur son effectif type. Et comme cela s’est passé lors des deux précédentes rencontres, celle de ce soir devra drainer la grande foule, notamment en raison du fait qu’elle coïncide avec la veille d’un jour de week-end. Vendredi prochain, les Belouizdadis donneront la réplique à l’USMH au stade du 1er novembre de Mohammadia, et pourront affronter les U21 de leur club, bien avant, soit lundi.

Il est rentré avant-hier à Alger

LE PROBLÈME DE SODJI EN VOIE D’ÊTRE RÉGLÉ

Comme révélé précédemment par nos soins, l’attaquant nigérian du CRB, Sodji Onome, risquait l’expulsion de l’Algérie, pour permis de travail non valide. Il s’est déplacé, récemment, à Malte pour régler cette affaire et préparer son dossier administratif. Selon les dernières informations, le joueur, qui est rentré avant-hier à Alger, a fourni tous les documents nécessaires à la direction de Gana, et cette dernière devra entamer, dès lors, les procédures nécessaires. Le joueur a réintégré, tout juste après, le groupe et devra être de la partie de ce soir face au PAC. M. A. A.

LIGUE E1

À L’ABSENCE DE POTENTIELS SUCCESSEURS À LA TÊTE DU

Au CRB, tout le monde est au courant que le poste de président du CSA (club sportif amateur) est vacant depuis le 30 du mois dernier. Date durant laquelle il a été mis fin, systématiquement, aux fonctions de Mohamed Belaïd, à la fin du cycle olympique. Ce dernier a décidé, dans un premier temps, de ne pas briguer un nouveau mandant, comme il nous l’avait lui-même déclaré, mais il se trouve que les choses ont pris une autre tournure, dans les deux derniers jours.

E

n effet, et d’une source bien au fait de ce dossier, une grande pression est exercée sur Belaïd afin qu’il poursuit sa mission à la tête de cette structure. Ce poste a été proposé, nous dit-on, à deux personnes, à

savoir Boualem Kerrouche et Aziz Ramdani, mais ces deux individus ne pourront le faire étant donné qu’ils ne font pas partie de l’assemblée générale. Face à cette situation et au souhait de tout le monde de ne pas revenir aux règnes d’un directoire (surtout que le CSA est actionnaire majoritaire dans la SSSPA), nombreux sont ceux qui veulent voir Belaîd continuer son aventure. Même pour cela, les choses semblent des plus compliquées, notamment en raison du retard accusé jusque-là pour programmer les deux AG, ordinaire et élective, alors que le temps presse, étant donné que la date butoir fixée par la tutelle dans ce sens est pour le 31 du mois en cours.

Des relations aiguës avec les membres de l’AG

Entre Mohamed Belaïd et les autres membres de l’AG, ce n’est pas le beau temps. Ces derniers n’entretiennent pas une bonne relation avec Belaid, depuis qu’il était viceprésident du CSA, sous l’ère de Kerbadj. Et sachant que ces membres qui devront choisir le nouveau président, ont déjà imaginé plusieurs scénarios. Le plus proche à la réalité est celui d’organiser une réunion de travail entre les différentes parties afin de tenter

ABDAT

CSA

d’apaiser la tension et faire avancer les choses. Mais quand ? Nul ne le sait encore alors que le temps presse.

Slimani ne sera pas libéré du stage des verts

Comme annoncé dans notre édition d’hier, l’attaquant du Chabab, Islam Slimani, ne pourra prendre part au stage de Tunis, étant lié par un regroupement avec les verts du cru dans la même période. Le coach Arena avait insisté auprès de ses dirigeants pour trouver une issue à cette situation, et dispenser le joueur du stage de l’EN pour le laisser à la disposition de son équipe. Selon des indiscrétions, cette doléance n’a pu être satisfaite et a buté sur un refus catégorique de Halilhodzic, le sélectionneur national. Selon lui, l’intérêt de l’équipe nationale doit primer. A signaler que le nouveau buteur des verts pourra même rater l’entame du championnat de son équipe, et son match face au nouveau promu, la JS Saoura, le 7 septembre prochain, étant donné qu’il coïncidera avec le match de l’Algérie face à la Libye. Cela, sauf si cette journée sera reportée, ce qui n’est pas à écarter. M. A. A.

«Notre préparation va dans le bon sens»

Le défenseur du Chabab de Belouizdad, Fayçal Abdat, a prôné la stabilité, en décidant de rempiler. Il affirme ne jamais regretter ce choix surtout qu’il ne manque de rien là où il est. Il ambitionne de réaliser une saison mieux que celle qui vient de s’écouler, où il a été l’élément le plus en vue de son équipe, et ses statistiques en sont la parfaite illustration

Vous affichez une belle forme depuis l’entame de la préparation. Un mot ? Effectivement, je me sens au summum de forme, et c’est ma volonté de réaliser mieux que la saison écoulée qui est derrière cette forme. Je ne vous cache que j’ai hâte de reprendre le chemin de la compétition.

Entre temps, que pouvez-vous dire sur l’état d’avancement de la préparation faite jusque-là ? Tous les joueurs sont unanimes à dire que les choses vont dans le bon sens sous la houlette de notre entraîneur. Nous essayons d’appliquer le programme traçé par lui-même à la règle pour aspirer être au top dès notre retour à la compétition. On ne se plaint de rien jusque-là, et pourvu que les choses continuent comme ça. On aura encore ce stage à Tunis qui sera la dernière ligne droite, et c’est là où on aura à peaufiner nos préparatifs.

Vous faisiez partie des joueurs convoités cet été, mais vous avez fini par rempiler. Qu’est-ce qui a motivé votre choix ? Pour vous dire la vérité, avant même la fin du championnat, je me suis mis dans ma tête de ne pas changer d’air, sauf si les dirigeants en décident autrement. Une décision que j’avais prise après mûres réflexions, puisque j’ai pesé le pour et le contre. Une fois que les dirigeants m’ont sollicités, je n’ai pas hésité une seconde fois pour répondre présent, et signer mon nouveau contrat. Je suis dans ma deuxième maison, et je ne vois pas de raisons pour aller voir ailleurs. Qu’en est-il des offres que vous aviez

reçues ? Je ne veux pas trop en parler, puisque, comme je viens de vous le dire, j’avais décidé de rester avant même la fin du championnat. Je ne manque de rien là où je suis, et je ne voyais pas une raison qui m’aurait poussé à aller voir ailleurs. Certes, financièrement, j’avais d’autres offres encore plus alléchantes, mais ce volet n’était pas le plus important pour moi, puisque j’ai privilégié l’aspect sportif et la stabilité. Je veux progresser encore plus sur ce plan. Comment voyez-vous cette saison avec le maintien des cadres et le recrutement qu’a effectué la direction ? Il est encore prématuré de se prononcer sur ce point étant donné qu’il faudra d’abord travailler la cohésion entre ces éléments pour pouvoir voir plus clair. Jusqu’à l’heure, les choses vont bon train, et je suis personnellement optimiste sur ce point. Ceci, étant donné que le groupe est composé de joueurs qui ne vont sans nul doute lésiner sur aucun moyen pour ravir leur public.

Encore une fois, la concurrence s’annonce rude dans l’axe… La concurrence existe depuis mon arrivée au CRB, et je suis parvenu, malgré cela, à décrocher une place de titulaire. Je ferai, si Dieu le veut, de même cette fois-ci. Nous, les joueurs, on ne demande qu’une seule chose, c’est que la concurrence soit loyale et que celui qui sera sur le banc n’aura rien d’autres à faire que d’encourager son équipier qui est sur le terrain. C’est ce qu’on souhaite, vivement. Propos recueillis par Mohamed A. A.


LIGUE E1

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

USMA 1 - OM 0

Les Rouge et Noir ont déçu

13

USMA

L’ÉQUIPE DE LA PREMIÈRE MI-TEMPS

Zemmamouche - Meftah Boudeboudda - Laifaoui (cap) Khoualed - BouchamaTedjar - Seguer - Djediat Carolis - Gasmi.

L’ÉQUIPE DE LA SECONDE PÉRIODE Mansouri - Benamara Yekhlef - Chafai - Maiza El Orfi - Fahem Benmoussa - Mokhtar Daham (cap) - Ferhat.

KOUDRI SOUFFRE D’UNE ANGINE

L’ex-joueur du MCA Hamza Koudri n’a pu participer à cette rencontre amicale car il souffrait d’une angine.

Pour leur le match disputé à Bologhine, les Rouge et Noir de l’USMA ont disposé de l’O Médéa pensionnaire de la Ligue 2 sur la plus petite des marges dans une rencontre où les visiteurs auraient largement pu l’emporter s’ils avaient su concrétiser les nombreuses occasions qu’ils se sont créées.

E

n effet, les hommes de Kourdi ont laissé une excellente impression au cours de cette joute amicale grâce à une bonne organisation sur le terrain et surtout une excellente condition physique. Les médéens ont réalisé une prestation de tout premier ordre réussissant à bousculer les stars de l’USMA tout au long de la partie. Les joueurs de

l’USMA avaient les jambes lourdes et manquaient terriblement de cohésion dans leur jeu. Le public nombreux des Rouge et Noir qui s’est déplacé pour assister à ce match est sorti très déçu de la prestation fournie par les joueurs et certains fans ont même jeté des bouteilles sur le terrain à la fin de la rencontre en signe de mécontentement contre le rendement de leur équipe.

Tedjar ouvre le score sur penalty

Au cours de cette partie, l’entraîneur Gamondi a aligné deux équipes distinctes pendant chaque mi-temps. Au cours du premier half, il a incorporé Zemmamouche dans les bois, Meftah et Boudebouda comme latéraux, la charnière centrale composée de Laïfaoui et Khoualed. Dans la récupération, Bouchama a tenu ce rôle, dans l’animation offensive Tedjar, Seguer et Djediat. En attaque, on a retrouvé Gasmi et

Carolis. Les Usmistes ont essayé de porter le danger dès l’entame du match dans le camp adverse mais les visiteurs bien organisés se sont bien défendus. Progressivement, les coéquipiers de Djaider vont sortit de leur torpeur pour venir inquiéter la défense usmiste et si ce n’était le brio de Zemmaouche dans les bois, Médéa aurait ouvert le score à plusieurs reprises. Devant cette situation, les joueurs de l’USMA ont accéléré la cadence grâce aux accélérations de Djediat et Tedjar au milieu du terrain. D’ailleurs, sur une belle passe en profondeur de Tedjar sur Gasmi que ce dernier a provoqué un penalty à la 28’ après qu’il fut crocheté par un défenseur adverse. Ce penalty a été exécuté de fort belle manière par Tedjar. Après ce but, on a cru que les Usmistes vont prendre le match à leur compte mais rien ne s’est produit puisque la maitrise était du côté de l’OM avec un jeu léché et des con-

«On a commis beaucoup d’erreurs en défense» A l’issue de cette empoignade amicale remportée par l’USMA par la plus petite des marges. L’ entraîneur des Rouge et Noir n’a pas caché sa déception suite au rendement de son équipe : «Je pense que mon équipe n’a pas montré grand- chose face à un adversaire coriace qui nous a posé beacoup de problèmes. Aujourd’hui on a commis beaucoup d’erreurs en défense. C’est des erreurs qui pouvaient nous coûter cher s’il s’agissait d’un match officiel. Je pense que c’est un problème de concentration et de marquage. C’est un match qui nous servira pour tirer les enseignements et apporter les correctifs nécessaires à l’avenir» a affirmé Gamondi.

«Mes joueurs étaient un peu fatigués»

Interrogé sur le rendement collectif de son équipe, le nouveau coach usmiste a estimé que ses joueurs étaient un peu fatigués en raison de la charge de travail à laquelle ils sont soumis

depuis le début du Ramadan : «Je pense que la fatigue a eu raison de certains de mes joueurs. Cela est dû à la charge de travail sans oublier l’effet du jeûne. C’est pour ces raisons que je suis en train de diminuer un peu la charge pour que les joueurs puissent récupérer vite. Je ne suis pas en train de chercher des prétextes mais c’est la vérité.

«Ferhat m’a fait bonne impression»

Questionné sur la prestation de l’international U20 Zineddine Ferhat incorporé pour la première fois avec les seniors depuis l’entame de ma préparation, le coach Argentin dira : «Il m’a fait une bonne impression. Il a joué avec beaucoup d’enthousiasme et beaucoup d’engagements. Il a mouillé son maillot pendant 45 minutes. Ça montre bien que le joueur a du potentiel. A mon avis, il a une grande marge de progression devant lui. Il suffit seulement de travailler » a souligné Gamondi. Amine Larbi

tres meurtriers qui ont perturbé la défense adverse.

Même scénario en seconde période

En deuxième période, Gamondi a aligné une deuxième équipe avec Mansouri dans les bois, Benamara et Yekhlef, comme latéraux, dans l’axe, on a retrouvé Chaffaï et Maïza dans la récupération, c’est El Orfi qui a tenu ce rôle. Sur les couloirs, Ferhat et Benmoussa dans l’animation Fahem, en attaque Mokhtar et Daham. Les joueurs de l’USMA ont essayé de combiner en utilisant les ailes où se trouvaient Ferhat et Benmoussa. Cette façon d’opérer n’a pu déstabiliser une défense adverse hermétique. Le manque de concentration devant a empêché Mokhtar et Daham de trouver le chemin des filets. Et c’est sur le score de 1 à 0 que l’arbitre de la rencontre Saidi a sifflé la fin de cette empoignade amicale. Amine Larbi

DAIF N’A PAS ÉTÉ UTILISÉ

L’autre gardien de l’USMA Amara Daif n’a pas été utilisé dans cette rencontre. Il s’est entraîné sous la direction de l’entraîneur des gardiens Boukhalfa Branci.

CE SOIR MATCH AMICAL CONTRE LE NARBR

L’USMA affrontera ce soir, pour son 4e match amical depuis l’entame de la préparation, le NARBR à Bologhine. Cette joute amicale débutera à 23h.

LES CAMEROUNAIS CHICO ET ASSOBO NON RETENUS

L’entraîneur de l’USMA Gamondi a décidé de ne pas retenir les deux jeunes Camerounais Chico Sergio et Assobo Pelias pour rendement insuffisant. Les deux joueurs camerounais arrivés à Alger samedi passé pour effectuer des essais ont participé au match d’application contre les U21 mais ils n’ont pas été utilisés contre Médéa Mardi soir.

UN AUTRE CAMEROUNAIS ATTENDU CETTE SEMAINE POUR LES ESSAIS

L’entraîneur Gamondi a révélé qu’un autre attaquant camerounais qui porte le nom de Christian Pouga, (âgé de 26 ans) arrivera cette semaine pour effectuer des essais à l’USMA. Cet attaquant jouait la saison dernière à Maritimo au Portugal. A. L.


14

WAT

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

Un bon test pour le Widad En amical : WAT 0 - CAB 2

Pour son premier match amical en Tunisie, la troupe de Amrani s’est inclinée sur le score de 2 buts à 0.

U

Brixi rejoint le groupe

Le gardien de l’EN militaire Brixi a rejoint ses camarades avant-hier en prenant le vol Oran-Annaba pour ensuite prendre la route vers Hammam Bourguiba. Le portier tlemcénien devait régler ses affaires personnelles.

Zouak signe pour deux saisons

L’ex-défenseur khroubi Zouak vient de signer un contrat de deux ans au profit du WAT, une fois que les deux parties ont trouvé un terrain d’entente, le défenseur central tout juste après la signature a pris part à la séance d’entraînement S. T. S.

BOUDJELIDA : “Le stage se passe bien”

Zouak : “Je suis ici pour progresser”

Il vient de signer un contrat de deux saisons avec le WAT. Le défenseur axial Zouak un joueur qui vient de l’AS Khroub a accepté de répondre à nos questions et de nous parler de plusieurs projets. L’enfant de Khroub nous a avoué qu’il a choisi le Widad pour progresser et relancer sa carrière.

Vous avez effectué votre première séance d’entraînement avec le WAT cela veut dire que vous êtes officiellement widadi ? Je ne vous apprendrais rien en vous disant que je suis très content d’avoir officialisé avec le Widad. Maintenant, je pourrais me consacrer à mon travail avec le groupe. Je suis très satisfait de l’accueil qui m’a été réservé que ce soit de la part de la direction du club que du côté du staff technique ainsi que des joueurs. La prise de contact s’est faite facilement, je n’ai pas tardé à commencer ma nouvelle mission

avec les Bleu et Blanc, mission que je compte mener jusqu’au bout pour honorer mon engagement. Ne craignez-vous pas la concurrence ? Pas du tout, je ne suis pas le genre de joueur que la concurrence effraye et si je suis venu au WAT c’est pour travailler davantage en milieu adéquat. Pour progresser au contraire la concurrence n’a jamais été un frein pour un joueur ambitieux. Elle lui sert de moyen pour aller de l’avant et progresser davantage. Tous les joueurs sont appelés à défendre le même objectif, à savoir l’intérêt de l’équipe. Les fidèles du Widad attendent avec impatience de vous découvrir. Qu’avez-vous à leur dire ? Je sais très bien que le Widad de Tlemcen possède un merveilleux public et un véritable connaisseur. Je me contente de lui dire que je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de son attente, je vais travailler dur pour apporter le plus attendu de moi pour l’équipe. Entretien réalisé par S. T. Smain

La rencontre contre H. D. Djadidi prévue dans la soirée d’hier

JSS

CAB

ne défaite mal appréciée par les supporters tlemcéniens qui ont été déçus par ce résultat face à un pensionnaire de la ligue 1 et pourtant il y a eu beaucoup d’enseignements à prendre en compte dans le cadre du cycle des matchs amicaux le WAT et le CAB se sont donné la réplique au stade Hammam Bourguiba où, visiblement, les deux équipes drivées respectivement par Amrani et Latrèche ont effectué beaucoup de changements

en matière de joueurs et cela n’a pas influé sur le match malgré le manque d’automatisme. Les nouveaux joueurs ont toutefois donné du plaisir au public. Les Cabistes étaient plus volontaires et plus réalistes, selon le coach Amrani. “Les joueurs se sont donnés à fond en faisant preuve d’un engagement physique à la limite de la correction sauf que le compartiment défensif a déçu, car c’est un véritable gâchis de voir des défenseurs fragiles sur le porteur du ballon. La satisfaction c’est le milieu de terrain, et à un degré moindre l’attaque”. Beaucoup de travail attend le coach Amrani en ce qui concerne l’axe défensive qui reste le point noir.

LIGUE E1

Le défenseur du CAB qui entame sa deuxième saison avec le doyen des Aurès estime que le stage en Tunisie se déroule dans de très bonnes conditions même s’il regrette un peu l’ambiance familiale en ce mois de Ramadan.

Comment se déroule ce stage de Tunisie ? Dieu merci, il se passe très bien, nous travaillons beaucoup et dur, les conditions sont excellentes ça commence à faire un peu long mais il ne reste pas beaucoup pour rentrer au pays. Vous semblez nostalgique ? J’avoue que l’ambiance familiale du Ramadan me manque beaucoup, tous les joueurs vous le confirmeront mais c’est notre gagne-pain, on doit faire des sacrifices.

Après quelques matchs amicaux, comment évaluez-vous l’équipe et son rendement ? Nous sommes au début de la phase pré-compétitive, on a joué trois matchs amicaux, c’est difficile d’évaluer le niveau de l’équipe car l’entraîneur fait jouer tout le monde pour avoir une idée sur son équipe type mais je peux vous dire que nous avons un effectif riche et que les places seront chères. Sur le plan personnel, est-ce que vous estimez pouvoir vous imposer en titulaire ? C’est l’objectif de tout joueur, je travaille pour m’imposer, ça ne sera pas facile mais il faut se battre avoir confiance en soi et mériter sa place, c‘est de cette manière que je compte m’imposer inch’Allah. Entretien réalisé par W. Y.

Latrèche-Bouchouk, tout est rentré dans l’ordre

Après le clash entre l’entraîneur et son joueur, les deux hommes ont su se parler, se comprendre et se réconcilier. “Ce n’est qu’un petit malentendu” a déclaré Bouchouk, alors que Latrèche estime que son joueur est quelqu’un de festif sans plus et qu’il a compris comment se prendre avec Bouchouk.

CAB-CRBA Fakroun les 8 et 11 août

C’est une double confrontation que l’administration du CAB a conclu avec le CRBA Fakroun qui se trouve sur place à Hammam Bourguiba, un premier match prévu mercredi 8 août à 23 heures et une seconde confrontation arrêtée pour le 15 août à la même heure, avec le match prévu la veille le 14 août contre le CSC. Le CAB atteindra un nombre de six matchs amicaux en attendant trois autres matches dès le retour au pays.

Dernière chance pour Aïssani

Les échos parvenus de Tunisie ne sont pas favorables au gardien Aïssani qui n’aurait pas convaincu le staff technique, contre le CRBAF, ce sera une dernière chance pour l’ex-keeper du MOB. S’il ne confirme pas, il sera libéré et remplacé par un autre gardien avec qui on a déjà pris contact.

La Fédération togolaise insiste sur Sapol et Koundou

Le CAB a encore été saisi par la Fédération togolaise qui insiste que la mise à disposition de ses joueurs Mani Sapol et Koundou pour le match amical du 15 août. Nezzar aurait confirmé la mise à disposition des joueurs 48h avant le match conformément aux règlements FIFA, les joueurs doivent regagner le club 24h après le match.

La joute amicale qui devait opposer avant-hier les Sudistes à la formation de Hassani Deifiâ Djadidi fut décalée d’une journée à la demande des Marocains pour récupérer l’ensemble de leurs joueurs qui ne sont pas tous rentrés.

C

ertains, qui n’ont pas rejoint le groupe pour diverses raisons, ont préféré peut-être prolongé leur congé de quelques jours pour souffler un peu suite aux efforts fournis aux entraînements. Leurs dirigeants ont promis que tout le monde sera présent ce mercredi et le match se déroulera bel et bien ce jour sur le terrain du complexe sportif de Bouskoura, lieu de regroupement des Algériens. Ces derniers sont décidés à confirmer leur dernière victoire devant la JS Massera sur le score de deux buts à un inscrits par Zaidi et Motrani et qui est largement méritée. Les dirigeants de la JS Saoura ont invité pour cette confrontation leurs homologues kabyles, ce sera une occasion pour les responsables de la JSK de connaître un peu les capacités des gars du Sud-Ouest oranais que cette formation est appelée à leur donner la réplique lors de la troisième journée de championnat de ligue 1 qui se déroulera au stade du 20-Août (Béchar).

Les joueurs ont assisté à la rencontre RAJA- JSK

Les membres accompagnateurs et les joueurs de la JS Saoura se sont déplacés avant-hier soir au stade Mohamed-V situé à une trentaine de kilomètres de leur lieu de regroupement pour assister à cette empoignade RAJA-JSK même amicale elle était très disputée. Ils étaient satisfaits du rendement des poulains de Fabbro devant une grosse pointure du championnat marocain qui eurent par la même occasion une petite idée sur les capacités des Canaris qu’ils vont rencon-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

trer dans un mois environ pour le compte de la troisième journée de championnat à Béchar.

Ibout non retenu

Quant au jeune attaquant du Mouloudia de Hassasna conseillé par un proche du club estimant qu’il apportera le plus attendu aux Vert et Jaune, le staff technique ne voulait pas lui signer de contrat tant qu’il ne l’a pas vu jouer et voir ensuite ses qualités s’il sera apte ou pas à faire partie de son effectif pour la saison prochaine. Il l’a aligné contre la JS Massera sans convaincre, la seule et unique solution c’était de se passer de ses services afin qu’il rentre chez-lui à Alger et faire vite de trouver un club preneur car le temps presse, il ne reste que quelques jours pour la clôture des signatures.

Tebbal blessé

L’attaquant Tebbal, qui souffre d’une blessure contractée contre l’équipe marocaine de la JS Massera, était dispensé aux deux dernières séances d’entrainement. Le staff médical lui prodigue les soins nécessaires pour qu’il soit rétabli le plus vite possible et rejoindre ses camarades pour continuer à bosser en cette période de stage qui se déroule à Casablanca. D’après un membre accompagnateur, le joueur pourrait rater encore deux ou trois entraînements à cause de la méchante blessure causée par l’intervention un peu musclée d’un adversaire, le médecin de l’équipe doit faire son possible pour que l’ex-joueur du WA Tlemcen sera sur pied bien avant la fin du stage.

Bousmaha reprend du service

Le jeune milieu de terrain Bousmaha, qui souffrait ces derniers temps d’un petit bobo l’empêchant de rejoindre ses camarades pour s’entraîner tous ensemble, est rétabli grâce aux soins intensifs qui lui ont été prodigués par le médecin de l’équipe. Il se sent très bien en ce moment, a repris du service en se contentant d’effectuer seul des tours de piste et quelques exercices. O. A.


MSPB

LIGUE E2

OÙ VA LE MOULOUDIA ?

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

Leblalta déçu …

Le défenseur central du MSPB, l’un des cadres autour duquel les dirigeants veulent bâtir la nouvelle équipe, n’a pas encore rejoint les entraînements en raison du non règlement de ses arriérés de salaire, comme promis par les dirigeants. Lui qui pensait que la nouvelle administration allait être au rendez-vous a été déçu de ne rien voir venir.

Bouzid, nouvel entraîneur des gardiens

C’est la grande question que se posent les supporters, à moins d’un mois du début du championnat. Tout est précaire dans la maison MSPB.

L

es décisions de façade ne peuvent en aucun cas cacher le grand malaise que vit un aussi grand club populaire. C’est bien beau d’entamer la préparation et d’exhiber un préparateur italien, mais dans quel état d’esprit sont les joueurs ? Du moins, ceux qui restent de l’effectif. Personne ne peut ignorer que ces joueurs ont accepté de faire des sacrifices en cédant quelques mois de salaire et en acceptant de le revoir à la baisse pour la nouvelle saison, mieux encore, ils ont rejoint les entraînements sans conditions. En contrepartie, ils attendent un geste des dirigeants. Pour le moment, les nouveaux patrons du club sont noyés dans les procédures administratives et les dettes qui s’accumulent chaque jour, au point où l’engagement auprès de la Ligue professionnelle de football n’a pas encore été honoré à ce jour. Et ce, sans parler de la levée de l’interdic-

Alors que l’on a annoncé Salim Benmihoub comme entraîneur des gardiens, un grand revirement s’est effectué dans la décision des dirigeants qui se sont rétractés et ont opté pour Bouzid Lakhdar, ancien gardien et entraîneur qui vient de rentrer d’Arabie Saoudite où il drivait un club de deuxième division. Il rejoindra le staff technique dès la signature de son contrat.

Zidani s’est occupé de l’équipement

tion de recrutement qui vaut un milliard. Une situation très difficile, qui nécessite la mobilisation de toutes les forces vives du club. Ce n’est plus une affaire des dirigeants en place, mais une affaire qui doit concerner tout le monde y compris les autorités locales. Ce n’est plus le

moment de chercher des coupables et des responsables à cette situation, car toute la famille du Mouloudia est impliquée de près ou de loin. La fuite en avant n’a jamais été une solution, car le risque est grand et le MSPB peut perdre son statut de club professionnel. A bon entendeur... W. Y.

Alors que tout le monde pensait que Zidani s’était retiré, ce dernier s’est déplacé lundi à El-Eulma où il s’est chargé de l’achat des équipements pour la dotation des joueurs aux entraînements et pour les matches amicaux, un geste qui dénote que Zidani n’est pas près de quitter le navire et qu’il compte vraiment y rester; c’est peutêtre une bonne chose pour le club, l’avenir nous le dira.

Rebgui signe à l’ABM

Après avoir rompu les négociations avec les dirigeants du MSPB, Rebgui a aussitôt opté pour l’ABM. La décision de la CRL/FAF qui vient de le libérer en sommant le MSPB de lui payer 300 millions relatifs à ses arriérés de salaire a été pour beaucoup dans son choix de qquitter le Mouloudia. W. Y.

Rahmouni aura-t-il le temps ? Une équipe encore en chantier

MOB

E

15

C’est du moins ce qui ressort, lors de la joute amicale disputée contre l’équipe “espoir” du MOB, entraînée par Djelloul Meddas.

ses cartes. Car, pour nous, il n’y a pas d’autre objectif que celui de l’accession”. Il est vrai que l’entraîneur des Vert et Noir ne veut, en aucun cas, mettre la pression sur ses joueurs, mais, ne dit-on pas que, parfois, la pression donne des ailes et amène les joueurs à se surpasser ? D’ailleurs, dans l’entourage des dirigeants, l’on s’attelle à affirmer haut et fort que Rahmouni est maître à bord sur le plan technique et qu’il assurera, soit l’échec, soit la réussite.

n effet, et même si cela demeure un simple match d’application, beaucoup reste à faire et des carences sont apparues au grand jour. Point de cohésion, des joueurs livrés à eux-mêmes et un jeu décousu. Une équipe en chantier qui demande de la patience pour être mise sur rails. “Certes beaucoup reste à faire, mais nos joueurs ont beaucoup de qualité”, nous a-t-on répliqué avant d’ajouter : “Il reste quelques réglages à faire et tout rentrera dans l’ordre”. Peut-on dire plus que cela ? Plusieurs observateurs sportifs commencent à s’interroger si Rahmouni aura suffisamment de temps pour préparer son équipe au rendez-vous de la compétition. Mieux, lui qui a déclaré qu’il jouerait pour une place honorable; va être confronté à l’exigence des Crabes qui ne jurent que par … l’accession.

Zoubiri, un feuilleton lassant !

L’accession, le mot d’ordre des Crabes …

Après le match amical contre les “espoirs” du MOB, les Crabes sont sortis du stage, quelque peu, déçus par cette première prestation de leur équipe. Les Crabes ont préféré, alors, accorder des circonstances atténuantes à Rahmouni et son staff et, dans ce sens, ils nous ont confié : “On est déçus, on s’attendait à mieux. Mais, qu’importe, c’est une nouvelle équipe et cela va demander du temps pour qu’elle retrouve tous ses mécanismes et ses repères”. Cependant, les Crabes exigent dés maintenant, l’accession. Pour eux et, du moment que Rahmouni a avoué que l’effectif de la nouvelle saison est meilleur que celui de l’exercice

précédent, alors, il ne peut jouer que pour l’accession. Et là, aussi, ils nous ont avoué : “Du moment que Rahmouni crie sur tous les toits que l’effectif actuel est meilleur, l’on se demande pourquoi il n’affiche pas carrément

Comment peut-on imaginer, encore, dans un club professionnel qui se respecte dans le cas de … Zoubiri ? Ni actionnaire, ni sponsor. Un homme qui ramène avec lui trois (03 joueurs, les impose au staff technique et aux responsables, accorde quelques chèques au club et ne se proclame même pas en tant que sponsor. Une attitude nouvelle dans le monde du football algérien, en général et mobiste, en particulier. Dans ce cas là, que devient l’avis de … Rahmouni, lui qui ne cesse de déclarer à qui veut l’entendre que, seuls les joueurs ayant des capacités techniques feront partie de son effectif ? Si tout cela est en train de se faire, c’est parce que le MOB a un problème d’argent, selon le chargé de communication, les caisses du club sont vides. Point d’investisseurs, point de subventions et point de … sponsors ! Mais, d’autres voix se sont récemment élevées pour dire que tout cela n’est qu’un scénario émis par l’équipe dirigeante pour que les Crabes accordent des circonstances atténuantes quant à l’objectif du club pour la nouvelle saison. Un scénario qui n’aura pas abouti, puisque les Crabes ont exigé, d’abord et avant tout l’accession. Quant à l’argent, ces mêmes voix estiment que les caisses du club ne sont pas aussi vides qu’on ne le … prétend ! A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Peu convaincant !

En match amical contre leur équipe “espoir”, les Vert et Noir se sont neutralisés sur un score nul d’un but partout, après avoir été menés à la marque, en première mi-temps.

* 2eme match amical …

Les poulains de Rahmouni disputeront un deuxième match amical contre l’équipe de Kherrata, ce jeudi à 22h30. Notons qu’actuellement les mobistes se trouvent en stage à l’hôtel des Hammadites.

* Recrutement clos, mais …

Au MOB, le recrutement est clos, mais, selon des indiscrétions, Rahmouni voudrait renforcer son effectif par deux autres joueurs : un libéro et un attaquant.

* Zoubiri et … l’équipement !

L’équipement du MOB serait pris en charge par Zoubiri, en tant que … sponsors. D’ailleurs, Uhlsport serait aussi intéressé de “sponsoriser” en équipement les Vert et Noir, jusqu’à présent rien n’a été tranché. A. Z.


Retour des cadres BENAYAD :

près avoir boudé les trois premières séances à cause d’un désaccord financier avec

PUBLICITÉ

l’ancienne équipe dirigeante, ces joueurs sont revenus à de meilleurs sentiments. Ils ont, en effet, fini par trouver un terrain d’entente avec les membres de la cellule de crise fraîchement installée. Un retour qui va certainement soulager les supporters des Rouge et Blanc, qui craignaient fort que ces n’allaient pas joueurs reprendre le chemin des entraînements. Le compte bancaire de la SSPA/CRT, domicilié à l’agence CPA Témouchent, vient d’Aïn d’être alimenté d’une somme de l’ordre de 15 millions de dinars (1,5 milliard de

centimes). C’est ce qu’a assuré une source proche du club. Cette manne rentre dans le cadre des subventions promises par les plus hautes autorités du pays au profit des clubs des Ligues I et II. aux dernières Cependant, nouvelles, on a appris que le compte en question a été bloqué par décision de justice. Gravement endetté, le Chabab a vraiment besoin d’un miracle pour s’en sortir. Un miracle qui ne sera possible que si les négociations entamées avec les anciens dirigeants aboutissent à un accord qui permettra le déblocage du compte. B. Med

REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONSERVATION DES FORETS DE LA WILAYA DE GHARDAIA NIF : 099547075053009

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHES N° 09/2012 En application des dispositions de l’article 125 du décret présidentiel n°10-236 du 07 octobre 2010, portant règlement des marchés publics modifié et complété, la Conservation des forêts de la wilaya de Ghardaïa informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 04/2012 publié dans les quotidiens nationaux Magreb Aoussat en langue arabe le 20/05/2012 et Maracana en langue française le 21/05/2012 et le BOMOP, portant “Réalisation projet de proximité et de lutte contre la désertification, localité Erg commune Menea” , qu’à l’issue de l’évaluation des offres techniques et financières, les résultats sont portés dans le tableau suivant :

N° du lot 01 02 03

Entreprises retenues DJOUIBER Abdelkader

Désignation Aménagement des puits pastoraux (04) unités

Réalisation BEN OUDA Ali seguia 10000 ML /

Travaux de conservation des eaux et des sols (Fixation de dunes)

Note offre technique/70

Offre financière (DA)

Classement

Délai de réalisation (mois)

NIF

Observation

33,00

1.997.845,20

01

01

197547020049721

44,75

25.447.500,00

01

08

194217140317149

Offre moins disante

Lot infructueux

Offre moins disante

Les soumissionnaires contestant ce choix, peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Ghardaïa, dans un délai de 10 jours, à compter de la date de parution de cet avis dans la presse nationale. Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N° 931 646

Le jeune attaquant samiste Benayad Mourad parte de la reprise des entraîments de la bonne ambiance qui règne dans le groupe et de la qualité à l’effectif qu’il estime, capable de relever le défi.

Alors Mourad vous avez repris les entraînements n’est ce pas ? Malgré le carème et la chaleur qui sevit actuellement dans le pays le groupe est entrain de faire un bon boulot tous les jours sont armés d’une grande volonté pour revoir une bonne prospection d’inter-saison. Comment jugez vous le recrutement ? Il est très tôt d’émettre un quelconque jugement cependant je sais que la direction en

SAM

“On relèvera le défi”

La séance d’entraînement de lundi qui s’est déroulée au complexe sportif Omar-Ouacif a été caractérisée par la présence des cadres de l’équipe, à l’image de Kambouz, Mouffok, Belmoulay, Rachedi et le gardien Bellallam.

A

LIGUE 2

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

CRT

16

concertation avec le staff technique est entrain de cibler les éléments pour combler les départ des cadres de l’équipe, le SAM aura certainement un autre visage avec l’arrivée d’autres éléments je souhaite quand même bonne chance à mes anciens coéquipiers qui ont décidé de changer d’air c’est leur droit absolu le football est ainsi fait. Pour ce qui est de votre question je pense que leSAM dispose d’un réservoir de jeunes joueurs qui peuvent facilement mener l’équipe à bon port si on leur accorde la confiance.

Pensez-vous que le SAM aura son mot à dire cette saison ? Avec ca politique de rajeunissement pratiquer par la direction du club on a constaté que le groupe est constitué essentiellement de jeunes joueurs talentueux avec le travail on pourra progresser et relever les défis et pourquoi pas jouer les premiers rôles. Aoun Laïd Boualem

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Adrar Direction de la santé et de la population Numéro d’identification fiscale 096601019029431

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

En application des dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction de la santé et de la population de la wilaya d’Adrar, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 08/DSP/WA/2012, relatif à l’acquisition des équipements pour les hôpitaux de la wilaya (lot n° 12 : Equipement du réseau des fluides médicaux) portant acquisition des équipements pour les hôpitaux de la wilaya (lot n° 12 : Equipement du réseau des fluides médicaux), publié dans les quotidiens nationaux Al Mouharir du 04/06/2012 et Maracana du 05/06/2012, qu’à l’issue de l’évaluation des offres, le marché relatif à cette opération est attribué provisoirement pour la société suivante : Lot n° 12

d’équipements

Type

Soumissionnaire retenu

Numéro d’identification fiscale

Délai de livraison

Note/100

Montant de l’offre

Equipement du réseau des fluides médicaux

SARL B. S. MEDICAL

000806018580301

30 jours

97,20

31.016.115,00

La Direction de la santé et de la population de la wilaya d’Adrar invite les autres soumissionnaires qui sont intéressés de se rapprocher de ses services, au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière. Conformément à l’article 114, les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Adrar dans un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP.

Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N° 932 819

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E2

17

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

Une mise à mort programmée !

USMB

Le club blidéen à la dérive

C’est l’incertitude au sein de la famille sportive blidéenne qui voit en ces moments une situation des plus complexe semblable à celle vécue dans les années 2000, où les Zahaf, Ferrouki et autre Benchadi se bousculaient au portillon pour prendre la direction du club amateur blidéen, ce dernier a connu des conséquences fâcheuses.

A

l’heure actuelle on n’a aucune idée sur la personne qui va prendre les commandes du club avec le statut acquis depuis deux saisons de professionnel ou celui d’amateur (CSA). A présent le président sortant Zaïm Mohamed qui compte se retirer des affaires du club et actionnaire majoritaire de la SSPA/USMB, c’est le seul qui détient les clés du dénouement de cette situation qui a mis dans l’embarras les inconditionnels de l’USMB, et qui a trop duré sinon le passage à l’amateurisme ou bien les clés seront mis pur et simple sous le paillasson. A l’instant, le président Zaïm Mohamed n’a pas officialisé le dossier du protocole d’accord chez le notaire, en raison que les personnes qui se sont manifestées pour prendre la direction du club n’avaient pas la consistance financière aisée et le soutien des hommes d’affaires qui ont promis monts et merveilles une fois que l’ex-boss de

NAHD

Le voyage en Tunisie devrait se faire par route Le voyage vers la Tunisie et plus

précisément vers la ville de Gamart qui est tout proche de Tunis devrait se faire par route, selon des sources de la direction. En effet, celle-ci n’a pas pu régler le problème de la billetterie étant donné que toutes les places sont réservées à bord d’Air Algérie. Les dirigeants souhaitent donc régler ce problème ou à défaut ils devront se rendre par route vers Tunis comme le font la majorité des équipes qui se rendent en Tunisie.

Saïbi se libère

On apprend que l’ex-attaquant du NAHD,Youcef Saïbi a réussit à se libérer et à obtenir sa lettre de libération après avoir déposé son contrat au niveau de la commission des litiges. La direction pensait avoir gain de cause étant donné qu’elle avait ramené un huissier de justice pour constater ses absences, mais ce dernier avait contrecarré cela en déposant un certificat médical prouvant sa blessure au niveau du genou. Le joueur a de nombreux contacts notamment de l’ASK, le MCEE qui souhaitent l’avoir dans leur effectif.

LeLeststaff aff technique a signé asoofficiellement n contrat

signé son contrat avec la direction. Un contrat d’une durée d’une année pour Zemiti, Aïder et Boumaâchouk ont été signés donc avant-hier soir au bureau du président, Ould Zemerli, qui a officialisé leurs venues.

l’USMB (Zaïm Mohamed) avait remis les clés de la SSPA/USMB.

Les supporters dans l’expectative

Au vu de cette crise qui secoue encore le club blidéen, ne plait guerre aux fans de l’USMB, sont sous l’effet de l’inquiétude et attendent un signe porteur d’espoir celui de voir le club sortir d’un tunnel qui ne dit pas son nom, au moment où l’avenir des Vert et Blanc ne s’est toujours pas dessiné.

Kabla veut quitter le club

Zaïm Mohamed. N’avait pas réussi sa saison comme il l’espérait avec l’USMB, Kabla Salim s’est contenté de jouer quelques matches en équipe seniors et le reste avec celle des U 23. Avec la crise qui ronge le club cette saison, il songe à changer d’air, en fait il réclame sa lettre de libération pour rejoindre l’un des clubs qui l’ont sollicité toujours lié par contrat jusqu’en 2013. Devant l’insistance du joueur pour avoir ses papiers sans contrepartie, son club employeur lui doit plusieurs mensualités, non encore perçues le joueur Kabla n’a pas trouvé d’interlocuteur en face pour solutionner ce problème,

en raison que le club est toujours sans patron. “Pour moi les choses ne sont pas claires, car je veux avoir ma lettre de libération, je refuse carrément une nouvelle saison à Blida, c’est pour cela j’ai demandé au président Zaïm de me comprendre et de me faciliter la tâche pour rejoindre un club au sein de lequel j’aurai un volume de jeu plus conséquent et assurer mon avenir, je ne sais pas actuellement ce que réserve l’avenir pour l’USMB sinon je serai dans l’obligation d’opter à la méthode employée par nos camarades Belkheir et Djerroudi qui ont eu gain de cause au niveau de la CRL/FAF”, nous dira Kabla. T. A.

Chache renvoyé par Zemiti

Il aura même réclamé sa lettre de libération par le biais d’un proche au président sortant

L’ex-attaquant de l’USM El Harrach, Chawki Chache, a été renvoyé par le coach, Farid Zemiti, qui a décidé de ne pas le retenir dans l’effectif en prévision de la saison prochaine, malgré le fait que ce dernier a signé son contrat avec l’équipe.

L

e joueur, n’a semble-t-il pas donné satisfaction que ce soit lors des séances d’entraînement ou au cours des deux matchs amicaux auxquels il a pris part. L’arrivée de ce dernier n’avait pas fait, d’ailleurs, l’unanimité au sein du club, puisque de nombreuses personnes avaient assuré que ce joueur n’est pas dans la mesure de donner un plus à l’équipe étant donné qu’il est arrivé à saturation et qu’il n’a pas réussi à s’imposer là où il est passé ces dernières années. Par ailleurs, le staff technique pense qu’il n’est pas

possible de le retenir étant donné que de nombreux joueurs sont dans son poste et sont nettement mieux que lui, à l’image de Madi, Harhouz, et autres Moundji. Le joueur, lui, semble déçu d’autant plus qu’il souhaitait se relancer au NAHD avant qu’il ne soit stoppé par cette décision des dirigeants du Nasria et par l’entraîneur, Zemiti, qui est tenu par filtrer l’effectif et ne garder que 25 joueurs pour cette saison comme le stipule le règlement de la LFP. Par ailleurs, et pour ce qui est du milieu de terrain de l’équipe, Fayçal Moundji, qui boycotte les entraînements depuis quelque temps, il devrait obtenir gain de cause, étant donné que les dirigeants le convaincront dans les toutes prochaines heures de revenir en contrepartie d’une augmentation du salaire, sachant qu’il ne peut pas continuer à jouer sans rien obtenir en contrepartie chose que les joueurs ont compris.

Krifali pense saisir la commission des litiges

Le jeune attaquant de l’USM Blida, qui s’entraîne actuellement avec le NAHD, Krifali, devrait saisir la commission des litiges de la FAF pour demander sa lettre de libération étant donné qu’il est resté sans les cinq mensualités qu’il n’a pas perçu la saison passée. Le joueur espère qu’il soit rétabli dans ses droits et qu’il obtiendra sa lettre de libération.

Khaïther a repris les entraînements

Le latéral droit du Nasria, Samir Khaïther, a enfin de compte repris les entraînements avec l’équipe après s’être entendu avec un membre de la direction. En effet, le joueur a eu une discussion avec le dirigeant, Bouderouaya, qui l’a rassuré et qui lui a demandé de reprendre, lui promettant de le rencontrer lors des prochaines heures. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

UN BON TEST POUR LES ARBÉENS

RCA

EN AMICAL : RCK 0 RCA 1

Les poulains de Boubjaarane ont livré cinq rencontres amicales toutes disputées à l’extérieur la première face au NARB Réghaiai soldée sur le score de un but dans chaque camp, la seconde devant un adversaire de ligue 1 le CR Bélouizdad s’inclinent sur le score de deux buts à zéro malgré la volonté de ses jeunes pour réaliser le meilleur résultat possible devant le finaliste de la derniére coupe d’Algérie.

L

LIGUE E2

a troisième contre une vieille connaissance l’USM ALGER une autre défaite (3-1) due aux nombreuses erreurs commises par les défenseurs durant la première mi-temps en dépit de leur sursaut d’orgueil pour la suite de la partie le résultat reste

PUBLICITÉ

inchangée. La quatrième les a opposée au Cati qu’ils remportent sur le résultat de trois buts à un pourtant l’adversaire était très difficile à manier ses joueurs utilisèrent dés fois tous les moyens nécessaires pour contrer les attaquants d’Ezzerga « on dirait que nos adversaires jouaient une très importante rencontre en plus des efforts fournis pratiquent de temps à autre un peu l’antijeu » souligne Nézouani. Enfin pour la cinquième les Bleu et Blanc ont affronté dans la soirée d’avant-hier le RC Kouba au stade Benhadad la partie a été trés disputée en première mi-temps les visiteurs sont parvenus à trouver le chemin des filets dés la deuxième minute de jeu par l’intermédiaire de Haouti reprenant d’une jolie tête un coup franc botté de la droite. Les Bleu et blanc étaient plus menaçants par la suite sans pour autant ajouter d’autres réalisations par manque de concentration des attaquants à l’approche des buts adverses. L’entraineur a aligné une équipe composée par les anciens et nouveaux soit un mélange était satisfait de la prestation de ses éléments et pense reconduire le même effectif pour la rencontre d’aujourd’hui face à l’USMH.

Les dirigeants du RCA En force

Les dirigeants d’Ezzarga étaient présents en force avant-hier au stade Benhadad ont pris place dans la tribune officielle pour suivre le match aux côtés de

Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N° 932 939

quelques anciens joueurs Koubéens et d’autres équipes du centre .Ils prouvent leur fidélité a leur équipe ce qui ne fait que motiver les camarades de Charfaoui à consentir des efforts supplémentaires en cette préparation afin d’être au top avant la reprise prévue début du mois de septembre.

Un second match entre les deux formations prévu e 16 Août

Une deuxième manche entre les deux teams est prévue comme le laissent entendre les proches d’Ezzerga le 16 de ce mois reste maintenant à savoir le lieu de son déroulement soit au stade Lavigerie ou Benhadda . Elle s’annonce d’ores et déjà très disputée d’un côté les Arbéens veulent confirmer que leur dernière victoire est méritée ,de l’autre les Koubéens feront tout pour prendre leur revanche. Les supporters des Bleu et Blanc vont se déplacer cette plus nombreux que lors de premier match pour donner de la voie a leurs joueurs afin d’arracher un autre succès devant ce même adversaire» Même en match amical les supporters n’hésitent pas à se déplacer en masse pour encourager leur équipe leur donne plus de mordant aux joueurs pour aller toujours de l’avant afin de leur procurer du bonheur et de la joie …. » Précise Ferchichi . Oukili Ali

Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N°932 940

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


19 Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012 INTERN NATIONAL LE A. INIESTA : «Song est un prodige» AZPILICUETA contre 10 M€ + Kakuta ? Auteur d'une saison convaincante avec Arsenal, le milieu défensif Alexandre Song (24 ans, 34 matchs et 1 but en Premier League en 2011-12) attire les convoitises du FC Barcelone et l'admiration d'Andrès Iniesta (28 ans, 27 matchs 2 buts en Liga en 2011-12). "C'est un prodige. Je ne sais pas depuis combien d'années il joue mais on ne l'a pas découvert cette année. C'est un très bon joueur et j'ai vu dans les médias qu'il pourrait nous rejoindre. Si c'est le cas, nous l'accueillerons aussi bien que possible. S'il vient au Barça, c'est qu'il a les capacités pour y jouer, ça ne fait aucun doute", a confié Iniesta à Sky Sports.Une marque d'estime manifeste de la part de l'Espagnol, le Camerounais devrait apprécier. Arsène Wenger un peu moins, à l'idée de voir son milieu nourrir des idées d'ailleurs.

Brandao trop gourmand

Réticent à l'idée de dépenser les 13 M€ exigés par l'Olympique de Marseille, Chelsea aurait trouvé une solution alternative pour enrôler le latéral droit Cesar Azpilicueta (22 ans, 30 matchs et 1 but en L1 en 201112).Selon le DailyMail, les

T. Silva fantastique et charismatique

Qualifié pour la finale des Jeux Olympiques de Londres avec le Brésil, le latéral droit de Manchester United Rafael (22 ans, 12 matchs en Premier League en 2011-12) ne tarit pas d'éloges sur son compatriote Thiago Silva (27 ans, 27 matchs et 2 buts en Serie A en 2011-12). "Il est incroyable, il est charismatique. Il veut tous nous aider. C'est un joueur fantastique. Thiago parle toujours sur le terrain pour nous aider. C'est très important pour l'équipe", s'est exclamé le défenseur auriverde en conférence de presse. Les supporters du Paris SaintGermain devront patienter jusqu'au 15 août au moins avant de découvrir le Brésilien.

Annoncé depuis plusieurs jours du côté d'Ajaccio, l'attaquant Brandao (32 ans, 17 matchs et 1 but en L1 en 2011-2012) ne devrait finalement pas poser ses valises en Corse. Selon L'Equipe, l'ancien Marseillais se montrerait bien trop gourmand financièrement et réclamerait un salaire annuel de 1,2 million d'euros, avec une prime à la signature comprise entre 500 000 et 800 000 euros.Le club corse n'a pas les moyens de satisfaire les exigences du Brésilien, tout comme Saint-Etienne, qui aurait également songé à l'ex-Olympien, révèle le quotidien sportif.

Zidane plus heureux sur le terrain Le héros du 12 juillet 1998 Zinedine Zidane, qui a raccroché les crampons depuis 2006, s'apprête à passer ses diplômes d'entraîneur au Real Madrid. Mais l'ancien international français (108 sélections, 31 buts) regrette toujours les terrains. "Si vous me demandez si je suis plus heureux dans ma nouvelle vie que la précédente, je vous

répondrais que non. Il est clair que j'étais plus heureux sur un terrain de football. C'est la vie dont j'ai toujours rêvé", a confié ZZ au magazine Finanzas. Dans un contexte nettement plus polémique, l'ancien N°10 des Bleus a également conforté son avis favorable envers la loi sur la taxation à 75% envisagée par le chef d'Etat François Hollande.

Liverpool veut 27 M€ pour Agger !

Le FC Barcelone reverra certainement ses plans. En quête d'un défenseur central supplémentaire, le club catalan avait couché le nom de Daniel Agger (27 ans, 27 matchs et 1 but en Premier League en 2011-12) en très bonne

position sur ses tablettes. Mais d'après le Guardian, Liverpool serait prêt à céder le Danois… pour 27 millions d'euros. De quoi effrayer les Blaugrana qui devraient logiquement se tourner vers d'autres pistes.

Llorente pas insensible à la C1

Malgré les échecs sur les dossiers de Robin van Persie (Arsenal) et de Luis Suarez (Liverpool), la Juventus Turin continue d'écumer l'Europe en quête d'un serial buteur.Selon le site espagnol Fichajes, les Bianconeri songeraient désormais à l'attaquant de l'Athletic Bilbao Fernando Llorente (27 ans, 32 matchs et 17 buts en Liga en 2011-2012) et pourraient soumettre une offre

comprise entre 20 et 25 M€ et offrir un salaire de 4,5 M€ par an.Le buteur, en froid avec son entraîneur Marco Bielsa, ne serait pas insensible à l'idée de disputer la Ligue des Champions. L'Espagnol aurait d'ailleurs demandé à son club de patienter avant de l'inscrire sur la liste des joueurs qualifiés pour disputer l'Europa League, ce qui le priverait de C1 en cas de transfert.

Le Bayern ferme Le Caennais la porte pour Niang hors Robben de prix ?

Comme nous vous l'annoncions récemment, l'Inter Milan lorgnerait le milieu offensif du Bayern Munich Arjen Robben (28 ans, 24 matchs et 12 buts en Bundesliga en 2011-2012). Néanmoins les Nerazzurri ont rapidement déchanté.Comme l'annonce la Gazzetta dello Sport ce mercredi, le Néerlandais est un pilier du club bavarois et vient de renouveler son contrat jusqu'en juin 2015, avec à la clé un salaire annuel de 5 M€. Les Allemands n'ont nullement l'intention de céder leur joueur parfois critiqué pour son égo surdimensionné. L'entraîneur interiste Andrea Stramaccioni ne verra très certainement pas la paire Robben – Wesley Sneijder (28 ans, 20 matchs et 4 buts en Serie A en 2011-12) dont il rêvait.

Après lui avoir permis de visiter ses installations, le Milan AC serait prêt à formuler une offre à Caen pour son espoir M'Baye Niang (17 ans, 23 matchs et 2 buts en L1 en 2011-12). Seulement, selon le Corriere dello Sport, les Rossoneri seraient une nouvelle fois réticents à dépenser une somme conséquente. Les dirigeants normands avaient déjà refusé une proposition d'Arsenal à hauteur de 6 M€. Le club lombard pourrait soumettre une offre de prêt avec option d'achat.

Blues pourraient renvoyer un de leurs éléments en France. Prêté à Dijon la saison passée, le milieu offensif Gaël Kakuta (21 ans, 13 matchs et 4 buts en L1 en 2011-12) pourrait être proposé à l'OM, en plus d'une offre avoisinant les 10 M€.

Un ultimatum pour Modric

Le bras de fer entre le Real Madrid et Tottenham se poursuit autour du Londonien Luka Modric (26 ans, 36 matchs et 4 buts en Premier League en 2011-12). Les Merengue ont augmenté leur offre mais ne se plieront pas aux exigences des Spurs.Le Mirror annonce en effet que le président madrilène Florentino Perez aurait soumis une offre de 30 M£ (38 M€), contre les 27 M£ (34 M€) auparavant, mais ne négociera pas au-delà. Le président des Spurs Daniel Levy reste pourtant inflexible et exige plus de 45 M€. José Mourinho aurait appelé en personne Levy pour le convaincre, sans succès jusqu'à présent.

Pepe optimiste avant le Barça

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Actuellement en tournée de pré-saison aux Etats-Unis avec le Real Madrid, le défenseur central Pepe (29 ans, 29 matchs et 1 but en Liga en 2011-12) reconnaît que l'état de forme des Merengue n'est pas optimal mais se veut rassurant avant la Supercoupe d'Espagne qui les opposera au FC Barcelone le 12 août. "Nous sommes fatigués, mais c'est normal à ce moment de la pré-saison. Mais c'est une bonne chose. On devrait être bien prêts pour le début de la saison. Il n'y a pas à s'inquiéter", a confié le Portugais en conférence de presse. Le Real tentera de détrôner les Blaugrana, triples tenants du titre. Une rencontre dans laquelle Pepe sera sollicité notamment dans son duel souvent musclé avec Lionel Messi.


20

CITE PUBLIC

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population de la wilaya de Batna Etablissement public hospitalier de Aïn Touta NIS N° / 000705455083826

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Offre national restreint N° 01/2012 Pour l’acquisition de produits pharmaceutiques

Conformément aux dispositions des articles 114 et 125 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel N° 12/23 du 18/01/2012, le directeur de l’Etablissement public hospitalier de Aïn Touta informe l’ensemble des intéressés que la commission d’évaluation des offres a prononcé «l’attribution provisoire de l’appel d’offres national restreint N°01/2012 portant L’Acquisition de produits pharmaceutique». Les concernés par cet avis sont invités auprès de l’EPH de Aïn Touta pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière dans un délai de 03 jours à compter du premier jour de la publication du présent avis. MIN TTC après révision

Entreprise

Lot 01 consommables général Lot 02 : Sondes Lot 03 Ligatures Lot 04 : Réactifs de laboratoire

Sarl MM diagnistic - Batna NIF : 000205022304122 Sarl MM diagnistic - Batna NIF : 000205022304122

Infructueux (manque de ressources financières)

Note

207 558,00

622 674,00

80/64

1 459 762,20

4 379 286,60

80/64

Infructueux (manque de ressources financières)

Infructueux (manque de ressources financières)

Lot 05 : Dispositif de dialyse

Lot 06 : Produits de pansement

MAX TTC après révision

Sarl Socothyd - Alger NIF : 099935072289466

1 920 743,37

5 762 230,11

80/63

Les soumissionnaires non retenus se considérant lésés ont un délai de 10 jours pour introduire un recours conformément à la réglementation en vigueur. Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N° 932 806

Wilaya de Blida Daïra de Blida Commune de Blida Direction des finances et des affaires publiques Bureau des marchés publics N° 656/2012

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

Un avis d’appel d’offres national restreint est lancé pour la

Réalisation des travaux de viabilisation et des murs de clôture du siège des EPIC (S) cité Aboudi Blida.

Seules les entreprises classées de catégorie 2 et plus dans le domaine du bâtiment, travaux publics ou hydraulique comme activité principale, peuvent consulter et retirer le cahier des charges auprès de la commune de Blida - bureau des marchés publics 1er étage, contre paiement de frais de tirage fixés à (mille dinars) 1000 DA, effectués auprès de la commune de Blida indiquée dans le cahier des charges. Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires en cours de validité, certifiées copies conformes décrites ci-après : Offre technique : Déclaration à souscrire dûment remplie et signée Certificat de qualification en cours de validité Instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée Registre du commerce Numéro d’identification fiscale (NIF) Extrait de rôle apuré Mise à jour CACOBATH originale Mise à jour CNAS et CASNOS Casier judiciaire original Statut de la société SARL, EURL, SNC moyens humains et matériels + référence professionnelle Bilan comptable des trois (3) dernières années (chiffre d’affaires des trois dernières années) Planning prévisionnel des travaux Note technique comprenant la méthodologie du travail à adopter Attestation des maîtres d’ouvrages

Offre financière : Lettre de soumission dûment remplie et signée Cahier des prescriptions spéciales (CPS) paraphé Cadre du bordereau des prix unitaires et du devis quantitatif - estimatif dûment rempli et signé Sous-détail des prix

Les offres accompagnées des pièces réglementaires décrites à l’article 51 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 devront être déposées à la commune de Blida Bureau des marchés publics - 1er étage, sous double enveloppe cachetée et anonyme. L’enveloppe extérieure devra porter la mention indiquant le projet : Commune de Blida Soumission à ne pas ouvrir Avis d’appel d’offres national restreint

projet : Réalisation des travaux de viabilisation et des murs de clôture du siège des EPIC (S) Cité Aboudi - Blida La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution du présent avis d’appel d’offres national restreint dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les offres doivent être déposées le 21e jour à compter de la 1re parution de l’appel d’offres avant à 12h. La validité des offres des soumissionnaires est fixée à (3) mois augmentée de la durée de préparation des offres à compter de la date de dépôt des offres. La séance d’ouverture des plis sera faite le jour de la date limite de dépôt des offres à 14h au niveau du siège de la commune de Blida. La séance d’ouverture des plis est publique, les entreprises soumissionnaires y sont cordialement invitées, si le jour de l’ouverture des plis coïncide avec un jour férié ou un week-end, l’ouverture se fera le jour qui suit.

Maracana N° 1801 — Jeudi 9 Août 2012 - ANEP N° 932 942

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N°1800 — Mercredi 8 Août 2012

Ramadan karim *Une table bien garnie* Salade de carottes marocaine

Zaalouk d'aubergines

½ c à soupe de tomate en conserve 100 ml d'eau 1 c a café de cumin en poudre. Sel et poivre noir du moulin 1 piment fort (facultatif) 1/2 c à café de carvi (facultatif) du persil haché pour la garniture Olives noires ou vertes pour la garniture Œufs à la coque pour garnir (facultatif) De jus de citron

Ingrédients: 500 gr de carottes. 1 c à soupe d'huile d'olive. 3 gousses d'ail, hachées

Ingrédients: 400 g de farine 3 oeufs 50 g de beurre fondu 1 litre de lait Une pincée de sel 1 cuillère a soupe de sucre

Préparation: nettoyez les carottes , coupez les en fines rondelles et faire cuire à la vapeur pendant 5 minutes. Mettez l'huile d'olive dans une poêle avec l'ail haché, à ce stade vous pouvez ajouter piment pour ceux qui le souhaitent et la cuillère de tomate en conserve mélangez pour ne pas que ca brule pendant presque 3 minutes. Ajoutez les carottes cuites et cuire à feu doux, en remuant doucement de 4 à 5 minutes Ajoutez de l'eau, le cumin, le poivre noir et le sel laissez jusqu'à ce que la sauce soit bien réduite. retirez le mélange du feu et ajoutez le citron pressé. Présentez dans le plat de service décoré de persil haché, olives noires ou vertes et des œufs durs coupés.

Crepes aux crevettes

Préparation: Mélanger les ingrédients secs, puis ajouter le lait, les oeufs et le beurre fondu et mélangez bien avec un fouet si vous en avez un Laissez reposer la pâte un petit moment, chauffer une poêle et frotter la d'un peu de beurre, versez la quantité d'une petite louche et bien l'étaler cuire d'un cote, puis de l'autre face aussi. et laisser refroidir un peu

Ingrédients: 1 aubergine ( grande ) 1 courgette moyenne 1 demi-poivron rouge 1 demi-poivron jaune ( vous pouvez remplacer les deux par un poivron vert) 2 tomates moyennes 2 gousses d’ail sel, poivre noir, cumin, paprika huile d’olive Préparation: nettoyez et épluchez la courgette et l’aubergine épépinez les poivrons. coupez le tout en morceaux, et mettre dans une cocote minute. ajoutez un demi-verre d’eau, l’ail, et les épices. fermez la cocote et cuire 15 minutes ouvrez la cocote minute, ajoutez l’huile d’olive, et avec un écrase-patate, réduire le tout en purée cuire jusqu’a évaporation complète d’eau, ajustez le sel, et dégustez avec une bonne matlouäa.

Les Hnifiettes

la farce: 300 g de crevettes cuites 250 g de champignons 2 gousses d'ail 2 c. à soupe de persil haché 1 c. a soupe de jus de citron Poivre noir au goût ½ cuillère à café de sel un peu de noix de muscade 100 g d'olive dénoyautées Un oignon en lamelle La moitié d'un de piment rouge grillé et coupé en morceaux une quantité de sauce bechamel (recette ci-dessous) 2 c. a soupe de beurre

Préparation de la farce: Dans une poêle sur feu vif mettre le beurre et faire revenir les champignons jusqu'à ce qu'il est une belle dorure, Ajoutez le jus de citron, persil, le sel et le poivre noir et mettre de côté.

de l'autre cote mettre un peu de beurre et faites revenir les oignons et l'ail, puis ajouter la crevette deja cuite aussi, puis ajouter les autres ingrédients et un peu de la sauce de Béchamel.

la sauce de béchamel: 2 c. à soupe de beurre 2 c. à soupe de farine Lait ou 400 ml (200 ml de lait + 200 crème fraîche ( pas pour moi)) Cuillère à café de sel un peu ail hachées un peu de noix de muscade Poivre noir au goût 200 g de fromage Emmantal ( pour ma part c'était un peu de gruyère) 50 g de fromage parmesan Préparation: Dans une casserole sur le feu doux, mettre le beurre, puis ajouter la farine et mélanger bien jusqu'à ce que ça prend une belle couleur dorée, puis ajoutez le lait et mélanger sans arrêter. Ajouter le sel, le poivre noir, la noix de muscade et l'ail écrasé. n'arrêtez pas de remuer avec une cuillère jusqu'à obtention d'un mélange devient épaisse. Farcir chaque crêpe avec une grande cuillère de la farce et disposer les dans un moule bien beurré, couvrir le tout d'un peu de sauce de béchamel et parsemer avec le fromage râpé puis mettre dans un four bien chaud pour faire griller pendant 15 à 20 minutes servir bien chaud avec une belle salade.

Ingrédients: 1 k de farine 250 g de beurre fondu 3 sachets de levure 2 œufs entiers 1 cuillère à café de vanille

Préparation: Ramasser le tout avec du lait. Laisser reposer pendant une demi-heure. Faire des boules de 3 à 4 cm de diamètre. Étaler la pâte au rouleau, ensuite passer à la machine à pâte au numéro 4, ensuite aux numéros 7 et 9. Saupoudrer la pâte de maïzena. Rouler comme quand on roule un cigare. Couper des boudins de 4 cm environ( pour ma part je prefere 2 cm, car pour la cuisson le mieux que ca soit petit) Pincer avec le pouce dans le sens de la diagonale du carré. Ensuite donner un coup de rouleau du centre vers l’extérieur sur les deux triangles de part et d’autre du pincement. Les plonger dans une huile tiede, et cuire sur un feu très doux, pour que les gâteaux cuisent à l’intérieur. Mettre les gâteaux sur du papier absorbant, ensuite les plonger dans du miel. Saupoudrer de grains de sésame. Ces gâteaux se dégustent très bien avec un thé à la menthe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1801 — jeudi 09 Août 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1095

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°1094

LA BLAGUE

Combien y a-t-il de personnes dans un cimetière. Réponse : 0 parce qu’il sont tous morts.

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1095 G

H

I

J

K

L

"Il est faux que l'égalité soit une loi de la nature. La nature n'a rien fait d'égal; la loi souveraine est la subordination et la dépendance." Vauvenargues, Pensées et Maximes.

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes - Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs: Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1094

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Site web : www.maracanafoot.com Maracana Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012 10h00 : culinart (20) rediff 10h25 : seven seas (08) 10h50 : djoudi (21) 11h15 : djaweb bassite (20) rediff 11h30 : doumou'e el qalb (08) rediff 12h00 : journal en français+météo 12h25 : ibn sina (03) 13h30 : las vegas 14h30 : yaoumiyate zaza (15) 15h00 : loulou (15) 15h30 : culinart (21) 16h00 : el chabiha (21) 16h45 : résumé JO 2012 17h00 : journal en amazigh 17h30 : takdar tarbah (13) 18h00 : journal en français+météo 18h25 : le soleil de la vérité (21) 19h00 : journal en arabe 19h30 : le ramadhan et le rire (21) 19h35 : coran sous titré en français 19h55 : c c religieux 20h10 : dar da meziane (21) 20h35 : irban irban saison 2 (21) 20h40 : djaweb bassite (21) 20h50 : wahdek fel bled (19) 21h00 : khalti lalahoum (21) 21h25 : ami achour (21) 21h30 : boudhou (17) 22h00 : noudjoum khalida ''hommage à chérif kheddam'' 23h35 : doumou'e el qalb (098) 00h00 : el dourouse el mouhamadia 00h50 : résumé JO 2012

05:25 : Ouf le prof 05:30 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:00 : TFou 08:55 : Météo 09:00 : Secret Story 09:55 : Au nom de la vérité 10:55 : Petits plats en équilibre été 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:45 : Petits plats en équilibre été 12:49 : Météo 12:50 : Météo des plages 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Une femme fragile 15:30 : Grey's Anatomy 17:05 : Secret Story 18:05 : Au pied du mur 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : Petits plats en équilibre été 19:38 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Profilage 22:35 : New York, section criminelle

Matthieu cherche à découvrir la vérité sur Chloé. Qui estelle vraiment ? Chloé, elle, persuadée que son intégration au sein de l'équipe est sur la bonne voie, ne sent pas venir le danger. Elle se passionne pour leur nouvelle affaire : une mère de famille apparemment sans histoires, Aurélia Valencourt, a été retrouvée morte dans la cour de son immeuble. Les premières constatations médico-légales ne laissent pas de doute : elle a été violée... 05:00 : EuroNews 05:40 : Ludo 06:30 : Titeuf 07:30 : Scooby-Doo 07:50 : Shaun le champion 07:55 : Consomag 08:00 : Jeux olympiques Londres 2012 10:55 : Météo 11:00 : 12/13 : Journal régional 11:25 : 12/13 : Journal national 11:50 : Météo 11:55 : Jeux olympiques Londres 2012 13:45 : Keno 13:50 : En course sur France 3 14:05 : Maigret 15:40 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:25 : Slam 17:05 : Questions pour un champion 17:40 : Météo des plages 17:45 : Météo 17:55 : Petits joueurs 18:00 : 19/20 : Journal régional 18:18 : 19/20 : Edition locale 18:30 : 19/20 : Journal national 18:55 : Jeux olympiques Londres 2012

05:00 : La guerre des Stevens 05:25 : Point route 05:30 : Journal 05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 07:54 : Météo des plages 07:55 : Des jours et des vies 08:25 : Amour, gloire et beauté 08:50 : Lignes de vie 09:15 : Coeur Océan 09:50 : Motus 10:20 : Les Z'amours 10:45 : Météo 2 10:50 : Jeux olympiques Londres 2012 12:00 : Journal + Météo 12:45 : Météo des plages 12:50 : Consomag 12:55 : Toute une histoire 13:40 : Côté Match 13:45 : Jeux olympiques Londres 2012 19:00 : Journal + Météo 19:35 : Carnet de voyage d'Envoyé spécial 21:45 : Rendez-vous en terre inconnue

Cruchot apprend avec stupeur que ses hommes et lui sont mis à la retraite. Déçu, le célèbre gendarme se retire dans le château de son épouse Josepha et commence à composer un musée de souvenirs du temps de sa gloire tropézienne. Sa retraite forcée est interrompue par une visite de Gerber et Merlot, qui lui annoncent que Fougasse, amnésique à la suite d'un coup reçu sur la tête, a été interné dans une clinique. Sans hésiter, Cruchot rassemble ses hommes pour aller le délivrer. Une fois l'opération réussie, la joyeuse bande retourne à SaintTropez et reprend l'uniforme, espérant ainsi provoquer un choc capable de rendre la mémoire à Fougasse...

05:35 : H 06:00 : Mia & Me 06:25 : Bunny Maloney 06:50 : Diego et Ziggy 07:00 : Oggy et les cafards 07:28 : S.A.V. des émissions 07:30 : Kung Fu Panda 2 09:00 : Gorg et Lala 09:10 : Platane 09:45 : Megamind 11:20 : Mon oncle Charlie 11:44 : La météo + Le JT 11:55 : Zapping 12:05 : Les nouveaux explorateurs 13:05 : Le chat du rabbin 14:35 : La caméra planquée de François Damiens 14:40 : National Geographic 15:30 : La caméra planquée de François Damiens 15:35 : Les Schtroumpfs 17:15 : S.A.V. des émissions 17:20 : Les Simpson 17:44 : La météo + Le JT 18:05 : Happy Hour 19:10 : Monsieur Herck Tévé 19:14 : La météo 19:15 : Bref 19:20 : L'été papillon 19:50 : Ni à vendre, ni à louer 21:05 : Body of Proof 22:30 : Le flingueur

Le saviez-vous ?

05:00 : M6 Music 06:30 : Météo 06:35 : Tout le monde déteste Chris 06:55 : Tout le monde déteste Chris 07:55 : Météo 08:00 : M6 boutique 09:05 : Météo 09:10 : Malcolm 09:35 : Malcolm 10:00 : Malcolm 10:25 : Malcolm 10:45 : Modern Family 11:10 : Modern Family 11:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:30 : 100% montagne 12:35 : Météo 12:45 : Amour rime avec toujours 14:40 : Le courrier du destin 16:50 : Le bus 17:45 : L'été de «100% Mag» 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : En famille 19:50 : Le gendarme en balade 21:25 : Rire et châtiment

HOROSCOPE

Vous auriez une certaine tendance à perdre le fil des événements. Heureusement la chance vous est offerte de tout remettre en ordre en faisant le point avec quelqu'un qui est décidé à vous aider. Vous envisagerez différemment certaines perspectives.

C'est en grande forme que vous parvenez au but que vous vous êtes fixé. Cela ne se fera pas sans peine mais cela nécessite bien ce renouvellement d'efforts. La réussite n'en est que plus méritoire. On comprendra enfin, autour de vous, ce comportement héroïque.

Vous aurez besoin d'air pur, il convient de vous aérer. Vous aurez besoin de beaucoup de lumière. La lumière et le grand air auront un effet direct sur votre moral. Faites une longue promenade en respirant profondément et votre moral sera au beau fixe pour un temps et vous permettra d'échapper à vos soucis quotidiens. Surtout que votre moral détermine tout. Vous auriez bien tort de vous priver de l'aide incongrue que l'on voudra vous apporter. Certes les circonstances ne sont pas réellement si difficiles mais vous aurez parfaitement raison de vouloir profiter de ce secours imprévu qui vous tombe du ciel.

Il n'y a pas de danger à répondre à une invitation improvisée mais vous devez rester sur vos gardes car cela pourrait vous conduire un peu loin, Votre façon de voir vous permet de discerner jusqu'où vous pouvez allez, Vous sortez la tête haute d'un situation compliquée,

D'excellentes relations se nouent. Saisissez cette réelle occasion de tirer votre épingle du jeu. De bonnes nouvelles vous arrivent et vous réjouissent le cœur. N'hésitez pas à utiliser votre savoir-faire pour aboutir.

J EUDI

Lors de la célèbre coupe du monde disputée au brésil en 1950 et remportée par l’Uruguay, l’Inde fut invitée par la FIFA pour participer à cette quatrième coupe du monde. A l’époque, les footballeurs indiens jouaient sans chaussures, les pieds nus ! La FIFA a refusé que les joueurs participent sans chaussures, ces derniers faisant partie du jeu… L’inde finit par se retirer et ne participa finalement pas à cette coupe.

Il se pourrait que vous rencontriez la personne que vous attendez. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant au courant, vous allez pouvoir vous préparer à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire.

Vous serez plein de ressources et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante inattendue lors d'une prochaine réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon pour vous. La chance va vous sourire à nouveau. Il faut réviser certaines décisions défavorables prises contre certaines personnes. Une amère déception risquerait de vous contrarier. Tous les espoirs vous sont permis si vous agissez avec beaucoup de tact et de discernement.

L'évolution d'une situation embrouillée vous empêche de voir la réalité avec précision. Il faut aller audelà des apparences, c'est-à-dire chercher jusqu'au fond des choses. Vous trouverez le moyen efficace qui vous permettra de dénouer une situation qui n'est pas si dramatique.

Il devient maintenant très important pour vous d'élargir votre horizon. Recherchez avec patience les bonnes occasions à saisir car la forme sera une précieuse alliée dans des démarches que vous avez longtemps laissées de côté. Votre action paiera.

Rien ne pourra vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui. Surtout que vous serez en bonne forme physique. Rien ne vous arrêtera dans vos entreprises. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser et plus tôt même que vous l'espérez.

HORAIRES DES PRIÈRES

Peu nuageux Max. 37°C Min. 25°C

L’Inde a voulu participer à la Coupe du monde de football de 1950 sans chaussures

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

23

IFTAR IMSAK

El Fedjr 04:15 Dohr 12:54 El Assar 16:40 El Maghreb 19:51 El Icha’a 21:20

19:51 04:15


24

Maracana N°1801 — Jeudi 9 Août 2012

JO 2012 : Après la victoire de l’Algérien Toufik Makhloufi en finale du 1500

L’arbre et «Ma victoire c’est celle du peuple» la forêt «C’

BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

V

oilà, c’est fait! L’Algérie a décroché sa première médaille d’or par la grâce de ce jeune prodige Taoufik Makhloufi qui a surclassé tous ses adversaires. A l’évidence nous sommes très fiers de cette consécration d’autant plus qu’elle intervient dans un climat de doute largement cultivé par tous les confrères qui ont été unanimes à décréter notre sport national dans l’impasse. On a même ardemment souhaité la tenue d’états généraux afin d’abouti à une refonte de tout le paysage sportif trop longtemps livré au diktat de l’argent au détriment des véritables compartiments que sont la prospection, la formation et une pratique généralisée ouverte à toute la jeunesse. La consécration de Makhloufi n’est en définitive que la preuve indiscutable de l’immensité du potentiel existant dans le pays. Aussi et sans vouloir jouer les rabat-joie et passés les premiers moments d’euphorie, il faille s’attendre à des satisfecit émanant de toutes parts. Au lieu de garder toute l’humilité qui sied en pareille circonstance en en admettant que ce jeune athlète qui fait retentir l’hymne national à Londres, c’est en définitive l’arbre qui cache la forêt, nous allons à coup sûr nous couvrir mutuellement de fleurs en refusant de voir la réalité en face : des pays comme la Jamaïque, Trinidad, la Corée du Sud aux moyens beaucoup plus limités que le nôtre, alignent des athlètes de haute performance et réussissent des exploits. C’est pourquoi il faut savoir raison garder et se dire que cette médaille qui honore tout le pays, doit être le point de départ d’une nouvelle politique sportive qui fasse la part belle à la formation et relance impérativement le sport de masse : c’est de cette équation quantitatif/ qualitatif qu’émergent de nombreux champions. D’autre part il y a vraiment de quoi pavoiser que Makhloufi est un authentique produit du sport local. Comme Boulmerka, Morceli, Benida Merah…Voilà pourquoi il faut, à la faveur de cette belle victoire, instaurer d’urgence une configuration nationale qui permette à tous les très nombreux talents tapis dans l’anonymat de s’exprimer au sein des clubs, de l’école, le lycée, l’université et ces rencontres aujourd‘hui disparues comme le fameux Cross du parti et des APC. Il y a des milliers de Makhloufi qui ne demandent qu’à être pris en charge. Sérieusement. Loin de cet affairisme qui fait office de gestion des clubs. A. B.

est fantastique, c’est magnifique, c’est le plus beau jour de ma vie de sportif, c’est un rêve de gosse qui vient de se réaliser. Je dédie cette médaille d’or à tout le peuple algérien à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie. Ça n’a pas été facile face aux meilleurs spécialistes mondiaux sur cette distance. J’étais bien dans ma tête, sûr de mes capacités. J’ai bien contrôlé la course. J’ai accéléré au meilleur moment. Les conditions climatiques difficiles avec notamment la pluie battante ne m’ont pas gêné pour autant. J’ai bien préparé ma course avec mon staff. Dieu merci j’ai gagné. Elles m’ont permis d’aborder la finale dans de très bonnes dispositions en dépit de la difficulté de la course. J’ai prouvé que j’étais le meilleur aujourd’hui et que je mérite la médaille d’or (…) Je n’étais pas perturbé par cette histoire de disqualification. J’étais tranquille et serein dans mon coin à préparer avec mon staff technique cette finale. Le moral était au beau fixe, seule la blessure au niveau de mon genou m’inquiétait, dieu merci j’ai pu récupérer rapidement

(…) Le début de l’année 2012 a été difficile pour moi avec le changement d’entraîneur qui a engendré un changement dans la manière de se préparer. J’ai passé les sept derniers mois à l’étranger en Afrique et en Europe en préparation intense,

loin de ma famille. Aujourd’hui, je récolte les fruits de mes sacrifices durant plusieurs années. J’espère que ma famille est fière de moi. Je leur dédie cette victoire ainsi qu’à tous les habitants de Souk Ahras (…) Morceli est un grand du 1500 qui marqué de

Ahmed Boubrit (Directeur technique national) :

«Makhloufi vient d’écrire l’une des plus belles pages du sport algérien»

« C’est un grand jour pour le sport algérien qui vient d’écrire l’une de ses belles pages après cette belle victoire de Makhloufi en finale olympique du 1500 m. Il était au rendez- vous avec l’histoire. Nous étions confiants dès le départ et nous l’avons annoncé dès notre arrivée à Londres. Il a prouvé qu’il est le meilleur sur cette distance lors de ces

jeux, malgré tout ce qu’il a vécu la veille de la course avec cette histoire de son exclusion. Nous avons bien préparé notre stratégie face au danger du trio kenyan mais aussi pour faire face au Marocain. Il a bien contrôlé sa course, il a honoré l’Algérie, c’est une consécration méritée et le résultat de plusieurs années de travail ».

Rachid Hanifi (président du comité olympique algérien) :

«C’est une fierté pour l’Algérie» « C’est un grand moment du sport algérien. L’Algérie qui reprend sa

suprématie sur le 1500 M, seize ans après la dernière victoire de Noureddine Morceli aux Jeux olympiques d’Atlanta. Taoufik Makhloufi est un grand champion, il l’a montré ce soir. Il a remporté ses trois courses, c’est quelque chose d’immense à ce niveau de la compétition. Il a parfaitement géré sa course pour finir en beauté. C’est une fierté pour l’Algérie. Je lui souhaite plus de succès à l’avenir et encore bravo ».

son empreinte cette distance pendant plusieurs années tout comme Hassiba Boulemarka, ils nous ont montré la voie, chacun a connu une période faste dans sa carrière. J’espère réussir comme eux mais tout en gardant ma personnalité »

Mohamed Azzoug (chef de mission) :

«C’est des moments historiques pour » le sport algérieniqu es

tor « C’est des moments his pour le et en éri alg rt spo le ur po edi à rcr me Ce peuple algérien. mière pre la ur po ira ent 18h30 ret de sta au fois l’hymne national de la s lor , res nd Lo olympique de dailles, mé de ise rem de ie on cérém merci, c’est extraordinaire. Dieu sés à pen om réc été t nos efforts on it ffra la fin. » L’athlète qui sou uvé pro a ou gen d’une blessure au é uv pro l’a et ur ille me qu’il est le nho a Il lors de ces trois courses. e oré l’Algérie et l’athlétism cons no tes tou rite mé algérien, il peau cha tire lui je ns, tio éra sid

Les Verts progressent d’un rang Classement Fifa : l’Algérie à la 34éme place

La sélection algérienne de football a gagné une place et occupe la 34e position au classement mondial du mois d’août de la Fédération internationale de football (FIFA), publié mercredi par l’instance mondiale sur son site internet. Au niveau africain, les “Verts” conservent leur troisième rang, devancés par la Côte d’Ivoire, finaliste de la coupe d’Afrique des nations CAN-2012 (16e, 0) et le Ghana (32e, +1), alors que la Zambie, sacrée championne d’Afrique, a reculé de

trois places et pointe désormais à la 44e position.Le prochain adversaire de l’Algérie dans les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations CAN-2013, à savoir le Libye, occupe la 38e place (+1), et atteint son meilleur classement depuis la création de ce dernier.Les adversaires des “Verts” dans les éliminatoires de la coupe du Monde 2014, à savoir le Mali, le Bénin et le Rwanda, pointent respectivement à la 39e (+1), 77e (+1), et 125e places (0).En haut du classement, les champions du

Monde et d’Europe espagnols sont toujours en tête, suivis de l’Allemagne et de l’Angleterre. Du fait de la dévaluation des points remportés par l’Uruguay lors de la Copa América de l’an dernier, les Anglais passent en effet devant la Celeste, ce qui leur permet d’atteindre leur meilleur classement depuis la création de ce dernier.Le fait marquant de cette édition est l’intégration du Sud Soudan, approuvée par le Congrès de la FIFA 2012 en tant que 209e association membre de la FIFA, et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qui avait disputé le 10 juillet dernier, à Juba, la capitale, le premier match international officiel de son histoire. Le score de 2 à 2 face à l’Ouganda a rapporté 20 points aux Sud-Soudanais, ce qui les place en 199e position. Cette édition du classement prend en compte 12 matches internationaux. Davantage de mouvements sont attendus dans l’édition de septembre, du fait de la journée de matches amicaux programmée le 15 août. Le prochain classement mondial sera publié le 5 septembre prochain.

maracanafoot1805 date 09-08-2012  
maracanafoot1805 date 09-08-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Advertisement