Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1795 Jeudi 2 Août 2012

JS

K

10 DA

«Vous êtes ici pour gagner vos places» De notre envoyé spécial à Casa (Maroc) : Aomar Moussi

Fabbro annonce la couleur :

«Restez disciplinés et

gardez votre solidarité»

HANIFI :

«C’est difficile de se préparer en plein mois de jeûne, mais on n’a pas le choix»

BENCHERIFA «Je cravacherai à fond pour gagner ma place de titulaire»

:

«Ce stage revêt une grande importance» 

USMA Les places seront chères

DEHAM : «Je peux encore rendre d’énormes services à l’équipe»

«A vous de choisir le capitaine»

MCA

Hannachi attendu demain à Casa

METREF 7 recrue e

«Chose promise, chose due !» HACHOUD :

«Avec Metref, nous serons plus fort»

CRB

«Le CRB est plus grand que toi» Aoued répond à Gana

Aït Ouamar devait signer hier

USMH L’ES Tunis reporte l'arrivée de Bounedjah

ALAIN MICHEL ESS «Les joueurs sont plus gênés par le jeûne SOLTANI : que par l’ambiance estivale du complexe» «Jouer chez le REDJRADJ :«Tout est mis à la disposition de l’équipe champion est un pour bien se préparer» beau défi»

JSMB

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) : M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel


02

JSK

«A vous de choisir le capitaine»

Le coach des Canaris du Djurdjura a tenu une réunion de travail avec ses joueurs au milieu de terrain, avant le coup d’envoi de la première séance qui a eu lieu avant-hier à 23h (22h heure algérienne).

P

endant plus de 30 minutes, Enrico Fabbro ne cessait de rappeler à ses joueurs, l’importance de ce stage, la concurrence qui va régner au sein du groupe, tout en les incitant à garder leur solidarité et rester surtout disciplinés dans le travail. Le premier sujet de la discussion entre le coach et ses joueurs, c’est celui ayant trait au capitanat. Fabbro s’est adressé à ses joueurs, en leur demandant de choisir euxmêmes le capitaine d’équipe : «Je veux bien en finir avec cette histoire de capitaine d’équipe. Alors la balle est désormais dans votre camp, et à vous de choisir le capitaine qui mènera l’équipe sur le terrain et orienter ses coéquipiers» avant de les exhorter : «Je veux bien que ce problème ne se pose plus à l’avenir. Alors à vous de désigner votre capitaine ».

« Ce stage revêt une grande importance »

Continuant dans son speech, le driver des Jaune et Vert réitère son attention concernant l’objectif assigné à ce stage et de son importance en demandant à ses joueurs de cravacher davantage et de rester concentrés sur leur sujet : «Ce stage revêt une grande importance, d’où la nécessité de faire preuve de plus de sérieux et de rigueur dans le travail, et durant tout ce stage, pour que vous puissiez réussir une bonne préparation» avant de rajouter: «C’est la phase précompétitive, et c’est l’heure de parfaire les automa-

U

LIGUE E1

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Fabbro à ses joueurs …

tismes de l’équipe et de gagner en cohésion pour que l’équipe puisse aborder le début de la compétition en force et avec assurance ».

« Vous êtes ici pour gagner vos places »

Fabbro était direct durant sa discussion avec ses joueurs, en leur lançant : «Vous êtes ici pour gagner vos places de titulaires, alors à chacun de vous de montrer ce qu’il a comme qualités techniques, tactiques et physiques. On a des matchs amicaux à jouer ici à Casablanca, et que chacun de vous doit faire de son mieux pour nous convaincre, afin d’espérer faire partie de l’équipe type. Vous êtes tous appelés à défendre le maillot kabyle cette saison, alors soyez à la hauteur de la grandeur de ce club » avant de leur demander de «faire preuve de plus de professionnalisme en acceptant les choix de l’entraîneur. Tout le monde aura la chance de jouer et à chacun de vous de montrer de quoi il est capable pour mériter sa place ».

« Le public de la JSK attend beaucoup de vous, soyez à la hauteur de la grandeur du club »

Le coach kabyle, l’Italien Enrico Fabbro, a aussi exhorté ses joueurs d’être à la hauteur des aspirations du large public de la JSK qui attend beaucoup d’eux cette saison. «Les supporters attendent beaucoup de vous cette saison, donc vous n’avez pas le droit de les décevoir. Alors soyez à la hauteur de la grandeur de ce club le plus prestigieux du pays» avant de leur lancer: «Le fait déjà de porter le maillot de la JSK est déjà une lourde responsabilité et au même temps une fierté, alors soyez à la hauteur ».

« Restez disciplinés et gardez votre solidarité »

En conclusion, le premier responsable technique des Lions du Djurdjura a demandé à ses joueurs de rester disciplinés et de garder leur solidarité pour que le groupe reste toujours solide, solidaire et soudé. «Il faut rester disciplinés tout au long de ce stage comme ça été le cas lors des deux précédents stages. Pour que le club puisse réussir une bonne préparation, il faut que soyez disciplinés. Il faut rester solidaires pour la bonne marche du club » leur a-t-il lancé

avant de conclure: «Je compte sur vous, alors montrez que vous êtes de vrais professionnels qui méritent de porter le maillot d’un aussi grand club comme la JSK. Je reste persuadé qu’on fera quelque chose cette saison, même s’il est encore prématuré de parler de la nouvelle saison. Il faut réussir le reste de la préparation pour qu’on soit tous à la hauteur des aspirations de la grande famille de la JSK ». Propos recueillis par A. M.

Première séance de travail avant-hier en soirée

Les coéquipiers de Salim Hanifi sont entrés directement dans le bain de la préparation.

ne fois arrivés sur place au centre de la Lyonnaise des eaux Kahrama, les poulains de Fabbro étaient appelés à retrousser leurs manches en replongeant dans le bain de la préparation. Après avoir pris le f’tour, les Belkalem, Rial, Sedkaoui, Maroci et consorts, ont effectué leur première séance de travail sur le terrain du centre Kahrama. Cette première séance d’entraînement a débuté à 23h heure locale (22h heure

algérienne). Elle a duré presque deux heures, avec bien sur la réunion de travail comprise.

Un travail de force vitesse au début…

Après avoir effectué quelques tours de piste, les joueurs kabyles ont été soumis par le préparateur physique Maoro, à un travail physique. De l’endurance au programme, avec des exercices de force vitesse. Les joueurs ont sué un bon bout de temps durant cette séance, et ne cessaient à chaque fois de prendre de l’eau pour se déshydrater.

ASSELAH EN SOLO…

Le gardien de but des Canaris du Djurdjura, Malik Asselah, qui a été du voyage avec le groupe vers le Maroc, a débuté la séance en effectuant des tours de piste, avant de travailler en solo, sous l’œil vigilant de Guillou et de Djadjoua. Asselah s’est contenté d’un footing tout en évitant de forcer pour éviter de rechuter.

…ET PRIS EN CHARGE PAR GUILLOU

…et un match d’application à la fin

Après ces exercices de force vitesse, les joueurs kabyles ont eu droit vers la fin de la séance d’entraînement à un match d’application. C’était l’occasion pour les joueurs de montrer de quoi ils sont capables et d’attirer au même temps l’attention du staff technique à sa tête le coach Enrico Fabbro. Un match d’application dirigé, avec un objectif purement tactique. C’est le pressing haut de l’adversaire dans sa zone, ce que les joueurs des deux camps ont essayé d’appliquer. A.M.

ET DJADJOUA

Hier du biquotidien au programme

A

u deuxième jour de l’arrivée de l’équipe kabyle au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama, les choses sérieuses ont commencé, avec au programme du biquotidien, contrairement à celui d’avant-hier. Le coach kabyle a programmé deux séances, la première avant la rupture du jeûne et la seconde dans la soirée.

Séance de musculation avant le f’tour…

La première séance effectuée, hier a été consacrée à un travail musculaire. La séance a eu lieu dans la salle de musculation du centre et a débuté vers les coups de 17h (16h heure algérienne).

…et du technico-tactique sur le terrain à 22h (21h heure algérienne)

Quant à la deuxième séance programmée hier Le portier des Lions du Djurdjura, Malik Asselah, a été pris en mercredi par Enrico charge vers la fin de la séance par le staff médical composé de Fabbro, elle a été consacrée Guillou et de Djadjoua. au volet technico-tactique. Asselah a été soumis à un travail spécifique vers la fin. Pour La séance a eu lieu sur le rappel, avant le début de la séance, le gardien de but des Jaune terrain du stade situé à et Vert, a été examiné par le staff médical avant qu’il n’entame l’intérieur du centre. le travail en solo. A.M. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Fabbro axe son travail sur le plan tactique

LIGUE E1

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Lors de la première séance de travail effectuée avanthier au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama, on a remarqué que le coach Enrico Fabbro veut bien voir ses joueurs gagner en cohésion et en automatismes.

D’

ailleurs, lors du match d’opposition organisé à la fin de la séance, le coach kabyle ne cessait de diriger ses joueurs et de leur demander de presser l’adversaire, dans sa zone en essayant de lui subtiliser le ballon et d’aller en attaque. Les deux équipes alignées par Enrico Fabbro, ont eu une bataille sans merci, et chaque joueur a tenté d’appliquer les consignes de son entraîneur à la lettre, et

d’éviter de commettre des erreurs.

Pressing de l’adversaire dans sa zone

Le travail tactique du coach Enrico Fabbro a déjà commencé. C’est ce qu’on a constaté lors du match d’opposition disputé avant-hier dans la soirée sur le grand terrain du centre Kahrama. Le driver des Canaris du Djurdjura qui a aligné deux équipes, a donné des instructions à ses joueurs, surtout ceux du milieu et de l’attaque, de presser leurs adversaires dans leur zone en ne laissant pas faire monter le ballon. Les joueurs concernés se sont bien appliqués, mais à chaque fois qu’il y a relâchement, Enrico Fabbro arrête le jeu et fait des remarques à ces derniers. Durant toute la partie, il n’arrêtait pas de rappeler à l’ordre ses joueurs, et ce, afin qu’ils s’appliquent davantage.

Bataille sans merci entre les joueurs

Le fait marquant durant ce match d’application, c’est cette bataille acharnée et sans merci entre les joueurs. Tout le monde essayait de s’appliquer et de se donner à fond, afin de gagner la confiance de son entraîneur. Tous les joueurs se sont appliqués et ont fourni beaucoup d’efforts pour gagner des points auprès d’Enrico Fabbro. Même si ce n’était qu’un match d’opposition, cela n’a pas empêché les joueurs de se défoncer comme de vrais lions.

Jouer à une ou deux touches de balle

Le coach des Canaris du Djurdjura, l’Italien Enrico Fabbro et son adjoint Mourad Karouf, ne cessaient de gesticuler et de rappeler à leurs joueurs les consignes qu’ils leur ont données avant le début du match ; jouer à une ou deux touches de balle, pas plus. Jouer plus rapide. Les joueurs ont été à la hauteur des aspirations du staff technique. Mais il leur reste encore du boulot sur le plan tactique. Aomar Moussi

Hanifi : « C’est difficile de se préparer en plein mois de jeûne, mais on n’a pas le choix » Pour l’attaquant des Kabyles, Salim Hanifi, la préparation est très difficile, en plein mois de jeûne, mais il estime que ses coéquipiers et lui n’ont pas le choix et doivent faire avec cette situation.

Hanifi nous a déclaré aussi que ses camarades et lui sont là pour travailler et parfaire leurs automatismes et gagner en cohésion, et ce, malgré les difficultés du mois de Ramadan. Hanifi, qui affiche la grande forme durant cette préparation, se dit optimiste quant à l’avenir de la JSK et que cette saison sera meilleure que la précédente. L’attaquant des Canaris du Djurdjura promet de faire tout son possible pour donner le meilleur de lui-même, et marquer le maximum de buts avec au finish un titre de champion d’Algérie et de meilleur buteur. A peine arrivés au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama, vous êtes entrés dans le vif du sujet, en effectuant votre première séance de travail. Comment ça était pour vous ? C’est difficile pour nous de travailler en plein mois de jeûne. Certes, on a effectué la séance après la rupture du jeûne, mais ça reste toujours dur de travailler et de s’entraîner en ce mois sacré. On a trouvé des difficultés, mais on doit faire avec et on n’a pas le choix. Il faut s’entraîner et se préparer pour être d’aplomb au début de saison prévu le mois de septembre prochain. Que pensez-vous des conditions de travail au centre Kahrama ? Toutes les conditions sont réunies et rien ne nous manque ici. Il y a toutes les commodités de travail pour effectuer une bonne préparation. On s’est entraînés au stade, la

pelouse est bonne. On va s’exercer dans la salle de musculation et il y a tout ce qu’il faut pour une bonne préparation. C’est un lieu calme où le joueur se concentre convenablement sur son travail. Vous allez disputer trois matchs amicaux. Ce sera certainement une occasion pour vous les joueurs d’attirer l’attention du coach pour gagner sa confiance ? C’est clair, chaque joueur essayera de gagner l’estime de son entraîneur. Lors des matchs amicaux, les joueurs essayent de s’illustrer pour prétendre à une place dans l’équipe type. Chaque joueur aura la chance de jouer lors de ces trois matchs amicaux qui sont programmés. Ce sera aussi une occasion pour que l’équipe gagne en cohésion sachant qu’il y a beaucoup de nouveaux joueurs. Vous concernant, il y a plusieurs attaquants au sein de l’effectif kabyle. Cela ne vous effraie pas ? Non pas du tout, je connais mes capacités et je saurai comment m’imposer et gagner la confiance de l’entraîneur. La présence dans l’effectif de plusieurs attaquants ne pourra qu’être bénéfique pour l’équipe. On est tous là pour servir le club et donner un plus sur le plan offensif. Le meilleur en forme jouera, c’est tout. Pensez-vous qu’avec un tel effectif, la JSK version 2012-2013 aura son mot à dire cette saison ? On a bénéficié d’un temps de travail assez conséquent et je pense qu’avec une telle préparation, on sera à la hauteur et la JSK aura son mot à dire, et inch’Allah on va rendre le sourire à nos supporters. On a devant nous un autre mois de travail pour qu’on soit fin prêts. J’estime qu’avec l’effectif dont dispose l’équipe, on saura comment renouer avec les

03

JSK

LES KABYLES, DEUX ANS APRÈS AU CENTRE KAHRAMA

La dernière fois que l’équipe kabyle s’est préparée au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama, en 2010 sous la houlette d’Alain Geiger, les partenaires de Belkalem ont effectué à cette époque-là leur préparation dans ce centre à Casablanca. Depuis, les dirigeants de la JSK ont opté pour d’autres sites et d’autres lieux pour la préparation hivernale ou d’intersaison. D’ailleurs, en 2011, la JSK n’a pas effectué de préparation sachant qu’elle était engagée en compétition africaine. Janvier 2012, les Canaris du Djurdjura se sont préparés en terre ibérique en Espagne. Il a donc fallu attendre deux années après, pour revoir le club phare de la Kabylie, reprendre du chemin au pays du Royaume chérifien, et plus précisément au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama pour effectuer la préparation précompétitive.

MESSAÂDIA BUTEUR

L’attaquant Ahmed Messaâdia a encore frappé avant-hier. Lors du match d’application, l’ex-attaquant du CAB s’est illustré une autre fois, en marquant un joli but. Ayant été bien servi en profondeur par son équipier le jeune Raiah, Messaâdia contrôle le cuir et d’un tir à ras de terre ne laisse aucune chance au gardien Merzouki pour stopper le cuir qui est allé mourir au fond des filets.

RAIAH LE MAESTRO

titres et on offrira quelque chose à notre merveilleux public qu’on espère, reviendra en force cette saison. Entretien réalisé à Casablanca par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

S’il y a un joueur, parmi les jeunes du club, qui est en train de gagner des points de jour en jour et ce, depuis l’entame de la préparation d’intersaison, c’est bel et bien le milieu de terrain Malik Raiah. Ce jeune natif de Draâ Ben Khedda, qui a fait toutes ses classes à la JSK, est en train d’épater son entraîneur. Avant-hier, lors du match d’application, Raiah a, encore une fois, tiré son épingle du jeu, en étalant toutes ses qualités techniques et son savoirfaire. Avec ses beaux gestes techniques, son placement et son déplacement sur le terrain, ses passes millimétrées et précises, Malik Raiah est un vrai maestro et il sera certainement d’un grand apport pour l’équipe kabyle cette saison.


JSK

04

LIGUE E1

BENCHERIFA : «Je cravacherai à fond pour gagner ma place de titulaire» Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

La nouvelle recrue kabyle Walid Bencherifa, qui attire de jour en jour l’attention du staff technique, compte cravacher dur, durant ce stage du Maroc, en essayant de réaliser de bons matchs, lors de tests amicaux qui sont au programme, pour gagner la place de titulaire, comme il a tenu à nous le déclarer dans cet entretien qu’il a accordé à Maracana. L’arrière-gauche Walid Bencherifa se dit pas du tout inquiet qu ant à cette concurrence qu’il a avec la présence de Mekkaoui, bien au contraire, il est plus que jamais déterminé à gagner la confiance de Fabbro. Bencherifa estime que la JSK de cette saison aura fière allure et aura son mot à dire.

L’AVION S’EST POSÉ SUR LE TARMAC À 15H (16H HEURE ALGÉRIENNE)

L’avion de la compagnie aérienne Air Algérie qui transportait la délégation kabyle,s’est posé à 15h (heure locale 16h heure algérienne). Le vol a duré une heure et 40min.

LE F’TOUR À 19H40 (20H40 HEURE ALGÉRIENNE)

La rupture du jeûne à Casablanca est prévue à 19h40 c'est-à-dire à 20h40 heure algérienne. Les joueurs kabyles ont souffert le martyre, et attendaient avec impatience l’heure du f’tour.

BONNE AMBIANCE AU SEIN DU GROUPE

Les joueurs kabyles travaillent dans une ambiance familiale. Tous les joueurs se donnent à cœur joie, et cela a été constaté avant-hier lors de la première séance de travail effectuée au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama de Casablanca. Tout le monde travaille dans une bonne ambiance, ce qui augure d’une belle saison. Avec un tel état d’esprit le meilleur est à venir. A. M.

Vous êtes bien arrivés à Casa ? Dieu merci, on est bien arrivés. Certes, on a ressenti un peu de fatigue, mais on va récupérer et on soufflera un peu pour préparer cette phase précompétitive dans de bonnes conditions. On est mis dans de bonnes conditions. Toutes les commodités sont réunies pour la réussite de ce stage qui sera consacré au volet technicotactique.

Vous venez d’effectuer votre première séance de travail. Comment ça s’est passé pour vous ? Un peu difficile, sachant qu’on n’a pas eu le temps de souffler, mais que voulez-vous qu’on fasse? On n’a pas de temps à perdre et on est là pour travailler. Mais je pense qu’au fil des jours, on s’adaptera et on récupérera de nos forces.

Cette préparation revêt une grande importance pour vous les joueurs, sachant qu’elle sera consacrée au volet technico-tactique et avec au programme des matchs amicaux, n’est-ce pas ? C’est clair, c’est une phase qui a son importance comme les deux précédentes. Après avoir effectué la préparation générale, puis spécifique, on est désormais appelés à se consacrer à la phase précompétitive, avec au menu des matchs amicaux pour parfaire nos automatismes et gagner en cohésion dans le jeu de l’équipe. On aura devant nous un autre mois de préparation et je pense qu’avec ces matchs amicaux qu’on va disputer à Casa face au RAJA, le FUS de Rabat et le WAC, ainsi que les matchs qui sont prévus en Algérie ou en Tunisie, on sera plus performants et l’équipe gagnera beaucoup en cohésion. La concurrence bat son plein à tous les postes, comme c’est le cas dans votre registre où il y a un Mekkaoui qui est un concurrent de taille. N’avez-vous pas peur de la concurrence ? Non pas du tout, avant que je signe à la JSK, je savais à l’avance que je dois cravacher dur pour gagner une place dans le onze kabyle. On est deux joueurs pour le poste d’arrière gauche. On est là, Mekkaoui et moi, on travaille ensemble et chacun de nous essaye de donner le meilleur de lui-même pour gagner la confiance du coach. Seul le travail paye et le meilleur jouera. Le dernier mot revient au coach Fabbro qui alignera le plus en forme de nous deux. La concurrence ne m’a jamais fait peur, bien au contraire, elle me stimule davantage, et je tâcherai de faire tout mon possible pour convaincre l’entraîneur afin d’ arracher une place de titulaire. Vous estimez-vous capable d’atteindre cet objectif ? Si je n’étais pas sûr de mes capacités, qu’est ce que je fais dans ce monde du football. Je suis quelqu’un d’ambitieux et je ne baisse jamais les bras, je ferai tout mon possible pour gagner la confiance de

l’entraîneur, et je pense que j’ ai les qualités pour atteindre cet objectif. Il suffit juste de redoubler d’efforts et de travailler sans relâche et avec sérieux pour arriver à ce but. Le reste c’est au coach de décider.

Durant ce stage, vous aurez certainement l’occasion de jouer et d’attirer l’attention de l’entraîneur, n’est-ce pas ? Oui tout le monde aura la chance de jouer lors des matchs amicaux qui sont au programme. Chacun de nous tentera de convaincre son entraîneur pour faire partie du onze type kabyle. Il ne faut pas oublier qu’on est dans un grand club qui est la JSK. On est appelés à jouer sur deux fronts, donc je pense que tout le monde aura la chance de jouer. Concernant les trois matchs amicaux qui sont au programme, je ferai mon possible pour m’illustrer et de gagner des galons auprès du staff technique pour pouvoir espérer faire partie de l’équipe type qui débutera la compétition et ce, même s’il est encore prématuré de parler de place de titulaire.

Croyez-vous qu’avec une telle préparation, la JSK pourra réussir de bons résultats cette saison et marquer son retour au premier plan avec un titre à la fin de saison ? Je pense que cette saison, l’équipe a bénéficié d’un temps suffisant pour effectuer une préparation d’un club professionnel. Deux mois de préparation, je crois que c’est suffisant pour que la JSK entame la saison en force et avec assurance. J’estime que cette fois et avec l’effectif dont dispose l’équipe, on est capables de bien négocier notre parcours et inch’Allah on réalisera de bons résultats, avec au finish un titre au moins. Ça va être difficile, sachant que plusieurs équipes se sont bien préparées, mais avec un effectif pareil on aura notre mot à dire. Inch’Allah on ne décevra pas nos supporters et on leur procurera beaucoup de joie. Entretien réalisé à Casablanca par Aomar Moussi

Hannachi attendu demain à Casa

Le premier responsable du club kabyle, Mohand Cherif Hannachi, est attendu demain vendredi au centre de la Lyonnaise des Eaux Kahrama.

H

annachi passera quelques jours au Maroc avant de repartir en Algérie, le 10 de ce mois. Pour rappel, c’était prévu que Hannachi se déplace au Maroc ce samedi, mais, finalement, la date de départ a été avancée de 24 heures.

Il sera accompagné de Yarichène, Benchohra, Azouaou et Bouzid

Le boss des Canaris du Djurdjura ne sera pas seul du voyage à

Casablanca. Le président Mohand Chérif Hannachi sera accompagné par quatre personnes qui sont des dirigeants au sein de la SSPAJSK. Hannachi sera accompagné par son vice-président Yazid Yarichène, Rachid Ali Azouaou, Sid Ali Benchohra et Bouzid.

Il aura un tête-à-tête avec Belkalem

Hannachi aura cette fois-ci à régler le problème du défenseur axial Essaïd Belkalem qui n’a pas encore, pour rappel, signé sa demande de licence. Hannachi aura une discussion et un tête-àtête avec le défenseur international. En principe, Essaïd Belkalem devra signer la demande de licence avant le retour de l’équipe du Maroc. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


METREF 7

LIGUE E1

e

recrue

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Cette fois-ci, c’est officiel, le milieu de terrain Hocine Metref est devenu la septième recrue du Mouloudia d’Alger durant ce mercato estival, après s'être engagé pour deux ans avec le doyen des clubs algériens, lundi dernier en fin de soirée.

L

ibre de tout engagement après son bref passage à la JS Kabylie où il a évolué la saison passée, l’ex-joueur de l’USM Alger et de l’ES Sétif était annoncé au MCA depuis plusieurs semaines, mais des problèmes financiers ont retardé la conclusion de la transaction. Pour rappel, l’enfant d’El Biar a beaucoup insisté sur les 3 mois d’avance avant de signer son contrat, alors que son salaire a été fixé à 200 millions de centimes. C’est pour dire que l’ancien international algérien a tout simplement empoché la coquette somme de 600 millions de centimes lundi soir, avant de parapher son contrat de deux ans au profit du vieux club algérois.

Déjà 7 recrues de choix !

Le joueur de 26 ans qui a été formé à l'USM Alger et qui avait fait en 2010 un court passage au FC Dijon (Ligue 2/ France), était attendu hier soir pour effectuer sa première séance d'entraînement sous les couleurs de sa nouvel-

le équipe, d’autant plus que le joueur accuse déjà un retard consistant sur le plan physique. Mais le plus important, c’est que Metref constitue la 7e recrue du MCA après l’arrivée du gardien Houari Djemili (ex-WA Tlemcen), les défenseurs, Abderrahmane Hachoud (ex-ES Sétif) et Redouane Bachiri (ex-JSM Béjaïa), les milieux de terrain, Mehdi Kacem et Bilel Ouali (exJSMB), et l'attaquant Mouawia Meklouche, prêté pour une saison par l'USM Alger.

La bataille du milieu est lancée

Avec l’arrivée de Hocine Metref, le staff technique des Vert et Rouge, sous la houlette du Français Patrick Liewig, aura vraiment l’embarras du choix pour constituer son milieu de terrain en présence de pas moins de 8 éléments de valeur. En effet, les Daoud, Moumène, Ghazi, Attafen, Yaâlaoui, Djeghbala, Kacem Mehdi et Ouali se disputaient déjà les éventuels quatre ou trois postes en fonction du schéma tactique du coach. Alors, que dire après l’arrivée de Metref qui était titulaire là où il a joué, que ce soit à l’USMA, l’ES Sétif ou la JS Kabylie ? C’est pour dire qu’une vraie bataille du milieu est déjà lancée, et chacun de tous les joueurs cités va user de tout son poids pour gagner la confiance du staff technique. M. B.

«Chose promise, chose due !» L’ex-international a finalement mis fin au suspense lundi soir en s’engageant officiellement avec le doyen des clubs algériens, après plusieurs hésitations et un tas de rendez-vous reportés.

Tout d’abord, peut-on connaître les raisons de toute cette hésitation avant votre signature officielle ? Je tiens à vous affirmer qu’il ne s’agissait pas d’une quelconque hésitation, mais tout simplement d’une affaire personnelle. En d’autres termes, j’avais quelques détails personnels à régler. Dieu merci, j’ai tenu ma promesse envers tous les Mouloudéens et en particulier la direction du club, par le biais de Omar Ghrib. D’ailleurs, je veux remercier du fond du cœur ce dernier qui m’a vraiment très touché par son grand intérêt. En toute franchise, je me voyais mal lui tourner le dos. Maintenant que le dossier de ma signature vient d’être classé, place au travail et à la préparation, car il faut avouer que je suis très en retard par rapport à mes camarades qui ont bénéficié d’un stage à l’étranger. Content donc pour ce choix crucial ? Bien évidemment ! J’en suis même hyper content et vraiment soulagé après le dénouement positif de cette affaire. Une fois de plus, merci à tous les Mouloudéens qui m’ont honoré par leur intérêt, ce qui m’a vraiment très touché.

Et pourquoi le Mouloudia spécialement, alors que certains vous attendaient du côté de l’ES Sétif ? Je pense que le Mouloudia d’Alger n’est pas une équipe quelconque. C’est le doyen des clubs algériens avec son riche palmarès, son standing indéniable et son merveilleux public. Il est vrai que les dirigeants de l’Entente voulaient réellement m’engager, mais j’avais déjà donné ma parole à Omar Ghrib. Au MCA, vous allez retrouver certains de vos anciens camarades, à l’instar de Hachoud, Chaouchi, Ghazi et autres Kacem Mehdi, un mot là-dessus ?

Il y a aussi Besseghier avec lequel j’ai joué à l’USMA. Sincèrement, c’est génial de retrouver tout ce beau monde, d’autant plus que je connais déjà la majorité des joueurs mouloudéens comme les Babouche, Attafen, Zeddam et autres qui sont mes amis. Et quelles sont les ambitions de Hocine Metref ? Mon plus grand souhait est de remporter des titres avec ce grand club. J’espère aussi honorer mes engagements jusqu’au bout, en tâchant de donner le meilleur de moi-même pour être à la hauteur de la grande confiance des Mouloudéens. Je veux tout simplement réussir avec le MCA et je ferai tout pour atteindre cet objectif en comptant sur l’aide cruciale des joueurs et des supporters.

Lors de la 3e journée, il y aura un certain USMAMCA ; comment voyezvous les choses maintenant que vous êtes de l’autre côté de la barrière ? Pour moi, ça sera un match comme les autres. Je tiens à vous annoncer que j’ai déjà affronté l’USMA lorsque j’étais à l’ES Sétif et à la JS Kabylie. Donc, de ce côté-là, il n’y a aucun problème. D’ailleurs, jusqu’à preuve du contraire, aujourd’hui je suis officiellement mouloudéen, et il est de mon devoir de défendre crânement les intérêts de ma nouvelle équipe. En deux mots, il faut agir en professionnel, un point c’est tout ! Entretien réalisé par Mounir B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

MCA

LA VENUE DE METREF FAIT L’UNANIMITÉ DANS LE CAMP DES JOUEURS

La signature du milieu de terrain, Hocine Metref, a été très bien accueillie dans le camp des joueurs, qui tous s’accordent à dire que sa venue sera bénéfique pour le Mouloudia. «Metref est un joueur de qualité qui peut apporter le plus à l’équipe et je suis certain qu’il va réussir au Mouloudia», nous dira le capitaine Réda Babouche. La direction du club a vraiment frappé un bon coup en engageant Metref, qui reste une valeur sûre. D’ailleurs, personnellement, je m’entends très bien avec lui après la belle saison réalisée sous les couleurs de l’ES Sétif», a ajouté son ancien partenaire, Kacem Mehdi. Des propos fortement appuyés par le chevronné Karim Ghazi, qui a déjà vécu des moments forts en compagnie de Metref à l’USM Alger : «Hocine est une excellente affaire, et sa venue nous sera très bénéfique», a-t-il lancé. De son côté, l’international Abderahmane Hachoud, qui connaît mieux que quiconque Hocine Metref, nous dira : «Hocine a signé ? C’est formidable !» L’autre chevronné, Abdelkader Besseghier en l’occurrence, n’hésite pas à dire : «Franchement, l’opération recrutement de cette saison est très réussie, surtout après l’arrivée de Metref qui est un joueur qui peut faire la différence à tout moment.» A priori, toutes ces déclarations sont plus que suffisantes pour comprendre que le recrutement de Hocine Metref fait l’unanimité dans le camp des joueurs et aussi des supporters qui étaient vraiment sur un nuage lundi en fin de soirée et hier matin en apprennent cette bonne nouvelle. M. B.


06

MCA

LIGUE E1

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

L’équipe s’est entraînée sur le petit terrain en tartan du 5-Juillet…

LIEWIG EN COLÈRE

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger était très en colère mardi soir lorsqu’il a su que le problème du terrain des entraînements de son équipe n’a pas été réglé par la direction du club. les Mouloudéens ont été obligés de s’entraîner sur le petit terrain en tartan du stade du 5Juillet alors qu’il était prévu qu’ils soient domiciliés sur le terrain de Hadjout : «Ce n’est pas normal qu’on s’entraîne sur un petit terrain et en plus en tartan. Je ne peux pas appliquer mon programme dans un terrain pareil. J’ai parlé avec le président et il m’a encore promis de régler ces soucis. Si on veut atteindre nos objectifs, cela passe par une bonne préparation et surtout sur un bon terrain d’entraînement» dira Liewig. Enfin, le coordinateur de la section sport du MCA doit trouver une solution à ce problème le plus tôt possible et pour que le Français ne trouve pas d’excuses si par malheur, il échouera dans sa mission.

Les supporters en force pour voir Metref POUR SA PREMIÈRE SÉANCE AU MCA

Les supporters du Mouloudia d’Alger se sont, une nouvelle fois, déplacés en très grand nombre au stade de Hadjout du 5-Juillet pour soutenir leurs idoles et surtout la nouvelle recrue Hocine Metref.

A

vant le début de la séance, de nombreux supporters se sont approché de l’ancien usmiste pour prendre des photos souvenirs avec lui, il a fallu

l’intervention de Patrick Liewig qui a demandé aux supporters, gentiment, de laisser la nouvelle recrue du MCA commencer son travail. Après du footing et des échauffements, les fans, qui étaient au nombre de 500, ont pu donc se régaler avec un match d'application entre les joueurs. Patrick Liewig a fixé des règles très précises pour éviter le jeu anarchique et individuel. L'entraîneur du MCA a mis l'accent sur le jeu à une touche de balle. Et à chaque fois qu'un joueur tarde dans la transmission du cuir, Liewig intervient pour recadrer les choses. Face à l'insistance du coach, les joueurs ont fini par produire quelques séquences de jeu plaisantes qui

ont fait vibrer le stade annexe. D'ailleurs, les supporters n'ont pas hésité à comparer la philosophie de jeu de Liewig à celle de Robert Nouzaret qui avait inculqué au Mouloudia un style très alléchant et attrayant qui a conduit le Doyen vers le sacre en Coupe d’Algérie. En ce qui concerne la nouvelle recrue Hocine Metref, Patrick Liewig a été impressionné par les qualités physique et technique de l’ancien joueur de l’USMA : «C’est un joueur qui a de la qualité. Il n’a pas cessé de courir partout, mais il a quand même des déchets dans son jeu qu’il doit enlever au fil du temps.» Dira Liewig. W. S.

HACHOUD : «Avec Metref, nous serons plus fort» W. S.

L’international Abderrahmane Hachoud est très optimiste pour que son équipe réalise une bonne saison. il semble convaincu qu’il a fait le bon choix pour garder sa place en EN.

Comment se passe la préparation durant ce mois de Ramadan ? C’est vrai que c’est fatiguant de travailler pendant le Ramadan, mais c'est une très bonne chose d'avoir programmé les entraînements en nocturne. Cela nous permet de travailler tout en s'alimentant, ce qui est très important pour un sportif de haut niveau. Ça aurait été plus compliqué de travailler sous la chaleur en plein jeûne. Pour ce qui est des supporters, je trouve que c'est très motivant de bosser devant une aussi forte affluence. Cela vous pousse à vous surpasser. Je préfère m'entraîner devant des centaines de supporters que devant un stade qui sonne creux. Il faut qu'on en profite pour aller de l'avant. Le fait que vous vous entraînez devant des centaines de supporters, c’est motivant, non ? Absolument. Comme je vous l’ai déjà dit, s’entraîner devant un tel nombre de supporters ça motive le joueur. C’est vrai que j’étais sollicité par plusieurs clubs, mais je savais que le meilleur choix pour moi c’était le Mouloudia. Je ne regrette pas du tout d'avoir rejoint ce club prestigieux. On sent, à travers

Les supporters, qui sont nombreux aux entraînements exigent le titre. Ne sentez-vous pas une pression supplémentaire sur vous ? C'est tout à fait légitime, car le Mouloudia est un grand club qui doit jouer chaque année les premiers rôles. Il est normal qu'après le recrutement réalisé par le club, les supporters nourrissent l'espoir de voir leur équipe favorite décrocher un huitième titre. Personnellement, je sens que je vais gagner au moins un titre cette année avec le MCA.

Qu'on joue dans un grand ou un petit club, on ne peut pas y échapper. C'est cela même l'esprit du professionnalisme. Me concernant, je veux me concentrer uniquement sur la préparation afin d'être au top pour le coup d'envoi. C'est en se donnant tous les moyens qu'on accroît ses chances pour s'imposer. Ensuite, c'est au coach que revient la décision finale qu'il faudra respecter. En ce qui concerne Besseghier, je respecte son avis. Chacun doit défendre sa place, mais il faut savoir que lorsque j’étais à Sétif, il y avait Raho et on jouait ensemble. Donc il y a de fortes chances qu’on joue ensemble pendant les matchs.

Le staff technique a déclaré qu’il n’y pas de titulaire dans son équipe et Besseghier a déclaré que malgré votre présence il ne va pas lâcher sa place sur le flanc droit de la défense. La concurrence fait partie du jeu.

Quel est votre commentaire sur la signature de Metref ? Metref est un grand joueur, je l’ai connu à l’ESS comme Chaouchi. Je pense que la direction a fait un bon choix et je sais qu’il va apporter le plus escompté au Mouloudia. Je sais qu’on fera mal cette saison. Entretien réalisé par Walid S.

les entraînements, toute la ferveur populaire qui caractérise le Mouloudia. Je sais que je vais exploser au MCA.

Pensez-vous que le Mouloudia est capable de gagner le championnat ? Si la direction a investi autant d'argent dans le recrutement, c'est bien pour jouer le titre. C'est à nous les joueurs de nous surpasser afin de répondre aux attentes de nos dirigeants et aux exigences des Chnaoua qu'on n'a pas le droit de décevoir. Quand on voit autant de monde à chacune de nos sorties, on n'a pas envie de les décevoir. Et je suis convaincu qu'avec un staff technique aussi expérimenté, nous avons les arguments pour être très compétitifs.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Avant le coup d’envoi du championnat, vous allez retrouver les Verts. Pensez-vous au match de la Libye ? L’EN j’y pense toujours. Si j’ai opté pour le Mouloudia, c’est pour garder ma place avec les Verts. Le plus important maintenant pour moi c’est de réaliser une bonne préparation pour être au top des tops afin de réaliser une bonne saison avec le Mouloudia et comme je vous ai déjà dit de garder ma place en EN.


LIGUE E1

«Le CRB est plus grand que toi»

Le silence qu’il a adopté depuis son départ du CRB vers le MCO a laissé place aux spéculations. Lui, c’est Mohamed Amine Aoued, dont le départ a laissé plusieurs points d’interrogation chez les supporters belouizdadis.

A

près moult tentatives, nous avons pu joindre le concerné, qui, cette foisci, n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour descendre en flammes son ancien président, Azzedine Gana, indiquant qu’il n’a pas l’envergure pour gérer un club comme le CRB. Dans la soirée d’avant-hier, il nous a fait une déclaration où il a tenu à apporter les éclaircissements nécessaires. «Après avoir signé au MCO, je n’ai pas voulu trop en parler, afin de ne pas être accusé de perturbateur, surtout au moment où le CRB traversait une crise. Gana a menti aux gens, en leur disant que j’ai refusé de renouveler

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Aoued répond à Gana

mon bail, alors qu’il ne m’a jamais appelé depuis la fin de la saison. J’ai essayé de le joindre pour parler de mon dû (8 mensualités), mais il n’a pas daigné me répondre. J’ai compris par là qu’on ne voulait pas de moi, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de partir. Il déclare qu’il m’a fait une offre que j’ai refusée, alors qu’il n’y a rien de vrai dans tout cela. C’est un pur mensonge.» Et d’ajouter : «Tout au long de la saison, je sentais qu’il avait une dent contre moi, notamment en voyant la politique de deux poids, deux mesures qu’il était en train d’adopter au sein de l’effectif. Le CRB est plus grand que lui, et ce n’est pas de cette manière qu’on va le gérer. Si les cadres sont restés, c’est seulement un coup de chance, et rien d’autre. S’il continue à adopter la même politique, les choses vont empirer. J’en suis persuadé.» S’agissant des 8 mois de salaire que le club

lui doit encore, le joueur a nié d’abord l’information faisant état qu’il a déposé son dossier au niveau de la commission de résolution des litiges, mais il n’écarte, toutefois, pas cette éventualité. «Certes, j’ai l’intention de saisir la CRL, mais je ne l’ai pas encore fait. J’ai chargé un avocat et un notaire pour qu’ils prennent en charge mon dossier. Je vais me comporter en fils de famille, puisque je vais laisser encore une semaine aux dirigeants du CRB avant de passer à la procédure juridique. Je ne vais pas laisser tomber mon dû par principe, puisque Gana m’a rendu la vie difficile tout au long de cette année. J’étais en conflit avec Menad, certes, mais avec Gana c’était une autre paire de manches», a-til conclu. Il y a lieu de signaler que Aoued n’est pas le seul à menacer Gana, puisque Lahmar, Menad et Neggazi se trouvent dans la même situation. Gana se trouve, désormais, à la

croisée des chemins et ne sait plus sur quel pied danser.

Arena ne veut pas encore parler de titres

Les supporters belouizdadis réclament depuis un bon moment que leur équipe se montre compétitive pour la saison prochaine et rivalise avec les autres teams pour jouer les premiers rôles et engranger un titre. Mais cela n’est pas l’avis, du moins pour le moment, de l’entraîneur Arena, qui dira dans ce sillage qu’il ne veut nullement en parler, histoire d’éviter toute pression à ses joueurs. «Jusqu’à présent, nous n’avons parlé d’aucun objectif, moi et les dirigeants, puisqu’il est encore trop tôt de penser à cela. On doit d’abord se préparer et voir ensuite ce que cela va donner. Je n’ai jamais parlé de titre, ni avec les dirigeants ni avec mes joueurs, étant donné que je voulais leur éviter toute pression qui pourrait être lourde de conséquences», a fait savoir le technicien helvétique. M. A. A.

07

CRB

Il a fini par se plier aux conditions de la direction

Aït Ouamar devait signer hier

Finalement, et à en croire une source bien au fait des affaires du Chabab, le feuilleton de la signature de Hamza Aït Ouamar devait prendre fin hier soir. Le joueur était attendu pour signer son nouveau contrat d’une durée de deux ans, contre une mensualité de 40 millions de centimes. Le joueur a fini par se plier aux exigences de la direction, qui l’a appelé à revoir son salaire à la baisse, d’autant plus qu’il revient d’une longue blessure. Si le joueur arrive à s’imposer d’ici la fin de la phase-aller, son contrat sera renégocié.

CRB - NRB Reghaïa, ce soir à 23h

Finalement, le deuxième sparring-partner du CRB en cette période de préparation estivale n’est autre que le NRB Réghaïa. Une rencontre entre les deux équipes est prévue ce soir à partir de 23h, au stade 20-Août, et qui devra permettre à l’entraîneur Arena de voir plus clair concernant l’état d’avancement de la préparation de ses poulains, mais aussi d’essayer certains joueurs dans de nouveaux postes. Comme face au RCA, jeudi dernier, cette rencontre devra drainer la grande foule, vu qu’elle aura lieu la veille d’une journée de repos.

M. Benaldjia : «Je sens que ce sera ma saison» Sahraoui autorisé à Il ne cesse d’impressionner depuis son arrivée, laissant entendre qu’il est la meilleure affaire des Belouizdadis en ce mercato estival. Il travaille durement pour gagner la confiance de son coach, surtout qu’il sait pertinemment que la concurrence battra son plein au sein de l’effectif de cette saison. C’est bien évidemment de Mehdi Benaldjia qu’il s’agit, lui qui s’est engagé sous forme de prêt en provenance de l’USMA. «Si je me suis engagé avec le Chabab, c’est essentiellement parce qu’il s’agit d’un grand club, qui ne devra pas se contenter de jouer les seconds rôles. Pour moi, je promets aux supporters que je ne lésinerai sur aucun effort pour être à la hauteur et apporter le plus escompté. Je sens que ça sera ma saison. Je dois contribuer à ce que l’équipe réalise un parcours honorable dans les compétitions où elle sera

engagée. Je demande seulement aux supporters de rester à nos côtés», nous a-t-il fait savoir. S’agissant de l’ambiance qui règne au sein du groupe, et la concurrence qui l’attend, l’enfant de Bab El Oued nous dira : «Tout le monde a pu remarquer que tout se déroule dans une ambiance bon enfant. Les joueurs affichent une grande détermination pour relever le défi et gagner la confiance du coach. Nous nous préparons dans de bonnes conditions, en attendant de passer la vitesse supérieure lors du stage d’intersaison qui devra avoir lieu à l’étranger. C’est un signe de bon augure. Pour ce qui est de la concurrence, elle existe dans toutes les équipes du monde, et il faut savoir la prendre du bon côté. Il y a un entraîneur en place, et c’est à lui de prendre la décision qui s’impose concernant la composante de l’effectif-type.» M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

reprendre les entraînements

Après tant de souffrances, c’est le soulagement pour le milieu de terrain du Chabab, Saâd Sahraoui. En convalescence depuis deux semaines, l’ancien pensionnaire de l’O Médéa a finalement eu le feu vert de son médecin traitant pour reprendre le chemin des entraînements, après avoir examiné le résultat de son échographie, effectuée deux jours auparavant. Sahraoui dit être armé d’une volonté de fer pour réussir à se rattraper, notamment en raison du grand retard qu’il accuse.

M. A. A.


LIGUE E1

DEHAM : «Je peux encore rendre d’énormes services à l’équipe» Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

USMA

08

Malgré ses 35 ans, Daham a affiché avant-hier, lors du match amical disputé contre le PAC, une belle forme. Le capitaine de la seconde mi-temps a inscrit un but splendide, ovationné comme il se doit par le public usmiste. L’inusable Noureddine est décidé à effectuer une grande saison, en mettant son expérience au profit de l’équipe.

Comment avez-vous trouvé l’équipe pour son premier test amical depuis l’entame de la préparation ? Je pense que nous avons bien appliqué les consignes du coach. On a été présent physiquement, ce qui est encourageant pour la suite. On a essayé à chaque fois de poser le jeu pour mieux maîtriser les débats. Je suis satisfait de la prestation de l’équipe et de cette victoire. Comment avez-vous trouvé votre rendement ? Dieu merci, j’ai bien tenu mon rôle en attaquant et en essayant à chaque fois de porter le danger dans la défense adverse. Je suis content d’avoir marqué le second but. Ce but va augmenter mon capital confiance pour mieux aborder les prochaines rencontres amicales au programme.

Votre but a été ovationné comme il se doit par le public usmiste. Un mot sur ce public ? Le public usmiste m’a toujours soutenu, c’est un public connaisseur qui sait galvaniser son équipe. Je lui dois beaucoup. J’espère qu’on va le satisfaire cette saison, car il mérite vraiment qu’on lui procure beaucoup de joie.

Comment avez-vous trouvé l’intégration des nouveaux ? On les a aidés pour qu’ils s’intègrent vite dans le groupe. Je pense que la plupart des nouveaux ont montré une grande volonté pour s’adapter rapidement. Au vu de ce qu’ils ont montré lors du match amical, je reste confiant, car ils ont affiché de belles prédispositions.

Comment avez-vous trouvé l’équipe physiquement ? Pour notre premier match, je suis satisfait. On travaille beaucoup aux entraînements, et je pense qu’avec le travail qu’on est en train d’effectuer, l’équipe va encore être meilleure physiquement. Les observateurs affirment que le but que vous avez inscrit contre le PAC est un signe fort en direction de l’entraîneur pour dire que vous êtes toujours là ?

Je n’ai fait que mon travail. Je suis un attaquant et mon rôle est de faire le maximum pour marquer ou faire marquer mes coéquipiers. Je suis au service de l’équipe et l’entraîneur reste le maître à bord. Mais la direction veut renforcer le compartiment offensif par un attaquant de qualité... Je ne m’immisce pas dans les prérogatives de la direction usmiste. S’ils veulent un ou deux attaquants c’est leur problème. Moi, je suis là et s’ils ont besoin de moi je répondrai présent. Comment voyezvous la nouvelle saison ? On va faire le maximum pour décrocher au moins un titre. L’équipe est engagée sur 4 fronts, et je reste confiant car on possède un effectif riche En plus de cela, il y a le public qui est derrière nous. C’est pour ces raisons que je reste optimiste. Amine Larbi

Les places seront chères cette saison

Les Rouge et Noir affronteront ce soir le RC Arbaâ en amical à Bologhine. C’est la seconde rencontre amicale inscrite au programme des Usmistes durant cette phase de préparation.

C

e second test va certainement permettre au coach usmiste de mieux évaluer le niveau de son équipe après le premier match disputé lundi dernier face au PAC. A l’issue du match contre le Paradou, l’entraîneur s’est dit satisfait du rendement de l’équipe tout en relevant des insuffisances sur le plan physique et dans le domaine de la cohésion. Pour Gamondi, l’équipe a encore du travail à faire durant la préparation afin qu’elle soit prête pour l’entame de la saison sportive. Mais, ce qui constituera certainement la force de l’USMA cette saison, c’est la richesse de son effectif avec des doublures pour chaque poste. «J’ai l’embarras du choix pour composer mon équipe, car je possède des doublures dans chaque poste. De ce côté-là, je suis tranquille. J’ai pratiquement deux équipes et je vais faire de telle sorte de choisir les plus performants», a affirmé Gamondi.

Une concurrence terrible

Après le test contre le PAC, la concurrence est lancée au sein du groupe. Le coach argentin de l’USMA ne veut pas se précipiter pour dégager son équipe type. Pour lui, ce n’est qu’à partir du 7e ou 8e match amical qu’il aura une idée générale sur les capacités de chaque joueur.

Les nouveaux et les anciens devront se battre et bosser dans l’espoir d’arracher leur place dans le onze type. Tous les joueurs qui ont participé au premier match amical n’ont pas démérité. On sent tous les joueurs déterminés et motivés, car ils veulent montrer à leur entraîneur ce dont ils sont capables. Les places seront chères cette saison, mais la concurrence va certainement pousser les joueurs à bosser encore afin d’améliorer leurs qualités.

Jouer sur 4 fronts n’est pas une mince affaire

Les Rouge et Noir, engagés cette saison sur 4 fronts, ont besoin d’un effectif riche composé de joueurs performants et d’expérience. Les 23 joueurs actuels qui composent

l’effectif usmiste ont montré de belles choses lors du premier test amical, mais ce n’est pas encore le top. Jouer sur 4 fronts exige des joueurs d’être concentrés au max-

imum et surtout solidaires, car il faudra être costaud pour gérer les matches physiquement et psychologiquement. Amine Larbi

Hier du biquotidien au programme

Les joueurs se sont entraînés deux fois hier à Bologhine. La première séance a eu lieu avant la rupture du jeûne, et la seconde dans la soirée.

Ce soir match amical contre le RCA

L’USMA jouera ce soir son second match amical contre le RC Arbaâ à 23h au stade Omar Hammadi de Bologhine.

Repos vendredi

Les joueurs observeront une journée de repos le vendredi. La reprise est prévue pour samedi à 23h.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

09

USMH

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

L’ES Tunis reporte l'arrivée de Bounedjah LE JOUEUR RESTE A ORAN SANS RIEN FAIRE

L'attaquant international algérien Baghdad Bounedjah ne portera pas pour bientôt les couleurs de l'ES Tunis, même s'il vient de tout conclure, ainsi que son club l'USM El Harrach (Ligue 1/Algérie), avec le champion d'Afrique en titre, selon un site proche de l'Espérance, citant une source responsable au sein de cette dernière.

L

e joueur, qui a assisté à la précédente rencontre des Tunisois en Ligue des champions africaine de football face au représentant algérien l'ASO Chlef à Tunis (victoire 3-2), devrait encore patienter pour espérer évoluer au sein du club phare de la capitale tunisienne, ajoute-t-on de même source. La conclusion de la transaction devrait toutefois se faire lors du prochain mercato d'hiver, lorsque l'attaquant camerounais de l'EST, Yannick N'djeng, partira en direction du FC Sion (Suisse), un club qu'il devait rejoindre cet été avant de buter contre le refus de ses dirigeants en raison de la participation des protégés de l'entraîneur Nabil Maâloul dans l'épreuve africaine.

Belkaroui exige une avance de 4 mois

Selon des source très bien informées des affaires courantes des jaune et noir la nouvelle recrue Belkaroui qui s’entraîne avec les harrachis et qui a obtenu sa lettre de prêt de son club employeur l’ASMO a renégocié avec le premier responsable de la formation Harrachi et président de la SSPA Laib. Ces sources révèlent qu’ il existe un différent

UN CONTRAT JUSQU’À 2014 PROPOSÉ À LEMANE

Selon des source très bien informées des affaires courantes des jaune et noir et après la signature de la demande de licence de Lemane au profit de son équipe de toujours le premier responsable harrachis et président de la SSPA a propose un contrat jusqu a 2014 pour le deuxième gardien de l USMH en effet le manager de gardien a parler avec Laib et le premier a propose une augmentation de salaires en plus une close qui permettra a Lemane de quitte le club en cas ou il a une offre a l étranger «pour le moment j’ai pas répondu a la proposition de Laib je vais parler avec mon manager et ensuite je reponderai a Laib dans les jours avenir «affirme le gardien des jaune et noir de l’USMH.

entre les deux parties et que le joueur a exige un avance salariale de quatre mois pour apposer sa signature sur le bas du contrat d’ une saison. Cependant le problème financier qui frappe d plein fouet le club a retardé une nouvelle fois la signature du joueur : «j ai renégocié avec Laib une nouvelle fois, j’ ai fais ma proposition qui consiste à ce que l’on m’avance quatre mois de salaire. Pour l’instant Laib m’a dit tout simplement fait savoir qu’il allait me répondre dans moins de 48 heures. j’attends donc» dira le joueur qui a signifié ouvertement qu il ne signerait avant d’avoir encaisser pas son argent .

Chellali rejoint le groupe

L’ancien milieu de terrain du WA Tlemcen Chellali qui a effectué le stage avec les Jaune et Noir à Ain-Temouchent a rejoint le groupe avant-hier. En effet selon des sources très au fait des affaires Harrachi Charef a repêché ce joueur après qu’il ait libéré Zitouni .En dépit de cela, le problème du milieu de terrain persiste toujours et encore notamment au niveau des doublures qui perturbe énormément le staff technique a obligé Charef a faire appelle une nouvelle fois à ce joueur.

DOUKHA SERAIT ABSENT FACE À LA JSK

Apparemment le premier gardien des jaune et noir et international Doukha serait très probablement absent lors de la première journée du championnat Ligue un qui coïncidera avec le match aller de l’ équipe nationale devant la Libye comptant pour la qualification pour la phase finale de la CAN 2013 qui se tiendra en Afrique du Sud.

L’O Médéa aujourd’hui en amical

Prévue dans un premier temps face au WA Rouiba, les poulains de Charef devront finalement donner la réplique à leurs homologues de l’O Médéa au stade du 1er Novembre de Mohammedia à partir de 23h30 .Dans ce contexte les dirigeants et responsables du WAR présentent leurs excuses à leurs homologues des jaune et noir.

Azzi et Djarbou aux petits trots

Azzi et Djarbou les deux joueurs qui se sont légèrement blessés la veille se sont contentés de faire de simples tours de piste. A noter que le premier souffre du tibia tandis que le deuxième a des problèmes au niveau du mollet. Lotfi S.

LES JOUEURS MIS AU REPOS À PARTIR DE VENDREDI

DU BIQUOTIDIEN AU MENU

Le staff technique a accordé deux jours deux repos aux joueurs suite au programme de travail chargé imposé par Charef. En effet les camarades de Hendou devront se reposer deux jours et ce jeudi et le vendredi pour reprendre du service le samedi. Lotfi S.

Le staff technique des jaune et noir a soumis ses joueurs avant de croiser le fer avec la formation de l’O Médéa tard dans la soirée la. L. S.

BOULEKHOUA «Je n’ai pas encore négocié ma prolongation»

Le défenseur latéral droit des jaune et noir Boulekhoua a confirmé avanthier qu’il n’a pas encore évoquer avec Laib le président de la SSPA de la prolongation de son contrat. En effet selon les dires du joueur, l’entraîneur en chef l’a assuré au moment ou Laib souhaite d’ abord finaliser avec les nouvelles recrues avant de passer aux négociations avec les anciens. Un mot sur la préparation de votre club ? La préparation s’est déroulée dans de

bonnes conditions sur tous les plans et l’équipe commence à retrouver au fil des jours ses marques notamment sur le plan physique et évidemment technique. Certes il reste du travail à faire mais on reste optimiste. Il vous reste une année de contrat avec les jaune et noir ? C’est exact, pour le moment je suis encore sous contrat pour une année. Avez-vous négocié avec Laib pour la suite nouvelle saison ?

Non pas encore puisque Laib m’a fait savoir qu’il devait voir d’ abord avec les nouvelles recrues puis par la suite il entamera les pourparlers avec les anciens. Je patiente comme tous les autres joueurs. En plus l’entraîneur en chef Charef ma rassuré et que n’ai pas à m’inquiéter Cette saison après le départ de Messaoudi, vous êtes bien partis pour être le titulaire sur le flanc droit de la défense. Est ce que vous ne ressentez pas un peu plus de pression sur vos

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

épaules ? Non pas du tout puisque j ai terminé la phase retour de la saison dernière comme titulaire. Non je ne ressens pas une pression supplémentaire sur mes épaule mais au contraire je dirai que c’ est plutôt une motivation. Entrentien réalisé par Lotfi.S


10

MCO

LE STAFF CHERCHE UN PALLIATIF EN CAS DE NON RETOUR DE BOUTERBIAT

Sofiane Bouterbiat continue à camper sur ses positions à savoir, pas de retour et de signature de licence tant que ses 7 mois de salaire au titre de la saison écoulée ne lui seront pas payés. C’est pourquoi Hans Agbo est en train de chercher des solutions de rechange. La plus probante a été le placement du latéral Chafik Bourzama en milieu récupérateur, aux côtés du jeune Abdelhadi. Pour l’heure, cette solution a donné quelques satisfactions, mais n’a pas fait oublier l‘abattage de Bouterbiat, dont le Mouloudia a un besoin urgent. Le coach adjoint a pensé un moment à titulariser Sebbah dans ce poste, mais en dernier ressort, il le préfère sur le flanc droit de la défense en doublure avec Senouci. Il reste qu’à la récupération, le Mouloudia n’a pour l’heure que Bentaleb Lakhdar, l’international militaire dont le niveau commence à s’améliorer au fur et à mesure.

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

LIGUE E1

AOUEDJ aurait signé à Charleroi Satisfait de sa production en Belgique

«Je pense avoir donné un aperçu sur mes qualités et avoir satisfait aux tests, surtout durant le match amical de lundi, au cours duquel j’ai joué plus d’une mi-temps. Les dirigeants de Charleroi m’ont donné l’impression d’être satisfaits de ma production et j’attends leur réponse, ces jours–ci, afin de savoir si je suis retenu ou non. Dans le cas d’une réponse positive, il appartiendra à mes dirigeants actuels de traiter avec eux le montant du transfert ou sur ses modalités, car on m’a fait comprendre que le MCO est plus attiré par une option de prêt, qu’une option de vente.

D

ans les deux cas, tenter l’aventure avec le FC Charleroi m’intéresse beaucoup». C’est ce qu’a déclaré l’international olympique, Sid Ahmed Aouedj, à son arrivée à Oran. Aouedj devait reprendre l’entraînement avec ses camarades aujourd’hui. Ceci en ce qui concerne le volet officiel. Mais certaines sources affirment que le joueur aurait déjà signé, avant-hier mardi, contre un montant de 800.000 Euros ( une somme dont une grande partie revendra au MCO et règlera beaucoup de problèmes financiers en suspens actuellement dans le club oranais), et que l’entraîneur belge Luc Eymael avait été chargé par la direction du Mouloudia pour être aux côtés du joueur durant tout son séjour à Charleroi, en compagnie de Hassani Krimo, le conseiller spécial de Djebari qu’on donnait malade en France .

ILS ONT SIGNÉ AU STADE

C’est une véritable course contre la montre qu’a connu le président Youssef Djebari cette fin de semaine, en tentant de convaincre les réfractaires de signer avant la clôture de la période des transferts, à tel point que le secrétaire Bellahcène Tewfik, se promenait avec les documents dans son cartable. C’est au stade Zabana, avant le match contre l’USR, lundi dernier, que Redha Ouamane a signé, de même que Bourzama. Quant à Bentiba, il a signé une licence pour la seule saison en cours, dimanche, au bureau de Djebari, ayant déjà un contrat qui se termine en juin 2013.

Eymael est enfin arrivé

C’est hier, dans l’après-midi que l’entraîneur en chef, le belge Luc Eymael devait atterrir à l’aéroport Ahmed Benbella d’Oran. Le coach avait pris un congé « sabbatique » de deux semaines, pour régler des affaires de succession d’héritage. Son absence prolongée avait irrité les dirigeants, au vu des problèmes internes vécues par la formation oranaise et du manque de communication entre l’entraîneur adjoint Hans Agbo et les cadres de l’équipe. Ce retour permettra

de remettre de l’ordre sur le plan disciplinaire, en attendant la confection du règlement intérieur Un seul obstacle pour Eymael : la non régularisation financière qui irrite ses éléments. En plus de ce volet, le belge sera contraint d’établir la liste des joueurs libérés, en concertation avec son staff et le manager général Haddou Moulay. En effet, 5 éléments seront dégraissés de l’effectif qui comporte à ce jour, 31 joueurs. parmi ces derniers, il est apparaît que le défenseur Kadri et le 4è gardien Guetarni ne seront probablement pas retenus .

Les éventuels titulaires se mettent en évidence

Au vu des trois formations qu’a présenté Hans Agbo au cours du match amical face à l’USR, les présents ont noté le bon comportement du trio du milieu de terrain, Berradja, Boumechra et Aoued. «Ce sera la pièce maîtresse de l’équipe, tant ils donnent l’impression de se comprendre et surtout de se compléter », estiment plusieurs spectateurs, qui ne ratent aucune occasion pour être présents au stade Zabana lors de la séance de l’après-midi. Quant au compartiment défensif, le staff se contente de faire des essais, notamment sur l’aile droite et l’axe central, avec différentes paires : Zidane, Megherbi, Mazari-Bellabès et MegherbiMazari. A. B.

DAGOULOU : «je suis prêt pour faire une bonne saison»

Il est arrivé dimanche de sa lointaine République Centre Africaine pour continuer son bail avec le Mouloudia. Il n’est rentré à Oran qu’une fois avoir eu les assurances que sa situation financière serait régularisée.

Malgré tous les «non- dits», vous voilà de nouveau à Oran ? Il s’en est fallu de peu que je ne revienne pas, parce que depuis plusieurs semaines, je ne faisais qu’appeler pour demander la régularisation de mes mensualités en retard. Il semble que la direction avait d’autres chats à fouetter avec le recrutement qui n’était pas terminé. Bon, ensuite

et après plusieurs communications téléphoniques avec Haddou, le président m’a contacté et m’a donné l’assurance de régler l’ensemble de ma situation. J’ai donc pris l’avion et me voilà de nouveau pour un contrat avec le Mouloudia. Vous avez discuté de tout avec Djebari... Absolument ! Des arriérés de salaire de la saison dernière, du salaire de la présente saison, de l’appartement et de la voilure. Il est d’accord sur tout, bien que sur le salaire j’ai revu mes prétentions à la baisse. Le président m‘avait posé comme préalable de signer pour une saison supplémentaire, ce que je n’ai pas refusé » et me voilà mouloudéen jusqu’en juin 2015. Vous avez assisté au match amical de

lundi, comment trouvez- vous ce MCO new look ? Il y a des visages nouveaux et des joueurs qui possédent des qualités techniques. Il faudra que je travaille d’arrache-pied pour ne pas perdre ma place de titulaire, avec ces gabarits, Je crois qu’avec tout ce beau monde nous serons en mesure de jouer les premiers rôles et c’est tant mieux pour le club et les supporters qui ont vraiment souffert avec nous l’année dernière. Quand allez-vous rejoindre le groupe ? Peut-être plus tôt que prévu, car chez moi j’ai continué à travailler pour ne pas perdre ma forme physique. Je pense que samedi, j’intégrerai le groupe, après trois jours de préparation individuelle. A.B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E1

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

«Les joueurs sont plus gênés par le jeûne que par l’ambiance estivale du complexe»

«A Sousse, il y’a les terrains et les installations sportives et de confort sont de qualité. Nous avons aussi à notre disposition des sparring-partners de taille».

C

elui qui parle n’est autre que l’entraîneur en chef des gars de Yemma Gouraya. Alain Michel a roulé sa bosse un peu partout en Algérie. Depuis qu’il a décidé de travailler chez nous, il en connaît un autre bout qui s’ajoute à son puzzle déjà bien ficelé, pour ne pas dire encombré. Au MCA puis à la JSMB, qu’il a rejoint depuis voilà six mois, il a souvent choisi les lieux où ses formations doivent aller se préparer et le plus sérieusement possible. Son dilemme à l’orée de la nouvelle saison footballistique était d’emmener ses troupes là celles-ci bénéficieraient des meilleures commodités de séjour et certainement de conditions idéales pour une préparation efficiente et bénéfique le long de l’exercice à venir. A Béjaïa, il a limité la «casse» en programmant un premier stage de deux semaines. Avec un groupe complètement renouvelé. Les départs, les retardataires, des arrivées et de nombreux jeunes. Alain Michel aime les aventures. A son âge (un des plus vieux entraîneurs de notre ligue I), il parait à court de souffle. Que nenni. Bon pied, bon œil, Michel a toujours le sens de la répartie pour démonter les certitudes des uns, et les montagnes que lui posent nos footballeurs pas trop enclins à fournir le nécessaire effort. Enfin, quand ils le peuvent. Car avec Alain Michel, il faut faire gaffe de ne pas traîner la pate, tirer la langue ou se tenir la hanche.

Le premier à suer

Avant de prendre possession du site d’entraînement, Alain Michel s’assure de tout. Présence des joueurs, disponibilité du matériel pédagogique et de ses proches collaborateurs. Avant de lancer la préparation Soussienne, il a fait son briefing. Quelques minutes plus tard, il regagne le terrain annexe en éclaireur. Le directeur de l’établissement ayant ordonné la fermeture d’un accès intermédiaire séparant les deux hôtels d’Al-Mouradi Club. Lui avait un plan B puisqu’il était déjà venu, deux ans plus tôt en ces lieux sous les couleurs Vert et Rouge du MCA. Sur le rectangle, il ira déposer les plots et toute sorte de matériels réservés à l’entraînement. Il oriente joueurs et adjoints. Chacun est désormais en place. Prêts, partez ! Le vieil homme rejoint un banc sur le flanc du terrain et s’apprête à suivre Hacen Hamouche lancer le premier échauffement. Pendant ce temps, Hakim Seba, l’entraîneur des gardiens, est allé ramener des chambres un matériel spécifique pour l’entraînement de Si Mohamed, Djabaret et le jeune Adnane. A l’initiative, bien entendu du coach principal qui eut la gentillesse, sueurs au front, de nous accorder une furtive causette.

De la préparation en générale et du choix de Sousse en particulier

Le français est un maître de la répartie. Il maîtrise des sujets qui vous semblent «ronger» les esprits tournés. Quid de la

préparation en plein Ramadhan et dans un haut lieu du mini-minus. A l’interrogation, Alain Michel lâche : «Les joueurs sont plus gênés par le jeûne que par l’ambiance de l’hôtel». Les strings et toute la panoplie de déshabillés déployée par les européens (mais pas seulement) torturent les sensibilités des jeûneurs. Les mariés autant que les «papiches» et Dieu sait combien ils sont nombreux les jeunes éléments dans l’étable d’Alain Michel! Le débat n’est, du côté des Béjaouis, qu’aux premiers affrontements. Redjradj, arrivé 24 heures après la première vague, dégagera sa responsabilité s’agissant du choix du site et à cette période de la saison. Non sans rappeler qu’«amener les joueurs pendant le Ramadhan à Hammam Bourguiba, n’est pas du tout indiqué. Là-bas, il y’a juste une épicerie et un petit café et nos joueurs sont des jeunes qui veulent avoir un peu d’air après une grande charge de travail». Dans le camp Sétifien, le sujet est aussi d’actualité. Velud, ses assistants passent leur temps à faire des rappels à la vigilance. Serrar est certes en Tunisie mais n’a pas jugé utile de faire un tour du côté de Sousse-Kantaoui. Selon des informations concordantes, «Hakoum» passera chez l’équipe ce week-end avec le souci de conclure avec nombre de joueurs en attente de renouvellement de leurs contrats, et d’autres, comme Karim Soltani, en quête de paraphe d’un tout nouveau au profit de l’Aigle Sétifien…

«Nous seront prêts»

Alain Michel à plusieurs certitudes. Celle d’un effectif rajeuni et volontaire. Qui veut faire mieux. «Les joueurs sont jeunes et disposent d’un potentiel morphologique impressionnant. Leur marge de progression est très importante», affirme-t-il. De visu, la JSMB 2012-2013 ne paie pas de mine. Michel n’est pas de cet avis. Les noms, il en a connu dans d’autres écuries sans pour autant enflammer ni la galerie encore moins les puristes du beau jeu. «Nous serons prêts le jour J. Nous avons un plan de travail raisonnable qu’on traduira sur le terrain en affichant une forme compétitive dès l’entame du championnat», rassure Michel. Avec 5 matches pendant un laps de temps assez rapproché, ça craint pour les tibias, les chevilles, les tendons etc. ? Pas le moindre risque», rétorque-t-il. «Chaque joueur disputera au mieux 45 minutes des cinq rencontres programmées sur place a Tunis», explique-t-il encore. Qu’en pense Michel à propos de l’absence du médecin et du préparateur physique. Plutôt rien sinon que la direction n’a pas jugé utile de prendre attache avec le second nommé. Une affirmation que Redjradj balaiera d’un trait. «Nous avons entrepris des contacts avec un préparateur franco-algérien. Il a envoyé son CV que nous avons transmis à l’entraîneur principal. M. Michel ne l’a pas contacté et le bonhomme est aujourd’hui au CSC (M. Labni, Ndlr). Maintenant, M. Michel nous a proposé un autre franco-algérien qui devrait regagner Sousse dans les tous prochains jours», déclare Redjradj qui donne son avis sur l’absence d’un médecin à Sousse. «Je dois d’abord souligner que les deux

kinés qui sont avec nous maîtrisent parfaitement leur sujet. Concernant le médecin, nous comptons dans nos rangs deux généralistes dont la présence ici n’est pas forcément indispensable. Si c’était des spécialistes en médecine du sport, la donne aurait été autre. Et puis, vous connaissez des médecins en sport en Algérie ?», confie-t-il. Imparable.

Stage du 30 juillet au 15 Août

Finalement, le stage de la JSM Béjaïa au Club Al-Mouradi de Sousse durera une quinzaine de jours. Il a commencé lundi soir 30 juillet et se terminera le 15 août prochain. La délégation Béjaouie forte d’une quarantaine de personnes dont 29 joueurs a atterri à Tunis-Carthage lundi à 17h35 et a immédiatement rejoint la capitale du Sahel Tunisien par bus, conduit par Malek Mezghiche. Elle est arrivée à son lieu de séjour quelques minutes avant le F’tour.

Décrassage de 75 minutes

Après un bon dîner et quelques heures de repos bien mérité, les joueurs ont été conviés à rejoindre le terrain principal du complexe touristique pour une séance de décrassage qui aura duré plus que d’habitude. En effet, Alain Michel a fait bosser ses joueurs pendant une heure et quart de temps.

La première séance à 17h

Mardi, la vraie première séance d’entraînement de la JSMB a eu lieu à 17h sur le terrain annexe du Club AlMouradi. L’entraînement a duré une heure et demie et a été consacré à un travail d’endurance avec petits ateliers technico-tactiques. M. Bouchama

LES MEMBRES DE LA DÉLÉGATION :

Joueurs : Si Mohamed Cédric, Djabaret Yacine, Adnane (ex-JSK), Zafour, Megateli, Aoures, Mebarakou, Benzerga(ex-FC Nantes, France), Mekhaldi, Emanuel Hannachi, Bensaha, Boukemacha, Hammouche, Ait Ferguene, Cheheima, Derrag, Bourekba, Bahloul, Niati, Mebarki, Saidi(exJSK), Hadji(ex-MCA et WAT), Zeghli, Lahlouh, Laribi et Mehamha (ex-O Lyon). Entraîneur : Alain Michel Entraîneur-adjoint : Hammouche Hacen Entraîneur des gardiens : Hakim Seba Kinésithérapeutes : Stambouli Khaled et Mansour Abdelhalim

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSMB

ALAIN MICHEL

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

11


12

REDJRADJ :

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

JSMB

De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

«Tout est mis à la disposition de l’équipe pour bien sepréparer»

PAS DE TEST ÉMIRATI POUR LES VERT ET ROUGE

Le club émirati, Emirates Dubaï entraîné par le tunisien Lotfi Benzarti aurait refusé de disputer une rencontre amicale avec la JSMB. L’affirmation est de M. Alain Michel, l’entraîneur de l’équipe-phare de la Valée du Soummam. Un membre de l’agence qui a organisé le séjour des Béjaouis à Sousse a tenu à démentir cette information. «Pourquoi refusent-ils de jouer contre Bejaïa alors qu’ils vont jouer demain contre l’ESS ?», a répondu l’agent de l’agence tunisienne qui s’est dit prêt à aller voir la délégation émiratie et lui proposer une telle confrontation.

BAHLOUL EN SOLO

Le transfuge du CSC s’est contenté de quelques tours de piste sur le terrain annexe avant d’engager un footing aux côtés du kiné de l’équipe, Khaled Stambouli à l’intérieur du complexe touristique. Bahloul relève d’une blessure à la cuisse. Sa remise en train se fera, selon le personnel médical de l’équipe de Yemma Gouraya, de manière progressive.

RÉUNION TECHNIQUE D’ABORD

Avant l’entraînement du mardi après-midi, le premier durant ce stage à Sousse, le staff technique de l’équipe conduit par le français Alain Michel s’est retiré dans une des nombreuses salles de réunion de l’hôtel pour une conférence technique. Au menu, le plan de préparation durant ce cycle avec notamment la répartition des tâches et l’explication des objectifs à atteindre durant ce regroupement en Tunisie mais aussi au cours de la saison à venir qui démarrera le 8 septembre prochain.

LIGUE 1

Porte-bonheur ! Rachid Redjradj est une vraie chance,une bénédiction, pour les clubs qui bénéficient de ses services. En dix-neuf deservices, toute une vie, l’ancien secrétaire du club Bougiote récolte lesfruits de son labeur. Son CV est déjà rempli par cinq consécrations dont untrophée avec la JSMB puis un doublé à la fin de son aventure au sein del’équipe d’Ain Fouara.

D

e retour au club de la Valée du Soummam dirigé par lesfrères Tiab, Redjradj occupe le poste éreintant et hautement politique de DG dela SSPA. Une mission qu’il compte mener à bien, à la mesure de son cursus. Rencontré avant l’entraînement de nuit du team Béjaoui,Redjradj qui venait juste de regagner Sousse (avant la rupture du jeûne) aaccepté de parler de ce qui touche ce stage de Tunisie. Un choix édicté par desimpératifs économique, sportif et humain. « Beaucoup de gens pensent quenous avons choisi cet endroit pour faire du tourisme. Allez y demander auxjoueurs s’ils sont en vacances. M. Michel les fait suer plus qu’en périodenormale. Ceux qui pensent que nous sommes en vacances auront à le vérifierquand la compétition débutera », tenait-il à répondre de prime à bord. «En Algérie, on n’a pas ces installations. On manque àBejaïa d’équipes prêtes à nous donner la réplique à cette période. C’est vraique Hammam Bourguiba est

un centre parfait pour la préparation d’intersaison,mais que ceux qui critiquent notre choix de Sousse savent-ils qu’à HammamBourguiba-ville il n’y a qu’un magasin et un petit cafeteria populaire. C’estimpossible à vivre pour des joueurs jeunes qui dépensent beaucoup d’énergies etqui ont besoin de respirer après une journée de labeur », explique-t-il.

«Nous allons réaménager le programme des entraînements»

Quand nous lui faisons remarquer que l’équipe s’entraîne àpartir de minuit passée, le responsable de la JSMB acquiesce et annonce lacouleur. « C’est injuste et nous avons fait part de notre désapprobation àl’organisateur tunisien. Nous devons réunir les responsables des clubs présentsici(ESS, Emirates Dubaï et JSMB) pour discuter d’un réaménagement des créneauxd’entraînements du soir », affirme Redjradj qui eut un écho favorable dela part du délégué de l’agence tunisienne qui a promis de réparer« l’injustice » le plus tôt possible.

La JSMB a-t-elle bouclé son recrutement ?

Pour Redjradj, cette question relève des prérogatives de l’entraîneur. « Nousavons recruté ceux qui sont jugés bons et nous attendons d’autres joueurs dontplusieurs de nationalités étrangères au début de la semaine prochaine »,indique Redjradj qui pense que l’équipe Béjaouie est en mesure de « jouerles premiers rôles aussi bien en championnat qu’en coupes d’Algérie etd’Afrique ». « Nous avons un groupe perfectible, un entraîneurformidable et un public en or », relève qui affirme qua la maîtrise descoulisses est importante pour évoluer dans le championnat d’Algérie. M.B.

SI-MOHAMED La saison de la rédemption

Cédric Si-Mohamed fait preuve d’un calme olympien. A l’oréede sa quatrième année en Algérie, le gardien international de la JSMB n’y estpas parvenu à mettre de l’ombre à ses concurrents chez les Verts et même ausein de son club. La saison qui vient de passer aura été une épreuvesupplémentaire dans sa carrière de footballeur.

«O

ui, j’avais au débutdes soucis d’ordre personnels qui m’ont troublé et perturbé mon travail.

Par lasuite, je me suis remis et la forme a repris. Tant mieux pour moi et pourl’équipe qui est arrivée à réaliser un parcours époustouflant en fin dsaison », dit-il. A-t-il songé à quitter Yemma Gouraya au bout de la troisièmeannée ? Cédric ne nie pas les contacts et les envies mais précise qu’à Bejaïa« On a eu la certitude de toucher son pognon à temps contrairement àd’autres équipes dont les joueurs souffrent de retard dans le paiement dessalaires et autres primes d’encouragements », avoue celui qui comptemettre à profit cette préparation estivale pour retrouver la forme d’antan etpourquoi mettre fin à l’hégémonie de Rais M’Bolhi, en sélection. «

Jedois d’abord bien me préparer en vue de réaliser de grandes prestations avecmon club avant de penser à m’imposer en sélection. C’est un objectif, je dirai,à moyen terme même si intérieurement je me sens capable de prendre mesresponsabilités dès à présent », notera Cédric pour qui la JSMB de cettesaison a certes changé de visages mais dispose d’un bon groupe pour maintenirle cap. « Nous avons des jeunes qui en veulent et des joueurs d’expériencequi ont encore faim », fait-il remarquer. Cette mixture a de réelleschances de planter le décor dès la reprise du championnat le 8 septembreprochain. Si-Mohamed fait le pari. M.B.


PUBLICITÉ

JSMB

BI QUOTIDIEN AU MENU

Alain Michel n’a pas le choix, lui qui veut rattraper le retard pris dans la préparation physique foncière de son équipe. Aussi, après la quinzaine passée à Bejaïa, consacrée à l’endurance de base, le français veut tirer le maximum de ses poulains à l’occasion de ce stage de Sousse. Aussi, il a retenu un menu pour le moins copieux avec 3 heures et demie de sueurs. L’entraînement de 17h dure, en effet, 1h30 alors celui de la fin de soirée (00h30) lui sont consacrées deux heures de temps.

5 MATCHES À PARTIR DE 21H30 La JSMB disputera cinq rencontres d’application pendant son séjour soussien. Ce soir elle croisera le fer avec le CSL Hammam Sousse aujourd’hui. Lundi prochain(6 août), elle aura à son menu la JS Kairouan puis enchaînera avec trois rendez-vous consécutifs. L’ES Sétif le 12, à nouveau le CSLHS le 13 et le Stade Tunisien le 14 août. Toutes les rencontres devraient se jouer à partir de 21h30.

REDJRADJ EST ARRIVÉ MARDI AVANT LE F’TOUR

C’est avec 24 heures de retard que le chef de la délégation du club Bougiote, Rachid Redjradj (DG de la SSPA) est arrivé en Tunisie. Il a rallié la ville de Sousse, lieu du stage des Vert et Rouge quelques minutes avant la rupture du jeûne. Redjradj devait accompagner l’équipe lundi. Pour son malheur, son passeport était périmé depuis le 26 juillet. Il dut par conséquent établir un nouveau passeport afin de pouvoir quitter le pays. Il était accompagné par Mehamha, Lahlouh et Laribi Le chef de la délégation de la JSMB n’a pas fait le déplacement Alger- Sousse les mains vides. En effet, il a accompagné trois éléments de l’équipe d’Alain Michel, à savoir Lahlouh, Laribi et le tout nouveau, Saïd Mehamha (O Lyon).

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

13

SOLTANI ESS «Jouer chez le champion est un beau défi» De nos envoyés spéciaux à Sousse (Tunisie) M. Bouchama - M. Seba - A. Lahouel

C’est un pur produit du centre de formation du Havre AC. A17 ans, il effectuera deux années comme stagiaire. A 19 ans, il sera promu dansle groupe professionnel où, à cause d’une concurrence ardue, il n’aura pasassez de temps de jeu pour montrer ce dont il est capable.

U

n déficit qu’ilcompenser aux Pays-Bas où il signera à Venlo(D2), club avec lequel il aconnu, en 3 saisons de contrat, une accessionau bout de la seconde année après une première réservée à l’adaptation. Sonrendement lui ouvrira de nouvelles portes. Aussi, il sera transféré à Den-HaagLa Haye (Eredivisie) où il évoluera pendant deux saisons. Faute d’entente avecses dirigeants à propos des modalités de sa prolongation, il s’en va en Grèceoù le Thessalonique Iraklis l’engage

puis le met sur le marché dès la fin de lapremière année en raison de la crise financière qui frappe le pays. Le clubcoule. Le dépôt de bilans est inévitable en fin de saison. L’Algérien netardera pas à trouver preneur. C’est le club voisin, Aris Thessalonique, quil’engage. Peine perdue, il connut la même fin.

« C’est eCn Algérie que je veux me relancer »

A bientôt 28 ans, le milieu gauche semble se dire que troptemps a été perdu. Lui qui était promis à une belle carrière internationale ensus d’un parcours professionnel remarquable. Sa silhouette et son talentavaient de quoi séduire celui qui se dit fier de ses origines algériennes (OumEl-Bouaghi exactement). Un petit Chaoui qui en a connu bavé dans les petitschallenges d’un football européen frappé de plein fouet par la criseéconomique. «

C’est en Algérie que je veux me relancer », lancera ànotre adresse Soltani, venu à Sousse pour partager les habitudes d’un Ramadanspécial. «Je suis là depuis deux jours et je suis en train de découvrir legroupe, ses habitudes et même ses souffrances », raconte-t-il. Maispourquoi spécialement l’ESS ? Soltani est catégorique : « C’estun club qui a un beau palmarès, une belle histoire. C’est le double champion sortant.Evidemment, le challenge sportif est intéressant surtout lorsqu’on vise uneplace au soleil », assure l’ancien gaucher du Havre AC.Son premier objectif ? « Gagner en temps de jeu,me relancer, une place chez les Verts et gagner des titres », fait-ilsavoir.

Pour autant, il attend l’arrivée des responsables du club d’Ain Fouarapour finaliser son transfert chez « Kehla w Beida ». « Il mereste quelques détails à éclaircir et j’opterai pour l’équipe de Sétif »,assure celui qui n’a pas daigné se lancer dans le bain (il ne s’entraîne pasavec le groupe) de peur certainement de se blesser. Un détail qui fera dire auchevronné Farouk Belkaid, le capitaine de l’ESS, que «Ce joueur est unvrai professionnel. Il ne veut pas se mouiller dans une affaire qui risque dene pas se conclure ». Serrar qui devrait arriver ce weekend au Club Al-Mouradi enprovenance de… Gammarth (Tunis) a déjà un avis autorisé. M.B.

Nadji a signé

Le jeune attaquant de l’ESS, Nadji, a signé son contrat derenouvellement mardi soir au niveau de la résidence du club, sise au ClubElMouradi. Nadji qui est sous contrat avec l’Entente jusqu’en 2014 a prolongéson bail d’une autre saison. Il sera cette saison l’une des attractions del’équipe Sétifienne, surtout après le départ d’Amine Aoudia.

Belkaid et Benameur à l’entraînement de la Un bus pour rien JSMB

L’entraînement de leur team ayant été programmé un peu plustôt sur le terrain principal, Belkaid et Benameur(entraîneur des gardiens del’ESS) ont tenu à assister à l’entraînement du petit matin(il s’est achevé à2H30) de la JSMB. Belkaid a profité de la présence de son ancien dirigeant,Rachid Redjradj, actuel DG de la SSPA/JSMB, pour évoquer les souvenirs. Quant àl’ancien coach des gardiens du MCA, il avait l’œil scotché sur le jeune gardiende la JSMB, Adnane (exJSK)auteur de quelques parades au cours du matchsixtequi ont émerveillé les quelques présents aux alentours.Benameur a mêmesollicité Redjradj de leur céder l’ancien portier de la JSK pour palier ladéfection prolongée de Benkhodja (convalescent) qui devrait être de retour àl’entraînement dans quelques semaines.

L’équipe Sétifienne dispose, à l’instar du club Béjaoui deses propres moyens de locomotion, à savoir un bus spécialement dépêché du paysen vue de transporter les membres de la délégation de Tunis vers Sousse maiségalement pour d’éventuels déplacements dans la région du Sahel. Or, depuis sonarrivée à Sousse ledit bus est à l’arrêt puisque l’organisateur du stage n’apas prévu de matches en dehors du Club ElMouradi où les Sétifiens résident.

Karaoui dans de beaux draps

Parmi les joueurs qui n’ont pu rallier le stage de l’ESS àSousse l’ancien milieu du MCEE, Karaoui. Celui-ci a connu ces dernièressemaines une mésaventure au niveau de l’aéroport de Constantine quand il étaiten partance à l’étranger. Les douaniers l’ont intercepté avec de la devise nondéclarée. L’argent confisqué, le joueur a du aussi signer un PV dans lequel ilest mentionné l’infraction que la loi sanctionne également par des peines deprison. L’intervention (tardive) des dirigeants de Sétif a évité certes le piremais le joueur doit passer devant un juge pour reconnaître les faits, payerl’amende avant de voir les charges pénales levées. Le dossier traîne et lejoueur qui a vu la liasse de billets en euros confisquée n’a plus le moral derejouer au football dans les meilleurs délais. Affaire à suivre. M. B


JSS

Dernier match amical JSS 3 - IRBM 1

Les Sudistes convaincants

AMRANI :

I

Mezraoui libéré

Le défenseur latéral de la JSM Chéraga, Sofiane Mezraoui, proposé par un proche d’un dirigeant sudiste pour que la JSS s’attache ses services et qu’il sera en mesure d’apporter le plus attendu dans ses valises, n’a pas convaincu le staff technique qui a décidé de le libérer. Il doit chercher un club preneur pour tenter sa chance avant la clôture des signatures prévue dans les jours qui viennent. Les observateurs se sont posé la question comment cet élément qui a épaté plus d’un la saison écoulée n’a pu s’exprimer cette fois; peut-être qu’il ne s’est pas retrouvé dans son nouvel environnement alors qu’il pensait relancer sa carrière dans un club de Ligue 2.

Constat impressionnant

Le jeune Ivoirien, qui est arrivé il a deux jours de cela pour se remettre au travail avec ses camarades, a été aligné durant les dernières minutes contre la formation de l’IRBMaghnia en amical. Il a laissé une bonne impression donnant satisfaction à l’entourage du club qui semble avoir frappé à la bonne porte en s’offrant les services de ce milieu défensif.

Départ aujourd’hui au Maroc

Les Bécharis se déplaceront aujourd’hui vers Casablanca pour effectuer le troisième et dernier stage qui sera d’une durée de quinze jours au complexe sportif de Bouskoura situé à une trentaine de kilomètres de la capitale économique du royaume chérifien, Casablanca. De nombreux matchs amicaux sont programmés durant le séjour contre des formations marocaines. Oukili Ali

WAT

“Beaucoup de travail reste à faire” séjour à l’hôtel Pomaria. Le coach que nous avons accosté tout juste après le coup de sifflet final du match amical face au CRBH a bien voulu répondre à nos questions.

Bon galop d’entraînement: les Vert et Jaune n’ont eu aucune difficulté pour venir à bout d’une équipe de l’IRB Maghnia sur le score de trois buts à un. La première période de jeu s’est achevée par un but dans chaque camp malgré la nette domination des poulains de Hadjar malchanceux dans leurs tentatives.

ls passèrent à la vitesse supérieure en seconde mi-temps en inscrivant deux beaux buts très applaudis par les spectateurs présents dans les tribunes. Les buteurs : Zaïdi, Bendjillali, Motrani. C’est le cinquième match disputé par la JS Saoura durant tout le stage qui s’est déroulé dans cette ville de l’ouest du pays dont le lieu du regroupement répond à toutes les conditions pour réussir une bonne préparation en vue de la reprise du championnat.

LIGUE E1

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Poursuivant d’arrache-pied leur préparation d’avant-saison, les Bleu et Blanc, qui ont clôturé la première phase préparatoire à Tlemcen avant de s’envoler pour la Tunisie, sur les conditions de

Comment vont les choses au sein de vos troupes ? Durant cette première étape de préparation, je sais que le groupe adhère comme il se doit au plan de travail concocté par le staff technique. Avant de passer au volet tactico-technique, nous avons mis nos efforts sur l’aspect physique, pour être franc avec vous j’avoue que le volet physique m’inquiète dans la mesure où les joueurs accusent un retard en matière de préparation. La prospection nous a pris beaucoup de temps. Vous n’êtes pas sans savoir que les joueurs sont au repos depuis plus de deux mois. En plus ce n’est pas évident de reprendre le travail et d’augmenter la charge des entraînements en plein mois de Ramadan. Les joueurs sont appelés à cravacher dur pour atteindre une saison optimale sachant pertinemment que la Ligue 1 obéit à des critères incontournables auxquels mon équipe devra répondre comme il se doit. Face au CRBH, le groupe a laissé une bonne impression, n’est-ce pas ? Ce genre de rencontres demeure toujours

Sidhoum risque de rater le stage de Tunisie

En trouvant un accord avec la direction pour signer son contrat dans l’après-midi d’avant-hier, le défenseur axial Anouar Boudjakdji n’a pas tardé à reprendre les entraînements par la suie durant le biquotidien prévu par le staff technique. Un retour qui a fait vraiment plaisir aux fervents et aussi à ses camarades vu sa rentabilité sur le terrain malgré son âge, même si la direction tlemcénienne songe à renforcer la ligue défensive par l’émigré Zouag de l’ASK. En plus du latéral droit Mebarki Sofiane en convalescence, Iliès Sidhoum qui souffre de la cheville depuis le match face à la JSS risque de rater le stage bloqué en Tunisie, vu qu’il a reçu un repos de trois semaines afin de se soigner correctement pour reprendre petit à petit le chemin des entraînements.

bénéfique pour le groupe. A ce niveau, il paraît nécessaire de mettre l’équipe dans d’excellentes dispositions même de permettre aux joueurs de se mettre au diapason de la Ligue 1. Nous ferons en sorte de créer un amalgame ancien et nouveau pour monter le onze le plus performant et le plus rentable. Le stage bloqué à l’hôtel Pomaria a pris fin, quels sont les premiers enseignements que vous avez tirés ? Je dois avouer d’abord que le groupe a répondu favorablement, puisque notre programme a été suivie à la lettre. Je tiens à préciser que la direction du club a mis tous les moyens matériels et humains à notre disposition pour la réussite totale de ce stage. Toutefois, je reconnais que beaucoup de travail reste à faire pour être prêt le jour “j”. Nous comptons peaufiner notre préparation en Tunisie où nous avons l’occasion de parfaire nos automatismes. Etes-vous satisfait du recrutement ? Oui, je peux dire que dans l’ensemble que je suis satisfait par l’opération recrutement qui a été menée par le club. Je crois aisément que le groupe recèle des valeurs individuelles sûres qui auront leur mot à dire avec le travail et l’abnégation, je pense que nous saurons relever le défi. Entretien réalisé par S. T. Smaïn

Départ aujourd’hui pour Hammam-Bourguiba (Tunisie)

C’est aujourd’hui après la rupture du jeûne que la délégation tlemcénienne composé de 33 membres dont 25 joueurs prendra le vol Air Algérie-OranAnnaba pour ensuite rallier la Tunisie. Le complexe Hammam-Bourguiba se situe à une vingtaine de kilomètre de la frontière algéro-tunisienne.

Les Cabistes à Hammam-Bourguiba

Miloud Talbi, chef de délégation : “Nous sommes dans les normes”

Comme la saison dernière, Miloud Talbi a été désigné chef de délégation pour le stage de Tunisie. Jouissant de la confiance de Nezzar et du conseil d’administration, Talbi se charge de tout à HammamBourguiba. C’est lui qui informe la presse du déroulement du stage et de la vie du groupe.

Comment avez-vous trouvé le lieu du stage ? Formidable, c’est un lieu que nous connaissons déjà, on y a passé le stage de la saison dernière, il y a toutes les commodités et les conditions pour bien se préparer. Est-ce que le groupe est au complet ? Avec l’arrivée de Heriat, il ne reste plus que Bensaci et l’attaquant togolais qui arriveront mercredi.

Bensaci et le Togolais attendus hier

Comment est le moral du groupe ? Les joueurs ont l’habitude des stages bloqués, le moral est bon, l’ambiance aussi, ils s’adonnent au travail et à la récupération, ils suivent la télévision avec les jeux Olympiques et leur passe-temps favori. Avez-vous conclu des matchs amicaux ? On jouera contre le MOC, le WAT, le MCEE et le CRB A.Fakroun, il me reste à conclure

Les deux joueurs seront les derniers à rejoindre le groupe en Tunisie, Bensaci qui enregistre déjà trois jours de retard par rapport à ses camarades est sûr d’être sanctionné financièrement, quant au joueur Togolais, il aura une dizaine de jours pour convaincre le staff technique s’il espère être retenu dans l’effectif.

L’infirmerie affiche complet

Le kiné et le soigneur du CAB ne chôment pas à Hammam-Bourguiba. L’infirmerie affiche complet pour un début de préparation, en plus de Bitam qui continue son travail spécifique de renforcement, il y a El Hadi Adel qui revient d’une opération du ménisque, Boulaïnceur qui souffre d’une entorse grave à la cheville et le dernier arrivé au stage, Heriat qui soigne toujours la plante de son pied, sans parler des petits bobos et douleurs d’adducteurs des Aïssani, Boudjelida et Saïdi. Du pain sur la planche pour le staff médical. W. Y.

CAB

14

un cinquième match avec un club tunisien, ce sera Beja ou Bizerte, j’attends leurs réponses. Avez-vous rencontré des problèmes en Tunisie ? Hormis la lenteur des procédures de passage aux frontières, tout se passe très bien. Pour le moment, nous n’avons aucun problème. Nous sommes dans de bonnes conditions de séjour et de travail. Entretien réalisé Par W. Y.

Ifferoudjène veut Hadjij

Dès l’annonce de la résiliation du contrat de Hadjij avec le MSPB, le vice-président du CAB a sauté sur l’occasion pour lui faire une offre : un contrat de trois ans avec un salaire de 30 millions/mois. Le joueur étudie sérieusement la proposition et rendra sa réponse incessamment.

Heriat a rejoint le groupe

Comme prévu, Heriat est arrivé mardi en fin de journée au lieu du stage à Hammam-Bourguiba où il a rejoint le groupe. Le joueur dit avoir récupéré de sa blessure et prêt à entamer de nouveau la préparation, il suivra un travail spécifique avec le préparateur physique et le kiné du club. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE E2

NAHD

Zerrouki s’est absenté hier

Le milieu de terrain du Nasria, Mourad Zerrouki, s’est absenté des entraînements de l’équipe avant-hier et ce après s’être aperçu qu’on avait mis un sabot à son véhicule. Le joueur s’est rendu donc au commissariat pour régler le problème et n’a pas pu donc prendre part à la séance d’entraînement.

Zemiti prend une décision sur les libérés aujourd’hui

Le coach, Farid Zemiti, va prendre une décision sur les joueurs à libérer aujourd’hui au plus tard et ce après le match amical face au Paradou AC. En effet, l’équipe s’entraîne avec un groupe de 32 joueurs ce qui est trop pour une équipe professionnelle, d’autant plus que la LFP a été stricte et ne veut que 25 joueurs. Le coach devra donc libérer 8 à 9 éléments et touchera même certaines nouvelles recrues.

Boughera serait la première victime

Par ailleurs, on croit savoir que l’attaquant de la JSM Tébessa, Mohamed Amine Boughera, est la première victime qui sera sacrifiée, étant donné qu’il n’a pas donné satisfaction lors du match amical face à la protection civile. Ce joueur risque donc d’être libéré alors qu’il vient juste d’être engagé et son contrat n’a pas encore été déposé à la LFP.

Le comité de sauvegarde du club se réunira demain

Le comité de sauvegarde qui a été créé pour étudier la situation du club devrait se réunir, demain, vendredi, pour trouver une solution pour le club.

C

onstitué par l’ancien coach du Nasria, Nour Benzekri, et qui renferme des anciens dirigeants du NAHD, à l’exemple d’Abdeslam Zemouri et de Mana et d’autres personnalités, ce comité recherche des solutions pour faire sortir le Nasria de la crise. On croit savoir que lors de la première réunion, les présents ont demandé l’ouverture du capital de la SSPA pour tenter d’apporter leur pierre à l’édifice, surtout que le club souffre financièrement et se trouve proche de l’asphyxie. Les membres de ce comité estiment que c’est là la seule solution pour faire sortir le Nasria de cette situation difficile. On croit savoir qu’ils comptent même prendre attache avec les dirigeants pour leur expliquer qu’ils ne sont pas contre ni contre quiconque mais qu’ils veulent juste aider l’équipe surtout que cette situation ne peut pas durer après ce qui s’est passé cette saison et cette honteuse décision prise par les dirigeants de libérer un grand nombre de joueurs pour récupérer leur

argent. C’est d’ailleurs pour cette raison que Benzekri a décidé de faire ce premier pas et de réunir la famille hussein-déene pour tenter de faire quelque chose de positif pour le club. Cette deuxième réunion s’annonce décisive si l’on croit certaines sources, surtout que les membres de ce comité comptent saisir les autorités s’ils n’arrivent pas à faire bouger les choses et à arracher la décision d’ouvrir le capital.

Boulhabib devrait trancher samedi

Le frère du président du CSC, Alilou Boulhabib, est en passe de prendre une décision pour reprendre le club. Ainsi, tout dépendra des dernières discussions qu’il aura avec les dirigeants du Nasria.

En amical : RCA 3 SELECTION POLICE 2

L’

aire de jeu un peu éxigüe, ne peut contenir onze joueurs de chaque camp, a donc obligé les entraîneurs de réduire le nombre à dix pour chaque formation. Les camarades de Cherfaoui n’ont pas eu la partie facile comme ils l’avaient pensé au début qu’ils ne feront qu’une simple bouffée de leurs adversaires. Ces derniers ont donné le meilleur d’eux- mêmes pour réaliser le meilleur résultat possible devant le

pensionnaire de la ligue 2» Nos adversaires n’hésitaient pas d’utiliser dès fois l’anti-jeu, on dirait que c’était pour eux une rencontre officielle, alors que ce n’était qu’une joute amicale tout simplement. Malgré tous les moyens qu’ils ont utilisés on est parvenus à nous imposer. Une victoire difficile, mais nous motive pour la suite des autres confrontations… » Estime Nezouani. Le staff technique d’Ezzerga a aligné une équipe par mitemps. La première : Ferchichi, Meddour, Haouti, Noubli, Belaid, Nézouani, Sadaoui, Boulanouar, Rait, Amiri Deuxième équipe : Dali, Hamici, Boutnef, Charfaoui, Smail, Harrouche, Bouderbala, Korchi, Hamouténe.

Aujourd’hui. USMA- RCA

réplique en amical à une grosse pointure de la ligue I l’USM Alger. La rencontre se déroulera au stade Bologhine après les prières Taraouih ce sera un véritable test pour le nouveau promu dans l’antichambre de l’élite. L’entraîneur Boudjaarane fera tourner tout son effectif. A travers cette confrontation il connaitra mieux les capacités de jeu de chaque élément. Comme à leurs habitudes ils l’ont démontré lors de la précédente joute face au CRB. Les supporters d’Ezzerga vont se déplacer encore une fois en force au stade pour encourager leur équipe. Ce sera aussi pour eux une occasion de découvrir les nouvelles recrues et voir si elles seront en mesure de gagner leur place de titulaire dans l’échiquier des Bleu et Blanc pour le compte de la saison prochaine. Oukili Ali

Chellali signe pour deux saisons

Après avoir recruté le défenseur de l’E. S. Ghozlane Haouti dont les prestations de la saison écoulée en division nationale amateur ont été remarquables. Les dirigeants ont réussi à le convaincre pour rejoindre le RCA.

I

ls viennent de s’attacher cette fois des services du gardien de but Adel Chellali pour la même durée de contrat que son coéquipier. Ce dernier estime que la situation à

Les Arbéens donneront aujourd’hui la

laquelle est confrontée actuellement l’ESG ne lui permet pas de continuer son aventure. Il a préféré tenter sa chance ailleurs c'est-à-dire dans un club où tous les moyens seront mis à la disposition des joueurs pour se concentrer uniquement sur son travail. « A Ce jour rien n’est clair dans la maison de l’ESG, absence des dirigeants, les joueurs ne savent plus à quel saint se vouer poussant plusieurs à plier bagage et de partir jouer ailleurs. » dira t-il. Pour savoir comment il a atterri au RCA» Cela fait plus d’un mois que les responsables de cette formation m’ont contacté mais on n’a pas trouvé

Selon des sources proches de ce dernier, il devrait prendre une décision définitive et donc trancher samedi prochain.

Sellimi a débuté les entraînements

L’ancien défenseur du MCO et nouvelle recrue du Nasria, Amar Sellimi, a débuté officiellement les entraînements avec le groupe avant-hier soir au stade Zioui d’Hussein-Dey. Le joueur s’était déplacé la veille par route de son domicile sis à Béchar. A noter que l’entraîneur, Zemiti était quelque peu irrité du fait que ce dernier s’était absenté des entraînements malgré le fait qu’il avait déjà signé avec le club. R. M.

MOUFFOK : «Le Chabab est ma priorité»

CRT

RCA

Bon test pour les Arbéens

Les poulains de Boudjaarane ont donné avant-hier la réplique en match amical à la sélection de la police qui s’est déroulée après la rupture du jeûne au niveau du CATI à Hydra.

15

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

un terrain d’entente dans un premier temps. Ils m’ont relancé une seconde fois on s’est mis en commun accord sur certains points. J’ai donc opté pour deux saisons avec cette formation de la Mitidja espérant lui apporter ma modeste contribution.» Estime – t-il. Chellali a commencé à s’entraîner et n’a pas trouvé d’inconvénients pour intégrer facilement le groupe, il connait la plupart des joueurs tels que : Ferchichi, Harrouche, Noubli ….avec lesquels il a évolué par le passé au Paradou. Oukili Ali

Visiblement déçu par la situation alarmante que vit aujourd’hui le CRT, l’attaquant Mouffok des «rouge et blanc» ne cache pas son inquiétude quant à l’avenir de son club de toujours. Il souhaite, dit-il, «la mobilisation de tous pour tenter de sauver ce qui peut l’être».Le jeune attaquant témouchentois suit avec amertume les événements qui secouent la maison du Chabab. Il souhaite un dénouement imminent de la crise qui, selon lui, n’a que trop duré. Écoutons- le dans ce bref entretien:

Comment Mouffok passe-t-il ses vacances? Comme tout joueur, je profite le maximum de cette période de repos. Après une saison de dur labeur, l’heure est maintenant à la décompression. Il m’arrive de rencontrer de temps à autre mes coéquipiers. Nous prenons un plaisir d’évoquer quelques bons souvenirs et de discuter sur l’avenir du CRT». Justement, pour ce qui est de votre équipe, tout porte à croire que rien ne prête à l’optimisme, du moins pour l’instant. Qu’avez-vous à dire ? «Comme tous ceux qui portent le CRT dans le coeur, je regrette amèrement ce qui se passe dans la maison du Chabab. J’ai un petit pincement au coeur de voir une équipe de la trempe du CRT en proie à une crise qui risque de compromettre jusqu’à son avenir». Comptez-vous continuer l’aventure avec votre club formateur? Franchement, ma priorité va au CRT. Ce club m’a permis de m’affirmer et il est de mon devoir aujourd’hui de défendre ses couleurs. Néanmoins, beaucoup de choses restent à revoir au Chabab. Pour ma part, je souhaite vivement le redressement de la situation, car le Chabab, au regard de son standing, mérite bel et bien un meilleur sort». Avez-vous eu des contacts pour changer d’air ? Oui, j’ai reçu plusieurs propositions émanant de certains clubs qui ont émis le voeu de m’enrôler. Au risque de me répéter, je préfère rempiler à la seule condition de me garantir un cadre de travail plutôt favorable. Sinon, je quitterai le club». BENBACHIR Med

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

USMB

La réunion de la dernière chance

L’USMB vit une situation délicate jamais connue par le passé, au moment où tous les clubs de la ligue I et II sont en pleine préparation d’intersaison, les supporters blidéens n’ont pas encore vu les portes du stade s’ouvrir et l’USMB est à deux doigts de la faillite. L’intervention du Wali est tombée au bon moment, ce qui a poussé le groupe des industriels de se réunir aujourd’hui pour permettre à Zaïm de reprendre les commandes du club avec une manne financière conséquente pour faire face aux exigences des préparatifs de la nouvelle saison. C’est l’objet de la rencontre initiée par le Wali et qui regroupe les opérateurs économiques de la région pour trouver une une issue de sortie à ce malaise qui ronge le club.

Zaïm rassuré par le Wali

MSPB

Après avoir pris la décision de se retirer des commandes du club, Zaïm Mohamed n’a pas trouvé de successeur, malgré les efforts consentis par Matseki et ses proches, cette situation n’a pas vu le bout du tunnel et le club a touché le fond. Le président sortant, Zaïm Mohamed a reçu toutes les assurances de la part du Wali quant au soutien des autorités locales et des personnes amoureuses des Vert et Blanc à apporter de l’aide à l’USMB pour démarrer la préparation de la nouvelle saison, le plus vite possible.T. A.

LIGUE E2

DJERROUDI A CHOISI LA PISTE TLEMCENIENNE Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Après avoir eu des contacts avec les clubs de la ligue I, en l’occurrence le CSC et le MCEE qui étaient sur ses traces pour l’enrôler, le latéral gauche, Djerroudi Younes vient d’opter pour le WAT et cela grâce à la CRL/ FAF qui l’a rétabli dans ses droits suite au litige avec l’USMB concernant ses salaires impayés depuis plusieurs mois .

On a appris que la CRL/FAF vous a rétabli dans vos droits... Effectivement, les instances de la FAF après étude de ma requête relative au non payement de mon dû m’ont rétabli dans mes droits. Libre de choisir un club de mon choix, sans passer à table pour négocier avec la direction blidéenne. Comment avez-vous atterri au WAT ? Précédemment, j’ai eu des touches du CSC et le MCEE, avant de saisir la CRL au sujet de mes arrièrés, une fois cette affaire tranchée en ma faveur, j’étais approché par les responsables du WAT tout en étudiant l’offre proposée par ce club, je n’ai pas

hésité à donner mon accord. On peut dire que vous êtes officiellement tlemcenien... Oui, après avoir trouvé un terrain d’entente avec les responsables du WAT, avant de reprendre les entraînements avec le groupe, j’ai paraphé un contrat pour une durée de 2 ans, j’essayerai de donner le meilleur de moi-même pour gagner la confiance du coach et leur montrer mes capacités et le choix a été bénéfique pour le club. Ne regrettez-vous pas votre départ de Blida ? Pour vous dire la vérité, j’ai quitter l’USMB dans l’amertume, j’ai connu dans ce club que de bons amis, joueurs et supporters. Compte tenu de la crise vécue par le club. J’étais lésé dans mes droits et étant chargé de famille, ce qui m’a poussé à changer d’air suite à la décision de la FAF qui m’a rétabli dans mes droits. Le dernier mot... Je sais une chose que les supporters blidéens ont mal digéré mon départ, j’étais forcé à partir pour les raisons visées plus haut. Je souhaite une solution rapide à la situation qui secoue le club. l’USMB est un grand club qui ne mérite pas d’être abandonné par ses enfants, j’éspère que les supporters retrouveront la joie et le sourire le plus vite possible et personnellement faire un bon passage et honorer mes engagements avec mon nouveau club, le WATlemcen. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

5 joueurs libérés par la CRL

Bellil manager général

La nouvelle équipe dirigeante a désigné Samir Bellil, ancien joueur des années 80, comme Manager général du club. Ce dernier n’a pas attendu la réception officielle des pouvoirs de la SSPA pour entamer son travail, il a déjà négocié avec les anciens joueurs que la nouvelle équipe dirigeante a décidé de garder, pour le moment l’homme fort du MSPB.

Zemmouri entraîneur …

La première décision du manager général est la désignation de Zemmouri comme entraîneur de l’équipe seniors, c’est un retour du coach qui a drivé l’équipe au début de la saison dernière, avant de démissionner deux mois après.

… L’italien Marco le secondera

Pour seconder Zemmouri, ce dernier a proposé le préparateur physique, Marco pour qui une invitation lui a été adressée pour entamer la préparation de l’équipe, il est attendu pour la fin de cette semaine.

L

C’est officiel, la CRL/FAF a rendu son verdict dans les cinq dossiers litigeux des joueurs Allili, Ouanas, Benzaïd, Rebgui et Yagoub.

es joueurs concernés ont obtenu leur libération du club. La CRL/FAF a sommé aussi le club de verser à ces joueurs leurs salaires impayés, à défaut le club sera frappé encore une fois d’une interdiction de recrutement au mercato d’hiver. Avec la libération de ces cinq joueurs, le Mouloudia enregistre ainsi une véritable saignée notamment, après les

résiliations des contrats décidés par l’administration pour six autres éléments, ce qui porte à treize (13) le nombre de joueurs qui ont quitté le MSPB cet été. On se demande ce que fera l’administration pour remplacer ce déficit surtout lorsqu’on sait que le club est interdit pour effectuer le recrutement. En attendant que la nouvelle équipe dirigeante procéde à la passation des consignes et des pouvoirs pour la prise en charge de la SSPA, la saignée continue sans que personne ne se soucie de la gravité de la situation. Le MSPB risque de se retrouver dans une position de potentiel relégable et perdra ainsi son statut de club professionnel. W. Y.

Hier début des entraînements

Nous avons appris que le début de la préparation était programmée pour hier soir, à 22h30 au stade Chaoui. La nouvelle équipe dirigeante a convoqué quelques anciens joueurs et douze jeunes promus des U 21.

La libération de Bouraoui déçoit les fans

A l’annonce de la libération de Bouraoui, plusieurs supporters ont manifesté leur mécontentement à l’égard de cette décision. Ils ont accusé les décideurs de planifier la relégation de l’équipe. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ASMO

LIGUE E2

17

LE STAGE DÉMARRE BIEN Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Mardi, la troupe asémiste, dirigée par Si Tahar Cherif El Ouazzani, a pris le chemin de l’hôtel Beau-Rivage de Bousfer, dans la corniche oranaise, où elle séjournera une dizaine de jours.

C

e premier stage de la saison permettra au coach, qui est secondé par Bouha Cheikh et son ami Fayçal Meguenni, de commencer un travail en biquotidien et d’augmenter la cadence, surtout sur le plan physique, afin de colmater les manques dans ce domaine, vu que les coéquipiers de Moudjer sont restés plus de deux mois et demi en vacances. La première séance se déroulera à 17h, alors que la seconde était prévue à 23h, afin de permettre aux joueurs de suivre la prière des Tarawihs. Par ailleurs, Si Tahar a demandé la conclusion d’au moins trois matchs amicaux qui se dérouleront à l’ISTS d’Aïn-Turck, lieu de préparation de l’équipe.

Un entraînement sévère

Malgré la chaleur et le jeune, Si Tahar n’y va pas par quatre chemins. Connu pour sa discipline et son sens du travail physique à outrance, il n’a pas ménagé les coéquipiers de Sirat et à même averti certains d’entre eux qui rechignaient à la besogne. En homme averti, Cherif El Ouazzani sait pertinemment qu’une équipe au top physique a plus de facilités d’atteindre son but. «C’est un travail routinier de début de saison, même si nous sommes en plein mois de jeûne» estime le coach, alors que certains joueurs auraient aimé moins de charge physique en cette période. Si Tahar a averti ses joueurs qu’il y aura des surprises à la fin du stage de Bousfer, bonnes pour certains et moins bonnes pour ceux qui ne travailleront pas d’arrache-pied pour améliorer leurs conditions.

Deuxième stage en Tunisie

Le problème du deuxième gardien, un vrai casse-tête

Le staff technique se trouve devant un vrai problème, avec l’absence d’une doublure à Moudjer. En effet, Karim Saoula étant parti en retraite, Mezair ayant signé au MCO, sans espoir de retour, malgré l’information qui avait circulé en début de semaine, le donnant de retour à l’ASMO, seul le gardien de but des U21 se trouve avec les seniors et ne semble pas faire l’unanimité. Certes, il y a bien eu des négociations avec l’ancien gardien du MCA, Azzedine, mais, selon une source interne au CSA, le joueur aurait demandé un salaire que ne peut lui donner le club.

Après avoir réussi à enrôler pas moins de douze joueurs, les dirigeants samistes viennent de finaliser avec un autre joueur, il s’agit du défenseur latéral gauche, le Blidéen Hamdi qui évoluait la saison dernière sous les couleurs du SDAF (Aïn Defla).

P

joueurs, venus d’horizons divers, pour démontrer leur savoir-faire et tenter une aventure avec le deuxième club de la ville. Mais, mal leur en pris, car aucun d’eux n’a été retenu. Selon certains observateurs présents au stade de Saint Eugène, «la donne était perdue d’avance car il n’y avait pas de commission à même de les juger et ceux chargés du recrutement avaient d’autres noms dans leurs têtes ».

Avant le départ pour le stage, le staff technique a supervisé une cinquantaine de

ar ailleurs et dans le même registre de l’effectif, le secrétaire général Zerouali Brahim que nous avons contacté hier nous a fait savoir que la direction “est sur le point de convaincre le reste des joueurs encore lié au SAM et qui n’ont pas encore rempilé à l’image de Ghariche Kada, Allali Slimane, Saïdi Mohamed, Fertoul Ghali, Bendiaf, Benayad Mourad, Tlemçani. Notons enfin que la direction a réussi à convaincre 3 joueurs de la saison dernière, il s’agit de Kechairi Ali, Mecherfi Belahouel et Touil Mohamed. Par ailleurs, un

Aït Tahar et Belbahri libérés, Si Tahar veut Benmeghit et Soltani

Le coach en chef vient de libérer deux joueurs recrutés la saison dernière, en l’occurrence les attaquants Aït Tahar et Belbahri. En contrepartie, il désire recruter Soltani et Benmeghit. Déjà à la tête de la barre technique du MCO, il y a deux ans, Si Tahar avait voulu recruter Benmeghit, ce joueur qu’il a eu sous sa coupe à l’OM Arzew. Quant à Soltani, qui a joué aussi à

50 testés, aucun retenu

Hamdi, dernière recrue

A l’instar du MCO, la wilaya prendra aussi en charge un stage de préparation en

SAM

Tunisie pour l’ASMO. Ce stage dont la date a été fixée au 21 août, soit deux jours après l’Aïd, se déroulera à Hammamet et durera une dizaine de jours. C’est une bonne initiative de la wilaya d’Oran qui n’a pas voulu faire de préférence entre les deux clubs phares de la ville.

après un repos de trois jours, tous les joueurs seront désormais présents à l’entraînement qui vont se dérouler au stade OualiMohamed un travail sérieux qui commencera à partir de samedi prochain où les joueurs seront soumis à deux séances d’entraînement sous la houlette de Ziani M’henni qui a pris la relève de l’entraîneur en chef Philippe Delpèche parti en France pour quelques jours. Selon une source généralement bien informée, le coach français serait à Mohammadia le 8 août prochain pour reprendre son travail. Aoun Laïd Boualem

l’OMA, il a rencontré Merouane Bagor et s’est mis d’accord avec lui pour un contrat de deux ans. Soltani devait prendre part au stage de Bousfer. Ainsi, il ne reste aux dirigeants asémistes que de trouver un gardien de but pour clore leur recrutement.

Arrivée de deux défenseurs de la JSK

Pour combler le vide dans la défense asémiste, provoqué par le départ de Mazari, et Chikhaoui , la direction de la SSPA vient de faire signer deux espoirs qui évoluaient la saison dernière au sein de l’équipe des U23 de la JSK. Il s’agit des jeunes Kernouf et Oumokhtar qui ont signé un contrat de trois saisons. Si Tahar aura toute la latitude pour les juger au cours du stage de Bousfer. On a laissé entendre que c’est le directeur adjoint de la SSPA, Larbi Oumamar qui a été à l’origine de cette arrivée. Ali Boutaleb

Abeka : “J’ai opté pour ce club afin de progresser”

Il a signé un contrat de deux années avec le SAM. Le défenseur axial Abeka Mohamed El-Hadi un joueur qui vient de la JS Araba a accepté de répondre à nos questions et de nous parler de plusieurs sujets. L’enfant de Constantine nous a avoué qu’il a choisi le SAM pour progresser.

que je compte mener jusqu’au bout pour honorer mon engagement.

Quelles sont vos premières impressions ? Je ne vous apprendrais rien en vous disant que je suis très content d’avoir officialiser avec le Sarii maintenant je pourrais me consacrer à mon travail avec le groupe, je suis très satisfait de l’accueil qui m’a été réservé que ce soit de la direction, du staff technique ainsi que des joueurs, la prise de contact s’est vite établie et je n’ai pas tardé à commencer une nouvelle mission au SAM, mission

Les supporters samistes attendent avec impatience de vous découvrir qu’avez-vous à leur dire ? Je sais très bien que le SAM possède un merveilleux public, je me contente de lui dire que je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de son attente. Je vais travailler dur pour apporter le plus attendu de moi par l’équipe. Entretien réalisé par A. L. Boualem

Vous avez effectué mardi soir votre première séance d’entraînement avec le SAM. Cela veut dire que vous êtes officiellement samiste, le confirmez-vous ? Oui, c’est exact, j’ai signé au SAM pour deux saisons.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Vous êtes appelé à travailler aux côtés de plusieurs joueurs répondant au même profil que le vôtre, ne craignez-vous pas la concurrence? Pas du tout, je ne suis pas le genre de joueur que la concurrence effraie et si je suis venu au SAM, c’est pour travailler davantage et trouver le milieu adéquat pour progresser. Au contraire, la concurrence n’a jamais été pour freiner le joueur ambitieux dans son élan. Elle sert de moyen pour aller de l’avant pour vous dire que tous les joueurs seront appelés à défendre le même objectif, à savoir l’intérêt de l’équipe.


18

KAYAS :

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

DIVISIONS INFÉRIEURES

RCK

«On doit remettre le club à sa véritable place»

Nabil Kayas, est un ancien joueur du Raed de Kouba, pendant la fin des années 80 et les années 90. Actuellement, il est l’entraîneur adjoint de Boumaraâf à la tête du RCK pour l’exercice 2012/2013. Le jeune technicien, revient avec nous sur son retour au bercail, ainsi il nous parle avec beaucoup de cœur sur ses objectifs en compagnie du staff technique koubéen, afin de remettre le Raed sur les rails. L’enfant de Kouba a évoqué les préparatifs de l’équipe, ainsi le programme tracé Appréciez

club sur les rails. Hamdoulah, les choses marchent dans le bon sens. Concernant mes diplômes, je possède un diplôme d’entraîneur 2ème degré, ainsi je suis en train de préparer le diplôme FAF 3 pour préparer le diplôme de CAF C Inch’Allah. Comment se déroule le travail avec le coach Boumaâraf ? Avant d’être l’entraîneur adjoint, j’étais son joueur, et je vais vous dire un truc, Boumaâraf c’était le premier coach qui m’a fait jouer en équipe séniors en 1987 avec la grande équipe composée de: Assad, KaciSaïd, Chaïb… Et aujourd’hui c’est avec lui que je vais travailler en tant qu’entraîneur adjoint pour me lancer dans le haut niveau avec un club d’envergure du RCK. Puisque par le passé j’ai entraîné l’ESK pendant deux saisons, où j’ai réalisé une accession, en plus j’ai obtenu la 6ème place en régionale une chose qui n’est pas facile, notamment que c’est la première fois que l’ESK a joué en régionale 2, ainsi la direction actuelle a constaté mes résultats durant mes deux ans de travail. Vous avez arrêté l’effectif de la saison 2012/2013 ? Non pas encore, nous on a ouvert la porte pour les jeunes espoirs venant d’autres

Comment s’est passé votre intégration au staff technique du RCK ? (Il sourit) mon intégration était facile, parce que je me suis revenu à ma maison, le RCK c’est chez moi, je ne suis pas en terre inconnue. J’étais contacté par le président Baha Samir, il m’a sollicité en me disant, que le club a besoin de tous ses enfants. Alors, j’ai accepté le challenge et je suis venu pour travailler, car notre objectif est de remettre le

Publicité

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Laghouat Direction du commerce de la wilaya de Laghouat Code fiscal : 000303019009457

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction du commerce de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres restreint publié au BOMOP et dans les quotidiens nationaux Al Ahrar du 26/05/2012 et Maracana du 27/05/2012 relatif à la réalisation d’un siège d’une inspection territoriale du commerce à Aflou que les résultats d’évaluation des offres ont abouti à l’attribution provisoire du marché comme suit : N° plis

Entreprise

Note technique

Délai

Montant de l’offre TTC

Observation

01

Guaradi Abdelkader

45

10 mois

15.757.209.00 DA

Moins disante

Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès du comité des marchés de la wilaya dans les 10 jours qui suivent la première parution du présent avis d’attribution provisoire dans la presse ou dans le BOMOP, si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire le recours est prorogée au jour ouvrable suivant. Les autres soumissionnaires désirant prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres peuvent se rapprocher de nos services au plus tard 03 jours à compter du premier jour de publication du présent avis. Maracana N° 1795 — Jeudi 2r Août 2012 - ANEP N° 931 612

clubs et de Kouba. Mais on n’a pas trouvé des joueurs valables qu’on peut compter sur eux, surtout dans cette division, à part deux ou trois joueurs qui ont commencé à confirmer leurs qualités. Mais, on attend toujours le renforcement de l’équipe par des joueurs expérimentés, car on a besoin de leur apport dans ce niveau. On ne peut pas jouer avec les jeunes seulement ce sera difficile, et en parallèle, on ne peut pas jouer avec les joueurs âgés seulement. Donc nous on veut faire un mélange de qualité pour trouver la meilleure formule possible. Quel est la nature des entraînements effectués jusqu'à maintenant ? Actuellement, on travaille des exercices d’endurance, on est à la deuxième étape. On n’a pas encore entamé le grand travail qui commencera après le mois sacré de Ramadhan. Où on va rentrer en stage de préparation ici à Alger, le groupe sera complet. Et Inchallah, on commencera le grand travail, le programme est déjà tracé, il contient grosso modo trois séances d’entraînement par jour, ainsi des matchs amicaux. Présentement, on se contente d’un travail léger, et soyez rassuré la méthode de Chikh Boumaâraf est professionnelle, il possède déjà un passé.

Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Ça va très bien, Il y a une bonne ambiance sein du groupe, on a intégré cinq éléments juniors dans l’effectif, à l’image de Adila, Sébati et les autres, car c’est l’avenir du RCK. A Kouba, notre principe était toujours de donner la chance aux jeunes formés au club, pour cela on veut les incorporer dans le bain avec des joueurs chevronnés comme Guessoum et Bentayeb qui sont en discussion avec la direction. Et cela pour le bien de l’équipe. Un dernier mot… Moi je suis optimiste, pour moi le RCK est toujours en nationale une, car, elle a une histoire, elle a ses hommes. Ce club se trouve dans cette division accidentellement, notamment que le problème n’est pas sportif, normalement le club se trouve en ligue I, puisque c’est vous rappeler de la qualité de l’effectif lors des deux dernières saisons, l’équipe pouvait jouer l’accession aisément. Malheureusement, il existait des gens, sans les citer qui ne voulaient pas le bien du Raed. En fin, que Dieu nous aide. Entretien réalisé par Tabtoukia. S.

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Tissemsilt Direction de l’administration locale Service des moyens

Avis d’infructuosité de l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 08/2012

La Direction de l’administration locale de la wilaya de Tissemsilt informe que l’avis d’appel d’offres national ouvert N° 08/2012 paru le 27/06/2012 dans le quotidien Maracana et paru le 27/06/2012 dans le quotidien El Ayam eljazaïria portant Acquisition des tapis pour les mosquées. A été déclaré infructueux pour le motif suivant : aucun pli n’a été déposé. Maracana N° 1795 — Jeudi 2 Août 2012 - ANEP N° 931 665

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


19 Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012 INTERN NATIONAL LE L'Argentine avec Messi Ibra a découvert contre l'Allemagne le Camp des Loges

L

e sélectionneur de l'Argentine, Alejandro Sabella, a convoqué ses joueurs cadres évoluant en Europe, dont Lionel Messi, pour affronter l'Allemagne en match amical à Francfort le 15 août.Pour cette rencontre amicale qui servira de test en vue des matches qualificatifs pour le Mondial-2014 au Brésil, Sabella a également prévu d'appeler dans les prochains jours des joueurs issus du championnat argentin. Après son match contre l'Allemagne, l'équipe d'Argentine affrontera en match qualificatif pour le Mondial-2014, le Paraguay et le Pérou les 7 et 11 septembre. LA SÉLECTION : Gardiens (3) : Sergio Romero (Sampdoria/ITA), Mariano

C3 : L'OM sans Diarra en Turquie

Après n'avoir repris l'entraînement que la semaine dernière avec l'Olympique de Marseille, Alou Diarra n'a pas été retenu par Elie Baup pour le déplacement des Phocéens à Eskisehirspor, jeudi, lors du 3e tour préliminaire de la Ligue Europa. Loïc Rémy (cuisse gauche), Souleymane Diawara (genou droit) et César Azpilicueta (aux JO) sont également absents. En revanche, Mathieu Valbuena, pourtant touché au tibia ce mardi matin, à l'entraînement, suite à un tacle d'André Ayew, fait bien partie du groupe.

AMICAL : Les Spurs matent les Red Bulls

Les tournées américaines sont décidément très à la mode. Après le PSG et Chelsea, et avant l'AC Milan ou le Real Madrid, Tottenham peaufine actuellement sa préparation au pays de l'oncle Sam. Et ça se passe plutôt bien puisque les Spurs ont pris le meilleur à New York, sur les Red Bulls (2-1), mardi soir à

la Red Bull Arena. Gareth Bale (59e), qui porte désormais un maillot floqué du numéro 9, et Gylfi Sigurdsson (64e), ont frappé pour les protégés d'André Villas-Boas. Kenny Cooper avait ouvert la marque pour l'équipe locale après sept minutes sur un penalty obtenu par Tim Cahill, transfuge d'Everton.

Benzema repositionné en meneur de jeu ?

Aligné à la pointe de l'attaque du Real Madrid la saison passée, Karim Benzema (24 ans, 34 matchs et 21 buts en Liga en 201112) pourrait bien voir son rôle évoluer au sein des Merengue. Selon Marca, José Mourinho songerait à repositionner le Français en N°10 derrière l'attaquant de pointe. Une perspective qui n'effraierait pas l'ancien Lyonnais qui avait récemment confié être à l'aise dans l'art de la dernière passe. Cette solution permettrait notamment à Gonzalo Higuain (24 ans, 35 matchs et 22 buts en Liga en 2011-12) d'endosser à nouveau le costume de titulaire, barré par Benzema la saison passée. Angel di María (24 ans, 32 matchs et 7 buts en Liga en 2011-12) à l'inverse en paierait les frais selon le media ibérique.

Andujar (Catane/ITA). Défenseurs (6) : Federico Fernandez, Hugo Campagnaro (Naples/ITA), Pablo Zabaleta (Manchester City/ENG), Fabricio Coloccini (Newcastle/ENG), Ezequiel Garay (Benfica, POR), Marcos Rojo (Sporting Lisbonne, POR) Mileux (3) : Javier Mascherano (FC Barcelone/ESP), Angel Di Maria (Real Madrid/ESP), Fernando Gago (Valence/ESP), José Sosa (Metallist/UKR), Pablo Guinazu (Internacional Porto Alegre/BRA) Attaquants (6) : Lionel Messi (FC Barcelone/ESP), Gonzalo Higuain (Real Madrid/ ESP), Ezequiel Lavezzi (Paris SG/FRA), Sergio Agüero (Manchester City/ENG), Eduardo Salvio (Benfica/POR).

Zlatan Ibrahimovic, la nouvelle star du PSG, a découvert ce mardi aprèsmidi le Camp des Loges, où il s'est entraîné, aux côté des deux internationaux italiens Thiago Motta et Salvatore Sirigu, qui effectuaient, eux, leur reprise. Après dix jours de stage en Autriche et dix autres passés aux EtatsUnis, les Parisiens ont retrouvé les terrains de leur centre d'entraînement pour une première séance de travail, à quatre jours d'un match amical de prestige face au Barça et à quelques jours de la première journée de Ligue 1 (le 11 août face à Lorient).

Actuel leader du groupe D et déjà qualifié pour les quarts de finale du tournoi olympique grâce à ses deux succès décrochés face à l'Egypte (3-2), et au Bélarus (31), le Brésil affronte la Nouvelle-Zélande (4e) ce mercredi (14h30). Et même si Mano Menezes devrait logiquement faire tourner son (riche) effectif, les Auriverde feraient bien de

profiter de cette rencontre pour se rassurer sur le plan défensif.

JO (H) : Le Brésil a une défense à régler L'Uruguay n'est pas au mieux

Avec trois réalisations concédées en deux rencontres, les partenaires de Thiago Silva n'ont en effet pas encore présenté les garanties suffisantes dans ce domaine pour un prétendant à la médaille d'or. L'autre match de la poule opposera l'Egypte (3e) au

Bélarus (2e). A noter que dans le groupe A, l'Uruguay (3e) de Suarez et Cavani tentera d'arracher sa qualification pour le tour suivant devant la Grande-Bretagne (19h45), en tête avec un point d'avance. En excellente posture, le Sénégal (2e) n'a quant à lui besoin que d'un nul contre les Emirats arabes unis (4es), dans le même temps, pour assurer sa place en quarts.

De Bruyne prêté au Werder

De retour à Chelsea après un prêt ces six derniers mois à Genk, Kevin De Bruyne va de nouveau être prêté. Au Werder Brême cette fois selon le quotidien allemand Weser-Kurier, repris par la presse anglaise et belge. Aucune option d'achat ne serait assortie pour le milieu belge âgé de 20 ans, acheté l'hiver dernier par Chelsea et encore sous contrat jusqu'en 2017.

Balzaretti a choisi la Roma

Naples le suivait de très près. Il intéressait également le PSG. Federico Balzaretti a finalement opté pour la Roma. Le latéral gauche de Palerme (31 ans) va s'engager pour trois ans avec le club romain où il touchera 1,5 millions d'euros par saison selon la presse italienne. Le club sicilien, qui n'a pas fait obstacle au transfert de l'international transalpin, recevra 4,5 ME plus des bonus, pour un cout total évalué à 5 ME.

Ribéry enfonce le Barça et le Real

De retour à l'entraînement au Bayern Munich, Franck Ribéry (29 ans, 32 matchs et 12 buts en Bundesliga en 2011-12) est prêt à relever de nouveaux challenges au sein de l'équipe bavaroise où le Français semble plus à l'aise que jamais. "Dans mon esprit, c'est très clair. Je me vois terminer ma carrière au Bayern. Je suis convaincu que je ne peux pas être plus heureux ailleurs", a assuré "Kaiser Franck" à Sport Bild. "Il y a eu un moment où j'aurais certainement voulu partir pour le Real Madrid ou Barcelone. Mais c'est terminé. Sportivement, le Bayern est sur la même ligne qu'eux. Et en tant que club, je pense que le Bayern est encore meilleur que Barcelone ou le Real. "Le Bayern s'était d'ailleurs offert le scalp madrilène en demifinale de la Ligue des Champions la saison passée avant d'échouer en finale contre Chelsea (1-1, 3 tab 4).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Arbeloa s'inscrit dans la durée

Le défenseur Alvaro Arbeloa (29 ans, 26 matchs en Liga en 20112012) a été récompensé par ses dirigeants du Real Madrid en prolongeant son contrat de deux années supplémentaires. L'international espagnol se retrouve désormais lié aux Merengue jusqu'en juin 2016 et ne cache pas sa satisfaction."Je suis très heureux. C'est un honneur de jouer pour ce club et pouvoir prolonger de deux années supplémentaires, jusqu'en 2016, est un grand motif de satisfaction. Je suis enchanté de la confiance affichée par le club", a expliqué le Madrilène sur le site officiel du club.


20

PUBLICITE

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Illizi La Direction de l’administration locale Siège wilaya NEF : 098433015003341

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 64/2012

Maracana N° 1795 — Jeudi 2 Août 2012 - ANEP N° 931 646

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Centre national de pharmacovigilance et de matériovigilance

AVIS DE RECRUTEMENT

Réf : N° :

/MSPRH/CNPM/2012

Postes demandés

Nombre

Mode de recrutement

Diplômes

Médecin généraliste

02

Concours sur titre

Diplôme de docteur en médecine ou d’un titre reconnu équivalent

Administrateur

01

Concours sur titre

- Licence en droit, licence en sciences économiques, licence en sciences des finances, licence en sciences politiques, licence en sciences en sociologie du (travail), licence en sciences commerciales, licence en sciences de gestion (filière finance) licence en sciences sociologie et communication, licence en sciences de gestion (gestion administrative), licence en sciences islamiques (chari’a et droit)

- Dossier de candidature à transmettre, dans un délai de 15 jours pour les médecins et administrateurs. Centre national de pharmacovigilance et de matériovigilance route du petit Staouali - Dely Ibrahim, Alger - Une demande de participation - 02 photos - Une pièce d’identité légalisée - Une copie du titre du diplôme, certificat conforme à l’original avec le Bulletin de sixième année pour les médecins - Attestation justifiant la situation vis-à-vis du service national - Les attestations de travail justifiant d’une expérience professionnelle - Casier judiciaire (bulletin n° 3) en cours de validité * Le candidat retenu doit compléter son dossier avec les documents suivants : - Certificat de nationalité - Fiche familiale - 02 certificats médicaux (phtisiologie - médecine générale) -04 photos

Maracana N° 1795 — Jeudi 2 Août 2012 - ANEP N°931 743

Le wali de la wilaya d’Illizi, la Direction de l’administration locale de la wilaya d’Illizi, lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : Réalisation d’un centre commercial à Djanet. Par conséquent, les entreprises qualifiées catégorie 03 ou plus (activité principale ou secondaire bâtiment actualisée) peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la Direction de l’administration locale de la wilaya d’Illizi contre paiement de 2000,00 DA représentant les frais de reproduction. Les soumissionnaires doivent adresser/ou déposer leurs offres à la Direction de l’administration locale de la wilaya d’Illizi le (21e jour) avant 12h à partir de la première parution de l’appel d’offres dans la presse nationale quotidienne ou le BOMOP. Dans deux enveloppes offre tech, offre fin, l’enveloppe extérieure strictement anonyme devra porter autre l’adresse ci-dessus les seules mentions suivantes : à la Direction de l’administration locale de la wilaya d’Illizi. Appel d’offres national restreint NR : 64/2012 Projet : réalisation d’un centre commercial à Djanet (A ne pas ouvrir) L’offre technique contient : - Cahier des charges offre technique signé et paraphé - Déclaration à souscrire + déclaration de probabilité signée et paraphée - Copie de la loi principale de l’entreprise + copie de modèle de déclaration de probité - Copie conforme du registre du commerce légalisée - Copie conforme du matricule fiscal - Copie conforme certificat de qualification et de classification légalisée catégorie (03) ou plus activité principale ou secondaire bâtiment actualisé

- Extrait de rôle de moins de trois mois apuré actualisé - Attestation de mise à jour CNAS actualisée - Attestation de mise à jour CASNOS actualisée - Attestation de mise à jour CACOBATPH actualisée - Casier judiciaire du gérant moins de trois mois (copie originale) - Références professionnelles et les attestations de bonne exécution pour les cinq dernières années - Liste du matériel avec justification des cartes grises, des PV d’inventaires - Etat des moyens humains avec justificatifs - Planning de réalisation - Bilans annuels des trois (03) dernières années 2009-2010-2011 (visés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes) - Attestation de dépôt légal des comptes de la société Offre financière contient : - Cahier des charges offre financière signé et paraphé - Lettre de soumission signée et paraphée Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant (111) jours à partir de la date de dépôt des offres. L’ouverture des deux offres (technique et financière) se fera le 21e jour de la première parution de l’appel d’offres dans la presse nationale ou le BOMOP à partir de 15h. Les soumissionnaires sont invités à assister à l’ouverture qui se déroulera au siège de la Direction de l’administration locale de la wilaya d’Illizi, à partir de 15h le jour de dépôt des offres. Au cas où il s’agirait d’une journée fériée, l’ouverture des plis s’effectuera le premier jour ouvrable qui suivra.

Maracana N° 1795 — Jeudi 2 Août 2012 - ANEP N° 931 730

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Transports Direction des transports de la wilaya de Laghouat NIF : 0 99003019000540

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément à l’article 12 du décret présidentiel n° 12-23 du 18/01/2012 modifiant et complétant l’article 114 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics. La Direction des transports de la wilaya de Laghouat informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint publié dans les quotidiens nationaux et relatif aux travaux de réalisation et équipement d’une gare routière de type «B» à Aflou que suite à l’ouverture, l’analyse et l’évaluation des offres, les soumissionnaires provisoirement retenus sont : Lot

Entreprise

NIF

Note technique

Montant TTC

Critère de sélection

Gros œuvres + clôture

Ayachi Abdelkader

197203190091921

50/60 (qualifié)

276.412.831,22

Moins disant

Assainissement exté- Aïouaz Yassine 197303010037054 rieur + AEP + réseau. A. incendie + aménagement extérieur

46,66/60 (qualifié)

14.636.930,19

Moins disant

/

Chauffage central + réseau gaz

Infructueux (1 seule offre qualifiée tech.)

/

/

/

Poste transfo + éclairage extérieur + alimentation des blocs

Infructueux (1 offre réceptionnée)

/

/

/

/

/

/

Routes

Infructueux (aucune offre réceptionnée)

/

/

Les soumissionnaires désirant prendre connaissance des résultats de l’évaluation peuvent se rapprocher des services de la Direction des transports de la wilaya de Laghouat dans les trois (03) jours qui suivent la publication de cet avis. La période de recours est de dix (10) jours à compter de la date de parution de cet avis. Si le 10e jour coïncide avec un jour de repos légal, les délais de recours sont prorogés au jour ouvrable suivant. Les recours se font auprès de la commission des marchés de wilaya.

Maracana N° 1795 — Jeudi 2 Août 2012 - ANEP N° 931 609

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

Ramadan karim *Une table bien garnie* Batbout (pain marocain cuit à la poêle)

Mini pizzas

Ingrédients: -250 g de farine de blé -100 g de farine blanche -1/4 de cuillère à café de sel -1 cuillère à soupe de levure boulanger -un grand verre d'eau tiède

Ps : j’ai utilisé au lieu du mélange des deux farines, 350 g de farine blanche

Ingrédients: -Viande de mouton -500 g de tomate bien mure -2 oignons -1 pomme de terre -1/2 carotte -1/2 courgette -1 petite botte de cèleri -1 petite botte de coriandre -Une tasse de pois chiche trempées dan l’eau la veille -1/2 c à s de sauce tomate -De l’huile -sel, poivre -2c à c de ras el hanout -1 petite poignet de vermicelle -pour le levain qui va lier votre soupe: -1 c à c de levure boulangère - 2 tasses de farine -1 c à c de semoule fine -de l’eau

Hrira

Préparation: - faire une fontaine dans la farine et ajouter le sel, la levure puis l'eau tiède petit à petit en mélangeant jusqu'à l'obtention d’une pâte lisse et homogène -fariner un plan de travail, diviser la pâte ne grosse boule et abaisser la finement (4 mm) -avec un emporte pièce découper des petits ronds de 5 cm de diamètre -déposer les batbouts sur un plateau couvert d’un tissu épais puis recouvrir d’un second et laisser lever -chauffer une poêle antiadhésive sur feu doux et commencer à cuire. Dés que les batbouts gonflent il faut les retourner

Ingrédients: -Pour la pâte c’est la même qua j’ai utilisé pour la pizza marguerita ou utilisez une pâte à pizza prête à l’emploie -250 g de viande hachée, -1 oignon râpé -Deux tomates râpées -Une gousse d’ail -1/2 poivron vert coupé en petits dés -1/2 poivron rouge coupé en petits dés -1 peu de persil -Sel, poivre, cumin, paprika -Un peu d’huile d’olive -1 c à s de beurre -1 c à s de concentré de tomate -100 g de fromage râpé -des olives noires Préparation: -Préparerez la pâte à pizza, comme indiqué ICI , ou prenez une pâte prête à l’emploie -Etalez la pâte à pizza, coupez des ronds ) la taille souhaitée -Placez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé

Préparation: -Quelques heure avant de commencer votre harira, préparez le levain mettre la levure , semoule , farine et eau , bien mélanger, couvrir avec un torchant,et laisser reposer -Dans une cocote mettre l’huile ,la viande , l’oignon, faire revenir un peu -Ajouter le reste des ingrédients et les épices -Couvrir d’eau , fermer la cocote et laisser cuire -Un fois votre soupe cuite , retirez la viande et mixez le reste à l’aide d’un mixeur plongeant -Prendre votre levain et bien le fouetter pour l’aérer -L’ajouter à votre soupe toute en mélangeant, il ne faux pas arrêter de remuer, cette étape est très importante -Rajouter la de vermicelle -Avant de servir vous pouvez ajouter de la coriandre ciselée et du carvi moulu

-Préchauffez le four à 200 °C et précuire les fonds des mini pizzas pendant 5 à 7 mn -Chauffez l’huile dans une poêle et mettre la tomate, les poivrons coupés en petits dés, -Le persil, l’ail, les épices, tomates concentré, 3 c à s d’huile -Laissez mijotez, retirez de la poêle et réservez -Dans la même poêle, faites revenir les oignons râpés avec le beurre -Ajoutez la viande hachée avec un peu de persil haché -Salez, poivrez, ajoutez une peu de cumin et de paprika et laissez cuire -Sur les fonds de pizza précuits, disposez une cuillère de la première préparation et une cuillère de la deuxième farce -Disposez un peu de fromage râpé dessus et une olive enfournez toujours dans un four préchauffé à 200°C -Pour 8 à 10 mn, retirez quand le fromage a bien fondu et dégustez.

Bavarois au chocolat blanc

poulet basquaise

-3 poivrons -5 tomates -3 gousses d’ail -4 c à s d’huile -1 pincée de piment en poudre -Sel

Ingrédients: -1 poulet complet de 1,200 kg coupé en morceaux, ou des cuisses de poulet poulet, poivrons, tomates, oignons, france, cuisine rapide couscous , cuisine saine -4 oignons

Préparation: -Pelez et hachez les oignons. -Ouvrez les poivrons en deux: retirez les pédoncules, les filaments et les graines; coupez-les en morceaux. -Ebouillantez les tomates, pelez-les et épépinez-les; coupez-les en dés. -Epluchez les gousses d’ail -Faites chauffer l’huile dans une cocote. Mettez-y à revenir les morceaux de poulet à feu vif en les retournant. -Ajoutez les oignons, les poivrons, les tomates, l’ail et le piment. -Salez, couvrez et laissez cuire à feu doux 50 mn. -Retirez le poulet et passer quelques minutes sous le grill (facultatif)

Ingrédients: -300 g de chocolat blanc -30 cl de crème fraiche très froide -2 feuilles de gélatine -100 g de spéculoos

Préparation: -Faire fondre 200 g de chocolat blanc au bain marie -A l’aide d’un pinceau, badigeonnez des moules à cup cakes ou muffins avec le chocolat blanc et mettre au réfrigérateur pour que ça prenne -Mettre la gélatine dans l’eau froide pour la ramollir -Faire chauffer 10 cl de crème fraiche dans une casserole à feu doux -Retirer et mettre 100g de chocolat dedans, bien mélanger -Essorer la gélatine et l’ajouter au mélange crème fraiche-chocolat blanc

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

-Laissez tiédir -Pendant ce temps monter la crème fraiche très froide en chantilly, il faut faire très attention qu’elle ne tourne pas -A l’aide d’une Maryse, ajouter le mélange crème fraiche-chocolat blanc et faire tourner pour l’intégrer à la chantilly délicatement -Emietter les spéculoos et ajouter 80 g au mélange -Mettre le crème du bavarois dans une poche à bouille à douille cannelé et large et remplir les fond de chocolat blanc déjà préparés -Remettre au frais jusqu’au moment du service -Au moment du service saupoudrer avec le spéculoos restant Remarques: si l’appareil n’a pas prix un peu avant de mettre dans les fond, laisser-le un peu au frais, ça facilitera le dressage dans les fonds


22

Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1089

Jeux-Détente SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°1088

LA BLAGUE

2 militaires parlent. Je me suis engagé dans l'armée pour faire la guerre et parce que je suis célibataire. ET moi parce que je suis marié et que je veut avoir la paix.

LA CITATION

1

A B C D

E

F

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

"Les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel." Mark Twain

MOTS CROISÉS N° 1089

G H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Qualité importante pour votre confort 2 - Géreras avec sagesse 3 - Guinguette - Dirigeant 4 - Désinence verbale Colla - Mot qui permet de rêver 5 - Dérapera - Choisi entre tous 6 - Administre - Faible Marque de fête sur l'agenda 7 - Mettre en boule Divisible par deux 8 - Mammifère nocturne arboricole - Il va lentement au Brésil 9 - Machine hydraulique Tente de guérir 10- Passerai au laminoir

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1088

A - Abritons B - Parasite du foyer C - Sa présence porte chance - Chapelain D - Bien dans le coup Bramerait E - Etre d'accord Parfaitement crédible F - Sympathiques G - S'inquiéta (se) - Réduit la voilure H - Installés à part - Jeune cadre mis en réserve I - Mortel - Implora J - Conviendra - Grande nation - Soldat de la précédente K - Bonnes poudres pour le cuir - Plat du midi L - Calculeriez la valeur

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Site web : www.maracanafoot.com Maracana Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr

maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012 10h00 : culinart (13) rediff 10h30 : seven seas (01) 10h50 : djoudi (14) 11h15 : djaweb bassite (13) rediff 11h25 : doumou'e el qalb (01) rediff 12h00 : journal en français+météo 12h20 : ahl el kahf (14) 13h30 : istanbul 14h10 : yaoumiyate zaza (09) 15h00 : loulou (10) 15h30 : culinart (14) 16h00 : el chabiha (14) 16h45 : résumé JO 2012 17h00 : journal en amazigh 17h30 : takdar tarbah (09) 18h00 : journal en français+météo 18h25 : le soleil de la vérité (14) 19h00 : journal en arabe 19h30 : le ramadhan et le rire (14) 19h35 : coran sous titré en français 20h00 : c c religieux 20h20 : dar da meziane (14) 20h45 : irban irban saison 2 (14) 20h50 : djaweb bassite (14) 21h00 : wahdek fel bled (13) 21h05 : khalti lalahoum (14) 21h30 : ami achour n°14 21h40 : boudhou (12) 22h00 : noudjoum khalida 23h35 : doumou'e el qalb (02) 00h00 : el dourousse el mouhamadia 00h05 : résumé JO 2012

05:10 : Charlie et Lola 05:25 : Ouf le prof 05:30 : TFou 07:25 : Météo 07:30 : Téléshopping 08:00 : TFou 08:55 : Météo 09:00 : Secret Story 09:55 : Au nom de la vérité 10:55 : Petits plats en équilibre été 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:45 : Petits plats en équilibre été 12:49 : Météo 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : La messagère 15:30 : Grey's Anatomy 17:10 : Secret Story 18:05 : Au pied du mur 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:35 : Petits plats en équilibre été 19:36 : Trafic info 19:38 : Météo 19:40 : Nos chers voisins 19:50 : Profilage 22:40 : New York, section criminelle

Un militant au grand coeur est retrouvé mort dans l'incendie d'un hôtel insalubre dédié au relogement des familles en difficulté. La nouvelle provoque immédiatement un tollé dans l'opinion publique. Que s'estil exactement passé ? S'agit-il réellement d'un accident, ou quelqu'un avait-il intérêt à faire disparaître le malheureux, que tout le monde décrit à l'envi comme «quelqu'un de bien» ? Rapidement, Matthieu peine à gérer les maladresses de Chloé : en effet, dans cette affaire, vie privée et vie publique se retrouvent inextricablement mêlées. Et la thèse de l'assassinat semble de plus en plus l'emporter sur celle de l'accident... 03:30 : Littoral 04:00 : Les matinales 04:20 : Questions pour un champion 05:00 : EuroNews 05:40 : Ludo 06:30 : Titeuf 07:30 : Scooby-Doo 07:50 : Shaun le champion 07:55 : Consomag 08:00 : Jeux olympiques Londres 2012 11:00 : 12/13 : Journal 11:50 : Météo 11:55 : Jeux olympiques Londres 2012 13:45 : Keno 13:50 : En course sur France 3 14:05 : Maigret 15:40 : Des chiffres et des lettres 16:20 : Un livre, un jour 16:25 : Slam 17:05 : Questions pour un champion 17:45 : Météo 17:55 : Petits joueurs 18:00 : 19/20 : Journal 18:55 : Jeux olympiques Londres 2012 19:35 : L'intrus 21:05 : Météo 21:10 : Soir 3 21:35 : Dangereusement vôtre

03:45 : Les Z'amours 04:10 : 24 heures d'info 04:20 : Météo 2 04:35 : Dans quelle éta-gère : 04:40 : La guerre des Stevens 05:00 : La guere des Stevens 05:25 : Point route 05:30 : Journal 05:35 : Télématin 07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 07:54 : Météo des plages 07:55 : Des jours et des vies 08:20 : Amour, gloire et beauté 08:45 : Lignes de vie 09:15 : Talons aiguilles et bottes de paille 09:45 : Motus 10:15 : Les Z'amours 10:45 : Météo 2 10:50 : Jeux olympiques Londres 2012 12:00 : Journal 12:40 : Météo 2 12:50 : Consomag 12:55 : Toute une histoire 13:35 : Côté Match 13:45 : Jeux olympiques Londres 2012 19:00 : Journal + Météo 2 19:35 : Jeux olympiques Londres 2012

Recalés au baccalauréat, Bébel, Julien et quelques autres sont placés dans une boîte à bachot, près du château de Versailles, dont la réputation n'est plus à faire avec ses 100% d'échec et le même taux de plaisanteries douteuses. L'établissement est dirigé par l'autoritaire Lucie Jumaucourt, que secondent son mari et sa fille. Les cancres, dont le plus farceur est incontestablement Bébel, se livrent à toutes sortes de facéties et de canulars. Lucie Jumaucourt emploie alors les grands moyens : les élèves rétifs passent dans une machine à «dresser» les fainéants. Une belle invention, qui donne à Bébel une idée de génie qui l'enverra directement devant le tribunal...

06:00 : Loulou de Montmartre 06:30 : Michel 06:50 : Diego et Ziggy 07:00 : Oggy et les cafards 07:25 : S.A.V. des émissions 07:30 : Derrière les murs 08:55 : Skins 09:40 : La mina de oro 09:50 : Le chat du rabbin 11:15 : Mon oncle Charlie 11:44 : La météo 11:45 : Le JT 11:55 : Zapping 12:05 : Les nouveaux explorateurs 13:00 : Le roman de ma femme 14:40 : Zapping 14:45 : Transformers 3 : la face cachée de la lune 17:15 : S.A.V. des émissions 17:20 : Les Simpson 17:44 : La météo 17:45 : Le JT 18:05 : Happy Hour 19:10 : Monsieur Herck Tévé 19:14 : La météo 19:15 : Bref 19:20 : L'été papillon 19:50 : Body of Proof 21:15 : United States of Tara 22:10 : Skins 22:55 : Concert privé Kasabian

Le saviez-vous ?

05:00 : M6 Music 06:30 : Météo

06:35 : Kyle XY 07:15 : Kyle XY 07:55 : Météo

08:00 : M6 boutique 09:05 : Météo

09:10 : Malcolm

10:50 : Modern Family 11:45 : Le 12.45

12:00 : Scènes de ménages 12:30 : 100 % montagne 12:35 : Météo

12:45 : Natalie Wood : le prix de la gloire

HOROSCOPE

La forme va vous sourire à nouveau. Il faut revoir les décisions que vous avez prises, un excès d'efforts pourrait nuire à votre santé. Tous les espoirs vous sont permis de garder cette grande forme. Agissez avec discernement dans le programme que vous allez vous fixer.

Il vous faut avoir la grande forme car les choses commençaient à vous taper sur les nerfs et vous avez une envie folle de tout résoudre maintenant. Prenez le temps de faire quelques mouvements de gymnastique avant d'entreprendre quoi que ce soit. Devant l'épreuve de force, ce n'est pas le moment de péter un plomb. Vous aurez de grandes satisfactions si vous avez la

Gardez confiance car vous aurez la chance que les choses s'arrangent d'elles-mêmes. Si un problème financier survient ou qu'une décision importante soit à prendre, il vous suffira d'être patient, d'avoir confiance et d'attendre que la meilleure solution s'offre à vous.

Si vos projets financiers rencontraient un obstacle particulier, vous seriez sans doute vraiment dégoûté. Armez-vous de patience, ne baissez surtout pas les bras et battez-vous. Vous pouvez sans doute vous attendre à ce que les choses avancent très vite maintenant.

Vous pensez, sans doute avec raison, que quelqu'un d'important possède sur vous une trop grande influence. Vos sentiments ne sont pas très différents des siens. Pourtant vous allez faire volte-face pour résister à cette intrusion dans votre vie. Vous vous en tirez bien.

Malgré certaines difficultés passagères, le beau fixe revient au grand galop dans votre vie. Cela aura beaucoup d'importance pour les grandes décisions que vous aurez à prendre. Vous y gagnez en efficacité. Votre forme sera à son maximum, l'ambiance du jour est bonne.

C'est la grande forme qui vous attend si vous faites ce qu'il faut. Gymnastique du matin… votre énergie atteint sa plénitude et vous avez envie de relever un nouveau défi. Appelez un ami et demandez-lui de vous mettre sur le coup d'une nouvelle rencontre.

Votre forme aurait tendance à très nettement s'améliorer si vous preniez plus sérieusement soin de vous. Une note de nombrilisme vous serait recommandée en particulier en début de journée. Savoir vous occuper un peu plus de vousmême devient une véritable pri-

J EUDI

16:10 : Le bus

17:45 : L'été de «100% Mag»

Des intuitions curieuses et des réactions contradictoires risquent de vous émouvoir quelque peu. Mais c'est la forme et rien ne parvient à entamer votre bonne humeur. Vous gardez votre calme malgré une agressivité subite de quelqu'un qui n'a rien à voir avec vous.

Une décision importante pourrait se prendre sans vous. Elle vous semble prise un peu trop à la hâte. Une personne vous aide à trouver des solutions pour calmer le jeu. N'hésitez pas à formuler très haut les commentaires nécessaires dans de telles circonstances. Prenez le temps pour faire quelques mouvements de gymnastique matinale. Il est sain de se sentir bien dans son corps et dans son esprit. Bougez, ne restez pas immobile. Ouvrez la fenêtre toute grande, respirez à fond et aérez-vous. Ce sera la grande forme.

Ne laissez pas vos affaires professionnelles ou financières prendre le pas sur vos désirs personnels. C'est le moment de réorganiser vos priorités. N'hésitez pas à donner toute votre énergie à vos affaires personnelles. De belles satisfactions pourraient en découler.

HORAIRES DES PRIÈRES

Plutôt ensoleillé Max. 37°C Min. 26°C

18:40 : Météo

18:45 : Le 19.45

19:05 : En famille

19:50 : Les sous-doués

21:25 : Les sous-doués en vacances

Comment prolonger la date de validité d’un aliment ? Les secrets de la congélation

Si vous avez un aliment qui atteint sa date limite de consommation, il est possible de le placer au congélateur pour prolonger sa validité. La congélation aide à conserver plusieurs types d’aliments pour plusieurs mois, elle provoque la mise en veille des bactéries mais ne les tue pas. La décongélation provoque une prolifération des bactéries plus rapide qu’à l’état naturel. C’est la raison pour laquelle on conseille de ne pas recongeler un aliment qui a déjà été décongelé, et de le consommer rapidement. Quelques aliments congelés perdent leurs saveurs et leurs gouts suite à une longue congélation comme les produits laitiers (fromages, yaourts…). D’autre part, il faut éviter de décongeler les aliments en température ambiante. Il est conseillé de les placer au réfrigérateur pour une décongélation idéale avant la cuisson.

23

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

IFTAR IMSAK

El Fedjr 04:06 Dohr 12:55 El Assar 16:43 El Maghreb 19:59 El Icha’a 21:30

19:59 04:05


BALLE AU CENTRE

La retraite à 30 ans

Par Ali Bouacida

Les joueurs ayant atteint la trentaine et qui se voient exclus de la compétition pour limite d’âge se voient contraints de recourir à une action pacifique, le sit-in en l’occurrence, pour faire valoir le droit de pratiquer jusqu’à un âge avancé. Ce que ces (encore) jeunes footballeurs ne comprennent pas, c’est cette limite appliquée uniquement aux amateurs, alors que les professionnels peuvent pratiquer jusqu’à un âge avancé. Pourquoi cette mesure oblige-t-elle les amateurs à raccrocher à un âge où l’on est en pleine forme? Pourtant, les exemples de footballeurs quadragénaires qui ont marqué leur temps ne manquent pas : on se souvient tous du Camerounais Roger Milla labourant les défenses et marquer de splendides buts à… 42 ans ! On se rappelle aussi du légendaire gardien italien, Dino Zoff, qui garda intacts tous ses reflexes, la quarantaine largement entamée. On pourra toujours nous rétorquer que ce sont des pros, astreints à des entraînements et des régimes plus contraignants que ceux des amateurs. Cela signifie-t-il que si les amateurs s’entraînent intensément eux aussi, ils peuvent aisément pratiquer audelà de 30 ans ? De plus, aucun expert médical n’est venu corroborer cette limite imposée. Alors, pourquoi mettre à la retraite des sportifs qui peuvent encore donner quelque chose à leurs clubs respectifs ? A l’évidence, l’instance qui a «pondu» un tel oukase s’est manifestement trompée d’échec et c’est ailleurs qu’il faut légiférer pour tenter de sauver une discipline gangrenée par l’argent. Des «pros» qui ont donc le droit absolu de pratiquer jusqu’après 30 ans sont sollicités par les grands clubs qui leur proposent des salaires dépassant l’entendement, et ces joueurs très cotés font durer le suspense et attendent le plus offrant en jurant la main sur le cœur qu’ils ont opté pour tel club ou tel autre pour des raisons techniques ou même affectives! A près de 400 millions mensuels, on est fin prêt à nouer de longues relations affectueuses avec n’importe quel club. Quand on signe pour d’aussi faramineux contrats, il faut avoir la pudeur de se taire au pays du smic à moins de 2 millions de centimes! C’est un journal électronique (DNA) qui rapporte les propos d’un joueur qui a déclaré «qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie. D’ailleurs, il ne fait pas le bonheur…» A 340 millions par mois, s’il ne fait pas le bonheur, qu’est-ce qu’il fait alors ? Même si ce joueur prend sa retraite à 30 ans, il a déjà assuré son avenir et celui de ses petits-enfants. A. B.

24

MUSTAPHA KOUICI : «Les Verts doivent faire attention aux Libyens» Maracana N°1795 — Jeudi 2 Août 2012

L’ex-latéral international algérien, le feu follet du CR Belouizdad, devenu entraîneur puis consultant, notamment à la Radio nationale, Mustapha Kouici, répond aux questions de Maracana, à travers lesquelles il parle de l’expédition nigériane de l’ASO Chlef, de l’EN algérienne et de la double confrontation avec la Libye, ainsi que du professionnalisme en Algérie.

L’ASO Chlef est au Nigeria pour rencontrer, le 5 août prochain, le club local de Sunshine Stars pour le compte de la 3e journée de la phase des poules de la Ligue des champions ; comment voyez-vous de match ? Ce match constitue, en réalité, le match de la dernière chance pour les joueurs de Chlef, dans la mesure où ils ont déjà enregistré deux défaites dans ce groupe face aux deux clubs tunisiens, l’ES Sahel et l’ES Tunis. Les gars de Chlef sont donc obligés de revenir avec un résultat positif, et là je veux simplement dire une victoire. Sinon, ce serait très très mal parti pour eux et ça serait l’élimination.

Pensez-vous que la mission de l’équipe drivée par Belhout est abordable ? Ça sera très difficile, dans le mesure où il y a le voyage, l’environnement et surtout le mois de Ramadhan. Mais, cela ne veut en aucun cas dire que les joueurs de l’ASO sont battus d’avance. J’espère qu’ils vont nous présenter ce jeu qu’on leur connaît le mieux. Avec l’expérience des matchs joués, je crois qu’ils peuvent tout de même prétendre à un bon résultat. D’ailleurs, Sunshine, qui reste sur un nul décroché à Sousse face à l'ESS (0-0), a été déjà défait à domicile par l'EST (0-2), lors de la première journée de cette phase des poules. Donc, cela pourrait aussi être le cas face à l’ASO, pourquoi pas. Ça sera peut-être difficile sur le plan physique, n’est-ce pas ? Ça c’est sûr. Car, dans ce genre de compétition avec les Africains, il faudra vraiment être au top sur le plan physique. Sur le plan tactique et technique, les joueurs de Chlef sont bien aguerris. Et s’ils seront bien préparés sur le plan physique, alors là ils pourront prétendre à un résultat positif en terre nigériane. Et je crois que ce match va se joueur justement sur ce volet physique.

Que vous inspire la double confrontation Algérie-Libye, pour le compte du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 ? Je pense que les deux équipes se connaissent bien. Chacun à une idée sur l’évolution de l’autre. Et comme c’est un derby maghrébin, il va sans dire qu’il a ses propres spécificités. Mais, je dirais tout de même qu’il faudrait respecter cette équipe libyenne. Malgré le fait qu’ils doivent jouer ce match hors de leur pays, on parle d’ailleurs du Maroc, les joueurs libyens n’ont vraiment aucune pression en jouant à l’extérieur de leur pays. Ils ont pris l’habitude d’ailleurs avec de bons résultats, dont le dernier contre le Cameroun en Tunisie. Ce premier match est d’importance, car c’est la rencontre qui

devrait faire la différence. Jouer au Maroc, est-ce un avantage ou un inconvénient pour les Verts ? J’estime que cela ne rime à rien. Cela n’a vraiment pas d’importance. Voyez, par exemple, le dernier match des Verts face au Mali en terrain neutre, au Burkina Faso. Cela n’a pas empêché les Verts de concéder une défaite. La délocalisation de ce match n’a vraiment aucune importance à mes yeux. C’est justement cela le football moderne. Qu’importe où on doit jouer, l’essentiel c’est de dois croire en ses capacités. Quelle idée vous faites-vous de cette sélection libyenne ? C’est une équipe qui a acquis sur le plan psychologique un capital expérience extraordinaire. Avec la situation que connaît leur pays, les joueurs veulent donc montrer au monde entier que la Libye va mieux. Avec un bon résultat, cela pourrait influer sur la réalité du pays. Les joueurs ont d’ailleurs l’habitude de jouer hors de leur pays, et donc ils n’ont plus aucune pression. Ils ont même pu créer une homogénéité extraordinaire en jouant collectif à l’extérieur de leur pays. Ce qui fait un peu leur force. Ils sont donc hyper motivés et il faudra donc vraiment faire attention en jouant contre eux.

Vous êtes apparemment pessimiste par rapport aux Verts ? Non, ce n’est pas le cas. Je veux juste dire qu’il ne faut pas sous-estimer une telle équipe. Il faut faire très attention et surtout être très concentré durant la partie. C’est d’une importance capitale. Le match peut se jouer sur un détail. J’estime, toutefois, que sur ce plan-là, c’est du 50/50.

On remarque dans notre championnat que ce sont les mêmes «vedettes» qui reviennent au mercato et peu de jeunes joueurs émergent, que dites-vous sur cet état de fait ? Je pense qu’il y a deux raisons pour expliquer ce phénomène : la première est la formation dans les clubs qui est tout juste moyenne. Sans moyens adéquats, les clubs ne travaillent pas assez le volet formation des jeunes pour arriver à avoir des joueurs prêts en seniors. La seconde raison est du fait des décisions des responsables des clubs qui ne font qu’à leur tête en ramenant des joueurs cotés. Sans formation, le jeu ne serait pas agréable, car il y a manque de dynamisme et de cohésion et l’équipe perd son véritable jeu. Ce qui n’est pas le cas pour une équipe qui possède un fond de jeu dès le jeune âge du joueur qui est bien suivi dans le processus de formation. Il est vrai que les responsables des clubs font ce choix par la pression exercée par la rue. Mais, ce n’est pas là la bonne gestion. Ainsi, tous les responsables doivent s’y mettre pour remédier à ce phénomène qui prend largement de l’ampleur et qui nuit justement au développement de notre football. Il faut revenir à la formation et son cursus. Et justement, que pensez-vous du processus du professionnalisme dans notre pays ? Le professionnalisme est une bonne chose. En Algérie, nous sommes juste au début du processus qui demande beaucoup de temps et de patience. On a commis des erreurs au début, et on en commettra d’autres certainement, mais c’est ainsi que l’on

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

acquiert le professionnalisme. Il ne suffit pas d’avoir de l’argent pour parler professionnalisme. Il faut d’abord une véritable culture. Car, sans culture, l’argent ne permettra nullement d’instaurer le véritable professionnalisme. En-dehors des moyens, il faut avoir cette culture du professionnalisme, et ce, aussi bien chez les dirigeants, les joueurs que les supporters eux-mêmes. Il faut savoir que ces derniers sont la locomotive de chaque club. Ils ont donc un rôle primordial à jouer, pour l’instauration du véritable professionnalisme à même de développer notre football et tout le processus qui va avec. Peut-on avoir vos impressions sur l’évolution de nos athlètes lors des JO qui se déroulent à Londres ? Tous les spécialistes s’accordent à dire qu’il est très difficile d’arracher des médailles aux JO. Ce qui est le cas pour les nôtres donc. Et là, je dois faire remarquer qu’il ne faut pas attendre juste le moment des compétitions pour débuter la préparation. Les Jeux olympiques ça se prépare bien à l’avance et pas les derniers mois qui précèdent les compétitions. Ça se prépare quatre ans à l’avance et non pas juste six mois avant. C’est le sempiternel problème chez nous cette historie de prise en charge de la préparation des athlètes pour les grandes compétitions. Il reste tout de même nos boxeurs sur lesquels tous nos espoirs sont fondés pour une ou deux médailles. Espérons donc qu’ils réussiront à offrir à l’Algérie une ou deux médailles dans ces joutes de Londres.

Quelle est donc votre conclusion ? Je souhaite simplement à tous les sportifs algériens un bon Ramadhan. Et pour les joueurs, dirigeants, supporters et tous les acteurs du sport et du football en particulier une très bonne continuation. Interview réalisée par Saïd Ben.


maracanafoot1799 date 02-08-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you