Issuu on Google+

BOUCHOUK LAUREAT DU MOIS DE NOVEMBRE OSCAR MOHAMED KHEDIS

Halilhodzic veut révolutionner LE JEU ALGÉRIEN www.maracanafoot.com

N° 1594 du Samedi 10 Décembre 2011

10 DA

Les Nahdistes : vaincre ou mourir

Les Kabyles pour la passe de trois en dehors de Tizi  Ighil, Zarabi, Asselah, Khellili et Sedkaoui retrouvent leur ancien club  La direction motive ses joueurs

 ZARABI : «JE LAISSERAI LES SENTIMENTS AUX VESTIAIRES»  HANIFI : «JE MARQUERAI FACE AU NAHD»

La victoire ou la cassure !

BABOUCHE : «Le WAT laissera des plumes à Bologhine»

les Jaune et MAÂMERI : Noir pour le «On jouera pour gagner» rachat MESSAOUDI «Pas question de lâcher les trois points»

GANA

La victoire pour ne pas perdre le podium

Zazou : «Seule la n’a pas victoire nous tenu sa promesse intéresse» Aouamer : «Prêts HENKOUCHE : pour la bataille» «Ce sera difficile»

Impérative victoire pour les Béjaouis ! GASMI : «Nous devons gagner»

Les Usmistes déterminés


ACTUEL

HALILHODZIC VEUT RÉVOLUTIONNER LE JEU ALGÉRIEN

02

Maracana N°1594 —Samedi 10 Décembre 2011

Le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne de football, le Bosnien, Vahid Halilhodzic, est sur le quivive, il ne cesse d'effectuer des tournées de prospection dans la perspective de brasser large avant de livrer sa liste des 25 joueurs avec lesquels il doit s'engager pour deux parcours similaires des qualifications aussi bien de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2013 que la Coupe du monde 2012.

L'

Algérie accuse grand retard matière développement football et les

Le Maroc en finale Championnat dʼAfrique U23

Abdelaziz Barrada a marqué le but le plus rapide du premier Championnat d’Afrique U23. Il n’a pas fallu plus de 50 secondes au milieu de terrain de Getafe pour obliger le gardien égyptien Ahmed El Shenawy à aller chercher le ballon au fond de ses filets, après un solo de Soufiane Bidaoui. Et il allait lui jouer un autre vilain tour, huit minutes plus tard, en ajoutant un second but. A 2-0 la porte olympique paraissait grande ouverte pour les Marocains. Peu à peu pourtant les Egyptiens revinrent dans le match pour prendre des initiatives et venir menacer la défense marocaine. Ils obtiendront le fruit de leurs efforts à la 36e minute grâce à Mohamed Salah. La seconde période fut un peu un copier-coller de la précédente avec une entrée en matière difficile pour les Egyptiens qui, après avoir tremblé sur une tentative de Bidaoui (61’) et un magnifique sauvetage d’El Shenawy, encaissèrent un troisième but sur un tir sous la barre de Younes Mokhtar. Les Marocains avaient repris leur marge de deux buts quand, à huit minutes de la fin, Ahmed Abdelbaset, l’attaquant d’Al Masri, sur une frappe à l’entrée de la surface trompa pour la seconde fois le gardien marocain. Les hommes d’Hany Ramzy se lancèrent à corps perdu à l’assaut du but marocain mais, ils ne purent tromper une défense totalement verrouillée. Le Maroc, vainqueur par 3 buts à 2, s’ouvrit ainsi les portes de la finale et celle des jeux Olympiques. L’Egypte gardait encore un espoir de qualification directe pour les jeux de Londres. Le billet se jouera samedi lors d’un match de classement qui s’annonce passionnant entre les Egyptiens et les Sénégalais.

un en de en

derniers résultats en compétitions officielles de l'équipe nationale en sont témoins. Il est loin ce temps où l'Algérie battait le Mali, la Tanzanie voire le Cameroun, la côte d'Ivoire, l'Egypte et le Maroc, par des scores larges. Les pays africains ont évolué et notre sélection a régressé. Et la carte du football africain a quelque peu changé dans la mesure où la prochaine Coupe d'Afrique qui débutera en janvier prochain est une preuve concrète: ni l'Algérie ni le Cameroun et encore moins, l'Egypte, championne d'Afrique en titre, ne sont conviés. Est-ce à dire que ce sont ces pays qui ont reculé? Non. Car, si l'Egypte et le Cameroun ont été éliminés, c'est juste une histoire de mauvaise prise de conscience des adversaires semblant être de moindre calibre. Cette sousévaluation a coûté très cher à l'Egypte et au Cameroun. Quant à l'Algérie, c'est un problème de recherche de résultats immédiats avec des joueurs qui n'ont pas le niveau de la très haute

compétition. Et c'est suite à ce constat de recul de l'Algérie que Raouraoua, le président de la FAF , a saisi l'occasion de l'élimination des Verts en CAN-2012 pour tenter de redresser la barre avec, pour une fois, la recherche d'un résultat à moyen terme: c'est-àdire la Coupe du monde 2014.

Période de transition oblige

Halilhodzic a été réticent, d'ailleurs, avant d'accepter cette mission. Et puis, c'est la nouvelle aventure pour les Verts. Les joueurs "cadres" sont les premiers à goûter aux nouvelles méthodes Halilhodzic: "Pas de titulaire et de cadre de l'équipe chez moi. Les joueurs les plus en forme seront invités", ne cesse de marteler Halilhodzic. La prospection des nouveaux joueurs pour le rajeunissement de l'équipe a débuté dès le second stage des Verts. Le premier, celui de Marcousis en France, n'a été en réalité qu'une prise de contact. Et justement, dès cette prise de contact, la discipline a été le point d'achoppement. Boudebouz en a fait les frais. Finie la récréation comme disent nos chers maîtres, place aux études et au travail continu. Halilhodzic dresse, donc, statistiques en preuve, les tares de cette sélection nationale? Et à parir de là, il s'est atellé à chercher un groupe solide et qui adhére et comprend bien son style et sa méthode. De plus, son staff technique a été critiqué par lui-même la semaine dernière. Alors qu'en dire des joueurs dans les jours qui viennent?... Halilhodzic brasse large et c'est ainsi qu'après le match amical contre la Tunisie, il s'est déplacé au Qatar pour voir les joueurs algériens évoluant dans ce pays. Il a prodigué quelques conseils à ces joueurs, non sans oublier de leur préciser, une fois de plus, d'assurer d'abord leur place de titulaires dans leurs clubs pour avoir une chance d'être en sélection nationale. On ne parle pas de la période de transition actuelle où Halilhodzic a gardé l'ensemble des joueurs que l'ex-coach des Verts, Rabah Saâdane, avait déjà sous sa coupe. C'est l'assurance de la continuité avec des changements au fur et à mesure. Ensuite, Halilhodzic s'envole vers le Maroc où il suit les joueurs de l'équipe nationale olympique. Et c'est à partir d'aujourd'hui qu'il se retourne vers le dernier contient pour superviser les joueurs et c'est, donc, l'Europe sa destination. Aujourd'hui, c'est la Liga espagnole qui l'intéresse. Des joueurs à suivre,

on notera, Cademuro (Real Sociedad) ainsi que les “anciens”, Lacen, Feghouli, et Yebda.

Nouvel état d'esprit

D'aucuns joueurs des Verts n'ont omis de signaler la nouvelle méthode de Halilhodzic et donc un nouvel état d'esprit. Pour coach Halilhodzic, il s'agit surtout du "tout-offensif". L'opération recherche de la concrétisation offensive est lancée dès la prise en main de Halilhodzic. L'Algérie ne marquait pas. Avec Halilhodzic, elle commence à prendre goût. Seulement, beaucoup d'imperfections sont à corriger. Et de plus, c'est un double travail: consolider l'ancien et chercher la relève dès aujourd'hui. Le football moderne va vite et surtout demande la vitesse d'exécution et le réalisme devant les buts. Ce qui manque chez les Verts. Ce qui faisait d'antan l'arme fatale des Verts ne l'est plus. Halilhodzic veut non seulement que les Verts retrouvent cette arme, mais, en plus sophistiquée. Car, le football modern exige l'attaque à outrance pour assurer les victoires. "L'Algérie a de bons joueurs. Pas de grandes stars, mais de bons joueurs. On peut faire du bon travail", déclare le coach des Verts avant de poursuivre: "Je veux que mon équipe prenne des risques et marque des buts. J'ai envie de révolutionner son jeu…"Et pour ce faire, il va falloir avoir un nouvel état d'esprit. C'est ce que cherche Vahid. Les joueurs qu'il doit choisir devront être tous aptes à donner ce plus tant attendu à l'équipe. Ce qui veut dire que les "sentiments" qu'il avait avec certains joueurs dont Ziani, Meghni, pour ne citer que ceux-là, est désormais à oublier. Vahid n'a plus le droit à l'erreur. Il sait très bien que le premier match contre la Gambie le 29 février prochain pour le compte de la CAN-2013 est d'importance. Les Algériens croient à un bon résultat à partir de Banjul. Les joueurs auront donc bien la grande pression. Et si ce n'est pas avec un nouvel état d'esprit de gagneur comme celui d'Oum Dormane, il ne faut pas du tout se déplacer. Vahid est attendu au tournant et il le sait très bien. Révolutionner le football algérien n'est pas chose aisée. Et la meilleure preuve est que nos joueurs locaux n'ont toujours pas compris que pour être et rentrer de plain-pied dans le professionnalisme, il va falloir changer son état d'esprit et être "Mentalement professionnel"… Saïd Ben

AJACCIO : MOSTEFA Y CROIT

Avec une seule victoire depuis le début de la saison, Ajaccio est bon dernier de Ligue 1. Mais, ces contreperformances n’empêchent pas Mehdi Mostefa, le défenseur de l’ACA, de positiver au moment d’affronter l’ASNL pour le compte de la 17e journée du championnat de France. "Les Nancéiens ont changé de tactique il y a peu de temps : ils évoluent à cinq derrière. Il y a quelques matchs, ils étaient exactement dans la même situation que nous. Depuis la victoire contre le PSG, ils ont repris confiance, même s’ils ont ensuite perdu contre Dijon et Bordeaux. Les joueurs de Nancy essaient d’avoir une ossature défensive plus importante. Si nous arrivons à prendre des points là-bas, on abordera la venue de Rennes différemment. Les trois matches qui restent jusqu’à la trêve vont être déterminants pour notre deuxième partie de championnat. Il va falloir donner un sérieux coup de collier, explique l’international algérien sur le site du club corse. Il faudra bien rester en bloc, ne pas avoir peur d’aller de l’avant en gardant nous-mêmes cette ossature défensive. Il faudra oser aller chercher nos adversaires."

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Vaincre ou mourir

LIGUE 1

Le Nasr d’Hussein-Dey aura très certainement sa dernière chance aujourd’hui pour croire encore au maintien en Ligue 1, lors de ce match qui l’opposera à la JS Kabylie, pour le compte de la 13e journée du championnat de Ligue 1. En effet, les Sang et Or n’auront d’autre solution que de l’emporter s’ils souhaitent se rebiffer, et donc espérer être encore parmi les clubs de Ligue 1 pour la saison prochaine aussi. Les Nahdistes savent que

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

la mission ne sera pas de tout repos face à une bonne équipe de la JSK, qui se comporte bien à l’extérieur de ses bases et qui se déplacera donc à Alger pour tenter de remporter les trois points du succès. Les gars d’Hussein-Dey souhaitent sortir de cette dernière place, ce qui ne sera possible qu’en cas de victoire face aux Canaris, en attendant bien sûr une hypothétique défaite des Hamraoua. En outre, il faut savoir que le Nasria récupère tous

ses joueurs sanctionnés, à savoir Khaïther, Abbas et Madi, en plus de Allag qui était blessé. Le coach du Nasria devra donc trouver les solutions pour mettre un terme à cette série noire de mauvais résultats qui sont en train de précipiter le club vers la Ligue 2. Hammouche compte faire de nombreux changements au niveau de l’effectif, avec un renforcement du milieu de terrain et la réintégration de Allag, qui reprend sa place au

niveau du milieu de terrain et qui jouera aux côtés de Boussaïd pour la récupération, alors que Harrouche se chargera de la construction du jeu. Au niveau de l’attaque, il est clair que le coach optera pour un dispositif purement offensif, avec trois joueurs dans ce compartiment, à savoir Benyahia, Derrardja et certainement Hafid, qui reviendra dans l’effectif-type après une longue absence. R. M.

Les Kabyles pour la passe de trois en dehors de Tizi

La formation kabyle, qui s’exprime mieux à l’extérieur de Tizi-Ouzou lors des derniers déplacements, veut perpétuer la tradition, en confirmant son ascension, et en allant chercher une nouvelle fois les trois points qui seront mis en jeu ce samedi au stade 20 Août 55, face au Nasr d’Hussein Dey, la lanterne rouge au classement.

L

es partenaires de Salim Hanifi, qui ont été tenus en échec lors de la précédente journée par l’ES Sétif à Tizi-Ouzou, sont décidés à récupérer les points perdus cet après-midi au stade du 20 Août 55 d’Alger contre le NAHD. Les protégés de Meziane Ighil, qui se sont entraînés au stade du 1er Novembre pendant quatre jours, avant de rallier la capitale hier dans l’après-midi, sont déterminés à refaire surface à et réussir la passe de trois en dehors de leurs bases. Après les victoires réalisées respectivement à Oran et à Saïda devant le MCO et le MCS, les camarades de Tedjar veulent refaire le coup aux Nahdistes, en s’imposant au 20 Août, pour se racheter du dernier semi-échec concédé à domicile, et de se replacer en championnat. Le coach Meziane Ighil n’a rien laissé au hasard et a bien préparé son groupe afin qu’il puisse attaquer cette rencontre

sur une bonne note, et avec à la clé une place sur le podium, doivent impérativement battre le NAHD afin d’aborder les deux derniers matchs sous de bons auspices.

…Et préparer le derby kabyle dans de bonnes conditions

comptant pour la 13e journée de Ligue 1 professionnelle avec force. Les joueurs sont tous conscients de la lourde tâche qui les attend, et ils savent pertinemment que leur mission ne sera guère facile, même si le NAHD n’a rien d’un foudre de guerre.

Profiter de la mauvaise situation que traverse le NAHD…

Les Kabyles, qui ont une occasion en or pour enregistrer une troisième victoire à l’extérieur, doivent saisir cette aubaine, sachant qu’ils auront à en découdre avec une équipe en difficulté. Les Nahdistes, qui cumulent les échecs les uns après les autres, auront en face une équipe kabyle qui se présentera sur la pelouse avec comme seul objectif, rafler la mise. Les jeunes protégés de Hammouche sont toujours à

la recherche de leur première victoire de la saison, et ils veulent que cet objectif se réalise dès cet aprèsmidi face à la JS Kabylie, mais cette dernière ne l’entend pas de cette oreille et tous les joueurs sont armés d’une volonté d’acier et ne jurent que par le succès. Les débats seront chauds entre les deux équipes, surtout que les deux entraîneurs auront tous les atouts pour jouer à fond leurs chances. C’est une rencontre où le faux pas est interdit pour les deux clubs. La JSK et le NAHD ont tous deux besoin de points, la première pour gagner des places en haut du tableau, et pour souffler un peu pour le Nasria. Le stade du 20 Août 55 sera donc le théâtre d’une chaude empoignade entre deux vieilles connaissances, dans un derby attrayant. Les coéquipiers de Nessakh, qui veulent terminer cette première manche du championnat

Un succès face au NAHD donnera certainement des ailes aux joueurs, lesquels attaqueront la prochaine rencontre à domicile sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Les Kabyles, qui ne comptent pas rater ce match qui va les opposer au NAHD, veulent coûte que coûte sortir vainqueurs, afin d’aborder le derby kabyle dans de bonnes conditions, et avec plus de confiance et d’assurance. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend, et sauront comment négocier cette sortie à Alger. Tous les joueurs sont confiants et optimistes et se sont bien préparés pour la circonstance et tenter de s’imposer pour la troisième fois en dehors de leurs bases, et s’approcher davantage du peloton de tête. Les partenaires de Rial veulent bien aborder le prochain derby kabyle avec assurance. Alors, pour être au top sur le plan psychologique, ils n’ont qu’à battre le NAHD cet après-midi pour pouvoir terminer cette première phase du championnat sur une bonne note et à une place sur le podium. A. M.

La spéculation bat son plein Plusieurs joueurs annoncés au mercato…

A l’approche de chaque période de recrutement, les yeux sont toujours braqués sur les grosses cylindrées et en particulier le club phare de la Kabylie la JSK. Dans les unes des journaux, on annonce par-ci par-là le recrutement de tel ou tel joueur, ceux contactés et ceux proposés. Pour ce qui est de la JSK, pas moins de 11 joueurs sont déjà annoncés pour le prochain mercato hivernal. On parle de Mesfar, l’attaquant de l’AS Khroub avec insistance, Moudjer, Benlamri, Larabi, trois joueurs émigrés, trois africains et Bouaza. Mais, du côté de la direction du club, rien n’est officiel et ce ne sont que de pures spéculations ayant pour objectifs de répondre aux sollicitations de certains managers qui cherchent à placer leurs joueurs au sein de ce club, ou en d’autres

termes faire dans la surenchère comme à l’accoutumée, pour voir enfin ces joueurs atterrir dans d’autres clubs. Les exemples ne manquent pas, comme ce fut le cas lors des précédentes intersaisons, où plusieurs joueurs qui étaient annoncés à la JSK au départ se sont retrouvés finalement dans d’autres équipes. La spéculation bat son plein ces derniers jours, et cela ne va pas s’arrêter à ce stade, bien au contraire, dans les prochains jours, d’autres joueurs seront annoncés du côté de la JSK. C ’est bien dommage, et c’est malheureux de le dire, le professionnalisme en Algérie est loin d’être réalisé, car beaucoup reste à faire dans le domaine de la communication, pour que l’information soit bien vérifiée et crédible, et non perpétuer et répéter

la même chanson en annonçant que tel ou tel joueur sera kabyle.

Ighil, seul responsable du recrutement

La décision a été prise, et ce, depuis l’arrivée de Meziane Ighil à la barre technique du club. Le coach des Jaune et Vert est le seul maître à bord concernant le recrutement, et personne d’autre ne s’occupera de ce volet, comme a tenu à le souligner le président Moh Chérif Hannachi à plusieurs reprises, comme ce fut le cas lors de la dernière conférence de presse tenue au siège du club par Meziane Ighil. Ce jour-là, Hannachi n’a pas hésité à démentir toutes les informations ayant trait au recrutement de tel ou tel joueur, et en déclarant que c’est Ighil qui est

chargé d’établir la liste des joueurs à recruter et ceux à libérer. Mais comme le veut la tradition à la JSK, il y a encore des dirigeants, ou en d’autres termes des vautours qui gravitent autour du club pour placer leurs joueurs. Mais, ce n’est plus le cas comme avant, où ces dirigeants, ou managers vautours imposaient leurs joueurs. Cette fois, il y a en place un entraîneur qui connaît bien son métier, et le dernier mot lui reviendra pour ce qui est du volet recrutement. En un mot, cette spéculation qui bat son plein ces derniers jours ne tient pas la route, et Ighil a déjà en tête les joueurs qu’il va cibler pour les engager dès l’ouverture du marché des transferts. A bon entendeur, salut… A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

V S

03

13e journée

SOUAKIR SANCTIONNÉ

Le coach du Nasria, Saïd Hammouche, a décidé de sanctionner lʼattaquant Hicham Souakir pour le match face à la JS Kabylie, après quʼil eut refusé de sʼentraîner mardi dernier, sous prétexte quʼil jeûnait. Le joueur a été versé avec les espoirs, avec lesquels il sʼest entraîné avanthier. Le coach nʼa pas pris la décision de le convoquer pour le match.

LES JEUNES NE SERONT PAS ALIGNÉS

Le coach, Hammouche, a convoqué trois jeunes pour ce match, à savoir Bendebka, Bessaha et Benmoulay. Toutefois, tout porte à croire que ces derniers ne seront pas utilisés pour ce match, qui sera difficile et qui nécessite donc des joueurs qui ont une certaine expérience par rapport à ces jeunes.

LAHLOU SE SERAIT ENTENDU AVEC LES DIRIGEANTS

Lʼancien président du Nasria, Mourad Lahlou, aurait décroché lʼaccord des dirigeants du Nasria pour lui revendre leurs actions et redevenir donc lʼactionnaire majoritaire du club. En effet, les deux parties se seraient rencontrées jeudi soir et seraient donc tombées dʼaccord sur cette éventualité, ce qui fait que Lahlou prendra en main lʼéquipe juste après le match face à la JSK.

BOUDISSA REFAIT SURFACE

Lʼancien entraîneur et dirigeant du club, Amar Boudissa, a refait surface et est réapparu jeudi dernier dans lʼentourage du club, étant donné quʼil était présent pour suivre la séance dʼentraînement de lʼéquipe au stade du 20 Août aux côtés de Lahlou. Certains pensent que ce dernier pourrait revenir avec lʼarrivée à nouveau à la tête du club de Lahlou.

ZAÏM VEUT BOUSSAÏD ET NATÈCHE

Le président de lʼUSM Blida, Mohamed Zaïm, a pris attache avec son homologue du Nasria, Mahfoud Ould Zemerli, pour demander officiellement les services de son milieu de terrain, Rafik Boussaïd, et le gardien, Abderaouf Natèche. Le patron du NAHD ne lui a pas répondu, et attend de voir dʼabord avec les joueurs. Ould Zemerli consultera les joueurs et lʼentraîneur pour les offres Le président, Mahfoud Ould Zemerli, souhaite prendre tout son temps avant de répondre aux offres qui lui ont été faites au sujet de deux joueurs, notamment Okbi et Benlamri. En effet, ce dernier nous avouera quʼil devra dʼabord connaître lʼavis des deux joueurs et avoir aussi celui de lʼentraîneur Hammouche. R. M.


04

V S

13e journée

Lʼéquipe qui affrontera aujourdʼhui, le NAHD ASSELAH DANS LES BOIS

Boulemdais : «Faire comme à Oran et SaÏda» Pour l’attaquant Kabyle, Hamza Boulemdais, la rencontre, qui les attend face au NAHD dans quelques heures, revêt une certaine importance, d’où la nécessite d’empocher les trois points de la victoire. Boulemdais, et à l’image de ses coéquipiers, affiche une grande détermination en prévision de cette chaude empoignade, et qu’à ses yeux, une autre victoire à l’extérieur va leur permettre de remonter au classement et retrouver le podium.

Titulaire depuis lʼentame du championnat, le gardien Malik Asselah, qui est en train de confirmer tout le bien quʼon disait de lui, jouit toujours de la confiance de son entraîneur qui compte la lui renouveler cet après-midi, pour garder ses cages vierges et contribuer à une victoire contre son ancien club, le NAHD.

Un match compliqué vous attend cet après-midi face au NAHD. Comment s’annonce votre mission ? Le match va être difficile face à une équipe du NAHD qui n’est pas à présenter, cette dernière qui reste sur un mauvais début de saison, compte certainement de faire tout pour nous battre. De notre part, on ne s’attendait pas à notre contre-performance face à l’ESS. C’est pour cela qu’on va jouer ce match avec la nette conviction de se racheter.

RIAL ET ZARABI COMPOSERONT LA CHARNIÈRE CENTRALE Cʼest pour la deuxième fois que la charnière centrale sera composée de capitaine, Ali Rial et Abderaouf Zarabi, ce dernier qui fait un bon travail dans lʼaxe central de la défense. Le staff technique ne voulait pas chambouler la défense, préférant garder la même charnière du match précédent.

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder cette rencontre ? Nous n’avons pas trop le choix que de réaliser un résultat probant, afin d’effacer le semi échec concédé face aux Sétifiens samedi dernier. On s’est réunis avec le président qui nous a invité à tourner la page des mauvais résultats, tout en nous exhortant à penser à l’avenir. Je pense que les joueurs sont conscients de leur responsabilité.

REMACHE À DROITE Par ailleurs, sur le côté droit de la défense, le coach Ighil, a préféré aligner toujours, Belkacem Remache, qui a tenu, à chaque rencontre, de confirmer son talent. Ce sera donc, ce dernier qui animera le couloir droit de la défense.

Sans beaucoup de changements à gauche, le technicien Kabyle fera appel à Nessakh pour occuper ce poste de la défense, comme ce fut le cas dans les précédentes rencontres que la JSK a disputées jusquʼà présent. Nessakh a joué presque tous les matches comme latéral gauche.

A la récupération, on trouvera aussi deux éléments, à savoir Hocine El Orfi et lʼex-Nahdistes, Kaci Sedkaoui. Ces deux joueurs sont dans lʼobligation de stopper toutes les tentatives des Nahdistes et récupérer le maximum de ballons et de relancer rapidement. Une mission dans les cordes des deux éléments qui ont déjà évolué ensemble.

METREF ET TEDJAR AU MILIEU OFFENSIF

Au compartiment du milieu offensif, deux joueurs seront appelés à contribuer à une victoire, cet après-midi, il sʼagit de Hocine Metref qui jouera ailier gauche et Saâd Tedjar à droite, comme meneur de jeu. Cette rencontre connaîtra le retour en force de ses deux éléments, ces derniers jours.

BOULEMDAIS HANIFI ANIMERONT LʼATTAQUE

En attaque, lʼentraîneur Ighil misera sur le duo Boulemdais et Hanifi, pour battre la formation du NA Hussein Dey. En effet, le technicien comptera beaucoup sur Salim Hanifi, pour retrouver leur meilleur niveau, après leur dernière réalisation, ainsi quʼà lʼautre attaquant, Hamza Boulemdais. S. A.

Les Jaune et Vert qui ont repris le service mardi dernier, ont bien préparé ce rendez-vous de cet après-midi qui les opposera aux Nahdistes.

L

réagi de manière positive, surtout que les responsables nous ont beaucoup parlé. Ils nous ont demandé d’oublier ce précédent match et penser uniquement à cette rencontre du NAHD. Les joueurs sont décidés à relever le défi.

Pensez-vous l’équipe est capable de réaliser un résultat positif à Alger ? Je pense que le groupe est plus que jamais prêt à défier le NAHD. Tout le monde a œuvré pour la préparation de ce match, que ce soit staffs dirigeants, technique ou joueurs. On doit se montrer solidaires durant les 90 mn de ce match. Je trouve que la pression sera sur le NAHD au cours de cette rencontre. Ce qui va constituer un avantage pour nous.

Que pensez-vous de votre adversaire ? Malgré leurs résultats catastrophiques en ce début de saison. Le NAHD possède une bonne équipe, qui va sûrement essayer coûte que coûte de nous battre devant leurs supporters et se ressaisir de leur dernier revers concédé face à l’USMA. Donc, on est appelés à se méfier de cette équipe, nous aussi nous avons notre mot à dire et des arguments à faire valoir. On est capables de rééditer la même performance que face au MCO et le MCS. Etes-vous prêt à prendre votre place au cours de ce match ? Oui, du moment que je me sens en pleine forme grâce à mon sérieux. Je ferai tout pour marquer encore des buts à l’extérieur. Toutefois, un résultat positif est impératif pour nous et pour nos fidèles supporters, qui attendent de nous une réaction positive aujourd’hui. Entretien réalisé par S. A.

Pour un quatrième résultat positif à l’extérieur Justement quelle a été la réaction des joueurs ? Malgré le semi échec contre l’ESS, le groupe a

NESSAKH À GAUCHE

EL ORFI ET SEDKAOUI À LA RÉCUPÉRATION

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

es camarades de Belkacem Remache ont travaillé d’arrache-pied ces derniers jours, et ce, pour uniquement aborder ce match, sous de bons auspices et avec une concentration totale. Cette empoignade qui sera certainement très difficile, et ne manquera d’attirer un nombreux public. Les poulains d’Ighil, tenteront de faire de leur mieux pour revenir à la maison avec les trois points qui seront mis en jeu, et se ressaisir de leur dernier faux pas concédé à domicile face à l’ESS, le groupe est fin prêt, et affiche une éblouissante forme, il n’attend que ce rendez-vous, pour confirmer leur bonne santé, notamment à l’extérieur. Le dernier bon résultat ramené de l’extérieur face au MC Saïda sur le score de deux buts à un, a redonné confiance aux joueurs kabyles, qui sont désormais libérés sur le plan psychologique lors de ce match. Les Zarabi, Assami, Saidi et consorts sont tous animés d’une volonté d’acier et comptent continuer sur cette

dynamique. L’état d’esprit qui anime le groupe, prouve bien que ce dernier, n’attend que cette rencontre qui va l’opposer à son adversaire, pour se racheter de leur dernier semi-échec et signer à l’occasion, le grand retour de la JSK. Certes, la mission des Kabyles s’annonce d’ores et déjà ardue, mais vu la confiance qu’affiche ces derniers, une victoire reste réalisable et surtout dans leurs cordes. Le staff technique kabyle fera le nécessaire pour pouvoir composer un meilleur onze, lequel aura la mission de ne pas rater ce match et rendre le sourire au finish à son large public.

La direction motive ses joueurs

La direction Kabyle a décidé de mettre tous les moyens pour que les camarades du capitaine, Ali Rial ,arrivent à glaner les trois points de ce match NAHD-JSK. Ce sera la rencontre du rachat pour les Canaris du Djurdjura qui doivent prouver leur réveil encore une fois à l’extérieur, après les deux victoires ramenées d’Oran et de Saïda. Les Kabyles doivent donc profiter de leur bonne santé retrouvée ces derniers temps, et faire tout leur possible pour sortir victorieux de cette confrontation. Pour cela, nous avons appris d’une source digne de foi que

les dirigeants Kabyles, à leur tête le président, Moh Chérif Hannachi, ont promis une prime conséquente en cas de victoire.

Ighil, Zarabi, Asselah, Khellili et Sedkaoui retrouvent leur ancien club

A l’occasion de ce rendez-vous d’aujourd’hui dans l’après-midi, qui opposera la JSK au NAHD, en

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

prévision de la 13ème journée du championnat professionnel Ligue I. plusieurs éléments qui retrouveront leur ancien club, il s’agit des deux axiaux Khellili, Zarabi Abderaouf, le milieu récupérateur Kaci Sedkaoui, le portier Malik Asselah, sans oublier le driver Kabyle Méziane Ighil, lui aussi, retrouvera à l’occasion son ancien club. S. A.


LIGUE 1

ZARABI : «Je laisserai les sentiments aux vestiaires»

Pour le défenseur axial Abderaouf Zarabi , la rencontre de cette après midi sera spéciale pour lui, en affrontant son ancien club, le NAHD. Toutefois, il nous a affirmé qu’il laissera les sentiments de coté, du fait qu’il défend maintenant le maillot Jaune et Vert. Sur la rencontre en elle-même, il avoue qu’elle sera très difficile face à son ancienne équipe qui souffre beaucoup cette saison. Mais il promet que lui et ses camarades feront le maximum pour revenir avec une victoire et continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions

Comment s’est déroulée la préparation en prévision de ce match qui vous opposera au NAHD ? On s’est préparé le plus normalement du monde dans une grande ambiance en prévision de ce match qui nous opposera au NAHD. Après le match face à l’ESS, on s’est mis directement au travail pour préparer ce rendez-vous face au NAHD. C’est un match très important pour nous et on doit sortir le grand jeu pour réaliser un bon résultat et préparer les prochaines

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

rencontres dans de bonnes conditions. Vous affrontez un club avec lequel vous avez partagé de grands moments. Cette rencontre sera certainement très spéciale pour vous… Certes, ce match sera spécial pour moi, en affrontant un club avec qui j’ai passé de très bons moments. Mais je me donnerai à fond, car je suis un professionnel et je défends actuellement les couleurs de la JSK. C’est ça la vie d’un footballeur, aujourd’hui on est là, demain on ne sait pas où. Comment se présente pour vous cette rencontre face au dernier ? Tout d’abord, j’aurais souhaité affronté le NAHD dans d’autres conditions pour ce club qui mérite une meilleure place que celle qu’il occupe. Pour revenir à votre question, je vous dirais que le match sera très difficile pour les deux équipes qui auront besoin des points de la rencontre. Le NAHD fera tout pour quitter la lanterne rouge et nous, nous voulons nous rapprocher du leader. Une chose est sûre, c’est qu’on fera tout pour glaner les trois points de la rencontre et préparer ainsi le prochain match face à la JSMB dans de bonnes conditions Votre équipe se comporte bien à l’extérieur et vos fans attendent une nouvelle victoire face au NAHD, après celles enreg-

HANIFI «JE MARQUERAI ENCORE»

Affichant une excellente forme ces dernières semaines en fournassant de belles prestations, l’attaquant, Salim Hanifi, promet d’être plus performant lors des prochaines rencontres de son équipe. Joint par nos soins, il nous a affirmé qu’il est prêt pour ce match face au NAHD et fera tout son possible pour marquer un autre but lors de cette confrontation, très importante pour son équipe. «Je sais bien que le coach et les supporters attendent beaucoup de moi et de mes camarades afin de réaliser un autre bon résultat a l’extérieur. Dieu merci, j’ai retrouvé mon niveau et je ferai tout pour être plus performant à l’avenir. Pour ce match face au NAHD, je donnerai le meilleur de moimême et je ferai tout pour marquer au cours de cette rencontre. C’est un match qui sera très difficile devant une équipe menacée de relégation. Mais nous sommes prêts pour réaliser un bon résultat et offrir une belle victoire à nos fans qui attendent beaucoup de nous. J’espère qu’ils seront en masse et, de notre côté, je leur promets qu’on fera le maximum pour glaner les trois points de la rencontre et leur procurer de la joie à la fin du match.» M. L.

V S

05

13e journée

DÉPART HIER POUR ALGER

La délégation kabyle a rallié hie, Alger, en prévision du match de cette après midi qui les opposera aux Sang et Or. Le premier responsable de la barre technique des Canaris a dévoilé, avanthier, la liste des 18 joueurs concernés par la rencontre d’aujourd’hui.

LES ESPOIRS NON RETENUS

Contrairement aux rencontres précédentes, durant lesquelles ils ont été souvent utilisés par Meziane Ighil, les trois espoirs Rayeh, Jugurta Meftah et Hikam n’ont pas été retenus cette fois-ci et n’ont donc pas fait le déplacement avec leur équipe. Ayant récupéré pratiquement tout ses joueurs, Meziane Ighil comptera lors de ce match sur des éléments plus expérimentés, tout en souhaitant glaner les trois points de la rencontre. A signaler que le trio en question jouera avec les espoirs. istrées face au MCO et MCS Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on fera de notre mieux pour réaliser un bon résultat afin de procurer de la joie à nos supporters qui attendent beaucoup de nous. J’espère qu’ils viendront en masse

pour nous soutenir et je leur promets qu’on va tout faire pour engranger les trois points de la rencontre et leur procurer de la joie à la fin du match Entretien réalisé par M. Larfi

LES SUPPORTERS KABYLES ATTENDUS EN MASSE AU 20-AOÛT

Les Canaris du Djurdjura croiseront le fer cette après midi avec les Sang et Or pour le compte de la 13éme journée du championnat. Cependant, un grand nombre de supporters kabyles, notamment ceux qui habitent la capitale, sont attendus pour assister à cette rencontre. Satisfaits des bons résultats enregistrés par leur équipe ces dernières semaines, notamment en déplacement, les fans kabyles comptent envahir les gradins du Stade du 20-Août pour faire entendre leur voix au cours de cette confrontation. Très connu par leur grand amour envers leur équipe favorite, on s’attend à une présence en masse de leur part, ce qui motivera certainement les équipiers de Tedjar. Ces derniers promettent de faire l’impossible afin de réaliser un bon résultat et leur offrir une belle victoire.

LES JOUEURS VEULENT UNE TROISIÈME VICTOIRE À L’EXTÉRIEUR POUR LEURS FANS

Très motivés par les bons résultats enregistrés à l’extérieur, les poulains d’ighil veulent continuer sur la même voie, en voulant réaliser un bon résultat face au NAHD lors de la rencontre de cette après midi. En effet, ils veulent arracher une autre victoire à l’extérieur après celle enregistrée face au MCO et au MCS lors des précédentes journées. En d’autres termes, ils ne veulent pas décevoir leurs fans qui feront le déplacement au stade du 20-Août, en réalisant un bon résultat. Arriveront-t-ils à gagner pour la troisième fois à l’extérieur. C’est ce qu’on saura à la fin de cette empoignade très attendue par les fans des deux galeries. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

HÉBERGEMENT A LʼHÔTEL IBIS

La délégation kabyle a passé la nuit d’hier à Alger, précisément à Bab Ezzouar. La délégation kabyle a pris l’hôtel Ibis comme lieu d’ébergement, en prévision de la préparation de la rencontre de cette après midi qu’abritera le stade du 20Août face au mal classé, le NAHD en l’occurrence.

ULTIME SÉANCE HIER APRÈS MIDI À DAR EL BEÏDA Les Canaris ont effectué hier après midi leur dernière séance d’entraînement au stade de Dar El Beida avant le match d’aujourd’hui face au NAHD. Le premier responsable de la barre technique des Canaris a apporté les derniers réglages avant la rencontre de cette après midi qui les mettra aux Sang et Or.

ABID CHAREF AU SIFFLET

La rencontre NAHD-JSK, rentrant pour le compte de la 13ème journée de ligue 1, dont le coup d’envoi est prévu à partir de 15h au stade du 20-Aouû, sera Officié par l’arbitre Abid Charef. Il sera assisté dans sa mission par le duo Boulfelfel-Tamen. M. L.


06

V S

13e journée

IL DEVAIT RENCONTRÉ HIER GHRIB…

SIGNATURE IMMINENTE DE YOUNES Mercredi dernier, Omar

Ghrib a discuté avec Younès par téléphone. Il lui a proposé lʼaventure du MCA. Younès rencontrera Omar Ghrib pour négocier, car le joueur voulait endosser le maillot des Vert et Rouge. Après un premier rendez-vous, Ghrib donne son offre qui sʼélève à 70 millions par mois. Younès hésitant un peu, surtout quʼil avait signé un an auparavant pour 90 millions quand il portait les couleurs de la JSK. Il demanda alors deux jours de réflexion. Cʼest accepté, puisque les Mouloudéens lui accordèrent ce temps. Il devait rencontrer une seconde fois, Omar Ghrib, Il appela dans la soirée de jeudi, le coordinateur de la section sport du MCA, mais ce dernier ne pouvant rencontrer son joueur, demanda à Younès, une entrevue au lendemain. Il attendait le coup de fil de lʼenfant de Bab Ezzouar, mais ce dernier nʼarrive pas. Ghrib sʼapercevra que la batterie de son portable avait lâché. Cʼest la raison pour laquelle, Younès nʼa pas pu voir le président de la section foot du MCA. Cependant, Younès Sofiane a négocié dans la soirée de jeudi à vendredi avec les dirigeants de lʼUSMH. Une source nous a révélé, que Younès a placé la barre très haute pour désespérer les dirigeants Harrachis. Mis au parfum, Younès se trouve avec les dirigeants de lʼUSMH, le coordinateur de la section sport a décidé dʼappeler son manager afin de lui fixer un rendez-vous pour hier. Cʼest dans la soirée dʼhier que les deux parties devaient se rencontré pour la signature officiel de Younes au Mouloudia. Si tout va bien Younes sera la première recrue du doyen des clubs algériens pour le Mercato hivernale. W. S.

La victoire ou la cassure!

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Aujourd’hui à 18h, c’est l’heure de vérité pour les camarades de Mobitang pour montrer qu’ils ne méritent pas la place qu’ils occupent et aussi, montrer que la défaite contre le CRB, est juste un accident de parcours.

U

n match pas du tout facile, dans la mesure où les Vert et Rouge affrontent le WAT, une équipe très accrocheuse qui n’est pas facile à manier même hors de ses bases. En effet, le Mouloudia d’Alger, comme tout le monde le sait, prétend au haut du tableau. Ce qui fait que ce club se doit d’arracher des victoires lors de ses trois derniers matches de cette première moitié du championnat, pour continuer à croire très fort en ses chances de terminer au moins parmi les six premiers. La défaite concédée contre les Belouizdadis, au stade du 5 juillet, n’a pas diminué de la détermination des camarades de Zeddam, puisque les jours sont tous unanimes à dire : «on jure que par la victoire.» Que se soit Koudri : «on va faire le maximum pour glaner les trois points de la victoire,» ou Besseghir : «on se doit de gagner le rendez-vous,» ou encore Chaouchi : «ma cage restera vierge Inchallah,» en passant par Babouche : «notre but, c’est le haut

du tableau. On va faire en sorte de terminer cette phase aller avec 21 points.» Et les autres ont tous déclaré la même chose tout au long de la semaine qui a précédé le match d’aujourd’hui. A croire que la conviction et la détermination sont à l’ordre du jour. Ce n’est pas un excès de confiance de la part des Mouloudéens, mais c’est cette envie de concrétiser un objectif qu’a tracé le staff technique, depuis qu’il a pris l’équipe en main, Cet équipe a envie aujourd’hui de gag-

ner ce match. Pour le faire, les Mouloudéens se doivent de mettre le turbo. Car, le WAT n’est pas prêt de céder des points mêmes hors de ses bases. Surtout que ce match est important pour cet équipe qui veut aussi rester parmi le peloton de tête. Le staff technique va encore jouer ce match, amoindri avec quatre absents, en l’occurrence Megherbi et Ghazi (blessés), alors que Douadi et Djeghbala (suspendus). Néanmoins, Bracci ne décolère pas, car il a confiance en

sa troupe. Probablement, il fera appel à un onze différent de celui qui a joué contre le CRB. Il sait aussi, que le retour de Koudri, Babouche et Daoud, tombe à pic. Enfin, la détermination et la conviction de réaliser un bon résultat, est là, reste à le confirmer sur le terrain du stade Omar Hamadi, ce soir à 18h, avant trois heures du grand clasico du monde entre le Real et le Barça. W. S.

BABOUCHE : «Le WAT laissera des plumes à Bologhine» Comment se présente pour vous le match de ce soir ? C’est un match très difficile. Le WAT est une équipe très accrocheuse même quand elle joue hors de ses bases. Nous, nous sommes condamnés à gagner cette rencontre pour sortir de la zone rouge. Avec l’annonce de la liste des joueurs libérés, cela n’a pas perturbé le groupe ? Avec toute sincérité, le staff technique et les dirigeants auraient dû attendre la fin de la phase aller pour annoncer cette liste. Il y a des joueurs qui sont convoqués pour ce match, je me demande comment ils vont se comporter sur le terrain, alors qu’ils savent qu’ils sont partants. Qu’en est-il de la réunion avec le coordinateur de la section sport du MCA, jeudi soir ? Effectivement, on s’est réuni avec Ghrib et nous lui avons donné un ultimatum pour nous payer. Ce n’est pas normal qu’on joue sans être payé. C’est pour quand cet ultimatum ? On lui a fixé la date du 31 décembre prochain, pour nous payer. Admettant qu’il ne tient pas à sa promesse, qu’allez-vous faire ? Je n’aime pas précipiter les choses

mais, si Ghrib ne paye pas, croyezmoi que tous les joueurs vont boycotter le stage d’Espagne. Comme je l’ai déjà dis, on ne peut pas jouer sans toucher notre fric. Revenons au match contre le WAT, comment comptez-vous faire pour battre cet équipe ? Franchement, j’aurais aimé jouer le match du CRB, mais dommage j’étais suspendu. Pour le WAT, il faudrait jouer ce match à 200% pour glaner les trois points de la victoire pour pouvoir respirer. Vous comptez sûrement sur votre douzième homme ce soir… Et comment ! je sais qu’avec l’aide de notre public, on peut gagner cette rencontre. Chnaouas on a vraiment besoin de vous. Quel est le scenario idéal pour vous ? Il faut marquer d’entrée pour déstabiliser l’équipe du WAT. Il ne faut pas leur faire confiance. Je sais une chose, que le WAT laissera des plumes à Bologhine. La victoire de ce match va nous permettre d’aller à Oran avec un bon moral. Entretien réalisé par Walid S.

OUSSALÉ CONVOQUÉ

L’attaquant, Claude Oussalé, a été convoqué par l’entraîneur, François Bracci, pour le match contre le WAT, même s’il figure dans la liste des joueurs libérés.. Il ne figure pas dans le onze rentrant, mais il se pourrait que le coach fait appel à lui en seconde mi-temps. La question qui se pose, Bracci a-t-il raison de libérer ce joueur ?

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

LES JOUEURS DONNENT UN ULTIMATUM À GHRIB, JUSQUʼAU 31 DÉCEMBRE

Après la séance dʼentraînement de jeudi dernier, cinq joueurs de lʼéquipe, en lʼoccurrence Zeddam, Babouche, Daoud, Koudri, Besseghier sont partis tous ensembles à la villa de Chéraga, pour se réunir avec le coordinateur de la section sport, afin de trouver un accord pour régler le problème des salaires. Après une réunion qui a duré une demi-heure, le groupe de joueurs a décidé de donner un ultimatum jusquʼau 31 décembre prochain, pour le paiement de leur salaire, sinon ça sera le boycotte du stage de Benidorm. Le coordinateur de la section sport du MCA, compte énormément sur le sponsor numéro un du club Djezzy, pour payer ses joueurs, car une somme de 5,5 milliards de centimes, va renflouer les caisses du doyen des clubs algériens. W. S.


LIGUE 1

l

Ça passe ou ça casse pour le Mouloudia Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Après avoir perdu son premier derby algérois, samedi dernier au stade du 5-Juillet, contre le CR Belouizdad (2-0),

e MC Alger (14ème, 12 points), est appelé à rectifier le tir dès ce soir, à partir de 18h, en recevant à Omar Hamadi, le WA Tlemcen l’actuel 9ème du classement avec 16 points. Avec son statut de premier relégable, le Doyen des clubs algériens, n’a strictement, pas le droit de rater cette nouvelle sortie à Bologhine où seule la victoire compte pour espérer trouver le bout du tunnel avant qu’il ne soit trop tard. Normalement, l’entraîneur, François Bracci et ses joueurs savent très bien, qu’un tout autre résultat que la victoire, sera synonyme d’une crise ouverte à tous les dangers. Il convient juste de signaler, que le Widad reste sur une belle victoire à domicile acquise aux dépens de l’ASO Chlef (2-1), qui n’est autre, que le champion d’Algérie en titre. On prépare Tlemcen dans la tempête ! La mauvaise nouvelle, est que les joueurs du Mouloudia préparent cette nouvelle sortie à domicile, dans la turbulence au vu des relations très tendues entre le groupe et la direction du club. La raison ? Elle est toute simple, les joueurs ont décidé de rentrer en grève juste après le match d’aujourd’hui contre le Widad de Tlemcen et ce, à cause de leur situation financière qui selon

qui commence sérieusement à inquiéter tous les Mouloudéens. Une évidence, car à ce train-là, le Doyen risque sérieusement de revivre le scénario cauchemardesque vécu la saison écoulée, où les Vert et Rouge ont attendu la dernière journée pour sauver leur peau du purgatoire, en allant arracher le point du nul à Tizi-Ouzou face à la JSK. Tout compte fait, le match d’aujourd’hui contre le WAT, est celui de tous les dangers pour un Doyen qui doute plus que jamais. Mounir Ben.

leurs dires, est très alarmantes. D’après certains joueurs qui ont préféré garder l’anonymat pour éviter toute polémique avec la direction, trois salaires n’ont pas été régularisés. De son côté, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib en l’occurrence, affirme, que seuls, deux salaires n’ont pas été régularisés tout en ajoutant aussi, que les joueurs qui seront libérés dès le prochain mercato, ne sont pas concernés par cette affaire de régularisation. Mieux encore, le responsable mouloudéen aurait même menacé de frapper fort en cas de grève, en allant même à mettre en garde les instigateurs et les chefs de files. D’ailleurs, il convient juste de signaler, que les joueurs ont choisi certains anciens cadres à l’instar de Babouche, Koudri, Zeddam et Azzeddine pour les

défendre auprès de la direction. Les joueurs, l’esprit ailleurs… Tous les Mouloudéens s’accordent à dire, que le match d’aujourd’hui contre le WA Tlemcen, consiste en un virage décisif pour l’avenir du Doyen cette saison, au vu de sa situation inquiétante en bas du classement. Statistiquement parlant, seuls les trois points pourront relancer le Mouloudia en championnat, non pas pour jouer le titre, mais seulement pour soigner son classement. Par contre, un éventuel faux pas mettra le MCA en péril, et se contentera désormais, de jouer le maintien comme ce fût le cas la saison dernière, au moment où Omar Ghrib parle toujours des premiers rôles… Mais apparemment, les joueurs de François Bracci pensent plutôt à leur argent et non pas à la situation du club

DAOUD :« On va tout faire pour gagner ce match »

Le revenant, Farid Daoud, devra dès cette nouvelle sortie à domicile, effectuer son grand retour après avoir raté les trois derniers matches à cause de sa participation au Championnat d’Afrique des U23 avec la sélection olympique. Pour rentrer directement ans le vif du sujet, comment préparervous le prochain match contre le WA Tlemcen où vous n’avez strictement pas le droit à l’erreur au vu de votre classement actuel ? Je vous mentirai si je vous dirais que tout baigne et l’ambiance est extraordinaire car vous connaissez tous, la situation du club avec tous ses problèmes. Mais je peux cependant, vous

affirmer, que les joueurs sont bien décidés à réagir surtout, après la dernière défaite subie face au CRB. D’ailleurs, on a discuté entre-nous et on s’est mis d’accord pour rester solidaires, et espérer franchir l’obstacle du WAT par une belle victoire. Peut-on dire, que vous êtes prêts pour relever ce nouveau défi ?

Nous sommes prêts et bien décidés à gagner ce match d’autant plus, que l’erreur est strictement interdite. Le Mouloudia occupe actuellement, une dangereuse 14ème place avec un petit total de 12 points, et c’est l’heure de réagir. Il est vrai, que l’adversaire du jour, ne va pas se présenter pour apprécier les décors mais seulement,

Rester sur cette dynamique

Après la précieuse victoire face à son homologue l’ASO de Chlef, les Widadis seront en appel aujourd’hui, à Alger au stade de Bologhine, pour en découdre avec le Mouloudia d’Alger dans une rencontre à équation démesurée, où chaque team va tenter de réussir le coup sur le terrain, mais cela dépendra de la qualité technique et la valeur des joueurs qui sont censés à mieux se comporter, car la bataille sera rude et gare aux abonnés absents, où chaque minute a son pesant d’or, le coach Amrani a axé son labeur à vérifier les batteries et les recharges, car les Ciel et Blanc du club phare de Sidi Boumediène, veulent un autre sursaut d’orgueil hors de leurs bases. L’attaquant, burkinabé Andréa, reste très optimiste et confie à Maracana : «nous irons à la capitale pour mieux gérer notre match et essayer d’appliquer une stratégie technique et idéale afin de retourner au bercail avec une

meilleure performance. C’est clair que ça ne sera pas facile, mais on peut réaliser quelque chose de positif, à condition d’être solides derrière, de rester concentrés et d’être aussi efficaces devant les bois. Nous avons de bons atouts et une équipe capable de réagir y compris sur la pelouse de Bologhine. Pour cela, on ne doit surtout pas céder à la grande pression qui nous attendra dans ce stade.

Maâzouzi et Messaoudi présents

Le gardien de l’EN U23, Maâzouzi et le libéro Messaoudi, seront présents aujourd’hui face au MCA. S. T. S.

L’équipe probable : Maâzouzi, Mebarki, Tiza, Boudjakdji, Messaoudi, Belgherri, Dif, Zouaoui, Andréa, Sameur, Belkaraoui.

pour prétendre à un résultat positif, mais en toute franchise, il est hors de question de rater une aussi belle occasion pour se ressaisir. A priori, les joueurs sont conscients et ils savent exactement, quoi faire pour retrouver le bon chemin. Le fait de jouer sous pression ne vous inquiète pas ? En aucun cas, car les joueurs du MCA se sont tous habitués à toutes les pressions possibles. Oublions donc, la défaite du CRB et pensons plutôt, à Tlemcen et surtout, à la victoire et nous comptons beaucoup sur la présence en force de nos supporters pour atteindre l’objectif espéré. Entretien réalisé par Mounir Ben.

ONZE RENTRANT

Beaucoup de changements en vue

Comme il est déjà su, plusieurs joueurs ayant disputé le dernier derby algérois face au CR Belouizdad, (défaite 2-0), ne sont pas concernés par le match de ce soir contre le WA Tlemcen. Il s’agit du défenseur axial, Megherbi qui est indisponible jusqu’au prochain match à cause d’une blessure à la cuisse contractée face au Chabab, de Djeghbala qui est suspendu pour cumul de cartons et le duo Yanis-Belaïd qui n’a pas trop convaincu face au CRB, malgré tous les efforts fournis. Une occasion pour les revenants, Babouche, Koudri, Ghazi et Daoud pour reprendre normalement leurs places de titulaires dès aujourd’hui, contre le Widad. On évoque aussi, l’éventuel retour du milieu offensif, Berradja dès cette rencontre, mais en tant que remplaçant du fait que le joueur ne soit pas au top physiquement, après les fameux deux mois d’absence dûs essentiellement à une grave blessure au genou. Ainsi, on retrouvera le gardien Chaouchi dans les bois. Besseghier et Babouche joueront dans les couloirs. Mobitang et Zeddam seront associés dans l’axe de la défense. Koudri et Daoud s’occuperont de la récupération des balles. Par ailleurs, l’animation du jeu sera une nouvelle fois confiée au duo, Attafen-Yaalaoui. En attaque, tout porte à croire, que Sayeh jouera au côté du burkinabé Oussalé même si l’entraîneur, Bracci, pense aussi à donner la chance à Amroune ou Laraf. C’est pour dire, qu’il y aura plusieurs changements par rapport à l’équipe rentrante ayant affronté le CRB, samedi passé. Mounir Ben.

•En Départ à partir de Zenata prévision de leur remplaçant à Bologhine, pour le compte de la journée qui les

opposera face au MCA, le WAT prendra le vol Tlemcen-Alger ce vendredi, à partir de l’aéroport de Zenata.

•L’attaquant, Benmeghit présent face au MCA Benmeghit, sera de retour face au MCA, après avoir été rétabli de sa

•Le Traoré incertain Burkinabé, Koli Traoré, sera incertain pour ce choc face au Doyen, l’Africain blessure contractée lors du match face à la JSMB.

•On4croitjoueurs seront libérés savoir d’une source bien informée de la direction du club, de libération souffre de douleurs au genou.

quasi-certaine de quatre joueurs lors du prochain mercato. Les noms seront divulgués après le match face au CAB.

•Libéré Probable retour de Berremla récemment par son club employeur, le MCA, l’Oranais Tayeb Berremla • Un émigré attendu cette semaine pourrait atterrir de nouveau en Widad après l’avoir quitté la saison passée.

Un émigré évoluant en nationale du championnat de France amateur, est attendu cette semaine pour subir des tests. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

V S

07

13e journée

GHAZI REVIENT FACE AU MCO

Le milieu de terrain, Karim Ghazi, est out pour le match de ce soir contre le WAT. Selon le staff médical, Ghazi sera de retour face au MCO. Il faut signaler que Ghazi souffre dʼune blessure au niveau du mollet.

LE NAHD VEUT AMROUNE

Annoncé dans la liste des libérés, le jeune attaquant Mohamed Amroune a eu une touche de la direction du Nasria, pour lui proposer de porter le maillot Sang et Or dès le début de lʼannée 2012. Une source nous a révélé quʼAmroune nʼa pas encore tranché pour son avenir, vu quʼil est possible que les pensionnaires de la villa de Chéraga comptent le repêcher pour continuer son aventure avec le doyen des clubs algériens.

Bracci entre le marteau et l’enclume

Aucun entraîneur ambitieux, ne souhaiterait être à la place de François Bracci, l’actuel patron de la barre technique du MC Alger. En effet, puisque, le technicien corse, des Vert et Rouge, se trouve vraiment dans une situation des plus embarrassantes, au vu de tous les problèmes internes qui secouent le Doyen des clubs algériens, notamment, l’interminable histoire d’argent qui revient à chaque fois. Au moment où, le coach mouloudéen misait énormément sur le match de la prochaine journée du championnat prévu aujourd’hui contre le WA Tlemcen, comptant pour le 13ème round, les joueurs et la direction du club enclenchent une vraie polémique concernant le problème des salaires non payés. D’ailleurs, l’entraîneur français n’apprécie pas trop cette situation et surtout, ce bras de fer entre les deux parties qui risquent sérieusement de nuire au MCA qui s’apprête de disputer un match aussi important. Contacté par nos soins, François Bracci s’est uniquement contenté de dire : «sincèrement, c’est stressant de travailler dans ce genre de conditions. Mais je me suis habitué à cela et j’espère seulement, que ce climat tendu entre les joueurs et la direction du club, ne va pas perturber leur concentration, car il faut rappeler, qu’on a un match à jouer ce samedi, où on se doit de gagner un point c’est tout !» No comment !


08

V S

E

DJARBOU OUT POUR 10 JOURS

Lʼattaquant Djarbou, sera absent pour la rencontre dʼaujourdʼhui. En effet, le joueur souffre des adducteurs, une blessure contractée lors de la rencontre amicale de mardi dernier. Selon le staff médical, le joueur a besoin de quelques jours de repos.

LAYATI INCERTAIN

Vraisemblablement, la participation de lʼarrière gauche Layati, nʼest pas certaine, puisque le joueur est toujours souffrant des adducteurs. Ceci dit, Charef prépare Kahouadji au cas ou Layati serait absent pour cette rencontre.

LAIB PROLONGE SON SÉJOUR EN FRANCE

Attendu avant-hier à Alger, le premier responsable de l USMH a décide de prolonger son séjour en France. Laib devrait revenir à Alger lundi ou mardi. Une absence très remarquée dans les coulisses de lʼUSMH, surtout quʼil y a des dossiers à traiter et qui nécessitent la présence de Laib.

Les camarades de Griche chercheront, aujourd’hui, à se racheter de leur dernière défaite face à l’ASK, en recevant la formation du Mouloudia d’El-Eulma au stade de Lavigerie.

MESSAOUDI : «Pas question de lâcher les trois points»

L’arrière-droit des Jaune et Noir, Messaoudi, a affirmé que son équipe n’a pas le droit à l’erreur en recevant cet après midi la formation d’ El-Eulma. En effet, selon le concerné, tout le monde est conscient de la difficulté de cette rencontre face à une équipe qui voyage très bien hors de ses bases. Néanmoins, Messaoudi ajoute que son équipe doit prendre le jeu à son compte dés l’entame du

LIGUE 1

Le match du rachat pour les Jaune et Noir

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

match et exercer une énorme pression sur leur vis-à-vis et, car c’est la seule issue pour avoir le gain du match.

Votre équipe croisera le fer cet après midi avec la formation du MCEE. Ce sera une rencontre difficile, n’estce pas ? Oui, ça sera très difficile, dans la mesure où on veut réagir après la défaite face à l’ASK. En plus, on

Match d’application jeudi

Taleb avait programmé lors de la séance de jeudi après-midi un match entre les joueurs. C’était l’occasion pour le coach de voir tous les joueurs à l’oeuvre, surtout ceux qui reviennent de blessure ou de suspension. Ce match a vu beaucoup de concurrence entre les joueurs, puisque c’est à son issue que l’entraîneur devait choisir l’équipe qui jouera face à l’USMH.

La préparation à Hireche.

Le MCEE a préparé le match contre l’USMH sur le tartan du stade Hireche. Pas une seule séance à l’OPOW. Il est vrai que les Eulmis ne peuvent pas utiliser le gazon du stade de l’OPOW quand ils jouent en dehors de leurs bases, mais des joueurs nous ont surpris par cette déclaration : «A El Eulma, on joue aussi à l’extérieur.» Quelques cadres de l’équipe nous ont confié : «On ne peut pas utiliser les terrains annexes à cause de leur état qui peut faire engendrer des blessures. Mais nous n’avons droit qu’à une seule séance lorsque le MCEE évolue à l’extérieur. C’est insuffisant.» Cette histoire, nous l’avons déjà entendue. Mais qu’en est-il en Tunisie et au Maroc? Renseignements pris, on a appris que des équipes qui évoluent dans les championnats voisins, utilisent jusqu’à trois fois par semaine le terrain principal. Et certains clubs disposent de véritables bijoux, sans être des terrains d’honneur destinés à la compétition. Le MCEE a besoin de voler de ses propres ailes en matière d’infrastructures.

Départ hier à midi

Les coéquipiers de Mahfoudi devaient se déplacer la veille du match. Le MCEE a mis ses joueurs dans les conditions les plus favorables. En effet, ils passeront la nuit près d’El Harrach, avant de prendre la direction du stade. Une fois de plus, c’est un court trajet que le MCEE effectuera pour cette journée du championnat.

Tiaiba et boulbaba suspendus.

L’attaquant Tiaiba et le défenseur tunisien boulbaba, sont suspendus pour la rencontre d’aujourd’hui, pour après avoir écopé de leur

n effet, et pour cela, le staff technique adoptera une stratégie de jeu basée sur l’offensif à outrance, avec deux attaquants en pointe, à savoir Benyettou et Bounedjah, qui seront soutenus par le duo Yachir- Aissaoui. Dans l’entre jeu, on va retrouver Hendou et Legraa à la récupération. La seule incertitude demeure la participation de Layati qui souffre au niveau des adducteurs, puisque Charef a essayé Kahouadji à ce poste aun cas ou Layati serait absent. Dans le même contexte, Charef a insisté durant les dernières séances d’ entraînement, sur les balles arrêtées surtout que l’ adversaire possède des joueurs qui savent très bien s’y prendre. «On va revenir à notre schéma tactique habituel. Cette rencontre se jouera sur notre terrain ; on va essayer de mettre le paquet, offensivement parlant, pour gagner, sans oublier de bien se cou-

vrir derrière», a déclaré Haniched, l’entraîneur des gardiens de but.

Yachir de retour

La rencontre d’aujourd’hui sera marquée par le retour de Yachir dans le onze rentrant des Jaune et Noir, après que celui-ci joueur ait été suspendu par son coach. Son retour sera bénéfique pour son équipe d’autant plus que celui-ci a envie de montrer qu’il demeure un élément sur lequel on peut toujours compter. Enfin, Charef a consacré la séance d’ entraînement d’ avanthier exclusivement aux balles arrêtées, sachant que le MCEE excelle dans ce domaine. Il faut savoir aussi que la défense harrachie connait des difficultés dans ce genre d’exercices.

Equipe probable :

Doukha, Messaoudi, Griche, Ziane, Kahouadji(Layati),Legeraa,Hindou,Ais saoui,Yachir,Benyettou,Bounedjah.

va jouer face à une équipe coriace qui sait très bien voyager.

Quelles sont, selon vous, les points forts de cette équipe du MCEE ? Je pense qu’ils ont une très bonne assise défensive, en plus de leur milieu de terrain qui est complémentaire. De notre côté, il ne faut pas laisser l’adversaire faire le jeu. Nous devons les surprendre dès l’entame de la rencontre. C’ est la bonne option pour nous afin de glaner les trois points. Revenons à votre rendement qui ne cesse de s’améliorer,

de rencontre en rencontre… Oui, El-Hamdoulilah, je travaille dur aux entraînements et j essaye à chaque match de donner le meilleur de moi-même. Je ferai de mon mieux pour continuer dans la même voie.

Optimiste donc pour la rencontre d’aujourd’hui ? Incha’Allah, on glanera les trois points de la rencontre et on continuera notre parcours avec beaucoup de lucidité. Lotfi.s

HEBAICHE :«Continuer cette belle série par un autre succès»

Comment se porte le groupe 24 heures avant le prochain match ? On va très bien, tout le groupe s’entraîne avec un moral au beau fixe et on ne pense qu’au prochain match qui nous attend face à l’USMH. La dernière victoire nous a encore donné plus d’espoir et nous avons plus de confiance en nous, car les bons résultats ont toujours un impact positif sur le moral d’un groupe, qui va nettement mieux, après cette belle série de bons résultats. Les derniers résultats de l’équipe prouvent-t-ils que le MCEE est sorti de son passage à vide ? Oui, on a pu sortir de cette mauvaise passe et revenir meilleurs. Aussi, on ne pense plus à cette période mais à la suite de notre parcours où nous devons tout faire

pour que cette belle série continue avec d’autres succès, à commencer par ce match face à El harrach. Je ne vous cache pas que notre ambition pour l’heure est de terminer cette phase aller en restant invaincus. Comment voyez-vous cette rencontre face à l’USMH ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes qui se connaissent bien. Je crois que ça sera une belle affiche, les deux équipes ayant les mêmes ambitions. Un tel match se jouera sûrement sur des détails. Il va falloir présenter un très bon visage, encore meilleur que celui présenté lors des derniers matchs, si on veut réaliser une performance face à lavigerie. Il va falloir ne pas prendre de buts, n’est-ce pas ? C’est vrai, le compartiment défensif aura du pain sur la planche lors

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

de ce match, car on jouera à l’extérieur et on doit absolument résister à toutes les tentatives de l’adversaire. Nous sommes prêts à faire un grand match, et, surtout, à être solides derrière. C’est la mission de tout le monde de défendre et d’attaquer en même temps. L’équipe a trois matchs très difficiles en cette fin de phase aller. Quelles sont vos chances de terminer sur le podium ? Nos chances sont très grandes, mais il faut absolument continuer sur cette lancée et ratisser le maximum de points afin d’espérer terminer sur le podium, car beaucoup d’équipes sont en course et tout le monde a les mêmes chances. Je crois que si on arrivait à réaliser une bonne performance face à l’USMH, on s’ouvrira les portes pour atteindre un tel objectif


LIGUE 1

40 000 supporters attendus aujourd’hui pour soutenir les Vert et Noir Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Un choc entre deux grands clubs d’Algérie va se jouer sans nul doute et comme d’habitude à guichets fermés.

P

as moins de quarante mille supporters, des Sanafirs notamment, sont attendus pour garnir les tribunes du stade du chahid Hamlaoui. Une lueur d’espoir est venue de Saïda, lorsque les Clubistes ont accroché les Saïdis sur leur terrain, ce qui leur a permis de rester au milieu du tableau dans le classement général. A Constantine, les Sanafirs ne jurent que par la victoire, après que l’administration leur ait réglé la prime et leur ait accordé une autre avance sur salaire pour leur permettre de se concentrer sur le match, rien que le match. Le staff technique vient de récupérer ses joueurs blessés et suspendus. Il aura entre les mains pratiquement tous les éléments cadres, mis à part le défenseur Lemaïci, qui ne fait que courir pour le moment et qui sera fin prêt pour la phase retour. La partie ne sera pas certes facile, mais les joueurs se sont donné le mot afin de ne pas décevoir leur public, qui a de tout temps été à leur côtés en dépit du passage à vide et des mauvais résultats enregistrés, surtout à domicile. Une fois n’est pas coutume, le CSC se présentera aujour-

L

d’hui avec un effectif au complet face à une redoutable équipe du CRB, qui reste sur deux victoires consécutives, et qui veulent rééditer leur exploit de Batna ; mais là, c’est une autre histoire.

Dahmane et Effosa parmi les 18

Mohamed Dahmane et Efosa Eguakun ont été convoqués pour la rencontre face au CR Bélouizdad, c’est ce qui a été décidé hier après la dernière séance d’entraînement effectuée par les protégés de Bouarrata. En effet, le duo d’attaque, qui s’est absenté cette semaine étant tous les deux à l’étranger au sein de leur famille respective, ont participé, une fois pour Dahmane, et deux séances

pour le Nigérian. Mais, comme certains attaquants ne sont pas prêts, le coach a préféré avoir sur le banc ces deux joueurs qui, même à 50% de leur capacités, peuvent changer le cours du jeu.

Lemaïci, Belghomari et Eroukma pas concernés par le match

Abderrahmane Lemaïci, qui souffre depuis longtemps d’une blessure au genou, et qui commen-

ce à revenir petit à petit, n’est pas du tout concerné par les rencontres qui restent dans cette phase aller. Son coéquipier Belghomari, qui n’a pas encore récupéré de son élongation, ainsi que le jeune Eroukma qui souffre d’une terrible grippe, ne sont pas convoqués aujourd’hui. Ils devront, en principe, s’entraîner aujourd’hui avec les autres non convoqués, à l’image du gardien Kaouane et Ferhat, qui ne jouera pas ce match aussi. Lamine B.

Les 18 convoqués

Gardiens : Daïf, Hadjaoui Défenseurs : Sam, Ziti, Messali, Djillali, Mekkaoui, Bahloul Milieux : Gil, Zemit, Hadjadj, Naït Yahia, Benhadj Attaquants : Dahmane, Bouguerra, Keffi, Ghodbane, Efosa

LORS DE LA RÉUNION, IL AVAIT PROMIS DE RÉGLER LES JOUEURS JEUDI

Gana n’a pas tenu sa promesse !

es camarades de Mekhout ont eu recours au boycott pour faire réagir la direction, qui a provoqué une réunion de plus de deux heures avec les joueurs, mais en vain, puisque la promesse de Gana, celle d’octroyer les salaires jeudi n’a pas été tenue. Malgré cela, les Rouge et Blanc ont continué la préparation du prochain match. Mercredi dernier, à la fin de la séance d’entraînement, les coéquipiers de Maâmeri se sont réunis avec le président Gana, en présence de l’entraîneur en chef, pour demander leurs droits. C’est le capitaine Maâmeri qui prendra la parole pour faire comprendre au président que l’équipe s’impatiente de toucher son argent. Le président Gana a voulu montrer à tout le monde que recourir à un mouvement de grève s’apparentait à du chantage. Les joueurs n’ont pas apprécié ce langage, et ont fait part à leur président qu’ils ont été très patients avec lui, mais que la direction ne fait rien pour régler le problème. Le président a ensuite parlé du nerf de la guerre qui manque au sein de la maison belouisdadie et cela depuis des mois. Mais, quand il a vu que les joueurs étaient en rogne, il a changé de ton et a promis que tout sera réglé prochainement. Comme quoi, ce grand problème d’argent qui dure depuis une éternité a trouvé une planche de salut. Les joueurs avaient encore une fois reçu l’assurance de Gana que les salaires allaient être versés dans les caisses jeudi. Les joueurs étaient impatients de voir la couleur de leur argent. Une fois la séance d’entraînement de jeudi terminée, ils se sont rendus à la banque pour consulter leurs comptes respec-

tifs pour voir si la promesse était tenue ou pas. Plusieurs pensaient que leurs comptes allaient être renfloués, mais rien de cela, puisque Gana, comme à ses habitudes, n’a pas tenu sa promesse. Très déçus, les joueurs ont quitté la banque avec le sentiment d’avoir été trahis une énième fois. Malgré tout cela, l’idée du boycott du déplacement n’a pas frôlé les esprits belouizdadis, qui ont décidé d’aller à Constantine pour tenter de revenir avec un bon résultat contre le CSC, avant de parler argent.

13e journée

SLIMANI : «IL FAUDRA ATTENDRE LE BON MOMENT POUR MARQUER»

«Toute l'équipe m'aide à marquer des buts. Mais je crois que le plus important aujourd'hui est d'être en forme pour continuer à se créer des occasions. Je crois que nous devrons être patients et concentrés tout au long du match. Il faudra attendre le bon moment pour marquer contre le CSC.»

BENABDERRAHMANE : «TOUT POUR GAGNER»

«On sʼest bien préparés pour la rencontre contre le CSC. Le moral est au beau fixe. On a cette rage de vaincre. On a mis nos problèmes de côté. On va mettre les bouchées doubles pour être à la hauteur des attentes. Ce qui est sûr, cʼest quʼon fera tout pour gagner le pari. On défendra les couleurs du Chabab comme il se doit. Car, on est conscients de lʼenjeu.»

NAÏLI SOUFFRE DU DOS

Il ne sʼest pratiquement pas entraîné depuis la victoire du derby, Billel Naïli souffre de maux du dos qui ne le laissent pas travailler. Il est incertain pour le déplacement de Constantine.

DÉPART HIER POUR CONSTANTINE PAR LE VOL DE 14H

L’opération du virement prendrait 48h

Par ailleurs, si les poulains de Djamel Menad, at-on appris, n’ont pas songé à provoquer un autre mouvement de grève, c’est tout simplement parce que les joueurs savent que l’opération du virement pourrait prendre plus de deux jours. Donc, il faudra attendre dimanche pour savoir si Gana a vraiment tenu sa promesse ou pas. Menad lancera jeudi : «Non, les joueurs n’ont pas été payés, mais on travaille dans la sérénité, et la concentration est au maximum.» Ce qui fait que les joueurs tiennent même à un fil fin d’espoir en espérant bien sûr que le président tiendra sa promesse. Mais très vite, les craintes ont refait surface, car tout le monde sait que le CRB a un sérieux problème d’argent. Il est à se demander comment fera Gana pour régulariser tous ses joueurs et leur donner la prime du match gagné face au MCA, qui s’élève à 15 millions pour chaque joueur ? En tous les cas, cette fois, si les camarades de Rebih n’ont rien dit, c’est

V S

09

parce qu’ils ne veulent pas gâcher le déplacement de Constantine, mais si dimanche ils ne trouvent rien dans leurs comptes, la reprise se fera certainement avec Menad et ses adjoints seuls sur le terrain du 20 Août, car le groupe a juré que cette fois-ci il ne reprendra pas les entraînements sans voir son fric. En tous les cas, dimanche sera le jour de vérité dans la maison du Chabab. Si l’argent sera présent dans les comptes, ce seront la joie et la sérénité qui reviendront au sein de la famille, et si ça sera le contraire, Gana aura du mal à refaire une autre promesse, car personne ne le croira… M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Les camarades de Benabderrahmane ont pris le vol de 14h pour rallier la ville de Constantine, avant de rejoindre lʼhôtel Arc en Ciel de Khroub où ils ont passé la nuit dʼhier, avant de partir au stade Hamlaoui pour affronter le CSC sur ses bases.

RETOUR CE SOIR PAR LE VOL DE 22H

Les camarades du gardien Ousserir rentreront à Alger par le vol de 22h, ce soir. Après le match, ils rallieront directement lʼaéroport.


10

V S

13e journée

Ferradji annoncé au CRB…

«JE NʼAI REÇU AUCUN CONTACT»

Il nʼest un secret pour personne, Djamel Menad veut un gardien pour ce mercato. Plusieurs noms de gardiens circulent... Abdouni et Azzedine par exemple, et bien avant eux Ferradji. Le gardien du CABBA sera libre de tout engagement cet hiver. Il dira : «Certes, mon contrat expire cet hiver, mais il faut savoir que ma priorité je la donnerai au CABBA. Si on sʼentend sur tous les points, je rempilerai sans problème, sinon jʼirais voir ailleurs, cʼest sûr.» Le gardien attend ce que va lui proposer le CABBA, avant de parler des autres contacts, et il ajoute : «Je ne sais pas, et là où me guidera le destin, je suis preneur.» Lʼentraîneur du CRB, Djamel Menad, veut un gardien cet hiver, et il se pourrait que ça soit Ferradji, mais le gardien assure quʼil nʼa reçu aucun contact direct de la direction algéroise. Il dit : «Pour ce qui est du CRB, je dois dire que je nʼai pas reçu de contact officiel de la direction, mais des gens proches de ce club, si. Donc, rien nʼest officiel, et comme cʼest le cas, je ne peux rien dire à ce sujet.» M. A.

V S

13e journée

LʼIVOIRIEN PATRICK AVEC LE GROUPE

Comme annoncé auparavant, le milieu de terrain de lʼASEC Mimosas, lʼIvoirien Patrick Iréné, a atterri à Chlef hier, et a même pris part à la seconde séance avec le groupe. Agé de 24 ans, ce joueur sera soumis à des tests sous lʼœil de Saâdi, qui nʼa pas encore pris de décision concernant lʼautre joueur, le Nigérien Mamane. Ainsi, au cas où ce joueur donne satisfaction et arrive à convaincre le staff technique, on peut dire que le club chélifien en auar fini avec le recrutement des étrangers, après celui du Djiboutien Kader Hassan.

SELLIMI CROISERA SON ANCIENNE ÉQUIPE

Dans lʼéquipe hamraouie, un ancien joueur de lʼASO retrouvera ses ex-à lʼoccasion de ce match ; il sʼagit de Sellimi qui a été découvert par le grand public à lʼASO.

MAÂMERI : «On jouera pour gagner»

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Après la réunion avec le président, tout est rentré dans l’ordre. Enfin, pour le moment... Effectivement, la réunion a fait beaucoup de bien à tout le monde. Le groupe a mis de côté ses soucis d’argent, pour se concentrer sur le client du jour, qui ne sera pas une équipe facile à manier, mais on tentera de régler ce problème. C’est une bonne dose de motivation pour revenir à temps pour ce déplacement de Constantine ? Effectivement, il fallait crever l’abcès afin de repartir sur de bonnes bases. Aujourd’hui, le groupe est prêt à relever le défi. Il est motivé pour affronter le CSC chez lui, et fait ce qu’il faut pour l’acculer sur ses bases. Certes, ça sera difficile, mais on fera ce qu’il faut. Mais certains pensent que vous êtes en train de faire du chantage… Ces gens ne sont au courant de rien, car s’ils savaient tout, ils sauraient qu’avant que l’on fasse grève, on a fait plusieurs concessions. Mais, un joueur ne peut pas attendre toute l’éternité pour toucher son argent. Il faut que chaque personne fasse son travail. La direction se doit de régler tous ces soucis pour éviter de mauvaises surprises. Alors qu’il était prévu que vous touchiez votre dû jeudi, rien à signaler dans les comptes… Oui, mais l’opération pourrait

prendre 48h pour voir les comptes renfloués, ce qui veut dire que ce n’est pas alarmant de ne pas voir l’argent dans nos comptes, mais je pense que dimanche tout sera clair. Pour le moment, on préfère nous concentrer sur le client de samedi, le CSC, qu’on doit battre. Pensez-vous qu’avec tous ces soucis, le CRB est capable de rentrer à la maison avec un bon résultat ? Pourquoi pas ? Ecoutez, on reste sur une victoire décrochée contre le MCA. On va tout mettre en œuvre pour continuer sur cette dynamique. Certes, ça ne sera pas facile, mais on fera tout pour réaliser un bon résultat face aux Constantinois, chez ces derniers. On va faire le maximum. Un dernier mot… Je demande à notre public de rester derrière son équipe, comme il le fait à chaque fois. Pour notre part, on essayera de faire le maximum afin d’honorer le Chabab comme il se doit. M. A.

Aouamer : «Prêts pour la bataille» «Tout le monde sʼest préparé pour ce rendez-vous important. On veut revenir victorieux de cette virée à lʼEst.

Lʼambiance est sereine. Nous avons bien travaillé, malgré quelques secousses, et je pense quʼon est prêts pour la bataille. En ce qui me concerne, je me sens au top de ma forme et jʼespère que le coach me fera confiance, car jʼai envie de jouer. Inchallah, on sera à la hauteur.»

Bracci a rendu visite au CRB jeudi A la fin de la dernière séance dʼentraînement avant le déplacement du Chabab à Constantine, les Rouge et Blanc ont

Zazou : «Face au MCO, seule la victoire nous intéresse»

eu la visite de lʼentraîneur du MCA, François Bracci, qui voulait voir son ami Menad. Le CRB sʼest entraîné à lʼannexe du 5 Juillet, et comme par hasard, le MCA aussi travaillait sur le tartan à côté. Mais, quand Bracci est allé voir le Chabab, Menad avait déjà quitté les lieux. Il en a profité pour discuter un peu avec les Rouge et Blanc, en leur souhaitant un bon déplacement avant de rentrer chez lui.

L’arrière gauche de l’ASO estime que seule une victoire face au MCO est à même de réconforter son équipe après la défaite surprenante face au WAT.

La défaite face au Widad est normalement oubliée, n’estce pas ? En football, il faut penser en professionnel et ne pas se focaliser sur une défaite, même si elle fait mal au fond. Face au Widad, nous avons raté le coche et on doit nous ressaisir, un point c’est tout. Il faut avouer que nous étions supérieurs à nos adver-

saires sur tous les plans, mais la chance a souri aux Tlemcéniens pour revenir au score, avant d’y croire. La preuve, leur second but n’avait pas lieu d’être, n’était une erreur de notre part. On doit oublier cette défaite et dire qu’elle fait déjà partie du passé. Vous allez recevoir le MCO ; comment seront les débats selon vous ? Nous n’avons pas d’autre choix que de gagner pour amorcer un autre départ synonyme d’une autre série positive afin de rester collés aux basques du peloton de tête. Ce sera une mission difficile, mais on se surpassera pour ne pas laisser échapper les points de la victoire, d’autant plus qu’on évoluera chez nous et devant notre public. Le MCO n’est pas au mieux de sa

forme, cela vous facilitera les choses normalement... Il ne faut surtout pas penser ainsi, car le MCO ne viendra pas en victime. Ce ne sera pas facile face à un adversaire qui compte se refaire une santé. Le MCO qui reste sur une victoire, fera de son mieux pour confirmer et améliorer sa position au classement. Nous concernant, une victoire est impérative pour une autre relance. Ce sera un match explosif, comme l’ont été tous les matches entre les deux équipes, mais la victoire nous reviendra, j’en suis convaincu, car notre détermination de redécoller est très grande. Le public n’acceptera pas un autre faux pas... Même nous, les joueurs, nous avons décidé de ne pas nous rater chez nous. Nous ferons le

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

maximum pour nous racheter et leur dédier cette victoire face à un adversaire qui ne viendra en spectateur. Le MCO a toujours présenté un bon visage à Chlef et il le fera cette fois encore, alors à nous de remporter ce match pour coller au peloton de tête. Que pouvez-vous dire à propos de votre défense qui a perdu de sa solidité ? Ce sont les mêmes joueurs qui forment ce secteur depuis une saison et qui ont fait leurs preuves la saison passée, mais cette fois-ci, les choses ont changé du moment que nous ne jouons pas avec la même équipe souvent, à cause des absences dues aux blessures et aux suspensions. Je suis sûr que nous serons encore meilleurs à l’avenir. Propos recueillis par Zoheir Z.


LIGUE 1

La victoire pour ne pas perdre de vue le podium Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Après la défaite face au WAT qui a interrompu une série de six matches sans défaite, les Chélifiens fouleront le terrain face au MCO, avec l’esprit rivé sur la victoire, eux qui ne pensent plus au dernier revers, même si les poulains de Saâdi ont appris la leçon, celle de ne pas vendre la

peau de l’ours avant de l’avoir tué. La difficulté de la rencontre mise à part, tout l’entourage du club chélifien ne jure que par la victoire, pour loger l’équipe à meilleure enseigne, elle qui a pris l’habitude d’aligner les bons résultats, au point qu’elle demeure cette saison imbattable à domicile. N’ayant

pas encore connu de déroute chez eux, les coéquipiers de Bentoucha ont promis à leurs fans qu’ils sont décidés à effacer leur dernier revers subi à Tlemcen, ce qui n’a pas manqué d’emplir de joie les «Djawarih», qui ont promis de leur côté de ne pas lésiner sur les encouragements pour assister la

Après une préparation intensive, dans un climat marqué par la tranquillité et le calme, les Hamraoua ont pris hier la route vers Relizane pour la traditionnelle mise au vert. Là, ils ont effectué un dernier galop d’entraînement au stade Intissar de la ville, avant de se rendre cet aprèsmidi à Chlef, où les attendent de pied ferme les Chelfaouis de Abdelkrim Meddouer au stade Boumezrag.

pas moins de 20 millions de centimes par joueur en cas de victoire sur «l’ennemi juré». Et, pour bien leur remonter le moral, elle leur a donné la prime de 12 millions promise pour la victoire sur la JSMB. La balle est maintenant dans le camp des coéquipiers de Zidane, qui ont une bonne occasion pour arrondir leurs fins de mois, surtout que le réveillon de fin d’année est proche.

revenir à une défense axiale composée de Zidane et Zemmouchi, et dans ce cas, il utilisera Sebbah comme milieu récupérateur. Ce ne sera qu’au tout dernier moment que le coach prendra sa décision.

formation chère à Medouar. Pour ce qui est de ce match, les supporters ont appelé leurs préférés à ne pas les décevoir, d’autant plus que battre le MCO reste à leurs yeux hors prix. Z. Z.

LES HAMRAOUA VEULENT AU MOINS 1 POINT

L

es coéquipiers de Majid Benatia ne gardent pas de bons souvenirs de ce stade, où ils ont été le plus souvent défaits depuis la fameuse saison 2007-2008, qui reste une année référence et un «deuil» pour les Oranais. L’entraîneur Mohamed Henkouche, qui mesure bien la difficulté de l’opération, a sensibilisé ses éléments sur la difficulté de la tâche et les a motivés pour qu’ils fassent un grand match et démontrer à leurs détracteurs qu’ils ne sont pas aussi gauches que certains le pensent. Le MCO reste sur une série de deux matchs positifs et compte bien prendre en compte le fameux adage «jamais deux sans trois». Il faudra ne pas encaisser de but et rester sur la bonne dynamique commencée il y a deux semaines. C’est la préoccupation du coach, qui est dans l’obligation de se passer de son gardien de but fétiche, Ahmed Fellah, suspendu. Il est presque certain que Henkouche ne prendra pas en compte le trio qui avait été suspendu, à savoir El Ghoul, Boussaâda et Bengoreine, et donnera la préférence à l’équipe qui a battu la JSMB à Oran, même si Mohamed Tahar, le milieu récupérateur sera incertain jusqu’à la toute dernière minute. Ce sera sûrement un grand débat entre la 4e attaque du championnat et la 16e défense du groupe, car même si sur le papier les Chélifiens bénéficient des faveurs du pronostic, il n’en reste pas moins que les Hamraoua vendront chèrement leur peau.

Un moral en hausse

Indépendamment des deux derniers résultats positifs, les Mouloudéens sont aussi motivés par leur direction qui leur a promis

Le public hamraoui en nombre

Ils étaient des centaines de supporters à prendre la route ce matin pour être présents au stade Boumezrag, qui par autobus, qui par voiture particulière. Une grande rivalité existe entre les deux galeries, surtout depuis que l’ASO a précipité le Mouloudia en deuxième division en 2008. Depuis, il n’y a pas eu de match, surtout à Chleff, où cela n’a pas dérapé, malgré le service d’ordre renforcé et à plusieurs reprises les supporters oranais sont tombés dans de véritables traquenards sur la route du retour soit aux abords immédiats du stade, soit à la sortie de la ville. «Nous sommes fiers de nos joueurs qui se sont bien repris ces deux derniers matchs, et nous allons à Chlef pour les soutenir et les aider à ramener un troisième résultat positif. Ils ont toute notre confiance et ils méritent d’être soutenus. Que les Chelfaouis sachent que le MCO n’est pas mort et qu’il leur posera de gros problèmes.»

El Ghoul, Boussaâda, Bengoreine et Tahar ne joueront pas

Le gardien de but remplaçant, Houari El Ghoul, et les deux défenseurs latéraux, suspendus par leur club, puis graciés en début de semaine, ne seront pas sur le terrain cet après-midi. Ils n’ont pas voulu revenir aux entraînements en temps voulu, refusant de payer une amende de 100 millions de centimes chacun. Pour sa part, le milieu récupérateur Tahar Mohamed, blessé aux adducteurs, est revenu mercredi aux entraînements, mais ne sera pas prêt pour ce derby. Il ne fait pas partie de la délégation, et Henkouche le remplacera probablement soit par Selimi (un ancien de l’ASO), soit par Harizi, tout comme il peut

Aouedj et Belaïli seront opérationnels

Les deux internationaux du Mouloudia seront opérationnels aujourd’hui devant l’ASO. Les deux joueurs, qui ont oublié la déconfiture du Maroc, ont récupéré mentalement et se lanceront dans la bataille pour permettre à leur équipe de faire un résultat honorable et encourageant. L’attaque oranaise comptera sur ce duo pour déstabiliser la solide défense chélifienne et marquer des buts. Pour le moment, l’attaque mouloudéenne est peu prolifique, avec seulement 11 buts marqués en 12 matchs.

Qui sera à leurs côtés ?

Au cours du match d’application joué mardi contre l’équipe des U23, les seniors ont gagné par 4 buts à 0. Les buteurs ont été Aouedj, Belaïli, Kouriba et Feddal. Du coup, se pose la question de savoir qui sera aligné à leurs côtés, en l’absence de Feddal pas totalement rétabli de sa blessure au genou. Kouriba qui se «bonifie» de match en match ? El Bahari qui en est à 4 réalisations, ou le jeune Hichem Cherif qui n’est toujours pas aussi efficace que le voudrait son coach ? Il est probable que Henkouche demandera l’avis de ses deux attaquants vedettes, afin qu’il y ait plus de cohésion dans le compartiment offensif. Ali B.

Benatia : «Nous relèverons le défi»

« Moi et certains de mes coéquipiers, avons une revanche à prendre sur l’ASO. C’est vrai qu’ils nous ont toujours battus chez eux depuis trois ans, mais le moment est arrivé de renverser la situation. Nous nous déplaçons pour faire un résultat positif et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre cet objectif. Nous nous sommes préparés pour et on va y arriver.»

Henkouche : «Ça sera difficile»

«L’ASO est une équipe difficile à manier chez elle, et elle reste sur de bons résultats, mais elle a aussi concédé deux nuls sur son terrain. C’est le champion d’Algérie sortant et nous la respectons. Mais, ce n’est pas une équipe invulnérable. Je ne pense pas trop à l’adversaire, comme je me soucie du comportement de mes joueurs sur le terrain. Je pense qu’ils seront motivés et qu’ils appliqueront mes consignes à la lettre si nous voulons réussir notre pari, qui est celui de revenir chez nous avec trois points. Pourquoi pas ? J’ai un seul problème qui est celui du gardien de but ; pour le reste, je fais confiance aux jeunes qui se sont bien battus durant les deux dernières rencontres. Je souhaite que ce soit le terrain qui tranchera et que le meilleur gagne.»

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

V S

11

13e journée

QUʼADVIENDRAT-IL DʼAMBANE ?

Dans le cas de la signature de lʼun des deux étrangers qui sont actuellement à lʼessai, il se pourrait que le Camerounais Ambane soit prêté à un autre club, puisque le sort de Biaga est bien connu depuis longtemps, lui qui sera libéré au profit dʼun club saoudien duquel on nʼattend que la confirmation. Même si Saâdi préfère travailler avec un élément quʼil connaît, il se pourrait que le rendement de son attaquant lui fera changer dʼavis à moins quʼAmbane casse la baraque.

TOUT POUR FAIRE DURER LE FAIR-PLAY

En collaboration avec leurs homologues hamraoua, les supporters sages dont les membres des comités sont entrés en contact avec les supporters du MCO en sʼorganisant pour réserver le meilleur accueil possible afin dʼéviter les dépassements qui ont souvent marqué les rencontres entre les deux équipes, notamment à Oran. Les deux galeries ont décidé dʼun commun accord de faire cesser cette animosité et de faire gagner le sport dont lʼessence est lʼamitié.

GHERBI PAS SÛR DE JOUER

Le défenseur Gherbi, qui a ressenti des douleurs, demeure incertain pour le match de son équipe face au MCO. Le staff technique pense le ménager encore pour un autre match afin de le récupérer en possession de tous ses moyens. Senouci sera donc conforté dans son poste.

VERS LE RETOUR DʼABDESLEM

Rétabli, Abdeslem qui nʼa pas joué le dernier match reprendra face au MCO et sera normalement dʼun bon apport pour son équipe. Benouch, qui lʼa remplacé face au WAT, a réussi une belle prestation, ce qui mettra dans lʼembarras lʼentraîneur chélifien. Z. Z.


12

La victoire est impérative pour les Béjaouis !

V S

13e journée

MAIZA SERA ALIGNÉ DʼENTRÉE

Ayant été loin des terrains pendant une période dʼun mois, pour cause de la blessure quʼil a contractée, lors lʼune des rencontres de son équipe, le défenseur axial de la JSMB, en lʼoccurrence Adel Maiza, sera de retour à la compétition officielle à partir dʼaujourdʼhui où il prendra sa place dans lʼéquipe type, puisquʼil a repris toutes ses forces pour ce rendez-vous. A cet effet, il sera aligné dʼentrée pour donner un plus à son équipe et aider ses camarades à réaliser un bon résultat.

VERS LA TITULARISATION DE GASMI ET MAROCI

De leur côté, vu le rendement juste moyen livré par les attaquants, et qui nʼarrivent pas toujours à débloquer leurs compteurs, il est très fort probable que le staff technique procédera à la titularisation des deux éléments, à savoir Gasmi et Maroci lors de la rencontre de cet après-midi face à lʼUSM Alger.

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Les vert et rouge de la JSM Béjaïa, seront appelés à disputer un match d’une grande importance, mais surtout très difficile cet aprèsmidi où ils accueilleront le leader, en l’occurrence l’USM Alger, pour le compte de la 13ème journée du championnat.

S

oit un match qui revêt une grande importance pour les deux formations, notamment les gars de la JSM Béjaïa, qui n’ont plus droit à l’erreur, après la série des matches nuls à domicile, mais aussi la récente défaite concédée à Oran, et qui a compliqué davantage leur tâche. Ce qui les oblige à prendre les choses très au sérieux et tenter de faire le maximum pour glaner les trois points, afin d’espérer renouer avec la victoire mais aussi remonter dans le classement. Un objectif qui demeure à la portée des camarades de Belakhdar, surtout que les dirigeants ainsi que les nombreux supporters ont tenu à afficher leur mécontentement, suite à la défaite de la semaine écoulée face au MC Oran.

Les joueurs doivent réagir !

mission des verts et rouge s’annonce déjà très délicate, devant une équipe usmiste qui se déplacera à Béjaïa pour réaliser un bon résultat. A cet effet, les joueurs affichent une grande détermination à réaliser leur objectif qui demeure la victoire, afin d’entamer un nouveau départ, surtout que la série noire n’a que trop duré.

Des changements en perspective

Par ailleurs, et vu que le retour de certains éléments à la compétition officielle, le staff technique devrait

Toutefois, les coéquipiers de Megateli qui n’arrivent pas encore à décoller en dépit des différents changements opérés par le staff technique, se trouvent plus que jamais, condamnés à réagir afin de renouer avec les résultats positifs, et mettre un terme à la guigne qui les poursuit ces dernières journées à domicile. Pour cela, ils devront fournir plus d’efforts et surtout faire le maximum, pour arracher une belle victoire qui leur permettra de se réconcilier avec leur public et d’espérer à mieux, bien que la

procéder à des changements au niveau de l’équipe type et ce, afin de donner un nouveau sang au groupe et surtout espérer réaliser le résultat escompté. Pour cela, le défenseur Adel Maiza devrait retrouver sa place dans l’axe aux côtés de Zafour et Bachiri, alors que Maroci qui a été mis sur le banc lors de la précédente journée sera titularisé à la place de Boucherit. Des changements aussi, pourraient avoir lieu au niveau du compartiment offensif pour tenter de débloquer la situation, avec notamment la titularisation de Gasmi.

L’USMA, l’ultime carte pour éviter la crise

La rencontre de cet après-midi entre la JSMB et son hôte l’USM Alger, s’annonce décisive et capitale pour les vert et rouge dans la mesure où il se pourrait qu’elle sera la dernière pour le staff technique, notamment le coach en chef qui jouera son avenir. Ayant certes, obtenu un sursis en dépit des voies qui se sont élevées pour réclamer son départ, le coach doit gagner ou quitter la barre technique du club. Alors, attendons pour voir. S. A. S.

Cʼest maintenant une certitude. Le coach béjaoui va jouer son va-tout, lors de cette rencontre. un défi à relever et un pari quʼil ne doit, en aucun cas, perdre, sʼil veut rester, encore, aussi longtemps, à la tête de cette formation de la JSMB. “Il nʼa plus le choix. Il est devenu la cible de tous les supporters et un autre faux pas, serait synonyme de son éventuel départ,” nous a-t-on confié dans lʼentourage de la JSMB. En fait, cela fait longtemps déjà, que cet option commençait à faire son chemin, dans les coulisses du club. Certains dirigeants lʼavaient évoquée et sʼils sont restés en retrait, cʼétait par rapport aux résultats enregistrés, à la position, quelque peu ambiguë de Boualem Tiab, qui à vrai dire, voulait beaucoup plus, la stabilité de son équipe même à un prix … fort. La défaite contre le MCO, lʼabsence de Tiab à cause de sa maladie et le harcèlement des supporters, ont donné lieu à un retournement de situation, au point où, certains nʼont pas hésité à nous avouer que désormais, tous les scénarios étaient possibles. Dʼailleurs, dans ce contexte, lʼun dʼeux ira plus loin pour nous affirmer : “Il est encore temps pour pouvoir remettre les choses dans lʼordre. Il faut faire vite, car tous les scénarios sont possibles” Ayant entamé cet exercice pour jouer les premiers rôles et même postuler au titre, voilà que les Vert et Rouge, de nouveau, dans le tourbillon des maladresses, de lʼinstabilité et des … changements. Le coach béjaoui, sera-t-il en mesure de relever le défi, et va-t-il pouvoir dépasser ce test, en vue de garder sa place et éviter de sortir par la petite porte ? Toute la question est là. A. Z.

Gasmi : «Nous devons gagner» Comment s’est déroulée la préparation de la rencontre face au leader ? La préparation de la rencontre de ce week-end, face au leader, s’est déroulée dans des conditions normales et ce, bien que nous étions affectés par la défaite concédée la semaine écoulée, face au MC Oran, dans la mesure où nous avons misé sur une victoire afin d’aborder le reste du parcours avec un moral au beau fixe. Malgré cela, je dirai que nous devrons mettre ce faux pas de côté et nous concentrer sur notre prochain rendez-vous face à l’USMA. Exactement, après cette série de trois matches nuls à domicile, vous ne pensez-pas que vous êtes sous une grosse pression ? Effectivement, les derniers résultats réalisés à domicile, vont nous mettre désormais, sous une grosse pression dans la mesure où on doit renouer avec les bons résul-

Un match décisif pour l’avenir du coach ?

tats, afin de mettre un terme à cette mauvaise série et espérer à un meilleur avenir. Pour cela, on a bien préparé ce match où le staff technique a tenté d’effectuer les réglages nécessaires pour nous permettre de livrer une belle prestation, et surtout glaner les trois points de la victoire.

Et comment s’annonce ce match pour vous ? Le match de cet après-midi face au leader, à savoir l’USM Alger, ne sera pas facile pour les deux équipes dans la mesure où chacun de nous tentera de réaliser un bon résultat, pour améliorer son classement. Pour nous, je peux dire qu’on n’a pas droit à l’erreur d’autant plus que nous allons évoluer à domicile, et on doit fournir le maximum d’efforts afin d’arracher ce succès qui va nous libérer pour la suite de la compétition. Donc, vous pensez que vous êtes condamnés à renouer

avec les victoires, n’est-ce pas ? Oui, de ce côté-là, nous sommes conscients que nous devrons réagir afin de récupérer les points perdus, et surtout améliorer notre classement pour rester dans le haut du tableau. Certes, la tâche ne sera pas facile devant des équipes qui viseront le même objectif, mais nous sommes conscients de ce qui nous attend et décidés à renouer avec la victoire.

Apparemment, vous êtes confiants ? oui, bien que nous traversons une situation difficile ces derniers jours, surtout avec les faux pas concédés à domicile, je crois que nous devrons faire le maximum pour mettre un terme à cela, et amorcer le déclic afin d’aborder un nouveau départ et se permettre de terminer cette phase aller en beauté. Entretien réalisé par : S. A. S

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

BOUCHERIT SERA ABSENT

Encore une fois, le milieu de terrain de la JSMBéjaïa en lʼoccurrence Antar Boucherit, ne sera pas encore présent lors de la rencontre dʼaujourdʼhui, face au leader usmiste et ce, en raison de la suspension automatique, après avoir écopé dʼun carton rouge lors de la dernière rencontre face au MC Oran. Dʼailleurs, cʼest la deuxième fois que le joueur en question rate un match de son équipe pour le même motif, après avoir manqué le rendez-vous dʼEl Harrach à Béjaïa. S. A.S


Battre le leader ou la grande crise !

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

U

Les Usmistes déterminés à relever le défi

nos fidèles supporters, actuellement, en colère contre leur équipe”, nous a-t-on avoué, avant d’ajouter : “Donc, on n’a pas le choix et la victoire est impérative. Seulement, il ne faut pas se leurrer, car les Usmistes ne vont pas se déplacer en simples touristes. Loin de là. Aussi, faudrait-il qu’on soit vigilants et bien préparés à tous les niveaux”. C’est dire que ce match revêt une grande dimension, aux yeux des Béjaouis qui ne jurent que par la victoire et ce, afin de se relancer et sortir de cette impasse dans laquelle ils s’y trouvent, depuis peu. Match décisif, donc, pour les camarades de Zafour qui sont appelés à sortir le

grand jeu et prouver que la JSMB n’a rien perdu de son standing et demeure un candidat potentiel pour la course au titre. Au cas échéant, le pire serait à craindre. Ce JSMB-USMA va s’avérer d’un grand enjeu pour les Vert et Rouge et rien que cela, on va, sans aucun doute, assister à une empoignade digne de la grandeur des deux équipes : “Ce sera, à coup sûr, un match plaisant et plein de suspense, une empoignade serrée entre deux équipes qui, apparemment, visent, le même objectif”, a-t-on conclu. Un match à ne pas rater. Pourvu que le fair-play soit de la partie. A. Z.

pe et ce n’est pas de cette manière qu’on pourra atteindre l’objectif rêvé par tous”. Aussi, le coach des Vert et Rouge donne l’impression d’avoir compris le message du public béjaoui et, s’attelle-t-il à préparer son équipe afin de gagner face au leader par l’art et la manière. Mieux encore, il lui est demandé, pour ne pas dire exigé, de faire un choix judicieux, concernant les onze rentrants : “Face à l’USMA, il est nécessaire de présenter une équipe à tendance offensive. il n’est pas question de nous défendre. D’ailleurs, ne dit-on pas que la meilleure manière de se défendre est d’attaquer”, a-t-on avoué, avant d’ajouter : “Donc, c’est à l’entraîneur de désigner des joueurs capables de

trouver les failles dans la défense adverse et d’arriver à concrétiser les occasions qui se présentent”. Mission difficile pour l’entraîneur béjaoui, dont c’est, apparemment, la dernière carte à jouer. Car un autre faux pas risque de le contraindre à la démission pure et simple. On n’en n’est pas là et tout plaide pour une nouvelle dynamique des Vert et Rouge, allant dans le sens d’un déclic : “Les joueurs sont décidés à se surpasser et sortir leur grand jeu afin de gagner cette rencontre si importante à leurs yeux. Ils sont persuadés qu’une victoire, contre l’USMA, leur ouvrirait les portes de la réconciliation avec leur public”, a-t-on conclu. A. Z.

Le match de la saison pour le coach béjaoui !

O

n ne cessera pas de le dire. contre l’USMA, l’entraîneur des Vert et Rouge va jouer, sans conteste, sa dernière carte. Déjà, cette semaine aura été mouvementée pour lui et, un grand nombre de supporters a réclamé son départ. Cependant, certains autres semblent lui avoir accordé un sursis, en attendant le match face à l’USMA. Dans ce contexte, l’on nous dira : “Nos supporters ont en ras-le-bol des résultats qui ne convainquent pas. C’est pour cela que la défaite face au MCO a été la goutte qui a fait déborder le vase”, nous a-t-on confié, avant de poursuivre : “On ne reconnaît plus notre équi-

M

13e journée

A la recherche dʼun premier succès à lʼextérieur

C’est, aujourd'hui, que les Vert et Rouge en découdront avec le leader pour le compte de la 13e journée du championnat professionnel de Ligue 1.

n match d’une extrême importance, notamment, pour les Béjaouis qui se trouvent, ces derniers temps, dans une véritable tourmente, dans la mesure où ils n’arrivent plus à gagner, à domicile, et, de ce fait-là, ont perdu la confiance et l’appui de leurs supporters. Un match qui représente, pour eux, celui du renouveau, d’autant plus que l’adversaire n’est pas n’importe quelle équipe, il s’agit du leader. Et faire tomber le leader vaut bien une reconnaissance de la part de ce public qui commence à les bouder et à demander, même, le départ du coach : “C’est une rencontre importante à nos yeux. Une rencontre qu’on ne doit, nullement, rater car, en cas d’un résultat, elle va nous propulser en haut du tableau parmi le peloton de tête et, bien entendu, elle va nous permettre de nous réconcilier avec

V S

C

et après midi, les Rouge et Noir croiseront le fer avec la JSMB qui ne jure que par la victoire, et la tâche des coéquipiers de Meftah sera rude pour réussir un pari difficile, à savoir un premier succès à l’extérieur de la saison. L’équipe hôte traverse une passe difficile, et elle compte faire de l’occasion le déclic pour sortir de la crise qui secoue le club, et qui risque bien de s’accentuer en cas de nouveau revers à domicile devant son public. De quoi s’attendre à un engagement acharné de la part de la bande à Bouali pour assainir la situation, et terminer la phase aller dans la sérénité, notamment après son nul àdomicile et sa défaite étriquée face au MCO. Face à un adversaire qui n’est autre que le dauphin du champion la saison passée, et qui est aux portes de la plus prestigieuse des compétitions continentales, il faudra des pincettes au staff et l’équipe usmiste pour aborder ce match, dans l’optique d’un résultat probant qui permettra à l’équipe de maintenir la cadence de son dernier succès face au NAHD. La situation s’est compliquée pour l’USMA, avec les défections de Zemmamouche et Boualem qui ne prendront pas part au match, ce qui poussera le staff à des changements imprévus et à revoir sa copie, mais, les moyens humains ne manquent pas pour Ollé-Nicolle qui devra trouver les bonnes solutions pour arriver à ses fins. A deux points du CRB et trois de l’ESS, l’USMA n’a pas le droit de fléchir au risque de se voir perdre les rênes du championnat, et la défaite est interdite pour entrevoir l’avenir sous de meilleurs auspices et continuer à mener la danse jusqu’à la trêve hivernale. Un énième déplacement qui est placé sous le signe de la gagne pour la bande à Ollé-Nicolle qui est agacé par les critiques et doit impérativement reconsidérer ses véritables

ambitions, à juste titre, et la partie s’annonce palpitante entre les deux équipes, qui, d’un côté comme de l’autre, veulent enfin marquer les esprits et être à la hauteur des attentes. Avec son armada de joueurs expérimentés et aguerris, l’USMA a les moyens de revenir avec les trois points de Béjaïa, mais, en face, c’est une équipe en mal de repères et qui cherchera à tout prix la victoire face à l’équipe à battre du championnat, ce qui lui permettra de gagner en confiance et remettre de l’ordre au sein du club qui est un sérieux prétendant qui donnera certainement du fil à retordre pour les Rouge et Noir.

Gérer la pression et profiter de son avantage

Devant une équipe de la JSMB qui aura la pression sur les épaules, les Usmistes doivent réagir positivement et profiter des circonstances en gérant à bon escient les débats. En effet, la bande à Bouali sera sous la contrainte du résultat et du succès pour atténuer la révolte populaire qui ne pardonnera pas un troisième faux pas de suite, ce qui poussera certainement l’équipe à s’aventurer parfois sans faire de calculs, quitte à se dévoiler et laisser des brèches à tous les niveaux. Un avantage certain si les Usmistes parviennent à en tirer profit avec la bonne stratégie, sachant que les moyens humains sont à disposition, avec une préparation effectuée dans les meilleures conditions. Un paramètre important que le staff aura certainement pris en considération, et les joueurs auront été sensibilisés pour la circonstance et revenir avec les trois précieux points de Béjaïa. En bête blessée, la JSMB jouera son va-tout quitte à y laisser des plumes, et l’USMA devra contenir toute la hargne et l’engagement de l’adversaire pour déjouer ses calculs, et réussir sa première sortie de la saison avec, à la clé, un succès tant espéré.

Djebbari arrache l’accord de principe

ercredi passé, et au siège du club à Hydra, Mouldi Aïssaoui a convié Djebbari pour une entrevue plus ou moins amicale, mais, qui s’est avérée au fond une première partie des négociations en cours pour discuter du volet recrutement. En effet, Djebbari a reçu une offre

13

Boumechra, Feham et Belabbes sʼimpatientent déjà qui engage l’USMA à céder dès le mercato hivernal de ses trois éléments usmistes, à savoir Boumechra, Feham et Belabbes. Aissaoui a émis ses conditions et Djebbari a, semble-t-il, été satisfait de l’évolution des discussions qui ont abouti sur un accord de principe, qui fait que le sort des trois joueurs serait

bien scellé et acquis au MCO.

Sur le parking, les joueurs accostent Djebbari

Présents au stade Bologhine, les trois joueurs, qui devaient percevoir leurs primes de matches, ont attendu Djebbari jusqu'à à sa sortie du salon du stade qui a vu le président du

MCO s’entretenir avec Aissaoui en tête-à- tête durant une bonne demi-heure. Impatients d’avoir des nouvelles, les joueurs accostent Djebbari dès sa sortie pour lui sauter dessus et demander ce qui en est de leur avenir en lui lançant avec enthousiasme : «Et alors?» Djebbari n’a pas souhaité faire dans les détails

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

pour éviter de perturber les joueurs et l’USMA, et s’est contenté de rassurer en lançant : «Patientez jusqu’au mercato». Les joueurs ont pris cette annonce avec soulagement, même si rien n’a été conclu officiellement, mais le transfert des trois éléments est en très bonne voie.


14

1 0

13e journée

Gourmi et Nadji comme jokers

Durant les dernières séances dʼentraînement, Alain Geiger a beaucoup travaillé avec les remplaçants dont il aura besoin durant ce match. Il sʼagit essentiellement de Nadji et Gourmi qui sont devenus des jokers de marque pour le staff technique, et qui devraient être utilisés lors de la seconde mi-temps de la rencontre de ce soir.

Nabati Traoré arrivera aujourd’hui à Alger

Lʼattaquant béninois, Nabati Traoré, arrivera aujourdʼhui à Alger, via le Maroc, afin de continuer son trajet vers Sétif, par route et où la direction de lʼEntente devrait envoyer un taxi pour le récupérer.

1 0

13e journée

Les Sétifiens ne lâcheront rien Une fois encore, les camarades de Djabou livreront un match important une semaine après celui de Tizi Ouzou.

C

ette fois-ci, ce sera devant le MC Saida qui sera l’invité de l’ESS dans une soiré prometteu-

se en suspense surtout que les deux équipes se retrouveront sous les regards de milliers de personnes au stade. Une affiche qui tombe bien pour les Sétifiens qui sont sur une courbe ascendante d’autant qu’Alain Geiger pourra aligner sa composante préférée qui reste invincible depuis six matchs. L’objectif sera donc de réaliser une belle performance mais aussi de prouver que l’ESS de cette saison est bien partie pour tenir le haut du pavé jusqu’à la fin de la saison autant que ne peuvent ses supporters en rêver. Ces derniers, qui seront présents en nombre ce soir dans les travées du stade du 8-Mai-45 ne failliront certainement pas à leur rôle de douzième homme pour mettre encore davantage de chances du côté de leurs favoris pour venir à bout de la formation de

BOULTIF : «On doit renouer avec la victoire»

patience pour obtenir ma chance, je ferai tout pour honorer la confiance de mes entraîneurs.

Le comportement de Babouche vous a-t-il perturbé ? Oui et non, il m’a perturbé dans la mesure où ça m’a mis la pression avant le match contre le MCEE mais, après je me suis accommodé à la situation, ce sont des choses qui arrivent aux gardiens. Amer Djamil vous fait encore confiance ce samedi. Comment le prenez-vous ? Sa confiance m’encourage beaucoup, il m’a mis très à l’aise, son souci c’est que l’équipe gagne c’est dans cet esprit de victoire que je vais jouer ce match.

Après une patience qui a duré onze journées, le gardien Boultif a eu sa chance contre le MCEE où il n’a pas démérité. Le coach lui accordera une autre chance contre l’ASK, il nous parle de ce match et de la préparation qui l’a précédé.

Après une bonne prestation à El Eulma, vous allez de nouveau jouer contre l’ASK… J’ai fait preuve de beaucoup de

LIGUE 1

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Après quatre défaites consécutives ce CAB-ASK est-il très déterminant pour vous ? Tout à fait, on doit renouer avec la victoire, il nous est plus permis de faire un faux pas, on doit prendre les trois points et retrouver cette confiance que nous avons perdue. On vous laisse conclure… Mon seul vœu est que l’équipe gagne ce samedi, le reste ne m’intéresse pas, je veux participer à un retour aux victoires quel que soit le prix. Entretien réalisé par W. Y.

DJABOU : «Battre Saïda pour bien préparer le CSC»

L’équipe est-elle prête pour ce rendez-vous tant attendu face au MCS ? Oui, nous avons effectué durant toute la semaine du bon travail pour être à la hauteur ce samedi. Tout le groupe sera présent et c’est tant mieux pour nous car, dans de telles circonstances, la présence de tous les joueurs est primordiale pour rester dans le même état d’esprit. Le groupe a souffert du manque de concentration en défense lors du dernier match, cela ne risque-t-il pas de se répéter ? Je ne crois pas, car on jouera sur notre terrain et devant nos supporters. Nous sommes décidés à jouer l’offensive à outrance et la vigilance derrière durant tout le match et ainsi les chances de marquer seront plus grandes et ne pas encaisser comme ce fut le cas lors du dernier match à la JSK. En tant que meneur de jeu, vous aurez un grand rôle à jouer lors de cette

Saïda qui connaît un début de saison marqué par des résultats en dents de scie et qui ne semble donc pas en mesure de freiner l’ascension des Sétifiens qui entendent bien rester maîtres sur leur terrain où ils sont déterminés à ne rien lâcher.

4 millions comme prime

En cas de victoire, les joueurs sétifiens percevront chacun une prime de 40.000DA. C’est ce que leur a promis leur président, Hassan Hamar, qui ne veut rien laisser au hasard pour mettre ses protégés dans les meilleures dispositions possibles pour rester sur cette belle lancée de six matchs sans défaite. D’ailleurs, Delhoum et ses camarades sont déjà suffisamment motivés pour savoir ce qui leur reste à faire, eux qui ont eu le plaisir de toucher hier les primes relatives à leur victoire sur le WAT et le nul ramené de Tizi Ouzou qui leur ont rapporté 75.000DA. L’équipe probable : Benkhodja, Hachoud, Zaâboub, Benchadi, Meguenni, Karaoui, Djahnit, Benmoussa, Djabou, Aoudia, Ghazali.

rencontre, n’est-ce pas ? Oui, et j’ai beaucoup de plaisir à le faire surtout que mon rôle est de plus en plus important dans l’équipe. Je suis très heureux de la confiance placée en moi et je ferai tout pour donner le meilleur de moi-même, surtout que nous jouerons devant notre public que nous n’avons pas le droit de décevoir. Justement, les supporters veulent la victoire et la manière en sus, êtesvous prêts à les satisfaire ? C’est notre souhait aussi, et on va faire de notre mieux pour exaucer leur vœu. Même si la partie ne promet pas d’être facile, je pense que nous sommes sur une bonne dynamique et dans les dispositions qu’il faut pour rester sur cette courbe ascendante. Je crois que nous progressons au fil des matchs et nous comptons bien nous améliorer davantage. Quoi qu’il en soit, il est hors de question de gâcher cette occasion qu’on a de jouer sur notre terrain pour gagner.Y. M.

La désignation d’Achouri intrigue les Cabistes

Toute la famille du CAB est intriguée par la désignation de lʼarbitre Achouri pour officier le match CAB-ASK.

Neutralité bafouée

«Où est la neutralité dans la désignation dʼun arbitre affilié contre lʼASK à la ligue régionale de Constantine, personne ne pourra nous convaincre quʼil nʼ y a pas dʼaffinités entre le club ASK et cet arbitre, on est loin dʼaccuser M. Achouri, mais on pense quʼil sera mal à lʼaise. Je suis sûr que si on avait demandé son avis, il aurait refusé de diriger, ce quʼon demande cʼest le respect de la neutralité dans la désignation des arbitres», nous a déclaré le boss du CAB.

Pourquoi pas un arbitre de la LRF Batna ?

Les dirigeants du CAB estiment que si la commission fédérale dʼarbitrage nʼaccorde aucune importance à lʼaffiliation commune de lʼarbitre et des clubs, pourquoi ne pas désigner un arbitre de la LRF Batna.

Le souvenir du CAB-MCS refait surface

Ce qui a le plus inquiété les Cabistes dans la désignation de M.Achouri pour le CAB-ASK, cʼest surtout le souvenir de la rencontre CAB-MC Saïda de la deuxième journée où lʼarbitre Achouri a annulé deux buts valables pour le CAB sans parler de son arbitrage tâtonnant ce jour-là. Une désignation dʼun arbitre du Centre aurait calmé tout le monde, le CAB qui a saisi lʼinstance de Lacarne pour un changement du referee espère obtenir gain de cause. W. Y.

PROGRAMME DE LA 13e JOURNÉE

Vivez le championnat de la Ligue I avec

Patrick

Equipes 01- USM Alger 02- CR Belouizdad 03- ES Sétif 04- MC El Eulma 05- ASO Chlef 06- JS Kabylie 07- USM El Harrach 08- JSM Béjaïa 09- WA Tlemcen 10- CS Constantine 11- AS Khroub 12- CA Batna 13- MC Saïda 14- MC Alger 15- MC Oran 16- NA Hussein Dey

15H00 15H00 18H00 18H00 15H00 15H00 15H00 18H00

Pts 24 22 21 20 19 19 19 18 16 14 14 13 12 12 09 05

J 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G 07 07 06 05 05 05 06 04 03 03 03 03 03 03 02 00

NAHD-JSK JSMB-USMA ASO-MCO MCA-WAT CAB-ASK USMH-MCEE CSC-CRB ESS-MCS

N 03 01 03 05 04 04 01 06 07 05 05 04 03 03 03 05

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 02 04 03 02 03 03 05 02 02 04 04 05 06 06 07 07

A bid Charef-Boulfelefel -Tamen Bousseter-Haci-Hamou Hallaichi-Doulache-Brahim Habibatni-Boutaghene-Guessoum Achouri-Amri-Zid Babou -Schamby- Bouzaghou Benouza-Omari-Bouhassoun Houasnia-Badache-Kentache

BP 16 20 26 17 16 11 12 09 14 13 10 09 12 06 11 07

BC 07 15 19 11 13 09 13 07 14 13 13 10 15 12 22 18

Diff +09 +05 +07 +06 +03 +02 -01 +02 +00 +00 -03 -01 -03 -06 -11 -11


LIGUE 2

L

Plaisant malgré le score

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

0 0

jeu, les camarades de Menni prennent les choses en mains et vont taquiner à deux reprises le gardien de but Sefioune qui sort le grand jeu pour sauver son équipe de buts certains. Les visiteurs se contentent alors de subir et ne procèdent que par des contres. A la toute dernière minute du temps

a première mitemps de cette belle empoignade entre le SAM et son hôte du jour a tenu toute ses promesses d’autant plus que les poulains du néo entraineur des locaux étaient dans une situation telle qu’ils se devaient de réagir face à la JS Saoura. D’entrée de

Première défaite du leader

1 0

FICHE TECHNIQUE

Stade : 24 Février 1956 Affluence : Nombreuse Arbitrage : Amalou assisté dʼAzrine et bounoua Buts : Boukhari 25ʼ USMBA Averts : Mekkioui 82ʼ CABBA, Lebyedh 72ʼ USMBA

USMBA :

Zaidi, Sikhaoui, Benharoun, Khali, Boughendja, Lebyoudh, Mokdad, Hamiche (Dif 90ʼ), Boukhari (Salem 77ʼ), Hamzaoui, Banou. Ent : Benyelles.

CABBA :

P

Ferradji, Bekhtaoui, Mekkioui, Benchergui, Cherif El Ouazani, Akkouche (Oudni 53ʼ), Bendahmane (Mihoubi 60ʼ), Bentayeb, Belkheir, Abed, Hamdadou (Latréche 77ʼ). Ent : Ifticen.

our la réception du CABBA, le stade de Bel Abbes affichait complet pour soutenir l’équipe locale dans un match attractif pour faire chuter le leader de la division. Les poulains de Benyelles sont plus volontaires et prennent les débats à leurs comptes, et presse d’entrée de

2 3

FICHE TECHNIQUE

ASMO:

Moudjer, Youcef, Belayada, Ouasti, Mazari, Bentaleb, Boukerche, Aini, Mebarki, Balegh, Bentoumi. Ent: Benchadi.

D

jeu l’arrière garde du CABBA. Avec Khali et Banou en verve, l’équipe de Belabbes se créera plusieurs occasions, mais manque d’efficacité et de lucidité devant les bois, alors que les visiteurs optent pour les contres attaques, qui seront sans résultat devant une équipe bien organisée. Les débats s’équilibrent pour le dernier quart d’heure, mais sans changements au tableau d’affichage, et c’est ainsi que l’arbitre renvoi les deux équipes aux vestiaires. De retour de la pause. De retour de la pause, l’USMBA continue a dominer les débats, et continue de presser très haut la défense du CABBA. Les efforts de la bande a Benyelles seront finalement récompensés a la 69’, sur un but de Boukhari qui délivrent toute un stade. Le CABBA tentera de réagir, nottament durant le dernier quart d’heure, mais en vain, alors que les locaux gére judicieusement jusqu’au coup de sifllet final, qui voit l’équipe locale l’emporter. A. B.

Oran piégée à domicile

Stade : Zabana Affluence : très faible Arbitres : Zouaoui assisté de Bitam et Chenaoua Buts : Mebarki 6ʼ et 14ʼ (ASMO) Lamali 67ʼ, Belarbi 79ʼ, Belbahri 90ʼ (ESM) Averts : Bentaleb 27ʼ, Mazari 41ʼ, Balegh 44ʼ, Benayada 45ʼ , Boudjer 82ʼ, (ASMO), Lamali 44ʼ Benoumer 63ʼ, Meddahi 88ʼ (ESM) Exp. : Mazari (78ʼ)

ESM:

Belarbi, Bedella, Benouamer, Jahel, Mounffek, Barbari, Belahouel, Tria, Kerras, Fouaz, Lamali. Ent: Osmane.

réglementaire, Tlemcani par excès de précipitation gâche la meilleure occasion de ce premier half. La deuxième mi temps reprend avec une demiheure de retard A la reprise, les deux équipes voulaient chacune de son coté surprendre son adversaire et affichent

ans un match qui n’a pas drainé la grande foule a Zabana, les poulains de Osmane ont d’entrée faillis surprendre Moudjer a et sa défense. En effet, Lamali se présente dés la première minute devant les bois, mais son tir percute la transversale qui renvoi le cuir. Une première alerte qui va donner des sueurs froide a l’équipe Asémiste, qui réagiront de suite et débloquer le compteur à la 6’, sur un bon travail de Balegh sur le coté gauche, qui remise

sur Mebarki bien embusqué dans la surface, pour ouvrir le score. La domination de l’ASMO accouchera sur un autre but, à la 14’, toujours par l’intermédiaire de Mebarki, qui profite d’un mauvais dégagement pour tromper Belarbi et inscrire un doublée. Le jeu s’équilibre dés lors, mais l’ESM ne parviendra pas à inquiéter l’arrière garde Asémiste, qui concédera néanmoins un pénalty à la 41’, mais Moudjer s’illustre et dévie en corner le tir de Fouaz. L’ASMO gère tranquillement jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre, qui renvoi les deux équipes aux vestiaires. De retour de la pause, et après une première demi heure a l’actif des locaux, les visiteurs se révoltent et basculent complètement le match a leur avantage. En effet, et à la 67’, Lamali trompe le gardien Boudjer des 25 mètres, d’un tir puissant pour réduire la marque. Les coéquipiers de Meddahi ne lâchent pas prise, et parviennent à remettre les pendules à l’heure à la 79’, par l’intermédiaire de Belarbi qui trompe Boudjer. Les Asémistes s’inclineront une nouvelle fois, et c’est Belbahri qui donne le coup de grâce, avec un but a la 90’, qui crucifie Boudjer et son équipe, qui concéde sa première défaite a domicile.

L

2 0

ainsi les mêmes prétentions. Sans se découvrir dans leur arrieres bases, les deux défenses ne laisseront rien passer et c’est ainsi que la partie se termine sur ce score de parité vierge. A noter que la mi temps a repris avec une demi- heure de retard. A. L.

R

1 2

Patrick

Equipes 1- CABB Arréridj 2- USM Bel Abbès 3- JS Saoura 4- ASM Oran 5- MO Constantine 6- O Médéa 7- ES Mostaganem 8- MSP Batna 9- MO Béjaia 10- RC Kouba 11- AB Merouana 12- USM Blida 13- USM Annaba 14- SA Mohammadia 15- Paradou AC 16- US Biskra

SAM:

Ghariche, Behilil, Mesbah, Allali, Gougui, Berrani, Adda, Mecherfi, (Bouhadi 78ʼ) Belgherbi, Tlemcani, Menni Entraineur : Bendoukha

JSS:

Sefioune, Benmohamed, Terbah, Fethi, Sabouni, Bousmaha, Boukemacha(Omrani70ʼ), Amri, Motrani, Cheikh, Zaidi (Benchérif 76ʼ), Entraineur: Belhafiane

dix minutes plus tard, ils ouvrent le score par Ledraâ suite à un corner bien tiré par Belkheir. Le match s’emballe et les Blidéens dominent un adversaire qui allait sortir de son périmètre pour revenir au score. Au plus fort de sa domination, les Blidéens aggravent la marque par Kebia suite à un autre corner tiré par Belkheir. A partir de ce moment, il n’y avait qu’une seule équipe sur le terrain. Les Béjaouis ont dans les dernières minutes joué le tout pour le tout mais ils n’arrivent pas à réduire la marque et les Blidéens engrangent les 3 points de la victoire. A. T.

Les Ziban droit vers le purgatoire !

ien ne va plus au sein de la formation phare des Ziban et cette dernière semble se diriger tout droit vers le purgatoire, sinon comment expliquer cette énième défaite à domicile qui ne fait que compliquer davantage la situation des hommes de Khalfa qui semblent résignés à leur sort. Sur le plan technique, les visiteurs trouvent le chemin des filets une première fois par Boulaouidet à la 23’ de jeu avant que

Vivez le championnat de Ligue 2 avec

Stade de Tighenif Affluence : faible Arbitres : Sekhraoui, Rachedi, Iddir Avertissements : Amri (44ʼ) JSS

Les Blidéens renouent avec la victoire

e match entre Blidéens et Béjaouis démarre avec un jeu très prudent des deux côtés et aucune équipe ne voulait se découvrir. Le jeu se stabilisa au milieu du terrain et les contres se faisaient de part et d’autre. Pour cette première période, il est à signaler quelques actions dangereuses mais, les gardiens Aïssani et Khelladi tenaient bon. Le jeu s’équilibra et aucune équipe n’arrivait à s’imposer. Le score resta vierge jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre. Une mi-temps à mettre aux oubliettes tellement les occasions nettes de scorer se faisaient rares... A la reprise les Blidéens vont mettre un pressing haut sur les Béjaouis et

FICHE TECHNIQUE

FICHE TECHNIQUE

Stade : Mustapha-Tchaker Affluence : Très faible Arbitres : Necib, Hadjaji, Maghlout Avertissements : Kebia (61ʼ), Djerroudi (86ʼ) (USMB) - Bouali (32ʼ), Aïssani (65ʼ), Akrour (82ʼ) (MOB) Buts : Ledraâ (55ʼ), Kebia (73ʼ) (USMB)

USMB :

Khelladi, Djerroudi, Belkhiter, Naâmani, Defnoun, Belloucif, Melika, Belkheir (Akaba 88ʼ), Kebia, Hamia (Djahel 90ʼ), Ledraa (Kerifali 74ʼ). Entraîneur : Amrouche

MOB :

Aïssani, Boulkhemir, Bensalem, Bouali, Chaoui, Dehouche (Selloum 71ʼ), Klehnemer, Ferhat, Akrour, Nemdil (Benchaâbane 63ʼ), Henider. Entraîneur : Rahmouni

FICHE TECHNIQUE

Kherkhache ne corse l’addition à la 36’. Sur cette marge sécurisante, les deux équipes regagnent les vestiaires pour la pause citron. Au retour les locaux semblaient plus résolus à, refaire leur retard. A la 57’ Djaider reprend de la tête victorieusement un centre de Khoualed. Ensuite les locaux jetèrent toutes leurs forces dans la bataille pour rétablir mais vainement et ce malgré leur supériorité numérique. S. S.

Biskra (OPOW) Affluence : faible Arbitres : Brahimi, Cheballah, Kadem Buts: Boulaouidet (24ʼ), Kherkhache (36ʼ) (ABM) Djaider (53ʼ) USB Avertissements: Boulaouidet (31ʼ et 78ʼ) ABM Gueja (61ʼ) USB Expulsions: Boulaouidet (78ʼ) ABM

USB: Aloui, Ghassini, Daoud, Affaifia,

Djarbou, Gueja, Khoualed, Djaider, Zbiri, Heriet, El Far Entraineur: Khalfa

ABM: Khalfa, Brahim salem, Boulaouidet,

Abaz, Kherkhache, Boukhenchouche (Baghiani 66ʼ), Boubaker, Triat( Nouara 72ʼ), Frioua, Rahmoune, Khenab Entraineur : Slimani

RÉSULTATS DE LA 13E JOURNÉE

Pts 34 23 22 21 21 20 19 19 18 18 16 16 13 12 10 04

USMAN-MSPB USMB-MOB ASMO-ESM USB-ABM PAC-MOC USMBA-CABBA OM-RCK SAM-JSS J 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13

G 11 06 07 05 06 06 05 05 05 05 04 04 03 03 02 01

15

N 01 05 01 06 03 02 04 04 03 03 04 04 04 03 04 01

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 01 02 05 02 04 05 04 04 05 05 05 05 06 07 07 11

BP 22 14 18 15 15 12 16 10 13 15 10 09 13 13 14 08

BC 05 08 12 12 15 12 15 10 13 16 12 11 15 21 18 22

1-1 2-0 2-3 1-2 0-1 1-0 1-0 0-0

Diff +17 +06 +06 +03 +00 +00 +01 +00 +00 -01 -02 -02 -02 -08 -04 -14


16

DIVISIONS INFÉRIEURES

Un écho favorable pour l’élection d’un comité de supporters Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

L’appel qu’a fait la direction actuelle de l’USOA, club évoluant en régionale I, affiliée à la ligue d’Alger (LRFA), pour l’installation d’un comité de supporters, en affichant dans les coins et recoins de la commune d’Amizour, forte de ses 38500 habitants, a eu un écho favorable.

C’

est donc dans une salle de délibération de l’APC, qui a affiché archicomble, qu’a eu lieu l’élection d’un comité de supporters qui aura comme charge, de canaliser les fans, mais surtout de suivre les péripéties de l’équipe, et de l’encourager à aller de l’avant. C’est le président du club, Amer Aoughlis, qui a ouvert l’assemblée en disant : «un club sans supporters est un club sans âme. Un club comme le nôtre qui n’a pas de comité de supporters, n’est pas logique, d’autant plus que l’USOA, a une

Régionale I/ US Olympique Amizour

histoire devant lui.» Le président, et à une question d’un supporter sur le stade de Ben Allouache, où pourrait recevoir l’USOA, ses adversaires, au lieu du stade Opow, le président dira : «ce terrain est saturé avec pas moins de six clubs du chef-lieu de la wilaya, entre autres, la JS Ighil Ouazzoug, l’USM Béjaïa, le CSA Gouraya de Béjaïa, l’AS Taâssat et le NC Béjaïa, pour ne citer que ceux-là. De notre côté, on doit s’estimer heureux d’avoir eu l’autorisation de la direction du stade Opow, et à sa tête, Mr Nadjib Zerrari, pour nous avoir permis de recevoir nos adversaires sur ce terrain. Vous devez savoir que pour un match officiel, on paye 5.000 dinars, pour un autre dit amical, on paye 2.500 dinars alors que pour les entraînements, c’est 500 dinars la séance. Tout cela pour vous dire que ce n’est pas facile.» Pour le retard dans le démarrage des travaux de la pose de la pelouse synthétique, le boss dira : «ce n’est pas de notre faute, et on ne sait même pas d’où elle est venue, mais une chose dont je suis sûr, c’est que la commis-

Le stade Larbi Touati d’Amizour aura sa pelouse synthétique

A

Après une longue attente des clubs de la commune, voilà qu’une bonne nouvelle est venue pour faire du stade Larbi Touati, une peau neuve.

cet effet, une délégation composée des services de la DJS de Béjaïa, représentée par Mr Ouaret accompagné du P/APC d’Amizour, Mr Salem Mammeri, de Douadi Saâdi, le président du Conseil Sportif communal et des dirigeants de l’USOA s’est dirigée au stade, dans la matinée du 08 décembre 2011, pour l’installation de l’entreprise chargée des travaux. Les travaux toucheront le drainage des eaux pluviales, une piste d’athlétisme et la pose de la pelouse synthétique. Il faut dire, que ce projet tenait en haleine les clubs de la commune, entre autres, l’US Olympique Amizour et la JSB Amizour, sans oublier les deux sections féminines, l’ASFBA et l’ESFA, il permettra à ces clubs de recevoir chez eux, puisque l’USOA qui évolue en régionale I, joue et reçoit actuellement ses adversaires au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa. Tout comme ça sera le cas pour les athlètes des autres disciplines, puisqu’une piste d’athlétisme de cinq couloirs, va être aménagée à cet effet. Ce qui permettra aux nombreux athlètes de pratiquer leur sport (athlétisme), sans risques comme ça été le cas pour les années passées. Les travaux d’aménagements du stade Larbi Touati, dureront au minimum deux mois, bien sûr, si des raisons climatiques sont favorables, autrement dit, les travaux peuvent aller jusqu’à quatre mois, déclara l’entrepreneur, Mr. Deriche. R. M.

sion de la DJS s’est déplacée aujourd’hui même (Ndlr : Jeudi passé), pour l’installation de l’entreprise qui sera chargée d’effectuer des travaux d’aménagements de notre stade, et dont les travaux devraient débuter au plus tard mercredi prochain. L’achèvement des travaux est prévu pour deux mois, si les raisons climatiques le permettent, mais dans le cas contraire, ils ne dépasseront pas les quatre mois.»

Aitouche Arezki, élu président du comité de supporters

L’autre membre du comité, qui est présent, en la personne de Omar Zaidi (Dit Beciti), abonde dans le même sens en disant : «un club ne peut devenir grand qu’avec ses supporters. C’est donc à travers ces derniers que l’image du club grandit. Il n’y a qu’à voir le MCA, le MOB et le CSC pour s’apercevoir de cet état de fait. Je dirais aussi, qu’un comité de supporters n’a pas un agrément spécifique, puisqu’il est une aile du club, et d’ailleurs, le président du comité de fans assistera à toutes les réunions qui se tiendront pratiquement

chaque lundi.» Les interventions ont porté sur la manière d’installer ce comité de supporters, où la majorité des intervenants ont axé leurs dires sur la nécessité de doter ce club, d’un comité digne des grands clubs et comment ! L’USOA qui est le troisième club au niveau de la wilaya de Béjaïa a besoin plus que jamais de ce comité pour aller de l’avant. Ainsi donc, le seul candidat à la présidence du comité de supporters, c’est Arezki Aitouche, qui a été élu à l’unanimité par les présents. Une fois que c’est fait, Aitouche a tenu à prononcer quelques paroles (voir entretien ci-dessous), tout en faisant appel aux personnes qui seront de son comité. Ces derniers ont pour noms : Akrour Samir, Belkaid Djebar, Salim Benzenati, Hadjara Mouloud, Smail Akrour, Rabah Boukaroui, Hafidh Ali Bey et Idir Mourad. Cette liste pourrait s’élargir, comme l’a indiqué le président du club, Amer Aoughlis, et le président du comité de supporters. R. M.

AITOUCHE AREZKI : «L’USOA sera encore plus forte avec son comité de supporters»

A la fin de l’assemblée, on a approché le président du comité de supporters, qui nous dira que ce n’est pas la première fois qu’il préside le comité de supporters de l’USOA, puisqu’il a déjà eu l’occasion de l’être pendant quatre saisons (Années 90). Il dit aussi que son comité est là, pour travailler dans l’intérêt de l’USOA.

Toutes nos félicitations. Vos impressions ! Merci. Je tiens à remercier ceux qui m’ont élu aujourd’hui à la tête du comité de supporters de ce grand club qu’est l’USOA. Les présents m’ont fait confiance pour être le président du comité de supporters, et moi, en contrepartie, je les remercie et je ferai de mon mieux pour que ce comité soit à la hauteur des espérances d’un club comme l’USOA.

Ce n’est pas première fois que vous présidez un comité de supporters…. Effectivement, et là, je ferai remémorer les gens, que j’ai déjà fait deux accessions avec l’ex-président, Aziz Mehenni, et Smail Oumyaliw. Mais lorsque nous sommes en régionale, j’ai senti que les sponsors nous ont abandonnés et partant de là, je me suis retiré du comité de supporters en ce temps-là. Avec l’arrivée de Kamel

Aoughlis et Amer Aoughlis, une bonne équipe dirigeante, et cela m’a poussé à me porter candidat. J’ai vu ces jeunes qui sont animés d’une plus grande volonté, et je me suis dit, pourquoi pas, tout en signifiant à ces derniers que je suis prêt à tous les sacrifices avec eux. Beaucoup de travail vous attend Mr Aitouche ! Notre 1er objectif, c’est de faire de cette galerie de l’USOA, la première au niveau de la régionale. Cela permettra au club d’être premier, au niveau de l’organisation et de la galerie. Pour vous dire que lors de notre réunion avec les autres membres chez moi, notre objectif premier est de faire de ce comité de sup-

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

porters, la vraie vitrine du club.

Beaucoup disent que l’USOA appartient à toute la commune avec ses 75 villages, et pas uniquement au chef-lieu de la commune… Bien entendu, cette équipe appartient à toute la commune. Laissez-moi vous raconter un truc, lors de la saison où l’USOA avait joué l’accession en régionale (aujourd’hui ligue II), on avait joué le dernier match face au village Moussa de Jijel, et je me rappelle bien que les tribunes étaient pleines à craquer de fans venus de partout, de Béjaïa-ville, El Kseur, Timezrit, Sidi Aich, Toudja, pour ne citer que ces communes. R. M.


DIVISIONS INFÉRIEURES

17

ASCO-USB, le choc de la journée Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Division Honneur-8e journée

Le reste des rencontres de la 8e journée du championnat de la division Honneur de TiziOuzou aura lieu aujourd’hui.

L

es yeux seront braqués sur le stade Tikoubaïne de Ouaguenoun, où aura lieu le choc de la journée, qui va mettre aux prises le leader, l’US Béni Douala, à l’un des prétendants à l’accession, l’ASC Ouguenoun. Les Lions d’Ath Douala, qui caracolent en tête du classement, tenteront de confirmer leur série de bons résultats, en enchaînant avec un autre succès qui va leur permettre de sauvegarder cette première place. Mais, les protégés de Ferhat Karim ne l’entendent pas de cette oreille et comptent rendre le sourire à leur supporters et rejoindre l’USB en tête de classement en le battant et en raflant les points qui seront mis en jeu. L’autre club de Béni Douala, le KC

Taguemount Azzouz, de Kadri Ali, qui est le dauphin, sera en

Aujourd’hui à 14h

Oukil Ramdane : US Tala Athmane - ES Sikh Oumeddour Mechtras : FC Mechtras - KC Taguemount Azzouz Draâ Ben Khedda : USM Draâ Ben Khedda - CA Fréha Tizi rached : US Djemaâ Saharidj - ES Draâ El Mizan Tikobaïne : ASC Ouaguenoun - US Béni Douala O. Ramdane : JS Boukhalfa - O Tizi Rached à 12h

appel chez le FC Mechtras, la lanterne rouge. Une rencontre qui

Favorable à l’Etoile de Draâ Division Pré-Honneur-6e journée

El Mizan

En guise de solidarité avec Saïd Mrabet ils devaient démissionner

Achiche et Terbah se rétractent et reviennent sur leur décision

Après le retrait de l’entraîneur Saïd Mrabet des affaires techniques des minimes, et en guise de solidarité avec ce dernier, les deux entraîneurs des cadets et des juniors, Moh Achiche et Smaïl Terbah en l’occurrence, devaient lui emboîter le pas en démissionnant juste à l’issue de la rencontre jouée vendredi passé face à l’Olympique Tizi Gheniff au stade Mechi Amar d’Aït Yahia Moussa.

M

ais, finalement, les deux coaches, Terbah et Achiche, n’ont pas tenu leur promesse et se sont rétractés, préférant continuer l’aventure avec les deux catégories, les juniors et les cadets. Un

revirement de dernière minute que personne n’attendait, surtout que ces derniers ayant su comment leur collègue Saïd Mrabet a été poussé vers la porte de sortie sans aucune raison et justification valables. Une décision qui n’a pas été à la hauteur de leur propre personne. Terbah et Achiche devaient remettre les licences et tous les dossiers de leurs joueurs juste après la fin du match contre l’OTG, mais cela n’a pas été le cas, et ce n’était qu’un menace qui n’avait finalement aucun sens. Pour rappel, une réunion de section a été tenue lundi passé, en présence des entraîneurs Smaïl Terbah et Moh Achiche, lesquels n’ont pas jugé utile d’annoncer leur démission en guise de soutien à Saïd Mrabet, le désormais excoach des minimes, qui a jeté l’éponge pour son différend avec les dirigeants de la section, en particulier le président Amar Yahiaoui. A. M.

s’annonce à l’avantage du KCT, qui peut bien s’offrir la première

place en cas de victoire, et de la défaite de l’USB, mais l’effet surprise n’est pas à écarter, surtout que les gars de Mechtras essayeront de remporter leur première victoire de la saison. Dans les autres matchs de la journée, il y aura le derby qui va opposer l’US Tala Athmane à l’ES Sikh Oumeddour, une rencontre sous le signe de la revanche pour les poulains de Youcef Ouafi, mais les protégés de Youcef Ibaouène veulent relever la tête et quitter la zone rouge. L’USM Draâ Ben Khedda n’aura pas trop de difficultés pour s’imposer face au CA Fréha, mais la vigilance doit être de mise du côté des camarades de Bourahla Kamel. Ce sera le cas pour la JS Boukhalfa, qui fera tout pour se racheter en battant son invité du jour, l’O Tizi Rached. Enfin, les Sudistes de l’ESDEM se déplaceront à Tizi Rached pour confirmer leur dernier succès face à la JSB, en essayant de battre l’US Djemaâ Saharidj qui est à leur portée, mais il faut tout de même faire attention à cette équipe de l’USDS qui reste imprévisible. A. M.

Les gars de Draâ El Mizan, qui sont premiers au classement avec à leur actif 11 points, partent avec les faveurs des pronostics pour sauvegarder leur acquis et maintenir la cadence.

L

es protégés de Tazekrit Akli accueilleront leurs homologues de la JS Tala Tgana, pour le compte de la 6e journée, au stade Boumghar de Draâ El Mizan, cet après-midi. Un match à l’avantage de l’EDEM, qui n’aura pas trop de difficultés pour empocher les trois points et garder au finish leur première place. Mais, les gars d’Ath Djennad, auréolés par leur dernier succès face à la lanterne rouge, la JSAYM, ne se présenteront sur le terrain pour faire de la simple figuration, mais pour revenir avec au moins un match nul. L’autre choc de cette 6e journée aura lieu à Yakouren, entre l’IRBY local à la JSC Sidi Naâmane. Une rencontre entre deux prétendants à l’accession, où les débats seront très chauds et cela va certainement se jouer sur de

petits détails. Enfin, la JS Aït Yahia Moussa, qui a un zéro pointé dans son compte, sans marquer aucun but, fera tout son possible pour signer sa première victoire de la saison. Les protégés de Kermane et Chebouti accueilleront au stade communal Mechi Amar leurs homologues de l’US Kemouda, dans un match où seule la victoire compte à leurs yeux. Mais les visiteurs feront tout pour réaliser le meilleur résultat possible. Pour cette 6e journée de la division PréHonneur, c’est l’Olympique Tizi-Gheniff qui est exempt. A. M.

Aujourd’hui à 14h

A.Y.Moussa : JS Aït Yahia Moussa - US Kemouda D.E.Mizan : E Draâ El Mizan - JS Tala Tgana Yakouren : IRB Yakouren - JSC Sidi Naâmane à 13h00 Exempt : O.T.G JS Tadmaït - Jeunes catégories

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


18

PUBLICITÉ

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Culture Wilaya de Tiaret Direction de la culture

Avis d’infructuosité

Lʼavis dʼappel dʼoffres national ouvert n° 02/2011 du 30/05/2010 paru dans les quotidiens nationaux - Almesewar alseyassi du 18/10/2011 - quotidien national Maracana du 19/10/2011 Portant lʼétude et revalorisation des grottes Ibn Khaldoun à Frenda est déclaré infructueux pour motif : - Absence des soumissionnaires.

Quotidien Maracana RECRUTE : Maracana N° 1594 — Samedi 10 Décembre 2011 - Anep N° 890 141

Correspondants sportifs dans les localités suivantes : Alger (Kouba, Hydra), Saïda, Bordj Bou Arreridj, Constantine, Khroub, Annaba, Mostaganem et Médéa. -Maitrise de la langue Française. -Connaissance du sport et du football en particulier. -Envoyer candidature au 021 79 86 54 (FAX) Ou par E-mail : hebdomaracana@yahoo.fr

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Tizi Ouzou Daïra de Draâ Ben Khedda Commune de Tirmitine Service technique

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’UN MARCHÉ

Conformément aux dispositions de lʼarticle 43 alinéa 02 du décret présidentiel n° 02250 du 24/07/2002, notifié et complété par le décret présidentiel n° 03/301 du 11/09/2003 et le décret n° 08/338 du 26/10/2008, lʼAssemblée populaire communale de Tirmitine, informe les soumissionnaires ayant participé à lʼavis de consultation concernant les travaux dʼassainissement à travers les villages de la commune, paru au journal Maracana du 24/08/2011 et El Ahdeth du 23/08/2011, faisant suite aux résultats de la commission dʼévaluation des offres que le marché est attribué provisoirement comme suit :- Assainissement à travers les Villages de la commune : Délais de réalisation

Entreprises

Montant en TTC

SNC Mohamed Seghir & Cie

2 977 767,00

Lot 02

ETPH BOUTELDJA Brahim

2 365 313,50

30 jours

Lot 03

BERKANA Kedjam

815 209,20

01 mois

Lot 04

BALOUL Haddidi Daheb

599 508,00

30 jours

Lot 05

HYBAMA Zerrouda

2 619 630,00

60 jours

Lots Lot 01

LARKOUB Derridj

716 894,20

01 mois 02 mois

Conformément aux dispositions de lʼarticle 101 du décret cité ci-dessus, tout soumissionnaire contestant le choix opéré peut introduire un recours auprès du président de lʼAssemblée populaire communale de Timirtine dans un délai de 10 jours à compter de la première parution de cet avis.

Maracana N° 1594 — Samedi 10 Décembre 2011 - Anep N° 890 088

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE GHARDAIA DIRECTION DE LʼADMINISTRATION LOCALE NIF : 098447015004726

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 alinéa 2, 114 et 125 du décret présidentiel N°236-10 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Le Wali de la wilaya de Ghardaïa ; direction de lʼadministration locale, informe lʼensemble des intéressés par lʼavis dʼappel au concours national dʼétude et suivi n°07/2011 en date du 22/05/2011 paru au journal EL HIOUAR et le 23/05/2011 au journal MARACANA et le BOMOP relatif à une étude et suivi pour la réalisation dʼun siège de daïra à El-Menea avec logement de fonction que le marché est attribué provisoirement comme indiqué au tableau ci-dessous : N° Bureau dʼétude

01

BEPG

NIF

Nombre de points de lʼoffre technique + offre financière (100)

098747109000130

84.2

Montant en TTC

Délais de réalisation de lʼétude

5 207 500.00 35 jours

Les intéressés peuvent se rapprocher de nos services au plus tard trois jours à compter du premier jour de la publication de lʼattribution provisoire du marché à prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financières. Les intéressés qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Ghardaïa dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux et le BOMOP.

Maracana N° 1594 — Samedi 10 Décembre 2011 - Anep N° 890 263

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

19

Iniesta : «Le meilleur Barça dans lequel j’aie joué»

En plus d’être l’un des meilleurs footballeurs de la planète, Andrés Iniesta est un homme sur lequel on peut toujours compter dans les moments clés. Personne n’a oublié son but décisif pour l’Espagne en finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. Et que dire de celui qu’il a inscrit à la dernière minute de la demi-finale de la Ligue des champions de l’UEFA 2008/09 entre le FC Barcelone et Chelsea ? À la veille de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, nouveau rendez-vous de prestige pour son club, le numéro 8 blaugrana se tient donc prêt à apporter son impact. Mais avant de s’envoler pour le Japon, Iniesta doit disputer le clásico contre le Real Madrid. Malgré cet emploi du temps chargé, il a accordé un entretien exclusif à FIFA.com pour évoquer son actualité et bien d’autres sujets.

La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA approche à grands pas. Vous en avez déjà disputé deux. Quels souvenirs en gardez-vous ? J’en ai deux, très contrastés, l’un bon et l’autre beaucoup moins. Ma première participation, c’était au Japon. Elle me laisse encore un goût amer dans la bouche. On avait perdu la finale contre Internacional, chose à laquelle on ne s’attendait pas. On s’est rattrapés en gagnant à Abou Dabi. C’est une compétition très importante, qui a une grosse signification. C’est très difficile d’y accéder car il faut gagner la Ligue des champions et ça, c’est très compliqué aujourd’hui. On espère qu’on va revivre de bons moments cette fois. Cette première édition de 2006 semble déjà lointaine. Vous veniez à peine de faire votre place dans l’équipe. Qu’estce qui a changé chez Andrés Iniesta depuis cette époque ? Beaucoup de choses. Et heureusement, je crois que j’ai changé en bien. C’est ce que j’essaie de faire, c’est logique. Au fil du temps, on engrange de l’expérience et tout se fait plus naturellement. Je m’étais senti très bien sur cette compétition. Je me souviens que j’avais joué la demi-finale et la finale. D’un point de vue personnel, j’ai vécu une très bonne année car j’ai pratiquement tout joué. Mais la chose qui me reste en travers de la gorge, c’est de ne pas avoir remporté le titre. Et que retenez-vous de l’édition 2009, où le Barça a enfin décroché le trophée qui manquait dans sa vitrine ? Que ça s’est fait dans la douleur, avec ce score nul contre Estudiantes à la fin du temps réglementaire de la finale et la victoire dans le temps additionnel. Parfois, ce que l’on fait semble facile, mais ça ne l’est pas. Les adversaires sont forts, ils sont difficiles à battre. Cette année, on s’attend encore à la même chose si on réussit à gagner la demifinale.

Abordez-vous cette édition avec davantage de sérénité, après le titre remporté lors de votre dernière participation ? Non. Dans le football, la sérénité, ça n’existe pas. On considère cette compétition comme un très grand défi, on a très envie de la gagner de nouveau. Que savez-vous de vos adversaires potentiels, les Qataris d’Al-Sadd et les

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

Tunisiens de l’Espérance ? En fait, je connais davantage Santos ou Monterrey, qui sont des équipes très difficiles à manœuvrer, très athlétiques et très fortes techniquement. Je n’ai pas encore étudié les adversaires qui nous attendent en demi-finale, mais l’encadrement technique va nous les faire découvrir dans les prochains jours, comme d’habitude. Connaissez-vous le Japon ? Que pensezvous de ce pays ? J’adore. La culture, les gens. Les Japonais ont une personnalité que j’admire. Ils ont des valeurs de respect et de camaraderie qui sont essentielles à mes yeux.

le temps qui passe, mon nom sera toujours lié à ces moments magiques. Je ressens de la fierté. Je suis un privilégié d’avoir ressenti physiquement cette sensation car en plus, ça m’a changé la vie sur le plan sportif, footballistique, au niveau mondial, en termes de reconnaissance. C’est une conséquence inévitable d’un moment aussi

Revenons au ballon rond. Le Barça doit relever des défis de taille en ce moment, à commencer par le clásico. Trouvezvous l’équipe aussi forte que les années précédentes ? Je crois que c’est le meilleur Barça dans lequel j’aie joué, même si l’évolution du football y est pour quelque chose, car chaque année, toutes les équipes montent en puissance. Le Barça a pour défi de se surpasser chaque jour, chaque année. Ça concerne tous les aspects : la tactique, le physique, la technique. C’est la loi du foot. Le Barça de 2006 était meilleur que celui de 2001 et celui de 2011 est le meilleur jusqu’ici.

En tout cas, Pep Guardiola semble effectuer des ajustements tactiques, comme le dispositif 3-4-3 récemment utilisé par l’équipe… On essaie de travailler des variantes dans la mesure du possible car il y a beaucoup de matches à jouer. On profite des entraînements et même des matches. En plus, on est nombreux dans l’équipe à avoir déjà joué en 34-3 au centre de formation. Je veux dire par là que ce n’est pas non plus une grande nouveauté pour nous. On l’a déjà fait et l’équipe aborde ça naturellement. C’est important d’avoir des variantes à disposition pour s’adapter à une configuration de match ou à un adversaire. Cela s’est aussi matérialisé par des rotations au niveau de l’effectif, si bien que vous n’avez pas le même temps de jeu que les aux autres saisons. Cette situation vous convient-elle ? Tout le monde veut être sur le terrain. Plus on a du temps de jeu, mieux c’est. Mais l’entraîneur sait ce qu’il veut et c’est important que tous les joueurs apportent quelque chose, de façon à mettre toutes les chances de notre côté pour gagner des titres. C’est une question de gestion de l’effectif et je le comprends.

Revenons un peu en arrière. Êtes-vous conscient que vos buts décisifs ont gravé votre nom dans l’histoire du football mondial ? (Rires) Je suis conscient que ça va rester, que les gens s’en souviendront et que même avec

intense. Ça me sert de carburant pour continuer à bien faire les choses.

Honnêtement, combien de fois avezvous revu ce but qui a offert le titre mondial à l’Espagne ? Plein de fois ! C’est impossible de s’en lasser ! C’est très agréable, non seulement pour le but en lui-même mais aussi pour son importance, pour les réactions des gens, des coéquipiers. Je ne m’en lasserai jamais.

Dernière question : après avoir tout gagné, comment entretenez-vous votre motivation pour en vouloir toujours plus ? C’est facile. On ne se lasse jamais de gagner. On gère beaucoup mieux les situations quand on gagne que quand on perd. Le problème, si l’on peut appeler ça un problème, c’est que maintenant, les adversaires se préparent mieux. C’est de plus en plus difficile. Mais ça fait partie du jeu et c’est ça que j’apprécie. In ƒiƒa.com

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DʼADRAR DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS NIF : 0002 01 01 5000 581

PUBLICITÉ

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°184 /DLEP/2011

La direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar lance un appel dʼoffres national RESTREINT pour la réalisation du projet : • climatisation du centre des impôts à Adrar. DANS LE CADRE LʼOPERATION : climatisation ce centres des impôts types 03 à Adrar (PCSC2008) Les personnes morale et physique dans le domaine demandé conforme au cahier des charges, peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar Tel : 049 96 90 38. Les offres doivent être déposées au niveau de la direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar accompagnées des pièces réglementaires et comprenant deux (02) plis comme suit : PLI TECHNIQUE : 1. Le présent cahier des charges signée (instructions aux soumissionnaires) côté et paraphé, 2. la déclaration à souscrire datée et signée, selon le modèle en annexe, 3. la copie conforme Registre de commerce, 4. la copie conforme des statuts de lʼentreprise ou société, 5. la copie conforme Lʼextrait de rôle apuré ou avec échéancier de moins de 03 mois,

6. la copie conforme de carte dʼidentification fiscale, 7. la copie des Bilans des deux (02) dernières années dûment certifiés par un commissaire au compte agrée et/ou les attestations dʼactivités délivrées par le service des impôts, 8. la copie conforme Attestation de mise à jour CNAS et CASNOS, 9. les Références bancaires (Attestations dʼactivités par la banque), 10. la liste des Références professionnelles en Algérie (projet réalisé, attestation de bonne exécution ou PV de réception définitive) avec précision de la consistance des travaux 11. le casier judiciaire du signataire du marché, 12. un document comprenant : • les délais de réalisation avec présentation dʼun planning général des travaux (exprimé en semaines), • la liste des moyens humains à mettre en place pour le projet (joindre CV pour chaque personne proposée), • la liste des moyens matériels à mettre en place pour le projet avec présentation dʼun planning général des matériels, • fiches techniques mettant en évidence les caractéristiques techniques du matériel et équipements proposés pour le projet, • marques de lʼéquipement proposé, • la copie conforme du certificat dʼorigine et de conformité, • la copie conforme de Attestation dʼagrément et de conformité,

• délai de garantie de lʼéquipement à installer, • lʼexistence dʼun service après techniques. NB/ aucun montant ne doit figurer dans lʼoffre technique.

-Toutes les pièces et copies devront être légalisées. - Le service contractant aura toute la faculté de vérifier lʼauthenticité des pièces fournies.

PLI FINANCIER : lʼoffre financière doit comporter : 1. une lettre de soumission datée et signée selon le modèle fourni en annexe du projet de marché, 2. Bordereau des prix unitaires selon le modèle fourni en annexe du projet de marché, 3. devis quantitatif et estimatif selon le modèle fourni en annexe du projet de marché. Chaque offre est insérée, chacune dans une enveloppe séparée portant selon le cas “OFFRE TECHNIQUE” ou “OFFRE FINANCIÈRE”, avec indication du projet + nom du soumissionnaire avec adresse. Ces plis doivent être introduits dans une enveloppe extérieure anonyme ne comportant que les indications :

AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N° 184/2011 /DLEP/WA • climatisation du centre des impôts à Adrar. “ A NE PAS OUVRIR”

Maracana N° 1594 — Samedi 10 Décembre 2011 - Anep N° 890 259

Durée de préparation des offres date de dépôt des offres ouverture des plis La durée de préparation des offres est fixée à vingt-cinq (25) jours à compter de la date de première parution du présent avis dans le BOMOP. Le jour et lʼheure limite de dépôt des offres correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres à douze heures (12h00mn), prorogé de 24 heures pour chaque jour de repos légal ou férié.

La date dʼouverture des plis techniques et financiers sera tenue le dernier jour de la durée de préparation des offres à quatorze heures trente minute (14h30mn) en séance publique au siège de la direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar (bureau des marchés).

Dans le cas ou ce jour correspondrait à un jour férié, la date de dépôt des offres et de lʼouverture des plis se tiendront le jour ouvrable suivant aux heures indiquées. Cet avis tient lieu dʼinvitation aux soumissionnaires pour assister à la séance dʼouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de (115) jours à compter de la date limite de préparation des offres.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya dʼAdrar Direction du logement et des équipements publics NIF : 0002 01 01 5000 581

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 180/DLEP/2011

La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar, lance un appel dʼoffres national ouvert pour la réalisation du lot n° 03 : Réalisation dʼune demie pension à la nouvelle école fondamentale de Reggane dans le cadre de lʼopération étude, réalisation et équipement de quatre (04) demi pensions de 200 rations pour les écoles fondamentales Touarsit, Azzi, Reggane et Tiouririne. Les entreprises qualifiées dans le domaine de travaux de bâtiment activité principale ou secondaire catégorie une (I) et plus peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar près du Trésor (Tél. : 049 96 90 38. Fax : 049 90 99 61). Lʼenveloppe abritera deux autres enveloppes lʼune pour lʼoffre technique et lʼautre pour lʼoffre financière, les offres accompagnées des pièces réglementaires doivent être déposées par porteur sous double enveloppes cachetées et anonymes. Les offres doivent être déposées au niveau de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar. a-1- Offre technique doit être composée des pièces valides légalisées suivantes : 1- Instructions aux soumissionnaires paraphées 2- Modèle de déclaration à souscrire dûment signée remplie 3- Registre du commerce 4- Certificat de qualification et classification professionnelle activité en travaux du bâtiment

(principale ou secondaire) catégorie I et plus 5- Extrait de rôle apuré ou avec échéancier 6- Attestation de mise à jour CNAS - CASNOS 7- Attestation de mise à jour CACOBATPH 8- Statut de co-contractant pour les sociétés 9- Casier judiciaire du signataire de la soummission 10- Bilans des deux (02) dernières années ou attestation des activités par le service des impôts pour les deux dernières années 11- Délai dʼexécution + planning des différentes phases de travaux 12- Attestation de dépôt des comptes sociaux 13- Liste de matériels accompagnée de carte grise et assurances au nom du soumissionnaire 14- Liste du projet réalisé avec attestation de bonne exécution 15- Liste des moyens humains accompagnée par les attestations ou diplômes et déclaration CNAS 16- Déclaration de probité

b- 2- Offre financière doit être composée des pièces suivantes : - Modèle de soumission dûment signée et remplie - Cahier des prescriptions spéciales (CPS) parties A et B signés et paraphés - Bordereau des prix unitaires - Devis quantitatif et estimatif Les deux offres technique et financière seront dans une enveloppe anonyme ne portant que la mention suivante :

Avis dʼappel dʼoffres national ouvert n° 180/2011/DLEP/WA lot n° 03 : Réalisation dʼune demie pension à la nouvelle école fondamentale de Reggane dans le cadre de lʼopération étude, réalisation et équipement de quatre (04) demi pensions de 200 rations pour les écoles fondamentales Toursit, Azzi, Reggane et Taouririne

La date de dépôt des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter du premier jour de la parution du présent avis dʼappel dʼoffres dans le (BOMOP) ou dans les quotidiens nationaux à 12h. La date de lʼouverture des plis techniques et financiers sera tenue en séance publics au siège de la Direction du logement et des équipements publics (bureau des marchés) le dernier jour correspondant à la date limite de dépôt des offres à 14h30mn, dans le cas où ce jour correspondrait à un jour férié, elle se tiendra le jour ouvrable suivant à la même heure. Cet avis sera considéré comme invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances dʼouverture des plis (technique et financier).

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de (111) jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N° 1594 — Samedi 10 Décembre 2011 - Anep N° 890 257

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Je suis fatigué, je mange quoi?

Les jours sont de plus en plus courts et tristounets. Se lever le matin, c'est plutôt genre calvaire. Dans la journée, vous vous traînez, le moral dans les stilettos. Vous baissez du nez devant la télé ou au ciné. Bref, vous êtes fatiguée, sur les rotules. Alors, que faut-il manger pour vous requinquer et oublier la fatigue ?

Demandez-vous d'abord d'où vient cette fatigue. Est-ce que vous dormez assez ? Vous ne buvez pas trop de cafés ? Vous avez de grosses contrariétés qui vous stressent plus que d'habitude ? Vous faisiez du sport et vous avez arrêté pour cause de mauvais temps ? Vous traînez un rhume ?Si votre manque de sommeil est en cause, il est facile d'y remédier en disciplinant vos heures de coucher et en diminuant le café. Les contrariétés ? Rien d'autre à faire que le gros dos en attendant que ça passe. Le sport ? Vous allez vous y remettre vite, dès que ça ira mieux. Le rhume ? Il risque de se dissiper plus rapidement avec de la vitamine C.

Alors, que manger pour bien dormir, avoir votre dose de cette vitamine (et des autres) et dissiper cette antipathique fatigue ? Contre la fatigue : magez des agrumes et des kiwis Ce sont des fruits riches en vitamine C et c'est leur saison.

Ne terminez pas un repas sans manger une orange ou un kiwi. Commencez-le avec un pamplemousse : en tartare avec du saumon ou de la dorade, par exemple. Préparez-vous une provision de smoothies en centrifugeant des pamplemousses, des oranges, des kiwis mais aussi des fraises, et des framboises (surgelées évidemment) qui sont tout autant riches en

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

vitamine C. Congelez-les : vous en aurez toujours sous la

Contre la fatigue, mangez des fruits de mer Les huîtres, les bulots et surtout les bigorneaux sont d'une fantastique richesse en vitamines et en sels minéraux de toutes sortes. Ce sont des boosters, pauvres en calories et tout à fait naturels que l'on devrait consommer souvent.

21

Charlotte à la banane

Il y a des bigorneaux cuits chez tous les poissonniers : alors achetez-en régulièrement, croquez-en quelques-uns en apéritif, mettez-en dans une tournée de pâtes ou dans une salade : pousses d'épinards et bigorneaux coupés en petits morceaux, c'est top ! Et si votre poissonnier est sympa, faites-lui ouvrir une douzaine d'huîtres et offrezvous cela pour votre dîner. Rien de tel pour amortir un coup de mou

main.

Mettez du jus de citron (jaune ou vert) partout : non seulement dans les salades mais aussi sur le poisson, la viande, les légumes. Et, éventuellement, prenez un complément de vitamine C, ça ne peut pas vous faire de mal !

Contre la fatigue, mangez des choux Côté légumes, la nature fait bien les choses. C'est la saison de tous les choux et ils sont eux aussi bien fournis en vitamine C. Ils contiennent aussi des sels minéraux et des antioxydants bénéfiques. Alors en avant pour le brocoli, il en regorge ! Cuisez-le croquant et à la vapeur pour qu'il en perde le moins possible et accommodez-le en légume d'accompagnement. Il s'accorde avec tout : poisson, viande, volaille. Et il fait un malheur dans les pâtes et le risotto. Cuisinez-le aussi en potage : avec par exemple des épinards (pleins de vitamine C aussi, et de sels minéraux). Une petite salade de chou rouge ou vert, finement râpés, en entrée ? C'est pas mal du tout et il y en a chez tous les traiteurs si vous n'avez pas le courage de la préparer ou si vous déjeunez au bureau.

surtout si vous les noyez de jus de citron. Contre la fatigue : des légumes secs, du chocolat

Quel est le dénominateur commun de ces produits ? Le fer.

Il n'est pas impossible que le vôtre soit en berne, surtout si vous ne mangez pas souvent de viande rouge : dès qu'on en manque, même un peu, on fatigue.

Le boudin, beurk ? Mettez-en dans un parmentier, faites une tatin de pommes fruits et de boudin. Le foie ? Accommodezle à l'aigre-doux (http://recette.esante.fr/foie-veau-tiede-aigredoux/recette/1550) ou au vinaigre de framboise (http://recette.e-sante.fr/foieveau-vinaigreframboise/recette/1550). En vous souvenant que celui de porc est le plus riche en fer. Il y a 10,7 mg de fer dans 100 g de chocolat. Voilà un bon prétexte pour en croquer une barre au moins tous les jours. Contre la fatigue : du magnésium Sauf le boudin, ces produits sont aussi riches en magnésium, dont le manque peut aussi être responsable de votre fatigue, de vos problèmes de sommeil. Surtout si pardessus le marché une crampe vous cisaille souvent les jambes. Raison de plus pour les consommer souvent en buvant une eau qui en est bien pourvue (Rozana, Hépar, Badoit, Contrex, Quézac). Mais une petite cure de magnésium en complément ne vous fera sûrement pas de mal car même avec une alimentation qui en est riche, on a du mal à atteindre son quota de 350 mg par jour.

INGRÉDIENTS : 18 biscuits à la cuiller 1kg de bananes 10 cl de crème fleurette 80 g de sucre en poudre 10 cl de sirop de sucre 1 c à café de cannelle en poudre 4 feuilles de gélatine 2 citrons Voir les recettes similaires Voir les commentaires Imprimer cette recette Publiez sur mon mur Ajouter à mon livre personnel

PRÉPARATION : Imbibez légèrement les biscuits de sirop de sucre et tapissez-en les parois d'un moule. Mettez au réfrigérateur. Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide. Épluchez les bananes. Réservez-en une pour le décor. Coupez-les en rondelles et mettez-1i dans le bol d'un mixer en les arrosant au fur et à mesure avec la moitié du jus de citron. Ajoutez la cannelle et le sucre en poudre puis mixez jusqu'à l'obtention d'une purée fine. Chauffez le reste du sirop de sucre dans une petite casserole. Incorporez-y les feuilles de gélatine bien égouttées et remuez jusqu'à ce qu'elles soient complètement fondues. Laissez refroidir. Mélangez bien le sirop à la gélatine et à la purée de banane. Battez la crème fleurette très froide en chantilly bien ferme et incorporez-la délicatement au mélange précédent. Versez la préparation dans le moule, couvrez avec un film transparent et mettez au réfrigérateur pendant au moins 4 heures. Démoulez la charlotte. Coupez la banane réservée en fines rondelles ; arrosez-les aussitôt avec le reste du jus de citron et décorez-en la surface.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 897

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 896

LA BLAGUE

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 897

G

H

I

J

K

L

Un homme va faire du camping dans le bois et a envie de chasser le canard, cependant, ce n'est pas la saison et un garde forestier pourrait l'arrêter. « Ca ne fait rien, je m'essaie quand même ! », se dit-il. Il tue donc un canard et commence à le plumer. Un garde forestier s'approche de lui et l'homme s'empresse de tirer le canard à l'eau et de camoufler les plumes laissées par terre. Le garde lui demande ce qui traîne par terre et l'homme répond : - Ce sont des plumes... Le garde chasse lui demande ce qui flotte sur l'eau et il répond aussitôt : - Aye, moi je veux pas de problème, le canard a voulu aller se baigner, pis moi j'guette son linge !

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 896

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

17h30 : el chems el fedhia II 18h00 : journal en amazigh 18h20 : qada'e oua qadar

19h00 : journal en français +météo 19h30 : une ville, une histoire ''ténés''

20h00 : journal en arabe

20h40 : mara hna mara lhihe 21h00 : aha lil

22h35 : décembre

00h00 : journal en arabe

Laurent Gerra, fort

de son premier divertissement «Totalement ingerrable», revient avec une nouvelle émission, présentée par Jean-Pierre Foucault, au cours de laquelle il entend ne rien s'interdire. Durant plus de deux heures, il retrace les grands moments de l'année écoulée, évoquant tant l'actualité politique que celle de la télévision à travers des sketches inédits comme «La Nouvelle Comédie musicale : FMI Jolie». Fidèle à ses habitudes, Laurent Gerra imite de nombreuses célébrités, parmi lesquelles Renaud, Julien Clerc, Francis Cabrel, Henri Salvador. Il interprète de nombreux duos inédits avec ses invités, Johnny Hallyday, Lara Fabian, Michel Sardou, Isabelle Boulay, Florent Pagny et Voca People. Sont également présents sur le plateau Laurence Ferrari, Chevallier et Laspalès, Laurence Boccolini, Virginie Lemoine et Michel Drucker. 06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:20 : Samedi ludo 10:50 : Consomag 10:55 : Planète gourmande 11:25 : Météo 11:30 : La voix est libre 13:25 : Les grands du rire 15:00 : En course sur France 3 15:15 : Keno 15:20 : Côté jardin 15:45 : Ça déménage 16:15 : Samedi avec vous 17:15 : Un livre toujours 17:20 : Expression directe 17:25 : Personne n'y avait pensé ! 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Avenue de l'Europe 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : C'est pas sorcier 20:35 : Le sang de la vigne 22:10 : Les boeuf-carottes 23:55 : Soir 3

Deux individus se sont introduits par effraction dans un entrepôt d'un site militaire qui abrite du matériel particulièrement sensible. Blessé, un des deux hommes est arrêté et interrogé. Il finit par donner le nom de son complice, Stanley King, l'un des plus insaisissables voleurs de bijoux et d'oeuvres d'art au monde. Pour tenter de découvrir ce que King était censé voler dans ce hangar, Kensi va se faire passer pour une voleuse lors d'une mission d'infiltration particulièrement risquée...

06:20 : Best of «La Boîte à questions» 06:35 : Les nouveaux explorateurs 07:35 : Le Daily Show 08:00 : Braquo 08:50 : Braquo 09:35 : Zapping 09:40 : L'oeil de Links 10:10 : Joseph et la fille 11:35 : Album de la semaine 12:00 : Kaïra Shopping 12:05 : Kaïra Shopping 12:10 : Le journal des jeux vidéo 12:25 : Le JT 12:40 : Le news show 13:40 : Samedi sport 13:45 : Intérieur sport 14:20 : Trévise (Ita) / Biarritz (Fra) 16:15 : Plateau sport 16:20 : Arsenal / Everton 18:05 : Flashpoint 18:50 : Le JT 19:05 : Salut les Terriens ! 20:25 : Groland.con 20:50 : Soirée clasico 21:00 : Soirée clasico 21:55 : Real Madrid / FC Barcelone-

06:00 : M6 Music 06:20 : Tara Duncan 06:45 : Gormiti 07:05 : Martin Mystère 07:30 : Baskup 07:50 : Kid & toi 08:00 : M6 boutique 10:30 : Cinésix 10:40 : Un gars, une fille 11:35 : Malcolm 12:05 : Malcolm 12:35 : Malcolm 13:05 : Malcolm 13:35 : Malcolm 14:05 : Top tendance 15:00 : C'est ma vie 16:10 : C'est ma vie 17:30 : Accès privé 18:45 : Un trésor dans votre maison 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : NCIS : Los Angeles 21:40 : NCIS : Los Angeles 22:30 : NCIS : Los Angeles 23:15 : NCIS : Los Angeles

B A LA N C E

BE´L E´L IE R

Vous connaissez une période de relative tranquilité. Vous éviterez les ennuis et les soucis en vous plongeant dans une activité nouvelle qui risque de vous passionner. Vous saurez saisir votre chance de réussite dans une proposition sérieuse que l'on fait

Vous seriez tellement occupé par des broutilles qu'il vaut mieux renoncer à vouloir tirer au clair certaines choses qui ne sont pas si importantes que cela. Oubliez un instant ces petits soucis, c'est indispensable pour garder votre forme.

S CO R P I O N

17h00 : ka'es el fadha'e

Vous aurez l'occasion de résoudre un problème qui vous occupe l'esprit depuis un certain temps. Réfléchissez bien à la meilleure façon dont vous allez pouvoir vous en sortir. Vous allez agir avec finesse et persuasion. Ne ratez surtout pas la plus belle occasion de la semaine. C'est bien de faire confiance aux autres et en particulier à ceux que vous aimez, mais sachez aussi que vous feriez bien de vous assurer que l'argent que vous donnez est dépensé à bon escient. Il n'y a aucun mal à surveiller tout cela de plus près. Il y va de votre intérêt.

Vous allez pouvoir trouver le temps de vous occuper sérieusement de certaines questions secondaires que vous avez laissées en attente. Vous saurez faire face à certaines difficultés mineures. C'est une chance supplémentaire pour vous d'honorer vos engagements. Vous ne pouvez que constater que les choses s'arrangeront à votre avantage et cela vous met du baume au cœur. Vos inquiétudes sur un sujet préoccupant s'avèrent complètement inutiles car la solution à ce problème vous apparaitra subitement lors d'un entretien bien mené.

SA G I T A I R E

''JSMB/USMA'' direct

C A P R I C OR N E

14h30 : match à l'affiche

Evitez une personne malheureuse qui ne cesse de faire une montagne de n'importe quoi. Passer son temps à se plaindre conduit à l'échec. Ne faites surtout pas comme elle. Votre moral sera préservé si vous restez insensible à ses plaintes.

Malgré ces apparences de sérieux la proposition qu'on fera donne à réfléchir très sérieusement. Gardez la liberté de différer votre réponse au moment le plus favorable. Votre choix ne doit pas être seulement influencé par votre bonne humeur et votre belle insouciance.

Vos finances vous préoccupent l'esprit, ce n'est pourtant pas le moment de vous laisser "dévorer" par cet aspect de votre vie. On vous fera une proposition compromettante que vous ne savez pas comment pouvoir la rejeter. Faites preuve de fermeté, on vous observe.

V ER S EA U

13h30 : louiza fernanda

Une promenade au grand air vous ferait le plus grand bien. Prenez soin de vous. Vous en aurez besoin, on pense sérieusement à vous confier des responsabilités plus importantes dans une lourde tâche dont vous saurez parfaitement vous acquitter.

P O I SS O N S

12h20 : zamen el wassel

Vous ressentirez une grande impression de calme et de plénitude en vous. Un certain détachement vous permet de mieux juger ce qui se passe autour de vous. Vous connaissez même une relative euphorie qui vous surprendra très agréablement.

TA U R EA U

12h00 : journal en français +météo

Une personne proche de vous fait des propositions qu'elle sait ne pas pouvoir honorer. Vous n'en prenez pas ombrage car vous connaissez d'avance la suite qui sera donnée dans cette troublante affaire. Vous suivrez gentiment votre bonhomme de chemin.

GE ME AU X

11h00 : portrait ''rediff''

HOROSCOPE

CA N CE R

10h35 : el taouame el moukhtalif

06:10 : Freddie 06:30 : Freddie 07:00 : Télématin 09:40 : Thé ou café 10:25 : Côté Match 10:50 : Planète musique mag 11:25 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:45 : Point route 13:55 : Envoyé spécial : la suite 14:45 : Hello goodbye 15:35 : Hercule Poirot 16:30 : Racing Métro 92 (Fra) / London Irish (Ang) 18:40 : CD'aujourd'hui 18:55 : Mot de passe 19:50 : L'agenda du week-end 19:55 : Emission de solutions 20:00 : Journal 20:30 : Tirage du Loto 20:35 : Les années bonheur 22:50 : CD'aujourd'hui 23:00 : On n'est pas couché

L IO N

10h00 : khoubzouna el yaoumi (08)

08:10 : Téléshopping samedi 09:45 : Télévitrine 10:15 : Tous ensemble 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:20 : Reportages 14:35 : Les mystères d'Eastwick 16:20 : Les mystères d'Eastwick 17:50 : Tous ensemble 18:45 : 50mn Inside 19:45 : A la rencontre de... 19:49 : Le samedi aussi c'est Canteloup 19:50 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Mon pharmacien est formidable 20:40 : Courses et paris du jour 20:45 : Météo 20:50 : Laurent Gerra ne s'interdit rien ! 23:20 : New York, section criminelle

V IER G E

09h30 : qada'e oua qadar

S AMEDI Nuageux 20°- 8°

LE SAVIEZ-VOUS ?

La particularité de l'ampoule de Livermore

La Centennial Light, parfois appelée ampoule centenaire, ampoule de Livermore ou Livermore Centennial Light Bulb, est une ampoule électrique dʼune puissance de quatre watts, qui brillerait depuis 1901. Installée dans la caserne des pompiers de Livermore en Californie, elle nʼa presque jamais été éteinte. Elle serait ainsi la plus vieille lampe encore en fonctionnement au monde. Sa longévité lui vaut dʼêtre inscrite dans le Livre Guinness des records.

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06h10 El-Dohr 12h41 El-Assar 15h14 El-Maghreb 17h37 El-Ichaʼa 19h02

De nombreux magazines et journaux ont publié des articles concernant cette ampoule centenaire. Elle a également été l'objet de beaucoup de reportages sur de nombreuses grandes chaînes de télévisions et de radios américaines. Aussi, de nombreuses lettres ont été envoyées, reconnaissant et célébrant sa longévité, notamment de la ville de Shelby en Ohio, de l'Assemblée de l'Etat de Californie, du Sénat de l'Etat de Californie, et enfin de l'ancien président George W. Bush.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

TRUCAGE À L’EUROPÉENNE Par ALI BOUACIDA

Si la rencontre Dynamo de Zagreb-Olympique de Lyon, comptant pour la ligue des champions sʼétait déroulée lors de ces tours préliminaires usuels de début de la compétition, personne nʼaurait trouvé à redire sur ce score invraisemblable. Mais voilà, le match sʼinscrit dans un contexte particulier, celui de la victoire impérative du club français par un score lourd de surcroît pour pouvoir rattraper le retard de …7 buts dont le devançait lʼAjax Amsterdam qui recevait le Real de Madrid! Du coup, lʼOL remonte son lourd handicap et se voit propulser au prochain tour. Dʼautant plus que le Dynamo de Zagreb traine déjà une mauvaise réputation avec un passif pas très reluisant question éthique. Cʼest que des indices indiscutables laissent supposer que cette rencontre était arrangée comme cette étrange passivité des joueurs croates et ce mystérieux clin dʼœil de lʼun dʼeux à un lyonnais après avoir encaissé le 5ème but! Voilà donc pour la physionomie du match. Et si les preuves ne sont pas encore établies, les indices sont eux, accablants. Aussi, que ce genre dʼarrangements se soit déroulé quelque part en Afrique, on aurait trouvé cela normal et tout au plus, les instances internationales auraient condamné ces pratiques vite imputées au sousdéveloppement du continent pauvre. Mais cʼest en Europe que ça se passe. Alors la question qui se pose consiste à savoir ce que va faire lʼUEFA que dirige Michel Platini? Enclencher une enquête? Rejouer le match? Sanctionner les deux clubs? Rien de tout cela ! Lʼinstance qui dirige le football européen nʼa décelé aucune irrégularité et déclare par conséquent le match tout à fait valide après enquête. Rappelons que lʼenquête en question concerne les mouvements louches opérés sur les comptes bancaires des joueurs et du staff de Zagreb, comme si on ne pouvait pas emprunter les circuits parallèles du cash. Il faut juste supposer un seul instant que cʼest lʼO Lyon qui avait perdu par ce score incroyable : on imagine aisément le tohu-bohu de toute la presse hexagonale. Mais, hormis quelques journaux électroniques, cʼest le silence radio puisque un club français est qualifié. Supposons encore que ce soit un club africain qui se soit rendu coupable dʼune telle forfaiture : il aurait été éliminé manu militari. Parce ce que les préjugés sont tenaces et les clubs du sud portent comme une maléfique suspicion de traficotages. Quant aux clubs européens, ce sont des exemples de vertu, voyons! Et Platini nʼy a vu que du feu. A. B.

24

GHRIB À PROPOS DE PELLICANO

Maracana N°1594 — Samedi 10 Décembre 2011

«ON NʼA MÊME PAS LEUR ADRESSE»

Intervenant, hier sur la radio chaîne 1, lʼhomme fort du Mouloudia dʼAlger, Omar Ghrib, a lancé une phase lourde de conséquence sur le soi-disant investisseur italien, Pellicano. «Il nous demande de leur envoyer un audit sur la situation du club, mais où, on ne connaît même pas leur adresse. Il pouvait encore rester et régler le problème, mais il nʼavait obtenu que trois jours sur son visa, alors que ses adjoints en avait pour un mois. Pouvez-vous mʼexpliquer cela ?», a déclaré Ghrib.

LES DERBYS ALGÉROIS AURONT LIEU À ROUIBA OU TCHAKER

Hier, le président de la Ligue professionnelle de football (LPF), Mahfoud Kerbadj, était lʼinvité de lʼémission “Une heure de football”, de la radio Bahdja, animée par notre confrère Merzak Boufis. Répondant à une question sur lʼétat lamentable de la pelouse du 5-Juillet, lʼex-président du CRB nʼy est pas allé par quatre chemins. «On pensait que programmer les derbys algérois au stade du 5-Juillet serait une fête de football», dira Kerbadj, avant dʼenchaîner : «Si dʼici la phase retour, il nʼy a pas dʼamélioration sur cette pelouse, je serai obligé de réunir les cinq responsables des clubs algérois pour leur proposer de choisir entre le stade Tchaker de Blida et celui de Rouiba.»

BRAKNI BIENTÔT OPÉRATIONNEL

LʼO. LYON RENONCE AU STAGE PRÉVU EN ALGÉRIE

Le manager général du club de lʼOlympique lyonnais, Bernard Lacombe, qui était en visite à Alger, a renoncé au stage que devait effectuer son équipe durant la trêve hivernale. La raisons invoquée est le manque dʼinfrastructures (terrains). En effet, le responsable de lʼOL a visité lors de sa visite le stade Tchaker de Blida et celui de Koléa. Ces deux stades ne répondent pas aux vœux de ce dernier et ne pourront pas supporter les charges du bi-quotidien que devrait effectuer les coéquipiers de joueur international Gourcuf.

Accord de partenariat FAF et LFP/EPTV

UN CONTRAT DE 21 MILLIARDS

Bonne nouvelle pour les supporters de lʼUSM Blida qui La Fédération algérienne de football ont appris la réouverture du stade Brakni. En effet, ce et lʼEntreprise publique de télévistade est resté fermé pendant 9 ans pour subir des sion algérienne (EPTV) ainsi que la rénovations au niveau des tribunes et surtout du ter- Ligue de football professionnel, ont rain, qui a été doté dʼune pelouse synthétique de cinsigné un contrat dʼune année sur quième génération. Ce nouveau joyau va enrichir les les droits de retransmission des infrastructures de cette ville et permettre ainsi à lʼéquimatchs des équipes nationales et pe de lʼUSMB dʼêtre plus près de ses supporters, et ceux de la coupe dʼAlgérie jusquʼà réaliser peut-être de meilleurs résultats. la coupe du monde 2014. Selon le

LʼACADÉMIE DU PARADOU IGNORÉE PAR LA DTN Le président du Paradou AC, Kheïreddine

Zetchi, nʼest pas resté indifférent à ce qui se passe à la direction technique dirigée par Boualem Laroum. En effet, il regrette quʼil nʼait jamais été invité à une réunion de travail avec la DTN. «Cela fait cinq années que lʼacadémie du Paradou, dirigée par Jean Marc Guillou, existe. Les jeunes y reçoivent une excellente formation, ce quʼenvie peut-être dʼautres clubs et surtout la DTN. Il est arrivé même quʼon la dénigre au lieu de positiver notre démarche. On est en train de la détruire. Je sens une certaine jalousie envers la réussite de mon académie.»

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

président de la LPF, Mahfoud Kerbadj, ce sera le montant dʼun milliard que les clubs de ligue 1 et même de ligue 2 auront à se partager. Une augmentation de 20% par rapport à lʼexercice 2010/2011. Cette somme sera dissociée de lʼEN et de la coupe dʼAlgérie.

Coupe dʼAlgérie : UN CHÈQUE DE 100 000 DA POUR LES 64 CLUBS PARTICIPANTS

Lors du tirage au sort des 1/32e et 1/16e de finale de la coupe dʼAlgérie effectué mardi dernier, tous les clubs participent aux 1/32e de finale ont reçu un chèque de cent mille dinars représentant leur frais de participation à ce tour. Cʼest peu, diriez-vous, mais cette manne financière servira beaucoup aux clubs de divisions inférieures qualifiées à ce jour. Au fur et à mesure que les clubs avancent dans cette compétition, la prime de qualification sera plus conséquente.


maracanafoot1594 date 10-12-2011