Page 1

www.maracanafoot.com

K

JS

N° 1799 Mardi 7 Août 2012

10 DA

«Le staff technique fait du bon travail»

De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

HANNACHI FAIT LE POINT :

USMA

Gamondi

Ce soir 3e match amical pour les Rouge et Noir

à la recherche de l’équipe type Tedjar : «On va réussir notre pari»

CRB

Les joueurs s’impatientent pour leur argent Aït Ouamar officiellement libéré

USMH Charef donne son accord pour Aït Ouamar

«Belkalem est sous contrat et n’ira nulle part, il signera sa demande de licence ce mercredi»

Mana:«Ouionnégocie avecTahkout»

MCA



«Le recrutement est clos après CE SOIR À 23H AU l’engagement de Mokdad» STADE MOHAMED-V  «Il n’y aura pas un autre stage RAJA-JS KABYLIE à l’étranger» «L’assemblée générale du CSA, Les Rajaouis le 14 août» un gros morceau  «L’opération de mise en vente pour les Canaris des actions débutera après l’AG» 

Ghrib a promis de payer les joueurs demain «Cette saison, nous serons une machine à victoires»

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

Rien n’effraie Yemma Gouraya

JSMB

Sayah :

LA JS KAIROUAN N’A PAS FAIT LE POIDS (3-1)

HAMOUCHE :

ESS Velud a failli démissionner

ZAFOUR : «C’est un bon signe à un mois «J’ai encore de beaux Hamar aujourd’hui du lancement de la saison» à Sousse restes à faire valoir»


Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE E1

HANNACHI : «Le staff technique est en train d’accomplir du bon travail» De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

JSK

02

Le président de la JSK Mohand Cherif Hannachi, qui est arrivé samedi dernier à Casablanca, a tenu avant-hier après la séance d’entraînement de l’équipe, un point de presse.

H

annachi a bien voulu répondre à nos questions ayant trait à la vie de son club la JSK, la vente des actions, l’assemblée générale du club et les conditions de travail, dans lesquelles se trouvent les joueurs, le cas Belkalem, la réorganisation du club et la suite de la préparation, qui va être achevée au pays, et pas avec un autre stage à l’étranger. «Je suis déjà venu à Casablanca, et je pense que l’équipe se trouve dans de bonnes conditions et tous les moyens sont à sa disposition, rien ne manque aux joueurs et au staff technique. Kahrama dispose de toutes les commodités de travail pour réussir une bonne préparation» déclare d’emblée le boss Kabyle avant d’ajouter «les joueurs sont en progression et la preuve, tout le monde est en forme et il n’y a pas de blessés, ce qui prouve que le staff technique effectue du bon travail. Fabbro et son adjoint Karouf ainsi que le préparateur physique sont en train d’accomplir un travail professionnel et les joueurs touchent du bois et c’est de bon augure pour la suite de la préparation et en prévision de la nouvelle saison. Je suis venu pour régler le programme des matchs, sachant que de ce côté, c’était le flou, alors il fallait que je vienne pour régler ce problème».

«Belkalem est sous contrat et n’ira nulle part, il signera sa demande de licence ce mercredi»

Concernant le cas Belkalem, le président Mohand Cherif Hannachi est catégorique en estimant que «ça a trop polémiqué à ce sujet. Vous avez sorti cette histoire de brassard, et je crois que ce n’est pas du tout de votre ressort vous les gens de la presse. Partout dans tous les clubs du monde, c’est la direction qui s’ occupe de cette question de brassard de capitaine. Pour ce qui de Belkalem, ce joueur est sous contrat et il n’ira nulle part. Yarichène a commencé les discussions avec lui, il arrivera ce mardi (Ndlr aujourd’hui), je pense que tout sera réglé d’ici mercredi et le joueur signera en principe sa demande de licence».

«Je suis contre le début du championnat le 8 septembre, il faut le reporter après le match de l’équipe nationale»

Hannachi ne comprend rien de cette programmation du coup de starter de la saison 2012-2103, qui coïncide avec le match de l’équipe nationale face à la Libye en déclarant ce qui suit : «Les responsables de la LFP innovent et c’est vraiment malheureux. Comment se fait-il que ces gens-là programment le début du championnat, à la même date où l’équipe nationale joue son match face à la Libye, c’est du n’importe quoi. Ils veulent casser les clubs» avant d’ajouter :«Il faut débuter le championnat une semaine ou trois jours après le match des Verts, c’est plus simple que ça».

«Le recrutement est clos après l’engagement de Mokdad»

A une question relative à l’opération

recrutement et les joueurs engagés durant cette intersaison, et s’il y a possibilité de voir d’autres joueurs rejoindre l’équipe kabyle, le président Mohand Cherif Hannachi estime que «le, recrutement est clos, après l’engagement de Mokdad. Donc arrêtez de spéculer sur tel ou tel joueur. On a renforcé l’équipe avec pas moins de dix joueurs et c’est bon» et d’enchaîner : «Il n’y a ni Aoudia ni Bangoura, je vous ai dit le recrutement est clos et c’est tout. La direction n’a pris attache avec aucun joueur. Maintenant s’il y a des gens qui négocient avec les joueurs, ça ne me regarde pas, car pour moi, on a bouclé l’opération recrutement après avoir engagé le meneur de jeu Mokdad. Alors arrêtez de perturber la sérénité de l’équipe».

«Les travaux du nouveau stade de Tizi Ouzou traînent encore»

Le président s’est montré très furieux et navré de l’état d’avancement des travaux du nouveau stade de Tizi Ouzou en nous déclarant ce qui suit : «Les travaux du nouveau stade avancent lentement, ce qui n’est pas fait pour arranger les affaires de notre jeunesse qui attend avec impatience l’inauguration de ce grand projet» avant d’ajouter: «Les travaux du nouveau stade traînent encore et cela n’est pas fait pour arranger les affaires des sportifs de la région. Il faut que les autorités interviennent pour accélérer les travaux».

«On tiendra l’assemblée générale du CSA, le 14 août»

Le président Moh Cherif Hannachi a aussi parlé de la prochaine assemblée générale qu’il compte organiser d’ici une semaine. «Les travaux de l’assemblée qui ont été reportés devront avoir lieu dans les prochains jours. Normalement, on va tenir l’assemblée générale du CSA-JSK, le 14 ou le 15, mais beaucoup plus le 14, on attend

juste la DJS pour fixer la date» avant d’ajouter : «Comme je vous l’ai déclaré déjà, je ne serai pas candidat à la présidence, et j’espère qu’il y aura quelqu’un qui va reprendre la présidence. Je suis fatigué, et on va essayer tous de l’aider. Plusieurs personnes qu’on a sollicitées ont refusé d’assumer cette tâche, car la JSK n’est pas un petit club. Mais espérons bien qu’on va trouver une personne. Pourquoi pas, il y aura d’autres qui vont se manifester pour relancer les sections de boxe, basket-ball, karaté, Nnatation et autres disciplines».

«L’opération de la vente des actions débutera après l’AG»

Pour ce qui est des ventes des actions du club, Hannachi rassure tout le monde, en invitant ceux qui veulent acheter des actions à se rapprocher du siège du club et des autres points de vente qui seront installés dans différentes régions. «L’opération de vente des actions, débutera juste après la tenue de l’assemblée générale du club. En principe ce sera le 15 ou le 16 août et tous les supporters et tous ceux qui veulent devenir actionnaires sont les bienvenus. Une, 10, 100 ou 1000 actions, bienvenue à tout le monde, et l’opération sera lancée» a déclaré Hannachi à ce sujet, tout en précisant que «le prix fixé pour une seule action est de l’ordre de 10 000DA. Toutes les personnes qui veulent acheter des actions sont priées de se rapprocher de l’administration du club après l’AG, pour récupérer les formulaires à remplir et verser l’argent au compte bancaire de la JSK».

«Il n’y aura pas un autre stage à l’étranger»

Pour ce qui est de la suite de la préparation et de la possibilité de voir la JSK retourner à Hammam Bourguiba, Hannachi nous déclare à ce sujet : «Certes c’était prévu, qu’on retourne en Tunisie après l’Aïd, mais

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

il faut savoir accepter les doléances des joueurs, lesquels veulent bien continuer la préparation en Algérie et rentrer après chaque séance chez eux. C’est pour les stages bloqués, on va rentrer le 15 au pays, et les joueurs seront appelés à effectuer la préparation à Alger, avant de reprendre du service à Tizi Ouzou, le 1er septembre, sachant qu’actuellement, il y a des travaux au niveau des vestiaires».

«On a récupéré Illoul qui est un ancien joueur du club et qui sera nommé DTS ou manager du club»

Toujours dans le cadre de la restructuration du club, le président Hannachi déclare que «plusieurs personnes ont renforcé l’administration du club et de la SSPA-JSK. Il y aura encore d’autres qui vont renforcer l’équipe. On a récupéré Illoul qui est un ancien joueur du club. Il se chargera de l’équipe seniors, et il est fort probable qu’il soit nommé directeur sportif ou manager général» avant d’ajouter à ce sujet: Comme vous le savez, on a fait une proposition à Hadj Adlène, mais sans aucune réponse ni suite à notre proposition. Donc sa page est tournée et c’est pour cela qu’on songe à confier la mission de manager ou de DTS à Illoul».

«Les travaux de terrassement du Centre de formation doivent être entamés début septembre»

Hannachi a aussi abordé le sujet sur le centre de formation en nous déclarant ce qui suit : «J’ai eu déjà une discussion avec le wali il y a deux jours, et on va se voir juste après mon retour . On a le terrain où sera construit le centre de formation, et on doit faire vite pour que les travaux soient entamés début septembre avant que l’hiver arrive». Propos recueillis par Aomar Moussi


LIGUE E1

JSK

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

03

TRAVAIL DE COORDINATION PHYSIQUE AU DÉBUT DE LA SÉANCE

Les partenaires de Salim Hanifi continuent leur préparation avec sérieux et abnégation. Le coach Enrico Fabbro continue toujours de soumettre ses joueurs à un travail physique. C’est ce qu’ils ont fait avanthier au début de la séance. Les joueurs ont eu droit au début de la séance d’entraînement à un travail de coordination physique. Ils ont travaillé pendant une bonne demi-heure avant de passer au volet technicotactique.

DU TECHNICOTACTIQUE ENSUITE

Après avoir terminé les exercices de travail de coordination physique, les Sedkaoui, Maroci, Hadiouche et consorts étaient appelés à des exercices technicotactiques avec ballon. Le coach des Canaris du Djurdjura, Enrico Fabbro et ses collaborateurs, ont soumis leurs joueurs à des exercices techniques et tactiques, et ce, en prévision du match face au Raja prévu ce soir. Le déplacement, le repositionnement sur le terrain, les appels de balle, les contrôles orientés, les centres en retrait. Beaucoup d’exercices ont été faits par les camarades de Tayeb Maroci.

TRAVAIL AVANCÉ POUR LES DÉFENSEURS

Fabbro ne néglige rien et veut bien voir son équipe comme une machine à gagner. Avant-hier lors de la séance effectuée dans la soirée sur le terrain du centre Kahrama, les défenseurs entre autres les Rial, Belkalem, Khellili, Benlamri, et autres ont joué beaucoup en défense avancée à la sortie de la surface de réparation, et ce, dans l’unique but de gêner les attaquants de pénétrer. Des exercices qui seront certainement appliqués lors des matchs de préparation, en commençant par celui de ce soir face au Raja de Casablanca.

SEANCE DE TIRS

Les joueurs kabyles ont été aussi appelés vers la fin de la séance à s’exercer sur des tirs de loin en dehors de la surface de vérité, puis des 40 mètres. Enrico Fabbro veut que ses joueurs apprennent à tirer de loin, et à tenter leur chance de loin. Espérons seulement que ce genre d’exercices on les reverra lors des matchs amicaux et en compétition officielle. A. M.

Un gros morceau au menu des Canaris

CE SOIR À 23H AU STADE MOHAMED-V RAJA -JS KABYLIE

Les Canaris du Djurdjura qui se trouvent depuis une semaine en terre marocaine et plus précisément au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama, et qui se préparent activement en prévision de la nouvelle saison footballistique 2012-2013, joueront leur deuxième match amical, ce soir au stade Mohamed -V face au Raja de Casablanca, après celui disputé au stade de Staoueli à Alger contre l’O Médéa et gagné sur le score de 2 à 0.

L

es partenaires de Rial, qui affichent la grande forme, auront affaire cette fois-ci, à un gros morceau qui n’est plus à présenter. Les capés de Fakhir, qui ont déjà à leur actif pas moins de 12 matchs amicaux, depuis l’entame de leur préparation, tenteront de rectifier le tir, après ce cinglant revers concédé contre le FC Barcelone de Messi, sur le score de 8 à 0, en venant à bout de cette équipe kabyle. Les camarades de Salim Hanifi ne les entendent pas de cette oreille, et essayeront de confirmer leur bonne santé en faisant jeu égal, avec les Rajaouis et pourquoi pas les battre pour qu’ils puissent aborder la suite de la préparation dans de bonnes condi-

Asselah s’est contenté d’une heure de travail

Le gardien de but Malik Asselah n’est pas allé jusqu’à la fin de la séance de travail effectuée par ses camarades. Il s’est contenté d’une heure et quart de travail. Asselah qui n’est pas encore totalement rétabli de sa blessure, est soumis à un travail spécifique depuis l’entame de ce stage de préparation au centre Kahrama. Asselah s’est entraîné avant-hier avec les deux autres gardiens de but Nabil Mazari et Merzouki sous la houlette de Hamid Souibès. Le médecin du club Ahmed Djadjoua s’est occupé par la suite du gardien Asselah, avant de lui demander de rejoindre sa chambre et prendre la douche. Le keeper kabyle s’améliore de jour en jour, mais son retour parmi le groupe n’est pas pour demain, et en principe ça devrait se faire dans deux ou trois semaines. A. M.

tions, et entrevoir les deux autres matchs amicaux qui les attendent face au FUS de Rabat et Khouribga les 9 et 11 de ce mois avec confiance et assurance. Le Raja est un gros morceau, et ce sera difficile pour les poulains de Fabbro, lesquels vont trouver beaucoup de problèmes pour pouvoir faire jeu égal. La mission des Benlamri, Remache, Hanifi et consorts, sera délicate et très difficile, mais cela ne va pas empêcher ces derniers de faire de leur mieux pour arracher un meilleur résultat possible.

Fabbro utilisera 18 joueurs seulement

La rencontre de ce soir revêt une grande importance aux yeux du staff technique, à sa tête le coach Enrico Fabbro. Ce dernier ne va pas utiliser les 26 joueurs qui sont sous sa houlette, mais sur 18 seulement. Quant aux huit autres

joueurs, ils seront pris en charge par Maoro. Le driver des Canaris du Djurdjura essayera d’incorporer l’équipe type, tout en faisant des changements (7) au fur et à mesure que le match avance et tire vers sa fin. Fabbro aura une idée beaucoup plus précise sur la valeur de tout un chacun de ses joueurs, et jauger leurs capacités. Ce sera aussi une occasion pour les coéquipiers de Hanifi de montrer de quoi ils sont capables pour mériter leurs places et gagner des galons auprès de leur entraîneur. Les 18 joueurs auront l’aubaine pour sortir le grand jeu, et étaler toute leur classe pour gagner la confiance du staff technique, et au même temps pour réussir à s’imposer dans l’équipe type kabyle, même s’il est encore prématuré de parler de ça, sachant que d’autres matchs de préparation les attendent. Aomar Moussi

UN ALGÉRIEN, DIRIGEANT DU RAJA, A SUIVI LES ENTRAÎNEMENTS AVEC HANNACHI

Un Algérien originaire d’Oran et qui vit au Maroc, et qui est aussi dirigeant dans le grand club du Raja de Casablanca, a rendu visite avant-hier à l’équipe kabyle et à son ami de toujours Mohand Cherif Hannachi. Benyakoub Smati, c’est de lui qu’il s’agit, a suivi les entraînements de l’équipe kabyle, aux côtés de son ami de toujours Mohand Cherif Hannachi. Les deux hommes sont restés ensemble pendant plus d’une heure, et ont certainement abordé plusieurs sujets ayant trait à leurs équipes respectives et ont remémoré leurs souvenirs.

UN ANCIEN GARDIEN DU RAJA ET L’ENTRAÎNEUR DU WIDAD DE FÈS PRÉSENTS À LA SÉANCE

Il n’y a pas que ce dirigeant du Raja qui était présent au stade. Il y a aussi l’ancien gardien de but du Raja et des FAR, en l’occurrence El Khal, et l’actuel entraîneur du club du Widad de Fès pensionnaire de la division 2 marocaine, en l’occurrence Benhachem, qui se sont déplacés au centre pour voir de plus près la formation kabyle. Ils sont restés pendant une demi-heure avant de quitter les lieux et rentrer chez eux. El Khal et Benhachem ont eu même une petite discussion à la fin de la séance avec le président de la JSK Mohand Cherif Hannachi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE 1

JSK Les jeunes Meftah et Merzouki PAS DE STAGE c r o i e n t e n l e u r b o n n e é t o i l e À HAMMAM De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

BOURGUIBA

C’est officiel, il n’y aura pas un autre stage à l’étranger et plus précisément à Hammam Bourguiba en Tunisie comme prévu au départ. C’est le président Hannachi en personne qui nous a confirmé l’information : «Il n’y aura pas de stage en Tunisie. Les joueurs sont fatigués des stages bloqués et on doit faire avec et accepter les doléances de ces derniers». Les partenaires de Salim Hanifi, qui boucleront leur préparation à Casablanca le 15 de ce mois, rentreront au pays et prendront quelques jours de repos, avant de reprendre du service.

LA PRÉPARATION CONTINUERA

À ALGER

Du coup, la préparation continuera à Alger comme annoncé par Mohand Cherif Hannachi. Les joueurs kabyles s’entraîneront à Alger et rentreront chez eux juste après chaque séance d’entraînement. Il n’y aura pas de stage bloqué.

DÉBUT DES ENTRAÎNEMENTS À TIZI OUZOU LE 1ER SEPTEMBRE Quant au retour de l’équipe au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, ce sera pour le premier septembre. Le motif de ce retard est dû aux travaux de réfection au niveau de vestiaires. Les travaux ne seront achevés que vers la fin de ce mois. C’est pour cette raison que les dirigeants ont pris la décision de programmer la première séance de travail au stade du 1erNovembre le premier septembre prochain, c'est-à-dire à une semaine du début de la compétition. A. M.

L

es deux jeunes joueurs de la JSK, le défenseur Jugurtha Meftah et le gardien de but Merzouki, avec lesquels ont s’est entretenus avant-hier soir juste après la fin de la séance, se disent déterminés et décidés à faire valoir leurs capacités et croient fermement en leurs

chances de s’imposer un jour dans l’équipe kabyle. Le gardien de but Merzouki se dit très honoré de porter le maillot kabyle, et il est content de travailler sous la houlette de Hamid Souibès et de s’entraîner aux côtés de Mazari et Asselah, mais il est sûr de ses capacités et compte saisir la moindre chance

pour s’imposer. C’est le cas aussi pour l’arrière droit Jugurtha Meftah qui veut faire comme ses aînés les Meftah, et ce, même s’il sait pertinemment qu’avec Remache ce sera difficile. Meftah n’a pas omis de remercier Remache qui l’aide beaucoup et qui ne cesse de

l’encourager pour percer davantage et progresser. Les deux jeunes Kabyles sont plus que jamais animés d’une grande volonté pour atteindre cet objectif, à savoir s’imposer un jour et devenir des pièces incontournables dans l’échiquier kabyle. Aomar Moussi

MEFTAH : «J’apprendrai aux côtés de Remache»

Meftah Jugurtha se dit très honoré d’être le concurrent d’un joueur de la trempe de Remache, lequel à ses yeux est comme un grand frère pour lui. Meftah est plus que jamais déterminé à cravacher dur pour gagner des galons auprès du coach et progresser davantage. Le jeune arrière droit kabyle compte faire comme ses aînés les Meftah Rabie, Rahim et Mehieddine et marquer de son empreinte l’histoire de la JSK et pourquoi pas de l’équipe nationale.

Vous êtes promu comme d’autres jeunes du club en équipe fanion. Vos impressions et quel est votre sentiment de faire partie de ce groupe ? J’ai déjà joué la saison dernière avec l’équipe senior, même si je n’ai fait que quelques apparitions. Cette saison, je suis avec le groupe et je compte cravacher dur pour aller de l’avant. Je suis sur la bonne voie et je serai encore meilleur à l’avenir. Vous faites partie des joueurs qui affichent la grande forme durant cette période de préparation, de l’avis du staff technique…. Je suis très content que je fasse partie des

meilleurs du groupe sur le plan physique. Depuis que j’étais petit, je n’ai pas cessé de travailler et de cravacher dur aux entraînements afin que je puisse progresser davantage et je compte redoubler d’efforts pour améliorer mon niveau, ce n’est qu’un début et je dois persévérer pour l’élever.

Vous souhaitez certainement suivre les traces de vos aînés, les Meftah Mehieddine, Rabie et Rahim, n’est-ce pas ? Pourquoi pas, c’est là mon souhait, je sais bien pour arriver à leur niveau, je dois redoubler d’efforts. Rabie, Mehieddine et Rahim ont fait leur passage à la JSK et l’ont marqué de leur empreinte et je ferai tout pour suivre leurs traces et leur chemin, et pourquoi ne pas porter un jour le maillot de l’équipe nationale comme ça été le cas pour Mehieddine et Rabie.

Remache vous considère comme un sérieux concurrent pour le poste d’arrière droit. Qu’est-ce que vous avez à dire à ce sujet ? Je tiens tout d’abord à remercier Remache pour les conseils qu’il me donne à chaque fois. C’est un grand frère pour moi et il est parmi les meilleurs arrières droits en Algérie. C’est tout à mon honneur de concurrencer un joueur de la trempe de Remache. Je sais très bien que je vais apprendre beaucoup de choses à ses côtés. Entretien réalisé à Casablanca par Aomar Moussi

MERZOUKI : «Je saisirai ma chance» Le jeune gardien de but Merzouki, transfuge de la JSM Béjaia et qui a déjà porté les couleurs nationales avec les U17, ne compte pas rester lui aussi les bras croisés. Il compte redoubler d’efforts pour concurrencer les deux autres gardiens Malik Asselah et Nabil Mazari, qu’il considère comme de grands frères et qu’il respecte beaucoup. Mais, le portier Merzouki se dit prêt à saisir la moindre occasion pour étaler sa classe et gagner la confiance de son entraîneur, même s’il sait que ce sera difficile pour lui. Vous faites partie des nouveaux joueurs ayant rejoint l’équipe kabyle cette saison. Comment vous

vous sentez avec vos nouveaux partenaires ? Dieu merci tout marche bien pour moi, je me suis adapté avec le groupe et les anciens ont facilité mon intégration. Certes, au début de la préparation, je n’étais pas au top, mais au fil des jours, je commence à retrouver mes sensations et mes repères. Je crois que je suis sur la bonne voie, et je serai encore meilleur à l’avenir. Il y a une bonne ambiance au sein du groupe, et je me sens très à l’aise avec mes nouveaux partenaires. Je m’entends avec tout le monde. Vous avez déjà porté les couleurs de la JSMB la saison passée et vous avez eu une expérience avec les U17 de l’EN. Alors quels sont vos objectifs en

signant dans un aussi grand club comme la JSK ? J’ai connu une belle aventure avec les U17 de l’EN où je me suis illustré. D’ailleurs, par la suite, j’ai rejoint l’équipe de la JSM Béjaia qui est un grand club. J’ai réussi à remporter un doublé avec les espoirs de la JSMB et je me préparai tout au long de la saison avec les seniors, donc j’ai gagné en expérience. En venant à la JSK, je veux connaître d’autres sensations et je veux bien remporter un titre mais cette fois avec les seniors (rires).

Vous avez deux concurrents de taille, Asselah et Mazari. Pensez-vous que vous êtes en mesure de les détrôner ? Tout d’abord ça me fait plaisir de travailler avec des gardiens de la trempe de Mazari et Asselah à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qui je souhaite un retour rapide parmi le groupe, même il s’entraîne depuis deux jours avec Mazari et moi. Je respecte beaucoup ces deux gardiens qui ont de l’expérience et je sais très bien que je vais apprendre beaucoup de choses à leurs côtés et sous la houlette de Hamid Souibès, avec lequel je suis en train d’accomplir un bon travail. Mais côté sportif, seul le terrain tranche et je n’hésiterai pas à saisir ma chance, lorsqu’elle me sera offerte. Je connais mes capacités. Je suis sur la bonne voie et je crois qu’avec la préparation et les matchs amicaux, je saurai comment étaler ma classe et gagner la confiance de l’entraîneur. Entretien réalisé par Aomar Moussi


LIGUE E1

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

LA JS KAIROUAN N’A PAS FAIT LE POIDS (3-1)

JSMB

Rien n’effraie Yemma Gouraya

05

LES DEUX ÉQUIPES ALIGNÉES PAR LA JSMB :

Seconde victoire béjaouie à Sousse. Après les «espoirs» du CSL Hammam Sousse battus en platecouture, jeudi passé (3-0), les poulains d’Alain Michel ont rencontré dimanche soir, sur le terrain principal du complexe Club El-Kantaoui, une équipe de la JS Kairouan plus huppée, en tout cas plus agressive.

U

1re mi-temps : Si-Mohamed, Megateli, Zafour, Chicoto, Boukemacha, Benzerga, Mehamha (Ait Ferguène), Bousaha, Bourekba, Zerara, Mekhaldi. 2e mi-temps : Djabaret, Cheheima, Megueni, Mebarakou, Aoures, Laribi, Hannachi, Niati, Ait Ferguene, Hadji, Mebarki.

n adversaire que la JSMB a également déjoué (3-1) grâce à une fin de match tonitruante sur le plan de l’efficacité. Le match en lui-même aura été une belle empoignade, riche en enseignements pour le staff des deux teams. Alain Michel et son adjoint, H. Hamouche, avaient un sourire grand comme ça au coup de sifflet final. Leurs capés ont répondu présents à tous les défis que leurs hôtes du jour voulaient leur imposer. Physiquement intraitables, les camarades de Zafour ont planté d’entrée le décor. Les Kairouanis n’ont pas osé un seul moment venir inquiéter Si Mohamed Cédric durant les 35 premières minutes.

Techniquement, aussi, la prestation d’Omar Benzerga et compagnie fut irréprochable à telle enseigne que l’on se croyait assister à un remake de l’empoignade de jeudi dernier face aux jeunes de Hammam Sousse. L’efficacité n’était pas au rendez-vous sinon la JSK tunisienne aurait ramassé une raclée en règle. Un but signé par Boussaha, suite à une faute défensive des Tunisiens profitable à Bourekba qui signait son jeune équipier, aura été suffisant pour donner le ton à la symphonie béjaouie gâchée par la blessure de Saïd Mehamha intervenue au bout de 23 minutes de jeu. Un coup dur qui ne perturbera pas outre mesure les joueurs de Michel qui, suite à un remplacement mas-

sif à la pause, vont tout de même subir un léger ascendant des Tunisiens matérialisé par l’égalisation de toute beauté de Thomson (1-1).

La fin justifie les moyens

Dès lors, le jeu se rééquilibre. La JSK aurait même pu aspirer prendre un avantage n’était-ce la maladresse d’un de ses joueurs à la réception d’un corner que la défense béjaouie n’a pu dégager. Dans ces moments de flottement, les jeunes incorporés par Michel vont perdre quelque peu de leur self-control. Mebarakou sera même prié par l’arbitre à quitter la pelouse suite à des palabres injustifiés. La JSMB continuera néanmoins à 11,

puisque M. Guirat (le fils de Hicham Guirat, actuel président de la CCA de la FTF) autorisera le remplacement du capitaine des Vert et Rouge par Lahlouh. Une dérogation qui permettra aux Algériens de mieux gérer la fin de la partie conclue de manière tonitruante. En effet, Hadji puis Aoures vont conclure deux contres meurtriers. Un succès bon pour le moral acquis suite à une débauche d’énergie extraordinaire de la part des joueurs d’Alain Michel. Ceux-ci, soumis à un régime drastique, ont fini par répondre positivement aux attentes du staff qui avait conditionné leur mise en liberté provisoire (quartier libre ce soir) par une autre victoire. M. B.

«C’est bon signe à un mois du lancement de la saison» D’abord, quelles sont vos premières impressions ? La première équipe alignée avait dominé son sujet durant les 35 minutes pratiquement. On s’était créé beaucoup d’occasions mais on n’a pas eu l’efficacité recherchée devant les buts adverses et on a inscrit un seul but. Par contre, la deuxième équipe a eu beaucoup plus de chance et d’efficacité. L’incorporation d’une équipe jeune, en seconde période, est-elle à l’origine du regain d’efficacité de votre ensemble ? A ce niveau, il n’y a pas de jeunes et de vieux. Quand on a 20 et plus, on doit savoir jouer ou pas. Si ces joueurs sont là c’est parce qu’ils ont le niveau et doivent donner le maximum pour mériter leur place parmi le onze qui va entamer le championnat.

La prestation d’aujourd’hui semble, globalement, vous réjouir… C’est vrai que cette prestation nous donne envie de continuer sur le même chemin, mais ce n’est pas le match référence. Il le sera contre Sfax qui a un nom, qui est plus avancé dans la préparation que la JS Kairouan et qui peut constituer un réel sparring-partner pour notre équipe. Le CSS fait partie du lot des grands du championnat tunisien et même en Afrique.

On doit donc profiter au mieux de notre prochaine sortie face à une formation qui joue les premiers rôles dans le championnat tunisien mais aussi en coupe d’Afrique. Situez-nous le niveau atteint par l’équipe ? Sur le plan physique, le niveau est appréciable. Les joueurs évoluent sous un rythme soutenu qui ne baisse jamais. C’est un signe que l’équipe a atteint un certain volume de travail qui nous réjouit à un mois de la compétition officielle. A la mitemps, on a demandé aux joueurs s’ils avaient ressenti quelque forme de fatigue, ils ont répondu par la négative et qu’ils pouvaient poursuivre la partie aisément. Mehamha blessé, ça pénalise l’équipe par rapport à l’objectif recherché dans sa préparation… Ça va d’abord pénaliser le joueur qui sera à l’arrêt pour quelque temps avant de reprendre le travail presque de zéro. C’est dommage qu’il se soit blessé car on comptait sur lui pour le mettre dans l’échiquier. Ce sont les aléas du métier et n’importe quel joueur est potentiellement concerné par ces accidents. Pour revenir à votre question, je dirai que même quand il était sorti, le niveau de jeu est resté le même. Donc nous avons des ressources au niveau offensif. Souhaitons seulement que sa blessure ne soit pas trop grave.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Deux matches, deux victoires, c’est l’idéal pour préparer la saison, non ? C’est bon de gagner, ça vous met en confiance et c’est très important dans la dynamique des groupes. Pourvu que ça dure !

Sur un plan individuel, le Nigérien Chicoto semble retrouver peu à peu ses repères… Chicoto a été une satisfaction même si sur le plan défensif on n’a pas eu grand-chose à faire. C’est quelqu’un de très constant et qui se plaçait bien avec quelques interventions intéressantes. Il faudrait le voir dans d’autres circonstances et face à des attaquants plus forts pour le juger. Mebarakou à gauche de la défense, une solution définitive ? Elle est palliative. C’est quelqu’un qui peut être utile dans ce poste même si son meilleur rendement, il le fait quand il évolue dans l’axe.

Allez-vous recruter un arrièregauche ? On verra bien. Zizou (Mebarakou) a perdu peut-être ses repères mais il pourrait revenir vite et bien dans son poste qu’il a occupé la saison dernière avec beaucoup de réussite. Entretien réalisé par M. B.


06

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE E1

ZAFOUR : «J’ai encore de B M S J beaux restes à faire valoir» De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

Du haut des 35 ans qu’il bouclera dans quelques semaines, Brahim Zafour est un monument. Le football est pour l’ancien défenseur des Verts une passion. Celui qui a défié l’ogre camerounais, ici même à Sousse lors de la CAN2004, en inscrivant un but rageur dans les bois d’Idrissa Kameni, revient dans le Sahel tunisien pour préparer une nouvelle saison. Sa cinquième sous le maillot de la JSMB. Avec comme objectif de servir le nouveau groupe constitué par les frères Tiab autour de l’entraîneur français, Alain Michel. Zafour, qui devrait poursuivre l’aventure chez les Vert et Rouge pendant deux saisons supplémentaires, croit que son expérience acquise sur les terrains d’Algérie et d’Afrique va devoir servir ses jeunes équipiers. Le capitaine sans brassard sait qu’il doit assurer, aux côtés de Megateli, Derrag et autre Si-Mohamed, la transition. Une mission qu’il compte conduire tel un commandant de bord certain de mener le navire à bon port. Dans l’entretien qu’il nous a accordé en marge du match ESS-Emirates Dubaï, samedi soir, l’ancien défenseur de la JSK tente d’apporter sa vision concernant le passé, présent et futur de la formation de Yemma Gouraya.

La méthode Michel semble nouvelle pour vous. Pour autant, Michel est-il différent des autres entraîneurs que vous avez connus et vous en avez connus durant votre riche carrière ? C’est quelqu’un de travailleur. Il fait bosser durement son groupe. Il est exigeant mais nous comprend quand on est fatigués. Avec lui, tout se fait avec le ballon. C’est l’élément essentiel dans le foot. Il nous demande de s’adapter à son style et on le fait avec beaucoup d’abnégation.

Comment se passe pour vous cette préparation en plein Ramadan ? Normal, malgré quelques désagréments dus à la chaleur et aux effets du jeûne. Sinon, tout va pour le mieux.

On dit que c’est plus facile de réussir une longue carrière quand on est dans le défensif. On a connu les Dziri, Zeghdoud, Zaoui, Belkaïd, vous etc. Ce n’est pas évident. Cela ne va rien dire. C’est vrai que les attaquants prennent beaucoup de coups et prennent leur retraite à cause de graves blessures, mais ce n’est pas une constante. Ce n’est certainement pas un hasard si les joueurs cités ont fait une longue carrière car seuls le travail et le sérieux paient.

Brahim, saha f’tourek… A vous de même.

C’est votre cinquième année à la JSMB. Et celle qui s’annonce est particulière pour vous… Vu la nouvelle réglementation concernant la durée des contrats, j’ai dû renouveler pour deux autres saisons. Donc, je pourrais dire que je serai encore là pour une cinquième et une sixième fois consécutive à la JSMB.

Vous avez les jambes pour continuer à cet âge-là ? Hamdoullah, je me débrouille pas mal et je me sens en pleine forme. La préparation d’intersaison est-elle différente par rapport aux précédentes ? Pas tellement, la saison dernière on a eu à travailler pendant le mois de jeûne et nous avons bien assuré. Elle n’est pas si différente même si cette fois, on a travaillé pendant tout le mois de Ramadan. La seule différence est que cette année on bosse beaucoup avec ballon alors que par le passé, on alternait les courses le matin avant de passer à l’aspect technico-tactique durant l’après-midi.

A presque 35 ans, vous ne semblez pas souffrir de la comparaison avec des jeunes qui ont la moitié de votre âge. Comment parviendrez-vous à gérer cette lourde charge de travail pendant l’intersaison ? Avec l’âge on apprend mieux à gérer la charge de travail pendant la préparation d’intersaison. Moi, je n’ai pas peur de la nature de la préparation puisque j’en ai vu de toutes les couleurs avec divers entraîneurs et préparateurs. Je n’ai pas à rougir, non plus, devant les jeunes et je travaille constamment jusqu’au dernier souffle. Qu’est-ce qui fait que malgré le poids des ans, Brahim est encore là. C’est vrai que vous aviez une formation de base plus ou moins complète, mais dure et conserver une certaine fraîcheur doit avoir un secret… C’est le travail et le sérieux. C’est aussi l’hygiène de vie à respecter. Bien se reposer, bien s’entraîner, ne pas manger n’importe quoi sont des aspects qu’il faut respecter.

Vous avez aussi été épargné par les graves blessures… Je fais attention avant l’entraînement et après et bien évidemment pendant la compétition.

A bientôt 35, vous conservez surtout cette envie de batailler sur le terrain… C’est dans ma nature de ne rien lâcher. Ma motivation est permanente. Quand on n’a rien à faire sur un terrain ou on ne voudrait pas y aller, il ne faut pas y aller. Moi, j’ai cette flamme, celle de courir le plus longtemps possible et à jouer au football. J’essaye aussi d’être un exemple pour les jeunes en mettant à leur profit ma modeste expérience. Cette intersaison a vu le départ de pas mal de vos équipiers en défense. Cela doit vous agacer quelque part… Cela va être difficile de remplacer un Maiza, Boucherit, Maroci, Gacemi, etc. ils ont fait ce qu’ils avaient à faire à la JSMB

et maintenant, ils sont ailleurs, c’est tout. Amine et moi sommes là pour continuer l’œuvre. Je pense que la direction a fait le nécessaire en ramenant des joueurs de qualité qu’on va aider Amine et moi, à s’intégrer rapidement et à donner la pleine mesure de leur talent.

C’est une grande responsabilité que de gérer un groupe de jeunes ? Oui, c’est certain. Avec mon vécu, je tâcherai de donner le maximum de conseils à mes jeunes coéquipiers quitte à hurler sur le terrain afin de les motiver à ne pas lâcher et à rester concentrés sur leur sujet. Après, chacun a ses qualités pour bien assurer sa mission sur le terrain. A moi seul, je ne peux rien et il faut qu’eux aussi se donnent à fond pour atteindre leurs objectifs et réaliser ceux du club. Si on est solidaires et unis, on va les réaliser. Sentez-vous ce nouveau groupe capable de faire mieux que les résultats obtenus la saison dernière ? Cela fait quatre ans qu’on joue les premiers rôles en championnat. Cette constance est due à une certaine stabilité. Il nous manquait à chaque fois la dernière touche, même si on était bien présents dans la course au challenge national. On n’a pas su en profiter et je pense que cette année, malgré les changements, on saura comment passer à un autre niveau. C’est vrai que l’équipe a été remodelée à 60% mais avec la préparation, la répétition des matches, ce groupe peut atteindre ses objectifs que ce soit en championnat, en Coupe d’Algérie ou en Coupe d’Afrique. Croyez-vous au titre ? Comparés à Sétif et à d’autres équipes, on est relativement défavorisés mais en football tout est possible. Je suis optimiste en tout cas pour réaliser une grande saison. Avec cet effectif, du travail et l’abnégation il y aura beaucoup de choses positives à la fin.

Et la C1 africaine ? L’année dernière, on a réussi à passer un tour puis on est passés à côté au cours du suivant. C’était au moment où l’équipe traversait une zone de turbulences car l’adversaire ivoirien ne nous était pas supérieur. On s’est fait avoir à domicile et sortis sans gloire. Il fallait assurer chez nous, ce que nous n’avons pas pu faire. On tâchera cette fois de rectifier le tir en tirant le maximum d’enseignements de nos expériences passées. Il y avait aussi des manques qu’il faudrait combler ? Nous avons ramené des joueurs de qualité et des bosseurs. La volonté est importante, le niveau du jeu est secondaire, il faut y croire. Durant votre carrière vous n’avez connu que deux équipes. Cette stabilité est un autre gage de votre réussite… C’est comme ça qu’on avance. Je me sentais bien avec la JSK où j’étais chez moi, et je suis aussi bien à Béjaia. Des regrets par rapport à la sélection ? En 2005, quand j’y étais pour signer au Qatar, je ne pouvais pas continuer. C’est vrai que je suis parti sur une bonne note. Mais, vu les résultats que l’équipe a

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

réalisés par la suite, j’ai des regrets. L’amertume est là. J’aurais aimé être parmi le groupe qui a fait la campagne pour le Mondial.

Un titre sera l’apothéose avant la retraite ? Je n’ai rien obtenu avec la JSMB et je tâcherai de le faire lors de mes deux prochaines saisons. Je pense qu’on a le potentiel humain pour réussir un tel pari. L’après-football, vous y pensez certainement ? Je vais voir. Je resterai dans le football comme entraîneur ou manageur. J’ai obtenu mon premier degré. Le temps de terminer et je verrai bien.

Vous le ferez à la JSMB ou à la JSK, votre premier amour ? Je verrai bien. Je pense bien le faire à Béjaia même si j’ai gardé de bonnes impressions à Tizi Ouzou où j’ai connu beaucoup de gens. Entretien réalisé par Mohamed Bouchama


LIGUE E1

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

JSMB

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

ON SUSPECTE UN CLAQUAGE

Mehamha out pour au moins trois semaines

B

Coup dur pour la nouvelle coqueluche de l’équipe de la Vallée de Soummam.

uteur lors de sa première sortie sous le maillot Béjaoui, jeudi passé, face au CSLHS, Saïd Mehamha s’est blessé dimanche soir, au bout de vingt-cinq minutes du match JSMB-JS Kairouan (3-1). L’ancien lyonnais, parti en duel avec un défenseur tunisien s’est blessé seul, en voulant faire un contrôle orienté. Il est tombé et s’est fait mal criant à tue-tête sa douleur. Sur le bord de la pelouse du stade principal du complexe touristique «Club ElKantaoui», Mehamha se tordait de douleur, les larmes aux yeux il n’expliquait point ce qui venait de lui arriver. Les deux kinés accourus vers lui ont mis des glaçons derrière son genou droit. En vain, le mal est trop important. Le joueur sera alors conduit vers le banc de touche. Personne ne connaît avec exactitude la nature de la blessure du néo-stratège Béjaoui. Selon une source sûre, le diagnostic sera arrêté dans les 72 heures qui

A

150 DT POUR CHAQUE ARBITRE

L’organisateur du stage de l’équipe algérienne, l’agence UVC Travel Tunisia, a accordé une prime d’office aux trois arbitres de la rencontre JSMB-JSK. Chaque arbitre a touché la somme de 150 dinars tunisiens (1050 dinars algériens). Un responsable d’UVC nous a confié qu’il a demandé à la CCA de la FTF de faire profiter le plus grand nombre d’arbitres en les désignant aux matches amicaux disputés par les équipes qu’elle prend en charge.

MEBARAKOU EXCLU MAIS REMPLACÉ PAR LAHLOUH suivent le match et ce, après l’IRM qui sera effectuée. Une autre source évoque la possibilité d’un claquage au niveau des ischios. Une probabilité qui pourrait imposer au joueur une période de repos s’étalant jusqu’à 21 jours.

La charge du travail à l’index

La blessure apparemment grave de Mehamha remet au goût du jour le

Michel favorable au maintien de Mebarakou à gauche

lors que son adjoint a évoqué en termes clairs la possibilité de recourir à un recrutement d’un latéral gauche-type, le coach en chef

07

de la JSMB, Alain Michel, a semblé avoir définitivement clos le sujet en déclarant, juste à la fin des débats amicaux face à la JSK, que son équipe n’aura pas besoin d’un autre latéral sur le flanc gauche. «Nous allons continuer à faire confiance à Mebarakou qui avait bien tenu le rôle lors de la saison écoulée. Et puis, Lahlouh que nous avons intégré à sa place suite à l’expulsion de Mebarakou, m’a paru aussi bon. Il a évolué à son aise et s’est dit capable de tenir le rôle. Il suffit qu’il y’ait de la bonne volonté car jouer au football à tous les postes n’est pas sorcier. C’est une question d’adaptation et de volonté. Pour moi donc, le recours à un recrutement n’est pas justifié», a-t-il confié. M. B.

menu proposé par le coach, Alain Michel, à ses poulains depuis le début de la préparation foncière, notamment depuis l’arrivée à Sousse. Des voix s’étaient élevées parmi les joueurs et membres du staff médical à propos du programme intensifié imposé à l’effectif Béjaoui qui, outre Bahloul arrivé à Sousse avec une élongation, vient de mettre au placard Derrag et Mehamha. Ceci sans oublier les clocs qui sont apparus chez la plupart des joueurs de même que chez Michel lui-même. Cette accusation à peine voilée a fait réagir le coach français qui dira, à propos de la blessure de Mehamha, que «Ce genre de blessures est fréquent. Tous les joueurs ont connu des

blessures de cette nature depuis qu’ils ont décidé de taper dans un ballon. Pour Mehamha, c’est quelqu’un qui a eu une préparation perturbée par les nombreux essais qu’il a effectués, en sus d’un arrêt pour passer des vacances en famille», dira-t-il. Aussitôt après, il sera convié par M. Redjradj à une réunion d’urgence au niveau du hall de l’hôtel qui se poursuivra, ensuite, dans un coin loin des regards indiscrets des journalistes et des autres résidents de l’hôtel. Aucune information n’était disponible au sujet de cette réunion à laquelle le coach adjoint, H. Hamouche, et un des deux kinés, devaient assister. A suivre. M. B.

ahir Tiab, membre du conseil d’administration et frère du président de la JSMB, Tiab, devrait arriver aujourd’hui ou demain à Sousse. Celui qu’on annonçait «non concerné» par la gestion du club de Yemma Gouraya a été convaincu de reprendre du service par ses pairs du CA. Son retour ne fera que du bien à une équipe Béjaouie qui semble se frayer du chemin dans le monde du professionnalisme contrairement à d’autres clubs de la ligue 1.

l’épreuve. Il devra d’abord assister à la cérémonie de signature des trois dernières recrues, à savoir Bousaha, le nigérien Chicoto et le malien Bangoura. Ce dernier devrait signer son contrat sans passer par des tests. Après la cérémonie, Zahir Tiab retournera à Alger pour déposer les dossiers de qualification de ces trois éléments au niveau de la LFP. La date de clôture de la première période de signature en Algérie expirant le 16 août, le club Béjaoui se devait de trouver une solution, lui dont l’équipe quittera Sousse le 15 août, sinon il ne pourrait jamais qualifier ce trio. M. B.

Z

Z. Tiab attendu à Sousse

Il récupérera les dossiers des nouvelles recrues

Dès qu’il rejoindra l’équipe à Sousse, Zahir Tiab sera mis à

Les ambitions d’UVC

Ramener au moins 16 clubs algériens se préparer en Tunisie est l’objectif à court terme de l’agence tunisienne, UVC Travel Tunisia, organisateur des stages de préparation de nombre de clubs algériens. Cet objectif de 16 clubs (8 clubs de chaque ligue) serait réalisation à en croire un responsable de l’agence en question qui confirme la présence actuellement de cinq(5) clubs répartis entre Sousse (ESS et JSMB) et Hammam Bourguiba

(WAT, CAB et CRB Ain Fekroun). Ceci en attendant le prochain arrivage juste après les fêtes de l’Aïd. A savoir l’USB (25 août- 3 septembre), MCA (25 Août-3 Septembre), le CRB( qui a confirmé sa venue mais n’a pas fait d’avance) et probablement la JSK qui a déjà effectué un premier stage cet été. Ces clubs ont tous signé une convention avec cette agence. Cette dernière a commencé à fournir ses prestations à nos clubs depuis voilà cinq

années. Ses premiers clients étaient l’ESS, le PAC, la JSMB et le MCA. Selon notre interlocuteur, un package pour une équipe qui se prépare à Hammam Bourguiba coûte 50/55 euros par personnes, tandis qu’à Sousse cela revient plus cher (entre 65/68 euros). Le tout sous la formule all-inclusive (hébergement, restauration, transport, sparring-partners, installations sportives et de récupération). M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le défenseur Béjaoui, promu capitaine en seconde mi-temps a été exclu lors de la seconde mitemps du match JSMB-JSK et ce, en raison d’un palabre avec l’arbitre. Ce dernier n’a pas accepté que le joueur ait rouspété sa décision d’accorder un coup franc à l’équipe adverse et a décidé de le renvoyer du terrain. «Zizou» fut immédiatement remplacé par son coéquipier, Lahlouh.

PISCINE PUIS QUARTIER LIBRE HIER Au bout d’une première semaine chargée avec à la clé 11 séances d’entraînements et deux matches d’application, les joueurs d’Alain Michel ont fini par bénéficier d’un repos salvateur, hier. Au programme du travail en piscine et des soins pendant la journée. Puis un quartier libre de quatre(4) heures en soirée.

«BANGOURA NE SIGNERA QUE POUR BÉJAIA»

L’affirmation sort de la bouche d’Alain Michel qui, apprenant que d’autres grosses cylindrées du championnat avaient pris attache avec l’international malien, Bangoura, a tenu à clarifier la situation. «Nous sommes les seuls à discuter directement avec son manager. Mieux, avant de postuler l’USMA doit libérer Maiga, le MCA n’est plus intéressé puisqu’ils sont tombés sur un intermédiaire véreux alors que la JSK a bouclé son recrutement depuis longtemps et cette idée m’apparaît celle d’une presse avide de sensation», explique Alain Michel qui assure que l’attaquant malien sera à Sousse soit ce mercredi ou, au plus tard, jeudi. M. B.


Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

fuseront à coup sûr. Plus concrètement lorsque Serrar et Hamar se mettront autour d’une même table pour déguster une bonne H’rira.

Serrar s’annonce pour ce mercredi

De passage samedi soir à Sousse, où il a assisté en cachette à la rencontre amicale entre l’ESS et l’Emirates SC Dubaï, Abdelhakim Serrar a promis de revenir ce mercredi pour finaliser quelques dossiers de recrutement dont celui de Mohamed Chalali. Le président du CA de l’ESS devrait aussi régler le contentieux avec UVC dont le représentant a attendu vainement Serrar samedi dernier.

Hamar aujourd’hui à Sousse

Rien ne va à la maison du champion sortant. La reprise retardée, la préparation prend un coup, en raison surtout du défilé des joueurs qui vont et reviennent.

A

LIGUE E1

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

Velud a failli démissionner

ESS

08

Sousse, les vrombissements des véhicules en provenance de Tunis, où de nombreux joueurs sont acheminés dès leur descente d’avion vers la capitale du Sahel, démontent la quiétude d’un site hautement touristique et de farniente. Le défilé des joueurs à essayer est imposant. Et le coach Hubert Velud est le premier à dénoncer la mascarade. Dimanche, juste après le F’tour, le français, dégoûté par la situation prévalant au sein du club, annonce avec colére, son intention de repartir chez lui et ne plus revenir. Non seulement, son salaire n’est pas encore versé, son contrat pas signé, qu’il voit ses choix de

joueurs remis en question par «Hakoum» qui gère l’équipe depuis son carrousel de Gammarth. Irrité par le fait d’avoir veillé aussi longtemps dans l’espoir de rencontrer son boss, Velud, servira le plat chaud d’abord à ses assistants avant d’aller prendre langue avec Rachid Zerroudi, le secrétaire de l’équipe, lui annoncer qu’il n’est plus l’entraîneur de l’ESS. Le téléphone est sollicité, et les puces de Serrar enfin réactivées. Deux heures après, la tension baisse et le calme revient. Velud part au terrain principal pour suivre une mi-temps du match JSMB-JSK. Comme de rien n’était. Velud à propos duquel Michel, le coach de la JSMB, dit qu’il est un grand « bleu » dans le giron du football maghrébin, étaitil en train de bluffer ? ` A-t-il agi par acquis ou suite à une inquisition ? Cette fausse annonce de démission sera-t-elle la première et la dernière ? A de telles interrogations, les réponses

C’est finalement aujourd’hui que Hassan Hamar devrait rallier la ville de Sousse où l’ESS poursuivra son stage estival jusqu’au 13 août. Hamar qui est resté à Sétif pour réunir les sommes d’argent nécessaires au réglements des arriérés de nombreux cadres de l’équipe, devrait être accompagné par Mohamed-Amine Aoudia dont le cas aurait été définitivement réglé.

Chalali s’inquiéte déjà

Mohamed Chalali devait signer samedi dernier le contrat le liant à l’ESS. Le départ précipité de Serrar, qui avait suivi le match amical contre les émiratis, a chamboulé ses prévisions lui qui croyait qu’il allait signer lors de ce passage-éclair de son nouveau boss. Dimanche soir, alors que l’équipe avait une journée de repos, l’ancien attaquant de Panionios(Grèce) ruminait difficilement sa colère surtout après la parution de quelques articles de presse annonçant la possibilité de le voir renoncer à opter pour le récent champion d’Algérie. M. B.

Connaissez-vous Y B ?

Il est à l’origine de toutes les recrues émigrées de l’ESS et d’autres clubs algériens. Lui c’est Yazid Bendaoud agent de joueurs établi en France qui a mis ses « yeux » un peu partout sur la place d’Alger et qui régule la circulation de ses clients, footballeurs au chômage, là où ils sont.

A

Sousse, par exemple, YB contrôle la partie de billard grâce à ses envoyés spéciaux. Des sous-agents payés à l’heure qui lui rapportent tout. C’est ceux-là que Serrar a refusé de rencontrer en marge de la rencontre de son équipe, samedi soir. C’est aussi à ceux-là que le club d’Ain Fouara paie la prise en charge à El-Mouradi Club Kantaoui.

Mehdi Ghazi et Lefkir non retenus

La sentence est tombée. Dès le premier coup de gong. Les deux émigrés Mehdi Ghazi et Lefkir ne feront partie de l’effectif Sétifien. Ils ont été jugés « inaptes » suite à leur prestation de samedi soir. Pour le staff technique, ces deux éléments qui ont passé plus d’une semaine avec le groupe, n’ont pas le niveau d’évoluer chez les Bianconeri. Mehdi Ghazi a quitté le stage hier en direction de Paris, tandis que Lefkir devrait le suivre au plus tard aujourd’hui.

Gourmi efface Ghazi

Gourmi qui avait sollicité la résiliation de son contrat est revenu à de meilleurs sentiments. D’ailleurs, il était attendu hier à Sousse pour entamer la préparation avec le reste du groupe. Le retour de Gourmi aura été fatal à Mehdi Ghazi qui, la veille de son retour en France, était certain d’être retenu.

Garba est rentré à Tunis, Koffi sera Sétifien

Le talentueux joueur du Club Africain, Garba Youssouf Boubakar, ne sera pas prêté à l’ESS. Le nigérien, dont la prestation face aux émiratis, samedi soir, était jugée par Madoui de très « appréciable » n’a pas été retenu. Il est même rentré dimanche à Tunis pour reprendre les entraînements avec le CA. Selon des indiscrétions, le club tunisois a exigé, outre le paiement du salaire au joueur estimé à 12 000 euros/mois, a exigé une compensation financière équivalente à six mensualités (72 000 euros). Ce que Serrar n’a pas accepté estimé que les exigences de l’équipe de Bâb Djedid sont exagérées. Par contre, l’ivoirien Koffi Mitchak a « convaincu » la direction Sétifienne qui a décidé de le recruter en dépit du fait que sa prestation de samedi dernier n’était pas convaincante. C’est Serrar qui aurait pris la décision pour son recrutement. L’ivoirien qui sera mis en concurrence avec Chalali et Aoudia au poste d’avant-centre, signera son contrat au plus tard jeudi. Des informations avançaient qu’il avait signé avant-hier. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

MCA

Chaouchi et Hachoud out face au WAT

Les deux internationaux du Mouloudia, Abderrahmane Hachoud et Faouzi Chaouchi seront out pour le déplacement de leur équipe le 8 septembre prochain à Tlemcen. Les deux joueurs en question devraient être retenus par le sélectionneur national pour affronter la Libye pour le dernier tour qualificatif pour la prochaine CAN. Une situation qui met le Mouloudia dans une position délicate, car il faudra alors composer sans les deux meilleurs atouts face aux Tlemcéniens. Une chose est sûre, Patrick Liewig pourra quand même compter pour ce match sur le gardien Djemili, et l’arrière droit Abdelkader Besseghier pour affronter le Widad de Tlemcen.

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

El Kef, Jendouba et la JSK au menu Matchs amicaux en Tunisie

Le coordinateur de la section sport du MCA, Omar Ghrib, a tenu une réunion avec le staff technique pour tracer le programme du stage de préparation qui aura lieu à Hammam Bourguiba du 25 août au 3 septembre. Omar Ghrib et son bras droit, Rafik Hadj Ahmed, ne veulent rien laisser au hasard afin que l’équipe ne manque de rien.

L

e Mouloudia va effectuer son dernier stage avant le coup d’envoi du championnat prévu le 8 septembre prochain. Lors de ce stage, les Vert et Rouge de la capitale disputeront trois matches amicaux, dont deux avec des clubs tunisiens, à savoir l’équipe d’El Kef et l’autre formation de L2, Jendouba. Selon l’homme fort du

Mouloudia, Omar Ghrib, les deux équipes tunisiennes ont donné leur accord pour affronter les gars de Bab El Oued : «C’est OK, l’équipe sera en stage à partir du 25 août au 3 septembre en Tunisie. On jouera deux matchs amicaux là-bas face à Jendouba et El Kef, mais pour ce qui est des dates, elles n’ont pas encore été fixées. Je pense qu’on a tout fait pour que l’équipe réalise une bonne préparation, et je suis per-

suadé qu’on va revivre les moments de 2010, avec à la fin le huitième titre pour le Doyen», dira Ghrib. D’un autre côté, les poulains de Patrick Liewig seront aux côtés d’un autre club algérien qui va effectuer aussi son stage à Hammam Bourguiba, la JS Kabylie en l’occurrence. Les Jaune et Vert vont affronter le MCA en Tunisie, comme nous le dira Omar Ghrib : «J’ai discuté avec mon ami Moh Chérif

09

Hannachi avant-hier, et nous avons programmé un match amical sur le sol tunisien lors du stage, puisque la JSK sera là-bas en même temps que nous. Ce sera une belle confrontation avant le début du championnat, dommage que les supporters soient loin, mais ce qui est sûr, le MCA de cette saison fera très mal et nos supporters vont se régaler au 5-Juillet.» W. S.

Sayah : «Cette saison, le Mouloudia sera une machine à victoires»

Après une journée de repos bien mérité, vous avez repris du service pour attaquer une autre phase de la préparation… Je ne vous cache pas que ce jour de repos nous a permis de récupérer, après la semaine très intense de travail qu'on a effectué. C'était donc l'occasion de décompresser, car il y a une grosse pression à chaque séance d'entraînement. Maintenant, on a repris le travail en attendant le prochain stage en Tunisie pour attaquer la ligne droite avant le coup d’envoi du championnat. Comment gérez-vous les entraînements durant ce mois sacré ? Le fait de nous entraîner en nocturne nous permet de nous alimenter et surtout de nous désaltérer. A partir de là, on peut bosser sans la moindre retenue. Chose qui est très importante, surtout lors de la préparation d'intersaison. Maintenant, côté Ramadan, c'est sûr que j'aurais aimé le passer avec mes parents. Mais bon, c'est notre métier qui veut cela. Je dois m'y faire. Le plus important pour moi, c’est de me donner à fond lors des séances d’entraînement afin d’être prêt pour toute la saison et réaliser de belles choses avec mon équipe En attendant l’arrivée d’un attaquant africain, la concurrence sera très rude pour faire partie du onze rentrant de Liewig... La concurrence fait partie du jeu, et personnellement je ne suis pas inquiet, mais je ne veux pas précipiter les choses. Tant que le coup d'envoi du championnat n'est pas donné, je dois rester très concentré uniquement sur mon travail afin d'être au top pour le début de la saison. Je suis bien déterminé à m'imposer et surtout être régulier en termes de performance. J'ai envie de réaliser une belle saison bien meilleure que celle de l’année dernière. Je veux marquer le maximum de buts pour aider mon équipe à gagner le maximum de matchs.

Vous ne sentez pas de pression, surtout que vos supporters réclament le titre… Les exigences de nos supporters sont légitimes et une équipe comme le MCA ne doit jouer que pour gagner des titres. Je ne vous cache pas que cela nous fait énormément plaisir de voir autant de monde à chaque séance d'entraînement. C'est motivant de sentir cet engouement au quotidien. Cela dit, cette pression est positive. Lorsque vous avez des Hachoud, Metref, Chaouchi et tous les autres doivent ressentir la même chose, car tout le monde nous attend au tournant. Inch’Allah, nos supporters vont fêter un titre à la fin de la saison. Avec un tel recrutement, le Mouloudia est l’une des équipes favorites pour décrocher le titre. Comment voyez-vous les choses, vous les joueurs ? Lorsque vous portez les couleurs d’un aussi prestigieux club comme le Mouloudia, vous ne rêvez que de gagner des titres. Je l’avoue, la direction est ambitieuse et elle a su mettre les moyens pour bâtir une grosse équipe. Mais il faut savoir aussi que le football ne se joue pas sur le papier. On doit tous bosser très dur pour avoir une équipe compétitive. Dans le sport de haut niveau, le talent à lui seul ne suffit pas. Quelles sont les équipes qui peuvent gêner le Mouloudia pour décrocher le titre ? Il y a pas mal d’équipes qui ont le même objectif que nous. A titre d’exemple, il y a l’USMA et la JSK qui ont réalisé aussi un bon recrutement, mais il faut faire attention à des équipes comme le CRB et l’ASO qui ont gardé presque la même ossature de l’équipe depuis plus de trois ans. Donc, la course au titre se jouera entre quatre à cinq équipes, mais il faut s’attendre à l’effet surprise des équipes comme le MCO, le CSC ou l’ESS. Entretien réalisé par W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

MCA

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE E1

Recrutement LA PISTE DAHMANE RELANCÉE

La direction du Mouloudia d’Alger qui envisage sérieusement d’engager deux attaquants africains dans les jours à venir en l’occurrence, le Congolais Blaise Mbele et le Nigérian Eguakun Efussa, ne lâche toujours pas prise pour l’ex-buteur du CS Constantine, Mohamed Dahmane. En effet, puisque pas plus tard que dimanche dernier, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib et le manager de Mohamed Mohamed se sont rencontrés et ont même trouvé un terrain d’entente sur tous les points essentiels y compris, celui de l’aspect financier. A priori, l’ancien joueur du CSC, ne jouera pas en Turquie et on croit même savoir, que le club de Burca Sport a complètement changé d’avis concernant le recrutement de l’attaquant algérien. C’est pour cela, que Dahmane aurait demandé à son agent de relancer les négociations avec le MCA où plus exactement, avec Omar Ghrib. D’après certaines sources, le joueur sera à Alger d’ici jeudi pour parapher son contrat et du coup, entamer la préparation avec sa nouvelle équipe.

CHAOUCHI DEVAIT REPRENDRE HIER

La réunion reportée à une date ultérieure ! POURPARLÉS POUR LE RETOUR À LA SONATRACH

Au moment où la grande famille du MC Alger attendait avec impatience la finalisation de l’éventuel retour de la Sonatrach dès dimanche dernier, la fameuse réunion entre les responsables de la firme pétrolière et leurs homologues du CSAMCA, n’a finalement, pas eu lieu.

L

a raison ? Elle est toute simple, un problème de «représentativité» a fait défaut à cette très attendue réunion. En effet,

puisque les premières discussions autour de la réintégration du CSAMCA à la Sonatrach initialement prévues, dimanche, soir, ont été reportées à une date ultérieure en raison de cette affaire de «représentativité» des membres actuel du bureau du club mouloudéen, a-t-on appris auprès d’un responsable de la Sonatrach. «La réunion de dimanche soir a été reportée, suite aux réserves émises par les membres de l’assemblée générale du CSA MCA quant à la représentativité des membres du bureau devant entamer les discussions avec la Sonatrach», nous dira le même responsable. Les membres de l’Assemblée générale avaient soulevé un problème de représentativité du bureau actuel, présidé parAbdelhamid Zedek, dont

ZEDEK : «Je voulais juste faire avancer les choses»

Après la mésaventure vécue samedi, dernier, à l’entraînement, lorsque le coach, Patrick Liewig a renvoyé Chaouchi de la séance à cause de quelques minutes de retard, il semblerait, que tout est rentré dans l’ordre entre le gardien Faouzi Chaouchi et son coach. Apparemment, c’est le coordinateur de la section football, Omar Ghrib qui est intervenu pour apaiser les choses. D’ailleurs, le gardien international des Vert et Rouge devait prendre, hier, soir, part au match amical prévu au stade Hydra face au Paradou AC.

HACHOUD AUSSI…

La nouvelle recrue, Abderrahmane Hachoud qui a raté la séance d’entraînement du samedi, devait lui aussi reprendre du service hier soir à l’occasion du match amical face au Paradou AC. Pour rappel, l’international algérien était absent à cause d’un petit rhume sans gravité et il a même appelé Omar Ghrib pour se justifier. M. B.

Outré par l’annulation et le report de la réunion de dimanche dernier entre le MCA et la Sonatrach, l’ex-président du CSA, Abdelhamid Zedek n’a pas trop apprécié les faits. «On est partis comme prévu au RDV du Hilton où on est même restés trois heures à tourner le pouce. Et c’est dans le chemin du retour qu’on apprend que la réunion a été reportée à cause d’un écrit envoyé aux responsables de la Sonatrach par les membres de l’AG. Ce que je ne comprends pas, c’est pour quoi tant d’agitations, alors que je n’allais qu’entamer les discussions avec Sonatrach et ils pouvaient continuer après. La France n’est pas restée sans activités quand Hollande a été élu président, mais c’est Sarkozy qui a continué le travail jusqu’à la passation de consignes.» No comment !

L’AGEX prévue hier soir à Bouzaréah

Une source bien informée des affaires du MCA nous a confié hier, que l’assemblée générale extraordinaire qui devait élire un nouveau président et un nouveau bureau, devait de tenir hier soir. En d’autres termes, le successeur de Zedek devait être connu hier soir à moins que les membres de l’AG décident autrement en reportant ce fameux rendez-vous crucial en sachant, que les hauts responsables de la Sonatrach exigent formellement un une direction légitime avant d’entamer les fameux discussions concernant son retour aux affaire du CSA-MCA. Aux dernières nouvelles, on croit savoir, que l’ancien athlète algérien, Amar Brahmia serait à 99% le successeur de Zedek sauf une autre décision de dernière minute. Il convient juste de signaler, que le mandat de Zedek a expiré le 30 juin dernier. M. B.

le mandat est arrivé à terme le 30 juin dernier, qui devaient entamer dimanche les premières discussions avec les responsables de l’entreprise nationale des hydrocarbures.

La Sonatrach veut négocier avec une direction légitime

«Le bureau présidé par Zedek est en fin de mandat, et ce n’est pas à eux de négocier quoi que ce soit sur le futur du club», ont affirmé plusieurs membres de l’AG qui jugent "inconcevable" qu’un bureau sortant et contesté par la majorité des membres de l’AG représente le MCA dans des négociations aussi importantes pour l’avenir du club". La société nationale Sonatrach avait annoncé jeudi sa décision de "réintégrer en

totalité" le CSA Mouloudia club d’Alger et les deux parties avaient convenu d’entamer les négociations de mise en place de cette décision dès dimanche 5 août 2012", avait précisé Sonatrach dans un communiqué. Le P-DG du groupe pétrolier Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, avait indiqué jeudi que le principe de l’intégration du club le Mouloudia club d’Alger a été retenu et que «la condition pour cette réintégration était de reprendre la totalité des actions du club.» Ce qui est sûr, est que les hauts responsables de la firme pétrolière, veulent tout simplement négocier voire, finaliser avec une direction légitime ou plus exactement, avec un président élu par une assemblée générale élective.

GHRIB a promis de payer les joueurs demain ou jeudi

Tout porte à croire, que les anciens joueurs du Mouloudia d’Alger de la saison précédente, seront régularisés demain ou plus tard, ce jeudi, une source proche de la direction du Doyen nous a affirmé hier. Cette même source nous a même indiqué, que Ghrib a donné la promesse de payer les Babouche, Zeddam, Attafen, Yaalaoui, Besseghier, Daoud, Djallit et Sayeh avant même, la fête de l’Aïd. Une décision qui va très certainement réjouir tous ces joueurs qui attendent avec impatience les deux derniers salaires de l’exercice écoulé en plus, de la mensualité de juillet. Reste à savoir maintenant, si le premier responsable de la section football tiendra sa promesse surtout si on sait, que tous les nouveaux éléments ont perçu au minimum, trois mois de salaire comme avance. Mounir B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mana : « Oui on négocie avec Tahkout»

LIGUE E1

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

Le porte parole des Jaune et Noir Mana affirme que les responsables de sont en contacts avancés avec l’entreprise de transport des étudiants Tahkout pour un éventuel investissement au sein de la SSPA/USMH. En effet selon notre interlocuteur, les membres de l’administration se sont mis d’ accord pour faciliter la tache aux responsables

Charef donne son accord pour Ait Ouameur

cier hier Le joueur devait négo

aires courante bien informées des aff s trè s rce sou s de lon Se a donné son aîneur en chef Charef des Jaune et Noir l’entr CRB Ait le milieu de terrain du accord afin de recruter devait r eu jou mes sources le Ouameur. Selon les mê ancier fin t en fér dif eur qui a un à négocier hier .Ait Ouam Chabab pourra atterrir avec les responsables du tions aboutissent . l’USMH si les négocia

Apparemment la crise financière ne vous épargne pas ? Oui les choses sont encore devenues très difficiles par la faute de cette crise financière qui nous asphyxie. Espérons seulement que nous allons trouver les moyens de nous en sortir .En tous cas nous sommes à la recherche d’autres moyens financiers et si Dieu on en Voulez vous être plus explicite ? Oui une entreprise algérienne de transport peut éventuellement en cas d’accord nous donner un coup de pouce et nous aider à

mettre fin au problème financier que nous traversons. Vous voulez insinuer Tahkout ? C’est effectivement cela et je peux vous dire que nous sommes en négociations assez avancées avec cette société de transport des étudiants. Mais avant cela il faut bien que tous les membres du conseil donnent leur aval. Pour l’instant nous sommes au stade des négociations préliminaires mais on compte bien aller au bout va bien pour que cela se concrétise le plus tôt possible . Lotfi.s

C

ette nouvelle faisant état de ventes des actions, telle une traînée de poudre n’a pas attendu longtemps

BEAUCOUP D’ABSENTS À LA REPRISE La reprise des entraînements d’ avant-hier a été marquée par l’ absence de plusieurs joueurs à l’ instar de Demou, Yaya, Hendou, ce qui a provoqué la colère de l’entraîneur en chef des jaune et noir Charef .

TATEM, HANISTER ET ZIANE EN SOLO

A l’entraînement d avanthier nous avons remarqué que Hanitser et Ziane et Tatem se sont entraînés en marge du groupe .En effet ces trois joueurs n’ont pas touché au ballon.

Attendu aux entraînements avant-hier lors de la reprise l’ attaquant harrachis Bounedjah a une fois de plus fait faux bond à tout le monde puisque il ne s’est pas présenter à la séance. Un membre du staff technqiue a rassurer ls supopiorters qui se sont inquités pour leur annoncer que Bounedjah reprendra aujourd’hui

BELKAROUI A SIGNÉ HIER

L’ ex joueur de l’ ASMO Belkaroui a paraphe hier un contrat d’ une saison sous forme de prêt avec les jaune et noir. Le joueur qui a exigé un avance de deux mois de salaire avant de signer a perçu son avance.

«IL NOUS FAUT DE TEMPS»

Aussitôt après avoir signé son contrat Belkaroui affirme que : « le groupe actuel a besoin de temps avant d’ atteindre un niveau appréciable » Et de rajouter : « il y a certains s joueurs qui ne se sont pas encore adaptés avec le groupe mais ces des choses qui arrivent » conclut le désormais ancien sociétaire de M’dina »

légitimité de leurs prérogatives .Donc le conseil d’administration (C.A) sera désormais géré par les représentant de l’industriel Hasnaoui dont les noms ont été déjà sus–cités en compagnie des ex actionnaires Bénaissa Noredine, Bensnada Djillali et Delli Mohamed qui ne veulent pas abandonner leur bien dans l’attente d’élire un président fort de la nouvelle SSPA/USMBA.

Le tri n’a pas fait que des heureux En vue d’assainir l’effectif, nouvelle version, pour des raisons purement

pour sillonner les artères de la ville semant un climat de soulagement au sein de la galerie locale qui voit déjà que cela est un geste de

USMH

BOUNEDJAH : «JE REPRENDS AUJOURD’HUI»

Benaissa Baghdad

Se débarrasse de ses actions Ce week-end exactement, le jeudi que nous avons appris de source autorisée que l’ex président sortant en l’occurrence Bénaissa Baghdad vient enfin de se débarrasser de ses actions évaluées à 67% soit l’équivalent d’environ 140 millions de centimes au profit de l’actuel bureau dirigeant composé de Tchamby Mahfoud, Bencheikh Zouaoui et Benkada Mohamed et ce en l’absence de Abdedaim Salah actuellement malade,nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

11

bonne volonté de la part de l’ex président et cette opération est une issue inévitable pour les dirigeants quant à la

administratives, notamment celles de voyage dans le cadre du stage bloqué, prévu par les dirigeants, le tri a débuté et n’a pas fait que des heureux. Des têtes sont tombées pour des prétextes d’insuffisance de rendement à l’image de Ammoura, Belakhdar, Bendjbara, Hammouda et …de l’enfant de Hassasna Debbas Ahmed. Ce dernier, pour rappel qui était l’une des premières recrues de Benyellès, n’a cessé de fonder lui et ses admirateurs un espoir fou quant à un devenir prometteur, pour dire bourré d’ambitions sans attendre aucunement qu’il soit un jour éliminé sans remords par la nouvelle direction technique qui a, elle aussi, ses prétextes techniques à faire valoir. Ainsi le pauvre Debbas qui a eu tout le plaisir de secouer les filets de la JSK et de la JSMB dans le cadre de coupe d’Algérie, la saison passée n’a qu’à reporter son rêve, celui de porter les couleurs del’USMBA et de jouer en nationale une.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMBA

LES BILANS DU CSA…

En attendant ceux de la SSPA Certes la date du 9 Août aurait été maintenue pour la tenue de l’assemblée générale ordinaire du CSA soit à l’ère d’amateurisme pour la lecture des bilans moral et financier, à l’issue de laquelle Benaissa Baghdad exposera sans doute ses recettes et ses dépenses estimées, l’on croit savoir, à 7 milliards de centimes qui seront éventuellement légués à la nouvelle équipe dirigeante.Toutefois cela n’est guère la fin du feuilleton car Bénaissa Baghdad étant premier responsable du CSA et du SSPA sera encore attendu, selon un dirigeant de la nouvelle SSPA/USMBA,pour présenter encore une fois ses bilans moral et financier dans le cadre de l’action professionnelle.

OUNDADJI À LA TÊTE DES U21

C’est officiel, la catégorie des U 21 de l’USMBA sera désormais sous la ailleurs entre autres, le SAM, le CRBBB, et récemment la JSRSB en l’occurrence l’enfant du bled Oundadji Kaddour réputé par sa discipline direction technique d’un coach qui a déjà fait ses preuves ici à sidi Bel Abbès et et sa compétence .Nous souhaitons bonnechance à notre sympathique Oundadji. B. M.


12

CRB

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE E1

ANNANE ET KHERBACHE INDÉCIS QUANT À LEUR AVENIR

Dans l’une de nos anciennes livraisons, nous avions évoqué l’intention des dirigeants belouizdadis de prolonger les contrats de Kherbache et Annane, qui arriveront, respectivement à terme en 2013 et 2014. Les deux joueurs ont eu une entrevue avec leurs dirigeants, où ces derniers ont fait leur offre. Selon nos sources, les deux joueurs n’ont pas voulu se prononcer, et ont demandé un temps de réflexion avant de prendre une décision, ensuite, d’une manière définitive. La réponse de ces deux joueurs ne devra toutefois pas tarder, étant donné qu’elle sera attendue pour la fin de la semaine en cours. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

SODJI DE RETOUR AUJOURD’HUI

La nouvelle recrue du Chabab, Sodji Onome, était confrontée à un problème de taille concernant son permis de travail délivré en Algérie, qui est arrivé à terme. Il s’est déplacé, pour cela, à Malte, afin de renouveler son visa et avoir le dossier administratif nécessaire pour lui permettre de réactiver ce permis. Selon une source autorisée au sein de la direction, le joueur a tout réglé, et est attendu, dès aujourd’hui, à Alger afin d’entamer les dernières procédures administratives. Il devra réintégrer, dès lors, le groupe afin de reprendre les entraînements en vue de la saison prochaine.

HÉRIDA, GUEBLI ET BENAYACH À LA CROISÉE DES CHEMINS

Le mercato estival tire à sa fin, et les joueurs commencent à être fixés sur leurs prochaines destinations. Mais, il se trouve que cela n’est pas le cas pour le trio belouizdadi, composé de Hérida, Guebli et Benayache. Libérés par les dirigeants, les trois joueurs en question ne sont encore pas fixés sur leur avenir pour diverses raisons. S’agissant du premier joueur, il a reçu sa lettre de libération, mais n’a encore pas trouvé un club preneur. Les clubs avec lesquels il a négocié, le NAHD, l’USMBA et le MCS ont estimé qu’il a été gourmand, et qu’il n’aura pas trop de chances de rebondir. Le cas des deux autres joueurs diffère, étant donné qu’ils ont trouvé preneur (le RCA pour Benayache et le NAHD pour Guebli), mais n’ont encore pas reçu leur lettre de libération. Ils attendent impatiemment à ce que cela se fasse dans les plus brefs délais afin de s’engager d’une manière officielle avec les clubs en question. M. A. A.

Les joueurs demandent l’assistance du coach ILS

COMMENCENT À S’IMPATIENTER CONCERNANT LEUR ARGENT

Les dirigeants du CRB font face à une bombe à retardement, celle de l’argent qu’elle doit encore à ses joueurs. En effet, et pour un petit rappel, les joueurs belouizdadis (nouveaux et anciens) ont signé dans la majorité écrasante, sans pour autant encaisser leur argent. Certains, ont paraphé contre des chèques de garanties, alors que d’autres l’ont fait sans rien en contre-partie, estimant qu’il y a une confiance mutuelle avec les dirigeants.

D

ans un premier temps, la direction de Azzedine Gana avait fixé comme date le 15 du mois passé pour régulariser les joueurs, prenant en compte les dates inscrites dans les chèques dont disposent certains. Une fois cette date était arrivée, Gana a prié les joueurs de lui donner un délai de 10 jours pour procéder à leur régularisation, ce qui n’a

pas été le cas au final. Jusqu’à l’heure, les joueurs n’ont touché le moindre sou, et la direction adopte toujours la politique de la fuite vers l’avant. Face à l’absence permanente du président Gana, les joueurs ont interpellé le manager général du club, Sofiane Samadi, pour transmettre leurs doléances. Ce dernier a promis de le faire dès son retour de Tunis. Jusqu’à l’heure, cela n’a encore pas dépassé le stade des promesses. La dernière issue qui est restée, du moins jusqu’à présent, pour les joueurs, est celle de recourir à leur entraîneur leur permettant de prendre attache avec le président et essayer de trouver une issue dans les plus brefs délais à cette situation. Les joueurs savent pertinemment que leur entraîneur ne veut nullement entendre parler de ce problème, afin de continuer à travailler dans la sérénité la plus totale. Il l’avait d’ailleurs fait savoir à son président lors d’une récente rencontre entre eux, et ce dernier lui a promis de tout régler dans les heures qui viennent. Plus rien depuis. Selon

SAHRAOUI «Ma blessure fait partie du passé»

Comme rapporté dans l’une de nos anciennes livraisons, le milieu de terrain du Chabab, Saâd Sahraoui a été autorisé à reprendre le chemin des entraînements par son médecin, après le rétablissement de sa blessure. Le joueur, que nous avons eu au bout du fil, s’est dit soulagé par le fait qu’il ne ressent plus de douleurs, et se dit armé d’une volonté de fer afin de rattraper le retard.«Une fois, après avoir réintégré le groupe, j’avais peur de rechuter. Dieu merci, cela n’a pas été le cas, puisque je ne ressens désormais plus rien. Je suis soulagé au plus haut point, et je ne risque désormais rien selon mon médecin. Ce qui me reste maintenant, c’est de redoubler d’efforts afin de combler le retard que j’accuse, et, par là, aspirer à taper dans l’œil de mon coach qui n’a pas eu trop à me voir. J’espère seulement être épargné par le spectre des blessures», nous a confié l’ancien capitaine de l’O Médéa. M. A. A.

nos sources, le premier responsable technique belouizdadi a pris attache, lui aussi, avec Samadi, afin de lui programmer un rendezvous avec Gana dans les plus brefs délais. Selon nos informations, cette rencontre ne devra pas tarder à se faire, d’autant plus que même Gana veut le rencontrer afin de tirer certains points au clair, comme révélé hier par nos soins.

Pas de grève en vue

Face à cette situation, les appréhensions battaient leur plein chez les supporters, étant donné que nul ne veut revivre le scénario de la saison écoulée, avec ces différents mouvements de grève. Pour cette raison, les joueurs ont tenu, dans ce sens, à rassurer leurs supporters qu’ils ne comptent pas recourir à la grève et continueront à se préparer comme il se doit pour le début de la saison. Entre les assurances des uns et les appréhensions des autres, des jours des plus chauds sont attendus dans la maison belouizdadie. M. A. A.

e maine prochain e s la H M S l’U di, Le PAC ce jeu

N U ’ D S N O S I A LES R T CHANGEMEN

ur le CRB est chs amicaux po at m s de désistee m m , le progra ions évoqué le Encore une fois notre édition d’hier, nous av et que cette rencontre s i, chamboulé. Dan affronter le Chabab ce jeud ch, au stade 1er ur ra ar po H C PA SM U du ce à l’ ment uveau par une autre fa final, que ce no n ée au ac , pl ve m ou re tr é ét se a il ,E s na ai re M A . ie ur traîne aviger Novembre de L pas lieu, sur un refus de l’en technicien helvéra e le programme n’au sûre, nous avons appris qu face à une cette semaine, urce so ur e po , un d’ pe t, ui fe éq ge d’aef n ulu mesurer so une grande mar tique n’a pas vo re division, qui, de surcroît, a . Il a décidé, donc, de iè ne équipe de prem aration par rapport à la sien rammer, d’abord la ép pr prog la de et , ne ai m vance dans se ncontre d’une décaler cette re n hydratie. io at rm preuve du confo la à mmée, jusqu’à s, et une fois ra og rencontre face pr t es C rè ce au PA la semaine d’ap La rencontre fa donnera la à partir de 23h. le i el ud l, je ai ce av tr ur n po so ns e test da traire, ra ce i sera le véritabl zdadie avan l’équipe beloui H à Mohammadia, dans ce qu réplique à l’USM orts. M. A. A. cons pour Arena et


LIGUE E1

CE

3e

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

ROUGE

NOIR

GAMONDI À LA RECHERCHE DE L’ÉQUIPE TYPE SOIR

MATCH AMICAL POUR LES

Pour son 3è match amical depuis le début de la seconde phase de préparation, l’USMA version Gamondi, affrontera, ce soir, l’OMMédéa, à Bologhine. Le coup d’envoi de cette joute amicale est prévu à 23H00.

L

es coéquipiers de Laifaoui qui avaient déjà disputé deux matchs amicaux auparavant, contre le PAC et le RCA, tenteront, aujourd’hui, de décrocher une autre victoire même s’il s’agit d’un test amical. Tous les joueurs ont dans les jambes 90 minutes à l’exception de Zemmamouche et Mansouri qui se sont contentés de 45 minutes. Les Usmistes ont montré de belles choses lors de ces deux rencontres amicales, mais également quelques insuffisances ont été constatées. Le nouvel entraîneur de l’USMA est toujours à la recherche de son équipe type puisque plusieurs variantes ont été utilisées lors de ces deux rencontres amicales. Le coach argentin, veut prendre tout son temps et donner la chance à tous les joueurs avant de trancher sur la composante qui débutera la saison sportive. L’effectif de cette saison est riche avec pratiquement des doublures dans chaque

ET

13

USMA

poste « J’ai l’embarras du choix pour composer mon onze titulaire, car j’ai des doublures pour chaque poste. C’est trop tôt pour parler de l’équipe type, j’ai encore un mois devant moi pour me prononcer à ce sujet.» a souligné Gamondi.

Des changements attendus encore pour aujourd’hui

Pour les deux matchs amicaux déjà disputés par l’USMA, le technicien Argentin, a mis en place plusieurs systèmes de jeu, et certains joueurs ont tenu des rôles différents ceci montre bien que Gamondi est en train de voir quelle est la meilleure formule pour dégager son équipe Type. Pour la rencontre de ce soir, il est fort probable que Gamondi fera des changements dans le but de situer le niveau physique de ses joueurs et voir de très près l’assimilation tactique de ses poulains. L’entraîneur usmiste n’a pas caché ses intentions en optant pour un jeu porté vers l’offensive, pour cela il exige de ses joueurs une grande concentration et une grande solidarité sur le terrain.

Les joueurs mobilisés

Cette 3è joute amicale va certainement pousser les joueurs à donner le maximum sur le terrain, car chaque joueur veut séduire son entraîneur. Les joueurs sont conscients que cette seconde phase est importante et exige d’eux une mobilisation à toute épreuve. La concurrence sera rude cette saison dans chaque poste. Les joueurs ont bien saisi le message de leur entraîneur. Amine Larbi

TEDJAR :

«On va réussir notre pari»

Le milieu de terrain international des verts, Saad Tedjar, semble déjà bien intégré dans sa nouvelle formation. L’ex- joueur de la JSK, est décidé à réaliser une grande saison, et décrocher au moins un titre. Le public des rouge et noir a déjà adopté son nouveau joueur

Comment ça se passe pour vous depuis votre arrivée à l’USMA ? ça se passe très bien, je suis à l’aise dans ma nouvelle formation. L’ambiance est excellente. Je connais pratiquement la plupart des joueurs donc vous voyez bien que je suis comme un poisson dans l’eau. L’équipe a disputé deux rencontres amicales comment jugez-vous votre rendement ? Ce n’est pas à moi d’apporter un jugement concernant mon rendement, mais je pense que j’ai bien tenu mon rôle en appliquant à la lettre les directives du coach. Physiquement, je me suis bien senti. Je pense que c’est de bon augure pour la suite. Comment avez-vous trouvé la prestation de l’équipe ? On a montré un bon visage avec un jeu porté vers l’avant. On a essayé de poser le ballon à chaque fois en développant un football spectaculaire. Ce n’est pas encore le top, mais il y a eu quand

même de belles phases de jeu. Vous avez eu une ovation particulière de la part du public un commentaire... Je suis ravi du soutien des fans usmistes qui m’a beaucoup encouragé. Ça fait vraiment plaisir de voir un tel public. C’est vraiment motivant et justement je vais faire le maximum pour le satisfaire cette saison. Les places seront chères cette saison dans tous les postes quel est votre avis là-dessus ? La concurrence est une bonne chose pour l’équipe. Personnellement, je reste à la disposition de l’entraîneur et je ne conteste pas ses choix. Pensez-vous que l’USMA est capable de jouer sur 4 fronts ? Tous les moyens sont mis à notre disposition pour réussir notre pari. On doit faire le maximum pour offrir au moins un titre au public des rouge et noir. Entretien réalisé par Amine Larbi

Ils ont participé à un match d’application

Débuts ratés pour Chico et Assabo...

P

our leur première apparition avec le maillot de l’USMA, les deux joueurs camerounais, Chico Sergio, et Assobo Pelias, n’ont pas beaucoup convaincu lors du match d’application disputé contre les U21, dimanche, soir, à Bologhine. L’entraîneur Gamondi, a fait jouer en première mitemps Chico, alors qu’en seconde période, il a incorporé Assobo. Les deux camerounais ont éprouvé des difficultés pour trouver leurs repères, ils étaient également quelque peu gênés par le tartan. Au cours du premier half, Chico, a réussi quand même à marquer un but de la tête profitant d’un centre impeccable de Benmoussa. En seconde période, Pelias, a provoqué un pénalty,

mais, malheureusement pour lui il n’a pu le transformer en but. Pour rappel, cette rencontre s’est achevée sur la victoire des Seniors sur le score sans appel de 6-0. Les buts usmistes ont été marqués par Daham, Boudebouda, Tedjar, Chico et un doublé de Carolis. Gamondi et Dziri ont suivi la rencontre des tribunes.

...Ils seront supervisés ce soir face Médéa

Les deux joueurs Camerounais en l’occurrence Chico et Assabo auront une seconde chance, ce soir, puisque l’entraîneur va encore les superviser lors du match amical programmé contre l’OM. Amine Larbi

UN JEUNE ÉMIGRÉ À L’ÉSSAI

Il s’appelle Meguettef Oualid, âgé de 19 ans, évoluant au poste de milieu de terrain, sera mis à l’essai dès ce soir par le staff technique. Après la période d’essai, le jeune émigré, au cas où il donnera satisfaction, ce dernier sera versé dans la catégorie des U20 en attendant de le promouvoir en équipe professionnelle. A. L.


MCO

14

Ils sont 25 partants Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

La délégation oranaise, forte de 36 personnes dont 25 joueurs, en raison du non-départ de Sofiane Bouterbiat qui n’a pas eu gain de cause et n’a pas reçu l’argent qu’il réclamait au titre de son dû de la saison dernière, est arrivée à Nabeul hier soir.

Hammam Lif. En dehors des rencontres amicales, le Mouloudia effectuera une troisième séance d’entraînement la nuit, séance qui sera consacrée au volet technico-tactique.

L

Naftal : vérité ou intox ?

es oranais avaient pris le bus à 9H30 d’Oran, pour rallier la capitale d’où ils ont pris l’avion régulier d’Air Algérie vers la capitale tunisienne puis de celle-ci, un autre autocar pour la station balnéaire de Nabeul. les deux absences notables sont celles de Sofiane Bouterbiat, qui n'a toujours pas été régularisé et de Seydou Sandaogo, qui se trouverait dans le même cas et qui n'a pas encore rejoint Oran, bien qu'il ait fait une première concession à la direction du club.

Zidane, Aouedj et Feddal ont signé

JSS

Comme pressenti, Sid Ahmed Aouedj n’ira pas en Belgique. Il reste à la maison en attendant de trouver mieux. Son manager est chargé de lui trouver un club plus ambitieux et plus argenté pour le mercato d’hiver. Il vient enfin de signer sa licence, au grand plaisir de son président Djebari. Son coéquipier Hamouda Feddal, qui jurait de ne rien signer avant de toucher son argent, a été lui aussi « remis dans le droit chemin » propre à l’esprit du MCO . Il vient de signer lui aussi sa licence. Ne voulant pas être en reste, et bien qu’il ait posé comme préalable à la signature d’un nouveau contrat de deux ans, sa régularisation financière, Mohamed Amine Zidane vient de parapher ce fameux contrat. Le président Djebari a su trouver les mots pour le convaincre de signer à la veille du départ en Tunisie sans recevoir un sou. « On a promis de me régulariser durant le stage, c’est à dire au plus tard cette fin de semaine » a

déclaré le capitaine des hamraoua. Sitôt son contrat signé, Zidane s’est rendu à Alger pour une visite familiale et a rejoint ses coéquipiers hier à l’aéroport Houari Boumediene.

Bouterbiat vers El Bordj ?

Sofiane Bouterbiat, toujours sous contrat avec le MCO et qui n’a pas encore renouvelé sa licence, faute de régularisation de sa situation financière, aurait reçu, en plus de l’offre de l’USMBA qui semble tenir à lui, une autre offre du revenant Ahly de Bordj Bouarreridj. Selon le joueur lui-même, « cette opportunité n’est pas à écarter, dans la mesure où le CABBA est en train de monter une équipe qui aura les moyens de se maintenir sans trop de peine. Bien sûr que cela me fait plaisir d’être sollicité par des formations de première Ligue, mais je dois d’abord régler mon cas avec la direc-

tion du Mouloudia et j’ai bien l’intention de ne pas attendre indéfiniment ».

Stage de 10 jours et travail intensif

Sitôt arrivés à Nabeul, les oranais ne devaient pas avoir de répit, puisque le staff technique a programmé une séance nocturne, afin de remettre les coéquipiers de Boumechra dans le bain de la préparation. A partir d’aujourd’hui, il y aura trois séances au programme, la première en milieu de journée, consacrée à un léger entraînement, la seconde en fin d’après midi, plus sévère et axée aussi sur le volet physique. Ce soir, les mouloudéens affronteront, dans le cadre de leurs trois matchs amicaux, l’équipe de Zarzis, au centre sportif de Bordj Cedria. Eymael fera tourner l’ensemble de son effectif, à la recherche du meilleur onze possible. Le second match est programmé contre la Marsa et le troisième face à

Les supporters mouloudéens sont comme les chats échaudés. A force d’entendre des infirmations contradictoires, depuis des années et parfois de véritables gros mensonges servant à les calmer quand le club vit des situations difficiles, ils craignent que l’information qui a fait le tour d’Oran depuis trois jours et qui concernerait une possible prise en main du Mouloudia par NAFTAL, ne serait qu’un gros leurre. « Pour le moment, NAFTAL n’a rien déclaré d’officiel et c’est le président Djebari qui a donné l‘information à la presse. Alors, nous demandons de voir. Parce qu’il se pourrait que ce soit simplement une information pour appâter le public, venant à la suite de celle plus réelle concernant la prise en charge du MCA par SONATRACH. Djebari dit qu’il rencontrera le PDG de NFTAL à Alger la semaine prochaine, alors nous restons en attente. Si l’information se concrétise et que NAFTAL prendra les rênes du Mouloudia, la crise sera bel et bien finie car depuis plus de 20 ans, le MCO vit dans des turbulences financières qui ont terni son image de marque», pensent beaucoup d’observateurs. Pour sa part, le président du MCO a déclaré avoir reçu une communication téléphonique du PDG de NAFTAL, au cours de laquelle ce dernier a émis le vœu que sa compagnie devienne l’actionnaire principal du club, comme elle le fut durant les fastes années du « MPO », au cours de la réforme sportive. Si tel est le cas, ce serait l’ETAT qui, dans un souci de réussir la transition professionnelle, impliquerait les grandes entreprises économiques à investir dans le football et par à coups sur le sport en général Ali Boutaleb

L e s s u d i s t e s s ’ im p os e nt de v a n t El - M a s s i r a

Pour leur premier match au Maroc les poulains du duo Hadjar – Belhafiane se sont imposés devant une coriace de la JS Massera sur le score de deux buts à un dans une rencontre ou les Marocains étaient un peu agressifs pour réussir à contrer les virevoltants attaquants Algériens qui leur ont fait montrer de toutes les couleurs durant la quasitotalité de cette partie.

S

LIGUE E1

i l’adversaire n’a pas employé toutes les ficelles pour faire faces aux nombreuses tentatives des Bendjillali et consorts la JS Massera aurait concédée une lourde défaite qu’elle ne sera pas prête d’oublier de sitôt. Les Vert et Jaune sont parvenus à sortir victorieux grâce à deux belles réalisations de Zaidi sur un excellent service d’un coéquipier n’a pas trouvé de difficulté pour battre de prés le gardien de but d’El-Massira .Ce portier a étalé ensuite tout son savoir faire pour éviter d’encaisser d’autres buts mais finira quand même d’aller chercher une seconde fois le ballon au fond des ses filets. Il s’est incliné sur pénalty transformé imparablement par Motrani suite à une erreur com-

de Temouchent inscrivant de nombreux buts et aussi derrière les autres réalisations de son équipe. Il a été époustouflant dernièrement contre la formation Marocaine la JS Massera donnant du fil à retordre aux défenseurs adverses par ses débordements malgré le traitement un peu spécial qui lui a été réservé par ses adversaires il était parmi les meilleurs joueurs sur le terrain. Il sera certainement le plus en vue en championnat s’in continuera bien sûr à cravacher durement en cette période de préparation d’intersaison et pourrait être la révélation pour sa première apparition dans la cour des grands

mise par un défenseur en plein surface de réparation. » C’est une victoire largement méritée arracher devant un adversaire qui a fait de son mieux pour nous battre ses joueurs étaient agressif. On dirait qu’ils livraient une rencontre très importante alors que ce n’est que joute amicale pour que les entraineurs passent en revue tout leur effectif et faire par la même occasion une petite idée sur chaque élément. Les joueurs ont

laissé une très bonne impression donnant satisfaction au staff-technique et entourage du club présent lors de cette confrontation » Estime un dirigeant de la JSS

Motrani impressionne

Le jeune attaquant de la JS Saoura Abdelhak Motrani est dans une excellente forme en ce moment et l’a bien prouvé dans les matchs amicaux disputés durant le stage

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Une seule séance pour la journée d’hier

Pour permettre au groupe de récupérer un peu des efforts fournis la veille suite au match amical livré à la formation de la JS Massera l’entraineur a accordé une demijournée de repos pour ses joueurs. Ses derniers ont repris du service juste après les prières Taraouih toujours au complexe de Bouskoura consacrée à une séance de décrassage d’une durée de trois quart d’heure plus quelques légers exercices. O. A.


LIGUE E1

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LES WIDADIS POUR LE MAINTIEN

A

vant de clôturer ce point de presse, l’objectif visé par la formation tlemcénienne demeure le maintien un objectif primordial et ensuite former un groupe solide qui pourra par la suite s’imposer. Enfin le président nous a dévoilé la composante qui défendra les couleurs de la capitale des Zianides à un élément près.

L’effectif qui est en stage :

Gardiens de buts : Maazouzi, Brixi, Boudjakdji 2. Défenseurs : Sidhoum, Mebarki, Aouamer (CRB), Tiza, Boudjakdji, Djerroudi (USMB), Zouag (ASK), Belkkakcha (USMA). Milieux de terrain : Rechrouche, Belgherri, Belahmri (OM), Sameur Belarbi, Touil, Saadi

(WRDD), Dif. Attaquants : Yabeun (JSMB), Bennai (USMH), Boussehaba (CRB), Sayah (USMA), Hachem (CRT), Francis Ambane. Quant aux espoirs qui pourront évoluer en seniors, ce sont Hadji (gardien USR), Djiraoui (attaquant IRBS), Rebia (milieu), Tahar (attaquant). S. T. Smain

YAHLA : “Nous allons réaliser une bonne saison”

A

u cours de cette rencontre, le président Yahla a répondu aux nombreuses questions des journalistes présents. Il a évoqué le stage de préparation qui se déroule actuellement en Tunisie qui n’était pas facile à organiser surtout sur le plan financier, le volet de recrutement et les objectifs avant l’entame du prochain exercice 2012/2013.

L’opération de recrutement a été suivie par Amrani

Après le match amical face à Remchi et à 24 heures du départ vers la Tunisie de la délégation tlemcénienne, une conférence de presse a été organisée par le staff dirigeant qui nous a communiqué la liste définitive des joueurs retenus, le cas du Camerounais Ambane été maintenu par le coach Amrani.

Le manque de moyens financiers a obligé la direction à procéder à une prospection qui a duré environ une vingtaine de jours, plusieurs joueurs venus des quatre coins du pays ont tenté leurs chances. Le coach Amrani a réussi le périlleux défi d’établir l’effectif final, ce qui n’était nullement une mission facile, selon les dires du président Yahla. Et pour cause, selon ce dernier, l’entraîneur Amrani devait juger de nombreux éléments à

Latrèche réagit

D

RECRUTEMENT DE FERGANI …

ès l’annonce de l’engagement de Fergani comme DTS du CAB, l’entraîneur Latrèche a aussitôt réagi pour annoncer la couleur. “J’ai averti Fergani de ne pas s’interférer dans mes prérogatives, il m’a appelé de France il y a une semaine et je lui ai clairement dit ce que je pense, je n’accepterai jamais et je ne permettrai jamais à quelqu’un d’autre de se mêler de mon travail. Je sais que des personnes sont contre mon arrivée au CAB et font tout pour m’obliger à partir, mais je ne vais pas me laisser faire, j’y suis, j’y reste. Je n’ai qu’un seul interlocuteur au CAB, c’est le président Nezzar, il n’y a que lui qui peut me demander des comptes”. Pour

tenter de calmer les esprits, le président Nezzar a tenu à rassurer les deux parties : “On a déterminé les prérogatives de Fergani et celles de Latrèche, chacun se limitera à son travail, le club a pris la décision de mettre en place une organisation de travail au volet technique, on a des comptes à rendre à personne. On connaît bien comment sauvegarder les intérêts du CAB, Latrèche est l’entraîneur de l’équipe professionnelle seniors, Fergani est le DTS du club, c’est ainsi qu’on fonctionnera”. Des propos qui montrent que l’administration est déterminée à aller jusqu’au bout de son projet même si cela n’est pas du goût de Latrèche. W. Y.

En amical CAB 2 - WAT 0 : un bon test

Pour son deuxième match amical en Tunisie, le CAB a battu le WA Tlemcen sur le score de 2-0. Les réalisations du CAB ont été l’oeuvre de Belloufa et de Merazka, c’est la première victoire en trois matches ce qui rassure un peu le staff technique, les dirigeants et les supporters. Le rendement de l’équipe a été meilleur que contre le MOC et Hammam Sousse.

l’oeuvre avant de ne garder que les meilleurs. Avec un budget très faible par rapport à d’autres clubs de ligues 1 et 2, la direction tlemcénienne a réussi l’exploit de recruter quelques éléments avec le renfort de quelques noms connus sur la scène footballistique à l’instar de Maazouzi, Sayeh, Bennai, Aoumeur et d’autres. Par ce renfort, le club a payé près de 12 millions de dinars.

Zouaoui devant la commission des litiges

Toujours lié par contrat au WAT, le natif de Sétif, Zouaoui, se retrouve dans une situation embarrassante, lui qui n’a pas voulu revoir son salaire mensuel à la baisse pour rester, tout en exigeant d’empocher pas moins de 4 mois de salaire avant de résilier son contrat à l’amiable. Un comportement, qui n’a pas plus au chairman qui nous a confié qu’il était prêt à affronter le joueur devant la commission des litiges. S. T. Smain

WAT

BOUDJAKDJI, LE CHOIX DE L’ENTRAÎNEUR

Pour ce qui est du défenseur central Boudjakdji Anouar qui a certes rempilé pour une nouvelle saison avec son club formateur, le président Yahla était très clair sur ce point en nous affirmant que c’est le choix de Amrani qui a engagé le joueur : “Malgré son âge (35 ans) Anouar reste une pièce maîtresse dans le onze widadi”. La saison passée avec 29 matches au compteur i a été à la hauteur avec une honorable prestation. Malgré les nombreux contacts avec des défenseurs centraux depuis l’ouverture du marché des transferts les dirigeants ont été convaincu qu’il ne pouvaient pas trouver mieux que lui que ce soit pour son rôle sur le terrain en tant que défenseur ou pour gérer le groupe dans les moments difficiles. Nous avons gagner le maintien de Francis Ambane annoncé comme partant au début, selon le staff médical le milieu récupérateur ne subira pas d’intervention chirurgicale, ce ne sont que des douleurs ligamentaires, avec le repos recommandé par le médecin Ambane sera de retour incessamment. Avec Aoumer, Zouag, Mebarki et Djerroudi, le Widad n’a plus besoin de libérer une place africaine.

CAB

BOUCHOUK SANCTIONNÉ

Koundou sera retenu

Il semble que la décision est prise. Le Togolais Koundou sera retenu dans l’effectif, son contrat lui a été transmis en Tunisie pour la signature. Il a accepté de s’engager pour trois saisons pour un salaire mensuel de trois mille (3000) euros.

Sapol et Koundou n’iront pas en sélection togolaise

Bien que la fédération togolaise leur ait transmis les convocations pour le prochain stage de l’équipe nationale togolaise, les deux joueurs ont décidé de se faire exempter et rester avec le CAB, notamment Koundou qui a besoin de s’imposer. Reste à savoir quelle sera la réaction de la Fédération togolaise car la réglementation FIFA oblige les joueurs sélectionnés à répondre aux convocations sous peine de suspension.

15

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est par e-mail que l’administration du CAB a transmis la sanction de Bouchouk à Hammam Bourguiba. Le joueur a ainsi pris connaissance de l’amende dont il a écopé suite au rapport de l’entraîneur à son égard. Une amende de 50.000 DA qui seront défalqués de son salaire du mois d’août. Latrèche et l’administration veulent ainsi avertir tout le monde que nul n’est intouchable. W. Y.


E

n effet, le gardien qui était en désaccord avec les dirigeants a décidé de plier bagages. Il a donc signé pour l’Entente de Sétif et s’est rendu hier en Tunisie pour prendre part au stage de préparation qui a débuté depuis quelque temps pour El Kahla. Le gardien de but attendait depuis quelques temps de rencontrer les dirigeants du NAHD pour discuter de la mensualité qu’il devra avoir pour la saison prochaine, et voyant ne rien venir, il a pris la ferme décision de partir. Certaines parties parlent aussi d’une mésentente avec le coach, Zemiti, avec lequel il aurait eu un léger accrochage. Toutefois, Ghoul que nous avons eu au téléphone a nié s’être accroché avec Zemiti. «C’est vrai que l’entraîneur m’a crié dessus il y a quelques jours, mais je n’ai pas répliqué et j’ai préféré me taire, surtout que le coach a le droit de faire respecter la discipline dans le groupe». Le désormais ancien keaper du Nasria avouera qu’il a décidé de fermer la parenthèse du NAHD surtout qu’il veut aller de l’avant et qu’il souhaiterait jouer la Ligue des champions d’Afrique avec l’ESS qui sera sur plusieurs fronts la saison prochaine. Ghoul affirmera que les Noir et Blanc ont insisté pour l’avoir dans leur effectif surtout après la blessure de leur keaper, Benkhodja. Le gardien souhaite réussir son nouveau pari et aller de l’avant après avoir souffert au Nasria où ils ne l’ont pas apprécié à sa juste valeur. Il souhaite bonne chance au NAHD en espérant qu’elle retrouve l’élite le plus tôt possible.

Sellimi s’entraîne avec le groupe

Le joueur, Amar Sellimi, s’entraîne désormais avec le groupe, après qu’il avait débuté en solo en se contentant de quelques foulées autour du terrain. Sellimi se sent nettement mieux maintenant sur le plan physique et c’est ce qui a incité le staff technique du NAHD à l’incorporer avec l’équipe pour qu’il puisse travailler avec ses coéquipiers et afin qu’il soit prêt pour la reprise.

L’ancien médecin de l’équipe de retour

L’ancien médecin de l’équipe, à savoir, Amine Zahraoui, qui avait travaillé du temps du président, Mourad Lahlou, serait de retour au club, puisqu’il a été aperçu en train de discuter avec un dirigeant et qui lui aurait demandé de débuter le travail avec le club le plus tôt possible. En outre, il faut savoir que l’ancien SG, Mohamed Houali est aussi de retour.

Kimouche égratigne

Le joueur écarté du groupe, Haroune Kimouche, a égratigné le coach, Farid Zemiti qui avait décidé de l’exclure sous prétexte qu’il ne peut pas donner un plus à l’équipe même s’il avait signé son contrat avec le club. Kimouche dira qu’il ne s’attendait vraiment pas à cette décision du coach qui ne lui a même parlé de son intention de l’écarter, et ne lui a pas fait part de sa réflexion, sinon il aurait pris la décision de partir de son propre chef. Kimouche affirmera que Zemiti n’a pas eu le courage de lui dire cela en face et qu’il a annoncé sa mise à l’écart à travers les colonnes de la presse. Raouf Mesbah

a troupe asémiste continue son stage à Bousfer, dans de bonnes conditions, que ce soit matérielles ou de travail. Les joueurs travaillent dans une ambiance de franche camaraderie, bien qu’ils soient soumis à rude épreuve par le staff technique. Une première observation s’impose, c’est Meguenni Fayçal qui est le premier adjoint de Cherif El Ouazzani. Les coéquipiers de Moudjer sont assez contents de travailler dans un cadre touristique, qui tranche avec le béton du stade Zabana. « Je pense que c’est meilleur de se préparer dans un tel cadre. Psychologiquement, c’est reposant. Il faut noter que toutes les conditions ont été mises à notre service pour la réussite de ce stage. Sur le plan du travail, nous ne rechignions pas à suer et à suivre sur le bout des doigts les directives du staff technique et du coach en particulier » avoue Zoubir Ouasti, qui a rempilé pour deux ans avec l’équipe de Medina Djedida.

Un biquotidien bénéfique

Le staff technique ayant constaté la carence physique de la majorité des éléments sous sa disposition a programme quotidiennement deux séances de travail, l’une en fin de journée et la seconde le soir. Les joueurs travaillent aussi bien en salle de musculation, que sur la plage de Bousfer et au stade d’Aïn Türck, le stade est doté d’une pelouse en tartan de la 5è génération. Bref, des commodités bien meilleures que celles que l’équipe avait à Oran. Avant-hier, Si Tahar a organisé le premier match d’application de cette intersaison, entre les joueurs divisés en deux groupes. L’équipe dirigée par le gardien Moudjer a forcé celle commandée par Ouasti, au partage des points : 2-2. « Ce genre de matchs est bénéfique pour tout le monde. Pour les joueurs, afin de briser le rythme monocorde de l’entraînement et au staff technique de commencer à mettre en place des repères techniques et tactiques », nous a révélé le coach adjoint Meguenni. Signalons d’autre part que c’est Meguenni Fayçal qui dirige la prière du Maghreb, à l’hôtel Beau Rivage, ce qui dénote de l’ambiance familiale et confraternelle dans laquelle évoluent les asémistes.

1 er match amical ce soir

Un deuxième match de préparation est prévu ce soir au même lieu contre l’équipe régionale de Zemmora, laquelle se trouve en stage à Aïn Türck. Ce match permettra au staff technique de constater de visu les

potentialités techniques et physiques du joueur Soltani (ex-PAC). Au cas où Si Tahar donnera son feu vert, Soltani sera en concurrence avec Sirat pour occuper le flanc gauche de la défense.

Si Tahar a son 2è gardien

L’ASMO n’aura plus à chercher, ni Mezaïr ni un autre « goal ». En effet, elle vient de conclure avec le gardien remplaçant de l’ASO, Kouadri Mâamar. Ainsi le staff technique aura une doublure à Moudjer, en plus du gardien des U23, Louati, qui sera le troisième gardien de l’équipe première. Rappelons que Bagor Merouane a tout fait pour récupérer Hichem Mezaïr, mais le président du MCO, Youssef Djebari y a opposé une fin de non-recevoir. Kouadri devait rejoindre aujourd’hui le camp d’entraînement et intégrer le groupe. « C’est un plaisir de jouer dans une équipe qui a acquis une grande renommée sur le plan de la formation. J’ai choisi l’ASMO, parce que selon ce dont on m’a parlé, c’est une formation qui veut jouer les premiers rôles et accéder au palier supérieur. Ce sera une occasion pour moi de me mettre en évidence et de rattraper le temps perdu. La concurrence avec Moudjer sera bénéfique pour moi et je compte bien ne pas rester dans un statut de remplaçant », a-t-il déclaré à la fin de la cérémonie de signature, dimanche au petit matin.

Bouâmria échappe à Bagor

L’ancien défenseur axial, Ali Bouâmria, en fin de contrat avec l’ASMO, avait choisi comme destination, la belle ville de Cirta et le CSC. Il a signé un contrat et reçu de l’argent. Or, il semble qu’il n’entre pas dans le schéma tactique du nouvel entraîneur des Sanafirs. Ayant constaté qu’il risque de jouer les faire-valoir durant cette nouvelle saison, Bouâmria a réponndu favorablement à la demande des dirigeants de l’ASMO, de le récupérer. Mais un problème d’argent surgit en dernière minute, puisque le joueur devait rendre l’argent au CSC contre sa lettre de libération, aurait demandé un salaire identique à celui convenu avec Boulhabib. Sauf que Bagor Merouane et l’ASMO n’ont pu répondre à sa demande et le joueur serait, selon les informations d’avant hier, sur le point de signer à l’USMH. Du coup, la direction asémiste est toujours à la recherche d’un défenseur central, qui évoluerait aux côtés de Zoubir Ouasti. Ali Boutaleb

La commission d’homologation en inspection au stade Baraki

Match face à Amizour ce jeudi

RCA

La formation du Nasria devrait rencontrer son homologue d’Amizour qui évolue en régionale une. Ce match devrait permettre au coach du Nasria d’avoir une idée assez soutenu de tout son groupe, pour ensuite prendre une décision sur les joueurs qu’il devra retenir et les autres qu’il devra ensuite libérer.

LIGUE 2

De bonnes conditions de stage

ASMO

Ghoul rachète sa lettre de libération et rejoint l’ESS

Le gardien, Nadjib Ghoul, a récupéré, avant-hier, soir, sa lettre de libération de la direction de la formation hussein-déene, et qu’il aurait payé pour la somme de 120 millions de centimes.

Le RCA est la seule formation de la ligue II appelée à recevoir ses adversaires en dehors de ses bases. Son terrain du stade Chahid Smain Makhloof n’a pas été homologué par la L. F.P.

C

L

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

NAHD

16

ette structure a demandé aux dirigeants de ce nouveau promu de choisir entre Lavigerie et Brakni pour la domiciliation de leur équipe en vue de la prochaine saison en attendant la clôture des travaux de leur enceinte qui sera prête dans trois ou quatre mois. Les membres du bureau d’Ezzerga préfèrent le stade Ait- El-Hocine de Baraki, en plus les supporters des Bleu et Blanc s’entendent très bien avec ceux de l’équipe de NRB Baraki pouvant mêmes les aider à soutenir les camarades de Charfaoui au lieu d’aller jouer ailleurs. Maintenant, reste à savoir qu’elle sera la réponse des autorités sportives qui vont désigner une commission d’homologation pour voir si ce stade répond

aux normes pour que le RCA puisse élire domicile ou pas, sinon ils seront partagés entre celui d’El- Harrach ou de Blida. Il faut attendre encore quelques jours pour connaître où cette équipe de la Mitidja prendra ses quartiers durant presque toute la phase d’aller en attendant l’inauguration de son stade et finir une fois pour toute d’évoluer loin de ses bases pénalisant les supporters surtout ceux qui n’ont pas les moyens d’effectuer le déplacement.

Rabta et Bouzar aux soins

Les deux joueurs du RCA à savoir l’attaquant Rabta et le défenseur Bouzar blessés contre le CR Bélouizdad en match amical poursuivent les soins nécessaires prodigués par le staff médical pour pouvoir se remettre sur pied. Ils reprendront ensuite du service avec le reste de leurs camarades afin d’être prêts avant l’entame du championnat prévu dans un mois. Les supporters regrettent énormément leur absence lors de la précédente joute ayant opposée dernièrement leur équipe à celle de l’USM Alger

qui s’est déroulée au stade de Bologhine. Ils estiment que s’ils étaient présents à ce rendez-vous entre ces deux vielles connaissances. Le RCA aurait réalisé le meilleur résultat possible et non pas subir un échec dû aux erreurs défensives des jeunes qui ont permis aux Rouge et Noir d’inscrire trois buts et l’emporter sur ce score sans convaincre le nombreux public.

Ferchichi : “je ferai tout pour m’imposer”

L’ex-portier du PAC et de l’AB Saadâ Rachid Ferchichi sait que la concurrence sera rude dans les buts vu la présence des deux autres gardiens Dali et Chellali. Ce dernier vient tout juste de parapher un contrat de deux saisons » Je sais que Dali et Chellali sont de bons gardiens de but traînant une expérience derrière eux mais cela ne va pas me décourager. Je ferai tout ce qui est en mes possessions pour gagner ma place de titulaire. Et pour l’arracher je dois consentir d’énormes sacrifices à chaque séance d’entraînement, car seul le travail

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

prime et non pas autre chose en espérant surtout apporter ma modeste contribution pour ma nouvelle équipe censée terminer son retour dans cette division dans une bonne position. » Estime t-il. Pour ce qui est de la précédente rencontre amicale contre l’USM Alger » On est passés à côté de notre sujet en première mi-temps laissant le soin à l’adversaire de faire le jeu et d’inscrire trois buts dus à des erreurs défensives mais cela n’a pas découragé le groupe de revenir en force en seconde période de jeu. Avec une concentration devant les buts adverses nos attaquants auraient pu remettre les pendules à l’heure, c’est un vrai test pour nous devant un grand club. L’entraîneur a donné la chance à plusieurs joueurs de s’exprimer pour avoir ensuite une meilleure idée sur chacun… » D’autres rencontres de préparations attendent les Bleu et Blanc contre des formations de différents niveaux afin que le staff-technique puisse arrêter la liste des joueurs qui entameront la nouvelle saison. ` O. A.


LIGUE E2

UNE REPRISE TIMIDE

ZENDER :

MSPB

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

17

«On a un projet»

Le nouveau président du CSA/MSPB est enfin sorti de son silence pour tenter de développer son projet et l’expliquer aux supporters qui n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe dans leur club. Pour lui, la situation actuelle du MSPB impose des décisions courageuses et impopulaires.

L

a reprise des entraînement, entamée avant hier après la rupture du jeûne au stade Chaoui, a été timide dans la mesure où les anciens joueurs n’étaient pas venus en masse, il y avait beaucoup d’absents, à l’image du capitaine Leblalta et d’autres qui attendent que les dirigeants règlent leurs arriérés de salaires, ou du moins une partie.

Bouraoui et Louanas à l’USB

Après avoir été annoncés à l’AB Mérouana, les deux joueurs ont finalement opté pour l’US Biskra qui a répondu favorablement à

PUBLICITÉ

leurs attentes financières. Ainsi, Bouraoui et Louanas ont vite trouvé preneur après avoir obtenu leur libération du MSPB.

Rebgui et Yagoub en stand-by

Malgré les sollicitations dont ils ont fait l’objet, les deux joueurs semblent prendre leur temps pour décider de leur destination, Yagoub est très proche du CAB et de l’ASK, alors que Rebgui est proche de l’USMH et de l’ABM.

Bouali n’a pas encore signé

L’ex-stoppeur du MOB est arrivé

à Batna où il a rencontré les dirigeants du MSPB avec lesquels il a négocié son salaire, mais le joueur ne pourra signer qu’après la main levée de la CRL/FAF, soit le paiement des 700 millions en instance auprès de la LFP.

Benmeghit libéré

Le joueur a opté pour l’ASMO après avoir racheté sa libération au prix de 200 millions auprès de la nouvelle administration du MSPB, qui récupère ainsi un montant dont elle aura grand besoin pour régler quelques problèmes. W. Y.

Où en est l’opération de passation de consignes avec Zidani ? Ce qu’il faut souligner, c’est que nous entretenons de très bonnes relations avec Zidani ; pour la passation de consignes concernant le CSA, on a déjà procédé à la passation auprès d’un notaire. Pour ce qui est de la SSPA, elle est en cours, ça tarde un peu, mais on espère régler ce problème au plus vite. Vous avez procédé à une libération massive de joueurs, cela a inquiété les supporters... Il y a des joueurs dont les exigences étaient inacceptables, on a préféré s’en séparer à l’amiable et nous débarrasser de leurs dettes, d’autres ont attaqué le club à la CRL pour se faire libérer, c’est eux qui ont fait le choix de partir, ils n’ont pas pensé au club. C’est Zemmouri qui sera l’entraîneur, n’est-ce pas ? Tout à fait, notre choix est fait et c’est Zemmouri qui sera l’entraîneur, il connaît bien le club et les joueurs qui composent l’effectif, il va continuer le travail qu’il a entamé la saison dernière.

Quel est votre plan d’action ? On a un projet de restructuration du club, on accordera la priorité aux dettes qu’il faut réduire par une politique de restriction, on prendra des décisions courageuses et impopulaires mais dans l’intérêt du club, ce n’est que comme cela que ça ira. Entretien réalisé par W. Y.

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Centre hospitalo-universitaire Mustapha Place du 1er Mai - Alger NIF : 095 516029000145

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Suite à l’examen et l’analyse des différentes soumissions reçues dans le cadre de l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 21/2012 portant sur : La réalisation des travaux de réparation et d’entretien du service de réanimation polyvalente «En lot unique»

Et conformément à l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10/236 modifié et complété du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. En se basant sur les critères de choix fixés dans le cahier des charges. Résultat de l’évaluation technique et financière de l’appel d’offres : Soumissionnaire

NIF

Note technique

Montant DA/TTC

Résultat

ETB THP Ammamou Abdelaziz

198142 350 012 830

40

3 718 845.00 DA

L’offre la moins disante

Les autres soumissionnaires peuvent se rapprocher du service contractant au plus tard 3 jours à compter du premier jour de la publication de cet avis pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière. Conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 modifié et complété du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, un délai de 10 jours est accordé aux soumissionnaires pour introduire leurs recours au niveau de la commission ministérielle du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à compter de la date de la parution de cet avis.

Maracana N° 1799 — Mardi 7 Août 2012 - ANEP N° 932 179

Maracana N° 1799 — Mardi 7 Août 2012 - ANEP N° 932 413

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

LIGUE E2

USMB

Le club toujours dans l’impasse

Au moment où tous les clubs s’activent à renforcer leur équipe pour atteindre les objectifs tracés. La formation blidéenne continue de manger son pain noir, en raison de l’absence à temps d’un repreneur qui pourra prendre les commandes du club, en remplacement du président sortant Mohamed Zaïm.

A

vec ce retour, qui d’ailleurs, à chaque début de saison se répercute sur la forme des joueurs. Cette instabilité promet à nouveau, au vu des données, une saison pénible et difficile à entamer à l’image des prétendants à la tête de la SSPA/USMB, qui défilent devant le portillon sans réaliser leur rêve, de s’accaparer de la direction de l’USMB. Les Vert et Blanc sont en train de nager dans les eaux troubles et font figure de club de la dernière chance, comme l’ont révélé certains inconditionnels.

Les joueurs désorientés

Les blidéens ont attendu plus qu’il faut dans l’immobilisme des activités de leur club avec plus de trois mois sans qu’un suc-

Aucun repreneur en vue …

cesseur à Mohamed Zaïm ne s’est présenté officiellement pour prendre les destinées de la SSPA.

C’est l’impasse

A l’issue de la dernière rencontre qui a regroupé certains industriels, avant hier, rien n’a été avancé et on donne l’impression de faire du sur place, au moment où l’effectif de l’USMB victime d’un long silence et de l’immobilisme de ses responsables s’est totalement dépouillé.

Les clignotants au rouge

L’éventuel investisseur, Bouchelagem Mohamed qui s’est présenté en sérieux et paraissant animé d’une bonne volonté de

SAM

L’O.M.Arzew en amical ce jeudi

Poursuivant sa série de matchs de préparation en prévision du prochain exercice. le SAMohammadia disputera sa deuxième rencontre amicale après demain (jeudi) en nocturne au stade Ouali face à l’Olympique d’Arzew.

U

n club de division nationale amateur groupe Ouest, cette joute sera une autre occasion pour l’entraîneur adjoint Ziani d’avoir encore une idée sur le groupe dont il dispose, notamment les nouvelles recrues à l’image de Yahiaoui, Koul, Abed, Abdelbari, Fassi, Abeka, Belhadj, Amara, pour rappel le Sarii avait entamé, vendredi dernier, les matchs précompétitifs face à l’ISTighennif, une rencontre qui s’est

achevée sur le score vierge zéro partout. Par ailleurs, et à première vue du renfort effectué cette saison par les dirigeants samistes, on a constaté que tous les compartiments ont été renforcés avec des nouveaux éléments, mais aussi des doublures surtout en défense qui a été le maillon faible de l’équipe. D’ailleurs, cela va donner lieu à une rude concurrence entre les joueurs où chacun d’entre-eux tentera de convaincre l’entraîneur en cette période de préparation pour avoir une place parmi l’échiquier de Philippe Delpèche qui se trouve actuellement en France pour passer quelques jours chez les siens. Selon une source proche de la direction du club, l’entraîneur français, sera à Mohammadia au début de la semaine prochaine pour reprendre son travail d’une manière officielle. Aoun Laïd Boualem

DARDIB : «Ce n’est qu’un retour à la maison»

Pur produit de l’école samiste, le jeune milieu offensif, Dardib Sofiane, qui vient de rejoindre l’équipe de ses premiers amours après avoir passé deux saisons à l’USMBlida, répond à nos questions dans ce bref entretien.

Il semble que vous avez été très vite adopté par tout le monde ? Je ne suis pas un inconnu au Sarii, où j’ai fait toutes mes classes de formation. Je suis chez moi, je n’ai fait qu’un juste retour à la maison. Contrairement aux autres équipes, vous travaillez que le soir en nocturne, pourquoi selon vous ? C’est la direction du staff technique qui

refuse de courir le risque de nous faire travailler le jour en ce moment du mois sacré, à mon avis c’est une bonne décision, car avec le jeûne et la chaleur qui sévit actuellement dans la région, il y a risque sur la santé des joueurs. On a constaté que la préparation actuelle diffère des précédentes saisons ? C’est la première fois qu’on travaille de cette manière, tout se fait avec le ballon c’est en quelques sortes une préparation jumelle. On fait du physique, de la technique et même du tactique en même temps. Comment voyez-vous le groupe ? Il y a beaucoup de jeunes encadrés par quelques anciens, il y a de la qualité dans le groupe. Je pense qu’on aura une bonne équipe cette saison. A. L. B.

diriger le conseil d’administration de l’USMB, cela à mis du baume dans le coeur des blidéens. Ce dernier n’a pas mis beaucoup de temps d’annoncer son retrait sur conseils de ses proches, et n’a pas voulu annoncer les griefs qui l’ont poussé à suivre le chemin pris en dernier par Tlemçani. Il faut dire que la situation qui prévaut actuellement au sein de la formation blidéenne n’incite pas à l’optimisme. C’est sûr que les supporters des Vert et Blanc regrettent déjà le départ du président Zaïm et voient que la situation risque de se compliquer davantage, d’autant que le temps ne joue pas en faveur du club qui est appelé à trouver rapidement une issue pour débloquer cette crise. Le retour du président démissionnaire, Mohamed Zaïm, est primordial, aucun blidéen ne dira le contraire, l’USMB a touché le fond. De quoi demain sera-t-i fait ?

La saignée continue

Publicité

Nous l’avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, la majorité des joueurs qui ont quitté l’USMB de façon officielle, ont été approchés par les clubs de ligue I et II, tels que Defnoun, Belloucif, Djahel et Aliouane, et ceux rétablis dans leur droit par la CRL/FAF, Belkheir, Yaghni et Djerroudi. Et ceux qui sont libres de tout engagement avec leur club employeur il s’agit de : Moktari, Rabti, Hazi et Khelfallah. Ce qui porte le nombre à onze (11) joueurs ayant quitté le club, choisissant d’autres cieux où règne la sérénité et seront donc, mieux considérés. La saignée continue, d’autres éléments sont sur le point du départ et doivent s’engager avec d’autres formations de différents paliers dans les prochains jours. Il faut un sursaut d’orgueil pour mettre fin à cette mascarade qui a touché le club cher à feu Abdelkader Mazouza. A. T.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Tizi Ouzou Daïra de Aïn El Hammam Commune d’Abi Youcef

Avis d’appel d’offres national N° 14/T.N/2012

«Réhabilitation et renouvellement des équipements des établissements endommagés par les intempéries 2012» En exécution du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété par le décret présidentiel N° 12/23 du 18/01/2012, portant réglementation des marchés publics.

Le président de l’Assemblée populaire communale d’Abi Youcef lance un avis d’appel d’offres national pour la réalisation du projet : «Réhabilitation et renouvellement des équipements des établissements endommagés par les intempéries 2012» Les entreprises intéressées par le présent avis et titulaires d’un certificat de qualification et classification professionnelles en cours de validité dans le domaine de bâtiment catégorie I ou plus peuvent retirer le cahier des charges auprès des services techniques de la commune d’Abi Youcef contre un versement de 5000 DA (cinq mille dinars au niveau de la régie communale). Les soumissions doivent être présentées sous double enveloppe anonyme comportant chacune deux plis fermés composés d’une offre technique et d’une offre financière conforme au cahier des charges. Ces documents doivent être renseignés, datés, signés et cachetés. Les offres doivent être déposées sous double enveloppes distinctes fermées et cachetées, une comportant la mention «offre technique» et l’autre «offre financière» l’ensemble déposé dans une enveloppe anonyme portant la mention : Avis d’appel d’offres national N° 14/T.N/2012 «Réhabilitation et renouvellement des équipements des établissements endommagés par les intempéries 2012» A ne pas ouvrir Les offres doivent parvenir dans les 10 jours qui suivent la première parution dans la presse nationale ou le BOMOP. Les offres doivent être adressées à Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale d’Abi Youcef, et parvenir au plus tard le dernier jour de la date limite de dépôt des offres, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant au plus tard à 11h. La séance d’ouverture des plis aura lieu le même jour à onze heures (11mn) au siège de l’Assemblée populaire communale d’Abi Youcef, les soumissionnaires sont invités à y assister. La durée de validité de l’offre est fixée à 120 jours à compter de la date d’ouverture des plis.

Maracana N° 1799 — Mardi 7 Août 2012 - ANEP N° 932 553

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERN NATIONAL LE

19

JAVI MARTINEZ : «Nous avons gâché le travail réalisé» En club comme en sélection, la saison qui vient de s'écouler a été très intense pour Javi Martínez. Avec l'Athletic Bilbao, le milieu de terrain a atteint la finale de la Coupe du Roi et de l'UEFA Europa League, avec à la clé deux défaites. En équipe d'Espagne, il a joué 25 minutes pendant la campagne victorieuse des champions d'Europe en titre dans l'UEFA EURO 2012 en Ukraine et Pologne. C'est donc avec le statut de champion d'Europe et de champion du monde en titre que Javi a enfilé le brassard de l'Espagne qui faisait son grand retour aux Jeux Olympiques après 12 années d'absence. Donnée comme favorite de la compétition, la Rojita est tombée de haut en GrandeBretagne : après deux défaites consécutives contre le Japon et le Honduras, elle a dû plier bagage avant même d'avoir disputé son dernier match en phase de groupes. L'ultime rencontre des Espagnols dans ce premier tour, contre le Maroc, n'a même pas servi de consolation. Elle s'est soldée par un résultat nul 0:0. L'Espagne n'aura donc pas réussi à trouver le chemin des filets dans le Tournoi Olympique de Football Masculin 2012. S'est entretenu avec Javi Martínez pour analyser les causes de l'échec espagnol à Londres 2012.

Quelle analyse et quelle réflexion avez-vous tirées des deux défaites de l'Espagne aux Jeux Olympiques ? Nous avons laissé passer une formidable occasion, car nous avions une équipe et un entraîneur de très grande qualité. Mais parfois, le football est ainsi fait. Nous n'avons pas joué à notre meilleur niveau, même si je reste convaincu que nous méritions beaucoup mieux. La chance n'a vraiment pas été de notre côté. Prenez le match contre le Honduras. Nous avons eu 24 tirs cadrés, dix occasions franches et trois poteaux, mais le ballon n'est jamais entré. Les Honduriens ont deux occasions et ils mettent un but. Il n'y a pas grand-chose à faire dans ces cas-là. Contre le Maroc, il n'y avait aucun enjeu, mais nous avons voulu faire preuve de professionnalisme et nous avons tout donné pour gagner ce match, prendre les trois points et quitter la compétition sur une bonne note. Quoi qu'il en soit, je crois que nous pouvons être fiers du football que nous avons produit, surtout contre le Honduras. Mais il y a des jours où vous pouvez faire tout ce que vous voulez, le ballon ne franchira pas la ligne. Notre principal regret est d'avoir gâché tout le travail réalisé. À part la malchance, d'autres facteurs d'ordre physique ou tactique ont-ils joué un rôle ?

Mourinho ne jure que par Modric

Désespérément muet sur le marché des transferts, le Real Madrid ne parvient toujours pas à enrôler le meneur de jeu de Tottenham Luka Modric (26 ans, 36 matchs et 4 buts en Premier League en 2011-12). José Mourinho ne pense pour autant à aucun autre joueur en substitut.Selon Marca, Malaga aurait proposé Santiago Cazorla (27 ans, 38 matchs et 9 buts en Liga en 2011-12) aux Merengue, mais l'international espagnol (45 sélections, 6 buts) a laissé de marbre le "Special One". Cazorla a rejoint depuis Arsenal.

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

Non. Certains matches se déroulent comme prévu, d'autres non. C'est le football. Cette élimination ne reflète pas du tout le jeu que nous avons produit. L'équipe a fait ce qu'il fallait, mais le ballon ne voulait pas entrer. Il n'a pas à chercher plus loin.

Il vous reste quand même le souvenir de l'ambiance du village olympique de Londres et de la cérémonie d'ouverture de ces Jeux Olympiques… Oui, ça reste en effet une expérience très particulière. Il est difficile de se qualifier pour les Jeux Olympiques et une fois la qualification acquise, il faut encore être sélectionné. Dans l'ensemble, il y a eu de bons moments et d'autres moins. Cela faisait 12 ans que l'Espagne n'avait plus été présente au Tournoi Olympique de Football. Le simple fait d'avoir participé est donc un motif de fierté. Le défilé lors de la cérémonie d'ouverture et la visite du village olympique sont deux moments inoubliables. Nous avons eu la chance de pouvoir rencontrer des joueurs de NBA espagnols et français. Nous avons pris pas mal de photos avec eux. Je regrette toutefois de ne pas avoir pu voir Lebron James, Kobe Bryant ou Usain Bolt. Ce sont des gens que j'admire beaucoup. L'été a été particulièrement bien rempli pour vous. Les Jeux Olympiques sont venus juste après la finale de l'UEFA EURO 2012… Quelques jours de vacances me feront du bien, c'est certain. J'ai besoin de décompresser, mentalement et physiquement. La saison a été longue en club. Ensuite, il y a eu les tournois avec l'équipe nationale. Je dois me reposer avant de reprendre avec mon club. L'année dernière avec l'Athletic Bilbao, pour la première saison sous les ordres de Marcelo Bielsa, vous avez atteint la finale de la Coupe du Roi et de l'UEFA Europa League, sans toutefois remporter de trophée. Quel est l'objectif cette année ? Faire mieux que l'an passé. Le club, les joueurs et les supporters sont satisfaits de la saison écoulée, mais il reste la frustration de n'avoir gagné aucune des deux finales. Nous devons continuer à travailler pour progresser en tant que joueurs et améliorer notre football.

Indépendamment de l'élimination aux Jeux Olympiques, pensez-vous que la relève existe dans les sélections espagnoles de jeunes pour perpétuer le succès des seniors ? Oui, sans aucun doute. Nous restons sur une très bonne année. Il ne faut pas oublier que nous sommes champions d'Europe en titre chez les U-21 et les U-19. La relève est prête et la confiance est totale. On s'habitue très vite à la victoire, mais on oublie souvent le travail qu'il a fallu fournir pour obtenir cette dynamique. Un échec comme celui que nous venons de vivre permet de prendre du recul et de se rendre compte de tout le travail effectué. Les expériences amères comme celle que nous venons de vivre aux Jeux Olympiques font prendre conscience que la frontière entre le succès et l'échec est très fine. In fifa.com

MAN UTD : Nouvelle romance avec Usain Bolt

Di Matteo protège Hazard

Arrivé cet été à Chelsea pour 40 millions d'euros, le milieu offensif Eden Hazard (21 ans, 38 matchs et 20 buts en L1 en Vainqueur du 100 mètres aux Jeux Olympiques 2011-2012) est très attendu cette saison. L'entraîneur des Blues, de Londres dimanche soir, Usain Bolt a reçu un Roberto Di Matteo, réclame toutefois de la patience pour l'ancien bel hommage de la part de Manchester United. Lillois, qui découvre un nouveau championnat."Bien sûr qu'on attend Le Jamaïcain a fait l'unanimité, battant le record qu'il soit décisif, mais on doit être olympique en 9 s 63. "Félicitations au grand fan patient. C'est un jeune joueur qui de United Usain Bolt ! vient de la Ligue 1, un Le champion olympique du 100m. L'homme le championnat différent. Laissonsplus rapide du moment…", ont clamé les lui le temps de s'adapter", a Mancuniens sur leur page officielle Facebook. expliqué le technicien italien La romance ne date pas d'hier, puisque déjà par le dans des propos rapportés passé le Jamaïcain avait fait part de son envie de par RMC.Hazard fera ses revêtir la tunique rouge après sa carrière de sprinteur. premiers pas en Un beau coup de marketing à moindre frais pour les Premier League le Anglais, puisque la finale de l'épreuve athlétique a été suivie 19 août face à par près de 3 milliards de personnes. Wigan.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Chlef NIF : 099802019121723 N° 3688/DUC/2012

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHÉS N° D’OPÉRATION : NF. 5.721.2.225.102.24

Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant la réglementation des marchés publics, Monsieur le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme représenté par Monsieur le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Chlef informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint paru dans le quotidien El Moustakbal en date du 31 mai 2012 relatif à la réalisation des travaux de valorisation des sites destinés au remplacement des baraques préfabriquées de la wilaya de Chlef (Chettia -Chorfa - Bensouna), que l’évaluation et l’analyse des offres ont donné lieu aux choix d’entreprises désignées ci-dessous : Projet

Lot

Nom de l’entreprise retenue

Lot 01 : Aménagement Azzaïz Youcef extérieur - zone B1 Nouvelle entité urbaine de Hay Chorfa

Critère de choix

Montant de la soumission après correction en TTC (DA)

Note technique

Délais

Observations

64.093.000,00 DA

51,33

06 mois

Moins disant

Lot 01 : Aménagement extérieur - zone B2 -

Rial Ali

59.249.110,00

64,33

06 mois

Alignée avec le moins disant

Lot 02 : Voirie (corps de chaussée + couche de roulement) - zone B -

Belaïche Mohamed Ben Maâmar

47.997.525,00 DA

63,00

05 mois

Moins disant

Lot 03 : Eclairage extérieur - zone B -

Boudjelthia Nassir

12.363.935,60 DA

56,00

04 mois

Moins disant

Lot 01 : Aménagement extérieur - zone A1 -

Azzaiz Youcef

24.579.184,00 DA

53,00

04 mois

Moins disant

Lot 01 : Aménagement extérieur - zone A2 -

Rial Ali

22.991.090,00 DA

59,00

04 mois

Alignée avec le moins disant

Lot 01 : Aménagement extérieur - zone A3 -

Dahmane AEK

20.158.800,00 DA

63,00

03 mois

Alignée avec le moins disant

07 mois

Moins disant

Lot 01 : Aménagement extérieur - zone A4 -

Nouvelle entité urbaine de Hay Bensouna

CITE PUBLIC

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

Lot 02 : Voirie (corps de chaussée + couche de roulement) - zone A Lot 03 : Eclairage extérieur - Zone A Lot 04 : Canalisations téléphoniques - zones A et C -

Infructueux Tergou Brahim

Djilali Djebour M’hamed SARL hydrosly (Drizi Benyahia)

98.897.104,00 DA

57,71

14.445.128,40 DA

67,00

04 mois

Moins disant

18.969.709,00 DA

72,75

08 mois

Moins disant

Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis, et ce, conformément aux dispositions citées précédemment et celle de l’article 114 du décret présidentiel précité.

Maracana N° 1799 — Mardi 7 Août 2012 - ANEP N° 932 655

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPASA ETABLISSEMENT PUBLIC HOSPITALIER KOLÉA «DR FARÈS YAHIA»

AVIS DE RECRUTEMENT

L’Etablissement public hospitalier de Koléa organise des concours pour l’accès aux grades suivants : Poste

Médecin généraliste de santé publique

Nbre Condition d’accès

Observation

05

Doctorat en médecine

Concours sur titre

Psychologue clinicien de santé publique

01

Les candidats titulaires d’une licence en psychologie option clinique ou d’un titre reconnu équivalent

Concours sur titre

Attaché principal d’administration

01

Concours sur titre

Attaché en laboratoire de santé publique

01

Les candidats titulaires d’un diplôme d’études universitaires appliquées ou diplôme de technicien supérieur dans les spécialités suivantes : - Gestion ressources humaines - Droit des affaires - Marketing - Gestion publique - Droit relation commercial international - Commerce international - Psychologie (option organisation et travail)

Biologie de santé publique 1er degré

01

Concours sur titre

Biologie de santé publique 2e degré

01

Les candidats titulaires d’une licence en biologie ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités suivantes : - Microbiologie - Physiologie animale - Biologie de la reproduction - Biochimie - Physiologie pathologie - Parasitologie - Génétique - Biologie cellulaire - Neurobiologie moléculaire - Génie biologique

Les candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités suivantes : - Microbiologie - Physiologie animale - Biologie de la reproduction - Biochimie - Physiologie pathologie - Parasitologie - Génétique - Biologie cellulaire - Neurobiologie moléculaire - Génie biologique

Concours sur titre

Les candidats titulaires d’un master en biologie ou d’un titre reconnu équivalent dans l’une des spécialités suivantes : - Microbiologie - Physiologie animale - Biologie de la reproduction - Biochimie - Physiologie pathologie - Parasitologie - Génétique - Biologie cellulaire - Neurobiologie moléculaire - Génie biologique

Concours sur titre

Constitution du dossier : - Demande manuscrite de participation au concours sur titre - Une copie certifiée conforme à l’original du titre ou diplôme - Une copie certifiée conforme à l’original du cursus universitaire - Une copie certifiée conforme à l’original de l’attestation justifiant la situation vis-à-vis du service national - Un extrait d’acte de naissance ou fiche familiale pour les mariés - Un certificat de nationalité algérienne - Extrait du casier judiciaire (bulletin n° 03) en cours de validité - Deux (02) photos - Deux (02) certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie) - Attestation de travail justifiant une expérience professionnelle éventuellement (l’attestation de travail délivrée par les établissements privés doit être

authentifiée par les services de la CNAS) - Justificatif d’ayant droit de chahid (fils ou fille de chahid) - Carte de reconnaissance des besoins spéciaux (les handicapés aptes à exercer les tâches y afférentes au grade d’accès) - Justificatif de major de promotion éventuellement

Critères de sélection au concours * L’adéquation du profil de la formation du candidat avec les exigences du corps ou grade ouvert au concours. * La formation de niveau supérieur au titre ou diplôme exigé pour la participation au concours. * Les travaux et études réalisés, le cas échéant * L’expérience professionnelle acquise par le candidat dans la spécialité, quel que soit le secteur d’exercice ou la nature de l’emploi occupé. * La date d’obtention du diplôme. * Les résultats de l’entretien avec le jury de sélection.

Poste

Nbre

Condition d’accès

Observation

Ingénieur d’Etat en informatique

01

Les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en informatique ou d’un titre reconnu équivalent

Concours sur épreuves

Condition du dossier : - Demande manuscrite de participation au concours sur épreuves - Une copie certifiée conforme à l’original du titre ou diplôme - Une copie certifiée conforme à l’original de l’attestation justifiant la situation vis-à-vis du service national - Une copie certifiée conforme à l’original de la pièce d’identité - Extrait du casier judiciaire (bulletin n° 03) en cours de validité - Deux (02) photos Le concours comprend les épreuves suivantes : 1) Epreuve de systèmes d’information et de classification, durée trois (03) heures, coefficient 03 2) Epreuve de réseaux & sécurité, durée trois (03)

heures, coefficient 03 3) Epreuve de gestion des systèmes d’exploitation, durée deux (02) heures, coefficient 02.

Toute note inférieure à 5/20 à l’une des épreuves citées ci-dessus est éliminatoire. Les candidats intéressés doivent faire parvenir leurs dossiers au niveau du bureau de la gestion des ressources humaines de l’Etablissement public hospitalier de Koléa dans un délai de quinze (15) jours ouvrables à compter de la première parution en presse écrite. Les candidats non retenus pour participer aux concours peuvent introduire un recours auprès de la Direction de l’établissement public hospitalier de Koléa qui doit statuer sur ledit recours et répondre aux intéressés au moins cinq (05) jours ouvrables avant la date de déroulement du concours.

Maracana N° 1799 — Mardi 7 Août 2012 - ANEP N° 932 552

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

21

Ramadan karim *Une table bien garnie* Hmiss, salade de poivrons

Galette de pomme de terre

Ingrédients: 6 poivrons de différentes couleurs un peu de persil 4 gousses d’ail 3 c. à s. d’huile d’olive 1 c. à s. de vinaigre ½ c. à c. de sel poivre noir

Préparation: Préchauffer le four à 225°C. Laver les poivrons. Couvrir une plaque de four avec du papier d’aluminium et y poser les poivrons. Faire griller 30 minutes environ, en tournant les poivrons afin que leur peau noircisse sur toute la surface. Sortir la plaque du four. Bien envelopper les poivrons avec le papier aluminium sur lequel ils ont grillés et laisser refroidir. Dès que les poivrons sont froids, enlever la peau noircie et les vider. Couper les poivrons en dés et transférer dans un sal-

adier. Tamiser le jus de cuisson et le verser sur les poivrons. Y ajouter l’huile d’olive, le vinaigre, le persil haché et l’ail pressé. Assaisonner avec le sel et le poivre. Mettre au frigo. Servir très frais.

Velouté de courgettes

Ingrédients : 500gr de courgettes 1gros oignon 1 pomme de terre 1 cube de bouillon de volaille 1 c à s et demi de beurre eau Poivre et juste un peu de sel ( selon le cube de bouillon) Crème fraiche

Ingrédients: 250 grs de blanc de poulet haché 125 grs de pomme de terre cuite et écrasée en purée 1 oignon haché 2 c a soupe d’huile 2 cm de gingembre frais rapee 1/2 c a café de sel 1 c a café de curcuma 2 c a soupe de coriandre hachée 20 gr de farine 4 c a soupe d’huile pour gratiner: 400 ml de béchamel 50 gr de fromage râpé 2 oignons émincés 2 c a soupe d’huile 1 pincée de sel

Préparation: dans une poêle faire dorer l’oignon haché dans l’huile dans un récipient, mélanger le blanc de poulet

Préparation: Dans une cocotte, faire revenir les légumes coupés en gros dés dans une cuillère de beurre. Baisser le feu, et laisser suer tout doucement Rajouter les cubes de bouillon de volaille et couvrir à niveau les légumes d’eau chaude Fermer la cocotte et laisser cuire une dizaine de minutes Mettre les légumes dans un bol mixer avec un peu d’eau de cuisson Mixer et rajouter de l’eau de cuisson si nécessaire, jusqu’à l’obtention d’un velouté crémeux Servir chaud avec un filet de crème fraiche et du poivre du moulin

haché avec la purée de pomme de terre, l’oignon doré, la coriandre et les épices confectionnez des boulettes de taille moyenne et les passer dans la farine dans une poêle anti adhésive, chauffer l’huile et y faire dorer les boulettes puis réserver dans une marmite sur feu doux, faire cuire a couvert les oignons émincés et salés dans l’huile jusqu’a ce qu’ils deviennent dorés les mixer pour obtenir une purée lisse et l’incorporer a la béchamel avec le fromage. disposer les boulettes dans un plat a gratin beurre, puis les napper de sauce béchamel a l’oignon faire gratiner au four préchauffée a 180 degrés C pendant 25 min. servir le gratin aussitôt.

Gateau sans cuisson, doigts au chocolat

Salade de radis, pommes de terre et son coulis

Ingrédients: Des cuisses de poulets 2 a 3 oignons, selon la grosseur ( vous pouvez mettre plus, nous vous en faites après cuisson c'est un goût sublime) Sel poivre noir Curcuma Paprika Cannelle Saumac ( remplacé par le jus de tout un Citron) l'Huile d'olive

Préparation: couper un poulet en morceau, l'enduire de sel, poivre, curcuma, paprika, cannelle et sumac , ou comme moi le jus d'un citron émincer 2 a 3 oignons, les mettre dans votre moule/plateau allant au four et les couvrir d'huile d'olive, déposer dessus , les morceaux de poulet et les mélanger aux oignons . couvrir de papier aluminium et mettre a cuire 1h a 1h et quart, en prenant soin de les retourner de temps a autre. enlever l'aluminium et laisser rôtir une dizaine de minute. c'est une facon tres simple qui donne un resultat très délicieux et très fondant en bouche

Ingrédients: 1 boite de biscuits secs 1 verre ( de 220 ml) de noix de coco 5 c a soupe de beurre fondu confiture ( confiture de pêche pour moi) mais vous pouvez un de votre choix. chocolat noir pour la décoration noix de coco pour la décoration

Préparation: dans le bol d’un blinder, écrasez les biscuits en poudre ajoutez la noix de coco puis incorporer le beurre. ramassez la pate avec la confiture jusqu’a avoir une pate qui se ramasse. préparez des boudins ou des doigts de 8 cm de long, et de 2.5 cm de diamètre placez au frigo pendant 1 heure, pour que la pate ce

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tient bien faire fondre le chocolat au bain marie placez les doigts sur une grillez, et couvrez les tout doucement avec le chocolat fondu, a l’aide d’une cuillère saupoudrez la noix de coco sur les cotes, avant que la chocolat se fige laissez bien prendre le chocolat. faire fondre 2 a 3 carrés de chocolat, et placez les dans un cône en papier de cuisson ou alors un sachet et passez sur les gâteaux pour dessiner des railleurs. laissez encore figer, et placez les dans des caissettes, dans un endroit frais ( pas au frigo sinon vous allez avoir des point sur le chocolat) se conserve 3 jours dans une boite hermétique dans un endroit frais.


22

Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1093

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°1092

LA BLAGUE

Un marocain cherche sa femme dans un marché, il heurte un français et lui dit: "tu peux faire attention?", le marocain: "dezoli, je chirche ma femme". Le français: "moi aussi", le marocain: "Elle est comment ta femme?. Le français: "blonde, yeux verts, 1,77m, mince, décolleté, ...mini-jupe noire, talon aiguille... Et t............oi ......, décri moi ta femme?! Le marocain: "tu si quoi,viens on chirche la tienne !! ". :)

LA CITATION

"Il n'y a de joueurs repentants que parmi les perdants." Philippe Bouvard

1 2

A B C D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

MOTS CROISÉS N° 1093

G H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Bleu 2 - Subira - Pas trés large 3 - Ralentissements de la circulation Chef-lieu savoyard 4 - Capucin Obligation - Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge - Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°1092

A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents Point culminant E - Pas trés enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Site web : www.maracanafoot.com Maracana Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr

maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012 10h00 : culinart 10h25 : seven seas 10h50 : djoudi 11h15 : djaweb bassite 11h30 : doumou'e el qalb 12h00 : journal en français+météo 12h20 : ibn sina 13h30 : bruxelles 14h30 : yaoumiyate zaza 15h00 : loulou 15h30 : culinart 16h00 : el chabiha 16h45 : résumé JO 2012 17h00 : journal en amazigh 17h35 : takdar tarbah 18h00 : journal en français+météo 18h20 : le soleil de la vérité 19h00 : journal en arabe 19h30 : le ramadhan et le rire 19h40 : coran sous titré en français 19h55 : c c religieux 20h05 : dar da meziane 20h35 : irban irban saison 2 20h40 : djaweb bassite 20h50 : wahdek fel bled 21h00 : khalti lalahoum 21h25 : ami achour 21h35 : boudhou 22h00 : awtar 23h40 : doumou'e el qalb 00h05 : el dourousse el mouhamadia 00h55 : résumé JO 2012 01h00 : journal en arabe

05:10 : Eliot Kid 05:25 : Ouf le prof 05:30 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:00 : TFou 08:55 : Météo 09:00 : Secret Story 09:55 : Au nom de la vérité 10:55 : Petits plats en équilibre été 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:45 : Petits plats en équilibre été 12:49 : Météo 12:50 : Météo des plages 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Ma famille à tout prix 15:30 : Grey's Anatomy 16:05 : Secret Story 18:05 : Au pied du mur 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : Petits plats en équilibre été 19:38 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Agathe Cléry 21:55 : New York unité spéciale

Personnage suffisant, Agathe Cléry occupe le poste de directrice marketing d'une ligne de cosmétique spéciale «peaux claires». Raciste, elle refuse d'embaucher Quentin Lambert, un homme très compétent, parce qu'il est Noir. Hervé, son compagnon, s'éloigne peu à peu d'elle, lassé qu'elle fasse toujours passer son travail avant lui. Un jour, un médecin annonce à Agathe qu'elle est atteinte de la maladie d'Addison, une pathologie rare qui noircit l'épiderme. Et effectivement, un matin, elle se réveille avec une peau noire comme l'ébène. Son existence s'en trouve totalement chamboulée. Elle perd son emploi et se retrouve aussitôt confrontée aux préjugés des recruteurs... 05:00 : EuroNews 05:40 : Ludo 06:30 : Titeuf 07:30 : Scooby-Doo 07:50 : Shaun le champion 07:55 : Consomag 08:00J : eux olympiques Londres 2012 10:55 : Météo 11:00 : 12/13 : Journal 11:50 : Météo 11:55 : Jeux olympiques Londres 2012 13:45 : Keno 13:50 : En course sur France 3 14:00 : Maigret 15:40 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:25Slam 17:05 : Questions pour un champion 17:40 : Météo des plages 17:45 : Météo 17:55 : Petits joueurs 18:00 : 19/20 : Journal 18:55 : Jeux olympiques Londres 2012

05:00 : La guerre des Stevens 05:25 : Point route 05:30 : Journal 05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 07:55 : Météo des plages 08:00 : Des jours et des vies 08:25 : Amour, gloire et beauté 08:50 : Lignes de vie 09:15 : Coeur Océan 09:45 : Motus 10:15 : Les Z'amours 10:45 : Météo 2 10:50 : Jeux olympiques Londres 2012 12:00 : Journal 12:40 : Météo 2 12:43 : Météo des plages 12:44 : Expression directe 12:45 : Consomag 12:50 : Expression directe 12:55 : Toute une histoire 13:35 : Côté Match 13:45 : Jeux olympiques Londres 2012 19:00 : Journal + Météo 19:35 : Secrets d'histoire 21:15 : Tirage de l'Euro Millions 21:20 : Le bal des actrices

La France est le pays européen qui compte le plus d'animaux de compagnie. Chiens, chats, serpents, perroquets, ils sont nourris, soignés et maternés comme de vrais bébés. Jusqu'où les Français sont-ils prêts à aller pour dorloter leurs compagnons ? Pour mieux comprendre ce phénomène, Zita a enquêté auprès de vétérinaires en devenant leur assistante pendant quatre semaines. Par ailleurs, afin d'être complètement plongée dans le quotidien d'une vie avec un animal, Zita s'occupe elle-même d'un chien durant toute la durée de son immersion, un vrai challenge pour elle, car elle n'a pas du tout l'habitude de partager son quotidien avec une boule de poils.

06:00 : Loulou de Montmartre 06:25 : Bunny Maloney 06:50 : Diego et Ziggy 07:05 : Oggy et les cafards 07:28 : S.A.V. des émissions 07:30 : Play 08:45 : Têtes à claques 08:50 : Transformers 3 : la face cachée de la lune 11:20 : Mon oncle Charlie 11:40 : Le JT 11:44 : La météo 11:55 : Zapping 12:05 : Les nouveaux explorateurs 13:00 : Body of Proof 14:25 : United States of Tara 15:15 : Zapping 15:25 : Fighter 17:15 : S.A.V. des émissions 17:20 : Les Simpson 17:44 : La météo 17:45 : Le JT 18:10 : Happy Hour 19:10 : Monsieur Herck Tévé 19:14 : La météo 19:15 : Bref 19:20 : L'été papillon 19:50 : Le monde de Barney 22:00 : L'ange du mal

Le saviez-vous ?

23:25 : Belle toute nue 01:10 : Jericho 01:50 : Météo 01:55 : M6 Music / Les nuits de M6 05:00 : M6 Music 06:30 : Météo 06:35 : Tout le monde déteste Chris 07:55 : Météo 08:00 : M6 boutique 09:05 : Météo 09:10 : Malcolm 09:35 : Malcolm 10:00 : Malcolm 10:25 : Malcolm 10:45 : Modern Family 11:10 : Modern Family 11:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:30 : 100% montagne 12:35 : Météo 12:45 : Le tueur de l'opéra 14:40 : Comment séduire un millionnaire 16:50 : Le bus 17:45 : L'été de «100% Mag» 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : En famille 19:50 : Zita, dans la peau de... 21:05 : Zita, dans la peau de...

HOROSCOPE

Vous retrouverez le bon moral et un grand sourire illuminera votre vie. Vous allez finalement bien vous en sortir. Vous aurez traversé victorieusement une période difficile. Votre bonne humeur vous sera utile. Vous méritez bien la récompense que vous donnera la vie.

Vous formulerez des bonnes idées qui mériteraient d'être exploitées. On vous offre une collaboration désintéressée que vous hésitez à accepter. Votre prudence dans cette affaire imprévue est louable mais vous prendrez la décision qui s'impose avec facilité.

Ce sera la réussite complète si vous savez prendre les choses du bon côté, D'excellents sentiments de compréhension se nouent à votre égard, Soyez dans l'attente d'une heureuse nouvelle qui pourrait bien vous confondre, Vous aviez tort de douter, Les réalités seront clémentes à vos yeux,

Votre opinion personnelle sur un sujet sans grand intérêt pourrait choquer votre entourage. Modérez vos passions et révisez votre position intransigeante pour éviter un conflit latent. Vos talents de conciliateur vous feront parvenir à une conclusion bienheureuse.

La période n'est pas aux grands épanchements de sentiments. Chacun cherche à observer l'autre et cela n'est pas pour plaire. Vous agissez néanmoins avec beaucoup de diplomatie et vous parvenez à savoir la vérité ce qui renforce vos certitudes dans cette affaire.

Vous avez des doutes au sujet de la réalisation d'un projet qui vous tient à cœur. Rassurez-vous car vous gagnerez grâce à votre détermination. La forme physique est là et vous fournirez tous les efforts pour réaliser vos ambitions. Bien-être physique détermine le moral. `

Vous serez à l'affût d'une proposition intéressante qui pourrait vous enchanter. Vous penserez avoir décroché la timbale si vous pouvez vous en emparer. Vous pensez pouvoir réussir et vous laissez quelques miettes à vos partenaires trop exigeants.

Vous allez faire de beaux projets financiers. Mais vous vous rendez compte que d'énormes difficultés vous empêchent d'obtenir d'une personne que vous tenez en grande estime le consentement pour une prochaine association. Néanmoins patience, vous y parviendrez.` Soyez confiant car vous aurez la chance que les choses s'arrangent d'elles-mêmes. Si un problème financier survient ou qu'une décision importante soit à prendre, il vous suffira d'être patient, d'avoir confiance et d'attendre que la meilleure solution s'offre à vous.

L UNDI

Une personne proche de vous qui vous déclare ses desseins paraît sincère. Vous êtes quelque peu sceptique et vous avez du mal à croire ses affirmations. La raison l'emportera et vous reprendrez confiance, ce qui vous conduit à une opération financière intéressante.`

Ce sera un virage décisif qu'il faudra négocier avec beaucoup de prudence. Les chances sont grandes de voir enfin se réaliser des aspirations aussi ambitieuses que celles que vous nourrissez depuis si longtemps. Vous aurez la belle récompense que vous méritez.

Les temps changeront très vite au cours de la journée. Attention vous êtes dans une période de transition. Cela doit se répercuter sur votre environnement amical ou familial. Montrez de l'énergie autour de vous en réorganisant vos fréquentations. N'hésitez pas à transformer votre organisation personnelle et votre emploi du temps.

HORAIRES DES PRIÈRES

Peu nuageux Max. 35°C Min. 24°C

Tout l’or extrait depuis sa découverte existe encore aujourd’hui

Presque tout l’or extrait depuis la nuit des temps existe encore. C’est à cause de sa rareté et sa valeur qu’il est toujours conservé et hérité. C’est aussi un métal à la fois résistant et souple. On estime la quantité d’or traité existant aujourd’hui à 165.000 tonnes, juste assez pour remplir deux piscines olympiques. Ce n’est pas vraiment énorme mais ça s’explique du fait qu’il faut pulvériser 250 tonnes de pierres et les traiter chimiquement pour en extraire une quantité d’or juste suffisante pour modeler une alliance de mariage !

23

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

IFTAR IMSAK

El Fedjr 04:11 Dohr 12:54 El Assar 16:42 El Maghreb 19:54 El Icha’a 21:25

19:54 04:11


BALLE AU CENTRE

L’hirondelle Makhloufi

Par Ali Bouacida

D

ans la plus pure des traditions, Taoufik Makhloufi a, de la manière la plus spectaculaire, assuré la relève des athlètes qui ont marqué l’histoire de ce pays. Nous avions cru ces liesses définitivement enterrées depuis que nos icônes nationales, Boulmerka et Morceli ont raccroché leurs pointes. C’était il y a longtemps, à une autre période où nous pouvions partir aux rendez-vous planétaires sans aucun complexe, forts de nos enfants capables de rivaliser avec les plus grands. Parce que, pardi, nous étions les plus grands, euphoriques, mettant nos pas dans les foulées de nos champions et essuyant même une larme lorsque notre frêle Hassiba et notre longiligne Nouredine ont fait retentir Qassamen dans les enceintes de Barcelone et d’ailleurs. Et puis, ce fut la disette. Nous remisâmes nos ambitions et dûmes même nous faire à la fatalité et la résignation que ces deux hirondelles avaient juste fait un printemps éphémère. Comme une soudaine fulgurance avant de retomber dans la léthargie qui nous sert de paysage sportif. Nous avions avec le temps désappris à espérer tout simplement. Après vingt ans d’aridité, nous nous étions fait une raison : les moissons c’est pour les autres. Parce que nous n’avions rien cultivé, laissant en friche ces disciplines pourtant fertiles. Et c’est au moment où nous commencions à entériner nos échecs que surgit un jeune coureur comme un météore dans un ciel déserté par les étoiles. Nous avons tous ressenti cette vague de fraîcheur qui a soudain traversé les chaumières en cette soirée caniculaire. Taoufik Makhloufi, un prénom destiné aux réussites et un nom prédestiné aux grands héritages. Voilà donc ce jeune homme légataire naturel de nos champions. Il a franchi brillamment la ligne d’arrivée et c’est comme si un mauvais sort était de nouveau conjuré. C’est alors que tout devient possible. Il y a de la pâte dans cet immense pays et nous nous surprenons à penser aux très nombreux Makhloufi qui se morfondent dans les cités anonymes faute de prise en charge sérieuse. Ce coup d’éclat ne doit en aucun cas servir d’alibi à tous les gérants du sport qui ne manqueront pas de s’attribuer les mérites de la victoire. Au contraire, ce succès inattendu devrait servir de point de départ à la relance du sport national quitte à convoquer des états généraux. En relançant les milliers de Makhloufi qui existent en Algérie. Il y a urgence. A. B.

MUSTAPHA SEBAÂ : Maracana N°1799 — Mardi 7 Août 2012

24

«Il faut réaliser un bon résultat lors du premier match contre la Libye»

Entraîneur de plusieurs équipes algériennes dont le RC Kouba, le CA Batna, le MO Constantine et le MC Eulma, et actuellement consultant à la chaîne I de la Radio Nationale, Mustapha Sebaâ répond volontiers aux questions de Maracana, à travers lesquelles il évoque les sollicitations dont il a fait l’objet de la part de certains clubs ainsi que des deux prochains matchs du de l’Algérie contre la Libye comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013, sans oublier de commenter les résultats de nos athlètes aux JO de Londres. Interview :

Allons-nous voir Mustapha Sebaâ sur les terrains algériens cette saison ? En réalité, je suis en train de réflechir à deux propositions très interessantes. Il s’agit de celles de la JSM Skikda et celle de l’USM Aïn Beida. Ce sont deux équipes avec lesquelles j’ai déjà travaillé. La première, c’était durant la saison 2005-2006, et la seconde la saison d’après, c'est-à-dire 20062007. Et, ironie du sort, avec ces deux équipes j’ai terminé le championnat à la seconde position. Et pourquoi donc êtes-vous en train de réfléchir, alors que c’est facile de choisir entre deux clubs seulement ? Au fait, je connais les présidents des deux formations. Seulement, comme les deux clubs n’ont pas encore organisé leur assemblée générale élective, je préfère donc m’abstenir de faire un quelconque choix avant de connaître les résultats des élections. Vous savez bien que tout peut arriver dans des élections, et là je ne voudrais pas m’engager dès mainteant et voir ma saison compliquée avec d’autres responsables avec lesquels je n’aurais pas traité. C’est, je crois, la manière la plus sage d’opérer dans ce genre de situaiotn. Et ce sont les seules propositions que vous avez eu ? Non. J’en ai reçu deux autres, dont l’une d’un club tunisien. Seulement, pour ce club de Tunisie, j’ai constaté qu’il avait beacuoup de difficultés financière, alors je n’ai pas voulu m’engager. Par contre, avec le CA Bordj Bou Arréridj, nous allions, moi et le président de l’équipe, ficeler notre entente par un engagement officiel, mais l’ancien coach de l’équipe ayant décidé de reprendre pour une autre saison avec l’équipe, je me suis donc retiré le plus normalement du monde. Mon colègue Rouabah est donc à la barre technique de ce club. En évoquant ce cas d’engagement pour la saison prochaine, que vous inspire le mercato en Algérie, où des clubs dépensent de grosses sommes pour recruter des joueurs ? C’est une situation qui perdure. Elle ne date pas d’aujourd’hui. Pour ma part, je dois d’abord me poser une quesiton avant de m’engager en tant que joueur. Aurais-je la possibilité de progressser en changeant de club ? Si oui, c’est une bonne chose, sinon il n’y a pas mieux que la stabilité. Ce que je veux dire, c’est que parfois les joueurs choisissent le côté financier et se perdent dedans, laissant leur évolution de côté alors qu’ils possèdent des potentialités qui leur permettent en cas de stabilité de multiplier cette somme bien qu’elle soit faramineuse aujour-

d’hui. Il faut voir un peu plus loin pour progresser et bien gérer sa carrière en tant que joueur. Les Verts vont bientôt rencontrer la Libye pour le match aller probablement au Maroc, que vous inspire ce premier match ? Je crois que tout dépendra du niveau et des dispositions des joueurs convoqués par le coach Halilhodzic pour ce match. Il ne faut pas oublier, par exemple, que les joueurs libyens possèdent un jeu très agressif. Et pour les contrer, il va falloir être vraiment au top physiquement. Ceci d’une part. D’autre part, au mois de septembre, c’est le début de tous les championnats et les joueurs seront sur une courbe ascendante et tout dépendra donc de l’évolutuon de cette courbe. De plus, il est important de signaler que le côté physique joue et influe directement sur le côté mental. D’où la grande importance de ces deux paramètres pour ce match. Donc, si nos joueurs seront prêts sur les plan physique et moral, j’estime qu’ils n’auront aucun problème pour battre cette équipe libyenne. Même si le match se jouera hors de la Libye, préciséement au Maroc ? Oui. Si vous faites allusion au plan mental des Verts par rapport au match perdu lourdement par la sélection algérienne à Marrakech, je peux vous assurer que cette défaite est bel et bien oubliée par les joueurs. De plus, il y a certains parmi eux qui ne sont plus dans l’efectif de Vahid Halilhodzic. Ce qu’il faut savoir, c’est que sur le plan technique, nos joueurs sont largement supérieurs aux jouerus libyens. La diffiérence se jouera donc sur les deux autres plans, physique et moral. On vous sent optimiste pour cette double confrontation entre joueurs algériens et libyens ? Notre sélection connaît une certaine stabilité. Les derniers résultats sont encourageants. Et les joueurs qui sont sélectionnés ont de tout temps défendu les couleurs nationales farouchement et avec courage. Quand des joueurs affichent une grande volonté, c’est un gage de future réussite. De plus, nos joueurs, comparativement aux Libyens sont plutôt stables. L’équipe libyenne est formée en majorité de joueurs locaux, à part un ou deux éléments. Or, il faut savoir que le championnat libyen est suspendu depuis une année, si ce n’est plus. Donc, sur le plan de la préparation, nos joueurs sont mieux préparés. Seul l’état physique au début du championnat est déterminant. J’espère que nos joueurs seront au top sur ce plan-là, surtout au moment du premier match. Car, pour le second match les joueurs seront fixés sur leur sort dans leur club respectif et le rythme de la compétiton sera en marche ; donc, pas de soucis pour le second match, d’autant plus qu’il se jouera en Algérie. Le plus important, c’est de réaliser un bon résultat lors du prochain match, c'est-à-dire le premier. Certains évoquent surtout l’axe central de l’EN, surtout avec la blessure de Bougherra, qu’en pensezvous ? Je crois d’abord que le coach Vahid Halilhodzic ne va certainement pas du tout chambouler l’équipe. Il pourrait y avoir un ou deux éléments nouveaux, mais pas au point de chambouler l’effectif. La stabilité est d’importance dans chaque équipe. Je pense qu’il optera pour cette stabilité et qu’il ne changera certainement pas son effectif du dernier match disputé contre les Gambiens. Maintenant, concernant l’axe central, je crois qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Cadamuro a bien montré ses bonnes disposi-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tons en jouant dans l’axe. De plus, la paire Bouzid-Medjani s’en sort bien. Je pense que c’est une paire solide, et avec un Cadamuro en forme, la cohésion ne sera pas un problème. Ce sont des joueurs qui ont de l’expérience et qui peuvent changer de temps en temps de poste dans le secteur. Il n’y a donc pas de quoi s’inquiéter. Quelles sont les chances de l’Algérie de se qualifier à la CAN 2013 et à la Coupe du monde 2014 ? Je crois que pour la CAN, on passera bien le cap de la Libye. J’estime qu’on peut largement battre cette sélection. Quant à la Coupe du monde 2014, cette CAN sera un bon tremplin pour nous. En cas de qualification, la CAN servira de préparation pratique pour les Verts. Le sélectionneur, Vahid Halilhodzic, aura ainsi une très bonne opportunité pour préparer les derniers matchs qualificatifs pour la Coupe du monde. Vous pensez vraiment que les Verts auront ainsi une chance de se qualifier au Mondial avec une participation à une phase finale de la CAN ? Dans notre groupe en Coupe du monde, je pense que la double confrontation contre le Bénin sera déterminante. Le match contre le Mali sera le dernier et donc on pourra tenter de nous qualifier avant ce match, je l’espère. Le Bénin a profité des résultats des premiers matchs pour pointer à la tête du groupe. Il devient donc un concurrent à prendre très au sérieux. J’estime que l’on doit surtout se focaliser sur le Bénin. Le Mali a montré ses imperfections et nous aurions bien pu le battre lors du match disputé au Burkina Faso. C’est une équipe prenable. J’estime que l’Algérie a vraiment de fortes chances de se qualifier dans ce groupe pour le Mondial 2014. Quelle est votre conclusion ? Je souhaite à tous les Algériens un bon Ramadhan. Et je souhaite surtout des médailles aux JO avec la boxe et l’athlétisme, et enfin j’espère que les Verts participeront à phase finale de la CAN 2013 et à la Coupe du monde 2014. Interview réalisée par Saïd Ben

maracanafoot1803 date 07-08-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you