Page 1

Ghezzal : «Je finirai sûrement par attirer l'attention du sélectionneur» Ghilas inscrit son 9e but

www.maracanafoot.com

USMA-JSK

1

0

ASO-CRBAJ

4

0

N° 1672 du Dimanche 11 Mars 2012

AMRI :

SUR UNE TÊTE MENAD DE LAÏFAOUI

«Je reviendrai en septembre» CRB

«Gérer match par match» USMH

HANICHED :

«Cette qualif’ va nous libérer»

CHLEF

CARBURE

Assami très déçu Non convoqué pour le match d’hier

Saïdi : «Je reprendrai la semaine prochaine»

Plusieurs joueurs en fin DE CONTRAT A DEUX MOIS DE LA FIN DE LA SAISON

NAHD WAT - MCA 1-0

Hemani et Metref partants Nessakh et Saïdi très intéressés par une expérience à l’étranger Le contrat de Tedjar ne sera pas renouvelé

Le Mouloudia tombe à Tlemcen

Fin de saison pour Younes ?

Kamel Loungar : «A la fin du mois, Eddir prendra le club»

Okbi : «Nous nous maintiendrons en Ligue 1»

L’USMH passe de justesse et prépare la JSK CHAREF INTERDIT AUX JOUEURS DE FAIRE DES DÉCLARATIONS… …et blâme Layati

DJEBARAT : JSMB

«Face à Tlemcen, nous ferons le maximum»


02

Comme à l’accoutumée

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

USMA 1 JSK 0

(AP)

LES DEUX MEFTAH NON CONVOQUÉS

Les deux jeunes joueurs, Meftah Chabane et Meftah Jugurtha, étaient absents, hier. Ces deux derniers nʼont pas été retenus par le driver des Jaune et Vert, Mourad Karouf, pour le match de Coupe qui a opposé la JSK hier au stade Bologhine à lʼéquipe de Soustara lʼUSMA, pour le compte des 8èmes de finale de Dame Coupe. Le coach des Canaris du Djurdjura, a fait appel à des éléments plus performants, surtout quand on sait quʼil a récupéré pour ce match, la majorité des joueurs, entre autres, El Orfi Hocine, Hocine Metref, Nabil Hemani et Hamza Boulemdais. Ce qui a donc poussé le coach à procéder à ces changements dans la liste des 18.

LES DEUX DERNIÈRES SÉANCES SE SONT DÉROULÉES À CHÉRAGA ET À AIN BÉNIAN

Finalement, les deux ultimes séances dʼentraînement qui devaient avoir lieu au stade annexe du 5-Juillet, ont été annulées et déplacées vers dʼautres stades. La séance de jeudi a eu lieu au stade de Chéraga. Quant au dernier galop dʼentraînement effectué par les Canaris du Djurdjura, il a eu lieu au stade dʼAïn Bénian.

KHELILI NON RETENU PARMI LES 18

Sofiane Khelili nʼa pas été retenu par le coach Mourad Karouf pour le match dʼhier face à lʼUSMA. Le défenseur axial des Canaris du Djurdjura a été donc écarté de la liste des 18, en lui préférant quelquʼun dʼautre.

TEDJAR REMPLAÇANT

Le milieu de terrain Saâd Tedjar continue de chauffer le banc des remplaçants. Le coach Mourad Karouf nʼa pas jugé utile de lʼaligner dʼentrée face aux gars de Soustara. Tedjar a donc commencé la partie comme remplaçant. A. M.

COUPE D’ALGERIE

FICHE TECHNIQUE

Stade : Bologhine-Alger — Affluence : Nombreuse — Arbitres : Zouaoui, Bitam et Chenaoua — Avertissements : Remache ( 35’ ), Zarabi ( 41’ ), Hanifi ( 56’ ) (JSK), Laifaoui ( 111’ ) (USMA)But : Laifaoui (111’ ) (USMA)

USMA :

Zemmamouche, Ferhat, Yekhlef, Khoualed, Chafai, Maiga (Laifaoui 94ʼ ), Lemmouchia, Boualem (Meklouche 66ʼ ), Djediat, Bouazza (Bouchema 113ʼ ), Hamiti. Entraineur : Ighil

Le choc des 8e de finale de Dame coupe, qui a mis aux prises hier en fin d’après-midi, les deux grosses cylindrées du pays, l’USMA et la JSK, a tenu toutes ses promesses, et ce, sur tous les plans. I l y avait du suspense, de belles facettes de jeu, de part et d’autre, de l’engagement physique et beaucoup de duels. La première mi-temps a été très disputée, et chaque équipe a essayé de monopoliser le ballon, tout en tentant de porter le danger dans le camp adverse. Les Usmistes, tout comme les Kabyles se sont procurés des occasions de but, mais avec un léger avantage pour les poulains de Meziane Ighil. Ces derniers auraient pu trouver la faille à plusieurs reprises, par Bouazza, Boualem et surtout, par l’ex-kabyle Farès Hamiti qui, à lui seul, a raté pas moins de trois occasions. Dans le dernier quart d’heure de ce premier half, la bande à Karouf a repris les choses en main, et réussit à inquiéter l’arrière garde usmiste, mais en vain. C’est sur ce résultat vierge que

JSK:

Asselah, Remache, Zarabi (Boulemdais 112ʼ ), Rial Belkalem, Camara (Tedjar 46ʼ ), El Orfi, Sedkaoui, Hanifi, Metref, Hemani (Ziad 100ʼ ). Entraineur : Karouf

l’arbitre Zouaoui renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause citron. Les Canaris du Djurdjura reviennent sur le terrain avec une autre mentalité, et se ruent en attaque. D’ailleurs à peine deux minutes sont passées, les poulains de Karouf ratent un but tout fait par Metref qui tirer sur le poteau avant que Hemani rate à son tour la reprise du cuir. Les Usmistes de leur coté ont riposté par l’entremis de Khaled Lemmouchia et par Hamiti, mais le gardien Asselah était à chaque fois à la parade. De nouveau les Canaris du Djurdjura reviennent à la charge et inquiètent le keeper Zemmamouche, sur ce tir de Hanifi, mais le cuir passe juste à coté du cadre. Sinon la bataille s’est centrée beaucoup plus au niveau du milieu de terrain entre les deux équipes, qui ont essayé chacune de son coté de prendre le dessus. Le temps additionnel n’a rien apporté au tableau d’affichage qui est resté le même 0 à 0 entre les deux clubs. Les 22 acteurs étaient donc appelés à

Les supporters d’Alger soutiennent Hannachi

Les fidèles supporters de la JSK de la capitale, Alger, ont tenu à marquer de leur présence le match choc des 8e de finale de Dame coupe. Les supporters d’Alger ont accroché une grande banderole, où ils affichaient clairement leur soutien indéfectible au président Moh Chérif Hannachi.

« Je pense quʼaujourdʼhui on a assisté à un bon match entre deux bonnes équipes. Les joueurs se sont donnés à fond, mais ils se sont relâchés lors du deuxième half des prolongations, or quʼils devaient continuer sur le même rythme. Encore une fois on a encaissé sur balle arrêtée. Cʼest bien dommage, mais je peux vous dire que dans lʼensemble les joueurs sont à féliciter ».

IGHIL : « CʼEST UNE QUALIFICATION MÉRITÉE »

« On a assisté à un bon match entre deux bonnes équipes. La partie a été très disputée et mes joueurs se sont donnés à fond et ont eu ce quʼils cherchaient. On est allé chercher ce but et Laifaoui a réussi à délivrer les milliers de supporters. Je félicite la JSK pour sa belle prestation et ça sʼest joué sur un détail. Cʼest une qualification méritée.» Propos recueillis par M. M.

Les supporters des Canaris du Djurdjura se sont déplacés à Alger pour encourager leur équipe fétiche, lors de ce choc des 8e de finale, qui a mis aux prises l’USMA à la JSK. Les amoureux du club kabyle ont pris place dans une tribune qui leur a été réservée par les responsables de l’USMA. Ils étaient environ 1 500 supporters à marquer de leur présence cet événement.

Dembélé non retenu Il sera libéré en fin de saison

Ce joueur aux capacités très limitées, ne va certainement pas, continuer l’aventure avec les Jaune et Vert, la saison prochaine. Dembélé continuera jusqu’au mois de juin, après, il sera mis sur la liste des libérés. Même s’il est encore prématuré de parler de sa libération en fin de saison, mais d’après une source autorisée des affaires courantes du club phare de la Kabylie, Makan Dembélé sera appelé à trouver un autre club qui va l’engager la saison prochaine. Son contrat sera donc résilié par la direction de la JSK juste après la fin de cet exercice footballistique 2011-2012. A. M.

de ces 8e de finale, les gars de Soustara ont pris d’assaut le camp kabyle, et leurs efforts ne sont pas partis en fumée, puisqu’à la 111’ , ces derniers parviennent à trouver la faille sur une tête bien placée du rentrant Abdelkader Laifaoui, qui met fin aux espoirs des Kabyles. Une fois de plus, les Usmistes prennent le dessus sur leurs homologues kabyles pour la 7e fois en Dame coupe. M. M.

KAROUF : « ON ENCAISSE À CHAQUE FOIS SUR BALLE ARRÊTÉE »

1 500 fans kabyles présents

IL A PAYÉ CASH SON FAIBLE RENDEMENT

La nouvelle recrue kabyle, le Malien Makan Dembélé, qui a disputé trois matchs depuis son recrutement durant le dernier mercato hivernal par la direction de la JSK, et qui s’est illustré par son faible rendement, a payé cash cette situation. Puisque le coach Mourad Karouf n’a pas jugé utile de convoquer ce joueur aux capacités très limitées, pour le match des 8èmes de finale qui a eu lieu hier au stade Bologhine, et qui a opposé la JSK à l’USMA. L’attaquant Dembélé devra donc redoubler d’efforts dans les prochains jours, pour pouvoir retrouver sa place parmi les 18, avant de songer à regagner sa place dans le onze kabyle.

jouer les prolongations, et chaque équipe a essayé de surprendre l’autre. Lors du premier 15 d’heure, les débats étaient équilibrés de part et d’autre, et chaque équipe s’est procurée deux occasions nettes à scorer, surtout sur cette erreur commise par Asselah, en contrôlant mal le cuir, ce qui aurait pu lui coûter cher n’était cette intervention de Belkalem. Dans le dernier quart de ce match

Halilhodzic présent

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic, n’a pas raté ce choc des 8e de finale de Dame coupe. Halilhodzic a été accueilli chaleureusement par le public présent dans les gradins du stade Bologhine. Coach Vahid était accompagné par Rebbouh Haddad, le frère du patron, Ali Haddad. Les deux hommes ont pris place dans la tribune d’honneur. M.M.

El Orfi, Hemani et Metref retrouvent le onze

Les trois joueurs, qui ont fait l’impasse sur le dernier match de l’équipe, face au MCEE, en l’occurrence El Orfi, Hemani pour cause de suspension et Metref en raison de la fatigue engendrée du voyage harassant de Banjul-Alger, ont retrouvé leur place de titulaire hier, lors du match de coupe face à l’USMA. Karouf les a donc alignés d’entrée face aux Usmistes.

Zarabi préféré à Nessakh

Le driver des Jaune et Vert Mourad Karouf, a jugé utile de faire confiance au joueur Zarabi en l’alignant sur le coté gauche de la défense. Abderaouf Zarabi a été donc préféré à Chemseddine Nessakh, pour couvrir le couloir gauche de la défense. Nessakh s’est retrouvé à l’occasion sur le banc des rem-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

plaçants.

Ziad sur le banc des remplaçants

Le milieu de terrain Ziad, qui a retrouvé sa place de titulaire après une longue absence pour cause de blessure, en jouant les derniers matchs de l’équipe, s’est retrouvé remplaçant hier, face à l’USMA. Ziad a cédé sa place à Metref que lui a préféré le coach Mourad Karouf.

Boulemdais retrouve les 18

Hamza Boulemdais, l’attaquant des Canaris du Djurdjura, qui n’a pas joué lors du précédent match pour cause de blessure, a été retenu pour le match d’hier. Boulemdais était parmi les 18 convoqués pour ce rendez-vous. Le joueur kabyle a commencé la partie comme remplaçant. A.M.


COUPE D’ALGERIE

Plusieurs joueurs en fin DE CONTRAT A DEUX MOIS DE LA FIN DE LA SAISON

A quelques journées seulement du baisse de rideau de la saison en cours, plusieurs joueurs des Canaris, semblent déjà, avoir pris leur décision tout simplement de changer d’air dès la saison prochaine.

E

n effet les Metref, Hemani, Tedjar, Saidi et Nessakh auront de forte chances pour changer d’air dès la saison prochaine, et ce, pour différentes raisons, entre autres, les difficultés qu’ils ont rencontrées au cours de cette saison, ou le fait qu’ils soient sollicités par de nombreux clubs depuis le dernier mercato.

Hemani et Metref partants

S’agissant de Hocine Metref et de Nabil Hemani, ces deux attaquants ont informé leurs proches qu’ils termineront juste la saison et qu’ils ne comptent pas continuer leur aventure avec les Jaune et Vert. Sans doute, les moments difficiles qu’ils ont vécus ne leur ont pas permis de montrer grand choses et les deux joueurs étaient très loin de leur vrai niveau pendant toute la saison. En plus de ça, ce que le club vit déjà depuis un bon moment, ne les encourage pas à rester, et ils comptent changer d’air dès la saison prochaine. On connaîtra leur décision finale dans les semaines à venir.

Nessakh et Saidi très intéressés par une expérience à l’étranger

Concernant le défenseur Chamessedine Nessakh et le milieu de terrain Lyes Saidi, ces deux éléments sont très intéressés

par une expérience professionnelle et la saison en cours sera peut-être la dernière pour eux avec le maillot Jaune et Vert. En effet, Saidi nous a confié précédemment, qu’il est très intéressé par la proposition de Hassania Aghadir qu’il a failli rejoindre lors du mercato dernier, si ce n’était le problème du service national. Cependant, ce transfert pourra avoir lieu cet été, sachant que les responsables kabyles lui ont promis de l’aider s’il décroche un bon contrat professionnel. Pour l’autre joueur, à savoir Nessakh, ce dernier a refusé de prolonger son contrat malgré les propositions qu’ils lui ont été faites, et préfère attendre la fin de la saison afin de choisir sa prochaine destination sachant que plusieurs clubs étrangers le suivent depuis un bon

moment, notament lors du stage de Barcelone.

Le contrat de Tedjar ne sera pas renouvelé

Pour ce qui est de Saâd Tedjar, on croit savoir d’une source autorisée que la direction du club ne compte pas lui renouveler le contrat, vu ce qu’il a vécu avec les fans, en plus de ses absences répétées aux entraînements. En d’autres termes, le joueur en question ne sera pas Canaris lors de la saison prochaine vu que la direction n’est pas prête à le retenir. En résumé, pas moins de 5 joueurs envisagent le départ à la fin de cette saison ; en attendant d’autre noms, sachant que pas moins de 12 joueurs seront en fin de contrat à l’issue de cette saison.

La direction doit réagir

Ainsi donc, et face à toutes ces données, la direction des Canaris doit réagir rapidement, afin que le club ne perde pas ses piliers et ne se retrouve ainsi dans une situation embarrassante à la fin de la saison. Ayant raté l’opération recrutement concernant la saison en cours où la majorité des recrues n’ont pas donné satisfaction, la direction kabyle doit prendre toutes ses précautions afin de réussir la prochaine saison, ce qui reste le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert, qui sont très déçus du parcours de l’équipe pour la saison en cours, et la meilleure preuve, c’est que les rencontres des Canaris, se jouent souvent devant des gradins vides. M. L.

Assami très déçu Non convoqué pour le match d’hier Les jours passent et se ressemblent pour le défenseur axial Nordine Assami qui a fait de rares apparitions durant la saison en cours.

E

n effet, une nouvelle fois, il n’était pas convoqué pour la rencontre d’hier qu’a disputée son équipe face aux Rouge et Noir de la capitale pour le compte des 1/8èmes de finale de la Coupe d’Algérie. Cela n’était pas de son goût bien qu’il préfère le silence pour ne pas perturber le groupe. D’ailleurs, il a confié à l’un de ses proches, qu’il est très déçu de n’avoir pas été convoqué pour jouer cette rencontre, après avoir été aligné lors de la précédente rencontre face à la formation de Hessasna. Cependant, et vu le retour de Belkalem qui est le

meilleur défenseur de l’équipe Karouf a préféré sacrifier Assami qui est victime de la concurrence vu le grand nombre de joueurs qui jouent dans son poste

Il changera d’air à la fin de la saison

En résumé, tout porte à croire que le joueur en question, changera d’air dès la saison prochaine vu la situation qu’il a vécue cette saison, où il a été très rarement utilisé par le staff technique, lors des rencontres qu’a jouées son équipe jusqu'à présent. il nous a affirmé quand même, qu’il continuera à travailler tout en souhaitant d’avoir une chance lors des prochaines rencontres de son équipe à partir du prochain match du championnat qui l’opposera à l’USMH pour le compte de la 22ème journée du championnat. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

03

JSK

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

UNE RÉUNION DU CONSEIL DʼADMINISTRATION AURA LIEU CETTE SEMAINE

Reportée la semaine écoulée vu les obligations du premier responsable du club, Moh Cherif Hananchi, qui nʼa pas pu se réunir avec les autres membres, la réunion du conseil dʼadministration pourra avoir lieu au cours de cette semaine. Cʼest ce que nous avons appris dʼune source digne de foi. En effet, après la première réunion qui a eu lieu depuis déjà plusieurs semaines, où rien nʼa été décidé en lʼabsence de quelques membres, une seconde réunion pourrait avoir lieu dans les tous prochains jours, en principe à la fin de la semaine en cours. En effet, très occupé par la préparation du match de la Coupe dʼAlgérie, face à lʼUSMA, Hannachi convoquera les autres membres en attendant les décisions qui seront prises au cours de cette réunion.

LA QUESTION DE LʼOUVERTURE DU CAPITAL SERA AU MENU

Ayant déjà annoncé lʼouverture du capital lors des précédentes journées, on sʼattend à ce que cette question soit abordée au cours de cette réunion. En effet, en décidant dʼouvrir le capital du club cela ouvrira les portes aux investisseurs en vue dʼacheter les actions et être ainsi actionnaires au sein du club. En attendant ce que décideront les espagnols, lesquels ont affiché leur intention dʼinvestir au club phare de Kabylie. Cela reste le souhait du chairman kabyle qui leur a promis toutes les facilités pour venir investir à la JSK.

RIEN NʼEST ENCORE DÉCIDÉ CONCERNANT LE POSTE DU MANAGER GÉNÉRAL

Comme tout le monde le sait, le chairman kabyle veut renforcer son bureau en désignant un manager général pour le club, ce poste qui reste vacant depuis le départ de Youcef Ladjadjadj, qui a été limogé après le départ de Meziane Ighil de la barre technique des Canaris. Malgré de nombreux noms qui ont été lancés pour occuper ce poste, à lʼinstar de Lahcen Nazef et Aziz Ben Hamlat, rien nʼest décidé pour le moment, en attendant ce quʼapporteront les prochaines journées, vu que la direction était très occupée par la préparation du match de la Coupe dʼAlgérie qui a opposé hier les Canaris aux Rouge et Noir de la capitale pour le compte des 1/8èmes de finale, disputé hier.

M.L.


JSK Place aux Harrachis !

04

COUPE D’ALGERIE

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

DEUX JOURS DE REPOS POUR LES JOUEURS

A lʼissue de la rencontre dʼhier contre la formation des Rouge et Noir, qui rentre dans le cadre des 8èmes de finale de Dame Coupe. Le technicien Kabyle, Mourad Karouf, a accordé à ses poulains, deux jours de repos afin de récupérer leurs efforts fournis lors du match dʼhier.

REPRISE DES

ENTRAÎNEMENTS

APRÈS-DEMAIN

La reprise des entraînements est prévue pour après-demain, mardi. Les partenaires de Belkacem Remache, auront deux jours de repos, ces derniers sont appelés à reprendre du service après-demain afin de préparer le prochain rendez-vous important, face à lʼUSM El Harrach, en prévision de la 22ème journée du championnat professionnel Ligue I, en dehors de leurs bases, qui est prévu probablement pour samedi prochain. S. A.

Après le match des 8èmes de finale de la Coupe d’Algérie, disputé hier au stade d’Omar Hamadi de Bologhine, face à l’USM Alger, les gars de la Kabylie renoueront avec le championnat ce weekend, à l’occasion de la 22ème journée à l’extérieur face à l’USM El Harrach. Les partenaires du capitaine, Ali Rial, auront affaire à un autre rendez-vous important avec une bonne équipe qui se porte bien ces derniers temps.

L

es poulains de Charef affichent un visage bien meilleur que celui des précédentes saisons. C’est pour dire que les Jaunes et Verts doivent préparer convenablement leur prochaine rencontre, et bien évidement, oublier le match de Dame Coupe face à l’USMA qui s’est déroulé hier et penser uniquement à la suite du parcours et avec ce match qui se profile à l’horizon, les poulains de Karouf sont certainement conscients de la difficulté de la tâche qui les attend, mais présentent eux aussi un visage à respecter, dans la mesure où faut-il le rappeler, les gars de la Kabylie affichent une bonne forme. Les joueurs vont donc tout faire pour remonter au classement général et

retrouver ainsi le podium. Pour cela, la bande à Karouf doit réussir le plein à domicile et ramener des points aussi de l’extérieur et puis entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe, et rester sur leur dynamique. Au final, les Canaris sont appelés à préparer ce rendez-vous comme il se doit afin d’espérer un bon résultat et renouer avec les succès. Une rencontre qui sera sans doute pénible pour les capés de Mourad Karouf, voire plus difficile que les autres, du moment que les Canaris affronteront une redoutable équipe.

Les Kabyles ont les moyens de retrouver le podium

Malgré que ce match de la 22ème journée du championnat professionnel Ligue I, face au gars d’El Harrach, ce jouera au stade du 1er Novembre de Lavigerie, s’annonce très difficile pour les Canaris du Djurdjura, personne ne doute des capacités de ces derniers, eux qui

restent sur un semi-échec en championnat. Cela veut dire que les coéquipiers de Nessakh auront à en découdre avec la formation d’El Harrach. Avec une défense qui tient bon et qui marque aussi, comme ce fut lors des précédentes rencontres, l’attaque Kabyle est prête aussi à cracher le feu cette fois-ci d’autant plus que Hanifi se trouve dans une forme éblouissante. De même que Hemani, qui montre de très belles choses ces derniers temps. Sans parler du retour de Hamza Boulemdais, Tedjar et les autres, considérés comme des piliers de l’équipe. Ces jeunes talentueux joueurs sont déterminés à relever le défi et prouver que le joueur local, qui a été longtemps marginalisé, a les moyens de participer aux grands rendez-vous et même battre n’importe quelle équipe.

… Et sont prêts à se surpasser

passer pour prouver que leur mauvais résultats enregistrés n’est qu’un passage à vide. Le compartiment qui sera bien évidemment appelé à se secouer, est bien celui de l’attaque qui constitue le maillon faible de l’équipe. Il faut que les Kabyles prennent vraiment conscience de leurs possibilités et leurs valeurs. La JSK souffre actuellement de l’absence d’un élément capable de provoquer les défenses adverses. La JSK qui a raté plusieurs matchs à domicile et devant ses supporters. Ces mauvais résultats ont empêché la JSK de prendre son véritable envol. Les supporters pour leur part, n’ont rien compris à cette situation pour le moins inattendue. Reste à savoir si Karouf réussira à trouver les solutions à même de mettre fin à cette situation. Les coéquipiers de Zarabi, ont-ils assez de ressources pour faire face à une série de matchs qui s’annoncent des plus difficiles ? On le saura d’ici les semaines prochaines. S. Aberkane

Saidi : «Je reprends la semaine prochaine»

Pour le milieu de terrain de la JSK , Lyes Saidi, qui a été blessé lors du match de Coupe face au MB Hessasna, au niveau de la cuisse, a été mis au repos pour trois semaines par le staff médical. Saidi nous a déclaré qu’il ne tardera pas à retrouver les terrains, ainsi que la suite du parcours qui sera très difficile, mais que lui et ses coéquipiers sont décidés à renouer avec les victoires et retrouver le sourire. Cet élément se dit ravi de retrouver les terrains.

Quelles sont les nouvelles de Lyes et comment est votre état de santé ? Dieu merci, je me suis bien soigné jusqu’ici, après avoir été mis au repos par le médecin du club Guillou. Je dois passer une échographie cette semaine, et tout va s’eclaircir. Je me suis armé d’une volonté de fer pour revenir en force le plutôt possible à la compétition dans des meilleures conditions, et je pense être de retour après le match de l’USM El Harrach. A quand est prévu votre retour aux entraînements ? Pour être sincère, actuellement je suis au repos total, donc mon retour aux entraînements, reste toujours entre les mains du kiné et je suis persuadé d’obtenir le feu vert du médecin cette semaine, que j’attends avec impatience pour réintégrer le groupe, et préparer la suite du parcours avec mes coéquipiers.

On imagine votre déception après avoir été contraint de déclarer forfait pour la rencontre des huitièmes de finales de la Coupe d’Algérie face à l’USMA… C’est clair qu’on soit déçus lorsqu’on rate une telle rencontre. J’aurais sincèrement aimé être avec le groupe pour cette affiche qui revêt un cachet particulier. Mais bon, nous les joueurs, vivons en permanence avec cette crainte de se blesser. Et lorsque cela vous arrive, il faut trouver les ressources morales pour surmonter cette difficulté. Donc, vous promettez de tout faire

Les joueurs sont appelés à se sur-

pour être sur pied lors des prochains matchs ? Tout à fait, nous avons cet opportunité de jouer d’autres matchs soit en championnat, soit en Coupe d’Algérie. A nous de tout mettre en œuvre pour faire de bons résultats afin d’atteindre notre objectif tracé par la direction.

En parlant de la pression, tout le monde est unanime à dire que les joueurs ne parviennent plus à s’exprimer sur leur véritable valeur et jouent la peur au ventre, en étant soumis à une forte pression… Oui, on évolue sous pression, et les supporters doivent nous aider, car s’ils continuent à nous sous-estimer, cela ne va nullement arranger les choses. J’ai déjà abordé ce problème en étant moi-même affecté par le comportement de certains supporters qui, au lieu de nous encourager, se sont mis à nous critiquer. Nous avons donc besoin de leur soutien, car si nous sommes parvenus à réaliser un bon par-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

cours, c’est grâce aux encouragements des supporters. Je suis persuadé que si on arrive lors des prochains matchs, à évoluer avec notre véritable valeur, on réalisera incha’Allah beaucoup de succès. Entretien réalisé par Said A.


Le Mouloudia TOMBE à Tlemcen ! A COUPE D’ALGERIE

près 55 minutes de retard sur l’heure fixée, le coup d’envoi est donné par l’arbitre Abid Charef entre Tlemcéniens et Mouloudéens sur une pelouse praticable et devant une affluence des grands jours. Dans les premières minutes de jeu, les Tlemcéniens prennent des initiatives offensives et mettent la défense mouloudéenne en état d’alerte par l’opportuniste et buteur Andréas et l’autre attaquant africain Ambane. Les Mouloudéens se mettent en place et bloquent les camarades de Boudjakdji dans leur périmètre et, Berradja, Sayeh et Djallit tentent quelques incursions mais sans résultat. Dans la majeure partie de cette première période, le jeu se stabilisa au milieu du terrain avec un engagement physique des deux côtés. L’enjeu était de taille et les occasions nettes pour l’ouverture du score étaient rares en cette première mi-temps. Les Tlemcéniens attaquaient à deux et trois joueurs, mais, la défense du Mouloudia, bien organisée autour de Zeddam, se regroupe très vite et écarte le danger. Ghazi et Koudri, en milieux récupérateurs, jouaient beaucoup plus près de la défense, ce qui a mis dans l’embarras les attaquants tlemcéniens. Ces derniers, après quelques coups francs dangereux, n’arrivaient pas à trouver la faille et ouvrir le score. La pause citron est sifflée sur un score vierge de zéro partout. En seconde période, les Tlemcéniens, décidés plus

que jamais à étouffer leurs adversaires, vont presser et acculer les camarades de Babouche, ils bénéficient d’un coup franc après seulement 2 minutes de jeu. La balle est bien bottée par Sidhoum qui la loge dans les filets du jeune gardien Bouzidi. Après ce but, le match s’emballe, les occasions de but sont à noter des deux côtés. Les Mouloudéens accélèrent le jeu pour revenir au score mais les camarades de Boudjakdji font bloc et ne laissent aucun espace de libre dans leur périmètre. Reculant d’un cran, ils procèdent par des contres rapides par l’intermédiaire du virevoltant Andréas bien appuyé par Ambane. Ils ont failli aggraver la marque à plusieurs reprises, mais, les défenseurs mouloudéens volontaires et solidaires sauvent des situations dangereuses. Le rusé entraîneur tlemcénien, Abdelkader Amrani, procède à des changements de joueurs mais aussi de

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012 FICHE TECHNIQUE

Stade : Akid-Lotfi — Affluence : nombreuse — Arbitres : Abid Charef, Boulfelfel, Tamen — Avertissements : Ghazi (24ʼ), Berradja (45ʼ+2), Djallit (70ʼ) MCA — Buts : Sidhoum (47ʼ) WAT

WAT

Djemili, Mebarki (Zahzouh 81ʼ), Tiza, Messaoudi, Boudjakdji, Zouaoui, Rechrouche (Belarbi 24ʼ), Sidhoum, Andréas, Sameur, Ambane (Bourahli 89ʼ). Entraîneur : Amrani

variantes de jeu, ce qui a permis à son équipe de jouer en deux blocs compacts et en ne laissant en pointe que l’internatinoal malgache Andréas. Cette stratégie s’avérera payante pour préserver le score jusqu’au coup de sifflet final. A noter que dans le temps additionnel, l’attaquant moloudéen Sayeh rate l’immanquable alors qu’il était seul face au gardien Djemili. Il n’a pas trouvé miex que d’envoyer la balle dans les décors, alors qu’il aurait pu placer la balle intelligemment hors de portée du gardien tlemcénien. En ratant cette égalisation inespérée, Sayeh a anéanti sous les espoirs des Mouloudéens de jouer les prolongations. S. T. S.

LES CHNAOUA EN GRAND NOMBRE

Un grand nombre de supporters du Mouloudia étaient présents dans les travées du stade AkidLotfi pour donner de la voix à leur équipe.

JUNIORS WAT 0 - JSMB 5

En match comptant pour la Coupe d'Algérie, 1/8es de finale, disputé à Mostaganem les U21 de la JSM Béjaïa ont fait cavalier seul face à leurs homologues du Widad de Tlemcen puisquʼils ont secoué les filets tlemcéniens par 5 fois. Une victoire nette et sans bavures pour les jeunes Béjaouis qui, il faut le rappeler, sont entraînés par Amine Ghimouz qui vient dʼêtre nommé manager général en remplacement de Hakim Meddane démissionnaire. D. T.

MCA

Bouzidi, Besseghier, Babouche, Mobitang (Daoud 84ʼ), Zeddam, Koudri, Ghazi, Berradja (Yalaoui 66ʼ), Sayeh, Djallit, Yachir (Amroune 74ʼ). Entraîneur : Bouhellal

CHAOUCHI HOSPITALISÉ À ORAN

WAT 1 MCA 0

LES MOULOUDÉENS BLOQUÉS PAR DES MANIFESTANTS …

Le Mouloudia dʼAlger, qui effectuait sa mise au vert dʼavant-match à Aïn Témouchent, avait pris la route hier matin en direction de Tlemcen, malheureusement un accident mortel a eu lieu à une dizaine de kilomètres et la délégation est bloquée. Lʼaccident, qui a provoqué le décès dʼune femme, a fait que lʼintervention des services de lʼordre pour le constat dʼusage, ne pouvait permettre à la délégation mouloudéenne de continuer son trajet.

… UN DÉTOUR ÉTAIT OBLIGÉ

Dans cette situation, il fallait aux Mouloudéens de contourner le lieu de cet accident mortel et faire un détour par les localités de Hennaya et Beni Mestar. Un détour de pas moins dʼune trentaine de kilomètres.

Arrivé au stade à 15h17 minutes… Le gardien international du Mouloudia, Fawzi Chaouchi, a de nouveau été hospitalisé. Déjà lors de la rencontre face à lʼASO Chlef, Chaouchi, pris par des douleurs abdominales, a été évacué vers lʼhôpital de Chlef. Ce jour-là, il était question dʼune intoxication alimentaire, et le gardien avait quitté lʼhôpital dans la soirée même. Hier matin, le gardien de but, qui était en mise au vert à Aïn Temouchent, aurait eu les mêmes douleurs, ce qui a nécessité son transfert vers lʼhôpital dʼOran.

… LE MOULOUDIA A FAILLI ÊTRE … ÉLIMINÉ !

La délégation du Mouloudia est arrivée au stade avec beaucoup de retard et les joueurs nʼont accédé au vestiaire que 17 minutes après lʼheure fixée pour le coup dʼenvoi. Lʼarbitre Abid Charef, après constat de lʼabsence des Mouloudéens, pour la traditionnelle vérification des licences, a appliqué la réglementation, à savoir le quart-dʼheure de battement. Au moment de lʼarrivée des Mouloudéens, il pouvait siffler le forfait et lʼélimination de lʼéquipe. Mais, les Chenaoua et lʼENTV...!

Qui prendra les 20% ? Concernant la venue dʼEddir Loungar

Il est écrit quelque part que les ennuis du doyen des clubs algériens ne verront pas le jour de sitôt avec tous ces problèmes internes qui fusent de partout et de nulle part. A priori, l’interminable problème d’argent reste l’ennui principal de tous les Mouloudéens en particulier, l’équipe dirigeante qui n’arrive toujours pas à trouver le bout du tunnel. Pourtant, pas plus tard que les semaines dernières, un homme d’affaires algérien résidant à Paris en l’occurrence, Eddir Loungar, s’est manifesté pour afficher ses ambitions en visant, carrément, l’achat de la majorité des actions mises en vente. Et cette semaine dernière, Eddir Loungar a même affirmé qu’il était prêt à acheter 80% des actions. Une initiative qui a vraiment réjoui toute la grande famille des Vert et Rouge et, notamment, l’actuelle équipe dirigeante qui mise énormément sur cet investissement surtout si on sait que le futur patron du MCA aurait promis de s’occuper des anciennes dettes estimées à quelque quinze milliards de centimes. Jusque-là, tout va bien. Mais ce qui a complètement chamboulé tous les calculs est, sans doute, cette histoire des 20% restants.

La condition qui remet tout en cause

05

D’ailleurs, Eddir Loungar aurait beaucoup insisté sur l’avenir de ces 20% en allant même à donner un ultimatum aux responsables mouloudéens pour une durée de six mois à une année. De son côté, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, a déclaré, avant-hier à travers les ondes de la Radio algérienne, que les membres du conseil d’administration vont faire en sorte de trouver preneur des fameux 20% qui valent, tout simplement, 20 milliards de centimes. Et contrairement à ce que Ghrib et ses collaborateurs pensent, il ne s’agit guère d’une mince affaire. Une évidence, car si avant la venue d’Eddir Loungar personne ne s’est officiellement manifesté à l’exception de Mourad Louadah, on voit très mal comment un autre investisseur ou d’autres vont se présenter pour, uniquement, acheter 20% des actions restantes. A noter aussi qu’avec ses 80%, Eddir Loungar serait le patron incontestable au sein de cette équipe mouloudéenne, ce qui est entièrement logique d’ailleurs.

Les Mouloudéens dans l’expectative

Il n’est de secret pour personne que la venue de l’homme d’affaires, Eddir Loungar, a vraiment réjoui tous les Mouloudéens qui misaient tous sur ce futur investisseur surtout, après que celui-ci eut clairement démontré sa bonne foi. Mais, avec ce dernier coup de théâtre, la grande famille du Doyen est de nouveau dans l’expectative. D’ailleurs, les Mouloudéens ne veulent aucunement revivre les scénarios du passé, notamment ceux de Mourad Louadah et de l’Italien Pelicano. Deux investisseurs qui ont failli prendre les rênes du Mouloudia d’Alger en particulier, Mourad Louadah qui était même prêt à mettre 50% sur la table. Mais, au final, aucune démarche concrète n’a été entreprise comme le confirme si bien l’actuelle situation du club qui est toujours sans actionnaire majoritaire. C’est dire que les Mouloudéens ont entièrement raison de s’inquiéter pour l’avenir de leur club fanion. Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


06

WAT MCA

SAYOUD ET ATTAFEN SERONT PRÊTS FACE AU MCS

Après avoir repris le chemin des entraînements, les deux milieux de terrain du MCA, Amir Sayoud et Bilel Attafen, vont reprendre la compétition à partir de la prochaine journée du championnat contre le MCS. Cʼest ce que nous a confié lʼentraîneur Kamel Bouhellal avant le départ de lʼéquipe à Tlemcen pour jouer le match de coupe : «Sayoud et Attafen sʼentraînent régulièrement avec nous, ils ont même réintégré le groupe juste après le match contre lʼASO. Je peux vous dire que face au MCS, ils seront parmi les 18 convoqués pour ce match», dira Bouhellal.

COUPE D’ALGERIE

Fin de saison pour Younes ?

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

COUP DUR POUR LE MOULOUDIA

La guigne des blessures ne cesse de frapper les Vert et Rouge. En plus de Attafen et Sayoud face au NAHD avant même la fin de la première mi-temps, Sofiane Younes s’est blessé.

L

e staff technique lui avait accordé un repos de trois jours. Tout le monde croyait que la blessure n’était pas méchante, vu que le joueur s’était présenté à Chlef avec ses coéquipiers pour faire le maximum afin de réaliser un bon résultat. Il faisait partie des 18 convoqués pour ce match et Younes voulait faire un retour gagnant. Tout marchait en tous cas dans le sens que l’ancien joueur d’El Harrach voulait. Au moment où l’équipe était menée par 2 buts à 0, Bouhellal lui a demandé d’aller s’échauffer avec le reste du groupe. Les Mouloudéens haussaient le ton pour arriver à la cage de l’ASO pour essayer de revenir à la marque. Après quelques étirements, Sofiane a ressenti des douleurs et a décidé d’arrêter de se préparer et est allé voir le médecin de l’équipe, qui a exigé de lui de ne plus faire d’effort. Younes était très déçu, car il savait qu’il n’avait aucune chance pour aider son équipe devant les Chélifiens. En plus de l’état de la pelouse, le staff médical a interdit à Younes de pénétrer sur le terrain, surtout que le joueur avait demandé à Bouhellal de le faire rentrer en 2e mi-temps, après que Koudri ait réduit l’écart, mais le médecin est intervenu pour éviter à Younes des complications : «Je sais que tu veux jouer, mais c’est impossible pour toi. A notre retour à Alger, on doit passer des radios pour connaître la nature de ta blessure», dira le médecin à Younes. Younes était très déçu de rater ce match. Au retour de l’équipe à

Alger, Younes a passé une échographie qui a montré que l’ancien Canari souffrait d’un écrasement au niveau de la cheville, qui nécessite un repos de 21 jours. Après ce repos, Younes devra faire sa rééducation qui durera une semaine, pour ensuite commencer à s’entraîner en solo pendant au moins une semaine pour pourvoir réintégrer le groupe. Ce qui fait que Younes sera absent pendant un mois, et comme le championnat va prendre fin à la fin avril ou début mai, l’enfant d’El Harrach a terminé sa saison. C’est un véritable coup dur pour le Doyen, qui ne pourra pas compter sur les services de Younes.

La malédiction

Coup dur pour le Mouloudia d’Alger et surtout pour l’attaquant Sofiane Younès, qui espérait reprendre le chemin de la compétition officielle dès hier, à l’occasion du match de coupe d’Algérie contre le WA Tlemcen avant de contracter une nouvelle blessure lors de l’ultime séance d’entraînement. Pis encore, l’ex-joueur de la JS Kabylie, arrivé au mercato hivernal, devra rester éloigné des terrains pour une quinzaine de jours, vu la gravité de la blessure au genou. Pour rappel, Sofiane Younès avait déjà contracté une blessure lors du stage en Espagne (claquage à la cuisse). Une blessure qui lui a valu presque 1 mois d’absence. La nouvelle recrue mouloudéenne a même raté les trois premiers matchs de championnat, avant de reprendre du service lors du match de coupe contre l’USM Aïn Beida avant de rechuter une semaine plus tard à l’occasion du derby algérois contre le NAHD au 5 Juillet. Younès a même dû quitter le terrain dès la 20e minute de jeu. Et le voilà qu’il contracte encore une fois autre blessure à son grand désarroi et celui du staff technique et de l’équipe dirigeante qui misaient beaucoup sur son retour. Après

cette nouvelle blessure, Younès est bien parti pour rater au minimum les deux prochains matchs à Bologhine, contre respectivement le MC Saïda et le CA Batna. Tout compte fait, Sofiane Younès n’a jusqu’à présent joué que 90 minutes après 5 matchs de championnat et deux en coupe d’Algérie, en comptant celui d’hier face au WAT. A priori, la malédiction des blessures est bien décidée à ne pas lâcher l’infortuné Sofiane Younès, comme le confir-

me si bien cette cascade de blessures contractées depuis son arrivée au MCA au mois de décembre dernier. Enfin, il est utile de signaler que cette guigne a visiblement signé un contrat avec les joueurs du Mouloudia, car il ne faut pas oublier que l’infirmerie du club n’a jamais fermé ses portes depuis l’été dernier. Pour preuve, Attafen et Sayoud l’ont récemment quittée pour laisser la place à leurs camarades Younès et Chaouchi. M. B.

Kamel Loungar : «A la fin du mois, Eddir prendra le club»

Quelles sont les nouvelles d’Eddir Loungar pour son investissement au MCA ? Les négociations sont en bonne voie. On est à un stade très avancé. Après lui avoir envoyé tous les documents qui concernent la gestion du club, il nous a demandé aussi qui allait prendre les 20% restants du capital de la SSPA MCA. Quelle a été votre réponse ? Nous lui avons rendu notre réponse jeudi après la réunion des membres du conseil. Nous avons décidé de garder les 20% ouverts pour un autre investisseur qui voudrait prendre cette part, car mon cousin veut prendre 80%. Mais lors de la conférence de presse qu’il a animée à Alger, il a déclaré qu’il était prêt à prendre les 100%... Oui, il est toujours prêt. C’est d’ailleurs ce qu’il m’a dit avant-hier. Si aucun investisseur ne se manifeste, il va prendre les

100%. Je pense que c’est une bonne chose pour le Mouloudia, qui a d’énormes soucis financiers. La venue de Loungar est une occasion en or à ne pas rater. Le peuple du Mouloudia n’y croit pas beaucoup, surtout que votre cousin est parti sans signer le moindre papier… Je sais que nos supporters ont été dupés par l’histoire de l’investisseur italien, mais je vous dirais que Loungar n’est pas Pelicano. Il a les moyens pour prendre plusieurs clubs, pas seulement le Mouloudia. Mais tant qu’il n’a pas signé de papier, on ne peut pas dire qu’il est officiellement au MCA, non ? Je suis tout à fait d’accord avec vous. Depuis qu’on a annoncé sa venue, certaines personnes sont en train de tout faire pour lui barrer la route. Que voulez-vous dire par là ? Il y a des personnes au Mouloudia qui sont contre Loungar. S’il prend le club, ils n’au-

ront plus de place au MCA. Donc, c’est leurs intérêts qui sont en jeu. Je jure devant Dieu que je ferai tout pour que mon cousin prenne le Mouloudia. Il est venu le moment pour le changement pour que ce grand club devienne un vrai club professionnel, et c’est avec Eddir que le MCA va devenir l’une des meilleures équipes en Afrique. Pouvez-vous nous dire quand ce projet va connaître le jour ? Pour le moment, je ne peux pas vous donner une date exacte. Je sais que d’ici la fin du mois, tout sera réglé. C’est une question de quelques jours. Je demande à notre cher public d’être patient et on lui promet de bâtir une grande équipe. Est-il vrai qu’il y aura un changement dans le staff administratif ? Il faudra poser cette question au concerné. Eddir Loungar sera le patron du Mouloudia, c’est lui qui décidera avec qui il va travailler. Donc, c’est trop tôt pour parler de la

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

future direction du Doyen. Comme vous êtes son cousin, vous allez certainement faire partie de son staff, non ? Je vous jure qu’on n’a jamais parlé de mon poste au MCA. Je peux être seulement son conseiller, pas plus. Il y a des jeunes compétents qui peuvent faire l’affaire. Personnellement, si j’étais à sa place, je ferai un changement radical au Doyen. On parle de Gaceb à la tête du MCA, car votre cousin ne pourra pas être présent à Alger… C’est faux, Eddir n’a pas encore parlé de son futur staff dirigeant. Il faut arrêter de parler de Gaceb. Certes, c’est un très bon ami, mais pour le moment, aucune décision n’a été prise quant à celui qui va gérer le Mouloudia lorsqu’Eddir prendra les rênes du club. Entretien réalisé par Walid Saber


Les Chélifiens comme à l’entraînement

COUPE D’ALGERIE

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

FICHE TECHNIQUE

07

ASO 4 CRBAJ 0

Stade «Boumezrag», — temps frais, — affluence moyenne. Arbitrage de : Bachir, Benmansour et Abid. — Buts : Nasri ( 14’ ), Seguer ( 47’ , 67’ ), Haddouche ( 82’ ) pour l’ASO

ASO :

Ghalem, Gherbi, Zazou, Saâidoune, Zaoui, Bentoucha ( Zaouche 60ʼ ), Nasri (Ali-Hadji 60ʼ ), Abdeslem (Selama 75ʼ ), Haddouche, Messaoud, Seguer. Entraineur : Saâdi

F

ace à une équipe qui jouait derrière et qui n’opérait que par des contres, les Chélifiens n’avaient d’autre choix que d’attaquer, ce qu’ils ont fait en monopolisant le ballon au milieu de terrain, tout en tentant de trouver des brèches, un fait que Hadouche a su atteindre en démarquant son camarade Nasri à la 14’ en le servant sur un plateau. Ce dernier du plat du pied ouvre la marque. 5’ Plus tard, Messaoud adresse un tir foudroyant qui passe juste à côté. Le jeu a baissé de rythme avec une équipe qui attaquait et l’autre qui défendait jusqu’à cette 37’ qui a vu Haddouche rater seul face à Himer après une passe lumineuse de Zaoui, le gardien du CRBAD ayant été à la parade. A la 40’ , Rouag profite d’une bévue de la défense chélifienne et se trouve seul face à Ghalem qui réussit à gagner son duel. C’est

CRBAD :

Himer, Chebbi, Belaouli ( Kaouche 52ʼ ), Saâdou, Aoures, Hadjara, Adjissi, Bouakkaz(Djouadi 60ʼ ), Messai(Hamidi 80ʼ ), Khemiles, Rouag. Entraineur : Belhocine Bouzid

sur ce score, que les deux équipes regagnent les vestiaires. Après retour de ces derniers, à la 47’, Seguer ajoute un second but après une action entre Bentoucha et Haddouche, ce dernier ayant réussi à effectuer la dernière passe au buteur chélifien. Après ce but, les hommes de Belhocine sortent de leur coquille et vont attaquer mais la défense de l’ASO veille au grain. Les gars de Ain-Djasser n’ont pas baissé les bras et sont même allés inquiéter les buts de Ghalem à la 58’ par l’intermédiaire de Messai mais Zaoui est intervenu à temps pour dévier le centre en corner. A la suite de cette action, Seguer inscrit le 3e but suite à un contre bien mené par Zaouche qui a été l’auteur de la dernière passe. On jouait la 76’ lorsqu’ayant la balle du quatrième au pied, Ali-Hadji rate lamentablement. Seguer rate de la tête suite à un retrait

millimétré de Selama à la 81’ . A la 82’ , suite à un une deux-deux, Messaoud-Haddouche, ce dernier inscrit le quatrième but en faveur de son équipe. Un score qui en dit long sur la domination des

Chélifiens face à une sympathique équipe de AinDjasser qui concentrera ses efforts pour l’accession à la division inter région de Batna. Z.Zitoun

Condoléances

Suite au décès du beau frère de Noureddine Saâdi, l'entraîneur de l'ASO, le collectif de Maracana compatit avec la famille du défunt et lui présente ses sincères condoléances. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Les Sétifiens logiquement FICHE TECHNIQUE

Le Vita Club, probable prochain adversaire de l’ASO

Les Chélifiens, qui attendaient le nom de leur prochain adversaire en ligue des champions auront normalement en face, le Vita Club du Congo Démocratique qui a battu au match aller, hier, à Kinshassa, le club du Burundi, lʼAtletico Olympic par le score lourd de 5 à 0. Cʼest dire que les exZairois ont effectué un grand pas vers la qualification. Le match retour au Burundi aura lieu le 18 mars prochain.

ESS 4 JSS 2

Stade : 8-Mai-45 — Affluence : Moyenne — Arbitres : Houasnia, Goumari, Gouriri — Buts : Djabou (49’), Cyril (51’), Benmoussa (54’ et 76’) ESS - Zaïdi (32’ et 56’) JSS

ESS :

Benhamou, Lakhdari (Tiouli 46ʼ), Bengoreine, Diss, Belkaïd, Ferrahi, Bentaleb (Cyril 40ʼ), Benmoussa, Kechout, Djabou, Ghazali. Entraîneur: Geiger

Les camarades de Sabouni ont opté pour la prudence dès l’entame de la partie pour conteni les percutants attaquants sétifiens. Ils résistent tant bien que mal à les empêcher de trouver les chemins des filets de Seifoune.

A

lors que tout le monde s’attendait à ce que les Sétifiens concrétisent leur dominaton par au moins un b u t . Mais, ce fut le contraire qui s’est produit, les visiteurs jouant les

JSS :

Seifoune, Mebarki, Terbah (Bencharif 55ʼ), Sabouni, Boukemacha, Bousmaha, Fethi, Omrani (Amri 62ʼ), Zaïdi, Benrabah, Motrani. Entraîneur: Belhafiane

contres sont parvenus à inscrire un but à la 32e minute par Zaïdi. Ce dernier, bien lancé par un coéqupier, ne trouve aucune peine à loger le cuir au fond des filets de Benhamou sorti à sa rencontre. Cette réalisation va pousser les Sétifiens à sortir le grand jeu pour rétablir l’équilibre en vain. Ce sont les Sudistes qui regagnent les vestiaires avec l’avantage d’un but. Les Sétifiens, décidés de rattraper leur retard, reprennent en force les débuts de la seconde mitemps. Et quatre minutes ne se sont pas encore écoulées que Djabou, d’un tir vicieux des 20 mètres, prend à défaut Seifoune. Les poulains de Geiger, encouragés par leurs supporters après cette réalisation, font une terrible pression sur leurs

adversaires pour en rajouter d’autres. Ils obligent les visiteurs à aérer leur camp à l’emporte-pièce pour ne pas concéder d’autres buts. On jouait la 51e minute que Djabou sert admirablement le remplaçant Cyril. Ce dernier ne s’est pas fait prier pour secouer une nouvelle

fois les filets adverses. Trois minutes après, ce sera au tour de Benmoussa d’inscrire un troisième but d’un tir puissant des 25 mètres. Les Bécharis nullement dérangés par cette réalisation arrivent à marquer un second but par Zaïdi bien servi par un coéquipier.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Sentant le danger, les Noir et Blanc redoublent encore d’efforts et Benmoussa, d’un terrible tir du pied gauche, clôture la marque à la 76e minute. L’Entente vient d’arracher difficilement sa qualification pour le compte des quarts de finale.


08

COUPE D’ALGERIE

CRB Menad : «Gérer match par match» Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

Il a fallu passer aux tirs au but pour voir le Chabab assurer son billet qualificatif aux quarts de finale. Ould Tiguidi a raté le tir qui a permis au CRB de se qualifier au prochain tour. L’entraîneur des Rouge et Blanc, Djamel Menad, est doublement heureux. Car, d’une part, il a eu sa revanche, et de l’autre, lui et son équipe ont passé ce tour.

LES FANS DU CRB AU RENDEZ-VOUS

Même sʼils nʼont pas pu remplir le stade, un grand nombre était présent dans les gradins du stade 13 Avril de Saïda. Les supporters belouizdadis ont fait le déplacement afin de soutenir leur équipe, qui était appelée à assurer contre une bonne équipe de Saïda, plus que jamais décidée à avoir le dernier mot encore une fois contre le Chabab. Dès lʼentame de la partie, les fans algérois ont fait chauffer les gradins par leurs chants et fumigènes. Ils ont surmonté le froid de canard qui envahissait le stade. Les supporters du CRB nʼont pas cessé de pousser à fond leur équipe jusquʼà la fin des 120 minutes. Lors de la séance des tirs au but, certains priaient très fort, dʼautres suivaient le déroulement des tirs sans émettre le moindre commentaire, et dʼautres réagissaient à chaque fois quʼun belouizdadis marquait, jusquʼà ce que Dame coupe choisisse son camp. Une grande joie sʼest emparée des fans du Chabab, qui sont rentrés chez eux très contents. Ainsi, les Rouge et Blanc ont tenu leur promesse en assurant le billet qualificatif vendredi. La défaite contre le MCS en championnat a été oubliée.

BENALDJIA REMPLAÇANT

Lors du match de coupe contre le MCS, Benaldjia a perdu sa place de titulaire, puisquʼil a commencé le match sur le banc. Djamel Menad lui a préféré Billel Naïli qui a bien tenu son rôle.

LE FAIR-PLAY DʼOUSSERIR

Que ce soit ceux qui étaient dans les gradins ou ceux qui étaient devant le petit écran, tout le monde a vu la réaction du gardien numéro un du CRB, Ousserir, quand le sociétaire du MCS, Madouni, est tombé à terre après avoir contracté une blessure. Ousserir a tenté dʼassurer au joueur adverse les premiers soins avant que le staff médical ne rentre sur le terrain. Un geste qui a marqué plus dʼun. Pourtant, à la 110 minute du match, la fatigue et les nerfs étaient présents, mais lʼexinternational algérien Ousserir a fait ce quʼil pensait être le mieux. M. A.

E

n effet, le CRB est reparti à Saïda avec la détermination de revenir avec le billet qualificatif. Les Rouge et Blanc savaient que le rendez-vous n’allait pas être une partie de plaisir, surtout que quelques jours auparavant, le CRB avait mordu la poussière en concédant une défaite contre la même équipe sur le terrain de cette dernière. Djamel Menad avait parlé de revanche en coupe et il a préparé ses troupes pour l’occasion. D’ailleurs, sur le terrain, au coup d’envoi de la partie, les camarades de Maâmeri sont rentrés directement dans le match. Ils ont dominé les

débats de bout en bout. D’ailleurs, les Saïdis se sont contentés seulement de défendre crânement leurs arrières. Ils ont tenu bon, puisque le match s’est terminé par un score de parité de zéro partout. Le temps additionnel n’a pu départager les deux équipes qui voulaient passer au tour suivant. Pour la séance des tirs au but, tout le monde sait que le plus chanceux aura le dernier mot. Ould Tiguidi rate son tir, alors que les Belouizdadis n’en n’ont raté aucun. A la fin de cette série, Djamel Menad, tout autant que ses capés, était très heureux. Il était doublement content. D’une part, il a réussi avec ses troupes à avoir sa revanche, et de l’autre, le CRB passe en quarts de finale de la coupe d’Algérie. Cela ne peut être qu’une bonne chose pour le CRB. Djamel Menad a tenu à revenir sur le match en disant : «Dès l’entame de la partie, mes joueurs étaient présents. Ils ont montré un autre visage que celui proposé contre le MCS en championnat. Je pense qu’on a dominé les débats de bout en bout. On aurait pu tuer le match à la mi-temps. Mais, bon, il a fallu attendre les tirs au but pour arriver à nos fins. Ce n’est pas grave, le plus important c’est la qualification.» Djamel Menad revient aussi sur le but de Slimani qui

a été refusé pour une position de hors-jeu et dira : «On a marqué un but valable, que l’arbitre n’a pas validé. Si on n’avait pas assuré la qualification, je ne lui aurais jamais pardonné cette bourde, mais, aujourd’hui, on passe en quarts et c’est déjà bien.» Le Chabab est rentré chez lui très heureux de ce qu’il venait de réaliser. Le CRB avait tant besoin d’une victoire pour retrouver la sérénité. Cette victoire est arrivée au bon moment, avec entre les mains le billet qualificatif pour les quarts de finale de la coupe d’Algérie. Le CRB est sur la bonne voie pour décrocher la coupe d’Algérie cette saison. Mais, Djamel Menad, le coach, ne veut pas s’emballer. Il ne veut pas se mettre de pression, ni sur lui-même ni sur ses joueurs. D’ailleurs, il dira : «Pour nous, la coupe n’est pas un objectif. On va gérer match par match, en tentant de faire ce qu’il faut à chaque fois.» Au fond de luimême, Djamel Menad sait que les chances de remporter le titre de champion s’amenuisent de match en match en championnat, et donc comme plusieurs équipes qui ont perdu l’espoir de rivaliser avec l’ESS, l’USMA et l’ASO pour le titre de champion vont se rabattre sur la coupe d’Algérie, afin de sauver leur saison. M. A.

Naïli : «On mérite amplement cette qualification»

Le CRB a assuré la qualification aux tirs au but… Effectivement, les 90 minutes de la partie n’ont pas pu nous départager. Même chose pour le temps additionnel, il a fallu passer aux tirs au but pour savoir qui allait passer au prochain tour. Dame coupe nous a choisis. Je dirais qu’on mérite amplement cette qualification. Racontez-nous comment cela s’est passé sur le terrain dès le début de la rencontre... On allait affronter la même équipe que la semaine dernière. Il fallait donc rester vigilants et ne pas faire les mêmes erreurs afin de prendre les rênes du jeu. On a entamé le match en force, et on aurait pu plier la partie à la mi-temps, mais par malchance, on a raté des buts tout faits. Plusieurs occasions se sont présentées à vous, mais par manque de concentration, l’attaque les a ratées. Comment expliquezvous ce fait ? Je ne dirais pas qu’on

n’était pas concentrés sur le rendez-vous. On est rentrés sur le terrain avec la détermination de repartir avec le billet qualificatif. On a voulu arriver le plus tôt possible à secouer la cage de l’adversaire, mais à chaque fois, on n’y arrivait pas. C’est le destin qui a voulu que le CRB devait attendre les tirs au but pour décrocher sa qualification. On imagine que vous êtes très heureux, non ? C’est certain. En fait, cette qualification tombe au bon moment. On peut dire qu’en plus d’avoir assuré notre participation au prochain tour, on a renoué avec la victoire. Un bon coup pour le moral. Maintenant, il faut continuer sur cette voie de bons résultats afin de retrouver notre sérénité. Ce qui est certain, c’est que cette qualification est bonne pour tout le monde. L’entraîneur Menad a déclaré que la coupe d’Algérie n’était pas un objectif. Qu’en dites-vous ? Je pense que chaque joueur veut décrocher la coupe

d’Algérie. Le coach aussi voudrait l’avoir, mais je pense qu’il ne veut pas brûler les étapes. Il reste encore des matches devant nous qui ne seront pas faciles. Les quarts de finale seront très disputés, et je dirais que quand on sera Inchallah dans le carré d’as, tout le monde parlera de son vœu de décrocher la coupe d’Algérie. Sur un plan personnel, vous étiez absent pour le match précédent, mais titulaire en coupe… Oui, pour le match de championnat contre le MCS, j’étais absent à cause d’une blessure, mais depuis, tout va pour le mieux. J’ai pu reprendre du service. Le coach m’a fait appel pour le match de coupe. J’étais très décidé à contribuer à la réussite de mon équipe, qui a sorti tout ce qu’elle avait dans le ventre, et en fin de compte on a réussi à rentrer chez nous avec le billet de la qualification, et c’est tant mieux. Entretien réalisé par Mehdi A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


COUPE D’ALGERIE

L’USMH passe de justesse et prépare la JSK

Harrachi et qui leur permettra d’aborder la rencontre avec tous atouts en main pour des Vert et Jaune. A signaler que le seul jeune joueur Saha manquera à l’appel.

Charef met à exécution ses menaces…

Les poulains de Charef ont passé de justesse avant-hier, le cap de Bir Mourad Rais en coupe d’Algérie, après prolongations. En effet, les Harrachis ont failli perdre leur punch après l’égalisation de leur adversaire dans les toutes dernières minutes.

C’

est grâce au jeune Abid que la formation des Jaune et Noir USMH a pu faire la différence. Il faut savoir aussi que le rendement des poulains de Charef n’ a pas été à la hauteur, ce qui a donné des sueurs froides et fait peur aux supporters de l’USMH. Il faut aussi

signaler que ces derniers temps l’équipe alterne le bon et le moins bon. Bref, ceci dit, les coéquipiers de Hendou ont mis de coté momentanément la coupe d’Algérie et se concentrent désormais sur le championnat d’autant plus que ces derniers vont croiser le fer avec la formation de la JSK au stade du 1er-Novembre de TiziOuzou : «Cette qualification va nous permettre d’aller de l’avant sachant que nous allons recevoir la JSK pour le compte de la prochaine journée de championnat de ligue 1 et que nos joueurs n’ont pas encore totalement évacué la pression de l’après rencontre face au NAHD», déclaré Benomar.

Charef et Laib doivent réagir et changer la donne

et l’entraineur en chef Charef doivent changer beaucoup de choses et réagir afin de mettre fin au comportement de certains joueurs qui ne donnent rien sur le terrain. En effet ces derniers ont failli se faire éliminer par la jeune formation de Bir Mourad Rais qui n’a pas déméritée.

L’équipe au grand complet devant la JSK

Pour le compte de la prochaine sortie de l’équipe en championnat de ligue 1 et à domicile face à la JSK , la bonne nouvelle c’est que la formation des Jaune et Noir sera au grand complet .En effet les Harrachis vont récupérer le gardien de but international Doukha ainsi que Demou qui a purgé sa suspension ,sans oublier le retour de Messaoudi , ce qui offrira des solutions de rechanges aux

Touaheri et Aissaoui écartés du match de coupe Apparemment l’ entraîneur en chef des Jaune et Noir est allé au bout de ses menaces à savoir écarter certains joueurs après leur faible rendement face au NAHD lors de la précédente rencontre du championnat de ligue 1.Deux joueurs ont été les premières victimes et Touaheri et Aissaoui ont fait les frais puisque Charef ne les a pas retenus lors de la confrontation de coupe d’ Algérie devant la formation de Bir Mourad Rais .Par cet acte, le premier responsable du staff technique Charef a voulu que ses deux joueurs servent d’exemple pour les autres joueurs afin que ces derniers remettent en cause de temps à autre leur rendement.

Charef risque gros

Le premier responsable de la barre technique harrachi Charef expulsé avant-hier pour la quatrième fois cette saison risque gros. En effet le concerné ne veut pas cesser ses critiques, ses interminables contestations et ses démêlées envers les arbitres. Ceci dit cette fois ci, le coach pourra écoper d’une lourde suspension qui ira jusqu’ à deux rencontres de suspension. Lotfi S.

Haniched : «Cette qualification va nous libérer»

L’ entraîneur des gardiens de but des Jaune et Noir Haniched affirme que son équipe a failli laisser des plumes et perdre le billet de la qualification devant une formation de l’IRBMR qui a joué le tout pour le tout. En effet le coach fera savoir qu’il y avait une pression terrible sur les joueurs avant cette rencontre qui s’est répercutée négativement sur le rendement général de l’équipe mais toujours est il comme le prétends Haniched, les matches de la coupe ont toujours réservé des surprises et cette qualification selon lui va pousser les joueurs ver l’avant notamment devant la JSK en championnat.

Dans un tout autre contexte, Laib

Avouez que cela n’a pas été facile devant Bir Moura Rais ? Tout à fait je dirai que la rencontre était difficile surtout que nous avons encaissé un but dans les toutes dernières minutes de jeu. Je pense que les joueurs avaient une pression terrible sur leurs épaules avant cette ce qui ne nous a pas permis de développer notre jeu habituel . Vous avez failli vous faire surprendre , surtout en deuxième mi temps avec le retour en force de votre vis-à-vis ? Oui je pense que les joueurs se sont quelque peu relâchés mais comme je l’ai déjà dit ci dessus le plus important c’est bien la qualification. Apres les événements vécus cette semaine, c’est une bonne chose que cette qualification n’est ce pas ? Bien entendu, bien sur je pense que cette qualification va nous pousser à aller de l’ avant notamment devant la JSK lors de la prochaine rencontre de championnat de ligue 1. Lotfi S.

USMH

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

DOUKHA DE RETOUR FACE À LA JSK

Le gardien de but international gardien Doukha, absent à la rencontre d’avant-hier sera de retour face à la JSK. En effet le concerné qui s’est absenté devant Bir Mourad Rais à cause de la maladie de son père sera de retour face a la JSK pour le compte de la prochaine journée du championnat de ligue 1.

09

MESSAOUDI SE DÉBARRASSE DU LE PLÂTRE

Le jeune joueur Harrachi Messaoudi sʼest débarrassé du plâtre quʼil portait au pied hier après dix jours pour cause de blessure au niveau de la cheville. Le joueur rajoute quʼil entamera aujourdʼhui les entraînements avec ses coéquipiers à la séance de la reprise. Ce dernier a de fortes chances d être présent face à la JSK lors de la prochaine journée du championnat ligue 1 qui se jouera au stade de Lavigerie. Bonne nouvelle pour les Jaune et Noir qui chercheront certainement les trois points devant les Vert et Jaune.

REPRISE AUJOURDʼHUI

Les camarades de Legraa reprendront les entraînements aujourdʼhui au stade de Lavigerie. Il est à noter que Charef a accordé un jour de repos aux joueurs après la victoire enregistrée devant la formation de Bir Mourad Rais en coupe dʼAlgérie.

ABID LE SAUVEUR

Le jeune Abid qui a fait une entrée remarquable avanthier en deuxième mi temps du match face à lʼIRBMR a permis aux Harrachi de se qualifier en cours des prolongations . Ce jeune élément ne cesse de sʼaméliorer et à chaque fois quʼil a lʼoccasion de sʼexprimer sur le terrain il donne un plus à lʼéquipe.

LES JOUEURS PERCEVRONT DEUX MENSUALITÉS CETTE SEMAINE

Selon des sources très bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir les joueurs Harrachis percevront deux mensualités cette semaine. Ces mêmes sources révèlent aussi que les joueurs ont déjà perçus la semaine passée une mensualité .Enfin, les joueurs doivent toujours trois primes.

CHAREF INTERDIT AUX JOUEURS DE FAIRE DES DÉCLARATIONS

Les journalistes présents avant-hier n’ont rien compris au comportement des joueurs Harrachi qui n’ont pas voulu faire de déclarations à la fin de la rencontre. Selon des sources dignes de foi c’est l’entraîneur en chef Charef qui est derrière cette décision en interdisant tout simplement aux joueurs de s’adresser aux différents medias venus couvrir l’événement. Du jamais vu dans l’histoire du foot algérien qu’un entraîneur culpabilise les journalistes du rendement médiocre de ses joueurs lors des dernières rencontres.

Il blâme Layati

L’entraîneur en chef des Jaune et Noir Charef a blâmé le joueur Layati qui a commis la faute sur l égalisation de Bir Mourad Rais a deux minutes seulement de la fin de la partie, qui a failli donner la qualification à l’équipe del’IR Bir Mourad Rais.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


10

REVOILÀ BABA

En plus des contraintes financières envers les joueurs et lʼex-entraîneur Mohamed Henkouche, voilà que la direction de Djebari se retrouve avec un autre gros problème financier, celui de rembourser Belhadj Ahmed, dit baba, auquel le MCO doit la bagatelle dʼun milliard de centimes. Baba avait prêté cet argent au MCO, il y a quelques mois, du temps où la SSPA était présidée par AbdelIllah Larbi, suite à la démission de Tayeb Mehiaoui. Baba avait rendu un fier service au MCO qui devait impérativement payer ses joueurs, sinon mettre la clef sous le paillasson. Aujourdʼhui, Belhadj Ahmed veut récupérer son bien et lʼa fait explicitement savoir à Youssef Djebari, par huissier interposé. Lʼactuel président du CRB Ain Türck (Division Deux amateur) est décidé à récupérer son bien par voie de justice, ayant attendu en vain que la direction du Mouloudia règle sa dette. «Mon intention était bonne car je voulais aider le MCO, qui nʼavait trouvé personne pour le soutenir financièrement au début de la saison. Les joueurs, nouveaux et anciens, devaient être payés et cʼest en tant que supporter que jʼai voulu donner un coup de main à la direction qui mʻavait sollicité. Jʼai dinné cet argent en tant que prêt et jʼai en ma possession un chèque cosigné par le président de lʼépoque, AbdedlIllah et le directeur administratif et financier Hassan Kalaïdji. Jʼai sollicité la direction de me rembourser, en vain. Cʼest donc naturel que jʼaille en justice pour récupérer mon bien», a déclaré celui qui voulait se présenter à la présidence du club, mais que des supporters, manipulés, ont insulté en affichant au stade Zabana, une banderole sur laquelle des milliers de spectateurs avaient lu : «Le MCO, club des martyrs, ne veut pas de lʼargent sale de Baba». Ali Boutaleb

CAB

SIFOUR SUSPENDU PAR LʼADMINISTRATION Lʼattaquant du CAB ne sʼentraîne plus depuis quelques séances. Renseignements pris, lʼenfant de Jijel est suspendu par lʼadministrtion du club pour une affaire de chèque de garantie quʼil aurait refusé de restituer, en prétextant sa perte. Le joueur a été sommé de restituer le chèque ou présenter une attestation de déclaration de perte. A défaut, il ne reprendra pas les entraînements.

GHODBANE PASSERA EN COMMISSION DE DISCIPLINE

Pour avoir séché la séance matinale de musculation et arrivé en retard à la séance dʼentraînement du jeudi, Ghodbane, renvoyé par Rouabeh, passera aujourdʼhui, en commission de discipline. Il risque une forte amende et même une exclusion de lʼéquipe, du fait des écarts disciplinaires répétés dont il est lʼauteur à chaque fois. W. Y.

LIGUE 1

Entraînement à Bouakeul et repos aujourd’hui

MCO

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

ne doit pas être perdu. Bien mieux, il faut le gagner. Pour cela, il multiplie le travail psychologique, en responsabilisant les joueurs et en les motivant à outrance. «C’est eux qui seront sur le terrain et personne d’autre. A eux de démontrer qu’ils sont capables de gagner les trois points. Le staff technique et les dirigeants sont là juste pour les accompagner dans leur tâche. L’entraîneur apporte sa touche personnelle et sa tactique, mais c’est les joueurs qui la mettent en pratique. Donc tout dépendra de leur degré de motivation et d’assimilation des consignes que je vais leur donner», a estimé le coach hispano-suisse.

I

Savoy n’a pas voulu faire reposer ses joueurs, deux jours après les avoir pris en main.

l a préféré continuer le biquotidien, vendredi au stade Bouakeul en raison de la nondisponibilité de Zabana et hier, retour dans l’enceinte du club. La situation avec les supporters commence à se décanter. Ces derniers, qui ont fait passer leur colère sur certains joueurs, ont fait machine arrière sous la pression

d’un autre groupe de fans, qui estiment que «l’équipe doit se concentrer uniquement sur son prochain match et que personne n’est autorisé à la déstabiliser». Toujours dans le domaine du soutien aux camarades de Zidane, plusieurs anciens joueurs et responsables d’associations ne manquent aucune occasion pour sensibiliser les supporters à aider de leur mieux le Mouloudia, à l’image de Kada Chafi, le président de la Radieuse ou Kouider Boukessassa, qui est en retraite sportive et qui participe à des tournois de quartiers. «Le Mouloudia

a besoin plus que jamais, de toutes sa famille et les supporters en sont partie intégrante. Au lieu de tarabuster les joueurs, ils doivent les soutenir en tout lieu et à tout moment, car l’heure est grave et personne ne veut revivre le scénario de Mai 2008 au cours duquel la population oranaise a vécu des moments difficiles», nous a indiqué Kada Chafi.

Une victoire sur l’USMA est capitale

Raoul Savoy continue à explique à ses joueurs que le match de samedi est ultra important et qu’il

EN AMICAL, MCEE 2 - CAB 2

D

Alors que tout le monde croyait que le joueur mouloudéen avait subi une IRM jeudi, il s’est avéré qu’il n’en a rien été et que ce dernier attend toujours que la direction le prenne en charge. Pour sa part, l’entraineur Savoy ne veut pas jouer avec la santé et l’avenir d’un joueur blessé. Lui-même avait vécu l’enfer d’une blessure à l’épaule qui l’avait éloigné définitivement des terrains en tant que joueur. Une chose est certaine, Bousshaba ne sera pas dans les 18 qui seront face à l’USMA samedi. A. B.

AMRANE REPREND AVEC LE GROUPE

Ménagé par lʼentraîneur qui ne lʼa pas convoqué pour le match contre le MCEE, Amrane a repris lʼentraînement avec le groupe samedi matin au stade Seffouhi. Il sʼest dit prêt à entamer la préparation pour le match de samedi contre lʼASO.

Pour son deuxième match amical en une semaine, le CAB semble avoir retrouvé ses marques et la joie de jouer vendredi soir au stade Zougar. Les quelques quatre mille supporters qui ont garni les gradins et les tribunes ont assisté à un bon match de préparation qui s’est déroulé pour la première fois à El Eulma, en nocturne.

e l’avis de tous ceux qui étaient présents au stade, la bande à Rouabeh a montré de très bonnes dispositions physiques, techniques et tactiques. Les camarades de Boultif qui ont cédé le match nul en deuxième mi-temps, ont entamé le match en force car dès la sixième minute, Messaâdia ouvre le score en crucifiant Berefane (01). Le MCEE a réussi à égaliser par Berchiche à la 25’ avant que Hadi Adel n’ajoute un deuxième but à la 27’ qui a permis au CAB de clôturer la première période par une victoire (1-2). En seconde période, Rouabeh opéra plusieurs changements pour faire participer les autres joueurs, le MCEE en

Savoy exige que Bousshaba passe une IRM

BOULTIF A JOUÉ GRIPPÉ

Malgré sa grippe, Boultif a tenu à participer au match amical contre le MCEE. Il est vrai aussi quʼil nʼavait pas dʼautre choix, du fait quʼil était le seul gardien disponible, car Babouche est toujours blessé et Methezem en stage bloqué avec lʼEN U20.

profita pour égaliser à la 60’ par Tiaiba (2-2). Un match qui a beaucoup rassuré l’entraîneur Rouabeh qui semble avoir une meilleure idée sur son effectif et sur l’équipe qui affrontera l’ASO samedi prochain. La satisfaction se lisait sur les visages des joueurs et des dirigeants qui semblent rassurés.

Messaâdia, le revenant

Il a vraiment manqué à l’équipe durant les cinq premières ren-

contres de la phase retour. Sa convalescence de plus d’un mois semble lui avoir fait beaucoup de bien, car depuis son retour dans l’équipe, il a cette rage de jouer et de marquer. En l’espace de deux matchs amicaux, il a apporté cette efficacité qui a fait défaut à l’équipe en marquant deux buts et en offrant deux autres à Hadi Adel. C’est peut-être le retour gagnant du revenant Messaâdia. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

HASROUMI, NOUVEAU PRÉSIDENT DES SUPPORTERS

La salle de réunion du stade Seffouhi a connu la tenue de lʼAG des supportres, qui ont désigné leur nouveau président en la personne de M. Hasroumi Fathi, qui revient ainsi, puisquʼil en a été de même durant la saison 2010/2011. Hasroumi aura pour mission de sensibiliser les supporters et lutter contre les violences verbales que subissent les joueurs lors des matchs officiels. W. Y.


LIGUE 1

LE DÉPART DE BOUALEM TIAB

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

Djebaret : «Face à Tlemcen, nous ferons le maximum pour un bon résultat»

Temporaire, éphémère ou définitif ?

La décision de Boualem Tiab, quant à son retrait de la présidence du club, ne semble pas avoir convaincu certains observateurs sportifs qui estiment, à leur tour, que cette décision du président est stratégique, et due certainement aux problèmes d’argent dans lequel est plongé le club de Yemma Gouraya.

D

ans ce contexte, certains d’entre-eux, nous diront : «C’est difficile de croire à cette démission et l’on pense que Boualem Tiab pourrait y revenir une fois qu’il aura quelque peu, relégué son problème de santé ainsi que la santé financière du club», avant de poursuivre : «D’ailleurs, la manière avec laquelle il a installé son frère pour le remplacer dépasse de loin ses prérogatives…» En effet, selon certains, Zahir Tiab qui ne peut siéger au sein du conseil d’administration, ne peut prendre les destinées du club sur simple décision du président. Que deviennent alors, les autres membres d’administration ? En fait, la décision de Boualem Tiab de se retirer, serait, selon certains, éphémère, conjoncturelle et purement stratégique. A plusieurs reprises, le président aurait annoncé sa démission et à plusieurs reprises, il serait revenu sur sa décision arguant parfois, des prétextes quelque peu fallacieux. C’est pour cela que dans l’entourage béjaoui, on se demande si la décision de Boualem Tiab de se retirer définitivement des affaires, n’est pas due simplement à son état de santé et que par la suite, l’homme qui a toujours incarné le club, fera sa réapparition. Toujours est il, dans les milieux des Vert et Rouge, ce sont des discussions qui vont bon train quant au départ d’un président qui s’est sacrifié pour le club et tous s’interrogent si ce départ est temporaire, éphémère ou définitif ? A. Z.

Comment voyez-vous le prochain match contre le WAT ? Ce sera un match difficile, car l’adversaire n’est pas facile à manier dans son propre fief. Mais nous ferons le maximum pour gagner. Que pensez-vous du WAT ? Comme je l’ai dit, c’est un adversaire solide qui ne va pas se laisser faire. Nous ferons le maximum pour cela, même si cela ne va être une simple partie de plaisir. Est-ce que la JSMB vise le titre ? Oui, pourquoi pas, mais à parler franchement, notre objectif demeure une place sur le podium. Maintenant, si l’occasion se présentait, on ne va sûrement pas la rater. Cela fait longtemps que l’on ne vous a pas vu entrer comme titulaire. Un commentaire ? C’est vrai, mais c’est une question de choix de l’entraîneur. De mon côté, je continue à travailler d’arrachepied et à faire de mon mieux pour reprendre ma place de titulaire. Un dernier mot ? Nous ferons tout ce qui est en notre possibile afin d’atteindre notre véritable objectif. C’est pour cela qu’on demande à nos supporters de ne pas s’impatienter et continuer à soutenir leur équipe même dans les moments les plus difficiles. Entretien réalisé par A. Z.

La dernière ligne droite

Le Nasria continue à se préparer très sérieusement pour le match derby face à la formation du CR Belouizdad, pour le compte de la 22e journée de Ligue 1.

L

Le gardien de but, Yacine Djebaret, continue, malgré tout, à travailler d’arrachepied afin de retrouver sa place de titulaire. Dans cet entretien, il nous parle du prochain rendez-vous face à Tlemcen.

’équipe entame donc la dernière ligne droite de la préparation afin d’être prête pour cette confrontation très importante pour l’avenir de l’équipe qui ne doit pas être à la traîne par rapport aux autres équipes. Le driver du Nasria, Chaâbane

Merzekane, sait que cette confrontation face au Chabab est très difficile et est en même temps très importante pour la survie de l’équipe en Ligue 1 et tente donc de trouver les solutions pour l’effectif qui sera en sous nombre lors du prochain match au Chabab étant donné qu’il y aura des blessés et un suspendu, à savoir, Benlamri. Merzekane pense que cette période a été suffisante pour lui pour trouver les solutions pour l’effectif qui devra jouer le match face au Chabab. Raouf Mesbah

Okbi : «Nous nous maintiendrons en Ligue 1»

Comment se passe la préparation en prévision du prochain match face au CRB ? La préparation se déroule le plus normalement du monde et les joueurs sont assidus aux entraînements. Je pense que tout le monde a pris conscience du fait que les prochains matchs du championnat sont très importants pour la survie de l’équipe en Ligue 1. Pensez-vous pouvoir vous en sortir ? Effectivement, nous avons de fortes chances de nous sauver de cette situation, à condition d’être bien concentrés sur notre sujet durant les prochaines sorties qui nous attendent. Nous ferons tous ce qui est en notre possible pour prendre le dessus sur nos adversaires, sachant que notre avenir est entre nos mains et que nous devons donc faire en sorte de remporter les prochaines

rencontres du championnat. Comment voyez-vous le prochain match face au CRB ? Ça sera un match très difficile très certainement, surtout que les derbys sont toujours difficiles et que nous devons donc être prêts à cent pour cent pour espérer prendre les trois points. Personnellement, je reste confiant et je sais que si nous évoluions avec le même rendement que nous avons présenté face à l’USMH, nous remporterons à coup sûr la victoire qui doit pas nous échapper. Je suis sûr que nous nous maintiendrons en Ligue 1. La qualification du Chabab en Coupe transcendera plus votre prochain adversaire… Je pense plutôt que leur qualification au prochain tour est une arme à double tranchant pour eux.

Ils peuvent, en effet, être transcendés par cet exploit, tout comme ils peuvent se suffire de cette qualification et donc oublier les prochains challenges qui les attendent. En tout cas et pour nous, la mission est claire et il nous faudra à tout prix prendre les trois points qui restent très importants pour nous. Nous nous devons d’êtres décidés à aller de l’avant et à prendre conscience du fait que ce match est très important. Vous commencez à reprendre votre niveau, quel est le secret de votre forme actuelle ? Depuis que je reviens de blessure, je fais de grands efforts pour être au top et reprendre ma forme. J’avoue que cela est difficile, mais je fais tout ce que je peux pour être au rendez-vous et gagner face au CRB. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

11

JSMB

GHINOUZ MANAGER GÉNÉRAL

Le départ de Nacer Yahiaoui aura suscité moult interrogations au sein des supporters. Ces derniers ne sʼattendaient sûrement pas au retrait dʼun des leurs, dʼautant plus que Nacer Yahiaoui sʼétait acquitté de sa tâche dans de bonnes conditions. «Je ne pouvais pas concilier entre le travail à la wilaya et la responsabilité en tant que chargé de communication. Cʼest pour cela que jʼai préféré me retirer…», nous a affirmé Nacer Yahiaoui. A vrai dire, ce retrait aurait été décidé suite à la nomination de Ghimouse comme manager général en remplacement de Hakim Meddane. Une décision hâtive selon les observateurs sportifs, prise par Boualem Tiab, une décision qui aurait déplu à Yahiaoui sachant de prime abord que ce dernier remplissait admirablement sa mission en tant que manager général. Une décision qui a surpris tout le monde, notamment, certains membres du conseil dʼadministration. Au-delà de tout cela, et même si Nacer Yahiaoui ne veut pas le dire, il semblerait que, quelque part, cette décision risque de perturber la sérénité dans laquelle se trouvait le club depuis un certain moment. Toujours est-il quʼavec le départ de yahiaoui, la JSMB perd un de ses enfants les plus actifs et les mieux informés tant sur le plan technique que sur les plans relationnel et administratif. Ayant pris une décision sous le coup de la colère, Boualem Tiab nʼaurait pas imaginé ses conséquences sur la suite du parcours du club de Yemma Gouraya. La question maintenant est de savoir qui pourrait prendre la place de Yahiaoui dans ces moments difficiles et de perturbations que traverse la maison des Vert et Rouge ? A. Z.

NAHD

BIAGA CHEZ LE MÉDECIN DEMAIN

Le joueur camerounais, Paul Biaga, a rendez-vous chez le médecin, demain, lundi, à lʼhôpital de Béni Messous, pour un autre contrôle. Ce dernier espère avoir le feu vert du médecin pour reprendre les entraînements avec le groupe. Le joueur garde espoir et souhaite vraiment pouvoir reprendre, surtout quʼil veut participer au prochain match face au CRB.

MERZEKANE TRAVAILLE MALGRÉ LE REPOS Malgré le fait quʼil était au repos, vendredi passé, cela nʼa pas empêché le coach, Chaâbane Merzekane, de travailler avec son école de football «Les enfants et le football», quʼil dirige. Merzekane avait donc une séance dʼentraînement avec ses bambins auxquels il veut inculquer la culture footballistique depuis leur jeune âge.

BENABID ET MECHTA SUSPENDUS PAR LA DIRECTION

Les deux entraîneurs de la formation des moins de 21 ans, Kamel Benabid et Omar Mechta, ont été suspendus par la direction du Nasria. Cʼest une bagarre qui a éclaté entre les joueurs, Teggar et Mahloul qui a justifié cette décision de la direction qui a décidé dʼécarter donc ces deux techniciens en prévision du match de Coupe face au CRB, hier.


12

ACTUEL

«Je finirai sûrement par attirer l'attention du sélectionneur» Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

GHEZZAL EST REVENU DE BANJUL AVEC UNE FORME ÉBLOUISSANTE…

L’athlétique avant centre des Verts, Ghezzal, espère regagner la confiance du sélectionneur national, Halilhodzic, grâce notamment à ses prestations avec son nouveau club espagnol.

«M

a situation à Cesena était compliquée, d'autant plus que le club traversait une situation difficile sur le plan des résultats, ce qui s'est répercuté négativement sur mon parcours en sélection algérienne. Les choses devraient, néanmoins, changer dans ce registre, maintenant que je suis dans un club qui marche bien. Cela m'aidera à regagner la confiance de l'entraîneur des Verts», a déclaré l'attaquant

algérien au journal As. Titulaire en équipe nationale depuis qu'il l'avait rejointe en 2009, Ghezzal a été relégué, il y a quelque temps, au statut de remplaçant. Pire, avant le précédent match des Verts contre la Gambie, il avait été versé dans la liste des réservistes. Mais la blessure de Hassen Yebda a poussé Halilhodzic à lui faire appel. «En enchaînant les belles prestations avec ma nouvelle équipe, je finirai sûrement par attirer l'attention du sélectionneur national envers moi», a ajouté l'ex-joueur de Cesena. Déterminé à reprendre son «bien» en équipe d'Algérie, Ghezzal est revenu de Banjul avec une forme éblouissante, en témoigne sa prestation de premier ordre, lundi dernier, lors de la réception du Real Bétis (3-1), en clôture de la 26e journée de la Liga, selon les spécialistes. Il avait même eu droit à une standing-ovation de la part des supporteurs locaux, en signe de reconnaissance pour son rôle

décisif dans le succès de son équipe, bien qu'il coure toujours derrière son premier but en Espagne. «Je remercie vivement les supporters de Levante pour leurs encouragements lors du précédent match, même si je n'ai pas réussi ce jour-là à marquer. Ils m'ont fait rappeler le comportement des supporteurs algériens qui m'avaient applaudi lors de mon remplacement contre la sélection centrafricaine», a ajouté Ghezzal. Le joueur espère poursuivre l'aventure à Levante où il joue depuis janvier dernier à titre de prêt. «Je me sens très à l'aise à Levante d'où mon désir d'y rester pour une autre saison. Mon objectif, et celui de toute l'équipe, est de gagner un ticket européen en fin de saison, même si au départ, le club ambitionnait de jouer la carte du maintien», a t-il encore confié.

Ghilas inscrit son 9 but

L'attaquant international algérien, Ghilas, a augmenté son capital buts avec le Stade de Reims à 9 unités, en inscrivant l'une des deux réalisations de son équipe lors de la réception de Tours (défaite 3-2), vendredi pour le compte de la 27e journée de la Ligue 2 française de football.

G

hilas a confirmé dans cette rencontre la belle forme qu'il affiche, en étant également l'auteur d'une passe décisive lors de l'action du premier but de

sa formation (52’) avant qu'il ne se charge lui-même d'en inscrire le second (75’). Toutefois, cela n'a pas suffi à Reims pour éviter la défaite à domicile, ratant une belle occasion pour se rapprocher davantage du leader Bastia. L'équipe de l'attaquant algérien reste scotchée à la 3e positon, en compagnie de Troyes, avec 42

Yahia à nouveau remplaçant avec Kaiserslautern

Le capitaine de la sélection algérienne de football, Anthar Yahia, a été encore une fois laissé sur le banc de touche lors du déplacement de son club Kaiserslautern à Stuttgart (0-0), vendredi soir en ouverture de la 25e journée du

championnat d'Allemagne de football (Bundesliga 1). Le défenseur algérien n'a pas été incorporé également en cours du jeu pour le deuxième match d'affilée avec son équipe. Yahia (30 ans) est retourné en Allemagne lors de la précédente période des transferts d'hiver, après 6 mois passés en Arabie Saoudite sous les couleurs d'Ennasr. Il a été engagé par Kaiserslautern, "pour profiter de son expérience sur les terrains allemands (il a joué 4 ans à Bochum) afin de se maintenir", avait déclaré le directeur sportif du club lors de la venue du défenseur algérien.

e

points chacun, soit à 7 longueurs du premier, et 2 du dauphin, Clermont, mais avec un match en moins. Pour sa part, Ghilas se positionne à la 2e place au classement des meilleurs buteurs de la L2, une position qu'il partage avec Charbonnier (Angers) et Ryan Mendes (Le Havre).

AMRI : «Je reviendrai en septembre inch’AllAh»

Peiné, mais pas abattu, Chadli Amri garde le moral et se veut confiant quant à son retour en force sur les terrains. Il assure que sa convalescence tournera autour de cinq à six mois. Son retour à la compétition est attendu pour le mois de septembre, soit quelques jours après le début du championnat. «Il est prévu qu’on me retire les vis d’ici à cinq semaines. J’entamerai par la suite la rééducation. Ma convalescence durera entre cinq et six mois. J’espère revenir en forme», a-t-il déclaré.

Quand Charef contamine … ses joueurs !

L’entraîneur de l’USMH, Boualem Charef, qui ne s’adresse jamais à la presse écrite, sauf exception… vient de prendre une décision surprenante : les joueurs sont interdits de déclaration à la presse ! Quelle décision courageuse que d’interdire à des employés, au même titre que lui d’ailleurs, d’une société, de s’exprimer sur leur travail ! Etant lui même employé-salarié Boualem Charef n’a pas, à

notre avis, à faire le travail de l’administration, encore moins celui d’une commission de discipline en cas de non-respect du règlement intérieur du club de la société qui détermine les droits et devoirs de chacun. Interdire aux joueurs de faire de déclarations à la presse peut être assimilé à une position d’un hors jeu non signalé par l’arbitre assistant … carton rouge quand même pour contestation de décision !

Le président de la ligue de football professionnel et néanmoins ex-président du Chabab de Belouizdad, Mahfoud Kerbadj, a été honoré avant-hier, vendredi, à Constantine. Il a eu un accueil chaleureux et fraternel de la part des dirigeants du CS Constantine et une standing-ovation de milliers de supporters Sanafir au stade ChahidHamlaoui à l’occasion du match de coupe qui a oppose les Sanafir à leurs voisins de l’AS Khroub.

Mahfoud Kerbadj qui, depuis son élection à la présidence de la ligue, ne cesse de se déplacer à travers le pays pour assister aux matchs mais aussi pour sensibiliser les responsables du club sur le professionnalisme en cours. Kerbadj, en rendant visite aux clubistes de Constantine, démontre qu’il est un homme de dialogue et qui prône le fair-play entre tous les acteurs du football.

Kerbadj honoré à Constantine

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

13


MOB

14

LʼÉQUIPE SE NEUTRALISE AVEC LES ESPOIRS (1-1)

Afin de permettre au coach de voir lʼétat de forme de ses joueurs, ce dernier a programmé un match amical face aux espoirs du MOB (U21) drivés par Djelloul Meddas. Un match qui sʼest achevé sur le score de parité dʼun but partout, et cʼétaient les espoirs qui menaient à la marque en première période, avec ce but inscrit par Hamitouche, avant que les capés de Rahmouni ne reviennent en deuxième mitemps pour égaliser par lʼentremise dʼAkrour. Bref, ce match était une occasion pour les jeunes de Meddas de montrer leurs capacités et montrer par la même occasion quʼils peuvent jouer en équipe fanion.

MEBARKI, KHOUCHÈNE ET HAMOUR OBTIENNENT LEUR LICENCE FAF 3

Ces trois techniciens, dont Mebarki est aujourdʼhui DTS des jeunes du MOB, alors que Khouchène et Hamour sont les entraîneurs des U18 pour le premier nommé et les U15 pour le deuxième, ont obtenu leur diplôme FAF 3, avec le stage quʼils ont effectué tous les trois entre le 3 et le 8 mars dernier au niveau de la banlieue de Tichy (regroupement à lʼhôtel Alloui). Ce diplôme de 3e degré ouvre droit à son titulaire de passer le prochain stage de la licence CAF C, qui lui permettra aussi de prendre en main une équipe de Ligue I.

ASMO REPRISE SUR FOND DE CRISE

Prévue aujourdʼhui, la reprise des entraînements ne se fera pas dans la gaieté. Désormais, lʼéquipe oranaise jouera pour son maintien, ce qui nʼa pas été lʼobjectif de départ. En plus de ce climat morose, plusieurs joueurs nʼont plus le goût à aller au-delà de leurs possibilités. «Ils sont totalement démoralisés. Ce sera pour eux une corvée que dʼentrer sur le terrain. Il faudra une bonne dose de travail psychologique pour quʼils redeviennent un tant soit peu performants», a déclaré un proche de lʼéquipe dirigeante, qui regrette que lʼASMO nʼait pas un nombreux public.

BALEGH PÉNALISE SON ÉQUIPE

En ratant une occasion en or par excès dʼindividualisme à la 77ʼ, alors que deux de ses coéquipiers étaient démarqués, Balegh Sofiane, entré en qualité de remplaçant à la 73ʼ, a raté une occasion de mettre K.O le RCK et de prendre une option pour la victoire. Ses coéquipiers étaient en colère contre lui, dʼoù lʼincident et les insultes dans les vestiaires à la fin du match. «Sʼil avait été plus coopératif, nous aurions marqué ce but, et la suite du match nous aurions pu la gérer mieux que nous lʼavions fait», a estimé Mebarki Billal. A. B.

LIGUE 2

Un match à huis clos qui peut faire l’affaire Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

Les Crabes face à un virage important…

Ainsi donc, le prochain match des Vert et Noir sera face à l’USM Bel Abbès, soit le choc de la 23e journée. Un match à ne pas rater pour les gars de la vallée de la Soummam, eux qui affronteront les gars de la Mekerra sans la présence du public local.

C

e qui constitue une aubaine pour les Crabes, qui auront là l’occasion propice de soigner leur capital points, et pourquoi pas déloger leur adversaire de vendredi prochain de la 3e place et espérer mieux. Certes, on n’en est pas encore là, et le coach Rahmouni

aura encore devant lui cinq jours pour préparer ce rendez-vous important. Un match où tous les pronostics seraient ouverts, avec une équipe du MOB qui reste sur deux succès de suite, et une autre qui piétine ces dernières semaines. Il faut dire aussi que la défaite subie par l’USM Bel Abbès vendredi dernier en déplacement devant l’AB Merouana n’est pas faite pour arranger les affaires des Crabes, qui restent à un point des Belabbessiens

Le MSPB pour assurer le maintien

aujourd’hui à la 9e place avec 28 points) mais qui ne viendra pas à Béjaïa pour faire des cadeaux aux camarades de Toual, et la défaite subie par les Chaouia en déplacement vendredi passé devant le Paradou n’arrange pas les affaires des Batnéens, qui se voient écartés momentanément de la course à l’accession, surtout que l’écart qui les sépare aujourd’hui du 3e (USMBA) est de six points. C’est pour dire que les Crabes recevront les Chaouia avec comme seul et unique objectif de prendre les trois points, en somme le pactole lors de la 24e journée.

Le match face à la JSS, une finale inédite

Si on évoquait ce match de la mise à jour du calendrier qui se jouera le 27 de ce mois, disons que ce sera là le match de l’espoir pour chacune des deux équipes. Il faut dire que malgré le fait que les gars du Sud étaient bien partis pour accéder en Ligue I professionnelle, il n’en demeure pas moins que le recul de cette équipe du point de vue des résultats a fait qu’elle est même menacée de ne pas faire partie des trois équipes qui vont accéder en L I. Pourquoi ? Pour la simple raison que derrière elle, pas moins de trois autres clubs visent l’accession et ne comptent pas lâcher prise. Ces trois équipes ont

pour noms l’USM Annaba, le MO Constantine et le MO Béjaîa, sans oublier l’USM Bel Abbès qui n’est qu’à un point des gars du Sud algérien. Tout cela pour dire que le match de la 22e journée (mise à jour) programmé pour le 27 mars sera une sorte d’une finale entre deux équipes qui ne veulent pas abdiquer.

Duels à distance

Avant de parler de ce match de la mise à jour, les deux équipes, le MOB et la JSS, auront chacune une oreille attentive tournée vers le stade où évoluera l’autre. Si on parlait de la 23e journée, le MOB effectuera un déplacement à Bel Abbès, alors que la JS Saoura ira à Batna pour donner la réplique au MSPB. Pour le compte de la 24e journée prévue pour le 23 de ce mois, le MOB recevra les gars des Aurès, alors que les gars du Sud recevront le RC Kouba, soit une équipe imprévisible, qui a même réusi à prendre les trois points de Béjaïa lors du match aller face aux Crabes, sur le score de deux buts à un. Le MOB partira donc avantagé, du moment qu’il jouera face à l’USMBA sans la présence du public local et le MSPB à Béjaïa, alors que les gars du Sud auront à faire un déplacement périlleux du côté de Batna, où les Chaouia ne lâchent rien chez eux et qui veu Rahib Medhouche

Adieu l’accession Un match en déplacement, mais qui se jouera à huis clos, et un autre à domicile face au MSPB, soit une équipe des Aurès qui reste en position d’attente (classée

En laissant filer deux points à domicile devant une équipe du RC Kouba qui lutte pour son maintien, les Asémistes viennent de tirer un trait définitif sur leurs possibilités d’accession, comme ce fut le cas lors des 5 derniers championnats.

cession. Un de ces joueurs a même déclaré à haute voix qu’il «n’aurait pas fallu faire confiance aux dirigeants et que nous devions composer tout seuls l’équipe, entre nous, avec des joueurs qui ne trichent pas.» Paroles lourdes de sens, qui mettent le doute au sein de la famille asémiste.

C’

est donc une suite logique, et certains supporters parmi les quelques dizaines présents au stade ce vendredi se demandaient s’il y avait une relation entre la venue du trio Oumamar-El Moro-Benamar à la tête de la formation de M’dina J’dida, avec cette série de contreperformances. D’ailleurs, une banderole était bien en vue au stade Zabana, où il était écrit en arabe : «El Moro tu as failli en sport et en politique, il est temps que tu t’en ailles». Pourquoi justement El Moro, après les banderoles hostiles à Oumamar Larbi et Benamar Houari ? Parce que monsieur El Moro est le président du CSA-ASMO, détenteur du tiers bloquant au sein de l’ASP et actuel directoire général de celleci.

Les joueurs surexcités

La direction divisée ?

Insultes envers les dirigeants, propos blessants et obscénités, c’est ce que nous avons entendu du vestiaire de l’équipe à la fin de la ren-

contre. Les joueurs étaient furieux du résultat du match et de celui des dernières rencontres qui ont écarté l’équipe de la course à l’ac-

L’arbitre, le bouc émissaire

C’est ce que nous avons compris à l’écoute de certains joueurs qui n’ont pas manqué de mettre en évidence la cassure au sein de l’équipe dirigeante. «Nous ne pouvions pas faire plus en raison de ce qui se passe dans la sphère dirigeante. Ils n’ont qu’à se mettre d’accord entre eux ! Ils ont semé le doute au sein de l’équipe ! Désormais, nous allons batailler pour le seul maintien et à la fin de la saison, nous partirons», nous a déclaré avec amertume Chaïb Tewfik. A. B.

Un des dirigeants de l’ASMO, pour ne pas dire tous, joueurs y compris, pestaient contre le trio arbitral composé de MM. Rahmine, Seghiri et Baaziz. «Vous avez tous vu que sur l’action de la 88’, retrait de la droite, premier tir et le gardien de Kouba qui renvoie le ballon sur Mebarki qui marque. L’arbitre central valide le but et son deuxième assistant le refuse. Pour quelle faute ? Ils nous disent qu’il s’agissait d’un hors-jeu. Or, le ballon a été renvoyé par le gardien. Est-ce qu’il s’agit de mettre l’ASMO hors course ? De favoriser le RCK ? De régler avec nous quelques comptes ? Nous ne comprenons plus rien. Il est malheureux de constater que c’est l’arbitrage qui décide des résultats de matchs et non les joueurs sur le terrain. A titre de souvenir, la semaine précédente à Mohammadia, le SAM nous a marqué un but hors-jeu. L’arbitre du centre l’a validé et le juge de touche l’a refusé. Finalement, il a été accordé».

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Le Paradou respire

LIGUE 2

PAC

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

BENACHOUR PRÉSENT

Le virevoltant attaquant, Rahim Benachour, absent contre le MSPBatna pour cause de suspension, a tenu à ne pas rater le match pour encourager son équipe. Il était présent dans la tribune officielle en compagnie de ses amis. Il est reparti satisfait par la production de ses camarades qui ont décroché les trois points de la victoire.

15

PRÉSENCE DʼUNE VINGTAINE DE SUPPORTERS BATNÉENS

Les inconditionnels du MSPB étaient présents dans la deuxième tribune pour encourager leur équipe. Malheureusement, ils sont repartis déçus par la défaite et la piètre prestation des poulains de Bendjaballah.

LE PARADOU PRIVÉ DʼUN PENALTY

On jouait la 72,ʼ quand Bouabdallah sʼinfiltre dans la surface de réparation, son tir heurte la main dʼun défenseur. Les Pacistes réclament le penalty, mais lʼarbitre laisse le jeu continuer, au grand mécontentement de lʼentourage et supporters du PAC.

NEKKACHE, TIBOUTINE ET BALEH AVEC LES SENIORS

Les trois joueurs espoirs nʼont pas effectué le voyage à Sétif avec lʼéquipe des U21 qui affrontera lʼUSMAn pour le compte des huitièmes de finale de la coupe dʼAlgérie.

MSPB LES SUPPORTERS PARTAGÉS Les quelques supporters qui se sont déplacés à Hydra se sont offerts en spectacle dans les gradins pour montrer leur désaccord, ils ont failli en venir aux mains entre eux du fait que certains nʼétaient pas dʼaccord que lʼon insulte les joueurs et les dirigeants, une scène qui montre où en est la situation au Mouloudia.

BENDJABALLAH RATE SA PREMIÈRE

Pour son premier match à la tête de la barre technique du MSPB, le revenant entraîneur Bendjaballah nʼa pas réussi ses débuts, en concédant une défaite. Le coach, qui a pris lʼéquipe dans des conditions difficiles, savait que ses joueurs nʼétaient pas dans les meilleures conditions psychologiques, mais il comptait sur un sursaut dʼorgueil qui, malheureusement, nʼa pas eu lieu.W. Y.

A la lecture de l’effectif aligné par Lounici pour croiser le fer avec le MSPBatna, tout le monde pensait que les Batnéens aller s’imposer facilement.

L

es Pacistes se sont même posé la question de savoir pourquoi faire jouer ceux qui sont loin de leur forme habituelle. Ils croyaient que leur équipe allait subir le pire, surtout pour cet important rendez-vous qu’elle ne devait pas rater. Car, un autre résultat autre qu’une victoire le Paradou pouvait dire adieu à la

Ligue 2. Mais, la réalité était tout autre sur le terrain, les Jaune et Bleu étaient armés d’une volonté d’acier. Ils n’avaient qu’un seul et unique objectif, celui de récolter les trois précieux points. Ils se sont donnés à fond sur le terrain, réussissant à inscrire le seul et unique but de la partie, qui sera d’ailleurs celui de la victoire. Si les camarades de Bouyousfi avaient joué de cette façon depuis le début de saison, le Paradou serait classé dans une meilleure position. Il reste encore huit rencontre qu’ils doivent bien négocier pour continuer leur aventure dans cette division.

L’entraîneur Khaled Lounici ne pouvait cacher sa satisfaction après l’importante victoire de son équipe face au MSPBatna. «Les gars savaient que seule la victoire comptait pour souffler un peu. Ils ont joué avec les tripes pour s’imposer, devant un adversaire qui ne s’est pas déplacé pour faire de la simple figuration», dira-t-il. Pour ce qui est des chances du maintien, «il reste encore huit matchs et le groupe est conscient de la mission qui l'attend, on doit gagner les rencontres à domicile, et gérer comme il se doit celles qu’on doit jouer à l’extérieur, la balle est dans le camp des joueurs pour relever le défi», ajoute-t-il. Le driver paciste reste confiant quant aux possibilités de ses poulains d’en-

granger le points nécessaires afin que le PAC se maintienne en Ligue 2.

D. Bouabdallah époustouflant

L’attaquant D. Bouabdallah a réalisé, avant-hier, sa meilleure prestation depuis qu’il a rejoint les rangs du Paradou. En plus du joli but qu’il a inscrit des vingt mètres, il a donné du fil à retordre aux Batnéens.

Reprise à Bouchaoui

Les camarades de Kerboua reprendront, cet après-midi, les entraînements à Bouchaoui, la séance consacrée à de légers exercices. Oukili Ali

La défaite de trop Lounici : «Le plus important c’est la victoire»

En prenant la décision de faire fuir les joueurs vers Alger quatre jours avant le match contre le PAC, les dirigeants espéraient voir leur équipe revenir avec une victoire qui calmera les esprits des supporters et rendre un peu de sérénité dans la maison du Mouloudia.

Mouloudia, le MSPB risque gros.

M

ais voilà que cette nouvelle défaite va encore compliquer les choses pour tout le monde, et les joueurs vont encore avoir du mal à se présenter aux entraînements, les dirigeants vont eux aussi vivre des moments difficiles, notamment après les plaintes déposées contre des pseudo-supporters qui ont tenté d’agresser les joueurs avant le départ sur Alger. Un granddanger guette le MSPB après cette défaite ; d’une part, l’espoir de jouer l’accession semble sérieusement compromis, ce qui va avoir des répercussions sur le comportement de tous, les joueurs vont céder au découragement, les dirigeants qui n’ont jamais eu la

Hadjij a rejoué…

Après avoir refusé de jouer contre le MOC, Hadjij est revenu à de meilleurs sentiments pour accepter de réintégrer le groupe. Il a même assuré sa place de titulaire contre le PAC, un retour qui n’a malheureusement pas empêché la défaite à Hydra.

…Zegrir aussi

L’autre joueur qui a retrouvé sa place de titulaire est le latéral gauche Zegrir, qui n’a pas joué un seul match de cette phase retour. Bendjaballah, qui devait combler l’absence de Belkheir, suspendu, a fait confiance à Zegrir qui a renoué ainsi avec le championnat. tâche facile seront soumis à une très grande pression supplémentaire, et l’équipe qui n’est plus qu’à cinq points du troisième relégable risque de se faire rattraper par les équipes du bas du tableau si rien n’est fait pour calmer les esprits. Le match de vendredi prochain contre la JSSaoura sera sans aucun doute déterminant. Un autre faux pas à Batna vendredi

engagera le MSPB vers une véritable galère, car comme on sait, après le match MSPB-JSS, le Mouloudia aura à effectuer deux périlleux déplacements, à Bel Abbès et à Béjaïa. Il y a vraiment de quoi se poser des questions sur ce qui se passera dans les semaines prochaines, et sans la sagesse et le retour immédiat de la sérénité au sein de toute la famille

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Les dirigeants en force à Hydra

Tous les membres du conseil d’administration étaient présents à Hydra pour le match PAC-MSPB. Les Zidani, Kemine, Bellagha, Belfarhi, Boughrara et les autres ont tenu à marquer leur présence pour motiver leurs joueurs, mais en vain. W. Y.


La bonne série continue

RCK

Les camarades de Defnoun reprendront aujourd’hui le chemin des entraînements à l’annexe Tchaker, pour préparer la prochaine rencontre face à l’ABM, comptant pour la 23e journée du championnat de Ligue 2.

A

vec un moral au beau fixe, ils n’auront qu’une seule idée en tête, l’application avec sérieux et abnégation du programme de travail tracé par le staff technique, et redoubler d’efforts après le précieux point ramené avant-hier de leur déplacement de Mostaganem face à l’ESM afin de rester sur cette bonne dynamique des bons résultats. Dans le cas où l’USMB arrive à décrocher d'autres succès, cela augmentera les chances des Vert et Blanc pour se relancer dans la course à l’accession. Ce n’est que maintenant que l’infirmerie s’est désemplie totalement. Le retour des blessés galvanisera le groupe, et la concurrence battra son plein. Le coach Menad Salim est confiant quant à la suite du parcours, car l’équipe est en mesure de se reprendre et aller de l’avant. Avec le travail qu’il est en train d’effectuer, le coach Menad, depuis sa prise de la barre technique, est secondé dans sa tâche par le DTS des catégories jeunes, Mekhalfa Abderrazak, qui maîtrise lui

USB 6 SAM 1

aussi son sujet puisqu’il a drivé par le passé plusieurs clubs de la Nationale 2, et les efforts fournis par les joueurs, cela incite qu’à l’optimisme. A ce rythme-là, le staff technique pourra bien mener l’USMB à bon port au moment du baisser de rideau du championnat 2011/2012.

L’efficacité retrouvée

Le compartiment offensif était le plus faible de l’équipe durant la moitié du parcours de ce championnat. Les camarades de Belkheir viennent de se réveiller de leur longue léthargie en frappant fort à deux reprises, la première fois face au SAM (4 à 1) et la seconde fois contre l’USB (5 à 2). Ajoutés les deux nuls ramenés de leurs déplacements d’Oran et de Mostaganem, face à l’ASM et l’ESM, cela donnera des ailes aux Blidéens, qui restent sur la bonne dynamique des bons résultats. Lors des quatre dernières rencontres livrées par l’USMB, respectivement face au SAM, l’ASMO, l’USB et l’ESM, les gars de la ville des Roses ont engrangé 8 points sur les 12 possibles. Même si le SAM et l’USB n’étaient pas des adversaires de taille pour empêcher l’USMB de les battre par un grand score, les Blidéens ont réussi à accrocher de sérieux adversaires sur leurs bases, l’ASMO et l’ESM, sur le même score de 2 à 2. Cela prouve que l’USMB est sur la bonne voie et a retrouvé l’efficacité offensive qui lui a fait défaut en début de saison. T. A.

Un bon point de pris pour Kouba

es locaux ne voulaient pas laisser passer l’occasion de sortir victorieux de la confrontation face au SAM. Ils se jettent d’entrée dans la bataille pour trouver les chemins des filets. On jouait la 16eme minute, lorsque Djabou, profitant d’un mauvaix renvoi de la défense,

Stade : 18-Février (Biskra) Affluence : Moyenne Arbitres : Bouali, Boulekrinet et Khentache Buts : Djabou (16ʼ), Khoualed (33ʼ), Mesbah (43ʼ et 77ʼ), El-Far (45ʼ), Daoud (90ʼ+1) USB - Mecherfi (63ʼ) SAM Avertissements : Heriet (61ʼ) USB - Allali (48ʼ), Fertoul (60ʼ) SAM

Benmoussa, Djabou, Guedja (Zemmouri 86ʼ), Ghassiri, Heriet, El-Far (Moundji 65ʼ), SiAhmed, Belouahem, Khoualed, Rasmel, Mesbah (DAOUD 80ʼ). Entr. : Bougherara

Les Koubéens évoluent mieux à l’extérieur que sur leur terrain, et cela vient de se confirmer une nouvelle fois.

A

près avoir réussi à tenir tête à la fougueuse formation du MOC (1-1) sur son terrain du stade Hamlaoui, les Koubéens viennent une nouvelle fois d’obliger l’ASMO au partage des points, à Oran même. Pourtant, la partie n’était pas facile pour les poulains de Hamada. Les Asémistes ne voulaient plus concéder aucun point à domicile pour espérer arracher une place sur le podium en fin de parcours. Les Madour et consorts ont joué le plus normalement du monde, c’est-à-dire sans pression. «A Kouba, le groupe avait toujours cette pression sur les épaules, qui l'empêchait de bien s’exprimer. Tandis qu’à l’extérieur, on joue sans aucune “crainte” ; la preuve, on réalise presque à chaque fois de bons résultats», précise Brinis. Contre l’ASM Oran, les Koubéens ont su comment contrer l’adversaire dans un premier temps, et reprendre ensuite le match en main. Les Asémistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes durant le premier quart d’heure pour surprendre les Algérois. Après avoir résisté à leurs tentatives, les banlieusards avaient fait douter les gars de M’dina J’dida. «Dans l’ensemble, on méritait la victoire, on s’est contenté en fin de compte du nul. Un point obtenu à l’extérieur de nos bases devant une formation comme l’ASMO est bon à prendre. Ce résultat va nous encourager pour les prochaines échéances pour donner à notre équipe sa véritable place au classement», souligne-t-il. Les poulains de Hamada sont

appelés à redoubler encore d'efforts à l’avenir pour que le RCK revienne en force pour le reste de la compétition.

Mokrani épate

Le jeune gardien de but du RCK ne cesse de confirmer son talent au fil des rencontres. Il a réussi à décourager les locaux, surtout aux plus forts moments de leur domination. Sa production a encouragé ses camarades pour tout le reste de la partie, en réussissant à accrocher la formation oranaise sur son terrain et devant son public.

Accueil chaleureux pour les Koubéens

La délégation koubéene était bien accueillie par les dirigeants oranais, geste qui a beaucoup touché les Algérois. Les deux formations ont toujours entretenu de bonnes relations, qui remontent à plusieurs saisons.

Arrivée à 23h30

Les Koubéens ont pris la route sur Alger tout juste après la fin de la rencontre. Et, c’est vers les coups de 23h30 qu’ils sont arrivés à destination. Le trajet Oran-Alger s’est effectué dans une très bonne ambiance, suite au résultat qu’ils ont pu obtenir.

Medjahed retrouve son ancienne équipe

L’actuel entraîneur de l’ASMO, Nabil Medjahed, a retrouvé par la même occasion son ancienne équipe. Il a profité de l’occasion pour saler la délégation koubéenne, et s’est entretenu avec des joueurs qu’il avait lancés dans le bain lors de son passage au RCK. Oukili 0Ali

Biskra assomme Mohammadia L

FICHE TECHNIQUE

USB

LIGUE 2

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

USMB

16

SAM

Garriche, Bahri, Kechairi, Allali, Moumen, Adda (Fertal 46ʼ), Haoua, Tlemcani, Bendiaf, Mecherfi (Kerras 67ʼ), Benayad (Aroussi 75ʼ). Entr.: Bordji

fusille des 18 mètres, Garriche. Puis c’est au tour de Khoualed qui, d’un tir puissant des 20 mètres, trompe une nouvelle fois le portier samiste. Les locaux ne vont pas en rester là et ajoutent deux autres réalisations par Mesbah, à la 43eme minute et El-Far, à la 45eme. C’est sur le score sans appel de quatre buts à zéro en

Vivez le championnat de Ligue 2 avec

Patrick

Equipes 1- CABB Arréridj 2- JS Saoura 3- USM Bel Abbès 4- MO Béjaïa 5- USM Annaba 6- MSP Batna 7- MO Constantine 8- O Médéa 9- USM Blida 10- ASM Oran 11- ES Mostaganem 12- AB Merouana 13- RC Kouba 14- SA Mohammadia 15- Paradou AC 16- US Biskra

faveur des locaux que prend fin la première période. Les Biskris, dans un jour faste, domine tout le reste de la partie, face à un adversaire, à coté de son sujet. Aussi, les locaux se créent de nombreuses occasions, mais ne réussissent à en concrétiser que deux, par Mesbat (77’) et Daoud (90’+1) sur

des actions individuelles, corsant ainsi l’addition. Les visiteurs réussirent à réduire la marque par Mecheri, à la 63eme minute, sur un tir puissant des 18 mètres. Ainsi, l’USB vient de réaliser le plus gros score de la journée mais, paradoxalement, reste toujours coïncée à sa place de lanterne rouge.

RESULTATS DE LA 22E JOURNÉE

Pts 50 35 34 33 32 31 31 30 29 29 28 26 25 24 21 17

PAC/MSPB ASMO/RCK ABM/USMBA ESM/USMB CABBA/USMAn MOC/OM USB/SAM JSS/MOB J 22 20 22 21 22 22 21 22 22 22 22 22 22 22 22 22

G 15 11 09 10 09 08 08 08 07 06 07 06 06 07 05 05

N 05 02 07 03 05 07 07 06 08 11 07 08 07 03 06 02

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 02 07 06 08 08 07 06 08 07 05 08 08 09 12 11 15

BP 33 30 23 24 23 16 24 18 23 23 26 14 21 22 23 21

1-0 1-1 1-0 2-2 0-0 1-1 6-1 Reporté au 27/03 BC 10 20 14 19 20 17 23 19 22 24 27 21 25 40 27 36

Diff +23 +10 +09 +05 +03 +01 +01 -01 +01 -01 -01 -07 -04 -18 -04 -15


DIVISIONS INFÉRIEURES

17

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

Bye Bye l’accession Les Lions d’Ath Douala sur leur lancée JS Tadmait 0 - 1 CRB Tizi Ouzou

C’

est fini pour le club de la ville des 1000 martyrs. L’accession est renvoyée pour une autre saison. Les matchs se suivent et se ressemblent, puisque sur les quatre rencontres jouées depuis l’entame de cette phase retour, les Tadmaitis n’ont récolté que 4 petits points sur les 12 possibles. Le match de championnat ayant mis aux prises avant-hier au stade Ahcène Aiboud, les deux équipes la JS Tadmait et le CRB Tizi Ouzou, a été une occasion pour les uns et les autres de se racheter. Les Tadmaitis qui se sont inclinés la semaine dernière à Tizi Rached contre l’US Djemaâ Saharidj, étaient donc appelés à rectifier le tir en renouant avec le succès face aux communards de Tizi Ouzou, mais en vain. C’est le contraire qui s’est produit, et les poulains de Rachid Meziane et Salah Ali Ahmed, ont une nouvelle fois confirmé leur baisse de régime durant cette phase retour. Les visiteurs entament le match en force et ne tardent pas à trouver la faille après 11 minutes de jeu. Le reste de la partie n’a rien changé au score qui est resté en faveur des camarades de Said Meziane du CRBTO. Les visiteurs auraient même pu aggraver la marque à plusieurs reprises, contrairement aux joueurs de la JST, qui ont montré encore une fois, leur niveau très limité et l’objectif tracé au début de saison à savoir l’accession, n’était qu’un leurre et un rêve. Sur un résultat d’un but à zéro, que la par-

tie s’est achevée au grand dam des supporters de la JS Tadmait. Avec cette défaite, l’accession ne peut être réalisée par les Oukal, Boulahia, Aberkane, Arhab et consorts, car ce n’est pas avec cette mentalité que ces derniers peuvent concurrencer les clubs prétendants au sacre final comme l’US Béni Douala, l’ES Draâ El Mizan et l’ASC Ouaguenoun pour ne citer que ces derniers.

Des escarmouches à la fin de la rencontre

Les supporters de la JST, très en colère après ce nouveau faux pas, ont commencé à balancer toutes sortes de projectiles, des cailloux sur la pelouse. D’ailleurs, il a fallu l’intervention de la police pour évacuer la foule très en colère, et permettre au trio d’arbitres et aux communards du CRBTO de quitter le stade après avoir passé plus de deux heures aux vestiaires. Les supporters très déchainés, ne se sont pas arrêtés là, puisqu’ils ont provoqué des émeutes en ville en balançant des pierres sur le commissariat de police. C’est vers une heure tardive de la nuit de vendredi à samedi, que le calme est revenu. C’était vraiment malheureux d’en arriver là et se retrouver dans cette situation. La violence est devenue monnaie courante, même au niveau des divisions inférieures et pas uniquement en Ligue 1 et 2 professionnelle. A. M.

L’IRB Yakouren se révolte

DIVISION PRÉ-HONNEUR-16ÈME JOURNÉE

DIVISION HONNEUR-19ÈME JOURNÉE

A la faveur de son succès face à la JS Boukhalfa, l’un des prétendants au titre, l’US Béni Douala confirme bel et bien qu’elle est le candidat en puissance pour l’accession en régionale 2.

L

es poulains de Chabane Meftah qui recevaient leurs adversaires au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, ont retrouvé le stade d’Ath Douala pour continuer la saison. Le premier invité à Béni Douala, c’est la JS Boukhalfa. Les Lions d’Ath Douala n’ont pas raté l’occa-

Les résultats de la journée

ASC Ouaguenoun 3-US Tala Athmane 0 US Béni Douala 1-JS Boukhalfa 0 US Sidi Belloua-KC Taguemount Azzouz (Reporté) CRB Mekla-FC Mechtras (Forfait général du FCM) O Tizi Rached 2-US Djemaâ Saharidj 1 JS Tadmait 0-CRB Tizi-Ouzou 1 ES Draâ El Mizan-CA Fréha (Sʼest joué hier) ESS Oumeddour-USMDB Khedda (Sʼest joué hier)

Publicité

L

a victime était la formation de Tala Tgana. Les gars de Yakouren se sont baladés et se sont rachetés de fort belle manière en s’imposant largement sur le score de 6 buts à 1. Une victoire qui permet à cette équipe de réduire l’écart du leader à 4 points. Le leader, l’Etoile Draâ El Mizan,

la JS

devait affronter hier après-midi à Tadmait, l’équipe de la JSE Mouldiouane. C’est le cas aussi pour le Multi sport Ait Abdelmoumen qui a accueilli hier l’équipe de l’ES Assi Youcef dans un derby qui s’annonçait indécis. La JS Ait Yahia Moussa qui a signé sa première victoire la semaine passée en s’offrant la JSE Mouldiouane, a chuté lourdement à domicile face à l’Olympique Tizi Gheniff, en s’inclinant sur le score de 4 buts à 1. Pour les deux autres matchs, l’US Azazga-IRB Bounouh et l’O Makouda-US Kemouda, ces deux derniers devaient aussi avoir lieu hier dans l’après-midi. A. M.

Les résultats de la journée

IRB Yakouren 6-JS Tala Tgana 1 JS Ait Yahia Moussa 1-O Tizi Gheniff 4 JSE Mouldiouane- E Draâ El Mizan (sʼest joué hier) MSA Abdelmoumen -ESA Youcef (sʼest joué hier) US Azazga -IRB Bounouh (sʼest joué hier) O Makouda -US Kemouda (sʼest joué hier) Exempt : JSCSN

le score de 3 à 0 contre l’US Tala Athmane et confirme son ascension. La JS Tadmait a raté une occasion en or de se rapprocher du peloton de tête, en s’inclinant à domicile contre le CRB Tizi Ouzou 1 à 0. Pour sa part, l’Olympique Tizi Rached n’a pas raté l’occasion en s’offrant une précieuse victoire sur le score de 2 à 1, contre son voisin l’US Djemaâ Saharidj. Le FC Mechtras lanterne rouge a déclaré forfait général et ne s’est pas déplacé avant-hier à Fréha pour affronter le CRB Mekla. Hier, deux matchs ont eu lieu, le premier à Draâ El Mizan où l’ESDEM accueillait le CA Fréha, et le second au stade Oukil Ramdane, où l’ES Sikh Oumeddour accueillait l’USM Draâ Ben

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS NIF 099830019000921

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

En application des dispositions de lʼarticle 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Ouargla informe quʼà lʼissue de lʼévaluation des offres techniques et financières de lʼappel dʼoffres national restreint n° 42/2011 publié dans le quotidien SAWT EL AHRAR le 23/11/2011 concernant la réalisation dʼun EFP base 05 à Rouissat : Lot 01 : bloc pédagogique (A) + administration Lot 03 : 04 logements de fonction Les lots sont attribués provisoirement comme suit : Désignation des lots

Après le cinglant revers concédé la semaine dernière contre le leader l’Etoile Draâ El Mizan, en s’inclinant sur le score fleuve de 5 à 0, l’équipe de l’IRB Yakouren s’est révoltée avant-hier, à domicile et devant ses supporters.

sion en raflant la mise et en s’imposant par la plus petite des marges 1 à 0. Une victoire qui permet au club cher aux président Hocine Ammam et Da Ramdane Drouche de consolider son fauteuil de leader avec trois longueurs sur l’ES Draâ El Mizan, en attendant le résultat de cette dernière, sachant qu’elle devait jouer hier après-midi. L’ASC Ouaguenoun pour sa part, s’est imposée largement sur

Entreprises

NIF

Lot 01 : bloc BEN AMEUR 196230010002947 pédagogique DJELLOUL (A) + administration Lot 03 : 04 logements de fonction

Sarl Zimo

000530010248657

Montant

Délai

Note technique

OBS

58.379.185.00

22 mois

51.73

Moins disante

14.841.333.35

20 mois

63.50

Moins disante

Le soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le service contractant peut introduire auprès de la commission des marchés de la wilaya de Ouargla un recours porté dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse ou le Bomop et cela conformément à lʼarticle 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010. Si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal , la date limite pour introduire le recours est prorogée au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires intéressés sont invités à se rapprocher à la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Ouargla au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de lʼattribution provisoire du marché pour prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financières.

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 625

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


18

PSG : Ancelotti dans le Top 5 des salaires

INTERNATIONALE

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

MOURINHO se prépare à sa 100e

Arrivé cet hiver sur le banc du Paris Saint-Germain, Carlo Ancelotti serait désormais le 5e entraîneur le mieux payé du monde selon une étude réalisée par FutebolFinance. Le technicien italien, qui touche un salaire annuel de 5,9 millions d'euros est devancé par José Mourinho (Real Madrid), Pep Guardiola (FC Barcelone), Guus Hiddink (Anzhi Makhachkala) et Roberto Mancini (Manchester City). A noter que le sélectionneur le mieux payé au monde n'est autre qu'Ottmar Hitzfeld (Suisse) qui touche environ 2,6 millions d'euros par an.

TFC : Bientôt la fin pour Sissoko ?

En déplacement) sur la pelouse du Bétis Séville, le Real Madrid n'a pas l'intention de laisser un espoir au FC Barcelone de revenir dans la course au titre pour la 100e de José Mourinho à la tête du club merengue. Débarqué à l'été 2010 dans la capitale espagnole, José Mourinho a déjà marqué de son empreinte l'histoire du Real Madrid. Avant de se rendre samedi sur la pelouse du Betis Séville, le Special One affiche en effet des statistiques à couper le souffle. Avant de prendre part à son 100e match sur le banc madrilène, le technicien portugais a décroché 76 victoires (76,7%), pour seulement 13 matchs nuls et 10 défaites (271 buts inscrits, 79 encaissés). Une moyenne largement supérieure à celle de... Pep Guardiola (70 %) !

Malgré son jeune âge, Moussa Sissoko (22 ans, 23 matchs et 2 buts en Ligue 1 cette saison) joue déjà sa cinquième saison parmi l'élite. Le milieu de terrain du Toulouse FC pourrait décider de franchir un cap l'été prochain."C'est vrai, ça fait longtemps que je suis ici. Je vais me donner à fond pour terminer en haut avec le TFC. Après, il y a les vacances et il peut se passer plein de choses", a-t-il admis auprès de L'Equipe.Un départ d'autant plus probable que son contrat court jusqu'en juin 2013.

Menacé, Carteron porte plainte

Patrice Carteron a déposé plainte vendredi «pour menaces contre l'intégrité physique», a-t-il indiqué. «Depuis plusieurs mois, je reçois des appels menaçants. Mais depuis plusieurs semaines, c'est devenu plus fréquent. Je n'ai aucune idée de qui est à l'origine de cela, et j'ai donc décidé de porter plainte afin de me protéger», a expliqué le coach dijonnais. Une enquête va être ouverte.

La démolition du Parc, une alternative !

Toujours sans Benzema ?

Pour ce déplacement en Andalousie, le Real pourra bien compter sur Cristiano Ronaldo, grippé cette semaine et sur Karim Benzema, remis de sa blessure à l'adducteur droit. Di Maria et Coentrao, en revanche sont toujours blessés, et Carvalho est suspendu. Avant le match du FC Barcelone à Santander, dimanche, le leader de la Liga a donc l'occasion de s'envoler à treize longueurs des Blaugrana en cas de succès au Betis (12e). Avec 22 victoires décrochées en 25 rencontres de Liga depuis le début de saison, Mourinho n'attend pas autre chose pour son 100e match.

PUBLICITÉ

Le président France de Colony Capital, Sébastien Bazin, qui vient de vendre ses dernières parts à Qatar Sports Investments, a évoqué la possibilité de voir le Parc des Princes détruit."Nous avons un accord très clair avec Vinci et le PSG afin d'étudier toutes les possibilités sur le site du Parc des Princes pour qu'il soit compatible avec les ambitions de QSI. Il n'y a aucun tabou. La démolition est une alternative. Dans l'absolu, c'est possible, mais est-ce recommandable ? C'est une vraie question", a expliqué l'ex-actionnaire majoritaire du Paris SG. "La seule option à laquelle je me refuse de travailler, c'est une installation du PSG au Stade de France", a ajouté Bazin. La démolition du Parc semble non-compatible avec cette volonté, car dans ce cas-là, où irait jouer le PSG ? Selon Bazin, QSI devrait en réalité rester au Parc des Princes

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE MILA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS NIF 408015000043003

Avis d’attribution provisoire des marchés

En application des dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction des travaux publics de la wilaya de MILA informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participés à lʼappel dʼoffres national restreint paru dans les quotidiens nationaux Maracana et du 31/12/2011, concernant les travaux du programme n° 10/2009 “Equipement” du budget complémentaire de wilaya “Année 2009” que lʼattribution provisoire du projet suivant est arrêtée comme suit Désignation du projet

Soumissionnaire

NIF

Réalisation du chemin de wilaya n° 06 reliant la route nationale RN 77 A à Lemdaoudia

SNC GUERMACHE et associés grande entreprises

000643029003647

Les soumissionnaires qui contestent ce choix disposent dʼun délai de 10 jours à compter de la première publication du présent avis dʼattribution provisoire, dans le Bulletin officiel des marchés de lʼopérateur public (BOMOP) ou dans la presse pour

La note technique Montant en TTC 54,50/100

présenter leurs recours à la commission des marchés de la wilaya. Les soumissionnaires non retenus sont invités à se rapprocher de la Direction des travaux publics de la wilaya de Mila (service de lʼentretien et de lʼexploitation des infrastruc-

12 168 585,00

Délai dʼexécution

Critère de choix

4 mois

Offre moins disante

tures de base) au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication du présent avis dʼattribution provisoire, pour prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financières.

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 582 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DʼADRAR DIRECTION DES TRANSPORTS NIF 0990 0101 90 46 136

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, le directeur des transports de la wilaya dʼAdrar informe lʼensemble des soumissionDésignation

Etude et suivi de réalisation dʼune zone terminale à lʼaéroport de Bordj Badji Mokhtar

BET

FAUVE LAAOUR ALI NIF : 197401010000754

naires concernés par lʼavis dʼappel dʼoffres national n° 10/WA/DTWA/2011 paru dans les quotidiens nationaux Temps dʼAlgérie le 15/12/2011 et MARACANA le 17/12/2011 relatif au concours dʼarchitecture pour lʼétude et suivi de réalisation

Note tech/42 Note prestation /78 37

Les soumissionnaires qui contestent ce présent choix peuvent introduire un recours dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux conformément à lʼarticle 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant

70,63

Montant de lʼétude en TTC 17.169.423

Note financière/20

Fixe /10 2.91

Variable /10 5.34

réglementation des marchés publics. Conformément à lʼarticle 125 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, les autres soumissionnaires ceux dʼentre eux qui sont intéressés, sont invités de se rapprocher de la

dʼune zone terminale à Bordj Badji Mokhtar. Quʼaprès évaluation des offres techniques, offres prestations et les offres financières, le projet est attribué provisoirement à :

Montant suivi /mois en TTC 258.000

Note totale/140

Délai dʼétude

Obs.

115.88

04 mois

Mieux disante

Direction des transports dʼAdrar, au plus tard trois (03) jours à compter du 1er jour de la publication de cette attribution provisoire, à prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres.

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 681

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

19

ITALIE : Naples et l’Inter prêts pour la Ligue des Champions Wenger ne vendra pas Van Persie cet été Pour son dernier match avant le huitième de finale retour de Ligue des Champions contre Chelsea, le Napoli a régalé le San Paolo avec une victoire éclatante contre Cagliari (6-3).

L

es Napolitains sont chauds. Tout comme l’Inter, qui s’est rassurée grâce à une victoire au courage sur la pelouse du Chievo (0-2). Si Roberto Di Matteo a regardé le match du Napoli, ce soir, il risque de ne pas passer une très bonne nuit. Le genre de nuit où l’on se réveille en sueur, avec le visage d’Edinson Cavani ou d’Ezequiel Lavezzi devant les yeux. Oui, le Napoli fait peur. Le coach de Chelsea l’a bien compris. L’équipe de Walter Mazzarri enchaîne ce soir une cinquième victoire consécutive en Serie A, la sixième toutes compétitions confondues, si l’on ajoute celle contre Chelsea, au match aller. Et ce Napoli là n’est pas là pour rigoler. Ce soir, le coach des azzurri avait pourtant tenté un peu de turn-over, histoire de faire reposer quelques éléments clefs pour le match de mercredi. Cavani et Maggio sur le banc, pour un match contre Cagliari qui, en vrai, ne faisait peur à personne. Confirmation après seulement dix minutes. Inler sert Hamsik : le Slovaque, pour fêter les déclarations de son président aujourd’hui («Hamsik restera jusqu’en 2016»), se retourne et fusille le portier sarde. Le but enflamme le San Paolo et donne des ailes au Napoli, qui fait vivre l’enfer pendant une demi-heure à la formation de Ballardini. Cannavaro inscrit son premier but en championnat, et Astori marque contre son camp. 3-0 après une demi-heure, match plié. Ou presque. Juste avant la pause, Larrivey redonne un peu d’espoir à Cagliari. Un peu, seulement. Car dans les vestiaires, Mazzarri met la pression sur s e s

joueurs. Grand bien lui en a pris : son équipe est un véritable spectacle, et fait se lever à plusieurs reprises le San Paolo. Lavezzi obtient et transforme le pénalty du 4-1, puis Cavani, à peine entré à la place du "Pocho", offre un ballon parfait à Gargano, qui se fait plaisir pour le cinquième but napolitain. Sans Agazzi, le gardien sarde, Naples pourrait alors en mettre sept ou huit. Au contraire, c’est encore Larrivey qui tente de rendre la note moins salée, avec un doublé personnel. 5-2. Fini ? Toujours pas. Maggio, lui aussi entré en cours de jeu, ajoute avec un sixième but en forme de cerise sur le gâteau. Mais Larrivey n'en démord pas, et claque un troisième but dans les arrêts de jeu. 6-3. Tennis. Pour la seconde fois de la saison, Naples inscrit six buts en championnat, et se rapproche ainsi de la troisième place. Les Napolitains sont ce soir à deux points de la Lazio, à égalité avec l’Udinese, leur prochain adversaire en championnat. Chelsea est prévenu : ce Napoli là arrive à Londres tel un boulet de canon.

L’Inter au finish

Vraiment une soirée de merde pour Didier Deschamps. En plus de la défaite à Ajaccio, l’entraîneur marseillais a pu assister (ou pas) à la victoire de l’Inter sur le terrain du Chievo. Une victoire qui manquait depuis le 22 janvier. Une traversée du désert qui aura duré un mois et demi, et qui se termine donc ce soir, à Vérone. Pourtant, l’Inter, ce soir encore, se dirigeait vers un résultat décevant. A cinq minutes du terme, le score était toujours de 0-0, et les nerazzurri se voyaient bien rentrer à Milan avec un petit point qui n’aurait pas changé grand chose au classement. Mais non. Comme bien souvent quand la situation est déprimante, l’Inter a fait appel à ses anciens, pour se sortir du pétrin. Samuel, à la 87ème, puis Milito, à la 89ème : deux coups de casque pour trois points fondamentaux. Dire que la victoire de

l’Inter est imméritée ne serait pas juste. Les interisti ont dominé l’intégralité de la rencontre, et ont même raté un pénalty en première période par Milito. Sans parler de la barre transversale frappée par Sneijder. Cependant, en fin de rencontre, sur un superbe coup franc du joueur du Chievo Bradley, ils auraient pu s’incliner. Cela aurait été dur. Très dur. Mais l’Inter a su trouver les resources pour aller chercher la victoire, et chasser ses fantômes. Ce n’est pas encore une grande Inter, le jeu est toujours relativement pauvre, mais l’expression sur le visage de Ranieri à la fin de rencontre (une joie terriblement contenue, et quasiment les yeux brillants) confirme que ce soir, au Bentegodi, il fallait trois points. Juste trois points. Histoire de passer devant la Roma, et de revenir à huit points de la troisième place. Une troisième place à laquelle plus personne ne croit. Vraiment plus personne ? L’Inter ne pouvait, en tous cas, pas mieux préparer le match de mardi contre Marseille. La formation nerazzurra n’a plus gagné en Ligue des Champions depuis son succès contre Lille (2-1) le 2 novembre dernier. Ironie, c’est à nouveau un club français qui débarque à San Siro mardi soir, avec un petit but d’avance à défendre. Mais contrairement au match aller, l’avantage psychologique est désormais du côté italien. L'OM vient de perdre ses quatre derniers matches de Ligue 1, sans marquer le moindre but, exactement comme l’Inter lorsqu’elle est arrivée au Vélodrome. Ranieri a désormais quatre jours pour préparer ses troupes, et leur faire comprendre que oui, ils peuvent aller chercher cette qualification. La victoire obtenue face au Chievo ne restera pas dans les annales, certes, mais elle marquera peut-être le jour où l’Inter s’est rendue compte qu’elle avait encore des arguments à faire valoir. Et pour une équipe qui a tant gagné lors des dernières années, il n’y a pas meilleure motivation.

Les fans d'Arsenal peuvent souffler. Ils devraient, sauf rebondissement, compter Robin van Persie dans leurs rangs l'an prochain. En fin de contrat en juin 2013, le buteur néerlandais est l'objet de rumeurs constantes, lesquelles le voient quitter les Gunners cet été pour que le club puisse être dédommagé. Interrogé par Skysports, Arsène Wenger s'est montré très clair, en affirmant que quelle que soit la décision de son joueur quant à la prolongation de son contrat, celui-ci ne bougera pas à la fin de la saison. "Je ne peux que laisser parler les gens. On veut garder Robin, c'est clair, et nous ferons tout pour le prolonger. Garderionsnous Robin s'il ne prolongeait pas ? Oui, bien sûr. Nous le conserverons même si nous achetons d'autres joueurs", a déclaré l'entraîneur français.

OM : Labrune conforte Deschamps

D

idier Deschamps sera-til débarqué par l'Olympique de Marseille à la fin de la saison ? Suite à la nouvelle défaite concédée à Ajaccio vendredi soir (1-0), le président Vincent Labrune a réfuté cette hypothèse. "Didier Deschamps est l'homme de la situation. La question ne se pose même

Garcia prolonge jusqu'en 2018

L

e milieu de terrain espagnol Francisco Javier Garcia Fernandez (Javi Garcia) a prolongé jusqu'à 2018 son contrat avec le Benfica Lisbonne, a indiqué vendredi le club lisboète. Le contrat de Javi Garcia a été prolongé "pour quatre saisons sportives supplémentaires, soit jusqu'au 30 juin 2018", a précisé le Benfica dans un communiqué publié sur le site des autorités boursières (CMVM) Javi Garcia, qui jouait auparavant au Real Madrid, a signé avec Benfica en 2009.

Ranieri : «Cette victoire arrive au bon moment»

Soulagé par le succès décroché ce vendredi par l'Inter Milan (2-0) sur la pelouse du Chievo Vérone, après neuf rencontres sans victoire, Claudio Ranieri peut être rassuré. «Cette victoire arrive au bon moment, a soupiré l'entraîneur lombard sur Sky Sport après la rencontre. Je suis content pour les gars, ils ont vraiment très bien joué, et dès le début du match. Ils méritent cette victoire. Les deux attaquants ont beaucoup bougé, et regardez (Wesley) Sneijder. Il n'a pas arrêté une seule seconde, un Sneijder comme je n'en avais jamais eu depuis mon arrivée à l'Inter.» Plutôt rassurant à quatre jours d'accueillir l'OM en huitièmes de finale retour de Ligue des champions. «Marseille a encore perdu (1-0 à Ajaccio) ? Mais la motivation, nous devons la trouver au fond de nous, et cette victoire tombe à point, a encore insisté Ranieri. J'espère que San Siro sera plein et nous soufflera dans le dos, mais ce ne sera pas un match facile.»

pas. Tous les titres que l'on a eus, on les lui doit. Vraiment, ce n'est pas une question qui se pose. Ni hier, ni aujourd'hui, ni demain, ni après-demain", a affirmé Labrune dans les colonnes de L'Equipe. Si Labrune n'a pas l'intention de le débarquer, Deschamps pourrait en revanche décider de partir de lui-même…

BUNDESLIGA : Stuttgart et Kaiserslautern dos à dos Il n'y a pas eu de but vendredi soir à Stuttgart où la formation de Bruno Labbadia s'est contentée du partage des points avec Kaiserslautern (0-0) qui reste lanterne rouge, après ce match d'ouverture de la 25e journée du championnat d'Allemagne. Le VfB, lui, occupe la 8e place.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS CITÉ SASSI BOULAFAÂ WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099903019005918

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHÉS/CONVENTIONS

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant la réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres national ouvert n° 10/2012 paru dans la presse écrite du 04/02/2012 portant : la réalisation de 29 classes extension pour le cycle lycée selon les lots désignés au tableau ci-dessous. La procédure dʼévaluation et dʼanalyse des offres, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants :

Désignation des lots

Montant (TTC)

Délais

Observation

MHAMDI ABDELKADER 171170100327183

15.986.655,95 DA

08 mois

Moins disant

Lot n° 02 : 06 classes au lycée Greinat Ben Harzallah à Hassi Dellaâ

BENOUARETH MESAOUDA 296941070023336

11.712.533,74 DA

06 mois

Moins disant

Lot n° 03 : 08 classes au lycée Larbi Ben Dhaïba à Gueltet Sidi Saâd

BEN YAHIA AHMED 196303100005455

15.905.144,97 DA

06 mois

Moins disant

Lot n° 04 : 08 classes au lycée El Amir Abdelkader à Ben Nacer Ben Chohra

BOUMAAZA BELELMI 197003010121946

14.002.402,05 DA

05 mois

Moins disant

Lot n° 01 : 07 classes au lycée Djeridane Lazhari à Sidi Makhlouf

Entreprise retenue et le NIF

- Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis pour sʼadresser à Monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour éventuels recours. - Les soumissionnaires ont un délai de 03 jours à partir de la première parution du présent avis pour se rapprocher de la Direction du logement et des équipements publics (service équipement) de la wilaya de Laghouat afin de prendre connaissance des résultats dʼévaluation de leurs offres technique et financière.

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 532

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de lʼHabitat et de lʼUrbanisme Direction du logement et des équipements publics Cité Sassi Boulafaâ wilaya de Laghouat NIF : 099903019005918

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHÉS/CONVENTIONS

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant la réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat informe lʼensemble des soumissionnaires ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres national ouvert n° 01/2012 paru dans la presse écrite MARACANA du 24/01/2012 portant : la réalisation des travaux au bloc pédagogique 1000 places pédagogiques + annexes à Laghouat, selon les lots désignés au tableau ci-dessous. La procédure dʼévaluation et dʼanalyse des offres, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants : Désignation des lots

Montant (TTC)

Délais

Observation

Lot des aménagements extérieur + parking

Entreprise retenue et le NIF

CHOUIREB MILOUD 197303010055934

9.483.961,50 DA

08 mois

Moins disant

Lot de réseaux divers (assainissement + AOP + réseau anti-incendie + réalisation et équipement dʼune bâche à eau)

AIOUAZ YACINE 197303010037054

8.105.516,64 DA

03 mois

Moins disant

Lot dʼéclairage extérieur + réalisation et équipement du poste transformateur

ABDELHAFIDI BRAHIM 797403109002229

9.436.415,51 DA

100 jours Moins disant

- Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis pour sʼadresser à Monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour éventuels recours. - Les soumissionnaires ont un délai de 03 jours à partir de la première parution du présent avis pour se rapprocher de la Direction du logement et des équipements publics (service équipement) de la wilaya de Laghouat afin de prendre connaissance des résultats dʼévaluation de leurs offres technique et financière.

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 852

République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTÈRE DE LʼHABITAT ET DE LʼURBANISME DIRECTION DE LʼURBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE BÉCHAR Avenue COLONEL CHABOU BP N° 05 BÉCHAR NIF n° 08017201084

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 028/2012 AMÉNAGEMENT NOUVEAU PÔLE UNIVERSITAIRE - RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE LOT/AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR LOT : N° 08 (RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE) LOT : N° 09 (SALLES DE SPORT), LOT : N° 10 (CUISINE CENTRALE) La Direction de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Béchar lance un avis dʼappel dʼoffres national ouvert pour lʼAMÉNAGEMENT NOUVEAU PÔLE UNIVERSITAIRE RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE LOT/AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR LOT : N° 08 (RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE) - LOT : N° 09 (SALLES DE SPORT), LOT : N° 10 (CUISINE CENTRALE)

PARTICIPATION : les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots. ATTRIBUTION : le contractant se réserve le droit dʼattribuer un ou plusieurs lots à un soumissionnaire.

Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées à la catégorie I et plus, activité principale bâtiment, peuvent retirer le cahier de charges contre le paiement de quatre mille dinars (4000.00 DA), auprès du BET SUDPROJET CABINET BÉCHAR N° 02 HAÏ ES SALEM MER NIGER BÉCHAR - TÉL. : 0552 95 69 00

PRÉSENTATION DE LʼOFFRE : (conformément à lʼarticle n° 03 de la note aux soumissionnaires) 1. Lʼoffre technique dans un pli fermé, portant le nom, adresse du soumissionnaire et la mention “OFFRE TECHNIQUE” qui se compose de : - La déclaration à souscrire datée et signée - Le présent cahier de charges signé et paraphé - Le devis descriptif daté et signé - Lʼoriginal du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité (moins ou égale à trois mois) - La copie des statuts de lʼentreprise - Lʼétat des références professionnelles durant les cinq (05) dernières années, présentation des attestations de bonne exécution, des copies légalisées des PV de réceptions définitives et des récapitulations des marchés des travaux similaires réalisés - Létat des moyens humains de lʼentreprise avec déclaration annuelle des salariés année 2011 (liste des personnels déclarés par CNAS et justification de lʼencadrement, diplômes…) - Lʼétat des moyens matériels de lʼentreprises destinés spécifiquement au projet, un état du matériel déclaré signé par un huissier de justice et justification par cartes grises ou factures dʼachats (valide année 2011) - La copie légalisée du certificat de qualification professionnelle en cours de validité jusquʼà la date de la validité offres

(catégorie I et plus activité principale bâtiment) - La copie du registre du commerce légalisée par CNRC - La copie légalisée de la carte dʼidentification fiscale - Lʼoriginal de lʼextrait de rôles (apuré ou échéancier) ou copie légalisée par les services des impôts en cours de validité (moins ou égale à six mois) - La copie légalisée de lʼattestation de dépôt des comptes sociaux délivrée par lʼantenne du registre du commerce relatif au siège social de la société ou personne morale concernée (CNRC) - Copies des bilans financiers des trois (03) dernières années (2008, 2009, 2010) certifiés par le commissaire aux comptes - Copies légalisées des attestations dʼaffiliation et de mise à jour (CASNOS, CNASAT, CACOBATPH) - Références bancaires - La déclaration de probité datée et signée - Planning des travaux daté et signé 2. Lʼoffre financière : dans un pli fermé, portant le nom, adresse du soumissionnaire et la mention “OFFRE FINANCIÈRE” qui se compose de : - La lettre de soumission datée et signée - Le bordereau des prix unitaires - Le devis quantitatif et estimatif La date de dépôt des offres est fixée à vingt et un (21) jours avant midi (12.00h) après la première parution dans le Bomop ou lʻun des quotidiens nationaux, dans le cas où ce jour coïncidera avec un

Maracana N° 1672 — Dimanche 11 Mars 2012 - Anep N° 903 951

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

jour férié ou week-end aura lieu le jour ouvrable qui suit. Les plis doivent être présentés obligatoirement selon les prescriptions contenues dans le cahier des charges, sous peine dʼirrecevabilité et doivent parvenir sous double enveloppe, adressée au directeur de lʼurbanisme et de la construction de la wilaya de Béchar et portant la mention “Soumission à ne pas ouvrir” Avis dʼappel dʼoffres national ouvert n°………/2012 AMÉNAGEMENT NOUVEAU PÔLE UNIVERSITAIRE - RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE LOT/AMÉNAGEMENT EXTÉRIEUR (LOT N°………) DIRECTION DE LʼURBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE BÉCHAR

Lʼouverture des plis sera effectuée en présence des soumissionnaires (selon la capacité dʼaccueil de la salle de réunion), le jour correspondant à la date de dépôts des offres à 14h00 qui est tacitement reportée au premier jour ouvrable si cette date coïncide avec les week-ends ou jours fériés. Cet avis tient lieu dʼune convocation des soumissionnaires pour assister à la séance dʼouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant cent quatre vingts (180) jours à compter de la date de dépôt des offres.


Votre magazine

FUMEURS : LES FRUITS ET LES LÉGUMES VOUS PROTÈGENT

L

a consommation de fruits et de légumes protègerait les fumeurs de la bronchite chronique. Selon l'OMS, la bronchite chronique est en pleine expansion, proche de devenir la 3e cause de mortalité dans le monde d'ici 2020. Egalement appelée Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) par les spécialistes, elle se caractérise par une hypersécrétion bronchique provoquant des toux et pouvant évoluer vers un emphysème (distension et destruction des alvéoles pulmonaires). L'emphysème étant lui-même responsable d'une insuffisance respiratoire sévère, entraînant un risque élevé de troubles

cardiaques. Dans 95% des cas, les victimes de cette affection sont des fumeurs ou des anciens fumeurs. Cependant, seul un fumeur sur cinq risque d'être atteint d'une BPCO ou d'un emphysème. Quelques 266 fumeurs âgés de plus de 45 ans ont été recrutés pour cette étude. Interrogés sur leur consommation alimentaire habituelle, il s'avère que les fruits et les légumes jouent un rôle protecteur contre la bronchite chronique, comparés aux autres catégories alimentaires (viandes, poissons, laitages, graisses, sucres).Ainsi, manger cinq fruits et légumes par jour offre non seulement la protection reconnue contre les maladies

cardiovasculaires, mais également contre la BPCO. Cette relation est également très forte avec une consommation de plus 120 grammes de fruits uniquement. Il en est de même avec la pomme seule, à raison de trois par semaine !Malgré les nombreuses études suggérant un rôle des antioxydants, capables de neutraliser les effets des substances toxiques dégagées par la fumée de cigarette, les auteurs n'ont pas avancé d'explication à cet effet préventif alimentaire. Reste que la meilleure protection contre la BPCO, mais également contre toute une myriade d'affections gravissimes, est d'arrêter de fumer !

PETIT OU GROS FUMEUR : ET SI C'ÉTAIT GÉNÉTIQUE ?

Certains se contentent d'une dizaine de cigarettes par jour, tandis que d'autres dépassent systématiquement le paquet. Certains réussissent à arrêter, tandis que d'autres accumulent les tentatives. Et si cette différence entre «petit» et «gros fumeur» était d'origine génétique ?

L

a quantité de cigarettes consommées par un fumeur pourrait être déterminée génétiquement. Elle dépendrait en partie d'un gène chargé de dégrader la nicotine dans l'organisme. Ainsi, plus la nicotine est dégradée rapidement, plus le fumeur consomme de cigarettes. Inversement, plus la nicotine reste longtemps dans l'organisme, moins le besoin de fumer se fait ressentir. Une telle découverte ouvre de nouvelles possibilités de

21

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

sevrage personnalisé. La nicotine est le principal agent contenu dans la fumée de cigarette, responsable de la dépendance tabagique. Lorsqu'on fume une cigarette, le taux de nicotine dans l'organisme monte en flèche puis redescend petit à petit, ce qui génère progressivement l'envie d'en fumer une autre. Cette baisse du taux de nicotine est due à sa dégradation en cotinine, un dérivé inactif de la nicotine. Cette transformation est assurée par une enzyme synthétisée par un gène CYP2A6. Ainsi, on peut dire que l'envie d'allumer une cigarette est liée à la vitesse à laquelle la nicotine est métabolisée par l'organisme, c'est-à-dire à l'activité de cette enzyme. PROFIL GÉNÉTIQUE DU FUMEUR L'influence de ce gène sur la quantité de cigarettes consommées a été étudiée par

des chercheurs japonais. Ce gène existant sous différentes formes, elles ont été identifiées chez un total de 200 fumeurs de longue durée (plus de dix ans) âgés de plus de 50 ans. On constate ainsi que les porteurs du gène sont plus souvent des gros fumeurs (plus de deux paquets par jour). Inversement, les porteurs d'une variante de ce gène sont plus souvent des petits fumeurs (moins d'un paquet par jour). Et effectivement, lorsqu'on compare la vitesse de dégradation de la nicotine, on s'aperçoit qu'elle est ralentie chez les petits fumeurs. Entre ces deux extrêmes, se trouvent des fumeurs intermédiaires, lesquels sont porteurs d'autres variantes du gène SEVRAGE SUR-MESURE Selon une autre étude, la présence de ces différentes variantes du gène affecte également le niveau de nicotine circulant chez les personnes qui portent un patch. Ce phénomène peut expliquer, en partie, pourquoi certains candidats à l'arrêt se contentent d'un seul patch, tandis que d'autres ont besoin de compléter cet apport nicotinique avec d'autres substituts. Ces données sont très importantes car elles laissent entrevoir la possibilité de nouvelles stratégies de sevrage personnalisé et donc plus efficaces, lesquelles seraient basées sur le profil génétique des fumeurs.

Kesra Kabyle

INGREDIENTS : 1 kg de farine de blé 2 oeufs battus en omelette 30 cl d'eau tiède 1 morceau de sucre 30 g de levure fraiche de boulanger 125 g de beurre 1 cuillerée à café de sel fin 1 jaune d'oeuf pour la dorure

PRÉPARATION : Diluez, dans un bol, la levure et le morceau de sucre dans 10 cl d'eau tiède Laissez travailler la levure 20 minutes. Sur feu très doux, faites juste fondre le beurre sans le cuire. Réservez. Dans un grand saladier, disposez la farine en fontaine. Dans le puits central, ajoutez le sel, les oeufs, la levure délayée

et le reste de l'eau. Mélangez avec la main en tournant. Ajoutez le beurre fondu et continuez de mélanger en tournant, sans pétrir (la pâte ne doit pas être élastique). Divisez cette pâte en 10 portions égales, façonnez-les en boulettes légèrement aplaties que vous disposez sur des plaques légèrement farinées. Couvrez d'un linge propre et laissez lever à température ambiante pendant 30 à 40 minutes. Préchauffez le four à 200 °C (th. 7), badigeonnez les kesras de jaune d'oeuf battu pour les dorer et faites-les cuire 25 minutes, jusquʼà ce qu'ils soient bien levés et bien dorés.

Cheveux d’ange au miel

INGREDIENTS : 500 g de pâtes fines (cheveux d'ange) 100 g de beurre fondu 200 g d'amandes mondées, frites et hachées 200 g de cacahuètes hachées 200 g de pignons hachés 100 g de sucre semoule pour le sirop miel : 100 g de sucre 2 verres à thé d'eau

PRÉPARATION : Pour préparer la recette de cheveux d'ange au miel : 1. Faire dorer dans une poêle et à feu doux, les pâtes dans le beurre. 2. Dans un plat, mélanger tes amandes, les noisettes, les pignons et le sucre. 3. Puis dans un moule à cake beurré, superposer une couche de pâte, une couche du mélange à base d'amandes et répéter l'opération. Finir par une couche de pâte. 4. Préparer le sirop miel avec le mélange eau et sucre de façon à obtenir une couleur mielleuse. En arroser votre gâteau. Laisser refroidir toute une nuit avant de découper des morceaux selon votre convenance.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 975

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS CROISÉS N°974

LA BLAGUE

Une femme va bientôt se marier . Elle demande à son mari : Aimes-tu les chats ? Il répond : Je ne sais pas, mais tu sais, je suis habitué à manger de tout !! =)

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

F

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

MOTS CROISÉS N° 975

G H

I

J

K

L

"Les gens qui aiment ne doutent de rien, ou doutent de tout." Honoré de Balzac

HORIZONTALEMENT 1 - Titre de présumée célibataire 2 - Empèserait 3 - Morceau de triperie Mesurer avec soin 4 - Préposition - Pesais un récipient - Ordre de saut 5 - Firent disparaître Ferraille à Bucarest 6 - Graveleux Embarcadères ou débarcadères, c'est selon - Saint sur l'agenda 7 - Rapport de grandeur Porteur d'armes 8 - Vérifie et donne quitus - Paisibles 9 - Surveillance - Bien finis 10- Anneau pour le tolet Temps de règne

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Technique des noeuds B - Courtois - Vierge C - Enoncé - Sapées D - Présente sur l'écran - Chaîne culturelle E - Chef d'état F - Qui reste à charge Il vaut bien le cuivre G - Bien dans le coup Bêtisier - Coefficient trés personnel H - Rebelle I - Dieu coquin - Air trés connu J - Faible - Rivière africaine K - Matériaux à démascler - Gloire pour le cabot L - Marque d'un petit espace

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 974

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

16h00 : El-Chams el fidhia

16h30 : Mouharib El-Dawama 16h50 : el-tabiaâ oua el-ilm 17h15 : Sihr El Mourdjane 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Baieatouna 18h50 : El-Kharba

20h00 : Journal télévisé

20h45 : Emission Hiwar saa 22h00 : Trauma

22h45 : Daouri El-Mohtarifin 00h00 : Journal télévisé

10.55 : Téléfoot

12.00 : Les 12 Coups de Midi ! 13.00 : Journal

13.35 : Walker, Texas Ranger 14.25 : Monk

16.10 : Les Experts 18.05 : Sept à huit 20.00 : Journal

20.50 : Gran Torino

23.00 : Les Experts : Manhattan 23.40 : Les Experts : Miami

02.10 : Affaires non classées

Walt Kowalski, un vétéran de la guerre de Corée, vient de perdre sa femme qui, avant de mourir, lui demande de se confesser. Mais le vieil homme n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Misanthrope, bougon et raciste, il veille jalousement sur sa Ford Gran Torino, râlant sans cesse contre les habitants de son quartier, en majorité d'origine asiatique. Son unique compagnie est sa chienne, Daisy. Un jour, son jeune voisin, Tao, tente de lui voler sa voiture sous la pression d'un gang. Walt s'aperçoit bientôt que l'adolescent est littéralement harcelé par les jeunes caïds. Prenant la défense de Tao, Walt devient malgré lui le héros du quartier... 04.05 : Une histoire du terrorisme 05.05 : Les matinales 05.30 : Questions pour un champion 06.00 : Euronews 06.35 : Ludo 08.45 : Scooby-Doo et le monstre du Loch Ness 09.50 : Bunny Tonic 10.50 : Cʼest pas sorcier 11.30 : Dimanche avec vous 12.10 : 12/13 Dimanche 12.50 : 30 millions dʼamis 13.21 : Paris-Nice 15.00 : En course sur France 3 15.25 : Le tuteur 16.55 : Chabada 17.55 : Questions pour un super champion 18.45 : Ma maison dʼaujourdʼhui à demain 19.00 : Journal régional 19.30 : Journal national 20.10 : Zorro 20.35 : Inspecteur Barnaby 23.45 : Soir 3 23.56 : David Oïstrakh, artiste du peuple ? 01.10 : Thalassa

Quelles sont les solutions pour créer de l'emploi en France ? Faut-il augmenter les impôts ? Comment éviter que les entreprises ne partent à l'étranger ? Vat-on devoir payer plus pour être bien soigné ? Voici quelques-unes des questions qui sont au centre de la campagne présidentielle cette année. Les Français, avant de se déterminer, veulent connaître les solutions concrètes que proposent les candidats. «Capital» propose ce soir une émission pour tenter de répondre à toutes ces interrogations ions au cours d'une interview en direct du candidat socialiste François Hollande, qui réagit aux enquêtes de l'émission. Il est également confronté à des cas très concrets, des témoignages et des questions de téléspectateurs sur le chômage, les salaires, la consommation, la santé, l'école, la fiscalité ou le logement.

04.00 : Surprises 04.20 : Nativity ! 05.50 : Jusquʼau cou : lʼappel de la nature 07.20 : Cartoon + 08.10 : Animaux & Cie 09.40 : World Invasion : Battle Los Angeles 11.35 : Rencontres de cinéma 12.00 : Lʼeffet papillon 12.45 : Dimanche + 13.55 : La semaine des Guignols 14.30 : Le petit journal de la semaine 15.05 : Mégalopolis 16.05 : Camelot 18.00 : Les nouveaux pirates de lʼinformatique 18.35 : Le zapping de la semaine 18.55 : Le JT 19.15 : Le Canal football club 21.00 : Championnat de France de Ligue 1 22.55 : CFC le débrief 23.15 : Lʼéquipe du dimanche 00.00 : Jour de rugby 00.41 : Phénomènes paranormaux 02.20 : Jusquʼau cou 02.35 : Women are heroes

03.25 : Les nuits de M6 06.00 : M6 Music

07.00 : Absolument stars

Votre vie personnelle va pouvoir s'épanouir. C'est pour vous une période faste. Mais prenez le temps de vivre pour profiter pleinement des résultats. Vous allez pouvoir montrer ce que vous savez. Réfléchissez avant de prendre certaines décisions importantes.

Ne soyez pas découragé parce que les choses ne vont pas toujours comme vous l'espérez. Vous entrez dans une période de transition où vos rentrées d'argent pourraient bien changer. La bonne humeur et le moral sont de rigueur même si les finances sont difficiles.

Les histoires de cœur et d'amour ne seront pas vraiment au rendez-vous aujourd'hui, cela vous laisse tout le temps de vous occuper de vos affaires personnelles. Donnez un bon coup de fouet à vos activités personnelles et vous vous sentirez beaucoup mieux dans votre peau.

08.40 : M6 boutique

09.35 : A mourir de rire 11.55 : Turbo

13.30 : Maison à vendre

La chance est avec vous et rien ne saura vous arrêter. Votre ambition est de plus en plus forte ce qui veut dire qu'il faudra faire preuve de prudence. Quelqu'un essaiera amicalement de vous aider dans une entreprise hasardeuse et vous vous en sortirez à votre avantage.

S AMEDI

16.10 : Accès privé 17.25 : 66 minutes 18.40 : D&CO

19.45 : Le 19 45 20.05 : E=M6

20.30 : Sport 6 20.50 : Capital

23.10 : Enquête exclusive 00.00 : Burn Notice

01.35 : Supernatural 02.20 : M6 Music

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

On risque de parler un peu trop de vous et pourtant vous faites tout ce qu'il faut pour qu'on vous oublie un peu. Les éloges et les compliments vont bon train ce qui ne modifie en rien la sincérité de vos sentiments. Vous saurez éviter les vilaines flatteries.

Vous retrouverez le moral des grands jours. Vous pourriez faire une pause, ce qui pourrait vous permettre de mieux comprendre ce qui serait le meilleur pour vous en ce moment. Vous ferez d'importants projets à court et à plus long terme. Vous ne saurez pas choisir. Grâce à votre forme physique qui revient en force, vous aurez la chance de gagner une plus grande indépendance dans votre vie. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques votre vie vous semblerait infiniment plus radieuse. La réussite est proche.

S C OR P I ON

15h00 : Azizi El-Mouchahid

S AG IT A IRE

13h40 : samihli

10.15 : Automoto

Rien ne pourra vous empêcher de dire votre version des faits. Vous allez pouvoir vous affirmer auprès de personnes qui semblaient réticentes à votre argumentaire. Une suite favorable sera donnée à une proposition que vous allez faire.

CA P R I CO R N E

13h00 : Journal télévisé

06.30 : Tfou

La période semble être réellement favorable à vos desseins, Ne négligez rien de ce que la vie vous réserve, Un projet ancien pourrait aboutir si vous savez saisir rapidement une offre qui vous sera faite en cachette.

V ER S EA U

12h30 : el alam bayena yadayek

05.55 : Sandra détective

Le moral est déterminant pour vous. Reprenezvous et vous le sentirez revenir très fort. Vous allez vous sentir radieux et allez pouvoir entreprendre ce que vous avez maintes fois repoussé. Vous allez vous sentir pousser des ailes. Allez de l'avant !

P O I S SO N S

12h00 : moughamarat milou

05.25 : Reportages

T A UR E A U

11h15 : Antoum Aydhan

05.00 : Très chasse, très pêche

Une rencontre intéressante inattendue pourra vous séduire. Bien que vous pensiez que cela ne puisse pas vous convenir parfaitement, vous saurez vous accomoder de ces propositions au moment où vous aurez besoin de montrer tout votre savoir-faire.

Si les autres vous énervent et que vous souhaitiez avoir la chance d'être seul pour faire ce que vous avez envie, n'hésitez pas. Mais ne vous coupez pas des autres et ne restez pas isolé, vous aurez alors la chance de vivre des rapports harmonieux.

G E M E A UX

10h30 : el-assil

HOROSCOPE

C A N CE R

10h00 : sandjoub saghir

04.45 : Musique

03.20 : Virginie Hocq : Cʼest tout moi 04.55 : Thé ou café 05.35 : Les travailleurs de lʼombre 06.05 : Mon père dort au grenier 07.00 : Thé ou café 08.05 : Rencontres à XV 08.30 : Sagesses bouddhistes 08.45 : Islam 09.15 : Judaïca 09.30 : Orthodoxie 10.00 : Présence protestante 10.30 : Le Jour du Seigneur 10.45 : Messe 11.30 : Le Jour du Seigneur 12.05 : Tout le monde veut prendre sa place 13.00 : Journal 13.20 : 13h15, le dimanche 14.10 : Vivement dimanche 15.30 : XV/15 16.00 : Tournoi des 6 Nations 17.55 : Stade 2 18.50 : Vivement dimanche prochain 20.00 : Journal 20.46 : Guerre dʼAlgérie, la déchirure 22.45 : Débat 23.15 : On nʼest pas couché

LI ON

07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin)

04.20 : Sur les routes dʼUshuaïa

V I E R GE

07h00 : Journal télévisé

Pluie Max.15°C Min. 4°C

LE SAVIEZ-VOUS ?

Qu'est ce que l'Opération Tigre ?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, lʼOpération Tigre fut un exercice militaire de répétition du débarquement en Normandie (l'Opération Neptune) qui dura du 22 au 30 avril 1944. La plage de Slapton Sands, dans le Devonshire au Royaume-Uni fut choisie pour sa ressemblance avec celles d'Omaha et Utah. Ce test grandeur nature, conduit conjointement par les Anglais et les Américains, durant 9 jours, fut émaillée de nombreuses erreurs, défaillances et accidents qui coûtèrent la vie à 946 soldats. En effet, par manque de coopération entre l'U.S. Army et l'U.S. Navy, beaucoup de GI's périrent noyés dans la Manche

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05:30 El-Dohr 12:58 El-Assar 16:19 El-Maghreb 18:57 El-Ichaʼa 20:16

ou bloqués dans les LST coulés ou encore d'hypothermie. Eisenhower ne donna l'ordre de récupérer les naufragés qu'à l'aube. L'État major interallié tira toutefois les conséquences de l'évènement en ordonnant: - la synchronisation des fréquences radio américaines et britanniques ; - de meilleurs gilets de sauvetage furent mis à la disposition des soldats sur les péniches de débarquement ; - la mise au point de procédures de récupération d'éventuels naufragés et une meilleure collaboration entre les États-major alliés, et entre la marine et l'armée de terre complétèrent ces mesures. Le plus strict secret militaire fut longtemps entretenu sur cet évènement, qui fut longtemps méconnu des historiens.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

drôles de banderoles Par Ali Bouacida

L

e match derby CSC-ASK sʼest déroulé dans dʼexcellentes conditions et nʼa pas failli aux règles de rencontre au sommet, de surcroît quand il sʼagit dʼune confrontation inscrite dans la Coupe dʼAlgérie. Nous avons donc pu suivre un jeu agréable certes dominé par les Constantinois, mais avec de belles fulgurances du côté khroubi. En somme, un duel entre deux coaches avisés et si Belhout a eu «la Baraka» en sachant occuper les ailes et déborder aux moments opportuns, Aït Djoudi nʼen a pas moins démérité en tentant des intrusions peut-être trop précipitées que ses joueurs nʼont su concrétiser. Bref, on ne refait pas le match comme on dit, et il faut surtout noter le fair-play qui a régné tout au long de la rencontre, infirmant ainsi bien des préjugés sur une galerie réputée trop fébrile voire incontrôlable. Sʼil y a eu violence lors de ce match entre voisins, ce fut celle des fumigènes qui, à un moment donné, rendirent le terrain invisible. Mais le fait majeur nʼest pas là, et on fut sidéré de voir autant dʼimmenses banderoles déployées tout au long de la tribune et des gradins au point dʼéclipser complètement les panneaux publicitaires des grandes marques. A Constantine, cʼest connu, chaque quartier, chaque îlot, chaque «houma» possède sa propre banderole où sont transcrits clairement lʼorigine et le lieu de ces fans invétérés. Jusque-là, rien dʼextraordinaire quoique dans un passé récent, en début de saison précisément, une banderole a fustigé les instances dirigeantes et provoqué un tollé auprès de la LFP qui a menacé de sanctionner sévèrement les Sanafirs. Les Sanafirs, cʼest le nom de cette galerie des supporters du CSC, et ils sont, avec les «chnaoua» du MCA, les premiers dans tout le pays à sʼêtre dotés dʼun sobriquet qui leur sied fort bien dʼailleurs, les Sanafirs donc, nous ont habitués à des slogans et autres inscriptions peu orthodoxes et cela fait partie de leur originalité. Sauf que lors de ce match CSC-ASK, nous fûmes sidérés de découvrir sur une banderole, le dessin dʼune croix gammée bien en évidence. Sʼil est aisé dʼaccabler lʼécole qui a failli dans lʼenseignement de lʼhistoire de lʼhumanité, il faut par contre, se demander ce quʼont fait les dirigeants dont beaucoup traînent des bagages universitaires pour dire à ces jeunots, la signification macabre de ce symbole du nazisme, du racisme et de la négation de lʼautre. Nous restons convaincus que ces enfants qui ont brandi la sinistre croix, ne connaissent pas sa signification. A se demander même si certains adultes le savent… A. B.

Maracana N°1672 — Dimanche 11 Mars 2012

24

Rabah Saâdane l'avait déjà proposé en 2009 Suppression des matchs amicaux du mois d'août par la Fifa :

Après le premier match amical de son histoire avec la sélection nationale de l'Uruguay, gagné par les Verts (1-0) grâce au but de Djebbour. L’Algérie tenait alors sa première victoire sur une formation sudaméricaine depuis 1982, et un succès contre le Chili en Coupe du monde.

M

ais, ce n'est point pour de la nostalgie qu'on évoque ce match, c'est justement une des déclarations de l’ex-coach de l'équipe nationale, Rabah Saâdane qui, malgré la victoire, a tenu à faire la remarque suivante : "Il faut que l'on songe à demander à la Fifa de supprimer cette date de l'instance fédérale internationale pour les matchs amicaux durant ce mois d'Août". Et au coach des Verts, de justifier sa thèse par le fait que "Les joueurs évoluant dans les clubs européens sont saturés et surtout fatigués par une saison harassante et la multiplication des matchs. Ils sont en période d'inter-saison et il va falloir assurer la récupération pour aborder la nouvelle saison. Cette date Fifa du mois d'Août tombe donc mal". Et il avait bien raison l’ex-coach des Verts d'autant qu'il a fait cette déclaration après une victoire. Sinon, cela aurait été pris comme justificatif de défaite. Une année plus tard, Rabah Saâdane récidive et re-parle de cette date Fifa qu'il conteste toujours au mois d'Août. Cette fois-ci, Saâdane fait sa déclaration après la défaite contre le Gabon en amical le 11 Août 2010. Les Gabonais ont battus les Verts (2-1) au stade du 5 juillet. Les buts ont été mar-

qués par Daniel Cousin (35’) et Aubemayang Pierre Emerick (55’) au profit du Gabon et Djebbour (85’) pour l'Algérie. Ce match était programmé après les gros efforts fournis par les Verts en Coupe du monde et ce, à un mois du match contre la Tanzanie. Et c'est en préparation de ce match contre la Tanzanie, que Saâdane a également tiré la sonnette d'alarme pour ces matchs du mois d'Août. En Avril 2011, Rabah Saâdane est invité à une réunion d'experts de la Fifa au Caire. Et là, Saâdane fait cette réflexion à un des responsables de la Fifa responsable de la réunion des directeurs techniques, sur ce cas d'éliminer les matchs du mois d'Août. Et celui-ci l'informe que d'autres techniciens européens ont fait la même proposition. Ainsi, il a fallu donc attendre jusqu'au 5 mars dernier, pour voir enfin la Fifa annoncer dans un communiqué avoir franchi "une importante étape vers un accord final" concernant le ca-lendrier des matches internationaux, qui devrait aboutir, notamment, à la suppression du match amical du mois d'août. Le match amical du mois d'août devrait donc disparaître sous réserve d'approbation par le comité exécutif de la Fifa qui doit se réunir les 29 et 30 mars prochain. Et c'est là qu'on a appris que cette proposition avait été formulée par l'UEFA, qui avait déjà trouvé un accord à ce sujet avec l'Association européenne des clubs (ECA) présidée par l'Allemand Karl-Heinz Rummenigge. Ainsi et sur le plan concret, un groupe de travail s'est

ainsi mis d'accord "sur une recommandation (...) qui sera prochainement soumise au Comité Exécutif de la Fifa " et qui prévoit notamment, une organisation des matches amicaux sur un système de "neuf dates doubles sur un cycle de deux ans" soit 18 matches au total. "Les neuf dates doubles seront réparties de façon cohérente chaque année (marsseptembre-octobre-novembre) avec une date double en juin tous les deux ans (années impaires)", a précisé la Fifa dans un communiqué. La recommandation du groupe de travail prévoit également qu'une équipe "jouera les deux matches d'une date double dans la même confédération (...) mais pourra toutefois, les dis-puter dans deux confédérations différentes à condition que des critères précis (relatifs par exemple à la durée de vol) soient respectés pour éviter que les joueurs n'aient trop à voyager". L'accord entre l'UEFA et l'ECA stipulait que les deux matches devaient être joués sur le même continent, ou au moins le deu-xième en Europe pour les équipes européennes. On attendra donc l'approbation de cette proposition par le comité exécutif de la Fifa qui doit se réunir les 29 et 30 mars prochain. Saïd Ben

Le ministre gambien des sports la semaine prochaine à Zurich

Alors que le ministre gambien de la jeunesse et des sports, Alieu Jammeh Kebba compte se déplacer la semaine prochaine à Zurich, afin de tenir une réunion avec la Fédération internationale de football (Fifa) pour résoudre la crise née de la dissolution de la fédération gambienne par le gouvernement, le journal gambien The Daily Observer indique que le président du comité provisoire installé, M. Seedy Kinteh, se déclare prêt à se retirer.

I

l faut bien rappeler qu'en réalité, la Fédération gambienne de football a été dissoute le 2 mars pour manque de résultats, notamment après la défaite des "Scorpions" face à l'Algérie (1-2) en qualification de la CAN-2013. Passé le délai de la Fifa , le porte parole de la fédération gambienne de football (GFA), annonce que "La Gambie n'est pas suspendue. Rien n'a été apporté au comité d'urgence de la FIFA pour le moment. Nous attendons les rapports des membres évincés de la fédération gambienne de football pour se pencher sur cette affaire" a-t-il expliqué. La FIFA soumettra ses conclusions au comité d'urgence de la FIFA que préside Joseph Blatter, qui décidera des mesures à prendre. La Fédération internationale de football (FIFA), a menacé mardi dernier la Gambie de "sanctions sévères" après la décision du gouvernement de dissoudre la fédération gam-bienne (GFA). Mais le gouvernement gambien estime que sa décision de dissoudre la GFA, est irréversible, tout en poursuivant les discussions avec la FIFA. "Nous allons poursuivre les discussions avec la FIFA, mais il

f a u t savoir que la GFA ne peut pas participer aux compétitions continentales ou internationales sans le soutien du gouvernement" a déclaré le secrétaire général du ministère gambien de la jeunesse et des sports, Mambanyick Njie. C'est ainsi que la BBC a rapporté que le mi-nistre de la jeunesse et des sports gambien, se déplacerait la semaine prochaine à Zurich pour tenter de résoudre ce problème. Il est important de signaler que du fait que la date des élections de la fédération gambienne est prévue dans six mois, le ministère se devrait donc de gérer la transition. Et c'est certainement, ce que va bien défendre le ministre gambien auprès de la Fifa. Et pour ce faire, un compromis a été trouvé. "Nous avons eu une réunion très fructueuse avec les membres de l'exécutif dissous et on est arrivé à la conclusion qu'il était préférable qu'ils partent pour l'intérêt du football gam-bien. On a trouvé un consensus puisque les dits membres pourront aider le comité intérimaire à gérer les affaires du football au cours des six prochains mois", a bien déclaré un responsable du ministère des sports gambien au Daily observer. Ce qui fait que la Gambie évite bien une sanction de la Fifa. Le match retour entre l'Algérie et la Gambie est prévu entre le 15 et 17 juin prochain à Blida, faut-il bien le rappeler. Saïd Ben

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1673 date 11-03-2012  

maracanafoot1673 date 11-03-2012

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you