Page 1

Adlène Guedioura dément son coach

EN

MATMOUR rejoue avec Eintracht Francfort

Boudebouz trop cher pour Lyon ? Un match de suspension pour Mesbah

www.maracanafoot.com

N° 1687 du Mercredi 28 Mars 2012

JSK

JSMB-ASK 2-0

BÉJAÏA Les Canaris pour un nouvel envol ENFONCE KHROUB HANIFI : Après le renfort à la barre technique

«On doit bien négocier les prochains matchs»

NAHD

BENLAMRI GRAVEMENT MALADE ?

Lamhène :

Ouhadda : «Le match face à l’ASK sera notre dernière chance»

«On fera tout pour terminer sur une bonne note»  KAROUF-IZRI, L’IMPOSSIBLE COHABITATION  IZRI EST-IL INDÉSIRABLE ?  ADGHIGH À PIED D’ŒUVRE

Hannachi a rencontré les Espagnols, hier EN VUE D’UN ÉVENTUEL INVESTISSEMENT À LA JSK

MCA

Hannachi : «Il n’y a pas le feu»

CRB

La fièvre monte à Belouizdad

USMA Les usmistes attendus au tournant : La qualification ou la crise

Qui dit vrai, qui dit faux ? OMAR GHRIB ET EDIR LOUNGAR,

«Du concret ou partez tous !»

LES SUPPORTERS SORTENT DE LEUR MUTISME…

SAYEH : «Tant que le Mouloudia gagne, il n’y a rien à dire»


BUNDELIGA 2 : MATMOUR rejoue avec Eintracht Francfort

02

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

ACTUEL

Boudebouz et Martin trop chers pour Lyon ?

A en croire Jean-Michel Aulas (président), les milieux de terrain sochalien Ryad Boudebouz et Marvin Martin risquent d'être hors de portée des finances de Lyon, qui se verrait bien faire coup double. Depuis plusieurs mois, ce n’est plus un secret pour personne : Lyon lorgne les Sochaliens Ryad Boudebouz (22 ans) et Marvin Martin (24 ans) qui ont déjà été approchés plus ou moins concrètement l’été dernier. «Ce sont des joueurs de talent qui peuvent intéresser l’OL, confirme Jean-Michel Aulas, le président du club entraîné par Rémi Garde, dans les colonnes du Parisien. Mais je ne suis pas sûr qu’ils soient dans nos moyens. Cet été, on sera raisonnable, comme tous les clubs français, mis à part le PSG. Mais il faudra que Paris apporte un certain nombre de réponses sur le fair-play financier. Il faut construire un business model avec des stades, trouver des sources de financement, qui ne soient pas issues des mécènes. C’est ce que nous essayons de faire.»

A deux mois et demi du premier match de l’équipe nationale contre le Rwanda à Blida pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2014, l'attaquant international algérien Karim Matmour revient au devant de la scène en rejouant avec son club, Eintracht Francfort, après trois mois d’arrêt de compétition.

C

ela s’est passé lundi dernier où l’insaisissable Matmour a participé à la victoire de son club Eintracht Francfort en déplacement face à l'Union Berlin (4-0) et ce, pour le compte de la 27è journée du championnat allemand de football de deuxième division (Bundesliga 2).Il faut rappeler que l’international algérien a contracté une blessure il y a trois semaines lors d’une séance d’entraînements. Bien qu’effectuant sa rentrée en fin de partie, Matmour semble retrouver quelque peu ses marques après cet arrêt momentané. Son coach l’a donc incorporé à la 72è minute du match en remplacement de son coéquipier E. Hoffer. Ayant eu quelques difficultés avec son ancien club le Borussia Münchengladbach, Karim a du changer d’air. Il est vrai que l’international algérien manquait terriblement de

temps de jeu avec le Borussia et pour conserver sa place au sein de l’équipe nationale, Karim Matmour a donc décidé de rejoindre l'Eintracht Francfort en début de saison. Et avec sa nouvelle équipe, non seulement Karim bénéficie de beaucoup plus de temps de jeu, mais il a bien assuré sa place. C’est donc le plus normalement du monde que le coach des Verts, Vahid Halilhodzic lui avait fait appel pour reprendre sa place de titulaire en équipe nationale lors du précédent déplacement de l’Algérie en Gambie (victoire 2-1), en match « aller » du second tour des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2013). Karim Matmour, de retour sur les terrains européens, a eu une bien mauvaise surprise, puisqu’il s’est blessé lors de l’échauffement du match de l'Eintrach Frankfurt face à Energie Cottus. Et c’est justement après avoir été annoncé comme titulaire en revenant du périple à Banjul, a dû arrêter son échauffement sur décision médicale. Le staff de Frankfurt, n’ayant pas voulu prendre de risque, a préféré abréger la préparation de l’international algérien en, le mettant en veilleuse pour quelques temps. Et voilà qu’on le remet sur pied en l’incorporant dans ce match contre l’Union de Berlin, histoire, de vérifier son comportement après cette petite période de convalescence. Karim Matmour reprend donc la compétition et il retrouverait certainement sa place de titulaire au sein de l’Eintracht Francfort d’une manière progressive. Ce qui réjouirait certainement coach Vahid qui veut récupérer ses joueurs en fin de saison en bonne santé. Said Ben

Un match de suspension pour Mesbah

Le défenseur international algérien de l'AC Milan, Mesbah, a écopé d'une sanction d'un match de suspension pour cumul de cartons, a indiqué lundi soir le club lombard sur son site internet. Mesbah avait écopé d'un carton jaune samedi à la 58e minute du match remporté contre l'AS Rome (2-1) à San Siro dans le cadre de la 29é journée du championnat d'Italie. Il s'agit de son quatrième avertissement avec Lecce, son ancien club et Milan qu'il a rejoint en janvier dernier, écopant ainsi automatiquement d'une sanction d'un match de suspension. De même pour son coéquipier ghanéen Sulley Muntari qui a récolté son quatrième carton jaune contre la Roma. Les deux joueurs devront ainsi faire l'impasse sur le déplacement de samedi prochain à Catane pour le compte de la 30é journée de la série A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Karouf en colère contre LES JOUEURS

LIGUE 1

Le semi échec concédé samedi dernier devant l’équipe du Mouloudia d’Oran n’a pas été digéré par le coach Mourad Karouf, surtout que son équipe vient de laisser filer une belle opportunité de remonter dans le classement et se replacer sur le podium.

C

e semi échec était inattendue surtout à domicile et devant leurs supporters, alors que les Jaune et Vert se sont menés au score avec deux buts d’avantage sur leurs adversaires du jour, ainsi se sont créees beaucoup d’occasions sans autant parvenir à les transformer. D’ailleurs, les erreurs commises au niveau de la défense ont coûté cher à l’équipe qui a raté une belle occasion de remonter au classement alors que le prochain déplacement à Alger sera rude pour affronter les Rouge et Noir de l’USM Alger, au stade d’Omar Hamadi de Bologhine, synonyme d’une troisième rencontre entre ces deux équipes durant cette saison, après le match de Coupe d’Algérie, qui ne s’annonce pas facile aux coéquipiers du capitaine Ali Rial. Devant une telle situation, les prochains rendez-vous seront déjà décisifs pour la suite du championnat.

La préparation est entamée hier

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

prochaine rencontre qui les attend devant les poulains de l’exentraîneur de la JSK Meziane Ighil, et afin d’assurer une meilleure préparation possible, les Kabyles ont repris le chemin des entraînements depuis hier mardi dans la matinée, au niveau du stade du 1er Novembre de TiziOuzou. D’ailleurs, les dirigeants comme le staff technique semblent être conscients de la tâche qui les attend en misant sur un plus grand nombre de points pour se mettre définitivement à l’abri et réaliser l’objectif du club qui demeure actuellement le maintien.

Le rachat s’impose face à l’USMA

Ainsi donc, après avoir perdu deux points importants,et après le semi échec concédé face à la formation des Rouge et Blanc du MC Oran, à domicile, les Canaris du Djurdjura seront appelés à se ressaisir dans les prochaines rencontres, à commencer par le prochain rendez-vous face aux gars de Soustara pour le compte de la 24è journée du championnat professionnel Ligue I, chez ces derniers. D’ailleurs, une victoire s’annonce et s’impose plus qu’impérative dans ce match, puisque les Kabyles auront trois jours plus tard à effectuer un déplacement des plus difficiles aussi à Constantine pour affronter le club local du CSC dans le cadre de la 25è Journée.

Les joueurs appelés à réagir vite

d’améliorer leur rendement à partir de la prochaine journée face à l’USM Alger alors que d’autres faux pas sont interdits pour espérer terminer la saison en beauté et atteindre l’objectif. D’ailleurs, c’est l’avis même du coach Karouf puisque ce dernier estime

que les joueurs sont sommés d’éviter l’échec, de commettre de telles erreurs et surtout de tomber dans le même scénario qui a souvent coûté cher au club, come cela a été le cas face au MCO. S. A.

HANNACHI PRÉSENT

Le premier responsable du club Kabyle, à sa tête le président Mohand Chérif Hannachi, à été présent hier au stade, et ce afin d’encourager les joueurs pour le reste du parcours, même si son équipe enregistre des résultats négatifs ces derniers temps. Cet homme compte mettre tous les moyens nécessaires à son équipe les joueurs afin d’arracher de bons résultats à l’avenir.

ENTRAÎNEMENT HIER À HUISCLOS

Lors de la séance de reprise des entrainements programmée pour hier à 10h, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les dirigeants du club phare de la Kabylie ont instauré le huis-clos, et ce afin de permettre à leurs poulains de s’entraîner dans des conditions favorables et loin de la pression.

Hanifi : «On doit bien négocier les prochains matchs»

Par ailleurs, vu l’importance de la

Auteur d’une belle préstation contre le MC Oran, samedi dernier, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, Salim Hanifi, estime que son équipe doit se racheter coûte que coûte dans les prochaines journées. A cet effet, il insiste sur le fait de bien négocier les rencontres restantes et éspérer d’ atteindre l’objectif tracé par le club et terminer la saison en force.

Tout d’abord, quel est votre commentaire sur le semi échec concédé face au MC Oran ? Je crois que le semi échec de samedi passé devant la formation du MC Oran est resté à travers nos gorges dans la mesure où nous avons misé sur une victoire afin de remonter encore dans le classement et se rapprocher davantage

Devant une telle situation, les joueurs sont appelés à réagir et

du podium, mais dommage que cela n’a pas été le cas puisque nous avons raté ce rendez-vous bien que nous méritions les trois points de la victoire.

Pourquoi alors ce semi échec ? Comme je viens de le dire, on s’est crée beaucoup d’occasions, après les deux buts marqués, la chance n’a pas été encore une fois de notre côté, ajoutez à cela la situation que traverse notre adversaire qui l’a contraint à fournir plus d’efforts pour s’imposer et repartir avec un résultat positif. Pour cela, on doit mettre ce semi échec de côté et penser à la suite de la compétition. Donc, on peut dire que vous n’avez pas su profiter de cette journée ? Effectivement, nous n’avons pas saisi cette opportunité, notamment à domicile et devant nos supporters pour améliorer notre classement mais il ne faut pas oublier que nous avons affronté une équipe qui est en danger et qui est aussi difficile à manier.

En évoquant le reste du parcours, comment s’annonce-til pour vous ? Le reste du parcours ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous sommes appelés à disputer des matchs importants à l’avenir et on doit faire le maximum pour récolter les points nécessaires qui nous permettront d’atteindre notre objectif.

A commencer par la rencontre de la semaine prochaine face à l’USM Alger… Ça sera un match difficile pour les deux équipes qui visent un bon résultat pour améliorer leur classement. A cet effet, nous n’aurons pas le droit à l’erreur puisque nous sommes dans l’obligation du bon résultat, même si on joue en dehors de nos bases. On est condamné à réagir et renouer avec les résultats positifs pour espérer remonter au classement général et atteindre notre objectif le plus vite possible. Entretien réalisé par S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK

TRAVAIL TECHNIQUE AU MENU D’HIER

Le technicien Mourad Karouf, qui n’a pas voulu forcé ses poulains hier lors de la séance de la reprise, après les efforts consentis samedi dernier devant la coriace équipe du Mouloudia d’Oran. En effet, le coach kabyle à programmé pour la première séance d’entraînement d’hier un travail technique, et aussi de récupération,lui permettant d’ être fin prêt avant le rendez-vous prochain contre l’USM Alger.

MATCH D’APPLICATION À LA FIN

Les Canaris du Djurdjura, qui ont exercé hier dans la matinée au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, le staff technique du club à sa tête l’entraîneur en chef le technicien Karouf et ses collaborateurs, ont programmé un match d’application aux joueurs, et ce, pour permettre à ces derniers d’entrer directement dans le vif du sujet, à savoir penser dès maintenant au match prochain qui reste très important pour l’équipe Kabyle.

SAIDI TOUJOURS EN SOLO

Le milieu récupérateur Lyes Saidi, qui se contente toujours d’un travail spécifique tracé par le médecin du club Guillou, cet élément qui n’a pas encore récupéré ses efforts, après la blessure contractée face au MB Hessasna. D’après notre source ce dernier devra être apte d’ici une semaine.

ASSELAH, BOULEMDAIS ET BELKALEM ABSENTS À LA REPRISE

Lors de la séance de la reprise effectuée hier dans la matinée, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, et après deux jours de repos accordés par le staff technique du club. On a remarqué que trois éléments qui n’ont pas repris le chemin des entraînements, il s’agit du portier Malik Asselah, l’attaquant Hamza Boulmdais et le joueur axial Essaid Belkalem. S. A.


JSK Une reprise dans le calme KAROUF-

04

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

IZRI

l’impossible cohabitation

D’après une source fiable de l’entourage du club phare de la Kabylie, personne ne veut revoir Lyes Izri parmi les membres du staff technique. Si pour Rachid Adghigh, ce dernier est le bienvenu, ce n’est guère le cas pour Izri, lequel aux yeux de tout le monde a failli à ses prérogatives lorsqu’il était dans le staff technique kabyle, tout en touchant à la dignité des supporters (ceux de Béni Amrane), après son départ du club. D’après la même source, Karouf aurait confié à ses proches qu’il jettera l’éponge dans le cas, où Lyes Izri reprendra du service ou sera imposé . De toutes les manières, il faut s’attendre à des rebondissements dans cette affaire probable retour de Lyes Izri. Alors, le coach Karouf restera, restera pas dans le cas où Izri réintègre le staff technique kabyle ? On le saura dans les prochaines heures.

RÉUNION DES ANCIENS JOUEURS HIER À 16H À LA SALLE IBOUDRARÈNE

Les anciens joueurs de la JSK, ont tenu hier aprèsmidi une réunion de travail à la salle Iboudrarène située à Annar Amellal de TiziOuzou. L’ordre du jour de la dite réunion, consiste à discuter au sujet ayant trait à « la Caravane », qui a déjà fait le tour de plusieurs localités de la wilaya de Tizi-Ouzou. Cette caravane menée par Iboud, Belahcène, Abdeslam, Ayach pour ne citer que ces quatre anciens joueurs, gagnera certainement du terrain au fil des jours. Les anciens joueurs ne comptent pas lâcher Moh Chérif Hannachi et sont décidés à le destituer de son poste de président. A. M.

LIGUE 1

Même si l’équipe n’est pas au point ces derniers temps comme le témoigne cette série de mauvais résultats enregistrés en championnat, face respectivement au MCEE, l’USMH et le MCO, mais rien n’empêche les joueurs de travailler dans la bonne ambiance. Sur les neuf points possibles, la bande à Karouf n’a récolté que 2 petits points.

L

es coéquipiers de Rial qui ont bénéficié de deux jours de repos ont repris du service hier matin à 10h au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Une reprise qui s’est déroulée dans le calme loin des yeux des supporters, sachant que les dirigeants ont décidé d’instaurer le huis clos de nouveau. Une décision jugée logique et ce afin d’éviter à l’équipe toute sorte de pression supplémentaire qui ne fera que nuire à sa stabilité à quelques journées seulement de la fin du championnat. Les joueurs qui sont passés à coté de leur sujet, face au MCO, en se faisant rejoindre au score dans les dix dernières, alors qu’ils tenaient le match en main, ont replongé dans le bain de la

préparation, en prévision des deux prochains déplacements qui les attendent la semaine prochaine, face respectivement à l’USM Alger le 3 Avril et au CS Constantine le 7 du même mois.

Les joueurs devant leurs responsabilités

IZRI EST-IL INDÉSIRABLE ?

Les joueurs sont les seuls acteurs

sur le terrain et doivent prendre leurs responsabilités, lors des prochaines sorties de l’équipe. Les Rial, Asselah, Remache, Hanifi et consorts, qui ont failli à leur mission, lors des trois derniers matchs, doivent se remettre en force, en attaquant les deux prochains déplacements face aux gars de Soustara et aux Sanafir,

S’il y a bien quelqu’un à qui les supporters tiennent rancune, c’est bel et bien l’ex-entraîneur des gardiens de but des Canaris du Djurdjura Lyes Izri. Ce dernier pour rappel a débuté la saison avec la JSK, en étant associé aux autres membres du staff technique dirigé par Meziane Ighil l’actuel coach de l’USM Alger. Lyes Izri n’a pas fait long feu, puisque quelques matchs plus tard, il a été limogé par Meziane Ighil l’ancien driver des Jaune et Vert. suite au départ de ce dernier la mission a été confiée à Mourad Karouf et qui travaille conjointement avec Souibès Hamid lequel assure son rôle d’entraîneur des gardiens de but. Ces derniers temps après cette série de mauvais résultats, on parle avec insistance du retour de Lyes Izri. Mais selon une source bien autorisée des affaires courantes du club phare de la Kabylie, Lyes Izri est persona non grata à Tizi-Ouzou. Il est indésirable et personne ne veut le revoir dans le staff technique kabyle. Mais du côté de la direction, ce n’est pas le même son de cloche, puisque les responsables ont pris attache avec ce dernier, et lui ont proposé de revenir.

Certains supporters ne veulent pas entendre parler de son retour

Les supporters de la JSK sont impardonnables concérnants, les déclarations incendiaires de ce dernier envers les gens de Béni Amrane, les qualifiant de ne pas être les vrais supporters du club. Des propos qui n’ont pas été du goût du large public kabyle. Les supporters ne comptent pas laisser Lyes Izri reprendre du service avec le club phare de la Kabylie, car à leurs yeux ce dernier a porté atteinte à son image. Dans le cas où les dirigeants imposent son retour dans le staff technique, il y a bien risque en la demeure. Alors à ces derniers à leur tête le président Moh Chérif Hannachi d’assumer leur responsabilité. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avec comme seul objectif de ne pas revenir bredouilles à la maison. La bande à Mourad Karouf est dos au mur, et elle appelée à sortir le grand jeu lors de ces deux prochains matchs, pour espérer relever la tête de l’eau et assurer le maintien avant l’heure. Mathématiquement l’équipe kabyle n’est pas à l’abri, et aux joueurs alors de faire preuve de plus de rigueur, de sérieux et d’abnégation, aux entraînements, afin d’éviter toute mauvaise surprise, qui pourra survenir. Les camarades de Hocine El Orfi sont conscients de la lourde tâche qui les attend et n’ont plus droit à l’erreur, s’ils veulent remonter la pente et s’éloigner de la zone de turbulences.

Ne pas rater les deux prochains matchs

La bande à Mourad Karouf qui n’a récolté que deux petits points sur les neuf possibles, est appelée à se ressaisir et à se racheter lors des deux prochains déplacements, qui vont la mener à Alger et à Constantine. Les partenaires de Lemhane sont conscients de cette lourde tâche, qui les attend face aux Usmistes et aux Sanafir les 3 et 7 avril prochains. Leur mission ne sera guère facile, devant des adversaires de taille, qui sont difficiles à manier sur leur terrain et devant leur large public. Les joueurs kabyles, n’ont plus droit à l’erreur et s’ils veulent remettre le club sur les rails. Le coach Mourad Karouf est appelé lui aussi, a remobiliser ses troupes, en prévision de ces deux importants rendez-vous, en rectifiant les erreurs commises face aux Oranais et en améliorant le rendement général de l’équipe, sur le double plan défensif et offensif. Les joueurs qui sont les seuls acteurs sur le terrain doivent rester concentrés sur leur sujet, en tentant de minimiser les dégâts, pour espérer prétendre à deux bons résultats contre l’USMA et le CSC. Aomar Moussi


LIGUE 1

«Avec ce que tout le club vit, Hannachi sera dans l’obligation de partir» Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

DABO : EX-JOUEUR DES CANARIS

Invité avant-hier sur la chaîne BRTV, l’exattaquant des Canaris, Chikh Omar Dabo, a tiré à boulets rouges sur la gestion du président Hannachi. En effet, il estime que ce dernier a échoué dans sa mission et avec ce que vit le club actuellement, il sera dans l’obligation de partir. «Je suis passé par plusieurs clubs et je peux vous dire qu’il y a une mauvaise gestion au sein de la JSK.

L

ors de mon passage dans ce club, plusieurs entraineurs sont passés en un laps de temps, ce qui est anormal. Cela prouve la mauvaise gestion qui existe dans un grand club comme la JSK. J’estime que Hannachi a échoué dans sa gestion et avec tout ce qui arrive actuellement, je pense qu’il terminera par partir ».

« HANNACHI IMPOSE TOUJOURS SA LOI »

Tout en affirmant qu’il doit un grand amour au club de la Kabylie qu’il considère plus qu’un club

de football, il regrette cependant que la JSK soit gérée par une seule personne, à savoir Hannachi, il explique ses propos : «J’aime beaucoup la JSK que j’ai choisi pour un challenge purement sportif. La JSK est plus qu’un club sportif mais un symbole et une identité. Cependant, le point noir dans ce grand club, c’est la gestion du président Hannachi. Avec lui tu seras dans l’obligation d’accepter tout ce qu’il dit sinon tu seras tout simplement cuit. »

« IL M’A FAIT JOUER ALORS QUE JE VENAIS JUSTE D’EFFECTUER UNE INTERVENTION CHIRURGICALE »

Sur le plan personnel, l’exattaquant des Canaris a dévoilé que le président Hannachi l’a obligé de jouer une semaine seulement après une intervention chirurgicale, ce qui a influencé négativement sur son rendement lors de son passage en France. «Ce que je ne comprends pas c’est comment il réfléchit en me faisant jouer une semaine après avoir effectué une intervention chirurgicale. Cependant, j’ai fait des sacrifices pour le club afin que ce dernier réalise de bons résultats. Or, cela a influencé négativement sur mon rendement et c’est pour

cette raison que je n’ai pas réussi à m’imposer lors de mon expérience au Havre.»

«JE N’AI PAS ENCORE TOUCHÉ 210 000 EUROS »

À la fin de son intervention Chikh Omar Dabo a révélé qu’il n’a pas été payé à ce jour et que le club lui doit toujours la somme de 210 000

euros après son transfert au Havre. «Jusqu'à présent, je n’ai pas touché une partie de mon transfert au Havre plus précisément la somme de 210 000 euros. Le président Hannachi m’a promis de me donner mon argent au mois de décembre. Toutefois, je n’ai rien touché pour le moment. J’ai engagé un avocat qui se chargera de cette affaire afin que je puisse récupérer mon argent » a-t-il con-

Lamhène : «On fera tout pour terminer sur une bonne note»

Il confirme de jour en jour son grand talent en fournissant une nouvelle fois une belle prestation face au MCO. Rencontré à l’issue de cette confrontation, il nous a parlé de ce nouvel échec et de sa vision pour la suite du parcours. Sur ce dernier point, il estime que son équipe pourra revenir en force lors des prochaines journées Qu’avez-vous à nous dire sur ce nouveau faux pas concédé à domicile face au MCO ? Sincèrement, on est très déçus car on voulait coûte que coûte gagner la partie et ajouter trois points à notre actif, toutefois, on a commis des erreurs dans les dernières minutes, ce qu’on a payé

cash. On doit oublier ce faux pas et penser à l’avenir car l’équipe est dans l’obligation de réagir afin d’éviter toute mauvaise surprise à la fin de la saison. Sur le plan personnel, vous avez réussi une belle partie… Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’ai fait que mon travail en dépit de ma grande déception par le résultat final de la rencontre. On doit profiter de cette trêve qu’observera le championnat afin de travailler nos insuffisances et de revenir en force lors des prochaines rencontres qui nous attendent. Donc, cette trêve tombe à pic pour vous… Vu le passage à vide que traverse le club, j’estime que cet arrêt du championnat est tombé au bon moment pour nous. Cependant, on doit cravacher afin que l’équipe retrouve son meilleur niveau, ce qui nous permettra certainement de revenir en force en renouant avec les victoires lors des prochaines journées.

Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Tout ce que je peux vous dire c’est que tous les matchs restants seront des matchs de coupe pour nous. Toutes les équipes feront de leur mieux pour bien terminer la saison et, pour cette raison, on doit sortir le grand jeu afin de réaliser les meilleurs résultats possibles. Avec du boulot, je suis persuadé qu’on terminera en beauté en dépit de la difficulté de la mission qui nous attend. Vos fans sont en colère après les derniers résultats enregistrés… On comprend parfaitement la réaction des fans vu les mauvais résultats que l’équipe est en train d’enregistrer depuis quelques semaines. Cependant, je leur demande de nous soutenir lors des prochaines rencontres et je leur promets qu’on va tout faire pour les satisfaire à l’ avenir en réalisant les meilleurs résultats possibles Entretien réalisé par M. Larfi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

JSK

ADGHIGH A PIED D’ŒUVRE

Comme annoncé sur ces colonnes précédemment, l’ex-international, Rachid Adghigh, est de retour à la barre technique des Canaris, poste qu’il a occupé précédemment. En effet, il devra entamer sa mission officiellement aujourd’hui avec le coach Mourad Karouf avec qui il gérera les affaires de la barre technique jusqu'à la fin de la saison. En d’autres termes, le moins que l’on puisse dire c’est qu’un grand pari attend Adghigh vu la situation délicate que traverse le club depuis maintenant plusieurs semaines. Une chose est sûre c’est que Adghigh fera de son mieux pour apporter son savoirfaire toute en souhaitant d’apporter le plus souhaité ce qui permettra à l’équipe de souffler un peu et de disputer les prochains matchs dans de bonnes conditions.

RÉUSSIRA-T-IL DANS SA MISSION ?

Vu les conditions très difficiles que traverse le club phare de Kabylie ces derniers mois, Adghigh réussira-t-il a trouvé les solutions idéales ? Une chose est sûre c’est qu’un grand travail l’attend lui et Karouf lors des prochaines journées vu les grandes insuffisances constatées ces derniers temps. Cependant, le revenant promet de faire de son mieux en tentant d’améliorer les résultats enregistrés par le club. Ce qui reste le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert de voir leur équipe revenir en force en enregistrant les meilleurs résultats possibles pour cette fin de saison, en dépit de la difficulté de la mission. En fait, les rencontres qui attendent les camarades de Remache, à commencer par les deux prochains matchs face aux Rouge et Noir de la capitale puis le CSC seront déterminants pour la suite du parcours en attendant la réaction des Canaris au cours de ces deux matchs très attendus par tous les fans kabyles.

Izri ne veut faire aucune déclaration

Annoncé de retour aux affaires du club phare de Kabylie, Lyès Izri, devra entamer sa mission ces jours-ci. Sollicité pour prendre son avis, il a refusé de faire de déclaration : «Je ne veux faire aucune déclaration à la presse.»


06

Hannachi a rencontré les Espagnols hier

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

LIGUE 1

EN VUE D’UN ÉVENTUEL INVESTISSEMENT À LA JSK

Comme annoncé sur ces mêmes colonnes lors de l’une de nos précédentes éditions, le président Hannachi est en contact permanent depuis un bon moment, avec des Espagnols, en vue d’un éventuel investissement de ces derniers au sein du club de Kabylie, pour les prochaines saisons.

Selon une source digne de foi, les deux parties se sont réunies hier afin de discuter du projet. Voulant à tout prix attire de grands investisseurs pour la saison prochaine, le chairman kabyle est en train de tout faire pour les convaincre d’investir à la JSK, ce qui permettrait au club de fonctionner dans les meilleures conditions possibles. A signaler que ces espagnols ont déjà assisté à l’une

des réunions du conseil d’administration lors des précédentes semaines, et celle d’hier n’était qu’une autre étape, pour poursuivre les négociations, dans la perspective de convaincre les Espagnols à investir au sein de la JSK dans le futur.

Les deux parties auraient tout conclu lors de cette réunion

Selon les informations en notre possession, en croit savoir que le président Hanachi et les Espagnols auraient tout conclu et l’investissement de ces derniers n’est qu’une question de temps. En promettant de faire venir un grand investisseur pour la saison prochaine, le chairman kabyle semble avoir gagné son pari. Toutefois, on attendra les prochaines journées pour voir plus précisément ce que comptent faire les Espagnols. Ces derniers, selon nos informations, comptent réaliser un grand projet qui fera de la JSK un grand club, ce qui reste le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert qui souhaitent voir leur club jouer les premiers rôles dans les différentes

compétitions.

Une opération qui ne pourrait être que bénéfique pour la saison prochaine

Ainsi donc, si ce projet se réalise, cela ne sera que bénéfique pour le club phare de Kabylie pour les prochaines saisons. En effet, le club pourrait avoir ses propres infrastructures, ainsi que de l’argent suffisamment pour recruter les meilleurs éléments en prévision des prochaines saisons. En résumé, une fois ce projet concrétisé, on s’attend à de grands changements dans le club, ce qui influera positivement sur l’équipe lors de la prochaine saison, ce qui reste l’objectif numéro un du président Hannachi. Ce dernier, qui veut bâtir une grande équipe pour les saisons à venir en évitant au club les problèmes de la saison en cours, durant laquelle le club a tout perdu, tant en championnat qu’en coupe, en se faisant éliminer par les Rouge et Noir de la capitale. M. L.

Hannachi : «Il n’y a pas le feu» Dans une déclaration à un confrère, le président Moh Cherif Hannachi, estime que l’équipe, après le semi-échec face au MCO, est en mesure de revenir au premier plan. «Avec un peu plus de chance, nous aurions pu glaner les trois points samedi dernier contre le MCO pour viser le podium, et personne n’aurait à redire. Mais, une fois de plus, la chance ne nous a pas souri, il ne sert à rien de paniquer, car il n’y a pas le feu à la maison. Personnellement, je suis confiant quant à un sursaut d’orgueil de mon équipe qui recèle de bons joueurs, lesquels ont surtout besoin de réconfort et de protection morale. Je lance un appel urgent et solennel à nos véritables supporters pour venir en aide à leur club dans cette phase difficile, car la JSK appartient à toute la Kabylie et non pas à une seule personne.» Poursuivant, Moh Cherif Hannachi révèle : «De nombreux citoyens, des industriels et des sympathisants du club se sont déjà manifesté pour acheter prochainement des actions du club, ce qui lui permettrait de relever de gros défis, l’année prochaine avec ou sans Hannachi.» Le mot est lâché avec ou sans Hannachi ! Ce dernier semble préparer sa succession, car à la fin de la

compétition, de grands changements sont attendus au sein du club phare du Djurdjura.

Des anciens joueurs en renfort

Dans sa déclaration, le président Hannachi confirme le retour au sein du club de plusieurs anciens joueurs qui ont, par le passé, fait les beaux jours du club. Hannachi a cité nominativement ces éléments, en déclarant : «Larbès, Adghigh, Izri, Benhamlat, Nazef et Termoul m’ont promis de soutenir Mourad Karouf et lui porter aide et assistance, car tous ceux qui aiment le club doivent apporter leurs concours pour terminer comme il faut la saison.» Le président Hannachi, qui semble maîtriser parfaitement la situation, n’a pas manqué de souligner : «D’ici le mois de mai, tout sera étalé sur la table», tout en précisant que «la tenue d’une assemblée générale est imminente. Celle-ci décidera de l’ouverture du capital et du début de l’opération de vente des actions et que celui qui veut investir est le bienvenu, car nous ne sommes que de passage à la JSK…» Sur le patrimoine du club, Hannachi précise que «nous avons entre les mains tous les actes de propriété du club, y compris celui du terrain de Souk Sebt, où sera érigé notre futur centre commercial et celui du cercle du club, mitoyen du stade Oukil Ramdane qui est actuellement en pleine rénovation et qui appartient bel et bien à la JSK.» Par cette sortie, Moh Cherif Hannachi semble tenir les rênes du club, en maîtrisant parfaitement les sujets brûlants qui sont quotidiennement colportés par les un et les autres. D. T.

Nessakh veut rester mais…

L’arrière gauche des Canaris du Djurdjura Chemseddine Nessakh, qui a été relégué au rang de rempalçant ces derniers temps, ne se sent pas à l’aise. Il est dans une situation qui n’arrange guère ses affaires. Ce joueur qui était un titulaire à part entière au début de saison, s’est retrouvé, ces derniers temps, remplaçant en cédant sa place à quelqu’un d’autre plus en forme que lui. Nessakh, qui s’est illustré par ses absences à répétition lors de chaque séance de reprise, et ce, sans justification valable, n’est pas sûr de continuer l’aventure avec la JSK la saison prochaine. Ce joueur, aux grandes qualités, qui a réussi à tirer son épingle du jeu la saison passée et au début de cet exercice, est en baisse de régime. Ce qui lui a valu une sanction du coté du staff technique. D’ailleurs, Mourad Karouf n’a pas hésité un seul instant à le mettre sur le banc des remplaçants, en lui préférant un autre joueur, tantôt Zarabi, tantôt Bitam Abderzak.

….à condition que Hannachi l’estime à sa juste valeur

Nessakh ne veut en aucun cas quitter le club phare de la Kabylie où il a ses repères, mais pas à n’importe quel prix. Ce joueur, qui a eu déjà une discussion franche avec le boss Moh Chérif Hannachi, dernièrement n’est pas encore arrivé à un terrain d’entente pour qu’il prolonge son bail. Nessakh aurait déclaré à ses proches, ce qui suit : “Je ne peux continuer à jouer pour un salaire de 20 millions par mois. Je pense que des joueurs de ligue 2 touchent mieux que moi.» Une déclaration qui en dit long, et qui atteste de la mauvaise situation dans laquelle il se trouve. Ce joueur, qui ne manque pas de sollicitations, est prêt à continuer l’aventure avec les Jaune et Vert, si bien sûr, le président Moh Chérif Hannachi l’estime à sa juste valeur et revoit son salaire à la hausse. De toute façon, tout devra s’éclarcir d’ici la fin de saison, quant au renouvellement ou non de son contrat. Choisira-t-il de changer d’air et d’aller monnayer son talent dans un autre club? L’avenisr nous renseignera. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

UNE ÉQUIPE NEW LOOK

Contrairement à la dernière rencontre contre l’AFAD, le match d’hier face à l’ASK a connu beaucoup de changements dans la composante Béjaouie qui a été privée de cinq de ses éléments clés, pour cause de suspension ou de blessure. Ainsi, avec l’absence de Zafour, Bachiri, Megatli, Belakhdar et Boucherit, deux compartiments ont été fortement remaniés, particulièrement l’arrière garde. Dans pareille situation, Michel n’avait pour seule alternative que de faire confiance aux jeunes qui sont l’avenir de l’équipe et qui n’ont pas déçu.

DERRAG REJOUE ET… MARQUE

Très grande émotion hier au

stade de l’Unité maghrébine. En effet, ayant rejoint cette saison le club phare de la vallée de la Soummam, l’ex- virevoltant ailier de la JSK et du MCA, Derrag, longtemps éloigné des terrains pour cause de blessure a renoué avec la compéetition officielle après moult tracas de santé, mais mieux encore, avec les buts, puisque, le sympathique Mohamed Amine a inscrit un fort joli second but à la grande joie de la faible assistance présente au stade.

Précieuse victoire des BÉJAOUIS Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

Battue par l’AFAD pour le compte des seizièmes de finale de la Ligue des champions, le weekend dernier, la JSMB, qui restait sur deux défaites, dont une en championnat contre le WAT, avait à cœur de se reprendre, hier, face à l’ASK, pour le compte de la mise à jour de la 23e journée dans une rencontre qui s’annonçait délicate pour les Béjaouis qui traversent une période un peu difficile. Le club phare de la Soummam a mis à profit le fait d’évoluer à domicile pour relever la tête. Dans l’entourage du club, l’on prétendait que les derniers faux pas de l’équipe, pour lesquels nombreux sont ceux qui lui accordent des circonstances atténuantes, surtout après ce qui s’est passé durant la semaine, un peu mouvementée, ne sont qu’un accident de parcours, et l’on attendait donc avec curiosité de voir la réaction hier. Sur le plan technique, les camarades de Maiza prennent les choses en main et dès la 21’ de jeu, le longiligne attaquant Béjaoui, Gasmi, reprend victorieusement un retrait venu de la droite par Ait Ferguene. Les locaux continuent à exercer toujours la même pression mais sans toutefois creuser l’écart au tableau d’affichage. La mi-temps est sifflée sur ce maigre avantage. Les Béjaoui entame bien la seconde période, démontrant des intentions offensives afin de se mettre à l’abri par d’autres réalisations, face à une équipe de l’ASK en manque de repéres et ne parvenant pas à déstabiliser son adversaire du jour. Bien en place, les coéquipiers de Kacem exercent un marquage très haut sur les Khroubis, qui seront inquiétés à maintes reprises par l’atatque Béjaouie, qui sera récompensée à la 70’. En effet, après avoir fait son apparition sur le terrain en seconde période, Derrag double la mise pour son équipe, suite à une belle passe en

FICHE TECHNIQUE

Stade de l’Unité maghrébine – Affluence : faible – Arbitres : Ghorbal, Meknous, Serradj — Buts : Gasmi (21’) Derrag (70’) JSMB — Avertissements : Maroci (13’), Benchaira (33’), Maiza (49’), Yellemou (52’)

ASK JSMB Si Mohamed, Boulahia, Zerrara, Toual, Menzeri, Bounab, Mebarakou, Maiza, Benchaira, Maroci, Ouali (Ouali 70’), Yellemou (Derrag 59’), Ait Ferguene (Boulainceur 80’), Gacemi

Entraineur : Michel

profondeur de Maiza, ce qui permettra à ses coéquipiers de gérer tranquillement jusqu’à la fin du match. La réaction des visiteurs sera timide et les Khroubis n’inquiéteront pas l’arrière garde Béjaouie qui préserve son acquis sans pression. La fin du match sera animée de part et d’autre, avec des Khroubis qui jettent leur dernières forces dans la bataille, afin de sauver l’honneur et pourquoi pas, revenir à la marque, mais laissent des brèches en défense, qui n’ont pas profité aux

Douicher, Boudaoud, Mesfar, (Amada 65’), Boudar (Belaili 46’), Ziad, Chaib (Koufi 46’), Zouak, Arar Entraineur : Ait Djoudi

coéquipiers de Derrag. L’action la plus dangereuse, côté ASK, sera à l’actif de Douicher qui, sur un tir puissant des 20 mètres, percute la transversale, alors que Si Mohamed était battu. Ce sera la dernière occasion du match, qui se solde par la victoire méritée de la JSMB, qui se rebiffe donc après sa contreperformance en coupe d’Afrique, alors que les Khroubis sont passés à côté de leur sujet, nottamment en seconde période. S. A. H.

Belakhdar : «Rien n’est encore joué !»

Le latéral gauche, Belakhdar, n’a pas perdu espoir. Bien au contraire, pour lui, rien n’est encore joué et l’expérience de la saison précédente en est un exemple édifiant. C’est dire que pour notre interlocuteur, la JSMB est capable de postuler à la 2eme place :

Avec du recul, comment évaluez vous la défaite face à l’équipe ivoirienne en ligue des champions ? Je pense qu’on ne méritait pas la défaite. Mais, en football, dominer ne veut pas dire gagner. On a été

surpris par le 1er but venu trop tôt… Comment voyez-vous le match retour ? Certes, ce sera difficile, mais non impossible, notre avantage, c’est que nous avons une idée fixe sur notre adversaire. Nous nous déplacerons pour faire un résultat et pourquoi pas, retourner avec la qualification en poche. Nous allons nous préparer minutieusement, pour cette rencontre… Revenons rapidement au championnat national. Qu’avez-vous à dire sur votre parcours ? On aurait pu faire mieux mais, là, aussi, on n’a pas à se plaindre et contrairement, à certains qui nous ont déjà enterrés, j’estime que rien n’est encore joué. Si on revenait un peu en arrière, durant la saison précédente, nous remarquons que personne n’a cru en nous pour la

2eme place…

C'est-à-dire ? Le championnat de ligue 1 est encore long. Donc, entre les deux compétitions, il y a une grande différence. En championnat national, il reste beaucoup à jouer et nos chances sont grandes pour terminer sur le podium, alors qu’en ligue des champions, on est en train d’apprendre et d’acquérir une expérience. C’est très important pour nous… Et pour les supporters ? Les supporters de la JSMB sont connaisseurs. Je pense qu’ils doivent être derrière leur équipe pour la motiver et lui donner cet esprit qui va lui permettre de se surpasser. Je suis sûr qu’avec des supporters motivants, nous ferons le maximum pour atteindre tous nos objectifs… A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

JSMB 2 ASK 0

UNE PREMIÈRE POUR AIT FERGUENE

Le jeune et prometteur espoir des Vert et Rouge, Ait Ferguene, fut une véritable attraction au cours de ce match. Ce jeune a tout simplement émerveillé la faible assistance par sa classe.

KACEM MÉCONTENT

Le fougueux milieu de terrain Béjaoui a manisfesté ouvertement son mécontentement envers le staff technique, pour ne pas l’avoir retenu pour la rencontre d’hier.

LES SUPPORTERS RÉCLAMENT DJABARET Le deuxième gardien de but de l’équipe, Djabaret, relegué depuis un bon bout de temps au rang de remplaçant, a été fortement reclamé par les fans du club.

SIXIEME BUT DE GASMI ET

Le longiligne attaquant des Vert et Rouge Ahmed Gasmi en est à sa sixieme réalisation depuis son retour à la compétition. À noter que le sympathique attaquant des Béjaouis a été longtemps éloigné des terrains pour cause de blessure.

MAIZA HÉRITE DU BRASSARD

L’absence de l’habituel capitaine d’équipe Zaffour, et de Megatli, second capitaine, a fait que Maiza a herité du brassard au cours de ce match.

ESPOIRS : JSMB 1 ASK 0 Les espoirs béjaouis ont pris le meilleur sur leurs homologues de l’AS Khroub par la plus petite des marges (1-0).


08

CRB

CRB-ASO SAMEDI À 15H SUR L’A3

Le rendez-vous des quarts de finale qui mettra aux prises le CR Belouizdad à son adversaire du jour, l’ASO de Chlef, sera transmis en direct sur le petit écran, ainsi, les fans des deux équipes qui ne pourront pas faire le déplacement au stade du 20 Août, pourront suivre le match sur le petit écran. On a appris que cette rencontre sera retransmise sur l'A3 à partir de 15h.

La fièvre monte à Belouizdad L’argent de la CNEP attendu prochainement

ABDAT A REPRIS LUNDI

Le défenseur axial des Rouge et Blanc, Fayçal Abdat, se porte mieux comme il nous l’a confié lundi, et il a repris le chemin des entraînements avec ses camarades pour préparer le rendez-vous contre l’ASO. 5 séances d’entraînement peuvent largement suffire à Abdat d’être prêt samedi.

REBIH ABSENT

Alors que tout le monde croyait que la blessure de Rebih faisait partie de l’histoire ancienne, puisqu’il avait repris dimanche avec Ammour, lundi il n’est pas venu s’entraîner ; selon une source proche du club, le joueur a de nouveau ressenti des douleurs au niveau du tendon d’Achille.

KHIAT RASSURE POUR LA PRIME DU NAHD

Le directeur général de la SSPA/CRB, Abdelkader Khiat, a voulu apaiser les ardeurs en se réunissant avec les joueurs pour calmer un groupe qui ne parle que d’argent. Ce dernier leur a parlé de la prime de 6 millions qui concerne la victoire contre le NAHD. Khiat leur a parlé aussi des salaires. Il leur a fait comprendre qu’en ce qui concerne les salaires, ils commenceront à être encaissés tout juste après le match contre l’ASO.

LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ

Après le repos, le travail. Les joueurs du Chabab de Belouizdad ont repris dans la matinée de dimanche les entraînements pour attaquer la préparation du prochain match des quarts de finale contre l’ASO.

LIGUE 1

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

A quelques jours seulement du match contre l’ASO, la préparation bat son plein dans la maison des Rouge et Blanc. Le coach Djamel Menad ne veut lésiner sur aucun moyen pour préparer ses troupes comme il se doit. Du technico-tactique, du physique et du psychique, rien n’a été laissé au hasard.

L

La direction belouizdadi e attend impatiemment l’argent de la CNEP, afin de voir enfin les cai sses du club renflouées. Ça sera une bonne bouffée d’oxygène pour une direct ion qui pourra respirer un peu en régula risant les salaires des joueurs. Ça serait bien de voir l’argent de ce sponso r arriver dans les plus brefs délais pour que Gana et ses pairs tiennent leur parole afin de régler les salaires.

e coach a discuté avec ses troupes pour que ces derniers ne pensent à rien sauf à la partie contre les Chélifiens, qui ne sera pas une partie de plaisir. Dans ses discussions avec les joueurs, l’entraîneur des Rouge et Blanc, Djamel Menad, a trouvé les mots justes pour booster ses poulains en leur disant ceci : «Vous aurez votre argent à coup sûr, car vos contrats vous protègent. Mais perdre contre l’ASO voudra dire une chose, bye bye la coupe d’Algérie.» Slimani et consorts ont décidé de mettre tout de côté et ne penser qu’au rendez-vous de samedi. Ils l'ont d'ailleurs montré à leur entraîneur en se mettant sérieusement au travail. Mais pour cette confrontation, les données ne sont plus les mêmes, l’ASO avant

de récevoir le CRB lors de la neuvième journée avait le vent en poupe, mais sa contre-performance en compétition africaine a semé le doute dans les rangs chélifiens, et cela pourrait donner des idées aux Belouizdadis qui pourraient se présenter en position de force pour contrer l’adversaire. Un succès ce week-end serait synonyme de revanche pour les Belouizdadis, qui avaient été battus au match aller à Chlef (3-1). Ce qui fait que le match de ce samedi sera intéressant à plus d’un titre pour le CRB, qui a des atouts en main pour assurer la qualification et avoir sa revanche. Mais, pour y arriver, il faut bien se préparer. M. A.

Abdat : «Il faut se méfier de l’ASO»

Votre grippe a-t-elle disparu ? Depuis dimanche, je me sens beaucoup mieux. Je souffrais d’une angine comme vous le savez, ce qui m’a obligé à rester au lit. Mais, je me sens très bien maintenant. Une semaine au lit, ça fait beaucoup. Vous revenez à temps pour prendre part au rendez-vous de coupe contre l’ASO, non ? Je vais me surpasser et faire tout ce qu’il faut pour retrouver mes sensations afin de convaincre le coach de compter sur moi. Je pense que je pourrai être prêt le jour «J» pour contribuer à la réussite de mon équipe. Comment se présente pour vous le RDV des quarts de finale de la coupe d’Algérie ? Tout le monde est conscient que notre mission sera très difficile. On est conscients aussi que ce n’est pas l’avantage du terrain et du public qui va empêcher les Chélifiens à faire le maximum pour passer. Pour cela, il faut se préparer comme il se doit. Il faut mettre tout en œuvre pour réussir assuer la qualification au 20 Août. Nous n’avons pas droit à l’erreur, il faut gagner. L’avantage du terrain et du

public ne met pas une grosse pression sur vous ? Pas du tout. Evoluer chez nous, nous permettra d’avoir notre 12e homme à nos côtés. Car, le soutien du public donne des ailes. L’avantage du terrain aide aussi, dans la mesure où on va évoluer dans notre jardin qu’on connaît très bien. On doit juste mettre le paquet pour venir à bout de notre adversaire.

L’AS O a été surprise chez elle et le doute s’est installé depuis… Il faut se méfier de la bête blessée, parce que la formation de la l’ASO renferme d’excellentes individualités, qui peuvent se montrer dangereuses à la moindre inattention. On doit faire une préparation d’enfer pour trouver la meilleure formule possible pour avoir le dernier mot ce samedi, Inchallah. Votre retour et celui de Ammour et de Rebih est une aubaine pour le CRB, non ? Le CRB compte dans ses rangs des joueurs qui sont capables de défier n’importe qui. Notre force se trouve dans notre collectif. Certes, le retour de Rebih et de Ammour apportera un plus à l’équipe dans la mesure où le Chabab a besoin de tous ses

joueurs, mais samedi, ce n’est pas important qui sera dans l’équipe type. L’essentiel, c’est que le billet qualificatif reste à Alger tout simplement.

A votre avis, que doit faire le CRB pour se qualifier ? Vous savez, à ce stade de la compétition, ce n’est pas la manière

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qui compte, mais plutôt les résultats. Je pense qu’il faut être dans son jour et faire le maximum pour assurer ce billet qualificatif. Je pense qu’il ne faut surtout pas faire de calculs et rentrer sur le terrain pour battre l’ASO, même si on sait qu’on aura un gros morceau en face. Entretien réalisé par Mehdi A.


LIGUE 1

BENLAMRI NAHD GRAVEMENT MALADE ? 09

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

BOUSSAÏD OUT FACE À L’ASK

Le défenseur du Nasria, Djamel Benlamri, a été victime d’un malaise lors du dernier match du championnat face au MC El Eulma et c’est ce qui explique le fait qu’il a été remplacé à seulement une demi-heure de jeu par son coéquipier, Khaïther. Benlamri, nous diton, n’a même pas pu s’échauffer avec le groupe et a eu des vomissements, ce qui fait qu’il avait du mal à tenir sa place. Le joueur nous avouera qu’il a été voir un médecin qui lui a demandé de faire des radios pour être fixé sur son état de santé et dresser le diagnostic de ce dont il souffre. Benlamri avouera qu’il a même eu des difficultés à respirer et sent vraiment qu’il est dans un état très critique. Le joueur aurait pris attache avec son entraîneur, Chaâbane Merzekane, pour l’informer qu’il ne peut pas s’entraîner, vu son état de santé et qu’il devrait voir donc un autre médecin pour en savoir plus. Benlamri a souligné qu’il ne sait pas vraiment ce qu’il a, mais qu’il se sent vraiment mal et qu’il souhaite que son état s’améliore pour qu’il puisse aider son équipe lors du prochain match de championnat, face à l’AS Khroub, surtout que l’équipe aura besoin de tous ses joueurs lors de cette empoignade pour tenter de revenir avec un résultat probant qui permettrait à l’équipe de garder toutes ses chances pour le maintien en Ligue 1. R. M.

Ouhadda : «Le match face à l’ASK sera notre dernière chance»

Que pensez-vous de votre dernier succès face au MCEE ? C’est une victoire très importante pour nous, d’autant plus que nous n’avions pas d’autre choix et qu’il fallait l’emporter pour rester dans la course au maintien en Ligue 1. Nous nous sommes donnés à fond et nous avons pu en fin de compte l’emporter, ce qui est une bonne chose pour nous. Mais la victoire a été difficile à se dessiner… Je ne vous le fais pas dire, nous avons souffert au début du match, d’autant plus que les Eulmis étaient bien organisés sur le terrain et s’étaient bien regroupés derrière, ce qui a compliqué les choses pour nous. Toutefois, nous avons ensuite trouvé la faille, et ça nous a per-

mit de marquer et de l’emporter à la fin. Vous aviez été l’auteur du premier but, et cela vous a sans aucun doute fait plaisir… Effectivement, je marque mon premier but avec le NAHD que j’ai rejoint au mercato, ce qui me fait grand plaisir. J’espère que cela ne sera pas mon dernier but et que j’en inscrirai encore d’autres pour mon équipe.

Pensez-vous être tiré d’affaire avec cette victoire ? Non, je ne le pense pas. Beaucoup reste à faire encore. Il faudra nous donner à fond lors des prochains matchs du championnat qui nous attendent. Je pense qu’avec l’aide de tout le monde, on pourra s’en sortir et nous sauver de

la relégation, même s’il faut avouer que la mission ne sera pas facile, d’autant plus que nous jouerons des matchs très difficiles face à des équipes très redoutables.

Comment voyez-vous ce match face à l’ASK pour le compte de la prochaine journée ? Ça sera certainement un match très difficile d’autant plus que les Khroubis sont dans la même situation et chercheront à remporter les trois points. Toutefois, nous nous donnerons à fond pour revenir avec la victoire qui reste très importante pour nous, d’autant plus que ce sera sans doute notre dernière chance pour rester dans la course au maintien en Ligue 1. Entretien réalisé par Raouf M.

Le milieu de terrain du Nasria, Rafi Boussaïd, est suspendu pour le prochain match du championnat face à l’AS Khroub. En effet, le joueur a pris un troisième carton lors de l’empoignade qui avait opposé son équipe à la formation du MC El Eulma. Un coup dur pour le NAHD très certainement, quand on connaît le rendement de Boussaïd sur le terrain, lui qui se donne toujours à fond.

LES JOUEURS ATTENDENT LEUR ARGENT

Les joueurs du Nasria attendent toujours de recevoir leur argent, à savoir, une mensualité et la prime de la victoire face au MCEE de samedi dernier. Il faut savoir que le président, s’était réunis avec les joueurs, jeudi dernier et leur avait promis qu’il leur versera leur argent, s’ils remportaient la victoire face à El Eulma, ce qui a été fait. Aussi, ils attendent donc d’obtenir cette mensualité.

BENDEBKA VEUT FAIRE PLUS

Le jeune défenseur, Sofiane Bendebka, veut donner plus, lors des prochains matchs de championnat, s’il est convoqué par le coach, Merzekane. En effet, Bendebka affirme qu’il a fait de son mieux lors du dernier match face au MCEE, mais il constate qu’il est à cours physiquement et souhaite donc être au mieux de sa forme à l’avenir, surtout qu’il faudra se donner à fond lors des prochaines confrontations qui attendent le Nasria. R. M.

10 millions pour éliminer l’USMA

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, Boudiaf, l’homme d’affaires qui veut investir À l’USMH, a proposé de motiver les joueurs avant le match de coupe face À l’USMA, en décidant d’offrir une prime de 10 millions par joueur, au cas où les Jaune et Noir passent le tour. En effet, selon les mêmes sources, le concerné a même affirmé que les primes des trois matches de coupe d’Algérie, à partir des quarts de finale, seront personnellement prises en charge, une façon pour Boudiaf de prouver sa bonne foi, avant d’intégrer le club en fin de saison, si les choses se passent comme prévue. Dans le même contexte, cette idée de motiver les joueurs en coupe d’Algérie, est de

Boudiaf lui-même, évoquée lors de sa réunion avec Laib dernièrement, une chose que Laib n’a pas refusée. il faut savoir que l’administration a pris une décision afin de ne pas octroyer les primes aux joueurs en coupe

d’Algérie, mais partager le montant y afférent dans cette compétition, entre les joueurs, comme ce fut le cas la saison passée. «C’est une bonne initiative de sa part, mais je pense que ce n’est pas faisable, vu que nous

USMH

BOUDIAF VEUT MOTIVER LES JOUEURS POUR LE MATCH DE COUPE

avons décidé que les joueurs auront la totalité de l’argent gagné en coupe, comme ce fut le cas la saison passée», a affirmé un membre du conseil d’administration .

Lounici : «Les joueurs doivent être des hommes sur le terrain pour battre l’USMA»

L’ex-joueur de l’USMH et actuel entraîneur du PAC, affirme que les Jaune et Noir ont leurs chances pour passer le tour face à l’USMA en quart de finale. Mais, selon lui, il faut que les joueurs soient des hommes sur le terrain et jouer le coup à fond. «Il faut que les joueurs ôtent de leur tête que l’USMA et favorite et qu’elle renferme des joueurs de qualité, puisque, sur un match, tout est possible. Il reste maintenant l’état d’esprit des joueurs harrachis lors de cette rencontre», a affirmé Lounici, avant d’ajouter : «Pour moi, il y a pas une préparation spéciale pour cette rencontre, puisqu’il s’agit d’un match derby. En plus, il entre dans le cadre des quarts de finale de la coupe, pour vous dire que les joueurs seront motivés d’eux-mêmes. J’ai vu l’USMA cette saison, et elle ne m’a pas donné l’impression d’assurer ses rencontres. Je pense même que l’USMH a un bon coup à jouer.» Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

WAT Yahla : «Notre objectif,

10

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

ENTRAÎNEMENT À HENNAYA

Pour finir la pression à quelques jours des quarts de finale de la Coupe d’Algérie qui va les opposer au CSC, la bande à Amrani a jeté son dévolu au stade communal de Hennaya qui dispose d’une excellente pelouse et tous les moyens de récupération.

ANDRÉAS EN SOLO

L’attaquant malgache Andréas Carolus a repris les entraînements mais en solo, sous l’œil attentif du staff technique. Andréas effectue des tours de piste pour maintenir sa forme.

MEBARKI REJOINT LE GROUPE

Après avoir fait l’impasse lors du dernier match face à Saïda pour cause de blessures, Sofiane Mebarki a repris les entraînements le plus normalement du monde.

L’EFFECTIF AU COMPLET FACE AU CSC

Le coach Amrani n’aura pas de souci puisque tout l’effectif a répondu présent lors de la reprise des entraînements. Les joueurs se donnent à cœur joie et sont déterminés à franchir l’écueil constantinois.

la Coupe d’Algérie»

En marge de la rencontre face au MC Saïda, le boss widadi, Yahla Abdelkrim, a profité de l’occasion pour clarifier certaines choses. Les joueurs auront une partie de leur dû cette semaine. Yahla s’est engagé formellement en ce qui concerne le paiement des arriérés des joueurs. «Tous les joueurs seront régularisés avant la fin de la semaine avant le match de ce vendredi face au CSC. On commencera par leur verser deux mois de salaires.»

«Amrani a atteint son objectif, il restera avec nous et aura carte blanche» Pour avoir réussi à faire un parcours qualifié de positif durant les matchs du championnat, le coach Amrani Abdelkader a toute la confiance du staff administratif et aura carte blanche surtout en ce qui concerne les joueurs susceptibles d’apporter un plus à l’équipe. Revenant sur le cas d’Andréas, le président Yahla dira qu’Andréas sera widadi la saison prochaine et je ferai tout pour qu’il reste au moins pour une nouvelle saison. J’ai eu une première discussion à propos de ce joueur

Le Malgache Andreas Carolus restera à Tlemcen

Le président Yahla n’a pas omis d’évoquer le cas du buteur malgache Andréas. «Andréas sera Tlemcénien pour au mois une nouvelle saison. j’ai eu une première discussion avec son club formateur le PAC et avec le président M. Zetchi et nous nous sommes fixé rendez-vous pour finaliser l’engagement de cet élément avec le WAT pour renouvellement. Le président du Paradou s’est montré conciliant et je le remercie.»

CAB

REPRISE À SEFFOUHI

Monsieur le président, maintenant avec 35 points, on peut dire que nos objectifs sont presque atteints ? Il nous reste encore deux petits points pour assurer définitivement notre maintien. Quelle analyse faites-vous pour ce parcours? Satisfaisant, c’est à vous de porter un jugement.

Comment voyez-vous ce qui reste du championnat ? Difficile parce qu’on est en lice sur les deux plans (coupe et championnat. Si on gagne les matchs à domicile, nous pouvons prétendre à une compétition africaine, la coupe on y croit fermement. C’est notre objectif principal et tout est possible dans ce challenge populaire, on est à deux pas du sacre.

L’avenir du club, comment vous le préparez ? Sincèrement, avec optimisme, seul le sérieux est la clé de la réussite. Cette année, il y a eu beaucoup de changements, l’année prochaine vous maintenez le même effectif ? Oui, l’effectif actuel sera renforcé. La situation des joueurs ? Renouvellement des contrats pour la quasi-totalité des joueurs.

Sponsoring ? Il faut travailler, on est l’équipe la moins sponsorisée, mais avec des résultats meilleurs que certaines grosses cylindrées. Et la défaite de Saïda ? C’est une défaite qui nous est restée en travers de la gorge car on a raté une bonne occasion de revenir

à Tlemcen avec au moins le point du match nul. Le MCS n’a pas fait un grand match pour empocher les trois points.

Qu’est-ce qui n’a pas marché d’après vous ? Nous avons mal entamé la rencontre car le fait de jouer avec la peur de perdre nous a été fatal, le but encaissé dans le premier quart d’heure du match nous a coupé les jambes. Nous avons essayé de revenir au score en deuxième période mais l’efficacité n’a pas été au rendez-vous, nous sommes concentrés vers la coupe et nous devons vite oublier ce revers et ce n’est pas le moment de baisser les

bras.

La priorité à la coupe n’est-ce pas ? Oui, je pense que la chance est de notre côté puisque le tirage au sort nous a permis de recevoir sur notre terrain, nous allons entamer cette rencontre avec une volonté de fer, c’est un match difficile pour les deux formations. De notre côté, nous allons évidemment tout faire pour nous qualifier au dernier carré de cette épreuve populaire inch’Allah. Entretien réalisé par S. T. Smaïn

Rouabeh : «Le CAB ne mérite pas cette place»

Prévue en forêt, la reprise des entraînements du CAB a été transférée au stade Seffouhi en raison des pluies qui se sont abattues les dernières quarante-huit heures et qui ont rendu le parcours en montagne dangereux pour les joueurs, ce qui a amené Rouabeh à donner rendez-vous au stade Seffouhi à 16h.

Le coach cabiste est le mieux placé pour parler des qualités techniques et des capacités de ses joueurs, au fur et à mesure que les jours et les semaines passent, il se rend compte qu’il dispose d’un groupe qui mérite un meilleur sort et une meilleure place qu’il occupe actuellement.

Le milieu de terrain du CAB a écopé d’un match de suspension et d’une amende de 20 000 DA, tel a été le verdict de la commission de discipline de la LFP. «L’arbitre a cherché à tout prix de me provoquer et m’infliger un avertissement pour contestation à croire qu’il a été instruit pour me sanctionner», a déclaré Heriat, déçu de rater

Une très bonne prestation mais une défaite contre le MCA ? Je tiens à féliciter les joueurs pour leur rendement, leur volonté et leur discipline tactique, je pense qu’au vu du match et de la prestation, on mérite au moins le nul, on a payé un moment de déconcentration c’est la loi du football.

HERIAT ÉCOPE D’UN MATCH

avec Zetchi et j’ai son accord pour le renouvellement du contrat.

Vous semblez content du rendement de l’équipe ? Sur les deux matchs que j’ai dirigés (CAB-ASO - MCA-CAB) j’ai été comblé par le rendement collectif de l’équipe, franchement le CAB mérite une meilleure place que celle qu’il occupe actuellement, c’est une équipe qui a beaucoup de qualités. Etes-vous optimiste pour la suite du championnat? Tout à fait, si l’équipe continue à jouer de la sorte, je suis convaincu qu’on sortira de la zone dangereuse, plusieurs équipes sont menacées par la relégation, le CAB a le meilleur calendrier. Il nous faut assurer les six points des deux prochains matchs à domicile et tout ira bien pour la suite.

Qu’attendez-vous des joueurs et du public ? Des joueurs, j’attends plus de concentration et de continuer à

jouer avec leurs capacités actuelles, quant au public on attend de lui le même soutien que contre l’ASO. Notre public sera

lui aussi une clé pour notre réussite.Entretien réalisé par Wahab Y.

CAB-ESS le 3 avril

La rencontre CAB-ESS comptant pour la 24e journée aura lieu le 3 avril, donné pour être reporté, ce match se jouera à temps mardi prochain, ainsi a décidé la Ligue professionnelle de football qui cherche à accélérer le championnat pour en finir le plus tôt possible.

700 millions dans les caisses

Le CA Batna bénéficiera d’une manne de sept cents millions de centimes, une subvention allouée par l’APC pour le compte du CSA et qui va encore très certainement passer vers la SSPA pour servir à financer une fin de saison pénible sur le plan sportif et financier.

200 millions de Hodna-lait

La deuxième tranche de 200 millions entrant dans le cadre du sponsoring avec l’entreprise Hodna-lait sera dans les comptes de la SSPA/CAB très prochainement. Une petite somme mais combien utile en ces temps de vaches maigres. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

La qualification ou la crise Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

LES USMISTES ATTENDUS AU TOURNANT

E

La préparation va bon train pour les Usmistes qui semblent avoir tous les moyens à leur disposition pour bien aborder le rendez -vous.

n effet, le staff enregistre avec satisfaction le retour de deux éléments, à savoir Meftah et Hamiti, qui peuvent apporter un plus à l’équipe qui n’a pas le droit à l’erreur face à l’USMH pour le match de coupe de ce samedi. Le match de coupe sera l’occasion pour les Rouge et Noir de renouer avec le succès, et, passer le tour est une nécessité afin d’éviter des répercussions négatives sur la suite du parcours de l’équipe qui n’a plus son sort entre les mains en championnat, et le staff comme les responsables du club sont mobilisés pour préparer le rendez-vous. De leur côté, les supporters sont sceptiques mais ne comptent pas laisser l’équipe livrée à son

sort, et préparent le rendez-vous activement pour contribuer à la qualification. L’élimination en coupe serait compromettante, et la pression sera sur les épaules des Rouge et Noir qui devront gérer le match comme il se doit et en prétendant afin de passer le cap harrachi avec succès, à défaut, la situation deviendrait délicate au sein de la maison usmiste. Ighil et ses poulains sont conscients des attentes, et c’est dans cet état d’esprit que se prépare l’équipe afin d’atteindre l’objectif principal du club cette saison, sachant que la déception en cas d’échec serait sans pareil au vu des circonstances.

Changements tactiques en perspective

Examen de passage réussi pour Savoy

Voulant coûte que coûte prouver à l’opinion sportive qu’il a fait le bon choix en opérant ce changement à la tête de la barre technique, le PDG de la société sportive du Mouloudia d’Oran n’a pas tari d’éloges sur son coach suite à ce nul arraché de haute lutte du côté de Tizi-Ouzou et qui a permis à l’équipe de respirer après une série de quatre mauvais résultats.

E

n effet, Djebbari, qui menace toujours de démissionner de son poste de président du conseil d’administration, pense que le mérite revient avant tout à son entraîneur, Raoul Savoy, qui a opéré des changements qui ont porté leurs fruits aux ultimes minutes du match, au point de permettre aux Oranais d’arracher un nul aux allures de succès. «On m’a dit que l’entraîneur a réussi à renverser

Avec le retour de Meftah en défense, après une absence de deux semaines des terrains, le coach usmiste va certainement changer de stratégie en prévision du match face à

une situation qui paraissait compromise. Je sais aussi que ceux qui sont rentrés sur le terrain ont fait la différence car Boussehaba et Aouedj ont été les buteurs de cette rencontre», avait déclaré le chairman oranais qui a évité d’effectuer le déplacement à Tizi-Ouzou, façon pour lui de confirmer son souhait de quitter la présidence de la SSPA. Ce n’est pas la première fois que Djebbari encense son coach puisque, même à la sortie des vestiaires lors du match de l’USM Alger, le président a surmonté sa déception pour reconnaître l’ingéniosité de son coach à bloquer les Rouge et Noir de Soustara. En somme, Djebbari est plus que jamais convaincu d’avoir fait le bon choix, lui qui s’est basé sur les exploits réalisés par le coach helvétique lors de son passage au Maroc où il a réussi à assurer le maintien de trois pensionnaires de l’élite marocaine, et dont la situation fut beaucoup plus compliquée que celle du MCO. Le coach helvétique du Mouloudia d’Oran n’a pas été trop gourmand lors des négociations car, au-delà

l’USMH. Après avoir procédé avec un schéma 3-5-2, le coach compte renouer avec le schéma classique avec un 4-4-2. A signaler que la tactique choisie par le coach n’a pas porté ses fruits et face au MCO et au CSC, ce qui va certainement le pousser à revoir sa copie dans l’espoir d’un meilleur résultat face à l’USMH.

L’attaque préoccupe Ighil

Le compartiment offensif semble un éternel souci pour l’USMA, qui, depuis le début de saison, ne parvient pas à trouver la bonne formule. Le constat a été confirmé et face au MCO et au CSC, avec des performances en dents de scie, sachant que l’équipe a marqué un seul but sur penalty de surcroit, et c’est un fait qui préoccupe vivement le staff et Ighil en particulier. Disposant de toute son armada, mis à part N’gall encore convalescent, le coach va certainement se pencher particulièrement sur l’aspect offensif où la concurrence sera encore de mise entre les joueurs concernés.

de son salaire, Savoy a accepté de travailler pour un contrat de trois mois… seulement. Il veut prouver ses capacités aux dirigeants du Mouloudia avant que ces derniers envisagent de prolonger son bail. Le contrat est clair. Si, par malheur l’équipe rétrograde, il pliera bagage comme il l’a d’ailleurs luimême dit lors de sa première conférence de presse. Dans le cas contraire, il attendra un signe de ses dirigeants pour un probable renouvellement. Certes, rien n’obligera le MCO à reconduire Savoy si l’équipe se maintient en Ligue 1 puisque le contrat sera consommé en fin de saison mais tout porte à croire que Djebbari a l’intention de reconduire l’actuel staff technique si le MCO se maintient tant il est très satisfait du travail accompli par le Suisse. Il a même révélé à ses proches qu’il fera tout pour monter une grande équipe afin de jouer les premiers rôles tant Savoy a le profil pour conduire l’équipe à bon port. Une reprise dans la bonne humeur Le récent match nul réussit par les camarades de Zidane à Tizi Ouzou

MCO

a donné des ailes aux Hamraoua afin de préparer dans des bonnes conditions psychologiques la prochaine sortie a domicile qui sera déterminante face à une autre formation mal classée en l’occurrence le Mouloudia de Saida.Enmenés par leur nouvel entraineur Savoy, les Hamraoua semble avoir provoqué le déclic tant attendu pour réussir l’opération sauvetage. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

USMA IGHIL A SUPERVISÉ L’USMH

Le match retard entre l’ASO et l’USMH, qui s’est déroulé hier à Chlef, a été l’occasion pour Ighil de superviser son futur adversaire samedi prochain en coupe d’Algérie. Le coach usmiste veut profiter de l’occasion pour tirer de bons enseignements sur le potentiel harrachi qui va jeter toutes ses forces en coupe d’Algérie qui est l’objectif du club voisin cette saison.

RÉUNION D’ADMINISTRATION HIER

L’administration usmiste, et au vu de l’importance du rendezvous qui se répercutera sur la suite du parcours de l’équipe, a tenu hier une réunion au niveau du stade Omar-Hamadi. Le but de la réunion, c’est de faire le point sur la situation et la préparation du prochain rendez-vous en coupe.

L’ÉQUIPE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI

Depuis son retour de Constantine, l’équipe a reçu des consignes strictes de la part des responsables en prévision du prochain rendezvous. En effet, le staff et les joueurs sont responsabilisés sensiblement par la direction et le staff, afin de se concentrer uniquement sur le sujet. Ainsi, aucune déclaration n’est autorisée à la presse par tous les concernés, et des sanctions seraient prévues en cas d’infractions. Devant le fait accompli, la direction et le staff souhaitent une prise de conscience de la part des joueurs qui doivent démontrer leurs bonnes intentions sur le terrain, et ils sont plus que jamais sous pression.

IGHIL NE VEUT PAS SE PRONONCER

Pour avoir son avis sur la situation de son équipe, qui, sous la pression, prépare un rendez-vous important, le coach usmiste n’a pas souhaité faire de commentaire et souhaite préparer le match et se prononcer à son issue. «Je ne souhaite pas me prononcer sur le match maintenant, je n’ai rien à dire à ce sujet » nous dira Ighil qui est lui-même sous pression à l’aube d’un match décisif pour son équipe.


12

A C

LES SUPPORTERS SORTENT DE LEUR MUTISME…

«Du concret ou partez tous !»

On ne le redira jamais assez que le Mouloudia d’Alger et son grand public sont les plus grands perdants de toutes ces confusions. Touchés dans leur amour-propre après tous les scandales et toutes les mascarades qui ont fait l’événement dernièrement et qui ont, vraiment, terni l’image du doyen des clubs algériens, les supporters du Mouloudia ont finalement brisé le mur du silence en jugeant utile de dénoncer tout ce qui se passe au sein du club. Il est vrai que les fans mouloudéens ont déjà «fait» le nécessaire à Bologhine lors de chaque sortie officielle de leur club préféré et aussi, lors des séances d’entraînement au stade annexe du 5-Juillet en exigeant le départ immédiat de toute l’équipe dirigeante, mais cette fois-ci, ils veulent réellement bien s’organiser pour «repasser» à l’acte. Des supporters en colère qui ne veulent, désormais, rien lâcher et qui ont même décidé d’employer la « manière forte » pour faire le grand ménage d’ici l’été prochain. D’ailleurs, ils ont, eux aussi, très mal digéré cette affaire des bilans sur certains journaux en

M

estimant que «le linge sale se lave en famille» selon leurs dires. Et comme les joueurs ont bénéficié de trois jours de repos, les supporters déchaînés ont pris la peine de se déplacer à la villa de Chéraga pour se faire entendre. En tout cas, ça a réellement chauffé hier et avant-hier du côté de la villa où ces inconditionnels sont même allés jusqu’à mettre en garde toute l’équipe dirigeante en lançant : « On ne veut nullement revivre les scénarios de Haddad, Louadah et Pelicano. Les supporters veulent du concret ou le départ de vous tous. On ne veut plus de ces dirigeants qui s’accrochent à leurs postes en négligeant carrément l’intérêt suprême du MCA. » Mieux encore : «Vous êtes indignes de gérer une grande équipe comme le Mouloudia, vous nous faites vraiment honte.» Pour rappel, les supporters du Doyen misent énormément sur la venue d’Edir Loungar et ils veulent aussi se débarrasser de l’actuelle équipe dirigeante qui ne fait depuis quelque temps, plus l’unanimité au sein de cette grande famille du Doyen. Mounir Ben.

SAYEH «Tant que le Mouloudia gagne, il n’y a rien à dire» Le meilleur buteur du MCA, en l’occurrence, Réda Sayeh n’a plus marqué depuis déjà, quatre rencontres. Mais, cela ne semble guère le préoccuper selon ses propres déclarations.

Alors Réda, c’est le grand soulagement après les deux dernières victoires acquises à Bologhine contre Saïda et Batna n’est-ce pas ? En effet, nous sommes tous soulagés d’autant plus que le Mouloudia occupe actuellement une belle 7e place au classement en attendant de faire mieux lors du reste du parcours. En somme, les victoires contre Saïda et Batna, nous ont fait énormément de bien surtout, au lendemain d’une élimination amère en coupe d’Algérie. Tant mieux pour nous et pourvu que ça dure. Mais cette fois-ci, le Mouloudia gagne sans les buts de Sayeh qui ne marque plus ces derniers temps, cette situation ne vous inquiète pas surtout, après le retour en force de Djallit ? En aucun cas ! Tant que le Mouloudia gagne, il n’y a absolument rien à dire. En plus, je suis très content pour mon ami Djallit qui a finalement retrouvé le chemin des filets après plusieurs semaines de doute. Me concernant, je continue à faire mon travail convenablement et je continuerai aussi à servir Djallit

LIGUE 1

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

par de belles passes décisives (rires).

Mais à ce train-là, Sayeh risque de perdre son statut de meilleur buteur du MCA, un mot là-dessus ? Sayeh et Djallit défendent tous deux, les couleurs du MCA et continueront à le faire jusqu’au dernier match du championnat et peu importe le meilleur buteur. Il est vrai que je rêve de ce titre honorifique depuis ma venue au Mouloudia, mais, il faut penser en premier lieu, à l’avenir du club qui ambitionne sérieusement de finir le championnat en force et, tout ce qui vient après, sera le bienvenu. A entendre les dires de tous les joueurs contactés, le Mouloudia vise désormais, le haut du tableau, est-ce votre avis ? Bien évidemment ! D’ailleurs, juste après la dernière victoire face au CAB, nous nous sommes parlés et nous nous sommes mis d’accord pour, désormais, batailler ferme afin de décrocher l’une des premières places. Je ne dirai pas la première ou la deuxième places, mais toutes les autres places d’honneur restent à notre portée surtout, avec un calendrier aussi favorable. Tout ce qui nous reste à faire désormais, c’est de retrousser les manches et faire tout notre possible pour rester sur cette même dynamique victorieuse surtout à l’approche de trois derbys algérois contre l’USMH, l’USMA et le CRB. Entretien réalisé par Mounir Ben.

Bouhraoua, Gaceb et La

Trois membres du conseil d’administration de la SSPA-MCA ont décid beaucoup d’encre depuis que l’homme d’affaires franco-algérien l’a ex conseil Abdelkader Bouhraoua, Ahmed Gaceb et Kamel Langar o certainement des choses derrière cette démission. Une source nous a rév et compagnie, alors que d’autres parlent que les trois personnes veul marche arrière après que le bilan n’ait pas été certifié par le commiss

Qui dit vrai et qu

OMAR GHRIB ET EDDIR

Et ça repart avec une nouvelle polémique au sein de cette équipe du Mouloudia d’Alger après les dernières sorties médiatiques de certains protagonistes à l’instar du coordinateur de la section football, Omar Ghrib et le futur actionnaire majoritaire de la SSPA-MCA, Eddir Loungar.

E

n effet, puisque cette fameuse histoire de bilans revient en ces derniers temps et fait actuellement l’objet d’une polémique ouverte entre toutes les parties concernées. D’ailleurs, il est utile de signaler que l’une des personnes présentes à la dernière réunion du conseil d’administration qui s’est tenue à la villa de Chéraga concernant justement le bilan financier de l’exercice 2001, a pris «l’initiative» d’envoyer une copie de ce bilan en question à deux journaux

sportifs avec de surcroît, tous les détails et tous les chiffres y compris même les sommes consistantes encaissées par certains joueurs. Bref, une copie du bilan 2010/2011 bien détaillé qui allait faire la «Une» de ces deux quotidiens sportifs au grand désarroi des dirigeants mouloudéens et surtout, de l’homme d’affaire Eddir Loungar qui a, d’ailleurs, très mal apprécié ce vrai scandale selon un avis unanime au MCA.

Ghrib se démarque de cette action

Outrés par cette sortie médique, tous les Mouloudéens ont fortement dénoncé cette action en estimant que ce geste est une pure trahison. «Ce n’est pas de mes habitudes de divulguer les secrets du Mouloudia et ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire. Je l’ai dit et je le repète une nouvelle fois, je suis pour la venue d’Eddir Loungar et je ferai de mon mieux pour faire avancer les choses», nous dira Omar Ghrib avant de rajouter : «Croyezmoi, je ferai l’impossible pour découvrir la personne qui nous a trahi et elle aura même affaire à moi. Je vous le promets.» A priori, ces déclarations n’ont

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qu’une seule voir là-deda faudrait plus Mouloudéens l’actuelle éq action. La pr de Kamel L d’administrat démission a Kamel Loun d’Eddir Loun comité d’adm au site moulo lâcher prise e ment qu’Edd bout car c’e Mouloudia d

Edd

Des sources que l’homme fois-ci, réflé


LIGUE 1

«Je fais de mon mieux pour ne pas décevoir le coach»

Le jeune international junior de la formation chélifienne, Zakaria Haddouche, qui se fraye un chemin remarquable dans l’effectif asnami, estime qu’il a encore du chemin à parcourir pour atteindre les sommets.

Comment vont les choses après le semiéchec face au Vita Club ? Il faut avouer que ce résultat vierge qui a clos les débats entre les deux équipes n’est pas sans être regretté par tout le groupe qui a réalisé qu’il était capable de réussir cette sortie. Les occasions ratées durant la première période de jeu ont été fatales pour l’équipe qui a promis de faire de son mieux pour défendre ses chances au match retour même si la mission s’annonce très difficile.

angar démissionnent du CA

dé de quitter le navire mouloudéen suite à l’affaire des bilans 2011 qui ont fait couler xigé aux membres du CA. En effet, trois des membres du CA du club, le président du ont démissionné avant-hier. Une décision qui a surpris tout le monde, mais il y a vélé que les trois personnes en question ne veulent pas cautionner la gestion de Ghrib lent fuir leurs responsabilités surtout qu’on dit que Loungar aurait décidé de faire saire aux comptes qu’il aurait trouvé des anomalies dans la gestion des dirigeants du MCA. W. S.

ui dit faux ?

R LOUNGAR,

e signification : Omar Ghrib n’a rien à ans. Malheureusement pour lui, il s que cela pour convaincre tous les s qui croient dur comme fer que c’est quipe dirigeante qui est derrière cette reuve est, sans doute, la dernière sortie Loungar l’un des membres du conseil tion qui a immédiatement déposé sa après le scandale du bilan financier. ngar, qui n’est autre que le parent ngar, a même descendu en flammes le ministration en déclarant textuellement oudia.org : «Ces gens-là ne veulent pas et il ne le feront jamais. J’espère seuledir ne soit pas découragé et ira jusqu’au est l’homme qu’il faut pour sortir le de son marasme.» No comment !

dir Loungar à la croisée des chemins

bien informées nous ont confié, hier, e d’affaires Eddir Loungar veut, cette échir en deux fois avant de s’engager

13

HADDOUCHE : ASO

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

officiellement avec le MC Alger son équipe de toujours. En effet, puisque cette histoire des bilans sur certains journaux ne l’a guère réjoui tout comme l’ensemble de la grande famille du MCA, d’ailleurs. Juste pour l’information, les bilans en question affirment que les dettes du Mouloudia s’élèvent à presque 15 milliards de centimes. Un chiffre qui ne va aucunement encouragé Eddir Loungar même si le patron de la société Bodygard avait déclaré, à maintes reprises, qu’il allait prendre en charge toutes les dettes. Aux dernières nouvelles, Eddir Loungar sera à Alger le 30 ou le 31 mars en cours pour donner sa réponse définitive aux membres du conseil d’administration en sachant que ceux-ci ne veulent de leur côté plus attendre davantage. En tout cas, les prochains jours s’annoncent de plus en plus intenses surtout si on sait que chaque partie fait de son mieux pour défendre ses intérêts en premier lieu. Mounir Ben.

Êtes-vous confiant quant à une qualification ? Nous sommes dans l’obligation de l’être pour la simple raison que nous devons être ambitieux et jouer nos chances à fond. Même l’adversaire n’est pas à l’aise avec ce résultat qui pourrait se retourner contre lui. Espérons seulement que le groupe sera à pied d’œuvre dans sa totalité car nous aurons besoin de toutes nos armes face à un sérieux adversaire qui ne manque pas d’atouts, lui aussi.

Votre incorporation en seconde période n’a pas été satisfaisante, qu’en ditesvous ? Je ne peux rien dire là-dessus mais j’aurais bien aimé être à la page en entrant en seconde mitemps mais dommage, cela n’a pas été le cas. La reprise, c’était comment ? Sachant qu’on avait un match face à l‘USMH à préparer, on se devait de mettre de côté le match de LDC. Il est vrai que le coach s’y est étalé mais sans montrer une colère car il n’a pas cessé de nous

encourager à reprendre nos esprits et penser à la suite du parcours voire faire face à chaque chose en son temps.

En parlant de ce match face à l’USMGHH, la victoire y est obligatoire, n’est-ce pas ? Bien sûr que oui car il y a la position de dauphin en cible. Nous devons reprendre cette position afin d’être dans le sérail du leader qui est, lui aussi, exposé au faux pas et par là à une chance qui pourrait nous sourire quant à la première place.

Et le match de coupe ? Je ne vous cache pas que le trophée nous tient à cœur même si la chance dans cette compétition est d’un taux énorme. Je voudrais bien goûter à la coupe en tant que joueur. Le match face au CRB ne sera pas un cadeau, qu’en dites-vous ? Le CRB n’est pas à présenter et chez lui, il ne pardonne pas, c’est connu. En connaissance de cause, nous n’allons pas en victimes expiatoires et nous nous battrons pour la qualification d‘autant plus que la coupe nous intéresse. Ce sera difficile mais nous avons les moyens de réussir.

En tant que jeune élément, vous ne cessez d’aller de l’avant au sein d’une équipe où le métier est présent, un commentaire? Je ne vous cache pas que cela me fait un grand honneur et un plaisir à ne pas décrire que d’être parmi des joueurs que je rêvais de côtoyer. Je travaille sérieusement et je me soumets aux instructions de l’entraîneur. Tout le monde m’encourage sans oublier la sympathie des supporters qui ne cessent de me pousser à aller de l’avant. Je crois que je dois redoubler d’efforts car le parcours est encore long pour une entière réussite. Entretien réalisé par Z.Zitoun

L’ASO a-t-elle encore des chances d’espérer continuer l’aventure africaine?

Au match retour, l’ASO aura à faire face à plusieurs facteurs dont celui du public, des conditions climatiques et surtout de l’arbitrage qui a toujours caractérisé le football africain sans parler de l’agressivité de l’adversaire et des conditions de séjour. Même si l’adversaire de l’ASO se trouvé être une équipe technique et nullement agressive alors que le terrain est en tartan, il en demeure que les Chélifiens se doivent de redoubler d’efforts et de jouer pleinement leurs chances car rien n’est encore fini. Si les Congolais ont jubilé en fin de match, c’est qu’ils appréhendaient une défaite lourde face à une équipe meurtrie par les absences de tous genres.

Qu’en est-il des primes ?

Les joueurs qui attendent leur argent prennent leur mal en patience même si la confiance en leur président a toujours enveloppé les relations. Toutefois, il ne faut pas se cacher la

face et oser dire que l’argent est vraiment le nerf de la guerre surtout quand il est présent. On a beau promettre des montagnes mais seul le concret peut valoir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


USMB 14

LEDRAÂ EN SOLO

L’attaquant de l’USMB, Ledraâ Brahim, qui a repris le travail avant-hier, s’est entraîné en solo avec un travail léger. Son état de santé s’est amélioré, en attendant son rétablissement total et son intégration parmi le groupe. Les chances de le voir participer face au CABBA sont grandes, et sa titularisation ne sera que bénéfique pour l’équipe, qui manque d’attaquants de métier.

MELIKA A REPRIS LE TRAVAIL

Le milieu de terrain blidéen, Melika Mustapha, était absent pour la séance de la reprise, il a repris avant-hier les entraînements avec le groupe qui prépare le prochain match de championnat (25e j) face au CABBA. Melika est devenu l’une des pièces maîtresses dans l’échiquier de l’USMB. Devenu un vrai buteur, il a déjà marqué 4 buts et meilleur passeur de l’équipe. Le coach Menad comptera beaucoup sur ses services ce week-end face au CABBA.

HADDOU PASSE UNE ÉCHOGRAPHIE

L’Oranais de l’USMB, Haddou, ne cesse d’être poursuivi par la guigne depuis l’entame de la saison ; les blessures l’ont contraint de faire seulement que quelques apparitions cette saison. Il souffre de l’épaule droite, suite à une blessure face au MOC ; il a été ménagé pour la séance de lundi dernier pour pouvoir aller passer une échographie afin de mieux diagnostiquer cette blessure de la clavicule. Le joueur devrait remettre aujourd’hui le résultat de l’échographie au docteur Sahay, qui prendra ensuite la décision concernant cette blessure. T. A.

Belkheïr : «Pas question de lâcher les 3 points» Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

L’attaquant blidéen, Belkheïr Abdenour, s’illustre de match en match, et a contribué à la victoire de son équipe face au MOC. Vendredi dernier au stade Chahid Hamlaoui, il a servi sur un plateau le 1er but marqué par son coéquipier Melika à la 68’ de jeu, et deux minutes après, Belkheïr se joua de la défense mociste et ajouta le 2e but de la victoire. Il reconnaît que le mérite revient au coach Menad qui lui a fait confiance et à ses camarades, qui œuvrent aussi pour cette réussite.

Avec du recul, comment avezvous abordé ce match face au MOC ? Dès l’entame de la rencontre, le groupe était décidé à ne pas céder le pas face aux Mocistes pour garder la dynamique née des derniers résultats positifs. Le coach a su mettre en place une bonne stratégie et aligner un onze capable de réussir sa mission, c’est-à-dire ramener le maximum de points de notre déplacement à Hamlaoui, d’autant plus que ses paroles à la mi-temps nous ont très touchés, pour cela le groupe était motivé et

SAM

Le Sarii de Mohammadia s’est remis au travail avant-hier, avec la reprise des entraînements au stade Ouali Med en prévision du prochain match de championnat face au MO Constantine. Ainsi, les coéquipiers de Bahri Hamid se doivent d’oublier la défaite subie face au CABBA et se concentrer sur la suite du parcours.

L

e staff technique tentera de remettre le moral des joueurs au beau fixe pour leur permettre de se concentrer uniquement sur leur empoignade avec le Mouloudia de Constantine. L’entraîneur adjoint, Karamane Hamid, pense que les joueurs doi-

LIGUE 2

déterminé à se battre pour remporter les 3 points de la victoire.

Dans l’ensemble, vous avez fourni une belle prestation, un mot ? Cela n’est pas dû au hasard, c’est le fruit du travail. Après nos précédentes sorties face à l’ASMO et l’ESM à l’extérieur et sanctionnées par deux nuls, on a pensé qu’on pouvait faire mieux contre le MOC. Tout cela me rend heureux non seulement d’avoir contribué à la victoire de mon équipe avec mes camarades, mais défendre crânement les couleurs blidéennes, et réussir, incha’Allah, l’accession.

Votre but inscrit face au MOC a été décisif, n’est-ce pas ? Je suis ravi d’avoir marqué le 2e but, contribuant au succès réalisé par mon équipe face au MOC. Je remercie le coach pour la confiance placée en moi et mes camarades pour leurs hargne et volonté dans ce match ; j’estime qu’on garde nos chances intactes pour l’accession à quelques rencontres de la fin championnat. Une importante rencontre vous attend ce vendredi face au CABBA à Mustapha Tchaker ; qu’en pensez-vous ? C’est une rencontre que nous devons préparer sérieusement, en ne laissant rien au hasard et

l’aborder sereinement pour rester sur cette bonne dynamique et se relancer dans la course à l’accession. Malgré le fait que notre tâche ne sera pas de tout repos face au leader, le CABBA, le groupe est décidé à garder les 3 points de la victoire à Mustapha Tchaker.

Comment voyez-vous les chances de l’USMB pour la suite du parcours ? La dernière victoire réalisée face au MOC à Constantine nous a fait un bien fou. Les 3 points de ce succès vaudront leur pesant d’or

Les Samistes déterminés

vent évacuer maintenant de leur esprit la défaite de vendredi dernier face au leader, car la contreperformance face au CABBA ne devrait pas affecter le moral des joueurs samistes, surtout qu’il reste encore 6 matchs à disputer et qu’il faudra bien aborder ce dernier virage du championnat pour assurer le maintien, ce qui est dans les cordes de l’équipe qui, malgré la dernière défaite face au leader, ne change pratiquement rien au cours des choses, étant donné que les camarades de Moumen pourraient reprendre la 12e place au

cas où ils battaient le MO Constantine et que l’AB Merouana perde face à l’ASMO, ce qui ne sera pas facile, d’autant plus que les gars de M’dina J’dida ne sont pas à l’abri d’une mauvaise surprise. L’attaquant Belgherbi, pour sa part, reste confiant et optimiste et affirme que tout le monde est conscient de la mission qui attend l’équipe, et que lui et ses coéquipiers feront de ce fait tout ce qui est en leur pouvoir pour arriver à leur objectif, à savoir garder leur place en Ligue deux. Aoun Laïd Boualem

FACE AUX MOCISTES POUR LA 16E FOIS

Samedi prochain, le stade Ouali Med sera le théâtre d’une très belle affiche, qui mettra aux prises le Sarii de Mohammadia au Mouloudia de Constantine. Cette confrontation comptant pour la 25e journée du championnat de la Ligue II sera la 16e du genre entre dans l’histoire entre les deux clubs, puisque auparavant les Mocistes et les Samistes s’étaient affrontés à 15 reprises. La première confrontation entre les deux équipes avait eu lieu au stade Ouali Med pour le compte de la 10e journée du championnat de Super DII lors de la saison 2004-2005. Les coéquipiers de Soltani Med, auteur du troisième but, avaient remporté la rencontre sur le score de 3 buts à 2. La dernière rencontre s’est déroulée lors du présent exercice au stade Hamlaoui de Constantine, et les Samistes étaient parvenus à revenir à la maison avec le point du nul grâce à Tlemçani Chemseddine, qui avait réussi à remettre les pendules à l’heure à quelques minutes de la fin de la partie.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

lors du décompte final, c’est-àdire qu’on a fait d’une pierre deux coups, on a fait un grand pas pour le maintien et on s’est relancés dans la course à l’accession. On a réalisé une excellente opération, qui nous rend optimistes pour la suite du parcours. Le mot de la fin... La fin du championnat réserve toujours son lot de surprises, nous allons redoubler d’efforts, car cette occasion qui vient de se présenter nous devons l’exploiter à fond. Entretien réalisé par

L’INFIRMERIE SE VIDE

Pour le plus grand bonheur de la famille samiste, aucun joueur ne pointe à l’infirmerie depuis la semaine dernière. Après la guérison totale de Berrami, c’est au tour du défenseur axial, Saïdi Sofiane, de réintégrer le groupe de l’équipe chère au regretté Mani Betadj. L’entraîneur Kardi aura donc presque l’ensemble de l’effectif sous la main et pourra travailler toutes les variantes de son choix, même s’il ne pourra pas compter sur son meilleur attaquant, Tlemçani Chemseddine, puisque ce dernier devra purger sa suspension automatique, après avoir écopé d’un troisième avertissement lors du dernier match face au CABBA.

GRAINE SERA PRÊT

Le milieu récupérateur samiste, Graine M’barek, devrait être prêt pour jouer le match face au Mouloudia de Constantine. En effet, l’enfant de Mecheria s’est rétabli à 100%, après la blessure dont il souffrait au niveau des adducteurs ; pour rappel, Graine n’a joué aucun match depuis la 1re journée de la phase retour face au RC Kouba.


LIGUE 2

PAC

KERBOUA DE RETOUR

Le défenseur axial, Hamza Kerboua, vient de purger sa suspension et sera présent ce vendredi à Biskra avec le reste de ses camarades pour donner la réplique à la formation locale de l’USB, pour le compte de la 25e journée du championnat qui revêt un caractère très important pour la suite de la compétition. Le retour de l’enfant des Aurès donnera plus de solidité à l’arrièregarde des Jaune et Bleu afin de contenir les locaux qui se jetteront sans aucun doute corps et âme dans la bataille pour engranger les points mis en jeu et laver l’affront de l’aller.

LE PARADOU DOS AU MUR

RÉUNION STAFF TECHNIQUEJOUEURS

Après la séance de travail d’hier matin, qui s’est déroulée au stade Hydra, le staff technique s’est reuni avec les joueurs, leur demandant d’oublier la victoire acquise contre l’ASMO et se concentrer sur le prochain rendez-vous de Biskra, et de jouer de la même manière, avec une volonté d’acier pour s’imposer. Le groupe s’est remis en confiance, après ce succès et fera tout pour enchaîner avec une seconde réussite contre les gars de la ville des Zibans pour souffler encore mieux en cette pénible fin de saison.

USMBA

15

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

Les Hydratis ont souvent été menacés par le spectre de la rélégation ces dernières années et sont arrivés tant bien que mal à éviter la descente la saison passée, et c’était à l’ultime journée du championnat que le Paradou a pu se maintenir, après la défaite de son poursuivant immédiat.

L’

entourage du club avait poussé un grand ouf de soulagement. La leçon a été bien retenue par les dirigeants pour que cette situation ne se reproduise plus à l’avenir, car l’équipe qui jouait les premiers rôles par le passé ne mérite pas du tout de lutter pour sa survie dans un championnat d’un niveau tout juste moyen. Tout le monde s’attendait à ce que les Jaune et Bleu reviennent en force par la suite dans cette division et oublient le cauchemar du précédent exercice. En vain, le Paradou n’arrive pas de se mettre sur rails et prendre le départ tant attendu par ses inconditionnels malgré tous les moyens nécessaires mis à la disposition des joueurs par

la direction du club. Actuellement, le Paradou est à la traîne au tableau, et cela inquiète énormément ses dirigeants pour sa survie dans l’anti-chambre de l’élite, à six journées de la fin du championnat. Les joueurs estiment que rien n’est encore joué et qu’ils mettront les bouchées doubles pour relever le défi. Ils sont en train de préparer leur prochaine sortie à Biskra, une difficile mission qui les attend dans cette ville, face un adversaire qui même condamné par la rélégation ne va pas leur faciliter la tâche pour empocher les 3 points de la victoire. En plus, les locaux n’ont pas oublié la sévère correction qui leur a été infligée par les Pacistes au match aller sur le score lourd de

MALGRÉ LES DÉBOIRES

Les chances de l'accession demeurent intactes

Depuis la phase retour, El Khadra ne cesse de manifester une inexplicable hémorragie, se morfondant dans un anonymat des plus inquiétants. Ainsi, de la 16e à la 24e journées, soit 9 arrêts du parcours, les protégés de Benyellès n’ont pu récolter que trois victoires, dont deux par forfait au détriment du SAM, pour absence de licences, et de l’USB pour cause de partie arrêtée, et la troisième dans la douleur devant le MOB, deux nuls respectivement face à l’USMB à l’extérieur et la JSS à domicile.

P

our ce qui des échecs, les camarades de Mokdad ont collectionné des défaites à la pelle, toutes hors des bases en commençant par celle face à l’ASMO, ensuite devant le PAC, l’ABM et l’ESM. A voir ce constat, l’USMBA n’a réussi à engranger que 11 petits points sur un total de 27 unités, soit la perte de 16 points, soit l’équivalent de 5 victoires et un nul. Si le club de la Mekerra n’a arraché que 7 points à la maison, il a gaspillé le reste hors des bases, hormis les 4 points, laissant

ainsi déduire que les Belabbessiens sont très fragiles hors de leurs terres, contrairement à leurs adversaires directs, dont le CABBA, la JSS et à un degré moindre l’OM, l’USMB, le MOB… En dépit de cette série d’échecs, l’accession continue d’ouvrir ses grands bras aux camarades de Hamazoui, qui restent collés aux avant-postes où rien n’est encore perdu mathématiquement et où tout reste livré aux aléas des calculs, car le rêve persiste à planer sous le ciel de la Mekerra, pourvu que le sursaut d’orgueil soit de nouveau réactivé et l’amour des couleurs soit préservé. Quant aux véritables causes de ce recul, l’USMBA a été victime

de ses derbies, notamment devant l’ASMO et récemment devant les Mostaganémois de l’ex-driver belabbessien Osmane, qui trouvèrent tout le plaisir d’avoir «descendu» un voisin du coin, pour ouvrir certes dans la légalité la voie aux clubs venus d’autres cieux, et c’est de bonne guerre, mais qu’on le veuille ou non, cela se réalise éternellement au détriment de la balle ronde de l’Ouest, dont le paysage footballistique risque de sombrer un jour, tenant compte des résultats en dents de scie du MCO, du MCS et à un degré moindre du WAT, auteur d’un parcours honorable, toutefois non loin de mauvaises surprises, et ce, loin de tout

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

esprit régionaliste, sans cacher le soleil avec le tamis pour mettre le doigt sur la qualité modeste des recrues Chebana, Hamouda et Kab, en mettant également l’accent sur la baisse de forme inquiétante du buteur-maison Hamzaoui, depuis sa convocation en équipe nationale olympique, la faiblesse des arrières latéraux et le manque de créativité de l’attaque, et le tout sera conjugué parfois à la mauvaise recette concoctée par le staff technique, pour dire ainsi que l’USMBA a perdu de son éclat, mettant en péril l’espoir d’une assistance qui n’a rien à envier à celle de l’élite. Benbachir M.


LIGUE 2

RCK Les Koubéens espèrent un miracle

16

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

Dans une discussion téléphonique avec l’attaquant du RCK, Bilel Brinis, qui a été aligné en deuxième mi-temps contre la JSS comme arrière gauche, malgré qu’il ne s’était pas entraîné durant toute la semaine passée, à cause de douleurs au niveau de son dos, nous dira : «Il falait faire des sacrifices pour l’équipe, il n’y avait pas d’arrière gauche, pour cause de suspensions et de blessures. Et comme en première mi-temps, ça n’a pas marché avec Madour, qui est un droitier, J’ai dis au coach, Hamada, que je pouvais jouer à ce poste. Aussi, nous avons ramené un précieux point.» Il faut saluer le courage de Brinis, dans cette partie. Et concernant le prochain match à domicile contre le MOB, Brinis ajoute : «On n’a pas le choix, on doit gagner absolument, et ce ne sera pas facile contre le MOB, qui joue l’accession. Mais on doit tout faire pour glaner les trois points.»

MSPB T. S.E

USMBA-MSPB SAMEDI

La rencontre USMBA-MSPB aura lieu samedi au lieu de vendredi. La LPF a décalé d’une journée la 25e journée, pour ne pas pénaliser la JSS et le MOB, qui ont joué mardi et éviter ainsi de reporter leurs rencontres de la prochaine journée. Une programmation qui donne un jour supplémentaire à Bendjaballah pour peaufiner sa préparation.

PROFITER DU HUIS CLOS

L’USMBA, qui n’est plus dans des conditions morales favorables après sa lourde défaite à Mostaganem, ne comptera pas sur l’apport de son public en raison du huis clos, une aubaine dont le MSPB voudra profiter pour revenir avec un résultat positif. Le coach batnéen a axé son travail psychologique sur ce volet pour booster ses troupes.

BI-QUOTIDIEN HIER

L’entraîneur Bendjaballah a soumis ses joueurs à un biquotidien hier, les joueurs qui ont la tête ailleurs en raison de leur situation financière ont quand même répondu présents aux deux séances.

Le RC Kouba a réalisé une bonne opération chez le dauphin de la ligue 2, en l’occurrence la JS Saoura. Une rencontre qui rentre dans le cadre de la 24e journée, et qui s’est déroulée au stade de Béchar. La mission des Koubéens a été annoncé pourtant comme impossible, face à un adversaire solide et intraitable sur ses bases. Mais les Vert et Blanc on changé la donne, en allant damer le pion à cette formation (1-1).

E

n effet, les Koubéens on pu revenir avec un précieux point de leur déplacement périlleux chez les gars de Saoura. Ce résultat obtenu par les joueurs du Raed, est considéré comme un exploit, puisque le RCK demeure la seule équipe en compagnie du CABBA, (leader de la ligue 2, avec 53 unités), qui ont pu tenir en échec la JSS, dans son jardin. Et cela, malgré l’arbitrage vicieux de Bachir qui, selon les présents, a handicapé les poulains de Hamada dans leur jeu. Mais les camarades de Chouiab, ont affiché une grande force mentale, contrairement aux matches précédents. Cette état d’esprit a permis aux visiteurs de garder leur concentration jusqu’à la fin de la par-

tie, et finalement, la détermination et la volonté ont eu le dernier mot.

Le bon coaching de Hamada

Avec une équipe décimée, notamment en l’absenece de six joueurs titulaires, à l’image de Benchérifa et Ait Ali, l’entraîneur koubéen, Rachid Hamada, a pu trouver les solutions adéquates pour pallier ces défections. En effet, le coach a utilisé 05 défenseurs et deux milieux récupérateurs pour bien sécuriser sa défense, et ainsi fermer les espaces pour l’adversaire. En attaque, l’incorporation de l’avant-centre des U21, Oughlis, et du jeune Banouh, dès le début, a donné plus de vivacité au compartiment offensif, avec l’incorporation du chevronné Hamid Berguigua, en fin de match pour faire bénéficier l’équipe de

Rebgui : «On doit faire notre travail»

son expérienc. Ce dernier a pu provoquer un penalty plus que valable, mais l’arbitre Bachir, a fermé les yeux sur cette action. Donc, la stratégie prônée par Hamada, a été payante et efficace, malgré toutes les difficultés. D’autre part, le gardien koubéen, Seddik Mokrani, a été excellent durant toute cette empoignade, par ces interventions judicieuse, et surtout, ce penalty arrêté à la 19e minute, donnant ainsi confiance à ses coéquipiers pour en découdre jusqu'à la fin de la partie, et prendre un bon point, bon pour la suite du parcours.

L’arbitrage pointé du doigt par les Koubéens

On a déjà posé la question dans notre livraison de jeudi, c’est à dire, la veille du match JSS-RCK, concernant l’arbitrage qui

s’acharnerait sur les Koubéens, exprès ou par coïncidence ? On ne sait pas. Mais ce qui est sûr, c’est que le RC Kouba, a été lésé à maintes reprises par les décisions de certains arbitres, comme ce fut le cas vendredi passé, à Bechar, car le referee du match, en l’occurrence Bachir, a énormément influencé le jeu, par ses interventions sur les hommes de Hamada, avec, à la clé, un carton rouge pour le défenseur Rabah Khellidi, à la 61e, et 4 avertissements pour d’autres Koubéens, en plus d’un penalty refusé à Berguiga. Une chose est sûre, si la direction koubéenne ne fait rien pour protéger son équipe, le RCK sera perdant en fin de saison, surtout, au vu de la mauvaise posture dans laquelle elle se trouve. T. S. E

Les Béjaouis chutent lourdement

JSS 4 MOB 1

BRINIS : «NOUS GAGNERONS FACE AU MOB»

Il est l’une des révélations que Mouassa a fait sortir de l’ombre la saison dernière. Rebgui, pour qui les spécialistes prédissent un bon avenir, a quelque peu souffert des blessures cette saison. A 21 ans, il est, avec Hadjij, Belhadi et Aguini, l’avenir du MSPB, si les dirigeants en prennent bien soin. Rencontré après l’entraînement, il nous a fait part de ses impréssions.

En cette deuxième phase du championnat, vous avez peu joué, n’est-ce pas ? Oui, j’ai contracté une déchirure à la cuisse qui m’a éloigné durant un mois de la compétition, alors que le championnat se déroulait sans intérruption, ce qui m’a fait rater des matchs. Est-ce qu’on peut dire que vous allez marquer de votre présence cette fin de championnat ? Je l’espère bien, je travaille pour honorer mon contrat jusqu’à la fin de saison, on doit assurer notre

maintien en ligue deux. La situation financière que vous vivez ne vous encourage pas à terminer avec volonté, non ? Je mentirais si je vous dis que c’est avec une grande gaieté de cœur, qu’on se rend aux entraînements. On est déçus, découragés mais on doit faire notre travail jusqu’au bout, on n’a pas le droit d’abandonner. Quelles sont vos intentions après la fin de saison ? Tout d’abord, il faut assurer le maintien de l’équipe en ligue deux, c’est un devoir. Après, je souhaite que la direction du club régularise mes droits pour que je reste encore au MSPB, avec qui je suis encore sous contrat. J’espère trouver une solution pour être payé, car je veux rester encore au Mouloudia.

LA SUBVENTION APC SERA BLOQUÉE

Les 700 millions que l’APC a alloué au CSA/MSPB connaîtront le même sort que les précédentes subventions. Ils seront bloqués et ne serviront qu’à alimenter la polémique entre les créanciers du club. W. Y.

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre 55 Béchar. — Affluence : Nombreuse. — Arbitres : Aouina S, Aouina F, Benaissa. — Buts : Motrani (9’, 59’ et 83’), Amrani (86’) JSS - Benchaabane (30’) MOB — Avertissements : (Bentazi 33’), JSS - Toual (23’), Benhocine (32’), Baaouali (35’), Rahal (42’) MOB

JSS

MOB

Les locaux étaient déterminés à remporter cette rencontre pour la mise à jour du calendrier et semer par la même occasion ses poursuivant immédiats pour conforter bien sa position de dauphin , ils prennent d’entrée le match en main en allant imposer une nette domination dans le camp adverse neuf minutes n’étaient encore écoulées que Motrani trouve le chemin des filets en transformant un pénalty. Les visiteurs ne se sont du tout pas découragés, ils réagissent par des contres très dangereux, arrivent à remettre les pendules à l’heure par l’intérmédiare de Benchaabane à la 30’ de jeu en reprenant victorieusement un centre de la droite. Piqués dans leur amour-propre, les Bécharis repartent à l’assaut des buts de Toual pour prendre l’avantage mais se heurtent à une défense béjaouie bien

dirigéé par Benhocine. La première mi-temps s’est achevée sur le score de un but partout à la grande déception des supporters des Jaune et Vert qui pensaient que leur formation rejoindra les vestiaires avec au moins une avance de deux buts. Sermonnés par leur entraiîneur durant la pause, les Bécharis reprennent sur les chapeaux de roue la suite de la partie en inscrivant trois buts par le remuant Motrani à la 59’ suite à une belle combinaison de toute la ligne d’attaque. Ce même joueur va corser l’addition quelques minutes sur une jolie passe d’un coéquipier. Amri clôture la marque à la 86’ de jeu après une action menée par toute la ligne d’attaque qui n’a pas trouvé de difficulté pour mettre le ballon hors de portée du portier mobiste. Oukili Ali

Seifioune, Charef (Amrani 46’), Motrani, Terbah, Boukemacha, Sabouni, Fethi, Amri (Benrabah 76’) Bentazi (Bencharif 54’), Bendjillali, Motrani, Zaidi. Entraîneur : Belhafiane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Toual, Benhlocine ,Baaouali, Klehnemer, Ferhat, Dahouche, Rahal (El-Orfi65’), Yaya, Benchaabane, Akrour, Selloum (Nemdil 56’). Entraîneurs : Rahmouni et Moussouni.


DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

USM DRAÂ BEN KHEDDA

3 MATCHS DE SUSPENSION POUR LE JOUEUR AMI IDIR

17

Un vrai coup dur pour le club des Ciel et Blanc de l’USM Draâ Ben Khedda. En effet, le joueur Ami Idir vient d’être sanctionné par la commission de discipline de la Ligue de football de Tizi Ouzou pour trois matchs. Les raisons de cette sanction ont pour motif voie de fait sur adversaire. Ce joueur aux grandes qualités techniques manquera à l’appel et fera l’impasse sur les trois prochains matchs de son équipe. Le club sera aussi appelé à payer une amende de 1500 DA. Un autre joueur est suspendu pour un match, plus une amende de 1000 DA. Il s’agit du jeune Sedki Hichem pour contestation de décision. Suite au rapport de l’arbitre de la rencontre ayant mis aux prises l’USM Draâ Ben Khedda au CRB Mekla, où les deux équipes s’étaient séparées sur le score de parité, la commission de discipline a aussi frappé fort, en donnant un match de suspension, plus une amende de 1000DA au joueur du CRBM, Ameur Lyes, pour motif de contestation de décision et trois matchs fermes, plus une amende de 1500 DA pour le joueur Ikène Aghilès, pour voie de fait sur adversaire. A. M.

RÉGIONALE GROUPE D - JEUNES CATÉGORIES - MISE À JOUR OC AZAZGA - LC IFLISSEN

LES JEUNES CHEURFAOUIS VEULENT FAIRE LE PLEIN

Les jeunes catégories de l’Olympique Cheurfa Azazga affronteront aujourd’hui, au stade d’Azazga, leurs homologues du LC Iflissen, pour le compte de la mise à jour du calendrier du championnat de la division Régionale «jeunes catégories» groupe D. Les trois matchs des petites catégories programmées le 18 février dernier n’ont pas eu lieu et ont été reportés pour aujourd’hui. Les juniors, les cadets et les minimes de l’OC Azazga veulent faire le plein et réussir des victoires face à leurs homologues, les jeunes pirates d’Iflissen. Les trois rencontres, celles des U20, U17 et U15 seront officiées par l’arbitre Hellal. De toute façon, les jeunes du LC Iflissen ne se présenteront pas à Azazga pour faire du tourisme, mais bien au contraire pour réussir de bons résultats et repartir à Iflissen satisfaits de leur déplacement. A. M.

JSC Sidi Naâmane

Boudjellab Mohamed Lamine suspendu 2 ans

Pas moins de cinq joueurs ont été lourdement sanctionnés par les responsables de la commission de discipline de la Ligue de football de Tizi Ouzou, après lecture du rapport de l’arbitre de la rencontre ayant mis aux prises la JSC Sidi Namane à l’US Azazga.

L

es joueurs Chaou Mourad, Mokdadi Mohamed Lamine, Boudjellab Ryad, Bouacem Abdelaziz et Fenane Khelil ont écopé respectivement de trois matchs de suspension, plus une amende de 1500DA pour le premier, deux ans et une amende de 10 000 DA pour le second, et 4 matchs de suspension, plus des amendes

de 5000 DA chacun pour les trois derniers. Chaou Mourad a été exclu pour voie de fait sur adversaire, et les trois joueurs Boudjellab Ryad, Bouacem A/Aziz et Fenane Khelil sont à l'origine d'insultes et de propos grossiers envers les arbitres de la rencontre en fin de partie. Enfin, pour ce qui est de Mokdadi Mohamed Lamine, ce dernier a été reconnu par le directeur de jeu comme étant son agresseur en fin de rencontre. L’équipe de la JSC Sidi Naâmane a écopé d’une amende de 2500 DA pour jets de projectiles (1re infraction) et 1000DA d’amende pour conduite incorrecte. Du côté de l’adversaire de la JSCSN, à savoir l’US Azazga, le joueur Benkaci Arezki, pour voie de fait sur adversaire, et qui a été exclu, a écopé de 3 matchs de suspension, plus une amende 1500 DA.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’EL OUED DAÏRA DE DJAMAÂ COMMUNE DE TENEDLA

Le numéro fiscal : 098539249021617

AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT N° 06/S.E.T.N/2012 Le Président de l’Assemblée populaire communale de Tenedla, wilaya d’El Oued, lance un appel d’offres restreint pour la réalisation du projet suivant : Réalisation routes urbaines (à Tenedla centre sur 0.9 km et à El Arfiane sur 6 km) Les entreprises intéressées par cet avis (ayant qualification deuxième échelon et plus en travaux publics activité principale) peuvent retirer le cahier des charges contre un paiement de 2000,00 DA auprès du service d’équipement de l’APC de Tenedla. Les enveloppes doivent parvenir sous un pli comportant deux plis (offre technique et offre financière) cacheté et anonyme et porter obligatoirement la mention suivante : «A ne pas ouvrir» Appel d’offres restreint numéro :… avec la nomination du projet : Réalisation routes urbaines (à Tenedla centre sur 0.9 km et à El Arfiane sur 6 km) à l’adresse suivante : le président de l’Assemblée populaire communale de Tenedla, wilaya d’El Oued. Le délai maximum sera vingt-deux (22) jours à compter de la date de la parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop). La date limite de dépôt des offres sera fixée à la fin du délai de l’annonce de 9h jusqu’à 12h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant 180 jours à compter de la date d’ouverture des plis, qui aura lieu le même jour (22e jour) à partir de 14h30 au siège de l’APC, les soumissionnaires souhaitant assister à la séance d’ouverture des plis. Maracana N° 1687 — Mercredi 28 Mars 2012 - Anep N° 907 288

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

PSG : Ancelotti doit-il sacrifier Pastore, Nenê ou Ménez ?

REAL : Di Maria veut gagner autant qu'Higuain

INTERNATIONALE

Le milieu de terrain offensif du Real Madrid, Angel Di Maria (24 ans, 15 matchs et 5 buts en Liga cette saison), aurait refusé de prolonger son contrat, selon le journal A Bola. En cause, l'international argentin ne serait pas satisfait de son salaire et souhaiterait percevoir autant que son coéquipier Gonzalo Higuain, à savoir 3,5 millions d'euros par an.Il peut toutefois paraître étonnant que les Merengue aient souhaité le prolonger, puisque Di Maria est déjà sous contrat jusqu'en 2016.

Nouvelle soirée en enfer pour Ronaldo...

Depuis le début de la saison, le Paris SG n'a pas trouvé la bonne carburation collective. Le club de la capitale se repose trop sur ses individualités en attaque, ce qui pourrait finir par lui jouer de mauvais tours. Pour l'ancien directeur sportif parisien Jean-Michel Moutier, l'entraîneur Carlo Ancelotti devrait sacrifier l'un des trois milieux offensifs."Comme beaucoup de joueurs talentueux, Nenê, Pastore ou encore Ménez sont tous les trois des individualistes. Ils savent qu'ils peuvent faire la différence seuls. Et du coup, aucun des trois ne s'inscrit dans le collectif. C'est compliqué d'avoir trois joueurs dans un onze de départ qui ont cette même mentalité", a-t-il jugé dans les colonnes du journal Le Parisien."Ils sont moins performants individuellement en ce moment. Peut-être parce qu'ils se sont crus intouchables. Pour créer une sorte d'émulation, j'en sortirai un des trois. Pastore, ça me semble compliqué. Ce serait un désaveu. Les deux autres en revanche, déjà à Monaco , ils avaient du mal à jouer ensemble", a rappelé Moutier.Nenê et Ménez ont joué ensemble à l'ASM en 2007-2008. Ancelotti suivra-t-il son conseil ?

Le Portugais Cristiano Ronaldo (27 ans, 29 matchs et 35 buts en Liga cette saison) ne sera pas en terre inconnue ce mardi à 20h45 lors du coup d'envoi du match entre le Real Madrid et l'APOEL Nicosie. Le Ballon d'Or 2008 s'était en effet déjà déplacé avec sa sélection pour défier Chypre au GSP Stadium lors des éliminatoires de l'Euro 2012. Malgré la victoire de son équipe, CR7 garde un très mauvais souvenir de son passage dans la capitale de l'île méditerranéenne.Le Portugais avait en effet été chahuté tout le match par le bouillant public de la petite mais bruyante arène chypriote. Sifflé à chaque touche de balle, l'ancien Red Devil avait également été moqué par les supporters qui avaient scandé le nom de Lionel Messi à plusieurs reprises.Si Ronaldo peut donc s'attendre une nouvelle fois à un accueil franchement hostile, il peut néanmoins se rassurer et se rappeler qu'il avait à l'époque claqué un doublé avec sa sélection.

CR7 gagne plus que le budget de Nicosie

BARÇA : Zubizarreta confiant pour Guardiola

L'avenir de Josep Guardiola au FC Barcelone ne semble toujours pas assuré à la veille de la confrontation capitale entre les Blaugrana et le Milan AC à San Siro. Alors qu'une telle hésitation pourrait laisser présager le pire (le Catalan avait prolongé en février l'année dernière), le directeur sportif du Barça Andoni Zubizarreta conserve tout son optimisme."En ce qui concerne le futur de Guardiola ? Je dors très bien ne vous inquiétez pas", a indiqué l'ancien Barcelonais dans des propos rapportés par Sport.Les médias espagnols avaient déjà annoncé l'imminence de la signature d'un accord il y a une dizaine de jours.

et l'APOEL Nicosie a tout de ce mardi soir entre le Real Madrid La rencontre de Ligue des Champions osie atteint la phase finale (Nic vue sportif l'écart est considérable d'un choc des extrêmes. Si d'un point de pes est peut-être plus édiéqui deux les re ire), le gouffre qui sépa de la C1 pour la première fois de son histo stique incroyable. Avec en effet dans son édition du jour une stati fiant sur le plan financier.Marca révèle 35 buts en Liga cette et hs matc 29 ans, os, Cristiano Ronaldo (27 son salaire annuel de 13 millions d'eur t à 10 millions d'euros et du club chypriote qui s'élève seulemen d'euros annuels... saison) gagne plus que l'ensemble du budg llion i-mi dem l'APOEL Ailton touche un par an.A titre de comparaison, la star de Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DE COMMERCIALISATION DES PRODUITS VITI-VINICOLES (ONCV) 112, QUAI SUD ALGER

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DE COMMERCIALISATION DES PRODUITS VITI-VINICOLES (ONCV) 112, QUAI SUD ALGER

Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 048/BOG/2012 relatif à l’acquisition de 1.694.000 capsules d’alcool solidifié paru dans les quotidiens nationaux Maracana, El Adjoua du 08/02/2012 et au Bomop, que l’avis d’appel d’offres est déclaré infructueux.

Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 047/BOG/2012 relatif à l’acquisition de 1.694.000 comprimés de purification d’eau paru dans les quotidiens nationaux Maracana, El Fadj du 08/02/2012 et au Bomop, que l’avis d’appel d’offres est déclaré infructueux.

- AVIS D’INFRUCTUOSITÉ - - AVIS D’INFRUCTUOSITÉ -

Maracana N° 1687 — Mercredi 28 Mars 2012 - Anep N° 907 283

Maracana N° 1687 — Mercredi 28 Mars 2012 - Anep N° 907 269

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

CHELSEA : Ramires, l'espion du Royaume

P

assé par Benfica, où il s'est révélé lors de la saison 2009/2010, Ramires est en train de s'affirmer vértiablement à Chelsea. C'est d'ailleurs avec les Blues qu'il se rend, ce mardi soir, au stade de la Luz pour y défier son ancienne équipe en quarts de finale de la Ligue des champions. Sans faire de bruit, Ramires (25 ans), arrivé à l'été 2010 à Chelsea, est en train de s'imposer haut et fort au beau milieu des Frank Lampard, Michael Essien, John Obi Mikel et Raul Mereiles. Une prouesse quand on connaît la qualité de ses concurrents dans l'entrejeu des Blues. Assez fluet (1m80, 64 kilos), mais doté d'un bagage technique largement au-dessus de la moyenne, ce Brésilien - ça ne s'invente pas s'apprête à disputer son deuxième quart de finale de Ligue des champions de suite.

Il a encore des amis à Benfica

Si le premier, la saison dernière, ne s'était pas bien passé (élimination par Manchester United), cette fois, le gamin de Barra do Pirai est prévenu. Et s'avance en terrain connu ! Car face à lui se dresse Benfica... club qu'il a fréquenté pendant une saison et où il s'est révélé aux yeux de l'Europe avant de rejoindre la lucrative Premier League. A l'époque, il faisait ses classes avec aux côtés de David Luiz, Oscar Cardozo, Luisao et Pablo Aimar. Si le

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

RIBÉRY : «Je me vois finir ma carrière au Bayern»

L

19

e milieu offensif du Bayern Munich Franck Ribéry évoque -dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe- son retour au Stade Vélodrome mercredi en C1, mais aussi la méfiance qu'il suscite en France depuis le fiasco de Knysna en 2010. Extraits.

Marseille

premier l'a rejoint à Londres l'été dernier, les trois autres sont restés sur les bords du Tage et seront évidemment dans le camp d'en face ce mardi.

Di Matteo lui a demandé conseil

L'international brésilien, qui les connaît bien, a sans doute pu distiller quelques bons conseils à son entraîneur, Roberto Di Matteo, tout heureux de bénéficier de cet espion, très apprécié en son temps des supporters lisboètes pour son abattage et sa propension à se projeter rapidement vers l'avant. Les fans portugais, qui seront sans doute nombreux à se faire entendre dans le stade de la Luz, lui réservent sans doute un bel accueil. A moins que leur ancien chouchou ne leur joue un mauvais tour à l'heure d'atteindre le dernier carré de la C1.

Blanc aurait reçu une offre

«Mes deux années à Marseille ont été une étape très importante. Si je suis au Bayern aujourd'hui, c'est grâce à ce que j'ai fait là-bas. A l'OM, j'ai explosé, je me suis éclaté, j'ai progressé. J'y ai aussi connu la pression, mais quand tout va bien, ce n'est que du bonheur (...) Mercredi, je m'attends toutefois à être sifflé par le public. C'est normal, c'est le foot. Les supporters, je le sais, ne m'ont pas oublié et ils ont apprécié le contact que j'avais avec eux. Mais ils ne vont pas non plus m'applaudir. Aujourd'hui, je suis au Bayern, je ne joue plus à l'OM.»

Munich

«Je me sens complètement munichois. Cet été, cela fera

Prêté depuis le début de la saison par Liverpool, Joe Cole (30 ans, 25 matchs et 3 buts en L1) se montre à son avantage à Lille. Le club nordiste aimerait d'ailleurs conserver l'Anglais, qui pourrait quitter les Reds cet été contre 6 millions d'euros. Un montant dans les cordes du LOSC.C'est en revanche le salaire de celui qui s'était révélé à West Ham qui pose problème. Cette saison, les Dogues prennent en charge seulement 40% du salaire du milieu de terrain, qui perçoit au total 150.000 euros par semaine. Un montant impossible à verser pour le champion de France la saison prochaine. Dans ces conditions, le Paris Saint-Germain pourrait être tenté d'en profiter. A en croire le Daily Mail, Carlo Ancelotti, qui a eu le joueur sous ses ordres à Chelsea, aurait conservé un bon souvenir de Cole et ne serait pas opposé à l'idée de le revoir à Paris. L'Anglais est lié à Liverpool jusqu'en juin 2014.

La méfiance du public français

pas se passer comme ça. Cela devrait se passer comme ici, à Munich. Je ne comprends toujours pas. Mais ce n'est pas directement avec le public qu'il y a un problème, c'est aussi avec des gens - certains consultants - qui sont dans le milieu. Ils n'arrêtent pas de me critiquer (...) En France, je ne suis même pas arrivé à Paris et je n'ai même pas allumé la télé qu'on me critique déjà. En équipe de France, je ne suis pas le même, je suis complètement différent»

LYON : Lacombe prie Leonardo de se taire «Ça m'énerve ! Cela ne devrait

En remettant en cause la qualité des techniciens français et de leurs entraînements, Leonardo s'est mis une bonne partie de la Ligue 1 à dos. Après Rémi Garde et René Girard, puis Rudi Garcia comme nous vous l'indiquions ce mardi matin, c'est Bernard Lacombe qui a fustigé l'attitude du directeur sportif parisien."Leonardo est dans un pays qui est la France, et il se met à critiquer. Il était content de jouer ici dans les grandes années. Je ne comprends pas ses déclarations fracassantes, il ferait mieux de se taire un petit peu, ce serait mieux", a lâché le dirigeant lyonnais sur Ma Chaîne Sport. Le Brésilien a les oreilles qui sifflent sérieusement actuellement.

MLS - NY : Henry, joueur de la semaine

L'intérêt de Chelsea pour Laurent Blanc se confirme. Sur la short-list de Roman Abramovitch, le sélectionneur de l'équipe de France, également courtisé par l'Inter Milan, aurait reçu une offre concrète de la part des Blues, assure le quotidien Le Parisien.Salaire estimé : un million d'euros par mois. S'il avait d'autres noms en tête au départ, le propriétaire du club londonien, Roman Abramovitch, aurait décidé Thierry Henry, auteur d'un doublé et de se tourner vers un technicien libre, lui qui avait d'une passe décisive lors de la victoire déboursé 15 millions d'euros l'été dernier pour des New York Red Bulls sur les s'offrir André Villas-Boas. Colorado Rapids (4-1), ce dimanche, a été Avec le résultat que l'on désigné joueur de la semaine en Major connaît... League Soccer (MLS).

PSG : Ancelotti n'oublie pas Joe Cole

cinq ans que je suis ici. Dans ce club, dans cette ville, je suis comme à la maison. J'y suis très heureux et j'ai l'impression d'être libéré. Ma famille aussi se sent très à l'aise (...) Je me vois finir ma carrière ici. J'ai acheté une maison proche du centre d'entraînement. Tout est réuni pour que je me sente au mieux.»

Andrade confirme

Didier Deschamps a tranché. Pour affronter le Bayern Munich demain mercredi en Ligue des Champions, c'est Elinton Andrade (32 ans) et non Gennaro Bracigliano qui gardera les cages de l'Olympique de Marseille en l'absence de Steve Mandanda, suspendu. L'ancien dernier rempart du Rapid Bucarest, qui n'a plus joué avec l'équipe première du club phocéen depuis le 9 janvier 2011, nous l'a confirmé lundi soir. Face à des attaquants munichois en pleine forme, le Brésilien ne manquera pas de travail.

INTER : Ranieri prend la porte !

La défaite face à la Juventus Turin ce weekend (0-2) aura été celle de trop pour Claudio Ranieri. L'Inter Milan s'est en effet séparé de son entraîneur lundi dernier. L'extechnicien de la Vieille Dame et de la Roma notamment sera remplacé par celui qui dirigeait la réserve des Nerazzurri jusqu'à présent, Andrea Stramaccioni. Après 29 journées de championnat, le club lombard occupe la 8e place de la Serie A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE - WILAYA DE M’SILA Numéro fiscal : 099528010287421

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N° /01/2012

- L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Msila lance un avis d’appel d’offre national ouvert pour la réalisation de : 1- Projet 110 logts publics locatifs à M’SILA (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

02

02

01

01

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

6+7+8

46 logts

TCE+VRD

1+2+3+4+5

64 logts

BUREAU D’ETUDE

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE / DOUDOU OMAR - M’SILA Tèl : 035-54-54-15

2- Projet 70 logts publics locatifs à OULAD SIDI IBRAHIM (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

02

02

01

01

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

4+5

20 logts

TCE+VRD

1+2+3

50 logts

BUREAU D’ETUDE

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE / YULES ABDE ALATIF - M’SILA Tèl : 035-54-57-61

3- Projet 60 logts publics locatifs à MEDJADEL (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT 01 02

ILOT 01 02

BLOC

1+2+3

Nombre de logts 28 logts

4+5+6

Nature des travaux

BUREAU D’ETUDE

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE / SAMEAI HICHEM - M’SILA Tèl : 035-54-95-76

TCE+VRD+POSTE DE TRANSFORATEUR

32 logts

4- Projet 80 logts publics locatifs à BEN SROUR (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

02

02

3+4+5

40 logts

TCE+VRD

01

01

1+2

40 logts

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE

BUREAU D’ETUDE BACHIRI MEHAMED RAFIK - M’SILA

5- Projet 60 logts publics locatifs à MAARIF (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

BLOC

Nombre de logts

02

02

1+2+3+4

40 logts(MAARIF)

ILOT

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

30 logts

TCE+VRD+POSTE DE TRANSFORMATEUR

01

01

1+2

Nature des travaux

20 logts (BANIOU)

TCE+VRD+POSTE DE TRANSFORMATEUR TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE

BUREAU D’ETUDE SALEM BACHIR - M’SILA

6- Projet 70 logts publics locatifs à AIN EL MELH (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT 01 02

01 02

1+2+3+4

TCE+VRD

40 logts

5+6+7

BUREAU D’ETUDE

BUREAU D’ETUDE RIZOUG ZOUGHLACHE RABEH - M’SILA

7- Projet 80 logts publics locatifs à AIN EL HADJEL (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

02

02

01

01

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

4+5+6

40 logts

TCE+VRD

1+2+3

40 logts

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE

BUREAU D’ETUDE / MAAYOUF DJAMEL - M’SILA Tèl : 06.61.49.60.56

8- Projet 100 logts publics locatifs à SIDI AISSA (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

02

03

01

01

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

7+8+9+10

50 logts

TCE+VRD

1+2+3

50 logts

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE

BUREAU D’ETUDE HADJOUT DJAMEL - M’SILA Tèl N° / 035-55.15.23

9- Projet 100 logts publics locatifs à SIDI AISSA (programme LPL 2010) répartis comme suit : LOT

ILOT

02

02

01

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

BUREAU D’ETUDE

5+6

25 logts

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDE ET DE RECHERCHE RUE CHERID A/HAFIDH (ROUTE DE ICHBILIA) M’SILA. TEL N° / 035-55.05.51

01

1+2+3+4

03

7+8+9

LOT

ILOT

BLOC

Nombre de logts

Nature des travaux

BUREAU D’ETUDE

02

03

7+8+9

40 logts

TCE+VRD

BUREAU D’ETUDES MIMARI (hadji abid) CITE OUAOUAA EL MADANI - M’SILA TEL N° 035-55.66.33

03

43 logts 32 logts

TCE+VRD TCE+VRD

10- Projet 110 logts publics locatifs à BOUSAADA (programme LPL 2010) répartis comme suit : 01 03

02

4+5+6

04

10+11+12

35 logts 35 logts

Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges contre un paiement de 1500 DA (TTC) auprès de l’OPGI de M’SILA CITÉ 140 LOGTS (ENNADJAH) (SERVICE COMPTABILITÉ). Les entreprises peuvent participer dans un seul ou plusieurs lots. Liste des documents exigés : Les offres doivent comporter une offre technique et une offre financière) : 1- OFFRE TECHNIQUE 1- Déclartion à souscrire renseignée visée & datée (selon modèle ci-joint). 2- Cahier des charges remplis et paraphé par le soumissionnaire sur toutes les pages. 3- Certificat de qualification et classification (copie légalisée). 4- Attestations de bonne exécution des projets réalisés signées et datées, délivrées par le maître de l’ouvrage, portant sur la nature des travvaux réalisés, les montants de ces tvx, ainsi que les périodes de réalisation (copies légalisées). 5- Statut pour les sociétés soumissionnaires (copies légalisées). 6- Registre de commerce (copie légalisée). 7- Les bilans financiers des trois dernières années visées par les services des impôts (copies légalisées). 8- Extrait de rôle moins de 03 mois our toutes les taxes (TAP-RVA-IRG-IBS) apuré ou avec échéancier en cours de validité à la date d’ouverture des plis (copie légalisée). 9- Attestations d’organismes de sécurité sociale (CASNOS + CNASAT + CACOBATPH) en cours de validité à la date d’ouverture des plis (copies légalisées).

TCE+VRD

TXCE+VRD

10- Moyens humains accompagnés des attestations d’affiliations à la CNAS (en cours de validité) pour les techniciens avec l’obligation de joindre des diplômes (copie légalisée). 11- Casier judiciaire N°3 (moins de 03 mois) (copie légalisée). 12- L’attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés année 2010 ou 2011(copie légalisée). 13- Déclaration de probité renseignée visée & datée (selon modèle ci-joint). 14- Numéro d’identification fiscal (NIF) (copie légalisée). 15- Liste du matériel destinée pour la réalisation du projet (notarié ou délivrée par un expert agréé durent les dernières douze mois) (copie légalisée) . accompagnée de cartes grises (copies légalisées durent les dernières trois mois). 16- Planning d’exécution des travaux (selon modèle ci-joint). 2- OFFRE FINANCIERE 1- Lettre de soumission renseignée visée & datée (selon modèle ci-joint). 2- Bordereaux des prix unitaires visé & daté. 3- Devis quantitatif et estimatif visé & daté. - En cas de groupement, un membre est désigné comme représentant de l’ensemble envers le service contractant, lequel signe la déclaration à souscrire ainsi que la lettre de soumission est assure la coordination des taches de l’ensemble des membres, conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 10-236 du 07 Octobre 2010 portant règlementation des marchés publics. Les soumissionnaires doivent déposer deux enveloppes différentes dans une seule

enveloppe grande format. L’une d’elles doit contenir le dossier et l’offre technique et l’autre l’offre financière.elles doivent porter le nom et l’adresse du soumissionnaire ainsi que la nature du dossier (technique ou financier). Par contre l’enveloppe extérieure doit être scellée, anonyme et ne doit porter que la mention suviante : A Monsieur le DIRECTEUR GENERAL DE L’O.P.G.I. de M’sila (Avis d’appe d’offres antional ouvert) Réalisation de … localité … LOT… ILOT … bloc… Nbre de logts… (A ne pas ouvrir) * La durée de préparation des offres est fixée au 22eme jour à compter de la première parution du présent avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou BOMOP. * La durée de validité des offres est fixée à 03 mois + la durée de préparation des offres. * L’heure limit de dépôt des offres est fixée à 14h du dernier jour de la durée de prparation des offres. * L’ouverture des plis aura lieu en séance publique à l’ANNEXE DE DEPARTEMENTS DE MAITRISE D’OUVRAGE DE L’O.P.G.I. DE M’SILA CITE 50 LOGTS (DUPLEX) M’SILA à 14h du dernier jour de la durée de préparation des offres. - Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante : l’ANNEXE DE DEPARTEMENTS DE MAITRISE D’OUVRAGE DE L’O.P.G.I. DE M’SILA CITE 50 LOGTS (DUPLEX) M’SILA (secrétariat de la commission d’ouverture des plis) Les soumissionnaires sont invités à assister aux sances d’ouverture des plis.

Maracana N° 1687 — Mercredi 28 Mars 2012 - Anep N° 907 162

Ministère des Ressources en eau Direction des ressources en eau Wilaya de Tiaret NIF N° : 0 970 1401 50089 33

PUBLICITÉ

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 02, du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participés au 2e avis d’appel d’offres n° 29/2011 paru dans les quotidiens nationaux le 30/11/2011 relatif à la : Projet : Réalisation d’ouvrages de stockages à travers la wilaya y compris les raccordements (11 600 m3) : Partie A : Réalisation d’ouvrages de stockages à travers la wilaya :

* Lot n° 01 : Réalisation d’un réservoir de capacité 5 000 m3 à Tiaret * Lot n° 02 : Réalisation d’un réservoir de capacité 2 500 m3 à Tiaret * Lot n° 03 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Takhmaret * Lot n° 04 : Réalisation d’un réservoir de capacité 500 m3 à Frenda * Lot n° 05 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Aïn Hadid * Lot n° 06 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Mellakou * Lot n° 07 : Réalisation d’un château d’eau de capacité 600 m3 à Aïn Dheb * Lot n° 08 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Si Haoues * Lot n° 09 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Hamadia * Lot n° 10 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Bougara Qu’à l’issue de jugement des offres les travaux sont attribués provisoirement à l’entreprise suivante : Soumissionnaire retenu Hydro urbain Ouest H. U. O - Oran -

ETUHP Menani Adlène - Biskra -

Projets

Montant (DA)

Délai

Observation

Lot n° 01 : Réalisation d’un réservoir de capacité 5 000 m3 à Tiaret

64 673 446,50

Huit (08) mois

40 041 261,00

Douze (12) mois

Entreprise pré-qualifiée techniquement et mieux disante

Lot n° 02 : Réalisation d’un réservoir de capacité 2 500 m3 à Tiaret

Lot n° 03 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Takhmaret Lot n° 04 : Réalisation d’un réservoir de capacité 500 m3 à Frenda Lot n° 05 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Aïn Hadid Lot n° 06 : Réalisation d’un réservoir de capacité 1 000 m3 à Mellakou Lot n° 07 : Réalisation d’un château d’eau de capacité 600 m3 à Aïn Dheb Lot n° 08 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Si Haoues Lot n° 09 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Hamadia Lot n° 10 : Réalisation d’un réservoir de capacité 250 m3 à Bougara

Entreprise pré-qualifiée techniquement et mieux disante

Déclaré infructueux

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 jours qui suivent la date de publication de l’avis d’attribution auprès de la commission des marchés de la wilaya, conformément à l’article 114 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1687 — Mercredi 28 Mars 2012 - Anep N° 907 292

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Au cœur des plantes

AU FIL DU TEMPS ...

Très utilisé par les médecins chinois depuis la nuit des temps pour ses vertus curatives, l’oranger bénéficia des faveurs des médecins arabes dès le Moyen-Âge. Au XVIIème siècle, l’épouse du Prince de Nérola découvrit les propriétés odorantes des fleurs d’oranger sous forme d’huile (huile de Néroli). Le résidu de la distillation de l’essence d’oranger constitue ce qu’on appelle l’eau de fleur d’oranger.

DESCRIPTION

4 à 5 m de haut, l’oranger est un feuillu persistant au tronc ramifié. Ses fleurs blanches sont groupées par deux ou trois, à l’aisselle des feuilles. Il existe 2 types d’oranger : L’oranger amère et l’oranger doux. Le fruit du 1er est de plus petit calibre et n’est pas comestible. Dans les temps anciens, la fleur d’oranger symbolisait la pureté absolue. La tradition voulait que l’on en tresse des couronnes aux vierges et que l’on en agrémente le bouquet des mariées.

En infusion

Toutes les parties de l’oranger peuvent être utilisées en infusion : feuilles, fleurs, écorce et fruits. Les feuilles sont récoltées au moment de la taille. Les fleurs doivent être cueillies à la main avant leur épanouissement et les fruits peuvent être récoltés verts ou mûrs.

L’huile essentielle

Aspect/ Odeur/ Goût

La feuille d’oranger offre en infusion une saveur légèrement amère et est naturellement fruitée au goût. L’infusion est de couleur jaune/vert pâle. Les fleurs, quant à elles, amères au goût, ont une infusion de couleur brun pâle. Propriétés Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour réduire la nervosité des petits et des grands notamment en cas de troubles du sommeil. La feuille d’oranger de par sa richesse en flavonoïdes est indiquée dans les troubles fonctionnels circulatoires. Contre-indications L’orange amère (le fruit) peut déclencher des contractions chez la femme enceinte.

Le saviez-vous?

Dans les temps anciens, la fleur d’oranger symbolisait la pureté absolue. La tradition voulait que l’on en tresse des couronnes aux vierges et que l’on en agrémente le bouquet des mariées.

La beauté au naturel

Arbrisseau épineux de

21

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

Gratin de poulet à la béchamel

*L’huile d’argan*

L’arganier, au cœur de la médecine marocaine Endémique dans le sud-ouest du Maroc, l’arganier est un arbre épineux de la famille des Sapotacées, qui peut atteindre une dizaine de mètres de hauteur et survivre jusqu’à plus de 200 ans. Les peuples des environs d’Essaouira, Taroudannt et Agadir, ont intégré l’arganier dans leurs recettes culinaires et cosmétiques depuis plusieurs générations. Toutes les parties de la plante, son feuillage, ses amandons et la pulpe de ses fruits, sont utilisés pour en tirer les bienfaits culinaires et cosmétiques. L’huile essentielle extraite à partir des amandons demeure cependant la plus prisée, pour sa forte teneur en vitamine E et en insaponifiables. Ces deux principes actifs profèrent à l’huile d’argan des propriétés antioxydantes et restructurantes, très profitables pour les soins du corps. Sous l’effet des vents forts et du soleil du désert, les cheveux et la peau des femmes berbères sont sujets à un important dessèchement. Elles usaient alors de l’huile d’argan, extraite à partir des amandons ou des graines contenus à l’intérieur des fruits de l’arganier. Cette essence protège leur peau contre l’assèchement et nourrit leurs cheveux. Bien plus encore, l’argan figure parmi les ingrédients traditionnels que les Berbères utilisent contre certaines maladies cutanées touchant aussi bien les enfants que les adultes. Cette huile est par ailleurs très efficace dans le traitement des boutons de varicelle et de l’acné chez les adolescents. Utilisée comme huile de massage, l’argan permet de soulager les douleurs de l’articulation chez l’adulte.

Ingrédients :

600g de blanc de poulet. 3 c à s d'huile d'olive. 2 gousses d'ail. Jus de citron. Sel, poivre. 1 boite de champignons. Persil haché. Emmental râpé. Béchamel. Préparation:

Mettre les morceaux de poulet dans un plat creux et ajouter: huile d'olive,

ail haché, sel, et le jus de citron, laisser mariner pendant une heure.Faire chauffer l’huile et ajouter le poulet, les champignons, le sel, le poivre et le persil haché. Bien mélanger, et laisser dorer un peu. Verser le poulet dans un plat à gratin, ajouter la béchamel, et saupoudrer d'emmental râpé et de persil haché. Enfourner 15 min et servir chaud.

Salade de pommes de terre aux artichauts

Des masques anti-âge naturel

Masque de beauté rajeunissant et nourrissant

L’huile d’amande douce, légère et rapide d’absoption, adoucit et nourrit la peau. Le miel, un humectant naturel, hydrate une peau fatiguée et lui redonne sa souplesse.

En outre son action énergétique profite aux cellules jeunes, en favorisant notamment la multiplication cellulaire. De tout temps, les femmes ont cherché le secret de l’éternelle jeunesse, et n’ignoraient rien des propriétés revitalisantes du miel. Ce n’est pas pour rien que les laboratoires de cosmétologie l’emploient comme régénérateur naturel des cellules superficielles de la peau. Il protège du vieillissement précoce et rend la peau souple, douce et veloutée. Mélanger ensemble 2 c. à soupe de miel 2 c. à soupe d’huile d’amande douce

5 gouttes d’huile essentielle de rose 1 goutte d’huile de vitamine E

Sur une peau bien nettoyée, masser délicatement le visage et le cou avec le bout des doigts en utilisant ce mélange. Laisser pénétrer en vous relaxant pendant 15 minutes; rincer à l’eau tiède. Ne pas essuyer mais simplement tamponner avec une serviette douce

Masque raffermissant au miel

Fouetter ensemble 1 c. à soupe de miel 1 blanc d’oeuf 1 c. à thé de glycérine (disponible en pharmacie) et un peu de farine – environ 60 ml – afin d’obtenir une pâte. E tendre sur le visage et le cou. Laisser pénétrer en relaxant pendant 10 minutes; rincer à l’eau tiède.

Masque anti-âge naturel – Masque tenseur

Mélanger ensemble 2 cuillères à soupe de miel 3 cuillères à café de farine d’orge 1 blanc d’oeuf Etendre sur le visage et le cou. Laisser pénétrer pendant 20 minutes et rincer à l’eau tiède.

Ingrédients :

500g de pommes de terre nouvelles, lavées et coupées en 2 400g de coeurs d'artichaut (en boite) 150ml de yaourt nature 2 c. à soupe de jus de citron 1 gousse d'ail écrasée 1 c. à thé moutarde 1 poignée de persil haché finement 1 poignée de feuilles de basilic, hachées Préparation :

Coupez les pommes de terre en 4 dans le sens de la hauteur et les mettre dans l'eau bouillante

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

salée, couvrir et faire cuire 10-12 minutes ou jusqu'à cuisson. Ne pas trop cuire sinon elles risquent de s'écraser. Pendant ce temps, mettez le yaourt, le jus de citron, l'ail et la moutarde dans un bol et fouetter jusqu'à consistance lisse, incorporer les herbes. Placez les coeurs d'artichaut sur du papier absorbant pour absorber tout l'excès d'eau, puis coupez en deux. Égoutter les pommes de terre et laisser refroidir. Mettre dans un plat de service avec les artichauts et la sauce yaourt.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 989

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 988

LA BLAGUE

Alors c'est l'histoire du 0 et du 1. Un jour, ils se disputent et deviennent de véritable ennemies. Un jour, le 1 organise une grande fête et invite tous les chiffres . Le jour de la fête, les chiffres commence à arriver les uns après les autres: le 4, le 7, le 2. Le 8 arrive aussi. Le 1 ouvre la porte et lui dit : dégage 0, tu crois que je n'allait pas te reconnaitre avec ta ceinture".

LA CITATION

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 989

G

H

I

J

K

L

"La nature nous a donné une langue et deux oreilles, afin que nous écoutions le double de ce que nous disons." Zénon

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur - Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 988

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana Imprimerie : SIA

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

16h00 : Taâlem Aktar Aân El Hayawanat

16h25 : Mouharib El-Dawama 17h00 : Dar Oum Hani

17h30 : moutaat el-maida

18h00 : journal télévisé en amazigh 18h30 : el-moustahlek 19h00 : El-kharba

20h00 : Journal télévisé 21h00 : Maâlim

21h45 : Film Frayeur à domicile 23h00 : Antoum Aydhan 00h00 : Journal télévisé

Ligue des champions. Quart de finale aller. Marseille (Fra) / Bayern Munich (All). En difficulté en championnat, l'OM rayonne cette saison sur la scène européenne, une première depuis son titre en 1993. Après avoir éliminé l'Inter Milan en 8e de finale, les hommes de Didier Deschamps affrontent le Bayern Munich de Franck Ribéry avec le désavantage de disputer le match retour en Bavière, le 19 mai prochain. Face à l'un des favoris pour le titre, André Ayew et ses coéquipiers vont devoir faire la différence ou tout du moins limiter les dégâts au Stade Vélodrome. Les Munichois de Mario Gomez ont littéralement atomisé le FC Bâle (7-0) en 8e de finale et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin 07:05 : Garfield & Cie 07:35 : Looney Tunes Show 08:25 : Scooby-Doo et le monstre du Mexique 09:45 : Consomag 09:50 : Midi en France 10:55 : Météo 11:00 : 12/13 : Journal régional 11:55 : Météo 12:00 : 13h avec vous 12:30 : Edition de l'outre-mer 12:40 : Keno 12:45 : En course sur France 3 13:05 : Inspecteur Derrick 14:05 : Division criminelle 15:38 : Culturebox 15:40Slam 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Des chiffres et des lettres 17:10 : Questions pour un champion 18:00 : 19/20 : Journal régional 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:08 : Et si on changeait le monde 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Des racines et des ailes 21:30 : Météo 21:35 : Soir 3 22:05 : Enquêtes de régions

France, 15 000 adolescentes tombent enceinte chaque année. Un tiers d'entre elles décide d'aller au terme de la grossesse. Pendant plus d'un an, une équipe de journalistes a suivi le quotidien de quatre adolescentes qui s'apprêtent à devenir mamans. Julie, tout juste 17 ans, apprend qu'elle est enceinte de Thomas, son petit ami de 19 ans. Sandrine, sa mère, est sous le choc lorsque le jeune couple décide de garder l'enfant. De son côté, Armelle, 15 ans, voulait un enfant. Elève brillante, elle décide de faire un bébé. Elodie, 16 ans, a découvert qu'elle était enceinte trop tard pour avorter. Et le papa ne veut rien assumer. A l'écart chez ses parents, la jeune fille est déscolarisée, désocialisée.

05:25 : Mensomadaire 05:55 : La matinale 07:25 : S.A.V. des émissions 07:30 : Les rebelles de la forêt 3 08:40 : Gorg et Lala 08:50 : Album de la semaine 09:15 : Action discrète 09:25 : Les femmes du 6e étage 11:10 : Les Guignols de l'info 11:18 : Une minute avant 11:20 : La nouvelle édition 1ère partie 11:45 : La nouvelle édition 13:00 : Holiday 14:25 : S.A.V. des émissions 14:30 : Les nouveaux explorateurs 15:25 : Le chasseur de primes 16:10 : Têtes à claques 17:15 : Les Simpson 17:40 : Une minute avant 17:45 : Le JT 18:10 : Le grand journal 19:05 : Le petit journal 19:30 : Le grand journal, la suite 19:55 : We Want Sex Equality 21:45 : Les rencontres de la soirée de mercredi

05:00 : M6 Music 05:25 : Météo 05:30 : Le manège enchanté 05:45 : Barbapapa 06:10 : Chico Chica Boumba Pepper School 06:25 : Baskup 06:50 : Phineas et Ferb 08:00 : Météo 08:05 : M6 boutique 09:00 : Météo 09:05 : Destins croisés 10:50 : Desperate Housewives 11:40 : Météo 11:45 : Le 12.45 12:00 : Scènes de ménages 12:40 : Météo 12:42 : Astuces de chef 12:45 : Merci, les enfants vont bien ! 16:40 : Un dîner presque parfait 17:45 : 100% Mag 18:40 : Météo 18:45 : Le 19.45 19:05 : Scènes de ménages 19:50 : 16 ans... et bientôt maman

B A L A N CE

BE´L E´L IER

Vos doutes au sujet de la réalisation de votre projet seront morts face à votre détermination. La forme physique sera là et vous fournirez facilement tous les efforts pour terminer votre entreprise dans de bonnes conditions. Votre bien-être physique détermine votre moral.

En

Vous désespérez à tort de l'opinion personnelle de quelqu'un que vous admirez beaucoup. Les bonnes relations que vous avez eues jusque-là vont encore s'améliorer. Votre attitude enjouée peut aider car les sentiments restent forts.

S CO R P I O N

15h00 : Azizi el mouchahid

Vos relations quelque peu difficiles vous obligeront à vous servir de tout votre sens de la diplomatie. Votre tact et votre bon sens vous aideront à vous sortir d'une délicate situation. Une opportunité imprévue vous arrive à point pour vous éviter un embarras compromettant.

SA G I T A I R E

13h40 : Samihni

Les exercices physiques ne vous enthousiasment pas trop et pourtant il ne serait pas superflu de vous obliger à faire quelques mouvements matinaux, c'est excellent pour la forme. Et vous savez aussi que c'est bon pour le moral.

Prenez soin de secourir une personne malheureuse de votre entourage qui ne demande jamais l'aide nécessaire au moment où il faut. Mais sachez préserver votre moral car elle risque bien de se révéler quelque peu envahissante à un moment particulièrement délicat.

Une personne à qui vous êtes redevable va essayer de vous faire revenir sur une décision que vous avez prise. Vous vous en sortez par une pirouette, c'est de bonne guerre. Vous vous en sortez même avec les honneurs de votre entourage. On vous donnera raison.

M ERCREDI Averses Max. 19°C Min. 13°C

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous aimerez que l'on parle de vous. Votre fierté sera flattée par cette marque d'attention particulière de quelqu'un que vous aviez l'habitude de laisser pour compte. Votre moral est au beau fixe. une lourde charge vous attend.

C A P R I CO R N E

13h00 : Journal télévisé

Vous pensez ne pas comprendre vraiment ce qui se passe et pourtant l'expérience devrait pouvoir vous servir d'exemple, Vous avez déjà connu ce genre de difficultés et vous vous en êtes tiré de façon honnorable, Vous serez en forme et vous renouvellerez votre exploit,

V ER S EA U

12h30 : Machahid Mina El-Aâlem

Vous devriez découvrir de réelles possibilités dans une nouvelle affaire. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes qui pourraient vous assaillir. Allez de l'avant, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous.

Vous avez besoin de nouvelles énergies pour être au mieux de votre forme. Vous aurez des idées nouvelles. Suivez votre inspiration. Laissezla vous mener dans une nouvelle aventure. Vous êtes en pleine forme, allez faire de nouvelles découvertes.

P O I SS O N S

12h00 : Farachat El-Foussoul

TA UR E A U

11h15 : Safar fi el kalimat

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents. Vous allez connaître une certaine impatience de partir. Organisezvous le plus sérieusement possible si vous voulez vraiment profiter de l'opportunité qui vous est offerte. Réfléchissez sérieusement à cette proposition.

G EM EA U X

10h30 : El-Assil

HOROSCOPE

C A NC ER

10h00 : Djazirat El-Hikayat

07:00 : Journal 07:10 : Télématin (suite) 08:05 : Dans quelle éta-gère 08:10 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 09:55 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Dans l'atelier 12:00 : Journal 12:52 : Consomag 13:00 : Toute une histoire 14:15 : Comment ça va bien ! 15:15 : Le jour où tout a basculé 16:09 : Côté Match 16:10 : Seriez-vous un bon expert ? 16:50 : CD'aujourd'hui 16:55 : On n'demande qu'à en rire 17:55 : N'oubliez pas les paroles 18:46 : Météo 2 18:55 : Elysée moi 19:00 : Journal 19:30 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Un viol 21:10 : Dans les yeux d'Olivier 22:44 : Dans quelle éta-gère 22:45 : Journal de la nuit

L I ON

07h15 : Sabah El Khaïr

05:05 : Eliot Kid 05:45 : TFou 10:05 : Quatre mariages pour une lune de miel 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:55 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:45 : Ensemble contre le sida 12:49 : Météo 12:55 : Julie Lescaut 14:40 : Père et maire 15:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 17:20 : Une famille en or 18:05 : Money Drop 18:55 : Météo 19:00 : Journal 19:30 : Mon assiette santé 19:32 : Météo 19:35 : Marseille (Fra) / Bayern Munich (All) 21:50 : Les experts 22:35 : New York, section criminelle

V IER G E

07h00 : Journal télévisé

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06:20 El-Dohr 13:55 El-Assar 17:30 El-Maghreb 20:20 El-Icha’a 21:29

Cocktail Molotov, qui est Molotov ?

Non, Viatcheslav Molotov n’est pas l’inventeur de cette arme très populaire utilisée lors d’émeutes ou de manifestations violentes. C’était le ministre des affaires étrangères de l’URSS durant la Seconde Guerre mondiale, plus exactement lors de la tentative d’invasion de la Finlande par les Soviétiques, épisode historique connu comme la Guerre d’Hiver. Ce dernier se défendait de bombarder la

23

Finlande à l’époque et expliquait que l’URSS livrait de la nourriture aux Finlandais affamés. Ceux-ci commencèrent à appeler les bombes aériennes soviétiques les « paniers pique-nique de Molotov » Mal équipés et en sous-nombre, ils ripostaient avec les bouteilles explosives sur les chars de l’armée rouge, l’arme est depuis connue sous le nom de « Cocktail Molotov » !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

EN : Quand Adlène

Maracana N°1687 — Mercredi 28 Mars 2012

Guedioura dément son coach de Wolverhampton

LES VERITES DE MERZEKANE Par Ali Bouacida

C

"Je suis très chanceux de disposer dans mon effectif d'un joueur de la trempe de Guedioura, mais ce sera difficile pour le club de le garder en prévision de la saison prochaine, vu que ses prestations sont toujours de premier ordre, ce qui motiverait certainement son club (Wolverhampton Premier League, ndr) à le récupérer en fin de saison", a déclaré à la presse locale l'entraîneur de Nottingham Forest, Steve Cotterill.

C

ette déclaration de l’actuel coach du défenseur international algérien, prouve si besoin est que son coach de

Wolverhampton, Mick McCarthy, l’a bel et bien lésé, voire frustré. Sinon, comment expliquer que l’algérien manquait terriblement de temps de jeu faute des choix de McCarthy alors qu’après avoir eu ce temps de jeu avec Steve Cotterill. En effet, Adlène Guedioura est sous contrat chez les Wolfs jusqu’en 2013 et après donc une première moitié de saison mifigue mi-raisin, l’Algérien a fait savoir à ses dirigeants qu’il préférait aller voir ailleurs, d’autant que c’est son statut d’international qui est remis en cause par son manque de temps de jeu. D’ailleurs, on spéculait beaucoup sur sa future convocation en sélection d’Algérie par Halilhodzic pour le match « aller » des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2013 face à la Gambie. Ainsi Adlène Guedioura (26 ans, 9 sélections, 1 but) refusait catégoriquement de s'éterniser sur le banc de Wolverhampton. Est-il d’ailleurs concevable qu’un international de sa trempe soit considéré comme la doublure de

la doublure à son poste ? Touché dans son amour propre le milieu de terrain algérien a fini par disparaître de l’horizon des Wolfs après un début de saison difficile, particulièrement miné par les blessures. Et justement, paradoxalement au même moment, plusieurs clubs européens ont tenté quelques touches du côté de Guedioura. Et finalement, très acharné à garder sa place en sélection nationale, qui lui tient particulièrement à cœur, Adlène Guedioura a donc consenti le grand sacrifice de descendre d’un palier avec néanmoins la promesse de gagner en temps de jeu. Et c’est justement ce qui vient de se produire. Guedioura a donc signé à Nottingham Forest, mais à titre de prêt de six mois. Et c’est ainsi que son coach actuel de Nottingham, Steve Cotterill, le titularise d’une manière régulière au point où il est devenu une pièce maitresse dans son dispositif et dans le jeu de son actuel formation. Avec son nouveau club, le milieu de terrain défensif des ''Verts'' brille de mille feux. Et pour bien prouver cet intérêt à l’international algérien, coach Cotterill explique que "Guedioura avait besoin de matchs dans les jambes, chose qui lui manquait à Wolverhampton, mais avec nous, il est déjà à son 11è match. Il se plait énormément

à Nottingham. Il est au sommet de son art", a t-il dit. Il n’est un secret pour personne que depuis l'arrivée de Guedioura à Nottingham, le club est en train de monter en puissance, l’Algérien, contribuant largement dans l'amélioration de son classement. Ainsi, il est tout à fait remarquable de constater que les poulains de Cotterill ont quitté la dernière place pour se hisser à la 20è position avec 39 points, soit à 9 longueurs du 24è et dernier au classement, Portsmouth. Mais, entre temps, il faut bien se rappeler que coach Vahid Halilhodzic n’a pas douté un instant des capacités de son milieu de terrain lui, qui n’a pas hésité à le convoquer pour le match contre la Gambie le 29 février dernier à Banjul (2-1) pour l’Algérie. Et là, à Banjul, s’est illustré d’une manière si extraordinaire qu’on avait l’impression de vouloir « démentir » son coach de Wolverhampton. La preuve, loin d’être découragé par l’arbitre de ce match contre la Gambie qui lui a refusé un but tout fait, de l’avis même des spécialistes, le milieu défensif de Nottingham Forest a été l’auteur d’un match plein. Certains spécialistes sont même allés le désigner comme l’homme du match dans la mesure où il est même arrivé à ravir la vedette à Sofiane Feghouli…

« Bougherra était sous pression mais il s'en est bien sorti»

Belmadi :

haâbane Merzekane a été convoqué par la commission de discipline de la LFP afin d’être entendu sur les propos jugés trop déplacés qu’il aurait tenus sur l’arbitrage jugé partial. Passons sur cette «audience» de l’entraineur du NAHD puisqu’il ne nous appartient pas de nous ingérer dans le fonctionnement des instances. Là n’est donc pas le propos mais dans les déclarations que l’ancien international faites sur les ondes de la chaine III lors de la précédente émission «Football magazine». Invité à donner son point de vue sur la situation actuelle de notre football et ses diverses manifestations dont la violence sur les stades, Merzekane ne s’est pas contenté de ces clichés classiques ni de ces explications usuelles qui impliquent le comité de supporters, les velléités des clubs à vouloir à tout prix arracher le titre et l’argument sempiternel des « pseudosupporters » qui polluent le paysage sportif. Non! Merzekane a fait une analyse digne de la sociologie de haute portée en évoquant l’état des lieux de la commune de Hussein Dey où il officie en tant qu’entraineur. «A l’époque, dira-t-il, il y avait trois salles de cinéma à Hussein-Dey et on pouvait sortir en famille. Il n’y a pas de théâtre, ni aucun lieu où on peut se détendre sainement… »Pour dire que l’environnement carrément hostile contribue essentiellement à fabriquer des pseudosupporters. Que ce soit donc à Hussein Dey qui fut un des viviers de notre football national ou ailleurs dans n’importe quelle contrée d’Algérie, la jeunesse n’a que ça pour se défouler : le week-end où elle va au stade pour supporter son équipe et accessoirement jeter la pierre quand celle-ci perd. On savait Merzekane, ce fougueux footballeur des années quatre-vingt, peu enclin à garder sa langue dans sa poche et il ressemble beaucoup au joueur qu’il fut, labourant les terrains de la même manière qu’il assène ses vérités. Et c’est là une éclatante vérité que d’affirmer que les jeunes manquent cruellement de loisirs, ce qui en fait de potentiels supporters turbulents voire violents. Aussi qu’il ait eu une appréciation sur l’arbitrage, ce n’est pas le premier ni le dernier des entraineurs dans ce cas. Mais qu’il fasse cette analyse aussi lucide de l’environnement dans lequel évoluent les supporters, c’est inédit. Pour cela aussi, il faut l'entendre. A. B.

24

Le défenseur international algérien, Bougherra, était sous « une grosse pression » avec son club Lekhwiya pour sa première saison en championnat du Qatar, mais il s'en est « très bien sorti » , selon son compatriote et entraîneur Djamel Belmadi, qui vient de remporter le championnat local pour la deuxième fois d'affilée. « Bougherra était sous pression, car il devait confirmer tout le bien qu'on pensait de lui à son

arrivée à Lekhwiya, d'autant plus qu'il venait de remplacer le solide défenseur marocain Abdeslam Ouaddou », a déclaré Belmadi « Malgré cela, Madjid s'en est bien sorti, contribuant largement dans le titre de champion qu'on vient de remporter. Personnellement, j'avais entière confiance en lui, et je savais qu'il allait être à la hauteur des aspirations » , a t-il poursuivi. Ayant rejoint Lekhwiya durant l'été dernier

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

en provenance du champion d'Ecosse en titre, Glasgow Rangers, avec lequel il avait gagné beaucoup de titres, et participé dans les coupes européennes, le défenseur des ''Verts'' a été mis sous les feux de la rampe, car présenté comme l'une des ''stars'' du championnat du Qatar.Par ailleurs, Belmadi a tenu à valoriser le succès de son équipe en parvenant à préserver son titre de champion pour la deuxième fois de rang. « Je ne peux qu'être heureux de gagner un deuxième titre de suite dans un championnat qui recèle un bon nombre de joueurs et d'entraîneurs étrangers de valeur », a t-il précisé. Lekhwiya est assuré de terminer premier de son championnat à trois journées de la clôture de cette épreuve, grâce au nul réalisé face à El Arabi (1-1) dimanche dernier. Cette consécration avant l'heure permettra à Belmadi et ses joueurs de "se tourner vers les prochains challenges" au menu du club, en particulier « la Ligue des champions d'Asie », a encore affirmé le jeune entraîneur algérien.

maracanafoot1687 date 28-03-2012  

Maracana est un quotidien d’informations sportives. Une publication qui traite de l’information sportive nationale et internationale. Elle...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you