Issuu on Google+

Larbes : «Cette victoire a libéré les joueurs» www.maracanafoot.com

N° 1546 du Mardi 11 Octobre 2011

L’Algérie qui gagne ! 10DA

Les Verts version Halilhodzic…

Halihodzic : «Une victoire bonne pour le moral» Metref : «Ce succès est très bénéfique»

Le nerf de la guerre, l’obstacle majeur

JSK

Les Canaris font l’impasse sur la coupe de la CAF

Solinas: «J’en ai assez des problèmes, je pense partir… » CRB

L’argent divise l’équipe Lahmar à la rue ! Les supporters préparent

MCA

A J-5 DU MATCH DE BÉJAÏA

USMH

leur révolte JSMB

Les Béjaouis vont-ils retrouver leur verve ? La coupe de la CAF intéresse les Boucherit : «Le MCA

Après le refus de la JSK d’y prendre part

Harrachis

est un gros morceau …»

Chassé de l’appartement du club

USMA

La fièvre monte à Soustara A L’APPROCHE DU DERBY

NAHD

Jimmy claque la porte !


L’Algérie gagne

02

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

EQUIPE NATIONALE

L’équipe nationale algérienne a gagné face à la Centrafrique (2-0) sans pouvoir se qualifier pour la CAN 2012, ce qui laisse un public sportif algérien, pourtant habitué aux honneurs, désappointé. Halilhodzic la voulait cette victoire derrière laquelle il courait depuis qu’il a été intronisé à la tête des Verts, il l’a eue. D’ailleurs, le premier responsable technique n’a cessé, depuis le début du stage de préparation de ce dernier match des éliminatoires de la CAN 2012 face à la République centrafricaine, de motiver ses joueurs pour terminer leur parcours par une victoire. Les coéquipiers de M’bolhi ont ainsi réalisé l’essentiel en venant à bout de la modeste formation de Centrafrique sur le score de 2 à 0 redonnant l’espoir à ses millions de supporters dans la perspective des prochaines échéances qui débuteront en janvier prochain avec le tour préliminaire des qualifications de la CAN 2013

Le 5 juillet devant la Tunisie et Tchaker devant le Cameroun

Les deux prochains matchs amicaux de l'équipe nationale, face à la Tunisie le 12 novembre et au Cameroun le 15 du même mois, auront lieu au stade du 5-Juillet de Blida pour l'un, et au stade Tchaker pour

«Cette équipe aurait pu aller à la CAN»

Sur la prestation de ses joueurs, le Bosnien a martelé avec un profond soupir qui en dit long, cette locution qui montre toute son amertume quant au fait que ces derniers aient raté le fait d’être présents à la fête africaine de 2012 : «Cette équipe aurait pu aller à la CAN», regrettait-il. Bref, de tout cela, ce qu’il faut pourtant retenir, c’est que pour ses débuts à la tête du staff technique national, on ne pouvait mieux espérer, d’autant plus, qu’en deux sorties sous sa coupe, l’ex-sélectionneur de la Côte d’Ivoire demeure invaincu faisant nettement mieux que ses prédécesseurs. Certes, il n’ y a pas de quoi pavoiser car un nul devant la Tanzanie et la victoire de dimanche dernier contre la République centrafricaine ne sont pas des indicateurs qui font de la première sélection de notre pays cette redoutable formation tant redoutée et si crainte comme jadis, mais, ce sont tout de même des signes qui ne trompent pas. Ne faisons, tout de même pas, la fine bouche, notamment, en cette période de vaches maigres et gageons que le premier objectif est, donc, atteint puisque Halilhodzic voulait prioritairement redonner confiance, mais, surtout la joie de jouer et gagner à son groupe et du coup effacer la série de mauvais résultats auxquels nous y étions habitués. Une nouvelle stratégie de jeu adoptée…

Un pressing haut payant

Techniquement, les partenaires de Kadir ont montré un bien meilleur visage avec une grande présence dans les duels, notamment, en milieu de terrain, et un pressing haut d’entrée pour permettre une récupération de

Les Verts apprennent enfin à gagner et à plaire au public. Ph : Maracana

balle dans le camp adverse. C’était l’une des consignes de Halilhodzic qui n’a pas cessé de demander à ses poulains de jouer en profondeur et de presser haut. Sachant aussi qu’il était devant un grand problème de cohésion, le patron des Verts a passé son temps à orienter les joueurs sur le terrain afin qu’ils appliquent certains enchaînements travaillés à l’entraînement durant la semaine.

correct, ils se sont bien battus. Je suis content que l’Algérie reprenne confiance en elle et c’est important pour la suite», a-t-il dit à la conférence de presse d’après-match. Bref, les prochaines sorties amicales, face à la Tunisie et au Cameroun, renseigneront davantage sur l’évolution de la sélection et l’impact des changements opérés par Halilhodzic.

Ce qui se dégageait de la production des Mesbah, Kadir et autre Guedioura avanthier, c’était cette très forte envie de leur part de se donner à fond pour prouver à leur coach qu’ils demeurent toujours engagés à défendre les couleurs nationales, mais, surtout à gagner leur place en prévision des prochaines échéances. En effet, Halilhodzic a été on ne peut plus clair sur cette question puisqu’il a fait part à maintes reprises que les éliminatoires de la CAN-2013 et le Mondial-2014 seront abordés avec un groupe restreint qui ne saurait dépasser vingt-cinq joueurs. Tous les prétendants à une éventuelle place au soleil sont de ce fait avertis et c’est pour cette raison, d’ailleurs, qu’il compte encore faire une dernière large revue d’effectif lors des prochaines rencontres, en novembre, face à la Tunisie et au Cameroun, en alignant deux composantes différentes. Cependant, le driver des Verts avoue qu’il est optimiste pour l’avenir de son équipe dont le jeu s’améliorera davantage, bien qu’il reste un gros travail à accomplir pour parfaire la manière et la cohésion entre les joueurs, notamment en matière de construction à partir de derrière et d’animation offensive. «Je suis très content pour les joueurs, ils ont fourni un match

Comme prévu, le staff technique avait accordé sa totale confiance au milieu de terrain kabyle, Metref, qui a été aligné dès le coup d’envoi de la rencontre aux côtés de Yebda et Guedioura. Le lutin des Canaris a

La fougue et la hargne, des signes révélateurs

Metref fait honneur aux locaux, Ghezzal regagne l’estime des fans

réussi, de l’avis de tous, une excellente partie, tirant son épingle du jeu. L’entraîneur a vu juste et a réussi son pari en faisant confiance à Metref. Le Kabyle a fait honneur aux joueurs locaux en réussissant une excellente prestation. Enfin, et malgré son inefficacité, du fait qu’il ne marque pas souvent en Equipe nationale, Ghezzal a eu les faveurs du public algérien qui l’a soutenu tout au long du match. Malheureusement pour le joueur de Cesena, il n’a pas réussi à inscrire un but malgré les énormes efforts qu’il a fournis. Cela fait 29 mois que l’attaquant n’arrive pas à secouer les filets adverses et il est grand temps que ce dernier retrouve sa verve s’il ne veut pas connaître le sort réservé à bien d’autres. H. M.

LES VERTS À LA RECONQUÊTE DE LEURS SUPPORTERS

Après avoir renoué avec la victoire sur le terrain…

Que c’est triste de voir le temple du 5-Juillet vide ! Contrairement aux précédentes sorties des camarades de Yebda, l’Equipe nationale de football n’a pas drainé beaucoup de monde hier au stade du 5-Juillet. Ils étaient au grand maximum environ quelques 5 000 fidèles et inconditionnels à se rendre au stade pour soutenir et prêter main forte aux Verts vêtus de blanc en cette circonstance qu’est cette ultime sortie à domicile des nôtres, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2012. Ces derniers, qui ont tout de même bravé le froid de cette douce soirée automnale, n’ont pas hésité à afficher leur mécontentement envers leurs favoris après leur piètre parcours dans ces éliminatoires dès que les joueurs firent leur apparition sur le terrain, deux heures environ avant le coup d’envoi de la rencontre. Les Verts ont été sifflés et hués par une poignée de supporters. Toutefois, les supporters algériens ont accordé des circonstances atténuantes aux joueurs à la fin du match où ils les ont longuement applaudis suite aux efforts qu’ils ont fournis, ponctués par une victoire qui laisse présager une Equipe nationale avec un meilleur niveau. Cette fin de rencontre a remis du baume aux cœurs des fans et prouve, si besoin est, que le divorce n’est plus à l’ordre du jour.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

03

Kadir, le nouveau poumon des Verts IL ÉTAIT L’HOMME DU MATCH FACE À LA R. CENTRAFRICAINE

S’il y a bien un joueur qui est sorti du lot avant-hier soir, face à l’équipe de la Centrafrique, lors du match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2012, c’est bel et bien le sociétaire de Valenciennes, Foued Kadir.

Kadir, un élément-clé de l’EN. Ph : Maracana

C

e joueur, qui a débarqué en équipe, avant le coup de starter de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud, sous l’ère de Saâdane, s’est imposé au fur et à mesure, au point où il est devenu une pièce incontournable. Kadir, qui a, par la suite, contracté une blessure qui l’a éloigné des terrains, pour une période de six mois, est par la suite revenu en sélection, par la grande porte. Le sociétaire de Valenciennes, qui a été utilisé soit comme arrière droit, ou ailier droit, a eu un rôle différent, avec Vahid Halilhodzic. Avant-hier face à la République Centrafricaine, Kadir a été alignée comme attaquant sur le côté gauche. Toujours assidu et sérieux et surtout rigoureux, Kadir a répondu positivement, et il n’a pas déçu. Bien au contraire, il était un vrai poison pour la défense centrafricaine, déboussolée par ses débordements, et sa vivacité et ses gestes techniques. Kadir, qui a eu le soutien de Mesbah et de Metref, a fait des ravages sur le côté gauche. Il était en un mot époustouflant durant les 84 minutes qu’il a passées sur le terrain, avant qu’il ne cède sa place, à son équipier Kamel Ghilas. Il était très offensif, mais il a aussi aidé ses coéquipiers, au milieu, en récupérant plusieurs ballons. Kadir, c’est la classe, et il a démontré qu’il est le nouveau maestro de l’équipe. Il est le nouveau poumon des Fennecs du désert. Avec Kadir, la sélection nationale aura fière allure, et les prochaines échéances nous renseigneront, davantage, sur les qualités de ce joueur qui gagne de match en match des galons.

D’ailleurs, même le coach Vahid Halilhodzic compte bien sur ce joueur à l’avenir et veut faire de lui, le nouveau patron des Verts.

Il était derrière le 1er but…

Kadir a fait de son mieux et a contribué de fort belle manière à la victoire des Verts face aux Centrafricains. Les protégés de Vahid Halilhodzic entament le match tambour battant, et rentrent directement dans le vif du sujet. A peine deux minutes passées, et voilà que les Verts ouvrent la marque. Sur un corner bien botté par l’attaquant Foued Kadir, Hassan Yebda surgit comme un beau diable, et, d’une tête piquante, signe la première réalisation et fait exploser la joie des 15 000 supporters présents dans les gradins. Kadir était derrière ce but, qui a donné des ailes et à lui et à ses coéquipiers, lesquels ont pris le match en main. D’ailleurs, Kadir était un vrai poison sur le côté gauche pour les défenseurs centrafricains.

Metref gagne la confiance d’Halilhodzic

Un autre joueur, qui a fait son retour chez les Verts, a réussi une prestation des plus honorables, face aux Centrafricains, lors du match disputé avant-hier soir au stade olympique du 5-Juillet. Il s’agit du sociétaire de la JSK Hocine Metref. Ce dernier a été aligné d’entrée par le sélectionneur national. Vahid Halilhodzic a confié le poste de milieu récupérateur gauche à Metref aux côtés de Guedioura Adlène qui a joué à droite. Hocine Metref était au four et au moulin, et s’est illustré de fort belle manière, aux côtés de Mesbah et Kadir. D’ailleurs, sur une deux avec Kadir, l’international kabyle pénètre dans la surface de réparation, et remet sur un plateau, à Karim Matmour qui rate un but tout fait, en première mitemps. Hocine Metref a joué toute la rencontre, et a rempli son rôle comme il se doit sur le terrain, en récupérant beaucoup de ballons, tout en participant aux actions offensives des Verts. Par sa prestation, Metref vient de confirmer et de démontrer à tout le monde qu’il mérite, bel et bien, de revêtir le maillot national. Même Halilhodzic, le coach des Fennecs du désert, est satisfait du rendement de ce joueur qui a réussi une belle prestation. Le milieu kabyle a, bel et bien, gagné la confiance du sélectionneur national, et il a aussi gagné des points et des galons, en prévision, des prochaines échéances. A. M.

…et signe sa 1re réalisation sous le maillot national

A la 29’ l’international algérien revient à la charge, mais cette fois c’est lui le buteur. Sur un centre en retrait de Karim Matmour, Kadir surgit et du plat du pied double la mise. Il met à l’abri la sélection

Ighil Meziane a commenté le match sur Medi1 Sat

Le coach des Jaune et Vert, Ighil Meziane, a commenté le match Algérie-R.Centrafricaine, sur la chaîne de télévision marocaine Medi1 Sat. L’ex-sélectionneur des Verts et actuel entraîneur des Kabyles a commenté cette rencontre par téléphone, à partir du stade du 5-Juillet, en faisant le point sur le rendement des joueurs des deux équipes algérienne et centrafricaine. Ighil Meziane n’a pas manqué, d’ailleurs, de souligner que les protégés de Vahid Halilhodzic, ont été meilleurs que lors des précédentes sorties, en constatant une nette amélioration dans le jeu. A. M.

nationale, avec cet avantage de deux buts d’écart. Un but, le premier de ce joueur, depuis sa venue chez les Verts, avant la Coupe du monde de 2010 qui a eu lieu l’année dernière, en Afrique du Sud. Une réalisation qui va donner des ailes à ce joueur aux grandes qualités. Ce joueur, aligné comme inter-gauche, a été au four et au

moulin, durant toute la partie, et il a su comment sortir son épingle du jeu, en sortant du lot, et en contribuant à cette victoire qui permettra aux Verts de reprendre confiance, et d’entrevoir les prochaines échéances sous de bons auspices et dans de meilleures conditions. Aomar Moussi

2e but de Yebda avec les Verts

Le milieu de terrain, Hassan Yebda, a réussi, avant-hier, sa deuxième réalisation depuis qu’il porte le maillot national. Le sociétaire de Grenada a marqué son premier but en sélection, face au Maroc, lors du match de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012 qui a eu lieu au stade du 19-Mai de Annaba. Il a inscrit ce but sur penalty. Avanthier, face aux Centrafricains, il est parvenu à inscrire son deuxième but sous le maillot des Verts à la 2e minute, d’une tête piquante, suite à un corner bien botté par son équipier, Kadir Foued, le Valenciennois. Yebda a, pour rappel, été remplacé à un quart d’heure de la fin du match, par Khaled Lemmouchia.

Belhadj retenu parmi les 18, à la dernière minute… Au départ, ce n’était pas prévu que Nadir Belhadj soit présent parmi les joueurs convoqués face à la République centrafricaine, mais, à la surprise générale, le coach Vahid Halilhodzic a décidé de le retenir sur la liste. Belhadj, qui était blessé avant ce match, était donné out avec Yahia, mais, ça n’a pas été le cas, ce joueur a été préféré à un autre plus apte.

…et préféré à Hechoud

Pourtant, il y avait un joueur qui était en possession de tous ses moyens, en l’occurrence le Sétifien, Abderrahmane Hechoud, qui devait en principe, être parmi les 18 joueurs convoqués, mais,

en vain, ça n’a pas été le cas. Une décision qui a surpris plus d’un, surtout si on sait qu’il était le seul joueur à pouvoir remplacer Mehdi Mostefa, au poste d’arrière droit. Hechoud a donc suivi la partie à partir des tribunes, en compagnie des Yahia, Tedjar, Bouazza et Fabre. Ce sera pour une autre fois pour ce défenseur pétri de qualités. Alors, à lui de travailler davantage pour garder sa place en sélection, surtout qu’il y a d’autres concurrents à ce poste, à l’image de Meftah blessé que Hechoud a remplacé au début du stage. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Metref : «Ce succès est très bénéfique pour le moral»

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Auteur d’une titularisation et d’une bonne prestation avant-hier face à la République centrafricaine, le milieu de terrain international des Canaris, Hocine Metref, se dit très content d’avoir contribué à cette victoire avec l’équipe nationale, et estime que ce succès est très bénéfique pour le moral et l’avenir. Pour rappel, Metref était suspendu lors du précédent match de son équipe en championnat face au WAT, en raison de leur suspension. Ce dernier revient sur le match de l’équipe nationale face aux Africains du Centre qui a été livré dimanche dernier au stade du 5-Juillet, et sur le prochain rendez-vous du championnat face à l’AS Khroub.

qu’avec cette victoire enregistrée, le moral est retrouvé. Personnellement, vous êtes sorti du lot lors de cette affiche, quel est votre sentiment ? Je vous remercie pour ce compliment, mais je pense que c’est le fruit d’un grand labeur réalisé

Avec du recul, quel est votre sentiment après cette victoire de l’équipe nationale dimanche dernier face aux Centrafricains ? C’était un match très difficile, on a rencontré un adversaire pas du tout facile et je pense que notre victoire est amplement méritée, et ce, sans diminuer de la valeur de notre adversaire. On a eu la mainmise sur le match et on pouvait inscrire plus de buts. Mais l’essentiel a été fait, c’est-à-dire engranger les trois points de la victoire. On est parvenus à le faire et c’est l’essentiel.

Avouez que c’était quand même difficile même devant votre public, n’est-ce pas ? Effectivement, l’équipe de la République centrafricaine est un bon morceau et coriace même en dehors de ses bases. Je pense que nous étions bien préparés pour ce rendez-vous, et tous les joueurs sont déterminés à ne pas lâcher prise. L’essentiel, c’est qu’ on a arraché la victoire, j’estime

Classement 1. Maroc 2. Rép. Centrafricaine -. Algérie 4. Tanzanie

Ph : Maracana

Selon vous, comment a été la rencontre ? La rencontre a été très disputée, puisque les Africains du Centre nous ont créé beaucoup de problèmes et ont fermé toutes les issues devant nous. Comme nous étions dans l’obligation de la gagner, nous n’avons pas perdu confiance et nous sommes restés concentrés jusqu’à la dernière seconde de cette rencontre afin de récolter les trois points.

Pts 11 8 8 5

J 6 6 6 6

G 3 2 2 1

N 2 2 2 2

durant toute la phase préparatoire. En plus, quand vous portez le maillot national, vous êtes toujours appelé à faire des efforts supplémentaires et de bons résultats, et à fournir de bonnes prestations pour gagner encore plus la confiance de tout le monde. Je ferais tout mon possible pour honorer les couleurs nationales et répondre à chaque match aux aspirations de ceux qui me font confiance. Peut-on comprendre par là que vous avez gagné votre place au milieu ? Non, je ne le pense pas. Et puis, rien n’est garanti d’avance. Il faut continuer à travailler, car la concurrence est rude à tous les postes, vu la richesse de l’effectif. Dans ce match face à la Centrafrique, avez-vous ressenti l’amélioration ? Il y avait une meilleure envie d’aller aux duels. On a été plus présents dans ce domaine. Il y a eu effectivement aussi un mieux dans le jeu par rapport aux matchs précédents par exemple. Quelles seront vos résolutions à l’avenir ? On doit bosser encore plus dur pour aller plus haut et plus loin. J’espère que la suite du parcours sera très prospère pour l’équipe nationale. Nous avons tellement envie de réussir de belles choses à l’avenir. Revenons maintenant au championnat, Un rendez-vous très important vous attend ce samedi à Tizi où vous aller accueillir la formation de l’ASK. Un commentaire ? C’est un match qui s’annonce déjà ardu, au vu de notre adversaire qui n’est plus à présenter, on va aborder ce match avec un seul objectif, ne pas le rater. Certes, notre mission s’annonce très difficile devant une équipe qui pratique un beau football, de notre côté, nous sommes déterminés à aller de l’avant en essayant de retrouver notre dynamique. De toutes les façons, nous allons aborder ce match avec la ferme intention d’empocher les trois points de la victoire. S. A.

P 1 2 2 3

bp 8 5 5 6

bc 2 5 8 9

dif +6 0 -3 -3

EQUIPE NATIONALE

HALIHODZIC : «UNE VICTOIRE BONNE POUR LE MORAL»

"C'est toujours bien de renouer avec la victoire acquise aujourd'hui grâce à la volonté des joueurs qui sont à féliciter pour les efforts fournis. Ils ont tout simplement fait ce qu'il fallait sur le terrain, même si on avait la possibilité de marquer plus de deux buts. L'esprit de la gagne, qui les a animés, augure de belles choses à l'avenir, mais on doit avouer, en revanche, qu'il nous reste encore beaucoup de travail à réaliser. Pour ce match, je pense qu'on a été plus offensifs que d'habitude, en se créant bon nombre d'occasions de but. Malheureusement, on n'a pas pu inscrire plus que deux buts, alors qu'un troisième nous aurait permis de terminer à la deuxième position de notre groupe. Je regrette, évidemment, de ne pas avoir réussi à nous qualifier à la CAN".

ACCORSI : «LE PREMIER BUT NOUS A ÉTÉ FATAL»

"Mon équipe a rencontré beaucoup de problèmes dans ce match pour développer son jeu habituel. Je pense que le premier but qu'on a encaissé d'entrée de jeu nous a été fatal, car on n'a jamais pu revenir dans la rencontre par la suite. L'absence de notre gardien titulaire nous a aussi été préjudiciable. Cela dit, en dépit de notre élimination, je suis satisfait de notre parcours, car ce n'est pas facile de se classer deuxième d'un groupe qui comporte deux grandes nations de football, comme le Maroc et l'Algérie. J'ai tout de même des regrets, car on aurait pu aller au bout de notre rêve si on avait gagné notre précédent match à domicile contre le Maroc".

Ph : Maracana

04

BOUGHERRA : «BEAUCOUP DE TRAVAIL RESTE À FAIRE»

"J'estime qu'on a montré un bon visage dans ce match qui traduit les progrès qu'on est en train de réaliser depuis quelque temps, notamment sur le plan tactique où on essaye d'appliquer le bloc préconisé par notre entraîneur. Certes, on termine forts ces éliminatoires, mais beaucoup de travail reste à faire afin d'être prêts pour les prochaines échéances".

MESBAH : «C’ÉTAIT UN BON MATCH»

"On a réalisé un bon match, mais on a encore du travail à faire pour redevenir grands. C'est le début d'un long parcours qui nous attend, car il ne faut surtout pas s'enflammer. Notre objectif maintenant est de se qualifier au prochain Mondial dans trois ans. Pour ce faire, il faudra encore beaucoup de sacrifices".

GHILES : «LE PLUS IMPORTANT ÉTAIT DE GAGNER»

"Je suis très content de mon retour chez les Verts, et qui a coincidé avec une belle victoire, même si elle ne nous a pas permis de nous qualifier à la prochaine CAN. Le plus important pour nous était de gagner afin de se remettre en confiance. Il est clair aussi que la touche du nouvel entraîneur commence à apparaître sur le terrain. Avec lui, on va continuer à travailler pour atteindre nos prochains objectifs".

Les 16 sélections qualifiées

Les 16 sélections qualifiées pour la 28e édition de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2012, prévu du 21 janvier au 12 février prochains au Gabon et en Guinée Equatoriale: Gabon et Guinée Equatoriale (pays co-organisateurs), Niger, Angola, Botswana, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Mali, Sénégal, Tunisie, Zambie, Burkina Faso, Maroc, Libye, Soudan. Le tirage au sort est prévu le 29 octobre à Malabo (GuinéeEquatoriale).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Fin du stage de préparationpour les Olympiques

EN OLYMPIQUE

Pour clôturer son stage de préparation en vue du tournoi qualificatif des Jeux olympiques Londres-2012, prévu en Egypte du 26 novembre au 10 décembre prochain, la sélection olympique algérienne de football a disputé son troisième match amical samedi dernier, et cette fois-ci face à l’une des meilleures équipes de la Ligue I, à savoir l'USM Alger.

C

ette rencontre amicale s’est soldée sur le score de parité de zéro partout, et les deux coaches, aussi bien Aït Djoudi, côté sélection olympique, que Renard, côté USMA, se sont déclarés satisfaits des prestations de leurs joueurs respectifs.

Un bon test dévaluation

Pour Azeddine Aït Djoudi, «Cette rencontre a constitué un véritable test pour mon équipe. Ce fut donc un bon match d’évaluation. Lors des deux premières rencontres, contre l'USM Blida et le NA Hussein-Dey,

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

je cherchais beaucoup plus une évaluation individuelle. Aujourd'hui, face à l'USM Alger, c'était un test intéressant. Dans l'ensemble, c'était un match très disputé», a déclaré Aït Djoudi à l'issue de la rencontre disputée au stade de Rouiba. Le coach des Olympiques a utilisé tous les joueurs évoluant à l’étranger qu’il avait convoqués. C’était une très bonne opportunité pour le sélectionneur national pour connaître les potentialités de ses joueurs dans la perspective de poursuivre son plan de recherche de la meilleure composante devant représenter l’Algérie au prochain tournoi qualificatif aux J.O. prévu au Caire. D’ailleurs, Aït Djoudi expliquera le fait d’avoir utilisé tous les joueurs durant ce match en ces termes : «J’ai fait tourner l’effectif pour voir à l’œuvre chaque joueur. Et si globalement je suis satisfait, je dois également dire que je suis déçu par contre par certains joueurs qui n’ont pu garder leur niveau.»

Bounedjah séduit

Par ailleurs, et s’il n’a cité aucun nom pour ce qui est des joueurs qui l’ont déçu, le

coach de la sélection nationale olympique n’a pas tari d’éloges sur l’un de ces joueurs convoqués, en remarquant : «J’ai été agréablement surpris par le niveau du joueur Bounedjah, qui a donné entière satisfaction.» Et là, il faut dire que si Halilhodzic a convoqué ce même joueur pour pallier la défection attendue de Djebbour avant que ce dernier ne se rétablisse sur le plan physique, c’est que cela doit être considéré comme un signe non trompeur de la qualité de ce joueur.» Questionné en fin de partie, l’attaquant de l’USM El Harrach explique : «Ma présence au sein de la sélection nationale m’a vraiment stimulé. Vous avez bien remarqué que je me donne à fond. Eh bien, sachez, fait-il remarquer, que c’est ma façon de joueur à chaque fois.» De plus, le joueur semblait satisfait du résultat nul arraché face à l’USMA, en n’omettant pas de signaler qu’«il ne faut surtout pas oublier que nous avons joué devant la meilleure équipe d’Algérie.» Du côté de l’USM Alger, le coach des Noir et Rouge fait remarquer : «Je n’ai pas fait jouer les titulaires pour les ménager en vue du derby contre le CRB», avant de noter : «Ce fut un match bénéfique. Nous avons promu quelques joueurs espoirs, notamment Ferhat qui m’a bien surpris.» Voilà donc un nom à bien retenir. Et, pour revenir à la sélection nationale olympique, il faut noter qu’elle est en stage de préparation depuis le début du mois d’octobre. Et, pour le match contre l’USMA, les partenaires de Amir Saâyoud, qui n’a joué que 35 minutes avant d’être remplacé, ont réalisé un match honnête, et ce, en présence du président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, et de quelques

05

invités de marque (Daniel Jeandupeux, Directeur sportif du Mans, Anthar, l'agent de Feghouli, Ali Fergani, etc.).

Ce qui reste à faire

Avant de disputer le tournoi qualificatif des JO-2012 au Caire, où l'Algérie évoluera dans le groupe B aux côtés du Nigeria, du Maroc et du Sénégal, les joueurs d’Aït Djoudi devront d’abord disputer deux matchs amicaux à la mi-octobre, avant de participer au tournoi de l’Union nordafricaine prévu à partir du 1er novembre prochain au Maroc. Et, pour la préparation future de la sélection avant ce tournoi des J.O., Aït Djoudi annonce que si «Dans l'ensemble il y a beaucoup de satisfactions, il reste tout de même du travail à faire, que ce soit dans la réception ou dans la conservation haute. On pèche dans les passes et dans les appels», a t-il expliqué. D’autre part, le coach de la sélection olympique explique qu’«il nous reste du travail pour faire une évaluation exacte du potentiel de l'équipe et dégager le groupe qui sera présent avec nous au Maroc et en Egypte.» Et, justement, en matière de choix, Aït Djoudi hésite pour quelques joueurs, et il le dit lui-même : «J’ai eu quelques déceptions individuelles. Je vais réfléchir un peu plus sur quelques joueurs qui étaient en forme la saison dernière, mais qui ne le sont pas actuellement. Je vais discuter avec leurs entraîneurs pour connaître les causes, avant de prendre une décision définitive.» Voilà qui prouve que Azeddine Aït Djoudi prend très au sérieux ses joueurs et pense également à leur donner toutes les chances de prouver leurs bonnes aptitudes… Saïd B.

Ph : Maracana

AÏT DJOUDI : «Globalement, il y a des satisfactions» L'entraîneur de la sélection olympique algérienne de football, Azeddine Aït Djoudi s'est déclaré samedi «satisfait» de son équipe, après le nul face à l'USM Alger (0-0) en match amical, en clôture de son stage de préparation en vue du tournoi qualificatif des Jeux olympiques Londres-2012, prévu en Egypte du 26 novembre au 10 décembre prochain. «C'est le premier véritable match test pour mon équipe. Lors des deux premières rencontres face à l'USM Blida et le NA Hussein-Dey, je cherchais beaucoup plus une évaluation individuelle. Aujourd'hui, face à l'USM Alger, c'était un test intéressant. Dans l'ensemble, c'était un match très disputé», a déclaré Aït Djoudi à l'APS à l'issue de la rencontre disputée au stade de Rouiba. En stage de préparation depuis le début du mois d’octobre, les partenaires de Amir Sayoud ont réalisé un match honnête contre l'USM Alger. Le match de samedi dernier face à l'USM Alger a été

l'occasion pour le staff technique, sous la direction d’Aït Djoudi, de voir à l’œuvre les nouveaux joueurs professionnels, dont c'était le baptême du feu. «Nous avons vu à l'œuvre les nouveaux joueurs, à l'image de Hamdi, Ammari, et même Bounedjah. Dans l'ensemble, il y a une certaine satisfaction. Mais il nous reste du travail pour faire une évaluation exacte du potentiel de l'équipe et dégager le groupe qui sera présent avec nous au Maroc et en Egypte.» En revanche, le coach national s'est montré inquiet de la méforme de certains joueurs. «Il y a de petites déceptions individuelles. Peut-être que je vais réfléchir un peu plus sur quelques joueurs qui étaient en forme la saison dernière, mais qui ne le sont pas actuellement. Je vais discuter avec leurs entraîneurs pour en connaître les causes. Peut-être ont-ils besoin d'un peu de temps pour retrouver leur forme», a précisé Aït Djoudi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

LIGUE 1

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Les Kabyles concentrés sur le prochain match AYANT REPRIS HIER LES ENTRAÎNEMENTS

VERS UN ONZE REMANIÉ FACE À L’ASK

Après la piètre prestation de certains joueurs lors du dernier match face au WAT, l’entraîneur Ighil Meziane a décidé de faire des changements au sein de l’effectif qui sera convoqué pour le prochain rendez-vous du championnat. D’après ce qu’on a pu apprendre, plusieurs postes seront concernés par le réaménagement, avec un intérêt accru pour les jeunes qui se verront offrir leur chance. C’est, croit-on savoir, là aussi le vœu du président Hannachi qui compte se réunir avec son entraîneur dans les prochaines heures, et où il sera question de ces modifications à apporter dans l’équipe afin d’éviter à l’avenir de connaître ce genre de déconvenue, comme les derniers échecs enregistrés en ce début de cet exercice.

Prévue pour samedi, la rencontre de la 5e journée du championnat, qui opposera la JSK aux Khroubis, c’est donc ce week-end dans la soirée que les camarades de Ziad disputeront ce big match.

C

es derniers seront une fois encore soumis à un nouveau test devant leurs supporters qui viendront en masse au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Le dernier revers enregistré à l’extérieur face au WA Tlemcen les pousse à se racheter coûte que coûte et retrouver leur bonne santé. Les Jaune Vert sont en train de préparer ce rendez-vous dans de bonnes conditions, sous la houlette du premier responsable technique ainsi que du préparateur physique, Sayeh. Toutefois, il est important de signaler que l’équipe de la JSK est en nette amélioration par rapport aux quatre premiers

matchs. C’est ce qui motive davantage les joueurs du technicien kabyle, Meziane Ighil et ses adjoints à se surpasser, notamment les anciens joueurs qui avaient vécu une période difficile. D’ailleurs, le premier objectif du club à l’avenir demeure de retrouver leur confiance et rester invincibles à domicile ou à l’extérieur. Ce qui mettra encore plus en confiance les joueurs, surtout en ce début de cette compétition. Par ailleurs, l’AS Khroub qui reste sur deux faux pas en dehors de ses bases, demeure toutefois fragile aussi à domicile. En attendant ce match, la concentration est au maximum et les Kabyles ne parlent que de la victoire.

…Ils promettent de ne pas rater cette occasion

Les coéquipiers de Noureddine Assami ont promis de se ressaisir lors du prochain rendez-vous face à l’AS Khroub au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. «Nous

état d’esprit du groupe ne fera qu’augmenter les chances de la JSK de réussir un bon coup d’éclat et empocher les trois points de la victoire qui seront mis en jeu face à l’AS Khroub. Un souhait partagé par toute la famille kabyle, laquelle commence à croire aux chances de son équipe favorite de revenir audevant de la scène et rester parmi les premiers. L’essentiel est de négocier comme il se doit cette rencontre face aux Khroubis ce samedi, et le coach des Canaris qui a mis de l’ordre dans le groupe a exhorté ses poulains à ne pas baisser la garde, en restant concentrés et surtout vigilants jusqu’à la dernière seconde de la partie afin de renouer avec la victoire. Les joueurs kabyles sont conscients de la lourde tâche qui les attend face aux poulains de Boughrara, ces derniers sont animés d’une grande volonté et ne comptent pas céder à la pression en allant au charbon et à l’assaut des buts adverses. S. A.

NESSAKH : «La victoire est impérative face à l’ASK»

KHELLILI RETROUVERA SA PLACE Ayant fait l’impasse sur le

Ph : Maracana

Joint par nos soins, le milieu gauche de la JSK, Nessakh Chemseddine, estime que lui et ses coéquipiers sont conscients de la lourde tâche qui les attend ce samedi face à l’AS Khroub, et ce, pour le compte de la 5e journée du championnat de la Ligue I. Nessakh nous a déclaré que seul un bon résultat les intéresse, en promettant au public kabyle un retour en force avec, à la clé, une victoire ce week-end.

A quatre jours du prochain match du championnat face à l’ASK, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Très décontractée. Le groupe travaille dans un climat serein, qui augure d’un avenir radieux pour notre équipe. Il faut dire que même si on n’a pas entamé cette compétition en force, ont est dans l’obligation de nous ressaisir de belle manière lors du prochain rendez-vous contre la formation de l’AS Khroub à domicile et devant nos supporters. Donc, vous êtes prêts pour cette confrontation… Absolument, je peux même vous dir qu’on a hâte de renouer avec les succès. J’estime qu’on sera prêts d’ici samedi prochain pour affronter l’équipe du Khroub.

Comment appréhendez-vous la rencontre face à l’ASK ? Je pense que nous n’avons qu’une seule alternative, celle de remporter une victoire qui nous permettra de retrouver notre dynamique et aussi d’entrevoir la suite avec un moral au beau fixe. Vous savez, nous sommes décidés à faire mieux à l’avenir. Quant à notre adversaire, je pense qu’il est à prendre très aux sérieux, car l’AS Khroub aussi fera le maximum pour nous accrocher dans notre jardin. Mais on saura comment le surprendre.

Ph : Maracana

dernier match de son équipe face au WAT, comptant pour le quatrième match du championnat, Khellili qui était blessé, retrouvera certainement de nouveau sa place de titulaire au sein du onze kabyle lors du rendez-vous important qui attend son équipe face à l’AS Khroub, pour le compte de la cinquième journée, qui est prévue pour ce samedi au stade du 1er Novembre. Cet élément de valeur sera d’un grand apport au niveau du compartiment défensif, notamment dans l’axe central. S. Aberkane

sommes plus que jamais motivés et concentrés à faire le maximum d’efforts dans l’objectif de terminer la rencontre de ce samedi en notre faveur. On doit rester concentrés et garder cette dynamique qui anime le groupe, et faire oublier tous les revers concédé», déclarent certains d’entre eux. «A cet effet, tous les moyens ont été mobilisés pour préparer comme il se doit cette rencontre qui va nous opposer aux Rouge et Blanc de l’ASK, et arracher notre deuxième victoire dans ce championnat afin de garder le moral au beau fixe», ajouteront d’autres. Donc, c’est une aubaine pour les Canaris d’être à la hauteur ce week-end devant leurs supporters. Les joueurs sont tous déterminés à ne pas rater cette occasion pour arracher les trois points et garder cet état d’esprit. Un but très difficile à atteindre mais pas impossible, surtout si on sait que les capés d’Ighil Meziane affichent la bonne forme, et le bon

sûr à Tizi Ouzou. On fera le

maximum pour réussir notre prochain match. Il ne faut pas oublier que cette rencontre se jouera sur notre terrain et devant nos supporters, donc, la victoire est impérative.

Donc, la victoire est impérative ? Et comment ! Les trois points de la victoire resteront à coup

réalisions aussi un bon parcours cette saison, qui nous permettra de terminer le championnat en beauté. Pour cela, je dirais qu’il faut absolument qu’on remporte ce match. Je sais que cela ne sera pas une simple formalité devant une équipe qui a montré qu’elle est très coriace cette saison, mais on ne se focalise pas trop sur cela, il n’y a que les trois points qui nous intéressent et on doit les arracher coûte que coûte.

Mais cette formation de l’ASK ne viendra pas à Tizi-Ouzou en victime expiatoire, elle aussi voudra repartir avec un résultat positif… Certes, ce ne sera pas facile comme je viens de vous dire, l’AS Khroub reste toujours une équipe coriace et qui n’est plus à présenter ; aussi, elle fera le maximum pour nous accrocher à domicile. Mais ce qui est sûr, c’est que les Khroubis ne vont pas nous chiper les trois points de ce match. On est gonflés à bloc et je pense que personne ne pourra nous freiner. On est déterminés à gagner pour retrouver notre dynamique.

Votre public attend que vous sortiez vainqueurs lors de cette 5e confrontation du championnat, surtout après trois échecs consécutifs… C’est tout à fait normal, nos fans attendent que nous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Revenons maintenant à vous, êtes-vous prêt à reprendre votre place face à l’ASK ? Bien sûr que je suis prêt, comme je l’ai d’ailleurs toujours été. En tout cas, pour ce match face à l’AS Khroub, j’ai bien travaillé durant toute la trêve et si le coach m’aligne, je ferai de mon mieux pour contribuer à la réussite de mon équipe. Entretienréalisé par S. Aberkane


LIGUE 1

Les Canaris doivent redoubler d’efforts

E

n effet, les camarades de Rial pensent à cette rencontre très importante pour eux, et veulent réussir une belle opération. Très déçus par les résultats enregistrés lors des dernières journées, ils veulent se racheter et renouer ainsi avec les victoires. A cet effet, ils ont tout fait pour assurer une

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

bonne préparation, en se donnant à fond lors de cette trêve qu’a observée le championnat. En résumé, les Canaris du Djurdjura veulent mettre un terme à la série de mauvais résultats en glanant les trois points face à l’ASK. Cependant, le staff technique des Canaris profitera de ces jours qui nous séparent de la

rencontre pour apporter les derniers réglages, tout en souhaitant une belle victoire afin de continuer la suite du parcours dans une grande sérénité.

Ils ne jurent que par la victoire

Remache passera une IRM aujourd’hui

L’

arrière droit, Belkacem Remache, passera une IRM aujourd’hui pour en savoir plus sur la nature de sa blessure. En effet, souffrant d’une fracture au péroné, l’ex-pensionnaire de l’USMA ne veut pas prendre de risque, et veut se soigner pour retrouver les terrains dans les plus brefs délais. Eloigné des terrains depuis un bon moment, il ne veut pas que son absence dure plus longtemps, et compte faire le maximum pour retrouver sa forme. En résumé, Remache ne veut pas rater sa saison et promet de faire de son mieux pour aider son équipe et

Malgré le fait que l’équipe n’est pas arrivée à gagner depuis la pre-

honorer son contrat avec les Jaune et Vert.

Ils souhaitent la présence en masse des supporters

Il est très affecté, mais…

Le joueur que nous avons joint paraissait affecté par cette blessure, mais il nous a affirmé qu’il prendra son mal en patience et fera tout pour revenir sur les terrains, dans les plus brefs délais. C’est également le souhait du staff technique qui veut récupérer tous les blessés, ce qui lui permettra d’avoir tous les atouts en main dans les différentes rencontres qui attendent le club lors des prochaines journées.

Ph : Maracana

«Je prends mon mal en patience»

«Je souffre d’une fracture et je passerai une IRM pour voir exactement ce que j’ai. Je suis affecté par cette blessure, mais je prends mon mal en patience. Les blessures font partie de la vie d’un footballeur. Je ferai tout pour retrouver les terrains dans les plus brefs délais et aider mon équipe dans son parcours dans les différentes rencontres qui l’attendent», nous dira Remache.

mière journée face au vieux club algérois, les équipiers d’El Orfi ne jurent que par la victoire pour le match de samedi prochain. En effet, ils veulent à tout prix récolter le gain du match et se réconcilier avec leurs fans qui boudent l’équipe depuis maintenant un bon moment. Même si leur mission s’annonce très difficile, ils comptent sortir le grand jeu afin d’atteindre leur objectif, à savoir réaliser la victoire. En résumé, ils promettent d’être à la hauteur en réalisant un bon résultat, ce qui fera plaisir à leurs fans qui attendent toujours que leur équipe favorite revienne en force en jouant les premiers rôles pour la saison en cours. Comme tout le monde le sait, les supporters kabyles ne se déplacent plus en masse au stade pour soutenir leur équipe depuis un bon moment ; cependant, les poulains de Meziane Ighil souhaitent disputer le match de samedi prochain devant des gradins pleins. D’ailleurs, ils nous ont affirmé qu’ils veulent reconquérir leurs supporters qui ont toujours été le 12e homme de l’équipe. A cet effet, ils invitent les supporters à venir en masse lors du match de samedi prochain afin de les aider à passer le cap de cette équipe khroubie ; cependant, on doit attendre le jour du match pour voir si les fans répondront positivement à l’appel des joueurs. En tous les cas, les supporters sont appelés à soutenir leur équipe dans ces moments difficiles s’ils veulent que leur équipe revienne en force et jouer les premiers rôles, que ce soit sur le plan national ou continental. M. L.

07 LE CLUB À LA RECHERCHE D’UN ATTAQUANT

Selon une source proche de la direction kabyle, on apprend que cette dernière est à la recherche d’un avantcentre pour le prochain mercato. En effet, la direction veut résoudre le problème de l’attaque, en ramenant un attaquant de métier pour le prochain mercato. Même si aucun nom n’a été cité pour le moment, on croit savoir que la direction a saisi certains managers afin de s’attacher les services d’un bon attaquant ; toutefois, on doit encore attendre quelque temps pour savoir si le club kabyle optera pour la piste locale ou s’il cherchera un attaquant africain, vu que notre championnat ne dispose pas de beaucoup d’attaquants à la hauteur et la meilleure preuve ce sont les grandes difficultés qu’a notre EN pour trouver un vrai buteur.

ZARABI DEVAIT RENDRE SA RÉPONSE HIER

ASSAMI : «Avec le travail, l’équipe sera plus performante»

Ph : Maracana

Pour le défenseur axial Assami, son équipe a fait du bon boulot lors de cette trêve. En effet, il nous a confié qu’il est sûr que les résultats vont suivre et que son équipe fera mal prochainement. Pour le match contre l’ASK, il estime que son équipe n’a plus le choix que de récolter les trois points de la rencontre.

Comment jugez-vous le travail que vous avez accompli jusqu'à présent ? L’équipe a profité de cette trêve afin de corriger les lacunes constatées lors des précédentes journées. Nous avons travaillé dur afin d’être au top, et j’espère qu’on sera à la hauteur lors des prochaines rencontres qui nous attendent. En tous les cas, on fera le maximum

pour réaliser les meilleurs résultats possible et revenir en force pour la suite du championnat.

Donc, vous serez prêts pour le match de samedi prochain qui vous opposera à l’ASK… Après tout le travail accompli, j’estime qu’on sera prêts pour cette rencontre. On a bien profité de cette trêve, et maintenant on doit passer aux choses sérieuses. On doit réagir à partir du match de samedi prochain qui nous opposera à l’ASK.

Et comment se présente pour vous cette rencontre ? Le match sera sans doute très difficile, devant une équipe qui viendra pour chercher un bon résultat, cependant nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour glaner les trois points de la rencontre et continuer le championnat dans de bonnes conditions.

Sur le plan personnel, vous ne faites plus partie des choix du coach, est-ce que cette situation ne vous dérange-t-elle pas ? J’avoue que je n’étais pas en forme, et c’est ce qui a poussé le coach à ne pas me convoquer et je respecte ses choix. Pour répondre à votre question, je vous dirai que cela m’a amené à redoubler d’efforts afin de revenir en force. Une chose est sûre, je ferai le maximum pour être à la hauteur et gagner une place de titulaire lors des prochaines rencontres.

Vos supporters attendent beaucoup de vous… Au passage, j’espère qu’ils viendront en masse lors du match face à l’ASK pour nous soutenir. Je leur promets qu’on fera le maximum pour leur procurer de la joie à l’issue de la rencontre. Entretien réaliser par M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon une source digne de foi, on croit savoir que l’ex-arrière des Sang et Or, Abderaouf Zarabi, devait rendre sa réponse à la direction kabyle hier. En effet, les deux parties ont discuté sur la probable venue de Zarabi à la JSK, toutefois le joueur en question n’a pas encore rendu de réponse définitive, et c’est ce qui devait se faire hier.


08

LIGUE 1

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Quand les moyens financiers n’existent pas… !

Ph : Maracana

HEZIL ET BITAM AVAIENT RENDEZ-VOUS HIER AVEC GUILLOU

LES KABYLES NE PRENDRONT PAS PART À LA COUPE DE LA CAF

Les deux défenseurs de la JSK, l’arrière gauche Okba Hezil et le défenseur international olympique Bitam, ne sont pas encore rétablis de leur blessure. Hezil souffre toujours de douleurs. De même pour Bitam qui a rechuté une nouvelle fois, juste après le match disputé avec l’EN des U23 face à l’USMA. Les deux joueurs avaient rendezvous hier avant l’entame de la séance de reprise, prévue à 19h au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, avec le kiné du club, en l’occurrence Guillou.

ILS SERONT PRÉSENTS FACE À L’ASK

Les deux joueurs des Canaris du Djurdjura, Hezil et Bitam, n’ont rien de grave, et devront, en principe, reprendre du service, doucement mais sûrement. Les deux joueurs avaient rendezvous hier, avec Guillou, avant de réintégrer le groupe, demain ou au plus tard jeudi. Bitam et Hezil feront tout leur possible pour être d’aplomb face à l’AS Khroub ce samedi, lors du match de la 5e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel, qui aura lieu, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. A.M.

C’est décidé par la direction du club-phare de la Kabylie. Réunis en conclave avant-hier à la résidence Hannachi, le boss des Canaris et ses collaborateurs ont débattu pendant de longues heures, la situation du club, les perspectives, le mercato hivernal et, surtout le point ayant trait à la participation ou non de l’équipe à la prochaine édition de la Coupe de la confédération africaine.

C’

est vers le début de la soirée d’avant-hier que les dirigeants du club ont statué sur cette question. La décision est prise : la JSK ne prendra pas part à cette compétition continentale. Une décision qui a surpris plus d’un, mais, qui était prévisible, du côté de l’administration du club phare de la Kabylie. Hannachi a déclaré, à maintes reprises, qu’il se pourrait que l’équipe ne prenne pas part à cette compétition. Les dirigeants ont appuyé cette décision, par le fait qu’elle leur a coûté cher, et a eu des répercussions négatives sur le rendement des joueurs. Les responsables kabyles ont justifié cette décision que cette compétition ne leur a rien apporté, bien au contraire, les joueurs sont fatigués. Ces justifications ne tiennent pas la route, sachant que le club avait pour habitude de participer dans un passé récent, sur plusieurs fronts, en prenant part à trois voire quatre compétitions, sans trouver des échappatoires, comme cette fois-ci. Le problème est d’ordre purement financier, et la

La Coupe de la CAF n’est plus à l’ordre du jour du club kabyle. Ph : Maracana

trésorerie de ce club le plus titré du pays. La seule raison qui a motivé, cette décision, est beaucoup plus liée à ce manque crucial, en matière d’argent. C’est bel et bien l’argent qui fait défaut à la JSK, sinon les dirigeants auraient pris la décision de prendre part à cette compétition continentale. Les Kabyles, qui sont habitués aux compétitions africaines, ne peuvent se passer, aussi facilement, d’un tel rendez-vous qu’attendent leurs supporters chaque saison, mais en vain, les dirigeants en ont décidé autrement, à la surprise générale du large public. Quand l’argent fait défaut, tout est possible, donc il ne faut pas s’étonner, sachant que la JSK souffre depuis quelques années d’un manque en matière de moyens financiers. Donc ni la fatigue des joueurs ni autre chose ne justifient cette décision inattendue, mais, surtout inadmissible de la grande partie des supporters kabyles, lesquels sont navrés et déçus d’apprendre la nouvelle.

La fatigue des joueurs n’est qu’un prétexte

L’une des raisons ayant poussé les dirigeants kabyles à faire l’impasse sur cette compétition, la fatigue qu’a causé la dernière coupe de la CAF aux joueurs, qui à leurs yeux, sont stagnés et souffrent sur le plan physique en ce début de saison. Une justification qui ne tient pas la route, et qui n’a guère convaincu les supporters, lesquels estiment que « quand on

est un club professionnel et de la dimension de la JSK qui est bien étoffée avec des joueurs de valeur et un effectif riche, on ne peut donc, prendre une décision qui va à l’encontre des traditions d’un club aussi prestigieux que la JSK» avant d’ajouter : «Les dirigeants nous ont vraiment déçus, mais bon on respecte leur décision, sachant qu’ils ont leurs raisons. Mais nous faire sortir ce prétexte ayant trait à la fatigue, on n’est pas d’accord. La JSK a toujours pris part aux compétitions africaines et le club s’est illustré et en championnat et sur le plan continental». Les dirigeants de la JSK n’avaient pas à justifier cette absence à la prochaine édition de la coupe de la CAF, par cette fatigue causée aux joueurs. Les raisons sont purement d’ordre financier, pas plus et un point c’est tout.

Un club professionnel, dîtes-vous !

Un club de la grandeur de la JSK fera l’impasse sur une compétition à laquelle il devra prendre dès le mois de mars prochain de l’année 2012. Une première dans l’histoire de ce prestigieux club habitué aux participations, mais surtout aux consécrations africaines. Les responsables des Jaune et Vert ont surpris plus d’un par cette décision, et ce, même si c’était prévisible dès le départ, sachant que Hannachi l’avait annoncé à maintes reprises. Les supporters ne sont pas du tout d’accord avec les dirigeants sur ce point, même s’il y a une frange qui est pour cette décision. Dans tous les coins et les recoins de la capitale du Djurdjura, les discussions vont bon train, et les amoureux du club s’interrogent et se demandent sur quelle base a été prise une telle décision qui n’honore guère l’image de la JSK. Quand on est dirigeant d’un club comme la JSK,

on n’a pas droit à l’erreur. Priver les supporters d’une compétition africaine n’est pas du tout juste, surtout qu’on est à l’ère du professionnalisme où rien ne devra être laissé au hasard. Une compétition africaine nécessite des milliards, ce qui fait défaut à la JSK en ce moment. Il faut une gestion rationnelle pour qu’un club comme la JSK puisse jouer sur tous les fronts, et ne trouve pas de difficultés pour y prendre part. La JSK, une équipe professionnelle, dîtesvous… ! Aux dirigeants de penser beaucoup à une meilleure structuration du club, en le dotant de moyens humains, matériels et financiers, pour que ce genre de problèmes ne refassent plus surface. Car le problème est purement d’ordre financier, et c’est pour cette raison que les responsables ont décidé d’un commun accord de ne pas engager la JSK en coupe de la CAF. Ahlil, ahlil, fellam a JSK. A.M.

Rial va de mieux en mieux

Le défenseur axial des Canaris du Djurdjura Ali Rial, qui souffre d’une blessure, n’est pas totalement rétabli. Il continue toujours les soins, mais, d’après le joueur, son état de santé s’améliore de jour en jour. Ce joueur, qui est out pour le prochain match face aux Khroubis pour cause de suspension, va de mieux en mieux. Il ne tardera pas à reprendre du service avec le groupe. Il continue de se soigner sous l’œil vigilant du kiné du club. C’est ce dernier qui va lui donner le feu vert pour replonger dans le bain de la préparation.

Il sera prêt face au MCEE

Sachant qu’il est out pour le prochain match de l’équipe qui va opposer cette dernière à l’AS Khroub, pour cause de suspension, le défenseur central, Ali Rial, qui n’est pas encore rétabli de sa blessure, mettra à profit cette semaine pour récupérer de ses forces. Rial ne tardera pas à retrouver sa forme, et à reprendre du service avec le groupe. En principe, Ali Rial sera apte et d’attaque face au MC El Eulma, lors du match comptant pour la 6e journée du championnat national de Ligue 1 professionnel. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

L’argent divise l’équipe A J-5 DU MATCH DE BÉJAÏA

prestation, des joueurs hors du coup et aucune motivation. Tout cela intervient à moins de cinq jours seulement du match de la 6e journée de championnat professionnel, prévu ce samedi à Béjaïa contre la redoutable équipe de la JSMB qui, de son côté, prépare le reste du parcours dans les meilleures conditions possibles.

Les joueurs ne pensent qu’à leur argent...

Rien ne va plus dans cette équipe du MC Alger, comme le confirme si bien la surprenante défaite d’hier matin contre la formation de Staoueli (club amateur), qui évolue en Régionale centre.

09

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

U

ne défaite qui renvoie le Vieux club algérois à la case départ, malgré le réveil remarqué la semaine passée lors du derby algérois contre le

NAHD et le fameux 1 à 1. En effet, puisque lors du match d’hier matin à Staouali, les partenaires du capitaine Réda Babouche pensaient à tout, sauf à cette joute amicale. Une piètre

Nouzaret : «Désolé pour les Mouloudéens, mais je suis en retraite» Après le départ brusque de l’entraîneur Abdelhak Benchikha, les noms de plusieurs techniciens ont été annoncé ici et là, à l’instar des Bracci, Menad, Nouzaret, Heddane, Cheradi et autre Bourayou. Mais concrètement parlant, c’est toujours R.A.S (rien à signaler). D’ailleurs, même le premier responsable de la section football du MCA, Omar Ghrib, n’arrête pas d’affirmer qu’il n’a contacté aucun entraîneur. «Je vous assure qu’aucun entraîneur n’a été contacté pas la direction du MCA pour la simple et unique raison que personnellement, je n’ai toujours pas perdu espoir quant au retour de Benchikha», a-t-il souligné. Pour revenir aux entraîneurs annoncés, il est utile de revenir sur la déclaration fulgurante faite par le Français, Robert Nouzaret, sur le site mouloudia.org, où il

parle justement de son fameux retour. «Cela m’honore beaucoup d’apprendre que les supporters du MCA pensent toujours à moi, mais je tiens à vous affirmer que je n’ai reçu aucune offre des responsables du club», a déclaré l’ancien coach des Vert et Rouge. Et de rajouter :«Même si ce sera le cas, je vous informe que je suis en retraite. Autrement dit, je ne suis pas prêt à reprendre du service même s’il s’agit d’un club que j’ai toujours adoré qui n’est autre que le Mouloudia d’Alger.» A noter que ce technicien français est le seul à faire l’entière unanimité dans le camp des supporters. Robert Nouzret n’a, par ailleurs, pas oublié d’évoquer son fameux litige avec la direction du MCA concernant les 90 000 euros : «Je ne suis au courant de rien. C’est mon avocat qui s’occupe de tout. » No comment ! Mounir Ben.

Cette fois-ci, c’est confirmé, les joueurs du Mouloudia d’Alger, préfèrent parler «argent» et rien d’autre. Ils l’ont d’ailleurs clairement démontré hier matin contre la modeste équipe de Staouali où les hommes de Meguellati avaient complètement l’esprit ailleurs. A noter qu’à la veille de cette joute amicale, les joueurs ont perçu le salaire du mois d’août alors qu’ils attendaient aussi celui du mois de septembre que le responsable, Omar Ghrib, aurait promis de régler le 20 octobre prochain. C’est légitime de revendiquer son dû, mais c’est vraiment injuste de malmener un prestigieux club nomme MC Alger. On comprend donc, que les joueurs préfèrent mettre leur intérêt au-dessus de celui du Doyen des clubs algériens. Une attitude vraiment indigne et il est presque certain que les supporters du Mouloudia, vont réagir lors des prochains jours.

...Et les dirigeants qu’à leurs postes !

Si les joueurs du MC Alger pensent en premier lieu à leur argent et à rien d’autre, leurs dirigeants en font de même pour leurs postes. En effet, puisque malgré la situation catastrophique du club, notamment sur le plan financier, l’actuelle équipe dirigeante préfère rester bien en place sans se soucier de la gravité de la situation. Des dirigeants qui n’entendent guère lâcher prise aussi facilement et ce, quel que soit le nom du prochain actionnaire majoritaire. Et pourtant, leurs prédécesseurs à l’instar des Dr Messaoudi, Ketrandji, Kerkouch et autre Amrous, ont bel et bien remis les clés auparavant. Mais visiblement, c’est loin d’être le cas avec les dirigeants actuels qui s’accrochent toujours à leurs postes même s’ils ne font plus l’unanimité au sein de la grande famille du MCA. En attendant, c’est le Doyen des clubs algériens qui souffre le martyre quotidiennement, à cause du manque de savoir-faire et de professionnalisme de ses dirigeants actuels. Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

OK POUR BERRADJA, OUSSALÉ DEVRA ENCORE ATTENDRE

L’une des rares bonnes nouvelles de la semaine est sans doute, le retour du milieu offensif, Seddik Berradja, qui a déjà réintégré le groupe depuis lundi dernier. Touché au genou et aux adducteurs, l’ancien meilleur buteur du MC Oran n’a plus rejoué depuis le 28 août dernier à l’occasion du match de la Champions league africaine contre le Ahly du Caire au 5-Juillet. Berradja a donc, raté les deux derniers matchs de son équipe contre l’ES Tunis et le WA Casablanca avant de faire l’impasse également sur les quatre matchs de championnat. Pour rappel, Berradja devait reprendre du service la semaine dernière contre le NAHD avant de rechuter à la dernière minute. Mais cette fois-ci, tout porte à croire, qu’il est apte à rejouer après avoir eu l’aval du staff médical. Il sera donc, opérationnel pour le match de samedi prochain contre la JSM Béjaïa. A contrario, l’attaquant Hervé Oussalé, devra encore patienter quelques jours supplémentaires avant de reprendre du service en se contentant uniquement des entraînements en solo sans prendre le moindre petit risque. Ce qui signifie que sa participation ce samedi contre la JSMB, est presque impossible d’autant plus que l’entraîneur intérimaire, Meguellati, ne veut, lui aussi, prendre aucun risque.

LES SUPPORTERS PRÉPARENT LEUR RÉVOLTE

Il est presque certain que le grand public du Mouloudia d’Alger, va tôt ou tard réagir pour exprimer son grand désarroi. Et il y a vraiment de quoi, au vu de toutes les anomalies remarquées depuis déjà 3 longues années. Pour rappel, les inconditionnels du Doyen ont déjà décidé de boycotter leur club préféré en refusant à chaque fois de se déplacer au stade, y compris à Bologhine ou lors des grands derbies algérois. C’était en quelque sorte, le premier message transmis aux joueurs et surtout, aux dirigeants du club. D’après certaines sources, les supporters du Doyen préparent une grande offensive durant les tous prochains jours, et qui aura comme objectif principal : l’éviction de l’actuelle équipe dirigeante qui continue toujours à s’accrocher. Pour rappel, beaucoup de supporters ont déjà pris à partie certains joueurs à l’instar de Koudri, Oussalé, Amroune et autre sans oublier, l’actuel premier responsable du club, Omar Ghrib en l’occurrence. Toujours selon les mêmes sources, les représentant de plusieurs quartiers et ce, à commencer par Bab El Oued, La Casbah , Raïs Hamidou, El Madania, Alger Centre et Bir Khadem ont déjà entamé une démarche pour passer à l’acte dès les prochains jours. C’est pour dire que ça va vraiment chauffer au sein de la grande maison du MCA où rien ne va plus.

Mounir Ben.


10 Reprise aujourd’hui

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les Rouge et Noir reprennent les entraînements aujourd’hui au stade Omar Hamadi de Bologhine. A rappeler que le staff technique a accordé un jour de repos aux joueurs après avoir disputé une intense rencontre amicale contre les Olympiques, qui s’est soldée sur le score de zéro partout.

Djediat apte

Ayant fait l’impasse sur la rencontre amicale contre l’équipe nationale des U23, Lamouri Djediat, le meneur de jeu usmiste, reprend aujourd’hui avec le reste de ses coéquipiers. A rappeler que le joueur souffrait de petits bobo, mais il se porte mieux, et il est apte à affronter le CRB, dans un derby où les Usmistes reposent pleins d’espoir sur lui dans l’animation du jeu. En effet, Lamouri Djediat est l’un des joueurs usmistes les plus en forme depuis le début de la saison, et est le buteur de l’équipe en totalisant trois réalisation pour le moment. Il est clair donc que son apport sera considérable lors du prochain derby algérois qui aura lieu ce samedi dans le vieux temple du 5-juillet.

Legraa absent

Le milieu de terrain harrachi, à savoir Mohamed Legraa ,n’a pas lui aussi assisté hier matin aux entraînements. Le joueur en question était occupé à passer un examen pour l’obtension du permis de conduire. Il était présent lors de la rencontre amicale disputé, hier soir.

La pelouse du 5-juillet inquiète les Usmistes

Tous ceux qui ont suivi la rencontre de l’équipe nationale avant hier soir contre la sélection de la République centrafricaine auront remarqué l’état scandaleuse de la pelouse du stade du 5-juillet, le stade mythique, qui accueillera ce samedi un grand derby algérois, entre l’USM Alger et le CR Belouiedad.

D

evant cet état de fait, Les Rouge et Noir s’inquiètent, car il faut dire qu’il est presque impossible de jouer du football dans un champ de patate. Scandaleuse est l’état du terrain du vieux temple du 5-juillet, sachant que les joueurs des Verts ainsi que le Coach Vahid l’ont sévèrement critiqué avant-hier à l’issu du match des éliminatoires de la CAN 2012. Avec du recul, il est important de rappeler que les Usmistes ont déjà évolué cette saison au stade du 5-juillet contre l’USM El Harrach, dans un derby qui n’avait pas tenu toute ses promesses, dans la mesure où l’état de la pelouse était catastrophique. Cette fois-ci, les choses s’empirent, et la pelouse est de plus en plus médiocre, devant le silence inquiétant des instances du football algérien ainsi que des responsables dudit stade, quoique sensée être la meilleure enceinte du pays. Selon une source proche du staff technique de l’USMA, Hervé Renard est très inquiet, car il sait pertinemment que son équipe est très technique, et ne peut étaler son talent dans un terrain pareil. Il est

clair que la mauvaise qualité de la pelouse handicapera aussi les

CSC-USMH retransmis sur TV A3 et Canal Algérie à 16h

La rencontre entre le CSC et l’USMH, pour le compte de la 5e journée du championnat à Constantine, sera transmise en direct sur les chaines satellitaires algériennes A3 et Canal Algérie, à 16h. En effet, les supporters des Jaune et Noir qui ne vont pas faire le déplacement à Constantine, pourront suivre la rencontre depuis leur téléviseur. Il est à signaler que ça sera la deuxième rencontre de la saison de l’USMH qui sera télévisée.

Belouizdadis. Mais, vu le style de jeu des Usmistes, il sera très

Khoualed : «On sera prêts à 100% samedi»

Nacereddine Khoualed est l’un des joueurs les plus réguliers de la formation de Soustara. Depuis l’entame de la saison, il tient sa place dans l’axe de la défense usmiste, aux côtés de Abdelkader Laîfaoui. Contacté par nos soins pour nous parler de la prochaine rencontre contre le CRB, Khoualed estime que l’équipe sera prête d’ici là, malgré quelques perturbations. «C’est vrai qu’il y a eu quelques absences aux dernières séances d’entraînements, dues essentiellement à l’indisponibilité des internationaux et la fatigues de certains, mais je peux vous dire que les choses avancent, et qu’on sera prêts à 100 % samedi prochain. On est tous concentrés sur ce derby qui sera difficile pour les deux équipes. Le CRB est une équipe qu’on connaît assez bien. Elle a pas mal de joueurs d’expérience. D’ailleurs, ils n’ont pas volé cette première place qu’ils nous ont arraché, mais on compte justement récupérer le fauteuil de leader dès ce match de samedi. Nous avons des atouts à faire valoir et, contrairement aux matches précédents, je sens que ça va être une rencontre plaisante, car les Belouizdadis jouent bien au football.» A.T.

La coupe de la CAF intéresse les Harrachis

APRÈS LE REFUS DE LA JSK D’Y PRENDRE PART

Match amical hier à 19h

Le staff technique des Jaune et Noir a programmé hier, à 19h, un match amical face à la formation de Baraki. Le staff technique a jugé bon de faire avancer la date de cette rencontre à hier, au lieu d’aujourd’hui, afin de permettre aux joueurs de reprendre leur souffle avant le déplacement à Constantine, vendredi, pour affronter la formation du CSC.

LIGUE 1

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Apparemment, les Jaune et Noir sontbienpartispourdisputerlasaison prochaine la coupe de la CAF suite au refus de l’administration kabyle de s’engager dans cette compétition cette saison, jugeant

inutile de participer à cette compétition, surtout que le club a beaucoup souffert sur le plan financier la saison passée, ce qui a mené les Canaris à la situation actuelle -ils sont classés dans le bas du tableau-

Charef n’a pas assisté aux entraînements d’hier

L’entraîneur en chef des Jaune et Noir, Boualem Charef n’a pas assisté à la séance d’entraînement d’hier matin. renseignement pris auprès du staff technique, il s’est avéré que le concerné a été retenu par une affaire personnelle. Le trio Haniched-BenomarBechouche a assuré la séance. L’entraîneur harrachi était, par contre, présent dans l’après midi et a assisté à la rencontre amicale qu’on livré les Harrachis au stade de Lavigerie.

. De ce fait, et vu que les Jaune et Noir sont les finalistes de la coupe d’Algérie, ils seront appelés à pallier à la défection du club Kabyle pour représenter le football algérien à l’échelle africaine. Il faut, dans un premier temps, que les Jaune et Noir acceptent de s’engager dans cette compétition. Il est à rappeler que les Harrachis n’ont plus disputé une coupe d’Afrique depuis la fin des année 90 où ils ont disputé la ligue des champions et ont été éliminé au premier tour. La question qui se pose avec insistance est la suivante : Le groupe actuel est-il capable de jouer cette coupe surtout que la totalité des joueurs sont jeunes et accusent un manque flagrant d’expérience. L. S.

L’USMH passera la nuit à Khroub

Les Harrachis passeront la nuit de vendredi à l’hôtel Arc en ciel. Il faut savoir que les Harrachis ont pour habitude d’y séjourner et l’on dit qu’il leur porte chance.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

difficile aux partenaires de Djediat de faire un match plein. Pire encore, une pelouse pareille peut engendrer des blessures dangereuses pour les joueurs, notamment ceux qui sont fragiles. On se rappelle qu’il y a quelques années de cela, Ammar Ammour qui était le maître à jouer des Usmistes se blessait souvent sur des pelouses du gazon synthétique de mauvaise qualité, notamment en Afrique. Il reste seulement quatre jours que les responsables du stade 5 juillet améliorent l’état de la pelouse, c’est ce qu’espèrent en tout cas les Usmistes, sinon, on risque de voir un match qui n’aura aucun sens, comme d’ailleurs celui d’El Harrach. Amine Tirmane

Hanitser

«Prêt pour jouer face au CSC»

L’avant-centre des Jaune et Noir Sofiane Hanitser, affirme qu’il est prêt pour jouer la prochaine confrontation contre la formation du CSC. Selon lui, il se trouve en possession de toute ses qualités et il a envie de jouer ce match du CSC qui est important pour lui et pour son club afin de continuer sur la lancée des bons résultats.

Vous avez joué quelques minutes face à l’ESS. Comment ça s’est passé pour vous ? Les choses se sont très bien passées et j’ai eu l’occasion de rejouer une nouvelle fois après des mois d’absence. Pour moi, redécouvrir les sensations des matchs officiels est très important. Votre prochaine rencontre sera contre la formation du CSC. Un mot ? C’est une rencontre difficile dans la mesure où on va jouer face à une formation qui joue très bien devant son public. Mais, nous aussi, on a des atouts à faire valoir dans cette rencontre. Êtes-vous prêt pour la prochaine rencontre ? Je peux vous dire que je suis prêt pour cette confrontation et j’ai envie de jouer et essayer de revenir en force. Lotfi S.


LIGUE 1

Jimmy claque la porte ! Il semble que le joueur nigérien, Bulus Jimmy, souhaite retourner dans son pays et donc de ne plus revenir au NAHD, où il ne se sent plus à l’aise, comme nous l’affirmeront des sources proches de ce dernier qui ne s’entraîne pas avec le groupe depuis la semaine passée et a séché quatre séances d’entraînement. Le joueur a indiqué qu’il est malade et qu’il ne peut donc pas faire des efforts physiques ; toutefois, il semble qu’il serait plutôt abattu psychologiquement et qu’il ne veut pas continuer à endosser le maillot Sang et Or. La raison ? Le joueur s’est rendu compte qu’il ne peut plus produire le même rendement que lors de son premier passage au NAHD, puisqu’il

LES BLESSÉS ET LES INTERNATIONAUX DE RETOUR

Les joueurs blessés et les éléments internationaux devraient revenir dans l’équipe à partir d’aujourd’hui pour s’entraîner et préparer le match face au CAB. Ils devraient même participer au match d’application face aux espoirs, comme le souhaite le coach qui veut voir tout le monde se remettre au travail.

vit une période difficile actuellement et ne bénéficie pas de la confiance du coach, Medjahed, qui lui préfère Samir Khaïther dans le poste d’arrière droit, alors qu’il ne pense même pas à l’aligner en tant que milieu défensif, où il y a déjà un bon nombre de joueurs avec lesquels il ne peut pas être mis en concurrence, car étant mieux en jambes que lui, et que sa condition physique est très loin des exigences du haut niveau. Jimmy sait maintenant qu’il ne pourra pas jouer comme titulaire, et c’est pour cette raison qu’il souhaite s’en aller. A noter

que le joueur a dans un premier temps dit aux membres du staff technique qu’il attendait une convocation de l’EN du Niger, ce qui ne s’est pas matérialisé, avant de leur dire qu’il souhaite repartir dans son pays pour voir sa fille gravement malade. Cependant, les dirigeants qui sont outrés par le comportement de ce joueur devraient le convoquer dans les tout prochains jours pour connaître ses intentions et il n’est pas exclu qu’il soit libéré au prochain mercato, car il n’a apporté aucun plus à l’équipe. Raouf Mesbah

La prime du match contre le MCA attendue

Les joueurs du Nasria attendent toujours de recevoir la prime du match nul arraché lors du dernier derby joué face à la formation du Mouloudia d’Alger. Bien que la direction du NAHD n’a donné aucune date pour la remise de cette prime, les joueurs pensaient bénéficier de cette prime cette semaine au plus tard, mais il semble que la direction n’a pas, pour le moment, les moyens de payer tout le monde.

Bensaïd rentre chez lui à Annaba

L’attaquant, Adlène Bensaïd, n’est non seulement pas passé devant le conseil de discipline du NAHD, mais il a décidé de se rendre à Annaba où il habite pour y passer quelques jours. En effet, Bensaïd pense qu’il vaut mieux être avec sa famille, étant donné qu’il ne s’entraîne pas avec le groupe depuis que le coach, Nabil Medjahed, a décidé de le sanctionner et de l’écarter du groupe, après avoir séché la séance de la repris des entraînements, alors que deux jours de repos seulement ont été accordés aux joueurs.

Ph : Maracana

Le Chabab, sans équipementier

Quand on parle d’équipementier, on veut dire qu’une firme signe un contrat avec un club pour le sponsoriser et en retour, ce dernier doit respecter le contrat en portant la marque de cette firme. Comme c’est le cas, aujourd’hui, du Chabab avec Joma. Car, on parle beaucoup de convention. Mais, cela n’a pas été le cas.

E

n effet, ces derniers temps on entend parler çà et là du nouvel équipementier et cela après la résiliation du contrat avec UHL Sport. Le nom de Joma revient sur toutes les lèvres. Et le mot convention entre le CRB et cette firme est annoncé. Alors, si on comprend bien, Joma va devoir présenter le maillot belouizdadi dans les prochains jours, comme il l’avait fait auparavant avec le Mouloudia d’Alger à Benidorm en Espagne lors du stage d’intersaison. Après quoi, cette firme assurera tout l’équipement et mettra même la main à la poche. Ce qui a permis au MCA d’économiser beaucoup d’argent. Mais, au CRB, ce n’est pas le cas. Le club doit payer l’équipement demandé. C’est comme aller dans un magasin faire des achats et avoir une petite réduction. Encore une fois, la direction a faillit dans sa mission. Car, au lieu d’aller chercher

11

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

un sponsor équipementier pour les Rouge et Blanc, la direction change seulement de magasin en parlant de Joma, qui donnera la facture à payer à chaque achat. Ce qui fait que le mot convention n’est pas à sa place, puisque une source proche de cette firme nous a confié que c’est uniquement le Mouloudia d’Alger qui a signé un contrat avec la firme Joma. Alors, arrêtons de parler de convention

qui n’aura pas lieu. En fait, pour que nos chers lecteurs puissent comprendre, on prendra un autre exemple, en plus du MCA. L’USMA, aujourd’hui, ses joueurs portent l’équipement Nike. Est-ce que Haddad a signé un contrat avec Nike ? Aucunement. Il a décidé de vêtir ses hommes en achetant chez Nike, tout simplement. C’est ce que fait le CRB. Les responsables

de Joma ne comptent guère signer un pacte avec les Belouizdadis, et lors de la cérémonie qui a eu lieu en Espagne pour présenter le maillot mouloudéen, le porteparole de cette firme avait déclaré : «On a choisi le MCA, car c’est le club le plus populaire d’Algérie.» Alors, comment peuton parler de convention qui n’a jamais eu lieu ? M. A.

Lors de la séance d’entraînement d’avant-hier, Lahmar est venu s’entraîner, mais il était très en colère. Renseignements pris, le joueur a été chassé de l’appartement que la direction du CRB lui avait loué auparavant. «Calme-toi. On trouvera une solution à ce problème, ne t’en fais pas», le réconforta le capitaine des Rouge et Blanc, Maâmeri. Lahmar ne comprenait plus ce qu’il lui arrivait. Ses équipiers lui ont proposé de rester pour le moment chez l’un d’eux. Après quoi, il pourra régler son souci à l’aise. La direction du Chabab a ainsi mis dans l’embarras un joueur qui devait se concentrer seulement sur son match de samedi contre l’USMA. Malgré tout cela, Lahmar s’est entraîné tel un vrai pro pour garder la forme, mais dans sa tête, il n’y avait pas de place pour une concentration maximale. D’ailleurs, il le fera savoir en

disant : «Je ne comprends plus rien. Je me retrouve sans appartement.» Gana, le président, doit réagir et tout régler. Car, si le joueur a été chassé de son appartement, c’est tout simplement par ce que la direction n’a pas pris la peine de payer les mois de location. Ainsi donc, un autre problème d’argent surgit pour déstabiliser la sérénité d’un groupe qui croyait sortir de la crise financière. Gana est appelé à vite réagir, mais le plus tôt possible, et ne pas faire comme pour le cas des jeunes catégories, où Gana et Belaïd se rejettent la responsabilité. Ce qui est honteux, c’est de voir un club qui se dit professionnel ne pas assurer le strict minimum pour le bien-être de ses joueurs qui, jusque-là, ont prouvé qu’ils méritaient le meilleur. Leur classement en championnat en est la meilleure preuve. M. A.

Lahmar à la rue !

CHASSÉ DE SON APPARTEMENT…

SOLINAS:

"SI ÇA CONTINUE COMME ÇA, JE PARS"

A la fin de la séance d'hier matin, on a contacté, l'entraîneur en chef du Chabab pour avoir des nouvelles sur la préparation du derby, mais on a été surpris d'avoir au bout du fil, un entraîneur dans tous ses états. D'ailleurs, il dira après le bonjou: "Je ne peut pas travailler avec un groupe qui n'est pas au top moralement. Les joueurs n'ont plus le moral. Si ça continue comme ça, je pars." M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LA BLESSURE DE HAFID N’EST PAS GRAVE

La blessure de l’attaquant Rabah Hafid n’est pas vraiment grave. En effet, ce dernier a reçu un coup au genou qui lui a fait mal au début, mais il a eu le reflexe de mettre tout de suite la glace dessus et il se sent maintenant nettement mieux. Il devrait poursuivre les soins pour ne pas rater le match de samedi prochain face à la formation du CAB.

C’EST TOMBÉ À L’EAU POUR HEDDANE ET ZAOUI

L’entraîneur du Nasria de la saison passée, Mustapha Heddane, et son adjoint, Karim Zaoui, n’entraîneront pas l’US Biskra, malgré le fait qu’ils étaient en contacts avancés avec la direction de cette dernière. Des zones d’ombre entourent cette affaire, surtout que certaines sources affirment que les dirigeants de l’USB se sont résignés à ne pas prendre les deux entraîneurs après avoir consulté certaines parties.

AOUED ATTEND LE O.K. DU MÉDECIN

Le milieu de terrain des Rouge et Blanc, Aoued, s’entraîne avec le groupe depuis un moment, mais le joueur ne peut pas prendre part aux matches tant que le médecin ne lui a pas donné son accord. Ce qui fait qu’il est fort probable que Aoued rate le derby, mais une chose est sûre, le capitaine Maâmeri est apte à jouer contre les Usmistes samedi.

LE GROUPE AU COMPLET HIER

Toujours dans le cadre de leur préparation, les Rouge et Blanc se retrouvent chaque jour sur la pelouse de leur terrain fétiche, afin de préparer le derby algérois prévu samedi prochain. Depuis la reprise, on constate que le groupe est au grand complet. D’ailleurs, même lors de la séance d’entraînement d’hier, Solinas était content de voir qu’un grand nombre de blessés ont retrouvé la forme. Car, pour le match de samedi, il faut que le CRB assure toutes ses forces afin de rivaliser avec l’armada d’Hervé Renard ce weekend. Car les Usmistes ne jurent que par la victoire ce samedi, et pour les contrer, il faut l’union de tout le monde.


12 LA PRÉPARATION DU DOYEN COMMENCE AUJOURD’HUI

C’est aujourd’hui dans la matinée que les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa reprendront le chemin des terrains à l’occasion de la séance de la reprise et ce, afin de se préparer pour la suite du parcours avec le rendez-vous important qui les attend ce samedi, devant le MC Alger pour le compte de la cinquième journée du championnat. A cet effet, après avoir effectué un stage bénéfique dans la capitale pendant quatre jours, le staff technique aura l’opportunité d’effectuer les derniers réglages en prévision de ce match capital face au Doyen où la victoire s’annonce déjà impérative pour les camarades de Ouali afin de se racheter de la dernière défaite face à l’ASO Chlef et aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe.

DEUX SÉANCES AU PROGRAMME

Ainsi donc, comme c’est devenu une habitude chez les Béjaouis, le groupe reprendra les entraînements aujourd’hui avec deux séances au programme. La première sera effectuée dans la matinée avec une séance de musculation pour les joueurs, avant que le groupe retrouve le terrain du stade de l’Unité Maghrébine pour une séance normale où le coach Bouali tentera d’effectuer les dernières retouches sur la composante afin que le groupe soit prêt pour ce week-end.

F

LIGUE 1

Les Béjaouis vont-ils retrouver leur verve ?

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

ace au MCA, pour le compte de la 5e journée du championnat professionnel de Ligue 1, les Béjaouis n’ont d’autre alternative que de gagner afin de renouer contact avec leurs supporters, en colère contre eux : “C’est une occasion pour l’équipe de se ressaisir et de renouer contact avec son public. La victoire est, donc, impérative contre le MCA, même si cela va s’avérer difficile, d’autant plus que les Mouloudéens vont se déplacer afin de faire un résultat”, nous a-t-on confié. En vérité, la coupure du championnat aura été bénéfique pour les Vert et Rouge, notamment après leur défaite devant l’ASO. Une défaite qui n’a pas été digérée par les supporters et qui a donné lieu à plusieurs supputations quant au choix tactique prôné par l’entraîneur de l’équipe. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira : “On espère que cette coupure aura fait du bien à l’équipe. S’il est vrai que les résultats étaient positifs, notamment, lors des trois premières rencontres, il n’en demeure pas moins que les prestations de toute l’équipe n’étaient pas convaincantes et ont soulevé le courroux des supportes”. C’est dire que tous attendent une réaction positive des joueurs, face au MCA. Une réaction qui va marquer, sans aucun doute, le début d’une nouvelle ère, celle d’allier

l’art et la manière. Toujours est-il que la rencontre s’annonce décisive pour les camarades de Maïza qui vont, à coup sûr, se surpasser pour remporter les 3 points de la rencontre et entamer un nouveau départ, en vue de regagner, d’abord et avant tout, la chaleur de leur public et son soutien, ce qui est important dans la stabilité d’un club. Et c’est, d’ailleurs, ce qu’ils s’attellent à faire, en premier lieu, face au Mouloudia. Mais, vont-ils y arriver ?

Les supporters confiants, mais prudents !

A quelques jours de la confrontation face à une grosse pointure du championnat professionnel de Ligue 1, le MCA, en l’occurrence, les Béjaouis continuent à se préparer, minutieusement, afin d’éviter le faux pas qui pourrait leur être si fatal. Bien au contraire, les camarades de Maïza sont décidés, plus que jamais, à remporter cette rencontre afin de prouver que la défaite face à l’ASO n’aura été, en fin de compte, qu’un simple incident de parcours. Mieux encore, les supporters, toujours en colère contre leur équipe, donnent l’impression de vouloir renouer le contact avec leurs joueurs mais, à condition que ceux-là fassent preuve de plus de réalisme et donnent plus de satisfaction. Dans ce contexte, certains

mordus nous avouent : “Le MCA est déstabilisé par une crise interne. C’est l’occasion ou jamais pour notre équipe d’en profiter et remporter les trois points. Nous sommes sûrs que notre formation a les possibilités de gagner à condition que les joueurs s’y mettent et fassent preuve de volonté et de sérieux”. En fait, face à ce géant au pied d’argile, les supporters béjaouis ne jurent que par la victoire. Confiants, les fans appréhendent, terriblement ce match, de peur de voir, une fois de plus, leur équipe se faire piéger par cette formation algéroise capable du meilleur

comme du pire : “C’est parce que le MCA se trouve en crise qu’on craint cette équipe. La réaction de ses joueurs risque d’être surprenante. On a peur que nos joueurs prennent la chose à la légère et se laissent surprendre”, nous ont confié, certains autres supporters. Un match qui commence, donc, à susciter moult interrogations, de part et d’autre, et qui, à vrai dire, alimente déjà un débat contradictoire, intéressant et riche. Les supporters sont confiants, certes, mais restent prudents quant à l’issue finale de la rencontre. A. Z.

Boucherit : «Le MCA est un gros morceau …»

L’un des milieux récupérateurs les plus en vue en ce début de saison, Antar Boucherit est un élément important dans l’échiquier de l’entraîneur des Vert et Rouge. Mieux encore, de par son talent, son travail de titan, il aura été pour beaucoup dans les résultats positifs enregistrés par son équipe, dès l’entame de cet exercice. Dans cet entretien, notre interlocuteur revient sur le stage d’Alger et sur le prochain rendez-vous face au MCA, ainsi que sur certains points liés à la JSMB.

Comment évaluez-vous le stage d’Alger ? Il a été bénéfique à plus d’un titre pour nous. Techniquement, je pense que nous avons bien travaillé. C’est ce genre de

stage qui donne plus de tonus à l’équipe.

Donc, vous êtes satisfaits ? Tout à fait, ce stage a été pour nous une réussite totale et des lacunes ont été corrigées. Comment voyez-vous le prochain match contre le MCA ? C’est un match difficile, car le MCA demeure le MCA, même si l’équipe donne l’impression d’être plongée dans des problèmes. Expliquez-vous… A mon avis, il ne faut pas se fier à cela. Car, sur le terrain, on va trouver une autre équipe. Donc, il faut gérer match par match et être vigilants et prudents dans des matchs pareils.

Justement, que pensezvous du MCA ? Comme je viens de le dire, le MCA est une grande équipe, qu’on le veuille ou non. C’est une équipe qui a des arguments à faire valoir et qui recèle des éléments de valeur et d’expérience. Donc, il faut se méfier de cette équipe qu’on dit en crise.

Vous craignez cette équipe à ce point ? Je ne crains aucune équipe mais plutôt, je les respecte. Cela ne veut pas dire qu’on va limiter les dégâts, loin de là, la victoire pour nous est impérative.

Pourquoi ? Car, d’abord, on joue devant notre public, ensuite on doit se ressaisir après la défaite contre l’ASO. Enfin, je pense qu’on va entamer un nouveau départ, après le stage d’Alger. Toutes ces raisons nous obligent à faire un résultat devant le MCA. Les observateurs sportifs ont constaté que Boucherit a entamé un grand début de saison, y a-t-il un secret ? Non, il n’y a aucun secret à cela seul le travail a donné ses fruits. Je suis en train de travailler d’arrache-pied et d’être au top pour être toujours en forme. Oui, vous voulez ajouter quelque chose ? Oui, pour dire que je vais donner encore plus. Il ne faut pas oublier qu’on est à la 4e journée seulement d’ici quelque temps

je vais progresser encore mieux et donner plus à l’équipe.

Les supporters en colère. Un commentaire ? Je comprends la colère des supporters. Elle est légitime, cependant, il ne faut pas oublier qu’on est à la 4e journée et le championnat est encore long. Quel est l’objectif du club ? Notre premier objectif est de faire un parcours mieux que celui de la saison précédente. Le titre ? Oui, pourquoi pas? Cela peut devenir une réalité. Cependant, il est encore tôt d’en parler.

On vous laisse le soin de conclure ? Ce que je peux dire c’est que le championnat n’est qu’à son début, il ne faut pas s’impatienter et demander plus qu’il n’en faut à l’équipe. En football, il y a des hauts et des bas et je promets aux supporters de faire le maximum pour pouvoir les satisfaire. Entretien réalisé par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

BOUKEMACHA : «Nous devons nous racheter face au MCA»

Le milieu de terrain de la JSM Béjaïa, Nassim Boukemacha, estime dans cet entretien qu’il nous a accordé que le stage effectué à Alger pendant quatre jours a été bénéfique pour eux, dans la mesure où ils sont bien préparés sur tous les plans pour la suite de la compétition à commencer par le rendez-vous de ce week-end face au MCA où la victoire s’annonce impérative.

Comment évaluez-vous le ministage effectué dans la capitale ? Je crois que le stage que nous avons effectué à Alger pour une durée de quatre jours a été très bénéfique pour nous dans la mesure où il nous a permis de peaufiner notre préparation en prévision de la suite de la compétition et de récupérer toutes nos forces pour aborder le reste du parcours dans de bonnes conditions. Exactement, vous avez disputé un match amical devant le NAHD qui s’est soldé par le score de parité, comment évaluez-vous le rendement de l’équipe ? Mis à part le résultat technique qui n’a pas une grande importance dans des matches amicaux, je peux dire que cette confrontation a été d’un grand apport pour nous puisqu’il nous a permis de rester dans la compétition et d’avoir de la compétition dans les jambes en prévision des prochains rendez-vous. Pour cela, le rendement de l’équipe a été acceptable de l’avis même du staff technique puisque cela a été une occasion pour lui d’apporter les correctifs qui

s’imposent afin d’être aptes pour le prochain match face au MCA. En évoquant cette rencontre, comment s’annonce-t-elle pour vous ? Certainement, à l’image des rencontres précédentes, la rencontre de ce week-end devant le MC Alger ne sera pas facile dans la mesure où nous aurons à faire à une équipe du MCA qui se déplacera à Béjaia pour réaliser un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, je pense que nous n’avons pas droit à l’erreur surtout que nous évoluons à domicile et on doit faire le maximum pour se ressaisir de notre derrière défaite face à l’ASO. Vous ne pensez-vous qu’une victoire ce samedi vous permettra de rester parmi les équipes du haut du tableau et avoir un moral au beau fixe pour la suite ? Exactement, une victoire ce samedi face au MC Alger est impérative pour nous dans la mesure où cela nous permettra de nous racheter de notre dernière défaite en championnat et avoir un moral au beau fixe pour la suite de la compétition. D’ailleurs, nous nous sommes bien préparés durant cette trêve avec le stage effectué à Alger et on est prêts à arracher une autre victoire à domicile. Donc, vous êtes optimiste pour l’avenir de votre équipe ? Oui, vu la préparation que nous avons effectuée jusque-là ainsi que la détermination de tous les joueurs, je peux dire que nous sommes optimistes pour l’avenir afin de réaliser un bon parcours qui nous permettra de réaliser notre objectif et terminer en beauté. Entretien réalisé par Sadek Aït Slimane

Le groupe a pleinement profité en bossant durement durant la première semaine de la trêve, un commentaire? Cette trêve est merveilleusement bien tombée pour nous permettre de travailler surtout le volet physique dont souffrait l’équipe en ce début de saison, en raison du retard dans la préparation mais, nous en avons rattrapé par les séances de travail élaborées par le staff qui consistait à effectuer du biquotidien. Le regroupement que nous avons effectué a été très bénéfique puisque, nous avons été soumis à une grande charge de travail afin d’être dans notre meilleur niveau sur ce plan notamment. Cela nous servira de travailler aisément les autres aspects de la préparation notamment ceux ayant trait au volet tactique que nous entamerons avant le match face à l’ESS.

Justement, comment voyezvous ce match ? Ce ne sera pas facile au même titre que celui face au MCA, du moment que nous jouerons deux fois de suite hors de nos bases, c’est un virage qu’il faudra bien négocier afin de confirmer notre retour en forme. Toutefois, je vous assure que nous en avons les moyens car le groupe est bien déterminé à ne rater aucune occasion pour maintenir cette belle dynamique et cette chaleur qui anime le groupe à réussir un meilleur parcours. Le moral doit être gonflé après la prestation face aux Béjaouis, n’est-ce pas ? C’est normal que l’on soit ainsi après avoir retrouvé notre jeu. La détermination du groupe pour gagner ce match était si grande et on a fait le maximum pour ce faire. Il nous fallait cette réaction pour renouer avec le succès et plaire à notre public qui a été déçu par la prestation face au NAHD où, pourtant, nous avons réussi un résultat positif. Je souhaite que l’on ne perde pas de cette ambiance qui réjouit tout

l’entourage du club. L’optimisme paraît planer sur tout le groupe, un mot? C’est vrai, mais, nous devons faire attention quand même car nous serons attendus de pied ferme par nos adversaires. Nous n’avons pas à baisser les bras car c’est la seule solution pour rester sur notre lancée. Nous devons engranger le maximum de points en gérant cette phase comme on l’a fait la saison passée tout en tentant de parfaire nos prestations. Le fait d’avoir battu une équipe comme la JSMB est motivant, l’adversaire étant de taille et cela nous motivera davantage pour les prochains matches. Ce succès nous donnera à espérer pour un meilleur avenir. Nous avons à jouer nos chances à fond. Il faut avoir ce moral gonflé à toutes les situations. Tous les matches sont difficiles, à mon sens, mais, les prochains auxquels on fera face sont en quelque sorte un virage qu’il ne faut nullement rater. Un mot sur votre belle prestation… Sachant que nous n’avions pas le droit à l’erreur en étant déter-

BELAKHDAR SERA DE RETOUR Contrairement à Gasmi, le défenseur Belakhdar, qui a senti des douleurs à la veille du départ de son équipe à Chlef, s’est finalement rétabli, en affichant une bonne forme. D’ailleurs, il sera de retour face au MC Alger lors de la rencontre qui aura lieu ce samedi au stade de l’Unité Maghrébine.

GASMI INDISPONIBLE DEUX SEMAINES

GHERBI : «Les deux prochains matches sont de véritables tests»

Ayant réussi une prestation des plus honorables face à la JSMB tout comme son équipe, Gherbi promet d’être encore meilleur à l’avenir.

13

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Finalement, l’attaquant béjaoui, Ahmed Gasmi, ne sera pas de retour à la compétition et ce, après avoir rechuté lors du stage effectué par son équipe à Alger. En effet, après l’échographie effectuée dans l’après-midi de dimanche dernier, il s’est avéré que cet élément doit se remettre au repos pour une durée de deux semaines et effectuer des soins afin de récupérer ses forces dans les meilleurs délais. D’ailleurs, Gasmi n’a pas caché sa grande déception suite au retour de cette blessure surtout qu’il est considéré comme un élément indispensable dans l’équipe de Bouali.

Reprise hier

Les Chélifiens ont repris, hier, le chemin des entraînements avec pour mot d’ordre de ne pas rater le prochain rendezvous à Sétif où la formation chère à Saâdi prévoit de faire de son mieux pour y réussir un bon résultat. En effet, les séances de cette semaine seront consacrées au travail tactique dont la stratégie a été élaborée par le staff technique pour ce match.

Erratum

minés à gagner tous les matches chez nous, il fallait appliquer le mot d’ordre du groupe. Je pense avoir fait le meilleur de moimême comme l’a exigé l’entraîneur. J’espère avoir été à la hauteur de sa confiance. Entretien réalisé par Z. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Dans l’édition d’hier, une erreur s’est glissée, où sans le vouloir, nous avons mentionné le nom de Mangolo qui ne fait plus partie de l’effectif chélifien cette saison, alors qu’il s’agissait tout bonnement de son concitoyen, Francis Ambane, nouvellement recruté par le club. Nous nous en excusons auprès de nos chers lecteurs et de l’intéressé qui auraient sûrement remarqué cela. Z. Z.


14 HIER JOURNÉE DE REPOS

Une journée d’hier a été accordée aux joueurs afin de se reposer et profiter pour ensuite bien rentrer dans la préparation de la prochaine confrontation qui s’annonce des plus prometteuses face à un prétendant, lui aussi, au podium. Un repos qui vient à point nommé récompenser les efforts fournis durant toute cette semaine. Aujourd’hui les choses sérieuses commenceront et le coach Bouaratta entrera dans le vif du sujet.

CSC-USMH À 16H ET EN DIRECT SUR L’ENTV

C’est quasi-officiel, la rencontre qui devait se jouer auparavant à 18h, puis reprogrammée à 20h45 pour raison de grille de programme, a finalement été ramenée à un horaire plus raisonnable. C’est plus exactement à 16h que se jouera la rencontre avec la diffusion en direct du match sur la chaine satellitaire « A3 »

BENCHERIF DE RETOUR FACE AU MCO Le transfuge de l’Olympic de Beja (Tunisie) l’attaquant Bencherif qui vient de passer en conseil de discipline sera bel et bien présent lors du prochain derby qui opposera son équipe au MCO et qui se déroulera à huis clos.

ANDRÉAS TOUJOURS EN SOLO

Le Malgache Andréas blessé depuis le match face à la JSK la saison écoulée a repris le chemin des entraînements avant-hier, mais il n’a eu droit qu’à les étirements et quelques exercices en solo.

BOUDJELIDA INCERTAIN CONTRE LE NAHD

Le libéro du CAB n’a pas participé au match amical contre le MCEE qu’il a suivi en civil, à partir de la tribune officielle. Le joueur n’a pas encore récupéré de sa blessure au genou, il est ainsi incertain contre le NAHD, ce samedi.

MATCH AMICAL HIER

C’est à 14h au stade Seffouhi que la bande à Amer Djamil a joué lundi son troisième match face à la deuxième équipe de Bordj Bou Arréridj pour faire bénéficier les joueurs qui n’ont pas participé contre le MCEE où c’est l’équipe type qui a été alignée.

LIGUE 1

La rencontre face à l’ESS a été bénéfique Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

L’on s’aperçoit que la rencontre qu’ont livrée les camarades de Zemit a été très bénéfique à plus d’un titre. C’est le sentiment affiché en fin de partie par l’entraîneur Rachid Bouaratta qui était plus que satisfait du rendement de ses joueurs.

plus et afficher leurs intentions avec la signature d’un certain Rachid.

Préparation spéciale pour Dahmane

I

l a pratiquement fait tourner tout son effectif qui est arrivé à contrer cette équipe sétifienne et la battre. Les Constantinois ont montré de grandes dispositions physiques et techniques, les automatismes commencent à faire leur apparition, et avec la récupération de Hadjadj, Ziti et Dahmane, le coach aura l’embarras du choix pour aligner une équipe capable de frapper très fort à l’avenir. El Harrach, une équipe qui tourne bien ces temps-ci, viendra à Constantine tout en sachant qu’il lui faudra se surpasser pour espérer obtenir un résultat positif chez les Sanafir dans une mission qui s’annonce des plus difficiles pour

Les Sanafir préparent le match face à l’USMH. Ph : Maracana

eux. En tout cas, la richesse de son effectif, fait que Bouaratta fera jouer les plus en forme et les plus aptes du moment. Une richesse au banc des remplaçants aussi qui donnera

plusieurs solutions au coach à vouloir intervenir sur la tactique, et ce match à venir face à l’USMH sera sans doute une bonne occasion pour les poulains de Bouarrata pour s’affirmer encore

équipes, car le WAT compte confirmer sa résistance face à cette équipe, notamment après l’éveil enregistré face à la JSK, la semaine dernière. D’ailleurs, tous ceux qui ont vu cette rencontre ont confirmé que c’est le début en force de leur équipe. Quant aux Hamraoua ces derniers n’auront qu’un seul objectif c’est de battre le WAT et réussir leur victoire.

pect physique car d’après lui, les joueurs sont amoindris physiquement et ne peuvent tenir toute la partie. Pour le prochain match de samedi prochain l’entraîneur Amrani aura suffisamment de temps pour bien galvaniser ses joueurs et les préparer pour ce derby de l’ouest, face au MCO, un match très difficile et important dans le parcours de l’équipe. De son côté, le coach tlemcénien Amrani AEK, n’a qu’un seul objectif en vue, c’est de mener l’équipe à réaliser une victoire à Oran afin de confirmer les intentions de l’équipe cette saison, à savoir jouer les premiers rôles.

Après avoir été absent des stades depuis le match contre le Mouloudia d’Alger pour cause de blessure au niveau de la cheville, l’attaquant vedette du CSC Mohamed Dahmane en l’occurrence reprend du service dès qu’il est rentré de France où il s’est soigné, en étant auprès de sa famille. En effet, il est arrivé le jour du match face à l’Entente de Sétif, et s’est entrainé avec le groupe le lendemain du match. Hier, les joueurs ont bénéficié d’un jour de repos, sauf pour le joueur Dahmane qui doit être préparé pour le match face à El-Harrach. Le joueur qui revient de blessure manque un peu de fraicheur physique par rapport à ses camarades, et le coach lui a concocté un programme spécial qu’a dirigé son adjoint Bounaâs au niveau du terrain annexe du stade Hamlaoui. L. B.

Le Widad prépare le derby

Après l’importante victoire réalisée lors de la dernière rencontre face à la JSK, la formation des Ciel et Blanc s’est mise au travail et à la préparation de la prochaine rencontre qui les mettra aux prises avec le voisin oranais, le MCO, au stade Ahmed Zabana, samedi prochain.

la dernière rencontre du WAT sans parler d’un joueur qui a attiré l’attention des supporters tlemcéniens qui l’ont considéré comme l’homme du match lors de la dernière rencontre face à la JSK, à savoir l’enfant de Aïn Turck, Houari Touil qui a confirmé les potentialités ; il a été l’auteur de l’unique réalisation et vient d’ouvrir son compteur buts. pourvu que ça continue.

L Boudjelida : «Pas de risques» a rencontre se déroulera dans des conditions différentes par rapport aux précédentes confrontations entre les deux

Le libéro de charme du CAB a été blessé au genou quelques jours avant le match contre le CSC. Depuis, il poursuit ses soins pour espérer revenir à la compétition au plus vite, contre le MCEE. En match amical, il était dans la tribune pour voir jouer ses camarades. Il nous a livré quelques impressions.

On pensait vous voir aujourd’hui sur le terrain ? (Sourire) pas encore car je suis encore aux soins, je ne dois pas prendre de risques avant de m’assurer que mon genou est complète-

Amrani veut profiter de cette trêve

Les joueurs, qui ont bénéficié d’un seul jour de repos, ont repris du service et se préparent activement bien comme il faut dans une ambiance bon enfant, sous la houlette de Amrani qui a décidé d’accentuer son travail surtout sur l’as-

ment rétablis. Seriez-vous dans le groupe pour le match du NAHD ? C’est encore trop tôt pour se prononcer ; cette semaine, je reprends l’entraînement et on verra mais je répète il ne faut pas prendre de risques. Comment avez-vous jugé la prestation de Boulediab qui vous a remplacé contre le CSC ? Boulediab est un jeune défenseur qui promet beaucoup ; il a les qualités physiques et techniques qui lui permettent de jouer sans problème. Ses prestations contre le CSC confirment ce que je viens de vous dire. On vous laisse conclure…

Messaoudi reprend les entraînements

Par ailleurs, on ne peut pas évoquer

Le défenseur axial du Widad de Tlemcen Messaoudi, vient de reprendre les entraînements après une blessure. L’enfant de Témouchent se porte bien et se prépare pour ce derby. S. T. S.

J’espère revenir à la compétition le plus tôt possible. Je souhaite que le match de samedi contre le NAHD nous permettra de payer notre dette du nul concédé au CSC ; nous

avons un bon groupe et un bon public, Incha’Allah cette année le CAB aura son mot à dire. Entretien réalisé par W. Y.

Touil : la clé de la réussite

Bouchouk espère marquer

Sur les quatre rencontres jouées en championnat, Bouchouk a livré de très bonnes prestations ; c’est toujours de lui que vient le danger cabiste mais malgré les nombreuses occasions qu’il s’est procurées, il n’a pas encore marqué le moindre but. Alors qu’il était le meilleur buteur la saison dernière. «J’espère que mon premier but viendra contre le NAHD comme la saison dernière», nous a déclaré le joueur.

Boultif se montre patient

S’il y a bien quelqu’un qui se montre patient pour saisir sa chance, c’est bel et bien le gardien Boultif. «Pour le moment Babouche fait de grands matchs je dois encore patienter pour pouvoir jouer, mais lorsque j’aurais ma chance incha’Allah ça sera pour de bon, je ne lâcherai pas prise.» Des propos qui dénotent la sincérité et la confiance en soi de Boultif.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Les Crabes préparent Mostaganem

Le coach en chef des Crabes, Mourad Rahmouni avait donné plus de 72 heures aux joueurs pour récupérer comme il faut, avant l’entame de la préparation pour le match de la 6ème journée qui verra les camarades de Klehnmer se déplacer ce jeudi, vers Mostaganem pour donner la réplique à une équipe de l’ESM qui a réalisé jusque-là, un parcours mi-figue, miraisin.

A

ujourd’hui et par rapport au classement des deux équipes, on devine que le MOB est le mieux loti par rapport à son prochain adversaire, où le Mouloudia avait réussi trois victoires de suite, un nul et une défaite, alors que son vis-à-vis de cette 6ème journée n’a réussi, quant à lui, qu’une victoire et deux nuls, ainsi que deux défaites. Les Crabes se préparent donc, dans la peau d’une équipe qui veut se racheter auprès de leurs fans qui ne sont pas prêts d’oublier l’amère défaite que leur club favori a essuyée vendredi passé, face aux camarades de Mohamed Lamine Belkheir, l’un des bourreaux des Vert et Noir. C’est dire que seul un bon résultat à Mostaganem pourra rendre le sourire aux fans et leur procurer de la joie.

Les joueurs jurent par le rachat.

Ce sera le 3ème déplacement des Béjaouis depuis le début de l’actuel exercice. Le premier a vu ces derniers remporter pour la première fois, une victoire à Hydra face au Paradou Athlétique Club, le

15

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

VIVEMENT LE RETOUR DE AISSANI

Ce dernier n’a plus gardé la cage du MOB depuis maintenant trois rencontres. C’est donc Bekrar qui était chargé de garder les bois du MOB face à l’ABM, le MOC et le CABBA. Ce dernier n’a pas été aussi efficace avec cinq buts encaissés. Les supporters attendent un changement de la part du coach, ou du moins, dans les bois. En d’autres termes, ils sont impatients de voir le retour de Aissani Lyès, lui qui représente une assurance dans les bois du MOB. Ce gardien après avoir réintégré le groupe dernièrement, (étant blessé avant le match de Merouana), semble bien prêt physiquement pour reprendre sa place de titulaire dans le onze de départ. Ça pourra être face à l’ESM, mais une chose est sûre, tout le monde attend son retour.

BELAID MÉRITE AUSSI UNE CHANCE

Les Béjaouis ont oublié la dernière défaite, ils se concentrent sur le prochain match face à l’ESM. Ph : Maracana

deuxième a vu les Crabes contraindre les gars de l’antique Cirta, le MOC en l’occurrence, au partage des points. Face à l’ESM, ce ne sera pas uniquement le rachat que chercheront les Vert et Noir, mais aussi la confirmation en déplacement, où le MOB semble s’en sortir à bon compte, (quatre points sur les six possible). Cela dit, une préparation adéquate est plus que nécessaire, d’autant plus que l’ESM ne se laissera pas

faire. Cette équipe qui a cédé quatre points chez elle successivement, face au CABBA et le MSPB, en plus du fait que cet adversaire ne veut pas lâcher prise.

Du pain sur la planche pour Rahmouni en défense

et deux, face au CABBA). Cet état de fait exige du coach à travailler beaucoup plus le côté défensif, qui reste le maillon faible de l’équipe pour le moment, puisque l’attaque est la meilleure en compagnie de celle de la JS Saoura avec neuf buts chacune. Des changements sont en vue, afin de renforcer le compartiment défensif, ou à la limite, lui donner une bonne assise qui sera utile au club pour les matches à venir. R. M.

Yagoub : “C’était dur pour moi” Cinq buts encaissés, rien que pour les trois dernières rencontres, (Un, face à l’ABM, deux, face au MOC

Tout le monde a été surpris de ne pas vous voir dans le groupe retenu pour le match face à Mérouana ? (Soupir). Croyez-moi que ça m’a fait très mal. Je ne m’attendais pas à cette décision. J’étais sur une bonne forme et je souhaitais jouer ce derby, mais il y a eu cette décision. Pensez-vous que vous méritez cet écart ? Franchement, je ne sais pas, ma logique à moi dit, que c’était sévère de ne m’avoir pas carrément convoqué, mais celle du coach, est tout autre, il a sa vision des choses que je dois respecter. Vous semblez avoir dépassé la déception ?

Ecarté des dix-huit convoqués pour le derby contre l’AB Mérouana pour une querelle avec un camarade, Yagoub semblait très affecté par cette décision qu’il a trouvé très dure à son égard, il nous en parle avec la sincérité d’un jeune ambitieux.

Reprise au complet

Je n’ai pas d’autre choix, je dois penser à l’avenir, ce qui est fait est fait, je dois me ressaisir et me remettre au travail. Pensez-vous revenir dans le groupe face au MOC ? Je l’espère bien, en tout cas, je vais faire le nécessaire durant la semaine aux entraînements, pour récupérer ma place, le reste, c’est l’entraîneur qui décide. Voulez-vous rajouter quelque chose ? Je souhaite que tout rentre dans l’ordre et que le petit incident de la semaine passée, soit oublié, j’espère que la bonne série de résultats continue pour le MSPB. Entretien réalisé par WahabY.

La reprise des entraînements qui s’est effectuée dimanche au stade Chaoui, a connu la présence de l’ensemble des joueurs et du staff dirigeant. L’ambiance était bon enfant, quand les résultats se succèdent, le moral de tous ne peut être qu’au beau fixe.

Quel sort pour Benzaid et les gardiens ?

Lorsque Benzaid a été écarté de la liste des 18 contre l’ESM, alors qu’une semaine avant, il était titulaire, le coach avait alors déclaré que ses trois gardiens seront soumis au roulement, chacun son tour, on se demande qui de Sahraoui ou Litim restera à la maison contre le MOC. tout le monde guette la décision de Zemmouri.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour beaucoup d’observateurs, mais surtout pour la majorité des fans du club, le coach Rahmouni n’a pas pris la bonne décision de mettre Bekrar dans les bois, d’autant plus que ce dernier encaisse souvent. « Comment se fait-il qu’on continue à donner la chance à Bekrar, alors qu’il a commis des fautes impardonnables surtout face au CABBA où il a encaissé des buts bêtes ? Ma foi, Rahmouni doit songer à faire entrer Aissani ou à la limite donner, pourquoi pas, la chance au jeune junior Belaid Rahim. Il pourrait sortir son épingle du jeu et montrer qu’il a bien sa place dans cette équipe du MOB », nous déclara un fan des Crabes que nous avons accosté dimanche passé aux alentours du quartier dit «Le square ». R. M.

ZEGRIR FAIT SON MEA CULPA Ecarté de l’équipe type sénior après le match du CABBA, Zegrir a été depuis, relégué en U-21, rencontré dimanche, il nous a déclaré : “J’ai fait une faute contre le CABBA, ça nous a coûté la défaite, depuis j’ai beaucoup appris de ma mise à l’écart de l’équipe sénior, j’ai compris qu’il faut être meilleur que ce que j’étais avant, pour mériter une autre chance, je travaille beaucoup, pour mériter cette nouvelle chance”.


16 ABDOUNI DE RETOUR

Le gardien N°1 blidéen en disgrâce avec son club employeur, a séché les dernières séances d’entraînement et n’avait pas participé à la rencontre disputée par son équipe face à l’ASMO vendredi dernier, un terrain d’entente a été trouvé entre Zaim et son employé Abdouni, ce dernier revenu à de meilleurs sentiments, a repris le travail avec ses camarades avant-hier, au stade Mustapha Tchaker, en vue de préparer le prochain match contre l’USBiskra, qui aura lieu ce week-end.

MIHOUBI SUCCÈDERA À LATRÈCHE

Hier, en fin d’après-midi, le président Mohamed Zaim s’est réuni avec ses proches collaborateurs à l’effet d’étudier quelques CV d’entraîneurs. Notre source nous a affirmé qu’après avoir passé au peigne fin toutes les propositions, le président Zaim a pris option pour deux entraîneurs dans un premier temps. Il s’agit de Mohamed Mihoubi et de Kamel Bouhellal. Il semble que Mohamed Bouhellal tient la corde pour succèder à Abdelkrim Latrèche. Attendons pour voir…qui le liera à l’USMB. A. T.

BOUHELLAL DÉMISSIONNAIRE

Kamel bouhellal a informé sa démission, hier aux dirigeants du RCK, a-t-on appris d’une source très proche du club algérois. « Bouhellal ne fait plus partie de l’équipe, il a annoncé son départ aux dirigeants lundi » ajoute la même source.

LA SITUATION L’A EMPÊCHÉ DE TRAVAILLER

Selon, toujours notre source, Kamel Bouhellal avait confirmé à ses proches, que « la situation devient assez dure, ce qui m’empêche de travailler ”. L’ancien coach du Paradou Athlétic a affronté des difficultés, lorsqu’il était à la tête de la barre technique, plus que ça, le grand problème administratif a fait, mais aussi la dernière défaite face au MOC, ce sont les raisons qui ont fait la goutte qui coule du verre, d’après notre source. A. B.

LIGUE 2

Mihoubi, nouvel entraîneur ?

Maracana Maracana N°1546 N°1546 — — Mardi Mardi 11 11 Octobre Octobre 2011 2011

La reprise de travail des Vert et Blanc, a eu lieu dimanche dernier, dans l’après-midi au stade de l’opow Mustapha Tchaker, et a vu la présence de dix-neuf éléments qui ont répondu au rendez-vous fixé par le staff technique blidéen à 17h00.

Cette reprise amère après le semiéchec enregistré vendredi dernier par les camarades de Telbi, face aux Oranais de l’ASMO, et le grand vide laissé par le patron de la barre technique, en l’occurrence Abdelkrim Latrèche, après son départ, un silence de cathédrale planait au sein du groupe, au moment où les joueurs blidéens s'exerçaient, en effectuant les tours d’échauffement. Lors de cette séance, on a relevé le retour du gardien de but Abdouni Mérouane et de Touari Abdelkader qui ont fait partie du groupe. … Et les absences, du défenseur axial, Defnoun Mehdi et l’attaquant Belkheir Abdenour, toujours en période de convalescence, et le sélectionné olympique Belkhiter Mokhtar qui a rejoint le centre des équipes nationales de Sidi Moussa, en vue de la rencontre amicale de la sélection olympique face à l’USMA, samedi dernier au stade de Rouiba. Vu que la direction blidéenne de l’USMB n’a pu trouver un remplaçant au coach Latrèche, qui a jeté l’éponge après la dernière rencontre disputée par l’USMB contre l’ASMO, vendredi dernier au stade

Une reprise sur fond d’incertitude. Ph : Maracana

de Hadjout, les deux équipes se sont séparées sur le score de parité de 0 à 0 la séance d’entraînement a été dirigée par le préparateur physique Menad Salim et l’entraîneur des gardiens Saadaoui Mohamed.

Le staff technique a axé le travail en commençant par des exercices d’endurance avant de rejoindre les vestiaires. Quant aux séances d’entraînement dans la matinée d’hier et d’aujourd’hui, elles ont eu lieu

Defnoun et Belkheir rétablis

au stade Zarouri d’Oued El Alleug. Le staff technique apportera les correctifs nécessaires, après les insuffisances décelées, lors de la dernière rencontre disputée contre les camarades de Ouasti. T. A.

Après une période de repos accordée par le staff médical, suite à leurs blessures contractées avant la rencontre USMB-ASMO disputée vendredi dernier, le défenseur axial, Defnoun et l’attaquant Belkheir devraient reprendre hier le travail avec leurs camarades, cela réjouira le staff technique blidéen qui a besoin de réunir toutes ses forces, avant la rencontre que disputera l’USMB contre l’USBiskra.

Touari passe une échographie

L’attaquant Touari Abdelkader a poursuivi la rééducation durant plusieurs mois, suite à une blessure de la pubalgie, se sent beaucoup mieux. Il a été présent aux côtés de ses camarades lors de la séance de la reprise (dimanche). Pour être fixé sur l’évolution de son état de santé, il s’est déplacé hier matin chez le professeur Aït-Belkacem, pour subir un contrôle médical et attendre les résultats de l’échographie. Il poursuivra un traitement spécifique en vue de subir une opération chirurgicale.

Khellidi : «On espère Une réunion est prévue que les problèmes le 18 octobre prochain seront résolus» Pour mettre fin à plusieurs problèmes L’administration du RC Kouba entamera une réunion le 18 octobre, afin de mettre une limite à ce qui se passe, notre source nous a informé que plusieurs problèmes seront réglés notamment, les salaires et les primes des matches gagnés, mais, aussi la désignation de la nouvelle administration. Hadj Bouzid, Missani et autres seront présents

Plusieurs « grosses-têtes » seront présentes à cette réunion prévue le 18/10/2011, vu l’importance de cette occasion pour se regrouper et réactiver tout ce qui a été bloqué auparavant. Signalons que, l’actuel président de la société, Hadj Bouzid, l’ancien patron Kobbaoui Salim Messani et autres, vont être les plus importantes figures qui participeront à cette réunion, ajoute notre source.

Bouzid demande un chèque et Missani n’a rien décidé

En revanche, Hadj Bouzid a demandé à ceux qui veulent devenir les nouveaux patrons de la société,

un chèque pour qu’il cède sa chaise à son successeur. De son côté, Salim Missani, qui voudrait devenir le premier patron du club (et de la société bien évidement), n’a pas encore dit son dernier mot à cet effet, il attend ce qui se passera dans cette importante réunion au camp des Koubéens. Les sources proches de Missani ont indiqué que ce dernier est en train de chercher l’argent demandé par Hadj Bouzi, afin d’atteindre le montant demandé par celui-ci qui va, évidemment, prendre ses bagages et quitter ce poste de grande responsabilité.

Le coordinateur Baha s’occupe de tout

Remarquablement aux côtés des joueurs du RCK, le coordinateur Samir Baha s’est engagé pour s’occuper d’eux. Celui-là est considéré parmi les « hommes de l’ombre » qui veillent toujours, pour mettre l’équipe dans de bonnes conditions, notamment avec ses déplacements à l’extérieur, lors des rencontres disputées loin de Benhaddad et ses efforts d’offrir tout se qu’espèrent les sociétaires du club « Vert et Blanc ». A indiquer que, Samir Baha est parmi les parties qui sont pour l’arrivée de Missani à la tête de la société du club algérois. A. B.

Le milieu récupérateur du RCK, Krimou Khellidi a exprimé sa détresse à cause de ce qui se passe au sein de l’équipe, notamment pour le problème de l’argent et, aussi, le problème administratif. «A ce moment là, on travaille normalement, sauf que mes camarades attends la résolution des problèmes aux prochains jours auprès de l’administration qui dirigera le club » affirme-t-il. Khellidi ajoute que ses coéquipiers ont en cours, de se bien préparer pour le rendez-vous à venir lors de la prochaine journée face au CABBA « maintenant on pense au match qui nous attend, c’est vrai que ce qui se passe du côté administratif nous a touché un peu, mais on reste pour autant, unis afin de mettre l’intérêt de l’équipe en première position » dit-il. Notre interlocuteur a indiqué que la démission de l’entraineur Kamal Bouhellal « a été surprenante pour la majorité des éléments, cependant, tout le monde sait très bien les raisons qui ont poussé le coach à annocer son départ » ajoute Krimou Khellidi.

Les supporters exigent une réorganisation immédiate

En outre, les supporters du club restent inquiets de se qui se déroule depuis le début de cette saison, sauf qu’ « on exige une réorganisation immédiate » d’après eux, ils ajoutent que le championnat a déjà débuté depuis plus d’un mois. Au même sens, ils n’ont pas caché leur inquiétude en s’interrogeant « ou-va comme ça notre club, comment les hommes qui dirigent ne sont pas sortis du tunnel ? » Autres fans du RCK ont décidé de ne pas revenir à ce sujet qui, selon eu, devient embêtant de jour en jour « on a rien vu, de un temps, au contraire c’est toujours le blocage qui commande l’actualité et c’est la raison qui a poussé Bouhellal à quitter son travail » estiment les amoureux de l’équipe. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Reprise sous de bons auspices

La belle victoire arrachée face à l’USMBA, prétendant en force à l’accession, fait rêver certains Pacistes pour retrouver l’élite en fin de parcours. Mais, au vu des formations de la ligue 2 dont la plupart sont décidées à gagner une place au soleil, leur mission sera difficile. en plus, ils auront à faire face à des entraves comme ils l’avaient vécu par le passé, et qui les avait empêché d’arracher une place sur le podium.

D’

autres estiment que ce n’est pas à partir de ce premier succès que le PAC entrera tout droit vers la cour des grands. Le championnat n’en est qu’à sa cinquième journée, le chemin est encore long est parsemé d'embûches. Il faut penser à travailler durement pour être bien prêt aux prochains rendez-vous. Ce vendredi, ils auront à en découdre avec une équipe qui vient de la ligue 1, l’USMAn. La formation annabie qui vient elle aussi de renouer avec la victoire après une série d'échec, se déplacera à Alger pour le confirmer. Ce sera un match difficile pour les Hydratis contre cet adversaire en

17

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

SÉANCE TECHNICO-TACTIQUE

La deuxième séance de travail effectuée au stade Hydra, qui a été consacrée au technico-tactique (tirs au but, attaque contre défense), s’est déroulée dans une parfaite ambiance.

MATCH AMICAL CONTRE LA PROTECTION CIVILE

regain de forme. Les Medahi et consorts sont conscients de la tâche qui les attend ce week-end face à un adversaire qui ne se laissera pas faire. Ils aborderont cette rencontre avec le même état d’esprit que face à l’USMBA. “On sait qu’on est appelés à donner la réplique à une équipe de l’USMAn qui n’est pas facile à manier. Elle reste sur une série de bons résultats, et essayera de continuer sur sa lancée. Pour nous, le seul est unique objectif c’est que les trois points restent à Hydra” estime Aggoun. Avis par-

Gougui :“Le moral est au beau fixe”

tagé par ses camarades pour arracher une deuxième victoire consécutive, après celle obtenue contre

Slimani poursuit les soins

L’ex-portier du Mouloudia d’Alger Slimani, actuellement sociétaire du Paradou, semble poursuivi par la malchance. Après s’être remis d’une blessure, il est tombé malade, ce qui l'empêche de renouer avec la compétition. Il se soigne pour le moment, en espérant se remettre sur pied le plus tôt possible pour reprendre du service.

Les joueurs percevront une forte prime

On annonce du côté de la direction du club que les joueurs percevront une prime conséquente après leur dernière victoire. Oukili Ali

Le défenseur axial samiste, Gougui Abdelkader, que nous avons contacté hier, affirme qu’il règne une bonne ambiance au sein du groupe, après ces deux dernières sorties réussies et semble optimiste pour que son équipe revienne avec au moins le point du nul de son petit déplacement à Oran face à l'ASMO. Il en parle également de ce chaud derby de l’ouest. Écoutons-le:

Une bonne ambiance règne au sein du groupe après vos deux dernières bonnes performances… C’est le cas de le dire. Le groupe se porte bien avec un groupe très soudé et l’ambiance ne peut être que détendu ; tous les joueurs ont le moral au beau fixe et c’est tant mieux. Pourvu que ça dure et que les deux derniers résultats enregistrés respectivement, face à l’USM Blida et l’OMédéa nous ont fait beaucoup de bien et nous en permis de gagner en confiances en prévision des prochaines rencontres. Cet état d’esprit vous permettra de préparer convenablement le match prochain face à l'ASMO chez lui, n’est-ce pas ? Tout a fait, on se donne à fond durant toute cette semaine afin de préparer ce derby comme il se doit. Tout le monde travaille d’arrache pied afin d’aborder la rencontre qui nous attend face à nos voisins oranais

l’USMBA. En cas de succès, on peut dire que le Paradou est bien parti pour la suite. A. O.

PUBICITÉ

Les poulains de Iaïche donneront la réplique à l’AS Protection civile pour préparer le rendez-vous de vendredi prochain contre l’USMAn. La rencontre se déroulera sur le terrain du complexe sportif de la Protection civile, Dar El Beida, à partir de 16h00.

BENCHARIF DE RETOUR

Le gardien de but Ali Bencharif, rétabli de sa blessure a repris le chemin des entraînements. Il était hier avec le reste de ses camarades pour préparer le match contre l’USMAn, prévu le 14 octobre au stade hydra.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Laghouat Direction de l’urbanisme et de la construction Route de Djelfa - Laghouat Numéro d’identification fiscal (NIF) : 099803019005331 OPÉRATION N°: NF 5.834.3.262.103.08.01

INTITULÉ DE L’OPÉRATION : FOURNITURE DES CLIMATISEURS DU CENTRE DES IMPÔTS ET TROIS (03) CENTRES PROXIMITÉ DES IMPÔTS À LAGHOUAT - AFLOU ET KSAR EL HIRANE

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 84/2011

La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Laghouat lance un avis d’appel d’offres ouvert pour : la fourniture et la composition des climatisations centralisées du centre des impôts à Ksar El Hirane.

avec les meilleurs atouts pour réaliser une bonne performance.

Un pronostic pour cette aude empoignade ? Je n’ai pas de pronostic, mais la volonté de revenir de notre petit déplacement d’Oran avec un bon résultat existe ; je pense qu’au moins nous devons revenir avec un point et nous avons largement les moyens physiques techniques et psychologique pour atteindre cet objectif. A. L Boualem

Les producteurs et les importateurs et les vendeurs en gros, ayant le code de fabricant ou ventes des équipements de l’objet de cahier des charges dans le registre du commerce avec la présentation du certificat de conformité, peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau d’étude Laïdoudi Mohamed cité 100 Logts Laghouat contre paiement de 1000 DA pour le cahier des charges (droits de reproduction). Les soumissionnaires doivent déposer les plis à la Direction de l’urbanisme et de la construction route de Djelfa Laghouat, dans deux enveloppes (enveloppe contient l’offre technique, l’autre enveloppe contient l’offre financière cachetées), l’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne porter que la mention «Soumission à ne pas ouvrir». - (* La fourniture et la composition des climatisations centralisées du centre des impôts à Ksar El Hirane). ** Le dernier délai de dépôt des offres est fixé au 21e jour à partir de la première parution du présent avis à 14h. L’offre technique contient les pièces suivantes :

1. Déclaration à souscrire 2. Copie du registre du commerce, copie légalisée par les services du CNRC 3. Formulaire précisant le délai de livraison 4. Références professionnelles 5. Formulaire précisant la durée de garantie 6. Liste des moyens humains de l’année 2010 visée par CNAS 7. Mise à jour (CNAS et CASNOS) 8. Casier judiciaire du gérant, valide 9. Extrait de rôle 10. Fiche technique et certificat de conformité 11. Certificat de dépôt des bilans sociaux (SARL EURL - SNC - SPA) 12. Déclaration de probité, modèle ci-joint 13. Numéro d’identification fiscal (NIF) 14. Le statut pour les sociétés 15. Les références bancaires (solvabilité bancaire) - * L’offre financière contient les pièces suivantes : 1. Lettre de soumission 2. Devis quantitatif et estimatif + bordereau des prix unitaires 3. Le cahier des charges renseigné et signé par l’entreprise

Les entreprises soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N° 1545 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N° 879 721

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

INTERNATIONALE

MALOUDA : «Un esprit conquérant et optimiste» Maracana N°1545 — Mardi 11 Octobre 2011

En pleine préparation avec l'équipe de France pour les qualifications à l'UEFA EURO 2012, Florent Malouda a reçu FIFA.com, pour un entretien exclusif. Le milieu de terrain de Chelsea y évoque sa vie en club et en sélection. Détendu et souriant, Malouda aborde les prochains rendez-vous avec optimisme et détermination. Le bon début de saison des Blues en Premier League et le renouveau des Bleus sous l'impulsion de Laurent Blanc l'invitent en effet à voir la vie en rose.

Florent, après sept journées, comment voyez-vous la saison en Premier League ? Le niveau est vraiment costaud ! On parle de "Big Four", mais on sent bien, depuis quelques temps, la poussée de Manchester City, ou encore Tottenham qui est assez dangereux. Toutes les équipes cherchent à se développer, à bousculer l'ordre établi, surtout en Angleterre où les clubs investissent beaucoup.

Pensez-vous que le titre va à nouveau se jouer entre Chelsea et Manchester United ? C'est comme ça depuis 2004. Il y a une vraie rivalité qui s'est installée, avec le titre pour l'un, la deuxième place pour l'autre et inversement. C'est toujours une lutte acharnée jusqu'au dernier moment. La saison dernière, on a perdu le titre à Old Trafford, l'année précédente, on a gagné le titre là bas. L'histoire se répète un peu ces derniers temps… Cette saison, on a nos cadres qui sont restés, et des jeunes joueurs ambitieux et talentueux qui nous ont rejoints. Cela doit nous permettre de rester compétitifs sur tous les tableaux, avec un savant mélange d'expérience et de fougue.

Est-ce que cette arrivée de sang neuf bouscule votre statut de titulaire ? Non pas vraiment. À Chelsea, l'obligation de résultats fait qu'il n'y a pas vraiment de statut et d'ordre établi. C'est pareil dans tous les grands clubs, on est toujours remis en question et c'est ce qui permet de rester performant. Quand des nouveaux joueurs arrivent, je ne le prends pas comme une menace personnelle, ça me renforce plutôt dans mes ambitions personnelles. Et puis la saison est longue avec beaucoup de matches, les renforts permettent d'éviter les passages à vide, comme on en a connus l'an dernier. Vous voyez-vous durer comme Ryan Giggs, qui évolue au même poste que vous ? Ryan Giggs ou Javier Zanetti, ce sont mes références en termes de carrière, tout comme a pu l'être Paolo Maldini. Ça se fait de moins en moins aujourd'hui, mais rester dans un club qui peut tout gagner, passer la trentaine et rester compétitif, c'est extraordinaire. C'est vrai qu'on joue moins, mais on apporte énormément quand on est sur le terrain.

Est-ce que vous suivez de près le championnat français ? Bien sûr ! Notamment mes anciens clubs. Je vois que Guingamp continue à sortir des jeunes, comme Bakary Koné qui est parti à Lyon cette année, et à jouer son rôle de tremplin. Mes filles sont nées à Guingamp,

et j'ai fait des enfants quasiment dans tous les clubs où je suis passé, donc ça renforce les attaches ! (rires) Quels souvenirs gardez vous de vos années à Lyon ? C'est là que j'ai pris confiance en mes possibilités et en ma capacité à évoluer au plus haut niveau. Mon meilleur souvenir là-bas restera toujours ma dernière saison, en 2006/07. J'ai joué quasiment à tous les postes, parfois même arrière gauche, j'ai marqué beaucoup de buts et j'ai été élu meilleur joueur du championnat.

Comment voyez-vous cette saison de Ligue 1 ? C'est Paris qui me semble avoir le plus de certitudes, avec le recrutement qu'ils ont fait. Le problème de Lyon, c'est qu'ils ont la Ligue des champions et qu'on y laisse beaucoup d'énergie. J'aime bien ce qu'il se passe à l'OL en ce moment, avec plein de jeunes joueurs et un nouvel entraîneur respecté. Quand j'étais là bas, j'échangeais beaucoup avec Rémy Garde et c'est quelqu'un que j'apprécie énormément. Avez-vous également un regard particulier sur Dijon, dont vous êtes actionnaire et où évolue votre frère Lesly ? Bien sûr ! Je ne peux pas voir tous les matches, mais je suis les résultats de près. C'est un phénomène assez extraordinaire : un effectif construit avec très peu de moyens, composé de joueurs qui n'ont quasiment pas connu la Ligue 1. Quand on voit les résultats et la façon de travailler, c'est très positif. J'ai envie de m'impliquer davantage plus tard, quand je serai à la retraite, notamment pour la formation. J'ai le projet d'ouvrir une académie en Guyane, pour créer une filière, former des jeunes et apporter toute mon expérience de joueur. Moi, à 15 ans, je suis parti de Guyane, à l'aventure avec mon sac à dos. Mon vécu peut servir, j'ai envie de le transmettre et d'être utile.

Parlons des Bleus, comment abordez vous la fin de ces qualifications pour l'UEFA EURO 2012 ? On y va confiant, on connait nos adversaires et il faut absolument gagner. La seule petite inquiétude, ce sont toutes ces blessures qui nous touchent en ce moment. En même temps, c'est une bonne occasion de tester la qualité de notre groupe. On joue à domicile, il faut en faire une force et faire en sorte que ça ne nous crispe pas.

Pour la dernière journée, la "finale" face à la Bosnie-Herzégovine, craignez-vous la crispation, comme pour France-Bulgarie 1993 ? Pas vraiment, on part plutôt avec un esprit conquérant et optimiste et un joueur expérimenté doit savoir gérer et anticiper ce genre de chose, et bien réagir si ça se produit.

Vous faites justement partie des plus expérimentés en bleu. Vous avez tout connu, de la finale de 2006 au fiasco de 2010… C'est vrai que j'ai connu le meilleur avant, et le plus désagréable par la suite… Ce que je retiens, c'est que la différence entre les deux extrêmes ne tient pas à grand chose. Il y a toujours énormément de passion et d'histoires autour de l'équipe nationale. Les gens ont tellement envie de savoir qu'ils imaginent des choses et

échafaudent des scénarios. Il faut être imperméable et suffisamment costaud pour résister à ça.

Cette pression extérieure vous atteint-elle plus en Bleu qu'avec Chelsea ? C'est complètement différent. En sélection, ce sont des périodes plus courtes, les joueurs changent parfois beaucoup d'un rassemblement à l'autre, et on n'a pas toujours les mêmes libertés et les mêmes avantages qu'on a en club. Moi en 2006, j'étais au service d'artistes comme Zinedine Zidane ou Thierry Henry, il y avait des cadres et j'avais un rôle que j'ai rempli. En 2008 et en 2010, j'ai fait la même chose mais il n'y a pas eu les résultats. Ça a engendré toute sorte de commentaires désagréables, et des comparaisons avec mes prestations en club. Ce sont toujours les résultats et les victoires qui vous donnent raison. Comment avez-vous vécu la Coupe du Monde de la FIFA en 2010 ? On était dans des conditions difficiles, mais même en 2006, c'était compliqué. Jusqu'au match contre l'Espagne, on traitait Zidane et Patrick Vieira de "vieux"… On est forcément tous attaqués à un moment donné, et la réponse doit être collective. On ne doit surtout pas chercher à se défendre individuellement, à démontrer en surjouant. Quand on arrive à traverser les épreuves ensemble, on peut aller loin dans une compétition.

Qu'est-ce qui a changé sous Laurent Blanc ? Il y a eu pas mal de changements et un bon renouvellement de génération, du coup je fais partie des plus vieux maintenant (rires) ! Il y a aussi eu une accalmie au niveau médiatique, parce que les gens s'acharnaient sur l'ancien sélectionneur, sans discernement et quoi qu'il fasse. Laurent Blanc a représenté un nouvel espoir, et les choses ont changé à tous les niveaux : le comportement des joueurs, leur implication, la volonté de bien faire… Et les résultats ? On n'a jamais été en position aussi favorable pour se qualifier. Les gens se sont dit qu'on allait y parvenir facilement en jouant super bien, mais c'est un peu un fantasme. Les qualifications ont toujours été laborieuses et toutes les équipes nationales rencontrent des difficultés. On sent parfois un peu de pessimisme de l'extérieur, mais nous, nous restons positifs et déterminés.

Comment vivez-vous les commentaires autour de votre positionnement sur le terrain ? Dans le football moderne, selon moi, on ne peut pas mettre des joueurs sur des rails. C'est vraiment en fonction de l'équipe et de sa cohérence. Tout ça a été monté en épingle autour de déclarations. Quand je joue à gauche, je bouge souvent à droite ou dans l'axe. J'aime être libre, je bouge beaucoup, et mon volume de jeu est un de mes points forts. Il faut faire confiance à l'inspiration du joueur et le laisser évoluer. Je pense que c'est le genre de question que les gens se posent quand on a beaucoup de talents dans une équipe, et qu'on se demande comment on va faire pour aligner tout le monde. Jusqu'à présent, quel est votre meilleur souvenir en Bleu ? La finale de 2006 ! J'ai été élu meilleur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

joueur de la finale en la perdant… C'est un souvenir aigre-doux parce que je suis passé à côté de la Coupe du Monde. Le trophée brillait tellement, je ne voulais pas le regarder, juste repartir avec. Ça a été mon meilleur match en équipe de France, surtout que j'aurais pu passer à côté à cause d'une opération juste avant la compétition. Mais j'ai terminé avec cette belle prestation, avec des bonnes sensations, en jouant complètement relâché. Est-ce qu'aller au Brésil en 2014 est un objectif pour vous ? J'y serai quoi qu'il arrive ! C'est un événement important pour moi et pour la Guyane, où on s'y prépare depuis que la Coupe du Monde a été attribuée au Brésil. Évidemment, je veux y aller avec l'équipe de France, c'est aussi pour ça que c'est important pour moi de rester dans un club, visible et compétitif le plus longtemps possible. Et puis j'ai eu ma première sélection en 2004. 2014 ça fera un compte rond, c'est parfait !.


INTERNATIONALE

Renversant Flamengo

Quel match ! Le fameux derby de Rio de Janeiro «Fla-Flu» entre Flamengo et Fluminense a tourné à l'avantage des premiers qui ont renversé la vapeur dans les dernières minutes (3-2), dimanche soir, lors de la 28e journée. Après une première période terne et vierge, la seconde a été de haute volée. Menés à deux reprises, les coéquipiers de Ronaldinho, absent, ont d'abord égalisé une première fois par Thiago Neves. A douze minutes du coup de sifflet final, Lanzini redonnait l'avantage à Fluminense, emmené par Deco, avant que Bottinelli ne fasse basculer les supporters de «Fla» dans l'ivresse grâce à un doublé fracassant (87e, 89e) sur deux énormes frappes du droit dont un magnifique coup franc. Flamengo en profite pour remonter à la 4e place du Brasileiro à hauteur de Sao Paulo (3e), accroché mercredi dernier par Cruzeiro (3-3), à deux points de Vasco de Gama, corrigé par l'Internacional (03), et quatre du leader, les Corinthians. Ces derniers ont facilement battu Atletico Goianiense (3-0) avec des buts de Leandro Castan, Willian et Alex.

Maracana N°1545 — Mardi 11 Octobre 2011

19

BOS : Susic, candidat Roberto pour entraîner le PSG ? Carlos veut Anelka et Nene ! 2012. Le coach, «déjà très heureux d'être qualifié pour les barrages», lancera toutes ses forces dans la bataille pour tenter de dominer les Français : «Je n'ai pas une équipe pour subir, et ce match ne finira pas sur un 0-0.» Le sélectionneur aimerait ainsi continuer l'aventure le plus loin possible, lui qui a refusé de prolonger son contrat à la tête de l'équipe. La Fédération lui avait proposé de rester jusqu'en 2014, mais Susic a décliné, rapporte L'Equipe. Il s'arrêtera donc après les barrages si son équipe est éliminée, ou bien après l'Euro, si la Bosnie se qualifie.

«Paris peut être champion de France»

Safet Susic, sélectionneur de la Bosnie, sera à Paris mardi pour affronter les Bleus lors du dernier match de qualification à l'Euro

Les Corinthians n'oublient pas Tevez

L'attaquant Carlos Tevez (27 ans, 3 matchs en Premier League cette saison) ne devrait plus faire long feu à Manchester City. Dans l'oeil du cyclone depuis qu'il a refusé d'entrer en jeu face au Bayern Munich en Ligue des Champions, l'international argentin ne laisse pas insensible le directeur sportif des Corinthians, Edu. "Je vais parler au président. Nous allons voir la situation de Tevez, sa forme et si nous pouvons négocier. Il est très apprécié au Brésil, tout le monde l'adore", a-t-il lancé à la presse anglaise. Déjà l'été dernier, un retour aux Corinthians (où il a joué de 2005 à 2006) avait été envisagé mais le prix demandé par City s'était avéré trop élevé.

PUBICITÉ

A Paris, le Bosnien, joueur emblématique du PSG entre 1982 et 1991, ne sera pas en terrain inconnu, lui qui possède également un passeport français et un pied-à-terre dans les Yvelines. Il se réjouit d'ailleurs de la forme actuelle de son ancienne équipe : «Elle terminera dans le trio de tête, elle peut même être championne de France». D'ailleurs, Susic avait proposé sa candidature en 2009 pour entraîner le PSG. Et même s'il considère que Kombouaré est «un bon mec», auquel il «souhaite de réussir», Susic précise sur cette candidature : «Depuis, je ne l'ai pas retirée...»

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BÉCHAR DIRECTION DE L’ÉDUCATION DE LA WILAYA DE BÉCHAR NIF : 096208019031826

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 17/2011 PROGRAMME NEUF 2009 La Direction de l’éducation de la wilaya de Béchar lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour renouvellement des équipements des établissements scolaires en lots séparés.

Drogba plait au Bayern L'attaquant de Chelsea, Didier Drogba (33 ans, 5 matchs et 1 but en Premier League cette saison), intéresserait fortement le Bayern Munich, rapporte Europe 1. A Londres depuis 2004, l'Ivoirien est lié aux Blues jusqu'en juin prochain mais négocierait actuellement une prolongation de son contrat. S'il ne trouve pas d'accord avec ses dirigeants, son départ sera alors inévitable et l'ancien Marseillais pourrait choisir librement son prochain employeur dès janvier. Les Bavarois souhaiteraient en faire la doublure de Mario Gomez.

Match amical face au USA ? L'équipe de France pourrait disputer un match amical face aux Etats-Unis en cas de qualification directe pour l'Euro 2012, mardi face à la Bosnie. Selon L'Equipe, les deux fédérations ont trouvé un accord pour disputer cette rencontre au Stade de France, le 11, 12 ou 15 novembre prochain.

Après avoir recruté Samuel Eto'o, Yuri Zhirkov ou encore Mbark Boussoufa en 2011, l'Anzhi Makhachkala ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Interrogé par Canal+, Roberto Carlos (photo PresseSports), désormais entraîneurjoueur de la formation russe, a dressé une liste de joueurs susceptibles de renforcer son équipe. Y figurent Nicolas Anelka (Chelsea), Nene (Paris Saint-Germain), Robin Van Persie (Arsenal) et Neymar (Santos) ! Rien que ça...

-

Lot Lot Lot Lot Lot

n° n° n° n° n°

01 02 03 04 05

: : : : :

Mobilier de classe Equipement d’auditorium Equipement de dortoir Gros matériel de cuisine et buanderie Equipement d’administration

Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges à l’adresse suivante : Direction de l’éducation de la wilaya de Béchar Service de la programmation et du suivi Haï El Badr - Béchar

Les pièces exigées dont la liste exhaustive est précisée dans le cahier des charges sont notamment :

1. La copie légalisée des statuts de l’entreprise 2. Les copies légalisées des bilans financiers des trois derniers exercices certifiés par un commissaire aux comptes ou un comptable agréé 3. La copie légalisée de l’état des moyens humains de l’entreprise certifiés par la CNAS 4. La copie légalisée de l’état des moyens matériels de l’entreprise établie par l’huissier 5. La copie légalisée de l’état des références professionnelles établies par les maîtres de l’ouvrage 6. Les copies légalisées des attestations d’affiliation et de mise à jour (CASNOS, CNAS) 7. La copie légalisée de la carte d’identification fiscale, attestant que le candidat a souscrit sa déclaration d’existence 8. L’original de l’extrait de rôle apuré ou portant la mention «déclaration», certifié du receveur, que l’intéressé a obtenu des délais de paiement 9. Un extrait du casier judiciaire (original) concernant le directeur ou le gérant de l’entreprise, en cours de validité le jour de l’ouverture des plis 10. La copie du registre du commerce en cours de validité et légalisée par le CNRC 11. Attestation de dépôt des comptes sociaux délivrée

par les services du registre du commerce en ce qui concerne les sociétés (SPA - EURL - SARL - SNC SCS) 12. Le planning et le délai de réalisation

Les offres accompagnées des pièces réglementaires doivent être déposées à l’adresse sus-indiquée, sous triple enveloppe (une enveloppe extérieure qui contiendra deux enveloppes séparées, l’une comportant l’offre technique et l’autre l’offre financière). L’enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra comporter que la mention : «Ne pas ouvrir - Appel d’offres national ouvert n° 17/2011» Renouvellement des équipements des établissements scolaires Programme neuf 2009 Lot N° ………… / Ou lots n°s………………………

Les plis doivent être présentés selon les prescriptions contenues dans le cahier des charges sous peine d’irrecevabilité. Le délai accordé pour la préparation des offres est de vingt-et-un (21) jours à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel à la concurrence sur le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou l’un des quotidiens nationaux. Ce délai est tacitement prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant au cas où le dernier jour de la durée de préparation des offres coïncide avec des jours fériés et/ou de repos hebdomadaire légaux (vendredi et samedi). La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres avant 14 heures et 30 minutes. L’ouverture des plis sera effectuée en présence de l’ensemble des soumissionnaires à l’adresse sus-indiquée le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14 heures et 30 minutes. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à compter de la date de dépôt des offres. N. B. : Les offres transmises par voie postale ne seront pas prises en considération.

Maracana N° 1545 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N° 879 657

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFICE NATIONAL DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES DIRECTION DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES - TÉBESSA

AVIS DE RECRUTEMENT

La Direction des œuvres universitaires de la wilaya de Tébessa propose un avis de recrutement sur concours externe : GRADE

Médecin

Administrateur

Attaché principal d’administration Comptable administratif principal

NOMBRE DE POSTES 04

06

03

03

CONDITIONS

- Concours sur titre et titulaire d’un diplôme de doctorat en médecine générale -

Concours sur épreuves pour les candidats licence en : Droit Sciences financières Sciences économiques Sciences commerciales Management Sciences politiques Sociologie Sciences de la télécommunication Sciences islamiques

- Concours sur épreuve : - TS gestion publique - TS droit des affaires - TS droit des relations économiques internationales - TS marketing ou commerce international - TS gestion des ressources humaines - Concours sur épreuve : - Diplôme DEUA en comptabilité/fiscalité - DEUA/financière de société - TS gestion de stocks - Diplôme droit économie

Dossier de candidature : 1- Lettre de motivation pour le recrutement en précisant la spécialité 2- Photocopies légalisées des diplômes 3- Photocopie légalisée pièce d’identité 4- Casier judiciaire valable au moins de 03 mois 5- Situation vis-à-vis du service national 6- 02 photos d’identité

7- Relevé de notes de fin d’études (médecin) 8- 02 enveloppes timbrées

Les dossiers complets doivent parvenir à la Direction des œuvres universitaires, ROUTE DE CONSTANTINE 2002 TÉBESSA au plus tard 20 jours après la parution de cet avis dans les journaux quotidiens nationaux.

Maracana N° 1546 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N°879 586

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNπ∞« …d¥u∂∞« W¥ôË …d¥u∂∞« W¥ôu∞ WO≤bL∞« W¥UL∫∞« W¥¸b± 10011273011 wzU∂π∞« rÆd∞«

WIHB∞ XÆR± `M± s´ Êö‡‡‡‡´≈ 2010/10/07 w≠ Œ¸RL∞« 236/10 rƸ wßUzd∞« ÂußdL∞« s± 49 …œUL∞« ÂUJ•_ UI∂© WO≤bL∞« W¥UL∫∞« W¥d¥b± sKF¢ ,WO±uLF∞« ‹UIHB∞« rOEM¢ sLC∑L∞« ,rL∑L∞« Ë ‰bFL∞« Ë 2011/13 rƸ W•u∑HL∞« …¸UA∑ßù« w≠ «uظU® s¥c∞« s¥bNF∑L∞« W≠UØ …d¥u∂∞« W¥ôu° : ‡‡° WIKF∑L∞« …bπJO∑° WO≤bL∞« W¥UL∫∞« …b•Ë qO≥Q¢ …œU´≈ Ë WµON¢  ‹UO•ËdL∞« ◊u∂≥ WO{¸√ WµON¢ 04 rƸ WB• r¢ WIHB∞« vK´ …ezU∫∞« dJ°u° Ê«œ¸“ EGTPH -EFTR W∞ËUI± ‰“UM¢ bF° t≤√ : WO∞U∑∞« WºßRL∞« v∞≈ U∑ÆR± WIHB∞« œUMß≈

“Uπ≤ù« …b±

÷dF∞« mK∂±

WºßRL∞«

ŸËdAL∞« sOOF¢

qO≥Q¢ …œU´≈ Ë WµON¢  dN®√ )05( Ãœ 19 611 624 .05 ETPHBF WO≤bL∞« W¥UL∫∞« …b•Ë …bπJO∑° ”¸U≠ ÊU∂O® WO{¸√ WµON¢ 04 rƸ WB• ‹UO•ËdL∞« ◊u∂≥

‹UIHB∞« WMπ∞ Èb∞ sFD° ÂbI∑∞« sO{¸UFL∞« s¥bNF∑LK∞ sJL¥ ¸uN™ a¥¸U¢ s± ¡«b∑°≈ ÂU¥√ …dA´ Á¸bÆ q§√ w≠ …d¥u∂∞« W¥ôu∞ WO±uLF∞« .WOM©u∞« n∫B∞« Èb•≈ w≠ Êö´ù« «c≥ Maracana N° 1546 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N° 879 665

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BÉJAÏA DAÏRA D’AKBOU COMMUNE DE CHELLATA

AVIS DE RECRUTEMENT

Le président de l’Assemblée populaire de Chellata lance un avis de recrutement par voie de concours sur épreuve et sur titre aux grades suivants : N°

Grade

01 Administrateur communal 02

03

Mode de Nombre de postes recrutement 01

Architecte

01

Ingénieur de l’administration communale

01

Technicien 04 supérieur de l’administration communale

02

Constitution de dossier : Une (01) demande manuscrite de participation au concours - Une (01) copie certifiée conforme du diplôme ou titre reconnu équivalent, accompagnée du relevé de notes, de cursus universitaire - Une (01) copie justificative vis-à-vis du service national - Certificat de travail justifiant d’une expérience professionnelle

Filière

- Concours * Parmi les candidats titulaires d’une licence sur épreuve en sciences économiques et financières ou titre reconnu équivalent * Parmi les candidats titulaires d’un diplôme - Concours d’architecte sur titre * Parmi les candidats titulaires d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en génie civil ou titre reconnu équivalent

- Concours * 01 poste parmi les candidats titulaires d’un diplôme de technicien supérieur en travaux sur titre publics (DEUA) ou titre reconnu équivalent * 01 poste parmi les candidats titulaires d’un - Concours diplôme de technicien supérieur en sur titre électromécanique (DEUA) ou titre reconnu équivalent

- Un (01) extrait du casier judiciaire bulletin n° 03 mois en cours de validité - Un (01) extrait d’acte de naissance - Une (01) fiche familiale ou individuelle - Deux (02) certificats médicaux (phtisiologie et médecine générale) - Deux (02) photos d’identité - Deux (02) enveloppes timbrées + adresse du candidat

Les dossiers de candidature doivent être déposés auprès du service du personnel de la commune de Chellata et doivent parvenir dans un délai de vingt (20) jours à compter de la date de l’affichage du présent avis. N. B. : Tout dossier incomplet ne sera pas pris en considération.

Maracana N° 1546 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N° 879 719

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WM¢U° : W¥ôË f¥¸√ : …dz«œ f¥¸√ : W¥bK°

nO™u¢ s´ Êö‡‡‡‡´≈ ‚U∫∑∞û∞ nO™u∑K∞ WI°Uº± `∑≠ s´ f¥¸√ W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ sKF¥ : WO∞U∑∞« V¢d∞« Ë „öß_U° nO™u∑∞« ◊Ëd® nO™u∑∞« ”Uß√ VÅUML∞« œb´ …œUN® vK´ …“UO∫∞« vK´ WI°Uº± ÍdDO° VO∂© …œUNA∞« ”Uß√ …œUN® vK´ …“UO∫∞« w≠ f≤UºOK∞« vK´ WI°Uº± ‹U∂∑JL∞« œUB∑Æ≈ ¸U∂∑îù« ”Uß√ UN∞œUF¢ …œUN® Ë√

01

01

¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°UºLK∞ …œUNA∞« ”Uß√ vK´ WI°UºLK∞ W∂ºM∞U° : WE•ö± : WO∞U∑∞« ozU£u∞« ·UC¢ …dOî_« WMºK∞ ◊UIM∞« nAØ ‹öπß w≠ Ãdª∑º± s± Wªº≤ ¡UC∑Æù« bM´ q±«¸√ Ë ‹.Ã.Õ d¥d∫∑∞« gO§ ¡UC´_ W¥bK∂∞« ¡«bNA∞« w≠ W∂º∑JL∞« WOMNL∞« …d∂ª∞« X∂∏¢ qL´ …œUN® bM´ tKG® œ«dL∞« qLF∞« VBM± l± WKÅ t∞ hBª¢ .¡UC∑Æù« sO±bª∑ºL∞« V∑J± Èb∞ nKL∞« Ÿœu¥ : nKL∞« Ÿ«b¥≈ .Êö´ù« «c≥ ¸ËbÅ a¥¸U¢ s± U±u¥ 20 ‰öî W¥bK∂K∞

W∂¢d∞«

pKº∞«

VO∂© Êu¥dDO∂∞« ¡U∂©_« ÍbK° ÍdDO° Êu¥bK∂∞« vK´ rOI∞« ozU£u∞« nO®¸_« Ë ÍbK∂∞«

vK´ sOLOI∞« nO®¸_« Ë ozU£u∞« sO¥bK∂∞«

: nKL∞« s¥uJ¢ WI°UºL∞« w≠ WظUALK∞ wDî VK© …œUNA∞« s± UNOK´ ‚œUB± Wªº≤ œöOL∞« …œUN® s± Wªº≤ WO≤L∞« W∞U∫K∞ WOKzU´ Ë√ WOBª® WÆUD° W¥dz«eπ∞« WOºMπ∞« …œUN® W¥¸Uß WOzUCI∞« o°«uº∞« ‹öπß s± Wªº≤ WO•öB∞« WOM©u∞« W±bª∞« u∫≤ WOF{u∞« X∂∏¢ …œUN® )...qO§Q∑∞« ,¡«œ_« ,¡UH´ù«( W¥¸bÅ Ë W±U´ WO∂© …œUN® WOºL® ¸uÅ 04 W∂ºM∞U° W¥œd° l°«uD° ÊU¥uMF± ÊU¥b¥d° ÊU≠d™ -

Maracana N° 1546 — Mardi 11 Octobre 2011 - Anep N° 879 689

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

Douleur aiguë du bas-ventre? Il faut consulter

L

e mal de ventre est fréquent Les douleurs du bas ventre, toutes les femmes les connaissent, que ce soit une simple constipation, un intestin irritable avec des gaz, des règles douloureuses ou une contrariété, qui tordent le ventre. Les causes des douleurs dans le bas ventre ne manquent pas. Pourtant, il faut être vigilante car des causes sérieuses existent et il vaut mieux consulter pour rien que trop tard. Des règles douloureuses : une endométriose ? Prenons l'exemple des règles douloureuses. Et bien, ce n'est pas normal. Si cela se répète, il faut consulter car il existe une maladie qui donne cela : l'endométriose. De quoi s'agit-il ? À chaque cycle, l'utérus se tapisse d'une nouvelle muqueuse dont la vocation est de recevoir un oeuf, s'il y a eu fécondation. En l'absence de grossesse, les règles vont enlever cette muqueuse qui va s'évacuer avec du sang par le vagin. Mais il arrive que cette muqueuse se développe en dehors de l'utérus, soit en sortant vers le bas par le

D

col de l'utérus, entraînant des rapports sexuels douloureux, soit en sortant par le haut par les trompes de Fallope, en touchant les ovaires ou même la cavité abdominale. À chaque règle, il y aura alors hémorragie dans le bassin, d'où les douleurs dans le bas du ventre. Il est très important de faire le diagnostic de cette maladie car elle se soigne et à défaut de traitement, elle peut entraîner des stérilités. Les règles en retard : une grossesse ? L'autre grand cas à connaître est celui des retards de règle. En cas de douleur survenant alors que les règles ne sont pas venues normalement, il faut penser à une grossesse, à une grossesse extra-utérine ou à une fausse couche. La grossesse extrautérine est une urgence. Dans ce cas, l'oeuf n'est pas descendu dans l'utérus et il s'est niché dans une trompe utérine. En grossissant, il va faire mal et surtout exposer à une rupture avec hémorragie. Dans tous les cas, une douleur au niveau du bas-ventre après retard de règles nécessite de consulter sans attendre.

De la température, des pertes vaginales : une salpingite ? Douleur et température ne doivent jamais être prises à la légère. Plusieurs causes peuvent associer ces symptômes comme la classique appendicite. Mais il faut aussi connaître la salpingite qui est également une urgence. Il s'agit d'une infection des voies génitales qui remonte par les trompes de l'utérus. Concrètement, du pus s'est formé et risque d'envahir le bassin. Les conséquences peuvent être redoutables, comme l'obstruction des trompes de Fallope responsable d'une stérilité, ou encore une infection du péritoine entraînant des adhérences et des douleurs chroniques par la suite.

D’autres douleurs aiguës : de l'appendicite à la colique néphrétique Les causes de douleurs aiguës du bas-ventre ne manquent pas : appendicite, rupture d'un kyste de l'ovaire, cancer de l'ovaire, colique néphrétique quand un caillou descend le long des voies urinaires… Ce qu'il faut retenir c'est que toutes les douleurs aiguës doivent entraîner une consultation.

21

SALADE AU THON

INGRÉDIENTS : 265 g de pois chiches 140 g de thon au naturel 4 oeufs durs quelques olives vertes ou noires 3 cuillères à soupe d'huile 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique 2 banches de basilic ciselées sel et poivre

PRÉPARATION : Egouttez le thon et les pois chiches. Mélangez-les avec les olives. Préparez une vinaigrette selon vos goûts et versez-la sur la salade. Réservez au frais. Au moment de servir, disposez des quartiers d'oeufs dur et parsemez de basilic frais....

BEIGNETS DE POULET

Des symptômes à la cause

es règles douloureuses à chaque cycle et des rapports sexuels douloureux, ce n'est pas normal. Il peut s'agir d'une endométriose. Vous devez consulter un gynécologue pour écarter cette cause.

provoquer des vomissements.

Une douleur intense qui tend à gagner le côté droit du bas de l'abdomen peut suggérer une crise d'appendicite. Avec ou sans fièvre, la douleur peut s'accompagner de vomissements. C'est une urgence. Un kyste de l'ovaire ou un cancer de l'ovaire sont aussi des affections qui peuvent se traduire par des douleurs aiguës au niveau du bas ventre.

Une douleur au niveau du bas ventre après un retard des règles impose de consulter rapidement. Il peut s'agir d'une grossesse extra-utérine ou d'une fausse couche.

Une douleur extrêmement violente comme un coup de poignard peut indiquer une péritonite (perforation d'une partie de l'intestin). C'est une urgence !

Des douleurs dans le ventre, associées à de la température, peuvent laisser suspecter une salpingite (infection des voies génitales). Il faut consulter rapidement pour écarter cette cause. Des douleurs accompagnées de brûlures urinaires et de fièvre

indiquent une possible infection de l'appareil urinaire qui est en train de s'étendre.

Un caillou qui descend le long des voies urinaires s'accompagne de douleurs intenses. Les douleurs peuvent siéger dans le dos, d'un côté, et irradier dans le bas ventre, jusque dans les testicules pour les hommes. Il s'agit d'une colique néphrétique. Là encore, la douleur tellement forte peut

Des douleurs accompagnées d'une constipation et d'une absence d'émission de gaz depuis plus de 24 heures permettent de suspecter une occlusion intestinale.

Ce qu'il faut retenir, c'est que toute douleur du bas ventre doit entraîner une consultation plus ou moins urgente. Le médecin procédera à des explorations (examen clinique, analyses biologiques, imagerie) afin d'en déterminer la cause. Il pourra souvent vous rassurer et vous soulager.

INGRÉDIENTS : 4 beaux filets de poulet sans peaux taillés en 5 morceauxchacun sel et poivre et une cuiller à café de curry huile de friture pâte à frire 120grs de farine 12grs de levure boulangère chantilly à la ciboulette

PROGRESSION : 1- mettez vos morceaux de poulets dans un plat, salez et poivrez, saupoudrez de curry puis couvrez et mettez au frigo pour 30 minutes. 2- préparez pâte a frire : délayez 120gs de farine et 12gs de levure boulangère, gardez-la sur votre plan de travail couverte. 3- faites votre chantilly : mélangez, salez et poivrez . mettez au congélateur 5mns puis montez la au fouet en chantilly et ajoutez une botte de ciboulette ciselée (hachée finement). gardez-la au frais. 4- faites chauffer votre friture à 160°. 5- mélangez vos morceaux de poulets dans la pâte à frire puis 6 par 6 faites-les frire (4 à 5 minutes) puis déposez-les sur un papier absorbant. servir bien chauds au centre de la table la chantilly à côté et un peu de ketchup s'il y a des amateurs.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 741

Jeux-Détente SOLUTION MOTS CROISÉS N° 741

LA CITATION

Le gouvernement a un bras long et un bras court ; le long sert à prendre et arrive partout, le bras court sert à donner, mais il n'atteint que les plus proches. [Ignazio Silone]

LA BLAGUE

1

A

B

C

D

E

2 3 4 5 6 7 8 9

10 Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

MOTS CROISÉS N° 741

G

H

I

J

K

L

Nicolas demande à un copain : - Qu'est-ce que ça veut dire : I don't know ? Et l'autre répond : - Je ne sais pas !

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Chargé de l’administration Djamel Touafek

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi - Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 740

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

06:00 : Pierre et le loup 06:45 : Karambolage 07:30 : Yourope 08:00 : L'art de vivre d'une baleine tueuse 08:45 : X:enius 09:15 : Les explorateurs du Nord canadien 10:00 : Les canons perdus de la reine Elisabeth 10:55 : A deux doigts d'une nouvelle guerre 11:50 : Philosophie 12:15 : Globalmag 13:00 : Le Saint 13:45 : La momie dinosaure 14:30 : Avec la peau des autres 16:00 : Cuisines des terroirs 16:30 : Le dessous des cartes 16:45 : 360°, GEO 18:05 : Des nez-noirs blancs comme neige 19:55 : La nature, c'est génial ! 20:39 : Syrie : permis de tuer 20:40 : Syrie, dans l'enfer de la répression 21:35 : Syrie, le crépuscule des Assad 22:50 : Breaking Bad 23:35 : Breaking Bad

01:05 : Prison Break 01:50 : Prison Break 02:40 : Météo 02:45 : M6 Music / Les nuits de M6 06:00 : M6 Music 07:05 : M6 Clips 07:20 : Agent spécial Oso 07:40 : La maison de Mickey 08:10 : Barbapapa 08:20 : Barbapapa 08:30 : Le petit Nicolas 09:10 : M6 boutique 10:20 : La petite maison dans la prairie 11:05 : La petite maison dans la prairie 12:45 : Le 12.45 13:00 : Scènes de ménages 13:45 : Le bijou maudit 15:30 : Un coeur apprivoisé 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 20:05 : Scènes de ménages 20:45 : Desperate Housewives 21:35 : Desperate Housewives 22:30 : Les Français, l'amour et le sexe 23:35 : Les Français, l'amour et le sexe

B A LA N CE

Un léger conflit ou un désaccord avec un collègue ou une connaissance professionnelle pourrait être résolu si vous acceptiez de faire des concessions. Ne soyez pas buté, rester bloqué sur des positions intransigeantes ne ferait qu'envenimer les choses. Une issue favorable se dessine.

Vous connaîtrez une courte période de mécontentement. Vous n'aimez pas les sous-entendus et votre sincérité en souffrira quelque peu même si une personne proche de vous a tendance à minimiser les on-dit. Vous ne pouvez pas ignorer la médisance exagérée de certains. Les choses avanceront très vite maintenant car la chance est avec vous. Mais il sera nécessaire de faire de légères concessions pour obtenir ce que vous voulez. Pas question de faire marche arrière car vous saurez éviter tous les obstacles. Mesurez-bien vos chances !

Vous serez enthousiaste et vous retrouvez confiance en vous. Vous allez faire preuve de courage et de détermination. Vous prendrez les choses au sérieux et une récompense inattendue vous surprendra agréablement. N'hésitez pas à répondre à une invitation.

V ER S EA U

Il vaudrait mieux planifier à l'avance vos manifestations et vos réunions entre amis, donc organisez-vous ; vous pouvez inviter des amis à venir avec de nouvelles personnes et vous ferez ainsi des rencontres intéressantes qui pourraient transformer votre vie affective.

Il y aurait beaucoup à dire sur la façon un peu cavalière dont va s'organiser une réunion imprévue. Vous conserverez votre sang-froid. Regardez-y à deux fois avant de formuler vos observations, vous pourrez vous féliciter de votre discrétion, c'est votre tour de chance. Restez sur vos gardes, ne réagissez pas tout de suite si on cherche à vous provoquer. Laissez d'abord revenir la forme qui vous envahira en force au cours de la journée. Vous atteindrez quand même tous vos objectifs si vous savez vous distraire et vous conditionner pour cela.

CA P R I CO R N E

G EM EA UX

Ce ne sera pas l'entente parfaite mais votre persévérance vous conduit sur le chemin de la paix. Ces quelques malentendus passagers vont s'éclaircir grâce à un événement tout à fait imprévu. Restez néanmoins sur vos gardes, on guette discrètement votre attitude.

S AG IT A IRE

S C OR P I ON

T A UR EA U

B E´ E´L LI E R

Vous vous devez d'avoir la grande forme car certaines choses commencent à vous agacer. Vous avez une envie folle de tout révolutionner maintenant. Prenez le temps de faire quelques mouvements de gymnastique avant d'entreprendre votre journée. Le stress ne peut plus vous atteindre car votre forme physique et mentale atteignent de nouveaux sommets. Essayez de conserver cette forme merveilleuse qui vous habite et oubliez les soucis qui empoisonneraient votre vie. Profitez des instants propices qui s'offrent à vous.

C A NC ER

Synopsis : Susan continue sa dialyse et reçoit la visite de sa mère et de sa tante. Touchée par leur présence, Susan déchante vite quand elle comprend que sa mère refuse de se faire tester pour savoir si elle est compatible et, le cas échéant, lui donner un rein. De son côté, Gabrielle vit très mal le fait de ne pas savoir où se trouve sa fille biologique, Grace. Sa douleur se fait de plus en plus forte et ce sentiment de vide ne tarde pas à se transformer en obsession. Pendant ce temps, Lynette cherche à rendre la monnaie de sa pièce à Tom après avoir appris qu'il avait couché avec Renee. Bree essaie d'être gentille avec Beth Young...

HOROSCOPE

Vous risquez des relations conflictuelles avec un supérieur car vous allez vous exprimer. Profitezen pour dire tout ce que vous pensez. C'est une opportunité à saisir car vous avez acquis l'expérience nécessaire pour avoir le droit de parler ouvertement et on vous écoutera.

Tout se passera bien à condition de ne pas donner suite maintenant à un projet qui risque de vous coûter cher si vous n'avez pas la prudence d'attendre le moment favorable pour prendre une décision irrémédiable. Patience et longueur de temps font mieux que précipitation.

P O I S SO N S

02:35 : Plus belle la vie 02:55 : Un livre, un jour 03:00 : Des racines et des ailes 04:50 : Les matinales 05:20 : Questions pour un champion 06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:55 : Des histoires et des vies 10:40 : La minute des aidants 11:59 : 12/13 : Météo régionale 12:00 : 12/13 : Jounal régional 13:35 : Edition de l'outre-mer 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:15 : Viktor Vincent : mentaliste 16:45 : Culturebox 16:50 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:30 : Des chiffres et des lettres 18:10 : Questions pour un champion 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Marie-Octobre 22:50 : Ce soir (ou jamais !)

03:55 : Un jour, un destin 05:30 : 24 heures d'info 05:55 : Dans quelle éta-gère 06:00 : Les Z'amours 06:29 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 11:25 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:51 : Consomag 13:56 : Expression directe 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Rex 17:05 : Côté Match 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Et si on changeait le monde 19:55 : La minute du Chat 20:35 : Complément d'enquête 22:35 : Tirage de l'Euro millions 22:39 : Paris en plus grand 22:40 : Réunion de famille

L I ON

Synopsis : C'est le match phare de cette dernière journée des qualifications. La France et la BosnieHerzégovine se disputent en effet la première place du groupe D, pour un ticket qui enverra l'une ou l'autre nation directement à l'Euro 2012.

00:10 : Esprits criminels 01:05 : Au Field de la nuit 02:10 : Sept à huit 03:50 : Reportages 04:25 : Musique 05:00 : Très chasse, très pêche 05:25 : Reportages 06:00 : Docteur Globule 06:25 : Les petites crapules 06:45 : TFou 08:25 : Téléshopping 09:20 : Le destin de Lisa 10:05 : Le destin de Lisa 11:00 : Secret Story 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Grossesse en danger 16:35 : Les frères Scott 17:25 : Grey's Anatomy 18:15 : Secret Story 19:05 : Le juste prix 20:32 : C'est ma Terre 20:35 : Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 : France / BosnieHerzégovine 23:00 : Appels d'urgence

V I E R GE

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin) 10h00 : Sanour 10h30 : Siraa El-Achouas 11h15 : Aâla Tariq El-Chai 12h30 : Technologia ElMoustaqbal 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Demoue el ward 15h00 : Azizi El-Mouchahid 16h00 : Simsala 16h30 : Sibaq El-Qouwat Wa El Tahadi 17h15 : El-Dakra El-Akhira 18h00 : Journal télévisé (édition Amazigh) 18h20 : Khamesse Ek Arkan 18h20 : hadith dini 18h30 : Adawat Wa Ikhtiraat 19h00 : El- HOUT 20h00 : Journal télévisé (Edition du 20h00) 20h45 : emission 21h00 : El-Wahm 22h45 : Lil El-Fan Djazairi Asmaa 23h15 : varités 00h00 : Journal télévisé (Derniere Edition)

23

L UNDI Ensoleillé 28°-16°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 05h20 El-Dohr 12h36 El-Assar 15h55 El-Maghreb 18h30 El-Icha’a 19h50

Le hamburger est originaire de Hambourg en Allemagne Les habitants de la ville de Hambourg en Allemagne sont les Hamburger en allemand, les Hambourgeois. Il est courant en Allemagne de nommer les plats selon leur ville d’origine. Le fameux Hamburger est donc originaire de Hambourg et non des États-Unis comme nom-

breux le croient. La ligne maritime «HamburgAmerika linie» qui transportait les immigrants d’Allemagne et d’Europe de l’Est servait au cours de la traversée ce plat hambourgeois à base de viande hachée, fromage et oignon. C’est ainsi qu’il fut connu aux USA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

UNE VICTOIRE ET DES QUESTIONS Par ALI BOUACIDA

«

H

éroïque!». C’est le terme utilisé par l’entraineur adjoint, Nouredine Korichi, à l’issue de la rencontre Algérie-Centrafrique. Des confrères ont décelé une note d’espoir dans cette ultime confrontation qui clôt les éliminatoires de la CAN et exclut de fait notre sélection nationale. C’est donc à l’unanimité que la prestation des Verts a été jugée satisfaisante. Et c’est vrai. Sauf qu’il y a de l’amertume à constater que cette équipe qui a drainé tant d’argent et mobilisé bien des énergies a mis autant de temps à «se réconcilier» avec son public, pour reprendre l’expression d’un confrère. Il fallut, n’est-ce pas, faire montre de cette offensive, lors des premières joutes éliminatoires et particulièrement jouer ainsi contre le Maroc qui nous a administré une magistrale leçon de football. Aussi, c’est ailleurs qu’il faut chercher cette renaissance des Verts, dans le manque d’enjeu qui a complètement libéré des joueurs qui évoluèrent sans pression, loin de l’obligation du résultat. Et non pas dans une quelconque tentative de réforme et de révision des compartiments. C’est pour cela qu’il faut se retenir de jubiler après cette victoire, d’autant plus qu’en face, il n’y avait franchement pas un foudre de guerre. Voilà pourquoi les termes «héroïques» et «espoirs» nous semblent malvenus pour définir des joueurs et un match somme toutes, ordinaire avec une équipe nationale certes plus volontaire et mieux organisée, mais qui n’a pas particulièrement livré des travaux d’Hercule comme on tente de nous le faire croire. Il y a encore énormément de travail à faire pour arriver à constituer un groupe solide à tous points de vue, notamment offensif et aussi psychologique. C’est-à-dire des joueurs qui abordent le match le plus crucial et le plus insignifiant avec la même hargne et la même volonté. La victoire contre la Centrafrique est certes bonne à prendre en ces temps de frustrations, mais elle est nettement insuffisante pour tirer toutes les satisfactions et se complaire dans ce résultat. La composition de l’équipe aussi pourrait être sujette à des questionnements : pourquoi avoir claironné que Bounedjah, cet enfant prodige, allait être aligné, et ne pas trouver sa trace sur la feuille de match? Combien de joueurs locaux ont été alignés? Après tout, cette rencontre sans autre enjeu que la réhabilitation et «la réconciliation» d’avec le public, ne constituait-elle pas une excellente opportunité pour tester quelques footballeurs du cru? A moins que l’on ait décidé définitivement que l’équipe nationale ne serait que celle des pros… A. B.

24

LARBES : «Cette victoire a libéré les joueurs» Maracana N°1546 — Mardi 11 Octobre 2011

L’entretien du mardi

Salah Larbes, l'ancien international qui a, notamment, brillé sous les couleurs de la Jeunesse Sportive de Kabylie, avec laquelle il a remporté plusieurs trophées dont une Coupe des clubs champions africaine en 1981 et qui a participé à la coupe du monde 1982 avec la sélection algérienne, a bien voulu répondre aux questions de Maracana, à travers lesquelles il parle des prestations des Verts lors de leur dernier match contre la République centrafricaine pour le compte des éliminatoires du groupe "D" de la coupe d'Afrique des nations 2012.

Alors, M. Larbes, que pensezvous de la prestation de la sélection algérienne et de sa victoire de dimanche dernier face à la République centrafricaine ? Je crois qu'en enregistrant une première victoire au stade du 5-juillet où il y a bien longtemps que la sélection algérienne n'a pas gagné, cela les a libérés de cette hantise d'absence de la gagne. D'ailleurs, il n’y avait pas de pression sur les joueurs d'autant que notre sélection était déjà éliminée pour une éventuelle qualification à cette phase finale de la Coupe d'Afrique des nations 2012. Nos joueurs n'ont pas fait un très grand match, certes, mais l'essentiel, c'était qu'ils ont terminé le match par une victoire. Celle-ci constituera donc un véritable stimulant pour eux et pour le coach national. Quant au public qui est resté tout de même déçu sachant que les Verts sont éliminés, il a bien enregistré cette victoire qui le laisse plutôt entrevoir l'avenir de la sélection algérienne sous de bons auspices. Que retenez-vous de positif dans la prestation des Verts dans ce match ? Je note que d'abord la défense a bien fait son travail. Elle a bien tenu son rôle en préservant sa cage vierge. Quant à l'attaque et bien qu'elle ait pu marquer deux buts, elle a tout de même raté beaucoup d'occasions. Le milieu de terrain a fait un match tout juste moyen. Et il va falloir que ce secteur soit très bien physiquement dans les matchs à gros enjeux contrairement à celui-ci. Car lors des matchs contre des équipes plus fortes que la République centrafricaine et dans des matchs où une défaite serait interdite, il va falloir sortir le grand jeu et donc être vraiment au top surtout sur le plan physique. Le secteur du milieu de terrain est un secteur clé. Il nécessite plus d'efforts que les autres secteurs car il doit non seulement défendre, mais aussi construire le jeu pour l'at-

taque. Ce qui veut dire qu'il reste beaucoup à faire avec les joueurs de l'équipe nationale et leur nouveau coach.

Quels sont à votre avis les points négatifs de cette prestation ? Je pense qu'il y a un véritable problème de schéma tactique chez nos joueurs de la sélection nationale. Là, je dois avouer d'entrée que je ne sais pas si les différents coachs n'ont pas su bien transmettre leur message à propos de ce schéma ou bien ce sont les joueurs qui n'assimilent pas bien justement ce cas. Cela fait bien longtemps que la cohésion n'est pas le point fort des joueurs de l'équipe nationale algérienne. Ils ont joué au stade du 5-juillet, et il fallait donc attaquer à outrance. On le fait, mais sans trop de travail collectif au niveau de l'attaque. Il fallait que l'on revienne de suite pour récupérer la balle dès qu'on la perd. Cela naurait pas permis à l'équipe adverse de s'organiser et d'organiser donc ses propres attaques. Ce qui n'a pas toujours été le cas de nos joueurs. Il est évident qu'un tel travail nécessite une très grosse dépense d'énergie d'où la nécessité d'avoir des joueurs en forme et titulaires dans leurs clubs respectifs. On devrait attaquer à 4 et il fallait un repli rapide. Ce qui n'a toujours pas été le cas, la preuve les Centrafricains ont pu mener plusieurs tentatives dont certaines ont été presque concluantes. Que pensez-vous justement de cette équipe centrafricaine ? Eh bien, ce n'est pas une grosse pointure par rapport à la nôtre. Elle est bonne sur le plan collectif. Elle possède un bon fond de jeu et ses joueurs sont bien en place. Je pense aussi qu'elle est un peu fragile. Peutêtre à l'extérieur. Car chez elle, nous avons perdu par deux buts à zéro, il ne faut pas l'oublier.

Halilhodzic n'a titularisé que Metref comme joueur local. Que vous inspire cette décision par rapport aux autres joueurs locaux qui n'ont pas été intégré durant la partie ? Je crois que ce match était tout indiqué pour tester ces joueurs locaux. C'est un match officiel et il n’y a pas mieux pour que, d'abord, le coach ait une bonne idée sur les joueurs en leur donnant cette chance et pour les joueurs, ça aurait été une bonne opportunité de prouver qu'ils méritent bien leur place au sein de la sélection nationale. D'ailleurs, le coach aurait évité que ces joueurs ne disent, une fois de plus, qu'il ne leur a pas donné leur chance. Mai, le souci de Halilhodzic était certainement d'assurer une victoire au 5-juillet. Qu'en pensez-vous ? Certainement. Il cherchait apparemment la victoire. Il fallait bien qu'il gagne son premier match devant le public d'Alger. Et c'est d'ailleurs une bonne victoire, pas pour le coach seulement, mais également pour les joueurs et aussi pour le public. Chacun trouve ainsi son compte. Et cette victoire est synonyme d'un

éventuel retour de l'équipe nationale. Que pensez-vous du futur de cette sélection ? Il faut nécessairement laisser le coach national travailler dans le calme et sans le perturber. Il a l'expérience et il connaît bien l'Afrique. Il ne lui reste qu'à bien connaître ses propres joueurs pour préparer une grande équipe. Et c'est d'ailleurs ce qu'il est en train de demander. Qu'on lui laisse un peu de temps pour bien préparer son groupe. De plus, il faut que chacun des joueurs régisse en tentant de rectifier ses erreurs passées. De plus, il faudrait beaucoup de matchs amicaux pour bien articuler cette équipe et former un groupe mieux soudé pour atteindre cette cohésion qui fait les grandes équipes et qui les fait redouter des autres adversaires. Il faut aussi multiplier les stages pour des travaux spécifiques. Et, justement, c'est un cas qui pose le problème des joueurs évoluant à l'étranger, à cause de leur libération uniquement pour les dates Fifa ? Là, je dois juste faire une réflexion. Pourquoi ces joueurs n'ajoutent pas dans leurs clauses du contrat justement leur libération en cas de stage de l'équipe nationale ou de match. Souvenez-vous, en notre temps, Dahleb, Kourichi, Mansouri, par exemple, se libéraient bien de leurs équipes respectives et pas des moindres, faut-il aussi le préciser, alors qu'ils étaient bel et bien titulaires à part entière. Donc, indispensables à leurs clubs. De notre temps, on multipliait également les matchs amicaux avec de grandes équipes telles celle du Pérou, le Réal Madrid, la Juventus etc. De plus, les moyens existent actuellement chez l'équipe nationale algérienne alors qu’avant, on n'avait pas ces mêmes moyens. Il faut bien programmer des matchs à long terme en faisant un planning comme c'est le cas chez les grandes nations du football. Il ne faut pas attendre les dernières minutes pour aller demander si on peut jouer avec nous ou pas.

Pensez-vous que cette équipe nationale pourra se qualifier à la CAN 2013 et à la Coupe du Monde 2014 ? Sincèrement, je suis optimiste. Vous savez, je n'ai pas peur des autres équipes même pas l'Allemagne, par exemple, mais j'ai peur de notre propre sélection. Si nos joueurs ne sont pas en forme alors là, il faudrait avoir vraiment peur. Si, par contre, nos joueurs sont en forme et bien préparés aucune équipe nationale ne pourrait leur créer des problèmes. Et aucune ne leur ferait peur. Car nos joueurs lorsqu'ils sont prêts, se battent comme des fous. Reste donc d'en choisir les plus compétitifs au moment venu. C'est une condition indispensable pour assurer de bons résultats futurs. Il ne faut plus choisir les joueurs qui ne sont pas titulaires dans leurs clubs. Quitte à choisir ceux qui sont titulaires chez nous, les locaux. Pouvez-vous nous dire un mot sur votre équipe la JSK

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et la situation difficile qu'elle traverse en ce moment ? Je connais parfaitement mon équipe de toujours ,la JSK. Et là, je peux vous assurer qu'il faudrait s'attendre à un bon retour. C'est une équipe qui peut être un jour au fond du classement et le lendemain on l'a retrouve en train de jouer les premiers rôles. Je pense que le seul problème de l'équipe, c'est l'état physique des joueurs. Ils n'ont pas pu récupérer leurs forces de la multiplication des matchs.

Et que diriez-vous en conclusion ? Pour la JSK, je dirais qu'avec Ighil, c'est un grand monsieur qui sait bien faire son boulot. Je le connais bien pour avoir participé avec lui à plusieurs sélections que nous avons formées. Il faut le laisser travailler, je suis convaincu qu'il réussira avec l'équipe à l'avenir. C'est le même cas pour l'équipe nationale. Il faut laisser l'entraîneur national travailler. Et là, je dois nécessairement faire la remarque qu'il faudrait arriver à garder une certaine stabilité sur le plan des effectifs et des entraîneurs. Et c'est aussi valable pour les clubs locaux que pour notre sélection nationale. On remarque dans nos championnats des changements fréquents de joueurs et d’entraîneurs et là, on n'aura jamais une stabilité et donc impossible d'avoir des joueurs prêts pour la représentativité du pays en équipe nationale ainsi que dans leur propre club. Sans stabilité, notre football ne se développera jamais. Interview réalisée S. B.


maracanafoot1546 date 11-10-2011