Issuu on Google+

BOUDEBOUZ ET SOCHAUX Du grand Medjani GAGNENT ENFIN face à l’OM www.maracanafoot.com

Ghezzal parti pour rester à Levante ?

N° 1673 du Lundi 12 Mars 2012

Battus et abattus JSK Après leur élimination en Coupe face à l’USMA, les joueurs …

CRB

Il a annoncé que la Coupe d’Algérie est un objectif

Gana met la pression sur Menad et ses joueurs

MAMERI : «La Coupe, notre objectif bien sûr !» USMH L’AVENIR DES JAUNE ET NOIR LA SAISON PROCHAINE…

Huit cadres en fin de contrat à la fin de la saison

EL ORFI :

«La chance nous a délaissés encore une fois» ÉLIMINÉS EN COUPE D’ALGÉRIE ET CLASSÉS 7ES EN CHAMPIONNAT

Saison terminée pour les Canaris

HANIFI : MCA

«On doit terminer le championnat en force»

DOUKHA :

«Je serai prêt contre la JSK»

KAROUF : «C’est une amère élimination»

 «Les joueurs sont à féliciter pour leur rendement»  «Il faut terminer la saison en force»

Le Mouloudia a raté sa saison ! Babouche : «C’est un échec»

16 recrues pour jouer le maintien !

NAHD

Natèche sera sanctionné

ZENOU :

«Nous ferons tout pour gagner face au CRB» JSMB

Mission difficile pour les Béjaouis face au WAT

KACEM : «Face au WAT, ce sera difficile»


02

Boudebouz et Sochaux gagnent enfin ! Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

ACTUEL

Quatre longs mois, c’est le temps qu’il a fallu au FC Sochaux et à son stratège Boudebouz à mettre pour enfin renouer avec la victoire. Ce long passage à vide a été derrière le limogeage du coach Mécha Bazdarevic, limogé suite à la défaite de trop subie à la maison, il y a une semaine. Aujourd'hui, les Lionceaux sont allés battre l’une des équipes en forme de la ligue 1, Evian Thonon Gaillard sur le score de trois buts à deux. Une victoire qui permet aux Sochaliens de quitter la lanterne rouge et de se relancer dans la course pour le maintien. Très en vue dans ce match, âprement disputé, Boudebouz a disputé toute la rencontre.

GHEZZAL PARTI POUR RESTER À LEVANTE ?

BENCHIKHA MAL EN POINT

Le Club Africain a essuyé samedi face au CS Sfaxien (1-2) sa deuxième défaite en trois matches sous la direction de l'entraîneur algérien, Abdelhak Benchikha, en championnat de Tunisie de Ligue 1 professionnel. En déplacement périlleux à Sfax, le Club Africain a pourtant ouvert la marque par Bilal Ifa à la 16e minute, avant d'encaisser deux buts dans la dernière demi-heure de la partie, signés Souma Nabe (60') et Salama Kasdaoui (88') pour Sfax. Le club de la capitale enregistre ainsi sa troisième contreperformance depuis la reprise du championnat avec deux défaites et un nul. L'entraîneur clubiste, Benchikha, arrivé à la rescousse depuis deux mois, est plus que jamais sur la sellette. Après cette défaite, le Club Africain recule à la 5e place avec 15 points et un match en moins à huit longueurs du leader, le CA Bizerte, qui affronte, aujourd’hui, l'US Monastir.

A en croire certains échos de la presse italienne, actuellement prêté par Bari, l'attaquant algérien, Abdelkader Ghezzal, pourrait rester à Levante la saison prochaine. Sous contrat jusqu’en juin 2014 avec Bari, l’attaquant international, Abdelkader Ghezzal (27 ans), pourrait être définitivement transféré à Levante qui l’a récupéré en prêt lors du dernier mercato d’hiver.

Après le titre, la Coupe d’Algérie … … Ne reste que la relégation !

Le Mouloudia D’alger qui vient d’être éliminé de la Coupe d’Algérie continue de broyer du noir. “Qui sème le vent récolte la tempête”, un dicton qui va comme un gant à Omar Ghrib et ses “sponsors”, car ce dernier ne cesse, depuis l’intersaison, de faire des déclarations à la presse, qu’il sera champion d’Algérie. Recrutant des joueurs à tout azimuth et des entraîneurs l’un après l’autre sans aucun résultat palpable. A Tlemcen, les supporters et les télespectateurs ont découvert la réalité. Une réalité que personne ne peut cacher, car cette équipe

mouloudéenne navait pas l’étoffe d’un champion, ni même d’un prétendant à décrocher la Coupe d’Algérie. Depuis le mois de juin 2011, Omar Ghrib a recruté une quinzaine de joueurs à coups de millions de dinars et de tapages médiatiques pour finalement revoir ses ambitions à la baisse, à svoir jouer le maintien et rien que le maintien. Omar Ghrib “autoproclamé” président de cette équipe doit revoir ses comptes en long et en large, verticalement et horizontalement, car “Qui sème le vent récolte la tempête”…

DU GRAND MEDJANI !

En match avancé de la 27e journée de Ligue 1 française, l'AC Ajaccio a battu, hier soir, l'Olympique de Marseille 1-0 à domicile. Auteur d'un gros match, Carl Medjani a reçu la meilleure note de la rencontre (7) et fait la Une du journal spécialisé l'Equipe. «Medjani, homme de duels» L’international algérien était dans un grand soir. Hormis deux petites alertes (1’ et 44’) et une poussette sur Bran Dao (47') qui aurait pu coûter un penalty, le défenseur central a été impérial dans les duels, a récupéré plusieurs ballons au milieu et assuré proprement la relance corse. Tels sont les propos du journal l’Équipe concernant la prestation du défenseur qui a ainsi grandement contribué au succès des Corses qui pointent à la 13e place au classement général avec 29 points. A noter que Mehdi Mostefa a également disputé l'intégralité de la rencontre au poste de milieu défensif et a reçu un avertissement à la 66’ pour un tacle irrégulier sur Valbuena.

Coupe d'Algérie (U21)

LE TIRAGE AU SORT DES ¼ DE FINALE, CET APRÈS MIDI

Le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe d’Algérie de football des moins de 21 ans (U21) aura lieu cet après midi à 14h au siège de la Ligue de football professionnel (LFP), sis à Alger, a indiqué hier l'instance dirigeante du football national. Cette compétition, dont les huitièmes de finale ont eu lieu samedi, concerne uniquement les clubs des Ligues 1 et 2. Les équipes qualifiées pour les quarts de finale sont : l'USM Annaba, le CR Belouizdad, l'USM Blida, le RC Kouba, l'USM Alger, l'ASO Chlef, la JSM Béjaïa et le MC Oran.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Saison terminée pour les Canaris Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

JSK

ELIMINÉS EN COUPE D’ALGÉRIE ET CLASSÉS 7ÈME EN CHAMPIONNAT

Les Canaris du Djurdjura ont vu leur rêve s’évaporer avant-hier au stade Bologhine face aux gars de Soustara. Les poulains de Mourad Karouf, qui misaient beaucoup plus sur la Coupe d’Algérie, comme le témoigne cette déclaration du président, Moh Chérif Hannachi à la veille de la rencontre, où il a affiché ses ambitions en estimant que la Coupe reste l’objectif de son équipe pour cette saison. Mais au finish, les Kabyles se sont vu éjectés de la compétition en 8ème de finale par leur bête noire, l’USM Alger. Une élimination amère, surtout qu’elle est venue au moment où le club kabyle traverse une période très difficile. Classés à la 7ème place loin derrière les équipes du haut du tableau, les camarades de Belkalem ont complètement raté leur saison et n’ont rien à espérer pour le reste du championnat. Ce sera vraiment très difficile pour les joueurs de finir cet exercice 2011-2012, sachant qu’ils n’ont plus d’objectif, et même cette place au podium, sera difficile à réaliser. Eliminés en Coupe d’Algérie et 7ème au classement, et ce, à quelques journées de la fin du championnat, la saison est bel et bien terminée pour les Lions du Djurdjura qui sortiront cette fois, les mains vides. Aomar Moussi

LES RAISONS D’UN ÉCHEC

Si les Jaune et Vert sont passés à côté de leur sujet et ont raté cet exercice footballistique 20112012, il y a bel et bien des raisons qui ont eu leur impact sur cet échec programmé à l’avance. Plusieurs facteurs ont précipité l’échec de la JSK, sur tous les fronts. Les dirigeants de la formation phare de la Kabylie, à leur tête, le premier responsable Moh Chérif Hannachi s’est fixé comme objectif la Coupe d’Algérie et le championnat, en se passant de la compétition africaine la Coupe de la CAF.

D’

ailleurs, les membres du conseil d’administration de la SSPA JSK, avaient pris la décision de ne pas participer à cette compétition. Une décision jugée sage par les uns et inconcevable pour les autres. Plusieurs raisons ont fait que la JSK n’ait pu réussir sa saison, et elles sont comme suit :

Le départ massif des cadres de l’équipe à l’intersaison

Parmi les points ayant influencé sur les résultats de l’équipe cette saison, c’est cette vague de départs lors du mercato estival. Plusieurs joueurs et non des moindres, ont quitté le club kabyle pour aller monnayer leur talent ailleurs. On peut citer entre autres, les Hamiti (USMA), Yalaoui (MCA), Yahia

Chérif (Istres), Oussalah (NAHD puis CAB), Younès (MCA au mercato hivernal), Berrefane et Berchiche (MCEE), Amada et Douicher (ASK) et Ziti (CSC). Donc, pas moins de 10 joueurs ont été poussés vers la porte de sortie, où ils étaient obligés de changer d’air, sachant qu’ils ne s’entendaient pas avec les dirigeants. Ces départs massifs ont donc engendré une cassure sur le plan cohésion et solidité du groupe. L’équipe s’est vue déchictée en morceaux, et l’entraîneur a trouvé un club qui avait besoin de beaucoup de temps pour être reconstruit et repartir sur de bonnes bases.

L’instabilité au niveau du staff technique

Le deuxième facteur qui a eu un effet négatif sur le rendement général de l’équipe et les résultats enregsitrés, n’est autre, que cette instabilité qui a touché la barre technique. Plusieurs entraîneurs se sont succédés à la tête de la barre technique de la JSK. Après Rachid Belhout, c’est au tour de Moussa Saib, avant que ce dernier ne cède son poste à Meziane Ighil. De son côté, ce dernier n’a pas résisté, puisqu’il a été limogé à son tour après le match du CRB, et suite à son agression sur un membre du conseil d’administration. La barre technique du club le plus prestigieux du pays, a été donc confiée, à Mourad Karouf, un enfant du club, qui était l’adjoint de Meziane Ighil. Certes, sous la houlette de Karouf, la JSK a tout de même réussi à soigner son image comme le témoigne cette série de bons résultats en championnat, mais il faut reconnaître que ce dernier avait beau réparé les choses, mais en vain, car il y avait bel et bien une cassure et le mal était plus profond. Mais en un mot, cette instabilité a joué un mauvais tour au club cher aux Kabyles.

03

Un mercato hivernal raté

La promesse faite par le président Hannachi avant le mercato hivernal, où il a déclaré qu’il recruterait de grands joueurs, n’a été finalement que de la poudre aux yeux, puisque rien n’a été fait dans ce sens, sauf ce recrutement raté en engageant l’attaquant Malien Makan Dembélé, qui n’avait rien d’un joueur. Un recrutement raté sur toute la ligne et tous les joueurs ciblés, n’ont pas été engagés par la direction du club par faute de moyens financiers. Une gestion anarachique du mercato hivernal, et tous les joueurs que voulait avoir Ighil, n’ont pas été recrutés. Les besoins de l’équipe en matière de recrutement, n’ont pas satisfait, et les résultats enregistrés n’ont fait que confirmer cet échec programmé à l’avance par les dirigeants kabyles.

Le divorce entre les supporters et le club

La mauvaise gestion du club par les responsables du club à leur tête Hannachi, a été toujours contestée par le public kabyle. Les supporters de la JSK, qui contestent la gestion anarchique du club, ont pris la décision de ne plus remettre les pieds au stade de Tizi-Ouzou et de soutenir leur équipe fétiche. La preuve même lors de la finale de la Coupe d’Algérie face à l’USMH, les supporters kabyles n’étaient pas en grand nombre. Cette saison, leur boycott s’est pousuivi, et les gradins du stade du 1er Novembre, étaient à chaque fois presque vides. Le divorce était bel et bien consommé entre le public et la JSK. L’absence des supporters n’a fait que jouer un mauvais tour pour le club le plus prestigieux du pays. Et la JSK sans public, c’est comme un enfant orphelin de sa mère. A. M.

KAROUF : «C’est une amère élimination»

C’est un entraîneur très déçu qui s’est adressé avant-hier à l’issue du match à la presse. «Je suis très déçu et ce, à l’image de toute la famille kabyle, de cette élimination. C’est très difficile à digérer une telle défaite, car les joueurs se sont donnés à fond durant tout le match» déclaret-il d’emblée avant d’ajouter «Les joueurs étaient bien concentrés sur leur sujet et voilà encore une fois, et sur balle arrêtée, on encaisse un but. C’est vraiment dommage, car on aurait pu arracher la qualification si les joueurs s’étaient montrés plus percutants devant.»

«Les joueurs sont à féliciter pour leur rendement»

Mourad Karouf, le coach des Canaris du Djurdjura, qui est en train d’accomplir du bon travail depuis sa prise en main de la barre technique en remplacement de Meziane Ighil, comme le témoigne cette série de bons résultats enregistrés, est certes déçu du résultat final qui a sanctionné ce match de Coupe face à l’USMA, mais il est content du rendement général des joueurs, en déclarant ce qui suit : «les joueurs sont à féliciter pour les efforts fournis tout au long de la rencontre. Ils se sont donnés à fond et n’ont pas à rougir de cette élimination même, j’aurai aimé que ce soit autrement et en notre faveur.»

«Il faut terminer la saison en force»

En conclusion, le coach des Canaris du Djurdjura, estime que l’équipe doit désormais se tourner vers le championnat et concentrer ses efforts sur le reste des rencontres. «Il faut vite oublier ce match perdu en Coupe d’Algérie face à l’USMA. On a une saison à terminer et les joueurs sont donc appelés à fournir plus d’efforts pour achever ce championnat sur une bonne note» conclut-il. Synthèse par A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

JSK

En dépit de l’élimination de son équipe

satisfaction

ALIGNÉ EN SECONDE PÉRIODE TEDJAR A ASSURÉ SON RÔLE MAIS…

Le milieu de terrain, Saâd Tedjar, a été aligné en seconde période lors de cette confrontation vu le retard qu’il a accusé sur le plan physique. Cependant, l’ex-pensionnaire du PAC a joué son rôle en donnant plus de solutions en attaque juste après son entrée. Toutefois, son équipe n’a pas dû tenir le coup en encaissant un but assassin dans les dernières minutes des prolongations. Animé d’une grande volonté, il a fait de son mieux pour aider son équipe au cours de ce match, toutefois les attaquants n’ont pas pu concrétiser les occasions créées. Cependant, il promet de faire de son mieux dans les prochaines rencontres afin de réaliser des résultats meilleurs et terminer la saison sur une bonne note

«ON TERMINERA LA SAISON EN FORCE»

«J’ai fait de mon mieux pour aider mon équipe à réaliser un bon résultat, toutefois, on a perdu en fin de compte. Nous sommes très déçus par cette élimination, car on a bien joué et on mérite un score meilleur. Maintenant, on doit se concentrer sur la suite de la compétition en tentant de réaliser les meilleurs résultats possibles à partir du prochain match, face à l’USMA afin de terminer la saison en beauté.» M. L.

LIGUE 1

Belkalem la plus grande

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

chez le sélectionneur national Halilhodzic, qui était présent pour assister à cette rencontre, et qui pourrait lui faire appel lors des prochains jours, vu les grandes prestations qu’il est en train de fournir depuis quelques semaines.

Il était très déçu à la fin du match

Encore une fois, le solide défenseur Essaid Belkalem était à la hauteur, en fournissant une très belle prestation lors de la rencontre, qui a opposé son équipe à l’USMA pour le compte des 1/8èmes de finale de la Coupe d’Algérie.

E

n effet, en dépit du score final de la rencontre, l’enfant de Mekla a assuré son rôle tel qu’il se doit en sauvant son équipe de plusieurs buts tous faits. En d’autres termes, il a donné de l’assurance à la défense malgré le grand danger créé par les poulains d’Ighil, qui auraient dû marquer plus d’un but

au cours de cette confrontation. En résumé, Essaid Belkalem était le meilleur joueur de son équipe et sa prestation ne passera pas inaperçu

Même si son équipe a bien joué dans l’ensemble, Essaid Belkalem était très déçu après cette élimination en Coupe, ce qui signifie tout simplement, que la JSK a raté sa saison. En effet, il était abattu à la fin de la rencontre vu que, lui et ses camardes étaient déterminés à arracher la qualification et satisfaire les fans qui se sont déplacés afin de soutenir leur équipe au cours de cette confrontation. Tout en affichant sa grande déception après cette élimination, l’enfant de Mekla estime que son équipe doit

dès à présent, préparer la saison prochaine afin de réaliser une saison meilleure et satisfaire ainsi, les fans qui sont très déçus du parcours réalisé par leur équipe lors de la saison en cours.

« On doit penser à la saison prochaine »

«Honnêtement, on est très déçus par cette élimination car on voulait offrir une qualification à nos supporters. A l’occasion, on leur demande pardon car on voulait à tout prix, leur offrir une victoire au cours de cette confrontation. Pour ce qui est de la rencontre, on a fait une bonne partie, toutefois, on n’a pas pu gagner le match à la fin. On a raté notre saison et on doit dès à présent, penser à la saison prochaine afin de concrétiser des résultats et réaliser une saison à la hauteur.» M. L.

La préparation physique du groupe remise en cause

S

L’équipe a commis plusieurs erreurs avant-hier

ans doute, c’est tout le monde qui a constaté que les camarades de Hanifi ont trouvé toutes les peines du monde à terminer la partie, ce qui leur a coûté cher à savoir l’élimination. En effet, les poulains de Karouf, n’étaient pas au top physiquement et la meilleure preuve, c’est que les camarades de Tedjar, se sont contentés de défendre lors des dernières minutes, ainsi que lors des prolongations. Cela a permis à L’USMA de faire un pressing et a pu marquer son but de qualification lors de la prolongation. En résumé, la seule explication est que les camarades de Tedjar n’ont pas travaillé suffisamment le volet physique, et leur élimination de la compétition de la Coupe d’Algerie, est tout à fait logique.

… et les balles arrêtées, l’autre point faible

HANIFI :

En plus du manque de la fraicheur physique au cours

de cette confrontation, l’autre point à soulever, c’est les balles arrêtées où les camarades de Camara, ont raté la majorité des duels. D’ailleurs, l’équipe a encaissé le seul but de la rencontre sur un corner suite à un manque de concentration. Des erreurs qu’a reconnues même le premier responsable de la barre technique, Mourad Karouf, qui était mécontent sur les nombreuses erreurs commises par son équipe notamment sur les balles arrêtées. En résumé, un grand travail attend le premier responsable de la barre technique des Canaris, ce dernier doit trouver des solutions aux faiblesses de son groupe afin que l’équipe soit meilleure en réalisant de bons résultats lors des prochaines rencontres du championnat, et terminer ainsi la saison sur une bonne note, en dépit que la mission s’annonce très difficile.

«On doit terminer le championnat en force»

A l’instar de tous ses camarades, l’attaquant Salim Hanifi était très déçu par cette élimination face au Rouge et Noir de la capitale. Il présente ses excuses aux supporters tout en promettant que lui et ses équipiers feront le maximum pour terminer la saison en force en réalisant les meilleurs résultats possibles.

Vous êtes sûrement très déçus après cette élimination en Coupe n’est-ce pas ? Effectivement, nous sommes très déçus par cette élimination, notamment pour nos fans auxquels, on voulait offrir la qualification. Au passage, on leur demande pardon car on voulait les satisfaire à tout prix. Revenant à la rencontre, j’estime qu’on avait fait ce qu’il fallait faire en réalisant une bonne par-

tie. Toutefois, on a manqué de réussite, ce qui nous a coûté une élimination face à un adversaire qui a bien joué lui aussi. Cette défaite ne risque-t-elle pas d’influencer négativement sur votre moral lors de la suite de la compétition ? Certes, c’est très difficile de digérer une défaite notamment comme celle qu’on a concédé contre l’USMA. Toutefois, on doit oublier cette rencontre, car ça ne sert à rien de revenir en arrière. On doit se concentrer sur les prochains matchs du championnat tout en tentant de réaliser les meilleurs résultats possibles et terminer ainsi la saison en beauté. Donc, vous êtes optimiste pour la suite du parcours ? On a plus le choix de réaliser de bons résultats en championnat, après avoir raté la Coupe. J’avoue que notre mission sera très difficile, toutefois, on fera de notre mieux pour récolter le maximum de points possibles et terminer la saison sur une bonne

note. Votre prochain match vous opposera à l’USMH, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un match qui sera très difficile face à une bonne équipe qui pratique du bon football. Cependant, on doit bien se préparer afin de réaliser un bon résultat lors de ce match. C’est un match de rachat pour nous et c’est la raison pour laquelle, on ne doit pas revenir bredouilles car le résultat de ce match, sera très important pour la suite du parcours. Et qu’avez-vous à dire à vos fans qui sont très déçus et ne seront contents que par de bons résultats en championnat ? On comprend parfaitement ce qu’ils ressentent. Toutefois, je souhaite qu’ils nous soutiendront lors des prochaines rencontres. Je leur promets qu’on fera le maximum pour les satisfaire, car notre objectif est de leur procurer de la joie à chaque fois. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Battus et abattus !

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

Après leur élimination en Coupe face à l’USMA, les joueurs …

Les Jaune et Vert plongent dans l’inquiétude

Comme cela a été le cas lors de la première manche, la JSK s’est, une nouvelle fois et cette fois-ci, écarté définitivement de la Coupe d’Algérie, et revenir bredouille a la maison. C’est ce qui complique davantage sa mission à l’avenir. Pourtant l’espoir était grand et l’optimisme était au rendez-vous avant cette empoignade face aux gars de Soustara, mais comme

Les supporters très déçus

Avec cette amère élimination qui reste à travers les gorges des milliers de supporters Kabyles, je ne vois pas comment notre équipe s’en sortira, après cette défaite et aussi comment elle pourra battre la formation Harrachie en championnat», affirme quelques supporters dépités par cette défaite concédée avant-hier au stade Omar Hamadi de Bologhine, contre l’USM Alger, et qui a coûté au club une élimination en Coupe.

Toujours est-il que les coéquipiers de Nabil Hemani sont dos au mur. Un autre faux pas signifiera une implosion de l’équipe. L’environnement hostile qui sévit après les revers mitigés des poulains du coach Karouf, pourrait se répercuter négativement sur le rendement de l’équipe ce samedi face à l’USM El Harrach, qui reste sur une belle qualification à domicile face à la formation de Bir Mourad Rais. C’est donc avec un moral diminué et à plat, que les joueurs Kabyles vont reprendre le chemin des entraînements demain, afin de préparer leur prochaine sortie en championnat.

…Et ne croient plus en leur équipe

Le fait que le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou n’affiche plus complet ces derniers temps, n’est pas dû uniquement à ces derniers revers concédés par leurs équipe favorite, puisque la JSK ne fait rien en championnat et en Coupe d’Algérie pour reconquérir ses supporters. Il est clair que les

LES KABYLES PROMETTENT DE SE RESSAISIR

travées du 1er Novembre ne peuvent être garnies au lendemain d’une défaite. Mis à part les matchs précédents, jamais la JSK cette saison, n’a joué en présence d’une affluence nombreuse. Il faut dire aussi que les défaites à répétitions de l’équipe à l’extérieur, dissuadent le public à débourser leur argent. Pour gagner un match, il faut bien le préparer et ne rien laisser au hasard, et aussi mettre les joueurs dans de bonnes conditions et les éloigner de tout ce qui peut les perturber ou les déconcentrer. La JSK va jouer un match très important, voire décisif pour la suite du parcours en championnat, ce samedi face à l’USM El Harrach. Mais à voir ce qui se passe ces derniers jours au sein du club, la JSK n’a rien d’une équipe qui veut faire un bon résultat et redonner de la joie à ses milliers de supporters qui n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe à la maison des Jaune et Vert ces derniers

Ayant écopé un autre carton jaune, synonyme du troisième lors du match face à l’USM Alger, qui rentre dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, au stade de ces derniers. Toutefois, le latéral droit de la JSK, Belkacem Remache, ne sera pas de la partie lors du prochain match face à l’USM El Harrach en championnat, qui est prévu pour le weekend prochain en dehors de leurs bases. S. A.

M

toujours, le manque de réalisme, et surtout d’efficacité, ont une nouvelle fois, fait défaut aux Canaris du Djurdjura, qui ont vu leurs offensives stoppées par un duo défensif adverse très solide, et surtout expérimenté, composé de Khoualed, Maiga. Les Kabyles qui n’ont pas su comment terminer la rencontre à leur faveur, ont bien entamé la partie, en ratant plusieurs occasions de buts par les attaquants, notamment en seconde période. Ces derniers doivent revoir leur copie lors des prochains matchs du championnat.

JSK

Les coéquipiers de Hocine Metref, ont promis de se racheter lors du prochain rendez-vous face aux gars d’El Harrach au stade du 1er Novembre de Lavigerie. Nous sommes plus que motivés et concentrés à faire le maximum d’efforts dans l’objectif de terminer la rencontre de samedi prochain en notre faveur. On doit rester concentrés et retrouver notre dynamique de victoire, et faire oublier tous les revers concédés à notre chère galerie, en déclarent certains d’entreeux. A cet effet, tous les moyens ont été mobilisés pour préparer comme il se doit cette rencontre qui va nous opposer avec la formation des Jaune et Noir de l’USMH, et arracher un autre succès de suite afin de garder le moral au beau fixe. Donc, c’est une aubaine pour les Canaris d’être à la hauteur le week-end prochain. Les joueurs sont tous déterminés à ne pas rater cette occasion pour arracher les trois points qui seront mis en jeu et ce, afin d’espérer redresser la barre.

La JSK a été éliminée de la course de la Coupe d’Algérie avant-hier, au stade Omar Hamadi de Bologhine, face à la formation de l’USM Alger, comptant pour les huitièmes de finale de Dame Coupe.

ais si le dernier faux pas face au MC El Eulma en championnat, était inquiétant, il trahit plutôt un manque de réalisme. La JSK a enregistré encore une fois de plus, une autre défaite cette fois-ci en Coupe. Les Jaune et Vert qui étaient hors de leur sujet face aux Rouge et Noir, qui, surtout lors des trente dernières minutes de jeu, ont pu s’imposer face à la JSK. Ces derniers comptent retrouver leur confiance. A quelques jours de l’autre match à l’extérieur toujours, face à l’USM El Harrach, en prévision de la 22ème journée, cette mauvaise «mini-série» pourrait être inquiétante. Mais au vu du match réalisé par les coéquipiers de Hocine El Orfi sur le tartan de Bologhine, il faut relativiser la portée de ce revers. «Ce match s’est joué en notre défaveur lors des prolongations, souligne quelques joueurs de la JSK. Estimant que la partie est perdue lors des dernières minutes de la partie. On a eu beaucoup d’occasions, mais toujours en vain.

05

Ça risque de faire mal face à l’USMH

REMACHE SUSPENDU FACE À L’USMH

EL ORFI : «La chance nous a délaissés encore une fois»

Battue par la formation de l’USM Alger avant-hier, au stade Omar Hamadi de Bologhine, l’équipe de la JSK a enregistré un autre revers cette fois-ci en Coupe d’Algérie, et qui a coûté l’élimination pour l’équipe. Pour El Orfi, son équipe devra vite se ressaisir pour réaliser un résultat probant lors du prochain match du championnat face à l’USMH, dans le cadre de la 22ème journée, qui est prévu ce week-end, en dehors de leurs bases.

Vous avez concédé une défaite avant-hier face à l’USMA, celle qui signifie l’élimination en Coupe, à quoi attribuez-vous cela ? C’est vrai, on est tous très déçus. On ne méritait pas cette élimination qui restera à travers nos gorges, car on s’était bien préparés psychologiquement pour ce match,

sachant que notre tâche allait être très difficile face à une bonne équipe de l’USMA. Je pense que nous avons manqué de chance dans cette rencontre, notamment en seconde période, c’était très difficile contre une équipe qui a fait preuve de beaucoup de maîtrise et de volonté. Pour nous, c’était un match qui doit être mis aux oubliettes. Pourquoi la JSK a été amorphe lors des trente dernières minutes du match ? Nous n’avons pas défendu ensemble et nous avons gaspillé beaucoup d’énergies à courir derrière le ballon. Nous avions du mal à poser notre jeu parce qu’ils ont mis en place un gros pressing. On a encaissé le but sur une balle arrêtée et c’est ça le football. Le moral est-il atteint avant le match face à l’USMH ? On avait envie de se racheter de notre dernier semi-échec en championnat, et retrouver notre dynamique. Il faut voir ce qui n’a pas marché lors des dernières ren-

contres. Face à l’USM El Harrach, ce sera un autre match. Il faut se remettre très vite de cette sortie de route. Cette mauvaise série est-elle inquiétante ? On s’inquiète toujours après un faux pas. Surtout quand ça arrive avec une élimination en Coupe. Cette élimination devait arriver, mais elle tombe au mauvais moment. Nous devrons mettre tout ça de côté et vite se ressaisir et penser maintenant au championnat. La JSK rendra-t-elle comme on dit, une autre copie, ce week-end en championnat ? Je pense et je l’espère. Nous nous sommes tous battus : On sait que nous avons fait un bon match avant-hier. Nous serons dans l’obligation de réagir contre les gars d’El Harrach, et ce, afin de se racheter de fort belle manière. Entretien réalisé par S.A

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

MCA

UN SEUL PERDANT : LES

SUPPORTERS

Fidèles à eux-mêmes, les inconditionnels du Mouloudia d’Alger ont marqué leur présence samedi dernier au stade Akid Lotfi. En effet, les supporters du Doyen étaient quelque 3000 à donner de la voix dans les tribunes. Des malheureux fans qui ont tout simplement bravé la pluie et froid glacial et fait plus de 600 kilomètres pour aller prêter main forte aux camarades du capitaine Réda Babouche. Une présence en force qui a même impressionné les supporters du WA Tlemcen. Hélas, il fallait plus que ça pour galvaniser les joueurs mouloudéens, comme le confirme si bien cette nouvelle élimination dès les huitièmes de finale. Ce qui constitue une vraie désillusion pour la grande famille des Vert et Rouge qui misait énormément sur cette coupe d’Algérie. Le comble, c’est que le staff technique mouloudéen n’a rien trouvé à dire pour justifier le fameux 4 à 2 en championnat face à l’ASO Chlef, hormis de dire que «les joueurs pensaient beaucoup plus au match de coupe». Mais, sur le terrain, rien ne laissait penser que ces joueurs en question pensaient réellement à la qualification, sinon comment expliquer ce rendement décevant et cette grande anarchie remarquée sur le rectangle vert ? Pauvre MCA, et pauvres supporters qui méritent nettement mieux que ce sort cruel ! M. B.

16

Le Mouloudia a raté SA SAISON !

LIGUE 1

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

Et ça repart avec les grosses désillusions pour le doyen des clubs algériens, qui vient tout juste de faire ses adieux à la coupe d’Algérie, après l’avoir déjà fait dernièrement au championnat.

C’

est désormais la crise au sein du Mouloudia d’Alger, puisque toute la famille des Vert et Rouge misait énormément sur cette compétition populaire. Hélas, les hommes du duo BouhellalMeguelati n’ont absolument rien fait de spécial pour éviter l’élimination au stade Akid Lotfi de Tlemcen face au WAT local, en s’inclinant par 1 à 0. Et pourtant, il y avait réellement un bon coup à jouer, notamment en première mitemps où les Sayeh, Djallit et autres Yachir avaient de belles opportunités pour secouer les filets du gardien tlemcénien, Djemili. A noter qu’à la veille de cette rencontre cruciale, le coordinateur de la section football, Omar

Ghrib, avait textuellement déclaré à travers les ondes de la Radio algérienne que ses joueurs lui ont promis la qualification. Mais, le jour «J», on a vu un Mouloudia complètement perdu sur le terrain.

Aucune tactique sur le terrain

Tout ceux qui ont suivi ce match de coupe s’accordent à dire que les joueurs du MCA ont évolué anarchiquement et sans aucun schéma tactique. Il s’agit-là d’une pure vérité, car à un moment donné, certains joueurs du Mouloudia se marchaient sur les pieds, notamment au milieu. Pis encore, les Mouloudéens ont durant toute la partie usé de balles aériennes, et ce, malgré la présence du «géant» Boudjakdji en face. Résultat : le capitaine du Widad s’est accaparé de toutes les balles aériennes devant notamment l’attaquant Djallit qui n’a absolument rien pu faire durant toute la partie. Alors, que dire du rendement de Berradja et Yachir sinon qu’ils étaient endessous de la moyenne, au moment où les Mouloudéens attendaient un éventuel réveil

agressif de ces deux éléments de valeur. En somme, les joueurs du MCA ont carrément opté pour la tactique «en avant toute» et peu importe la manière. C’est pour dire que le duo BouhellalMeguelati n’a pas vraiment apporté de changement dans le jeu décousu de leurs protégés. D’ailleurs, une source proche de la direction du club nous a confié hier que le match de coupe face au WAT était le dernier pour ces deux techniciens.

Les fruits du bricolage !

Le Mouloudia d’Alger avec sa glorieuse histoire et son merveilleux public ne mérite aucunement un tel sort. Un doyen des clubs algériens, avec sa quinzaine de titres et son standing indéniable, est géré anarchiquement et de la pire des façons. En d’autres termes, le bricolage est monnaie courante de toutes les directions qui se sont succédé à la tête du MCA depuis le fameux divorce à l’amiable avec la Sonatrach en 2001, même si la grande société pétrolière algérienne n’a, de son côté, rien apporté de spécial à

l’équipe du moment que la plupart des titres remportés par le grand MCA ont été acquis avant la réforme de 1977. Mais, pour revenir à l’exercice en cours, on peut dire que le prestigieux MCA a tout simplement touché le fond côté gestion. En effet, ironie du sort, le Doyen n’a pas de président attitré et personne n’ose bouger le moindre petit doigt. Par contre, la guerre des clans et des déclarations ont toujours fait l’événement, et ce, jusqu’à aujourd’hui. Au MCA, on s’intéresse beaucoup plus au futur investisseur et aux postes à occuper au sein de la prochaine équipe dirigeante qu’aux affaires urgentes du club. Normalement, la dernière élimination en coupe va très certainement lever le voile sur beaucoup de choses concernant justement l’actuelle équipe dirigeante qui fait l’objet de toutes les critiques. Cependant, une chose est sûre, le fameux Mouloudia de l’année prochaine est en chantier, car cette saison les carottes sont déjà cuites que ce soit pour le championnat ou pour la coupe. Mounir Ben.

nouvelles recrues pour jouer le maintien !

Pour ceux qui ne le savent pas, la direction du Mouloudia d’Alger a engagé pour l’exercice en cours 16 nouvelles recrues. Dix l’été dernier, à savoir : Chaouchi, Belaïd, Mobitang, Sayeh, Oussalé, Berradja, Yaâlaoui, Chorfa, Yanis et Ghazi. Et pas plus tard que le mercato hivernal, Omar Ghrib a recruté les Younès, Sayoud, Djallit, Hadji, Yachir et Moumène. Malheureusement, ces nouvelles recrues censées apporter le plus au Mouloudia n’ont, jusqu’à présent, rien démontré de spécial, à l’exception du gardien Chaouchi, du milieu de terrain Ghazi et des deux attaquants, Sayeh et Yaâlaoui. Il s’agit-là d’une pure vérité, car les Berradja, Mobitang, Belaïd, et compa-

gnie n’ont jusqu’à présent jamais réussi à s’imposer malgré leur titularisation constante. Alors, que dire des joueurs blessés Younès et Sayoud, qui sont arrivés au mois de janvier dernier. L’attaquant Djallit, quant à lui, fait toujours le plus dur sur le terrain, hormis de marquer des buts à l’exception de son doublé insignifiant contre l’ASO Chlef (défaite 4-2). Financièrement parlant, toutes ces nouvelles recrues ont coûté une vraie fortune à la direction du club. Mais les responsables du vieux club algérois n’ont rien vu d’extraordinaire de ces fameuses nouvelles recrues. Ouvrons ici la parenthèse pour parler justement de l’opération recrutement qui, visiblement, n’avait rien de judicieux car il suffit juste de savoir

que plusieurs joueurs recrutés l’été dernier ont quitté le Mouloudia au mois de janvier. Il s’agit notamment du défenseur Walid Chorfa, de Youcef Yanis, en rappelant aussi que l’attaquant burkinabé Hervé Oussalé est lui aussi parti dernièrement à destination de l’ASO Chlef. Mieux encore, la direction du MCA n’a pas jugé utile d’engager un bon gardien, capable de suppléer l’international Faouzi Chaouchi. Pour l’anecdote, le Doyen a livré le match de coupe face au WAT avec un seul gardien, le jeune Bouzidi, qui n’était autre que le 3e gardien. Voilà où en est la situation au sein de cette équipe mouloudéenne, et comment est géré le doyen des club algériens ! Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Babouche : «On a raté notre saison» LIGUE 1

Une élimination qui a fait très mal à vos supporters… Même nous on est très déçu. Cette élimination nous a fait très, très mal pourtant on a dominé notre adversaire, mais devant les buts on n’était pas efficace. Notre saison est ratée, c’est la plus mauvaise saison que j’ai connu avec le Mouloudia. Qu’est ce qui n’a pas marché pour vous ? Si on revient au match, je pense qu’on a raté la qualification en première période. Nous avons eu trois occasions nettes pour marquer, mais je ne sais pas comment ils ont raté de telle occasions. Je sais que cette élimination va laisser des séquelles néfastes pour la suite de la saison.

Mais vous êtes obligé d’assurer le maintien ? Je sais que nous sommes obliger de se maintenir en L1 vaille que vaille. On n’a pas le droit de décevoir encore une fois nos supporters. il faut qu’’on gagne les quatre matches qu’on va jouer ici à Alger pour assuré notre maintien, mais je sais que sa va être très dur pour nous. Omar Ghrib a déclaré qu’il ne compte pas vous payer

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

après cette élimination… Celui qui parle argent maintenant n’aime pas le Mouloudia. il faut d’abord assuré le maintien pour en suite parler argent. Je sais que ses déclarations faites par Omar Ghrib était sur un coup de colère, mais je sais qu’il va payer les joueurs, car tous les joueurs ont des contrats il est obliger de nous payer.

En tant que capitaine d’équipe, on a entendu que le problème au Mouloudia, c’est qu’il y a des clans dans l’équipe… Là je ne suis pas d’accord avec vous. C’est vrai qu’on raté notre saison, mais je vous jure qu’il n’y a pas de clans dans l’équipe. on est une famille soudé, mais le seul soucis que l’équipe à un problème sur le plan physique qu’autre chose.

On comprend par là que vous n’avez pas bien travaillé ? En début de saison, on n’a pas travaillé. Notre participation en ligue des champions africains nous a coûté très cher. Je sais après notre dernier match contre le WAC, qu’on ne sera pas à la hauteur en championnat. Il ne faut pas oublier une chose que les changements dans le staff technique ont répercutée négativement sur le rendement de l’équipe.

matches à domicile en début de la phase retour ce n’était pas de sa faute. Avec lui on développer un beau football et nous n’avons pas perdu aucun match.

On comprend par là que le staff actuel n’est pas à la hauteur? Je ne peux pas juger ce staff. Il fait de son mieux pour pousser l’équipe a gagner ses matches. Dommage que la réussite n’a pas suivis et c’est sa le football dés fois sa marche pas. Maintenant, il faut penser aux prochaines rencontres qu’on doit les gagner pour assuré le maintien et pourquoi pas décroché une place qualificatif à une compétition international. Vos supporters ont juré que l’accueil sera hostile face au MCS… Que voulez-vous que je vous dise ? On doit accepter tous les critiques de nos supporters. Ils sont malheureux. Les supporters du Mouloudia ne méritent pas ce sort, honte à nous, on ne mérite pas de jouer devant un public comme celui du Mouloudia. Entretien réalisé par Walid Saber

GHRIB

Mais lors que Bracci est revenus vous avez comme même réalisé des bons résultats… Franchement, le limogeage de Bracci n’était pas une bonne idée. Si nous avons raté nos trois

savonne ses joueurs

Le coordinateur de la section sport du MCA Ghrib était très en colère envers ses joueurs à la fin du match de la coupe d’Algérie contre le WAT. Le discours de Ghrib était très violent après l’élimination de son équipe : « Vous n’êtes pas des hommes. J’étais tout le temps correcte avec vous, mais vous m’avez trahi. Celui qui me parler d’argent, il sera renvoyer. » Dira Ghrib à ses joueurs. Le capitaine du MCA Rédha Babouche a essayer de calmer son président, mais en vain. Les mots qu’a placé Babouche n’ont pas convaincu Ghrib : « Rédha je te respecte, mais il vaut mieux que tu te tais. » Dira Ghrib à Babouche. Un autre joueur voulait prendre la parole en l’occurrence Zeddam, Ghrib n’a même pas lui donné une chance pour se défendre, il lui dit avec un ton violent : « Zeddam, je ne veux plus que tu parle. » C’est avec beaucoup d’amertume que Ghrib a quitté les vestiaires pour prendre sa voiture est rentré directement sur Alger. Pendant le trajet entre Tlemcen et Alger nous avons sollicité le président de section qui nous confia : « Ils m’ont trahis. Je sais se que je vais faire. Maintenant, on doit assurer le maintien et après on va jouer avec les jeunes du club. Ce qui me fait mal, c’est que j’ai dépensé des milliards pour des joueurs qui ne valent rien. Sayah le moins payé de l’équipe est le meilleur. Je le jure devant dieu qu’il y aura un changement radical au MCA la saison prochaine », dira Ghrib. Walid. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

07

MCA

LES SUPPORTERS EN COLÈRE

Les supporters du Mouloudia sont très en colère envers les joueurs. Pour eux les camarades de Babouche sont les premiers responsables de l’élimination en coupe d’Algérie. Toute à commencé à Tlemcen lorsque les Chnaoua qui ont effectuée le déplacement à la ville de Tlemcen pour soutenir leur équipe. Ils étaient environ 1000 fans du MCA dans les gradins du stade Akid Lotfi de Tlemcen et à la fin du match, ils se sont dirigé vers les vestiaires ou se trouvait les coéquipiers de Ghazi qui ont été traité par tous les noms d’oiseaux. Des insultes, des jettes de projectiles c’était le décor de la fin du match. Cependant, les Mouloudéens qui sont resté à Alger compte envahir la reprise des entraînements pour exigé le départ de ses joueurs. Certains sont même allé voir Ghrib pour lui demandé de terminé la saison avec les jeunes du club. Enfin, la reprise des entraînements des Vert et Rouge prévu pour aujourd’hui au stade de Hadjout du 5-juillet va connaitre une présence en masse des Chnaoua qui ont juré faire tout pour pousser ses joueurs de quitter le doyen.

CHAOUCHI SERA EXAMINÉ PAR LE MÉDECIN DES VERTS AUJOURD’HUI

Au chemin du retour vers Alger, l’international gardien de but Faouzi Chaouchi a reçu un coup de fil de la part du président de la FAF qui lui a demandé de passer voir le médecin de l’EN juste après son retour à Alger pour l’examiné suite à ses malaises répétitive qu’il a connu depuis son retour de la Gambie.Il faut rappeler que Chaouchi a été évacué à l’hôpital d’Ain Témouchent et Oran lorsqu’il a contracté des douleurs au niveau de son ventre. Les médecins des deux hôpitaux qu’ils ont consulté n’ont rien révélé de grave, mais le patron de la FAF a exigé de Chaouchi de passer voir le médecin des Fennecs. W. S.


08

CRB

OUSSERIR : «SEULE LA QUALIF’ EST BELLE»

LIGUE 1

Gana met la pression sur Menad et ses joueurs Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

Il a annoncé que la coupe d’Algérie est un objectif

Comme tout le monde l’a vu, Azzedine Gana, le président du conseil d’administration de la SSPA/CRB, a fait le déplacement à Saïda. A la fin de la partie, il a indiqué que cette compétition est son objectif pour cette saison. Cela a intrigué Menad et ses poulains.

D Le Chabab est en quarts de finale de la coupe d’Algérie. Difficilement, le CRB a pu arracher la qualification à Saïda. D’ailleurs, il a fallu attendre les tirs au but pour voir les Rouge et Blanc passer ce tour. Le gardien Ousserir, qui a contré le tir d’Ould Tiguidi dira : «Quand on arrive à ce stade de la compétition, seule la qualification est importante. Peut importe comment l’équipe joue sur le terrain, le plus important c’est de passer, car seule la qualif’ compte. On s’est qualifiés et il faut maintenant continuer à se préparer pour aller le plus loin possible dans cette compétition», explique Ousserir. Il ajoute : «Je suis vraiment heureux et j’espère qu’on ira très loin dans cette compétition.»

Il a passé une IRM hier… Boukria souffre de la cheville

Le latéral gauche du CR Belouizdad, Lyes Boukria, a contracté, lors du match de coupe à Saïda, une blessure au niveau de sa cheville. D’ailleurs, cette blessure l’a empêché de terminer le match. Le natif de Boufarik devait passer une IRM hier afin de fixer la nature de sa blessure, surtout que le joueur a toujours mal.

REPRISE À BOUCHAOUI Après un jour de repos, Djamel

Menad a fixé la reprise des entraînements à Bouchaoui. Il a donné rendez-vous à ses poulains pour aujourd’hui, lundi. Une séance de récupération est au menu. Car, il ne faut pas oublier que le Chabab a joué 120 minutes. Donc, il faut récupérer ses forces pour avancer. C’est la raison pour laquelle Menad a donné rendez-vous à ses joueurs à Bouchaoui.

jamel Menad ne veut pas se mettre de pression inutile. Après la qualification, il avait annoncé : «On gérera match par match, mais en aucun cas la coupe n’est un objectif pour nous.» Une façon de dégager la pression des épaules de ses joueurs, afin que ces derniers ne rentrent pas sur le terrain la peur au ventre. D’ailleurs, pour montrer que Dame coupe n’occupe pas son esprit, l’entraîneur en chef du CRB, Djamel Menad, s’est absenté deux jours, alors que son groupe était en pleine préparation pour ce rendezvous des 8es de finale à Saïda. Il est revenu, a-t-on appris, pour faire le déplacement avec ses poulains. A Saïda, le coach a trouvé les mots justes pour booster ses capés afin que ces derniers se montrent plus convaincants par rapport à la partie de semaine d’avant contre le même adversaire, mais c’était pour le compte du championnat. Sans pression, les camarades de Slimani ont foulé le terrain avec la détermination de gagner. Sur le terrain, le

MCS s’est contenté seulement de défendre. Les occasions les plus nettes étaient à l’actif des Rouge et Blanc. Le CRB a cru en ses capacités jusqu’aux tirs au but, où Dame coupe a fait son choix, celui d’ouvrir ses portes au Chabab. Sans pression, le CRB a réussi l’essentiel, mais cette déclaration de Gana ne va-t-elle pas mettre une grosse tension sur un groupe qui veut fuir les pressions afin de réaliser de belles choses dans cette compétition ? En tous les cas, Gana l’a annoncé et ne va pas revenir certainement sur ses dires. Djamel Menad doit donc trouver le moyen de bloquer toute pression qui pourrait s’emparer de son groupe. D’autre part, en plus de la

L’attaque, toujours un casse-tête

Le Chabab est certes rentré à la maison avec le billet qualificatif pour les quarts de finale de la coupe d’Algérie, mais les attaquants du CRB n’exploitent toujours pas les nombreuses occasions qui se présentent à eux.

L’

attaque ne carbure plus et Menad doit trouver le remède. Lors du match de coupe des 8es de finale de la coupe d’Algérie, il a fallu passer aux tirs au but pour connaître le lauréat qui a été bien sûr le CRB. La chance était du côté des Algérois ce jour-là. Mais, si on revenait sur le rendez-vous, on a vu que plusieurs occasions nettes de scorer ont été ratées. Les attaquants du Chabab on perdu le chemin des filets. L’inefficacité perdure. Dans ce genre de compétition, si une équipe n’en profite pas, elle pourrait le payer cash. Face aux Saïdis, les Rouge et Blanc ont été chanceux, car le MCS s’est contenté de défendre et

d’ailleurs il a joué avec 5 défenseurs, alors que le Chabab a affiché d’entrée ses intentions en comptant sur Ammour, Kherbache, Slimani et Rebih. Mais, ce quatuor a péché devant les buts. Cette stérilité doit être corrigée dans les meilleurs délais. Djamel Menad, l’ancien baroudeur des Verts, est conscient qu’avec une attaque stérile, le Chabab ne pourra pas avancer en championnat et pourrait même rater le prochain rendez-vous de la coupe d’Algérie, si par malheur le chemin des filets ne sera pas trouvé jusque-là. L’avant-garde du CRB est depuis un moment dans le flou et collectionne les jours sans. Le Chabab est obligé de régler son problème pour avancer dans la bonne voie. Car, en championnat, il n’aura pas l’occasion d’attendre les tirs au but pour trancher sur celui qui aura le dernier mot. Le staff technique doit donc arrêter un programme spécifique pour Ammour, Slimani, Rebih et Kherbache afin que ce quatuor retrouve son efficacité. M.A.

pression du président, les supporters y croient eux aussi et exigent le trophée. Les Rouge et Blanc sont avertis. Ils devront

faire le maximum pour réussir ce pari. M. A.

MAMERI : «La coupe, notre objectif bien sûr !»

Une qualification tirée par les cheveux face aux Saïdis, non ? Je dirais que le match a commencé doucement. Chaque équipe attendait la réaction de l’autre, mais à 15 minutes de la mi-temps, le jeu s’est emballé et on a commencé à sortir de notre camp. Il faut savoir qu’on a fait le déplacement à Saïda avec la détermination de rentrer chez nous victorieux. Si on avait marqué au moins un but avec les nombreuses occasions qu’on s’est créées, on aurait pu éviter de jouer les prolongations. Par rapport au premier match contre le MCS, le CRB s’est montré plus fort pour ce second RDV. Qu’en dites-vous ? Le Chabab est un grand club et tout le monde le sait. Plusieurs joueurs ont donné beaucoup à ce club. Nous aussi on veut participer à quelque chose et nous les joueurs avons décidé désormais d’aller le plus loin possible. Je dirais même que la coupe est notre objectif. On a compris la leçon et on est partis à Saïda pour avoir notre mot à dire. Mais, le destin a voulu que ce soient les tirs au but qui ont tranché… Oui, on a joué les 120 minutes sans pouvoir arriver aux filets de l’adversaire. Arriver aux tirs au but, cela voulait dire que le plus chanceux aura le dernier mot. Dieu merci, la chance était avec nous et on a réussi à marquer tous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nos tirs, alors que le MCS en a raté un. Le plus important, c’est qu’on soit passés.

Les quarts de finale seront plus durs, n’est-ce pas ? C’est sûr, en approchant de plus en plus de la finale, l’étau se resserre et les rendez-vous deviennent plus disputés et plus intenses. On a le temps pour se préparer. Aujourd’hui, on préfère savourer cette qualification, et demain sera un autre jour. On travaillera pour passer, Inchallah, le tour prochain et celui d’après afin d’arriver dans la dernière ligne et pourquoi pas décrocher ce trophée.


LIGUE 1

Les USMISTES confirment la règle

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

POUR LA 7E FOIS, ILS ÉLIMINENT LA JSK

qui apporte ses fruits. En effet, et depuis qu’ighil a pris en main les rênes de l’équipe, cette dernière monte en puissance, avec un nul face au CRB, une qualification face à la JSD, une victoire face au WAT et avant-hier, une seconde qualification face à la JSK, tenant du titre, et c’est tout à l’honneur du coach usmiste qui commence à faire l’unanimité au sein du club et en dehors.

La touche d’Ighil se ressent

Avant-hier, les Rouge et Noir ont encore une fois confirmé la règle, les désignant comme la bête noir de la JSK en coupe d’Algérie.

E

n effet, et après prolongation, les Usmistent sont parvenus à écarter le tenant du titre sur une tête salutaire de Laifaoui, passant ainsi au prochain tour, qui les rapproche de plus en plus de l’objectif à atteindre, à savoir le sacre final. La bande à Ighil a démontré que les moyens mis à sa disposition lui permettent d’entrevoir l’avenir sous de meilleurs auspices, et la qualification confirme le regain de santé des Rouge et Noir qui, sous la houlette d’Ighil, décroche sa seconde qualification de suite en attendant la suite des événements. Les kabyles n’ont pas démérité, comme l’avouera le coach usmiste, qui savoure partic-

ulièrement cette qualification, et pense qu’elle aura un effet très positif sur le moral de la troupe, et ce, en prévision du reste du parcours, en championnat comme en coupe, de quoi espérer un retour sur les devants de la scène pour les usmistes. Pour la 7e fois de suite, les Usmistes perpétuent la tradition, et c’est tout à l’honneur de l’équipe, qui s’est montré volontaire et engagée pour la qualification, devant ses supporters venus en nombre les encourager, ce qui a transcendé les joueurs qui sont parvenus à leur fin. Les Usmistes ont dominé le match, et comme le confiera le coach Ighil, son équipe aurait pu le plier avant même les prolongations, mais cela n’a fait que donner un gout spécial à la qualification. Avec une équipe remaniée et qui a surpris plus d’un, avec, notamment la titularisation de Chaffai et Ferhat, mais aussi Hemiti, Ighil semble révolutionner le jeu usmiste et les mentalités, et les joueurs adhérent complètement à sa politique de travail,

Avant-hier, les Rouge et Noir ont confirmé la règle en coupe d’Algérie face à la JSK, mais ce qui a été le plus palpable dans le jeu usmiste, c’est la touche d’Ighil qui se ressent de match en match. Les résultats sont en faveur du coach, qui a su redonner une âme à l’équipe et responsabiliser les joueurs quant aux attentes du beau monde usmiste, mais qui a surtout redonné confiance au groupe depuis qu’il a été nommé à la tête de l’équipe. La direction semble se réjouir de la tournure des événements, en ayant misé sur sa dernière carte, qui est la bonne à tout point de vue, et les responsables se permettent à présent de reparler des titres cette saison.

Hamiti, au four et au moulin

Même si Hemiti est resté muet devant les buts face à son ex-équipe, ce dernier a été au four et au moulin, et c’est la raison qui a poussé son coach à le laisser faire jusqu’au bout du temps de jeu. Ayant raté des occasions nettes de scorer, qui auraient permis à son équipe de prendre

l’avantage avant même les prolongations, Hemiti a néanmoins, été un poison pour la défense Kabyle qui a eu toute les peines du monde à le marquer, lui qui s’est engagé sans relâche pour l’occasion. Pour son retour à la compétition après une longue traversée du désert, Hemiti a confirmé qu’il avait les moyens d’apporter un plus à l’équipe, en attendant qu’il se révolte devant les buts et renoue avec le succès, qui le fuit depuis le début de saison.

Les joueurs sont à féliciter et je pense qu’on aurait pu se qualifier avant même les prolongations, mais l’essentiel dans ce genre de confrontation reste la qualification», dira Ighil à la fin du match lors du point de presse.

«Les joueurs ont su élever le rythme au bon moment»

Concernant l’évolution du match, Ighil considère que son équipe a dominé largement son vis à vis du jour, et se félicite de la réaction de ses joueurs, qui ont, selon lui, su imposer leur rythme à la JSK. «Je pense que nous avons bien géré le match, et que mes joueurs ont su élever le rythme au bon moment. Mon équipe a donné le ton et imposé son jeu qui lui a permis d’évoluer sereinement et gérer les débats tranquillement», dira Ighil, qui est

CHAFFAI : «CETTE QUALIFICATION EST DÉDIÉE À NOS SUPPORTERS»

Ferhat et Chaffai, les bonnes surprises

Alors que l’enjeu du match était grand pour l’occasion, le coach Ighil n’a pas hésité à lancer deux jeunes espoirs usmiste face à la JSK, à savoir Chaffai et Ferhat. Ces derniers ont démontré de très bonnes qualités tactiques et techniques, qui ont réjoui le coach et les supporters présents au stade, et c’est deux bonnes surprises qui ont enchanté les présents. Ferhat a été reconverti en fin de match, et il a prouvé qu’il avait les moyens de satisfaire les attentes de son staff, qui lui renouvellera certainement sa confiance pour le reste du parcours, alors que Chaffai a été impérial dans l’axe de la défense, lui qui succéda à l’exinternational Laifaoui, et le rendement des deux éléments a été jugé à la hauteur par monde usmiste. Très appliqué à la tâche, et appliquant les consigne à la lettre, les deux espoirs Usmistes sont voués à un avenir radieux, et contribueront certainement à d’autres succès de l’équipe, si le coach décide encore de leur accorder sa confiance. M. M.

IGHIL : «On aurait pu se qualifier durant le temps réglementaire» Le coach usmiste est très content, après avoir décroché la qualification face à la JSK. Selon lui, son équipe aurait pu tuer le match bien avant les prolongations, si l’équipe avait su concrétiser les nettes occasions qu’elle s’est procurées. “Mon équipe a bien joué et notre qualification est amplement méritée à mon sens.”

USMA 09

satisfait de la prestation de ses poulains, individuellement parlant et collectivement.

«On a douté à certains moments du match»

Ighil et au fil des minute durant le match, avouera que son équipe a affiché un certain doute, sachant que le résultat n’a pas été à la hauteur des aspirations et des convictions de son équipe. Cependant, Ighil juge l’aspect psychologique de son team très positif, en ayant su garder la lucidité malgré tout. «On était en confiance face à la JSK et mon équipe a su rester lucide, même si j’avoue qu’à certains moments, on a douté au fil des minutes, notamment en seconde période. L’important a été néanmoins assuré et c’est de bon augure pour la suite», dira Ighil, qui ne cache pas ses ambitions pour le titre, à présent.

«On a affronté une bonne équipe de la JSK»

Le coach usmiste a tenu à saluer la ténacité et l’engagement de l’adversaire, qui, selon lui, donne une saveur particulière à la qualification. Selon Ighil, son équipe a joué devant une bonne équipe de la JSK, qui a joué le coup à fond. «Notre qualification est certes méritée, mais c’était très difficile devant une bonne équipe de la JSK qui n’a rien lâché. C’est tout à son honneur, et ma satisfaction n’en a été que plus grande, sachant qu’on s’est qualifié face à une équipe qui a su défendre son titre», dira Ighil.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après le match, le jeune Chaffai était aux anges suite à la qualification arrachée par son équipe, et à laquelle il a activement contribué. Le joueur usmiste espère n’avoir pas déçu son staff qui lui a fait confiance, et dédie la qualification aux supporters qui, selon lui, ont beaucoup souffert cette saison et méritent amplement cette joie. Malgré la pression et l’enjeu, le jeune Chaffai s’est montré à la hauteur du rendez vous, et espère avoir d’autres chances à l’avenir pour confirmer. «C’était difficile mais l’essentiel a été fait face à une bonne équipe de la JSK. Je suis très heureux pour cette qualification, que je dédie à nos supporters qui ont été déçus à maintes reprises cette saison. J’espère que c’est le match qui va nous relancer et aller de l’avant pour d’autres succès pour le reste du parcours. Je pense qu’on a mérité notre qualification et j’espère avoir été à la hauteur de la confiance du staff et des attentes des supporters. Je compte encore travailler pour apporter encore plus à l’équipe pour le reste du parcours», dira Chaffai à la fin du match.


10

LIGUE 1

USMH Huit cadres en fin de contrat LES FRÈRES BOULLAB ET CHERFAOUI, SEULS POUR L’AUGMENTATION DU CAPITAL Selon des source très bien informées, et comme Laib l’avait déclaré auparavant sur nos colonnes, le conseil d’administration a donné son aval pour l’augmentation du capital. Toutefois, il n’y a eu seulement que trois membres de ce conseil, qui ont participé à cette opération. Il s’ agit des deux frères Boullab et Cherfaoui tandis que les autres membres ont tourné le dos à cette initiative du président Laib. Cette situation prête à réflexion et on se demande pourquoi ces membres font-ils partie du conseil d’administration alors qu’ils n’ont rien apporté pour le club, puisque Laib demeure le seul à faire face et à se démener pour régler les différents problèmes qui surgissent au sein de l’équipe.

MANA APPELLE À LA PARTICIPATION DES ANCIENS JOUEURS

Le porte parole des Jaune et Noir, Mana, a appelé à l’union sacrée de la grande famille de l’USMH, et cela par l’implication des anciens joueurs dans les affaires de l’équipe. En effet, pour Mana il est grand temps aux anciens joueurs, de se mettre à la disposition de l’équipe et contribuer à sa bonne marche de : «le moment est propice pour que les anciens joueurs s’impliquent pleinement dans les affaires du club et participent à sa bonne marche» dira Mana.

LES REMPLAÇANTS ONT REPRIS HIER

Les joueurs harrachis qui n’ont pas pris part à la rencontre de Coupe d’Algérie avant-hier, ont repris les entraînements hier au stade de Lavigerie, tandis que les autres reprendront du service demain, toujours au stade de Lavigerie avec un match amical au programme de demain. L. S.

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

L’AVENIR DES JAUNE ET NOIR LA SAISON PROCHAINE…

à la fin de la saison

Le club phare des Harrachis, risque d’être dangereusement saigné en fin de saison, puisque pas moins de huit joueurs et pas des moindres, seront en fin de contrat à la fin de l’exercice 2011-2012.

D

es éléments dont on ne peut se priver de leurs services, car ce sont des titulaires à part entière et quasiment indiscutables dans l’échiquier de Charef. Jugez-en de vous-même il s’agit bien de Aissaoui, Griche, Doukha, Layati, Legraâ, Hindou, Bennai et Ziane Chérif. Cette situation risque de porter préjudice à l’équipe qui sera contraint donc de repartir à zéro, si ces derniers ne décident pas de poursuivre leur parcours avec les Harrachi la saison pro-

chaine. Le premier responsable de la formation des Jaune et Noir, devra dès à présent, entreprendre des démarches avant la fin de saison et ne pas attendre celle-ci, pour convaincre ces joueurs. L’exemple de la saison écoulée reste encore gravé dans la mémoi-

re des supporters des Jaune et Noir, néanmoins, le premier responsable en répondant à cette question, a affirmé que le recrutement opéré cette saison a pris en considération le départ de ces joueurs avec un recrutement basé essentiellement sur la relève,

Charef suspendu face à la JSK De sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, rapportent que l’entraîneur en chef, Charef, sera suspendu face à la JSK pour le compte de la prochaine journée de championnat de ligue 1. Le coach sera ainsi privé du banc de touche au cours de cette rencontre, après son expulsion face à Bir Mourad Rais. En effet, les membres de la commission de discipline de la ligue nationale, devront se réunir aujourd’hui pour trancher de la suspension de l’entraîneur Harrachi. Il est toutefois, utile de rappeler que celui-ci n’est pas à sa première suspension puisque le concerné a déjà eu des précédents cette saison. Les membres de cette commission veulent sévir durement et prendre des mesures disciplinaires très sévères à l’encontre de cet entraîneur et l’obliger à faire preuve de respect envers les arbitres. Dans le même contexte, Charef a affirmé à ses proches qu’il y a un coup monté contre les intérêts de son équipe, et à chaque fois les arbitres commettent des impairs très graves contre ses joueurs : «je suis visé et à travers ma personne mon équipe, par ses arbitres qui ne cessent de commettre des fautes graves contre nous», affirme Charef à ses proches. L. S.

selon le premier responsable des banlieusards qui dira qu’il veut laisser le club avec un maximum de joueurs de valeur afin de permettre à ce club, de poursuivre son parcours vers l’avant. Toutefois, Laib pense qu’il est encore trop tôt d’évoquer la saison prochaine, d’autant plus que celleci n’est pas encore finie et le fait d’avoir sept à huit joueurs titulaires en fin de contrat, n’est pas une fin en soi, car selon le concerné, il y a plus important à régler avant de parler de la saison prochaine puisque lui-même n’est pas sûr d’être encore là et encore plus à la tête du club. En effet, dans ce même contexte, le chairman Harrachi rajoute que sa politique de recrutement a tenu en compte et pris en considération ce problème puisque l’USMH a recruté des jeunes dans des postes différents : «je dirai que la relève existe au sein de l’équipe puisqu’il y a des joueurs à l’instar de Lemane qui devra saisir sa chance la saison prochaine» affirme Laib. L. S.

DOUKHA : «Je serai prêt contre la JSK» Le gardien de but international des Jaune et Noir, Doukha, affirme qu’il sera, si Dieu le veut, d’attaque face à la JSK, pour le compte de la prochaine journée de championnat de ligue 1. En effet, et selon le concerné, celui-ci a repris les entraînements hier avec le reste du groupe, et il se concentre désormais sur son sujet, malgré la maladie de son père. Doukha rajoute que la prochaine rencontre sera difficile sur tous les plans et son équipe tâchera de tout faire afin de réaliser un bon résultat qui servira de stimulant pour le reste du parcours. Nous n’ignorons pas que votre père est malade et nous lui souhaitons un

prompt rétablissement, toutefois, comment est votre moral ? Je dirai El-Hamedoulilah, même si la situation de mon père reste stationnaire. Bref, j’ai quelque peu récupéré mes forces mentales après des jours, il est vrai, très difficiles.

Avez-vous repris les entraînements ? Effectivement, j’ai repris du service hier, et je me suis donc normalement entraîné avec le reste du groupe. Je me concentre pleinement à l’instar de tous mes camarades sur notre prochaine sortie, après avoir passé des jours très difficiles. Bref, c’est la volonté de Dieu et personnellement, je veux à tout prix, prendre part à la prochaine rencontre face à la JSK. Comment avez-vous accueilli la qualification en Coupe d’Algérie ? Je pense que cette qualification va nous stimuler davantage pour aller de l’avant et réussir un bon match contre la JSK.

Vous serez donc prêt face à la JSK ? Je ferai tout pour y être, Incha’Allah, à présent, je reprends le travail afin de rattraper le temps perdu et être de la partie cette foisci. Lotfi Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


On se focalise sur l’USMA MCO

LIGUE 1

mement difficile pour nous.»

Repos hier et match amical demain

Le staff technique du Mouloudia a suivi avec un grand intérêt le match des huitièmes de Coupe d’Algérie entre le club de Soustara et les Canaris de Tizi Ouzou, les deux prochains adversaires que rencontreront les hamraoua. Savoy, le nouveau coach des «Rouge et Blanc», qui ne connaît que très superficiellement le football algérien, contrairement à ce qu’il avait déclaré, a dû prendre beaucoup de notes sur les qualités de ces deux machines dont devra profiter sa formation mais aussi sur leurs éventuels défauts.

«

L’

USMA, tout comme la JSK, sont deux équipes redoutables. Elles ont des joueurs qui tiennent le rythme pendant plus de 90 minutes. Sur le plan physique, elles sont au point et elles possèdent des individualités qui peuvent, à elles seules, changer l’aspect d’un match. Mais elles ont aussi quelques défauts que nous devrions exploiter à bon escient. Il ne faut pas dramatiser. Nous aussi nous avons des cartes à jouer et il n’est pas question que nous perdions le moindre point sur notre terrain. Nous sommes prêts à recevoir l’USMA», a déclaré le manager général, Haddou Moulay,

11

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

La préparation à ce rendez-vous, qui sera en partie décisive pour le maintien du Mouloudia, s’est poursuivie le samedi avec un entraînement au stade Zabana le matin, avant de laisser les joueurs au repos l’après-midi afin qu’ils suivent eux aussi la retransmission du match de Coupe. Hier dimanche, Savoy a donné une journée de repos à l’équipe. La reprise est prévue cet après-midi au stade Zabana pour se préparer à affronter l’US Remchi, leader de la division «inter-régions» et drivée par l’ex-hamraoui, Omar Belatoui. Un match d’application durant lequel, le staff technique aura une idée proche de la réalité sur la valeur de chacun des joueurs et de ceux qui seront cochés sur la feuille de match du samedi. Fellah, indisponible était absent, de même que l’attaquant Boussehaba. qui connaît bien le club algérois pour y avoir passé de belles années.

Les supporters craignent Fahem

«Il est extraordinaire et on se demande comment on a pu le laisser partir du MCO. Il a été le métronome de l’USMA et il forme avec Hemmiti et Ferhat, un trio de choc qui dans notre formation, sera capable de les neutraliser ?» se demandent plusieurs fans qui ont suivi le match à la télévision.

Il est vrai que le lutin de Soustara, doué techniquement avec en plus une intelligence de jeu remarquable, a bien évolué depuis son départ du MCO, il y a quelques saisons. Il sera le maître à jouer qui distillera ses passes efficaces afin de déstabiliser la lourde défense oranaise. «Mais, ajoutent ces fans, il n’y a pas que lui qui est efficace. L’USMA est une redoutable machine qui, dans son jour, écrase tout sur son passage. Décidément, ce match, à huis-clos, sera extrê-

Hans Agboh débutera aujourd’hui

Après avoir atterri à Oran vendredi, l’entraîneur adjoint du Mouloudia, le Camerounais, Hans Agboh, a assisté à l’entraînement du samedi et ne commencera son travail aux côtés de Savoy Raoul que ce lundi, après avoir signé son contrat hier. Cet adjoint travaille avec le Suisse depuis plusieurs années, et Savoy compte sur lui pour peaufiner le physique des hamraoua. Rappelons que ce technicien a eu des problèmes personnels à régler et donc n’a pu venir à Oran en temps voulu.

ON RÉGULARISE COMME ON PEUT

Devant la montée au créneau de certains joueurs qui réclament la régularisation de leurs salaires, la direction a promis de régler un mois de salaire, ce dimanche ou au plus tard ce soir, lors du retour de Youssef Djebari, alors que les joueurs avaient réclamé au moins la régularisation de deux mois. La somme aurait été versée aux joueurs durant l’après midi. C’est du moins ce qu’avait déclaré la direction. Il est certain que les problèmes d’argent dénotent l’aspect moral de la formation appelée à lutter de toutes ses forces, pour ne pas connaître, encore une fois, les affres de la relégation. Djebari qui avait quitté le territoire national jeudi dernier, en direction de la France pis de l’Espagne, pour des raisons professionnelles, selon une source proche de sa direction, comprend très bien cette situation et il se démène comme il peut pour trouver les fonds nécessaires. A. B.

TAHAR : «J’espère jouer pour gagner» Il n’est pas bien dans sa peau depuis quelques semaines, pour absence de compétition, d’où sa sortie médiatique impromptue avant le match du CSC. Avec la venue d’un autre staff technique, il espère être parmi ceux qui entreront sur le terrain samedi prochain, ou au pire, être parmi les 18. L’ex-coqueluche de l’ASMO souhaite de tout cœur montrer ses qualités et sa combativité face à une grande formation comme l’USMA.

Nous constatons que vous êtes en meilleure forme. Quel est le secret ? Il n’y a aucun secret. J’étais déçu de ne pas avoir été convoqué pour le match contre le CSC à Constantine, parce que je jugeais que j’étais en bonne forme. L’ancien staff a décidé autrement et ça m’a porté un coup sur le moral. Je comprends bien que le MCO a un effectif de 25 joueurs, mais

j’estimais avoir ma place parmi les meilleurs. Ca m’a déçu, mais je regrette mes propos car je suis un homme qui n’a jamais créé de problèmes, soit à l’ASMO, soit au MCO.

Comment jugez-vous le nouveau staff technique ? Vous savez, chacun a ses méthodes. Sur le plan mental, monsieur Savoy nous a remis d’aplomb. Sur le plan physique et tactique, nous travaillons d’arrache-pied. Il nous a surtout remotivés et remis en confiance», car nous avions tous perdu cette confiance après les trois défaites d’affilée. Pour le moment et sur le seul plan psychologique, le changement donne ses fruits. Attendons le match pour le savoir définitivement.

Justement, ce match face à l’USMA, paraît comme le plus important de votre saison… Il est très important pour deux raisons : si nous gagnons, nous gardons nos chances de maintien intactes. Si nous perdons, nous retombons dans nos travers et dans le doute et le maintien deviendra difficile. La deuxième raison est que nous devons nous rassurer, en tant que joueurs et faire comprendre que nous savons aussi jouer

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au football. C’est important pour chacun d’entre nous.

Comment vous a paru votre futur adversaire en Coupe d’Algérie face à la JSK ? J’ai suivi ce match avec un grand intérêt. J’ai vu deux formations décidées à gagner, avec des atouts de part et d’autre. Ca sera difficile de les contrer et surtout de les battre. Mais j’ai pu voir aussi que ces deux grandes formations ont quelques failles que nous tenterons d’exploiter, soit à Oran, soit à Tizi Ouzou une semaine plus tard. Ca sera discuté sûrement avec le coach cette semaine, pour préparer notre stratégie.

Qu’est-ce qui vous fait peur dans ce match ? L’absence de notre public. Nos supporters sont notre douzième homme et leur absence va permettre à notre adversaire de joueur plus à l’aise. Mais nous ne pouvons que faire avec et tenter de rafler les trois points. Je reste optimiste car nous aurons la volonté de réussir et avec la volonté, on peut détruire des montagnes. L’USMA, on la respecte, mais elle ne nous fait pas peur. Entretien réalisé par Ali B.


12

JSMB

EN BI-QUOTIDIEN…

Durant ce stage algérois, Alain Michel a consacré, quotidiennement, deux séances d'entraînement. Le matin, pour le côté physique, le soir, pour le côté tactique. Du pain sur la planche pour les Vert et Rouge.

AOURÉS BLESSÉ …

Lors de la séance d’entraînement de samedi après-midi, le jeune Aourès a fait une mauvaise chute. Il a été transporté à l’hôpital pour un bilan.

AMBIANCE BON ENFANT …

Lors de ce stage, une ambiance bon enfant règne dans le groupe. Il faut dire, aussi, que toutes les conditions sont réunies pour que ce stage soit une réussite totale.

HADJOUT EN AMICAL …

Les poulains d’Alain Michel disputeront un match amical demain, aujourd’hui, contre l’équipe de Hadjout. Un match qui va permettre au coach béjaoui de faire tourner tout son effectif. Un autre match amical est prévu ce mercredi, contre une équipe qui n’a pas été encore désignée. A. Z.

LIGUE 1

Mission difficile pour les Béjaouis …

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

APRÈS LA QUALIFICATION DES TLEMCÉNIENS

Le passage des Tlemcéniens aux 1/8e de finale de la coupe d’Algérie après avoir pris le dessus sur le MCA, a donné lieu à de grandes appréhensions chez les Vert et Rouge qui auront à les affronter, prochainement, pour le compte de la 22e journée du championnat professionnel de ligue 1.

Dans ce contexte, l’on nous dira : “Les gars de Tlemcen vont nous accueillir avec un moral au beau fixe et se feront, sans aucun doute, un plaisir de continuer sur leur lancée, afin de se propulser au classement général. Ce sera dur pour nous de contrer une équipe motivée, après sa qualification…”, avant de poursuivre : “Cela ne veut pas dire que nous allons nous déplacer en victime expiatoire. Bien au contraire, nous avons des arguments à faire valoir et nous irons à Tlemcen pour faire un résultat”. Il est vrai que la victoire enregistrée par le prochain adversaire des Vert et Rouge face

au MCA a, quelque peu, donner à réfléchir aux poulains d’Alain Michel sur la tenacité et les ambitions réelles de cette formation, conduite par Amrani. “Les gars de Tlemcen ont affiché clairement leur véritables intentions. Ils sont devenus très forts, et capables de barrer la route

à n’importe quel prétendant au titre”, nous a-t-on affirmé, avant d’ajouter : “Ceci dit, notre effectif est riche et nous allons disputer ce match afin de retourner à Béjaïa, les 3 points en poche”. Toujours est-il que si la qualification du WAT fait peur aux

camarades de Maïza, il n’en demeure pas moins que ces derniers sont décidés à faire de leur mieux pour barrer la route, de leurs côtés, à un adversaire qui commence à sortir ses griffes. La JSMB est avertie et ne dit-on pas qu’un homme averti en vaut deux...et même plus ! ? A. Z.

se pas faire.

que le titre est jouable, on ne va pas se faire prier.

KACEM : «Face au WAT, ce sera difficile»

Il n’est plus à présenter, tant ses qualités plaident pour lui . Mehdi Kacem, puisque c’est de lui dont il s’agit, ne cesse de progresser et de devenir un élément indiscutable dans l’échiquier d’Alain Michel. Joint par téléphone, il a bien voulu répondre à nos questions relatives au prochain match face au WAT, ainsi que la suite du parcours des Vert et Rouge :

Comment voyez-vous le prochain match face au WAT ? C’est un match difficile, d’autant plus qu’on évoluera à l’extérieur, face à un adversaire qui ne se lais-

Le fait que le WAT s’est qualifié ne vous effraye-t-il pas ? Non, au contraire. C’est une bonne chose. Les gars de Tlemcen vont être en excès de confiance. Cela va nous permettre de nous libérer un peu plus. Que pensez-vous du WAT ? Le WAT a fait un bon parcours. C’est une équipe qui recèle en son sein, des éléments intéressants qui peuvent faire la différence à n’importe quel moment de la rencontre.

Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Je pense que la suite du parcours sera intéressante à plus d'un titre, notamment les prochains rendezvous ; nous devons gérer match par match et éviter la défaite. Concernant le titre, vous y pensez ? Tout à fait. Notre objectif est d’atteindre une place sur le podium. Maintenant, si on juge

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Et pour la ligue des champions ? C’est un challenge important pour le club. Nous avons bien négocié la première rencontre. Nous avons pris goût à cette compétition et nous allons essayer d’atteindre les poules qui demeurent l’autre objectif du club. Que devient Kacem ? Je m’entraîne, à l’instar de mes camarades. Je suis en forme et j’estime que si je suis là, c’est pour apporter un plus à la JSMB.

On vous laisse le soin de conclure … Nous avons des rendez-vous importants, dans la compétition nationale. Nous ferons le maximum pour répondre à l’attente de nos supporters. Nous disposons d’un effectif riche et nous ferons de notre mieux pour atteindre notre objectif. Par A. Z.


La préparation bat son plein À TIPAZA

LIGUE 1

Ayant entamé un stage de préparation depuis la semaine dernière à Tipasa, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa poursuivent toujours leur préparation en prévision de la rencontre de ce weekend face au WA Tlemcen pour le compte de la 22e journée du championnat.

D’

ailleurs, le programme mis en place par le coach a été chamboulé en raison de l’annulation des deux rencontres amicales devant respectivement l’USM Blida et la sélection nationale militaire. Ce qui a poussé le staff technique à chercher d’autres adversaires pour

combler l’annulation de ces rencontres et surtout assurer une bonne préparation pour la suite du parcours.

Hadjout au menu des Béjaouis aujourd’hui

Par ailleurs, alors que l’USM Blida a été au menu des Vert et Rouge aujourd’hui lundi, c’est finalement l’USMM Hadjout qui sera l’adversaire des Béjaouis dans l’après-midi d’aujourd’hui. Cela dit, soit un match qui sera très bénéfique pour les camarades de Megateli dans la mesure où elle leur permettra de garder la compétition dans les jambes avant d’aller affronter le WAT ce samedi sur le terrain de cette dernière.

Aourès se porte bien

Ayant provoqué la panique au sein de la délégation qui se trouvait à Tipasa lors de la séance d’entraînement, le jeune attaquant

13

JSMB

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

de la JSMB, à savoir Amine Aourès se porte bien et ce, selon les informations que nous avons recueillis dans la matinée d’hier dimanche. D’ailleurs, il se trouve toujours à hôpital de Blida où il reçoit les soins nécessaires pour reprendre ses forces dans les plus brefs délais.

Les U21 poursuivent leur aventure en coupe

Contrairement aux seniors qui ont quitté la compétition de Dame coupe aux 32es de finale, les espoirs drivés par Amine Ghimouz se sont qualifiés brillamment pour les quarts de finale de Dame coupe après avoir réussi à s’imposer sur le terrain de Tissemsilt devant le WA Tlemcen sur un score large de 5 à 0. Les Béjaouis connaitront leur adversaire aujourd’hui lundi à l’occasion du tirage au sort. Sadek Aït Slimane

MEGATELI: «On se prépare dans de très bonnes conditions»

Comment vous préparez la suite de la compétition ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions où le groupe est alimenté d’une grande volonté pour continuer notre parcours sur cette lancée et arracher d’autres résultats positifs à l’avenir. En effet, la préparation se déroule comme prévue avec le programme mis en place par le coach et je ne vous cache pas que les joueurs se trouvent avec un moral au beau fixe pour réaliser d’autres bons résultats à l’avenir. Et qu’en est-il de votre prochain

déplacement à Tlemcen? Ce sera un match très difficile dans la mesure où nous aurons à faire à une bonne équipe du WA Tlemcen qui fera de son mieux pour nous battre surtout qu’il aura à bénéficier de l’avantage du public et du terrain. Pour ce qui nous concerne, nous allons nous déplacer à Tlemcen avec le seul objectif de réussir un bon résultat afin d’améliorer notre classement et rester dans le haut du tableau. Vous allez affronter la formation de l’Académie Amadou Diallo lors du

prochain match de la Ligue des champions, comment ça s’annonce pour vous ? Les matches de la Champions League africaine sont souvent difficiles et on doit prendre les choses très au sérieux pour espérer aller le plus loin possible dans cette compétition. A cet effet, nous allons tenté de profiter de la rencontre qui se jouera sur notre terrain pour réaliser un bon résultat et prendre une marge sécurisante qui nous permettra de nous qualifier au prochain tour bien que nous

Difficile mais précieuse qualification

Comme il fallait s’y attendre la qualification pour les quarts de finale de coupe d’Algérie aux dépens du MCA n’a pas été facile.

L

es Tlemcéniens méconnaissables ont cravaché durement pour se défaire d’une équipe mouloudéenne qui a fait visiblement jeu égal, n’était-ce le manque de réussite à l’approche des buts adverses. Il faut reconnaître que les coéquipiers de Tiza ont été crispés par l’enjeu d’où le manque d’inspiration au niveau de l’entrejeu. Quant au milieu de terrain, l’issue de transmission a été quasiment absent, seul Samer et à un degré moindre Sidhoum ont essayé tant bien que mal à juguler les contres en alimentant leurs coéquipiers.

Le duo d’attaque AmbaneAndréas, ce dernier qui constituait un vrai danger a été muselé par son onze gardien Zedam, le manque d’inspiration du Widad a donné des ailes aux Algérois pour se mettre en évidence en allant inquiéter l’arrière-garde tlemcénienne par de nombreuses rushs désordonnés et parfois dangereux, il a fallu l’expérience du duo Boudjakdji-Messaoudi pour avorter les velléités du Doyen. Dans ce genre de situation, il ne faut pas s’attendre à grand-chose, cette qualification s’est jouée sur un détail, Sidhoum, auteur de l’unique but de la qualification a réussi là où l’on s’y attendait le moins libérant ainsi leurs milliers de supporters. Du côté du staff, on retient uniquement la qualification. Selon les déclarations du coach Amrani, son équipe n’a pas eu le rendement habituel en estimant que ses joueurs ont été

méconnaissables. «Sincèrement, je n’ai pas reconnu mon équipe, l’absence de Belgherri nous a pénalisé et la sortie de Rachrouche a, quelque peu, faussé nos plans, ce qui a influé négativement sur le rendement de la plupart des joueurs. Je reconnais que la défense a subi le poids du match dans les dernières minutes de la rencontre». Pour ce qui est de

soyons conscients que la tâche ne sera pas facile. Et comment se présentent les prochains matches ? Les prochaines rencontres ne s’annoncent pas faciles dans la mesure où nous aurons à disputer des matches difficiles devant des équipes du haut du tableau et qui visent le même objectif que nous. A cet effet, on doit bien négocier ces rencontres pour atteindre notre objectif et terminer la saison en beauté. Sadek Aït Slimane

l’ensemble du match, Amrani affirme «que le niveau de cette empoignade était juste moyen. L’aspect physique a pris le dessus, je pense que notre qualification est méritée voire les conditions que les joueurs ont vécues après le retard par le MCA, ce qui a déconcentré le groupe.» S. T. Smaïn

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

WAT

Rachrouche s’en tire à bon compte

Blessé à la tête après un télescopage avec Ghazi, le milieu récupérateur Rachrouche s’en est tiré à bon compte juste après son évacuation au CHU. Le joueur a pris connaissance, les urgentistes l’ont suturé avec trois et il a regagné le groupe sain et sauf. S. T. S


NAHD Natèche sera sanctionné 14

ALLAG SE CONTENTE DE COURIR

Le milieu de terrain défensif, Nassim Allag, s’est contenté de courir lors de la séance d’après-midi avant hier, samedi. En effet, Allag souffre toujours des douleurs au niveau des adducteurs ce qui fait qu’il ne pouvait pas encore s’entraîner avec le groupe. Il devra donc attendre jusqu’à aujourd’hui pour pouvoir travailler avec le groupe et attendre le feu vert du médecin du club.

MELLOULI SE SENT D’ATTAQUE

Pour sa part, le défenseur, Imadeddine Mellouli, s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe, ce qui fait qu’il est très bien rétabli de sa blessure au niveau du cou. Le joueur devrait être présent lors du prochain match du championnat face au CRB, ce qui est une bonne nouvelle pour le staff technique qui a besoin de joueurs d’expérience pour le prochain match face au Chabab d’autant plus qu’il y aura absence de certains éléments dans l’axe, et notamment, Khedis, blessé et Benlamri, suspendu.

LES DIRIGEANTS DEVRAIENT FAIRE APPEL À ZERROUKI…

Les dirigeants du Nasria devraient faire appel au milieu de terrain, Mourad Zerrouki qui boycotte les entraînements ces derniers temps en raison d’une mésentente avec le coach, Chaâbane Merzekane. Les responsables du NAHD pensent qu’il vaudrait mieux faire appel au joueur surtout qu’il est toujours sous contrat avec le club et qu’il devrait donc reprendre et la direction se chargera de régler le différent avec le driver des Sang et Or.

…ET SONT DÉÇUS DU RENDEMENT DES ESPOIRS

Par ailleurs, les dirigeants se sont montrés très déçus du rendement des joueurs espoirs lors du match de Coupe face au CRB après avoir été battu sur le score d’un but à zéro et donc d’être éliminé de cette compétition. Certains pensent que ces joueurs ne méritent pas toute l’attention qui leur est donné d’autant plus que la direction avait même pensé à mettre à sa disposition tous les moyens.

CAB

REPRISE AUJOURD’HUI

Après la seance de décrassage du samedi matin l’entraineur Rouabeh a accordé la journée de repos pour dimanche, la reprise a été programmée pour le lundi à 16 heures au stade seffouhi.

CAB - ASO A 200 DA ET À 15 HEURES

Il n’y aura plus d’entrée gratuite pour les cinq dernieres rencontres du CAB a Batna, ainsi le CAB - ASO de ce samedi a été taxé a 200 dinars pour les gardins et 300 DA pour les tribune. La vente des billets debutera vendredi matin aus guichets du stade du 1 er NOV 54.

HADI ADEL ADMIRE MESSAÂDIA

“J’entendais parler de Messaâdia mais lorsque j’ai joué avec lui contre Aïn Fakroun et le MCEE j’ai confirmé tout le bien qu’on disait de lui” ces paroles sont celles de Hadi Adel qui s’est montré très admiratif de son camaradede jeu, le duo qui joue pour la premiérefois ensemble fera très certainement mal lors des prochaines rencontres. W. Y.

LIGUE 1

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

Le gardien, Abderaouf Natéche a été traduit en conseil de discipline avant hier soir.

L

e gardien a été entendu par les dirigeants en présence de l’entraîneur des gardiens, Khatir. Il a été entendu dans l’affaire de son accrochage avec ce dernier et a présenté donc sa version des faits. Le gardien du Nasria a avoué qu’il est n’a pas été grossier avec son entraîneur et ne lui a pas manqué de respect. Il n’a fait que parler avec lui d’une manière respectueuse. Les dirigeants ont ensuite entendu l’entraîneur des gardiens, qui lui avait déjà présenté un rapport après l’incident qu’il a eu avec son joueur. Les responsables du Nasria pensent maintenant à le sanctionner financièrement, avec une amende que le gardien devra

s’acquitter et qui sera sans aucun doute prélevée de son salaire. Toutefois et malgré cela, le gardien devrait revenir aux entraînements avec le groupe et terminer donc la saison avec

l’équipe, surtout que l’effectif a besoin de tous ses éléments qui doivent être prêts pour terminer la saison en force. Natéche est un gardien qui pourrait donner un plus à l’équipe, même s’il est

passé par un moment de doute, ce qui a permit à Ghoul de lui rafler sa place de titulaire. Mais il devrait être utile au club au cas de la suspension ou de la blessure du gardien numéro un.

Comment se passe la préparation en prévision du match du CRB ? Ça se passe plutôt bien, étant donné qu’on s’entraîne le plus normalement du monde et très sérieusement pour être prêt pour ce match qui est très important pour nous. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et feront tout ce qui est de leur possible pour réussir les prochaines confrontations du championnat. Cette mini-trêve vous a-t-elle

été bénéfique ? En effet, cette trêve a été très bénéfique pour nous, étant donné que cela nous a permit de profiter encore plus pour nous préparer davantage et aussi récupérer certains blessés. Nous seront donc mieux préparés pour cette rencontre face au Chabab. Pensez-vous être prêts pour le prochain derby donc ? Certainement qu’on aura tout le temps pour l’être surtout que les joueurs ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous très important afin

de prendre les trois points de cette confrontation. Comment appréhendez-vous ce match ? Il sera sans doute très difficile d’autant plus qu’il s’agit d’un derby entre deux équipes qui se connaissent très bien. De notre côté, nous ferons tout ce qui est de notre possible pour prendre les trois points qui restent très importants pour nous. Nous nous ne devons pas laisser filer cette chance pour prendre des points supplémentaires afin de nous

extirper de cette situation difficile dans laquelle on se retrouve. Etes-vous prêt à retrouver le chemin des filets pour ce match ? Il est clair que je me donnerais à fond pour tenter de trouver les filets étant donné que je suis attaquant et que je devrait donc faire de mon mieux pour aider mon équipe. Toutefois, le plus important pour nous, c’est de gagner et peu importe qui marquera lors de ce match. Raouf M.

ZENOU : «Nous ferons tout pour gagner face au CRB»

La confiance revient

Après le doute, c’est la confiance qui revient au sein de la famille CAB, avec le temps tous les cabistes ont eu à réfléchir sur le rôle qu’ils ont joué et sur ce qu’ils devaient faire pour soutenir leur équipe dans ces moments difficiles.

P

etit à petit les sceptiques sont revenus à de meilleurs sentiments, les fragiles ont retrouvé leur courage et les optimistes ont doublé d’ardeur. Tout le monde est désormais mobilisé pour sauver le CAB de cette situation dangereuse dont laquelle il se trouve. Du côté sportif, le staff technique a réalisé un grand travail avec les joueurs qui ont retrouvé la joie de jouer, les deux matchs amicaux joués contre le CRBAF et le MCEE ont été révélateurs du renouveau d'une équipe dont les

capacités techniques individuelles et collectives n’ont rien à envier aux gros calibres de notre ligue 1. Grâce à Rouabeh, les joueurs ont repris

GHODBANE ECOPE D’UNE FORTE AMENDE

La sentence a été prononcée à l’encontre du joueur Ghodbane traduit en commission de discipline le joueur a écopé de (100.000DA) d’amende et un dernier avertissement avant exlusion, a noter que le joueur est preté par le CSC au CAB jusqu’au 30 join un statût qui pousse peut être le joueur a agir sans soucis.

UNE SEULE SÉANCE À L’OPOW

Le CAB ne benificiera que d’une seule séance déentrainement sur le terrain d’honneur de l’OPOW, le fait que le MSPB - JSSaoura aura lieu vendredi, soit 24 heures avant CAB - ASO le CAB ne pourra pretendre a une deuxiéme séance comme le prèvoit la convention de location lorsque le CAB joue a domicile celle - ci sera réservée au MSPB. le CAB s’entrainera mardi seulement sur le terrain officiel de l’OPOW.

confiance en leur qualité, désormais ils ne craignent ni l’ASO, ni l’ESS, les camarades de Hadi Adel se disent prêts à faire plier n’importe quel adversaire, pourvu que cette confiance retrouvée par Messaâdia et ses camarades ne s’étend à tous les supporters pour constituer un bloc homogène le bloc qui a toujours fait la force du CAB. C’est désormais en rangs serrés que le CAB entamera son opération de redressement et de maintien en ligue 1, une opération qui débutera dés ce samedi au stade du 1er nov 54 lorsque le CAB accueillera le dauphin de la ligue 1, l’ASO; le CAB est décidé à renouer avec les victoires, il en est prêt. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

15

USMB LEDRAA : «Nous comptons HAMIA ET BELKHITER EN RENFORT À LA DERNIÈRE MINUTE

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

rester sur cette dynamique»

Les deux U21, titulaires à part entière en équipe fanion de l’USMB, ont participé, vendredi dernier, avec l’équipe seniors face à l’ESMostaganem. Dès leur retour à Blida samedi matin, accompagnés d’un dirigeant, ils ont pris la direction de Bordj Bou Arréridj, lieu de la mise au vert de l’équipe des U21, qui préparait le match des 1/8es de finale face à l’ASK. Arrivés quelques heures seulement avant le coup d’envoi du match USMBASK, leur participation à ce match a été un renfort bénéfique aux poulains de Mekhalfi. De son côté, l’international Belkhiter a assuré la stabilité de l’arrière-garde blidéenne, et Hamia a été le sauveur, en offrant la qualification à l’USMB avec un doublé (92’ et 115’). A noter la présence de l’adjoint de Menad, Mekhalfi, qui était aux côtés de l’entraîneur des jeunes, Haddou Ali.

Que pensez-vous de ce nul obtenu par l’USMB face à l’ESM ? C’est un précieux point ramené hors de nos bases, ce qui va nous permettre de souffler quelque peu et galvaniser le groupe pour la suite du parcours. L’équipe est sortie de la phase de doute et soigne son image auprès de ses supporters qui doutaient des capacités des joueurs ; maintenant, il faut préparer les prochaines rencontres qui seront difficiles.

Les U21 de l’USMB seront présents aux quarts de finale de la coupe d’Algérie, édition 2011/2012, en prenant le-dessus sur la formation khroubie de l’ASK sur le score de 2 à 1, après temps réglementaire. Menés au score par 1 but à 0 à la mi-temps, les camarades de Rabti puisèrent dans leurs ressources en 2e période de jeu pour passer l’écueil de l’ASK, réussissant à la 90’+2 à rétablir l’équilibre par Hamia. Les deux équipes se sont quittées sur le score d’un but partout au terme du temps réglementaire. Au cours de la 2e prolongation, c’est le remuant Hamia qui offrira la qualification à l’USMB, en ajoutant le 2e but, qui mettra fin aux prétentions khroubies.

Comment voyez-vous le parcours de votre équipe jusqu’à présent ? Je pense que la 1re phase du championnat a été négative, nous avons vécu une période difficile, j’espère que cette phase retour ne sera pas décevante. Lors des quatre dernières rencontres, nous avons obtenu de bons résultats, récoltant 8 points sur les 12 possibles et nous comptons rester sur cette bonne dynamique pour améliorer davantage notre position au classement général.

LES U21 EN QUARTS DE FINALE

RCK

BEKKAI (CHEF DE DÉLÉGATION) ÉTAIT À ORAN

Comment avez-vous trouvé votre adversaire ? C’est un adversaire redoutable, difficile à manier sur ses bases, mais le groupe s’est bien préparé et a appliqué les consignes du coach, sachant d’avance ce qui l’attendait au stade Bensaïd, vendredi dernier.

pourra se relancer pour la course à l’accession ? En football, tout est possible. Actuellement, personne ne peut avancer les noms des équipes qui accéderont et celles qui seront reléguées. Pour notre part, nous jouerons nos chances à fond, le groupe a repris confiance et compte redoubler d’efforts ; donc, je ne vois pas ce qui va nous bloquer pour ne pas nous relancer à la course à l’accession.

Avec le retour des blessés, la concurrence sera rude... La concurrence, c’est une richesse pour l’équipe, ce qui incite tout joueur à bosser davantage pour gagner la confiance du coach ; personnellement, j’ai confiance en mes capacités et je n’ai aucune inquiétude pour décrocher une place de titulaire dans l’échiquier blidéen. Après les derniers bons résultats, quel sera l’effet sur le reste du parcours ? Cette bonne série de résultats nous a permis de gagner en confiance et de travailler dans la sérénité. Nous comptons rester sur cette dynamique, et sur le soutien de nos supporters pour nous pousser à réaliser d’autres succès à l’avenir ; nous les assurons que nous ferons de notre mieux pour leur procurer la joie à la fin de la saison. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

Reprise hier à Tchaker

La reprise des entraînements était fixée pour la journée d’hier à 16h, à l’annexe de Tchaker. Les poulains de Menad Salim ont entamé la préparation de la prochaine confrontation face à l’A BMerouana, comptant pour la 23e journée du championnat professionnel de la Ligue 2.

Quand l’efficacité fait défaut Pensez-vous

que

l’USMB

et pour y demeurer, ses joueurs ne doivent plus rater aucune rencontre à domicile. Ils auront à en découdre avec l’ESMostaganem pour le compte de la vingttroisième journée. Avec l’avantage de jouer sur leur terrain et devant leur supporters, les trois points doivent rester à Kouba. Tout autre résultat qu’un succès pourrait compliquer leur tâche pour les matchs à venir. Les joueurs estiment qu’ils ne peuvent pas bien s’exprimer à domicile à cause de la pression des supporters. Si c’est le cas, les mordus du club doivent les encourager à fond et éviter de leur mettre la pression.

Contrairement à ce qui a été rapporté dernièrement par certains inconditionnels, le RCK s’est déplacé avec un dirigeant à Oran. Les Koubéens étaient bel et bien accompagnés par Bekkaï Djamel, membre influent du bureau. «Les gens disent n’importe quoi, l’équipe s’est déplacée à Oran avec M. Bekkaï comme chef de délégation. Ce dernier a toujours été derrière l’équipe, qu’il vente ou qu’il neige, il ne peut d’ailleurs rater aucune sortie de son équipe, il est toujours présent là où elle évolue», souligne Bedjaoui Belkacem, président des jeunes catégories du RCK.

RCK 1 - CAB 0 (AP)

LES U-21 ARRACHENT LE BILLET DES QUARTS DE FINALE

Les espoirs du RCKouba se sont qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d’Algérie, en s’imposant contre le CABatna sur le score de un but à zéro. Il a fallu attendre les prolongations pour que les Koubéens inscrivent le seul et unique but par Oughlis. Cet élément ne fait que confirmer son talent au fil des rencontres, et il est promis à un bel avenir. Oukili Ali

Les poulains de Hamada se sont déplacés à El Bahia avec la ferme détermination de revenir avec les trois points pour améliorer leur classement.

M

algré toute leur débauche d’énergie, il était dit quelque part que ce jour les Koubéens ne s’imposeraient pas

face aux Oranais. Ils imputent ce ratage au manque de réussite des attaquants à l’approche des buts adverses. Le problème de la ligne offensive ne date pas d’aujourd’hui, il remonte déjà à loin, c’est-à-dire au début de saison. Tout le monde l’a constaté, les Vert et Blanc dominent leurs adversaires, sans pouvoir concrétiser leurs occasions. Cette situation a failli se reproduire contre l’ASMO, n’était la présence du jeune Banouh qui a

réussi à remettre les pendules à l’heure. L’entraîneur Hamada doit trouver une solution à ce problème pour le reste de cette compétition afin que ses attaquants récupèrent les perdus à Oran. S’ils les avaient engrangés, leur équipe serait actuellement loin de la zone de turbulences. Le RC Kouba est pour le moment à quatre longueurs du second relégable, il n’a pas encore assuré son maintien dans cette division

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La séance d’hier dirigée par Kebir

Pour raisons de santé, l’entraîneur en chef du RCK, Rachid Hamada, n’a pu diriger la première séance de travail de la semaine. C’est l’entraîneur des gardiens de but, Kebir, qui a été chargé de driver le groupe en prévision du match face à l’ES Mostaganem. Cette rencontre est prévue pour ce vendredi 16 mars au stade Benhaddad de Kouba et revêt un caractère important pour les banlieusards algérois. O. A.


16

Chut, on prépare Bel Abbès !

LIGUE 2

MOB

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

C’

est le cas du MOB qui, jusqu’à présent, n’a récolté que huit points à l’extérieur, dont deux victoires (PAC et ABM) et deux nuls (MOC et ASMO). C'est-à-dire que le club n’avait fait que récupérer les huit points cédés à domicile, dont deux défaites (CABBA et RCK) et un nul (USMBA). C’est justement face à ce dernier club que le Mouloudia jouera ce vendredi, où la rencontre sera difficile pour les deux équipes qui vont devoir puiser au fin fond de leurs ressources pour espérer, chacune à sa manière, l’emporter, surtout que dans le même temps, le match se jouera sans public (huis clos conservatoire infligé par la commission de discipline de la LFP à l’USMBA, suite aux incidents qui ont émaillé la rencontre de cette équipe face au dauphin). Ce match de la 23e journée s’avère comme étant une étape parmi celles que le MOB jouera en gérant match par match. Le coach Rahmouni et tout son groupe savent pertinemment que ce match face aux gars de la Mekerra est important, et ils le préparent actuellement dans une grande sérénité, histoire d’être fin prêts pour ledit match. En effet, le coach ne veut rien laisser au hasard en travaillant les deux compartiments les plus sensibles dans l’équipe, à savoir la défense et le milieu, sachant que l’équipe qui arrivera à maîtriser le milieu du terrain aura de fortes chances de prendre les trois points.

Les résultats de la 22e journée en faveur des Crabes

SAM

Cela rendra le match USMBA-MOB très serré

même jouer, puisque le match de cette 22e journée qui s’est jouée en deux parties (vendredi et samedi), les Crabes tirent ainsi profit des résultats enregistrés par les autres équipes qui les suivent de près. Ainsi donc, si on regarde du côté de l’USM Bel Abbès, soit le 3e au classement, cette dernière a trébuché en perdant en déplacement face aux Chaouia de l’Amal de Merouana. Ce qui fait que l’écart entre les gars de la Mekerra et ceux de la Soummam est de un point (le MOB 33 pts, l’USMBA 34 pts). Pour les autres équipes, le MO Constantine a raté une belle occasion de rejoindre les Crabes à la 4e place, après son nul concédé chez lui face à l’Olympique de Médéa. Les gars de l’antique Cirta restent donc à la 6e place avec 31 points et un match en moins. La 5e place est détenue actuellement par

l’USM Annaba, qui a réussi à contraindre le leader au partage des points chez lui au stade du 20 Août 56. Les Bônois possèdent actuellement 32 points au compteur. Le Mouloudia de Batna, qui a été battu par la plus petite des marges par le Paradou, se

La reprise a eu lieu hier

A l’unanimite …

Les joueurs contre le départ de Bouchebah et Bennai Réunis avant-hier, les joueurs se sont tous prononcés contre le départ de Bouchebah et de Bennai. Ils invitent plutôt ces derniers à regarder d’un œil le MO Bejaia qui n’est jamais aussi prés de l’accession.

es Samistes, qui ont été sévèrement battus par la lanterne rouge du championnat, l’USBiskra en l’occurrence (1-6), viennent par là même de concéder le plus gros score depuis le 22 novembre 2006, puisque ce jour-là les poulains de Bekacha Messaoud, qui dirigeait à l’époque l’équipe phare de la ville des Oranges, s’étaient inclinés sur le même score à El Eulma devant le Mouloudia local, pour le compte de la 10e journée du championnat de Super DII, exercice 2006/2007.

La dernière défense du championnat

GHARICHE : «Le groupe a les ressources pour revenir»

Le gardien samiste, Ghariche Kada, que nous avons contacté avant-hier, ne cache pas sa déception après la défaite de son équipe face à l’US Biskra et affirme que lui et ses camarades sont conscients de la tâche qui les attend face au PAC.

7e but par Haoua

Haoua Hassen, qui a sauvé l’honneur pour son équipe avanthier face à l’USBiskra, vient à l’occasion d’augmenter son capital à 7 buts. Pour rappel, le n° 8 samiste avait débloqué son compteur face au RCK, 1re journée, le 2e face à l’USMBlida, le 3e face à l’ASMO, le 4e face à l’USBiskra 7e journée, le 5e face au PAC 8e journée, le 6e face à l’ASMO 21e journée, et le 7e face à l’USBiskra 22e journée.

Si on parlait de la prochaine journée qui se jouera ce vendredi, disons que le MOB n’aura pas le droit de perdre face à l’USMBA, vu que les autres équipes telles que l’USM Annaba et le MSPB recevront chez elles. Les gars de l’antique Bône joueront contre le MOC dans le derby de l’Est du pays et où la victoire est importante pour chacune des deux équipes, si l’une comme l’autre ne veut pas voir son unique espoir de s’approcher du trio de tête s’évaporer. Une victoire de l’USMAn ou du MOC et une autre du MOB fera rétrograder ce dernier cité à la 5e voire la 6e place, au cas où le MSPB remporte son match à domicile face à la JS Saoura. Cette dernière qui a été éliminée de Dame coupe par le leader de la Ligue I professionnelle, fera tout pour rester à la 2e place et prendre option pour l’accessit final. C’est pour cela que du côté des Crabes, on affirme que ce match face à l’USMBA sera difficile, et ce, en dépit du fait qu’il se jouera à huis clos, ce qui pourrait être un avantage, comme il se pourrait qu’il soit un inconvénient, eu égard au fait que l’équipe adverse n’aura pas la pression de ses fans sur les épaules. Rahib. M

Après le match amical que l'équipe fanion avait joué vendredi face aux espoirs du MOB, le coach Rahmouni avait donné quartier libre aux joueurs, en leur accordant deux jours de repos, c'est-à-dire 48 heures. Ainsi donc, la reprise a eu lieu hier à partir de 16 heures.

Le plus gros score concédé depuis 2006

Ils concervent leur 4e place actuelle, sans

L

voit distancé par les autres équipes.

Une équipe qui veut ou qui s’estime capable de jouer l’accession à fond doit ramener des points en déplacement.

Le gros score de 6 buts à 1 concédé face à l’USBiskra a mis le défenseur Moumen et ses coéquipiers de l’arrière-garde du Sarii à la dernière place, puisque la défense du SAM a concédé la bagatelle de pas moins de 42 buts en 22 matchs. Pour rappel, la défense du SAM est en train de récidiver le coup de l’exercice écoulé, en encaissant 51 buts en 30 matchs et où elle termina la saison à l’avant-dernière place, juste avant la lanterne rouge

du championnat, le CRT, qui a rétrogradé en championnat national amateur.

Reprise aujourd’hui

Cet après-midi, les coéquipiers de Bahri Hamid retrouveront le chemin des entraînements dans la morosité, après la lourde défaite concédée samedi dernier, et ce, pour préparer l’autre bataille qui les attend vendredi prochain face au PAC, pour le compte de la 23e journée.` A. L. B.

Un mot sur la défaite de samedi face à l’USBiskra... Nous sommes très déçus par cette lourde défaite ; vraiment, je ne peux pas revenir sur cette rencontre. Mais cette défaite n’arrange pas vos affaires, non ? C’est vrai, les résultats de nos concurrents directs ne nous arrangent pas, mais nous restons confiants pour la suite ; il reste encore 8 matchs, soit 24 points en jeu, et je pense que le groupe a suffisamment de ressources pour se ressaisir. A commencer par le match

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de la prochaine journée face au PAC par exemple... Quand on joue chez nous, on ne doit pas faire de calculs, on essayera de faire oublier notre dernière défaite concédée à Biskra, car elle nous a tellement fait mal qu’on doit réagir, sans sous-estimer notre adversaire. Le SAM doit glaner les 3 points, même ça va être très dur, on est tous conscients et on fera tout pour avoir le dernier mot. Il vous reste 8 matchs à disputer, 4 à domicile et autant hors de vos bases. Comment comptez-vous les gérer ? Tout d’abord, je tiens à dire qu’il ne faudrait pas penser que les matchs qui nous restent à domicile sont acquis, bien au contraire, ce sont des rencontres difficiles à négocier, nous en sommes conscients, et c’est pourquoi nous allons tout faire pour empocher le maximum de points, que ce soit chez nous ou à l’extérieur pour éviter toute mauvaise surprise. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem


LIGUE 2

L’espoir est toujours permis PAC Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

17

U21 PAC 1 USMAN 2 (1/8ES FINALE COUPE D’ALGÉRIE)

La précédente victoire arrachée avec les tripes devant une bonne équipe du MSPBatna a remis en confiance les Pacistes.

M

ême s’il reste encore huit matchs à disputer pour la clôture de ce championnat, ils croient dur comme fer en leur possibilité de continuer leur aventure en Ligue 2. S’ils joueront de la même manière comme ils l’avaient fait dernièrement face aux gars des Aurès, le Paradou se maintiendra.

PUBLICITÉ

Les dirigeants étaient très satisfaits de la prestation du groupe qui s’est lancé corps et âme dans la bataille pour arracher cette importante victoire. Ils songent, d’ores et déjà, à leur prochain déplacement à Mohammadia pour croiser le fer au SAM. Les Samistes, qui se trouvent dans la même situation que les Algérois, c’est-à-dire dans la zone rouge, les attendent de pied ferme. Ils voudront surtout effacer leur lourde défaite 6-1 concédée devant la lanterne rouge Biskra. Mais les Pacistes, qui ne veulent pas entendre parler du mot relégation, ne jurent que par la victoire. A voir les camarades de Hadjouri bosser dans

une bonne ambiance, on peut dire que le Paradou ne rétrogradera pas.

La reprise dans une bonne

Après une journée de repos, les Pacistes ont repris hier du service à Bouchaoui, la séance de travail s’est déroulée dans une parfaite ambiance. La victoire contre le MSPB leur a redonné de l’espoir pour la suite de la compétition qu’ils espèrent bien gérer pour ne pas connaître les affres de la relégation.

Une défense sûre

Avec les renforts de Hadjouri et de Kechamli, la défense paciste est devenue difficile à franchir. Et cela s’est vérifié une fois de plus contre le

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUMERDES DAIRA DE KHEMIS EL KHECHNA COMMUNE DE HAMMEDI N° 191/S.G/2012

AVIS D’INFRUCTUOSITE DE L’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° : 02 / 2012 Conformément aux dispositions du Décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifiÉ et complété Le Président de l’Assemblée Populaire Communale de Hammedi informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’Appel d’Offres National restreint n° 02/12 relatif au projet : « AMENAGEMENT BOULEVARD KORBAB ABDELKADER SUR 600 ML » publié dans les quotidiens nationaux : en date du : 04/ 02/ 2012 - MARACANA en date du : 06/ 02/ 2012 qu’elle est déclarée infructueuse en raison de la réception d’une seule offre, conformément à l’Article 122 du Décret Présidentiel sus-cité. Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N°904 010

E

MSP Batna malgré toutes ses tentatives pour prendre à défaut l’arrière-garde, les Batnéens se sont heurtés à une solide défense.

Benachour de retour

En plus de son match de suspension l’empêchant de jouer contre le MSP Batna, Benachour souffrait aussi d’une légère blessure. Et grâce aux soins intensifs, il s’est remis bien sûr pied et a repris par la même occasion les entraînements avec ses coéquipiers. Il sera donc présent pour le match opposant le PAC au SAM prévu ce week-end à Mohammadia. Avec D. Bouabdallah, il formera un duo qui donnera du fil à retrouver à la défense samiste. Oukili Ali

Entre accession et maintien

Les avis sont partagés au sein de la famille du Mouloudia, il y a ceux qui croient encore en l’accession et ceux qui pensent que c’est desormais le maintien qu’il faut assurer.

ntre les uns et les autres, il y a l’avis du premier homme du MSPB, Zidani, qui était samedi sur les ondes de la chaine 1. Il parlait encore d’accession, pour lui rien n’est encore joué, seul le CABBA a pris option, le reste est jouable. “Nous jouons l’accession jusqu’au dernier match” a-t-il déclaré. Une déclaration qui a fait rire certains et qui a maintenu une lueur d’espoir pour d’autres. Il est bien beau de se montrer optimistes en se basant sur les calculs mathématiques, il est vrai qu’avec 31 points, le MSPB n’est qu’à quatre points du dauphin et deux points du troisième. Sur ce plan, tout le monde est d’accord avec le boss du Mouloudia, mais là où le désaccord apparait et que les différences surgissent, c’est lorsque l’on décortique la situation dont laquelle se trouve le MSPB, un entourage hostile, des joueurs moralement abattus, une situation financière à la limite de l’asphyxie, une instabilité permente du staff technique. Dont le MSPB est à son troisième entraîneur en vingt matchs. Lorsque Zidani trouvera des réponses concrètes à toute cette situation, tout le monde se mettra à rêver avec lui, en attendant, il est plus évident et plus judicieux de parler de maintien pour au moins protéger les joueurs de cette grande pression qui pèse sur eux, leur épargner les éventuelles tentatives d’agression dont ils font l’objet à l’issue de chaque mauvais résultat comme on dit : “Pour vivre heureux, il faut vivre cachés” pour accéder, il faut le faire en silence quand on n’ est pas sûr. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les espoirs du Paradou ne continueront pas leur aventure en coupe d’Algérie, ils ont été battus par l’USMAn sur le score de deux buts à un. Ils imputent cette élimination à l’arbitre, d’après eux, il a tout fait pour avantager les Bônois afin d’ arracher le billet des quarts de finale. Ils menaient par un but à zéro signé par le percutant attaquant Khelifi. Mais, l’homme en noir leur a coupé les jambes en sifflant deux penaltys en l’espace de quatre minutes à l’adversaire pour leur permettre d’égaliser et d’ajouter ensuite un second but celui de la victoire. «Avec son comportement, ça se voyait que l’arbitre voulait aider l’USMAn pour se qualifier au prochain tour», dira Miaz tout déçu par l’attitude de l’arbitre. Miaz n’a pas pris part à cette rencontre à cause d’une blessure mais il a tenu à effectuer le voyage pour encourager ses camarades. «Le groupe était bien préparé pour arracher la qualification, malheureusement, l’arbitre a décidé autrement. On doit maintenant se consacrer au championnat pour le terminer dans une meilleure position possible», ajoute-t-il. Les U21 du PAC sont classés pour le moment en cinquième position distancés de sept longueurs par le leader. «Si on n’avait pas raté les débuts de saison, on serait classés au moins en seconde position», souligne-til.O. A.

MSPB BOURAOUI ATTENDU À LA REPRISE

Blessé au genou à la fin de la phase aller, le meilleur buteur du Mouloudia, dont la convalescence a duré plus de deux mois, est attendu à la reprise de ce lundi au stade Chaoui. Bouraoui, qui se dit avoir récupéré de sa blessure, espère entamer un bon retour avec l’équipe.

REBGUI MÉNAGÉ

L’entraîneur Bendjaballah n’a pas voulu prendre de risques avec Rebgui qui revenait de blessure, il a préféré le laisser sur le banc de touche pour le ménager. Rebgui reprendra très certainement sa place ce vendredi contre la JS Saoura.

BELKHEIR ET ABDELLAOUI DE RETOUR

Privés du match contre le PAC pour suspension, le latéral gauche, Belkheir et le milieu récupérateur, Abdellaoui seront de retour contre la JSS ce vendredi. Un bon renfort pour Bendjaballah et le MSPB qui ont besoin de tous leurs atouts pour battre le dauphin.


18

L

DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

Division Honneur-19e journée

Draâ El Mizan met la pression sur Béni Douala

L’Espérance Draâ El Mizan ne compte pas lâcher le leader, l’US Béni Douala. Le coude à coude continue entre les deux clubs prétendants à l’accession.

es gars d’Ath Douala qui ont joué vendredi passé à domicile face à la JS Boukhalfa, n’ont pas raté l’occasion en s’imposant petitement 1 à 0, mais ce qui leur a permis de garder leur première place à trois longueurs du dauphin l’ES Draâ El Mizan. Les Sudistes, qui ont accuelli avant-hier l’équipe des Ath Djennad le CA Fréha au stade Boumghar, ont confirmé encore une fois, qu’ils sont déterminés plus que jamais à ne pas lâcher le leader et ce, jusqu’au sacre final. Les Espérantistes croient dur comme fer en leurs chances d’accéder en régionale 2. Ce ne sera pas facile, mais les camarades de Kara croient Classement

Equipes

01 02 03 14 15 16

fermement en leurs capacités de faire sensation. L’équipe de l’ES Draâ El Mizan continue son acsnesion et elle a encore une fois frappé fort en s’imposant largement 5 buts à 1, contre le CA Fréha. Une victoire qui leur a permis de garder la deuxième place et de rester juste derrière l’US Béni Douala avec trois points de retard. Le dernier match de cette 19e, journée a eu lieu avant-hier au stade Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou. Cette rencontre a mis aux prises l’ES Sikh Oumeddour et l’USM Draâ Ben Khedda. Les débats ont été très serrés entre les 22 acteurs, et au final, aucune équipe n’a eu le dessus sur l’autre et c’est sur le score vierge que la partie s’est achevé. Un nul qui n’arrange personne. A.M. LES RÉSULTATS : ES Draâ El Mizan 5-CA Fréha 1 ES Sikh Ouemddour 0-USM Draâ Ben Khedda 0

US Béni Douala ES Draâ El Mizan JS Boukhalfa US Djemaâ Saharidj US Tala Athmane FC Mechtras

Pts

44 41 36 13 05 00

J

19 19 19 19 19 18

Division pré honneur-16e journée

L’Etoile Draâ El Mizan maintient la cadence

Le reste des rencontres de la 16e journée de la division pré-honneur du championnat de wilaya, a eu lieu avant-hier dans quatre stades différents.

L

e stade Ahcène Aiboud de Tadmait a abrité le match entre la JSE Mouldiouane et l’Etoile Draâ Mizan. Les deux équipes sont rentrées sur le terrain avec la ferme intention d’empocher les trois points et au finish le dernier mot est revenu aux visiteurs. Les Sudistes, drivés par Tazekrit se sont imposés sur le score net de 3 buts à 1. Par ce nouveau succès, les joueurs de l’Etoile confirment leur suprématie et surtout leur détermination d’accéder en division honneur cette saison. L’un des autres prétendant au titre l’US Azazga, n’a pas raté l’occasion en s’imposant face à l’IRB Bounouh difficilement sur le score de 3 buts à 2. Une victoire qui permet aux gars d’Azazga de garder le contact avec les Classement 01 02 12 13

PUBLICITÉ

équipes du haut du tableau. Pour les deux derniers matchs de la journée, Multi Sport Ait Abdelmoumen - l’ES Assi Youcef, et O Makouda - US Kemouda, ces deux derniers se sont soldés sur le score de parité d’un but partout. Des résultats qui n’arrangent aucune des quatre équipes. A.M. LES RÉSULTATS : JSE Mouldiouane 1-E Draâ El Mizan 3 MS Ait Abdelmoumen 1-ES Assi Youcef 1 US Azazga 3-IRB Bounouh 2 O Makouda 1-US Kemouda 1

Equipes E Draâ El Mizan IRB Yakouren O Makouda JS Ait Yahia Moussa

Pts 42 35 09 05

J 16 16 16 16

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES TRA VAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE BOUIRA

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°05/2012

Un avis d'appel d'offres national restreint est lancé pour la réalisation du projet

MODERNISATION DU CW24 ENTRE TAGUEDITE ET LIMITE WILAYA AVEC M'SILA SUR 21 KM Lot 1 du PK 00+000 au PK 10+000 Lot 2 du PK 10+000 au PK 21 +000 Dont les travaux portent sur: - Terrassement • Travaux de chaussee

- Travaux d'assainissement

Seules les entreprises qualifiées en travaux publics de catégorie minimum Six (06) et plus peuvent retirer Ie cahier des charges des parution du présent avis auprès de la direction des Travaux Publics de la Wilaya de Bouira contre paiement de Deux Mille cinq cents (2.500,00 DA) dinars.

Les Entreprises doivent présenter une offre technique et une offre financière sous plis distincts dont Ie contenu sera clairement indique sur I'enveloppe. A/- Offre Technique:

1. L'instruction aux soumissionnaires signée et cachetée : Chaque page doit être paraphée 2. La declaration à souscrire jointe au cahier des Charges, signée et paraphée 3. Le CPS (cahier des charges) signé et cacheté : Chaque page doit être paraphée 4. Une copie légalisée certificat de qualification et classification professionnelles, activité principale Travaux Publics; Catégorie Six (06) ou plus, 5. Une copie légalisée du statut de I'entreprise 6. Une copie légalisée du registre de commerce conforme certifiée par les services du CNRC 7. Les bilans financiers de I'entreprise des trois (03) dernières

années (2008- 2009- 2010), 8. Références bancaires 9. Un extrait de rôle datant de moins de 03 mois apure ou bénéficiant d'un échéancier de paiement. 10. Attestations de mise à jour légalisées (CNAS-CASNOSCACOBATPH) en cours de Validité à la date d'ouverture des plis 11. Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire pour les personnes physiques et du gérant pour ou Directeur de I'entreprise pour une société, datant de moins de 03 mois. 12. L'attestation du dépôt légal des Comptes Sociales pour les Sociétés (SPA par actions, SARL, EURL, SNC, SCS,) 13. La déclaration de probité signée et paraphée 14. Le numéro d'identification fiscale (NIF) 15. L'état I, dûment renseignés (figurant dans I'instruction aux soumissionnaires). 17. Le phasage et Ie planning prévisionnel des travaux ainsi que Ie délai d'exécution. 18. Les références professionnelles antérieures attestations de bonne exécution délivrées par les maitres de I'ouvrage durant les dix (10) dernières années selon modèle joint à I'instruction aux soumissionnaires (Toute attestation non conforme au modèle joint en annexe de I'instruction aux soumissionnaires, ne sera pas prise en considération.) 19. Liste du matériel à engager pour la réalisation du projet avec justifications par des cartes grises copies légalisées ou factures d'achat). 20. Liste des moyens humains et celle des responsables charges de l'exécution du projet avec justification (copie légalisée du diplôme, CV de l'intéresse avec attestation de travail et attestation d'affiliation CNAS obligatoire en cours de validité) B/ OFFRE FINANCIERE

01. Lettre de soumission, dûment renseignée, signée et

Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N° 904 002

cachetée par la (Ies) personne(s) habilitée(s) à engager I'entreprise 02. Le bordereau des prix unitaires (en chiffres et en lettres) en Hors Taxes remplis, signés, cacheté et paraphés, 03. Le devis quantitatif et estimatif remplis, signés, cacheté et paraphés, avec les sous détails des prix unitaires. Les offres doivent parvenir à la Direction des Travaux Publics de la Wilaya de Bouira - Rue Amrouche Mouloud - Bouira sous double enveloppe portant la mention: soumission à ne pas ouvrir

MODERNISATION DU CW24 ENTRE TAGUEDITE ET LIMITE WILA VA AVEC M'SILA SUR 21 KM Lot 1 du PK 00+000 au PK 10+000 Lot 2 du PK 10+000 au PK 21 +000

La durée de préparation des offres * La durée de préparation des offres est fixée à Vingt et Un (21) Jours à partir de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux ou BOMOP

L'ouverture des plis des offres techniques et financières est prévue en séance publique qui se tiendra Ie dernier jour de la durée de préparation des offres à 14 h 30 au siège de la direction des travaux publics de la wilaya de Bouira., En cas de prorogation de délai, celle-ci sera prolongée de la même période. Le dépôt des offres est prévu Ie dernier jour de la préparation des offres de 8h30 à 13h30. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 120 Jours à compter de la date de dépôt des offres.

Le présent avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires désirants y assister


INTERNATIONALE

Le salaire de Gerets fait jaser

Le salaire d’Eric Gerets, sélectionneur des Lions de l’Atlas continue d’alimenter les conservations au Maroc'.

C

hacun y va de ses propres estimations. Ainsi, Certains estiment que ce salaire "heurte les sentiments des Marocains" alors que d'autres résignés, indiquent qu'il s'agit d'un secret d'Etat" ou d’un mystère. Les plus sachant révèlent que le technicien touche environ 1,8 million de DH, alors que d'autres avancent des chiffres allant de 2,5 et 2,7 millions voire même 3 millions de DH. Seule la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) "détient la vérité" sur le salaire du coach national. Le chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, a affirmé que le secret entourant le salaire de l'entraineur du onze national était "inacceptable". Dans une interview parue dans la presse, M. Benkirane a reconnu ne pas être au courant du salaire exact de Gerets. "Jusqu'à présent, je ne sais pas si le montant du salaire dont on parle est exact ou non, mais il parait que la FRMF s'était mise d'accord avec Gerets pour que le salaire de ce dernier ne soit pas divulgué et il s'agit là d'une erreur", a dit le Chef du gouvernement qui a fait observer qu'il abordera cette question lors de l'octroi de la subvention du gouvernement à la Fédération. Dans son intervention devant le parlement, l'ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat, avait refusé de dévoiler le salaire du technicien belge, estimant qu'une clause du contrat, exigée par Gerets, prévoit la non divulgation du salaire de ce dernier. Belkhayat avait toutefois indiqué que le salaire n'atteint pas le montant de 2,5 millions de DH avancé par certains organes de la presse. L'actuel ministre de la Jeunesse et des sports, M. Mohamed Ouzzine a estimé, pour sa part, que le salaire de l'entraineur n'était pas un tabou mais la confidentialité du montant du salaire a mis dans l'embarras le gouvernement actuel qui n'est pas responsable de la signature du contrat avec Gerets. De son côté, le président de la FRMF, Ali Fassi Fihri a affirmé, à maintes reprises, que "le contrat signé avec Gerets comprend une clause de confidentialité sur son salaire et qu'on ne peut en dévoiler la teneur sans le consentement de l'intéressé". Pour cer-

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

19

OM : P. Diouf égratigne Anigo

L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf a glissé une peau de banane sous le pied du directeur sportif José Anigo à propos de sa gestion financière des transferts."José, il ne faut pas lui confier les discussions financières. Quand on voulait un joueur, José était toujours prêt à payer un peu plus pour ne pas que le joueur nous échappe. Et quand nous voulions nous séparer d'un joueur, il était prêt à le vendre un peu moins cher pour s'en débarrasser", a-t-il raconté au site Le Phocéen. Il n'en reste pas moins que la décision finale revient toujours au président, détenteur du chéquier…

LYON : Lovren conteste son carton rouge

De retour à la compétition samedi soir face à Lille (2-1) après deux mois et demi d'absence, le défenseur central de l'Olympique Lyonnais, Dejan Lovren (22 ans, 14 matchs en Ligue 1 cette saison) a récolté deux cartons jaunes synonymes de rouge."Je suis d'accord avec la deuxième faute, mais je contredis la première… Je suis triste pour moi mais content pour le reste de l'équipe. Je dois encore beaucoup travailler car je pense pouvoir faire mieux. Je ne suis pas au meilleur de ma forme. Je suis déçu de ne pouvoir jouer le prochain match", a réagi l'international croate après la rencontre. Lovren sera suspendu pour le derby à Saint-Etienne samedi prochain.

tains parlementaires, le salaire colossal de Gerets constitue "un manque de respect" à l'égard des techniciens marocains, dont certains avaient dirigé le Onze national et réalisé des résultats positifs, mettant en exergue la nécessité de lier la responsabilité à la reddition des comptes, notamment au niveau de la gestion financière des Fédérations et des clubs. Le sélectionneur national, qui considère que son salaire est une affaire personnelle, s'était insurgé lors d'un point de presse tenu récemment contre la publication par certains organes de presse d'une copie de son relevé bancaire pour le mois de février dernier contenant un virement de 276 millions de centimes, soulignant qu'il intentera une action en justice contre X. Dans ce sens, M. Moncef El Yazghi, spécialiste des politiques publiques et des lois sportives, a considéré que la problématique ne réside par dans le salaire de Gerets, équivalent aux salaires de 11 entraineurs ayant participé à la CAN-2012, mais renvoie plutôt à l'attitude de la FRMF qui persiste à garder secret le salaire de l'entraineur, un fait unique, selon cet expert. Le rédacteur en chef du bi-hebdomadaire sportif "Al Mountakhab" et président de l'Association marocaine de la presse sportive, M. Badreddine El Idrissi, soutient que les Marocains ont le droit de connaitre le salaire du sélectionneur national, abstraction faite de la clause de confidentialité, appelant à l'adoption d'une nouvelle approche ayant trait à la conclusion des contrats, qui soit basée

ESP - 27E J. : Mourinho «Un nul aurait été plus juste»

«L

es deux équipes auraient pu l'emporter, mais un match nul aurait été plus juste», a avoué José Mourinho, samedi soir, après la victoire du Real Madrid sur le Bétis Séville (3-2). José Mourinho (entraîneur du Real Madrid) : «Cela a été un match totalement fou, sans contrôle, où les deux équipes auraient

pu l'emporter. Au final, cela se termine par 3-2 en notre faveur, mais un match nul n’aurait été plus juste. Le Betis est une équipe qui joue pour faire le spectacle et qui possède une philosophie de jeu fantastique, avec les joueurs qui s'y prêtent. Je suis évidemment plus que content des trois points que nous ramenons ce soir.»

Ochoa passe la barre des cents

EVIAN TG : Saison terminée pour Govou

La saison de Sidney Govou (32 ans, 18 matchs et 1 buts en Ligue 1 cette saison) est terminée. Titularisé face à Sochaux (2-3) samedi soir, le milieu offensif d'Evian Thonon Gaillard s'est gravement blessé à la 38e minute, à la réception d'un saut. L'ancien international français souffre d'une rupture du tendon d'Achille du pied gauche, a annoncé le club haut-savoyard. Une blessure qu'il avait déjà connue en 2009, mais au pied droit.

Intraitable sur sa ligne, impeccable dans les airs, Guillermo Ochoa réalise une saison pleine. Souvent décisif, parfois impressionnant, le portier ajaccien a étalé son talent lors de plusieurs rencontres, comme face à Lyon (1-1) en début d'exercice. Face à Marseille (1-0) vendredi soir, l'international mexicain a parfaitement comblé les lacunes de sa défense, la pire du Championnat L'entraîneur de Toulouse, Alain Casanova était très déçu après le match nul concédé face à Lorient (1avec 47 buts encaissés 1) samedi soir, alors que son équipe a nettement dominé l'essentiel de la rencontre."J'ai beaucoup de en 27 journées. Une regrets et je l'ai fait savoir à mes joueurs. On n'a pas le droit de faire un match comme ça, même si tout nouvelle fois ne fut pas parfait, et de tout gâcher parce que nous avons lâché mentalement dix minutes après avoir déterminant, Ochoa a ouvert le score. Nous avons arrêté de jouer après ce but et c'est vraiment rageant", a-t-il tempêté. réalisé 4 parades, portant "J'ai l'impression qu'il y a eu un peu de suffisance. Si on veut franchir un palier, on ne son total à 103 arrêts en 26 doit pas passer à côté de la victoire sur un match comme celui-là. C'est un petit rencontres. Il devient ainsi le coup de frein", a ajouté Casanova.Le TFC pointe néanmoins à premier gardien du Championnat à la 5e place à trois longueurs du podium. passer la barre des cent cette saison.

TFC : Casanova enrage

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE LA WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION ROUTE DE DJELFA - LAGHOUAT NUMERO D’IDENTIFICATION FISCAL-NIF : 099803019005331

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

En application des dispositions du décret présidentiel N°10-236 en date du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété, la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national N°11/2012 lancées dans le quotidien “Maracana” en date du 06/02/2012 portant à ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX REHABILITATION ET AMELIORATION DE LA ZONE D’ACTIVITE DE LA COMMUNE DE AFLOU qu’à l’issue de l’évaluation des offres techniques et financières conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, le marché relatif à ce projet est attribué provisoire à : CBET

Désignation du projet

URBATIA NIF 099114010203941

Montant

Délai

ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX REHABILITATION ET AMELIORATION 30 1.333.800.00 DE LA ZONE D’ACTIVITE DE LA JRS COMMUNE DE AFLOU

Obs

Moins disant

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE LA WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION ROUTE DE DJELFA - LAGHOUAT NUMERO D’IDENTIFICATION FISCAL-NIF : 099803019005331

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

En application des dispositions du décret présidentiel N°10-236 en date du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété, la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national N°10/2012 lancées dans le quotidien “Maracana” en date du 06/02/2012 portant à ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX REHABILITATION ET AMELIORATION DE LA ZONE D’ACTIVITE DE LA COMMUNE DE KHNEG qu’à l’issue de l’évaluation des offres techniques et financières conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, le marché relatif à ce projet est attribué provisoirement à : BET

Désignation du projet

Montant

Délai

Obs

ETUDE ET SUIVI DES TRAVAUX URBATIA REHABILITATION ET AMELIORATION Moins NIF 1.476.015.84 30 JRS DE LA ZONE D’ACTIVITE DE LA disant 099114010203941 COMMUNE DE KHNEG

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux.

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant, peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat dans un délai de dix (10) jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BISKRA DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N° 904 018

AVIS D’APPEL D’OFFRE RESTREINT NATIONAL N° 06/2012 NIF : 097407019066714

La direction de la santé et de la population de la wilaya de Biskra lance un avis d’appel d’offre à la concurrence restreint national pour ACQUISITION DES EQUIPEMENTS MEDICAUX POLYCLINIQUE LICHANA : - LOT N° 2 : STOMATOLOGIE - LOT N° 3 : IMAGERIE MEDICALE - LOT N° 5 : EQUIPEMENTS MEDICAUX DEVIER Les soumissionnaires intéressés sont invités à retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Biskra, avenue Hakim Saadane Biskra. Les offres doivent etre déposer à Monsieur le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Biskra dans un délai de 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux et le BOMOP. L’enveloppe extérieur doit etre anonyme contenant 02 enveloppes séparées la première pour l’offre technique et la deuxième pour l’offre financière portant la mention : Avis d’appel d’offres national ouvert pour : ”Acquisition des équipements médicaux polyclinique lichana” “à ne pas ouvrir”. Les offres doivent etre accompagnées des pièces légalisées récentes suivantes conformément aux dispositions de l’article 51 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Les offres doivent etre déposées au service contractant avant (10:00) du matin le 21e jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux ou le BOMOP. 1. L’Offre Technique : - Déclaration à souscrire, - Déclaration de probité, - Copie du registre de commerce, - Casier judiciaire du gérant, - Pièces fiscales et parafiscales (CNAS - CASNOS), - Fiche technique des équipements, - Extrait de roles, - Attestation des références professionnelles, - Encadrement technique, - Délai de livraison. 2. L’Offre Financière : - Lettre de soumission, - Bordereau des prix unitaires, - Devis estimatif et quantitatif. La date d’ouverture des plis techniques et financiers sera le dernier jour de l’expiration de délais dépôt des offres à 10:30 H au siège de la direction de la santé et de la population au cours d’une séance plénière. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours à partir de la date de la soumission.

Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N° 904 052

Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N° 903 962

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS

CONFORMÉMENT AUX DISPOSITIONS DE L’ARTICLE N°48 ALINÉA DU DÉCRET PRÉSIDENTIEL N°10/236 DU 07/10/2010 PORTANT RÉGLEMENTATION DES MARCHÉS PUBLICS, LA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT INFORME L’ENSEMBLE DES SOUMISSIONNAIRES AYANT RÉPONDU À L’APPEL D’OFFRES N°19/2011 PARU LE 15/03/2011 SUR LE QUOTIDIEN MARACANA EN LANGUE ÉTRANGÈRE AYANT POUR OBJET: RÉALISATION ÉCLAIRAGE PUBLIC DU DÉDOUBLEMENT DE LA ROUTE NATIONALE DU PK 358 AU PK 360, DU PK 364 AU PK 366, DU PK 390 AU PK 392 ET APRÈS ÉVALUATION DES OFFRES, LA COMMISSION D’ÉVALUATION PROPOSE L’ATTRIBUTION DU MARCHÉ PROVISOIREMENT COMME SUIT: ENTREPRISE RETENUE BOUHOUIA ZAKARIA

MONTANT APRÈS CORRECTION

DÉLAI

CRITÈRE DE CHOIX

23.760 126 00

04 MOIS

MOINS DISANT

*NUMÉRO DU CODE FISCAL DU MAITRE DE L’OUVRAGE : N°408015000005070 *NUMÉRO DU CODE FISCAL DE L’ATTRIBUTAIRE DU MARCHÉ :BOUHOUIA ZAKARIA 19880301003045 UN DÉLAI DE 10JOURS EST ACCORDÉ AUX SOUMISSIONNAIRES POUR TOUT ÉVENTUEL RECOURS AUPRÈS DU COMITÉ DES MARCHÉS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT À COMPTER DE LA DATE DE LA PREMIÈRE PARUTION DU PRÉSENT AVS SUR LA PRESSE OU LE BOMOP LES SOUMISSIONNAIRES INTÉRESSÉS À PRENDRE CONNAISSANCE DES RÉSULTATS DÉTAILLÉS DE LEURS OFFRES TECXHNIQUES ET FINANCIÈRES SONT INVITÉS À SE RAPPROCHER DE LA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DANS UN DÉLAI DE 03 JOURS À COMPTER DE LA PARUTION DU PRÉSENT AVIS Maracana N° 1673 — Lundi 12 Mars 2012 - Anep N° 904 004

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maman : Le régime à suivre selon le sexe du bébé désiré

T

outes les femmes ou presque désireuses d'avoir un enfant ont déjà entendu parler de la théorie selon laquelle l'alimentation jouerait un rôle sur le sexe de l'enfant à concevoir. A la base, de nombreuses recettes de grand'mère cautionnent cette idée. Citons par exemple, ne pas manger de viande pour avoir une fille. Dans le même ordre d'idée circulent également des croyances sur le fait qu'être enceinte d'une fille ou d'un garçon modifierait les préférences alimentaires de la maman: enceinte d'une fille, on devient folle de lait, enceinte d'un garçon, on boit des litres de jus d'orange. Dans tous les cas, c'est bien le régime alimentaire de la maman qui est en cause, le papa, lui, peut continuer tranquillement selon ses

habitudes. La première vulgarisation d'une approche plus "scientifique" de cette théorie est venue à la fin des années 70, avec les travaux du docteur Papa (ça ne s'invente pas !) gynécologue français. Des femmes enceintes auraient suivi ses recommandations en terme de régime pour influencer le sexe de l'enfant à concevoir, avec succès dans 80% des cas ! Même si un grand nombre de médecins considèrent ce régime comme "bidon"cela vaut peut-être le coup de s'y intéresser. Concrètement, ça donne quoi ? Le régime est à commencer évidemment plusieurs semaines avant la conception ; une fois que le bébé est là, il n'y a plus grand'chose à faire. Pour une fille : privilégier une alimentation riche en calcium et mag-

nesium, éviter sodium et potassium. Donc, se lâcher sur les laitages, le chocolat, les fruits secs. Ne pas saler les plats, ne pas manger de charcuteries, de biscuits ou plats industriels. Pour un garçon, c'est l'inverse : éviter calcium et magnesium et privilégier sodium et potassium. A vous les chips et les bananes, par contre les yaourts et le moelleux au chocolat, il va falloir oublier. C'est un régime contraignant : ne le suivez pas si vous n'êtes pas en bonne santé. Si vous souhaitez suivre ce régime sur une assez longue période, informez-en votre médecin. Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien. Dans tous les cas, n'oubliez pas que, fille ou garçon, un enfant est un merveilleux cadeau !

Chute de cheveux ?

des maladies thyroïdiennes. La chute de cheveux peut se produire si les hormones féminine et masculine, connues sous les noms d’androgènes et d’oestrogènes, sont hors d’équilibre. La correction de ce déséquilibre hormonal est forcement recommander dans ce cas.

Quel est le cycle normal de la croissance -anagène- et de la perte des cheveux ? Le cycle normal de croissance des cheveux va de 2 à 6 ans. Chaque cheveu pousse d’environ 1 centimètre par mois au cours de cette phase. Environ 90 % des cheveux du cuir chevelu sont en phase de croissance (anagène). Environ 10% des cheveux du cuir chevelu, à un moment donné, sont dans une phase de repos (catagène). Après 2 à 3 mois, les cheveux qui étaient en repos chutent (télogène) pour être remplacés par la nouvelle repousse. Il est normal de perdre un certain nombre de cheveux (moins de 60 cheveux) chaque jour dans le cadre de ce cycle. Toutefois, certaines personnes peuvent avoir une perte de cheveux excessive (plus que la normale, cette dernière peut

21

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

toucher les hommes, les femmes et les enfants.

Quelles sont les causes de la chute excessive des cheveux? Un certain nombre de facteurs peut causer la perte de cheveux excessive. Par exemple, les 3 à 4 mois qui suivent une maladie ou une chirurgie majeure, il se peut vous arriver soudainement une chute excessive de cheveux. Cette perte de cheveux est liée au stress de la maladie et heureusement n’est que temporaire. Les changements hormonaux peuvent causer la chute des cheveux. Si votre glande thyroïde est en suractivité ou le cas contraire, vos cheveux risquent la chute. On peut remédier à cette chute généralement par le traitement

Un soin des cheveux inapproprié peut il causer leur chute? Oui. Si vous portez des nattes, si vous avez des cheveux tressés, ou que vous utiliser rouleaux serrés, la traction éloigne les racines de leur zone d’irrigation et précipite la chute des cheveux appelée alopécie de traction (par exemple: al-oh-pee-sha). Si la traction est stoppée avant que les cicatrices du cuir chevelu se développent, vos cheveux vont repousser normalement. Cependant, la cicatrisation peut provoquer la perte de cheveux permanente. Les traitements permanents des cheveux avec de l’huile chaude et/ou de produits chimiques utilisés permanents, peuvent provoquer une réaction inflammatoire (gonflement) du follicule pileux, ce qui peut entraîner des cicatrices et perte de cheveux.

Poivrons au cumin

Pour 4 personnes : * 6 poivrons de couleurs différentes * 150 ml de purée de tomate * 1 gousse d'ail * 3 cuillères à soupe d'huile d'olive * 1 cuillère à soupe de cumin en poudre * Persil plat * Sel, poivre * Préparation : 15 mn * Cuisson : 15 mn * Temps total : 30 mn Préparation : 1 -Lavez les poivrons. Ouvrez-les pour enlever les

graines et les côtes blanches. Coupez la pulpe en petits dés. Pelez et hachez l'ail.

2 -Versez l'huile d'olive dans une sauteuse. Ajoutez les poivrons et l'ail. Laissez cuire pendant 10 minutes à feu doux. Ajoutez ensuite la purée de tomate et le cumin. Laissez mijoter encore 5 minutes. Salez et poivrez. 3 -Versez dans un plat et saupoudrez de persil plat...

Bon appétit !

Cupcakes au citron

Ingrédients * Pour les cupcakes * 2 œufs * 2 verres de sucre * 1 sachet de sucre vanillé * 1 verre de lait * 3 verres de farine * 1 sachet de levure * 1 verre d'huile * 6 cl de jus de citron * zestes de citron * Pour la crème * 6 citrons * 250 g de sucre * 3 œufs * 100 g de beurre * zestes de citron Préparation Préchauffez le four th.6 180º Dans un saladier, mélangez en incorporant au fur et à mesure les œufs, le sucre, le sucre vanillé, le lait, la farine, la levure, l'huile, le jus de citron et le zeste. Beurrez vos moules à cupcakes et versez-y la pâte (ou versez directement dans vos caissettes à cupcakes).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Enfournez pendant 15 min puis laissez refroidir. Pour la crème de citron Dans un saladier en verre, battez les œufs. Ajoutez le sucre, le beurre et mélangez. Râpez le zeste de 2 citrons et ajoutez-les dans le saladier. Pressez les citrons restants. Ajoutez-les ainsi que leur jus et mélangez avec une cuillère en bois. Dans une casserole, portez de l'eau à ébullition et déposez au-dessus le saladier (bain-marie). Remuez sans cesse environ 15 min, jusqu'à ce que la crème soit épaissie et qu'elle nappe bien la cuillère. Surtout ne faites pas bouillir. Répartissez ensuite la crème sur vos cupcakes refroidis à la poche à douille et décorez de quelques zestes de citron.


22

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 976

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°975

LA BLAGUE

Le petit gars demande à son père : - Papa, quand je suis venu au monde, qui m'a donné mon intelligence ? - C'est sûrement ta mère, car moi, j'ai encore la mienne.

LA CITATION

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 976

G

H

I

J

K

L

"Je trouve que la télévision à la maison est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu'un l'allume chez moi, je vais dans la pièce d'à côté et je lis." Groucho Marx

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi - Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 975

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

17h30 : oulama'e el djazair

18h00 : journal en amazigh

18h20 : djourouh el hayet (04)

19h00 : journal en français +météo 19h30 : agenda culturel

20h00 : journal en arabe

21h00 : questions d'actu (direct) 22h00 : tin-hinan

23h00 : festival international de la 00h00 : journal en arabe

Gran Torino Walt Kowalski, un vétéran de la guerre de Corée, vient de perdre sa femme qui, avant de mourir, lui demande de se confesser. Mais le vieil homme n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Misanthrope, bougon et raciste, il veille jalousement sur sa Ford Gran Torino, râlant sans cesse contre les habitants de son quartier, en majorité d'origine asiatique. Son unique compagnie est sa chienne, Daisy. Un jour, son jeune voisin, Tao, tente de lui voler sa voiture sous la pression d'un gang. Walt s'aperçoit bientôt que l'adolescent est littéralement harcelé par les jeunes caïds. Prenant la défense de Tao, Walt devient malgré lui le héros du quartier... 05.35 : 06.00 : 06.45 : 08.55 : 10.50 : 12.05 : 12.25 : 13.00 : 13.45 : 14.05 : 15.00 : 16.40 : 17.25 : 18.10 : pion 19.00 : 19.18 : 19.30 : 20.10 : 20.35 : 22.40 : 23.05 : 00.16 : 02.00 : 02.20 : robinet 03.50 : aimés

Plus belle la vie Euronews Ludo Des histoires et des vies Midi en France Journal régional Journal national 13h avec vous En course sur France 3 Inspecteur Derrick Division criminelle Slam Des chiffres et des lettres Questions pour un cham-

Journal régional Edition locale Journal national Plus belle la vie Incroyables expériences Soir 3 Une histoire du terrorisme La maison Bonnadieu Soir 3 Du poison dans l’eau du Nous nous sommes tant

Quelles sont les solutions pour créer de l'emploi en France ? Faut-il augmenter les impôts ? Comment éviter que les entreprises ne partent à l'étranger ? Vat-on devoir payer plus pour être bien soigné ? Voici quelques-unes des questions qui sont au centre de la campagne présidentielle cette année. Les Français, avant de se déterminer, veulent connaître les solutions concrètes que proposent les candidats. «Capital» propose ce soir une émission pour tenter de répondre à toutes ces interrogations ions au cours d'une interview en direct du candidat socialiste François Hollande, qui réagit aux enquêtes de l'émission. Il est également confronté à des cas très concrets, des témoignages et des questions de téléspectateurs sur le chômage, les salaires, la consommation, la santé, l'école, la fiscalité ou le logement.

03.05 : Le secret de l’Arche 05.10 : Le mariage à trois 06.55 : La matinale 08.30 : Contre toi

09.50 : Spécial investigation 10.45 : Triassic attack

12.20 : La nouvelle édition 14.00 : Sans identité

15.55 : National Geographic 16.45 : L’assaut

18.20 : Les Simpson 18.45 : Le JT

19.10 : Le grand journal 20.05 : Le petit journal

20.30 : Le grand journal, la suite 20.55 : Spécial investigation 22.35 : Démineurs

00.10 : Le journal du hard 00.25 : Mangez-moi

01.50 : Libre échange

03.05 : Le secret de l’Arche

03.25 : M6 Music

04.25 : Les nuits de M6 06.00 : M6 Music

Si vos finances sont instables, le fait d'hésiter dans la façon de gérer votre budget n'arrange rien. Essayez d'organiser mieux la façon de gérer votre argent afin d'acquérir la tranquilité d'esprit qui vous manque dans ce domaine en ce moment.

07.20 : Disney Kid Club 08.15 : M6 Kid

09.00 : M6 boutique

10.05 : Sue Thomas, l’oeil du FBI 11.50 : Desperate Housewives 12.45 : Le 12 45

13.00 : Scènes de ménages 13.45 : Alexandra : disparue 16.15 : Père malgré lui

17.40 : Un dîner presque parfait 18.45 : 100 % mag 19.45 : Le 19 45

20.05 : Scènes de ménages 20.50 : Top chef

23.40 : Un dîner presque parfait 23.10 : Enquête exclusive

00.30 : Zemmour et Naulleau

01.55 : Hôtel de rêve... au Sri Lanka 03.25 : M6 Music

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

Il vous arrive trop souvent de penser que la chance ne sourit qu'aux autres et cette attitude négative en quelque sorte vous dessert. Vous savez bien que la chance sourit aux audacieux. Vous entreprendrez et vous ne connaîtrez pas de déception habituelle. Ne soyez pas en Vous aurez connaisretard à ce rendezsance d'un projet qui vous qui vous semble n'est pas pour vous si important. Même si déplaire. Vous allez la ponctualité absolue n'est pas tout faire pour vous solidariser à toujours votre meilleure qualité, cette entreprise difficile. Vous faites en sorte d'arriver en presaurez mener à bien la part qui mier et vous connaîtrez une joie vous est réservée. Vous connaitellement plus intense d'avoir à trez l'immense satisfaction de la ouvrir les bras à un sourire mission rondement menée. radieux. Vous allez connaître La persévérance l'opportunité d'avoir sera pour vous la de vrais amis sur lesqualité indispensable quels vous pourrez si vous voulez vraiment compter quand vous atteindre le but partien aurez besoin. Cette richesse culièrement difficile si rare que vous aurez, sachez que vous vous êtes vous-même ne pas la gaspiller par des disfixé. Heureusement que vous cussions stériles et inutiles. avez la forme pour vous aider à Faites confiance à votre avenir. dominer la situation, vous pourrez ainsi gagner comme c'était prévu. Vous ferez preuve de discrétion et on a confiance en vous, cela vous réussira. On vous fait certaines confidences qui vous incommodent mais vous en prenez votre parti. Les affaires reprennent le chemin de la réussite grâce à une occasion qu'il faudra saisir au vol.

SC O R P I O N

17h10 : maya l'abeille (79)

S A GI T A I R E

15h20 : des fautes ''2 éme ptie''

CA P R I CO R N E

14h35 : asrar oua abhath (07)

Saisissez avec brio l'étonnante opportunité qui va se présenter à vous. Le problème qui vous inquiétait va bientôt disparaître. Prenez vos distances avec une personne étrangère à ce problème, regardez les choses de haut, vous pourrez vous concentrer et réussir.

L UNDI

NUAGES ÉPARS Max15° Min4°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Il est indispensable que vous preniez votre chance. Votre moral va s'améliorer mais vous ne devez pas le montrer surtout avec une personne très proche de vous. Vous parvenez à oublier et vous pardonnez ses paroles maladroites. Vous vous sentez plus fort.

V ER S EA U

13h30 : tadjer (27)

La chance vous sourirera bientôt. Mais il faudra faire preuve de discernement si vous voulez vraiment profiter sans arrière pensée de l'occasion qui vous est offerte de changer quelque chose dans votre vie. Vous vous sentirez propice à communiquer avec les autres.

Saisissez avec beaucoup de détermination l'étonnante opportunité qui va se présenter à vous. Le problème personnel qui peut vous distraire pourrait bien disparaître très vite. Gardez vos distances et regardez les choses de haut, vous aurez besoin de vous concentrer pour réussir.

P O I S SO N S

12h25 : djalasset nissaeya (14)

T AURE AU

12h00 : journal en français +météo

Vous aurez la chance d'avoir une belle proposition financière qui vous sera faite confidentiellement. Mais attention, si un beau parleur essaie de vous convaincre de lui confier votre argent, réfléchissez bien. Ayez confiance en votre instinct personnel et suivez seulement les conseils avisés.

G E M E A UX

11h00 : canal foot ''rediff''

HOROSCOPE

C A NC ER

10h30 : alf soual (43)

03.55 : L’eau de là 04.20 : Stade 2 05.30 : 24 heures d’info 06.00 : Les Z’Amours 06.30 : Télématin 09.10 : Des jours et des vies 09.35 : Amour, gloire et beauté 09.55 : C’est au programme 10.55 : Motus 11.30 : Les Z’Amours 12.00 : Tout le monde veut prendre sa place 13.00 : Journal 14.00 : Toute une histoire 15.15 : Comment ça va bien ! 16.15 : Le jour où tout a basculé 17.10 : Seriez-vous un bon expert ? 17.55 : On n’demande qu’à en rire 18.55 : N’oubliez pas les paroles 20.00 : Journal 20.35 : Cold Case : affaires classées 22.55 : Mots croisés 00.01 : Je n’ai pas changé 00.20 : Ma poubelle géante 00.50 : Vivement dimanche prochain 01.45 : 13h15, le samedi 02.25 : Thé ou café

LI ON

10h00 : dounia e'touyour (10)

04.15 : Sur les routes d’Ushuaïa 04.40 : Musique 04.55 : Très chasse, très pêche 05.20 : Reportages 05.50 : Eliot Kid 06.30 : Zoé Kézako 06.45 : Tfou 08.30 : Téléshopping 09.15 : Sauveur Giordano 11.05 : La roue de la fortune 12.00 : Les 12 Coups de Midi ! 13.00 : Journal 13.55 : Les feux de l’amour 14.55 : Une coupable idéale 16.35 : Brothers & Sisters 17.25 : 4 mariages pour 1 lune de miel 18.20 : Une famille en or 19.05 : Money Drop 20.00 : Journal 20.50 : Parole de candidat 22.35 : Esprits criminels 23.45 : Les Experts : Manhattan 01.20 : L’empreinte du crime 02.20 : Le club de l’économie 02.55 : Les mots politiques 03.15 : Reportages

V I E R GE

09h30 : djourouh el hayet (03) rediff

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05:30 El-Dohr 12:58 El-Assar 16:19 El-Maghreb 18:57 El-Icha’a 20:16

L’origine de l’expression «apprendre par cœur»

Ce n’est qu’à partir du 19ème siècle que l’homme à commencer à découvrir les secrets du cerveau et ses rapports avec le comportement et la mémoire. L’expression apprendre par cœur date du moyen âge. Car depuis la nuit des temps, le cœur a

été considéré comme l’organe responsable de l’intelligence, des sensations et de la mémoire. Du fait de l’accélération du rythme cardiaque lors d’une activité cérébrale intense. L’expression est encore utilisée dans plusieurs langues comme l’arabe

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

Sept tenors et un cendrillon

Par Ali Bouacida

Ces 16es de finale n’ont pas surpris plus que cela et les ténors sont passés, certains avec difficulté, d’autres sans. Mais est-ce que la logique a été respectée pour autant? Oui, si l’on considère la valeur de chacun des participants. Comme l’attestent les petits scores de l’USMA, du WAT et du CRB qui se sont difficilement défaits de leurs adversaires. Tout comme les cendrillons n’ont pas résisté au métier de l’USMH, de l’ASO et de l’ESS. Fin de la belle aventure pour Bir Mourad Raïs, Aïn Djasser et la JS Saoura quoique cette dernière fasse partie de l’élite et se situe en très bonne position de la Ligue 2. Ainsi, cette édition a perdu son charme et voilà qu’on se transforme tous en supporters de ce CRB Aïn Ouessera, ultime représentant du football plébéien, celui-là qui vient provoquer l’implacable logique et trouble la quiétude de la hiérarchie. Sinon à quoi sert donc la coupe si ce n’est à consacrer les grosses pointures et à ramener les petits clubs à leurs désillusions? Ce ne fut pourtant pas le cœur à l’ouvrage qui leur manqua et Aïn Djasser de l’Est, Bir Mourad Raïs du Centre et la Saoura du Sud, ces rescapés des tours antérieurs, ont vaillamment résisté avant de plier dans les prolongations. Cela dit, il y a comme un hic dans la désignation du lieu des rencontres et, au risque de poser une question qui peut paraitre puérile, on en vient à se demander pourquoi l’organisation de l’épreuve de la coupe d’Algérie privilégie-t-elle des clubs en les faisant jouer à domicile? Nous avons souvenir des lointaines années où tous les matches de la coupe sans exception se déroulaient en terrain neutre. Surtout à ce stade de la compétition. En d’autres termes, le MCA, la JSK, l’ASK Aïn Djasser et la JSS n’ont-ils pas été lésés en se produisant dans l’antre de leurs adversaires qui a ainsi et l’avantage du terrain et celui du public? Aussi, sans vouloir ôter au mérite du WAT, par exemple, il faut juste signaler que le bus du Mouloudia a été bloqué un long moment sur la route de Tlemcen et la rencontre a débuté en retard. Si le match était programmé à mi-chemin des deux villes, le résultat aurait-il été le même? Nul ne sait…Lors de ce vendredi de coupe, il faut aussi noter la belle revanche de Ighil Meziane qui s’est défait de son ancien employeur. Comme quoi, il y en a sûrement qui le regrettent du côté de Tizi. Pour le reste, nous aussi nous sommes revenus de nos illusions et il ne reste plus que Aïn Ouessera pour croire au miracle. C’est largement possible. Béni Thour l’a déjà accompli. A. B.

Maracana N°1673 — Lundi 12 Mars 2012

24

Halilhodzic et le premier match contre le Rwanda à Blida EQUIPE NATIONALE:

insi, lors du dernier match de la Coupe d'Algérie entre l'USM Alger et la JS Kabylie , le sélectionneur des Verts a assisté à la rencontre en compagnie du coach principal des gardiens de buts, à savoir Abdenour Kaoua. Les joueurs des deux équipes concernées intéressent bien évidement coach Vahid. Le sélectionneur des Verts n'est pas du tout inquiet pour la préparation des prochains matchs des Verts à commencer par celui contre le Rwanda prévu le 2 juin prochain au stade Tchaker de Blida. Lui-même le dit: "Nous avons plus de temps pour bien préparer l'équipe pour les trois matchs importants prévus au mois de juin prochain", tout en précisant d'une part qu'il ne va pas chambouler son groupe et d'autre part en insistant sur le fait que "les portes de l'équipe nationale sont toujours ouvertes à celui ou ceux qui peuvent apporter le plus escompté". Et, justement, pour bien préparer ce match contre le Rwanda, le

coach Vahid Halilhodzic a commencé par revoir la dernière production des Verts à Banjul contre la Gambie. L'objectif du coach est simplement de renforcer les points forts des Verts et rectifier les erreurs et les points faibles des joueurs de la sélection algérienne afin d'avoir plus d'atouts lors de la réception de cette équipe du Rwanda qu'il ne faut pas du tout sous-estimer. D'aucuns savent que le Rwanda avait disputé le 29 février dernier un match contre le Nigeria à Kigali et ce, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2013. Ce match s'est terminé sur le score vierge de zéro partout. Et c'est donc avec impatience que le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne attend la cassette de ce match pour voir à l'œuvre cette sélection rwandaise. Pour plus d'informations, il faut savoir que l'ancien capitaine de l'équipe rwandaise, l'ailier Haruna Niyonzima n'a pas réussi à offrir une victoire à son équipe en recevant le Nigeria. L'entraîneur en chef de la sélection rwandaise, Micho Sredojevic Milutin a travaillé avec 25 joueurs, dont Mbuyu Twite, qui a récupéré d'une blessure à la cheville. Et lors du match, le coach Serbe du Rwanda, Sredojevic, n'a pas dérogé à son équipe type: JC Ndoli, M. Kalisa, E. Gasana, S. Nirisarike, J. C Iranzi, JB Mugiraneza, H. Sibomana, H. Niyonzima. D. Birori, M. Kagere et Olivier Karekezi. D'ailleurs, pour le match contre l'Algérie, il est très clair et confiant : "Je respecte toutes les équipes de ce groupe. Ce sera très difficile pour nous et pour le Bénin,

d'autant que l'Algérie et le Mali, sont pour moi les favoris, mais on jouera notre va-tout jusqu'au bout". Le coach des "Amavubi" a estimé après le semi-échec contre le Nigeria à domicile que "l'équipe a encore besoin d'améliorations. Je travaille tous les jours pour améliorer cette équipe. Je dois suivre tous les joueurs évoluant ici au Rwanda qui peuvent être dans l'équipe pour le long terme.". Et au coach serbe de cette sélection rwandaise de remarquer que "nous n'avons pas beaucoup de talents ici, donc je dois travailler encore plus dur pour mener cette équipe vers le haut." Pour le match contre les Verts, Sredojevic avoue que "nous allons essayer de bien nous préparer en vue de ce rendez-vous inaugural des éliminatoires. Je suis conscient que ce sera très difficile face à une équipe d'Algérie qui est en train de retrouver ses sensations avec Halilhodzic". Et puis, lui aussi a suivi "plusieurs rencontres de

l'Algérie, y compris celles de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. J'ai ma petite idée, même si les choses ont changé avec l'arrivée de Halilhodzic qui reste pour moi un excellent technicien d'expérience, la victoire à Banjul est une preuve que l'Algérie est en progression constante, alors nous devons nous méfier", a t-il ajouté. En dépit de ces déclarations pleines de prudence et de réserves, il va falloir aussi procéder de la même manière du côté algérien. Car, un match n'est jamais le même qu'un autre. Et comme les Rwandais joueront hors de leurs bases, ils n'auront donc plus aucune pression à Blida le 2 juin prochain. Par contre, c'est à Halilhodzic et ses joueurs de faire le match et surtout de confirmer la dernière belle victoire face à la Gambie en févier dernier. Pour le moment, place à la préparation de ce match et des deux autres programmés pour les Verts en ce mois de juin 2012. S. B.

Le Bénin, qui évoluera dans le groupe H des éliminatoires du Mondial-2014, aux côtés de l'Algérie, du Mali et du Rwanda, est en conflit direct avec la Fédération internationale de football (FIFA) qui a menacé de sanction les équipes béninoises. Le président autoproclamé de la Fédération béninoise de football (FBF), Victorien Attolou, ne s'est pas fait attendre pour répondre à ce qu'il considère comme des menaces de sanctions de la Fédération internationale de football (FIFA), pouvant aller jusqu'à la suspension du pays des compétitions internationales, si le problème de la présidence de la Fédération n'est pas résolu. "Ingérence dans les affaires intérieures de la FBF. Voilà le vocable magique derrière lequel la FIFA se cache pour cautionner des irrégularités", estime Attolou dans un communiqué. Ainsi

alors que l'instance mondiale pourrait sanctionner le Bénin si le président autoproclamé de la FBF , Victorien Attolou, ne cède pas son poste à Anjorin Moucharafou, le dirigeant reconnu par l'instance mondiale. Et c'est dans cet ordre d'idées justement que Victorien Attolou avait vu le tribunal de première instance de Porto Novo, ville où siège la FBF , lui donner raison, en reconnaissant l'assemblée générale élective du 4 février 2011, non validée par la FIFA et la Confédération africaine de football (CAF), durant laquelle il a été intronisé. Seulement, cette procédure judiciaire n'est vue par la FIFA comme une violation des articles 13 et 17 de ses statuts, qui proscrivent l'ingérence politique et préconisent la saisine des juridictions sportives. Or, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a déjà déclaré non valable

l'élection de Victorien Attolou. Il est utile de savoir que Victorien Attolou (la quarantaine) est vraiment un homme du football. Porte-flambeau de la liste «Renaissance du Football », la seule liste en compétition et qui, d'ailleurs, a remporté les dernières élections à la Fédération béninoise de football (FBF). Depuis son jeune âge, Victorien Attolou travaillait dans l’ombre de son père, alors secrétaire général de la Fédération béninoise de football pendant près d’une décennie au moment où le siège de la FBF était encore dans les locaux de l’Unafrica. Il a acquis une grande expérience au niveau de l’équipe dirigeante de Cajaf Comon quand le club jouait la deuxième division au sein de la Ligue régionale Atlantique-Littoral. A ce niveau, Victorien Attolou a permis à ce club de devenir un Centre inter-

national de formation Ajavon Sébastien (Cifas). Membre du bureau exécutif de la FBF élu le 29 août 2009, il fait partie des 12 membres démissionnaires parce qu’il ne partage pas la «mauvaise manière» de gestion du président Anjorin Moucharafou. Et c'est sur un consensus qu'il il a été choisi pour conduire la liste “Renaissance du Football”. Il a comme collaborateurs, Magloire Oké, Sylvain Lawson, Adéchokan Maroufou, Christian de Souza et Constance Meffon chargée de restaurer le football féminin. Donc, c’est une équipe choc qui aspire désormais conduire les destinées du football béninois dans un plan d’action bien préparé. Mais il va falloir régler ce "litige" avec la FIFA pour travailler dans la sérénité la plus totale. S. B.

Le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne, Vahid Halilhodzic, ne cesse de se déplacer dans les stades dans la perspective de suivre l'évolution des joueurs internationaux tout en prospectant d'autres éléments susceptibles de faire partie des Verts.

A

Bénin: le président autoproclamé de la Fédération défie la FIFA

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1674 date 12-03-2012