Page 1

Les locaux entament leur mini-stage à Alger EQUIPE NATIONALE

www.maracanafoot.com

JSK

N° 1631 du Lundi 23 Janvier 2012

10 DA

Les Canaris préparent le Chabab

SEREINEMENT HANIFI : «Ce point nous motivera davantage» SEDKAOUI : «Il faut rester sur cette dynamique»

JSMB

APRÈS LE CARTON RÉALISÉ FACE AU CSC

Les Béjaouis préparent le NAHD...

GASMI, le goléador qu’on voulait libérer !

USMH

LONGTEMPS CRITIQUÉ PAR LES SUPPORTERS

CHAREF

n’a plus la confiance des Harrachis

BENOMAR : IGHIL :

«Je travaille avec un effectif réduit»

«Les joueurs assument la défaite»

BELKALEM : «Heureux d'avoir retrouvé la compétition officielle»

Le Chabab a bien débuté

LA PHASE RETOUR

BENABDERRAHMANE : «On a fait l’essentiel»

poursuit

Les Usmistes ne lâchent PAS L’ESS

USMA

CRB

LA GUIGNE NAHD

PREMIER BUT POUR LEMOUCHIA...


02

L

EQUIPE NATIONALE

e bosnien, Vahid Halilhodzic, qui se trouve à Alger depuis samedi dernier, supervisera dès aujourd’hui, les 11 joueurs locaux, lors du mini-stage qu’il a programmé pour eux au Centre technique national de la Fédération algérienne de football (FAF) de Sidi Moussa (Alger). Après avoir supervisé les matchs NA HusseinDey - ES Sétif et le clasico MCAJSK, Halilhodzic, devrait voir à l’œuvre les 11 joueurs évoluant en Championnat d’Algérie de Ligue 1 durant trois jours, au cours desquels, quatre séances d'entraînement sont programmées. Halilhodzic a donc bien vu quelques joueurs, avant-hier, en

compétition. Il s’agit de Remache, Tedjar, Metref de la JSK ainsi que Djabou et Aoudia du côté de l’ES Sétif. De plus, coach Vahid pourrait avoir également vu d’autres joueurs qui ne sont pas dans sa liste et en particulier ceux évoluant au NA Hussein Dey. Par contre, le sélectionneur de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic, n’a pas pu voir Abderrahmane Hachoud qui a été récemment opéré du ménisque. En tous les cas, Hachoud serait bel et bien présent au stage, du moins, aujourd’hui, pour être ausculté par le médecin des Verts. Et il est très important de signaler que l’arrière droit de l’Entente de Sétif et de la sélection nationale, devrait

LES 11 JOUEURS CONVOQUÉS :

Hachoud Abderahmane (ES Sétif) - Meftah Rabie (USM Alger) Remache Belkacem (JS Kabylie) - Lemmouchia Khaled (USMAlger) - Tedjar Saâd (JS Kabylie) - Metref Hocine (JS Kabylie) -Bouchouk Saïd (CA Batna) - Djabou Abdelmoumène (ES Sétif) - Rebih Aboubakr (CR Belouizdad) - Aoudia Mohamed Amine (ES Sétif) - Slimani Islam (CR Belouizdad).

reprendre les entraînements dès cette semaine. Ce qui veut dire qu’il ne ratera pas le prochain match de la Gambie, prévu le 29 février prochain à Banjul. Au vu de la mauvaise passe que traversent Meftah et Mostefa, nul doute que Vahid comptera sur le latéral gauche de l’Entente pour ce match contre la Gambie, compte tenu de l’abattage et de la grande volonté affichés par Hachoud. Coach Vahid verra également dès aujourd’hui, les nouveaux éléments retenus à savoir, le duo du CR Belouizdad, Aboubakr Rebih et Islam Slimani, ainsi que le défenseur latéral de la JS Kabylie, Remache Belkacem. Ce stage devrait servir au staff technique de la sélection algérienne d'opportunité pour superviser quelques joueurs locaux susceptibles de renforcer les rangs des "Verts" en prévision de premier match de l’année 2012 contre la Gambie et comptant pour le 2e tour aller des éliminatoires de la CAN-2013.

Maroc-Tunisie ou choc entre les deux favoris du groupe 3

ÈME

JOURNÉE DE LA CAN 2012

Le derby maghrébin entre le Maroc et la Tunisie sera le match phare de cette troisième journée de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2012, organisée par la Guinée équatoriale et le Gabon.

C

ACTUEL

Les joueurs locaux entament leur mini-stage à Alger Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

e match choc opposera donc aujourd’hui à Libreville, à partir de 21h, et sera celui des deux grands favoris de ce groupe C et ce, en dépit de la présence du Gabon qui aura le double avantage du terrain et du public. Quant au Niger, qui complète la liste du groupe, il tentera de joueur le trouble fête. De retour après avoir raté la dernière CAN, le Maroc devrait justifier son statut de favori, surtout après avoir écarté l’un des mondialistes lors des éliminatoires, à savoir, la coriace sélection algérienne. En tous les cas, le sélectionneur du Maroc, le Belge Eric Gerets, n’a pas caché ses ambitions en déclarant en décembre dernier que "je crois que si les joueurs parviennent à avoir leur meilleur niveau, on aura une chance de gagner le titre… » Gerets pourrait bien compter sur le quatuor composé de Khardja, Hermach, Taarabt et Belhanda, révélation cette saison, du Championnat de France à Montpellier. Dans le secteur clé de l’offensive, Gerets compte bien sur l’opportunisme de Chamakh, Hadji et le jeune El Arabi. De son côté, la Tunisie a été la véritable révélation de la CAN 2010 d’autant que les Aigles de Carthage ont été éliminés au premier tour en dépit du fait

qu’ils ont été invaincus (trois nuls). A ce moment là, Sami Trabelsi était coach adjoint avant de prendre en main de la sélection avant de remporter le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN, réservé aux joueurs évoluant dans les clubs locaux) en pleine révolution tunisienne. Prêchant la continuité, Trabelsi fait toujours confiance à de nombreux joueurs locaux, notamment de l'Espérance de Tunis, championne d'Afrique 2011. Mais, il n’a tout de même pas oublié de se renforcer par des joueurs évoluant en Europe tel le capitaine Haggui (Hanovre), le milieu Saihi (Montpellier) ou encore l'attaquant Jemâa, meilleur buteur des qualifications pour la CAN (7 buts). Et pour bien situer toute la difficulté de ce choc du groupe C, cédons la parole au coach de la Tunisie, Trabelsi qui, d’ailleurs n'a aucun lien de parenté avec la belle-famille de l'ex-président Ben Ali : "Lors de ma dernière participation, en tant que joueur, à une CAN, en 2000, j'avais déjà le Maroc dans mon groupe. Pour ma première CAN comme sélectionneur, j'espère que ça va me porter chance".

Gabo-Niger : Les Gabonais favoris, mais attention à ces Nigériens !

Il est vrai que les observateurs ne peuvent pas imaginer une défaite des Panthères devant leur propre public, mais force est de reconnaitre qu’il faudrait bien faire attention à cette coriace formation du Niger. Faut-il bien rafraichir la mémoire de certains en rappelant que cette sélection nigérienne avait bel et bien créé la surprise en devançant l'Egypte et l'Afrique du Sud, lors des qualifications de cette CAN. Pour atteindre

l’objectif fixé par la fédération ainsi que les hommes politiques, qui est la demi-finale, jamais atteinte par les Panthères, le sélectionneur du Gabon, Gernot Rohr, n’a pas droit à l’erreur dans ce premier match de «sa» CAN. Il faut bien le croire, lui qui déclarait à la veille de cette compétition : "Nous avons hâte de faire une bonne CAN. Les joueurs sont prêts". Reste donc à le prouver sur le terrain. Rohr se trouve déjà au milieu d’une mésentente entre deux poids lourds, Mouloungui et Cousin. Par contre, en défense, il peut être tranquille, avec la présence du duo Ecuele Manga-Brou Apanga devant le gardien Ovono, très sûr en sélection. Rohr doit par ailleurs trouver la bonne solution dans le secteur offensif, car ses deux attaquants, Aubameyang et Mouloungui marquent peu de but. Du côté de la Mena -surnom de la sélection du Niger- le sélectionneur Harouna Doula, élu meilleur entraîneur africain 2011, estime que "pour une première participation à la CAN c'est déjà important de faire très bonne figure et confirmer les résultats que nous avons été capables de réaliser lors des éliminatoires. Pour l’aider dans sa tâche, Doula s’est vu adjoindre un conseiller technique en la personne du Français Rolland Courbis, venu renforcer le staff. Le Niger pourrait bien compter sur son attaquant Maazou pour apprendre, au moins, à gagner à l'extérieur. Et comme c’est face à l’un des pays organisateurs, avouez que le jeu vaut bien la chandelle… Saïd Ben

Programme d’aujourd’hui : Groupe C : 18h00 : Gabon - Niger 21h00 : Maroc - Tunisie

GUINÉE EQUATORIALE 1 – LIBYE 0

Historique victoire des Equato-guinéens Le sélectionneur de l’équipe nationale libyenne de football, Marcos

Paqueta, avait bien déclaré à la veille de leur match d’ouverture, d’avant-hier, face à l’un des pays organisateurs, à savoir, la Guinée Equatoriale que "… vu les difficultés traversées, la clef, ce sera de remporter le premier match, parce que si nous le perdons, il faudra prendre plus de risques lors du deuxième match et ouvrir des espaces". Et justement bien que les Libyens sont partis largement favoris contre la modeste Guinée équatoriale, ont bel et bien perdu cette rencontre sur une erreur défensive à deux minutes de la mi-temps. Pourtant le coach des Equato-guinéens, le Brésilien Gilson Paulo, succédait, à moins d’un mois de cette CAN, au Français Henri Michel, démissionnaire pour cause d'"ingérence" politique dans son travail. Le «Nzalang nacional»surnom de la Guinée équatorial- participe à sa première Coupe d’Afrique. La sélection équato-guinéenne n’a pas gagné sa place en phase finale sur le terrain mais grâce au statut d’hôte du pays. Sans championnat national structuré, l’équipe de Guinée équatoriale s’appuie sur des joueurs évoluant dans les divisions inférieures d’Espagne et un petit groupe de Camerounais naturalisé. Ainsi, c’est donc une victoire historique que vient de réalisé cette modeste équipe de la Guinée équatoriale dans cette compétition continentale. Le coach Paulo est donc d’ores et déjà rentré dans l’histoire du football de cette sélection de la Guinée équatoriale. Quant à la sélection libyenne, il va falloir, comme l’a si bien prévu son coach de prendre beaucoup plus de risque lors du prochain match décisif contre la redoutable équipe zambienne drivée par l’ex-coach de l’USM Alger, Hervé Renard. En tous les cas, Libyens et Zambiens se connaissent très bien pour s’être déjà rencontré à plusieurs reprises. Que le meilleur gagne donc.

SÉNÉGAL 0 – ZAMBIE 2

Les Lions de la Terrenga surpris par les Chipolopolo de Renard ! La Zambie a surpris cette équipe du Sénégal, menée par

l'expérimenté Mamadou Niang (Es-Sadd/ Qatar), en lui infligeant une défaite amère (2-1). Invaincus dans leur groupe de qualification, les "Lions de la Teranga" ont payé leurs carences défensives en encaissant deux buts en moins de dix minutes en première période, par Emmanuel Mayuka (12e) et Rainford Kalaba (20e). Ils ont réduit la marque par Dame Ndoye (74e). Les joueurs d'Amara Traoré devront impérativement rectifier le tir mercredi face à la Guinée Equatoriale, dans un match décisif, s'ils ne veulent pas quitter la compétition prématurément. Quant à, la Zambie drivée par l’ex-coach de l’USM Algher, Hervé Renard, elle devra confirmer face à la Libye les bonnes dispositions affichées samedi soir à Bata et pourquoi pas déjouer tous les pronostics. S. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Le problème d’attaque persiste toujours

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

EN DÉPIT DU POINT RAMENÉ

Les Canaris ont réussi leur première sortie pour cette première journée de la phase retour, en obligeant le vieux club algérois au partage des points lors de la rencontre qui les a opposés avant-hier soir.

C

ependant, le problème d’attaque persiste toujours et les camarades de Hemani, n’ont pas réussi à marquer le moindre but malgré les occasions qu’ils ont créées. Ainsi donc, et malgré le grand travail effectué lors du stage de Barcelone, l’équipe n’arrive toujours pas à trouver les solutions en attaque, et Meziane Ighil fera de son mieux pour régler ce problème une bonne fois pour toute lors des semaines à venir.

Dembélé la solution ?

Même si le premier responsable de la barre technique des Canaris, n’a pas beaucoup de solutions vu que l’équipe n’a recruté qu’un seul élément, il attend avec impatience la lettre de sortie du nouvel attaquant, Makan Dembélé, pour le voir de près. Même s’il n’a pas une idée générale sur ce joueur qu’il n’a pas vu, il s’attend à ce que ce dernier soit à la hauteur en apportant le plus escompté. En d’autres termes, il attend beaucoup de Dembélé afin de trouver une solution définitive au problème d’attaque, qui est le point faible de l’équipe depuis le début de la saison. Dembélé sera-t-il la

solution pour l’attaque kabyle ? C’est ce qu’on saura dans les jours ou peut-être dans les semaines à venir.

Des changements attendus pour les prochains matchs

Ainsi donc avec la rentrée de Dembélé qui aura sa lettre de sortie dans les prochaines journées, des changements sont attendus par le staff technique, afin que l’équipe soit plus performante. En d’autres termes, Boulemdais, Hemani ainsi que Hanifi sont appelés à redoubler d’efforts, sinon celui qui ne sera pas à la hauteur, perdra sa place tout simplement. La balle est donc, dans le camp des joueurs qui doivent

être à la hauteur, s’ils veulent satisfaire leurs fans, ces derniers ne seront contents que par un par-

cours honorable lors de cette seconde manche du championnat. M. L.

SADKAOUI SUSPENDU FACE AU CRB

Le milieu de terrain, Kaci Sadkaoui, sera le grand absent lors de la prochaine rencontre de son équipe qui affrontera les Rouge et Blanc de la capitale, le week-end prochain. En effet, ayant reçu un avertissement qui est le troisième pour lui, lors de la rencontre d’avant-hier face au vieux club algérois, l’ex-pensionnaire du NAHD, ne sera pas concerné par cette rencontre très importante pour son équipe, dans la mesure où le club phare de Kabylie, est dans l’obligation de gagner afin de continuer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles.

IL SERA REMPLACÉ PAR CAMARA OU SAIDI

Suspendu pour le prochain match, Sadkaoui sera remplacé par Camara ou Saidi qui pourra reprendre sa place à l’occasion de cette confrontation face aux poulains de Djamel Menad. Cependant, Sadkaoui saisira l’occasion pour se reposer un peu et revenir en force lors des prochaines rencontres qui suivent ce match du CRB, à partir de celui du CAB qui aura lieu à Batna.

HANIFI «Ce point nous motivera davantage»

L’attaquant, Salim Hanifi, estime que son équipe aurait dû réaliser un score meilleur lors de la rencontre d’avant-hier, face au vieux club algerois, toutefois, il estime qu’un point est toujours bon à prendre à l’extérieur surtout face à une équipe très difficile à manier sur son terrain. Pour le prochain match de son équipe face au CRB, il estime que la victoire est impérative lors de cette confrontation, qu’il doivent gagner afin de continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions.

Avec du recul qu’avez-vous à nous dire sur ce match nul que vous avez réalisé face au vieux club algérois ? On s’attendait à ce que la rencontre soit difficile contre un adversaire qu’on connaît parfaitement et qui pratique du bon football.

Nous sommes satisfaits dans l’ensemble du résulat final de la rencontre, et j’avoue que nous avons réalisé un score meilleur. Un point est toujours bon à prendre à l’extérieur, car il nous permettra de bien préparer la prochaine rencontre dans de bonnes conditions. Mais vous n’avez pas réussi à marquer malgré les occasions que vous avez créées… J’avoue que nous aurions pu marquer au moins, un but lors de ce match. Toutefois, on fera de notre mieux pour être plus performants à l’avenir, en enregistrant les meilleurs résultats possibles. Avec du travail, je suis convaincu qu’on réalisera les objectifs tracés pour la saison en cours. Votre prochain match vous opposera au CRB, comment se présente pour vous cette rencontre ? Ce match sera très difficile face à une équipe qui affiche une belle forme. Cependant, nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera l’impossible pour glaner le gain du match et améliorer notre

position au classement général. Certes, notre mission ne sera pas de repos, toutefois, on doit gagner ce match coûte que coûte, avec le soutien de nos supporters, on gagnera la partie incha’Allah, ce qui nous permettra d’enchaîner avec une série de bons résultats. Et comment voyez-vous la suite du parcours ? Personnellement, je suis convaincu qu’on pourra réaliser de belles choses à condition de travailler et de disputer toutes les rencontres très au sérieux. En tous les cas, on fera de notre mieux pour réaliser le meilleur parcours possible et satisfaire nos fans qui attendent beaucoup de nous et laissez-moi ajouter une chose… Allez-y... Je saisis cette occasion pour lancer un appel à nos fans de venir en masse lors des prochaines rencontres, car on a besoin de leur soutien, de notrepart, je leur promets qu’on fera tout pour gagner le maximum de rencontres possibles et de leur procurer de la joie à la fin de la saison. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03 ASSELAH A FOURNI UNE BELLE PRESTATION

Le gardien, Malik Asselah, a fourni une bonne prestation dans l’ensemble lors de la rencontre de son équipe face au vieux club algérois. En effet, l’expensionnaire du Sang et Or, a sauvé son équipe de plusieurs balles dangereuses ; ce qui a permis à son équipe de terminer la partie sans encaisser, malgré une erreur commise à la 27e minute (il a failli offrir la balle à l’attaque du MCA), il s’est racheté par la suite en empêchant les Vert et Rouge de concrétiser leur occasion. Ainsi donc, il confirme de jour en jour, sa bonne santé en attendant de confirmer dans les matchs à venir.

SON OBJECTIF: ÊTRE SÉLECTIONNÉ EN ÉQUIPE NATIONALE

Par le grand travail qu’il est en train d’effectuer depuis le début de saison, Asselah vise l’EN et cela pour convaincre le sélectionneur national de lui faire appel. D’ailleurs, lors d’une précédente déclaration, il a affirmé qu’il doit avoir sa chance et il est convaincu qu’il mérite une convocation en équipe nationale. Cependant, il doit travailler davantage afin de progresser, en réalisant un bon parcours avec son équipe qui sera sans doute la porte de l’EN. M. L.

Camara a fourni une belle prestation Le milieu de terrain, Madani Camara, a fourni une belle prestation dans l’ensemble. Par son bon rendement, il a affirmé ses intentions de devenir un titulaire indiscutable dans l’échiquier kabyle. Cependant, cela n’est pas passé inaperçu pour le coach Ighil, qui a tout mentionné. En effet, ce dernier attend beaucoup de son milieu de terrain, ce dernier doit confirmer son bon rendement face au doyen, lors des prochaines rencontres.


04

BELKALEM :

«Très heureux d'avoir retrouvé la compétition officielle»

Joint par nos soins à la fin de la rencontre, le joueur axial de la JSK, Essaïd Belkalem, qui a été incorporé lors des dernières minutes face au Mouloudia d’Alger, n’a pas disputé un match officiel depuis l’année dernière, en raison d’une blessure au niveau des adducteurs. En effet, ce dernier à déclaré que “je suis très content d’avoir retrouvé la compétition. Pour ce qui est de ce match contre le MCA, je vous dirai qu’on aurait pu repartir d’Alger avec un succès, après les occasions ratées lors de cette confrontation.” Cet élément a confié que ce point ramené de l’extérieur est très bénéfique pour la suite du championnat qui s’annonce, d’ores et déjà, difficile. » S. A.

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

LIGUE 1

Les Canaris auraient pu faire mieux APRÈS LE NUL RAMENÉ D’ALGER…

Les Kabyles, qui ont disputé avant-hier samedi le premier match de la phase retour du championnat de Ligue 1 professionnel, face au Mouloudia d’Alger, se sont finalement contentés d’un tout petit point, alors que les camarades de Malik Asselah ont dominé la partie. Mais contre toute attente, l’équipe locale du MCA, qui a joué le tout pour le tout, était poussée par son public assez chauffé pour gagner cette rencontre.

L

es capés de Meziane Ighil, qui restent sur une défaite en championnat face à l’AS Chlef, et qui se sont présentés sur le terrain avec comme seul et unique objectif de revenir avec un bon résultat, ont raté la victoire d’un cheveu, alors que tout le monde pensait que les Canaris sortiront vainqueurs de cette empoignade. Pour rappel, la partie ayant opposé le MC Alger aux Canaris s’est achevée sur le score vierge de zéro partout, mais, avec une légère domination de la bande à Ighil, laquelle aurait pu trouver la faille à plusieurs reprises par Hanifi et Hemani, mais pour manque de concentration devant les bois leur a fait défaut. Les locaux sont sortis de leur coquille et ont fait jeu égal avec la JSK. Le coach des Canaris qui a évolué avec le système du 4-4-2, avec quatre joueurs en arrière (Remache, Zarabi, Bitam et Rial),

aurait pu faire mieux lors de ce match. Ainsi, les Canaris du Djurdjura ont raté une victoire certaine, en concédant un match nul, en espérant que lors du match prochain qui aura lieu ce weekend au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou et devant leurs supporters, les camarades de Rial pourront renouer avec la victoire et remonter encore au classement.

Les joueurs déterminés à enchaîner avec d’autres résultats positifs

L’ensemble des joueurs est décidé à enchaîner avec d’autres résultats positifs lors de cette deuxième manche du championnat. Les Remache, Tedjar, Hanifi et autres sont conscients de la difficulté de leur mission et savent pertinemment qu’ils auront à faire à un adversaire qui tentera de faire tout pour se refaire une santé devant

les Kabyles. Ces derniers, qui sont à la septième place en championnat, ne veulent pas céder encore du terrain, bien au contraire, ils comptent entamer cette seconde rencontre sous de meilleurs auspices. Pour atteindre cet objectif, les joueurs doivent sortir le grand jeu afin de prétendre à la victoire, chose qui ne sera guère facile à se concrétiser. Le rendement présenté par les Jaune et Vert samedi dernier en est à la meilleure illustration et prouve que ces derniers sont capables de faire sensation cette fois-ci. Les camarades de Nessakh ne jurent que par le succès, car seul ce résultat pourra les remettre sur orbite en championnat. Les joueurs kabyles croient dur comme fer en leurs capacités et sont décidés à ne pas rater ce match en s’offrant le Chabab de Belouizdad. S. Aberkane

SEDKAOUI :

REPRISE DEMAIN À 10H

Revenir avec le point du nul samedi passé devant la formation du MC Alger, du stade OmarHamadi de Bologhine, le coach kabyle a accordé deux jours de repos à ses poulains, afin de se ressourcer un peu auprès de leur famille pout ainsi récupérer leurs efforts fournis lors de la première journée de la phase retour. Toutefois, Ighil a donné rendezvous à ses joueurs demain dans la matinée, pour se préparer en conséquence au prochain rendez-vous qui est très important pour son équipe, à savoir le CR Belouizdad qui reste sur une bonne série de résultats positifs, et ce, depuis la venue de l’entraîneur Djamel Menad à la barre technique. S. A.

«Il faut rester sur cette dynamique»

Le milieu récupérateur des Jaune et Vert, Kaci Sedkaoui, nous a dit que ses coéquipiers et lui sont allés au fond d’eux-mêmes dans ce match face au MC Alger. Il nous confiera, dans l’entretien qu’il nous a accordé, qu’au-delà du nul, la prestation de l’équipe doit être confirmée et qu’elle est le point de départ vers d’autres succès.

Qu’éprouvez-vous après ce nul réalisé à Alger ? Surtout de la joie et beaucoup de bonheur. Je suis content pour nos supporters qui ont cru en nous et je pense que nous leur avons offert un beau cadeau. Il y a aussi les énormes efforts que nous avons fournis au cours de ce match et qui, au final, se sont avérés payants puisque nous avons réussi à prendre le point du nul devant une très bonne équipe du Mouloudia d’Alger.

Qu’est-ce qui vous avez permis de faire la différence au cours de ce match ? C’est le fait de ne pas avoir baissé les bras après les nombreuses occasions ratées par nos attaquants. Nous y avons cru et nous avons fait les efforts nécessaires pour dominer notre adversaire. Pour ce qui est du match, nous l’avons abordé avec la volonté

de réaliser une belle performance. Je peux vous dire que nous avons mouillé le maillot pour honorer comme il se doit les couleurs du club. Votre belle prestation, avant-hier, ne peut que nous faire dire que vous êtes en pleine forme… Je n’ai fait que mon travail, en essayant de m’appliquer du mieux que j’ai pu. Heureusement, ce match s’est soldé par une belle performance qui est venue récompenser les efforts déployés. Sincèrement, nous méritions même la victoire car les occasions les plus franches étaient pour nous. Comme mes coéquipiers, j’ai donné le meilleur de moi-même au cours de ce match.

Ce nul est encourageant pour la suite, n’est-ce pas ? Au départ ce n’était pas du tout évident. Il faut rappeler que nous restons sur une défaite en championnat. Le fait d’avoir pris ce point lors de cette première journée de la phase aller nous a mis en confiance et c’est dans cette voie que nous devons continuer. Il nous faut maintenant confirmer lors des prochains matches. Justement, le prochain match, vous allez le jouer contre le CRB. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ?

Il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impérativement réaliser une belle performance. Ce match se déroule chez nous et un mauvais résultat pourrait avoir des conséquences sur le mental. Ce sera difficile et la pression sera bien lourde sur nos épaules. Nous avons, néanmoins, les moyens de contrer cette équipe qui est parmi les meilleures du championnat. Le CRB reste sur une bonne série et occupe une place dans la partie du haut du classement. Cela va-t-il compliquer votre tâche ? Pas du tout, dans la mesure où cette équipe fera tout pour continuer sur la lancée. Nous ferons en sorte de sortir victorieux de cette confrontation qui s’annonce compliquée pour les deux équipes.

Vos supporters attendent de vous une bonne phase retour en championnat, le leur promettez-vous ? On ne peut rien promettre car toutes les équipes se sont bien préparées lors de la dernière trêve. Les joueurs, qui sont dans l’effectif de la JSK, ont des qualités et des arguments à faire valoir, même si en football, on ne peut être sûr de rien. Il y a en plus un esprit d’équipe et c’est surtout cela qui va nous permettre d’aller de l’avant. Entretien réalisé par S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Un bon point de pris pour les APRÈS LE MATCH NUL ARRACHÉ FACE AU MCA

Kabyles

Pour la reprise du championnat et ce premier match de la phase retour, qui les a opposés au MC Alger avant-hier au stade Bologhine, les Kabyles ont pu revenir à Tizi Ouzou, avec un résultat positif.

C

ertes, le staff technique aurait souhaité voir son équipe engranger les points qui ont été mis en jeu, mais tout de même, ce match nul fait ses affaires. Les camarades de Rial ont tenu le coup, surtout en seconde période, en réussissant à annihiler les tentatives des joueurs mouloudéens lesquels ont pris d’assaut leur camp. Les Kabyles ont arraché un précieux point qui va ainsi leur permettre d’entrevoir le prochain match face au CRB, avec un moral au beau fixe. Ce résultat est tout de même positif, même si pour une équipe qui prétend jouer les premiers rôles, il n’y a pas mieux qu’une victoire. C’est un bon point de pris pour les poulains de Meziane Ighil qui peuvent reprendre le chemin des entraînements, avec assurance et confiance et dans de bonnes conditions. Les dirigeants de la JSK, le staff technique et les supporters, sont confiants pour la suite du parcours et misent beaucoup sur les capacités du groupe pour enchaîner avec d’autres bons résultats lors des prochaines rencontres qui les attendent. La bande à Meziane Ighil s’est acquittée comme il se doit de sa mission, et ce point ramené d’Alger ne fera que du bien aux joueurs lesquels sauront comment aborder la suite du parcours, en commençant par une victoire face

IGHIL : «Je travaille avec un effectif réduit»

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

au MC Alger.

Des satisfactions et des imperfections

Les coéquipiers de Hocine El Orfi, qui ont arraché un précieux point, auraient pu prétendre à un meilleur résultat, n’était ce manque flagrant d’efficacité qui leur a fait défaut. Les Hemani, Hanifi et Boulemdaïs étaient hors coup face au MC Alger, et se sont montrés moins percutants devant la cage de Faouzi Chaouchi. La bande à Meziane Ighil a montré de bonnes choses lors de ce clasico, mais, en contrepartie, elle a aussi montré des faiblesses, surtout au niveau de la ligne offensive. Il y a eu des satisfactions surtout au niveau des compartiments de la défense et du milieu de terrain, sans oublier la belle prestation du portier Malik Asselah. Mais, de l’autre côté, le coach Ighil a noté des imperfections au niveau de l’attaque, avec cette inefficacité qui continue de faire défaut au club kabyle. Un problème qui va certainement peser sur les résultats de la JSK, si les attaquants ne se révoltent pas et ne se ressaisissent pas. Les partenaires de Hocine Metref sont appelés à redoubler d’efforts et à améliorer leur rendement s’ils veulent vraiment rivaliser avec les postulants au titre de champion d’Algérie, comme l’USMA, l’ESS, le CRB, l’ASO et la JSMB pour ne citer que ces cinq équipes. Le staff technique, à sa tête le coach Meziane Ighil, mettra à profit ces séances de travail que le groupe va effectuer ces jours-ci pour apporter des correctifs et corriger les lacunes constatées face au Mouloudia d’Alger avant-hier lors du clasico traditionnel. Aomar Mouss

L’entraîneur de la JS Kabylie Meziane Ighil, a reconnu disposer d’un "effectif réduit en nombre", craignant "d’éventuelles blessures" lors de la deuxième partie de la saison 2011-2012. « Nous sommes pratiquement la seule équipe qui n’a recruté qu’un seul joueur lors de la période des transferts hivernale. Du coup, nous nous retrouvons avec un groupe réduit en nombre, en ce sens que nous ne disposons que de 20 joueurs seulement », a déclaré, , l’ancien sélectionneur national, à l’issue du match JS Kabylie-MC Alger, comptant pour la 16e journée du championnat de Ligue 1 (0-0). « Il est clair que nous serions en difficultés à l’avenir, si par malheur des joueurs venaient de contracter des blessures », a t-il ajouté.L’attaquant malien Makan Dembélé est le seul joueur à avoir été recruté par la direction des ’’canaris’’ lors du ’’mercato’’ hivernal. Cette dernière n’a pas ainsi répondu au vœu de son entraîneur, qui avait réclamé "des renforts" en prévision de la phase retour. Mais Ighil, lui, a fini par accorder des circonstances atténuantes aux responsables de son club.« Les moyens financiers nous font défaut à l’heure actuelle, et c’est la raison pour laquelle nous n’avions pas beaucoup recruté au cours du ’’mercato’’, contrairement aux autres formations de l’élite », a encore précisé le premier responsable de la barre technique de la formation phare de ’’Djurdjura’’. Malgré cet inconvénient, Ighil garde toujours les mêmes ambitions, à savoir "jouer les premiers rôles".« J’estime que l’effectif en place est capable de tenir le coup pour la suite de la saison. Je compte également faire appel à des joueurs issus de l’équipe espoir, mais seulement ceux émergeant du lot, car je ne ferai cadeau à personne », a t-il poursuivi.Revenant sur le nul décroché par son équipe lors de son déplacement au stade Omar Hamadi à Bologhine (Alger), le coach des Jaune et Vert ne s’est nullement montré ’’gourmand’’.« C’est un nul qui nous satisfait largement. Certes, nous nous sommes déplacés à Alger avec l’intention de revenir avec les trois points de la victoire, mais il faudra reconnaître qu’on avait affaire à une bonne équipe du MCA, à qui je prédise une bonne phase retour », a t-il conclu.

Hannachi tiendra-t-il sa parole ?

Il compte annoncer sa démission lors de la prochaine AG

Comme tout le monde le sait, le président de la JSK a déclaré avant la fin de la phase qu’il va démissionner de son poste, lors de l’assemblée générale qu’il compte tenir dans les prochains jours au niveau du siège du club. Certes, sous l’effet de la colère, Hannachi n’est pas à sa première sortie de ce genre, mais ça reste à confirmer lors de la prochaine AG du club. Les supporters qui ont clairement affiché leur cour-

roux envers le premier responsable, en accrochant même une banderole où on pouvait lire, « la JSK n’appartient pas à la famille Hannachi ». Une prise de position qui en dit long et qui témoigne de la séparation entre le public kabyle et le président Hannachi. Critiqué de toutes parts, le boss des Jaune et Vert ne sait à quel saint se vouer, et la seule issue à ses yeux, c’est de quitter le navire, et

laisser sa place propre, avant qu’il ne soit trop tard. Mais ne précipitons pas les choses et ne brûlons pas les étapes. Il faut attendre la prochaine assemblée générale qui se tiendra d’ici la fin de ce mois de janvier ou au plus tard lors de la première semaine du prochain mois. Alors Hannachi tiendra-t-il sa parole ? On le saura dans les prochains jours. Affaire à suivre… A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05 OÙ EST PASSÉ LE COMITÉ DE «SUPPORTERS» ?

Aucun membre du comité de supporters installé par la direction du club n’a marqué de sa présence, le clasico MCA-JSK, qui s’est déroulé avant-hier au stade Bologhine. Ce comité, beaucoup plus créé pour être au secours de la direction et des joueurs, a fait l’impasse sur cette importante rencontre. Les supporters de la JSK, qui se sont déplacés à Alger, ont fait de leur mieux pour s’organiser et prendre place dans la tribune qui leur a été réservée. Fort heureusement, il y avait des fidèles supporters qui ne ratent aucun match de la JSK pour encadrer ceux qui ont fait le déplacement au stade Bologhine. Quant aux membres dudit comité de «supporters», apparemment, ils avaient d’autres chats à fouetter, et leur seul souci, c’est de se servir et non de servir le club phare de la Kabylie. Ni le président ni aucun autre membre de ce comité beaucoup plus de soutien, aux dirigeants, n’a jugé utile de se présenter à Bologhine pour mettre les supporters kabyles dans de bonnes conditions. Alors, à ces membres de changer de métie ou bien d’afficher clairement la mission qui leur a été confiée par la direction du club, sachant qu’ils ne représentent pas la large galerie de la JSK.

AMAR MORSLI, DE BORDEAUX À BOLOGHINE

Un fidèle supporter de la JSK ne rate pas les grands rendez-vous pour venir encourager son club fétiche et favori. Il s’appelle Amar Morsli, il est résidant en France. Mais, cela ne peut l’empêcher de prendre le vol, pour venir assister aux matchs de la JSK, surtout quand il s’agit du clasico face au Mouloudia d’Alger. Après avoir été à Barcelone où il a passé quatre jours là-bas, pour suivre de près son club de toujours, ce fidèle supporter des Canaris du Djurdjura, a de nouveau fait le déplacement à Alger, en prenant l’avion sur le vol Bordeaux-Alger, il y a quelques jours. Amar Morsli a marqué de sa présence le choc des titans MCA-JSK avant-hier au stade Bologhine aux côtés de ses amis de toujours Farid Ferhat et autres. Un grand bravo à ce chauvin des Canaris du Djurdjura. Espérons seulement que ce dernier sera récompensé en fin de saison par un titre au finish qui sera remporté par son club de toujours. A.M.


06

LIGUE 1

Déjà des mécontents ! E

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

APRÈS LE MATCH DE LA JSK

t si lors de la phase aller, le coach mouloudéen éprouvait toutes les peines du monde pour constituer un onze rentrant performant, durant cette phase retour, c’est tout à fait le contraire. En effet, puisque François Bracci éprouve maintenant, toutes les difficultés du monde pour composer sa liste des 18 joueurs. La raison ? Elle est toute simple, l’arrivée de six nouvelles recrues durant le dernier mercato hivernal à savoir, Younès, Djallit, Yachir, Hadji, Moumène et Sayoud. Mieux encore, tous les joueurs blessés à l’instar de Berradja, Megherbi et autre Attafen, affichent une forme éblouissante en ces derniers temps surtout, durant le stage d’Espagne. Et pour revenir aux faits, lors du dernier match face à la JS Kabylie, certains joueurs comme Attafen, Berradja et Hadji, n’étaient pas vraiment satisfaits de leur statut de remplaçants. D’ailleurs, les deux derniers cités n’ont même pas été

incorporés au cours du match contrairement à Attafen qui a pu jouer les dernières 20 minutes en prenant la place de Sayoud au milieu. A noter aussi, que le meilleur buteur du club, Sayeh avec ses quatre réalisations, était sur le banc des remplaçants lors de cette rencontre, ce qui explique tout. Ajoutez à ces petites données, le mécontentement des autres joueurs qui n’ont même pas eu la chance de figurer sur la liste des 18, à l’instar du gardien Bouzidi et de l’attaquant Amroune. La question qui se pose maintenant, est sans doute : que fera François Bracci pour satisfaire tous les joueurs même s’il s’agit là, d’une mission presque impossible ? Seuls les prochains jours, nous le diront.

Fallait-il faire jouer Sayoud ?

l’international olympique, Amir Sayoud, était loin de son niveau habituel. D’ailleurs, l’entraîneur, Bracci, l’a remplacé dès les premières mi-nutes de la deuxième période. Emoussé physiquement, l’ex-joueur du Ahly du Caire et d’Al Ismaïly, n’a pas trop convaincu durant ces clasico, en perdant beaucoup de balles faciles au milieu. D’après certains connaisseurs, le mieux, était de garder Sayoud sur le banc pour donner la chance soit à Attafen ou Berradja pour faire l’animation du jeu. En effet, puisque ces deux «anciens» titulaires ont contribué aux deux victoires acquises à la fin de la phase aller contre le WA Tlemcen (3-1) et le MC El Eulma (2-0). Malheureusement pour eux, leur entraîneur a perçu les choses sous un autre angle en misant à 100% sur Amir Sayoud dès le coup d’envoi, en prenant tout simplement, un risque immense avec un joueur qu’il ne connaissait pas… M. B.

BRACCI : «Maintenant, il faut oublier la JSK pour penser à Sétif»

Tout porte à croire, que les prochains jours s’annoncent des plus délicats pour l’entraîneur, François Bracci surtout, avec cette histoire de participation des joueurs.

Très déçu à l’instar de tous les Mouloudéens, le coach, François Bracci, estime que l’enjeu du clasico a tout simplement tué le match. Il estime aussi, que le jeu ultradéfensif des Canaris, n’a pas vraiment facilité la tâche de ses attaquants.

l’enjeu a réellement tué le match en tombant même sur une équipe de la JSK, qui a carrément opté pour la défensive dès le coup d’envoi en répliquant juste par des contres et rien d’autres. Il y a surtout, ce fameux but refusé par l’arbitre de la rencontre, alors que tout le monde a vu qu’il n’y avait absolument rien. Je peux même me permettre de dire, que la rencontre allait prendre une autre tournure, si l'arbitre ne nous a pas refusé ce but valable, aux derniers instants de la première période. Franchement, des matches de cette envergure et de cette importance, devraient être confiés à des arbitres costauds et très expérimentés.

Tous les présents au stade Omar Hamadi, samedi dernier, s’accordent à dire, que

Et comment appréhendez-vous le reste du parcours après ce premier faux pas à Bologhine ? Très difficile pour nous et pour toutes les équipes de la Ligue 1. Mais je suis presque certain, que le Mouloudia reviendra en force très prochainement, car cette fois-ci, on a une bonne équipe capable de faire mal à domicile et même en déplacement.

Justement, un autre match choc vous attend le week-end prochain contre l’ES Sétif au 8-Mai 45, un mot là-dessus ? Je vous assure, que juste après la fin de ce match contre la JSK, je me suis mis en tête le match de Sétif. Vous savez, quand vous êtes entraîneur du MCA, vous n’avez même Un mot sur le rendement des pas le temps de respirer. Pour ce prochain nouvelles recrues, Yachir, Sayoud et déplacement, on va immédiatement se Djallit ? Peut-on les connaître ? mettre au travail en tâchant en premier lieu Je dirai seulement, que ces joueurs doivent Tout d’abord, je tiens à vous préciser, d’oublier le nul de la JSK, pour se travailler dur tout comme leurs camarades qu’on a fourni beaucoup d'efforts lors du concentrer uniquement sur le match de Sétif d’ailleurs. Je pense, qu’il nous reste stage d’Albir en Espagne. Et c'est beaucoup de travail pour régler le problème où on se doit de répondre présents et ce, d’ailleurs, la raison pour laquelle, l'équipe quoi qu’il arrive. Je pense, que les joueurs n'a pas été à la hauteur lors dans ce premier de la cohésion qui était quand même, savent très bien ce qu’ils vont faire lors de flagrant lors de cette première sortie. match de la phase retour. Je m'attends cette nouvelle sortie, pour bien évidemd'ailleurs à des difficultés lors des ment rectifier le tir et par la même, prochaines journées de cette retrouver le bon chemin. deuxième partie de Entretien réalisé la saison. Il par faut noter Mounir aussi, Benkrami que Le très attendu MCA-JSK comptant pour la 16e journée du championnat professionnel de Ligue 1, n’a finalement, pas connu de vainqueur comme le confirme si bien, le décevant 0 à 0 qui n’arrange guère les affaires du Doyen qui jouait à domicile. Mais l’info du jour, est que les Vert et Rouge de la capitale, se sont vus refuser un but limpide, selon leurs dires à la dernière minute de la première mi-temps. D’après l’arbitre de la rencontre, M. Bouster, le but de Djallit a été refusé à cause d’un deuxième ballon qui se trouvait sur le terrain et non pas d’une position de hors jeu comme le pensaient tous les présents. Ce qui est sûr, est que cette décision n’a guère réjoui la grande famille du MCA et notamment, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib lequel a même, exprimé sa grande colère juste après la fin du premier half en allant dire deux mots à l’arbitre international, M. Bouster. Par ailleurs, la direction du Vieux club algérois, prépare un rapport bien détaillé sur l’arbitre en question, en espérant même s’appuyer sur quelques vidéos qui démontrent pleinement la légitimité du but de Djallit qui aurait été le tournant du match, d’après Omar Ghrib et l’entraîneur du club, François Bracci. «Si Bouster nous a seulement, accordé notre droit, la rencontre aurait pris un tout autre tournant», nous dira Omar Ghrib. «Je pense, qu’avec 1 à 0, la JSK allait sans doute, ouvrir le jeu, ce qui nous aurait permis d’ajouter d’autres buts. Mais bon…», ajoute le technicien corse des Vert et Rouge. C’est pour dire, que les ennuis du Doyen avec l’arbitrage ne font que commencer. M. B. On voit là un entraîneur très déçu… Sincèrement, il y a vraiment de quoi l’être ! Laisser deux précieux points de la sorte m’agacent au plus haut degré. A mon humble avis, il y avait de la place pour une victoire, mais plusieurs paramètres nous ont fait défaut.

Et ça repart avec le problème d’arbitrage !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

SAYOUD : «Face à Sétif, je marquerai» Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Quel est votre sentiment après l’accueil que vous ont réservé les supporters du MCA samedi soir contre la JSK ? Franchement, je ne m’attendais pas à un tel accueil. J’avais la chair de poule quand j’ai entendu tout le public scander mon nom. Sincèrement, j’étais très ému. C’était un moment très fort pour moi.

07

GHRIB :

«Merci Chnaoua»

Quand les Chnaoua scandaient votre nom, on a remarqué que vous avez fait un geste. C’était quoi la signification de votre geste ? C’était tout simplement pour leur dire qu’ils étaient dans mon cœur. J’ai trouvé un public en or, et j’aurais aimé leur offrir les trois points de la victoire. C’est vraiment dommage pour nous, surtout qu’on a dominé notre adversaire de bout en bout. On vous a senti crispé dans ce match, non ? J’avoue que je n’ai pas réalisé un grand match, mais il faut savoir que je n’ai pas joué de match officiel depuis plus d’un mois. Mon dernier match officiel date du tournoi du Maroc avec les Verts. Donc, il me faut un peu de temps pour trouver mes repères.

Comment jugez-vous votre rendement dans ce match ? Comme je vous l’ai dit, je suis encore loin de mon meilleur niveau. Je suis à 50% de mes moyens. Il me faut quelques matchs dans les jambes et, Incha Allah, vous allez voir le vrai Sayoud. On a appris que vous avez contracté une blessure qui vous a empêché de terminer le match... Tout à fait. J’ai eu un problème au niveau des adducteurs, et c’est pour cela que j’ai demandé au coach de me remplacer. Je ne pouvais pas donner un plus à mon équipe, alors j’ai préféré sortir pour qu’un autre joueur puisse apporter un plus à l’équipe.

Donc, vous allez être présent pour le match contre l’ESS ? Incha Allah, oui. Je dois prendre du repos pour reprendre ensuite les entraînements, et j’espère jouer ce match contre l’ESS et pourquoi pas marquer mon premier but. Walid. S.

SAYOUD SE BLESSE

L’international espoir du MCA, Amir Sayoud, n’a pas pu terminer le match contre la JSK à cause de sa blessure au niveau des adducteurs. La blessure de Sayoud n’est pas méchante, selon le staff médical, ce qui va lui permettre de jouer le match contre Sétif.

LE BUT DE DJALLIT ÉTAIT VALABLE

L’arbitre Bouster a privé encore une fois le MCA d’une victoire qui était à sa portée lors du match contre la JSK, car le but de Mustapha Djallit était valable, puisque les images qui ont été diffusées sur le site Dzair Web montrent que Djallit n’était pas en position de hors-jeu.

YALAOUI SUSPENDU FACE À L’ESS

L’attaquant, Nabil Yalaoui, est suspendu pour le prochain match du Mouloudia contre l’ESS, après avoir écopé de son troisième carton samedi dernier contre la JSK au stade de Bologhine.

Bracci : «C’était un arbitrage scandaleux face à la JSK»

Le premier responsable de la barre technique du MCA, François Bracci, a très mal digéré le match nul qu’a réalisé son équipe contre les Kabyles samedi dernier au stade de Bologhine. Pour lui, le premier responsable de ce semi-échec est l’arbitre Bouster qui a privé Djallit et son équipe d’une victoire sans que personne ne crie au scandale : «Ce n’est pas de mes habitudes de critiquer les arbitres, mais face à la JSK, cet arbitre est passé complètement à côté de la plaque. Le but qu’a inscrit Djallit était valable. Ce n’est pas la première fois qu’on est victimes de l’arbitrage, mais c’est devenu une habitude dans nos matchs de championnat. Cela casse le travail qu’on est en train de faire durant toute la semaine», dira Bracci.

«JE VISE TOUJOURS LE PODIUM»

Les résultats de la première journée de la phase retour étaient en défaveur du MCA, car toutes les équipes du peloton de tête ont creusé l’écart sur le MCA. L’ESS et l’USMA sont à onze points,

mais Bracci reste toujours optimiste que son équipe a les moyens de réduire cet écart : «Je sais que j’ai une bonne équipe, je sais aussi qu’il nous faut un petit peu de temps pour que la machine soit bien huilée. Je le dis haut et fort, je viserai le podium et je vous donne rendez-vous à la fin de la saison.»

«SAYOUD EST À 40% DE SES MOYENS»

L’autre événement de la soirée de samedi dernier était le premier match de la nouvelle recrue, Amir Sayoud, dans le championnat algérien avec le MCA. L’ancien joueur du Ahly n’a pas brillé de mille feux, comme tout le monde l’attendait. Certes, il manque de matchs dans les jambes, mais malgré son manque de compétition, Bracci estime que ce joueur a de grandes qualités et qu’il comptera sur lui dans les prochains matchs : «Il ne faut pas juger ce joueur sur un seul match. Il ne faut pas oublier qu’il n’a pas joué depuis le tournoi des JO au Maroc. Il a quand même réussi de belles facettes de jeu, et je suis persuadé qu’au fil des matchs, il

sera meilleur.» Enfin, le Mouloudia a perdu deux précieux points samedi dernier, et la bande à Bracci sera dans l’obligation de réaliser un bon résultat à Sétif pour montrer que les chances pour jouer le titre sont intactes. Le Mouloudia ira à Sétif non pas pour faire match nul, mais pour glaner les trois points devant le leader, qui n’est pas facile à manier sur son terrain. «On jouera pour la gagne contre l’ESS», dira Bracci. W. S.

Le coordinateur de la section sport du Mouloudia d’Alger était le héros du clasico contre la JSK. Les supporters du doyen des clubs algériens ont réservé un accueil chaleureux à Omar Ghrib avant et après le match, alors qu’il y a quelques mois ce même public exigeait son départ du Mouloudia. Le bon recrutement de cet hiver a joué en faveur de Ghrib, qui était très ému après que tous les supporters se soient levés comme un seul homme pour dire : «Djich Châab mâak ya Oma ». Le coordinateur de la section sport du MCA nous dira à la fin du match : «J’avais la chair de poule quand tout le public du Mouloudia scandait mon nom. Je ne pourrai jamais oublier ce jour-là. Nos supporters ont compris une chose, Ghrib aime le MCA et ce n’est pas de ma faute si le club souffre sur le plan financier. Je suis en train de faire tout ce que je peux pour sauver le club. Avec cette sortie de nos supporters, cela me pousse à donner tout ce que je peux pour que le Mouloudia soit un vrai club, et je leur promets, Incha Allah, de leur offrir un titre à la fin de la saison.»

YACHIR, LA BONNE AFFAIRE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Parmi les nouvelles recrues qui ont été alignées par François Bracci contre la JSK, il y a l’ancien attaquant Samy Yachir, qui a réalisé un match correct contre les Canaris. Il a réussi à créer le danger à maintes reprises devant les défenseurs de la JSK. Yachir était le meilleur joueur mouloudéen sur le terrain samedi dernier. Le recrutement de Yachir est une très bonne affaire pour le Mouloudia d’Alger. W. S.


08

OUDIRA :

«Je rentre et je marque, quel bonheur !»

Pour votre premier match avec votre nouvelle équipe, on peut dire que c’est un début gagnant, non ? Effectivement, je suis aux anges d’avoir participé à la réussite de mon équipe. J’ai inscrit un but, c’était formidable, et de surcroît ce but a permis à mon équipe de remporter le match. C’est génial. Je rentre et je marque, quel bonheur ! Surtout pour une première pour moi.

Le CRB a débuté la partie un peu fébrile et a subi le jeu eulmi… C’était un match difficile. On a affronté une bonne équipe, qui pratique un beau football. On a certes subi le match en première mi-temps, mais avec les consignes du coach, on a redressé la barre et on a réalisé l’essentiel lors de la seconde partie du match. C’était bien. Je suis très content. Vous êtes rentré à une demiheure de la fin du match. Cela a suffi pour que vous inscriviez le but de la victoire… Sur le terrain, mes camarades avaient remis les pendules à l’heure deux minutes avant que je rentre. La groupe a retrouvé la confiance et il était un peu facile d’ajouter un second but, car il y a eu une baisse de régime de l’adversaire. On a profité de l’occasion et on a pu renverser la vapeur. C’est un bon signe pour la suite du parcours.

GUEBLI NON CONVOQUÉ

Samedi dernier, le CRB était à El Eulma pour affronter le MCEE. Djamel Menad n’a pas fait appel à son défenseur axial, Guebli. Très affecté, le joueur a compris certainement que la seconde phase se jouera probablement sans lui, comme c’était le cas lors de la phase aller.

LES U21: MCEE 4 - CRB 2

Les jeunes du Chabab se sont inclinés samedi contre les espoirs eulmis sur un score de 4-2. Les espoirs du Chabab sont appelés à redresser la barre dès le prochain rendez-vous, mais les responsables doivent aussi leur fournir les moyens afin qu’ils puissent s’exprimer comme il faut.

NAÏLI ET AOUED SUR LE BANC

Billel Naïli et Mohamed Aoued ont été relégués sur le banc pour ce premier match de la phase retour. Les deux joueurs étaient prêts pour la rendez-vous eulmi, mais le coach en a décidé autrement et cela pour des choix tactiques. L’entraîneur a donné la parole à une équipe qui a réussi à arracher les trois points du match contre le MCEE, une équipe intraitable chez elle.

LIGUE 1

Le Chabab a bien débuté LA PHASE RETOUR

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Le CRB a réussi une belle sortie sur les terres eulmies, en obligeant le MCEE à céder les trois points de la partie, puisque le match s’est terminé sur le score de deux buts à un au profit du Chabab. Menad a propagé la culture de la gagne dans les rangs du Chabab, qui devient ainsi l’une des meilleures équipes en déplacement.

D

jamel Menad a entamé la rencontre contre le MCEE sur le banc de touche. Il suivait de près l’évolution du match. D’ailleurs, quand il a senti qu’il n’était pas bien installé, il a demandé aux remplaçants de changer la place du banc afin de lui permettre de suivre à l’aise la rencontre. Le coach était très concentré et donnait l’impression de vouloir entamer la phase retour par un bon résultat, même si la tâche s’annonçait difficile. L’entraîneur du Chabab dira : «L’équipe s’est bien débrouillée. Le groupe avait tant besoin de débuter fort pour gagner en confiance.» Le CRB a réussi à faire tomber une équipe eulmie qui, depuis l’entame de la saison n’a pas enregistré de défaite sur ses terres. Les Belouizdais n’ont pas bien débuté le match. Djamel Menad dira : «On a mal commencé la partie. On n’avait pas un jeu équilibré. Plusieurs fautes étaient commises. En première mi-temps, le MCEE nous a été supérieur et cela sur tous les plans. Même en ce qui concerne le physique, les Eulmis étaient meilleurs.» Ils ont réussi à marquer un but qui a fait douter pour un moment les Algérois. Mais, conscient de la situation, Menad a donné des directives à ses joueurs à la pause-citron afin que ses poulains reviennent à la charge. Il dira : «On a donné les consignes dans les vestiaires avant la seconde mi-temps. En deuxième période, on a redressé la barre. Mes joueurs sont revenus en force. On a profité de la baisse de régime de l’adversaire en inscrivant deux buts qui ont permis au CRB de remporter le match.» Le plus important a été

MEKHOUT RETROUVE LE ONZE RENTRANT

Lors du match de coupe, le sociétaire du Chabab avait boycotté le match protestant pour récupérer son dû. Mais après, il est revenu à de meilleurs sentiments. Mekhout est parti en stage avec son équipe en Tunisie, ce qui lui a permis de retrouver sa place dans le onze type de Menad lors du premier match de la phase retour contre le MCEE chez ce dernier.

REBIH CONFIRME

La convocation pour le stage des locaux avec l’EN a fait beaucoup de bien à Rebih. Il s’est distingué lors du premier match de son équipe en cette seconde partie du championnat en étant le maillon fort de la chaîne tout au long de la partie. Il a créé plusieurs fois la panique dans la défense eulmie. C’est lui, d’ailleurs, qui a été le passeur décisif qui a permis à Oudira de déclencher son compteur buts et d’assurer aussi la victoire à son équipe contre le Babya sur ses terres.

fait samedi sur la pelouse du stade Messaoud Zeggar, puisque le Chabab est rentré à Alger avec le gain de la partie. Mais, l’entraîneur en chef dira : «Il reste du travail à faire, mais le plus important, c’est qu’on a assuré trois bons points.» Avec ce gain, le CRB reste collé au peloton de tête et veut assurer lors de la prochaine journée. Mais, ce rendez-vous est une autre histoire qu’on abordera le moment voulu.

Ousserir, l’homme du match

Nassim Ousserir a encaissé un but contre le MCEE, mais le gardien avait aussi contré plusieurs tirs qui auraient mis KO les Belouizdadis samedi au stade Messaoud

Zeggar. Il n’est un secret pour personne, le gardien du Chabab, Mohamed Ousserir, contribue à la réussite de son équipe. Sa volonté et sa rage de se surpasser donnent plus de confiance à ses camarades qui évoluent après sans pression. C’est le même cas vécu samedi dernier à El Eulma. Le numéro un du CRB, Nassim Ousserir, a été monsieur 50% de l’équipe. Il a été l’homme du match contre le MCEE, en sauvant son équipe à maintes reprises. C’est d’ailleurs à chaque match qu’il se donne à fond. Les Belouizdais savent très bien qu’Ousserir est le l’homme des situations difficiles. Il l’a prouvé samedi encore une fois. M. A.

BENABDERRAHMANE : «On a fait l’essentiel»

Auteur du but qui a permis à son équipe de revenir au score, le défenseur axial du CRB, Farès Benabderrahmane ne cache pas sa joie et pense que la victoire de son équipe était méritée. En effet, le début de la partie contre le MCEE n’était pas vraiment fort de la part des Belouizdadis. Benabderrahmane dira : «Effectivement, on a subi le jeu eulmi en première mi-temps. On avait du mal à rentrer dans le match. Il y avait beaucoup d’erreurs commises qui ont permis à l’adversaire de faire son jeu. Je ne sais pas pourquoi, mais on donnait l’impression d’être déboussolés.» Les Rouge et Blanc ont été surpris par le but du MCEE. Benabderrahmane ajoutera : «L’ouverture du score a perturbé les rangs, mais on ne voulait pas baisser les bras, car ce n’était que le début de la rencontre, et on avait le temps pour revenir.» Les Belouizdadis ont rejoint les vestiaires menés par un but à zéro. Il fallait trouver la solution au problème dans les vestiaires. Benabderrahmane dira : «Le coach a donné les consignes à suivre et je pense que le groupe voulait redresser la barre.» Le CRB est rentré plus déterminé à reprendre les choses en main, et Benabderrahmane a égalisé. Il dira : «Le centre d’Ammour était bien ajusté. J’étais dans sa trajectoire et je n’ai mis que la tête pour dévier le cuir afin qu’il termine sa course dans les filets adverses. C’était un moment fort, car c’était le signe de notre retour dans le match.» La suite,

tout le monde la connaît, puisque le CRB a réussi à ajouter un deuxième but synonyme de victoire. Benabderrahmane conclura en disant : «On a continué à presser l’adversaire et on a marqué le but de la victoire à dix minutes seulement de la fin du match. Après, on a géré les débats jusqu’au coup de sifflet final. Ce qui est certain, c’est que je suis très heureux d’avoir marqué mon premier but avec le CRB. On a fait l’essentiel en remportant le match.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Charef n’a plus la confiance DES HARRACHIS Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

LONGTEMPS CRITIQUÉ PAR LES SUPPORTERS

E

Apparemment, Charef n’a plus la confiance des harrachis.

n effet, le coach des Jaune et Noir était longtemps critiqué après la rencontre d’avant-hier face au MCO, où une bande des supporters se sont expliqués avec lui, en lui disant qu’il est le seul responsable de la défaite contre le MCO, et ce, par ses choix jugés hasardeux, surtout dans la composition des onze rentrants à l’image de Layati et Bounedjah, et même Aissaoui, tout les trois out, avant-hier. En effet, selon les supporters harrachis, ils ne veulent plus voir Charef avec les Jaune et Noir, puisque le rendement fourni avant-hier malgré que la ren-

contre fût jouée à Lavigerie, laisse à réfléchir «on demande des changements, puisque ce n’est pas normal que notre équipe joue de cette façon. Les joueurs étaient ailleurs, malgré le fait qu’ils ont touchés leur dû», affirme les supporters avant d’ajouter que «l’équipe type choisie par Charef, était derrière la défaite» certains joueurs n’ont pas leurs places dans l’effectif, vu leur rendement.» En effet, les supporters préparent déjà une démarche afin de couper la route à Charef, qui doit partir, surtout que ce dernier n’a pas bien géré la situation actuelle des Jaune et Noir.

Djarbou, Touaheri et Bennai blessés

les joueurs suspendus à savoir Grich, Ziane et Bounedjah, trois autres joueurs risquent de ne pas faire leur apparition face à l’USMA pour le compte de la prochaine journée, et ce, pour cause de blessures. il s’agit de Bennai, Touaheri et Djarbou, les trois joueurs souffrent de blessures au niveau de la cheville.

Yanis pourra faire son apparition face à l’USMA

Selon des sources très bien informées des affaires courantes de l’USMH, la nouvelle recrue des Jaune et Noir, à savoir, Yanis pourra faire son apparition avec l’équipe dès la prochaine rencontre face à l’USMA. En effet, l’absence de plusieurs joueurs poussera Charef à compter sur les

BENOMAR : «Les joueurs doivent assumer»

Apparemment, les misères de l’USMH n’en finissent pas, avec

L’adjoint de Charef à la barre technique, affirme que les joueurs harrachis assument la défaite d’avant-hier, contre le MCO.

En effet et selon lui, ses joueurs n’ont rien fait sur le terrain pour empocher les trois points de la victoire, mais affirme néanmoins, que la rencontre d’avant-hier, a confirmée que les joueurs doivent se remettre au travail et améliorer certains points, surtout dans le jeu.

Benomar, une amère défaite avanthier contre le MCO, un commentaire… Oui tout à fait, on s’attendait avant-hier à une rencontre difficile face à une formation qui joue sa survie dans la ligue une. De notre côté, on n’a pas fait le match qu’il fallait avant-hier, et le MCO mérite les trois points. Selon vous, qui assume la défaite d’avant-hier ? Je dirais que c’est les joueurs qui doivent assumer la défaite d’avant-hier, surtout

Une défaite imméritée

La reprise du championnat a été décevante pour le CAB, en concédant une défaite à domicile face à une équipe de l’USMA qui n’a pas brillé que par son nom.

L

es camarades de Saïdi, ont entamé l’année 2012, de mauvaise manière, pourtant au vu de la prestation des joueurs Batnéens, le CAB méritait beaucoup mieux qu’une défaite, il est vrai que l’arbitrage de Mr. Sahraoui, a joué un grand rôle dans la victoire des usmistes en privant le CAB de deux pénalties indiscutables à un moment où El Hadi Adel et ses camarades dominaient à outrance, le leader qui n’a rien montré de la valeur d’une équipe qu’on a qualifiée de “dream team” même le but qui a donné la victoire ne méritait pas d’être inscrit du fait qu’il est venu d’un dégagement anodin de Lemouchia, qui heurta le pied d’un défenseur pour tromper Babouche surpris de voir le ballon detourné dans sa cage. L’USMA n’a valu que par son réseau défensif où le gardien Zemamouche et le duo Laifaoui-Khoual ont brillé par leur sauvetage inextrémis, sur plusieurs actions dangereuses des Merazka, Hadi, Adel, Fezzani et Ghodbane.

09

qu’ils n’ont rien fait sur le terrain. De plus, il y avait des occasions pour marquer, mais nos joueurs n’ont pas su en profiter. La prochaine rencontre sera contre l’USMA, et les calculs seront de mise pour le reste du parcours, un commentaire… Oui, les prochaines rencontres seront comme des matches de coupe pour nous, surtout que la défaite d’avant-hier, a faussé nos calculs. Quant à la rencontre de l’USMA, elle sera très difficile dans la mesure où on doit réagir. Lotfi S.

Le Chabab Aurès Batna n’a pas à rougir de cette défaite, car même avec les absences de six joueurs titulaires et non des moindres, Bouchouk, Bitam, Benamara, Messaâdia, Koufana et Boudjlida, le CAB a dominé l’USMA. Il y a des matchs ou ce n’est pas le meilleur sur le terrain qui gagne, cette défaite du Chabab est imméritée. L’arbitrage, la chance et les blessures ont eu raison des camarades de l’exellent Saïdi, il faut désormais ne pas baisser les bras et penser au prochain match contre le MCSaïda.

Amer Djamil :

Ils ont dit après le match

“on a joué contre l’USMA et l’arbitre, c’est ce dernier qui nous a battu, je n’ai plus d’autres commentaires à faire, c’est scandaleaux”.

Nezzar :

“Le complot contre le CAB, est désormais entamé, cet arbitre est venu pour une mission ordonnée de faire perdre le CAB, j’ai déja annoncé que notre équipe est visée, aujourd’hui, avec le comportement de ce trio ça se confirme.”

Bouaraâra :

“c’est scandaleux, cet arbitre est venu pour aider l’USMA, il l’a fait sans gêne ni scrupu-

le, ce qui nous laisse croire qu’il est protégé et qu’il est venu pour une mission spéciale, il nous a privés de deux pénalties indiscutables, il n’a pas arrêté de nous casser le jeu, c’est honteux pour notre football.”

Saïdi :

“Tout était contre nous dans ce match, en plus des nombreuses absences de nos camarades, on a eu affaire à un arbitre partiel, il n’a pas arrêté de nous désavantager en l’espace de 20 mn, il nous a donné quatre avertissements pour nous décourager, il nous a privés de deux pénalties, j’éspère que la TV montrera les images et pour finir, on encaisse un but anodin.”

Ollé-Nicole :

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

“On a affronté une équipe coriace qui nous a bousculés en première mi-temps où on a été dominés, en seconde période, on a apporté des correctifs qui nous ont permis de mieux gérer le reste du match notamment, après le but de Lemouchia, le CAB est une équipe coriace qui ne méritait pas la défaite.

Zemamouche :

“On savait que le match allait être très difficile, l’adversaire est une bonne équipe et nous a posé beaucoup de problémes, notre victoire est le fruit de l’expérience des joueurs qui ont su gérer le match, ces trois points vont nous permettre de continuer notre travail dans la sérinité pour préparer notre prochain match.


10 BOUSSEHABA ET BOUKEMACHA DÉBUTENT BIEN

L’ex-joueur du CRB a été le passeur qui a permis à El Bahari de marquer le but de la victoire ; avec Dagoulou et Belaïli, ils forment un trio qui commence à trouver ses marques, au grand bonheur du staff technique. Pour sa part, Boukemacha a tenté de donner un aperçu sur sa valeur durant toute une mi-temps, où il a été le collatéral du fidèle capitaine, Majid Benatia. Justes sur le plan physique, les deux nouvelles recrues ont été remplacées en seconde mi-temps, mais avec plus de travail, ils pourront devenir des titulaires à part entière. Une chose est sûre, les places sont désormais chères au Mouloudia et il faudra à chacun de batailler pour être dans la liste des 18, tant que c’est Henkouche qui établit cette fameuse liste.

LES SUPPORTERS SATISFAITS

Les quelque cent supporters qui ont fait le déplacement et qui ont rencontré d’autres fans mouloudéens habitant la capitale étaient satisfaits du rendement de leur formation : «Ils ont su gérer le match du début jusqu’à la fin, avec une mention spéciale à El Bahari, l’auteur du but, et au gardien Fellah qui a su annihiler toutes les actions des attaquants de l’USMH. Ceci, sans enlever au mérite des autres joueurs, surtout ceux qui étaient sur le terrain en première mitemps», nous diront des férus des Hamraoua. Le MCO commence à regagner la confiance de ses supporters, qu’il espère nombreux samedi prochain à Zabana devant l’ASK.

REPRISE CE MATIN

Henkouche a accordé une journée de repos à ses joueurs, qui sont rentrés par autocar samedi soir. La reprise des entraînements aura lieu, selon le secrétaire, au bois de Canastel, pour une séance de décrassage et de travail physique. Désormais, les Mouloudéens pensent au prochain match face à l’ASK, qu’ils doivent impérativement gagner pour confirmer leur renaissance.

LIGUE 1

Le sauvetage commence bien Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Les supporters oranais ne donnaient pas cher des chances de l’équipe drivée par Mohamed Henkouche face à des Harrachis en quête de réhabilitation et qui partaient avec un avantage psychologique certain, avec leur victoire sur leur adversaire du jour à Oran, à l’entame du championnat.

C’

est dire que le succès oranais, alors que les plus optimistes tablaient sur un nul, avait un goût de résurrection. Est-ce le travail du staff technique et en particulier de l’entraîneur en chef ? Est-ce le recrutement réalisé cet hiver,

puisque 2 des 5 nouveaux éléments étaient sur le terrain d’entrée ? Ou est-ce l’apport de Eudes Dagoulou qui s’est avéré être le meilleur joueur hamraoui ? «Tous ces facteurs ont concouru à la victoire du Mouloudia. Et surtout un esprit de corps qu’a su mettre en place Henkouche Mohamed. Je pense que le Mouloudia est bien parti pour atteindre son objectif, à condition qu’il n’y ait pas de malaise au sein du groupe pour une raison ou une autre, car c’est aussi une victoire psychologique. Mais, attendons encore deux à trois matchs pour voir», nous a confié l’ancien international, Chaïb Haddou. C’est en effet la première bouffée d’oxygène que vient de respirer la formation mouloudéenne, en attendant d’autres qui lui permettront d’en terminer avec l’état de convalescence dans lequel elle se trouvait tout au long de la première partie du championnat.

Henkouche serein et optimiste

Comme il nous l’avait déclaré la veille du départ pour Alger, le coach oranais, Mohamed Henkouche, reste optimiste quant à un meilleur rendement de son équipe dans cette deuxième et décisive deuxième partie du

championnat. «Battre une équipe de la trempe de l’USMH n’est pas une chose facile. Je pense que la préparation durant la trêve commence à donner ses fruits, tout comme le recrutement qui, je le crois, a été judicieux. Avec les rentrées prochaines des trois autres recrutés, l’équipe aura une autre allure et nous pourrons alors dire que nous allons tout faire sur le terrain pour atteindre la carte du maintien. Je pense que des joueurs motivés et sérieux sur le terrain et en dehors peuvent ramener des résultats positifs. Nous aurons encore besoin de quelques points de l’extérieur, en plus de tous ceux qui seront mis en jeu à Zabana. Mais, il ne faut pas nous endormir sur les lauriers de cette victoire et oublier que nous traînons toujours dans la zone dangereuse.»

La discipline, l’autre aspect positif

Il semble que le stage de Marrakech et les instructions, pour ne pas dire ordres de Mohamed Henkouche ont porté leurs fruits. C’est ainsi que malgré la rudesse de la rencontre et l’enjeu important aussi bien pour les Harrachis que pour les Oranais, les Hamraoua n’ont reçu aucun avertissement, et ce, pour la première

fois depuis le début de la compétition. On ne râle plus, on conteste de moins en moins et on se plie à la règlementation. C’est une bonne chose qui contribue à la discipline du groupe et augure de lendemains meilleurs.

El Bahari, le meilleur… buteur

A voir sa lourdeur sur le terrain et ses «ratages», personne ne donnait cher des possibilités de l’exjoueur du NR Bethioua, sauf les responsables et le staff technique oranais. En marquant d’une talonnade le but de la victoire au stade du 1er Novembre, El Bahari a confirmé qu’il était bel et bien le meilleur buteur de l’équipe (6 réalisations) et surtout qu’il marque toujours des buts décisifs, comme ce fut le cas lors de la remontée en première division en 2010, sous l’ère de Kacem Elimam. «C’est sûr que je suis content de ce but et des autres aussi. Je reviens progressivement à mon meilleur niveau et je compte bien ne pas en rester là. Le coach me fait confiance en m’alignant et mes coéquipiers travaillent pour moi. Je les en remercie. Mais, même si ce n’est pas moi qui avait marqué, j’aurais été aussi content, car c’est le MCO qui gagne», dira El Bahari. A. B.

Boussaâda : «Je suis heureux d’avoir contribué à ce succès»

En attendant l’incorporation de Kechout au poste de latéral gauche et son retour (probable) sur le flanc droit de la défense, Hachemi Boussaâda a été l’égal de lui-même, en occupant à bon escient le flanc gauche de la défense oranaise, où il a toujours pu tirer son épingle du jeu. Samedi, il était bien satisfait du résultat et de son rendement. «Je suis satisfait de deux choses : le résultat, qui est notre première victoire à l’extérieur, et surtout le premier succès de la phase retour, ensuite de mon rendement personnel. Je remercie l’entraîneur de m’avoir fait confiance après le quiproquo du mois de novembre et je vous assure que je suis

décidé de me donner à fond pour que le Mouloudia ne rétrograde pas. J’espère seulement que nous continuerons à avoir cet esprit de corps qui nous a permis de nous affirmer aujourd’hui et je pense que chez nous, avec le soutien des supporters, nous ferons encore mieux. Au passage, je remercie les fans qui ont fait le déplacement et qui nous ont soutenus durant tout le match, comme je remercie les supporters d’El Harrach pour leur chaleureux accueil. C’est comme ça que doivent se dérouler les matchs de football.» A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

GHALEM :

«Déterminés à ne pas lâcher prise»

Ayant sauvé son équipe à deux reprises, Ghalem a accompli sa mission face au MCS avec brio.

Commençons par la reprise, comment a-t-elle été effectuée? Comme d’habitude, dans une ambiance bon enfant. Cela a commencé par des boutades et surtout par une grande discussion sur la tournure des événements, notamment le championnat et les derniers remous dans les autres clubs, à savoir le recrutement et les chances de chacune des équipes. Si on parlait de cette victoire face au MCS... Nous étions déterminés à ne pas rater cette sortie et on s’est beaucoup parlés avant le match. Le résultat est là et je souhaite de tout cœur que cela se prolongera le plus longtemps possible. Nous devrons coûte que coûte maintenir cette dynamique et aller le plus loin possible sur cette voie positive tant que le groupe y croit. Avouez que le MCS vous a donné des frayeurs... Je pense que les Saïdis n’avaient pas d’autre choix que de jouer leurs chances à fond, sachant qu’ils s’étaient déplacés pour faire un résultat positif à même de les faire sortir de la zone rouge. On s’attendait à cela quand même. Les attaquants du MCS ont même menacé vos buts à plusieurs reprises... C’est vrai, et ils avaient même la

11

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

possibilité d’inscrire un but en première période, mais c’est à partir de ce moment que nous nous sommes repris en jouant à fond la vigilance. Les choses se sont bien arrangées en seconde période, où on a su comment piéger l’adversaire en le pressant davantage. Cette entame donne à entrevoir l’avenir en rose, n’est-ce pas? Pour nous, l’essentiel est de ne pas lâcher prise car nous n’avons plus droit à l’erreur, d’autant plus que le reste du parcours sera encore plus difficile et on en est conscients. On est obligés de négocier à bon escient nos matches et avec la même détermination, tout en espérant que les conditions nous soient favorables. Un mot sur le prochain match face au CSC... Il ne faut pas aller par quatre chemins pour dire que nous devrons étaler toutes nos cartes. Nous jouerons la prudence, tout en usant de contres devant pour revenir victorieux. D’aucuns parlent de la possibilité de revenir avec les trois points ; votre avis ? Je ne vous cache pas que nos prétentions sont grandes, au même titre que notre ambition de bien terminer la saison, et à cet effet nous avons décidé de jouer tous nos matches avec la même hargne et la même détermination. Que ce soit face au CSC ou n’importe quel autre adversaire, nous jouerons pour le meilleur résultat possible. Il est vrai que les choses vont être difficiles, mais nous jouerons nos chances à fond en étalant tous nos atouts. Propos recueillis par Z. Zitoun

LES VESTIAIRES DU STADE BOUMEZRAG RAVAGÉS PAR UN INCENDIE

Les vestiaires du stade Boumezrag, destinés à l’équipe locale, ont subi des dommages suite à un incendie survenu jeudi. Les uns parlent d’un acte prémédité, alors que d’autres estiment que cela est dû à une masse électrique. Une enquête serait en cours pour tirer au clair ce problème. Le salon d’honneur du stade a été aménagé en vestiaire pour les joueurs de l’ASO.

LA SALLE DE CONTRÔLE ANTI-DOPAGE PRÊTE

Suite à l’instruction de la CAF, les responsables du club chélifien ont mis en place une salle pour le contrôle anti-dopage qui sera utilisé lors des matches de la Ligue des champions, où l’ASO est engagée cette saison en tant que tenant du titre.

LES JEUNES QUALIFIÉS EN COUPE D’ALGÉRIE

Les minimes, cadets et juniors de l’ASO se sont qualifiés avanthier en prenant part au dernier tour régional de coupe d’Algérie et ont réussi les résultats qui suivent : Résultats des jeunes catégories Minimes : ASO 5 - IB Mouzaïa 0 Cadets : ASO 2 - IB Mouzaïa 0 Juniors : ASO 3 - USMM Hadjout 1

AOUAMRI TIENT LA CORDE

Malgré le retour en force de Zaoui, l’entraîneur Saâdi a préféré aligner Aouameri, qui est devenu une véritable pièce maîtresse dans l’échiquier chélifien de par ses prestations remarquables.

HASSAN A SUIVI LE MATCH DES TRIBUNES

Le néo-Chélifien, de nationalité djiboutienne, Hassan Kader, a suivi le match depuis la tribune d’honneur, lui qui n’est pas encore qualifié. En effet, son ancien club slovaque n’a pas encore perçu sa quote-part du transfert, ce qui ne peut pas permettre au joueur d’être libéré et être qualifié à l’ASO.

PREMIÈRE TITULARISATION DE HADDOUCHE

Après une première titularisation en coupe d’Algérie face à Hennaya, Haddouche a été aligné d’entrée face au MCS, ce qui en dit long sur les capacités de ce jeune espoir qui ne cesse de progresser.

La guigne poursuit encore le Nasria

Il semble que la guigne poursuit toujours le NAHD en championnat avec cette énième défaite à domicile face à l’ESS, qui complique davantage la situation de l’équipe, qui se trouve plus que jamais menacée de relégation en Ligue 2.

L

es Sang et Or, et malgré la bonne volonté de leurs joueurs, n’ont pas pu tenir tête à la formation sétifienne qui s’était déplacée à Alger avec la ferme intention de prendre les trois points du succès. Il faut dire que la chance a manqué encore une fois à l’équipe locale, en témoigne le fait d’avoir raté un penalty qui aurait pu l’aider à rétablir l’équilibre. Les Nahdistes, et même s’ils étaient en supériorité numérique, n’ont pas pu asseoir leur domination, malgré le grand nombre d’occasions qu’ils s’étaient créés et qu’ils n’ont pas pu concrétiser. Le coach, Merzekane, lui, parle d’un blocage psychologique au niveau des joueurs qui savent que leur mission est très compliquée et qu’il faudra vraiment un miracle pour que l’équipe puisse se relancer. Le driver du Nasria avouera qu’il tentera de faire du mieux qu’il peut pour retaper le moral de ses poulains pour les pro-

chains matchs du championnat afin qu’ils puissent se relancer et se fassent au moins plaisir en réussissant de bons matchs. Merzekane pense qu’il vaudrait mieux libérer les joueurs psychologiquement afin qu’ils puissent réaliser de bien meilleurs résultats et fassent de leur mieux pour être à la hauteur, même s’il trouve que la tâche ne sera pas de tout repos. Pour en revenir au match, il faut signaler que Zennou, le transfuge de Hassi Messaoud, a été sans conteste le meilleur élément côté NAHD, avec un opportunisme avéré. Il manque certes d’expérience, mais il pourra certainement l’acquérir avec le temps pour donner le plus qu’on attend de lui. R. M.

BIAGA REGRETTE D’AVOIR RATÉ LE PENALTY…

Le Camerounais du Nasria, Paul Biaga, a regretté d’avoir raté le penalty qui avait été sifflé en faveur de son équipe lors de ce match à la 66’. Biaga avouera qu’il pensait bien faire en voulant exécuter le penalty, ce qui aurait permis à son équipe de revenir dans le match, mais qu’il avait été perturbé moralement, ce qui a permis au portier adverse d’arrêter le coup de pied.

…KHEDIS SOUHAITAIT L’EXÉCUTER À SA PLACE

Le libéro du Nasria, Sid Ahmed Khedis, souhaitait exécuter ce premier penalty qui avait été accordé à son équipe, car il voulait marquer le but qui aurait permis au NAHD de revenir dans le match, surtout qu’il était venu dans un moment très intéressant, et cela pouvait permettre au Nasria de rétablir l’équilibre. Toutefois, il n’a pas voulu perturber Biaga après que ce dernier a pris le ballon pour le botter. Il avouera que le deuxième penalty n’avait aucune importance pour lui, étant donné que les carottes étaient déjà cuites.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BENYAHIA RECHUTE ENCORE

L’attaquant, Zakaria Benyahia, a rechuté encore au cours du match face à l’Entente de Sétif, étant donné qu’il s’est blessé dès la 8’ après un choc avec un joueur de l’ESS. Le joueur nahdiste a même été transporté à l’hôpital pour revenir ensuite au stade. Benhayia avouera qu’il devra effectuer une IRM pour connaître la nature de sa blessure et être fixé sur son sort.

BENLAMRI INCONSOLABLE

Le défenseur international espoir, Djamel Benlamri, était inconsolable à la fin de la rencontre face à l’ESS. En effet, le joueur s’est écroulé sur le terrain au coup de sifflet final pour montrer qu’il était abattu après cette nouvelle défaite qui complique davantage la situation de l’équipe qui est plus que jamais menacée de relégation en Ligue 2. Le joueur a ensuite jeté son maillot au public, pour montrer qu’il était dépité. Il faut dire aussi qu’il a été déçu du fait qu’il n’a pas pu briller, alors que le coach national, Vahid Halilhozidc, s’était déplacé au stade pour superviser certains joueurs.


12

LIGUE 1

Les Béjaouis préparent le NAHD... Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

BELLE VICTOIRE FACE AU CSC

Maiza, ont donné l’impression d’être déjà fatigués, quelque peu lourds sur le terrain. Le milieu composé de Bouchrit, Kacem et Maroci, était quelque peu effacé et la balle arrivait difficilement au compartiment offensif. La nouvelle recrue, Zerrara, a brillé par ses ratages et Gasmi semblait isolé au milieu d’une défense constantinoise, pourtant pas sûre d’elle. En première mi-temps, les Béjaouis ont essayé d’affaiblir et épuiser l’adversaire. Ils ont eu gain de cause, car en seconde période, les visiteurs ont perdu tous leurs repères.

Une deuxième mi-temps épatante

Après leur victoire euphorique face au CSC, les poulains d’Alain Michel, tout en savourant ce premier succès de la phase retour, commencent déjà à préparer la deuxième rencontre qui les opposera au NAHD, dans un match qui, pour plusieurs observateurs sportifs, demeure déterminant. Maintenant que le match du CSC est passé, il faudrait penser à dépasser le cap du NAHD.

E

t même si les joueurs sont déterminés à persister dans leur dynamique, il n’en demeure pas moins, que le prochain rendez-vous contre la lanterne rouge, va s’avérer difficile à plus d’un titre... », ont affirmé certains responsables, soucieux de l’avenir du club. En fait, le succès éloquent signé contre le CSC, est une preuve inéluctable de la réussite du stage marocain. D’ailleurs, dans ce contexte, Alain Michel n’a pas cessé de répéter, à qui voulait l’entendre, qu’un succès face au CSC, serait d’abord et avant tout, un aboutissement de la préparation entreprise en terre marocaine. Mieux encore, l’entraîneur des vert et rouge

Les artisans d’une grande victoire...

La deuxième mi-temps aura été purement et simplement admirable, les poulains d’Alain Michel, ont su profiter des failles d’une défense dépassée, en concrétisant à trois reprises et ratant d’autres occasions nettes de scorer. Mieux, le jeu développé en cette période, fut agréable plaisant et surtout généreux en matière de réalisations. La JSMB a bel et bien montré un nouveau visage, les joueurs ont gagné avec art et manière, même si, les Constantinois du CSC ont été loin de leur véritable forme.

Place au NAHD...

dira : «Il suffit de voir la JSMB lors des prochaines rencontres, pour pouvoir juger si la préparation a été une réussite ou pas... » Alain Michel n’a pas eu tort, il a réussi à gagner son premier pari, combien même, il a fallu beaucoup de temps pour que l’équipe retrouve ses repères face à une équipe décimée et qui en fait, a donné l’impression d’être un géant aux pieds d’argile.

Une première mi-temps quelque peu ratée

BACHIRI, SOBRE ET EFFICACE...

Il aura été certainement le défenseur le plus en vue contre le CSC. Il a réussi à combler les failles de ses camarades, a donné plus d’assurance à une défense de plus en plus coriace et où la paire Bachiri Maiza, commence à s’imposer et devenir indiscutable. De cette victoire contre le CSC, Bachiri dira :« Notre victoire est méritée, face à un adversaire qui recèle en son sein, des éléments d’expérience. En deuxième mi-temps, nous avons réussi à nous imposer grâce à notre bonne organisation sur le terrain. C’est une victoire qui augure d’un lendemain radieux... »

MAROCI, UN VÉRITABLE GÉNIE !

On l’a toujours dit et redit, quand Maroci bouge c’est toute la JSMB qui bouge. La deuxième mitemps contre le CSC, nous a fait découvrir un véritable milieu de terrain capable de faire des merveilles. Il aura été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain : «C’est un match difficile que nous avons su gérer. Il ne fallait pas perdre pour entamer cette phase retour dans de bonnes conditions. Il faut vite oublier le CSC pour se préparer au prochain rendez-vous contre le NAHD... », a-t-il lancé...

BOUCHERIT, UN TRAVAIL DE TITAN...

Avec Maroci, il aura été parmi les meilleurs sur le terrain, il a fait un grand travail de récupération, s’est déployé un peu partout et a fait preuve d’une grande condition physique. Il a réussi à annihiler toutes les tentatives offensives de l’adversaire : «nous les avons laissés venir en première mitemps, puis nous nous sommes bien répartis sur le terrain en seconde période, et concrétiser certaines de nos actions. On aurait pu faire mieux, mais pour un début, c’est flatteur comme score. Je suis satisfait...»

GASMI, LE GOLÉADOR DE RETOUR...

Gasmi, le goléador qu’on voulait libérer !

Face au CSC, amoindri de certains éléments clés, faut-il le rappeler, les camarades de

Contre le CSC, les béjaouis ont réussi à développer un jeu plaisant, allant jusqu’à faire un pressing total sur leur adversaire du jour. Si, toute l’équipe a contribué à ce premier succès de la phase retour, il n’en demeure pas moins que certains éléments sont sortis du lot et ont été de véritables artisans d’une victoire qui aura certainement des répercussions positives quant à la suite du parcours des Vert et Rouge.

Il a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui. Ce doublé serait un avertissement pour les autres équipes et rassure tant les supporters,les dirigeants que le staff technique. Gasmi est parti pour effectuer un parcours plein de buts, «je n’ai fait que mon travail, avec le temps, je vais progresser pour être plus performant. Je donnerai le meilleur de moi-même, afin de contribuer à la consécration de la JSMB...» A. Z.

Le prochain rendez-vous béjaoui, sera à coup sûr, aussi déterminant que celui du CSC. En effet, les Vert et Rouge vont d’abord confirmer ce premier succès, acquis de fort belle manière, puis, continuer sur cette nouvelle dynamique, notamment en ces quatre premiers matches, ou l’erreur est interdite. Car, pour Alain Michel et ses poulains, une victoire contre le NAHD, va les préparer à mieux entamer les deux autres confrontations face à de véritables prétendants au titre. Ce sera alors, le test le plus important pour le nouvel entraîneur béjaoui, d’autant plus qu’en cas de victoire, l’équipe pourrait alors postuler carrément au titre. C’est pour cela qu’une victoire contre le NAHD est impérative, importante et décisive quant à la suite du parcours des Vert et Rouge.

Certains l’ont vite enterré après sa blessure, d’autres ont estimé qu’une fois remis, il rattraperait le temps perdu et redeviendrait ce goléador craint par toutes les défenses. Ces derniers n’ont pas eu tort, puisque Gasmi est de retour. Il semble avoir retrouvé toute sa forme, tous ses repères et surtout ce flair de buteur qui a marqué sa carrière. «Ahmed Gasmi est un joueur à part. Il s’entraîne tout le temps, se donne à fond et met tout en œuvre pour être toujours à la disponibilité de son équipe. Malgré les moments difficiles qu’il a traversés, il est resté cet élément plaisant et optimiste... », ont dit de lui certains de ses camarades les plus proches. Pourtant et, eu égard à son expérience reconnue, des responsables au niveau de la JSMB, auraient voulu le libérer durant ce mercato, car ils avançaient comme justification, une blessure qui tardait à guérir et qui a diminué le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rendement du joueur. Ce qui était faux, absurde et sans aucun fondement. Gasmi est guéri et il a retrouvé toute sa splendeur de buteur, sa force et sa passion de marquer : «la préparation marocaine m’a aidé énormément, je pense avoir retrouvé tous mes repères et maintenant je suis prêt à reprendre du boulot et prouver que je reste disponible pour l’équipe et décidé à contribuer avec elle, en vue d’atteindre les objectifs tracés... », a avoué notre interlocuteur. Contre le CSC, Gasmi a prouvé une fois de plus, qu’il reste un élément de grande envergure, un buteur racé et un joueur d’expérience sur qui, Alain Michel peut compter...Pour une absurdité, c’en est bien une, le fait d’avoir tout simplement, pensé à libérer un joueur pareil tout en recrutant des éléments ayant eu des blessures plus graves et qui sont encore en convalescence au frais de la... A. Z.


LIGUE 1

Les Usmistes ne lâchent PAS L’ESS PREMIÈRE VICTOIRE À L’EXTÉRIEUR…

PREMIER BUT POUR LEMOUCHIA... Face au CAB, et pour le compte de la première journée de la phase «retour», le capitaine Lemouchia a inscrit son premier but de la saison, sous ses nouvelles couleurs. Lemmouchia emboite ainsi le pas à ses coéquipiers du milieu, sur lesquels compte beaucoup l’entraineur Ollé-Nicolle, afin d’assister le compartiment offensif, à la traine, pour le reste de la saison.

Face au CAB, très déterminé à faire honneur à ses couleurs face à l’USMA pour la reprise du championnat à domicile et devant ses fans, les Rouge et Noir ont bien réagi, en empochant les trois points du match.

L

a confrontation a été acharnée au niveau de l’engagement et les duels très physiques, mais l’équipe a tenu bon et a su évacuer la pression et revenir avec une première victoire pour son retour à la compétition. Cette victoire est aussi la première à l’extérieur pour l’équipe phare de soustara, qui met fin ainsi à son incapacité à venir à bout de ses adversaires en déplacement. Un déclic, pour les proches du club, qu’ils espèrent être le début d’une fin de parcours en apothéose. La satisfaction est grande pour l’équipe et les responsables, qui se réjouissent du résultat, notamment après les circonstances qui ont précédé le match, et c’est de bon augure. Certains responsables se veulent, néanmoins, prudents, et les conditions qui ont entouré la partie ont peutêtre joué en faveur de l’équipe usmiste, qui a profité des remaniements à la pelle de l’équipe adverse, qui s’est présenté avec un effectif amoindri par pas moins de six éléments, ce qui a certainement déstabilisé la cohésion et les automatismes du groupe. Les

13

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

...QUI A ÉTÉ AGRESSÉ

Rouge et Noir ne laissent pas ainsi leur rival sétifien prendre le large, sachant que les Aigles des hauts plateaux sont revenu d’Alger avec les trois points, et l’annonce du résultat a certainement encouragé le groupe et l’a motivé pour éviter de se faire distancer.

Décrassage hier matin

Après avoir arraché une précieuse victoire face au CAB, et regagné la capitale avant-hier soir, l’équipe

usmiste a repris hier matin les entrainements, et ce, pour effectuer un décrassage. L’ambiance est plus sereine après le succès de l’équipe, qui va certainement galvaniser la troupe pour la suite des événements.

Repos aujourd’hui

Après une reprise tranquille et une séance de travail légère pour le groupe, hier matin, ce dernier bénéficiera d’une journée de repos aujourd’hui. L’équipe pourra profiter

MEFTAH CONVOLERA EN JUSTES NOCES AUJOURD’HUI

de cette journée pour se ressourcer avant de reprendre le chemin des entraînements et la préparation du prochain match qui attend l’équipe.

Reprise demain

Après un repos d’une journée bien méritée, suite à l’aventure mouvementée, encore une fois, du coté de Batna, cette fois-ci, l’équipe est appelée à reprendre les entraînements et entamer de plain pieds la préparation du prochain derby qui attend l’équipe. Le groupe, dans son intégralité, est attendu au rendezvous de demain, à Bologhine, sachant que tous les éléments sont d’aplomb. M. M.

L’unique buteur de la partie ayant opposée l’USMA à l’équipe du CAB, à savoir Lemouchia, s’est fait agressé à la fin du match par un joueur de l’équipe locale. Selon nos informations, ce serait Merazka qui s’en est pris à Lemouchia, sans raison apparente, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre les vestiaires.

LE BUS CAILLASSÉ

A la fin du match gagné par les Usmiste à Batna, l’équipe, au moment de quitter l’enceinte du stade dans son bus, s’est faite caillasée par les supporters qui les attendaient à l’extérieur du stade. Un fait, encore une fois, regrettable. Mais, comme nous l’avouera un responsable usmiste, l’équipe s’en est sortie avec moins de dégâts que lors du dernier match de la phase aller, perdue face à l’ESS.

Les Tlemceniens sur la bonne voie SAMER Le joueur usmiste, Meftah, convolera en justes noces aujourd’hui, et c’est un événement que l’équipe ne veut pas rater. En effet, pour l’heureuse circonstance, la direction, en concertation avec l’équipe, a décidé d’accorder une journée de repos, aujourd’hui, afin que les joueurs et amis du joueur, de même que les responsables, puissent y assister.

«Nous sommes en constante progression»

Un mot sur cette victoire salutaire ? C’est une précieuse et importante victoire que nous avons réalisée face à une redoutable équipe de Khroub, pas facile à manier, d’autant plus que l’ASK demeure une équipe intraitable à domicile. C’est dire que ça n’a pas été facile, comme le pensent certains.

En battant une coriace équipe de Khroub et de surcroît chez lui, les Tlemceniens ont confirmé leur nette ascension depuis la fin de la phase aller, où les camarades de Boudjakdji se sont imposés face à l’USMH, ce qui a confirmé l’état de santé du Widad avec cette cinquième place au classement général. Tout heureux d’avoir réussi le pari de faire tomber pour la première fois l’ASK at-home, le coach Amrani n’a pas caché sa satisfaction en fin de match en tenant d’abord à féliciter ses

joueurs pour avoir été à la hauteur et avoir dominé leurs vis-à-vis durant les débats en imprégnant un rythme soutenu, avec un football le plus souvent académique. Amrani estime que le stage de Tipaza a été bénéfique et le résultat obtenu aujourd’hui face à l’ASK est le fruit d’un travail de longur haleine où tous les joueurs se sont beaucoup dépensés, sans rechigner dans l’effort. “Je félicite mes joueurs pour avoir appliqué toutes les consignes en étant présent tout au long du match. Certes, ça n’a

pas été facile mais croyez-moi, en menant au score à deux reprises nous avons subi le match en amont et en aval. Les Khroubis nous ont acculés pour revenir au score, mais mes joueurs ont tenu bon en ne cédant pas le moindre espace, ce qui a un peu découragé les khroubis à revenir dans le match.” Et d’ajouter :“Cette victoire va nous inciter à aller de l’avant et préparer le prochain match face au MCEE avec beaucoup de sérénité. S. T. S.

Vous avez marqué votre cinquième but, dont celui face à El-Khroub. Qu’est-ce que cela vous inspire-t-il ? Ca m’a fait du bien. Marquer des buts, ça fait toujours plaisir pour une joueur qui se respecte; l’essentiel est que l’équipe ait gagné et que tout le monde soit content. Le Widad pointe à la cinquième place. Vous attendiez-vous à cette remontée spectaculaire ? Nous aurions pu mieux faire, si on avait gagné tous les matches à domicile. Nous tâcherons d’aller de l’avant, car le plus dur nous attend. S. T. Semaïne

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

YAYA : «On doit vite oublier cette défaite face à Biskra»

La discipline n’est pas un vain mot au MOB

Depuis le début de saison, que ça soit la direction du club ou le coach en chef, tout le monde œuvre pour instaurer une discipline dans cette équipe du MOB. Ainsi donc, la direction du club a traité les cas d’indiscipline avec une grande rigueur. Des cas tels que Madène, Mendil et dernièrement,Yaya sont la parfaite illustration que la direction du club ne ménage sur aucun effort, afin de rappeler à l’ordre les joueurs qui n’acceptent pas leur statut ou qui n’adhèrent pas à la méthode du staff technique et même ceux, qui se croient intouchables. Ne dit-on pas que la clé de la réussite dans n’importe quel club, c’est la discipline chez les joueurs. Autrement dit, tous les clubs iront à la dérive et les joueurs feront ce qu’ils veulent. Des cas pareils sont légions au niveau du championnat dans notre pays, mais au MOB, on ne laisse rien au hasard pour passer au peigne fin, tout atteinte à la discipline.

…….mais aussi la communication

En effet, on dit que la communication est ce point noir des clubs même de l’élite, mais au MOB, cet aspect n’est point un vain mot. Depuis l’installation d’un chargé à la communication, qui a pour nom Zahir H., ce dernier, en collaboration avec la direction du club, œuvre au bon fonctionnement de l’info au sein du club, où il informe les journalistes sur ce qui se passe au club, et tout ce qui a trait à ce dernier. Une situation saluée comme il se doit par les journalistes, surtout ceux de la presse sportive, qui reçoivent quotidiennement les infos du club. Sacré MOB ! C’est comme ça qu’on devient professionnel. R. M.

L’attaquant des Crabes, Faouzi Yaya, estime dans cet entretien, que le MOB avait manqué de réussite face à la lanterne rouge et qu’il pouvait facilement revenir avec les trois points si les joueurs avaient su comment concrétiser les actions qui se sont présentées à eux. Il affirme toutefois, que cette défaite même si elle est amère, ne doit en aucun cas influer sur le moral du groupe. L’enfant de Timezrit dit que le véritable départ du MOB durant cette phase retour, sera le match face au PAC comptant pour la 2ème journée (17ème du championnat).

Au moment où tout le monde s’attendait à ce que le MOB revienne avec une victoire, ce dernier s’incline contre la lanterne rouge… ! C’est vrai que les fans et les observateurs ont estimé avant cette rencontre, que le MOB pourrait revenir avec une victoire ou du moins un nul dans les bagages, mais ce n’était pas facile face à une équipe classée dernière certes, mais qui ne voulait pas abdiquer. Cette équipe de l’USB a fait de ce match face à nous, celui de l’espoir, d’où la pression qui est exercée par sa galerie.

Pourtant, vous avez bien entamé le match…. Effectivement, on était entrés sur le terrain avec la ferme intention de l’emporter, mais les ratages tels que cette tentative qui s’écrase sur le poteau des bois adverses et les nombreuses occasions qu’on s’est créées, ont fait que l’adversaire en a profité pour mar-

Un nul qui donne de l’espoir

La troupe d’Osmane a bien débuté la phase retour en décrochant le match nul face à Merouana.

U

LIGUE 2

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

n précieux point qui signifie le bon augure et qui donne de l’espoir aux espérantistes quant au retour au peloton de tête. Le coach Osmane a été très satisfait de la prestation de ses poulains qui ont raté une opportunité de revenir avec la totalité des points. Sa déclaration à la fin de la rencontre, dégage de la sérénité au sein du public qui veut voir son équipe renouer avec les victoires.

Benali la bonne affaire.

La révélation de la rencontre est sans partage, la nouvelle recrue, Bénali Samir, incorporée au milieu dans la récupération, a été l’échiquier gagnant de l’équipe. Par son jeu d’accrocheur et sa combativité sans répit, Bénali a été l’élément récupérateur clé de l’équipe. Par sa technique et son jeu de gaucher, Osmane a trouvé en lui, l’élément qui manquait au côté de l’animateur Barbari.

Belahouel s’impose dans son nouveau poste

L’arrière latéral gauche, Bellahouel Ghali, a réussi une belle prestation dans son nouveau poste. Incorporé au poste de libéro à la place de Mouffok blessé, Bellahouel a été le principal défenseur qui a tenu son rôle comme il le faut. Intégré pour la 1ère fois à ce poste, Belahouel a montré des qualités impressionnantes. Il a été l’homme du match contre l’AB Merouana et a même inscrit le but égalisateur. Une vraie aubaine pour Osmane qui aura l’embarras du choix entre Moufok et Bellahouel.

A

quer après. Je pense que la chance a choisi son camp et nous, en tant que joueurs, nous sommes déçus par cette défaite inattendue surtout qu’on l’a subie face à la lanterne rouge.

On comprend par là, que la réussite vous a fait défaut, c’est ça, non ! Si on était au début du championnat, ce match, on l’aurait remporté, mais des paramètres ont fait que nous n’avons pas pu revenir avec un bon résultat, à savoir le terrain de Biskra qui est en gazon naturel et où nous ne sommes pas habitués à évoluer, la fatigue du voyage et les occasions ratées ont fait que nous sommes revenus de Biskra bredouilles. Une défaite comme celle-ci et de surcroît contre le dernier au classement, n’est pas faite pour influer sur le moral de la troupe ? Ce qui est évident, c’est qu’on aurait aimé revenir au moins avec un nul dans les bagages, mais que voulez-vous, c’est ça le football. Maintenant, vous dire que cette défaite va nous faire douter ou influer sur nous, je ne le pense pas. Si on a joué sur du tartan, on aurait pu gagner. Reste que notre vrai départ sera pour le match face au PAC.

Que vous devez gagner coûte que coûte, non ! Le Paradou qui est en mauvaise passe, fera de son mieux pour négocier sa venue ici à Béjaïa. C’est une équipe qui joue bien en déplacement et qui ne viendra pas pour nous offrir de cadeaux. A nous donc, de nous préparer en conséquence et ne rien laisser au hasard pour ne pas se faire piéger. Disons que c’est un match à six points, qu’on doit gagner pour respirer un peu, après deux défaites consécutives en déplacement.

9ème place, et pas loin de la zone rouge. Une place qui inquiète non ! Tant qu’il reste quatorze matches à jouer, donc 42 points en jeu, on fera tout pour engranger le maximum. Toutefois, tout le monde sait que la phase retour est plus que difficile, eu égard au fait que des équipes chercheront le maintien et d’autres qui viseront une place sur le podium. En ce qui nous concerne, on doit vite oublier la défaite de Biskra et se concentrer sur la suite des évènements. On doit dès lors, gérer la suite match par match, tout en restant toujours vigilants. Entretien réalisé par R. M.

L’espoir renaît Le MOB est actuellement à la

près deux jours de repos accordé par le staff technique, au lendemain de leur belle victoire obtenue face au RC Kouba dans les dernières minutes, les coéquipiers de Tlemçani auteur de l’unique but de la partie, ont repris le chemin des entraînements hier, à la forêt des Planteurs située sur les auteurs de la ville des Oranges, avec du bi-quotidien au menu programmé par Bordji qui vient de suppléer la défection de Bendoukha, en attendant

la désignation d’un nouveau entraîneur dans les prochains jours, le bi-quotidien devait être également le cas aujourd’hui. Une option qui permettra sans doute aux joueurs, de préserver leurs moyens physiques et surtout techniques avant de disputer un match d’application prévu demain sur la pelouse synthétique du stade Ouali Med, l’entraîneur Bordji qui a sûrement décelé quelques lacunes, lors de la rencontre jouée face au RC Kouba, s’attellera à les corriger pour le reste du parcours, à commencer

par celui de l’USMBA prévu vendredi prochain au stade du 24 février de Sidi Bel Abbès, une rencontre qui s’annonce très difficile pour les Samistes puisqu’ils se mesureront à l’un des prétendants à l’accession. Notons que cette reprise des entraînements, a été marquée par la présence de l’ensemble de l’effectif à l’exception du meneur de jeu, Haoua Hassen, qui a été expulsé vendredi dernier et qui ne devra pas prendre part à la rencontre de vendredi prochain face à l’USMBA. Aoun Laïd Boualem

Le jeune défenseur axial, Allai Slimane, que nous avons joint hier par téléphone, nous livre ses impressions sur le prochain match face à l’USMBA et la suite de la compétition.

prêts à donner à fond vendredi prochain face à l’USMBA. Pour revenir à la maison avec un résultat probant, qui nous permettra de réduire l’écart nous séparant des équipes non relégables et rester sur le dynamisme de bons résultats.

ment très fort ces derniers temps comme en témoigne son dernier résultat ramené de Blida où ils ont contraint l’équipe locale au partage des points.

Allali : «Tout est rentré dans l’ordre»

Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Après notre victoire sur le RC Kouba, tout est rentré dans l’ordre pour ce qui est de l’ambiance, je peux vous dire quelle est bonne et tous les joueurs sont

Comment appréhendez-vous ce match contre l’USMBA ? Ce sera un match très difficile pour lequel il faudra bien se préparer, l’équipe de l’USMBA est un onze qui est très difficile à manier chez elle, c’est un adversaire qui revient égale-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comment voyez-vous le reste du parcours ? J’estime qu’il faudrait jouer jusqu’au bout ; tout est possible en football surtout qu’il reste encore 14 matchs, soit 42 points en jeu ; même l’USBiskra qui compte seulement 8 points, revient à mon avis. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem


Un nul et des regrets

LIGUE 2

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

15

Le nul ramené d’Oran n’a satisfait ni les Mouloudéens, ni l’entraîneur, ni l’administration. Les joueurs eux-mêmes n’ont pas été rassasiés par ce petit point du match nul, car les Batnéens qui aspiraient à beaucoup mieux se sont rendus compte qu’au vu du déroulement de la partie, la victoire et les trois points étaient largement à leur portée.

L

es victoires du MOC contre le CABBA et de la JS Saoura contre le Paradou ont quelque peu attenué l’ardeur des camarades de Zeghidi qui, par leur nul, marquent le pas et concèdent deux autres points pour les autres poursuivants, ce qui complique un peu la situation pour jouer l’accession. Bon gré, mal gré, le Mouloudia a quand même le grand avantage de recevoir tous les prétendants, à commencer par le CABBA, qui sera le prochain hôte au 1er Novembre 54 vendredi. La JS Saoura et le MOC feront aussi un tour à Batna lors de cette phase retour, un calendrier favorable à condition de tout assurer à domicile et grignoter des points en

déplacement. Les regrets ne serviront à rien, se lamenter non plus ; Magra et sa bande sont appelés à faire beaucoup mieux que la phase aller s’ils veulent être sur le podium en fin de saison. Une victoire, vendredi, contre le leader, le CABBA, changera beaucoup de choses, et il faut y penser dès à présent et oublier ce nul consommé de l’ASMO, c’est l’avenir qui compte et l’avenir, c’est ce MSPB-CABBA de vendredi qu’il faut absolument gagner.

Boukhlouf marque de nouveau

Bien que laissé sur le banc de touche en raison d’un mal de dos et d’une grippe, l’attaquant du MSPB, entré en 2e période, a réussi à marquer le 2e but du Mouloudia, son troisième personnel ; ainsi, Boukhlouf a renoué avec les filets après une longue période de doute.

Les nouveaux ont confirmé

Abdellaoui, Belkhir et Benmeghit, alignés par l’entraîneur Magra contre l’ASMO, ont apporté le plus que les Mouloudéens attendaient d’eux. Ainsi, le nouveau trio du mercato confirme que leur engagement est un coup gag-

nant pour le Mouloudia.

Reprise hier

Les joueurs ont bénéficié du samedi comme journée de repos, la reprise était prévue pour hier à 15h au stade A/Latif Chaoui, où une grande présence des supporters était attendue pour encourager les joueurs à aller de l’avant pour battre le CABBA ce vendredi au 1er Novembre 54.

La prime non déterminée

Bien que le barème du règlement intérieur prévoit une prime de 30 000 DA pour un nul à l’extérieur, les joueurs espèrent un

bonus, mais l’administration ne s’est pas encore prononcée, on s’est contenté de dire aux joueurs de patienter.

Le P/APC félicite le MSPB

Après le nul ramené d’Oran, le P/APC de Batna, qui a suivi avec intérêt le déroulement du match à distance, a été le premier à féliciter les dirigeants et les joueurs pour le résultat positif du MSPB. A quatre mois des élections locales, le P/APC a retrouvé ses vertus de supporter. W. Y.

Une victoire face Latrèche : l’O Médéa en attendant «Annaba a les l’USM Blida moyens d’accéder» Rencontré à la fin de la rencontre ayant opposé l’USMAnnaba à l’OMédéa, le coach de Médéa, Abdelkrim Latrèche, était ravi de retrouver ses anciens amis de Annaba et était satisfait du rendement de ses joueurs et il a bien voulu répondre à nos questions. Ecoutonsle.

Même si la victoire face à l’O Médéa l’a été sur le score étriqué de 1-0, l’USM Annaba attend de pied ferme l’USM Blida pour le compte de la 17e journée du championnat de la Ligue 2.

S

oit deux matchs consécutifs à domicile pour les Annabis pour espérer rester collés au peloton de tête. En enchaînant avec une série de 4 matchs sans défaite, et ceci depuis la 13e journée, soit en 4 journée, les Annabis ont réalisé 3

victoires et un nul. Tout compte fait, et suite de ces 4 journées, les Annabis ont empoché 10 points, ce qui porte leur capital à 22 points, en attendant la suite. Et, suite à cette victoire au forceps arrachée par Annaba, ceci lui permettra de glaner quelques places au classement, en attendant de recevoir Blida à Annaba pour le compte de la 17e journée. Ces trois points ont été bien perçus du côté de Bône pour la prochaine rencontre à domicile. L’USMAnnaba sera plus convaincante pour espérer jouer l’accession. L’USM Annaba, soutenue par son public, étonne après 4 matchs sans

défaite, et cette victoire est synonyme de bonne base psychologique pour recevoir l’USMBlida. Annaba semble avoir repris conscience de ses capacités et doit gagner devant Blida, qui a été accrochée lors de la 16e journée par l’USM Bel Abbès (0-0). Annaba doit remporter ce match face à Blida pour se mettre en route et gravir les marches, car son hôte est classé 11e avec 20 points. L’USMAnnaba a bien l’intention de parfaire sa position et elle n’a qu’à glaner les points, car le calendrier lui est favorable. Amar Aït Bara

Etes-vous content d’être à Annaba ? Et comment, je suis content de retrouver mes amis et mes anciens joueurs. Je garde de bons souvenirs de cette ville et des Annabis, vous savez que j’ai accédé avec l’USMAnnaba en division une durant la saison 2006-6007. Que pensez-vous de l’USMAnnaba 2011/2012 ? Ce n’est pas l’équipe que j’ai vu évoluer à l’aller, elle a beaucoup progressé, et les joueurs affichent beaucoup d’ambitions. Aussi, le rendement des joueurs sur le terrain s’est nettement amélioré, et je saisis cette occasion pour leur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

souhaiter beaucoup de chance et une bonne continuation.

Et concernant la confrontation USMAn - OM ? Cette confrontation s’est déroulée dans de bonnes conditions et on aurait pu l’emporter, mais on a manqué de chance. Seulement, je peux dire que si le match s’était terminé par un score de parité, cela aurait été mieux. Mes joueurs ont dominé la partie et ont fait preuve de beaucoup plus de sérénité. Entretien réalisé par A. A. Bara


16

Les Pacistes ont oublié la défaite Ils ont repris du service hier

Les coéquipiers de Benachour ont mis aux oubliettes la défaite consommée sur leur terrain face à la JSSaoura sur le score de deux buts à un.

I

ls ont beau essayé aborder le premier match de la phase retour par une victoire qui leur aurait donner plus de ”tonus” pour la suite, ils passèrent à côté de leur sujet permettant ainsi à leurs adversaires de comptabiliser les trois précieux points. Ils ont repris hier du service au stade Hydra, un peu affecté par ce revers inattendu. “Le groupe était déçu par l’échec et avait du mal à entamer la séance de travail. On leur a remonté le moral, car à quoi bon rester “fixé” sur ce mauvais résultat ; les joueurs se sont entraînés par la suite dans

une bonne ambiance” estime T. B., dirigeant. On songe d’ores et déjà au périlleux déplacement de Béjaïa pour donner la réplique au MOB. C’est une mission difficile pour les Ciel et Or contre les Crabes décidés à effacer leur dernier revers subi à Biskra. Mais les Pacistes sont capables de revenir avec un bon résultat, quelle que soit la fougue de leurs adversaires. Et ils l’avaient prouvé contre l’USMBA et le CABBA en ramenant cinq points étonnant plus d’un. “La défaite contre la Saoura ne va pas tout de même scier les jambes des joueurs. Au contraire, ça va les pousser à bosser durement pour se ressaisir afin que le Paradou remonte la pente, et procurer du bonheur à ses fans”, ajoute-t-il. C’est à l’ensemble des joueurs de se surpasser lors des prochaines échéances pour que le PAC retrouve sa vraie place au classement.

Bouyousfi rétabli

L’attaquant Bouyousfi était absent contre la Saoura, à cause d’une blessure au dos qui l’avait contraint de subir des moins intensifs pour le remettre sur pied. Il se sent mieux pour le moment, et a eu la permission de reprendre du service avec ses camarades pour préparer le match de Béjaïa.

Ouhadda officiellement au NAHD

Le jeune attaquant du Paradou Zakaria Ouhadda, n’a pas apprécié son statut de remplaçant. Comme il nous l’a fait savoir, il a demandé sa lettre de libération. La direction de son club employeur lui a facilité la tâche en lui délivrant le document pour tenter sa chance ailleurs. Il a eu plusieurs propositions, mais sa préférence est allée vers le NAHD. O. A.

KHELOUFI : “On se ressaisira”

L’attaquant Paciste, Mohamed Kheloufi, estime que la défaite contre la JSS n’était qu’un accident de parcours. Les choses vont s’améliorer à l’avenir et son équipe sera à la hauteur des attentes de tous les Pacistes. C’est-à-dire qu’elle leur fera oublier ce ratage et se classera dans la meilleure position possible en fin de parcours.

Comment va Kheloufi? Je me porte à merveille pour le moment grâce aux soins intensifs prodigués par le staff médical pour soigner ma blessure qui m’avait empêchée de prendre part à quelques rencontres. Comment s’est déroulé le stage ? Le séjour au Samitel était bénéfique pour le groupe pour aborder la reprise, on a appliqué comme il se doit le programme. Nous avons disputé quatre rencontres amicales donnant satisfaction au staff technique. Mais la reprise a été abordée par une défaite? On n’arrive pas à comprendre comme le groupe s’est fait avoir, alors qu’il tenait à ne pas rater ce match face à la JS Saoura. Peut-on connaître les raisons de votre absence lors de cette confronta-

tion ? J’étais bien préparé comme le reste de mes camarades avec la ferme détermination de donner le meilleur de moi-même. Malheureusement l’entraîneur a décidé autrement je ne peux en aucun cas discuter son choix. D’après vous, cette défaite pourraitelle affecter le groupe ? C’est une défaite amère surtout concédée sur notre terrain, mais on ne va se focaliser trop sur ce ratage. On essayera de nous ressaisir à l’avenir pour faire “sortir” notre équipe de cette position. Le PAC est en mesure de relever le défi ? Avec le travail, je suis sûr et certain qu’on arrivera à nous éloigner de la zone rouge. Si on compare notre formation aux autres on mérite au moins une place parmi les six premiers. Les observateurs estiment que le PAC peut se refaire une santé ? Avec les moyens mis à notre disposition, plus la réussite du stage, on n’a plus le droit maintenant à l’erreur. On est conscients que la mission ne sera pas facile, mais on tentera le tout pour le tout pour s’en sortir. On vous laisse le soin de conclure… Notre objectif est de terminer la saison dans une meilleure position, ce sera le plus grand cadeau qu’on puisse offrir à nos dirigeants qui sont toujours aux petits soins avec nous. Par Oukili Ali

LIGUE 2

BELKHEÏR : «On doit se racheter face à l’USMAn»

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

L’attaquant de l’USMB, Belkheïr Abdenour, lors de la dernière rencontre livrée par son équipe face à l’USMBel Abbès, essoufflé, a cédé sa place à son coéquipier, Kerfali, en seconde période de jeu, il estime que son équipe a prêché par le manque de concentration et d’efficacité. Les joeurs ont gâché plusieurs occasions de scorer en 1ère mi-temps. Mais à présent, ils n’ont d’autre alternative que de se ressaisir au plus vite pour sortir de cette léthargie.

Encore une fois, l’USMB vient de concéder un semi-échec à Tchaker. Un mot ? C’est à n’y rien comprendre, nous avons bien préparé ce rendez-vous et étions déterminés à réussir un bon résultat ; le coach a réussi à mettre les choses en place et une fois face à notre adversaire l’USMBA, nous avons perdu nos repères, créant plusieurs occasions de but, on n’a pas pu mettre même pas une balle au fond des filets de nos adversaires, maintenant nous devons travailler davantage pour rattraper notre retard. Ce résultat n’aura-t-il pas d’incidence sur le groupe ? Effectivement, ce match nul a été ressenti amèrement par l’ensemble du groupe qui ne s’attendait pas à cet échec, l’adversaire n’était pas meilleur que nous, nous l’avons dominé durant la majeure partie de la rencontre, sans parvenir à nos fins, la réussite nous a fait défaut par le manque de concentration et l’excès de précipitation. Votre avis sur le prochain match contre l’USMAnnaba ? Après le dernier semi-échec concédé face à l’USMBA, nous devons réagir lors de cette empoignade pour ne pas revenir avec les mains vides du stade du 19 Mai 1956 pour s’éloigner de la zone dangereuse, parce que un autre échec nous causera des ennuis. Le problème d’efficacité offensive ne va-t-il pas vous jouer un mauvais tour face à l’USMAn ? Cette inefficacité en attaque est due à certains paramètres, la pression, le manque de concentration, l’inexpérience, cela influent énormément sur la finalité de l’action. J’espère avec le travail spécial, le staff technique mettra fin à la fébrilité du compartiment offensif. Face à l’USMAn, vous aurez en face d’anciens camarades qui ont porté les couleurs de l’USMB dans le passé. Un mot ? En effet, je connais certains d’entre eux . le dernier en date c’est Kebia qui nous a quitté durant le mercato, je n’ai gardé que de bons souvenirs d’eux, maintenant chacun défendra les couleurs qu’il porte.

Personnellement, j’essayerai de donner le meilleur de moi-même pour que mon équipe parvienne à ramener un bon résultat de son déplacement à Annaba. Comment voyez-vous l’avenir de votre équipe qui n’arrive pas à décoller ? La tâche est difficile, nous avons effectué un mauvais départ à l’entame du championnat, au moment où certaines équipes avaient fait le plein contrairement à l’USMB qui n’a réussi à comptabiliser seulement que 7 points sur les 24 mois en jeu. Les supporters attendent beaucoup de vous, au moment où la situation n’est pas aisée. Qu’avez-vous à leur dire ? L’équipe n’est pas dans une situation catastrophique pourra se reprendre dans les prochaines rencontres, les joueurs ont besoin du soutien de leurs supporters ; nous souhaitons qu’ils soient à nos côtés dans ces moments difficiles pour nous pousser à réaliser de meilleurs résultats. Le groupe est déterminé à travailler durement pour remédier à cette situation.

Assemblée générale extraordinaire jeudi prochain

Le RC Kouba tiendra jeudi prochain une assemblée générale extraordinaire, au cours de laquelle le président du conseil d’administration, Sofiane Mecheri, déposera sa démission devant des membres de la SPA."Lors de cette assemblée, je vais officiellement déposer ma démission qui sera entérinée par les membres de la SPA", a indiqué Sofiane Mecheri à la radio nationale. Elu le 31 janvier 2010 en tant que président du conseil d’administration du RCK, Sofiane Mecheri, estime que son départ des affaires du club est irrévocable. "Ma démission est irrévocable, je ne suis pas prêt à revenir sur ma décision en raison de la situation difficile que traverse le club", a t-il ajouté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Les Lions d’Ath Douala maintiennent la cadence DIVISION HONNEUR-14e JOURNÉE

L

17

Qui arrêtera les Lions d’Ath Douala ? Le club cher au président de section, Hocine Ammam, avance à grandes enjambées vers le sacre final.

es matchs se suivent et se ressemblent. Que des victoires pour les poulains de Chabane Meftah. Le choc de cette 14e journée entre l’USB, leader du championnat, et son dauphin l’ES Draâ El Mizan, a tourné en faveur des camarades de Djebrouni qui se sont offert une belle victoire sur le score d’un but à zéro. Un succès qui permet à l’USB de prendre le large avec cinq points d’écart sur ses deux nouveaux poursuivants immédiats, la JS Tadmaït et la JS Boukhalfa, qui se sont imposées respectivement contre le CA Fréha (3 à 1) et devant la lanterne rouge, le FC Mechtras (11 à 0), avec 28 points à leur actif. Le CRB TiziOuzou, l’USM Draâ Ben Khedda et l’ASC Ouaguenoun avancent doucement mais sûrement, et ce, après leurs succès respectifs face à l’US Djemaâ Saharidj (2 à 0), l’US Tala Athmane (2 à 1) et le KC Taguemount Azzouz (3 à 0). Le CRB Mekla a été tenu en échec à domicile par l’ES Sikh Oumeddour, en faisant un but partout. Pour sa part, l’Olympique Tizi Rached, continue son ascension et multiplie les victoires, en s’imposant à nouveau, cette fois face à l’US Sidi Belloua sur le score net et sans bavure de 3 buts à 1. A. M.

Classement 01-US Beni Douala 02-JS Boukhalfa -JS Tadmaït 04-ES Draâ El Mizan -ASC Ouaguenoun 06-CRB Tizi-Ouzou -USM Draa Ben Khedda 08-KC Taguemount 09-O Tizi Rached -CRB Mekla 11-ES Sikh Oumedour 12-US Sidi Belloua 13-CA Freha 14-US Djemâ Saridj 15US Tala Athmane 16-FC Mechtras

L’O Tizi Gheniff surprend L’IRB Yakouren

Division Pré-Honneur-12 journée

Les résultats de la 12e journée du championnat de wilaya de division PréHonneur ont été en faveur du leader, l’Etoile Draâ El Mizan, qui garde la première place, avec le même écart de points, devant son dauphin, l’IRB Yakouren, qui a trébuché à domicile et devant ses supporters.

L

e choc de cette journée, qui a mis aux prises l’IRBY à l’Olympique Tizi-Gheniff, s’est soldé en faveur des visiteurs, qui se sont imposés sur le score d’un but à zéro. C’est le cas aussi

Résultats de la 12e journée

US Kemouda 3 - ES Assi Youcef 0 JSE Mouldiouane 3 - O Makouda 0 IRB Yakouren 0-O Tizi Gheniff 1 JS Ait Yahia Moussa 0-US Azazga 4 JS Tala Tgana 0MS Ait Abdelmoumen 1 IRB Bounouh 2-JSC Sidi Namane 0 Exempt : E Draâ El Mizan

e

Pts 33 28 28 26 26 25 25 22 18 18 17 14 11 05 03 00

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Ghardaïa Conservation des forêts NIF : 099547075053009

Avis d’appel d’offres national restreint n° 01/FLDDPS/2012

pour l’US Azazga qui s’est imposée largement sur le score de 4 à 0 devant la lanterne rouge, la JS Aït Yahia Moussa, en totalisant désormais 21 points à l’image de l’OTG. Pour rappel, le staff technique de la JSAYM a incorporé plusieurs juniors lors de cette rencontre. L’US Kemouda et l’IRB Bounouh, à la faveur de leurs victoires respectives contre l’ES Assi Youcef (3 à 0) et devant la JSC Sidi Naâmane (2 à 0), arrivent derrière, avec 18 points dans leur compte. La JS Mouldiouane, pour rappel, a battu vendredi passé l’O Makouda sur le score de 3 à 0. Quant à la JS Tala Tgana, cette dernière a été surprise sur son terrain par le MS Aït Abdelmoumen, en s’inclinant 1 à 0. A. M. Classement 01- E Draâ El Mizan 02- IRB Yakouren 03- IRB Bounouh - US Azazga - O Tizi Gheniff 06- US Kemouda 07 - JSC Sidi Naâmane - JSE Mouldiouène 09-JS Tala Tgana 10 -MS Aït Abdelmoumène 11 -ES Assi Youcef 12- O Makouda 13- JS Aït Yahia Moussa

Publicité

Résultats de la 14e journée CRB Tizi Ouzou 2 - US Djemaâ Saharidj 0 CRB Mekla 1 - ES Sikh Oumeddour 1 O Tizi Rached 3 - US Sidi Belloua 1 JS Boukhalfa 11 - FC Mechtras 0 US Tala Athmane 1 - USM Draâ Ben Khedda 2 ASC Ouaguenoun 3 - KC Taguemount 0 JS Tadmait 3 - CA Fréha 1 US Béni Douala 1 - ES Draâ El Mizan 0

Pts 27 23 21 21 21 17 16 16 14 13 05 04 01

La Conservation des forêts de la wilaya de Ghardaïa lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des travaux d’aménagement de piste agricole sur 11 km à travers la localité Timessassine et Hamrayet commune d’El Atteuf, les entreprises privées ou publiques installées en Algérie, et qualifiées classées à la catégorie 02 et plus en travaux publics activité principale ou secondaire, intéressées par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Conservation des forêts de Ghardaïa sise zone des sciences Noumerate - El Atteuf - Ghardaïa, Tél : 029 87 05 79. Les offres établies conformément aux clauses contenues dans le cahier des charges et se composent de :

1- L’offre technique 1- La déclaration à souscrire (à remplir selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges) 2- La déclaration de probité (à remplir selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges) 3- Le présent cahier des charges rempli, daté, paraphé et signé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques (sans indication du montant de l’offre) 4- Registre du commerce copie dûment légalisée 5- Le bilan du dernier exercice de l’entreprise, approuvé par l’administration des impôts 6- Les attestations de mise à jour envers les organismes fiscaux et parafiscaux (CNAS, CASNOS et CACOBATPH) en cours de validité à la date d’ouverture des plis 7- Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire (moins de 03 mois) du gérant ou directeur général 8- Les références des travaux de même nature réalisées appuyées uniquement par des attestations de bonne exécution 9- Les moyens humains et matériels à mettre en place dans le cadre du présent projet avec production des pièces justificatives (diplôme, déclaration annuelle des salariés 2010) 10- Copie certifiée des documents portant sur le statut juridique de la société (telle que SARL) 11- Attestation des pouvoirs du signataire de l’offre (dans le cas de société ou de groupement) 12- Copie de la carte d’immatriculation fiscale 13- Attestation de dépôt des comptes sociaux auprès des services du CNRC pour ce qui concerne les

sociétés 14- Liste du matériel à mettre en place pour la réalisation des travaux (justifier par des copies légalisées des cartes grises et acte notarié), en cas de location (acte notarié de location avec une durée supérieure au délai de réalisation) 15- Copie de l’extrait de rôles légalisée en cours de validité à la date d’ouverture des plis 16- Planning des travaux OBS : Toute pièce présentée non légalisée ne sera pas prise en considération.

L’offre financière : • Lettre de soumission datée, paraphée et signée • Bordereau des prix unitaires daté, paraphé et signé • Devis estimatif et quantitatif daté, paraphé et signé Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux enveloppes séparées et introduites dans une même enveloppe extérieure fermée et anonyme ne portant que la mention : Conservation des forêts de la wilaya de Ghardaïa Avis d’appel d’offres national restreint N° 01/FLDDPS/2012 Réalisation des travaux d’aménagement de piste agricole sur 11 km Localité Timessassine et Hamrayet commune d’El Atteuf Soumission à ne pas ouvrir

La durée de préparation des offres est fixée à 20 jours à compter de la date de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans le Bomop ou la presse, si le dernier jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Le jour de dépôt des offres est fixé au dernier jour de la durée de préparation des offres avant 12h, la durée de validité des offres sera égale à la durée de préparation des offres augmentée de 03 mois, à compter de la date de dépôt des offres. L’ouverture des plis se fera le jour de dépôt des offres à 14h en séance publique en présence des soumissionnaires ou de leur représentant qui souhaitent y assister au siège de la Conservation des forêts sis à la zone des sciences Noumerate, wilaya de Ghardaïa.

Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N°897 048

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

ANG - REO-COKER : «Aucun respect pour Bellamy»

Outre-Manche, ce n'est un secret pour personne, Nigel Reo-Coker et Craig Bellamy ne sont pas les meilleurs amis du monde. Samedi, peu avant la mi-temps de BoltonLiverpool (3-1), le capitaine des Wanderers et l'attaquant des Reds ont à nouveau échangé des mots virulents. L'échange aurait même pu devenir physique si les deux hommes n'avaient pas été séparés. A la fin de la rencontre, Reo-Coker n'a pas souhaité s'étendre sur le sujet. Mais il a tout de même livré sa façon de penser : «Craig Bellamy est Craig Bellamy. Je n'ai aucun respect pour lui, donc il peut faire ce qu'il veut...»

PSG : QSI engage le fils Platini !

C'est une information surprenante que révèle le JDD. Le groupe qatari QSI, qui a racheté le Paris Saint-Germain cet été, vient d'engager le fils de Michel Platini, Laurent. L'homme de 33 ans, qui était jusqu'alors directeur juridique chez Lagardère Sport, sera en charge des intérêts européens de son nouvel employeur et ne s'occupera donc pas exclusivement du club de la capitale. Une information qui peut toutefois prêter à sourire quand on connaît les réticences exprimées par le président de l'UEFA lors du rachat du PSG par les Qataris

Publicité

INTERNATIONALE

Nasri tacle Gallas et Domenech

Ce dimanche, Samir Nasri ne croisera pas William Gallas, blessé à un mollet et forfait pour Manchester City-Tottenham (14h30). Le 20 novembre 2010, le milieu de terrain avait refusé de serrer la main de son ancien coéquipier, avec qui les relations ont toujours été tendues. «Je ne lui serrerai plus jamais la main, parce que je ne suis pas un hypocrite», a déclaré Nasri dans une interview accordée au Times, samedi.La mésentente avec Gallas, mais aussi avec d'autres «anciens» du groupe France, est à l'origine de son absence à la Coupe du monde 2010. Un mal pour un bien pour Nasri, qui peut du coup rappeler à Raymond Domenech qu'il s'est sans doute trompé : «J'ai été heureux quand il a perdu son travail. Si j'avais

été président de la fédération, je l'aurai viré dès 2008. Il a dit des choses fausses sur moi parce qu'il croyait Gallas et d'autres anciens de l'équipe. En 2008, il y a eu des gens pour dire que c'était moi le fauteur de troubles. Mais en 2010, on a bien vu que ce n'était pas moi le problème...»

«Ce n'est pas ma meilleure saison»

L'ancien Marseillais sait donc attaquer, mais aussi se défendre. Pas à son meilleur niveau depuis son arrivée à Manchester City, Samir Nasri s'explique : «Jusqu'ici, ce n'est pas ma meilleure saison. C'est toujours difficile quand vous changez de club, même si vous restez dans le même Championnat. Ma première saison à Arsenal avait été difficile aussi, et ensuite tout s'était

bien passé. J'ai discuté avec le manager (Roberto Mancini). Je connais les règles. Si je marque et si je donne des passes décisives, je jouerai. Si je ne suis pas en forme, je ne jouerai pas.» Pas de quoi cependant le faire regretter son choix de rejoindre les Citizens l'été dernier. «Je n'ai pas choisi Manchester City pour l'argent. Le classement du

ARGENTINE : Un rêve nommé Guardiola

Championnat le prouve», lâche-t-il, avant d'assurer qu'il aurait pu toucher plus d'argent ailleurs. «J'avais une meilleure proposition dans un autre pays, mais je ne l'ai pas choisie. Oui, j'ai un bon salaire ici. Je ne peux pas le nier, mais tous les joueurs ont de bons salaires. Quand vous jouez à Arsenal, vous avez aussi un meilleur salaire qu'ailleurs.»

Josep Guardiola devrait annoncer le mois prochain s'il choisit de prolonger une nouvelle fois son contrat avec le FC Barcelone. Dans le cas contraire, l'entraîneur catalan pourrait rapidement être contacté par le président de la fédération argentine, Julio Humberto Grondona, qui rêve de le voir prendre les commandes de l'Albiceleste."Si la Fédération argentine en avait les moyens, Guardiola serait le sélectionneur national. Ce serait un rêve de l'avoir comme coach", a-t-il lancé au micro

Circonscription administrative de Dar El Beïda Commune de Mohammadia NIF : 41000200001608501028

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2012

La commune de Mohammadia lance un avis d’appel d’offres national restreint pour l’opération suivante : Acquisition de 04 camions bennes tasseuses d’une capacité 13 m3 Les fournisseurs intéressés par cet avis peuvent retirer le cahier des charges contre paiement de la somme de 1500,00 DA au niveau du trésorier communal à partir de la 1ère parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop. Bureau n° 38/1er étage secrétariat général Sis 632 logements Mohammadia

Les offres doivent être présentées sous deux enveloppes intégrées dans l’enveloppe extérieure :

1ère enveloppe contenant l’offre technique : comprenant les pièces suivantes : 1- La déclaration à souscrire dûment renseignée 2- Le cahier des charges paraphé par le soumissionnaire 3- Une copie légalisée de l’extrait du registre du commerce 4- Une copie légalisée d’extrait de rôle et carte fiscale avec le numéro d’identification fiscale (NIF) 5- Les bilans financiers des trois (03) dernières années (visés par les services des impôts) 6- Copies légalisées des attestations de mise à jour CNAS, CASNOS 7- Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire 8- Attestations de bonne exécution délivrés par les maîtres d’ouvrage 9- Statut de l’entreprise (pour les sociétés dotées de la personnalité morale) 10- Fiche technique relative (caractéristiques techniques) signé par le fournisseur 11- Copie légalisée de l’attestation justifiant

l’accomplissement de la procédure du dépôt légal des comptes sociaux délivrée par les antennes locales du Centre national du registre du commerce (pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale) 12- Déclaration de probité (suivant le modèle joint en annexe)

2e enveloppe contenant l’offre financière : comprenant les pièces suivantes : • La soumission • Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire • Le devis quantitatif et estimatif dûment signé par le soumissionnaire

MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE L’APC DE MOHAMMADIA BUREAU N° 38/1ER ÉTAGE. «SECRÉTARIAT GÉNÉRAL» SIS 632 LOGEMENTS MOHAMMADIA AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° ………/2012 OPÉRATION : ……………………………………… «A NE PAS OUVRIR» La durée de préparation des offres est fixée à 15 jours à compter de la 1ère parution du présent avis dans la presse nationale ou au Bomop. L’offre doit parvenir à la date qui correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres à 10h au siège de l’APC de Mohammadia. L’ouverture des plis en séance publique le dernier jour de la durée de préparation des offres à 10h au siège de l’APC de Mohammadia. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 3 mois augmenté de la durée de préparation des offres à compter de la date de dépôts des offres.

Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N°897 020

Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N° 896 851

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

ITALIE : L'AC Milan à l'heure du rebond

Battu dans le derby la semaine passée par l'Inter (0-1), l'AC Milan doit reprendre sa marche en avant, ce dimanche à Novara (15h00) pour ne pas se retrouver décrocher par la Juventus.

D

imanche dernier, l'AC Milan avait l'occasion de prendre seul les commandes de la Serie A, et d'éteindre par la même occasion les derniers espoirs de l'Inter Milan. Mais les Nerazzurri se sont finalement imposés dans le derby (1-0) pour revenir à

cinq longueurs de leurs voisins. Pas de quoi en faire un plat selon Massimiliano Allegri. «On a simplement perdu le derby et permis à l'Inter de revenir dans la course au titre, a déclaré l'entraîneur rossonero en conférence de presse. Mais je ne pense pas que cette défaite crispera mes joueurs. Ils ont déjà prouvé face à Novara (en 8es de finale de la Coupe d'Italie, 2-1, ndlr) qu'ils pouvaient gagner des matches en souffrant, et c'est bon pour l'équipe.»

Une organisation à réinventer

Ibrahimovic et compagnie doivent encore s'attendre à souffir pour leur deuxième match de

la semaine face à Novara, lanterne rouge. Privés d'Alexandre Pato, Kevin-Prince Boateng ou Alberto Aquilani, blessés, les champions en titre doivent réinventer leur organisation offensive. Alexander Merkel, rappelé de son prêt au Genoa mardi, et Urby Emanuelson, abonné au banc de touche depuis le début de saison, peuvent s'attendre à recevoir les clés du milieu de terrain rossonero. Malgré cela, l'objectif ne peut-être autre chose que la victoire, car la Juventus l'a emporté samedi chez l'Atalanta (2-0) et possède provisoirement quatre points d'avance en tête du classement.

CHELSEA : Villas Boas dément pour Willian

L'entraîneur de Chelsea, André Villas Boas a démenti la rumeur annonçant un intérêt pour le milieu de terrain offensif du Shakhtar Donetsk, Willian (23 ans, 18 matchs et 3 buts en championnat cette saison)."C'est un joueur intéressant, mais il a déjà joué la Ligue des Champions et je ne pense pas qu'il faille recruter des joueurs qui ne puissent pas être disponibles pour toutes les compétitions", a-t-il expliqué.Samedi, le Daily Mail avait annoncé que les Blues étaient prêts à formuler une offre de 24 millions d'euros pour le jeune international brésilien.

PSG : BECKHAM s'est bien marré

Après des semaines de folie médiatique au sujet de sa possible venue au Paris SaintGermain, le soufflet était retombé depuis la signature de Carlo Ancelotti,. Finalement, David Beckham (36 ans) a renouvelé son contrat de deux ans avec le Los Angeles Galaxy et ne débarquera donc pas en France. L'international anglais a lâché quelques mots au sujet de ce transfert avorté. "C'était marrant à voir. Tout le monde en parlait", a-t-il réagi, des propos rapportés par le JDD. Pas sûr en revanche que le dénouement ait fait rire les dirigeants parisiens.

Docteur Hervé, Mister Renard

Il avait quitté la CAN 2010 avec la Zambie en quarts de finale, éliminé aux tirs au but par le Nigeria. Hervé Renard y est revenu par la grande porte, en piégeant le Sénégal samedi (2-1).

L

e voici donc, le premier coup de tonnerre de cette CAN. Première journée de compétition, premier choc et victoire -logique et méritée- de la Zambie sur le Sénégal (2-1), un favori assumé. Derrière ce succès, qui aura certainement secoué la tanière des Lions de la Teranga, il y a évidemment la patte d'Hervé Renard. Le Français n'en est pas à son coup d'essai. Rappelez-vous, le plus jeune sélectionneur de la CAN était l'adjoint de Claude Le Roy avec le Ghana en 2008, son homme de terrain et le préparateur des Black Stars. Médaillé de bronze, il avait ensuite rejoint la Zambie, pour une première aventure en solo.Elle s'était terminée brutalement en quarts, aux tirs au but contre le Nigeria, malgré une vraie domination dans le jeu (0-0, 4-5 t.a.b.). Sa Zambie avait impressionné, séduit même. Dans la foulée de ce tournoi, les dirigeants de l'Angola, le pays hôte, s'étaient entichés du Français. Alors que la Côte d'Ivoire lui faisait de l'oeil juste avant le Mondial sud-africain, il avait succombé aux sirènes de Luanda. Mais l'idylle avait tourné court, après quelques matches éliminatoires de CAN 2012 et quelques soucis extrasportifs.

Une pensée ne l'a jamais quitté : jouer la CAN

Motta pourrait accepter, mais pas l'Inter

A

19

Renard, il y a un an, s'est retrouvé sans emploi. Et c'est l'USM Alger, le grand club algérien, qui lui a ouvert les portes, l'espace de quelques mois. Tout ce temps-là, une pensée ne l'a jamais quitté : jouer la CAN. Renard avait d'ailleurs fait figurer une clause dans son contrat à l'USMA, lui permettant de se dégager de ses obligations en cas d'offre d'une sélection. A la mi-octobre, la Zambie, à peine qualifiée, écartait l'Italien Dario Bonetti et rappelait ... son ancien mentor ! De retour à Lusaka avec son fidèle adjoint Patrice Baumelle, Renard a pourtant connu des préparatifs sans relief particulier, pour ne pas dire délicats : défaites contre le Nigeria et l'Angola, nuls contre la Namibie et l'Afrique du Sud. Et un seul succès, pour le fun, contre l'Inde ! Samedi soir, pourtant,

dans la touffeur du stade Nkoantoma de Bata, qui venait de vivre une grosse émotion avec la victoire de la Guinée Equatoriale sur la Libye (1-0), Renard a réussi un coup de maître, qui lui a valu les félicitations de son ancien mentor, Le Roy en personne. Après vingt minutes, ses Chipolopolo comptaient deux longueurs d'avance sur les Lions de la Teranga. Et le natif d'Aix les Bains a révélé au continent un jeune milieu de terrain axial talentueux : Nathan Sinkala, des Green Buffaloes. Sinkala, à l'origine du premier but zambien, et à la générosité si symbolique. Après la victoire, "Docteur Hervé" a expliqué, sans broncher, qu'il avait toujours cru à la victoire, parce qu'il misait sur la lenteur de la défense sénégalaise. Un pari réussi, qui lui ouvre quasiment les portes des quarts. Le connaissant, mister Fox ne compte pas s'arrêter en si bon chemin !

nnoncé sur les tablettes du PSG depuis plusieurs jours, le milieu de terrain de l'Inter Milan, Thiago Motta (29 ans, 10 matchs et 3 buts en Serie A cette saison) pourrait se laisser tenter, selon son agent Dario Canovi."Je crois que le joueur aime la destination parce que c'est l'équipe d'Ancelotti et qu'il a toujours dit du bien de lui. Et puis il y a Leonardo qu'il apprécie depuis son passage à l'Inter l'année dernière", a-t-il confié à Tuttomercato. "Dans le football, tout est possible, surtout lors du mercato hivernal. Mais pour l'instant, ils discutent seulement, on verra si ça se réalisera", a toutefois nuancé Canovi. Mais de son côté, le président Massimo Moratti n'a pas l'intention de laisser partir le Brésilien naturalisé italien si facilement. "C'est l'un de nos joueurs les plus importants, il a fait l'histoire de l'Inter. Et c'est pourquoi il n'est pas Opposée, dans la nuit de samedi à dimanche, au Venezuela en amical, la sélection transférable. des Etats-Unis a attendu le bout du temps additionnel pour faire chavirer les 22 403 Le marché est ce qu'il est, spectateurs du University of Phoenix Stadium, à Glendale dans l'Arizona. Les mais on espère qu'il ne hommes de Jürgen Klinsmann l'ont finalement emporté 1-0 grâce à un but de partira pas", a-t-il expliqué à Ricardo Clark, milieu de terrain de l'Eintracht Francfort (90e + 7). La Gazzetta dello Sport. Motta est Les USA disputeront un nouveau match amical face au estimé à 12 millions d'euros, mais Panama, mercredi à Panama City. Paris n'en aurait proposé que 8.

AMICAL : Les Etats-Unis sur le fil

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Ouargla Daïra de Hassi Messaoud Commune de Hassi Messaoud

Avis d’infructuosité d’appel d’offres national restreint N° : 38/2011

Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, le président de la commune de Hassi Messaoud informe tous les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint n° 38/2011 paru dans le quotidien national : El Massar El Arabi du 27/11/2011 Maracana du 28/11/2011

Relatif au 1- Réalisation d’un forage d’eau potable - POS n° 17 (lot n° 01) 2- Réalisation d’un forage profondeur 380 m n° 10 bis (lot n° 01) 3- Réalisation d’un forage d’eau potable cité cheïkh Bouamam (lot n° 01) 4- Réalisation d’un forage d’eau potable cité Si El Haoues 02 et extension (lot n° 01) est déclaré infructueux. Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N° 896 933

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ghardaïa Direction des travaux publics NIF 408015000047019

Opération n° : 41/FSDRS/2008 Route Zelfana - Guerrara : Reconstruction des accotements et protection de la route Lot : n° 01 : du PK 0+000 au PK 30+171 Lot : n° 02 : du 30+171 au PK 47+811

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ D’APPEL D’OFFRES

Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction des travaux publics de la wilaya de Ghardaïa, rend public que l’appel d’offres numéro 15/2011 relatif au projet «Route Zelfana Guerrara : Reconstruction des accotements et protection de la route, Lot : n° 01 : du PK 0+000 au PK 30+171, Lot : n° 02 : du 30+171 au PK 47+811» publié dans les journaux (El Chaâb le 07/09/2011, Maracana le 07/09/2011) est déclaré infructueux. Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N° 896 923

PUBLICITÉ

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Jeunesse et Sports Direction de la jeunesse et sports de la Wilaya d’Adrar

Avis d’appel d’offres national restreint n° 02/DJS/WA/2012 NIF n° 29613101083420

La Direction de la jeunesse et sport de la wilaya d’Adrar lance un avis d’appel d’offres national restreint dans Opération / Etude, réalisation et équipement d’une salle omnisports à Bord Badji Mokhtar (PCCE 2011). Projet / Réalisation d’une salle omnisports à Bordj Badji Mokhtar (PCCE 2011). Répartie en 02 lots /

- Lot n° 01 : Réalisation d’une salle omnisports - Lot n° 02 : VRD et aménagement à BBM Les entreprises qualifiées catégorie deux (II) et plusdans le domaine travaux bâtiment activité principale ou secondaire peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la jeunesse et de sport de la wilaya d’Adrar. Les plis doivent être déposés sous doubles enveloppes séparés (offre technique) et (offre financière) seront accompagnées des documents (récents et légalisés) déposés par porteur : La Direction de la jeunesse et sport de la wilaya d’Adrar Et ne comportent aucune inscription autre que le numéro, l’objet de l’appel d’offres, le nom, l’adresse de la direction de la jeunesse et sport de la wilaya d’Adrar. Et la mention / Appel d’offres national restreint n° ……………/DJS/WA/2012 A ne pas ouvrir Cette enveloppe extérieure contient deux plis, l’un pour l’offre technique et l’autre pour l’offre financière. La première enveloppe doit contenir l’offre technique qui comprend les pièces suivantes (renouvelées et légalisées) : * L’offre technique qui comprend : 1- Instructions aux soumissionnaires paraphées 2- Cahier des prescriptions spéciales (CPS) parties A et B signés et paraphés 3- Modèle de déclaration à souscrire dûment signée et remplie 4- Registre du commerce (nouvelle immatriculation) 5- Certificat de qualification et de classification pro-

fessionnelles en travaux bâtiment catégorie II et plus activité principale ou secondaire 6- Extrait de rôle (apuré ou échelonné) 7- Attestation de mise à jour CNAS-CASNOS 8- Attestation de mise à jour CACOBATPH 9- Statut du co-contractant pour les sociétés 10- Casier judiciaire du signataire de la soumission 11- Attestation d’activité pour les trois dernières années (2008/2009-2009/2010-2010/2011) délivrée par le service des impôts 12- Délai d’exécution + planning des différentes phases des travaux par lot 13- Assurances et cartes grises du matériel au nom du soumissionnaire par lot 14-Attestation de bonne exécution des projets analogues réalisés d’un montant égale ou supérieur à neuf millions de dinars (9.000.000,00 DA) délivrés par les services contractants 15- Déclaration CNAS avec diplômes des moyens humains par lot 16- Carte d’immatriculation fiscale 17- Attestation de dépôt des comptes sociaux au CNRC pour les sociétés 18- Déclaration de probité 19- Références bancaires * L’offre financière qui comprend : 1- Modèle de soumission dûment signée et remplie 2- Bordereau des prix unitaires par lot 3- Devis quantitatif et estimatif par lot - La date de dépôt des offres est fixée au vingtième (21e) jours à compter de la première parution dans le Bomop ou les quotidiens nationaux, de 8h jusqu’à 12h. - L’ouverture des plis technique et financier est fixée à 14h30 au siège de la Direction de la jeunesse et sport de la wilaya d’Adrar, le dernier jour correspondant à la date de dépôt des offres, si ce jour est férié cette dernière est reportée au jour ouvrable qui suit à la même heure. - Les soumissionnaires pourront assister à la séance d’ouverture des plis. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de cent onze (111) jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N° 896 940

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger CA de Draria Commune de Douéra NIF : 00 09574218954441001

Avis n° 2012/01 portant appel d’offres national restreint Pour la réalisation des opérations sous-indiquées

En application du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Douéra lance un avis d’appel d’offres national restreint en vue de réaliser les opérations suivantes : - Rénovation du réseau d’AEP à Ouled Larbi Dekakna - Rénovation d’un réseau d’AEP au quartier Krames - Rénovation d’un réseau d’AEP à Sidi Djlali Soualmia Dekakna - Réalisation d’un réseau d’assainissement des ruelles adjacentes au collecteur principal de Dekakna - Réalisation d’un réseau d’assainissement à Haï Sidimi Dekakna Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés publics moyennant paiement de 2000,00 DA. Le dossier de soumission doit contenir une offre technique et une offre financière. L’offre technique : - La déclaration à souscrire signée et paraphée par le soumissionnaire - Cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques - La déclaration de probité selon modèle ci-joint dûment signée par le soumissionnaire - Une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles secteur hydraulique catégorie II et plus - Liste des moyens humains et matériels à mettre en œuvre justifiés par cartes grises, factures d’achats, PV huissier de justice, PV commissaire priseur en cours de validité - Liste des compétences humaines déclarées auprès de la CNAS - Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité - Copie légalisée du registre du commerce - Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux auprès du Centre national du registre du commerce pour les sociétés sous peine d’élimination - Copies légalisées des trois derniers bilans financiers

visés par l’administration fiscale - Copies légalisées des attestations fiscales et d’organisme de sécurité CNAS, CASNOS, CACOBATH - Copie légalisée de l’extrait de rôles et carte d’immatriculation fiscale - Les références bancaires - Attestations de bonne exécution et PV de réception des travaux réalisés - Copie légalisée du statut de l’entreprise si besoin est - Arrêté portant délégation de signature si besoin est

L’offre financière : • Lettre de soumission signée et paraphée • Bordereau des prix unitaires signé et paraphé • Devis quantitatif et estimatif signé et paraphé Les deux plis doivent être mis dans un pli fermé ne comportant aucune indication à l’exception de l’expression suivante à M. le président de l’APC de Douéra avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des opérations suivantes : - Rénovation du réseau d’AEP à Ouled Larbi Dekakna - Rénovation d’un réseau d’AEP au quartier Krames - Rénovation d’un réseau d’AEP à Sidi Djlali Soualmia Dekakna - Réalisation d’un réseau d’assainissement des ruelles adjacentes au collecteur principal de Dekakna - Réalisation d’un réseau d’assainissement à Haï Sidimi Dekakna Le dépôt des offres est fixé à 13h le dernier jour de la durée de préparation des offres arrêtée de 15 jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans la presse nationale. La date d’ouverture des plis est fixée le jour du dépôt des offres à 14h. Les soumissionnaires demeurent engagés par leurs offres pour une durée de 90 jours à compter de la date de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont cordialement invités à assister à la séance d’ouverture des plis, cet avis tient lieu d’invitation.

Maracana N° 1631 — Lundi 23 Janvier 2012 - Anep N°896 788

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Je reprens un sport : comment évaluer ma forme physique? Je suis sédentaire et j'ai décidé d'arrêter ! Mais si je me remets au sport, quelles précautions dois-je respecter ? Dois-je faire un bilan de santé au préalable et comment évaluer mes aptitudes physiques ? L'ACTIVITÉ PHYSIQUE n'apporte que des bienfaits pour la santé (en dehors des excès). Elle diminue le risque de cancer et de nombreuses autres pathologies, comme les maladies cardiovasculaires, la maladie d'Alzheimer ou encore l'ostéoporose. Seulement voilà, l'évolution de notre mode de vie fait que nous sommes de plus en plus sédentaires. Il faut impérativement y remédier. La première consigne est la suivante : il n'est jamais trop tard pour se mettre ou se remettre au sport. La seconde : la durée et la régularité priment sur l'intensité. Autrement dit, il n'est pas obligatoire de pratiquer un sport de haut niveau. L'idéal étant : un peu tous les jours d'intensité modérée. Pour certains, 30 à 45 minutes de marche à bonne allure chaque jour représentent une bonne solution. Pour d'autres, il s'agira de la pratique d'un sport d'endurance. UN BILAN CARDIAQUE EST-IL NÉCESSAIRE AVANT DE REPRENDRE UN SPORT ? Reste qu'à partir d'un certain âge, se lancer dans un sport ou s'y remettre, peut nécessiter quelques précautions. Ainsi, pour écarter tout danger, il est recommandé aux personnes de plus de 45 ans, hommes ou femmes, de faire un bilan cardiaque comprenant un électrocardiogramme et un

test d'effort. En deçà de 45 ans, ce bilan cardiaque n'est pas systématique. Pour déterminer son opportunité, répondez par oui ou par non au questionnaire ci-dessous (1) :

1. Votre médecin vous a-t-il déjà dit que vous souffriez d'un problème cardiaque et que vous ne deviez participer qu'à des activités physiques prescrites et approuvées par un médecin ? 2. Ressentez-vous une douleur à la poitrine lorsque vous faites une activité physique ? 3. Durant le dernier mois, avez-vous ressenti des douleurs à la poitrine lors de périodes autres que celles où vous participiez à une activité physique ?

4. Éprouvez-vous des problèmes d'équilibre reliés à un étourdissement ou vous arrive-t-il de perdre connaissance ? 5. Souffrez-vous de problèmes osseux ou articulaires qui pourraient être aggravés par une activité physique ?

6. Prenez-vous actuellement des médicaments pour contrôler votre pression artérielle ou un problème cardiaque ? 7. Selon vous, existe-t-il une autre raison qui vous empêcherait de faire de l'exercice ou de pratiquer une activité physique ?

Une seule réponse positive indique qu'il est nécessaire de consulter son médecin pour un bilan avant la reprise du sport.

Evaluez votre forme physique Si vous êtes apte à la reprise du sport, vous pouvez évaluer votre forme physique afin de suivre vos progrès (2) : Allongez-vous au calme pendant 5 minutes.

Prenez votre pouls (au poignet pendant 30 secondes, puis multipliez par deux) : appelez ce chiffre P1.

Réalisez 30 flexions sur les jambes, bras tendus et pieds à plat, en 45 secondes. Reprenez votre pouls et appelez le résultat P2.

Allongez-vous pendant 1 minute.

Prenez à nouveau votre pouls et appelez le résultat P3.

21

Kabkabou

INGRÉDIENTS : 750 g de loup ou de mulet 0.75 dl d'huile 1 oignon moyen 2 cuil à soupe de purée de tomate 50 g de câpres 50 g gruyère râpé 2 œufs sel, poivre

PRÉPARATION : Nettoyer les poissons, l'assaisonner de sel et poivre. dans un casserole mettre l'huile et l'oignon émincé et faire revenir ce dernier à feu moyen. Lorsque l'oignon roussit, y ajouter la tomate délayée dans deux verre d'eau et le poisson coupé en tranches. Faire cuire à couvert 15mn Lorsque le poisson est cuit sortir du feu, mettre les tranches de poisson dans un plat allant au four, arroser de sauce. Parsemer de câpres puis recouvrir à l'aide des œufs battus en omelettes avec le fromage et cuire à four chaud.

Steak Haché à l’oeuf

Réalisez ce calcul pour obtenir l'indice de Ruffier : (P1 + P2 + P3 - 200) / 10.

Si l'indice est proche de 0, votre forme physique est excellente.Entre 0 et 3 : elle est très bonne, entre 3 et 8 : bonne, entre 8 et 15 : moyenne et entre 15 et 20 : médiocre. ATTENTION DANGER

Vous présentez un risque cardiaque et devez consulter si :

votre pouls au repos est supérieur à 75 battements par minute, votre pouls à l'effort ne monte pas au-dessus de 90 battements par minute, votre pouls ne se ralentit pas au repos après un effort.

INGRÉDIENTS : 200 g de steak haché 1 œuf Sel, poivre Persil ou fines herbes Un peu de beurre Accompagnement: Salade ou pommes de terre

PRÉPARATION : Faire cuire les steaks hachés en forme de galette dans un peu de beurre chaud quelques minutes de chaque côté D'autre part faire cuire les œufs sur le plat en faisant attention que le jaune reste bien au milieu du blanc Sur un plat chaud si possible (ou l'assiette) poser le steak, le recouvrir avec précaution d'un œuf au plat Mettre une pincée de sel et du poivre Décorer avec les fines herbes.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

MOTS FLÉCHÉS N° 937

SOLUTION MOTS CROISÉS N°936

LA BLAGUE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 937

G

H

I

J

K

L

Un homme va faire du camping dans le bois et a envie de chasser le canard, cependant, ce n'est pas la saison et un garde forestier pourrait l'arrêter. « Ca ne fait rien, je m'essaie quand même ! », se dit-il. Il tue donc un canard et commence à le plumer. Un garde forestier s'approche de lui et l'homme s'empresse de tirer le canard à l'eau et de camoufler les plumes laissées par terre. Le garde lui demande ce qui traîne par terre et l'homme répond : - Ce sont des plumes... Le garde chasse lui demande ce qui flotte sur l'eau et il répond aussitôt : - Aye, moi je veux pas de problème, le canard a voulu aller se baigner, pis moi j'guette son linge !

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 936

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

monde de football

16h30 : Qahar El Bihar 16h50 : El-kilada

17h30 : Moutaât El-Maida 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Hadith dini

18h30 : Maouid Maa El-Qanoun 19h00 : Ana el-kouds

20h00 : Journal télévisé

20h45 : Likae el-ousboue

21h00 : Saharat El-Madina

22h30 : El-Djawla El-Riyadhiya

Pour faire face à la délocalisation de l'usine textile du village, Reine et Catherine s'organisent. Elles tentent de trouver des solutions pour reprendre l'entreprise, avant d'abandonner cette première idée au profit d'un spectacle de comédie musicale mettant en scène les anciennes ouvrières. Parallèlement, une véritable guerre des chefs perturbe la commune : Jacques, congédié du restaurant de Nourredine, décide de se venger et d'ouvrir une maison d'hôtes, qui devient vite un concurrent redoutable pour l'entreprise de son beau-fils. La situation sentait le soufre entre les deux hommes, qui n'apprécieiant plus du tout de travailler ensemble... 06:00 : EuroNews 08:55 : Des histoires et des vies (1re partie) 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 11:55 : Météo 12:55 : Météo 13:00 : 13h avec vous 13:30 : Edition de l'outre-mer 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 15:00 : Ah ! Les belles bacchantes 16:38 : Culturebox 17:20 : Un livre, un jour 17:25 : : Des chiffres et des lettres 18:05 : Ouifi 18:10 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:08 : Et si on changeait le monde 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Josey Wales hors-la-loi 22:50 : Météo 22:55 : Soir 3 23:20 : Deuxième Guerre mondiale

En six éditions, cette émission a permis à de nombreux agriculteurs de trouver l'amour. Pour cette 7e saison, Karine Le Marchand a rencontré quatorze célibataires en quête de l'âme soeur. Afin de découvrir leur personnalité, leurs attentes amoureuses et leur désir de vie à deux, ils sont présentés dans leur quotidien. Cette seconde série de portraits s'intéresse plus particulièrement à Patrice, apiculteur en Aquitaine, Bruno, Solange, Dany, éleveur de vache en Franche-Comté, Michel-Edouard, céréalier et viticulteur en Poitou-Charentes, Annie et Hugo. Les téléspectateurs et téléspectatrices pourront ensuite leur écrire en espérant les rencontrer pour la suite de l'aventure.

08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Libre échange 10:15 : L'homme qui voulait vivre sa vie 12:10 : Les Guignols de l'info 12:18 : Une minute avant 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : Sex Wiz Antoine 15:35 : Action discrète 15:40 : L'effet papillon 16:20 : Sans identité Cinéma Policier-Thriller (1h50) 18:10 : Têtes à claques 18:15 : Une minute avant 18:20 : Les Simpson 18:45 : Le JT 19:05 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : Camelot 21:45 : Camelot 22:35 : Spécial investigation 23:30 : L'oeil de Links 23:55 : Ao, le dernier Néandertal

06:00 : M6 Music 07:20 : La maison de Mickey 07:45 : Jake et les pirates du pays imaginaire 08:20 : Barbapapa 08:30 : Barbapapa 08:40 : Les blagues de Toto 08:50 : Le petit Nicolas 08:55 : Météo 10:10 : Météo 10:15 : Sue Thomas, l'oeil du FBI 11:00 : Desperate Housewives 11:50 : Desperate Housewives 12:43 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:40 : Météo 13:45 : La double vie de Samantha 15:40 : Peur noire 17:35 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:43 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : L'amour est dans le pré 22:30 : L'amour encore plus vache

B A LA N C E

BE´L E´ LIE R

La réussite sera avec vous. Tout vous sourira à condition de bien mesurer la portée de vos actes. Surveillez votre imagination quelquefois débordante, soyez réaliste, votre détermination fera le reste. D'excellentes perspectives générales se font chaque jour.

Profitez de vos bonnes dispositions pour faire quelques mouvements. Vous avez besoin de vous sentir bien dans votre corps. Bougez, ne restez pas statique, vous ressentirez d'ardents désirs de vous déplacer dans le temps et dans l'espace.

S CO R P I O N

15h00 : simba et la coupe du

Vous adopterez une attitude pondérée dans une relation délicate avec quelqu'un que vous connaissez bien. Malgré certains grincement de dents vous parvenez difficilement à garder votre calme.

Vous pensez devoir travailler vos apparences en fonction d'une conjoncture qui vous paraît peu favorable. Dites simplement quelles sont vos réelles intentions et l'on risque de vous croire.

SA G I T A I R E

13h40 : Maouid Zafaf

Grâce à votre forme physique (et votre moral s'en ressent) vous n'aurez pas besoin d'attendre la fin de la journée pour conclure. Vous aurez une vue très claire de la direction à prendre pour la suite des événements.

Vous parviendrez facilement à vos fins dans cette aventure que vous aurez la chance de mener à bien, il suffit d'un peu de patience. Vous n'en manquerez pas. Tout vient à point à qui sait attendre mais encore faut-il s'investir avec énergie au bon moment.

Vous devriez découvrir de réelles possibilités dans une nouvelle affaire. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes qui pourraient vous assaillir. Aller de l'avant, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous. Maintenant tous les espoirs vous sont permis.

C A P R I CO R N E

13h00 : Journal 2éme édition

Vous vous sentirez un moral de vainqueur. Vos tâches habituelles ne vous font pas peur et vous travaillerez pour vous avec acharnement. Vous aurez une nouvelle vision des choses. Votre état d'esprit positif va pouvoir vous procurer beaucoup de joies et de bonheur.

V ER S EA U

12h30 : EL-Ilm baina yadek

Une offre intéressante vous sera faites mais vous tentez de la refuser malgré une envie pressante de l'accepter, Vous hésitez longtemps avant de prendre la bonne décision, Une opportunité semblable se présentera que vous saurez saisir au moment décisif,

Certains principes vous gènent dans votre progression et vous vous impatientez. Comme vous savez qu'il y va de votre intérêt de faire face au plus vite vous contournez l'obstacle. Une coupe de chance vous permet de réaliser une ambition légitime.

La chance vous aide à profiter d'une offre providentielle que vous auriez tort de différer. Une opposition de dernière minute vous fait prendre des dipsositions d'envergure pour parvenir à exécuter dans les délais les plans dont vous aviez lancé les bases.

P O I SS O N S

12h00 : El-namer sehri

Vous retrouverez facilement la grande forme car les choses commencent très nettement à bouger vers le chemin du succès. Vous aurez la conviction intime qu'un événement incertain n'est pas arrivé par hasard.

TA U R EA U

11h15 : El-hadhara oua el-insanne

HOROSCOPE

G E ME A U X

10h30 : Intikame El-Warda

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 08:10 : Télématin (suite) 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:50 : Météo 2 11:00 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le jour où tout a basculé 17:05 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Météo 2 19:50 : Elysée moi 20:00 : Journal 20:30 : Tirage du Loto 20:35 : Castle 21:15 : D'art d'art 21:20 : Castle 22:00 : Castle 22:50 : Mots croisés

CA N CE R

10h00 : Atfale el-tamatem

06:15 : Eliot Kid 06:30 : Eliot Kid 06:45 : TFou 08:30 : Téléshopping 09:15 : Sauveur Giordano 11:00 : Météo 11:05 : La roue de la fortune 12:00 : Les douze coups de midi 12:55 : Petits plats en équilibre 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Esprit maternel 16:35 : Les frères Scott 17:25 : Ghost Whisperer 18:20 : Une famille en or 19:05 : Money Drop 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : Météo 20:40 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : Une famille formidable 22:35 : Esprits criminels 23:25 : Esprits criminels

LI O N

07h15 : Sabah El-Khir Tele-matin

V I E R GE

07h00 : Journal 1ere édition

23

L UNDI Ensoleillé 18°- 4°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06h19 El-Dohr6 13h00 El-Assar 15h44 El-Maghreb8 18h08 El-Icha’a 19h31

L'origine du nom du fromage le "reblochon"

Le reblochon est un fromage français de Haute-Savoie et de Savoie, né dans le massif des Aravis dans la vallée de Thônes et du Val d'Aryle. Fromage au lait de vache à pâte molle et à croûte lavée, il fabriqué exclusivement à partir de lait cru et entier de vaches de race montagnarde Abondance, Tarine et Montbéliarde. Il bénéficie d'une AOC depuis le premier décret du 7 août 1958, complété en 1976, 1986, 1990 et 1999, sous le nom "reblochon" ou "reblochon

de Savoie". Son nom vient du terme savoyard re-blocher signifiant au XVIe siècle "traire une deuxième fois", ou de reblasse, d'un nom donné à une fraude locale. La tradition voulait en effet que les fermiers du massif fissent une première traite pour le propriétaire (en général les abbayes), et une deuxième traite une fois la nuit tombée pour leur propre compte. Il semble que dès la Renaissance, les fermages, dus en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nature, aient été calculés en fonction du volume de lait trait. Le propriétaire ou son contrôleur vérifiait la traite pour en déduire le nombre de fromages dus par le fermier. Pour réduire sa redevance, celui-ci avait donc intérêt à faire une traite incomplète, qu'il achevait une fois le contrôleur parti. Ce lait de deuxième traite, peu abondant mais riche en crème, possède un taux de matières grasses supérieur et est donc de meilleure qualité.


BALLE AU CENTRE

Menadi, les joueurs et … la grève !

Maracana N°1631 — Lundi 23 Janvier 2012

Par ALI BOUACIDA

UN TRANSFERT ET DES QUESTIONS

J

amais un transfert de footballeur, n’aura suscité autant de commentaires. Le recrutement de Djamel Mesbah par le prestigieux Milan AC, a tenu en haleine toute la presse sportive et c’est un confrère qui nous annonce enfin la bonne nouvelle en titrant sur une grosse manchette «Ca y est, c’est fait !» Nous avons donc pu sereinement dormir sur nos lauriers, exaltés par un tel événement. Voilà un joueur Algérien endossant le maillot d’un club italien qui a marqué l’histoire du foot européen. Il y a vraiment de quoi être fier sauf qu’il y a un petit détail qui grince dans ce transfert surmédiatisé et que les confrères se sont bien tenus de relever : ce talentueux joueur a été intégralement formé par les championnats étrangers et le nôtre de compétition, n’a aucun mérite dans ce que l’on veut nous présenter comme une consécration. La CAN vient de débuter et au lieu de saisir l’opportunité de cet événement continental pour, d’abord déplorer l’absence de notre équipe nationale, et tenter ensuite de faire une analyse objective de ce déclin subi, voilà qu’on exulte parce qu’un des sociétaires de notre sélection a été embauché par l’AC Milan. Comme si notre mouvement sportif national était devenu si accessoire, si secondaire par rapport à un seul transfert destiné plus à flatter notre ego qu’à faire évoluer notre football national. Nous nous complaisons dans une situation inédite où nous comptons exclusivement sur les éléments de l’outremer et c’est ce que confirme l’entraîneur national en disant sa satisfaction d’avoir eu la main heureuse en supervisant Chalali et Kadamuro, qui eux, évoluent en Ecosse et en Espagne. Nous nous sommes inscrits dans la mondialisation sportive uniquement en aval. Parce que nous avons renoncé à fournir des joueurs aux clubs étrangers comme en ces années où les transferts se faisaient en amont quand nos footballeurs furent révélés par le mondial 82. Il y avait alors motif à fierté parce que des clubs algériens se mirent à approvisionner ceux d’Europe et l’image d’un Madjer issu du championnat national offrant la coupe d’Europe au FC Porto est encore vivace dans les mémoires. Nous l’écrivons ici sans nostalgie aucune. Sauf pour dire qu’il n’y a pas de quoi pavoiser quand un joueur part d’un club Lecce, à un autre, fut-il le grand Milan AC. Nous aurions voulu qu’il ait fait ses classes ici, dans une de nos équipes. Alors, il y aurait vraiment motif à fierté et à grand tapage médiatique. A. B.

Les joueurs de l’USM Annaba sont sur le point d’enclencher une autre grève comme ils l’ont déjà fait avant la reprise du championnat. Certains d’entre eux détiennent des chèques de garantie depuis la saison dernière.

L

e président du club, Aïssa Menadi, aurait promis aux joueurs qu’ils seront régularisés au plus tard demain mardi. L’entraîneur Mouassa,

24

qui a pris le train en marche, ignorait que ces joueurs n’étaient pas payés et qu’il est devenu, par la force des choses, l’intermédiaire entre les joueurs et le président Menadi. Après le match face à l’O Médéa, plusieurs joueurs se sont approchés de Mouassa pour lui signifier un préavis de grève jusqu’à aujourd’hui, faute de quoi, ils ne joueront pas le match face à l’USM Blida vendredi prochain. Pour le moment, Aïssa Menadi est injoignable et la situation au sein de l’équipe annabie risque de s’aggraver, faute d’argent.

INAUGURATION OFFICIELLE DU NOUVEAU SIÈGE DE LA LFP

Le 22 février 2012

Selon nos sources, l’inauguration officielle du nouveau siège de la ligue professionnelle de football situé au niveau du Hamma (Belcourt), se fera en marge de l’assemblée générale de la FAF qui aura lieu le 22 février prochain. Des invités de marque seront invités par le premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua et un gala sera organisé en l’honneur de ses invités.

LIRF innove

Quand Kerbadj ne trouve pas Boukaroum a présidé quoi répondre ! trois séminaires Invité le weekend dernier à l’émission sportive de la radio chaîne trois, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, est resté bouche bée, en ne trouvant quoi répondre à l’animateur de la dite émission sur une question ayant trait à la date limite fixée pour le marché des transferts du mercato hivernal. En effet, le président de la LFP n’a pu donner les arguments concernant cette date du 17 janvier et non le 31 du même mois, à l’image des autres pays du monde. Kerbadj a surpris plus d’un entre autre l’animateur et surtout les auditeurs.

Un expert de la FIFA a visité les nouveaux locaux des ligues de football La fédération internat ionale de football (FIFA) a délégué un expert, il y a de cela une dizaine de jours, pour inspecter les nouveaux locaux des ligues de football qui se trouvent au Hamma (Belcourt), que la fédération Algérienne de football (FAF) a mis à la disposition de ses instances. L’expert de la FIFA a été ébloui par la bâtisse érigée pour les différentes ligues de football qui offrent toutes les commodités pour la bonne marche de ses ligues. Lors de sa visite, l’envoyé de la FIFA était accompagné du secrétaire général de la FAF, Bouznad et a été accueilli au nouveau siège par tous les responsables qui président aux destinées de ces ligues.

Le premier responsable de la ligue inter-régions de football, Hadj Boukaroum, a mis à la disposition des employés de sa structure, un nouveau mode d’habillement. Désormais ces derniers porteront des costumes, une chemise et une cravate avec écuissant sur la veste. Cette bonne initiative du membre du bureau fédéral de la FAF, servira comme exemple, aux autres structures de notre football.

Le président de la ligue inter-régions de football, Hadj Boukaroum, a présidé durant cette trêve hivernale, pas moins de trois séminaires en une semaine dans les trois régions du pays, avec les présidents et les secrétaires généraux des clubs affiliés à cette structure. Ses réunions de travail avaient pour but, le bilan de la phase aller de cette structure. Il a aussi exhorté ces derniers à consentir plus d’efforts à l’avenir, pour le bon développement de notre football.

APRÈS SA NOMINATION A LA TÊTE DES U20

Nobilo se met au travail

Le nouveau sélectionneur des U20, le Français Jean Marc Nobilo recruté par les responsables de la FAF, pour mener cette catégorie à la CAN 2013, qui se déroulera en Algérie. Ce dernier s’est déjà mis au travail en supervisant pas moins de cent joueurs issus de l’Ouest, l’Est et le Sud du pays. Il fera aussi des tournées dans l’hexagone. Le premier stage aura lieu début Mars au centre des équipes Nationales de Sidi Moussa. Deux compétitions continentales attendent ces U20. La première, sera le tournoi de l’UNAF, et la seconde, le championnat Arabe des Nations qui aura lieu au mois de juillet prochain.

AVANT LA CLÔTURE DU MERCATO

Plusieurs joueurs ont signé au siège de la LFP

Lors de notre visite au siège de laLigue professionnelle de football (LFP), mardi dernier, date butoir pour l’expiration des délais de signature du mercato hivernal, nous avons constaté que plusieurs joueurs ont paraphé leurs contrats avec leurs nouveaux clubs au niveau du siège de la LFP, comme ce fut le cas pour les joueurs du MCO (Kechout), le NAHD (Biyaga) et bien d’autres joueurs issus des deux ligues professionnelles de football. Une manière d’opérer pas du tout professionnelle et par les responsables de nos clubs et par les joueurs.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1631 date 23-01-2012  

maracanafoot1631 date 23-01-2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you