Page 1

«Je ferai tout pour être à la hauteur»

EN

www.maracanafoot.com

Belakhdar attendu aujourd’hui à Tizi

JSK

BENLAMRI :

APRÈS MEKKAOUI, HADIOUCHE, BOUAICHA, BENCHERIFA, MESSAADIA, MAROCI, BENLAMRI...

N° 1740 du Mercredi 30 Mai 2012

10 DA

Le compte à rebours a commencé A J-3 DU MATCH FACE AU RWANDA

Halilhodzic, un œil sur le Mali

C’est la grande pagaille...

17 joueurs libres !

USMH

Le Mouloudia en faillite

Allik :«Honte à vous Monsieur Haddad» Tedjar : «J’ai toujours porté Maïza : «Je serai à la l’USMA dans mon cœur» hauteur des espérances»

USMA

MCA

24 joueurs présents au biquotidien d’hier BOUDEBOUZ, BOUGHERRA ET MEHDI ABSENTS C’est oui pour Belkalem, c’est moins sûr pour Boudebouz

ZIANE-CHÉRIF «Je n'ai pas encore donné mon accord pour rester»

JSMB

POUR UNE NOUVELLE AVENTURE

Alain Michel rempile …

DJEBARAT : “J’espère être plus présent, la saison prochaine”


02

EQUIPE NATIONALE

Le compte à rebours a commencé Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Plus que trois jours et les camarades de Feghouli, aborderont les éliminatoires de la coupe du Monde face à un adversaire qu’ils connaissent fort bien en l’occurrence le Rwanda.

A

titre de rappel, les Verts avaient débuté les éliminatoires du Mondial-2010 contre le Rwanda et se sont qualifiés pour ce rendez-

L

vous planétaire. Mais rassurez vous, la sélection nationale n’a pas attendu le dernier moment pour entamer les choses sérieuses. Nos sélectionnés ont d’ores et déjà rallié le centre technique de Sidi Moussa pour préparer le match face aux Amavubi Stars, prévu ce samedi à Blida (20h30), pour le compte de la 1ère journée du deuxième et avant-dernier tour des qualifications au Mondial-2014. Après le large succès face au Niger même s’il ne s’agit là que d’un match amical, le stage se déroule dans une ambiance plus

SANS SOUS ESTIMER LE RWANDA…

Halilhodzic a un œil sur le Mali

a belle euphorie engendrée par la belle victoire des Verts en match amical face au Niger, plus que rassurante (3 à 0), fait que les poulains de Halilohdzic poursuivent leur préparation en prévision du match contre le Rwanda dans la sérénité. Il est vrai que nos capés avaient allié l’art et la manière en dépit des nombreuses absences et cela on ne cessera pas de le dire autant de fois que cela est nécessaire. A présent, tout le monde se braque sur la première confrontation qui attend les Verts ce samedi contre le Rwanda. Le staff technique a ménagé les joueurs qui ont pris part au match du Niger, alors que le reste de l’effectif a été soumis à des séances d’entraînement plutôt légères. Toutefois, au cours d’une séance (celle de lundi après- midi), celui que tout le monde attendait de voir à l’œuvre aux côtés de Feghouli, c’est à dire Boudebouz a joué de malchance et a dû écourter son travail en raison d’une blessure. Cet énième coup du sort, Halilhodzic l’a accepté avec beaucpup de philosophie tant l’infirmerie du club Algérie n’a jamais connu autant de pensionnaires que cette fois ci. Il reste cependant à penser que pour la participation

L’

détendue. Contrairement à ses anciens discours, l'exigeant sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, n'a pas caché sa «satisfaction» quant à la prestation de ses protégés, notamment les locaux, souvent critiqués. Ce discours devrait galvaniser tous les joueurs qui vont se serrer les coudes davantage afin de bien débuter le premier match de ces éliminatoires, avec comme objectif la qualification au Mondial brésilien de 2014. Le discours tenu désormais par le technicien bosniaque tend à motiver et booster encore plus

cette équipe qui a gagné en confiance, à l'image de Guedioura qui revient en force ou encore Djebbour qui a fini par retrouver son efficacité après un très long passage à vide qui a duré deux bonnes années en sélection. Le gardien de but, Mohamed Cédric et la défense ont également donné entière satisfaction, pour reprendre les dires du premier responsable technique. Craignant pour son groupe, le sélectionneur national, a changé de discours afin de pousser les joueurs à donner le meilleur d'eux-mêmes dès le match contre le Rwanda. La prestation des camarades de Feghouli contre le Niger et la sortie médiatique de Halilhodzic tendent à recréer l'osmose au sein de l'équipe nationale. Ainsi, à partir d'hier le groupe commence à se concentrer pleinement dans le match de samedi prochain. Concernant l’effectif ,Halilhodzic a indiqué qu'il sera fixé dès aujourd'hui. En ce sens, il multipliera les réunions et communiquera davantage avec les joueurs, appelés à être titularisés contre le Rwanda en visionnant le match amical disputé par ce dernier avant hier face à la Tunisie. Pour rappel, Halilhodzic a exigé des joueurs de gagner les trois matchs

de Boudebouz au match face au Rwanda, on ne sera fixé que quelques heures seulement avant le coup d’envoi du match. En attendant, le coach devra composer avec ce qu’il a sous la main et préparer tous les joueurs pour cette première sortie. «La tactique de jeu a été modifiée en fonction des joueurs», dira Coach Vahid à l’issue de la rencontre contre la Mena, il en sera autant face aux Guêpes ce samedi. «Pour ce match, nous n’avons pas encore tranché concernant la tactique, mais on est déjà plongé dans l’ambiance de cette confrontation», dira le sélectionneur. Pour ce faire, Halilhodzic a déjà commencé à visionner les matches de l’adversaire des Verts, soit les deux rencontres face à la Libye et la Tunisie qui l’ont édifié sur le niveau de cette équipe. En homme averti, Halilohdzic sait mieux que quiconque qu’il ne faut pas trop se fier aux matches amicaux. Le Rwanda est à peu prés d’égale valeur avec le Niger, qu’il ne faudrait surtout pas sous estimer, car le vrai test de cette sélection algérienne version Halilhdozic, c’est bien le match contre les Aigles du Mali. H. M.

saint se vouer. Le stratège de l’EN et de Sochaux n’a vraisemblablement que peu de chance d’être de la partie face aux Amavubi Stars, ce samedi. C’est dommage pour les puristes et les amateurs du jeu léché qui devront encore patienter pour voir deux artistes associés. Espérons que cela puisse se faire devant le Mali. Parmi toutes ces mauvaises nouvelles, il en existe pourtant une

qui va en mettre du baume au cœur de Halilhodzic. Vous avez sûrement deviné qu’il est question du rétablissement de Belkalem, le défenseur central de la JSK. Il est le joueur local qui plaît le plus à Halilhodzic. De là, on pourrait comprendre que ce joueur plaît au coach, et même plus que certains joueurs évoluant dans son poste et qui jouent à l’étranger. Belkalem ne ressent plus

24 JOUEURS PRÉSENTS AU BIQUOTIDIEN D’HIER

La sélection algérienne de football s'est entraînée mardi matin sur le terrain annexe du stade Mustapha Tchaker de Blida, en présence de 24 joueurs, dont quatre gardiens de but, au moment où le milieu offensif du Boudebouz, a brillé par son absence pour cause de blessure. Boudebouz, qui souffre d'une tendinite contractée lors de la séance d'entraînement de lundi, sera mis au repos mardi, sur recommandation du staff médical de la sélection. Le joueur reprendra les entraînements ce matin, même si sa participation samedi n'a pas encore été décidée.

BOUDEBOUZ, BOUGHERRA ET MEHDI ABSENTS

Outre Boudebouz, les deux défenseurs Bougherra et Mehdi ont été dispensés de la séance de mardi matin pour soigner leurs blessures. Le reste du groupe s'est entraîné sous la houlette du sélectionneur, Halilhodzic, avec au menu un travail axé sur l'aspect technico-tactique. Les Verts se sont également entraînés dans l'après-midi à partir 17 heures, sur la même pelouse.

BOUGHERRA INTÉGRERA LE GROUPE DEMAIN

C’est oui pour Belkalem, c’est moins sûr pour Boudebouz

infirmerie des Verts ne désemplit pas et au contraire depuis hier elle compte un nouveau patient et c’est de Boudebouz dont il s’agit. En effet, pour sa première séance d’entraînement, hier au centre technique de Sidi Moussa, celuici vient allonger la liste des joueurs blessés, au grand dam du sélectionneur national qui ne sait plus à quel

de juin. Une manière de mettre la pression sur les joueurs, appelés à se surpasser afin d'atteindre les objectifs assignés, à savoir la qualification à la CAN-2013 et au Mondial-2014. Il leur a également demandé d'oublier le match contre le Niger et de se concentrer sérieusement sur le Rwanda, même si ce dernier vient de concéder une lourde défaite face à la Tunisie (5/1) en match amical avant hier. Hamdi M.

aucune douleur, au contraire, il a l’air très en forme. Il sautait, courait, taclait, et tirait le plus normalement du monde. Cette forme a réjoui Halilhodzic lequel avec tous les blessés qu’il a dans son groupe notamment dans l’axe, pourra se consoler avec Belkalem, une valeur sûre qui n’a jamais déçu ses coaches auparavant. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le capitaine de la sélection algérienne de football, Bougherra, est attendu demain pour réintégrer les entraînements collectifs Ayant rejoint Alger depuis deux semaines tout en traînant une blessure au niveau des adducteurs contractée avec son club, le défenseur central algérien est soumis jusque-là à un programme de travail spécial. Halilhodzic, avait annoncé à l'issue du match amical contre le Niger samedi dernier, que Bougherra sera absent face au Rwanda. Néanmoins le Bosniaque s'est montré optimiste, quant aux chances de son solide défenseur central d’être de la partie face au Mali.


EQUIPE NATIONALE

03

Halilhodzic passe à la vitesse supérieure Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

ALGÉRIE-RWANDA : J-4

L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale, Rabah Saâdane, est optimiste quant aux prochains matchs des Verts durant le mois de juin prochain. Ainsi, l’ex-sélectionneur des Verts estime que «les joueurs ne trouveront, en principe, aucun problème pour battre le Rwanda et la Gambie, arguant que ces deux matchs se joueront au stade Tchaker de Blida.»

M

ais, d’autre part, Saâdane pense que «le véritable test de l’équipe nationale sera ce match contre le Mali en déplacement.» Et comme argument pour confirmer ses dires, à propos de ce second match des Verts durant le mois de juin prochain, c’est le fait que «cette sélection malienne est composée de joueurs qui sont ensemble depuis plusieurs années.» Ce qui, en réalité, est bien vrai. Il ne faut pas oublier que cette équipe malienne battue inextremis par les Verts lors de la CAN 2010 en Angola est à quelques joueurs près la même que celle qui vient de jouer la demifinale de la dernière CAN 2012 en Guinée équatoriale et au Gabon. L’ex-coach des Verts a exprimé ces impressions après «la bonne prestation des joueurs contre le Niger.» Là, il est important de rappeler que les "Verts" débuteront les éliminatoires du Mondial brésilien contre le Rwanda le 2 juin à Blida, avant de croiser le fer avec le Mali le 9 juin, probablement à Bamako. Ils boucleront cette série par la rencontre retour du second tour des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations 2013 (CAN-2013)

contre la Gambie, le 15 juin à Blida. Pour le moment, le coach de la sélection algérienne, le bosnien Vahid Halilhodzic, a vraiment besoin du soutien de tous pour bien préparer son groupe dans la perspective de ces trois matchs décisifs du mois de juin dans la mesure où il enregistre plusieurs défections. En effet, Vahid s’est déjà séparé du défenseur du NAHD Benlamri, et du gardien de but, Fawzi Chaouchi, pour blessure. Puis, ce fut une autre séparation douloureuse avec celle des joueurs, Liassine Cadamuro Bentaïba et Abdelmoumène Djabou, également pour blessure. Cadamuro (Real Sociedad/Espagne) se plaint des adducteurs alors que Djabou (ES Sétif) est en délicatesse avec sa cheville

gauche. De plus, il enregistre d’autres défections «provisoires», avec aussi la blessure de Bougherra qui sera probablement out pour le prochain match contre le Rwanda. Puis, pas plus tard qu’avant-hier, Boudebouz a été victime d’une tendinite à la cuisse. Et ce, sans oublier la méforme de certains joueurs sur le plan physique dont Bouzid, Chalali, Kadir et Aoudia. C’est dire que la situation dans laquelle se trouve Halilhodzic n’est vraiment pas à envier, à moins de 4 jours du premier match du groupe «H» des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 contre le Rwanda. Est-il important de rappeler que lui-même reconnait la difficulté de la tâche, lui qui avait avoué à l’issue du match contre la

Niger que “pour moi, il n'y a pas 11 titulaires dans ma tête. Je vais composer avec 30 joueurs dont 4 gardiens de but, qui seront appelés à jouer les prochains matches. Contre le Rwanda, je ne sais pas quelle équipe commencera le match, mais à partir de mardi (hier), je compte avoir une idée plus claire sur le onze de départ". C’est donc depuis hier que les choses sérieuses ont véritablement commencé pour les Verts pour ce premier match contre le Rwanda. En tous les cas, et malgré toutes ces difficultés, ceux qui connaissent bien les Verts et surtout, la détermination du coach Vahid resent optimistes quant à un bon résultat des Verts pour cette entrée en matière en Coupe du Monde….

Le Rwanda : Une formation modeste, mais….

Trois coachs, deux Algériens et un Tunisien, sont d’accord pour dire que «l’Algérie pourrait bien gagner son premier match contre le Rwanda», mais le tunisien, lui, estime, d’autre part, qu’ »il faudrait, malgré tout, bien se méfier de cette équipe rwandaise.»

E

n effet, le président du nouveau Club des entraîneurs algériens de football (CEAF), Mustapha Biskri, a déclaré, entre autres, à Maracana (cf : interview de notre édition de mardi) que «j’ai eu l’occasion de voir le Rwanda et je peux vous assurer que c’est une équipe vraiment modeste. Notre EN devrait gagner son match contre cette équipe… ». Pour sa part, et dans une interview accordée à nos collègues du quotidien sportif arabophone El Khabar Erridahi de mardi dernier, l’ex-sélection des Verts, Rabah Saâdane, a estimé qu “au vu de la prestation des Verts face au Niger, l’équipe nationale algérienne ne devrait pas trouver de difficultés pour battre cette équipe du Rwanda et celle de la Gambie par la suite… ». Quant au coach de la sélection nationale tunisienne qui a

affronté le Rwanda, dimanche dernier à Monastir (5-1 pour les Tunisiens), Sami Trabelsi, a déclaré à nos confrères du quotidien francophone Le Buteur que «les Algériens doivent savoir que leur match ne sera pas facile et que les Rwandais vont fermer le jeu, comme ils l’ont fait avec nous en première mi-temps…. La patience sera la clé, et avec votre merveilleux public, vous allez pouvoir débloquer la situation. Il faut juste se mettre dans la tête que ce n’est pas

le vrai niveau du Rwanda… ». De son côté, le coach Serbe de cette équipe rwandaise justement, Milutin Sredovic, pense que «Cette défaite contre la Tunisie me rend très inquiet à une semaine du match contre l’Algérie, d’autant que les deux équipes ont le même style de jeu. Mais, prévient le coach des Amavubi (Guêpes-surnom de la sélection rwandaise de football), cela ne changera rien à mon discours initial, à savoir aller ramener un bon résultat face à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’Algérie…. ». Mais, connaissant le coach des Verts, Vahid Halilhodzic, celui-ci ne reconnait que les résultats du travail bien accompli, et non pas les rapports et les dires des uns et des autres. En d’autres termes, Vahid est de nature prudente et est surtout connu pour être le coach qui ne «veut parler que de victoire». Ce qui, jusqu’à présent, a bien fait la force des Verts sur le plan psychologique, surtout. S. B.


04

JSK

B el a k h d a r f i n a l i s e r a a u j o u r d’ h u i

Cherche chasseur de buts désespérément...

A la JSK, le recrutement n’est pas encore clos. Un des besoins urgents du club pour pallier une insuffisance de l’équipe dans le compartiment offensif n’a pas encore été satisfait. En effet, les Jaune et Vert n’ont pas encore réussi à mettre la main sur un centre-avant qu’ils recherchent depuis la fin du championnat. C’est le seul poste-clé qui n’a pas été renforcé faute d’éléments valables disponibles sur le marché à ce niveau. La direction avait tablé sur le recrutement d’Islam Slimani, mais ce dernier n’a jamais donné suite à leurs sollicitations, préférant temporiser. Et même s’il n’y a plus de joueurs intéressants sur le marché répondant au profil recherché, on ne désespère pas encore de pouvoir en dénicher un. L’autre priorité, c’est le poste de meneur de jeu que les Kabyles doivent convaincre, Lamouri Djediat, afin de combler le vide laissé par les deux joueurs qui ont quitté le club avant la fin de l’exercice, à savoir Saâd Tedjar et Hocine Metref. Le profil de Djediat serait l’idéal pour les Kabyles. De ce fait, le président Mohand Chérif Hannachi fera tout pour convaincre cet élément de valeur afin de porter le maillot Jaune et Vert la saison prochaine. S. A.

encouragera certainement Belakhdar de leur emboîter le pas à la JSK pour relancer sa carrière avec ce prestigieux club d’Algérie.

L’occasion pour la JSK de l’enrôler

Avec un programme trop chargé, Mohand Chérif Hannachi n’a pas eu trop le temps pour rencontrer tous les joueurs ciblés et les convaincre de rejoindre les Jaune et

Vert. Notre source nous a fait savoir que le boss kabyle a déjà pris attache, la semaine dernière, avec le milieu de terrain du MC El Eulma, Fayçal Belakhdar, pour lui demander de patienter jusqu’à aujourd’hui pour le rencontrer une seconde fois. En revanche, les autres clubs de la Ligue I suivent de très près la trace de Fayçal, qui n’a toujours pas pris de décision concernant son avenir. S. A.

Dans l’attente de Djediat

Après s’être assuré les services de plusieurs joueurs, dont Maroci, Bencherifa, Hadiouche, Mekaoui et l’attaquant Messaâdia qui ont paraphé leur contrat avec la JSK, la direction kabyle compte continuer son recrutement dans de bonnes conditions, et ainsi en finir avec cette opération dans les plus brefs délais afin de préparer convenablement la saison prochaine. A signaler que la préparation commencera au début du mois de juillet prochain.

E

n effet, ce n’est pas seulement cinq joueurs qui ont été contactés, du moment que plusieurs éléments sont dans le viseur de la direction kabyle, à l’image du meneur de

jeu de l’USMA, Djediat Lamouri, et le milieu de terrain du MC El Eulma, Fayçal Belakhdar, et ce dernier intéresse la JSK au plus haut point. Ce jeune joueur, qui est toujours sous contrat avec les Rouge et Blanc du MCEE, pourrait atterrir à la JSK dans les prochains jours, puisque le premier responsable du club phare de la Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, rencontrera le milieu de terrain du MC El Eulma pour finaliser avec lui.

L’ESS le veut elle aussi, mais…

Il n’y a pas seulement la JSK qui piste Belakhdar Fayçal. En effet, les Noir et Blanc de l’ES Sétif eux aussi sont rentrés en contact avec cet élément, qui était sur le point de parapher un engagement. Seulement, il a temporisé, ce qui a permis à la JSK d’entrer en course. Le fait que plusieurs joueurs se soient engagés avec les Jaune et Vert, entre autres Mekaoui, Bencherifa, Maroci, Messaâdia et Hadiouche, cela

Où se déroulera le stage d’intersaison ? Espagne, Maroc ou Tunisie…

U

LIGUE 1

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Concernant le lieu du stage de cette intersaison, le club kabyle n’a pas encore tranché à ce sujet.

ne chose est sûre, la ville de Barcelone, en Espagne, reste la priorité des Canaris du Djurdjura, qui s’y sentent comme chez eux. Après la dernière préparation effectuée lors du mercato hivernal, les responsables du club estiment qu’ils pourront en tirer les leçons afin d’établir un meilleur programme cet été. Cela étant, on croit savoir que d’autres options seraient également à l’é-

tude. La Tunisie d’abord, qui serait en deuxième position, puis le Maroc. Jusque-là, à part le fait que le centre de Barcelone constitue une priorité, le choix n’a pas encore été fait par les responsables du club. Cela va dépendre de beaucoup de paramètres, même des matchs amicaux qui sont très importants. Dans le pays pour lequel optera la JSK, il va falloir trouver de bons sparring-partners, disponibles en plus pendant la période où s’étalera le stage de préparation. Selon notre source, le premier responsable de la JSK, le président Hannachi, devait se réunir cette semaine avec ses membres avant de prendre une décision à propos du lieu de stage. S. A.

L’autre joueur qui rentre dans les calculs de la direction du club phare de la Kabylie n’est autre que le meneur de jeu des Rouge et Noir de l’USMA, à savoir Lamouri Djediat. Flamboyant à son poste, ce joueur intéresse la JSK, qui compte recruter ce milieu de terrain de qualité. Ce dernier n’a pas encore pris la décision de renouveler ou de quitter la formation de Soustara. Pour le moment, les négociations entre les deux parties n’ont pas abouti, mais après la venue du l’ex-milieu de terrain international Saâd Tedjar à l’USMA, cela poussera certainement Djediat à prendre une décision aujourd’hui où au plus tard demain.

Il pourrait être la sixième recrue

Lors de la saison écoulée, le club phare de la Kabylie, présidé par Mohand Chérif Hannachi, voulait à tout prix recruter l’ex-meneur de jeu de l’AS Chlef, Lamouri Djediat, qui avait choisi de porter le maillot de l’USM Alger. Cet élément de valeur étant en fin de contrat, la JSK veule saisir cette opportunité pour le convaincre d’opter pour le club kabyle. D’ailleurs, ce joueur a déjà été approché par le président Hannachi, qui veut le convaincre de rejoindre les rangs des Jaune et Vert. Il ne reste donc qu’à trouver un accord sur les modalités financières pour voir Djediat enfin à la JSK. Ce dernier pourrait être la sixième recrue, après le milieu récupérateur Tayeb Maroci, les deux défenseurs latéraux, Bencherifa du RC Kouba, Zine Eddine Mekaoui du CS Constantine, ainsi que les deux attaquants, Abdenour Hadiouche du MC Saïda et Messaâdia Ahmed du CA Batna.

Le club le voulait déjà la saison passée

Selon les renseignements qu’on a pu avoir à ce sujet, le président du club kabyle, Hannachi, avait déjà émis le vœu de recruter Djediat l’année dernière, avant de conclure avec Hocine Metref, qui a quitté le club cette saison. Aussi, cet élément avait reçu un offre intéressante de la part des dirigeants de l’USMA. Aussi, Djediat qui est en fin de contrat, est beaucoup plus proche des Canaris que des autres formations, sachant que le président de la JSK songe réellement à un recrutement judicieux dans ce compartiment, alors que pour l’instant il n’a pas encore assuré sa venue. S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

BENLAMRI : «Je ferai tout pour être à la hauteur»

MCA

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Saïdi décidera de son avenir la semaine prochaine Comme annoncé sur ces

colonnes, le milieu de terrain, Lyes Saïdi, est convoité par plusieurs clubs, à savoir le CRB, l’USMH et le CABBA. Cependant, selon une source proche du joueur en question, ce dernier décidera de sa prochaine destination la semaine prochaine. En effet, l’ex- international militaire des Canaris préfère prendre tout son temps avant de décider de quoi que ce soit. Reste à savoir maintenant pour quel club il optera, c’est ce qu’on saura ultérieurement.

La nouvelle recrue des Canaris, Djamel Benlamri, nous parle dans cet entretien de sa venue à la JSK en paraphant un contrat de deux saisons au profit du club phare de kabylie. Tout en affichant sa satisfaction de rejoindre le club le plus titré du pays, il promet de tout faire pour honorer son contrat et procurer de la joie aux supporters kabyles qui attendent beaucoup de lui.

Le gardien Khalfa ne viendra pas finalement Le jeune gardien de Merouana,

Khalfa, ne viendra pas finalement pour endosser le maillot Jaune et Vert. En effet, on apprend d’une source autorisée qu’il n’a pas trouvé un accord avec les dirigeants kabyles concernant le volet financier. Ainsi donc, tout porte à croire que le gardien Nabil Mazari sera maintenu dans l’effectif en dépit que ce dernier n’a pas beaucoup joué la saison écoulée, en attendant de voir plus clair sur sa situation dans les jours à venir.

Un mot sur votre signature à la JSK ? Je suis très content d’avoir rejoint un grand club comme la JSK.

Dieu merci, tout s’est bien passé entre les dirigeants et moi et on a vite trouvé un terrain d’entente. Je ferai tout pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par les dirigeants kabyles qui attendent beaucoup de moi. J’ai réalisé un rêve et je ferai tout pour apporter le plus attendu par l’équipe

Et quels sont vos objectifs avec les Canaris pour cette saison ? Mon premier objectif est de progresser et de gagner une place de titulaire avec le groupe. Je suis un joueur ambitieux et je ferai tout pour réaliser un grand parcours avec les Canaris. Je suis conscient de ce qui m’attend et je ferai de mon mieux pour être à la hauteur car je sais que les fans attendent beaucoup de moi. Une chose est sûre, c’est que je cravacherai afin de fournir de belles prestations en aidant ainsi l’équipe à réaliser ses objectifs, à savoir gagner des titres.

05

pensez-vous que vous êtes capable de vous imposer ? La concurrence est une très bonne chose pour chaque joueur afin qu’il soit toujours au top. Personnellement, je suis un type qui aime la concurrence car elle me permet de progresser à chaque fois. En plus de ça, la concurrence poussera toujours les joueurs à se donner à fond afin de ne pas perdre leurs places. Cela sera très bénéfique pour l’équipe qui sera le plus grand gagnant à la fin du compte, ce qui reste le plus important Et qu’avez-vous à dire aux supporters kabyles qui attendent beaucoup de vous ? On m’a parlé des fans de la JSK en me disant qu’ils sont très exigeants. Je leur promets que je ferai tout pour être à la hauteur car je serai très ravi de leur procurer de la joie. J’espère qu’ils seront derrière l’équipe tout au long de la saison car avec leur soutien, je suis persuadé que l’équipe fera mal Entretien réalisé par Mustapha Larfi

Hannachi recrutera encore trois joueurs Il y a plusieurs joueurs qui jouent dans votre poste,

Hanifi attend un signe de Hannachi

L’excellent attaquant des Canaris, Salim Hanifi, attend un signe du président Hannachi afin de négocier le probable prolongement de son contrat. C’est ce qu’on a appris d’une source sûre. Auteur d’une très belle saison où il était le buteur de l’équipe Hanifi a été convoité par plusieurs clubs qui voulaient bénéficier de ses services. En fait le CRB, l’UMSA et l’ESS l’ont contacté, toutefois, le joueur en question donne la priorité à son club employeur actuel en déclinant poliment toutes les offres. Ayant eu déjà une discussion avec son président, l’ex-pensionnaire du RCK attend un signe de ce dernier afin de négocier le prolongement de son contrat avant de se consacrer à la préparation en prévision de la saison prochaine où Hanifi veut réaliser une autre grande saison.

Les deux hommes doivent se rencontrer cette semaine

Selon les informations en notre possession, les deux hommes doivent se réunir cette semaine. En fait, vu l’occupation du président Hannachi par les nouvelles recrues, il devra incessamment rencontrer son buteur la semaine en cours. Très satisfait du rendement de son attaquant qui s’est illustré pendant sa première saison à la JSK, Hannachi fera tout pour prolonger le contrat de Hanifi. En déclarant à chaque fois qu’il ne manque de rien à la JSK, on n’écarte pas la possibilité de voir les deux hommes trouver un terrain d’entente. Une chose est sûre, c’est que Hanachi n’est pas prêt pour lâcher son attaquant en attendant de voir plus clair sur la question dans les jours à venir M.L.

sur la bonne voie et qu’il est satisfait des joueurs qu’il a enrôlés pour le moment. Déterminé à bâtir une équipe de rêve, Hannachi a affirmé à son proche également qu’il fera l’impossible afin que l’équipe gagnera un titre cette saison. En résumé, Hannachi compte frapper un grand coup cette saison en jouant les premiers rôles, ce qui reste le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert qui ne seront certainement contents que de voir leur équipe retrouver sa place habituelle.

Comme annoncé sur ces colonnes, la direction des Canaris bouclera son opération recrutement d’ici à vendredi prochain, cependant, selon une source autorisée, on croit savoir que trois autres joueurs signeront encore au profit du club phare de Kabylie dans les toutes prochaines heures.

N

otre source nous a précisé que la priorité sera donnée à un milieu de terrain offensif et à un autre milieu défensif ainsi qu’un attaquant. Ayant entamé l’opération recrute-

ment en force, Hannachi compte tout faire afin d’assurer les services de joueurs à la hauteur, ce qui permettra à l’équipe de devenir plus performante. Reste à savoir maintenant l’identité des autres joueurs qui signeront au cours de la semaine en cours, c’est ce qu’on saura dans les tout prochains jours

Il est content des joueurs qu’il a recrutés jusqu’a présent

Même s’il n’a pas encore donné son avis àla presse, ce qu’il fera incessamment vendredi prochain lors de son passage sur les ondes de la radio de Tizi Ouzou, le chairman kabyle semble très content de l’opération recrutement. En effet, il a confié à l’un de ses proches que l’opération recrutement est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il est optimiste pour la saison prochaine

Ainsi donc, et tout en affichant sa satisfaction des nouvelles recrues, Hannachi reste très optimiste pour le prochain exercice qui débutera le mois de septembre prochain. En effet, très sûr de lui, il nous a affirmé précédemment que la réponse à ses détracteurs sera de bâtir une grande équipe en jouant les premiers rôles dès la nouvelle saison. Cela prouve son grand optimisme de faire revenir la JSK à son meilleur niveau en jouant tout simplement les titres. Reste à savoir maintenant si Hannachi réalisera le rêve des milliers de supporters des Jaune et Vert, réponse à cette question au début de la compétition prévue pour le mois de septembre prochain M. L.


06

MCA

Attafen suivi par l’USMH

Etant en fin de contrat, le milieu offensif, Bilel Attafen, est très suivi en ces derniers temps. En d’autres termes, plusieurs équipes veulent l’engager dès ce mercato et en particulier, l’USM El Harrach. On croit même savoir que l’entraîneur Boualem Charef ne veut absolument rien laisser au hasard en cas d’un éventuel départ de son meneur de jeu, Aïssaoui. Charef veut tout simplement un nouveau meneur de jeu pour les Jaune et Noir. Pour rappel, cela fait, exactement, 4 longues saisons que l’USMH suit le numéro 7 du MCA. Aux dernières nouvelles, l’intéressé n’a aucune intention de changer d’air sauf nouvelle décision de dernière minute.

Malgré la grande pagaille

Comme Maracana l’a si bien indiqué lors de ses dernières livraisons, plusieurs cadres importants du Mouloudia d’Alger, veulent tout simplement continuer l’aventure du moins, pour une autre saison.

P

our rappel, le vice-capitaine des Vert et Rouge, Hamza Koudri est le seul à quitter le navire mouloudéen en optant officiellement pour l’USM Alger. Mieux encore, le natif de Mila a signé pour deux années alors qu’au Mouloudia, il signait seulement pour une saison avec un tas de conditions. Il faut avouer aussi que la gestion actuelle du doyen des clubs algériens peut décourager n’importe quel joueur grâce au manque de savoir-faire et de professionnalisme flagrants des dirigeants actuels menés par Omar Ghrib. Malgré toutes les polémiques et malgré tous les problèmes qui fusent de partout et de nulle part, tous les autres cadres du Mouloudia se disent prêts à prolonger leurs contrats à condition de percevoir leur argent le 5 juin prochain comme leur a promis Omar Ghrib .

Le MCO et l’ASMO se disputent Boulaïnceur, Megherbi première Les deux clubs d’El Bahia, le MCO et l’ASMO, espèrent chiper le défenseur axial, Mohamed Megherbi, au MC Alger. Et ce qui va, à coup sûr, beaucoup aider ces deux rivaux éternels, c’est la sitiation actuelle du jouer étant libre de tout engagement. Il est vrai que le joueur en question n’a jamais évoqué son départ et il a même déclaré à maintes reprises qu’il était très à l’aise au MCA, mais la situation actuelle du Doyen et l’interminable problème d’argent risquent sérieusement d’inciter Megherbi à céder à la tentation «oranaise». M. Ben.

LIGUE 1

Les cadres se disent prêts à rempiler ! Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

recrue ?

Tout porte à croire que l’attaquant de la JSM Béjaïa, Boulaînceur, serait la première nouvelle recrue du Mouloudia d’Alger. Selon une source bien informée des affaires du Doyen, le manager du joueur aurait trouvé un accord final avec Omar Ghrib. Contacté par nos soin pour en savoir un peu plus sur cette transaction, le jeune international espoirs nous dira : «Dans ma tête, je suis au MCA et les négociations étaient très rapides avec Omar Ghrib qui a su me convaincre à venir. » En tout cas, si cette transaction se concrétise, on peut dire que le Mouloudia a vraiment frappé un bon coup connaissant les potentialités physiques et techniques du désormais, exattaquant de la JSMB. M. Ben.

Babouche, Besseghier, Zeddam et Attafen rassurent

Les premiers joueurs à annoncer leur dévouement aux couleurs du MCA sont les défenseurs, Babouche, Zeddam et Besseghier qui ambitionnent sérieusement de passer d’autres saisons au Mouloudia. «Pour ne rien vous cacher, je ne me vois pas dans un autre club que le MCA. C’est ma deuxième famille et je me suis habitué à toutes les situations possibles même les plus confuses comme ce fut le cas ces jours-ci », nous dira le capitaine Réda Babouche. De son côté, le libéro de charme du Doyen, Hamza Zeddam nous dira : «Ce ne sont pas les offres qui manquent, mais je

préfère rester au Mouloudia. » Même son de cloche chez le latéral droit, Abdelkader Besseghier, et le milieu offensif, Bilel Attafen qui ajoutent : «Le MCA c’est chez nous et ce n’est pas maintenant qu’on va le laisser ! » Des propos plus que significatifs pour comprendre que le Doyen peut encore compter sur ces quatre cadres importants.

Yalaoui et Yachir n’iront nulle part

Par ailleurs, d’autres joueurs affirment qu’ils étaient prêts à continuer l’aventure mouloudéenne la saison prochaine à l’instar du jeune milieu récupérateur, Farid Daoud, du défenseur axial, Mohamed Megherbi, et de l’attaquant, Nabil Yalaoui en sachant, que ce dernier

est libre de tout engagement. D’après certaines sources proches de la direction des Vert et Rouge, Omar Ghrib aurait déjà eu l’accord final de Yalaoui pour rempiler et ce, malgré les offres importantes émanant de la JSM Béjaïa, le CA Bordj Bou Arréridj et l’ES Sétif. Mieux encore, le même Omar Ghrib n’arrête pas de dire que Yalaoui et Yachir n’iront nulle part tout comme les deux meilleurs buteurs du club, Sayeh et Djallit. Par ailleurs, on croit savoir que l’international espoirs, Amir Sayoud, ne voit aucun inconvénient à prolonger son bail au Mouloudia d’autant plus que le Ahly du Caire n’envisage guère de le reprendre la saison prochaine malgré le départ de l’entraîneur portugais, Manuel José. Mounir Ben.

A quand les premières recrues ?

Contrairement à toutes les saisons précédentes où le Mouloudia d’Alger était toujours le premier à passer à l’acte dès l’ouverture de n’importe quel mercato, cette foisci, c’est loin d’être le cas. En effet, puisque l’actuelle équipe dirigeante préfère verser dans toutes les polémiques possibles en oubliant carrément le recrutement. Pour l’information, certains clubs, à l’instar de l’USM Alger et la JS Kabylie, sont sur le point de vider le marché des transferts en s’offrant les joueurs les plus en vue de l’exercice écoulé à l’instar de Andréa, Koudri, Gasmi, Belamri, Nessakh, Maïza, El Orfi et autres. Au Mouloudia, c’est le «stand-by» au sens propre du terme. Une situation qui

Mercato

inquiète au plus haut degré la grande famille des Vert et Rouge et il y a vraiment de quoi car à ce train-là, les dirigeants actuels ne trouveront plus de bonnes recrues bien qu’en Algérie, les bons joueurs ne courent plus les rues… A défaut de nouvelles recrues, Omar Ghrib préfère régler ses comptes avec son «ami» Eddir Loungar et même, avec le site mouloudia.org ! Le comble est que le même Ghrib affirme, à chaque fois, que plusieurs joueurs lui ont donné leur accord de principe pour jouer au MCA. Mais de quels joueurs parlet-il du moment que l’USMA et la JSK ont déjà fait l’essentiel en «chipant» les meilleurs ? Il a même

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

déclaré lors de sa dernière sortie médiatique que le Mouloudia aura de bonnes recrues et gardera tous ses cadres importants ! Des déclarations qui ne convainquent plus les supporters du Doyen. La raison ? Elle toute simple, ils ne font plus confiance à Omar Ghrib ! Enfin, il suffit juste de signaler que certains joueurs ont déjà pris la décision de quitter le MCA à l’image de Koudri qui est allé tenter sa chance du côté de Soustara et de Berradja qui est officiellement au MCO. On parle même d’un départ imminent du gardien international, Faouzi Chaouchi qui est toujours en pourparlers avec l’USMA et l’ESS. Mounir Ben.


LIGUE 1

07

USMH Hendou donne son accord, Ziane en instance Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

LEGRAA A NÉGOCIÉ HIER

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, on nous apprend que le premier responsable de l'équipe harrachie, Mohamed Laïb, a négocié avant-hier avec deux joueurs cadres de l'équipe, il s'agit de Hendou et Ziane-Chérif.

N

os sources avancent que le boss harrachi aurait pu avoir l'accord de principe de Hendou pour rester une autre saison à l'USMH surtout après que ce dernier eut été informé que son entraîneur Boualem Charef allait être maintenu à la barre technique. Dans le même contexte, l’on croit savoir que Hendou aurait même empoché une partie de son argent qui représente les arriérés de salaires que l'administration lui doit. Néanmoins, l'autre joueur, qui a négocié avant-hier avec Laïb, à savoir Ziane-Chérif, n'a pas encore donné son accord définitif

pour rester. L'ex-joueur de l'ASO a affirmé à son PDG qu'il n'est pas contre l'idée de rester une nouvelle saison avec les Jaune et Noir surtout que Laïb a essayé de le convaincre en lui faisant un énoncé du projet sportif qu'il compte lancer sur le terrain la saison prochaine. Une chose est sûre, un autre rende-vous est alors fixé entre les deux parties lors des jours qui viennent pour passer au volet financier. Hier, le président harrachi avait invité l'arrière gauche, Legraa, pour lui proposer de rester une nouvelle saison avec les Jaune et Noir, mais, cette proposition risque de ne pas être conclue vu que le joueur a reçu, dernièrement, une offre plus intéressante et plus alléchante de la part de l'Entente de Sétif qui veut s'attacher ses services.

CHERFAOUI INSISTE SUR LE STAGE DE SLOVÉNIE

Il circule dans l'entourage immédiat de l'USMH que Cherfaoui, membre du conseil d'administration, insiste sur le stage de Slovénie dans l'inter-saison. Charef, de son côté, insiste pour un stage en Algérie. Mais, il a promis aux dirigeants qu'il va étudier cette option après son retour des LieuxSaints.

BENYETTOU SERA REPÊCHÉ

L'ASO veut ZianeChérif

L'attaquant Benyettou sera repêché avec les Harrachis. Charef a affirmé aux dirigeants de ne pas libérer le moindre joueur avant d'être certain qu'il va bénéficier des services de nouvelles recrues qui pallieront le départ de certains joueurs. L. S.

L'ASO veut s'attacher les services de Ziane-Chérif la saison prochaine pour renforcer la ligne défensive. Il est à rappeler que le joueur en question a déjà évolué sous les couleurs de l'ASO où il a démontré d'énormes qualités techniques. Lotfi S.

LAIB «Hendou m'a donné son OK en attendant Ziane et Legraa»

Le premier responsable des Jaune et Noir, Mohamed Laïb, affirme que les négociations avec les deux joueurs Hendou et Ziane-Cherif se sont très bien passées, puisqu'il a pu avoir le OK de Hendou afin de prolonger une nouvelle saison, quant à Ziane-Cherif et Legraa, il va faire de son mieux pour les convaincre à rempiler. Le boss harrachi s'est déclaré optimiste quant à l'idée de garder ses joueurs à l'USMH, la saison prochaine surtout que Charef insiste beaucoup pour qu'ils restent.

ZIANE-CHÉRIF L'administrreattoiounr contre le «Je n'ai pas encore donné de Hanitser... mon accord pour rester»

Le défenseur axial des Jaune et Noir, à savoir Ziane-Chérif, affirme qu'il n'a pas encore donné son accord pour rester avec les Jaune et Noir. Selon lui, il a juste discuté avec son président avant-hier, et qu'ils n'ont rien encore conclu et qu'ils se sont fixé un autre tête-à-tête pour discuter une fois pour toutes.

On a su que vous avez rencontré Laïb avant-hier… Oui, j'ai rencontré Laïb dans son bureau et on a discuté sur quelques points.

Il affirme que vous avez donné votre accord de principe pour rester ? Non, pas du tout. On ne s'est pas étalés sur tous les points surtout en ce qui concerne le volet financier. On a discuté beaucoup plus sur le

projet sportif de l'USMH la saison prochaine et la vision des responsables harrachis de la composante et des objectifs de l'équipe pour la saison prochaine. Ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas encore donné mon accord définitif pour rester et c'est ce que j'ai signifié clairement au président. Mais une chose est sûre, je donne la priorité à l'USMH. Mais le fait que Charef va rester ne vous donne pas envie de prolonger ? Je pense que oui. Puisque Charef m'a beaucoup aidé pour retrouver mes qualités cette saison, je lui dois bien de rester avec lui encore une saison, mais, il ne faut pas aussi négliger le fait que je dois penser à mon avenir et c'est tout à fait légitime.

Et qu'en est-il de l'offre saoudienne ? Je pense que ce sera pour le mois de juin, mais tout dépendra de l'invitation de ce club qui veut à tout prix s'attacher mes services. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

L'administration de l'USMH, et à sa tête Mohamed Laib, refuse, selon des indiscrétions de proches de l'entourage harrachi, le retour de Hanitser à l'USMH la saison prochaine. En effet, selon un membre de l'administration, le joueur revient d'une blessure et il coûtera trop cher à l'USMH, ce qui a poussé l'administration à refuser catégoriquement le retour de ce joueur. En effet, les Harrachis n'ont pas apprécié les déclarations du joueur dans l'entretien qu'il nous accordé, avant-hier : «On s'oppose au retour de Hanitser, il souffre d'une blessure grave, en plus, il nous coûtera cher. Je pense que l'idéal serait bien de compter sur Abid en attaque, en plus de la présence de deux autres joueurs qui peuvent nous aider, à savoir Bounedjah et Benyettou», affirme un des membres du conseil de l'administration harrachie.

...et dépêche un émissaire à Oran

Rendez-vous avec Boumechera, Aoued et Belkaroui demain. Selon des sources très bien informées dans l'entourage de l'USMH, on nous apprend qu'un rendez-vous très important aura lieu entre des émissaires de Laïb à Oran et trois joueurs de l'Ouest demain. En effet, il s'agit de Boumechera, Aoued et même Belkaroui que Laïb voudrait engager. Surtout que Boumechera et Aoued sont en fin de contrat avec respectivement l'USMA et le CRB. L'autre joueur ciblé, à savoir Belkaroui est toujours sous contrat avec son club. Il faut savoir que Laïb a envoyé un membre du conseil d'administration et un autre membre du CSA pour s'occuper de cette affaire.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

ASO

Djediat de retour?

Le héros chélifien de la prestigieuse compétition africaine où il a été sacré meilleur buteur de l’ASO, estime que son équipe doit aborder la phase des poules avec le même esprit du premier tour.

Attiré par la compétition africaine dont il espérait y prendre part, Djediat pourrait revenir à l'ASO où; il faut le rappeler, a réussi une saison sans fautes il y a une année de cela. Djediat aurait, selon l'entourage du club promis à Medouar de penser à sa suggestion. Dans l'attente des finances Pressée de toutes parts, la direction du club chélifien devra souffler quelque peu dans les deux jours à venir puisque les caisses du club devront être renflouées par une rentrée d'argent émanant de sponsors et du fonds de wilaya. Cet argent pourrait donner à entrevoir l'avenir en rose ne serait-ce que pour entamer les négociations avec les joueurs voir les assurer.

CAB

Bahloul relancé

C’est le nouveau fort fort du CAB, Iferoudjène, qui a relancé le joueur Bahloul pour lui faire une nouvelle offre alléchante. Les deux hommes se sont rencontrés lundi soir et se sont mis d’accord sur les modalités. Il ne reste plus à Bahloul que de concrétiser. On s’attend à ce que tout soit réglé dans les 24 heures. A moins que le CSC n’en fasse une autre proposition supérieure à celle du CAB. On sera fixé dans les plus brefs délais.

Benamara persiste et signe

Rien ne peut changer l’obstination de Benamara à changer d’air, aucune offre du CAB ne lui a fait tourner la tête. “Je me suis mis dans l’esprit de partir, et je vais le faire, à n’importe quel prix à payer. Je veux jouer au MCA, et Incha’Allah j’y arriverai”. Benamara est prêt à tout pour partir, il a même collecté la somme de 400 millions pour racheter sa libération. Tout sera finalisé dans les prochaines heures,où il part au MCA ou il passera quatre mois dans la compétition et bénéficier des avantages de l’article 22, pour signer au mercato d’hiver, c’est en tout cas les intentions du joueur.

LIGUE 1

Ali Hadji : «J’espère avoir accompli mon devoir» Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Même si le titre vous a échappé, vous avez quand même réussi en C1, un mot... C’est vrai dans un sens du moment que nous avons réussi à passer aux poules en ligue des champions, un objectif qui tenait tout l’entourage à cœur même si quelque part on regrette d’avoir raté le podium en championnat où nous avions la possibilité de faire mieux n’était quelques obstructions et surtout en raison de cette fatigue engendrée par la succession de matchs successifs en temps très réduit. Les défections des joueurs dues aux blessures n’ont pas été pour arranger nos affaires. A l’inverse des autres équipes, vous reprendrez plus tôt cette fois-ci, un mot... Que voulez-vous, c’est le métier et il faut se soumettre à ses exigences. Nous devons quand même bien préparer l’entame de cette compétition car c’est un petit championnat qu’il faudra réussir

et cela passe par une bonne préparation. Il est vrai que ce sera sous une chaleur de plomb mais on doit faire avec. Comment voyez-vous cette suite ? Ce ne sera pas facile car il y aura du grand enjeu et chacune des équipes en lice projette la même chose. A nous donc de continuer sur notre lancée et d’avoir le même esprit que celui du premier tour où la volonté et l’esprit du groupe ont été payants.

Vous concernant, vous avez été l’un des meilleurs en cette compétition avec à la clé quatre buts décisifs, un commentaire... Je ne peux tirer le rideau sur moi tout seul, car à l’ASO c’est le groupe qui est à plébisciter. Je n’ai fait que mon devoir en tant qu’élément de ce groupe et je pense que n’importe quel joueur sur le terrain aurait fait de même. L’essentiel est que j’ai participé avec mes camarades à la réalisation de l’objectif. Croyez-vous en les chances de votre équipe à aller loin en ce second tour ? Pourquoi pas. Je pense qu’avec de la confiance et une bonne entente dans le groupe, tout deviendra facile même si en face, nous aurons affaire à de grandes équipes dont le passé est glorieux

et surtout le métier des joueurs est remarquable.

en subira les conséquences.

50% pour moi et 50% pour le CAB. Je pense que c’est équitable.

Avez-vous songé aux vacances ? Je n’ai pas encore décidé de cela même si la reprise n’est pas loin. Je dois d’abord régler quelques affaires personnelles avant d’aller

Bouchouk : «Je suis dans l’expectative»

L’international du CAB que nous avons rencontré, à Batna, en compagnie de Benamara, nous a semblé très perturbé. Sa situation est confuse, même si le CAB a accepté de le libérer, le montant exigé (Un milliard) pour sa libération, ne l’a pas tranquillisé, il pense que c’est exagéré.

Où en êtes-vous avec l’administration ? Nous sommes toujours au stade des négociations. Le CAB a accepté de me libérer contre la somme d’un milliard. Une somme que je conteste, car c’est moi qui

Pourquoi vous subirez les conséquences ? Le club qui paiera cette somme va la prendre en considération dans les négociations de mon salaire. Je serai dans une situation inconfortable, il ne me restera que des miettes. Le CAB vous a proposé 100 millions par mois, c’est une bonne offre. Pourquoi voulez-vous partir ? Je veux rebondir avec le MCA, pour retrouver une place et un retour en équipe nationale. C’est pour cette raison que je veux partir.

Qu’est-ce que vous proposez au CAB ? J’ai proposé à partager en deux ce que je vais négocier avec le MCA.

Q u’ al l e z - v o u s faire maintenant ? Franchement, je n’ai aucune idée, je ne sais pas comment vont évoluer les choses. J’espère seulement trouver une solution, car je suis dans l’expectative. W. Y.

Boultif vers le CABBA ou la JSMB

En fin de contrat, le gardien Boultif, n’a pas été appelé pour renégocier son contrat avec le CAB. Une situation qui ne lui a pas plu. “Pour le moment, je me repose, j’ai eu deux touches de deux clubs de ligue I; je prendrai une décision dans les prochains jours.” Même s’il n’a pas cité les deux clubs, nous avons appris de ses proches qu’il s’agit du CABBA et de la JSMB. Du côté de l’administration du CAB, on compte beaucoup sur l’arrivée du gardien de l’ABM, Khalfa.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

me reposer en famille, bien sûr. Je pense que nous méritons ce repos en raison des grands efforts fournis lors de cette saison qui a été pénible notamment pour nous qui avons été très sollicités. Entretien réalisé par Zoheir Zitoun


LIGUE 1

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

09

USMA

Tedjar, Maïza, El Orfi et Andréas paraphent leurs contrats LE RECRUTEMENT S’ACCÉLÈRE

Le volet recrutement semble s’accélérer ces derniers jours du côté des Rouge et Noir puisque on veut achever cette opération le plus rapidement du monde pour arrêter l’effectif qui va défendre les couleurs de l’équipe la saison prochaine.

A

près le recrutement de Gasmi, Koudri, Mokhtari et le renouvellement de Fahem, c’était au tour avant-hier dans l’après-midi de l’international Saad Tedjar. Ce dernier a opté pour l’USMA pour un bail de deux ans. La venue de l’ex-joueur de la JSK était prévisible puisque le joueur était déjà en contacts avancés avec l’USMA depuis plusieurs

semaines. L’autre joueur de la JSK qui a choisi lui aussi l’USMA c’est El Orfi . Ce dernier, qui avait pourtant donné la priorité au club kabyle, a été obligé de signer à l’USMA du fait que les dirigeants usmistes ont acheté sa lettre de libération du PAC car, comme chacun le sait, le joueur est lié au Paradou jusqu’en 2013. L’autre joueur qui a signé son contrat c’est l’international olympique malgache, Andréas Carolis, qui a paraphé un contrat de deux saisons. Reste à savoir maintenant quelle serait la réaction du WAT sachant que le joueur est lié à Tlemcen jusqu’au mois de juillet. Enfin, comme annoncé par nos soins, l’ex-international, Adel Maïza, a également opté pour le club de Soustara après avoir trouvé un accord avec les responsables usmistes. L’enfant d’El Hadjar, qui a vécu une fin de saison difficile à Béjaïa, veut rebondir de nouveau à l’USMA et montrer ce dont il est capable.

Seguer et Yahia-Chérif n’ont pas trouvé d’accord

Par ailleurs, les négociations avec Yahia-Chérif et Seguer n’ont pas abouti puisque, selon une source proche de l’USMA, l’attaquant d’Istres aurait exigé un salaire de 400 millions mais, la direction usmiste lui a proposé 300 millions, chose qui a été refusée par l’exjoueur du RCK. Ce dernier, selon une source crédible, a une touche avec le CSC. Concernant l’attaquant de Chlef, Mohamed Seguer, dont les négociations avec l’USMA, qui ont été entamées depuis plusieurs jours, ont finalement échoué puisque le joueur a exigé de signer pour une année alors que les dirigeants usmistes ont voulu lui imposer un contrat de deux saisons. L’enfant de Relizane a finalement décidé de rester à l’ASO.

Boudebouda, c’est presque fait

L’international

Tedjar : «J’ai toujours porté l’USMA dans mon cœur»

L’international algérien, Saad Tedjar, s’est dit très heureux d’avoir opté pour l’USMA. Pour lui, c’est un rêve qui s’est réalisé.

Finalement, vous avez choisi l’USMA ? Les négociations ne datent pas d’aujourd’hui. J’ai préféré attendre tranquillement la fin de saison pour parapher mon contrat. Pourquoi avez-vous préféré l’USMA ? Franchement, j’ai toujours porté ce club dans mon cœur et maintenant je pense que j’ai réalisé mon rêve.

olympique,

L’USMA va jouer le titre cette saison, ce qui fait que les supporters attendent beaucoup de vous ? Je vais faire le maximum pour les satisfaire. Avec mon retour en EN, je pense que je serai au top physiquement pour réaliser une grande saison avec les Rouge et Noir. Un mot sur votre passage à la JSK ? Je ne regrette pas mon passage à la JSK même si la saison dernière, j’ai souffert des blessures et d’un passage à vide. En tout cas, je saisis l’occasion pour remercier le public kabyle qui m’a toujours soutenu. Entretien réalisé par Amine Larbi

Maïza : «Je serai à la hauteur des espérances»

L’ex- joueur de la JSMB confirme son engagement avec l’USMA comme il le fait savoir dans cet entretien.

Vous avez reçu beaucoup de propositions mais, finalement, vous avez opté pour l’USMA, qu’est-ce qui a motivé votre choix ? Oui, j’ai reçu beaucoup de contacts de la JSK, du CSC et de l’USMA mais, finalement, j’ai choisi les Rouge et Noir car l’of-

fre était intéressante, en plus de cela, il y a l’aspect sportif puisque, comme vous le savez, l’USMA a beaucoup d’ambitions. Etes-vous satisfait de l’aspect financier ?Je suis satisfait car je suis tombé d’accord avec les dirigeants usmistes sur tous les points. Donc, maintenant vous êtes soulagé ? Oui je suis soulagé car je vais pouvoir prendre quelques jours de vacances avant de commencer la préparation d’intersaison.

Vous avez vécu une saison difficile à la JSMB, est-ce que vous avez toujours en mémoire cette polémique autour du match perdu contre le MCO ? Ils m’ont accusé à tort car je suis un joueur qui a toujours tenu ses engagements sans tricher. En tout cas, la page de la JSMB est tournée maintenant et je vais me concentrer sur les défis qu’on va relever cette saison. Entretien réalisé par Amine Larbi

Brahim Boudebouda, qui a porté cette saison les couleurs du Mans, a décidé de retourner en Algérie après une brève expérience à l’étranger. Le défenseur algérien a donné son accord pour porter les couleurs de l’USMA après avoir

trouvé un accord avec les responsables usmistes. L’exjoueur du MCA signera incessamment à l’USMA un contrat de deux saisons pour un salaire de 250 millions. Amine Larbi

IL A ANIMÉ HIER UNE CONFÉRENCE DE PRESSE

Allik :«Honte à vous Monsieur Haddad»

Le président du CSA de l’USMA Said Allik a animé hier une conférence de presse à la maison de la presse Tahar Djaout .Allik a profité de cette occasion pour répondre au président actuel de la SSPA USMA Ali Haddad.Dans u premier temps Allik a estimé que le bilan de Haddad est négatif cette saison car le club s’est contentée de la 3e place alors qu’il avait promis le titre aux supporters : « Monsieur a voulu justifié son échec par les évènements de Saida .ça ne tient pas de bout car l’équipe n’avait pas ‘étoffe d’un champion.il faut donner les vrais raisons de cet échec et ne pas tirer à boulets rouges sur les supporters Saidis .certes les actes commises par les supporters Saidis sont condamnables mais il ne faut pas mélanger ses pseudo supporters avec les vrais Saidis car tout le monde connait l’hospitalité et la sportivité des Saidis « a affirmé Allik

«Je demande une réévaluation du patrimoine de l’USMA»

Le président de l’USMA a retiré sa demande de faire une réévaluation du patrimoine du Club : « Je reconnais que j’ai fait une erreur en cédant le patrimoine du club à 18 milliards .maintenant je demande à ce qu’il réévalue le patrimoine de l’USMA car en plus du matériel il ya l’histoire le sigle et le vécu de l’USMA.l’histoire dévoilera a qui a bradé l4USMA »

«J’ai refusé d’être un salarié de Haddad»

Allik a également fait savoir les raisons qu’ils l’ont poussé à refuser d’être un salarié chez Haddad: « J’ai refusé d’être un salarié de Haddad car je savais qu’il était entrai de planifié pour me faire sortir par la petite porte .j’ai toujours servi l’USMA où j’ai donné les meilleurs moments de ma vie au Club et l’histoire retiendra que j’ai réussi à offrir aux supporters plusieurs titres »

«Je fais confiance à la justice de mon pays»

L’ex boss de l’USMA a révélé également qu’il a intenté une action en justice contre Haddad : « moi je ne parle pas dans l’air mais j’agis directement .puisque Haddad a voulu me défier je n’ai pas hésité à l’ester en justice .en tout cas je fais confiance à la justice de mon pays et on verra après qui a tort et qui a raison »

Je me demande comment il fait pour dépenser autant d’argent

Le président du CSA s’est interrogé également sur les intentions de Ali Haddad : « il est entrain de jeter de l’argent par la fenetre.je me demande comment il fait pour justifier tout cet argent .Je me demande dans 20 ou 30 ans combien il dépensera peut être 1000 milliards ou beaucoup plus ce n’est pas du professionnalisme pour moi »a conclu Allik. A.L

Meklouche proposé à la JSK

Le joueur de l’USMA Mouawiya Meklouche placé sur la liste des transferts par son club pourrait atterrir à la JSK selon une source proche des Rouge et noir. En effet le joueur aurait été proposé à la JSK pour éventuellement porter les couleurs du club Kabyle la saison prochaine .Meklouche dont le contrat avec l’USMA court jusqu’en 2013 devra chercher une équipe car il n’ a pas été retenu pour cette saison à l’USMA A.L

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

M ai n t e n i r l ’ o s s a tu r e Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Malgré la crise financière assez précoce qui secoue le Widad de Tlemcen, la direction widadie est en train de faire de son mieux pour non seulement préserver l’ossature de l’équipe mais tout en renforçant l’effectif widadi par l’arrivée de quelques nouveaux joueurs issus de division inférieure.

E

n effet, après la signature d’un contrat de trois ans pour le milieu de terrain offensif, Saâdi Mohamed (WA Ramdane Djamel). Le WAT a enregistré durant la matinée d’a-

vant-hier la venue du jeune attaquant Rima Abdellah (SCMC) pour une période de 30 mois.

A 22 ans, le jeune attaquant du Médioni, Rima aura l’occasion de découvrir le haut niveau, lui qui a

été convoité durant le mercato hivernal dernier par l’Entente de Sétif. En plus, de Rima, la direction widadie a réussi à chiper les services du jeune milieu de terrain espoirs de la JSMB Ziane qui a signé un contrat de deux ans en faveur du WAT. Après le recrutement donc d’un attaquant et de deux milieux de terrain, la direction tlemcénienne se tourne vers le recrutement d’un défenseur axial en espérant le retour au bercail de Redouane Bachiri après une expérience d’une saison à la JSMB tout en gardant un œil sur l’ex-joueur du CRB Maâziz qui le veut plus évoluer en LII avec l’USMAnnaba. S. T. S.

MA Â Z O U Z I : « J e m e s e n s b i e n a u W i d a d »

Très apprécié par le public widadi depuis son arrivé au club phare de Sidi Boumediène durant le mercato hivernal. Maâzouzi s’est distingué et s’est imposé comme titulaire à part entière au poste de gardien, et ce malgré la présence de Djemili et Brixi.

JSS

Pour une première saison vous avez laissé une bonne impression. Qu’avez-vous à dire ? C’est toujours agréable d’entendre ces compliments qui touchent dans le cœur, personnellement je n’ai assumé que mon boulot celui de faire plaisir à

E

ceux qui ont cru en moi et qui m’ont accordé leur confiance, plus particulièrement le coach Amrani, qui m’a beaucoup aidé à intégrer l’équipe depuis que je suis au club. Vous avez été l’un des joueurs les plus réguliers, en prenant part presque à la totalité des matchs... Sans me vanter, je suis un élément qui aime progresser, si je suis venu à Tlemcen c’est pour apprendre et travailler durement. Il n’y a que le travail qui compte, avec le sérieux et la volonté . Je connais mes qualités, il suffit tout simplement d’y croire pour que vous alliez de l’avant et c’est là, je pense la clé de la réussite. Un mot sur le parcours du Widad ...

Je pense que notre parcours est plus qu’honorable en dépit du rajeunissement du groupe, puisque le WAT a été remanié à 80% à l’image de Rechrouche, Belarbi, Tiza et Sameur qui ont découvert la ligue I, pour la première fois, ils ont bousculé la hiérarchie avec un peu plus de réussite on pourra prétendre à une saison meilleure. Peut-on connaître votre nouvelle destination ? Pour ne rien vous cacher, je me sens bien au WAT, j’ai appris beaucoup avec M. Amrani. Sincèrement, le club est une véritable école, j’espère de tout mon cœur rempiler, je vais rencontrer le président pour y discuter. Entretien réalisé par S.T.Smaïn

L e p r é s i d e n t f a i t s on m a r c h é d a n s l e s d i v i s i on s i n f é r i e u r e s

ontrairement à ses homologues de la ligue I et II qui se renforcent par des éléments traînant une longue expérience derrière eux croyant qu’ils apporteront un plus à leur formation pour jouer les premiers rôles en championnat mais ce ne sera que la poudre aux yeux par la suite, le boss du nouveau promu parmi l’élite ne veut pas s’aventurer à en faire de même, il fait son marché dans les divisions inférieures et sait qu’il trouvera du bon produit. Il vient de faire engager deux joueurs pour le moment évoluant en division nationale amateur groupe « ouest » dont on dit le plus grand bien d’eux avec les jeunes du crû seront en mesure de former un bloc très solide pour reussir un bon parcours parmi l’élite » Je ne vais pas m’aventurer à recruter un joueur qui m’éxige une paie de plus de cent millions sans rien donner en contrepartie à sa nouvelle équipe, il y a de bons jeunes

ne cherchent pas après l’argent, je continuerai toujours à leur faire confiance , ils sont garants de l’avenir de l’équipe.

Les anciens renouvellent leur contrat

éléments formés au sein du club capables de s’exprimer au lieu de jetter de l’argent par la fenêtre » dira t-il. D’après lui il n’y a pas mieux que de faire confiance aux jeunes, leur donner l’occasion d’évoluer dans un palier supérieur et ne tarderont pas à donner entière satisfaction à l’entourage du club. La preuve la JSSaoura est composée d’ éléments venus de

différentes divisions de l’ouest du pays inconnus au bataillon tout le monde pensait qu’ils ne tiendront pas le coup dans l’anti-chambre de l’élite prouvant le contraire avec en prime une accession méritée en ligue I » Ces jeunes ont cette terrible envie de gagner font tout leur possible pour procurer que de la joie à leurs supporters, se concentrent uniquement sur leur travail

La plupart des joueurs qui ont reussi l’accession avec la Jssaoura ont renouvellé leur bail hier soir, au siège du club, en présence de tous les membres du bureau, il s’agit de Bendjillali, Seifioune, Terbah, Zaidi…pour ne citer que ceux là, ces derniers n’ont pas voulu tenter leur chance ailleurs malgré les offres alléchantes qui leur ont été proposées, mais préferent rempiler avec ce club qui leur a tant donné tout en espérant continuer de procurer que de le joie et du bonheur à leurs milliers de supporters qui n’hésitaient pas à effectuer des milliers de kilométres pour les encourager. OUKILI ALI

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

WAT

LIGUE 1

Yahla Abdelkrim : “Notre objectif a été atteint” Alors que le boss Tlémcénien

Abdelkrim Yahla, ne rate aucune occasion pour évoquer la crise financière qui persiste au WAT, depuis de longues années déjà, en regrettant le manque de soutien des industriels locaux, ainsi que les subventions insuffisantes des autorités locales, a néanmoins entamé la phase de paiement des joueurs durant la journée de jeudi, même si cette opération doit durer de nombreux jours, voir des semaines, afin de satisfaire l’ensemble de la troupe de Amrani.

La direction fait de son mieux Malgré les efforts de la direction

pour trouver une solution à ce problème des arriérés de salaires des joueurs, cela reste très insuffisant, vu que l’argent manque terriblement dans les caisses du club, en se contentant d’offrir un mois de salaire seulement pour une grande partie de l’effectif, alors que les camarades de Boudjakdji espéraient au minimum deux ou trois mois, pour passer les vacances confortablement, après une saison assez chargée. Donc, avec un budget assez restreint par rapport à d’autres grandes écuries de l’élite, à l’image de l’USMA, JSK, ESS ou le CSC. Les supporters widadis ne devront nullement s’attendre à des folies en matière de recrutement, mais plutôt quelques bonnes affaires, que ce soit des jeunes joueurs à titre de prêt ou d’autres qui vont découvrir pour la première fois la ligue I, comme c’était le cas lors de la saison dernière.

Yahla : “Amrani a atteint son objectif, il sera maintenu et aura carte blanche” Pour avoir réussi à faire un parcours qualifié de positif durant ce championnat, le coach Amrani Abdelkader a toute la confiance de la direction tlemcenienne et à leur tête le PDG de la SSPA, Yahla Abdelkrim, qui compte le maintenir, puisque Amrani a été sollicité par plusieurs clubs de la ligue 1. Amrani aura, cette semaine, un tête-à-tête avec le président Yahla pour des négociations et décider de son avenir. Selon la direction, amrani reste au WAT et aura carte blanche sur tout, en ce qui concerne le recrutement des joueurs susceptibles d’apporter un plus à l’équipe. D’ailleurs, avec le peu de moyen, le WAT a fait un parcours honorable.

Tiza et Brixi en échange avec Ghazali et Cyril L’Entente de Sétif qui s’intéresse

à Tiza et au Gardien Brixi, qui sont toujours sous contrat avec le Widad. La direction tlemcenienne espère libérer ces deux joueurs en échange avec l’attaquant Ghazali et le milieu récupérateur Cyril. S. T. Smain


LIGUE 1

Le capital social sera bientôt ouvert Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Baba veut ramener les anciens Mouloudéens

Selon un membre du conseil d’administration présent à la réunion de dimanche dernier, le capital social de la SSPA pourrait être ouvert très bientôt pour permettre l’entrée dans la société de nouveaux investisseurs.

E

n effet, l’ex-président Tayeb Mehiaoui a remis le bilan financier de la période de sa présence à la tête du MCO. Il s’agira de récolter les 12 milliards de centimes indispensables pour bien débuter la saison et éponger certaines dettes, dont celles des joueurs. Pour l’heure et malgré les déclarations et contre-déclarations des principaux créanciers du Mouloudia, à savoir Belhadj et Mehiaoui, la question de l’achat d’actions par le biais des dettes sera étudié ce vendredi au cours de la réunion extraordinaire du conseil d’administration et des investisseurs. «Il s’agit de finaliser les discussions et les avaliser dans un esprit démocratique», a estimé hier Youssef Djebari.

Les joueurs attendent Baba

Les coéquipiers de Majid Benatia attendent avec impatience la clôture du feuilleton de l’été oranais pour recevoir, dans un premier temps, leurs salaires et leurs primes en retard. «Avec Baba, nous ne nous posons pas de questions, car l’homme a une parole, de l’argent et il est capable de nous régulariser. De toute manière, c’est un impératif pour commencer à restructurer la formation et ramener les joueurs susceptibles de la renforcer», a estimé le capitaine des Hamraoua.

Berradja et Aoued dans le collimateur de Djebari et Baba

Seddik Berradja aurait rencontré Djebari pour un retour dans son ancien club. Berradja a quitté le MCA sans espoir de retour en raison de sa mise à l’écart pendant presque une moitié de saison. Quant à Aoued, l’ex-Asémiste, il ne désespère pas lui aussi de retourner au MCO. A l’annonce quasi-certaine de Baba en qualité de président, la plupart des joueurs oranais qui évoluent hors de la région souhaitent leur retour au bercail, sachant que l’homme a toujours payé ses dettes rubis sur l’ongle et qu’il a aidé le Mouloudia depuis la fameuse année 2008.

La relève n’existe pas

Il est clair comme de l’eau de roche que le MCO n’a jamais été un club formateur, au contraire de ses voisins de l’ASMO. Si nous prenons comme exemple l’équipe qui a évolué cette saison, nous retrouvons 5 joueurs formés ailleurs qu’au club d’El Hamri. Ce n’est qu’une fois atteintes les catégories cadette ou junior que les jeunes sont attirés par l’envie de jouer au sein du premier club de la wilaya. Cette saison, les U21, en principe réservoir de la formation senior, ont terminé leur championnat dans une peu reluisante 12e place. La défense est une véritable passoire, puisqu’elle a encaissé la bagatelle de 48 buts et s’est classée au dernier rang. Le compartiment offensif, quant à lui, n’a pas dépassé les 23 réalisations et de ce fait occupe il aussi la lanterne rouge du classement des attaques. C’est dire qu’il y a rarement eu un travail de fond dans les jeunes catégories du club d’El Hamri, et ce, pour diverses raisons. Ce n’est donc pas demain la veille que le Mouloudia comptera sur un réservoir de joueurs formés chez lui.

Savoy a coûté cher

Malgré sa réussite sur le plan sportif, puisqu’il avait promis de maintenir le MCO en Ligue I et avoir évité la rétrogradation, l’entraîneur Raoul Savoy est estimé trop cher par les membres du CA du MCO, sauf le président Djebari. «Savoy est un entraîneur professionnel, qui vient de réussir là où certains entraîneurs algériens auraient pu échouer. Il a ramené avec lui du sérieux, de la discipline et donné un fond de jeu à l’équipe. Il a une idée très sérieuse pour que le Mouloudia joue une coupe continentale à la fin de la prochaine saison. Des entraîneurs de ce genre, quel que soit le prix qu’ils coûtent, sont efficaces et donc indispensables. Voyez son compatriote Geiger à l’ESS : il vient de réussir le doublé.» Rappelons que Savoy a coûté 800 millions en 3 mois, somme qui comprend son salaire, sa prise en charge à l’hôtel Sheraton et ses primes. Ceci, sans oublier la somme prise par son adjoint Hans Akbo. Les membres du CA, dans leur presque totalité, ont rejeté l’idée de faire encore appel à lui, malgré les excellents résultats qu’il a enregistrés avec l’équipe. Tous sont presque unanimes à vouloir rappeler l’enfant du club, Cherif El Ouazzani.

A 4 jours de l’ouverture du mercato d’été, l’homme fort du Mouloudia, Belhadj Ahmed, a assuré dernièrement que son idée est de ramener non seulement Cherif El Ouazzani, mais aussi les anciens joueurs du MCO pour renforcer l’équipe. Il compte garder les meilleurs éléments actuels, y compris Sebbah Zine El Abidine. Ce dernier, en pourparlers avancés avec deux clubs de la Ligue I voulait changer d’air. La réunion de vendredi, si elle permettra l’élection de Belhadj en qualité de président, elle aura aussi pour but de mettre en place une cellule de recrutement, afin de commencer le «marché» dès son ouverture officielle.

Il se réconcilie avec Djebari

La réunion qui était prévue lundi en fin d’après-midi au quartier Fellaoucène entre le président sortant, Youssef Djebari, et le principal actionnaire du Mouloudia, Belhadj Ahmed, a été favorable à un début de règlement entre les deux hommes. Baba et Djebari se sont mis d’accord pour que le premier nommé devienne président de la SSPA, secondé par Djebari. Sur le plan des recrutements, ils se sont mis d’accord pour se partager les frais et ceux du démarrage de la saison. Seul point encore en discussion, celui de l’entraîneur. Djebari voudrait continuer l’aventure avec le Suisse Raoul Savoy, alors que Baba préfère l’ex-Mouloudéen Cherif El Ouazzani Si Tahar. Signalons que la réunion s’est déroulée en présence de Abdelkader Benzerbadj, plus connu sous le pseudonyme de «Kader la roue». Ce Mouloudéen de cœur, chargé du sponsoring au MCO depuis plus de dix ans, est un homme qui a toujours brillé par sa neutralité dans les conflits entre personnes et par sa mentalité de rassembleur. Il a tout fait pour que les deux hommes se rencontrent. Il est prévu une deuxième réunion ce vendredi, au cours de laquelle tous les points seront finalisés. Ali Boutaleb

Quelle destination pour Belaïli ?

Il a un sacré talent ! Sur le terrain et en-dehors ! En effet, alors qu’il avait déclaré prendre l’avion pour Tunis, le joueur vedette du MCO a pris tout le monde à contre-pied et est resté tranquillement chez lui afin d’étudier des offres qui lui sont parvenues cette fois-ci d’Espagne. En effet, après l’émissaire du club français retrogradé en Ligue II, Caen en l’occurrence, voilà qu’un manager s’est pointé à Oran, dimanche soir, pour proposer à Belaïli père un contrat pour son fils en Espagne, avec deux destinations, le second club de Barcelone, à savoir L’Espagnol, ou la révélation de la saison, Getafe. Deux clubs de Ligue I. D’un autre côté, les Hamraoua font pression sur le joueur pour qu’il rempile avec le Mouloudia pour au moins une saison. Mais une chose est sûre, le joueur est plus que jamais focalisé par l’envie de jouer en Europe et de là frapper aux portes de la sélection nationale. Sans pour autant avoir fermé les portes avec l’ES Tunis, il reste encore dans l’expectative ! Les desseins de son manager de père restent imprévisibles et tout peut se passer avant vendredi soir. Si Youssef Belaïli ne sera pas aujourd’hui à Tunis pour signer son contrat, Serrar, qui a tout fait pour ce transfert, aura été le dindon de la farce ! Ali Boutaleb

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

MCO

CEO favorable à son propre retour

«On ne tourne pas le dos à son club d’origine. Je dois beaucoup au MCO et je suis prêt à me sacrifier s’il le faut pour lui. Nous avons tenté une aventure il y a deux saisons, mais à cause de certaines personnes, elle ne s’est pas achevée comme je le voulais. Je vous rappelle qu’au cours du premier championnat professionnel, j’avais laissé le Mouloudia dans le groupe de tête, le premier wagon comme se plaisait à l’appeler notre défunt président, Kacem Elimam, Allah Yarahmou. Je pense que nous pouvons, tous ensemble, monter une équipe qui peut rivaliser avec les plus grands et qui peut retrouver une partie de son lustre d’antan.»

Abdelilah a applaudi au retour de Cherif El Ouazzani

L’ex-président, Larbi Abdelilah, qui s’est chargé de payer la note de l’hôtel Sheraton lors de la réunion du dimanche, a applaudi à l’idée du retour de Cherif El Ouazzani à la barre technique. «C’est l’enfant du club et avec lui, pour la première année du professionnalisme, le MCO s’était bien classé, jusqu’à son départ au début de la phase retour. Cherif reste un bon choix, car il connaît la mentalité de la maison, c’est un travailleur qui ne rechigne pas au labeur et qui transmet cette volonté à ses joueurs. Il a de la poigne.» Reste à savoir si CEO acceptera l’idée dans la mesure où il avait exigé auparavant le départ de tous ceux qui étaient aux côtés de Tayeb Mehiaoui. Ce qu’il n’avait pas réussi à avoir à l’époque. Aujourd’hui, c’est le duo Djebari-Baba qui sera aux commandes, et donc rien n’interdit à l’ex-demi du Mouloudia de revenir driver son ancien club.


Alain Michel rempile …

JSMB

12

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

POUR UNE NOUVELLE AVENTURE

Et c’est parti pour une nouvelle saison et pour d’autres objectifs. Alain Michel vient donc de rempiler pour une autre saison qui, apparemment, s’annonce prometteuse et pleine de défis.

“N

ous avons préféré opter pour la stabilité et la continuité…”, nous a-t-on expliqué, brièvement et d’ajouter : “Nous allons commencer un peu tôt pour pouvoir nous préparer dans de bonnes conditions”. En effet, lors de la réunion qui aurait eu lieu entre le président Tiab et l’entraîneur Alain Michel, il aurait été convenu que la prépa-

ration débuterait quelques jours avant le Ramadhan.

Deux stages en Tunisie

Par ailleurs, deux stages auraient été inscrits au programme de préparation des Vert et Rouge. Deux stages qui se dérouleraient en Tunisie. Le premier s’étalerait sur une période de dix (10) jours et le deuxième aurait lieu, après le Ramadhan. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira: “Deux stages seraient prévus en Tunisie. L’un, au début du mois de Ramadhan, et l’autre, après l’Aïd”. C’est dire qu’une feuille de route aurait été, déjà, tracée et la préparation semble être décidée par la direction et le staff technique.

Renforcer l’équipe

Dans le même contexte et, lors de la même réunion de travail tenue entre le président Tiab et l’entraî-

neur Alain Michel, ce dernier aurait établi la liste des joueurs à libérer. Une liste devenue un secret de polichinelle. Les cadres de l’équipe sont en pleins pourparlers avec la direction et, déjà, le départ de Gasmi n’a pas laissé les supporters indifférents : “C’est dommage. Perdre un élément de la trempe de Gasmi, cela va être difficile de le remplacer, d’autant plus que le joueur en question a retrouvé toute sa forme et toutes ses aptitudes de buteurs”. D’un autre côté, l’équipe pourrait être renforcée par quelques éléments dans tous les compartiments, notamment, un gardien de but et des attaquants de métier. Toujours est-il que cet été risque d’être chaud pour les Béjaouis. En elusieurs joueurs auraient émis le voeu de quitter le club. Ce qui sera difficile à la direction de pouvoir les retenir.

DJEBARAT : “J’espère être plus présent, la saison prochaine”

Yacine Djebarat, encore sous contrat pour une saison, fera de son mieux pour être plus présent, lors de l’exercice prochain. Dans cet entretien qu’il nous accordé, Djebarat semble décidé à mettre le paquet pour gagner sa place de titulaire.

Vous êtes en vacances. Comment gérez-vous cette période ? Comme tous les sportifs. Je continue à m’entraîner en solo. Je me repose et j’essaye de me décompresser.

La saison précédente, vous n’avez pas eu l’occasion de jouer tous les matchs. Pourquoi ? C’est une question de choix de l’entraîneur. Je m’entraînais d’arrache pied et j’étais, toujours, prêt à parer. Malheureusement, l’entraîneur avait fait son choix et Cedric semblait coïncider au profil des différents matchs que nous avions disputés.

Avez-vous discuté avec l’entraîneur ? Non, mais il y avait une certaine confiance. Donc, il fallait faire mon travail et le reste était de l’appréciation de l’entraîneur. Par rapport à vous, comment évaluez-vous la saison écoulée ?

LIGUE 1

Pour moi, c’est une saison à mettre aux oubliettes, même si, quelque part, j’ai effectué des rencontres de haute facture.

Et comment aimeriez-vous passer la saison prochaine ? Sincèrement, j’espère être plus présent. J’espère, aussi, que je serai jugé à ma juste valeur. La direction compte engager un autre gardien de but. Cela ne vous irrite-t-il pas ? Non, pourquoi cela m’aurait-il irrité ? Je connais ma valeur. Je ferai tout pour être le gardien titulaire de l’équipe. Selon vous, pour quel objectif va opter la JSMB ? La JSMB a, de tout temps, joué les premiers rôles. Donc, il est sûr que pour la saison prochaine, nous allons viser, carrément, le titre, tout comme on essayera d’aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie et atteindre les poules en ligue des champions. Vous allez jouer donc sur les 3 fronts, n’est-ce pas ? Oui, tout en essayant de faire mieux que cette saison.

Avez-vous discuté avec la direction ? Non, pas encore. Mais, cela va se faire incessamment.

Un dernier mot … C’est une période creuse. Je vais essayer de bien me reposer avant que l’on reprenne du service. J’espère que cette saison, on n’a pas trop déçu nos supporters et j’espère aussi que nous seront fin prêts pour la reprise. Par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les jeunes du club : UNE RICHESSE INÉPUISABLE …

“Nous avons des jeunes, purs produits du club, qui ont brillé la saison précédente, en remportant le doublé. Ce sont ces jeunes sur lesquels va, sûrement, se reposer l’entraîneur, avant de parler de renfort et de recrutement”, nous a-t-on affirmé, récemment. En effet, plusieurs joueurs de la trempe de Hammouche et autre Aït-Fergene, etc…, ajoutez à cela la présenc, dans l’équipe fanion des Boulainceur, Mebarakou, on peut dire, sans risque de nous tromper, que la relève y est, dans tous les compartiments. D’ailleurs dans ce contexte, l’on nous dira : “Il n’y a pas lieu de s’alarmer, le départ de plusieurs joueurs, pourtant considérés comme piliers de l’équipe, ne sera pas considéré comme une saignée. Loin de là…”, et de poursuivre : “Certes, on aurait bien voulu garder un joueur de la trempe de Gasmi, mais on n’a pas pu lui donner ce que l’USMA lui a offert. Cependant, avec nos jeunes espoirs et le renfort de l’équipe par quelques éléments, cela va donner lieu à la formation d’une grande équipe, capable de jouer les premiers rôles, une fois de plus”. C’est dire que les jeunes, purs produits du club, continuent à être une richesse inépuisable et de véritables espoirs pour l’avenir de la JSMB. Qui dit mieux ? Et, au lieu d’aller chercher des joueurs à coup de milliards, sans qu’ils ne prouvent quoi que ce soit, il serait plus judicieux d’investir dans ce créneau, plus porteur et plus prometteur. A. Z.


LIGUE 2

Meddas : «C’est devenu une habitude au MOB de voir les AG reportées»

13

MOB

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Le coach des U21 du MOB, qui ont achevé l’exercice 2011/2012 à la 15ème place de leur groupe, qui est aussi membre de l’AG du club, ouvre ici son cœur à Maracana, pour dire certaines vérités et parler de tout ce qui a trait à la vie du club et l’avenir des jeunes.

L

e premier point que nous avons posé à Meddas Djelloul est celui qui a trait à l’AG de samedi passé qui a été reportée pour absence de quorum. Il dira à cet effet : «C’est devenu maintenant une habitude dans ce club, où, à chaque fois qu’on fait appel aux membres de l’AG afin de débattre des problèmes du MOB, il y a souvent ceux qui manquent à l’appel. Moi, je pense que l’air de l’amateurisme est révolu. Les dirigeants sont en train d’établir la liste des membres de l’AG, et ces derniers doivent tous assister aux assemblées générales, quelle que soient leur nature. Il fut un temps où, au MOB, il y avait une liste de 200 membres et plus, et aujourd’hui, elle est descendue à 94. Les gens qui ne veulent plus assister à ces assemblées, qu’ils se manifestent pour assainir la liste définitive. A chaque fois qu’on leur fait appel, c’est souvent les mêmes personnes qui brillent par leur absence. Ces gens-là doivent prendre conscience de cet état de fait et assister aux AG. C’est seulement avec cet état d’esprit qu’on peut avancer au sens large du terme. Dans le cas contraire, ce ne sera qu’une perte de temps, et le tremps presse. Il faut que le club soit remis sur les rails pour s’attaquer, comme il faudrait, à la saison sportive 2012/2013.»

«Cette saison, on a une marge de sécurité pour débuter la préparation dans les délais»

Notre intelocuteur, qui nous a reçu dans son bureau, continuera de parler de la prochaine saison, en disant : «Cette année et contrairement aux précédentes, nous avons une marge sécurisante pour se préparer dans les normes. On aura tout le temps pour préparer nos équipes, que ce soit les jeunes catégories ou les séniors et même les espoirs, et ce, dans de bonnes conditions.»

«Il faut que les fans s’organisent au sein d’un comité de supporters»

Pour Meddas, l’un des aspects qui nuisent au MOB, c’est bien le fait que ce dernier ne possède pas de comité de supporters. Il dira à cet

effet : «Si j’ai un appel à lancer, c’est vers les supporters, en les exhortant à s’organiser dans un comité digne des grands clubs. Le MOB a pris de l’ampleur, c’est-àdire qu’il est devenu grand et partant de là, il draine des supporters au niveau national. Que les supporters se détâchent de la gestion du club, surtout que ce dernier est régi actuellement par un conseil d’administration qui fait son travail dans les normes. En d’autres termes, les fans doivent s’organiser dans un comité et faire en sorte de s’associer et aider la direction du club. Un club sans supporters ou comité de supporters, n’est pas digne de ce nom. Ma foi, tous les supporters du MOB doivent s’organiser dans des groupes, à l’image des “Grunchio”, les “Ultras” et les “Pirates”, qui font de bonnes choses et qui rendent énormèment service au club. Reste qu’ils doivent aussi s’organiser dans un comité digne des grands clubs. Nous avons déjà vécu des situations, ou des supporters se déplacement à l’extérieur de Bejaia, mais il y a toujours une mauvaise coordination entre eux et cela nuit à l’équipe.»

«Les dirigeants actuels ont redoré le blason du MOB»

Le MOB actuel est bien vu au niveau national, après de longues années ou des gens ne parlent que de la mauvaise réputation de ce club. «Je dois dire qu’un grand hommage devrait être rendu à la direction actuelle qui a su redorer le blason du MOB, à savoir le MOB est maintenant bien vu par tous les Algériens. Pour preuve, beaucoup de personnes au niveau national sollicitent des joueurs pour venir jouer dans ce club et faire leur carrière dans cette ville. C’est très important et ce qui est conforme à l’image du MOB d’autrefois.»

«Le MOB d’aujourd’hui est semblable à celui des années 70»

« Il y a longtemps qu’on n’a pas vu une équipe aussi très technique et ce, malgré la jeunesse de son effectif. On avait la même équipe dans les années 70. Pour cette année qui vient de s’écouler, le MOB devrait être fier d’avoir eu un staff technique qui n’est pas donné à n’importe quelle équipe. Rahmouni et Moussouni ont su apporter leur empreinte à une équipe qui était presque sans âme par le passé. Ces deux coachs ont marqué de leur empreinte leur passage au MOB et ils le marqueront encore dans un proche avenir. On a une équipe très technique, qui sait manier le cuir. La preuve aussi est que là où on jouait, on nous disait que nous avions l’une des meilleures équipes de la ligue 2. D’autres entraîneurs ont félicité notre club de par la qualité de jeu des joueurs

et leur discipline sur le terrain. N’est-ce pas là un signe que le MOB avance ? Reste que pour construire une grande équipe, il faut une bonne direction et un staff technique qui fait son boulot convenablement. Le MOB mérite de jouer en ligue 1, mais que tout le monde apporte sa pierre à l’édifice, de la direction au simple supporter.»

«Ce n’est pas avec la violence qu’on apprend les ABC du foot»

«Là où je me suis déplacé la saison passée avec les U21 qui jouent leurs matches les mêmes jours que les seniors, j’en vu des situations délicates, où on nous a agressé et insulté, avec toutes sortes de mots déplacés que la morale reprimande. Quand on donne une mauvaise image au joueur à un âge comme celui des moins de 21 ans, que va-t-il apprendre et comment va-t-il réagira-t-il lorsqu’il évoluera en séniors. En foot, notre rôle en tant que coachs, c’est d’inculquer aux jeunes la discipline avant, pendant et après le match. Malheureusement, ce n’est pas le cas chez beaucoup de coachs qui, au lieu de calmer les esprits, ne font que les échauffer. Vous trouvez normal qu’un dirigeant mette la pression à un joueur pour le pousser à agresser son vis-à-vis ? Avec cet état d’esprit, on n’avancera jamais.»

«La violence en Algérie est particulière»

«Le phénomène de la violence existe partout dans le monde. Ce n’est pas propre à l’Algérie. Reste

que ce que nous avons vécu durant la saison sportive écoulée est sorti de l’ordinaire. A Mohammadia, à Bechar, à Saida, au Khroub, pour ne citer que ces lieux, la violence a pris une proportion alarmante. On doit y faire face et que chacun assume ses responsabilités », dirat-il.

«On a une semaine pour dénicher de jeunes talents»

Comme rapporté dans notre édition de lundi passé, la prospection chez les jeunes catégories a débuté ches les U21, et s’étalera durant une semaine. Le coach Meddas qui est concerné par cette sélection, étant donné que c’est lui qui est chargé de trouver les talents et les perfectionner, nous dira à cet effet : «En collaboration avec l’ad-

Anniversaire

C’est lundi passé que notre adorable Oukili Méroua, a soufflé sa cinquiéme bougie. En cet heureux événement, ses parents, grandparents, sa mère Naima, son père Dahmane, Hayet qui l’aime fort bien, Nesrine, Rabéa, Hichem, et toute la famille, lui souhaitent un joyeux et heureux anniversaire et une longue vie pleine de succès et de réussite.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ministration du MOB, on a décidé d’effectuer une prospection et c’est une première fois aussi qu’on le fait pour dénicher les oiseaux rares, au niveau national et pas seulement au niveau de la vallée de la Soummam. La direction actuelle nous a dit qu’elle veut prendre en charge les meilleurs éléments, pour bâtir une équipe solide à l’avenir et pourquoi pas, donner sa chance à tous le monde. Au niveau de la wilaya de Bejaia, on a des joueurs de talent, que ce soit à Akbou, Sidi Aich ou Kherrata. Les parents des jeunes talents trouvent toujours que c’est un grand honneur que leurs enfants aillent jouer dans des clubs qui ont la dimension, d’autant plus que ça leur permettrait d’être médiatisés.» Entretien réalisé par Nassim S.


14

U n ju bi lé pou r Akl i

USMB

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

L’

association des anciens joueurs de l’USMB, qui regroupe les Zouani, Zane, Benturki, Sellami et autres Brahimi, active à préparer le jubilé de l’ex-attaquant de l’USMB des années 70/80, en l’occurrence Akli Nacer, avait auparavant endossé le maillot de l’USMB à l’âge de 18 ans et avait porté plusieurs fois les couleurs de l’équipe nationale d’Algérie, les festivités sont programmées pour la journée du samedi 09 juin 2012 au stade des frères Brakni, où il avait effectué avec ses camarades leus premiers pas dans la formation blidéenne (USMB). L’AAJ/USMB a procédé à une tournée dans la zone industrielle de Blida, afin d’approcher les opérateurs économiques de la région, dans le but de les sensibiliser d’apporter leur contribution financière pour la réussite du jubilé de l’ex-star blidéenne.

L’AAJ/USMB passe à l’action

des anciens joueurs (AAJ) est passé à l’action, en abordant le sujet que le club est sans preneur, après le retrait de Mohamed Zaïm, des commandes de la SSPA/USMB, ce dernier est actionnaire majoritaire dans cette société sportive. Après un entre-

Enfin, ça bouge

Rendez-vous AAJ/USMB-Wali avant-hier

Pour dénoter, la situation confuse qui règne en ce moment à l’USMB, cette dernière n’a pas vu le bout du tunnel, au moment où les autres clubs s’activent à pré-

Les dirigeants samistes, devraient se réunir la semaine prochaine pour aborder quelques points importants liés à la situation de l’équipe, et par la même occasion procéder à la préparation de la prochaine saison notamment en ce qui concerne le recrutement et les négociations avec les cadres dont quelques uns se trouvent convoités par d’autres clubs.

A

cet effe,t on croit savoir que le président Benfeta Habib, compte convoquer les joueurs la semaine prochaine afin de négocier à propos du prochain exercice. Toute fois la situation ne s’annonce pas facile lorsqu’on sait que les joueurs doivent encore de l’argent à la direction du club en attendant la régularisation de leur situation

financière représentant 3 mensualités (février, mars, avril) les coéquipiers de Allali, bien qu’ils aient reçus des assurances avant même la fin de l’exercice concernant le paiement des arriérés de salaires, il n’en demeure pas moins que les joueurs commencent déjà à s’inquiéter à propos de cette situation, dont la majorité des joueurs a tenté à maintes reprises de joindre leur président, mais en vain, ce qui les a poussés à afficher leur désarroi à propos du silence observé actuellement par la direction du club. Par ailleurs, et selon toujours la même source, l’entraîneur Kardi, serait reconduit à la barre technique, pour rappel que nous avons rencontré lors d’une réception organisée en son honneur par le manager général,qui nous a relevé qu’il prendra les destinés de la barre technique que si les dirigeants affichent dès maintenant leur intention de jouer carrément pour l’accession. Aoun Laïd Boualem

parer la prochaine saison 2012/2013. Avant-hier les membres de l’AAJ/USMB ont rencontré M. Ouchène, Wali de Blida, dans le but de trouver un consensus, après que le président Zaïm ait annoncé son retrait de la direction de la SSPA/USMB. en priorité , il y a lieu d’engager la procédure réglementaire pour une passation comptable, afin de procéder à l’ouverture du capital et attirer d’éventuels associés à investir leur argent. Pour mettre de l’ordre dans la maison blidéenne, le premier responsable de la wilaya a invité l’AAJ de se rapprocher de la

direction de la SSPA/USMB, et ce pour avoir plus de détails sur la passation des consignes entre les deux parties et de passer aux choses sérieuses, tout en élargissant le champ aux nouveaux actionnaires. Dans tout ce qui précède, les supporters blidéens ont apprécié cette rencontre entre l’AAJ et le Wali, cela pousse à dire que ce feuilleton finira à trouver son dénouement le plus vite possible, c’est le souhait de toute la population sportive blidéenne. T. A.

rempiler avec la formation de leur ville au lieu d’aller tenter leur chance ailleurs.Les Arbéens ne désespérent pas, ils restent optimistes, et que la situation ne tardera pas à s’améliorer dans les jours qui viennent pour le bien de leur formation afin qu’elle prépare la prochaine saison dans de bonnes conditions et pourquoi pas terminer parmi les premiers de la ligue II. Les nombreux supporters attendent avec impatience qu’une issue soit trouvée au plus vite , certains ont approché les joueurs ciblés par des formations de l’élite en leur promettant que tout sera clair dans les prochains jours . Par ce geste, les mordus prouvent leur attachement à l’équipe censée représenter leur ville qui les a vus naître et grandir pour aller toujours de l’avant.

depuis de longues années son retour dans l’anti-chambre de l’élite grâce aux joueurs , dirigeants et le soutien de nos supporters on est arrivés à l’arracher » avant d’ajouter « je me demande pourquoi certaines personnes prétendent aimer le club pour créér des problémes, peutêtre que sa réussite dérange quelque part. Je pars la conscience tranquille , je reste fidéle toujours à mon équipe et lui apporter mon aide financiére pour que les joueurs et l’entourage ne manquent de rien tout en restant concentrés uniquement sur leur travail … » A une question s’il va revenir sur sa décision vu l’amour qu’il porte au RCA « Non j’ai décidé de démissionner et je reviendrai pas sur ma décision, je vais me reposer je suis très fatigué cela ne veut pas dire que je ne resterai pas à l’écoute de mon équipe de toujours prêt à lui venir en aide, il ne faut pas oublier que dans la famille on est tous des mordus d’Ezzerga … »et tient à le préciser . Les amoureux du RCA veulent le convaincre pour « prendre » en main les destinées de cette formation pour eux ,il serait mieux qu’il soit proche de ses affaires pour barrer la route aux opportunistes qui veulent que leur intérêt et non pas celui du club , ils feront tout pour lui faire changer d’avis .

A quand le dénouement

RCA

SAM

Pour trouver une issue à la situation que vit l’USMB, l’association

tien avec les industriels de la région, la majorité d’entre-eux ont donné leur accord de principe pour investir à la SSPA/USMB, pouvu que les choses s’officialisent et un protocole d’accord sera établi entre les deux parties concernées par la transaction.

LIGUE 2

Les problémes que continuent à vivre en ce moment ce club de la mitidja, ne fait que douter même les plus optimistes des supporters pour son avenir dans sa nouvelle division, et dire que juste après la grande joie de l’accession tout va pour le mieux pour que cette vieille formation ne connaitra plus de problémes comme ce fut le cas par le passé et de procurer que du bonheur à cette paisible localité qui est toujours derrière elle là où elle évolue.

L

es inconditionnels ne vont pas croiser les bras, ils vont se faire entendre auprès des membres du bureau, leur demander des explications sur la situation et trouver tous ensemble une solution juste afin de régler une fois pour toute ce probléme pour l’intêret du RCA, et que tout rentrera dans l’ordre par la suite. Et s’il n’ y aura pas de nouveau, ils seront obligés de voir avec les autorités locales, car ça pourrait se répercuter sur les joueurs qui seront obligés de changer d’air. D’ailleurs, la plupart ne manque pas de contacts mais préfère attendre que la situation se régle pour

Djaâdi » Je ne reviendrai pas sur ma décision »

Le président d’honneur Adlane Djaâdi, a tant donné pour le RCArbâa en reussissant avec lui trois accessions consécutives, estime qu’il n’est plus en mesure de continuer son parcours avec Ezzerga et ce pour différentes raisons « Je suis exténué après trois dures et pénibles saisons sanctionnées par des accessions qui ont procuré autant de joie à tous les Arbéens qui attendaient

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


La r ue b a tn ée nne e n é b u l l i t i on

LIGUE 2

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Les choses se corsent pour Zidani et son bureau. Les supporters ont organisé une marche et un sit-in devant le siège de la wilaya, avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire des slogans hostiles au président, du genre : “On demande des comptes et le départ de l’administration.”

Publicité

O

ù sont les hommes du Mouloudia.” “Oui au sport, non à la dilapidation.” Les manifestants n’ont pas été inquiétés par les services de sécurité, ils se sont dispersés dans le calme après qu’un représentant de la

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE DES MARCHÉS ET PROGRAMMES

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ D’APPEL D’OFFRES RESTREINT N° 04/2012 Conformément aux dispositions de l’article 122 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2012 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété et suite au PV de la commission d’ouverture des plis réunie le 09/05/2012, où aucun pli n’est parvenu dans le délai fixé pour le dépôt des offres, le wali de la wilaya de Djelfa - Direction de l’administration locale informe que l’avis d’appel d’offres national restreint N° 04/2012 pour : fourniture de 05 véhicules touristiques au profit de la wilaya, paru dans les journaux suivants : - En français dans Maracana le 21/04/2012 - En arabe dans ?????? le 19/04/2012 Est déclaré infructueux. Maracana N° 1740 — Mercredi 30 Mai 2012 - Anep N° 920 239

MSPB

15

Zidani ira au TAS

Finalement c’est Zidani qui ira représenter le MSPB à l’audience du TAS, dans l’affaire Mouassa. Il est le président du conseil d’administration de la SSPA et le litige concerne la SSPA, c’est donc légitime qu’il se déplace pour défendre le dossier, même s’il est actuellement très contesté au club.

Zegrir, Belhadi et Rebgui prêts à racheter leur lettre de libération

wilaya leur ait fait savoir que leurs doléances sont en cours d’examen par les autorités locales. Les fans du Mouloudia ont promis de maintenir la pression jusqu’au départ définitif de l’administration. Ils se sont donnés le mot pour revenir à la charge dès jeudi pour interpeller le P/APW et le DJS. Les choses vont très certainement connaître du nouveau, après que les autorités aient décidé d’organiser l’assemblée génrale élective dans les meilleurs délais. En attendant, rien ne va plus, c’est toujours la galère pour les joueurs qui ne savent plus où donner de la tête. Si rien ne sera fait dans les jours qui suivent, ça sera le pourrissement total. C’est d’ailleurs cette situation de pourrissement que les supporters tentent de faire éviter au club en maintenant la pression et l’exigence d’un changement, tout en espérant l’implication des autorités locales. W. Y.

Publicité

Les trois joueurs ont déclaré qu’ils sont prêts à céder leur huit mois de salaire impayés contre leur libération. “je suis prêt à céder mes mensualités contre une résiliation de mon contrat, je ne veux pas opter pour le dépôt du contrat à la CRL/FAF”, nous a déclaré Zegrir. C’est le même son auprès de Belhadi et Rebgui qui se sont dit prêts à partir en cédant leurs salaires impayés. Pour avoir une idée sur ce que représentent les salaires de ces joueurs, le MSPB doit encore 280 millions à Belhadi, 210 millions à Rebgui et 175 millions à Zegrir. Des montants qui montrent la profondeur de la crise financière que peuvent engendrer les dettes de l’ensemble des joueurs.

Leblalta vers l’ABM

Libre de tout engagement, Leblalta est très demandé par l’ABM. Le président Midoun le veut coûte que coûte. Le joueur, qui attend toujours que le MSPB lui régularise ses mensualités impayés est appelé à prendre une décision concernant son avenir. Il rencontrera Midoune dans les prochaines heures pour connaître l’offre qu’il lui proposera.

Belhadi au CSC ?

Le milieu de terrain du MSPB a eu une touche du côté du CSC. Le président Boulahbib a exigé de lui sa libération avant de négocier. Belhadi a promis de la ramener, quel qu’en soit le prix. W. Y.

Maracana N° 1740 — Mercredi 30 Mai 2012 - Anep N° 920 863

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

NAHD

Comment Benlamri a été transféré à la JSK

LIGUE 2

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Derrardja confirme sa volonté de partir

L’attaquant du NAHD, Walid Derrardja, a confirmé sa volonté de partir du Nasria et changer d’air pour opter pour le CA Bordj Bou Arreridj. Derrardja avouera que les contacts sont poussés avec cette formation et qu’il compte donner suite à cette offre, surtout qu’il souhaite changer d’air et jouer pour une équipe qui lui permettre de connaître de nouvelles sensations mais surtout assurer son avenir, surtout que la carrière d’un joueur est courte et il se doit donc de chercher son intérêt.

Khaïther absent

Le latéral droit, Samir Khaïther s’est absenté aux entraînements de l’équipe ces derniers jours. Il a, en effet, bénéficié, de quelques jours de repos avec sa famille chez lui à Sour El Ghozlane, surtout que cela fait beaucoup de temps que qu’il n’est pas repartit chez lui. Toutefois, le joueur devrait revenir pour débuter la préparation avec le groupe au début de mois de juillet.

Herida sur les tablettes

Le joueur du CRB, Herida est sur les tablettes du Nasria. En effet, le joueur aurait négocié avec les dirigeants des Sang et Or hier et serait prêt à rejoindre le Nasria cette saison pour relancer sa saison après avoir eu beaucoup de difficultés à s’imposer au NAHD.

Un joueur de l’ASMO effectue des tests

Nous apprenons qu’un joueur de l’ASMO effectue des tests avec le Nasria. Il s’agit d’un attaquant et qui a de grandes capacités qu’il a démontrées avec l’équipe ces jours-ci. Ce dernier semble avoir de grandes dispositions et devrait donner un plus à l’équipe qui a besoin de joueurs capables d’assurer pour le club qui devra jouer la remontée en Ligue 1, la saison prochaine.

Le défenseur du Nasria est officiellement à la JS Kabylie après que le président kabyle, Moh Cherif Hannachi, ai rencontré le dirigeant du Nasria, Kamel Saoudi, qui a cédé le joueur pour un montant qui dépasserait le milliard de centimes.

L

es deux hommes se sont rencontrés dans un restaurant sur les hauteurs d’Alger et ce pour discuter du transfert du défenseur de l’EN qui souhaitait changer d’air et vivre une nouvelle expérience après avoir joué trois années en provenance du club voisin de l’IRHD. Par ailleurs, on croit savoir que les dirigeants kabyles ont proposé aussi de restituer le défenseur, Sofiane Khelili et de leur céder un autre joueur qui serait Saïdi, en plus de la somme qui offerte aux

dirigeants. Benlamri ne sera pas dépaysé à la JSK étant donné qu’il devra jouer aux côtés de ses ex-coéquipiers au NAHD, Asselah, le défenseur, Khelili et le milieu de terrain, Kaci Sedkaoui. Les dirigeants du Nasria devaient, en outre, de négocier son transfert à l’étranger puisqu’il y avait un manager français, à savoir, Gaspart qui était très intéressé par son profil et avait promit aux dirigeants du Nasria de les aider pour transférer le joueur, sachant qu’il lui a même trouvé un club, en l’occurrence l’AJ Auxerre qui cherchait un joueur avec son profil sachant qu’il avait visionné les cassettes de ses matchs avec l’EN Olympique. Le joueur s’est dit très heureux du dénouement de l’opération et de son transfert à la JSK lui qui souhaitait changer d’air pour connaître de nouvelles sensations après avoir joué au NAHD. Il souhaite relancer sa carrière avec les Canaris et vivre de nouvelles sensations et jouer les premiers rôles dans le championnat national, tout en souhaitant bonne chance aux Sang et Or en leur souhaitant de revenir en Ligue 1 le plus vite possible. Raouf Mesbah

RCK

DIVISIONS INFÉRIEURES

S

L e R C K s e d i r i g e à gr a n d e v i t e s s e v e r s le m u s é e ! ! !

niveau de la commission de litige de la ligue professionnelle de football (LFP). Ainsi on va assister probablement à une grande saignée au sein de l’équipe koubéenne, qui enfoncera de plus en plus le club phare de la ville de Kouba, dans les eaux troubles.

Au moment où nous mettons sous presse, aucune bonne nouvelle n’a filtré de l’entourage de la maison du Raed de Kouba.

uite à la clôture de la saison 2011/2012 soit en ligue II ou même en ligue I professionnelle, une saison qui a connue la relégation « historique » du RC Kouba, en division nationale amateur. Le prestigieux club du RCK, qui a enfanté les Assad, les KaciSaid, les Serbah, et tant d’autres joueurs, qui ont fait les beaux jours du football Algérien a été rétrogradé pour la première fois, dans ses anales en DIII. Le public koubéen, est toujours scandalisé par cette relégation honteuse, attend avec impatience des bonnes nouvelles émanant de l’entourage de leur club adoré. Mais pour le moment c’est le « black-out » total, un blocage absolu, et personne n’essaye de dégager la situation qui dure depuis le tomber de rideau de championnat. Ainsi le Raed est au bout du gouffre, s’il n’y aura pas de changement, les amoureux du RCK, devront chercher leur club chéri au musée national des antiquités.

Les joueurs dans l’expectative

Dans l’obscure où se trouve l’avenir du vieux club koubéen, les joueurs du Raed, sont plus que jamais inquiets pour leur

L’AG sera reportée ?

avenir, puisque les jours se suivent et se ressemblent au sein du club, sans voir le bout de tunnel, ainsi les camarades de Bouzama, doivent prendre incessamment une décision concernant leur avenir sportif. Et cela pour trancher définitivement au sujet des offres qu’ils possèdent. A l’image du milieu de terrain, Walid Bencherifa, qui n’a pas hésité a opter pour la JSK, même chose pour l’arrière gauche Oussama

Khellaf, qui est en contact avec le CAB, ainsi il sera probablement Batnéen, la saison prochaine. D’autres éléments koubéens, devront quitter le club dans les prochains jours, à l’instar de l’attaquant gaucher Bilel Brinis, et le défenseur central Khaled Bouzama, et le milieu récupérateur, Wahid Chouiab, qui ne manquent pas de propositions, notamment, qu’ils pourront être libres, après le dépôt de leur contrat au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Dans la politique du silence appliqué par les dirigeants du RCK, aucune information n’a filtré à propos de la date de l’assemblée générale ordinaire, de la SSPA/RCK. Pour l’instant il existe que de la spéculation au sujet de la date de la « fameuse » AG !! Où selon nos sources, le président Mecheri a déjà programmé le déroulement de l’AG pour le premier juin. Mais une autre information, a fait le tour dans les fiefs de la galerie Koubéenne, faisant état, que certains membres du conseil d’administration de la SSPA/RCK, veulent boycotter les travaux de l’AG, et cela afin de mettre Mecheri devant ses responsabilités. Toutefois, les fans koubéens, sont inquiets si l’AG sera reportée pour une date ultérieure, car les conséquences seront « fatales » pour l’avenir de l’équipe, et fort probable, on assistera à une RCK bis de la saison écoulée, où la situation était dans le flou jusqu’à la dernière minute, et les résultats sont connus par tout le monde. Ainsi les supporters devront passer à l’action afin de mettre fin à ce scandale mené par les mem-


PUBLICITE

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

17

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Aïn Defla Office de promotion et de gestion immobilière (NIF) 098944010016448

Concours national d’architecture (étude et suivi) N° 04/2012 du…………

L’Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Aïn Defla lance un concours national d’architecture pour l’étude, suivi et contrôle de l’exécution des travaux en tous corps d’état y compris voiries et réseaux divers des 100/2500 logements publics locatifs à TARIK IBN ZIAD programme quinquennal (2010-2014) à travers la wilaya année 2010. Le concours porte sur la phase «esquisse».

Les architectes, les bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études nationaux publics ou privés peuvent concourir pour l’étude et suivi de ce projet et ce, selon leurs capacités techniques, financières, matérielles et humaines. Les architectes, bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études nationaux publics ou privés répondant aux conditions d’exercice de la profession d’architecte et inscrits au tableau national de l’Ordre des architectes, intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges du concours auprès de siège l’OPGI Aïn Defla sis cité Laribi Ahmed Ben Belkacem, Aïn Defla, contre paiement de la somme de 2500,00 DA auprès du DFC OPGI.

Le dossier de soumission est constitué de trois parties distinctes : - Une première partie relative aux capacités techniques, planning, délai et situation administrative du soumissionnaire appelée «offre technique». - Une deuxième partie relative aux prestations du dossier graphique, appelée «offre de prestations». Une troisième partie relative à la proposition du soumissionnaire «offre financière», conformément aux différentes pièces constitutives de l’offre (lettre de soumission, montants des études architecturales et techniques, suivi, coût objectif de la réalisation du projet). Les pièces constitutives des offres sont les suivantes : 1. Offre technique 1. Déclaration à souscrire datée, renseignée, cachetée et signée (selon modèle ci-joint) 2. Déclaration de probité datée, renseignée, cachetée et signée (selon le modèle ci-joint) 3. L’instruction aux soumissionnaires datée, renseignée, cachetée et signée par le soumissionnaire 4. Copie légalisée de l’agrément délivré par l’Ordre des architectes (en cours de validité) 5. Copie certifiée des documents originaux portant sur le statut juridique de la société (tel que SARL) ou du groupement de bureaux d’études 6. Exemplaire du protocole d’accord liant les membres du groupement solidaire ; celui-ci devra indiquer les missions de chaque BET en précisant le chef de file 7. Attestation des pouvoirs du signataire de l’offre (dans le cas de société ou de groupement) 8. Copie légalisée du registre du commerce du soumissionnaire légalisée et des membres du groupement éventuellement 9. Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire (en cours de validité) 10. Copie légalisée de l’extrait de rôle du soumissionnaire (moins de trois mois) 11. Attestation de mise à jour légalisée (CNAS, CASNOS) (en cours de validité) (copies légalisées) 12. Copie légalisée du numéro d’identification fiscale (NIF) 13. Copie du certificat de dépôt des comptes sociaux auprès des services du CNRC pour ce qui concerne les bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études (nom et prénom, raison sociale et adresse) 14. Cahier des prescriptions spéciales paraphé (sans mention du montant de la soumission) 15. Cahier des prescriptions techniques paraphé 16. Copie des bilans financiers des trois derniers exercices (2009 - 2010 et 2011), certifiés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes (légalisés) et déposés au niveau des impôts 17. Références professionnelles du soumissionnaire justifiées par des attestations de bonne exécution signées par les maîtres d’ouvrages (projets de bâtiment équivaut au nombre de logements en un seul lot) (en R+1 et plus) (légalisées) 18. Liste des moyens humains cachetée et signée par le soumissionnaire et appuyée par la mise à jour CNAS légalisée, accompagnée par les diplômes (copies légalisées) du personnel pour l’encadrement du projet (architecte, ingénieur en génie civil, technicien en VRD, dessinateur et métreur) 19. Une lettre d’engagement signée par le soumissionnaire portant sur la liste du personnel sus-visée à mettre à la disposition du projet ; cette liste sera accompagnée des déclarations à la CNAS si le BET est retenu pour la poursuite des missions 20. Liste du matériel à engager dans le cadre du présent projet avec présentation des pièces justificatives (PV de l’huissier de justice pour le matériel non roulant) (date d’établissement moins d’une année), (carte grise + attestation

d’assurance pour le véhicule) (copie légalisée) 21. Contrat de location ou acte de propriété du local (copie légalisée) 22. Engagement signé sur les délais de réalisation des missions de maîtrise d’œuvre en chiffres et en lettres (daté, cacheté et signé)

2. Offre des prestations 2. a- Dossier graphique • Plan de situation du projet (extrait du POS ou PDAU ou plan d’aménagement à l’échelle (1/1000e en absence d’instruments d’urbanisme) • Plan d’ensemble à l’échelle 1/500e faisant ressortir l’intégration du projet dans le territoire environnant • Un levé topographique à l’échelle 1/500e • Plan de masse à l’échelle 1/200e faisant ressortir les espaces bâtis et les aménagements extérieurs en relation avec les caractéristiques du terrain et les dispositions des instruments d’urbanisme inhérentes à l’environnement immédiat du projet • La conception générale du projet avec les aspects typologiques et volumétriques (perspectives du projet dans son ensemble ; vues d’ambiance) • Les vues en plan des différents niveaux à l’échelle 1/100e • Les coupes et façades urbaines à l’échelle 1/200e prenant en charge la déclivité éventuelle du terrain 2. b- Pièces écrites • Un rapport de présentation faisant ressortir la partie architecturale et les dispositions techniques proposées • Une fiche technique du projet faisant ressortir la densité et les surfaces - Foncière - Construite (bâtiments relatifs au logement, équipements d’accompagnement commerces et services éventuellement) - Habitable - Voiries : mécaniques et piétonnes ; espaces verts - Placettes ; aires de stationnement

3. L’offre financière 1. Lettre de soumission (datée, renseignée, paraphée et signée (selon modèle ci-joint) 2. Le bordereau des prix unitaires (daté, renseigné, paraphé et signé) 3. Le détail estimatif et quantitatif (daté, renseigné, paraphé et signé) Dans une première phase, les candidats sont invités à remettre uniquement une offre technique, qui doit être introduite dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention. A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA D’AÏN DEFLA (Cité Laribi Ahmed Ben Belkacem - Aïn Defla) OFFRE TECHNIQUE «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 04/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/2500 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À TARIK IBN ZIAD, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2010 - A NE PAS OUVRIR -

La durée de préparation des OFFRES TECHNIQUES est fixée à VINGT-ET-UN (21) JOURS à compter de la date de la PREMIÈRE PUBLICATION du concours dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou la presse. Le service contractant peut, quand les circonstances le justifient, proroger la durée de préparation des offres ; dans ce cas, il en informe les candidats par tous moyens conformément aux dispositions de l’article 50 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Le jour et l’heure limite de dépôt des OFFRES TECHNIQUES correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres avant douze (12h). Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. La durée de préparation des PLIS DES PRESTATIONS ET DES OFFRES FINANCIÈRES des candidats présélectionnées est fixée à TRENTE (30) JOURS à compter de la date de signature de l’invitation, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Cette date sera communiquée aux candidats présélectionnés dans l’invitation y afférente.

Le jour et l’heure limite de dépôt des PLIS DES PRESTATIONS ET DES OFFRES FINANCIÈRES correspondent au dernier jour de la durée de préparation des offres avant douze (12h) heures. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Toute offre reçue par le maître de l’ouvrage après la date et l’heure fixées, sera écartée et renvoyée au soumissionnaire sans son ouverture.

L’ouverture des plis techniques, des plis des prestations et des plis financiers s’effectue en trois phases. Dans une première phase, la commission d’ouverture des plis procède à l’ouverture des plis techniques, en séance publique et en présence des soumissionnaires. Après l’ouverture des plis des offres techniques et leur évaluation conformément aux dispositions des articles 34 et 121 à 125 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, seuls les candidats présélectionnés, dont le nombre ne doit pas être inférieur à trois (3) sont invités à remettre les plis des prestations et l’offre financière. Dans le cas où le nombre de candidats présélectionnés est inférieur à trois, le service contractant doit relancer la procédure. Si après avoir relancé la procédure de présélection, dans les conditions fixées à l’alinéa précédent, le nombre de candidats est inférieur à trois (3), le service contractant peut continuer la procédure, même dans le cas d’une offre unique. Le service contractant doit veiller, notamment dans le cas de l’évaluation d’une offre unique, à ce que l’offre retenue réponde aux exigences de qualité, de délai et de prix. Les candidats présélectionnés et invités à remettre les plis des prestations et de l’offre financière, doivent présenter les deux offres de la manière suivante : • Une enveloppe blanche fermée, anonyme de format A2 situer entre (59.4*42) jusqu’à (60*42) cm contenant deux plis cachetés séparés, l’un comportant l’offre des prestations, le second l’offre financière. L’enveloppe blanche doit porter la mention suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA D’AÏN DEFLA (Cité Laribi Ahmed Ben Belkacem - Aïn Defla)

«CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 04/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/2500 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À TARIK IBN ZIAD, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2010 - A NE PAS OUVRIR -

• Les enveloppes des plis des prestations, et de l’offre financière seront présentées comme suit : OFFRE DES PRESTATIONS «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 04/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/2500 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À TARIK IBN ZIAD, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2010 OFFRE FINANCIÈRE «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 04/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/2500 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À TARIK IBN ZIAD, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2010

L’ouverture des plis des prestations n’est pas publique. «Deuxième phase»

Les plis financiers seront ouverts en troisième phase en séance publique, à l’issue du résultat de l’évaluation des prestations par le jury telle que prévue à l’article 34 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée égale à trois (03) mois plus le délai de préparation des offres.

Maracana N° 1740 — Mercredi 30 Mai 2012 - Anep N° 920 857

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

INTERNATIONALE

KANOUTÉ : «Le monde est chanceux d'avoir le Barça» Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

Personnage atypique et attachant, footballeur esthétique et fidèle à ses valeurs, Frédéric Kanouté a vécu une fin de carrière andalouse frustrante, après sept saisons au FC Séville. Perturbé par des problèmes physiques, l’attaquant malien a également payé la mauvaise saison de son club. Un bémol qui n’altère pas les partitions de sa symphonie du bonheur. Parti de l’Olympique lyonnais en 2000, l’exinternational a poli sa réputation en Premier League pendant cinq ans, avec West Ham puis tottenham, avant d’exploser sur la scène continentale dans le club double vainqueur de la Coupe UEFA en 2006 et 2007. A 34 ans, Kanouté a encore une actualité chargée, avec la sortie de sa biographie et un dernier défi sportif. Il ne manquait de sujets de discussion avec FIFA.com. Frédéric, votre contrat se termine dans quelques jours et vous allez quitter le FC Séville après sept saisons. Pourquoi est-ce devenu si rare pour un joueur d’aller au terme de son contrat ? C’est en effet assez rare et je pense que c’est lié à la demande très forte des clubs. Actuellement, un joueur joue maximum deux ans dans un club avant de recevoir une meilleure proposition, qu’il est souvent difficile de refuser. C’est le business qui veut ça. Mais même si on voit de plus en plus ce côté du football, il reste encore des contacts humains et des histoires de fidélité. Pendant ces sept années à Séville, tout s’est très bien passé pour moi, au niveau du jeu mais aussi dans ma vie personnelle. J’avais donc décidé de ne pas chercher d’autres options et de rester ici. C’est un choix sportif et humain, avec des considérations familiales. Entre vos blessures et les performances en dents de scie de l’équipe, cette saison a-t-elle été plus difficile que vous ne l’imaginiez ? Clairement oui ! J’ai eu plusieurs blessures c’est vrai, mais elle a surtout été difficile car nos résultats n’ont pas été très bons, par faute de régularité dans nos performances. On a aussi changé d’entraîneur en cours de

saison, ce qui n’aide pas à trouver une certaine stabilité dans l’équipe. On ne s’est pas qualifié pour une compétition européenne, donc logiquement je suis un peu déçu. J’aurais préféré terminer sur une meilleure note, mais je me concentre sur les bons moments et il y en a eu beaucoup ! C’est tout ce qui compte. Je voulais juste que les choses soient parfaites et évoluer à mon meilleur niveau pour que les supporteurs gardent une belle image de moi. Que doit être votre prochain défi ? Que recherchez-vous pour ce dernier contrat ? Je travaille avec mon agent, on regarde vers différents horizons et on verra ce qui me conviendra le mieux. Pour être honnête, j’aime juste le football. Du moment que je me sens capable de jouer, je continuerai à être sur le terrain. Je pense que je vais encore jouer quelques annees. C’est difficile de dire où je vais aller, il y a tellement de championats intéressants à travers le monde. Je recherche aussi une bonne qualité de vie en dehors du terrain, c’est très important pour ma femme et mes enfants. Je dois trouver une bonne combinaison entre tous ces éléments. Revenons sur votre expérience espagnole. Comment jugez-vous La Liga aujourd’hui, avec la domination du FC Barcelone et du Real Madrid ? C’est devenu un championnat à deux equipes. Partout dans le monde, quand on parle de la Liga on n’évoque que le Real et le Barça. C’est dommage. Il y a quelques années, une équipe comme Séville pouvait rivaliser et les inquiéter. Mais ces deux dernières années, ils avaient presque 20 points d’avance sur tout le monde. C’est frustrant. Quand le FC Séville entre sur le terrain face au FC Barcelone ou au Real Madrid, le déficit de confiance est-il insurmontable ? En tant que sportifs et compétiteurs, nous sommes parfois assez bêtes pour penser que l’on peut gagner contre ces équipes ! (rires) Et parfois, on peut vraiment faire quelque chose. Cette année par exemple, on a été chercher le nul au Camp Nou. On souffre pendant 90 minutes et si on a un peu de chance, on peut s’en sortir avec un match nul. C’est possible mais c’est très difficile, ils sont tellement au-dessus des autres. Je sais que certaines équipes plus modestes entrent parfois sur la pelouse en sachant qu’ils vont perdre, leur ambition n’est que de concéder le moins de buts possible. Mais je pense que la majorité des équipes n’abandonnent pas et vont travailler pour rattraper le retard. Justement, comment combler cet écart ? Il y a quelque chose que l’on ne peut pas ignorer : l’argent ! Le Barça et le Real sont les clubs les plus riches. Non seulement ils ont de bonnes infrastructures pour leurs jeunes et de bonnes académies, mais ils peuvent aussi se renforcer en achetant les meilleurs joueurs, chose que les autres clubs ne peuvent pas faire. C‘est un autre type d’écart sur lequel il faut être réaliste. Vous avez été un temoin privilégié de l’évolution du Barça de l’ere Guardiola. Comment avez-vous vécu cette période ? Dans quelques années, quand je regarderai en arrière et réaliserai que j’ai joué contre le Barcelone de Guardiola, je réaliserai ma chance d’avoir joué contre la meilleure équipe que Barcelone n’ait jamais eue. Normalement, je n’aime pas trop regarder le football à la télévision mais quand c’est le

Barça, je fais exception à cette règle. Le monde du football a été chanceux d’avoir cette équipe. Lionel Messi a inscrit 50 buts en championnat cette saison. Comme attaquant, comment jugez-vous ses prestations ? C’est inhumain. C’est un extra-terrestre. J’ai joué plusieurs fois contre lui et il est incroyable, ce n’est pas un joueur normal. De la même manière qu’il y a le FC Barcelone et le reste du monde, il y a Messi et le reste du Barça. Il fait des choses dont seul lui est capable. Il est exceptionnel. Vous venez de publier votre biographie. Après 15 ans de carrière, était-ce le bon moment pour faire un bilan ? Complètement. Je dois avouer que j’étais un peu réticent au début à écrire ce livre, je ne pensais pas être assez important pour écrire une biographie. Ce genre d’exercice est réservé à des personnages historiques, importants. Mais beaucoup de personnes ont insisté pour que je le fasse. J’ai reçu beaucoup d’offres d’auteurs, et je me suis dit que s’ils insistaient autant, c’est que j’avais peut-être des choses à dire et partager. C’était aussi une possibilite de parler d’autre chose que de football, notamment l’univers caritatif. Êtes-vous content du résultat ? Oui, je le suis. Ce livre est un peu à l’image de ma carrière. Le foot est ma passion mais c’est aussi un outil pour atteindre de plus grand objectifs dans ma vie. Grâce à ma carrière, j’ai pu lancer et soutenir ma fondation, aider des gens qui en avaient vraiment besoin. Je serais content si le lecteur lit ma biographie et oublie pour un instant qu’elle a été écrite par un footballeur. Ce serait ma plus grande victoire. Vous avez souvent confié votre amour pour l’Afrique, le continent de votre père. Avez-vous des regrets de n’avoir rien gagné avec le Mali malgré une belle génération ? Non, je n’ai pas de regret. Je savais en choisissant de jouer pour le Mali que ca n’allait pas être facile. Ce n’est pas une équipe connue avec un grand passé de victoires. Je n’avais pas la prétention de penser que ma présence allait pouvoir changer ça. Je voulais juste apporter ce que je pouvais à l’équipe. J’ai fait de mon mieux, nous n’avons rien gagné mais ça a été une partie importante de ma vie : une belle expérience qui m’a ouvert pas mal de portes pour ma fondation, et m’a apporté des choses au niveau personnel. In fifa.com

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

LILLE : Cole veut avoir sa chance à Liverpool

S'il se disait prêt à rester plus longtemps que prévu à Lille, Joe Cole (30 ans, 32 matchs et 4 buts en L1 cette saison) affirme aussi qu'il pourrait finalement tenter de nouveau l'aventure à Liverpool la saison prochaine. Le milieu de terrain anglais aimerait avoir sa chance chez les Reds. "J'aimerais vraiment avoir la chance, s'ils le désirent, de montrer mon vrai visage. J'ai connu le succès à West Ham et avec Chelsea. Et là, je viens de réussir une bonne saison à l'étranger avec Lille, a indiqué Cole sur Sky Sports. Je ne veux pas que cette saison (2010-11 ratée avec Liverpool) reste dans mon palmarès. Les cartes sont entre leurs mains et je suis prêt car j'ai toujours la flamme en moi. Kenny (Dalglish) ne m'avait pas menti. Je ne faisais pas partie de ses plans. Son départ a changé mon avenir. Car, jusqu'à son renvoi, il était sûr que je ne retournerais pas à Liverpool. Mais maintenant, qui sait ?" Le successeur de Kenny Dalglish devra se prononcer sur le cas de l'international anglais.

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

MONACO : Ranieri sur le banc ?

Même si elle n'évolue qu'en Ligue 2, l'AS Monaco aborde le mercato avec un appétit aiguisé. Depuis l'arrivée du milliardaire russe Dimitriy Rybolovlev en décembre dernier, le club de la Principauté a relevé la barre dans l'antichambre de la Ligue 1, avec l'intention affichée de remonter parmi l'élite dès la saison prochaine. Après Sven-Göran Eriksson, les rumeurs se multiplient désormais autour de l'arrivée éventuelle de Claudio Ranieri sur le banc des finalistes de la Ligue des Champions en 2004. Sky Italia annonce ce mardi que les discussions sont avancées entre les deux parties. Sans club depuis le mois de mars et son éviction de l'Inter Milan, l'ancien entraîneur de Chelsea, Valence ou encore la Juventus pourrait découvrir un nouveau championnat la saison prochaine.

PSG : Le Real attend une offre pour Kaká

S'il tient absolument à garder Gonzalo Higuain, qui a annoncé son intention de rester, le Real Madrid ne retiendra pas Ricardo Kaká (30 ans, 27 matchs et 5 buts en Liga cette saison) en revanche. D'après le média espagnol ABC, les Merengue attendraient une offre du Paris Saint-Germain pour libérer le milieu de terrain brésilien. Sous contrat jusqu'en juin 2015, l'ancien Milanais pourrait quitter le Real en échange d'une indemnité de transfert de 25 millions d'euros. Dans les cordes du PSG.

Guardado quatre ans à Valence

o s'est engagé en faveur de

Débarqué à La Corogne en 2007, l'international mexicain Andrés Guardad

ROMA : City pourrait s'attaquer à De Rossi

A

lors que le prodige de Lille Eden Hazard (21 ans, 38 matchs et 20 buts en L1 cette saison) a officialisé son transfert à Chelsea, Manchester City se met en quête d'autres pistes. Selon Itasportpress, Roberto Mancini aurait trouvé une alternative en la personne de Daniele De Rossi (28 ans, 32 matchs et 4 buts en Serie A cette saison), actuellement sous contrat à l'AS Rome.

19

Le média italien indique ce mardi que les Citizens seraient prêts à dépenser 32 millions d'euros pour l'international italien (71 sélections, 10 buts). Même s'ils n'ont pas réussi à enrôler le meilleur joueur de L1 de ces deux dernières saisons, les pensionnaires de l'Etihad Stadium sont déjà à l'affût sur d'autres dossiers.

Hazard jouera à Chelsea !

Après de longues semaines de suspense, Eden Haza rd (21 ans, 38 matchs et 20 buts en L1 cette saison) a désormais arrêté son choix. Le meneur de jeu de Lille avait annoncé sur Twitter avoir décid é dans quel club il évoluera la saison prochaine. "Salu t tout le monde. Voilà, j'ai fait mon choix, rendez-vous cet après-midi".Alors que Mancheste r City s'était retiré en raison des prétentions salariales de l'international belge jugées trop élevé es, Hazard a décidé de rejoindre Chelsea plutôt que Manchester United."Chose promise chose due... Je vais rejoindre le champion d'Europe", a annoncé le Belge, dans la soirée, toujours sur Twitter.Voilà, ce qui est donc officiel !

REAL : Lucas supervisé par Mourinho

Le milieu de terrain offensif de Sao Paulo, Lucas Moura (19 ans, 11 sélections et 1 but) est courtisé par le Real Madrid. L'entraîneur José Mourinho l'a même supervisé en personne, samedi à Hambourg, lors du match amical entre le Brésil et le Danemark (3-1), rapporte le journal Marca.Alors que l'agent de l'international auriverde a récemment indiqué que son protégé ne quitterait probablement pas son club formateur avant 2014, le Real serait disposé à mettre 40 millions d'euros sur le table, de quoi faire réfléchir les dirigeants de Sao Paulo...

EDF : Evra exaspère aussi Ménès

Fautif sur les deux buts encaissés contre l'Islande, la performance de Patrice Evra (31 ans, 40 sélections) dimanche soir n'est pas passée inaperçue. Pour ses prestations comme pour son attitude, le latéral gauche des Bleus fait aujourd'hui l'unanimité contr e lui. Après Rolland Courbis, c'est Pierre Ménès qui taille en pièces l'ancien Monégasque. "Franchement si ce n'était pas Patri ce Evra, capitaine de Manchester United, il n'y aurait pas besoin d'alle r très loin pour trouver l'un des deux joueurs qui passeront à la trappe avant mardi midi, note le journaliste de Canal+ sur son blog. Il est impliqué sur les deux buts islandais et n'a rien apporté offensivem ent. Bref, il a été cataclysmique de bout en bout. Ah, pour se foutr e de la presse et parler de lui à la troisième personne, il est très fort. Mais sur le terrain avec les Bleus, il est tout simplement catas trophique."La cote de Gaël Clichy n'a jamais été aussi haut.

Cissé ne quitte pas le navire

Transféré le 31 janvier 2012, après seulement 6 mois passés à la Lazio Rome, l'attaquant des Queens Park Rangers Djibril Cissé (30 ans, 8 matchs et 6 buts en Premier League cette saison) souhaite poursuivre l'aventure dans le championnat anglais. L'international français (41 sélections, 9 buts), non retenu par Laurent Blanc pour disputer l'Euro, n'a pas caché sa volonté de rester dans le club londonien. "Je suis plutôt satisfait, je finis avec 6 buts en 8 matchs, a confié l'ancien Marseillais à La Provence ce mardi. "Je suis très heureux du maintien de mon club arraché lors de la dernière journée." Malgré une défaite à Manchester City (3-2) à l'occasion de la 38e journée, les pensionnaires de Loftus Road se sont maintenus en Premier League, avec un point d'avance sur Bolton, premier relégable.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire WILAYA DE AÏN DEFLA OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE (NIF) 098944010016448

CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE (ÉTUDE ET SUIVI) N° 11/2012 DU 15 MAI 2012

L’Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Aïn Defla lance un concours national d’architecture pour l’étude, suivi et contrôle de l’exécution des travaux en tous corps d’état y compris voiries et réseaux divers des 100/4700 logements publics locatifs à Djelida, programme quinquennal (2010-2014) à travers la wilaya année 2011, 2e tranche.

Le concours porte sur la phase «esquisse».

Les architectes, les bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études nationaux publics ou privés peuvent concourir pour l’étude et suivi de ce projet et ce, selon leurs capacités techniques, financières, matérielles et humaines. Les architectes, bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études nationaux publics ou privés répondant aux conditions d’exercice de la profession d’architecte et inscrits au tableau national de l’Ordre des architectes, intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges du concours auprès de siège l’OPGI Aïn Defla sis cité Laribi Ahmed Ben Belkacem, Aïn Defla, contre paiement de la somme de 2500,00 DA auprès du DFC OPGI.

Le dossier de soumission est constitué de trois parties distinctes : - Une première partie relative aux capacités techniques, planning, délai et situation administrative du soumissionnaire appelé «offre technique». - Une deuxième partie relative aux prestations du dossier graphique, appelée «offre de prestations». Une troisième partie relative à la proposition du soumissionnaire «offre financière», conformément aux différentes pièces constitutives de l’offre (lettre de soumission, montants des études architecturales et techniques, suivi, coût objectif de la réalisation du projet).

Les pièces constitutives des offres sont les suivantes : 1. Offre technique 1. Déclaration à souscrire datée, renseignée, cachetée et signée (selon modèle ci-joint) 2. Déclaration de probité datée, renseignée, cachetée et signée (selon le modèle ci-joint) 3. L’instruction aux soumissionnaires datée, renseignée, cachetée et signée par le soumissionnaire 4. Copie légalisée de l’agrément délivré par l’Ordre des architectes (en cours de validité) 5. Copie certifiée des documents originaux portant sur le statut juridique de la société (tel que SARL) ou du groupement de bureaux d’études 6. Exemplaire du protocole d’accord liant les membres du groupement solidaire ; celui-ci devra indiquer les missions de chaque BET en précisant le chef de file 7. Attestation des pouvoirs du signataire de l’offre (dans le cas de société ou de groupement) 8. Copie légalisée du registre du commerce du soumissionnaire légalisée et des membres du groupement éventuellement 9. Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire (en cours de validité) 10. Copie légalisée de l’extrait de rôle du soumissionnaire (moins de trois mois) 11. Attestation de mise à jour légalisée (CNAS, CASNOS) (en cours de validité) (copies légalisées) 12. Copie légalisée du numéro d’identification fiscale (NIF) 13. Copie du certificat de dépôt des comptes sociaux auprès des services du CNRC pour ce qui concerne les bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études (nom et prénom, raison sociale et adresse) 14. Cahier des prescriptions spéciales paraphé (sans mention du montant de la soumission) 15. Cahier des prescriptions techniques paraphé 16. Copie des bilans financiers des trois derniers exercices (2009 - 2010 et 2011), certifiés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes (légalisés) et déposés au niveau des impôts 17. Références professionnelles du soumissionnaire justifiées par des attestations de bonne exécution signées par les maîtres d’ouvrages (projets de bâtiment équivaut au nombre de logements en un seul lot) (en R+1 et plus) (légalisées) 18. Liste des moyens humains cachetée et signée par le soumissionnaire et appuyée par la mise à jour CNAS légalisée, accompagnée par les diplômes (copies légalisées) du personnel pour l’encadrement du projet (architecte, ingénieur en génie civil, technicien en VRD, dessinateur et métreur) 19. Une lettre d’engagement signée par le soumissionnaire portant sur la liste du personnel sus-visée à mettre à la disposition du projet ; cette liste sera accompagnée des déclarations à la CNAS si le BET est retenu pour la poursuite des missions 20. Liste du matériel à engager dans le cadre du présent projet avec présentation des pièces justificatives (PV de l’huissier de justice pour le matériel non roulant) (date d’établissement

moins d’une année), (carte grise + attestation d’assurance pour le véhicule) (copie légalisée) 21. Contrat de location ou acte de propriété du local (copie légalisée) 22. Engagement signé sur les délais de réalisation des missions de maîtrise d’œuvre en chiffres et en lettres (daté, cacheté et signé)

2. Offre des prestations 2. a- Dossier graphique • Plan de situation du projet (extrait du POS ou PDAU ou plan d’aménagement à l’échelle (1/1000e en absence d’instruments d’urbanisme) • Plan d’ensemble à l’échelle 1/500e faisant ressortir l’intégration du projet dans le territoire environnant • Un levé topographique à l’échelle 1/500e • Plan de masse à l’échelle 1/200e faisant ressortir les espaces bâtis et les aménagements extérieurs en relation avec les caractéristiques du terrain et les dispositions des instruments d’urbanisme inhérentes à l’environnement immédiat du projet • La conception générale du projet avec les aspects typologiques et volumétriques (perspectives du projet dans son ensemble ; vues d’ambiance) • Les vues en plan des différents niveaux à l’échelle 1/100e • Les coupes et façades urbaines à l’échelle 1/200e prenant en charge la déclivité éventuelle du terrain 2. b- Pièces écrites • Un rapport de présentation faisant ressortir la partie architecturale et les dispositions techniques proposées • Une fiche technique du projet faisant ressortir la densité et les surfaces - Foncière - Construite (bâtiments relatifs au logement, équipements d’accompagnement commerces et services éventuellement) - Habitable - Voiries : mécaniques et piétonnes ; espaces verts - Placettes ; aires de stationnement

3. L’offre financière 1. Lettre de soumission (datée, renseignée, paraphée et signée) (selon modèle ci-joint) 2. Le bordereau des prix unitaires (daté, renseigné, paraphé et signé) 3. Le détail estimatif et quantitatif (daté, renseigné, paraphé et signé) Dans une première phase, les candidats sont invités à remettre uniquement une offre technique, qui doit être introduite dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention. A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA D’AÏN DEFLA (Cité Laribi Ahmed Ben Belkacem - Aïn Defla) OFFRE TECHNIQUE «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 11/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/4700 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À DJELIDA, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2011, 2e TRANCHE - A NE PAS OUVRIR -

La durée de préparation des OFFRES TECHNIQUES est fixée à VINGT-ET-UN (21) JOURS à compter de la date de la PREMIÈRE PUBLICATION du concours dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou la presse. Le service contractant peut, quand les circonstances le justifient, proroger la durée de préparation des offres ; dans ce cas, il en informe les candidats par tous moyens conformément aux dispositions de l’article 50 du décret présidentiel 10236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Le jour et l’heure limite de dépôt des OFFRES TECHNIQUES correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres avant douze (12h). Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. La durée de préparation DES PLIS DES PRESTATIONS ET DES OFFRES FINANCIÈRES des candidats présélectionnés est fixée à TRENTE (30) JOURS à compter de la date de signature de l’invitation, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres

est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Cette date sera communiquée aux candidats présélectionnés dans l’invitation y afférente.

Le jour et l’heure limite de dépôt des plis des PRESTATIONS ET DES OFFRES FINANCIÈRES correspondent au dernier jour de la durée de préparation des offres avant douze (12h) heures. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Toute offre reçue par le maître de l’ouvrage après la date et l’heure fixées, sera écartée et renvoyée au soumissionnaire sans son ouverture. L’ouverture des plis techniques, des plis des prestations et des plis financiers s’effectue en trois phases. Dans une première phase, la commission d’ouverture des plis procède à l’ouverture des plis techniques, en séance publique et en présence des soumissionnaires. Après l’ouverture des plis des offres techniques et leur évaluation conformément aux dispositions des articles 34 et 121 à 125 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, seuls les candidats présélectionnés, dont le nombre ne doit pas être inférieur à trois (3) sont invités à remettre les plis des prestations et l’offre financière. Dans le cas où le nombre de candidats présélectionnés est inférieur à trois, le service contractant doit relancer la procédure. Si après avoir relancé la procédure de présélection, dans les conditions fixées à l’alinéa précédent, le nombre de candidats est inférieur à trois (3), le service contractant peut continuer la procédure, même dans le cas d’une offre unique. Le service contractant doit veiller, notamment dans le cas de l’évaluation d’une offre unique, à ce que l’offre retenue réponde aux exigences de qualité, de délai et de prix. Les candidats présélectionnés et invités à remettre les plis des prestations et de l’offre financière, doivent présenter les deux offres de la manière suivante : • Une enveloppe blanche fermée, anonyme de format A2 situer entre (59.4*42) jusqu’à (60*42) cm contenant deux plis cachetés séparés, l’un comportant l’offre des prestations, le second l’offre financière. L’enveloppe blanche doit porter la mention suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA D’AÏN DEFLA (Cité Laribi Ahmed Ben Belkacem - Aïn Defla) «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 11/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/4700 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À DJELIDA, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2011, 2e TRANCHE - A NE PAS OUVRIR -

• Les enveloppes des plis des prestations, et de l’offre financière seront présentées comme suit : OFFRE DES PRESTATIONS «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 11/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/4700 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À DJELIDA, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2011, 2e TRANCHE

OFFRE FINANCIÈRE «CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE N° 11/2012 DU………» RELATIF À L’ÉTUDE, SUIVI ET CONTRÔLE DE L’EXÉCUTION DES TRAVAUX EN TOUS CORPS D’ETAT Y COMPRIS VRD DES 100/4700 LOGEMENTS PUBLICS LOCATIFS À DJELIDA, PROG QUINQ (2010-2014) ANNÉE 2011, 2e TRANCHE L’ouverture des plis des prestations n’est pas publique. «Deuxième phase» Les plis financiers seront ouverts en troisième phase en séance publique, à l’issue du résultat de l’évaluation des prestations par le jury telle que prévue à l’article 34 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée égale à trois (03) mois plus le délai de préparation des offres.

Maracana N° 1740 — Mercredi 30 Mai 2012 - Anep N° 920 850

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

La beauté au naturel

Toutes les astuces minceur

Astuce minceur vraiment simple et facile Je ne vous promets pas de perdre 10 kg en peu de temps mais au minimum 2 à 5 kg voir plus. Rien de très compliqué et c'est même économique pour vous. C'est très simple : arrêtez de mettre du sel, du beurre et du sucre dans vos plats Cela n'a l'air de rien mais les premiers temps vous perdrez efficacement de plus en plus, après un régime cela permet de maintenir le poids idéal. Pour celle qui veut aller plus loin vous pouvez aussi limiter les plats en sauce et les produits laitiers (pas plus d'un yaourt alléger par jour). En plus vous évitez les excès de cholestérol et les problèmes de santé. Pour remplacer les sauces et le sel vous pouvez compenser avec des épices (thym, basilic, poivre...), mélangez les légumes et les féculents, faire cuire vos viandes avec de la moutarde ou des huiles végétales (surtout pas animales !) ou encore faire des recettes en sucré salées (fruits, miel...). Cette astuce est applicable à vie, est économique et bénéfique en tout point pour la santé. Perdre 8 kilos en deux semaines avec ce regime Le titre à de quoi attirer l'œil. Certe mais cela dépend des gens effectivement j'ai personnellement perdu 8 kilos

21

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

en deux semaines avec le régime suivant. Matin: - Soit > 2 œufs dur Midi: - Soit > Du Poulet a volonté - Soit > Une tranche de blanc de poulet que vous pouvez trouver dans le commerce, ou poulet rôti sans la peau bien sur. Vous pouvez aussi vous cuisiner des blancs de poulet mais aucune matière grasse, seul citron et épices sont autorisé. A vous de choisir, mais manger a votre faim. Après-midi: - Soit > Une pomme et une cuillère de miel. La cuillère de miel a pour effet de couper un peu la faim. Soir: - Soit > Du formage blanc o% a volonté. - Soit > Une variété de légume vert. Brocoli, courgette. A savoir, ce régime est a faire sur une duré de 2 semaines pas plus car au delà de ce délai vous pouvez tomber en carences. Faites le 2 semaines. Si les résultats ne sont pas assez satisfaisante reprenez un équilibre alimentaire pendent 2 semaine avant de la recommencer. Et n'hésitez pas a faire un peu d'exercices.

Silhouette affiné Réajustez régulièrement les brettelles de votre soutiengorge, elles relèvent doucement vos seins et donnent un air plus tonique. Et comme chez la majorité des femmes les seins sont de tailles différentes, réajustez chaque bretelle à part.

Perdre 3 kilos en une semaine sans mangé beaucoup moins. Vous voulez perdre des kilos sans faire de grands sacrifices alors je vous conseils de manger normalement mais sans toucher a un seul gramme de sucre (même yaourt contenant du sucre)et

éviter le gras.

Eviter les vergetures lors d'un régime Lors des régimes (surtout les plus rapide) n'oublier surtout pas de vous appliqué une crème hydratante tous les jours sur les zones qui maigrissent.

Misez sur la lingerie minceur Aujourd'hui, il existe de la lingerie en matières techniques qui combine confort et maintien. Un bustier ou un panty à taille haute peuvent effacer jusqu'à deux tailles et vous tenir bien au chaud en même temps.

Astuce pour réduire la faim Si vous avez des mauvaises manières comme : Se servir les entrées, les plats, les desserts... plusieurs fois dans un seul et même repas, afin de réduire votre faim je vous conseil de boire un bon verre d'eau froide 15 minutes avant chaque repas. En effet, cela prend une partie de la faim et ne fait pas grossir. Perdre 10 kg en 2 mois Perdre 10 kg en 2 mois est possible cette astuces de ma grand-mère c'est plutôt simple A chaque repas manger : - un bouillon - une tranche de jambon - un yaourt nature Vous pouvez varié les bouillon et soupe il vous faut des forces et le jambon de dinde / porc / poulet, peut importe. En cas de petite faim prenez une tasse de thé suivez ce régime pendant 2 mois le résultat est prouvé

Boosteur de cellulites Crème anti-cellulite maison Les crèmes anti-cellulites disponibles dans le commerce coûtent une veritable fortune! Voici une recette maison tout aussi efficace à base de caféine (tout comme les produits que vous pourriez acheter) Ingrédients: - 1/4 de tasse de moutures de café - 1 cuillère à soupe d'huile d'olive - du papier journal - du papier cellophane

Le meilleur endroit pour faire cela reste bien entendu la salle de bain. Mélangez le café et l'huile d'olive afin d'obtenir une pâte. Asseyez-vous sur le papier journal et appliquez avec vos mains la mixture sur les zones concernées. Enveloppez ensuite les zones concernées avec du papier cellophane pour créer un peu de chaleur. Laissez agir pendant 15 minutes environ. Après avoir enlevé le papier cellophane, prenez une douche tiède. Pour être efficace, cette opération est à réaliser 2 fois par semaine.

Quelques conseils pour éviter de grignoter entre les repas Le grignotage désigne la prise, plus ou moins régulière, d'aliments en dehors des repas. En nutrition, il est déconseillé car les aliments consommés sont rarement équilibrés et que cette pratique ne permet pas à l'organisme d'arriver à une sensation de satiété qui inciterait à s'arrêter de manger. Ainsi, si vous êtes victime de grignotages réguliers, il vous faut ré-instaurer un vrai rythme alimentaire pour réhabituer votre corps. Pour cela, faites de vrais repas : petit déjeuner, déjeuner et dîner dans lesquels tous les groupes d’aliments sont représentés, en particulier le pain et les féculents qui calment l’appétit et qui, s’ils sont consommés en quantité raisonnable, ne font pas grossir. Si malgré un bon rythme alimentaire ces envies se font quand même sentir, voici quelques coupes-faim naturels: - Boire un grand verre d'eau ou un ptit thé vert, selon les envies. - Manger un fruit (pomme ou banane) - Mâcher un chewing-gum - Manger un fromage blanc 0% (en cas de grosse faim) - Enfin le meilleur moyen de ne pas grignoter c'est de ne pas acheter les gâteaux, les chips et les barres chocolatées que vous mangerez devant votre télé ;)

Petits feuilletés au thon

Ingrédients: pâte feuilletée surgelée : 300 g thon au naturel émietté : 250 g jaune d'oeuf : 4 bouquet de mâche : 12 crème fraîche : 250 g ciboulette : 1 bouquet cerfeuil : 1 bouquet estragon : 1 branche sel, poivre

Préparation Préchauffez le four th.5 (150°C). Découpez 12 abaisses en forme de carré dans la pâte feuilletée. Posez-les sur une plaque et mettez-les au réfrigérateur. Battez la crème fraîche très

froide jusqu’à ce qu’elle soit ferme, ajoutez 3 jaunes d'oeufs et montez à nouveau. Hachez les herbes, émiettez le thon et incorporez le tout, salez et poivrez.Sortez la pâte.Etendez la farce sur 6 abaisses en préservant 1 cm sur les bords.Mouillez les bords avec un peu d’eau, posez les 6 autres abaisses et appuyez sur les bords pour les souder.Faites un petit dessin au couteau.Dorez avec le jaune d’oeuf battu restant et enfournez pendant 20 min.Servez les feuilletés décorés accompagnés de mâche

Beurre de tomate

Plongez 4 tomates dans de l'eau bouillante. Pelez-les, retirez les graines et coupez la chair en petits morceaux. Mettez-les dans une casserole avec le jus d'un citron et une gousse d'ail écrasée. Faites cuire à feu doux jusqu'à ce que la

chair des tomates soit réduite en purée. Hors du feu, ajoutez du sel, du poivre puis incorporez 100g de beurre froid en petits morceaux tout en fouettant. Servez aussitôt avec des légumes cuits à la vapeur ou des filets de poisson.

Ingrédients: 115 g de farine fluide 115 g de cassonade brune (roux – vergeoise) 115 g de beurre 2 cuillères à soupe de sirop d'érable 1 cuillère à café de cannelle en poudre (peut être remplacée par du gingembre) pour la mousse pralinée 20 cl de crème très froide (35 % 2 sachets de sucre vanillé 100 gr de pralin (en grains)

plaque de papier sulfurisé. Faites fondre le beurre, le sucre et le sirop. Incorporez-y la farine et la cannelle. Prélevez des petites cuillerées et placez-les sur la plaque du four, sans oublier de les espacer. Faites cuire au four de 8 à 10 min. Surveillez bien la cuisson. A l'aide d'une spatule, décollez-les de la plaque et laissez-les refroidir sur une grille. Eventuellement, découpez à l'emporte-pièce afin d'obtenir des biscuits de forme et taille régulière.

Millefeuille à la mousse pralinée

Coup d'œil sur les bienfaits du poisson

Le poisson est-il un inconnu à votre table ?

Pensez donc à l'y faire figurer régulièrement parce que le poisson est une bonne source d'éléments nutritifs et qu'il est riche en protéines ainsi qu'en diverses vitamines et minéraux - B12, niacine, magnésium, phosphore et sélénium pour n'en nommer que quelquesuns. De plus, bien des poissons sont économiques, facilement disponibles et très faciles à préparer. Même si on considère que le poisson a une teneur élevée en matières grasses, celles-ci sont plutôt « bénéfiques ». Faible en gras saturés, le poisson est aussi une source naturelle d'acides gras oméga-3, sains pour le coeur. Les poissons gras comme le saumon, la

truite, le hareng, les sardines et le maquereau contiennent grande quantité de ces acides gras qui aident à diminuer les risques de maladies du coeur en

réduisant la coagulation du sang et en produisant des plaquettes sanguines moins susceptibles de s'agglutiner (c'est-à-

dire en réduisant la viscosité de votre sang). En mangeant du poisson plus souvent, on peut également atténuer certains troubles inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde et le psoriasis, et se protéger contre certains types de cancer, y compris le cancer du sein, du colon et de la prostate. Bien qu'il n'existe aucunes recommandations diététiques spécifiques touchant la consommation d'acides gras oméga-3 ou de poisson, la plupart des professionnels de la santé suggèrent de remplacer la viande ou les autres mets par du poisson, une ou deux fois par semaine.

Préparation: des biscuits 'kletskoppen' Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Recouvrez la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012

MOTS FLÉCHÉ N° 1036

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1035

LA BLAGUE

Un homme se rend chez son médecin pour avoir les résultats de ses analyses qu’il a fait la semaine passée. L’homme voit le visage du médecin et commence à prendre peur. Il l’interpèle: - Allez dites moi docteur, je suis fort, je peux tout entendre. Combien il me reste de temps à vivre ? Le docteur: - 10 - 10 quoi ? 10 semaines ? 10 mois ? 10 ans ? - 9, 8, 7, 6, 5… !!!

CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

Ce sont généralement les types qui disent "laissez-moi rire" qui ne se marrent jamais. Pierre Perret

MOTS CROISÉS N° 1036 G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Reprise 2 - Convenue - Ferraille de samouraï 3 - Excitantes Symbole du 85 4 - Grande flaque pyrénéenne - Serveur de données - Regarda du coin de l'oeil 5 - Bonnes à jeter Forme d'expression de conteur 6 - Département des castrais - Vieux potages 7 - Grands rideaux - A l'état naturel 8 - Donc à compter Descendu - Canal pour saunier 9 - Chef d'état russe Préfixe trés amplificateur 10- Sac de voilier Abhorras

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

A - Attirante mais souvent au négatif B - Fêta un évènement Existe C - C'est le dernier qui devrait vous habiller Accessoire de tolet D - Suspendent - Montré son plaisir E - Défalquais - Ceinture de geisha F - Cherche à tromper Tombée de la nuit G - Phénomène lumineux Le mari d'avant H - Se décide - Couleur de vin I - Contenant de champagne - Aprés cela, on ne rajoute rien au prix J - Virtuose - Total K - Genre de rollier Epuisera complètement L - Poseras n'importe comment

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1035

Publicité 021 79.86.54

ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1740 — Mercredi 30 Mai 2012 09h30 : mawid maa el qadar 10h00 : el ilm oua el insane 10h30 : mouharib el dawama 11h00 : culture club ''rediff'' 12h00 : journal en français 12h25 : dhil imra'a 13h30 : mawid zefafe 14h25 : rahalat bahria 16h30 : heidi 17h00 : qaher el bihar 17h30 : nadi el fouroussia II 18h00 : journal en amazigh 18h30 : mawid maa el qadar 19h00 : journal en français+météo 19h30 : algérie, génies des lieux ''kalaa bani hamad'' 20h00 : journal en arabe 21h00 : music show 22h35 : yamina 00h00 : journal en arabe

05:00 : Sandra détective 05:15 : Sandra détective 05:30 : Sandra détective 05:40 : Ouf le prof 05:45 : TFou 09:00 : Secret Story 09:55 : Au nom de la vérité 10:20 : Au nom de la vérité 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:40 : Petits plats en équilibre 12:55 : Julie Lescaut 14:35 : Moi à ton âge 16:20 : Grey's Anatomy 17:10 : Secret Story 18:05 : Money Drop 19:00 : Journal 19:30 : Mon assiette santé 19:40 : Météo 19:50 : Les experts 21:25 : Les experts 22:20 : New York, section criminelle

Le bassiste d'un célèbre groupe de pop country reçoit une décharge électrique en plein concert en touchant le micro de ses lèvres. Il se retrouve à l'hôpital en état de choc et souffrant d'amnésie. Il ne reconnaît pas ses partenaires, déteste la country et se met à aimer le rap. S'agit-il d'un accident ou d'un acte de malveillance ? Les détectives doivent enquêter sur le circuit électrique de la salle. Parallèlement, Sara et le docteur Langston enquêtent sur le corps d'un ancien membre de la CIA à la retraite retrouvé dans le lac Mead. Un des directeurs associés de la célèbre agence de renseignement tente de brouiller les pistes qui semblent conduire à un scandale, qui pourrait éclabousser une femme politique allemande susceptible de remporter les prochaines élections...

06:45 : Garfield & Cie 07:30 : Ninjago 09:20 : Présid'enfants 09:25 : Kawi Park 09:35 : Consomag 09:40 : Midi en France 12:00 : 13h avec vous 12:30 : Edition de l'outre-mer 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 14:00 : Maigret 15:30 : Culturebox 15:35 : Slam 16:20 : Des chiffres et des lettres enregistrer 19:00 : Tout le sport 19:05 : Un jour à Roland 19:08 : Et si on changeait le monde 19:35 : Des racines et des ailes 21:40 : Campagne officielle pour les élections législatives 2012 21:50 : Soir 3 22:20 : Enquêtes de régions

08:05 : Dans quelle éta-gère 08:30 : Amour, gloire et beauté 08:50 : C'est au programme 09:55 : Motus 10:25 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:52 : Campagne officielle pour les élections législatives 2012 13:05 : Consomag 13:10 : Toute une histoire 14:05 : Tennis 17:55 : Côté Match 17:56 : CD'aujourd'hui 18:00 : N'oubliez pas les paroles 18:49 : Mon rêve, ma médaille 19:40 : Image du jour : Roland Garros 19:50 : Emma 21:30 : The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 22:55 : The Closer : L.A. enquêtes prioritaires

Pour cette sixième étape, les équipes encore en course affrontent Pinatubo au cours d'un trek de 20 km et font la connaissance des Aétas, un peuple qui voue un véritable culte au volcan. Pour cette manche, William Carnimolla, le styliste de «Belle toute nue», s'associe à l'un des binômes. Il doit se dépasser comme jamais au cours du trek, sous une chaleur étouffante et parfois avec des charges de plusieurs kilos sur le dos. En effet, en fonction de leur arrivée devant le volcan, les équipes ont le choix de continuer la route avec des compagnons aussi saugrenus que quatre chèvres, un cochon, des fruits à porter à bout de bras, des chaises d'écolier en bois ou des bambous d'une taille de 2 mètres.

05:30 : H 05:55 : La matinale 07:25 : S.A.V. des émissions 07:30 : Max contre les forces du Mal 09:05 : Le petit journal de la semaine 09:25 : Astérix et Obélix : mission Cléopâtre 11:10 : Les Guignols de l'info 11:18 : Une minute avant 11:20 : La nouvelle édition 1ère partie 11:45 : La nouvelle édition 13:00 : Dernier étage, gauche, gauche 14:35 : Surprises 14:40 : Les nouveaux explorateurs 15:30 : Philibert 17:10 : Têtes à claques 17:15 : Les Simpson 17:35 : Une minute avant 17:45 : Le JT 19:30 : Le grand journal, la suite 19:55 : John Rabe 22:05 : Minuit à Paris

Le saviez-vous ?

05:25 : Météo 05:30 : Charlotte aux Fraises 3D 05:55 : Barbapapa 06:10 : Chico Chica Boumba Pepper School 06:20 : Les p'tits diables 06:50 : Phineas et Ferb 07:15 : Phineas et Ferb 07:35 : Phineas et Ferb 08:05 : M6 boutique 09:10 : Makaha surf 10:00 : Makaha surf 10:50 : Desperate Housewives 12:00 : Scènes de ménages 12:42 : Pékin express : carnet de voyage 12:45 : Romance en terres sauvages 14:40 : Les Cheetah Girls 2 16:40 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100% Mag 18:45 : Le 19.45 19:05 : Scènes de ménages 19:50 : Pékin express, le passager mystère 22:00 : Belle toute nue

HOROSCOPE

Aujourd'hui, vous êtes à la fois au four et au moulin! N'en faites pas trop, votre santé risque d'en pâtir. En revanche, vous pouvez réorganiser votre emploi du temps.

Aujourd'hui, vous avez l'âme d'un artiste ou d'un poète, aussi prenez le temps d'écouter vos musiques préférées, de coucher sur le papier ou sur la toile votre riche imaginaire..

Vous faites tout ce qu'il faut pour rebondir efficacement, mais la fatigue se fait sans doute ressentir. Prenez quelques pauses pour vous recharger dans le calme...

Vous traversez peutêtre une période difficile sur le plan pécuniaire? Voyez si, dans le cercle de vos meilleurs amis, l'un d'eux pourrait être susceptible de vous aider.

En ce moment, vous avez un peu de mal à concilier la vie sociale et la vie familiale. Essayez de lâcher prise avec le boulot dès que vous rentrez chez vous. Et appréciez...

Depuis quelques jours, votre partenaire ou vos collaborateurs sollicitent votre avis. Profitez-en pour leur demander à reconsidérer la place que vous occupez dans leur vie.

En ce moment, vous pensez à augmenter vos gains ou à vous acheter ce qui pourrait vous faire plaisir. Mais pensez tout de même à vos amis. Qui donne reçoit!

Avec le sourire au coeur et l'imagination en bandoulière, votre couple va sûrement passer une nuit torride! Célibataire, on ne vous tient plus...

Pendant que votre L'un de vos frères corps est occupé ou soeurs fait par vos activités appel à vous pour coutumières, votre un problème partiesprit est parti en culier mais vous voyage, en croisière ou en n'êtes pas très disponible. week end en amoureux. On Prenez une pause, peut toujours rêver... réfléchissez et rappelez-le.

C'est la période de l'année où vous pouvez donner le meilleur de vousmême sur le plan social. Chassez donc ces pensées négatives et continuez de progresser.

M ERCREDI Plutôt ensoleillé Max. 29° Min. 18°C

Les araignées sont elles des insectes ?

Contrairement à ce que le langage habituel laisse entendre, les araignées, les scorpions, ou encore les acariens et les mille-pattes, ne sont pas des insectes! On a coutume de classifier assez simplement le règne animal avec d'un côté les mammifères, de l'autre les poissons, les reptiles, les oiseaux et les insectes (et l'on est bien embêté lorsqu'on nous parle de méduse ou de crevette...). Dans cette optique, la catégorie Insectes s’accommode des petits animaux au sang bizarre, avec plein de pattes, qui se mangent entre eux ou sont mangés par les reptiles et les oiseaux. Quoique partagée, cette vision des choses est non seulement très incomplète, mais largement fausse. Le phylum arthropodes inclue insectes et arachnides Les araignées ne sont en effet pas des insectes, mais des arthropodes chélicerates. Le type Insecte est lui même beaucoup plus restreint que ce que l'on en conçoit habituellement : il regroupe seulement les

23

arthropodes à 6 pattes (fourmis, abeilles, mouches...). D'accord, cela fait déjà du monde, mais beaucoup moins que si l'on y ajoute toutes les petites bestioles à exosquelette qui peuplent nos forêts et nos maisons.Les araignées font partie de la classe Arachnides, de même niveau taxonomique que la classe Insecte. La classe Insecte fait partie du sous-embranchement Hexapodes (3 paires de pattes), tandis que les arachnides (comprenant les araignées mais aussi les scorpions et les acariens) font partie du sous-embranchement Chelicerates. Ces sousembranchements, et donc les araignées et les insectes, sont tout deux des arthropodes (embranchement/phylum Arthropoda). La classe Insecte est donc loin d'être aussi étendue qu'on ne le croit bien souvent! Voici un petit résumé phylogénétique de l'embranchement des arthropodes, pour une petite mise à jour, si besoin est, de vos connaissances en la matière!

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Aujourd'hui, vous êtes plus sensible que d'ordinaire aux émotions d'autrui, en positif comme en négatif. Aussi appréciezvous de rentrer à la maison, votre havre de paix...

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 03:32 Dohr 12:46 El Assar 16:37 El Maghreb 20:06 El Icha’a 21:45


A.G - USMH / Selmi : «Laïb doit tenir ses engagements» Maracana N°17 — Mercredi 30 Mai 2012

réglementation en vigueur. A l’instant où je vous parle (lundi en soirée, ndlr), nous n’avons rien reçu de Laïb…” déclare Nasr-Eddine Selmi. A notre question du non-respect des engagements de Laïb, il nous précise : “Une première fois, l’AGO était prévue pour le 26 mai, ensuite il l’a reportée au 4 juin et maintenant il est question de bilan qui n’est pas prêt. Donc, pour mes collègues et pour moi, nous soupçonnons quelque chose qui n’augure rien de bon. Alors, pour mettre au clair cette situation, je tiens à mettre chacun devant ses responsabilités en particulier Mohamed Laïb. J’attire l’attention des

Le président de l’association des anciens joueurs de l’USMH et candidat à la présidence du CSA/USMH, Nasr-Eddine Selmi, a tenu à alerter l’opinion sportive harrachie sur la probable non-tenue de l’assemblée générale du club harrachi, comme prévu le 4 juin prochain et pour cause : “L’assemblée générale risque de ne pas avoir lieu comme prévu lundi 4 juin prochain. Le président en exercice Mohamed Laïb doit nous remettre le bilan moral et financier de son mandat 10 jours avant la tenue de l’assemblée, afin de l’étudier et ce, conformément à la

Kerbadj réagit au forum des présidents

supporters et de toute la famille harrachie que d’ici à samedi, nous prendrons les dispositions nécessaires avec ou sans Laïb”. Selmi nous a donné l’impression d’être sous pression en nous déclarant: “Nous sommes des gens respectueux et nous voulons que les choses soient transparentes. Nous exigeons le bilan de la gestion de Laïb pour pouvoir nous engager vis-à-vis des autorités et de toute la famille de l’USMH”. Selmi et ses collègues veulent voir de visu les comptes, les chapitres et les titres d’un bilan qui tarde à être prêt.

Serrar menace Haddad

Le président de la société sportive-ES Sétif, Abdelhakim Serrar, semble n’avoir pas apprécié les propos tenus à son encontre par le président de l’USMA, Ali Haddad, lors de sa dernière conférence de presse. En effet, Abdelhakim Serrar s’est confié à des correspondants de la presse spécialisée de Sétif, en leur déclarant : “Je vais animer une conférence de presse et je répondrai à Haddad. Croyez-moi, je vais dire certaines vérités sur ce Haddad…”. Une menace voilée de Serrar au sujet de la déclaration de Haddad sur son sujet, mais aussi pensons-nous au marché de joueurs actuellement. Selon une source proche du président sétifien, il sera aussi question de certains matchs arrangés et le comportement de certains arbitres.

Attaqué de toutes parts, Mahfoud Kerbadj vient de s’adresser à l’aAgence officielle de presse (APS) pour répondre à ceux qui l’ont élu à la tête de la LFP. Dernièrement, les présidents de club se sont réuni à l’hôtel “Le Mercure” pour, officiellement, étudié certains sujets, afin de préparer une plateforme de revendications qu’ils soumettront au chef du gouvernement. Après presqu’une journée de travail, les 21 présidents du club professionnels ont rédigé un communiqué de presse dans lequel il est fait mention des difficultés et des contraintes rencontrées au cours de cette saison, mais certains présidents se sont confiés à leurs proches sur les vraies raisons du conclave de l’hôtel “Le Mercure”. “Il faut que Kerbadj démissionne, il ne nous représente plus et nous allons faire pression pour organiser une assemblée générale extraordinaire pour lui retirer notre confiance”. Mahfoud Kerbadj, en homme du sérail, déclare par le biais de l’agence officielle de presse : “Ils se sont trompés d’adresse”. La LFP n’est plus à Dely Ibrahim. Elle se trouve à Belouizdad.

Vente concomitante ! BENLAMRI CONTRE KHELLILI ET UN CHÈQUE

Zerouati plafonne les salaires

Le président du nouveau promu en ligue 1, la JS Saoura, Mohamed Zerouati, veut défier ses collègues présidents, les managers de joueurs et leurs intermédiaires, en déclarant ceci : “Je vais plafonner les salaires des joueurs…”. Original ! Par cette sortie, le président du club de Béchar semble méconnaître la réalité du terrain et surtout le marché des

ACTUEL

joueurs. Le plafonnement des salaires n’est qu’une proposition difficile à admettre du moment qu’un manque flagrant de textes législatifs et réglementaires concernant les salaires et les indemnités des joueurs professionnels de football. Les agents de joueurs et les intermédiaires vont certainement apprécié et même applaudir l’initiative de M. Zerouati !

La transaction entre la JS Kabylie et le NA Hussein Dey concernant le joueur Benlamri a finalement eu lieu. Sous les auspices de l’ex-président Mourad Lahlou qui, il faut le dire, a joué un grand rôle dans le transfert du défenseur Djamel Benlamri à la JSK. Le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, a cédé le joueur Khellili plus un chèque d’une somme conséquente pour le NAHD représentant sa lettre de libération, car le défenseur de l’équipe nationale olympique est encore sous contrat jusqu’en juin 2014. Tout a été finalisé entre Hannachi, son interlocuteur direct Mourad Lahlou, le joueur et son agent, et toutes les parties ont trouvé leur compte. Et quel compte !

Laouadi et l’Oscar !

La gent féminine du football national était fortement représentée par Naïma Laouadi, responsable de la barre technique du Chabab Riadhi Larbi Tébessi (CRBLT), une équipe de Belouizdad, Mlle Bouzar, attaquante de l’équipe nationale et Samiha Addes de l’université de Annaba. Ces trois joueuses ont tenues à être présentes à la cérémonie malgré leur programme chargé, nous ont-elles confiée. Naïma Laouadi, dite Maradonne portait les couleurs de la JS Kabylie avant d’entamer une carrière professoinnelle en France puis en Allemagne. De retour en Algérie et

après avoir décroché plusieurs diplomes lui permettant d’exercer le métier d’entraîneur, elle intègre le staff technique national avant de prendre en main l’équipe de Necira Nounou à Belouizdad. Dès sa première année, elle mène cette équipe en finale de la Coupe d’Algérie face à l’équipe de Relizane où elle sera vaincue aux tirs au but. A l’issue de la cérémonie, Naïma Laouadi eut une discussion rompue avec M. Farouk Seba. Une discussion franche, sincère au sujet du football féminin en général et en particulier l’espace réservé pour les médias aux compétitions

féminines. Mlle Laouadi nous met le tapis : «C’est une cérémonie grandiose et réussie que nous avons admirée. Pour cela, nous félicitons le journal Maracana pour la réussite et la bonne organisation de cette fête.» Après cette introduction, les trois filles ont tendu l’oreille à M. Seba qui leur a expliqué les raisons logiques qui ne nous permettent pas de couvrir les compétitions féminines et surtout les contraintes qu’impose la couverture des matches qui se déroulent toutes les matinées. Néanmoins, Monsieur Seba a promis aux trois filles qu’un espace sera réservé au football

feminin dès la prochaine saison. Aussi, Monsieur Seba n’a pas manqué de les réconforter dans leur désir d’avoir l’Oscar de la meilleure joueuse pour la prochaine cérémonie qui aura lieu en mai ou juin, 2013. Il est à souligner que l’attaquant de l’équipe nationale féminine Sabrina Bouzar n’est autre que la fille de l’ancien défenseur de la JSK, Bouzar. Presentée avec des béquilles suite à une grave blessure, nous n’avons manqué à lui souhaiter un prompt rétablissement et un retour rapide sur les terrains. D. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

24

BALLE AU CENTRE

LA DERIVE Par Ali Bouacida

J

amais un club algérien n’a atteint un tel degré de déliquescence. C’est encore plus effarant quand il s’agit du Doyen, censé faire dans une gestion exemplaire. Mais tel n’est pas le cas, et cela fait plusieurs mois qu’une crise grave entache le fonctionnement du Mouloudia d’Alger, avec des conséquences directes sur ses résultats. Depuis l’instauration du professionnalisme, ce club populaire a fait l’objet d’une mainmise de certains dirigeants autoproclamés défenseurs exclusifs des couleurs du Mouloudia, au point d’en accaparer tous les compartiments. En définitive, le Doyen est confiné à la possession de quelques noms qui reviennent de manière récurrente sur la scène médiatique, non pas pour briller par un exercice de gestion, mais par des accusations mutuelles formulées, au grand dam des supporters qui assistent, impuissants, à la prise en otage de leur club devenu sujet à de sordides règlements de comptes. Dès qu’un investisseur manifeste le désir de prendre en main les destinées du club, il est vite «ramené à l’ordre» et découragé par les apparatchiks qui disposent du MCA comme d’un bien personnel. Le dernier en date, un homme d’affaires fortuné installé en France et disposé à injecter tout l’argent nécessaire pour faire du Mouloudia un grand club, ne cesse de faire d’incessants va-et-vient entre Paris et Alger, et l’affaire, qui aurait dû être conclue il y a belle lurette, traîne en longueur. Pour une affaire de milliards qu’exige un dirigeant, estimant que c’est là son dû. Cette situation de blocage a généré des manifestations de supporters excédés par ce statu quo. Des rassemblements ont lieu çà et là devant le siège du club et surtout à Bab El Oued, fief des Mouloudéens, où l’on assiste à des marches exigeant le départ de l’actuelle direction et la cession des actifs à l’homme d’affaires Eddir Loungar. Pendant ce temps, les instances dirigeantes se retiennent d’intervenir, estimant sans doute que c’est là une cuisine interne propre à un club, sommé donc de résoudre ses problèmes tout seul. Or, selon d’anciennes gloires désarçonnées par une telle situation, les personnes qui bloquent toute solution sont connues et il ne sert à rien de solliciter l’intervention des pouvoirs publics si c’est pour maintenir ces mêmes dirigeants dans une éventuelle opération de réconciliation. A l’unanimité, «le peuple» du Mouloudia souhaite la prise en main par M. Loungar qui aurait un véritable projet. Mais le Doyen est bien plus qu’un club de football, c’est un patrimoine, un enjeu que beaucoup ne sont pas près de lâcher… En attendant, c’est la dérive. A. B.

maracanafoot1740 date 30-05-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you