Page 1

www.maracanafoot.com

Veillée d’armes des Canaris !

JSK

À LA VEILLE DU RENDEZ-VOUS FACE AU MCS

EN

Champion et de nouveau papa, ABDOUN rêve du doublé

N° 1712 du Jeudi 26 Avril 2012

10 DA

JSMB Les espoirs ramènent un autre trophée CRB

Place au CAB

MENAD : «Il ne faut pas trop s’enflammer» USMH

SEDKAOUI : «Un succès s’impose face au MCS»

IL SOUHAITE QUE BOUDIAF INTÈGRE LE CA

REMACHE : Hannachi mettra Laib réunira rien ’a n S C M e «L son conseil les joueurs face à à espérer» incessamment leurs responsabilités

EDDIR LOUNGAR ne viendra pas !

MCA

COUP DE THÉÂTRE

GHRIB : «Des Emiratis veulent sponsoriser le club»

AMROUS : «L’INVESTISSEUR ÉMIRATI, C’EST DU SÉRIEUX»

NAHD Le Nasria ne s’inquiète pas sur son sort GHOUL : «Je suis confiant pour ce match face au MCO»


02

ACTUEL

Champion et de nouveau papa, Abdoun rêve du doublé Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Papa d'une petite Maryam ce week-end, peu de temps après avoir été sacré champion de Grèce avec l'Olympiakos, Djamel Abdoun, de nouveau meilleur passeur de la Ligue, rêve maintenant de s'offrir le doublé samedi en finale de la Coupe.

A

quelques jours d’affronter Atromitos, samedi en finale de la Coupe de Grèce, Djamel Abdoun espère de tout cœur que son équipe, sacrée championne de Grèce pour la deuxième année consécutive, conservera également la Coupe. Avec un doublé, le milieu de terrain franco-algérien de l’Olympiakos couronnerait, en effet, une semaine exceptionnelle pour lui. Le meilleur passeur du championnat grec pour la deuxième année de suite avec 7 passes (sans compter 4 autres passes lors du parcours de l’Olympiakos en Coupe) a, en effet, vécu le bonheur ce week-end d’être de nouveau papa. Père d’un petit Jouhayni qui fêtera bientôt ses deux ans, Abdoun a vu la famille s’agrandir avec l’arrivée cette fois d’une petite fille, Maryam. Heureux papa de 26 ans, l’ancien joueur de Manchester City, auteur cette saison de quatre buts (2 en championnat, 2 en Coupe), cumule les satisfactions puisqu’il avait remporté il y a peu le premier titre de champion de sa carrière. « Je suis très heureux, se réjouit le joueur. J’avais déjà gagné le Championnat d’Europe avec l’équipe de France chez les jeunes, mais là, c’est mon premier titre en club chez les professionnels. Nous avons vécu vraiment une saison fabuleuse, avec une ambiance exceptionnelle dans le groupe. Même quand on a eu cinq points de retard, on n’a jamais lâché, on ne s’est jamais affolé. Nous allons maintenant essayer de réaliser le doublé samedi. Ce serait magnifique pour nous comme pour les supporters ainsi que le coach. Il s’en ira à la fin de la saison, donc ce doublé serait un peu son cadeau d’adieu. » Si son entraîneur,

Ghoulam récompensé

Le latéral gauche Faouzi Ghoulam a été désigné joueur du mois de mars par les supporters de l'AS Saint-Etienne à l'issue d'un sondage en ligne. Le Franco-Algérien, qui a devancé le gardien Stéphane Ruffier (41% contre 39%), dit sa fierté et sa satisfaction. « Ce trophée de meilleur joueur du mois, cela fait tellement longtemps que je le connais. C’est une institution à Saint-Etienne. Il a déjà récompensé beaucoup de joueurs comme Jérémie (Janot), qui l’a reçu à plusieurs reprises. Aujourd’hui, c’est mon tour. Je suis très content. Je remercie tous les internautes du site officiel qui ont voté pour moi. Quand on sait que les supporters stéphanois sont ceux qui connaissent le mieux le football (cf. le sondage récent dans l’Equipe Magazine), c’est très gratifiant pour moi et ma saison. Cela va m’aider à franchir d’autres paliers. Ce trophée récompense mon travail et tous mes efforts fournis ces dernières années », a réagi Faouzi Ghoulam qui confie rêver d'une qualification européenne en fin de saison.

visiblement pour raisons personnelles, a décidé de rentrer en Espagne, DjamelAbdoun, lui a décidé de rester. Proche de ses deux partenaires offensifs, Kevin Mirallas (20 buts cette saison et qui devrait être élu joueur de l’année du championnat grec) et Rafik Djebbour («Ce sont de vrais amis, avoue Abdoun. Ils m’ont beaucoup aidé, au même titre que le coach qui a continué de me faire confiance même quand c’était difficile pour moi), l’ancien meneur de jeu de Manchester City ne cache pas qu’il se sent super bien à l’Olympiakos, avec lequel il rêve de bien figurer la saison prochaine en Ligue des Champions. En dépit de l’intérêt de plusieurs clubs européens (NDLR : la Juve l’avait supervisé en mars dernier), le deuxième meilleur joueur de la saison dernière, alors à Kavala, a donc décidé de prolonger l’aventure en Grèce. «Nous avons des supporters exceptionnels, des installations et un stade incroyables. L’Olympiakos fait

Djiar inspecte plusieurs infrastructures sportives à Annaba

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hachemi Djiar, s’est rendu dans la première étape de sa visite dans la wilaya d’Annaba, à Berrahal où il a inspecté un stade de 5.000 places en cours de réalisation. Dans la commune d’Annaba, M. Djiar a inspecté une piscine olympique qui sera réceptionnée le 5 juillet prochain, une salle omnisports à la cité Safsaf qui bénéficiera de travaux de réfection, ainsi que le futur Centre des loisirs scientifiques, aménagé dans les anciens locaux d’une grande surface commerciale. Le ministre s’est rendu ensuite à la Corniche d’Annaba où il a visité le site du fortin retenu pour abriter une base nautique dont le coût global de réalisation est estimé à 11 millions de dinars, avant de se rendre au club hippique où il a visité une patinoire, la première du genre en Algérie, mise en exploitation tout récemment. M. Djiar a, à l’occasion de cette visite, instruit les responsables locaux du secteur de la jeunesse et des sports à ériger le club hippique d’Annaba en école hippique régionale.

vraiment partie des grands clubs en Europe. Le président aime son club, je ne pouvais pas rêver mieux. J’ai eu une discussion avec lui début janvier et elle a été bénéfique pour moi. Je le remercie, ainsi que les supporters et l’entraîneur. C’est aussi pour lui que j’ai tout donné cette année. Je souhaitais lui rendre l’ascenseur comme je souhaitais aussi rendre sur le terrain la confiance que m’accorde le président. Je sais que le club compte sur moi pour les années à venir, j’ai envie de vraiment travailler et de rester le plus longtemps possible ici, car je m’y sens bien. » Abdoun, qui a l’intention de mettre tous les atouts de son côté lors de la préparation de la prochaine saison, aura encore l’occasion de le prouver samedi à Athènes lors d’une finale de la Coupe de Grèce qui pourrait de nouveau permettre au Franco-Algérien et à son équipe de monter sur la plus haute marche du podium.

OUALI : «Si j’aurais un jour ma chance, je ne la gâcherai pas»

Auteur d'une excellente saison avec Le Mans, l'attaquant Idir Ouali ne cache pas son espoir de porter un jour les couleurs de l'Algérie. Le staff des Fennecs le suit de près, tout comme Florian Raspentino (Nantes). « Essayer de progresser pour jouer un jour en équipe nationale, ce serait la plus belle des récompenses que je puisse avoir », a indiqué Idir Ouali. Pas encore contacté directement par la FAF, mais gardé à l'œil selon nos informations, son profil technique plaisant à Vahid Halilhodzic, le gaucher dit faire tout son possible pour être un jour sélectionné. « Progresser pour porter les couleurs nationales un jour, inch’Allah, [c'est ce qu'on peut me souhaiter pour la suite de ma carrière] », a-t-il conclu. Auteur de 7 buts et 2 passes décisives cette saison avec Le Mans FC, le joueur d'origine kabyle est en fin de contrat en juin prochain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Battre Saïda coûte que coûte !

Les coéquipiers de Salim Hanifi sont dans l’obligation d’un succès ce samedi. Ces derniers ne comptent pas céder du terrain, bien au contraire, ils sont décidés à frapper fort devant le MCS.

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

A la veille du rendez-vous face au MCS

L

es hommes de Karouf affichent de grandes ambitions pour le reste du parcours. Certes, leur mission s’annonce difficile, sachant qu’ils auront affaire à une rude concurrence de plusieurs équipes qui prétendent à une meilleure place, mais avec leur détermination, les Kabyles sauront certainement comment y faire face. La bande à Karouf est désormais appelée à renouer avec le succès, en tentant

Karouf corrige les lacunes

Mourad Karouf, en technicien averti, se penchera certainement sur les lacunes auxquelles il ne manquera pas d’apporter les correctifs nécessaires pour sécuriser son équipe. Pour ce faire, Karouf a encore deux jours devant lui pour corriger les imperfections de son team, qui n’aura pas un après-midi de tous repos ce samedi face au MC Saïda.

Il n’a pas oublié le volet psychologique

Après presque deux semaines de travail basé sur les volets physique, technique et tactique, ponctué par un match d’application entre joueurs, le staff technique de la JSK a décidé, toutefois, de baisser un peu la charge durant ces dernières séances d’entraînement. En effet, Karouf a axé son travail surtout sur le côté psychologique à l’approche de la rencontre devant les Vert et Blanc du MCS. Le driver kabyle a demandé à ses joueurs plus de concentration et de vigilance pour aborder ce match avec les meilleurs atouts possibles. En tout cas, tous les moyens on été mis à la disposition des joueurs qui n’ont plus qu’à prouver désormais sur le terrain après-demain en arrachant les trois points de la victoire.

Il cherche toujours des solutions en attaque

Pour ce rendez-vous important face au MC Saïda, le coach kabyle devra préparer son équipe avec le plus grand soin. Il a axé essentiellement son travail sur les balles arrêtées et la cohésion de son groupe. Karouf a aussi insisté sur le travail face au but, afin de permettre à son team de retrouver l’efficacité, notamment la ligne d’attaque qui lui a fait défaut ces derniers temps et pour laquelle Karouf a consacré beaucoup de temps pour y remédier. Les solutions existent, lui qui dispose d’un potentiel non négligeable au niveau du compartiment offensif avec une pléiade d’attaquants, à l’image du trio Hemani-Hanifi-Boulemdaïs et le Malien Dembélé.

de se ressaisir ce week-end face aux gars de Saïda. Les camarades de Nessakh doivent faire preuve de plus de réalisme et d’opportunisme afin de prétendre à une place honorable. La prochaine rencontre des Canaris du Djurdjura, qui les opposera aux Vert et Blanc du MCS, est très importante et surtout déterminante pour la suite du championnat. Donc, pour les Kabyles, une victoire face au MCS s’impose, et ce, afin d’entrevoir la suite avec un moral gonflé à bloc. Ces derniers savent ce qui les attend ce samedi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. La balle est dans le camp des joueurs, lesquels doivent se montrer plus réalistes et plus percutants afin d’espérer entrevoir la suite de la saison sous de meilleurs auspices, et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

Les joueurs s’entraînent dans une ambiance parfaite

Après les deux jours de repos accordés par le coach cette semaine, les Jaune et Vert ont repris le chemin des entraînements dimanche dernier dans une ambiance bon enfant. C’est dans une ambiance empreinte de confiance que cette séance s’est donc déroulée. Les Canaris s’attellent à préparer le prochain match face aux gars de Saïda. Après le dernier nul ramené de l’extérieur devant la formation du CS Constantine, les camarades de Rial sont déjà passés aux choses sérieuses, avec un programme très étudié par le coach. Conscient de l’importance du match qui opposera son équipe à celle du MC Saïda, Karouf veut mettre tous les atouts de son côté pour passer cet obstacle. En attendant donc cette confrontation, le

coach doit accentuer la cadence en exigeant de ses joueurs plus d’efforts et de concentration et en faisant tout pour corriger les lacunes constatées au sein de l’équipe lors des précédentes rencontres. Les Kabyles continuent de se préparer d’arrache-pied pour le prochain rendez-vous de ce samedi face au MCS, comptant pour la 26e journée du championnat professionnel Ligue I.

…Les joueurs conscients de leur mission

Les joueurs savent que leur prochain match ne sera pas différent du précédent. Un rendez-vous qui pourrait leur permettre de remonter un peu au classement en cas d’un succès et gagner plus en confiance. Ils sont conscients de la mission qui les attend aprèsdemain, samedi, contre les gars de Saïda.

Il y aura du sang neuf dans la composante de Karouf

Dans le but d’arracher la victoire face au MC Saïda ce samedi, le staff technique compte apporter certains changements dans l’équipe rentrante. Mourad Karouf bénéficiera du retour de quelques joueurs à la compétition, à l’image du milieu récupérateur Kaci Sedkaoui, ce dernier avait fait l’impasse sur la précédente rencontre en raison de sa blessure. Karouf donnera la chance aux autres jeunes joueurs afin d’avoir une équipe type quand les choses vont se corser encore plus. Donc, on verra peut-être deux ou trois changements lors de la prochaine rencontre face aux hommes de Khaldi, et ils devront saisir cette chance pour convaincre encore le coach de compter sur eux pour la suite du parcours. S.Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK

LE TRAVAIL DEVANT LES BUTS NE SERA PAS NÉGLIGÉ

Ayant remarqué certainement les carences lors du dernier match contre le CSC, Karouf essaye maintenant de trouver les automatismes pour son groupe. Pour cela, le coach a multiplié les ateliers spécifiques de sixtes, où les joueurs sont souvent mis en opposition attaquedéfense, pour terminer la séance avec un travail devant les bois. Il s’agit en fait d’un travail d’adresse pour les attaquants, qui n’arrivent toujours pas à s’imposer. Le technicien a beaucoup parlé à ses attaquants ces derniers jours, surtout avec Boulemdais, Hanifi, Hemani et autres et devrait trouver la faille lors des prochaines journées. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des prochaines sorties des Jaune et Vert, notamment devant le MCS ce samedi.

RIEN NE SERA LAISSÉ AU HASARD

En plus du travail physique effectué lors de cette minitrêve, le staff technique n’a pas hésité aussi à aborder les autres aspects. Ce dernier a décidé de ne rien laisser au hasard durant cette période. Dans ce sens, il faut dire que Karouf n’a pas oublié le travail psychologique qui est très important dans ce genre de situation. Il n’a donc pas hésité à tenir une réunion avec ses joueurs comme d’habitude afin de leur expliquer certains détails qui semblent leur échapper sur ce plan. Il veut surtout mettre tout le monde dans le bain en prévision de ce match qui s’annonce d’ores et déjà palpitant pour les joueurs kabyles qui devront toutefois remporter cette rencontre et remonter un peu au classement.

SAIDI TOUCHÉ AUX ADDUCTEURS

Avant-hier, le milieu de terrain kabyle, Lyes Saïdi, qui revient de blessure, après quelques semaines d’absence, voilà que ce dernier se blesse encore au niveau des adducteurs lors du match organisé entre les militaires et l’USMA. Toutefois, cet élément ne sera pas de la partie face au MC Saïda, prévu pour ce samedi à domicile et devant les supporters kabyles. S. A.


JSK

04

LIGUE 1

SEDKAOUI : «Un succès s’impose face au MCS» Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Le récupérateur Kabyle, Kaci Sedkaoui, qui a repris ses efforts ces derniers temps, pense que son équipe n’a plus droit à l’erreur à partir de cette rencontre face au MC Saida. Il estime donc que la victoire s’impose ce samedi devant leurs supporters.

Comment se présente pour vous ce match face au MCS ? Difficile, c’est un fait admis par chacun, mais pour les deux antagonistes. Jouer contre le MCS cette saison n’est pas chose aisée pour la quasi-totalité des formations du groupe. Normal, quand on affronte des joueurs confirmés comme ceux de notre adversaire. Mais de notre part, nous gardons la tête froide et la concentration extrême pour gérer les débats avec nos moyens. Nous avons aussi les capacités de battre cette équipe de Saida. Dans quel état d’esprit êtesvous à deux jours de votre rendez-vous ? On a renoué avec les entraînements dimanche dernier, et avec un moral au beau fixe. La tension qui a régné depuis plusieurs semaines autour des joueurs est plus retombée de plusieurs

crans. On est plus décontractés.

Quel clan votre équipe a mis en place avant ce difficile match qui vous attend ? Je ne vais pas quand même dévoiler la stratégie qui sera mise en place pour contrer les Vert et Blanc. On fait du bon travail, on est très bien armés sur tous les plans. La semaine a été consacrée à ce rendez-vous important et tous s’est passé dans la sérénité.

Cette rencontre de ce samedi se jouera à domicile et devant vos supporters, sera-t-elle un avantage supplémentaire pour l’équipe ? C’est sûr ! Le fait que ce match se jouera chez nous et devant nos supporters, ce sera un atout pour nous. J’espère qu’on sera dans notre jour ce samedi, et ce afin de ne pas décevoir encore une fois de nos sorties. Les trois points de la victoire sont plus qu’impérative pour l’équipe, alors à nous d’être à la hauteur devant cette équipe de Saida qui est difficile à manier même en dehors de ses bases. Peut-on dire que le match du MCS risque d’être décisif pour le reste du parcours ? C’est un match très important, mais

loin d’être décisif. Cela ne veut pas dire que nous allons aborder cette rencontre avec moins de considération. Au contraire, on va jouer ce match comme s’il sera décisif. Il faut glaner les trois points lors de ce match, avant d’affronter les autres rencontres qui restent d’une grande importance.

A cinq journées de la fin, à combien estimez-vous les chances de votre équipe ? Je crois que nos chances sont intactes, car on n’est pas vraiment distancé des non relégables. On peut les rattraper à condition qu’on réagisse contre le MCS. Il faut bien évidemment réussir des résultats positifs. En tous les cas, personne n’a perdu espoir. On croit dur comme fer à nos chances. En guise de conclusion… Mes coéquipiers sont conscients de l’enjeu de cette confrontation, et mon souhait serait de voir notre ensemble réussir une grosse performance avec cette réussite particulière. On ne lésinera pas sur les moyens pour renouer avec un succès important pour le reste du championnat. Entretien réalisé par S.A

REMACHE : «Le MCS n’a rien à espérer» Pour l’arrière droit Belkacem Remache , la rencontre face au MCS sera très difficile devant équipe qui jouera, elle aussi son maintien parmi les clubs de l’élite . Toutefois, il estime que son équipe est prête pour ce rendez- vous et l’adversaire n’a rien à espérer au cours de cette confrontation. Il invite les fans à les encourager tout au long de la partie tout en leur promettant une victoire au cours de cette confrontation , afin qu’ils rejoignent leur domicile très contents.

Comment se déroule la préparation pour le prochain match face au MCS qui se jouera ce samedi ? On se prépare le plus normalement du monde en perspective de cette confrontation très importante pour nous. C’est un match qu’on ne doit pas rater et pour cette raison on doit sortir le grand jeu lors de cette confrontation nous permettant de glaner le gain du match. On doit réaliser un bon résultat afin d’assurer notre maintien, et de jouer ainsi les prochaines rencontres dans les meilleurs conditions possi-

bles.

Donc vous êtes prêts pour cette confrontation… Après plusieurs journées de travail, nous sommes prêts pour ce match qui est très important pour nous. On a fait de notre mieux pour assurer la meilleure préparation possible et on doit maintenant confirmer le jour de la rencontre en réalisant l’essentiel au cours de cette confrontation. Nous sommes animés d’une grande volonté pour gagner la partie et on fera l’impossible pour réaliser notre objectif et satisfaire nos fans qui attendent beaucoup de nous lors de ce match.

Et comment se présente pour vous cette confrontation face à l’une des équipes concernées par la relégation à savoir le MCS ? A l’instar de toutes les rencontres pour cette fin de saison, cette confrontation ne sera pas de repos pour nous , vu que le MCS doit enregistrer un bon résultat afin d’augmenter ses chances du maintien. Sans doute elle fera l’impossible pour nous battre et revenir ainsi avec un résultat probant qui lui permettra d’améliorer sa position au classement général. Cependant on évoluera à domicile et on doit gagner les trois points de la rencontre pour quitter la lanterne rouge et de disputer les rencontres restantes dans de bonnes conditions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comment voyez-vous les rencontres restantes pour votre équipe? Toutes les rencontres restantes seront des matchs de coupe pour nous, vu la grande importance des points pour toutes les équipes celles qui sont concernées par le titre ou bien menacées par la relégation. Toutefois on jouera match par match toute en tentant de glaner le maximum de points possibles. on doit se donner à fond à chaque fois afin de terminer la saison en beauté. Certes notre mission ne sera pas facile toutefois, je reste confiant car avec du travail je suis persuadé qu’on sera les meilleurs à l’ avenir. On est conscients de ce qui nous attend et on fera l’impossible pour satisfaire nos fans qui attendent beaucoup de leur équipe. Et qu’avez-vous à dire à vos supporters qui promettent de venir en masse pour vous soutenir lors de ce match face au MCS ? Leur présence en masse ne sera que bénéfique pour le club qui sera motivé davantage lors de cette confrontation très importante pour nous. Je leur demande seulement de nous soutenir tout au long de la partie car avec leur soutien je suis convaincu qu’on réalisera notre objectif. Je leur promets qu’on va tout faire afin de leur offrir la victoire pour qu’ils rejoignent leur domicile très contents à la fin de la confrontation


LIGUE 1

JSK

LA DIRECTION VEUT ENRÔLER UN ENTRAÎNEUR FRANÇAIS POUR LA SAISON PROCHAINE En perspective de la préparation de la saison prochaine, on croit savoir que la direction kabyle compte enrôler un entraîneur français pour prendre les rênes de la barre technique des Canaris. Notre source nous a précisé que le président Hannachi a profité de son séjour en France pour contacter certains entraineurs français en leur proposant de prendre la barre technqiue du club pour la saison prochaine. Cependant, rien n’est officiel pour le moment, et on attendra la fin de la saison pour voir plus clair sur le nom du nouvel entraîneur qui sera certainement français vu que la langue est très importante afin de faire passer le massage.

KAROUF TRAVAILLERA A SES CÔTÉS

Même si on ignore pour le moment le prochain entraineur qui prendra les reines de la barre technqiue des canaris, on croit savoir que l’actuel entraineur Mourad Karouf travaillera a ses cotés. En d’autres termes la direction kabyle ne compte se séparer des services de Karouf a fin de garder la stabilité et la continuité dans le travail. Cependant on attendra la fin de la saison pour voir d’abord le nom du nouvel entraîneur et si ce dernier acceptera de travailler avec Karouf ou bien il imposera son propre staff comme préfère faire la majorité des entraîneurs.

SAIDI VEUT JOUER FACE AU MCS

Le milieu de terrain Lyès Saïdi, qui a enregistré son retour lors de la dernière rencontre disputée par son équipe face au CSC, veut jouer lors du match de samedi prochain face au MCS. C’est ce qu’il a affirmé à l’un de ses proches. Auteur d’une belle prestation lors des minutes qu’il a jouées face au CSC, l’international militaire des Canaris veut continuer sur sa lancée en jouant le maximum de rencontres possibles lors des rencontres restantes du championnat. Reste à savoir maintenant s’il sera aligné comme titulaire lors de la rencontre de samedi prochain, c’est ce qu’on saura le jour de la rencontre. M. L.

05

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Hannachi mettra les joueurs devant leurs responsabilités En perspective du match du MCS

Le président Hannachi compte se réunir avec ses poulains aujourd’hui à 48 h seulement de l’importante rencontre qui les opposera au MCS pour le compte de la 26e journée du championnat.

Se trouvant sous pression depuis plusieurs semaines vu que son équipe a enregistré de mauvais résultats d’un côté, et l’opposition qui réclame son départ d’un autre, le chairman kabyle compte tout faire pour que son club assure son maintien avant la fin de la saison en cours. A cet effet, il veut à tout prix que son club glane les trois points de la rencontre face au MCS, ce qui le mettra à l’abri de toute mauvaise surprise à la fin de la saison. A cet effet, il mettra les joueurs devant leurs responsabilités au cours de cette confrontation. Il leur rappellera qu’ils doivent honorer leur contrat avec le club et c’est eux qui peuvent assurer le maintien en gagnant la partie de ce samedi. Bref, Hannachi fera tout pour que ses joueurs n’enregistrent pas un autre faux pas, tout en souhaitant de réaliser le maintien dans les plus brefs délais et de se consacrer par la suite à la préparation de la saison prochaine où il compte bâtir une grande équipe capable de jouer les premiers rôles.

Tout en demandant à ses joueurs de redoubler d’efforts afin de glaner les trois points de la rencontre, le chairman kabyle compte réserver une forte prime à ses joueurs en cas de victoire. En effet, il saisira cette occasion pour informer ses poulains qu’ils seront récompensés en cas de victoire au cours de cette confrontation. Cela les motivera certainement à redoubler d’efforts ce qui leur permettra de glaner les trois points de la rencontre, ce qui reste le souhait de tous les fans kabyles, ces derniers qui promettent d’envahir le stade et d’encourager les camarades de Hanifi tout au long de la partie afin que ces derniers réalise l’essentiel ce qui leur permettra de continuer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles

Face à Saïda ça passe ou ça casse

Il dévoilera sa récompense à l’occasion

Ainsi donc, les joueurs doivent réagir d’une belle manière afin de glaner les trois points de la rencontre et de quitter la lanterne rouge et d’éviter le cauchemar de la relégation qui les menace. Dans le cas contraire le club risque de vivre une crise profonde, ainsi donc cette rencontre sera d’une extrême importance pour les camarades de Saïdi. Ces derniers doivent gagner ce match afin d’éviter tous les calculs à la fin de la saison, comme ça été le cas la saison écoulée où le club phare de Kabylie a assuré son maintien lors du dernier match face au Doyen. M. L.

Le premier responsable de la barre technique des Canaris Mourad Karouf était très content par le dernier résultat enregistré par son équipe face au CSC en revenant avec le point du nul .

l’aspect psychologique tout en souhaitant de voir des guerriers au cours de cette confrontation. Mourad Karouf souhaite arracher une autre victoire, ce qui leur permettra d’assurer leur maintien et de continuer la suite du championnat dans de bonnes conditions.

Battre le MCS et assurer le maintien

C

ependant, il ne veut pas s’arrêter là mais il veut voir ses poulains ajouter trois autres points face au MCS lors du match qui les opposera samedi prochain. En effet, il n’a pas cessé d’encourager ses poulains, toute la semaine, en leur demandant de redoubler d’efforts afin de battre le MCS et d’assurer ainsi leur maintien à partir du match de samedi prochain. D’ailleurs, il a axé son travail sur

Il attend le réveil de ses attaquants

Même s’il est content du résultat obtenu face au CSC, il a axé son travail ces jours-ci sur le travail offensif. En effet, ayant constaté le manque d’efficacité chez les attaquants lors des dernières rencontres, il a fait de son mieux pour préparer le schéma idéal afin de déstabiliser la défense saïdie et de marquer le maximum de buts au cours de cette rencontre. A cet

effet, il n’a pas cessé de demander à ses attaquants de suivre les consignes et d’avoir le maximum de concentration possible. De leur part les joueurs semblent avoir compris le message de leur coach, et lui ont promis de se donner à fond et d’être à la hauteur lors de cette rencontre très importante. En résumé c’est tout le monde qui veut arracher cette victoire et continuer la suite du championnat plus à l’aise. Les camarades de Rial arriveront-ils à renouer avec les victoires à l’occasion de cette confrontation face au MCS? C’est ce qu’on saura à l’issue de cette confrontation attendue par tout le monde

Il compte sur l’apport des fans

Sur un autre registre, le coach

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

kabyle souhaite disputer la rencontre de samedi prochain devant des gradins archicombles. En effet, il compte sur le grand apport des fans afin de glaner les trois points de la rencontre et de faire ainsi un grand pas vers le maintien. Cependant, les supporters kabyles se préparent pour envahir le stade et aider les camarades de Tedjar au cours de cette rencontre décisive. La balle est donc est dans le camp des joueurs afin de gagner la partie et de satisfaire ainsi tous les amoureux des Jaune et Vert très déçus par le parcours de leur équipe au cours des deux dernières saisons et qui souhaitent voir leur équipe retrouver sa place habituelle en jouant les premiers rôles à partir de la saison prochaine. M. L.


MCA GHRIB : «Des Emiratis veulent

06

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

sponsoriser le Mouloudia»

UN GROUPE AU COMPLET

Avant-hier matin, le coach du Mouloudia a programmé une séance d’entraînement au stade annexe du 5Juillet. On a constaté la présence de tous les joueurs. C’est donc la première fois depuis longtemps que Bouhellal a eu tout le groupe au complet, ce qui l’a satisfait à plus d’un titre et va lui permettre de préparer le derby face à l’USMA en toute tranquillité puisqu’il aura l’embarras du choix pour composer ses onze rentrants.

La venue d’un représentant d’une société émiratie à Alger, avant-hier, pour négocier avec les dirigeants du MCA a tenu en haleine les supporters des Vert et Rouge, qui ne comprennent plus ce qui se passe dans leur club de toujours.

envoyer le protocole d’accord qu’on va signer en début de semaine prochaine, après une étude approfondie bien sûr. Donc, il ne faut pas confondre entre un sponsor et un investisseur», dira Ghrib. Même si Ghrib pense que la venue de l’ancien président de Nantes, Jena Luc Gripond, c’est beaucoup plus pour trouver un sponsor international pour le club, une source nous a révélé que les pensionnaires de la villa de Chéraga sont en train tout simplement d’essayer de barrer la route à Eddir Loungar avec cette histoire de boîte étrangère. Une chose est sûre, le feuilleton Eddir Loungar n’a pas encore pris fin et les jours à venir vont nous édifier vraiment si Loungar prendra le club, ou c’est juste le même scénario de Louadah, Pelicano…

AMROUS : «L’INVESTISSEUR ÉMIRATI, C’EST DU SÉRIEUX»

L

«Je ne fais pas différence entre les joueurs»

e coordinateur de la section sport du MCA a tenu à expliquer cette réunion avec le représentant de la société émiratie : «Pour expliquer à nos chers supporters qui ont été induits L’ancien président du CSA, Sadek Amrous, croit dur comme fer que l’investisseur émirati va prendre le Mouloudia lors des prochains jours. Même s’il n’a pas voulu dévoiler l’identité de celui qui est derrière la venue de cet investisseur, tout le monde a compris que c’est l’ambassadeur d’Algérie à Rome, Rachid Marif. Contacté par nos soins avant-hier, Sadek Amrous dira à cet effet : «Si j’étais contre Loungar, c’est parce que je savais qu’il ne pourra jamais donner un plus au MCA. J’étais contre le bradage du Doyen. Je ne vous cache pas que je savais qu’il y avait une belle surprise pour le club, et comme vous le voyez un investisseur de taille s’est manifesté pour investir au MCA. Ce n’est pas n’importe qui. C’est vraiment du solide, et vous allez voir que le MCA va prendre une autre dimension avec cet investisseur», dira Amrous. Enfin, les supporters du MCA ne croient plus à ce genre d’investisseur, après les histoires de Louadah, Pelicano, Loungar et maintenant cet Emirati. On se demande qui sera le prochain sur la liste qui va investir au MCA. W. S.

LIGUE 1

en erreur, cette boîte de déménagement va nous chercher un sponsor et pas un investisseur. Comme tout le monde le sait, nous sommes toujours en négociations avec Eddir Loungar qui va bientôt nous

Le coordinateur de la section sport du MCA, Omar Ghrib, a été accusé de verser dans le favoritisme, en octroyant en catimini deux mois de salaire à Berradja et Yaâlaoui, alors que tous les autres éléments n'ont perçu qu'une seule mensualité. Omar Ghrib a accusé certaines

personnes d’essayer de semer la zizanie dans le groupe pour casser l’équipe, qui s’apprête à jouer deux derbies décisifs, qui sont un vrai tournant pour la course au titre. «Je suis outré par tout ce qui se dit ces dernières heures. On m'accuse d'avoir favorisé Berradja et Yaâlaoui, lesquels auraient soidisant touché deux mois de salaire. Moi, je m'inscris en faux contre toutes ces rumeurs qui ont été propagées par certains membres de l’opposition dans le but de me porter préjudice. Mais avec un tel comportement, on est en train de nuire à la stabilité de l'équipe. Les joueurs me connaissent et ils savent que je suis correct et que j’essaye de traiter tout le monde sur le même pied d'égalité. Et puis, si je devais faire du favoritisme, j'aurais commencé par les cadres comme Zeddam, Babouche ou Chaouchi. C'est dire que toutes ces accusations n'ont aucun fondement. Et cela prouve aussi que les personnes qui cherchent à répandre ce type debobard n'aiment pas le club. Elles veulent servir leurs intérêts, quitte à détruire l'équipe», dira Ghrib. Walid S.

BERRADJA : «Le titre est jouable»

Comment gérez-vous cette trêve ? C’est simple, nous essayons de gérer à bon escient cette coupure imposée pour recharger nos batteries et nous armer pour attaquer les cinq derniers matches de championnat qu’on doit bien négocier pour terminer au moins sur le podium.

Comment expliquez-vous votre statut de remplaçant, alors que là où vous êtes passé vous étiez un titulaire indiscutable ? C’est cela la vie d’un footballeur. Il y a des hauts et des bas. Je ne vous cacherai pas que je suis déçu, car aucun joueur n'accepte de se retrouver sur le banc, surtout lorsque vous avez un nom à défendre. Vu que je n'ai pas effectué de préparation d'intersaison, c'est vrai que j'ai éprouvé quelques difficultés à m'adapter. Il ne faut pas oublier que j'ai rejoint le Mouloudia alors que j'étais en vacances au bord de la mer. Immédiatement, j'ai été mis dans le bain, prenant part à la C1 face aux grosses équipes du vieux continent, comme l'EST, le WAC ou le Ahly du Caire. Mais, bon, j'ai essayé de faire de mon mieux à chaque fois que le staff technique avait fait appel à mes services. Comptez-vous quitter le MCA à la fin de la saison ? J'aimerais bien prouver que j'ai ma place au Mouloudia. Je ne veux pas quitter ce grand club sur un échec. Mais, il est évident que je ne pourrai pas rester si cette situation perdure. Je ne vais pas rester une autre saison au Mouloudia pour chauffer le banc.

J'aimerais bénéficier d'un temps de jeu conforme à mes ambitions. Si je vois que je n’ai pas ma place au MCA, j’arrêterai définitivement le football.

Vous étiez l’objet d’accusations en début de semaine sur l’histoire des deux salaires que vous avez touchés vous et Yaâlaoui… (Il nous coupe). C’est vrai que j'ai touché deux mois de salaire, au même titre que mon coéquipier Yaâlaoui. Si vous vous rappelez, après le stage de Benidorm, Ghrib devait nous remettre un mois de salaire, mais il ne l’a pas fait, contrairement au reste du groupe. On était patients avec lui, et maintenant, il nous a donné ce salaire samedi. Donc, je ne comprends pas ce tapage, alors qu’après le stage nous on a rien dit.

Pensez-vous que Bouhellal fera appel à vous face à l'USMA ? Je sais que les places seront chères à décrocher, mais croyez-moi, je vais tout faire pour gagner la confiance du coach. Dans le cas contraire, je serai sur le banc pour soutenir mes camarades, car je suis quelqu'un qui a toujours privilégié l'intérêt de l'équipe.

En cas de victoire face à l’USMA, le Mouloudia peut jouer le titre, non ? Je pense qu’on a un bon coup à jouer en cette fin de saison. L’écart entre l’ESS et nous n’est que de six points. Donc, la course au titre est jouable. On va jouer nos chances à fond pour décrocher le titre Incha Allah en cette fin de saison. Entretien réalisé par W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Le Mouloudia de plus en plus ambitieux Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

APRÈS LA DÉFAITE DE L’ESS À BATNA

Apparemment, la grande famille des Vert et Rouge commence sérieusement à rêver, quant à un éventuel exploit de leur équipe lors des 5 prochaines journées de championnat.

E

n effet, puisque la dernière défaite de l’ES Sétif à Batna face au CAB local (1-0), a tout simplement relancé la course au titre, même si le Doyen compte actuellement 6 points de retard sur l’Entente. Et l’info du jour est que la formation sétifienne effectuera un périlleux déplacement à Khroub ce samedi, pour affronter une équipe de l’ASK plus que jamais menacée par le spectre de la relégation avec sa 13e place et ses 27 points seulement. Pour information, les hommes de l’entraîneur, Kamel Bouhelal joueront leurs deux prochaines rencontres au stade du 5-Juillet contre, respectivement, l’USM Alger, le 2 mai, et le CR Belouizdad, trois jours après.

Ensuite, les Mouloudéens effectueront un long déplacement à Khroub avant de recevoir le MC Oran à Bologhine et de rendre visite au MC El Eulma pour le compte de la dernière journée. Ce qui est sûr, c’est que les deux prochains derbys algérois seront décisifs pour les Vert et Rouge et c’est pour cela que les camarades du gardien Faouzi Chaouchi ambitionnent sérieusement de réaliser quelque chose de spécial. Mais comme première étape, ils doivent tout simplement, bien négocier le très attendu USMA-MCA, prévu pour mercredi prochain au stade du 5-Juillet même si en face, il y aura une équipe de Soustara qui vise uniquement la victoire et rien d’autre pour continuer à espérer quant au titre de champion. En attendant ce derby explosif, le coach Bouhelal fait de son mieux pour mobiliser ses troupes en prévision de ce choc très attendu. A noter que le staff technique des Vert et Rouge mise essentiellement sur l’aspect psychologique qui sera, à coup sûr, déterminant lors de ce derby algérois. Bouhelal a, d’ailleurs, demandé à ses joueurs de rester très concentrés sur leur sujet, en essayant

d’ignorer toutes les rumeurs et les spéculations qui circulent ces derniers temps, concernant un éventuel arrangement entre les deux voisins algérois au profit de l’USMA. En tout cas, tous les joueurs contactés par nos soins, étaient unanimes à dire qu’il s’agit de «n’importe quoi», selon leurs propres déclarations. «Arranger ce match avec les Usmistes, c’est tout simplement du n’importe quoi et, personnellement, je ne veux même pas évoquer ces futilités», nous dira le milieu de terrain Aboulkacem Hadji. «Le mieux, est de rester très concentrés sur notre sujet, tout en tâchant de ne

pas accorder trop d’importance à tout ce qui se dit ici et là», ajoutera le défenseur, Hamza Zeddam. Le rendez-vous est donc pris pour mercredi prochain au stade du 5Juillet où les puristes et les amateurs des derbys algérois seront de la partie, même si la Ligue de football professionnel n’a pas vu juste, en programmant ce match important à 16h, alors que les supporters des deux équipes préféreraient plutôt le semi-nocturne d’autant plus que tout le monde parle d’une grande soirée footballistique. Mounir Ben.

EDDIR LOUNGAR ne viendra pas ! COUP DE THÉÂTRE

Maracana a été le seul quotidien sportif à avoir écrit, à maintes reprises, que l’homme d’affaires algérien, Eddir Loungar, qui était pourtant bien parti pour prendre les rênes du MC Alger, allait, tôt ou tard, baisser les bras.

E

t bien, pas plus tard qu’hier matin, Eddir Loungar aurait finalement décidé de se retirer, après qu’il s’est avéré que les membres du Conseil d’administration, Omar Ghrib, Rachid Marif et certains anciens dirigeants, étaient tout simplement, contre son arrivée. Il s’agit là d’une vérité pure et simple et aucunement de simples spéculations. Il est certain que certaines d’entre ces personnes citées, vont faire de leur mieux pour se justifier auprès des supporters qui, par contre, étaient tous pour le projet Eddir Loungar. Aux dernières nouvelles, celui-ci devait envoyer hier ou, au plus tard, aujourd’hui, une correspondance officielle aux membres du CA pour leur faire savoir qu’il n’était plus intéressé par la présidence du MCA.

Un désistement prévisible

Et comme Maracana l’a si bien indiqué lors de ses dernières livraisons, Eddir Loungar était bien parti pour suivre les traces de ces prédécesseurs, Ali Haddad, Mourad Louadah et l’Italien Pellicano, qui avaient, eux aussi, subi le même sort. En effet, puisque ces trois protagonistes se sont vu barrer le chemin par ces mêmes membres du Conseil d’administration avec lesquels, à ce train là, même le Russe Abramovitch, le patron de Chelsea et ses milliards de dollars, risque de subir le même sort, s’il décidait d’investir au Mouloudia… C’est pour dire que le grand Mouloudia d’Alger, qui n’est autre, que le Doyen des clubs algériens, est bel et bien devenu une propriété privée et personne n’osera dire le contraire. Ce qui nous mène à dire que le désistement d’Eddir Loungar était plus que prévisible. Voilà une bonne nouvelle qui fera très certainement grand plaisir à tous ses opposants, qui n’étaient pas vraiment «chauds» pour son projet. Pour rappel, Eddir Loungar avait textuellement déclaré au cours de sa dernière sortie médiatique à Alger, qu’il était prêt à éponger les fameux 12 milliards de dettes du club, avant de prendre en charge les 15 milliards des assurances. Malheureusement pour lui, il lui fallait plus que ça pour convaincre la bande à Bouheraoua… M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

MCA

Qatari foundation DU CONCRET OU SIMPLE COUP DE BLUFF ?

Au moment où l’homme d’affaire algérien, Eddir Loungar s’apprêtait à tout conclure avec les membres du Conseil d’administration, l’ancien homme fort du MCA, Rachid Marif en l’occurrence, est sorti de nulle part pour proposer un investisseur d’envergure. Il s’agit tout simplement de la Compagnie Qatari foundation, qui n’est autre que le sponsor officiel du FC Barcelone et du Paris Saint Germain. Mieux encore, la compagnie qatarie a même dépêché son émissaire à Alger pour entamer les discussions avec les responsables du Mouloudia d’Alger. A priori, les deux parties n’ont pas tardé à trouver un terrain d’entente sur tout et elles se sont même données rendez-vous pour la semaine prochaine. Renseignement pris, l’émissaire en question, va transmettre le dossier de la SSPA-Le Doyen MCA à ses hauts responsables qui devront l’étudier dans les plus brefs délais, d’après certaines sources. Jusque-là, tout va bien, car la Qatari foundation n’est plus à présenter et pourrait réellement donner une nouvelle dimension à cette équipe du Mouloudia, si ce fameux projet verrait le jour, bien évidemment. Cependant, beaucoup de Mouloudéens se posent la même question, à savoir : Estce cet investisseur, c’est du solide ou un simple coup de bluff de l’exprésident d’honneur, Rachid Marif, pour barrer le chemin à Eddir Loungar ? Seuls les prochains jours nous le diront, même si cette histoire du prochain investisseur va encore faire l’événement durant les prochains mois, comme ce fût le cas avec tous les autres candidats, à l’instar de Haddad, Louadah,Pellinaco et même, Loungar. M. B.


08

USMH

Il souhaite que Boudiaf intègre le CA

LAYATI OUT FACE À LA JSMB

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, l’arrière gauche de l’USMH, à savoir Layati, ne sera pas d’attaque pour la prochaine rencontre face à la JSMB. Ce dernier souffrirait de blessure et sa participation est quasi incertaine. En effet, le joueur n’a pas pris part aux séance d’entraînement des Jaune et Noir depuis la reprise des entraînements, avanthier.

CHAREF VEUT TERMINER LA SAISON PAR DES VICTOIRES

L’entraîneur en chef de l’USMH, à savoir Charef, s’est réuni avec ses joueurs hier. Le concerné a affirmé à ses éléments qu’ils veut terminer la saison par des victoires, à commencer, dira le concerné, par la rencontre face à la JSMB, qu’il ne veut pas rater. “Je veux une réaction face à la JSMB. Certes, nous avons raté la finale, à cause de choses antisportives, mais il faut offrir à notre public des victoires”, a dit Charef à ses joueurs.

LIGUE 1

Laib réunit son conseil d’administration Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, Laib va convoquer son conseil d’administration dans les jours à venir, pour débattre de la préparation de la saison prochaine.

E

n effet, selon les même sources, le concerné va proposer à son conseil l’option Boudiaf, qui veut investir à l’USMH la saison prochaine. En effet, le premier responsable harrachi sera clair avec ses membres, pour leur dire que s’ils n’ont pas les moyens pour aider le club sur le plan financier afin d’éviter le scénario de cette saison, il vaudrait mieux qu’un grand investisseur vienne s’impliquer dans les affaires de l’USMH, puisque lui-même n’a pas pu tenu le coup cette saison, suite aux difficultés rencontrées et les problèmes financiers qui ont empêché les Jaune et Noir d’effectuer leur parcours avec assurance. “Laib devrait convoquer dans les jours à venir, les membres du conseil d’administration pour connaitre leurs avis, concernant la saison prochaine puisque le club doit désormais y réfléchir dès maintenant. Et si ces membres ne peuvent s’impliquer davantage, il n’y aura que l’option Boudiaf, qui pourrait sortir l’USMH de sa situation actuelle” a affirmé un membre du conseil d’administration.

Un mois de salaire versé aux joueurs

Ziane Chérif : terminer la saison avec beaucoup d’assurance, surtout qu’il y a le match de la JSMB qui se profile à l’horizon. En effet, selon des sources, Laib continuera l’opération de régularisation de ses joueurs, puisque il sera question de verser une autre mensualté à ses joueurs en fin de semaine. Dans le même contexte, le staff technique n’était pas concerné par cette opération, faute d argent. D’autre part, le défenseur central, Ziane Chérif sera mis au repos pour une semaine. En effet, le joueur en question souffre au niveau du genou et le médecin lui a prescrit un repos total afin de bien récupérer. Il sera absent pour la rencontre face à la JSMB. Coup dur donc pour les

LEGRAÂ : «Je n’ai rien décidé quant à mon avenir»

Le P-DG de l’USMH, à savoir Mohamed Laib, a versé un salaire d’un mois à ses joueurs avant-hier. Un geste pour pousser les joueurs à

Le défenseur latéral gauche des Jaune et Noir, à savoir Legraâ, a déclaré qu’il n’a rien décidé concernant son avenir. Selon lui, pour l’instant, il se concentre sur le reste du parcours avec sa formation. Néanmoins, il ajoutera que plusieurs clubs sont derrière lui, mais il attend la fin de la saison pour mieux voir. Dans le même contexte, le joueur dira que son club veut terminer la saison avec les honneurs, malgré la difficulté de la situation actuelle et les matches qui restent encore à jouer .

D’aucuns évoquent votre éventuel départ en fin de saison ? Pour le moment je n’ai encore rien décidé. Certes, il y a des contacts avec plusieurs clubs, surtout dans

l’Algérois, qui veulent s’attacher mes services. Pour l’instant, je me concentre sur mon club et les matches qui restent à négocier. Et, à la fin de la saison, je verrai. Mais on a laissé entendre que tu a tout finalisé avec l’ESS ? Non, pas du tout. J’ai eu un premier contact avec cette équipe, mais pour le moment, il n’y a rien d’officiel. Je donne la priorité à mon club actuel et si Laib ne peut pas me considérer à ma juste valeur, je peux vous dire, alors, que j’opterai pour la meilleure offre. Revenons à la rencontre face à la JSMB. Comment voyez-vous ce rendez-vous ? Cea sera une rencontre difficile surtout qu’elle se jouera sans notre public. On va essayer d’engranger les trois points de la rencontre et terminer la saison avec les honneurs, face à un adversaire qui joue le titre. Lotfi.s

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«LE MÉDECIN M’A PRESCRIT UN REPOS D’UNE SEMAINE» L axe central harrachi, à savoir Ziane Chérif ,affirme qu il souffre du leiament et ne sera d’attaque face à la formation de la JSMB lors de la prochaine rencontre. En effet, selon le joueur en question le médecin lui a prescrit une semaine de repos avant de reprendre du service en solo. “Je ne serai pas d’attaque face à la JSMB. Je souffre au niveau du legament et j’ai pris une semaine de repos avant de reprendre du service en solo” a affirmé le joueur, avant d’ajputer : “je suis abattu, après la défaite amère contre l ESS. Pour l’instant, je me concentre sur mon équipe et pour les contacts, on en reparlera après la fin de saison” a conclu Ziane Cherif.

Haniched :

«Le moral commence à revenir»

L’entraîneur des gardien de l’USMH, à savoir Haniched, affirme que le moral des joueurs commence à revenir lors des entraînement, malgré que les choses sont difficiles. En effet, selon le concerné, les joueurs ont une grande envie pour redresser la barre et essayer de gagner la prochaine rencontre face à la formation de la JSMB. «Ce sera une question de dignité pour nous et les joueurs ; on veut offrir à nos supporteurs les trois points face à la JSMB. Je pense que le moral des joueurs commence À revenir» a affirmé Haniched.

Mohamed Laib :

«C’est lacarne qui doit partir»

Mohamed Laib a réfuté catégoriquement les dernière déclarations de Lacarne, le président de la commission de désignation des arbitres, qui a annoncé que sa commission a suspendu Benouza pour les bourdes commises. En effet, selon le concerné, il refute ces déclaration, puisque c’est Lacarne qui est derrière la désignation de Benouza pour cette rencontre, malgré que ce dernier avait, auparavant, commis plusieurs fautes. Laib affirme que l’administration harrachie n’adhère pas à ces déclaration, puisque les agissements de Benouza ont coûté à son équipe la qualification en finale.


LIGUE 1

Place au CAB

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

APRÈS LA VICTOIRE CONTRE L’ASO

G

Une autre victoire samedi, et le CRB sera dans les premiers loges.

râce à sa victoire contre l’ASO mardi dernier, le Chabab n'est désormais qu'à deux points du leader, à savoir l’Aigle noir, qui lui a trébuché à Batna face au CAB dans la même journée. Le CRB n’a pas montré tout son savoir-faire en première période du match contre l’ASO. Les deux équipes ne voulaient pas se précipiter et chaque partie craignait l’autre, d’où le niveau tout juste moyen de la première mi-temps. Il y a eu l’ouverture du score pour le compte des visiteurs à cinq minutes de la première demi-heure de jeu. Le CRB reviendra des vestiaires plus que jamais décidé à renverser la vapeur et sur une balle arrêtée, le Chabab a remis les pendules à l’heure. Slimani, le sauveur du Chabab, a réussi finalemnt à donner l’avantage à son équipe. Sans démontrer un

grand niveau, le Chabab a réussi à garder les trois points du match à la maison. Ce n’était pas un jour pour développer du beau football, mais pour le Chabab, le plus important c’était de glaner le gain de la partie, ce qui va les booster à redoubler d’efforts afin de refaire le même coup contre une équipe du CAB, auréolée par sa victoire assurée sur ses terres contre le leader. Le CRB est conscient que la victoire est impérative, dans la

mesure où cette rencontre aura lieu trois jours seulement avant la finale et la remporter sera une bonne chose pour le moral et aussi pour la position du CRB qui va gagner encore des places sur le podium, ce qui va lui permettre ensuite de se battre pour le titre de champion, comme le pense et le veut le public du Chabab qui croit désormais que c’est l’heure de vivre leur rêve à fond. Une tâche qui ne sera pas facile,

mais tout reste possible, car le CRB compte dans ses rangs des joueurs qui ont de la ressource et qui sont capables de défier n’importe quelle équipe pour faire plaisir à leurs fans qui comptent sur eux d’abord pour ramener le trophée à la maison, et en second lieu se battre aussi pour le titre de champion. Une victoire contre le CAB serait un grand pas vers le trône. M. A.

MAMERI : «Je ne MENAD : raterai pour rien au «Il ne faut pas trop monde la finale» s’enflammer»

L

e capitaine des Rouge et Blanc, Karim Maâmeri, avait raté le match de mardi contre l’ASO. Un problème au niveau des adducteurs qui l’avait contraint au repos, mais le joueur devrait être opérationnel dans quelques jours. Face à l’ASO, le premier responsable de la barre technique des Rouge et Blanc, Djamel Menad, n'avait pas pu compter sur les services de son capitaine, Karim Maâmeri, et ce, à cause des douleurs

ressenties par le joueur au niveau des adducteurs avant le match. Le médecin de l'équipe, Bekkat, a assuré que Maâmeri n’a pas une blessure grave, ce qui va lui permettre de prendre part à la finale le 1er mai prochain. Contacté par nos soins, le capitaine des Belouizdadis nous dira : «J’ai ressenti des douleurs au niveau des adducteurs, mais cela ne va pas m’empêcher de reprendre le chemin des terrains. A vrai dire, il me faut juste deux trois jours de repos, et je devrais être sur pied pour reprendre ma place.» Deux ou trois jours, cela voudrait dire que Maâmeri ratera sûrement le match contre le CAB, et dans ce sens, le joueur dira : «Sincèrement, je préfère rater le match contre le CAB, mais pas question pour le rendez-vous qui suivra. Car, je ne voudrais rater pour rien au monde la finale le 1er mai prochain. Je veux contribuer à la réussite de mon équipe et pour cela, il faut que chacun de nous y mette du sien. Inchallah, je serai sur pied pour le rendezvous contre l’ESS.» Pour rappel, les douleurs de Maâmeri ont débuté bien avant le match de mardi, puisque ce dernier avait passé une échographie lundi dernier, et le staff médical lui avait interdit de jouer contre l’ASO pour éviter des complications, mais après quelques jours de repos, le joueur sera sur pied à temps pour le rendez-vous de toute une saison. M. A.

Tout semble réussir ces derniers temps au Chabab. Les camarades de Slimani ont assuré mardi dernier encore une fois contre l’ASO, en gardant les trois points à la maison.

D

jamel Menad est heureux de voir qu’il est à deux points du leader, mais il ne veut pas parler du titre actuellement. Le CRB a assuré contre l’ASO. Même si ses joueurs n’ont pas appuyé sur le champignon, ils ont quand même réussi à assurer l’essentiel, c’est-àdire garder les trois points à la maison et c’est le plus important à ce stade de la compétition, surtout que le leader a perdu contre le CAB. Cela a permis à Rebih et consorts de se hisser à la 4e place, à deux longueurs du premier au classement. L’entraîneur en chef des Rouge et Blanc était heureux de voir ses troupes enchaîner les victoires. Il dira à propos de la partie contre les Chélifiens : «La fatigue s’est fait sentir. On a trouvé des difficultés pour assurer la victoire. L’ASO nous a vraiment surpris par son but. L’ouverture du score a eu l’effet d’un coup de massue sur nos têtes. L’équipe était vraiment déstabilisée en première mi-temps.» Djamel Menad a parlé avec ses poulains dans les vestiaires et les a secoués afin qu’ils se ressaisissent et ça a marché. Le coach explique : «Il fallait secouer

tout le monde. Dans les vestiaires, j’ai dit les mots justes qui ont été bien assimilés par le groupe. Les joueurs sont revenus sur le terrain et ont redoublé d’efforts et c’est ce qui a permis au Chabab de revenir au score.» L’entraîneur Menad ne cache pas que la victoire n’était pas facile à se dessiner, mais le plus important c’était d’avoir pu garder les trois points à la maison. Il le dira ainsi : «Même si la victoire n’a pas été facile à remporter, il faut dire aussi que le groupe l’a méritée.» Une victoire importante, dans la mesure où l’écart entre le CRB et l’ESS n’est que de deux points, et dans ce sens, Djamel Menad ajoutera : «Effectivement, on est à deux points du premier au classement. On est 4e, mais il faut garder les pieds sur terre. Rien n’est encore joué. Il ne faut surtout pas s’enflammer. Il faut gérer match par match, et on fera les comptes quand le rideau tombera.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB

09

LA FINALE ATTIRE LES SPONSORS Une source généralement bien informée dans la maison du Chabab nous a confié que la direction du CRB est en discussions très avancées avec certaines firmes, qui ont envie d’être des sponsors du CRB. Ces entreprises voudraient participer à la finale de la coupe d’Algérie et ont fait leurs offres à la direction du Chabab pour avoir le droit d’apparaître sur le maillot belouizdadi. Pour le moment, les dirigeants sont en train d’étudier les offres et devront prendre une décision prochainement.

LE MATCH CONTRE LE CAB MAINTENU POUR SAMEDI

La direction du Chabab avait envoyé une correspondance à la Ligue nationale de football, afin de reporter le match contre le CAB pour bien se préparer pour la finale. La LFP n'a pas donné de suite favorable à la demande du Chabab. La Ligue nationale de football, présidée par Mahfoud Kerbadj, a maintenu cette rencontre à sa date initiale à partir de 15h.

…CELA ARRANGE MENAD Alors que les dirigeants voulaient le report de la rencontre contre le CAB, l’entraîneur en chef, Djamel Menad, lui, n’était pas d’accord. Car, pour lui, ce match allait servir à préparer comme il se doit la finale contre l’ESS. Comme tout le monde le sait, le CRB affrontera le CAB samedi, et l’ESS en finale de la coupe d’Algérie mardi, soit trois jours après.

LE 20 AOÛT NE RÉUSSIT PAS À L’ASO

Une élimination en coupe sur ce terrain et une défaite en championnat, ce qui fait que l’ASO ne réussit pas à gagner sur le terrain des Belouizdadis. Pourtant, les Chélifiens voulaient cette victoire avant de plonger dans la compétition africaine avec un moral au top, mais le CRB était décidé à garder les trois points à la maison et il a montré encore une fois qu’il est un candidat très redoutable pour le podium. M. A.


10

MCO

BOUSSEHABA, L’AUTRE PROBLÈME

Le coach suisse n’est pas au bout de ses peines. Si Bouterbiat et El Bahari, qui ont repris les entraînements avec le groupe mardi, mais qui restent incertains, voilà que se pose un autre problème, à savoir l’absence quasi certaine de l’attaquant Boussehaba, victime d’une hernie et qui a eu droit à un repos d’une dizaine de jours par un médecin privé. Boussehaba sera un absent de marque, avec le gardien de but Fellah, suspendu, et le capitaine Majid Benatia, qui vient de subir une opération et qui est en phase de rééducation.

SANDAOGO POURRAIT LE REMPLACER

Seydou Sandaogo, qui s’entraîne le plus normalement du monde dans un groupe qui était au complet depuis la reprise du lundi, et qui a oublié l’incident de son renvoi la semaine dernière pour être arrivé en retard à l’entraînement, pourrait être titularisé d’entrée samedi, afin de donner plus de punch à l’attaque, où Belaïli reste l’arme la plus dangereuse. «Je suis bien physiquement et mentalement, et si le coach me fait confiance, je ferai du mieux que je pourrai pour marquer des buts et permettre à ma formation de gagner», assure t-il. Son coéquipier, Eudes Dagoulou, lui est sûr d’évoluer au milieu du terrain aux côtés, probablement, de Harizi et Tahar ou Bouterbiat, si ce dernier est vraiment guéri. Il est à signaler que c’est Haddou Moulay qui a plaidé la cause de ces deux éléments auprès du coach.

WAT

La victoire du CAB complique l’avenir des Hamraoua

LIGUE 1

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Ils étaient nombreux les supporters hamraoua à être à l’écoute des péripéties du match de Batna, entre le CAB et le leader du championnat, l’ESS.

J

usqu’à la 90’ de la partie entre Batnéens et Sétifiens, le nul s’affichait encore au tableau d’affichage, et confortait le club oranais dans sa quête du maintien. Mais le temps

Le moral en a pris un coup

Non seulement la victoire du CAB mardi leur a donné des frissons, mais c’est surtout le problème de la régularisation financière qui continue à inquiéter les coéquipiers de Bouterbiat, qui se sont plaint mercredi à leur entraîneur. Ce dernier ne s’attendait pas à trouver un problème supplémentaire qui risque de freiner l’objectif qu’il s’était tracé à son arrivée à Oran, et il n’a pas manqué de le faire savoir aussi bien au manager général, Haddou Moulay, qui est constamment avec l’équipe, qu’au responsable de la section, à savoir Hassani Krimo. Mais aucun d’eux n’a la solution entre les mains et la situation perdure. Dans ce climat morose, la formation oranaise a continué à s’entraîner en vue d’être dans le coup ce samedi, ne serait-ce que physiquement et tactiquement, devant une équipe du NAHD gonflée à bloc et qui jouera son va-tout. Certains cadres ont demandé à rencontrer le président Djebari, et l’entrevue pourrait se dérouler aujourd’hui ou au plus tard demain, car il est urgent de remobiliser les joueurs à la veille de cet important virage de samedi.

BOUDJAKDJI ET LE WIDAD CROIENT EN LEURS CHANCES

Il est l’un des éléments clé dans l’échiquier de Amrani, et cadre de l’équipe tlemcenienne, un riche vécu dans le haut niveau. Le défenseur axial Anouar Boudjakdji, malgré son âge a retrouvé une seconde jeunesse ce qu’il lui a valu une place de titulaire indiscutable dans le onze de Amrani. Après sa 3è saison au WAT Boudjakdji, se dit convaincu que le club phare de Sidi Boumédiene n’a pas dit encore son dernier mot en cette fin de saison. “Malgré notre dernier revers face au NAHD, nous sommes encore capables de revenir parmi le top des “5” surtout que nous avons la chance de disputer à domicile trois matchs sur les cinq qui nous restent à jouer avant la fin de ce championnat. Concernant le prochain match rendez-vous à l’ESS Anouar, nous dira “nous n’avons d’autres choix que de nous surpasser pour remporter les trois points de la victoire”.

additionnel ayant été en faveur des locaux, les fans hamraoua étaient fort dépités. «C’est vraiment dommage que l’Entente ait perdu. Voilà donc le CAB avec un avantage de 4 points sur le Mouloudia, et cela pourrait peser dans la balance au moment du décompte final», estiment-ils. Désormais, les hommes de Savoy devront cravacher dur pour rejoindre la formation des Aurès avant le dernier match du championnat, qui mettra aux prises les deux équipes au stade Zabana, dans une rencontre qui décidera de leur avenir.

Victoire impérative

Malgré cet épineux problème, les poulains de Savoy Raoul sont décidés à renouer avec la victoire sur leur terrain, afin de démontrer qu’ils restent mobilisés dans l’intérêt du Mouloudia. «Nous avons un véritable problème financier à l’approche de la fin de la saison, mais avec l’intervention des supporters, nous sommes décidés à donner le meilleur de nous-mêmes ce samedi et arracher la victoire face à un adversaire qui sera coriace et ainsi garder nos chances de maintien. Après, ça sera une autre histoire avec la direction, et les supporters savent que ce n’est pas nous les joueurs qui avons provoqué ce problème», nous ont indiqué certains d’entre eux qui préfèrent garder l’anonymat.

Baba sollicité pour une aide financière

semblerait que le président du CRB Aïn Turck, Belhadj Ahmed, dit Baba, aurait été sollicité de nouveau pour apporter son aide au MCO, les 2 milliards 300 millions s’étant avérés insuffisants pour régler toutes les dettes, y compris celles des joueurs. Baba est resté dans l’expectative et ne devrait donner sa réponse que la semaine prochaine après le match contre le NAHD. Rappelons que Baba a été l’un, sinon le principal bailleur de fonds du Mouloudia du temps où Larbi Abdelillah officiait en qualité de président.

Entraînement hier à Toula

La formation oranaise est retournée au stade Toula Allel, où elle semble avoir trouvé un environnement psychologique favorable. Les poulains de Savoy continueront à se préparer aujourd’hui sur cette aire de jeu, avant de reprendre possession du terrain Ahmed Zabana vendredi matin, avec une légère et dernière séance de préparation, séance au cours de laquelle l’entraîneur établira la liste des 18 joueurs qui entreront en regroupe-

La prime du match de Sétif provoque des vagues ment à l’hôtel Ibis dès midi.

En plus du problème de la régularisation des salaires, voilà que les joueurs sont montés au créneau pour une autre histoire d’argent, celle de la prime du match nul ramené de Sétif, estimée à 10 millions de centimes et revue à la baisse par la direction, qui a proposé 5 millions seulement, après le nul réalisé dans la capitale des HautsPlateaux. «Nous avions demandé cette somme au manager général Haddou Moulay avant le départ pour Sétif, et il ne l’a pas refusée. Or, à notre retour, nous avons appris avec stupéfaction que cette somme a été divisée par deux. Nous refusons les 5 millions et nous attendons les 10 promis avant samedi», ont déclaré certains d’eux. Aux dernières nouvelles, les deux primes, celles de Sétif et du match gagné face au MCS seront payées ce jeudi. Ali Boutaleb

Le Widad joue le podium ! Selon une source proche de l’administration mouloudéenne, il

Mettant à profit le repos forcé, le Widad de Tlemcen qui se trouve à 4 rounds du finish en position idéale pour accrocher une 4è place synonyme d’une qualification internationale. Pour cela le Widad de Tlemcen a livré une joute amicale face au CRB Hennaya.

C

ette confrontation aura permis au staff technique des Bleu et blanc de préparer avec la toute détermination souhaitée le prochain match de ce samedi contre le leader l’Entente de Sétif. Face aux Hennaouis, l’entraîneur Amrani a procédé à une large revue de l’effectif dans le seul souci d’avoir une idée plutôt précise sur le onze

le plus performant, appelé à relever le défi lors de ce rendez-vous décisif pour la formation chère au regretté “Bahmane”. En incorporant l’équipe type en seconde période le Widad de Tlemcen est parvenue à retrouver ses repères, ce qui lui a permis d’inscrire deux buts. La rencontre s’est soldée par un score 2 à 1. Au-delà des résultats les tlémcéniens semblent déterminés, plus que jamais pour aller jusqu’au bout afin de réaliser un bon résultat lui ouvrant droit à un lendemain enchanteur. Au sujet de la position dans laquelle se trouve le widad la veille justement d’un rendez-vous très important en accueillant le leader de ce championnat. Le co-entraîneur Kherris a tenu à rassurer

que le groupe se trouve dans de bonnes conditions. Le moral des joueurs est au beau fixe a-t-il ajouté et tout le monde sait ce qui l’attend” le technicien tlemcenien reconnaît à juste titre la difficulté qui attend son équipe, mais donnera l’impression d’être serein en affirmant “Face à l’ESS, le WAT jouera le match de la saison nous en sommes conscients. Cette rencontre s’inscrit pour nous, sous le signe du faux pas interdit. Le plus important est de rester concentré et de savoir surtout gérer la lourde pression que notre adversaire se dit prêt a exercer sur nous. Nous avons l’avantage d’abord de notre pelouse, et détenir notre destin entre nos mains, la 4è place ne pourra pas nous

SIDHOUM, BRIXI ET BELKAROUI EN MILITAIRE

Dans le cadre de la préparation de la sélection militaire Sidhoum, Brixi et Belkaroui ont été appelés pour rejoindre l’EN militaire pour un stage bloqué. Ils rejoindront la cité des Zianides aujourd’hui, pour prendre part à cette chaude confrontation face aux gars de Aïn El-Fouarra. S.T.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Le Nasria ne s’inquiète pas sur son sort

LIGUE 1

Même si le dernier succès arraché par le CA Batna à domicile lors du match en retard face au leader, l’ESS, devrait compliquer la tâche du Nasria dans la lutte pour le maintien, les gars d’Hussein-Dey avouent qu’ils ne sont nullement inquiets et qu’ils feront tout pour se sortir de cette situation difficile.

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

C

ertes, la victoire des Batnéens leur permet de sortir momentanément de la zone rouge, étant donné qu’ils sont maintenant à la 11è place avec un total de 29 points, mais néanmoins, ils restent toujours dans une situation inconfortable, d’autant plus qu’ils auront des matchs très difficiles à disputer. Le calendrier ne sera certainement pas facile pour le CAB de même que pour l’ASK, alors que le NAHD jouera sans doute sa dernière dure rencontre face

au MCO avant d’avoir un calendrier à sa portée ensuite. Les Sang et Or ne se soucient donc pas de ce résultat et devront se concentrer sur le prochain match face aux Hamraoua qu’ils devront bien disputer. Les joueurs de même que les dirigeants et les membres du staff technique sont, en tout cas, décidés à ne rien lâcher et à se battre au fond lors de ce match face aux Oranais pour tenter de les surprendre chez eux et pourquoi pas revenir avec les

trois points qui leur permettent de garder leurs chances pour jouer le maintien en Ligue I. Pour les Sang et Or, il s’agit de bien négocier ce match pour ensuite pouvoir se mettre plus à l’aise et tenter de jouer le tout pour le tout lors des prochaines confrontations qui les attendent et qui sont au nombre de quatre, où le faux pas est interdit pour se sauver complètement du purgatoire. Raouf Mesbah

Ghoul : «Je suis confiant pour ce match face au MCO»

Etes-vous prêts pour ce match face au MCO ? Nous sommes prêts pour tous les autres matchs du championnat et non seulement pour cette confrontation face au MCO. Nous n’avons pas fait de préparation spécifique pour cette rencontre car nous la considérons comme les autres matchs. Mais il s’agit d’un match capital pour votre avenir en Ligue I ? Certes, c’est un match très important et sans doute que notre avenir sera connu à l’issue de cette empoignade, mais cela ne veut nullement dire qu’on doit se mettre une très grosse pression sur nos épaules, surtout que le maintien

ne dépend pas uniquement de ce match, mais aussi des autres rencontres qui nous restent, ainsi que des résultats des autres formations qui jouent le même objectif que nous. Que pensez-vous de ce match ? C’est un match très difficile, d’autant plus comme je viens de le dire que le MCO jouera aussi son va-tout et espère se sortir de la zone rouge en arrachant la victoire. De notre côté, nous ne devons pas nous avouer vaincus et nous devons jouer notre va-tout lors de cette rencontre. Nous ferons tout ce qui est de notre possible pour revenir soit avec une victoire ou un nul qui gardera nos chances intactes pour la suite du parcours qui sera difficile pour toutes

Réactions après le match Rouabeh : «L’important était la victoire»

«Le match d’aujourd’hui a été le plus dur pour nous, la victoire n’a été réalisée que dans le temps additionnel, il est vrai qu’on a pas mené les débats comme on l’a fait contre l’ASO et l’USMH, cela est le résultat de la grande pression qui pesait sur les joueurs et aussi la qualité de l’adversaire qui nous a posé des problèmes, on a aussi raté beaucoup d’occasion par excès de précipitation, l’important était les trois points, et la victoire qui vont nous permettre de souffler et d’aborder la suite du championnat avec calme et sérénité.»

Madoui :

«Malgré plusieurs absences, je pense que notre équipe a fait un bon match, on s’est crées des occasions de buts que le je ne gardien batnéen a su sauver, je pense que l’arbitre nous a privé d’un penalty, il a même avantagé l’adversaire, cette défaite on ne la mérite pas, mais que voulez-vous il faut penser à notre prochain match contre le WAT et à la finale de la coupe d’Algérie, il faut gérer tout ça.»

Nezzar :

«Pour moi les trois points sont en or on y a cru jusqu’au bout, Dieu merci on a gagné, cela va permettre aux joueurs de se donner à fond et de gagner en confiance pour continuer à se battre jusqu’au bout, avec cette victoire on a mis cinq équipes au-dessous de nous, psychologiquement c’est très important pour le groupe qui désormais croit dur comme fer pour le maintien.»

METHEZZEM :

«Je suis très content pour ma première rencontre officielle en senior, l’équipe a donc gagné, je suis encore heureux d’avoir réussi mon match, mon coach m’a félicité à la fin de la rencontre Dieu merci ça a bien marché pour moi et surtout pour mon équipe.» W. Y.

CAB

les formations qui jouent leur maintien en Ligue I. Il faut garder espoir et se dire que tout reste possible en football. Etes-vous confiants ? Personnellement, je le suis. Je sais que mon équipe, quand elle est motivée et décidée peut revenir avec un bon résultat même si la situation ne sera pas de tout repos. Je pense que tout le monde est décidé à faire un grand match et revenir avec résultat probant qui gardera nos chances intactes pour la suite de la compétition. Il nous faudra juste croire en nos capacités et ne pas répéter les erreurs du match face à l’ASK. R. M.

PUBLICITÉ

BITAM SE BLESSE AU GENOU

Le meneur de jeu du CAB a quitté le terrain à la 61è mn lorsque sur une action bien menée, il s’est tordu le genou, une blessure dont on ignore encore la gravité, Bitam passera une IRM ce mercredi pour se situer, tout le monde prie pour que rien de grave ne se déclare, après avoir pris sa douche, il avait du mal à marcher c’est son ami Bouchouk qui s’est porté volontaire pour l’aider et le conduire chez lui.

HACHOUD LE PREMIER À RASSURER BITAM

La blessure de Bitam a coïncidé avec le remplacement de Hachoud, ce dernier, au lieu d’aller vers le banc des remplaçants, s’est dirigé vers Bitam qui recevait les premiers soins sur le bord de la touche, il est resté à ses côtés près de cinq minutes pour le rassurer et l’encourager, un geste que tout le monde a applaudi, à rappeler que Bitam et Hachoud sont de bons amis depuis le temps où ils jouaient ensemble au CABBA.

LA PRIME PERÇUE DANS LE VESTIAIRE

Comme promis l’administration du CAB a remis aux joueurs les chèques relatifs à la prime du match CAB-ESS dans le vestiaire, chaque joueur a perçu un chèque de 60 000 DA du club en attendant les 40 000 DA d’un industriel candidat aux élections.

METHEZZEM UN GARDIEN QUI MONTE…

Tous les Cabistes avaient la peur au ventre pour la titularisation du jeune gardien Methezzem pour la première fois en seniors mais au fil du match l’international des U-20 a rassuré tout son monde y compris ses camarades joueurs. Ses arrêts spectaculaires, son calme olympien et son mental de fer malgré son jeune âge feront de lui le gardien futur du CABatna.

W. Y.

11

NAHD

OKBI REVIENT EN EN MILITAIRE

Le milieu de terrain offensif, Hicham Okbi est revenu en équipe nationale militaire, avec laquelle il a participé à un stage de quelques jours pour préparer les championnats d’Afrique militaires. Okbi avait pourtant terminé son service national, mais cela ne l’a pas empêché de prolonger et ce, pour participer à la CAN militaire, ainsi que qu’aux Jeux Mondiaux militaires que l’Algérie avait remporté l’année dernière en battant l‘Egypte en finale.

DIAMONTÉNÉ PRÊT POUR JOUER

Le joueur malien, Ahmadou Diamonténé s’est dit prêt à jouer le match face au MCO si le coach, Chaâbane Merzekane, lui fait appel pour remplacer le latéral gauche, Sofiane Abbas. Il faut savoir que le driver des Sang et Or compte sur lui pour cette rencontre et a pris une décision définitive de le faire jouer à la place de Abbas suspendu.

LAHLOU EST RESTÉ EN ESPAGNE

Le dirigeant et ex-président du Nasria, Mourad Lahlou est resté en Espagne et a suivi le match de Ligue des champions entre le Barça et Chelsea. Il se devait de rentrer mardi, mais on lui avait demandé de rester pour suivre ce match ce qu’il a fait avant de reprendre le chemin vers Alger, hier. Les dirigeants du Nasria devraient être en force à Oran pour suivre l’équipe lors de ce match très important . En effet, les responsables du Nasria savent que cette empoignade est décisive pour l’avenir du club, et c’est pour cette raison qu’ils ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous, d’autant plus qu’un faux pas voudrait dire que l’équipe pourra dire adieu à la Ligue I.

Wilaya d’El Oued Direction du logement et des équipements publics Numéro d’identification fiscale : 39010106020

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 66/2012

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’El Oued lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation du groupe scolaire type C à N’sera El Hachmi à El Oued : Les entreprises qualifiées en bâtiment activité principale catégorie deux (II) et plus peuvent retirer le cahiers des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’El Oued, bureau des marchés, cité 19 Mars 1962 El Oued. Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires suivantes : A- Offre technique : • La déclaration à souscrire dûment remplie et signée • Déclaration de probité dûment remplie et signée • Copie du certificat de qualification catégorie deux (II) et plus de classification professionnelle activité principale bâtiment, légalisées et en cours de validité • Copie du registre du commerce légalisée par le CNRC • Copie du casier judiciaire du gérant (B. N° 3) légalisée et en cours de validité • Copie de pièce fiscale (extrait de rôles) légalisée et en cours de validité et comprenant tout les taxes • Copies des pièces parafiscales (mises à jour CNAS, CASNOS, CACOBATPH) légalisées et en cours de validité • Planning prévisionnel des réalisations des travaux détaillés • L’instruction remise aux soumissionnaires dûment paraphée et renseignée • Copie des références professionnelles (attestations de bonnes exécutions) légalisées • Copie du bilan fiscal 2010 légalisée par les services des impôts ou copies légalisées de l’attestation d’activité délivrée par les services des impôts • Liste des moyens humains et matériel accompagnée des pièces justificatives conformément au cahier des charges • Copie du statut de l’entreprise pour la société légalisée et les modifications s’il y a lieu • Copie légalisée de l’attestation de dépôt légal des comptes sociaux année 2010 délivrée par les CNRC pour les sociétés • Copie du numéro d’identification fiscale (NIF)

B- Offre financière : • Lettre de soumission dûment remplie et signée • Le bordereau des prix unitaires dûment rempli et signé • Le détail quantitatif et estimatif dûment rempli et signé Les offres technique et financière doivent être contenues dans deux (02) enveloppes distinctes ne comportant que les mentions suivantes : Enveloppe n° 01 : Offre technique Enveloppe n° 02 : Offre financière Ces offres devront être déposées au secrétariat de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’El Oued, à l’intérieur d’une enveloppe principale anonyme et ne comportera que la mention suivante :

Le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya d’El Oued «A ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national restreint n° 16/2012 Réalisation de groupe scolaire type C à N’sera El Hachemi à El Oued - La durée de préparation des offres est fixée à 15 jours à compter de la première publication dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur publics ou la presse, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. - Le dépôt des offres est fixée de 09h à 12h le dernier jour correspondant à la durée de préparation des offres. - L’ouverture des plis technique et financier sera tenue en séance publique au siège de la Direction du logement et des équipements publics à 14h30 le jour de dépôt des offres, cet avis sera considéré comme invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis conformément à l’article 123 du décret présidentiel 10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics. - La durée de validité des offres est fixée à une période équivalente à la durée de préparation des offres augmentée de trois mois.

Maracana N° 1712 — Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 179

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

JSMB

APRÈS LA DÉFAITE DU LEADER : «LE TITRE EST JOUABLE …»

Après la défaite de l’Entente face au CAB, en match retard, la course pour le titre est, désormais, relancée de plus belle. Les Vert et Rouge se retrouvent, donc, de plain-pied et sont, même, parmi les favoris les plus potentiels pour terminer en première position : “Nous allons continuer sur notre lancée et faire de notre mieux pour s’assurer le titre”, nous a-t-on affirmé, avant d’ajouter : “A un point de l’actuel leader, tout est relancé et nos chances sont intactes pour la première place”. Cependant, cette nouvelle donnée ne semble pas satisfaire les dirigeants qui n’ont pas essayé de prôner la sérénité et continuent dans leurs promesses ayant abouti à la grève : “On a gelé la grève pour ne pas perturber la rencontre face à El Harrach. Si notre situation ne changera pas d’un iota, on sera obligé de durcir notre mouvement”, nous ont insinué certains joueurs.

ERREUR INTERDITE …

Pour les Vert et Rouge, désormais, l’erreur est interdite au risque d’hypothéquer toute chance de gagner le titre. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira : “Tous les matches qui restent à venir devront être abordés de la même manière que ceux de la Coupe d’Algérie, l’erreur est interdite. Et, déjà, contre l’USMH, on devrait faire preuve de vigilance et d’efficacité, car l’adversaire, qui ne lui reste que le championnat pour sauver la saison, fera tout pour se ressaisir après son élimination en Coupe d’Algérie”, et de poursuivre : “La grève ne va pas nous perturber. Nous avons repris les entraînements et nous nous sommes bien préparés pour ce match”. Une semaine mouvementée chez les Vert et Rouge qui réclament leur dû qui a tardé à venir, devant cette indifférence affichée par les responsables du club. A. Z.

LIGUE 1

Y a-t-il manipulation ? Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

A TRAVERS LA GRÈVE DES JOUEURS

tenues et il n’y plus d’interlocuteurs valables”, nous at-on encore avoué. Une équipe délaissée, des joueurs presque à l’abandon et qui, aujourd’hui, dans un sursaut d’orgueil, n’ont fait que réclamer leur dû qui a tardé à venir.

La direction fuit-elle le titre ?

D

Alors que tout est favorable pour les Vert et Rouge, en vue de jouer, carrément, la carte du titre, voilà que les responsables donnent l’impression de tourner le dos à cette première place, en affichant une indifférence totale, face aux efforts que ne cessent de fournir joueurs et staff technique.

es efforts, d’ailleurs, qui ont permis à l’équipe de se propulser à la 2e place, tout en guettant le moindre faux pas du leader pour s’accaparer du fauteuil de leader : “C’est trop. L’équipe est totalement délaissée par les responsables. Lors des séances d’entraînement, il n’y a personne, alors que nous sommes en train de

postuler pour le titre. C’est incroyable !”, nous a-t-on dit, avant d’ajouter : “C’est trop pour nous. On a été privés de 4 mensualités, sans oublier les primes de matchs qui ne veulent pas venir. C’est pour cela qu’on a décidé à recourir à cet ultime acte, afin de sensibiliser nos responsables et prendre à témoin l’opinion sportive béjaouie”, et de poursuivre : “Nous avons décidé,

en commun accord, de boycotter la joute amicale face à Akbou”. C’est dire que la situation s’est empirée et si les camarades de Maïza sont arrivés au seuil de leur patience et sont passés à l’action, c’est pour dire que rien ne va plus à la JSMB; alors que l’équipe est en train de jouer pour le titre : “Dans ces moments-là, la sérénité est de mise. On a ras-le-bol des promesses non

Devant cette absence totale des responsables, l’on se demande, alors, si ces derniers ne seraient-ils pas en train de fuir le titre ? Car, comment expliquer le fait qu’une équipe possède tous les atouts, sur le terrain, pour disputer le titre, trouve en face et en parallèle à cela, une indifférence totale de la part de sa direction ? “On n’a pas idée ! On a l’impression que pour l’équipe, la saison est terminée, à voir cette indifférence de la part des responsables du club”, a-t-on confié, avant de conclure sous forme de menace : “Si d’ici à jeudi, la situation ne changera pas, on ira plus loin”.

Préparation perturbée !

Ainsi, donc, la préparation du match contre El Harrach aura été, quelque peu, perturbée. Le moral des joueurs étant au plus bas, la sérénité ayant laissé place aux doutes et à la méfiance, les Vert et Rouge risquent de rater leur sortie à El Harrach et compromettre leurs chances en vue de postuler au titre. Après tout, n’est-ce pas là l’objectif de certains ? A. Z.

GHIMOUZ : «Notre sacre est mérité et d’autres joueurs seront promus en équipe seniors»

cette consécration va motiver l’équipe A à remporter le titre ? Je ne vous cache pas que mon souhait est de voir les seniors se battrent à fond pour le titre et de jouer pour gagner un autre titre qui sera la meilleure manière de permettre à la JSMB de terminer la saison en beauté. Cela dit, je crois que notre équipe A est bien placée pour jouer le titre à fond surtout que nous avons les capacités de réaliser de bons résultats.

Tout d’abord, votre sentiment sur votre consécration en coupe d’Algérie ? Certainement, à l’instar de tout le monde, je suis heureux d’avoir remporté cette coupe dans la mesure où nous nous attendions depuis quelques semaines déjà à ce sacre et ce, suite aux résultats excellents que nous avons réalisé. Cela dit, je ne vous cache pas que notre sacre est amplement mérité vu les résultats que nous avons arrachés depuis l’entame de la saison.

Et comment ça été la rencontre face à l’ASO Chlef ? La rencontre n’a pas été facile pour nous dans la mesure où le match a été très serré entre deux équipes qui visaient le sacre final. Dieu merci, suite à la volonté et la détermination des joueurs et les changements que nous avons effectués, on a réussi à ouvrir le score en deuxième période avant de doubler la mise et de remporter la coupe par un score de (2/0). Soit une victoire méritée

vu les efforts que nous avons fournis durant ce match.

Avez-vous tracé cette coupe comme objectif en début de saison ? Je ne vous cache pas que notre parcours est positif depuis le début des saisons où nous avons réussi de bons résultats devant

des équipes solides telles que le MCO, l’USMA et l’ASO. Cela dit, les résultats nous ont permis de jouer à fond nos chances et d’arriver à cette rencontre de la finale pour arracher le trophée et de permettre à la JSMB de décrocher une autre coupe. Et ne pensez-vous pas que

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Enfin, y aura-t-il d’autres joueurs qui seront promus en seniors la saison prochaine ? Oui, après cette consécration et les résultats enregistrés cette saison, certains jeunes éléments seront promus en équipe seniors la saison prochaine, d’autant plus que notre politique est d’alimenter l’équipe première avec des joueurs qui seront aptes à mener l’équipe à bon port. Pour cela, trois à quatre joueurs rejoindront les seniors la saison prochaine. Entretien réalisé par S. A. S.


LIGUE 1

Les espoirs béjaouis offrent un autre trophée à la JSMB Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

ILS ONT BATTU EN FINALE L’ASO CHLEF SUR LE SCORE DE 2-0

leur chemin, ils ont affronté des équipes solides à l’instar du MC Oran, de l’USMA et l’ASO avec une solidité qui leur a permis de s’imposer à chaque fois et d’arriver au sprint final pour remporter un trophée dont rêvent des dizaines de jeunes et qui sera une motivation pour eux afin de faire encore davantage pour gagner une place dans l’équipe première.

Des jeunes qui promettent

Les espoirs de la JSM Béjaia ont réussi à offrir à la JSM Béjaïa un autre trophée et ce, en remportant avant-hier mardi dernier à Zéralda la Coupe d’Algérie devant la formation de l’ASO Chlef sur le score de 2 à 0.

E

n effet, les deux réalisations signées Aït Fergane et Zeghli ont permis aux poulains de Ghimouz d’offrir à la JSMB sa troisième coupe dans son histoire. Soit une récompense pour le travail effectué durant toute cette période où les jeunes éléments avaient réalisé de bons

résultats que ce soit en championnat ou en coupe. Mieux encore, cette consécration vient de confirmer encore une fois que les jeunots de la JSMB promettent beaucoup à l’avenir et ce, pour tenter de donner au club une autre image en seniors la saison prochaine. Désormais, le parcours des espoirs béjaouis en dit beaucoup sur les capacités dont dispose cette équipe, entraînée par Amine Ghimouz. Avec cette coupe, la JSMB vient de remporter sa troisième coupe d’Algérie dans son histoire.

Un parcours d’un champion

Par ailleurs, revenons au parcours des Vert et Rouge dans cette compétition, il faut dire qu’ils ont réalisé une belle prestation depuis l’entame de la saison, avec un parcours d’un champion. Au cours de

Par ailleurs, si la majorité des gens ont une meilleure idée sur l’équipe séniors, il n’en demeure pas moins que cette catégorie des U21 dispose d’un bon groupe composé notamment de jeunes talents qui promettent beaucoup et ce, de l’avis même du coach Amine Ghimouz. Cela dit, les résultats enregistrés par le club cette saison sont là pour confirmer les capacités de ces jeunes éléments et qui pourraient être d’un grand apport pour l’équipe seniors dans les prochaines années.

Vers la promotion de trois éléments en seniors la saison prochaine

Par ailleurs, la consécration des espoirs de la JSM Béjaia mardi dernier face à l’ASO Chlef sur le score de 2/0 ne devrait pas passer inaperçue puisque la direction est appelée à donner plus de considération afin de permettre de construire une bonne équipe seniors dans les prochaines sai-

sons. Mieux encore, d’autres jeunes éléments seront promus en équipe A la saison prochaine, et ce, après avoir fait preuve de beaucoup de qualités et de l’avis même du coach Amine Ghimouz.

Le travail de fond de Ghimouz

Cela dit, la consécration de cette équipe des U21 ne devrait pas nous faire oublier le travail de fond effectué pare le jeune entraîneur Amine Ghimouz, en menant son équipe à la consécration finale en coupe, sans oublier la place de leader qu’il occupe en championnat. Cela dit, Amine Ghimouz effectue un travail de fond qui vient de se payer avec un très bon parcours que ce soit en championnat ou en coupe.

Les joueurs auront droit à 20 millions de centimes chacun

Néanmoins, suite à leur consécration en cette coupe, les jeunes éléments dont font partie Aït Fergane, Boulaïncer et Hammouche auront droit à une forte prime de vingt millions chacun. Ce qui va les motiver pour faire encore plus à l’avenir, puisque la direction compte mettre les moyens nécessaires à la disposition de cette équipe pour lui permettre de réussir d’autres bons résultats à l’avenir. S. A. S.

13

JSMB

OÙ SONT LES … REDRESSEURS ?

Le club béjaoui vacille, actuellement, entre l’incertitude et la méfiance. Des joueurs ne sont pas payés pendant plusieurs mois, et, ajoutez à cela, l’absence totale, pour ne pas dire autre chose, des responsables ont laissé les joueurs sortir de leur coquille et crier leur ras-lebol. “Comment une équipe qui est en train de jouer les premiers rôles, et dont les chances pour remporter le titre sont intactes, n’arrivet-elle pas à susciter l’engouement de sa direction ?”, se sont interrogés certains éléments qui n’arrivent plus à comprendre le pourquoi de ce lâchage qui ne veut pas dire son nom. Et ce n’est sûrement pas la réunion tenue par un responsable, venu à la rescousse, qui va remonter le moral des joueurs et aplanir la situation. Maintenant que le mal est fait, que le pas a été entamé, l’on s’interroge, à notre tour: où peuvent se trouver ces redresseurs qui ont promis monts et merveilles au lendemain du départ de B. Tiab. “Certes, il y a un problème d’argent, mais il va être réglé dans l’immédiat et tout rentrera dans l’ordre”, a-t-on essayé de faire comprendre aux joueurs. A. Z.

Quelle équipe face au Hillal ? ASO S

Le staff technique de l’ASO ne cesse de penser à l’équipe qu’il alignera face au Hillal de Khartoum où le club chélifien mise gros, estimant que cette compétition africaine est meilleure sur le plan financier vu les dividendes qu’elle pourrait procurer au club en cette période de crise.

aâdi pense aligner un onze où le métier ne doit pas manquer surtout que la formation chélifienne sera marquée par l’absence de son stratégie et maître à jouer, Messaoud, suspendu à l’occasion. Après une défaite inattendue face au CRB où les joueurs misaient pourtant sur un bon résultat qu’ils détenaient après avoir mené au score sur un but de Oussalé, les camarades de Abdeslem ont encore une fois failli en ayant été auteurs de bourdes en défense, ce qui a permis à la formation finaliste de la coupe d’Algérie de revenir et surtout d’aggraver le score. Ainsi donc, les poulains de Saâdi se doivent d’avoir un sursaut d’orgueil

L’ASO AUJOURD’HUI À KHARTOUM

au Soudan et tenter de faire le maximum afin de maintenir leurs chances quant à aller aux poules, un objectif qui semble être suprê-

Achiou remplacera Messaoud L’absence de Messaoud face au Hilal sera suppléée par Achiou qui aura à diriger les débats de son

équipe. Ce dernier qui est doté d’une expérience africaine tant en équipe nationale qu’avec les clubs où il a évolué auparavant, à savoir l’USMA et la JSK, sera d’un grand apport à son équipe.

Oussalé et Saïdoune, une première Pour la première fois, Oussalé et Saïdoune qui ont fait le voyage avec la délégation effectueront normalement

leur baptême du feu à l’occasion de ce match en compétition africaine sous les couleurs de l’ASO qui sont pour le moment qualifiés à ces joutes. Le Burkinabé, Oussalé, qui a été l’auteur du but de son équipe face au CRB, a promis de faire de son mieux pour être à la hauteur en donnant un plus à son équipe. Saâdi qui mise sur l’expérience de ce joueur l’alignera sûrement aux côtés de Ali-Hadji, Seguer étant toujours incertain.

me chez les responsables du club. S’estimant lésés par une programmation qui n’était et n’est guère en leur faveur, les Asnamis devront se surpasser, eux qui l’ont fait au Congo de la meilleure manière qui soit. Les joueurs habitués aux joutes africaines tels que Abdeslem, Zaoui, Zazou, Achiou et autre Oussalé seront donc obligés de sortir le grand jeu étant d’un mental d’acier sous la chaleur qui enveloppera les lieux. L’adversaire étant quelque peu d’un cran audessus par rapport à ceux déjà rencontrés, l’ASO aura à jouer toutes ses chances pour ne pas revenir bredouilles de Khartoum. Z. Zitoun

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Forte de 31 membres dont une vingtaine de joueurs, la délégation chélifienne serait normalement aujourd’hui à Khartoum, elle qui a effectué hier son voyage à Khartoum où l’ASO aura à croiser Al-Hilal local dans un match comptant pour le troisième et dernier tour préliminaire de la ligue des champions qui se déroulera dimanche à Oum Dormane. Le match retour étant pour le 12 mai prochain à Chlef. Rappelons que les Asnamis ont dû passer la nuit d’après match face au CRB à Alger. Le voyage s’est déroulé en deux étapes puisque les Algériens ont pris le vol Alger-Le Caire avant de continuer à Khartoum via un avion des lignes égyptiennes.

LES NONCONCERNÉS SONT RESTÉS À LA MAISON Suspendus, Messaoud et Selama n’ont pas effectué le voyage à Khartoum. Idem pour Le FrancoDjiboutien, Hassan Kadar et le gardien de but, Meddah Nadjib qui sont restés à la maison. Si Messaoud et Selama ont été à l’aéroport pour saluer leurs camarades en leur souhaitant bonne chance, les deux autres n’ont pas été à Alger parce que non convoqués au match face au CRB. Il faut souligner que Selama et Messaoud devront reprendre avec l’équipe face à l’ASK juste après le retour de celle-ci de Khartoum.


14

Pour un dernier coup d’éclat de la saison

MOB OM

CHAOUI, LE SEUL ABSENT POUR CE MATCH

Dommage pour le capitaine des Crabes, Smaïl Chaoui, qui s’est senti visé par des accusations gratuites à son égard, où les supporters l’ont accusé d’avoir levé le pied face au SAM, alors que tout le monde ne savait pas ce qu’avaient enduré le MOB et les joueurs lors des échauffements qui ont précédé le match SAM-MOB. Et pour éviter que le joueur soit agressé, la direction lui a demandé de rentrer chez lui. Voilà pourquoi on dit «dommage», car le joueur aurait bien aimé terminer la saison avec les Crabes.

LES FANS PRIENT POUR LA RÉTROGRADATION DU SAM

Ayant appris ce que leur équipe avait vécu un sale après-midi samedi passé (21 avril), les fans n’ont dans la tête qu’un seul souhait : c’est de voir le SAM rétrograder en division amateur. «Je souhaite du fond du cœur que Mohammadia va descendre en amateur. C’est une équipe qui ne mérite pas de rester en Ligue II», nous a dit un supporter de la région de Barbacha, qui répond au nom de M. Arezki, un fan des Crabes qui ne rate aucun match de son équipe.

ANANI FACE À L’ÉQUIPE DE SA WILAYA NATALE

Ce joueur évolue actuellement au sein de l’Olympique de Médéa, qu’il a rejoint après avoir demandé ses papiers à la direction de l’USM Alger et à l’ex-coach de cette équipe, Noureddine Saâdi, étant donné que l’enfant d’Amaârat (commune de Barbacha) n’avait pas trop de chance de jouer dans l’équipe usmiste. Cette fois, Anani Hamza retrouvera bien l’équipe de sa wilaya natale.

ESM PAC

LIGUE 1

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Le rideau de la Ligue II professionnelle va tomber demain après-midi, avec comme dernier match des Crabes, celui qui les opposera au stade OPOW de Béjaïa face à l’Olympique de Médéa.

U

ne équipe visiteuse qui a assuré son maintien dans ce palier avec le nul arraché face au troisième lors de la précédente journée. Les Crabes, qui sont revenus bredouilles de leur déplacement à Mohammadia dans des conditions un peu particulières, avec ce qu’a enduré l’équipe face au SAM, où des joueurs du MOB ont été agressés par ceux de Mohammadia, ne veulent plus parler du match de la 29e journée et se concentrent pleinement sur la rencontre de cette 30e journée, la dernière de la saison. Un match où les Crabes veulent terminer sur une bonne note et réussir par la même occasion leur dernière sortie à domicile, après avoir remporté douze rencontres sur les 14 jouées avant le match de demain après-midi. En effet, hormis les deux défaites subies à domicile face au CABBA et au RCK, ainsi que le nul devant l’USM Bel Abbès, les Vert et Noir ont remporté toutes les autres (USB, ABM, JSS, USMAn, SAM, PAC, MOC, ESM, MSPB, ASMO et USMB). C’est pour dire que demain après-midi, ils joueront pour empocher les trois points et atteindre les 49 points.

Ainsi donc, les Crabes ont remporté jusque-là quatorze victoires, dont onze à domicile et trois en déplacement (PAC, ABM et RCK). Ce match de la dernière journée sera une occasion pour eux de terminer sur un succès, le quinzième de la saison et la venue de l’Olympique de Médéa ne pourra en aucun cas empêcher les camarades de Dehouche de remporter leur 49e point de la saison. Certes, c’est un match de fin de saison, et partant de là, les visiteurs qui sont déjà en vacances ne vont pas se fatiguer pour arracher un bon résultat. Autrement dit, les Crabes vont faire de leur mieux pour faire plaisir à leur public, et ce, pour la dernière fois de la saison.

HADJAOUI PURGE

D. BOUABDALLAH INCERTAIN

L’indispensable attaquant du Paradou, D. Bouabdallah, n’est pas encore bien remis de sa blessure à la cuisse, et est en train de subir des soins intensifs afin d’être prêt pour le match de demain. Les incondionnels souhaitent qu’il soit rétabli afin qu’il prenne part à cette importante confrontation, car sa présence sera fort bénéfique. Reste à savoir, maintenant, quelle sera la décision du staff médical. Ce dernier l’autorisera-t-il à participer à la rencontre ? Sinon, l’entraîneur sera obligé de renouveler sa confiance au jeune Hichem Nekkache, qui a déjà donné satisfaction à chaque fois qu’il est rentré en cours de jeu.

Ce qui s’est passé lundi passé, où des supporters sont allés au stade pour empêcher les joueurs de s’entraîner et en accusant même certains d’avoir levé le pied face au SAM (alors que le MOB avait vécu l’enfer à Mohammadia), est oublié et l’équipe s’est entraînée le plus normalement du monde durant la matinée de mardi. Le coach Rahmouni a allégé la séance, et la charge de travail n’a pas été aussi conséquente, eu égard au fait que l’équipe revenait d’un long déplacement, et que le moral des joueurs n’était pas au beau fixe. Ce vendredi, le public (le vrai) a juré de venir en masse au stade pour honorer les joueurs à sa manière. Une manière de lui rendre hommage pour le parcours réalisé cette saison et lui dire : «A la saison prochaine».

Mouassa pourra-t-il rendre service aux Crabes ?

Les supporters du MOB, qui connaissent bien Mouassa, affirment que ce dernier ne se fatiguera pas dans ce match de la dernière journée que son équipe jouera face à Bel Abbès, mais d’autres voient et croient que Mouassa, connu pour être un bon technicien, pourra bien tenir en échec les gars de Bel Abbès, comme il avait réussi à battre le MSPB chez lui, alors que cette équipe est menacée par le purgatoire. Certes, le MSPB n’est pas l’USMBA, mais en football, tout se joue en 90’, et où tout peut arriver. En tous les cas, les fans du MOB souhaitent que l’USMAn ne cédera pas, et que le suspense durera jusqu’à la dernière minute. Rahib M.

Défaite interdite

Une quinzième victoire de

Le gardien de but, Samir Hadjaoui, absent contre le CABBA pour cause d’un match de suspension qui lui a été infligé par la LPF, sera de retour ce vendredi face à l’ESM, pour le compte de la trentième et dernière journée du championnat. Sa présence apportera encore plus de sûreté à son équipe et mettra aussi en confiance ses jeunes coéquipiers lors de cette rencontre, qui rêvet un caractère très important pour les Jaune et Bleu.

la saison pour une clôture en beauté

bien partie pour accéder, son adversaire du jour ne va pas mettre la tête au diapason. En d’autres termes, les gars de l’antique Bône ne vont pas se jeter dans la gueule du loup et se faire dévorer par des fans qui, pour tout l’or du monde, ne souhaiteraient un faux pas de leur équipe lors de cette dernière journée de championnat. Ce qui fait que même si les joueurs de l’USM Bel Abbès partent avec un moral au beau fixe, car ayant une petite unité d’avance sur ceux de Béjaïa, qui leur permet de jouer ce dernier match de la saison à l’aise, mais en football, rien n’est gagné d’avance et les gars de la Mekerra doivent remporter ce match pour arracher ce fameux billet pour la Ligue I professionnelle.

A voir jouer les Jaune et Bleu ces dernières semaines, avec cette volonté d’acier, dominant copieusement leur vis-à-vis, tout le monde se posait la question de savoir comment une formation pareille se morfond dans le bas du tableau. Tout dépendra maintenant de son dernier résultat pour savoir s’il parviendra à assurer sa survie dans cette division.

S

i les Pacistes avaient évolué de cette manière depuis le début de saison, le Paradou aurait arraché facilement une place sur le podium, et personne n’aurait trouvé à redire. Ce qui est fait est fait, et les Hydratis doivent penser au match contre l’ESM afin de bien le négocier et ne plus reparler de ce mauvais parcours. C’est tôt, dans la matinée d’hier, que le groupe a terminé la séance de travail de la semaine, avant de prendre une heure après la route en direction de Mostaganem afin de donner la réplique, le lendemain, à la

Le public doit venir en masse et applaudir les joueurs

formation locale, qui a assuré sa place dans cette division depuis fort longtemps, mais cela ne veut pas dire que les Mostaganémois sont déjà en vacances et qu’ils faciliteront la tâche aux Algérois pour s’imposer. Les locaux vont au contraire faire de leur mieux pour enchaîner par une deuxième victoire consécutive, après celle ramenée de leur long et périlleux déplacement à Biskra, et terminer par la même occasion dans une meilleure position et rendre aussi la monnaie de la pièce à leur adversaire du jour, qui les avait battus à l’aller sur le score d’un but à zéro… Mais les Pacistes vont leur prouver que leur véritable place est parmi les meilleurs s’ils n’avaient pas rencontré quelques entraves, à titre d’exemple contre le RCK, qui s’est déroulé au stade de Hydra où ils menaient longtemps au score, malheureusement un but douteux avait été accordé aux Koubéens dans le temps addittionnel, alors que d’après un proche du Paradou, le cuir

Cette petite chance d’accéder

En Algérie, lorsqu’une équipe est

n’avait pas franchi la ligne de but, à la grande déception de tout l’entourage du club, privant leur équipe d’une victoire certaine… C’est un véritable match de coupe qui les attend demain au stade du commandant Ferradj et les Algérois feront tout pour sortir victorieux et de ne plus faire ensuite de calculs...

Lounici : «Ça sera un véritable match de coupe»

Le premier responsable de la barre technique du Paradou, Khaled Lounici, estime que son équipe va livrer, demain, un véritable match de coupe contre un adversaire décidé à terminer la saison sur une bonne note. «Ce ne sera pas du tout facile pour les deux formations, même si l’Espérance n’a plus rien à perdre, mais elle essayera de ne pas laisser des plumes sur son terrain et devant ses supporters. J’ai prévenu mes joueurs que cela ne sera pas du gâteau devant un adversaire qui voudra que les points mis en jeu restent à Mostaganem. Ils devront donner tout ce qu’ils ont pour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

arracher la victoire et relever le défi tant attendu par toute la famille paciste, c'est-à-dire le maintien, car la véritable place du Paradou est en ligue 2», déclare-t-il. Les Benachour et Cie sont conscients de la mission qui les attend, il y va de l’avenir de leur équipe dans ce palier, c’est à eux de démontrer qu’ils sont en mesure d’éviter la rétrogadation.

Les U21 sur le podium

Les joueurs de Kherbache, dont la plupart sont issus des jeunes catégories du Paradou, ne font que confimer leur talent au fil des rencontres, et leur seconde position au classement général est là pour le confirmer. N’étaient les ratages en début de saison, ils auraient enlevé haut la main le titre de champion de cette édition, ils se contentent tout de même de la position de dauphin. C’est un vrai réservoir de talentueux éléments pour la formation senoirs, d’où l’entraîneur pourra puiser à l’avenir pour composer son équipe et non pas en ramener d’ailleurs. O. A.


LIGUE 2

Zazoua : "El-Khadra me tient à cœur, je ne la quitterai pas"

Tout d’abord, comment se sentez-vous après votre blessure ? El-Hamdoullah, beaucoup mieux, ma blessure n’est plus que de l’histoire ancienne. La preuve je suis de retour durant ces trois matchs, ce qui veut dire, que je me suis bien rétabli et j’ai été retenu parmi les 18. Vous étiez de voyage lors de ces deux derniers matchs en déplacement mais vous n’avez joué que quinze minutes lors de la rencontre face au CABBA...

E

Notre coach avait jugé utile de me convoquer lors de ces deux derniers déplacements à Bordj Bou Arréridj et Médéa. Il savait qu’il pouvait compter sur mes services et le rôle que je pouvais jouer dans l’animation du jeu. Il m’a fait jouer durant le dernier quart d’heure du match face au CABBA, alors que pour des raisons tactiques face à l’OM, je n’étais pas intégré car l’équipe menait déjà deux buts à zéro et là je comprends les choix de notre coach.

Vous avez marqué un seul but en déplacement face au Paradou, à quand le but à domicile? Je ne sais pas, c’est une question de mektoub. L’essentiel pour moi, est que mon équipe gagne. Assurer les trois points du match est plus important. Nous cherchons à accéder et pour ça, il faut gagner quitte à mal jouer ! J’espère que mon but sera lors de ce dernier match à domicile face à Annaba vendredi prochain.

Revenons à cette dernière rencontre face à Médéa comment expliquez-vous ce revirement de situation. Vous vous êtes fait rejoindre au score en seconde période? Je crois que dès notre départ à Médéa, nous étions déterminés à revenir avec les trois points. Elhamdoullah, tout nous a été réussi au départ.Nous menions au score jusqu’à cette 70’ de la partie où l’équipe de Médéa a réussi à réduire la marque et comme il restait peu de temps,nous nous sommes repliés pour conserver notre avantage. Mais, avec la pression des locaux, on a fini par con-

ilance en ayant de la concentration et de la sérénité car au bout des 90 minutes de jeu, tout sera réglé à l’heure de la ligue I. La capitale de la mekerra Sidi Bel Abbes à travers ses artères et ses places publiques tout en ayant déjà fait son maquillage des grandes fêtes, se prépare aux cris de joie et à l’ivresse d’une historique consécration, tout à commencer par le stade qui a pris tôt ses décors d’euphorie où fanions et drapeaux géants des couleurs nationales et du club se conjuguent à merveille, annonçant ainsi, le début d’une liesse qui ne tardera point pour rayonner le paysage sportif local. Quant à la confrontation du jour, selon des échos recueillis auprès des dirigeants, un match gala réunira l’équipe de la Sûreté de wilaya et celle des anciens joueurs de l’USMBA. En ce qui les supporters, ils exhortent les autorités de wilaya ainsi que les instances fédérales à une entrée gratuite. Un voeu possible pourvu que l’organisation sur tous les plans soit de pair. B. M.

céder un penalty qui a permis l’égalisation des Médéens à dix minutes de la fin. On n’avait peur d’encaisser un troisième but, alors on n’a pas voulu s’aventurer en prenant le risque de jouer à l’attaque. L’essentiel pour nous est que nous sommes rentrés à la maison avec un point précieux. Un précieux point c’est vrai mais faudrait-il vous féliciter pour votre accession ou faut-il attendre la dernière rencontre face à l’USMAnnaba ? -(Rires) A vrai dire, je préfère que vous le fassiez maintenant, car il n’y aucun commentaire à faire sur cela. Je crois que Annaba a tout raté cette année, la preuve elle a perdu à domicile face à un relégable, le RC Kouba. Alors ce n’est

USMBA USMAn

pas sur notre terrain et devant notre public qu’elle viendra se ressaisir. Nous ne ferons pas de cadeau, car tout le monde à Sidi Bel Abbès attend cette accession depuis longtemps. C’est inconcevable et c’est fou de ce que peuvent penser certains.

Nassim a-t-il des contacts pour l’an prochain ? Sans vous le cacher, j’ai des contacts et même beaucoup mais, je préfère donner la priorité à l’USMBA, car l’équipe va jouer en Ligue I l’an prochain, et moi je suis adepte de la stabilité. C’est pour ça que je souhaite continuer mon aventure avec El-Khadra mais tout est lié au mektoub.

Les Asémistes veulent respecter l’éthique

Si vous n’êtes pas un vrai buteur, vous êtes un bon passeur... Effectivement, Mon rôle sur le terrain est d’animer le jeu et de mettre mes camarades dans les meilleures conditions pour marquer.Selon moi, je suis derrière plusieurs buts durant les vingt matchs que j’ai disputés avec mon équipe et cela ne me fait que me réjouir de mon rendement sur le

La fête commence déja à Sidi Bel Abbes

n réussissant un précieux nul sur les terres de Médéa, les gars de Benyelles poussés par la victoire divine du SAM, se sont frayés en un week-end, une lignée des grands clubs qui résistent aux aléas du temps mais qui ne meurent jamais. Voilà, après des arrêts d’un parcours qui était loin d’être garni, que par des fleurs. Toutefois l’espoir d’une fin de saison heureuse n’a jamais quitté les optimistes qui ont fini par se donner raison en dépit d’ un relâchement inquiétant des camarades de Hamiche qui s’apprêteront, face aux unionistes de Annaba, libérés de toute pression, plutôt de tout calcul contraignant, à «vibrer» le stade de «24 février (OPOW)en arrachant les trois points du bonheur et par là offrir au «Petit Paris» un très cher cadeau attendu depuis une vingtaine d’années par tous les amoureux d’El khadra, celui du retour à l’état naturel, soit une place en élite. A cela les Bélabbessiens en vue de s’épargner toute mauvaise surprise, devront faire preuve de vig-

terrain car mon souhait est de faire plaisir à nos merveilleux supporters.

15

BENBACHIR Med

MOC ASMO

Le meneur de jeu d’ElKhadra Nassim Zazoua, rétabli de sa blessure il y a quelques jours, se dit satisfait de son rendement avec son équipe, même s’il n’a pas marqué beaucoup de buts cette saison.Il pense que l’accession de l’USMBA est assurée ,et il n’est plus question de parler du match face à l’USMAnnaba. Les trois points resteront à Sidi Bel Abbès ajoute-t-il.Il souhaite bien continuer son aventure avec l’USMBA l’an prochain et ce, pour une question de stabilité de l’effectif.

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

F

ace à une équipe qui flirte avec la relégation, les oranais de Medina Djedida ont décidé de ne pas incorporer de jeunes joueurs pour ce déplacement à Cirta, et au contraire de déplacer l’équipe-type, celle qui avait battu la semaine dernière la JS Saoura au stade Zabana. Bouha Cheikh, l’entraîneur est décidé à réaliser une bonne fin de championnat, pour l’honneur de la ville d’Oran. Mais certains supporters craignent que les joueurs, n’ayant plus aucun objectif à assurer, feront plus du tourisme qu’autre chose et ne se fatigueront pas pour assurer un résultat posi-

tif, sachant qu’ils n’ont plus rien à gagner ou à perdre dans cette compétition qui s’achève.Au cours des entraînements de la semaine qui se sont déroulés dans le calme et une joie toute relative, les coéquipiers de AmeurYahia n’ont pas brillé par une conviction de se déplacer à Constantine afin de gagner. Tout au plus, ils ont déclaré qu’il en allait de l’honneur de leurs couleurs et qu’ils étaient décidés à se battre et bien se battre. C’est ce que nous saurons en fin d’après-midi de vendredi. Ali Boutaleb

Mazari : «C’est un match difficile»

C’est une rencontre dont le résultat se jouera plus sur le mental qu’autre chose. Le MOC est dans la zone rouge et a besoin d’une victoire alors que nous autres, nous nous déplaçons sans aucun objectif palpable, si ce n’est celui de respecter l’éthique sportive. Cela veut dire que nous partons à Constantine en touriste. Nous allons essayer de poser notre jeu et de tenter de revenir avec un résultat positif afin de terminer cette saison sur une note optimiste.

Equipe probable:

Moudjer, Benayada, Hamidi, Bouamria, Mazari, Chaouti, Youssef-Zakaria, Aberane, Balegh, Rahou, Ameuryahia. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

RCK USMB

U21 : ESM 2 USMB 3 (MATCH RETARD)

Les U21 de l’USMB n’ont pas raté l’occasion d’augmenter leur capital points, lors de la rencontre retard qui s’est déroulée avant-hier au stade Bensaïd Mohamed de Mostaganem, face au club local, l’ESM, qui a vu les Blidéens décrocher les 3 points de la victoire sur le score de 3 à 2, les buts ont été l’œuvre de Sebtioui, Rabti et Ferfouda. A cet effet, par ce 14e succès, les poulains de Haddou occupent la 2e place au classement général avec un capital de 52 points et comptent un match en retard contre le SAM. Cette rencontre a été renvoyée en raison des intempéries qui ont sévi dans le pays, le mois de février dernier, on a appris que cette rencontre a été programmée pour la journée du 4 mai au stade des Frères Brakni.

REPRISE AUJOURD’HUI

Les camarades de Defnoun, qui se sont libérés de toute pression, après la rencontre disputée face au MSP Batna le week-end dernier, vu que l’USMB n’est concernée ni par l’accession ni par la relégation, le coach Menad Salim leur a accordé un repos de quatre jours. Ils devront reprendre le travail aujourd’hui à 16 h à l’annexe Mustapha-Tchaker, en prévision de préparer la dernière rencontre de championnat face au RC Kouba, un adversaire qui lutte pour son maintien en ligue 2, contrairement aux gars du club de la ville des Roses qui sont déjà en vacances, après avoir compromis leurs chances d’accession, lors des trois dernières rencontres de championnat. T. A.

E

Le compartiment défensif qui était dans le passé récent, ce compartiment fort de l’équipe, est devenu son maillon faible.

n dépit que ce compartiment est dirigé de main de maître par le métronome et capitaine Defnoun Mahdi qui n’a encaissé durant la première phase du championnat, que douze buts en quinze rencontres, ce qui signifie que ce réseau défensif était l’un des meilleurs de la ligue 2. Ce n’est qu’à la phase retour que ce secteur a commencé à fléchir, a encaissé la bagatelle de vingt et un buts à une journée de la fin du championnat, dont huit buts à domicile et treize à l’extérieur. Cela est dû aux erreurs défensives commises lors de certaines rencontres, comme ce fut le cas face au

CHOUIEB :

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

LIGUE 2

«La direction est le premier responsable de la relégation du Raed»

Le milieu du terrain du RC Kouba, Wahid Chouiab, demeure réaliste quant à l’avenir du Raed en ligue 2, pour lui la relégation du club est une conséquence logique de la gestion du bureau actuel. L’infatigable Chouiab dévoile son intention de quitter le RCK en fin de saison. Entretien.

Après une longue disette, vous avez gagné deux matchs de suite, vous ne voyez pas que vous vous êtes réveillé en retard ? Oui c’est vrai, c’est trop tard maintenant de réaliser des résultats probants, puisque le sort du RCK est relié aux résultats des autres formations qui pointent en

bas du classement. On avait la possibilité de maintenir l’équipe en ligue 2, les joueurs ont tout donné, ils ont joué leurs matchs à fond, mais ça ne suffira pas, la direction est le premier responsable de la situation que vit le Raed maintenant, la direction n’a rien fait pour aider l’équipe et sauver de la sorte le club du purgatoire.

Dans quelle ambiance s’est déroulée la reprise avanthier ? L’ambiance est nulle, tout le monde est dégoûté, on vient s’entraîner juste pour terminer la saison et accomplir notre devoir. Il n’existe aucune motivation chez le groupe, il n’y a rien, même les conditions de travail sont absents, vous imaginez que lors de l’entraînement il n’y avait mêmepas une seule bouteille d’eau minérale, donc cela veut tout dire, comment voulez-vous que l’ambiance soit bonne, notam-

ment que le Raed est condamné par la relégation.

Donc, vous ne croyez plus au maintien du RCK en D2 ? Il ne faut pas mentir aux gens, on est condamnés par la rétrogradation en troisième division amateur, car notre destin n’est pas entre nos mains, donc on n’est pas maîtres de notre avenir. Les autres clubs concernés par la course au maintien, ne vont pas perdre sur leur terrain, et même le Paradou va gagner son match à Mostaganem. C’est la réalité et les conséquences de la gestion de nos dirigeants qui n’ont fait aucun effort pour sauver le Raed. l’USB était presque condamnée par la relégation durant la phase aller du championnat, mais, malgré cela, ses dirigeants ont fait des efforts dans l’optique de sauver leur équipe. Quant à nous, il n’y avait aucun effort consenti par nos

dirigeants afin de hisser les couleurs de ce club cher aux Koubéens.

Vous étiez le Koubéen le plus régulier durant toute la saison, est-ce que vous allez quitter le Raed en fin de saison ? J’ai bien tenu mon rôle durant toute la saison en cours, j’ai participé à tous les matchs de mon équipe, ainsi j’ai honoré le maillot vert et blanc, le public koubéen le sait bien. Mais pour la saison prochaine, je ne pense pas que je vais rester au Raed, car je ne peux pas jouer dans un palier inférieur, si le RCK reste dans la ligue 2, je resterai, mais dans le cas contraire, je pars, après trois saisons et demie de service au club. Un dernier mot… Dommage, le RCK ne mérite pas un tel sort. T. Salah-Eddine

Les Koubéens doivent gagner… et espérer !

Le stade de Benhaddad à Kouba, accueillera demain dans l’après midi un match qui mettra aux prises le RC Kouba et l’USM Blida. C’est une rencontre qui rentre dans le cadre de la 30e et dernière journée de la ligue 2 professionnelle pour la saison 2011/2012.

L

es Blidéens vont se déplacer à Kouba, sans aucun objectif, puisqu’ils se trouvent déjà en vacances, par contre les Koubéens veulent enchaîner avec une

troisième victoire consécutive afin de terminer la saison en beauté, ainsi espérer une défaite du PAC chez l’ESM, et une autre défaite du MOC face à l’ASMO, pour voir le Raed préserver sa place dans la cour des «professionnels». En effet, c’est une probabilité qui aura peu de chances de la voir concrétiser puisque, ni les Constentinois ni les Pacistes ne vont lâcher prise, notamment que leur maintien est dans leur possession s’il réalise un succès lors de la journée du tomber de rideau. Par ailleurs, les poulains de Rachid Hamada doivent disputer leur empoingnade contre les enfants de la ville des Roses à fond et jusqu’au

bout afin de réaliser une troisième victoires, et honorer de la sorte le maillot vert et blanc. D’autre part, les jeunes espoirs du RCK, incorporés récemment dans l’équipe séniors, doivent prouver encore une fois leurs talens, à l’image du buteur Allouti Mohamed, qui a étalé toutes les capacités d’un buteur rusé lors du match contre l’OM, où il a joué seulement quelque minutes, avec à la clé le but de la victoire. Ainsi le momment est venu pour le public koubéen afin d’intervenir dans les affaires de son club, et faire arrêter ce scandale mené par le conseil d’administraion de la SSPA/RCK. T. Salah-Eddine.

Tout est à revoir … Blida rate l’accession

MOB, il y a eu un relâchement des défenseurs blidéens, les Vert et Blanc ont été défaits sur le score sans appel de 5 buts à 0. La défense blidéenne, qui est devenue perméable, a chuté de la 4e place sur le plan défensif, qu’elle occupait à la fin du cycle aller du championnat, à la 11e place, avec 33 buts encaissés au terme de la 29e journée de championnat de la ligue 2. Ce qui donne une moyenne de 1,10 but encaissé par match différemment de la phase aller, la moyenne par match était de 0,80 but. Cela s’explique par l’absence des éléments-clés de l’équipe blidéenne, en l’occurrence Defnoun, Belkhiter et autre Belloucif, pour des raisons de blessures et suspensions. Ce qui a mis, à chaque fois, le coach blidéen dans l’embarras, n’arrivait pas à composer le même onze d’une rencontre à une autre. Les doublures existantes ne fai-

saient pas de poids dans l’arrièregarde blidéenne où les attaquants adverses n’ont pas trouvé de difficultés à secouer les filets des Vert et Blanc à plusieurs reprises.

Comme en témoignent les rencontres livrées à l’OM, l’ASMO, la JSS et le MOB, les Vert et Blanc ont voulant jouer trop prudemment, pour ne pas prendre de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

risque, en tablant sur le partage des points, ont tout perdu et à chaque fois se font prendre aux dix dernières minutes de la fin de la partie. T. A.


AMRANE : “Nous battrons le SAM”

Le capitaine du Mouloudia n’est pas tellement inquiet pour le match de vendredi, pour lui le MSPB gagnera et se maintiendra en ligue 2. Il tient à rassurer les supporters qu’il souhaite voir nombreux au stade du 1er nov 54. Il nous livre ses impressions d’avant-match.

Comment êtes-vous arrivé à cette situation ? Franchement, personne de nous ne s’attendait à ce qu’on arrive à cette situation, je pense qu’on aurait dû assurer notre maintien contre l’USMAnnaba, mais on est tombé dans la facilité et ce qui ne devait pas arriver arriva.

Tout le monde est inquiet, on craint le pire … Il est vrai que la situation n’est pas rassurante et c’est tout à fait logique que tout le monde soit inquiet, car le contraire aurait été grave mais je pense que le pire ne se produira pas on battra le SAM et on sauvera le MSPB. Vous êtes d’accord pour reconnaître que ça ne va pas être facile ? Tout à fait, ça ne va pas être un match facile, il va peut être y avoir du suspens, mais une chose est sûre on va battre le SAM.

Comment est le groupe à la veille du match ? Le groupe est conscient de la tache qui l’attend les joueurs sont déterminés à arracher la victoire tout le monde est concentré sur ce match, il y va de l’avenir du Mouloudia en ligue professionnel c’est notre devoir de sauver l’équipe. W. Y.

PUBLICITÉ

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

La victoire ou la relégation Batna la dernière chance

Seules les 3 points comptent pour le Sarii les poulains de l’entraîneur Kardi seront appelé à disputer demain à Batna la rencontre le plus difficile de la saison, puisqu’il auront affaire à une équipe du Mouloudia plus jamais menacée par la relégation.

T

out comme le Sarii qui n’aura aucun autre choix que de gagner pour se maintenir sans attendre les résultats de ses concurrents directs pour la relégation à savoir le PAC qui ira défier l’espérance à Mostaganem et le MOC qui accueillera la formation asémiste qui est en vacances, c’est une confrontation déterminante pour l’avenir du SAMohammadia en cas de défaite on peut dire qu’il n’aura plus d’espoir pour éviter la chute en division nationale amateur si le PAC et le MOC gagne leur match, c’est aux joueurs Samistes de relever le défi même si leur mission s’annonce très difficile face au MSPB appelé à se contenter du point du nul pour assurer sa place parmi l’antichambre de l’élite donc Mecherfi et ses coéquipiers n’ont qu’un seul objectif c’est d’aller à batna pour arracher le billet de maintien et ils sont

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Conformément aux dispositions des article 44 et 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé au concours d’architecture n° 03/2011 portant : Etude pour la réalisation d’un siège de trésor avec 03 logements d’astreinte Bordj Bou Arréridj (programme 2011) publié dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public et les quotidiens : Essalem et Maracana qu’à l’issue de l’évaluation des offres, le marché est attribué provisoirement au bureau d’études suivant :

BET Nasri Fadila

N° d’identité fiscale

Notation

Délais

Montant soumission (TTC)

296934040047330

69,40

32 jours

6 871 122,00 DA

Observation

Conformément aux dispositions des articles 114 et 125 du décret présidentiel n° 10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, tout soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant dans le cadre de cet avis d’appel d’offres ouvert, peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj, dans un délai de dix (10) jours à compter de la première publication du présent avis d’attribution provisoire dans le Bomop et les quotidiens nationaux, si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, est prorogée au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires non retenues et qui sont intéressés à prendre connaissance des résultats détaillées de l’évaluation des techniques et financières de se rapprocher de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj (secrétariat de la commission d’évaluation des offres - service d’administration et moyens) au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’avis d’attribution provisoire du marché.

Maracana N° 1712 — Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 135

déterminés à l’obtenir pour eux c’est le match de la survie et ils ne doivent en aucun cas rentrés bredouilles à Mohammadia le destin du Sarii qui entre leur main seront appelés à consentir d’énormes sacrifices pour ne pas décevoir leur merveilleux publics, c’est aux joueurs maintenant de lui procurer de la joie, «c’est une rencontre qui ne sera pas du tout repos facile face à un

adversaire qui fera le maximum pour glaner au moins le point du nul qui lui permettra de décrocher le maintien, quant à nous nous n’avons pas droit à l’erreur on doit se défoncer pour nous imposer la victoire est impérative puisque le Sarii demeure en ligue deux on ira à Batna pour les 3 points» estime Tlemçani, un succès maintiendra le SAM dans cette division. A. L. B

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Illizi Direction des travaux publics NIF : 408015000033094

Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj N° d’identité fiscale : 000234015003863

Soumissionnaire retenue provisoirement

17

MSPB SAM

LIGUE 2

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE L’APPEL D’OFFRES N° 07/2012

Conformément à l’article 49 du décret présidentiel n° 10-236 modifier et compléter, et suite à l’appel d’offres restreint n° 07/2012 lancé dans le quotidien El Massa et Maracana du 16/02/2012 portant sur : Projet : Rechargement des accotements de la RN 03 Lot 01 : du PK 1119+000 au pk 1134+000 sur 15 km Lot 02 : du pk 1134+000 au pk 1149+000 sur 15 km

La Direction des travaux publics de la wilaya d’Illizi informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participés à cet appel d’offres que les résultats de l’évaluation des offres techniques et financières sont les suivants : Lot

Entreprise

Montant de l’offre Note en TTC tech./100

01

Touil Ahmed NIF : 195817040056335

3.685.500,00 DA

02

Touil Ahmed NIF : 195817040056335

3.685.500,00 DA

Délais

Offre finan

57,00

03 mois

Moins disant

57,00

03 mois

Moins disant

Aussi, et conformément à l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 modifié et complété les soumissionnaires qui contestent ce choix pourront introduire leurs recours dans un délai de 10 jours à compter de la première parution de cet avis dans la presse, auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Illizi. Aussi les soumissionnaires sont invités à se rapprocher auprès des services concernés pour prendre compte du résultat de l’évaluation technique et financière de leurs offres et ceci dans un délai de 03 jours à compter de la première parution de cet avis.

Maracana N° 1712 — Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 126

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Mouzaïa accède !

L

a Mitidja est en fête en ces jours de campagne électorale pour les législatives du 10 mai prochain. Et pour cause, l’équipe de la ville des Eaux, Mouzaïa, vient d’accéder en Régionale 1. L’équipe que préside Rachid Hamadou et entraînée par l’enfant du club, Brahim Benallal, a réussi à surclasser ses principaux rivaux sur le fil.

La La Mitidja Mitidja en en fête… fête…

L’entraîneur Benallal a su former un bloc tout au long de la saison. Ce bloc, constitué de talentueux joueurs, a fait le plein à domicile et un parcours presque parfait à l’extérieur. Des joueurs tels le capitaine Abdelkader Benallal, Mansour, Zerrouki, Kadri et Chaoui étaient la véritable colonne vertébrale de cette jeune équipe.

Rachid Hamadou, un président heureux et comblé !

A la tête du club de la ville des Eaux, Mouzaïa, depuis une saison et demie, Rachid Hamadou est sas conteste l’homme le plus heureux.

E

DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

n effet, en prenant en main le club, Rachid Hamadou avait fixé comme objectif l’accession sur le court terme. Pari réussi, puisque l‘Ittihad de Mouzaïa vient de décrocher une accession méritée. Et quelle accession ! Leader du groupe avec 7 points d’avance sur le poursuivant immédiat. Une attaque qui crache le feu avec 45 buts inscrits, et une défense imperméable avec 5 buts encaissés à l’extérieur du stade mascotte des Bleu et Blanc. Rachid Hamadou est un président qui n’a ménagé aucun effort pour redonner ses lettres de noblesse à ce club de la Mitidja, malgré le manque de moyens, lui et ses collaborateurs ont su relever le défi. Au passage, signalons que Rachid Hamadou est candidat de la ville de Mouzaïa, en compagnie de l’ex-joueur de l’USMBlida, Mohamed Khezrouni, aux prochaines élections législatives du 10 mai prochain, sous la bannière du parti de Amara Benyounès. Contacté par nos soins, le président Hamadou, tout heureux, nous a déclaré : «Cette accession est venue au bon moment pour me permettre de présenter un nouveau programme, un plan d’action, si vous le voulez, pour les sportifs et la jeunesse de la ville de Mouzaïa et de toute la Mitidja…».

Poursuivant, le président de l’Ittihad nous relate le parcours de son équipe : «Malgré le manque de moyens, nous avons su mobiliser un groupe de jeunes joueurs, tous des enfants du club. Avec l’apport incontestable de l’entraîneur Brahim Benallal, lui aussi un enfant du club, nous avons réussi à atteindre notre but, grâce aussi à l’aide de quelques mécènes bénévoles de la ville.» Concernant l’apport des autorités locales, Rachid Hamadou nous révèle : «A part une subvention de la DJS d’une somme de 500 000 DA, nous n’avons reçu aucune autre aide ni de l’APC ni de l’APW. Le club comptait beaucoup sur les sacrifices et le dévouement de quelques personnes en matière de frais de restauration et de transport et aussi des joueurs tels Abdelkader Benallal, Mansour Zerrouki, Kadri, Chaoui… Ces derniers, malgré les difficultés ont su faire honneur à leur club en se donnant à fond et sans calcul pour faire accéder leur club en Régionale 2. A l’issue de l’entretien qu’il nous a accordé, Rachid Hamadou a lancé un appel aux autorités locales, aux commerçants et autres industriels de la ville de Mouzaïa pour venir en aide au club pour assurer le démarrage de la prochaine saison. «Je demande aux autorités locales et aux supporters d’être derrière cette jeune équipe pour que la ville de Mouzaïa soit bien représentée, fooballistiquement parlant. Pour les commerçant amoureux de cette équipe, je leur demande d’aider le club, ne serait-ce que sur le plan de la restauration et du transport. Pour ce qui est de la prochaine saison, nous allons opter pour la stabilité du groupe de joueurs et du staff technique, à sa tête Brahim Benallal, dont le travail accompli nous réjouit, car au bout, il y a cette accession méritée.» Pour conclure, souhaitons que le président Rachid Hamadou, après cette accession historique, accède lui au poste de député qu’il convoite avec son ami, l’ex-Blidéen Mohamed Khazrouni. Djamel T.

Un sans-faute

L’Ittihad de Mouzaïa a pris le poste de leader à quelques journées de la fin du championnat, pour creuser l’écart et terminer champion du groupe, loin devant ses poursuivants. A souligner que la ligne offensive a dynamité les défenses adverses, en inscrivant la bagatelle de 45 buts, pour 5 buts encaissés, tous à l’extérieur du stade Rebbouh de Mouzaïa.

Un parcours sans faute pour les poulains de Benallal

Ce parcours sans faute a été l’œuvre d’une poignée de personnes dévouées, à leur tête le président Rachid Hamadou et aussi quelques personnes bienfaitrices de la ville de Mouzaïa. Djamel T.

Publicité

BRAHIM BENALLAL (ENTRAÎNEUR)

«Je suis satisfait et heureux»

L’entraîneur de cette équipe, Brahim Benallal, est lui aussi heureux et comblé pour cette accession tant attendue par la population de Mouzaïa. «Je suis satisfait de mes joueurs et de cette accession que nous avons ensemble réussie. La tâche n’était pas facile face à des concurrents coriaces, mais grâce au travail et au sérieux, nous avons atteint notre objectif…», nous dira Benallal. Pour le prochain exercice (2012/2013), Benallal nous déclare : «Pour le moment, nous allons savourer le titre de champion et prendre des vacances méritées. Avec le président, nous allons préparer un programme qui consiste à faire l’état des lieux de l’effectif et autres besoins pour entamer la prochaine saison dans de bonnes conditions. Aussi, je ne manquerai pas de féliciter toutes les personnes qui nous ont soutenus dans notre difficile mission de faire accéder l’équipe…», conclut le sympathique entraîneur Benallal. Djamel T.

Maracana N° 1712 — Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 179

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

19

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

Malouda défend Messi Maradona de retour en Argentine ?

Les critiques s'abattent sur Lionel Messi au lendemain de l'élimination du FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des champions qui a vu l'Argentin manquer notamment un penalty face à Chelsea. Florent Malouda, habitué des commentaires peu amènes, a pourtant tenu à défendre le triple Ballon d'Or. «Il tire sur le poteau, sur la barre. Il n'est pas en réussite. Mais cette saison, il a quand même marqué plus de 60 buts ! En général, Barcelone n'aime pas trop jouer contre nous. On a une rigueur tactique qui nous rend difficile à manœuvrer, a confié le milieu offensif d'après RMC. Après, la réussite d'un attaquant tient à peu de choses. Sur ce match, il aurait pu nous mettre deux buts facilement.»

Si ses dirigeants ne recrutent pas les joueurs dont il a besoin, Diego Maradona pourrait quitter son club d'Al-Wasl de Dubaï à la fin de la saison. «J'ai reçu récemment la promesse des dirigeants d'Al-Wasl de renforcer le club par de nouveaux joueurs de qualité. Cette promesse doit être tenue, sinon je m'en vais et je rentrerai dans mon pays, l'Argentine», a déclaré Maradona lors d'une conférence de presse mardi soir. El pibe d’oro a signé en juin un contrat d'entraîneur de deux saisons avec Al-Wasl, onze mois après avoir été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'Argentine, sévèrement battue (4-0) par l'Allemagne en quart de finale du Mondial-2010.

Le Milan toujours sans successeur Ce n'est pas encore cette saison qu'un club succèdera à l'AC Milan après l'élimination du FC Barcelone, tenant du titre, en demi-finale de la Ligue des champions par Chelsea (0-1, 2-2), mardi soir. Le club italien restera en effet encore au moins un an la dernière formation à avoir réalisé le "doublé" en C1 en la remportant deux années de rang, en 1989 et 1990.

REAL : Mourinho «Pas un match à sens unique»

Victorieux du FC Barcelone au Camp Nou (2-1), samedi en Liga, José Mourinho et ses joueurs du Real Madrid ne s'enflamment pas avant de retrouver le Bayern Munich, mercredi en demi-finale retour de Ligue des champions. «Mes joueurs sont juste bien, au bon point d'équilibre entre trop de tranquillité et pas assez», a expliqué l'entraineur portugais mardi. Après la défaite au match aller (0-1), Mourinho est prévenu et même si le Real se montre optimiste, il se méfie du Bayern. «Le Bayern sait que demain, s'il ne marque pas de buts, ce sera difficile pour lui. Car ils n'ignorent pas qu'avec le potentiel offensif que nous avons, nous finissons généralement par mettre au moins un but. C'est pourquoi je ne m'attends pas à un match à sens unique.»

OM : M. AMAFILTANO «On sait qui triche»

Dixième de Ligue 1 avec 41 points, l'Olympique de Marseille ne parvient pas à sortir de sa spirale négative. Pour le milieu offensif marseillais, Morgan Amalfitano, certains joueurs ne font pas les efforts nécessaires pour aider le club phocéen à bien terminer sa saison."Un noyau de joueurs fait les efforts. Mais je ne sais pas si tout le monde les fait et travaille pour. On doit s'en sortir avec ce noyau qui a envie d'aller au bout. Beaucoup calculent, alors qu'il ne faut pas agir ainsi dans une telle période. On ne doit plus se tirer dessus. (...) On sait qui triche et qui ne triche pas. Il faut prendre ceux qui ont envie", a déclaré l'international français dans les colonnes de La Provence. L'OM se déplace sur la pelouse de Lorient vendredi (21h) à l'occasion de la 34e journée de Ligue 1.

Cech les a écoeurés

Si Chelsea s'est hissé en finale de la Ligue des champions, il le doit notamment à Petr Cech, son gardien tchèque, auteur de deux prestations majuscules face au Barça. «Nous avons bien défendu en équipe, nous avons eu un peu de chance et Petr Cech a fait quelques beaux arrêts». Ashley Cole fait preuve d'une sobriété incroyable. On parle souvent d'Iker Casillas, Gianluigi Buffon ou Manuel Neuer. Mais Petr Cech est aussi un sacré gardien ! L'un des meilleurs du monde assurément, comme sa prestation majuscule face à Barcelone, mardi soir (2-2), en a attesté. Plus en retrait ces derniers mois avant de faire à nouveau parler de lui en C1, le portier de 29 ans s'était déjà mis en valeur lors de la demi-finale aller (1-0) où il avait repoussé les assauts d'Iniesta, Messi, Adriano et surtout détourné la tête de Puyol du bout des doigts en fin de rencontre (87e). Il a remis ça en haussant encore le ton d'un cran au Camp Nou.

La chance du champion

Désigné meilleur joueur tchèque en février dernier pour la cinquième fois après 2005, 2008, 2009 et 2010, l'ancien Rennais s'est bien incliné

devant Busquets (35e) et Iniesta (43e). Deux buts sur lesquels il ne pouvait rien. Mais hormis ces deux actions, le portier des Blues a été magistral ! Derrière sa défense de fer, Cech, privé de sa défense centrale Terry-Cahill après seulement 37 minutes, a annihilé toutes les tentatives catalanes et s'est montré sûr dans ses prises de balle. Le Tchèque a ainsi écoeuré Messi (19e), Cuenca (62e) et Mascherano (90e). Cech a également eu la chance du champion. Sa transversale a d'abord repoussé le penalty de Messi (49e), comme un signe que le triple Ballon d'Or en titre vivrait une soirée cauchemardesque. Ça n'a pas manqué : sans doute battu, Cech a juste détourné ce qu'il fallait sur son poteau une frappe de l'Argentin (83e). «Le but à l'extérieur a été la clef, on s'est battu pendant 90 minutes, 45 minutes à dix contre onze, on a aussi eu un peu de chance», a commenté le héros casqué. A Munich, pour la finale du 19 mai, les Blues seront privés de John Terry et Branislav Ivanovic, suspendus, en défense, mais avec un tel dernier rempart de feu, ils sont capables de tout et surtout de mettre le Real Madrid ou le Bayern Munich «Cech et mat».

Hazard flatté par l'intérêt de Ferguson

T

rès courtisé en vue de la saison prochaine, notamment en Premier League, Eden Hazard, attaquant international belge de Lille, a indiqué sur Sky Sports qu'il était flatté par l'intérêt de Manchester United et de son manager Sir Alex Ferguson. Eden Hazard touché par l’intérêt de Manchester United. Très courtisé en vue de la saison prochaine, par le PSG comme par plusieurs grosses écuries européennes (Tottenham, Manchester City ou

le Milan AC entre autres), l’attaquant international belge de Lille (21 ans) apprécie les commentaires élogieux de Sir Alex Ferguson à son égard. «Je suis flatté, a-t-il lâché au micro de Sky Sports. Je suis fier d’avoir reçu des compliments d'un manager comme lui. Je ne savais pas qu'il était venu me voir, personne ne le savait. Manchester United est une équipe solide, de haut calibre, c’est normal que je souhaite entendre ce qu’ils ont à me proposer.»

INTER MILAN : De Jong sur les tablettes

Selon le Daily Mirror, Nigel de Jong, milieu international néerlandais de Manchester City, serait sur les tablettes de l'Inter Milan, qui serait prête à mettre huit millions d'euros sur la table pour le recruter. Nigel de Jong au rebond à l’Inter Milan ? Moins utilisé par Roberto Mancini cette saison, le milieu international néerlandais (27 ans) pourrait quitter Manchester City lors du prochain Mercato, à un an de la fin de son contrat. Selon les informations du Daily Mirror, De Jong serait en effet sur les tablettes des dirigeants nerazzurri. Ces derniers seraient prêts à mettre huit millions d’euros sur la table pour s’attacher ses services.

Anniversaire

Notre petit poupon et cher fils, RADJI Ahmed a soufflé le 18 Avril 2012, sa première bougie. En cette heureuse circonstance, son père Karim, sa maman, ses grands parents paternels et maternels et toute la famille RADJI, lui souhaitent un joyeux anniversaire, plein de joie, de bonheur, de sante et une vie pleine de réussite. Joyeux anniversaire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

PUBLICITÉ

Avis d’attribution provisoire de marché

Ministère des Travaux publics Direction des travaux publics Wilaya de Béjaïa

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. La Direction des travaux publics de la wilaya de Béjaïa (NIF) n°408015000006082, informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint n° 02/2012 relatif à : Remise en état des chemins de wilaya Projets : - Remise en état du CW23 *A* entre PK 38+000 et pk 45+000 sur 40 commune de Kendira - Remise en état du CW16 du pk 13+000 au pk 06+800 sur 5,2 km commune de Tizi N’berber - Remise en état du CW15 *A* entr pk 07+000 et pk 11+500 sur 03,5 commune de Tizi N’berber

Publié dans le quotidien national Le Courrier du 09/02/2012 qu’à l’issue de l’analyse des offres techniques et financières, les marchés sont attribués provisoirement selon les projets indiqués ci-dessous : 1- Remise en état du CW23 *A* entre PK 38+000 et PK 45+000 sur 04 km - commune de Kendira

Entreprise : ETPB MEGROUS HOCINE Montant : 40.435.200,00 DA TTC Délais : Quatorze (14) mois Critères : Offre moins disante des entreprises pré qualifiée techniquement, ayant obtenu une note technique de 61,14/100 conformément à l’instruction aux soumissionnaires NIF : 195 906 470 004 730 2- Remise en état du CW16 du PK 13+000 et PK 06+800 sur 5,2 km - commune de Tizi N’berber

Entreprise : ETPB MEGROUS HOCINE Montant : 42.196.050,00 DA TTC Délais : Quinze (15) mois Critères : Offre moins disante des entreprises pré qualifiée techniquement, ayant obtenu une note technique de 70,00/100 conformément à l’instruction aux soumissionnaires NIF : 195 906 470 004 730 3- Remise en état du CW15 *A* entre PK 07+000 et PK 11+500 sur 03,5 km commune de Tizi N’berber Entreprise : SARL REV SIDANE Montant : 22.252.230,00 DA TTC Délais : Quatre (04) mois

Maracana N° 1712 —Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 255

Critères : Offre moins disante des entreprises pré qualifiée techniquement, ayant obtenu une note technique de 72,00/100 conformément à l’instruction aux soumissionnaires NIF : 000 806 310 008 560

Observation : Tous soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Béjaïa dans un délai de dix (10) jours à compter de la première publication du présent avis dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou la presse et cela conformément à l’article 114 du décret présidentiel 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics. Si le dernier jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant. Les autres soumissionnaires qui sont intéressés de se rapprocher de la DTP/Béjaïa, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financières.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Khenchela Direction de la santé et de la population NIF n° 0984 4001 90076 24

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 11/2012

La Direction de la santé et de la population de la wilaya de Khenchela lance un appel d’offres national restreint pour la réalisation d’un hôpital 80 lits à Chechar. Lot n° 03 : Partie A : mur de clôture - Poste transformateur - Groupe électrogène - Bâche à eau loge gare - 07 logements - Voirie et réseaux divers Partie B : Equipement poste transformateur Equipement groupe électrogène - Equipement bâche à eau - Eclairage extérieure - Réseau basse tension chauffage Les fournisseurs spécialisés et intéressés par cet appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Khenchela - cité 440 Logements SONATIBA service de planification et des ressources (bureau n° 43 rez de chaussée) Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires : 1/ L’offre technique 1. Déclaration à souscrire datée, signée et visée 2. Déclaration de probité datée, signée et visée 3. Instruction aux soumissionnaires datée, signée et visée 4. Le cahier de charge daté, signé et portant le cachet du soumissionnaire 5. Statut de l’entreprise (pour les personnes morales) 6. Copie du registre du commerce légalisée par la CNRC 7. Copie légalisée du certificat de qualification catégorie trois (03) et plus 8. Copie légalisée de l’extrait de rôles, apuré et en

cours de validité 9. Copies légalisées des attestations (CNAS, CASNOS, CACOBATH) 10. Copie légalisée du casier judiciaire en cours de validité 11. Liste du matériel avec justifications 12. Liste des moyens humains avec justifications 13. Références professionnelles avec justifications 14. Planning de réalisation 15. Attestation de dépôt légal des comptes sociaux année 2010 délivrée par CNRC pour les sociétés morales (copie légalisée par CNRC) 16. Copie légalisée du numéro d’identification fiscale (NIF)

2/ L’offre financière : √ 1. Lettre de soumission datée, signée et paraphée √ 2. Bordereau des prix unitaires daté, signé et paraphé √ 3. Devis quantitatif et estimatif daté, signé et paraphé * Le délai de préparation des offres est fixé de 21 jours à compter de la première parution de cet appel d’offres aux journaux ou au Bomop. * Le dépôt des offres est fixé le dernier jour de préparation des offres à 11h30. * Si le dernier délai de dépôt des offres correspond à un jour férié ou un repos légal, l’ouverture se fera le premier jour ouvrable qui suit. * Le présent avis d’appel d’offres tient lieu de convocation publique aux soumissionnaires désireux d’assister à la séance d’ouverture des plis.

Maracana N° 1712 —Jeudi 26 Avril 2012 - Anep N° 914 249

* L’ouverture des plis technique et financier se fera en une séance publique le même jour et à 14h30 au siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Khenchela. Les offres ne remplissant pas les conditions fixées par le cahier des charges sont automatiquement rejetées. L’enveloppe extérieure doit être anonyme contenant deux enveloppes séparées la première pour l’offre technique et la deuxième pour l’offre financière portant la mention : Soumission à ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint pour «La réalisation d’un hôpital 80 lits à Chechar» Lot n° 03 : Partie A : mur de clôture - Poste transformateur - Groupe électrogène - Bâche à eau loge gare - 07 logements - Voirie et réseaux divers Partie B : Equipement poste transformateur Equipement groupe électrogène - Equipement bâche à eau - Eclairage extérieure - Réseau basse tension chauffage * L’entrepreneur aura le choix de soumissionner sur une ou sur deux parties. * La durée de validité des offres est fixées de trois mois (03) plus la durée de préparation des offres. Observation Les soumissionnaires qui trouvent des difficultés de retirer les cahiers des charges peuvent se plaindre auprès de Monsieur le wali de la wilaya.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

La beauté au naturel

Soin peau après 40 ans

Navarin printanier à la persillade

géranium, guimauve, rose, verveine citronnelle. … Fruits ou légumes : avocat, banane, caroue . … Ingrédients divers: argile rose, blanche, gel d’aloès, miel, gelée royale, pollen, germe de blé, vitamine E, levure de bière .

Soin et masque pour peau sèche , peau après 40 ans

Soins et crèmes naturelles pour peau après 40 ans

Après 40-50 ans , la peau mature est généralement sèche, voire très sèche. Elle manque de tonus et présente des signes du temps (ridules, rides et parfois taches colorées). Elle a besoin d’être nourrie, tonifiée et réparée. …

Huiles:

Argan, avocat, bourrache, genne de blé, jojoba, onagre, rose musquée, sisymbre. … Huiles essentielles: les tonifiantes: bois de rose, carotte, galbanum, immortelle, lavande fine, myrrhe, myrte, orange amère, patchouli, petit-grain, rose, sauge sclarée, thym à linalol ou géraniol, ylang-ylang; les antirides, antiâge: bois de rose, carmte, ciste ladanifère, encens oliban, galbanum, géranium, immortelle, myrrhe, néroli, orange amère, petit-grain, rose, sauge sclarée, ylangylang; les antitaches: bois de rose, petit-grain. … Plantes et hydrolats: bleuet, calendula, hamamélis,

Masques adoucissants et émollients (pose 15 minutes) . 2 cuillères à soupe de farine d’avoine (ou crème d’avoine), 1 cuillère à soupe d’huile d’amande douce 1 peu d’eau de rose pour une consistance onctueuse 1/2 verre de chair de banane mixée 1 cuillère à café d’huile fine au choix 1 cuiller à soupe de poudre d’amande 1 cuillère à café de glycérine 1 cuillère à café d’huile riche au choix. Pour un effet gommant, masserdélicatement avant de rincer .

Des coupes adaptées à votre morphologie Double menton

Il faut dégager le menton, éviter aussi de reproduire l’arrondi excepté pour les grandes femmes Oui - encolure en V bien dégagée. - veste à encolure classique près du cou ou en V, collet en pointe. - chandail à col roulé mais de couleur sombre Non - foulard - col montant - collet rond

Ingrédients: 500 g d’épaule d’agneau désossée 500 g de collier d’agneau désossé 2 c. à soupe d’huile d’olive 6 petits oignons nouveaux 2 gousses d’ail 6 carottes 6 petits navets nouveaux 300 g de petits pois écossés 100 g de haricots verts équeutés 12 pommes de terre nouvelles 1 bouquet garni Ducros 1 c.à soupe de Mélange Malin Persillade de Ducros sel, poivre Préparation: pour Navarin printanier à la persillade Versez l’huile d’olive dans un plat. Faites colorer à feu vif la viande coupée en morceaux et ajoutez les oignons entiers, laissez dorer. Tout en remuant, saupoudrez d’une cuillère à soupe de

Gateau aux fraises et chocolat

Les bienfaits de la pastèque

Quels sont les bienfaits de la pastèque sur la santé ?

La pastèque participe efficacement à la fourniture des apports alimentaires en certaines vitamines : par exemple, une portion de 200 g représente plus de 25 % de l’AJR pour la vitamine C, et près de 5 % pour les vitamines B1 et B6. L’apport de minéraux et d’oligo-éléments variés contribue à satisfaire les besoins de l’organisme, grâce à leur présence simultanée et sous des formes physiologiquement actives. Contrairement au melon, elle contient du potassium (K). La teneur en fibres, peu élevée (0,3 %) permet de proposer ce fruit aux personnes ayant un intestin fragile et aux petits enfants; juteuse, sucrée, elle participe à l'éveil du goût des tout petits. On lui prête une action dépurative et désintoxiquante bénéfique pour les reins. Elle favorise la miction. Les Arabes en faisaient grand cas : on rapporte que le Prophète lui attribuait la propriété de nettoyer le corps et de chasser la maladie lorsqu’on la consomme avant le repas.

farine . Bien mélanger. Versez progressivement de l’eau jusqu’à recouvrir la viande. Mélangez. Ajoutez l’ail pelé et haché ainsi que le bouquet garni. Couvrez et faites mijoter à feu doux pendant 45 min. Pendant ce temps, dans une sauteuse, faites fondre un peu de beurre. Faites revenir les carottes, les navets épluchés, les petits pois et les haricots verts pendant 10 min . Remuez de temps en temps. A la fin de la cuisson de la viande, rajoutez la poêlée de légumes ainsi que les pommes de terre et la cuillère de Persillade. Salez et poivrez à votre convenance. Rajoutez un peu d’eau si vous jugez qu’il en manque. Laissez cuire à feu doux 15 min. Servez la viande entourée de ces petits légumes printaniers.

On a constaté qu'elle avait des vertus dermatologiques. Pour avoir un joli teint, placez des morceaux sur le visage

jusqu'à ce que le suc ait séché. Ce fruit est gorgé de citrulline, acide aminé qui stimule la dilatation des vaisseaux sanguins fait croître le débit sanguin. La pastèque contient des antioxydants.

La pastèque fait elle grossir ?

La pastèque est juteuse et très peu sucrée, elle désaltère et rafraîchit sans aucun risque pour la ligne : moins calorique que la fraise et la framboise. Une portion généreuse

de 200 g ne fournit pas plus de 60 kcalories (3 % du total énergétique quotidien !). La pastèque est essentiellement composée d'eau, ce qui lui confère ses qualités et n'en fait pas un fruit qui fait grossir. On peut donc manger de la pastèque pendant un régime (selon le régime suivi). La pastèque carrée - pastéque cubique Au japon certains producteurs font pousser les pastèques dans des moules cubiques en verre. Celles ci épousent la forme du moule et deviennent carrée, on trouve donc des pastèques carrées - ce sont les mêmes que les rondes.

Ingrédients: # 200g de chocolat noir pâtissier, # une barquette de fraises, # 100 g de beurre, # 40 cl de crème fleurette, # un peu de sucre glace, # Pour la génoise : 110 g de farine, # 90 g de fécule de pomme de terre ou Maïzena, # 40 g de chocolat en poudre, # 6 oeufs

Préparation: 1. Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6). Beurrez et farinez un moule rond. 2. Séparez les jaunes des blancs. Battez les jaunes avec les trois quarts du sucre jusqu'à ce que la préparation blanchisse et devienne mousseuse. Battez les blancs en neige avec le reste de sucre. Mélangez les blancs aux jaunes en douceur, ajoutez également la farine, la fécule et le chocolat en poudre. 3. Versez cette pâte dans un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

moule rond (25 cm environ) et enfournez pour 15 à 20 minutes. Laissez refroidir et coupez le gâteau en 3 tranches horizontales, pour obtenir trois plaques de génoise. 4. Préparez les fraises : nettoyez-les, enlevez leurs feuilles et coupez-les en deux. Conservez quelques fraises entières pour la décoration si vous le souhaitez. 5. Montez la crème liquide avec un peu de sucre glace en chantilly. Recouvrez deux des trois plaques de génoise avec celle-ci. Posez également les fraises coupées sur la chantilly en les répartissant sur toute la surface. Remontez le gâteau en posant en dernier la plaque de génoise non garnie. 6. Dans une casserole à feu doux, faites fondre le chocolat avec le beurre. Lorsqu'il est bien fondu, recouvrez tout votre gâteau de chocolat. Décorez le gâteau selon vos envies. Le gâteau sera prêt lorsque le glaçage aura durci.


22

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 1013

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 1012

LA BLAGUE

Un homme a une maladie très grave, il doit se faire opéré. Il a très peur car cette opération est très dangereuse. Arrivé dans la salle d'opération, il demande au chirurgien : Monsieur, j'ai très peur car on m'a dit que 1 personne sur 1000 peut réussir cette opération ! Le chirurgien réplique: Oh ne vous en faites pas !! Les 999 autres sont morts !!

DEVINETTE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 1013 G

H

I

J

K

L

"Si mon sang allumé me demande des femmes, mon cœur ému me demande encore plus de l'amour." Rousseau.

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur - Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 1012

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana Imprimerie : SIA

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

19.00 : Journal en français+météo 19.25 : Canal azur (tidjania) Documentaire

20.00 : Journal en arabe

21.15 : Le week-end sportif

22.15 : Alwane biladi - Emission 23.25 : Concert malouf

00.00 : Journal en arabe Un

17.20 : Une famille en or 18.05 : Money Drop 19.00 : Journal

19.50 : Section de recherches

22.00 : New York, unité spéciale

23.05 : New York, section criminelle 23.50 : Présumé coupable

canoë dérive lentement sur le lac d'une base de loisirs fréquentée. A son bord, se trouve le corps sans vie d'une monitrice. les enquêteurs se rendent vite compte qu'une des stagiaires manque à l'appel. S'agit-il de la meurtrière ou est-ce une seconde victime ? L'inquiétude est vive au sein du personnel comme dans les équipes d'investigation. Et tous ont des raisons objectives de se montrer prudent : une jeune fille a, en effet, été violée dans les environs il y a trois semaines. Le coupable court toujours. Les trois affaires sont-elles liées ? Pour en savoir plus, les policiers multiplient els interrogatoires et les relevés sur les scènes de crime... 09.50 : Midi en France 12.00 : 13h avec vous

12.45 : En course sur France 3 13.05 : 30 millions d'amis

13.35 : L'homme qui tua Liberty Valance

15.45 : Slam

16.30 : Des chiffres et des lettres 17.10 : Questions pour un champion

18.30 : Journal national 19.10 : Plus belle la vie

19.36 : Un monde parfait 22.00 : Soir 3

22.36 : Jeux de guerre 23.05 : Doc 24

00.00 : Couleurs outremers

17.55 : N'oubliez pas les paroles 19.00 : Journal

19.35 : Envoyé spécial

21.05 : Complément d'enquête 22.20 : Avant-premières

22.45 : The Closer : L.A. enquêtes prioritaires

23.45 : Des mots de minuit

Cette semaine, quatorze nouveaux danseurs se soumettent au jugement sans appel du jury. Parmi eux, Soria et Mehdi, danseurs de hip hop professionnels et couple à la ville, qui prennent part à leur première compétition ensemble. Urban Tribe est un groupe de huit danseuses d'afro-fusion, venu spécialement de Norvège pour présenter une chorégraphie décomplexée et pleine d'humour. Haspop mélange le hip hop et le mime dans une prestation où la poésie le dispute à la technique, tandis que Sarah, Maryse et Thierry prouvent en famille que le rock est une discipline sur laquelle on peut compter. Ils sont les seniors de la compétition, mais leur endurance et la complexité de leurs figures en imposent ! Difficile, devant tant de talents, de faire des choix pour Marie-Agnès Gillot, Redha et Franco Dragone.

05.55 : La matinale 07.30 : Fast and Furious 5 09.40 : Sniper 4 11.20 : La nouvelle édition 13.00 : Kaboul kitchen 14.25 : Le Live de la semaine 14.55 : Surprises 15.15 : La défense Lincoln 17.20 : Les Simpson 17.45 : Le JT 18.10 : Le grand journal de Canal+ 19.05 : Le petit journal 19.35 : Le grand journal, la suite 19.55 : Desperate Housewives 21.30 : WorkinGirls 22.00 : The Office 22.40 : Yann Piat, chronique d'un assassinat 22.45 : The Company Men 00.35 : Le journal des jeux vidéo 00.50 : Le petit journal de la semaine

07.15 : M6 Kid

08.00 : M6 boutique

09.50 : Destins croisés

10.50 : Desperate Housewives 11.45 : Le 12 45

12.00 : Scènes de ménages 12.45 : Une taille de reine 14.30 : Glee

16.35 : Un dîner presque parfait 17.45 : 100 % mag 18.45 : Le 19 45

s ne sont pas toujours aussi claires que l'on aimerait les voir, C'est votre cas en ce moment mais la bonne humeur et votre forme auront raison de toutes les hésitations, Les difficultés s'estompent et le soleil brille pour vous très bientôt,

Grâce à votre forme physique (et votre moral s'en ressent) vous n'aurez pas à attendre la fin de la journée pour atteindre le but. Vous aurez une vue très claire de la direction à prendre. Restez attentif aux signes particuliers et aux indices révélateurs tout le long de la semaine.

Vous ne connaissez pas votre chance d'avoir de vrais amis sur lesquels vous pourrez vraiment compter quand vous en aurez besoin. Cette richesse si rare que vous possédez, ne la gaspillez pas en discussions stériles et inutiles. Faites confiance à votre bonne étoile. Vous vous mettrez dans une situation délicate ce qui vous vaut certaines remontrances qui tombent plutôt mal. Vous vous remettez facilement de cet inconvénient désagréable. Vous garderez la forme ce qui se révèlera indispensable au parcours que vous devez effectuer.

J EUDI

19.05 : Scènes de ménages 19.50 : La meilleure danse

22.35 : La belle et ses princes presque charmants

00.35 : Life on Mars

Le saviez-vous ?

Ensoleillé Max. 28° Min. 18°C

Où pourrait-on entendre des sons?

Bien qu'on le qualifie de vide, le vide spatial contient néanmoins des particules, dans une densité extrêmement faible. Si en théorie, une explosion sonore d'une puissance phénoménale pourrait ébranler le cosmos jusqu'à propager un choc sonore, en pratique, c'est irréaliste. Certaines explosions formidables (notamment les sursauts gammas) ont une puissance terrifiante ; toutefois, avant le moindre son, lumière et chaleur dégagées auraient tôt fait de réduire en cendres la moindre oreille à portée d'écoute. Sur la Lune, un son provenant par exemple de l'impact d'une météorite pourrait se

BA L AN CE

B E´L E´LI ER

Vous allez pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles. Vous oublierez vos soucis. Vous pourrez ainsi vous donner à fond pour atteindre l'objectif que vous cherchez depuis longtemps. Les choses s'arrangeront à votre profit immédiat.

Votre opinion très personnelle sur un sujet épineux pourrait choquer une personne sensible. Prenez soin de modérer votre position intransigeante pour éviter tout conflit. Votre talent pour joindre l'utile à l'agréable vous fera parvenir à une conclusion très heureuse.

SC O R P I O N

16.25 : Ghost Whisperer

16.55 : On n'demande qu'à en rire

N'hésitez pas à utiliser votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez, même s'il s'agit d'une personne importante. C'est le moment idéal pour demander une faveur car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit.

S A GI T A I R E

18.00 : Journal en amazigh

15.35 : Grey's Anatomy

15.15 : Le jour où tout a basculé

Vous pensez, sans doute à tort, que vous possédez une grande influence sur quelqu'un de très important pour vous. Pourtant vos sentiments ne sont pas très loin des siens. Vous allez devoir faire face pour résister à une intrusion dans votre vie. Vous vous en tirerez par une pirouette.

C A P R I C OR N E

Feuilleton algérien

13.55 : Un souvenir éternel

13.00 : Toute une histoire

propager à travers le sol, à la manière d'ondes sismiques (qui sont également des ondes mécaniques). En pratique, nos système sensoriels ne permettraient pas d'entendre quoi que ce soit en collant l'oreille contre le sol. Encore moins à la surface de la lune, sur laquelle un quasi-vide nous entourerait. Il n'y a donc que dans des milieux suffisamment denses, telle qu'une atmosphère, que l'on peut entendre des bruits. La densité minimale pour entendre un son dépend bien sûr des capacités réceptrices de l'individu ou du capteur censé enregistrer un son.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Vous vous démenez comme un diable pour vaincre une certaine résistance abusive de quelqu'un que vous redoutez. La chance de vous sortir de cette embuscade est un repli stratégique immédiat. Les événements finissent par vous donner raison.

VE RSE A U

17.00 : Nadi el fouroussia - Série fic-

12.55 : Les feux de l'amour

12.00 : Journal

Votre bon sens et votre don de l'organisation devraient vous aider à réaliser une bonne opération pouvant vous apporter des satisfactions immédiates. Vous êtes à l'affût d'une affaire qui pourrait vous rapporter gros. Vigilance oblige !

Nul doute que vous parviendrez relativement facilement à vous imposer malgré les réticences répétées de quelqu'un que pourtant vous aimez bien. Le moral aidant vous arrivez à convaincre de vos capacités à gérer une situation qui se présentait plutôt mal que bien.

P O I S SO N

12.00 : Journal

15.35 : Une femme en blanc (1re

T A URE AU

doublé

10.30 : Les Z'Amours

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme.

G E M E A UX

11.00 : Les 12 Coups de Midi !

13.25 : Mawid zefafe - Feuilleton

17.20 : Zl imtihane e'ssabe -

09.55 : Motus

08.35 : Amour, gloire et beauté

HOROSCOPE

C A NC ER

12.25 : Maraya - Feuilleton arabe

tion enfantine

miel

10.05 : 4 mariages pour 1 lune de

12.00 : Journal en arabe

partie) - Série fiction

08.10 : Des jours et des vies

LI ON

Feuilleton algérien

08.15 : Père et maire

V I ER G E

09.30 : El Imtihane e'saabe (redif) -

23

HORAIRES DES PRIÈRES El Fedjr 04:15 Dohr 12:46 El Assar 16:31 El Maghreb 19:38 El Icha’a 21:05


BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

MENAD, LE CONTREEXEMPLE Cette fin de championnat est marquée par une grande incertitude et bien malin qui pourra prédire avec exactitude le nom de celui qui emportera le titre. En effet, à la faveur des rencontres CAB-ESS et CRBASO, la physionomie du peloton de tête a complètement changé et voilà donc l’USMA et le CRB qui talonnent de très près l’Entente, battue à Batna. Seul un point sépare le leader de ses poursuivants. Les puristes aiment ces situations où règne ce suspense qui fait tout le charme du football. Contrairement à la Ligue 2, où le CABBA était quasiment assuré de l’accession, plusieurs journées à l’avance, suivi en cela par la JSS, la Ligue 1 n’a de cesse de subir rebondissement après l’autre. L’ESS qui subit l’énorme pression de deux fronts, devra redoubler donc d’efforts pour maintenir son mince avantage sur ses poursuivants tout en se préparant à la très prochaine finale de la coupe où elle aura à en découdre avec son outsider, le CRB. Le hasard n’a rien à voir avec ces coïncidences et, que ce soit les gars des haut plateaux ou ceux de Belouizdad, il faut bien admettre qu’ils ont cravaché dur pour se hisser au sommet de la double compétition. Le championnat et la coupe consacrent donc ces deux clubs qui confirment ainsi avec l’USMA- leur suprématie. Cela dit, il s’agit de faire la part des choses et rendre un hommage particulier à Djamel Menad qui, contrairement aux coachs rodés de l’Entente et de l’USMA, n’est pas à proprement parler, un technicien issu du corps des entraineurs qui ont accompli leur formation à plusieurs degrés. Ancien footballeur, il brilla à l’instar de plusieurs de ses congénères internationaux qui firent de sémillantes carrières mais uniquement en tant que joueurs. Très peu d’entre eux sont passés avec bonheur de l’autre côté de la barrière. A tel point qu’il est devenu usuel d’affirmer qu’un grand joueur ne fait pas automatiquement un grand entraineur et même un entraineur tout court. Menad serait-il l’exception qui confirme la règle ? Disons qu’il est le contre-exemple par excellence. Son travail accompli au CRB n’est pas le fruit du hasard et encore moins celui d’une conjoncture qui l’a bien servi : il avait auparavant accompli une excellente saison avec la JSMB. Pour dire qu’il existe chez nous des entraineurs locaux capables d’imprimer à la discipline un excellent niveau. Et ce qui étonne le plus, ce ne sont pas forcément ces vieux routiers des stades rompus à la direction technique des clubs. C’est simplement un ex-joueur en passe de conduire son équipe à un doublé historique. A. B.

Maracana N°1712 — Jeudi 26 Avril 2012

M. MUSTAPHA BOUCHEBAH (PRÉSIDENT DU MO BÉJAÏA) :

24

«Nos objectifs sont largement atteints, je suis fier de mon équipe»

Ayant eu au départ pour objectif de jouer le maintien cette saison, le MO Béjaïa se retrouve en train de disputer la dernière place du podium. Ses chances sont, certes, minimes, à la veille de la dernière journée du championnat prévue, demain, mais le président de l'équipe, M. Mustapha Bouchebah, estime que son équipe a dépassé ses prévisions. Il en parle dans cette interview, tout en revenant sur les péripéties de son équipe à Mohammadia, lors du dernier match disputé le week-end passé. M. Bouchebah évoque également le fléau de la violence, le processus du professionnalisme en Algérie, sans oublier l'équipe nationale et ses trois prochains matchs prévus en juin prochain, pour le compte des éliminatoires de la coupe du Monde 2014 et de la Coupe d'Afrique des nations 2013. Comment se prépare l'équipe après sa dernière défaite face à Mohammadia ? Nous avons vécu l'enfer à Mohammadia. Nous avons disputé un match de boxe au lieu d'un match de football. Puisque dès que mon équipe est sortie pour s'échauffer, elle aussitôt agressée, puis s'ensuit un véritable pugilat. Ce n'est plus du football. Quand je vois notre propre gardien de but défiguré alors que Dehouche enregistre une dent cassé et que l'ex-président Hadj Safa, radié à vie du mouvement sportif, entrer sur le terrain pour agresser délibérément Rahmouni, c'est le comble. Vous pouvez bien voir les photos sur facebook pour réaliser ce qui s'est vraiment passé. Il se trouve que, ironie du sort, que nous avions rencontré une équipe qui joue le maintien, alors que nous, on jouait la troisième place du podium. Quelle a été donc votre réaction après coup ? Nous avons fait un rapport détaillé à la Fédération algérienne de football pour qu’elle prenne les décisions qu'il faut dans ce genre de situation. Et qu'attendez-vous de la FAF justement ? Je vais être sincère, je ne crois pas que la FAF va réagir. Elle va faire comme d'habitude. C'est-à-dire que le rapport restera sans suite. Et là, je dois dire que je ne comprends pas notre football, qui se joue plutôt en coulisse que sur le terrain. Sinon, comment expliquer que lors du match RCK-USM Annaba, l'arbitre fait sortir 4 joueurs de l'USMAn. Et comme nous savons que le dernier match de l'USM Bel Abbès sera face à Annaba à Sidi Bel Abbès, faire la liaison est donc logique. Ce qui veut dire que cela me laisse penser que la commission d'arbitrage choisirait des arbitres en fonction de certains intérêts. On voudrait peut- être bien que Bel Abbés accède et non pas le MO Béjaïa. C'est l'illusion que ces agissements laissent entrevoir. Sinon, comment expliquer le fait de désigner 5 fois l'arbitre Amalou pour diriger les matchs de l'USMBA…? Et comment est le moral des joueurs à la veille du dernier match contre l'Olympique de Médèa ? On se prépare très sérieusement. Et je dois vous dire, sans risque de me tromper, qu'aucune équipe ne nous

battra à Béjaïa. Je connais très bien les capacités de mes joueurs et je vous assure que le MOB pratique un football net et très fair play. Seulement, je constate que le jeu ne se fait plus sur le terrain, mais dans les coulisses. Lors du dernier match contre l'ASMO, par exemple, l'arbitre a brandi 7 cartons à la face de mes joueurs pour les impressionner. On était menés à la marque, mais heureusement, mes jouer ont pu rétablir l'équilibre avant de prendre le dessus. Mais, apparemment et au vu de ce que je viens de vous dire, nos chances sont vraiment minimes pour prétendre à la troisième place avec le travail de coulisses qui veut que c'est l'USMBA qui accéderait, grâce à cette dernière place du podium. Contre l'Olympique de Médéa, y aura-t-il des absents pour cause de blessure ? Toual a été touché au visage, mais il se soigne bien. Mais il sera bel et bien de la partie, Dieu merci. Pour Nassim, il a perdu une dent, mais il poursuit également un traitement chez le dentiste. Je note surtout un traumatisme psychologique chez mes joueurs, mais pas de blessure au point de ne pouvoir jouer cet ultime rencontre du championnat. Nous travaillons donc beaucoup plus le mental des joueurs pour le moment. Quelle est la situation financière du MOB actuellement ? A partir du moment que tous les joueurs, sans exception, sont payé à temps, j'estime que nous avons pu garder une bonne stabilité de l'équipe. Pour ce qui est des dettes de l'équipe, qui s'élèvent actuellement à 1, 4 milliard de centimes, je dirais que nous avons fais de gros efforts. La preuve, en étant avec l'équipe de la division amateur à la D 2, nous avons réussi, en même temps, à réduire la dette de 33 millions de dinars à 14 millions de dinars. Ce sont des efforts sans sponsors majeurs. Et justement que pouvez-vous nous dire sur le sponsoring ? Là, je ne comprends surtout pas comment se fait-il que des industriels, bien installés à Bougie, investissent ailleurs que dans les clubs locaux. Béjaïa leur a donné beaucoup, mais qu'ont-ils donné eux, rien ! On parle d'emplois, quels emplois? Il faut savoir que 95% de la population de Béjaïa épouse la philosophie de notre club, mais les industriels installés dans la wilaya n'investissent pas chez nous. Pourtant, nous n’avons que deux clubs seulement, la JSMB et le MOB. Si les jeunes de notre wilaya ne sont pas aidés, ils iront gonfler la population des drogués et autres personnes touchées par les fléaux sociaux. C'est dommage. C'est une histoire de culture. Et cela devrait s'apprendre. Du moment que nous sommes dans le professionnalisme, il faut utiliser les méthodes professionnelles. Ce n'est point le cas de ce côté… Et, justement, que pensez-vous du processus du professionnalisme dans notre pays ? Il n’y a pas de club strictement professionnel. C'est comme je l'ai di, pour le sponsoring, c’est une histoire de culture et d'éducation. C'est le comportement qui doit changer ainsi que les mentalités, pour être professionnel. Et une des principales bases pour ce faire, est d'honorer ses engagements. Or, ce que nous voyons et constatons dans nos clubs, c'est le contraire. Pas d'engagements honorés, si ce n'est le moins possible, pour cause de manque de culture dans le domaine… Comment évaluez-vous le niveau technique de nos championnats ? Si je parle de mon équipe, je dirais que

je suis entièrement satisfait de tous. Aussi bien du staff technique, du préparateur physique que des joueurs et autres. Il faut se rappeler que le MOB a débuté sa préparation le 18 août dernier alors que le championnat devait démarrer le 9 septembre. Et depuis, nous n'avons pas enregistré la moindre blessure, ni surcharge. La préparation et la récupération des joueurs sont bien assurées par les staffs concernés, d'où ma grande satisfaction. Quant aux résultats, je dirais que nous avions pensé au début de saison de jouer uniquement le maintien. Mais, voilà que c'est l'accession qui nous court derrière. Croyez-vous que nous allons la lâcher? Eh bien, non. Nous irons jusqu'au bout de nos possibilités. Quant au niveau général de notre football, je dirais qu'il est tout juste moyen, pas plus. Seulement, je dirais qu’en Ligue 2, j'ai été émerveillé par trois équipes qui jouent un très beau football. Il s'agit d'El Attaf, du MOC et de Mostaganem. Les autres, je ne pourrais donc pas les glorifier au vu de ce qu'ils présentent en matière de technique footballistique. Quant au CABBA, il a misé sur l'expérience. Sinon, sur le plan technique, nous avons joué contre eux à Béjaïa et sur deux erreurs de notre gardien, nous avons perdu. Mais nous avons joué à Bordj et les responsables de cette équipe ont reconnu que nous étions la seule équipe qui leur a vraiment posés d'énormes problèmes. Qui voyez-vous champion d'Algérie cette saison ? Je suis séduis par le jeu de deux formations : l'Entente de Sétif et l'ASO Chlef. Et je crois que ce sont ces deux équipes qui, non seulement doivent jouer le tire, mais l'une d'elle doit nécessairement arracher ce tire qu'elle mérite. Quant à la JSMB, je dirais qu'heureusement que ce n'est pas contre nous qu'elle a disputé le match de Coupe d'Algérie, car je vous jure que si tel était le cas, nous l'aurions battue par pas moins de 4 buts d’écart. Quel serait votre avis sur la sélection nationale algérienne, sous la coupe du coach Vahid Halilhodzic ? Je pense que nous devons faire confiance à Halilhodzic. C'est un entraîneur qui a de la personnalité et de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

grandes compétences. Je pense aussi que Raouraoua l'aidera jusqu'au bout, car il sait très bien qu'avec lui l'équipe nationale algérienne se développera bien et ira très loin. Je suis vraiment optimiste quant à une éventuelle double qualification à la Coupe du monde et à la Coupe d'Afrique avec cette équipe. Pourvu qu'on laisse Halilhodzic travailler sereinement. Qu'avez-vous à dire sur la violence qui sévit dans notre football ? Cette jeune génération, née dans la violence des années noires, ne connaît que la violence. Et ce qui s'est passé à Saïda récemment fait vraiment peur. C'est comme le professionnalisme, c'est une histoire de culture. Et comme notre école est absente, ceci explique cela. Nous devons donc bien éduquer et sensibiliser les jeunes pour que le sport se joue désormais sous l'esprit fair play. Et il faut favoriser les débats. De plus, je pense qu'il faudrait sévir très fort contre ces fauteurs de trouble pour juguler ce fléau social très dangereux et très nuisible. Allez-vous poursuivre votre mission en qualité de président du MOB à la fin de la saison ? Non. Sincèrement, je ne peux en aucun cas travailler dans de telles conditions. Je note juste, par exemple, ce manque de comité des supporters. Sans ce comité de supporters, on ne pourra jamais réussir à rassembler tout le monde, sous le sceau du fair play et surtout de l'amour du football, uniquement du football. Quand je vois un supporter venir m'insulter alors que je fais des pieds et des mains pour aider l'équipe, je dirais que c'est de l'ignorance totale. Et c'est du domaine de l'éducation. Alors, si violence s'ensuit, c'est évident. Là, je ne pourrais jamais continuer dans de telles conditions. Quelle est votre conclusion ? Je demande à tous le monde de s'unir pour le bien du MOB et seulement du MOB. Il faut unifier les efforts des supporters, dirigeants, staffs, voire institutions locales, pour que l'équipe soit bien entourée, dans une ambiance familiale. C'est à ce titre et à ce titre seulement, que l'équipe pourra bien évoluer et que notre football se développer. Interview réalisée par Saïd Ben.

maracanafoot1712 date 26-04-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you