Issuu on Google+

BOUDEBOUZ :

«Ne pas brûler les étapes» Qui en veut à Anthar Yahia? www.maracanafoot.com

GHRIB : MCA

JSK

La

Ighil :

BERRADJA : «J’y suis, j’y reste» CRB

OUSSERIR MONTE EN PUISSANCE

MENAD : «À domicile ou à l’extérieur, il faut gagner»

REMACHE : «On doit réagir face NAHD au NAHD» Ould Zemerli prêt à négocier POUR BENLAMRI

 «Il n’y a pas lieu de s’alarmer»  «Les joueurs sont à remercier»  «Il nous reste encore du travail à faire devant les buts»  «Il faut se ressaisir face au NAHD»

La lettre de libération de Younès fixée à 450 MILLIONS

CAP SUR Touahri rechute l’USM Alger

OUALI :

«La situation est difficile»

e

10 DA

place, l’objectif des Kabyles

«Pas de résultats, pas d’argent»

JSMB

2

N° 1592 du Mercredi 7 Décembre 2011

USMH

«A 90%, je serai absent contre le MCEE»

Tout est rentré dans l’ordre entre Charef et Yachir

USMA

La meilleure attaque, c’est la défense

LE PARADOXE USMISTE

Hamiti ratera la JSMB et l’ASO


02

Ighil secoue ses joueurs Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

Le driver Kabyle, Méziane Ighil, s’est adressé à ses joueurs à la fin de la rencontre face à l’ESS, afin des les mettre en garde contre un éventuel faux pas, lors de la prochaine rencontre face au NAHD.

E

mu par le comportement des supporters, lesquels ont longuement applaudi les joueurs, malgré le semiéchec concédé devant le dauphin, le premier responsable technique a tenu à parler à ses poulains à l’entrée des vestiaires, pour leur demander d’oublier cette contreperformance. Même s’il était déçu par le résultat final, le coach de la JSK a tenté de réconforter ses capés en leur affirmant que ce n’était pas la fin du monde. «Je sais que vous avez tout fait pour remporter les trois points de la partie. Malheureusement, la chance n’a pas été de votre côté. Il faut vite oublier ce match et ne penser qu’au présent et l’avenir. il faut faire le maximum lors des prochaines journées, pour terminer la phase aller en beauté et rendre le sourire ainsi aux supporters. Il faut se ressaisir face au NAHD,» leur a-t-il affirmé. A l’instar d’Ighil, les joueurs ont été très touchés par la réaction du public. Certains d’entre-eux, nous ont confié qu’ils feront le maximum pour leur rendre le sourire. «On craignait que les fans réagissent mal, après la contreperformance concédée face à l’ES Sétif. On a été surpris par leur réaction et on leur promet de donner le meilleur de nousmêmes pour revenir à la première loge. On a une dette envers eux et on fera tout pour

se ressaisir lors de la prochaine journée. Les supporters de la JSK connaissent bien le football et leur comportement les honore. On n’a pas le droit de les décevoir encore une autre fois,» nous ont déclaré quelques joueurs.

«Il n’y a pas lieu de s’alarmer»

Très déçu à l’instar de tous les Kabyles, à la suite du nul concédé samedi dernier, face à l’ES Sétif, l’entraîneur de la JSK, Méziane Ighil, estime que ce n’est qu’un faux pas et qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer. Le coach dira que son équipe a fait un grand match et les joueurs ont tout donné. Mais la chance n’était pas de leur côté ce jour là. «C’est vrai qu’on a perdu deux précieux points, mais au vu de la physionomie de la rencontre, on peut dire que notre équipe à bel et bien dominé l’ESS, et mérite mieux qu’un match nul. D’ailleurs, il suffit juste de voir toutes les occasions nettes ratées au cours de cette rencontre, pour se rendre compte que notre équipe méritait nettement mieux que ce résultat nul.

«Les joueurs sont à remercier»

Ighil a tenu à affirmer que les joueurs alignés lors de cette rencontre ont tout fait pour remporter les trois points de la victoire, mais la chance n’était pas de leur côté ce jour-là. «Face au dauphin, mes poulains ont fourni une belle prestation. Je pense que les joueurs, qui se sont bien battus sur le terrain, méritent tous les encouragements. C’est surtout maintenant qu’ils ont besoin du soutien de tout le monde, pas seulement lorsqu’ils gagnent. Cette fois, la réussite leur a complètement tourné le dos au cours

LIGUE 1

de cette empoignade.»

«Il nous reste encore du travail à faire devant les buts»

Le driver des Jaune et Vert estime que même si son équipe a réussi à redresser la barre, après, le début de saison a été très difficile, un grand travail attend ses joueurs, notamment devant les buts, durant cette période, afin de corriger les lacunes et apporter les correctifs nécessaires. «C’est vrai qu’on est sur la bonne voie et que l’équipe affiche une belle forme. Après un mauvais démarrage cette saison, le groupe a pu redresser la barre en occupant une place en haut du tableau. Tout cela est le fruit d’un travail sérieux. Toutefois, je pense qu’on n’est pas encore au top et il nous reste encore du travail pour être plus performants à l’avenir. On tâchera donc de corriger nos erreurs, et d’apporter les correctifs nécessaires.»

«Il faut se ressaisir face au NAHD»

Méziane Ighil estime que ses joueurs se déplaceront à Alger en conquérants, et essayeront de revenir à Tizi-Ouzou avec le meilleur résultat possible. En somme, ils comptent se racheter après le dernier faux pas concédé à domicile face à l’ESS. «C’est vrai que ce sera difficile, mais on ne va faire tout ce déplacement pour revenir bredouilles. Nous allons nous déplacer pour affronter mon ancien club. Nous sommes décidés de nous racheter à la suite du dernier semi-échec concédé dans notre jardin. On ira donc jouer sans complexe. Nous allons jouer l’offensive. J’espère qu’on sera à la hauteur pour revenir à Tizi avec le gain du match.»

La deuxième place, l’objectif des Kabyles EN PRÉVISION DES TROIS MATCHES QUI RESTENT DANS CETTE PHASE ALLER

La formation Kabyle, qui aura devant elle trois séances de travail, avant de rallier Alger le lendemain, et ce, pour affronter l’équipe du NA Hussein Dey, est appelée à redoubler d’efforts, pour pouvoir attaquer cet empoignade avec force.

L

e match de ce samedi sera celui du rachat des réelles intentions des partenaires du capitaine, Ali Rial. Les joueurs savent désormais ce qui les attend et comptent ne rien laisser au hasard au cours des séances d’entraînement qui vont être effectuées. C’est le même tempo qui se dégage du côté du staff technique Kabyle. Les joueurs et le staff technique sont désormais plus que jamais mobilisés et déterminés à réaliser leur objectif, à savoir un autre succès à l’extérieur, afin de se ressaisir de leur dernier faux pas concédé à domicile, ainsi, remonter au classement général et pourquoi pas terminer cette manche aller du championnat sur la deuxième place qui reste l’objectif principal du club. Cette équipe du NAHD est certes, un dur morceau et qui est difficile à manier dans son jardin et devant son public. Les Jaune et Vert ne l’entendent pas de cet oreille, et sont animés d’une grande volonté, et leur seul mot d’ordre est de revenir avec un bon résultat d’Alger et rien d’autre.

Les camarades de Nessakh ne veulent en aucun cas rater lors de cet empoignade. Ils veulent faire rajouter trois autres points pour qu’ils puissent entrevoir la suite de cette compétition dans de bonnes conditions et avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Ils feront tout pour ne pas rater cette sortie. Les capés d’Ighil savent ce qui les attend, et sont conscients de cette lourde tâche, et aussi de la difficulté de cette rencontre comptant pour la 13ème journée. Ces derniers ne jurent que par la victoire, qui est à leurs yeux, la seule solution, pour qu’ils

attaquent les deux derniers matches qui restent en cette phase aller, dans de meilleures conditions et avec beaucoup plus de confiance.

La balle est dans le camp des joueurs

Pour le match de ce samedi face au NA Hussein Day, la mission des responsables est terminée. Ces derniers ont mis tous les moyens à la disposition de leurs joueurs. Le président Hannachi a bien motivé ses hommes. Ceci dit, ces derniers sont cons- cients qu’en cas de victoire, ils seront recomposés,

comme c’était le cas par le passé. De son côté, le premier responsable technique, Méziane Ighil, ne devra rien laisser pour préparer ses poulains dans de bonnes conditions. Lui aussi, ne pense qu’à une seule chose, celle d’aligner un onze capable de glaner les points du match. Néanmoins le gros travail sera fait par les joueurs qui devront terminer cet empoignade par un autre probant résultat à l’extérieur, et loin de leur public qui attend de son équipe favorite, de revenir d’Alger avec un meilleur résultat qui permettra au club de se ressaisir.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Les Canaris ont repris hier

Après deux jours de repos accordés par le staff technique Kabyle, les joueurs ont repris le chemin des entraînements hier dans l’après-midi, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, afin de continuer leur préparation en prévision des prochains matches qui restent en cette phase aller du championnat, surtout, celui de ce week-end face au NAHD, qui sera certainement très difficile, car devant eux, une redoutable équipe, qui a connu un début de saison catastrophique. S. A.


LIGUE 1

La lettre de libération de Younès FIXÉ A 250 MILLIONS

Son argent permettra à la JSK de recruter d’autres éléments

Une chose est sûre, c’est que les responsables kabyles ne vont pas lâcher leur joueur gratuitement, mais ils bénéficieront de l’argent de son transfert en prévision du prochain mercato. Vu les grandes difficultés que trouve le club phare de Kabylie en attaque depuis le début de la saison en cours, le chairman kabyle et ses collaborateurs feront de leur mieux afin d’assurer les services d’un grand attaquant pour la seconde manche du championnat. Toutefois, on doit attendre la fin de cette phase aller où tout sera clair sur les joueurs à libérer ainsi que ceux à ramener après la rencontre qui opposera le chairman kabyle et le coach Ighil, ce dernier qui a carte blanche concernant l’opération

Comme tout le monde le sait l’attaquant Sofiane Younès, ne sera pas canaris pour la seconde manche du championnat, cependant, sa lettre de libération a été fixée à 250 millions par la direction du club, c’est ce qu’on a appris d’une source digne de foi.

recrutement, ainsi que les joueurs à libérer.

Un grand nettoyage est attendu pour ce mercato

Par ailleurs, un grand nettoyage est attendu lors du prochain mercato et plusieurs joueurs seront libérés du fait que le club n’a pas bénéficié de leur service lors de cette première phase du championnat.

Reprise des entraînements hier après-midi

Après deux jours de repos accordés par le staff technique, les Canaris ont repris le chemin des entraînements hier après-midi. Le coach Ighil préparera sa troupe en prévision du match de samedi prochain, où il compte préparer des guerriers afin de revenir avec un bon résultat et de confirmer la bonne santé de lʼéquipe, qui fournit de belles prestations à lʼextérieur, à chaque fois.

Du biquotidien pour aujourd’hui et demain jeudi

Après avoir effectué hier la séance de la reprise, le staff technique des Canaris, augmentera la charge de travail pour aujourdʼhui et demain Jeudi. En effet, le groupe travaillera le volet physique dans la matinée et le volet technico-tactique pour les séances de lʼaprès-midi. Le premier responsable de la barre technique des Canaris, préparera son schéma tactique en prévision du prochain match des Canaris qui affrontera le NAHD, Samedi prochain

… et une seule séance pour vendredi

Pour ce qui est de la veille de la rencontre, à savoir la journée de vendredi prochain, Méziane Ighil programmera une seule séance avant le départ de lʼéquipe sur Alger. A lʼissue de cette séance, il désignera lʼéquipe qui sera concernée par le match de samedi prochain entrant dans le cadre de la 13ème journée du championnat qui les opposera au dernier du classement, le NAHD en lʼoccurrence.

Même si le staff technique n’a cité aucun nom, afin de ne pas chambouler le groupe, on s’attend a un grand nettoyage et plusieurs éléments seront libérés ou prêtés en plus de Younès qui a déjà quitté le club. Une chose est sûre, c’est que le premier responsable de la barre technqiue Méziane Ighil, fera de son mieux pour ramener les

Ph : Maracana

E

n effet, ayant décidé de quitter le club phare de la Kabylie, avant même la fin de la phase aller, le joueur en question a besoin de la lettre de libération afin de signer pour un autre club, cependant, le club phare de Kabylie veut bénéficier de son transfert, ce qui lui permettra de recruter d’autres éléments en perspective de la seconde manche du championnat. Cependant, aucun club n’a fait une proposition officielle et on doit attendre encore quelques jours, pour savoir la prochaine destination de Younès qui préfère temporiser avant de prendre sa décision finale.

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

meilleurs éléments, et jouer les premiers rôles lors de la phase retour. C’est le souhait de tous les amoureux des Jaune et Vert qui s’attendent à un retour en force de leur équipe, à partir du prochain match qui les opposera au Sang et Or pour le compte de la prochaine journée du championnat prévu pour le week end prochain. M. L.

03 Après l’erreur du second but encaissé face à l’ESS

Ighil corrige Rial

Comme tout le monde lʼa constaté, lʼattaquant Aoudia nʼa trouvé aucun problème pour mettre le cuir au fond des filets, vu quʼil était libre sur lʼaction de second but, cependant le coach Ighil a corrigé son capitaine Rial, en lui reprochant de laisser lʼattaquant sétifien libre de tout marquage. En effet, le premier responsable de la barre technique des Canaris, a corrigé son défenseur en lui demandant de faire très attention à lʼavenir. Cependant, le joueur en question a pris la remarque de son coach du bon côté en se contentant dʼentendre son entraîneur attentivement. Comme il lʼa déjà fait avec le portier Asselah, Méziane ighil ne cesse de corriger ses poulains tout en espérant que lʼéquipe soit plus performante à lʼavenir en réalisant de bons résultats à partir du prochain match qui les opposera au Sang et Or, le week end prochain. M. L.

REMACHE : «On doit réagir face au NAHD»

Pour l’arrière droit , Belkacem Remache qui est la pièce maitresse dans l’échiquier Ighil, son équipe est dans l’obligation de réagir devant le NAHD, samedi prochain après le nul concédé devant l’ESS. Il nous a parlé également, sur la précédente rencontre en estimant que son équipe aurait dû réaliser un score meilleur, vu leur belle prestation au cours de cette rencontre. Il promet que son équipe reviendra en force lors des prochaines rencontres, en invitant les fans à les soutenir pour la suite du parcours afin de terminer la phase aller sur une bonne note.

Avec du recul qu’avez-vous à nous dire sur la précédente rencontre qui vous a opposé à l’ESS ? C’était un match difficile qui nous avait opposé à une bonne équipe sétifienne qui a réalisé aussi une belle partie. Nous avons fait le nécessaire lors de cette rencontre, toutefois, on a manqué de réussite vu les nombreuses occasions qu’on a ratées notamment en première période où on était supérieur à notre adversaire du jour. Or, je pense qu’on était bons dans l’ensemble, en dépit du score de partie sur lequel, la rencontre s’est terminée. Mais en perdant à chaque fois des points à domicile, cela ne sera pas en votre faveur pour la suite du

parcours… Le championnat est encore très long et nos chances restent intactes pour la suite du championnat. Une chose est sûre, c’est qu’on fera de notre mieux pour récolter le maximum de points possibles et de terminer la phase aller sur une bonne note. Le prochain match vous opposera à une équipe qui souffre depuis le début de saison, à savoir le NAHD, comment se présente pour vous

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

cette rencontre ? Contrairement à ce que pensent certains, je pense que cette rencontre sera très difficile du fait que notre adversaire doit gagner la partie et quitter la lanterne rouge, cependant, nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour glaner les trois points de la rencontre pour rester proche du leader. Une victoire au cours de ce match, vous permettra de bien préparer le grand derby kabyle attendu face à la JSMB. On n’est pas encore là et on préfère se concentrer sur ce match face au NAHD, et on aura par la suite le temps de penser à autres choses. C’est un match très important et on doit gagner la partie pour continuer sur notre lancée. Vos supporters sont déçus après le dernier nul que vous avez concédé devant l’ESS… On comprend parfaitement ce qu’ils ressentent et on les remercie au passage d’avoir été nombreux lors de cette rencontre. J’espère qu’ils seront toujours derrière l’équipe et de notre part, on leur promet de faire de notre mieux lors des prochains matches, pour réaliser les meilleurs résultats possibles et de leur procurer de la joie à la fin de la saison. M. L.


04

Les Kabyles ne pensent QU’AU NASRIA Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

A 72h du match face au NAHD

L

Ph : Maracana

Le match nul concédé à domicile, contre l’Entente de Sétif, deux buts partout, est déjà mis aux oubliettes.

La concurrence relancée dans l’axe de la défense Avec le retour de Bitam et Khelili

Les deux joueurs internationaux olympiques, Sofiane Khelili et Bitam, ont retrouvé, à nouveau, leur club employeur.

L

e coach des Canaris du Djurdjura, Meziane Ighil, a a rencontré, lors des rencontres précédentes, beaucoup de difficultés à composer la charnière centrale. Le driver kabyle a eu toujours toutes les peines du monde pour trouver le duo de l’axe de la défense. Tantôt c’est Zarabi-Rial, tantôt RialAssami, c’était vraiment un cassetête. Mais, avec le retour de ces deux joueurs de valeur, Meziane Ighil aura l’embarras du choix pour composer la charnière centrale. Du coup, la concurrence st bel et bien relancée et les Rial, Assami, Zarabi sont avertis. Khelili, qui est un pilier de l’équipe, comme c’est le cas pour Bitam, peuvent bien postuler à une place de titulaire. Meziane Ighil aura le temps de voir à l’œuvre les défenseurs axiaux (Rial, Zarabi, Assami, Khelili, Bitam et même Hezil), pour trancher quant

es encouragements et les félicitations du président Moh Chérif Hannachi et de l’entraîneur Meziane Ighil, ont soulagé les joueurs, lesquels sont plus que jamais décidés, à récupérer les points perdus à TiziOuzou, en allant chercher les trois points au stade du 20-Août contre le NAHD, lanterne rouge du championnat. Les joueurs kabyles, qui ont repris du service, hier, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, vont se préparer en conséquence, pour aborder ce match dans de bonnes conditions et avec tous leurs atouts. Rien ne sera laissé au hasard par le coach, Meziane Ighil, lequel va certainement préparer un plan de bataille, dans l’unique but de réussir la passe de trois à l’extérieur. Une mission qui s’annonce à la portée des Canaris du Djurdjura, mais à une seule condition, celle de redoubler d’efforts aux entraînements, durant les jours qui procéderont le prochain match, afin qu’ils soient d’attaque et au meilleur de leur forme le jour «J». Les Kabyles, qui sont classés à la 7e place, avec 19 points à leur actif et à 5 longueurs du leader, l’USM Alger, peuvent bien achever cette manche aller sur le podium, s’ils arrivent à bien négocier les trois derniers matchs, à commecer par celui qui va les opposer au NAHD ce Samedi au stade du 20-Août, pour le compte de la 13e journée de ligue 1 professionnelle. La bande à Meziane Ighil, qui a repris du serv-

Les déclarations d’Ighil et de Hannachi, une motivation en plus

Malgré le faux pas enregistré contre l’ESS, le coach, Meziane Ighil, et le président, Moh Chérif Hannachi, ont été tout de même satisfaits du rendement et du comportement des joueurs durant toute la partie, en estimant que, remettre les pendules à l’heure au moment où l’équipe était menée au score par 2 à 0, est un exploit. Les joueurs ont été félicités et remerciés pour leur rendement. Ils sont soulagés, et vont aborder le prochain match avec plus de détermination et de volonté. Ils sont plus que jamais motivés et décidés à se racheter de leur dernier faux pas, en essayant de faire de leur mieux pour enchaîner, avec un troisième succès en dehors de TiziOuzou. Les déclarations de Hannachi et d’Ighil ont eu des répercussions positives sur le moral des joueurs, lesquels comptent aborder ce match avec la ferme intention de rafler la mise. Les camarades de Saâd Tedjar sont armés d’une volonté de fer, et comptent aborder ce prochain déplacement avec tous leurs atouts. Les joueurs seront soumis à un travail de trois autres jours, avant d’affronter la jeune formation du NAHD, ce samedi au stade du 20Août. Aomar Moussi

Raïah, Hikem, Meftah Jugurtha et Chabane, quatre jeunes qui promettent

Quatre jeunes, issues de lʼécole kabyle, en lʼoccurrence Raïah, Hikem et les deux Meftah, Chabane et Jugurtha, continuent de sʼentraîner avec lʼéquipe fanion, sous la houlette du coach Meziane Ighil. Ces jeunes éléments de valeur ont été, à maintes reprises, convoqués et retenus parmi les 18, par lʼentraîneur Ighil, lors des matchs officiels. Raïah, natif de Draâ Ben Khedda, et Hikem, de Sidi Namane, ainsi que les deux Meftah, de la cité Cadets, espèrent bénéficier de plus de chance à lʼavenir, pour étaler leur classe et montrer de quoi ils sont capables.

Il faut leur faire confiance

La direction de la JSK ainsi que le staff technique, ne tarderont pas à établir la liste des joueurs à recruter. Certes, lʼéquipe kabyle est dans le besoin de recruter des joueurs de valeur et dʼexpérience, mais lancer des jeunes dans le bain, comme Raïah, Hikem, Meftah Chabane et Jugurtha, est plus quʼindispensable, et ce, pour la simple raison, ils sont lʼavenir de lʼéquipe fanion kabyle. Aussi, à Ighil de donner plus de chance à ces jeunes pétris de qualités, pour quʼils puissent mieux sʼexprimer et gagner des galons et plus de confiance. A.M.

«Ziad pourrait revenir à la compétition plutôt que prévu» Selon le médecin du club, Ahmed Djadjoua

au duo auquel sera confiée la mission.

Zarabi comme milieu récupérateur

Abderaouf Zarabi, qui est en train de réaliser de belles prestations depuis son arrivée à la JSK, en étant aligné au poste d’arrière gauche, et même dans l’axe de la défense, occupera probablement le poste de milieu récupérateur samedi prochain face au NAHD, son ancien club. Un poste qu’il a déjà occupé. Aussi, ce ne sera pas une première pour l’expérimenté Zarabi. Ce joueur de valeur, qui est un élément incontournable dans l’échiquier de Meziane Ighil, sera titularisé aux cotés de Hocine El Orfi à la récupération. Il sera aussi appelé à revenir en arrière, pour prêter main forte à la charnière centrale, qui pourra être constituée du duo Rial-Khelili ou Rial-Bitam. Le coach des Jaune et Vert a tout le temps pour préparer son groupe, avant de dégager le onze rentrant et le changement à opérer au niveau de l’axe de la défense, après le retour des deux internationaux olympiques, Bitam et Khelili. A.M.

ice, hier à 16h, ne pense qu’au Nasria, avec comme objectif dans le viseur, la victoire et rien d’autre.

LIGUE 1

Le milieu de terrain de la JS Kabylie, Ziad, éloigné des terrains et de la compétition depuis plus de deux mois, pour cause de blessure (Rotule du genou), commence à récupérer de ses forces petits à petit.

Z

iad travaille en solo et en marge du groupe, ces derniers temps, et qui est annoncé sur les colonnes de notre journal, devra être de retour dans trois semaines, mais apparemment, ce dernier pourra bel et bien reprendre du service sur les terrains dans les prochains jours. C’est ce qu’a tenu à nous déclarer hier matin au téléphone le médecin du club Ahmed Djadjoua, en estimant que « le joueur Ziad

s’améliore de jour en jour, et son retour à la compétition peut avoir lieu, le plutôt que prévu. Il est presque rétabli de sa blessure. La preuve il a commencé, à effectuer des tours de pistes, et ce, dans l’objectif de sa remise en forme

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

physique » avant d’ajouter « Je vais le voir aujourd’hui (Ndlr, hier), et si tout va bien, il peut réintégrer le groupe ». Pour ce qui est de son retour à la compétition, le médecin des Jaune et Vert, reste confiant et optimiste en nous déclarant ce qui suit : « Ziad peut bien retrouver les terrains et la compétition incessamment, comme ce fut le cas pour Belkacem Remache. Il est en nette amélioration et il ne tardera pas à retrouver sa forme et à récupérer de ses forces. Il sera de retour à la compétition le plutôt que prévu, et ce ne sera que bénéfique pour l’équipe. Ce joueur a trop souffert, mais avec sa volonté il a su comment surmonter cette délicate situation, suite à cette blessure au genou ». Propos recueillis par A.M.


LIGUE 1

Boulab assure l’intérim EN LʼABSENCE DE LAIB

Vraisemblablement, le PDG de l’USMH n’a rien laissé au hasard après son départ en France, avant-hier pour régler des affaires familiales et laissé les commandes entre de bonnes mains, afin que l’USMH continue de marcher sur la bonne voie.

E

n effet, dans ce contexte, Laib a laissé l’intérim à Mohamed Boullab, l’un des membres du conseil d’administration de l’USMH. De plus, ce dernier a représenté les jaunes et noir hier lors du tirage au sort du 32ème tour de la coupe d’Algérie. Il faut savoir, que d’habitude dans des cas pareils, quand Laib voyage hors du pays, il laisse l’intérim à Bensemra, mais cette fois, il a choisi un autre membre, à savoir, Boullab qui est connu dans l’entourage de l’USMH, pour son engagement aux jaunes et noir depuis son arrivée dans le conseil, surtout au niveau des catégories de jeunes. Dans le même contexte, l’absence de Laib va s’étaler jusqu’à jeudi prochain, où le premier responsable de l’USMH, devait se réunir avec ses joueurs, la veille de la rencontre devant El-Eulma, pour le compte de la 13ème journée de ligue une.

Il a représenté hier l’USMH au tirage

L’entraîneur en chef est très content de votre retour parmi le groupe. Serez-vous apte à prendre part au prochain match de championnat contre le MC El Eulma ? Oui, je sais bien que le staff technique attendait avec impatience notre retour au pays, moi et Bounedjah, pour réintégrer le groupe et rejouer à nouveau avec l’équipe. J’aurai aimé être en possession de mes forces, mais la réalité est toute autre. J’ai ressenti des douleurs au niveau de l’avant du pied. Je ne pense pas que je serais rétabli d’ici là, pour jouer le prochain match. Je serai à 90% out face au MCEE.

GRICHE EN TENUE DE VILLE Le défenseur axial des Jaune et Noir, Adlane Griche, ne sʼest pas entraîné hier avec le groupe. Griche sʼest présenté tout de même au stade, en tenue de ville. Blessé à la cheville, Griche qui est rétabli, a préféré ne pas reprendre hier, et ce, afin dʼéviter toute complication. En principe, il réintégrera le groupe aujourdʼhui, et sera fin prêt pour la prochaine sortie, qui va les opposer ce samedi au stade Lavigerie contre le MC El Eulma, pour le compte de la 13ème journée de ligue 1 professionnelle.

LAYATI TOUJOURS AUX SOINS Dans le même contexte, et après que Laib lui a laissé l’intérim, Boullab s’est présenté hier au tirage au sort du 32ème tour de la coupe d’Algérie pour une première pour lui. En effet, d’habitude c’est Bensemra, le PDT de la section de foot qui représentait le club lors de

TOUAHRI : «A 90%, je serai absent contre le MCEE»

L’international olympique harrachi, Touahri, n’est toujours pas rétabli de sa blessure contractée au Maroc, lors du tournoi final qualificatif aux Jeux de Londres. Touahri qui a retrouvé son équipe, ne s’est pas entraîné hier matin, avec le groupe, car il ressent toujours des douleurs, et ses chances de le voir prendre part au prochain match, face au MCEE, sont très minimes. Touahri nous a déclaré qu’il préfère ne pas jouer ce match, pour bien récupérer et être d’aplomb pour l’avant dernière journée.

05

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

Si on comprend bien, votre blessure contractée au Maroc, vient de refaire surface ? C’est le cas de le dire. C’est la même blessure qui refait surface, et je suis toujours au repos et aux soins. D’ailleurs c’était prévu que je prenne part au match face au Nigéria, mais j’ai ressenti des douleurs, ce qui m’a poussé à faire l’impasse sur ce rendez-vous. Même le médecin de l’équipe, m’a conseillé de ne pas s’aventurer, pour ne pas aggraver la blessure. J’ai besoin de quelques jours de repos, avant de reprendre service et revenir sur les terrains.

Après le faux pas concédé par l’USMH face à l’AS Khroub, comment voyezvous la suite du parcours de cette phase aller ? Le revers concédé en déplacement au Khroub, est déjà mis aux oubliettes. On ne pense qu’au reste de la phase aller, avec ces trois matches qui nous attendent dans la capitale, contre respectivement, le MC El Eulma, puis le CRB au stade 5 Juillet et devant le WAT à domicile. La suite s’annonce sous de bons auspices. Je pense qu’on a toutes les chances de terminer la phase aller sur le podium, et on a les capacités de réaliser cet objectif. Entretien réalisé par Lotfi.S

telles occasions.

Quelle sera la réaction de Bensemra

Dans le même contexte, il faut s’attendre à une réaction de la part du secrétaire général de l’USMH, à savoir, Fayçal Bensemra. Ce

dernier a l’habitude de prendre en charge l’intérim et les affaires courantes de l’USMH, en cas d’absence de Laib, mais cette fois, le premier responsable a désigné Boullab Mohamed, une chose qui va certainement mettre Bensemra en colère. L.S

COUP DUR POUR CHAREF

Touahri rechute

Coup dur pour les jaune et noir de l’USMH, puisque la participation de Touahri lors de la rencontre face au MCEE, est compromise. Le joueur a effectué des essais avanthier, mais les choses ne se sont pas bien passées pour le joueur qui souffre toujours, au niveau de l’avant du pied. Cette absence qui est plus que probable, sera un coup dur pour Charef qui compte sur les services de son joueur, pour secouer la ligne d’attaque qui souffre énormément depuis son absence, mais aussi, celle de Bounedjah. L.S

Lʼarrière gauche de lʼUSM El Harrach Layati, ne sʼest pas remis de sa blessure à lʼadducteur. Le médecin de lʼéquipe, lʼa mis au repos. Layati est aussi soumis aux soins intensifs, et ce, dans lʼunique but de le remettre sur pied avant le match face au MCEE. Layati ne sʼest pas entraîné hier, mais tout devra sʼéclaircir dʼici la fin de cette semaine.

MIS AU VERT DÈS DEMAIN À LʼHÔTEL EL MAHDI

Les poulains de Boualem Charef, qui se préparent activement pour leur prochain match de championnat. Les camarades de Hindou auront droit à une ultime séance ce vendredi, avant de rentrer en mise au vert. Les joueurs harrachis prendront leurs quartiers, au sein de lʼétablissement hôtelier El Mahdi. L.S.

IL SʼEST ENTRAÎNÉ LE PLUS NORMALEMENT DU MONDE

Tout est rentré dans l’ordre entre Charef et Yachir

Apres le conflit qui a marqué le quotidien du club phare d’ElHarrach, entre Charef et Yachir, les choses semblent enfin retrouver un cours normal, et ce, après avoir enterré la hache de guerre. En effet, le joueur en question s’est entraîné hier matin le plus normalement du monde avec le groupe. Certes, les deux hommes ne se sont pas entretenus, mais le joueur a pris sa place parmi l’effectif et

sera d’attaque devant El-Eulma samedi prochain, selon des sources très bien informées «comme je l’ai déjà dis, je serais de retour lors de la reprise, et je souhaite être aligné pour la prochaine rencontre devant ElEulma» affirme le joueur en question.

Match amical hier à 19h devant belle vue

Le staff technique a programmé

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

un match amical hier à 19h, devant la formation de belle vue. En effet, cette rencontre sera une très belle occasion pour les harrachis de tester leur capacités avant la rencontre du MCEE, pour le compte de la prochaine journée de ligue une. Il faut savoir que le staff technique a même programmé une séance d’entraînement hier matin au stade de Lavigerie. L.S


Pour parler des gardiens du Doyen, il nʼy a pas mieux placé que Halim Tifour, pour assouvir notre soif de savoir. Ce génie qui a mis tous les moyens à la disposition de Chaouchi, afin de faire de lui le lion dans sa cage, dira dʼemblée : «La prestation de Chaouchi a été bonne. Je pense quʼaprès sa mise à lʼécart des Verts et sa sanction de 5 matchs, tout le monde craignait que Chaouchi était fini. Je savais quʼil allait se comporter comme un pro. Car, il est excellent. Il sʼest mis tout de suite au diapason du championnat et celui du MCA. On lʼa reçu à bras ouverts. Il sʼest tout de suite senti chez lui.» On a voulu savoir comment a fait le MCA pour que Chaouchi retrouve le sourire. Tifour explique : «Il ne fallait pas dramatiser les choses. On a relativisé, en disant que finalement ce nʼétait que du football. Chaouchi a bien reçu le message et a rebondi automatiquement. Inchallah, il continuera sur cette lancée pour retrouver sa vraie place avec les Verts. » W. S.

MEGHERBI :

«J’INTÈGRERAI LE GROUPE APRÈS LE WAT»

Alors que tout le monde avançait que le défenseur central des Vert et Rouge a fini sa saison après avoir contracté une blessure lors du derby contre le CRB, voila que Megherbi se porte à merveille. Il sera avec le groupe après le match contre le WAT, pour préparer le déplacement d’Oran pour affronter le MCO chez lui. Contacté par nos soins pour prendre de ses nouvelles, Megherbi dira en premier lieu : «Tout va pour le mieux. Je me sens au top. Je suis en train de suivre le traitement que m’a prescrit le médecin. Depuis le jour où j’ai contracté cette blessure au niveau de la cuisse, il y a eu des progrès. Je ne pouvais même pas marcher. Aujourd’hui, je le fais normalement. J’arrive même à monter les escaliers sans souci. Tout cela pour vous dire que je me sens en nette progression.» Si tout va bien, quand Megherbi retrouvera-t-il le chemin des entraînements ? Le concerné répond : «La semaine prochaine, je commencerai à courir. Néanmoins, je continuerai à faire les soins pour éviter de rechuter.» Donc, le Doyen ne pourra pas compter sur ses services pour le match contre le WAT. Megherbi explique : «Non, je ne pourrai pas. Je ne serai pas prêt à cette date. Cela dit, j’intègrerai le groupe après le match contre le WAT.» Donc, c’est une bonne nouvelle pour les Chnaoua qui ne savaient plus si le meilleur défenseur du MCA allait revenir pour le sprint final de la phase aller ou pas. W. S.

On croit savoir que vous avez purgé votre suspension… Effectivement, j’ai purgé ma suspension après le match contre le CRB. Je n’étais pas présent avec mes coéquipiers pour le rendez-vous. Aujourd’hui, je peux dire qu’on peut compter sur moi pour donner un plus au milieu de terrain du MCA.

Samedi, vous allez devoir croiser le fer avec une équipe tlemcénienne décidée à repartir d’Alger avec un bon résultat... C’est un match difficile pour les deux équipes. Cela dit, dans notre cas, on est condamnés à la gagne. Car, un faux pas serait synonyme de descente aux enfers. On est conscients de la gravité de la situation, et on fera tout pour garder les trois points à la maison.

Le fait de savoir que la victoire est impérative, n’est-ce pas une pression en plus sur vos épaules ? Une pression supplémentaire certes, mais qui va nous booster à coup sûr afin d’atteindre notre objectif, qui reste faire le tout pour le tout pour sortir de la zone rouge. On n’a pas le droit de décevoir notre public. On a cravaché dur pour réussir le pari et on fera en sorte que notre sacrifice ne tombe pas à l’eau. Croyez-vous que le MCA peut sortir de cette zone ? Pourquoi pas ! La place du MCA est dans le haut du tableau. Il faut juste que chacun de nous redouble d’efforts pour réussir l’exploit.

Avec 12 points, le Mouloudia est le premier relégable du championnat. Comment vivezvous cette position ? Très mal, c’est normal. Chaque joueur voudrait avoir l’esprit clair en cette période. Mais, il reste des matches qu’on se doit de bien négocier. Il ne faut pas oublier que c’est la première moitié du championnat. Ce n’est pas la fin de saison. Il faut glaner le maximum de points, à commencer par le rendez-vous de samedi contre le WAT. Le public mouloudéen a été déçu samedi quand vos camarades ont été battus par le CRB… C’est normal que notre public soit déçu par notre défaite dans ce derby. D’ailleurs, même nous on est très contrariés. On pouvait gagner, n’était l’expulsion de Djeghbala ; malheureusement, le sort en a voulu autrement. Il faut maintenant oublier, tourner la page et se concentrer sur ce qui nous reste.

A votre avis, le CRB était plus fort que le MCA pour remporter ce derby ? Le Chabab ne nous était pas supérieur. On a eu plusieurs occasions qui auraient pu être transformées en buts, n’était le manque d’efficacité devant les bois. La chance a souri à l’autre camp. Il ne faut pas oublier que l’absence de Babouche, Ghazi et moi a été ressentie. Je suis persuadé que si nous avions joué ce match, le CRB n’aurait jamais espéré gagner cette rencontre. Walid. S.

KOUDRI ET GHAZI ONT PURGÉ

GHRIB :

Ph : Maracana

TIFOUR : «CHAOUCHI VA REVENIR EN EN»

LIGUE 1

KOUDRI : «Condamné à la gagne» Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

Les deux milieux récupérateurs du Doyen, Hamza Koudri et Karim Ghazi, ont écopé de leur troisième carton face à l’USMA, ce qui les a contraints de faire l’impasse sur le match contre le CRB de samedi. Les deux joueurs ont donc purgé leur suspension et ils sont prêts à reprendre du service lors de la prochaine journée prévue samedi.

…BABOUCHE AUSSI

Idem pour l’arrière gauche des Vert et Rouge, Babouche, qui lui aussi a purgé sa suspension après qu’il eut reçu son 3e carton lors du match contre l’USMA. Il sera présent pour le match de samedi contre le WAT au stade Omar Hamadi.

«Pas de résultats, pas d’argent»

Ph : Maracana

06

Ces derniers temps, les compères de Koudri ont réclamé leurs salaires. La direction n’y trouve pas d’inconvénient pour peu que les Vert et Rouge assurent de bons résultats lors des trois prochains matchs. En effet, lundi dernier, à la fin de la séance d’entraînement, les Vert et Rouge ont profité de l’occasion pour mettre au courant leur président en ce qui concerne leurs salaires. Les dirigeants présents à la villa de Chéraga ont tous été mis au parfum que le groupe est en train de réclamer son dû et veut boycotter le match de samedi. Le coordinateur de la section sport, Ghrib, et ses pairs ont vite pris le taureau par les cornes et réuni les deux joueurs les plus influents au sein de la commanderie mouloudéenne, à savoir Babouche et Koudri, pour leur faire part de leur décision. En fait, la direction du vieux club algérois s’est concertée dernièrement et a décidé de faire une mise au point afin que les choses soient claires. Histoire de calmer les esprits et éviter du même coup une révolution au sein du groupe qui pourrait empoisonner l’air mouloudéen. Cependant, même avec l’impatience des joueurs de toucher leur argent le plus tôt possible, Ghrib n’a pas cédé. Il a fait savoir aux deux joueurs que l’argent sera touché après la fin de la phase aller. «Les salaires seront versés après les trois matchs.» Donc, tous les joueurs ont compris qu’il fallait attendre encore un peu avant de voir la couleur de l’argent. Donc, il faut attendre après le 24 décembre pour que les compères de Megherbi soient régularisés. Néanmoins, la direction des Vert et Rouge a mis une condition à cela et qui n’est autre que : «Pas de résultats, pas d’argent». La direction du Doyen a voulu exprimer aux Vert et Rouge, comme avait écrit Molière dans les Précieuses ridicules : «Le mérite a pour moi des charmes si puissants que je cours partout après lui.» Et c’est ce que devrait faire chaque joueur du MCA s’il veut assurer son argent. Et, pour mériter son argent, le président a exigé des résultats. Certes, c’est tout à fait normal que la direction du MCA exige des résultats, mais ce n’est pas normal que des joueurs ne touchent pas leurs salaires depuis quatre mois. Walid. S.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Ça commence à bouger au Mouloudia Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

A LʼAPPROCHE DU PROCHAIN MERCATO

Quelques jours seulement, nous séparent du prochain mercato hivernal attendu avec impatience par la grande famille des Vert et Rouge surtout, après le parcours alarmant réalisé durant les 12 première journées de championnat.

U

n parcours qui, d’ailleurs, commence sérieusement à inquiéter tous les Mouloudéens au vu de l’actuel classement du club (14e avec 12 points). D’ailleurs, les responsables du MC Alger, ainsi que l’entraîneur, François Bracci et les supporters, sont tous unanimes que l’actuel effectif ne pourra faire mieux dès la phase retour notamment, concernant le compartiment offensif qui ne fait plus l’unanimité. En effet, puisque les Oussalé, Amroune, Laref, Douadi, Berramla et autres n’ont jamais

réussi à débloquer la situation en attaque, et ce, malgré les efforts indéniables de Sayeh, Yaalaoui, Babouche et Attafen qui n’ont absolument rien à se reprocher, selon un avis unanime, même si la grande famille du Doyen, attend un peu plus des nouvelles recrues, Sahey-Yaâlaloui. Pour revenir un peu au prochain mercato, on peut dire, que ça commence vraiment à bouger du côté de la villa de Chéraga. En effet, puisque le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, aurait déjà établi sa fameuse liste des joueurs ciblés, après concertation avec le coach Bracci et le manager général du club, Fayçal Badji.

Younès, Sayoud, Ghazali et les autres

D’ailleurs, ce dernier, aura la lourde tâche de sortir le grand jeu dès les prochains jours pour convaincre tous les joueurs ciblés en sachant, que l’ex-capitaine des Vert et Rouge, aurait déjà entamé les négociations avec l’attaquant de l’ES Sétif, Youcef Ghazali. Il est vrai, que la direction ententiste campe toujours sur sa décision concernant le montant du transfert estimé à 1.200 milliards de centimes, mais les Mouloudéens ne lâchent pas prise et préparent les meilleures formules possibles, pour convaincre les Sétifiens. On parle

aussi avec insistance d’un éventuel retour de l’ancien numéro 29, Sofiane Younès en l’occurrence qui aurait pris la décision de quitter définitivement les rangs de la JS Kabylie, après qu’il s’est avéré, que l’entraîneur Méziane Ighil, ne comptait plus sur ses services. D’après certaines sources proches du MCA, Younès serait la première recrue durant le prochain mercato hivernal. Par ailleurs, les dirigeants du Doyen, insistent toujours sur l’international espoirs, Amir Sayoud qui vient tout juste, de résilier son contrat avec le club égyptien d’Al-Asmaïly La direction mouloudéenne a même, officiellement sollicité les services de Saâyoud, auprès de son club Al-Ahly d'Egypte, dans l'espoir de l'engager lors du mercato hivernal. "Nous avons déjà contacté les dirigeants d'Al-Ahly, il y a quelques jours, à propos d'un éventuel recrutement de Saâyoud, et nous sommes très optimistes quant à la conclusion de la transaction, vu que le club égyptien s'est montré prêt à nous le céder", avait indiqué Omar Ghrib dimanche dernier. Reste à savoir maintenant, si les Mouloudéens auront les moyens de leur politique et si la direction du Ahly accepterait de céder Saâyoud prochainement. Mounir Ben. `

07 LA LISTE DES LIBÉRÉS APRÈS LE MATCH DU WAT

Même si tous les Mouloudéens savent pertinemment, que les Berramla, Laraf, Oussalé et fort probablement, Amroune, ne continueront pas lʼaventure avec le Doyen, dès la phase retour, la direction du MC Alger, préfère opter pour la diplomatie en traitant ce dossier sensible des joueurs libérés. En dʼautres termes, les dirigeants du club ne veulent guère perturber la stabilité du groupe qui prépare un match aussi important que celui prévu ce samedi, contre le WA Tlemcen à Bologhine. Mais dʼaprès une source fiable, cette fameuse liste sera dévoilée juste après cette rencontre, pour permettre aux joueurs libérés de voir ailleurs avant quʼil ne soit trop tard. Pour lʼinformation, le milieu de terrain, Tayeb Berramla est le premier joueur libéré, car il devait récupérer ses papiers, hier après-midi, dʼaprès ses propres déclarations et celles du coordinateur de la section football, Omar Ghrib. M. B.

BERRADJA : «J’y suis, j’y reste»

Le milieu offensif du Mouloudia d’Alger, Seddik Berradja, qui vient tout juste de reprendre du service après une longue absence dûe essentiellement, à une vilaine blessure au genou, contractée lors du match de Champions league face au Ahly du Caire au 5-Juillet, n’entend guère quitter le Doyen de sitôt.

Tout d’abord, quel commentaire feriez-vous sur votre fameux retour ? Vous n’imaginez pas combien je suis content. Sincèrement, les blessures ne m’ont pas épargné depuis mon arrivée au MCA l’été dernier. Je voulais réaliser quelque chose de spécial avec ce grand club, mais malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de le faire jusqu’à l’heure actuelle. J’espère de tout cœur, que cette fois-ci, sera la bonne et je profite de l’occasion pour remercier

tous les gens qui m’ont soutenu durant cette période difficile notamment, les supporters qui m’ont vraiment touché par leurs encouragements interminables.

D’après les dernières informations, l’entraîneur Bracci, envisage de vous remettre dans le bain dès le prochain match prévu ce samedi contre le WA Tlemcen, êtes-vous prêts pour ce rendez-vous ? Je vous mentirai si je vous dirai que je suis prêt à 100%. Le staff médical m’a certes, accordé le feu vert pour reprendre, mais il me faut un peu de temps et de compétition pour retrouver mon niveau habituel. En tout cas, je vous avoue, que la compétition officielle me manque cruellement, et j’ai hâte de reprendre du service. Je sais que les dirigeants du MCA m’ont recruté pour apporter le plus en attaque, et c’est de mon devoir de leur rendre la politesse en me donnant à fond sur le terrain pour être à la hauteur de toute cette confiance. Et comment évaluez-vous le parcours de votre équipe qui souffre en bas du classement après les 12 premières journées de championnat ? Pour ne rien vous cacher, cela me fait très mal au cœur de voir cette situation, car la place d’une grande équipe comme le MCA, doit être toujours en haut du tableau et nulle part ailleurs. Malheureusement, plusieurs paramètres et en particulier, la malédiction des blessures nous a vraiment piégés avec

tous ces joueurs blessés qui ont faussé les calculs des différents staffs. Mais personnellement, je suis presque certain, que notre équipe va dès les prochains matches, se ressaisir surtout, après la dernière défaite subie au 5-Juillet face au CRB qui nous a réellement secoués. On croit savoir, que votre ancien club, le MC Oran, souhaiterait vous récupérer dès le prochain mercato, un mot là-dessus ? Pour être franc avec vous, je n’ai jamais pensé quitter le MCA où je me sens très bien. D’ailleurs, j’ai une dette envers cet équipe qui m’a très bien accueilli, ainsi que ses merveilleux supporters. Dommage que la blessure m’a empêché de me mettre en évidence dès mon arrivée. Mais je promets à tous les Moouloudéens, que je ferai tout pour les satisfaire dès mon retour à la compétition officielle, et je leur promets aussi, que je vais honorer mes engagements jusqu’à la dernière minute. Pour revenir au prochain match contre le WAT, ne pensez-vous pas que seule la victoire compte pour vous, afin d’éviter une éventuelle crise ? Je suis entièrement d’accord avec vous puisque, seuls les trois points comptent pour nous, et nous ferons tout notre possible pour les avoir. Il est certain, que les Tlemceniens ne vont pas effectuer ce long déplacement pour apprécier les décors,

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

mais uniquement pour prétendre au meilleur résultat possible, mais je vous promets que vous allez voir un Mouloudia avec un tout autre visage dès ce match très important. Entretien réalisé par


08 LES OLYMPIQUES DU CHABAB PRÉSENTS À LA REPRISE

Les Olympiques algériens sont rentrés au pays, après leur élimination enregistrée face au Nigeria où ils se sont inclinés sur le score lourd de 4-1. Les Belouizdadis, en lʼoccurrence le gardien Dahmane et le milieu de terrain Anane ont repris leur quotidien avec le CRB. Ils étaient présents à la reprise des entraînements, hier, pour préparer le déplacement de Constantine.

MENAD : «A domicile ou à

l’extérieur, il faut gagner»

KHERBACHE PERD SON GRAND-PÈRE

AMMOUR SUSPENDU

Amar Ammour a écopé dʼun carton jaune lors du derby contre le MCA, cʼétait son 3e. Ce qui fait que le joueur ratera le déplacement de Constantine. Menad devra trouver la bonne doublure. Lʼentraîneur songe à Aoued pour le remplacer.

«En football, on ne peut rien prévoir à l'avance. Seul le prochain match compte», cette sentence jette une lumière crue sur le sens de l'organisation de l’entraîneur en chef du CRB, Djamel Menad. Pour lui, certes, la victoire contre le MCA lui a fait rappeler les belles années, mais il ne veut plus parler de tout cela, car la préparation du prochain match contre le CSC a déjà commencé. Comme tout le monde le sait, le prochain rendez-vous belouizdadi se jouera en déplacement dans la ville de Constantine contre le CSC, comme d’ailleurs le reste des matches de la phase aller. Une mission casse-cou qui se présente devant l’entraîneur en chef du Chabab, mais ce dernier ne s’en fait pas de trop et prend la chose le plus normalement du monde. Djamel Menad se prononce sur une question épineuse : vaut-il mieux jouer à domicile ou à l'extérieur ? Il dira : «Il y a une pelouse, deux poteaux… non, je ne vois pas de différence.» Le coach veut que ses troupes comprennent que jouer à Alger ou ailleurs, il faut que ça soit la même chose pour arriver à prendre

Ph : Maracana

OUSSERIR MONTE EN PUISSANCE Ph : Maracana

Lʼauteur du second but qui a permis à son équipe de battre le MCA a perdu son grand-père le lendemain du derby. Kherbache est rentré chez lui à Saïda pour assister aux funérailles de son papy. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Maracana présente à toute la famille Kherbache ses sincères condoléances. Le joueur a raté la reprise et risque même de ne pas faire le déplacement à Constantine, si Menad juge que le joueur ne pourra pas être concentré sur le rendez-vous contre le CSC.

LIGUE 1

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

GANA N’A PAS TENU SES PROMESSES

Les joueurs furieux

Avant le derby, le président de la SSPA CRB avait promis de régulariser ses joueurs. Pour calmer les ardeurs, il avait octroyé la prime du match gagné face au CAB, qui s’élève à 6 millions. Une motivation qui a permis au Chabab d’aller au 5 Juillet pour battre le MCA. Mais, pour ce qui est des salaires, Azzedine Gana avait assuré ses hommes que tout sera réglé jute après le derby. Au coup de sifflet final du choc de samedi dernier, où les Belouizdadis ont réussi à engranger les trois points en battant le Mouloudia d’Alger, le président avait juré qu’il y aurait une forte prime pour cette victoire. Des paroles qui ont rassuré les joueurs, qui ont compris que leurs arriérés allaient être réglés très bientôt. Mais, une fois la joie de la victoire dans le derby est passée, les camarades de Benabderrahmane n’ont rien vu arriver et que Gana continuait à balancer des paroles en l’air. Très en colère, les joueurs se sont réunis et ont décidé que si rien ne changeait, un autre mouvement de grève allait être déclenché. Menad avait annoncé après la victoire du derby : «Maintenant, la direction doit tenir ses promesses», car il sait que ses joueurs s’impatientent. Mais rien n’a bougé et Gana avance qu’il attend toujours cette rentrée d’argent qui tarde à venir. En tous les cas, au sein de la famille belouizdadie, la victoire du derby n’anime plus les discussions, mais l’argent si. Gana est appelé à réagir dans plus les brefs délais s’il ne veut pas voir l’équipe du Chabab sombrer. Surtout que les prochains rendez-vous s’annoncent difficiles. Au train où vont les choses, le problème d’argent risque de ne pas quitter les discussions des Belouizdadis, surtout que les joueurs ont tenté de contacter leur président afin d’avoir des explications, mais en vain, puisque Azzedine Gana reste injoignable. Ça risque de chauffer dans les prochaines heures si les joueurs ne voient pas la couleur de l’argent.

le-dessus. D’ailleurs, il dit : «Mon métier ne change pas. Que ce soit à Alger ou à ailleurs, sur le terrain il y a toujours 22 acteurs, avec des personnalités diverses. En plus, le langage est toujours le même où que vous soyez et qui que vous soyez. Les gens sont tous différents, mais le football est universel. Il faut avoir le ballon, il faut être bien organisé en défense et il faut marquer des buts. Ce sont les principes de base. Il faut que mes joueurs comprennent tout cela. Car, on jouera en déplacement pendant un bon moment.» Avant le derby contre le MCA, Menad craignait l’état de la pelouse qui n’allait pas valoriser le jeu spectaculaire. Mais, on se demande vraiment si ce coach ne se contente pas de gagner des matches, mais il exige aussi le spectacle. Menad dira : «Je fais partie de ces entraîneurs qui pensent qu'il faut toujours jouer pour gagner. Après, si le match est spectaculaire, tant mieux. Mais il faut gagner, c’est le plus important à mes yeux.» Donc, le CRB ira à Constantine en conquérant coriace et Menad l’assurera. M. A.

Un lion en cage, c’est la meilleure description qu’on peut donner du le keeper du Chabab. De l’avis des observateurs et des connaisseurs, Mohamed Ousserir a fait un début en trombe cette saison. Il a pu sauver la face à maintes reprises. Encore une fois, ce géant confirme à tout le monde qu’il mérite amplement de revenir en équipe nationale. Avec sa souplesse et sa rage de vaincre, il a pu montrer que malgré la difficulté, il a toujours trouvé la bonne planche de salut pour redresser la barre et revenir en force après. Un esprit de guerrier, un tigre dans le ventre qui le pousse à se distinguer à chaque fois qu’il foule une pelouse. Il défend haut la main les couleurs qu’il porte. Il a gagné en confiance, au point de rentrer sur le terrain très calme. La preuve, samedi dernier au 5 Juillet, on a relevé qu’entre Chaouchi et Ousserir qu’il y avait certes une différence de couleur de cheveu. Mais, si on décortiquait bien le jeu, on ne peut passer outre sans soulever que le Rouge et Blanc est un professionnel, un spécialiste des situations difficiles. Une élasticité qui lui permet d’arrêter des bolides. Les connaisseurs de la balle ronde présents au 5 Juillet ont été unanimes à dire que cet «Ousserir est un grand». Effectivement, un grand en cœur, en se vouant corps et âme pour permettre à son club de se distinguer. Car, les trois points assurés contre le MCA pèseront lourd dans le décompte final. Surtout que le CRB est à la recherche d’une place en haut du tableau. Mohamed Ousserir ne cesse de montrer qu’il est le n° 1 et qu’il mérite largement d’être aussi l’un des portiers de l’EN, si seulement Halilhodzic lui donne sa chance. A coup sûr, il ne sera pas déçu. Quand on voit ce qu’a fait Ousserir depuis l’entame de la saison, on ne peut s’empêcher de penser à ce qu’avait dit Napoléon un jour : «Il vous suffira de dire : J’étais à la bataille d’Austerlitz pour que l’on réponde : voilà un brave.» Cela correspond parfaitement à Mohamed Ousserir, et quand on voit comment il défend sa cage, on ne peut dire de lui : voilà un brave… Car c’est vraiment un vaillant soldat. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Maâmeri :

«On jouera sur tous les fronts cette saison»

Karim Maâmeri était lʼinvité de lʼémission télévisée sur lʼA3, qui avait pour thème le championnat professionnel. Le capitaine des Rouge et Blanc a parlé de plusieurs points dans cette émission, mais on a gardé ceux qui concernent le CRB. La victoire dans le derby, avec deux buts contre le MCA qui avait une semaine auparavant battu la dream team de Haddad, il était logique que tout le monde félicite les Belouizdadis, et puisque le CRB était représenté par son capitaine, les félicitations étaient à lʼordre du jour. Le joueur était très heureux comme tous ses camarades et il ne le cachait pas : «Un derby est toujours bon pour le moral dʼun joueur. On revenait de Batna avec une victoire, et il fallait confirmer contre le MCA. Ce nʼétait pas facile, car le Mouloudia restait lui aussi sur un succès arraché contre lʼUSMA. Donc, la tâche était dure et on savait que cela allait se jouer sur des détails. On a fait ce quʼil fallait et tant mieux, on a réussi à contrer les Mouloudéens.» Lʼanimateur de lʼémission a voulu savoir au cours de sa discussion avec Maâmeri ce que la direction a assigné comme objectifs pour cette saison. Maâmeri dira : «Le Chabab a toujours postulé pour le titre ou la coupe dʼAlgérie. Cette fois encore, on jouera sur tous les plans et on fera tout pour réussir le pari, Inchallah.» En tous les cas, le CRB avec ses deux victoires consécutives est bien parti pour revenir en force dans le haut du tableau. Le titre sʼassure en faisant le plein à domicile et en arrachant le maximum de points à lʼextérieur. M. A.


LIGUE 1

09

La meilleure attaque, C’EST LA DÉFENSE

A

vant la dernière rencontre face au NAHD, et les deux buts inscrits par Deham, les fers de lance de l’équipe en étaient tous à seulement quatre réalisations, ce qui est peu reluisant pour un prétendant au titre, et la défense ou le milieu de terrain à vocation défensive ont dû à plusieurs reprises sauver la mise, comme cela a été le cas lors de tous les succès tirés par les cheveux de l’USMA. Pour l’anecdote, le défenseur Hachoud a lui seul fait pencher la balance par rapport à toute l’attaque usmiste, et ce, même avec les deux derniers buts de Deham, qui n’arrangent en rien le mal qui ronge le compartiment offensif. Certes, le football moderne implique un onze qui défend et qui attaque, mais les attaquants usmistes ne se mettent que timidement en évidence, et pour un club aux moyens faramineux, la rentabilité des attaquants est pointée du doigt. Alors que la devise reste, la meilleure défense, c’est l’attaque. A l’USMA, au grand dam des supporters, cela s’avère le contraire, et

Le capital bientôt ouvert aux supporters

Les actionnaires du club usmiste se sont réunis dans le cadre ordinaire de la SSPA USMA, et dont l’ordre du jour a été l’ouverture du capital du club aux supporters. La décision n’a pas encore été entérinée, et la direction du club souhaite attendre le moment opportun pour lancer la vente des actions pour les fidèles du club, qui souhaitent vivement contribuer au renforcement de l’équipe, qui vont certainement donner une autre dimension au projet usmiste. La constitution d’une association est ainsi au programme, pour mieux gérer l’épanouissement du club dans un environnement favorable et organisé.

le compartiment ne peut assumer la responsabilité jumelée de bien défendre pour éviter de perdre en premier lieu et marquer pour gagner en second lieu.

Deux buts seulement à l’extérieur

Pour l’attaque de l’USMA dans son ensemble, et sur les trois matches joués à l’extérieur, seulement deux réalisations ont été inscrites par l’équipe. Une statistique qui laisse perplexes les supporters et l’entourage du club, qui se demandent le pourquoi de cette maigre performance de la part du premier prétendant au titre cette saison. En prévision du prochain déplacement, et avec le réveil même tardif de Deham, les supporters espèrent que ce dernier donnera de l’élan et montrera la voie à suivre à ses coéquipiers, pour un sursaut d’orgueil salutaire et conforter la place de leader de leur équipe fanion.

Diamontené et Maiga, un gâchis

Le recrutement des deux Africains, à savoir Maiga et Diamontené semble avoir été fait à l’emporte-pièce et n’a nullement été judicieux. Le club ne profite pas de leurs services, et ce, à trois journées de la fin de la phase aller, ce qui laisse dire que les deux joueurs sont un gâchis pour le club, qui aurait pu

LA DIRECTION VA SÉVIR CONTRE HAMITI

investir à bon escient, surtout au vu des performances peu reluisantes de certains joueurs. Le fait de les garder en stand-by durant toute la phase aller est une perte pour le club à tous les niveaux, et leur

avenir reste incertain au sein du club usmiste et la direction, selon nos informations, songe sérieusement à s’en séparer durant le prochain mercato hivernal. M. Memoud

Hamiti ratera la JSMB et l’ASO

Après la réunion tenue par la commission de discipline de la LNFP, l’attaquant Hamiti a été sanctionné par deux matches de suspension, ce qui est un véritable coup dur pour l’équipe. Hamiti va ainsi rater, en plus du match important face à la JSMB, la réception de l’ASO, un choc des titans entre le prétendant au titre et le champion sortant.

Ould Zemerli prêt à négocier POUR BENLAMRI

e président du Nasria, Mahfoud Ould Zemerli, s’est déclaré prêt à négocier pour le défenseur de l’EN olympique, Djamel Benlamri, qui a été l’objet de convoitises de nombreux managers lors du tournoi de qualification aux JO au Maroc, et qui lui ont proposé de le placer dans des clubs européens huppés. Il faut savoir que Benlamri a été approché par le manager portugais et ex-entraîneur de la JSMB et du MCO, Eurico Gomes, et qui lui a promis de faire tout son possible pour le placer dans le club prestigieux du FC Benfica, où il bénéficie d’entrées, surtout qu’il a déjà placé deux joueurs, à savoir le Camerounais du MCO, Giles Bynia, et le défenseur international algérien et ex-joueur du NAHD aussi, Rafik Halliche. Gomes a indiqué au joueur qu’il fera tout pour le placer dans ce club, et qu’il compte convaincre les dirigeants du Benfica pour l’enrôler. Par ailleurs, un autre manager, celui-là travaillant pour le compte d’une agence espagnole chargée des transferts de joueurs, lui a proposé deux clubs français, à savoir Istres et Lens, de même que le club écos-

sais d’Aberdeen où évolue l’autre international de l’EN olympique, Mohamed Chalali. Contacté, le joueur a confirmé qu’il a vraiment été approché par ces managers et qu’il attend du concret. De son côté, le président Ould Zemerli nous avouera qu’il est prêt à céder le joueur à un club européen, si celui-ci fait une offre intéressante pour le joueur et pour le club, étant donné qu’il est toujours sous contrat pour deux autres saisons. «Ce serait un honneur pour nous que Benlamri joue en Europe, mais je ne peux rien avancer maintenant étant donné que je n’ai rien reçu de concret et que ces managers et clubs n’ont pas pris attache avec moi», nous avouera Ould Zemerli, qui ajoutera qu’il est prêt à négocier ce transfert et qu’il souhaite vivement que son joueur embrasse une carrière professionnelle à l’étranger.

Bouchaoui, et ce, sans donner aucune explication au staff technique qui n’a pas été prévenu de cette absence, ce qui a inquiété le coach Hammouche, qui compte beaucoup sur ces joueurs pour le prochain match face à la JSK.

Les deux milieux de terrain du Nasria, Aymen Madi et Rafik Boussaïd, se sont absentés de la séance d’entraînement d’avanthier, programmée à la forêt de

Pour sa part, le meneur de jeu du NAHD, Hicham Okbi, s’est présenté en tenue de ville lors de la séance d’entraînement de la reprise, toujours à la forêt de Bouchaoui. Le joueur souffre

Madi et Boussaïd s’absentent

Madi en tenue de ville

Si Hamiti a été sanctionné justement par la LNFP, la direction de l’USMA, et selon des indiscrétions, songe elle aussi à sévir pour sanctionner le joueur financièrement. Son expulsion face au NAHD est injustifiée par le joueur, qui se lâche sans raison et au détriment du club à la dernière minute de la partie en usant d’une agression caractérisée qui n’engageait que lui. Hamiti, alors que son équipe avait le plus besoin de tous ses éléments susceptibles de renforcer ses rangs, avec une fin de parcours difficile face à des équipes du haut de tableau, s’emporte et se fait justice luimême, sans considérations pour les répercussions de son geste. M. M.

HAMMOUCHE MET LES JOUEURS DEVANT LEURS RESPONSABILITÉS

Ph : Maracana

L

LE PARADOXE USMISTE

Ph : Maracana

Avec un compartiment offensif à la traîne au niveau des performances, et ce, après douze journées de championnat, l’USMA suscite la controverse, en parallèle des objectifs tracés et les moyens mis à disposition.

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

d’une blessure à la cheville qui le contraint donc à être absent cette semaine. Sa participation au match face à la JSK est donc compromise, d’autant plus qu’il n’est pas à cent pour cent de ses capacités physiques. R. M.

Le coach du Nasria, Saïd Hammouche, a eu une discussion sérieuse avec ses joueurs avant lʼentame de la séance dʼentraînement. En effet, Hammouche leur avouera quʼils doivent se montrer maintenant responsables et défendre à fond les chances de maintien de lʼéquipe, surtout que la situation est très difficile et quʼil faudra se serrer les coudes. Hammouche leur dira quʼil faut à tout prix remporter la victoire lors des trois prochains matchs que jouera lʼéquipe, respectivement face à la JSK, le MCS et le CSC pour espérer sortir de la zone dangereuse, en attendant la manche retour qui sera ensuite décisive pour la survie du club. R. M.

Mellouli absent pour des raisons personnelles

Pour sa part, le défenseur Imadeddine Mellouli était absent lors de la séance de la reprise aussi à cause dʼun problème personnel. Mellouli a prévenu lʼentraîneur de cette absence, et a promis de revenir dès que lʼaffaire personnelle sera réglée. En fait, on apprend quʼil a voulu être présent à lʼaccueil de sa grand-mère qui est revenue des Lieux Saints. Mellouli devrait en tout cas être présent pour le match très important face à la JSK, qui est décisif pour le club.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


10

Belouizdad en ligne DE MIRE

C’est un grand tournant dans le championnat qui attend les joueurs du CS Constantine, au lendemain du point du match nul ramené de Saïda, où ils terminent avec les déplacements de l’Ouest, mis à part le WA Tlemcen qu’ils visiteront vers la moitié de la phase retour.

U

n grand challenge où ils recevront respectivement deux équipes qui marchent bien dans le championnat, en l’occurrence le CR Belouizdad et l’Entente de Sétif. Normalement, le passage à vide a été consommé et ils commencent à voir le bout du tunnel, et pour sortir carrément et pouvoir respirer, cela passera évidemment par une victoire aux dépens des deux formations citées précédemment et qui viendront à Hamlaoui en conquérants. Cependant, il faut garder les pieds sur terre et travailler énormément et utiliser les failles de l’adversaire. Bouarrata ne se privera pas de visionner plusieurs rencontres

LIGUE 1

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

du CRB et le fera aussi avec ses joueurs, comme il le fait à chaque fois à la veille de chaque match.

Battre le CRB et respirer avec l’ESS

Avec les trois points s’il arrive à battre le CRB, le CSC livrera un match spectacle face au voisin l’ESS, que tout le monde attend à Constantine et à Sétif aussi. Mais cela se concrétisera par une victoire face aux Algérois, et le staff technique clubiste se charge à préparer les joueurs physiquement, tactiquement et surtout psychiquement. Les Belouizdadis gardent dans leur esprit leurs victoires hors de leurs bases face au CA Batna et surtout le derby face au MC Alger où ils se sont illustrés par une victoire sur le score de deux buts à zéro. Mais, à Hamlaoui et devants des milliers de Sanafirs, ils pourraient laisser des plumes. En tout cas, une affiche à ne pas rater.

L’infirmerie clubiste se vide

Finalement, le coach Bouarrata pourra, cette fois-ci, compter sur pratiquement tout son effectif, à l’exception de Lemaïci et à un degré moindre Bahloul, qui s’est blessé récemment à Saïda. Deux grands clubs du football vont venir successivement jouer à Hamlaoui, et il ne faudra pas laisser passer cette occasion, comme ils l’ont fait au début avec le MCA et l’USMH pour battre ces deux ténors du championnat afin de faire revivre les instants merveilleux qu’a connus le CSC avant ce passage à vide. Le staff technique aura tout le monde sous la main, et le plus en forme et celui qui répondra mieux aux critères de la tactique qui sera mise en place sera normalement aligné, surtout que l’international Ziti est de retour et très en forme, et il donnera au coach la solution à droite, en remplacement de Bahloul blessé et de Sam qui revient de blessure. Il est toujours utile de rappeler que le CSC, depuis le début de la saison, n’a pratiquement jamais aligné la même équipe deux fois de suite, et les causes sont multiples. Lamine B.

Bounaâs : «Nous sommes déterminés à arracher les trois points de la victoire»

Un commentaire concernant le match contre Saïda ? Dans ce match, il faut le dire, on a réalisé un bon début où nous avons bien joué et bien quadrillé le terrain. L’adversaire, qui n’a pu approcher la cage gardée par Daïf commençait à douter. Mais après le but, ils ont repris un petit peu confiance. Mais j’estime que nous avons fourni une très bonne deuxième période, on a égalisé et nous aurions même pu prétendre arracher les trois points ; cependant, l’état du terrain nous a énormément gênés, on n’a pas perdu, et c’est l’essentiel. L’équipe a bien réagi après avoir encaissé un but, on est revenus juste après le début de la seconde mi-temps, cela prouve que les garçons ont bien assimilé les consignes du coach durant la pause, et c’est de bon augure. La prochaine rencontre, c’est contre le CRB. Connaissez-vous votre adversaire ? Le CR Belouizdad n’est plus une équipe à présenter. Elle renferme des joueurs de talent, tels que le joueur Ammour, qui à lui seul peut faire la différence. Mais nous, on joue à domicile et on a des arguments à faire valoir, notamment avec la récupération de tous nos éléments blessés et suspendus qui feront leur entrée cette semaine, et surtout la semaine qui suivra face à l’Entente de Sétif. Cela dit, un match de football n’est jamais joué d’avance, notre groupe est soudé et je peux vous dire que nous sommes déterminés à arracher les trois points de la victoire, non seulement pour nos supporters mais pour nous aussi, cela nous donnera encore plus de motivation pour entamer la rencontre suivante face à l’ESS. Lamine B.

BELGHERRI : «Nous avons les moyens pour rebondir» Le milieu de terrain, Rabie Belgherri, affirme dans ce bref entretien, qu’il existe un bon état d’esprit de groupe à l’approche de leur confrontation face au Doyen prévue samedi prochain à Alger et que lui et ses camarades feront tout pour ne pas repartir bredouilles de leur déplacement dans la capitale.

Vous allez affrontez le MCA ce samedi. Comment se présente cette confrontation ? Ce sera un match très difficile pour nous, car même notre adversaire jouera pour gagner cette rencontre et qu’il ne doit pas perdre pour sortir de la zone dangereuse ; en plus de cela, les Mouloudéens sont appelés à réagir après leur défaite concédée lors de la précédente journée devant le CRB. En ce qui nous concerne, nous devons aussi confirmer notre victoire acquise face à l’ASO et continuer sur cette lancée. Ce succès nous a permis de confirmer notre retour au premier plan, après un passage à vide et

entamer la suite du championnat dans de bonnes conditions. Donc, nous irons à Alger pour ramener un bon résultat.

Un résultat positif s’impose à Alger… C’est sûr, on ne va aller pas à Alger en touristes. C’est un match qu’il ne faut pas perdre, et la façon avec laquelle on s’est préparés, montre que nous sommes décidés plus que jamais à réaliser un bon résultat.

C’est un discours très optimiste que vous tenez là ; vous y croyez vraiment ? Bien sûr que je le suis, et pourquoi pas ne pas l’être ? Nous avons un bon groupe et les moyens qui nous permettront de rebondir de la plus belle des manières qui soit ; j’estime et à plus forte raison que nous disposons d’une équipe assez costaude qui peut surprendre plus d’un. Je pense que ce sera une chaude empoignade, même si le MCA n’est pas une équipe facile à manier chez lui. Donc, je dirais que ce sera un très beau match à suivre. Mais nous aurons le dernier mot. Entretien réalisé par S. T. Smaïn

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

AMRANI SERA PRÉSENT

Après la rumeur de sa démission, le coach tlemcénien, Amrani AEK, a repris son travail, et il prépare sa troupe pour la prochaine rencontre face au MCA, lui qui veut forcément réussir une nouvelle performance avec cette jeune équipe afin de prouver à ses détracteurs quʼil peut mener les Bleu et Blanc vers les cimes du classement général.

YAHLA SOUTIENT AMRANI

Dans un point de presse hier au siège du club, le boss tlemcénien a tenu à soutenir son entraîneur, après que ce dernier a été copieusement insulté par des pseudo-supporters après le dernier match face à lʼASO. Par ailleurs, le président nous a fait part de la venue de Saoudi, un émigré qui a évolué dans le championnat belge durant le mercato hivernal de Ligue II. En parallèle, le président évoque lʼéventualité dʼun échange entre Boussehaba et le gardien Boubekeur du Widad. S. T. S.


L’USMA, l’alternative ?

LIGUE 1

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

LES SUPPORTERS LEUR TOURNENT LE DOS

11

Dans quelques jours, les Vert et Rouge affrontent le leader actuel dans un match qui s’annonce important pour l’une ou l’autre équipe.

P

our les Béjaouis, cette confrontation sera, sans aucun doute, capitale, dans la mesure où ils savent que leurs supporters qui semblent ne pas vouloir renouer contact avec eux, à cause des déceptions qu’on leur procure à chaque fois, ils les attendent au tournant : “C’est un grand match qu’on ne doit pas rater. Car, un autre faux pas, à domicile, risque d’être synonyme d’une crise de confiance entre l’équipe et son public. Ce qui sera encore plus grave”, nous a-t-on avoué. Cependant, ce qui sera, par contre, plus sûr c’est qu’en cas d’une autre déconvenue, à Béjaïa, l’entraîneur des Vert et Rouge ne sera plus toléré, ni par le public ni même par ses propres dirigeants. Et même si son limogeage sera, de ce fait, d’actualité, ce qui rendra, encore, la situation du club plus ambiguë, faut-il le rappeler, il n’en demeure pas moins que personne ne voudra de lui et la préparation du prochain se ferait, alors sous haute pression. “C’est dire que la victoire est devenue

Le tout pour le tout, gagner ou … !

“Il n’est pas question de rater la sortie de ce samedi face au leader. L’important, c’est le résultat et, peu importe la manière”, nous a-t-on avoué, à quelques jours de la venue du leader à Béjaïa. En effet, dans la cité des Hammadites, tous sont en train d’attendre avec une grande importance ce rendez-vous. Et tous savent que l’USMA, avec son armada de joueurs talentueux, ne va sûrement pas se déplacer en simple touriste. Et, c’est dans ce contexte que les camarades de Megatli se préparent à cette rencontre, avec une grande ardeur, donnant l’impression, d’être décidés à faire tomber l’USMA, non pas en tant que leader, mais en tant que légende qu’on veut à tout prix lui attribuer. “Certes, l’USMA est une équipe qu’on respecte comme toutes les autres, d’ailleurs. Mais, on lui a donné trop d’importance, au point où certaines équipes se font toutes petites devant cette formation, qui, à vrai dire, n’a rien montré de si grand jusqu’à présent”, nous a-t-on affirmé, avant d’ajouter : “Aussi, nos joueurs sont décidés à prouver qu’ils sont meilleurs et sont capables de gagner, même cette équipe de l’USMA”. Un match, donc, d'une grande importance et qui s’annonce, d’ores et déjà, passionnant de par l’enjeu qu’il comporte. Un autre faux pas des Vert et Rouge risque d’engendrer la chute pure et simple de certaines têtes. Par contre, un résultat donnera lieu à un déclic et pourquoi pas, un sérieux avertissement à la JSK.Mais, cela est une autre paire de manches. A. Z.

KACEM : «Il faut aller au combat»

impérative, à plus d’un titre. Les joueurs doivent faire part d’une grande volonté et doivent sortir leur grand jeu, tandis que leur supporters n’ont d’autre alternative et d’autre choix que de soutenir leur équipe, et

ce, dans l’intérêt général”, a-t-on ajouté. Toujours est-il que les camarades de Zafour n’ont d'autre alternative que de gagner ce matin, afin de regagner, en partie, leurs supporters et, pourquoi pas, repartir du bon

pied. Au cas échéant, c’est la crise qui s’installera et la JSMB entrera dans un long tunnel dont la sortie sera difficile à imaginer ! A. Z

On ne le dira jamais assez, Mehdi Kacem reste un élément sûr de notre football. Mieux encore, par son jeu simple, mais, combien plaisant et attrayant, il a réussi à redonner un sang nouveau à un compartiment où des déchets ont été remarqués, à plus d’un titre. Plusieurs observateurs sportifs estiment, d’ailleurs, que sa place est incontestable contre l’USMA, notamment, en l’absence de Boucherik. Mais, le dernier mot revient, bien entendu, à son coach qui semble avoir un autre avis làdessus. Dans cet entretien, Kacem revient, évasivement, sur le match du MCO et s’étale, par contre, sur ce rendez-vous usmiste.

Ce ne sera pas une partie de plaisir, mais on n’a pas d’autre alternative. Que pensez-vous de l’USMA ? C’est une équipe qui joue bien au ballon. Elle recèle, en son sein, de grands joueurs mais, cela ne nous fait pas craindre la prime. Et nous allons faire tomber le leader même s’il s’agit de la meilleure équipe d’Algérie. On a l’impression que vous êtes optimistes ? Oui, on est optimistes et nous sommes persuadés que les 3 points resteront à Béjaïa. Peut-on dire qu’un bon résultat face à l’USMA vous prépare pour la JSK ? Il y a des moments difficiles. On peut gagner contre l’USMA et ne pas faire un résultat à Tizi Ouzou. Le contraire peut aussi se produire. Maintenant, le plus dur c’est de gagner l’USMA et se remettre en selle. Ne craignez-vous pas vos supporters ? On espère qu’ils vont être le12e homme et qu’ils seront derrière nous, du début jusqu’à la fin. Parfois, on vous voit titulaire, parfois vous ne figurez même pas parmi les 18. Que se passe-t-il ? Il faut poser cette question au coach. Moi, de mon côté, je reste toujours à l’écoute de l’équipe. Je travaille d’arrache-pied pour rester tout temps titulaire. Et contre l’USMA ? Ce sont des matchs pareils où j’aime être présent pour apporter le plus que l’équipe attend de moi. Maintenant, le choix revient

à l’entraîneur. C’est lui qui jugera si je dois faire partie ou non. On dit que vous avez déjà quelques contacts. Le confirmez-vous ? En ce moment, je suis concentré sur le championnat et notamment, le match contre l’USMA, pour la suite on verra. Un dernier mot ? J’espère qu’on va gagner contre l’USMA et j’espère que le public va venir en grand nombre et va nous soutenir jusqu’à la fin, tout en exerçant une pression sur l’adversaire. Entretien réalisé par A. Z.

Un petit mot sur la défaite face au MCO… C’est dommage car on a dominé durant la totalité de la rencontre. Bref, c’est un match à mettre aux oubliettes et on est concentrés sur celui de ce samedi, contre l’USMA. Justement, comment vous voyez cette rencontre ? Ce sera difficile, dans la mesure où l’erreur est interdite, à plus d’un titre. On n’a pas le choix et on est décidés de faire de notre mieux pour empocher les 3 points. Oui, vous voulez ajouter quelque chose ? Oui, pour dire qu’il faut aller en comblant.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


12

les Béjaouis attendent le leader...

C’est dans la journée d’hier que les Verts et Rouge de la JSM Béjaia ont repris le travail au stade de l’Unité Maghrébine, après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique, et ce, afin de se préparer pour le prochain match face au leader, en l’occurrence l’USM Alger, pour le compte de la 13ème journée du championnat de la ligue 1.

U

ne reprise qui s’est effectuée sous haute tension dans la mesure où la défaite de samedi dernier à Blida ne s’est pas passée sans soulever un vent de colère chez les nombreux fans qui n’arrivent pas à trouver une explication sur la situation que traverse leur équipe, qui enchaîne des contre-performance depuis quelques journées déjà. D’ailleurs, les

BABOUCHE INTERDIT D’ENTRAÎNEMENT

L’entraînement de la reprise lundi en fin d’après-midi a connu la présence du gardien Babouche, qui, il faut le rappeler a refusé de se déplacer avec le groupe pour le match MCEE-CAB en raison de sa position de remplaçant. L’entraîneur, Amer Djamil, a interdit à l’intéressé de prendre part à la séance avant sa comparution en commission de discipline. Babouche qui, par la suite, s’est entretenu avec Nezzar au téléphone, a quitté le stade Seffouhi très mécontent. Une affaire à suivre.

MAÏDI ET AMRANE DE RETOUR

Si pour Maïdi le retour était attendu en ce début de semaine, pour Amrane c’était une belle surprise. Le joueur se dit avoir bien récupéré de son entorse à la cheville. Il a même pu courir normalement et espère que le travail de préparation de la semaine lui permettra de participer du match CAB-ASK. Quant à Maïdi on ignore encore s’il est en mesure de tenir sa place samedi. Il est encore trop tôt pour se prononcer. W. Y.

LIGUE 1

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

joueurs ont été beaucoup affectés par la défaite du week-end dernier au point où ils promettent de faire le maximum pour se ressaisir lors des prochains matches, à commencer par celui de ce samedi, face à l’USMA.

Une victoire face à l’USM Alger est plus que nécessaire

OUALI : «La situation est difficile, on doit réagir»

Ainsi donc, n’ayant pas goûté à la victoire depuis maintenant plusieurs journées déjà sur leur terrain, puisque la dernière remonte à la victoire arrachée face au MC Alger, les camarades de Belakhdar se trouvent déjà sous une grosse pression puisqu’aucun autre faux-pas n’est permis à domicile pour espérer relever la tête et terminer la phase aller en beauté. Pour cela, la victoire s’annonce plus qu’impérative lors de la prochaine rencontre face à l’USM Alger afin d’éviter à ce que la situation se complique davantage et reprendre confiance.

Quelle équipe et quel moral face au leader ?

Cependant, bien que les Béjaouis aient l’opportunité de renouer avec les bons résultats à l’occasion de la prochaine rencontre sur leur terrain face au leader usmiste, il n’en demeure pas moins que le moral des joueurs est à plat, surtout après la défaite concédée samedi dernier face au MC Oran. A cet effet, cette situation pourrait être un handicap pour les joueurs afin de livrer un bon rendement et réaliser un bon résultat. Sur un autre volet, quelle équipe sera alignée par le staff technique, après avoir essayé toutes les formules en vain, puisque la situation persiste et les mauvais résultats continuent ? En attendant, le staff technique et les joueurs sont avertis, car un succès est impératif. Sadek Ait Slimane

Une grande déception après la défaite face au MC Oran, n’est ce pas ? A l’instar de mes camarades, je suis affecté par cette défaite que nous venons de concéder à Oran face au MCO dans la mesure où elle n’est pas venue pour arranger nos affaires, surtout que nous méritons mieux.

D’ailleurs, je ne vous cache pas que nous nous sommes créés beaucoup d’occasions et on aurait pu revenir avec les trois points, mais dommage que cela n’a pas été le cas. Ne pensez-vous pas que cette défaite est venue au mauvais moment ? Oui, comme vous venez de le dire, cette défaite est venue au mauvais moment surtout que nous avons misé sur un succès afin de sortir de cette mauvaise situation et renouer avec les bons résultats. Malheureusement cela n’a pas été le cas, puisqu’on s’est incliné, c’est vraiment dommage. Vous êtes sous pression et aucun fauxpas n’est permis à l’avenir. Un commentaire ? Certainement, après cette défaite inattendue, je peux dire que nous n’avons pas droit à l’erreur dans la mesure où nous devrons réagir et vite et ce, à partir de la prochaine journée où la victoire s’annonce plus qu’impérative contre le leader, l’USM Alger puisque nous allons évoluer à domicile et condamnés à gagner quel que soit notre adversaire. Et comment s’annonce cette rencontre ? La rencontre ne s’annonce pas facile dans la mesure où nous aurons à faire à une équipe qui se déplacera à Béjaia pour réaliser un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur et on doit faire de notre mieux pour réussir un bon résultat et renouer avec la victoire, car cela nous permettra aussi de réaliser notre objectif. Entretien réalisé par : S. A. S.

Bitam : «On doit gagner» Le meneur de jeu du CAB a beaucoup manqué à son équipe durant les quatre dernières rencontres. Son retour fera beaucoup de bien au groupe. Rencontré en fin d’entraînement de reprise, il nous a livré ses impressions.

Comment va cette blessure qui vous a éloigné des terrains depuisprès d’un mois ? Dieu merci, ça va beaucoup mieux, le repos et les soins m’ont permis de récupérer ; je ne ressens plus ces douleurs atroces au bas ventre et à la jambe.

Depuis une semaine vous travaillez seul et avec le groupe. Comment est la forme ? D’ici la fin de semaine, j’aurais encore cinq séances supplémentaires dans les jambes ; je serai à 70% de mes moyens physiques. C’est à mon avis, suffisant pour tenir 75 minutes de jeu ; ça dépendra du rythme du match. L’ASK viendra pour un résultat à Batna... On sait à quoi s’en tenir. L’ASK va jouer derrière. On connaîtleur jeu en dehors de leurs bases, on fera le maximum pour les battre.

Vous êtes dans l’obligation de résultat ? Tout à fait. Il nous faut les trois points, il ne faut pas que nous lâchions le moindre point, ce match est pour nous comme une finale. On doit la gagner. On à cette rage de vaincre pour retrouver la confiance et la sérénité. Entretien réalisé par W. Y.

Messaâdia out pour CAB-ASK

Il était présent à l’entraînement de la reprise mais en tenue civile. Messaâdia devait passer hier une échographie pour déterminer le degré de gravité de sa blessure à la cuisse. Le joueur a déclaré qu’il ressentait encore des douleurs, ce qui signifie qu’il ne pourra pas être de la partie contre l’ASK. Avec Heriat et Boudjlida suspendus, Messaâdia sera le troisième joueur a déclaré forfait pour la rencontre CAB-ASK de samedi.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


ACTUEL

Antar Yahia et la polémique d'un éventuel transfert

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

Le capitaine de l'équipe nationale algérienne, Antar Yahia, est au centre d'une "polémique" relative à son éventuel transfert, du fait qu'il est annoncé comme partant de son club saoudien d'Al-Nasr au mercato, alors que lui, nie cette éventualité.

R

etour sur ce cas et sur les fans du club saoudien. Et pour être plus clair, c'est juste au moment où il avait signé au club saoudien que des "rumeurs" l'avaient déjà donné comme blessé en rejoignant Al-Nasr pour trios années à partir de Bochum, le club allemand qu'il venait alors de quitter. Et c'est le capitaine des Verts lui-même qui dément en déclarant dans une interview à MBC: «Ceux qui disent que je suis blessé sont des menteurs. Je suis apte à 100%. La saison dernière, j’ai joué 30 matchs avec Bochum et pris part à tous les matchs avec la sélection nationale. Je n’ai que 29 ans. Je ne suis pas un trentenaire.». A propos de sa signature et ses ambitions avec son nouveau club, Antar Yahia confie / «Je veux rendre ma famille, mes amis et tous ceux qui m’aiment, heureux et fiers de moi. Cette nouvelle expérience est très importante pour moi.»

Qui en veut à Antar Yahia?

Aussi, voilà une autre nouvelle qui pourrait nuire aux joueurs algériens et, comme par hasard, toujours par des médias et cette fois-ci par l'intermédiaire du journal ''Al Hayat'' qui a fait état à la mi-novembre du recours du joueur algérien auprès de la fédération saoudienne de football "en déposant plainte contre son club pour non régularisation de sa situation financière". Et au joueur des Verts de répondre sur le site de ''Dar El Akhbar'' qu'"il y en a qui tentent de semer la zizanie. Un tel comportement me porte préjudice. Je compte demander à mes dirigeants de prendre les mesures qui s'imposent". Le défenseur algérien précise bien que "tout ce qui a été dit à ce propos est dénué de tout fondement. Ni moi, ni mon agent, n'avions tenu de tels propos, et mes rapports avec les dirigeants d'Ennasr sont excellents". C'est donc une fois de plus que l'Algérien se devrait de manifester son mécontentement contre des rumeurs,

mettant en cause ses rapports avec sa nouvelle formation. Il est vrai que l'équipe d'Ennasr traverse une situation délicate, en raison de la crise financière qui sévit dans le club, non sans se répercuter négativement sur son parcours dans le championnat local. D'autant que l'équiupe vient de se séparer de son coach avec la venue du nouvel entraîneur, le colombien Francisco Maturana, et ce, pour une durée de six mois. Ainsi, le club a vite trouvé le successuer de son entraîneur argentin Gustavo, limogé "pour insuffisance de résultats techniques". Et, ironie du sort, durant la même période où se a eu lieu le limogeage du coach argentin par la direction du club, Antar Yahia est sujet d'une autre "rumeur". Puisque la presse locale rapporte, au début de ce mois de décembre, que le défenseur international algérien, Antar Yahia, veut quitter son équipe durant la période des transferts d'hiver, en raison de ses relations avec les supporters. Et aux medias saoudiens de préciser que cela était dû à la défaite concédée en Coupe du prince héritier face à Al-Ittifak (3-2), suivie par un autre revers en championnat lors du derby face au Hilal (3-0). Ce qui, selon la même source, a soulevé la colère des supporters, qui n'ont pas hésité à exprimer leur frustration envers les joueurs. Et comme le joueur algérien était parmi ceux ayant été visés par ces supporters, la presse locale explique donc bien ainsi le pourquoi du probable départ du défenseur international Antar Yahia. Seulement, les responsables du club saoudien ont observé un mutisme total sur la question alors que la presse locale estime que Antar Yahia devrait revenir au sein du championnat d'Allemagne durant le mercato. D'autre part, le journal saoudien Ash-Shams, va jusqu'à écrire que l'international algérien et l'Argentin Juan Marser seront transférés au mercato vers d'autres clubs. Selon la même source, la direction du club n'est pas satisfaite des prestations des deux joueurs. Ainsi, et donc c’est bien avant le prochain match important d'Al-Nasr face à l'Ittihad Djeddah, prévu jeudi prochain que le sort des deux joueurs aurait été scellé. Or, le joueur algérien lui-même dément une telle idée en déclarant que "c'est archi faux. Mes dirigeants ne m'ont à aucun moment signifié ma libération prochaine. D'ailleurs, je prépare actuellement mon match de jeudi prochain et je ne pense nullement à

Qui validera son ticket ? J.O DE LONDRES 2012 / CE SOIR (À 20H HEURE ALGÉRIENNE) MAROC - EGYPTE

Le championnat d’Afrique U23 a entamé hier, mardi, sa phase décisive avec, au programme, les demifinales.

L

a première, qui s’est déroulée tard dans la soirée d’hier à Tanger, a vu le Sénégal en découdre avec le Gabon alors que la seconde se jouera ce soir à Marrakech, un derby du Nord entre le Maroc, pays organisateur, et l’Egypte. Si la présence du Maroc, de l’Egypte et du Sénégal relève d’une certaine logique au regard des performances récentes du football de ces pays, le Gabon fait, en revanche, fait figure de petit Poucet. Il était, sur la ligne de départ, le pays présentant le moins de références. La qualification du Gabon est une bonne nouvelle pour l’audience de la prochaine CAN Orange que les Gabonais organiseront conjointement avec

la Guinée Equatoriale. Elle s’est jouée lors de la dernière journée des matches de poules dans une rencontre avec la Côte d’Ivoire où la formation emmenée par Albert Claude Mbourounot était loin d’avoir les faveurs du pronostic, surtout après le succès des Ivoiriens devant l’équipe d’Egypte. Une fois encore, il a démontré qu’il fallait se méfier des certitudes d’avant match. Les hiérarchies, aujourd’hui moins qu’hier, ne sont jamais définitivement établies. Une fois de plus, cela a été démontré. Peu efficaces lors de leurs deux sorties précédentes, les Panthères ont fait preuve de qualités offensives qu’on ne leur soupçonnait pas. Et rien ne dit qu’il n’en ira pas de même lors de leur demi-finale avec le Sénégal où, comme lors de leurs sorties précédentes, ils ne partiront pas avec l’étiquette de favoris. La deuxième demi-finale sera, pareillement, pleine d’incerti-

tudes. Il s’agit d’un derby avec tout ce que cela implique. Reste à savoir si le fait de jouer devant leur public pourra constituer un avantage pour les Marocains. Le vainqueur de chacune des demi-finales validera son ticket pour le tournoi olympique «Londres 2012». Les deux vaincus disputeront, et ce sera une première, un match à enjeu. Outre la médaille de bronze, le vainqueur obtiendra, lui aussi, son billet pour les Jeux. Quant à l’équipe qui terminera à la quatrième place, elle aura à disputer, au mois d’avril à Londres, un match de barrage contre l’équipe classée quatrième des éliminatoires asiatiques pour une place aux Jeux. Toutes les hypothèses, au vu des matches précédents, sont plausibles. Nul n’est assuré de sa qualification, espérant qu’elles défendront toutes les quatre les couleurs du continent africain au prochain grand rassemblement des sélections olympiques. H. M.

13

autre chose", remarque le défenseur du club saoudien AlNasr. Mieux encore, certains milieux citent même des propositions qui pourraient intéresser le joueur algérien comme celle d'Al Ahly du Qatar. Ce pays dans lequel on retrouve ses coéquipiers de l'équipe nationale, Belhadj, Bougherra, Meghni et Ziani. Et toujours selon certaines informations, puisque c'est la direction du club d'Al-Nasr qui veut que le joueur soit transférer, c'est donc au club de payer à Antar Yahia une indemnité équivalente à un mois de salaire. Mais au moment où nous mettons sous presse, du côté de la direction du club, rien n'est signalé et donc rien n'est "officiel". Ces informations restent des "rumeurs" jusqu'à preuve du contraire. Et là, il faudrait bien savoir qui veut vraiment nuire au capitaine des Verts, si cela s'avérerait faux comme il l'a lui-même précisé?!… Saïd Ben

BOUDEBOUZ : «Ne pas brûler les étapes»

Annoncé à Marseille, Lyon ou Paris, Ryad Boudebouz va quitter Sochaux. Mais l’international algérien refuse de se laisser tourner la tête par tous ces prétendants. Le milieu de terrain veut progresser tranquillement. "Quand on est prêt à quitter son club formateur, on doit penser à partir pour un autre plus grand et jouer des compétitions prestigieuses, comme la Ligue des champions. Comme je l’ai dit en fin d’année, je voudrais bien aller voir ailleurs. Si on part de Sochaux pour atterrir dans un grand club et s’asseoir sur le banc, ça ne sert à rien. J’essayerai de ne pas brûler les étapes, donc j’envisage de passer par une grosse écurie en France, avant d’aller à l’étranger, explique le Ballon d’Or algérien 2011. Un club où il y a beaucoup de stars, ce n’est pas pour moi. Je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup à prouver. Après, une équipe comme Marseille ou Lyon, c’est intéressant. Au jour d’aujourd’hui, c’est difficile de rentrer dans le onze titulaire de Paris. Je vais dire que ça m’intéresse moins que les autres. Après, mon rêve reste le Real Madrid ou le Barça, mais comme je l’ai dit, il faut savoir partir au bon moment et travailler dur."

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


L’équipe passera la nuit à Zéralda

La direction du club en concertation avec le coach en chef, a décidé que le déplacement à Blida, sʼeffectuera ce jeudi à partir de 6h30. La première escale sera Zéralda où lʼéquipe passera la nuit, avant de rallier la ville des Roses, le lendemain matin, le jour du match. Cela permettra aux joueurs de récupérer du trajet qui les mènera vers la ville dʼAlger.

Zaâbar s’occupera du volet physique jusqu’à la fin de saison

Recruté déjà par la direction du club, pour sʼoccuper du volet physique des joueurs, durant les premiers 40 jours de préparation, où il a débuté le travail avec le stage qui sʼest déroulé à Tikdjda, et devant la situation actuelle où les joueurs ont montré des signes dʼessoufflement, la direction a décidé de confier ce volet pour Salim Zaâbar. Un homme qui sait faire son travail, et qui a déjà exercé dans cet équipe du MOB par le passé. R. M.

Haoua retrouvera sa place

Le meneur de jeu samiste Haoua Hassen, qui nʼa pas été aligné loin du match joué contre lʼES Mostaganem, à cause dʼun problème de santé, retrouvera sa place de titulaire à lʼoccasion du match contre la JSSaoura, je nʼai pas joué contre lʼEspérance car jʼai été un peu souffrant, mais aujourdʼhui, je suis rétabli et je me sens en super forme, je serai présent après-demain face à la JS Saoura, et si lʼentraîneur le décide, je serais dans le onze du départ, nous a-t-il déclaré.

Arroussi, Bahri suspendus

Lʼentraîneur Biba nʼaura certainement pas lʼembarras du choix, puisque deux titulaires à part entière, manqueront à lʼappel face à la JS Saoura, il sʼagit du milieu offensif Arroussi Amine qui a été expulsé lors du match de coupe dʼAlgérie face à la JSMTiaret, et le défenseur latéral Hamid Bahri qui a écopé un dernier avertissement lors du match contre lʼES Mostaganem, donc, il purgera son match automatique ce vendredi face à la JS Saoura. A. L. B.

LIGUE 2

Les dirigeants déplorent le comportement de certains fans Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

Au MOB, il ne se passe pas une semaine où la direction de la SPA /MOB ne se réunisse pour revenir sur un match du week-end.

C’

est le cas lors de la réunion de dimanche passé, où les dirigeants ont tenu à déplorer le comportement de certains fans qui ne payent pas leurs billets, préférant utiliser d’autres procédés pour pénétrer au stade et suivre les matches du club. Il faut dire que cet état de fait pénalise le club qui a besoin des moyens pour mener le bateau à bon

port et lorsqu’on sait que l’une des sources de financement pour les actionnaires et les dirigeants, ce sont les entrées du stade.

La recette du match de l’USM Annaba est de 73 millions

Par exemple, lors du match face à l’USM Annaba, même si le stade était archicomble, n’en demeure pas moins que uniquement, 73 millions de centimes ont été encaissés, alors, si on regarde le prix de la billetterie qui est de 150 pour la tribune latérale, 250 pour les gradins et 600 pour la tribune officielle et le fait que le stade était plein à craquer, on devine aisément

que la recette devait dépasser largement les 80 millions. Que ceux qui aiment donc ce club, doivent l’aider, non pas utiliser des procédés pour entrer gratuitement, alors que le club est devenu une SPA, donc une entreprise qui a besoin des entrées.

Rahmouni veut renforcer la défense et l’attaque

C’est ce que le coach aurait signifié à la direction du club. Un coach qui sait parfaitement que seul un renforcement durant le prochain mercato, fera l’affaire pour le MOB, dont la prestation de certains élé-

ments est en deçà des attentes de ceux les ont recrutés. Ainsi donc, dans les bois, le coach veut s’attacher les services d’un portier qui pourrait concurrencer d’une manière effective le numéro Un actuel, Aissani Lyès. Le jeune Belaid n’ayant pas l’expérience requise, le coach voudra devancer les choses, en s’attachant les services d’un gardien de qualité. En défense, le coach veut un arrièregauche et un stoppeur de métier. Dans le compartiment offensif, Rahmouni veut un avant-centre type, celui qui sait chasser les buts et concrétiser les actions. Rahib Medhouche

CHAOUI : «La pression sera beaucoup plus sur Blida»

L’actuel capitaine des Vert et Noir, Chaoui Smail, qui évolue dans des postes en défense et au milieu, estime que le MOB se déplacera à Blida pour réussir un bon résultat. Il affirme que son équipe essayera d’en profiter, surtout que la pression sera du côté des gars de la ville des roses.

On devine que le moral est au beau fixe, non ! C’est normal qu’il le soit. Le fait d’avoir gagné le match face à Annaba, nous a fait du bien, à nous les joueurs, staff technique, les dirigeants et les supporters. Certes, le match était difficile pour nous, mais le fait que nous étions sur quatre matches sans victoire, nous a poussé à nous surpasser afin d’engranger les trois points de la partie et par la même occasion, respirer un peu, en attendant mieux lors des prochaines sorties. On n’a pas vu une grande partie…. L’essentiel dans ce genre de matches, et surtout

dans ce genre de situation, où l’équipe n’a pas gagné depuis presque un mois, c’est les trois points. La manière nous importait peu, pourvu que les trois points restent chez nous. Chose faite, et là, je dois dire que nous étions obligés aussi de confirmer le nul ramené d’Oran face au dauphin, qui n’a jamais perdu des points à domicile, de même que la qualification en coupe nous a galvanisé aussi. Malgré que le MOB n’ait pas gagné depuis la 7ème journée, ça n’empêche que les fans étaient présents en force…. Effectivement, et là, je tiens à saluer notre public qui voulait coûte que coûte voir son équipe renouer avec le succès. Beaucoup diront que les fans nous ont mis de la pression, ce que je vois tout à fait logique, mais cette pression était positive, puisqu’elle a poussé chacun de nous, les joueurs, à faire de son mieux pour que le pactole du match reste à Béjaïa. Et le match de Blida, comment se

présente-t-il pour vous ? C’est un match comme les autres, qu’on va devoir négocier de la meilleure façon, afin de revenir, pourquoi pas avec les trois points dans la poche, ou à la limite un nul qui nous fera aussi du bien pour la suite. Blida cherchera elle aussi, les trois points, et la rencontre sera très disputée. Ne ressentez-vous pas une pression, eu égard, au fait que Blida est dans une mauvaise passe et qu’elle devra réagir ? La pression sera du côté de Blida, qui, comme vous l’avez dit, est en mauvaise passe et qu’elle devra nous battre pour espérer gagner quelques places au classement. Nous, de notre côté, on ira en conquérants et surtout galvanisés par les trois derniers résultats, dont une victoire en coupe. En tous les cas, ce match de Blida, on va tout faire pour ne pas revenir bredouilles. Une manière de confirmer quoi. Entretien réalisé par Rahib Medhouche

Le stade Ouali Med pas encore OPÉRATIONNEL

La rencontre qui opposera le Sariï de Mohammadia à la jeunesse sportive de la Saoura, dans le cadre de la trezième (13ème) journée du championnat, prévue ce vendredi, se jouera bel et bien au stade Hassane Lakhel de Tighennif, et non à Mohammadia étant donné que le stade Ouali Med, n’est pas encore opérationnel.

U

ne commission d’homologation composée de M. Ghorbal Med, président de la ligue d’Oran, et Hachemi Med, président de la ligue d’Aïn Témouchent, a été dépêchée sur place lundi, par la Ligue nationale de football, dans le cadre d’une visite de contrôle de la levée des réserves émises lors de la première visite, par la commission en question lors de la première visite entamée avant le début de

Ph : Maracana

14

l’exercice en cours, et compte tenu des travaux de la pose de la pelouse synthétique, qui ne sont pas encore achevés puisqu’il manque encore l’opération de sablage et gommage qui nécessite pas plus de 5 jours de travail, si on prend on compte, la déclaration de Mlle Benadjemia Samia, responsable de l’entreprise chargée de la réalisation du projet. Après avoir visité toutes les installations du stade, les

membres de ladite commission ont tout simplement reporté l’homologation du stade Ouali Med, et d’après le président de la ligue de football de Aïn Témouchent, M. Hachemi Med, la commission visitera l’infrastructure, le 21 décembre prochain, soit quatre jours avant la programmation de la dernière journée du championnat de la ligue deux, prévue le vendredi 23 décembre, qui coïncide avec

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

la réception du Sariï de Mohammadia au Mouloudia de Batna, à noter que la direction du SAM a sollicité la ligue nationale, afin de dépêcher la commission d’homologation pour permettre au club phare de la ville des Oranges, de recevoir ses adversaires au stade Ouali Med, qui faut-il le rappeler, a été tenue depuis le lancement des travaux au début du mois d’Août dernier. Aoun Laïd Boualem


Travail au quotidien LIGUE 2

L

technique et joueurs n’a pas été tendre avec le gardien Abdouni en lui dévoilant son comportement extrasportif sur sa prestation qui n’honore pas un joueur international et l’a prié de plier bagage.

e staff technique blidéen poursuit son programme de travail au quotidien, aucune préparation spéciale n’est prévue à la veille de la rencontre contre le MOB, seuls les volets technico-tactiques et l’aspect cohésion ont été revus, en procédant aux correctifs des lacunes décelées lors des dernières rencontres de compétition officielle. Comme à l’accoutumée, toutes les séances se sont déroulées dans la matinée.

Réunion staff techniquesupporters

Abdouni exclu

L’ex-gardien de but de l’USMA et du MCA, Abdouni Merouane, qui avait rejoint cette saison la formation blidéenne de l’USMB, par ses prestations tout juste moyennes, n’a pas apporté le plus attendu et répondu aux attentes du staff technique et supporters, a été mis en cause sur la manière dont il a encaissé les deux buts face à la JS Saoura, vendredi dernier. Cette défaite a été mal digérée par les supporters blidéens, contre toute attente, le boss blidéen, Mohamed Zaïm, lors de la réunion d’avant-hier qui a regroupé staff

Trois joueurs dans le viseur blidéen

Le président de l’USMB, Zaïm, lors de la réunion d’avant-hier qui avait regroupé le staff technique et les joueurs, n’a pas manqué de sermonner ses joueurs en mettant les points sur les “i” pour chaque élément et les a sommés à redoubler d’efforts pour grimper quelques marches, avant la fin de la phase aller que chaque joueur devra assurer ses responsabilités, les objectifs du club sont l’accession en ligue 1. La direction du club est disponible à répondre à toutes les doléances des joueurs et a même informé les poulains d’Amrouche qu’une prime leur sera attribuée pour le match perdu face à la JSK, considérant que cette rencontre a été gagnée par les Blidéens. T. A.

Même si la période des transferts dʼhiver est pour les prochains jours, la direction blidéenne de lʼUSMB pense déjà à renforcer son équipe en prévision de la seconde phase du championnat. A cet effet, nous avons appris dʼune source bien informée que les responsables blidéens auraient ciblé 3 éléments, 1 attaquant, 1 latéral droit et 1 gardien de but, leurs noms nʼont pas été dévoilés pour garder le secret de peur dʼêtre devancés dans les négociations par dʼautres clubs, même si quelques noms ont été annoncés, mais, rien dʼofficiel.

Telbi, Si Ahmed et Defnoun aux soins

A la fin de la dernière séance de travail, les joueurs de lʼUSMB, Si Ahmed, Telbi et Defnoun, qui souffrent de blessures légères, ont rejoint lʼinfirmerie du club située à lʼOPOW Mustapha-Tchaker. Le kiné Ourari, lʼhomme à tout faire, leur a prodigué les soins nécessaires afin dʼêtre prêts pour la prochaine confrontation des Vert et Blanc face au MOB.

Haddou a tenu promesse

Lʼattaquant blidéen, Haddou Laïd, en dépit du peu temps quʼil a joué, car blessé, a quitté le terrain en seconde période de jeu. Il a tenu promesse de marquer face aux Bécharis de la JSS et a été lʼauteur du but de lʼUSMB, obtenu à la 19ʼ de jeu, par lequel, il a débloqué son compteur but et porté le nombre de buts de son équipe à 7 réalisations en 12 rencontres de championnat. T. A.

Le compte bloqué, le TAS et le mercato

Une situation très délicate que vit le Mouloudia de Batna ces dernières semaines, les comptes sont bloqués, plus de deux milliards de subvention gisent en banque sans pouvoir s’en servir, le TAS et la CRL/FAF harcèlent le club pour le paiement des dettes des anciens joueurs sous peine de privation de recrutement et d’une éventuelle défalcation de points, le mercato pointe à l’horizon et le MSPB et ses dirigeants n’ont plus ou donner de la tête.

L

e Mouloudia a vraiment besoin d’un miracle pour s’en sortir, ce miracle ne sera possible que si les négociations entamées avec les anciens dirigeants aboutissent à un accord imminent qui permettra le déblocage des comptes et le bénéfice de l’argent bloqué. Pour l’instant, on n’en est pas encore là, car même les négociations sont gelées entre les deux

15

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

parties. D’ici le 31 décembre, si le MSPB ne paye pas les joueurs qui ont bénéficié des décisions définitives du TAS et de la CRL/FAF, il n’y aura pas de recrutement pour ce mercato, ce qui veut dire que le Mouloudia ne se renforcera pas pour la phase retour, pis encore, la LPF prévoit la défalcation de points par palier de trois points, ça sera le comble pour l’administration de Zidani, car les supporters et ceux qu’on surnomme l’opposition auront bien l’occasion de les descendre, il reste un peu de temps et d’espoir pour que la situation se débloque, c’est tout le mal qu’on

souhaite au MSPB.

Magra veut une séance à l’Opow ?

Quand le Mouloudia joue en déplacement, il n’a pas le droit à l’entraînement sur le gazon de l’Opow, il se trouve que pour cette semaine, le MSPB jouera à

Annaba sur du gazon et l’entraîneur veut une séance sur le terrain du 1er-Novembre 54, car sera un niet catégorique de la part de la direction de l’Opow. Car, même le CAB était dans le même cas la semaine dernier pour son match à El Eulma et il n’a pas obtenu l’accord. W. Y.

Belhadi a repris Lʼex-international des U23 a réintégré lʼentraînement lundi après avoir raté celui de dimanche. Belhadi a bien discuté avec son entraîneur Magra qui lui a renouvelé sa confiance en lui faisant savoir quʼil compte beaucoup sur lui pour le match de vendredi à Annaba.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Hamia et Moktari sanctionnés financièrement

Suite à leur mauvais comportement à la fin du match face à la JSS à Béchar, le week-end dernier envers les supporters blidéens, ces derniers ont bravé le froid et la pluie et un long trajet pour soutenir leur équipe demandant des explications aux joueurs sur cette défaite concédée face à la JSS, ont entendu des mots déplacés des joueurs Hamia et Moktari. Pour cet écart, la direction du club a pris la décision de sanctionner ces deux éléments à verser la somme de 150 000,00 DA, chacun.

Telbi a repris le travail

Telbi Hacène, qui a repris le travail individuellement, compte travailler dʼarrache-pied afin de pouvoir retrouver sa forme physique et ce, pour un retour rapide sur les terrains afin dʼaider son équipe qui nʼarrive pas à retrouver ses repères ces dernières rencontres. En principe, selon le kiné du club, Telbi Hacène nʼest pas encore prêt, il fera son retour à la compétition lors du match comptant pour la 14e journée du championnat face au MSP Batna. Son retour pourrait être une bonne solution dans la mesure où son absence lors des matchs précédents avait quelque peu ressentie. T. A.

BOUKHLOUF TOUJOURS ABSENT

On se dirige très certainement vers un forfait de Boukhlouf pour le match USMAn-MSPB. Le joueur a manqué les deux premières séances dʼentraînement de la semaine et ça pourra continuer, car il est très préoccupé par lʼétat de santé de sa mère opérée. Certains pensent que Boukhlouf veut éviter son ex-club lʼUSMAn quʼil a quitté sur fond de crise, notamment, avec les supporters, sa présence vendredi à Annaba pourra provoquer les hooligans.

ZEGHIDI EN SOLO

Le capitaine du Mouloudia sʼentraîne en solo, il se ménage en raison dʼune blessure à la cheville. Zeghidi bénéficie dʼun programme spécifique, il ne réintègre le groupe que pour les deux dernières séances de la semaine, notamment pour le match dʼapplication entre les joueurs.


SE REPRENDRE aux dépens de l’ESM Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

El Djemaïa est rentrée dimanche en préparation pour négocier du mieux qu’elle pourra le match contre l’Espérance de Mostaganem.

I

l faut dire que la défaite d’El Bordj, la première en championnat, qui est survenue après un semi-échec à domicile devant le MOB, et une défaite inattendue en coupe d’Algérie devant la petite équipe régionale du CRB Hennaya, ont fait peser le doute quant à une bonne marche de l’équipe oranaise vers l’accession. Et ce n’est pas le fait d’incriminer l’arbitre Bousseter, auteur de plusieurs mauvaises appréciations, qui arrangera les affaires des hommes de Benchadly. C’est donc dans ce climat morose que les coéquipiers de Mazari ont repris le chemin des entraînements. Côté effectif, tout le monde était présent. Ce a qui poussé les dirigeants à organiser un mini-débat avec les joueurs et le staff technique, en vue de relever les erreurs commises face au CABBA et surtout pour motiver l’équipe à se reprendre dans le prochain derby qui aura pour cadre le stade Zabana et qui sera très important pour les

Quitter la dernière place à tout prix

locaux, en vue de mettre fin à leur dangereux passage à vide. Chaque joueur est conscient de l’enjeu de ce match, surtout que les joutes entre les deux formations ont toujours été palpitantes et indécises jusqu’à leur dernière minute. Lundi, les joueurs ont été soumis à un biquotidien, le matin dans la forêt de l’hippodrome, et l’après-midi au stade Zabana. Hier, la formation oranaise a joué son traditionnel match d’application face à une équipe de la Régionale. Au cours de cette rencontre, Benchadly a procédé aux réglages nécessaires et indispensables pour remonter l’efficacité de l’équipe. Demain, il procédera à la dernière séance pour mettre la dernière touche à la formation qui sera convoquée pour redorer le blason, quelque peu terni ces dernières semaines et remettre El Djemaïa sur les bons rails qui la mèneront en Ligue I.

L’ASMO confrontée au problème du milieu récupérateur

Le dernier diagnostic du médecin de l’équipe, après avoir consulté les radios de la blessure du milieu de terrain Bey Yacine, ne rassure point le staff technique. En effet, l’infortuné Bey se voit contraint de déclarer forfait pour le reste de la phase aller et son

retour est programmé pour la deuxième tranche du championnat. Du coup, l’ASMO se retrouve (depuis presque un mois), sans deuxième milieu récupérateur. Cette situation va pousser les dirigeants à trouver une solution afin de faire revenir le Mouloudéen Mohamed Tahar, ainsi que trois autres éléments, tous de la Ligue I. «Nous ne voulons pas tomber dans le piège de cette première partie du championnat et nous devons impérativement recruter au mercato au moins un milieu de terrain récupérateur, en plus de trois autres éléments», nous a indiqué Houari Benamar. Précisons que l’ASMO n’a le droit de recruter qu’un seul élément, puisqu’il ne lui reste qu’une licence et que les trois autres joueurs ciblés remplaceront trois actuels éléments qui seront mis sur la liste des transferts.

Moudjer se rebiffe

Le jeune gardien de but, Moudjer, non titularisé depuis plusieurs semaines, puisque sa place lui a été ravie par l’ex-international Hichem Mezaïr, vient de refuser d’être la doublure au match d’El Bordj. Moudjer, qui a demandé sa lettre de sortie il y a une dizaine de jours, avait refusé d’être remplaçant, et du coup cette défection a posé un léger problème aux dirigeants de l’ASMO. «Nous ne comprenons pas le cas de ce jeune joueur, qui semble ne pas comprendre les mécanismes du football professionnel. Il savait, tout comme le reste de ses camarades, qu’il y a seulement 11 postes à pourvoir et que le choix est du ressort de l’entraîneur, lequel choisit naturellement ceux qui sont les plus en forme. Il semble que Moudjer n’accepte pas ce statut, et au lieu de travailler encore plus, voilà qu’il fait une sorte de chantage. Nous allons nous réunir cette fin de semaine pour étudier son cas, et si vraiment il veut partir, nous ne le retiendrons pas de force», nous a indiqué le manager général. Signalons, d’autre part, que Moudjer et Bentaleb ont été honorés par le MJS, en début de semaine, dans le cadre de la cérémonie organisée à la wilaya d’Oran en faveur de tous les athlètes nationaux qui ont honoré le pays cette année 2011. A. B.

LIGUE 2

Bentaleb :

«Nous n’avons plus le droit à l’erreur»

Le milieu international militaire de l’ASMO, honoré samedi dernier par le ministre Hachemi Djiar, estime que la victoire est impérative devant l’ESM.

Après la défaite devant le CABBA, comment est votre moral ? Un peu affecté, car nous avons été lésés à El Bordj. On avait une pression très forte, il y avait aussi et surtout l’arbitrage qui, à mon avis, nous a lésés. Sinon, nous aurions pu revenir avec un point. Je crois que l’ASMO est une équipe qui fait peur et qui est attendue dans certains stades comme un ennemi qu’il faut abattre. Nous étions très affectés durant le retour, à tel point que malgré les 1000 km parcourus, nous nous sommes très peu adressé la parole. Aujourd’hui, grâce à Dieu, nous avons récupéré, et sur le plan moral nous sommes mieux, surtout après le minidébat avec notre staff technique et nos dirigeants, particulièrement notre manager général Houari Benamar. Comment voyez-vous le match de vendredi ? Les derbies avec l’ESM ont de tout temps été très difficiles. Nous connaissons très bien cette formation, comme ses joueurs nous connaissent tout aussi bien, et je puis vous assurer que ce derby sera riche en rebondissements. Il ne faut pas se fier au classement et ne pas oublier que Mostaganem reste sur quatre bons résultats, en coupe et en championnat. Mais, j’espère qu’à l’arrivée, nous serons les gagnants, car nous ne pouvons plus nous permettre de perdre le plus petit point à domicile. Ce sera difficile, mais pas impossible. Nous nous préparons en conséquence et nous espérons sortir victorieux pour nous faire plaisir et renouer le lien avec nos supporters. Ali Boutaleb

BOUZIDI : «On fera tout pour nous ressaisir»

Le longiligne attaquant qui a trop longtemps chauffé le banc se retrouve titulaire sous l'ère Khalfa, qui a accordé au jeune Biskri toute sa confiance.

Walid, comment se fait la reprise? On essaie de remonter la pente malgré nos blessures.

Ph : Maracana

Le match face à Merouana se jouera sous haute tension. Dʼun côté, le club aurésien entend faire de cette rencontre une envolée avant la fin de l'aller, et de l'autre, Biskra, à la recherche du moindre point pour se relever de sa mauvaise passe. La bande à Khalfa souhaite bien sûr remporter les 3 points pour faire oublier ses déboires et quitter cette place de cancre de la classe, mais les moyens de se surpasser, se créer des occasions de but, ou de garder la tête froide à l'approche de la zone de vérité manquent énormément à cette équipe biskrie. Il va sans dire que si l'USB ne fait pas attention à la marche ce week-end, elle risque de perdre définitivement pied. S. S.

Ph : Maracana

16

Votre groupe ne gagne plus, comment expliquez-vous cette situation? D’abord, on a perdu tous les cadres de l’équipe, et ajouté à cela, les dettes du club qui ont fait fuir même les joueurs locaux vers d’autres clubs. La

préparation approximative entamée en début de cette saison et les faibles recrutements ont donné ce résultat.

Que pensez-vous des jeunes qui sont à vos côtés ? Ils ne sont pas plus mauvais que d’autres, on les a vus face à Médéa, face à l’ASMO, Blida, l’USMAn et face au CABBA, ils n’ont pas démérité, mais il y a ce facteur chance, cette pression de gagner à tout prix, et ces incohérences de l'arbitrage qui nous a très souvent lésés et faussé nos efforts. Le prochain match sera un tournant pour vous... C'est un match que l’on doit gagner coûte que coûte. Si on

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

réussit notre coup, on décollera de cette place. Avec 7 points, nous essaierons de glaner d’autres et aller jusqu'à 10 ou 11, pour terminer avec un nombre de points appréciable cette phase aller. Comment voyez-vous l'avenir de votre équipe ? Je pense que si les nouveaux dirigeants qui parlent de renfort au mercato mettent le paquet, on pourra encore avoir des chances de sauver l’USB. Cependant, je pense qu'il vaut mieux recruter du côté des joueurs biskris qui sont dans d’autres clubs et qui s’y sentent mal à l’aise. Les Tréa, Heriet, Merezga et autres Boutria, Amrane peuvent apporter le plus attendu d’eux... S. S.


DIVISIONS INFÉRIEURES

L

17

5 défaite de suite pour la JSAYM Après 5 joués depuis l’entame du championnat

e

Apparemment ce n’est pas encore le bout du tunnel pour les Lions d’Ath Yahia Moussa.

es jours se suivent et se ressemblent et rien n’a changé, pour la bande à Ali Chebouti, et que des défaites en cascade. Le club de la JS Aït Yahia Moussa, pensionnaire de la division préHonneur du championnat de wilaya de Tizi Ouzou, n’arrive toujours pas à décoller. Les matches se suivent et se ressemblent, pour les protégés de Chebouti Ali et Kermane Mohamed. Puisque après cinq journées,

depuis l’entame de la nouvelle saison footballistique 2011-2012, les camarades de Farid Arab, sont restés collés à la dernière place au classement, avec à leur actif zéro points. Les Lions d’Ath Yahia Moussa multiplient les échecs les uns derrière les autres. Les Naili, Bouayad, Sanat, Adel et consorts viennent de trébucher une nouvelle fois, en enchaînant avec leur cinquième défaite en autant de matches joués. Cette fois, les poulains du duo Kermane-Chebouti ont laissé des plumes au stade de Fréha, en s’inclinant sur le résultat net de 2 à 0 contre la JSTT locale. Sur les 15 points possibles, la JSAYM n’a récolté aucun point, et les

joueurs n’ont inscrit aucun but, en se contentant d’encaisser des buts. Un 3 à 0 face à l’IRB Yakouren lors de la 1e journée, puis une défaite contre la JSE Mouldiouane 1 à 0, ensuite une autre contre-performance face à l’O Tizi Gheniff 2 à 0. Les Lions enchaînent lors des 4ème et 5ème journées par deux autres échecs sur le même résultat de 2 à 0 contre respectivement, l’Etoile Draâ El Mizan et devant la JS Tala Tgana le week-end passé. La JSAYM encaisse une moyenne de deux buts par match, et sans parvenir à inscrire le moindre but, c’est vraiment malheureux, pour un club qui veut retrouver la division

Honneur. Certes l’équipe a été remaniée à plus de 90%, mais cela n’explique pas ce mauvais départ, et le staff technique devra trouver des solutions, pour le manque d’efficacité, tout en corrigeant les lacunes au niveau du compartiment défensif. Quant aux joueurs, ces derniers doivent se montrer plus volontaires à l’avenir, afin de sortir le club de cette situation, en commençant par une victoire, lors de la prochaine sortie à domicile contre l’US Kemouda. La balle est désormais dans le camp du staff technique et des joueurs. Alors à eux de remettre le club sur les rails. A.M.

s’adjuger la coupe du monde en Hollande, où le onze Algérien a battu les universitaires Italiennes. C’est donc en présence de la jeune Karima Abdiche, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, de son père, du mouvement associatif de la commune de Barbacha, de la chorale de la maison de jeunes de ladite commune, et de quelques organes de presse entre autres Maracana, que ladite cérémonie a débuté à partir de 13 h. Le premier à prendre la parole, c’est le directeur de la maison de jeune, Mr Boukhiar, qui a tenu à souhaiter la bien-venue aux invités, avant d’étaler les performances des adhérents de la maison de jeune qu’il dirige. Il dira à cet effet : «c’est avec un grand honneur que nous invitons aujourd’hui Melle Abdiche Karima, qui est revenue de la Hollande avec la coupe du monde universitaire. Une fierté pour notre commune et sicèrement ça m’a

fait un grand plaisir, en tant qu’Algérien avant tout et Barbachois, fier de ce qu’a réalisé cette demoiselle qui est devant vous». La joueuse prendra la parole à son tour pour dire : «je tiens à remercier tous ceux qui ont pensé à l’organisation d’une telle cérémonie. Voilà, je suis une étudiante en droit à l’université de Béjaïa. Cela fait presque quatre ans, que je suis footballeuse, où mon poste de prédilection est arrièredroit. Beaucoup diront comment j’arrive à jumeler le sport et les études en même temps, et bien c’est très simple, une question de programmation, c’est tout. J’ai déjà pratiqué le hand et le basket, mais ma préférence est allée vers le foot. Je ne sais pas pourquoi, mais je sais une chose, c’est que j’aime pratiquer ce sport depuis que je suis petite,» dira la jeune demoiselle. Une petite conférence de presse a eu lieu où les

présents ont été invités pour poser des questions diverses à la jeune Abdiche, qui répondit d’une manière directe et claire, entre autres, la façon de jumeler les études et le foot en même temps, l’aide de sa famille, la possibilité de la voir un jour dans une grande équipe et la possibilité de la voir un jour créer une équipe féminine à Barbacha. Son père semble très ému par la cérémonie et surtout par la performance que sa fille avait réussie. «Je suis bien évidemment très ému, mais le devoir de chaque père, c’est d’aider ses enfants et surtout ne pas être un obstacle pour eux. » A la fin, une petite collation a été organisée pour les présents. Quant à notre tour, disons merci à Karima Abdiche et toutes ses coéquipières, tout comme on lui souhaite bonne chance pour les études et pour le foot. R.M

La championne du monde du foot universitaire honorée

Le directeur de la maison de jeune de Barbacha, Malek Boukhiar, a eu l’initiative d’organiser à la championne du monde universitaire (Foot), dont l’édition s’est déroulée dernièrement en Hollande.

U

ne réception à une originaire de Barbacha. Celle qui a soulevé le drapeau Algérien dans le pays des Van Bastan, Ryud Gullit et Van Nistelroy, pour ne citer que ces figures emblématiques du football Pays-Bas. Elle faisait donc partie de cette vague de jeunes filles universitaires (CSA Targua Ouzemour) qui ont réussi à

Régionale 2Groupe A-9e journée

Des résultats en dents de scie pour l’OC Azazga

Les Cheurfaouis d’Azazga, ne sont pas réguliers dans leurs résultats, et ce, depuis l’entame de la nouvelle saison footballistique 2011-2012.

L’

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

OCA en registre des résultats en dents de scie, tantôt, c’est la victoire, l’autre jour c’est la défaite et des fois c’est le match nul. Les joueurs de l’OCA, n’arrivent pas à rester sur la même lancée, en enchaînant avec un autre succès. Le deuxième club de la ville d’Azazga, l’Olympique Cheurfa Azazga pensionnaire de la division régionale 2 groupe A, a accueilli vendredi passé l’équipe de Hamzaouia Club Aïn Bessam, pour le compte de la 9ème journée. Les gars de Cheurfa N’Bahloul ont essayé de faire de

leur mieux, pour empocher les trois points de la victoire, mais ils se sont heurtés à une bonne et coriace équipe d’Aïn Bessam, qui était un dur morceau. La partie a été très disputée de part et d’autre, et chaque équipe a eu sa mi-temps, avec une légère domination des locaux. Mais au finish, aucune équipe n’est parvenue à trouver la faille et le chemin des filets. Sur le résultat vierge que les 22 acteurs se sont séparés à l’issue de cette rencontre. Un nul qui n’arrange personne, surtout les gars de Cheurfa N’Bahloul, lesquels ratent une occasion en or, de remonter la pente et de gagner d’autres places au classement. Ça n’a pas été le cas, mais ces derniers sont appelés à redoubler plus d’efforts, pour se ressaisir, lors de la 10e journée en déplacement, face à la JRA Zaâtra. A.M.

Fodhil Nasri, entraîneur : «je ne m’attendais pas à un parcours pareil»

Huit matches, quinze points de récoltés, c’est plutôt pas mal pour un début de saison. Sincèrement en tant que coach, est-ce que vous vous attendiez à cette place et ces résultats que vous avez enregistrés jusque-là ? Pour vous répondre en toute franchise, je ne m’attendais pas à ce que notre équipe réalise des résultats satisfaisants et encourageants. Il faut dire que le retard dans la préparation et les conditions de travail, où il n’y avait pas tellement de préparation physique, de même qu’on n’avait pas effectué de regroupements. Le constat est donc contraire à ce qu’a vécu le club….. Déjà, pour rassembler les joueurs, nous avons mis cinq jours. Nous avons débuté la préparation le mois de septembre vers la fin, et le championnat, on l’a débuté le 14 octobre. Cet état de fait aurait pu nous pénaliser, heureusement que la majorité des joueurs étaient avec nous la saison passée. Donc, on n’a pas trouvé vraiment des difficultés d’adaptation des

joueurs. L’équipe a été renforcée quand même d’autres joueurs, non ! Effectivement, en plus de quelques joueurs de la saison passée, nous avons aussi promu quelques jeunes juniors, et ramené d’autres qui ont déjà évolué dans des équipes de la régionale II. Ajouter à ceux-là, on a récupéré trois à quatre joueurs qui n’ont pas joué au ballon depuis maintenant quatre ans, mais qui sont en train de reprendre. Le talon d’Achille de la majorité des clubs se sont les moyens financiers……. Vous dire que notre club est aisé, au point de vue moyens, serait vous mentir. Ce problème ne date pas d’aujourd’hui, et notre club, à l’instar de certaines autres équipes de l’Honneur de Béjaïa, vit une situation délicate dans ce sens. Pourtant, en ce qui concerne notre équipe, les autorités locales nous ont demandé juste d’être dans le groupe de tête, à partir de là, ils vont nous venir en aide, mais à ce jour, rien.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Toujours, est-il que vous avez réussi à battre l’USM Béjaïa à Bakarro et Souk El Tenine à domicile, soit deux gros morceaux…. Moi je dirais que c’est les joueurs qui avaient de la volonté de gagner ces équipes. A voir la situation de ces joueurs et comment ils vivent dans ce club, il y a de quoi rester stupéfait. Les derniers résultats acquis à partir de la 3ème journée, où nous n’avions point perdu, nous soulagent tous, que ce soit les joueurs ou le staff technique. Le match de la prochaine journée sera le choc où vous allez vous déplacer à Seddouk, une équipe qui est aussi à la même place que vous….. Maintenant que la machine s’est mise en marche, on ne s’arrêtera pas là. On ira à Seddouk dans l’optique de revenir avec un bon résultat, pour rester dans le groupe de tête. Ca sera difficile comme rencontre, mais rien n’est impossible, non plus. Entretien réalisé par Rahib Medhouche


18

PUBLICITÉ

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DʼALGER

OBJET : Organisation dʼun concours sur titre

Un concours sur titre sera organisé par la direction de la Santé et de la Population de la wilaya dʼAlger. Grade

PHARMACIEN GENERALISTE DE SANTE PUBLIQUE

POSTES OUVERTS 1

CONDITIONS

AVOIR : - DIPLOME DE PHARMACIEN OU DʼUN TITRE RECONNU EQUIVALENT.

LES CANDIDATS INTERESSES SONT TENUS DE DEPOSER LES DOSSIERS DE PARTICIPATION AU SIEGE DE LA DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DʼALGER SIS : 35 CHEMIN FATMA ZOHRA MELIK (EX-BOBILLOT) 1ER MAI SIDI MʼHAMED A COMPTER DE LA PREMIERE APPARUTION DU PRESENT PLACARD PUBLICITAIRE. PASSE CE DELAI, AUCUNE CANDIDATURE NE SERA PRISE EN CONSIDERATION.

DOSSIER A FOURNI : DEMANDE MANUSCRITE - COPIE LEGALISEE PIECE DʼIDENTITE - EXTRAIT DU CASIER JUDICIAIRE - PIECES DE DEGAGEMENT DU SERVICE NATIONAL - COPIE LEGALISEE DU DIPLOME OU TITRE EQUIVALENT - DEUX ENVELOPPES TIMBREES - DEUX PHOTOS DʼIDENTITE NB : VINGT (20) JOURS DELAI DE RIGUEUR

Maracana N° 1592 — Mercredi 7 Décembre 2011 - Anep N° 889 969

République Algérienne Démocratique et populaire Wilaya dʼAlger Circonscription Administrative de Chéraga Commune de Chéraga NIF : 41000200001608500152

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

N° 4225/2011

Vu lʼarticle 49 section 2 et lʼarticle 125 sections 14, 15 et 16 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics. Le président de lʼAPC de Chéraga informe lʼensemble des entreprises ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres restreint N° 25/2011 paru dans le journal en date du 14/06/2011, concernant lʼétude suivante : • Etude et suivi du projet réalisation dʼun complexe sportif à Chéraga. L'opération est attribuée comme suit : INTITULÉ DE LʼOPÉRATION

BET

NIF

Etude et suivi du projet réalisation dʼun BET EURL 000316096469609 SEROM complexe sportif à Chéraga.

NOTE MONTANT EN DELAI OBSERVATION ATTRIBUEE DA TTC DʼÉTUDE

19,60

12.527.636,00 02 MOIS Meilleure note

Conformément à lʼarticle 44 sections 13 et 14 et lʼarticle 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics. Le soumissionnaire a le droit de contester le choix opéré en introduisant un recours dans les dix (10) jours à compter de la première parution de lʼavis dʼattribution provisoire, auprès de la commission des marchés compétente.

Les autres soumissionnaires intéressés sont invités à se rapprocher de nos services, au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication de lʼavis dʼattribution provisoire, à prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financières. Maracana N° 1592 — Mercredi 7 Décembre 2011 - Anep N° 889 622

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES RESSOURCES EN EAUX DE LA WILAYA DE DJELFA N° FISCAL / 17014021039

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément à lʼarticle 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction des ressources en eau de la wilaya de Djelfa informe tous les soumissionnaires ayant participé à lʼAvis dʼappel dʼoffres restreint N° 25/2011 inséré aux quotidiens nationaux : El Adjewaa et journal en langue étrangère du 16/10/2011 et le Bomop du relative à la réalisation de lʼextension et réhabilitation des collecteurs principaux dʼassainissement à DJELFA : Dédoublement du collecteur principal de la ville de DJELFA vers la station dʼépuration. Les projets sont attribués à titre provisoire à lʼentreprise suivante : N° pli 13

Entreprise

Montant proposé en TTC

Notre offre technique

Délai

OBS

83.00

09 mois

Conformément au C D C

El Heddi Smail 78.859.567.80

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par la partie contractante dispose dʼun délai de dix jours (10) à partir de la première parution du présent avis sur les quotidiens El Adjewaa et journal en langue étrangère et le BOMOP peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Djelfa et ceci, en application de lʼarticle 114 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1592 — Mercredi 7 décembre 2011 - Anep N° 889 409

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU DE LA WILAYA DE BISKRA

Avis d'attribution proviscire N°..A39 (SAM/DHW/2011

Numéro d'identification fiscal NIF du service contractant : 09750 019069710

Conformement aux disposition du deeret présidentiel N°10/236 du 07/10!2010 portant réglementation des marches publics la direction des ressources en eau de la wilaya de Biskra informe les entreprises avant soumissionnees dans Ie cadre de I' operation : Renforcement de L' AEP de 13 ville de RAS EL MIAD a partir du Forage. LAKHRAS sur 12000 m.l 12000 travers la wilaya. Objet de I'appel d'offre restreint N° 1117 SAM/DHW/2011 paru dans les quotidiens nationaux en date du 02/11/2011 que les marches ont ete attribue a titre provisoire aux entreprises soumissionnaires suivantes : N° PROJET

ENTREPRISE

SARL 01 LOT (A) : RAHRAOUI Equipement du Forage LAKHRAS. 02 LOT (B) : Réalisation du Réservoire dʼeau surlevé capacité 1000m3

BALA SALEH

MONTANT TTC (DA)

6.816.120,00 DA 55.075.000,00 DA

Numéro DELAI dʼidentification

02 MOIS

CRITERES DE SELECTIONS Moins disante

20 JOURS Moins disante

ET Confarmement a I'article 114 du decret presidentiel N°10/236 du 07/10/2010 portant reglementation des marches publics. Les commissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours aupres de la commission des marches publics de la wilaya de Biskra dans un delai de 10 jours a partir de premier parutian du present avis dans quotidiens nationaux au BOMOP, Maracana N° 1592 — Mercredi 7 Décembre 2011 - Anep N° 889 873

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

19

MESSI : «On ne peut pas se relâcher» Qui ne connaît pas Lionel Messi ? Lauréat de deux FIFA Ballons d'Or consécutifs, considéré à la quasi-unanimité comme le meilleur joueur du monde et vedette du stellaire FC Barcelone, le génie argentin est déjà classé parmi les plus grands joueurs de l'histoire de son sport.Bien qu'il ait pratiquement tout gagné, l'enfant de Rosario est loin de s'endormir sur ses lauriers. Alors que la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA approche à grands pas, précédée du clásico contre le Real Madrid le week-end prochain, le numéro 10 blaugrana a accordé un entretien exclusif à FIFA.com, dans lequel il s'exprime sur l'une des périodes charnières de sa saison.

Lionel, vous allez bientôt vous envoler pour Tokyo, où vous allez disputer la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Que vous inspire cette compétition ? C'est beau de jouer une Coupe du Monde des Clubs, on le sait. C'est une compétition importante pour nous, ne serait-ce que pour le grand souvenir qu'on garde de notre dernière participation. On a très envie de revivre les mêmes sensations et de pouvoir célébrer une nouvelle victoire.

Certains de vos coéquipiers ont déclaré que la victoire est obligatoire. Partagez-vous leur avis ? La responsabilité de gagner, elle est toujours là. Je vais dire que c'est une compétition très importante et que, comme toujours, on va essayer de brandir le trophée. N'oublions pas qu'à la Coupe du Monde des Clubs de l'an dernier, tout le monde s'attendait à une finale entre les deux favoris, mais Internacional a perdu. On ne peut donc pas se permettre de se relâcher.

Le décalage horaire et le long voyage vont-ils peser dans la balance ? On aura le temps de s'adapter, je pense. On part quelques jours avant, on est habitués, surtout moi, avec mes nombreux déplacements en Argentine et en Amérique du Sud. Ça ne devrait donc pas être un problème. Il est souvent question de la quantité de matches que vous et vos

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

coéquipiers disputez. Serez-vous capables d'être au top physiquement pour le match contre le Real Madrid puis pour le Japon ? On connaît nos capacités et on sait jusqu'où on peut aller sur le terrain. C'est vrai que ça fait beaucoup de matches. Ce n'est jamais facile d'enchaîner des rencontres comme ça et de rester au plus haut niveau. On entend beaucoup de choses, mais on n'y fait pas attention, on est sereins. Comme je l'ai dit, personne n'est mieux placé que nous pour connaître les capacités de cette équipe. Pep Guardiola a aligné une défense à trois lors des derniers matches de l'équipe. Qu'en pensez-vous ? En 3-4-3, le milieu de terrain est plus dense. C'est ce que souhaite l'entraîneur pour avoir davantage le ballon. On sait que la possession est capitale pour faire mal à l'adversaire et pour éviter qu'il nous en fasse. En ajoutant un joueur dans l'entrejeu, on se facilite la tâche à ce niveau-là.

Pep Guardiola entraîne le Barça depuis deux ans et demi maintenant. Quel bilan tirez-vous de son action ? Il est très important. Son leadership est fondamental pour nous, non seulement au quotidien, mais aussi dans la préparation des matches et dans la capacité à maintenir la motivation au maximum. En plus, son attention aux petits détails a fait une grosse différence. Quand il est arrivé, par exemple, il a décidé qu'on prendrait les repas ensemble au club, que les médecins nous suivraient de plus près et nous contrôleraient, tout comme le kiné. Ça a fait une grosse différence et ça nous a permis d'être plus forts individuellement et collectivement.

Les deux derniers championnats donnent l'impression que vous avez beaucoup progressé dans le jeu sans ballon. Êtes-vous d'accord ? Oui, mais il y a aussi le fait que maintenant, on se connaît très bien, nous les joueurs de Barcelone. Ça fait un moment qu'on joue ensemble et on sait pratiquement où va aller la balle avec deux ou trois passes d'avance. Samedi, vous jouez un match capital contre le Real Madrid. À quoi vous attendez-vous ? Ça va être un très beau match. Bien entendu, c'est très important d'obtenir un bon résultat. Si on y arrive, on marquera un point important sur le plan psychologique pour le reste de la saison. Si ce n'est pas le cas, on n'aura pas le temps de se relâcher car on enchaînera

Guardiola promet de nouveaux visages

O

pposé au BATE Borisov ce mardi soir (20h45) au Camp Nou, à l'occasion de la 6e et dernière journée de la Ligue des Champions, l'entraîneur du FC Barcelone, Josep Guardiola, qui est assuré de terminer en tête du groupe H, va faire tourner son effectif. D'autant que les Catalans affrontent ce week-end le Real Madrid pour le clasico. "Le public va voir de nouveaux visages", a assuré le coach des Blaugrana en conférence de presse lundi.

avec le voyage au Japon, qui est très important pour nous.

Le FIFA Ballon d'Or va être remis en janvier prochain. Vous pourriez le recevoir pour la troisième fois consécutive. Cela représente-t-il une source de motivation supplémentaire ? Comme je l'ai toujours dit, c'est très agréable de recevoir des récompenses individuelles, surtout celle-ci, qui est très importante, très prestigieuse. Mais ce qui compte le plus à mes yeux, c'est que l'équipe gagne des matches et des titres. D'ailleurs, il y aura beaucoup de joueurs de chez nous dans la liste, comme les années précédentes. Passons à la sélection argentine. Cette année 2011 a été faite de hauts et de bas. Quelle est votre analyse ? Maintenant, on est plus sereins. Le contexte était très pesant après le nul avec la Bolivie donc c'était très important de battre la Colombie pour ramener un peu de calme. Maintenant, on a un répit jusqu'à juin, où on n'aura qu'un match à jouer, contre l'Équateur, et non deux, comme les autres fois. Ça va nous permettre de le préparer au mieux et de poursuivre notre route dans ces qualifications. Une question plus personnelle pour terminer : quel rôle joue le football dans votre vie quotidienne hors des terrains ? Depuis tout gamin, j'ai toujours été avec un ballon. Pas seulement sur le terrain, partout, n'importe où, je ne m'en séparais jamais. Maintenant c'est différent. J'essaie de déconnecter un peu, même si ce n'est pas facile car on joue tous les trois jours, ça fait beaucoup de matches à enchaîner. Mais j'essaie quand même de le faire. Quand j'en ai fini avec l'entraînement ou le match, j'essaie de profiter de ma famille et de ne plus penser au foot jusqu'au lendemain.

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ghardaïa Direction des ressources en eau NIF 099047015053229 Intitulé de lʼopération : lʼétude du schéma directeur dʼassainissement de Bouhraoua Commune de Ghardaïa

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ N° dʼopération NF5.342.1.262.147.08.2

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 du décret présidentiel N° 10/236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction des ressources en eau de la wilaya de Ghardaïa informe les soumissionnaires ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres restreint n° 09/2011 pour «lʼétude du schéma directeur dʼassainissement de Bouhraoua commune de Ghardaïa» paru dans les quotidiens Maracana et le 07/09/2011, et quʼà lʼissue de lʼanalyse des offres est déclaré infructueux.

ÂuO∞«

Maracana N° 1592 — Mercredi 7 Décembre 2011 - Anep N° 889 294

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE AIN-DEFLA

AVIS D' APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 04/12011

La Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ain- Defla lance un avis d'appel d'offres national restreint pour«Acquisition, des Equipements Médicaux pour les Etablissements PubIics Hospitaliers» de la wilaya en trois (03) lots séparés: -Lot n° 01: imagerie -Lot n° 04: Achèvement des équipements pour Ie Bloc opératoire et laboratoire - Lot n° 05 : Acquisition d'une station de traitement d'eau. Les entreprises intéressées par Ie présent avis peuvent retirer les cahiers des charges de la direction de la santé et de la population de la wilaya de Ain Defla, boulevard 19-Mars cité administrative AIN DEFLA et porte Ie numéro d'identification fiscal NIF 099744019084014 Les offres doivent comporter les pièces réglementaires suivantes :

A- L'offre technique 1- Une déclaration à souscrire dûment renseignée, visée et datée 2-Copie légalisée du statut de l'entreprise lorsqu'il s'agit d'une personne morale. 3-Copie du registre du commerce légalisée 4- Numéro d'identification fiscal (NIF). 5-Copie légalisée de l'extrait de rôles. 6-Copie légalisée des mises à jour (CASNOSCNAS).

7-Copie légalisée de l'extrait du casier judiciaire N° 03 du soumissionnaire lorsqu' il s'agit d'une personne physique et du gérant ou du directeur général de l'entreprise lorsqu' il s'agit d'une société 8-Bilans financiers des 03 dernières années (20082009-2010) visés par Ie commissaire aux comptes et les services des impôts. 9-Copie légalisée de l' agrément délivré par Ie ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière. 10-Déclaration de probité dûment renseignée, visée et datée. 11-Un engagement qui précise les délais de livraison, délais du service après vente et délais de garantie. 12-Copie légalisée des attestations de bonne exécution. 13- fiche technique des équipements. 14- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux auprès du CNRC local pour personne morale. 15-certificat d'exclusivité s'il y a lieu. B- L' offre financière - Cahier des charges comportant : La lettre de soumission, bordereau des prix unitaires et Ie devis quantitatif et estimatif dûment rempli, visé et daté. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention «technique» ou «financière», selon Ie cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme,

comportant la mention «À ne pas ouvrir appel d'offres national restreint N°… /2011 Acquisition des équipements médicaux pour les Établissements publics hospitaliers de la wilaya» adressée et déposée auprès de: Monsieur le Directeur de la santé et de la population cité administrative, wilaya de Ain Defla.

La durée de dépôt des offres est fixée à quinze (15) jours à compter de la date de la première publication de l'avis d'appel d'offres dans Ie bulletin officiel des marchés de l'opérateur public (BOMOP) ou la presse. Le jour limite de dépôt des offres et Ie jour d'ouverture des plis techniques et financiers correspondent au demier jour de la durée de préparation des offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant : L'heure limite de dépôt des offres est flxée à douze heure (12h 00min) L'heure d'ouverture des plis techniques et financiers est fixée à quatorze heures (14h 00) et aura lieu au siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ain Defla, en séance publique. Les offres resteront valides pour la période de préparation des offres augmentée de trois (03) mois. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis.

Maracana N° 1592 — Mercredi 7 décembre 2011 - Anep N° 889 971

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES RESSOURCES EN EAUX DE LA WILAYA DE DJELFA N° FISCAL / 17014021039

AVIS DʼATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément à lʼarticle 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction des ressources en eau de la wilaya de Djelfa informe tous les soumissionnaires ayant participé à lʼAvis dʼappel dʼoffres restreint N° 24/2011 inséré aux quotidiens nationaux : El Massar et Maracana du 24/10/2011 et le BOMOP du relative à la réalisation de lʼextension et réhabilitation des collecteurs principaux dʼassainissement à AIN OUSSERA : - Lot n° 01 : prolongement du collecteur principal dʼassainissement de la ville de Aïn Oussera sur 3000 ml kariet nouidjem vers lʼoued. - Lot n° 02 : extension du collecteur principal dʼassainissement de la ville de Aïn Oussera sur 900 ml du déversoir au collecteur. Les projets sont attribués à titre provisoire aux entreprises suivantes :

N° pli

N° lot

Entreprise

08

01

05

02

Ben Abdellah Mohammed

Taleb Missoum

Montant proposé en TTC

Notre offre technique 65.44

196328200062043 09 mois

19.884.735.00

74.00

196617310007929 02 mois

100.885.590.00

NIF

Délai

OBS

Moins disant Moins disant

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par la partie contractante dispose dʼun délai de dix jours (10) à partir de la première parution du présent avis sur les quotidiens El Massar et Maracana et le BOMOP peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Djelfa et ceci, en application de lʼarticle 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1592 — Mercredi 7 décembre 2011 - Anep N° 889 560

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPAZA DAIRA DE HADJOUT COMMUNE DE MERAD

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2011 «Relance»

Le président de l'Assemblée populairecommunale de la commune de MERAD lance un avis d'appel d'offres national restreint pour la réalisation.

AMENAGEMENT URBAIN RUE DE LA MOSQUEE

Les entreprises intéressées par Ie present avis d'appel d'offres et disposant d'un certificat de qualification et classification professionnelles spécialité «Bâtiment» en activité principale catégorie I ou plus peuvent retirer Ie cahier des charges auprès du service technique de l' APC. La durée de préparation des offres est arrêtée à 10 jours, à compter de la première date de parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou Ie B.O.M.O.P jusqu'à 12 h 00 min.

La date de dépôt des offres est fixée au l0e jour, à compter de la date de la première parution du présent avis sur les quotidiens nationaux, ou Ie B.O. M.O.P, jusqu'à 12 h 00 min. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des offres sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure 12 h 00 min. Les offres seront déposées à l' APC DE MERAD SERVICE TECHNIQUE Les offres doivent comporter une offre technique et une offre financière. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée indiquant la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention «offre technique,» ou «offre financière »selon Ie cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention suivante :

SOUMISSION A NE PAS OUVRIR APPEL D'OFRES NATIONAL RESTREINT N°……/2011 AMENAGEMENT URBAIN RUE DE

LA MOSQUEE

Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :

A. lʼoffre technique : (voir cahier des charges) -Déclaration à souscrire - Statut éventuel de l'entreprise SARL - EURL - SNC - Registre du commerce Certificat de qualification et classification professionnelles -Casier judiciaire -Attestations fiscales et parafiscales - Carte d'identification fiscale - Déclaration de probité- Protocole d'accord (dans Ie cas d'un groupement dʼentreprises)- Attestation de dépôt des comptes sociaux en cas de SARL -EURL -SNCRéférences professionnelles- Planning prévisionnel des travaux - Liste des moyens humains- Liste des moyens matériels- Extrait de rôles moins de 03 mois. B. L'offre financière: (voir cahier des charges). - Lettre de soumission - Bordereau des prix unitaires-Devis quantitatif et estimatif.

Les offres resteront valides pendant une période de(90) quatre-vingt-dix jours à compter de la date limite de dépôt des offies.

Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d' ouverture des plis qui se fera Ie jour correspondant à la date de dépôt des offresà 14 h.00 min au siège de l' APC de MERAD. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l'ouverture des plis sera reportée au jour ouvrable suivant à la meme heure: 14 h 00 min

N.B: Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles, en cours de validité et légalisées.

Maracana N° 1592 — Mercredi 7 décembre 2011 - Anep N° 889 718

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

L'activité physique fait partie des armes anticellulite. Mais quels sont les exercices les plus efficaces pour faire disparaître ces zones

Quels exercices physiques contre la cellulite

disgracieuses au niveau des fesses, des cuisses et des hanches ? Voici un petit programme d'exercices physiques ainsi que des

conseils à tester contre la peau d'orange.

Cellulite, une histoire de femmes La cellulite correspond à une accumulation de graisse au niveau des fesses, des cuisses et des hanches. Typiquement féminin, ce phénomène a une composante hormonale et sert physiologiquement de réserves d'énergie en prévision de la grossesse et de l'allaitement. Mais aujourd'hui, notre mode de vie ne nécessite plus de telles réserves

21

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

graisseuses et nous souhaitons toutes faire disparaître la moindre trace de graisse. L'alimentation joue un rôle important bien sûr. Plus elle sera grasse et copieuse, plus les kilos auront tendance à s'accumuler et plus la peau d'orange sera disgracieuse. Mais l'exercice physique est une composante tout aussi importante.

Le sport, l'anticellulite par excellence L'activité physique et sportive est particulièrement bénéfique contre la cellulite en général. Toutefois, il existe des exercices plus intéressants que d'autres. Evidemment ce sont ceux qui font davantage travailler les fessiers, les muscles des hanches et des cuisses. Plus ces muscles seront sollicités, plus ils auront tendance à puiser de l'énergie dans les couches graisseuses sous-jacentes.

Voici trois exemples d'exercices simples contre la cellulite Installez-vous à 4 pattes, en appui sur les avantbras. Tendez une jambe et montez-la le plus haut possible. Maintenez la position pendant 8 secondes. Alternez avec des séries de 8

montées/descentes de jambe. Même position, maintenez votre jambe en l'air et effectuez des petits ronds dans un sens puis dans l'autre, toujours par séries de 8. Allongez-vous sur le côté, corps parfaitement aligné, bassin bien droit et repliez votre jambe du dessous : montez puis descendez la jambe du dessus, droite, sans bouger le bassin. Si votre bassin est bien droit, votre jambe ne montera pas très haut, elle est rapidement bloquée. Alternez les séries de 8 montées/descentes, en maintenant votre jambe en l'air pendant 8 secondes. Evidemment, il est essentiel de mobiliser l'ensemble des muscles du corps, c'est-à-dire que ces exercices anti-cellulite doivent être intégrés dans un programme d'activité physique général. Exercices à intégrer dans son quotidien Par ailleurs, tout au long de la journée, il est possible de renforcer très simplement les effets des exercices anti-cellulite :Régulièrement, plusieurs fois par jour, lorsque vous êtes immobile, par exemple dans une file d'attente ou au bureau, pensez à contracter vos fessiers : maintenez la contraction pendant 8 secondes et/ou faites des séries de 8 contractions/décontraction s. Systématiquement, prenez les escaliers au lieu des ascenseurs, et contractez vos fesses à la montée et à la descente.

Les aides anti-cellulite Buvez régulièrement tout au long de la journée un litre et demi d'eau.Mangez beaucoup de fruits et de légumes et diminuez les produits gras. Terminez votre douche par un jet d'eau froide depuis les chevilles, en remontant le long des cuisses, jusqu'aux fesses et aux hanches. Appliquez après chaque douche une crème hydratante sur vos cuisses en les massant.

Morue aux haricots blancs

INGREDIENTS : 6 tranches de morue 250g d'haricots blancs trempés la veille 1 gousse d'ail 3 cuil. à soupe d'huile 1 C. à café de cumin 1 Cuil. à café de Paprika 1 petit piment Sel poivre

PRÉPARATION : Dessaler d'abord la morue dans de l'eau chaude mais pas bouillante, trempez -la quelques minutes, recommencez cette opération 2 ou 3 fois puis détachez doucement la peau et coupezla en tranches. Mettez les haricots dans 1L d'eau, versez dessus, l'ail écrasé, l'huile, le sel, le poivre, le cumin, le paprika, le piment et laissez cuire à feu doux pendant 30mn. Rajoutez l'eau si nécessaire et disposez les tranches de morue sur les haricots et continuez la cuisson pendant 20mn. Servez accompagné d'un jus de citron.

Nougat au amandes

Ingredients : 250 g de miel 250 g d'amandes décortiquées 225 g de miel 700g de sucre en poudre 5 blancs d'oeufs battus en neige 1 cuit. à café de vanille

Préparation : Mettre les amandes à griller au four. Pendant ce temps, faire fondre le miel avec le sucre à feu doux et lui ajouter les blancs d'oeufs. Mélanger bien l'ensemble et incorporer toujours en remuant les amandes grillées (les amandes sont à point lorsqu'elles commencent à crépiter). Ne pas laisser bouillir, niais maintenir toujours à la limite de l'ébullition. Tourner constamment et laisser

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

cuire jusqu'à ce que le mélange soit homogène et assez épais. Cette cuisson peut être assez longue, 2 à 3 heures. Aussi, ne pas désespérer et se relayer le résultat en vaut la peine. Remplir une petite cuillère de la préparation et la passer sous l'eau froide : si elle durcit tout de suite, c'est que le nougat est suffisamment cuit, sinon prolonger encore la cuisson. En fin de cuisson, ajouter la vanille. Verser le mélange sur une feuille de papier sulfurisé et recouvrir d'une autre feuille de papier sulfurisé. Mettre un poids par-dessus et laisser ainsi jusqu'à complet refroidissement. Démouler et découper en barres.


22

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 895

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 894

LA BLAGUE

Une mère moustique dit a ses petits : -Ne vous approcher jamais des hommes se sont nos enemmis!!! - Non ,maman y'en a un il m'a applaudit toute la soirée !!!

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 895

G

H

I

J

K

L

"Dans les premières passions les femmes aiment l'amant, et dans les autres elles aiment l'amour." La Rochefoucauld, Maximes

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Rédacteurs Djamel Touafek et Mouloud Hamdi

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 894

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

17h00 : ka'es el fadha'e (19)

17h30 : el chems el fedhia (19 et fin) 18h00 : journal en amazigh

18h20 : qada'e oua qadar (12)

19h00 : journal en français +météo 19h30 : algérie, génies des lieux ''constantine III''

20h00 : journal en arabe

20h40 : mara h'na ou mara l'hik (10) 21h00 : aissa tsunami

22h35 : festival djemila 2011 00h00 : journal en arabe

13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo

13:55 : Julie Lescaut

15:35 : Camping Paradis 17:25 : Grey's Anatomy

18:20 : Une famille en or 19:55 : Météo

20:30 : C'est ma Terre 20:32 : Météo

20:35 : Lille (Fra) / Trabzonspor (Tur)

22:50 : Mentalist 23:40 : Chase

Ligue des champions. 1re phase. 6e et dernière journée. Groupe B. Lille (Fra) / Trabzonspor (Tur). Mal embarqués, après quatre journées de compétition, pour se qualifier en 8es de finale, les Lillois d'Eden Hazard et de Joe Cole ont brillamment inversé la tendance en l'emportant il y a quinze jours sur la pelouse du CSKA Moscou (0-2). Du coup, les Nordistes de Rudi Garcia ne comptent plus qu'un point de retard sur Trabzonspor, 2es du groupe. Une victoire face aux Turcs propulserait automatiquement le LOSC en phase finale de la Ligue des champions. Rappelons qu'au match aller, les deux équipes avaient fait match nul (1-1), l'Argentin Gustavo Coleman, pour les Turcs, répondant en seconde période à un but de Moussa Sow. 06:00 : EuroNews 06:45 : Ludo 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 12:55 : Météo 13:00 : 13h avec vous 13:35 : Edition de l'outre-mer 13:40 : Keno 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:10 : C'est pas sorcier 16:40 : Culturebox 16:45 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Ouifi 18:10 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:08 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Des racines et des ailes 22:25 : Météo 22:30 : Soir 3 23:00 : L'ombre d'un doute

Ultime soirée de sélection pour les dix derniers candidats parmi les trente retenus par Dave et ses acolytes pour ces demi-finales. Ces dix artistes amateurs, comme lors des deux semaines passées, proposeront un numéro inédit, en direct, face au jury et au public. Cette fois encore, les voix des téléspectateurs seront prises en compte lors des votes, avec ceux de Sophie Edelstein, Gilbert Rozon et Dave. A l'issue des finales, le ou la candidat(e) sacré(e) «Incroyable talent» 2011 repartira avec la somme de 100 000 euros, la perspective de se produire sur la scène du festival Juste pour Rire à Montréal, dont c'est le 30e anniversaire, et, cerise sur le gâteau, assurera la première partie du nouveau spectacle de Pascal Obispo.

06:10 : La place du coeur 06:25 : L'oeil de Links 06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Monsieur Décembre 09:50 : Gorg et Lala 10:00 : Le live de la semaine 10:30 : Kiss & Kill 12:10 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:00 : Encore un baiser 16:20 : Le journal des jeux vidéo 16:35 : Mon beau-père et nous 18:10 : Têtes à claques 18:18 : Une minute avant 18:20 : Mon oncle Charlie 18:45 : Le JT 19:05 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:55 : Pieds nus sur les limaces 22:40 : Les rencontres de la soirée de mercredi 23:50 : Repérages, l'émission

06:30 : Barbapapa 06:45 : Les Schtroumpfs 07:10 : Chico Chica Boumba Pepper School 07:15 : Chico Chica Boumba Pepper School 07:25 : Baskup 07:50 : Phineas et Ferb 08:15 : Phineas et Ferb 08:35 : Phineas et Ferb 09:00 : Météo 09:05 : M6 boutique 10:05 : Sue Thomas, l'oeil du FBI 10:45 : Un, dos, tres 11:40 : Un, dos, tres 12:43 : Météo 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:40 : Météo 13:45 : Ma femme, ma fille, 2 bébés 15:40 : Felix et Charlie 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:50 : La France a un incroyable talent 23:05 : La France a un incroyable talent, ça continue

Vous allez avoir des relations plus faciles avec les autres. Vous allez pouvoir vous exprimer en public avec sincérité. Profitez-en pour dire ce que vous pensez réellement. C'est le bon moment car vous aurez acquis les certitudes pour parler ouvertement.

B A LA N C E

S CO R P I O N

16h30 : world of tosh (20)

13:00 : Journal

Vous allez entrer dans une période faste dans le domaine des affaires mais restez très prudent. Il ne faudrait pas qu'un incident de dernière minute vienne troubler le bon déroulement des opérations. Une démarche méticuleuse porterait plus rapidement ses fruits. Vigilance ! Une évolution incertaine d'une situation compliquée vous empêche d'avoir des pensées claires et précises. Il faut voir au-delà des apparences trompeuses et aller au fond des choses. Votre perspicacité habituelle vous permettra de résoudre cet imbroglio que vous redoutez à tort.

Une décision importante va être prise prochainement. Un moral exceptionnel vous aide à accepter des conclusions qui vous semblent prises un peu trop à la hâte. N'hésitez pas à apporter certains commentaires nécessaires dans de telles circonstances aussi douteuses. On vous fera une proposition alléchante. Une telle opportunité risque bien de ne pas se représenter. Il serait bon d'y réfléchir sérieusement surtout si vous considérez qu'il faille la saisir maintenant.

SA G I T A I R E

15h10 : moughamrate normandine

12:50 : L'affiche du jour

C A P R I C OR NE

14h20 : taqafat oua tourath assia

12:00 : Les douze coups de midi

Vous allez pouvoir penser à améliorer certaines relations que vous avez avec quelqu'un qui ne vous est pas indifférent. Ne compter pas trop sur votre moral qui est au beau fixe pour cela, faites plutôt confiance aux circonstances qui vous seront activement favorables.

Pour être en pleine forme vous avez besoin de nouvelles énergies. Vous aurez des idées neuves sur différents problèmes. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous guider vers de nouvelles aventures. Vous êtes en forme, allez vite faire ces nouvelles découvertes.

V ER S EA U

13h30 : louiza fernanda

11:55 : Petits plats en équilibre

Vous vous désespérez inutilement sur un sujet brûlant. Car la chance s'ingénuera à faire incliner les plateaux de la balance de votre côté. Il s'agit maintenant de bien compendre les tenants et aboutissants pour faire tourner rapidement les choses à votre avantage. Une opportunité d'améliorer rapidement vos finances s'offre à vous, ne la laissez pas passer. Il serait en effet dommage de tourner le dos à une offre aussi avantageuse sauf si des contraintes de dernière minute venaient perturber la réalisation de ce projet.

On conserve une très bonne image de vous et vous pourriez être pressenti pour un prochain rendez-vous d'affaires. Vos inquiétudes quant aux sentiments de cette personne proche de vous ne sont pas fondées. Répondez favorablement à une invitation de dernière minute.

On vous fera une remarque pas très gentille qui sera comme la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Plutôt que vous fâcher, faites preuve de patience dans vos sentiments mais indiquez clairement quand même les limites à ne pas dépasser. Faitesle et vous verrez les résultats.

P O I SS O N S

12h20 : zamane el wassle (08)

10:55 : Las Vegas

BE´L E´ LIE R

12h00 : journal en français +météo

Grâce à une belle forme physique, vous pourrez fournir tous les efforts nécessaires pour aboutir là où vous n'avez pas pu aller tout récemment. Vous constaterez que tout se passera comme vous l'avez pensé et rien ne pourra plus vous arrêter dans la réussite.

T AU REA U

ére ptie''

HOROSCOPE

G E ME A U X

06:45 : TFou

10h30 : el taouame el moukhtalif

06:35 : Zoé Kézako

06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 10:00 : C'est au programme 11:00 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:45 : Vestiaires 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Rex 17:09 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:46 : Et si on changeait le monde 19:55 : La minute du Chat 20:00 : Journal 20:30 : Tirage du Loto 20:35 : Fais pas ci, fais pas ça 21:30 : Fais pas ci, fais pas ça 22:25 : Avant-premières

CA N CE R

11h00 : alwane bladi ''les aurès 1

10h00 : khoubzouna el yaoumi

06:20 : Zoé Kézako

LI O N

06:10 : Zoé Kézako

V I E R GE

09h30 : qada'e oua qadar

M ERCREDI Enoleillé 21°- 8°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 06h07 El-Dohr 12h40 El-Assar 15h14 El-Maghreb 17h37 El-Ichaʼa 19h01

De quoi est composé le sirop de Grenadine

La grenadine est un sirop de couleur rouge, à l'origine à base de pulpe de grenade, le fruit du grenadier. Seuls quelques producteurs artisanaux restant fidèles à la définition originelle comme c'est encore le cas dans les pays méditerranéens (Espagne, Maghreb…). En France il s'agit aujourd'hui le plus souvent

23

d'un assemblage de 10 % de jus de fruits rouges et de vanille, ou de leurs extraits, le tout éventuellement avec un peu de jus de citron. Les fruits utilisés varient dans leurs proportions selon les marques : framboises, cassis, groseilles, sureau, fraises, citron. Si on utilise des extraits de fruits, on parle de sirops aromatisés à la grenadine.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

NE TIREZ PAS SUR L’ENTRAÎNEUR Par ALI BOUACIDA

A

près la peu glorieuse élimination de lʼéquipe olympique par le Nigeria, le sort de lʼentraîneur Azzedine Ait Djoudi, est pratiquement scellé et il faudra sʼattendre dans les jours qui viennent à ce que la FAF annonce solennellement son limogeage comme pour en faire le parfait bouc-émissaire de cette autre déroute du football national. Avant lui, il y a eu Saâdane et Benchikha qui sont passés à la caisse, payant pour la politique très approximative et très hasardeuse qui fait office de feuille de route aux gérants de la discipline. Nous restons convaincus que les instances fédérales vont de nouveau faire appel à un autre entraineur sûrement étranger, pour exorciser toutes les tares dont sont accusés nos techniciens locaux-, refaire le même parcours, la même configuration en faisant appel à des joueurs de lʼoutre-mer après une longue et laborieuse prospection en sillonnant les stades dʼEurope. A ce sujet, écoutons lʼancien stratège de lʼéquipe nationale, Lakhdar Belloumi qui sʼexprimait dans les colonnes dʼun confrère (Liberté 5/ 12): «…Contrairement à beaucoup qui ont rué dans les brancards pour accuser ouvertement lʼentraîneur, moi je blâme les joueurs et je les considère comme les premiers responsables de cette débâcle… Que pouvait faire Azzedine Ait Djoudi? Entrer sur le terrain, remplacer ses attaquants et pousser le ballon dans les filets?» Et à Belloumi de déplorer lʼesprit mercantile qui sʼest emparé des joueurs qui nʼont pas manqué de réclamer des primes juste après la victoire sur le Sénégal. Alors, ces vedettes trop gâtées, ont-elles été mal préparées psychologiquement ? A lʼévidence, on a omis de leur expliquer clairement quʼils étaient là pour défendre des couleurs nationales et non pour engranger quelque confortable rétribution. Dʼautre part, comme lʼécrit si justement Maracana (6/12) «Pourquoi Halilhodzic et son préparateur physique se sont-ils «immiscés» dans le travail dʼAït Djoudi ? Pourquoi avoir attendu ce tournoi final pour que Halilhodzic se mêle de cette équipe nationale olympique ? Il y a donc eu une ingérence dans les prérogatives du coach et ce dernier a vu ses attributions, voire son autorité carrément remises en question par la présence dans les vestiaires de lʼentraineur de lʼéquipe A. A-t-on considéré Ait Djoudi incapable de sʼen sortir tout seul pour lui imposer la présence plus encombrante que profitable de Halilhodzic supposé lui donner de précieux conseils ? Cʼest raté. Pour une équipe qui mène au score et se fait battre de cette manière : cʼest quʼil y a forcément une autre explication que la faiblesse supposée de lʼentraîneur. A. B.

Maracana N°1592 — Mercredi 7 Décembre 2011

À PROPOS DE LʼARBITRAGE …

Kerbadj moins accablant

Le président de la ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, était l’invité d’une émission sportive, dimanche dernier, au cours de laquelle il a répondu à la question relative aux erreurs d’arbitrage, constatées depuis l’entame de la nouvelle saison. Le patron de la LFP n’a pas trouvé mieux que de défendre les arbitres qui sont passés à côté de la plaque, en déclarant ce qui suit : “Les arbitres sont des êtres humains qui peuvent commettre des erreurs. Je demande à tout le monde de ne pas trop contester les décisions des arbitres, parce que c’est des choses qui arrivent à travers tous les stades du monde entier”. Une réponse qui a étonné les téléspectateurs et les amateurs de la balle ronde, et ce, pour la simple raison que Kerbadj tenait, il y a quelques temps, avant son intronisation à la présidence de la LFP, un discours différent, accablant ces mêmes arbitres d’avoir privé son ex-club, le CRB, de ses droits.

Un match à huis clos pour le CABBA

La commission de discipline de la Ligue de football professionnelle, réunie, hier, au siège de cette instance sous la présidence de Hamid Hadadj, a sanctionné le leader de la ligue 2, le CABBA, d’un match à huis clos, suite à l’envahissement du terrain par des supporters bordjis lors de la rencontre de la dernière journée de ligue 2, face à l’ASMO. Le deuxième dossier traité par cette commission est relatif à la blessure de l’arbitre assistant, Serradj, lors de la rencontre JSKESS. Pour l’instant, rien n’est encore décidé quant à la sanction qui sera infligée à la JSK. La CD attend le certificat médical qui confirmera ou non, que cet arbitre ait été vraiment touché. Les autres sanctionnés lors de cette réunion, ont été Hemiti (USMA), 2 matches de suspension pour coup à adversaire, assortie d’une amende de 30 000 DA, Boucherit (JSMB), 2 matches de suspension pour coup à adversaire et une amende de 30 000 DA, et Fellah (MCO) 1 match de suspension pour cumul de cartons.

24

U 23 / La participation en chiffres

Les statistiques du premier tour du tournoi pré-olympique qualificatif aux jeux de Londres 2012, qui se sont déroulés dans les deux villes chérifiennes Tanger et Marrakech. Les chiffres parlent d’eux-mêmes la plus mauvaise attaque avec deux buts

seulement marqués, la plus mauvaise défense avec cinq buts encaissés en trois matches, soit 1,66 but par match. Au total les capés de Azzedine Aït-Djoudi se sont contentés d’une petite victoire et de deux défaites. Un parcours négatif sur toute la ligne.

TABLEAU DES STATISTIQUES DES DEUX GROUPES : Nombre de de matches joués des 2 groupes : 12 Nombre de victoires : 10 Nombre de matches nuls : 02 Nombre de buts marqués : 24 ere Nombre de buts marqués en 1 mi-temps : 10 eme mi-temps : 14 2 en s marqué buts de Nombre Nombre de penaltys accordés : 03 Nombre de penaltys inscrits : 02 Nombre de penaltys ratés : 01 Meilleure attaque : Nigeria - 05 buts Meilleure défense : Maroc et Egypte - 02 buts Meilleur buteur : Layal (Nigeria)

FINALE DE LA SUPER-COUPE DʼAFRIQUE

La présence de

La saison passée, le président de la Confédération Africaine de football (CAF), Issa Hayatou, et son instance, ont infligé une sévère sanction aux deux clubs tunisiens, l’ESTunis, après les incidents qui ont émaillé la finale de la Champions League face au TP Mazembé, et le forfait de l’Etoile du Sahel au Nigeria, pour le compte de la Coupe de la CAF. Il y a quelques semaines, l’Espérance de Tunis a joué la finale de la Champions League Africaine pour la deuxième année consécutive au stade de Radés (Tunis) face au WA Casablanca. En sa qualité de premier responsable de la CAF, Hayatou devait être présent à cette finale retour, mais ça n’a pas été le cas et ce dernier a tourné le dos à la grande famille de l’EST. Par contre, il a assisté à la finale de la Coupe de la CAF de dimanche dernier à Fès, ayant opposé le Maghreb de Fès (Maroc), au Club Africain de Tunis. Les dirigeants de l’EST souhaitent vivement voir Issa Hayatou

Le voyage à Béchar fait rappeler à Amrouche les périples africains

En parcourant pas moins de 2 400 km en aller et retour pour rejoindre la ville de Béchar, à l’occasion du match JSS-USMB, l’entraîneur de la ville de Roses, Rezki Amrouche, s’est rappelé de ses voyages qu’il a effectué en Afrique en tant que joueur de l’EN. “Ce déplacement à Béchar me fait rappeler les périples africains. La distance parcourue de Blida vers cette ville de l’extrême-sud est vraiment pénible ; on aurait dit la traversée de tout le territoire algérien, c’était vraiment fatiguant”, a déclaré Amrouche, avant d’ajouter : “Mais ce qui m’a intrigué le plus, c’est que les supporters bécharis font dans les mêmes provocations que les Africains avant l’entame du match : jets de projectiles, tam-tam et insultes. Heureusement qu’on n’a pas trouvé d’objet anormal dans les vestiaires. Ce sera très difficile de gagner à Béchar”. Sacré Amrouche !

présent à la Super-Coupe d’Afrique qui aura lieu la première semaine de février 2012 au stade de Radès entre les deux champions, l’EST et le MAS, et ce, pour se réconcilier avec les dirigeants et le public tunisois qu’il a privé la saison dernière de son public.

Haïmoudi au Qatar …

L’arbitre international, Djamel Haïmoudi, qui sera assisté de Etchali, vient d’être désigné par la commission fédéral de l’arbitrage (CFA), présidée par Belaid Lacarne, pour officier au tournoi Panarabe qui se tiendra à Doha, capitale du Qatar, du 9 au 23 du mois courant. Le départ aura lieu aujourd’hui. A signaler que cette commission d’arbitrage sera présidée par l’Emirati, Ahmed Ghanem.

… Et Raouraoua présidera la commission technique

L’Algérien Mohamed Raouraoua, premier vice-président de l’union Arabe de Football (UAF), et membre du comité exécutif de la FIFA, présidera la commission technique du tournoi de football de ces jeux. L’organisation de toutes les rencontres de ce tournoi ainsi que la désignation des commissaires aux matches seront à sa charge.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1592 date 07-12-2011