Page 1

Les conditions de Halilhodzic pour être sélectionnable

EQUIPE NATIONALE

www.maracanafoot.com

JSK

N° 1643 du Lundi 6 Février 2012

10 DA

Les Kabyles reprennent CONFIANCE Après leur victoire face au WAT

Titularisé d’entrée

Dembélé n’est pas encore au point physiquement

HANIFI : «Mon objectif, terminer la saison meilleur buteur»

 Le grand retour de Belkalem  Zarabi out face à l’ASK

Quels objectifs pour le MOULOUDIA ?

MCA

En comptant 12 points de retard sur le leader

YOUNÈS «J’ai hâte de reprendre la compétition officielle»

JSMB

Quand les Béjaouis se rebiffent timidement !

ALAIN MICHEL «La victoire face à l’ASO est très importante pour nous» CRB

Le Chabab s’essouffle et recule

MENAD : «L’efficacité nous a fait défaut et l’arbitrage n’a pas été bon» Aksas ratera le match

NAHD

Les Nahdistes dans la TOURMENTE Report du match face au MCA

Ouverture imminente du capital de la SSPA

Saoudi va céder ses parts


02

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

ACTUEL

Equipe nationale : Les conditions de Halilhodzic pour être sélectionnable

Détermination, générosité, efforts supplémentaires, ambition, confiance, condition physique irréprochable, courage, esprit combatif, esprit collectif, et surtout esprit de gagneur : telles sont les conditions à remplir pour chaque joueur algérien pour espérer être sélectionnable dans l'équipe du coach des Verts, le Bosnien Vahid Halilhodizc.

C

es conditions sont désormais à remplir pour s'estimer «compétitif» dans cette équipe nationale algérienne, selon le coach Vahid Halihodzic, et ce, après sept mois d'analyse, de suivi des joueurs et de prospection. Faut-il bien préciser d'emblée que ces «conditions» sont difficiles à remplir pour le moment par les footballeurs algériens, compte tenu des préoccupations des uns et des autres et de la situation de tout un chacun individuellement à l'heure actuelle. Et, comme Vahid Halilhodzic compte mettre tous les atouts de son côté avant d'aborder cette difficile double mission de qualifier les Verts aussi bien à la Coupe d'Afrique des Nations 2013 et la Coupe du monde 2014, il est donc bien logique qu'il mette la barre très haut. N'a-t-il pas précisé récemment qu’il a «fixé aux joueurs des règles à respecter en dehors du terrain et ils ont tous adhéré, en les appliquant à la lettre. C'est très positif», remarquera Halilhodzic. Ce qui veut dire en d'autres termes que les joueurs ont bel et bien reçu le message. Les joueurs ont donc accepté toutes les conditions du sélectionneur national, et chacun

sait non seulement ce qu'attend de lui coach Vahid, mais également ce qu’il doit faire pour prétendre figurer dans la liste des 23 joueurs pour un quelconque match officiel. A commencer par ce premier et très important match de la CAN 2013 contre la Gambie fixé au 29 février prochain à Banjul. Et c'est pourquoi, méticuleux comme il est, le sélectionneur national a retenu une présélection de 29 joueurs et 4 gardiens de but, parmi lesquels il doit choisir les 23 éléments pour le déplacement à Banjul. «Nous avons établi une présélection de 29 joueurs et 4 gardiens de but. La liste des 23 joueurs qui seront du voyage sera dévoilée dans 10 à 15 jours», a affirmé le coach national à Radio Algérie Internationale. Parmi les joueurs susceptibles d'être appelés pour la première fois chez les Verts à l'occasion du déplacement en Gambie,

figure l'attaquant d'Aberdeen (Div 1/ Ecosse), Mohamed Chalali, ainsi que le défenseur de la Real Sociedad (Liga espagnole), Liassine Bentaïba-Cadamuro. Et, justement, en évoquant le prochain rendez-vous des Verts contre la Gambie, le sélectionneur national indique que «C'est un match compliqué pour nous face à une équipe très difficile à manier à domicile. A chaque sortie de l'Algérie en Gambie, cela s'est toujours soldé par une défaite, d'où la nécessité de rester vigilants. Cela sera un rendez-vous important. Et j'espère que ce sera le match référence pour l'équipe», a t-il ajouté. Et, pour y arriver, bien que Vahid constate : «Je vois une évolution au sein de la sélection algérienne», il tient à préciser que «les joueurs doivent apprendre à marquer plus de buts. Je dois, poursuit-il, transformer le jeu algérien en essayant de pousser les

joueurs à faire les efforts nécessaires dans la perspective de marquer plus de buts et particulièrement en déplacement.» Ce qui est bel et bien le cas de ce prochain match important contre la Gambie. D'autant que c'est un match que l'on peut qualifier de «décisif», aussi bien pour le coach des Verts que pour les joueurs afin de démontrer qu'il y a bien un changement positif au sein de l'équipe nationale. D'autre part, les joueurs doivent se donner à fond pour assurer le jeu collectif. L'esprit de groupe est une nécessité absolue pour assurer bonne articulation des trois compartiments et surtout la complémentarité qui fait jusque-là défaut aux Verts. En attendant, Vahid Halilhodzic espère qu'il n'enregistrera point de blessures chez les joueurs qu'il compte convoquer pour ce match… Saïd Ben

La Côte d'Ivoire et la Zambie la preuve par 3 CAN-2012

En remportant leur match respectif sur le même score (3-0), la Côte d'Ivoire et la Zambie ont confirmé leur statut de véritables favoris de cette Coupe d'Afrique des Nations qui se déroule actuellement en Guinée équatoriale et au Gabon, puisque les deux formations ont donc assuré leur qualification aux demi-finales.

C

omme en 2006 (finaliste d'ailleurs) et en 2008, la Côte d'Ivoire retrouve le dernier carré, sans encaisser le moindre but dans la compétition, effaçant ainsi son élimination dès les quarts en 2010. Grâce, notamment, à son doublé face à la Guinée équatoriale (3-0), Didier Drogba, qui a été le sauveur patenté des Ivoiriens, a ainsi porté son total à 3 buts dans le tournoi, et confirmé qu'il était éternel, malgré le poids des ans, lui qui fêtera son 34e anniversaire le 11 mars prochain.

Le magnifique coup franc de Yaya Touré en pleine lucarne (82’) n'a fait ensuite qu'entériner la large domination d'une formation qui s'est montrée à la hauteur de son statut de prétendante N°1 au titre. Ainsi, les Ivoiriens ne songent plus qu'à poursuivre leur rêve de décrocher enfin leur 2e trophée continental, leur obsession après une attente longue de 20 ans. Pour la génération Drogba, ce rêve pourrait se réaliser, mais il va falloir d'abord remporter leur prochain match des demi-finales face au vainqueur du quart de finale entre le Gabon et le Mali, qui se déroulait au moment où on mettait sous presse. Les Ivoiriens savent bien que pour aller au bout de la CAN, ils auront besoin de cette assise défensive qui leur a si souvent fait défaut. La leçon des dernières années a été retenue, et c'est un bloc compact et hermétique qui est en train de tranquillement tracer sa route vers un possible sacre. Avec aucun but encaissé en quatre rencontres, la Côte d'Ivoire s'est bel et bien racheté une conduite. Pour la

Guinée équatoriale, cette qualification mémorable en quarts de finale est déjà synonyme de victoire historique. Sa CAN est bel et bien réussie. De son côté, la Zambie a confirmé sa progression, après son élimination au premier tour en 2008 et en quart de finale en 2010, en infligeant ce sévère 3-0 au Soudan qui, d'ailleurs, n'avait rien à perdre. L'équipe, drivée par Hervé Renard, l'excoach de l'USM alger, a donc bien prouvé sa vivacité et son réalisme. Et c'est ainsi que les Chipolopolos atteignent pour la première fois depuis seize ans le dernier carré du tournoi continental qu'ils n'ont jamais remporté. Et leur autre «rêve», comme celui de la Côte d'Ivoire, de se voir en finale à Libreville, demeure intact. D'ailleurs, Renard a réussi son pari de «faire mieux qu'en 2010», lorsque son équipe avait cédé aux tirs au but face au Nigeria, après avoir eu pourtant la maîtrise du jeu. Ainsi, la Zambie a cette fois doublé sa maîtrise par

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

son efficacité. Elle a surclassé le Soudan en se montrant plus complète, plus solide en défense et plus tranchante en attaque, là où son adversaire progressait trop lentement et ne pouvait percer le rideau Orange. La Zambie a marqué le premier but par Sunzu de la tête (15’), avant que Katongo ne double la mise sur penalty (66’), alors que le troisième but est signé Chamanga (86’) qui alourdit ainsi la note face aux Soudanais. Le Soudan, qui avait disparu de la CAN entre 1976 et 2008 (élimination au premier tour sans point ni but), est au moins revenu dans le top 8 africain. La Zambie, elle, désormais vise le top 2. Ce qui est largement dans ses cordes. Mais, il faudrait que les Chipolopolos battent en demi-finale leur prochain adversaire, le vainqueur du quart de finale Ghana-Tunisie, qui se disputait hier au moment où on mettait sous presse. Saïd Ben


LIGUE 1

Les Kabyles reprennent confiance

Voilà un succès qui tombe à point nommé, et qui permet aux joueurs d’évacuer cette énorme pression qui pesait sur leurs épaules, depuis quelques.

C

ette victoire acquise avec l’art et la manière face au Widad de Tlemcen, n’a fait que du bien à l’ensemble des joueurs, mais aussi au staff technique et aux dirigeants. Trois points qui ont permis aussi aux kabyles de gagner quelques places au classement et de se rapprocher du haut du tableau. Les joueurs qui se sont préparés dans des conditions un peu difficile, en effectuant les deux séances d’avant match au stade des Issers, ont réussi à glaner les points qui ont été mis en jeu, en s’imposant face à cette coriace équipe des Zianides qui restait sur cinq matchs sans défaite. Les coéquipiers du buteur de la rencontre Salim Hanifi, ont mis fin à cette invincibilité des gars de Tlemcen, en s’imposant avec l’art et la manière. Les poulains de Karouf auraient même pu inscrire d’autre buts et saler la note à plus de deux

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Après leur victoire face au WAT

buts. Mais le plus important a été réalisé, avec cette efficacité qui est revenue, et ces deux jolis buts marqués par Salim Hanifi, qui a confirmé à l'occasion, son sens de buteur et de chasseur de buts. Une victoire qui permet aux partenaires de Kaci Sedkaoui de prendre confiance, et de croire désormais, en leurs capacités et en leurs qualités. Un succès prometteur pour la suite du parcours, en commençant par ce match qui se profile à l’horizon et qui va les opposer aux Khroubis. La bande à Mourad Karouf s’est donc illustré de fort belle manière, en s’offrant une belle victoire, nette et sans bavure. Le meilleur est à venir et la pression est, désormais, évacuée par les joueurs, lesquels sont libérés et affichent une plus grande détermination pour la suite de la saison, ne jurant que par la victoires et rien d’autre. A. M.

Il sera remplacé par Nessakh

Zarabi out face à l’ASK

Le défenseur Abderaouf Zarabi est out face à l’AS Khroub, et ce, pour cause de suspension. Zarabi a écopé de son troisième avertissement avant-hier face au Widad de Tlemcen, suite à un tacle dangereux sur l’attaquant Amir Bourahli. Face au Khroubis, lors du match de la 20e journée de ligue 1 professionnelle, le coach Mourad Karouf, sera donc obligé de composer sans son arrière gauche, Abderraouf Zarabi. Mais cela ne va pas lui poser problème, puisqu’il saura trouver une solution à cette défection de taille. Le joueur le plus indiqué à remplacer Zarabi n’est autre que le revenant, Chemseddine Nessakh. Ce dernier, rétabli de sa blessure, et qui a fait son retour à la compétition face au WAT, en faisant son entrée vers la fin de la rencontre, sera titularisé face à l’AS Khroub, au poste d'arrière gauche. Du coup, il retrouvera sa place de titulaire au grand bonheur et de ses camarades et de l’entraîneur, soulagés, puisque l’absence de Zarabi ne va pas trop les handicaper.

Belkalem, le lion, est de retour

Essaïd Belkalem a été titularisé pour la deuxième fois de suite, par le coach Mourad Karouf. Aligné d’entrée face au CAB, Belkalem a réussi une partie de premier ordre, en annihilant toutes les tentatives des attaquants du CAB. Une prestation qui n’a fait que du bien au coach Karouf, rassuré quant à ses choix. La preuve, lors du match suivant, face au WAT, Mourad Karouf n’a pas hésité un seul instant à renouveler sa confiance à l’enfant de Djemaâ Saharidj, en le titularisant pour la deuxième fois consécutive. Une titularisation qui a fait beaucoup de bien au défenseur axial, Essaïd Belkalem, lequel a répondu présent et n’a pas déçu, en confirmant tout le bien que pense de lui son entraîneur. Associé dans l’axe de la défense au capitaine Ali Rial, Essaïd Belkalem a ratissé large en ne laissant aucune chance aux attaquants du WAT, pour inquiéter le portier Malik Asselah. Belkalem, le lion, est de retour et le meilleur est à venir. Karouf peut désormais compter sur lui pour rendre au compartiment de la défense sa solidité et son équilibre. Les autres défenseurs axiaux, en l’occurrence, Bitam, Khelili et Assami doivent cravacher dur aux entraînements,pour espérer se faire une place dans la charnière centrale. Rial peut céder sa place à l’un de ses trois concurrents, mais Belkalem confirme son poids dans l’équipe, et en l’espace de deux matchs, il est devenu une pièce incontournable dans l’échiquier de Karouf.

Dembélé n’a rien démontré

Titularisé d’entrée face au WAT

La nouvelle recrue kabyle, l’attaquant malien, Makan Dembélé qui a fait son baptême du feu face au CAB, en faisant son entrée vers la fin de la rencontre, a bénéficié d’un chance inouïe pour étaler sa classe et montrer de quoi il est capable. Mourad Karouf a donc fait confiance à ce joueur en le titularisant d’entrée avant-hier contre les Zianides. Associé à Salim Hanifi en attaque, Makan Dembélé a certes, pesé sur les défenseurs du WAT, en les inquiétant par ses déviations de la tête, et il aurait d’ailleurs pu marquer sur un coup de tête mais le cuir est passé à côté du cadre. Sinon, durant le temps qu’il a passé sur le terrain, Dembélé n’était que l’ombre de lui-même. En un mot il n’a pas démontré grand chose face au WAT. Peut-être que les conditions climatiques étaient en sa défaveur mais cela ne peut justifier sa piètre prestation. Mourad Karouf aura certainement à revoir sa copie concernant ce joueur, et la titularisation de Boulemdais face à l’AS Khroub n’est pas à écarter. Dembélé devrait cravacher dur pour s’imposer et gagner encore plus la confiance de son entraîneur. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

La touche de Karouf

Ce succès est celui des joueurs, mais il ne faut tout de même pas oublier la touche de l’entraîneur Mourad Karouf, lequel a su comment redonner confiance au groupe, afin qu’il se surpasse et qu’il se transcende, pour reprendre son envol et aller de l’avant. Le point ramené de Batna mardi dernier, en est la parfaite illustration du grand travail accompli, par cet enfant du club, qui a su comment remettre les choses sur le bon chemin et aborder la compétition en force et sans faute. Ce précieux point arraché contre le CAB a fait beaucoup de bien sur le plan psychologique aux joueurs. Malgré ce qui s’est passé entre un groupe de supporters et certains joueurs, à Sétif, cela n’a pas empêché le coach des Jaune et Vert à remobiliser sa troupe, en prévision de cette rencontre face au WAT. Mourad Karouf qui a eu déjà par le passé à gérer une telle situation, a une nouvelle fois confirmé qu’il est capable de mener à bon port l’équipe kabyle, sans que personne ne trouve à redire. Karouf avec son savoir faire et sa longue expérience sur les terrains, a su comment donner des ailes à ses joueurs et les préparer en conséquences, pour aborder le match d’avant-hier en force et dans de meilleures conditions psychologiques surtout. Même sur le plan tactique, l’équipe a bien tenue son rôle, en sortant le grand jeu et en appliquant les consignes du coach à la lettre. Les Rial, Belkalem, Sedkaoui, Camara et consorts se sont défoncés comme de vrais lions durant les 90 minutes en ne laissant rien au hasard. Au final, le coach Karouf et ses joueurs ont été récompensés de fort belle manière par cette belle victoire arrachée haut la main. Un grand bravo à Mourad Karouf, qui a réussi de fort belle manière sa deuxième sortie à la tête de la barre technique du club kabyle. Bonne continuation pour Karouf et ses joueurs, et espérons un autre bon résultat face à lAS Khroub, pour le bien de la JSK.


04

La sérénité retrouvée

LIGUE 1

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

un maximum de volume et d’engagement. Ils l’on remise puisque les poulains de Karouf auront l’occasion de La victoire des coéquipiers du capitai- demment fait, puisqu’ils sont resté dans le match jusqu’à la fin où ils confirmer tout cela ce mardi, même si la rfencontre se jouene Ali Rial devant le WA Tlemcen est ont pu réussir à inscrire deux buts lors de cette rencontre ra à l’extérieur, ces derniers vont profiter de la situation de de nature à permettre le retour au tant recherchée. c’est une victoire importante pour nous et l’adversaire après leur d”rnier naufrage subi à Saïda. calme et à la sérénité de retrouver pour la sjuite du parcours qui s’annonce très difficile, car Toutefois, le staff technique et ses joueurs devront se méfier leur place au sein de la formation moralement nous allons mieux gérer notre match pro- de cette équipe Khroubie. Ils vont devoir affronter une chain”. redoutable équipe notamment à domicile. kabyle qui a passé des moments difficiles et de doute, surtout après la Aborder avec confiance cette Trois bonnes raisons pour battre l’ASK défaite à domicile concédé face au CR Bien qu’ils soient réussis à empocher les trois points de la rencontre Belouizdad. Même si le jeu des Jaune victoire avant-hier à domicile contre la formation du WA Le club phare de la Kabylie devra aborder ce match en et Vert a manqué de qualité, il fau- Tlemcen, sont déjà plongés ans la concentration pour le déplacement contre l’équipe de l’AS Khroub avec beaudrait saluer le courage de certains élé- match face à l’AS Khroub. Un match d’une importance coup plus de concentration et de confiance après le dernier les coéquipiers d’Essaïd Belkalem pour plusieurs rai- succès arraché à domicile contre le WA Tlemcen, pour la ments qui se sont dépensés sans comp- pour sons. Une confrontation qui ne s’annonce point de tout formation de la JSK qui est appelé à rester en contact avec ter sur le terrain afin de réussir repos pour les Jaune et Vert, dans la mesure où l’adversaires les premiers. Les Canaris du Dhjurdjura doivent impératiquelque chose de positif. On pense à tente coûte que coûte se racheter de leur dernier naufrage vement battre cette équipe de l’AS Khroub chez elle et l’énorme débauche d’énergie de concédé à Saïda, en s’inclinant avant-hier en dehors de devant ses supporters. Une victoire ce mardi constituera bases par un score sans appel de six buts à un. L’AS une bouffé d’oxygène pour les joueurs et une dose de Zarabi, El Orfi, Hanifi, et Belkalem leurs Khroub vendra cher sa pee-au demain devant leurs suppor- confiance, avant d’aborder les autres rencontres. en particulier. ters. Karouf Mourad, qui connait bien cette équipe de

Karouf : “Nos joueurs ont réagi de belle manière”

Assurant l’intérim avec ces deux autres camarades du staff technique, Karouf n’a pas caché sa satisfaction à l’adresse des joueurs pour leur capacité à réagir dans les moments difficiles. Il nous confia juste après le match : “Chacun savait que notre tâche n’était pas facile devant un adversaire qui avait le vent en poupe. Nous avons seulement demandé aux joueurs de tenir le coup en début de la rencontre et de pratiquer ensuite le football qu’ils connaissent avec évi-

l’ASK, aura certainement sa petite idée pour accrocher cette formation chez elle. Sinon, les joueurs de la JSK devront être spontanément motivés pour ce match et ce, pour trois bonnes raisons.

En quête de confirmation

Les Kabyles se trouvent sur une courbe ascendante, après leur dernier succès arraché, inscrivant deux buts lors de cette affiche sans encaisser. Les Jaune et Vert étaient samedi passé à la recherche d’un nouveau résultat positif pour prouver leur bonne santé. Ce n’est toutefois que partie

Garder les pieds sur terre

Le coatch kabyle n’admet pas qu’on dise que des équipes comme l’AS Khroub qui reste fragile ces derniers temps, manquent d’expérience qu”e l’on ne leur accorde que très peu de chance. Cette dernière qui possède une jeune équipe qui joue bien au ballon. Donc, les capés de Mourad Karouf doivent se concentrer bien comme il faut pour cette affiche ainsi le coach kabyle à mis en garde ses poulains et insiste sur le fait qu’ils auront affaire à une très bonne équipe qui peut leur poser beaucoup de problèmes. S. Aberkane

HANIFI :

«Mon objectif, terminer la saison meilleur buteur»

Approché à la fin du match disputé samedi dernier, au stade du 1er Novembre, l’attaquant de la JSK, Salim Hanifi, l’auteur des deux b ugts de la victoire face au WA Tlemcen, se dit très content et même heureux d’avoir contribuer à cette précieuse victoire arrachée, ce dernier nos a fait savoir que son objectif est de terminer la saison meilleur buteur et e stime bien aussi que lui et ses partenaires devront faire de leur mieux à l’avenir et pourquoi pas finir le championnat par une meilleure place.

Un commentaire sur cette précieuse victoire acquise face au WAT ? C’était un match difficile devant cette équipe des Tlemceniens. Notre objectif est d’arracher la victoire, c’est un match qu’on devait remporter pour rester sur la même dynamique et surtout de réaliser notre objectif cette saison. On s’est donné à fond et on a cru à la victoire jusqu’à la dernière minute. On a réussi à glaner le gain du match et c’est le plus important. Je pense que c’est une victoire amplement méritée vu la physionomie de la rencontre qui était presque à sens unique. O a dominé les débats et nous étions récompensés à la fin. Vous avez inscrit deux buts lors de cette confrontation, et le huitième

depuis le début de la saison, quel est votre sentiment ? C’est vraiment un plaisir de contribuer à cette victoire. Mes deux buts inscrits ne sont que le fruit du travail accompli de tout un groupe. Sans mes coéquipiers, je ne pouvais rien faire. Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que l’équipe a pou empocher les trois points de la victoire. Pe importe qui marque, un autre joueur ou moi, l’essentiel, c’est la victoire et c’est tout. De mon côté, je dois faire tout pour terminer cette saison meilleur buteur.

Selon vous, comment a été la rencontre ? La rencontre a été très disputée, puisque les gars de Tlemcen nous on crées beaucoup de problèmes et a fermé toutes les issues devant nous. Comme nous étions dans l’obligation de gagner ce match, nous n’avons pas perdu confiance et nous sommes restés concentrés jusqu’à la dernière seconde de cette rencontre afin d’arracher le gain du match. C’est une belle victoire qui va vous permettre de retrouver le moral et vous libérer quelque peu. Etel-vous de cet avis ? Ah ! Oui absolument, ce succès face au A Tlemcen nous apporte une certaine sérénité, c’est sûr. Vous imaginez un peu si on se fait inclinés devant ce dernier. Cela aurai été une catastrophe pour nous, mais ce n’est pas le cas. Di merci, là on a retrouver notre confiance. Vous n’êtes pas sans savoir qu’en joue une m eilleure place, alors cette belle victoire arrive au très bon moment. Comment jugez-vous votre prestation ? Nous nous sommes présentés au stade, avec

la ferme intention de glaner les points du match et c’est tout. Dieu merci on est parvenus à le faire. Comme nous avons bien joué quand à notre adversaire. Sincèrement nous méritons amplement cette victoire. Nous nous sommes cravaché dur durant toute la s emaine pour remporter ce succès. On a procuré plusieurs occasions de but mais on est parvenus à mettre uniquement deux dans les filets, l’essentiel qu’on a réussi à arracher le gain de la rencontre. Votre prochain patch sera contre la formation de l’AS Khroub, comment

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

se présente pour vous une telle confrontation ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes en cette période sensible. Nous devront donc être très vigilant et faire un bon match pour revenir avec la victoire qui reste impérative pour nous et pour nos supporters. Certes, notre adversaire d l’ASK n’est plus à présenter, mais nous devons gagner ce match et retrouver à l’occasion le haut du tableau. Entretien réalisé par S. Aberkane


LIGUE 1

Les Harrachis s’inclinent avec les honneurs

05

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Les poulains de Charef n’ont vraiment pas démérité avant-hier devant l’Entente de Sétif.

M

algré la défaite sur le score d’ un but à zéro dans les dernière minutes de la rencontre, les camarades de Doukha ont fait le match qu’ il fallait. Collectivement, les Harrachis ont rivalisé avec leur vis-à-vis l’ESS qui compte dans ses rangs le meilleur secteur offensif du championnat. Dans ce contexte, les changements portés par le premier responsable technique Charef ont porté leurs fruits notamment au niveau de la charnière centrale puisqu’il a aligné la même paire, Demou-Griche, un duo qui a bien fonctionné et qui a répondu aux attentes du staff technique. L’incorporation de Benyettou en attaque a beaucoup servi le club puisque le joueur a aidé énormément ses camarades, malheureusement, la réussite n’était pas au rendezvous. Les Jaune et Noir ont surpris tout le monde en évoluant comme un seul bloc, situation qui a mis l’ ES Sétif en difficulté : «Je pense que c’ est notre meilleure rencontre de la saison , on a très bien joué sur le plan collectif et nous avons mis nos adversaires en difficulté. Malgré la défaite, tout le monde est satisfait. Nous avons encaissé le seul but du match sur un manque de concentration dans les dernières minutes» affirme Haniched, l’en-

traîneur des gardiens de but. Dans le même contexte, le gardien de but des Jaune et Noir, à savoir Azzedine Doukha confirme d’un match à un autre qu’il est le joueur le plus en forme au sein de sa formation en sauvant son équipe de beaucoup de buts. Il a réussi des arrêts extraordinaires, le staff technique était émerveillé par l’excellent rendement du gardien harrachi en dépit de sa blessure. L’autre satisfaction n’est autre que l’ attaquant des Jaune et Noir, à savoir Benyettou qui a beaucoup travailléavant-hier face à la rencontre de l’ ESS sur le plan offensif en se créant plusieurs occasions devant les buts adverses,

Doukha : «Ma blessure n’est pas grave»

malheureusement, pas une seule n’a été concrétisée. Par ailleurs, le staff technique des Jaune et Noir a ouvert le feu avant-hier sur les membres de la Ligue nationale de football. En effet, selon Haniched, les responsables de cette institution devaient prendre des décisions avant-hier et avancer l’horaire de la rencontre initialement prévue à18h à 15h afin de permettre au club visiteur de rejoindre la capitale. «On a souffert le martyre avant de rejoindre Alger puisqu’on est arrivés à 6h du matin. La ligue se devait de sauvegarder les joueurs au lieu d’ autre chose.» affirme Haniched. Lotfi S. La rencontre d’avant-hier face à l’Entente de Sétif a été marquée par la blessure de deux joueurs harrachis et non des moindres puisqu’il s’agit de .Djarbou et Touaheri. En effet, ces deux joueurs ont terminé difficilement le match. En effet, selon le médecin de l’ équipe, les deux joueurs souffrent seulement de petits bobos qui n’empêcheront pas pour autant les joueurs qui seront bel et bien présents lors de la prochaine rencontre devant le CSC.

Le gardien de but international des Jaune et Noir, Doukha, a été légèrement blessé au visage et a nécessité trois points de suture. Il rassure tout de même que sa blessure ne suscite pas d’inquiétude. Il affirme que son équipe ne méritait pas de perdre cette rencontre vu le bon rendement de l’équipe au cours de ce match. Dans ce même contexte, le keeper affirme qu’il n’a rien fait pour mériter le carton jaune dont il a écopé.

Avant tout, les supporters tiennent à être rassurer quant à votre blessure… El Hamdoulilah, je me sens bien et ma blessure ne suscite pas d’inquiétude même si j’ai nécessité trois points de suture après le coup reçu en plein visage au cours de cette rencontre. Cela dit, dommage que nous avons perdu ce match face à l’ESS. A propos, vous n’aviez pas digéré la défaite, quel commentaire faites-vous? Je pense que nous avons fait le match qu’il fallait et que nous avons rivalisé d’égal à égal avec notre adversaire sur tous les plans. Dommage que l’arbitrage n’a pas été à la hauteur et nous a joué un mauvais tour avec ses décisions dans un seul

Touaheri et Djarbou blessés

Yaya au siège de la FAF demain

Selon des sources bien informées, la nouvelle recrue, en l’occurrence le Tchadien Yaya, se rendra au siège de la FAF demain, accompagné du médecin de l’équipe afin comme il est exigé pour les joueurs nés en 1994 et obtenir le feu vert au joueur de prendre part à la prochaine rencontre devant la formation du CSC comptant pour la 20e journée du championnat de ligue 1.

Lemane prêt à toute éventualité

sens. Revenons à vous, vous ne cessez de confirmer tout le bien que l’on pense de vous au fil des matches… Je suis en possession de tous mes moyens aussi bien avec mon club qu’en équipe nationale. Je continue à travailler et il ne faut surtout pas oublier aussi que mes camarades m’ aident beaucoup dans ma tâche. Et pour ce qui est de l’équipe nationale ? Je reste optimiste et je continue à travailler sans relâche pour gagner la confiance des entraîneurs sur le terrain, le reste viendra par la suite, inch’ Allah. Lotfi S.

Le deuxième gardien de but des Jaune et Noir, à savoir Lemane, est prêt pour suppléer l’absence de Doukha lors de la prochaine sortie de l’équipe à domicile devant la formation du CSC, si, bien sûr, le staff technique lui fait confiance. Après la suspension de Doukha pour contestation de décision, Lemane affirme qu’il se sent prêt physiquement et moralement pour le jour “j”.

DOUKHA SUSPENDU FACE AU CSC

Le gardien de but international des Harrachis, Doukha, ne sera pas de la partie lors de la prochaine sortie de l’équipe au stade Lavigerie devant le CSC puisque ce dernier a écopé avant-hier d’un carton jaune pour contestation de décision, synonyme de suspension pour un seul match. Cela sera une aubaine au deuxième gardien de l’équipe Lemane qui a hâte de prendre part pour la première fois de la saison à un match de championnat.

LE BUS ÉVITE DE JUSTESSE UN ACCIDENT

Le bus transportant les Jaune et Noir sur le chemin du retour a évité de justesse un accident de la circulation puisque celui-ci a failli percuter de plein fouet un camion venant en sens inverse. A noter que les joueurs ont regagné la capitale hier tôt le matin à 6h du matin. Du jamais vu puisque les conditions climatiques très difficiles en sont la cause essentielle vu que le bus était obligé de s’arrêter à plusieurs reprises.

AUCUN DIRIGEANT N’A ÉTÉ DU VOYAGE À SÉTIF

Encore une fois, les Jaune et Noir ont été délaissés avanthier par leurs dirigeants puisque pas un seul d’entre eux n’a daigné faire le déplacement avant-hier avec le club à destination de Sétif. Cela a mis le premier responsable technique Charef dans tous ses états. Les conditions climatiques très défavorables qui règnent sur tout le pays y sont la cause essentielle de cet empêchement .

REPRISE DEMAIN À 18H

L’entraîneur en chef a accordé deux jours de repos aux joueurs après la défaite de Sétif. En effet, la reprise des entraînements est prévue pour demain à partir de 18h au stade de Mohammadia . L’entraîneur en chef souhaite programmer un match amical à l’occasion afin de bien préparer ses poulains pour la prochaine rencontre attendue devant le CSC.

Condoléances

Le collectif du journal Maracana, très ému par le décès de la mère de leur ami et confrère

Réda Maouche présente à ce dernier ainsi qu’à toute sa famille ses sincères condoléances et les assure de leur profonde sympathie, tout en priant Dieu le Tout-Puissant d’accueillir la défunte en Son Vaste Paradis. “A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons”

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

BRACCI :

Il faut gagner face à Béjaïa»

PAS D’ENTRAÎNEMENT AU 5 JUILLET

Les Vert et Rouge de la capitale ne pourront pas s’entraîner sur la pelouse du stade de Hadjout au 5 Juillet à cause des conditions climatiques. Bracci a programmé les séances sur des terrains en tartan.

ENTRAÎNEMENT AU CATI JUSQU’À JEUDI

Vu les conditions climatiques, toutes les séances d’entraînement prévues au 5 Juillet ont été annulées, car les terrains répliques du stade du 5 Juillet sont couverts de neige.

BESSEGHIER NE JOUERA PAS CONTRE LA JSMB

Alors qu’il devait purger son match de suspension contre le Nasria, le défenseur du MCA, Amine Besseghier, devra encore patienter avant de reprendre la compétition, après le report du derby. Le latéral droit du MCA sera out pour le match de samedi contre la JSMB. Son retour à la compétition sera face au Nasria, qui se jouera probablement le 14 février prochain.

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS AUJOURD’HUI

La reprise des entraînements des Vert et Rouge a été fixée pour aujourd’hui à 16h30 à la forêt de Bouchaoui. Tous les joueurs devront se présenter à ladite séance afin de se préparer pour le match de samedi contre la JSMB.

NAHD-MCA LE 14 FÉVRIER PROCHAIN

Le président de la Ligue nationale avait déclaré sur les ondes de la Chaîne I que le derby entre le NAHD et le MCA allait se jouer comme convenu au stade du 5 juillet mais, finalement, la rencontre n’a pas eu lieu après le refus des Mouloudéens à cause des conditions climatiques, qui ne permettaient pas de jouer sur la pelouse du 5 Juillet qui était impraticable. Une source nous a révélé hier que l’homme fort de la LFP compte programmer le derby algérois pour le mardi 14 février prochain. Une date qui arrangera les deux équipes et même les responsables de la LFPqui ne trouveront pas mieux que la date du 14. W. S.

LIGUE 1

Le report du derby contre le NAHD a fait beaucoup de bien aux joueurs du MCA qui ne voulaient pas jouer ce match, car ils savaient que la rencontre allait être difficile vu les conditions climatiques qui arrangent plus les équipes qui défendent.

A

vant de parler du prochain match contre la JSMB, Bracci est revenu sur le report du derby : «On aurait aimé jouer le derby, mais face aux conditions climatiques, il n’y avait pas d’autre choix que de reporter ce match face au NAHD. Si nous avions joué cette rencontre, cela aurait aidé beaucoup plus les Nahdistes. Donc, Dieu merci que ce match a été reporté.» Avant d’enchaîner, Bracci parle du match de samedi contre la JSMB : «Maintenant que le match contre le NAHD a été reporté, il faut se préparer pour le prochain qui ne sera pas facile face à une très bonne équipe de la JSMB. Je sais que notre mission ne sera pas facile, mais on n’a pas d’autre choix que de glaner les trois points de la victoire.»

«Zeddam et Yalaoui seront convoqués»

Pour le derby contre le NAHD, Bracci n’a pas voulu convoquer le défenseur Hamza Zeddam, après les moments très difficiles qu’il a vécus après le match contre le CSC. Bracci compte convoquer son joueur pour le match de samedi : «Il était évident qu’il fallait préserver Zeddam, après ce qu’il a vécu la semaine dernière. C’était impossible de le faire jouer contre le NAHD. Maintenant qu’il est bon sur le plan moral, je peux le

convoquer pour le match face à la JSMB. C’est le même cas pour Yalaoui que j’ai puni pour son absence, mais face à la JSMB, lui aussi sera convoqué pour jouer cette rencontre. Je compte beaucoup sur ces deux joueurs lors du prochain match, qui sera compliqué face à un adversaire très coriace. Après leur victoire face au leader, les Béjaouis ont le vent en poupe, et il faut redoubler d’efforts le jour du match pour les battre.»

«Face à Béjaïa, vous allez voir le vrai Sayoud»

Le report du derby contre le NAHD a arrangé les affaires de son équipe et surtout les joueurs qui sont loin sur le plan physique, comme Sayoud et Younes. Pour l’ancien joueur du Ahly, ce report va lui permettre de gagner des jours pour retrouver sa forme physique, comme nous le dira François Bracci : «Ce report permettra à Sayoud d’avoir plus de séances d’entraînement dans les jambes. Ce qui lui permettra de parfaire sa condition physique, en prévision du match de samedi. Je sais une chose, ce joueur est un très bon élément qui va beaucoup nous aider. Je suis persuadé que face à la JSMB, nos supporters vont découvrir le vrai Sayoud.»

«Mon argent ? Pas encore»

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger travaille dans le club sans être payé. Une chose qui n’est pas du tout normale, car depuis le match contre le CSC, Bracci n’a touché aucun salaire, sauf des primes de match. A cet effet, Bracci nous explique sa situation «C’est vrai que je n’ai touché

aucun centime, mais le problème se situe au niveau de la banque. J’ai le document qui confirme que le Mouloudia m’a débloqué la somme de 50 000 €, mais jusqu'à présent, je n’ai rien compris dans cette affaire. Mon banquier m’a dit que la semaine prochaine mon

problème sera réglé», dira Bracci. En somme, le match contre la JSMB sera un vrai tournant pour la course au titre, et Bracci va certainement jouer sa tête s’il rate la victoire face aux Béjaouis. Propos recueillis par Walid. S.

«Battre la JSMB pour les Chnaoua» BABOUCHE :

Comment avez-vous appris le report de votre match contre le NAHD ? Franchement, tous les joueurs n’étaient pas chauds pour jouer le derby dans de telles conditions climatiques. Cela aurait été beaucoup plus un avantage pour notre adversaire que pour nous. C’est-à-dire ? Lorsque vous jouez sur un terrain impraticable, l’avantage est pour l’équipe qui défend que celle qui attaque. Donc, comme nous sommes condamnés à gagner, il faut jouer l’attaque à outrance. Dieu merci que la LFP a reporté ce match. Mais, il y a quelques années, vous avez joué un match de la Ligue des champions

arabe contre le CS Sfax et vous avez gagné… Oui, je me rappelle très bien de ce match qu’on a gagné, alors que la pelouse était blanche. C’était très difficile de jouer dans de telles conditions. Nous avons joué avec le cœur et une grande volonté, ce qui nous a permis de remporter ce match. Mais il faut se rappeler que la neige n’a commencé à tomber qu’en deuxième mi-temps, et la pelouse était meilleure que maintenant. On comprend par là que le report arrange vos affaires... Bien sûr que oui. Ce report nous arrange, ce qui va nous permettre de nous reposer et aussi permettre à des joueurs comme Sayoud et Younes de gagner des séances

d’entraînement pour être au top lors des prochains matchs. Comment voyez-vous votre prochain match contre la JSMB ? C’est un match très difficile devant une équipe qui s’est refait une santé après sa victoire contre le leader, l’ASO. Il faudra jouer à 200% pour battre les Béjaouis. Le faux pas est interdit, d’autant plus que vous allez jouer devant votre public... Absolument, on n’a pas d’autre alternative que de glaner les trois points de la victoire, vu que nous avons raté notre match contre le CSC. Il faut qu’on soit à la hauteur pour procurer de la joie et du plaisir à nos supporters. Entretien réalisé par Walid S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Quels objectifs pour le Mouloudia ? Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

EN COMPTANT 12 POINTS DE RETARD SUR LE PREMIER

Toujours coincé au milieu du classement avec un total de 24 points et 1 match en moins contre le NAHD, le Doyen des clubs algériens est plus que jamais à la croisée des chemins concernant les objectifs tracés pour cette phase retour.

E

n effet, puisque le Mouloudia d’Alger, compte 12 points de retard sur le leader du championnat, l’ES Sétif, avec ses 36 unités. Cependant, les Vert et Rouge de la capitale, comptent également 5 points d’avance sur les deux premiers relégables, le CA Batna et le MC Oran avec leurs 19 points. Ce qui signifie que rien n’est encore clair pour cette équipe du Doyen qui ne sait plus où donner de la tête après le fameux match nul (2-2) concédé à Bologhine contre le CS Constantine qui a vraiment faussé tous les calculs notamment, pour le staff technique qui misait tout simplement sur les trois points. Pour jouer les premiers rôles, les partenaires de l’attaquant, Réda Sayeh, se doivent, en premier lieu de remporter les deux prochains matchs à Algerface à

la JSM Béjéïa ce samedi à Bologhine et le NAHD trois jours après au 5-Juillet.

Battre la JSMB et le NAHD, une nécessité pour se relancer

Statistiquement parlant, les 6 points sont plus que vitaux pour le Mouloudia s’il ambitionne réellement de jouer les premiers rôles. D’ailleurs, les Mouloudéens n’ont strictement, pas le droit de rater ces deux prochaines sorties officielle surtout si on sait que juste après, le MCA rendra visite à l’ASO Chlef, le champion en titre et l’actuel 2e du classement derrière l’ES Sétif. Ceci étant dit, les Vert et Rouge sont contraints de faire le plein samedi et mardi contre la JSMB et le NAHD pour effectuer le déplacement de Chlef dans les meilleures conditions possibles. Entre-temps, les Mouloudéens doivent rester sur leurs gardes car des éventuelles faussesmanœuvres risquent tout simplement de les entraîner vers le bas du tableau où certains clubs comme le MC Oran et le MC Saïda annoncent leur grand retour.

Attention, les malclassés arrivent !

Au moment où les équipes de tête à l’instar de l’ES Sétif, l’ASO Chlef et l’USM Alger, ont décidé de ne plus rien lâcher dans le reste du parcours, les

YOUNÈS

07

équipes du bas du classement comme le MCO, le MCS et même le NAHD, la lanterne rouge qui ne veut toujours pas mourir, entendent elles aussi, batailler ferme jusqu’à la ligne d’arrivée pour essayer de sauver leurs peaux du purgatoire. Le Mouloudia d’Alger quant à lui, est situé entre ces deux contrastes et n’arrive toujours pas à se fixer des objectifs bien précis. Pour information, le MCA avec ses 24 points, se trouve derrière la JSK (28 pts), le WAT et l’USMH (29 pts) et la JSMB le prochain adversaire (30 pts). C’est pour démontrer que la victoire samedi prochain à Bologhine contre la formation béjaouie est aussi importante que vitale pour espérer rester en contact permanent avec les équipes de tête. En tout cas, c’est le résultat de cette prochaine sortie à Omar Hamadi qui fixera les fameux objectifs où un autre résultat que la victoire, entraînera le Doyen dans l’obscurité du doute selon un avis unanime au sein de cette équipe mouloudéenne. Le rendez-vous est donc pris pour ce week-end afin de suivre de très près la réaction de Sayeh, Koudri, Djallit et compagnie lors de cette nouvelle sortie cruciale qui s’annonce très difficile contre cette équipe de la JSMB qui a toujours prouvé qu’elle était capable du meilleur comme du pire, surtout face au MCA. Mounir Ben.

«J’ai hâte de reprendre la compétition officielle»

Entièrement rétabli de sa blessure à la cuisse, l’attaquant, Sofiane Younès espère se mettre en évidence dès la première occasion qui se présenterait.

Tout d’abord, où en êtes-vous avec votre blessure qui vous a quand même écarté des terrains depuis, déjà, plusieurs semaines ? Dieu merci, je suis entièrement rétabli puisque, je m’entraîne régulièrement avec le groupe après avoir eu l’aval du staff médical. Pour ne rien vous cacher, je suis vraiment soulagé car il ne faut pas oublier, que j’ai déjà raté 3 matchs de cette phase retour. Peut-on comprendre que Younès est prêt à 100% pour reprendre du service ? C’est exact ! J’ai même hâte de reprendre la compétition officielle qui me manque cruellement. J’espère seulement, être à la hau-

teur de la grande confiance de tous les Mouloudéens que se soit, supporters, dirigeants ou staffs. Sincèrement, je ne veux décevoir personne et je ferai tout mon possible pour répondre présent sur le terrain dès que l’occasion se présente Inchallah. D’ailleurs, j’étais convoqué samedi dernier pour le derby algérois contre le NAHD avant l’annulation du match par la Ligue professionnelle. Mais tout le monde s’accorde à dire, que c’était une bonne décision, n’est-ce pas ? Bien évidemment car on n’aurait pas pu jouer cette rencontre avec toute cette neige. Il fallait aussi penser aux supporters qui allaient effectuer le déplacement au 5Juillet. Sincèrement, la LPF a vu juste en reportant ce derby et c’est tant mieux pour tout le monde. Donc, la prochaine étape, c’est la JSMB à Bologhine ? Normalement, puisque le match du NAHD ne sera pas programmé pour ce mardi d’après les dernières informations. Donc, il

faut se mettre à l’heure de cette prochaine sortie contre la JSM Béjaïa qui s’annonce très difficile. On aura un adversaire de taille qui n’est plus à présenter d’autant plus, qu’il s’est dernièrement, offert l’ex-leader du championnat, l’ASO Chlef. C’est pour dire, qu’il va falloir retrousser sérieusement les manches et se concentrer à 100% à ce match très important où l’erreur est strictement interdite.

Justement, ne pensez-vous pas que la pression pourrait vous jouer un mauvais tour contre la JSMB ce samedi à Bologhine, après le fameux 2 à 2 face au CSC ? Tout d’abord, je tiens à vous affirmer que la page du CSC est définitivement tournée et tout le monde préfère parler de l’avenir du club et des prochains matchs importants qui nous attendent. On était concentré sur le derby algérois contre le NAHD mais après son annulation, il faut désormais, se concentrer sur la JSMB.

Pour la pression, je pense, que les ,joueurs du Mouloudia se sont bien adaptés avec toutes les situations possibles. En plus, la présence en force de notre grand public, n’a jamais constitué une quelconque pression. Bien au contraire, les joueurs espèrent de tout cœur, que le stade sera une nouvelle fois bien garni comme ce fut le cas face au CSC et je ne vous cache pas que le groupe est bien décidé à rendre le sourire à nos milliers de supporters. Optimiste donc, pour le reste du parcours ? Optimiste et archi-sûr, que notre équipe, va très bientôt retrouver sa vitesse de croisière surtout, avec toute cette détermination et l’état d’esprit actuel. Inchallah, le vrai départ sera pour ce samedi contre la JSMB où on se doit d’être au rendez-vous pour offrir une belle victoire à nos supporters qui misent énormément sur nous et ce sera injuste de les décevoir à nouveau. Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08 NAÏLI SUSPENDU POUR LE DERBY

Le sort aura voulu que Billel Naïli, qui a écopé d’un troisième carton à Oran, soit privé de jouer samedi contre l’USMA au 5 Juillet. Djamel Menad devra composer son équipe type sans faire appel à Naïli.

LIGUE 1

Le Chabab tombe à Oran Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Depuis qu’il a pris la tête de la barre technique du Chabab, l’ancien baroudeur des Verts, Djamel Menad, n’a pas perdu. Il a même permis à son équipe d’être des plus redoutées à l’extérieur. Il a fallu attendre la fête du «Mouloud» pour voir Menad tomber à Oran contre le MCO samedi dernier. Il a fallu attendre la 19e journée pour voir Djamel Menad enregistrer sa première défaite. Depuis qu’il a pris la tête de la barre technique, le coach, depuis le match contre le CAB à Batna, n’a engrangé que succès après succès. Tout le monde voulait savoir quand ce grand coach allait trébucher. Djamel Menad n’a pu réussir contre Henkouche. L’ex-coach du Chabab avait annoncé avant le match qu’il connaissait très bien la maison du CRB et qu’il allait concocter un plan qui ne laisserait pas les Algérois souffler. Henkouche a réussi à battre Menad même avec une équipe réduite à 10.

BENALDJIA TITULAIRE

Depuis un bon moment, Benaldjia rentre en cours de jeu, mais lors de la partie contre le MCO, l’entraîneur en chef lui a fait appel pour défendre les couleurs de son équipe au coup d’envoi de la partie. Benaldjia a été auteur d’une bonne prestation.

Les changements effectués par Menad n’ont pas apporté de résultat, puisque le CRB est rentré chez lui sans le moindre point. Un passage à vide qui frappe les Belouizdadis ? En tous les cas, Menad et sa bande doivent impérativement réagir s’ils ne veulent pas être devancés par des adversaires qui sont passés à la vitesse supérieure pour s’assurer une place au soleil. Djamel Menad est conscient qu’il doit axer son travail sur le plan psychologique afin que ses troupes mettent très vite aux oubliettes l’accident de parcours enregistré à Oran, pour se concentrer spécialement sur le match de samedi qui sera un derby choc entre Belouizdadis et Usmistes. Le public ne tolérera pas un autre faux pas, et Djamel Menad doit donc trouver la bonne formule pour contrer l’équipe de Soustara. M. A.

MENAD :

BOUKEDJANE A PURGÉ

«L’efficacité nous a fait défaut et l’arbitrage n’a pas été bon»

L’arrière gauche des Rouge et Blanc, Boukedjane, qui avait écopé d’un avertissement contre le WAT pour contestation de décision, n’a pas fait le déplacement à Oran avec son équipe, mais Menad pourrait compter sur lui pour la prochaine journée, où lui et son équipe devront rivaliser avec les Usmistes au 5 Juillet.

L’entraîneur du CRB était très déçu au coup de sifflet final de la rencontre. En effet, il venait de concéder sa première défaite depuis qu’il est entraîneur en chef du CRB. Il revient sur l’échec enregistré à Oran et dit : «La tâche est devenue très difficile quand les Oranais ont évolué à 10. Il y avait dix joueurs qui dégageaient cette rage de vaincre.» Le MCO, certes, revient en cette phase retour en force. Lors de chaque rendesvous, cette équipe joue son va-tout. Samedi, l’arbitre du match, Abid Charef, a expulsé Sebbah à 22’. Ce qui laissait assez de temps quand même pour permettre au Chabab de revenir dans la partie. Pour Menad, il y avait quelque chose qui manquait. Il dit : «De notre côté, la détermination était absente.» L’efficacité aussi, car Slimani n’était pas là pour battre Fellah. Mais, pour Menad, il y a autre chose aussi. Il dit : «Il y a aussi que les décisions de l’arbitrage n’ont pas aidé l’équipe afin qu’elle

…SLIMANI AUSSI

Son absence a pesé à Oran, et son retour fera certainement la différence ; l’attaquant vedette des Rouge et Blanc, Slimani, a purgé lui aussi sa suspension et sera présent pour le derby de samedi contre l’USMA.

U21 : MCO 0 - CRB 1

Les jeunes du CRB ont fait le plus important à Oran, puisqu’ils sont rentrés à la maison avec les trois points de la partie. Les jeunes ont fait mieux que leurs aînés, puisqu’ils ont trouvé la formule pour acculer les jeunes Hamraoua.

s’exprime normalement.» Mais, quand on voit que le MCO a évolué à 10, on se demande vraiment qui a été foudroyé par l’arbitrage. Car, le CRB a terminé son match avec onze joueurs. Menad dira : «Pour ce match, je pense que l’efficacité nous a fait défaut et l’arbitrage n’a pas été bon. On n’aurait pas perdu si l’arbitrage avait été correct», avant d’ajouter : «Maintenant, le mal est fait, on ne peut pas revenir en arrière, il faut reprendre le travail pour rectifier le tir lors des prochains rendez-vous. On doit effacer les deux échecs, à savoir le nul contre le WAT et la défaite contre le MCO.» Il faut que le CRB rectifie le tir. Pour éviter de sombrer et perdre une place dans le premier wagon, il faut renouer avec les victoires. Car, après un semi-échec contre le WAT, suivi d’une défaite contre le MCO, le CRB doit remporter le derby de samedi. Il n’y a plus une grande marge d’erreur. M. A.

L’ABSENCE DE SLIMANI A PESÉ

AOUED INSULTÉ

Le milieu de terrain du CRB a été longuement insulté lors du match MCOCRB. L’enfant d’Oran a été hué par les supporters du Mouloudia d’Oran qui visaient l’ancien joueur de l’ASMO, qui en a entendu des vertes et des pas mûres.

RÉUNION IMMINENTE MENAD-GANA Comme tout le monde le sait, Menad veut que la direction affiche

ses ambitions pour cette saison. Pour le coach, son équipe a un grand potentiel, et qu’elle est capable de réaliser des merveilles. Pour cela, une réunion devait avoir lieu la semaine passée, mais on a entendu dire que les deux parties se rencontreront prochainement pour discuter de tout ce qui touche le club, et bien sûr de ce que peut arracher le Chabab cette saison comme titre.

Il n’est un secret pour personne, l’attaquant du Chabab, Slimani, a son poids dans l’équipe belouizdadie. Son absence se fait sentir à chaque fois. Samedi dernier, par exemple, les Belouizdadis auraient bien aimé avoir leur attaquant avec eux afin de trouver la solution, au moins pour rentrer avec un point à la maison. Pour cumul de cartons de Slimani, le Chabab a voyagé à Oran sans son attaquant vedette, qui était suspendu à l’occasion. Les Belouizdadis ont été cueillis à froid, puisque El Bahari a trouvé le chemin des filets d’Ousserir six minutes seulement après le coup d’envoi de la partie. Le CRB sort ses griffes et tente de reprendre le match en main. La suspension de Sebbah, du côté des Hamraoua, aurait donné plus d’opportunités aux Algérois pour prendre les rênes du match, mais ni les bolides d’Ammour, ni encore ceux de Kherbache n’ont fait l’affaire. Benaldjia aurait pu renverser la vapeur, mais le poteau a renvoyé le ballon. Il manquait quelque chose. Les fans du CRB diront à l’unanimité que si Slimani était là, le CRB aurait au moins inscrit le but de l’égalisation. Ainsi, après le semi-échec enregistré contre le WAT, le CRB a perdu contre une équipe du MCO qui a le vent en poupe depuis plusieurs journées. Slimani reviendra samedi prochain contre l’USMA. Une bonne nouvelle dans ce brouillard de mauvais résultats qui dérange les Belouizdadis de Menad. Quand ils y pensent, les fans sont unanimes à dire qu’il valait mieux ne pas avoir Slimani contre le MCO que de le voir rater le derby, car les Rouge et Blanc sont appelés à battre les Usmistes pour renouer avec les bons résultats afin de renouer aussi avec le public et aussi pour montrer à tout le monde que le CRB est un sérieux prétendant au titre, qui a fauté contre le WAT et le MCO, mais qu’il rectifiera probablement le tir contre l’USMA. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


La victoire du courage

LIGUE 1

Il n’était pas évident qu’une équipe qui flirtait avec la relégation et qui jouait à 10 durant les trois quarts de la rencontre puisse battre un candidat potentiel au titre.

E

t pourtant, le Mouloudia, version Henkouche, a réussi son pari, celui de rester invincible à domicile pour espérer s’en tirer. Le match a quelque peu été perturbé par la décision d’expulser l’arrière droit Sebbah à la 23’, suite à un geste répréhensible de ce dernier. La décision, selon les supporters du MCO, était sévère. Mais, audelà de la gravité ou non du geste, c’est la tournure qu’a pris la rencontre qui a été en faveur des locaux. Les spécialistes s’accordent à dire que si Sebbah n’avait pas été expulsé, le Chabab aurait pu remporter la partie. C’est paradoxal, mais c’est quelque part vrai dans la mesure où les Algérois se sont sentis moralement gênés et n’ont pas pu prendre la mesure d’une formation largement à leur portée. A l’inverse, et comme dans beaucoup de cas, «à quelque chose malheur est bon», les coéquipiers de Boussaâda ont fait montre d’un esprit de corps et une solidarité à toute épreuve. Henkouche, en fin technicien et tacticien, leur avait demandé à la pause de monopoliser le ballon, ce qu’ils ont réussi à faire, aidés en cela par la maestria du gardien Fellah et le sérieux de son remplaçant Ouamane. «Je suis la chance du Mouloudia», nous a déclaré, avec le sourire, l’ex-gardien de but du MCA.

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Sebbah sermonné

«Je n’ai pas pris de gants pour sermonner Sebbah, car je pense que personne n’a le droit d’agir de cette manière. Ce n’est pas le moment de ‘‘s’amuser’’ sur le terrain. Il a fait un geste qu’il ne fallait pas faire. Mais ce n’est pas une raison pour lui faire porter le chapeau», a déclaré Henkouche à la fin de la partie. Le joueur, quant à lui, avait le visage fermé par la colère, car il estimait que «sa faute ne méritait pas le carton rouge».

Il pense déjà à Tlemcen

«C’est un derby contre une équipe qui nous a battus ici à Oran. C’est une équipe amie que nous connaissons très bien. Nous partirons à Tlemcen diminués, mais pas la fleur au fusil. Nous avons quelque jours pour bien préparer ce déplacement», ajoutera Henkouche en parlant du WAT. La préparation débutera aujourd’hui avec le retour aux entraînements, après une journée de repos bien méritée. A. B.

Menad très déçu

L’entraîneur des Rouge et Blanc de Belouizdad devait être extrêmement déçu de la tournure des événements au stade Zabana. Car, quiconque aurait été à sa place, n’aurait compris le jeu décousu de la seconde mi-temps d’une équipe qui est tombée dans les travers de son adversaire, en jouant presque comme lui : un jeu individuel, décousu, sans imagination, peu de tirs au but et un énervement qui allait croissant au fur et à mesure que les minutes s’égrenaient. Il a refusé de parler aux journalistes, et son adjoint ne l’a fait qu’avec la radio et la télévision. Nous comprenons très bien la déception de l’ex-international, et par respect pour sa carrière internationale, nous n’allons pas commenter sa décision.

DAGOULOU Plus de peur que de mal

TROIS DÉFECTIONS ET DEUX RETOURS

Ils seront trois absents de marque pour le rendezvous dans la capitale des Zianides : Sebbah, expulsé, et qui aura pour le moins, en cas de clémence de la commission de discipline, un match automatique, l’arrière central Zidane, qui a écopé de son troisième carton jaune. Zidane est parmi les meilleurs éléments depuis plusieurs matchs et en particulier depuis la reprise du championnat. Et, enfin, le gardien de but Ahmed Fellah, qui a été un rempart de marque durant les trois dernières rencontres. Par contre, le coach récupèrera son maestro, Youssef Belaïli, qui aura purgé son match de suspension,et éventuellement Aouedj, bien que pour ce dernier, son absence depuis un mois pose le problème de son intégration dans le groupe.

Le bon coaching de Henkouche

L’entraîneur oranais est de la trempe de ces techniciens qui parlent peu au cours d’un match, le long de la touche, mais qui font les corrections les plus justes au cours de la mi-temps. Contre le CRB, une formation qu’il craignait car «elle est l’une des plus grandes équipes du championnat» (nous déclarait-il avant le match), il a su remotiver et replacer ses éléments pour la deuxième période de la rencontre. «On a revu le dispositif, en plaçant 4 défenseurs, 4 milieux et 1 seul attaquant. On était obligés de serrer les rangs derrière et de partir vers l’attaque par les côtés. Les joueurs étaient conscients et ils ont appliqué mes consignes à la lettre et, en plus, ils étaient motivés à l’extrême puisqu’à la sortie des vestiaires, ils m’ont dit : ‘‘Coach, nous n’allons pas perdre aujourd’hui’’.»

09

Le 4e arbitre n’avait pas chaud

Alors que les joueurs des deux camps arboraient des tricots à manches longues, afin de parer au froid glacial qui soufflait sur Oran et le stade Zabana, les arbitres se sont contentés de tricots à manches courtes. En seconde mi-temps, et n’ayant sûrement pas d’autres tenues plus adaptées au froid, Abid-Charef et ses deux assistants, Boulfelfel et Tamen revinrent sur le terrain avec la même tenue (d’été ?). Par contre, le 4e referee avait enfilé son survêtement afin de se prémunir contre le froid.

Un public hétéroclite

Il y avait une bonne affluence au stade Zabana pour ce classique du football algérien. Environ 12 mille spectateurs, avec une multitude de drapeaux et d’oriflammes, distribués par le comité des supporters. Mais, comme toujours, il y avait une poignée d’énergumènes qui n’ont pas trouvé mieux que de s’en prendre verbalement à Aoued et Ousserir. Des noms d’oiseaux, des insultes, des obscénités qui démontrent que cette frange de soi-disant supporters n’a aucune éducation ni de savoirvivre. Parmi eux, d’autres voyous qui n’ont pas manqué de jeter des bouteilles et des pétards sur le banc de touche belouizdadi, ne se préoccupant nullement d’une possible sanction contre le MCO. Au vu des événements de Port Saïd (Egypte), et au vu de ce qui se passe dans d’autres stades de l’Algérie (à El Eulma et bien que le match ait été reporté, les quelques dizaines de fans hamraoua avaient été tabassés au su et vu des responsables locaux), il est plus que temps pour que les instances concernées prennent le taureau par les cornes afin d’éviter d’éventuelles mésaventures.

Il est resté à terre durant plus de deux minutes à se faire soigner, après un choc avec un adversaire à la 71’ de jeu. Malgré les quelques menus soins rapides, il ne pouvait plus continuer à joueur et devait donc être remplacé. Eudes Dagoulou, qui a fait un énorme travail de soutien à ses deux attaquants Boussehaba et El Bahari, a eu plus peur que mal. A la fin de la rencontre et à l’une de nos questions, il nous a déclaré : «La douleur commence à s’estomper et ma présence à Tlemcen samedi prochain est envisageable.»

LE SÉRIEUX DE BOUKEMACHA

Incorporé à la la 73’ en remplacement de Dagoulou blessé, le milieu de terrain Boukemacha a réussi à donner plus de stabilité au milieu de terrain, composé de deux seuls éléments et il a pu permettre à ses coéquipiers de mener une attaque franche en fin de match, qui aurait pu mettre KO la formation algéroise. «Je suis ici pour faire mon travail du mieux que je peux. Le coach m’a donné des instructions et je les ai appliquées. Nous étions diminués et la partie était difficile à supporter avec la domination du CRB. Nous devions faire preuve de prouesses techniques individuelles, être plus rapides sur les balles que nos adversaires et le résultat final nous a donné raison. Je suis heureux que le MCO gagne depuis que je suis à Oran.»

SANDAOGO PÉNALISÉ PAR SEBBAH

La sortie de Sebbah Zine El Abidine a été quelque peu fatale à l’international burkinabé, Sandaogo Seydou. En effet, selon les prévisions de l’entourage de Henkouche, son entrée sur le terrain était prévue dans le dernier quart d’heure de jeu, mais l’expulsion de l’arrière droit a pénalisé le joueur africain, qui prend rendez-vous avec ses fans samedi prochain à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10 L’ASO PERD LE FAUTEUIL MAIS Y TIENT

Même si l’équipe a perdu la première place, elle n’en est pas loin puisque la bande à Saâdi est dauphine à deux longueurs seulement du leader sétifien, son prochain adversaire qu’elle accueillera avec la ferme décision de le battre pour reprendre le fauteuil.

LA REPRISE AUJOURD’HUI

Pour permettre à ses poulains de se reposer, Saâdi les a autorisés à rentrer chez eux juste après le match face à la JSMB et ce, pour deux jours. Les derniers déplacements et la partie très disputée face au NAHD ont eu raison de ses joueurs qui ont affiché une baisse de rythme, d’où un repos est bénéfique.

MELLOULI SUSPENDU FACE À SÉTIF

Mellouli Farid sera le grand absent de son équipe face aux Sétifiens lors de la prochaine rencontre qui drainera, il faut s’y attendre, les grandes foules, car, l’enjeu est très important du moment qu’il s’agira de reprendre le fauteuil de leader. Ce sera donc Aouameri qui sera appelé à le suppléer dans l’axe de la défense. Z. Z.

Entre Champions League et Ligue 1, le cœur de Medouar balance

Le président de l’ASO, Abdelkrim Medouar, n’a pas raté l’occasion de déclarer qu’il préfère la Ligue des champions africaine au championnat de Ligue 1.

«C

ertes, nous sommes heureux d’avoir réussi à atteindre la plus haute marche du podium du championnat, mais mon objectif principal demeure la Ligue des champions africaine où je mise au moins sur une qualification à la phase des poules», a-t-il indiqué avant d’affirmer qu’il souhaite, bien sûr, la consécration de son équipe, pour la deuxième fois d’affilée, en fin du championnat de Ligue 1, même s’il reconnaît que "le pari est très difficile à réaliser". "Contrairement à la saison passée où notre club avait pratiquement fait cavalier seul dans le championnat, en le terminant avec 13 points d’écart sur le second, la course au titre s’annonce très serrée cette foisci, au point où personne n’est en mesure de pronostiquer sur le vainqueur final", a-t-il conclu. Le premier responsable du club chélifien estime que son équipe se porte mieux après un

stage réussi au Maroc : "Le fait de se retrouver aux premières loges est une bonne chose pour nous, notamment sur le plan psychologique, car il nous permet de préparer les prochains rendez-vous, en particulier la Ligue des champions africaine, dans la plus grande sérénité", a t-il ajouté. L’ASO, qui est appelée à se rendre à Ouagadougou (Burkina Faso) pour y affronter la formation locale d’ASFA, le 18 février prochain, dans le cadre du match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions, une

compétition à laquelle participe le club pour la première fois de son histoire ne manque pas d’atouts quant à réussir cette première manche, une condition sine qua non pour espérer avoir plus de chances au match retour comme l’a signalé le boss chélifien qui mise énormément sur cette épreuve : «C’est surtout, a-t-il dit, pour en tirer profit de ses dividendes financières très importantes, comparativement à celles du championnat national". "Nous avons remporté le championnat la saison dernière, mais, à l’arrivée,

nous avons bénéficié d’une prime de 500 millions de centimes de la part de la Ligue du football professionnel, ce qui représente une somme dérisoire par rapport aux grands efforts consentis pour s’adjuger le titre", a-t-il positivé. Il faut rappeler que l’ASO accueillera l’Entente avec la nette détermination de l’emporter pour reprendre le fauteuil de leader qui était sien avant la défaite face à la JSMB Z. Z.

Messaoud, Bentoucha et Zazou seront de retour

Les trois absents face à la JSMB, Messaoud, Zazou et Bentoucha, seront de retour lors du prochain match. Le premier a été retenu par des affaires familiales, le second aurait repris de sa blessure alors que le troisième a purgé de sa suspension.

Senouci blessé

Le Widad tombe en Kabylie

Comme il fallait s’y attendre, les Tlemcéniens n’ont pas fait le poids face aux Canaris en se faisant ridiculiser par un score sans appel, dire que les poulains de Amrane ont raté leur seconde sortie de cette phase retour au stade du 1er-Novembre et pourtant toutes les conditions ont été réunies pour réaliser un bon résultat.

I

LIGUE 1

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

l faut dire aussi que les Tlemcéniens ont été cueillis à froid par les locaux, encaissant le premier but. Ce qui a perturbé le dispositif tactique mis en place par le coach Amrani. En dépit de ce coup de massue, les camarades de Boudjakdji n’ont pas pu revenir au score malgré plusieurs tentaties. En seconde période, les protégés de

Blessé, Senouci a dû céder sa place à Bouhafer en seconde période du match. Le néo-Chélifien, comme toute l’équipe, n’a pas démérité en réussissant une bonne prestation qui donnera sûrement des idées à Saâdi quant à ce flanc droit de la défense.

Amrani, décidés à rétablir l’’équilibre, se sont fait piéger par un second but assassin à quelques minutes de la fin de la rencontre. Contacté par nos soins, Kherris l’adjoint entraîneur avoue que le Widad n’était pas en mesure de faire un bon résultat fac à la JSK. «Ce n’est pas la Jeunesse de Kabylie qui était plus forte que nous, c’est notre équipe qui était à côté de la plaque et ce, malgré une bonne entame de la seconde période. On a perdu une bataille mais pas la

guerre, ce n’est pas cette défaite qui va nous décourager. On va continuer à travailler avant de conclure, maintenant il faut oublier ce match pour préparer sérieusement le prochain derby face au MCO.»

Yahla a réuni les joueurs

Tout juste après cette défaite, la manière de jouer des Tlemcéniens n’a pas été du goût du boss Yahla Abdelkrim qui a réuni ses

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

joeurs. Ce dernier n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour les mettre devant leurs responsabilités. Il a mis en garde tous les joueurs. «Ce ne sera plus comme avant, a-til dit. Tout joueur qui ne mouillera pas son maillot sera sanctionné. Il y va de l’intérêt du club.» Dans cette optique, le président tlemcénien leur a également demandé de ne pas verser dans l’optimisme et rester vigilants car le parcours est long. S. T. S.


LIGUE 1

Le Nasria préfère le stade de Rouiba

Pour le match derby face au Mouloudia d’Alger, les responsables de la ligue ont proposé aux Nahdistes le choix entre les stades du 5Juillet, de Blida ou de Rouiba. Les Nahdistes ont opté pour le stade de Rouiba, afin de disputer le match mardi prochain. Il faut souligner que le Nasria est le club qui reçoit, donc, c’est à ses responsables de choisir le terrain qui leur convient, et à ce titre, ils ont opté pour le stade Opow de Rouiba.

Ouverture du capital

Les principaux actionnaires de la SSPA-NAHD devaient se réunir avant-hier afin de discuter et de débattre de l’ouverture du capital social pour permettre à d’autres personnes d’intégrer le conseil des actionnaires. Cette réunion d’ur-

11

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Derby face au MCA mardi prochain gence sera l’occasion pour l’exprésident Mourad Lahlou de faire son retour parmi le club nahdiste.

Hafid reprend du service

Après avoir réglé son litige financier avec les responsables du club, le joueur Hafid a repris les entraînements avec le groupe. Ce retour sera très bénéfique pour l’échiquier de l’entraîneur Merzekane.

Okbi prêt pour reprendre

Le jeune milieu de terrain, Okbi, a repris sa forme habituelle après avoir travaillé d’arrache-pied. Il se considère apte à reprendre sa place

Victime d’une blessure, le joueur Madi était indisponible depuis plusieurs semaines. Après des sons intensifs, il vient de reprendre les entraînements avec ses camarades. Son retour à la compétition est du ressort de l’entraîneur Merzekane.

SAOUDI AURAIT JETÉ L’ÉPONGE

Natèche optimiste

Malgré son nouveau statut de remplaçant, le gardien Natèche travaille d’arrache-pied afin de retrouver sa place de titulaire. Il est vrai que Natèche a subi un léger passage à vide et avec l’arrivée de l’entraîneur Merzekane, il n’était pas du tout évident pour lui d’être le numéro 1 des gardiens.

MADI DE RETOUR

parmi les titulaires et sera donc prêt pour les prochains matchs dont celui face au CA Batna.

Benyahia aux soins

Le joueur Benyahia, qui avait des

ennuis musculaires, est, à l’heure actuelle, aux soins pour être d’attaque dès le prochain match qui opposera son équipe au CAB à Batna. R. M.

L’actionnaire et dirigeant Kamel Saoudi aurait décidé de claquer la porte. En effet, confronté à d'énormes problèmes au niveau de la gestion, il aurait décidé de quitter le club en cédant ses actions à un membre influent de la famille nahdiste. Certaines indiscrétions font état d’un malentendu entre le président Ould Zemirli et Saoudi, ce qui a poussé ce dernier à prendre la décision de partir. Raouf M.

«La victoire face à l’ASO est très importante pour nous» Alain Michel fait le point

Le coach de la JSM Béjaïa, Alain Michel, s’est montré très heureux à la fin de la rencontre qui a mis aux prises son équipe à l’ex-leader, à savoir l’ASO Chlef et ce, après le succès précieux arraché par ses poulains. D’ailleurs, en l’absence de la manière, le technicien français a jugé important ce succès qui va motiver davantage les joueurs pour la suite du parcours.

«L’essentiel dans ce match, c’est la victoire»

D’emblée, le coach de la JSMB a tenu à commenter l’importance de cette victoire devant l’ASO Chlef en affirmant : «Je crois que l’essentiel pour nous aujourd’hui est d’avoir renoué avec les bons résultats et les victoires en s’imposant devant cette équipe de l’ASO. D’ailleurs, après les deux défaites concédées face au

NAHD et à l’ES Sétif, nous étions dans l’obligation de réagir et c’est ce que nous avons fait avec un précieux succès qui sera d’une grande importance pour la suite du parcours ».

Ouali en attaque. Je crois que cela a donné les résultats escomptés puisqu’on s’est créé quelques occasions de buts où on aurait pu s’imposer avec plus d’un but de différence».

«Je ne suis pas satisfait de «Yellemou a des qualités la manière» Cependant, bien que son équipe ait qui nous intéressent dans réussi à s’imposer difficilement et sur nos choix » la plus petite des marges, le coach Alain Michel n’a pas été satisfait de la prestation livrée par ses poulains, alors que le compartiment défensif a bien fonctionné. «Nous avons mieux joué devant l’ESS où nous avons perdu, mais, aujourd’hui, je crois que l’essentiel, ce sont les trois points de la victoire, bien que je ne suis pas satisfait de la manière étant donné que mes joueurs étaient à la recherche du résultat et c’est ce qui explique la prestation moyenne du groupe».

«Nous étions dans l’obligation d’effectuer des changements»

Par ailleurs, interrogé à propos des changements effectués sur le groupe avec l’incorporation de Ouali et de Mebarakou, le technicien français a tenu à justifier cela : «Il ne faut pas oublier que nous étions sur deux défaites amères qui nous ont obligés à faire des changements et de tenter d’autres variantes pour permettre aux joueurs de livrer le rendement escompté et d’être à la hauteur. C’est pour cela que nous avons décidé d’incorporer Mebarakou en défense et

A propos de la prestation du Burkinabé Yellemou après avoir été titularisé dans les deux dernières rencontres de son équipe, Alain Michel affirme: « L’attaquant Yellemou, qui a des qualités et des spécificités différentes des autres, nous intéresse beaucoup dans nos choix. A cet effet, nous avons opté pour sa titularisation car nous avons jugé qu’il est en mesure de donner un plus à l’équipe et pour l’heure, je peux dire qu’il est bon».

«On ira à Alger pour réaliser un bon résultat»

En évoquant la prochaine rencontre face au MC Alger prévue ce week-end pour le compte de la 19e journée du championnat, le patron de la barre technique du MOB dira : «Nous allons nous déplacer à Alger avec la ferme intention de réussir un bon résultat car, nous avons les moyens de le faire. Certes, le match ne sera pas facile, mais, nous allons trouver les solutions et les mécanismes qui nous permettront de revenir avec un bon résultat et améliorer notre classement.» Sadek Aït Slimane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

La victoire du moins mauvais

SUPPORTERS FATIGUÉS!

Face à Chlef, les supporters béjaouis ne se sont pas déplacés en grand nombre. La défaite à domicile face à l’Entente et le mauvais temps sont assurément les raisons qui les ont poussés à bouder carrément leur équipe. Il faut dire aussi que le public béjaoui commence à se fatiguer de ces résultats ainsi que du jeu de coulisses de certains opportunistes qui gravitent autour du club...

UN PRÉSIDENT IRRITÉ !

Boualem Tiab aura été irrité par cette victoire insipide et qui a mis à nu les lacunes de son équipe. Devant Chlef, complètement affaiblie en l’absence de Messaoud, les camarades de Maïza ont fait preuve d’un grand laxisme, ayant fâché président et supporters. Pour une fois, Tiab n’a pas sauté de joie malgré la victoire de son équipe...

ABSENCE REMARQUÉE

Face à Chlef, l’absence du milieu récupérateur, Tayeb Maroci en l’occurrence, s’est faite sentir à plus d’un titre. La bataille du milieu a été dure pour les Béjaouis, notamment lors de la première mitemps où les Chélifiens ont réussi à prendre le dessus. Il faut dire aussi que le lutin béjaoui a réussi à s’imposer et devenir un élément clé de par son expérience et son talent...

«ILS SONT VICTIMES DE L’EXPÉRIENCE DES AUTRES»

Ce sont les propos de l’entraîneur des Vert et Rouge, Alain Michel, justifiant l’absence de Boulaincer et Aouras. Le coach béjaoui a en effet estimé que les deux jeunes attaquants sont victimes de la présence de joueurs de talent et d’expérience de la trempe de Gasmi et Yelemou. D’ailleurs, pour leur permettre de rester compétitifs, Alain Michel a fait jouer Boulaincer avec les espoirs contre l’Entente la semaine précédente. A. Z.

LIGUE 1

Quand les Béjaouis se rebiffent timidement !

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

La victoire contre Chlef ne semble pas avoir satisfait le président Tiab, sorti précipitamment en fin de partie, déçu, à coup sûr, par la prestation mi-figue, mi-raisin des poulains d’Alain Michel.

P

ourtant, pour les Vert e Rouge, il n’était pas question d’une autre déconvenue qui aurait été la cause d’une nouvelle implosion du club. Boualem Tiab le savait et en dépit de la victoire, il est resté sur sa faim, à l’instar d’ailleurs des supporters béjaouis peu nombreux et plus exigeants que d’habitude. «On s’attendait à mieux après la défaite enregistrée contre l’Entente. On croyait que nos joueurs allaient se ressaisir de fort belle manière, mais il n’en fut rien, la victoire fut un simple cadeau offert par Mellouli...», ont rétorqué certains supporters, certes soulagés par cette victoire mais déçus par la manière dont elle a été obtenue.

Megateli out et Zerrara pas dans le bain

semblaient être purement et simplement out. C’est le cas de Megateli, le latéral droit qui, ces derniers temps, ne cesse de régresser et d’afficher de pâles sorties qui portent préjudice à son essor. Que se passe-t-il pour ce joueur qui nous a paru de plus en plus énervé sur le terrain et loin de répondre à l’attente des supporters ? Idem pour la nouvelle recrue Zerrara, qui aura été à son tour complètement à côté de son sujet lors de ce match, en dépit de son activité sur le terrain face au champion sortant. Ses ratages successifs ont pénalisé quelque peu le compartiment offensif et l’ont

même privé de certaines balles fort intéressantes. Est-ce une simple question d’adaptation ou une question de niveau technique ? L’avenir nous le dira...

phosé le club sur le plan administratif, réussi à instaurer un nouveau mode de gestion et une nouvelle relation basée sur le respect et le travail. En un mot, le manager général a donné un nouvel essor, et c’est avec lui que la JSMB a commencé à se professionnaliser. Son départ est une perte pour le club...», nous a-t-on affirmé. A vrai dire, la démission de Hakim Meddane du poste de manager général aura fait plaisir à certains opportunistes qui n’ont pas admis cette transparence dans la gestion du club, ce professionnalisme qui allait faire de la JSMB une grosse pointure, tant sur le plan administratif que sur le plan technique. Irrités par ses méthodes rationnelles, par sa franchise et son refus de céder à toute pression, certains qui ne font même pas partie du conseil d’administration, mais qui donnent l’impression de venir en aide au club de par leur... influences éphémères, portent carrément préjudice au club. Pis encore, ils sont à l’origine du départ de cer-

tains coaches, à l’image de Menad, Bouali et maintenant ils auront tout fait pour amener Meddane à la démission.

Bachiri paye ses erreurs contre l’Entente

Parmi les joueurs clés qui n’ont pas été alignés, il y a Bachiri. En effet, l’entraîneur Alain Michel a préféré l’écarter, et ce, à la suite des erreurs qui ont été constatées lors de la confrontation face à l’Aigle noir. Aussi, le coach béjaoui, conscient de l’importance du match contre Chlef, a jugé bon de sanctionner son joueur en l’écartant momentanément. Une

façon comme une autre de faire comprendre à tout le monde que nul n’est indispensable dans le groupe...

Mebarakou, une première

L’une des satisfactions enregistrées lors de ce match a été sans aucun doute la titularisation du jeune Mebarakou au poste de latéral gauche. Le jeune élément, même s’il a été quelque peu timide, aura tout de même tiré son épingle du jeu. Mis en confiance et avec beaucoup plus de travail et beaucoup plus de temps de jeu, Mebarakou pourra donner satisfaction et apporter un sang nouveau à l’équipe. A. Z.

De la démission de Medane au retour des attentistes !

Face à une équipe de Chlef qui n’a pas donné l’impression d’avoir l’étoffe d’un champion, les camarades de Zafour ont été loin de leur véritable niveau. Certains joueurs

Et rebelote pour la JSMB. Il semblerait que le professionnalisme que voulait instaurer dans l’administration du club l’ex-manager général n’aura pas été du goût de certains cercles occultes, habitués à graviter autour du club.

M

ieux encore, à la veille d’une importante participation à une joute continentale, la première du genre dans l’histoire du club, les vieux démons qui se savaient écartés sont de retour, après avoir fait une pression indirecte sur celui qui est devenu le bras droit du président Boualem Tiab : «Depuis sa venue au club, Hakim Meddane a réussi à donner un sang nouveau dans la gestion de l’administration. Il a métamor-

Tiab a cédé sous la pression

«Son départ est une perte...» Ce sont les propos du président Boualem Tiab, au lendemain de la démission de Hakim Meddane. Un président qui aurait cédé à la pression de certains cercles ayant toujours gravité autour du club. Des propos qui ne trompent pas quant à la confiance placée par le président en son manager et qui reflètent tout le professionnalisme de cet homme qui jouit d’une grande expérience et d’un grand respect à travers tous les stades d’Algérie. A la veille du départ pour le Tchad en vue de participer à la Ligue des champions, la démission de Hakim Meddane va certainement peser lourd sur la JSMB. Boualem Tiab le sait, d’où sa colère et sa déception. Car, le boss béjaoui est persuadé que le projet sportif pour lequel il a recruté Meddane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

risque de tomber à l’eau. Tiab est même convaincu en son for intérieur que la voie est désormais ouverte pour tous les opportunistes qui, dans leur majorité, ont fait plus de mal que de bien à la JSMB.

Conclusion

Les attentistes sont de retour. C’est sous leur coupe que le clanisme risque de refaire surface, l’anarchie dans la gestion redeviendra le mode d’emploi, et les plus qualifiés seront purement et simplement écartés. La JSMB va retomber dans le syndrome de la grandeur. Et c’est à ce moment-là que les supporters vont découvrir qui avait raison et qui avait tort. Un grand club de la trempe de la JSMB ne peut être géré par des manipulateurs ni par des opportunistes, dont le seul souci est de travailler pour leurs intérêts personnels... Quant à la démission de Hakim Meddane, il vaut mieux en rester là pour ne pas faire sortir d’autres dossiers... A. Z.


PUBLICITÉ

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

13


Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Départ du kiné Ourari

La formation de l’USMB vient d’enregistrer le départ du kiné Ourari Halim retenu par des obligations professionnelles au niveau de la clinique M’hamed-Yazid. Cet élément, qui a rendu de grands services cette saison à l’USMB, connaissant sur les bouts des doigts son travail et maîtrisant parfaitement la médecine sportive, a mis sur pied dans les délais, les joueurs poursuivis par la cascade de blessures. L’infirmerie du club a fonctionné seulement avec deux membres, le docteur Sayah et le kiné Ourari, ces derniers ont été mis à rude épreuve durant toute la saison.

Les U21 leaders incontestés

L’équipe des U21 blidéens, terminant la phase aller champion d’automne avec à la clé une qualification aux 8es de finale de la Coupe d’Algérie, devront rencontrer l’ASK. Malgré le semi-échec concédé à la reprise du championnat face à l’USM Bel Abbès, ils se sont repris ensuite en remportant les 3 points de leur déplacement à Annaba, face à l’USMAn. A cet effet, les poulains du duo Mekalfi-Zane, consolident toujours le poste de leader avec un capital de 34 points devant leurs homologues de la JSS qui totalisent 4 longueurs de moins. A noter que les deux équipes l’USMB et la JSS comptent un match en retard.

LIGUE 2

Séance d’entraînement HIER À TCHAKER

14

Hier dans l’après-midi, le premier responsable de la barre technique blidéenne a programmé une séance d’entraînement à l’annexe Tchaker et ce, pour préparer le match contre le SA Mohammadia, prévu demain au stade Mustapha-Tchaker, pour le compte de la 19e journée de championnat professionnel de la ligue 2.

L

e coach Arezki Amrouche a égrené toutes les insuffisances constatées au cours de la dernière rencontre livrée par l’USMB, face à l’O Médéa et mettre chacun de ses éléments devant ses responsabilités. L’équipe, qui ne mérite pas cela, souffre de plusieurs maux et collectionne les contreperformances. Les Vert et Blanc auront l’occasion de se racheter, même si la rencontre s’annonce difficile devant un adversaire qui ne viendra pas en touriste à Blida, mais confirmer son redressement après avoir battu, vendredi dernier, l’USM Annaba.

Pour ce faire, les camarades de Belloucif doivent oublier ce dernier semi-échec concédé face à l’O Médéa, et se mobiliser de nouveau pour renouer avec la victoire qui est décisive pour leur avenir. A rappeler que les Blidéens ont complètement raté la reprise du championnat en laissant filer les points de la victoire qui sont décisifs pour leur avenir. A rappeler que les Blidéens ont complètement raté la reprise du

championnat en laissant filer les points de la victoire face à l’USMBA (16’ j) et l’O Médéa (18’ j), qui leur auraient fait beaucoup de bien. La séance d’hier a été consacrée au volet technicotactique, ainsi le coach Arezki Amrouche a tenu à mobiliser ses joueurs en prévision du match de demain que disputera l’USMB face au SA Mohammadia, au stade Mustapha-Tchaker. Le coach blidéen s’est réuni avec

ses joueurs, l’exhortant à fournir plus d’efforts et d’application dans le jeu, en particulier le compartiment offensif, les attaquants sont trop fébriles lors de chaque rencontre et les nombreux ratages lors de la dernière rencontre disputée face à l’O Médéa. Il compte les voir, demain aprèsmidi face au SA Mohammadia, afficher un autre visage qui leur permettra de remporter les 3 points de la victoire. T. A.

Le coach songe à des changements face au SAM

A moins de deux jours de la rencontre qui opposera la formation blidéenne au SAM, l’entraîneur Amrouche pense à opérer des changements pour cette 4e confrontation de la phase retour du championnat.

L

E

qui a relevé trop de déchets en attaque. A l’image de celle de Hamia, Belkheïr et Ledraâ, ainsi que la nouvelle recrue du mercato, Belmahi, ce dernier, qui a fourni une protestation tout juste moyenne, n’a pas convaincu les observateurs. Quant au jeune (U21) Touari incorporé à un quart d’heure de la fin de la partie à la place de Kerifali avec le peu de temps de jeu, a tiré son épingle du jeu et semble avoir des qualités pour mieux s’exprimer à l’avenir. L’USMB a joué avec quatre attaquants face aux poulains de Latrèche qui se sont

regroupés trop défensivement avec l’intention de repartir avec le point du nul, ce qui a fait leurs affaires. Le staff technique de l’USMB, qui sera face à de nouvelles données contre le SAM, car il aura en face une équipe qui a renoué avec le succès contre l’USM Annaba et en quête de points, ne sera pas présent à Tchaker en victime expiatoire. C’est une équipe difficile à manier lors de ses bases, la mission des Vert et Blanc s’annonce donc difficile. Des changements s’imposeront dans le camp blidéen, cer-

tainement avec un trio d’attaque capable de déstabiliser la défense adverse où l’on pourra voir de nouvelles têtes, Djahel, Touari, Haddou et Rabti, ce dernier, buteur de l’équipe des U21, comptabilise à lui seul 118 buts à son actif, cette donne pourra bien être une référence au coach blidéen pour lui accorder une chance, il sera l’éclosion comme ce fut le cas dans le passé pour les Rebih, Hamiti et autre Belaoued. Les Blidéens, qui sont avertis, devront mettre les bouchées doubles pour surmonter cet obstacle. T. A.

L’ESM soumise à un marathon

a production livrée par certains éléments lors des deux derniers matchs face à l’USMAn et l’O Médéa n’était pas appréciée par le staff technique,

L’Espérance de Mostaganem poursuit son déplacement marathon à l’est du pays.

n effet, après avoir livré son match de la 18e journée et une défaite contre le leader, les poulains de Osmane affronteront le MSP Batana lors de la 19e journée ce mardi 7 février 2012. Les Espérantistes, accrédités d’une bonne prestation contre le CABBA , veulent investir dans leurs ressources de courage et de volonté de ce

long marathon pour revenir au moins avec un point. Les coéquipiers de Belahouel qui ne sont pas rentrés de leur périple ont préféré continuer sur leur déplacement à l’Est en séjournant dans la ville des Aurès pour jouer le match contre le MSPB et rentrer directement. La direction du club a réservé toutes les meilleures conditions quant au bon déroulement de ce marathon.

Belahouel et consorts déterminés à sortir le grand jeu

La prestation satisfaisante des coéquipiers de Barbari

contre le leader, le CABBA de Bordj Bou Arréridj a donné de la sérénité au staff technique espérantiste. Les hommes en forme Belahouel , Brabari , Mouffok , Lamali et le jeune Bendella vont certainement réagir dans le bon sens pour damer le pions des fils d’Aurès sur leurs fief et en plein hiver. Le coach Osmane a saisi sûrement les erreurs du math du CABBA qui veut les éviter contre le MSPB. Parmi ces erreurs, c’est d’encaisser lors des premières minutes comme c’est le cas du CABBA o l’ESM a encaissé lepremier but à la 3e minute. B.Nadir

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Le MOC en ligne de mire Une victoire pour préparer Bordj avec un moral au beau fixe

Le match de demain revêt donc un cachet particulier pour les deux équipes, mais surtout pour le MOB, condamné à gagner, d’autant plus que tout juste après, il effectuera un périlleux déplacement à Bordj pour en découdre avec le leader actuel, le CABBA, qui reste intraitable à domicile. C’est dire l’importance du rendezvous de demain pour les capés de Mourad Rahmouni, car en cas de victoire, ce serita la troisième consécutive qui fera du bien au groupe avant le match de la 20ème journée prévu pour ce week-end.

Pas de répit pour les Crabes, tout comme les 14 autres clubs de la ligue II, dont la compétition a été amputée d’une rencontre comptant pour la 3ème journée de la phase retour, à savoir celle de l’adversaire des Crabes demain face au dauphin du groupe.

L

es Vert et Noir se sont préparés donc pour faire de ce match du MOC celui de la confirmation de leur regain de santé, et pourquoi pas, remporter un troisième match de suite,

A

une manière de soigner encore une fois leur place au classement. En effet, cela montre que la rencontre de cette 19ème journée s’avère importante pour les deux équipes, le MOB pour se rapprocher davantage du groupe de tête, et le MOC pour ne pas laisser les autres concurrents à l’accession en ligue I, s’échapper. Toutefois, les Crabes, qui joueront chez eux et devant leurs fans, feront tout pour que les trois points restent à Bejaia. Une manière de confirmer et de se mettre quelque peu à l’abri de toute mauvaise surprise, et éviter d’être rattrapés après par les autres équipes du bas du tableau.

Trois matchs en une semaine, c’est difficile

La programmation étant ce qu’elle est, les clubs de la ligue II auront à jouer trois matches en une semaine. La première s’est jouée le vendredi, la deuxième demain et la troisième pour le week-end prochain. Trois matches en une seule semaine, ce qui peut être fatal aux équipes de ce palier, surtout celles qui luttent pour leur survie ou pour sortir de la zone rouge qui les guettent depuis un bon moment. Pour le MOB, disons que sur cette semaine, le club aura a deux déplacements, dont un jeudi passé pour en découdre avec Merouana, et le deuxième ce week-end à Bordj pour jouer le CABBA, mais les joueurs ne semblent pas gênés outre mesure et

sont décidés à faire le plein.

Opération sept points pour les trois matches qui arrivent

Le MOB aura trois matches à jouer, et l’objectif sera d’arriver à récolter le maximum de points, autrement dit sept sur les trois rencontres qui arrivent, puisque deux se joueront à domicile face au MOC demain, pour le compte de la 19ème journée et l’ESM pour le compte de la 21ème, alors que le troisième se jouera en déplacement face au chef de file actuel. Opération sept points donc pour les Crabes surtout que tout juste après, ils auront deux déplacements risqués chez le dauphin du groupe, la JS Saoura, qui reste invincible à domicile, et l’USM Bel Abbès, qui convoite elle aussi la troisième place.

Akrour toujours sous la menace

N’ayant pas été averti face à Merouana, Akrour Djebar, qui est revenu d’une suspension face au PAC, doit faire encore attention à un troisième carton qui le priverait de la rencontre importante de son équipe face au CABBA. Un match que l’enfant d’Amizour ne voudra en aucun cas rater, lui qui a inscrit le but de son équipe face au Ahly de Bordj au match aller, lorsque le MOB s’est incliné, pour la première fois de la saison, devant les camarades de Mohamed Lamine Belkheir. Rahib Medhouche

Les U 17 perdent à M’Sila

En effet, les capés de Yahia Sayoudi ont été défaits par le WRB M’sila qui a gagné donc sur le score de deux buts à zéro. Les Bejaouis n’arrivent toujours pas à sortir la tête de l’eau.

Les U 18 euphoriques De leur coté, les U 18, drivés par Khouchene Abdenour sont allés damer le pion aux gars du WRB M’Sila sur le score d’un but à zéro signé par Yahiaoui Nabil en deuxième mi-temps. Les capés de Khouchène semblent se réveiller et vont devoir confirmer lors de leur prochaine sortie, ou ils recevront ce week-end l’IB Lakhdaria.

Trois arbitres bénévoles pour le match des U 18

Le hasard fait souvent que les rencontres se jouent avec des arbitres bénévoles, désignés souvent par les deux équipes pour diriger un match lorsque le trio désigné n’est pas présent. Mais ce qui s’est passé samedi passé à M’Sila dépasse la fiction, ou trois arbitres bénévoles se sont succédés pour diriger le match WRB M’Sila/MO Bejaia. Le premier a commis des fautes pas du tout évidentes, et a voulu aider l’équipe locale. Ce qui fait qu’il a été remplacé par autre bénévole, que ce dernier semble être un arbitre, mais il n’a pas réapparu en deuxième mi-temps. Ce qui fait que les deux équipes étaient obligées de chercher un troisième bénévole pour la deuxième mitemps. Sacré football en Algérie.

Khouchène Abdenour, entraîneur des U 18 : «On a su gérer la partie comme il le fallait, même si…»

ussitôt après avoir appris que les U 18 de Khouchène Abdenour ont gagné à M’sila, nous avons pris contact avec le coach de cette catégorie, qui nous dira, en ces termes : «Nous étions animés d’une grande volonté à revenir de M’sila avec un bon résultat, et nous avons fait mieux, avec une victoire qui nous fera du bien, mais qui le sera surtout pour ces jeunes qui

ont de l’avenir devant eux. Cela dit, je dirais que nous avons joué avec trois arbitres bénévoles qui se sont succédés. Le premier a commis des erreurs et on a dû le changer par un autre, qui a terminé la 1ère période, mais en seconde, il n’est pas revenu. Nous étions donc obligé de trouver un troisième pour terminer la partie. Ce qui fut fait et on a réussi à empocher les

trois points. Ce que je soulève là, c’est que le premier arbitre bénévole a fait tout pour nous saboter et semer la pagaille, mais les dirigeants du club local intervenaient à chaque fois dans le bon sens pour calmer les esprits et c’est tout à leur honneur. Ils ont reconnu d’ailleurs qu’ils avaient une bonne équipe en face de la leur.» R. M.

Direction, le purgatoire

Avec le recrutement d’éléments chevronnés et expérimentés durant la trêve hivernale, tout le monde pensait que le Paradou entamerait en force les débuts de la seconde phase du championnat.

E

15

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

t qu’il sera en mesure de s’éloigner définitivement de la zone des condamnés à la relégation. Malheureusement les joueurs étaient loin des attentes de leurs inconditionnels, et n’ont récolté qu’un seul point dans les trois matchs joués jusqu’ici. Ces mauvais résultats placent le Paradou à l’avant-dernière place du championnat, devançant de trois points la lanterne rouge l’US Biskra. Pourtant, à la veille du derby face au voisin koubéen qui s’est déroulé au stade A. Fallek Hydra, les poulains de Lounici

étaient très confiants pour sortir victorieux de cette empoignade. Au vu de leur excellente préparation durant toute la semaine en prévision de cet important rendezvous les trois points resteront à Hydra. En début de partie, les locaux avaient donné l’impression de ne faire qu’une seule bouchée de leur vis-à-vis vu leur départ en trombe. Ils sont parvenus à trouver le chemin des filets dès la troisième minute de jeu. Après cette réalisation les spectateurs dont la plupart étaient acquis au RCK se sont dit que le Paradou était cette fois bien partie pour s’imposer. Ce sont les Vert et Blanc qui reprennent la suite de ce premier half, obligeant les Pacistes à se replier quelque peu en défense pour préserver leur mince acquis. Malgré toute leur débauche d’énergie pour comptabiliser les points mis en jeu pour sortir du bout du tunnel, ils encais-

sèrent un but dans le temps additionnel, qu’ils ont longuement contesté. Ils viennent de perdre deux précieux points qui pourrait compter énormément au décompte final. «Les joueurs manquent d’agressivité contrairement à leurs adversaires pourtant venus pour limiter les dégâts et qui sont repartis avec un précieux point dans leur valise», estime un membre du bureau paciste. Ce faux pas ne fait encore que compliquer la situation des Jaune et Bleu, en ligue II.

Les Pacistes frustrés

Les camarades de Benachour tenaient bon pour renouer avec la victoire et mettre fin à leur série de mauvais résultats. On jouait les temps additionnels et les Pacistes attendaient le coup sifflet final pour engranger les trois points. Les Koubéens faisaient des pieds et des mains pour égaliser, et y parvienent par Madour. Pour les locaux, le cuir n’a pas franchi la ligne des buts, mais l’arbitre assistant a peut-être mal apprécié la

Les entraînements à Tessala-Merdja

La reprise était prévue au stade Hydra mais la neige qui couvrait l’aire de jeu ne pouvait pas leur permettre de s’entraîner. Les joueurs étaient obligés de se déplacer à Tessala-Merdja pour une séance en salle. L’entraîneur a programmé une séance de travail qui s’est déroulée dans de bonnes conditions.

OM-PAC demain

Les Hydratis effectueront demain un déplacement dans la capitale du Titteri pour croiser le fer à l’OM dans une rencontre comptant pour la dix-neuvième journée. Ce ne sera pas du tout difficile face aux Médéens décidés à confirmer leur dernier résultat obtenu contre l’USM Blida. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

trajectoire du ballon. Ils ont beau lui expliquer qu’il n’y avait pas but, et malgré leurs contestations, le but sera accordé. Les inconditionnels avaient laissé entendre que le Paradou était victime ce jour-là, d’une injustice. Les Jaune et Bleu sont appelés maintenant à mettre les bouchées doubles pour sauver leur saison.

Nekkache confirme

Le jeune attaquant Hichem Nekkache, ne fait que confirmer son talent au fil des jours et vient de le prouver dernièrement contre le RC Kouba. En plus de son but inscrit après une belle combinaison de toute la ligne d’attaque, il donna des sueurs froides à l’arrière-garde koubéenne. Les défenseurs utilisaient maintes ficelles pour le neutraliser et l’empêcher une seconde fois, de trouver le chemin des filets. A. O.


16

L

Kouba reprend confiance Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

es joueurs ne veulent plus parler du problème financier dont il souffre depuis des mois, songant à l’avenir de leur équipe pour la replacer dans une bonne position. Sans le moindre sou dans les poches, ils ont battu l’US Biskra lors de la précédente journée qui s’est jouée au stade Benhaddad. Pourtant, ils avaient affronté une coriace formation Biskrie qui s’est déplacée à Alger pour confirmer sa victoire acquise devant le MOB. Malgré la résistance des visiteurs qui ont tissé une véritable toile d’araignée dans leur périmètre, les koubéens sont sortis victorieux. Ce succès a stimulé les camarades de Khelef pour le

prochain match contre une vieille connaissance le Paradou. Les Pacistes attendaient de pied ferme leurs voisins pour arracher la victoire et voir la suite de ce parcours sous de bonnes auspices. Malgré la résistance de leurs adversaires pour ne plus concéder un échec sur leur terrain et relever un peu la tête, ils ont pu obtenir le point du nul. Le mérite de ses deux derniers résultats revient aux joueurs qui se sont donnés à fond pour que le RCK retrouve sa véritable place au classement. On se demande qu’avec leur régularisation financière les banlieusards pourront terminer le championnat parmi le trio de tête, où a défaut parmi les

cinq premiers vu la fougue et la détermination qui va les animer encore plus. Pour le prochain match ils recevront l’ABMérouana équipe se trouve dans une mauvaise posture. Les Vert et Blanc vont profiter pour arracher la victoire. En cas de succès le RC Kouba remontera la pente et s’éloignera une fois

Chouieb absent

pour toute de la zone de turbulence. Mais ce ne sera pas une partie de plaisir pour les locaux devant les gars des Aurès en quête de victoire pour respirer un peu. Les koubéens sont obligés de prendre au sérieux leurs hôtes pour ne pas se faire surprendre une fois de plus par cet adversaire. L’ABMérouana avait obligé la saison écoulée le RCK au partage des points à Kouba. “Le groupe a repris maintenant confiance après les deux derniers résultats, attend de pied ferme l’ABM pour continuer sur sa lancée. Il est conscient que la tâche est difficile, car les joueurs de Mérouana ne se déplaceront pas à Alger pour faire de la simple figuration”, estime Khelidi. Avis partagé par ses coéquipiers que la partie ne sera aussi simple comme le pensent les fans koubéens devant ce mal classé. O. A.

LIGUE 2

KHELIDI : ”JE N’AI PAS TOUCHÉ LE BALLON DE LA MAIN”

Les Pacistes estiment que l’arbitre les a lésés en leur refusant un penalty valable, suite à une main de Khelidi dans la surface de réparation. Le joueur nous déclare qu’il n’a pas touché le cuir dans son périmètre. “Je dis bien à mes amis pacistes que je n’ai pas commis de faute, donc je ne vois pas comment l’arbitre aurait pu désigner le point de penalty.” Pour ce qui est de l’égalisation contestée par les Pacistes, “j’étais loin de l’action, donc je ne peux pas me prononcer s’il y avait but ou pas”, dira-t-il, avant d’enchaîner : “Mon coéquipier Madour, auteur de l’égalisation, a juré par tous les saints que le cuir à franchi bel et bien la ligne. On doit bien gérer la rencontre de demain face Mérouana pour remonter de quelques marchés au tableau”. Les Koubéens seront portés par leur nombreux public, pour qu’ils leur procurent une fois de plus, de la joie.

Le joueur Chouieb, blessé contre le Paradou, était absent à la dernière séance de travail ; il poursuit les soins pour se remettre sur pied. Le staff technique compte le récupérer pour la rencontre de demain face à l’AB Mérouana pour apporter un plus à leur équipe.

Saoud d’attaque

Le défenseur Saoud a purgé sa suspension, et sera présent face à Mérouana pour le compte de la 19e journée.

DIVISIONS INFÉRIEURES

“Un entraîneur doit être un bon exemple pour ses joueurs” J.F. Tadmait : Rabah Bensafi, responsable technique et éducateur :

Après une carrière de footballeur bien pleine qui a duré près de 16 ans à partir de la catégorie minime, Bensafi Rabah met sa riche expérience sur les terrains, conjuguée à une formation universitaire dans le domaine du sport, au profit des jeunes de sa commune en s’engageant dans un projet d’une école de football qui a vu le jour en 2008. Et pour parler de ce projet ainsi que d’autres sujets, nous l’avons rencontré dans le bureau du club.

Pour commencer, présentez-vous aux lecteurs … Je me prénomme Bensafi Rabah, je suis âgé de 32 ans, licencié en sport depuis 2005 et détenteur d'un diplôme de 2e degré en football. Je suis aussi un ancien joueur de la JS Tadmaït, CR Belouizdad, l’US Kabylie et le CRB Ras El Ma ( Sidi Bel Abbès). J’ai arrêté ma carrière en club en 2008 suite à une grave blessure. Enfin, j’exerce la fonction de responsable technique et éducateur des benjamins au sein de la JF Tadmaït, une école de football que j’ai lancé 2088 en compagnie d’autres amis. Avant de prendre en main cette école, avez-vous travaillé dans d’autres clubs ? Mon aventure dans le monde l’entraînement a commencé en 2003, lorsque j’ai pris en main les benjamins de l’école de football de la Sonelgaz à Alger pendant 2 ans, alors que j’étais encore étudiant. Ma 2e expérience remonte à 2006

quand j’ai entraîné l’équipe militaire de la 8e division blindée dans la 2e région militaire alors que j’étais sous les drapeaux. Une équipe avec laquelle j'ai remporté le championnat et la coupe de la 2e région militaire et atteint les 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie militaire. J’ai entraîné au cours de mon service militaire l’équipe du CRB Ras El Ma tout en étant joueur aussi. A la fin de mon service militaire j’ai fait un bref passage au sein de l’USM DBK ou j’ai pris en main les cadets. Et, actuellement, je me consacre pleinement à la JFT.

Pourquoi une école de football et non pas entraîneur de club ? Nous avons lancé une école de football dans le souci de donner une bonne formation aux jeunes joueurs que nous encadrons. Le souci de travailler à long terme avec des enfants que nous prenons dés l’âge de 5 ans m’a poussé à m’investir dans ce projet. Une politique de travail marginalisée par la majorité de nos clubs amateurs qui n’accorde pas d'importance au travail de base et cherchent uniquement les résultats immédiat. Alors que la réussite d’un club dépend de la bonne prise en charge sur tous les plans des petites catégories. Quel est le profil d’un éducateur dans une école de football ? La première qualité que doit avoir un éducateur c’est l’amour des enfants. Il faut aimer les enfants, mais aussi avoir les connaissances requises qui relèvent surtout de la

science telle la pédagogie, la méthodologie, la physiologie, l’anatomie, la sociologie et la psychologies de l’enfant, ainsi que d’autre domaines qui concernent la vie de l’enfant qui est un être très sensible. Un enfant n’est pas un adulte en miniature comme le conçoit certains entraîneurs qui adoptent des méthodes d’entraînement réservées aux adultes chez les catégories jeunes. Enfin, un éducateur doit être un bon exemple pour les enfants dans tous les domaines de la vie. Avoir pratiqué le football suffit-il pour devenir entraîneur? Avoir pratiqué le football aide un entraîneur dans son travail, mais cette expérience du terrain doit être complétée par une formation spécialisée et solide dans l’entraînement du football et aussi posséder des connaissances dans les domaines de la physiologie, la pédagogie, la sociologie, la psychologie et la médecine du sport. Et pour avoir ces connaissances, il ne faut pas se contenter d’avoir un diplôme, il faut également faire des recherches continuellement car le football évolue sans cesse.

Je vous laisse le soin de conclure … Avant tout, je remercie votre journal de m’avoir offert cette opportunité de m’exprimer et tous ceux qui ont aidé notre école, ainsi que tous les membres qui veillent à sa bonne marche depuis sa création en 2008, et ce, bénévolement. Entretien réalisé par S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

PSG : Ancelotti déjà dans la légende, Motta a plutôt convaincu

Le match a été difficile à remporter pour le Paris SaintGermain face à Evian Thonon Gaillard, samedi soir (3-1).

M

ais il a permis à Carlo Ancelotti de s'adjuger un premier record après seulement cinq rencontres, et à Thiago Motta de montrer une partie de son talent pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs… Le propre des grandes équipes est de gagner même dans les jours sans, dit-on. Selon cet adage, le PSG est donc une grande équipe. Vainqueur dans la douleur d'Evian Thonon Gaillard au Parc des Princes samedi soir (31), le club de la capitale a assuré l'essentiel, grâce notamment à Nenê, Jérémy Ménez, Salvatore Sirigu, et peut-être aussi à son

porte-bonheur, Carlo Ancelotti.

Déjà un record pour Ancelotti

Jamais un entraîneur n'avait en effet démarré par cinq victoires d'affilée sur le banc du Paris Saint-Germain. C'est désormais chose faite avec Ancelotti qui s'adjuge ainsi un premier record sous ses nouvelles couleurs. Le technicien italien a remporté trois matchs de championnat et deux de Coupe de France depuis sa prise de fonction début janvier. Il détrône Gérard Houllier qui avait engrangé quatre victoires consécutives lors de sa prise de fonction en 1985.

98 ballons joués par Motta, meilleur score du match

De son côté, le milieu de terrain Thiago Motta a joué son premier match sous le maillot du PSG samedi soir. Ses coéquipiers et son entraîneur se sont montrés élogieux à son égard après la rencontre.

Aligné devant la défense entre Mathieu Bodmer et Mohamed Sissoko, il a touché 98 ballons, réussi 82 passes et récupéré 20 ballons. Des statistiques très intéressantes pour l'Italo-brésilien qui s'est montré solide, même s'il a aussi connu un passage à vide en fin de première mi-temps. Après un tacle qui aurait pu lui valoir le rouge, Motta a aussi perdu le ballon qui a amené le corner de l'ouverture du score pour les Haut-savoyards. «L'important c'est la victoire, c'est ce qu'on voulait. On peut encore s'améliorer. Ma prestation personnelle m'importe peu, il faut voir celle de l'équipe dans son ensemble. Au milieu, avec Bodmer et Sissoko, on a réussi par moment à faire ce que l'entraîneur nous avait demandés, et parfois on n'a vraiment pas bien joué» , a-t-il commenté avec modestie après la rencontre, des propos rapportés par L'Equipe. Prochain rendez-vous pour Paris et Motta, mardi à Dijon en 8e de finale de la Coupe de France.

T. MOTTA : «On peut s'améliorer»

ARGENTINE Palermo a fait son jubilé

L'attaquant de Boca Juniors Martin Palermo (37 ans) a fait son jubilé samedi soir dans le mythique stade de la Bombonera. Avec 235 buts toutes compétitions confondues, le Titan est devenu le meilleur buteur de l'histoire du mythique club argentin. Du beau monde sur le terrain avec notamment le Chilien Ivan Zamorano, l'Italien Roberto Baggio et l'Argentin Carlos Tevez. Le tennisman Juan Martin Del Potro, fan inconditionnel du club de Buenos Aires a même foulé la pelouse pour l'occasion. A noter cependant l'absence de Diego Maradona retenu à Dubaï par le club d'Al Wasl qu'il entraîne depuis le début de la saison.

17

PSG : Leonardo n'a pas supplié Tevez

Le milieu de terrain Thiago Motta (29 ans, 1 match en Ligue 1 cette saison) a joué son premier match sous le maillot du PSG samedi soir face à Evian Thonon Gaillard (3-1). Alors que ses coéquipiers et son entraîneur se sont montrés élogieux à son égard après la rencontre, l'Italo-brésilien a choisi la modestie." L'important c'est la victoire, c'est ce qu'on voulait. On peut encore s'améliorer. Ma prestation personnelle m'importe peu, il faut voir celle de l'équipe dans son ensemble. Au milieu, avec Bodmer et Sissoko, on a réussi par moment à faire ce que l'entraîneur nous avait demandés, et parfois on n'a vraiment pas bien joué", a-t-il commenté, des propos rapportés par L'Equipe. Prochain rendez-vous pour Paris et Motta, mardi à Dijon en 8e de finale de la Coupe de France.

intrcato hivernal du Paris Sa L'un des feuilletons du me arrivée de l'attaquant de Germain a été la possible en Tevez (27 ans, 3 matchs Manchester City Carlos al ion nat ter l'in is Ma ). son Premier League cette sai , est préférence au Milan AC sa ait nn do i qu in, ent arg rtif spo eur ect dir terre. Le finalement resté en Angle tout à t prê pas t tai n'é 'il e qu parisien Leonardo affirm plier sup à là rrêtez, on n'est pas pour attirer le joueur. "A ation oci nég e un eu a nous ! On les joueurs de venir chez ester nch Ma à t tra con s gro a un tait très claire avec Tévez. Il n'é ce e qu é s, et on a estim City. On a parlé de chiffre estissement de ce montantinv pas opportun de faire un able pour montrer qu'on est cap er pay sur pas va D. là. On ne JD du nes on é dans les col de recruter", a-t-il indiqu nd tenter de recruter un gra eau uv no de t Le PSG devrai attaquant l'été prochain.

CAN 2012 CÔTE D'IVOIRE-DROGBA:

"Je leur devais ces buts"

Qualifiés pour les demi-finales de la CAN 2012 qui se tient actuellement au Gabon et en Guinée équatoriale après un succès sur cette dernière en quarts de finale (3-0), les Éléphants de la Côte d'Ivoire ont pu compter sur un très bon Didier Drogba, l'attaquant de Chelsea, pour faire la différence. Auteur d'un doublé, l'ancien Marseillais a toutefois raté un penalty qui n'a pas entamé sa confiance. "Mes coéquipiers m'ont encouragé et beaucoup soutenu. Je me devais de me remettre dans la partie et je leur devais ces buts. Je suis content de l'avoir fait pour eux et je suis fier de mes coéquipiers", a-t-il expliqué sur le site officiel de la CAF après le match. "En 2008, on était brillants, on a marqué beaucoup de buts mais on n'a pas réussi à aller en finale. En 2006, on a été en finale et on a perdu. Là, on montre du caractère."

Chelsea : l'avenir d'AVB toujours plus incertain

Recruté à prix d'or lors du dernier mercato estival, André Villas-Boas peine toujours à faire de Chelsea une équipe compétitive pour le titre. Actuels 4es du Championnat avec 7 points de retard sur Tottenham, les Blues n'ont pas connu une saison aussi délicate depuis l'arrivée de Roman Abramovitch à leur tête. Selon le tabloïd anglais The Daily Mirror, les dirigeants du club de Londres auraient décidé de se séparer de l'entraîneur portugais au cas où l'équipe ne termine pas dans le top quatre à la fin de la saison.Chelsea reçoit Manchester United dimanche à 17h. Une rencontre qui s'annonce plus décisive que jamais pour l'ancien coach de Porto...

EQUIPE DE FRANCE Wenger dément être le successeur de Blanc

Alors que Le Journal du Dimanche confirmait ce dimanche matin le départ pressenti à l'issue du prochain Euro 2012 du poste de sélectionneur de l'équipe de France de Laurent Blanc, dont le divorce avec le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, est apparemment plus que jamais consommé, Arsène Wenger, annoncé par l'hebdomadaire dominical en tant que candidat à sa succession, a apporté un démenti formel dans le cadre de l'émission Téléfoot. Bien que présenté par le "JDD" comme un plan B potentiel, Didier Deschamps, l'entraîneur de l'OM, présente le gros défaut de faire partie, comme Laurent Blanc, de l'écurie Bernès. Une relation que Le Graët reprocherait déjà à l'actuel sélectionneur national.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

Wilaya d’Alger Direction des ressources en eau NIF : 410006000016020

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

PUBLICITÉ

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 57/DRE/W.A./11

La Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger lance d’appel d’offres national restreint portant travaux d’assainissement répartis en quatre (04) sites : Site n° 01. Travaux de réalisation d’un réseau d’assainissement au niveau de la ferme Merkadel et les Nefliers, commune de Kouba Site n° 02. Travaux de déviation des conduites d’assainissement en DN 500 mm au CW 45 Carrière Sidi Youssef, commune de Beni Messous Site n° 03. Travaux de création d’un réseau d’assainissement route de Chéraga Site 04. Travaux de création d’un réseau d’assainissement cité AADL Bachdjarah Ne peuvent soumissionnés que les entreprises qualifiées en activité principale hydraulique catégorie 3 et plus code 34.705 Cahier des charges remis sur la base de la vérification de la qualification. Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer les cahiers des charges à partir de la 1ère parution du présent avis dans la presse dans le Bomop contre paiement au niveau du Trésor de la wilaya d’Alger de la somme de mille dinars (1000 DA) auprès de la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger - bureau du contentieux, de la réglementation et des marchés publics sise à

l’adresse suivante : Immeuble Pépinière - RN 5 - Cinq Maisons El Harrach - Alger Fax : 021 52 13 53

N. B. : Le paiement du cahier des charges au niveau du Trésor de la wilaya d’Alger se fera sur présentation d’un bon de paiement délivrer par la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger.

Les offres doivent comprendre les pièces exigées dans le cahier des charges (article 7) tel que la déclaration à souscrire, la qualification, le registre du commerce, les bilans financiers, les moyens humains et matériels, les attestations fiscales et parafiscales, attestation des comptes sociaux de la dernière année, la déclaration de probité, etc. Les offres doivent être déposées à la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger, sous double pli fermé et sous forme de pli technique et pli financier séparés à l’intérieur de la même offre à savoir : Une enveloppe extérieure (double pli) qui doit être strictement anonyme et ne comportera que l’adresse du destinataire et les mentions suivantes : - Travaux d’assainissement répartis en quatre (04) sites :

- Appel d’offres n° 57 DRE/W.A./11 - Soumission à ne pas ouvrir

Deux (02) enveloppes intérieures fermées et séparées et portant chacune l’objet et le n° de l’A.O le nom et l’adresse du soumissionnaire avec les mentions suivantes : 1re enveloppe = offre technique 2e enveloppe = offre financière

La durée de préparation des offres est fixée à 30 jours à compter de la date de la 1ère publication de l’avis d’appel d’offres dans le Bomop ou la presse. Le jour de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à 12h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture en séance publique des plis techniques et financiers en présence de l’ensemble des soumissionnaires, aura lieu à la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger, le jour correspodnant à la date de dépôt des offres à 14h. Durée de validité de l’offre : l’offre est valable pour toute la durée du contrat.

Maracana N° 1643 — Dimanche 06 Février 2012 - Anep N°898 929

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Djelfa

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2012

N° du code fiscal : 17010162376

La Direction de la jeunesse et des sports lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : «Réalisation d’une maison de jeune type 03 à Oum Laâdham Programme 2010»

Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres national restreint et titulaires d’un certificat de qualification et de classification professionnelles de catégorie 02 et plus (activité principale ou secondaire bâtiment) peuvent soumissionnées.

Les entreprises intéressées peuvent retirer les cahiers des charges contre paiement de la somme de 1000,00 DA non remboursable auprès du : Bureau d’étude Belkheïr Abderrazak Cité Guanani bloc 186/16 rue Sidi Naïl Djelfa

L’offre est à déposer conformément au cahier des charges sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’avis, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention soumission à ne pas ouvrir, cette enveloppe principale abritera 2 autres enveloppes scellées identifiées. A Monsieur le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Djelfa «Réalisation d’une maison de jeune type 03 à Oum Laâdham»

Avis d’appel d’offres national restreint - A ne pas ouvrir -

Offre technique abritera les pièces suivantes en cours de validité : • Extrait de rôle, néant ou avec échéancier, copie légalisée, par les services de l’APC • Mises à jour de CNASAT, CASNOS, CACOBATPH (copie légalisée par les services de l’APC) • Liste des moyens matériels (copie légalisée par les services de l’APC) • Liste des moyens humains figurant dans CNAS (copie légalisée par les services de l’APC) • Certificat de qualification, suivant la catégorie demandée, (copie légalisée par les services de l’APC) • Références de l’entreprise (copie légalisée par les services de l’APC) • Casier judiciaire (copie légalisée par les services de l’APC) • Copie du registre du commerce légalisée (copie légalisée par les services de l’APC) • Planning de réalisation • Attestation de dépôt légal des comptes sociaux du CNRC de 2010 pour les sociétés (copie légalisée par les services de l’APC) • Déclaration à souscrire (signée et datée) • Déclaration de probité (signée et datée) • N° de code fiscal (copie légalisée par les services de l’APC) N. B. : Tout document non authentifié (légalisée)

«copie conforme à l’original» ne sera pas pris en considération et doit être valable. Offre financière : Le cahier des charges paraphé et signé (lettre de soumission + instruction aux soumissionnaires + BPU + devis). L’offre devra être déposée dans les délais requis à l’adresse ci-après : Bureau de secrétariat de directeur Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Djelfa Boulevard El Djomhouria - Djelfa -

La date de dépôt des plis est fixée au vingt et un (21e) jours de 8h à 14h qui court à partir de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans l’un des quotidiens nationaux ou au Bomop, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis des offres se fera en séance publique et aura lieu le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres à 15h au siège de la DJS (la salle de réunion). - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1643 — Dimanche 06 Février 2012 - Anep N° 898 967

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

ITA - 22E J. : Le Prince est de retour

F

ace à la Roma, l'Inter Milan pourra compter sur un Diego Milito revenu au premier plan. L'autre choc de l'après-midi opposera le Milan AC à Naples. Diego Milito en a bel et bien fini avec une année 2011 pourrie. En inscrivant un quadruplé mercredi face à Palerme (5-0), l'attaquant argentin de l'Inter a porté son total à huit buts depuis le début de l'année. Soit autant que lors de l'ensemble de la saison 2010-2011... Elu ''Bidon d'Or 2011'' par l'émission Catersport de Radio2, ''Il Principe'' revit depuis la reprise, et permet à l'Inter d'entrevoir à nouveau des rêves de Scudetto. L'ancien du Genoa aura encore l'occasion de briller ce dimanche, face à la Roma (15h00). Concurrent direct pour les places européennes, la Roma a

également opéré une belle remontée au classement, mais a été ralentie par un nul et une défaite lors des deux dernières journées. Aucun nouveau fauxpas ne sera donc permis aux Giallorossi s'ils veulent toujours croire à une qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Milan AC - Naples : L'autre choc

Dans les autres matches, on suivra avec attention le choc entre le Milan AC et Naples. Face à des Napolitains largués au classement (7e avec 11 points de retard sur le podium), les Lombards - sans Nesta mais avec Mexès - devront afficher un visage conquérant pour l'emporter et rester au contact d'une Juve toujours invaincue, qui accueille Sienne.

Palerme mise sur les Saoudiens

Palerme recherche actuellement des investisseurs prêts à injecter «100 à 200 millions d'euros» dans le club pour «gagner le Scudetto dans les trois ans». Présentés par Maurizio Zamparini samedi après-midi, des intermédiaires saoudiens ont promis de «tout faire pour trouver des investisseurs en mesure de faire franchir un cap» aux Siciliens. «Nous avons le travail, ils ont les capitaux», a pour sa part expliqué Zamparini. Un premier bilan de leurs recherches sera fait le 15 mars. «Nous choisissons Palerme parce qu'il y a plus de concurrence sur le marché anglo-saxon», ont indiqué les Saoudiens.

U

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

19

TFC : Casanova l'a en travers

n but dès la première minute, un second avant la mi-temps et l'exclusion du milieu Moussa Sissoko dans la foulée, l'entraîneur de Toulouse Alain Casanova n'avait pas envisagé un tel scénario samedi soir à

Bordeaux (2-0). "Cette défaite à de quoi nous rester en travers de la gorge. Ce premier but nous fait mal. Il résume notre match. On se le plombe avec des petites erreurs individuelles. Si on veut faire un bon championnat, on doit

être capable de les gommer", at-il râlé après la défaite. Moussa Sissoko sera suspendu contre Saint-Etienne lors de la prochaine journée. Le latéral droit Serge Aurier est quant à lui sorti sur civière, touché au genou.

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas pour Djibril Cissé (30 ans, 2 matchs et 1 but en Premier League cette saison). Buteur mercredi pour sa première sortie sous le maillot des Queens Park Rangers, l'attaquant français a écopé d'un carton rouge samedi face à Wolverhampton (1-2), pour un geste d'humeur face à Roger Johnson. "Je voudrais m'excuser pour ma réaction stupide qui nous coûte le match. Je n'aurais pas dû réagir comme cela.

Je veux dire que le tacle était très dangereux et qu'il aurait pu me briser la jambe. Après m'être cassé la jambe deux fois, j'ai eu peur et j'ai réagi de la sorte", a plaidé Cissé via Twitter. "Mais ma réaction était stupide et je me sens mal car j'ai laissé tomber mon équipe et nous avons perdu trois points vitaux. Je promets aux fans et à toute mon équipe que je vais me rattraper", a-t-il ajouté. En attendant, Cissé pourrait écoper de trois matchs de suspension.

QPR : D. Cissé s'excuse

Une bonne soirée pour Gillot

Si son équipe a des difficultés à l'extérieur, elle est sur une bonne dynamique à domicile. L'entraîneur bordelais s'est dit satisfait après la victoire contre Toulouse samedi soir (20)."On a la chance de marquer très vite, comme contre Nancy. Je trouve qu'on a été très bon défensivement. C'est une bonne soirée", s'est-il réjoui. "Il y a encore des choses à revoir, mais ça se passe plutôt bien en ce moment. Sans jouer d'une façon extraordinaire, on arrive à prendre des points. Quand on sera vraiment bons, pendant 90 minutes ce sera intéressant", a ajouté Gillot. Les Girondins viennent d'engranger une cinquième victoire d'affilée à domicile en championna.

MONTPELLIER : Dernis touché au genou Le milieu de terrain offensif de Montpellier, Geoffrey Dernis (31 ans, 17 matchs et 5 buts en Ligue 1 cette saison) est sorti sur blessure à la 53e minute, samedi soir face à Brest (1-0). L'ancien Lillois est visiblement touché aux ligaments du genou droit et pourrait être indisponible pendant environ un mois. Les examens pratiqués ce dimanche ou lundi permettront de connaître la nature exacte de sa blessure et la durée de son absence.

BARÇA : «Sans gravité» pour Busquets

Sorti à la 83e du match contre la Real Sociedad (2-1), samedi, suite à une coupure impressionnante au genou droit, le milieu défensif du FC Barcelone Sergio Busquets a été victime d'une blessure a priori «sans gravité», ont annoncé les services médicaux du Barça après le match. Le Barça compte sur son milieu défensif pour la demi-finale retour de Coupe du roi contre Valence, mercredi au Camp-Nou (à l'aller, les deux équipes avaient fait match nul 1-1 à Valence).

Déjà un record pour Ancelotti

Jamais un entraîneur n'avait démarré par cinq victoires d'affilée sur le banc du Paris Saint-Germain. C'est désormais chose faite avec Carlo Ancelotti qui s'adjuge donc un premier record sous ses nouvelles couleurs. Le technicien italien a remporté trois matchs de championnat (dont le dernier samedi face à Evian Thonon Gaillard, 3-1) et deux de Coupe de France depuis sa prise de fonction début janvier. Il détrône Gérard Houllier qui avait remporté quatre victoires consécutives lors de sa prise de fonction en 1985.

BLANC-LE GRAËT : Le divorce ?

Laurent Blanc ne devrait plus être le sélectionneur des Bleus après l'Euro 2012. C'est le Journal du Dimanche qui l'annonce, faisant part de divergences claires entre l'ex-coach de Bordeaux et l'actuel président de la FFF Noël Le Graët. Arsène Wenger, Paul Le Guen ou encore Didier Deschamps font partie des noms régulièrement cités pour prendre la relève.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE SOLIDARITE NATIONALE ET DE LA FAMILLE DIRECTION DE L’ACTION SOCIALE CENTRE POUR INSUFFISANTS RESPIRATOIRES DE CHREA - BLIDA N° : 025.44.01.52 OU 55

ANNONCE

Le Centre des insuffisants respiratoires de Chréa, wilaya de Blida, recrute à titre de l’année 2011, par concours sur épreuves conformément au tableau suivant : Grade

Nombre de poste

Sous-intendant principal

01

Conditions de participation Diplôme de technicien supérieur en :

Centre d’examen

- Sciences économiques option : financières et gestion. - Gestion financière et comptabilité.

Etablissement public habilité

Les dossiers des candidatures doivent comporter : -

Demande manuscrite de participation, 02 photos d’identité, Photocopie légalisée de la carte nationale d’identité, Photocopie légalisée du diplôme, dans l’une des spécialités déjà citées, Photocopie légalisée de l’attestation portant vis-à-vis du service national, Certificat du casier judiciaire N° 03. Lieu d’envoi ou de dépôt des dossiers complets de candidature

Période d’inscription

Centre des insuffisants respiratoires de Chréa, wilaya de Blida - 09110 -

Vingt jours (20), à la date de publication de la présente annonce.

Vous pouvez consulter le sit internet de la direction générale de la fonction publique. www.concours-fonction-publique.gov.dz

Maracana N° 1643 —Lundi 06 Février 2012 - Anep N° 898 939

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BOUMERDES DAIRA DE KHEMIS-EL-KHECHNA COMMUNE DE HAMMEDI N° 58/S.G/2012 N° d’Immatriculation Fiscal : 3537001

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT POUR LA DEUXIEME FOIS N° 02/2012 Vu l’infructuosité de l’Appel d’Offres National Restreint n°01/11 en date du 22/11/2011, relatif au projet : “Aménagement Boulevard KORBAB Abdelkader sur 600 ml” Le président de l’Assemblée Populaire Communale de Hammedi, lance un Avis d’Appel D’offres National Restreint pour la deuxième fois pour le même projet. Les Entreprises intéressées par le présent Avis d’Appel d’Offres et spécialisées dans le domaine des Travaux Publics (Attestation de qualification et classification professionnelles principale II) peuvent retirer les Cahiers des charges auprès du Bureau des Marchés, contre un paiement de la somme de 2.000,00 DA au profit du Trésorier Inter-Communale de Khemis El-Khechna, représentant les frais de reproduction. Les Offres envoyées seront accompagnées par les pièces administratives, fiscales et parafiscales exigées par le Cahier des Charges. - Les Offres doivent comporter une offre Technique et une offre Financière. - Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l’objet de l’appel d’offres ainsi que la mention “Technique” ou “Financière”, selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention : “A ne pas ouvrir “Appel d’Offres National Restreint n° …/2012 - l’objet de l’Avis d’Appel d’Offres-” La date de réception des offres est fixée à vingt (20) jours à partir de la première parution de cet AVis dans la presse nationale et le BOMOP avant Midi (12h00). Les soumissionnaires seront invités à la séance d’ouverture publique qui aura lieu le même jour au siège de l’APC de Hammedi à 13h15. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de 90 jours à compter de la date de dépôt des offres. Maracana N° 1643 — Lundi 06 Février 2012 - Anep N° 898 946

PUBLICTÉ

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 10/2012 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat Cité Sassi Boulafaâ - wilaya de Laghouat NIF : 099903019005918

Intitulé de l’opération : Suivi, réalisation et équipement de 29 classes extension pour le cycle lycée N° opération : NK 5.622.1.262.103.11.02

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat, lance un avis d’appel d’offres national ouvert portant la réalisation de 29 classes extension pour le cycle lycée répartie comme suit : Désignation du lot

Qualification demandée

Lot n° 01 : 07 classes au lycée Djeridane Lazhari à Sidi Makhlouf

Lot n° 02 : 06 classes au lycée Greinat Ben Harzallah à Hassi Dellaâ

Lot n° 03 : 08 classes au lycée Larbi Ben Dhaïba à Gueltet Sidi Saâd

Lot n° 04 : 08 classes au lycée El Amir Abdelkader à Ben Nacer Ben Chohra Les entreprises de réalisation qualifiées et intéressées peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (cité Saci Boulafaâ - Laghouat). L’offre est à présenter sous enveloppe principale qui comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «soumission à ne pas ouvrir» Lot n° ……………… au lycée ……………… et l’adresse du maître de l’ouvrage» Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’offre technique : qui porte la mention - offre technique - et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : registre du commerce, la qualification, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS, CACOBATH), casier judiciaire, extrait de rôles, références professionnelles, listes des moyens matériels, listes des moyens humains, planning prévisionnel d’exécution des travaux, déclaration à souscrire, déclaration de probité, le numéro d’identification fiscal (NIF), photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés, les capacités financières des trois dernières années, déclaration annuelle DAS 2010 N. B. : Tous documents fournis doivent être en

Qualifiée en bâtiment catégorie I et plus (activité principale ou secondaire)

deux exemplaires légalisés Enveloppe de l’offre financière : qui porte la mention - offre financière - et doit comporter les pièces suivantes : (Cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif) Les offres doivent être déposées auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (cité Sassi Boulafaâ Laghouat) le dernier jour de la durée de préparation des offres qui est fixée à 21 jours à compter de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou au Bomop à (13h30). L’ouverture publique des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiqué ci-dessus en présence des soumissionnaires le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres indiquée ci-dessus à 14h, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. N. B. : Les entreprises intéressées peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots mais ils ne peuvent être retenues que pour un seul lot.

Maracana N° 1643 —Lundi 06 Février 2012 - Anep N° 898 952

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya Djelfa Daïra Aïn oussra Commune Aïn oussra NIF de la commune : 0957.1731.90565 13

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2012

Le président de l’APC de la commune de Aïn oussra lance un Avis d’appel d’offres national restreint pour EQUIPEMENTS DES ECOLES PRIMAIRES Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier de charges auprès du bureau des marchés service technique de la commune, contre paiement de la somme 1.000,00 DA frais de participation. Les offres seront accompagnées des pièces réglementaires légalisées en cours de validité et déposées auprès du secrétariat général de la commune de Aïn oussera. La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. L’offre est à présenter sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet du projet, l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention “Avis d’appel d’offres national ne pas ouvrir”. Cette enveloppe principale abritera deux autres enveloppes scellées identifiées offre technique, offre financière. Les documents de chaque enveloppe doivent être isolés les uns des autres comme suit : Offre technique -01- la déclaration à souscrire dûment signée, paraphée et datée, -02 copies de registre ducommerce légalisées au niveau du CNRC la date de légalisation doit être moins de trois mois,

-03- attestation de mise à jour (CNAS-CASNOS) actualisée légalisée, -04- copie d’extrait de rôles légalisée -05- casier judiciaire en cours de validité (copie légalisée), -06- copie légalisée de l’existence commerciale, -07- attestation de dépôt légal des comptes sociaux délivrés par le CNRC 2011 pour les (sarl, eurl, snc), -08- numéro d’identification fiscal- (Nif) (copie légalisée). Toute offre contient des pièces manquantes ou non légalisées ou non en cours de validité sera rejetée.

Offre financière - la lettre de soumission remplie et signée, - la déclaration de probité dûment signée, paraphée et datée, - cahier des charges (au soumissionnaire signé et cacheté). La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de l’appel d’offres à 12.00h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 111 jours à partir de la date de dépôt des offres, ils sont invités à l’ouverture des plis qui aura lieu le même jour de dépôt des offres à 14.00h au siège de la commune de Aïn oussera, au cas où la journée d’ouverture coïncide avec une journée fériée, l’ouverture des plis s’effectuera le premier jour ouvrable suivant et à la même heure.

Maracana N° 1643 — Lundi 06 Février 2012 - Anep N° 898 949

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

BEAUTÉ DE CORPS

Lutter contre le désséchement

A

ge, agressions extérieures (soleil, vent, froid, frottement des vêtements) ou encore mauvaise alimentation concourent à rendre votre peau ultra sèche ? Découvrez les meilleures méthodes pour faire face. Lutter contre le dessèchement : le vieillissement de la peau La peau est composée d'eau à 65% qui pour l'essentiel (environ 70%) se trouve dans le derme et dans la couche cornée (15%). Certaines cellules (céramides) sont responsables d'une bonne teneur en eau, en plus d'assurer une auto-réparation de la peau. Mais, avec le temps, ces cellules se mettent à fonctionner au ralenti. Pour compenser, main basse sur des formules hautement nourrissantes, à base de lipides et d'acides gras, à appliquer chaque jour. Matin et soir dans le cas de dessèchement avancé.

Lutter contre le dessèchement : attention, zones rebelles Certaines parties du corps sont naturellement plus sèches que d'autres, car elles possèdent moins (ou pas du tout) de glandes sébacées : il s'agit des jambes, des pieds ou encore des bras chez certaines personnes. Contrairement aux idées reçues, utilisez sur ces parties des soins gommants réguliers puis appliquez un soin hydratant costaud : après avoir boosté le renouvellement et l'activité des cellules, vous régulariserez le pH de la peau en équilibrant le revêtement cutané. Lutter conter le dessèchement : les agressions extérieures Froid, vent, soleil, climatisation, humidité ou encore frottement permanent des vêtements contre l'épiderme… Tous ces facteurs concourent à rendre la peau plus sèche, moins élastique. Prenez l'habitude de bien protéger votre

épiderme lorsque vous êtes exposée à ces agressions, puis de la réparer avec des produits spécifiques. À noter, un bon produit anti-dessèchement doit changer l'aspect et la texture de la peau : il doit lui rendre presque immédiatement l'élasticité et la douceur perdues.

Lutter contre le dessèchement : la beauté dans l'assiette Notre peau doit parfois lutter aussi contre des facteurs de dessèchement internes. Voici les deux règles d'or. Buvez au minimum un litre à un litre et demie d'eau chaque jour (on perd quotidiennement l'équivalent de dix tasses d'eau par évaporation et transpiration). Et augmentez votre apport en vitamine A. Faites le plein d'aliments qui en contiennent en grande quantité : foie (et oui !), beurre cru, carottes, épinards, persil et pommes de terre douces.

Quelle sera la taille adulte de mon adulte

Quelle taille devrait atteindre mon enfant lorsqu'il sera adulte ? La réponse à cette question n'est pas exacte mais statistique. Elle est donnée par une équation ou formule de Tanner. Attention toutefois, d'autres facteurs peuvent influencer la taille définitive de votre enfant. La taille cible parentale Elle se calcule à l'aide de la formule de Tanner, laquelle s'appuie sur la taille des parents. • Taille cible garcon : (taille de la mère en cm + taille du père en cm + 13) divisé par 2 • Taille cible fille : (taille de la

mère en cm + taille du père en cm - 13) divisé par 2 Par exemple, la taille cible d'un garcon dont la mère mesure 167 cm et le père 176 cm est de : (167 + 176 + 13) / 2 = 178 cm. Mais attention, ce résultat n'est que statistique. D'autres facteurs interviennent, ce qui explique d'ailleurs que tous les enfants d'un même couple n'ont pas la même taille. On estime globalement qu'un enfant atteint sa taille cible parentale dans les deux tiers des cas. C'est ainsi que le fait d'avoir des parents de grande taille n'est pas une garantie absolue d'être aussi grand qu'eux. L'âge osseux On peut également prédire la taille adulte d'un enfant à partir de sa taille et de son âge osseux. La marge d'erreur est d'autant plus grande que l'enfant est très jeune au moment de la prédiction et qu'il existe une grande différence entre l'âge civil et l'âge osseux. Comment mesure-t-on l'âge osseux ? La croissance d'un enfant s'arrête lorsque tous les cartilages de croissance sont calcifiés, ce qui

survient à 18 ans chez un garçon et à 15 ans chez une fille. En effet, en l'absence de cartilage, les cellules ne peuvent plus se diviser et l'os ne peut donc plus s'allonger. Le degré de calcification est bien visible sur une radiographie. Habituellement, on compare la radio de la main et du poignet gauche à une radio de référence. A noter qu'un retard de croissance osseuse signifie que l'âge osseux est inférieur à l'âge statural. Ainsi, un enfant de petite taille qui a 2 ans de retard d'âge osseux a encore, en théorie, deux années de plus pour grandir. Le retard osseux peut donc constituer ici un avantage : il peut rattraper ce décalage de taille en grandissant plus longtemps que les autres. Dans tous les cas, il faut en parler à son médecin. Lui seul pourra évaluer si l'âge osseux laisse des potentialités. Par ailleurs, il explorera d'éventuelles anomalies ou dérèglements, qu'il est nécessaire de corriger avant d'envisager tout rattrapage. A savoir : il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste de la croissance des enfants (services d'endocrinologie hospitaliers) en cas de trop petite taille, avant l'âge de 10 ans même si l'âge osseuse est en retard. C'est avant l'accélération de la croissance que les traitements correctifs, comme l'hormone de croissance, sont les plus efficaces.

21

Sardines farcies au four

INGREDIENTS : 1kg de sardines 4 tomates , 2 gousses d'ail 3 poivrons (rouge, vert) 1c. à c de paprika 1c. à c de cumin 1c. à c de poivre colorant alimentaire 3 cuillères à soupe d'huile d'olive qlq olives vertes 1 cuillère à café de concentré de tomates 1 botte de persil PRÉPARATION : Prendre des tomates les éplucher et les couper en rondelles saupoudrer dessus du sel poivre cumin Les mettre dans le fond du moule. Après avoir bien nettoyé les sardines les farcir avec la

chermoula habituelle de poisson (paprika persil ail écrasé un peu de poivre cumin sel vinaigre colorant alimentaire un peu d'huile et un peu d'eau) Farcir les sardines avec la chermoula. Les disposer sur le lit de tomates Couper les poivrons rouges et verts grillés en lamelles. Les mettre sur les sardines Disperser quelques olives vertes dans le saladier ou il y'avait le reste de charmoula ajouter une bonne càs de concentré de tomate dilué avec un peu d'eau et un peu d'huile d'olive. Verser cette sauce sur les sardines. Parsemez de persil haché et faites cuire au four les sardines.

Sauté de poulet à la sauce rouge

INGREDIENTS : 6 filets de poulet 6 poivrons rouges et verts grillés 125 grs d'olives vertes concassés ébouillanté 3 gousses d'ail Persil, basilic, Poivre noir, poivre rouge Huile Sel PRÉPARATION : • Aplatir les filets, • Poser un poivron sur chaque filet,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

• Mélanger les olives, l'ail, les épices et les herbes, Poser une quantité de ce mélange sur chaque poivron, • Maintenir à l'aide d'un cure-dent ou bien coudre, • Dans une cocotte, mettre l'huile, • Disposer les filets, • Mouiller d'un peu d'eau et laisser mijoter pendant 20 minutes, • Servir le Sauté de poulet en sauce rouge bien chaud.


22

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 948

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N°947

LA BLAGUE

1

A B C D

E

F

MOTS CROISÉS N° 948

G H

I

J

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Gazette sportif édité par La Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Pourquoi un éléphant a-t-il peur d'aller vers un ordinateur ? Car il a peur de la souris.

Quotidien

021 92.62.25

K

L

HORIZONTALEMENT

1 - Bleu 2 - Subira - Pas très large 3 - Ralentissements de la circulation - Chef-lieu savoyard 4 - Capucin - Obligation Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°947

A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents - Point culminant E - Pas très enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana Site web : www.maracanafoot.com Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie Imprimerie :: SIA SIA Diffusion Diffusion :: Maracana Maracana e-mails e-mails :: hebdomaracana@yahoo.fr hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

15h00 : Matrix

16h10 : Madjahil EL-Hitan 16h30 : Qahar El Bihar

16h50 : Sihr El Mourdjan

17h30 : Moutaât El-Maida 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Hadith dini

18h30 : Maouid Maa El-Qanoun 19h00 : Ana el-kouds

20h00 : Journal télévisé

20h45 : Likae el-ousboue

21h00 : Saharat El-Madina

22h30 : El-Djawla El-Riyadhiya

La Grande Kathia, diseuse de bonne aventure, arrive au Camping Paradis. En cette veille de vendredi 13, Tom tente de garder le cap entre Rosy, affolée, Ariane, qui veut se faire tirer les cartes, et André, qui a gagné le gros lot. Mais pour Lucie, venue passer ses vacances avec son fiancé et les parents de celui-ci, c'est le drame. En effet, la Grande Kathia n'est autre que Carole, sa mère. Et le futur beau-père de Lucie est un professeur de mathématiques psychorigide et cartésien, qui affiche un mépris total pour toutes ces «sornettes» paranormales. Lucie a beau mentir à son fiancé et à ses parents sur la profession réelle de sa mère, la rumeur sur la présence au camping d'une cartomancienne plutôt douée a bientôt fait le tour des lieux..

06:00 : EuroNews 06:45 : Ludo 08:55 : Des histoires et des vies (1re partie) 09:50 : Des histoires et des vies (2e partie) 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 13:00 : 13h avec vous 14:00 : Inspecteur Derrick 14:50 : Une ravissante idiote 16:38 : Culturebox 17:20 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Ouifi 18:10 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:08 : Et si on changeait le monde 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Place publique 22:35 : Météo 22:40 : Soir 3 23:10 : Les Globes de Cristal 2012

Pour l'épreuve du coup de feu, les douze candidats encore en lice affrontent les finalistes de l'année précédente, Fanny Rey et PierreSang Boyer, qui imposent leur recette. Si le challenger de cette saison gagne son duel, il sera immunisé et directement qualifié pour la suite de la compétition. Les cuisiniers vont ensuite refaire un plat préparé par Jean-François Piège. La difficulté réside dans le fait qu'ils ne peuvent pas voir le plat en question et le découvrent dans l'obscurité, en le sentant, le touchant et le goûtant. Pour la seconde épreuve des chefs, quatre candidats rejoignent les cuisines de Vatel, dans le château de Chantilly, où ils reproduisent des menus dégustés par trois couples le jour de leurs noces.

06:00 : M6 Music 07:40 : Jake et les pirates du pays imaginaire 08:20 : Barbapapa 08:30 : Les blagues de Toto 08:40 : Le petit Nicolas 08:55 : Météo 09:00 : M6 boutique 10:00 : Météo 10:05 : Sue Thomas, l'oeil du FBI 11:00 : Desperate Housewives 11:50 : Desperate Housewives 12:40 : Météo 13:00 : Scènes de ménages 13:40 : Météo 13:45 : L'enfer à domicile 15:45 : Mariages et coeurs brisés 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : Top chef 23:50 : Un dîner presque parfait

06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Another Year 10:35 : Rencontres de cinéma 12:10 : Les Guignols de l'info 12:18 : Une minute avant 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : Ma part du gâteau 15:45 : Vivement dimanche prochain 16:30 : Avant l'aube 18:10 : Têtes à claques 18:15 : Une minute avant 18:45 : Le JT 19:05 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : Camelot 21:40 : Camelot 22:35 : Washington-Paris, la diplomatie des banlieues 23:30 : L'oeil de Links

B A LA N CE

B E´L E´LI ER

Une question qui vous trouble depuis un certain temps trouvera sa réponse si vous savez traiter cette affaire sans mauvaises pensées. Grâce à votre bon sens inné vous trouvez le meilleur moyen pour réussir. Vous devrez choisir entre des risques inutiles et la sécurité. Vous avez toutes les chances d'être en vedette malgré votre intention de jouer à cache-cache ! C'est la bonne occasion de montrer discrètement vos véritables sentiments. Attendez-vous d'ailleurs à avoir une récompense en retour. Faites preuve de beaucoup de discrétion. Votre vie amoureuse ou sentimentale semble intéresser un peu trop de personnes. Faites savoir que ce n'est pas leur affaire et assurezvous que votre vie privée est bien respectée. Pour être heureux vivons cachés. Faites preuve de discrétion.

C'est bien de faire confiance aux autres et en particulier à ceux que vous aimez, mais sachez aussi que vous feriez bien de vous assurer que l'argent que vous donnez est dépensé à bon escient. Il n'y a aucun mal à surveiller tout cela de plus près. Il y va de votre intérêt. Evitez une personne malheureuse qui ne cesse de faire une montagne de n'importe quoi. Passer son temps à se plaindre conduit à l'échec. Ne faites surtout pas comme elle. Votre moral sera préservé si vous restez insensible à ses plaintes.

SC O R P I O N

13h40 : Maouid Zafaf

S A GI T A I R E

13h00 : Journal 2éme édition

Malgré ces apparences de sérieux la proposition qu'on fera donne à réfléchir très sérieusement. Gardez la liberté de différer votre réponse au moment le plus favorable. Votre choix ne doit pas être seulement influencé par votre bonne humeur et votre belle insouciance. Une personne Vous ressentirez proche de vous fait une grande impresdes propositions sion de calme et de qu'elle sait ne pas plénitude en vous. pouvoir honorer. Vous n'en Un certain détachement vous prenez pas ombrage car vous permet de mieux juger ce qui se connaissez d'avance la suite qui passe autour de vous. Vous sera donnée dans cette trouconnaissez même une relative blante affaire. Vous suivrez gen- euphorie qui vous surprendra timent votre bonhomme de très agréablement. chemin. CA P R I CO R N E

12h30 : EL-Ilm baina yadek

Vous aurez l'occasion de résoudre un problème qui vous occupe l'esprit depuis un certain temps. Réfléchissez bien à la meilleure façon dont vous allez pouvoir vous en sortir. Vous allez agir avec finesse et persuasion.

V ER S EA U

12h00 : El-namer sehri

Vous aurez un excellent moral. Les craintes que vous nourrissiez à l'égard du comportement de quelqu'un très en vue se révèlent être parfaitement justifiées. Faites fi sans remord d'une proposition peu recommandable, vous aurez le cœur plus léger.

T AURE AU

11h15 : Djazirat El-Moudjizat

HOROSCOPE

G E M E A UX

10h30 : Ichena Wa Chafna

08:10 : Télématin (suite) 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 11:25 : Les Z'amours 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:49 : Météo 2 14:00 : Toute une histoire 15:15 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le jour où tout a basculé 17:09 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:46 : Météo 2 20:00 : Journal 20:30 : Image du jour 20:31 : Tirage du Loto 20:35 : Cold Case, affaires classées 21:20 : D'art d'art 21:30 : Cold Case, affaires classées 22:10 : Cold Case, affaires classées 22:55 : Mots croisés

C A NC ER

10h00 : Tintin EL-tinin saghir

06:20 : Zoé Kézako 06:30 : Zoé Kézako 06:45 : TFou 08:30 : Téléshopping 12:00 : Les douze coups de midi 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Une vie en danger 16:35 : Les frères Scott 17:25 : Bienvenue chez nous 18:20 : Une famille en or 19:05 : Money Drop 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:25 : Parole directe 20:30 : Instants d'émotion 20:35 : Météo 20:40 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : Camping Paradis 22:35 : Esprits criminels 23:25 : Esprits criminels

LI ON

07h15 : Sabah El-Khir Tele-matin

Vous connaissez une période de relative tranquilité. Vous éviterez les ennuis et les soucis en vous plongeant dans une activité nouvelle qui risque de vous passionner. Vous saurez saisir votre chance de réussite dans une proposition sérieuse que l'on fait tardivement.

V I E R GE

07h00 : Journal 1ere édition

Vous seriez tellement occupé par des broutilles qu'il vaut mieux renoncer à vouloir tirer au clair certaines choses qui ne sont pas si importantes que cela. Oubliez un instant ces petits soucis, c'est indispensable pour garder votre forme. Ce genre de démarches vous useraient.

L UNDI

Averses Max : 7°/ Min : -1°

LE SAVIEZ-VOUS ?

La première retransmission d'un match de football à la télévision

Les premières retransmissions sportives expérimentales ont lieu en Allemagne à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 1936. Dans la foulée des Jeux, des images de la rencontre Allemagne - Italie du 15 novembre 1936 sont diffusées en direct, non sans mal, en raison de nombreuses pannes des caméras

23

électroniques.La première véritable retransmission d'un match de football à la télévision se tient le 16 septembre 1937 : la BBC diffuse un match d'entraînement entre Arsenal FC et sa réserve. Arsenal est choisi en raison de la proximité avec les studios de télévision de l'Alexandra Palace.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06:14 El-Dohr 13:02 El-Assar 15:52 El-Maghreb 18:18 El-Icha’a 19:39

En fin de saison 1937-38, la finale de la FA Challenge Cup anglaise (entre Preston North End et Huddersfield Town) est au programme en intégralité et en direct sur la BBC le 30 avril 1938. On estime à 10.000 le nombre des téléspectateurs, pour 93.497 spectateurs à Wembley.


BALLE AU CENTRE

EN FINIR AVEC LA VALSE Par ALi Bouacida

D

evant ce que la presse sportive appelle «la valse des entraîneurs» et qui, en réalité, traduit toute la précarité du métier, les principaux concernés ont décidé de relancer leur association ( In Maracana 4 février). En effet, et malgré les apparences, l’entraîneur constitue le maillon le plus faible du football et s’il perçoit des émoluments très appréciables, il vit, en revanche, une grande instabilité, se retrouvant dehors au moindre échec. Depuis le début de saison, les clubs ont consommé une flopée d’entraîneurs et ces changements donnent aux supporters l’illusion de l’amélioration: mais, ce n’est que leurre puisque le coach joue là le rôle de parfait bouc-émissaire. Ainsi, le limogeage de l’entraîneur permet de masquer toutes les défaillances de gestion du club. Et on assiste alors à la reconduction des mêmes méthodes jusqu’au limogeage du suivant et ainsi de suite…Le cas du coach de la JSK, Ighil Meziane, a sans doute été le limogeage de trop, celui-là qui a créé une situation de crise au sein du club, alors qu’il était censé calmer le jeu. Du coup, ce sont les supporters qui montent au créneau pour dire bruyamment qu’on «se trompe de cible». Cette incursion du public dans la vie du club illustre, surtout, tout le marasme qui en caractérise la gestion. Cette situation n’est pas spécifique à la JSK et ce sont quasiment tous les clubs qui vivent pareille instabilité. A cause justement de limogeages souvent injustes d’entraîneurs. Aussi, cette association qu’on veut relancer ne peut être que salutaire à cette fonction devenue «éjectable» à la moindre défaite. Mais de quel pouvoir pourrait se targuer ce « syndicat » des entraîneurs? Quand on sait la mainmise de certains présidents sur les clubs, on reste sceptique sur un éventuel équilibre que pourrait apporter l’association, ne serait-ce qu’en influant sur la décision de limoger le coach parfois sur une saute d’humeur. Il faudrait peutêtre songer à doter l’entraîneur d’un contrat précis où il serait protégé par des clauses qui le mettraient à l’abri de toute décision arbitraire : que son maintien ou son licenciement soit le fait d’une commission collective et celui du bon vouloir d’un seul homme. Mais c’est poser là toute la problématique de la gestion du club et, ceci expliquant cela, c’est le monopole de la décision, tenu par le seul président qui doit être remis en question. Plus clairement, c’est l’application du professionnalisme qui est en cause. Et la situation de l’entraîneur n’est qu’un aspect de ce prétendu professionnalisme qui n’a en rien changé les méthodes autoritaires des boss. Tout le problème est là. A. B.

24

Maracana N°1643 — Lundi 06 Février 2012

89 joueurs recrutés dont 16 joueurs étrangers MERCATO HIVERNAL

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a fait un exposé, avant-hier, aux membres du Bureau fédéral (BF) de la FAF de la deuxième période d’enregistrement qui s’est étalée du 12 décembre 2011 au 17 janvier 2012. La LFP a enregistré un faible taux de mouvement des joueurs professionnels soit, 89 joueurs recrutés (49 en Ligue1 et 47 en Ligue 2) 119 joueurs libérés (82 en Ligue 1 et 37 en Ligue 2). La majorité des recrutements, transferts, prêts, se sont effectués de manière horizontale entre clubs pros. Le nombre de joueurs étrangers évoluant en Ligue 1 est de 18. Ils étaient 16 à la même période la saison passée.

Ligue 2 : 4 clubs ont été interdits de recrutement

Les avertissements de la LFP vers les clubs endettés ont porté leurs fruits puisque tous les clubs de Ligue 1 ont

assaini leurs dettes antérieures avec leurs créanciers (joueurs). Pour les clubs de Ligue 2, quatre équipes, seulement,

Des médailles seront décernées AG DE LA FAF

Le Bureau fédéral de des équipes nationa la FAF, réuni avant-hier au Centre les de Sidi Moussa, la prochaine assem a blée générale du 22 décidé, lors de décerner des médail février, de les de mérite aux pe marqué le football rsonnalités ayant national.

n’ont pas encore régularisé leurs situations financières avec leurs anciens joueurs et, de ce fait, ils ont été interdits

de recrutement durant ce mercato hivernal. Il s’agit du CABBA, du RCK, du MOC et de l’O Médéa.

LES MATCHES REPORTÉS

Un autre casse-tête pour la LFP

Le report de deux matches de Ligue 1, lors de la 18e journée et un lors de la 17e journée en raison des intempéries, va quelque

Aïssaoui :

peu perturber la programmation qu’avait tracée la LFP. Selon nos informations, les deux rencontres, NAHD-MCA et CSC-CAB, seront

«Les remplaçants ont mal accepté leur statut»

Intervenant avant-hier sur les ondes de la chaine1, le PDG de l’USMA, Mouldi Aïssaoui, n’est pas allé avec le dos de la cuillère en montrant du doigt les remplaçants : «Lors de notre réunion avec le staff technique, nous nous sommes rendu compte que les remplaçants sont un peu l’origine du malaise qui a secoué l’équipe. Ils ont mal accepté ce statut ». Une déclaration qui nous laisse penser que la discipline au sein du groupe n’est pas maitrisée par l’entraîneur, Didier Ollé-Nicolle.

programmées pour ce mardi et le troisième match MCEE-MCO se jouera, le mardi 14 février prochain à El Eulma.

COUPE D’ALGÉRIE

Tirage au sort des 8es de finale, ce 28 février

La commission de la coupe d’Algérie, présidée par Mohamed Khelaifia, a fixé la date du tirage au sort des 8es de finale de la Coupe d’Algérie au mardi 28 février 2012. Le lieu du tirage n’a pas encore été désigné.

Que devient la commission contre la violence ?

Placée sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports, la commission contre la violence, présidée par Abderrahmane Bergui, n’a plus donné signe de vie depuis l’exercice écoulé. Selon nos sources, cette commission a rencontré des obstacles qui ont entravé sa bonne marche par des responsables de notre football. Des interférences

ont eu lieu avec un ancien responsable de la défunte Ligue nationale sur la feuille de route qu’avait tracée Bergui dans son programme d’action. Ce dernier espère avoir un rendez-vous avec le nouveau président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj pour continuer le programme

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qu’il a déjà tracé lors de son installation par les pouvoirs public. D’ailleurs, aujourd’hui, l’ancien arbitre international sera reçu par le premier responsable de la Sûreté nationale pour essayer ensemble d’éradiquer ce fléau de la violence dans nos stades. Espérons que cette fois-ci la raison finira par l’emporter.


maracanafoot1643 date 06-02-2012  

maracanafoot1643 date 06-02-2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you