Page 1

Ligue 1: 30e et dernière journée MCEE VS MCA JSK VS ASO ESS

USMA VS

Une belle Les Chélifiens Les Mouloudéens pour une partie affiche... à Tizi de plaisir sans enjeu ! pour un défi Le podium pour les Usmistes, Les Canaris en arbitre «OnMvOeBuItTAfinNiGr :par Une consolation pour la 3e place une victoire»

4

www.maracanafoot.com

N° 1730 du Samedi 19 Mai 2012

10 DA

Cérémonie des Oscars e

SAÂDI:

Dans la lignée des précédentes

«Je suis content que Maracana ait choisi un entraîneur local»

MOUASSA :

«C’était grandiose…»

HANNACHI :

«Maracana a réussi son pari»

OULD ZEMIRLI : «Heureux du succès de cette 4e cérémonie des Oscars»

REDJRADJ : «Les lauréats méritent leurs trophées» MEDOUAR : «C’est une bonne chose de réunir la famille footballistique»


02

L

La 4 , dans la lignée des précédentes! Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

e

a 4éme a été dans la lignée de ses précédentes. Ton amical, du reste convivial, ambiance feutrée, agrémenté par un jeu de lumière à jet continu, le décor est planté ! Le trophée des Oscars Maracana ornait le milieu de la grande scène en direction duquel Abdelmoumen Djabou jetait sans doute un coup d’œil de temps en temps, pour s’assurer qu’il ne s’envolait pas ! La grand Chapiteau s’est vite laissé conquérir. Les retrouvailles étaient chaleureuses, tout comme fut émouvant le moment d’honorer les mémoires à titre posthume, car un hommage a été rendu aux défunts Omar Kezzal, ex-président de la FAF, Djamel Keddou, ancien défenseur de l'USMA et de l’EN, et M’hamed Talbi, ancien joueur du RCK, de l'USMA et de la JSK, pour que nul ne l’oublie. Cette 4éme nuit des Oscar de Maracana était tout ça à la fois. Des temps forts riches en émotion que ne pouvait dissimuler l’ancien président des Rouge et Noir de l’USMA Said Alik, au moment d’offrir trois trophées à la mémoire de Omar Kezzal Djamel Keddou et Mohamed Talbi à titre posthume, car l’oscar du quotidien d’informations sportives

tivement ministre du Tourisme, ministre de l’Habitat et secrétaire général de l’organisation nationale des moudjahidines, qui ont rehaussé de leur présence la cérémonie. D’ailleurs, ce dernier n’a pas tari d’éloges vis-à-vis des organisateurs de cette mémorable soirée et à leur tête le directeur de publication et gérant de Maracana Farouk Seba, ainsi que le personnel rédactionnel : «Je tiens très sincèrement à féliciter tous ceux qui sont derrière cette belle soirée qui a réuni non seulement la jeunesse d’aujourd’hui, mais aussi leurs ainés.»

Et c’est… Djabou !

Maracana, c’est aussi ça. Un devoir de mémoire. Les lauréats, ô combien nombreux, se sont succédé sur l’estrade tout comme ont défilé les trophées aussi beaux les

uns que les autres pour gratifier une prestation individuelle ou collective, c’est selon, sous les yeux de M. Smail Mimoun, Noureddine Moussa et Said Abadou, respec-

On l’a laissé en dernier. Histoire de faire languir l’assistance pour le lui servir en guise de dessert sur un plateau royal. Abdelmoumen Djabou, dont le génie est connu et reconnu non seulement à travers le territoire national mais aussi bien au delà, a conquis le cœur des Algériens, adeptes invétérés des petits génies, dont elle a enfanté toute une ribambelle. Le petit prodige de l’Entente de Sétif, qui a arraché haut la main un doublé mémorable semblait ravi d’avoir été choisi par ses pairs, même s’il demeure ce petit enfant sobre et réservé et ce, quelles que soient les circonstances. A vingt cinq ans, sa carrière ne fait que commencer !

Merci de nous avoir accompagnés lors de cette belle soirée !

Le milieu de terrain international de l'ESS, Abdelmoumene Djabou a remporté l'Oscar du meilleur joueur algérien de la saison 2011-2012, lors d'une cérémonie organisée à Alger par le quotidien sportif Maracana, et au cours de laquelle ont également été primés les meilleurs acteurs du ballon rond algérien. Il succède au palmarès à Soudani, qui évolue actuellement chez les Portugais de Vitoria Guimarães. Le titre du meilleur Espoir est revenu au défenseur de l'USMA et de l’EN U23, Farouk Chafai. Celui-ci tout content dira : «Je suis vraiment très content d’avoir été élu meilleur espoirs de la saison. Ma fierté est d’autant plus grande lorsqu’on sait que Benlamri et Bounedjah nominés méritent également cette distinction. Le choix s’est porté sur moi, je n’ai

qu’à remercier tous ceux qui ont voté pour moi. Encore une fois mille mercis et longue vie à Maracana.» Comme un succès ne vient jamais seul, il se peut que le jeune Farouk soit incorporé pour le stage de la première sélection du pays et pourra même être supervisé lors de la confrontation amicale face au Niger. Le portier du CRB, Nassim Ousserir, a remporté celui du meilleur gardien de but. Ce dernier a été pour beaucoup derrière les bons résultats enregistrés par le Chabab de Belouizdad : «C’est une distinction qui m’honore au plus haut point. Ma satisfaction est d’autant plus grande, car le jeune Daif et Doukha méritent aussi d’être élus. Enfin, un grand merci au journal Maracana qui fait de son mieux pour nous réunir tous les ans. Longue vie au

Hamdi M.

journal.» Le boute-en-train de la soirée, c’est bien l'entraîneur de l'ASO, Noureddine Saadi, qui a été sacré meilleur coach. Le premier responsable de la barre technique de l’ASO Chlef qui vient d’offrir une qualification historique au club phare de la vallée de l’Ouarsenis pour la phase des poules en ligue des champions se dit ravi et fut émerveillé par la soirée : « Chapeau au journal et pleins de succès à l’avenir.» Les équipes du CABBA, de la JSS et de l'USMBA ont été récompensées pour leur accession parmi l'élite, de même que les équipes qui ont accédé cette saison en Ligue 2 : le CAF, le RCA et le CRT. Le coah Younes Ifticen qui a été sacré champion de la Ligue 2 avec son équipe l’Ahly Bordj Bou Arréridj a été tout simplement dubi-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

4

e

Oscar Maracana

DJABOU :

«Je suis vraiment comblé »

«Cette consécration est le fruit de toute une année de travail. Il faut dire que beaucoup de personnes, au sein de l'ESS, travaillent dans l'ombre pour la réussite du club. Je tiens à rendre hommage à tous mes coéquipiers qui m'ont aidé à gagner cet Oscar. Je suis très honoré dʼavoir été élu. Cʼest une immense fierté. Mon bonheur est dʼautant plus grand que cette récompense mʼa été remise en présence de mes amis. Je suis aussi fier de lʼavoir reçu des mains du Président de la ligue de football Professionnel, en lʼoccurrence Mahfoud Kerbadj. Je remercie Maracana ainsi que tous ceux qui ont voté pour moi. Jʼespère prouver et confirmer pour être à la hauteur de cette distinction qui fait rêver tout les joueurs algériens. Je suis comblé de joie. Cʼest lʼune des plus belles soirées de ma vie. Je remercie aussi toutes les personnes ici présentes à cette fête.» H. M.

tatif quant à la réussite de la soirée : «Sincèrement je suis admiratif ! Une soirée au cours de laquelle on a pu réunir toute la famille du football aussi bien ceux de la génération actuelle que celles des générations passées, moi je dis tout simplement chapeau à Maracaña, à son directeur Farouk Seb,a et à toute l’équipe de la rédaction. A tout ceux là, je dis merci pour nous avoir permis de vivre des moments fabuleux.» Enfin, la soirée s’est achevée dans la bonne humeur et tous les présents sont repartis le sourire aux lèvres…contents d’avoir passé une merveilleuse soirée en notre compagnie. rendez-vous est pris à la saison prochaine, Incha’ Allah ! Hamdi M.


4

e

Oscar Maracana Des gestes qui ont touché tout le monde

La 4e cérémonie des Oscars organisée par le quotidien sportif Maracana, a bel et bien était riche en couleur et aussi, en émotions. En effet, puisque le suspense a vraiment été de la partie. Mais en dépit des consécrations et des récompenses, certaines paroles lancées par certains protagonistes de cette belle soirée, ont réellement marqué tous les présents. Tout dʼabord, le geste chevaleresque de Hamid Zouba, lʼancien joueur du FLN et lʼancien entraîneur des Verts envers son ami de longue date, Soukhane lors de la réception de la récompense. En vrai gentleman, Zouba et au moment où le directeur de Maracana allait lui remettre son petit cadeau, il lui a tout simplement demandé de commencer par Soukhane. Un geste qui a vraiment été très apprécié et surtout, très applaudi par tous les présents dans la salle. De son côté, Saïd Allik, lʼexprésident de lʼUSMA, sʼest également illustré par sa belle réflexion : « Franchement, Maracana a très bien fait de récompenser Ould El Bey de Mostaganem car ce joueur méritait amplement ce geste louable. » No comment ! Lʼattaquant du CR Belouizdad, Islam Slimani quant à lui, a préféré anticiper les choses avant même lʼannonce de lʼheureux élu de la soirée en lançant tout simplement : «Je pense que Djabou mérite amplement ce titre au vu de la belle saison réalisée avec lʼEntente. Bravo Islam !” M. B.

L’ES Sétif rafle tout !

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Comme il est déjà su, la 4e cérémonie des Oscars Maracana qui s’est déroulée mercredi soir au chapiteau de l’hôtel Hilton, a vu la consécration du jeune lutin sétifien, Abdelmoumène Djabou qui s’est adjugé l’Oscar du meilleur joueur de la saison 2011/2012. Une consécration, en somme, amplement méritée qui a d’ailleurs, fait l’entière unanimité y compris dans le camp des joueurs et des entraîneurs.

C’

est en quelque sorte, les fruits d’une saison époustouflante réalisée par le maestro Djabou qui entend, désormais, frapper aux portes du professionnalisme en Europe. En effet, car une source proche du joueur nous a confié hier que quelques clubs français s’intéressent sérieusement aux services du joueur algérien après avoir visionné plusieurs vidéos notamment, celle de la finale de la Coupe d’Algérie disputée le 1er mai dernier au stade du 5-Juillet contre le CR Belouizdad. Parmi ces clubs, on parle avec insistance de l’AS Monaco, l’actuel pensionnaire de la Ligue 2 française. Djabou (25 ans) qui, pour rappel, succède au palmarès du concours à l’attaquant international El Arbi Hillel Soudani qui évolue actuellement dans le club portugais de la division 1, Vitoria Guimares. «Cette consécration est le fruit de toute une année de travail. Il faut dire que beaucoup de personnes, au sein de l’ES Sétif, travaillent dans l’ombre pour la réussite du club. Je tiens à rendre hommage à tous mes coéquipiers qui m’ont aidé à gagner cet Oscar", a déclaré l’heureux élu avant de conclure : "Je profite de cette heureuse occasion pour rendre un grand hommage au journal Maracana qui m’a vraiment honoré par cette belle consécration"

L’Entente et Geiger…

Pour rester toujours dans le cadre des consécrations, il est utile de rappeler que l’Entente de Sétif, qui n’est autre que le nouveau champion d’Algérie en titre et le détenteur de la Coupe d’Algérie, a également reçu son trophée de champion lors de cette grande soirée. C’est le secrétaire général du club, Redjradj qui était présent pour recevoir le trophée des mains du directeur de Maracana, M. Farouk Seba. De son côté, l’entraîneur suisse de l’ESS, Alain Geiger a failli décrocher l’Oscar du meilleur entraîneur qui est finalement revenu au coach de l’ASO Chlef, Noureddine Saâdi. « Je vous affirme que le vote était très serré entre Geiger et Saâdi et on a eu beaucoup de mal à départager ces deux grands techniciens. Saâdi l’a, certes, remporté, mais Geiger méritait lui aussi cet Oscar et si cela ne tenait qu’à moi, j’aurais aimé lui accorder un autre Oscar pour la belle saison réalisée avec l’ES Sétif », a fait savoir le premier responsable de Maracana. Il convient juste de signaler que le titre de meilleur Espoir est revenu au défenseur de l’USM Alger, Farouk Chafaï tandis que celui de meilleur gardien est revenu à Mohamed Ousserir du CR Belouizdad. A titre posthume, un hommage a été rendu aux défunts Omar Kezzal, ex-président de la FAF, Djamel Keddou, ancien défenseur de l’USMA et de l’équipe nationale, et Mohamed Talbi, ancien joueur du RC Kouba. Par ailleurs, les équipes du CABB Arréridj, de la JS Saoura et de l’USM Bel Abbès ont été récompensées pour leur accession parmi l’élite, de même que les équipes qui ont accédé cette saison en Ligue 2 professionnelle : Chabab Aïn Fakroun, L’Arba et le Chabab Témouchent. Et Maracana n’a rien laissé au hasard, il a également tenu à rendre hommage au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, à certaines personnalités sportives à l’instar de Saïd Allik, l’ancien patron de l’USMA. La presse algérienne a aussi eu sa part des récompenses comme le confirment, si bien, les consécration de Zoubir Souissi du Soir d’Algérie, Maamar Djebbour de la Chaîne 3,

Abdelghani Laïb de la Chaîne 1 et Yacine Bourouila de la Télévision algérienne. Ainsi, tout est bien qui finit bien pour cette 4e édition des Oscars de Maracana qui a vraiment beaucoup plu à tous les

03

présents au chapiteau de l’hôtel Hilton. Rendez-vous est pris, l’année prochaine pour la 5e édition. Mounir Ben.

Dans les coulisses : Saïd Abadou, le premier à prendre place

Même si plusieurs invités d’honneur sont arrivés sur les lieux au chapiteau de l’hôtel Hilton, on a bien remarqué la présence du secrétaire général de l’organisation nationale des Moudjahidine, en l’occurrence Saïd Abadou. Ce dernier était le premier à prendre place dans la salle. Monsieur Abadou a été accueilli par Cyriel Seba qui n’est autre que la chargée de communication du quotidien Maracana. Le secrétaire général des Moudjahidine a pris place en premier au-devant de la salle, avant qu’il ne soit rejoint par d’autres invités de marque, à l’image du ministre de l’habitat Nordine Moussa, Mustapha Beraf et d’autres personnalités du monde politique et sportif.

Hannachi fait son recrutement au Hilton !

Apparemment, le premier responsable de la JSK ne rate aucune occasion pour négocier avec les joueurs qu’il compte enrôler dans l’effectif kabyle cette saison. En effet, en marge de la soirée des Oscars Maracana, le boss des Canaris du Djurdjura a saisi l’occasion pour rencontrer Benlamri, Seguer et Hadiouche afin de discuter avec eux, en prévision de la prochaine saison footballistique 2012-2013. Sacré Hannachi! Apparemment, ce dernier veut bien finir avec le volet recrutement même s’il faut négocier dans des événements pareils. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


04

MOUASSA : «C’était grandiose…»

l’entraîneur Kamel Mouassa, comme à son habitude, était présent à la 4e cérémonie des Oscars, et nous avons profiter de cet événement pour l’entretenir sur plusieurs sujets liés au football national et aussi sur sa propre situation au sein du club qu’il dirigeait cette saison, à savoir l’USM Annaba. Avec son franc-parler habituel, Mouassa nous donne ses impressions :

Vous qui avez assisté aux trois précédentes cérémonies des Oscars Maracana, quelles impressions faites-vous pour cette édition ? C’est vraiment une réussite. Cette édition est pour moi meilleure que les précédentes, surtout en matière d’organisation et pour cela, je tiens à remercier M. Farouk Seba pour ses efforts, son sacrifice et son dévouement pour le football. M. Farouk Seba, qui est un ami de longue date, mérite tous les éloges, car ce n’est pas du tout évident de réussir une aussi grande fête avec la présence de personnalités de haut rang et aussi des acteurs du football, toutes générations confondues. M. Farouk Seba n’a pas lésiné sur les moyens nécessaires pour réunir la famille footballistique, encore une fois son militantisme et son dévouement pour le sport sont indiscutables.

Peut-on connaître votre avis sur la consécration de votre collègue Noureddine Saâdi ? Je suis heureux pour mon collègue et ami Noureddine Saâdi pour l’Oscar du meilleur entraîneur car au vu de son parcours et aussi du travail accompli au sein de l’ASO Chlef, il mérite amplement le sacre de meilleur entraîneur de la saison. Cela ne diminue en rien au mérite de mon ami et collègue Abdelkader Amrani qui par son travail en profondeur au sein du WA Tlemcen avec des moyens limités, par rapport aux grosses cylindrées, s’est placé logiquement sur le podium des Oscars de Maracana. Je le félicite

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

chaleureusement pour cette distinction.

Et l’entraîneur Alain Geiger ? Lui aussi, il mérite tous les éloges, car il a réussi un travail fantastique à l’Entente de Sétif. Il a relever trois défis en l’espace de quelques mois. En prenant en main l’Entente, Geiger a mis fin à une hémorragie, il a évité l’implosion à cette équipe, c’était là son premier défi, son deuxième est bien sûr la Coupe d’Algérie et enfin son troisième défi celui de champion d’Algérie. Cela dit, le titre décroché par notre ami Geiger est quelque peu réussi grâce à Noureddine saâdi qui a réussi à lui bloquer son concurrent direct, l’USMA. A titre personnel, je dirai que Geiger est un entraîneur qui fait un excellent travail tout en étant discret et sans faire de tapage. Je profite de l’occasion pour, encore une fois, le féliciter pour le doublé réussi avec l’Entente de Sétif et je lui souhaite d’autres consécrations. Revenons à vous, maintenant. Quelle est à l’heure actuelle votre situation ? (Rires…) Ma situation actuelle est que je suis sans club, après mon dernier match de la saison avec l’USMAnnaba. Vous allez rempiler ? Pour le moment, je me repose, en attendant que la situation s’éclaircisse à l’USMAnnaba. Comme vous le savez, le président Menadi a démissionné, donc j’attendrai encore pour voir, car mon contrat arrive à terme le 30 juin prochain, donc, je suis toujours à la disposition du club.

Avez-vous reçu des offres ? Pour le moment, j’ai deux offres émanant de deux clubs de l’Algérois, que j’étudierai le

4

e

Oscar Maracana

Chafaï n’a pas cru ses yeux

moment voulu. Pour s’engager avec un club, il faut connaître le projet et les objectifs de chacune des deux pour se prononcer.

Selon nos informations, les deux clubs qui vous ont sollicité sont l’USMB et le CRB. confirmez-vous ces infos ? Pour ne rien vous cacher, j’ai effectivement eu une touche de la part de l’USMB, mais à une seule condition, à savoir le retour du président Zahaf. Avec ce dernier, nous avons réalisé une excellente saison 2006/2007 avec une équipe constituée de jeunes joueurs inconnus, à l’époque, tels Rebih, Maroci, Ouadah, Herbache, Zemmouchi et beaucoup d’autres. Il est vrai aussi qu’ils étaient bien encadrer par Smain Diss et Billel Zouani. Nous avons été demifinalistes en Coupe d’Algérie face au MCA où nous avons été éliminés après deux séries de penalties. Concernant le CRB, il n’y a rien de concret sauf qu’aujourd’hui j’ai

retrouvé avec plaisir des dirigeants, tels que Bélaid Noureddine, Ghanem, Kalem nous avons eu une discussion fraternelle, car comme vous le savez, j’ai travaillé avec eux lorsque Mokhtar Kalem était président et je garde un excellent souvenir, car ces gens-là sont respectables et que je respectes beaucoup. Voilà en quelque sorte la réponse à votre question.

A lʼannonce de sa consécration de meilleur joueur espoirs de la saison 2011-2012, Farouk Chafaï cʼest de lui quʼil sʼagit, nʼa pas cru ses yeux, tellement il y avait bel et bien de la concurrence pour cet Oscar. Quand on a des concurrents de taille comme Benlamri et Bounedjah, il y a de quoi sʼétonner, mais la réalité est tout autre. Et cʼest Farouk Chafaï qui a été distingué par les gens de la presse, les responsables, les entraîneurs et les capitaines, ainsi que le large public. Dʼailleurs, lors de notre discussion en aparté avec Chafaï, ce dernier nous a déclaré ce qui suit: «Je ne mʼattendais pas à être élu meilleur joueur espoir, tellement il y avait de la concurrence pour cet Oscar avec la présence de deux bons joueurs Bounedjah et Benlamri qui méritent eux aussi ce trophée ».

Alain Geiger très On vous laisse le soin de con- sollicité

clure … Je tiens à remercier le directeur du journal, M. Farouk Seba, son frère Mohamed, vos collègues Laïd, Mouloud, Moussi, Athmane le photographe et tous les autres pour l’accueil qui m’a été réservé, mais pour le travail informationnel que vous faites quotidiennement par ces événements votre journal prouve l’intérêt que vous portez au produit et aux compétences locales. Entretien réalisé par Djamel Touafek

Djabou et les photos-souvenirs

Le roi de la soirée qui n’est autre qu’Abdelmoumen Djabou, et qui a été sacré meilleur joueur de la saison 2011-2012, a été sollicité de partout. Tout le monde voulait prendre une photo souvenir avec le petit lutin Abdelmoumen Djabou. Ce dernier avec sa sympathie, sa simplicité et sa modestie a répondu favorablement, aux sollicitations des uns et des autres. Djabou s’est envolé dans la soirée à destination de la France. Renseignements pris, Djabou devra négocier ces jours-ci avec les clubs qui l’ont sollicité, entre autres, le FC Nantes, l’AS Monaco, pour ne citer que ces deux clubs.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Sʼil y a bien quelquʼun dans la salle et en marge de cette cérémonie de la 4e édition des Oscars Maracana du football algérien cʼest bel et bien le coach de lʼéquipe de Aïn El Fouara, le Suisse Alain Geiger. Cet entraîneur de métier, qui a réussi à offrir aux Sétifiens un doublé, était parmi les trois nominés pour le titre de meilleur entraîneur. Finalement, cʼest Nordine Saâdi qui a été élu et choisi pour ce trophée. Malgré ça, Geiger a tenu à féliciter son collègue Saâdi pour sa consécration et la qualification de lʼASO Chlef à la phase des poules de la Ligue des champions africaine. Les présents à la cérémonie nʼont pas cessé de solliciter Geiger pour des photos-souvenirs, mais aussi, pour discuter avec lui. Il y a même des présidents de club, qui ont eu une discussion avec lui, à lʼimage de Medouar, Yahla, Laïb et Zeddam pour ne citer que ces quatre.


4

e

Oscar Maracana

Ils ont dit

Rachid Redjradj (manager de l’ES Sétif) :

«Les lauréats méritent leurs trophées»

«La cérémonie des Oscars Maracana a été une vraie réussite aussi bien du point de vue organisationnel que de celui du choix des lauréats. Je remercie le Directeur du journal Maracana, M. Farouk Seba et l’ensemble du personnel du quotidien sportif pour la réussite de cette cérémonie qui a été une véritable fête familiale. Je me dois de remarquer que ceux qui ont voté et choisi les lauréats de la saison 2011/2012 ne se sont vraiment pas trompés. Abdelmoumène Djabou mérite bien cette distinction, du fait qu’il ait réussi une saison époustouflante. Sur un plan personnel, lui-même reconnait que l’équipe a fait une saison exceptionnelle avec, comme résultat, un doublé coupe et championnat bien mérité. Le choix de Maracana a donc été juste et justifié. Concernant les résultats de l’Entente de Sétif dans son ensemble pour cette saison, je dirais que pour récolter des résultats, il va falloir travailler. Et c’est ce

Abdelkrim Medouar (président de l’ASO Chlef ):

«C’est une bonne chose de réunir la famille footballistique»

«La cérémonie des 4es Oscars Maracana a été une véritable réussite dans la mesure où cʼest une très bonne chose que de réunir la famille footballistique dans une ambiance de fête. Il est évident que je suis heureux pour lʼOscar de lʼentraîneur Noureddine Saadi. Dʼailleurs, les résultats de lʼASO Chlef en sont une preuve. Lʼéquipe a effectué une saison caractérisée par lʼatteinte de lʼobjectif fixé, à savoir se qualifier à la phase des poules de la Ligue des champions africaine et une place parmi le groupe de tête du championnat dʼAlgérie de ligue 1.»

05

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Mahfoud Ould Zmirli (président du NAHD) :

«Heureux de la réussite de cette 4 cérémonie des Oscars Maracana» e

«Je suis heureux que cette cérémonie des Oscars Maracana soit très réussie. Jʼespère que lʼannée prochaine, elle sera encore meilleure. Quant à la distinction de Benlamri, je dirais quʼelle est bien méritée pour ce joueur qui a fourni beaucoup dʼefforts. Et je souhaite que ce Trophée soit un stimulant pour lui afin quʼil multiplie les efforts pour réussir encore plus. Concernant le Trophée du meilleur entraîneur, je croyais quʼil était pour Alain Geiger, à même dʼarracher un doublé. Mais Noureddine Saâdi le mérite tout autant, que cela soit bien clair. La distinction dʼOusserir comme meilleur gardien, a été logique. Je pense que ce gardien de but a été pour beaucoup dans le bon parcours effectué par son équipe, le CRB. Je dirais quʼil a été à 50% celui qui a le plus aidé son équipe cette saison. Pour lʼespoir Chafaï, je dois reconnaître que je nʼai pas suivi cette saison les espoirs, mais le fait quʼil soit choisi par Maracana est un indice quʼil mérite bien cet encouragement, puisquʼil a lʼavenir devant lui pour confirmer. »

Nouredine Saâdi (coach de lʼASO Chlef) :

«Je suis content que Maracana ait choisi un entraîneur local»

«Je suis content et cʼest tout à fait normal après une telle distinction qui mʼhonore et qui honore également mon équipe, lʼASO. Sans prétention aucune, jʼestime que je mérite bien cette distinction. Nous avons eu en face de nous des équipes réellement plus fortes que nous aussi bien sur le plan organisationnel que sur le plan de lʼeffectif, de la stabilité et surtout de lʼexpérience dans les joutes africaines. Le chemin que nous avons fait est positif, quoique à part le match de Khroub, qui mʼest resté en travers de la gorge, dans la mesure où cette équipe ne devait pas du tout nous battre. Sinon, je suis dʼautant plus content pour Maracana qui a bien noté un entraîneur local, car le complexe commençait à déranger.»

qu’a fait l’Entente cette saison. Nous avons un groupe de jeunes très solidaires et un très bon entraîneur. Nous avions peur d’un éventuel relâchement après le Trophée de la Coupe d’Algérie, mais les joueurs ont su reprendre et réaliser une série de trois victoires consécutives. Ce qui explique ce titre de champion d’Algérie avant terme. Enfin, concernant le match d’aujourd’hui contre l’USM Alger, j’espère qu’on assistera à du beau football. Car, d’un côté, il y a une équipe qui veut assurer la 2é place du championnat, l’USMA. Et d’autre part, une équipe qui est déjà championne d’Algérie et détentrice de la coupe d’Algérie. Ce qui veut dire que durant ce match, l’ESS n’a rien à chercher et les Sétifiens n’auront pas de pression sur les épaules. C’est donc pourquoi j’aimerais bien que le match soit une rencontre où le football spectacle serait assuré.» S. B.

Mohamed Laib (Président de lʼUSMH) :

«La cérémonie a été bien organisée»

«La cérémonie des 4e Oscars de Maracana a été bien organisée. C’était bien de réunir l’ensemble des acteurs sur un air de fête et de joie. Seulement, je suis déçu de ne pas voir Doukha et Charef distingués durant cette cérémonie. Bien que je me dois de reconnaitre que les lauréats méritent bien leurs distinctions respectives, la cérémonie s’est déroulée dans de bonnes conditions et elle fut bien organisée.»

El Harrach et les Oscars Maracana : Une histoire de respect

Le gardien de but Azzedine Doukha, et l’international espoir Baghdad Bounedjah n’ont pas été distingués lors des 4è Oscars Maracana dont la cérémonie des remise des Trophées s’est déroulée dans une ambiance de fête et de joie, mercredi soir au chapiteau de l’hôtel Hilton à Alger et ce, sans la présence des deux joueurs. L’international Bounedjah n’est arrivé qu‘à la fin de la dite cérémonie. Le jury de ces 4es Oscar Maracana a été critiqué pour n’avoir pas décerné de Trophée à Doukha, qui a effectué une très bonne saison. Personne ne doute de l’évolution de Doukha et de l’international espoir, Bounedjah, cette saison, d’autant que tout travail bien fait mérite respect. D’aucuns savent que le jour de la cérémonie de remise des Trophée, c’est sur la base de la liste des nominés que le jury tranche en dernier lieu sur les lauréats, encore faut-il qu’ils soient présents pour avoir l’honneur d’être distingués. Or, il se trouve que le coach de l’USM El Harrach avait programmé une séance d’entraînement à ses joueurs à 18h. Soit à la même heure où devrait débuter la cérémonie de remise des Trophées. L’USMH doit disputer son dernier match du championnat aujourd’hui, contre le WAT à Tlemcen et ce, sans aucun enjeu, puisque le championnat a rendu son verdict avant terme. De ce côté, il faut se le dire, rien n’empêchait le coach de l’USMH de programmer ses entrainements à un autre moment pour que les joueurs nominés, Bounedjah (chez les espoirs) et Doukha (les gardiens) soient présents. Et là, ils auraient réellement pu arracher leur trophée consécutif. Mieux encore, le gardien de but Doukha, et sa petite famille, juste après les entraînements, a pris le chemin de Chlef. Quant à Charef, il a brillé par son absence bien qu'il ait été destinataire d'un courrier officiel de la part de la direction de Maracana, l'informant et l'invitant à cette soirée des oscars, tout comme il l’avait fait l’année dernière, lors de la 3è cérémonie, tout en étant alors nominé. Quant à Bounedjah, il s’est tout de même déplacé par ses propres moyens pour rejoindre l’hôtel Hilton en fin de cérémonie. En dépit de ce retard, Bounedjah s’est vu décerné par le directeur du journal Maracana, M. Farouk Seba, un coffret d’encouragement. Geste tout à fait improvisé du directeur du journal pour un Harrachi qui a bien respecté un simple usage… Saïd Ben

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


06

MCEE MCA

JSK, USMA, ESS et le CRB lʼont ciblé

Chaouchi va-t-il quitter le MCA ?

Le gardien international Faouzi Chaouchi pourrait quitter le Mouloudia à la fin de cette saison. Sa prochaine destination pourrait être son ancien club la JSK. Lʼenfant de Bordj Menaiël est en colère contre ses dirigeants qui ne se sont plus manifestés pour sʼenquérir de son état de santé. Chaouchi, qui attend à lʼinstar de ses partenaires de percevoir le reste de son dû, voudrait aussi connaître les intentions de sa direction alors que dʼautres présidents de club ont manifesté leur ambition de le recruter pour le prochain exercice. Le gardien des Verts voudrait discuter avec ses dirigeants afin dʼêtre fixé sur son avenir qui sʼinscrit en pointillé. Par ailleurs, Faouzi Chaouchi est sollicité un peu partout, mais la piste la plus plausible, cʼest son ancien club où Hannachi veut le récupérer. Le boss kabyle, qui veut monter une grande équipe la saison prochaine songe à recruter lʼenfant de Bordj Menaiël après que son gardien Asselah nʼeut pas donné satisfaction depuis quʼil a opté pour la JSK. La question qui se pose: Chaouchi va-t-il quitter le MCA ou bien continuer à garder la cage du Doyen la saison prochaine ? La réponse sera connue les prochains jours.

Koudri en route pour l’USMA

Le deuxième capitaine du Mouloudia Hamza Koudri pourrait quitter le Doyen cet été. Ses problèmes avec les supporters et les dirigeants sont la cause de son souhait de quitter le MCA. Sa prochaine destination serait peutêtre lʼUSMA même sʼil a aussi des touches du côté de Tizi et de Sétif. Lors du match contre le MCO, Hamza Koudri sʼest accroché verbalement avec Omar Ghrib. Le coordinateur de section sport du MCA avait reproché à Koudri d'avoir failli à ses devoirs de capitaine et leader de l'équipe. C'est, d'ailleurs, sur une faute de Koudri que le MCO a pu bénéficier d'un penalty transformé par Boushaba juste avant la mi-temps. Des remarques en présence de l'ensemble du groupe qui n'ont pas été du goût de Koudri qui a rétorqué par des propos assez virulents à l'endroit de son employeur. Cette énième friction entre Koudri et Ghrib démontre que les relations entre les deux hommes, qui étaient inséparables il y a de cela quelques mois, sont très tendues. Insulté par les supporters, critiqué par la direction, l'enfant de Mila est plus que jamais déterminé à quitter le club à la fin de la saison. Avanthier, ce n'était que la confirmation de la fin de l'aventure de Koudri au Mouloudia d'Alger, après dix ans de bons et loyaux services. Lʼenfant de Mila a été sollicité par les dirigeants usmistes après le derby. Une source nous a révélé que Koudri aurait même touché une somme dʼargent et signé une décharge au profit des Rouge et Noir. Si cela se confirme, Koudri sera une grosse perte pour le MCA. Dʼun autre côté, ce qui peut changer la donne, cʼest la venue de Loungar, car Koudri avait confié à ses proches si Loungar prend le MCA je resterai. Ainsi donc, lʼavenir de Koudri sera connu cette semaine avec lʼarrivée de Loungar à Alger. W. S.

LIGUE 1

Les joueurs déjà l’esprit ailleurs… Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

«Je pense que les joueurs sont déjà en vacances alors qu’il reste encore un dernier match à jouer où le Mouloudia aura une belle occasion pour décrocher une éventuelle 5e place.

M

alheureusement, ce n’est pas le cas à cause de l’attitude de certains joueurs qui m’ont vraiment déçu. Dommage pour ce grand club !» C’était la déclaration de l’entraîneur du MC Alger, Abdelkrim Bira lors de la séance d’entraînement de jeudi dernier qui est d’ailleurs, plus que significative et veut tout simplement dire, que les supporters du Doyen n’ont rien à espérer quant au résultat du match d’aujourd’hui contre le MC El Eulma au stade Messaoud-Zeggar pour le compte de la 30e et dernière journée du championnat professionnel de Ligue 1. L’attitude des joueurs du

Mouloudia est à l’image de toutes les anomalies et toutes les confusions vécues cette saison par le doyen des clubs algériens à cause de la gestion catastrophique de l’actuelle équipe dirigeante qui préfère, de loin, verser dans des interminables polémiques au lieu de se consacrer uniquement à la gestion de ce grand et prestigieux club. Tout porte à croire que la dernière sortie en championnat, prévue en fin de journée à El Eulma contre le MCEE, se jouera sur un air de vacances pour les deux équipes même si les Eulmis vont, à coup sûr, célébrer comme il se doit leur maintien en Ligue 1 et pour se faire une belle victoire face au MCA fera entièrement l’affaire. Le MCEE, qui reste sur un explosif 5 à 1 réalisé à Khroub face à l’ASK locale qui va officiellement jouer en Ligue 2 la saison prochaine, est donc, le mieux placé pour remporter ce dernier duel de la saison contre une équipe du Doyen dont la majorité des joueurs, a déjà l’esprit ailleurs. En d’autres termes, beaucoup de joueurs à l’instar de Berradja, Sayoud, Koudri,

Chaouchi et autre Besseghier, pensent, d’ores et déjà à leurs prochaines destinations. Ce qui est certain, est qu’une éventuelle défaite du Mouloudia d’Alger aujourd’hui, pourrait permettre au WA Tlemcen et même au CA Batna de ravir la 6e place au Doyen qui risque tout simplement

de boucler cette saison pénible et décevante à la 7e ou 8e place. Il convient de signaler que lors du match aller à Bologhine, le MCA a eu le dernier mot en s’imposant logiquement (2-0) grâce notamment à un penalty transformé par le gardien, Faouzi Chaouchi. Mounir Ben.

MOBITANG : «On veut finir par une victoire» à la veille du dernier match du championnat contre le MCEE, Claude Mobitang a accepté de revenir sur une saison qui aurait pu être meilleure si ce n’était pas les problèmes administratifs du club et les soucis financiers qui ont freiné l’élan de l’équipe. Le Camerounais a évoqué aussi son avenir au MCA et les touches qu’il a reçues de certains clubs des pays du Golfe et de la France.

Quelles sont vos impressions sur le dernier match contre le MCO où vous avez concédé un match qui vous a privé du podium ? Nous sommes très déçus de ce résultat qui nous a pas permis de terminer sur le podium. La première mi-temps face au MCO, nous étions passés à côté de notre sujet, mais en seconde période, nous avions l’opportunité de passer devant au tableau d’affichage mais nous avons, souvent, confondu vitesse et précipitation, car ce ne sont pas les occasions qui manquaient. C’est vraiment dommage qu’on rate ce match qu’est-ce qui n’a pas marché en première mi-temps? Apparemment, on n’a du mal à nous adapter avec le fait de jouer l’après-midi sous une chaleur étouffante alors que nous avions l’habitude de nous produire en nocturne. Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’à chaque fois nous avons su réagir, ce qui démontre que notre équipe à du caractère. Après le but d’Amroune, vous, vous êtes dirigés vers lui pour le féliciter … Nous étions tous contents pour lui, surtout après tout ce qu’il a enduré. Dommage qu’il n’y avait pas le public pour partager avec lui ce moment de bonheur. C’est un jeune très charmant, j’ai souvent parler avec lui, car il a des grandes qualités, il avait besoin seulement de match dans les jambes. Aujourd’hui, vous allez affronter le MCEE sans enjeu, c’est les vacances, non ? Ce sera le dernier match de la saison. Par conséquent, les deux formations

voudraient terminer le championnat sur une bonne note d’autant plus qu’il n’y aura plus d’enjeu, puisque notre futur adversaire a assuré, dès la journée précédente, son maintien. Donc, on ira nous aussi pour terminer le championnat avec une victoire. Pourtant, vous auriez même la possibilité de terminer champion ? C’est sûr qu’on peut avoir des regrets, car on aurait pu jouer carrément le titre et je pèse mes mots. Nous avions l’équipe pour, mais lorsqu’on se penche sur tous les problèmes auxquels nous avons été confrontés, on peut considérer que nous avons réalisé un exploit. Il ne faut pas oublier qu’on n’a pas eu de repos en raison de la Ligue des champions. Il y a eu aussi la valse des entraîneurs puisque cinq coachs ont dirigé à tour de rôle l’équipe. Il y a eu aussi les problèmes au niveau de l’administration avec la venue des investisseurs qui ont perturbé le groupe. Et malgré tout cela, on s’est retrouvés au prix de gros efforts à jouer le podium en cette fin de saison qui a été gâchée par cette défaite contre l’USMA. Il ne faut pas aussi oublier que nous sommes tous au bout du rouleau, surtout ceux qui ont disputé la Ligue des champions. Il est temps pour nous de prendre un peu de vacances pour décompresser après une saison longue et éreintante. Vous êtes encore lié au MCA, allez vous continuer votre aventure avec le Doyen ? Pour le moment, je ne peux rien avancer. J’avoue que je me sens bien au MCA. Maintenant, il faudra que je trouve un accord avec mes dirigeants et tout irait pour le mieux vu les contacts que j’aie de l’étranger. Comme vous le savez, mon destin n’est pas entre mes mains, mais si mes contacts aboutissent, c’est fort possible que je quitte le MCA cet été. On parle de vous du côté de Toulouse. Le confirmez-vous ? Oui, je le confirme. Certes, j’ai rencontré des dirigeants de ce club, mais pour l’instant y a rien d’officiel. Il faut attendre la fin de ce championnat pour ensuite parler de ce contact. J’avoue aussi que j’ai des touches de certains clubs des pays du Golfe, mais, à l’instant où je vous parle, le contact le plus sérieux c’est celui du TFC. Entretien réalisé par Walid S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Béjaouis veulent terminer en beauté

Le championnat de la ligue 1 s’achèvera aujourd’hui samedi avec le déroulement de la dernière journée qui sera marquée par le déplacement de la JSM Béjaia à Mostaganem pour affronter le MC Saïda dans un match capital pour les Béjaouis qui doivent impérativement s’imposer pour s’emparer de la deuxième place et assurer la participation à une compétition africaine, à savoir la Ligue des champions.

E

n effet, ayant réussi à prendre la deuxième place mardi dernier à l’issue de sa victoire face à la JS Kabylie, les Vert et Rouge tenteront de terminer la saison en beauté en allant réussir une belle victoire qui leur permettra de boucler une saison qui a été pleine en rebondissements. D’ailleurs, bien que les camarades de Gasmi n’aient pas bénéficié de repos étant donné qu’ils sont appelés à faire le déplacement à Mostaganem aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que les Béjaouis affichent un moral au beau fixe pour terminer la saison sur une bonne note.

Alain Michel veut terminer sur une victoire

Etant donné que les Vert et Rouge doivent impérativement s’imposer face au MCS afin de prendre la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions d’Afrique

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

sans pour autant attendre l’autre rencontre prévue à Bologhine entre l’USMA et l’ESS, le patron de la barre technique de la JSMB, à savoir Alain Michel n’a pas caché son vœu de terminer sur une victoire qui sera la meilleure manière de boucler sa première expérience avec le club et d’atteindre l’objectif qui lui a été assigné à son arrivée à la barre technique, à savoir une place sur le podium.

Les joueurs visent les trois points

En plus du coach français qui a exigé de ses joueurs de fournir plus d’efforts pour boucler cette saison sur une bonne note, les joueurs que nous avons interrogés ont été unanimes à dire que ce rendez-vous s’annonce important pour eux puisqu’il s’agit de jouer pour une place sur le podium. Pour cela, ils n’ont pas caché leur détermination à aller jusqu’au bout de leur objectif et de réussir à revenir avec une victoire de Mostaganem qui sera suffisante pour s’emparer de la deuxième place au classement général.

Alain Michel : «On doit gagner face à Saïda »

A propos de la rencontre de cet après-midi face au MC Saïda, le coach français Alain Michel dira : « Nous aurons une belle occasion de terminer la saison en beauté à l’occasion de notre déplacement à Mostaganem pour affronter le MC Saïda. A cet effet, nous tenterons de faire de notre mieux pour réussir une belle victoire et décrocher cette deuxième place qui nous permettra de prendre part à la Champions League africaine la saison

La 2 place en point de mire … e

Trentième et dernière journée du championnat professionnel de ligue 1. Une journée, quelque peu, particulière pour les Béjaouis, puisqu’ils auront à effectuer un long déplacement à Mostaganem, pour se mesurer à des Saïdis, condamnés, déjà, au purgatoire. “Cela ne veut rien dire. Les Saïdis vont, sûrement, essayer de faire de leur mieux pour quitter la ligue 1 sur une bonne note. Aussi, il ne faut pas prendre cette rencontre à la légère et croire que les 3 points sont, déjà, en poche”, nous a-t-on affirmé, en poursuivant : “Aussi, nous nous déplacerons avec cette conviction de faire un résultat, car une victoire nous ouvrirait les portes pour une autre participation en Ligue des champions”. Les Béjaouis auront l’oreille branchée sur le stade Hamadi où l’USMA accueillera l’Entente de Sétif. Et, là aussi, seule une victoire des Usmistes pourrait les propulser en seconde position, à condition que les Béjaouis ratent le coche face aux Saïdis. C’est dire que pour les camarades de Zafour, rien n’est encore joué et cette rencontre va s’avérer être la plus importante durant cet exercice. Toujours est-il, les Béjaouis qui visent, désormais, la 2e place pour sauver une saison mi-figue, mi-raisin, sont à 90’ de leur objectif. Et, dans ce contexte, l’on nous dira : “Cela va être difficile et nous allons, sans aucun doute, rencontrer de grosses difficultés pour venir à bout d’une équipe condamnée, mais, qui a l’intention de quitter la ligue 1, en laissant de bonnes impressions”. Contre le MCS, les Vert et Rouge vont-ils être à la hauteur et sauront-ils relever le défi ? Contre une équipe qui relègue, les camarades de Zafour vont, à coup sûr, mettre tout le paquet et terminer, cette saison, en apothéose, même si beaucoup reste à faire et à dire. Mais cela est une autre paire de manches. A. Z.

prochaine ».

Zafour et Megateli de retour…

Sur le plan effectif, les Béjaouis vont enregistrer le retour des deux défenseurs Megateli et Zafour, qui viennent de purger leur suspension après avoir raté le dernier rendez-vous face à la JS Kabylie pour cause de suspension automatique. D’ailleurs, ils devraient être alignés par le coach Alain Michel cet après-midi face au MC Saïda afin de donner un nouveau sang au groupe et réussir un meilleur résultat possible.

… ils ont rencontré Zahir Tiab

Par ailleurs, et comme il l’a déclaré à l’issue de la rencontre de mardi dernier face à la JSK, le nouveau président, à savoir Zahir Tiab a pris officiellement ses fonctions en remplacement de son frère Boualem qui se trouve en France. Aussitôt, le nouveau boss de la JSM Béjaia a entamé les

négociations avec certains cadres pour tenter de les convaincre de rempiler pour une saison supplémentaire. C’est ainsi qu’il a rencontré les deux défenseurs Zafour et Megateli où il leur a demandé de prolonger leurs contrats tout en les concertant à propos des joueurs à garder et ceux à libérer au cours de cette période des transferts.

Boulaïnceur en route vers la JSK

Bien que rien n’ait été encore officialisé, il n’en demeure pas moins que le jeune attaquant Rafik Boulaïnceur évoluera à la JSK la saison prochaine et ce, à en croire des sources proches de la direction de Hannachi. En effet, un contact préliminaire entre le président Hannachi et le joueur a eu lieu en marge de la rencontre de mardi dernier, alors que la famille du joueur aurait insisté à ce que Rafik évolue à la JSK après avoir bénéficié d’un petit volume de jeu avec la JSMB durant toute la saison. S.A.S.

BOULAÏNCEUR : «Victoire impérative …»

Pur produit des Vert et Rouge, Rafik Boulaïnceur aura été l’un des rares jeunes à être titulaire parmi les ténors. Boulaïnceur aura, même, contribué aux différents succès de son équipe.

Contre le MCS, notre interlocuteur estime que c’est une autre aubaine qui s’offre à ses camarades, afin de pouvoir s’emparer de la 2e place, sans pour cela sous-estimer l’adversaire et prendre à la légère le match d’aujourd’hui. Ce qui serait une erreur fatale. Comment voyez-vous ce dernier match de la saison ? Il sera vraiment difficile contre une équipe qui n’a rien à perdre, ni à gagner. Aussi, nous devons être prudents et jouer comme on a l’habitude de le faire. Peut-on dire que c’est le match de la saison pour vous ? Oui, en quelque sorte. Car une victoire nous ouvrirait les portes d’une autre participation en Ligue des campions. Donc, à mon avis, c’est un match important et la victoire demeure impérative. La JSMB a raté de peu le titre. Quel sentiment ça vous fait ?

Exact. C’est un sentiment de frustration. On aurait pu faire mieux et décrocher, facilement, le titre. Mais, il a fallu la défaite face au MCO pour que tout tombe à l’eau. Et pour la 2e place ? C’est notre objectif. On va faire le maximum pour nous emparer de cette 2e place et terminer sur une bonne note. Etes-vous optimiste ? Oui, tout à fait, sinon, je ne serai pas là. Et l’USMA ? Je ne pense pas l’USMA. Mon but est que notre équipe gagne contre le MCS. Qu’importe le match et le score de l’USMA. Pensez-vous que l’Entente mérite le sacre final ? Je pense que oui. C’est une équipe qui a fait montre de grandes capacités. Elle mérite amplement le doublé. Un dernier mot … J’espère que nous gagnerons contre le MCS, ce qui nous placerait en seconde position et nous réconforterait vis-à-vis de nos supporters. Ces derniers ont été tout le temps, derrière leur équipe, en dépit de certains passages à vide que nous avons traversés. Je leur demande mille excuses si on a raté le titre. Ce n’est que partie remise. Entretien réalisé par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

07

MCS JSMB

LA JSMB, LE TITRE ET LA 2E PLACE …

Cʼest la fin du championnat. Un exercice qui aura connu des hauts et des bas. Un exercice qui aura été secoué par des actes de violence et des jeux de coulisses de haute facture. Cʼest la fin du championnat et la JSMB nʼa pu décrocher cette fameuse première place, malgré un retour en force en fin dʼexercice et un calendrier des plus favorables. Les Béjaouis, en ratant le match à domicile, contre le MCO, ont perdu toute chance de gagner le titre; ce qui aurait été une première dans lʼhistoire du club de Yemma Gouraya. Dʼailleurs, depuis cette triste rencontre, les grands “coups bas” ont vu le jour et les accusations non fondées, ont été adressées à certains joueurs, quelques cadres de lʼéquipe. Cʼest mesquin, avions-nous dit, alors, tout haut, ce que la majorité avait pensé tout bas. Les Béjaouis vont, certainement, terminer sur le podium. Nʼest-de pas là leur objectif du début de saison ? Nʼest-ce pas là, une consolation, après une saison où il aurait pu décrocher haut la main, ce titre, tant convoité. Maintenant, la page doit être vite tournée. Et ceux qui ont, tout le temps, porté préjudice au club, ceux qui ont gravité, pendant des années, tout autour, doivent céder leurs places, doivent être remerciés à la manière des grands… Condition sine qua non pour entamer le véritable changement. A. Z.

LʼOMBRE DES AUTRES …

Depuis quʼils ont été écartés de lʼéquipe, la JSMB enregistre de bons résultats. On a lʼimpression, alors, quʼils étaient la cause dʼune panne dont on ne savait pas dʼoù elle venait. Et il a suffi quʼils soient écartés, pour que lʼéquipe redécolle. Pourtant, rien de tout cela. Lʼombre des joueurs écartés est là. Leur absence se fait, de plus en plus, sentir et la physionomie du jeu a changé. Depuis quʼils ne sont pas là, la JSMB a perdu de son football, les supporters ne voient plus les percées de Maroci, le travail de titan dʼun Boucherit et celui, inlassable, dʼun Benchaira, les passes lumineuses dʼun Kacem, lʼélégance et lʼassurance dʼun Maïza. Lʼéquipe enregistre des victoires, sans convaincre, Gasmi et Derrag font le reste, de par leur expérience et leur talent. Avec Maroci et autres, les choses auraient été meilleures. Lʼéquipe aurait eu plus de poids et les victoires auraient pesé lourdement sur la suite du championnat. Dommage, il y a eu cette défaite contre le MCO et cette accusation, à tort, qui nʼa pas encore dévoilé tous ses secrets. Dommage ! A. Z.


08

CRB ASK

Ousserir en route pour Sétif ?

Le gardien de but du Chabab, Nassim Ousserir, a entamé lʼétude des différentes propositions qui se sont présentées à lui. Avant-hier, il avait rencontré les Sétifiens qui lui ont montré lʼintérêt quʼils lui portent et lui ont proposé de rejoindre le détenteur du doublé de cette saison. Les Sétifiens ont envoyé un émissaire pour négocier le transfert dʼOusserir chez le champion d'Algérie pour la saison prochaine. La rencontre a eu lieu à lʼhôtel Hilton, at-on appris. Les deux parties ont discuté longuement, mais sans quʼil nʼy ait dʼaccord. En fait, Nassim Ousserir veut dʼabord étudier les différentes propositions qui lui ont été faites avant de rendre une réponse finale, mais il faut dire aussi que lʼESS propose une belle aventure à Ousserir, qui a envie de participer à une compétition africaine. Donc, il est fort possible que cet aspect comptera beaucoup dans la décision finale du gardien du Chabab qui, jusque-là, nʼa pas encore discuté avec les dirigeants du CRB. Dans lʼentretien quʼil nous a accordé, Ousserir nʼa pas écarté lʼéventualité de changer dʼair. Donc, voir Ousserir à Sétif la saison prochaine nʼest pas à écarter, lui qui est en fin de contrat.

Slimani et Rebih ont terminé leur saison

C'est la fin de la saison pour les deux attaquants belouizdadis, Islam Slimani et Boubeker Rebih en lʼoccurrence. Les deux joueurs ne pourront pas prendre part à la partie dʼaujourdʼhui, car lors de la rencontre face à lʼUSMH, tous deux avaient écopé dʼun carton jaune, le troisième. Slimani et Rebih sont donc suspendus automatiquement pour ce dernier mach de la saison face à l'ASK, cet aprèsmidi au stade du 20-Août. De ce fait, on notera plusieurs absences dans ce dernier rendez-vous de la saison pour le Chabab. Car, comme tout le monde le sait, Ammour sera absent lui aussi à cause de sa blessure. Trois attaquants qui ont fait les beaux jours du Chabab cette saison et dont le CRB devra se passer pour acculer lʼASK aujourdʼhui. M. A.

Le Chabab, pour une dernière EN BEAUTÉ Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Cet après-midi, le CRB affrontera dans son antre l’une des équipes qui vont quitter la Ligue 1 dans un match comptant pour la dernière journée du championnat.

L

es Belouizdadis espèrent toujours finir sur le podium, et cela en battant l’ASK et attendre les résultats des autres rencontres pour voir si le CRB a atteint son objectif ou non. Avec un groupe restreint, le premier responsable de la barre technique des Rouge et Blanc a préparé le dernier match de la saison. Une attaque qui va être remaniée, puisque Slimani, Rebih et Ammour seront absents pour ladite rencontre. Des absences qui ne sont pas des moindres, puisque l’attaque belouizdadie a souvent compté sur ce trio pour assurer les victoires. Il faut savoir que le

Chabab veut finir en beauté sur ses terres. Les joueurs du banc qui voulaient avoir leur chance de montrer à Menad qu’il pouvait compter sur eux auront l’occasion de s’exprimer encore une fois aujourd’hui. Pour essayer de convaincre Djamel Menad de les garder, il faut qu’ils mettent le paquet. Car, le coach avait souvent critiqué le banc en déclarant : «Je n’ai pas un effectif assez riche pour parler de titre», une façon de

dire que les remplaçants ne sont pas à la hauteur quand les cadres laissent sont sont absents. Aujourd’hui, ce n’est pas un foudre de guerre qui se présentera au stade du 20-Août d’Alger. C’est une équipe qui s’est faite accrocher lors du dernier match contre le MCEE, où elle a validé ce jour-là son billet pour une descente aux enfers, en perdant sur un score lourd de 5-1. Donc, les Khroubis viendront sans pression,

L’USMH veut récupérer Benabderrahmane

LIGUE 1

car les jeux sont faits pour eux. Mais, ils vont tout de même essayer de quitter la Ligue 1 avec les honneurs. Le Chabab, lui, devra garder les trois points à la maison au moins pour l’honneur. Car, il se pourrait que les autres prétendants aux premières places trébuchent et permettent au CRB d’accrocher une place qualificative pour dire en fin de compte que l’objectif a été atteint par les camarades de Maâmeri. M. A.

Comme tout le monde le sait, le défenseur du Chabab, Farès Benabderrahmane, ne fait pas l’unanimité au sein de la direction du Chabab. Ses nombreuses contestations pour toucher son dû tout au long de la saison ont irrité certains dirigeants, qui ne veulent plus de lui au CRB. Ayant eu vent que le Chabab ne compte pas renouveler le contrat de Benabderrahmane, son ancienne équipe, à savoir l’USMH, veut le récuperer, surtout que Griche, le capitaine des Jaune et Noir, aurait décidé de ne plus rester à l’USMH à cause de son différend financier avec Laïb, le président. Les Harrachis veulent récupérer Benabderahmane pour la saison prochaine, eux qui veulent faire revenir certains de leurs anciens joueurs, à l'image de Naïli. Il faut dire aussi que Benabderrahmane avait quitté l’USMH à cause d’un différend avec Charef, mais peut-être que le coach passera l’éponge pour voir ses anciens joueurs faire leur retour. Néanmoins, pour le moment, Djamel Menad n’a pas encore arrêté la liste des joueurs à libérer. Il compte le faire après le match d’aujourd’hui contre l’ASK. On verra si Benabderrahmane fera partie de ceux qui ne sont plus désirés dans les rangs du Chabab.

BENAYACHE : «Il faut que les 3 points restent à la maison»

Cet après-midi, le CRB affrontera l’une des trois équipes qui quitteront la Ligue I. Les Belouizdadis le savent, mais cela ne veut pas dire qu’ils prendront le match à la légère. D’ailleurs, Benayache dira à cet effet : Effectivement, l’ASK est sûre maintenant qu’elle jouera la saison prochaine Ligue II. On souhaite à ce club de revenir très vite en Ligue I. C’est cela la vie, il y a des hauts et des bas, et pour l’ASK, cette saison aura été négative. Il lui faudra faire en sorte de revenir en force.» Benayache espère avoir la chance de jouer, car il a toujours la tête concentrée sur le rendez-vous et

dira : «Non, pas du tout. Les vacances débuteront au coup de sifflet final du match contre l’ASK. Il faudra rentrer sur le terrain pour faire ce qu’il faut afin d’assurer les trois points. Il faut jouer le jeu jusqu’au bout, car on est des professionnels. Les Khroubis feront certainement le maximum pour finir en beauté. Nous aussi, on veut partir en vacances sur une bonne note.» Benayache, comme tous les Belouizdadis, pourrait quitter le CRB, car il n’a pas eu la chance de jouer et de montrer tout ce qu’il a dans le ventre. Au sujet de sa prochaine destination, Benayache dira : «Pour le moment, je n’y pense

même pas. Je préfère parler de cela quand le rideau tombera. Je n’aime pas mélanger les choses.» Donc, Benayache attendra la fin de la partie de demain pour entamer l’étude des différentes propositions qui se présenteront devant lui. Il faut savoir qu’avant d’opter pour le Chabab, le WAT voulait recruter l’ex-Harrachi, et il faut dire qu’une source proche du joueur nous a confié que les Tlemcéniens veulent toujours s’offrir les services de Benayache. Donc, un départ vers Tlemcen pour Benayache ? On verra prochainement si le Chabab le libérera ou pas. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Widadis démobilisés

Comme il fallait s’y attendre, les protégés d’Amrani se sont déplacés à Batna pour le compte de cette avant-dernière journée dans le but évident de jouer cette rencontre le plus normalement du monde.

S

ans la moindre conviction, du fait que le Widad a assuré son maintien et que l’enjeu ne s’y prête guère sur l’issue de la rencontre qui a incité les gars des Zianides à ne pas forcer sur la cadence sachant que quel

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

que soit le résultat final, il n’a aucun incident majeur en décompte final face notamment à El Harrach qui sera d’ailleurs disputé sur un air de vacances. D’ores et déjà, le coach Amrani n’a pas jugé utile de convoquer certains cadres de l’équipe à l’image de Boudjakdji, Samer, Messaoudi, Benacer, les deux gardiens titulaires Djemili, Brixi et de Khedis Benyacine suspendu pour cumul de cartons lors du dernier match face au MCA, en parallèle, le coach Amrani compte remanier le onze rentrant lors du dernier match face à l’USMH façon de faire laisser souffler les joueurs titulaires et donner l’occasion aux réservistes de s’exprimer et de jauger certains éléments qui seront retenus pour le prochain exercice. Joint par nos

soins, Amrani a voulu ménager certains éléments qui ont disputé presque la totalité des matchs. “Maintenant que le maintien est

09

WAT USMH

ÇA S'EST PASSÉ AVANT-HIER SOIR

Laïb demissione puis revient

assuré, j’ai voulu remanier certains cadres de l’équipe même si le résultat importe peu .” S. T. Smaïn

A Tlemcen pour finir en beauté

Les poulains de Charef joueront aujourd’hui à Tlemcen pour le compte de la 30e journée de ligue 1, rencontre que les Jaune et Noir veulent gagner pour terminer la saison avec les honneurs.

AÏSSAOUI REFUSE UNE OFFRE DE 500 MILLIONS

Les joueurs seront régularisés lundi

Les joueurs harrachis seront payés lundi, c'est ce qu'on a appris d'une source proche de l'administration harrachie. En effet et comme déjà rapporté sur nos colonnes, Laïb s'est réuni avec

On a appris que l'administration harrachie a proposé la somme de 500 millions de centimes à Aïssaoui pour prolonger son contrat, mais ce dernier, selon nos sources, a refusé cette offre avant de revoir ses exigeances à la hausse et réclamer 900 millions. Une somme qui est audessus des moyens des Jaune et Noir, ce qui confirme que le joueur en question ne renouvèlera pas au profit de l'USMH.

HENDOU EST PASSÉ SUR LE BILLARD HIER

Le milieu de terrain de l'USMH, Karim Hendou, a subi hier une intervention chirurgicale au niveau du ménisque qui s'est terminée par une grande réussite à la clinique Saâda. En effet, l'opération a été d'un grand succès pour le joueur qui sera absent des terrains pour une durée de trois semaines. Il faut savoir que Charef a donné son accord pour que le joueur subisse cette intervention puisqu'il souffrait depuis des mois de ce problème.

YAYA AU TCHAD

E

n effet, Charef sera privé de plusieurs joueurs dans cette rencontre à l'image de Doukha qui se trouve avec l'équipe nationale, Hendou qui vient de subir une intervention chirurgicale et Yaya Karim qui a rejoint son pays natal, le Tchad pour voir sa famille ce qui rendra la tâche difficile au coach harrachi pour composer son équipe qui sera alignée face aux Widadis. Cela représente une aubaine pour les jeunes de l'équipe pour avoir leur chance lors de cette rencontre et taper dans l'œil de Charef pour la prochaine saison.

Le Tchadien Yaya Karim n'a pas fait le déplacement à Tlemcen avec ses coéquipiers. Le joueur en question est rentré à son pays, à savoir le Tchad, pour voir sa famille après avoir été autorisé par l'administration. Il est à noter que le joueur en question et depuis son arrivée à l'USMH n'est pas rentré chez lui pour voir sa famille.

ses joueurs lors de la réception organisée en leur honneur et leur a même affirmé que les 600 millions de centimes qui représentent la prime des demi-finales de la Coupe d'Algérie seront dans les caisses du club bientôt, ce qui sera con- Apparemment, rien ne va au sacré pour payer les mois de salaires et les sein de l'administration de primes que l'administration doit aux joueurs. l'USMH. Selon des sources

Maazouzi contacté

L'administration harrachie prépare déjà le départ de son gardien Azzedine Doukha. A cet effet, on a appris qu'elle vient de nouer des contacts avec le gardien de but du WAT, Maazouzi. En effet, ce dernier n'est pas contre l'idée de venir à l'USMH la saison prochaine. Il faut savoir que Doukha est très exigeant pour rester, ce qui a poussé l'administration à prendre ses devants et contacter Maazouzi. Lotfi S.

Ziane-Chérif : «J'ai des contacts mais je n'ai encore rien décidé»

Le joueur de l'USMH, Ziane-Chérif affirme qu'il a reçu plusieurs contacts de la part de plusieurs clubs qui évoluent en ligues 1 et 2 mais il n'a pas encore décidé de sa prochaine destination. Selon lui, il va d'abord étudier toutes les offres avant de faire un choix.

Ziane, un mot sur le match du WAT ? C'est un match de fin de saison. On veut terminer la saison avec les honneurs et je pense qu'on va tout faire pour gagner.

Qu'en est-il de votre prochaine destination ? Je ne vous cache pas que j'ai reçu plusieurs offres, mais jusqu'à maintenant, je n'ai rien décidé, il y a d'abord le match du WAT et après on va voir.

Votre choix sera basé uniquement sur l'aspect financier ? Non, il n'y a pas que l'aspect financier qui va influer sur mon choix, il y a aussi le challenge sportif qui sera déterminant. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

bien informées des affaires courantes de l'équipe, Laïb a déposé sa démission avanthier avant de revenir à de meilleurs sentiments. La genèse de l'affaire est la suivante : d'après notre source, trois membres du conseil d'administration ont accusé Laïb de vol. Le secrétaire de l'équipe, pour les besoins du déplacement de l'équipe vers la ville de Tlemcen avais pris un chèque de 40 millions pour couvrir les frais de ce déplacement. Les trois membres en question ont vite essayé de bloquer le chèque au niveau de la banque et auprès du commissaire aux comptes chargé d'établir le bilan financier de l'équipe pour le présenter à l'AG prévue le 26 mai prochain, en raison de leur ignorance de la destination de l'argent dudit chèque. Laïb, en apprenant ces accusations, était dans tous ses états et a même déposé sa démission de l'équipe avant que Hamdouche, le membre du CSA n'ait réussi à le convaincre de changer d'avis.

ALLIK PRÊT À INTÉGRER LE CONSEIL Selon des sources des affaires courantes des Jaune et Noir, on nous apprend que l'ex-président de l'USM Alger, Said Allik est prêt à être un des actionnaires de l'USMH la saison prochaine. Selon nos sources, des pourparlers ont été entamés entre Allik et Laïb dernièrement et Alik a même affirmé qu'il est prêt à intégrer l'équipe dirigeante des Jaune et Noir. Il a juste demandé un laps de temps pour mettre les choses au point avec son exéquipe, l'USMA avant de rejoindre l'USMH.


10

CSC NAHD

Une simple formalité pour le Nasria

Le match qui lʼopposera cet aprèsmidi à la formation du CS Constantine sera une simple formalité pour le Nasr dʼHussein-Dey dont le sort est déjà scellé étant donné que lʼéquipe est déjà en Ligue 2. Les Sang et Or se présenteront donc pour ce match rien que pour terminer la saison quoi quʼil en soit. Il faut rappeler que les gars dʼHussein Dey se présenteront avec une équipe amoindrie de plusieurs titulaires. Il y a lʼabsence dʼAllag, suspendu et dʼautres joueurs à lʼimage de Derrardja, Boussaïd, Merbah, Benyahia, Ghoul qui ne se sont pas présentés aux entraînements croyant que tout est terminé et quʼil ne sert à rien de jouer ce match étant donné que lʼéquipe est en Ligue 1, en plus du fait que certains pensent déjà à leur avenir et souhaitent partir comme cela est le cas de Derrardja qui a avoué quʼil ne comptait pas rempiler et quʼil souhaitait changer dʼair pour connaître une nouvelle expérience, après avoir passé cinq ans au Nasria, même son de cloche chez Allag qui souhaite aussi partir. Les dirigeants, eux, ne sont pas contre le départ de ces joueurs sʼils trouvent clubs preneurs et qui pourraient payer leurs lettres de libération, surtout avec la descente en Ligue 2, fait que ces joueurs ont échoué et nʼont pas réussi à faire maintenir lʼéquipe en élite. R. M.

LIGUE 1

B E N L A M RI : « E n A l g é r i e , j e n e j ou e r a i q u e p o u r l e N A H D » Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Que pensez-vous de votre consécration comme l’un des meilleurs joueurs espoirs du championnat dans la cérémonie des Oscars de Maracana ? C’est un honneur pour moi, et je crois sans prétention aucune que je méritais cela au vu des efforts fournis cette saison que ce soit avec mon équipe ou avec la sélection espoirs. N’êtes-vous pas déçus d’avoir laissé filer la premier part de la catégorie à votre coéquipier en EN olympique, Chafaïa ? Non, Chafaïa est un ami que j’apprécie bien et je suis content pour lui, car il mérite lui aussi d’être consacré car il a fait un bon parcours en EN olympique et s’affirme en tant que valeur sûre pour l’USMA. C’est un jeune à encourager et je lui souhaite plus de succès à l’avenir. Parlons maintenant de vos contacts avec l’USMA… Il n’y rien de nouveau à ce sujet, puisqu’aucun dirigeant ne m’a officiellement contacté. On parle de contacts directs avec ce club, alors que personne ne m’a parlé

de quoi que ce soit. En plus j’ai pris une nouvelle décision. Quelle est cette décision ? J’ai décidé de rester au NAHD quoi qu’il advienne. En Algérie, je ne jouerai que pour le NAHD et cela est irrévocable car je pense que je ne trouverai pas mieux que mon club formateur qui m’a permis de me faire connaître et me révéler. Et pourquoi avez-vous pris cette décision surprenante ? J’ai eu à discuter avec certains anciens joueurs qui m’ont tous conseillé de rester encore au NAHD car je suis encore jeune et j’aurai beaucoup à apprendre dans ce club et je ne changerai d’air que quand je verrai que je serais prêt pour tenter une nouvelle aventure. Est-ce à dire que vous refuserez aussi les offres de l’étranger ? Cela est différent, car il s’agira dans ce cas d’un contrat professionnel et cela ne se refuse pas, mais là aussi il n’y a pas encore d’offre concrète et je devrais encore attendre jusqu’à ce que la situation s’éclaircisse plus. R. M.

De nombreuses absences aux entraînements coach Mezedjri et aux dirigeants qui décideront de leur avenir. Ainsi et en plus de Benmoulay, Yahiaoui et Bessaha qui s’entraînent régulièrement, le coach devra faire appel aussi à Kdideh, Mahloul ainsi que deux autres joueurs des juniors et qui auront la chance de prouver leurs valeurs et compétences.

Benyahia ne sera pas libéré

Une source de la direction nous avouera que le jeune attaquant,

Zakaria Ahmed Benyahia, ne sera pas libéré par la formation husseindéenne et qui a encore besoin de ses services pour la saison prochaine. Le joueur et même s’il est pisté par certaines formations n’est pas libre de tout engagement et devra donc se conformer au désir de la direction d’autant plus qu’il a raté sa saison avec le Nasria.

Benyahia et Allag passeronten conseil de

discipline

La direction du Nasria annoncera que les deux joueurs, Benyahia et Nassim Allag passeront en conseil de discipline pour répondre de l’accrochage dans les vestiaires à la fin du match face au MCS. Les deux joueurs s’étaient chamaillés pour une affaire de coup-franc que tous deux voulaient botter. Ils devront répondre de cette affaire devant les dirigeants qui prendront une décision pour les sanctionner. R. M.

PROGRAMME DE LA 30e JOURNÉE

Vivez le championnat de Ligue 1 avec

De nombreuses absences ont été constatées aux dernières séances d’entraînement du Nasria, avant le départ à Constantine où l’équipe devra donner la réplique au CSC.

E

n effet, il faut savoir que certains éléments ne voient aucune utilité à jouer le dernier match face aux Sanafir d’autant plus que leur sort est scellé depuis quelque temps. Ainsi, les Boussaïd, Merbah, Benyahia, Allag, Derrardja se sont tous absentés. Bendebka est pris par le mariage de sa frangine. Pour sa part, le

jeune défenseur, Sofiane Bendebka, ne pourra pas lui aussi jouer le match face au CSC. En effet, il est occupé aussi par le mariage de sa frangine et a obtenu officiellement l’autorisation pour s’absenter pour cette rencontre. Il ratera donc le dernier match, alors que le staff technique souhaitait lui donner une autre chance pour voir ses qualités et prendre une décision sur son avenir. De nombreux joueurs espoirs convoqués Par ailleurs et pour pallier aux nombreuses absences, le staff technique a convoqué de nombreux joueurs espoirs et qui auront une chance de prouver leur valeur au

Patrick

Equipes 01- ES Sétif 02- JSM Béjaïa 03- USM Alger 04- ASO Chlef 05- CR Belouizdad 06- MC Alger 07- CA Batna 08- WA Tlemcen 09- JS Kabylie 10- USM El Harrach 11- MC El Eulma 12- CS Constantine 13- MC Oran 14- AS Khroub 15- NA Hussein Dey 16- MC Saïda

Rencontres

CSC- NAHD MCS-JSMB JSK-ASO MCEE-MCA MCO-CAB WAT-USMH CRB- ASK USMA-ESS

Pts 53 50 49 47 45 43 41 41 38 38 37 35 35 31 25 24

J 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29

Arbitres

G 16 14 14 14 12 11 11 11 09 11 10 08 09 07 05 06

N 05 08 07 05 09 10 08 08 11 05 07 11 08 10 10 06

SAIDI- HADJ SAID-REZGUANE ACHOURI- TAMEN- ZID ABID CHAREF-BOULFELFEL-BOUDEBOUZ SAHRAOUI-ETCHIALI-BECHIRENE BOUSSETER-HACI- HAMOU BAHLOUL-BELAKHAL-BOUGHERARA MIAL-GOURARI-SEMSOUM GHORBAL –NACERI- SERRADJ

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 08 07 08 10 08 08 10 10 09 13 12 10 12 12 14 17

BP 53 38 35 39 30 33 33 38 26 27 36 32 37 22 27 27

BC 38 25 25 31 27 31 24 37 21 29 37 39 46 42 37 44

Diff +15 +13 +10 +08 +03 +02 +09 +01 +05 -02 -01 -07 -09 -20 -10 -17


LIGUE 1

Prêts pour la grande fête

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Alors que d’autres grands clubs, à l’image de l’Entente de Sétif, le CRB, la JSMB et autres USMA et ASO vont fêter aujourd’hui des titres ou des places d’honneur, le Mouloudia d’Oran, qui végète depuis plus de 16 ans dans les profondeurs du classement, avec une rétrogradation à la clef en 2008, s’apprête à «fêter» son maintien.

U

n maintien réalisé grâce à un entraîneur suisse, inconnu dans le gotha des grands coaches européens, venu presque en catimini il y a trois mois, et qui a réussi la gageure d’assurer le maintien à une journée avant la fin de la compétition. Pour cette ultime étape du 2e championnat professionnel, Savoy devra se passer des services de trois titulaires, Dagoulou et Cherif qui ont reçu leur troisième carton à Alger mardi, et Bouterbiat qui a été expulsé du même match. Ce sera une occasion en or pour les Bentiba et autres El Bahari de se produire à nouveau devant leur public.

Les joueurs pensent plus à la fête qu’au match

Les camarades de Benatia serontils démobilisés cet après-midi ? C’est fort probable, malgré le fait que leur entraîneur souhaite terminer la saison par une victoire et signer ses 9 matchs sans défaite. C’est certain que le CAB ne viendra pas en guerrier, sachant que lui aussi s’est éloigné de la zone des relégables depuis plusieurs semaines déjà, à la faveur de sa victoire à Sétif, sur l’actuel champion d’Algérie, mais il sera au complet. L’un des Oranais qui veulent que l’équipe termine le championnat sur une note optimiste, n’est autre que l’ancien capitaine d’équipe, Majid Benatia, qui aurait bien voulu faire son grand retour devant son public, après

Equipe probable :

une absence de plusieurs semaines pour cause de blessure et d’opération chirurgicale. Mais, Majid n’a pas récupéré toutes ses forces et quand bien même il sera sur la liste des 18, sa participation est très peu probable. Cela ne l’empêche pas de vouloir la victoire : «Personne ne doit se sentir démobilisé pour ce dernier match. Nous devons impérativement le remporeter pour que la fête soit complète, car n’oublions pas qu’il y aura des milliers de supporters et nous devons les respecter. Comment ? En battant le CAB et en prenant notre revanche sur le match aller, car le public n’a pas la mémoire courte.» Une chose est sûre, les Oranais joueront pour la première fois de la saison totalement libérés psychologiquement et sans aucun complexe.

Dernière séance loin de Zabana

Au contraire des semaines précédentes, où la formation oranaise effectuait toujours sa dernière séance d’entraînement au stade Ahmed Zabana, cette fois-ci les dirigeants ont préféré un petit stade, celui de l’ASSE, où ils ont pu s’entraîner dans un calme absolu. L’ensemble de l’effectif était présent, comme ce fut le cas jeudi à la reprise au stade Toula Allel, chacun des éléments voulant parti-

La préparation de ce match était presque nulle

Les Hamraoua ne se sont pas préparés de la manière que nous leur avions vue avant le match contre le MCA. Ils se sont contentés de quelques exercices, jeudi et vendredi matin, pour garder la forme, et cette préparation sʼest déroulée dans une ambiance bon enfant, dans la joie et la sérénité. Cet après-midi, nul doute quʼils joueront uniquement sur leur valeur et selon les consignes de leur entraîneur-miracle, Raoul Savoy. Ce dernier les a encore prévenus que cela ne sera pas du gâteau, et que leur adversaire est venu avec son équipe-type pour tenter de signer son 7e succès consécutif.

Tahar Mohamed : «Nous gagnerons !»

«Cʼest le match de la fête. Notre fidèle public sera en nombre et nous nʼavons pas le droit de le décevoir, car il voudra rentrer chez lui sur une note optimiste, qui ne peut être que la victoire. Cʼest aussi lʼoccasion pour nous de prendre notre revanche du match aller, où nous avons été écrasés à Batna. Pour ces deux principales raisons, cʼest une rencontre que nous devrons gagner par le score et la forme. Nous voulons que la fête soit totale.» A. B.

Fellah, Boukemacha (Sebbah), Kechout, Bellabès, Zidane, Tahar, Bentiba, Harizi, El Bahari (Sandaogo), Boussehaba, Belaïli.

ciper à la grande fête de cet aprèsmidi.

Les joueurs réclament leur dû

Sachant que cet après-midi ils joueront leur dernier match de la saison, synonyme pour certains d’un changement d’air cet été, les coéquipiers de Zidane ont réclamé à leur direction le règlement de leurs salaires en suspens. Ils estiment avoir fait suffisamment de sacrifices et que c’est au tour de la direction et de son président, Youssef Djebari, de tenir leurs promesses. «Nous avons fait ce qui était attendu de notre part. Nous avons réclamé nos salaires en retard, mais devant le problème qu’avait la direction en ce qui concerne le volet financier, nous nous sommes tus et avons donné la priorité à la lutte pour le maintien. Maintenant que c’est fait, la direction doit honorer son contrat et nous payer, rubis sur l’ongle», ont déclaré certains joueurs titulaires. Rappelons que la LFP a instruit les clubs sur la nécessité de régulariser leurs joueurs sous peine d’être interdits de recrute-

ment au mercato d’été. Et, vu que le président Djebari clame haut et fort qu’il veut faire un grand recrutement pour permettre au MCO de jouer le podium, il est dans l’obligation de régler ses joueurs. Gageons qu’il saura trouver le moyen de payer d’abord ceux qu’il a sous la main. Un moyen autre que les chèques (qui n’ont pas été payés en raison d’un compte vide) que la direction a remis aux joueurs il y a quelque temps.

Le public sera nombreux

Bien que le résultat de la rencontre d’aujourd’hui n’aura aucune incidence sur le classement final, il n’en reste pas moins que le public oranais viendra nombreux pour assister à la fête qui se déroulera sur le terrain et dans les tribunes. C’est du moins ce qu’escomptent les dirigeants, qui veulent terminer la saison en beauté. Certes, le maintien n’est pas le titre ni une place d’honneur, mais il a ceci de particulier : il calme les supporters. On a même laissé entendre que la rentrée sera gratuite. Ali Boutaleb

Boultif : “Je serai le numéro 1”

11

MCO CAB

Djebari promet une prime de maintien

Avant le match contre le MCA, le président du Mouloudia dʼOran, Youssef Djebari, aurait promis une forte prime de maintien. Les joueurs ayant réalisé cet objectif, attendent de recevoir cette prime tout autant que la régularisation de leurs salaires. Il se pourrait que lʼadministration organise une réception le lendemain du match. Cʼest du moins ce qui filtre des bureaux du boss des Hamraoua.

... Ils attendent aussi la prime du match de mardi

La direction leur avait promis 20 millions de centimes par joueur dans le cas où ils battraient le MCA dans son antre. Cela ne sʼétant pas réalisé, cette même direction a décidé de couper la poire en deux et dʼoctroyer 10 millions de centimes à chacun des participants au match. Primes plus régularisation des salaires : Djebari nʼa quʼà ouvrir ses comptes !

... Il sera bel et bien présent à Zabana

Au contraire de plusieurs rencontres plus importantes les unes que les autres auxquelles il nʼavait pas assisté pour une raison ou une autre, le président Djebari sera bien présent au stade Ahmed Zabana aujourdʼhui. «Pour rien au monde il nʼaurait décidé de faire autrement, car il doit prendre sa revanche sur certains qui lʼont décrié tout au long de sa prise de pouvoir, y compris dans le cercle des ses proches», estime lʼun de ces derniers. A. B.

Après avoir occupé le banc des remplaçants durant les quatre dernières journées pour céder sa place au jeune gardien Methezzem, Boultif a retrouvé sa place de titulaire contre le WAT où il a gratifié tout le monde d’une bonne prestation il nous parle de sa rétrogradation sur le banc et de son avenir avec le CAB.

Vous avez retrouvé votre contre le WAT, un mot ? J’ai perdu ma place de titulaire dans des circonstances un peu particulières, j’étais blessé et j’ai joué deux rencontres sans entraînements car je ne voulais pas aggraver ma blessure, après j’ai écopé de mon troisième avertissement contre l’USMH, j’étais donc suspendu contre l’ESS, il fallait que Methezzem joue, il l’a fait avec brio contre l’ESS, l’entraîneur l’a laissé continuer, c’est logique contre l’ASK je devais entrer en jeu à la mi-temps mais après l’entraîneur a préféré me laisser pour le WAT. Certains pensent que Methezzem sera le numéro un la saison prochaine ? Tant mieux pour lui, c’est un bon gardien, il est encore jeune et moi je n’ai que 25 ans, l’âge pour l’épanouissement d’un gardien, croyez-moi je ne me fais aucun souci, je serai le numéro un.

Vous avez assuré avec brio le maintien, comment voyez-vous la saison prochaine ? Pour mar part, je suis pour la stabilité, je compte rester au CAB, j’espère que tous les cadres y resteront. Il y a lieu de renforcer avec quatre à cinq joueurs au maximum, garder le staff technique et se donner les moyens d’une bonne préparation, je suis convaincu qu’on fera une meilleure saison incha’Allah. Entretien réalisé par

Les Cabistes en force à Oran

Hormis Koufana et Mani-Sapol libérés pour rentrer chez eux au Cameroun et au Togo, le reste de l’effectif s’est déplacé à Oran pour jouer l’ultime match de la saison MCO-CAB, les Batnéens ont la nette conviction de revenir avec un bon résultat de Zabana, la bande à Rouabeh est déterminée à jouer à fond jusqu’à la dernière minute.

Départ hier matin par bus

C’est à sept heures du matin du vendredi que la délégation batnéenne a pris le départ sur Oran par route et par bus, l’équipe élira domicile à l’hôtel Président à Es Senia, tous les dirigeants étaient du voyage, une forte délégation à Oran, il semble qu’on a voulu joindre l’utile à l’agréable. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


12

JSK ASO

Mazari sera reconduit dans les bois

Pour la rencontre de cet après-midi qui opposera les Canaris à lʼASO, le gardien Nabil Mazari sera reconduit dans les bois, après la dernière rencontre quʼil a disputée face à la JSMB. En effet, après sa belle prestation face à la JSMB, le coach Karouf lui renouvellera sa confiance à lʼoccasion de cette confrontation. Le gardien n° 2 des Canaris promet de faire de son mieux pour réaliser une belle prestation, en aidant ainsi son équipe à réaliser un bon résultat et confirmer ainsi son talent, malgré le fait quʼil a été marginalisé tout au long de la saison.

Ziad, le grand absent face à l’ASO

Le milieu de terrain, Hamza Ziad, sera absent lors de la confrontation de cet après-midi qui opposera son équipe à lʼASO. Suspendu pour contestation de décision lors de la rencontre face à la JSMB, lʼexpensionnaire du MSPB ne sera donc pas concerné par la rencontre de cet après-midi, ce qui signifie la fin de la saison pour lui. M. L.

Le NAHD veut récupérer Asselah

Selon une source digne de foi, on croit savoir que le NAHD veut récupérer le gardien Malik Asselah, en prévision de la saison prochaine. Notre source nous a précisé que le joueur en question a été approché par des dirigeants nahdistes afin de lui proposer dʼendosser à nouveau le maillot Sang et Or. Cependant, Asselah préfère encore temporiser avant de prendre une décision finale dans les toutes prochaines heures. A signaler que le gardien Asselah a affirmé à lʼun de ses proches quʼil attend dʼabord de rencontrer le président Hannachi avant de prendre sa décision finale de renouveler à la JSK ou bien dʼopter pour une autre formation. M. L.

BOULEMDAÏS :

LIGUE 1

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

«On ne fera pas de cadeau à l’ASO»

A propos de la rencontre de cet aprèsmidi qui opposera les Canaris à l’ASO, l’attaquant Hamza Boulemdaïs dira que son équipe ne fera pas de cadeau à son adversaire du jour, et quelle fera tout pour glaner les trois points de la rencontre. En fait, il estime que la victoire est impérative afin de terminer la saison en beauté.

Comment se présente pour vous cette dernière confrontation du championnat face à l’ASO qui aura lieu aujourd’hui ? C’est le dernier match de la saison en cours, et on fera de notre mieux pour remporter le gain de la rencontre, et terminer ainsi la saison par une victoire. Certes, c’est un match qui intéresse beaucoup l’ASO, toutefois on ne leur fera pas de cadeau. On jouera le jeu à fond afin de terminer par une victoire et pour sauvegarder l’éthique sportive. Sinon, qu’avez-vous à dire sur le parcours de votre équipe cette saison ? J’avoue qu’on n’a pas été à la hauteur, vu les

nombreux points qu’on avait perdus gratuitement, surtout à domicile. Toutefois, j’estime que cela est tout à fait logique vu les grands problèmes qu’a vécus le club tout au long de la saison. Je pense qu’on aurait pu réaliser un meilleur parcours, n’étaient tous les problèmes qu’on a connus. On doit en tirer les leçons afin que l’équipe retrouve son meilleur niveau dès le début de la saison prochaine afin de jouer les premiers rôles.

Avez-vous pris une décision quant à votre avenir avec le club phare de la Kabylie ? Je suis encore sous contrat avec les Canaris pour une autre saison, et la décision finale revient à la direction du club. Je ne me manque de rien à la JSK, toutefois j’attendrai un peu pour voir plus clair. Maintenant, si je reste pour la saison prochaine, je ferai de mieux pour être à la hauteur et réaliser ainsi une saison meilleure que celle de cette année. J’espère que les choses s’amélioreront, car la JSK est un grand club qui mérite de jouer les premiers rôles chaque saison. Et, qu’avez-vous à dire à vos supporters qui sont très déçus par le parcours de l’équipe cette saison ? Je les remercie de nous avoir soutenus lors des moments difficiles, en dépit du mauvais passage de l’équipe. J’espère que les choses seront meilleures pour nous la saison prochaine, car nos fans méritent tout le bien du monde. J’espère qu’ils seront toujours derrière leur équipe, car avec leur soutien je suis convaincu que l’équipe pourra réaliser leurs rêves. Entretien réalisé par Mustapha Larfi

Qui sera le futur entraîneur ?

LA DIRECTION DONNE LA PRIORITÉ À UN ENTRAÎNEUR ÉTRANGER

En plus de l’opération recrutement qui est la priorité de la direction kabyle cette semaine, on apprend d’une source digne de foi que Hannachi veut ramener un entraîneur étranger pour la saison prochaine. En effet, le chairman kabyle ne semble pas satisfait du travail accompli par les entraîneurs qui sont sont succédé à la barre technique, à l’image de Saïb, Ighil, Belhout, et il songe sérieusement à ramener un grand entraîneur étranger pour la saison prochaine. Même si aucun nom n’a été cité pour le moment, notre source nous a précisé que le président Hannachi a déjà entamé ses recherches, en attendant de trouver celui qui sera le futur patron de la barre technique des Canaris. Déterminé plus que jamais à jouer les premiers rôles lors du prochain exercice, Hannachi est en

EL ORFI : «Je rempilerai les yeux fermés»

train de faire de son mieux pour ramener un entraîneur à la hauteur, en attendant de trouver l’oiseau rare.

Karouf travaillera à ses côtés

Même si le nom du nouvel entraîneur n’est pas encore connu, on apprend que l’actuel coach, à savoir Karouf, travaillera à ses côtés. En d’autres termes, la direction des Canaris veut assurer la continuité dans le travail, en gardant le staff actuel. Ayant dirigé l’équipe lors de la seconde manche du championnat, Karouf continuera ainsi sa mission en dépit de toutes les difficultés qu’il a rencontrées lors de la saison en cours. Une chose est sûre, garder l’ossature du club ne sera que bénéfique pour la JSK. Le club kabyle a plus que jamais besoin de stabilité

afin de retrouver la place qui est la sienne afin de jouer les premiers rôles, contrairement aux deux dernières saisons où il est passé carrément à côté de son sujet en jouant le maintien. M. L.

Voulant prendre son avis sur la question, El Orfi nous dira : «Si Hannachi ramène ma lettre de libération, je rempilerai les yeux fermés. Je ne manque de rien à la JSK, et je veux continuer mon aventure avec ce club. Je ferai toujours de mon mieux pour être à la hauteur, car je veux aider la JSK à réaliser un bon parcours et de ce fait satisfaire les fans qui méritent tout le bonheur du monde.»

Hannachi rencontrera prochainement Zetchi IL VEUT RACHETER LA LETTRE DE LIBÉRATION DʼEL ORFI

Ce n’est un secret pour personne, le président Hannachi veut garder son milieu de terrain, Hocine El Orfi, pour d’autres saisons vu le bon niveau de cet élément. Cependant, le joueur en question est lié avec le PAC pour une autre saison, ce qui signifie qu’il doit avoir sa lettre de libération pour continuer son aventure avec les Canaris. A cet effet, une

rencontre est prévue pour les toutes prochaines journées entre le chairman kabyle et le président du PAC, Kheirdine Zetchi, afin de discuter du rachat du contrat de Hocine El Orfi par la direction kabyle. Vu les bonnes relations entre les deux clubs, on n’écarte pas le fait que les deux parties trouveront un terrain d’entente, surtout que le joueur en ques-

tion est emballé de continuer son aventure avec les Canaris. Une chose est sûre, si El Orfi prolonge à la JSK, cela ne sera que bénéfique pour le club phare de Kabylie, vu ses grandes qualités qu’il a démontrées depuis qu’il a endossé le maillot Jaune et Vert, où il était un élément clef avec les différents entraîneurs avec lesquels il a travaillé.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Hannachi-Nezouani, rendez-vous dimanche ou lundi

LIGUE 1

Le buteur attitré de Larbaâ Beni Moussa (RCA), Nezouani, est en contacts avancés avec la direction du club kabyle. Ce joueur, qui a des qualités certaines, comme en témoigne son titre de meilleur buteur en Division nationale amateur (DNA), ne cache pas son désir de porter le maillot du club le plus prestigieux du pays.

D’

après une source autorisée auprès du joueur, ce dernier ne tardera pas à conclure avec la JSK. Son manager devrait rencontrer le président Moh Chérif Hannachi demain, dimanche, ou au plus tard ce lundi, pour appronfondir les discussions. Toujours d’après la même source, Nezouani sera présent au rendez-vous entre son agent et le boss des Canaris du Djurdjura. Nezaouni, qui a prouvé tout le bien que l’on pense de lui, est très emballé de passer à une autre étape de sa carrière, et veut bien s’engager avec les Jaune et Vert. Même si cet attaquant de

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

métier a été contacté par d’autres clubs, d’après son entourage il est beaucoup plus intéressé par l’offre kabyle. Reste à savoir si le président Moh Chérif Hannachi parviendra à s’entendre avec son agent et conclure avec lui pour le transfert du joueur à la JSK dès cette semaine. On le saura dans quelques jours. Nous y reviendrons…

Les joueurs seront régularisés cette semaine

Les joueurs kabyles attendent avec impatience leur dû, puisqu’ils n’ont pas encore été régularisés et le président Hannachi a préféré ne pas remettre de l’argent à ses joueurs jusqu’à la fin de saison, c'est-à-dire juste après le dernier match qui aura lieu cet aprèsmidi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou face à l’ASO Chlef, pour le compte de la 30e et dernière journée du championnat national de la Ligue I professionnelle. Hannachi compte saisir l’occasion de la régularisation financière de ses joueurs pour les convaincre de renouveler pour un autre bail.

Hannachi saisira l’occasion pour négocier avec les cadres

Si le président de la JSK, Moh

Asselah sur les tablettes de la JSMB, l’ASO et du CRB

Le gardien de but kabyle, Malik Asselah, qui est en fin de contrat avec son club employeur, ne manque pas de sollicitations. Trois grosses cylindrées du championnat national le veulent, et font des pieds et des mains pour le convaincre de signer en leur faveur. Il sʼagit de la JSM Béjaïa, de lʼASO Chlef et du CR Belouizdad. Les dirigeants de ces trois équipes ont déjà pris attache avec Malik Asselah, et tous lui ont proposé de signer dans leur club respectif. Asselah préfère temporiser et attendre la fin de cette saison footballistique avant de trancher quant à sa prochaine destination.

Il attend un signe de Hannachi

Malik Asselah donne la priorité à son club employeur, comme il a déjà tenu à le déclarer à plusieurs reprises dans les colonnes de Maracana. Le gardien de but de la JSK, qui est très sollicité, ne veut pas se précipiter et préfère attendre la fin de cette saison, avec le match qui attend son équipe cet après-midi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou face à lʼASO Chlef, avant de trancher quant à son avenir. Asselah attend un signe de Moh Chérif Hannachi, pour ensuite voir plus clair et décider de son avenir. Dans le cas où il ne trouve pas un terrain dʼentente avec Hannachi, Asselah optera pour lʼun des trois clubs qui lʼont sollicité. A. M.

Chérif Hannachi en l’occurrence, a décidé de reporter la date de la régularisation de ses joueurs après la fin de la saison, c’est pour la simple raison qu’il veut saisir cette aubaine pour rencontrer les cadres de l’équipe et essayer de les convaincre de continuer leur aventure avec les Jaune et Vert. Les

Remache, Nessakh, Asselah, pour ne citer que ces trois joueurs, et qui sont convoités de partout, donnent certes la priorité à la JSK, mais la balle est dans le camp du président Moh Chérif Hannachi. A lui de les convaincre de rempiler pour une autre bail. A. M.

Lemhane intéresse le MOB

Le milieu de terrain offensif de la JSK, Amir Mokhtar Lemhane, est sur les tablettes de la direction du MO Béjaïa. Ce jeune, pétri de qualités, intéresse au plus haut point les dirigeants du MOB. Mais, reste à savoir si Hannachi voudra le libérer au profit du MOB, ou sʼil va le garder dans lʼeffectif kabyle pour la prochaine saison. Lemhane est, pour rappel, toujours sous contrat avec la JSK. Les dirigeants du MOB comptent convaincre le boss Hannachi pour quʼil leur cède ce joueur. Affaire à suivre…

Boulemdaïs, Assami, Camara et Dembélé, les premiers libérés Même si rien nʼa filtré au sujet des joueurs qui seront libérés après le

13

JSK ASO

Mekaoui presque acquis

Ce nʼest un secret pour personne, lʼancien sociétaire de lʼUSM Alger, qui évolue actuellement au CS Constantine, lʼarrière gauche Mekaoui est sur le point de conclure avec la JSK, en prévision de la prochaine saison. Même si pour le moment rien nʼa été signé des deux côtés, dʼaprès une source autorisée des affaires du club kabyle Mekaoui aurait donné son accord de principe pour sʼengager avec les Jaune et Vert. Cet élément de valeur dont on dit beaucoup de bien, sera certainement dʼun grand apport pour la défense kabyle et un concurrent direct pour Chemseddine Nessakh, si bien sûr ce dernier reste à la JSK, sachant quʼil a des contacts avec plusieurs clubs de Ligue 1. Mekaoui est attendu à Tizi-Ouzou au courant de cette semaine, et devra en principe conclure avec les dirigeants de la JSK et parapher son contrat qui va le lier à ce club. On peut donc avancer que Mekaoui est presque acquis à la JSK, et il ne reste que la signature.

Benaldjia Bilal contacté

dernier match de la saison que va disputer cet après-midi la JSK face à lʼASO Chlef, dʼaprès une source autorisée des affaires courantes de la formation kabyle, quatre joueurs sont concernés. Il sʼagit, selon notre source, de lʼattaquant Hamza Boulemdaïs, du défenseur Nordine Assami, du milieu de terrain Madani Camara, et de lʼattaquant malien, Makan Dembélé. Toujours dʼaprès la même source, ces quatre joueurs seront les premiers libérés par la direction du club phare de la Kabylie. Ajoutés à ces joueurs, Metref et Tedjar, qui ont déjà été annoncés partants à la fin de cette saison footballistique.

A. M.

Camara devra rembourser 400 millions à la JSK Le milieu de terrain défensif des Canaris du Djurdjura, Madani Camara, qui est annoncé partant, devra sʼacquitter de la somme de 400 millions de centimes quʼil doit rembourser à la direction du club kabyle. Camara, qui a signé un contrat de trois ans à la JSK, devra rembourser cette somme à la direction avant de pouvoir récupérer sa lettre de libération, et opter pour un autre club.

Il compte rencontrer Hannachi

Madani Camara ne veut pas se laisser faire, et il compte bien rencontrer le président Moh Chérif Hannachi, avant de plier bagages et quitter Tizi-Ouzou. Sommé de rembourser la somme de 400 millions de centimes, Camara insiste de voir son président pour éclaircir sa situation. Affaire à suivre…

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Le joueur du CR Belouizdad, Bilal Benaldjia, est sur les tablettes de la direction du club phare de la Kabylie. Ce jeune élément de valeur, qui nʼa pas bénéficié dʼun temps de jeu élevé cette saison avec son club employeur, veut changer dʼair cette saison. Les dirigeants de la JSK ont donc saisi lʼoccasion pour prendre attache avec ce joueur de valeur, et ce, en vue de le recruter durant ce mercato estival. Pour le moment, rien nʼa été conclu entre les deux parties, mais dʼaprès notre source, tout devra sʼéclaircir au courant de cette semaine. Mais, toujours dʼaprès la même source, Benaldjia Bilal sera, sauf surprise de dernière minute, kabyle pour la prochaine saison footballistique 2012-2013. A. M.


14

USMA ESS

Entraînement à Dar- El- Beida Cʼest au complexe de la protection civile que sʼest déroulée la derniére séance de travail consacrée à quelques légers exercices et des correctifs à apporter en vue du match contre les gars des hauts plateaux que les Algérois doivent gagner pour terminer ce parcours sur le podium avec lʼapport de leur public ils ne vont pas se laisser faire avoir comme ce fut le cas contre la JSMBéjaïa sur ce même terrain du stade Omar Hamadi (Bologhine).

MComme ise aàu chacune vert àdel’hleurs ôteapparitions l Hilton

au stade Omar Hamadi, les Rouge et Noir prennent leur quartier à lʼhôtel Hilton pour se concentrer bien sur leur sujet , ils sont déterminés de prendre le dessus sur leurs homogues Sétifiens quʼils recevront dans leur antre pour lʼultime journée du championnat une victoire leur permettront de disputer une compétition Africaine et pourquoi pas remporter le titre mis en jeu qui sʼajoutera à son palmarés.

Ferhat une étoile montante

En dépit de son jeune âge et manque dʼéxpérience, Ferhat a montré de grandes potentialités à chaque fois quʼil est incorporé au cours du jeu. La preuve est remarquable puisque à chaque fois que le staff technique le fait rentrer dans le dernier quart dʼheure il apporte toujours un plus à son équipe, les supporters nʼhésitent pas à demanderson intégration surtout dans les moments difficiles pour secouer ses camarades dʼaller de lʼavant. Sʼil continuera de bosser sérieusement aux entraînements il deviendra un élément indiscutable pour le prochain exercice au sein de la formation de Soustara et quʼil sʼaffirmera encore mieux et ne tardera pas à taper dans lʼœil des recruteurs qui tenteront le tout pour le tout pour le convaincre à opter pour leur équipe respective.

LIGUE 2

MSPB

LIGUE 1

Une place sur le podium en jeu Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Au départ tout le monde laisse entendre que les gars de Soustara, sont bien partis pour réaliser le doublé et fini la peur au ventre pour les milliers de supporters comme ce fut le cas la saison écoulée où l’ USMA a évité de peu la rélégation et dire que les joueurs étaient les mieux rénumérés que ceux de la ligue 1.

P

our les mordus les camarades de Daham, seront à la l’attente de leur demande leur procurer de la joie tout au long du parcours et leur faire oublier les déboires de l’ édition précédente faire taire les mauvaises langues qui ont commencé à se délier à quelques jours du début de cet exercice que les USMISTES ne

Hamiti sera- il aligné ?

seront pas à la hauteur ce qui veut dire qu’ils n’ arracheront rien. Ces derniers prouveront le contraire avec un départ en force écrasant tout sur leur passage avec en prime une place de leader l’ USMA était sur le bon chemin pour réaliser le vœu de ses inconditionnels, malheureusement le groupe concéda par la suite des faux pas inattendus à domicile ce qui a permis à son poursuivant immédiat l’ ESSétif, de lui chipper sa place le devançant d’une petite loungueur donc rien n’était perdu et le titre était encore jouable et faire oublier à son entourage son élimination en coupe d’ Algérie. Mais pour arriver à être sacrée championne d’Algérie l’ USMA, devait battre la JSMBéjaia et aller ensuite chercher au moins le point du nul de Chlef face à L’ASO. Malheureusement les poulains d’Ighil, se sont fait surprendre par les Bougiotes à la grande déception des fidéles présents dés les premières heures de la journée dans les tribunes du vieux stade de Saint-

Lʼattaquant des Rouge et Noir Farés Hamiti, sʼest remis de sa blessure contractée en championnat grâce aux soins intensifs prodigués par le staff médical qui lui a permis de reprendre du service avec le reste de ses camarades. Tout dépendra maintenant si lʼentraîneur lui fera confiance pour ce rendez-vous ou bien il se passera de ses services.

L’espoir des – 21 s’est envolé Après leur dernière défaite contre leurs homologues de lʼ ASO, sur le

score de un but à zéro a anéanti tous les espoirs des jeunes USMISTES, pour enlever le titre qui était largement a leur portée vu leurs exécellents résultats obtenus à Bologhine ou ailleurs .Pour les proches du club lʼabsence des meilleurs joueurs retenus pour un stage avec la sélection nationale était lourdement ressentie , les remplaçants nʼont pu tenir leur rôle comme il se doit sur le terrain doivent maitenant se contenter de la seconde place . L a plupart des éléments composants cette formation seront appelés sans aucun doute à rejoindre les séniors la saison prochaine et donneront entière satisfaction et pourront par la même occasion devenir des titulaires indiscutables.

Des recours contestent la validité de l’AGO Plusieurs réclamations et recours ont été

enregistrés concernant la validité de lʼAGO/CAS MSPB tenue mardi passée, il semble que le quorum nʼa pas été atteint et que lʼon a usé de procurations douteuses pour atteindre les 2/3 réglementaires pour la tenue de lʼAGO, tout le monde se pose la question si le représentant de la DJS présent aux travaux a pris note des carences réglementaires enregistrées et estce que lʼAGO sera validée ou pas ? Des questions qui restent posées.

Les bilans adoptés n’ont pas été remis aux membres Lʼautre carence relevée de cette AGO/CSA

MSPB, cʼest la manière avec laquelle on a présenté et adopté les bilans moral et financier, les règles stipulent que chaque membre devra avoir préalablement une copie des bilans à sa disposition pour les consulter et éventuellement les discuter, mais ce qui sʼest passé mardi, on a juste fait une lecture succincte des bilans avant de passer à lʼapprobation,et se sont limitées à deux interventions, une approbation rapide et unanime.

La constitution de l’AG remise en question A lʼinstar de la majorité des clubs algériens,

le MSPB nʼéchappe pas à la règle relative à la constitution et à la composante de lʼassemblée générale des CSA malgré que les règles sont définis dans les statuts des clubs amateurs rares sont les clubs qui les appliquent, les listes de lʼAG sont couvées en fonction des clans et des intérêts des gestionnaires en place. W. Y.

Eugéne. Malgré cet échec les Rouge et Noir n’ont pas perdu espoir,ils étaient déterminés de se recheter contre la formation Chélifienne en vain ils sont revenus bredouilles l’écartant définitivement pour la course au titre. Maintenant il ne reste que la troisiéme place en jeu pour les coéquipiers de Khoualed pour l’arracher ils doivent donc battre aujourd’hui sur leur terrain l’ ESSétif qui lui permettra de participer à une compétition Africaine la saison prochaine . Mêmes si les Sétifiens ont déjà assuré le doublé( coupe et championnat) ne vont pas se déplacer à Alger pour faire de la simple figuration, ils tenteront le tout pour le tout d’engranger les points mis en jeu afin de terminer ce parcours avec plusieurs points d’avance sur son poursuivant . les locaux Algérois savent que leur mission même à domicile reste difficile et qu’ils doivent sortir le grand jeu pour s’imposer. Certains estiment que si les Rouge et Noir ont râté leur saison ils l’imputent surtout

à la programmation marathonienne les joueurs ne sont pas des robots s’ajoutent aussi les regrettables incidents dont ils étaient victimes à Saida qui se sont répercutés sur leur rendement habituel « Lorsqu’il s’agit d’affronter l’USMA, nos adversaires donnent tout ce qui est en leur possession pour gagner ce qui veut dire que toutes ces confrontations sont de véritables matchs de coupe, personne ne nous fait de cadeau contrairement à ce qui se dit çà et là. Le groupe doit sortir victorieux de la confrontation qui le mettra aux prises à l’ Entente de Sétif pour terminer la saison en troisième position afin qu’il participe à une compétition internationale. » souligne un proche du club.Pour sauver leur saison et le mécontetement des supporters, les joueurs doivent sortir le grand jeu pour venir à bout de la coriace formation de l’ ESS qui leur rendra visite aujourd’hui pour le compte de la dernière journée du championnat.

T e n t a t i v e d ’a g r e s s io n su r Z i d a n i

D

es incidents ont émaillé lors la tenue de l’AGO/CSA du Mouloudia de Batna mardi soir, des supporters ont voulu empêcher le président Zidani de présenter ses bilans; on a même tenté de lui barrer l’accès à la salle des travaux; Zidani qui a insisté à tenir l’AGO a évité de justesse l’agression physique après qu’un supporter connu a tenté de lui assigner des coups, heureusement que des membres de l’AG sont intervenus pour lui éviter l’agression, cela n’a pas empêché le boss mouloudéen de tenir son AGO et de déposer plainte contre son agresseur.

Altercation Zidani/Benflis

L’autre fait saillant qui a marqué l’AGO/MSPB est cette altercation verbale entre Zidani et l’ex-membre influant Mohamed Benflis, les deux hommes se sont accusés mutuellement devant toute l’assistance, Zidani a tenté d’empêcher Benflis d’intervenir sous prétexte qu’il n’a pas émargé sur l’état de présence des membres de l’AGO et par conséquent il était considéré comme absent.

Les supporters ont organisé une marche

Pour demander le départ définitif de Zidani, des supporters ont organisé une marche vers le siège de la wilaya de Batna, pour demander à rencontrer le Wali, les services de sécurité sont vite intervenus pour disperser tout le monde. Les supporters ont juré de se réorganiser et de revenir à la charge en grand nombre dans les plus brefs délais.

Les dettes font hésiter les candidats

La DJS qui a pris en charge ce dossier épineux du MSPB, n’a pas encore enregistré de candidature à la succession de Zidani à la tête du CSA/MSPB, on a beaucoup parlé de Hasroumi et d’autres, mais il semble que le problème des dettes antérieures du CSA qui s’élèvent à plus de sept milliards font hésiter les candidats, on se dirige ainsi vers

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

un directoire de transition.

Boukhlouf saisi la CRL

Après le gardien Sahraoui, c’est au tour de l’attaquant Boukhlouf de déposer son contrat à la CRL/FAF pour tenter de recouvrir ses salaires impayés, il faut rappeler que Boukhlouf n’a pas besoin de libération pour partir ailleurs, du fait qu’il est en fin de contrat. W. Y.


PUBLICITÉ

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de lʼHabitat et de lʼUrbanisme Wilaya dʼAdrar Direction du Logement et des Equipements Publics

AVIS D’INFRUCTUOSITE DE L’APPEL D’OFFRES NATIONAL N° 53/2012 NIF: 0002 01 01 5000 581

Conformément aux dispositions de lʼarticle 34 du décret président N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété, la Direction du Logement et des Equipements Publics de la wilaya dʼAdrar informe lʼensemble des bureaux dʼétudes que lʼavis dʼappel dʼoffre national restreint N° 53/2012 relatif : ETUDE ET SUIVI POUR LA RÉALISATION DʼUN CELIBATORIUM (R+1) AU PROFIT DE LA SÛRETÉ NATIONALE AU CHEF LIEU À ADRAR publié dans le journal El youm du 21/03/2012 et dans Maracana du 21/03/2012 ainsi que le BOMOP, a été déclaré infructueux du fait quʼaucun pli nʼa été enregistré. Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 316

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUMERDÈS DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS

Mise en demeure N° 1

PROJET : EF BASE 05 ISSER √ Lot N° 01 - Bloc enseignement √ Entreprise : NAZIM BUILDING

Lʼentreprise NAZIM BUILDING faisant élection domicile, 33 rue des Frères Meriem TIZI OUZOU, titulaire du marché N° 75/623/DLEP/2011 du 08/09/2011 portant réalisation du Lot N° 01 - Bloc enseignement à lʼécole fondamentale base 05 ISSER wilaya de BOUMERDÈS. Considérant le retard dans lʼexécution du projet, faute de moyens humains et matériels. LʼEntreprise est mise en demeure de procéder sous huitaine au renforcement du chantier en moyens humains et matériels nécessaires à la relance et au rattrapage des retards enregistrés. Faute de quoi des mesures prévues par la réglementation en vigueur lui seront appliquées. Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 490

République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DʼALGER

15

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Travaux de dragage du port de Sidi Fredj NIF : 41 000 20000 160 85 (DTP/WA) NIF : 09 892 30100 997 16 (SOTRASHYPE)

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, la Direction des travaux publics de la wilaya dʼAlger, informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres national restreint relatif aux travaux de dragage du port de Sidi Fredj, publié dans SAWT EL AHRAR ET MARACANA paru le 08/03/2012, quʼà lʼissue de lʼanalyse des offres technique et financière, il a été abouti aux résultats suivants : Soumissionnaires

Montant de lʼoffre

Eligibilité

Note de lʼoffre technique

Critère de choix

SOTRASHYPE (attributaire provisoire du marché)

39 429 000,00 DA TTC

Eligible

87,61 pts/100 points

MOINS DISANT

Tout soumissionnaires contestant ces résultats peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya dʼAlger dans un délai de dix (10) jours à compter du premier jour de la parution du présent avis dans les journaux ou au BOMOP. Les soumissionnaires qui sont intéressés peuvent se rapprocher auprès du service contractant au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication du présent avis pour prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation des offres technique et financière.

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 317

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BOUMERDES DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS NIF : 099835019277907

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N° 18/2012

Conformément aux dispositions de lʼarticle 114 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés, la direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Boumerdés, informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres national restreint N°04/DLEP/2012, paru sur les quotidiens nationaux et le BOMOP, portant : Construction dʼun lycée 1000/300 à Si Mustapha en lot unique. Quʼà lʼissue de lʼévaluation des offres il a été décidé lʼattribution provisoire du marché comme suit :

Entreprise

Note tech obtenue

Montant de lʼoffre corrigée

ETBPHF BENDOUHOU BRAHIM NIF : 195635120004347

41.90

380 980 314,96 DA Après Rabais de 1,5%

Délai

Critères de choix de lʼentreprise retenue

17 mois Entreprise moins Après disante Rabais de 01 mois

Le soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours, auprès de la commission de la wilaya de Boumerdès, dans les dix (10) jours, à compter de la première publication de lʼavis dʼattribution provisoire du marché. Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour suivant ouvrable. La commission compétente (commission de la wilaya de Boumerdés) donne un avis dans un délai de 15 jours, à compter de lʼʼexpiration du délai de dix (10) jours fixé ci-dessus. Cet avis est notifié au service contractant et au requérant. En cas de recours, le marché ne peut être soumis à lʼexamen de la commission compétente quʼau terme dʼun délai de trente jours, à compter de la date de la première publication de lʼavis dʼattribution provisoire dans lʼun des quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les autres soumissionnaires intéressés par les résultats de lʼévaluation sont invités de se rapprocher du bureau des marchés du service contractant, au plus tard dans un délai de trois jours à partir de la première publication de lʼavis dʼattribution provisoire du marché.

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 489

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


16

Les Blidéens dans l’expectative

USMB

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Au moment où tous les clubs des ligue 1 et 2 s’engagent à préparer la saison prochaine, la situation du club blidéen est en stand-bye. Le président Mohamed Zaïm, dès son retour de l’étranger, a annoncé officiellement son retrait des affaires de la SSPA/USMB.

M

aintenant, on s’occupe à l’ouverture du capital, pour élargir le champ aux futurs acquéreurs de cette société sportive. L’industriel, Karim Alitouche, qui veut investir dans la SSPA/USMB, a fait un pas en avant, en annonçant qu’il serait preneur et prêt à négocier toutes les actions détenues par Zaïm Mohamed, dont le montant est évalué entre 8 et 10 milliards. Jusqu’à présent, les deux parties ne se sont pas rencontrés pour passer au stade des négociations afférentes au transfert de la société sportive par actions blidéenne. Après l’entretien qui a eu lieu dernièrement entre Karim Alitouche et les supporters, cet investir était prêt à prendre la totalité des actions de cette société. Mais un autre son de cloche est apparu, Alitouche semble faire marche arrière, au moment où tous les inconditionnels blidéens pensaient que cet investisseur serait l’homme qui débloquerait la situation et pourrait sortir le club de sa longue léthargie. Le départ de Zaïm risque de mettre le club dans une situation critique, vu que les

SAM

Belgheribi veut partir

Lʼattaquant samiste Belgheribi Ouahid, qui nʼa inscrit que 3 buts, ne semble pas du tout chaud pour poursuivre lʼaventure avec le SAM. Lʼenfant de Tlemcen, qui nʼa que 23 ans, a fait part de son intention de parvenir à trouver un terrain dʼentente avec la direction du SAM pour une séparation à lʼamiable. Cʼest ainsi quʼil a tenté de rencontrer le président Benfeta pour discuter et éventuellement de sa libération au profit des clubs qui ont émis le vœu de sʼattacher ses services. Une perspective à laquelle le boss samiste ne devrait pas sʼopposer, à condition que les clubs demandeurs négocient aussi avec les dirigeants samistes. A. L. Boualem

investisseurs ne se bousculent pas devant le portillon. Le patron de la limonaderie “Sidi El Kebir”, qui était chaud les premiers temps pour prendre les rênes de la formation de l’USMB s’est rétracté à la dernière minute pour des raisons qui restent inconnues. Les supporters des Vert et Blanc croyaient en Zahaf, qui a les moyens de par son expérience déjà vécue à la tête de la direction du club, et donnerait une autre dimension à la SSPA/USMB. On parle aussi dans les milieux sportifs blidéens que deux industriels de la région veulent prendre les commandes du club. Cela reste dans le domaine de l’incertitude, les industriels blidéens ne s’intéressent pas à la pratique sportive et en particulier au football qui attire beaucoup de monde, d’autres préoccupations plus rentables les poussent à fuir le milieu sportif.

La réaction des fans

Ces circonstances poussent les inconditionnels de l’USMB à réagir dans les prochaines jours; certains d’entre-eux se sont même déplacés dans les bureaux de Zaïm, pour convaincre ce dernier de continuer l’aventure blidéenne. Ils l’ont supplié de rester aux commandes du club et lui ont dit être à ses côtés pour le meilleur ou pour le pire. Le président sortant remercia les fans pour leur soutien tout au long de la saison dernière, et leur révéla les difficultés rencontrées durant les cinq dernières saisons passées à la tête de l’USMB. Après mûre reflexion, cela l’incite à ne pas revenir sur sa décision et veut prendre du recul, car il a besoin de repos.

Rencontre Zaïm-Menad Salim

RDV à son entraîneur Menad Salim, ce qui fut fait avant-hier dans la matinée. Il a reçu son coach dans ses bureaux, et selon les dires de ce dernier, Zaïm a tenu à ses engagements et Menad a reçu la totalité de son dû. L’entretien a aussi touché la vie du club dans le temps et dans l’espace ; le coach Menad avait pris la barre technique de l’USMB, après que les deux entraîneurs Latrèche et Amrouche aient échoué dans leur mission. L’USMB se débattait dans le bas du tableau, parmi les équipes menacées par la relégation, Menad a relevé le défi de sauver l’équipe de la relégation, hissant le club à la 5e place du classement général, le relancant dans la course à l’accession aux côtés de l’USMBA et du MOB, plusieurs paramètres ont joué en défaveur de l’USMB, ce qu n’ont pas permis aux Vert et Blanc d’atteindre leur objectif. T. A.

LIGUE 2

ZAÏM : “Je cède mes actions gratuitement”

Le président de la SPA/USMB a sollicité hier matin, un de nos confrères à Blida pour lui annoncé la nouvelle. “Je cède mes actions gratuitement à tout preneur capable de prendre en main la SPA/USMB. Ce preneur n’aura à prendre en charge que le volet financier concernant les salaires et les indemnités des joueurs. Le staff technique n’est pas concerné par le volet des dettes à payer…”. Le président blidéen a prié notre confrère de bien vouloir diffuser cette information. Cette sortie médiatique du président Zaïm sera-t-elle entendue par les industriels de Blida ?

Zahaf serait intéressé !

L’ex-président du CSA/USMB serait le premier à être intéressé par cette offre, car il aura à reprendre les rênes du club de la ville des Roses. En effet, selon une source crédible, Mohamed Zahaf aurait déjà constitué son équipe dirigeante et son staff technique. il n’attendrait que le départ de Zaïm. Attendons pour voir. D. T.

P l u s ie ur s jo u e u rs s e ro n t l ib é r é s Avant son départ à l’étranger, le président Zaïm avait fixé un

clôturé l’exercice à la 13e place et avait sauvé sa peau, grâce à l’éthique sportive de l’Espérance des Mostaganem qui été le principal rival du Sarii lors de la dernière journée.

Le parcours catastrophique du seul club existant sur le territoire de la wilaya de Mascara, semble contraindre les responsables samistes à libérer un grand nombre de joueurs, notamment ceux qui n’ont pas donné satisfaction.

C

es derniers ont en effet montré des signes évidents de faiblesses, en plus d’un manque flagrant de volonté de motivation et surtout de discipline. Le coach Kardi, lors de la phase retour s’était rendu compte qu’il disposait d’un effectif tellement limité qu’il ne pouvait mener à bien sa mission, surtout à l’extérieur où l’équipe n’a ramené aucun point sur les 21 possibles. Même son de cloche pour fustiger les joueurs qui ont fait grève lors du dernier match, alors que l’équipe se trouvait empêtrée dans la spirale de la relégation. “On n’a pas droit de faire le chantage au moment où le club se battait pour assurer son maintien, nous aurions aimé que les joueurs prennent conscience de la gravité de la situation ; malheureusement, on n’a rien vu de leur part. C’est désolant de le dire, mais je ne sais pas d’où on est allé chercher de tels joueurs qui n’ont réussi qu’à diviser le groupe. Personnellement ,j’en veux à Biba qui a eu à

Rencontre Benfeta-joueurs

gérer le volet du recrutement à l’intersaison”, dira le président Benfeta Habib. Il nous rappellera également que les trois saisons précédentes ont été bien meilleures, grâce à la politique de formation prônée au début de notre mandat. L’ossature de l’équipe était composée lors des saisons 2008/2009/2010 et 2010/2011 par des jeunes issue de l’école du Sarii, à l’image de Demou Abdelghani, Benyetou Med, Hamia Med Amine, Dardib Sofiane, Tlemçani Chemseddine, Bahri, Slimane Ghariche Rida, Bouhadi Kada, Allali Slimane, Mesbah Ennouar, Ghillal Athmane etc. Avec ces éléments, le Sarii avait clôturé l’exercice à la 4e place en 2008/09 et 7e place en 2009/2010 et 2010/2011, mais cette saison le Sarii composé en majorité de joueurs en fin de carrière, avait

Plusieurs joueurs encore lié au SAM voudraient rencontrer le président Benfeta afin d’entamer les négociations de rempiler ou changer d’air s’il ne trouvent pas un terrain d’entente. En effet, il était prévu que Benfeta rencontre ses joueurs jeudi dernier pour régulariser leur situation financière et passer ensuite aux négociations. Seulement, le fait que l’argent prévu dans le cadre de mesure d’accompagnement de professionnalisme n’ont pas encore renfloué les caisses du club, ce qui a retardé l’échéance de paiement et de négociation, étant écœuré par le climat malsain qui règne autour du club Benfeta avait juste après la fin du championnat pris la décision de se retirer des affaires du SAM. Cette situation a laissé les joueurs dans l’expectative et certains d’entre eux ont pensé tout simplement déposer leur contrat auprès de la commission de litige de la FAF. Maintenant que Benfeta est revenu à de meilleurs sentiments, les joueurs sont prêts à rempiler, à condition de percevoir l’argent le plus tôt possible. Et il semblerait que les dirigeants du club les ont rassurés à ce sujet. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE2

K HE L L A F : « m o n a g e n t s ’ oc c up e d e m on t r a n s f e r t »

RCK

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

Khellaf Oussama, l’arrière gauche du RC Kouba, demeure incontestablement, l’une des rares satisfactions du Raed, durant la saison confuse, qu’à connue l’équipe, en quittant la ligue II professionnelle.

E

t dans une courte discussion avec Khellaf, ce dernier, nous a affirmé qu’il n’a reçu aucun appel de la part de la direction du RCK après la fin de la saison ; « Personne, aucun contact n’a été entrepris à ce jour, ni par le président Mecheri, ni par les autres membres du conseil d’administration » concernant son avenir sportif, khellaf qui se trouve en fin de contrat avec les vert et blanc nous dira ; « c’est mon agent qui s’occupe de tous les contacts qui viennent de la part des autres clubs, qui sont intéressés par mon profil » dans le même sujet Khellaf, confirme les rapports qui se trouvent entre lui et l’ESS, « Normalement, mon agent va se réunir avec le président Sétifien, Hassan Hemmar, et cela afin de négocier les modalités du contrat, moi comme n’importe quel joueur j’ambitionne d’évoluer dans la ligue I professionnelle » à propos de son club, et malgré qu’il soit en fin de contrat, ainsi libre de tout engagement, sans passer par la direction, Khellaf réagit en tant qu’un enfant du RCK, il dira ; « je doit parler avec la direction du Raed, je donne toujours la priorité à mon club, je ne peux pas

nier tout le bien que m’a fait le Raed » alors les joueurs koubéens, ont toujours la côte, et si la direction veut garder son ossature pour la saison prochaine, elle doit bouger avant qu’il ne soit trop tard. Le CSA est dans l’embarras Selon une source proche de la direction koubéenne, les membres du club sportif amateur du Raed de Kouba, (CSA/RCK) se trouvent dans l’embarras. Et cela à cause de leur gestion arbitraire. En effet, l’actuel bureau de la CSA, est en fin de cycle olympique, ainsi il doit organiser son assemblée générale ordinaire, et présenter de la sorte son bilan moral et financier. Mais le problème qui se pose pour les dirigeants de la CSA/RCK, est que la somme dépensée soit au total de 650 Millions de centimes en début de saison sur

l’équipe sénior est contraire à la loi, car la CSA ne possède pas la section football, en dans les lois du professionnalisme, la CSA doit s’occuper uniquement des catégories jeunes. Alors les 650 millions versés au profit de l’équipe A est non conforme, et comme il existe toujours un conflit entre la SSPA/RCK et la CSA/RCK, les membres de la SSPA/RCK n’ont pas voulu fournir les pièces justificatifs nécessaires, afin de justifier la somme de 650 millions de centimes dans le bilan financier pour validation par le commissaire aux comptes. Ainsi, les membres de la CSA doivent trouver une solution, et assumer les conséquences de leur gestion irresponsable, et cela s’ils ne veulent pas avoir des problèmes avec les autorités concernées finançant le bureau de la CSA. Tabtoukia. S.

17

Le point sur les transferts des koubéens

Bencherifa en route vers la JSK

S

elon une source proche de l’entourage du milieu de terrain offensif du RC Kouba, Walid Benchérifa, en l’occurrence, le joueur est dans le bon chemin pour rejoindre la JS Kabylie, et cela suite aux négociations entreprises entre les deux parties, et qui se sont débouchées dans un sens positif, puisque selon notre source, tout est réglé entre Bencherifa et la direction de la JSK, où la durée du contrat va être de deux ans, et le montant de la transaction n’est pas encore divulgué, ainsi le joueur est satisfait par son bail, et puis il lui reste que la signature du contrat, afin de finaliser le transfert. En fait, Bencherifa doit ramener sa lettre de libération de la part de la direction du RCK, puisque il possède encore une année de contrat avec le Raed. Et toujours, selon nos sources, le président Mecheri, a promis à son joueur de lui faciliter la tâche, en lui donnant sa lettre de libération, mais dans le cas contraire le joueur sera obligé de déposer son contrat au niveau de la commission de litige de la Ligue de football professionnelle, qui va appliquer les lois du professionnalisme, ensuite ce dernier sera libre, après huit jours seulement de tout engagement envers le RCK, puisque il n’a pas reçu son argent depuis plus de trois mois maintenant. Mais le buteur des vert et blanc veut régler les choses à l’amiable avec la direction du RCK, par respect à son club, qu’il a fait un nom dans la scène footballistique Algérienne.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Staouèli et Thénia joueront leur survie Pour un dernier baroud RÉGIONALE I/30ÈME ET DERNIÈRE JOURNÉE

Après le report des rencontres à cause des élections législatives du 10 mai passé, voila que les clubs composant le groupe de la régionale I, affiliés à la ligue régionale d’Alger vont jouer la dernière journée cet après-midi, où dans le haut du tableau, rien ne va changer, étant donné que l’US Olympique Amizour a déjà assuré son billet en Inter-régions, il y’a de cela quatre journées. Les yeux seront donc braqués vers les équipes du bas du tableau, où pas moins de quatre clubs sont menacés par le purgatoire. Il s’agit de l’ES Baghlia et de l’IRB El

Achour qui comptabilisent chacun 30 points, du CMB Thènia qui totalise 29 points et du DRB Staouèli avec 28 points. Ces quatre équipes vont se livrer des duels à distance. Les gars de Baghlia recevront le voisin du MB Bouira qui est déjà en vacances, étant donné qu’il n’a rien à perdre, ceux d’El Achour recevront le Chabab de Bordj El Kiffan, qui a assuré définitivement son maintien, il y’a de cela deux journées, le Chabab de Thènia ira en découdre avec la JS Azazga et où les Algérois seront en danger, eu égard au fait que les gars d’Iaâzouguen

Classement avant cette journée : 1-US Olympique Amizour 2-ES Ben Aknoun 3-JS Akbou 4-OC Beaulieu 5-DRB Baraki 6-MB Bouira -JS Azazga 8-RC Boumerdès 9-CRB Tessala El Merdja 10-ESM Boudouaou 11-CRB Bordj El Kiffan 12-CB Sidi Moussa 13-ES Baghlia -IRB El Achour 15-CMB Thènia 16-DRB Staouèli

66 points 59 points 50 points 43 points 41 points 40 points 40 points 39 points 36 points 34 points 34 points 31 points 30 points 30 points 29 points 28 points

voudront terminer sur une victoire chez eux, alors que le DRB Staouèli recevra le voisin de Beaulieu. La seule équipe qui est vraiement menacée par la descente, c’est Thénia, qui depuis quelques journées, n’arrive plus à gagner, enchaînant même des contre performances à domicile, et la dernière défaite a été subie face à la lanterne rouge. En tout, il y’aura deux équipes qui vont rétrograder. Ainsi donc pour qu’un miracle puisse arriver au DRB Staouèli qui est déjà en régionale II, il faut que le Chabab de Thénia perd et El Achour et Baghlia subissent des échecs. Ce sera là un véritable miracle car on voit mal comment les deux équipes (IRBEA et ESB) vont rater leurs dernières sorties à domicile et par la même occasions leurs dernières chances de maintien. Rahib Medhouche

Programme complet :

IRB El Achour- CRB Bordj El Kiffan RC Boumerdès- JS Akbou DRB Baraki- CRB Tessala Merdja JS Azazga- CMB Thénia DRB Staouèli- OC Beaulieu US Olympique Amizour- ESM Boudouaou CB Sidi Moussa- ES Ben Aknoun ES Baghlia- MB Bouira

US OLYMPIQUE AMIZOUR-ESM BOUDOUAOU

d’honneur en régionale A

E

n effet, l’USOA qui caracolait en tête du classement du groupe de la régionale I depuis le début de saison, aura à recevoir cet aprèsmidi sur son terrain où elle avait l’habitude d’accueillir ses adversaires depuis le début de l’exercice en cours les Algérois de l’ESM Boudouaou. Une équipe qui viendra à Bejaïa en tant que touriste, étant donné qu’elle n’est pas concernée par le maintien (Classée aujourd’hui à la 10è place avec 34 points au compteur). Ce qui fait que les Rouge et Noir joueront pour une 21è victoire de la saison, après les 20 premières qui leur ont permis d’accéder en Interrégions. La venue de Boudouaou ne peut en aucun cas constituer un handicap à la bande à Sebaâ Mustapha pour s’adjuger le 69è point de la saison. Ca sera donc un

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

match de fête que les fans veulent fêter prochainement. Il faut s’attendre donc à ce que des invités de marque soient conviés pour ce dernier baroud de la saison sportive 2011/2012, riche en enseignement. Une équipe de l’USOA qui a réalisé jusque-là 20 victoires, trois défaites et six matchs nuls. Une équipe d’Amizour qui a inscrit 58 buts avant cette journée alors que la défense en a encaissé que 22 buts, avec cette première place de la meilleure défense que les Unionistes partagent avec celle de la JS Akbou. En tous les cas, ce match de cette 30è journée se présente comme étant celui de la confirmation pour les camarades de Yahiaoui Khaled, une manière de terminer l’exercice 2011/2012 sur une bonne note. R. M.


18

INTERNATIONALE

BENZEMA ÉVOQUE LE PROCHAIN EURO ET AVOUE PENSER AU BALLON D'OR Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

«L’Euro, c’est quelque chose de grand» Alors que le rassemblement des Bleus commence aujourd'hui, Karim Benzema a évoqué le prochain Euro et les chances de l'équipe de France. L'attaquant du Real Madrid parle également de sa saison et avoue rêver du Ballon d'Or.

Karim Benzema, l’équipe de France a-t-elle pris une nouvelle dimension après sa victoire en Allemagne ? Au point d’être considérée comme l’une des équipes favorites à l’Euro… Bien sûr ! Cela fait maintenant un an et demi qu’on ne perd pas de match. Petit à petit, on progresse. On est bien et on est un bon groupe. Il y a des jeunes, des plus anciens… Il faut continuer comme ça. Cela passe par des gros matchs comme celui contre l’Allemagne, même si certains diront qu’il manquait des titulaires de leur côté. On a quand même réussi à gagner chez une grosse équipe. Que pensez-vous de l’équipe d’Allemagne ? C’est une grosse équipe. Ils répondent toujours présents dans les grands tournois. Individuellement, ils ont des joueurs parfaits. Etiez-vous frustré de ne pas prendre

part à ce match référence ? C’est sûr que c’est toujours des bons matchs à jouer. Maintenant, j’étais blessé et je ne pouvais pas faire autrement que de le regarder. J’étais content de cette victoire. On continue à ne pas perdre et c’est important.

Qu’avez-vous pensé de la performance d’Olivier Giroud qui vous a suppléé ? C’est un bon buteur. Il fait des bons matchs en championnat de France. Dès son entrée en équipe de France, il a marqué. C’est bien car il faut avoir beaucoup d’attaquants en Bleu. J’espère qu’il va bien terminer sa saison et faire partie du groupe parce que c’est un très bon attaquant. Et Mathieu Debuchy ? Je ne suis pas surpris. C’est un bon joueur qui fait des bons matchs tous les weekends. C’est vrai qu’il a fait un bon match contre l’Allemagne. En général, il est bon lorsque l’on fait appel à lui.

«L’Euro, c’est quelque chose de grand»

A titre personnel, qu’attendez-vous de cette compétition ? J’espère bien commencer, passer les poules et après on verra. Je ne pense pas à 2010, c’est oublié. Je vais y aller à fond. L’Euro, c’est quelque chose de grand.

Avez-vous le sentiment d’avoir pris une nouvelle dimension cette saison, aussi bien avec votre club qu’avec l’équipe de France ? C’est vrai que je fais des bons matchs. J’espère que cela va continuer. Chaque match, j’essaye de travailler, de donner le maximum. Je suis dans un grand club, avec un grand entraîneur, donc je progresse au fur et à mesure.

Ne craignez-vous pas un coup de fatigue au moment de l’Euro ? Non, je ne pense pas à cela. Je me prépare bien, je dors bien, je fais attention à ce que je fais. J’espère que cela ira.

Est-ce que vous avez senti votre progression au fil des saisons ? Et comment faites-vous pour vous maintenir à votre niveau, voire pour progresser ? Je travaille dur. Travailler tous les jours comme un fou, c’est une obligation. Je suis dans un grand club, avec beaucoup de pression, beaucoup d’attente… Par rapport à 2008, vous êtes l’un des leaders de l’équipe. Cela change un peu votre approche ? Je me prépare comme d’habitude. Etre bien dans ma tête puis entrer sur le terrain et tout donner. Il n’y a pas que moi en équipe de France. On est un groupe.

«On attend beaucoup de la génération 87»

Est-ce que la génération 87 va exploser à l’Euro ? Je ne sais pas. En tout cas, c’est une génération avec beaucoup de talents (ndlr : Benzema, Ben Arfa, Nasri et Ménez notamment). On attend beaucoup d’elle. J’espère qu’individuellement, on va tous faire un bon Euro.

Ce serait quoi un Euro réussi pour l’équipe de France ? Un Euro parfait, ce serait de le gagner. Maintenant, la première chose sera de passer les poules. Il faudra bien rentrer dans ces matchs qui seront difficiles. La qualification aussi était difficile donc on connaît ce genre de rencontres. Après, on ne sait

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

pas ce qu’il peut se passer sur un match.

Est-ce qu’en cas de victoire à l’Euro, vous pensez pouvoir remporter le Ballon d’Or ? C’est un objectif que j’ai en tête. Mais je suis encore loin de parler de cela. On verra déjà ce qui se passera à l’Euro.

Dans quelle mesure cet Euro va-t-il vous servir pour la Coupe du Monde 2014 ? Pour savoir où en est déjà, en se confrontant à des grosses équipes. Cela fait un moment que l’équipe de France n’a pas passé les poules. On a une nouvelle équipe, avec beaucoup de jeunes. Il ne faut pas avoir de pression et jouer notre jeu. Jouer contre l’Espagne, ce serait un match particulier ? C’est vrai que je joue dans la même équipe que la plupart des joueurs de l’équipe espagnole mais j’aborderai ce match comme tous les autres. Pour moi, c’est l’une des meilleures équipes du monde. Pour le moment, je dirais même que c’est la meilleure équipe de l’Euro. Ils jouent bien au ballon, ils gagnent… Après, toutes les équipes ont leurs chances. Il y a beaucoup d’équipes qui peuvent faire quelque chose, comme la France, l’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne ou les Pays-Bas.

«Il n’y a pas que Ribéry et moi»

Est-ce un problème que Laurent Blanc n’ait pas prolongé son contrat au moment où vous jouerez l’Euro ? Non, il n’y a pas de problème. C’est le sélectionneur, on a confiance en lui. J’espère qu’il va rester longtemps parce que c’est un grand sélectionneur. Il connaît bien le foot et il a bien fait progresser l’équipe de France.

Y a-t-il des points communs entre la façon de coacher de Laurent Blanc et de José Mourinho ? C’est différent, je ne peux pas les comparer. L’un est sélectionneur, l’autre est entraîneur. Vous préférez jouer à un attaquant ou deux en équipe de France ? Cela dépend de la tactique mise en place par l’entraîneur. J’ai déjà joué avec un attaquant, j’ai déjà joué tout seul. Pour moi, c’est pareil. J’ai pris l’habitude de jouer dans les deux systèmes depuis l’époque où je jouais à Lyon. Il se dit que vous êtes, avec Franck Ribéry, les deux seuls grands joueurs des Bleus… On est une équipe dans laquelle il n’y a que des grands joueurs. Il n’y a pas que Ribéry et moi, on est un vrai groupe. Après, il y a des talents individuels.

Que pensez-vous du fait qu’Hugo Lloris soit le capitaine de cette équipe ? Hugo, on le connaît. C’est quelqu’un qui est sympa. C’est vrai qu’il ne parle pas trop en dehors du terrain mais une fois le match commencé, il se fait entendre. Je suis content pour lui parce que c’est un bon pote.


DROGBA : «Nous méritons d'être en finale» INTERNATIONALE

De nombreux grands footballeurs n'atteignent jamais la finale d'un tournoi majeur au cours de leur carrière. Ce n'est pas le cas de Didier Drogba, qui disputera sa troisième finale de l'année ce samedi 19 mai 2012, contre le Bayern Munich en Ligue des champions de l'UEFA. Le joueur emblématique de la Côte d'Ivoire était passé à deux doigts de remporter la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF en février dernier contre la Zambie, mais s'est consolé en s'adjugeant la FA Cup, début mai, lorsque Chelsea a battu Liverpool 2:1. Pour l'occasion, l'avant-centre des Blues est devenu le premier joueur de l'histoire buteur dans quatre finales de FA Cup

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

différentes.Face au Bayern, Drogba participera à sa troisième finale européenne, après celle de Coupe UEFA perdue avec l'Olympique de Marseille contre le FC Valence en 2004, suivie de l'échec contre Manchester United quatre ans plus tard en Russie lors de l'ultime revue de la Ligue des champions de l'UEFA. À cette occasion, les Red Devils s'étaient imposés à l'issue des tirs au but. L'épisode de cette finale qui reste le plus profondément gravé dans la mémoire de l'Ivoirien est probablement son exclusion, lors de la deuxième période de la prolongation. Ce 12 mai 2012 à l'Allianz Arena de Munich, Drogba aura donc une belle occasion de se racheter.

Didier, la finale à venir face au Bayern Munich, est-ce le match le plus important de votre carrière ? C'est certainement l'un des plus grands, oui. J'ai joué beaucoup de matches très important avec Chelsea, et celui-là est tout en haut. Ce qui le rend si spécial, c'est que nous allons disputer seulement notre deuxième finale de Ligue des champions. Nous faisons notre maximum pour être prêts à donner le meilleur de nous-mêmes. Vous êtes un habitué des finales. Êtes-vous fait pour ce genre de match ? Je ne sais pas si je suis fait pour elles, mais elles sont faites pour me plaire ! Nous allons nous préparer au mieux et personnellement, je ferai tout mon possible. Si tout le monde fait son travail à fond, pour l'équipe et pour le club, alors nous aurons mis toutes les chances de notre côté.

Après la défaite en finale à Moscou en 2008, avez-vous pensé que vous veniez de laisser échapper votre dernière chance ? Non, pas du tout. Au contraire. Après avoir perdu à Moscou, nous n'avons pensé qu'à une chose : atteindre la finale l'année suivante. Forcément, c'est plus facile à dire qu'à faire. La Ligue des champions est une compétition longue et difficile. Il nous a fallu quatre ans pour atteindre à nouveau la finale mais cette année, je pense que nous avons montré que nous méritions d'y être. Quel souvenir gardez-vous de la défaite à Moscou ? Par principe, je ne m'attarde pas sur le passé. Ça n'apporte rien de bon. Je peux vous parler du grand moment qui nous attend, je peux vous parler du Bayern Munich et de la finale de la Ligue des champions 2012, mais ce qui s'est passé il y a quatre ans, ça n'a plus trop d'intérêt pour moi.

Vous avez gagné la FA Cup, le Bayern a perdu la Coupe d'Allemagne. Cela vous donne-t-il un avantage pour la finale de la Ligue des champions ? Non, la Ligue des champions est une compétition totalement différente.

Vous avez perdu plusieurs finales aussi bien avec votre pays qu'en club. Une victoire à Munich vous aiderait-elle à effacer ces mauvais souvenirs ? J'ai connu beaucoup de déceptions, mais également beaucoup de joies dans des finales. Samedi, mes coéquipiers et moi allons tout faire pour que cette finale tombe dans la catégorie des bons souvenirs. Les finales sont faites pour être gagnées et j'espère que nous allons y parvenir.

Robben apte pour la finale

19

Gêné après avoir pris un coup de froid cette semaine, Arjen Robben s'est dit prêt à jouer la finale de la Ligue des champions contre Chelsea, samedi, même s'il a manqué un entraînement cette semaine. «J'ai juste pris un peu froid, mais je voulais être sûr de ne pas avoir perdu d'énergie, a ainsi dévoilé le milieu de terrain néerlandais. Il n'y a qu'une fièvre de 40 degrés qui m'écarterait du terrain. Je me sens bien. C'est le plus grand match de la saison pour nous tous.»

L'OM sur Krasic ?

Mis à l'écart cette saison à la Juventus, Milos Krasic va quitter le club turinois. Apparu seulement à 7 reprises en Serie A (dont 4 titularisations), le milieu offensif serbe serait dans le viseur de l'Olympique de Marseille qui se serait récemment positionnée selon La Gazzetta dello Sport. Agé de 27 ans, Krasic avait regretté de ne pas avoir quitté la Juve durant le mercato hivernal quand il avait reçu des offres de Tottenham et du Zénith Saint-Pétersbourg. «J'avais choisi de rester à la Juve car je pensais obtenir une nouvelle chance. J'ai pris la mauvaise décision», avait-il confié en mars dernier.»

A

HEYNCKES : «Il nous faudra un Ribéry au top»

quelques heures de la finale de la Ligue des champions face à Chelsea, l'entraîneur du Bayern Munich, Jupp Heynckes, analyse la dimension de l'événement ce vendredi dans France Football.. Une finale de Ligue des champions, Jupp Heynckes connaît. Que ce soit comme joueur (avec Mönchengladbach en 1978, défaite contre Liverpool : 1-3), et comme entraîneur (avec le Real Madrid en 1998, succès face à la Juve : 1-0). Ce vendredi dans un

entretien accordé à France Football, le technicien du Bayern Munich décrypte la finale de la C1 face à Chelsea. Il évoque les Blues, Roberto Di Matteo, le Bayern Munich et notamment Franck Ribéry. «Franck vient de faire une saison exceptionnelle, affirme Jupp Heynckes. Il a retrouvé son meilleur niveau en se concentrant comme jamais sur son jeu. Il nous faudra un Ribéry au top pour l'emporter. Si on gagnait la Ligue des champions, Franck montrerait qu'il fait partie des meilleurs joueurs au monde.»

Liverpool va discuter avec Martinez

Liverpool, qui a décidé mercredi de se séparer de son coach, Kenny Dalglish, a été autorisé à discuter avec Roberto Martinez, le manager de Wigan. «J'ai toujours dit que si un grand club se manifestait, Roberto aurait la permission de lui parler, a confié Dave Whelan, le président de Wigan, à Skysports. Je l'ai donc autorisé à discuter (avec Liverpool) et il le fera bientôt. Je ne sais pas quand mais bientôt.» «J'aimerais le garder, c'est un grand manager, a ajouté Whelan, mais il y a malheureusement en ce moment deux ou trois clubs qui recherchent un coach, et je pense que Roberto figure sur la liste de chacun d'entre eux. Si Liverpool est sérieux, on a de grandes chances de le perdre.»

COPA LIBERTADORES

Une option pour Vélez Sarsfield et Boca

E

n quart de finale aller de la Copa Libertadores, les Argentins ont damé le pion aux Brésiliens. Vélez Sarsfield a en effet pris une option sur la qualification pour le dernier carré en dominant le

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Santos de Neymar et Ganso (1-0) sur sa pelouse, jeudi. Mauro Obolo a marqué à la 35e minute. Dans l'autre quart aller, Boca Juniors a dominé Fluminense (1-0) grâce à Mouche, buteur à la 52e.


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE DJELFA

NIF : 408015000017094 Opération N° : FHP 262.117.11.04 Intitulée de lʼopération : Reconstruction des murs en ailes (Djelfa RN 01 au PK 304) Intitulé du projet : Reconstruction des murs en ailes (Djelfa : RN 01 au PK 304)

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU PROJET DE MARCHÉ

Suite à lʼavis dʼappel dʼoffres national restreint N° 27/2012 paru dans les quotidiens nationaux en date du 22.03.2012, relatif à : Reconstruction des murs en ailes (DJELFA : RN 01 au PK 304), et conformément aux dispositions de lʼarticle 114 et 125 du décret présidentiel n°10/236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics modifié et complété, la Direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa annonce lʼattribution provisoire du projet suscité à : Entreprise

Ghlissat Mohamed

Siège social de lʼentreprise

Cité lʼhôpital bloc 12/154 - Djelfa

NIF

Montant de lʼoffre

Délai dʼexécution

Note totale

OBS.

796917290004715

22.064.328,00

4 mois

65.00

Moins disante

Les soumissionnaires qui contesteraient le choix opéré par le service contractant, peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Djelfa dans un délai de dix (10) jours et cela à compter de la date de la première parution du présent avis dʼattribution provisoire de marché, dans la presse. Les autres soumissionnaires intéressés sont invités à se rapprocher des services de la Direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa (bureau des marchés), au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de publication du présent avis dʼattribution provisoire de marché pour prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financières.

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 269

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LʼINTÉRIEUR ET COLLECTIVITÉS LOCALES DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE DE LA WILAYA DE TISSEMSILT Numéro dʼidentification fiscale 408002002038086

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 01/2012

La Direction de la Protection civile de la wilaya de Tissemsilt, lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert pour la réalisation dʼune unité secondaire de la Protection civile à Theniet El Had en lots unique. Les entreprises intéressées par le présent avis dʼappel dʼoffres, disposant dʼun certificat de qualification et classification professionnelles spécialité principale ou secondaire (bâtiment catégorie 01 et plus) peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de la Protection civile de la wilaya de Tissemsilt, service de lʼadministration et de la logistique sise Boulevard 01 Novembre rue dʼAlger. Les soumissions doivent parvenir en deux offres distinctes comme suit :

a-) Lʼoffre technique (1er enveloppe): - La déclaration à souscrire et cahier des charges paraphé par le soumissionnaire - La déclaration de probité - La copie du registre du commerce agrément (dûment légalisée) - La copie du certificat de qualification catégorie (01) et plus (dûment légalisée)

- La carte fiscale (dûment légalisée) - Les références professionnelles délivrées par les divers partenaires pour les cinq (05) dernières années - La copie du casier judiciaire N° 03 ne dépassant pas les 03 mois - la copie du statut de lʼentreprise - La copie dʼextrait de rôle (dûment légalisée) - la copie de lʼattestation de la mise à jour de (CNAS + CASNOS + CACOBATPH) (dûment légalisée) - Les listes des moyens humains et matériels - Le planning dʼexécution des travaux - Les copies des bilans financiers des trois (03) dernières années - La copie de lʼattestation de dépôt des comptes sociaux de la société - La copie des pouvoirs du signataire de la soumission - La copie de lʼengagement souscrit par lʼentreprise b-) Lʼoffre financière (2e enveloppe) : - La lettre de soumission datée et visée - Le bordereau des prix unitaires - Le devis quantitatif et estimatif

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 487

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE CONSULTATION Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel N° 236-10 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction de la Santé et de la Population de la wilaya de Djelfa informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼavis de consultation N° 13/2012 relatif à : Lot 06 : Réalisation des travaux secondaires des blocs 1, 2 et 3 Revêtement ordinaire, peinture, plomberie sanitaire, réseau incendie, réseau gaz, réseau évacuation Dans le cadre de lʼopération réalisation et équipement dʼun hôpital 240 lits à Djelfa (Programme hauts plateaux 2007)

Quʼà lʼissue du jugement des offres, la commission a attribué le projet de convention provisoirement au soumissionnaire cité ci-dessous : Soumissionnaires

EURL S.G.T.

Offre Technique

68.5 points

Montant

Délai

OBS

319.574.524,23 DA

08 mois

Soumissionnair e qualifié ayant lʼoffre financière la moins disante

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours auprès du comité des marchés de la wilaya de Djelfa dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution de cet Avis dʼattribution provisoire.

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 451

Les offres technique et financière lʼensemble déposé dans une troisième enveloppe scellée anonyme portera la mention

Avis dʼappel dʼoffres national ouvert pour la réalisation dʼune unité secondaire de la Protection civile à Theniet El Had wilaya de Tissemsilt. “Soumission à ne pas ouvrir” Les offres technique et financière seront déposées au vingt et unième (21 jours) avant 12heures 00 minutes correspondant à la 1ère parution de lʼavis dʼappel dʼoffres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP.

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours, à compter de la date de dépôt des offres. Lʼouverture des plis aura lieu le jour ouvrable de la date de dépôt des offres au siège de la Direction de la Protection civile de la wilaya de Tissemsilt sis à 14h00. Les soumissionnaires peuvent assister à lʼouverture des plis.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE GHARDAÏA DIRECTION DE LʼÉDUCATION NIF : 098447019000330

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ Conformément aux dispositions de lʼarticle N° 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 01/10/2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction de lʼéducation de la wilaya de GHARDAÏA, informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼappel dʼoffres national ouvert N° 16/2011, publié dans les quotidiens nationaux : El Adjwaâ /2011 12 20/ et Maracana du 21/12//2011, relatif au Equipement de 06 demi-pensions 200 R pour le secondaire, et suite à lʼévaluation des offres technique et financière conformément aux conditions du cahier des charges, lʼattribution provisoire de marché sʼétablit comme suit : Opération

Lot

Entreprise / N° NIF

Lots n° 1 : Mobilier de réfectoire

SNC SOLIMETAL Alger NIF : 099916000612249

Montant de Délai de Note tech + Observation lʼoffre réalisation finan en TTC (DA) 12 jours

91.07

Lots N° 2 : EURL GLOBAL 16 289 910,00 15 jours Gros MOBILIER - Ghardaïa DA matériel de NIF : cuisine 000447010477936

86.74

Equipement de 06 demiLots N° 3 : pensions Petit 200 R pour le secondaire matériel de cuisine Lots N° 4 :

Climatisation

Lots N° 5 : Matériel de lutte contre incendie

3 408 490,80 DA

INFRUCTUEUX

Offre conforme au cahier des charges

INFRUCTUEUX INFRUCTUEUX

Observation : Tout soumissionnaire contestant ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de GHARDAÏA, dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP, et ce conformément à lʼarticle 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 01/10/2010, portant réglementation des marchés publics. Pour les autres soumissionnaires ceux qui sont intéressés par les résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres technique et financière peuvent se rapprocher de la Direction de lʼéducation de GHARDAÏA au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de lʼattribution provisoire du marché.

Maracana N° 1730 — Samedi 19 Mai 2012 - Anep N° 918 344

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

La beauté au naturel

Maracana N°1726 — Lundi 14 Mai 2012

Soins du corps Eviter le soleil pour les prochaines 2 heures.

Nettoyage en profondeur du corps Mélangez 6 cuillères à soupe de farine dʼavoine avec 2 cuillères à café de sel marin. Délayez avec 2 c. à café de lait. Frictionnez votre corps et rincez. Le sel est un excellent exfoliant. Il évacue les impuretés incrustées dans lʼepiderme. Evitez toutefois les zones trop sensibles.

Astuce de beauté – Gommage pour le corps Melanger 1/2 verre de lait, un jus de citron, un oeuf entier, une pincée de safran et un peu de henné (ou de farine). Appliquer sur le corps (jambes, bras, dos et poitrine, pas sur le visage). Laisser quelques minutes et gommer. Terminer par une douche tiède.

Gommage corporel au sucre En mélangeant du sucre et du gel douche ordinaire on peut obtenir un très bon gommage corporel, qui en plus reste très doux avec la peau puisque le sucre fond au fur et à mesure du massage. On peut aussi conbiner sucre en poudre et huile dʼolive . Contre les coudes secs Si vous avez la peau des coudes sèche, plongez-les dans un bol dʼhuile dʼamande douce et laissez-les comme cela 10 minutes environ. Votre peau sera alors bien hydratée et beaucoup plus douce.

Gommage pour le corps exotique Mixez une goyave, un kiwi et ensuite ajoutez 2 cuillères à soupe de miel et 1 poignée de sel. Appliquez sur le corps et faites des mouvements circulaires pour que ce mélange puisse bien faire effet. Vous pouvez consulter aussi les recettes de fabrication dʼhuiles pour le corps notamment des huiles anti-cellulite ainsi que des huiles anti-vergétures . La fabrication de ces huiles est très sim-

ple .

C’est sans conteste la salade verte, autrement dit la laitue. Championne toute catégorie du légume minceur, la laitue est aussi à privilégier pour sa richesse en vitamines et oligo-éléments.

Curieusement, les lipides de la laitue qui sont présents dans ce légume en très faible quantité sont très intéressants sur le plan nutritionnel. En effet, ils sont majoritairement constitués dʼacides gras insaturés, autrement dit dʼoméga 3. Vous savez, ces molécules quasi miraculeuses que lʼon ingurgite en gélules ou que lʼon trouve en grande quantité dans le poisson. Les acides linoléniques, les oméga 3, permettent dʼaméliorer lʼhumeur et de prévenir certaines maladies cardiovasculaires. Alors lorsquʼon apprend que la laitue en contient, on se réjouit et on ne fait plus lʼimpasse sur la salade quotidienne. Le lait nʼest pas le seul à contenir du calcium, on en trouve également dans la salade, car celle-ci est riche en oligo-éléments. Outre le potassium qui est majoritaire au sein des feuilles de laitue, on compte également du phosphore, qui permet de protéger lʼémail dentaire, du magnésium essentiel pour lutter contre les fatigues chroniques et du calcium qui renforce les os. Cocktail gagnant pour la salade, qui sous son apparente simplicité, regorge dʼéléments bénéfiques pour la santé. Une laitue fraîchement cueillie sera très riche en vitamine C, une laitue que lʼon trouve en supermarché en possédera néanmoins plus de 8mg pour 100g, ce qui nʼest pas négligeable.

La vitamine B fait également partie des vitamines que lʼon trouve dans la salade verte. La salade verte est lʼun des légumes frais qui en apportent le plus. Vitamine A et E complètent ce tableau nutritionnel quasi sans faute quʼaffiche la laitue. Lʼensemble de ces nutriments fait de la salade verte un aliment santé exceptionnel. À lui seul, sʼil est consommé régulièrement, il permet de lutter contre le vieillissement des cellules. Les feuilles de la laitue, quʼelles se situent au cœur ou en périphérie, nʼont pas les mêmes vertus : certaines sont plus riches en telle ou telle vitamines. Il est donc important de mélanger les feuilles et de ne pas sélectionner que le cœur. La richesse en fibres des feuilles de salade permet également dʼaméliorer le transit intestinal. Consommer de la laitue une fois par jour – notamment le soir – permet de « caler » lʼestomac et de faire un repas léger. Accompagnée de blanc de poulet ou dʼœufs mollets, elle constitue le repas minceur par excellence : 100g de laitue apportent 13 calories… Le

CAKE AUX LÉGUMES

Gommage rapide pas cher Une goutte dʼhuile dʼolive et une pincée de sel fin suffisent a réaliser un gommage éclair efficace. Ensuite étalez de la crème fraiche pendant 5 minutes et vous aurez une peau de pêche…

Huile pour le corps à faire soi-même Il vous faut 4 c.à soupe dʼhuile de noix de coco, 4 c.à soupe dʼhuile de sésame, quelques gouttes dʼhuiles essentielles de fleurs dʼoranger. Faire Fondre lʼhuile de noix de coco au bain-marie . Ajoutez lʼhuile de sésame en remuant . Retirez du feu , et une fois refroidie, ajoutez la fleur dʼoranger. Mettez en bouteille et appliquez sur tout le corps après le bain . Exfolier sa peau avec du sable fin Prendre du sable fin propre et le mélanger à son gel douche dans la paume de ta main. Frotter le corps par mouvements circulaires. Profitez de vos vacances au bord de la plage ,pour frotter votre corps avec du sable , rien de tel pour avoir une peau douce.

Vous pouvez aussi mélanger le sable fin à de lʼhuile dʼamande douce ou dʼargan, et masser toujours avec des mouvements circulaires, puis prendre une douche .

LA SALADE VERTE

Qui est lʼallié dʼun ventre plat et dʼun poids plume toute lʼannée ?

21

midi, il est néanmoins conseillé de la consommer composée avec des légumes secs type lentille ou pois chiche ou avec des féculents, afin dʼéviter les fringales de lʼaprès-midi. Il est recommandé de laver la laitue au vinaigre et de la faire tremper quelques minutes, de manière à pouvoir enlever moucherons et autres petites bêtes qui peuvent se loger entre les feuilles de la salade.

Dès que la laitue est achetée, il faut la consommer rapidement, car elle se fane vite. Néanmoins, la mettre au frais dans le bas du réfrigérateur lui permettra de conserver sa fraîcheur quelques heures de plus. Ne lʼassaisonnez-la quʼau moment de servir sinon vous « cuirez » les feuilles. La laitue se consomme essentiellement crue, plus ou moins accommodée selon les goûts. Mais en Asie, elle est bouillie et servie dans les potages…

Ingrédients: • 5 oeufs • 280 g de farine • 200 g de beurre pommade + 20 g pour le moule • 4 g de levure chimique • 100 g de courgettes • 1 poivron rouge • 100 g de haricots verts • 150 g de carottes • sel fin, poivre blanc.

Préparation: 1 Epluchez puis coupez les légumes en dés. Ebouillantez 5 min poivrons et courgettes, 10 min haricots et carottes. Egouttez et laissez bien sécher tous ces légumes. Roulezles ensuite dans un peu de farine. 2 Préparez la pâte : séparez les jaunes des blancs d'œufs. Au batteur, incorporez un par un les jaunes dans le beurre jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux. Mélangez progressivement avec la farine restante tamisée avec la levure, du sel et du poivre. Lorsque la pâte est lisse, incorporez les légumes farinés. Fouettez les blancs d'œufs en neige ferme avec une pincée de sel et incorporez-les délicatement au mélange précédent. 3 Versez la pâte dans un moule à cake beurré, faites cuire au four 45 à 50 min à th 7 (210°C); baissez si nécessaire en cours de cuisson. Vérifiez la cuisson en piquant la lame d'un couteau dans le cake : elle doit ressortir sèche, sans trace d'humidité. 4 Démoulez et laissez refroidir. Servez à l'apéritif, coupé en tranches ou sur un buffet. On peut aussi réaliser des petits cakes individuels, moulés dans des caissettes en papier.

ABRICOTS AU GRATIN

Ingredients: • 8 gros abricots • 10 cl de lait • 150 g de crème fraîche • 1 gousse de vanille • 2 œufs • 100 g de sucre en poudre • 20 g de beurre

préparation: 1 Préchauffez le four th. 6 (180 °C). Lavez les abricots, essuyez-les, ouvrez-les en deux et retirez les noyaux. 2 Mettez dans une casserole le lait, la crème et la gousse de vanille coupée en deux dans la longueur. Portez à ébullition, puis arrêtez le feu et laissez tiédir. 3 Pendant ce temps, cassez les œufs dans un saladier, ajoutez la moitié du sucre et mélangez au fouet. 4 Retirez la gousse de vanille du lait. Versez le lait sur les œufs, puis battez pour obtenir une préparation homogène. 5 Beurrez un plat à gratin, versez la crème aux œufs, puis ajoutez les demi-abricots partie bombée à lʼextérieur. Saupoudrez avec le sucre restant et enfournez 30 min. 6 Servez tiède ou froid dans le plat de cuisson.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1029

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1028

LA BLAGUE

Que fait Stallone devant son miroir ? - Il se rend beau ! (Rambo)

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G

MOTS CROISÉS N°1029 H

I

J

K

L

"Il y a une espèce de honte d'être heureux à la vue de certaines misères." La Bruyère, Les Caractères.

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°1028

Chargé de lʼadministration Djamel Touafek

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012 07h15 : Sabah El-Khir Tele-matin 10h00 : Djazirat El-Hikayat 10h30 : Aoune Aâlia

11h15 : Rahalat maa National Geographic

12h00 : Abtal Djidja

12h30 : Khoussociat Mina El-Aâlem 13h00 : Journal télévisé

13h40 : Ziarat La Tounssa 14h30 : Film

16h00 : Rihla ila el-fadhae 16h30 : Ahlam Jon-Gum

17h30 : Akham nalda mazian 18h00 : Journal télévisé

18h30 : rawaie aserar el cinema 18h45 : Guide médical

20h00 : Journal télévisé 21h00 : Bordj El-Abtal 22h00 : Moudhakirat

22h50 : Documentaire

00h00 : Journal télévisé

La finale tant attendue entre le Real Madrid et le FC Barcelone n'aura pas lieu. La faute à Chelsea et au Bayern Munich qui ont réussi l'exploit de battre les deux grands clubs espagnols. La finale proposée est néanmoins fort alléchante.

07:10 : Samedi Ludo 08:05 : Garfield & Cie 09:10 : Thundercats 09:40 : Kawi Park 09:50 : Consomag 09:55 : Planète gourmande 10:25 : Météo 10:30 : La voix est libre 11:00 : 12/13 : Journal 11:50 : Nous nous sommes tant aimés 12:20 : Les grands du rire 14:00 : En course sur France 3 14:20 : Keno 14:25 : Côté jardin 15:10 : Samedi avec vous 16:10 : Un livre toujours 16:15 : Des chiffres et des lettres 16:55 : Questions pour un champion 17:30 : Avenue de l'Europe 17:50 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 18:00 : 19/20 : Journal 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:10 : C'est pas sorcier 19:35 : Beauregard 22:40 : Météo 22:45 : Soir 3

08:40 : Thé ou café 09:25 : Côté Match 09:50 : Hebdo musique mag 10:25 : Les Z'amours 10:55T : out le monde veut prendre sa place 11:45 : Point route 11:50 : Ma maison d'aujourd'hui à demain 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:1513h15, le samedi... 13:00 : Météo 2 13:05 : Envoyé spécial : la suite 13:55 : Mon rêve, ma médaille 14:00 : Comment ça va bien ! 14:50 : Hercule Poirot 16:40 : CD'aujourd'hui 16:50 : Ulster (Irl) / Leinster (Irl) 18:55 : Emission de solutions 19:00 : Journal 19:30 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Le plus grand cabaret du monde 21:55 : Eclats de Croisette 21:56 : CD'aujourd'hui 22:00 : On n'est pas couché

07:10 : Téléshopping 08:35 : Télévitrine 09:10 : Météo 09:15 : Tous ensemble 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : Météo 11:55 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:15 : Reportages 13:35 : Obsession maternelle 15:05 : Ghost Whisperer 16:00 : Ghost Whisperer 16:50 : Tous ensemble 17:45 : 50mn Inside 18:50 : Là où je t'emmènerai 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:20 : Du côté de chez vous 19:25 : Météo 19:30 : Trafic info 19:35 : Bayern Munich (All) / Chelsea (Ang) 22:10 : Les experts : Miami

L'équipe du 5-0 enquête sur la mort d'une adolescente, retrouvée étranglée dans sa chambre. La jeune fille venait de dérober 5000 dollars à son père pour venir en aide à Carolyn, sa meilleure amie. Cette dernière faisait les frais d'un maître chanteur, au courant des relations sexuelles qu'elle avait avec le proviseur de son lycée. Par ailleurs, Joe, de retour du Japon, se retrouve menacé par la mafia nippone. Il est enlevé par Adam Noshimuri, le fils de Hiro, qui le suspecte d'avoir tué son père. McGarrett vient au secours de Joe...

07:05 : Winter's Bone 08:40 : Rencontres de cinéma 09:00 : Blitz 10:35 : Album de la semaine 11:05 : Bref 11:10 : Le journal des jeux vidéo 11:23 : La météo 11:25 : Zapping 11:38 : Cannes Insiders 2012 11:40 : Le JT 11:55 : Le cercle 12:50 : Cannes 2012 12:55 : Minuit à Paris 14:25 : Black Swan 16:10 : Les Tuche 17:43 : Cannes 2012 17:45 : S.A.V. des émissions 17:50 : Le JT 18:00 : Cannes Insiders 2012 18:10 : Le grand journal 09:10 : Le grand journal, la suite 19:55 : Hanna 21:45 : Luther

07:10 : M6 boutique 08:55 : M6 boutique 09:40 : Cinésix

09:45 : Desperate Housewives 12:15 : Météo

12:20 : Desperate Housewives 13:55 : C'est ma vie

HOROSCOPE

Vous parviendrez facilement à vos fins dans cette aventure que vous aurez la chance de mener à bien, il suffit d'un peu de patience. Vous n'en manquerez pas. Tout vient à point à qui sait attendre mais encore faut-il s'investir avec énergie au bon moment.

Certains principes vous gènent dans votre progression et vous vous impatientez. Comme vous savez qu'il y va de votre intérêt de faire face au plus vite vous contournez l'obstacle. Une coupe de chance vous permet de réaliser une ambition légitime.

Vous vous sentirez un moral de vainqueur. Vos tâches habituelles ne vous font pas peur et vous travaillerez pour vous avec acharnement. Vous aurez une nouvelle vision des choses. Votre état d'esprit positif va pouvoir vous procurer beaucoup de joies et de bonheur.

Une offre intéressante vous sera faites mais vous tentez de la refuser malgré une envie pressante de l'accepter, Vous hésitez longtemps avant de prendre la bonne décision, Une opportunité semblable se présentera que vous saurez saisir au moment décisif,

Profitez de vos bonnes dispositions pour faire quelques mouvements. Vous avez besoin de vous sentir bien dans votre corps. Bougez, ne restez pas statique, vous ressentirez d'ardents désirs de vous déplacer dans le temps et dans l'espace. Respirez profondément, ouvrez la fenêtre toute grande et aérez-vous.

Vous pensez devoir travailler vos apparences en fonction d'une conjoncture qui vous paraît peu favorable. Dites simplement quelles sont vos réelles intentions et l'on risque de vous croire. Vous êtes à même maintenant de récolter les fruits de votre obstination.

Vous devriez découvrir de réelles possibilités dans une nouvelle affaire. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes qui pourraient vous assaillir. Aller de l'avant, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous. Maintenant tous les espoirs vous sont permis.

16:30 : Accès privé

17:40 : Un trésor dans votre maison

18:40 : Météo

18:45 : Le 19.45

J EUDI

19:05 : Scènes de ménages 19:50 : Hawaii 5-0 19:40 : Hawaii 5-0

Le saviez-vous ?

21:30 : Hawaii 5-0

Plutôt ensoleillé

Max. 26° Min. 16°C

Les ponces, des pierres qui flottent sur l’eau

Les pierres ponces sont des roches volcaniques hautement poreuses avec une faible densité, elles peuvent être de différentes couleurs, notamment blanche, jaunâtre, grise, brune ou rouge pâle. Cette pierre contient de nombreuses bulles de gaz, emprisonnées par la lave qui refroidit rapidement lors de lʼéjection dʼoù sa faible densité avec une masse volumique moyenne de 910 kg/m3 qui est inférieure à celle de lʼeau, ce qui lui permet de flotter sur ce dernier.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

23

La chance vous aide à profiter d'une offre providentielle que vous auriez tort de différer. Une opposition de dernière minute vous fait prendre des dipsositions d'envergure pour parvenir à exécuter dans les délais les plans dont vous aviez lancé les bases. Des problèmes personnels pourraient survenir si vous ne faites pas attention à ce que vous dites. On dit souvent que la parole est d'argent mais que le silence est d'or. Faites en l'expérience et tout le monde sera très heureux d'une plus grande discrétion.

Vous vous sentirez concerné par des questions de confiance. Vous regrettez d'avoir fait trop confiance à une certaine personne très proche de vous. Heureusement la chance passe et vous verrez les événements se dérouler à votre profit. Votre patience est récompensée.

Vous aurez la chance d'avoir une belle proposition financière qui vous sera faite confidentiellement. Mais attention, si un beau parleur essaie de vous convaincre de lui confier votre argent, réfléchissez bien avant. Surtout suivez seulement les conseils avisés.

Les grandes lignes d'un projet seront jetées à la hâte, Pourtant, malgré cela, vous pouvez avoir la certitude que cette affaire pourrait bien réussir à la surprise générale surtout si vous y mettez du vôtre en priorité, La forme vous sourit,

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 03:42 Dohr 12:45 El Assar 16:35 El Maghreb 19:57 El Ichaʼa 21:34


MERCI À TOUS !

Maracana N°1730 — Samedi 19 Mai 2012

MERCI À LA PRESSE

La 4e cérémonie des oscars Maracana qui sʼest déroulée mercredi au Chapiteau de lʼhôtel Hilton, a été lʼoccasion de retrouvailles entre les acteurs du football national, toutes générations confondues. Cette cérémonie qui sʼest déroulée dans une ambiance conviviale a eu le mérite de mettre en avant les joueurs talentueux du championnat national, mais aussi de certains anciennes gloires. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de hautes personnalités politiques, militaires et sportives. A ceux-là, nous leur disons merci. Merci dʼavoir honoré Maracana par leur présence, malgré leur programme chargé.

POUR QUE NUL NʼOUBLIE

24

Merci également à nos confrères qui ont répondu présents et ceux dʼentre eux qui ont été honorés pour leur sincère dévouement au sport en général, et au football en particulier. La présence de nos confrères de la presse écrite et audiovisuelle a donné un éclat particulier à cette 4e édition. Les photographes de presse, qui étaient présents en force, méritent, eux aussi, un grand merci pour le travail accompli lors de cette soirée

Merci aussi aux parents et aux proches des footballeurs de renom qui nous ont quittés pour un monde meilleur. Omar Kezzal, Djamel Keddou et Mʼhamed Talbi nʼont pas été oubliés. Maracana a rendu hommage à ces emblématiques personnalités du football national. Lʼémouvant hommage rendu a donné des frissons à toute lʼassistance et une minute de silence a été observée, avant la remise des trophées aux proches des défunts.

MERCI, MERCI, ET ENCORE MERCI…

Merci aux présidents, entraîneurs et joueurs nominés, qui ont fait des centaines de kilomètres pour être à lʼheure au rendez-vous fixé pour la cérémonie. Merci à ceux qui ont eu des empêchement à honnorer notre invitation et, enfin, merci quand même à ceux qui nʼont pas voulu venir…

Hannachi :

Maracana

«Maracana a réussi son pari»

Pour le président de la JSK et doyen des présidents en Algérie, Moh Chérif Hannachi, le quotidien sportif Maracana a bel et bien réussi son pari, en estimant que «Maracana gagne de jour en jour du terrain, prouvant qu’il est sur la bonne voie. Pour sa quatrième édition des Oscars du football algérien, Maracana, qui a marqué de son empreinte la soirée, avec l’ensemble des membres de ce quotidien ainsi que toute son équipe, a bien tenu son rôle, en accomplissant comme il se doit sa mission.

L

a soirée était grandiose sur tous les plans et tous les présents étaient, je crois, satisfaits et contents de partager ces moments.» Avant d’ajouter: «On a revu les anciens joueurs du FLN, ainsi que plusieurs personnalités que je n’ai pas revues depuis un bon bout de temps, sans oublier les nominés à ces Oscars Maracana. Pour vous dire que Maracana a réussi son coup, en réunissant toutes les générations de notre football.»

«Je félicite les lauréats»

Le président des Jaune et Vert n’a pas omis de remercier et féliciter Maracana pour cette soirée grandiose, réussie haut la main, tout en félicitant surtout, les nominés et les lauréats de ces Oscars, en nous déclarant ce qui suit :

«Maracana a encore une fois récidivé, en organisant un événement grandiose à la hauteur de sa grandeur. Ce journal confirme d’année en année qu’il est sur la bonne voie. Je tiens aussi à féliciter tous les nominés à ces Oscars, les joueurs espoirs, les gardiens de but, les entraîneurs, sans oublier ceux qui ont été honorés. Je félicite les lauréats de ces Oscars Maracana. Je pense qu’ils le méritent autant que leurs concurrents.» Et de poursuivre : «Je demande seulement à ces joueurs, de continuer sur cette lancée. Djabou est promis à un bel avenir, de même que Chafaia, Benlamri et tous les autres. Ousserir mérite lui aussi le titre de meilleur gardien de but. Avec son expérience, il a rendu d’énormes services au football algérien ainsi qu’à son club, le CRB.»

«Je suis certain que l’année prochaine, Maracana nous réservera d’autres belles surprises»

En conclusion, le boss des Canaris du Djurdjura, Moh Cherif Hannachi, a tenu une nouvelle fois à rendre hommage à Maracana pour cette belle soirée du football local, avec ces Oscars qui sont devenus une tradition chaque saison. «Encore une fois, je rends hommage aux organisateurs de cet événement sportif, en particulier à son directeur Farouk Seba, qui est en train de faire de son mieux, dans l’unique objectif de participer au développement du football algérien, en général et du ffootball local en particulier» nous a-t-il déclaré avant de conclure: «Ces Oscars maracana ont pris de l’ampleur et d’année en année, on

voit qu’il y a une amélioration sur tous les plans, ce qui est encourageant et motivant pour le journal et son équipe. Je pense et je reste persuadé, même certain, que l’année prochaine, avec la 5e édition, Maracana nous réservera d’autres belles surprises de haute facture. Je sais parfaitement que le directeur, Farouk Seba, et toute l’équipe du journal, travailleront davantage pour que cette cérémonie des Oscars, soit cet événement grandiose annuel sur lequel les yeux de tous les sportifs algériens et même de nos voisins, seront braqués. Grande réussite et longue vie à Maracana et encore une fois, un grand bravo à ce journal qui est en train de gagner du terrain de jour en jour.» Aomar Moussi

Organisée par le quotidien sportif Maracana Nedjma, sponsor de la 4ème cérémonie de remise des «Oscars du football algérien»

Nedjma a sponsorisé pour la deuxième année consécutive, la 4ème cérémonie de remise des « Oscars du football algérien » de la saison sportive 2011/2012, organisée dans la soirée de mercredi à Alger par le quotidien sportif Maracana en partenariat avec la Ligue de Football Professionnel et la Télévision algérienne. En présence de nombre de personnalités du monde du football algérien et des médias, les meilleurs joueurs de la

Ligue Une Professionnelle, sélectionnés sur la base dʼun sondage réalisé par le quotidien, ont été distingués dans les catégories : meilleur joueur, meilleur espoir, meilleur gardien, et meilleur entraineur. Lʼoccasion était également pour honorer des journalistes sportifs et dʼanciennes gloires du football national. Les champions des Ligues Professionnelles 1 et 2 ainsi que les

clubs amateurs accédant en ligue 2 ont été distingués à cette occasion. En exprimant sa disponibilité une nouvelle fois en sponsorisant cette 4ème cérémonie des « Oscars du football algérien », Nedjma réaffirme son statut de partenaire de choix du sport et de la presse nationale.

Merci à nos sponsors

Département des Relations Publiques Nedjma

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1731 date 19-05-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you