Issuu on Google+

Les VERTS gardent les pieds sur terre APRÈS LA VICTOIRE FACE À LA GAMBIE

USMA

ABDOUCHE :

GHILAS en tête des buteurs de la ligue 2

www.maracanafoot.com

«On s’est retiré pour le bien du club»

MCS-CRB 2-0

Halilhodzic : «Le groupe actuel ne devrait pas être élargi»

MCEE - JSK 1-1

Le Chabab se noie à Saïda

NAHD-USMH 2-0

Le derby revient aux Nahdistes MCA

N° 1666 du Dimanche 4 Mars 2012

10 DA

Les Canaris accrochés

IL AFFRONTERA L’ASO MARDI ET LE WAT SAMEDI

La semaine de tous les dangers

BOUHELLAL :

«Meguelati est plus qu’un frère»

LES JAUNE ET VERT PENSENT DÉJÀ À LA COUPE El Orfi : «On fera tout pour préserver notre trophée»

HANNACHI ORGANISERA UNE AG CETTE SEMAINE Les Espagnols seront présents

Les Béjaouis pensent déjà au prochain adversaire

«Cette qualification est méritée et on vise la phase des poules»

JSMB

BABOUCHE : «Si Loungar vient, Ghrib doit rester»

YELLEMOU :

 STAGE D’UNE SEMAINE À TIPASA  TROIS MATCHES AMICAUX AU PROGRAMME


02

Halilhodzic

«Le groupe actuel ne devrait pas être élargi» Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football, le Bosnien Vahid Halilhodzic, a affirmé samedi que l'effectif actuel des Verts ne devrait pas être élargi à l'approche du coup d'envoi des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, prévue en juin.

"D

epuis mon installation à la tête de la sélection, j'ai utilisé plus de 40 joueurs afin d'en dégager un effectif avec lequel je travaillerai en prévision des futures échéances. Le groupe actuel ne devrait pas être élargi, même si les portes restent ouvertes à ceux qui peuvent ramener le plus", a indiqué le coach national. Toutefois, Halilhodzic, en poste depuis juillet 2011, a affirmé que les joueurs sont appelés à respecter les choix de sélection. «Tout le monde doit respecter mes choix et le règlement intérieur de l'équipe», a t-il

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

ajouté. Halilhodzic a conduit la sélection nationale mercredi à sa première victoire en déplacement, depuis juin 2009, face à la Gambie à Banjul (2-1), en match aller du second tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2013. Deux nouveaux joueurs ont effectué leur baptême du feu à Banjul, il s'agit du défenseur de la Real Sociedad (Liga espagnole), Bentaiba et le milieu du terrain du FC Valence (Liga espagnole), Feghouli. Evoquant les prochains rendezvous de l'équipe nationale, avec trois matches au mois de juin prochain dont deux comptant pour les éliminatoires du Mondial-2014 (Rwanda et Mali), le sélectionneur national estime qu'il a le temps pour "bien préparer ces tests". «Je pense qu'on a largement le temps pour préparer les matches du Rwanda et du Mali, et celui face à la Gambie (éliminatoires CAN-2013). Je suppose qu'après le succès de Banjul, les joueurs vont se remettre au travail avec un bon moral et surtout avec l'ambition de réussir quelque chose en juin », a t-il conclu.

Guedioura haut la main ! L’HOMME DU MATCH…

Face à la Gambie, Guedioura, c’est un but refusé, mais pas que cela ! Bien que valable, de l’avis même des spécialistes, le but marqué par Adlène Guedioura d’une reprise de volée lors du dernier Gambie-Algérie (1-2) n’est pas tout ce que l'on retiendra de lui au lendemain de ce succès. Car audelà, le milieu défensif de Nottingham Forest a été l’auteur d’un match plein. Aligné dans l’entrejeu en lieu et place de Hassan Yebda, Adlène s’est révélé un véritable rempart devant la défense et un excellent joueur offensif, si besoin est. Alors Adlène Guedioura, homme du match ? Cela ne surprend guère,

Ghilas en tête des buteurs de la Ligue 2 EN INSCRIVANT UN ONZIÈME BUT…

A l’occasion de la 26e journée de Ligue 2, qui a vu le Stade de Reims rendre visite à Châteauroux, l’attaquant international Kamel Fathi Ghilas s’est emparé de la première place du classement officiel des buteurs en inscrivant son 11e but dans le jeu. L’Algérien avait ouvert la marque à la 20’ , malheureusement pour lui et son équipe, les Castelroussins ont égalisé avant la fin du match. Ghilas occupe néanmoins la première place des meilleurs buteurs de la Ligue 2 en

compagnie de Gaëtan Charbonnier (Angers SCO), auteur d’un but face à Arles Avignon. Halilhodzic, qui est à la recherche d’un buteur, devra se pencher sur le cas de Ghilas qui n’a jamais eu la chance de s’exprimer en équipe nationale. D’ailleurs, ses prestations cette saison au sein de son club ont permis au Stade de Reims de prendre une sérieuse option pour l’accession en Ligue puisqu’il occupe la place de dauphin, derrière le leader, Bastia.

tellement le n°17 des Fennecs était au four et au moulin. Dans le sondage de La Gazette du Fennec qui vous proposait d’élire l’homme de ce Gambie-Algérie, Adlène Guedioura a donc ravi la vedette à Sofiane Feghouli, pourtant auteur du but victorieux dès sa première sélection ! C'est dire la performance de Guedioura dans ce match qui constitue une référence pour la sélection algérienne ! Bravo à tous les acteurs de la rencontre et merci à tous les internautes qui se sont prêtés au jeu...Prochain rendez-vous Algérie-Rwanda, début juin à Blida !

ACTUEL

La concurrence fera rage à l’avenir

Les plus avertis diront que ce n’est pas d’une main innocente que le premier responsable de la barre technique algérienne Halilhodzic ait donné le maillot portant le numéro 15, celui que portait pendant longtemps Karim Ziani, à Sofiane Feghouli. Ils sont vite allés en besogne et certains ont vite conclu au passage de témoin voire la mise à la retraite de l’ancienne coqueluche des Verts. Mais ceux qui pensent ainsi, méconnaissent Halilhodzic et sa façon de voir les choses. Le fait de donner ledit maillot à Feghouli, cela devrait provoquer l’ego de Ziani et l’inciter à revenir au top, pourquoi pas revenir en Europe pour relancer sa carrière de plus haut niveau. L’autre message est que le seul patron en sélection, c’est lui et rien que lui. La porte de l’équipe nationale, comme il l’a souvent rassasié, est toujours ouverte à tous les joueurs susceptibles d’apporter le plus, à tous ceux qui sont en forme et prêts à défendre les couleurs du pays, et cadrent avec la philosophie tactique du sélectionneur. Y compris les binationaux dont Halilhodzic est preneur, tout comme la Fédération algérienne de football, mais pas à n’importe quel prix : «Tout joueur qui se sent algérien et qui veut porter le maillot, est le bienvenu, mais on ne va pas le supplier». Liassine Bentaïba-Cadamuro est le parfait modèle d’une envie et d’une intégration exemplaires

GAMBIE:

DISSOLUTION DE LA FÉDÉRATION DE FOOTBALL (GFA)

Peter Bonu Johnson épargné

Le ministre de la Jeunesse et des Sports gambien, Alieu Kebba Jammeh, a décidé de dissoudre la Fédération gambienne de football (GFA), et l'ensemble de son exécutif, deux jours après la défaite de la Gambie à Banjul face à l'Algérie (2-1), en match aller du second tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2013, rapporte samedi le site Gambia Sports. La tutelle a justifié cette décision par le résultat "catastrophique" de la sélection face aux Verts, précise la même source. "La Gambie n'a malheureusement fait aucun progrès dans le domaine du football, au moment où plusieurs nations africaines visent le haut niveau. Il est temps pour nous de restructurer cette discipline et cela passera inévitablement par une telle action", a expliqué le ministre gambien lors d'un point de presse, précisant qu'un "comité provisoire a été installé et aura pour mission de gérer les affaires du football au pays". Le sélectionneur de l'équipe gambienne, Peter Bonu Johnson, a été épargné par la décision du ministre et devrait continuer sa mission à la tête des Scorpions, dont la qualification pour la CAN-2013 est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

compromise après le revers concédé face à l'Algérie. "Avant de prendre une telle décision, nous avons consulté la Confédération africaine (CAF) et la Fédération internationale (FIFA), pour éviter tout risque de sanction pour ingérence gouvernementale dans le fonctionnement de la fédération", a souligné Alieu Kebba Jammeh. Le match retour entre l'Algérie et la Gambie aura lieu les 15, 16, ou 17 juin prochain, probablement au stade Mustapha-Tchaker de Blida.


Les Canaris accrochés

LIGUE 1

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

03

JSK 1 MCEE 1

KHELILI RETROUVE LES 18

Eloigné des terrains et de la compétition, pour cause de blessure. le défenseur axial Sofiane Khelili, qui a retrouvé toutes ses forces, est de retour. Hier, Ie coach Mourad Karouf a jugé donc utile de fier appel aux services de Sofiane Khelili. Ce joueur aux grandes qualités a été convoqué pour ce match qui a opposé la JSK au MeCEE. Khelili était parmi les 18 et a été sur le banc de touche.

TEDJAR ET METREF REMPLAÇANTS

Les deux joueurs Hocine Metref et Saad Tedjar, se sont retrouvés hier face au MC El Eulma remplaçants. Les deux milieux de terrain ont payé cash leur méforme, et Ie coach Karouf leur a préféré deux autres joueurs meilleurs qu'eux. Les deux équipes, la JSK et le MCEE qui ont le vent en poupe ces derniers temps, se sont rencontrées hier après-midi au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, pour un match comptant pour la 21e journée du championnat national professionnel de ligue 1. Les Kabyles qui occupent Ie milieu du tableau voulaient coûte que coûte remonter la pente et améliorer leur classement, de même pour les visiteurs du MCEE, qui cherchaient eux aussi à confirmer leur large succès réalisé il y a quelques jours contre le MCO. Les poulains de Madjid Taleb étaient donc les premiers à annoncer la couleur en parvenant a ouvrir la marque à la 14' parl'intermédiaire d'un exKabyle en l'occurrence Kaceila Berchiche. Sur un coup franc excentré de la droite, Berchiche enveloppe bien Ie cuir qui est allé mourir dans les filets, sans que Asselah ne puisse faire quoi que ce soit. 1 à 0 en faveur des Eulmis. Les Kabyles touchés dans leur amour propre, se ruent en attaque dans l'unique objectif de rétablir l'équilibre. Les poulains de Karouf multiplient leurs assauts et leurs efforts. Vers la fin de la première mitemps, les camarades de Zarabi,

parviennent à égaliser et ce suite à un joli service de Remache, Belkalem d'une tête piquée trouve le chemin des filets. Sur ce résultat de parité d'un but partout que le premier half s'est achevé. Après la pause citron, les poulains de Mourad Karouf, reviennent sur Ie terrain, avec la ferme intention de signer Ie deuxième but et de s'offrir la victoire. Les camarades de Belkalem se procurent une première occasion par Ie Malien Makan Dembele, mais ce dernier qui manque d'inspiration rate lamentablement Ie cuir. Karouf opère deux changements en incorporant Tedjar et Metref, et ce pour donner du tonus à l'attaque et animer beaucoup plus Ie jeu. Hanifi bien embusqué dans la surface de vérité et sur une erreur monumentale d'un défenseur eulmi, l'ex-Koubéen d'un retourné acrobatique, ne parvient pas à tromper Ie gardien Berrefane qui était bien en place pour capter Ie cuir sans difficultés à la 61'. Continuant dans leur pressing les Kabyles ratent une autre occasion à la 82', suite à un coup franc bien botté par le rentrant Metref. Les Eulmis répliquent deux minutes plus tard, par Tiaiba. Les poulains de

ZIAD RECONDUIT

Le milieu de terrain kabyle Ziad, est en train de marquer de son empreinte son retour sur les terrains et à la compétition. Le joueur kabyle qui bénéficie de Ja confiance de son coach, continue de gagner des galons de match en match. Hier face au MCEE, Ziad a été de nouveau reconduit à son poste.

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er Novembre-Tizi-Ouzou Affluence : Faible Arbitres : Saidi, Ibdj Said et Rezguane Avertissements : Belkalern (44'), Hanifi (54'), Camara (90+2') (JSK), Renane (41') (MCEE) Buts : Belkalcm (36') (J5K), Berchiche (14') (MCEE)

JSK :

Asselah, Remache, Nessakh, Zarabi (Metref 72'), Rial, Belkalcm, Sedkaoui, Camara, Ziad, Hanifi, Dembele (Tedjar 67'). Entraineur : Karouf

Karouf reviennent à la charge et ratent un but tout fait vers la fin de la rencontre, par Chemseddine Nessakh. Sur ce score de parité, l'arbitre siffle la fin de la rencontre au grand dam

MCEE :

Berrefane, Mahfoudi, Renane, Berchiche, Nezzar, Deghiche, Gherbi, Hemmami, Kadri (Dentayeb 63'), Daouadi (Marek 72'), Diarra (Tiaiba 75'). Entraineur : Taleb

des supporters présents dans les tribunes. Deux points de perdus pour les Canaris du Djurdjura et un précieux point pour les Eulmis. Aomar Moussi

ASSELAH RETROUVE SA PLACE

Lors du précèdent match la cage de la JSK a été gardée par Nabil Mazari. Hier face au MCEE, ce dernier a retrouvé Ie banc des remplaçants, et c'est donc Ie N° 1 Malik Asselah qui a été titularisé. La mission de gardien de but a été donc confiée à I'ex-kepper du NAHD.

MAREK SALUE LES JOUEURS DE LA JSK

L'ex-joueur des Canaris Kamel Marek a retrouvé hier Ie stade du 1er Novemhre de Tizi-Ouzou, et les supporters kabyles. D'ailleurs il n'a pas hesité un seul instant à offrir des fleurs aux supporters présents dans les tribunes. Marek n'a pas omis de saluer les joueurs kabyles. Un geste qui honore la personne, surtout si on sait que Marek a laissé sa place propre à la JSK. S.A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BELKALEM BUTEUR

Essaid Belkalem s'est illustré hier de fort belle manière. En plus de son rôle de défenseur axial, Belkalem n'hésite pas à monter en attaque pour apporter un plus à ses coéquipiers. Alors que son équipe était menée au score, sur une réalisation signée par Berchiche, Essaid Belkalem a réussi à rétablir l'équilibre vers la fin du premier half. Sur un joli service de l'arrière droit Remache, Belkalem, d'une tête piquée surprend Berrefane et signe l'égalisation.

U 21: JSK 0 - MCEE 1

Les espoirs de la JSK continuent d'enregistrer les mauvais résultats l'un derrière l'autre. Hier en match d'ouverture, les espoirs kabyles ont donné la réplique à leurs homologues du MCEE pour Ie compte de la 21e journée du championnat national des U21. Au finish les camarades de Hikam se sont inclinés petitement 1 à 0 au grand dam de leur entraîneur. Ils confirment à I'occasion leur faible niveau. S. A.


04

LIGUE 1

JSK Les Jaune et Vert pensent déjà à la coupe

DEUX JOURS DE REPOS ACCORDÉS AUX JOUEURS

Après le match d’hier face au Mouloudia d’El Eulma, le premier responsable technique de la JSK, Mourad Karouf, comme à chaque fois, et ce, depuis qu’il est à la barre technique, a accordé à ses poulains, deux jours de repos, afin de se ressourcer un peu chez eux et récupérer leurs efforts. En effet, l’entraîneur a donné rendez-vous à ses capés pour après-demain mardi, au stade du 1er Novembre, et ce, afin de continuer sa préparation pour la suite du parcours qui s’annonce plus difficile cette saison.

REPRISE APRÈSDEMAIN

A l’issue de la dernière confrontation jouée contre le MCEE, à domicile et devant leurs supporters, les joueurs Kabyles, qui ont bénéficié de deux jours de repos, reprendront le chemin des entraînements ce mardi, dans l’après-midi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou pour préparer le prochain rendez-vous contre la formation de l’USM Alger, drivée par l’exentraîneur de la JSK, Meziane Ighil, comptant pour les 8èmes de finale de la Coupe d’Algérie, qui est prévu pour le week-end prochain à Alger. Les coéquipiers de Metref doivent vite oublier la rencontre d’hier pour mieux se concentrer sur les prochains rendez-vous qui sont importants.

VERS LE RETOUR DE PLUSIEURS ÉLÉMENTS Pour la prochaine empoignade, Mourad Karouf devra compter sur le retour de plusieurs joueurs à la compétition, à savoir le récupérateur Hocine El Orfi, les deux attaquants de pointe, Hamza Boulemdais, qui est blessé ces derniers temps à la cheville et l’autre Nabil Hemani, qui est aussi suspendu pour contestation de décision, lors du match de coupe, ce dernier est l’auteur des deux buts de la victoire face au MB Hessasna, dans le cadre du match des 16èmes de finale de la Coupe d’Algérie. Ces éléments qui n’ont pas raté la moindre séance en travaillant dur aux entraînements, semblent décidés plus que jamais, à reprendre leur place parmi l’équipe. Il faut dire que l’avantage pour le coach de la JSK, est de pouvoir compter sur un groupe au complet, qui s’entraîne régulièrement ces derniers temps. S. A.

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

Décidément, les joueurs de la JSK ont disputé hier le match de la 21ème journée du championnat, face au Mouloudia d’El Eulma, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou.

E

n effet, les camarades de Zarabi vont se remettre au travail après-demain mardi pour préparer un autre rendez-vous qui les opposera le week-end prochain au stade d’Omar Hamadi de Bologhine, face à l’USM Alger, en prévision des 8ème de finale de Dame Coupe. Cette rencontre s’annonce d’ores et déjà difficile, du fait qu’elle se présente dans un contexte particulier pour les Kabyles. L’adversaire de la JSK va les attendre certainement de pied ferme pour arracher la qualification, car ils essayeront coûte que coûte de battre le club phare de la Kabylie. Pour rappel, la JSK reste sur une série de bons résultats lors de cette seconde manche du championnat. Donc, cette confrontation ne sera guère une partie de plaisir pour les deux équipes, notamment pour les Jaune et Vert qui vont faire tout pour trouver les ressources nécessaires afin d’arracher la victoire et se qualifier au prochain tour, mais

aussi gérer leurs efforts car un parcours difficile les attend à l’avenir. On peut dire qu’une suite difficile attend la JSK, et les poulains de Mourad Karouf doivent rester vigilants s’ils veulent faire le plein.

En effectuant une très bonne préparation lors du stage hivernal, qui s’est déroulée en Espagne, plus exactement à Barcelone, avec un trop chargé, pour rappel, les joueurs ont disputé trois matches amicaux qui sont bénéfiques pour l’équipe. Les Canaris qui ont débuté la phase retour avec panache, et qui sont à leur quatriè-

me match sans défaite, veulent rester invincibles lors des prochains rendez-vous, soit en championnat où en Coupe d’Algérie. Ces derniers, doivent rester concentrés tout au long de la semaine, et se préparer dans de bonnes conditions, et ce, afin d’empocher le gain du match, ce qui augure qu’ils sont décidés à relever le défi et faire oublier à leurs supporters, la mésaventure connue en début de saison. «Je tiens à dire que l’équipe pouvait réaliser de meilleurs résultats lors de la phase aller, n’était-ce la chance qui nous avait tourné le dos. Maintenant, il faut mettre de côté le passé et penser uniquement à l’avenir, aussi nous n’avons

Vous ne serez pas le seul absent. Cela risque d’handicaper sérieusement votre équipe. Qu’en pensezvous ? Il est vrai que nous sommes quatre joueurs à ne pas participer à ce match (El Orfi, Boulemdais, Saidi et Hemani, ndlr). Je suis certain que ceux qui seront sur le terrain, ont les qualités pour réaliser une belle performance. Ne pensez-vous pas être en mesure de renouer avec le championnat en force ? D’abord, il faut gérer le reste du parcours match par match et ne pas brûler les étapes. En plus, si on veut vraiment réussir, il ne faut pas lâcher prise lors des rencontres officielles. De toute façon, on fera tout pour améliorer notre rendement afin de prétendre à de bons résultats en dehors de nos bases, soit en championnat où en Coupe d’Algérie. Justement, vous allez en découdre avec la formation des Rouge et Noir de l’USMA en Coupe chez eux, comment appréhendez-vous ce match qui vous attend ? C’est un match comme les autres, que l’on va aborder avec un seul objectif, celui de gagner et arracher la qualification à nos supporters. Certes, notre mission s’annonce très difficile face à une

équipe qui n’est plus à présenter et difficile à manier devant leurs supporters. De notre côté, nous devons confirmer les bons résultats enregistrés ces derniers temps, en essayant de rester sur notre lancée. De toutes les façons, nous allons préparer comme il se doit ce rendez-vous de Dame Coupe face à l’USM Alger, et avec la ferme intention de battre cette équipe chez elle. La qualification, vous y croyez ? Il n’y a aucun doute là-dessus. Ce match est très important pour nous. Nous avons un objectif, et pour l’atteindre, nous n’avons plus le droit à l’erreur. On doit continuer sur notre lancée et confirmer nos résultats positifs réalisés jusqu’à présent. Si nous voulons continuer notre ascension, nous n’avons d’autre choix que de gagner. En guise de conclusion… Que la solidarité soit présente dans nos rangs à l’occasion de ce match de Coupe. Et tout ira pour le mieux, une fois de plus, et j’espère bien qu’on va confirmer notre bonne santé et l’emporter pour se qualifier au prochain tour et entrevoir la suite sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Entretien réalisé par S.Aberkane

Le club Kabyle veut préserver leur trophée

El Orfi : «On fera tout pour préserver notre trophée»

Hocine El Orfi, le milieu récupérateur, a été l’un des grands absents de ce match face au MC El Eulma, dans les rang des Jaune et Vert, hier, le milieu Kabyle, dans l’entretien qu’il nous a accordé la veille de cette rencontre importante, nous a dit qu’il aurait beaucoup donné pour être sur le terrain. Pour ce qui est de l’avenir, il nous dit : «être certain que l’équipe est capable d’atteindre son objectif en championnat et essayera de préserver aussi son trophée.»

Vos partenaires auront, sans vous, à disputer une rencontre bien difficile, n’est-ce pas (entretien réalisé la veille du match) ? Effectivement. C’est un match difficile et aussi très important que celui que nous aurons à jouer face au MC El Eulma et, croyez-moi, j’aurais beaucoup donné pour être sur le terrain. Je suis suspendu et cela me prive encore de jouer ce match.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

jamais douté de nos qualités pour revenir en force, mais le fait d’être remontés au classement général et d’avoir retrouvé le podium, nous a mis en confiance. Avec une telle préparation, les Jaune et Vert peuvent facilement défier les équipes du haut du tableau, à savoir l’USMA, l’ESS, le CRB et autres, et maintenir cet état d’esprit qui anime le groupe et continuer à jouer à fond lors des prochains matchs, même si nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend», dira le joueur axial de la JSK, Hamza Boulemdais. En effet, ces derniers doivent aussi rester invincibles durant une longue durée, afin d’atteindre leur objectif. S. A.


LIGUE 1

Saidi : «Il vaut mieux rater quelques matches que toute une saison»

Souffrant d’une blessure à la cuisse, le milieu de terrain, Lyes Saidi, ne sera pas opérationnel avant trois semaines. Autrement dit, il ratera quelques rencontres avec son équipe lors des prochaines journées. Cependant l’enfant de Sidi Aïch, préfère prendre tout son temps afin de bien se soigner. En effet, il nous a affirmé qu’il préfère rater quelques matchs que de prendre un risque qui pourrait lui coûter cher s’il rechute. Concernant son équipe, il affirme que cette dernière garde ses chances intactes pour les matchs restants du championnat.

Comment est votre état de santé ? Dieu merci, je me soigne bien et je suis en train de prendre quelques jours de repos avant de reprendre le chemin des entraînements pour être prêt aux prochaines journées. Je ferai de mon mieux pour retrouver ma forme et aider mon équipe lors de cette fin de saison. Je ferai de mon mieux pour revenir en force en réalisant de belles prestations lors des prochaines rencontres de mon équipe. Vous êtes sûrement très déçu de cette blessure qui a freiné votre élan… Certes, j’étais très déçu après

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

cette blessure car j’étais très déterminé à revenir en force en fournissant de belles prestations lors des matchs restants de mon équipe. Toutefois les blessures font partie de la vie d’un footballeur et je dois gérer la situation telle qu’elle est. Certes, c’est très difficile de rester éloigné des terrains pendant quelques semaines, toutefois, je préfère ne pas prendre de risque afin de revenir en force, car rater quelques rencontres vaut mieux que de rater une saison en cas de complication. Cependant, je souhaite retrouver les terrains dans les plus brefs délais et terminer la saison en force. Revenant maintenant à votre équipe, comment voyez-vous ses chances en Coupe et en Championnat ? Tout ce que je peux vous dire, c’est que les rencontres qui restent, seront très difficiles, vu l’importance des points pour toutes les équipes que se soit celles concernées par le titre ou bien celles qui jouent leur survie en division une, toutefois, on reste sur une bonne série de bons résultats et je reste optimiste pour la suite de la compétition. On jouera match par match et on fera de notre mieux pour réaliser les meilleurs résultats possibles et terminer ainsi la saison en beauté. Et qu’avez-vous à dire à vos supporters qui attendent beaucoup de vous ? Je saisis cette occasion pour leur demander de nous soutenir lors des prochaines rencontres qui nous attendent car l’équipe a besoin de leur soutien afin de réaliser son objectif. M. L.

POINT DE PRESSE DE IBOUD AUJOURD’HUI

L’ancien joueur des Canaris, Miloud Iboud, organisera aujourd’hui, une conférence de presse à partir de 10H à la salle Iboudranene de Tizi Ouzou. Membre de la commission des anciens joueurs qui réclament le départ du président Hannachi et du changement au sein de l’équipe dirigeante des Canaris, il promet de dévoiler des choses très dangereuses sur la gestion du président Hannachi. On reviendra sur les points essentiels abordés par Iboud lors de notre édition de demain. M. L.

LAHCEN AZIZ (PRÉSIDENT DU COMITÉ DES SUPPORTERS)

«TOUT POUR QUE LE MATCH DE COUPE SOIT UNE TOTALE RÉUSSITE»

Pour le prochain match de la Coupe d’Algérie qui opposera les Canaris à l’USMA, le président du comité de supporters, Lahcen Aziz, nous a informé que son comité fera tout pour que ce match soit une grande réussite «en tant que comité des supporters, on fera tout pour assurer le déplacement des fans pour qu’ils puissent soutenir leur équipe lors de cet important rendez-vous. On réservera des bus pour transporter les fans afin que l’équipe soit soutenue. C’est une grande rencontre entre deux club et je souhaite qu’on assistera à une grande fête.» M. L.

05

JSK

LAMHENE :

«Je ferai tout pour terminer la saison en force»

Le jeune milieu de terrain, Mokhtar Lamhane, a été convoqué une nouvelle fois par son coach à l’occasion de la rencontre d’hier disputée par son équipe face au MCEE, cela montre la confiance placée en lui pour la suite des rencontres, une chose qui lui a fait plaisir, il nous dira à ce sujet «je suis content que le coach me fasse appel à chaque fois, cela me poussera à travailler davantage afin d’être à la hauteur de la confiance placée en moi. Cela m’encouragera à redoubler d’efforts et pourquoi pas gagner une place de titulaire pour les prochaines rencontres. De ce fait, je ferai de mon mieux pour convaincre le coach afin de disputer les prochaines rencontres. Je ferai de mon mieux pour fournir de belles prestations et aider ainsi mon équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles.

KAROUF VEUT AVOIR TOUS SES ATOUTS FACE À L’USMA

HANNACHI ORGANISERA UNE AG CETTE SEMAINE Une assemblée générale

sera organisée par le club phare de Kabylie au cours de cette semaine. C’est ce que nous avons appris d’une source proche de la direction des Canaris. En effet, comme annoncé déjà depuis plusieurs jours, cette assemblée générale aura lieu finalement cette semaine, c’est ce qu’a affirmé le chairman kabyle lors de précédente déclaration. Ainsi donc, le premier responsable du club de Kabylie réunira les membres de l’AG pour discuter sur plusieurs points qui concernent le club de Djurdjura afin de tenter de mettre le club dans les meilleures conditions possibles, ce qui lui permettra de retrouver la sérénité et et continuer la suite de la compétition dans les meilleures conditions possibles.

Les espagnols seront présents

D’autres part, nous avons appris d’une source digne de foi que les espagnols qui doivent venir investir à la JSK, seront présents à l’occasion de cette AG. En effet, ce sera une bonne occasion pour les présents d’avoir une idée plus précise sur le projet des espagnols et sur ce que ces derniers comptent réaliser en investissant à la JSK prochainement. Ainsi donc, en décidant de faire ce qu’il faut pour que les espagnols viennent investir à la JSK, Hannachi confirme sa volonté de continuer à la tête du club malgré la volonté de certains de le pousser à la porte de sortie en faisant de leur mieux pour qu’il cède sa place à quelqu’un d’autre. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après la rencontre d’hier disputée par son équipe face au MCEE, le premier responsable de la barre technique, Mourad Karouf, pense déjà à la Coupe d’Algérie qui mettra aux prises son équipe à l’USMA. Cependant, il souhaite avoir tous ses atouts au cours de cette confrontation. En effet, il souhaite que Tedjar sera prêt pour ce rendez-vous en plus de Boulemdais qui est toujours blessé et qui entamera les entraînements au cours de cette semaine. En résumé, le coach kabyle souhaite entrer dans la bataille avec tous ses armes tout en souhaitant gagner cette rencontre et passer au prochain tour en dépit de la difficulté de la mission.

IL EST SOULAGÉ DE RÉCUPÉRER EL-ORFI ET HEMANI

En plus de Tedjar et de Boulemdais, Karouf est soulagé de récupérer Hemani et El Orfi qui ont purgé leur suspension hier, à l’occasion de la rencontre qui a opposé leur équipe et le MCEE. Ainsi donc, ce retour des deux éléments, ne sera que bénéfique pour l’équipe, cette dernière aura besoin de tous ses joueurs, vu la grande importance de cette confrontation que les Canaris veulent gagner à tout prix et pourquoi pas garder leur titre gagné la saison écoulée face à l’USMH. M. L.


06

Le derby revient aux Nahdistes Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

Pour le seul derby de la journée, le NAHD a d’emblée pris l’ascendant au niveau de la production du jeu, face a une équipe de l’USMH complétement a coté de son sujet lors de la première période. En effet, les coéquipiers de Okbi domineront les débats le long de la première période, et attaque d’entrée de jeu. L’engagement des nahdistes sera payant, et ce a la 6’ de jeu, suite a une erreur de la défense harrachi. En effet, Zennou profite d’un dégagement de sa défense pour prendre de vitesse le défenseur Griche, et trompe Doukha pour l’ouverture du score. Les harrachi tentent de revenir derrière a la marque, mais ne trouve pas de solutions devant, avec un Bounedjah complètement isolé et pris en étaux par la défense Nahdiste, qui gére bien son acquis. Les coéquipiers de Aissaoui semblent dépassé et laisse le loisir a l’adversaire afin de dérouler son jeu, et Biaga manque de peu de doubler la mise a la 30’, suite a un bon travail individuel, mais perd son face a face avec Doukha, qui sort le cuir en corner. Le dernier quart d’heure sera animé de la part des nahdiste, qui ont pris confiance au fil des minutes, mais ne parviendront pas a corser l’addition, devant une équipe harrachi a la traine et en manque cruel d’engagement et de créativité. Ainsi, l’arbitre siffle la pause avec l’avantage d’un but pour l’équipe nahdiste, qui a fait bonne impression. De retour des vestiaires, c’est la même physionomie qui va caractériser les débats, avec une équipe du NAHD plus entreprenante et déterminée, au contraire des harrachis, qui ne trouvent pas leurs repères. La domination au niveau de la possession de balle et de la production, avec la bande a Merzkane

qui montre un visage honorable et un jeu collectif intéressant, et suite a une domination nette, le NAHD parvient a doubler la mise, sur une contre attaque mené par Zennou, qui lance en profondeur Allag qui élimine Doukha, mais remise sur Boussaid qui fixe Doukha avec succès, a la 65’. Les harrachis se ruent en attaque pour tenter de réduire l’écart et revenir a la marque, mais la défense nahdiste tient bon, devant une équipe de l’USMH qui semble accuser le coup depuis la reprise du championnat, et malgré le reste des tentatives, le résultat sera inchangé. Les coéquipiers de Aissaoui auraient pu revenir au score, mais par manque de concentration et de précipitation, les occasions seront vaines. les protégés de Merzekane opèrent sur des contres attaques pour le reste du temps de jeu en fin de match, alors que l’USMH se découvrait davantage, mais sans pouvoir concrétiser devant les buts de Doukha. Le NAHD tient ainsi sa seconde victoire de la saison, avec beaucoup de mérite et redonne confiance a un groupe métamorphosé face a l’USMH. L. S.

FICHE TECHNIQUE

Stade : 5 Juillet — Affluence : Faible — Arbitres : Bousseter, Hassi, Hamou — Buts : Zennou 6’, Boussaid 65’ (NAHD) — Averts : Demou (20’), Legraa (21’), Yaya 61’ (USMH), Benalamri (49’), Boussaid (65’) (NAHD)

NAHD :

Ghoul, Mellouli, Abbas, Merbah, Benalamri, Allag, Boussaid, Berrardja (Yahiaoui 73’), Okbi (Hafid 55’), Biagga (Kheiter 35’), Zennou. Ent : Merzkane.

USMH :

Doukha, Demou, Griche, Messaoudi, Legraa, Hindou, Aissaoui, Djarbou (Benyettou 67’), Bounedjah (Tatem 73’), Touahri(Yaya 46’).

Ent : Charef.

Boussaïd agressé par les supporters Le milieu de terrain du Nasria, Rafik Boussaïd, a été agressé par une frange de supporters qui se sont pris à lui à

la sortie du stade Zioui, après la séance d’entraînement de vendredi soir, soit la veille du match face à l’USMH. Il semble que les fans ne lui ont pas encore pardonné d’avoir raté le penalty lors du match face au MCA. Certains pseudo-supporters pensent qu’il ait fait exprès de rater le penalty et estiment qu’il n’est pas digne de porter les couleurs du NAHD, et surtout qu’il vient du RCK, un club avec lequel les relations sont en froid depuis les événements de la saison passée. Toutefois, le joueur tient à se défendre en précisant que le penalty raté, n’a pas été fait d’une manière préméditée et qu’il voulait vraiment aider son équipe pour réussir à arracher les trois points. Il dira, en outre, qu’il l’a botté après avoir eu l’aval de l’entraîneur, Chaâbane Merzekane. Pour ce qui est de cette histoire du RCK, il tient à préciser qu’il est un enfant d’El Biar, et qu’il a fait toutes ses classes dans ce club avant de jouer à l’ASO, puis au RCK et enfin au NAHD, et qu’il est venu au Nasria vraiment par amour au club, et qu’il n’est pas venu comme certains prétendent pour le saboter. Il demandera donc à ce qu’on soit compréhensif avec lui, car il pense vraiment être capable pour jouer dans ce grand club qui devrait lui permettre d’aller de l’avant. Il demandera donc l’indulgence de ces fans et présentera ses excuses aux supporters pour avoir raté ce penalty.

L

e staff technique des Jaune et Noir a accueilli favorablement ce programme et va par conséquent, établir un programme de travail adéquat pour aborder ces rencontres en possession de tous le moyens nécessaires à la formation harrachie. En effet, les camarades de Demou, ont livré hier, la 21ème rencontre de championnat de ligue une face au NAHD et joueront le 1/8ème de

Raouf Mesbah

finale, le samedi 10 mars contre la formation de Bir Mourad Rais. Une semaine plus tard, et plus précisément le 17 de ce mois, les Jaune et Noir seront les hôtes de la JSK, rencontre qui entre dans le cadre de la 22ème journée de ligue une. Ensuite, les Harrachis seront privés de rencontres officielles 10 jours durant, puisque la 23ème journée de championnat de ligue une qui en principe, devrait mettre aux prises, la formation de l’USMH à celle de l’ASO sur le terrain de cette dernière, sera reportée pour le 27 mars en raison de la participation de l’ ASO en compétition africaine (Champion’s League ). Si les choses se passeront ainsi, les poulains de Charef joueront le quart de finale de la Coupe d’Algérie le 31 Mars prochain, si bien sûr ils parviendront à passer le cap des huitièmes de finale. En jetant un coup d’œil sur la programmation, on remarquera que les harrachis resteront dix jours sans compétition officielle, ce qui va probablement, per-

NAHD 2 USMH 0

LES ESPOIRS PRÉPARENT LA COUPE

C’est à partir d’aujourd’hui, que commencera la préparation de l’équipe espoirs pour les seizièmes de finale de la Coupe d’Algérie de football, et le match face au CRB, aura lieu le samedi 10 mars prochain au stade de Hydra. Les joueurs du duo, Mechta-Benabid, envisagent de se donner à fond pour être prêts à ce match qui s’annonce très difficile pour les Jaune et Rouge.

VERS LA RÉSERVATION DANS UN HÔTEL POUR LA MISE AU VERT

Le programme du mois de mars défavorise l’USMH

Les poulains de Charef tiennent enfin leur programme du mois de mars après que la Ligue Professionnelle de Football eu dévoilé avant-hier, l’intégralité des rencontres de ce mois, aussi bien pour le championnat que pour les deux tours de la Coupe d’Algérie, c'est-àdire les 1/8ème et 1/4 de finale.

LIGUE 1

turber toutes les données du staff technique qui compte meubler ce creux en programmant des matches amicaux. Bref, au moins deux matches amicaux seront à l’ordre du jour, pour que les joueurs puis-

sent maintenir leur forme avant le rendez-vous face à l’ ASO et les quarts de finale de la Coupe d’ Algérie, si les harrachis réussiront à se qualifier. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

On apprend en outre, que la direction compte réserver dans un hôtel à Alger, qui apporterait toutes les commodités aux joueurs de l’équipe espoirs pour la mise au vert, qui devrait débuter mercredi prochain. Les dirigeants veulent choisir un hôtel potable pour les joueurs avant cette rencontre très importante pour l’équipe.

BOUDJADAR EST ENCORE BLESSÉ

Le jeune Tarek Boudjadar de l’équipe espoirs, est toujours blessé aux adducteurs et ne sera pas prêt pour la rencontre comptant pour les seizièmes de finale de la Coupe d’Algérie de football. Le joueur ne devrait donc pas être avec l’équipe pour cette confrontation, ce qui est dommage pour cette équipe qui a besoin de tout le monde dans cette confrontation.

Réunion des membres du bureau du CSA aujourd’hui à 17h

Les 8 membres qui composent le bureau du CSA se réuniront cet aprèsmidi à partir de 17 heures au sein même de l’enceinte du stade de Lavigerie, afin de préparer la tenue de l’assemblée générale ordinaire pour la saison 2010-2011 et ce, en présence du premier responsable à savoir Mohamed Laib. Dans le même contexte, cette réunion va essayer de mettre fin aux conflits qui ont jusqu’à présent, empêché la tenue de cette assemblée. Ainsi donc, Laib s’est réuni avant-hier avec certains membres du bureau du CSA et tout plaide vers le déroulement de cette assemblée dans les tous prochains jours comme il l’a toujours affirmé sur nos colonnes. L. S.


LIGUE 1 MCS 2 CRB 0

LE CLUB ÉVALUÉ À 57 MILLIARDS

Le club sportif amateur, Chabab de Belouizdad, que préside Mohamed Bélaid, a tenu jeudi après midi, une assemblée générale extraordinaire au complexe sprotif du Caroubier. Cette session extraordinaire de l’assemblée générale avait pour ordre du jour l’estimation des biens du club bélouizdadi. Un commissaire aux apports, dépéché par le président du tribunal de Sidi M’hmad, a pris possession de tous les documents légaux pour évaluer le patrimoine. Au cours de l’assemblée générale, le commissaire aux apports a communiqué à l’assistance le montant de 57 milliards 300 millions de centimes. Après cette évaluation qui sera entérinée par les services du président du tribunal de Sidi M’hamed, le club pourra ouvrir le capital social aux éventuels repreneurs. Les actions seront mises en vente dès que le dossier sera récupéré par les responsables bélouizdadis au niveau du tribunal. Les futurs acquéreurs d’actions pourront se présenter chez le notaire qui a procédé à la mise en place de la société sportive le Chabab. Djamel T.

Le Chabab se noie à Saïda FICHE TECHNIQUE

Stade : 14-Avril — Affluence : moyenne — Arbitres : Habibatni, Boutaghène, Guessoum. — Avertissements : Hamdi (47’), Madouni (69’) (MCS) ; Abdat (48’), Benabderrahmane (89’) (CRB) —Buts : Haddiouche (14’), Mebarakou (57’)

MCS :

Kial, Bakayoko, Mebarakou, Nehari, Addadi, Saâdi, Guenifi, Hamdi, Cheraïtia (Bouaraba 89’), Haddiouche (Berramla 39’), Madouni (Atek 89’) Entraîneur : Goumid

Les Saïdis entament la partie à vive allure et mettent les Belouizdadis dans l’embarras. Ils dominent et prennent l’ascendant dès les premières minutes avec un jeu collectif et rapide. Dix minutes de jeu se sont écoulés lorsque sur une action offensive bien menée par Cheraïtia, ce dernier adresse un centre précis sur Haddiouche qui, d’une tête plongeante bat Ousserir et ouvre la marque pour son équipe. Pris à froid, les Belouizdadis reviennent dans le match et mettent la pression sur la défense saïdie et le gardien Kal par l‘intermédiaire de Rebih, Slimani et Ammour. Les Rouge et Blanc ont eu plusieurs occasions nettes de revenir au score mais,

CRB :

Ousserir, Mameri (Oudira 65’), Boukria, Benabderrahmane, Abdat, Guebli, Lahmar (Kherbache 56’), Benaldjia, Ammour, Rebih, Slimani. Entraîneur : Menad

par manque de concentration et excès de précipitation dans le dernier geste, le score reste inchangé. Les Saïdis subissent le jeu et optent carrément par des contres rapides par le biais de Cheraïtia et Haddiouche et leurs coéquipiers fermaient les espaces derrière, tout en preservant le score à leur avantage jusqu’au coup de sifflet de la pause citron. A la reprise, les Belouizdadis prennent le jeu à leur avantage et dominent les Saïdis retranchés dans leur camp, mais sans que les filets de Kial soient secoués. Les Saïdis, bien en place et jouant d’une façon organisée, répliquent par des contres rapides qui mettent les défenseurs belouizdadis en

alerte et à rude épreuve le gardien Ousserir. Cette manière d’opérer des Saïdis s’avera colncluante à l’heure du jeu puisque Mebarakou réussit à aggraver la marque. Après ce deuxième but, les Saïdis vont reculer d’un cran pour

constantinoise sur le terrain en inscrivant une deuxième réalisation. C’est sur ce score assez sécurisant que la mi temps intervient. A la reprise, les camarades de Daif corsent l’addition par l’entremise de Nait Yahia qui était à la conclusion d’un joli mouvement offensif des hommes de Belhout. A la 61’ de jeu, Iffoussa en jouant facilement gâche une occasion en or de donner plus d’ampleur au score. Sur le contre des Hamraoua, Belaili embusqué dans la surface de vérité des constantinois devance la sortie du gardien de but Daif pour mettre le ballon au fond des filets réduisant ainsi la marque. A partir de là les visiteurs revigorés par ce but se lanceront à l’assaut des bois gardés par Daif mais à chaque fois ils butent sur une défense bien regroupée autour de sas charnière centrale Messali –Djillali qui ont fait face à toutes les tentatives des oranais. A la 82’ de jeu, les visiteurs ont failli rajouter un second but par Boushaba mais dans un dernier reflexe, le portier local dévié le cuir en corner qui n’a rien donné.les quatre minutes de temps additionnel ne changeront pas grand-chose au tableau d’affichage et c’est donc en toute logique que les hommes de Belhout engrangent ainsi une troisième victoire successives en championnat .Inversement cette défaite, une de plus plonge l’équipe phare de l’ouest algérien dans une situation inconfortable puisque la

formation oranaise une peu reluisante avant dernière place au classement. Par conséquent, le spectre de la relégation plane très sérieusement et la sonnette d’alarme est tirée. Avant qu’il ne soit vraiment trop tard, une réaction est très attendue.le MCO en est averti. F. K.

Vivez le championnat de Ligue 1 avec

Patrick

Equipes 01- ES Sétif 02- ASO Chlef 03- JSM Béjaïa 04- USM Alger 05- CR Belouizdad 06- WA Tlemcen 07- JS Kabylie 08- CS Constantine 09- USM El Harrach 10- MC El Eulma 11- MC Alger 12- AS Khroub 13- CA Batna 14- MC Saïda 15- MC Oran 16- NA Hussein Dey

préserver le score et les Belouizdadis vont jouer le tout pour le tout pour revenir au score mais en vain. Une victoire méritée des Saïdis en attendant la... coupe ! Amar B.

VERS L’EXCLUSION DE MEKHOUT

Il semble que les responsables du club sont sur le point de traduire le joueur Mekhout devant le conseil de discipline suite au rapport du staff technique à son encontre. Il est à signaler que ce n’est pas la première fois que ce joueur boycotte les entraînements pour, nous a-ton dit, une histoire d’arriérés de salaires du temps du président Mokhtar Kalem, lors de la saison 2007/2008. «Je ne revendique que mes droits, car depuis longtemps déjà, l’on m’a promis que j’aurais mon argent jusqu’au dernier centime. A chaque fois, c’est la même histoire et j’en ai marre d’attendre. Je veux mon argent...», aurait confié Mekhout à l’un de ses coéquipiers.

CSC-MCO 3-1

Les Sanafirs poursuivent leur ascension

Passés l’euphorie et les multiples commentaires sur le dernier tirage au sort de la Coupe d’Algérie, les Sanafirs se sont retrempés dans l’après midi d’hier dans le bain du match du championnat contre le Mouloudia d’Oran. Il faut dire d’emblée qu’il y a unanimité autour des difficultés qui attendent les camarades de Bezzaz. Et comme de tout temps les rencontres entre les deux antagonistes ont été difficiles et indécises, il y avait de quoi montrer de la réserve dans les deux camps. L’enjeu étant de taille, l’on a essayé d’être mobilisé à tous les niveaux. C’est en fait le même son de cloche au niveau deux équipes en présence et chacune de son coté voulait réussir quelque chose de positif dans ce rendez-vous, qui serait déterminant pour la suite du parcours du club qui devrait avoir l’opportunité de se mettre à l’abri et de continuer son bonhomme de chemin avec un moral au beau fixe. A ce jeu là les locaux qui restent sur une courbe ascendante n’ont pas attendu longtemps pour trouver le chemin des filets puisque 6’ à peine, Bezzaz dans une de ses œuvres bat le keeper oranais Fellah signant ainsi son premier but sous les couleurs du club de la ville des Ponts suspendus Cirta. Abasourdis par ce but venu assez tôt, les visiteurs essayèrent de réorganiser mais c’était compter sans la fougue et le désir ardent des Vert et Noir de sortir vainqueur de ce rendez vous. Nait Yahia traduit la suprématie

07

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

FICHE TECHNIQUE

Stade du Chahid Hamlaoui (Constantine) — Affluence : nombreuse – Arbitres : Mial, Gourari, Semsoum — Buts : Bezzaz (8’), Nait Yahia (23’, 48’) — Belaili (62’) MCO

CSC :

Daif, Ziti, Mekaoui, Djillali, Messali, Zemit, Nait Yahia, Gil N’Gomo, Bezzaz (Dahmane 67’), Iffoussa (Hadjadj 76’), Bouguerra (Ferhat 84’) Entraineur : Belhout

MCO :

Fellah, Sebah, Bricki, Belabbes, Zidane, Benatia, Harizi, Boushaba, Belaili, Daghalou (Bentiba 66’), Sandaougou (El Bahari 70’) Entraineur: Henkouche

RÉSULTATS DE LA 21ème JOURNÉE

Pts 37 35 34 34 33 32 30 29 29 28 26 21 20 20 19 16

MCS/CRB CSC/MCO NAHD/USMH JSK/MCEE ESS/ASK USMA/WAT ASO/MCA J 20 20 21 20 21 20 21 21 21 21 20 20 21 21 21 21

G 11 10 09 10 09 08 07 07 09 07 06 04 04 05 05 02

N 04 05 07 04 06 08 09 08 02 07 08 09 08 05 04 09

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 05 05 05 06 06 04 05 06 10 07 06 07 09 11 12 10

2-0 3-1 2-0 1-1 S’EST JOUÉ EN SOIRÉE S’EST JOUÉ EN SOIRÉE REPORTE AU 06/03/2012 BP 40 26 22 21 24 27 16 25 19 25 17 13 18 24 21 17

BC 29 19 14 14 19 23 13 25 21 23 18 25 19 27 39 27

Diff +11 +07 +08 +07 +05 +04 +03 +00 -02 +02 -01 -12 -01 -03 -18 -10


USMA ABDOUCHE : «On s’est retiré 08

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

pour le bien du club»

LES RAISONS DU DÉPART DE AISSAOUI

Alors que la tâche lui tenait à cœur, l’ex-DG du club phare de soustara a finalement laché prise et décidé de démissionner contre toute attente. En effet, Aissaoui avouera à ses proches qu’il ne démissionnerait pas de son poste, et ce, pour tenir son role et assumer ses responsabilité envers la société et le club, mais l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pu tenir le coup et quitte donc la SSPA/USMA. Aissaoui s’est plaint auprès du patron, d’ingérence.Ce dernier a tenté en vain de le convaincre de rester, mais le mal était profond et Aissaoui a préféré se retirer sans faire de bruit, quitte à laisser le club entre de mauvaises mains. Aissaoui n’a pas souhaité s’exprimer sur les véritables raisons de son retrait des affaires du club, mais lui, comme son proche collaborateur, à savoir Abdouche, ont tenu à condamner les intérférences qui, selon eux, ont mené le club à la situation dans laquelle il patauge sans fin, et si les noms et les postes ne sont pas cités, ce serait le frère du patron, à savoir Rebouh Haddad, qui serait derrière cette ingérence. En effet, et même si le frère de Ali Haddad n’occupe aucune fonction officielle au sein de la SSPA/USMA, il s’est permis plusieurs interférence dans les affaires du club, s’imiscant dans tous les dossiers ayant trait à l’équipe depuis le début de saison. Outre Rebouh, ce serait aussi Mekhazni qui aurait été derrière les pressions exercées sur la direction, suite aux critique de Aissaoui au sujet du recrutement, jugé comme raté par l’ex-responsable usmiste.

LIGUE 1

Réda Abdouche et Aissaoui ne sont plus responsables au sein de la SSPA/USMA. Ils ont quitté leurs fonctions de commun accord avec le patron, Ali Haddad, qui aurait tergiversé dans sa prise de décision.

A

bdouche regrette que les choses aient pris cette tournure, laquelle, si elle avait continué ainsi, aurait eu des repercussions négatives sur le club et ses résultats en fin de compte. Abdouche, que nous avons contacté pour avoir son avis, nous dira qu’il a choisi lui de même ainsi que Aissaoui, d’arrêter le spectacle, qui n’honorait guére un club comme l’USMA, et que c’étais à l’équipe de faire le spectacle sur le terrain. «On a décidé d’arréter pour éviter d’envenimer la situation, on ne pouvais se donner en spectacle ainsi à l’USMA», déclarera Abdouche, qui semble avoir quitté le club la conscience tranquille, lui qui avouera que l’USMA restera son club de cœur, mais qui, malheureusement, n’est pas représenté à sa juste valeur.

«C’est d’un commun accord qu’on s’est séparés»

leurs postes. Le patron Ali Haddad, a longuement discuté avec les deux hommes avant de prendre sa décsion finale. «Nous avons discuté avec M. Haddad et malgré son insistance pour nous dissuader de partir, la serénité du club prévalait. On quitte le club pour son intêret et Haddad a compris notre position, c’est ça la vie dans ce milieu», dira Abdouche.

confiera que lui et Aissaoui se sont entendus en commun accord avec le patron Ali Haddad, afin de preserver la sérinité du club et éviter une crise à l’équipe. Ainsi, c’est à travers une lettre que les deux parties se sont séparés, et Abdouche et Aissaoui ont expliqué en détails les raisons de leurs démission de leurs postes respectifs. «Nous avons remis une lettre au président, dans laquelle nous avons etalé les raisons de notre démission. C’est d’un commun accord qu’on s’est retirés des affaires du club, et c’est pour son intêret et en responsables qu’on met fin à notre contribution à la SSPA/USMA», dira Abdouche.

FEZZANI : «On sortira de cette situation» Concernant les détails de la séparation, Abdouche nous

Le milieu de terrain du CAB, qui en est à sa troisième année avec le Chabab, est convaincu que l’équipe rebondira avec Rouabeh. Pour lui, il y aura un déclic parce que beaucoup de choses ont changé ; il y a un nouveau discours, une nouvelle façon de préparer le groupe et une rupture avec la routine. Il nous livre ses impressions.

C’est désormais une nouvelle ère avec Rouabeh... Tout à fait, ça change un peu de l’ère Amer Djamil. Chacun à sa méthode de travail et son propre discours. Avec

«Il y avait ingérence»

L’une des raisons invoquées par

Rouabeh on découvre autre chose. Pensez-vous que le groupe a envie de réagir ? Oui, on a tous envie de réagir ; on doit le faire, on n’a plus d’excuse, la balle est dans le camp des joueurs. Etes-vous en mesure de remonter la pente ? Si on est pas en mesure de remonter la pente, il vaut mieux rester à la maison. Il est vrai qu’on a traversé une longue période difficile où les résultats nous ont fait défaut. Cela a créé une atmosphère difficile. A nous de renverser la situation en prenant conscience de nos capacités. Je suis sûr qu’on sortira de cette situation. On vous laisse conclure… Il y a de la volonté au sein des joueurs et des dirigeants pour redresser la situation. J’espère de tout cœur que cette volonté s’étendra aux supporters, pour qu’ils sachent qu’on a besoin de leur confiance et qu’ils soient avec nous jusqu’au bout. Entretien réalisé par W. Y.

Abdouche, ayant trait à sa démission, serait l’ingérence dont il regrette les faits et les manipulations. Abdouche s’est plaint de gens, sans lien officiel, qui se sont immiscés dans les affaires de la SSPA/USMA, et qui sont la source du malaise du club. «Il y avait ingérence et ce n’était plus possible de faire notre travail dans ces conditions. Des personnes étrangéres à la société interféraient dans notre mission, et ce n’était plus tolérable à notre sens», dira-t-il.

«Malgré l’insistance de Haddad, la serénité du club prévalait»

Abdouche est déçu par l’issue des événements, mais reste néanmoins persuadé que c’est en bons termes qu’ils ont quitté, lui et Aissaoui,

«On reste fidéles au club et on souhaite le titre pour cette saison»

Malgré son départ du club, Abdouche tient à réitérer son attachement au club et ses couleurs, et, selon lui, l’USMA a encore toutes ses chances de glaner des titres, c’est son souhait pour cette saison. Fidéle au club, Abdouche avouera qu’il ne pourra jamais laisser tomber l’USMA de près ou de loin, et qu’il a de bonnes raisons pour avoir pris la décision de se retirer avec Aissaoui. «Je suis un supporter du club, et moi, comme aissaoui, nous restons parmis les plus fidéles. On a aussi des responsabilités morales, et c’est pour la bonne cause qu’on s’est retiré des affaires du club. Cela n’empêche pas qu’on souhaite des titres au club, et c’est notre souhait pour cette saison», dira Abdouche, qui confie qu’il va prendre du recul avant de penser à son avenir. M. Memmoud

CAB

AMRANE ET BELLA ABSENTS

Depuis l’arrivée du nouvel entraîneur, Rouabeh, les deux joueurs n’ont pas encore repris les entraînements. Selon les informations que nous avons pu collecter, Amrane souffre d’une blessure contractée face à la JSMB et Bella souffre d’une forte grippe qui l’a cloué au lit.

ROUABEH AUGMENTE LA CHARGE

Dès son deuxième jour de travail, le nouveau coach du CAB est passé au bi-quotidien. Il aurait constaté un relâchement physique auprès de plusieurs joueurs. Rouabeh axe son travail sur le côté psychologique aussi. Selon lui, le groupe a besoin de se remettre en confiance sur le plan psychologique.

MAÏDI REPREND CONFIANCE

Il s’est dit délaissé par l’administration qui ne l’a pas payé à ce jour, en raison d’un problème de prise en charge de ses deux mois de convalescence et marginalisé par l’ancien staff technique qui ne l’a utilisé que très peu. Maïdi a déclaré reprendre confiance avec l’arrivée de Rouabeh. «Avec lui, je suis sûr que je retrouverai ma place et que l’équipe sera meilleure.»

MESSAÂDIA REJOINT LE GROUPE

Bien qu’il s’entraîne encore en solo, le meilleur buteur du CAB a pu taper dans le ballon, après un mois de convalescence, suite à son opération au ménisque. Il sera présent lors du match CAB-ASO. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MATCH AMICAL CONTRE LES U-21

Afin de jauger les capacités et les qualités de ses joueurs, Rouabeh a programmé un match amical hier, face aux U-21 qui préparent la coupe d’Algérie. Ce fut aussi l’occasion pour lui de superviser les U21 dont l’espoir de promouvoir un ou deux éléments en seniors. W. S.


LIGUE 1

BABOUCHE : «Si Loungar MCA vient, Ghrib doit rester» Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

09

Il a commencé son travail vendredi

Le Mouloudia d’Alger est sur le point de connaître un grand changement dans les prochains jours avec l’arrivée d’un nouvel investisseur… Le MCA est grand club, qui mérite un grand président. Lorsque j’étais à l’USMA, je ne comprenais pas comment un tel club vivait quotidiennement dans les problèmes. Il faut que la donne change et je souhaite du fond du cœur que le Mouloudia soit le meilleur club, pas seulement d’Algérie, mais du continent. Je souhaite que cet investisseur réussira et j’espère que cela se concrétisera le plus tôt possible.

Le coordinateur de la section, Omar Ghrib, est très confiant de voir Loungar investir au MCA… Ghrib a beaucoup donné au Mouloudia. Mais, tout seul, il ne peut rien faire. Il ne peut pas continuer de la sorte, car il n’a pas les moyens pour imposer sa politique qui a donné ses fruits. Il faut rendre hommage à Ghrib pour tout ce qu’il a fait, et j’aimerais bien dire à M. Loungar s’il prenait le club, je lui conseillerais de garder Ghrib, parce qu’il connaît bien les rouages du football national et c’est l’homme qu’il faut pour que le MCA reste debout. Certes, c’est bien d’avoir l’argent, mais il faut aussi avoir des hommes comme Ghrib.

Quel est votre commentaire après le retour de Menguelati ? Après le limogeage de Bracci, on n’avait pas un entraîneur en chef, mais on travaille avec Bouhellal et ça se passe très bien. L’arrivée de Menguelati est bénéfique, car il connaît bien la maison. Maintenant, il faut tout oublier et

recommencer de zéro. Il faut rester concentrés sur le travail pour passer la situation. Je pense que le groupe est conscient qu’il faut bosser durement pour être prêt pour les prochaines échéances. Vous affronterez l’ASO mardi, et vous enchaînerez avec le WAT samedi… Au jour d’aujourd’hui, on se prépare pour le match de championnat. Car, c’est le rendezvous qui est en ligne de mire. Une fois le match joué et, Inchallah remporté, on se concentrera par la suite sur le match contre le WAT. On gérera match par match et, Inchallah, on sera à la hauteur des attentes. On est conscients que la tâche n’est pas facile, mais on n’a pas le droit de décevoir notre public sur lequel on compte beaucoup pour la suite du parcours.

Donc, la préparation du match du championnat bat son plein, n’est-ce pas ? Et comment ! Il faut bien préparer ce match. Certes, ça se déroulera à Chlef devant son public, mais cela ne veut pas dire que c’est acquis pour les Chélifiens. Nous, on n’a pas encore dit notre dernier mot. Ce qui est sûr, c’est qu’on va aller en conquérants à Chlef. On sait qu’après un match de C1, les joueurs sont sur un nuage, donc on va profiter pour augmenter notre capital points. Pour ce qui est du match de coupe, il est encore tôt de parler du WAT, notre objectif c’est de gagner contre l’ASO pour ensuite aller à Tlemcen défier les Zianides chez eux et, Incha Allah, arraché la qualification. Entretien réalisé par W. S.

BOUHELLAL : «Menguelati est plus qu’un frère»

C’est vendredi que le duo mouloudéen, BouhellalMenguelati a commencé son travail dans le vieux club algérois. Un duo qui semble solidaire et prêt à donner le meilleur pour le bien du MCA. Après la séance d’entraînement de vendredi dernier, nous avons accosté l’entraineur Kamel Bouhellal pour lui demander ses impressions après le retour de Mengualti : «C’est moi qui ai insisté auprès de Omar Ghrib pour qu’il ramène Menguelati, qui est pour moi plus qu’un frère. C’est vrai que c’est la première fois qu’on travaille ensemble, mais on se connaît depuis belle lurette. Je sais qu’on va faire de belles choses ensemble au MCA. Notre objectif, c’est de réaliser un parcours positif en championnat, et pourquoi pas atteindre la finale de la coupe d’Algérie, même si la mission s’annonce difficile, à commencer par ce match des huitièmes de finale à Tlemcen contre le WAT. Si on arrive à nous qualifier à Tlemcen, je peux vous dire qu’on a de fortes chances d’aller le plus loin possible dans cette compétition, mais de parler du WAT, on doit penser au match de ce mardi qu’on va remporter vaille que vaille.» W. S.

DJEGHBALA : «Prêt à jouer comme arrière gauche»

En l’absence du capitaine Babouche, le staff technique du MCA compte aligner Abdelmalek Djeghbala comme arrière gauche, pour le match contre l’ASO. Pour connaître l’avis du joueur, nous avons contacté l’ancien joueur de l’USMH juste après la séance d’entraînement d’hier, il nous dira à cet effet : «Je suis prêt à jouer comme arrière gauche. J’ai déjà joué dans ce poste lors d’un match amical en Espagne et, Incha Allah, je ferai tout pour ne pas décevoir le coach», dira Djeghbala. W. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MENGUELATI : «C’EST COMME SI JE N’AVAIS JAMAIS QUITTÉ LE MCA»

Abdelhak Menguelati a entamé son travail vendredi, lors de la séance d’entraînement au stade de Hadjout. C’est dans une bonne ambiance que Menguelati a effectué sa première séance d’entraînement avec les camarades de Koudri, qui étaient ravis de retrouver encore une fois Menguelati après que ce dernier ait quitté le MCA lorsque Bracci a débarqué à Alger. C’était une grave erreur de la direction du Mouloudia, qui aurait dû imposer Menguelati à Bracci. A la fin de séance, nous l’avons approché pour nous donner ses premières impressions après ce retour au bercail : «Franchement, on dirait que je n’ai jamais quitté le MCA. Le Mouloudia, c’est ma deuxième famille et j’étais très content de retrouver les joueurs. J’espère que je serai un porte-bonheur pour le match de mardi contre l’ASO qu’on doit le gagner, Incha Allah», dira Menguelati. Une chose est sûre, avec le retour de Menguelati, le groupe mouloudéen va retrouver l’ambiance qu’il a connue lors des matches de la C1.

YOUNES D’ATTAQUE FACE À L’ASO

L’attaquant des Vert et Rouge, Sofiane Younes, qui s’est blessé au niveau de la cheville lors du match de mardi dernier contre le NAHD, a repris hier les entraînements avec le groupe pour se préparé au match contre l’ASO. Selon le staff médical, Younes est apte pour jouer le match de ce mardi. Reste à savoir si Bouhellal lui fera appel ou non.

ATTAFEN A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS

Le milieu de terrain du MCA, Bilel Attafen, a repris hier le chemin des entraînements, mais en solo, car le médecin de l’équipe ne lui a pas encore donné le feu vert pour taper dans le ballon. Le meneur de jeu des Vert et Rouge va retrouver la compétition samedi prochain lors du match de coupe contre le WAT.

DÉPART À CHLEF DEMAIN

La formation du MCA va prendre la route vers Chlef demain lundi, pour disputer le match en retard du championnat contre l’ASO, prévu ce mardi. Les poulains de Bouhellal sont avertis, puisque l’équipe chélifienne a le vent en poupe après sa belle victoire en Ligue des champions contre l’équipe du Burkina Faso.


10

MCA

IL AFFRONTERA L’ASO MARDI ET LE WAT SAMEDI

SAYOUD A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS

Cette fois-ci, c’est la bonne, le milieu offensif, Amir Sayoud, a enfin retrouvé le chemin des entraînements après plusieurs semaines d’absence. Pour rappel, l’international olympique avait contracté une blessure aux adducteurs lors du match MCA-JSMB, sachant que le joueur était forcé de continuer la encontre après les trois changements effectués par l’entraîneur, François Bracci, avant son limogeage. Ce qui est certain, c’est que le plus dur reste à faire pour l’ancien joueur du Ahly du Caire et d’Al Ismaïly qui est appelé à trouver la bonne formule pour regagner la confiance de tous les Mouloudéens. A noter que Sayoud n’est pas concerné par le match de mardi prochain contre l’ASO Chlef et, fort probablement, celui de ce samedi, contre le WAT, car le joueur est encore loin sur le plan physique.

CHAOUCHI ET AZZEDDINE AUSSI

L’autre bonne nouvelle de la semaine est sans doute le retour du gardien international, Faouzi Chaouchi, qui souffrait d’un rhume aigu juste après son retour de Banjul. Le portier numéro 1 du MCA s’est donc entraîné hier, avec le groupe au grand bonheur du staff technique et de tous les supporters. Un retour qui intervient donc au bon moment pour une équipe qui doute cruellement, surtout après la dernière sortie ratée de l’infortuné Sofiane Azzeddine, face au NAHD. Une contre-performance qui lui a même coûté une mise à l’écart en dépit de plusieurs critiques, émanant du coordinateur de la section football, Omar Ghrib, qui n’a vraiment pas été tendre avec lui. L’info du jour est que les deux gardiens du Mouloudia se sont entraînés hier en compagnie du jeune Farès Bouzidi qui sera, désormais, le remplaçant de Chaouchi après la dernière décision prise par le patron des Vert et Rouge. Mounir Ben.

LIGUE 1

La semaine de tous les dangers pour le Mouloudia Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

Sensé jouer les premiers cette saison, notamment, dès la phase retour, après le «bon» recrutement effectué durant le mercato hivernal (Younès, Yachir, Sayoud, Djallit, Hadji et Moumène), le Mouloudia d’Alger, se contentera, désormais, uniquement du maintien, et rien d’autre en championnat.

E

n effet, puisque le Doyen, avec ses piètres 26 points et sa dangereuse 11e place au classement, a définitivement

fait une croix sur les premiers rôles surtout, après les quatre décevants matchs nuls concédés à Alger entre Bologhine et le 5Juillet qui ont, d’ailleurs, abattu toute la famille du MCA. Et pourtant, les camarades du gardien, Chaouchi, avaient plusieurs opportunités pour se hisser au haut du classement. Malheureusement, les joueurs du Mouloudia n’ont trouvé d’autre à faire, que de rater de belles occasions, notamment celles de Bologhine, contre le CS Constantine (2-2) et la JSM Béjaïa (1-1), en plus du fameux 2 à 2 face au NAHD au stade olympique. Ajoutez à ces trois sorties ratées, le piètre 0 à 0 subi sur cette même pelouse de Bologhine, contre la JS Kabylie, dès le coup d’envoi de la phase aller. Statistiquement parlant, les Vert et Rouge ont perdu huit précieux points à Alger, ce qui est vraiment énorme pour un Mouloudia sensé jouer les premiers rôles, notamment, après le stage réussi en Espagne effectué lors de la trêve hivernale.

Attention à l’ASO !

Mais au fil des matchs et des journées, il s’est avéré que le Mouloudia d’Alger va uniquement

LA SÉANCE D’AUJOURD’HUI À HYDRA

Le staff technique des Vert et Rouge, sous la houlette du duo Bouhellal-Meguelati, a prévu la séance d’entraînement d’aujourd’hui au stade de Hydra au lieu du stade annexe du 5Juillet. A noter que la séance d’hier s’est effectuée à la caserne de police de Hydra (Kati). Par ailleurs, il est utile de signaler que la délégation des Vert et Rouge se rendra à Chlef par route. Le départ est prévu pour demain après-midi, d’après les dernières nouvelles. M. B.

se contenter de seconds rôles comme ce fut le cas lors de la saison précédente, où le club a même attendu la dernière journée pour sauver sa peau du purgatoire. A ce train là, et avec d’autres éventuelles nouvelles désillusions, notamment at home, le Doyen risque sérieusement de revivre le même scénario. En tout cas, ce mardi, pour le compte du match décalé de la 21e journée du championnat, le MCA risque sérieusement de passer une soirée des plus agitées en rendant visite à la redoutable équipe de l’ASO Chlef. Une équipe réputée intraitable à domicile, comme le confirme si bien le 4 à 1 réalisé vendredi dernier face aux Burkinabais de l’ASFA Yennenga en match retour de la Champions league africaine. Et si on sait que le Mouloudia jouera ce prochain match sans plusieurs titulaires, à l’instar de Besseghier, Babouche et Yachir (suspendus), Attafen, Younès et Sayoud (blessés), on peut dire que le Doyen sera réellement en danger. D’ailleurs, même les plus optimistes des Mouloudéens ne misent pas trop sur cette sortie délicate chez le champion d’Algérie en titre.

LES SUPPORTERS CRAIGNENT LE PIRE POUR LEUR ÉQUIPE

Tlemcen ne fait pas de cadeaux à domicile

Juste après le match de Chlef, les Mouloudéens n’auront pas le temps de respirer puisque, dès le week-end prochain, ils seront appelés à enchaîner avec un autre défi de taille à savoir, le match des 1/8es de finale de la Coupe d’Algérie contre le WA Tlemcen au stade Colonel Lotfi. A première vue, la tâche des Vert et Rouge s’annonce aussi difficile que celle de Chlef surtout, avec toutes ces absences de taille. C’est pour dire que les prochains jours s’annoncent des plus palpitants et des plus intenses pour un Mouloudia qui doute de plus en plus en ces dernières semaines. Même le rêve de la Coupe, qui fait déjà débat dans le camp des Mouloudéens, risque de s’évaporer le week-end prochain, car le Widad de Tlemcen ne fait actuellement pas de cadeaux sur son jardin fétiche, où il a fait plusieurs victimes dernièrement que ce soit en coupe ou en championnat. Mounir Ben.

Cela fait exactement, plusieurs semaines que le doute s’est installé dans cette équipe mouloudéenne où rien ne va plus. Un Mouloudia qui n’arrive même pas à faire l’essentiel à domicile, même face à des équipes nettement à sa portée. A priori, les joueurs du Mouloudia ont déjà tout remporté cette saison, mais seulement dans leurs têtes et dans leurs déclarations fulgurantes. Mais, concrètement parlant, le Doyen des clubs algériens souffre en bas du tableau avec une piètre 11e place et 26 points seulement, au moment où les autres équipes ambitieuses ont déjà dépassé la barre des 32 points. Ce qui est sûr, c’est que le doute s’est définitivement installé au sein de ce MCA qui s’attend à une phase retour tout simplement très intense après tous les faux concédés à domicile. En tout cas, les supporters du Doyen n’attendent plus rien de leur équipe et de ces joueurs qui choisissent à chaque fois leurs matchs. Il s’agit là d’une dure réalité et tous les Mouloudéens le savent très bien. Maintenant, c’est aux joueurs de prouver le contraire en tâchant de se ressaisir dès mardi, face à l’ASO Chlef et, pourquoi pas, samedi face au WAT, en coupe. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


ASO

Les Chélifiens ont joué avec le feu !

LIGUE DES CHAMPIONS L’ENTRAÎNEUR NATIONAL À «BOUMEZRAG»

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, ne s’est accordé pratiquement aucun moment de répit à son retour de Banjul, puisqu’il s’est rendu directement à Chlef pour assister au match retour entre l’ASO et l’ASFA Yennega. Il a quitté le stade un quart d’heure avant la fin du match, ratant les deux buts de Seguer, mais appréciant sûrement celui de Haddouche.

ALI-HADJI, LA PREUVE PAR DEUX PASSES DÉCISIVES

Aligné en seconde période pour apporter du sien à l’équipe qui en avait besoin notamment en attaque, le petit lutin de l’ASO, a été l’un des joueurs les plus en vue en servant sur un plateau Seguer à deux reprises. Ce n’est pas la première fois que Ali-Hadji trouve la solution pour donner la victoire à son équipe soit en marquant ou en faisant marquer des buts.

HADDOUCHE, LA CLASSE D’UNE CLASSE BIBERON

En l’ayant promu en senior, Saâdi n’a pas eu tort de faire confiance à l’international junior, Zakaria Haddouche, qui a inscrit un but splendide suite à un tir croisé foudroyant dont le gardien de ASFA, n’a rien pu. La réussite de ce jeune va crescendo puisque après avoir réussi à se maintenir parmi l’effectif senior et réussi une sélection en junior, le voilà, qu’il se fraye un chemin dans la ligne d’attaque de son équipe. Pour un jeunôt, c’est rassurant quant à l’avenir.

QUI CROISERA LE FER AVEC L’ASO AU PROCHAIN TOUR ?

Au prochain tour, l’ASO affrontera le vainqueur du match Vita Club - Atlético Olympique, le vainqueur du match Vita Club (RDC) – Atlético Olympique (Burundi). Ce sera difficile car chacune des deux équipes est mieux cotée que ASFA.

ACHIOU NON CONVOQUÉ

Bien qu’il se soit entraîné de manière régulière pendant toute la semaine qui a précédé le match retour contre l’ASFA Yennenga, l’attaquant, Hocine Achiou, n’a même pas été retenu parmi les 18. Aux dernières nouvelles, il serait préservé pour le prochain match face au MCA.

KOUADRI A RECHUTÉ

Saâdi s’est vu obligé de remplacer à la toute dernière minute, le second gardien de but, Maâmar Kouadri, qui a rechuté, lui qui venait pourtant de reprendre du service. C’est par le portier de la catégorie espoirs, Hamzaoui, qu’il a été suppléé. En effet, c’est ce dernier qui a figuré sur la feuille du match d’hier-soir comme deuxième gardien.

ZAOUI DE RETOUR CONTRE LE MCA ?

Le défenseur, Samir Zaoui, qui a contracté une élongation la veille du match, a contraint son entraîneur à le remplacer au tout dernier moment par le jeune Saïdoune. Selon une source proche du staff technique, et des sources médicales, il sera de retour face au MCA.

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

«Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué», un célèbre dicton que les camarades de Mellouli ont confirmé hier, eux qui ont failli se faire surprendre par ASFA dont les jeunes joueurs leur ont tenu la dragée haute.

E

n effet, les Chélifiens n’oublieront pas de sitôt qu’il ne faut nullement sous-estimer un adversaire

11

quelque soit son niveau. L’aventure face à ASFA, a laissé entrevoir un manque de sérieux flagrant de la part des camarades de Messaoud qui étaient obligés de courir après la qualification, après l’égalisation des hommes de Gouyaméné qui ont repris confiance, alors que l’ASO aurait pu plier le match en un quart d’heure si les hommes de Saâdi avaient accentué le rythme face à une équipe, qui vient de reprendre la compétition et après six mois d’inactivité compétitive. Une leçon que les Asanamis doivent absolument retenir. Z. Zitoun

Abdeslem : «En seconde période, nous étions plus sereins»

Votre équipe vient de se qualifier pour le prochain tour de la ligue des champions, qu’est-ce que cela vous fait ? C’est de bon augure pour la suite de notre parcours. Il est vrai que nous n’avons pas été à la hauteur en première période, mais on s’est ressaisi par la suite, car l’adversaire qui a repris confiance après avoir égalisé, a chuté après, ne pouvant plus tenir sur le plan physique. En parlant des Burkinabés, comment avez-vous trouvé cette équipe ? C’est une bonne équipe avec un bon fond de jeu et surtout de bonnes individualités. En plus de leur technique, les joueurs de cette formation ne manquent pas d’agressivité, la preuve, j’en suis une victime, c’est pour cela que nous avons usé de prudence tout en tentant d’aller de l’avant. Même si cette équipe ne vient de reprendre que ce mois après plus de six mois d’inactivité, elle a prouvé qu’elle ne manque pas de qualités dont la jeunesse de ses éléments. Vous avez évolué en libéro après la sortie de Aouamri, un mot ?

Avec la sortie de Aouamri et l’absence de Zaoui, je me devais de jouer derrière comme l’a voulu le coach et puis ce n’est pas la première fois que je joue à ce poste. J’espère avoir été à la hauteur.

Avouez que vous avez joué avec le feu ? Je ne suis pas de cet avis, pour la simple raison qu’on savait que l’adversaire n’allait pas tenir. En seconde période, nous avons accentué la pression et élevé le rythme, ce qui a mis à genou l’adversaire qui a succombé.

Ce ne sera pas facile face au MCA ce mardi. Ce sera une autre mission à réussir devant nos supporters dont on n’a pas le droit de décevoir, car la victoire ne doit pas nous échapper. Un succès est obligatoire pour entrevoir la suite en rose en championnat. Nous devons nous donner à fond sur le terrain pour se le permettre. Nous devons aussi jouer nos chances à fond dans cette prestigieuse compétition car les moyens humains ne manquent pas à l’ASO. Toutefois, nous devons être prudents, le Mouloudia ne viendra pas pour de la villégiature. Propos recueillis par Z. Zitoun

SAÂDI : «Je ne suis pas satisfait de la prestation de mon équipe»

«Même si on s’est qualifié pour le prochain tour, je dirai que je n’ai pas été satisfait par le rendement de mon équipe en première période du jeu où mes joueurs ont sous-estimé l’adversaire. Nous n’avons pas fait ce qu’il fallait et comme on le fait d’habitude surtout devant le sélectionneur national. Nous devions élever le rythme face à un adversaire qui est solide certes, mais manque de rythme en raison de son manque de compétition étant donné qu’il vient de reprendre la compétition. C’est vrai que nous avons gagné et réussi à nous qualifier, mais cela n’est pas suffisant. Ma seule satisfaction a été le jeune junior, Haddouche, qui a inscrit un fort joli but. L’adversaire a joué mieux qu’à l’aller et je le félicite pour sa prestation.»

Gouaméné : «On aurait pu mieux faire»

«Nous aurions pu revenir avec le meilleur score possible car on avait des atouts à faire valoir et on pouvait gagner ce match après avoir égalisé notamment. L’expérience de l’adversaire a fait la différence dans ce match qui a vu l’équipe de Chlef réussir en fin de match.»

IDEM POUR ZAOUCHE

Ne s’étant pas encore rétabli, Zaouche n’a pas voulu s’aventurer avec sa blessure (tendinite). Il sera d’attaque face au MCA pour le grand bonheur de son coach puisque cet élément est absent depuis trois matches..

MAXIME EST L’ONCLE D’ALAIN

L’entraîneur de l’ASFA Yennega, Maxime Gouaméné, est un exinternational Ivoirien. Il est aussi l’oncle du célèbre ancien gardien international des Eléphants, Alain Gouaméné.

AOUAMERI BLESSÉ On croyait le défenseur Mohamed Amine Aoumeri rétabli après sa blessure contractée au Burkina Faso. Aligné d’entrée hier, il n’a pu aller au bout du match d’hier, car il s’est fait mal suite à un tacle qui l’a obligé à céder sa place dès la 54’ au profit de Karim Ali-Hadji.

SENOUCI DE RETOUR

Le défenseur, Senouci Benziane,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

est resté sans compétition pendant plus d’un mois à cause d’une blessure au genou, soit depuis le match de son équipe face à la JSMB. Son retour à la compétition a été effectué hier, lui qui a remplacé Bouhafer en seconde période.

ABDESLEM RECONVERTI EN DÉFENSEUR CENTRAL

Après la sortie de Aouamri, le milieu de terrain, Abdeslem a pris sa place dans l’axe de la défense où il s’est quand même tiré d’affaire en usant de son expérience.

«MAMI» DANS LA TRIBUNE OFFICIELLE

Parmi les présents dans la tribune d’honneur du satde «Boumezrag», on a remarqué l’ex-coqueluche Mouloudéenne et pur produit chélifien, Ameur Benali, qui n’a pas raté l’occasion d’aller discuter avec son ex-entraîneur Saâdi à la fin du match. Z. Z.


12

JSMB Les Béjaouis pensent déjà au prochain adversaire Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

LIGUE DES CHAMPIONS

STAGE D’UNE SEMAINE À TIPASA

Appelés à observer une trêve d’une semaine pour cause du déroulement des rencontres de la coupe d���Algérie ce week-end, le staff technique de la JSM Béjaïa a décidé de programmer un mini-stage bloqué d’une semaine à Alger, au niveau de Tipasa, qui débutera mercredi prochain. Il sera question d’effectuer les dernières retouches sur la composante et assurer une bonne préparation, et ce, en prévision du reste du parcours, puisqu’en plus du championnat, les Béjaouis auront à disputer les 16es de finale de la Ligue des champions.

TROIS MATCHES AMICAUX AU PROGRAMME

Par ailleurs, voulant peaufiner la préparation de son équipe afin d’effectuer certains réglages suite aux défaillances constatées au niveau du groupe, le coach Alain Michel, en concertation avec la direction du club, a décidé de programmer trois joutes amicales sur le lieu du stage à Tipasa devant des équipes locales, apprend-on de sources officielles. Les Béjaouis ne rentreront pas directement à Béjaïa à la fin du stage, puisqu’ils prendront la direction de Tlemcen, où ils affronteront le WAT le 17 mars prochain. S. A. S.

Les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa n’ont pas raté l’occasion en recevant la formation du FC Foulah, pour le compte de la manche retour de la Ligue des champions d’Afrique pour décrocher le ticket aux 16es de finale, en s’imposant facilement sur le score de 3 à 1, sur des réalisations signées Yellemou (doublé) et Boulaincer.

M

leur permet de poursuivre leur aventure africaine, mais aussi aborder le reste du parcours avec un moral au beau fixe. En effet, les Béjaouis qui visent la phase des poules comme principal objectif, ne semblent pas avoir trouvé beaucoup de difficultés pour s’imposer vendredi dernier devant le représentant tchadien, qui n’a pas montré grand-chose dans les deux confrontations.

Les joueurs sont tombés dans la facilité

Toutefois, bien qu’ils aient réussi à s’imposer sur le score de 3 à 1, il n’en demeure pas moins que les Béjaouis ont raté de nombreuses occasions de but, notamment par Boulaincer et Yellemou en première période. D’ailleurs, les Vert et Rouge auraient pu s’imposer largement dans ce match si les nombreuses occasions avaient été bien exploitées, à cause du manque de concentration chez les attaquants mais aussi

parce que les joueurs sont tombés dans la piège de la facilité. A la fin du match, les Tchadiens ont réussi à inscrire un but qui a fait douter les Béjaouis pendant un moment.

Alain Michel a opté pour l’expérience

Estimant que cette rencontre revêtait une grande importance pour son équipe, le technicien français a décidé d’opter pour l’expérience, en alignant les joueurs qui pouvaient gérer le match en faveur des gars de la vallée de la Soummam. A cet effet, il a décidé d’aligner Benchaïra et Belakhdar comme titulaires, tout en optant pour l’incorporation de Boulaincer dans le compartiment offensif, en remplacement de Gasmi. Des changements qui ont apporté leurs fruits, puisque l’équipe a bien évolué en arrachant une qualification méritée au prochain tour. Sadek Aït Slimane

Yellemou : «Cette qualification est méritée et on vise la phase des poules» is à part le résultat technique de la rencontre, cette qualification est jugée très importante par les joueurs et le staff technique, dans la mesure où elle

Pour l’auteur du doublé face au FC Foulah Edifice, vendredi dernier en Ligue des champions, l’attaqunt burkinabé, en l’occurrence Ernest Yellemou, affirme dans l’entretien qu’il nous a accordé que la victoire de son équipe est largement méritée, et que la qualification est bénéfique pour la suite.

Un commentaire sur la qualification de votre équipe au prochain tour... Notre qualification au prochain tour est amplementr méritée, dans la mesure où nous avons présenté un bon visage lors de cette double confrontation, en arrachant une belle victoire sur notre terrain, et ce, après avoir réussi il y a deux semaines à revenir avec un match nul

de notre déplacement à N’Djamena.

Vous avez raté beaucoup d’occasions, en dépit du rendement tout juste moyen de votre adversaire... Je crois que notre adversaire est venu lui aussi pour réaliser un bon résultat, et il a fait de son mieux pour cela, mais nous étions présents sur le terrain, où nous nous sommes procuré beaucoup d’occasions de but. D’ailleurs, on a réussi à inscrire trois buts, et ce, bien que nous aurions pu faire mieux, mais l’essentiel pour nous c’est surtout cette victoire. Vous étiez l’auteur d’un doublé dans ce match, quel est votre sentiment ? A l’instar de mes camarades, je suis heureux d’abord de cette qualification

qui nous permet de nous qualifier au prochain tour et de poursuivre notre aventure. Pour ce qui me concerne, je n’ai fait que mon devoir en inscrivant ces deux buts qui nous ont permis d’arracher la victoire, et ce, bien que je tiens à dire que l’exploit est collectif.

Et qu’en est-il de la suite de la compétition ? Je pense qu’on doit mettre cette qualification de côté et penser maintenant au championnat, car nous sommes appelés à disputer un match important dans deux semaines et que nous devrons bien préparer afin d’être au rendez-vous et réussir un autre bon résultat. Pour cela, nous allons prendre quelques jours de repos avant de reprendre le travail pour préparer la suite de la compétition. Entretien réalisé par Sadek Aït Sliman

Yellemou s’illustre encore

Encore une fois, l’attaquant burkinabé de la JSMB, en l’occurrence Ernest Yellemou, ne cesse pas de s’illustrer au fil des jours, et ce, dans les différentes compétitions. D’ailleurs, après le championnat, Yellemou est en train de s’illustrer en Ligue des champions en étant derrière la victoire de son équipe vendredi dernier devant le FC Foulah, en inscrivant un doublé. Ce qui lui permet de gagner encore plus la confiance de son coach, et ce, bien qu’il ne soit arrivé que lors du mercato dernier.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

13


14

Un nul qui n’arrange personne

LIGUE 2

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

MSPB-MOC 2-2

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er Novembre — Affluence : Moyenne — Arbitres : Saadi, Talbi et Yahi — Buts : Djamaouni (10’), Bouregaâ (90+4) MOC, Zeghidi (24’), Benmeghit (90+2) MSPB — Averts : Abdellaoui (14)’, Belkheir (43’) MSPB, Aiche (29’), Khenifsi 61’), Benayada (73’), Bourenane (90’) (MOC)

MSPB :

Sahraoui, Amrane, Belkheir, Leblalta, Zeghidi, Abdellaoui, Benmeghit, Benmansour, Ouanes, Ouzani, Bekhtatou (Aguini 46’). Ent : Magra.

Dans un match très disputé en engagé entre les deux équipes, c’est finalement les visiteurs qui prennent les devant et se montrent plus entreprenant. Le MSPB et dans son stade a du subir le jeu imposé par les mùociste, qui seront les premiers a se mettre en évidence et prendre l’avantage au niveau du score, logiquement. En effet, suite a une domination concréte des coéquipiers de Benayada, ils trouvent la faille a la 10’ de jeu, et c’est Djamaouni qui ouvre la marque suite a un corner bien

MOC :

Chouieh, Yeddou, Bendridi (Tayeb 51’), Benayada, Boulemdais, Khenifsi, Bourenane, Aiche (Belloufa 61’), Djamaouni, Bouregaâ. Ent : Mechiche.

botté par Bouregaâ. Les locaux tentent de revenir a la marque et prennent les initiatives en attaque, mais la défense adverse est hermétique et couvre bien ses arrières, mais pas pour longtemps. En effet, Zeghidi et sur corner, égalise pour son équipe d’une tête bien ajusté qui est hors de portée de Chouieh, qui s’incline, a la 24’. Le MSPB revient dans le match, mais c’est Benayada qui manque de peu le second but pour son équipe, son coup franc ricoche sur le mentant droit de Sahraoui battu. La bande a Magra peine a

développer son jeu, et c’est tout a l’avantage des visiteurs, qui seront plus menaçant jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre, qui renvoi les deux équipes aux vestiaires. De retour de la pause, les coéquipiers de Amrane reviennent avec de meilleures intentions, et dominent les débats sans néanmoins concrétiser ses occasions. Les visiteurs trouvent des difficultés a produire son jeu, mais au fil du temps, le jeu s’équilibre pour donner lieu a une chaude empoignade au milieu de terrain, sans pouvoir trouver la faille des deux cotés. C’est dans les arrets de jeu que les choses vont s’accélérer, et le MSPB parviendra a prendre l’avantage a la 90+2’, par l’intermidiaire de Benmeghit, qui libére ses coéquipiers et tout le stade. Cependant, la joie des locaux sera de corte durée, car Bouregaâ et son équipe n’avait pas dit leur dernier mot, et égalise. En effet, deux minutes plus tard et contre toute attente, l’attaquant Bouregaâ égalise pour son équipe et permet au MOC de revnir avec un précieux point de son déplacement.

L’essentiel pour Annaba USMAn-PAC 1-0

Les locaux ont été plus entreprenants dès le début de la partie et cinq minutes de jeu ne se sont pas écoulées, qu’ils trouvent les chemins des filets par Tobbal. Ce dernier a bien exploité un centre en retrait de la droite de Bekhar pour battre Hadjaoui. Cette réalisation n’a pas fait réagir les visiteurs, au contraire, ce sont les Bonois qui contrôlent la suite de cette première mitemps, mais ratent de nombreuses occasions de scorer. Néanmoins, ils regagnent les vestiaires avec l’avantage

d’un but, alors qu’il auraient pu réaliser un large score. A la reprise, les Pacistes ont essayé de revenir à la marque, mais tous leurs tentatives nont pu prendre à défaut une défense locale bien organisée autour de Ouaddah. Les Bonois ont laissé passer ce moment de relâchement pour reprendre ensuite en main tout le reste de la rencontre. Malgré tous leurs efforts pour corser l’addition, ils n’ont pu y arriver par manque de concentration devant les buts de

FICHE TECHNIQUE

Stade : 19 mai 1956 - Affluence : Faible - Arbitres : Chenane, Bemansour, Abid - Avertissements : Tobbal (75’) USMAn Benachour (40’), Kerboua (44’), Kechamli (78’) PAC - Expulsion : Bouharbit (78’) USMAn - Buts : Tobbal (5’) USMAn

USMAn :

Ouaddah, Tobbal, Chebira, Ali Guechi, Zemmouchi, Ouanes (Lahcen 65’), Herbache, Bouharbit, Bekrar (Belghomari 60’), Benabdallah, Bey (Sissaoui 70’). Entraîneur : Mouassa

PAC :

Hadjaoui, Aggoun, Tiboutine (Harrouche 82’), Kerboua, Boudoumi, Benachour, Kechamli, Ammour, D. Bouabdallah (Bitat 83’), Bouyousfi, Djiad. Entraîneur : Meddahi

Hadjoui. Mais le plus important pour eux, c’est d’avoir engrangé les trois points et grapillé quelques marches au classement général.

Vivez le championnat de Ligue 2 avec

Patrick

Equipes 1- CABB Arréridj 2- JS Saoura 3- USM Bel Abbès 4- MO Béjaïa 5- USM Annaba 6- MSP Batna 7- MO Constantine 8- O Médéa 9- USM Blida 10- ASM Oran 11- ES Mostaganem 12- RC Kouba 13- SA Mohammadia 14- AB Merouana 15- Paradou AC 16- US Biskra

MOB-ESM 2-1

Le MOB confirme FICHE TECHNIQUE

Stade: Unite Maghrebine Béjaia — Affluence : Nombreuse — Arbitres : Achouri, Amri et Lid — Avertissements: Benchabanc (82') (MOB), Benali (25'), Belahouel (41'), Belarbi (80') (ESM) — Buts: Yaya (41'), Benchabanc (82') (MOB), Chikh (22') (ESM)

MOB:

Toual, Benhocine, Klahenmer, Baouali, Chaoui, Ferhat (Ousmail 76'), Dehouche, Akrour, Benchabane, Nemdil (RehaI 90+2'), Yaya (Henider 51'). Entraîneur : Rahmouni

Le MO Béjaïa qui restait sur une belle victoire face au MOC et qui joue désormais les premiers rôles était appelé hier après-midi à confirmer sa bonne santé, contre son invité du jour l'ES Mostaganem.

L

es camarades de Benchabane ont pris les choses en main dès l'entame de la rencontre, et se créent plusieurs occasions de but, mais sans parvenir à les transformer. Contre Ie cour du jeu, ce sont les visiteurs qui parviennent à trouver la faille et à secouer Les filets du gardien Toual. Le joueur Benali parvient à ouvrir la marque contre toute attente et à la surprise générale du large public du MOB. Mais ce n'est que partie remise. puisque les poulains de Mourad Rahmouni, ne vont pas

ESM:

Belarbi, Haddad, Benali (Tahraoui 76'), Djehal, Belahoue1, Mooufouk, Chikh, Trea (Guerrab 86'), Zerouali (Mouadaa 62'), Khaled, Hamali. Entraîneur: Osmane

baisser les bras et tentent Ie tout pour Ie tout pour remettre les pendules à l'heure. C'est ce qui est arrivé à la 41 " suite au fauchage de Benchabane dans la surface de vérité par Ie défenseur Belahouel et I'arbitre n'hésite pas à designer Ie point de penalty que transforme avec brio, l'attaquant Yaya et égalise. Sur ce résultat de parité I'arbitre envoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause citron. De retour des vestiaires les mobistes ne vont pas Lâcher prise et se ruent en attaque pour réussir la deuxième réalisation. Les efforts des poulains de Mourad Rahmuuni ne sont pas partis en fumée, puisque vers la fin de 1a rencontre, l'attaquant Benchabane parvient à doubler Ia mise et à offrir la victoire au MOB, au grand bonheur des milliers de supporters qui se sont déplacés au stade de I'Unité maghrébine. Rahib Medhouche

RESULTATS DE LA 21E JOURNÉE

Pts 49 35 34 33 31 31 30 29 28 28 27 24 24 23 18 14

RCK/CABBA USMBA/JSS SAM/ASMO USMB/USB MOB/ESM USMAN/PAC OM/ABM MSPB/MOC J 21 20 21 21 21 21 20 21 21 21 21 21 21 21 21 21

G 15 11 09 10 09 08 08 08 07 06 07 06 07 05 04 04

N 04 02 07 03 04 07 06 05 07 10 06 06 03 08 06 02

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 02 07 05 08 08 06 06 08 07 05 08 09 11 08 11 15

BP 33 30 23 24 23 16 23 17 21 22 24 20 21 13 22 15

1-1 0-0 2-1 5-2 2-1 1-0 0-0 1-1

BC 10 20 13 19 20 16 22 18 20 23 25 24 34 21 27 35

Diff +23 +10 +10 +05 +03 +00 +01 -01 +01 -01 -01 -04 -13 -08 -05 -20


LIGUE 2

Les Blidéens frappent fort ! USMB

Le compartiment offensif, après une longue léthargie qui a duré près de cinq mois, soit l'équivalent de 18 journées, lors des trois dernières rencontres, a connu une nette amélioration et donne même l’impression d’être sorti de son profond sommeil.

E

n trois rencontres, les poulains de Menad ont frappé fort, marquant 11 buts, soit l’équivalent du nombre de buts inscrits durant toute la période du cycle aller, où les attaquants blidéens sont parvenus à comptabiliser seulement 10 buts en 15 rencontres de championnat, et si l’on rajoute les 3 premières rencontres de la seconde phase où les Belkheir, Ledraâ et autres Kerifali sont restés muets, n’arrivant même pas à inscrire le moindre but face à l’USMBA, l'USMAn et l’OM, cela donnerait 10 réalisations en 18 journées de championnat. Alors qu’en 3 rencontres (ASMO, SAM

Reprise aujourd’hui

SAM

L’entraîneur blidéen, Menad, a accordé une journée de repos, après le match disputé vendredi dernier contre l’USB. Le RDV a été fixé pour cet après-midi sur la pelouse de l’annexe Tchaker, pour préparer la prochaine rencontre face à l’ESM. T. A.

Que dites-vous de la victoire acquise face à l’ASMO ? C’est une victoire qui nous a fait vraiment du bien, dans la mesure où elle nous a permis de quitter pour la première fois la position de relégable ; nous étions aux anges. Avant de l’emporter, votre équipe a peiné. Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché ? Je pense que nous avons dominé avantageusement notre adversaire, qui s’est contenté de défendre durant la majeure partie de la rencontre, où nous n’avons pas su concrétiser les nombreuses occasions par précipitation. Les con-

DJAHEL SE BLESSE

et USB), les Vert et Blanc ont réussi à trouver le chemin des filets à 11 reprises. Cela démontre que le travail mis en place par le staff technique blidéen semble porter ses fruits et donne l’impression que la machine blidéenne commence à carburer. Et par là, on peut dire que la formation blidéenne a réalisé les deux plus grands scores de la saison, respectivement face au SAM (4-1) et l’USB (5-2), et cela a été l’occasion pour les attaquants d’augmenter leur capital buts. Les camarades de Belloucif viennent de se réveiller brutalement, et le duo MenadMekalfa compte mettre encore davantage de l’ordre dans la maison blidéenne, compte tenu des insuffisances relevées dans les trois compartiments, en axant le travail beaucoup plus sur le volet offensif, afin que les attaquants de l’USMB retrouvent la plénitude de leurs moyens pour bien s’exprimer dans les surfaces de vérité adverses, afin de rattraper le temps perdu et rivaliser avec les meilleures équipes de la Ligue 2. T. A.

L’attaquant blidéen, Djahel Abdelouahab, qui a été le bourreau de l’USB, en plantant deux buts au gardien Benmoussa. A dix minutes de la fin de la partie, il a cédé sa place à son camarade Rabti, après avoir reçu un mauvais coup au niveau du tibia gauche. Le médecin du club, Sayah, lui a prodigué les soins nécessaires. Alors qu’on pensait qu’il serait indisponible pour au moins une semaine, finalement sa blessure n’est pas grave, et selon le kiné du club, il reprendra le travail demain avec ses camarades.

LES U-21 ACCROCHÉS À DOMICILE

Impressions des coaches • MENAD (USMB) :

«C’est une rencontre qui a opposé deux équipes en quête de points, avec le seul objectif de remporter les 3 points de la victoire. Mon équipe a montré un meilleur visage, en appliquant les consignes données et suivre le schéma tactique mis en place, jouant par un pressing en bloc, avec le soutien de 3 récupérateurs derrière ; nous comptons rester sur cette bonne dynamique et améliorer davantage notre position au classement général.»

• BOUGHERARA (USB) :

Tlemçani : «On aurait pu jouer les premiers rôles»

Le jeune attaquant samiste, Tlemçani Chemesddine, s’est imposé comme un joueur clé dans le onze type du SAM cette saison. Contacté hier, il revient dans cet entretien sur la victoire de son équipe face à l’ASMOran, et affirme que le groupe et serein et se prépare avec une grande rigueur pour préparer les9 matchs qui restent en championnat.

15

Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

«Mes joueurs ont abordé ce match la peur au ventre de ne pas réussir leur mission, nous avons manqué d’équilibre, l’USMB était mieux en place, elle méritait largement sa victoire, on essayera à l’avenir de gérer match par match et de remédier aux insuffisances constatées.»

signes de notre coach et les encouragements de nos merveilleux supporters nous ont beaucoup aidés, car on a su renverser la vapeur, après avoir encaissé un but assassin au début du second half. On doit maintenant continuer sur cette dynamique pour améliorer davantage notre classement. Le groupe est maintenant serein et se prépare dans une grande rigueur en prévision des 9 prochains matchs. Le SAM aurait-il pu jouer les premiers rôles s’il avait joué, lors de la phase aller, ses matchs au stade Ouali ? C’est vrai que nous avons perdu 14 poins à domicile, alors que ce n’est pas la volonté qui nous manquait. Je dirais qu’en plus du fait que nous avons joué les 7 matchs à Tighennif, il y a également la chance qui nous a tourné le dos. Lors de chaque match, je pense que nous avons réalisé de bonnes prestations à Tighennif, mais comme vous le dites, si on avait reçu nos adversaires chez nous et devant ce merveilleux public, on aurait facilement joué les premiers rôles. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem

Les U-21 de l’USMB commencent à donner des signes de fébrilité et perdent du terrain. Ils viennent de concéder un semi-échec face à leurs homologues de l’US Biskra au stade des Frères Brakni, la partie s’est achevée vendredi dernier sur le score de 1 à 1. Les Blidéens occupent la 2e place avec 35 points, mais comptent 2 matchs en retard, face à l’OM et le SAM, qui n’ont pas eu lieu en raison des dernières intempéries qui n’ont pas permis le déroulement de ces deux rencontres au stade des Frères Brakni. T. A.

Tlemçani porte son capital à 6 buts

L

Autour du match SAM-ASMO

e jeune attaquant samiste, Tlemçani Chemesdine, a été, encore une fois, l’artisan de la victoire, vendredi dernier face à l’ASM Oran. Etant l’auteur du 2e but de son équipe et d’une passe lumineuse à son coéquipier Haoua, il a permis à la formation du Sarii de Mohammadia de remporter la partie. En augmentant son capital buts, il rejoint au classement des buteurs de l’équipe son coéquipier Haoua Hassen, qui lui aussi totalise 6 buts. Pour rappel, Tlemçani avait débloqué son compteur buts face à l’ASMO lors de la 6e journée, ensuite contre le PAC, 8e journée, puis le RCK 16e journée, l’USMAnnaba 18e, l’OMédéa 20e journée. Rencontré à la fin de la rencontre, Chemseddine nous dira : «J’ai tenu ma promesse de secouer les filets du gardien asémiste, je ne compte pas m’arrêter là ; d’une part, pour augmenter mon capital buts, et d’autre part pour aider mon équipe à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

assurer son maintien en Ligue II.

Kardi : «Ce succès va augmenter nos chances pour le maintien»

Le coach samiste, Kardi, rencontré à la fin de la rencontre, nous a fait part de ses impressions sur la victoire de son équipe face à l’ASMO. «Je suis très content par cette victoire, qui nous éloigne un peu du danger, les joueurs ont fourni un bon match et se sont donnés à fond tout au long de la partie, ce succès va augmenter nos chances de maintien ; je tiens à féliciter encore une fois les joueurs pour leur prestation et je leur dis qu’ils doivent se concentrer davantage sur leur travail, car il reste encore 9 matchs difficiles que nous devons bien négocier pour atteindre l’objectif tracé par la direction du club, à savoir terminer la saison à un classement honorable.» A. L. B.


16

RCK

REPRISE AUJOURD’HUI À BOUCHAOUI

Les Koubéens ont bénéficié d’une journée de repos pour récupérer un peu des efforts fournis la veille contre le CABBA. Ils reprendront aujourd’hui le chemin des entraînements à Bouchaoui, la séance sera consacrée à de legers exercices.

Ça coince toujours à domicile Maracana N°1666 — Dimanche 4 Mars 2012

H. BOUZID MOTIVE LES JOUEURS

L’influent dirigeant du RCK, Hadj Bouzid, était avec les joueurs à la veille du match, «Il est toujours présent aux côtés des joueurs pour les aider à se surpasser sur le terrain. Avant la rencontre face au CABBA, il était dans les vestiaires et a demandé aux camarades de Brinis de se surpasser pour arracher la victoire… question de les encourager à se concentrer sur leur sujet afin de le bien gérer», souligne un membre du staff technique.

KHELLAF, ASSAD ET AÏT-ALI BLESSÉS

Les trois joueurs koubéens, Khelef, Assad et Aït-Ali avaient contracté de légères blessures, qui pouvaient les empêcher de ne pas être présents à la reprise des entraînements.

ASMO LES ANCIENS JOUEURS SE RAPPELLENT AU SOUVENIR DE LA DIRECTION

En adressant une demande à la wilaya (via la DJS), l’association des anciens joueurs asémistes, déçue par les résultats négatifs continuels de la formation où ils avaient brillé en leur temps, veut remettre de l’ordre au sein du CSA. «Nous avons demandé à la structure d’Etat de remettre à jour la liste des membres de l’AG du CSA ASMO et de refaire les élections. Nous estimons que cette liste a été amputée, volontairement, de dizaines de noms qui ne sont pas favorables à l’actuelle direction du club, laquelle a pu entrer à la SSPA avec les biens du club. C’était une opération savamment et intelligemment orchestrée. Nous n’avons pas voulu monter au créneau à ce moment-là, faisant passer l’intérêt du club au-dessus de tout autre considération. Mais, vu que la situation n’a pas changé depuis 6 ans, avec des ratages voulus ou pas, nous avons décidé de nous manifester, et c’est notre droit. Nous ne voulons pas que chaque année l’ASMO joue pour le plaisir ou l’intérêt de certains et qu’elle continue à végéter dans le deuxième palier de notre football, alors qu’elle a les capacités d’être en Ligue I.»

A

Depuis leur victoire tirée par les cheveux face à la vec la bonne préparation lanterne rouge, l’US durant la trêve forcée, on Biskra, sur le score d’un pensait que les Koubéens étaient bien partis pour but à zéro, le RCK n’arrive revenir en force en championnat. plus à gagner à domicile.

Les supporters attendaient avec impatience la rencontre qui devait opposer les camarades de Banouh au leader, le CABBA, pour savourer la victoire. Les joueurs étaient en forme pour aborder le match en trombe et prendre l’avantage au tableau d’affichage, pour contrôler la rencontre comme il se doit par la suite. Ils ont pourtant dominé la quasitotalité de la partie, sans pouvoir prendre le dessus sur un adversaire bien organisé dans tous les compartiments. Les Bordjis faillirent repartir avec les trois points de la victoire, n’était le but égalisateur de Bouzama, survenu dans le temps additionnel. Les locaux méritaient amplement la victoire au vu de leur domination, mais il était dit quelque part que ce jour la victoire leur échappera. Il y avait aussi le facteur “chance” qui a joué un mauvais tour aux poulains de Hamada avec ces nettes occasions de scorer qui échouèrent dans les décors. Les Koubéens doivent oublier ce résultat et penser à leur prochaine sortie, qui les mènera à Oran, pour en découdre avec l’ASMO pour le compte de la 22e journée de Ligue 2. O. A.

LIGUE 2

HAMADA : «ON A RATÉ LE COCHE»

L’entraîneur Rachid Hamada estime que son équipe vient de rater deux précieux points. «Les joueurs ont donné le meilleur d’euxmêmes et se sont créé une multitude d'occasions qu’ils ont ratées par excès de précipitation», dira-t-il. Les visiteurs se sont déplacés à Kouba pour réaliser le meilleur résultat possible et ont opté pour la prudence pour l’obtenir. «La défense visiteuse a su aussi comment supporter le poids du match, elle était bien dirigée par l’expérimenté gardien de but Farradji», ajoute-t-il. Ce partage des points ne va tout de même pas décourager les Koubéens pour les prochaines échéances. «Le groupe n’a rien à se reprocher, il s’est donné à fond pour que les trois points restent à Kouba. Il s’est contenté en fin de compte par le point du nul devant le leader de la Ligue 2. J’espère qu’on fera mieux lors de la prochaine rencontre face à l’ASMOran», pense-t-il. Les supporters étaient satisfaits de la production des coéquipiers de Mokrani qu’ils ont fortement applaudis en fin de partie en reconnaissance des efforts fournis. O. A.

Changement de cap

En perdant pied dans le derby qui les a opposés au SA Mohammadia, les Oranais de Medjahed Nabil viennent de quitter le groupe de tête qui joue l’accession, en visant les deux places restantes sur le podium.

C

omme excuse, les Asémistes arguent du fait qu’ils étaient diminués de 6 titulaires potentiels, alors qu’en fait ils n’arrivent plus à aligner deux résultats positifs de suite. Il apparaît qu’un ressort se soit cassé depuis le 19 novembre dernier, avec le nul concédé au MO Béjaïa. Depuis, les coéquipiers de Mazari, drivés alors par Benchadly Djamel, ne se sont plus retrouvés sur le terrain. A neuf étapes de la fin du championnat, l’équipe oranaise revoit ses prétentions à la baisse : au lieu de jouer l’accession, la voilà qui se préoccupe de son maintien, car si les choses continuent sur la même lignée, avec des résultats négatifs, il se pourrait qu’elle se retrouve dans la zone de danger. Les deux prochaines rencontres à Oran, face à Kouba et Biskra, détermineront en partie l’avenir de cette ancienne école de football.

Y a-t-il une cabale contre l’ASMO ?

A chaque défaite, les dirigeants

Medjahed Nabil : «Je me demande où sont nos dirigeants et quelles sont les choses importantes qui ne leur ont pas permis de se déplacer avec nous ?» Ces dirigeants savaient-ils à l’avance que leur équipe allait perdre le match ? Encore un problème incompréhensible pour ce sympathique coach, qui ne mérite pas ce qui lui arrive.

Ameur-Yahia en forme

oranais crient au loup et accusent l’arbitre d’avoir eu un comportement défavorable à leur égard. Cette fois-ci, il semble, selon les supporters présents au stade Ouali Mohamed de Mohammadia, que M. Benaïssa a «quelque peu forcé le destin en faveur des locaux». D’où l’énervement de l’ensemble de l’équipe et les cartons qui ont été distribués aux joueurs des deux camps. Mais, si tel est le cas, ces supporters se demandent comment le trio arbitral pouvait se sortir d’un véritable guêpier dans un stade rempli de supporters locaux, dont certains étaient surexcités et ne voulaient absolument pas que leur formation rétrograde en palier inferieur. L’entraîneur oranais, qui est pourtant un homme sage et qui mesure ses mots, n’en pouvait plus : «L’arbitre nous a massacrés !». Il est de notoriété publique qu’une équipe locale qui parvient à égaliser sur un penalty pousse à

poser des questions. Il est à souligner que cette histoire d’arbitrage ne date pas d’aujourd’hui et comme le dit si bien l’adage, «il n’y a jamais de fumée sans feu».

Où étaient les dirigeants ?

A l’inverse de ce que nous constatons habituellement au stade Ahmed Zabana, où les vestiaires sont envahis par des dirigeants asémistes, réels ou pseudo, à Mohammadia l’équipe oranaise était livrée à elle-même. Ce que ne comprenait pas l’entraîneur

U-21 : RCK 0 - CABBA 1

Il a été le joueur le plus en vue de ce derby assez musclé, en parvenant à mettre à contribution la défense du Sarii et en ouvrant le score en faveur de son équipe (52’). Après une absence assez prolongée, il a redonné de l’espoir à la dizaine de supporters présents au stade Ouali, mais n’a pu, à lui seul, assurer un résultat positif. «Comment voulez-vous jouer au football dans des conditions pareilles ? On a joué contre les Samistes, le public et un arbitrage qui m’a paru défavorable. C’était au-dessus de nos forces. Heureusement que nous avons perdu, car si cela avait été le contraire, je me demande qu’elle aurait été l’issue du match.» A. B.

Le Ahly surprend les koubéens

En match d’ouverture des seniors les espoirs du RCK se sont inclinés face à leurs homologues du CABBA sur le score d’un but à zéro. Pourtant les Vert et Blanc ont dominé toute la partie ratant de nombreuses occasions de scorer. Les visiteurs plus chanceux sont parvenus à concrétiser la seule et unique occasion de la dernière minute de jeu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

La Saoura consolide sa place de dauphin

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

U21 : USMBA 0 - JSS 0

précieux point dans leurs bagages et conservent par la même occasion leur seconde place.

Sécurité renforcée

Pour que ce rendez-vous entre l’USMBA et la JSS se déroule sans incident de nombreux policiers étaient au stade et ses alentours.

Mécontentement des supporters bélabbessiens

Le partage des points de leur équipe a mis les supporters dans tout leur état, insultes, jets de projectiles envers leurs joueurs, staff technique, dirigeants. Il a fallu l’intervention du service d’ordre pour les disperser et quitter ensuite les tribunes.

Au match aller disputé devant une assistance très nombreuse toute acquise bien sûr à la formation locale qui l’a emporté sur le score de un but à zéro.

L

es quelques supporters bélabbessiens présents dans les tribunes avaient laissé entendre qu’ils réserveront au retour un accueil spécial aux Sudistes. D’après eux, le comportement des fans de la JSS a gêné leurs joueurs de bien s’exprimer sur le terrain et réaliser un bon résultat. Ce jour, les Bécharis, qui étaient plus volontaires, ont pu arracher la victoire devant un

adversaire expérimenté. La seconde manche s'annonçait difficile pour les Vert et Jaune devant un adversaire décidé de prendre sa revanche et de s’ ”installer” juste derrière le leader. Cette rencontre a drainé plus de trente mille supporters pour encourager les poulains de Benyelles à ce que les trois points restent à Bel Abbès. Les Bécharis savent qu’ils n’auront gère la partie facile devant les locaux qui se lanceront corps et âme dans la bataille pour s’imposer. Le coach Belhafiane qui avait appliqué un schéma tactique leur bloquant toutes les issues s’est avéré bénéfique en fin de compte. Les coéquipiers de Sabouni sont repartis avec un

Les joueurs et dirigeants de la JSS bloqués trois heures dans les vestiaires

Pour les protéger de la furia des supporters locaux, les policiers avaient empêché les visiteurs de quitter les vestiaires. Ces derniers sont restés ainsi bloqués durant trois heures jusqu’à ce que le calme soit revenu pour les autoriser à quitter les lieux.

Arrivée à trois heures du matin à Béchar

Les Bécharis ont quitté le stade vers vingt heures pour prendre ensuite la route direction Béchar, ils sont arrivés vers trois heures du matin à destination. O. A.

DIVISIONS INFERIEURES

Le NARBR assure et rassure

Division nationale Amateur-18e journée NARB Réghaïa 2 - USMM Hadjout 0

Le NARB Réghaïa, pensionnaire de la Division nationale amateur, Groupe Centre, qui joue sa survie dans ce palier, a accueilli avant-hier sur son terrain et devant son large public une des formations qui jouent l’accession en Ligue 2 professionnelle, l’USMM Hadjout.

C

ette rencontre a été très disputée, et ce sont les poulains de Hor qui ont su comment rafler la mise et s’imposer au finish, au grand bonheur de la grande famille du NARBR. La première mi-temps s’est achevée sur le score de parité de 0 à 0, et aucune équipe n’est parvenue à trouver la faille. De retour des vestiaires, les camarades de Imad Benalia ont accentué la cadence et ont pris d’assaut le camp de l’équipe de Hadjout. En multipliant les occasions les unes derrière les autres, les gars de Réghaïa ont réussi à trouver la faille à

JSS

17

Comme leurs aînés, les U21 de la JSS ont partagé les points avec leurs homologues de l’USMBA dans une rencontre disputée de part et d’autre.

BENDJILLALI ET CHAREF ABSENTS

Le meneur de jeu Bendjillali et le défenseur Charef, sous le coup d’un match de suspension, étaient les grands absents dans l’effectif de Belhafiane.

SEIFIOUNE CONFIRME

Le gardien de but Seifioune a réalisé une belle partie décourageant par ses énergiques interventions les locaux. Il ne fait que confirmer ses capacités au fil des rencontres donnant plus de sécurité à son équipe.

PRÉSENCE D’UNE CENTAINE DE SUPPORTERS DE LA JSS

Les mordus de la JSS n’ont pas hésité à effectuer le long déplacement à Bel Abbès pour soutenir leur équipe à réaliser un bon résultat. Oukili Ali

Benalia suspendu face au MC Mekhadma

L

e défenseur axial de qualité du NARB Réghaïa, Imad Benalia, est out pour le prochain match de son équipe qui va s’opposer la semaine prochaine à Ouargla au MC Mekhadma, pour le compte de la 19e journée du championnat de Division nationale amateur. Benalia, ce défenseur de valeur qui est en train de faire sensation, et ce, depuis son arrivée au NARBR à l’intersaison, a écopé avant-hier de son troisième carton jaune. Du coup, il est suspendu pour le prochain match qui va mettre aux prises son équipe, en déplacement, au MC Mekhadma, un club qui joue les premiers rôles.

Le joueur en question sera de retour face à l’USM Chéraga

la 56’, suite à un joli centre en retrait du rentrant Mansour sur l’expérimenté Rouaïghia qui, d’une tête piquée, ouvre la marque, au grand bonheur du large public présent dans les tribunes. Continuant leur pressing, les coéquipiers de Rabah Doghmani parviennent à doubler la mise, et ce, à dix minutes de la fin de la partie. Cette fois, sur une passe en profondeur, Noubli est allé battre tranquillement le gardien de but de l’USSM Hadjout et signer la sec-

onde réalisation du NARBR. C’est sur ce résultat de 2 à 0 en faveur des Réghaouis que l’arbitre siffle la fin du match. Un succès qui permet aux poulains de Hor d’entrevoir la suite du championnat sous de bons auspices et avec beaucoup d’assurance et de confiance. Quant aux Hadjoutis, c’est une défaite amère, puisqu’elle n’arrange pas leurs affaires du moment qu’ils visent l’accession en Ligue 2 professionnelle. A. M.

Imad Benalia, l’enfant prodige de Tadmaït, âgé de 22 ans, qui est en train de marquer de son empreinte son passage en Division nationale amateur avec le NARB Réghaïa, et ce, pour sa première expérience à un tel niveau, est devenu au fil des matchs un élément incontournable dans l’échiquier réghaoui. Benalia, qui fera l’impasse sur la prochaine rencontre contre le MC Mekhadma, sera de retour sur les terrains et à la compétition pour le match suivant. Il fera son retour lors du match de la 20e journée qui aura lieu dans deux semaines au stade de Réghaïa contre l’USM Chéraga, un autre prétendant à l’accession. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ribéry, le parachute doré

18

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

Une nouvelle qui n'arrive peutêtre pas au meilleur moment. Critiqué pour ses prestations en équipe de France alors qu'il brille au Bayern Munich, Franck Ribéry est devenu le sportif français le mieux payé sur l'année 2011. L'international tricolore devance notamment Thierry Henry, qui figure parmi les 42 footballeurs qui composent le top 50. Un trône pour "Kaiser Franck".

F

PUBLICITÉ

ranck Ribéry est devenu le sportif français le mieux payé sur l'année 2011, selon le classement annuel publié par L'Equipe Magazine. Avec 11,4 millions d'euros bruts encaissés l'an passé, le joueur du Bayern, dont le contrat culmine à 833.000 euros par mois, profite de la chute au classement de Thierry Henry. Leader ces quatre dernières années, "Titi" glisse à la 4e place (9,4 millions) notamment en raison de son départ vers la MLS et les New York Red Bulls. Une place de leader que l'ancien Marseillais doit également au lock-out NBA, puisque durant deux mois, Tony Parker n'a pas touché de salaire, ce qui le laisse à la deuxième place, avec 11,2 millions d'euros. Derrière ces deux-là, c'est Karim Benzema qui complète le podium, avec 11 millions d'euros de revenus. S'il touche 8 millions d'euros de salaires, hors primes, le Madrilène est éga-

INTERNATIONALE

lement le joueur de football le plus "bankable" sur le plan des contrats publicitaires, avec notamment un contrat de 1,5 million d'euros avec Adidas. Un montant qui devrait être revu à la hausse en juin, lors de la reconduction du contrat.

Aucune femme dans le top 50

Pour le reste de ses confrères, le marché publicitaire s'éloigne du monde du football. Là où un Thierry Henry parvenait à toucher 9 millions d'euros en 2010, soit la même somme que ses revenus en clubs, ses jeunes partenaires ne parviennent plus à vendre leur image. Trop chère, pas assez charismatique, la nouvelle génération souffre également de la mauvaise image du football, notamment depuis Knysna. Reste que le football est omnipotent dans ce classement,

puisque sur 50 sportifs classés, on compte 42 footballeurs, pour 5 basketteurs, 1 pilote auto (Sébastien Loeb), 1 hockeyeur (Cristobal Huet), 1 tennisman (Jo-Wilfried Tsonga) et aucune femme... Un classement où le palmarès importe peu donc, à l'image Samir Nasri qui devrait continuer à grimper les échelons puisque son nouveau contrat culmine à 800.000 euros par mois à City. Mais sur 2011, il aura passé deux tiers de son temps à Arsenal, avec un contrat deux fois moins important. Et si François Hollande propose actuellement de taxer à 75% les revenus supérieurs à un million d'euros par an, seul Yoann Gourcuff (6.8 millions) et Alou Diarra (4.4 millions) seraient les seuls membres du top 20 à en souffrir, puisque le reste évolue à l'étranger pour les footballeurs, en NBA pour les basketteurs, ou vivent en Suisse pour le reste

AC Milan: Pato poussé vers la sortie ?

Tout proche de rejoindre le Paris Saint-Germain l'hiver dernier, Alexandre Pato avait été conservé par l'AC Milan sur l'intervention du président, Silvio Berlusconi. Mais depuis, l'attaquant brésilien a déçu et, entre mauvaises prestations et blessures, suscite des regrets chez les Rossoneri. Tant et si bien que le n°7 aurait été placé sur la liste des transferts dans l'optique du mercato estival. Inévitablement, les Franciliens ont dû avoir vent de cette éventualité...

Man Utd: Pogba plaît à la Juventus

Exilé à Manchester United depuis 2009 sans avoir encore réussi à y percer véritablement, Paul Pogba pourrait bien connaître un nouveau grand club l'été prochain. Le défenseur français de 18 ans, formé au Havre et international U19 serait, selon Tuttosport, dans le collimateur de la Juventus de Turin. Giuseppe Marotta, le manager général de la Vieille Dame, aurait même récemment rencontré David Gill, directeur exécutif des Red Devils, à ce sujet.

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2012 NIF : 408016000017053

La wilaya de Djelfa, Direction de la santé et de la population, lance un avis d’appel d’offres restreint pour

LA FOURNITURE ET LA POSE DE MONTE MALADE ET MONTE CHARGE (LOT N° 08) CLIMATISATION (LOT N° 10) AU PROFIT DE L’HÔPITAL 120 LITS À EL IDRISSIA Le présent avis d’appel d’offres s’adresse aux soumissionnaires : - disposent des capacités et ressources nécessaires pour mener à bien l’exécution du contrat - spécialisées dans le domaine et justifier un minimum d’expérience dans le domaine objet de la soumission, à savoir : la climatisation et les ascenseurs.

Les soumissionnaires sont invités à présenter leurs références accompagnées de toutes informations utiles à l’objet du présent cahier des charges. Les fournisseurs peuvent retirer le cahier des charges gratuitement auprès de la Direction de la santé

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA / DIRECTION DE LA SANTÉ ET DE LA POPULATION

et de la population de la wilaya de Djelfa sise route de Moudjebara Djelfa. La soumission est à présenter sous double pli fermé abritant deux enveloppes, un présent l’offre technique (pli A) et l’autre l’offre financière (pli B), chacune doit contenir les pièces constitutives énumérées ci-dessous. L’enveloppe principale devra porter la mention : AVIS D’APPEL D’OFFRES N° 03/2012 - SOUMISSION À NE PAS OUVRIR Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante SECRÉTARIAT DE DIRECTION DE LA SANTÉ ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE DJELFA ROUTE DE MOUDJEBARA - DJELFA 17000 A. OFFRE TECHNIQUE - La déclaration à souscrire - Un extrait de rôles assaini ou avec échéancier copie originale - Extrait du registre du commerce

copie légalisée - Carte d’immatriculation fiscale copie légalisée par l’APC - Copie des attestations des mises à jour CNAS - CASNOS en cours de validité - Casier judiciaire du gérant copie légalisée - Bilan comptable des années 2008 - 2009 - 2010 copies légalisées - Certificat de conformité des équipements - Certificat d’origine - Certificat de garantie - Certificat du service après vente - Délai de livraison avec planning d’installation - Références professionnelles justifiées par des attestations - Le présent cahier des charges dûment renseigné, coté et paraphé par le soumissionnaire - Certificat de dépôt des comptes sociaux auprès du CNRC pour les sociétés, année 2010 (copie légalisée) - Déclaration de probité - Statut pour les sociétés (SARL) - Catalogues originaux des

Maracana N° 1666 — Dimanche 4 Mars 2012 - Anep N° 902 475

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

équipements demandés

B. OFFRE FINANCIÈRE - La soumission - Le bordereau des prix unitaires - Le devis quantitatif et estimatif

La date limite de réception des offres est fixée au vingt et un jour (21e) jour avant 11h30 heure limite de dépôt à partir de la première date de parution du présent avis dans la presse nationale ou dans le Bomop si cette date coïncide avec un jour férié l’ouverture des plis se fera le jour ouvrable qui suit à 09h du matin. L’ouverture des plis techniques et financiers se fera le même jour à 13h en séance publique, au siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Djelfa. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours.

Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis.


INTERNATIONALE

PORTO prend le large

Porto a pris le large au classement en éteignant Benfica dans son stade de la Luz grâce à sa victoire trois buts à deux dans le choc de la 21e journée du championnat du Portugal, vendredi.

U

n but de la tête du défenseur brésilien Maicon (87) en fin de match a permis au FC Porto de remporter une victoire de prestige sur la pelouse de son éternel rival lisboète et de virer seul en tête du championnat portugais, reléguant à trois points son adversaire du soir. Après avoir ouvert le score dès la 6e minute par Hulk dont la belle

frappe enroulée à l'entrée de la surface est venue se loger dans la lucarne d'Artur, Porto a vu le Benfica revenir avant la mi-temps par le Paraguayen Cardoso (41), avant que celui-ci ne donne l'avantage aux Lisboètes en reprenant victorieusement un coup franc de la tête (48). Entré à la 58e, le milieu James Rodriguez égalisait six minutes plus tard pour Porto avant de trouver à la 87e, la tête de Maicon hors-jeu au départ de l'action, pour le but de la victoire face à Benfica réduit à dix depuis la 77e minute après l'exclusion d'Emerson dans ce classico comme souvent très engagé (9 cartons jaunes). Relégué à 5 points de Benfica il y a deux journées, Porto poursuit sa chevauchée tandis que les Lisboètes peuvent voir Braga qui joue samedi face au Nacional Madeira revenir

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

MAN CITY : Balotelli refait des siennes...

L'attaquant de Manchester City Mario Balotelli (21 ans, 16 matchs et 10 buts en Premier League cette saison) n'en finit pas de défrayer la chronique et d'exaspérer ses entraîneurs successifs. Alors que le manager des Citizens Roberto Mancini avait ces derniers temps soutenu son buteur contre vents et marées, sa déception a dû être immense d'apprendre que l'Italien a été photographié à la sortie d'un club de Liverpool au milieu de la nuit de vendredi à samedi, moins de 48h avant la rencontre de Premier League face à Bolton. Selon le Daily Mail, les Skyblues ont ouvert une enquête sur leur attaquant pour déterminer les circonstances de sa virée nocturne. Balotelli vient de purger ses 4 matchs du suspension pour un coup asséné au défenseur de Tottenham Scott Parker le 22 janvier dernier. Incorrigible Super Mario.

19

REAL : Maradona conseille Agüero

La rumeur d'un transfert de l'attaquant de Manchester City Sergio Agüero (23 ans, 25 matchs et 16 buts en Premier League cette saison) vers le Real Madrid a repris de l'ampleur vendredi avec l'annonce par Marca de l'intérêt des Merengue pour "Kun" en cas de départ de Gonzalo Higuain l'été prochain. Très attentif à la carrière de l'époux de sa fille, Diego Maradona n'a pas hésité a prodiguer ses conseils à l'international argentin. "Kun devrait signer au Real Madrid lors du prochain mercato estival. C'est ce que je lui conseille. C'est le mieux pour lui et pour sa carrière", a déclaré le Pibe de Oro à la télévision argentine. Quand un conseil vient de Dieu et de son beau-père, on se doit de l'écouter...

OM : Anigo met la pression sur Gignac

Sollicité par plusieurs clubs cet hiver, André-Pierre Gignac (26 ans, 10 apparitions en L1 cette saison) a repoussé toutes les sollicitations, persuadé de pouvoir encore s'imposer à l'Olympique de Marseille. Si l'ancien Toulousain n'y parvient pas durant les trois derniers mois de compétition, José Anigo lui promet la porte en fin de saison. "André-Pierre a eu des propositions au mercato d'hiver, et il les a refusées. S'il a fait ce choix, c'est qu'il est sûr de sa force, sûr de pouvoir arriver à s'imposer. Les quelques mois qui restent vont lui servir, ou à s'imposer, ou alors à tirer un trait définitif sur son parcours à l'OM. Ou ses performances lui donnent raison, et ça démontrera chez lui un caractère énorme, ou son dernier passage n'est pas convaincant et à ce moment-là, il faudra envisager, lui et nous, une sortie", confie le directeur sportif olympien au Parisien.

OMAR SIVORI Sivori, grande gueule et immense talent

On ne compte plus les footballeurs sudaméricains qui, au cours des dernières décennies, ont traversé l'océan Atlantique pour venir briller dans les grands clubs européens. Néanmoins, il fut un temps où les portes du Vieux Continent ne leur étaient pas grand ouvertes et où l'intervention de quelques pionniers s'est avérée nécessaire. Enrique Omar Sivori, l'étincelant meneur de jeu de River Plate, a été l'un d'entre eux. Irrévérencieux, fougueux et colérique, l'Argentin s'est signalé entre 1954 et 1968 sous le maillot de River Plate, de la Juventus et de Naples, ainsi qu'avec les sélections argentine et italienne. Avec plus de 220 réalisations en 441 matches, Sivori a émerveillé les puristes du beau jeu, qui n'oublieront jamais son incroyable culot, ses chaussettes baissées et ses esclandres sur chaque faute subie. "La seule façon de divertir les milliers de spectateurs qui viennent assister à un match de football, c'est de se divertir soi-même. Si on ne s'amuse pas, les autres ne s'amuseront pas non plus", expliquait ce surdoué que beaucoup surnommèrent après-coup le "Maradona des années 60". Éblouissant lors de la Copa América 1957 remportée par l'Albiceleste, Sivori disputera pourtant la seule Coupe du Monde de la FIFA™ de sa carrière, en 1962, avec la Squadra Azzurra. Sa carrière a été suffisam-

ment extraordinaire pour lui permettre d'intégrer la prestigieuse liste FIFA des 100 plus grands joueurs de tous les temps.

Un triplé et une tribune

Né à San Nicolás, à 245 kilomètres de Buenos Aires, Sivori a façonné son style et forgé son caractère sur les terrains publics de son quartier. "Tout jeune, c'était déjà l'attraction. Tout le monde voulait le voir à l'œuvre. C'était un véritable surdoué", se souvient Angel Massimo, ancien président du Club Teatro Municipal où le Cabezón a fait ses premières armes. Sivori ne tarde pas à intégrer les rangs de River Plate, où il effectue ses grands débuts face à Lanus, en 1954. Difficile de ne pas voir un passage de témoin lorsqu'il entre en cours de jeu à la place d'Ángel Labruna, l'une des vedettes de l'équipe. C'est grâce à ses nombreux buts et à ses actions d'éclat que les Millonarios décrochent le premier triplé de leur histoire entre 1955 et 1957. Les recettes de son juteux transfert à la Juventus permettront même à River Plate de construire la tribune manquante de l'imposant stade Monumental de Buenos Aires. "J'avais énormément envie de venir à la Juve", reconnaîtra plus tard le numéro 10 qui, lors de sa présentation officielle, stupéfie des milliers de tifosi en effectuant quatre

tours de terrain en jonglant sans faire tomber le ballon par terre. Dans les rangs de la Vieille Dame, il forme avec Giampiero Boniperti et John Charles un trio magique qui donnera au club trois Scudetti et deux Coupes d'Italie. En 1961, la presse sportive européenne salue son talent en lui décernant le Ballon d'Or.

Le Maradona des années 60

Ses buts fabuleux et son allure caractéristique le hissent au rang d'idole dans les années 1960. "C'est moi qui ai eu l'idée de descendre mes chaussettes au niveau des chevilles. C'était psychologique : je me disais qu'en voyant mes tibias, mes adversaires n'oseraient pas y aller trop fort", glisse Sivori, qui, avec son style de jeu très explosif pour l'époque, faisait souvent l'objet d'un traitement musclé de la part des défenseurs. Sivori s'épanouit à Turin jusqu'à l'arrivée du technicien paraguayen Heriberto Herrera, qui s'en prend à lui publiquement en lui enjoignant de "tout reprendre à zéro pour jouer en équipe". Vexé, il met le cap sur Naples, qui assistera 20 ans plus tard aux exploits de Diego Maradona. Tout comme le Pibe de Oro, Sivori devient la coqueluche de la ville et aide le Napoli à terminer deuxième du championnat pour la première fois. "Je

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

n'oublierai jamais l'enthousiasme des Napolitains quand je suis arrivé. On n'a pas remporté le titre c'est vrai, mais on n'était vraiment pas loin", regrette-t-il. Clin d'oeil du destin, il disputera son dernier match professionnel face à la Juve d'Heriberto Herrera, après avoir écopé d'un carton rouge pour une faute imaginaire. "L'entraîneur m'avait demandé de le marquer à la culotte pour le déconcentrer et sur l'action en question il me touche à peine", admettra quelques années plus tard Erminio Favalli, le défenseur à l'origine de l'exclusion. Suspendu pour six rencontres, Sivori fit une dernière volte-face dont il avait le secret en annonçant inopinément sa retraite. In fifa.com Né le : 2 octobre 1935 Lieu de naissance : Buenos Aires (Argentine) Poste : Milieu offensif Clubs : River Plate (1954-1957), Juventus (19571965), Naples (1965-1968) Equipe nationale : 19 sélections (9 buts) pour l'Argentine 9 sélections (8 buts) pour l'Italie Palmarès : * 3 Championnats d'Argentine * 3 Championnats d'Italie


20

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire La wilaya de Laghouat Direction de l’urbanisme et de la construction Route de Djelfa - Laghouat Numéro d’identification fiscal-NIF : 099803019005331 N° de l’opération/NK 5.622.8.262.103.11.07 Intitulé de l’opération / suivi et réalisation équipement d’un lycée 1000/300 à Laghouat

Avis d’appel d’offres restreint N° 2012/18

La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat lance un avis d’appel d’offres restreint pour la réalisation des travaux comme suit : Qualification demandée

N° du lot Désignation des travaux Lot n° 01 Lot n° 02 Lot n° 03 Lot n° 04 Lot n° 05 Lot n° 06 Lot n° 07 Lot n° 08

L’administration + bibliothèque + 02 salles polyvalentes

Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire

Bloc pédagogique -02- (10 classes + gradin + bloc sanitaires)

Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire

Bloc pédagogique -01- (09 classes + 06 laboratoires + bloc sanitaires) + mur de clôture Réfectoires et aménagement extérieur partie + voiries + stade 07 blocs logements (1 F5 + 3 F4 + 2 F3 + 1 F1) + salle de sport

Château d’eau + réseau incendie + assainissement + alimentation en eau

L’éclairage public + l’alimentation électrique des blocs + poste transformateur Alimentation en gaz + chauffage général

Les entreprises qualifiées et intéressées peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau d’étude LAÏDOUDI MOHAMED CITÉ OASIS NORD - WILAYA DE LAGHOUAT. Les soumissionnaires doivent déposer les plis à la Direction de l’urbanisme et de la construction, route de Djelfa - Laghouat, dans deux enveloppes (une enveloppe contient l’offre technique l’autre enveloppe contient l’offre financière cachetées), l’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porter que la mention «Soumission à ne pas ouvrir». (Lot n°… : ………………) CHAQUE LOT DANS UN PLI N. B. : Les entreprises peuvent soumissionner pour tous les lots et ne peuvent bénéficier que deux (02) lots. * Le délai de dépôt des offres est fixé au 21e jour à partir de la première parution dans la presse et Bomop du présent avis à 14h.00 L’OFFRE TECHNIQUE CONTIENT LES PIÈCES SUIVANTES : 1. Déclaration à souscrire 2. La copie légalisée du registre du commerce 3. Attestation de certificat qualification - copie légalisée 4. Références professionnelles 5. Liste des moyens matériels

Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire Catégorie 02 et plus activité bâtiment principale ou secondaire Qualifié en électricité

Qualifié en chauffage

6. Liste des moyens humains 7. Mise à jour (CNAS - CASNOS et CACOBATPH) 8. Casier judiciaire du gérant, valide 9. Extrait de rôles néant 10. Planning de réalisation 11. Certificat de dépôt des bilans sociaux (SARL - EURL SNC - SPA) 12. Déclaration de probité -modèle joint 13. Numéro d’identification fiscale - NIF 14. Carte d’identification fiscale L’OFFRE FINANCIÈRE CONTIENT LES PIÈCES SUIVANTES : 1. Lettre de soumission 2. Devis quantitatif et estimatif + bordereau des prix unitaires 3. Le cahier des charges renseigné et signé par l’entreprise Les entreprises soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des offres qui aura lieu (à 14h30) le jour de la date limite de dépôt des offres au siège de la DUC, si ce jour correspond à une journée de repos, cette séance sera reportée au premier jour ouvrable.

Maracana N° 1666 — Dimanche 4 Mars 2012 - Anep N° 902 498

PUBLICITÉ

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

Íœ«u∞« W¥ôË w°dF∞« V∞UD∞« …dz«œ w°dF∞« V∞UD∞« W¥bK°

…œËb∫± WOM©Ë WBÆUM± s´ Êö´≈ 098439145082707 : w∂¥dC∞« rÆd∞« : WO∞U∑∞« l¥¸UAL∞« “Uπ≤S° WÅUî …œËb∫± WOM©Ë WBÆUM± rOEM¢ s´ w°dF∞« V∞UD∞« W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ sKF¥ bL∫± WMOLß w∫∞ W¥dC• WµON¢ “Uπ≤« e¥UH∞ w∫∞ W¥dC• WµON¢ “Uπ≤≈ wÆdA∞« d∂L≠u≤ ‰Ë√ w∫∞ W¥dC• WµON¢ “Uπ≤« ¸UM¥œ n∞√ : Á¸bÆ mK∂± l≠œ q°UI± W¥bK∂∞U° eONπ∑∞« W∫KB± s± ◊ËdA∞« d∑≠œ V∫º∞ ÂbI∑∞« ,WK≥RL∞«Ë Êö´ù« «cN° WL∑NL∞« ‹ôËUILK∞ sJL¥ )Ãœ 00.000.1( ŸËdA± qØ s´ Ídz«e§ : WO∞U∑∞« ozU£u∞U° o≠d¢ ÷ËdF∞« : wMI∑∞« ÷dF∞« -√ d®R±Ë wCL±Ë ¡uKL± ◊ËdA∞« d∑≠œ d®R±Ë wCL± ¡uKL± »U∑∑ØôU° `¥dB∑∞« )UNOK´ ‚œUB± Wªº≤( ‚u≠ UL≠ W∏∞U£ W§¸œ ¡UM° Íu≤U£ Ë√ wºOz¸ ◊UA≤ ,‰uFHL∞« W¥¸Uß sOOMNL∞« nOMB∑∞«Ë qO≥Q∑∞« …œUN® …bÆUF∑L∞« `∞UBL∞« nK∑ª± s´ …¸œUB∞« cOHM∑∞« sº• ‹«œUN® l± WOMNL∞« l§«dL∞« )UNOK´ ‚œUB± aº≤( W¥œU±d∞« ‹UÆUD∂∞U° WI≠d± œU∑F∞« WLzUÆ w´UL∑§ù« ÊULC∞« w≠ ¡UL∑≤ù« …œUNA° WL´b± W¥dA∂∞« qzUßu∞« WLzUÆ (CASNOS, CACOBATPH, CNAS) ,‹UI∫∑ºL∞« ¡«œ√ ‹«œUN®( ‰uFHL∞« ͸Uß wzU∂π∞« t∂®Ë wzU∂π∞« nKL∞« W∫∞UÅË WOKÅ√ Vz«dC∞« Ãdª∑º± Vz«dC∞« …¸«œ≈ s± UNOK´ ‚œUB± 2010 WMº∞ WOzU∂π∞« WKOB∫∞« s± Wªº≤ )UNOK´ ‚œUB± Wªº≤( WØd® W∞U• w≠ UNOK´ ‚œUB± WºßRLK∞ wßUß_« Êu≤UI∞« s± Wªº≤ )W∫∞UÅË WOKÅ√( 3 rƸ WO∞bF∞« o°«uº∞« WHO∫Å s± Ãdª∑º± )͸Uπ∑∞« qπº∞« eØd± ·d© s± UNOK´ ‚œUB±( ͸Uπ∑∞« qπº∞« s± Wªº≤ W≥«eM∞U° `¥dB¢ ◊ËdA∞« d∑≠œ V∫º∞ b¥bº¢ qÅË : w∞UL∞« ÷dF∞« : » wCLL∞« VI∞Ë rß« `O{u¢ l± WOCL±Ë …¡uKL± bNF∑∞« W∞U߸ wCL±Ë ¡uKL± W¥Ëb•u∞« ¸UFß_« ‰Ëb§ wCL±Ë ¡uKL± Íd¥bI∑∞«Ë wLJ∞« nAJ∞« ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOzd∞ WÅUª∞« W≤U±_« Èb∞ ◊ËdA∞« d∑≠b∞ UI≠Ë W°uKDL∞« ozU£u∞U° WI≠d± ŸËdALK∞ WO∞UL∞«Ë WOMI∑∞« ÷ËdF∞« Ÿœu¢ w∞UîË rN∂± w§¸Uî ·d™ w≠ sO≠dE∞« s¥c≥ l{u¥Ë w∞U± ÷d´ …¸U∂´ qL∫¥ w≤U∏∞«Ë wMI¢ ÷d´ …¸U∂´ qL∫¥ ‰Ë_« ·dE∞« ,sO≠d™ w≠ : WO∞U∑∞« …¸U∂F∞« «b´ U± W±ö´ Í√ s± …œËb∫± WOM©Ë WBÆUM± w°dF∞« V∞UD∞« W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ bOº∞« v∞≈ `∑H¥ ô ).................................................. : ŸËdA±( w≠ Ë√ WOM©u∞« WO±uO∞« n∫B∞« w≠ WBÆUML∞« s´ Êö´û∞ dA≤ ‰Ë√ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°« U±u¥ )15(dA´ WºLª° ÷ËdF∞« dOC∫¢ q§√ œb• (BOMOP) w±uLF∞« q±UF∑LK∞ WOLßd∞« …dAM∞« )00Uß12( dA´ WO≤U∏∞« v∞≈ U•U∂Å )00Uß 08( W´Uº∞« s± ÷ËdF∞« dOC∫¢ ‰U§√ Âu¥ dî¬ w≠ ÷ËdF∞« Ÿ«b¥≈ a¥¸U¢ œb• ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOzd∞ WÅUª∞« W≤U±_« Èb∞ W≠d™_« `∑≠ a¥¸U¢ s± ¸U∂∑´« U±u¥ )120( ÊËdA´Ë Wµ± …bL∞ UN{dF° W±eK± …bNF∑L∞« ‹UºßRL∞« vI∂¢

Maracana N° 1666 — Dimanche 4 Mars 2012 - Anep N° 902 451

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME WILAYA D’ADRAR DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS NIF : 000201015000581

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 42/DLEP/2012

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar lance un appel d’offres national ouvert pour : Réalisation d’une demi-pension de 200 rationnaires pour le secondaire à Tillilan (Adrar). Les soumissionnaires qualifiés dans le domaine des travaux du bâtiment, activité principale ou secondaire catégorie un (I) ou plus peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar, rue Aéroport.

Tél : 049 96 90 38. L’enveloppe abritera deux autres enveloppes, l’une pour l’offre technique et l’autre pour l’offre financière, cachetée et anonyme, doivent être déposées par porteur ou envoyées par voie postale (le cachet de la poste ne fait pas foi en cas de retard) au niveau de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar.

L’offre technique : doit être accompagnée des pièces validées et légalisées suivantes :

1. Instructions aux soumissionnaires paraphées 2. Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie 3. Registre commercial 4. Certificat de qualification et classification professionnelles en travaux bâtiment catégorie une (I) ou plus activité principale ou secondaire 5. Extrait de rôles apuré ou échéancier 6. Attestation de mise à jour CNASCASNOS 7. Attestation de mise à jour CACOBATPH 8. Statut du cocontractant pour les sociétés 9. Casier judiciaire du signataire de la soumission (bulletin n° 3) 10. Bilans des deux (2) dernières années ou attestation d’activité délivrée par le service des impôts pour deux (2) dernières années 11. Délai d’exécution + planning des différentes phases des travaux 12. Liste des matériels, accompagnée des assurances et cartes grises au nom du soumissionnaire 13. Liste des projets réalisés avec

attestations de bonne exécution 14. Liste des moyens humains, accompagnée par les attestations ou diplômes et déclaration CNAS 15. Déclaration de probité 16. Attestation de dépôt des comptes sociaux au CNRC pour les sociétés 17. Numéro d’identification fiscal

L’offre financière : doit être accompagnée des pièces suivantes : 1) Modèle de soumission dûment signée et remplie 2) Bordereau des prix unitaires 3) Devis quantitatif-estimatif

Les deux offres, technique et financière, seront dans une enveloppe extérieure anonyme ne portant que les mentions suivantes : Avis d’appel d’offres national ouvert N° 42/2012/DLEP/W. A Réalisation d’une demi-pension de 200 rationnaires pour le secondaire à Tillilan (Adrar) (Ne pas ouvrir)

Maracana N° 1666 — Dimanche 4 Mars 2012 - Anep N° 902 449

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le délai accordé pour le retrait des cahiers des charges et la préparation des offres est de vingt et un (21) jours. La date de dépôt des offres est fixée au vingt et unième (21e) jour, commencement du premier jour de la parution du présent avis d’appel d’offres dans le Bomop ou dans un quotidien national à 12h00 (midi). La date de l’ouverture des plis technique et financier sera tenue en séance publique au siège de la Direction du logement et des équipements publics (bureau des marchés) au jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14h30, dans le cas où ce jour correspondrait à un jour férié elle se tiendra le jour ouvrable suivant à la même heure. Cet avis sera considéré comme invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis (technique et financier). Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de (111) jours à compter de la date limite de dépôt des offres.


Votre magazine

Sport : t’as mal où ? La pratique sportive, à tous les niveaux, génère souvent des douleurs. Il faut alors apprendre à les reconnaître et à les localiser précisément. Petit tour d'horizon des bobos…

Les douleurs du sport En médecine du sport, presque toutes les douleurs résultent d'un phénomène de surtension à la suite duquel les tissus se tendent et se déchirent. Cependant, il faut différencier les lésions survenues à la suite d'un choc unique d'une intensité exceptionnelle de celles qui sont la somme d'une multitude de contraintes légères. Dans le premier groupe, on rangera les entorses, les claquages, les fractures, etc. Dans le second, on retrouvera plutôt les dégénérescences articulaires, les fractures de fatigue, les inflammations tendineuse ou de l'enveloppe de l'os (périoste) dont la guérison est souvent plus problématique. Tout dépend aussi du type d'activité: les sports où l'on répète le même geste une infinité de fois sont plus traumatisants que ceux où l'on alterne les sollicitations.

Douleur unilatérale ou bilatérale ? Lorsque la douleur se cantonne à un seul côté du corps,

Douleur du matin ou douleur du soir ? Les douleurs du matin sont souvent d'origine inflammatoire. Les personnes qui souffrent d'arthrite connaissent bien ces tourments qui surviennent au petit matin. En fin de journée, on se trouve plutôt confronté à des douleurs mécaniques dites de surcharge. Un problème d'arthrose par exemple aura plutôt tendance à s'intensifier au cours de la journée.ce sera souvent le signe d'une lésion liée à un geste spécifique: par exemple le tenniselbow du bras dominant dans les sports de raquette.

En cas de douleurs bilatérales, on suspectera plutôt un problème de surcharge. Les courbatures sont typiques de cette bilatéralité. Elles signalent la destruction d'un nombre anormalement élevé de fibres musculaires. Beaucoup de sportifs considèrent les courbatures comme le signe qu'ils ont bien travaillé. En réalité, ces douleurs témoignent seulement qu'on a mal dosé l'effort et que la récupération exigera des jours supplémentaires de repos. Notons enfin que, pour plusieurs pathologies (syndrome des loges, periostite, etc.), le problème commence d'un côté puis se

propage de l'autre. On doit suspecter alors un défaut de technique ou de matériel (souvent les chaussures) ou un manque de souplesse. A régler le plus vite possible.

Douleur pulsatile ou continue ? Les douleurs pulsatiles sont généralement d'origine infectieuse (un abcès dentaire, par exemple). Quant aux douleurs d'origine mécanique (causées par les mouvements), elles peuvent survenir soit en mouvement, soit au repos. Cette distinction peut refléter la gravité de la lésion. Prenons une tendinite: au début, cela fait mal seulement quand on bouge. Ensuite la douleur persiste même lorsqu'on reste immobile.

Douleur avant, pendant ou après l'effort ? L'évolution d'une blessure d'origine microtraumatique se déroule souvent en plusieurs phases. Au début, on ressent une sorte de gène qui survient après l'exercice. On ne s'en inquiète pas trop. Ensuite, elle est présente pendant l’échauffement pour s’évanouir pendant l’effort. Au stade ultime, elle demeure permanente. Parfois même, elle s'intensifie. On est parti alors pour des mois d'errance.

Diarrhées après les antibiotiques : place aux fibres !

Les fibres raccourcissent les diarrhées dues à un traitement antibiotique. D'usage simple et sans aucun effet secondaire, elles peuvent être utilisées sans restriction aucune, pour le bonheur des enfants et des mamans.

Des fibres contre la diarrhée Les jeunes enfants sont souvent sensibles aux traitements antibiotiques. Ces médicaments par ailleurs si efficaces dans le traitement des maladies infectieuses, détruisent la flore intestinale (bactéries qui aident à la digestion dans l'intestin) et sont ainsi souvent la cause de diarrhées. Le régime d'usage en cas de diarrhée :

21

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

bambins, mais aussi carottes cuites, pommes et bananes. Le lait pourra être momentanément remplacé par un lait de soja. Bien entendu ce régime très restrictif ne doit pas être prolongé au-delà de quelques jours sans avis médical.

En premier lieu, il est important de supprimer le lait de l'alimentation. L'enzyme qui nous permet habituellement de le digérer est absente pendant les épisodes de diarrhée. L'absorption de produits lactés ne pouvant être digérés, ne fait alors qu'amplifier le phénomène. En fait, seul un petit nombre d'aliments peut continuer à être consommé : riz et pâtes qui feront le bonheur de ces chers

Des fibres contre la diarrhée Un supplément de fibres dans l'alimentation permet de raccourcir l'épisode diarrhéique. Sans être une grande avancée dans le traitement des diarrhées, cette supplémentation simple et sans aucun effet secondaire présente un avantage d'ordre pratique. Elle permet de ce fait un retour plus rapide de l'enfant à la crèche, ce qui en termes économiques représente un réel bénéfice. Quant aux jeunes mamans, elles ne verront sans doute aucun inconvénient à voir leur chérubin plus vite rétabli.

Briouette au poulet

INGREDIENTS : 15 feuilles de pastilla 2 blancs de poulet hachés 1 blanc d?oeuf 25 g de beurre fondu 2 c. à soupe d'huile 1 carotte râpée 1 poireau haché finement 1 pincée de noix de muscade 1/4 de c. à café de gingembre 1/4 de c. à café de piment rouge doux 4 c. à soupe de persil haché 1 c. à soupe de jus de citron PRÉPARATION : Dans une poêle, faire revenir le poireau dans l'huile chaude avec la chair de poulet émiettée pendant 10 min. Ajouter la carotte râpée, les épices et laisser cuire pendant 5 min. Retirer du feu et rajouter le persil haché et le jus de citron. Bien mélanger et

laisser refroidir. Découper la feuille de pastilla en 3 rubans assez larges. Déposer un ruban de feuille sur le plan de travail. Sur le côté le plus haut, déposer deux cuillerées à soupe de la farce. Plier en donnant une forme triangulaire, puis continuer de plier la briouate, une fois à gauche, puis à droite, en veillant toujours à lui garder sa forme triangulaire. Couper l'excédent de feuille, badigeonner l'extrémité avec le blanc d'oeuf et essayer de la faire entrer dans le dernier pli de la briouates pour bien fermer celle-ci. Recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la farce. Enduire les deux faces de chaque briouates de beurre fondu et placer sur une plaque huilée. Faire cuire au four à 180°C.

Recette du Piyaz (Salade d'haricots blancs)

Ingrédients : 500 gr de haricots secs blancs 4 tomates 1 bouquet de persil 3 oignons de taille moyenne sel 1 cuillère à thé de piments rouge en paillettes 4 œufs durs 8-10 olives noires

Pour la sauce : 1 ½ verre à eau d'huile d'olive 1 cuillère à dessert de vinaigre jus d'un ½ citron sel

PRÉPARATION : Faites tremper les haricots secs la veille dans de l'eau froide. Faites bouillir les haricots jusqu'à ce qu'ils deviennent tendres, ensuite égouttez-les. Une fois refroidis les mettre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dans un grand saladier. Passez les tomates sous l'eau bouillante 1 minute puis quelques instants à l'eau froide pour faciliter l'épluchure. Coupez-les en dés. Coupez les oignons en rondelles dans un saladier, ajouter un peu de sel et frottezles. Passez-les sous l'eau, égouttez-les et ajoutez-les sur les haricots. Hachez le persil en réservant quelques brins pour la décoration. Coupez les œufs durs en 4 ou en rondelles. Mélangez les ingrédients pour la sauce et versez-la sur les haricots. Mélanger doucement.

Décorer avec quelques brins de persil et quelques rondelles d'œuf dur. Servir frais. AFIYET OLSUN! (Bon appétit !)


22

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 969

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°968

LA BLAGUE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

G

MOTS CROISÉS N°969 H

I

J

K

L

Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac sont sur un bateau, les deux tombent à l'eau. Qui est sauvé ? Je sais pas ... La France !

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 968

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

17h00 : qaher el bihar (05)

17h30 : oulama'e el djazair

18h00 : journal en amazigh

18h20 : edhikra el akhira (26)

19h00 : journal en français+météo

19h30 : repères ''tamanrasset 1 ére ptie''

20h00 : journal en arabe

20h40 : saad el guat (15 et fin) 21h00 : canal foot

22h00 : culture club

23h00 : akli yahyaten

00h00 : journal en arabe

10.55 : Téléfoot

12.00 : Les 12 Coups de Midi ! 13.00 : Journal

13.35 : Walker, Texas Ranger 14.25 : Monk

16.10 : Les Experts 18.05 : Sept à huit 20.00 : Journal

20.50 : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

22.50 : Les Experts : Manhattan 23.40 : Les Experts : Miami

02.10 : Affaires non classées

Pour impressionner Jules César, Cléopâtre parie avec lui qu'elle parviendra à faire construire, en trois mois seulement, le plus beau palais qu'il ait jamais visité. Elle confie cette importante tâche à l'architecte Numérobis, qui se désespère : s'il échoue, il sera jeté aux crocodiles ! Dans un éclair de génie, Numérobis repense alors à ce druide gaulois, qui détient le secret bien gardé d'une potion magique. Le breuvage donne une force surhumaine à ceux qui le boivent. Après avoir ramené le vieil homme en Egypte, accompagné d'Astérix et Obélix, deux fidèles et valeureux guerriers, Numérobis débute les travaux. Mais Jules César veille... 03.41 : Nos années 60 04.50 : Dans le secret des lycées 05.35 : La déesse éphémère 06.00 : Mon père dort au grenier 07.00 : Thé ou café 08.05 : Rencontres à XV 08.30 : Sagesses bouddhistes 08.45 : Islam 09.15 : La source de vie 10.00 : Présence protestante 10.15 : Kaïros 10.45 : Messe 11.30 : Jour du Seigneur 12.05 : Tout le monde veut prendre sa place 13.00 : Journal 13.20 : 13h15, le dimanche 14.10 : Vivement dimanche 15.30 : XV/15 16.00 : Tournoi des 6 Nations 17.30 : Stade 2 18.50 : Vivement dimanche prochain 20.00 : Journal 20.45 : Les choristes 22.20 : Faites entrer l’accusé 20.35 : Les Victoires de la musique 00.35 : Planète musique mag 01.30 : Thé ou café 02.11 : Les fils de la terre

- Quand le «made in France» cartonne Le coût de la main d'oeuvre en France pousse certaines entreprises à produire à l'étranger. Pourtant, des fabriquants résistent et parviennent à se maintenir dans l'Hexagone. - Acheter français, pas si simple Entre effet de mode, opportunisme et véritable combat, plongée dans la jungle du «made in France».

- Relocalisations : deux ans plus tard, pari réussi ? Il y a deux ans, une entreprise industrielle des Vosges rapatriait ses machines de Roumanie, et une grande marque de lunettes faisait le pari de favoriser la fabrication dans le Jura plutôt qu'en Chine. Ces relocalisations ont-elles permis des embauches ?

03.30 : Le secret de l’Arche 05.35 : Max contre les forces du mal 07.10 : Cartoon + 08.05 : Jusqu’au cou : l’appel de la nature 09.40 : Le mytho - Just Go With It 11.35 : Rencontres de cinéma 12.00 : L’effet papillon 12.45 : Dimanche + 13.55 : La semaine des Guignols 14.30 : Le petit journal de la semaine 15.05 : Comme un poisson dans l’eau 16.05 : Camelot 17.45 : Halal : les dérives d’un nouveau business 18.35 : Le zapping de la semaine 18.55 : Le JT 19.15 : Le Canal football club 21.00 : Championnat de France de Ligue 1 22.55 : CFC, le débrief 23.15 : L’équipe du dimanche 00.00 : Le journal du hard 00.15 : Mangez-moi 01.35 : La vie au ranch 03.05 : Surprises

03.25 : Les nuits de M6 06.00 : M6 Music

07.00 : Absolument stars 09.35 : A mourir de rire 11.55 : Turbo

13.10 : Maison à vendre

13.55 : Jumeaux : vraiment pareils ? 16.15 : Accès privé 17.20 : 66 minutes

18.40 : Spéciale 66 minutes 19.45 : Le 19 45 20.05 : E=M6

20.30 : Sport 6 20.50 : Capital

22.45 : Enquête exclusive 00.00 : Burn Notice

01.45 : Supernatural 02.25 : M6 Music

03.25 : Les nuits de M6

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

Une réelle occasion de chance imprévue va se présenter à vous dans des circonstances imprévisibles. Ne faites pas la fine bouche si vous voulez vraiment profiter d'un moment inoubliable. Votre cercle d'amis s'agrandit. Vous vous sentez en bonne compagnie. Une ancienne relaIl est urgent tion pourrait vouloir d'assumer vos resse rapprocher à ponsabilités dans la nouveau de vous. vie de tous les jours. Mais vos sentiments amicaux à Vous avez un potentiel de chances son égard sont difficiles à raniexceptionnel qui est inexploité. mer. Soufflez sur les braises et Prenez le mort par les dents car la la flamme se rallumera d'ellechance va vous sourire. Ne laissez même. Une bouffée de prinpas encore passer la belle occatemps vous procure beaucoup sion qui va se présenter. de satisfaction. Vous pouvez avoir Saisissez la belle cette certitude que occasion qui va se c'est maintenant que présenter à vous. va venir votre tour de Attendez-vous à chance ! A n'en pas douter vous connaître de allez pouvoir profiter pleinement meilleures relations de retombées positives d'une avec une personne proche de action personnelle. Vous auriez vous. Vous serez sûr de ne pas tort de refuser d'y croire. Surtout être déçu. C'est le moment en de telles circonstances. d'intervenir et d'essayer de faire bouger les choses. Vous allez devoir penser sérieusement à embrasser une autre carrière que celle à laquelle vous vous destiniez. C'est un signe de moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques importants. Il convient donc d'apporter un sérieux complément de réflexion.

SC O R P I O N

16h40 : maya l'abeille (71)

S A GI T A I R E

14h30 : football ''ESS/ASK''différé

10.15 : Automoto

CA P R I CO R N E

13h30 : avis religieux (direct)

06.30 : Tfou

On s'intéresse beaucoup trop à vous en ce moment et vous ne voulez pas en profiter. Vous ne voulez pas vous laissez projeter en avant. Cependant, il serait bon de vous laissez guider vers le succès.

Une réelle occasion de chance imprévue va se présenter à vous dans des circonstances imprévisibles. Ne faites pas la fine bouche si vous voulez vraiment profiter d'un moment inoubliable. Votre cercle d'amis s'agrandit. Vous vous sentez en bonne compagnie.

D IMANCHE Averses matinales Max : 18° Min : 4°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous partirez à la découverte d'un être que vous connaissez mal et qui excite votre curiosité. Des relations privilégiées pourraient naître d'un entretien confidentiel en tête à tête. C'est votre tour de chance de pouvoir ainsi communiquer avec aisance et efficacité.

V ER S EA U

12h20 : djalasset nissaeya (06)

05.55 : Sandra détective

Des réactions imprévisibles à votre égard vont vous contrarier quelque peu. Ne vous formalisez pas trop. Préparez-vous à des jours meilleurs car, malgré cela, la situation s'améliore de jour en jour. Le plus difficile est passé.

De bonnes nouvelles vous arrivent enfin. Profitez de cette opportunité pour vous situer face aux propositions qu'on pourrait vous faire. Vous traversez une phase bénéfique que vous pouvez transformer en réussite sans précédent. N'hésitez pas à entreprendre.

P O I S SO N S

12h00 : journal en français+météo

05.25 : Reportages

T AURE AU

11h30 : danger route ''rediff''

05.00 : Histoires naturelles

Votre forme atteint des sommets vertigineux. Veillez néanmoins à rester lucide à l'approche d'un événement qui pourrait provoquer une profonde contrariété. Un excès d'enthousiasme serait contraire au bon déroulement prévu.

G E M E A UX

11h10 : l'auressienne''rediff''

HOROSCOPE

C A NC ER

10h30 : alf soual (35)

04.45 : Musique

03.41 : Nos années 60 04.50 : Dans le secret des lycées 05.35 : La déesse éphémère 06.00 : Mon père dort au grenier 07.00 : Thé ou café 08.05 : Rencontres à XV 08.30 : Sagesses bouddhistes 08.45 : Islam 09.15 : La source de vie 10.00 : Présence protestante 10.15 : Kaïros 10.45 : Messe 11.30 : Jour du Seigneur 12.05 : Tout le monde veut prendre sa place 13.00 : Journal 13.20 : 13h15, le dimanche 14.10 : Vivement dimanche 15.30 : XV/15 16.00 : Tournoi des 6 Nations 17.30 : Stade 2 18.50 : Vivement dimanche prochain 20.00 : Journal 20.45 : Les choristes 22.20 : Faites entrer l’accusé 20.35 : Les Victoires de la musique 00.35 : Planète musique mag 01.30 : Thé ou café 02.11 : Les fils de la terre

LI ON

10h00 : dounia e'touyour (01)

04.15 : Sur les routes d’Ushuaïa

V I E R GE

09h30 : edhikra el akhira (25) rediff

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05:42 El-Dohr 13:00 El-Assar 16:15 El-Maghreb 18:50 El-Icha’a 20:09

L’ANGLETERRE EST LE SEUL PAYS DANS LE MONDE À NE PAS METTRE SON NOM SUR LES TIMBRES

Partout dans le monde, les timbres postaux doivent porter le nom du pays expéditeur. A l’exception de l’Angleterre. C’est le seul pays dans le monde à ne pas mentionner son nom sur les timbres. C’est parce que tout le monde doit cette invention à un britannique (un écossais précisément). Car avant la réforme

postale internationale de 1839, c’était le destinataire du pli qui réglait le coût du port à la réception de sa lettre. Rowland Hill a alors eu l’ingénieuse idée de simplifier cette procédure. Inspiré d’une serveuse dans une auberge qui n’arrivait pas à payer les frais d’un pli expédié par son fiancé.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

EN ATTENDANT LA GLOIRE Par Ali Bouacida

L’ASO et la JSMB ont passé sans aucune difficulté le tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique en s’imposant respectivement face aux équipes représentantes du Burkina Faso et du Tchad. Il faut tout de suite noter que ces deux pays ne sont pas ce qu’on peut appeler des nations du football et, sans ôter au mérite de nos clubs, il convient quand même de ne pas trop s’enthousiasmer. On criera victoire lors des phases finales lorsque les choses commenceront à se corser face aux clubs rodés. A ce moment, on pourra alors parler de bonne santé du football national dans le sillage du regain de l’équipe nationale, laquelle est logée à la même enseigne que la JSMB et l’ASO, c’est-à-dire qu’elle a réalisé certes, une excellente performance mais ce n’est pas un exploit proprement dit, compte tenu de la valeur de l’adversaire. Pour dire qu’il faut garder les pieds sur terre et se retenir à l’instar de certains commentateurs, de parler d’aura retrouvée et de suprématie du football national. D’abord, ce n’est pas le cas et ce n’est pas parce que nous avons gagné des rencontres continentales face à des clubs qui ne sont pas franchement à la pointe de la discipline, qu’on doit pour autant se complaire dans la jubilation. Ensuite, pour que le football algérien retrouve ses marques d’antan, il faut beaucoup plus qu’une victoire arrachée avec brio certes, mais face –rappelons-le- à des petits clubs. Autrement dit, le regain doit être le fruit de toute une stratégie nationale qui puisse combiner l’apport des pros et des locaux dans une sorte de symbiose. Le résultat d’un plan d’ensemble qui puisse permettre d’exploiter toutes les ressources humaines qui existent chez nous. Or la mauvaise foi consiste justement à dire que ces victoires suites, sont le fruit d’un travail de longue haleine. Sans vouloir jouer les rabatjoies, il faut bien admettre que la victoire contre la Gambie fut largement à la portée de nos «pros» et celles de la JSMB et de l’ASO furent faciles. Un jour, espérons-le, notre équipe nationale battra les plus grandes nations du football Africain telles le Ghana, le Maroc, l’Afrique du Sud…Et nos clubs triompheront des grands clubs continentaux. Là nous serons les premiers à nous enthousiasmer et parler de regain du football national. Pour l’heure, nous avons vaincu sans péril. Comme quoi la gloire attendra.

Maracana N°1667 — Dimanche 4 Mars 2012

EQUIPE NATIONALE 24

APRÈS LA VICTOIRE FACE À LA GAMBIE

LES VERTS GARDENT LES PIEDS SUR TERRE

Autant la dernière victoire des Verts a été saluée comme il se doit aussi bien par les joueurs que les fans des Verts, autant les "acteurs" principaux estiment qu'il faudrait garder les pieds sur terre et ne point s'enflammer.

A

insi, le latéral gauche du Milan AC, est très direct dans sa déclaration après le match en observant la prudence : "Ce n'est finalement qu'une simple victoire. Et il va falloir bien garder les pieds sur terre", remarque le joueur avant d'ajouter que "C'est de bon augure, mais il faudra continuer sur ce chemin. Nous n'avons pas gagné la Coupe d'Afrique, il faut travailler davantage en club pour arriver en forme au mois de juin prochain", estime t-il. De son côté, Adlène Guedioura qui a été crédité d'une excellente prestation à Banjul, pense qu'"Il faut éviter l'euphorie. C'est une victoire bonne pour le moral, elle va nous permettre de travailler sereinement à l'avenir. Dans l'ensemble, estime Guedioura, nous avons une bonne équipe qui pourra donner à l'avenir beaucoup de satisfaction au peuple algérien". Et au joueur de Nottingham Forest, de noter que "C'est un succès important psychologiquement qui va nous permettre d'aborder le match retour avec confiance. Nous avons accompli la moitié du travail, maintenant il faudra confirmer chez nous au match retour". Pour sa part, le milieu de terrain, Mehdi Lacen, déclare que "C'est une victoire très importante obtenue à l'extérieur, mais il faut terminer le reste du travail à

Alger, en officialisant la qualification". Le seul joueur local aligné par Halilhodzic lors de ce match, à savoir, Aoudia, dira, de son côté que "C'est important de gagner ce match que nous voulions bien remporter. J'espère que ça sera le vrai déclic pour l'équipe nationale". Quant à son statut de titulaire, il garde bien les pieds sur terre en déclarant que "Je dois travailler plus pour répondre présent et être tout le temps à la hauteur…" L'attaquant de l'Eintracht Frankfurt, Karim Matmour, lui, exprime sa satisfaction pour cette victoire en déclarant que "Ce succès va nous libérer d'autant qu'il ne faudrait pas oublier que depuis de longues années, aucune victoire n'a été ramenée de l'extérieur. Je pense donc que cette victoire va beaucoup nous aider pour les matchs que nous allons jouer à l'avenir…" Ayant commis une erreur qui a coûté l'ouverture du score pour la Gambie avant de se racheter en égalisant, le capitaine des Verts, Antar Yahia, pense que "C'est une

erreur de penser que nous avons assuré notre qualification. Nous avons, certes, franchi un grand pas, mais il reste encore un match retour qu'il faudra bien négocier. Nous avons bien du temps pour bien préparer cette empoignade afin d'assurer cette qualification, remarque Antar Yahia, avant de conclure: "C'est une nouvelle page qui s'ouvre en sélection, à nous de continuer sur cette lancée pour confirmer…" Le nouveau joueur chez les Verts, à savoir, le joueur du Real Sociedad (Espagne), Liassine Cadamuro Bentaiba, déclare avec émotion :"Nous avons livré un match héroïque, chacun de nous avait envie de revenir avec le gain du match. J'espère que nous allons continuer sur cette lancée pour se qualifier à la prochaine Coupe d'Afrique des nations." De son côté, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, rappelle d'abord que "Quand je suis arrivé, l'équipe était déjà éliminée, elle avait raté un peu sa Coupe du Monde", avant de préciser que : "Nous avons donc beaucoup parlé depuis le premier

jour et mon discours est bien passé." Et de conclure simplement par cette phrase incitant bien à l'optimisme : "Cette équipe a un bel avenir devant elle, mais il ne faut pas s'arrêter là." Et justement, Vahid Halilhdozic ne semble pas s'arrêter puisqu'il a déjà assisté vendredi dernier au match retour de la ligue des champions africaine ASO Chlef –ASFA Yennega (Burkina Faso), pour superviser les joueurs de Chlef. Hier, il devait suivre le match USMA-WAT pour voir les joueurs des deux formations locales. De plus, un plan de travail a été tracé par le coach Vahid, d'ici au mois de juin avec des suivis réguliers des joueurs, et la large prospection et bien évidemment d'un prochain regroupement vers la fin du mois de mai avec, peutêtre, un match amical avant la première confrontation le 2 juin contre la Rwanda pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde prévue au Brésil en 2014. Saïd Ben

Le football algérien démarre bien l'année 2012 Le football algérien démarre bien cette année 2012 avec la victoire de l'équipe nationale algérienne à Banjul contre la Gambie pour le compte des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2013 et les qualifications de l'ASO Chlef, ainsi que la JSMBéjaïa aux seizièmes de finale de la ligue des champions africaine. En effet, après des années de disettes caractérisées par cette décennie noire, le football algérien n'a pu retrouver ces marques d'antan. De plus, le professionnalisme instauré depuis une saison et demie, ne semble pas changer les habitudes et le fonctionnement de la balle ronde dans notre pays. L'absence totale de l'application du processus de formation et donc de suivi régulier entre les différentes catégories pour encourager les meilleurs joueurs, le football algérien a stagné. Et partant du fait que dans les pays africains, celui-ci s'est développé, on pourrait donc dire sans risque de se tromper, que notre football a bel et bien reculé. Et compte tenu de ces entrefaits, il est évident que ces trois "victoires" des représentants du football national laissent optimistes quant à la suite de l'évolution attendue des dits représentants. La sélection nationale a été la première à donner le coup de joie aux mordus du football national en allant s'imposer à Banjul. Mieux encore, l'Algérie

efface cette inefficacité offensive. Puisque les buts du capitaine des Verts, Antar Yahia, et celui de la victoire de Feghouli, ont permis à l'Algérie de gagner son premier match en déplacement et ce depuis 9 années. D'ailleurs, le plus remarquable dans cette histoire, est que d'abord les Verts sont surpris par le but inscrit par Guedioura et qui est refusé par l'arbitre. Ensuite, les Verts concèdent un but contre le cours du jeu. Et la réaction des Verts est aussi une "première", car cela fait très longtemps que l'on n'a pas vu les Verts revenir au score en force avant de s'imposer finalement. Ce qui laisse bien les fans des Verts très optimistes quant à cette nouvelle dynamique engrangée par les joueurs drivés par le coach bosnien, Vahid Halilhodzic. Mieux encore, l'esprit de la gagne et le jeu offensif en déplacement avec le bannissement de cette peur en jouant hors de leur fief, les joueurs de Halilhodzic se sont bel et bien réconciliés avec les supporters. De leurs, côtés, la JSM Béjaïa et l'ASO Chlef font passer avec succès leur premier tour de qualifications en ligue des champions, montrant si besoin est, que notre football revient petit à petit. Ainsi, la JSM Béjaïa s'est qualifiée vendredi dernier aux 16ème de finale de la Ligue des champions d'Afrique, après avoir disposé aisément du représentant Tchadien, le FC.Foulah-Edifice par 3 buts à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1. Les "Vert et Rouge" ont gagné leur ticket, sans forcer leur talent, tant leurs adversaires faisaient mine mo-deste, se contentant le plus clair du temps, de défendre et subir leurs assauts. Au match aller, les deux équipes se sont quittées sur le score de parité (0-0). Le même score qui a sanctionné d'ailleurs, le match de l'autre représentant algérien dans ces joutes, à savoir l'ASO Chlef face à l'équipe burkinabée de l'ASFA Yeninga. C'est donc lors de ce match retour que le club algérien, l'ASO Chlef s'est qualifié pour ces mêmes 1/16ème de finale de la Ligue des champions d'Afrique de football à l'issue de sa victoire sur son homologue de BurkinaFaso ASFA Yeninga par 4-1, vendredi dernier à Chlef. Reste donc aux trios représentants algériens, l'équipe nationale drivée par Halilhodzic, la JSM Béjaïa drivée par Michel et l'ASO Chlef drivée par Saâdi de confirmer leurs bonnes dispositions dans la prochaine étape où les équipes seront plus solides que celles qu'ils ont rencontrées en ce début de l'année 2012. En tous les cas, les fans du football algérien, enregistrent avec satisfaction les trois bons résultats des représentants algériens sur le continent en attendant des jours meilleurs et d'autres qualifications…. Saïd Ben


maracanafoot1667 date 04-02-2012