Issuu on Google+

RIEN NE VA PLUS AU MOULOUDIA «GHRIB DÉGAGE !» LES CHNAOUA EN COLÈRE

UN POINT www.maracanafoot.com

N° 1556 du Dimanche 23 Octobre 2011

précieux pour les Kabyles

MCA OUSSALÉ : «Je n’ai plus envie de continuer»

MCEE 1 - JSK 1

CAB 0 - JSMB 0

BÉJAÏA s’en sort bien CRB 3 - MCS 1

LE CHABAB CARTONNE

E LL E B É P P A H C É A L’ R E D A LE LE

USMH 1 - NAHD 0

WAT 1 - USMA 1

Un derby sans saveur


1 1

HANNACHI ENTAME LES NÉGOCIATIONS AVEC LE MANAGER DʼEL GHANOUDI

Le chairman kabyle veut jouer les premiers rôles lors de la saison en cours, cependant, il est déjà entré en contacts avec certains éléments afin de les avoir dans lʼeffectif kabyle lors du prochain mercato. A cet effet, on croit savoir dʼune source digne de foi quʼil a déjà entamé les négociations avec le manager de lʼattaquant libyen El Ghanoudi afin de lʼenrôler pour le prochain mercato. Cela démontre la volonté de Hannachi dʼavoir les meilleurs éléments afin de jouer les premiers rôles. En décidant de faire lʼimpasse sur la coupe de la CAF pour la saison en cours, il veut à tout prix réaliser un bon parcours et jouer la Champions League la saison prochaine. Même si rien nʼest officiel pour le moment, Hannachi est prêt pour casser sa tirelire en faisant revenir les meilleurs éléments

LE JOUEUR EST INTÉRESSÉ PAR LʼOFFRE MAIS…

Selon nos informations, le joueur en question est emballé pour jouer à la JSK avec qui il veut gagner des titres. Toutefois, il a tout laissé à son manager qui sʼoccupe de ses affaires. Même si rien nʼa filtré pour le moment sur cette question, une chose est sûre, cʼest que le boss des Canaris tentera tout pour convaincre le manager du joueur à opter pour la JSK. Néanmoins, on doit attendre ce quʼ apporteront les négociations lors des prochaines journées

A DÉFAUT DʼEL GHANOUDI UN ATTAQUANT AFRICAIN DANS LE VISEUR

En plus dʼEl Ghanoudi, plusieurs autres noms sont sur le bureau du club, notamment, dʼattaquants africains, même si aucun nom nʼa filtré pour le moment afin dʼéviter que dʼautres clubs les contactent. Une chose est sûre cʼest que la direction kabyle fera de son mieux pour assurer le meilleur recrutement possible afin de gagner une place qualificative à la Champions League africaine la saison prochaine. Cette dernière reste un objectif pour le club phare de Kabylie qui veut réaliser un bon parcours comme ça été le cas lors de la dernière édition disputée par la JSK depuis deux saisons M.L.

LIGUE 1

Les Canaris engrangent un précieux point Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : Messaoud-Zeggar Affluence : nombreuse Arbitres : Babou, Schamby, Bouzaghou Buts : Kadri (4') MCEE Rial (5') JSK Avertissements : Hebaïche (22ʼ), Belakhder (66ʼ) MCEE, El Orfi (47ʼ), Sedkaoui (66ʼ)

MCEE :

Berrefane, Mahfoudi, Berchiche, Benamer, Hebaïche (Nezzar, 46'), Bentayeb, Hemami, Belakhdar, Tiaiba (Belagraâ 73ʼ), Bouaïcha (Deghiche M. 78'), Kadri / Entraineur : Taleb

JSK :

Asselah, Khelili, Rial, Bitam, Nessakh, Sedkaoui, El Orfi, Metref, Hemani (Hezil 88'), Hanifi (Younès 72'), Boulemdaïs (Camara 57') Entraîneur : Ighil

L

a sortie des Jaune et Vert à l’est du pays était très attendue par les inconditionnels de l’équipe d’autant plus que leurs hôtes restent intraitables à domicile. C’est donc devant des tribunes garnies de fond en comble que les deux équipes firent leur entrée sur la pelouse. Les deux

équipes ne procéderont pas d’ailleurs au fameux round d’observation et dès la 4e minute de jeu, le virevoltant ailier Kadri, après un slalom dans la défense des Canaris, expédie un bolide qui va mourir en pleine équerre. Les locaux n’avaient pas encore fini de se congratuler que les Canaris, par l’entremise de leur capitaine d’équipe, remettent les pendules à l’heure suite à une judicieuse frappe de Metref. Après cette réalisation des visiteurs, le jeu se stabilise au centre du terrain et rares furent les incursions offensives d’un côté comme de l’autre. C’est

sur ce score de parité que la mitemps intervient. A la reprise, les deux équipes voulaient, chacune de son côté, s’emparer du milieu de terrain. C’est ainsi que les deux coaches procèdent à des changements au sein de leurs effectifs respectifs dans le but de donner plus de consistance au jeu offensif. A la 56’ de jeu, Kadri toujours dans ses chevauchées effrénées, sème la zizanie dans la défense kabyle mais se fait contrer au dernier moment par Nessakh omniprésent. Les hommes d’Ighil se feront à leur tour menaçants par Metref à la 60’. Hemani se mettra à

Ph : Maracana

02

son tour en évidence et verra son essai annihilé par Berrafane. Deghiche, lui aussi, qui venait de faire son entrée en jeu à la place de Bouaïcha verra son essai bien capté par Asselah. Voyant que le point du nul ne pouvait pas leur filer d’entre les doigts, les camarades de Rial renforceront leur arrière-garde et ne laisseront aucun espace libre à leur vis-à-vis. Les quatre minutes de temps ne changeront en rien au tableau de marque et c’est ainsi que qu’Ighil et ses hommes engrangent un premier point, ô combien précieux, de leur déplacement. Y. M.

Rebbouh Haddad : «Le stade de Tizi Ouzou sera prêt dans les délais prévus »

B

onne nouvelle et pour le club phare de Kabylie et pour les fans du club concernant les travaux du nouveau stade de Tizi Ouzou. En effet, les travaux doivent être terminés dans les temps prévus et le club phare de Kabylie bénéficiera de cette infrastructure dans les délais escomptés. C’est ce qu’a affirmé avant-hier Rabouh Haddad (propriétaire la société chargée de la construction du nouveau stade en collaboration avec les Espagnols) lors de son intervention sur les ondes de la chaine II de la radio nationale. «Pour le

moment, il n’y a pas de souci et tout marche selon les normes. Après avoir trouvé quelques problèmes techniques au début des travaux, on a tout réglé et le stade sera prêt dans les délais, à savoir 34 mois. Nous sommes en train de travailler et, en principe, il n’y aura pas de retard et le stade sera prêt à temps. » Ainsi donc, le club phare de Kabylie pourra enfin bénéficier d’un grand stade et des infrastructures nécessaires, afin d’être un vrai club professionnel et pourquoi ne pas revenir en force sur le plan continental.

Une AG extraordinaire le 29 du mois en cours

Après avoir tenu une AG ordinaire lors des précédentes journées où les bilans, moral et financier, ont été approuvés à l’unanimité, une autre AG, cette fois-ci extraordinaire, est prévue le 29 du mois en cours, à savoir samedi prochain. Lors de cette AG, le bilan moral et financier de l’exercice 2010-2011 sera présenté devant les membres de l’AG pour qu’il soit approuvé. Cependant, d’autres sujets seront abordés à l’ordre du jour comme l’a promis le premier responsable du club, Mohand Cherif Hannachi, lors d’une conférence de presse qu’il a animée, il y a deux semaines

Renforcement du bureau

Selon les informations en notre possession, le premier responsable du club-phare de Kabylie veut renforcer le bureau par des éléments capables d’apporter un plus à l’équipe. En effet, il a déclaré à maintes reprises que les portes sont ouvertes à toute personne qui pourra apporter un plus au club afin que ce dernier fonctionne dans les meilleures conditions possibles. En résumé, le chairman kabyle est en train de faire de son mieux pour assurer la stabilité au club qu’il veut voir revenir en force au cours de la saison en cours. Reste à connaître maintenant les décisions qu’il prendra. C’est ce qu’on saura dans les tout prochains jours. M. L.

Hannachi veut avoir un vrai club professionnel

Pour sa part, la direction kabyle attend avec impatience la réalisation de ce projet qui lui permettra de réaliser son projet d’avenir, à savoir avoir un

vrai club professionnel. Avec sa grande expérience dans le domaine de la gestion,vu les annéesqu’il a passées à la tête du club phare de Kabylie, Hannachi mettra toute son expérience pour que la JSK retrouve son image d’antan. En résumé, ce projet sera très

bénéfiquepourleclubphare de Kabylie pour atteindre les meilleurs niveaux, c’est le souhait également des fans du club de voir toujours leur club de toujours jouer les premiers rôles dans les différentes compétitions qu’il dispute. M. L.

Zarabi sera qualifié face à l’USMH

Le défenseur axial Abderaouf Zarabi sera qualifié avec sa nouvelle équipe dès le prochain match qui opposera les Canaris à l’USMH. C’est ce que nous avons appris d’une source proche de la direction kabyle. Après avoir raté le match d’hier du fait qu’il n’est pas qualifié pour cette rencontre, l’ex-pensionnaire des Sang et Or pourra retrouver la compétition dès la prochaine rencontre. C’est ce qui a soulagé le premier responsable de la barre technique des Canaris qui pourra compter sur les services d’un joueur qu’il connaît parfaitement et fera sans doute de son mieux pour apporter un plus à l’équipe.

La guerre des postes relancée

Ainsi donc, avec la qualification de Zarabi, la guerre des postes sera relancée notamment avec la présence de Assami, Bitam, Khelili et le retour de Belkalem qui jouent dans le même poste, ce qui mettra le staff technique dans l’embarras du choix lors des différentes rencontres qui attendent le club pour le reste du championnat. Cependant, sa polyvalence pourra jouer en sa faveur sachant qu’il pourra évoluer même comme arrière gauche. Une chose est sûre, c’est que l’ex-pensionnaire du NAHD fera de son mieux afin d’aider son équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles et pourquoi ne pas gagner un titre à la fin de la saison

Il a suivi la rencontre d’hier depuis les gradins

Même s’il n’était pas concerné par la rencontre d’hier, du fait qu’il n’est pas qualifié pour ce match, le joueur en question a fait le déplacement avec l’équipe afin de voir ses nouveaux coéquipiers de près. En fait, il a suivi la rencontre d’hier à partir des gradins en attendant qu’il soit qualifié à partir du prochain derby qui opposera son équipe à l’USMH dans une rencontre prometteuse qu’abritera le stade du 1er-Novembre et qui est très attendu par les amoureux des Jaune et Vert qui attendent un retour en force de leur équipe en championnat. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Canaris songent déjà À EL HARRACH Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Après le match de la sixième journée du championnat professionnel de la Ligue I, disputé hier à El Eulma face au club local du MCEE, les gars de la Kabylie devront se remettre au travail et se préparer en conséquence pour un autre match important dans le cadre de la 7e journée.

Le prochain match face à l’USMH préoccupe déjà les Kabyles. Ph : Maracana

les attend, mais présentent eux aussi un visage séduisant depuis quelque temps depuis la venue de Meziane Ighil à la tête de la barre technique kabyle. Les joueurs vont donc tout faire pour continuer sur cette bonne série. Pour cela, la bande à Ighil doit arracher la victoire pour entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe, et rester sur la bonne dynamique. Au final, les Canaris sont appelés à préparer ce rendez-vous comme il se doit, et ce, afin d’enchaîner avec d’autres

bons résultats et rester sur cette bonne dynamique qu’affiche le groupe, une rencontre qui sera sans doute pénible pour les capés d’Ighil et ses collaborateurs, voire plus difficile que les autres, du moment que les Canaris affronteront une redoutable équipe de l’USMH.

Les Canaris ont les moyens d’enregistré d’autres succès

Même si le prochain match face à l’USM El Harrach se jouera au stade du 1er Novembre de TiziOuzou et devant leurs sup-

porters, il s’annonce très difficile pour les Canaris du Djurdjura. Personne ne doute des capacités des Kabyles de retrouver leur vraie valeur, en témoigne le succès enregistré face au

REPRISE APRÈSDEMAIN

Les Canaris du Djurdjura, qui ont disputé hier le match de la sixième journée du championnat, auront droit à un peu de répit. Par la suite, ils sont appelés à préparer le prochain rendez-vous dans de bonnes conditions. Le staff technique du club, à sa tête Ighil Meziane, doit gérer cette situation en faisant tourner son effectif. Les joueurs vont reprendre le chemin des entraînements aprèsdemain, et ce, afin dʼentamer la préparation du match contre lʼUSM El Harrach, prévu samedi prochain à domicile. S. A.

EVITER LES ERREURS DU PASSÉ

Si les Canaris du Djurdjura veulent renouer avec les victoires, ils doivent se montrer plus solides derrière et plus percutants devant les bois des équipes adverses. La JSK, qui vise le titre de champion d’Algérie cette saison, doit tout faire pour empocher les trois points de la victoire. Les joueurs qui sont animés d’une volonté de fer doivent travaillent d’arrache-pied cette semaine, et ce, dans l’unique but de préserver cette dynamique de victoires et rendre le sourire à leurs supporters et oublier les revers concédés en ce début de championnat. Les protégés de Meziane Ighil doivent éviter de refaire les mêmes erreurs. La vigilance doit donc être de mise lors des prochaines rencontres pour permettre aux Canaris de remonter la pente et retrouver la place qui est la leur.

TEDJAR : «J’aurais tout donné pour être sur le terrain face au MCEE» Saâd Tedjar, l’international de la JSK , a été blessé lors d’une séance d’entraînement a été l’un des grands absents lors du match, hier, face au MC El Eulma, dans les rangs des Jaune et Vert. Le milieu offensif kabyle, dans l’entretien qu’il nous a accordé la veille de cette rencontre importante, nous a dit qu’il aurait tout donné pour être sur le terrain. Pour ce qui est de l’avenir, il nous a dit être certain que son équipe atteindra l’objectif tracé par la direction en championnat, à savoir jouer les premiers rôles.

Ph : Maracana

L

es partenaires du capitaine Ali Rial, qui a retrouvé son poste hier face au MC El Eulma, auront un autre rendezvous important contre une bonne équipe qui pratique un beau football, l’USMH en l’occurrence. Les poulains de Charef affichent un visage bien meilleur que celui des précédentes saisons. C’est pour dire que les Jaune et Vert de la Kabylie doivent préparer convenablement leur prochaine confrontation, et bien évidemment oublier les précédentes défaites enregistrées en ce début de saison. Ces derniers ont certainement conscience de la difficulté de la tâche qui

Khroubis la semaine dernière. Cela veut dire que les coéquipiers de Malik Asselah recevront la formation de l’USMH dans la peau de favori. Avec une défense qui tient bon et une attaque en constante évolution, les Kabyles sont prêts à cracher le feu cette fois-ci à domicile, d’autant plus que Hanifi se trouve dans une forme éblouissante. De même que Boulemdaïs qui a montré de très belles choses ces derniers temps. Sans parler du retour de plusieurs éléments considérés comme des piliers de l’équipe. Ces jeunes joueurs pétris de qualités sont déterminés à relever le défi et prouver que le club a les moyens d’enregistrer d’autres succès. S. A.

1 1

03

Quel est votre sentiment en ratant le rendez-vous face au MCEE ? C’est vrai que c’était un match à ne pas rater. J’aurais bien aimé être avec mes coéquipiers sur le terrain, mais que voulez-vous, lors d’une séance d’entraînement, j’ai ressenti des douleurs au niveau des adducteurs et je n’ai pas pu terminer la séance ; sincèrement, j’étais vraiment déçu de ne pas participer à ce derby contre le MC El Eulma. J’espère bien

être rétabli face à l’USMH.

Vos camarades auront à disputer une rencontre bien difficile, n’est-ce pas ? (entretien réalisé la veille du match JSK-MCEE). C’est exact. C’est un match difficile et aussi très important que celui que nous aurons à jouer face au MC El Eulma et, croyez-moi, j’aurais tout donné pour être sur le terrain. Je suis blessé et cela me prive du match.

Revenons au dernier succès à domicile qui vous a permis de renouer avec le succès. Quelle appréciation en faites-vous ? Tout d’abord, je voudrais vous dire que nous sommes aux anges. C’est certain, le succès remporté face à l’ASK nous a fait beaucoup de bien. Nous étions déterminés à renouer avec la victoire, et tant mieux pour nous et pour toute la Kabylie. Maintenant, on doit préparer sérieusement le reste du championnat, en commençant par le match face à l’USMH.

Pensez-vous être en mesure de retrouver vos repères en championnat ? D’abord, il faut gérer le reste du parcours match par match et ne

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

pas brûler les étapes. En plus, si on veut vraiment réussir, il ne faut pas qu’on lâche prise lors des rencontres qui vont suivre. De toute façon, on fera tout pour améliorer notre rendement pour prétendre à de bons résultats en dehors de nos bases.

Justement, comment appréhendez- vous le match qui vous attend à domicile face à l’USMH ? C’est un match comme les autres, et que l’on va aborder avec un seul objectif, celui de gagner. Certes, notre mission s’annonce très difficile devant une équipe qui n’est plus à présenter et difficile à manier même à l’extérieur. De notre côté, nous devons confirmer le résultat enregistré face à l’ASK. De toutes les façons, nous allons préparer comme il se doit le match face à l’USMH, et avec la ferme intention de glaner les points du match. En conclusion… Que la solidarité soit présente dans nos rangs à l’occasion de ce match du championnat. Et tout ira pour le mieux une fois de plus ; j’espère bien qu’on va confirmer notre bonne santé et l’emporter pour retrouver notre place sur le podium. S. A.


LIGUE 1

Hannachi en France Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Ph : Maracana

CAMARA ET BOULEMDAIS FACE À LEURS EX-

Deux anciens joueurs du MC El Eulma qui portent actuellement les couleurs de la JSK, en lʼoccurrence lʼattaquant Hamza Boulemdaïs et le milieu récupérateur Madani Camara, ont retrouvé hier au stade dʼEl Eulma leurs excoéquipiers, les dirigeants et les supporters du MCEE. Un match des retrouvailles pour ces deux joueurs qui ont laissé de bonnes impressions lors de leur passage au sein du MC El Eulma. Les deux joueurs kabyles ne gardent que bons souvenirs de leur passage au MCEE.

…IDEM POUR KAROUF

Cʼest le cas aussi pour lʼentraîneur adjoint de Meziane Ighil, en lʼoccurrence Mourad Karouf. Ce dernier, qui a fait un passage à la tête de la barre technique du club dʼEl Eulma, garde de bons rapports, et avec les supporters et avec les dirigeants de ce club. Karouf était très heureux de croiser le fer avec son ancien club, et le coach kabyle a eu droit à un accueil des plus chaleureux. A. M.

Le président des Jaune et Vert, Moh Chérif Hannachi, n’était du voyage avec son équipe, qui s’est déplacée à El Eulma.

L

e boss des Canaris se trouve depuis le week-end dans la capitale française, Paris. Le chairman kabyle est parti pour régler quelques affaires personnelles. Le président Hannachi, qui se trouve en France, n’a pas raté l’occasion de se renseigner sur son équipe, en appelant les dirigeants qui ont fait le déplacement avec le groupe. Le président des Canaris du Djurdjura ne laisse rien au hasard et veut tout le temps s’enquérir de la situation de son club de toujours et se rassurer. Hier, Hannachi n’a pas cessé d’appeler les dirigeants pour savoir si son club s’est bien acquitté de sa mission en terre eulmie, à savoir la réalisation d’un bon résultat.

Il devra rencontrer les Qataris…

Son voyage en France n’était pas uniquement pour régler ses propres affaires, mais selon nos sources, le boss kabyle ira à la rencontre des investisseurs qataris. Toujours selon la même source, Moh Chérif Hannachi rencontrera dans la capitale française les responsables de la société qui a investi son argent dans le club mythique du Paris Saint Germain, et ce, dans le but de les convaincre de venir investir à la JSK, et être un partenaire en puissance.

…Et résiliera le contrat avec les responsables d’ERREA

Le premier responsable des Jaune et Vert ne va pas rater l’occasion, pour aller à la rencontre des responsables de la firme ERREA, qui est l’équimentier du club. Cette firme, qui n’a pas tenu ses engagements,

n’équipera plus la JSK. C’est ce qui a été décidé par les responsables, lesquels ont pris la décision de résilier le contrat. Hannachi devra donc résilier le contrat avec cette firme.

Il sera de retour au pays demain ou mardi

Le boss, Moh Chérif Hannachi, qui se trouve en France depuis ce weekend pour régler quelques affaires personnelles et d’autres ayant trait à la gestion du club, sera de retour au pays demain lundi, ou au plus tard mardi. Le premier responsable de la JSK sera de retour au pays avant la fin de cette semaine, et ce, afin de préparer les travaux de l’assemblée générale qui aura lieu le 30 de ce mois. Il sera question de la lecture et la présentation des deux bilans, moral et financier, de la saison 2010-2011. A. M.

Berrefane et Berchiche retrouvent la JSK

C’est le cas aussi pour les deux anciens pensionnaires de la JS Kabylie, les nouveaux Eulmis, le gardien de but Mourad Berrefane et le défenseur axial Koceila Berchiche. Ces deux joueurs qui ont fait un passage à la JSK ont opté à l’intersaison pour le MCEE, après avoir attendu longtemps un signe de Hannachi, mais en vain. Les enfants de Beni Douala étaient très animés et étaient décidés à se donner à fond sur le terrain pour s’offrir la victoire, et ce, même si l’adversaire avait pour nom la JSK, leur club de toujours.

Hikam parmi les 18

Le jeune espoir Hikam, qui a été retenu la semaine passée face à l’ASK, a été de nouveau convoqué par le staff technique kabyle pour le match d’hier qui a mis aux prises le club phare de la Kabyle au MC El Eulma au stade Messaoud Zeggar. Hikam, qui a fait son entrée vers la fin du match face à l’AS Khroub, faisait partie des 18 face au MCEE.

Les jeunes Fergane, Oumekhtar et Meftah. J non convoqués…

Retenus dans la liste des 18 lors du précédent match joué au stade de Tizi-Ouzou face à l’AS Khroub, les jeunes espoirs, Saïd Fergane, Oumekhtar et Meftah Jugurtha n’ont pas été convoqués cette fois-ci par le coach Ighil Meziane pour le match d’hier ayant mis aux prises la JSK au MCEE, pour le compte de la 6e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle.

…De même pour Lamhane C’est le cas aussi pour le milieu de terrain offensif, Amir Mokhtar Lamhane. Ce jeune élément de valeur, qui a réintégré le groupe la semaine passée, après avoir eu l’autorisation du staff technique, et ce, suite à sa sanction, n’a pas été retenu parmi le groupe qui s’est déplacé à El Eulma. Lamhane, qui n’a pas été convoqué par Meziane Ighil, a pris part au match d’ouverture avec les espoirs du club kabyle face à ceux du MCEE avec les autres jeunes, Meftah. J, Oumekhtar et Fergane, non convoqués eux aussi. A. M.

Assami de nouveau convoqué

Le défenseur axial, Nordine Assami, qui était mis à l’écart par le staff technique, commence à regagner la confiance de ce dernier. Après sa convocation face à l’AS Khroub la semaine dernière, Nordine Assami a été de nouveau retenu parmi les 18 par le coach Ighil Meziane. Ce dernier, qui a constaté que le joueur s’est amélioré, en éliminant les kilos en plus, a donc jugé utile de le convoquer, une façon de le mettre en confiance afin qu’il redouble d’efforts pour espérer avoir la chance de jouer et de retrouver la compétition. A. M.

L

Ultime séance avant-hier soir au 8 Mai 45

Le coach kabyle, Ighil Meziane, a programmé une ultime séance de travail avant-hier vendredi.

a séance a eu lieu dans la soirée au stade 8 Mai 45 de Sétif. Les joueurs ont eu droit à une légère séance d’entraînement, consacrée beaucoup plus aux dernières retouches et aux derniers réglages en prévision du match d’hier face au MCEE. Ighil Meziane a saisi l’occasion pour s’adresser à ses joueurs, en

Ph : Maracana

1 1

Ph : Maracana

04

les mobilisant pour ce rendez-vous, et en les exhortant de se donner à fond pour réussir un bon résultat.

Mise au vert à l’hôtel Zidane

Les partenaires de Rial, qui ont rallié la ville de Sétif vendredi en fin de matinée, ont pris leurs quartiers dès leur arrivée, vers les coups de 13h, au sein de l’établissement hôtelier Zidane. Un lieu qui offre toutes les commodités pour bien se concentrer avant le match.

Départ hier à El Eulma

Les joueurs kabyles, qui se trouvaient dans la ville de Sétif à l’hôtel Zidane, ont pris leur déjeuner, avant de rallier la ville d’El Eulma juste après. Les coéquipiers de Hocine El Orfi, qui ont été bien pris en charge, ont évité toute pression supplémentaire, préférant rejoindre la ville d’El Eulma quelques heures avant le coup d’envoi de la rencontre face au MCEE. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

RIEN NE VA PLUS AU MOULOUDIA! CRISE FINANCIÈRE ET CRISE DE RÉSULTATS...

Rien ne va plus dans le club le plus populaire d’Algérie. Les joueurs ont perdu la joie de s’entraîner et de jouer. L’un des membres du staff technique, Abdelhak Meguelati en l’occurrence, a tiré la sonnette d’alarme juste après le faux pas contre l’ASO vendredi au stade Omar Hamadi : «Il ne faut pas blâmer les joueurs ni le staff technique. On travaille dans des conditions très difficiles.»

L

e Mouloudia est en train de traverser l’une des phases les plus difficiles dans son histoire à cause des pseudo- dirigeants qui ne sont là que pour leurs intérêts. Certains joueurs que nous avons rencontrés à la fin du match contre Chlef ont résumé la situation de critique : «Comment voulezvous qu’on s’entraîne ou qu’on joue nos matchs dans un tel climat ? La direction n’a pas honoré ses engagements envers nous. La majorité des joueurs n’ont pas touché leurs salaires. Y a-t-il une

Rien ne va plus dans la maison mouloudéenne. Ph : Maracana

personne au monde qui accepte de travailler sans être payée ? On souhaite que l’histoire des Italiens soit réelle pour qu’on sorte du bricolage.» Dans le même contexte, les supporters du MCA ont manifesté leur mécontentement durant toute la partie. Ils ont insulté joueurs et dirigeants, ils exigent un changement radical dans le club pour que le Mouloudia retrouve son passé glorieux. Le public du Doyen

n’attend que l’officialisation de la société d’Edill Pelicano qui compte mettre plus de 100 milliards dans les années à venir, comme nous l’a révélé notre source : «Ghrib et consorts ont utilisé tous les moyens pour barrer la route à cet investisseur, mais ce n’est qu’une question de quelques jours pour que le rêve devienne réalité.» De son côté, le président de section, Ghrib, ne semble pas

près à lâcher le MCA, malgré tout ce qu’il a vécu vendredi soir à Bologhine. Les supporters du Doyen comptent refaire le même coup de Bologhine, mais cette foisci à la villa de Chéraga où se cache Ghrib qui est pour eux le mal de ce grand club. Les heures à venir seront décisives dans le quotidien du MCA. Ghrib va-t-il céder à la pression du douzième homme ? Walid. S.

«GHRIB DÉGAGE !» Les Chnaoua en colère

La colère chez les Chnaoua a atteint son paroxysme. Les fervents supporters n’attendent que le jour de délivrance avec la venue des Italiens pour sauver leur club de toujours et surtout se débarrasser du «dictateur» Omar Ghrib, qui a terni l’image de ce prestigieux club. En effet, les supporters du Doyen se sont déplacés en masse vendredi dernier. Ce n’était pas pour donner un coup de pouce aux camarades de Mobitang, mais pour pousser «Le président» Omar Ghrib vers la porte de sortie. Le mot d’ordre qui était sur toutes les lèvres des fans du Doyen était tout simplement : «Ghrib, on ne veut plus de toi. Dégage ! » Durant toute la partie qui a apposé le Mouloudia à Chlef, on n’entendait que des chants spécialement dirigés contre Omar Ghrib, alors que ce dernier a préféré se cacher dans le tunnel qui mêne aux vestiaires du vieux stade de Bologhine. Tout le monde croyait que le «président» de ce grand club allait démissionner à la fin du match, mais il a osé défier tous les supporters : «J’y suis, j’y reste. Celui qui veut prendre le club, qu’il ramène l’argent. Ceux qui m’ont insulté sont manipulés. Certaines personnes sont payées pour déstabiliser le club.» Après les guéguerres avec les dirigeants, Omar Ghrib affronte maintenant les supporters. Une bataille qui est d’ores et déjà perdue, car les supporters de ce grand club vont continuer certainement à mettre la pression qui va donner ses fruits tôt au tard. W. S.

OUSSALÉ : «Je n’ai plus envie de continuer»

La situation est critique pour vous après ce match nul contre l’ASO… C’est vrai qu’on est dans une situation à ne pas envier. On n’arrive même plus à gagner chez nous. Au MCA, il n’y a que des problèmes. Qu’est-ce qui ne marche pas pour vous ? Sans vous mentir, on a une bonne équipe, mais on travaille dans des conditions très difficiles. C’est la raison pour laquelle on ne réalise pas des bons résultats. Vous dites que vous avez une bonne équipe, alors que sur le terrain c’est une équipe tout juste moyenne… Avant de jouer un match, il faut avoir un bon moral, ce qui n’est pas le cas pour nous. Chaque jour il y a un problème. Si ce n’est pas un problème d’argent, ce sont les bagarres entre joueurs. Comment voulez-vous qu’on joue au foot-

ball dans ce cas-là ? Donc, c’est pour cette raison que vous ne marquez pas des buts ? J’ai constaté une chose Algérie : on sait jouer au ballon, mais on ne sait pas jouer au football. Si vous avez remarqué, à chaque fois je me retrouve isolé devant deux à trois défenseurs. Je n’ai pas de soutien. On parle de votre départ au mercato… Pour le moment, je n’ai encore rien décidé, mais si sa continue, il est possible que je quitte le MCA au prochain mercato. Je ne peux pas rester dans un club où je ne me sens pas bien. On croit savoir que vous avez un contact au Maroc... Pour le moment, je n’ai aucun contact, mais je sais que d’ici le mois décembre, je trouverai sans aucun problème un club preneur. J’espère que la situation va changer au MCA, car le public du Mouloudia ne mérite que du bonheur. W. S.

Ph : Maracana

L’international burkinabé compte quitter le MCA dès le prochain mercato.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

05

AOUF :

«LES ITALIENS CETTE SEMAINE À ALGER» Alors que tout le monde

croyait que les Italiens allaient venir à Alger ce mardi, finalement cʼest en fin de cette semaine que les responsables dʼEdil Pelicano seront à Alger. Cʼest vendredi en début dʼaprès-midi quʼAouf est revenu au pays. Contacté par nos soins, Aouf nous dira : «On a tout réglé avec les dirigeants italiens. Il ne reste que dʼaller chez le notaire pour conclure la transaction. Jʼai lu à travers la presse que leur arrivée à Alger était pour ce mardi. Je nʼai jamais dit ça. Comme vous le savez, il y a des procédures pour les demandes de visas. Tout ce que je peux vous dire, cʼest quʼà la fin de cette semaine, ils seront à Alger.»

BABOUCHE SERA PRÉSENT À SAIDA

Après avoir raté le match contre lʼASO, le capitaine du MCA, Babouche, sera présent pour le prochain match de son équipe contre le MCS. Il faut rappeler que Babouche sʼest blessé au niveau des adducteurs après le match face à la JSMB.

BRACCI VEUT REVENIR

Le président de section du MCA a déclaré sur les ondes de la Chaîne III que le futur entraîneur du MCA sera un Français. Selon Ghrib, cet entraîneur sera cette semaine à Alger, mais selon notre source, aucune invitation nʼa était envoyée de la villa de Chéraga pour un entraîneur étranger. Selon notre source, nous avons appris que lʼancien entraîneur du MCA, François Bracci, veut revenir au Mouloudia pour aider lʼéquipe à sortir de la zone de relégation. Une forte pression a mis les proches du club sur Ghrib, mais ce dernier campe sur sa position de ne pas recruter cet entraîneur. W. S.


LES SUPPORTERS INSISTENT SUR LE DÉPART DE GHRIB

Apparemment, les supporters du MC Alger ne veulent plus de lʼactuel équipe dirigeante menée par le coordinateur de la section football, Omar Ghrib. En effet, puisque les milliers de fans mouloudéens présents en force vendredi soir à Bologhine, nʼont pas arrêté dʼinsulter le responsable mouloudéen en insistant surtout, sur son départ. Mieux encore, les inconditionnels du Doyen, exigent son départ immédiat pour céder le passage aux Italiens qui, selon leurs « champs », sont la seule solution pour sauver leur club préféré. Dʼaprès certaines sources, les supporters déchaînés, entendent passer à lʼacte dès cette semaine, pour exprimer leur colère et leur grand désarroi. Cʼest pour dire, que ça va vraiment chauffer du côté de la villa de Chéraga.

ZEDEK MALMENÉ À LA TRIBUNE OFFICIELLE

A lʼinstar du coordinateur de la section football, Omar Ghrib, lʼancien dirigeant, Abdelhamid Zedek qui profite de chaque occasion pour annoncer quʼil est le président légitime du CSA-MCA, nʼa pas lui aussi, échappé à la colère des supporters, ce vendredi à Bologhine. Et on peut dire, que lʼinfortuné Zedek, a réellement passé une soirée très intense « riche » en insultes. Certains sages du Mouloudia qui nʼont pas beaucoup apprécié ses hostilités, lui ont même conseillé de rester chez lui, pour sʼoccuper de sa famille et sa santé au lieu de se ridiculiser quotidiennement, avec cette histoire de présidence. Reste à connaître désormais, lʼavis de lʼintéressé surtout si on sait, que Zedek nʼentend guère lâcher son ami Amrous dans les tribunaux… M. B.

LIGUE 1

Le Mouloudia dans tous ses états ! Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Pas d’entraîneur, des joueurs livrés à eux même, crise financière et de résultats, le Mouloudia agonise. Ph : Maracana

Il n’y a rien à dire, que le Doyen des clubs algériens va très mal, et se dirige doucement mais sûrement vers l’inconnu. Un Mouloudia qui ne peut même pas, faire l’essentiel à domicile, comme le confirme si bien, le dernier revers subi à Bologhine face à l’ASQO Chlef (0-0). Ph : Maracana

06

T

out compte fait, le MCA compte désormais, 5 petits points à l’issue de la 6e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Pour rappel, le vieux club algérois a déjà, perdu ses trois déplacements respectifs à Tizi-Ouzou (1-0), Béjaïa et Constantine sur le même score, en dépit du fameux nul subi à Rouiba contre le NAHD (1-1), avant de rater la dernière sortie à Bologhine contre les Rouge et Blanc de Chlef. Un parcours digne d’une équipe qui va carrément, se consacrer à

Ghazi et Sayeh la seule satisfaction

Lors de cette dernière sortie à Omar Hamadi, tous les joueurs du Mouloudia étaient à côté de la plaque à l’exception du milieu de terrain, Karim Ghazi et de l’attaquant, Réda Sayeh. En effet, puisque ces deux nouvelles recrues, étaient de loin, les meilleurs mouloudéens sur le terrain grâce à leur hargne et leur abnégation en dépit de leur combativité. Au milieu, Ghazi a sillonné tout le terrain en récupérant un nombre incalculable de balles dans cette zone sensible. D’ailleurs, c’était le seul joueur en compagnie de Sayeh qui a été applaudi par les supporters déchaînés de Bologhine. Sayeh, était tout simplement, le meilleur sur le terrain. Il était derrière toutes les occasions dangereuses de son équipe en dépit de son rôle de premier défenseur. L’ex-joueur de Mekhadma s’est même offert le luxe de bien couvrir les deux latéraux, Besseghier à droite et Bensalem à gauche ce qui veut tout dire.

Un sans faute pour le gardien Azzeddine

L’absence de l’ancien gardien international, Fawzi Chaouchi, n’a pas été aussi fatale pour son équipe du fait, que son remplaçant, Sofiane Azzeddine, a parfaitement assuré l’intérim. En effet, puisque le natif de Bordj Ménaïel, a réalisé un vrai sans faute lors de ce dernier match de championnat contre l’ASO Chlef. Azzeddine a même sauvé le Mouloudia d’une défaite indiscutable lors des dernières minutes en arrêtant le lobe de Seguer qui se diriger directement vers les filets. D’ailleurs, les supporters l’ont chaleureusement salué après cet arrêt décisif.

son maintien en Ligue 1 après tous ces points déjà perdus, dont 4 at home.

Rien ne fonctionne

C’est vraiment la galère au sein de cette équipe du Mouloudia d’Alger, où rien ne fonctionne au sens propre du terme. Une défense qui n’encaisse certes pas, trop de buts mais, commet de nombreuses bourdes lors de chaque sortie officielle ; un milieu de terrain visiblement fatigué, après tous les efforts fournis notamment ; en Ligue des champions africains ; une ligne d’attaque carrément hors du coup pour ne pas dire inexistante et enfin, un staff technique complètement à la croisée des chemins. En tout cas, le dernier match livré à Omar Hamadi, contre l’ASO, a vraiment démontré toutes ces défaillances, au moment où, le coordinateur de la section football du club, Omar Ghrib en l’occurrence, déclare à chaque occasion, que tout va pour le mieux au Mouloudia !

Des joueurs qui ne pensent qu’à leur argent !

Le comble dans cette équipe mouloudéenne, est que personne à l’exception des fidèles supporters, ne pense à l’intérêt suprême de ce prestigieux club. En effet, puisque les joueurs préfèrent rester uniquement concentrés sur leur argent à l’instar, du vice-capitaine Hamza Koudri, qui commence sérieusement à irriter la grande famille du

MCA. Ouvrons ici, la parenthèse pour signaler que lors de ce dernier match contre l’ASO Chlef, tous les observateurs et en particulier, le nombreux public mouloudéen présent d’ailleurs en force, ont remarqué le piètre rendement du même Koudri qui avait visiblement, l’esprit complètement ailleurs. Et il n’y a pas que Koudri, puisque plusieurs de ses camarades à l’instar de Zeddam, Besseghier et compagnie, profite de chaque occasion pour évoquer leurs situations financières.

Et des dirigeants, qu’à leurs intérêts…

Ajouté à tous ces détails précis, l’entêtement de l’actuelle équipe dirigeante qui n’entend aucunement lâcher prise de sitôt, même si le Doyen jouera en division amateur. D’ailleurs, l’actuel premier responsable qui n’est autre, que Omar Ghrib, s’est une nouvelle fois illustré par ses déclarations fulgurantes en lançant juste après, le match de Chlef : « Tous ceux qui m’insultaient, étaient manipulés et tout le monde connaît les manipulateurs qui veulent à tout prix, déstabiliser l’équipe. Mais je tiens à leur dire, que ceux qui veulent des comptes, doivent tout d’abord ramener de l’argent, » a-t-il déclaré. No comment ! Voilà où en est la situation au sein du Doyen des clubs algériens qui, sincèrement, mérite nettement mieux que sort cruel. Mounir Ben.

Une première sortie raté pour Mobitang

Il fallait attendre le match de la 6e journée de championnat pour assister à la première sortie ratée du défenseur camerounais, Mobitang. Une sortie caractérisée par de nombreuses bourdes qui, heureusement pour lui, n’ont pas été bien exploitées par les Achiou, Seguer et Messaoud.

Laraf déçoit encore !

Tout porte à croire, que l’attaquant Hakim Laraf ne continuera pas l’aventure mouloudéenne après le mercato hivernal. En effet, puisque l’ex-joueur de la JSM Béjaïa n’arrive toujours pas à convaincre et encore mieux, à trouver ses repères sur le terrain. Il s’est certes, battu jusqu’au bout physiquement, mais techniquement parlant, Laraf n’a convaincu personne. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

LE CHABAB CARTONNE

Stade : 20-Août-55 Affluence : moyenne Arbitres : Mial, Gourari, Semsoum Buts : Slimani (7ʼ) (sp), Rebih (33ʼ), Bourekba (58ʼ) (CRB) Hediouche (9ʼ) (MCS) Avertissements : Kial (5ʼ)(MCS) Ammour (22ʼ)(CRB)

CRB :

Ousserir(c), Naïli, Abdat, Benabderrahmane, Boukedjane, Mekhout (Anane 84ʼ), Ammour, Aït Ouamer, Rebih (Lahmar87ʼ), Bourekba, Slimani (Dine Cherif 80ʼ). Entraîneur : Solinas

MCS :

C’

Kial, Adadi (Camara64ʼ), Saâdi, Oukrif, Benhabet, Badayoko, Atak, Cheraïtia, Zaoui, Madouni, Hadouche. Entraîneur : Rouabeh

est un CRB plus déterminé que jamais qui est rentré dans son jardin pour damer le pion aux Saïdis et montrer à tout le monde que la défaite du derby contre l’USMA n’est qu’une erreur de parcours. La tâche s’annonçait dure, car le public n’avait pas rempli les gradins comme à l’accoutumée. Les deux équipes sont ren-

trées directement dans le vif du sujet, puisque à la 5e minute, Rebih a failli marquer. Il a fallu que Kial commette la faute sur lui pour garder sa cage vierge, mais pas pour longtemps, car l’arbitre de la partie ne se fera pas prier pour brandir le carton jaune au gardien et montrer de son doigt le point de penalty qui sera botté par Slimani à la 7’ qui ouvre la marque. Les Saïdis reviennent en force avec une seule idée en tête celle de remettre les pendules à l’heure, à la 9’, l’ex-Nahdiste, Hediouche et ce, après un long dégagement de Kial. Hadiouche à la reception remet les compteurs à zéro. Le match s’annonce très ouvert et on vivra des occasions de part et d’autre. Jusqu'à ce que Rebih, qui botte un coup franc direct, donne une seconde fois l’avantage à son équipe et ce, à la 33’. A la 40’, Slimani rate le troisième but et cela quand l’arbitre de touche montre son drapeau pour signaler une position de hors jeu pour Naïli. Mekhout demande à ses camarades de monter en haut pour tenter d’ajouter un autre but afin d’aller aux vestiaires avec un esprit serein. Mais, il n’y aura pas d’autres buts, puisque c’est sur le score de 2 à 1 que l’homme en noir renvoie les deux équipes aux vestiaires. Du retour des vestiaires, les Algérois étaient très décidés à mettre tout en œuvre pour garder

AOUAMER :

«C’est réjouissant de voir mon nom sur la liste des convoqués»

Ph : Maracana

L’arrière droit des Rouge et Blanc était aux anges en voyant que son nom figurait sur la liste des 18. Contacté par nos soins dans la soirée, à la veille du match contre le MCS où il était avec ses camarades à l’hôtel Necib, Aouamer dira : «Je suis heureux de faire partie des joueurs qui représenteront le CRB contre le MCS.» Le joueur ne savait pas encore s’il serait aligné d’entrée ou pas. Il dira : «Sincèrement, je ne sais pas si je serai aligné d’entrée de jeu ou pas. Car, comme vous le savez, le coach ne communique pas son onze la veille, mais, lors de la réunion technique. Cela dit, le plus important pour moi c’était de revenir dans les 18. Si je joue d’entrée, je mettrai tout en œuvre pour réussir quelque chose de bon. Si, je suis incorporé en cours de jeu, je soutiendrai mes camarades du banc jusqu’à ce que le coach me fasse appel, et là, je rentrerai avec l’intention d’apporter ma touche à l’équipe.» Le joueur n’a pas parlé de la troisième option, celle de ne pas jouer et rester seulement sur le banc pendant les 90’. Aouamer dira quand même : «Je respecterai le choix du coach. Le plus important, c’est qu’on garde les trois points à la maison. Car, cette fois, on n’a pas le droit à l’erreur, il faut gagner.» Aouamer se porte bien et le dira pour clore son intervention : «Je me sens bien. J’ai bien repris mes forces et je me sens prêt à rebondir. J’ai envie d’avoir un temps de jeu pour montrer à tout le monde que ma prestation lors du match d’ouverture contre le MCEE ne représentait pas tout mon savoir-faire. Car je pourrai faire mieux. Ce jour-là, j’avais une grosse pression sur les épaules. Je venais de débarquer dans un club, et pour mon premier match devant mon nouveau public, c’était beaucoup de choses à la fois. Je n’ai pas su les gérer. C’est pour cela que je n’étais pas au top, mais cette fois, je me sens bien dans ma nouvelle maison.» M. A.

3 1

07

6e journée

BENALDJIA NON CONVOQUÉ

les trois points de la victoire. Rébih 52’ a failli enregistrer son second but et cela après qu’Ammour ne lui sert un caviar, mais Kial bien présent sauve sa cage. Le CRB a dominé les débats de bouts en bouts. A la 58’, Bourekba des 35m ajoute le troisième. Un très joli but qui a fait vibrer les gradins du 20août au point de s’exclamer : « Mazal mazal Milaha. » Rébih et ses équipiers offrent le 2eme but à Solinas Deux minutes avant le but de Rébih, les supporters scané le nom de Gamondi. Quand Rébih marque, tous les joueurs du CRB sont

Le milieu de terrain du CRB, Benaldjia, était dans tous ses états quand il nʼa pas trouvé son nom sur la liste des convoqués. Le joueur sʼest senti comme un joueur mis au frigo puisquʼil ne fait pas partie, depuis un moment, des joueurs qui sont sur la liste de Solinas. Benaldjia, a-ton appris, a décidé de crever lʼabcès en demandant à avoir une entrevue avec son coach après le match contre le MCS afin de connaître sa situation, ou se préparer à quitter le CRB au mercato si Solinas pense que le joueur ne rentre pas dans ses plans.

partis dédier le but à Solinas, a geste qui a fait tilt dans les gradins et a fait du bien au coach Italien. suite papier Et pour quoi pas un autre but, puisque le CRB a affiché un visage très séduisant en cette fin d’après midi. Les Saïdis par contre donnaient l’impression qu’ils avaient accepté le verdict, puisque les Chraïtia et consorts n’ont rien fait pour tenter de changer la donne. Ainsi, le CRB renoue avec les victoires et montre que la défaite de la dernière journée n’a pas influé sur les hommes de Solinas, mais elle les a rendu plus forts. M. A.

BOUKRIA ABSENT À CAUSE DʼUNE FORTE GRIPPE

Le joueur a chopé une grippe aiguë qui lʼa cloué au lit. Boukria a, du coup, raté le match de la sixième journée contre le MCS. Lʼex-Canari ne pouvait même pas lever la tête, il suit un traitement qui le mettra sur pied dans les jours qui viennent. Il lui faut juste un peu de repos.

Une centaine de Saïdis présents

Un groupe de fans du MCS, une centaine à peu près, a tenu à être présent dans les gradins du stade 20-Août-55 pour soutenir leur équipe qui allait affronter le CRB chez lui.

1re titularisation de Bourekba

Pour le match dʼhier CRB-MCS, Solinas a aligné dʼentrée Bourekba. Une première pour le joueur depuis lʼentame de la saison. Solinas a préféré Bourekba à Kherbache. Ce dernier a été relégué au banc des remplaçants.

MAÂMERI : «Je ne suis pas encore prêt»

Une autre déception pour les fans belcourtois, le capitaine n’est pas encore opérationnel… Avant toute chose, je pense que j’ai fait du chemin quand même. Aujourd’hui, je ne ressens plus de douleurs, et je pourrais même affirmer que ma blessure fait désormais partie de l’histoire ancienne. Mais, une fois guéri, ça ne veut pas dire qu’on plonge directement dans le bain de la compétition. Il faut d’abord reprendre sa forme, et c’est ce que je fais avec notre préparateur physique depuis 25 jours. Je dirais que si Merinda trouve que je ne suis pas encore prêt, c’est qu’il dit vrai, car il me suit depuis un moment. Le CRB souffre de l’absence d’un arrière droit type qui pourrait influer sur l’équipe… Chaque équipe compte dans ses rangs des joueurs blessés. Malheureusement, chez nous, j’étais blessé et Aouamer aussi. Je voulais renouer avec la compétition lors du derby, mais ce n’était pas possible, et pour cette 6e journée, je ne suis pas prêt aussi. Si je ne suis pas prêt à 100%, il vaut

mieux que je laisse ma place à un autre qui se donnera à fond sur le terrain. Cela fait 6 ans que je suis au CRB et je suis son capitaine, et ce n’est pas aujourd’hui que je vais pénaliser mon équipe dans un match. Oui, mais le retour du capitaine est bon pour le moral de l’équipe, non ? Chaque joueur veut jouer et ne jamais entendre parler des blessures. Mais, on n’a pas ce qu’on veut dans la vie tout le temps. Un joueur professionnel doit déclarer forfait quand il n’est pas prêt pour un rendez-vous. Je ne suis pas apte à jouer, et c’est pour cela que mon nom ne figure pas sur la liste des 18. Mais, il leur manquera l’expérience, non ? Les supporters veulent me voir sur le terrain, moi aussi, et j’aurais bien aimé aider mes camarades à passer avec succès cet examen contre le MCS, mais le destin en a voulu autrement. Je pense que notre public n’acceptera pas de voir Maâmeri pas au top sur le terrain. Il faut mettre un onze de qualité pour frapper fort contre le MCS où la victoire est impérative.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

FICHE TECHNIQUE

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

A quand est prévu votre retour ? Sincèrement, je ne sais pas. Je continue à me soigner et à travailler sérieusement pour retrouver ma forme. J’espère revenir très bientôt, car les terrains me manquent terriblement. M. A.


1 0

6e journée

Réunion d’urgence du CA cette semaine

Selon le porte-parole de lʼUSMH, Mana, le Conseil dʼadministration se tiendra cette semaine après la rencontre du NAHD. Une réunion dʼurgence afin de préparer lʼAG des actionnaires et lʼinstallation du comité des supporters suite au départ de son ancien président Zitouni. Selon des sources fiables, cʼest le vice-président Nourredine qui va lui succéder à la tête de ce comité. Néanmoins, cette même source annonce que cette réunion sera une occasion pour arrêter une date pour la tenue de lʼ AG : «On a tout préparé pour tenir cette assemblée conformément à la loi » affirme le porte-parole des Jaune et Noir. Dans un autre contexte, le concerné avoue que lʼadministration attend toujours lʼ avis de la FAF sur la proposition de donner à lʼUSMH les moyens pour accepter de prendre part à la Coupe de la CAF : «On attend un signe de la FAF pour notre prise en charge pour la Coupe de la CAF» conclut Mana.

MELLOULI SERA PRÊT POUR LE CRB

Pour sa part, le défenseur, Imaeddine Mellouli, devrait être prêt pour le prochain derby face à la formation du CR Belouizdad. En effet, Mellouli se sent nettement mieux et a même ôté la minerve. Il sera dʼun précieux apport pour lʼéquipe, surtout avec la probable défection de Benamri qui devrait être avec lʼEN espoirs au tournoi de lʼUNAF.

AÏT BAÂZIZ SOUFFRE DE LA CUISSE

Le jeune, Mohamed Aït Baâziz, souffre au niveau de la cuisse ce qui lʼempêche de sʼentraîner avec lʼéquipe espoirs ces derniers jours. En effet, «Himou» a eu un faux geste lors dʼune séance dʼentraînement avec ses coéquipiers, ce qui lui a valu dʼêtre dans cet état. Pour le moment donc, il se contente de séances de musculation, tout en continuant à se soigner pour reprendre sa forme habituelle.

Un derby sans saveur Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

LIGUE 1

FICHE TECHNIQUE

Stade du 5-Juillet Affluence : faible Arbitres : Benouza, Omari, Bouhassoun Avertissements : Griche (9ʼ), Yachir (89ʼ) (USMH) ; Allag (45ʼ), Bessaha (51ʼ), Touati (72ʼ) (NAHD) Buts : Yachir (88ʼ) (USMH)

USMH :

Doukha, Layati, Ziane Cherif, Griche, Hendou, Legraa, Aissaoui (Saha 65ʼ), Yachir, Touahri (Tatem 76ʼ), Benyettou (Hanitser 69ʼ) Entraîneur : Charef

NAHD :

Belhani, Touati, Bessaha (Derrardja 90+1ʼ), Khedis, Belamri, Allag, Benyahia, Boussaid, Okbi (Kheiter 83ʼ), Saibi, Madi. Entraîneur : Medjahed

H

arrachis et Nahdistes entament la partie avec prudence, avec un niveau en dessous de la moyenne. En effet, le jeu se stabilisa au milieu de terrain pendant la première demiheure sans qu’aucune des deux équipes ne réussisse à prendre l’ascendant. Les occasions de but étaient rares des deux côtés, car les défenseurs étaient très vigilants. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir les Harrachis prendre un léger avantage en monopolisant la balle et en dominant légèrement les Nahdistes, mais sans mettre réellement en danger le gardien Belhani. A part une ou deux occasions tranchantes, les Harrachis n’ont pas vraiment osé, se contentant de bloquer les Nahdistes au milieu de terrain. Ces derniers, eux, jouaient en deux lignes compactes, avec seulement Saibi à la pointe de l’attaque. Malgré quelques contres rapides,

les Nahdistes n’ont pu prendre en défaut le gardien doukha et sa défense. C’est ainsi que la première mi-temps s’acheve sur le score de zéro partout. En seconde période, le jeu s’emballa et les deux équipes pratiquent du beau football mais, sans changement au score. Le jeu ouvert donne lieu à plusieurs occasions pour les deux équipes d'ouvrir la marque. Les Nahdistes, plus volontaires, ratissaient toutes les balles. Les

Harrachis monopolisent le ballon et jouent en contres mais, ni le virevoltant Yachir ni le rentrant Saha n’arrivent à trouver la brèche dans une défense husseindéenne bien organisée autour de Khedis impérial dans son poste. Ce n’est qu’après les changements opérés par Boualem Charef que la ligne offensive trouva des issues pour inquiéter le gardien Belhani. Hanitser a pesé de tout son poids sur la défense de Hussein Dey.

Ph : Maracana

08

Cette dernière flanchera à quelques minutes du coup de sifflet final. En effet, sur un coup franc, Ziane Chérif déclenche un tir puissant quand le gardien Belhani ne pouvait faire mieux que de repousser la balle sur Yachir qui, à l’affût, n’a eu aucune peine à ouvrir le score. Une victoire à l’arraché pour les Harrachis qui enfoncent leurs voisins au fond du classement. Lotfi S.

Il sera prêt pour le match devant lʼASO

Demou débutera les entraînements demain

Finalement, le défenseur central Demou, blessé au niveau de la cuisse souffrant d’une déchirure musculaire, sera de retour dans le groupe demain. Il va se contenter d’un léger travail en solo, selon le médecin de l équipe. l’ international olympique effectuera une échographie aujourd’hui pour voir s’il se remet de sa blessure. Le joueur ne sera pas prêt pour le match devant la JSK pour le compte de la 7e journée et il faut attendre donc la rencontre devant l’ASO pour voir le joueur de retour. «Tout va bien pour moi et je me remets petit à petit. Il ne faut surtout pas s’ aventurer avec une telle blessure mais je compte bien reprendre devant l’ASO pour le compte de la 8e journée» affirme le joueur.

Ould Zemerli ne perd pas espoir de CONVAINCRE BENZEKRI

Le président du NAHD, Mahfoud Ould Zemerli, ne perd pas espoir de convaincre l’ancien coach de l’équipe et entraîneur de plusieurs formations, Nour Benzekri.

E

n effet, Ould Zemerli souhaite confier le poste de manager général à Benzekri comme convenu lors de sa discussion avec le coach, Nabil Medjahed, qu’il a réussi à convaincre de revenir au club en lui promettant justement de lui associer Benzekri qui lui sera d’un grand apport, que ce soit sur le plan technique ou sur le plan organisationnel, étant donné que celui-ci totalise une grande expérience dans le monde du football et pourra certainement lui prodiguer des conseils précieux, de même qu’il pourra l’aider dans l’organisation de l’effectif. Toutefois, Ould Zemerli avoue

qu’il n’est pas facile de sortir Benzekri de sa retraite volontaire, surtout que ce dernier a beaucoup souffert de l’ingratitude des supporteurs qui le malmenaient à chaque fois qu’il revenait au club et ne le laissait pas travailler dans les meilleures conditions. Malgré cela, il avoue faire de son mieux pour lui donner les garanties qu’il faut pour l’emmener à changer d’avis, sachant qu’il est habitué à aider le club dans les moments difficiles comme cela a été le cas, il y a deux ans de cela quand il avait pris en main l’équipe au temps du président, Mohamed Toumi, avec lequel il avait fait une bonne entame de championnat avant de vivre des moments difficiles, ce qui l’a emmené à se retirer à la fin de la saison malgré que les sages du club souhaitaient le voir continuer le travail qu’il avait entamé. Cette fois, et étant donné que l’équipe est dans l’impasse, nombreux sont ceux qui souhaitent le revoir

reprendre du service, même s’il n’est pas obligé d’être sur le terrain puisqu’il se devra juste soutenir le coach, Medjahed, qu’il a lui-même demandé de garder, étant séduit par son travail et sa méthode qui donneront certainement leurs fruits dans un avenir proche.

Siouane de retour

Le jeune attaquant du Nasria, Abdenour Siouane, devrait être de retour aux entraînements à partir de cette semaine, après une absence

prolongée due à une blessure qu’il a contractée au niveau des ligaments croisés, ce qui l’avait obligé à passer par le billard. Il faut rappeler que Siouane n’a pas joué toute la saison dernière, ce qui a poussé les dirigeants à ne pas lui signer de contrat jusqu’à ce qu’il soit totalement rétabli. Ainsi, il devrait signer un éventuel contrat au prochain mercato pour être prêt pour jouer avec l’équipe. R. M.

LA DIRECTION SOUHAITE GARDER SES INTERNATIONAUX

La direction du Nasria souhaite vivement garder ses joueurs internationaux espoirs, Djamel Benamri et Zakaria Ahmed Benyahia qui sont appelés à être avec la sélection à partir de mardi prochain à Marrakech pour disputer le tournoi de lʼUnion nord-africaine et qui sera une étape préparatoire pour le tournoi de qualification aux JO 2012 de Londres et qui aura lieu également au Maroc. Ces deux joueurs, qui sont des titulaires à part entière au Nasria, espèrent également aider lʼéquipe dans les prochains matchs que disputera lʼéquipe et notamment le prochain derby face au CRB

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

LE LEADER L’A ÉCHAPPÉ BELLE FICHE TECHNIQUE

Stade : Akid Lotfi Affluence : nombreuse Arbitres : Necib, Hadjadji, Maghlout Buts : Benmeghit (21ʼ) (WAT) Meftah (25ʼ) (USMA) Avertissements : Benmeghit (21ʼ), Mebarki (67ʼ) (WAT), Bezzaz (48ʼ), Laïfaoui (63ʼ) (USMA)

WAT:

Mazouzi, Mebarki, Tiza, Messaoudi, Boudjakdji, Belgheri, Rachrouch, Samer (Touil 69ʼ), Traoré (Bencherif 85ʼ), Benmeghit, Belarbi (Hadji 67ʼ) Entraineur : Amrani

USMA:

Zemammouche, Meftah, Bezzaz, Khoualed, Laifaoui, Bouchema, Djediat, Lemouchia, Boualem, (Ouznadji 46ʼ) Boumechra (Bouazza 76ʼ), Deham (Hamiti 89ʼ) Entraineur : Renard

P

our son dernier match à la tête du staff technique des Rouge et Noir, les camarades du capitaine d’équipe Lemouchia, voulaient à tout prix faire plaisir à leur entraîneur. Aussi, ils entament le match pied au plancher et développent un jeu léché fait de passes courtes. Ils font preuve d’une maitrise collective impeccable et au moment fort de leur domination, ils se font sur-

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

prendre par un but signé Benmeghit (transfuge de l’USMA, tiens, tiens !), à la 21’ de jeu, suite à une mésentente entre la défense des Rouge et Noir et le gardien de but Zemammouche. La joie des Bleu et Blanc sera de très courte durée puisque le défenseur latéral droit et international, Meftah, d’une frappe sèche remet les pendules à l’heure à la 25’ de jeu. Loin de se décourager, les poulains d’Amrani repartent de plus belle à l’attaque, mais butent sur une équipe d’expérience qui a su comment atténuer la pression exercée par l’équipe locale. A la 37’ de jeu, Djediat gâche une occasion en or de prendre l’avantage au tableau d’affichage. À la 44’, Traoré se fait subtiliser le ballon in-extremis par Khoualed qui dégage son camp. Les deux minutes de temps additionnel ne changent pas la marque au tableau d’affichage. A la reprise A la reprise, les deux formations s’observent durant dix minutes et le jeu se déroulera essentiellement au milieu du terrain. En enchaînant deux succès de suite, le public tlemcenien qui est derrière ces deux résultats fera de son mieux pour pousser son équipe vers une troisième victoire consécutive. Mais c’était compter sans l’expérience de l’équipe adverse. Progressivement les camardes d’Ouznadji reprennent la maitrise et le contrôle du jeu. Lemouchia à la 68’ va servir sur un plateau son

1 1

09

6e journée

LES ROUGE ET NOIR EN FORCE

Les gradins du stade Akid Lotfi furent pris dʼassaut très tôt et partout on ne voyait que des écharpes et banderoles aux couleurs du club phare de Soustara c'est-à-dire le Rouge et le Noir.

LE TABLEAU DʼAFFICHAGE NON OPÉRATIONNEL coéquipier Bouchema qui rate le cadre. Les poulains d’Amrani ne se contenteront de voir leurs adversaires à l’œuvre puisque Traoré se dégage de son vis-à-vis et tire mollement dans les bras de Zemammouche. Durant le dernier quart de jeu les offensives se feront de moins en moins et les deux équipes en présence procéderont à de nombreux

changement dans le but de préserver un résultat qui fait plutôt l’affaire des Rouge et Noir. Les dernieres minutes de jeu et le temps additionnel ne porteront pas de changement et c’est ainsi que cette rencontre qui draina la grande foule à Tlemcen s’acheve sur un score de parité d’un but partout. S. T. S.

Renard fortement ovationné à la fin du match

A la fin de la rencontre, le nombreux public qui assista à la rencontre a longuement applaudi le technicien français des rouge et noir pour qui c’était la dernier sortie officielle à la tête de l’USMA. Emu, Hervé Renard répondit en faisant des signes de la main. Ainsi donc se termine une aventure qui avait commencé il y a dix mois de cela.

A lʼère du professionnalisme en Algérie et en lʼan deux, le tableau dʼaffichage du stade Akid Lotfi ne fonctionne toujours pas.

LES TLEMCENIENS RÉVEILLÉS PAR LE VACARME DES ALGÉROIS

Les habitants de la coquette ville de Tlemcen se sont réveillés tôt ce matin par lʼarrivée massive des supporters algérois sous les coups de klaxons abasourdissants et les chants. Une animation matinale très particuliere.

Renard, dix mois et puis, s’en va

Arrivé en janvier dernier pour conduire l’ambitieux projet de l’USM Alger, Renard a finalement décidé d’interrompre son challenge algérien pour mener la Zambie à la prochaine CAN Orange. Ce qui n’était qu'une rumeur, vient de se confirmer. Hervé Renard, entraîneur de l’USM Alger, va quitter le club de la capitale algérienne, pour reprendre en main une sélection qu’il connaît bien : La Zambie, dont le sélectionneur italien avait été limogé la semaine passée, malgré une qualification pour la CAN.

U

n an et puis s’en va. Celui qui était présenté comme l’homme providentiel, capable d’emmener le club algérois sur le toit de l’Afrique, aurait décidé ne pas aller au bout du rêve, et de l’ardent désir du patron de l’ETRHB et industriel, Ali Haddad. «Effectivement, je confirme le départ de Renard à l'issue du dernier match qu'il a dirigé hier à Tlemcen, il a trouvé un accord pour prendre en mains la sélection zambienne » ; a expliqué le viceprésident du club algérois, Rebouh Haddad. La Zambie, un pays avec lequel, le désormais ex-premier responsable technique des Rouge et Noir avait réussi un excellent

travail lors de son passage, menant notamment la sélection en quarts de finale, de la CAN 2010, et en faisant un des outsiders que compte le continent. Après un intermède sans relief, de quelques mois avec l’équipe d’Angola, il s’était alors engagé pour une durée de deux ans et demie, avec l’USM Alger dans l’espoir de briller sur la scène continentale. Le Français n’avait pas oublié de stipuler, dans son contrat, qu’il pourrait se libérer à n’importe quel moment, si une sélection nationale souhaiterait l’engager. Approché par l’Egypte, il y a deux mois, mais non retenu dans la phase finale des candidatures, il vient de trouver chaussure à son pied avec la Zambie.

La succession de Renard ouverte

Auteur d’un recrutement unique en son genre, et probablement, le plus onéreux, jamais réalisé auparavant par un autre club algérien, avec les Lemmouchia, Meftah, Boualem, Bezzaz etc., Renard laisse aujourd’hui, le club de Soustara dans une position avantageuse au classement. L’USM Alger est leader avant le dernier match qu’il a conduit, face au WA Tlemcen. Du côté des dirigeants, on est déjà à la recherche d’une autre pointure pour pallier au départ du Français et de son staff : « On a reçu une dizaine de CV d'entraîneurs qui postulent à diriger la barre technique de l'équipe, nous sommes

en train de les étudier. Le futur coach doit avoir une expérience cumulée sur les terrains africains. Une chose est sûre, le prochain entraîneur sera désigné dans une semaine, au plus tard », a confié à la radio nationale algérienne, le vice-président usmiste. Avec un salaire qui était de l’ordre de 30.000 euros par mois, pour Renard, autant dire un sommet à l’échelle d’un club africain, les postulants ne devraient pas manquer. En une semaine, l’affaire pourrait être effectivement

Vivez le championnat de la Ligue I avec

Patrick

Equipes 01- USM Alger 02- CR Belouizdad 03- USM El Harrach 04- JSM Béjaïa 05- CA Batna 06- WA Tlemcen 07- CS Constantine 08- MC El Eulma 09- JS Kabylie 10- ASO Chlef 11- ES Sétif 12- AS Khroub 13- MC Saida 14- MC Alger 15- NA Hussein Dey 16- MC Oran

réglée ! Le successeur à la barre technique de Renard, sera connu dans une semaine, a indiqué le vice-président du club, Rebbouh Haddad. «Le futur entraîneur des Rouge et Noir l'USMA, sera connu dans une semaine. Ce sera un étranger qui a gagné des titres», a précisé le numéro deux du club usmiste. Ce dernier optera pour un coach qui a le même profil que le technicien français, c'est-à-dire un «coach expérimenté». Pour Rebbouh, l'USMA dispose d'une «bonne équipe», dont les joueurs

sont «expérimentés». Il a indiqué que l'intérim sera assuré par les adjoints, Dziri et Branci, soulignant que ces deux techniciens sauront maintenir la dynamique des victoires enclenchées, en ce début de saison. Rebbouh a insisté sur la «séparation à l'amiable» entre l'USMA et Renard, rappelant qu'une clause du contrat liant les deux parties, prévoit que dans le cas où Renard serait sollicité par une sélection nationale, il sera libéré. H. M.

RESULTATS DE LA 6e JOURNÉE

Pts 13 13 12 11 09 09 08 08 08 08 07 06 06 05 02 05

MCA/ASO MCO/CSC CAB/JSMB MCEE/JSK CRB/MCS WAT/USMA USMH/NAHD ASK/ESS

J 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06 06

G 04 04 04 03 02 02 02 02 02 02 02 01 02 01 00 01

N 01 01 00 02 03 03 02 02 02 02 01 03 00 02 02 02

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

P 01 01 02 01 01 01 02 02 02 02 03 02 04 03 04 03

BP 08 11 08 05 04 08 07 07 04 07 11 05 04 02 05 07

BC 03 05 08 03 03 07 06 07 04 08 11 07 07 04 09 12

0-0 2-1 0-0 1-1 3-1 1-1 1-0 2-2

Diff +05 +06 +00 +02 +01 +01 +01 +00 +00 -01 +00 -02 -03 -02 -04 -05


0 0

LES BÉJAOUIS À LʼHÔTEL CHELIA

Pour leur mise au vert, les deux équipes ont évité dʼêtre dans le même hôtel. Ainsi, le CAB a préféré sʼéloigner de la ville à lʼhôtel Salim et la JSMB a opté à son lieu habituel, lʼhôtel Chelia pour les seniors et celui de lʼOpow pour les U21.

BOUDJLIDA MENACE

Bien quʼil sʼest dit prêt à jouer, Boudjlida a été ménagé par son entraîneur qui a préféré ne pas prendre de risque par sa titularisation, notamment, après le retour de Boutria, ce qui offrait beaucoup de solutions de rechange à Amer Djamil.

OULD TEGUIDI NON CONVOQUÉ

Lʼinternational mauritanien nʼa pas été retenu dans les 18 convoqués pour le CAB-JSMB. Cʼest sa première nonconvocation depuis le début de saison, Ould Teguidi a payé les frais du retour de Maïdi dans le groupe.

LA PRIME DU NAHD PAYÉE À 80.000 DA…

Cʼest finalement 80.000 DA que lʼadministration du CAB a réservés comme prime pour la victoire du NAHD. Le montant a été versé aux comptes des joueurs jeudi après-midi, une façon de booster le moral des joueurs pour battre la JSMB.

…IDEM POUR CAB-JSMB

Le conseil dʼadministration a décidé dʼoctroyer la même prime que celle du NAHD pour la victoire contre la JSMB (80.000 DA) un bonus de 30.000 DA a été ajouté au montant du barème (50.000 DA) pour la victoire à domicile. Lʼadministration du CAB nʼa pas lésiné sur les moyens pour motiver ses joueurs à gagner. W. Y.

LIGUE 1

Encore un nul à domicile

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre 54 Affluence : nombreuse Arbitres : Haimoudi, Benchirane, Achiali Avertissements : Daira (56ʼ), Bouchouk (85ʼ), Bella (90ʼ+2) (CAB). Megatli (50ʼ), Zafour (53ʼ) (JSMB)

CAB:

Babouche, Benamara, Daïra, Bella, Boulediab, Koufana, Saïdi, Fezzani, Merazka (Messaadia 68ʼ), Bouchouk, Bitam (Maidi 71ʼ). Entraîneur : Amer Djamil

JSMB:

Cedric, Bachiri, Zafour, Megatli, Maïza, Belakhdar, Hamlaoui, Maroci (Benchaïra 79ʼ), Kacem (Djallit 86ʼ), Boulaïnceur (Aounès 65ʼ), Yabeun. Entraîneur : Bouali

L

e derby berbère entre le CAB et la JSMB a drainé la grande foule, l’horaire de 16 h semble avoir arrangé tout le monde. L’entame du match fut à l’avantage des locaux qui, dès la 3’, obtiennent trois corners successifs mais ne donnent rien. 5’ sur un centre de Benamara, Cedric rate sa sortie, le ballon revient dans les

pieds de Bitam qui, seul au point de penalty, tire dans les décors. La JSMB réagit à la 13’ par Boulaïnceur qui, profitant d’une faute de Boulediab, a failli tromper Babouche. 22’ un mouvement collectif de l’attaque permet à Bouchouk de prendre la défense de vitesse mais, au lieu de centrer en retrait, tire directement sur Cedric. Le CAB continue à faire le jeu en cavalier seul. 29’ Fezzani sur son côté gauche efface deux défenseurs et adresse un centre au deuxième poteau mais, Merazka rate sa reprise et l’occasion de but. 33’ Fezzani encore lui déborde à gauche et tire, Zafour dévie en corner. 35’ coup franc en forme de petit corner, Benamara le tire entrant vers la cage de Cedric, le ballon traverse toute la défense et sort à quelques centimètres du poteau gauche. Les visiteurs se contentaient de défense sans jamais arriver à placer des contres dangereux. Le score en resta là (00) jusqu’au coup de sifflet de M. Haimoudi qui renvoya les deux équipes aux vestiaires réviser leurs plans. La seconde mi-temps a été engagée par les deux entraîneurs

avec les mêmes joueurs, aucun changement n’a été opéré. Le CAB continue à presser les Béjaouis bien regroupés derrière et au milieu du terrain, mais n’arrivent pas à trouver la faille pour secouer les filets de Cedric. Amer Djamil opère deux changements, Messaadia à la place de Merazka et Maïdi à la place de Bitam, alors que Bouali fait entrer Benchaïra pour renforcer son milieu de terrain et Aounès pour soutenir Yabeun. Le match s’enflamme, le

Ph : Maracana

10

public avec, Haïmoudi demande qu’on allume les projecteurs, on joue le dernier quart d’heure à fond de part et d’autre, mais les défenses semblent avoir pris le dessus sur les attaquants. Les deux équipes se sont neutralisées, ce qui n’a pu donner qu’un partage de points, un nul équitable même si le CAB s’est créé quelques occasions de scorer mais en vain. Le CAB rate ainsi l’occasion de grimper au classement et perd encore deux points précieux à domicile.

Les dirigeants comptent renforcer l’attaque DEVANT LA STÉRILITÉ OFFENSIVE

Le compartiment offensif de la formation de la JSM Béjaia affiche un manque d’efficacité en ce début de saison, où les attaquants n’arrivent pas à inscrire beaucoup de buts, se contentant souvent du minimum lors des rencontres disputées jusque-là.

U

ne situation qui a influé sur l’issue finale de certaines rencontres, à l’image de la rencontre face au CS Constantine où les Béjaouis avaient laissé filer une belle opportunité de revenir avec les trois points de la victoire. Ainsi donc, devant une telle situation, les dirigeants de la JSM Béjaia ne sont pas restés les bras croisés, en songeant sérieusement à renforcer leur équipe par deux éléments qui seront en mesure de donner un plus à l’équipe et réaliser les résultats escomptés. D’ailleurs, le vide laissé par l’attaquant camerounais a été bien ressenti par l’équipe jusque-là, alors que son compatriote Yabuen est en train de se

chercher afin de retrouver ses repères en inscrivant deux buts. En attendant, le président Tiab attend la fin de la phase aller pour voir le bilan qui sera présenté par le staff technique et prendre les décisions qui s’imposent afin que l’équipe soit encore meilleure lors de la phase retour.

Un attaquant africain en renfort

En attendant, le président du conseil d’administration, à savoir Boualem Tiab avait laissé entendre qu’il est à la recherche d’un attaquant africain pour renforcer le compartiment offensif et se permettre de réaliser les résultats escomptés. A cet effet, il a tenu à charger le manager Medane pour tenter de trouver cet oiseau rare qui sera en mesure de débloquer la situation et arracher les bons résultats. Récemment, le manager Medane avait déclaré qu’il est en train de prospecter sur le marché pour trouver le profil recherché qui sera proposé à la direction du club pour trancher sur son recrutement.

La ligue des champions nécessite un renfort

Néanmoins, en plus du championnat et la Coupe d’Algérie, la formation de la JSM Béjaïa est

appelée à un autre challenge à partir du mois de février prochain qui est la Ligue des champions. Soit un challenge intéressant qui nécessite beaucoup de moyens que ce soit humains ou matériels, mais surtout un bon effectif afin de réaliser un bon parcours pour cette première participation. A cet effet, le recrutement d’un autre attaquant (au minimum) s’annonce comme une évidence surtout que le club se retrouvera aussi à évoluer sur trois fronts.

Kacem veut rester malgré les convoitises

Alors qu’il a été l’auteur d’une belle prestation depuis son arrivée au club, voilà que le milieu de terrain de la JSMB, en l’occurrence Kacem, a retrouvé sa place de titulaire à l’occasion de la rencontre du championnat devant le MC Alger lors de la cinquième journée du championnat. D’ailleurs, lors de la dernière intersaison, cet élément avait fait l’objet de plusieurs convoitises émanant de certains clubs tels que le MC Alger, l’USM Alger et d’autres. Cependant, ce dernier ne semble pas être prêt à partir puisqu’il préfère rester dans son équipe actuelle en optant pour la stabilité. S. A. S.

ILS RETROUVENT LEUR FORME

I

CEDRIC, BOULAINCEUR, AOURÈS : LE TRIO DE RETOUR…

Ils sont de retour parmi les grands, les titulaires.

ls ont été, pendant longtemps, écartés, même oubliés par certains, avant de revenir à l’actualité pour s’imposer et devenir des titulaires. L’un est gardien de but, les deux autres sont de purs produits des Vert et Rouge. Deux joueurs qui ne cessent de s'affirmer, à chaque fois que la chance leur est donnée :

Cedric : le retour d’un grand !

Il a été parmi les révélations de la saison précé-

dente, au point où il a contraint l’entraîneur national à le convoquer parmi les Verts. Si Mohamed Cedric reste l’un des gardiens de but ayant le plus marqué leur passage parmi les Vert et Rouge. Un passage à vide, mal géré, a précipité son éloignement des terrains. Avec le temps, il commence à retrouver ses repères et sa confiance. La concurrence semble devenir plus intéressante avec Djebarat… Du pain sur la planche pour les deux gardiens.

Boulaïnceur : un atout de plus !

Pur produit du club, Rafik Boulaïnceur est en train de retrouver le goût et la joie de jouer. Un attaquant qui a acquis une certaine expérience et qui constitue un avenir radieux pour les Vert et Rouge.

Aourès : un buteur né !

Ce goléador, qui n'a pas encore dit son dernier mot, est en train de s’affirmer de plus en plus. Et même s’il n’a pas retrouvé tous ses repères de buteur, les observateurs sportifs estiment qu’il constitue l’autre atout de plus pour l’entraîneur des Vert et Rouge. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Le cheminement d’un prétendant au titre…

U

ne équipe à battre, une équipe devenue un géant qu’il fallait mettre à genou, dans chaque rencontre… Pour cette saison, les dirigeants ont mis, une fois de plus, tout le paquet pour que le parcours de leur équipe soit, encore, mieux que celui de l’exercice précédent. De la 2e place, les Béjaouis visent, sans le déclarer, le titre. Leur cheminement ne trompe pas. Après 5 rencontres, les Vert et Rouge sont, désormais, devenus parmi les formations dont le parcours plaide pour la course au titre. Depuis le premier match contre le CSC, jusqu’à celui du MCA, les camarades de Maïza ont tenu à enregistrer de bons résultats, même si la manière leur faisait, terriblement, défaut, d’où le courroux des dirigeants et des supporters. Durant les cinq rencontres, les Béjaouis se sont attelés à faire de bons résultats : rétrospective :

CSC 0 - JSMB 0 : début laborieux !

Lors de cette première journée du championnat, les Béjaouis n’ont rien prouvé et ont fait plutôt, preu-

ve de stérilité en attaque. Le staff technique avait, alors, justifié cette mauvaise production par le début de la saison et l’importance du résultat. Un match qui a échappé aux Béjaouis face à une équipe minée par des problèmes internes.

Un deuxième match face à un autre promu, et une victoire à l’arrachée qui n’avait pas convaincu les supporters présents au stade de l’Unité Maghrébine. Ce jour là, les Vert et Rouge n’ont rien prouvé de plus, sinon, qu’ils étaient loin de leur forme et de l’équipe qu’on avait l’habitude de contempler.

ESS 1 - JSMB 2 : détrompez-vous !

HAMMOUCHE : PÉTRI DE QUALITÉ !

La victoire des Vert et Rouge, en dehors de leurs base, devant l’Entente, n’a rien de miraculeux. Les Sétifiens, destructurés, décapités et minés par leurs différents problèmes, ont laissé toutes les initiatives aux Béjaouis. Et il aura fallu de peu, pour que ces derniers se fassent rejoindre en fin de partie !

Un jeune milieu dont on dit le plus grand bien. Un joueur pétri de qualité et qui mérite dʼêtre sollicité, en tant que titulaire. Sa vision de jeu et son talent plaident pour cela. A moins que …

ASO 3 - JSMB 2 : le mal !

JSMB 1 - MCA 0 : le décollage ?

Devant une équipe malmenée par ses problèmes, les Béjaouis ont réussi à faire l’essentiel. Une victoire difficile sur un coup de maître

La JSMB compte jouer les premiers rôles cette saison. Ph : Maracana

du jeune Boulanceur,… titularisé ce jour-là.

Que reproche-t-on à l’équipe ?

Les mauvaises prestations de l’équipe, l’absence d’un fond de

jeu et la mise à l’écart de certains éléments, demeurent les raisons essentielles ayant provoqué le courroux des supporters et suscité moult interrogations… Est-ce la fin d’un cauchemar. A. Z.

DES JOUEURS DANS LEURS ŒUVRES ;

Les hommes forts d’une équipe

Même s’ils n’ont pas, encore, trouvé quand ? tous leurs repères, les Béjaouis : l’indispensable ! sont, d’ores et déjà, considérés Megatli Menad n’avait pas tort en qualifiant Megatli comme étant des candidats d”élément indispensable. Défenseur polyvalent, potentiels pour le titre et/ou, pour Megatli a réussi à s’imposer et devenir parmi la course à une place au podium. les éléments importants, dans l’échiquier du

U

ne équipe qui, selon les observateurs sportifs, commence à retrouver ses marques et ce, depuis la mini-trêve observée, récemment, et et le stage animé à Alger. Le match contre le MCA aura été l’occasion pour les camarades de Maïza, de se redéployer et se préparer à d’autres échéances plus importantes. Dans tout cela, les hommes forts de l’équipe sont, désormais, connus. Certains ont joué depuis le début de l’exercice, en tant que titulaires ; d’autres, pour des raisons diverses, ont privé leur équipe de leurs précieux services. Qui sont-ils ?

Djebarat : une assurance !

C’est, incontestablement, le gardien qui a su redonner une sérénité à une défense, quelque peu, fragile. Yacine Djebarat, en dépit de ses sorties hasardeuses, a réussi à donner à l’équipe une grande assurance. Quelque peu essoufflé, ces derniers temps, son entraîneur a préféré le reposer pour donner la chance à Cedric de réapparaître… Mais, jusqu’à

LʼEXPÉRIENCE FACE AU DÉFI DES JEUNES !

Les jeunes de la JSMB donnent lʼimpression de relever le défi, face à des éléments expérimentés et qui, dans des cas, les ont écartés de leurs postes. Cʼest le cas de Mebarakou qui se trouve écarté, depuis la présence de Maïza et Zafour. Mieux encore, les dirigeants ont fait appel à Bechiri et, jusquʼà présent, Mebarakou nʼa pas été du tout titularisé.

JSMB 1 - NAHD 0 : sans convaincre !

Face au champion sortant, l’ASO en l’occurrence, les camarades de Maïza n’ont pas réussi à maintenir leur invincibilité. Ils ont dû baisser les bras, devant une équipe plus réaliste, mieux organisée et plus efficace.

0 0

11

nouvel entraîneur.

Belakhdar : peut-on s’en passer ?

Sûrement pas ! en dépit de toutes les variantes, visant à écarter Amar Belakhdar, aucune n’a donné son effet. Bien au contraire, tous estiment que la présence de ce latéral gauche est devenue importante dans la stratégie de jeu de l’entraîneur actuel.

Maïza : le pilier inamovible !

Tous estiment que la présence de Maïza a donné du poids à une défense, pourtant, qualifiée par les uns et les autres, de perméable. Sa venue aura apporté le plus tant attendu. Maïza aura tenu sa promesse.

Zafour : une expérience à tout épreuve !

Brahim Zafour, qui n’est plus à présenter, semble avoir retrouvé une seconde jeunesse. Sa

présence conforte et réconforte, comme elle donne aussi une sérénité à toute l’équipe.

Maroci : du génie dans les … jambes !

Ce stratège qui ne cesse de progresser ; reste le pourvoyeur de cette équipe béjaouie. Tayeb Maroc est, de par son talent et son expérience, l’un des joueurs les plus en vue, et les plus convoités.

Boucherit : un grand travail au milieu !

Milieu récupérateur, Antar Boucherit a réussi à s’imposer dans un compartiment où, la concurrence règne en maître, et bat son plein. Depuis l’entame de la compétition, il faisait partie des titulaires, grâce à son travail impeccable de titan.

Gasmi : l’absent de marque !

Son absence est ressentie dans chaque rencontre. Un élément clé, malgré son éloignement des terrains. Son absence pèse sur l’équipe et ne fait pas de doute. Gasmi demeure parmi les absents qui constituent l’ossature de l’équipe. son retour, pour bientôt, est attendu avec une grande impatience. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

MEBARAKOU : DE LA RIGUEUR !

Ph : Maracana

Les Vert et Rouge ont, toujours, joué les premiers rôles, et ce, depuis leur accession parmi l’élite. Mieux encore, transformés en grosses pointures ; les camarades de Maïza sont attendus, à chaque tournant par leurs adversaires respectifs. ,

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Ayant été écarté, à cause de la présence de certains ténors, Mebarakou est lʼun des défenseurs axiaux les plus en vue, en dépit de son jeune âge. Jusquʼà quant, va-t-il rester sur le banc des… remplaçants ?

BOULAINCEUR ET AOURÈS : DONNENT DES FRISSONS AUX AUTRES !

Ces deux attaquants semblent donner des frissons aux autres. Il suffit, qu'un élément de la trempe de Gasmi soit blessé, pour faire appel aux services de ces jeunes, pétris de qualité. Boulanceur et Aourès demeurent, sans aucun doute, des valeurs sûres pour le football béjaoui. dʼailleurs, B. Tiab a mis le paquet pour garder les jeunes qui se voyaient, quelque peu, marginalisés. A. Z.


12

2 1

EFOSA NOUVELLE COQUELUCHE DES SANAFIR

Eguakun Efosa est devenu par la force des choses une idole à Constantine. Auteur de gestes techniques extraordinaires, le Nigérian a ébloui les Sanafir par ses dribbles déroutants et des gestes comme le «Ghoraf», très apprécié par les Algériens. Et cʼest tout à fait normal quʼil soit en haut du tableau des sanafir les plus populaires. De la bouche même du joueur, il déclare que depuis son arrivée à Constantine, il doit avoir pris plus dʼun million de photos avec les supporters des deux sexes, chose qui ne lui est jamais arrivé dans toute sa carrière. Un engouement affiché par les supporters, conforme à leur attachement fidèle à leur club et à leur équipe. L. B.

HAMIDI MÊME PAS CONVOQUÉ

Même s'il est en bonne forme et a affiché pleinement ses intentions de faire partie de l'équipe qui devait confronter le Mouloudia, l'enfant de Saida, Hamidi, n'a pas été du voyage avec l'équipe pour la simple raison qu'il n'a pas été convoqué pour ce match. L'attaquant chélifien dont on attendait qu'il soit en verve à l'ASO n'a, semble-t-il, pas encore convaincu Saâdi qui attend des grands efforts de cet élément, pourtant aux qualités intrinsèques énormes.

SELAMA, PETIT À PETIT

Sans bruit, le pur produit de l'ASO réussit à gagner du volume de jeu parmi l'équipe et donne satisfaction à son entraîneur qui a sûrement remarqué que cet élément peut rendre d'énormes services à la troupe, tant au milieu du terrain qu'en défense. Polyvalent, Selama a toujours été bien considéré par les entraîneurs qui ont drivé l'équipe. En sera-t-il de même avec Saâdi ? Z. Z.

Importante victoire Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahmed Zabana, affluence : Nombreuse Arbitres : Bichari Badache et Salaouadji Avertissements : Tahar (41ʼ) Hadjadj (17), Lenaïci (58ʼ) Buts : El Bahari (20ʼ), Aouedj (74ʼ) (MCO), Hadjadj 82ʼ( CSC)

MCO :

Fellah, Boussaada, Bengoreine (Briki 67), Zidane, Zemouchi, Benatia (cap), Tahar, Harizi (Cherif 51ʼ puis Sellimi 88ʼ), Aouedj, Belaïli, El Bahari. Ent : Henkouche

CSC :

Daiekh, Bensaci (Ziti 46ʼ), Mekkaoui, Benaïssi, Messali, NʼGomo, Zʼmit (cap), Hadjadj, Naït Yahia (Bahloul 61 ), Ferhat( Belghomari 46ʼ), Iffoussa. Ent : Bouâratta

C’

est devant un public revenu en nombre au stade et une galerie de supporters constantinois évaluée à 4.000 supporters environs, que le match débuta en trombe sous la direction de mon-

sieur Bichari. Les hamaraoua prirent le taureau par les cornes et assiégèrent le périmètre du CSC, avec de nombreuses occasions de but, ratée lamentablement par Nassredine El bahari. C’est ainsi qu‘à la 1ère minute, un coup franc de Bengoreine, permit à Aouedj le premier tir de semonce qui passa à côtés des bois de Daiekh. Deux minutes plus tard, c’est l’avant- centre oranais qui bénéficie d’une bonne balle alors qu’il est dans le carré et qui tire sur les défenseurs, le ballon revient à Belaïli qui tente sa chance, mais son tir passe à côté. Les occasions continuent pour le Mouloudia, sans presque aucune réaction des visiteurs, mais toutes allaient se terminer dans les décors ou dans les bras du gardien constantinois. Il a fallu au public, qui a joué à merveille son rôle de douzième homme, attendre la 20’ pour sauter de joie sur l’unique but de la première mi-temps signé El Bahari. En effet, las de rater toutes les bonnes opportunités, il profita du long coup-franc botté par son capitaine Benatia, pour fusiller à bout portant Daiekh, qui ne pouvait rien faire sur cette action. Le public et les joueurs sont libérés,

mais comme toujours, les hamraoua revinrent en arrière protéger leur faible acquis, malgré les cris de Henkouche du bord de la touche, qui leur demandait de continuer sur leur bonne lancée. De leur côté, les coéquipiers de Z’mit ne s’avouèrent pas vaincus et partent de leur côté vers les bois de fellah, afin de niveler la marque. A la 31’, sur une action collective, un puissant tir de Z’Mit est difficilement détourné par Fellah, puis Zemmouchi en corner. Ce sera la seule grosse occasion pour les visiteurs. Les 4’ de temps additionnel ne donnent rien et les deux équipes partent aux vestiaires avec le maigre avantage pour les hamraoua. Signalions que le match a failli dégénérer à la 15’, quand, involontairement, Hadjadj frappe du pied la tête de Zidane. Le joueur oranais est assommé et ses coéquipiers en veulent à l’auteur de « l’agression ». Au retour des vestiaires et l’entrée de deux attaquants, Ziti et Belghomari au lieu et place de Bensaci et Ferhat, soit deux joueurs qui évoluent dans le couloir droit. Du coup, les mouloudéeens laissent l’initiative à leurs adversaires, surtout que le milieu Harizi est remplacé par l’at-

surtout d'être motivés pour le prochain match . Il est précieux en tous points de vue et, surtout, il augure de bons lendemains.

sont pas utilisés, ont cette chance de prouver qu'ils méritent une place parmi le onze. Un élément comme Aoumeri a fait un bon match dans l'axe et c'est une bonne chose que d'avoir découvert un joueur polyvalent qui est utile pour le groupe. La preuve, il a bien comblé le vide et a su suppléer Mellouli, avec une bonne note en plus.

LIGUE 1

taquant Cherif Hichem. La défense oranaise supporte le poids du match alors que les sanafirs poussent de la voix, leurs joueurs. A deus reprises, Hadjadj, le plus dangereux attaquant constantinois a été à deux doigts de marquer, si ce n’est le grand match qu’a fourni le gardien Fellah et sa paire de défense centrale. Mais à force de chercher à marquer, les visiteurs dégarnissent leur défense, ce qui permit à Benatia, de lancer en profondeur Aouedj, lequel, au niveau du point de penalty, trompe Daiekh et ce à la 74’. Avec une avance de 2 buts, les supporters oranais croient de plus en plus à une première et salutaire victoire, sauf que le doute leur revient après que Fodil Hadjadj réduise la marque, sur une bonne action collective et un cafouillage dans le carré de Fellah. A 8 minutes de la fin de la rencontre les supporters n’en menaient pas large, surtout que leur défense passait un mauvais quart d’heure. Le coup de sifflet final de monsieur Bichari, a été un vrai soulagement aussi bien pour les dirigeants (cachés dans le tunnel) que les joueurs et les supporters. Ali Boutaleb

ABDESLEM : «C'est quand même un point précieux»

Le milieu de terrain de l'ASO, Abdeslem, estime que son équipe a raté le coach dans un match où même l'unique point engrangé est des plus précieux.

D'abord, un commentaire sur ce match face au MCA ? Il faut dire que nous avons raté la victoire face à une équipe qui était sous pression et qui se trouvait dans une situation délicate et dans l'obligation de résultat, tout comme nous d'ailleurs. Je pense que le match état surtout tactique et aucune des deux équipes ne s'est lassée faire en faisant le maximum pour éviter la défaite. La prudence et l'engagement l’ont prouvé. Disons que de notre côté, nous avons réussi en arrachant ce point, même si on méritait mieux, à mon sens. Comment cela? Je crois qu'au vu des occasions nettes qui se sont présentées à nous, on était dans la possibilité de revenir avec les trois points, notamment cette balle chaude avec laquelle Seguer a failli lober le gardien du MCA.

Que pouvez-vous dire sur ce point? Je crois qu'il est utile à plus d'un sens dans la mesure où il onus a permis de nous racheter par rapport à la dernière défaite, de nous avoir permis de nous transcender et

C'est dire que la leçon a été bien apprise... C'est ça, car, dorénavant, on ne lâchera pas prise. Nous devrons entamer une nouvelle série de résultats positifs pour nous rapprocher des équipes de tête. La manière avec laquelle nous avons abordé le match a réjoui tout le monde dont le staff technique, qui nous a félicité en fin de match pour l'engagement qui a été, on ne peut mieux, l'une des clés de la réussite dans ce match. L'agressivité de votre équipe a été présente cette fois-ci, n'est ce pas? Ça fait plaisir de voir l'équipe jouer avec cette hargne tout en affichant une certaine prudence pour ne pas être surpris. C'est une qualité propre à nous, très présente dans ce match et c'est de bon augure pour la suite du parcours. Même amoindrie, l'équipe a fait bonne figure. Un mot ? Je pense que l'effectif de l'ASO est aussi riche et les joueurs qui ne

Vous attendiez-vous à cette réaction de l'équipe? Sincèrement oui, pour la simple raison que je connais bien mes camarades lorsqu'ils sont décidés à sortir le grand jeu et qu’ils sont déterminés à ne pas rater une sortie après une mauvaise passe. Et puis, nous étions dans l'obligation de résultat car une seconde défaite nous aurait fait douter, à mon sens. Cela confirme la force mentale d ce groupe.

Comment voyez-vous le match face au CAB,? Ce qui est sûr, c'est que ce ne sera pas facile, mais on fera le maximum pour confirmer devant nos supporters. Nous sommes décidés à ne rien rater à domicile. Aussi, il n'y a pas photo à ce que je pense. Propos recueillis par Z. Z.

REPRISE DEMAIN

La formation chélifienne reprendra du service demain à 19h. Saâdia a préféré faire reposer ses poulains après cette mission qualifiée de réussite, sachant que le groupe a fait de son mieux pour éviter une crise en cas de défaite.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Un club qui a tout pour réussir son apprentissage en Ligue II Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

13

Que dire de cette équipe du Mouloudia de Bejaia, le club le plus populaire de la vallée de la Soummam, sinon qu’il reste un club qui a tous les atouts pour réussir son apprentissage en ligue II.

P

our preuve, le club est actuellement dans les normes, avant la rencontre d’hier, où il a récolté quand même dix points sur les six premières rencontres, c'est-à-dire au moment où d’autres clubs, plus huppés, sont au point mort. Parmi ces atout, on citera pêle-mêle un effectif qui est composé de joueurs chevronnés, tels que Klehnmer, Dehouche, Henider et Benchaâbane alolrs que d’autres, même s’ils sont jeunes, il n’empêche qu’ils ont du talent, à l’image d’Akrour, Bouali, Chaoui, Bensalem, Boulekhmir, des dirigeants qui ne ménagent sur aucun effort pour donner une nouvelle assise et une autre dimension au club, tels que Arab Bennai et Bouchebah Mustapha (Le président de la SPA/MOB). Cela, sans oublier les fans qui sont toujours derrière l’équipe, que cette dernière est en bonne position ou en mauvaise posture. Voilà les forces du Mouloudia pour une saison sportive 2011/2012, qui sera à n’en pas douter, celle du renouveau pour cette équipe des Crabes.

GARE AUX ÉLÉMENTS QUI NE MOUILLENT PAS LE MAILLOT !

Certes, les fans sont derrière leur équipe, mais ils sont aussi exigeants pour les résultats. Ils se disent souvent que s’ils payent leurs tickets, c’est pour voir leur équipe fétiche gagner ses matches. Des cas des joueurs qui sont malmenés sont des exemples tangibles que ces fans sont derrière leur équipe et ne veulent surtout pas voir leur équipe perdre, surtout à domicile, où le succès devient sacré. L’exemple de Bekrar en est la parfaite illustration de cet état de fait, lui que beaucoup

“N

Pour sa première année en ligue 2, le MOB impressionne. Ph : Maracana

de fans et d’amoureux du club accusent d’avoir levé le pied face au CABBA. D’ailleurs l’enfant d’El Eulma a reconnu la responsabilité des deux buts qu’il a encaissé, cela même si en football, si le gardien encaisse, c’est que la défense n’a pas fait son travail dans la majeure partie des rencontres. Résultat immédiat, Bekrar a dû résilier son contrat, et quitter la ville de Bejaia sans crier gare. Cette pression des supporters sur ce portier a fini donc par le pousser à quitter le navire Bejaoui, avec cinq buts encaissés en trois rencontres ; mais son départ a laissé quelque-part un vide, puisque Rahmouni était dans l’obligation de faire appel à Belaid Rahim, un jeune gardien manquant d’expérience qui aurait pu lui être utile, d’où sa sortie qui lui a coué le but de

la défaite face à l’ESM.

LES ANCIENS ET LES FANS LOUENT LE MÉRITE DE RAHMOUNI

Beaucoup de coaches sont certes passés par ce grand club qu’est le MOB, mais certains sont partis sans gloire, et d’autres ont réussi à placer le club dans des paliers supérieurs, à l’image de Youcef Bouzidi, qui a réussi à mettre le MOB en ligue II professionnelle, au terme de l’exercice 2010/2011, riche en enseignements. D’autres ont réussi à sauver le MOB de la descente, tels que le duo Belaribi Said et Salah Bakour, Mehdaoui Abderrahmane et bien d’autres. Mais celui qui est à la barre technique du MOB, durant cette saison sportive, à savoir Mourad Rahmouni est le

plus estimé de tous, d’autant plus que là où il est passé, l’ex-joueur de la JSK avait réussi à se forger un nom. Cette année, avec son arrivée au MOB, et malgré le facteur temps qui a joué en sa défaveur, avec seulement quatre semaines de travail avant le début de l’exercice en cours, il a réussi à donner une bonne image au club, par les résultats probants, cela même si l’équipe a fléchi lors des matches de la 5ème et 6ème journée. Il n’en demeure pas moins que le groupe réagit bien et effectue des prestations acceptables. Comme quoi, Rahmouni a ce mérite d’avoir permis au MOB de faire trembler des équipes, dont beaucoup appréhendent même les Crabes lorsqu’elles s’apprêtent à les affronter. Rahib Medhouche

Rahmouni, lors d’un point de presse :

«C’est une victoire méritée…»

otre victoire est méritée…”, a tenu à préciser Rahmouni Mourad, lors d’un point de presse, animé à la fin du match contre la JSS. Le coach mobiste a affirmé dans ce sens :“Notre victoire est précieuse. elle a été acquise à l’arrachée. Il faut dire que les joueurs avaient entamé la rencontre, la peur au ventre; ce qui n’a pas facilité la tâche à nos éléments en attaque”.

Sur la rencontre, Mourad Rahmouni dira :

“Nous avons raté plusieurs buts, notamment, en première mi-temps. Les deux défaites consécutives ont donné une peur bleue à nos joueurs qui se sont précipités et voulaient, à tout prix gagner et marquer”.

Evoquant lʼéquipe adverse, le coach mobiste confiera :

“L’équipe visiteuse voulait, à tout prix, un point. D’ailleurs, toutes les équipes qui viennent à Béjaïa essayent de fermer le jeu”.

Parlant des insuffisances, notre interlocuteur fera savoir :

“Il y a des insuffisances. On attends le mercato pour renforcer le groupe et avoir une équipe importante et équilibrée dans tous les compartiments. On ne vise pas l’accession. Notre objectif étant, d’abord et avant tout, la formation d’une équipe solide et compétitive sur tous les plans.” Et d'ajouter : “On est au stade de l’apprentissage”.

Rahmouni dira pour conclure :

“Le niveau du championnat est moyen. Contre notre adversaire, on voulait faire un résultat pour effacer les deux défaites consécutives. Nous avons bien réagi. Maintenant, on va préparer le prochain match contre Bel-Abbès qui sera, encore, plus difficile”. Par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


14

Le Sarïi prend de l’assurance Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Le défenseur axial, Saïdi Med, auteur du 2e but du SAM vient dʼêtre titulariser pour la première fois cette saison. Lʼenfant de Tlemcen qui a joué toute la rencontre face à lʼUS Biskra vendredi dernier nʼa joué que quelques minutes contre lʼOMédéa,lors de la 5e journée.

Après la défaite face au CABBA vendredi dernier à Annaba (1-2) pour le compte de la 7e journée, le président de l’USMAn, Aïssa Menadi, vient de démissionner.

C

e dernier et à chaque mauvais résultat de son équipe, menace de partir, mais se rétracte et reprend la présidence du club annabi. Vendredi dernier au stade du 19 mai 1956, le public avait scandé des propos hostiles à Menadi en l’insultant et le traitant de tous les noms. Pourtant,

Ph : Maracana

BOUALI FÉLICITE LES MOULOUDÉENS

Lʼentraîneur de la JSMB Fouad Bouali, qui a suivi la deuxième mi-temps du MSPBPAC, a tenu à se rendre aux vestiaires du Mouloudia pour une visite de courtoisie aux dirigeants de son ex-club quʼil a entraîné en 2007. Bouali a félicité les joueurs et lʼentraîneur Zemmouri. Un geste très apprécié par la famille du MSPB.

L

e dispositif samiste gagne en assurance et surtout en solidarité offrant ainsi à l’équipe une assise de plus en plus confirmée. Les mécanismes à l’avant fonctionnent bien. Avec le retour de Menni, l’entraîneur

Biba a finalement trouvé sa triplette ; le N° 19 Samiste, pur technicien qui évolue en faux attaquant sur le côté gauche créant constamment le danger et ce n’est pas par hasard si le problème de la finition a fini par trouver sa solution puisque lors des deux derniers matchs le Sarïi a inscrit 7 buts. Le milieu de terrain, lui, reste le point fort de l’équipe. Avec la volonté de Berrami, la relance et la clairvoyance de Adda et surtout la grande forme de Haoua véritable animateur, ce trio a fait de ce compartiment la plaque tournante de l’équipe et la rampe de lancements des offensifs. D’ailleurs depuis

quelques temps, Biba et Larbi insistent sur la stabilité de ce secteur pour donner plus de force à leur team. L’arrière-garde quant à elle semble gagner en confiance après l’incorporation du défenseur tlemcénien Saïdi Mohammed, dans l’axe central du SAM. Ce dernier, qui a joué pour la première fois en tant que titulaire, a réalisé une très bonne prestation avec à la clé, un très joli but inscrit contre l’US Biskra. Cependant, un grand travail reste encore à faire au quotidien pour corriger, dans les temps, les lacunes, notamment dans le compartiment défensif. Aoun Laïd Boualem

Menadi démissionne

l’équipe a bien joué, sinon comment expliquer les occasions ratées par Naamoune (60’) où il effaça toute la défense bordjie mais rate son tir. Et aussi à la 62’, le même Naamoune voit son tir renvoyé par la barre. À la 82’, le maestro Bouder, sur un coup franc bien botté, le ballon fut renvoyé par la transversale. Les deux buts encaissés par la formation bônoise étaient sur des erreurs de placement du gardien Houamed Hacène. Et en première mi-temps (33’) le joueur Bouharbit se présente seul face à Ferradji, mais ce dernier sauve son équipe d’un

but tout fait. Le fait qui mérite d’être cité est que, malgré l’entrée gratuite, les Annabis n’ont pas répondu à l’appel des dirigeants du club et boudent toujours cette formation sans la soutenir. Pourtant, et selon un dirigeant bonois, il faut que l’USM Annaba termine la phase aller parmi les 3 premiers pour le retour lui est favorable. Cependant, vendredi dernier l’USM Annaba est tombé sur un adversaire bordji athlétique dont les joueurs ont gagné tous les duels, c’est dire que le CABBA a recruté des joueurs valeureux et expérimentés dont on citera : Bendahmane, le gar-

dien Ferradji, l’ex-annabi Mansour, Benchergui, Cherif El Ouazzani, Mohamed Rabah, Bentayeb, etc… Après cette défaite, le calvaire continue pour les gars de la coquette Bône, et ce revers at home ne sera pas oublié de sitôt par les supporters repartis avec une grande amertume. A la fin de la partie, le président de la section football de l’USM Annaba, Saïd Bourahli, a annoncé que l’actuel président du club Aïssa Menadi est démissionnaire. Pour notre part, nous reviendrons sur cette démission dans nos prochaines éditions. Amar Aït-Bara

Difficile, mais précieuse victoire !

Le Mouloudia a eu une grande peine à venir à bout d’une coriace équipe du Paradou qui aurait pu aspirer à mieux, si Bouyousfi et Benachour avaient concrétisé, au moins, l’une des occasions nettes qu’ils ont gâchées au début de la seconde période.

L

a victoire des camarades de Bouraoui, buteur et sauveur du jour, même si elle a été très difficile à se dessiner, demeure très précieuse, vu qu’elle place le MSPB parmi le peloton des cinq premiers. L’entraîneur Zemmouri avait du mal à cacher son émotion après le match. «L’essentiel pour nous c’est la victoire», répétait-il à chaque fois. Le coach batnéen savait qu’il venait d’échapper à un autre sort, le but de Bouraoui lui a sauvé la tête tellement tout le monde l’attendait au tournant. Par ces trois points Zemmouri

aura encore un sursist d’au moins deux autres rencontres ; il vit une pression terrible chaque semaine. Le prochain déplacement du Mouloudia sera très périlleux, non seulement par son éloignement mais aussi par la qualité de l’adversaire intraitable chez lui, la JSSAoura qui compte quatre victoires sur quatre à domicile peut permettre à Zemmouri de relever le défi et revenir avec un résultat positif, ce qui changera beaucoup de choses pour lui. C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite. W. Y.

Peu de supporters ont accompagné lʼéquipe du SAM au stade Hassan Lakhel de Tighennif pour suivre la rencontre quʼa livrée lʼéquipe du Sarïi à lʼUS Biskra vendredi dernier. Un phénomène inhabituel de la part des fans samistes qui ont lʼhabitude de soutenir leur favoris ; une affluence tout juste moyenne à caractérisé cette rencontre.

U21 : DEUXIÈME VICTOIRE DU SARÏI

Ph : Maracana

1ÈRE TITULARISATION DE SAÏDI

C’est une équipe samiste pleine d’assurance et de confiance qui a mené les débats face à l’USBiskra et offrir une victoire limpide et sans bavure à ses supporters, confirmant ainsi le bien que tout le monde pensait d’elle.

AFFLUENCE FAIBLE

Les espoirs du club phare de la ville des Oranges, se sont imposés face à leur homologue de lʼUS Biskra sur le score de 2 buts à zéro, œuvres de Belbachir et Chennafi. Cette victoire est la deuxième depuis lʼentame de saison après celle enregistrée face à lʼASMO en déplacement (0-1) à Oran lors de la 6e journée.

A. L. B.

Ph : Maracana

4E BUT DE HAOUA

Le meneur de jeu samiste Haoua Hassen, lʼauteur du 4e but du SAM contre lʼUS Biskra vendredi dernier, vient, pour lʼoccasion dʼaugmenter son capital à 4 buts. Pour rappel, le n° 8 Samiste avait inscrit son premier but contre le RCK lors de la 1ère journée, le deuxième face à lʼUSMBlida, et le 3e face à lʼASMO, 6e journée. À noter que les 4 réalisations ont été inscrits sur des balles arrêtées soit 2 sur coup de pied réparation et 2 sur coup-franc direct.

LIGUE 1

LAÏCHE PROVOQUE UN INCIDENT

Lors de la conférence de presse dʼaprès match, alors que lʼentraîneur Zemmouri qui répondait à une question dʼun journaliste, a tenu à remercier les supporters, Laïche intervient et déclare : “Des supporters nʼont pas cessé dʼinsulter tout le monde; de cette manière, en encourage le voyoutisme.” Ce qui nʼa pas été du goût des dirigeants batnéens qui ont aussitôt réagi, mettant ainsi un terme à la conférence avant sa fin.

BOURAOUI A PLEURÉ APRÈS SON BUT

Pris à partie durant toute la semaine dernière par des pseudo-supporters qui lui ont reproché un but raté contre le MOC, Bouraoui, entré en jeu en deuxième période, a dès son premier ballon, secoué les filets du PAC. Sa joie était tellement décuplée par un sentiment de revanche quʼil en a pleuré sur le terrain.

ZIDANI ET ZEDDAM, LES ÉTERNELS ABSENTS !

Il nʼy avait pas trace de Zidani ni de Zeddam au stade du 1er-Nov-54. Les deux hommes ont brillé par leur absence. Si pour Zidani, cʼest devenue une habitude, car le boss ne suit jamais les matchs de son équipe à domicile, pour Zeddam, cʼest une nouveauté. Veut-il imiter son président ? W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

LA SITUATION se corse !

U

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

ne autre défaite a freiné la roue du RC Kouba qui n’a même pas redémarré depuis plusieurs journées, notamment lors du match disputé hier face à l’ASM Oran quand les Koubéens ont été tenus en échec (1-1) et ont « récolté» un seul point par un score qui n’a pas plus aux supporters.

Le RCK recul de trois places

Après cette défaite face à l’ASMO, le Raed recule dans le classement général et rejoint la dixième place avec 8 points seulement dans son compte, quant aux Oranais, ils se sont bien tenus dans le deuxième rang avec treize points.

Faire un résultat à Mostaganem

Alors que tout le monde est étonné par l’échec de vendredi, des voix qui pensent, désormais, au prochain rendez-vous du championnat professionnel ligue 2 face à l’ES Mostaganem qui occupe la

neuvième place du classement avec neuf points pour signaler que cet effectif de l’Esperance a fait une belle opération après avoir tenu l’USM Blida à domicile par un score nul (1-1), ce qui remonte le moral des joueurs de cette équipe de l’ouest du pays.

Bonne prestation de Bencherifa

à cause des décisions prises par cet homme, qui ont cassé, à plusieurs reprises, les actions construites par les deux effectifs, aussi par ces décisions qui n’arrangeaient ni l’un ni l’autre côté, selon les partis.

Faible coaching

En vue de sa première titularisation, le jeune joueur koubéen, Walid Bencherifa, a voulu attirer les intentions de tout le monde. En effet, il n’a pas échoué dans sa mission, car cet élément a pu donner une bonne prestation lors de ce match disputé avant-hier, notamment son grand soutien aux attaquants mais aussi son premier but de cette saison sous le maillot du «Celtic». Parmi les choses qui ont failli faire sortir la rencontre de son cadre sportif, c’était, bien évidemment, l’arbitrage «scandaleux» dirigé par M. Achouri. Ce dernier a pu exciter, non seulement les gradins, mais aussi le staff technique et administratif,

Alors que les changements des joueurs pris par le staff technique intérimaire du Raed n’ont pas plus, le public qui voulait faire rentrer un autre attaquant pour donner du soutien à Berguiga, qui a été presque isolé lorsqu’il n’a reçu que des balles aériennes en ne faisant aucun danger chez la défense des gars de Benchadli. Le staff technique a, aussi, fait substituer un attaquant par un attaquant, ce qui a laissé plusieurs points d’interrogations aux observateurs, qui, de leur part, attendaient un autre attaquant à la place d’un milieu de terrain ou d’un défenseur afin de rafraîchir la première ligne koubéenne. Surtout que l’équipe avait été tenue en échec à domicile.

celui de l’attaque. En effet, les Vert et Blanc n’ont pu retrouver le chemin des buts adverses seulement à trois reprises en sept rencontres disputées dans le cadre du championnat de la ligue 2. L’USMB continue encore de manger son pain noir, le moteur est toujours grippé. Les Kerifali, Belkheir et autre Kabla par leur inefficacité mettent l’avenir du club en danger. L’équipe occupe l'avant-dernière place au classement conjointement avec le Paradou et AB Mérouana avec un capital seulement de six points devant la lanterne rouge l’USMB qui ferme la marche avec

quatre points pour un total de sept rencontres disputées à ce jour. Les camarades de Belarbi n’ont pu faire mieux que de concéder le nul qui maintient la pression et sème le doute dans les rangs des Blidéens. Les Mostaganémois, qui ont pu retrouver leurs ressources et revenir au score en deuxième période de jeu, faillirent même empocher les trois points de la victoire, après les tirs de Tria (26’) et Kerras (43’) qui s’écrasèrent sur le poteau droit du gardien Abdouni. Le mutisme continue son bonhomme de chemin en barrant la route aux attaquants blidéens d'exploiter les occasions qui leurs sont

Une première pour Khellidi en défense et qui sauve l’honneur

Tandis que le milieu du terrain koubéen, Krimou Khellidi, a été bien présent au rendez-vous, notamment avec ses interventions et sa couverture qui n’ont laissé aucune chance à l’adversaire mis à part le seul but encaissé, par contre, d’autres joueurs en ligne de défense étaient critiqués par les fans des Vert et Blanc. A noter que Khellidi était entré en poste de l’axe défensif pour la première fois cette saison.

Ils ont tout fait sauf gagner

Quand on suit le déroulement des séquences de ce match, les Koubéens ont essayé de tout faire pour rendre le score à leur faveur, surtout dans les derniers quarts d’heure lorsqu’ils ont tout fait sauf d’arriver à marquer le deuxième but et arracher les trois points de cette rencontre, cependant cette ambition n’a pas était atteinte par les coéquipiers de Slimane Illoul. A. B.

Rien ne va plus !

Encore deux points de perdus, la ligne d’attaque de l’USMB n’arrive toujours pas à retrouver sa verve, depuis le début de la saison en cours, elle pèche par son inefficacité de match en match, et ne peut relever la tête de l’eau.

P

armi les compartiments qui ont montré leur faiblesse, il y a lieu de signaler en premier

Vivez le championnat de Ligue 2 avec

Patrick

Equipes 1. CA B.B.Arréridj 2. ASM Oran 3. USMB Abbès 4. MO Béjaïa 5. JS Saoura 6. O. Médéa 7. MSP Batna 8. MO Constantine 9. ES Mostaganem 10. RC Kouba 11. USM Annaba 12. SA Mohammadia 13. Paradou AC 14. AB Merouana 15. USM Blida 16. US Biskra

RESULTATS DE LA 7E JOURNÉE

Pts 19 13 13 13 12 11 11 10 09 08 07 07 06 06 06 04

USMAn - CABBA USMB - ESM SAM - USB MOB - JSS MSPB - PAC RCK - ASMO USMBA - ABM OM - MOC

J 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07

G 06 03 04 04 04 03 03 03 02 02 02 02 01 02 01 01

N 01 04 01 01 00 02 02 01 03 02 01 01 03 00 03 01

P 00 00 02 02 03 02 02 03 02 03 04 04 03 05 03 05

1-2 1-1 3-1 1-0 1-0 1-1 1-0 2-1

BP 10 10 08 10 10 07 05 09 07 06 07 08 06 05 03 04

BC 02 06 04 07 05 06 04 12 06 08 08 13 09 09 07 09

Diff +08 +04 +04 +03 +05 +01 -01 -03 +01 -02 -01 -05 -03 -04 -04 -05

présentées et auront changer le cours du jeu, comme en témoignent les ratages en première mi-temps par Melika 2’ et 18’ de jeu et en seconde période de jeu par Kerifali 77’ et Ledraâ 80’. A cette allure, les gars de la ville des Roses ne doivent pas espérer grand-chose, les entraîneurs qui ont succédé à la tête de la barre technique, en l’occurrence Latrèche Abdelkrim et Menad Salim, ont concocté tous les schémas tactiques et les variantes de jeu possible, utilisant l’ensemble des éléments disponibles, même si les deux compartiments, défensif et celui du milieu de terrain ont été quelque peu complémentaires, celui de l’attaque a dépité les supporters par sa faiblesse, ils se rendent à l’évidence que le recrutement des attaquants effectué à l’intersaison après la libération de Harazi et Hemaouni n’a pas été judicieux, c’est une catastrophe pour l’USMB qui compte rejoindre cette saison la ligue 1. T. A.

Les espoirs tenus en échec

La formation de l’USMB espoirs, qui avait remporté 5 victoires consécutives en ce début de saison, vient de céder le pas, vendredi dernier au stade d’El Affroun, se contentant du nul (2-2) face à l’ES Mostaganem. Malgré ce semi-échec, les Blidéens restent toujours seconds avec 13 points. T. A.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

15 MÊME SCORE POUR LES ESPOIRS

De leurs parts, les joueurs de la catégorie «espoir» se sont tenus en échec, avec le même score que la catégorie «séniors» (1-1). Les poulains dʼAit Cheggou Djilali ont était les premiers à ouvrir le score, néanmoins, les Oranais ont pu revenir de loin, avants quelques instants de la fin du match, avec un pénalty.

UN GRAND TRAVAIL ATTEND BOUFENNARA

La seule chose que les amoureux des couleurs «vert et blanc» ont sʼy entendus, cʼest le grand travail qui attend le nouvel entraineur Koubéen, Abdelhakim Boufennara, qui a tout marqué dans son calepin afin de bien connaitre les failles et les erreurs de cette équipe que, certainement, va les entamés avec ses nouveaux poulains lors de la première séance dʼentrainement dʼaujourdʼhui.

A. B.

MENAD : “ON A RATÉ LA VICTOIRE”

Assurant lʼintérim après le départ de lʼentraîneur Latrèche, Menad Salim déçu, avait la mine qui nʼétait pas au beau fixe en fin de rencontre. “Il y a de quoi de nʼêtre pas dans son assiette car la victoire était à notre portée, en gâchant plusieurs occasions en première période de jeu, ce que mes attaquants ont gâché par précipitation et excès de confiance et en seconde mitemps ont continué dans le jeu négatif, malgré les orientations données à la pause. Cʼest vraiment dommage de se faire accrocher à domicile et laisser filer des points de cette manière alors que la victoire était à notre portée, cʼest ça la loi du football”.

LA REPRISE AUJOURD'HUI À TCHAKER

Après avoir bénéficié dʼun repos dʼune journée accordé par le staff technique, afin de retrouver leurs forces épuisées lors de la rencontre livrée face à lʼESM, les camarades de Belloucif se rencontreront cet après midi à Tchaker pour la reprise du travail. T. A.


Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

L’ES Azzefoun fait CAVALIER SEUL

RÉGIONALE II / GROUPE DE KABYLIE/4E JOURNÉE

Cette équipe de l’Etoile Sportive d’Azzefoun, continue de faire cavalier seul dans ce groupe de Kabylie de la régionale II affiliée à la ligue d’Alger.

C’est d’ailleurs, la seule équipe qui est en train de suivre de près le chef de file actuel. En effet, les Hamzaouias de Ain Bessam ont réalisé leur troisième victoire de la saison et la troisième consécutive, après celles de la 2ème journée, à domicile face aux diables rouges de Sidi Aich, celle de la 2ème journée en déplacement face à l’ES Birghbalou. Cette 3ème victoire de suite, met le HCAB dans une bonne position de dauphin, avec un retard de trois points par rapport au leader, et devra confirmer lors des prochaines rencontres, à commencer par la rencontre de la 5ème journée où, cette équipe ira rendre visite au Chabab d’Aokas.

L

e leader qui recevait le Soummam Sport de Sidi Aich, a réussi à l’emporter devant son vis-à-vis sur le score de deux buts à zéro. Si pour le chef de file, ce succès à domicile reste le deuxième et le quatrième de la saison, pour les diables Rouges de Sidi Aich, c’est leur deuxième défaite en déplacement, après celle subie face aux Hamzaouias de Ain Bessam (2/1) lors de la 2ème journée. Le leader accentue donc son avance, par rapport à son invité de cette 4ème journée, qui se retrouve à la 5ème place au classement après quatre rencontres, et avec six points de retard par rapport au leader actuel.

Tichy garde elle aussi, son invincibilité

En effet, hormis la rencontre de la 2ème journée où les gars de la coquette ville balnéaire de Tichy, n’ont pas joué face à l’ES Birghbalou, cette équipe du littoral de Béjaia, a réussi deux victoires et un nul lors des trois rencontres

Ain Bessam ne veut pas lâcher le leader

Equipes

1- ES Azeffoun 2- HC Ain Bessam 3- JS Tichy 4- CRB Thameur 5- SS Sidi Aich 6- JRA Zaatra 7- OC Azazga 8- CRB Aokas 9- JS Bordj Ménaiel 10-DC Boghni -ES Birghbalou 12-ES Timezrit -MC Bouira 14-ORB Akbou 15-NRB Sidi Daoud 16-LC Iflicen

Pts

12 09 07 07 06 06 05 05 04 04 04 04 04 03 03 03

J

CLASSEMENT :

4 4 3 4 4 3 3 3 3 3 2 3 3 3 3 3

G

4 3 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 0 0 1 1

N

0 0 1 1 0 0 2 2 1 1 1 1 1 2 0 0

P

0 1 0 1 2 2 1 1 2 2 1 2 2 1 3 2

F

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

qu’elle a jouées. Les Béjaouis l’ont emporté certes, petitement devant l’un des nouveaux promus, la JRA Zaâtra, mais, cela est suffisant pour eux, afin de rester aux aguets du duo de tête, où la JST possède deux points de retard par rapport au dauphin, et cinq par rapport à l’ESAz.

Le CRB Thameur, un promu aux dents longues

Parmi les trois nouveaux promus dans ce palier, à savoir la JRA Zaâtra, le CRB Aokas et le CRB Thameur, seul ce dernier a réussi à se forger un nom jusqu’à présent. Depuis la 1ère défaite subie devant le LC Iflicen, lors de la 1ère journée, le nouveau représentant de la wilaya de Bouira n’a point perdu. Deux succès consécutifs suivis par un nul lors de cette journée, auront permis aux Bouiris de prendre la 3ème place en compagnie de la JS Tichy, mais avec un goal-avérage avantageux pour ce dernier nommé, qui en possède une différence de +3 contre +2 pour le CRB Thameur. R. M.

BP

8 6 4 3 5 3 3 5 6 3 3 3 5 2 6 2

BC

2 3 1 1 5 4 3 6 6 4 4 5 7 3 8 5

L’entraîneur Aziz Ferhat quitte le DCB et rejoint le NRB Reghaia

L

Coup de théâtre à la maison du Djurdjura Club Boghni.

e coach de l’équipe fanion Aziz Ferhat engagé à l’intersaison, par les dirigeants du club, à leur tête le président Mourad Touah, en remplaçant l’ex-coach Ali Kadri qui s’est engagé avec le KC Taguemount Azzouz, a surpris plus d’un la semaine passée. Aziz Ferhat qui était en poste, en assurant les trois premiers matches de la saison, en réussissant même à remporter une victoire, a été contacté ces derniers temps, par la direction du club de la division nationale

Des équipes qui PEINENT

Bordj Menaiel, Iflicen, Boghni et Timezrit

amateur deux, le NRB Réghaia. Le coach du DCB, a répondu favorablement aux sollicitations du président du NRBR Mesrour, en acceptant de prendre la barre technique de ce club, après le limogeage de Brahim Ramdani. D’ailleurs, juste après le troisième match du DCB, Aziz Ferhat a pris la direction de Réghaia, où il a tout conclu avec les dirigeants du NRBR, en laissant le DCB. Une décision qui n’a pas été du goût des dirigeants du Djurdjura club Boghni, lesquels ont qualifié sa décision d’abandon de poste. A. M.

Ph : Maracana

16

C

En effet, ces quatre équipes qui ont pour nom la JS Bordj Menaeil, le LC Iflicen, le DC Boghni et l’ES Timezrit, continuent de peiner dans ce championnat de la régionale II.

es équipes sont loin des prévisions, où les Coquelicots de la JSBM ont laissé filer deux précieux points à domicile, face au nouveau promu, Thameur en l’occurrence, le LC Iflicen a laissé des plumes en déplacement, face au HC Ain Bessam, le DC Boghni a été tenu en échec par le CRB Aokas dont c’est le deuxième nul de la saison en déplacement, alors que l’ES Timezrit a été tenu en échec chez lui, c'est-à-dire, à Sidi Aich (Stade de l’amitié où les gars d’Ait Yemmel reçoivent leur adversaires cette année) et c’est les gars de Cheurfa N’Bahloul, les Iâzouguen de l’OCA qui ont réussi à revenir chez eux, avec un point dans les bagages.

Les Akbouciens de l’ORBA n’arrivent pas à décoller

En effet, cette équipe de l’Olympique d’Akbou en est à son troisième nul de suite, dans ce présent exercice. Depuis la première défaite subie, face au leader actuel au stade Opod d’Akbou, cette équipe n’arrive toujours pas à retrouver ses repères. Elle se pointe ainsi à la dernière place, en compagnie du LC Iflicen, et où chacune de ces deux équipes possèdent trois points au compteur. Les Akbouciens ont intérêt à se réveiller tout comme les gars d’Iflicen, au risque de voir leur avenir dans ce palier, compliqué davantage. R. M.

Diff +6 +3 +3 +2 0 -1 0 -1 0 -1 -1 -2 -2 -1 -2 -3

RÉSULTATS

PUBLICITÉ

JS Tichy - JRA Zaatra ORB Akbou - ES Birghbalou JS Bordj Ménaiel - CRB Thameur DC Boghni - CRB Aokas HC Ain Bessam - lC Iflicen ES Timezrit - OC Azazga ES Azeffoun - SS Sidi Aich MC Bouira - NRB Sidi Daoud

1-0 1-1 0-0 1-1 1-0 1-1 2-0 3-2

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Centre hospitalo-universitaire de Blida N° dʼidentification fiscal : 096 209019169810 Direction générale N° 849/CHU/DG/11

AVIS DʼATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉS

Conformément aux dispositions de lʼarticle 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction générale du centre hospitalo-universitaire de Blida informe lʼensemble les soumissionnaires ayant participé à lʼavis de consultation n° 02/2011, relatif à la fourniture de : consommables occlusion chronique/exercice 2011, quʼà lʼissue de lʼopération dʼanalyse et dʼévaluation des offres prévus dans le cahier des charges (moins disant - préalablement qualifié), le marché suivant est attribué provisoirement au soumissionnaire figurant dans le tableau ci-après : Lots

Consommables occlusion chronique

Soumissionnaire N° dʼidentification Note Montant retenu fiscale technique minimum de (NIF) lʼoffre DA/TTC SARL VICRALYS Alger

099916000722375

60/70

39 343 563,00

Montant maximum de lʼoffre DA/TTC

49 179 453,75

Observation

Moins disant

- Un délai de dix (10) jours est accordé aux soumissionnaires pour introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Blida à compter de la date de la première parution de cet avis, et ce conformément aux dispositions de lʼarticle n° 114 du décret présidentiel n° 10/236 du 07 octobre 2011, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. - Les soumissionnaire ayant participés à lʼavis dʼappel dʼoffres en question sont invités à se rapprocher à nos services, au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de lʼattribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de lʼévaluation de leurs offres techniques et financière et ce conformément aux dispositions de lʼarticle n° 125 du décret présidentiel n° 10/236 du 07 octobre 2011, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.

Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 576

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

17

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya dʼAdrar Direction du logement et des équipements publics NIF : 0002 01 01 5000 581

AVIS POUR UN CONCOURS NATIONAL DʼARCHITECTURE N° 142/DLEP/2011 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar lance un concours national dʼarchitecture portant sur le projet - lot 01 : Etude pour réalisation dʼun célibatorium à Reggane au titre de lʼopération Etude pour réalisation dʼun célibatorium à Reggane, dans le cadre de lʼopération Etude et réalisation dʼun célibatorium (R+1) au profit de la Sûreté nationale à Reggane (PCCE 2010). Les bureaux dʼétudes et sociétés d'études ou groupements de bureaux dʼétudes intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar. Le dossier du concours présenté par le soumissionnaire sera composé de trois plis comme suit : - Pli de lʼoffre technique - Pli de lʼoffre prestations - Pli de lʼoffre financière I- Pli de lʼoffre technique : Les pièces suivantes doivent être originales ou copies légalisées et actualisées : 1- Le cahier des charges dûment renseigné, signé et paraphé 2- Projet de contrat dʼétudes, dûment paraphé par le soumissionnaire, sans faire référence au montant des études 3- Déclaration à souscrire remplie, datée, signée et cachetée 4- Attestation de mise à jour délivrée par lʼOrdre des architectes en cours de validité pour les bureaux dʼétudes spécialisés et les sociétés bureau dʼétudes 5- Extrait de rôle apuré ou avec échéancier 6- Mise à jour vis-à-vis de la CNAS en cours de validité 7- Mise à jour vis-à-vis de la CASNOS en cours de validité 8- Copies du registre du commerce 9- Statut pour les sociétés dʼétudes 10- Casier judiciaire du gérant ou du mandataire du bureau dʼétudes spécialisées et les sociétés bureau dʼétudes 11- Agrément ministériel pour les bureaux dʼétudes spécialisés et les sociétés bureau dʼétudes 12- Carte dʼimmatriculation fiscale 13- Etat des moyens humains avec justification (affiliation à la CNAS en cours de validité) 14- CV des personnes désignées pour prendre en charge la conception des études et le suivi des travaux de lʼouvrage et leurs affiliations à la CNAS en cours de validité et attestation de succès ou diplôme 15- Etat des moyens matériels avec justification (cartes grises + assurance au nom du propriétaire et factures pour les équipements) 16- Chiffre dʼaffaires moyen annuel des 02 dernières années 17- Références professionnelles et attestations de bonne exécution délivrées par les services contractants, justifiant lʼétude et le suivi réalisés par le bureau dʼétudes des projets des équipements publics 18- Dossier des groupements éventuels 19- Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés dʼétudes auprès du

CNRC 20- Attestation dʼactivité des deux dernières années 21- Déclaration de probité

II- Pli de lʼoffre prestations : A/- Support de présentation et consistance du rendu Il est constitué de : - Dossier graphique - Pièces écrites - Tous documents ou pièces jugés nécessaires par le BET quant à lʼenrichissement et à la validation de son offre. - Délai des études et suivi des travaux

B/- Enveloppe dʼanonymat Lʼenveloppe dʼanonymat devra être scellée et portera de façon apparente la mention «Code du bureau dʼétude» Lʼenveloppe dʼanonymat porte à lʼintérieur les renseignements suivants : - Le code du BET composé de trois (03) chiffres, il correspond au code porté sur chaque support de présentation - Le nom, la raison sociale et lʼadresse de la personne physique ou morale du BET. III- Pli de lʼoffre financière : Lʼoffre financière se compose de - La soumission selon modèle ci-joint remplie - Offre financière - partie fixe, complétée, datée, signée et cachetée - Offre financière - partie variable complétée, datée, signée et cachetée - Récapitulation des 02 offres

Remise des plis : 1re étape - offre technique : Dans une première phase, les candidats sont invités à remettre uniquement lʼoffre technique le vingt-et-unième (21e) jour correspondant à la durée de préparation des offres, et ce, à compter de la date de première parution du présent avis de concours dans le Bomop ou lʼun des 02 quotidiens nationaux à douze heures (12h). Cette offre sera introduite dans une enveloppe intérieure portant «Offre technique» avec indication du nom et adresse du soumisisonnaire, elle est insérée dans une enveloppe extérieure portant la mention suivante : Concours national dʼarchitecture lot 01 : Etude pour réalisation dʼun célibatorium à Reggane Concours n° 142/2011/WA/DLEP Offre technique (Soumission à ne pas ouvrir) Les candidats sont invités à assister à lʼouverture des plis des offres techniques qui se déroulera à la date de clôture des dépôts des offres à quatorze heures trente minutes (14h30) au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar.

2e étape - offre prestations + offre financière La remise des plis «Offre prestations» et «Offre financière» pour les seuls candidats pré-qualifiés techniquement, à partir de la date de lʼavis portant résultat du jugement des offres techniques qui sera affichée à compter du quinzième (15e) jour à partir de la date dʼouverture des plis techniques, au siège de la Direction du logement et des équipements de la wilaya dʼAdrar. Pour les candidats exclus, il leur sera communiqué la note technique obtenue, selon les indications portées au cahier des charges. Pour les candidats pré-qualifiés, il sera communiqué la note technique et en même temps ils doivent accuser réception de la lettre de convocation les invitant à déposer les deux (02) autres offres, cette convocation comportera la durée de préparation des offres qui est de quarante-cinq (45) jours et la date limite de dépôt des offres. Ces deux plis seront déposés séparés en même temps au niveau du secrétariat de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar comme suit : A- Une offre «prestations» anonyme ne comportant que le code choisi par le soumissionnaire et comportera la mention suivante : Concours national dʼarchitecture lot 01 : Etude pour réalisation dʼun célibatorium à Reggane Concours n° 142/2011/WA/DLEP Offre prestations (Soumission à ne pas ouvrir) B- Une offre financière qui sera introduite dans une enveloppe intérieure portant «Offre financière» avec indication du nom et adresse du soumissionnaire, elle est introduite dans une enveloppe extérieure portant la mention suivante : Concours national dʼarchitecture lot 01 : Etude pour réalisation dʼun célibatorium à Reggane Concours n° 142/2011/WA/DLEP Offre financière (Soumission à ne pas ouvrir)

Lʼouverture des plis sʼeffectuera en deux phases selon la procédure suivante : Lʼouverture des plis des offres «prestations» nʼest pas publique, un jury sera désigné à cet effet pour statuer sur les offres présentées par les seuls candidats admis à lʼoffre technique conformément aux indications portées au cahier des charges. Les plis financiers ne sont ouverts quʼà lʼissue du résultat de lʼévaluation des prestations par le jury, seuls les candidats admis à la fin des travaux du jury seront informés de la date dʼouverture des plis qui aura lieu au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya dʼAdrar. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant un délai de quatrevingt-dix (90) jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 752

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Direction des travaux publics Wilaya de Biskra

AVIS DʼATTRIBUTION PROVISOIRE DʼUN MARCHÉ Conformément à lʼarticle 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction des travaux publics de la wilaya de Biskra informe les soumissionnaires ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres restreint relatif à la réhabilitation et remise à niveau du CW60 du PK51+480 au PK51+800 (lot : protection de la chaussée). Dans le cadre de lʼopération réhabilitation et remise à niveau des CW sur 80 km, première parution dans le quotidien El Akhbar le 16/07/2011, quʼà lʼissue de lʼanalyse des offres en date du 12/09/2011, le marché est attribué provisoirement à lʼentreprise EGTPH Nouis Kheireddine avec : - Un montant de (en TTC) : 21.516.300,00 DA - Délai de : 04 mois - Une note technique : 85 points - Moins disant

Conformément à lʼarticle 114 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, tout soumissionnaire qui conteste ce cho ix peut introduire un recours auprès de la commission de wilaya des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la 1re parution dans les quotidiens nationaux. Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 255

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Travaux publics Wilaya de Tindouf Numéro dʼidentification fiscale : 40801 5000037011 Direction des travaux publics

AVIS DʼINFRUCTUOSITÉ

En application du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance des entreprises ayant participé à lʼavis dʼappel dʼoffres relatif à la réalisation dʼune plate-forme pour hélicoptère PLEF de dimensions 200x100 m2 (à 400 km du chef-lieu de wilaya de Tindouf) paru dans le quotidien national Maracana en date du 10/04/2011 et le journal El Chorouk en date du 04/04/2011 quʼà lʼissue de lʼévaluation des offres, lʼavis dʼappel dʼoffres est déclaré infructueux, et ce, suite à la non-conformité avec le cahier des charges (non présentation de projet similaire). Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 273

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


18

INTERNATIONALE

est conscient que son avenir à l'OM n'est pas assuré Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

Vendredi soir, au Stade Vélodrome, Didier Deschamps a reconnu que les temps étaient très durs et qu'il risquait comme tout entraîneur sa place pour manque de résultats. Le match face à Ajaccio est très important.

Didier Deschamps, quelle est votre réaction après la décision des supporters de ne pas soutenir votre équipe ? Par rapport à la situation sportive de mon équipe, leur réaction est normale. Qu'il y ait de la colère de la déception, c'est normal. Je suis animé par les mêmes sentiments donc je ne vais pas leur dire : "non tout va bien". Évidemment que notre situation en championnat n'est pas celle qu'on espérait. En Champion’s League, on ne prend pas de point, c'est ça la chose la plus négative, même si je pense qu'un 0 à 0 aurait été un résultat plus juste. Mais on a six points après trois matchs, tout est encore possible et c'est mieux que ce qu'on avait été capable de faire les deux saisons précédentes. Maintenant, c'est le championnat. On a Ajaccio. On est dans l'obligation de gagner ce match-là.

agréable, j'essaye de prendre du recul et de me focaliser sur ce qui se passe sur le rectangle vert. Vous vous sentez menacé ? Quand je suis venu, j'ai dit que chaque jour qui passe me rapproche un peu plus du jour où je partirai. C'est une composante de mon métier, ça ne m'empêche pas de dormir, je vis une situation difficile, j'en ai connu d'autres en tant joueur et en tant qu'entraîneur. C'est cette grande expérience en tant que joueur et ma petite en tant qu'entraîneur qui me permet de gérer les différentes situations auxquelles je peux être confronté...

Vous n'en avez pas ras le bol avec tout ce que vous lisez ou entendez ? Chacun a sa propre analyse, chacun peut écrire ce qu'il ressent, faire parler qui il veut à la télé ou à la radio, trouver des choses positives en ce moment c'est difficile mais c'est mon métier, c'est ma passion. Je sais ce que maillot représente en tant que joueur et en tant qu'entraîneur, je sais où je suis, j'ai une place à risque, je suis exposé mais être entraîneur de l'OM c'est pas rien pour moi...

Cela peut-il avoir un impact sur le comportement des joueurs ? Je n'ai pas la sensation que les joueurs n'avaient pas envie. Après, qu'on soit capable de mieux faire, je l'ai dit, mais je crois que personne dans le vestiaire, que ce soit staff technique ou joueurs, ne peut être satisfait de la situation dans laquelle on se trouve.

Vous entendez-vous avec tous les joueurs ? Je ne peux pas entraîner des joueurs que je n'aime pas. Je ne suis pas obligé de les embrasser sur la bouche. Il y a une question de respect. J'ai confiance en eux. Après ils ratent des choses, ils ratent des choses... On ne peut pas tout maîtriser. Je ne vois pas et j'ai jamais vu chez eux de la mauvaise volonté même s'il y a toujours trois ou quatre joueurs qui sont un peu plus mécontents, qui parlent un peu plus avec vous. Quand on a des résultats ça passe, quand il n'y en a pas, la caisse de résonance est plus importante. Je suis avec les joueurs, ils savent que c'est moi le responsable technique, après, quand j'ai besoin d'être dur je le suis. Je ne le suis pas toujours parce qu'il faut alterner par rapport aux différentes situations...

Comment vivez-vous cette situation ? Ce n'est pas quelque chose qui est agréable, mais ça fait partie de mon métier. Je sais la complexité d'être entraîneur de haut niveau dans n'importe quel club et encore plus à l'OM. Lorsqu'il n'y a pas de résultats, il se passe partout la même chose. Ce n'est pas agréable mais c'est la vie d'un entraîneur. Il y a trois mois, il y avait des choses très agréables, je relativisais aussi. Le métier d’entraîneur est très difficile. L'instabilité est présente, encore plus à Marseille vous le savez, où la durée de vie d'un entraîneur est encore plus courte. Je le savais avant de venir, je le savais l'an dernier lorsque j'ai pris le temps de réfléchir pour m'engager. Je ne vais pas dire que c'est une situation

On a l'impression que cette équipe n'est pas une équipe, que les gens pensent à eux avant de penser à l'équipe… Vous pouvez avoir des impressions que je ne ressens pas de l'intérieur. Il y a une évolution des mentalités. Pas uniquement dans le sport et dans le football. Dans votre corporations aussi, le monde évolue, le football est aussi un reflet de ce qui se passe. C'est des générations qui sont peutêtre un peu différentes avec certainement un peu plus d’égoïsme. Le plus difficile pour un entraîneur et, encore plus en France, c'est de faire passer le projet collectif avant les intérêts individuels. Ce sont des grandes paroles mais c'est la réalité... Je n'oublie pas, et si j'oublie je note, la première et la deuxième année ça n'a pas été simple. On a connu des moments de succès mais maintenant je suis convaincu que les joueurs ont envie de bien faire. On peut faire plus oui,

Les supporters vous critiquent ouvertement… Je suis l'entraîneur, je suis le responsable technique, je suis logé à la même enseigne que tous mes collègues entraîneurs. Quand une équipe n'a pas de résultats les responsabilités sont multiples, j'ai la mienne je l'assume je l'ai assumée et je l'assumerai... Je n'ai pas de soucis avec ça.

Demain vous disputez un match capital, c'est un drame s'il n'y a pas une victoire ? Oui, oui, capital, très important... Après un «drame» je ne sais pas. Évidemment que la situation est compliquée, aujourd'hui mon énergie est focalisée uniquement sur ce match pour faire en sorte qu'on gagne contre Ajaccio demain. Par rapport à notre situation il faut engranger des points et pouvoir enchaîner des victoires. Il faut commencer demain et enchaîner pour remonter aussi au classement... L'objectif c'est de les gagner. J'espère qu'on sera capable de gagner tous les prochains matchs qui arrivent ou un maximum…

individuellement et collectivement.

Du président au portier tout le monde est-il derrière vous au club ? Si je rentre dans cet argument-là… Aujourd'hui, je ne vais pas en rajouter, il y a assez de choses compliquées, vous en savez autant de choses que moi, j'y reviendrai prochainement peut-être... Je n'ai pas envie de rentrer dans des choses que vous savez que je sais, que beaucoup de personnes savent, mais ce n'est pas le lieu ni le moment de toute façon... Avant Evian c'était l'union sacrée, ce n'est plus le cas ? L'entraîneur est toujours seul, je parle avec mon staff, j'ai les informations de droite et de gauche, mais à un moment je suis seul par rapport à mes choix et mes décisions. C'est ma fonction d'entraîneur qui veut ça...

Il reste des solutions à explorer pour que le groupe fonctionne ? Oui il y a de multiples solutions mais je dois faire des choix pas uniquement le jour du match, je fais en sorte d'être dans une logique sportive, évidemment que tout dépend des situations avec des suspendus, des blessés. J'ai un effectif plus réduit, les solutions sont moindres par moment mais il en reste toujours de toute façon...

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

MARADONA : «Soyons patients avec Messi» L'ancienne gloire du football argentin Diego Maradona a exhorté vendredi la presse de son pays à "laisser tranquille" Lionel Messi, la star du FC Barcelone, Ballon d'or 2010, à qui elle reproche de ne pas briller autant avec l'équipe nationale qu'avec son club. «Laissez Léo tranquille, mon vieux (...) S'il n'a pas le même rendement en sélection qu'avec Barcelone, attendons, ou alors mettons d'autres joueurs (à ses côtés, ndlr), sinon le gamin va se fatiguer de tous ceux qui donnent leur avis sur lui et qui n'ont jamais joué une seule fois», a lancé Maradona à l'antenne de la chaîne télévisée Fox Sports depuis les Emirats, où il entraîne le club d'Al-Wasl. «Messi est normal, il est humain, et je ne doute pas un instant qu'il nous donnera bien des satisfactions», a-t-il ajouté. Des critiques, dans la presse argentine, mettent en doute la volonté de Messi de donner toute sa mesure en équipe nationale. Messi, qui a tout gagné avec le Barça, n'a jamais réussi à entraîner l'Argentine au meilleur niveau, et n'a pu empêcher son élimination par l'Allemagne (4-0) en quarts de finale du Mondial-2010 en Afrique du Sud. Il n'a pas inscrit le moindre but dans la compétition. L'Argentine a entamé les qualifications pour le Mondial2014 au Brésil par une large victoire sur le Chili (4-0), avant d'enchaîner par une défaite inattendue au Venezuela (1-0).

A

Zidane de passage

19

Ambassadeur du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Zinedine Zidane s'est déplacé au Mali où il a visité trois villages. L'ancien international français s'est dit "très touché par l'accueil. Je suis ravi de partager ces moments. J'apporte mon soutien à toutes les personnes qui travaillent dans la réduction de la pauvreté", relaie l'AFP.

ANG : Joe Cole de retour en sélection ?

Son exil à Lille va peut-être permettre à Joe Cole de retrouver son rang d'international anglais. Lors de ses deux derniers matches (à Auxerre, 3-1 et contre l'Inter, 0-1), un superviseur était là pour faire un rapport à Fabio Cappello. L'ancien joueur de Chelsea (56 sélections, 10 buts), qui n'a plus porté le maillot anglais depuis l'élimination en quart de finale du Mondial 2010 par l'Allemagne (1-4), pourrait bien être appelé pour les prochains matches amicaux contre l'Espagne et la Suède en novembre.

L

Buffon absent 10 jours

e gardien international de la Juventus Turin, Gianluigi Buffon, va rater les deux prochains matchs de Serie A. Touché à une clavicule, Gianluigi Buffon ne disputera pas le match face au Genoa samedi, ni celui face à la Fiorentina en milieu de semaine prochaine. Le gardien de la Juventus Turin a été laissé au repos. Son retour est espéré contre l’Inter Milan le 30 octobre prochain.

Pourquoi Pastore est passé devant le juge

Blanc choisit Warka

près trois jours passés en Pologne entre lundi et mercredi derniers, la délégation tricolore chargée de trouver un camp de base à l'équipe de France pour l'Euro 2012 a arrêté son choix. Accompagné de son adjoint Jean-Louis Gasset, de Marino Faccioli (directeur administratif), de Henri Emile (coordinateur sportif), de Philippe Tournon (chef de presse) et de Mohamed Sanhadji (officier de sécurité), Laurent Blanc (a visité deux endroits déjà présélectionnés. Le premier se situait dans la banlieue de Cracovie (10 km) mais il n'a pas retenu l'attention du sélectionneur

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

tricolore. L'entraîneur national avait aimé l'hôtel proposé mais a jugé le camp d'entraînement insuffisant, et notamment ses vestiaires. Blanc a davantage apprécié le deuxième site. Il se trouve à Warka, un gros bourg situé à 60 kilomètres au sud de Varsovie. Ce camp de base était proposé dans le catalogue officiel de l'UEFA. L'hôtel "Sielanka", qui signifie "l'Idylle" en français, est notamment composé de cinq suites.

Cinquante chambres et cinq salles de conférence

Mais c'est surtout la proximité et la qualité des deux terrains d'entraînement qui a séduit le sélectionneur français. Ils se trouvent à une centaine de mètres de l'hôtel. Ce domaine est au coeur de la Vallée de la Pilica. Le seul inconvénient est la distance avec l'aéroport de Varsovie, qui est à 62 kilomètres. Les Bleus ont d'ores et déjà mis une option sur ce lieu qui compte une cinquantaine de chambres et cinq salles de conférence. La FFF attendra toutefois le tirage au sort des groupes, qui se déroulera le 2 décembre à Kiev, et le calendrier définitif des matches pour valider son choix. L'UEFA a donné jusqu'au 8 décembre aux sélections pour arrêter leur camp de base.

Suite à la plainte pour extorsion de fonds déposée par le président de Palerme Maurizio Zamparini contre l'agent de Javier Pastore (22 ans, 8 matchs et 5 buts en L1 cette saison), Marcelo Simonian, le meneur de jeu du Paris Saint-Germain a été entendu par la justice italienne lundi dernier. Le journal Le Parisien explique ce samedi que Simonian détenait 50% des droits de l'Argentin et réclame donc la moitié du montant de son transfert au PSG, soit 21 M€. Une somme que Zamparini n'est pas décidé à lui verser. Alors que le directeur sportif parisien Leonardo a lui aussi été entendu, le club de la capitale, qui a racheté 100% des droits de Pastore cet été, n'a visiblement rien à craindre. De son côté, Simonian aurait accepté de réduire sa part du gâteau à 30% au lieu des 50% prévus. Mais Zamparini estime de son côté ne lui devoir que 3 M €.

Roussef dédouane son ministre

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a apporté un ferme soutien à son minitre des Sports, actuellement sous le feu d'une accusation de corruption qu'il réfute. Dans un communiqué publié à l'issue d'un meeting commun avec Orlando Silva, vendredi à Brasilia, la présidente a assuré que le gouvernement «respectait la présomption d'innocence». Silva, qui est en charge des dossiers Coupe du monde 2014 et Jeux olympiques 2016 au gouvernement, est soupçonné d'avoir empoché quelque 16 millions d'euros de pots-de-vin pour son bénéfice personnel et celui du Parti Communiste brésilien dont il est l'un des chefs de file.

Pizarro sauve (encore) le Werder

A 33 ans, Claudio Pizarro est toujours aussi indispensable au Werder Brême. Ce vendredi, le buteur péruvien a sorti son équipe d'un bien mauvais pas en égalisant sur le terrain du promu Augsburg (1-1). Le septième but de la saison de Pizarro en Championnat (le 149e de sa carrière en Bundesliga) a empêché son équipe de subir une troisième défaite consécutive. Mais le Werder pourrait perdre plusieurs places au classement selon les résultats de ce week-end. Dortmund, Stuttgart, Schalke 04 et Hanovre peuvent ainsi dépasser les hommes de Thomas Schaaf en cas de victoire samedi et dimanche.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WO∞UL∞« …¸«“Ë WO≤«eOLK∞ W±UF∞« W¥d¥bL∞« WO≤«eOL∞« Ë qzUßu∞« Ë …¸«œù« W¥d¥b± Íœ«u∞« W¥ôu∞ WO≤«eOL∞« WF°U∑± Ë Wπ±d∂∞« W¥d¥b±

¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°Uº± s´ Êö´≈ ‚U∫∑∞û∞ ¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°Uº± `∑≠ s´ Íœ«u∞« W¥ôu∞ WO≤«eOL∞« WF°U∑± Ë Wπ±d∂∞« d¥b± sKF¥ : WO∞U∑∞« „öß_U° …¸«œû∞ wºOz¸ o∫K± - / ·dB∑± - / ‹U™uH∫± sO±√ wIzU£Ë b´Uº± - / ¡UB•ù« w≠ W∞Ëœ ”bMN± VÅUML∞« œb´

W∂¢d∞«

UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ ‹UOzUB•ù« w≠ W∞Ëœ ”bMN± …œUN® vK´ s¥ezU∫∞« -

01

w≠ W∞Ëœ ”bMN± ‹UOzUB•ù«

: WO∞U∑∞« ‹ö≥RL∞« vK´ s¥ezU∫∞« ‹U∂∑JL∞« œUB∑Æ≈ rK´ w≠ WOIO∂D∑∞« WOF±Uπ∞« ‹Uß«¸b∞« …œUN® -1 ‹U™uH∫L∞« Ë oO£u∑∞« w≠ w±Uß wMI¢ …œUN® -2

01

sO±√ wIzU£Ë b´Uº± ‹U™uH∫±

w≠ UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ w∞UF∞« rOKF∑∞« w≠ f≤UºOK∞« …œUN® vK´ ÊËezU∫∞« : WO∞U∑∞« ‹UBBª∑∞« WO∞UL∞« ÂuKF∞« - W¥œUB∑Æù« ÂuKF∞« - W¥¸«œù« Ë WO≤u≤UI∞« ÂuKF∞« WO∞Ëb∞« ‹UÆöF∞« Ë WOßUOº∞« ÂuKF∞« - W¥¸Uπ∑∞« ÂuKF∞« Íu°d∑∞« ŸUL∑§ù« rK´ hBª¢ ŸUL∑§ù« rK´ rOEM∑∞« Ë qLF∞« hBª¢ fHM∞« rK´ Êu≤UÆ Ë WF¥d® hBª¢ WO±ößù« ÂuKF∞« ÍdB∂∞« wFLº∞« Ë W°u∑JL∞« W≠U∫B∞« hBª¢ «b´ U± ‰UB¢ù« Ë Âö´ù« ÂuK´ -

01

»uKDL∞« q≥RL∞«

w≠ UN∞ W∞œUF± …œUN® Ë√ WOIO∂D∑∞« WOF±Uπ∞« ‹U߸«b∞« …œUN® Êu∑∂∏¥ s¥c∞« : WO∞U∑∞« ‹UBBª∑∞« ‰UL´_« Êu≤UÆ - w±uLF∞« dOOº∑∞« WO∞Ëb∞« …¸Uπ∑∞« - WO∞Ëb∞« W¥œUB∑Æù« ‹UÆöF∞« Êu≤UÆ fHM∞« rK´ - W¥dA∂∞« œ¸«uL∞« dOOº¢ - o¥uº∑∞« ÷«d±√ - ÂU´ V©( ÊU∑O∂© ÊU¢œUN® qG® vK´ `®d∑L∞« …¸bÆ X∂∏¢ )W¥¸bÅ …œuBIL∞« W∂¢d∞« WOºL® ¸uÅ l°¸√ )04( d ¥b± b Oº∞« : v∞≈ nK L∞« Ÿ œu¥ Ë √ qßd¥ Íœ«u∞« W¥ôu∞ WO≤«eOL∞« WF°U∑± Ë Wπ±d∂∞« U±u¥ 20 ÁUBÆ√ q§√ w≠ Íœ«u∞« ”¸U± 19 w• .Êö´ù« «c≥ dA≤ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°≈

WOM©u∞« W±bª∞« ‹U∂£≈ )03 rƸ WHO∫Å( WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® ‰uFHL∞« W¥¸Uß w≠ UOzUN≤ `§UM∞« `®d∑L∞« vK´ sOF∑¥ ozU£u∞U° tHK± ÂUL¢≈ ¸U∂∑îù« Ë√ WI°UºL∞« : WO¢ü« WOºM§ …œUN® ¡UC∑Æù« bM´ WOKzU´ …œUN® -

01

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Finances Direction générale des impôts Direction régionale des impôts à Ouargla Direction des impôts de la wilaya dʼIllizi

AVIS DE RECRUTEMENT

Pour ses besoins durant la gestion 2011, la Direction des impôts de la wilaya dʼIllizi prévoit dʼeffectuer des recrutements sur la base de concours sur épreuves pour lʼaccès aux grades suivants. Grade

Ingénieur dʼEtat en informatique Administrateur

Nombre Mode de de recrutement postes 01 02

Concours sur Détenteurs(trices) du diplôme dʼingénieur dʼEtat en informatique (système dʼinformaépreuves

: »uKDL∞« nKL∞« WظUALK∞ wDî VK© ÊU∑OºL® )02( ÊU¢¸uÅ WÆUD° s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ WOM©u∞« n¥dF∑∞« …œUNA∞« s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ wM¥uJ∑∞« Ë√ / Ë wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« Ë√ q≥RL∞« Ë√ ‹«œUN® s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ -

Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 546

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

·ËbM¢ W¥ôË WOK∫L∞« …¸«œù« W¥d¥b± 2011/64 rÆd∞«

WOM©u∞« WBÆUML∞« ÈËb§ Âb´ s´ Êö´≈ 2011/58 rƸ …œËb∫L∞« 236/10 : rƸ wßUzd∞« ÂußdL∞« s± 114 …œUL∞« ÂUJ•_ UI∂© rOEM¢ sLC∑L∞« rL∑L∞« Ë ‰bFL∞« 2010/10/07 : w≠ Œ¸RL∞« .WO±uLF∞« ‹UIHB∞« …¸«œù« W¥d¥bL∞ WF°U∑∞« W≠d™_« `∑≠ WMπ∞ dC∫L∞ UI∂© Ë : a¥¸U∑° …bIFML∞« UN∑ºK§ w≠ ·ËbM¢ W¥ôu∞ WOK∫L∞« 2011/09/27 WOK∫L∞« …¸«œù« W¥d¥b± / ·ËbM¢ W¥ôË w∞«Ë bOº∞« sKF¥ rƸ X∫¢ …œËb∫L∞« WOM©u∞« WBÆUML∞« ÈËb§ Âb´ s´ WO±uO° UNM´ sKFL∞« Ë 2011/08/29 : w≠ Wî¸RL∞« 2011/58 WBÆUM± WMLC∑L∞« Ë 2011/09/07 a¥¸U∑° s©u∞« Ë U≤UØ«¸U± …bzUH∞ l≠b∞« WO´U°¸ ‹«¸UOß 08 ¡UM∑Æù …œËb∫± WOM©Ë .·ËbM¢ W¥ôË WOzôu∞« WMπK∞« Èb∞ ÊuFD∞« r¥bI∑∞ ÂU¥√ 10 ‰U§¬ œb• .Êö´ù« «c≥ dAM∞ Âu¥ ‰Ë√ s± «¡«b∑°≈ WO±uLF∞« ‹UIHBK∞ Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 560

tique) ou dʼun titre reconnu équivalent

Concours sur Détenteurs(trices) du diplôme de licence dʼenseignement supérieur ou dʼun titre reconépreuves

·dB∑±

…¸«œû∞ wºOz¸ o∫K±

Conditions de recrutement

Contenu du dossier : - Demande manuscrite de participation - Copie certifiée conforme à lʼoriginale du titre ou diplôme demandé, ou titre reconnu équivalent - Deux (02) photos dʼidentité - Copie certifiée conforme à lʼoriginale de la carte dʼidentité nationale - Un extrait du casier judiciaire (bulletin n° 3) moins de 03 mois - Justification de position vis-à-vis du Service national Les candidats admis(es) doivent compléter leurs dossiers des pièces suivantes : - Un certificat de nationalité

nu équivalent dans les spécialités suivantes : - sciences économiques - droits - sciences politiques et relations internationales sciences financières - sciences commerciales - sciences gestion - sciences sociales (sauf option sociale de lʼéducation) - sciences psychologie option travail et organisation - de lʼinformation et de la communication (sauf presse écrite et audiovisuelle) - sciences islamiques option (charʼia) et droit - Quatre (04) photos dʼidentité - Fiche familiale - Deux certificats médicaux de médecine générale et pneumo-phtisiologie

• Dépôt des dossiers : * Les dossiers de candidatures doivent être déposés ou envoyés à lʼadresse suivante : Direction des impôts de la wilaya dʼIllizi 33.000. Dans un délai de 20 jours à compter de la parution du présent avis.

Observations : Aucune suite ne sera réservée aux dossiers incomplets ou parvenus hors délais.

Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 530

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« WHKπ∞« W¥ôË `∂∫° wßU• …dz«œ `∂∫° wßU• W¥bK°

WI°Uº± ¡«d§≈ s´ Êö´≈ : w¢ü« ‰Ëbπ∞« Vº• nO™u¢ ‹UI°Uº± `∑≠ s´ `∂∫° wßU• W¥bK° sKF¢ nO™u∑∞« jL≤ VÅUML∞« œb´ W∂¢d∞« vK´ WI°Uº± W∞Ëœ ”bMN± 01 WO≤bL∞« WßbMN∞« w≠ W∞Ëœ ”bMN± …œUN® …œUNA∞« ”Uß√ ÍbK° ¡UM∂∞« Ë …¸«œ≈ w≠ wMI¢ …œUN® Ë wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« X∂∏¢ …œUN® vK´ WI°Uº± 0 2 W¥bK∂∞« s¥uJ∑∞« …b± …œUN® Ë W∞œUF± …œUN® Ë√ wMI¢ …œUNA∞« ”Uß√ …œUN® Ë wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« X∂∏¢ …œUN® w≠ wMI¢ Êu´ …œUN® Ë√ w∞ü« Âö´ù« w≠ wMI¢ Êu´ vK´ WI°Uº± 0 3 W¥bK∂∞« …¸«œ≈ s¥uJ∑∞« …b± …œUN® Ë UN∑∞œUFL° ·d∑F± …œUNA∞« ”Uß√ ͸«œ≈ Êu´ WMº∞«( wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« X∂∏¢ …œUN® vK´ WI°Uº± 01 ÍbK° )Íu≤U£ WO≤U∏∞« ¸U∂∑îù« ”Uß√ nO™u∑∞« ◊Ëd®

rƸ WHO∫Å( WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® : nKL∞« ‹U¥u∑∫± ‰uFHL∞« W¥¸Uß )03 WظUALK∞ wDî VK© s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ ÊU∑OºL® ÊU¢¸uÅ )02( W°uKDL∞« …œUNA∞« s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ WOM©u∞« n¥dF∑∞« WÆUD° Ÿ«b¥≈ sO∫®d∑L∞« vK´ Vπ¥ : WE•ö± w≠ W±UF∞« W≤U±_« v∞≈ rN¢UHK± ‰U߸≈ Ë√ s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ dA≤ a¥¸U¢ s± ¡«b∑°≈ U±u¥ 20 ÁUBÆ√ q§√ W±bª∞« ÁUπ¢≈ WOF{u∞« ‹U∂£≈ …œUN® .Êö´ù« «c≥ )qO§Q∑∞« Ë√ ¡UH´ù« ,¡«œ_«( WOM©u∞« Maracana N° 1556 — Dimanche 23 Octobre 2011 - Anep N° 882 542

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

OMÉGA 3, LA CHASSE AU CHOLESTÉROL

régulière de noix et d'huiles contenant des oméga-3.

Lorsque notre alimentation ne nous fournit pas les apports conseillés - ce qui est le cas pour un grand nombre de personnes -, les compléments nutritionnels à base de poissons représentent une alternative pour combler le déficit chronique en oméga-3.

Certains acides gras sont dits essentiels car l'organisme ne peut les fabriquer lui-même ou seulement en partie et il doit donc les puiser dans l'alimentation.

C'

est le cas des oméga-3 qui luttent contre l'accumulation des mauvaises graisses et l'excès de cholestérol. Or, de nombreuses études ont démontré que notre alimentation ne nous fournit que 30% environ des apports conseillés en oméga-3.

LES OMEGA-3, BONS POUR LE

COEUR Où se nichent les oméga-3 ? Dans les poissons gras maquereau (une portion contient jusqu'à 6 mg d'oméga-3), saumon, thon, truite, sardines, hareng -, par ailleurs riches en graisses polyinsaturées, en vitamines A, D, B3, B6 et B12, en potassium, en fer et en iode. Cet acide gras est également présent dans les graines de lin et l'huile qui en est tirée ainsi que dans l'huile de colza ou de noix. L'OMS recommande de consommer quotidiennement entre 1,2 à 1,6 g d'oméga-3. C'est simple : deux à trois portions de poisson gras par semaine et la consommation

Autres aliments bénéfiques : le soja, les pousses de bambou et les noix. Il faut également cesser de fumer et, surtout, avoir une activité physique : pratiqué régulièrement, le sport réduit le taux de mauvais cholestérol et augmente celui du bon. Une heure de marche par jour suffit à diminuer de moitié les risques de maladies cardiovasculaires. Certes, il existe des médicaments efficaces contre un taux de cholestérol trop élevé, mais ils ne viennent qu'en dernier recours, quand le régime alimentaire et l'activité physique ne donnent aucun résultat.

Le volume, la couleur et le brillant de nos cheveux sont beaucoup dus à notre héritage génétique.

Des protéines pour vos cheveux : encourager la pousse Noix et poissons pour les cheveux: des acides gras pour plus de brillance

Les acides gras sont très importants pour les cheveux. La santé de la peau, et donc du cuir chevelu, dépend en effet d'un bon apport en acides gras. Comme notre alimentation est généralement déjà assez riche en oméga-6, qui sont présents dans la plupart des huiles végétales, faites particulièrement attention à votre apport en oméga-3 : poissons gras et noix en sont particulièrement riches, mais vous trouverez d'autres idées sur notre site…

MALTHOUTH AU POISSON

LES VERTUS DE L'AIL La consommation d'ail frais (ou sous forme de compléments) a également pour effet d'abaisser le taux de mauvais cholestérol, de même que la pectine contenue dans les fruits à pépins (comme la pomme).

QUE FAUT-IL METTRE AU MENU POUR AVOIR DE BEAUX CHEVEUX ?

Mais quelle que soit la nature de nos cheveux, soigner notre alimentation permet de mettre toutes les chances de les avoir brillants et éclatants de santé. Voici quelques ingrédients qui pourront améliorer la santé et la beauté de vos cheveux… Noix et poissons pour les cheveu: des acides gras pour plus de brillance Huîtres, céréales, graines et viande rouge pour les cheveux : le zinc en vedette

21

INGREDIENTS :

 500 gr malthout (orge grillé)  1 kg de mérou  1 pincée curcumin moulu  1 c à c cumin moulu  200 gr pois chiche  300 gr oignon  200 gr concentré de tomate  2 pincés de paprika moulu  5 gousses d'ail  10 cl d' huile d'olive  400 gr de pomme de terre  400 gr de potiron  200 gr de courgette  200 gr de poivron vert doux sel, poivre

PRÉPARATION :

POUR PRÉPARER LA RECETTE DE MALTHOUTH AU POISSON :

Huîtres, céréales, graines et viande rouge pour les cheveux : le zinc en vedette

Si vous trouvez que vos cheveux poussent trop lentement, c'est peut-être que vous manquez de zinc. Cet oligo-élément est un antioxydant puissant et il est important pour la santé de vos cheveux et de vos ongles. Et 80% de la population en manque (1) ! Vous trouverez du zinc dans les huîtres, mais aussi dans le bœuf et l'agneau, dans de nombreuses graines (de sésame ou de courge notamment) et dans le germe de blé.

D E S P RO T É I N E S P O UR V O S CHEVEUX : ENCOURAGER LA P OUSS E Nos cheveux sont faits de protéines. Une consommation

suffisante de protéines de bonne qualité est donc importante pour qu'ils soient en forme… Misez sur les viandes de poulet ou de dinde, qui ont l'avantage d'être faciles à assimiler pour l'organisme, mais aussi pauvres en graisses. Attention cependant à ne pas forcer la dose, et surtout à ne pas oublier les apports en fibres et vitamines que nous apportent les végétaux. Tous ces éléments peuvent aussi être retrouvés dans des compléments alimentaires spécialisés dans la santé des cheveux… Mais tenter d'enrichir votre alimentation en nutriments utiles est toujours une bonne démarche !

Faites trempez les pois chiches la veille. Faites-les bouillir 50 min. Faites suez les oignons hachés dans 5 cl l'huile chaude, dans le bas du couscoussier. Dans un mortier, pilez l'ail avec une pincée de cumin, et versez sur les oignons. Faites dorer à feu vif. Mouillez à l'eau froide. Ajoutez du paprika, du concentré de tomates, du sel, du poivre et une pincée de cumin. Mouillez légèrement. Faites réduire cette sauce tomates 15 min à feu doux. Levez les filets de mérou, enlevez la peau. Coupezles en pavés de 10 cm de long. Assaisonnez de curcuma, paprika, sel, poivre et cumin.

Coupez la queue des poivrons. Incisez-les dans le haut, prenez du sel sur la pointe du couteau et introduisez-la à l'intérieur des poivrons. Ajoutez-les dans la sauce tomates réduite. Faites encore réduire à feu doux jusqu'à ce que les poivrons soient cuits (réservez-les).

Rincez le malthout. Mélangez-le bien avec 5 cl d'huile d'olive et du sel. Versez-le dans la passoire du couscoussier. Posez le tous sur la marmite de sauce aux tomates. Laissez cuire 10 min. Plongez le mérou dans la sauce. Remettez à cuire 20 min. Sortez le mérou réservez-le. Faite cuire dans la sauce les pommes de terre 10 min, puis 20 min avec le potiron et les courgettes. Servez le mérou sur le malthout, entouré de légume et de pois chiches.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 850

Jeux-Détente

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 849

LA BLAGUE

Un enfant sort de l'ecole en pleurant. "Pourquoi pleures-tu?" demande la dame "Parce que tout le monde dit que j'ai des grandes oreilles!!" "Mais non mon lapin.Mais non."

LA CITATION

1

2

A

B

C

D

E

3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 850 G

H

I

J

K

L

"La culture, c'est ce qu'il demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié."

Emile Henriot, Notes et Maximes.

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Chargé de lʼadministration Djamel Touafek

VERTICALEMENT A - Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L - Porteur de quartier Lieu de corrections

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 849

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

12.00 : Journal

12.35 : Walker, Texas Ranger 13.25 : Monk

15.10 : Dr. House

17.05 : Sept à huit 19.00 : Journal

19.50 : Spider-Man 3 22.20 : Les Experts

23.10 : Los Angeles, police judiciaire

00.00 : New York, section criminelle

chance sourit enfin à Peter Parker. Il s'apprête à demander Mary Jane en mariage et espère que son passé de justicier masqué est définitivement révolu. Malheureusement, Mary Jane, renvoyée de la comédie musicale qu'elle répétait, s'éloigne de Peter et se rapproche de Harry Osborn. Après une brève amnésie, il se souvient de la haine qu'il voue à SpiderMan, qu'il tient pour responsable de la mort de son père. Parallèlement, Flint Marko, un gangster en cavale, se transforme en homme-sable après avoir été exposé à un accélérateur de particules. Les choses se compliquent quand une météorite dépose sur la mobylette de Peter une substance noire aux inquiétantes propriétés... 03.20 : Thé ou café 04.10 : Les nettoyeurs du ciel 04.30 : Les reines du lagon 05.10 : Phénomène Raven 06.00 : Thé ou café 07.05 : Rencontres à 15 07.30 : Sagesses bouddhistes 07.45 : Islam 08.15 : Judaïca 08.30 : Chrétiens orientaux Foi, espérance et traditions 09.00 : Présence protestante 09.30 : Le Jour du Seigneur 09.45 : Messe 10.40 : Le Jour du Seigneur 11.05 : Tout le monde veut prendre sa place 12.00 : Journal 12.20 : 13h15, le dimanche... 13.10 : Vivement dimanche 15.20 : Grandeurs nature 16.30 : Stade 2 19.00 : Journal 19.45 : Coco avant Chanel 21.30 : Non élucidé 21.50 : On n'est pas couché

Il devient maintenant très important pour vous d'élargir votre horizon. Recherchez avec patience les bonnes occasions à saisir car la forme sera une précieuse alliée dans des démarches que vous avez longtemps laissées de côté. Votre action paiera.

La

France est de plus en plus sensible à la protection de l'environnement quand il s'agit d'améliorer ou de décorer son intérieur. Au Canada, la conscience écologique est forte, et les exemples à suivre nombreux. Au sommaire : - Chasse au gaspi, le boum des chaudières à condensation La chaudière à condensation est un des équipements les plus prisés des Français actuellement car ce moyen de chauffage promet une économie d'énergie de 30%. - Maison : le business du nettoyage vert De l'emballage à la fabrication du produit, décryptage du marché des nettoyants écolos.

03.40 : Planète gourmande 04.10 : Les matinales 04.30 : Questions pour un champion 05.00 : Euronews 05.35 : Ludo 07.36 : Scooby-Doo et le Triangle des Bermudes 08.41 : Batman, l'alliance des super héros 09.45 : C'est pas sorcier 10.30 : Dimanche avec vous 11.10 : Journal national 11.30 : Entretien politique 11.50 : 30 millions d'amis 12.20 : Maigret 14.00 : En course sur France 3 14.20 : Le tuteur 16.00 : Chabada 16.55 : Questions pour un super champion 18.00 : Journal régional 18.30 : Journal national 19.10 : Zorro 19.35 : Les enquêtes de Murdoch 22.00 : Soir 3 22.20 : Tout le sport

03.15 : Adieux à Cemetery Junction 04.50 : Alpha et Omega en 3D 06.15 : Cartoon + 07.05 : Moi, moche et méchant 08.40 : L'album de la semaine 09.05 : Il reste du jambon ? 10.35 : Rencontres de cinéma 11.00 : L'effet papillon 11.45 : Dimanche + 12.55 : La semaine des Guignols 13.30 : Le petit journal de la semaine 14.06 : Le globe-cooker 15.05 : Royal Pains 16.30 : Raising Hope 16.55 : Jour de Coupe du monde 17.55 : Le JT 18.15 : Canal football club 20.00 : Championnat de France de Ligue 1 21.55 : CFC le débrief 22.15 : L'équipe du dimanche 23.05 : La meute

B A LA N CE

Rien ne pourra vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui. Surtout que vous serez en bonne forme physique. Rien ne vous arrêtera dans vos entreprises. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser et plus tôt même que vous l'espérez.

C A N CE R

01.45 : Appels d'urgence

Votre attitude actuelle dans une affaire sérieuse vous amène à vouloir prendre d'autres dispositions. Vous n'avez pas l'esprit très combatif et votre relative passivité ne vous conduira nulle part.Ne restez pas statique, votre moral en prendrait un coup.

S C OR P I ON

11.25 : Les 12 Coups de Midi !

La chance vous accompagnera dans votre périple. Vous saurez choisir entre les nombreuses possibilités de réaliser une affaire délicate. Vous saurez déméler cet écheveau avec beaucoup de mérite à la grande satisfaction générale. Vous gagnez la considération des vôtres.

Vous faites preuve d'impatience et vous savez pourtant qu'il est inutile de brûler les étapes. Un événement déterminant pourrait bouleverser un emploi du temps déjà chargé mais vous pourrez respecter tous vos engagements.

S AG IT A IRE

08.50 : Coupe du monde

Ne laissez pas vos affaires professionnelles ou financières prendre le pas sur vos désirs personnels. C'est le moment de réorganiser vos priorités. N'hésitez pas à donner toute votre énergie à vos affaires personnelles.

CA P R I CO R N E

05.30 : Tfou

Ne vous entêtez pas obstinément. La persévérance est une qualité, certes, mais il faut aussi, de temps à autre, lâcher du lest pour parvenir à ses fins. Le principal est de toujours garder l'espoir et forcément un jour on est récompensé de sa patience.

V ER S EA U

05.00 : Charlie et Lola

Avec le moral que vous aurez, vos craintes au sujet de l'avenir se révéleront sans fondement. Même s'il vous vient l'envie de douter, vous n'avez pas d'autre choix que de sourire à la vie et de croire que c'est votre tour d'avoir de la chance !

Les problèmes que vous redoutiez et qui auraient pu vous desservir vont s'envoler grâce à l'intervention discrète de quelqu'un que vous apprécierez. Le cours des choses va évoluer favorablement dans la direction précise que vous souhaitez. Tout fini par s'arranger.

Votre opinion personnelle compte énormément pour quelqu'un qui vous admire beaucoup. Les relations tendues jusque-là vont très nettement s'améliorer. Votre attitude réservée peut surprendre mais les sentiments restent forts. Vous convainquerez facilement.

P O I S SO N S

04.30 : Reportages

La chance va vous sourire à nouveau. Il faut réviser certaines décisions défavorables prises contre certaines personnes. Une amère déception risquerait de vous contrarier. Tous les espoirs vous sont permis si vous agissez avec beaucoup de tact et de discernement. L'évolution d'une situation embrouillée vous empêche de voir la réalité avec précision. Il faut aller au-delà des apparences, c'està-dire chercher jusqu'au fond des choses. Vous trouverez le moyen efficace qui vous permettra de dénouer une situation qui n'est pas si dramatique.

B E´L E´LI ER

04.00 : Histoires naturelles

HOROSCOPE

T A UR E A U

03.40 : Musique

03.20 : Thé ou café 04.10 : Les nettoyeurs du ciel 04.30 : Les reines du lagon 05.10 : Phénomène Raven 06.00 : Thé ou café 07.05 : Rencontres à 15 07.30 : Sagesses bouddhistes 07.45 : Islam 08.15 : Judaïca 08.30 : Chrétiens orientaux - Foi, espérance et traditions 09.00 : Présence protestante 09.30 : Le Jour du Seigneur 09.45 : Messe 10.40 : Le Jour du Seigneur 11.05 : Tout le monde veut prendre sa place 12.00 : Journal 12.20 : 13h15, le dimanche... 13.10 : Vivement dimanche 15.20 : Grandeurs nature 16.30 : Stade 2 19.00 : Journal 19.45 : Coco avant Chanel 21.30 : Non élucidé 21.50 : On n'est pas couché

G E M E A UX

03.15 : Sur les routes d'Ushuaïa

L I ON

La

01.45 : Appels d'urgence

V I E R GE

09.30 : Le médaillon (redif) Feuilleton algérien 10.15 : Tech Head Documentaire 10.25 : Moughamarate chi chi Dessin animé 11.00 : Senteurs d'Algérie «Tissemsilt» - Reportage 12.00 : Journal en français 12.20 : Asaad el ouaraq 13.05 : El qor'ane li fadjr akher 13.30 : Avis religieux - Religion 14.30 : Football 16.15 : Les aventures de Tintin 16.45 : Asyade el qoua - Dessin animé 17.20 : Nadi el fouroussie 18.00 : Journal en amazigh 18.20 : Le médaillon - Feuilleton algérien 19.00 : Journal en français + météo 19.30 : En d'autres thermes «Bouhanifia» - Documentaire 20.00 : Journal en arabe 21.00 : Canal foot 22.00 : Culture club 23.00 : Film algérien

D IMANCHE Ensoleillé 29- 14°

LE SAVIEZ-VOUS ?

LE PREMIER ÉCHANGE DE MAILLOTS

Le match de football amical opposant l'équipe de France de football et l'équipe d'Angleterre se tient le 14 mai 1931. Devant 35 000 spectateurs au Stade Olympique Yves-du-Manoir de Colombes, la France s'impose 5-2. Pour la première fois depuis le succès historique de 1921, l'équipe de France défait l'Angleterre. Mais cette fois ci, l'équipe de France bat l'équipe d'Angleterre et ses joueurs professionnels, alors

23

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05h29 El-Dohr 12h33 El-Assar 15h36 El-Maghreb 18h07 El-Ichaʼa 19h26

qu'en 1921, il s'agissait de joueurs amateurs. À la fin du match et afin de garder un souvenir de cette mémorable victoire, les joueurs français proposent aux joueurs anglais d'échanger les maillots. Les Anglais acceptent et, pour la première fois, des joueurs échangent leurs maillots. Pour l'anecdote, les maillots tricolores étaient en cotons et ceux des anglais étaient une chemisette en soie.

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

LA FARANDOLE DES ENTRAÎNEURS Par ALI BOUACIDA

Que va faire la direction technique de lʼUSM Annaba après la défaite à domicile face au CABBA? «La logique » qui régit le championnat, veut que lʼentraîneur soit limogé comme le fut son prédécesseur Henkouche. Cette solution de facilité est hélas, devenue normale dans un paysage sportif géré par les calculs, dont celui de sauter le coach, ce qui permet de calmer la galerie et de donner lʼimpression dʼapporter les correctifs nécessaires. Alors que les véritables problèmes sont savamment éludés : aléatoire basé sur la recherche exclusive des perles rares, au détriment des valeurs locales des jeunes footballeurs du terroir, prompts à mouiller le maillot contrairement aux vedettes royalement payées, et qui fonctionnent avec lʼesprit de mercenariat. Il faut ajouter lʼabsence de la totale feuille de route claire qui définit les objectifs, misant tout sur la victoire à tout prix. Et voilà le résultat : à lʼoccasion de matches à enjeu important, les failles sont alors visibles et le responsable est tout trouvé : lʼentraîneur ! Cette gestion à vau-lʼeau est commune à quasiment tous les clubs, qui privilégient le résultat immédiat au détriment dʼune vision dʼensemble à long terme. Dʼautres clubs se débattent en ce moment, dans un grand marasme, et peinent à trouver ces marques qui les situaient audessus du lot : les prestigieux Entente de Sétif, Mouloudia dʼOran et celui dʼAlger, sont en train de vivre des situations jamais vues auparavant, en concédant de bien piètres résultats même à domicile. Et ce nʼest pas du tout une question dʼentraîneur comme leurs boss tentent de leur faire croire, en limogeant à tout-va et à la moindre défaite. Même la sympathique petite équipe de lʼAS Khroub, celle-là qui fait de la résistance parmi lʼélite, vient de tomber dans « le piège » du limogeage de lʼentraîneur, en congédiant un jeune technicien qui a pourtant fait de lʼexcellent travail : Lamine Boughrara, ex gardien international vient de faire ses valises, après une simple défaite. Et sans être grand spécialiste ni oracle, nous avons la certitude que son successeur ne fera pas mieux. A ce rythme donc, ce nʼest plus la valse des entraîneurs comme aiment à écrire les journalistes sportifs, mais une véritable farandole où le plus chanceux tient quelques journées, avant dʼêtre remercié. Avant la première défaite. Pourquoi les présidents ne sont jamais limogés ? Ou plus poliment «remerciés» ? On parlera alors de «valse des présidents» et pour ce qui est de lʼéquilibre, ils savent y faire. A. B.

Maracana N°1556 — Dimanche 23 Octobre 2011

24

Confiance aux locaux pour le rendez-vous du Maroc

Sélection olympique

Après quatre stages de préparation de l'équipe nationale olympique en vue du tournoi de l'Union nordafricaine de football (UNAF) prévu à Tanger (Maroc), du 1er au 7 novembre prochain, le sélectionneur national Azzedine Aït Djoudi, estime que " ces stages ont été bénéfiques dans la mesure où ils m'ont bien permis d'appliquer mon programme de travail. Les joueurs sont prêts, et je fais bien confiance aux locaux, après le désistement des joueurs évoluant à l'étranger ".

R

evenant sur les deux derniers stages, Aït Djoudi évoque d'abord, le premier qui s'est terminé après trois matches amicaux avec des clubs algériens: " C'est le premier véritable match test pour mon équipe. Lors des deux premières rencontres contre l'USM Blida et le NA Hussein-Dey, je cherchais beaucoup plus une évaluation individuelle. Aujourd'hui, face à l'USM Alger, c'était un test intéressant. Dans l'ensemble, il y a beaucoup de satisfactions, mais il reste du travail que ce soit dans la réception, ou dans la conservation haute. On péche dans les passes et dans les appels." a t-il expliqué. Pour le second stage, Ait Djoudi annonce qu'" il nous reste du travail pour faire une évaluation exacte du potentiel de l'équipe, et dégager le groupe qui sera présent avec nous, au Maroc et en Egypte. Il y a de petites déceptions individuelles. Peut-être, je vais réfléchir un peu

plus, sur quelques joueurs qui étaient en forme la saison dernière, mais qui ne le sont pas actuellement. Je vais discuter avec leurs entraîneurs, pour connaître les causes. Peu-être, qu'ils ont besoin d'un peu de temps pour retrouver leur forme " a précisé Ait Djoudi. Et après cet ultime stage qui s'est terminé la semaine dernière, Aït Djoudi pense que " l'équipe est prête et le stage a été bien bénéfique pour les joueurs locaux sur lesquels, je compte beaucoup, et surtout auxquels, je fais bien confiance".

Le problème des joueurs expatriés

Faute de bénéficier de l'apport des joueurs expatriés, le coach de la sélection algérienne olympique, a convoqué 23 joueurs évoluant en championnat local. Ait Djoudi se déclare "compréhensif pour les clubs qui ne veulent pas céder leur joueurs pour une longue période en dehors des dates Fifa". C'est ainsi, qu'il n'a donc pas convoqué les joueurs Mohamed Chellali (Aberdeen/Ecosse), Amir Sayoud (AlIsmaily/Egypte), Billel Hamdi (RC Lens/France), Nadjib Amari (O.Marseille/France), et J u g u r t h a H a m r o u n ( C h e r n o m o r e t s Burgas/Bulgarie). Ne serait-ce que pour ce tournoi de l'UNAF. Mais, il reste toujours un espoir de les voir libérés par leurs clubs respectifs, pour le tournoi final des Jeux olympiques prévus entre le 26 novembre et le début décembre prochain.

Chalali libéré par Aberdeen

(Ecosse), Mohamed Chalali a annoncé qu'il sera bel et bien "présent au tournoi qualificatif des jeux olympiques 2012 au Maroc. La direction du club, ditil, m'a permis d'assister au tournoi des J.O. et ce, après d'âpres négociations", a annoncé le joueur à nos confrères d'Al Khabar Erriadi. Ainsi, si Chalali a été autorisé comme il le dit, après d'âpres discussions, cela veut dire, que pour être présent dans un tournoi comme celui de l'UNAF, il n’y a pas lieu d'en parler du tout. Et ceci, explique cela. D'autre part, Aït Djoudi annonce que "des discussions sont menées avec les clubs des joueurs, afin de tenter de les avoir au tournoi qualificatif aux J.O." S. B.

Le cas Fawzi Ghoulam D'ailleurs, aux dernières nouvelles, l'attaquant d'Aberdeen

Azzedine Aït Djoudi n’a pas manqué de réagir à l’interview de Fawzi Ghoulam accordé à notre consœur Nassima Djaout, pour la Radio Alger Chaine 3 au cours de laquelle, le jeune Stéphanois a tenu à apporter des précisions sur la fameuse interview parue sur le journal français Le Progrès, dans laquelle il avait affirmé avoir « refusé la sélection Olympique ». Le sélectionneur des U23 a tenu à rétablir la vérité, sans pour autant aller jusqu’à écorcher le jeune latéral gauche de Saint Étienne, et surtout sans vouloir mettre de l'huile sur le feu dans cette histoire suffisamment sensible. Fawzi Ghoulam a été fustigé depuis qu’il a déclaré son choix pour l’Equipe de France. Le jeune latéral gauche de l’AS Saint Etienne, dit avoir « effectivement refusé la sélection Olympique. » Et justement, il a insinué avoir sa convocation “deux jours avant un rendezvous sans préavis”. Ce qui a fait réagir le coach de la sélection algérienne : « Faouzi Ghoulam n’a jamais été convoqué en sélection Olympique. Ni pour un stage, ni pour un match », a confié Aït Djoudi au site la Gazette du Fennec. Et d’ajouter. « Je respecte personnellement son choix. Je ne l’ai jamais contesté d’ailleurs. Je lui ai effectivement parlé au téléphone en fin de saison dernière. Mon but était de le sonder. Nous avons évoqué la perspective d’une futur sélection. Il m’a dit, qu’il était en vacances et qu’il souhaitait se reposer, je n’ai pas insisté. Il m’a par la suite, passé son frère aîné, » explique Aït Djoudi qui a consenti de lever le voile sur ses projets dans le dossier Ghoulam. « En fait, mon intention était de l’inviter à assister au match aller face à la Zambie. Je voulais simplement, l’imprégner de l’ambiance de la sélection. Lui donner l’occasion de connaître la sélection de l’intérieur avant de décider. Il ne m’a jamais rappelé...», explique Aït Djoudi. Voilà qui est bien clair…

QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES

Décès du Secrétaire général de l'UNAF, le Tunisien Mohieddine BACCAR

Le Secrétaire général de l’Union Nord Africaine de football (UNAF), le Tunisien Mohieddine BACCAR, est décédé samedi 22 octobre 2011 à l’aube, à l’âge de 74 ans, dans sa ville natale Hammam Lif en Tunisie. Le défunt était considéré comme une figure emblématique du football tunisien et international notamment africain, Il a occupé plusieurs responsabilités dans les organes de la Fédération tunisienne de Football, auprès de la Confédération Africaine de Football et de l’Union Arabe .Il a occupé les fonctions de membre de la commission de discipline et de celle consultative de la CAF. Il s’apprêtait d’ailleurs à joindre le Maroc pour suivre la préparation et l’organisation du tournoi olympique de l’UNAF qui débutera le 1er novembre prochain. Ceux qui ont côtoyé M.BACCAR disent de lui que c’était un homme d’une intégrité exemplaire, un fin connaisseur du football, un administrateur de haute compétente. Il était considéré dans le milieu du football comme un expert de règlements du football et de législation sportive. Il jouissait aussi de qualités humaines exceptionnelles. Il était constamment jovial et accueillant. Ses funérailles auront lieu aujourd’hui à partir de 10h30 au cimetière El Jallez. Suite à cette triste nouvelle, le Président de la Fédération Algérienne de Football M. Mohamed Raouraoua a transmis à la famille du défunt, au nom de tout le football algérien, ses condoléances les plus attristées. Il l’assure de sa profonde sympathie Que Dieu le Tout-Puissant lui accorde Son infinie Miséricorde et l'accueille dans Son éternel Paradis.


maracanafoot1556 date 23-10-2011