Issuu on Google+

Valenciennes et Kadir étrillés à Lille (4-0)

Pas de propositions de clubs étrangers pour Djabou et Aoudia www.maracanafoot.com

N° 1680 du Mardi 20 Mars 2012

JSK 3 MATCHS SANS LA MOINDRE VICTOIRE

Du pain sur la planche POUR KAROUF BELKALEM :

«IL FAUT RÉAGIR, C’EST UNE OBLIGATION»

APRÈS LA DERNIÈRE POLÉMIQUE AVEC LES JOUEURS

GHRIB CALME LE JEU Djallit : «Il ne faut surtout pas brûler les étapes»

GHAZI, ATTAFEN ET SAYOUD PRÉPARENT LEUR RETOUR

CRB

MAMERI :

«Maintenant, il faut préparer l’ESS» JSMB

Bitam : «Notre déclic sera face au MCO» El Orfi : «Le MCO laissera les trois points» Metref, Nessakh et El Orfi aux abonnés absents

Après Bouzeguène, Chemini, Draâ El Mizan, c’est au tour des Ouacifs

La caravane pour le départ de Hannachi gagne du terrain

EN PRÉVISION DE LA PROCHAINE SAISON

NAHD

MCA

REMACHE DONNE LA PRIORITÉ À LA JSK EL ORFI PRÊT À REMPILER

L’heure est au calcul

BOUSSAÏD : «Nous devons gagner face à El Eulma»

Les Béjaouis à l’heure AFRICAINE

COUPE D’ALGERIE EN 1/4 DE FINALE

USMH-USMA

UNE FINALE

avant la lettre LAIB :

«L’USMA ne nous fait pas peur»

DJEDIAT :

«On ne baisse pas les bras de sitôt»


02

BALLE AU CENTRE Par Ali Bouacida

CHAMPS DE BATAILLE

Q

uelles nouvelles donner donc du «front» football puisque les stades sont devenus au fil des rencontres, des champs de bataille où les supporters viennent dire leur désappointement à coups de pierres ? Il y a eu mort d’homme à Relizane où un jeune policier a rendu l’âme après avoir été touché par un projectile lors d’une rencontre opposant deux équipes de divisions inférieures. A El Eulma, les supporters de l’équipe locale n’ayant pas digéré la lourde défaite contre l’ES Sétif, s’en sont violemment pris à tout ce qui bouge et il a fallu de longues heures pour que les joueurs de l’Entente puissent enfin quitter «ce champ de bataille». A Khroub, les échauffourées ont commencé bien avant la rencontre opposant le club local au CSC…Voilà donc une liste incomplète des «événements» du week-end sportif. Et sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, il y en aura d’autres, des jets de pierres, des débordements et peut-être même mort d’homme, à l’allure où se règlent les comptes entre clubs. Parce que le football est en passe de perdre son caractère de rencontres empreintes de convivialité pour devenir de plus en plus l’expression de vieux contentieux entre voisins, des vieilles rivalités sournoisement entretenues par des dirigeants qui confèrent à un simple match des dimensions d’expédition punitive. Et les jeunes «énergumènes» travaillés au corps par des adultes en vestoncravate qui s’agitent sur la main courante comme s’il s’agissait de leur dignité qui était en jeu. Alors les jeunes «pseudosupporters» se voient devenir le bras armé de ces fausses colères et sus à l’ennemi. Car dans cette configuration, le club en face est perçu non pas en tant qu’adversaire mais en ennemi. Au même moment et dans une autre ville, on lance une belle manifestation : le printemps-foot que chapeaute l’association La Radieuse à Oran. Près d’un millier de joueurs venus des wilayas limitrophes, toutes les catégories, des seniors jusqu’aux poussins qui se donnent la réplique dans un tournoi d’où seront bannis toutes les rivalités, tous les contentieux et ces haines ordinaires qu’attisent les adultes. Deux planètes dans un même pays, la première où l’on jette la pierre et la seconde où l’on apprend à jouer ensemble. Et c’est dans ces tournois qu’on apprend à respecter l’autre. Il faut juste espérer qu’à El Eulma, El Khroub, Relizane et dans tous ces lieux-dits où l’on a jeté la pierre, on songe à organiser ces manifestations qui rencardent la paix et le jouer-ensemble. A. B.

Coupe d’Algérie (quarts de finale) :

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

ACTUEL

Valenciennes et Kadir étrillés à Lille (4-0)

L'équipe du FC Valenciennes du milieu international Après le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe algérien, Kadir, a chuté d’Algérie tenu dimanche à l’hôtel Mercure, les avis lourdement dimanche soir sur le terrain de Lille (4-0), sont partagés et variés et chacun est parti de sa propre en match comptant pour la vision des choses. Nous reproduisons ici-bas ceux des 28e journée du championnat de France de football. Les responsables des huit équipes qui animeront les débats quatre buts lillois ont été le 30 et 31 mars prochains. l'œuvre de Hazard (18’), Angoua (58’ c.s.c.), Chedjou (69’), De Melo (83’). Kadir, titularisé par l'entraîneur Daniel Sanshez, a pris part à l'intégralité de «Je pense que la chance est de notre de côté, puisque la rencontre, au cours de le tirage au sort nous a permis de recevoir sur notre «Certes, on est chanceux comparativement aux autres laquelle les Valenciennois terrain. Nous allons donc enchaîner deux rencontres clubs de la Ligue 1, mais cela ne veut nullement dire n'ont pas pu résister à la de suite à domicile contre l’ASO en coupe et en chamque nous allons sous-estimer l’adversaire, loin s’en furia des "Nordistes". A pionnat, et ma foi, ce sera très difficile pour les deux faut, car nous allons prendre cette rencontre avec tout l'issue de cette victoire, équipes. De notre côté, nous allons évidemment tout Lille consolide sa 3e place le sérieux voulu". faire pour nous qualifier au dernier carré de l’épreuve au classement de la Ligue 1 coupe, d’autant plus que cette compétition a un goût avec 50 points, à 9 particulier chez les fans. Seulement, je reste persuadé longueurs du leader, le Paris que notre mission sera très délicate contre une formaSG, qui est allé ramener le tion qui n’est pas à présenter». nul de Caen (2-2). De son côté, Valenciennes stagne à la 11e place avec 31 pts, «Notre souhait était de disputer les quarts de finale sur mais reste tout de même notre terrain, malheureusement, il n’a pas été exaucé. menacé par le spectre de la Ce sera toutefois un grand honneur pour nous de relégation, d'autant que "On aurait aimé que la chance soit de contre côté en croiser le fer avec un club de renom comme l’ESS, et quatre points séparent nous permettant de recevoir sur notre terrain, mais ça de surcroît sur son terrain. Evidemment, nous n’avons seulement l'équipe du n’a pas été le cas. Nous allons donc faire avec, tout en plus rien à perdre, maintenant que nous avons atteint premier relégable, OGC se présentant sur le terrain avec la ferme intention de ce stade très avancé de l’épreuve coupe, et ce, pour la Nice (18e, 27 pts) décrocher le billet qualificatif pour le prochain tour. première fois dans l’histoire de la ville d’Aïn Que ce soit donc à l’extérieur ou à domicile, nous Ouessara et la wilaya d’El Djelfa». allons jouer nos chances à fond, d’autant plus que pour cette saison, nous misons énormément sur la coupe d’Algérie, notamment en raison de ses dividendes financières. Cela dit, je lance un appel vers la Fédération algérienne de football pour, qu’à partir des quarts de finale, les matches se jouent sur des terrains «Encore une fois, la chance est de notre côté, puisque neutres". nous allons jouer les quarts de finale chez nous, mais

GANA (CRB) :

«La chance est de notre de côté»

MEDOUAR (ASO) :

«Nous allons jouer nos chances à fond»

LAIB (USMH) :

«Nous n’avons pas vraiment le choix»

«A ce niveau de la compétition nous n’avons pas vraiment le choix, car toutes les équipes se valent. Nous allons affronter une équipe de l’USMA que nous avions battue lors du match retour en championnat, après qu’elle eut pris le meilleur sur nous à l’aller. C’est dire que ça sera équitable entre les deux adversaires, même si notre souhait majeur sera évidemment d’aller le plus loin possible dans cette épreuve, après avoir atteint la finale de la précédente édition".

ALLACHE (USMA) :

«Le facteur chance sera déterminant»

«Dans ce genre de rencontres, le facteur chance sera souvent déterminant. Les deux équipes vont se préparer de la meilleure manière pour ce rendez-vous, et que le meilleur gagne».

INFORMATION

HAMAR (ESS) :

«Nous prendrons cette rencontre avec tout le sérieux voulu» RAHMANI (JSA OUESSARA) :

«Un honneur pour nous de croiser le fer avec l’ESS»

Pas de propositions YAHLA (WAT) : «Encore une fois, la chance de clubs est de notre côté» étrangers pour Djabou cela ne veut nullement dire que nous sommes déjà qualifiés au dernier carré de la compétition, car cette et Aoudia

dernière réserve souvent des surprises. Et comme L'ES Sétif, actuel leader du l’adversaire a pour nom le CSC, on doit préparer ce championnat de Ligue 1 professionnel de football en match avec le plus grand sérieux». Algérie, n'a reçu aucune offre de la part de clubs étrangers pour le transfert de ses deux internationaux, Djabou et Aoudia, en prévision de la saison prochaine, a t-on appris «J’aurais souhaité que ce match se déroule à lundi auprès du président du Constantine où toute la ville s’est mise à l’heure de la club sétifien, Hassen coupe. Hamar. «Nous n'avons reçu On vit des moments particuliers que moi personnelle- aucune proposition émanant ment, je ne les ai jamais vécus. Il est clair que notre de clubs étrangers à propos mission sera très difficile à Tlemcen, mais on va se de Djabou et Aoudia. Les préparer en conséquence. J’espère que la fête sera deux joueurs ont encore une grandiose pour la circonstance, et que le fair-play soit année de contrat à honorer à au rendez-vous». l'ESS, et nous n'avons pas l'intention de nous séparer d'eux », a déclaré le premier responsable de l'Aigle noir.

FERSSADOU (CSC) :

«J’aurai souhaité que ce match se déroule à Constantine»

En partenariat avec la Fédération Algérienne de Football et la Télévision Algérienne Nedjma parraine la cérémonie du tirage au sort des 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie 2012

Nedjma a parrainé pour la deuxième année consécutive, la cérémonie du tirage au sort des quarts (1/4) de finale de la Coupe d’Algérie 2012 organisée le dimanche 18 mars 2012 au Grand Hôtel Mercure à Alger. Honorant son statut de partenaire indéfectible du sport national et de Sponsor officiel et principal de la Fédération Algérienne de Football (FAF) et de la Coupe d’Algérie, Nedjma a tenu à s’associer une nouvelle fois à la FAF et à la télévision pour partager avec le public algérien l’ambiance particulière de ce tirage au sort de la Coupe d’Algérie très attendu par les passionnés du football. Cette cérémonie retransmise en direct à la télévision nationale (la Chaine terrestre et A3), a vu la présence de représentants de la FAF, de Nedjma et ceux des clubs de football participant à cette compétition, ainsi que des personnalités du monde sportif et nombre de professionnels des médias. Nedjma, résolument engagée dans le soutien au sport national et au football en particulier est aujourd’hui, le Sponsor Officiel de huit (8) clubs de Ligue Une Professionnelle, à savoir : la JS Kabylie, vainqueur de la Coupe d’Algérie 2011, l’ASO Chlef, Champion d’Algérie pour la saison sportive 2010-2011, le CR Belouizdad, la JSM Bejaia, le MC Oran, le MC El Eulma, l’USM El Harrach et le CS Constantine ainsi que deux (2) clubs évoluant en Ligue Professionnelle D2 qui sont le CA Bordj Bou Arréridj et l’USM Annaba.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Du pain sur la planche pour Karouf Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

3 MATCHS SANS LA MOINDRE VICTOIRE

La défaite concédée il y a trois jours, par la bande à Karouf en championnat face aux Harrachis a fait beaucoup de mal à cette dernière. Un échec qui a eu un effet négatif sur la situation du club, puisque ce dernier est relégué à la 8e place. Une position qui n’est pas celle d’un club de l’envergure de la JSK.

L

e coach Karouf aura vraiment du pain sur la planche pour rétablir l’équilibre et redonner de la confiance au groupe. Sur les trois derniers matchs joués par les camarades de Rial, ces derniers sont passés à coté de leur sujet, avec un match nul à domicile contre le MCEE en championnat, puis une élimination en coupe d’Algérie concédée contre l’USM Alger, et enfin une défaite enregistrée samedi passé au stade Lavigerie devant l’USMH. Des résultats qui n’arrangent guère les affaires du club phare de la Kabylie , habitué beaucoup plus à des résultats meilleurs sur le plan national. Les Kabyles qui ont récupéré de leurs forces auront quatre jours pour bien préparer, leur match qui va les mettre aux prises avec le MC Oran le week-end qui se profile à l’horizon au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Le coach est appelé à trouver des solutions surtout au niveau de l’attaque, mais aussi dans les deux autres compartiments, à savoir le milieu et la défense. Les erreurs

commises face à l’USMH ne doivent pas se reproduire contre les Oranais. C’est le cas aussi pour les attaquants, lesquels doivent faire preuve de plus de concentration à l’approche des buts de l’équipe adverse.

Défaite interdite contre le MCO

Le driver des Jaune et Vert sait ce qui l’attend face au MCO. Mourad Karouf et son équipe n’ont plus droit à l’erreur et seule la victoire compte à leurs yeux. Même s’il est encore prématuré de parler du prochain match, mais la préparation a déjà commencé. Les joueurs sont appelés à se concentrer davantage sur leur travail, en se préparant en conséquence, pour qu’ils puissent enfin aborder cette rencontre face au MCO, dans de meilleures conditions et avec

beaucoup plus de volonté et de détermination. La défaite est strictement interdite pour les Canaris du Djurdjura, car faute de quoi, il y a bel et bien risque en la demeure. Les joueurs doivent désormais mettre aux oubliettes ces trois faux pas concédés ces derniers temps en championnat et en coupe d’Algérie. Les Hanifi, Belkalem, Hemani, El Orfi et compagnie, doivent fournir plus d’efforts et ce, dans l’unique objectif, de renouer avec le succès et de refaire surface, pour entrevoir la fin du championnat sous de bons auspices et avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend dans quelques jours à TiziOuzou, et ils sont donc appelés à cravacher dur aux entraînements et à s’appliquer davantage, pour pouvoir espérer rebondir, de fort

belle manière, et ce, pour l’intérêt suprême de la JSK. Un autre faux pas contre le MC Oran ce samedi, va certainement avoir des répercussions négatives sur l’équipe et le risque du purgatoire peut s’avérer réel. Alors aux camarades de Kaci Sedkaoui de faire très attention de cette équipe du MCO, qui n’aura rien à perdre, et se déplacera à Tizi avec la ferme intention de réaliser un bon résultat pour s’éloigner de la zone rouge. La bande à Mourad Karouf sait pertinemment et d’ores et déjà que la prochaine sortie ne sera pas de tout repos, mais bien au contraire elle sera très disputée, face à un adversaire qui joue sa survie en Ligue 1 professionnelle. La mobilisation doit être de mise, pour pouvoir chasser cette guigne et rectifier le tir le plus vite possible. Aomar Moussi

APRÈS BOUZEGUÈNE, CHEMINI, DRAÂ EL MIZAN, C’EST AU TOUR DES OUACIFS

LA CARAVANE POUR LE DÉPART DE HANNACHI GAGNE DU TERRAIN

Initiée par Tchipalo et Abdeslam, avec des supporters très actifs de différentes régions de la wilaya et des autres régions limitrophes, la Caravane pour le départ de Moh Chérif Hannachi est en train de gagner du terrain petit à petit. L’engouement des supporters monte crescendo, et l’exigence du départ du président des affaires du club, est inconditionnelle et irréversible. Après la première action à Bouzeguène, puis Chemini, samedi dernier c’était au tour de Draâ El Mizan. De l’avis des initiateurs, les supporters sont dans leur majorité pour le départ de Hannachi. Cela s’est vérifié encore une fois avant-hier dans la région des Ouacifs, où un meeting a eu lieu. Des vieux, des jeunes et des moins jeunes, ont assisté à ce rassemblement, et chacun est allé avec ses idées et ses propositions. Tout le monde était unanime à déclarer que Hannachi doit partir et c’est le

moment pour ce dernier de céder sa place à quelqu’un d’autre. La pression monte crescendo et les supporters sont même prêts à investir la rue pour hausser le ton et exiger le départ de Hannachi.

Aujourd’hui ce sera au tour de Béni Douala

La Caravane gagnera du terrain encore plus et touchera toutes les régions de la wilaya de Tizi-Ouzou, avant de s’élargir aux autres régions de la Kabylie et même l’Algérois et enfin l’immigration. Après Bouzeguène, Chemini, Draâ El Mizan puis les Ouacifs, aujourd’hui mardi, les animateurs de cette caravane seront les hôtes de la région de Béni Douala, où ils comptent animer un meeting pour réitérer leur exigence à savoir le départ immédiat de Hannachi et son retrait des affaires courantes du club phare de la

Kabylie , qui a à leurs yeux a perdu de sa notoriété. L’équipe kabyle est devenu un adversaire quelconque qui ne fait guère peur à aucun adversaire, et ce, même au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou où les équipes se présentaient pour beaucoup plus à limiter les dégâts.

Une marche populaire comme ultime solution

Les supporters ne comptent pas baisser les bras ou s’arrêter à ce stade des actions, pour exiger le départ du président Moh Cherif Hannachi. Après la caravane, suivie d’une pétition, il n’est pas à écarter de voir les animateurs appeler à une marche populaire qui aura lieu à Tizi-Ouzou, pour réitérer leur détermination de déloger Hannachi qui est à la tête du club depuis 20 longues années. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK

EN PRÉVISION DE LA PROCHAINE SAISON

REMACHE DONNE LA PRIORITÉ À LA JSK

L’arrière droit des Jaune et Vert Belkacem Remache qui est en train de réaliser une belle saison, ne compte pas tourner le dos à son équipe. Remache qui fait partie des cadres de l’équipe kabyle, s’est fait un nom, au point où il a réussi à taper dans l’œil du coach national Vahid Halilhodzic. Belkacem Remache ne veut en aucun cas, précipiter les choses et préfère se concentrer sur le reste de la saison, avant de songer à son avenir « je préfère me concentrer sur les matchs qui nous restent. Quant à mon avenir on verra après la fin de cet exercice footballistique. Mais la priorité va à la JSK mon club employeur, et ce même si j’aurai des contacts avec d’autres clubs ». Belkacem Remache prône apparemment la stabilité et ne veut pas changer de club, juste pour le plaisir de changer. Ce joueur aux grandes qualités est bien parti, pour renouveler son bail avec les Canaris du Djurdjura. Wait and see…. !

EL ORFI PRÊT À REMPILER

Hocine El Orfi le milieu de terrain défensif des Canaris du Djurdjura est prêt à rempiler pour une autre saison, si bien sûr il parvient à trouver un accord avec les dirigeants, ainsi que ceux du Paradou AC, son club propriétaire. El Orfi qui est toujours lié par contrat au Paradou AC, et qu’il est à la JSK sous forme de prêt, veut bien continuer l’aventure avec ce club. Maintenant reste à savoir si les responsables du club phare de la Kabylie , puissent régler ce problème avec leurs homologues du PAC. Il faut donc racheter le contrat du joueur, puis discuter avec ce dernier pour qu’il puisse signer pour un autre bail avec les Canaris du Djurdjura. Hocine El Orfi qui est devenu une pièce incontournable dans l’échiquier kabyle,et fait partie des priorités des dirigeants, en prévision de la prochaine saison. A. M.


04

JSK

BELKALEM : «IL FAUT RÉAGIR, C’EST UNE OBLIGATION» Le joueur axial kabyle, Essaïd

Belkalem, fait partie des rares éléments médéens à avoir honoré convenablement ses engagements depuis son retour à la compétition, après neuf mois d’absence, à cause de sa blessure au niveau des adducteurs (pubalgie)». Pour la prochaine rencontre, il nous dira en substance : «Notre adversaire n’est plus à présenter et sa valeur est reconnue. Ce qui devrait pousser mes coéquipiers à davantage de solidarité lors de cette rencontre. Nous sommes au pied du mur et seul un sursaut d’orgueil est en mesure de nous donner l’occasion de sortir la tête de l’eau. Une victoire lors de ce rendez-vous contre le MC Oran ce samedi serait la meilleure chose qui puisse nous arriver en ces temps de doute dus aux résultats peu flatteurs de notre ensemble.»

METREF SERA-T-IL PRÉSENT ?

Le doute plane encore sur l’éventuelle présence de celui qui serait à même de donner un plus offensif, en l’occurrence le milieu de terrain international, Hocine Metref. N’ayant pas été convoqué pour le match précédent face à l’USM El Harrach par le coach Karouf, en raison d’une séance d’entraînement ratée, cet élément de valeur va-t-il faire son retour ? C’est le vœu de tous ceux qui lui reconnaissent un apport certain. Pour ses qualités techniques, beaucoup souhaitent sa présence, en dépit de l’indiscipline du joueur, qui aurait tout à gagner en faisant preuve de plus de maturité et de self-control. S. A.

LIGUE 1

Mobilisation générale autour de l’équipe

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

A J-5 DU MATCH CONTRE LE MCO

C’est ce week-end que les protégés de Mourad Karouf seront mis une autre fois à l’épreuve, à l’occasion du match de la 23e journée du championnat professionnel de la Ligue I face aux Rouge et Blanc du MC Oran. Il est clair que la JSK n’a pas connu une entame de championnat comme elle le souhaitait, et elle n’imaginait pas qu’elle allait vivre une saison aussi difficile et aussi compliquée.

L

a pression s’était installée au début de cet exercice, qui a envenimé la situation dans le club phare de la Kabylie. Les joueurs ont un grand besoin de respirer et d’évacuer cette pression de leur vestiaire pour retrouver une ambiance saine et plus détendue. Cela passe inévitablement, et tout le monde le sait, par une victoire contre les Oranais du MCO, et si besoin est, en alliant l’art et la manière. Les Jaune et Vert, convaincus de leurs moyens, veulent prouver que ce qui s’est passé ces derniers temps n’est qu’un accident de parcours (encore un !), et par là même rassurer leurs supporters qui viendront à l’occasion de ces retrouvailles. Les Camara, Rial, Hanifi et consorts veulent une victoire

éclatante, une victoire qui puisse les libérer encore et qui sera synonyme d’un nouveau départ. Ils doivent proposer en plus un jeu plus attrayant, plus efficace et plus convaincant, comme ils ont été capables de le faire il y a une saison de cela. C’est la seule solution pour eux de s’en sortir, gagner et convaincre, sinon la crise frappera encore à la porte. Et, d’après ce que nous avons pu constater ces derniers temps et surtout selon ce que la majorité des joueurs nous ont laissé entendre en aparté, ils sont décidés à frapper à domicile ce samedi face aux gars d’El Hamri.

Désormais, il faut se ressaisir !

Auteurs d’une saison décevante, avec plusieurs faux pas consécutifs concédés, les poulains de Mourad Karouf n’ont pas pu revenir au moins avec le point du nul en dehors de leurs bases face aux Harrachis samedi dernier. Un autre mauvais résultat qui n’arrange pas du tout les Kabyles. A quelques jours de leur prochain rendez-vous à domicile face au MC Oran, les Jaune et Vert sont appelés à faire de leur mieux pour retrouver leur dynamique de victoires ce week-end, devant la coriace équipe du MCO. Ce sera une bonne occasion pour se ressaisir devant leurs supporters.

Place à la préparation psychologique

contre de la JS Kabylie ce samedi au stade du 1er Novembre de TiziOuzou devant le MC Oran. De l’avis de tous, ce sera la dernière chance pour les Jaune et Vert de retrouver un tant soit peu leur verve et leurs couleurs après la défaite non méritée samedi dernier contre les Harrachis. En homme averti, l’entraîneur Mourad Karouf a pris à bras-le-corps la préparation des siens, en accordant une place prépondérante au côté psychologique après les

derniers déboires de l’équipe. Le gros du message actuel est de mettre de côté les menus problèmes pour aspirer à présenter le meilleur visage possible afin de renouer avec le succès, qui serait en mesure de remettre sur les rails un club qui ne sait pas encore s’il doit regarder dans le rétroviseur pour la relégation ou bien vers le haut du tableau, encore accessible mathématiquement. S. Aberkane

Bitam : «Notre déclic sera face au MCO»

Reprise hier à 15h

Les joueurs ont repris les entraînements hier après midi, après avoir bénéficié d’unejournée de repos. L’entraîneur Mourad Karouf a, avant l’entame de la séance réuni ses joueurs pour un briefing notamment surce dernier match perdu à el-Harrach.

Saïdi en solo

Le joueur Saïdi qui revient d’un blessure a repris hier les entraînements en solon, à l’écart du groupe. Après la période de rééducation et le travail en solo Saïdi réintégrera le groupe dés la fin de cette semaine.

Metref, Nessakh et El-Orfi aux abonnés absents

Les joueurs Metref, Nessakh et El-Orfi ont brillé hier par leur absence. Metref qui a eu quelques problèmes avec l’entraîneur Karouf, Nessakh est un joueur récidiviste, car à chaque reprise après un match officiel, il est toujours aux abonnés absents, par contre, El-Orfi aurait eu des ennuis musculaires. A. S.

Il y a vraiment unanimité autour de l’importance de la future ren-

L’international olympique des Canaris, Abderrezak Bitam, estime que la dernière défaite concédée samedi dernier ne peut laisser que des regrets. Il nous a confié que le rachat est impératif, et cela dès le prochain match contre la formation du MCO.

Comment se porte le groupe actuellement, après trois échecs consécutifs ? Il fallait bien qu’on tourne cette page pour nous concentrer sur la suite de notre parcours au cours duquel nous aurons l’occasion d’effacer ces trois échecs de la meilleure des manières. Il faut savoir qu’on a retenu les leçons de ces échecs

qui font désormais partie du passé. A présent, nous sommes déterminés à nous donner à fond lors des dernières séances d’entraînement et avec la ferme intention de bien préparer notre prochain rendez-vous, qu’on entend bien négocier pour démontrer que les précédents échecs n’ont rien entamé de notre capital confiance accumulé avant. Voilà, pour avoir une idée sur l’état d’esprit dans lequel se trouve le groupe. On peut dire que vous avez manqué de réussite lors de ces trois matches que vous avez disputés, n’est-ce pas ? C’est vrai, surtout lors des trois derniers matches joués. Nous manquons de réussite, mais c’est à nous de forcer la chance comme on dit. Les matchs que vous avez perdus sont toujours présents à l’esprit, non ?

Oui, ce sont les plus grosses déceptions depuis le début de saison. Malheureusement, ça arrive. Personnellement, je me suis vite remis dans le droit chemin et j’ai beaucoup travaillé pour me faire une place dans le groupe.

Comme on dit, vous avez votre destin entre les mains et vous avez encore beaucoup de matchs à jouer. Dans quel état d’esprit allez-vous les aborder ? Ce sont des matchs face à de solides formations du championnat. Quand nous avons une grosse équipe en face, c’est toujours plus difficile pour nous. C’est un problème qui reste collectif avant tout, même s’il appartient à chacun de nous de réussir son match. Il nous faut rester soudés et tenter de ne gaspiller aucun point. Samedi prochain, vous jouerez contre le MC Oran à domicile.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Quelles sont vos chances dans ce match ? Nous gardons en tête que nous devons nous ressaisir de nos revers concédés déjà. Nous allons donc nous battre avec toute notre énergie. Les occasions de récolter les trois points ne sont pas nombreuses et il n’est pas question de ne pas les saisir. Que pensez-vous du dernier revers concédé à l’extérieur face à l’USMH ? C’est une contreperformance à laquelle on ne s’attendait nullement, car on a tout fait pour revenir avec un probant r é s u l t a t . Malheureusement, nous avons manqué de chance et l’adversaire a profité de la seule occasion qu’il s’est créée. Cette rencontre nous a servi de leçon et on essayera de se racheter par la réalisation d’un bon résultat. Entretien réalisé par Said Aberkane


LIGUE 1

JSK

UNE ÉQUIPE DÉCIMÉE FACE AU MCO

Ce n’est un secret pour personne la formation de Djurdjura sera dans l’obligation de battre le MCO , afin de renouer avec les victoires et d’augmenter ses chances de maintien après la défaite concédée face a l’USMH le week end passé. Cependant cette mission se complique davantage vu les nombreuses absences qui seront enregistrées au cours de cette confrontation. En effet Tedjar est suspendu pour contestation de décision en plus de Hemani et de Camara comptabilisant chacun trois cartons jaunes ce qui signifie qu’ils sont suspendus automatiquement pour cette rencontre. En d’autres termes les canaris seront privés des services de ses éléments ce qui mettra certainement le premier responsable de la barre technique Mourad Kaouf , dans une situation embarrassante afin de composer son 11. toutefois il fera certainement de son mieux pour leur trouver des remplaçants tout en tentant de gagner la partie ce qui évitera au club une vraie crise vu les mauvais résultats enregistrés depuis quelques semaines

REMACHE RETROUVE SA PLACE

D’un autre côté cette rencontre verra le retour de l’arrière droit Belkacem Remache, ce dernier qui a purgé pour rappel sa suspension lors de la dernière rencontre disputée face a l’USMH. Cela a soulagé le coach Mourad Karouf qui aura une solution supplémentaire vu le rendement peu convaincant de Bitam lors de la rencontre disputée le week end dernier face aux poulains de Boualem Charef. Ainsi donc avec cet effectif qui sera amoindri face au MCO en dépit du retour de Remache, la mission de Karouf s’annonce très difficile en attendant la réaction de ses poulains lors de ce match qui sera déterminant et très attendu par tout le monde. M. L.

Karouf sous pression Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

ologique afin que ses poulains retrouvent le moral et jouent ce prochain match dans les meilleurs conditions possibles. En résumé Karouf fera tout pour mettre ses poulains très à l’aise, tout en souhaitant d’arracher les trois points de la rencontre au cours de ce rendez vous, ce qui permettra certainement à l’équipe de retrouver sa sérénité et de terminer la saison avec de bons résultats.

Ce n’est un secret pour personne rien ne va plus pour la formation de Djurdjura et cette derrière continue d’enregistrer la série de mauvais résultats en concédant une nouvelle défaite le week end passé face a l’USMH.

C

Il attend une belle réaction de ses joueurs face au MCO

ependant cette situation n’arrange plus le premier responsable de la barre technique Mourad Karouf , ce dernier qui se trouve sous une grande pression vu que son équipe n’arrive pas a gagner et cela depuis plusieurs journées. En d’autres termes le coach kabyle n’est pas à l’aise et doit trouver les solution idéales afin de renouer avec les succès et d’éviter toutes mauvaises surprises en fin de saison . Ainsi donc un grand pari l’attend à partir du prochain match de son équipe face au MCO , un match qu’il doit impérativement gagner s’il veut que son équipe retrouve la sérénité et continue la suite du parcours dans de bonnes conditions.

Il devait rencontrer ses joueurs hier avant la reprise

Afin de tenter de mobiliser sa troupe après la défaite concédée devant l’USMH, Karouf devait tenir une petite réunion hier avec ses joueurs avant le début de la

05

séance d’entrainement. Au cours de cette réunion il reviendra sur les erreurs commises face à l’USMH en demandant à ses joueurs de les éviter prochaine-

ment, notamment lors de cette importante rencontre qui les opposera au MCO Samedi prochain. Autrement dit il axera son travail sur l’aspect physi-

Même s’il était très déçu par le résultat final de la rencontre perdue face à l’USMH, le premier responsable de la barre technique des canaris s’attend à une belle réaction de ses poulains, lors de la rencontre de samedi prochain face au MCO. En effet il sait bien que son équipe est capable de gagner à condition qu’elle soit concentrée et motivée pour glaner le gain de la rencontre. En d’autres termes il encouragera ses joueurs à fournir plus d’efforts et de bien se concentrer sur la rencontre afin de récolter le gain du match. Les camarades de Hanfi ,arriveront t-ils a renouer avec les succès en battant le MCO lors de la rencontre de samedi prochain ?, c’est ce qu’on saura au coup de sifflet final de cette rencontre , très prometteuse entre deux clubs qui sont condamnés a gagner a fin d’éviter le cauchemar de la rélégation en fin de saison. M.L

damnés à gagner la partie pour renouer avec les victoires et d’éviter ainsi toutes mauvaises surprise à la fin de la saison Votre équipe jouera ce match amoindri par l’absence de

plusieurs éléments a l’instar de Tedjar, Camara et Hemani , ne pensez vous pas que cela rendra votre tache plus difficile ? Certes on aurait souhaité jouer la rencontre avec tous les atouts toutefois nous sommes obligés de gérer la situation telle qu’elle est. Une chose est sure c’est qu’on va faire le maximum pour récolter les trois points de la rencontre et procurer de la joie à nos fans qui attendent beaucoup de nous Ces derniers sont en colère contre l’équipe qui enregistre des résultats négatifs ces derniers temps. On comprend parfaitement leur réaction car ils se sont habitués a voir leur équipe enregistrer de bons résultats. Je saisis cette occasion pour leur demander de nous soutenir car on a besoin de leur soutien plus que jamais. De notre part je leur promets qu’on fera le maximum pour terminer la saison sur une bonne note et leur procurer de la joie a la fin de l’exercice en cours Sur le plan personnel pensezvous déjà à votre avenir ? Sur ce point je vous dirai que je suis prêt à renouveler avec la JSK si le président arrive à avoir ma lettre de libération. Je ne manque de rien à la JSK et je me donnerai toujours a fond pour le servir et de satisfaire les fans kabyle qui méritent tout le bien du monde. Entretien réalisé par M. Larfi

El Orfi : «Nous allons nous ressaisir»

Pour le milieu de terrain Hocine El Orfi , ce match du MCO sera capital pour son équipe qui devra gagner impérativement face au MCO. En effet il estime que la mission sera très difficile lors de cette confrontation toutefois il promet que lui et ses camarades feront tout pour glaner les trois points de la rencontre et améliorer ainsi leur position au classement général

Avec du recul qu’avez vous a nous dire sur cette défaite concédée face a l’USMH? Honnêtement on était très déçu par cette défaite qu’on ne méritait pas. Personnellement j’estime qu’on a réalisé une bonne partie toutefois la chance n’était pas de notre c^ oté vu les nombreuses occasions qu’on s’est créés. On a déjà oublié cette rencontre et on pense déjà au prochain match qui nous opposera au MCO et qui sera très important pour nous. En parlant du ce match du MCO comment se présente t’il pour vous? Il ne faut pas oublier que le MCO est menacé par la relégation et sera dans l’obligation d’enregistrer un

bon résultat pour quitter la lanterne rouge. Cela signifie que les oranais ne viendront pas pour faire du tourisme, mais pour avoir le gain du match. Pour ce qui nous concerne nous sommes con-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

MCA

GHAZI, ATTAFEN ET SAYOUD PRÉPARENT LEUR RETOUR

La concurrence fait rage au Mouloudia. Le staff technique des Vert et Rouge aura très certainement, fort à faire lors des prochaines rencontres pour, surtout, dégager son onze rentrant après le retour du milieu récupérateur, Karim Ghazi qui a purgé sa suspension automatique et celui des deux milieux offensifs, Bilel Attafen et Amir Sayoud qui sont plus que jamais d’attaque. Tout cela intervient après la bonne prestation de certains joueurs « remplaçants » à l’instar de Daoud, Hadji et le revenant Moumène qui ont vraiment épaté tous les présents lors du dernier match contre le MC Saïda à Omar-Hamadi. Ainsi, le duo BouhellalMeguelati sera réellement entre deux feux : reconduire la même équipe qui a battu Saïda samedi dernier ou effectuer quelques petits changements tactiques notamment au milieu ce week-end face au CA Batna sur cette même pelouse de Bologhine. Pour l’information, lors de la dernière sortie à Bologhine, plusieurs joueurs importants étaient absents à l’instar de Younès (convalescent), Attafen et Sayoud qui reviennent, Mobitang et Koudri remplaçants et Ghazi suspendu. Et l’info du jour est que tout ce beau monde à l’exception, peut-être, de Younès sera d’attaque contre le CAB. A priori, plusieurs joueurs risquent de se retrouver dans les tribunes samedi prochain et les Amroune, Yachir, Mobitang et Berradja seront les plus concernés. Même le gardien international, Faouzi Chaouchi espère reprendre du service dès cette nouvelle sortie à Bologhine même si le staff médical du MCA affirme que son retour est prévu pour le derby algérois face à l’USM El Harrach juste après le CAB. En attendant, une chose est certaine, la concurrence fait de plus en plus rage dans le camp des joueurs et aucun n’entend lâcher prise aussi facilement. Ce qui constitue une vraie arme à double tranchant pour le staff technique qui aura à gérer le tempérament et le caractère de 23 joueurs qui veulent tous jouer. M. B.

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

LIGUE 1

GHRIB CALME LE JEU APRÈS LA DERNIÈRE POLÉMIQUE AVEC LES JOUEURS

Apparemment, la dernière victoire acquise ce samedi à Bologhine contre le MC Saïda (2-1) a, en quelque sorte, calmé les esprits dans le camp du Mouloudia d’Alger, notamment, après la dernière guerre des déclarations qui s’est enclenchée entre le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, et certains cadres de l’équipe à l’instar de Babouche et Koudri.

C’

est pour dire que cette précieuse victoire tombe vraiment au bon moment pour remettre un peu d’ordre au sein de cette équipe mouloudéenne qui doutait cruellement, surtout après son élimination en coupe d’Algérie dès les huitièmes de finale face au WA Tlemcen (1-0) en déplacement. En effet, car en championnat, le doyen des clubs algériens s’est éloigné de la zone des turbulences avec ses 29 points laissant derrière le MC El Eulma (28 pts), l’AS Khroub (24 pts), le CA Batna (23 pts), le MC Saïda et le MC Oran

(20 pts) et le NAHD (16 pts). Mieux encore, les Mouloudéens ne veulent plus entendre parler du maintien et « refont » à nouveau, preuve d’ambition en visant carrément l’une des places d’honneur qui permettra au Mouloudia de jouer la Coupe de la CAF la saison prochaine. C’est, en tout cas, le vœu du coordinateur de la section football, Omar Ghrib et celui de toute la famille du MCA même si la tâche s’annonce des plus délicates mais, aucunement impossible.

Les joueurs régularisés après le CAB

Tout porte à croire que le responsable du Vieux club algérois veut tourner une nouvelle page avec tous ses joueurs en allant même à leur promettre de les régulariser juste après le match de ce weekend contre le CA Batna pour le compte de la 23e journée du championnat professionnel de Ligue 1. «Je vais prouver ma bonne foi envers les joueurs en les régularisant d’ici à la fin du mois, soit juste après le match de ce samedi contre le CA Batna à Bologhine », a déclaré Omar Ghrib avant de rajouter, pour justifier sa dernière colère envers les joueurs : «Si j’ai

Comme il est déjà su, Omar Ghrib visait carrément le titre de champion en début de saison et même, avant le début de la phase retour. Mais, après les fameux faux pas subis à Omar-Hamadi contre la JSK (00), le CSC (2-2) et la JSMB (1-1) en dépit du 2 à 2 face au NAHD au 5-Juillet, le responsable mouloudéen a carrément changé de langage en visant cette fois-ci,

la Coupe d’Algérie. Mais, après l’élimination en 8es de finale face au WAT et surtout, après la précieuse victoire acquise samedi dernier à Bologhine contre le MC Saïda (2-0), Omar Ghrib vise un autre objectif, à savoir la 3e place après qu’il s’est avéré que son équipe aura un bon coup à jouer lors du reste du parcours avec son calendrier très favorable (3 derbys algérois au 5-Juillet contre l’USMH, l’USMA et le CRB et autant à Bologhine contre le CA Batna, l’AS Khroub et le MC Oran). «Avec six rencontres à Alger, tout reste possible car il y aura beaucoup de points en jeu à condition de bien négocier ces matchs que ce soit au 5-Juillet ou à Bologhine. Sincèrement, il y a de quoi faire preuve d’ambition surtout si les joueurs abordent le reste du parcours avec la même hargne et même état d’esprit remarqués lors du dernier match contre Saïda», conclut Omar Ghrib. On comprend, donc, qu’une nouvelle page est ouverte au Mouloudia en attendant le retour à la normale avec les supporters du club visiblement, toujours en colère malgré la dernière victoire à Bologhine. Mounir Ben.

Mais je tiens à vous affirmer que seul l’intérêt suprême du Mouloudia compte avant tout. Me concernant, si je suis au MCA, c’est uniquement pour apporter le plus en attaque. Dieu merci, j’ai réussi à chasser le doute avec ces deux doublés inscrits contre Chlef et Saïda, mais le mérite revient en premier lieu, au travail de tout le groupe en dépit de la providence de mes parents qui m’ont toujours soutenu.

Avez-vous un message à transmettre à ton ami Sayeh pour le titre de meilleur buteur ? (Rires). Sayeh un excellent joueur qui fait un travail immense sur le terrain malgré sa première saison au Mouloudia et j’espère de tout cœur, qu’il marquera d’autres buts mais cela ne va pas m’empêcher à le talonner de très près (rires). Entretien réalisé par Mounir Ben.

lancé certaines déclarations en colère, c’était seulement sous l’effet de l’élimination et rien d’autre car, personnellement, je misais énormément sur mes joueurs qui savent très bien que j’ai tout fait pour eux.» D’après les dires du responsable mouloudéen, les joueurs percevront ce mercredi, la prime de la victoire contre Saïda estimée à 5 millions de centimes. Juste après, ils percevront deux mois de salaires en suspens. Voilà une bonne nouvelle qui fera, à coup sûr, du bien aux joueurs qui en avaient tant besoin de ce genre d’encouragements après la période pénible vécue dernièrement au lendemain de l’élimination en coupe d’Algérie contre le WAT.

Ghrib à nouveau ambitieux !

Djallit : «Il ne faut surtout pas brûler les étapes»

Auteur d’un deuxième doublé après celui inscrit à Chlef, l’attaquant Mustapha Djallit ne veut aucunement s’arrêter là en affichant de nouvelles ambitions après la fameuse période de doute vécue dernièrement.

Alors Mustapha, ça va mieux pour toi et surtout, pour le Mouloudia, un mot làdessus ? Dieu merci, le groupe a très bien réagi lors de la dernière sortie à Bologhine en décrochant une précieuse victoire qui nous a réellement remis sur les rails. Je dirai même qu’elle nous a libérés d’une pression des plus torrides notamment, après notre fameuse élimination en coupe d’Algérie contre le WA Tlemcen. En parlant justement de pression, comment avez-vous ressenti la réaction de vos supporters avant, durant et après le dernier match contre Saïda ? Je vous assure que tous les joueurs s’attendaient à une réaction. D’ailleurs, c’était prévisible après une élimination en coupe en sachant que cette compétition était notre seul objectif pour sauver la saison. Donc, nos supporters ne pouvaient quand même, pas nous accueillir avec des fleurs. J’espère

seulement qu’on s’est, quelque peu, fait pardonner en attendant de décrocher d’autres victoires qui vont, à coup sûr, rendre le sourire à notre grand public. D’ailleurs, celui-ci est réputé par sa grande fidélité et son dévouement indéniable et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va faillir. Peut-on dire que le MCA est cette fois-ci, bien parti pour remonter la pente et pourquoi pas, décrocher l’une des places d’honneur avec un calendrier très favorable ? A mon avis, il ne faut surtout pas s’emballer et surtout brûler les étapes. Il faut faire en sorte de gérer au mieux le parcours restant d’autant que beaucoup de points seront en jeu. Personnellement, je ne veux plus parler de calendrier favorable car on a déjà dit ça avant le début de la phase retour et par la suite, on a concédé trois nuls à Bologhine. Donc, le mieux, c’est de confirmer sur le terrain en tâchant de glaner le maximum possible de points et après on verra pour le haut du classement. Mais, avant tout, il faut enchaîner avec d’autres victoires et ce, à commencer par ce samedi contre le CA Batna à Bologhine où seule la victoire compte. Pour revenir un peu à Djallit, deux doublés réussis après une longue période de doute, est-ce le vrai départ ? C’est mon souhait le plus profond.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Une défaite qui a fait du mal ! ASO

LIGUE 1

L

Inattendue, la défaite de l’ASO face au CAB a été d’un goût amer.

es camarades de Messaoud, qui étaient amoindris par les défections de plusieurs joueurs dont Bentoucha, Ghalem et Seguer ont pourtant entamé la rencontre en leur faveur avant de succomber en seconde période face aux rushs des coéquipiers

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

LE VITA À CHLEF DEMAIN

de Merazga. Manquant de cran et surtout de volonté face à l’agressivité des Clubistes de Batna après la sortie de Zaoui, les Asnamis ont raté une occasion en or de revenir avec les points de la rencontre, pis encore, ils ont perdu et laissé échapper le leader dont l’écart au classement est pour le moment de cinq longueurs. Même si l’objectif du club n’est pas le titre, il en demeure que les Chélifiens se doivent de défendre leur acquis. Z.Zitoun

SELLAMA : «Les Batnéens ont montré tant de signes d’animosité» aussi très difficile. Selon vous, où était le

Le milieu de terrain chélifien n’a pas été sans regretter le résultat négatif de son équipe face au CAB.

Une défaite qui n’était pas attendue… C’est vrai dans la mesure où on projetait de revenir avec les trois points malgré la défection de plusieurs joueurs. Nous avons bien commencé la partie en menant au score avant de rater le K.O tout de suite après mais, l’adversaire est revenu en force en seconde période. Dommage, car on ne méritait pas de perdre.

problème? Je crois que la sortie de Zaoui a influé sur le rendement de l’équipe du moment qu’on tenait bien en place et puis, il faut relever cette animosité des Batnéens qui ont usé d’une agressivité qui ne dit pas son nom en nous tombant dessus même sans ballon. De la gratuité à en revendre. Ainsi, l’écart devient important avec le leader… C’est vrai en quelque sorte mais, cela ne veut pas dire que nous allons baisser les bras même si cette défaite fait partie du football. Nous devons oublier ce revers et penser à la prochaine sortie africaine qui sera

07

Justement, comment voyezvous les choses ce vendredi? Ce ne sera pas vraiment facile face à un grand club comme le Vita Club qui se qualifiera sûrement après son large succès à l’aller (entretien réalisé hier à 11h). Nous devons user de tous les atouts pour représenter dignement les couleurs. L’expérience sera un facteur déterminant dans ce match et, je pense, que de ce côté-là, l’équipe a aussi son mot à dire même si le match ne sera pas une partie de plaisir. Souhaitons seulement que le groupe sera sur pied avec le rétablissement de tous les blessés. Entretien réalisé par Z. Zitoun

ASO-Vita Club vendredi

L’ASO Chlef affrontera le Vita Club de Kinshasa (république démocratique du Congo) lors des 16es de finale de la Ligue des champions africaine, ce vendredi au stade Boumezrag à Chlef à partir de 19 heures, a-t-on appris dimanche auprès du président du champion d’Algérie en titre, Abdelkrim Medouar. En dépit de sa lourde défaite dimanche à Bujumbura (Burundi) face à l’Athlético olympique local (4-1), le club congolais a réussi à passer ce tour grâce à sa large victoire chez lui à Kinshasa lors du match aller (5-0). La délégation du Vita Club est attendue mardi à Alger, avant de prendre la route vers Chlef en prévision de la rencontre de vendredi.

C’est demain à 14h que la délégation du Vita Club regagnera Chlef où elle élira domicile à l’hôtel « Ouarsenis » sis au centre-ville de Chlef. La délégation forte de 34 membres dont 21 joueurs transitera par le Maroc.

CRB / ASO EN QUARTS DE FINALE, ÇA PROMET DU SPECTACLE

C’est au stade du 20-Août d’Alger que se déroulera le match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie entre le CRB et l’ASO. Un cap dont les Chélifiens entendent dépasser d’autant plus que la coupe demeure un objectif.

L’USMH POUR MARDI

Le match comptant pour la 23e journée du championnat entre l’ASO et l’USMH se jouera mardi à Chlef. Les Chélifiens entendent le gagner pour maintenir le cap sur le leader. Ce sera un autre test difficile pour les Asnamis qui joueront trois matches en une semaine, ce qui n’est pas rien.

L’heure est au calculs NAHD BIAGUA DEVRAIT REVENIR CETTE SEMAINE

insi, les Nahdistes affirment qu’ils peuvent créer l’exploit si certaines règles sont respectées. Il leur faudra d’abord remporter toutes les rencontres qu’ils jouent à domicile, et surtout qu’ils négocient bien les confrontations directes

avec leurs adversaires pour le maintien, à l’image de l’ASK, le MCO et le MCS. Pour ce qui est de ce dernier, il devrait être à la portée des Sang et Or étant donné que ces derniers se déplaceront au stade du 20-Août, alors que pour ce qui est de l’ASK et du MCO, ils pensent aussi pouvoir réussir à ramener des points de ces déplacements. En effet, il faut savoir que ces deux équipes sont en proie à des problèmes ces derniers temps et cela devrait pouvoir les aider. Les Kroubis pourraient même recevoir le NAHD à huis clos après les violences commises lors du match face au CSC, alors que le MCO est pratiquement dans le chaos après la démission de Djebari. Les gars du Nasria joueront donc toutes leurs cartes lors de ces deux sorties afin de réussir à sortir de la zone rouge.

Le coach, Chaâbane Merzekane, a encouragé le jeune attaquant, Zakaria Ouhada, après sa production face au CRB, bien qu’il n’ait joué que quelques minutes. Merzekane lui demandera de continuer sur la même lancée afin de revenir en force et terminer la saison sur une bonne note.

Quel est votre commentaire après cette défaite face au CRB ? Cette défaite complique davantage notre situation au classement. Nous tablions beaucoup sur cette empoignade pour sortir de la zone dangereuse peu à peu, mais je pense qu’il était pratiquement impossible de l’emporter après les conditions difficiles dans lesquelles s’est joué le match. De quelles conditions voulezvous parler ? De l’arbitrage surtout qui n’a pas été à la hauteur puisqu’il y a eu de nombreuses fautes à notre faveur

qui n’ont pas été sifflées, alors qu’il avait signalé des hors-jeu imaginaires. Il était pratiquement impossible de gagner dans ce genre de conditions. Vous n’avez pas aussi montré le même rendement que celui montré face à l’USMH… En effet, et je pense que c’est la trêve qui nous a quelque peu perturbés. Rester quinze jours sans jouer aucun match cela tape sur le moral des joueurs qui ne pouvaient pas donc montrer le même visage que lors du match face à l’USMH. Malgré cela, je pense que nous

avons donné le meilleur de nousmêmes surtout en deuxième mitemps où nous avons raté de nombreuses occasions et nous n’avons pas trouvé l’ouverture devant un gardien qui, il faut le dire, était bien positionné. Pensez-vous que le maintien est impossible maintenant ? Rien n’est impossible en football, il suffit d’y croire et de se donner à fond lors des prochaines confrontations qui nous attendent. Il ne faut rater aucun point à domicile, chose qui n’est pas vraiment facile, mais je reste confiant personnellement, surtout que tout le

Même si de nombreux observateurs pensent que le Nasria est pratiquement relégué en Ligue 2, surtout après le dernier échec face au CRB, les dirigeants et autres membres du staff technique de cette équipe estiment, au contraire, que tout reste possible.

A

Merzekane encourage Ouhada

BOUSSAÏD : «Nous devons gagner face à El Eulma»

monde est conscient de la mission qui l’attend. Il faudra se donner à fond pour le reste des matchs et tenter de revenir avec des points de l’extérieur de nos bases. Qu’en est-il du match face au MCEE ? Ce sera un match sans aucun doute très difficile, étant donné que les Eulmis tenteront de réaliser un résultat probant, mais nous feront en sorte de l’emporter car le match est très important pour nous et nous devons absolument prendre les trois points qui restent très importants pour nous. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant camerounais du Nasria, Paul Biagua, devrait revenir aux entraînements au cours de cette semaine, afin de se préparer pour le prochain match du championnat qui opposera le NAHD à la formation du MCEE. Le joueur est maintenant rétabli en grande partie après la blessure dont il a souffert au niveau de l’œil, après avoir percuté le gardien de l’USMH, Azzedine Doukha, lors du derby entre les deux équipes.

LES DIRIGEANTS SONGENT À FAIRE REVENIR ZERROUKI

Les dirigeants du Nasria songent sérieusement à faire revenir le joueur, Mourad Zerrouki, après que ce dernier eut décidé de boycotter les entraînements, suite à la mésentente avec le coach, Chaâbane Merzekane, qui ne lui fait pas confiance et qui ne l’a pas convoqué pour les derniers matchs derbys. La direction souhaite bénéficier de tous ces joueurs pour le reste du championnat, surtout qu’il faut que toute l’équipe soit prête pour relever le défi.

BENLAMRI REPREND LES ENTRAÎNEMENTS Les dirigeants du Nasria ont rencontré le défenseur, Djamel Benlamri qui avait boycotté les entraînements tout au long de la semaine dernière. Le joueur a promis aux dirigeants qu’il sera prêt à défendre les couleurs du club pour les prochains matchs et qu’il avait quelques problèmes qui l’ont empêché d’être avec le groupe.


08

CRB

MEKHOUT :

«La victoire du derby est très importante»

MAMERI :

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

«Maintenant, il faut préparer l’ESS»

En battant le NAHD au 5 Juillet, le CRB a confirmé son réveil, non ? On a subi un passage à vide, et cela depuis le match contre le WAT chez nous, où on a été obligés au partage de points. Par la suite, on s’est présentés à Oran et on a perdu. On a enchaîné les mauvais résultats et c’est normal que le doute se soit installé. D’ailleurs, la défaite en championnat contre le MCS était très dure à avaler, car on misait sur une victoire pour reprendre confiance.

Le milieu de terrain du Chabab, Sid Ahmed Mekhout, est très heureux par le succès décroché samedi contre le NAHD, dans un derby qui s’annonçait très difficile pour les deux camps : «On s’avait que le derby allait se jouer sur des détails, et c’est ce qui s’est passé. On a arraché la victoire difficilement, mais le plus important, c’est qu’on l’a fait, car elle était est très importante pour la suite du parcours. On savait que le NAHD jouait son vatout lors de chaque match et qu’il ne lâcherait rien, et je ne vous cache pas que lors de la deuxième période de la partie, on était obligés de revenir en défense pour conserver le maigre avantage jusqu’à la fin. Ce fut difficile, mais on y a cru et on a réussi à garder les trois points à la maison, et c’est le plus important.» A signaler que rien ne s’est passé entre lui et Abdat, mais juste des explications entre frères, et que tout est rentré dans l’ordre.

REPRISE AVANT-HIER À BOUCHAOUI

Après un jour de repos bien mérité, les Rouge et Blanc se sont donné rendez-vous dans l’après-midi d’avanthier à Bouchaoui. L’entraîneur, Djamel Menad, a programmé une séance d’oxygénation, avant d’attaquer hier la préparation du prochain match qui aura lieu en déplacement chez l’Aigle noir dans les Hauts-Plateaux.

LIGUE 1

Avant de parler des quarts de finale de la coupe, parlons plutôt du match qui a suivi celui contre le MCS… Le derby contre le NAHD n’était pas non plus facile. C’était très serré, mais on était plus déterminés à gagner. On a marqué le but de la victoire, et on a continué à presser jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. On n’a pas pu ajouter d’autres buts, mais le plus important, c’est qu’on a réussi à engranger les trois points de la victoire.

Cela vous rapproche de plus en plus du haut du tableau… C’est notre objectif désormais, celui de gérer match par match et tenter par tous les moyens d’assurer à chaque fois pour revenir en force en haut du tableau et pourquoi pas disputer le titre de

champion. On peut le faire, il suffit juste d’assurer dans chaque match. On est conscients que la tâche ne sera pas facile, mais l’essentiel c’est d’engranger le maximum de points qui vaudront leur pesant d’or quand le rideau tombera. Une victoire contre le leader à Sétif, vous y croyez ? Ecoutez, je pense que si mes camarades et moi on ne croyait pas que le CRB peut acculer l’Aigle noir chez lui, ce n’est même pas la peine de faire le déplacement dans les HautsPlateaux. On se prépare très sérieusement pour être prêts pour la rencontre, et on se donnera à fond et, Inchallah, c’est nous qui aurons gain de cause. Si le CRB arrive à gagner à Sétif, vous réduirez l’écart entre vous et le premier… L’ESS compte 43 points, alors que les autres, l’USMA et l’ASO en comptent 38. Nous, on est à 36 points. Il reste donc 7 points d’écart entre nous et le leader. Cela ne sera pas facile de les récolter, mais c’est dans nos cordes. Il faut juste y croire et aller chercher la victoire contre les Ententistes. Quand Menad parle des quarts de finale, il espère seulement que le rendez-vous

Benabderrahmane : «Les tests de l’IRM ont révélé une déchirure»

L’entraîneur du CRB a préféré aligner Aksas pour seconder Abdat lors du derby face au NAHD, alors que le défenseur du Chabab, Farès Benabderrahmane, est resté sur le banc. Avant-hier, ce dernier a passé une IRM pour être fixé sur sa blessure à la cuisse qui le dérangeait depuis quelque temps déjà. Joint par nos soins, l'ancien Harrachi dira : «Effectivement, j’ai passé une IRM et les résultats ont révélé une déchirure au niveau de la cuisse. Je suis contraint à observer 10 jours de repos. Je vais suivre le programme que me donnera le kiné, qui me permettra de renouer rapidement avec la compétition. Pour tout vous dire, je ne devais pas prendre part à la séance d'entraînement de vendredi, puisque c'est ce jour-là que ma blessure a empiré. Mais, j’ai cru que ça allait, et ce n’était que des douleurs passagères, mais en fin de compte, je me retrouve avec une déchirure qui me met hors service.» Donc, pour le déplacement de samedi en terres sétifiennes, le défenseur axial, Farès Benabderrahmane, ne fera pas le déplacement à cause de sa blessure. Menad reconduira certainement le même axe de samedi dernier lors du derby CRB-NAHD, Abdat aux côtés d’Aksas en l’occurrence. Et sur le banc, il y aura fort probablement Guebli. M. A.

se jouera chez vous, et vous qu’en pensez-vous ? Je suis tout à fait d’accord avec le coach, car chez nous, on aura l’avantage du public et du terrain. On sait que les quarts de finale seront très disputés et chaque équipe voudra passer ce tour. Inchallah, le rendez-vous se jouera chez nous, et si ça sera le contraire, on se déplacera là où le destin nous mènera, avec la conviction de refaire le même coup qu’à Saïda.

Croyez-vous que le CRB est capable de décrocher le doublé ? Pourquoi pas ? On se trouve en haut du tableau et on peut revenir en force sur le podium, et d’un autre côté, on a gagné notre billet qualificatif qu’on a mérité et on va se présenter aussi aux quarts, avec la détermination de rejoindre le carré d’as. On ne songe pas au doublé, mais ce qui est certain, c’est qu’on se battra jusqu’au bout pour avoir le dernier mot.

BOUKRIA SE DISTINGUE DE MATCH EN MATCH

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Face aux Nahdistes, la défense belouizdadie a fait le plus important en gardant sa cage vide. Les défenseurs se sont surpassés, et Boukria s’est distingué. Il a été l’auteur d’une belle prestation. Il s’est défendu bec et ongles afin que les raids des Sang et Or ne constituent pas un véritable danger pour les Belouizdadis. Boukria, comme d’ailleurs ses autres coéquipiers, s’est donné à fond et au coup de sifflet final, il a eu raison d’avoir un sentiment de fierté, car il a réussi lui et son équipe à battre le Nasria, qui, disons-le, revient en force ces derniers temps. Avec la conviction et la rage du Milaha, Boukria et ses camarades ont tenu bon et ont renvoyé le NAHD chez lui bredouille.


LIGUE 1

Une finale avant la lettre Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

LES HARRACHIS AFFRONTERONT L’USMA EN 1/4 DE FINALE en quart de finale, que les Harrachis on perdu sur le score d’un but à zéro, inscrit par Guedioura, et en 1970, où ils ont été battus nouvelle fois. Pour dire que les Usmistes restent la bête noire de l’USMH en coupe d’Algérie, ce qui qui pourrait constituer une pression terrible sur les poulains de Charef, qui veulent faire le même parcours que la saison passée, à savoir arriver en finale et essayer de décrocher le troisième trophée de leur histoire. «Ce sera une rencontre très difficile pour nous, sur tous les plans. On aurait souhaité affronter une équipe moins forte en coupe, surtout que nous avons été tirés les premiers lors du tirage au sort. Mais ce sont les règles de la coupe. Maintenant, on tâchera de passer ce tour et continuer le plus loin possible dans cette compétition» a déclaré Haniched, l’entraîneur des gardien des Jaune et Noir. Lotfi S.

Le tirage au sort de la coupe d’Algérie n’a pas souri aux Harrachis, qui vont affronter la formation de l’USMA en quarts de finale, au stade du 5-juillet, dans une rencontre qui s’annonce difficile pour eux.

E

USMH MATCH AMICAL FACE À KOURIFA AUJOURD’HUI

La formation harrachie jouera aujourd’hui, un match amical au stade de Lavigerie, afin de préparer les prochaines sorties des Jaunes et Noir. Ainsi, les poulains de Charef croiseront le fer avec la formation de Kourifa.

Charef programme du bi-quotidien

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, l’entraîneur en chef a programmé du bi-quotidien pour aujourd’hui, avec un match amical dans la matinée et du travail tactique l’après midi, afin de pallier au manque de compétition.

TATEM : «ON JOUERA NOS CHANCES A FOND FACE À L’USMA»

n effet, il faut savoir que l’USMH a croisé le fer avec l’USMA en coupe à deux reprises, à savoir en 1981

La programmation contrarie Charef

L’USMH AFFRONTERA L’ASO LE 27 DE CE MOIS, PUIS SON MATCH DE COUPE, LE 31

Apparemment, la programmation de la coupe d’Algérie ne va pas arranger les Harrachis, dans la mesure où il vont affronter l’ASO le mardi 27 mars, avant de jouer les quarts de finale face à l’USMA, le 31. Leur vis-à-vis, à savoir l’USMA, aura une semaine pour préparer le match de coupe, puisque elle va jouer son match de la 23eme journée, le samedi 24 mars face au CSC, une situation qui peut user les joueurs Harrachis, contrairement �� ceux de l’USMA. «Oui, ça sera un vrai casse-tête pour nous, puisque on devra jouer deux matches importants à des dates très proches, contrairement à l’USMA, qui aura tout le temps pour préparer la rencontre de coupe» a affirmé Benomar.

LAIB : « L’USMA ne nous fait pas peur » Le P-D G de l’USMH, à savoir Mohamed Laib, affirme que l’USMA ne fait pas peur aux Harrachis, puisque les matches de coupe cachent toujours des surprises. En effet, et selon Laib, les deux formations partent sur le même pied d’égalité, puisque les deux formations se sont affrontées deux fois cette saison et chaque équipe a eu son match. Une situation qui rendra les débats très disputés, puisque les deux formations ont fixé la coupe d’Algérie comme objectif pour cette saison. «Je ne vous cache pas que l’USMA ne fait pas peur aux Harrachis. Certes, ils ont les meilleurs joueurs de notre championnat, mais de notre côté, on a prouvés lors de la rencontre de la phase retour, que nous avons les moyens pour surprendre cette équipe», a affirmé Laib, avant-hier . «j’ai souhaité les recevoir chez nous, à Lavigerie » Dans le même contexte, le concerné ajoute qu’il a souhaité recevoir ses vis-à-vis à Lavigerie, surtout que le nom de l’USMH a été tiré en premier. Le premier responsable des Jaune et Noir ajoute même que l’USMH avait le droit de recevoir chez elle. «Pour moi, j’ai souhaité recevoir l’USMA chez nous, et je pense qu’il ne faut pas appliquer en coupe le

09

systeme pratiqué en championnat. Mais bon, il faut faire avec.»

«On va partager l’argent gagné en coupe avec les joueurs» Et pour les primes de la coupe d’Algérie, Laib affirme que l’administration va appliquer le même système que la saison passée, à savoir distribuer l’argent gagné en coupe d’Algérie avec les joueurs. «Il faut que les joueurs sachent que l’argent gagné en coupe d’Algérie sera partagé entre eux. Une situation qui va motiver les joueurs à aller le plus loin possible dans cette compétition.»

«Il y a encore des choses à régler avec Boudiaf » Et sur le dénommé Boudiaf, qui veut investir à l’USMH, Laib affirme qu’il reste des choses à faire et à régler avec lui, le nombre d’actions. il y a aussi, dira Laib, l’évaluation du patrimoine de l’équipe, qui n’est pas encore diterminé. «J’ai rencontré Boudiaf et on a discuté. Je pense qu’il y a des choses à régler. On a émis nos propositions et on attend la réponse définitive de Boudiaf avant de passer aux choses sérieuses» a conclu Laib.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le meneur de jeu de l’USMH, à savoir Islam Tatem, ex-joueur de l’USMA, affirme que la rencontre de coupe reste ouverte à toutes les possibilités, et les Harrachis vont jouer leur chances à fond dans cette rencontre, afin d’obtenir la qualification. «Je dirais que les matches de coupe gardent leur cachet spécial. On va tout faire pour nous qualifier et passer ce tour», a affirmé le joueur. Dans le même contexte, le concerné dira aussi que le fait d’être un ex-joueur de l’USMA ne va pas se repercuter négativement sur son rendement. «Certes, j’ai joué à l’USMA, mais aujourd’hui je porte les couleurs de l’USMH et je vais tout faire afin d’aider mes camarades et passer le cap», a conclu le joueur.

DOUKHA : PRÊT A AFFRONTER L’USMA MÊME A OMAR HAMADI»

Le gardien de but de l’USMH affirme que les chances de son équipe restent intactes, malgré que leur adversaire en coupe d’Algérie est l’USMA. en effet, selon le concerné, il est même prêt à jouer face à l’USMA à Omar Hamadi, et le fait d’affronter son adversaire au 5-juillet ne sera pas un handicap pour les Harrachis, qui y ont l’habitude. L. S.


10

USMA

Jamais deux sans trois LES USMISTES AFFRONTERONT L’USMH EN COUPE

MEFTAH ATTENDU PARMI LE GROUPE

Le latéral droit usmiste, qui manque sérieusement à l’équipe depuis près de trois semaine, en l’occurrence Meftah, est bien parti pour retrouver la compétition pour le prochain rendez-vous. Le coach usmiste a du, encore une fois, reconvertir Khoualed face au MCO. Ce dernier a rempli son rôle durant toute une mi-temps, mais Ighil espére retrouver vite l’expérimenté international, Mefath, afin d’apporter un plus à l’équipe pour sa prochaine échéance face au CSC, où un résultat positif sera indispensable à l’équipe. Ainsi, et après avoir pris son mal en patience, Meftah est attendu enfin parmi le groupe pour la reprise, et intégrera le groupe pour entamer la préparation du rendezvous.

N’GAL ENCORE AUX SOINS

Le joueur camerounais est passé hier du côté de l’infirmerie, où il a été contraint de subir des tests pour un bilan de son état de santé. Les résultats sont rassurants, mais le staff médical ne souhaitre pas anticiper son retour, et N’Gall sera soumis à un régime specifique durant la semaine. Comme prévu, l’attaquant usmiste ne sera pas prêt pour le prochain rendezvous face au CSC.

HAMITI INCERTAIN

L’attaquant Hemiti, et même si son état de santé s’est nettement amélioré, est incertain pour le prochain rendezvous face au CSC. En effet, le joueur ne réintégrera pas le groupe pour la reprise des entrainements prévue aujourd’hui, et sera encore soumis à un programme specifique cette semaine. Même si Hemiti récupère bien de sa blessure, il est peu probable qu’il soit prêt pour le prochain rendezvous , mais sa convocation est d’actualité. M. M.

LIGUE 1

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

Après avoir éliminé l’heureux finaliste de la saison passée, en l’occurrence la JSK, les Usmistes devront croiser le fer avec la formation de l’USMH, malheureux finaliste de cette même saison, pour le compte du prochain tour de la coupe d’Algérie.

E

ntre les deux équipes, la chance a souri aux Rouge et Noir à deux occasions, et les Usmistes espérent passer le cap une troisième fois et atteindre le dernier carré de la compétition. Les Usmistes vont se départager avec l’USMH, qui sont

REBOUH : «Le point d’Oran est positif»

à une victoire chacun en championnat cette saison, et espérent réctifier le tir pour l’occasion. Un match qui va se jouer dans un contexte difficile, vu la situation de l’équipe usmiste en championnat, mais les joueurs sont determinés à aller au bout et glaner le titre, objectif du club.

De la revanche dans l’air

Ayant été défait en championnat pour le ciompte de la manche retour en championnat, les usmistes veulent réctifier le tir en coupe et battre le voisin harrachi. De la revanche dans l’air entre les deux équipes, mais aussi pour les Hadda, qui ont vu leur équipe d’azzefoun écartée par l’USMH en marge du tour précédent. Les coéquipiers de Boualem auront à cœur de passer le tour, afin de retrouver la confiance, après la déception en championnat.

Même si l’équipe a concédé deux points sur l’ESS, qui consolide sa position de leader et compte cinq points d’avance, le frère de Ali Haddad semble avoir apprécié le point ramené d’Oran. Selon Rebouh, l’équipe a ramené un point positif et le club compte toujours jouer pour le titre qui est en jeu, alors qu’il reste encore huit journée de championnat à jouer. «Un point, c’est toujours mieux que rien, et on considère ce résultat comme positif», dira Rebouh, comme pour étténuer la tension sur son équipe, qui est soumise à une pression plus importante au fil des matches. Rebouh est optimiste malgré la situation, et confie que son équipe a encore toutes ses chances pour le titre. Se trouvant en France pour des affaires personnelles, Rebouh nous confiera qu’il sera de retour pour être aux côtés de l’équipe avant son déplacement à Constantine, où il compte bien être du voyage pour la soutenir dans ces moments difficile. M. M.

Les Usmistent ne lâchent rien

Même si l’USMA compte cinq points de retard sur l’ESS, l’équipe et la direction semblent encore animé pour atteindre l’objectif principal, à savoir le titre. Les Usmistes, qui ont raté une belle occasion de coller au leader, doivent réagir positivement durant le reste du parcours, où chaque faux pas sera préjudiciable et compromettra sérieusement les ambitions du club et son objectif principal. Pour la reprise des entrainements, prévue aujourd’hui, le groupe, et d’après les echos receuillis, est encore motivé par la compétition et le sacre, tout en étant conscient de la difficulté de la tâche qui l’attend. Les Rouge et Noir ne lâchent rien et ne veulent pas céder facilement le titre, qui semble tendre les bras à son

rival, l’ESS, qui, de son coté, maintient la cadence des résultats positifs et conforte sa position à chaque journée de championnat. Le prochain match de l’équipe est un vrai test pour l’équipe et Ighil, qui se produiront encore en dehors de leur base, mais l’environnement sera tout autre que face au MCO, et les Usmistes seront à rude épreuve. Cependant, le résultat est necessaire pour maintenir l’espoir, et la direction mise sur un sursaut d’orgueil face au CSC dans l’attente d’un résultat positif. Les joueurs et le staff ne veulent pas se mettre la pression, qui s’impose néanmoins, au vu des derniers résultats du championnat, et la course au titre est plus que jamais lancée entre le trio de tête, dont l’USMA. Les chances s’amenuisent certes, mais du coté de Soustara, on garde espoir et le prochain résultat de l’équipe sera, selon les échos, determinant pour l’équipe usmiste, qui ne doit plus laisser l’écart se creuser, pour éviter de réduire ses chances.

La pression monte d’un cran

Après avoir concédé deux autres points au classement par rapport à son rival sétifien, la pression est montée d’un cran du côté usmiste, et ce, avant son second déplacement de suite en championnat. Les usmistent seront soumis à une pression terrible face au CSC, où le stade sera certainement plein à craquer pour l’occasion, et l’enjeu va peser de tout son poid lors de la prochaine journée. En effet, les Usmistes, en cas de faux pas, compromettraient sérieusement leurs chances pour le titre, que les supporters espérent toujours pouvoir fêter cette saison, comme promis. La direction et le staff espérent que l’équipe se ressaisira à Constantine, malgré les circonstances, et satisfaire les attentes du beau monde usmiste.

DJEDIAT : «On ne baissera pas les bras de sitôt»

Le mileiu de terrain usmiste, à savoir Djediat, est encore optimiste pour le titre, qui, selon lui, se jouera jusqu'à la dernière journée. Selon le joueur, il reste encore un espoir pour jouer le titre, et même si le dernier résultat a été décevant, il considére que son équipe a les moyens de redresser la situation et revenir dans la course. «Nous avons encore toutes nos chances pour le titre, et je pense qu’il est encore trop tôt pour s’avouer vaincu. Certes, l’ESS a pris de l’avance, mais il reste encore des matches, à commencer par le prochain déplacement», dira Djediat, qui consid-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ère que son équipe a les moyens de revenir avec un bon résultat de son déplacement, malgré la difficulté de la tâche. «Même si les conditions sont difficiles pour nous face au CSC, nous avons les moyens de revenir avec un bon résultat, et nous n’allons pas baisser les bras de sitôt. Le moral est certes un peu affecté, mais il faut se remobiliser et aller chercher des points afin de rester en course et maintenir l’espoir. On sait à quoi s’attendre, et nous allons gérer match par match et éviter toute pression inutile», dira Djediat. M. M.


LIGUE 1

ROUABEH : CAB

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

«Le mérite revient aux joueurs»

Calme, serein et pieds sur terre, telles sont les vertus du nouveau coach du CAB, qui a répondu à toutes les questions avec lucidité et honnêteté en restant humble.

Pour votre premier match officiel avec le CAB vous avez réussi à battre le champion en titre. Quel est le secret ? Il n’y a aucun secret, j’ai eu la chance d’hériter d’un bon groupe et d’avoir bénéficié de trois semaines de préparation avec les joueurs ce qui nous a permis de bien se préparer pour ce match. Quant à la victoire contre l’ASO le grand mérite revient aux joueurs et au public. La victoire a été difficile à se dessiner, non ? Tout à fait, on savait que ça allait être difficile en plus le scénario a été très défavorable on a encaissé

Koufana refuse le repos

d’entrée de jeu ce qui a perturbé les joueurs qui étaient sous pression, heureusement pour nous que la deuxième période a été favorable en marquant d’entrée l’égalisation ce qui a galvanisé les joueurs qui sont revenus fort dans le match pour gagner. Est-ce qu’on peut dire que le déclic a eu lieu ? Les joueurs étaient affectés psychologiquement des mauvais résultats, il est donc vrai que cette victoire va les libérer et leur faire du bien pour l’avenir mais ils doivent enchaîner les bons résultats pour dire que le déclic a eu lieu, je pense que le groupe a de la qualité, les joueurs sont conscients de leur mission, ils sont prêts à se battre jusqu’au bout pour sortir de cette situation on va continuer à travailler dur. Entretien réalisé par W.Y.

Avec ses points de suture à la tête, le Camerounais du CAB pour qui le médecin a accordé un repos en refusant de s’exécuter il nous a déclaré : «Je vais m’entraîner normalement, je refuse de me mettre au repos ma blessure n’est pas grave», une détermination qui dénote de l’esprit qui règne auprès des joueurs.

Hodna-lait à la rescousse

Dame Coupe sourit au Widad

Nous avons appris que l’entreprise laitière privée Hodna-lait a accepté de verser une nouvelle tranche d’argent au CAB dans le cadre du contrat de sponsor qui lie les deux parties, une bouffée d’oxygène pour le CAB et son président qui active dans ce sens.

Pour la 4e fois de suite le tirage au sort des quarts de finale de la coupe d’Algérie vient de sourire pour les Tlemcéniens décidés à aller le plus loin possible dans cette épreuve populaire.

A

mrani que nous avons accosté hier avant la reprise des entraînements se dit satisfait de ce tirage, le CSC ne sera pas un adversaire facile à manier, on est tombé sur une grande équipe, on a déjà rencontré les Sanafirs à Constantine j’espère continuer sur cette lancée et pourquoi pas ramener le 3e trophée pour satisfaire notre merveilleux public. De son côté le capitaine Anouar Boudjakdji très ravi par ce tirage n’a pas caché sa joie. “Pour la 4e fois nous allons jouer dans notre stade et devant notre public, nous avons de la chance il faut en profiter. Cela ne veut pas dire que nous avons une joute à notre portée, il faut se méfier des Sanafirs qui veulent aussi aller le plus loin possible dans cette aventure. Certes nous avons un moral au beau fixe et nous allons nous pré-

parer sereinement pour cette confrontation pour aller en 1/2 finale de la coupe d’Algérie et pourquoi pas en finale, les joueurs sont décidés plus que jamais à réaliser ce rêve et je souhaite que ma fin de carrière sera couronnée par ce trophée.”

TLEMCEN DIMINUÉ

A quelques jours du derby face au MC Saïda, le coach Amrani aura beaucoup de soucis à faire puisque pas moins de 4 joueurs ne seront pas alignés pour causes de blessures et suspensions c’est le cas de Belgherri, Mébarki, Dif toujours en convalescence et de Andrea suspendu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

11

REPRISE HIER EN FORÊT

C’est lundi à 16h que l’entraîneur Rouabeh a programmé la reprise des entraînements et comme la semaine dernière c’est à la forêt de Kasrou que le coach a préféré entamer la préparation pour le match de samedi prochain contre le MCA.

TROIS SUSPENDUS CONTRE LE MCA

La victoire contre l’ASO a coûté au CAB la perte de trois joueurs pour le prochain match, car en plus des deux défenseurs latéraux Daïra et Benamara, Rouabeh devra se passer des services de l’homme en forme du moment El Hadi Adel qui a écopé de son troisième carton jaune.

LES JOUEURS ONT PERÇU LEUR PRIME

Comme promis les joueurs ont perçu la prime de match de la victoire contre l’ASO sur place dans les vestiaires ainsi après avoir pris leur douche les camarades de Messaâdia ont empoché chacun 60 000 DA. Il était temps car les joueurs ont chômé durant trois mois. W. Y.

WAT

AMRANI SATISFAIT DE LA PRODUCTION DE SES JOUEURS

A la fin de la rencontre de son équipe face à la JSMB qui s’est soldée par une victoire 2-0 à domicile, le coach Amrani AEK, veut forcément éviter que ses joueurs ne prennent la grosse tête, alors que la route est encore trop longue. Même si les Bleu et Blanc ont été volontaire dans cette rencontre puisqu’ils n’ont pas eu souvent le monopole du ballon et dire que ce rendez-vous n’était nullement un match facile pour son équipe, vu qu’en plus de s’en passer de certains titulaires que ce soit pour suspension ou blessure il fallait aussi remporter cette joute face à un outsider. Ce qui a satisfait à l’entraîneur Amrani qui pourra donc se pencher sur le prochain match de la 23e journée lors d’un déplacement très délicat à la capitale des eaux de Saïda pour affronter le MCS dans une rencontre à six points.


En prevision de la rencontre devant l’opposer dimanche prochain à la formation tanzanienne du Simba, pour le compte du match aller du 2e tour préliminaire de la coupe de la CAF, le leader de la ligue I mettra aujourd’hui, le cap sur Dar Es-Salem.

L

parer la première manche qui s’annonce difficile. D’autant plus que la formation sétifienne s’est déplacée sans bon nombre de cadres. Non qualifiés pour la compétition, Kouamé, Cyril, Lakhdari et Zaaboub, sont exempts. Tout comme Nassim Belkhodja, indisponible pour de longs mois. Suspendu pour six matches, Djabou n’est pas du voyage. Aoudia qui n’a pas été revu depuis la rencontre de l’ASK, aurait décidé de faire l’impasse sur le déplacement. Officiellement» blessé, le joueur qui a loupé les trois derniers matches de son équipe, est en vérité préoccupé par un problème personnel. L’intérêt de l’Entente passe au second plan. Pour diverses raisons, Karaoui et

Ghazali ne sont pas certains d’accompagner leurs camarades. Cette situation irrite nous dit-on Geiger, qui se retrouve avec non seulement un effectif amoindri, mais uniquement avec un seul attaquant, Yousef Sofiane. Lequel n’est, hélas, pas opérationnel. Sachant que le Franco-Algérien qui a été recruté lors de la trêve hivernal, n’a pas beaucoup de temps de jeu dans les jambes. Comme un malheur n’arrive jamais seul, les dirigeants s’inscrivent, eux aussi, aux abonnés absents. Sachant que la délégation de l’Aigle noir, qui mérite mieux, sera conduite par deux salariés d’un club ne faisant, en matière de gestion, toujours pas la mue attendue … Y. M.

On n'en a pas. On ne l'a jamais vu jouer, mais une chose est sûre, c'est une équipe très coriace. Elle a une très bonne réputation sur le plan continental. Pensez-vous que l’Entente de Setif a les moyens de réaliser un résultat positif là-bas ? Oui, bien sûr. Un bon résultat est dans nos cordes. Certes, ce sera un match très difficile, car notre adversaire évoluera chez lui et aura l’appui de ses supporters qui y seront sans aucun doute nombreux. De notre côté, on va essayer de bien gérer le match. Si on y arrive, on reviendra avec un très bon résultat. Un bon résultat vous permettra de jouer le match retour à l'aise… Ce sera dans les meilleures conditions qu’on jouera le match retour à Alger, si on réalise un bon résultat à Dar Essalam. Sinon, on sera sous pression. Donc, il faut faire tout son possible pour tenir en échec les Tanzanien chez eux, dimanche prochain. Apparemment, vous ambitionnez d’aller le

plus loin possible dans cette compétition ... Et comment ! Cette compétition est la plus prestigieuse du continent. On essayera d'aller le plus loin possible dans Ligue des champions, même si notre objectif est d'atteindre la phase des poules. Ce sera la troisieme fois dans l'histoire du club si on arrive à le réaliser. La défense va sans doute subir le match. Un commentaire ? Non, pas du tout. On jouera pour réaliser un bon résultat. Donc, ce n’est pas uniquement le compartiment défensif qui sera concerné, mais toute l’équipe. On se battra tous pour revenir dans nos bagages avec un résultat positif. Sur le plan personnel, êtesvous prêt pour cette bataille ? Oui, bien sûr. J'ai toujours été prêt pour les matchs de mon équipe. Je suis à la disposition de l'entraîneur. Je suis prêt à me donner à fond lors de cette rencontre, que ce soit comme arrière gauche ou défenseur central. Entretien réalisé par Yasser Malki

BENCHADI : «A Dar Essalam, on jouera pour réaliser un bon résultat»

Benchadi Riadh pense que cette rencontre face au SC Simba sera d'une très grande importance pour son équipe. Il estime qu'un bon résultat permettra à l’ESS d'aborder le match retour dans de bonnes conditions. L'arrière gauche des Noir et Blanc nous parle de cette rencontre.

Vous préparez une rencontre d'une extrême importance en coupe de la confédération face au SC Simba ; comment allezvous aborder ce match ? C'est une joute très importante pour nous. On va affronter une très bonne équipe du SC Simba, qui a été sacrée championne de la Tanzanie il ya deux saisons. Cette équipe a déjà affronté le TP Mazambé l'an dernier, lors de dernier tour préliminaire. C'est une équipe redoutable à prendre très au sérieux. Avez-vous quelques renseignements sur cette formation ?

Qui dit mieux ? !

JSMB

COUPE DE LA CAF

es hommes de Geiger, qui prendront l’avion à partir de l’aéroport Houari Boumediene aux environs de 13h, devront bifurquer par le Caire où ils observeront une escale de plus de cinq heures. C’est vers 23h qu’ils prendront la correspondance en partance vers Dar-Es-Salem. Les Ententistes ne fouleront le tarmac de l’aéroport de la capitale tanzanienne qu’après six heures de vol. Les Noir et Blanc qui devront effectuer un harassant voyage de plus de 17 heures ne procéderont qu’à un léger entrainement demain. Les Ententistes qui ont pris le soin de se déplacer cinq jours avant le jour « j » auront suffisamment de temps pour récupérer et pré-

LIGUE 1

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

L’Entente en Tanzanie sans dirigeants

ESS

12

De la 2e place au maintien

Il semblerait que l’objectif tracé par les responsables du club de Yemma Gouraya ne peut plus être atteint, et, faire mieux que la saison précédente, n’est plus à l’ordre du jour :

«R

ien n’est fini pour une place sur le podium mais à propos du titre, je pense que l’Entente à, déjà, fait un sérieux pas en avant…», nous a confirmé Kacem dans l’entretien qu’il nous a accordé. Même la 2e place arrachée haut la main la saison précé-

dente, n’est plus d’actualité, tant les gars de l’USMAl y tiennent énormément. C’est dire que pour les Béjaouis, c’est une question de maintien dont il s'agit maintenant : “On s’attendait à mieux et revoilà maintenant, qu’au lieu de parler de la 1ere place, il est question de maintien…”, a-t-on, encore, ajouté, quelque part, avant de poursuivre : “A parler franchement, depuis le départ de Hakim Meddane, c’est la débandade. Personne ne se retrouve et on a l’impression qu’on retombe dans l’improvisation des temps révolus”. Après un recrutement qui a donné lieu à un optimisme béat en vue de jouer, carrément, pour le titre, revoilà

les Béjaouis qui laissent passer l’occasion de soigner leur classement de la saison précédente et, qui de la 2eme place, dégringolent au … maintien.

Que d’occasions ratées ! …

Les camarades de Maïza ont raté plusieurs occasions pour pouvoir se propulser en haut du classement. Des occasions qui n’ont pas permis aux Vert et Rogue de revenir et d’entamer la course pour le titre : “Nous avons perdu beaucoup de points à domicile qui nous auraient permis d’accéder à un meilleur classement. Même à l’extérieur, on a perdu des points à notre portée. C’est dommage. On aurait pu faire mieux”, a-t-on conclu.

Kacem : «On va essayer de bien faire»

Le milieu de terrain, Kacem, se prépare, à l’instar de son équipe, pour disputer ce match de ligue des champions. Sa disponibilité, sa forme et son talent plaident pour qu’il soit l’un des titulaires qui seront alignés. Dans cet entretien, notre interlocuteur parle, justement, de cette rencontre ainsi que de la suite du championnat de ligue 1 : Comment se prépare ce match ?

Ca se passerait mieux si le moral était été au beau fixe. Pourquoi, c’est un handicap pour vous ? Non, d’autant plus que c’est une autre compétition. Ca devrait être autre chose. Ca ne pardonne pas... Oui, vous voulez dire autre chose ? Oui, je voulais dire qu’on va mettre tout le paquet. On va essayer de faire un résultat positif afin d’entamer le “retour” sereinement. Il y a des matchs où vous n’êtes pas titulaire. Pourquoi ? J’ai raté un seul match à l’extérieur. Il y a des choses que je n’arrive pas à comprendre. Ceci dit, c’est leur choix à eux. Je ne le conteste pas. Je suis un professionnel.

Comment voyez-vous la suite du championnat ? Elle est encore jouable. Il faut mieux être 5e et entamer une série de 5 victoire pour pouvoir remonter la pente… Tout est faisable. Et le titre ? Je pense que les Sétifiens ont fait un sérieux pas en avant. Mais, tout reste jouable et faisable. Et puis, le football n’est pas une science exacte. De la 2eme place, la saison précédente, au maintien. Qu’est-ce qui s’est passé ? On aura joué sur plusieurs fronts. Mais, rien n’est fini. On va se concentrer et il ne faut pas oublier qu’on a, en face de nous, la ligue des champions. Et si, on va aux poules, on aura atteint, alors, notre objectif. A. Z.

Une seconde jeunesse

BELAKHDAR ET BOUCHERIT, EN SUPER FORME

Ils sont époustouflants, à chaque rencontre. On a l’impression qu’ils retrouvent une seconde jeunesse. Ils font un travail de titan et semblent avoir retrouvé toute leur forme. Il s’agit de Belakhdar, le latéral gauche et Boucherit, le milieu récupérateur. Deux éléments qui se sont imposés, en tant que titulaire et qui sont en train d’apporter un grand plus, à cette équipe des Vert et Rouge.

Belakhdar, le joker retrouvé …

Depuis la venue d’Alain Michel, Amar Belakhdar semble avoir retrouvé toute sa confiance. Transformer en buteur, Belakhdar s’est imposé dans son poste et le revoilà, en tant que latéral gauche. Sa mission est de défendre et apporter un plus à l’attaque béjaouie. Belakhdar le fait si bien qu’il est devenu un élément important dans l’échiquier d’Alain Michel.

Boucherit, le maestro …

Après un passage à vide, revoilà ce milieu récupérateur dans tous ses oeuvres. Un élément qui confirme tout le tien qu’on pense de lui et qui s’affirme de plus en plus. Et c’est grâce à Boucherit que ce compartiment a pris des couleurs et devenu l’un des milieux les plus animés. Par son rendement et son talent, Boucherit a réussi à s’imposer et donner lieu à un milieu expérimenté et plein de réussite. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Les Béjaouis à l’heure AFRICAINE Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

13

JSMB

LIGUE 1

Après avoir concédé une défaite amère et inattendue en championnat, samedi dernier face au Widad de Tlemcen, les Béjaouis de la JSM Béjaia, sont appelés à renouer avec la compétition africaine, ce week-end, à l’occasion de la rencontre face au Ivoiriens de l’Académie Amadou Diallo, pour le compte des 16èmes de finale de la ligue des champions d’Afrique.

S

oit, un match capital pour les Béjaouis, qui nécessite une bonne préparation afin d’espérer réussir un bon résultat et, surtout, de prendre une belle option pour la manche retour qui aura lieu dans trois semaines. En effet, le staff technique n’a pas été satisfait du rendement de ses attaquants lors de la dernière rencontre face au WAT, ce qui nécessite des réglages, avant ce rendezvous programmé pour ce vendredi.

La préparation de l’Académie a débuté hier

Ainsi donc, appelés à disputer un match capital ce vendredi face aux ivoiriens de l’Académie pour le compte des 16ème de finale de la ligue des champions, les Béjaouis ont entamé la préparation de ce grand rendez-vous depuis hier, lundi, avec la reprise des entraînements au stade de l’Unité Maghrébine. D’ailleurs, le staff technique est sommé d’effectuer des réglages sur la composante afin de pouvoir livrer une belle prestation face à l’Académie ce

vendredi, et réussir un bon résultat. Mieux encore, les Béjaouis auront quatre jours pour assurer une bonne préparation afin d’être au rendez-vous et réussir une belle victoire qui leur permettrait de disputer la manche retour dans de bonnes conditions.

tat et prendre une belle option pour la qualification au prochain tour. A cet effet, les joueurs se sont montrés conscients de la tâche qui les attend et décidés à se racheter de leur dernière défaite à Tlemcen par une belle victoire ce vendredi devant l’Académie.

Bien que la rencontre s’annonce difficile face à une équipe de l’Académie Amadou Diallo, il n’en demeure pas moins que les poulains de coach français Alain Michel, affichent déjà une grande volonté pour réussir un bon résul-

Avant leur déplacement en Algérie pour affronter les Béjaouis de la JSMB vendredi prochain, pour le compte des 16èmes de finale de la ligue des champions, les Ivoiriens ont réussi à arracher le point du nul

Les Béjaouis veulent prendre une belle option

Les ivoiriens arrachent un nul à l’extérieur en championnat

face à la formation de l’AS Denguélé (1/1). Un résultat qui devraient motiver les Ivoiriens pour leur match face à la JSMB.

Ils sont attendus aujourd’hui à Alger

Par ailleurs, en prévision de leur rencontre face à la JSM Béjaia, ce vendredi, les Ivoiriens de l’Académie Amadou Diallo devraient arriver en Algérie aujourd’hui où ils sont attendus dans la capitale. D’ailleurs, ils devraient passer la nuit à Alger avant de se rendre demain, mercredi, dans la ville balnéaire de Tichy où ils prendront leurs quartiers au

niveau de l’hôtel “Les Hammadites”, pendant leur séjour.

Les officiels arriveront demain

Toutefois, si les Ivoiriens sont attendus pour la journée d’aujourd’hui, les officiels de cette rencontre entre la JSMB et les Ivoiriens de l’Académie Amadou Diallon, c’est à dire les arbitres gambiens de la rencontre, ainsi que le délégué du match, arriveront demain, mercredi, à Alger où ils séjourneront dans l’un des hôtels de la ville de Béjaia. Sadek Ait Slimane

BOULAHIA : «On doit se racheter face aux Ivoiriens» Un commentaire sur la défaite concédée face au WA Tlemcen ? La défaite de week-end dernier, face à la formation du WA Tlemcen est amère, dans la mesure où nous avons misé beaucoup sur un bon résultat afin de remonter encore dans le classement et se rapprocher davantage du peloton de tête ; mais, dommage que cela n’a pas été le cas puisque nous avons concédé une défaite, bien que nous méritions au moins le match nul. Alors, pourquoi cette défaite ? Comme je viens de le dire, on s’est créé beaucoup d’occasions et on aurait pu réussir un bon résultat n’était la malchance. Ajoutons à cela la situation que traverse notre adversaire, et qui l’a contraint à fournir plus d’efforts pour s’imposer sur

son terrain.

Et qu’en est-il du reste du parcours ? Il est certain que le reste du parcours ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous sommes appelés à disputer des matches importants à l’avenir et on doit faire le maximum pour récolter les points nécessaires qui nous permettront d’atteindre nos objectifs. Vous allez renouer avec la compétition africaine, ce week-end, n’est-ce pas ? Oui, après le championnat, nous serons appelés à renouer avec la compétition africaine avec ce match important qui nous attend devant les ivoiriens de l’Académie Amadou Diallo pour le compte des 16èmes de finale de la ligue des champions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

D’ailleurs, on doit faire le maximum pour réaliser un bon résultat et prendre une belle option pour la qualification.

Et comment s’annonce ce match pour vous ? La rencontre de ce vendredi, face à l’Académie Amadou Diallo ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous aurons à faire à une équipe solide, qui fera de son mieux pour réussir un bon résultat chez nous. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur car, on doit arracher une belle victoire et surtout prendre une belle option pour la qualification au prochain tour. Entretien réalisé par Sadek Ait Slimane


MOB

14

LES CRABES SE SOUVIENNENT DU MAUVAIS ACCUEIL DU MATCH ALLER

Ce jour-là, les Batnéens avaient réservé un mauvais accueil aux Crabes, de même qu’au président du conseil d’administration du club béjaoui, Mass Bouchebah, qui se souvient de l’agression dont il a été l’objet ce jour-là.

RAHMOUNI ASSUME SES CHOIX À BEL ABBÈS

Une réunion a eu lieu dimanche dernier au siège de l’administration du club, où le coach Rahmouni a assumé pleinement ses choix à Bel Abbès, qui ont fait perdre au MOB l’espoir de jouer l’accession en Ligue I, avec l’incorporation de Aïssani dans les bois à la place de Toual et de Bouali à la place de Benhocine.

LA DIRECTION DEMANDE À HENIDER DE S’EXPLIQUER SUR SA BAISSE DE RÉGIME

SAM

Cet élément, qui a bien débuté avec l’équipe, n’est pas à son top niveau ces dernières semaines. Au contraire, sa baisse de régime n’est pas passée inaperçue et tout le monde ne comprend pas comment un joueur pétri de qualités perde ainsi de sa verve et devient un joueur quelconque au fil des matchs. Que ce soit le coach, les supporters et même la direction se posent des questions. Cette dernière a décidé de passer à l’action, en lui intimant l’ordre de s’expliquer quant à sa baisse de régime. Que dira-t-il ? Attendons pour voir !

Les Crabes attendent les Batnéens de pied ferme Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

L

a défaite face à l’USM Bel Abbès consommée et oubliée, les Crabes se préparent activement pour le match de la 24e journée qui se jouera ce week-end, et qui verra donc les Crabes recevoir les Chaouia du Mouloudia de Batna, dans une rencontre de rachat pour les Crabes et les Chaouia qui ont essuyé chacun des contre-performances lors de la précédente journée, le MOB qui s’était incliné à Bel Abbès et à huis clos, et le MSPB en cédant deux précieux points face à la JSS. Ce qui fait que la rencontre de ce week-end sera très serrée entre deux équipes qui se connaissent, et qui s’étaient déjà rencontrées par le passé, c'est-à-dire en division II. Un match qui aura lieu dans quatre jours, et pour lequel le coach Rahmouni et sa troupe feront tout pour remporter le match de l’espoir.

Ça sera la dernière chance pour espérer

Effectivement, ce match entre les Vert et Noir du MOB et les gars des Aurès s’avère comme étant celui de la dernière chance pour les Crabes et les Chaouias. Le MOB comptabilisant actuellement 33 points à son compteur, est suivi par le MSPB qui en a 32. Un point seulement sépare les deux antagonistes, et chacun fera de son mieux pour sortir vainqueur de ce duel. Même un nul n’arrangerait pas leurs affaires, surtout avec la probable échappée des équipes du trio de tête, c'est-à-dire le nouveau dauphin, l’USMBA, qui possède quatre points d’avance sur les Crabes, et la JSS qui compte trois points d’avance sur les camarades

de Nemdil Zahir.

Les autres concurrents joueront le vendredi… Un inconvénient, dirions-nous !

Si on évoquait les autres rencontres de cette 24e journée, le MOB qui jouera ce samedi au lieu de vendredi, saura au moins ce que feront les autres équipes. La JS Saoura, qui recevra ce vendredi le RC Kouba, sera mise à rude épreuve, mais les gars du Sud ne veulent pas lâcher prise, eux qui veulent récupérer leur dû,

Les U13 affronteront l’AWES Blida en coupe ce vendredi

Les capés de Moulaoui, qui avaient éliminé au tour précédent la JS Aïn Taya sur le score de 4 à 2 à Bouira, vont affronter, pour le compte des quarts de finale de Dame coupe, des jeunes de l’AWES de Blida. Une rencontre qui se jouera ce vendredi à 10h au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. R. M.

ADDA : «On n’a pas encore assuré notre maintien»

Auteur d’une très bonne prestation, le milieu récupérateur samiste, Adda Djamal, estime que son équipe est capable de revenir avec un bon résultat de Bordj Bou Arréridj.

On imagine que vous avez poussé un grand ouf de soulagement après votre victoire sur le PAC... Et comment ! On venait d’empocher trois précieux points ; on est certes soulagés du fait qu’on a quitté la zone rouge, mais on doit tout de même rester concentrés pour la suite du parcours, à commencer par le match qui nous opposera vendredi prochain face au CABBA.

C’est un grand pas vers le maintien, n’est-ce pas ? On peut dire que nous avons quitté provisoirement la zone de relégable, mais on n’a pas encore assuré le maintien, sachant qu’il reste encore 7 matchs à jouer, c’est-à-dire que 21 points sont encore en jeu ; ceci dit, le plus dur n’est pas encore fait, on a encore besoin au minimum de 12 points pour assurer définitivement notre maintien.

Comment s’annonce le match face au CABBA ? Ce sera un match difficile devant le leader du championnat, qui vient d’aligner deux mauvais résultats et qui fera tout pour l’emporter ; toutefois, on n’a pas d’autre choix que de revenir avec un bon résultat pour gagner quelques places au classement et du coup faire un grand pas vers le maintien.

c'est-à-dire la place de dauphin qu’ils ont occupée pendant un bon bout de temps avant de la céder au terme des résultats enregistrés la semaine passée. Le quatrième au classement, à savoir l’USM Annaba, aura une tâche délicate à Merouana, qui n’a pas encore assuré son maintien et qui fera tout pour épingler les gars de l’antique Bône. Quant à l’Olympique de Médéa qui pointe à la même place que le MOB avec le même nombre de points, ce dernier ira en découdre avec la lanterne rouge, l’US

LIGUE 2

Biskra, qui ne veut pas abdiquer. C’est dire que les résultats de ce vendredi auront un vrai impact, qu’il soit négatif ou positif pour les Crabes.

Les Crabes jurent de rendre la pareille aux Chaouia

Les deux équipes s’étaient quittées au match aller, avec une victoire des Batnéens, sur un but signé par Hadjidj à la 74’ sur penalty, c'est-à-dire lorsque le MOB jouait en infériorité numérique, avec l’expulsion d’El Orfi à la 55’, suite aux deux cartons qu’il avait reçus aux 38’ et 55’ de la partie. Les Crabes attendent donc de pied ferme les Chaouia et ne jurent que par rendre la pareille à leur adversaire de cette 24e journée, qui est averti que les Crabes le laisseront retourner chez lui bredouille. Rahib Medhouche

Les Samistes préparent Bordj

Comme il fallait s’y attendre, les Oranges du Sarii de Mohammadia continuent de se préparer dans la sérénité, et ce, en prévision de la rencontre de ce weekVous semblez optimiste... Bien sûr que je le suis, à l’instar de end qui les mettra aux prises au CABBA, qui n’est autre que le leader incontesté du groupe, pour le compte de tous mes coéquipiers. Après notre la 24e journée du championnat de Ligue II. dernière victoire, la confiance est retrouvée, ainsi que la joie de jouer, on va faire de notre mieux pour continuer, comme je l’ai déjà dit sur notre lancée.

Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Toutes les rencontres seront difficiles pour nous et pour l’ensemble des équipes. En ce qui nous concerne, on fera tout notre possible pour arracher le maximum de points et réaliser un parcours honorable à la fin de l’exercice, comme cela a d’ailleurs été le cas la saison passée, où nous avons terminé la saison à la 7e place, alors qu’on était en position de relégables. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

D

’ailleurs, la préparation se déroule dans de bonnes conditions, et l’entraîneur Kardi est en train d’apporter les correctifs qui s’imposent et surtout d’assurer la meilleure préparation possible pour le match de ce week-end qui revêt une grande importance pour les coéquipiers de Moumen, étant donné qu’un résultat positif s’impose afin de garder l’écart qui les sépare de l’actuel premier relégable, le RCK en l’occurrence, qui effectuera lui aussi un périlleux déplacement pour affronter la JSSaoura, qui occupe la seconde place au classement. C’est l’avis même de nombreux joueurs, qui sont unanimes à dire que les 7 matchs restants sont importants, car l’objectif primordial est le maintien est loin d’être concrétisé. Pour cette empoignade, l’entraîneur Kardi a tenu à insister sur le volet psychologique, en demandant à ses poulains de prendre les choses au sérieux et faire le maximum pour revenir avec un résultat probant, surtout que le staff technique aura entre les mains l’ensemble de l’effectif, à l’exception du milieu offensif, Bendia Tarek, qui sera le grand absent face à BBA, puisque l’enfant d’Arzew a écopé d’un 3e avertissement, synonyme d’une suspension automatique. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

DEFNOUN : «Seule la victoire nous intéresse»

Le capitaine blidéen, Defnoun Mehdi, métronome de l’arrièregarde de l’USMB a été incontestablement le meilleur homme sur le terrain lors de la rencontre disputée, vendredi dernier face à l’Amal de Merouana au stade Tchaker.

MSPB

Votre équipe a réussi sa 8e victoire de la saison face à l’ABMerouana, un commentaire ? Je pense que nous sommes sur une courbe ascendante, nous avons prouvé que l’équipe pouvait faire mieux que ça c’est un bon résultat que nous méritons nous avons fait un match plein face à une équipe de l’ABM qui s’est bien défendu et qui nous a posé tant de problèmes à plusieurs reprises, l’essentiel c’est d’avoir empocher les 3 points de la victoire. Cette victoire face à l’ABM, vous a fait gagner des places au classement, c’est encourageant ? Cela nous fait plaisir, car au départ ce n’était pas du tout évident, nous avons bien préparé ce match pour ne pas laisser nous échapper la victoire, cela nous a remis en confiance et dans cette voie que nous devons continuer, maintenant place à la confirmation. Votre prochaine sortie ce sera face au MOC, com-

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

ment voyez-vous cette rencontre ? Les poulains de Assas semblent perdre du terrain lors des dernières rencontres du championnat, tout de même cette confrontation contre le MOC ne sera pas facile, les Mocistes voudront se racheter sur leur terrain et durant leur public, nous devons préparer ce match avec sérieux, profiter de ce passage à vide de notre adversaire et revenir avec le meilleur résultat possible. Le rendement de votre équipe s’est beaucoup amélioré lors des dernières rencontres, quelles sont les raisons ? C’est le fruit du travail fourni par le groupe, la touche du coach Menad et ses adjoints Mekalfi et Salah Kamel a donné un nouvel élan à l’équipe, le soutien de nos supporters a été aussi pour quelque chose, le doute s’est dissipé et nous avons gagné beaucoup en confiance, c’est quelque chose de bon pour la suite du parcours.

BELKHITER CONTACTÉ

Le latéral droit de l’USMB, Belkhiter Mokhtar, vient de recevoir des touches d’un manager marocain, ce dernier a noté sur son calepin le nom du joueur blidéen Belkhiter, ainsi que celui du joueur du MCO Aouedj Sid Ahmed, lors du tournoi olympique de jeu de Londres 2012, qui s’est déroulé le mois décembre dernier au Maroc. Il veut s’attacher ses services pour un éventuel transfert la saison prochaine au club belge du Standard de Brèze. «Cette proposition ne m’emballe pas, actuellement je suis concentré avec mon équipe qui prépare d’importantes rencontres qui restent à jouer avant le baisser de rideau du championnat, ce n’est pas le moment d’aborder ce sujet, on verra à la fin du championnat», nous dira l’ex-sélectionné olympique,

LEBLALTA : «Vivement la fin du championnat»

Il est l’un des produits du MSPB, il a quitté le club durant trois saisons en raison des problèmes qu’il a connus avec l’exadministration. Cette saison, il a accepté de faire son retour au club de ses premières amours, mais Leblalta découvre que l’environnement a beaucoup changé. Il risque même de ne plus jouer au MSPB. Il nous en parle.

Comme tout le monde vous êtes abattu par ce qui se passe autour du club ? Malheureusement oui, je suis abattu et choqué par toutes ces accusations gratuites, ça casse le moral et touche à la dignité.

Le groupe semble serein pour l’avenir, n’est-ce pas ? Bien sûr, le groupe est solidaire, affiche de bonnes prétentions et travaille dans un esprit familial et décidé de donner le vrai visage de l’USMB, la dernière victoire face à l’ABM, l’a galvanisé à redoubler d’efforts pour aller plus à l’avant. Vous êtes optimiste pour l’avenir ? Bien sûr, il faut être optimiste dans la vie, personnellement je travaille d’arrache-pied, pour retrouver mes repères facilement et pour ce qui est du groupe,le jeu de l’équipe s’est amélioré, le staff technique a su galvanisé le groupe, les joueurs s’expriment nettement mieux qu’avant, il n’y a aucune raison de ne pas croire à nos chances de se relancer dans la course à l’accession. Comment appréhendezvous la rencontre contre le MOC ? C’est un match comme tous les autres, même s’il semble difficile, mais on fera en sorte de ne pas revenir bredouille on va préparer

Personne ne vous a accusé pourtant ? On ne fait pas d’exception quand on accuse les joueurs, moi je me sens concerné, mes camarades n’ont pas à être traités de la sorte la majorité c’est des jeunes, on a pas le droit de les casser sans justifications.

Etes-vous convaincu que l’accession s’est définitivement éloignée ? Parler d’accession dans des conditions pareilles est un leurre et un manque de considération aux vrais supporters du club, il ne faut pas se voiler la face, on a déjà trois entraîneurs, une situation financière insupportable, des conditions de préparation à la limite de l’acceptable et surtout un environnement hostile qui a longueur de la saison vous met les bâtons dans les roues. Comment voulez-vous parler d’accession quand même votre dignité n’est pas épargnée, comment pouvez -vous tenir 90’ sur un terrain.

15

USMB

LES BLIDÉENS EN PROGRÈS

ce match, comme les précédents, on jouera sur leurs bases, mais cela ne signifie pas qu’on n’aura pas notre mot à dire, je suis optimiste quant à un bon résultat. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ? Tout simplement de continuer à nous soutenir encore, comme ce fut le cas, lors des dernières rencontres du championnat, leur présence à nos côtés nous galvanise, le groupe est conscient de faire les sacrifices pour que l’USMB améliore davantage sa position au classement général de la ligue 2 Entretien réalisé par Tahi Ahmed

Depuis l’intronisation au coach Menad Salim à la tête de la barre technique blidéenne, les choses semblent avoir changé et l’USMB présente une autre face plus meilleure que la précédente de la phase aller où l’équipe blidéenne avait enregistré de médiocres résultats, en récoltant seulement 19 points en 15 matchs pour 5 matchs gagnés, 4 nuls et 6 défaites. cette léthargie a duré par la suite de la reprise de la 2e phase du championnat jusqu’à la 18e journée, les Blidéens ont été tenu en échec sur leurs bases à deux reprises face à l’USMBA (16e j) et l’OMM (18e j) et battu à Annaba par l’USMAn (17e j). Les Vert et Blanc se sont réveillés à partir de la 19e journée qui a vu les poulains de Menad l’emporté devant le SAM à Tchaker sur le score de 4 à 1, ensuite le déclic une fois annoncé, la série de bons résultats a continué, remportant 2 victoires à domicile contre l’USB 5 à 2 (21e j) et l’ABM 2 à 1 (23e j) et ramenant deux précieux points de leurs déplacements d’Oran et de Mostaganem, respectivement face à l’ASMO (20e j) 2 à 2 et l’ESM (22e j) 2 à 2. Sur le plan comptable, l’équipe a récolté 11 points sur les 15 mis en jeu en 5 matchs. Sur le plan offensif, les Belkheïr, Ledraâ et Melika ont inscrit la bagatelle de 15 buts et l’arrière-garde blidéenne où veillent au grain Defnoun et Namani dans l’axe et à leurs côtés Belkhiter et Aliouane, a encaissé 8 buts.

d’agressions alors qu’en parallèle vous jouez sans salaires, on est des joueurs on a besoin d’un minimum pour vivre et pour se mettre des conditions normales de préparation.» Quant à Zeghidi le plus ciblé par une frange de supporters, il avait les larmes aux yeux, il ne pense qu’à partir et quitter cette

atmosphère de suspicion qui lui envenime la vie. «Je n’ai plus cette joie de jouer, je joue la peur au ventre, je n’ai pas le droit de rater une passe ou une interception sinon je suis accusé d’avoir levé le pied.»Les joueurs sont tous sous le choc, on a bien réussi à les casser. W. Y.

Les joueurs sous le choc

Tous les joueurs qu’on a rencontrés après le match nul contre la JSSaoura étaient abattus par le résultat, mais surtout choqués par les rumeurs et les accusations.

«

C’

est le même scénario depuis la saison dernière à chaque fois qu’on enregistre un mauvais résultat, personne n’évoque les raisons réelles à savoir les conditions difficiles de préparation. La situation financière catastrophique des joueurs dont certains attendent toujours sept à six mois de salaire, personne ne parle de ceux qui bloquent les comptes pour saborder la bonne marche du club, tout le monde se focalise sur les joueurs pour les accuser gratuitement d’avoir levé le pied, on nous a brisé avec ses rumeurs et ces accusations», nous a déclaré Yagoub. C’est à Aguini d’enchaîner : «Comment voulez-vous jouer l’accession dans un climat d’accusations, d’insultes de menaces et parfois même de tentatives

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

LIGUE 2

PAC Le Paradou ne perd pas espoir Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

Ammour, l’inconditionnel du PAC

contre trois adversaires à l’extérieur et sont sûrs et certains de ramener six points, et ce, tandis que les autres équipes seront confrontées à des formations jouant l’accession et la lutte pour leur survie. S’ils veulent continuer à faire partie de cette division, les Pacistes doivent bien négocier leurs rencontres revêtant une grande importance pour leur avenir, chose qui n’est guère facile pour les Algérois, à moins qu’ils sortent le grand jeu, comme ce fut le cas face au MSPB. Ils doivent d’abord gagner ce vendredi face à l’ASM Oran qu’ils recevront au stade Ahmed Fallek. Et s’ils trébuchent, ils seront bel et bien relégables en division inférieure, et ce sera ensuite très difficile pour eux de retrouver la ligue II.

IL S’EST DÉPLACÉ SANS ASSISTER À LA RENCONTRE

L’inconditionnel supporter du Paradou, Ammour, a été toujours présent là où se produit son équipe pour suivre la partie et encourager les joueurs. Il a été bien accueilli dans tous les stades d’Algérie gagnant la sympathie des fans adverses, qui le mettent dans de bonnes conditions. Mais cette fois-ci, au stade de Mohammadia, ce fut autre chose, il n’a pas eu droit à un accueil comme par le passé. Il s’est réfugié dans les vestiaires pour fuir la colère des supporters locaux, déchaînés ce jour-là. Il a effectué un long trajet sans pouvoir assister à la rencontre. Heureusement qu’il s’est cloîtré dans les vestiaires, sinon le pauvre vieux Ammour aurait été lynché.

D. BOUABDALLAH S’EST ENTRAÎNÉ AVEC SES CAMARADES

L’attaquant paciste, D. Bouabdallah, a été sauvagement agressé par un joueur du SAM, avant la rencontre, puis menacé des supporters. «Si on l’avait laissé au stade, il aurait été lynché par les supporters déchaînés», souligne Lounici. Alors que certains pensaient qu’il serait absent à la reprise effectuée à Bouchaoui, l’enfant d’El Bahia était présent avec ses camarades.

Tiboutine retrouve les U21

Personne ne pensait à ce que cette sympathique équipe du Paradou réalise un parcours semblable à celui de la saison écoulée.

L

es dirigeants ont bien retenu la leçon pour qu’elle ne se reproduise plus à l’avenir, en mettant tous les moyens nécessaires à la disposition des joueurs. S’ajoute une bonne pré-

paration durant l’intersaison, plus de nombreux matchs amicaux pour que l’équipe soit prête en championnat. Malheureusement, le groupe n’arrive pas à engranger les points nécessaires, surtout à domicile. Le Paradou a trébuché plusieurs fois sur son terrain et devant ses inconditionnels, qui ne s’attendait pas à ces échecs répétés. Ses ratages plongent les Jaune et Bleu à l’avant-dernière place au classement général syn-

RCK

Déplacement périlleux pour les Koubéens

A l’occasion de la prochaine journée de la ligue 2, le RC Kouba sera appelé à se déplacer chez le troisième du classement, en l’occurrence la JS Saoura. Un match à enjeu différent pour les deux équipes, puisque le RCK joue son maintien, essayant de sauver sa peau, et la JSS, a mis tous les moyens nécessaires afin d’accéder en ligue 1, la saison prochaine.

D

ans cette optique, l’équipe est bien partie pour atteindre son objectif, mais rien n’est aquis d’avance, puisque dans la journée précédente, la JSS, et après son match nul chez le MSPB, a laissé la deuxième place du classement à l’USMBA, qui a assuré à domicile contre le MOB. Pour cela, les les locaux ne lacheront pas prise face aux Koubéens. Ces derniers seront dans l’obligation de réagir afin de maintenir leur chances intactes dans cette rude course pour le maintien. Le RCK, avec 25 unités, est en 14e position, synonyme de relégation, et aura la mission délicate d’éviter une autre défaite vendredi prochain, contre un adversaire solide, malgré que cette empoignade va se dérouler à huis clos. Une situation embarrassente pour ce glorieux club, qui est plus que jamais menacé par la rétrogradation en divison amateur, et vu le calendrier qui attend les Vert et Blanc, les joueurs sont dos au mur, et

doivent réagir afin de hisser les couleurs de ce club cher aux Koubéens.

La direction et les joueurs sont responsables de cette situation

Après la fin de match contre l’ESM, beaucoup de personne de l’entourage koubéen ont échangé des accusations dans les vestiaires du stade, entre autres, les membres du CSA/RCK. Une scène de coulisses qui reflète le mal existant dans la gestion du club. Personne ne peut nier la responsabilité de la direction actuelle dans les résultats enregistrés par l’équipe koubéenne, car l’instabilité au niveau du staff technique, ainsi que le manque de ressources financières depuis l’entame de la saison, n’a pas permis au groupe de travailler dans la sérénité. Mais, en parallèle, les joueurs ne doivent pas se cacher derrière la situation financière pour justifier leur piètres prestations, notamment les joueurs cadres, à l’image du meneur de jeu, Slimane Illoul. Ce dernier a livré un rendement peu convaincant contre l’ESM, malgré qu’il soit le capitaine d’équipe et un des fils de l’école koubéenne. C’est dire, qu’il doit jouer son rôle de leader, et ainsi assumer la tâche de porter son équipe sur ses épaules, et le règlement de compte sera en fin de saison. Aussi, en cas de relachement, le seul perdant sera le club de la ville de Kouba, puisque les joueurs, même s’ils ne reçoivent pas leur dû, peuvent présenter leur contrat proffessionel au niveau du comité des litiges de la LFP, pour récupérer leur droits par le biais de la loi. Donc, les poulains de Hamada n’auront aucune excuse, car la loi et faite pour les protéger. Alors, place au travail ! T. E. S.

onyme de relégation en division national amateur. Les camarades de Medahi ne veulent pas entendre parler du mot purgatoire, même s’il reste encore sept rencontres pour la clôture de cet exercice. Ils estiment qu’ils sont plus avantagés que les autres équipes menacées de la descente aux enfers. Ils disputeront quatre matchs à domicile et comptent les remporter pour empocher de précieux points. Ils auront ensuite à en découdre

Publicité

Le jeune défenseur latéral Tiboutine, n’a pas été retenu dernièrement contre le SAM. Peut-être que le staff technique a préféré quelqu’un d’expérimenté à sa place. Il a été mis à la disposition des U21 qui sont sur une courbe ascendante en ce moment. Ils l’ont d’ailleurs bien confirmé face au SAM, en lui infligeant une sévère correction devant ses supporters. Cette catégorie renferme de talentueux joueurs qui feront parler d’eux dans un très proche avenir. A. O.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Rouiba Commune de Réghaïa NIF : 41 000 20 000 16 08 50 10 38

Avis d’appel d’offres national restreint n° 39 SPCM/2012

Un avis d’appel d’offres national restreint est lancé par la commune de Réghaïa pour : Réalisation d’une station de bus Bouraâda Aïssa Réghaïa

Les entreprises qualifiées, intéressées et ayant une qualification en travaux publics (activité principale), catégorie IV (quatre) et plus, et possédant l’un des codes suivants : 345-4210, 3454252 et 347-4272 et cela en application des dispositions des articles 26 et 30 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010 modifié et complété par le décret présidentiel n° 12-23 du 18/01/2012 portant réglementation des marchés publics, peuvent soumissionner et sont appelées à retirer le cahier des charges à l’adresse ci-dessous, contre paiement de deux mille dinars (2000,00 DA) auprès du : «Bureau du secrétariat permanent de la commission des marchés, 1er étage, bureau n° 02» siège de la commune de Réghaïa, circonscription administrative de Rouiba L’entreprise doit présenter obligatoirement le certificat de la qualification à la demande de retrait du cahier des charges. Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces suivantes dûment légalisées.

I- L’offre technique : * La déclaration à souscrire selon le modèle cijoint, dûment renseignée et signée par le soumissionnaire * Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire, annexé de ses spécifications techniques * Une copie légalisée du certificat de qualificaiton et classification professionnelles Et les pièces citées dans l’article 12 du cahier des charges. II- L’offre financière : * La soumisison (selon modèle ci-joint)

* Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire * Le devis quantitatif-estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire

Les offres doivent être adressées à Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale de Réghaïa sous forme de pli technique et pli financier séparés à l’intérieur de la même offre (le pli extérieur doit être anonyme et ne doit porter que l’objet du projet, le numéro de l’avis d’appel d’offres et la mention : «Soumission à ne pas ouvrir»). - La durée de préparation des offres est fixée à trente (30) jours - La date de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres, heure limite 12h. - L’ouverture des plis technique et financier correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h. (Si le jour de dépôt des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, il est reporté). Le service contractant peut rejeter l’offre retenue s’il établit que l’attribution du projet entraînerait une domination du marché par le partenaire retenu ou fausserait, de toute autre manière, la concurrence dans le secteur concerné (cf. article 49 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel n° 12-23 du 18/01/2012 portant réglementation des marchés publics). Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires et membres de la commission d’ouverture des plis pour assister à l’ouverture des plis (article 123 du décret présidentiel n° 10236 du 07/10/2010 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics). La durée de validité des offres est fixée à 120 jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1680 — Mardi 20 Mars 2012 - Anep N° 905 198

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

L’accession passe par Constantine

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

Les poulains de Belhafiane ont réussi à partager les points avec la coriace formation du MSPB à Batna, pourtant, les gars des Aurès attendaient de pied ferme leurs hôtes pour arracher la victoire afin de garder leurs chances intactes pour la course à l’accession. Malheureusement pour eux, ils ont trouvé sur leur chemin un adversaire bien organisé dans tous les compartiments de jeu.

L

es Sudistes sont repartis avec un précieux point, augmentant ainsi leurs chances d’arracher une place sur le podium en fin de saison. Ils préparent actuellement à Aïn M’lila le match de la mise à jour, qui les opposera aujourd’hui au MOC, rencontre prévue au stade Hamlaoui (Constantine). Les Bécharis ne jurent que par la vic-

toire pour reprendre leur place de dauphin, qui leur a été chipée par les Bel-abbessiens et la conserver jusqu’au terme de cet exercice pour rejoindre l’élite, qui sera une première dans l’histoire d’un club du Sud

BOUKEMACHA : «A Constantine pour un bon résultat»

Le défenseur central Islam Boukemacha et ses camarades se préparent dans de bonnes conditions à Aïn M’lila, en prévision

A

du match de la mise à jour du calendrier contre le MO Constantine, qui aura lieu aujourd’hui à 15 heures. Cela ne sera pas une partie de plaisir pour les Jaune et Vert contre cet adversaire, qui n’a pas oublié la cuisante défaite qui lui a été infligée à l’aller, sur le score de 5 buts à 0. Ils savent que leur mission sera difficile, mais ils se défendront corps et âme pour obtenir le meilleur résultat possible. «Comme tous les matchs de cette de saison, celui face au MOC sera encore plus dur, qui va essayer de laver

l’affront de l’aller. Mais, quelle que sera sa réaction, on réalisera un bon résultat, le groupe est motivé après le nul obtenu dernierement à Batna devant le MSPB, ce qui augmentera nos chances pour le sprint final, et ainsi offrir l’accession à toute une région, qui aura ainsi un représentant dans la cour des grands de notre football», dira-til. C’est avec un esprit de guerriers que les Sudistes aborderont cette confrontation, afin d’essayer de surprendre les Mocistes.

DIVISIONS INFERIEURES

Les Tadmaïtis réapprennent à gagner

près 3 faux pas concédés contre le FC Mechtras (un match nul), et deux défaites contre l’US Djemaâ Saharidj et le CRB Tizi Ouzou, de surcroît à domicile, la JST a réussi à renouer avec le succès. Les poulains du nouvel entraîneur Kamel Zinet, qui était absent pour ce match face à l’US Tala Athmane pour des raisons familiales, et qui a délégué Mohamed Choubane, qui est président de section pour

LONG SEJOUR A AIN-M’LILA

Les Bécharis se trouvent depuis deux semaines à Aïn M’lila. Ils s’entraînent dans le stade de la ville. C’est juste après la rencontre de coupe d’Algérie contre l’ES Sétif qu’ils ont rejoint Aîn M’lila pour préparer les deux rencontres face au MSPB et le MOC. C’est pour éviter d’effectuer plus de trois mille kilomètres qu’ils sont restés dans ce lieu tout proche de leur prochain rendez-vous. Et ce n’est qu’après la confrontation devant le MOC pour la mise à jour du calendrier qu’ils rentreront chez eux.

ROUABEH : «CETTE SAISON OU JAMAIS»

JS TadmaïtDivision Honneur

Le club de la ville des 1000 martyrs, la JS Tadmaït, qui a connu un passage à vide au début de cette phase retour, a repris confiance et a retrouvé ses marques.

MOC JSS

MISE À JOUR

17

L’entraîneur adjoint de la JS Saoura, Mohamed Rouabah, estime que son équipe est sur la bonne voie pour arracher une place sur le podium. «Le groupe a repris maintenant confiance en gérant bien ses matchs de l’extérieur. Alors qu’avant les joueurs évoluaient avec la peur de mal faire, ce qui s’est répercuté sur l’équipe qui a concédé de nombreux points», dira-t-il. «Pour ce qui est du rendez-vous d’aujoud’hui face au MO Constantine, les Constantinois n’ont pas oublié la lourde défaite qu’on leur a infligée à l’aller, et ils tenteront le tout pour le tout pour s’imposer ; le groupe n’ira pas à Constantine pour limiter les dégats, mais pour gagner et garder ses chances d’accession intactes», espère-t-il. O. A.

Les Ivahriyen tout droit vers l’accession ES Azeffoun-Régionale 2

Le club de l’ES Azeffoun, pensionnaire de la division régionale 2 groupe A, est en train de tout écraser sur son passage, en ne laissant aucune chance à ses concurrents pour le titre de champion de le rejoindre.

diriger l’équipe. Les camarades de Boulahia qui se sont déplacés à Tikobaïne avec la ferme intention de rectifier le tir, n’ont pas déçu et se sont rachetés de fort belle manière en es matchs se suivent et se s’imposant largement ressemblent pour les sur le score sans appel de poulains de Karim 4 buts à 2. Une victoire Kaced, qui ne veulent pas bonne pour le moral et lâcher la première place qui ne fera que du bien à qu’ils occupent depuis la bande à Kamel Zinet, l’entame de la saison footbalqui peut désormais listique 2011-2012. Les vicentrevoir la prochaine toires se suivent, et chaque rencontre qui va équipe qui affronte l’ES l’opposer au stade Azeffoun laisse des plumes. Ahcène Aïboud contre la C’est le cas pour le LC JS Boukhalfa sous de Iflissen, lanterne rouge en bons auspices et dans de championnat, qui n’a pas pu bonnes conditions. résister aux assauts des Alors, un nouveau départ Ivahriyen. Ces derniers ont pour la JS Tadmaït ? On sorti le grand jeu, et leurs le saura ce week-end efforts ne sont pas partis en face aux Banlieusards de fumée, bien au contraire, ils Boukhlfa, du président ont été récompensés par une Ramdane Bouchakour. large victoire acquise avec A. M.

L

l’art et la manière. Les protégés de Karim Kaced se sont imposés sur le score sans appel de 3 buts à 0. Une victoire qui permet aux coéquipiers de Brahim Halata d’entrevoir la suite et la fin de ce championnat avec confiance et assurance. Les Ivahriyen sont toujours premiers au classement et le SS Sidi Aïch est toujours dauphin, mais loin derrière. Ce sera vraiment difficile pour les autres prétendants à l’accession de rivaliser avec

l’ES Azeffoun, qui a pris son envol et qui est plus jamais décidée à aller de l’avant et ce, jusqu’au sacre final, à savoir une accession en division Régionale 1. Karim Kaced et sa bande restent confiants et optimistes quant aux chances de l’ES Azeffoun d’atteindre l’objectif tracé par les dirigeants dès le coup d’envoi du championnat. Même les supporters n’attendent que la fin de cet exercice pour célébrer

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’accession de leur équipe favorite en division supérieure. Les choses se présentent sous de bons auspices et le meilleur est à venir pour cette équipe d’Azeffoun qui a marqué de son empreinte sa participation en coupe d’Algérie, en la quittant avec les honneurs face à l’USM El Harrach, un pensionnaire de Ligue 1 professionnelle, en s’inclinant sur le score de 2 à 0 au stade Lavigerie aux 16es de finale. A. M.


CABAÑAS : «Le football me

18

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

INTERNATIONALE

donne une autre chance»

Le Paraguayen Salvador Cabañas a occupé les premières pages de la presse mondiale le 25 janvier 2010. Dans la ville de Mexico, où il brillait avec le CF América, le footballeur est victime d'un coup de feu à la tête suite à une discussion qui a mal tourné dans un bar. Depuis, le buteur de la sélection du Paraguay qui se préparait à disputer la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™ est passé par toutes les étapes possibles. Opérations, centres de réadaptation, thérapies psychologiques, le tout pour aboutir au petit miracle qui se dessine aujourd'hui : El Chava s'apprête à faire son retour dans le football, avec 12 de Octubre, le club qui l'a révélé et qui évolue aujourd'hui en troisième division paraguayenne.Alors qu'il affirme être aujourd'hui à 80 % de ses capacités, le goleador de 31 ans a accepté de se confier au micro de FIFA.com :

Salvador Cabañas, avant toute chose, félicitations pour ce retour. Votre cas a ému pas mal de gens, pas seulement dans le monde du football. Comment vous sentez-vous aujourd'hui ? Merci beaucoup ! Je veux d'abord dire que je me sens très bien et que je suis très heureux. Pour l'instant, je fais de mon mieux pour retrouver mon meilleur niveau et revenir sur les terrains le plus vite possible. C'est mon plus grand souhait. Combien de fois, ces dernières années, avez-vous pensé au moment où vous alliez rejouer ? Très souvent, depuis longtemps. C'est

Publicité

incroyable de pouvoir le faire avec le club où j'ai commencé ma carrière. Les dirigeants me donnent l'opportunité d'être ici. Ils m'ont ouvert les portes pour venir terminer ma rééducation et m'entraîner. Je leur en suis infiniment reconnaissant. L'objectif de l'équipe est certainement de retrouver la première division, mais quel est celui de Salvador Cabañas ? Le même ! L'objectif du club est de monter en première division. Par conséquent, c'est mon objectif aussi. Ça me motive énormément. Le football, c'est ma vie, et là, on me donne une nouvelle opportunité. Je me sens bien et il est très important de réussir à atteindre ce but. L'entraîneur est Rolando Chilavert, le frère de José Luis , que vous avez déjà eu à Guaraní et 12 de Octubre en première division. Ce passé commun est-il important ? Oui, très important. C'est bien de pouvoir être avec lui dans un moment comme celuici. J'ai besoin d'un technicien qui me connaît bien. J'en profite d'ailleurs pour lui dire toute ma reconnaissance, à Rolando comme à tous ses collaborateurs. Ce sont eux qui me donnent cette nouvelle opportunité. Il y a peu de temps, vous avez déclaré que l'un de vos objectifs était de revenir en sélection. Même si cela paraît encore loin, vous imaginez-vous à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ? Oui, bien sûr. Pourquoi pas ? Ça va dépendre de moi. La sélection est toujours dans mon esprit et dans mon cœur, et je ferai tout

mon possible pour pouvoir porter à nouveau ses couleurs. Je dois reconnaître que ces derniers temps, je n'ai pas vu beaucoup de matches. Je sais que l'équipe est très bien. L'entraîneur Francisco Arce y est pour beaucoup, c'est un grand professionnel. L'important, c'est que les garçons travaillent et donnent tout ce qu'ils ont sur le terrain. Comment définiriez-vous votre guérison ? S'agit-il d'un miracle ? J'ai toujours eu la foi, tout au long de ma vie. Peu de gens se sortent d'une situation comme celle qui m'est arrivée. Mais voilà, nous sommes ici, je suis sur mes deux pieds et ma famille est à mes côtés. C'est le plus important. Seuls ceux qui ont connu ça savent ce que ce moment signifie. Quels enseignements tirez-vous de cette expérience ? Qu'est-ce qui a changé chez Salvador Cabañas ? J'ai toujours voulu être avec ma famille, avec ma femme et mes enfants. Et aujourd'hui, je continue comme ça. Maintenant, je veux remercier toutes les personnes au Paraguay qui ont prié pour moi et pour ma guérison. Comme footballeur, j'ai beaucoup donné aux gens et ils me l'ont rendu avec leurs prières. C'est extraordinaire. Quels souvenirs gardez-vous du Mexique ? C'est là-bas que cet accident vous est arrivé, mais vous y avez quand même vécu de belles choses, n'est-ce pas ? J'en garde beaucoup de très beaux souvenirs. J'y ai passé beaucoup de temps et vécu des choses merveilleuses. Je suis arrivé à Jaguares et ensuite j'ai joué à

l'América, qui m'a tout donné. J'ai beaucoup d'amis là-bas. Pour moi, le Mexique reste associé à d'excellents souvenirs. Rejoueriez-vous là-bas si vous en aviez la possibilité ? Oui, sans hésiter. J'aimerais beaucoup. Je fais tous les efforts nécessaires pour revenir à mon meilleur niveau et atteindre les objectifs les plus élevés possibles. L'América m'a rendu un hommage incroyable il y a peu de temps, ce qui m'a permis de me souvenir de moments merveilleux avec mes amis. Que demander de plus ? J'ai une reconnaissance éternelle pour l'América. A qui allez-vous dédier votre premier but officiel avec 12 de Octobre ? Mon premier but sera pour mes parents, mon épouse, mes enfants et pour un monsieur que j'apprécie beaucoup : Horacio Cartes, le président du Club Libertad. Pour être sincère, je n'ai pas vraiment pensé à ce premier but. Je sais une seule chose : dès que je recommencerai à jouer, les buts vont vite venir… In fifa.com

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA Daïra de Sidi Khouiled Commune de Hassi Ben Abdellah C.F : 098530129101333

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 06/2012

Le président de l’Assemblée communale de Hassi Ben Abdellah lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des projets suivants dans le cadre de l’exécution du programme plan communal de développement : Réalisation et équipement d’un forage d’AEP à proximité du stade commnal à Hassi Ben Abdellah Les entreprises intéressées et qualifiées dans le domaine de l’hydraulique catégorie 01 et plus, doivent se rapprocher auprès du siège commune, service finance pour retirer les cahiers des charges, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Contenu de l’offre : A) l’offre technique : Accompagnée des pièces suivantes : 01- Déclaration à souscrire remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 02- Instruction aux soumissionnaires approuvée par le soumissionnaire, 03- Les critères de choix paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 04- Bilans des informations paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 05- Cahier des charges techniques spéciales paraphé et approuvé par le soumissionnaire, 06- Copie légalisée et en cours de validité d’attestation de qualification professionnelle. Activité principale hydraulique contient le code (34-303) catégorie 01 et plus, 07- Copie légalisée du statut pour les sociétés, 08- Copie légalisée du registre du commerce 09- Bilan fiscal des trois (03) dernières années (2008-20092010) approuvé par les services des impôts, 10-Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services des impôts (Extrait de rôles apuré en cours de validité à la date de l’ouverture des offres), 11- Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services CNAS en cours de validité à la date de l’ouverture des offres, 12- Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services CASNOS en cours de validité à la date de l’ouverture des offres,

13- Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services CACOBATPH en cours de validité à la date de l’ouverture des offres, 14- Copie légalisée du casier judiciaire du premier responsable de l’entreprise en cours de validité, 15- de l’attestation de dépôt des comptes sociaux des sociétés (délivrée par le registre commercial CNRC) en cours de validité, 16- Copie légalisée du code fiscal ou statistique, 17- Déclaration de probité remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 18- Références de l’entreprise - (copie légalisée), 19- Liste des moyens matériels spécifiés pour ce projet dûment justifiée (Copies légalisées), 20- Liste des moyens humains et l’encadrement du projet dûment justifié avec des diplômes des déclarations au service des assurances (Copies légalisées), 21- Planning prévisionnel de réalisation des travaux suivant les délais, 22- Copie de quittance de paiement de cahier des charges. REMARQUE : Toute offre ne comportant pas les pièces administratives de 01 à 17, sera considérée comme une offre incomplète et ne sera pas prise en considération dans la phase des analyses des offres.

B) Offre financière : Accompagnée des pièces suivantes : 1- Lettre de soumission remplie et approuvée par le soumissionnaire, 2- Bordereaux des prix unitaires remplis et approuvés par le soumissionnaire, 3- Devis quantitatif et estimatif rempli et approuvé par le soumissionnaire. Les offres doivent être déposées auprès du secrétariat du président de l’APC Hassi Ben Abdellah comme suit : 1- L’offre technique sera mise dans une enveloppe fermée portant :

Maracana N° 1680 — Mardi 20 Mars 2012 - Anep N° 905 532

Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint N° ……/2012 Réalisation et équipement d’un forage d’AEP à proximité du stade communal à Hassi Ben Abdellah Offre technique

2- L’offre financière sera mise dans une enveloppe fermée portant : Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint N° ……/2012 Réalisation et équipement d’un forage d’AEP à proximité du stade communal à Hassi Ben Abdellah Offre financière

Les deux enveloppes seront introduites dans une troisième enveloppe fermée, anonyme ne portant que les mentions suivantes : A ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint N° ……/2012 Réalisation et équipement d’un forage d’AEP à proximité du stade communal à Hassi Ben Abdellah

* La durée de préparation des offres est limitée de : 21 jours à compter du premier jour de la parution de cet appel d’offres dans le BOMOP ou les journaux nationaux. * Date de dépôt des offres est fixée le dernier jour de délai de préparation des offres à 14:00h. si ce jour coïncide avec un week-end ou un jour férié, la durée de préparation des offres sera prolongée le jour de travail suivant. * Les offres déposées après 14:00h du jour cité au-dessus ne sont pas acceptées. * Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à partir de la date de dépôt des offres. * L’ouverture des plis des offres technique et financière aura lieu à la date de dépôt des offres à 14:15h après midi dans une séance publique au siège de la commune de Hassi Ben Abdellah - Wilaya de Ouargla, et en présence de l’ensemble des représentants des soumissionnaires.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

TOULOUSE : Arsenal a supervisé Abdennour

S

uivi de très près par Arsenal, Aymen Abdennour, le défenseur central de Toulouse, a une nouvelle fois été «scouté» par les Gunners face à Rennes, dimanche soir. Pour sa première saison à Toulouse, Aymen Abdennour (22 ans) impressionne. Le défenseur central tunisien, prolongé jusqu’en juin 2016 par le Téfécé, suscite l’intérêt prononcé d’Arsenal. Dimanche contre Rennes, l’international tunisien a

joué un rôle essentiel dans la victoire de son équipe (1-0, 28eme journée de L1), sous les yeux des superviseurs d’Arsenal. Les Gunners ont encore une fois envoyé des scouts pour noter l’ancien défenseur central de l’Etoile du Sahel (ndlr : le Rennais Yann M'Vila est aussi suivi de très près). En plus d’Arsenal, Chelsea, Everton, Newcastle, Naples, VfB Stuttgart, Bruges, Lille, Brest et Caen avaient dépêché des superviseurs.

MAN UTD : L’agent de Berbatov confirme

T

outes les voix concordent au sujet de l'avenir de Dimitar Berbatov (31 ans, 10 matchs et 7 buts en Premier League cette saison). Alors que son manager Alex Ferguson a annoncé qu'il ne le retiendrait pas, l'agent de l'attaquant de Manchester United, Emil Danchev a confirmé la forte probabilité de son transfert à la fin de la saison."J'ai

REAL M. : Mourinho reste zen

Le Real Madrid a largement dominé Malaga dimanche soir mais a finalement dû se contenter du match nul (1-1). Pas de quoi inquiéter l'entraîneur José Mourinho que même les erreurs d'arbitrage ne sauraient irriter. "Si mon équipe n'avait pas bien joué ou avait manqué de volonté sur le terrain, je pourrais être critique, mais ce n'est le cas. Faire match nul fait partie du Championnat. L'arbitre a commis deux erreurs énormes, tout comme l'arbitre de touche, mais ça ne fait rien. Cela fait partie du Championnat. Il a oublié deux penalties énormes pour nous, mais on ne peut pas le lui reprocher", a réagi Mourinho, des propos rapportés par l'AFP. Le Real conserve un matelas confortable de huit points d'avance sur le Barça en tête de la Liga.

B

Benzema égale Zidane en Liga uteur face à Malaga (1-1) dimanche soir lors de la 28e journée du championnat espagnol, l'attaquant du Real Madrid, Karim Benzema (24 ans, 23 matchs et 14 buts en Liga cette saison), a inscrit son 37e but en Liga depuis son arrivée en 2009. Une statistique qui lui permet

CHELSEA : Torres savoure

Auteur d'un doublé face à Leicester (5-2) dimanche en quarts de finale de la Cup, l'attaquant de Chelsea, Fernando Torres (28 ans, 22 apparitions et 2 buts en Premier League cette saison), a mis fin à une longue période de disette. L'international espagnol n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis le 19 octobre dernier."J'avais besoin de ces buts, j'ai travaillé dur pour y arriver. Ces derniers temps, je jouais mieux même si je n'avais pas encore réussi à marquer.(...) Je pense que malgré tout, j'ai bien joué cette saison. Mais je n'ai pas réussi à marquer des buts, ce qui reste le travail principal d'un attaquant", a expliqué l'ancien joueur de Liverpool après la rencontre.Torres n'a inscrit que 7 buts toutes compétitions confondues depuis son arrivée chez les Blues en janvier 2011.

19

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

d'égaler Zinedine Zidane, qui avait atteint ce total en cinq saisons sous le maillot merengue. Pour rappel, l'international français a inscrit 58 buts toutes compétitions confondues avec la Casa Blanca. Avec un total de 49 réalisations, Zizou est déjà bien loin derrière l'ancien lyonnais.

rencontré Alex Ferguson à trois reprises. (...) Il veut changer le style de jeu de l'équipe en introduisant plus de vitesse, et l'avenir de MU n'est pas lié à celui de Berbatov", a-t-il expliqué à Canal 3. "Berbatov ne restera probablement pas en Angleterre", a ajouté Danchev. Hanovre serait notamment sur les rangs pour un transfert estimé à 7 millions d'euros.

VILLARREAL : Lotina nommé

Miguel Angel Lotina est le nouvel entraîneur de Villarreal (L1 espagnole), en lieu et place de José Francisco Molina qui a été écarté dimanche. Libre de tout contrat, Miguel Angel Lotina (54 ans), l’ancien entraîneur du Deportivo La Corogne, de la Real Sociedad, de l’Espanyol Barcelone ou encore du Celta Vigo, s’est engagé jusqu’à la fin de la saison avec Villarreal qui s’est séparé de José Francisco Molina.

D. Sanchez «Pas photo»

Lourdement défait par le LOSC dimanche soir (4-0), en clôture de la 28e journée de Ligue 1, l'entraîneur valenciennois Daniel Sanchez a reconnu la supériorité des Dogues."Pour pouvoir faire douter les Lillois, il fallait un tout autre état d'esprit. On n'était pas prêt à jouer le champion de France en titre et encore moins un derby. On est mal rentré dans le match, en mettant des ballons en retrait, en jouant dans le mauvais sens. Quand je vois la difficulté qu'on a eu à défendre à cinq, je me demande ce qu'on aurait fait à quatre, a déclaré le coach en conférence de presse (...) On a mal mesuré la qualité de cette équipe lilloise et on a accepté la défaite trop facilement en deuxième mi-temps, sans révolte. Il n'y a pas eu photo entre le LOSC et Valenciennes".VA occupe la 11e place au classement, avec 31 unités au compteur.

LILLE : Debuchy est un homme satisfait Le latéral droit du LOSC savourait le large succès remporté aux dépens de Valenciennes dimanche soir (40), en clôture de la 28e journée de championnat. Une victoire qui permet aux Dogues (3es), qui n'avaient pris que deux points lors des trois derniers matchs, de reprendre leur marche en avant."On a fait une bonne affaire ce week-end. On ne voulait pas laisser passer l'occasion, surtout à domicile et

BAYERN : Schweinsteiger incertain contre l'O. Marseille ESPANYOL BARCELONE : Casilla rempile

Le milieu de terrain du Bayern Munich, Bastian Schweinsteiger (27 ans, 15 matchs et 3 buts en Bundesliga cette Suivi par le Paris Saint-Germain, Kiko Casilla, le gardien de but de l'Espanyol saison) est incertain pour le quart de Barcelone (Liga), a prolongé son contrat jusqu'en juin 2015. Agé de vingt-cinq finale aller de Ligue des Champions face ans, Kiko Casilla, le gardien de but de l’Espanyol Barcelone, a rempilé à l'OM, programmé la semaine prochaine. pour trois saisons (soit jusqu’en juin 2015). Et ceci malgré De retour à la compétition la semaine passée l’intérêt du Paris Saint-Germain, notamaprès un mois d'absence, l'international allemand souffre toujours de sa cheville droite, opérée en février.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dans un derby (...) Ils sont venus pour défendre, on était un peu surpris avant le match. Nous, on avait mis en place une tactique qu'on a bien respectée. Ça a marché, tant mieux. On a été costaud. On veut décrocher quelque chose et l'objectif est de se qualifier en Ligue des Champions", a rappelé le Lillois, dans des propos rapportés par la Voix du Nord. Debuchy et ses coéquipiers se déplacent samedi (19h) sur le terrain d'Evian-


20

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA Daïra de Sidi Khouiled Commune de Hassi Ben Abdellah CF : 098530129101333

PUBLICITÉ

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 05/2012

Le président de l’Assemblée communale de Hassi Ben Abdellah lance un avis d’appel d’offres national restreint dans le cadre de l’exécution de budget soutien de la commune de Hassi Messaoud pour la réalisation de projet suivant : Réhabilitation voiries urbaines des rues Principales aux 146 logements à hassi ben abdellah sur 1000 m/l Les entreprises intéressées et qualifiées dans le domaine des travaux publics 02eme catégorie, doivent se rapprocher auprès du siège commune de hassi ben abdellah, service des finances pour retirer les cahiers des charges, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Contenu de l’offre :

A) l’offre technique : Accompagnée des pièces suivantes : 01- Déclaration à souscrire remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 02- Déclaration de probité remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 03- Instruction aux soumissionnaires approuvée par le soumissionnaire, 04- Cahier des charges techniques spéciales, 05- Cahier des charges techniques générales, 06- Cahier des charges divers, 07- Devis descriptif daté et approuvé par le soumissionnaire, 08- Critères de sélection paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 09- Bilans des informations paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 10- Copie légalisée et en cours de validité d’attestation de qualification professionnelle. Activité principale travaux publics catégorie 02 et plus, 11- Copie légalisée du registre du commerce ou le statut pour les sociétés, 12- Copie légalisée du code fiscal, 13- Copie légalisée du casier judiciaire du Gérant en cours de validité, 14- Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services suivants : - CNASAT apuré ou accompagné du calendrier de

paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, - CASNOS apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, - CACOBATPH apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, - Extrait de rôles apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, 15- Copie légalisée en cours de validité de l’attestation de dépôt des comptes sociaux des sociétés (délivrée par le CNRC), 16- Bilan d’activité des trois (03) années suivantes (20082009-2010), 17- Liste des projets réalisés dûment justifiés des (04) dernières années (2008-2009-2010-2011), 18- Liste des moyens humains dûment justifiée, 19- Liste de matériel dûment justifiée (Copies légalisées des cartes grises), 20- Planning prévisionnel de réalisation des travaux.

REMARQUE : Toute offre ne comportant pas les pièces administratives de 01 à 16, sera considérée comme une offre incomplète et ne sera pas prise en considération dans la phase des analyses. B) Offre financière : Accompagnée des pièces suivantes : 1- Lettre de soumission remplie et approuvée par le soumissionnaire, 2- Bordereaux des prix unitaires, 3- Devis quantitatif et estimatif. Les offres doivent être déposées par un porteur auprès du secrétariat du président de l’APC Hassi Ben Abdellah wilaya de Ouargla : 1- L’offre technique sera mise dans une enveloppe fermée portant : Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint

Maracana N° 1680 — Mardi 20 Mars 2012 - Anep N° 905 530

Réhabilitation voiries urbaines des rues Principales aux 146 logements à hassi ben abdellah sur 1000 m/l Offre technique 2- L’offre financière sera mise dans une enveloppe fermée portant : Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint Réhabilitation voiries urbaines des rues Principales aux 146 logements à hassi ben abdellah sur 1000 m/l Offre financière Les deux enveloppes (offre technique et offre financière) seront introduites dans une troisième enveloppe fermée, anonyme ne portant que les mentions suivantes : A Monsieur le Président de l’Assemblée populaire de Hassi Ben Abdellah A ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint Réhabilitation voiries urbaines des rues Principales aux 146 logements à hassi ben abdellah sur 1000 m/l * La durée de préparation des offres est limité de : 21 jours à compter du premier jour de la parution de cet appel d’offres dans le BOMOP ou les journaux nationaux. * Date de dépôt des offres est fixée le dernier jour de délai de préparation des offres à 14:00h. si ce jour coïncide avec un week-end ou un jour férié, la durée de préparation des offres sera prolongée le jour de travail suivant. * Les offres déposées après 14:00h du jour cité au-dessus ne sont pas acceptées. * Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à partir de la date de dépôt des offres. * L’ouverture des plis des offres technique et financière aura lieu à la date de dépôt des offres à 14:15h après midi dans une séance publique au siège de la commune de Hassi Ben Abdellah - Wilaya de Ouargla, et en présence de l’ensemble des représentants des soumissionnaires.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA Daïra de Sidi Khouiled Commune de Hassi Ben Abdellah CF : 098530129101333

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 04/2012

Le président de l’Assemblée communale de Hassi Ben Abdellah lance un avis d’appel d’offres national restreint dans le cadre de l’exécution de budget soutien de la commune de Hassi Messaoud pour la réalisation de projet suivant : Réalisation voiries urbaines à 146 logements vers cité 28 logements et les logements de fonction sur 700 m/l Les entreprises intéressées et qualifiées dans le domaine des travaux publics 2eme catégorie, doivent se rapprocher auprès du siège commune de hassi ben abdellah, service des finances pour retirer les cahiers des charges, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Contenu de l’offre :

A) l’offre technique : Accompagnée des pièces suivantes : 01- Déclaration à souscrire remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 02- Déclaration de probité remplie et paraphée et approuvée par le soumissionnaire, 03- Instruction aux soumissionnaires approuvée par le soumissionnaire, 04- Cahier des charges techniques spéciales, 05- Cahier des charges techniques générales, 06- Cahier des charges divers, 07- Devis descriptif daté et approuvé par le soumissionnaire, 08- Critères de sélection paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 09- Bilans des informations paraphés et approuvés par le soumissionnaire, 10- Copie légalisée et en cours de validité d’attestation de qualification professionnelle. Activité principale travaux publics catégorie 02 et plus, 11- Copie légalisée du registre du commerce ou le statut pour les sociétés, 12- Copie légalisée du code fiscal, 13- Copie légalisée du casier judiciaire du Gérant en cours de validité, 14- Copie légalisée des mises à jour ou calendrier de régularisation des services suivants : - CNASAT apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des

offres,

- CASNOS apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, - CACOBATPH apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, - Extrait de rôles apuré ou accompagné du calendrier de paiement et en cours de validité à la date de dépôt des offres, 15- Copie légalisée en cours de validité de l’attestation de dépôt des comptes sociaux des sociétés (délivrés par le CNRC), 16- Bilan d’activité des trois (03) années suivantes (20082009-2010), 17- Liste des projets réalisés dûment justifiés des (04) dernières années (2008-2009-2010-2011), 18- Liste des moyens humains dûment justifiée, 19- Liste de matériel dûment justifiée (Copies légalisées des cartes grises), 20- Planning prévisionnel de réalisation des travaux. REMARQUE : Toute offre ne comportant pas les pièces administratives de 01 à 16, sera considérée comme une offre incomplète et ne sera pas prise en considération dans la phase des analyses.

B) Offre financière : Accompagnée des pièces suivantes: 1- Lettre de soumission remplie et approuvée par le soumissionnaire, 2- Bordereaux des prix unitaires, 3- Devis quantitatif et estimatif. Les offres doivent être déposées par un porteur auprès du secrétariat du président de l’APC Hassi Ben Abdellah wilaya de Ouargla : 1- L’offre technique sera mise dans une enveloppe fermée portant : Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint Réalisation voiries urbaines à 146 logements vers cité

Maracana N° 1680 — Mardi 20 Mars 2012 - Anep N° 905 527

28 logements et les logements de fonction sur 700 m/l Offre technique 2- L’offre financière sera mise dans une enveloppe fermée portant : Nom et adresse complète du soumissionnaire Appel d’offres national restreint Réalisation voiries urbaines à 146 logements vers cité 28 logements et les logements de fonction sur 700 m/l Offre financière Les deux enveloppes (offre technique et offre financière) seront introduites dans une troisième enveloppe fermée, anonyme ne portant que les mentions suivantes : A Monsieur le Président de l’Assemblée populaire de Hassi Ben Abdellah A ne pas ouvrir Appel d’offres national restreint

Réalisation voiries urbaines à 146 logements vers cité 28 logements et les logements de fonction sur 700 m/l * La durée de préparation des offres est limitée de : 21 jours à compter du premier jour de la parution de cet appel d’offres dans le BOMOP ou les journaux nationaux. * Date de dépôt des offres est fixée le dernier jour de délai de préparation des offres à 14:00h. si ce jour coïncide avec un week-end ou un jour férié, la durée de préparation des offres sera prolongée le jour de travail suivant. * Les offres déposées après 14:00h du jour cité au-dessus ne sont pas acceptées. * Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours �� partir de la date de dépôt des offres. * L’ouverture des plis des offres technique et financière aura lieu à la date de dépôt des offres à 14:15h après midi dans une séance publique au siège de la commune de Hassi Ben Abdellah - Wilaya de Ouargla, et en présence de l’ensemble des représentants des soumissionnaires.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

L

EFFETS ET DANGERS DE L'ALCOOL

' alcool n'est pas digéré : il passe directement du tube digestif aux vaisseaux sanguins. En quelques minutes, le sang le transporte dans toutes les parties de l'organisme.

Les risques immédiats A court terme et lorsqu'il est consommé à des doses importantes, l'alcool provoque un état d'ivresse et peut entraîner des troubles digestifs, des nausées, des vomissements... Boire une grande quantité d'alcool en peu de temps provoque une montée importante du taux d'alcoolémie, qui baisse ensuite en fonction de la quantité bue : seul le temps permet de le faire baisser. On compte qu'il faut une heure en moyenne par verre absorbé. Si on boit sans manger, l'alcool passe plus rapidement dans le sang et ses effets sont plus importants.

La consommation d'alcool peut exposer à des risques majeurs diminution de la vigilance, souvent responsable d'accidents de la circulation, d'accidents du travail ; > pertes de contrôle de soi qui peuvent conduire à des comportements de violence, à des passages à l'acte, agressions sexuelles, suicide, homicide ; > exposition à des agressions en raison d'une attitude parfois provocatrice ou du fait que la personne en état d'ébriété n'est plus capable de se défendre. Les risques à plus long terme La consommation régulière, quand elle est excessive (ou au-delà des seuils de 2 à 3 verres par jour), augmente le risque de nombreuses pathologies : can-

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

cers (notamment de la bouche, de la gorge, de l'osophage, entre autres), maladies du foie (cirrhose) et du pancréas, troubles cardiovasculaires, hypertension artérielle, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression, troubles du comportement). Premix et alcopops :

les alcopops sont apparus avec succès sur le marché français, avec plus de deux millions de litres vendus en 2003, et les ventes ont été presque multipliées par dix l'année suivante. L'adoption en 2004 de nouvelles règles de taxation devrait faire chuter les ventes de ces produits.

Bouquet de chou-fleur

INÉGAUX FACE à

Ingrédients

* 1 chou-fleur d’un kilo * 6 morceaux de gigot de mouton désossé ou 1 poulet * 1 oignon * 20g de beurre ou de Smen.* * 6cl d’huile soit 3 cuillères à soupe * Cannelle * Poivre * 150g de pois chiches trempés * 6 oeufs * 1 cuillère d’amidon ou de maïzena * 1 citron * 1 botte de persil haché * De l’huile pour friture * Sel.

comment séduire les jeunes Les professionnels du secteur des boissons alcoolisées ont développé des stratégies marketing en direction des jeunes consommateurs, attirés par les saveurs sucrées. Ils ont ainsi créé de nouveaux produits : les premix et les alcopops. Conditionnés en bouteilles ou en canettes, ces produits ont une teneur en alcool qui s'élève à 5-6 % du volume. Les premix sont des boissons mélangeant des sodas ou des jus de fruit avec des alcools forts (whisky, vodka.). Arrivés sur le marché français en 1996, les premix ont été très lourdement taxés à partir de 1997, pour freiner le développement de leur consommation chez les jeunes. Les alcopops sont composés d'un mélange de boissons alcoolisées (par exemple bière et vodka) ou d'un alcool avec un arôme (par exemple vodka au citron). Echappant au régime de taxation des premix,

21

L'ALCOOL. Face à la consommation d'alcool, chacun réagit différemment selon sa corpulence, son état de santé physique et psychique, que l'on soit un homme ou une femme, et selon le moment de la consommation. Le seuil de tolérance dépend donc de la personne et du contexte. La production, la vente et l'usage des boissons alcoolisées sont réglementés La dépendance On parle de dépendance lorsque la personne est devenue incapable de réduire ou d'arrêter sa consommation, malgré la persistance des dommages. De nombreux

charlotte à la mangue

Ingrédients : - 2 mangues fraîches - 2 boîtes de mangues au sirop (ou de compote de mangue) - 25 cl de crème fraîche liquide - 100 g de fromage blanc battu - 4 feuilles de gélatine - 80 g de sucre - 2 boîtes de boudoirs ou biscuits à la cuillère - 10 cl de ruhm Préparation :

symp-

Préparations Tout d’abord faire rissoler quelques instants dans le beurre et l’huile, les morceaux de viande ou de poulet avec l’oignon émincé,le sel, le poivre, la cannelle. Ajouter ½ litre d’eau et les pois chiches puis laisser cuire doucement. D’autre part, faire cuire à demi dans de l’eau salée le chou-fleur divisé en petits bouquets. Égoutter tremper dans les oeufs battus, tour à tour avec un voile de poivre, de cannelle, la moitié du persil haché et un filet de citron. Les frire ensuite dans une huile très chaude. Égoutter.

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un verre d'eau froide. Couper les mangues fraîches en cubes Egoutter et Mixer les mangues au sirop (conserver le jus). Battre la crème en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

chantilly avec la moitié du sucre. Faire fondre la gélatine dans 5 cl de sirop (le jus des mangues au sirop) et l'ajouter au mangues mixées. Faire une crème à la mangue en mélangeant fromage blanc, reste du sucre, mangues mixées et chantilly. Mélanger le jus des mangues au sirop et le rhum, y tremper les biscuits et les disposer sur le tour et dans le fond d'un gros moule à charlotte. A l'intérieur disoper un petite couche de crème à la mangue, une couche de mangue fraîche, une autre petite couche de crème, une couche de biscuits trempés puis recommencer 1 fois.


22

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 983

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°982

LA BLAGUE

Un perroquet est dans un bar. Perroquet : Je veux du coca ! Barman : Non, tu n'en auras pas. -Je veux du coca je veux du coca. -T'en auras pas ! -Je veux du coca !!!!!! -Arrête ou je 't'accroche au mur ! -Je veux du coca, je veux du coca ! -Arrête ou je le fais vraiment ! -J'veux du coca ! Le perroquet se retrouve sur le mur a coter de Jesus et dis : Toi aussi tu voulais du coca ?

LA CITATION

1

A B C D

E

F

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

MOTS CROISÉS N° 883

G H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Bleu 2 - Subira - Pas trés large 3 - Ralentissements de la circulation Chef-lieu savoyard 4 - Capucin Obligation - Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge - Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

"Les gens qui aiment ne doutent de rien, ou doutent de tout." Honoré de Balzac

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 982

A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents Point culminant E - Pas trés enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

16h30 : Sahla Mahla

17h15 : Dar Oum Hani

18h00 : Journal télévisé 18h20 : Takouin Com 18h50 : El-kharba

20h00 : Journal télévisé 20h45 : emission

21h45 : Les Hauts Plateaux... 22h15 : Safar fi el kalimat 23h30 : Concert de chant 00h00 : Journal télévisé

Dr House Le héros du jour Jack Nash et sa petite fille attendent la prochaine rame de métro. Soudain, Jack entend un cri et il aperçoit une femme étendue sur les rails. Voyant que personne ne réagit et qu'un train arrive, Jack n'hésite pas à se jeter sur la voie pour sauver l'inconnue. Mais une fois remonté sur le quai, bien qu'indemne, il s'effondre brutalement. Le docteur House et son équipe héritent de son cas et tentent d'établir un diagnostic. Par ailleurs, Cuddy reçoit sa mère, Arlene, à l'occasion de son anniversaire. Elle convie House mais celui-ci appréhende ce dîner. Il cherche un prétexte pour ne pas s'y rendre. 02.50 : Incroyables expériences 04.55 : Questions pour un champion 05.35 : Plus belle la vie 06.00 : Euronews 06.45 : Ludo 08.55 : Des histoires et des vies 10.50 : Midi en France 12.05 : Journal régional 12.25 : Journal national 13.00 : 13h avec vous 13.45 : En course sur France 3 14.05 : Inspecteur Derrick 15.00 : Division criminelle 16.40 : Slam 17.25 : Des chiffres et des lettres 18.10 : Questions pour un champion 19.05 : Journal régional 19.18 : Edition locale 19.30 : Journal national 20.10 : Plus belle la vie 20.35 : Pour Djamila 22.25 : Ce soir (ou jamais !) 23.00 : Soir 3 23.30 : Ce soir (ou jamais !) 00.11 : Discriminations 01.05 : Chabada 02.00 : Soir 3

Envoyés très spéciaux Une célèbre radio française, R2I, envoie un de ses journalistes, Frank Bonneville, couvrir la guerre en Irak. Mais l'ingénieur du son attitré de Frank, Albert Poussin, perd l'enveloppe contenant l'argent destiné à couvrir leurs frais. Les deux collègues sont contraints de se réfugier chez Jimmy, un ami de Frank, qui habite dans le quartier de Barbès, à Paris. Transformant le salon en studio, c'est de là, plutôt que de Bagdad, qu'ils commencent à retransmettre leurs émissions. L'affaire se corse lorsqu'ils sont obligés de prétendre avoir été kidnappés pour éviter de devoir se rendre à l'ambassade de France. Tout le pays se mobilise alors pour obtenir leur libération...

04.00 : World Poker Tour 04.50 : Canal NBA 05.50 : L’effet papillon 06.30 : La semaine des Guignols 06.55 : La matinale 08.30 : Les mains libres 10.10 : L’intégrale du zapping 10.45 : Qui a envie d’être aimé ? 12.20 : La nouvelle édition 14.00 : Dexter 15.40 : Damages 16.40 : Le flingueur 18.20 : Les Simpson 18.45 : Le JT 19.10 : Le grand journal 20.05 : Le petit journal 20.35 : Le grand journal, la suite 20.55 : La conspiration 22.55 : Même la pluie 00.10 : Mon père est femme de ménage 01.25 : Revenge 03.15 : Surprises

03.25 : Les nuits de M6 06.00 : M6 Music

07.20 : Disney Kid Club 08.15 : M6 Kid

Armez-vous de circonspection et de vigilance car vous allez enfin recevoir des informations confidentielles intéressantes qu'il faudra garder pour vous. Soyez très discret et plutôt que de les partager avec des personnes peu scrupuleuses, utilisez-les pour votre profit personnel.

Vous pouvez vraiment progresser dans votre vie affective car votre énergie est en constante progression. Des solutions vous apparaîtront. Ne prenez pas d'engagements personnels à la légère. Certaines situations délicates parviendront à une conclusion heureuse.

Une grande opportunité s'offre à vous ce qui vous permet d'atteindre facilement un objectif décisif. Vous allez trouver en vous les ressources, le courage et la perspicacité nécessaires pour mener à bien ce challenge. Ne laissez pas cette belle occasion de réussite.

09.00 : M6 boutique

10.05 : Sue Thomas, l’oeil du FBI 11.50 : Desperate Housewives 12.45 : Le 12 45

13.00 : Scènes de ménages 13.45 : Fausse identité

15.30 : La grève de l’amour

17.40 : Un dîner presque parfait 18.45 : 100% mag 19.45 : Le 19 45

Prenez soin d'éviter une personne malheureuse de votre entourage qui ne cesse de faire une montagne de n'importe quoi. Elle passe son temps à se plaindre. Surtout ne l'écoutez pas. Prenez soin de préserver votre moral et restez insensible à ses plaintes.

M ARDI

20.05 : Scènes de ménages

20.50 : Envoyés très spéciaux 22.40 : Maison à vendre

23.40 : Un dîner presque parfait 02.30 : M6 Music

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

Un peu de gymnastique vous ferait du bien. Prenez soin de votre corps. C'est indispensable d'être en grande forme car votre emploi du temps est chargé. Vous pourrez réaliser tout ce que vous aimeriez faire. Vous aurez du courage à revendre.

Vous allez pouvoir parvenir à vos fins dans une aventure sentimentale qui vous occupe l'esprit depuis longtemps. Vous connaissez la satisfaction du gagnant. Attention de ne pas remettre en cause une parole donnée. Il serait bon de tenir une promesse que vous avez faites. Vous serez plein d'énergie et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante lors d'une possible réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon.

S C OR P I ON

15h00 : Football

S AG IT A IRE

13h40 : Samihni

Averses

Max. 21°C Min. 12°C

LE SAVIEZ-VOUS ?

Votre sens pratique et votre détermination alliés à votre forme dynamique vous aideront à gagner la partie. Vous êtes en passe d'obtenir de quelqu'un une faveur que vous briguez depuis longtemps. Tout semblera vous réussir surtout si vous agissez habilement.

CA P R I CO R N E

13h00 : Journal télévisé

Evitez de trop fréquenter une personne bavarde de votre entourage qui ne cesse de faire des réflexions malvenues dans un milieu hostile à de telles affirmations falacieuses. Prenez soin de l'éconduire rapidement si elle venait à vous relancer. Bonne forme en ce moment.

V ER S EA U

12h30 : El-alame bayena yedaik

Vous allez découvrir que la communication avec les autres s'améliore notablement et vous constaterez que vos idées seront reconnues. C'est une atmosphère agréable à exploiter.

On évitera de parler autour de vous d'un problème mineur qui ne vous préoccupe plus. Le passé est le passé. Vous aurez trouvé le moyen d'oublier cet inconvénient. Vous saurez vous en accomoder malgré les nuisances épisodiques qu'il provoque dans votre vie.

P O I S SO N S

12h00 : Moughamarat Milou

T A UR E A U

11h10 : ziara la tounsa

Vous allez pouvoir constater que c'est la grande forme morale pour vous. Vous pourrez facilement vous sortir d'une ornière et renverser la situation grâce à votre seule volonté. Votre avis sera recherché et très prisé par votre entourage. On vous écoutera.

G E M E A UX

10h30 : El-Assil

HOROSCOPE

C A N CE R

10h00 : sandjoub saghir

03.50 : Dans les yeux d’Olivier 05.20 : 24 heures d’info 05.35 : Météo 06.00 : Les Z’Amours 06.30 : Télématin 09.10 : Des jours et des vies 09.35 : Amour, gloire et beauté 09.55 : C’est au programme 10.55 : Motus 11.30 : Les Z’Amours 12.00 : Tout le monde veut prendre sa place 13.00 : Journal 14.00 : Toute une histoire 15.10 : Comment ça va bien ! 16.15 : Le jour où tout a basculé 17.10 : Seriez-vous un bon expert ? 17.50 : On n’demande qu’à en rire 18.50 : N’oubliez pas les paroles 20.00 : Journal 20.35 : La soif du monde 22.51 : La vie moderne 00.31 : Nabucco 02.35 : Toute une histoire 03.50 : Dans les yeux d’Olivier

LI ON

07h15 : Sabah El Khaïr

03.45 : Affaires non classées 04.35 : Musique 05.05 : Très chasse, très pêche 05.35 : Reportages 05.50 : Eliot Kid 06.30 : Zoé Kézako 06.45 : Tfou 08.30 : Téléshopping 09.15 : Femmes de loi 11.05 : La roue de la fortune 12.00 : Les 12 Coups de Midi ! 13.00 : Journal 13.55 : Les feux de l’amour 14.55 : Disparition inquiétante 16.35 : Brothers & Sisters 17.25 : 4 mariages pour 1 lune de miel 18.20 : Une famille en or 19.05 : Money Drop 20.00 : Journal 20.50 : Dr House 00.10 : Esprits criminels 01.00 : Au Field de la nuit 02.10 : Sept à huit 03.45 : Affaires non classées

VI ERG E

07h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05:18 El-Dohr 12:54 El-Assar 16:21 El-Maghreb 19:03 El-Icha’a 20:31

Oïmiakon, L’endroit habité le plus froid du monde

Oïmiakon est un village russe de Sibérie orientale. C’est l’endroit habité qui enregistre les températures les plus basses dans le monde, à cause de sa situation entre deux chaînes de montagnes qui y retiennent l’air froid. Une température de -71.2°C y fut enregistrée, la plus basse jamais atteinte dans une zone habitée. La température moyenne y est de -46 °C en janvier et le sol y est gelé en permanence. A titre comparatif, la température d’un congélateur est de -18°C. Il fait tellement froid à Oïmiakon que l’eau bouillante jetée en l’air se transforme en glace avant même de toucher le sol.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


L’entretien

Taoufik Korichi :

Maracana N°1680 — Mardi 20 Mars 2012

24

«Maintenant, il y a une vraie politique pour le développement des jeunes catégories au sein de la FAF»

du jeudi

Ex-entraîneur de l’USM Alger et des sélections nationales jeunes catégories, consultant sportif à l’ENTV, Taoufik Korichi répond aux questions de Maracana à travers lesquelles il note avec satisfaction la nouvelle politique du développement des jeunes catégories, sans oublier d’évoquer le niveau du championnat, l’instabilité des entraîneurs et bien évidemment de l’équipe nationale sous la houlette du coach Vahid Halilhodzic. Interview :

Que vous inspire le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe d’Algérie ? Sétif qui, présentement, s’approche de très près du titre de champion d’Algérie aura une très grande chance de joueur le doublé cette saison. Ce n’est pas encore gagné, certes, mais, sur le papier, il n y a pas photo. Quant aux autres matchs qui mettront aux prises des clubs de Ligue 1, je dirai que ce sont des matchs très difficiles surtout pour ce derby USMH-USMA. C’est un match qui s’annonce très serré où on devrait voir du bon football puisqu’il oppose deux équipes ayant pratiquement la même valeur. En tout cas, dans ce genre de matchs de coupe tout pronostic est hasardeux. Que pensez-vous du niveau technique du championnat d’Algérie de ligue 1 jusqu’à présent ? J’estime que le niveau de notre championnat est tout juste moyen et ce, pour de multiples raisons : il y a le manque flagrant d’infrastructures et des moyens. Il y a aussi le manque d’intérêt de la part des clubs pour le développement de la discipline. Il y a aussi l’instabilité au sein de certaines équipes et puis il y a surtout la recherche des résultats immédiats. Des présidents de club cherchent à sauver leurs têtes par des résultats au niveau des équipes séniors. Le football ne progresse donc pas d’où ce modeste niveau de notre championnat professionnel de ligue 1. Ne pensez-vous pas qu’il y a aussi ce problème de manque de politique de formation des jeunes catégories au sein des clubs ? Il est vrai, mais, il faut aussi avoir des moyens. Ce que n’ont pas les clubs pour le moment. De plus, on n’a pas vu des tentatives de la part des responsables des clubs pour le développement de la discipline à partir de la base. Comment entrevoyez-vous les huit dernières journées du championnat de ligue 1 ? J’ai vu plusieurs matchs de nos clubs et à l’exception de la rencontre de Coupe d’Algérie USMA-JSK où le niveau a été acceptable, les autres matchs ont été d’un niveau à la limite de l’acceptable. Et comme c’est la phase retour décisive, les équipes ne chercheront que les résultats au détriment

du beau jeu. Ceci expliquerait donc cela. Qui serait, selon vous, le futur champion d’Algérie ? Je pense que le nom du futur champion commence à se dessiner. Avec cinq points d’avance sur ses poursuivants immédiats, l’Entente de Sétif a beaucoup plus de chances d’arracher ce titre. Il reste 24 points en jeu et je pense que Sétif a bien l’expérience et le potentiel de garder ses distances vis-à-vis de ses deux poursuivants les plus acharnés, à savoir l’USM Alger et l’ASO Chlef. Mais, attention, en football tout reste possible… Comment voyez-vous la suite du parcours de l’ASO Chlef et de la JSMB en Ligue des champions africaine ? Les deux équipes ont arraché leurs tickets de qualification grâce à leurs résultats de la saison précédente et je pense que Chlef, qui est le détenteur du titre national, est en train de confirmer. La preuve, il joue toujours pour le titre et ne se retrouve qu’à cinq points du leader. Là, je pense que Chlef a plus de chance d’aller le plus loin possible de cette compétition continentale au vu de l’expérience acquise de la part de ses joueurs aussi bien sur le plan national que continental. Par contre, Béjaia et ses résultats en dent de scie et qui montre un visage différent chaque match manque de stabilité. Ce qui pourrait gêner son évolution dans cette compétition et pourtant le potentiel existe pour aller de l’avant. Vous étiez coach national des jeunes catégories que pensez-vous de la dynamique engagée par la FAF dans ce contexte ? Je dirais que maintenant il y a une vraie politique pour le développement des jeunes catégories et une véritable prise en charge. La Direction Technique Nationale commence donc à préparer les échéances 2020 et 2024. On constate qu’il y a donc bien projection à long terme. D’ailleurs, il y a une semaine, la FAF a organisé une réunion entre les directeurs techniques de wilaya, les directeurs techniques régionaux et la DTN sous la présidence du président de la FAF et c’est une première. Ainsi, on doit prendre en charge les compétitions des jeunes. Ce qui me laisse vraiment très optimiste pour le futur du football national dans la mesure où il y a un véritable plan de développement des jeunes catégories. En parallèle, la FAF donne plus d’importance à la formation des techniciens puisque jusque-là, la DTN a délivré des licences CQF à 1500 entraîneurs et 1500 autres ont été promus par une licence fédérale. Ce qui, en tout donne le chiffre de 3 000 entraîneurs promus et bien préparés. Puisque la DTN table sur la formation et le recyclage des techniciens pour développer la discipline et surtout à partir de la base : c'est-à-dire les jeunes catégories. Et justement que pensez-vous de l’instabilité des entraîneurs dans notre pays ? C’est un phénomène mondial. Seulement, chez nous il y a une exagération. Et comme il n y point de politique à moyen terme, des dirigeants de club ne cherchent que les résultats immédiats. Chacun songe donc à sauver sa peau. Quand le coach ne rentre pas dans la politique du président, il est tout de suite viré. Mais, ne pensez-vous pas que les

entraîneurs ont également leur part de responsabilité dans cette situation ? Oui. Nous, entraîneurs, avions également une responsabilité dans ce cas. Puisque certains coachs acceptent de remplacer un collègue comme s’ils possèdent une baguette magique pour avoir des résultats positifs. Et parfois, ces mêmes coachs sont à leur tour renvoyés au moindre résultat négatif. Et quelle serait la meilleure solution ? La FAF ou la Ligue ne peuvent intervenir dans la mesure où c’est une relation de travail entre le club et le coach. On ne peut pas interdire à un coach de travailler ailleurs que là où on l’a limogé. Seulement, il va falloir qu’il y ait des contrats bien précis. Ce qui veut dire des contrats programme. Ainsi, chacun connaîtra ses droits et devoirs et lorsqu’il y a démission ou destitution de coach, c’est justifié. Que pensez-vous de la méthode utilisée jusque-là par le sélectionneur de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic avec les Verts ? Pour le moment, la voie suivie par le coach Vahid Halilhodzic est la bonne. L’équipe nationale est sur le bon chemin car le coach a apporté beaucoup de bonnes choses au sein de l’équipe. On remarque la discipline et le travail continu. De plus, tout le monde adhère à ce plan de travail et c’est la raison pour laquelle on constate une évolution dans l’équipe. La preuve, la sélection a ramené une victoire de son dernier déplacement d’autant qu’on a bien vu lors de ce match contre la Gambie que la sélection algérienne avait bien une discipline tactique du début jusqu’à la fin du match. Et que pensez-vous des prochains matchs des Verts à commencer par celui du Rwanda en Coupe du monde ? Il n’y a plus d’équipes faciles et de petites équipes sur le plan continental. Il ne faut plus voir le nom d’un petit pays et le transposer par rapport à la sélection nationale. C’est une fausse approche. Toutes les équipes africaines ont progressé. C’est un fait remarquable. La preuve, il n y avait pas l’Algérie, l’Egypte, l’Afrique du Sud, le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Cameroun, entre autres, lors de la dernières CAF. Et la victoire finale de la Zambie est bien illustrative de cet état de fait. Puisqu’avec 8 joueurs évoluant en Afrique du sud, 3 ou 4 au Congo, la Zambie a remporté la CAN. C’est dire que le football progresse et se développe bien sur le contient. Le Rwanda, la Gambie ou le Bénin sont toutes des équipes qu’il faudrait bien prendre au sérieux. Mais vous n’avez pas cité le Mali un des favoris du groupe ? C’est logique dans la mesure où le Mali est une terre du football. La sélection se compose de 21 joueurs professionnels. Ce qui veut dire que le Mali est déjà pris très au sérieux. Moi, je pense qu’il faudrait prendre autant au sérieux les autres formations, à savoir le Rwanda, le Bénin et la Gambie. Et pensez-vous que l’Algérie pourrait se qualifier à la CAN-2013 et à la Coupe du monde 2014 ? Je suis très optimiste dans ce cas car je constate bien une évolution au sein de notre sélection. Les joueurs adhèrent à la politique de l’effort, de la solidarité et du travail acharné et continu. Cela ne peut qu’être annonciateur de bon augure. Que pensez-vous de cette Fondation des clubs professionnels ? Je pense que c’est une organisation revendicative. Et j’espère seulement qu’elle pensera également aux meilleures méthodes pour faire avancer notre football et le développer. Et que direz-vous en conclusion ? Je suis très déçu par le fait qu’il n’y ait point de politique de développement de notre football au sein de la majorité de nos clubs. J’espère qu’on arriverait à avoir cette politique dans le futur proche afin de permettre aux joueurs locaux d’émerger et de percer pour alimenter les différentes sélections nationales. Cela nous éviterait ce handicap des dates FIFA, car ainsi, on pourrait multiplier autant que l’on voudrait les stages pour les joueurs locaux et ainsi avoir une assise solide pour la sélection nationale. Interview réalisée par Saïd Ben


maracanafoot1680 date 20-03-2012