Page 1

Halilhodzic et Soudani répondent à Rui Victoria

En prévision du match face à l’Algérie

Alain Giresse à Bamako pour prolonger son contrat

www.maracanafoot.com

N° 1714 du Dimanche 29 Avril 2012

4 0

10 DA

Les Canaris sortent la Béjaïa tête de l’eau rejoint le

JSK - MCS

USMH-JSMB 2-2

leader

LE DÉPART DE METREF SE PRÉCISE

Il a fait marche arrière concernant l’ AG du CSA…

Nessakh rencontrera le président incessamment… …il compte renouveler son bail à la JSK IL SERA OUT PENDANT 15 JOURS…

S A I D I : «Je ferai tout pour terminer la saison en force»

MCA

Les Mouloudéens rêvent du titre !

GHRIB :

«J’y crois» «C’est jouable»

ÇA COINCE ENTRE LAIB ET LES ANCIENS JOUEURS

DJEBARAT : «La course pour le titre sera serrée»

Batna prend sa revanche CRB-CAB 0-2

MCO-NAHD 1-0 Le Nasria, un pied en Ligue 2 OULD ZEMERLI VEUT RÉCUPÉRER UNE PARTIE DE SON ARGENT…

Okbi intransférable à condition…


02

LIGUE DES CHAMPIONS Aujourd’hui à 18h à Oum Dorman / Al-Hilal-ASO Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

Test de vérité pour les Chélifiens

Hassan JKadar doit encore attendre

Le Franco-Djiboutien de l’ASO, Hassan, doit attendre sa qualification pour la compétition de la CAF. C’est la mort dans l’âme qu’il accepte cette situation.

Messaoud Bouhafer et Selama de retour suspendus Rétabli, l’arrière-droit

de l’équipe asnamie sera parmi ses camarades lors de ce match. En effet, remplacé par Senouci face au CRB, l’ex-Asémiste reprendra sa place parmi le onze, vu la prestation mitigée de son concurrent face aux Belouizdis.

Suspendus, Messaoud et Selama ne prendront pas part à ce match. Si Selama est sur les lieux avec le groupe, Messaoud, lui, est resté au pays et rejoindra le groupe à son retour au pays, pour prendre part au match retard face à l’ASK le 2 mai prochain à Khroub.

Des arbitres camerounais pour le match

Les poulains de Saâdi auront fort à faire face aux Soudanais d’El-Hilal, qui sont dotés de moyens humains et matériels colossaux, si l’on ose dire.

P

our leur troisième sortie africaine, les camarades de Bentoucha devront faire preuve de beaucoup de vigilance face à un football qui veut revenir sur la scène continentale, ne serait-ce qu’au niveau des clubs en

attendant que sa sélection puisse connaitre un meilleur sort. Avant ce tour, Zaoui et Cie n’ont pas sué outre mesure contre des adversaires qui avaient presque le même niveau sinon moins. Aujourd’hui, la difficulté sera un peu plus amère si l’on se refère à la composante de l’adversaire du jour, de son histoire et surtout de ses derniers résultats. Habituellement leader du championnat Soudanais, le club cher aux Khartoumis n’a concédé aucune défaite depuis le début du championnat. La présence d’un entraîneur de la trempe de Garzitto n’a fait qu’amplifier les chances de ce club de briguer les titres. Avec sa pléiade d’internationaux soudanais et étrangers qui jouissent

d’un véritable statut de professionnels, El-Hilal est en passe de réaliser un bon début de saison puisque ce club a gagné 5 coupes de son pays et a réussi à y être champion à 26 reprises. Tout en mettant en garde ses poulains contre tout manque de vigilance, Saâdi a exhorté Zaouche et consorts à ne rater aucune occasion de se mettre en évidence, surtout que lors du match face au CRB, ses protégés se sont distingués par une gaucherie catastrophique devant les bois adverses. Sachant aussi que toute erreur se paye cash à ce stade de la compétition, le premier responsable n’a pas manqué de mettre ses poulains face à leurs responsabilités, tout en ayant dans la tête que

ses joueurs n’auront rien à perdre durant ce tour puisqu’on n’a pas donné cher de la peau des lions avant l’entame de cette compétition. Le plus gros du travail de l’entraîneur de l’ASO est surtout d’ordre mental, sachant que son équipe a réussi dans des conditions presque similaires lors du dernier match face au Vita Club, à Kinshasa.. Le représentant algérien est conscient que l’attention sera tournée sur le stade Boumezrag lors de la manche retour, qu’il devra bien préparer, pour maintenir intactes ses chances d’atteindre cet objectif d’aller aux poules. Et, pour cela, l’effort ne sera pas de trop, la volonté aussi. Zoheir Zitoun

Saâdi : «Nous jouerons nos chances à fond»

Noureddine Saâdi a reconnu que cette fois-ci les choses seront quelque peu difficiles et le groupe en est conscient. «Ça va être différent en raison surtout de la différence qui existe entre les deux précédents adversaires et ElHilal, mais cela ne nous abat pas, car on jouera nos chances à fond» at-il dit. L’entraîneur de

l’ASO a continué sur le même ton : «Mes joueurs sont conscients de la difficulté de la tâche, mais on ne va pas les presser outre mesure car à ce stade de la compétition, le joueur doit surtout faire attention à son self-control et c’est sur ce point qu’on a axé notre travail.» Enfin, il n’omet pas d’appréhender la chaleur et

l’humidité et, surtout, de regretter l’absence de Messaoud : «Outre l’arbitrage qui a toujours fait des siennes en Afrique, j’appréhende cette humidité et surtout je regrette que Messaoud ne soit pas avec nous pour ce match, car cet élément est irremplaçable dans l’équipe, il faut l’avouer.»

La Confédération africaine de football a retenu un trio camerounais pour diriger cette première manche des huitièmes de finale de la Ligue des champions africaine face à Al-Hilal de Khartoum. Il s’agit de Alioume Neant, arbitre international, Menkouande Evarist, premier assistant, et Enyegue Pierre, deuxième assistant. Le quatrième arbitre étant Juenkou Wandji Aurélien. Pour ce qui est du commissaire au match, il s’agit de l’Ethiopien Achinavi.

Mellouli incertain

Ayant reçu un coup lors du match de son équipe face au CRB, Mellouli qui a ressenti des douleurs, a été mis au repos par le staff technique qui devra attendre le feu vert, quant à sa titularisation aujourd’hui, face au Hilal, et sa présence est indispensable.

Al-Hilal prépare à bon escient l’ASO

Pour une dernière répétition avant le match face à l’ASO, l’adversaire des Chélifiens a disposé, en amical, de l’équipe D’Al-Djarif, par la petite des marges avant-hier. Le but de la rencontre a été inscrit par Sadomba. Pour mener à bon escient sa préparation pour ce match face à l’ASO, le driver Garzitto, a instauré un huis clos, puisque l’équipe soudanaise s’est entraînée sans la présence de journalistes ni encore moins de supporters.

a Haithem Mustaph uraînieuor d’uElt-Hilal, o a s s u o M t e nt l’e meilleurs, Pour aligner les de terrain, qui

x é ses deux milieu Garzitto, a ménag l’ultime séance d’entraînement à rt n’ont pas pris pa ustapha, habis. Ainsi, Haithem M effectuée à huis clo d’équipe, et Moussaoui seront ne tuellement capitai i face à l’ASO, le premier étant id m s rè ap t ce s nt se ab spendu. su nd co se blessé et le Z. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Les canaris frappent quatre fois

LIGUE 1

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

porte l’estocade à la 76’ juste avant de céder sa place à son coéquipier Khelili .Ainsi par ce large les jaune et Vert viennent de signer leur regain de forme, quand aux malheureux, le purgatoire leur ait tout à fait indiqué. A .S

Karouf : «Mes joueurs en voulaient terriblement !»

03

JSK 4 MCS 0 AUTOUR DU MATCH

Remache et Nessakh reconduits sur les flancs de la défense En défense, aucune surprise puisqu’à droite Remache a tenu son rôle alors qu’à gauche, Nessakh a été également reconduit dans le onze rentrant lui qui a repris avec la compétition face au CSC.

RIAL ET BELKALEM IMPÉRIAUX

FICHE TECHNIQUE

Stade du 1er Novembre (Tizi-Ouzou) – Affluence : Faible –Arbitres : Bahloul, Belakhal, Bougherara — Buts: Hemani (20’, 60’), Hanifi (46’’), Remache (76’) JSK — Avertissements : Cheraitia (75’) MCS Expulsions :

JSK :

Asselah, Remache ( Khelili 78’), Nessakh, Belkalem, Rial, Zarabi, Sedkaoui ( Camara 75’), El Orfi, Lemhane (Ziad 51’) , Hemani, Hanifi

L’heure de vérité avait sonné hier et les camarades de Belkalem se devaient de gagner afin d’éviter les calculs de fin de saison. Une victoire permettra aux Kabyles de gérer la suite de la saison tranquillement et libérer les joueurs

MCS :

Kial, El- Hadjari, Adadi, Mebarakou, Bakayoko, Nehari, Saâdi, Guenifi, Hadiouche, Cheraitia, Ould Teguidi Entraineur : Lachgar

d’une terrible pression qui a influé négativement sur leur rendement. Vu l’importance du match, Karouf a mi ses poulains devant le fait accompli leur expliquant que la rencontre était la leur et qu’ils ne devaient t en aucun cas passer à

côté. Pour ce qui est de la parie sur le rectangle vert, les locaux firent cavaliers seuls et sans l’expérience du portier de Saida Merouane Kial, le score aurait pris plus d’ampleur. Face à une équipe qui ne manifestait aucune volonté et visiblement préoccupée par la sanction qui lui a été infligée par les instances du football suite aux incidents qui avaient émaillés leur sortie à domicile devant l’USMA , les Hemani Hanifi et autre Remache, prennent les choses en main et vont coup sur coup assommer leurs hotes du jour en leur passant la bagatelle de quatre buts. Ce fut d’abord Hemani à la 20’ qui ouvre les hostilités en première mi temps.Au retour et dés la remise en jeu Hanifi double la mise à la 46’.A l’heure de jeu Hemani encore assoit un succés fort mérité des locaux avant que Remache ne

Hanifi et Hemani, l’heure de vérité

En attaque, Karouf a une nouvelle fois accordé sa confiance au duo Hanifi - Hemani dans le onze rentrant. Les deux joueurs qui ont affiché un regain de forme lors des quinze jours de préparation ont retrouvé leur efficacité et tirer la JSK du danger à 5 journées de la fin de saison. Les deux Canaris savent que seule l’efficacité peut leur assurer le bonheur.

Septième réalisation de Hanifi

L’athlétique attaquant de pointe des Canaris Hanifi, sans aucun doute le meilleur homme sur le terrain a porté son capital but à sept réalisations en parvenant à battre l’expérimenté gardien de but des visiteurs Kial

Doublé de Hemani

Le centre avant des Canaris en l’occurrence Nabil Hemani a véritablement montré son sens aiguisé du but en réussissant à tromper par deux fois Merouane Kial

«Il n’y a pas de raison de rater ce match» «Je ne vous cache pas que nous avons travaillé dans une bonne ambiance. La préparation a touché tous les points comme je tiens à signaler que sur le plan mental la situation s’est beaucoup améliorée. Une volonté de fer anime en ce moment tous les joueurs, et notre seul objectif c’était de gagner les trois points face au MCS. Cette victoire va nous faire beaucoup de bien. »

Chaleureuses accolades entre Camara et Bakayoko

Le camerounais et milieu de terrain des Jaune et Vert Camara qui était remplaçant lors de cette rencontre a chaleureusement accueilli son compatriote Bakayoko. Les deux se sont longuement entretenus avant le coup d’envoi de la partie.

Hannachi a suivi la rencontre a partir du tunnel

Moh Cherif Hannachi a comme d’habitude suivi la rencontre à

partir du tunnel. En effet, le chairman des Jaune et Vert comme on le sait déjà prend rarement place dans la tribune pour suivre les sorties de son équipe à domicile.

Un chef d’œuvre de Remache

Le défenseur latéral droit des Jaune et Vert Belkacem Remache qui a retrouvé toute sa verve s’est nettement distingué au cours de cette rencontre .ses incessantes montées avaient donné du fil à retordre aux défenseurs du Mouloudia qui avaient du mal à le bloquer .Remache ne s’est pas contenté de son rôle défensif seulement mais mieux encore il a réussit à inscrire un but de toute beauté.

Les Canaris gagnent pour la première sur un score assez large

C’est bien pour la première fois de la saison que les camarades du portier des canaris Asselah parviennent à s’imposer sur un score assez éloquent .

Dans l’axe de la défense, la même paire BelkalemRial a été associée encore face au MCS. Les deux joueurs ayant beaucoup travaillé ensemble cette semaine ont constitué une barrière infranchissable.

ZARABI COMPLÉMENTAI RE D’EL ORFI DANS LA RÉCUPÉRATION A la fin de la rencontre, l’entraîneur en chef, Karouf, visiblement satisfait du résultat obtenu dira que : « J’estime qu’après la préparation accomplie durant les deux semaines qui ont précédé ce match, nous avons tout mis en pratique pour gagner ce match. Je pense que nous avons amplement mérité la victoire d’autant plus nous étions dans l’obligation de gagner. Mes joueurs, eux-mêmes savent que le match est capital, et que personnellement je ne voulais rien d’autre que les 3 points. Aujourd’hui ce large succès nous servira à préparer sereinement le prochain rendez vous face à l’Entente ».

Lachgar «Mes joueurs n’ont plus le cœur à jouer»

Le coach des Mouloudéens de Saida, visiblement très déçu par l’ampleur du score dira que : « Je crois que depuis que les instances du football avaient prononcés les sanctions infligées à l’équipe après les incidents survenus lors du match devant l’USMA mes joueurs ont perdus toute envie de jouer au football. Ceci dit la victoire de la JSK est amplement et ne souffre d’aucune contestation»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le retour de Nessakh à gauche de la défense a donné l’embarras du choix au coach Karouf d’aligner qui a titularisé Zarabi dans la récupération aux côtés du lutin El Orfi. Cela fait plusieurs matches que les deux Canaris jouent ensemble, la cohésion est déjà construite.

LEMHANE A CONVENABLEM ENT REMPLIT SON RÔLE AUX CÔTÉS DE SEDKAOUI

Dans l’animation, le staff technique ayant décidé de se passer des services de Saad Tedjar, c’est au jeune Lemhane qu’a été donnée l’occasion de s’exprimer alors que vraisemblablement c’était, Ziad qui devait jouer d’entrée aux côtés de Sedkaoui. Lemhane malgré le peu de compétition qu’il avait dans les jambes a réussi tout de même a tirer son épingle du jeu ce dernier s’étant définitivement débarrassé de son bobo au genou.


04

JSK

LA COMMISSION DE RÉFLEXION ET DE COORDINATION SE RÉUNIRA AUJOURD’HUI

La commission de réflexion et de coordination se réunira à nouveau aujourd’hui à partir de 14h à la salle des fêtes Iboudranene de Tizi Ouzou. A l’issue cette réunion, on s’attend à ce que plusieurs décisions soient prises, dans le but de destituer le président Hannachi et le pousser vers la porte de sortie. Ayant réussi à faire reporter l’AG lors des précédentes journées, les membres de cette commission promettent d’aller jusqu'au bout de leur action. A cet effet, on s’attend à ce que d’importantes décisions soient prises au cours de cette réunion. On reviendra avec plus de précisions sur cette rencontre dans nos prochaines éditions.

LE RETOUR DE METREF ATTENDU FACE À L’ESS

Ménagé lors de la rencontre d’hier face au MCS vu qu’il n’était pas prêt pour cette confrontation, le milieu de terrain, Hocine Metref, enregistrera son retour lors de la prochaine rencontre face à l’ESS. Poursuivant toujours sa préparation après son retour de blessure, Metref compte tout faire afin de terminer la saison sur une bonne note. Connu par son grand professionnalisme, il compte tout faire pour honorer son contrat, en dépit de toutes les difficultés qu’il a rencontrées au cours de la saison en cours. Le joueur en question promet de faire de son mieux afin d’aider son équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles afin de quitter définitivement la zone rouge.

SON DÉPART SE PRÉCISE

Même s’il préfère garder le silence en travaillant dans le calme, l’ex-pensionnaire des Rouge et Noir compte changer d’air dès la saison prochaine. C’est ce qu’il a affirmé à l’un de ses proches. Toutefois, on attendra la fin de la saison pour voir si la direction des Canaris réussira à le faire revenir à de meilleurs sentiments, c’est ce qu’on saura à la fin de l’exercice en cours.

EL ORFI VEUT JOUER À L’ÉTRANGER

Le milieu de terrain, Hocine El Orfi, est très intéressé par une expérience professionnelle à l’étranger, c’est ce qu’il a affirmé à l’un de ses proches. Toutefois, il a confirmé à ce même proche qu’il prolongera son contrat avec les Canaris au cas où il ne dénicherait pas un contrat professionnel. Ainsi donc, El Orfi donne la priorité à la JSK, tout en souhaitant que le président Hannachi rachète son contrat du PAC, vu qu’il est toujours lié à ce club pour une année supplémentaire. M. L.

LIGUE 1

Hannachi négociera avec les joueurs ces jours-ci Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

Ayant vécu une année cauchemardesque vu que son club a raté tous ses objectifs pour la saison en cours, le président Hannachi compte tout faire pour ne pas revivre le même scénario la saison prochaine.

E

n effet, il compte bâtir une grande équipe capable de jouer les premiers rôles, ce qui passe par garder les piliers de l’équipe. A cet effet, on croit savoir d’une source autorisée que le chairman kabyle entamera des discussions avec les cadres dans les toutes prochaines journées. Ainsi donc, sa priorité sera pour les Nessakh, El Orfi et Remache qui restent des éléments clés, capables d’apporter un plus. Si pour le premier cité la direction doit revoir sa prime de signature afin de le

convaincre de rempiler, pour les deux autres, ils donnent la priorité pour le club phare de Kabylie. Ce qui facilitera la tâche de la direction de les convaincre de rester. En résumé, Hannachi compte tout faire pour ne pas perdre ces cadres, tout en souhaitant voir son équipe retrouver son meilleur niveau, contrairement à la saison en cours où elle est passée à côté de son sujet.

Un grand nettoyage attendu en fin de saison

Sur un autre registre, on croit savoir qu’un grand nettoyage est attendu en prévision de la saison prochaine. En effet, les joueurs qui n’ont pas beaucoup joué, à l’image de Dembélé et Assami, pour ne citer que ces deux-là, seront tout simplement libérée à la fin de l’exercice en cours. Préférant garder le silence concernant les libérés afin de ne pas perturber le groupe, la direction attend seulement la fin du championnat pour réagir. Toutefois, dès que le championnat sera terminé, on

s’attend à ce que plusieurs joueurs soient remerciés, ce qui est tout à fait logique vu qu’ils n’ont pas apporté le plus souhaité, et le résultat est connu de tout le monde, le club joue le maintien comme cela avait été le cas la saison écoulée, même si les dirigeants avaient promis de jouer le titre en début de saison.

Vers le recrutement de deux gardiens de but

Par ailleurs, on croit savoir d’une source autorisée que la direction kabyle compte ramener deux gardiens en prévision de la saison prochaine. En effet, pas tout à fait satisfaite du rendement du gardien Asselah, ce dernier pourrait être libéré à la fin de la saison en cours. Toutefois, on attendra la fin de la saison en cours pour voir plus clair sur l’opération recrutement, vu que plusieurs noms sont sur la table de la direction kabyle, et voir si cette dernière arrivera à réussir un bon recrutement vu la grande concurrence attendue de la part des autres clubs, à

S A I D I : «Je ferai tout pour terminer la saison en force» IL SERA OUT PENDANT 15 JOURS…

Malchanceux cette saison en contractant plusieurs blessures, le milieu de terrain, Lyes Saïdi, ne se décourage pas de revenir en force lors des prochaines journées. Dans cet entretien, il nous a parlé des raisons des ces blessures répétées ainsi que du reste de la compétition. Sur ce point, il souhaite que son club pourra revenir en force afin de procurer de la joie aux supporters.

Comment vous sentez-vous ? Dieu merci, je vais bien et je me soigne pour que je puisse reprendre la compétition dans les jours à venir. Je ferai de mon mieux pour récupérer tous mes moyens, car je veux terminer la saison en jouant les dernières rencontres. J’aurais souhaité être présent lors de toutes les rencontres restantes, toutefois cette blessure a freiné mon élan et m’éloignera des terrains pendant 2 semaines.

Cette saison, vous n’avez pas eu de la chance, vu toutes les blessures que vous avez contractées… Je pense que ces blessures sont la cause de la grande charge de la saison écoulée. En fait, je n’ai pas pris de repos depuis la saison écoulée vu le grand nombre de rencontres que j’ai disputées, en plus des rencontres que je joue avec l’EN militaire et mon club employeur

cette saison, ce qui m’a causé ces blessures. Toutefois, cela fait partie des risques du métier, et je dois gérer la situation telle qu’elle est. Je ferai de mon mieux pour revenir le plus tôt possible, car je suis animé d’une grande volonté pour terminer la saison en force, en aidant mon équipe lors des prochaines confrontations.

En parlant de votre équipe, comment voyez-vous les matchs restants du championnat ? Les matchs restants seront très difficiles pour nous vu la grande importance des points pour toutes les équipes. Toutefois, on fera de notre mieux pour glaner le maximum de points possibles et de procurer de la joie à nos supporters qui attendent beaucoup de nous. On doit cravacher afin de réaliser cet objectif qui reste le seul souci pour nous en cette fin de saison.

Et qu’avez-vous à dire à vos supporters qui sont très déçus par le parcours de l’équipe pour la saison en cours ? On comprend parfaitement ce que ressentent nos fans, vu qu’ils sont habitués à voir leur équipe jouer souvent les premiers rôles. Cependant, je les invite à nos soutenir lors des prochaines rencontres car on a vraiment besoin de leur soutien lors des matchs restants. Pour notre part, je leur promets qu’on va tout faire pour être à la hauteur afin de les satisfaire, car ils méritent tout le bonheur du monde. Entretien réalisé par Mustapha Larfi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Cap sur l’ESS Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

05

JSK

LIGUE 1

Décidément, les joueurs de la JSK, qui ont disputé hier le match de la 26e journée, face au MC Saïda, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. En effet, les camarades de Sedkaoui Kaci vont se remettre au travail dès aprèsdemain pour préparer leur prochain match qui les opposera ce week-end au stade du 8Mai 1945 de Sétif, face à l’ES Sétif.

C

ette rencontre s’annonce difficile du fait qu’elle se présente dans un contexte particulier pour les Kabyles qui disputeront ce match loin de leurs supporters. En plus de la fatigue qui risque de se faire ressentir chez les joueurs, l’adversaire du jour les attend de pied ferme, car ils essayeront de refaire le coup de l’année dernière. Pour rappel, la JSK reste sur une défaite à Aïn El Fouara. Donc, cette confrontation ne sera guère une partie de plaisir pour les deux équipes, notamment pour les Jaune et Vert qui vont prendre leur revanche sur les gars de Sétif et trouver les ressources nécessaires afin d’enchaîner par une autre victoire, mais aussi gérer leurs efforts car un parcours difficile les attend à l’avenir. On peut dire qu’une suite difficile attend la JSK, et les poulains de Mourad Karouf doivent rester vigilants s’ils veulent faire le plein.

Le club vise une meilleure place

En revenant du stade Hamlaoui de Constantine avec le point du nul, la semaine passée devant la formation locale du CSC, les Canaris veulent réussir à garder leur invincibilité jusqu’à la fin de la saison. Les camarades de Nessakh restent sur un bon résultat à l’extérieur, ce qui augure qu’ils sont décidés à relever le défi et faire oublier à leurs supporters la mésaventure connue jusqu’à présent. «Je tiens à dire que l’équipe pouvait réaliser de meilleurs résultats en début de saison, n’était-ce la chance qui nous avait tourné le dos. Maintenant, il faut mettre de côté le passé et penser uniquement à l’avenir, aussi nous n’avons jamais douté de nos qualités de revenir en force,

Nessakh rencontrera le président ces jours-ci…

Le latéral gauche des Kabyles, Nessakh Chemssedine, qui est en fin de contrat avec les Jaune et Vert, compte prolonger son contrat avec ce prestigieux club phare de la Kabylie pour une autre saison. Toutefois, et d’après notre source proche du club, Nessakh rencontrera ces jours-ci le premier responsable du club, à sa tête le président Mohand Chérif Hannachi, et ce, afin de négocier encore une fois sur son avenir.

…il compte renouveler son bail à la JSK

En ce qui concerne l’avenir de ce latéral gauche kabyle, Chemssedine Nessakh, qui est en fin de contrat avec les Kabyles, cet élément doit patienter jusqu’à la fin de saison, et ce, pour voir sa destination ou bien rester à la JSK. En effet, Nessakh ne compte pas quitter le club cette saison. D’après une source proche, le joueur compte renouveler encore une fois son contrat avec la JSK. S. A.

mais le fait d’avoir retrouvé un peu notre dynamique nous a mis en confiance. Avec ce résultat positif, on doit préserver notre invincibilité afin de maintenir cet état d’esprit qui anime le groupe et continuer à jouer à fond lors des prochains matchs, même si nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend », dira le capitaine d’équipe Ali Rial. En effet, le fait de rester invincible durant une longue durée pour la JSK, reste de bon augure pour l’équipe qui s’est réconciliée avec ses supporters, mais aussi pour les joueurs qui commencent à se libérer.

Les joueurs promettent de terminer la saison en beauté

Les coéquipiers de Hamza Boulemdaïs ont promis de rebondir lors de la prochaine journée face aux gars d’Aïn El Fouara, au stade du 8-Mai 1945 de Sétif. Nous sommes plus que motivés et concentrés à faire le maximum d’efforts dans l’objectif de terminer la rencontre de samedi prochain face à l’ESS en notre faveur. On doit se surpasser après nos revers concédés déjà, et faire oublier ces faux pas à notre chère galerie, ont déclaré certains d’entre eux. A cet effet, tous les moyens ont été mobilisés pour préparer comme il se doit cette rencontre qui va nous opposer à la formation sétifienne, et renouer avec les bonnes habitudes afin de garder le moral au beau fixe. Donc, c’est une aubaine pour les Canaris pour rectifier le tir. Les joueurs sont tous déterminés à ne pas rater cette occasion pour empocher les points de la victoire et remonter au classement général, ainsi ces derniers ont promis

de terminer la saison en beauté.

Un objectif qui est difficile à atteindre, mais pas impossible…

Un but très difficile à atteindre mais pas impossible, surtout si on sait que les capés du technicien Mourad Karouf et ses collaborateurs affichent la bonne forme, et le bon état d’esprit du groupe ne fera qu’augmenter les chances de la JSK de réussir un bon coup d’éclat lors de cette rencontre et atteindre cet objectif. Un souhait partagé par toute la famille kabyle laquelle commence à croire en les chances de son équipe favorite de revenir encore une fois de plus au-devant de la scène. L’essentiel est de négocier comme il se doit ces matchs qui restent, en commençant par celui du weekend prochain, face à l’ES Sétif, au stade de cette dernière. Le staff technique de la JSK, qui a mis de l’ordre dans le groupe en exhortant ses poulains à ne pas baisser la garde en restant concentrés et surtout vigilants, qui, à ses yeux, est comme une bête blessée, se jettera corps et âme dans la bataille afin de réaliser un bon résultat et rester sur leur dynamique. Les joueurs, qui sont conscients de la lourde tâche qui les attend pour le compte de la prochaine journée à l’extérieur, sont animés d’une grande volonté et ne comptent pas céder à la pression en arrachant la victoire face à cette redoutable équipe sétifienne. Car, à leurs yeux, un succès s’impose ce week-end, et ce, afin d’atteindre cet objectif, à savoir le podium. S. Aberkane

Deux jours de repos pour les joueurs…

Après le match d’hier face au MC Saïda, le staff technique kabyle a décidé d’accorder à ses poulains deux jours de repos. En effet, l’entraîneur a donné rendez-vous à ses capés pour après demain dans la matinée, au stade du 1er-Novembre, afin de continuer sa préparation pour la suite du championnat qui s’annonce plus difficile cette saison.

…reprise après demain Après deux jours de repos accordé par le coach, les joueurs de la JSK reprendront le

chemin des entraînements après demain mardi dans la matinée, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou pour préparer le prochain match contre l’ES Sétif, comptant pour la 27e journée du championnat qui est prévu pour le week-end prochain. Les coéquipiers de Metref doivent vite oublier tout pour mieux se concentrer sur ce rendezvous qui est important. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Batna prend sa revanche

06

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

FICHE TECHNIQUE

Stade du 20-Aout 55 — Affluence : faible — Arbitres : Zerrouki, Ayad, Hellal — Buts : Merazka (51’), Messaïdia (63’) (CAB) — Avertissements : Kherbache (26’), Guebli (85’) (CRB), Messaâdia (36’), Benamara (80’) (CAB)

CRB :

Dahmane, Boukedjane, Benabderrahmane, Mekhout, Boukria, Guebli, Benaldjia, Ammour (Boukria 64’), Rebih, Oudira (Slimani 53’), Kherbache. Entraîneur : Menad

Le CAB est venu à Alger avec la détermination de rentrer à la maison avec un bon résultat dans la poche, et de l’autre, un CRB qui voulait gagner en confiance pour être prêt pour la finale et pourquoi pas ne pas reprendre la tête de leader dès cette journée. En effet, l’entraîneur en chef, Djamel Menad a apporté des changements dans son onze rentrant pour ménager certains de ses joueurs afin qu’ils soient prêts à la

CAB :

Mhezem, Benamara, Daira, Bella, Oudiab, Heriet, Hadi Adel, Oussalef, Mani, Merazka (Fezzani 66’), Messaâdia. Entraîneur : Rouabeh

dernière bataille de ce mardi. «Je ne prends pas de risque», avait annoncé Menad en faisant savoir à tout le monde qu’il ne va pas s’aventurer en mettant ses titulaires. L’entame de la partie n’a pas valu grand-chose. Une équipe du CRB, avec un Ammour omniprésent, un distributeur de ballons comme d’habitude. En ce qui concerne les remplaçants, le plus en vue de ce début de match a pour nom Oudira, un bon joker, et

qui a fait des efforts mais perd des balles en même temps. En ce qui concerne le CAB, les poulains de Rouabeh savaient pertinemment que la défaite est interdite, mais, on n’a pas relevé de grandes occasions qui auraient montré la détermination des Batnéens. Au moment où les Tlemcenéens ont marqué, les présents dans les gradins ont scandé : «Championne, Championne », une façon de pousser leur équipe à mettre les bouchées doubles pour arriver à la cage du CAB, car le score était de zéro partout. Le jeu se concentra dans le milieu, et aucune action n’a dérangé Dahmane. Par contre, Mhezem a été alarmé à deux reprises. Il s’agit, du coup franc d’Ammour (39’), Boukria sur une tête passe audessus et un second coup franc trois minutes plus tard qui sera botté par ce même Ammour, Benabderahmane de la tête voit son tir raser la transversale. Au retour des vestiaires des 22 acteurs, l’arbitre central donne le coup de sifflet de la reprise des débats. Le CAB savait qu’il n’avait d’autre choix que de gagner, les poulains de Rouabeh sont rentrés plus déterminés et à la 51’, Merazka offre l’avantage à son équipe sur un centre retrait. C’est ce même Merazka qui avait offert la victoire à son équipe lors de la journée précédente contre

l’ESS. L’entrée de Slimani a donné plus de force à cette équipe du Chabab qui, disons-le, souffre le martyre en l’absence de sa colonne vertébrale. Un Slimani qui a multiplié les occasions, mais le CAB ne voulait pas céder ce petit avantage. Les visiteurs ont cru en leurs capacités, et ça sera confirmé par Messaïdia qui ajoute le second but pour mettre à l’abri son équipe. Un CRB qui a préféré se concentrer sur la coupe en laissant en second plan le championnat, et rate l’occasion de passer à la tête du championnat, surtout que l’ESS était menée au score à Tlemcen en ce temps-là et la JSMB perdait son match contre l’USMH à Lavigerie. Le CRB tente de revenir au score, mais rien n’y fait, le CAB tenait à sa victoire et voulait rentrer à la maison avec 32 points dans le compteur. Le CRB sans ses titulaires est trop fragile, une équipe qui n’arrive pas à construire et a failli même encaisser le troisième but. Une équipe qui n’aura rien fait pour se reprendre en mais. Les supporters en colère n’ont pas omis de montrer à son équipe son désarroi. Ainsi l’arbitre du centre met fin au débat et le CRB s’est vu rater l’occasion de reprendra la tête du championnat. Le CAB par contre réussi une belle affaire au 20Août.

Boukria rejoint les vestiaires blessé

Le Rouge et Blanc du Chabab, Boukria, a reçu un gros coup au niveau du genou. Il a rejoint les vestiaires avec ses camarades sur le score de zéro partout et blessé aussi.

Maâmeri, Aksas, Abdat et Ousserir non convoqués

Pour ménager certains de ses joueurs, le premier responsable de la barre technique des Rouge et Blanc, Djamel Menad, n’a pas convoqué son capitaine, Karim Maâmeri, ni Aksas, ni Abdat et ni encore Ousserir.

Slimani sur le banc

U21 : CRB 3 - CAB 1

Pour le match d’hier contre le CAB, Djamel Menad a laissé son buteur maison, Slimani sur le banc. Il a tenu à le ménager lui aussi, mais a fait appel à lui, pour l’incorporer en cours de jeu, si l’équiper n’arrive pas à marquer.

Les jeunots du CRB ont donné la réplique sur leur terre aux jeunes du CAB qui se sont inclinés sur le score de 3-1. Le Chabab affiche de jour en jour sa bonne santé que ce soit en séniors ou en espoirs.

Une vingtaine de Batnéens présents au 20-Août

Dans l’après midi d’hier, le CRB affrontait le CAB dans le stade du 20-Août. Dans les gradins, on pouvait compter une vingtaine de supporters batnéens qui sont venus voir leur équipe qui se trouve dans la zone des turbulences et qui tente par tous les moyens de sauver sa peau du purgatoire.

Hadi Adel ovationné

L’ex-joueur du CRB qui aujourd’hui défend les couleurs du CAB, à savoir Hadi Adel, a été longuement applaudi par les présents au stade du 20-Août. Les fans du Chabab n’ont pas oublié leur ancien joueur et n’ont pas omis de le saluer à leur façon.

Mekhout de retour

Dans l’équipe type de Djamel Menad qui devait affronter les Batnéens au 20-Août, tous les présents ont noté le retour de Mekhout à l’équipe-type face au CAB.

Guebli et Oudira retrouvent l’équipe-type

Depuis un long moment, ils n’ont pas figuré dans l’équipe type de Menad, mais pour le match d’hier contre le CAB, Djamel Menad a fait appel à Guebli et Oudira qui ont été titularisés. Une titularisation qui arrive après un long moment.

LIGUE 1 CRB 0 CAB 2

25 000 BILLETS POUR LE CHABAB MARDI

50 000 billets seront mis en vente à l'occasion de la finale de la Coupe d'Algérie, entre le CRB et l'ESS, mardi prochain au stade du 5-Juillet. Ce nombre sera partagé entre les deux galeries. Ce qui donnera 25 000 pour chaque partie. Les Belouizdadis auront, donc 25 000 billets, mais, les fans du Chabab ne sont pas heureux, car les supporters considèrent ce chiffre inférieur par rapport au nombre de gens qui viendront au stade et qui comptent prendre place dans les gradins du stade olympique. Pour rappel, le prix du billet sera, nous dit-on, de 300 DA.

Mise au vert à partir d’aujourd’hui

Comme chacun le sait, la finale de la Coupe d’Algérie a été programmée ce mardi, pour garder la concentration au maximum. La direction belouizdadie a décidé que la mise au vert débute dès aujourd’hui. Elle se déroulera à l’hôtel NecibBeach. L'entraîneur en chef, Djamel Menad, a voulu ainsi éloigner ses joueurs de tout genre de pression, et faire en sorte de les préparer dans la sérénité pour ledit rendez-vous. Les entraînements sont programmés au niveau de l'Institut sportif de Aïn Benian.

Condoléances

Le directeur de publication et le collectif du journal Maracana très peinés par le décès de la mère de Djamel Messaoudène président SSPA/CABBA

présentent à ce dernier, ainsi qu’à toute sa famille, leurs sincères condoléances et les prient de croire en leur profonde sympathie. Que Dieu le Tout-Puissant accueille la défunte en Son Vaste Paradis “À Dieu nous appartenons, À Lui nous retournons”

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Béjaïa rejoint le leader

LIGUE 1

En recevant les gars de Yemma Gouraya, les Harrachis ne voulaient en aucun cas râter l’occasion d’arracher la victoire et améliorer davantage leur position au classement général. Mais ce n’était pas chose simple face à leurs vis-à-vis, qui affichent une belle forme ses dernières semaines et leurs bons résultats sont là pour le confirmer. C’est une rencontre délicate et tout le monde savait que c’était très difficile pour les poulains de Charef de venir à bout de cette coriace formation de la JSMB, qui ne se laisserait pas faire, mais qui tenterait, bien au contraire, de les surprendre. Mais avec la hargne et la volonté qui les a toujours animés les Harrachis sont capables de prendre le dessus et ce, quelle que soit la résistance de leurs hôtes. Aussi, Ils pris d’entrée le match en main, obligeant les visiteurs à se replier en défense pour préserver leur camp du danger con-

DISPUTE BENSAMRA ET DEUX EX-DIRIGEANTS

A la fin de la rencontre, une dispute a éclaté entre le président de section football Fayçel Bensamra et deux exdirigeants qui lui ont reproché d’avoir tenu des propos désobligeants envers eux après la rencontre des demi- finales de la Coupe d’Algérie contre l’ES Sétif. Il a fallu l’intervention du service d’ordre pour les séparer sous le regard étonné des joueurs et dirigeants des deux parties déçus par ce comportement de personnes pourtant d’un âge mûr.

ABBAD RÉITÈRE SA SOLIDARITÉ AVEC LES HARRACHIS

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

stant des Jaune et Noir en ce premier quart d’heure de jeu. On jouait la 21’, lorsque Touahri file le long de la ligne de touche et, arrivant au niveau du point de corner, effectue un joli centre en retrait. YaYa, bien placé et d’une belle reprise de la tête ouvre la marque. Ce dernier a failli aggraver le score quelques minutes après. Malheureusement, son tir puissant des dix huit métres s’écrase sur le montant droit des buts de Cédric. Le reste de cette première période de jeu n’apportera aucun changement malgré les tentatives de part et d’autre. Et c’est sur ce résultat (1- 0) en faveur des locaux que les vingt deux acteurs rejoignent les vestiaires pour la traditonnelle pause. Déterminés plus que jamais d’inscrire d’autres buts et se mettre ensuite à l’abri d’un éventuel retour en force des camarades de Gasmi les Harrachis trouvent une fois les filets adverses à la 46’ par le remuant Touahri suite à une belle ouverture d’un coéquipier cette réalisation va les pousser encore à

Stade : 1er-Novembre (EL- HARRACH) — Affluence : Huis- Clos Arbitres : Nécib, Maghlout, Boudebouz — Buts : Yaya ( 21’), Touahri (46’) (USMH), Gasmi (s.p 74’), Derrag (82’) (JSMB) — Avertissements : Demou (53’), Borsi (74’) (USMH) — Expulsion : Cédric (66’) (JSMB)

USMH

Doukha, Boukheloua, Kahouadji, Demou, Borsi, Touahri (Djerbou 63’), YaYa, Aissaoui (Tatem 73’),Benyetto (Abid 60’), Legrâa, Boulemdeis.

consentir des efforts supplémentaires pour corser l’addition sans y arriver à le faire jusqu’ici. Les Béjaouis vont reprendre par la suite le match en main en imposant leur domination à leurs adversaires et sur un mouvement collectif de toute la ligne d’attaque Mégatli s’est retrouvé dans la surface de vérité fut retenu par le maillot par le défenseur Borsi l’arbitre tout

JSMB

prêt de l’action désigne le point de pénalty qui sera transformé par Gasmi et réduit la marque on jouait la 74’encourage ses camarades par la même occasion qui finiront par égaliser par Derrag à la 82’ ce qui scia complétement les jambes des Harrachis qui faillirent y laisser des plumes par l’intermédiaire de Gasmi. L. S.

ÇA COINCE ENTRE LAIB ET LES ANCIENS JOUEURS

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, la relation entre Laib et les anciens joueurs se coince une nouvelle fois. En effet, le premier responsable de l’USMH, après avoir promis de tenir une assemblée générale ordinaire du CSA dans les jours à venir, il a fait marche arrière ces derniers temps. Laib veut programmer cette assemblée dès l’expiration de son mandat c’est à dire au mois de juin prochain. Une situation qui a mis en colére les anciens joueurs à leur tête Salemi. Devant cette situation ,ces derniers préparent une démarche afin de faire pression sur Laib pour lui permettre de concrétiser ses promesses dans les jours avenir. «On ne va pas rester les bras croisés, il faut que les choses bougent dans un premier temps, il nous a promis de tenir l’ AG dans les plus brefs délais, mais à la dernière minute il a fait marche arrière» affirme Hamedouche membre du CSA. Il faut savoir que l’amical des anciens joueurs de l’USMH prépare des démarches dans les jours à venir pour forcer Laib a tenir son assemblée et présenter son bilan, surtout que plusieurs investisseurs réclament ce fameux bilan, pour s’engager à l’USMH, en fin de saison.

Patrick

Equipes 01- JSM Béjaïa 02- ES Sétif 03- USM Alger 04- CR Belouizdad 05- ASO Chlef 06- WA Tlemcen 07- MC Alger 08- USM El Harrach 09- JS Kabylie 10- CA Batna 11- MC El Eulma 12- CS Constantine 13- MC Oran 14- AS Khroub 15- MC Saïda 16- NA Hussein Dey

USMH 2 JSMB 2

ZIANE-CHÉRIF CONTACTÉ PAR LE MCA

Cédri, Benaissa, Zafour, Mégatli, Benchaira( Derrag 52’), Boucherit, Maroci, Ouali( Belakhdar 50’), Gasmi, Boulainser( Djabaret 68’), Zérara. Entraineur : A. Michel

Il a fait marche arrière concernant l’ AG du CSA…

Vivez le championnat de Ligue 1 avec

Abdelhamid Abad ancien président de section de L’USMH, très proche de la jeunesse, et aussi ancien ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnel, ce candidat aux élections législatives du 10 mai, est en tête de liste d'Alger centre, au sein de son parti nouvellement crée, le Front El Mostakbel. Il suit de près les derniers évènements avec attention. il a réitéré sa solidarité avec le public de l’USMH, suite à la «hogra» dont a été victime l’équipe.

FICHE TECHNIQUE

07

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, ZianeChérif a des contacts avec le MCA. En effet, le joueur en question, qui ne cesse de progresser cette saison et qui fait des matchs à la hauteur, est suivi de près par plusieurs clubs à l’image du MCA et même de l’ESS. De ce fait, le joueur veut donner la priorité à son club actuel.

GRICHE NE RENTRE PLUS DANS LES PLANS DE CHAREF

RÉSULTATS DE LA 26e JOURNÉE Rencontres

Pts 44 44 43 42 41 41 38 36 35 32 31 31 28 27 24 22

Résultats

USMH – JSMB: (Huis clos): 2-2 CRB – CAB: 0-2 MCO – NAHD: 1-0 JSK – MCS: 4-0 MCEE – CSC: 1-0 WAT – ESS : 1-0 USMA – MCA et ASK – ASO se joueront le 02 Mai 2012

J 26 26 25 26 25 26 25 26 26 26 26 26 26 25 26 26

G 12 13 12 12 12 11 10 11 08 08 08 07 07 06 06 04

N 08 05 07 06 05 08 08 03 11 08 07 10 07 09 06 10

P 06 08 06 08 08 07 07 12 07 10 11 09 12 10 14 12

BP 32 46 27 29 34 36 27 26 22 26 29 28 30 19 26 22

BC 19 35 18 26 27 30 24 27 17 23 33 34 43 33 38 32

Diff +13 +11 +09 +03 +07 +06 +03 -01 +05 +03 -04 -06 -13 -14 -12 -10

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon certaines sources des affaires courantes de l’USMH, Griche, l’axe central harrachi, ne rentre pas dans les calculs de Charef pour la saison prochaine. En effet, selon des informations, Laïb ne veut pas garder le joueur qui a créé beaucoup de problèmes à l’administration avec ses mouvements de protestation à cause de son dû. L. S.


08

JSMB «LE TITRE EST JOUABLE… »

À un point du leader, les Vert et Rouge se retrouvent relancés dans la course au titre et sont, même, parmi les favoris potentiels, de par leur calendrier : “Les mauvais résultats enregistrés ces derniers temps par l’Entente, ont donné lieu à la relance du championnat. Désormais, l’ESS n’est plus le leader incontesté et incontestable et, à un point et deux points de ses poursuivants, les jeux ne sont pas faits”, nous a-t-on dit, avant de poursuivre : “Le titre est jouable par plusieurs équipes, y compris la JSMB…”. Pour les Vert et Rouge, l’occasion est venue de se ressaisir et sauver une saison de tous les malheurs. Dans ce contexte, l’on nous dira : “Des trois objectifs que nous nous sommes tracés, il ne nous reste que le championnat. En coupe d’Algérie, nous avons été humiliés par une équipe inconnue. En ligue des champions, notre parcours fut catastrophique, en dépit des moyens consentis. Aussi, c’est l’occasion ou jamais de mettre fin à tout cela et sauver la saison par le titre, situation quelque peu, inattendue”. En effet, dans tous les milieux des Vert et Rouge, l’espoir est de nouveau permis. Tous estiment que le camarades de Maîza ont de fortes chances de décrocher la première place : “Si tout se joue selon les normes et si c’est seulement le terrain qui va déterminer le futur champion, la JSMB arrachera la première place.” Et d’ajouter : “Bien entendu, à condition aussi que notre équipe évite d’autres faux pas à domicile et grignote le maximum de points à l’extérieur”. A quelques journées de la fin d’un exercice qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets, les Béjaouis retrouvent leur sourire et n’écartent pas l’éventualité de s’accaparer de la première place: “Aujourd’hui, l’on peut dire, sans risque de nous tromper, que le titre est jouable. Il est bel et bien jouable, pourvu que tout le monde s’y mette et surtout, y croit”, a-t-on conclu. A. Z.

LIGUE 1

Tiab passera-t-il à l’acte ?

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

En promettant un grand nettoyage au sein de son équipe, Boualem Tiab était, sûrement, conscient de ce qu’il avancait. Son retour mettra fin à un certain délaissement et un laisser-aller qui ont commencé à s’installer au sein du club. Un laisser-aller qui a donné lieu à un mécontentement général de la part des joueurs qui, en plus de la réclamation de leur dû, auraient affirmé qu’ils se sentaient abandonnés.

C’

est dire que le retour de Boualem Tiab qui n’était pas prévu, s’inscrit dans cette optique et signifie que l’homme en question, semble être le seul, apte à gérer le club qu’il a façonné à sa manière : “Boualem Tiab connaît fort bien les rouages de la JSMB. Il connaît tout sur le club. Tout le monde le respecte, même ses détracteurs. C’est pour cela que sa présence va mettre fin à une certaine anarchie qui a commencé à s’instaler”, nous a-t-on affirmé, avant de poursuivre : “Autrefois, il y avait des retards de paiement, mais personne n’osait recourir à la grève, par respect à B. Tiab. Ce dernier veillait au grain pour que le règlement se fasse rapidement”. Toujours est-il que maintenant que la a changé, que la JSMB est devenue comme les autres clubs où les joueurs menacent et/ou font grève, l’on se demande si, effectivement, le président béjaoui va passer à l’acte et entamer un grand nettoyage au sein de l’équipe ? “Si B. Tiab passe à l’acte, plusieurs têtes dans l’équipe

vont tomber. Il y aura beaucoup de surprises”, a-t-on ajouté, avant de conclure : “C’est dommage, on aurait

aimé que la saison se termine dans une ambiance plutôt familiale”. A. Z.

DJEBARAT : «La course pour le titre sera serrée» C’est le numéro 2, après Cedric. Il a été décidé ainsi par le staff technique béjaoui. Malgré cela, l’extitulaire des Vert et Rouge, qui a été à l’origine de la 2e place lors de la saison précédente, continue à travailler d’arrachepied, sachant, de prime abord, que sa mission est désormais connue :

Pensez-vous, sincèrement, que la JSMB va pouvoir jouer le titre ? Oui, pourquoi pas. A un point du leader, c’est tout le championnat qui est relancé. Et, à l’instar des autres prétendants, on va mettre tout en oeuvre pour arracher cette première place.

On dit, même, que vous êtes favoris pour ce titre. Un commentaire ? A ce stade de la compétition, tout le monde est favori. Car il suffit d’un seul détail, et c’est l’envolée ou le calvaire. C’est pour cela, d’ailleurs, qu’à ce niveau, tous les matches sont pareils à ceux de la coupe d’Algérie. Et comment voyez-vous la fin de ce championnat? Difficile d’imaginer la fin. Cependant, je peux vous dire que la course pour le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

titre sera serrée. Très serrée. Et que le meilleur l’emporte, pour ainsi dire…

Et pour vous, quelles sont les équipes qui sont vraiment concernées ? C’est clair, je peux citer l’Entente, l’USMA, la JSMB et le CRB…

Etes-vous satisfait du parcours de la JSMB, cette saison ? Oui, mais on aurait pu mieux faire. Si on n’avait pas perdu trop de points, à domicile ou à l’extérieur, on aura pu prétendre au titre. Bien entendu, l’élimination en coupe d’Algérie et notre sortie prématurée en ligue des champion, sont autant de déceptions pour nous. Ce sont des expériences et le club va devenir de plus en plus grand de cette manière. C’est à dire ? Les erreurs nous incitent à corriger nos lacunes. Et à chaque fois que nous défaillances sont corrigées, le club gagnera en expérience. Et à chaque fois qu’il gagne en expérience, il mûrit et devient grand.

Votre statut de remplaçant vous irrite-t-il ? Bien entendu, mais on n’y peut rien. De mon côté, je continuerai à me donner à fond jusqu’à ce que je retrouve ma place de titulaire. Un mot aux supporters… Je leur demande d’être derrière leur équipe dans cette ultime partie de la course. Pour notre part, nous ferons de notre mieux pour ne pas les décevoir. Par A. Z.


LIGUE 1

Le leader à bout de souffle ! Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

FICHE TECHNIQUE

Stade Akid-Lotfi — Affluence moyenne — Arbitres : Houasnia, Bourouba, Badache — Avertissements : Cyril (10’) ESS, Rechrouche (75’), WAT But : Andréas (21’) WAT

WAT :

Mazouzi, Mebarki, Belkaraoui, Messaoudi, Boudjakdji, Belgherri, Racherouche, Belarbi (Samer 73’), Ambane, Andréas (Sidhoum 89’), Bourahli Entraîneur : Amrani

L

es Tlemceniens volontaires et décidés, ont dès l’entame de la partie, montré leurs intentions de battre l’Aigle noir. En effet, les poulains de Abdelkadr Amrani, sans tenir compte du round observation habituel, entrent vite dans le vif du sujet et pressent haut les camarades de Djabou. Cette pression sera concluante, dès la 21ème minute, puisque sur un bon service de Belgherri, qui adressa un beau centre au 2eme poteau, le Malgache Andréas, sort de derrière la défense et, d’une tête piquée, met la balle au fond des filets du gardien sétifien. Belle entame des Bleu et Blanc qui vont subir pendant plusieurs minutes le retour dans le jeu des Sétifiens qui multiplient les offensives par l’intermé-

Berguiga, Bengoreine (Nadji 46’), Diss (Lakhdari 23’), Meguenni, Delhoum, Ferrahi, Djahnit, Hazali, Benmoussa, Cyril (Gourmi 73’), Djabou Entraîneur : Geiger

assauts des Sétifiens. Avec deux lignes compacts, les poulains de Amrani ont donné du fil à retordre aux Sétifiens dans la bataille du milieu. A la récupération des balles, les camaraces de Boudjakdji lançaient en profondeur le remuant attaquant Andréas. Ce dernier a été un véritable poison pour les défenseurs séifiens, par ses appels de balles, mais aussi par sa vivacité. Les Sétifiens, qui avaient perdu en cours de match le défenseur axial Diss pour blessure, donnaient l’impression d’être perméables surtout que le gardien Berguiga n’était pas du tout rassurant. Dans le dernier quart d’heure de jeu, Djabou, Ghazali et Benmoussa sont revenus dans le match et ont eu plusieurs occasions

franches pour revenir au score, mais Mazouzi dans un bon jour, s’est mis en évidence sur plusieurs balles chaudes. A souligner aussi, que la défense tlemcenienne bien organisée, avec un Boudjakdji au mieux de sa forme, ont gagné tous les duels et ratissé un nombre incalculable de balles dangereuses. La pression dura jusqu’à l’ultime minute du match qui s’est achevé sur une précieuse victoire des Tlemceniens face à l’Entente de Sétif qui vient de décrocher de l’objectif de gagner le titre. Après la déconvenue de Batna, les camarades de Djabou viennent d’enregistrer une utre défaite qui sera lourde de conséquences lors du décompte final... ST. Smaïn

FICHE TECHNIQUE

Stade Messaoud Zeggar – Affluence : nombreuse – Arbitres : Zouaoui, Bitam, Chenoua — Buts : Tiaba (21’) MCEE — Avertissements : Tiaba (21’) MCEE — Expulsions :

Berrefane,Khetalla, Bouzid, Renane, Hebaiche, Berchiche, Hemammi (Bentayeb 57’), Deghiche (Benameur 82’) , Bouaicha,Belakhder, Tiaba Entraineur : Bougherrara

Le Mouloudia d’El Eulma qui occupait une peu reluisante douzième place au classement accueillait les Sanafir du CS Constantine qui étaient eux guerre mieux lotis que leurs hôtes du jour. Donc c’était à un match avec un véritable enjeu que les deux formations devaient se donner. Telles étaient les données de départ. La rencontre était donc entamée avec de la prudence affichée de part et d’autre notamment durant le traditionnel round d’observation. Passé le quart d’heure de jeu, les poulains de Bougherrara se montrent plus dangereux et se font

Daif , Ziti, Lemaici, Messali, Mekaoui, N’gomo, Zmit, ferhat, Mansouri( Bahloul54’), Bezzaz ( Hadjadj 60’ , Dehmane ( Bouguerra 66’) Entraineur : Belhout

Messali retrouve sa place

Autre questionnement au sujet de la participation éventuelle de l’axial Messali. Tout un chacun n’a guère compris sa mise à l’écart dans le match de la demi-finale face au CR Belouizdad. Pour cette fois-ci, va-t-il être en droit de rependre sa position dans le réseau défensif. Le tout serait de voir la forme affichée par l’autre défenseur évoluant à la même place, en l’occurrence Djilali

Dans la catégorie des espoirs les Sétifiens n’ont pas fait dans la dentelle, puisqu’ils ont infligé à leurs homologues tlémceniens, une défaite nette et sans bavure sur le score de trois buts à zéro.

LA PRESSE INDÉSIRABLE

Les correspondants de presse à Tlemcen ont eu toutes les peines du monde pour accéder au stade afin de faire leur travail. Selon nos confrères sur place, le directeur de l’OPOW aurait donné instruction pour que les gens de la presse prennent place parmi le public dans les gradins. Encore une fois, l’excès de zèle de certains responsables d’une institution de l’état freine le travail des autres.

MCEE 1 CSC 0

DIX MILLIONS COMME PRIME DE MATCHE

Afin de motiver la troupe, l’administration aurait fixé le montant de la prime de la rencontre à dix millions. Une manière de les motiver à aller chercher ce résultat positif pouvant les mettre d’ores et déjà l’abri de toute mauvaise surprise. Le tout serait de voir si les camarades de Z’mit vont avoir cette faculté à réagir ou refaire la même production mitigée que celle du CR Belouizdad.

CSC :

plus menaçants. A la 21’ de jeu une rapide contre attaque des locaux permet à Tiaba embusqué dans les six mètres adverses de reprendre victorieusement de la tête une balle que le portier constantinois repousse et cela sur un essai de Bouaicha .Ce but changera la donne et aucune des deux équipes ne parviendra à réellement dominer son vis-à-vis. Cela sera d’ailleurs le score de la premiere partie de jeu. Au retour des vestiaires, le jeu deviendra plus dur sur le terrain et chacun de son équipe essayera qui pour le MCEE trouver la faille et inscrire

QUELQUE 300 SÉTIFIENS PRÉSENTS

U-21 : WAT 0 - ESS 3

Le Babya respire

MCEE :

WAT 1 ESS 0

Une forte colonie de Sétifiens était présente dans les travées du stade Akid Lotfi. Ils étaient quelque 300 supporters, qui ont tenu à faire le long déplacement afin de donner de la voix pour leur équipe.

ESS :

diaire de Djabou, Ferrahi, Ghazali et Benmoussa, mais la défense tlemcenienne et le gardien Mazouzi tenaient bon. Au plus fort de la domination des Sétifiens, les attaquants tlemceniens, surtout le virevoltant Andréas, ont failli aggraver la marque, n’étaient l’excès de précipitation et le manque de concentration dans le dernier geste. La bataille du milieu était acharnée et l’engagement physique des joueurs tlemceniens ont fait que les Sétifiens étaient privés de ballons à même de leur permettre de construire et de prendre en défaut l’arrière-garde tlemcenienne. En seconde période, après que Abdelkader Amrani eut procédé au repositionnement de ses joueurs dans un autre schéma de jeu, les Tlemceniens ont su contenir les

09

FERHAT ALIGNÉ D’ENTRÉE DE JEU

un second but synonyme de victoire certaine et du coté du CSC repartir avec un précieux point de ce court voyage. Finalement aucune des deux équipes n’a pu atteindre son objectif et c’est donc en toute logique que la partie se termine sur cette courte mais ô combien précieuse victoire des locaux. Par cette victoire le Babya revient à hauteur de son mal-

heureux adversaire. A noter que les poulains de Bougherrara iront rendre visite au CA Batna lors de leurs prochaine sortie et que le CSC de son coté recevra le MC Saida qui semble d’ores et déjà résigné à son sort. Enfin tout point glané aussi bien par le MCEE que par le CSC en cette fin de saison vaudra son pesant. R.S

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le milieu de terrain Ferhat qui s’est contenté de rester sur le banc dans beaucoup de rencontres importantes pourrait être incorporé cette fois-ci. Les productions approximatives de certains éléments évoluant à son poste pourraient donner l’occasion au coach Belhout de changer ce paramètre. Mais rien n’est encore sûr car ce problème persiste depuis longtemps déjà. Ce qui sous- entend que l’entraîneur a son idée et comme la décision finale relève de sa compétence, attendons pour voir.


10

MCO 1 NAHD 0

LE CLUB ATTEND LA SUBVENTION DU MJS

L’équipe du Nasria attend de recevoir dans les tout prochains jours, la subvention du MJS ou plutôt sa deuxième partie qui ne lui avait pas été affectée au même titre que les autres clubs de Ligues 1 et 2. Cette subvention devrait leur permettre de payer les joueurs qui doivent encore trois mensualités.

OULD ZEMERLI VEUT RÉCUPÉRER UNE PARTIE DE SON ARGENT…

Par ailleurs et selon certaines sources, le président, Mahfoud Ould Zemerli, devrait récupérer une partie de son argent investi dans le club cette saison. En effet, le président pense qu’il ne peut pas rester comme ça afin de lui permettre de se faire rembourser une partie de son dû qu’il doit au club, surtout que la somme a atteint maintenant quatre milliards de centimes.

…ET FAIT PATIENTER MADI

Encore une fois, Ould Zemerli a demandé au joueur, Aymen Madi, qui l’a interpellé pour demander sa lettre de libération de patienter un peu pour voir sa situation. A noter que le joueur est dans une situation difficile et ne souhaite pas continuer à jouer au NAHD où il ne bénéficie pas du soutien de l’entraîneur, Merzekane qui ne lui fait plus confiance depuis quelque temps.

ZEROUKI NE DONNE PAS SIGNE DE VIE

Le jeune milieu de terrain du Nasria, Mourad Zerouki, n’a pas donné signe de vie, malgré le fait que la direction ait tenté de prendre attache avec lui pour qu’il revienne au club. Le joueur préfère être en retrait, surtout qu’il ne s’entend pas avec l’entraîneur Merzekane qui a décidé de l’écarter.

LIGUE 1

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

Le miracle n’a pas eu lieu pour le Nasria ! FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahmed-Zabana — Affluence : nombreuse -Arbitres : Achouri, Amri, Dib — Avertissements : Belabbes (45’+2), Sebbah (57’), Dagoulou (90’), Belaïli (90’+1) MCO - Benlamri (39’), Zenou (60’), Boussaïd (86’) NAHD — Expulsion : Benyahia (71’ et 77’) NAHD — But : Sandaogo (85’) MCO

MCO :

Guetarni, Sebbah (Tahar 66’), Kechout, Belabbes, Zidane, Bouterbiat, Dagoulou, Belaili, Aouedj (Fedal 73’), Chérif, El Bahari (Sandaogo 58’) Entraîneur : Savoy

L

es Oranais ont, dès l’entame de la partie, tenté de prendre le dessus sur les Nahdistes en multipliant les actions tranchantes menées par Aouedj et Belaïli, mais la défense nahdiste, bien regroupée autour de Benlamri et la vigilance du gardien Ghoul, dans un bon jour, ont déjoué toute tentative. Les Nahdistes, bien en place physiquement et tactiquement, laissent passer l’orage et après le premier quart d’heure, ils prennent l’ascendant sur les Oranais.

Organisation rigoureuse

Une organisation sévère et rigoureuse pour cette importante rencontre. Les services de sécurité ont renforcé les effectifs aux abords du stade et devant les portes d’accès. Les spectateurs devaient présenter le billet d’accès et la carte nationale.

Les mineurs interdits d’accès

Les jeunes mineurs (-18 ans) ont été interdits d’accès au stade, sauf pour ceux qui étaient accom-

NAHD :

Ghoul, Merbah, Diamonté, Benlamri, Mellouli, Boussaid, Allag (Biaga 41’), Benyahia, Bendebka (Khiter 73’), Zenou, Ouhadda (Derrardja 52’). Entraîneur : Merzekane

Occupant bien les espaces et procédant par un jeu fluide, ils ont mis à rude épreuve à plusieurs reprises la défense oranaise par le remuant Zenor et le jeune Bendebka. Ces deux attaquants ont raté plusieurs balles de but, notamment celle de Zenou à la 43e minute lorsque, face au gardien, il envoie le ballon dans les décors. Belaïli et Aouedj ont eux aussi raté plusieurs occasions nettes. Le jeu s’équilibra au milieu du terrain car les défenses ont pris le dessus sur les atta-

pagnés de leurs parents. Une initiative louable des organisateurs de cette rencontre dans l'enjeu était très délicat pour les deux équipes.

Djebbari hué et insulté

Dès son apparition, le président Youcef Djebbari a été pris à partie par une frange de supporters qui l’a hué et insulté jusqu’à ce qu’il rebrousse chemin pour se réfugier dans le tunnel menant aux vestiaires.

Merzekane ovationné

L’ancien international et entraî-

quants et la fin de cette première mitemps s’achève sur un score vierge. La seconde période de jeu sera palpitante et plaisante à voir. Les deux équipes jouaient le tout pour le tout pour décrocher les 3 points de la victoire et se dégager de la zone rouge. Husseindéens et Oranais se sont donné à fond, dans une bataille sans merci, mais sans changement au tableau d’affichage. Les occasions de but sont à mettre à l’actif des deux équipes, mais parfois par prudence, les offensives ne sont pas tranchantes

neur du NAHD, Chabane Merzekane, a été longuement ovationné par le public présent, qui a même scandait son nom. Merzekane n’a pas manqué de saluer ce public reconnaissant pour les services qu’il a rendus au football national.

et les défenseurs, qui se regroupent vite, écartent à chaque fois le danger. Alors qu’il ne resait que 5 minutes du temps réglementaire, ce qui devait arriver arriva. Le remplaçant Sandaogo, reprend de volée une balle mal repousée par la défense nahdiste et met la balle au fond des filets du gardien Ghol, battu ! Le temps additionnel n’apporte aucun changement au score et les Oranais empochent 3 précieux points qui leur permettent de respirer un bon coup ! A. B.

gué du match

Lahlou présent

Avant la vérification des licences devant les vestiaires des arbitres, une violente altercation verbale a eu lieu entre Krimo Hassani, le secrétaire général du MCO et le délégué du match. Ce dernier originaire de Chlef aurait fait une mauvaise réflexion à Hassani qui l’a fait sortir de ses gonds.

Altercation Hassani-délé-

L’affluence de cet important match est évalué à quelque 5000 spectateurs. Une affluence qui a donné de la voix aux Hamraoua jusqu’au coup de sifflet final.

L’ex-président et actuellement membre de la SSPA/NAHD, Mourad Lahlou était présent à la tribune officielle. Il était très entouré par les dirigeants et autres sympathisants du Mouloudia d’Oran.

Quelque 5000 spectateurs présents

OKBI

INTRANSFÉRABLE À CONDITION…

Le joueur, Hicham Okbi, est pour le moment intransférable selon la direction du Nasria, qui ne compte pas le libérer surtout qu’il est l’une des pièces maîtresses de l’équipe et qui est pétri de qualités. Contacté récemment par la JSK, Okbi est aussi sur les tablettes d’autres formations, notamment l’ESS, et même à l’étranger dans l’un des pays du Golfe, à savoir les Emirats arabes unis. Pour le président, Mahfoud Ould Zemerli, il s’agit de garder ses meilleurs éléments la saison prochaine pour jouer une saison honorable. Toutefois et comme nous le dira Ould Zemerli, tout dépendra de l’avenir de la formation husseindéenne qui n’est pas encore assurée de rester en Ligue I. «Je dois dire qu’il nous sera difficile de laisser

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

partir un de nos meilleurs joueurs, mais tout dépendra aussi de l’avenir du club en Ligue 1», dira Ould Zemerli qui laisse entendre ainsi que le club devra se passer de ce joueur, au cas où le Nasria sera rétrogradé en Ligue 2, y compris d’autres joueurs-clés de l’équipe on aura besoin de joueurs d’expérience en division 2. Toutefois, Ould Zemerli avouera que le club ne bradera pas ses joueurs et qu’il devra en tirer profit surtout que le club a contribué à la formation de ces éléments qui se sont relancés après avoir vécu des moments difficiles. Le joueur, lui, avoue qu’il est concentré sur son équipe pour le moment mais devra étudier les offres à la fin de la saison. Raouf Mesbah


LIGUE 1

A J-3 DU DERBY

Moins de trois jours seulement, nous séparent du prochain derby algérois contre l’USMA prévu ce mercredi à 16h au stade du 5-Juillet, pour le compte de la 26è journée du championnat.

U

ne confrontation tout simplement décisive pour les deux équipes qui ambitionnent sérieusement de jouer les premiers rôles prochainement. D’ailleurs, les Rouge et Noir de Soustara visent carrément le titre au moment où leurs amis de Bab El Oued, espèrent vivement terminer la saison sur le podium. En tout cas, les Mouloudéens misent énormément sur cette nouvelle sortie algéroise et ne jurent que par les trois points qui vont très certainement les mettre en pôle position pour aller bousculer la hiérarchie en haut du tableau. Le Mouloudia avec son capital de 38 points et sa confortable 6è place, même si le WA Tlemcen avait l’occasion d’occuper seul cette place en cas de victoire hier face à l’ES Sétif, a vraiment un bon coup à jouer lors des cinq derrières journées de championnat. Pour se faire, il faudra que les hommes du coach, Kamel Bouhelal fassent tout d’abord l’essentiel ce mercredi contre l’USMA. Normalement, le staff technique ainsi que tous les joueurs connaissent tous ces petits détails et ils savent quoi

faire pour rester sur cette belle dynamique de victoires. Concernant justement le staff technique, on croit savoir, que l’entraîneur Bouhelal, aurait déjà en tête, le onze qui débutera le derby de l’USMA.

Chaouchi veut jouer malgré la blessure

Pour revenir justement à l’équipe rentrante, tout porte à croire, que le gardien international des Vert et Rouge, Faouzi Chaouchi sera de la partie ce mercredi pour jouer le match de l’USMA et ce, malgré sa blessure à la cheville. « J’espère jouer même avec un seul pied » ; a déclaré la gardien numéro 1 du Doyen. Aux dernières nouvelles, Chaouchi devra retrouver le chemin des entraînements dès aujourd’hui après avoir déjà, raté les trois dernières séances. Une certitude, son retour fera beaucoup de bien à toute l’équipe notamment, sur le plan psychologique, connaissant son poids dans cette équipe mouloudéenne et même, vis-à-vis les équipes adversaires.

Daoud pour remplacer Babouche

En défense, il n’est secret pour personne, que le latéral gauche, Réda Babouche ne jouera pas le match de l’USMA à cause de sa sanction automatique pour contestation de décision. Et comme le Mouloudia n’a pas un autre arrière gauche type après la blessure du jeune Bensalem et la libération de Chorfa l’hiver dernier, le staff technique mouloudéen devra faire dans l’improvisation pour combler le

«Le match de l’USMA se jouera sur des petits détails»

Le milieu offensif des Vert et Rouge, estime, que le Mouloudia se doit de bien négocier le prochain derby algérois. Bilel Attafen pense même, que pour jouer les premiers rôles, la victoire ce mercredi contre Soustara est plus que vitale.

Alors Bilel, comment préparez-vous ce derby algérois qui s’annonce quand même, crucial et décisif pour les deux équipes ? Je suis entièrement d’accord avec vous en disant, que ce match s’annonce décisif pour les deux équipes dans la mesure où l’USMA joue carrément le titre et le Mouloudia ambitionne sérieusement de terminer sur le podium. Justement, ne pensez-vous pas que le titre reste quand même jouable si vous remportez ce derby bien évidemment ? Je tiens à vous dire, que les joueurs se sont mis d’accord pour ne pas parler du titre afin d’éviter toute pression. Lors de la dernière trêve hivernale à l’occasion du stage d’Espagne, on a beaucoup parlé et donné des promesses mais finalement, le Mouloudia n’arrivait même pas à gagner à Bologhine. Sincèrement, aucun joueur n’espère revivre ce scénario et le mieux, c’est de gérer le reste du championnat match par match pour ne pas se mettre une pression supplémentaire sur les épaules. Mais tous les observateurs et surtout, vos supporters, estiment, que deux éventuelles victoires prochainement contre l’USMA et le CRB vous mettront sur orbite pour la course au titre, peut-on connaître votre avis là-dessus ? C’est la réalité du fait, que les six points nous permettront

de monter sur le podium et même de jouer carrément le titre. Mais avant tout cela, il faut gagner sur le terrain et non pas par les calculs. Donc, il est préférable de se concentrer sur le match de l’USMA qu’on doit à tout prix gagner et après, on parlera du CRB. Et comment voyez-vous le prochain USMA-MCA ? Personnellement, je prévois un match très difficile qui se jouera très certainement sur des petits détails, vu l’importance de l’enjeu pour les deux équipes. Nous, en ce qui nous concerne, on fera tout pour gagner et pour cela, il faudra jouer tout simplement notre football. Je pense, que le moral du groupe est au beau fixe après les quatre belles victoires acquises dernièrement contre Saïda, Batna, El Harrach et Khroub. Mais on croit savoir que cette nouvelle trêve n’a vraiment pas fait vos affaires, n’est-ce pas ? C’est exact. L’équipe était sur une belle dynamique de bons résultats et voilà que cette nouvelle trêve forcée vient chambouler tous nos calculs. J’espère que les joueurs puissent trouver les ressources nécessaires pour surpasser cet obstacle d’autant plus, que l’erreur est désormais, interdite. Un mot sur ces fameuses rumeurs et spéculations qui font état d’un éventuel arrangement au profit de l’USMA ? Là, c’est vraiment du n’importe quoi ! D’ailleurs, de grâce, dites-moi, comment pouvons-nous arranger un match alors qu’on a les possibilités de monter sur podium ?! Dieu merci, les joueurs n’accordent pas d’importance à ces futilités qui n’ont aucun sens. En plus, les joueurs se sont habitués à ce genre de situations car lors de notre dernier match contre l’AS Khroub à Bologhine, on a entendu ce genre de rumeurs. Donc, ce n’est pas une nouveauté pour nous. Entretien réalisé par Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

MCA

BOUHELAL tient son onze rentrant Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

grand vide que laissera Babouche dans le couloir gauche. Pour le match de l’USMA, Bouhelal aurait déjà fait son choix. C’est le jeune international espoirs, Farid Daoud qui jouera comme latéral gauche en sachant, que le jeune milieu récupérateur des Vert et Rouge, n’a jamais occupé ce poste sensible. Pour le reste, Besseghi, jouera à droite tandis que la charnière centrale sera composée du duo ZeddamMegherbi sauf une autre décision de dernière minute. Dans ce cas là, c’est le Camerounais Mobitang qui sera associé à Zeddam.

Moumène sacrifié ?

Au milieu, le staff technique mouloudéen, entend effectuer un petit changement mais qui sera de taille. Il entend sacrifier le jeune Bilel Moumène, qui a retrouvé toutes ses sensations après son retour à la compétition le mois de mars dernier. En effet, puisque Bouhelal, préfère faire confiance au duo Koudri-Ghazi pour s’occuper de la récupération des balles. Par ailleurs, l’animation de jeu sera confié au jeune Hadji. En attaque, le trio Djallit, Sayeh et Yaalaoui sera à nouveau reconduit même d’ici mercredi prochain, tout peut arriver avec toutes ces blessures qui fusent de partout. Concernant les éventuelles solutions au cours de ce derby algérois, Bouhelal, pourra compter sur les Berradja, Yachir, Attafen et même sur le revenant Sayoud qui veut à tout prix jouer ce match. M. B.


Les Mouloudéens rêvent du titre !

12

MCA

BOUHELLAL : «L’USMA D’ABORD, APRÈS ON PARLERA DU CRB»

Kamel Bouhellal est un entraîneur qui travaille en catimini. Même s’il ne parle jamais d’objectif, que ce soit à travers la presse ou avec ses joueurs, l’ancien coach du PAC et de la JSK est un entraîneur ambitieux, qui veut surprendre tout le monde en décrochant le huitième titre du champion d’Algérie pour le MCA. Kamel Bouhellal a toujours refusé d’évoquer le terme podium, de crainte de mettre une pression supplémentaire sur ses joueurs, qui se battaient pour sortir la tête de l’eau. Mais depuis la victoire face à l’ASK, la donne a complètement changé, puisque c’est un autre Bouhellal que nous avons croisé après la séance d’avant-hier au stade du 5juillet. A ce propos, le technicien des Vert et Rouge était très clair. «J’ai demandé à mes joueurs de rester concentrés sur leur jeu et sur le programme qui leur a été concocté, sans se soucier de ce qui se passe au niveau de l’administration. Faire abstraction de tout cela doit être notre leitmotiv pour bien préparer notre prochain rendez-vous, à commencer par celui du 2 mai contre l’USMA qui sera capital pour les deux clubs. Vu que les équipes du haut de tableau patinent en cette fin de saison, il est évident que nous avons un très bon coup à jouer. C’est pour cela que j’ai demandé à mes joueurs de consentir plus d’effort, car nous pouvons créer la surprise en cette fin de saison. Et cela ne se fera que si on remporte nos deux derbies», nous a déclaré Bouhellal. W. S.

LIGUE 1

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

Le Mouloudia d’Alger n’est qu’à six points de l’Entente de Sétif. La défaite des gars de Aïn El Fouara a arrangé les affaires des Algérois qui croient dur comme fer qu’ils peuvent créer la surprise en cette fin de saison, en décrochant leur 8e titre en championnat.

I

l faut dire que la belle série de quatre victoires, conjuguée aux faux pas de l’Aigle noir, a permis au vieux club algérois de nourrir de gros espoirs pour cette fin de championnat. Il y a quelques semaines, le MCA se battait dans le bas du tableau et en un laps de temps, elle se retrouve dans une position idéale pour terminer sur le podium. Qui l’aurait cru ? C’est ce qui fait le charme du football. Si on se penchait sur le reste des matches du MCA, il faut dire que les poulains de Bouhellal ont un bon coup à jouer. Et lorsqu’on sait que le Doyen affrontera ses concurrents directs dans la course au titre, à savoir l’USMA et le CRB, il y a matière à croire à une possibilité de se mêler au sprint final, à condition bien évidemment de réussir les deux derbies qui restent en cette fin de saison, car un match nul n’arrangera pas les affaires des Mouloudéens. Les gars de Bab El Oued sont dans l’obligation de battre les Usmistes et les Belouizdadis, qui ont actuellement le vent en poupe. Tous les espoirs sont donc permis pour les champions 2010, qui n’auront plus rien à perdre et tout à gagner,

ce qui n’est pas le cas du club de Soustara, qui doit remporter le titre pour justifier les milliards dépensés à l’intersaison dans le recrutement. Même si les joueurs du MCA refusent de parler de titre, il n’en demeure pas moins qu’ils mettront le paquet pour essayer d’accrocher au moins une place africaine qui viendrait sauver une saison catastrophique. D’un autre côté, le MCA sera suivi de près, car il sera l’arbitre pour

les équipes qui postulent pour le titre, comme l’ESS, le CRB, l’USMA, la JSMB et l’ASO. Le hasard a voulu que le MCA affronte l’USMA et le CRB qui visent tous deux le titre. Tout au long de la semaine passée, les spéculations ont ouvert la porte aux plus folles rumeurs. On parlait d’un match arrangé entre les Usmistes et le MCA. Mais, du côté des pensionnaires de Chéraga, l’éthique sportive sera

GHRIB : «J’y crois»

respectée à la lettre par le Mouloudia, du moment que le club est engagé lui aussi dans la course au titre. Enfin, la fin de saison s’annonce d’ores et déjà palpitante, et la question que se posent tous les observateurs du ballon rond est : le Mouloudia va-t-il créer la surprise comme l’avait fait le CRB en 2001, alors que les favoris étaient l’USMA et la JSK ? Réponse le 19 mai prochain. Walid S.

Le coordinateur de la section sport du MCA, Omar Ghrib en l’occurrence, croit dur comme fer que le MCA va terminer champion. C’est l’un des rares Mouloudéens qui rêve du titre. Contacté par nos soins avant-hier, Ghrib dira à cet effet : «Comme on le dit si bien, l’appétit vient en mangeant. C’est sûr que le fait d’avoir remporté quatre matchs de suite, cela nous permet de nourrir de gros espoirs pour cette fin de championnat. Ce qui était impensable il y a de cela quelques mois. J’ai dit aux joueurs que le jeu en valait la chandelle, et qu’il fallait mettre le paquet pour essayer d’arracher la victoire face à l’USMA et le CRB. Si on remporté ces deux derbies, croyez-moi, on gagnera le titre», dira Ghrib. D’un autre côté, Omar Ghrib affirme qu’il va octroyer une prime de 30 millions de centimes en cas de victoire lors des deux prochains derbies. Une prime qui va pousser les coéquipiers de Yaalaoui à donner le meilleur d’eux-mêmes pour empocher les 30 millions et aussi procurer de la joie et du plaisir à leurs supporters en cette fin de saison. W. S.

«C’est jouable»

Comment préparez-vous le derby face à l’USMA ? On se prépare avec beaucoup de concentration, car il ne reste que quatre jours avant la rencontre. Le groupe est gonflé à bloc et, Incha Allah, on réalisera un bon résultat. Face à l’IBKEK, vous n’avez pas joué. Pourquoi ? La raison de mon absence contre l’IBKEK n’était qu’une mesure de prudence pour éviter de me blesser. Je rassure tout le monde, je suis bien physiquement et mentalement, il n’y a aucun souci. Donc, vous êtes prêt pour le derby ? Absolument. Je ne vous cache pas que je n’aime pas rater ces derbies qui ont un cachet particulier. Jouer contre l’USMA est un peu spécial pour moi.

Que vous inspirent ces retrouvailles avec votre ancien club ? C’est toujours un moment assez spécial pour n’importe quel joueur de se retrouver face à son ancien club. Maintenant, je défends les couleurs du Mouloudia, et comme tel, je ferai tout pour répondre aux attentes du staff et des supporters.

Depuis que j’ai quitté l’USMA, j’attends avec impatience de les rencontrer.

La LFP a programmé le match à 16h… Un USMA-MCA ne doit pas se jouer un mercredi, de surcroît à 16 h. C’est toute la saveur de ce match qui en prend un coup. Pour que la fête soit grandiose, il aurait été judicieux de le faire jouer un week-end en nocturne. J’ai joué des derbies dans des ambiances de folie, et cela a donné lieu à des rencontres mémorables. Et c’est tout ce charme qui risque de s’effriter avec cette programmation que je juge aléatoire et non conforme au statut des deux clubs. J’espère que la Ligue va revoir sa copie pour l’intérêt du football national et aussi pour permettre à tous les supporters de se déplacer en masse. Ghrib a déclaré qu’il croyait au titre… Je suis tout à fait d’accord avec lui. Dans la vie, il faut être ambitieux et optimiste, sinon il vaut mieux rester chez soi. Certes, mathématiquement, nous sommes en course, mais il y a six équipes qui le sont aussi. Nous allons tout faire pour gagner le maximum de matchs, ensuite on fera les comptes avec cet espoir de refaire le coup de 2010. Entretien réalisé par Walid S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITE

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

13


MOB

14

2e PLUS GROS SCORE DE LA SAISON

Le MOB a enregistré son 2e plus gros score de la saison, après celui de la 28e journée devant l’USM Blida, qui s’est joué à Béjaïa à huis clos, et qui a vu les Vert et Noir l’emporter sur le score de 5 à 0. Les gars de la Soummam terminent donc la saison avec 49 points au compteur, réussis avec 15 victoires, dont douze à domicile, quatre nuls, dont un à domicile, et onze défaites dont deux à domicile.

L’ATTAQUE TERMINE À LA 2e PLACE

Avec 43 buts inscrits, le compartiment offensif a bien tenu son rôle. La ligne d’attaque des Crabes est devancée par celle de la JSS qui en a inscrit 47.

YAYA, MEILLEUR BUTEUR DE L’ÉQUIPE

Yaya Faouzi termine le championnat avec 11 buts au compteur. Il est donc le meilleur buteur (11 buts), suivi par Benchaâbane Ghilas (09) et Akrour (5). Nemdil, quant à lui, avait inscrit son quatrième but de la saison, le cinquième pour son équipe face à Médéa.

«QUOI QU’IL EN SOIT, MERCI !»

Avant le début de la rencontre, on a constaté que les supporters ont accroché une banderole au bas de la tribune officielle (à gauche), où on pouvait lire : «Les Ultra Cranchio : quoi qu’il en soit, merci !». Une banderole appréciée par les joueurs qui ont été applaudis par les fans à leur entrée sur le terrain. Une manière de féliciter les joueurs sur le parcours qu’ils ont réalisé.

«ALLAHOU AKBAR, ATHMANE TOUAL»

Dès le retour de l’équipe après l’échauffement d’avant le match, le gardien Toual Athmane, qui a vécu un sale après-midi du 21 avril passé ou il avait reçu un coup de pied de l’ex-joueur du MOB, Fertoul, lors du match de son équipe face au SAM, a eu droit aux ovations du public, qui scandait «Allahou Akbar, Athmane Toual». Ce qui a, bien entendu, fait plaisir au gardien, qui a tenu à saluer le public.

IL MARQUE UN BUT

A la 57’, et alors qu’un joueur du MOB se dirigeait pour tirer le penalty de son équipe, les fans ont réclamé que la sentencce soit exécutée par Toual Athmane. Ce dernier, qui s’est chargé de le botter, a pris le gardien Benmeddour à contre-pied.

LIGUE 2

LES CRABES TERMINENT SUR UNE BONNE NOTE

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

La vraie course-poursuite entre les Crabes et les gars de la Mékerra a pris fin avant-hier, cela même si pour beaucoup d’observateurs, les dés étaient déjà jetés suite aux résultats enregistrés lors de la précédente journée (29e).

D

es résultats qui ont fait perdre aux Crabes tout espoir de prendre la 3e place et de rejoindre l’élite (Ligue I), d’autant plus que la dernière journée qui s’est jouée avant-hier a vu le 3e, l’USM Bel Abbès évoluer sur du velours chez lui devant l’USM Annaba, une équipe déjà en vacances. La dernière rencontre des Crabes était donc une occasion pour la bande à Rahmouni de terminer sur une bonne note, devant une équipe de Médéa qui a réussi à atteindre son objectif avant cette 30e et dernière journée du championnat de la ligue II, avec 38 points au compteur, qui lui ont assuré définitivement le maintien. Cela dit, et pour la rencontre en elle-même, elle a vu les visiteurs ouvrir la marque à la 9’ de la partie, où sur une contre-attaque, Kharoubi arrive à battre Toual. Une minute ne s’est pas écoulée que Benchaâbane Ghilas arrive à égaliser de la tête, sur un retrait de Rahal. Le reste de la 1re période a vu les Crabes ajouter deux autres buts par l’entremise d’Akrour (41’) et Henider (45’). En seconde période, bien qu’ayant eu vent

que Bel Abbès menait chez elle devant Annaba, les joueurs du MOB n’ont pas baissé pavillon avec un quatrième but signé par Toual (le gardien) sur penalty, avant que Nemdil n’achève le festival offensif avec un cinquième but pour son équipe.

Une quatrième place, qui dit mieux ?

Pour une première saison en Ligue II professionnelle, les Crabes ont créé la sensation de se forger un nom parmi les équipes les plus huppées, telles que l’ASMO, le RCK, l’USMAn, l’USMB, le MSPB et le MOC, pour ne citer que ces clubs. Le club, qui avait misé sur un maintien honorable, a fait mieux avec une quatrième place, derrière les trois équipes qui ont accédé, à savoir le CABBA, la JSS et l’USMBA. Cette dernière, qui était en course avec le MOB,

n’a dû son salut que lors de la 29e journée, où elle est allée ramener le nul qu’il lui fallait, surtout que dans le même temps, le MOB avait perdu à Mohammadia dans des conditions que tout le monde connaît. Cela dit, la quatrième place est bonne pour une équipe

qui a réussi son apprentissage dans ce palier de la Ligue 2, en attendant mieux, pourquoi pas lors des prochaines saisons sportives. R. M.

LES U21 RÉALISENT LE MÊME SCORE

Les espoirs du MOB, qui ont reçu ceux de Médéa pour cette 30e journée ont réussi à terminer eux aussi la saison sur une bonne note, en écrasant leur vis-à-vis sur le score de 5 à 1. Khaldi a réussi un doublé en 1re période, qui s’est achevée sur le score de deux buts à zéro, avant que Yekhlef, Ghanem et Kaci n’ajoutent un but chacun.

2e PARTICIPATION DE BELAID DANS UN MATCH OFFICIEL

Pour ce match entre les Crabes et les Médéens, le coach avait fait appel à Belaïd pour seconder Toual. Ce dernier a cédé sa place à Belaïd à la 70’. Belaïd a ainsi joué 110 minutes cette saison, avec les 90’ face à l’ES Mostaganem, où il avait encaissé son 1er et unique but de la saison.

«Impossible que je continue dans ces conditions» Bouchebah, président de la SSPA /MOB :

D

Mass Bouchebah Mustapha, le président de la SSPA /MOB que nous avons accosté à la fin de la rencontre, a bien voulu nous donner ses impressions.

’emblée, il nous dira : «Notre parcours est plus qu’honorable. Je dois dire qu’il faut rendre hommage à tout le monde, du président au gardematériel, en passant par le staff technique et les joueurs. Aujourd’hui, on a senti quand même l’ingratitude de ce groupe de supporters. Ce n’est pas normal et ce n’est pas à moi de régler toutes les questions. On aurait aimé que cette journée soit une journée de fête, une manière de terminer sur une bonne note. Comme les joueurs l’ont fait d’ailleurs et que ce sera le même cas dans les gradins. Mais quand on voit des scènes de violence, chose qu’on ne peut pas accepter et que nous rejetons et dénonçons de toutes nos forces. Ce n’est pas comme ça que nous allons construire un grand club pour demain. Si on laisse ce groupe de supporters violents, il va prendre le-dessus sur le reste des supporters qui aiment leur club et qui veulent le voir demain dans la Ligue I professionnelle.

Si on laisse ce groupe de voyous, je vous assure que ça sera un grand fardeau pour le MOB de demain. Même pour que le club démarre, il lui sera difficile avec ces scènes qu’on a vues aujourd’hui. Si un joueur a l’intention de rempiler, il va fuir devant cet état de fait, même cas pour un dirigeant. Il ne restera aucune volonté pour continuer dans ce club.»

«Pour tout l’or du monde, je ne resterai pas»

Le président, tout en étant déçu par ces voyous qui ne font que nuire au club, affirme : «Pour tout l’or du monde, je ne resterai dans ce club. Je vais faire mon bilan avec le reste du groupe. Je vais préparer ma situation et comme on est venus sains, on partira sains. On va programmer l’assemblée générale du CSA, et on va régler nos dettes, et à partir de là, que chacun assume ses responsabilités. Personnellement, je ne peux pas être la conscience de tous les Mobistes, mais de la mienne uniquement. Basta, un groupe de voyous qui sont venus pour faire fuir et sortir les gens qui sont venus pour assister à un match de football. Ce n’est pas comme ça qu’on avancera.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«A qui profite tout ça ?»

Bouchebah continuera en disant : «A qui profitent tous ces agissements d’un groupe de voyous, si ce n’est des gens qui sont derrière et qui veulent nuire au club et le rendre à la case départ. Il est temps que le club passe à un autre stade, mais pas le contraire. Aujourd’hui, nous avons placé la barre très haut entre la direction et le reste. Si ce reste ne suit pas, ça sera la descente vers les abîmes.»

«Tout le monde est à féliciter»

A la question que nous avons posée au président sur les enseignements tirés pour l’exercice 2011/2012, ce dernier dira : «Tout le monde est à féliciter, les joueurs, les staffs technique et médical, les dirigeants, mais le point noir dans tout cela, c’est l’organisation au sein des supporters. Sans cette dernière, ça sera la ruine du club. Moi, j’appelle tous ceux qui aiment vraiment le club, pas ceux qui cherchent leurs intérêts. Aujourd’hui, peu importe la personne qui sera dans la direction, le supporter doit aimer le club. Je terminerai par dire qu’il y a des gens qui n’aiment pas la clarté et la simplicité dans la gestion des affaires du club.»


ASMO

LIGUE 2

I

Les Oranais ont fait du tourisme Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

jeunes qui sont abandonnés pour la plupart à la fin de la saison. Nous lançons un appel aux autorités locales par lequel nous demandons la révision de la liste des membres de l’AG et nous attendons toujours la réponse de M. le DJS d’Oran. Encore une fois, je le répète, nous n’avons aucun problème personnel à régler, et tout ce qui nous importe c’est l’avenir de cette grande équipe que fut l’ASMO», nous a indiqué M. Raïs, ancien joueur et membre de l’association des anciens joueurs.

Comme nous le pressentions la veille du match, les Asémistes n’ont pas montré une grande conviction à respecter l’éthique sportive.

PAC

ls ont préféré ne pas trop se poser de questions et se créer de problèmes et passer un après-midi bien tranquille, en laissant les points de la victoire à leur adversaire du jour qui n’avait rien d’un foudre de guerre. Rien que par le fait d’avoir aligné 6 joueurs qui n’avaient pas du tout l’habitude d’évoluer en équipe fanion, mis à part Hamidi qui a participé à 2 ou 3 matchs, a montré les intentions des dirigeants oranais. Cette manière de procéder a mis en colère les quelques puristes qui suivent encore, de loin, les péripéties de cette formation qui fut par le passé une très grande école. «Peut-être qu’ils ont dû se dire qu’il valait mieux garder de bons rapports avec les Constantinois, pour beaucoup de raisons. Peut-être aussi qu’ils ont dû se dire n’avoir plus rien à perdre ni à gagner et donc qu’il fallait récompenser quelques jeunes en leur permettant de se déplacer à Cirta ? Tout est possible avec cette direction qui n’a pas pu (ou voulu) faire accéder l’équipe depuis qu’elle l’a prise en main voilà 6 saisons environ. Sinon, comment expliquer toute cette passivité de l’équipe qui a laissé les faibles Constantinois se promener à travers

Les U21, la grande satisfaction

de larges couloirs et prendre à défaut le gardien Moudjer, qui lui aussi était loin de son niveau normal.» Il est vrai que les embrassades d’avant, pendant et après le match laissent planer le doute, car malgré l’appel des responsables au fair-play et à la sportivité, ceux qui ont assisté au match ont pensé que les acteurs en avaient trop fait.

Les supporters se préparent à demander des comptes

générale du club amateur, et de facto à ce que les 67 exclus «contrairement à la règlementation» s’apposent à l’approbation des bilans moral et financier du CSA lors de l’AGO qui devra se tenir au courant de l’été (si la règlementation est respectée). «Nous ne sommes ni contre x ni contre y. Nous sommes contre ceux qui utilisent l’ASMO à des fins autres que sportives et qui ont fait en sorte que le club végète en Ligue II depuis 6 saisons déjà, alors que par le passé, il jouait franchement l’accession et arrivait souvent à ses fins. Nous sommes contre beaucoup de choses qui ont fait couler cette grande formation. Contre le fait de recruter à bras-le-corps à chaque mercato, d’été ou d’hiver, alors que nous avons de très bons

Et voilà, ils sont champions ! Les supporters qui suivent les jeunes catégories de l’ASMO (et ils sont plus nombreux que ceux suivent les seniors) sont satisfaits. «Franchement, nous nous attendions à cette consécration depuis la mi-championnat. Nous avons les meilleurs jeunes d’Oran, qui viennent à l’ASMO en raison du sérieux de la commission des jeunes et de son encadrement technique, avec l’ex-international Mohamed Belkhira, et l’ex-défenseur du club, Kessaïri Houari, qui sont des entraîneurs sérieux et travailleurs. Reste à savoir quel sera l’avenir de la moitié de l’effectif, qui atteint la limite d’âge dans cette catégorie», nous a déclaré Nacer, un fidèle supporter du quartier de Cholet. Il est à signaler que les U19 sont aussi champions régionaux de leur catégorie, devant le voisin-ennemi, le MCO. A. B.

Le Paradou rejoint la DNA Bien que le statut d’un club professionnel ne permet pas aux supporters de demander des comptes aux dirigeants, l’opposition à Oumamar et ses pairs espère bien avoir gain de cause auprès de la wilaya pour la révision de la liste des membres de l’assemblée

homologues de l’ ESMostaganem sur le score sans appel de 9 buts à 0, et terminent par la même occasion à la 2e position. S’il n’avait pas concédé des points bêtement à domicile, le Paradou aurait été sacré champion. Les jeunots seront sans aucun doute intégrés avec les senoirs la saison prochaine, et leur apport sera des plus bénéfiques, et s’ils ne rencontreront pas d’entraves au cours de route, le PAC retrouvera facilement la Ligue 2.

Après les derniers succès réalisés sur leur terrain du stade de Hydra et mêm en-dehors, redonnant une certaine confiance aux camarades de Hadjaoui de continuer leur aventure dans cette division, qui pouvaient espérer y demeurer, il fallait qu’ils ramènent une victoire de Mostaganem devant la formation locale qui n’a rien à gagner dans ce championnat puisqu’elle avait assuré son maintien depuis des semaines.

L

15

es Pacistes savaient que la mission qui les attendait dans cette ville n’était pas de tout repos, mais ils croyaient en leurs possibilités de damer le pion à leur adversaire du jour et relever le défi, ce qui était le souhait de toute la famille paciste. Ils n’avaient qu’un seul et unique objectif dans la tête : se déplacer à Mostaganem pour gagner et pas autre chose. Ils avaient une terrible envie de ne pas rater cet important rendezvous qui allait décider de l’avenir de leur équipe dans l’ anti-chambre de l’élite. C’est avec la rage de vaincre qu’ils ont abordé la rencontre pour essayer de prendre l’a-

Présence en masse des supporters du SAM

vantage et gérer ensuite comme il se doit tout le reste de la partie. Malgré tous les efforts fournis durant la quasi-totalité de la première période de jeu, la chance ne leur a pas souri, car toutes leurs tentatives à l’approche de la surface de réparation échouèrent dans les décors, contrairement aux locaux. Ces derniers ont su exploiter la seule occasion de but, à la grande déception des dirigeants algérois présents dans les tribunes, qui n’en revenaient pas de ce manque de concentration des attaquants devant les buts, ce qui a joué un vilain tour au Paradou. Cette réalisation n’a fait

que compliquer de plus en plus la situation des poulains de Lounici pour rattraper leur retard et sortir victorieux. Les joueurs n’étaient pas du tout découragés et ont fait de leur mieux pour remettre les pendules à l’heure et arrivent à le faire à quelques minutes de la reprise du second half et garder l’espoir intact pour sortir vainqueurs de cette empoignade, qui revêt un caractère très important pour leur formation afin d’assurer sa survie en Ligue II… Mais ce sont les Mostaganémois qui ajouteront un second but. Les Hydratis reprennent ensuite le match en main pour tenter d’é-

galiser, en vain, car les Mostaganémois défendaient bec et ongles cet acquis jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Par cette défaite, le Paradou évoluera la saison prochaine en Division nationale amateur. Les joueurs et les membres du bureau étaient abattus à l’issue de la rencontre par cet échec que leur équipe ne méritait pas vu les efforts consentis par le groupe tout au long de la partie.

U- 21 : ESM 0 - PAC 9

Les espoirs du Paradou ont frappé très fort cette fois en infligeant une sévère correction à leurs

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les supporters du SAM se sont déplacés en masse au stade pour soutenir l’ESM pour sortir victorieuse de cette rencontre face au Paradou, afin que leur équipe continue à faire partie de cette division. Les fans n’ont pas cessé de donner de la voix à leurs favoris tout au long de partie. Ils ont laissé éclater leur joie en fin de partie suite, bien sûr, à la défaite des Jaune et Bleu condamnés au purgatoire. Ce qui a irrité les joueurs pacistes, c’est le comportement de certaines personnes qui ont laissé entendre avant le début de la partie qu’ils souhaitaient voir le Paradou rétrograder au lieu que ça soit l’ ex-Perrégaux qui goûte aux affres de la rélégation. «On aurait dit qu’on venait d’une autre planète, vu les propos tenus par des gens d’un certain âge, car le Paradou les dérange quelque part», déclare Djiad. O. A.


Une saison négative sur toute la ligne

16

USMB

LIGUE 2

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

ALLIK, EXPRÉSIDENT DE L’USMA, SOLLICITÉ

Le moins que l’on puisse dire pour l’instant, selon une source proche du club blidéen, c’est qu’une prise de contact a eu lieu avec l’ex-président de l’USMA, en l’occurrence Saïd Allik, qui est un ami du boss blidéen Mohamed Zaïm. Ce dernier lui a fait la proposition de venir renforcer les rangs de la SSPA/USMB, la saison prochaine. Selon une source crédible qui s’est entretenue avec l’ex-n°1 usmiste, Allik a décliné cette proposition, arguant que dans le cas où il reviendrait dans le milieu du football, ce sera à l’USMA.

U21/ RCK 1-USMB 2

Pour le compte de la dernière journée du championnat de la ligue 2, catégorie espoirs, les Blidéens ont profité du passage à vide de leurs homologues koubéens, pour ramener trois précieux points de leur déplacement au stade Benhadad, vendredi dernier. Les Blidéens comptent un match en retard face au SAM, qui aura lieu au stade Brakni. Aussi, ils affichent de grandes prétentions pour s’accaparer du titre de champion de la catégorie.

LEDRAÂ BLESSÉ

SAM

Face au RCK, l’attaquant de l’USMB, Ledraâ Brahim, n’a pu continuer la partie, en ayant ressenti des douleurs au niveau de la cheville. Le joueur, qui a cédé sa place à l’heure du jeu, devrait être consulté hier dans la matinée, par le médecin du club afin d’être fixé sur la nature de cette blessure. T. A.

L

Le miracle n’a pas eu lieu cette saison comme l’attendaient certains inconditionnels, habitués au sursaut de fin de saison de l’USMB en division 1.

L

a formation blidéenne a raté son objectif primordial tracé en début de saison, qui était le retour rapide en ligue 1. Finalement, il n’a pas eu lieu, en raison d’une gestion du club qui laisse à désirer, en plus de plusieurs paramètres, qui ont influé sur la vie du club. Donc ce dernier rstera la saison prochaine en ligue 2. Avant-hier face au RC Kouba, au stade Benhadad, les poulains de

Menad Salim ont décroché leur dernière et douzième victoire de la saison, ce qui leur permet, au baisser de rideau du championnat 2011-2012, d’occuper la 5e place au classement général, avec un capital de 45 points. Sur le plan offensif, l’attaque se retrouve à la 3e position avec la bagatelle de 45 buts marqués en 30 matchs de championnat. A noter que les attaquants Djahel, Melika et Hamia ont bien carburé lors des deux dernières rencontres face au MSPB (4 à 1) et avant-hier contre le RCK (4 à 2). Contrairement au secteur défensif, qui a encaissé 30 buts et qui reste le maillon faible de l’équipe, logé à la 12e place, les Blidéens de l’USMB, ont effectué un parcours similaire aux

précédentes saisons, en division 1, où chaque fin de saison, les gars du club de la ville des Roses ont sauvé leur peau de justesse de la relégation. A chaque fois, le parcours ne peut être qualifié que de médiocre. Cette équipe de l’USMB n’a montré son visage de véritable prétendant à l’accession, qu’au terme de la 24e journée de championnat, après la victoire ramenée du stade Hamlaoui, face au MOC. Il s’est retrouvé parmi le lot des prétendants avec, en point de mire, la 3e place qui était en jeu, les deux premières places étant la propriété du CABBA et de la JSS qui ont dominé le championnat de bout en bout. Ensuite, la formation de

l’USMB a lâché prise en fin de parcours. Son sort a été scellé définitivement après les contreperformances subies face au PAC au stade de Hydra (1 à 1) et une semaine après, pour le compte de la 27e journée de championnat, une défaite contre la JSS au stade Tchaker (1-2), mettant ainsi fin aux prétentions des Blidéens. Le mérite est revenu au club de la Mekerra qui a su négocier ses dernières sorties pour gagner le 3e billet, qui leur permet d’accompagner les clubs qui ont mérité l’accession. T. A.

Le Sarii reste en ligue 2 grâce à l’ESM

es supporters samistes, qui ont suivi les débats entre l’Espérance de Mostaganem et le Paradou pour le compte de la dernière journée du championnat de ligue 2, ont poussé un ouf de soulagement après le coup de sifflet de l’arbitre annoncant la fin du match, qui s’est achevé sur le score de 2 buts à 1, en faveur de Espérantistes. Une victoire qui a permis au seul club existant pour l’heure sur le territoire de la wilaya de Mascara de se maintenir dans le championnat professionnel, terminant ainsi à la 13e place avec 36 points, soit un point de son adversaire du jour le PAC en l’occurrence, qui vient d’accompagner le RC Kouba et l’US Biskra, déjà condamnés depuis plusieurs semaines. Le Sarii a donc sauvé sa saison grâce en premier lieu, à l’Espérance de Mostaganem qui a joué pour l’éthique sportive et c’est tout à l’honneur de l’ensemble de la famille espérantiste, joueurs, staff technique, dirigeants et supporters. Le rôle joué par les supporters du SAM mérite d’être cité étant donné que le public samiste avait incité les joueurs à redoubler d’efforts, surtout au

stade Ouali Med où le Sarii n’a cédé aucun point lors de cette deuxième manche de championnat. Le Sarii de Mohammadia, qui a perdu 14 points au stade Hassane Lakhal de Tighennif aurait facilement prétendu à l’une des 3 places du podium, s’il avait reçu tous ses adversaires au stade Ouali Med lors

de la première manche du championnat. Par ailleurs, le président Benfeta Habib s’est réconcilié avec son neveu Benfeta Noureddine, après la fin du match. Pour rappel, Benfeta Noureddine n’est autre que l’ancien président de section et entraîneur du Sarii qui a réalisé une saison exception-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nelle en championnat super D2 lors de l’exercice 2008/2009, en terminant à la 4e place au classement général, soit un point de retard sur le CA Batna qui avait, à l’époque, accompagné le MCO et le WAT en nationale 1, et avait atteint les quart de finale de la coupe d’Algérie lors de ce même exercice. Sans oublier la promotion de pas moins de 14 juniors en équipe fanion à l’image de Demou, Ghariche, Benyettou (qui font les beaux jour de l’USM El Harrach), Dardib et Hamia (USMB), Gougui, Tlemcani, Bahri, Allali, Guilel, Bouhadi, Mesbah, Aidoudi, Chakroun... A noter également qui depuis le retrait de ce grand technicien, les jeunes catégories sont complètement délaissées, elles qui ont pour leur part, à la même époque, réalisé des miracles avec, en prime, une finale de la coupe d’Algérie de l’équipe cadette. Un exploit jamais réalisé par aucune équipe de la wilaya de Mascara et ce, toutes catégories confondues. Le retour de Benfeta Noureddine est souhaité par une grande partie du public, qui voit en lui l’homme de la situation, qui peut mener le navire à bon port. Aoun Laïd Boualem


Maintien assuré, avenir compromis !

MSPB

LIGUE 2

LA PRIME DE 20 MILLIONS ÉVAPORÉE

Avant le match, les joueurs ont tenu à s’assurer que la prime de 20 millions promise était bien sur les lieux aux vestiaires. Il a fallu que Zidani fasse appel à des personnes jugées crédibles auprès des joueurs pour intervenir et rassurer les camarades de Amrane en se portant garant sur la prime. Au coup de sifflet final, la prime s’est évaporée, les dirigeants et même ceux qui se sont portés garants se sont dérobés. Les joueurs ont longtemps attendu devant le vestiaire, mais en vain, ni Zidani, ni Kemine, ni Bellagha, ni personne d’autre ne s’est manifesté et les joueurs sont rentrés bredouilles.

BAGARRE GÉNÉRALE AVANT LE MATCH

Au moment où les joueurs des deux équipes s’apprêtaient à emprunter le tunnel pour sortir sur le terrain pour l’échauffement, une altercation s’est transformée en bagarre générale entre les joueurs et les dirigeants des deux équipes, et le terrain s’est transformé en théâtre de coups de poing et coups de pied, devant le regard médusé du public présent qui a condamné ces actes de violence. W. Y.

PUBLICITÉ

17

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

Le Mouloudia de Batna a assuré son maintien en Ligue 2 après la victoire étriquée (1-0) face au SAM, qui s’est présenté à Batna avec quatorze joueurs dont cinq U-21, juste pour éviter le forfait et éviter une défalcation des points, car les Samiste comptaient beaucoup sur la victoire de l’ESM face au PAC, pour assurer leur maintien, et c’est ce qui s’est passé d’ailleurs.

P

our le Mouloudia, le maintien est donc assuré, mais il semble que l’avenir est compromis. Des signes qui ne trompent pas augurent de lendemains très difficiles pour le MSPB, les joueurs pour lesquels on a promis une forte prime en cas de victoire n’ont rien reçu, pire encore, au coup de sifflet final, tous les dirigeants se sont évaporés dans la nature, les camarades de Zeghidi ont attendu très longtemps

AMRANE EMBARQUÉ PAR LA POLICE

devant le vestiaire l’apparition d’un responsable pour leur expliquer ce qui se passait, mais en vain, personne n’a pris le soin de venir les consoler, ne serait-ce par un petit mot gentil. «Ils auraient dû rester sur place, nous dire quelques mots réconfortants au terme d’une petite collation et même s’ils ne pouvaient pas tenir parole pour l’argent, qu’ils nous donnent un autre rendez-vous pour plus tard ; fuir et nous laisser plantés là ne va pas arranger les choses pour l’avenir», nous a déclaré Zeghidi. Il faut rappeler que tous les joueurs

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Alger Direction des ressources en eau NIF : 410006000016020

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Conformément aux dispositions des articles 49 et 125 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction des ressources hydrauliques et de l’économie de l’eau de la wilaya d’Alger porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 05/12, relatif aux travaux de préparation de la saison estivale 2012 répartis en cinq (05) lots, qu’à l’issue de l’évaluation des offres, l’entreprise suivante est retenue provisoirement : Soumissionnaires retenus

Note de l’offre technique (60 pts)

Evaluation financière

Montant DA TTC

Numéro d’identification fiscale du soumissionnaire retenu

ETPH Nour El Houda

42,00

Offre retenue Moins disante

Lot n° 01 4.042.818,00

EURL ECHTP

40,00

Offre retenue Moins disante

Lot n° 02 3.359.367,00

N° 000716449040340

SARL Hydro-travaux

58,00

Offre retenue Moins disante

Lot n° 03 5.946.291,00

N° 000016001238908

SARL Bouhamidi et associés

46,00

Offre retenue Moins disante

Lot n° 04 7.763.535,00

N° 099916034216632

SARL IHBR

50,00

Offre retenue Moins disante

Lot n° 05 4.190.881,50

N° 000016189009348

N° 296226046004740

N. B. : Les délais de réalisation des travaux sont fixés à 04 mois par l’administration.

Pour les soumissionnaires non retenus, ils peuvent se rapprocher du bureau des marchés de la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de cet avis pour prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières, et en cas de contestation, ils peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Alger dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis (presse ou Bomop), et ce, conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics modifié et complété.

Maracana N° 1714 — Dimanche 29 Avril 2012 - Anep N° 914 785

n’ont pas été payés depuis huit mois, et seuls quelquesuns ont touché quatre salaires, les autres n’en ont touché que deux. Tous sont décidés à saisir le CRL/FAF pour se faire payer et surtout se faire libérer, cela va être la saignée cet été ; en plus, avec les nouvelles dispositions prises par la FAF et la LFP, tout club professionnel qui n’aura pas honoré ses dettes avec les joueurs sera interdit d’engagement et de recrutement. Pour la nouvelle saison, l’avenir du MSPB semble vraiment compromis si rien n’est fait d’ici un mois. W. Y.

A sa sortie du vestiaire après le match, le capitaine du MSPB a été embarqué par la police, après une intervention spectaculaire et musclée. Les joueurs ont tenté de s’interposer, en vain. Renseignements pris, il s’est avéré que lors de la bagarre générale d’avant-match, Amrane aurait bousculé un agent de sécurité en tenue civile, qu’il avait pris pour quelqu’un d’autre. Heureusement pour lui, l’intéressé (policier) a accepté les excuses présentées et Amrane a été relâché après avoir signé sa déposition.

LES SUPPORTERS N’ONT PAS LÂCHÉ ZIDANI

Les quelque 2000 supporters qui ont assisté au match MSPB-SAM n’étaient pas tous venus pour aider leur équipe à assurer le maintien, beaucoup étaient là pour s’en prendre à Zidani qu’ils ne sont pas près de lâcher, ils exigent son départ du club et se disent déterminés à le faire partir.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Tipasa Daïra de Gouraya Commune de Gouraya

Avis d’appel d’offres national ouvert n° 06/12 NIF : 096542149587403

La commune de Gouraya lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation de l’opération suivante : «Réalisation d’un groupe scolaire type A1 Sidi Braham - Gouraya -» L’appel d’offres est ouvert aux entreprises disposant d’un certificat de qualification et classification professionnelles dans le secteur du bâtiment comme activité principale catégorie II et plus. Les copies certifiées conformes des pièces réglementaires accompagnant les soumissions sont les suivantes : 1- Offre technique : - Instruction aux soumissionnaires signée et paraphée - déclaration à souscrire - casier judiciaire du soumissionnaire datant de moins de 03 mois - statut éventuel de l’entreprise dans le cas d’une SARL, EURL, SNC, SPA - Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATH extrait de rôle de l’année en cours datant de moins de 3 mois - la carte d’identification fiscale - copie du certificat de qualification et classification professionnelles dans le secteur bâtiment comme activité principale catégorie II et plus - copie du registre du commerce - protocole d’accord notarié (dans le cas d’un groupement d’entreprises) - liste des moyens humains approuvée par les services CNAS, liste des moyens matériels dûment justifiée - références professionnelles (fournies par les maîtres de l’ouvrage pour les travaux similaires réalisés) certificat de dépôt des comptes sociaux pour dans le cas d’une SARL, EURL, SNC, SPA cahier des prescriptions spéciales et particuliers (CPS et CPP) - déclaration de probité planning prévisionnel des travaux - bilans financiers des 02 dernières années visés par les services des impôts. 2- Offre financière : - Soumission - bordereau des prix unitaires devis quantitatif et estimatif. Les cahiers des charges sont retirés auprès du

bureau des marchés publics de la commune de Gouraya contre paiement de deux mille “2000,00” dinars représentant les frais de reproduction. Les soumissions doivent être contenues dans deux enveloppes cachetées, distinctes : - Enveloppe n° 01 : offre technique - Enveloppe n°02 : Offre financière Ces offres doivent parvenir à Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale de Gouraya à l’intérieur d’une enveloppe principale anonyme et ne comportant que la mention suivante : «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national ouvert n° 06/12 Projet : Réalisation d’un groupe scolaire type A1 Sidi Braham - Gouraya Et déposées auprès de l’Assemblée populaire communale de Gouraya (secrétariat général). La durée de préparation des offres est arrêtée à 21 jours à compter de la première date de parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop. La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop avant 13h30. Les soumissionnaires sont invités à assister à lla séance d’ouverture des plis techniques et financiers qui se tiendra le jour correspondant à la date limite de dépôt des offres à 14h au siège de l’APC de Gouraya. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, ll’ouverture des plis sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure 14h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent quatre (104) jours à compter de la date limite de dépôt des offres. N. B. : Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles, en cours de validité et légalisées.

Maracana N° 1714 — Dimanche 29 Avril 2012 - Anep N° 914 908

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

LILLE : Landreau «braqué» par un voisin

Suite à un banal différend, Mickaël Landreau a été «braqué» par un de ses voisins, vendredi soir alors qu'il regagnait son domicile de BoulogneBillancourt, révèle le Parisien. L'homme, avocat de profession, s'en est pris à la femme du joueur, avant de sortir une arme de poing lorsque ce dernier est venu lui demander des explications. Des policiers en patrouille, qui passaient à proximité, sont intervenus. L'auteur des faits a été conduit au commissariat et placé en garde à vue. Son arme, un pistolet de collection, a été saisie. La femme du portier lillois a, de son côté, déposé plainte.

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

ITALIE - 35 J. : Naples veut semer la Roma E

Prétendants à l'Europe, Naples, quatrième, et l'AS Roma, septième, s'affrontent ce samedi soir. Alors que seulement quatre points séparent les deux équipes, cette rencontre pourrait s'avérer décisive. Si les deux premières places, solidement occupées par la Juventus Turin et l'AC Milan, semblent inaccessibles, les prétendants se bousculent pour grimper sur la troisième marche du podium. Et accrocher le dernier billet pour la Ligue des champions. Dans cette course effrénée, Naples est à tournant. Quatrième à un maigre point de la Lazio Rome, le Napoli affronte l'AS Roma, un concurrent direct à l'Europe, samedi soir (20h45). Après deux victoires de rang, venues éclaircir l'horizon, l'objectif est

clair : enchaîner pour s'assurer une place en Ligue Europa, et mettre la pression sur la Lazio, qui effectuera un périlleux déplacement sur le terrain de l'Udinese (6e) dimanche. L'AS Roma, au contraire, reste, elle, sur une série des plus décevantes. Les hommes de Luis Enrique, étrillés par la Juventus puis battus sur leur pelouse par la Fiorentina (1-2), viennent de concéder trois revers en quatre rencontres, provoquant la colère des tifosi. Septièmes avec cinq points de retard sur le podium, ils voient leur marge d'erreur se réduire au fil des journées. La Louve devra se ressaisir pour ne pas réveiller les prémices de la crise. Et pour ne pas se laisser semer par son adversaire du soir, emmené par l'inévitable Edinson Cavani, déjà auteur de 21 réalisations cette saison.

MILAN AC : Capello dément un retour et veut entraîner à Londres

Sur Sky Sport, Fabio Capello a tenu à démentir les rumeurs qui l'envoient à Milan la saison prochaine, au poste de manager du club. L'Italien a par ailleurs déclaré vouloir entraîner une équipe de Londres. En début de semaine, le quotidien italien de la Gazzetta dello Sport faisait part d’une possibilité de retour de Fabio Capello au Milan AC la saison prochaine au poste de manager. «J'ai lu des histoires racontant que je pourrais rejoindre Milan. C'est faux, je n'ai eu aucun contact avec eux», a déclaré l’intéressé sur Sky Sport, avant d’ajouter qu’il aimerait bien entraîner une équipe londonienne : «J'ai envie d'entraîner lors des deux prochaines années mais pas pour une équipe nationale, seulement pour un club. J'aime Londres, je préférerais entraîner en Premier League».

TOULOUSE : Casanova regrette la mauvaise entame de son équipe

Après la défaite face à Montpellier (1-0), Alain Casanova, l'entraîneur de Toulouse, a regretté la mauvaise entame de match de ses joueurs et le manque de réaction qui a suivi l'ouverture du score montpelliéraine. «On a fait une mauvaise entame en étant mené très rapidement», a regretté Alain Casanova, l’entraîneur de Toulouse après la défaite de son équipe (1-0) contre Montpellier. «On subit un contre coup sur le plan mental qui nous paralyse pendant un quart d'heure. Après, on a laissé la maîtrise du ballon à Montpellier », a poursuivi le coach des Violets.Sur le contenu du match, Alain Casanova a été déçu du manque de réactions de ses joueurs : «Je pensais qu'on allait être beaucoup plus fort en deuxième sur le plan athlétique et mental, pour pousser Montpellier un peu plus dans ses retranchements. Malheureusement, j'ai eu l'impression que les joueurs se sont vite résignés en deuxième mi-temps. Nous n’avons pas pris suffisamment de risques. On ne s’est créé pratiquement aucune occasion. Ce n’est pas suffisant face à une telle équipe.»

PSG : Pastore «Si on bat Lille, on sera champion» Alors que le PSG est sous pression après la victoire de Montpellier sur Toulouse (1-0) vendredi soir, Javier Pastore estime qu'une victoire face à Lille dimanche (21 heures) serait «moralement très importante». «C'est une partie très importante à un moment crucial de la saison. Parmi nos cinq prochains adversaires, c'est l'équipe la plus forte. Si nous battons Lille, nous serons champions», a-t-il expliqué dans le Parisien, ce samedi. Visé par de nombreuses critiques, qui ciblent son inconstance et sa nonchalance, le milieu de terrain argentin assure par ailleurs avoir «trouvé un nouveau souffle pour bien terminer» l'exercice en cours. «Je me souviens que je n'avais pas été très bon l'année dernière à Palerme à la même période. C'est un problème physique. Cela fait trois ou quatre ans que je n'ai pas de vacances et je le ressens», a-t-il détaillé. S'il déplore les blâmes sur sa «manière de jouer», il reconnait qu'il ne court «pas dans tous les sens et apparaît en retrait quand [il] n'est pas en contact avec le ballon». «C'est ce que je dois améliorer pour mieux me positionner par rapport à mes coéquipiers», ajoute Pastore.

BAYERN MUNICH : Heynckes invite Leverkusen

L'entraîneur du Bayern Munich, Jupp Heynckes, a annoncé ce vendredi qu'il invitait son ancien club, le Bayer Leverkusen, à la finale de la Ligue des Champions contre Chelsea le 19 mai à l'Allianz Arena. Jupp Heynckes est un homme de parole. Lors de son discours d’adieu à Leverkusen l’été dernier, le technicien avait promis des retrouvailles «au plus tard pour la finale à Munich (que le Bayern jouera contre Chelsea

PUBLICITÉ

le 19 mai)». L’entraîneur bavarois a déclaré ce vendredi que «c'était maintenant l'occasion de tenir parole et d’inviter tout le monde, environ 20 à 22 personnes de Leverkusen». Jupp Heynckes était arrivé au Bayer en 2009 et avait réussi à conduire le club à une deuxième place de Bundesliga à l’issue de la saison 2010-11. Il avait ensuite été engagé par le Bayern Munich en remplacement de Louis Van Gaal.

VALENCE : Sergio Canales de nouveau «out» six mois

Coup dur pour le milieu de terrain de Valence Sergio Canales, victime d'une nouvelle rupture ligamentaire au genou droit qui le tiendra éloigné des terrains pour six mois. Nouveau coup dur pour Sergio Canales. En conférence de presse, le médecin de Valence, le docteur Jordi Candel, a annoncé que le milieu de terrain espagnol «a été victime jeudi dernier lors du match contre l’Atletico Madrid (demi-finale retour d’Europa League, (0-1), ndlr) d’une nouvelle rupture des ligaments croisés antérieurs du genou droit». Les médecins estiment son indisponibilité «à six mois minimum.» Un mauvaise nouvelle pour le joueur de 21 ans (16 matchs, 1 but), déjà victime de la même blessure il y a six mois.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CHELSEA-QPR :

Les joueurs ne se serreront pas la main

La Premier League a annoncé dans un communiqué que les joueurs de Chelsea et de QPR ne se serreraient pas la main dimanche avant la rencontre devant opposer les deux équipes. John Terry et Anton Ferdinand sont actuellement en procès. Pas de poignées de mains entre Chelsea et QPR. La Fédération anglaise a annoncé que le traditionnel protocole entre les 22 acteurs n’aura pas lieu dimanche lors des retrouvailles entre les deux équipes de Londres à Stamford Bridge (14h30, 36eme journée de Premier League), comme il n’avait d’ailleurs pas eu lieu en janvier quand Chelsea et QPR s’étaient affrontés en Cup. Cette décision fait suite à la demande des avocats d’Anton Ferdinand selon Sky Sports. Le joueur de QPR et le défenseur de Chelsea John Terry sont actuellement en procès pour des insultes racistes que le capitaine des Blues aurait lancées au frère de Rio Ferdinand (Manchester United) lors d’un match opposant les deux formations en octobre dernier.


INTERNATIONALE

19

GUARDIOLA, cette légende en sept dates Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

L'entraîneur le plus titré de l'histoire du FC Barcelone a annoncé qu'il quitterait ses fonctions à la fin de la saison.

L

ors d'un mandat relativement bref mais définitivement historique, Josep Guardiola a réussi à mettre sur pied une équipe admirée dans le monde entier. Dans les années 1990, c'était du centre du terrain qu'il dirigeait la Dream Team de Johan Cruyff. Sur le banc, l'élève a dépassé le maître. Forte des 13 titres remportés sous la houlette de Guardiola, la Pep Team va devenir une nouvelle référence dans l'histoire du football, aussi bien pour son jeu que pour le nombre de compétitions qu'elle a remportées.FIFA.com dresse un portrait de Guardiola entraîneur en sept dates qui ont été autant de jalons dans sa carrière de stratège du club catalan. juin 2008 : Guardiola est officiellement présenté comme nouvel entraîneur du FC Barcelone. Il remplace le Néerlandais Frank Rijkaard. Sa seule expérience sur le banc à ce jour se résume aux 361 jours passés à la tête de la réserve blaugrana qui, sous ses ordres, est montée en troisième division espagnole. décembre 2009 : Le Barça s'impose en prolongation contre Estudiantes de La Plata en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, à Abou Dabi. Grâce au but marqué par Lionel Messi à la 110ème minute, l'équipe catalane décroche son sixième titre en autant de compétitions disputées depuis la prise de fonctions de Guardiola, 18 mois plus tôt. Le technicien ne peut retenir ses larmes pendant que ses joueurs font la fête sur la pelouse du stade Zayed Sports City.

17

19

POR 28 J. : Rien ne va plus pour Braga E

Dans la course au titre fin mars, Braga s'est complètement écroulé en un mois. Déjà battu par Benfica (1-2) et le FC Porto (01), accroché par Paços de Ferreira, le club portugais a concédé un nouveau résultat négatif en s'inclinant à domicile, vendredi devant Olhanense (1-2). Nuno Andre (19e) avait pourtant ouvert la marque pour le 3e de Super Liga mais Cauê (56e) et Dady (74e) ont donné la victoire au 7e du classement. Le Sporting Portugal peut revenir à trois points de Braga s'il l'emporte lundi contre Academica Coimbra.

ALL - BAYERN : Rummenigge prêt à prolonger Heynckes

Le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, s'est dit prêt à prolonger le contrat de son entraîneur Jupp Heynckes, qui expire en 2013. «S'il le veut, Jupp peut rester très au-delà du terme de son contrat actuel», a ainsi affirmé le dirigeant bavarois au quotidien Bild, à paraître samedi. Si le Bayern a manqué pour la deuxième année consécutive le titre de champion d'Allemagne remporté par Dortmund, Heynckes, débarqué l'été dernier, a conduit le Bayern en finale de la Ligue des champions en venant à bout du Real Madrid, mercredi. Munich disputera également la finale de la Coupe d'Allemagne le 15 mai prochain, face à Dortmund.

Nouvelle grave blessure pour Bovo

Le défenseur du Genoa Cesare Bovo s'est rompu le ménisque droit et sera de nouveau éloigné terrains pour une longue durée, lui qui a déjà manqué plus de quatre mois cette saison en raison d'une blessure à un mollet. Bovo s'est blessé dimanche contre Sienne (1-4), lors du match interrompu 45 minutes par les tifosi du Genoa alors qu'il avait retrouvé la compétition depuis quelques semaines.

26

avril 2011 : Alors que les clasicos se succèdent à un rythme effréné (finale de la Coupe du Roi et demifinales de la Ligue des champions de l'UEFA), la tension s'accumule en raison de la pression médiatique, ce qui amène Guardiola à s'écarter de sa diplomatie habituelle et de son discours serein : "Dans la salle de presse, c'est lui le p….. de chef, le p….. de patron. En dehors du terrain, il a tout gagné cette année, je lui offre la Ligue des champions dans ce domaine. Je ne veux pas rivaliser un seul instant dans les conférences de presse", affirme le stratège catalan en référence à l'entraîneur du rival madrilène, José Mourinho. À ce jour, c'est l'unique polémique liée au nom de Guardiola sur le banc culé. avril 2011 : Le Barça perd la finale de la Coupe du Roi devant le Real Madrid. Cristiano Ronaldo marque de la tête le but du triomphe merengue. C'est la première et unique finale, à ce jour, perdue par le Barcelone de Guardiola. "Il faut féliciter Madrid et je suis très heureux du comportement de nos supporters et de la façon dont nous avons joué. Nous devons nous relever", dit-il avec le sourire après l'amère défaite. mai 2011 : Guardiola devient le plus jeune entraîneur double vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA. À 40 ans, Pep dirige un Barça splendide, qui bat Manchester United 3:1 en finale à Wembley. L'opinion internationale est unanime : les Barcelonais ont donné une leçon de football à leurs

20 28

adversaires mancuniens. "Depuis que je suis manager, je n'ai jamais vu une équipe aussi forte. Tout le monde est d'accord là-dessus et je l'accepte. De toute façon, quand vous êtes battu de cette manière, il n'est pas facile de penser autrement", concède Sir Alex Ferguson après la finale. janvier 2012 : Lors du Gala FIFA Ballon d'Or, Guardiola reçoit le prix de l'Entraîneur de l'année 2011 pour la première fois de sa carrière, pour une saison encore très aboutie, le Barça ayant remporté cinq titres sur les six compétitions auxquelles il a pris part. "C'est une grande joie. Cela dit, on ne devient pas footballeur ou entraîneur pour les récompenses personnelles, mais pour prendre du plaisir au jeu, mettre en pratique une philosophie et interagir avec les joueur", dit-il dans un entretien exclusif accordé à FIFA.com. avril 2012 : Le technicien le plus titré de l'histoire du FC Barcelone annonce à ses joueurs qu'il quittera le club à la fin de la saison, après avoir remporté 13 titres en presque quatre ans. Il lui reste un titre à jouer, la Coupe du Roi, dont le Barça disputera la finale contre l'Athletic Club de Bilbao le 25 mai. Ce sera l'occasion pour les joueurs barcelonais d'offrir à leur entraîneur un 14ème et dernier titre sur les 19 compétitions disputées sous son mandat. Outre son palmarès exceptionnel, Guardiola laissera un héritage peut-être plus important à ses yeux : en quatre ans, il aura lancé 22 jeunes formés au club. Dans le même temps, Barcelone a acheté 14 joueurs.

09 27

ANG : Wenger «J'aurais aimé voir Guardiola rester»

Après l'annonce du départ de Pep Guardiola du FC Barcelone en fin de saison, Arsène Wenger a déclaré ce vendredi qu'il aurait voulu voir le technicien catalan continuer à la tête des Blaugrana. «La philosophie de Barcelone est plus grande que le fait de gagner ou de perdre un titre, a ainsi réagi le Français. Guardiola est un des représentants de cette philosophie qu'il a fait triompher et j'aurais beaucoup aimé le voir rester, revenir et persister, même après une année décevante. Cela aurait été intéressant. Je peux comprendre qu'il n'y a pas beaucoup d'entraîneur qui puisse travailler pendant toute une carrière sans souffler. Il n'a peut-être pas montré tout le stress qu'il subissait. On ne sait jamais vu de l'extérieur ce qu'un homme endure.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N.I.F : 099817019002328

APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 56/2012

La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa lance un avis d’appel d’offres national restreint concernant la réalisation des travaux suivants : * Lot : Voirie * Lot : Aménagement extérieur * Lot : Assainissement Site : 200 log commune ain oussara Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées en : A-Lot : Voirie : Catégorie 04 ou plus travaux publics Activité principale B-Lot : Aménagement extérieur Catégorie 02 ou plus Travaux de bâtiment ou travaux publics Activité principale ou secondaire C-Lots : Assainissement : Catégorie 02 ou plus Travaux d’hydraulique Activité principale ou secondaire Peuvent retirer les cahiers des charges auprès BET URBATIA cité Si Elhouas BP 277 DJELFA, contre paiement de 1000.00 DA frais de tirage. Non récupérable Pièces demandées : I) 1re enveloppe (offre technique) qui contient les pièces suivantes : 1) Certificat de qualification demandé (en cours de validité) copie légalisée 2) Déclaration à souscrire cachetée, paraphée, signée par le soumissionnaire 3) Une copie du registre du commerce légalisée 4) Copie de la carte d’identification fiscale légalisée 5) Extrait de rôles copie légalisée

6) Attestation et mise à jour du (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) Copie légalisée 7) Extrait du casier judiciaire bulletin N°03 copie légalisée 8) Références professionnelles copie légalisée 9) Moyens matériels de contractant à mettre à la disposition du projet justifiés par des copies légalisées des cartes grises pour matériel roulant ou une pièce justificative pour le matériel non roulant (une facture ou un PV d’huissier de justice) 10) Planning des travaux + proposition des délais de réalisation dûment signé et visé par le soumissionnaire 11) Liste nominative du personnel (visée par la CNASAT) 12) L’attestation de dépôt légale des comptes sociaux pour les sociétés de l’année 2011 copie légalisée 13) La déclaration de probité cachetée, paraphée, signée par le soumissionnaire 14) Bilan financier de l’entreprise de l’année 2011 15) Le présent cahier des charges cacheté, paraphé, signé par le soumissionnaire. II) 2e enveloppe (offre financière) qui contient : • La lettre de soumission visée et signée par le soumissionnaire • Le bordereau des prix unitaires • Le devis quantitatif et estimatif Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante: La Direction de l’Urbanisme et de la Construction de la wilaya de Djelfa

Sise cité des Jardins / Djelfa

L’enveloppe extérieure anonyme contiendra deux enveloppes séparées, (offre technique), (offre financière), conformément aux prescriptions du cahier des charges devra porter la mention suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA, CITE DES JARDINS APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°56/2012 * Lot(s) : ………… Site : 200 log commune ain oussara “Soumission à ne pas ouvrir”

Les offres doivent être déposées le (21) vingtième jour de 08.00H à compter de la date de la première parution du présent avis aux journaux ou dans BOMOP, -si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la journée de dépôt des offres sera reportée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant la durée de préparation des offres + 03 mois à compter du dernier jour de dépôt des offres. L’ouverture des plis techniques et financiers est prévue en séance publique et se tiendra le jour de dépôt des offres à 14.30H au siège de la direction d’urbanisme et de la construction. Les soumissionnaires sont invités à cette séance d’ouverture des plis.

Maracana N° 1714 — Dimanche 29 Avril 2012 - Anep N° 914 977

Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme OPGI de Aïn Defla NIF : 09894.401.001.64.48

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/DMO/RHP 1500(09)/2012

L’Office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya de Aïn Defla lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation de 186/400 logts sociaux locatifs à Khemis Miliana (Oued Riyhane) programme destiné à la résorption progressive de l’habitat précaire année 2009 en TCE y compris VRD. Les entreprises qualifiées, intéressées par le présent avis, peuvent retirer le cahier des charges contre paiement d’une somme de deux mille cinq cents dinars algériens( 2.500.00 DA) et ce, auprès de l’OPGI Aïn Defla (DFC) sise cité Laribi Ahmed Ben Belkacem, Aïn Defla. Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : A- Une offre technique qui contient : 01- La déclaration à souscrire (datée, renseignée, cachetée et signée) 02- La déclaration de probité (datée,renseignée, cachetée et signée) 03- Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien année 2010 04- Le numéro d’identification fiscal (NIF), pour les soumissionnaires nationaux et les soumissionnaires étrangers ayant déjà travaillé en Algérie 05- Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société, cette disposition ne s’applique pas aux entreprises étrangères non résidentes en Algérie 06- Le présent cahier des charges daté, paraphé par le soumissionnaire sauf la lettre de soumission, la déclaration de souscrire et la déclaration de probité 07- Délai et planning d’exécution en chiffre et en lettre (daté, cacheté et signé) 08- Une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles (activité principale ou secondaire bâtiment) en cours de validité catégorie 3 et plus 09- Une copie légalisée du registre du commerce 10- Les bilans financiers des trois (03) dernières années (2008

- 2009 - 2010) établie par un commissaire aux comptes ou comptable agréé 11- La liste des moyens humains cachetée et signée par le soumissionnaire et appuyée par la mise à jour CNAS légalisée accompagnée par le diplôme pour l’ingénieur en génie civil bâtiment et technicien supérieur en bâtiment et attestation de travail pour le reste du personnel 12- Liste des moyens matériels (cachetée et signée) accompagnée des copies des cartes grises, avec attestation d’assurances en cours de validité pour le matériel roulant (légalisée) et pièces justificatives pour le matériel non roulant ne disposant pas des cartes grises (PV de l’huissier de justice dans le délai de validité ne dépasse pas 01 année à partir de la date d’établissement jusqu’au jour d’ouverture des plis (copie légalisée) 13-Attestations de bonne exécution des travaux réalisés (projets similaires des 10 dernières années) en précisant la surface du plancher 14- Protocole d’accord en cas de groupement 15- Statut de l’entreprise s’il y a lieu 16- Engagement de partenariat avec une entreprise de droit algérien (dans le cas où le soumissionnaire est une entreprise étrangère) 17- Les références bancaires 18- Déclaration de signature s’il y a lieu 19- Copies légalisées des attestations fiscales et d’organisme de sécurité (CNAS, CASNOS, CACOBATH, extrait de rôles et carte d’immatriculation fiscale)

B- L’offre financière qui contient : 03- La lettre de soumission (datée, renseignée, cachetée et signée) 02- Le bordereau des prix unitaires rempli en lettre et en chiffre signé, cacheté et daté 03- Le devis quantitatif-estimatif de l’offre rempli, signé, cacheté et daté Les soumissionnaires doivent présenter leurs offres en 01 exemplaire conformément au cahier des charges. Les offres doivent être déposées au secrétariat de l’OPGI Hay

Laribi Ahmed Ben Belkacem wilaya de Aïn Defla, les offres techniques et financières doivent être insérées dans deux enveloppes séparées et portant pour la première : la mention “offre technique” et pour la seconde la mention “offre financière” et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention : A Monsieur le directeur général de l’OPGI de la wilaya de Aïn Defla Quartier Laribi Ahmed Ben Belkacem Aïn Defla AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/DMO/RHP 1500(09)/2012 Réalisation en TCE y compris VRD de 186/400 logts sociaux locatifs à Khemis Miliana (Oued Riyhane)

“Soumission à ne pas ouvrir” Les enveloppes intérieures porteront le nom et l’adresse du soumissionnaire de façon à permettre au maître de l’ouvrage de renvoyer l’offre si elle est déclarée “hors délai”. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai légal aux délais des préparations des offres augmenté de trois mois à compter de la date de dépôt des offres. La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours, à partir de la première publication dans le Bomop ou la presse. L’heure et le jour limite de dépôt des offres et le jour d’ouverture des plis techniques et financiers correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’heure limite de dépôt des offres est fixée à douze (12h00) heures. L’heure d’ouverture des plis techniques et financiers est fixée à quatorze heures (14h00) et aura lieu au siège de l’Office de promotion et de gestion immobilières de la wilaya de Aïn Defla, en séance publique. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis.

Maracana N° 1714 — Dimanche 29 Avril 2012 - Anep N° 914 573

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

La beauté au naturel

Formule de l’après-shampoing assainissant

Phase grasse 10% 4.5 BTMS 1.5 Huile de noix d'amazonie 0.5 Lanoline 0.5 Lécithine de soja 1 Huile de ricin 1 Huile de tamanu 1 Huile de jojoba Extrait CO2 de romarin

Phase aqueuse 86.5% 0.5 Gomme de guar conditionnante 2 Glycérine végétale 84 Eau Phase des ajouts 3.5% 2 Panthénol 1 Huiles essentielles (0.3 lavande, 0.3 citron, 0.4 tea-tree) 0.5 conservateur K Acide lactique pour un PH à 4.5

Pas d'actifs très techniques pour ce premier après-shampooing que je souhaite tester "au naturel" pour ensuite affiner la formule au gré des confections de produit. Mais la formule est quand même réflechie

avec des ingrédients simples. Pour nourrir: En huiles le ricin et le jojoba sont très connus pour leur excellente action sur les cheveux. La noix d'amazonie est moins con-

nue mais néanmoins superbement efficace et en plus certaines sont produites au Pérou!. La lécithine de soja parce que je pratique le shampooing aux oeufs avec bonheur, et la lanoline, un produit souvent décrié mais que j'affectionne en petites quantités. Et enfin, j'ai troqué mon favori aox-cos contre de l'extrait CO2 de romarin car c'est une plante qui fortifie fort bien les cheveux. Pour hydrater: La traditionnelle glycérine et le très indiqué Panthénol. Pour cicatriser et assainir: L'huile de tamanu, les he de lavande, de teatree et de citron (qui a aussi l'avantage de contre balancer l'effet fonçant du romarin). La texture est glu glu à souhait, épaisse comme il faut, et translucide. Ce n'est... pas comme une crème mais vraiment comme un après-shampooing :) Je ne l'ai pas encore utilisé alors je reviendrais en édit pour vous donner des nouvelles après qq semaines d'utilisation.

Coloration directe ou ton sur ton. Laquelle choisir ?

La coloration directe se superpose telle une gouache sur vos cheveux. Elle est sans oxydant ni ammoniaque et contient une association de pigments colorés qui se déposent sur la fibre capillaire sans en modifier les pigments naturels de mélanine. Si elle ne permet pas d'éclaircir, ni de cacher les cheveux blancs, elle dynamise la couleur naturelle. Les bases claires ponctuées d'une coloration directe plus foncée s'offriront un balayage harmonieux qui s'évanouira doucement après 5 ou 6 shampooings. Cette coloration sans contrainte permet de suivre la mode sans en devenir prisonnière.La coloration ton sur ton est une coloration d'oxydation douce sans ammoniaque. Elle contient des précurseurs de coloration qui se transforment en composés colorés au contact de l'oxydant. Toutefois, les pigments naturels du cheveu n'en sont pas modifiés. Cette coloration qui couvre plus de 50% des cheveux blancs permet de jouer des nuances proches de sa base naturelle en fonçant le cheveu. Si elle ne permet pas de l'éclaircir, l'utilisation de tons plus clairs que sa couleur naturelle donne à la chevelure des reflets qui la réchauffent en pleine lumière. Avec le ton sur ton, la couleur devient vivante.

21

Beignets de courgettes

INGRÉDIENTS : 1 courgette. 1 c à s de gros sel. 160 g de farine. 2 œufs. 40 ml d'eau. 1 c à s d'huile. 1 sachet de levure. 1 pincée de sel. 40 cl d'huile.

PRÉPARATION : Couper les courgettes en fines rondelles, et laissezles dégorger une heure dans une passoire avec du sel. Mélanger la farine, la levure, le sel, les œufs, l'huile et l'eau. Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Tremper les rondelles dans la pâte puis plonger-les dans l’huile. Servir avec une salade verte.

Cocas aux aubergines

Tout sur … le kiwi

Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes...

Bienfaits Premier atout santé du kiwi, son apport calorique modéré : il fournit 47 kcal/100 g, ce qui le situe au niveau du melon, de la clémentine ou de l'abricot. Valeurs nutritionnelles pour 100 g Protides 1,1 g Glucides 10 g Lipides 0,6 g Calories 47 kcal

Autre bienfait bien connu du kiwi, sa richesse en vitamine C, qui atteint le taux remarquable de 80 mg/100 g (plus que les agrumes !). Ainsi, un kiwi permet à lui seul de couvrir l'apport journalier conseillé en vitamine C. De plus, son taux est stable car le fruit est bien protégé par sa peau, en plus de la présence des acides organiques. Le kiwi fournit aussi une quantité appréciable de vitamine E (3 mg/100 g), surtout présente dans ses petites graines. Les vitamines A et E ont une puissante activité antioxydante, elles permettent notamment la neutralisation des radicaux libres, dont l'accumulation provoque le vieillissement cellulaire prématuré et peut

favoriser les pathologies cardiovasculaires et certains cancers. Le kiwi apporte aussi un peu de pro vitamine A (0,05 mg/100 g), et un large éventail de vitamines du groupe B, en particulier de la vitamine B6 ou pyridoxine (qui joue un rôle important dans la synthèse des neurotransmetteurs), et de la vitamine B9 ou acide folique (anti-anémique). Enfin, le kiwi est riches en minéraux (notamment en potassium : 300 mg/100 g) et en fibres (2,5 g/100 g) qui stimulent efficacement et en douceur le fonctionnement intesti

Smoothie frutti

INGRÉDIENTS : 1 orange 2 clémentines Glace aux fruits rouges ou autre 2 kiwis 2 pommes moyennes Coulis de framboise pour la déco

PRÉPARATION : 1 Épluchez et mixez l'orange, les clémentines, le kiwi et les pommes. Ensuite ajoutez la glace et re-mixez. Disposez le coulis selon vos goûts

INGRÉDIENTS : La Pâte : 10 cl d'eau bouillante. 10 cl d'huile. 250 g de farine. 1/2 sachet de levure chimique. 1/2 c à café de sel. La Farce : 2 aubergines. 3 oignons. Huile. Sel et poivre. 1 jaune d'œuf.

PRÉPARATION: Faire griller les aubergines sur le grill du four. Écraser les aubergines à l’aide d’une fourchette. Faire revenir à feu doux les oignons émincés. Ajouter l’aubergine, le sel, et le poivre. Mélanger tout les ingrédients de la pâte. Étaler finement la pâte sur votre plan de travail et découper des ronds avec un emporte pièce. Déposer ces ronds sur une feuille de papier sulfurisée posée sur la grille du four. Mettre une noix de farce dans chaque rond. Appuyer sur les bords avec une fourchette pour bien fermer le chausson et le badigeonner de jaune d'œuf. Faire cuire au four pour 25 min.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1015

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1014

LA BLAGUE

Un homme va dans un bar, il entre et dit : "Salut, c'est moi !!!" Les gens se retournent et enfaite c'était pas lui...

DEVINETTE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N°1015

G

H

I

J

K

L

"De tout temps la beauté a été ressentie par certains comme une secrète insulte." Claude Debussy

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1014

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana Imprimerie : SIA

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

09.50 : C'est pas sorcier

10.30 : Dimanche avec vous 11.10 : 12/13 Dimanche

11.50 : 30 millions d'amis 12.20 : Louis la Brocante

14.00 : En course sur France 3 14.20 : Le tuteur

15.00 : Chabada

16.55 : Questions pour un super champion

17.45 : Ma maison d'aujourd'hui à demain

18.00 : Journal régional 18.30 : 19/20 19.10 : Zorro

19.35 : Inspecteur Lewis 22.50 : Soir 3

23.25 : Karl Lagerfeld à contretemps

00.20 : Chabada

01.06 : Itinéraires en Europe

sa place

12.00 : Journal

12.20 : 13h15, le dimanche

13.15 : Vivement dimanche 14.50 : Coupe d'Europe

19.00 : Journal

19.50 : Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

21.50 : Les Experts : Manhattan 22.55 : Les Experts : Miami

01.20 : Julia Corsi, commissaire

16.55 : Stade 2 17.55 : Météo

19.00 : Journal

19.45 : Lucky Luke

21.30 : Faites entrer l'accusé 22.15 : On n'est pas couché

01.50 : Planète musique mag 02.15 : Thé ou café

Chaque année, des milliers de logements sont construits ou transformés, avec toujours un impact insoupçonné sur l'environnement. Pourtant, il existe des solutions pour construire et vivre de façon plus écologique, en dépensant moins tout en étant respectueux de la planète. «Capital Terre» a donc décidé de s'intéresser aux nouvelles solutions écolos qui nous concernent tous. Des maisons en bois vosgiennes aux habitats groupés danois, des tours en terre du Yémen aux villas écolos australiennes, en passant par les immeubles incroyables de Singapour avec piscine à 200 mètres de hauteur, Thomas Sotto et son équipe font découvrir des lieux spectaculaires. Avec en toile de fond une question cruciale : à quoi peut ressembler le logement idéal qui nous permette de vivre et d'habiter tous ensemble sur Terre sans porter atteinte à l'environnement ?

06.00 : Cartoon + 06.50 : Smitty mon nouvel ami 08.25 : Pirates des Caraïbes : La fontaine de jouvence 10.35 : Rencontres de cinéma 11.00 : L'effet papillon 11.45 : Dimanche + 12.55 : La semaine des Guignols 13.30 : Le petit journal de la semaine 14.05 : Ne dites pas à ma mère 15.05 : Desperate Housewives 16.35 : Spécial investigation 17.35 : Le zapping de la semaine 17.55 : Le JT 18.15 : Le Canal football club 20.00 : Championnat de France de Ligue 1 21.55 : CFC, le débrief 22.15 : L'équipe du dimanche 22.30 : Luther 23.20 : Route Irish 01.05 : Spécial investigation

05.00 : M6 Music

06.00 : Absolument stars 08.35 : A mourir de rire 10.55 : Turbo

12.20 : Maison à vendre

14.10 : Un trésor dans votre maison 15.00 : Accès privé 16.15 : 66 minutes 17.35 : D&CO

18.45 : Le 19 45 19.05 : E = M6 19.30 : Sport 6

19.50 : Capital terre 23.00 : Médium

00.30 : Supernatural 01.20 : M6 Music

02.35 : Les nuits de M6

Il ne vit pas longtemps, mais au moins, il s’amuse

BA L AN CE

B E´L E´LI ER

Un léger désaccord avec une personne proche ou une connaissance lointaine pourrait être résolu si vous acceptiez de faire des concessions. Ne soyez pas buté, restez bloqué sur des positions intransigeantes ne ferait qu'envenimer les choses. ous avez besoin de On cherchera sans liberté. Vous avez doute à vous cacher envie de tout changer quelque chose dans et votre moral est une intrigue sentibon. Profitez-en pour mentale, ne soyez vous lancer dans une affaire diffi- pas dupe de cette manœuvre cile. Certaines mises au point intrépide. Il faudra clairement seront faites. Ne vous privez pas faire entendre votre version de ce plaisir. Vous réussirez là où des faits. Cela pourrait rendre jusqu'à présent vous aviez service à quelqu'un proche de échoué. vous de connaître la vérité.

Vous saurez préserver votre moral et faire contre mauvaise fortune bon cœur. Si des problèmes nouveaux surgissent oubliez-les et amusez-vous. Vous avez tout le temps de vous en occuper. Le ciel va s'éclairer d'un jour nouveau.

Vous aurez beaucoup de choses à faire. Heureusement la grande forme est là. Vous pourrez compter sur l'aide efficace d'une personne qui voudra vous aider. Acceptez son offre et encouragez-la car vous allez pouvoir compter longtemps sur sa coopération active. On va vous surprendre encore une fois. Une certaine personne vous fera une nouvelle proposition inattendue que vous serez tenté d'accepter. Vous retrouvez un excellent moral à cette heureuse information car vous pensez que cela pourrait très vite transformer votre vie.

D IMANCHE

21.55 : Enquête exclusive

Le saviez-vous ?

L'éphémère est un insecte (éphéméroptère) qui ne vit que d'amour et... même pas d'eau fraîche : sa transformation à l'âge adulte lui ôte la capacité à ingérer de la nourriture, puisqu'il se retrouve tout simplement sans orifice buccal, et ne peut plus manger. Il n'a alors d'autre choix que de s'élancer vers les lumières dans une nuit d'orgie pour se reproduire avant que le destin ne le rattrape et qu'il ne meurt de faim. Tous les éphémères du coin se retrouvent donc au même endroit, comptabilisant des millions de corps engagés dans l'activité reproductrice, au point que l'essaim formé soit si énorme... L'orgie visible depuis l'espace? L'éphémère, taillé pour la reproduction Les éphémères (ephemeroptera) ne font que quelques dizaines de millimètres, et sont parmi les plus grands

Vous auriez certainement tort de vous priver de vouloir faire les remarques nécessaires dans les circonstances actuelles. Cela provoquera une mise au point indispensable avec quelqu'un dont l'avis vous sera très utile. On tiendra compte de vos observations judicieuses.

SC O R P I O N

17.05 : Sept à huit

11.05 : Tout le monde veut prendre

S A GI T A I R E

15.10 : Les Experts

09.30 : Le Jour du Seigneur

Quelque chose d'important va survenir sans crier garre ce qui clarifiera certains points importants dans votre vie courante. Mais comme le moral est de la partie vous n'aurez qu'à vous louer de ce qui vous arrive. Faites néanmoins attention à votre forme. Evitez les abus.

C A P R I C OR N E

13.25 : Monk

09.00 : Présence protestante

a solution à une situation aussi emmêlée que celle que vous connaissez dépend de votre façon d'agir. C'est une affaire très délicate. Prêtez attention à ce que va vous dire une personne qui vous connaît bien dans ce problème. Ne tombez pas dans le piège de la confiance absolue.

Ensoleillé Max. 21° Min. 12°C

champions du plaisir en groupe, au point que leurs escapades annuelles de reproduction sont visibles par les radars d'observation climatologique. Ce qui pourrait être un problème au long terme puisque les éphémères passent leur vie adulte entière, littéralement, à l'activité reproductrice : du début de l'âge adulte jusqu'à leur mort, ils ne feront que chercher des compagnons pour perpétuer l'espèce et donner naissance à la prochaine génération. Et comme ils font l'amour en groupe de plusieurs millions, leurs rencontres provoquent régulièrement des anomalies radar et des perturbations locales de trafic, en même temps qu'elles gênent sérieusement les riverains dans leurs activités quotidiennes. L'orgie continue bel et bien durant toute leur vie, bien qu'en l’occurrence, celle-ci ne soit finalement que très modérément courte...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents.

VE RSE A U

12.35 : Walker, Texas Ranger

08.30 : La source de vie

T A URE AU

12.00 : Journal

08.15 : Judaïca

G E M E A UX

11.00 : Les 12 Coups de Midi !

07.45 : Islam

C A NC ER

10.05 : Téléfoot

Aux grands maux les grands remèdes, N'hésitez pas à prendre l'importante décision qui fera la différence, Votre forme sera bonne si vous vous en donnez les moyens, Vous êtes sur le point d'obtenir une réelle performance dans un domaine qui vous tient à cœur,

LI ON

07.30 : Sagesses bouddhistes

HOROSCOPE

Vos sentiments et vos émotions seront difficiles à contrôler. Il serait donc souhaitable de remettre les décisions sentimentales importantes à plus tard. Vous pourrez les prendre dès que les choses commenceront à se calmer pour vous. Vous avez le vent en poupe.

P O I S SO N

07.40 : Bunny Tonic

07.05 : Rencontres à XV

09.20 : Automoto

Au début du XXe siècle, Adèle Blanc-Sec explore l'Egypte des pharaons à la recherche d'un médicament pour sa soeur. La jeune journaliste se trouve confrontée à de terrifiantes momies et de multiples pièges ainsi que son ennemi, Dieuleveult. Après les effrayantes apparitions égyptiennes renfermées dans les pyramides, Adèle se met en chasse d'un ptérodactyle. A Paris, un mystérieux oeuf vieux de plusieurs millions d'années a en effet éclos au Jardin des plantes. La créature préhistorique qui en est sortie sème à présent la panique dans la capitale. L'inspecteur Caponi, avec l'aide de Justin de Saint-Hubert, se lance sur la piste de la bête... 05.35 : Ludo

06.00 : Thé ou café

05.30 : Tfou

V I ER G E

09.30 : El Imtihane e'saâbe (redif) Feuilleton algérien 10.00 : Azhar oua hikayet Documentaire 10.25 : Mouharib el dawama Dessin animé 10.45 : Santé mag (redif) 12.00 : Journal en français + météo 12.20 : Maraya - Feuilleton arabe 13.30 : Avis religieux (direct) 14.30 : Football ''MCEE/CSC'' différé 16.10 : Heidi - Dessin animé 16.25 : Campagne électorale 17.00 : Nadi El Fouroussia - Série fiction enfantine 17.10 : El Imtihane e'saabe (23 et fin) - Feuilleton algérien 18.00 : Journal en amazigh 18.25 : Campagne électorale 19.30 : Reportage 20.00 : Journal en arabe 21.15 : Canal foot 22.15 : Culture club 23.20 : Abdelmalek imanssouren – Concert

23

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 04:10 Dohr 12:46 El Assar 16:32 El Maghreb 19:40 El Icha’a 21:09


BALLE AU CENTRE

Vents du Sud*

Par Ali Bouacida

S

i nos souvenirs de sexagénaires sont bons, c’est bien la première fois qu’un club du Sud accède parmi l’élite. Cette consécration mérite bien quelques mots. Bravo donc aux gars de la Saoura qui ont réalisé un exploit. Si le CABBA et l’USMBA sont habitués à jouer dans les cimes du championnat, avec des allers-retours comme presque tous les clubs, la JSS, elle, étrenne une carrière qu’on lui souhaite aussi longue que possible. Mais ce qui est inédit, disons-nous, c’est la présence d’une région longtemps confinée à jouer les seconds rôles par la fatalité de l’éloignement. Si les clubs de Tamanrasset, Tindouf, Timimoun ou Adrar ne figurent pas parmi l’élite, ce n’est certainement pas par manque de potentialités ni de talents, mais surtout et essentiellement parce la gestion financière d’une éventuelle participation aux Ligues 1 ou 2, nécessiterait des budgets énormes rien qu’en termes de transport. Le billet d’avion à destination de ces contrées coûte très cher, et on imagine à combien reviendrait un déplacement de toute une équipe et ses staffs en termes d’argent. De quoi décourager les plus volontaires et les plus hardis. Alors, si la JSS a comblé ce vide - si l’on excepte l’intrusion héroïque du CR Béni Thour en coupe d’Algérie remportée il y a quelques années - il demeure que le Sud est particulièrement desservi question football et même en sports en général. Les économistes sont prompts à imputer ce «sous développement» aux grandes distances qui séparent le Tell du Sahara et ils n’ont pas tort, sauf qu’en ce troisième millénaire, l’espace et le temps sont facilement domesticables. L’exemple de la JSS devrait inciter les autorités sportives à se pencher sérieusement sur la pratique sportive dans cette immense région du pays. Cela prouve qu’avec des moyens adéquats, un club du Sud peut émerger, et ce qui est valable ici l’est ailleurs dans les autres grandes villes qui jalonnent le Sahara. La JSS a eu la chance d’être prise en charge par un président qui a su insuffler à l’équipe l’esprit de conquête, en y mettant le paquet bien sûr. Et les autres villes? Ne possèdent-elles pas des citoyens dévoués susceptibles de booster sérieusement le football ? Sûrement ! A condition que les instances de la capitale - toutes hiérarchies confondues donnent un sérieux coup de main aux ligues de ces villes. On parle en ce moment de plusieurs projets de développement du Sud, dictés, il est vrai, par une conjoncture particulière. Il ne faut surtout pas oublier la pratique sportive. A. B. *Ce titre est emprunté au grand écrivain disparu, Abdelhamid Benhadouga.

EN: Halilhodzic et Soudani répondent au coach Rui Victoria (Guimaraès)

Maracana N°1714 — Dimanche 29 Avril 2012

L’international algérien, Hilal Soudani, a bien souffert avec son coach de l’équipe portugaise, Guimaraes qui ne lui faisait pas du tout appel en titulaire.

E

t c’est donc légitime de se poser la question de savoir qui a poussé le même coach à faire, désormais, confiance à l’ex-buteur du championnat d’Algérie et de l’ASO Chlef, champion d’Algérie en titre? De plus, et malgré cet état de fait et le manque de compétition de l’attaquant algérien, le coach des Verts, Vahid Halilhodzic, l’a toujours inscrit dans sa stratégie. La preuve, l’exinternational de l’ASO vient de recevoir sa convocation pour le prochain stage des Verts prévu du 7 au 12 mai prochain au Centre Léonard de Vinci de Lisses (France). Ce stage est prévu juste pour les joueurs internationaux algériens évoluant à l’étranger. Ainsi, voici l’explication du revirement du coach Rui Victoria à l’encontre de Soudani. Et bien, il faut savoir que ce n’est pas parce que le coach de Guimaraès vient de découvrir les véritables capacités de l’international algérien pour le titulariser régulièrement depuis quelques semaines, mais c’est juste parcequ’il vient d’avoir des “ordres” de la part de son nouveau président. En effet, lorsque c’était Emilio Macedio qui présidait Vitoria Guimaraes, le coach de l’équipe, Victoria, ne voulait pas du tout entendre parler de Soudani

bien qu’il ait été recruté durant la saison. Mais, après les dettes qui criblent l’équipe et la situation financière du club, Macedo a quitté Guimaraes le 10 avril dernier. Et c’est Julio Mendès qui lui succède à la présidence de l’équipe. Or, il se trouve qu’entretemps, le président de l’ASO Chlef, M. Abdekrim Medouar avait déjà un litige financier avec le club portugais portant sur la somme de 600.000 euros relative au transfert de Soudani. Macedo a feint d’ignorer l’ASO et voilà que Medouar intervient auprès de la FIFA. Guimaraes se voit dans la possibilité de jouer la prochaine Ligue des champions européenne tente donc d’arracher une place qualificative. Le président Macedo demande officiellement à l’UEFA d’inscrire son équipe pour la Champions League et la réponse de l’instance européenne dirigée par Michel Platini, est un niet catégorique. Guimaraes est endetté et doit donc régler d’abord sa situation financière pour prétendre à la participation à cette League. Ayant eu vent de l’affaire de Soudani, le nouveau président, Mendes, tente alors une solution à l’amiable avec le président de Chlef. Il lui propose d’attendre la fin de la saison, le temps de “vendre” Soudani à un club français pour récupérer son argent avec un petit bonus de 10%. Ce que refuse catégoriquement Medouar. Entretemps, sur le plan compétitif, le nouveau président Julio Mendès donne ordre à son coach de titulariser Soudani pour pouvoir le vendre en fin de saison. Or, Soudani répond très fort à son coach Victoria en retrouvant toute sa verve. Il a été auteur d’un doublé remarquable lors d’un match de championnat qui a fait sortir son

coach Rui de sa torpeur avant de reconnaître la valeur du joueur algérien qu’il ignorait…L’équipe portugaise Vitoria Guimaraes aspire terminer le championnat à la 5e place pour disputer la saison prochaine l’Europa League. Actuellement, l’équipe est classée à la 6e place avec 42 points, soit à 6 points de Maritimo, ce qui laisse encore des chances aux coéquipiers de Soudani pour éventuellement décrocher cette fameuse 5e place. D’ailleurs, l’équipe prépare sérieusement sa prochaine confrontation en déplacement contre Gil Vicente, une équipe du bas du tableau. L’attaquant algérien Soudani, qui a gagné la confiance de son entraîneur Rui Victoria, et qui donne raison aux supporters qui comptent beaucoup sur son efficacité pour battre Gil Vicente.

24

Ce match se jouait au moment où on mettait sous presse. D’autre part, il est important de savoir que coach Vahid Halilhdozic n’a pas appliqué la stricte decision des critères de choix des joueurs sur le cas de Soudani. Il savait certainement que son joueur possède de grandes qualités, mais que son coach ne le faisait pas jouer pour des raisons d’ordre personnel. Lui, par contre, a besoin d’un tel attaquant très percutant et surtout très engagé. C’est la raison pour laquelle il l’a convoqué au prochain stage de Lisses autant que ces autres coéquipiers chez les Verts, Guedioura, Bougherra et autre Anthar Yahia et Hameur Bouazza, entre autres pour le stage du 12 mai prochain en France. Soudani et Halilhodzic répondent ainsi bien au coach de Guimaraes, Rui Victoria… Saïd Ben

MALI : Le coach Alain Giresse à Bamako pour prolonger son contrat

Le sélectionneur de l’équipe nationale algérienne, Vahid Halilhdozic, a concocté un large programme de préparation pour les Verts avec trois stages ponctués par un match amical contre le Niger le 26 mai prochain avant d’aborder les trois matchs du mois de juin (Rwanda et Mali pour la Coupe du monde 2012 et la Gambie pour la CAN2013.

D

u côté de l’une des équipes les plus redoutables que doivent affronter Halihodzic et son groupe, le Mali, lui, accuse un vrai retard dans la préparation. Et l’une des plus grandes est celle de l’instabilité qui régnait alors dans le pays sur le plan politique. Le calme étant revenu au Mali, il se trouve que le coach des Aigles maliens, le Français, Alain Giresse est en fin de contrat le 31 mai prochain. Il se trouve donc depuis avanthier, à Bamako pour discuter de sa position avec les responsables de la Fédération malienne de

football. Rentré précipitamment en France quelques jours après le coup d’État au Mali le 21 mars dernier, Alain Giresse est donc au Mali et plus précisément dans la capitale Bamako afin d’y rencontrer Hamidoun Cissé, le président de la Fédération malienne de football (FMF). Ce dernier a, d’ailleurs, confirmé qu’un contrat devrait être expédié au domicile français de Giresse. «Nous voulons continuer avec lui. J’ai reçu plusieurs candidatures spontanées d’entraîneurs – dont certains français – que je n’ai pas étudiées. On va envoyer un contrat à Giresse, un contrat qui va courir jusqu’à la fin 2013, et qui sera prolongé jusqu’à la fin de la Coupe du monde 2014 si le Mali se qualifie.» Giresse, qui a admis avoir reçu quelques propositions depuis la CAN , a expliqué « être d’accord sur le fond avec Hamidoun Cissé.» Le président Cissé fait bien remarquer qu’«il y a des matches de Coupe du monde début juin, contre le Bénin et l’Algérie, à préparer. » En théorie, donc, Giresse devrait poursuivre sa mission avec les Aigles. À moins que la crise malienne ne remette tout en cause… La sélection malienne accuse déjà un retard dans la préparation du fait que Giresse ne savait quoi faire et comment préparer l '’équipe dans les conditions où il se trouvait durant la période

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’instabilité « politique » qui l’a obligé à quitter la capitale malienne à la mi mars. Ce serait donc une course contre la montre que devrait jouer le coach français pour préparer les Aigles maliens. Et comme la sélection est composée en majorité des joueurs expatriés, et que le stage doit se dérouler à Bamako avant d’affronter les Verts, il faudrait bien reconnaître que la « nouvelle » mission de Giresse n’est vraiment pas de tout repos…Mais, d’abord, il va falloir négocier le premier match contre le Bénin au début du mois de juin pour le compte de la CAN 2013. Ainsi, troisième de la CAN 2012 avec le Mali, Alain Giresse, 59 ans, devrait bien prolonger son contrat de coach des Aigles jusqu’en 2013, avec une option jusqu’en 2014, en cas de qualification pour le Mondial brésilien. Ainsi, le fait qu’Alain Giresse se trouve déjà à Bamako est une sorte de réponse aux questions relatives à sa poursuite de la mission avec les Maliens. Seulement, ce sont des petits détails à régler certainement avec les responsables maliens avec qui il faudrait discuter autour d’une table. Et c’est ce qui est attendu entre les deux parties. Car, on voit vraiment mal un Giresse revenir à Bamako pour refuser un prolongement de contrat ! Saïd Ben

maracanafoot1714 date 29-04-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you