Issuu on Google+

JO 2012: U23

Abordable

NIGÉRIA, MAROC ET SÉNÉGAL SUR LA ROUTE DE L’ALGÉRIE

www.maracanafoot.com

pour les Verts

N° 1532 du Dimanche 25 Septembre 2011

Les Canaris accrochés

JSK 1 - CAB 1

10DA

IGHIL MÉCONTENT

Les Canaris pensent déjà à Belouizdad BOULEMDAIS : «On ira au 20-Août pour les trois points»

LE NASRIA

NAHD 1 - ASO 1

méritait mieux

CSC 1 - MCA 0

Le Mouloudia tombe à Constantine

L’argent arrive en attendant les résultats ! MCS 0 - USMH 1

L’Ouest sourit aux Harrachis USMH-ESS se jouera en nocturne

WAT 1-CRB 1

Le Chabab pouvait mieux faire

MOB

3 matchs, 3 victoires Carton plein Te djoudjouy etherenou ! pour l’USMA USMA 2-ASK 0


02

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

ACTUEL

Début de stage de la sélection olympique algérienne aujourd’hui

NIGÉRIA, MAROC ET SÉNÉGAL, ADVERSAIRES DE L’ALGÉRIE AUX JO 2012

A

De la disponibilité des joueurs expatriés :

lors que le tirage au sort du tournoi qualificatif pour les jeux Olympiques de Londres 2012 vient de désigner le Nigeria, le Maroc et le Sénégal, adversaires de l’Algérie, le coach national des Olympiques algériens, Azzedine Aït Djoudi, estime que « c’est un tirage au sort équitable et on espère bien se qualifier au tournoi avec une bonne préparation d’ici là ». L’Algérie évoluera dans le groupe B aux côtés du Maroc, du Nigeria et du Sénégal. Le groupe A comprend : l’Egypte, le Gabon, l’Afrique du Sud, la Côte d’ivoire. Par ailleurs, Aït Djoudi avait déjà fait remarquer : « J’attends beaucoup du tournoi de l’Union nordafricaine de football prévu au mois de novembre prochain et nos adversaires lors de ce tournoi des JO ne m’inquiètent pas ». Cette déclaration du premier responsable des joueurs «Olympiques» algériens témoigne si besoin est que le coach de cette catégorie est très rassuré quant à l’évolution de ses joueurs dont le dernier test en novembre est d’importance. Il est vrai que cela fait une année que le coach travaille d’arrachepied avec ses joueurs. Et ce laps de temps lui a donc bien permis de connaître toute sa composante. Il ne reste donc plus qu’à assurer cette complémentarité entre les trois compartiments avec cet

esprit d’équipe qui caractérise les joueurs pour se présenter dans de meilleures conditions à ce tournoi qualificatif des jeux Olympiques de Londres prévu exactement du 2 au 18 décembre prochain au Caire. C’est ainsi que le sélectionneur national de la catégorie, Aït Djoudi, a programmé un stage préparatoire pour ses poulains dès aujourd’hui et ce, jusqu’au 10 octobre prochain au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger). "Ce stage, indique le coach national, nous permettra de peaufiner notre préparation en prévision du tournoi final.» Aït Djoudi remarque, par ailleurs,, qu’ “au cours de ce stage, les joueurs convoqués seront laissés à la disposition de leurs clubs pour disputer une journée de championnat, avant de réintégrer la sélection". Ainsi et après ce stage, le grand test final avant le tournoi du Caire est la participation des «Olympiques» algériens au tournoi des sélections olympiques de l'Union nord-africaine de football (UNAF), prévu à Rabat et Tanger (Maroc) du 1er au 12 novembre prochain. Question effectif, il est utile de préciser qu’en prévision de ce rendez-vous, Aït Djoudi a renforcé son groupe par la convocation de nouveaux joueurs, à l'image de Billel Omrani (RC Lens/France). Il est tout aussi important de signaler la présence des autres

joueurs évoluant à l’étranger et qui seront également de la partie, à savoir Amir Sayoud d’Al Ismaïli et Mohamed Chalali d’Aberdeen en Ecosse. L’objectif pour la sélection olympique pour ce stage et ce tournoi de l’UNAF permettront de mettre tous les atouts du côté de la sélection pour assurer un bon tournoi au Caire et surtout arracher cette qualification en étant parmi les trois premiers de la course finale. "Nous avons décidé d'alimenter l'équipe par de nouveaux joueurs, capables de donner le plus escompté, d'autant que nous visons une qualification aux

prochains JO-2012. La fédération n'a pas lésiné sur les moyens pour mettre la sélection dans les meilleures conditions", a estimé le coach de la sélection olympique. C’est ainsi que d’ici au tournoi du Caire, la sélection disputera une série de matches amicaux à Alger "contre des clubs de Ligue 1 professionnelle", comme l’a si bien précisé Ait Djoudi. "Nous allons disputer sept matches-tests contre des clubs locaux. Nous envisageons aussi de donner la réplique à deux sélections africaines qui ne vont pas disputer le tournoi qualificatif. Nous sommes en train de chercher des sparring-partners". Saïd B.

Bien que très rassuré par l’état d’esprit qui caractérise ses joueurs depuis qu’il est à la tête de la sélection nationale olympique de football, le coach Azzedine Aït Djoudi pense que ce « tirage au sort est équitable et j'admets que toutes les équipes se valent". A la question de savoir qu’elle est l’équipe qu’il redoute le plus, le coach de la sélection olympique répond sans hésiter : “Toutes les équipes sont d’égale valeur. Nous connaissons bien le Maroc et le Sénégal, mais pas le Nigeria. Mais, nous allons faire le maximum pour assurer notre qualification dans ce groupe », déclare t-il. Ainsi, et compte tenu des équipes en lice, il est évident de remarquer que ce sont, certes, des équipes qui ont l’habitude de jouer les premiers rôles dans la catégorie, mais l’Algérie est aussi capable de sortir son épingle du jeu dans un tournoi qui s’annonce, difficile, mais pas du tout impossible pour les Verts. Il faut savoir que ce tournoi prévu au Caire (Egypte) de décembre prochain verra la participation de

l'Egypte (pays organisateur), l'Algérie, l'Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Maroc, le Nigeria et le Sénégal. Le Nigeria est une équipe qui a la tradition des JO et possède beaucoup de joueurs évoluant à l’étranger. Ce qui constitue un stimulant pour les Verts afin de faire des efforts nécessaires devant cette redoutable équipe. Quant aux Marocains et aux Sénégalais, ce sont bien des vieilles connaissances et les Verts pourront bien s’en sortir face à ces équipes bien qu’il faut s’en méfier. Aucune équipe n’est faible et ce sera celui qui sera le mieux préparé qui pourrait bien avoir de grands atouts de qualification. L’Egypte sera vraiment difficile à manier devant son propre public d’autant que le championnat égyptien est déjà professionnel et les rouages sont bien huilés. Les joueurs sont pratiquement opérationnels et jouent régulièrement avec leurs clubs respectifs. Ce qui n’est, malheureusement ,pas le cas chez nous. Et le meilleur exemple est venu du

président de la Fédération algérienne de football (FAF), M. Mohamed Raouraoua qui a fait cette remarque pertinente lorsqu’on parlait des joueurs locaux et de la formation : “Quand on constate, par exemple, qu’un des gardiens de but de l’équipe nationale espoirs n’est pas titulaire dans son club, cela démontre bien le manque qu’il faut combler”, a déclaré le président de la FAF. Ce qui veut dire que les entraîneurs des clubs algériens et leurs dirigeants se doivent de mettre dans le bain les joueurs «Olympiques » pour qu’ils puissent être plus opérationnels et assurer ainsi la bonne continuité. D’autant qu’ils sont les futurs joueurs de l’équipe nationale A. Et c’est d’ailleurs ce qui explique ses bonnes relations entre le coach des «Olympiques », Aït Djoudi et son homologue de l’équipe nationale «A», Halilhodzic. Leur dernière discussion il y a moins d’un mois est des plus illustratives. La Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Maroc sont «également des

équipes avec lesquelles il faudrait bien compter. Ce qui veut dire que les camarades de Chalali se doivent de fournir tous les efforts nécessaires pour assurer le podium lors du tournoi qualificatif du Caire au mois de décembre prochain. D’autre part, il est utile d’évoquer la procédure de qualification de ce tournoi qui est très simple : deux groupes sont composés à l'issue du tirage au sort. Les trois premiers du tournoi qualificatif seront qualifiés pour les jeux Olympiques de Londres prévus du 27 juillet au 12 août 2012. L’équipe classée quatrième disputera un match de barrage le 26 avril, à Londres, contre l’équipe classée quatrième des éliminatoires olympiques de la zone Asie. Pour la première fois dans un semblable tournoi, le match de classement revêtira donc un enjeu capital puisque le vainqueur ira aux jeux Olympiques tandis que le vaincu aura droit à une épreuve de repêchage pour une éventuelle qualification. Rappelons qu’à la faveur des

Un petit souci en perspective

Les poulains d’Aït Djoudi dès aujourd’hui en stage. Ph : Maracana

Qualification JO 2012 : Difficile mais pas impossible pour les Verts

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il y a un petit souci que le coach de la sélection olympique algérien pourrait rencontrer en vue de la qualification aux prochains jeux Olympiques de Londres 2012, il s’agit de la disponibilité des joueurs expatriés au sein de son équipe. Il est important de préciser d’emblée qu’aucune réglementation de la Fédération internationale de football (FIFA) n’assure la présence des joueurs de cette catégorie au sein de leurs équipes nationales comme c’est le cas pour les seniors. Cela veut dire qu’ Azzedine Aït Djoudi dépendra bien du bon vouloir des techniciens des clubs auxquels appartiennent les joueurs qu’il choisit. Et pour ce tournoi qualificatif aux JO de Londres prévu au Caire, Azzedine Aït Djoudi estime que la carte des joueurs professionnels, pourrait être déterminante dans la qualification. "Si les équipes vont faire participer leurs joueurs professionnels, notre tâche sera difficile, dans le cas contraire, je pense qu'on aura une bonne carte à jouer", a-t-il affirmé. En tout cas, un seul cas est réconfortant pour le coach de la sélection olympique, il s’agit du cas de Sayoud après les assurances du directeur sportif d'El Ismaili (Division 1 Egypte), Brahim Hassen. "Sayoud sera mis à la disposition de la sélection de son pays à chaque fois que cette dernière aura besoin de ses services", a déclaré Brahim Hassen à un site égyptien spécialisé. Le jeune joueur algérien vient de rejoindre El Ismaili à titre de prêt, en provenance d'Al Ahly du Caire où il n'a pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu. L'entraîneur de la sélection algérienne des U23, Azeddine Aït Djoudi, mise énormément sur lui en prévision du tournoi final qualificatif pour les jeux Olympiques 2012 à Londres, prévu au Caire, à la fin de novembre. Et c’est donc la raison pour laquelle il avait déclaré récemment que s’ “il le faut, je me déplacerai pour discuter avec les responsables des clubs des joueurs directement ». Voilà qui est plus pragmatique et plus professionnel. S. B.

éliminatoires olympiques, la Confédération africaine de football a décidé de transformer la dernière phase en Championnat d’Afrique des nations U23. Il se déroulera tous les quatre ans, de manière identique à la première édition, l’année précédant les jeux Olympiques. Le premier championnat d’Afrique U23 se déroulera au Caire du 26 novembre au 10 décembre. Les matches de poules ainsi que les demi-finales seront organisés au Military Stadium et à l’Arab Contractor Stadium. Le match de classement et la finale auront lieu le 10 décembre au Stade International du Caire. Saïd B.


LIGUE 1

Les Canaris

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

accrochés

FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre Affluence : Huis clos Arbitres : Sahraoui, Miloud, Nair Avertissements : Boudjelida (64’) (CAB) Expulsions : Khelili (52’, 58’) Camara (33’, 85’) Buts : Hemani (65’ sp) (JSK), Messaâdi (80’) (CAB)

JSK :

Asselah, Remache (Saidi 3’), Nessakh, Khellili, Rial, El Orfi, Tedjar (Boulemdaïs 63’), Younès (Sedkaoui 89’), Hemani, Metref, Camara Entraîneur : Ighil.

CAB :

Babouche, Bouchouk (Messaâdia 75’), Bella, Heriet, Saidi, Boudjelida (Boulediab 69’), Fezzani, Boutréa, Benamara, Cofana (Bitam 46’), Merazka Entraîneur : Amer Djamil

L’

équipe kabyle, version Ighil, est entrée dans le vif du sujet dès l’entame de la partie et cinq minutes de jeu ne se sont pas écoulées que Metref a failli ouvrir le score suite à un tir puissant des 20 mètres que le gardien batnéen dévie en corner. Passé l’orage, les Batnéens se mettent en place et quadrillent le terrain de façon à occuper tous les espaces. La méthode de l’entraîneur irakien, Amer Djamil, va gêner l’évolution des camarades de Tedjar qui, il faut le dire, n’ont pas trouvé beaucoup de solutions pour percer le système défensif des Batnéens. Ces derniers, en opérant en deux lignes compactes procédaient par des contres dangereux, dont l’un deux a failli faire mouche n’était la vigilance de Asselah qui a réussi à dévier le ballon en corner. Dans le dernier quart d’heure, les Kabyles accélèrent le jeu et mettent le «feu» dans la défense batnéenne par l’intermédiaire de Metref, Hemani et Tedjar, mais le gardien Babouche et ses défenseurs tenaient bon. Malgré une légère domination des Kabyles; entrecoupée de contre-attaques des Batnéens, le score resta inchangé jusqu’au coup de sifflet de la pause citron. Cette première mi-temps a été d’un

niveau très moyen où certains joueurs des deux côtés ont parfois abusé d’un jeu individuel. Dès la reprise, les Kabyles pressent les Batnéens dans leur périmètre et dominent le jeu, mais n’arrivent pas à percer la muraille mise en place par le rusé Amer Djamil. Il a fallu attendre la 65e minute pour voir les Kabyles bénéficier d’un penalty que Hemani transforma en but. Après cette ouverture au score, les Batnéens sortent de leur périmètre et taquinent Asselah et sa défense, ils vont les surprendre par un contre

rapide sur lequel le remplaçant Bitam adresse une balle à son coéquipier Messaadia embusqué et qui, d’une pichenette, égalise pour son équipe. Une égalisation qui donnait des ailes aux camarades de Tedjar qui vont se ruer en attaque, mais d’une façon désordonnée ce qui n’a pas permis aux Kabyles d’aggraver la marques. Les Batnéens reculent d’un cran et préservent ce précieux point acquis après de grands efforts devant une équipe kabyle qui se cherche encore... S. A.

Assami non convoqué

Le défenseur axial, Assami, n’a pas été convoqué pour cette rencontre. Le nouvel entraîneur a préféré aligner la paire Khelili-Rial.

Asselah retrouve la cage

Pour cette rencontre, Asselah a été titularisé d’entrée en lieu et place de Mazari qui, lui, a été relégué au banc des remplaçants.

Remache évacué vers l’hôpital

Le défenseur latéral Remache, qui s’est blessé dès la 3e minute de jeu a, après les premiers soins, été évacué vers l’hôpital.

U21: JSK 0-CAB 0

IGHIL MÉCONTENT DU RENDEMENT D’ASSAMI

Le match opposant la catégorie des U21 s’est terminé sur le score vierge de zéro entre les Kabyles et les Chaouia.

Le huis clos respecté

La sanction du huis clos a été respectée au stade du 1erNovembre et ce, grace à l’apport des services de l”ordre et les gestionnaires du stade. S. A.

Zekri a raté le départ vers Tizi Ouzou

Les dirigeants kabyles à l’accueil

A l’arrivée à l’hôtel Amraoua, la délégation du CAB a trouvé sur place des dirigeants de la JSK à l’accueil, de tous temps les relations entre les deux clubs étaient exemplaires.

Un décrassage à l’arrivée

A peine installés dans leur chambre d’hôtel, les joueurs du CAB ont été sommés de se mettre en tenue d’entraînement pour un décrassage qui s’est déroulé sur un petit terrain à côté de l’hôtel. Amer Djamil tenait à dégager les signes de fatigue du voyage

Trois Batnéens contre le CAB

Pour ce JSK-CAB, trois joueurs batnéens de souche et de formation étaient du côté kabyle. Si pour Bitam et Hezil, l’origine est le Mouloudia de Batna, pour Ziad, le CAB est le club d’origine et de formation. A Batna ou à Tizi, les trois joueurs sont toujours dans un club amazigh.

Ph : Maracana

Pensant qu’il a été mis à la disposition des U21, le jeune attaquant Zekri ne s’est pas présenté au départ de l’équipe seniors le vendredi à huit heurs. Fidèle à ses traditions du respect des horaires, Amer Djamil a ordonné le départ sans lui, seuls 17 joueurs étaient dans le bus. Zekri a quand même fait le départ dans le bus des U21 à destination de Boumerdès.

Apparemment, le défenseur axial Assami n’arrive toujours pas à s’imposer en montrant un niveau juste moyen jusqu'à présent en dépit qu’il était aligné à plusieurs reprises lors de la compétition de la coupe de la CAF. Un rendement qui pourra lui coûter cher vu que même le nouvel entraîneur Meziane Ighil n’est pas vraiment content du visage montré par son joueur même à l’entraînement. En effet, Ighil a confié à l’un de ses proches que ce joueur doit redoubler d’efforts s’il veut gagner une place avec le groupe lors des prochaines rencontres. Cela prouve qu’il pourra lui accorder d’autres chances prochainement. Toutefois, le joueur en question doit réagir et vite car les places seront très chères et vu le visage qu’il a montré jusqu'à présent, on n’écarte pas qu’il sera mis sur le banc à chaque fois et qu’ il pourra même être hors la liste des 18 lors des différentes rencontres que disputera son équipe en championnat.

Il pourra être libéré au prochain mercato

Même si le championnat n’est qu’a son début pour le joueur en question, toutefois, Assami doit cravacher pour améliorer son niveau et s’imposer par la suite. C’est l’avis du moins des spécialistes qui ont suivi les rencontres qu’il a disputées jusqu'à présent. En d’autres termes, le joueur en question ne doit pas continuer de cette manière sinon son sort sera tout simplement la libération au prochain mercato. Toutefois, on doit attendre encore quelques semaines pour voir si c’est juste une question de temps pour qu’il retrouve sa forme optimale ou bien c’est juste son niveau en dépit de beaucoup de bien qu’on avait dit sur lui avant sa venue au club de Kabylie, l’été dernier M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1 1

03

3e journée IL SE

RÉUNIRA UNE NOUVELLE FOIS AVEC SON STAFF AUJOURD’HUI

IGHIL NE VEUT RIEN LAISSER AU HASARD En plus de sa grande volonté d’instaurer une discipline d’enfer dans le groupe, ce qui assurera le bon fonctionnement de l’équipe, Ighil Meziane veut, d’autre part, définir d’une manière claire les tâches de chacun des membres de son staff technique. En effet, il veut que les prérogatives de chacun d’entre eux soient claires, ce qui l’a soulevé lors des précédentes rencontres qu’il a tenues avec ses collaborateurs. Pour cette énième réunion, il s’expliquera sur tout avec ses adjoints avec qui il veut réussir du bon boulot, ce qui permettra à l’équipe de retrouver son meilleur niveau et de jouer ainsi les premiers rôles comme il s’est entendu avec ses responsable lors des négociations avant d’entamer sa mission officiellement

LADJADJ DEVAIT SIGNER SON CONTRAT HIER

Le manager général du club,Youcef Ladjadj qui a entamé sa mission officiellement mardi passé, devait signer le contrat qui le liera au club hier. En effet, après avoir tout conclu avec le chairman kabyle, il devra maintenant signer son contrat et officialiser ainsi avec la direction. Ladjadj promet de faire de son mieux pour aider l’équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles en mettant tout son expérience en faveur du club.

PREMIER HUIS CLOS DE LA SAISON

C’est la première fois de l’histoire que le derby amazigh entre Kabyles et Chaouis se déroule à huis clos. La décision de la ligue a privé des milliers de supporters des deux clubs à suivre un match qu’ils ont longtemps attendu. Tant pis pour les amateurs de football, le huis clos est passé par là. W. Y.


LIGUE 1

Les Canaris pensent déja à Belouizdad Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

1 1

3e journée

BITAM ET KHELILI CONVOQUÉS EN EN OLYMPIQUE

Ph : Maracana

Ighil veut les récupérer pour le match contre le CRB

Comme tout le monde le sait, les deux défenseurs, Bitam et Khelili, ont été convoqués pour rejoindre le lieu du stage de l’équipe nationale olympique, à l’issue de la rencontre qui a opposé hier les Canaris au CAB, pour le compte du championnat de Ligue I. Cependant, le staff technique des Canaris, conduit par Meziane Ighil, veut récupérer ses deux éléments en prévision du match retard qui opposera la JSK au CRB mardi prochain. A cet effet, on croit savoir d’une source digne de foi que les dirigeants kabyles comptent saisir la FAF afin que le sélectionneur de l’équipe olympique, Azeddine Aït Djoudi, libère ces deux éléments afin que le club puisse bénéficier de leurs services. En effet, c’est tout le monde à la JSK qui souhaite que la réponse de la FAF sera positive, ce qui pemettra au club phare de la Kabylie de jouer le match très important qui les attend face aux Rouge et Blanc de la capitale avec tous ses atouts afin de tenter de décrocher un bon résultat et de continuer la suite du parcours dans de très bonnes conditions, surtout que la JSK veut jouer les premiers rôles cette saison, ce qui passe par de très bons résultats, que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Après avoir disputé leur second match à domicile devant le CAB hier soir, les Canaris pensent déjà au prochain match qui les opposera cette fois-ci aux Rouge et Blanc de la capitale. C’est le premier match à l’extérieur pour les camarades de Younes, après avoir affronté respectivement le MCA et le CAB lors des précédentes journées.

U

n match très important pour la formation du Djurdjura, dans la mesure où cette dernière est appelée à réaliser un bon résultat, pour continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions. Connaissant la grande rivalité entre les deux clubs, on s’attend à une belle bataille sur le terrain du 20 Août qui abritera cette rencontre. En effet, les camarades de Younes sont conscients de ce qui les attend, et pensent déjà à cette confrontation qu’ils ne veulent pas rater. En résumé, les poulains du nouvel entraîneur Meziane Ighil veulent réussir leur première sortie hors de leurs bases en championnat ; toutefois, ils doivent sortir le grand jeu afin de surprendre cette équipe bélouizdadie, qui est souvent très difficile a manier sur son terrain et devant ses supporters.

Ils veulent prendre leur revanche

Le match retard face au CRB occupe les esprits. Ph : Maracana

battus lourdement lors du match de l’année précédente. En effet, les poulains de Meziane Ighil auront une revanche à prendre, après les 7 buts encaissés l’année précédente quand ils étaient sous la coupe de Rachid Belhout. Une défaite considérée comme la plus lourde dans le parcours du club le plus titré du pays. En d’autres termes, les camarades de Remache veulent battre le CRB chez lui, ce qui leur permettra d’engrangner trois points à l’extérieur ; toutefois, on n’en est pas encore là, et on attendra la fin de cette rencontre qui promet beaucoup, entre deux équipes qui veu-

lent jouer les premiers rôles cette saison

Les données ont changé cette saison

Alors que la rencontre de la saison dernière s’était jouée dans des conditions très particulières pour les Canaris qui étaient épuisés par l’enchaînement des rencontres, ce qui avait influé négativement sur le rendement de l’équipe, cette saison les données ont changé et la formation du Djurdjura jouera ce match dans de bonnes conditions. En effet, le club est compétitif et a joué jusqu'à présent 8 rencontres avant ce match contre le CRB, ce

Match spécial pour Younes

qui signifie que les joueurs pourront jouer cette rencontre avec tous leurs moyens. Ce qui sera en leur faveur lors de ce match ; toutefois, Ighil doit trouver la formule idéale pour permettre à son équipe de glaner les trois points de la rencontre, en dépit de la difficulté de la mission de ses poulains C’est également le souhait des fans kabyles, qui ne désespèrent pas de voir leur équipe réagir de très belle manière, et pourquoi pas effacer la cuisante défaite de l’année dernière et prendre leur revanche sur une équipe bélouizdadie qui les avait sévèrement battus. M. L.

Le match de mardi prochain sera particulier pour l’attaquant Sofiane Younes, qui affrontera son ancien club, le CRB en l’occurrence, qu’il a quitté après seulement une saison, vu les problèmes qu’il avait vécus avec certains dirigeants. Malgré le fait qu’il ne soit pas au meilleur de sa forme, le joueur en question commence à retrouver ses sensations, et la belle seconde mi-temps qu’il a produit au Nigeria en est la meilleure preuve. Très expérimenté dans ce genre de confrontation, Younes veut réaliser une belle partie en aidant son équipe à faire un bon résultat dans cette rencontre qui sera certainement très difficile devant un club difficile à manier sur son terrain. Une chose est sûre, l’ex-pensionnaire du vieux club algérois fera de son mieux pour réussir une belle partie et aider son équipe à réaliser une belle victoire, ce qui lui permettra de continuer le chemin dans les meilleures conditions possibles.

BOULEMDAIS : «On ira au

Sans doute que la rencontre de mardi prochain sera particulière pour les camarades de Younes, qui affronteront un adversaire qui les a

20-Aout pour les trois points» Pour l’attaquant Boulemdais, la rencontre face au CRB sera très difficile pour son équipe, devant un adversaire qui est très difficile à manier sur son terrain. Cependant, il croit dur comme fer que son équipe pourra réaliser un bon résultat et qu’elle ralliera la capitale avec la ferme intention de glaner les trois points de la victoire, malgré que la mission ne sera pas de tout repos.

Ph : Maracana

04

Comment se déroule la préparation en prévision de ce match qui vous opposera au CRB ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions et le groupe se prépare activement en prévision de cette rencontre. C’est un match très important pour

nous, et on fera le nécessaire pour revenir avec un bon résultat et continuer la suite du parcours dans de très bonnes conditions. Et comment se présente cette rencontre, la première à l’extérieur pour vous pour la saison en cours ? C’est un match qui sera sans doute très disputé de part et d’autre. En effet, les deux équipes veulent jouer les premiers rôles, et cela passe par récolter le maximum de points possibles. Si le CRB jouera à domicile et fera de son mieux pour gagner et satisfaire ses fans, de notre côté on n’ira pas dans la peau de victime, mais pour gagner aussi. Certes, la mission sera très difficile, mais nous sommes conscients de ce qui nous attend, et on fera l’impossible pour réaliser un bon résulat et faire plaisir à nos fans qui attendent beaucoup de nous Votre équipe a concédé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

une défaite historique l’année précédente. Donc, ce match sera une bonne occasion pour prendre votre revanche… Tout ce que je peux vous dire là-dessus, c’est qu’on ne pense pas à la revanche car chaque rencontre a ses données. Pour ce match, je vous dirais tout simplement qu’on fera l’impossible pour revenir avec un bon résultat, ce qui nous permettra de continuer la suite du parcours dans de très bonnes conditions. Et qu’avez-vous à dire à vos fans qui ne seront contents que par un bon résulat lors de cette rencontre ? Je saisis cette occasion pour les inviter à assister à la rencontre pour nous apporter leur soutien dont on a besoin ; de notre côté, on ne lésinera pas sur les efforts pour réaliser un bon résultat et leur procurer de la joie à la fin de la rencontre. M. L.


Cap sur BELOUIZDAD

LIGUE 1

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Décidément, les joueurs de la JSK, qui ont disputé hier le match de la 3ème journée du championnat professionnel de Ligue I, face au CA Batna, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, n’auront pas de répit. En effet, les camarades de Okba Hezil vont se remettre au travail, dès demain, pour préparer leur match retard qui les opposera, ce mardi au stade du 20-Août, au CR Belouizdad.

Le CRB en ligne de mire. Ph : Maracana

C

ette rencontre s’annonce difficile du fait qu’elle se présente dans un contexte particulier pour les Kabyles qui disputeront leur deuxième match en quatre jours. En plus de la fatigue qui risque de se faire ressentir chez les joueurs, l’adversaire du jour les attend de pied ferme, car celui-ci essayera de refaire le coup de l’année dernière. Pour rappel, la JSK reste sur une gifle reçue des Belouizdadis au stade du 20-Août, après la l’amère défaite de sept buts à un. Donc, cette confrontation ne sera guère une partie de plaisir pour les deux équipes, notamment pour les Jaune et Vert qui veulent prendre leur revanche sur les gars de Laquiba et trouver les ressources nécessaires afin d’enchaîner par une autre victoire en championnat, mais aussi gérer leurs efforts, car un parcours difficile les attend à l’avenir. On peut dire que une mission difficile attend la JSK, et les poulains de Meziane Ighil et ses collaborateurs doivent rester vigilants s’ils veulent faire le plein.

Le club kabyle veut préserver son invincibilité en championnat

En décrochant leur première victoire de la saison en championnat, face au Mouloudia d’Alger, au stade du 1er-Novembre de TiziOuzou, les Canaris veulent garder leur invincibilité. Les camarades de Nessakh, restent sur une précieuse victoire, ce qui augure qu’ils sont décidés à relever le défi et faire oublier à leurs supporters la mésaventure connue lors de la phase des poules de la Coupe de la CAF. «Je tiens à dire que l’équipe pouvait réaliser de meilleurs résultats lors de la phase des poules, n’était-ce la chance qui nous avait tourné le dos. Maintenant, il faut mettre de côté cette coupe de la CAF et penser uniquement au

championnat. Nous n’avons jamais douté de nos qualités de revenir en force, mais le fait d’avoir entamé l’exercice 2011/2012 par un succès nous a mis en confiance. Avec cette précieuse victoire, on doit préserver notre invincibilité afin de maintenir cet état d’esprit qui anime le groupe et continuer à jouer à fond lors des prochains matchs, même si nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend», dira le capitaine d’équipe Ali Rial. En effet, le fait de rester invincible durant une longue durée pour la JSK, reste de bon augure pour l’équipe qui s’est réconcilié avec ses supporters, mais aussi pour les joueurs qui commencent à se libérer.

Enchaîner avec d’autres succès pour espérer une saison meilleure

Les coéquipiers de Belkacem Remache, qui ont disputé hier, comptant pour la troisième journée du championnat, vont reprendre le service demain, pour préparer en conséquence la mise à jours, qui aura lieu ce mardi. Une rencontre qui revêt un cachet particulier et surtout très important. La bande à Ighil Meziane et ses adjoints devront préparer leurs poulains comme il se doit sur le plan psychologique, en prévision de ce rendez-vous qui les mettront aux prises au CR Belouizdad. Une reprise qui va s’effectuer dans la nette intention et l’unique objectif de faire un autre probant résultat à l’extérieur. Les partenaires de Camara, auront à effectuer encore deux séances d’entraînement au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, afin qu’ils soient prêts pour ce rendez-vous important. Le staff technique des Lions du Djurdjura, à sa tête Ighil, mettra à profit ces séances de travail, que devra effectuer son groupe, afin de préparer un plan d’attaque qui va permettre à la JSK d’enchaîner avec

un autre succès en ce début d’exercice. Les Kabyles, qui seront au grand complet et ce, sauf surprise de dernière minute, auront la tâche très ardue, mais vu le bon état d’esprit qui anime l’ensemble des joueurs, il sera difficile aux gars de Laquiba de réussir à marquer. L’équipe adverse, qui affiche une bonne santé en championnat et qui est décidé à ne pas rater cette opportunité, attend de pied ferme les Canaris, avec comme seule idée de réaliser le meilleur résultat possible, qui leur permettra de débuter elle aussi, le championnat en force, ce qui ne fera qu’arranger ses affaires. Les joueurs kabyles ne comptent pas céder du terrain et l’objectif tracé et qui leur a été assigné par les dirigeants, à leur tête le président Hannachi Mohand

Cherif, reste dans leurs cordes. Pour parvenir à atteindre cet objectif, les Rial, Tedjar, Younes, El Orfi et consort, doivent cravacher dur en sortant le grand jeu, durant cette partie afin d’espérer s’imposer avec l’art et la manière, mais surtout avec au finish une autre belle victoire. Après le bon résultat arraché au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou lors du premier match face au MCA, les Kabyles son conscients de cette lourde tâche qui les attend devant une coriace équipe du CRB. Donc, les choses sont claires, dès le départ, pour les coéquipiers de Boulmdais, qui sont appelés à faire preuve de rigueur, de sérieux, d’abnégation, mais surtout de beaucoup de réalisme à l’approche des buts de cette équipe. S. A.

IGHIL MISERA SUR LE VOLET PSYCHOLOGIQUE

Conscient de la mission qui attend ses poulains à l’avenir, notamment ce mardi, face au CR Belouizdad, en prévision du match de mise à jours, le staff technique de la JSK, sous la houlette du coach, Meziane Ighil, misera certainement sur le volet psychologique, en demandant aux joueurs de se concentrer encore plus sur les prochains matches et surtout de prendre les choses très au sérieux pour éviter de tomber dans le piège de la facilité et réaliser ainsi d’autres succès. Ce que les joueurs semblent avoir pris en considération et se montrant conscients.

DEUX JOURS SEULEMENT POUR ÊTRE D’APLOMB

En prévision de ce match de mise à jour du calendrier, qui aura lieu ce mardi au stade du 20-Août d’Alger, face au CR Belouizdad, les capés de Meziane Ighil auront devant eux uniquement deux jours pour se préparer et être d’aplomb pour cette rencontre qui s’annonce très difficile. Durant ces deux jours, le coach Kabyle est appelé à rectifier quelques retouches et à mettre en garde ses joueurs quant à un excès de confiance. Les joueurs comptent ne pas rater l’occasion cette fois-ci, après le naufrage de la saison écoulée, lorsque la JSK a perdu contre cette équipe du CRB au stade du 20-Août et devant ses supporters, en s’inclinant par un score sans appel de sept buts à un. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1 1

05

3e journée

UNE JOURNÉE DE REPOS POUR LES JOUEURS

Après le match d’hier face au CA Batna, le staff technique Kabyle a décidé d’accorder à ses poulains une journée seulement de repos. En effet, l’entraîneur a donné rendez-vous à ses capés pour demain aprèsmidi au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou, et ce, afin de continuer sa préparation pour la suite du championnat qui s’annonce plus difficile cette saison. À commencer par le prochain rendezvous face au CR Belouizdad, en prévision du match de mise à jour du calendrier, prévu pour ce mardi au stade du 20Août.

REPRISE DEMAIN

Après une journée de repos accordée par le coach Kabyle, les joueurs de la JSK reprendront le chemin des entraînements demain dans l’après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou pour préparer le prochain match contre le CR Belouizdad, comptant pour la mise à jour du championnat, prévu pour ce mardi à Alger. Les coéquipiers de Metref doivent vite oublier le passé pour mieux se concentrer sur ce rendezvous qui est important.

DÉPART SUR ALGER DEMAIN

La formation du club Kabyle est appelée à disputer un autre match après demain à Alger, plus précisément au stade du 20 Août, face au CR Belouizdad, comptant pour le match de la mise à jour du calendrier. Aussi, et probablement, les Jaune et Vert déplaceront demain dans l’après-midi sur Alger.

MAYOUF SERA DE RETOUR FACE AU WA TLEMCEN

Ayant contracté une blessure à la cuisse lors du match amical disputé au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, face au NRB Reghaia, l’ex-meneur de jeu du WA Boufarik, en l’occurrence Mohamed Mayouf, a suivi un programme tracé par le médecin du club Guillou. Il sera de retour probablement face au WA Tlemcen. Pour rappel, ce joueur à été mis au repos pour une dizaine de jours accordés par le kiné, et ce, afin de recevoir des soins. S. A.


1 0

3e journée FICHE TECHNIQUE

Stade : Hamlaoui Affluence : Huis clos Arbitres : Benouza, Omari et Bouhassoun Buts : Belhadj (70’) CSC Avertissements : Belghomari (18’), Dahmane (35’), Mekaoui (68’) CSC - Oussalé (30’), Daoud (42’), Chaouchi (90’) MCA

CSC :

Daïf, Ziti, Mekaoui, Messali, Dahmane (Belhadj 70’), Lemaïci, Gil-N’gomo, Zemit, NaïtYahia (Essofa 74’), Hadjadj, Belghomari (Djillali 78’) Entraîneur : Bounaâs

MCA :

Chaouchi, Djeghbala, Chorfa, Megherbi, Mobitang, Sayeh (Saoudi 53’), Babouche, Oussalé (Amroune 71’), Bensalem (Laref 67’), Yalaoui, Daoud Entraîneur : Benchikha

L

es Constantinois, qui étaient déterminés à arracher leur première victoire en ce début de saison, s’installent d’entrée dans le camp algérois. Et prouver par la même occasion à l’entourage du club que la défaite concédée contre l’ASO n’était qu’un accident de parcours. Ils accentuent une pression sur les visiteurs obligeant Chaouchi à étaler des fois toute sa classe pour préserver sa cage. Les Algérois partent de tnt à autre à l’assaut des buts de Daïf sans pouvoir le prendre à défaut. La défense constantinoise bien dirigée autour de Mekaoui était difficile à percer. Les poulains de Bounaâs voulaient regagner les vestiaires avec un avantage qui les stimulera encore plus à la reprise. Mais toutes leurs tentatives ne purent être concrétisées devant le mur dressé par leur vis-à-vis. Les Mouloudéens opèrent par des contres dangereux vites annihilés par Daïf. On jouait la 38’, quand Dahmane se fait crocheter dans la surface de réparation. Les locaux réclament le penalty mais l’arbitre ne bronche pas, laissant le jeu continuer. Malgré toute leur débauche d’énergie, les Vert et Noir n’ont pu inscrire le moindre but. Et c’est sur le score vierge (0-0) que les 22 acteurs rejoignent

les vestiaires. Même sénario en seconde période de jeu, les Sanafir se jettent dans la bataille pour trouver la faille. De l’autre côté, les Mouloudéens jouent la prudence en opérant par des attaques rapides pour surprendre Daïf. Le système de jeu des Algérois se compliquera la tâche des locaux pour essayer de trouver les chemins des filets de Chaouchi. Animés de cette rage pour que les trois points restent au stade Hamlaoui, les Gil-N’gomo et consorts s’installent carrément dans le camp adverse. Ils ont beau mulitplier des contres très dangereux sans tromper la vigilance du gardien de but des Vert et Rouge. On jouait la 67’, Belghomari bien servi par un coéquipier gâche une bonne occasion de donner l’avantage à son équipe. Il fallait attendre la 70’ pour que le remplaçant Belhadj secoue les filets adverses. Il a réussi à transformer directement un coup-franc tiré des 25 mètres laissant le portier algérois “médusé” sur sa ligne. Les protégés de Bounaâs voulaient préser ver ce précieux acquis se regroupent en défense. Les Algérois tentèrent le tout pour le tout pour remettre les pendules à l’heure sans arriver à le faire. L. Boudebza

Ph : Maracana

Bouaratta, la solution

Depuis une semaine, le nom de Rachid Bouarata revient sur toutes les bouches des Sanafir. Après le départ du Brésilien, Dos Santos, plusieurs noms ont circulé, parmi eux, celui de Rachid qui connait bien la maison et qui a de fortes chances de mener les Sanafir, cette année, vers des

LIGUE 1

Belhadj assomme le Mouloudia

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

succès avec un staff cent pour cent constantinois. Au départ, tout le monde attendait Albert Cartier, mais nous avions déjà annoncé que ce dernier n’obtiendra pas de visa pour des raisons qu’on ignore pour le moment. Mais à défaut de Cartier, on croit savoir que les pourparlers sont engagés avec Bouarata, depuis quelques jours, et que c’est dans le bon sens. Si on en croit certaines indiscrétions, et il ne reste que quelques petits détails à régler avant la signature du contrat. De l’avis des quelques supporters que nous avons rencontrés et auxquels nous avons posé la question, ils étaient tous unanimes à dire que Rachid Bouarata serait l’homme de la situation. Un homme qui connait très bien son métier et qui ne badine pas avec la discipline et qui a la capacité, avec un tel effectif, de mener le CSC vers ses objectifs, tel que le maintien et la formationr d’un groupe qui frappera très fort les années à venir. Rachid Bouarata, pour les gens qui le connaissent peu, est un entraineur très demandé sur le marché national, détenteur d’un Doctorat d’état dans le domaine du football. Il a exercé dans plusieurs clubs huppés du pays ; là où il est passé, il a laissé une bonne impression de par son tra-

vail technique, mais il est souvent victime de son caractère et de sa franchise. C’est un homme très respecté dans le monde du sport national. Non seulement il est sur les terrains de football à essayer de faire convenablement son travail, mais c’est un chercheur scientifique qui contribue à élaborer des techniques d’entraînement modernes. Il sera peut-être la solution pour les sanafirs pour modeler cette pate qui n’attend qu’à se lever et faire de bonnes choses.

BOUARATA EN OBSERVATEUR HIER

Lors de la rencontre disputée hier au stade chahid Hamlaoui, un spectateur bien spécial était dans la tribune officielle, non pas en tant que supporter, puisque le match s’est déroulé sans public, mais en tant qu’observateur pour voir évoluer l’équipe qu’il va peut-être prendre en charge, si les deux parties arrivaient à s’entendre et que Bouarata signait son contrat. En tout cas, c’est une manière comme une autre pour dire qu’il est très proche du CSC, qu’il pourrait prendre en charge au courant de cette semaine, si l’affaire se concluait, ce que tout le monde souhaite bien sûr. Lamine B

BERRADJA MENACE DE BOYCOTTER À CAUSE D’UN APPARTEMENT

L’ex-meilleur buteur du MC Alger, Seddik Berradja, qui est actuellement, en convalescence, aurait décidé de boycotter les entraînements si la direction du club ne lui règlait pas dans l’immédiat, le problème d’appartement. Pour rappel, l’intéressé et la direction du MCA se sont entendus avant la signature du contrat en juillet dernier, sur ce point précis. D’ailleurs, même Omar Ghrib lui aurait promis de prendre, en personne, cette affaire. Mais visiblement, c’est toujours R.A.S (rien à signaler), ce qui a vraiment piqué au vif Seddik Berradja. Celui-ci a même confié à l’un de ses proches, qu’il ne reprendra pas les entraînements tant que les dirigeants ne trovent pas de solution à ce problème, sachant que depuis son arrivée à Alger l’été dernier, le joueur fait toujours la navette entre ses amis et ses proches à travers les différents quartiers de la capital. Jusqu’où ira Seddik Berradj ? Seuls les prochains jours nous le diront. Il convient juste de signaler que l’enfant terrible d’El Bahia a déjà raté les quatre derniers matchs de son équipe et ce, à cause de la blessure contractée face au Ahly du Caire au stade du 5-Juillet. Aux dernières nouvelles, Berradja devrait reprendre du service dès le match de la 5e journée, contre la JSM Béjaïa en déplacement. M. B. Ph : Maracana

06

LE RETOUR DE BOUGUÈCHE ET MOKDAD D’ACTUALITÉ Les spéculations vont bon train du côté de la villa de Chéréga con-

cernant un éventuel retour des deux pièces maîtresses du MC Alger, Hadj Bouguèche et Abdelmalek Mokdad, qui jouent respectivement en Arabie Saoudite (Al-Qadisiya) et aux Emirats Arabes Unis (Nadi Dubaï). D’ailleurs, même les deux anciens buteurs du Mouloudia, ne se sentent plus à l’aise avec leurs équipes respectives. Le premier a visiblement un sérieux problème avec le nouveau staff technique tout comme son ancien partenaire, qui ne s’entend plus avec l’ex-entraîneur du CR Belouizdad, Gamondi. Et si Hadj Bouguèche ne s’est jusqu’à présent pas prononcé là-dessus, c’est loin d’être le cas pour «Malek» Mokdad qui n’arrête pas de déclarer qu’il est prêt à revenir au Mouloudia dès le prochain mercato. Normalement, avec la venue de la Société italienne, cet éventuel transfert ne sera qu’un simple petite formalité d’autant plus que Mokdad n’a signé qu’une seule saison contrairement à Hadj Bouguèche qui s’est engagé pour trois saisons. Ce qui est sûr, c’est que le supporters du club souhaitent vivement ces deux retours connaissant le poids et les capacités des deux joueurs qui ont beaucoup apporté au Mouloudia.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

MCA

LA VENUE DES INVESTISSEURS ITALIENS

Comme il est su, l'assemblée générale des actionnaires de la Société sportive par actions (SSPA)-Le "Doyen" MC Alger, a approuvé à l'unanimité l'intégration d'une société mixte algéro-italienne de réalisation dans le capital du club. En plus, les membres de l'AG ont tenu aussi à la désignation de Sid Ali Aouf en qualité de nouveau président du conseil d'administration en remplacement de Abdelkader Bouhraoua, qui continuera à assurer ses fonctions en attendant la concrétisation du protocole d'accord. Sid Ali Aouf sera aussi le futur PDG de la SSPA-Le Doyen, selon l’accord signé avec les Italiens. A noter que la Société italienne Edil Pelicano Algérie, procédera à l'achat des actions à hauteur de plus de 65%, ce qui lui donnera le titre d'actionnaire majoritaire. Mieux encore, dès la signature du contrat, les investisseurs italiens devront verser une première tranche au club qui s'élèverait à 3 millions d'euros (plus de 30 milliards de centimes), sachant que cette société prévoit 10 millions d'euros (plus de 140 milliards de centimes) qui seront fractionnés sur cinq ans, selon le contenu du contrat. Les Italiens ont aussi promis de construire un stade et un centre de formation à Zéralda. A première vue, il y a vraiment de quoi se réjouir du côté de la grande famille du Doyen qui attendait ce dénouement depuis déjà 10 longues années.

Les Mouloudéens soulagés

En effet, puisque depuis la séparation à l’amiable avec la Sonatrach en 2001, le Mouloudia d’Alger n’a jamais relevé la tête financièrement parlant. D’ailleurs, tous les problèmes et toutes les turbulences vécus depuis ce temps, étaient directement liés à l’aspect financier. Toutes les directions qui se sont succédé à la tête du MCA utilisaient les mêmes phrases : «On n’a plus d’argent !» ou encore «le Mouloudia est en danger !» Mais avec la venue des investisseurs italiens, tout va changer, surtout en voyant le projet très ambitieux promis par les responsables de cette société. Et comme on dit souvent : «Après la pluie, le beau temps.» C’est en tout cas ce que la grande famille du Doyen souhaite. Mais l’info du jour est, sans doute, ce grand soulagement remarqué dans le camp des supporters qui s’accordent à dire que la venue des Italiens remettra, à coup sûr, le MCA sur les rails après la saison décevante réalisée dernièrement, notamment en championnat où le Doyen était contraint d’attendre la dernière journée pour assurer son maintien en Ligue 1.

La saison de tous les espoirs

Ainsi, l’interminable problème financier du MCA est sur le point de connaître un dénouement des plus positifs au grand bonheur de tous les Mouloudéens. Une évidence, puisque joueurs, staffs, dirigeants et supporters ont tous exhalé un grand «ouf» de soulagement et il y a vraiment de quoi. D’ailleurs, tout ce beau monde est appelé à se serrer les coudes pour espérer reconquérir le football algérien comme ce fut le cas en 2010 lorsque le MCA s’est adjugé son 7e titre de champion avec une bande de jeunes et avec peu de moyens. Normalement, avec l’argent qui arrive, un entraîneur de renom comme Benchikha et des joueurs comme les Chaouchi, Babouche, Koudri, Djeghbala, Ghazi, Yaalaoui, Oussalé, Mobitang, Attafen, Besseghier, Zeddam et autre Douadi, ce Mouloudia version 2011/2012 peut jouer les premiers rôles sans le moindre problème, selon les dires de tous les observateurs. Mais comme les résultats s’arrachent sur le terrain et nulle part ailleurs, les hommes de Benchikha se doivent de s’y mettre sérieusement au travail pour concrétiser tous ces espoirs et tous ces souhaits. Mounir Ben.

Les joueurs auront-ils leur argent cette semaine ?

Une source proche de l’actuelle équipe dirigeante du Mouloudia d’Alger nous a confié, hier, que tous les joueurs seront régularisés d’ici à la fin de la semaine en cours. Selon la même source, les partenaires du gardien Fawzi Chaouchi n’ont, jusqu’à présent, pas perçu les salaires des mois de juillet et août. Malgré cela, les hommes de Benchikha ne voulaient pas polémiquer là-dessus à la veille du match du CS Constantine, préférant retarder cela au retour à Alger. Voilà une autre affaire choquante à résoudre dans l’immédiat par les dirigeants du club qui se trouvent dans l’obligation de régulariser tout le monde à la veille du premier derby algérois prévu ce samedi contre le Nasr de Hussein-Dey au stade de Rouiba. M. B.

Le Chabab arrache un point à Tlemcen

R

ien à faire, le WAT continue à broyer son pain noir. Une autre débâcle cette fois-ci à domicile, puisque le WAT de Tlemcen n’a pas pu garder le gain de la partie et s’est trouvé contraint de partager ses points avec le CRB qui fait une bonne affaire. La défaite concédée à El Eulma a donné des ailes aux Widadis qui sont rentrés avec la ferme attention de montrer leurs griffes. A la 8’ Boudjekdji a failli marquer et cela après son exécution d’un coup franc où le cuir frôle la cage du capitaine Ousserir. On verra quelques minutes plus tard Traouri qui a failli ouvrir la marque et cela après un travail individuel et quand il arrive à la zone de réparation, il sera freiné par la défense adverse. La réaction des visiteurs a été conjuguée par l’e- Usmiste Amar Ammour à la 33’ qui sur un coup franc direct tire sur le poteau extérieur et le ballon rentre dans la cage. L’arbitre siffle l’ouverture du score, mais après concertation de ses assistants, il revient sur sa décision et du coup, on vivra un arrêt de jeu pendant plusieurs minutes. Un autre arrêt de jeu sera sig-

nalé et cette fois, ce sont les Widadis qui n’ont pas apprécié la décision de l’homme en noir qui selon eux n’a pas sifflé le point de penalty. Ainsi donc, le premier round se termine sur un score de parité de zéro partout. Du retour des vestiaires, les deux équipes sont entrées avec la ferme attention d’avoir gain de cause, mais ce sont les locaux qui dominent stérilement et cela jusqu’à la 64’ où Boudjekdji sur un long dégagement de Hadji reprend de la tête et marque. Mais les Algérois ne l’entendaient pas de cette oreille-là et on tenu à remettre les pendules à l’heure et cela par Ait Ouamer qui tire des 30m et cela après un long dégagement de la défense qui laisse sans voix Mazouzi. Ainsi donc, la partie se termine par un score de parité de un partout. M. A.

U20 : WAT 1 - CRB1

Les jeunots du CRB sont allés à Tlemcen et ont pu arracher le nul hier dans un match très disputé (1-1) devant leurs homologues du WAT.

1 1

3e journée FICHE TECHNIQUE Stade : Akid-Lotfi Affluence : faible Arbitres : Zaoui, Bitam, Chnaoua Buts : Boudjekdji 64’,(WAT) Bourekba 83’ (CRB) Avertissements : Messaoudi 35’, Boudjekdji 60’, Ousserir 68’, Ait Ouamer86’

WAT:

Mazouzi, Sidhoum, Tiza, Mebarki, Messaoudi, Boudjakdji(c), Dif (Tinouche88’), Sameur, Traouri, Touil (Benmeghit67’), Hadji (Belgherri75’). Entraîneur : Amrani

CRB:

Ousserir(c), Abdat, Boukadjene, Meghehout, Aksas, Benabderrahmane (Bourekba75’), Naili, Ait Ouamar (Boukria86’), Slimani, Amour, Kherbache (Lahmar88’).

Pas d’argent dans A UNE

SEMAINE DE LA DATE FIXÉE PAR

GANA

LES CAISSES

Samedi prochain, on sera le 1er octobre. Une date qu’attendent avec impatience les équipiers de Benabderrahmane, car le président Gana avait certifié à ses hommes qu’ils verront la couleur de leur argent à cette date précise, mais on se demande vraiment si la promesse sera tenue vu les guéguerres qui rongent le club de Laâqiba

C

ertains dirigeants qui ne voient que leur intérêt ne cessent de semer la zizanie pour dissuader le groupe Delhi afin qu’il renonce à venir sauver le club. Sinon, pourquoi alors rien n’est fait à ce jour ? Même le chargé des négociations avec ce groupe, à savoir le président du CSA, Mohamed Belaïd n’a pas de réponse et le formulera ainsi : «Je ne sais pas pourquoi la transaction avec le groupe Delhi traîne.» Mais, la réponse est arrivée et c’est sur les ondes de la chaine III qu’Hassen Cherif qui est le représentant du groupe Delhi explique la situation lors de son intervention en déclarant : « On ne cache pas l’intérêt qu’on porte à être l’actionnaire majoritaire du CRB, mais on est en train d’étudier le dossier. On n’a rien promis encore.» Ce qui fait que la situation n’est qu’à ses débuts, puisque tout est en étude. Ce qui amène à dire que ce n’est pas pour demain que l’argent coulera à flots

Ph : Maracana

L’argent arrive en attendant les résultats ! APRÈS

07

dans les caisses du club. Les dirigeants du Chabab sont appelés à trouver la solution pour que les Rouge et Blanc touchent leur dû, car les joueurs attendent de Gana qu’il tienne sa promesse, sinon, c’est la cata, pour un groupe qui a repris les entraînements sans avoir vu la couleur de son argent, mais au début du mois d’octobre, les choses se corseront si par malheur la direction du CRB ne régularise pas les troupes. En tout cas, comme on dit c’est le calme avant la tempête dans la maison du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Chabab. Car, cette fois, personne ne peut arrêter l’implosion. Tout le monde est averti, et cette frange de dirigeants ferait bien mieux de mettre tout en œuvre pour que le groupe Delhi accepte de prendre la tête de la SSPA-CRB pour que le souci financier devienne de l’histoire ancienne. Sinon, c’est bonjour les dégâts. Le public quant à lui observe et attend l’évolution des choses avant de s’exprimer, car les fans ne laisseront jamais leur club tomber. M. A.


08

2 0

3e journée

Carton plein pour l’USMA A

l’image des deux premières sorties des Usmistes, celle d’hier était elle aussi importante aux yeux de tous les inconditionnels du club, responsables et membres du staff technique. Ayant eu l’occasion de faire une nouvelle fois le plein à domicile, les coéquipiers du capitaine d’équipe Lemmouchia ont pris ainsi les choses en main et vont exercer un pressing constant dès l’entame de la rencontre. Le round d’observation passé; les Rouge et Noir déroulent leur football et vont quadriller le terrain grâce au travail des deux défenseurs latéraux Meftah et Yekhlef qui portent ainsi le surnombre en attaque. Après un raté monumental de Hamiti, Laïfaoui profitera d’un cafouillage devant les buts gardés par Boutrig pour mettre le ballon au fond des filets à la 22’ de jeu. Les visiteurs répondent par des contres et sur l’un d’eux, Mesfar, à la 39’ donnera des sueurs froides en ratant de peu l’égalisation. En fin de première mi-temps, Djediat profitera d’un joli service de Boumechra pour inscrire le deuxième but de la partie. A la reprise, les locaux tombèrent dans la facilité et gâchèrent des occasions nettes et franches. En dépit des changements opérés par Renard, le score ne changera pas au tableau d’affichage. A noter qu’en ouverture, les jeunes der l’USMA ont pris le meilleur sur leurs adversaires du jour sur le score de deux à zéro. Zetchi a assisté à la rencontre aux côtés d’Ali Haddad. A .T

FICHE TECHNIQUE Stade Omar Hamadi (Bologhine) Affluence : nombreuse – Arbitres : Babou, Schamby, Bouzeghou Buts : Laifaoui (22’), Djediat (45’+1’) USMA Avertissements : Zouak (88’) ASK

USMA:

Zemmamouche, Meftah, Yekhlef, Laifaoui, Khoualed, Bouchema,Lemmouchia, ,Djediat, Boualem (Deham 66’), Hamiti (Ouznadji 77’), Boumechra (Bouazza 86’) Entraîneur : Renard

ASK:

Boutrig, Hamdi, Arar, Chaib (Bakha 60’), Zouak, Sebai, Ziad, Douicher,Boudaoud , Mesfar, Bounab ( Benamokrane 78’) Entraîneur: Bougherrara

Le Mouloudia obtient un créneau pour les entraînements

STADE BOLOGHINE

Nous avons appris d’une source généralement très sûre que les Mouloudéens viennent d’obtenir un créneau de la part de la direction de l’USMA. En d’autres termes, les Mouloudéens pourront effectuer une séance d’entraînement sur la pelouse du vieux temple de Bologhine une fois par semaine, certainement les veilles des matches. Selon Rebouh Haddad, avec qui nous avons longuement discuté au cours de la semaine précédente, le cercle du club sis à l’avenue Mira à Bab El Oued sera rénové dans les semaines à venir. Ainsi, il sera question de mettre en place le magasin du club où seront mis en vente les maillots du club (NIKE) ainsi que tous les accessoires qui vont avec. Le cercle deviendra aussi un siège digne d’un grand club.

HAMITI PARMI LES 18

Surprise, Fares Hamiti a finalement été retenu parmi les 18 hier lors du match de l’ASK. Ayant contracté une blessure au genou, Hamiti a manqué l’avant-dernière séance d’entraînement, alors qu’il s’est entraîné en solo la veille du match. A.T.

LIGUE 1

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

MANSOURI : «Je ne regrette pas de n’être pas parti» Il était l’une des révélations de la saison écoulée. Le jeune gardien, Smaïn Mansouri, était même l’un des principaux acteurs de la fameuse fin de saison où l’USMA avait réussi à se sauver de la relégation.

O

n se rappelle que Mansouri avait profité de la méforme de son ex-conccurent, Merouane Abdouni. Cela dit, l’ascension de Mansouri a basculé cet été, lors du recrutement de Lamine Zemmamouche, l’un des meilleurs gardiens du pays. C’était une mauvaise surprise pour Mansouri qui nous avait déclaré à la fin de la saison écoulée ; « Je ne veux pas de gardien, faites-moi confiance », ce qui voulait dire clairement qu’il avait mal accueilli l’arrivée de Zemma. A ce moment là, tout le monde croyait que Mansouri allait faire comme son ex-coéquipier, à savoir l’international espoir Mazouzi qui a préféré changer d’air, sous forme de prêt pour avoir plus de temps de jeu. Interrogé par nos soins pour savoir s’il n’a pas regretté de ne pas avoir fait comme Mazouzi, Mansouri affirme le contraire: « Franchement, je ne regrette rien. La saison ne fait que commencer, et je m’attendais à ce que je retrouve le banc après le recrutement de Zemmamouche qui est l’un des meilleurs dans le championnat. Cela dit, j’ai confiance en mes capacités. Je travaille dur afin de saisir la moindre opportunité. Mazouzi et moi n’avions pas les mêmes visions des choses. Lui il a préféré partir, moi je suis pour servir mon club en cas de besoin, et sachez que je ne laisse pas tran-

quille Zemmamouche, car il sait que s’il faute, je lui pique sa place, et j’avoue que cette concurrence me stimule et m’encourage à redoubler d’efforts» a-t-il expliqué

«Je sais que j’aurai ma chance»

Dans le même contexte, Mansouri a évoqué son avenir à l’USMA, en présence d’un très bon keeper et qui affiche une grande forme, à savoir Mohamed Lamine Zemmamouche. «Moi, je vois les choses autrement, il y a un staff technique compétent qui est en place, et qui observe tout. Demain, si Zemma serait appelé en Equipe nationale par exemple, il est clair que ce sera moi qui le remplacera à

Vivez le championnat de ligue 1 avec

«L’état d’esprit du groupe est meilleur que celui de la saison passée»

Par ailleurs, et dans un autre contexte, nous avons demandé à

Mansouri s’il y avait une différence dans l’esprit du groupe qui règne cette année dans l’équipe par rapport à celui de la saison écoulée Le portier usmiste estime qu’il n’ y pas photo: «Evidemment, je vais être franc avec vous, lors de la saison écoulée, il y avait beaucoup de mal honnêteté qui nous a conduit à un passage à vide que nous avons failli payer cash si nous avions rétrogradé en seconde division Cette saison, il y a un très bon effectif techniquement et en même temps sur le plan disciplinaire Nous sommes un groupe soudé et très bien éduqué. Les anciens et les nouveaux sont compatibles, et les expérimentés aident beaucoup les jeunes. » Amine Tirmane

RESULTATS DE LA 3E JOURNÉE Rencontres MCO-MCEE NAHD-ASO MCS-USMH WAT-CRB USMA-ASK JSK-CAB CSC-MCA ESS-JSMB

Patrick

Equipes 1- USM Alger 2- USM El Harrach 3- CR Belouizdad 4- JSM Béjaïa 5- JS Kabylie 6- ASO Chlef 7- MC El Eulma 8- CA Batna 9- CS Constantine 10- MC Saida 11- ES Sétif 12- MC Alger 13- MC Oran 14- AS Khroub 15- WA Tlemcen 16- NA Hussein Dey

l’USMA, ne serait-ce qu’en match amical, à ce moment, je prouverai que je mérite une place au soleil. Cette année, l’USMA jouera le titre, et chaque joueur doit se tenir prêt à saisir sa chance C’est ce que j’attends en tout cas, juste que j’obtienne une opportunité de jouer. Car si je saurai que je ne jouerais pas la moindre minute, à ce moment-là je vous dirai que j’aurais du faire comme Mazouzi, mais là nous ne sommes qu’en début de saison, et le plus dur est à venir.»

Pts 09 06 04 04 04 04 04 04 04 03 03 03 02 02 02 01

J 03 03 02 02 02 03 03 03 03 03 02 03 03 03 03 03

Résultats 1-1 1-1 0-1 1-1 2-0 1-1 1-0 S’est joué en soirée

G 03 02 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 00 00 00 00

N 00 00 01 01 01 01 01 01 01 00 00 00 02 02 02 01

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 00 01 00 00 00 01 01 01 01 02 01 02 01 01 01 02

BP 04 03 03 01 02 04 04 02 02 02 03 01 03 02 03 03

BC 00 02 01 00 01 04 04 02 03 02 03 02 04 04 05 05

Diff +04 +01 +02 +01 +01 +00 +00 +00 -01 +00 +00 -01 -01 -02 -02 -02


LIGUE 1

Le Nasria méritait mieux Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : 20-Août (Alger) Affluence : moyenne Arbitres : Amalou, Bounoua, azrine Avertissements : Natèche (36’) (NAHD), Biyaga (37’), Gherbi (40’), Aouameri (69’), Hamidi (79’) (ASO) Buts : Messaoud (34’ sp) (ASO), Souakir (45’+1) (NAHD)

Le latéral gauche du Nasria, Nassim Oussalah, a officiellement obtenu son logement, comme promis par la direction du club qui lui avait indiqué qu'il aura un logement afin qu'il puisse ramener sa petite famille et donc se concentrer sur son travail. Cela devait se faire depuis quelque temps, mais il a été retardé en raison de la non- disponibilité du logement.

Natèche, Khiter, Abbes, Khedis, Benamri, Allag, Jimmy, Benyahia, Madi (Harrouche 18’), Saibi, Souakir (Derradja 62’). Entraîneur : Medjahed

ASO :

Ghalem, Gherbi, Aouamri, Mellouli, Zaoui, Zaouche, Achiou, Abdesslem (Senouci 67’), Seguer (Ambane 78’), Biaga (Hamidi 55’), Messaoud Entraîneur : Saâdi.

L

BENSAÏD ET LES AUTRES JOUEURS ATTENDENT

Le Nasria ne gagne toujours pas. Ph : Maracana

Trois joueurs convoqués en EN olympique

partout. En seconde mi-temps, les Nahdistes reviennent sur l’air de jeu pleine de volonté et disputent toutes les balles. Les Chélifiens subissaient le jeu pendant la première demi heure avant de revenir dans le match. Le jeu s’équilibra au milieu du terrain et les Nahdistes, qui procédaient par les couloirs, ont mis en danger Zaoui et la défense chélifienne à plusieurs reprises. Souakir et Saïbi, les deux attaquants de pointe malgré qu’ils étaient au marquage strict ont failli à plusieurs reprises d’aggraver la marque n’était le gardien Ghalem qui s’opposa avec brio.

MANA FUSTIGE les dirigeants

C

Ph : Maracana

Medjahed remercie la direction pour la régularisation des joueurs

L’entraîneur chélifien procéda à deux changements en incorporant Hamidi et Biaga pour secouer un peu cette solide défense nahdiste mais sans aucun effet positif. Au contraire, ce sont les Nahdistes qui dans le dernier quart d’heure ont multiplié les contres rapides et dangereux pour la défense chélifiens. Zaoui et ses camarades se sont regroupés dans l’axe défensif pour ne pas se faire surprendre dans les dernières minutes du match. Malgré tous les efforts déployés par Khedis et ses camarades, ils n’ont pu surprendre une seconde fois Ghalem. R. M.

ontacté par la Chaine III de la radio nationale pour donner son point de vue sur la manière dont est géré le club après son départ, l'ex-président du NAHD, Mana Kenfoud, ne s'est pas embarrassé pour tirer à boulets rouges sur les membres de la direction, en indiquant que le Nasria est géré de manière archaïque et cela depuis que les comptes du club et de la SPA sont bloqués. Selon lui, les dirigeants utilisent le cash pour payer leurs joueurs et les membres du staff technique, ce qu'il trouve dégradant et pas digne d'un club professionnel. Mana affirmera qu'il n'a pas participé au recrutement qui a été effectué et il ne peut donc pas savoir s'il est bon ou non, mais il pense néanmoins que les dirigeants se sont trompés. L'ancien patron du club indi-

quera qu'il souhaitait travailler dans la continuité, et c'est pour cette raison qu'il espérait garder le staff technique et les joueurs du cru, tout en renforçant l'équipe avec des éléments susceptibles de donner un plus à l'équipe. Mana ajoutera qu'il était aussi en contacts avancés avec des investisseurs qui souhaitaient aider le club et entrer dans le capital, mais que tout est tombé à l'eau après le retrait de confiance dont il a été victime, assurant que ce procédé est illégal et qu'il reste toujours membre du conseil d'administration. Cette déclaration de Mana vient donc remuer le couteau dans la plaie dans le club, même si les dirigeants pensent que cette réaction de Mana ne pourra rien changer au cours des choses, sachant qu'il est maintenant écarté de la gestion du club. Raouf Mesbah

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

de Messaoud pour Achiou, engoufré dans le carré des 18 m., mais, au moment de conclure, il est fauché par le gardien Natèche et l’arbitre Amalou siffle sans hésitation le penalty. Messaoud transforme le coup de pied de réparation et ouvre le score pour son équipe. Alors que l’on s’acheminait vers la pause citron, lorsque, sur un centre précis de Benyahia, le gardien chélifien Ghalem fait une grosse bourde en relâchant le ballon dans les pieds de Souakir qui ne s’est fait pas prier pour éghaliser. Après cette égalisation, l’arbitre siffle la mi-temps sur le score nul de 1 but

Trois joueurs du Nasria sont convoqués en EN olympique, pour prendre part à un stage qui durera 15 jours à Sidi Moussa et qui rentre dans le cadre de la préparation au tournoi d'Egypte pour la qualification aux JO de Londres 2012. Ces joueurs sont Okbi, Benamri et Benyahia. Le staff technique est quelque peu embarrassé par cette situation, vu qu'il s'agit de joueurs importants dans l'effectif dont le coach ne peut se passer.

Invité à l'émission «Football magazine» de la Chaine III, le driver du Nasria, Nabil Medjahed, a tenu à remercier la direction pour la régularisation des joueurs qui ont obtenu leur troisième salaire jeudi dernier. Medjahed pense que la balle est désormais dans le camp des joueurs qui sont mis à présent dans de bonnes conditions. R. M.

3e journée

OUSSALAH A OBTENU SON LOGEMENT

NAHD :

es Nahdistes, en recevant les Chélifiens au stade du 20Août, ont pris l’initiative de faire le jeu dès le coup de sifflet initial de l’arbitre Amalou. Les camarades de Khedis, occupant rationnellement les espaces, faisaient circuler le ballon au milieu du terrain et sollicitaient les deux attaquants de pointe, Saïbi et Souakir. Les Chélifiens, pour leur part avec des joueurs comme Achiou, Abdeslam et Zaouche, occupent le milieu de terrain intelligemment et orientent le jeu vers Segueur et Messaoud. Ces derniers, par leur opportunisme et leur sens du but, ont failli à plusieurs reprises ouvrir le score n’était la belle forme affichée par le gardien Natèche et aussi la complémentarité de l’axe central où évoluait Khedis avec aisance. Après la demi-heure de jeu, les Chélifiens prennent à défaut la défense nahdiste sur une ouverture

1 1

09

Après Oussalah, ça sera au tour des autres joueurs qui habitent en dehors de la capitale et qui attendent leur tour d’être logés. Ainsi, Bensaïd qui souhaite lui aussi ramener sa petite famille devrait prendre l'appartement de Staouéli où sont logés tous les joueurs pour le moment, alors que les joueurs célibataires occuperont un F5, comme promis par la direction du club. R. M.


10

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011 République Algérienne Démocratique et Populaire Direction des ressources en eau de la wilaya de Djelfa

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N° fiscal : 17014021039

Conformément à l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, la Direction de l’hydraulique de la wilaya de Djelfa informe tous les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint inséré dans les quotidiens nationaux Akhbar El Youm le 20/06/2011 et Maracana le 21/06/2011 et au Bomop relatif à la réalisation des adductions à travers la wilaya (Aïn Oussera, Taâdmit, Hassi Bahbah, Hassi F’doul et Dar Chioukh) : - Lot n° 01 : réalisation de l’adduction d’eau d’Aïn Oussera : forage F12 au réservoir surélevé 500 m3 - Lot n° 02 : réalisation de l’adduction d’eau de Taâdmit : nouveau forage au nouveau réservoir - Lot n° 03 : réalisation de l’adduction d’eau de Hassi Bahbah : forage F8 au nouveau réservoir 500 m3 (Hay EL Mounadhiline) - Lot n° 04 : réalisation de l’adduction d’eau Hassi F’doul à partir du forage F4 Les projets sont attribués à titre provisoire aux entreprises suivantes : N° de lot

Entreprise

Montant Note proposé en TTC offre technique

Délai

OBS

01

ETBH Douadji Brahim

23 708 460,67

55.67

03 mois

Attribué conformément au cahier des charges

02

SOTHYL Hadjaj Taher

13 127 868,00

73.00

02 mois

Attribué conformément au cahier des charges

03

ETPHB Dahleb Ali Kaml

24 346 647,00

55.00

05 mois

Attribué conformément au cahier des charges

04

ETBH Douadji Brahim

17 436 182,40

55.67

03 mois

Attribué conformément au cahier des charges

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par la partie contractante dispose d’un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens Akhbar El Youm et Maracana et au Bomop peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Djelfa, et ceci en application de l’article 114 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1532— Dimanche 25 Septembre 2011 - Anep N°876 765

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AIN-DEFLA ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE DE PROXiMITE BOUMEDFAA

AVIS DE RECRUTEMENT

Grade

Technicien supérieur en informatique

Conditions requises

Mode de Nombre de recrutement postes

Parmi les condidats titulaires du Concours sur diplôme de technicien supérieur examen en informatique ou informatique de gestion

01

Dossier de candidature : 1- Une demande manuscrite 2- Deux (02) photos d'identité récentes 3- Une copie de la carte nationale dûment légalisée 4- Titre et diplôme ou titres équivalents, dûment légalisés 5- Une copie de l’attestation certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du service national 6- Extrait du casier judiciaire N° 03 en cours de validité 7- Deux (02) enveloppes timbrées et libellées à l’adresse du candidat Les candidats(es) intéressés(es) doivent transmettre leurs dossiers par voie postale adressés à Monsieur le Directeur de L’ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE DE PROXIMITE DE BOUMEDFAA La clôture de dépôt des dossiers de candidature est fixée 20 jours à compter de la date de parution du présent avis. Maracana N° 1532— Dimanche 25 Septembre 2011 - Anep N° 877 164

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 41/2011 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE MEDEA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS

Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10-236 du 28 choual 1431 correspondant au 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, la direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Médéa lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la : REALISATION D’UN INTERNAT CAPACITE 300 LITS AU LYCEE 1000/300 BERROUAGUIA AVEC DEPENDANCE WILAYA DE MEDEA Les entreprises intéressées par le présent avis qui possèdent l’attestation de qualification et de classification professionnelles de catégorie trois (03) et plus activité principale bâtiment, peuvent retirer les cahiers des charges auprès de : LA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE MEDEA - CITE DU 24 FEVRIER -

Les offres accompagnées des documents légalisés et en cours de validité exigés par la réglementation en vigueur, à savoir :

1- L’OFFRE TECHNIQUE : - Déclaration à souscrire signée, datée et cachetée - Déclaration de probité - Instructions aux soumissionnaires signées, cachetées et datées - Cahier des clauses spéciales relatif à la soumission signé, cacheté et daté - Planning de réalisation - Copie du registre du commerce (légalisée par les services de CNRC) - Statut de l’entreprise (copie légalisée par un notaire) - Attestation de dépôt du compte social pour les sociétés - Attestation de qualification et de classification professionnelles de catégorie trois (03) et plus activité principale bâtiment - Attestation fiscales et parafiscales (Apurées) Extrait de rôle valide moins de 03 mois avec TVA. IBS. TAP + Attestations de mise à jour

CNAS, CASNOS, CACOBATPH - Casier judiciaire - Liste des moyens humains et matériels du soumissionnaire (cartes grises + attestations d’assurance valides et légalisées) - Liste des projets et projets similaires réalisés par le soumissionnaire (attestation de bonne exécution) - Bilan comptable des 03 dernières années

séparées, l’une comportant l’offre financière et l’autre l’offre technique cachetée et anonyme portant la mention suivante :

2- L’OFFRE FINANCIERE : - Lettre de soumission signée, cachetée et datée - Bordereau des prix unitaires signé, cacheté et daté - Cahier des prescriptions techniques signé, cacheté et daté - Devis quantitatif et estimatif signé, cacheté et daté

«SOUMISSION A NE PAS OUVRIR» Adressées à : MONSIEUR LE DIRECTEUR DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE MEDEA CITE DU 24 FEVRIER

Le dernier délai pour la remise des offres est fixé 21 jours à partir de la première parution dans les quotidiens nationaux et le BOMOP à (12h00) L’enveloppe extérieure contiendra deux enveloppes

Maracana N° 1532— Dimanche 25 Septembre 2011 - Anep N° 876 967

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT REALISATION D’UN INTERNAT CAPACITE 300 LITS AU LYCEE 1000/300 BERROUAGUIA AVEC DEPENDANCE - WILAYA DE MEDEA

Les entreprises soumissionnaires sont invitées à assister à la séance d’ouverture des plis fixée le dernier jour correspondant à la date limite de dépôt des offres ou le jour ouvrable qui le suit à 14h00 à la direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Médéa.


LIGUE 1

Les Oranais reviennent DE LOIN FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahmed-Zabana Affluence : faible Arbitres : Mial, Gourari, Semsoum Buts : Bouaicha (9’) (MCEE). Fetal (87’) (MCO) Avertissements : Zidane (12’), Belaili (67’), Kechamli (70’), El Ghoul (83’) (MCO). Hebaichi (51’), Kadri (82’), Mahfoudi (90’+3) (MCEE)

MCO :

El Ghoul, Bourezama (Sellimi 46’), Bengorine, Kechamli, Zidane, Harizi, Benattia (Bouterbiat 46’), Aouedj (Fetal 54’), Belaili, Bentiba, Leghzal. Entraîneur : Hadj Mansour

MCEE :

Berrefane, Mahfoudi, Renane, Berchiche, Hebaichi, Gherbi, Kadri, Bentayeb, Bouaicha (Deghiche 79’), Belakhdar (Benameur 74’), Tiaiba Entraîneur : Khalef

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

découvrent les gars d’El Eulma plus entreprenants que leurs joueurs. Les visiteurs pressent les locaux pour essayer de trouver les filets d’El Ghoul par le remuant Bouaicha. Ce dernier fut un véritable poison pour les Oranais arrivant tant bien que mal à le contrer. L’ex-joueur de l’USMAn a profité d’un flottement de la défense suite à un corner pour fusiller El Ghoul à la 9’ de jeu. Ce but a encouragé les camarades de Mahfoudi continuant leur domination sans pour autant réussir à aggraver la marque. Bouaicha, dans une superforme ce jour, a failli battre une nouvelle fois El Ghoul s’il avait bien cadré son tir des 18 mètres. Il fallait attendre la 24’ pour que les Oranais sortent de leur coquille. Mais ni le tir de loin de Harizi à la 30’ ou l’essai de Aouedj 42’ ne trompèrent la vigilance de Berrefane. La première mi-temps fut sifflée sur le score de un but à zéro en faveur des visiteurs. Les dix premières minutes du second half étaient à l’actif des Eulmis obligeant les Oranais à se replier un peu en arrière pour défendre leur camp. Ils étaient à deux doigts de tromper El Ghoul pour la deuxième fois. Le meilleur

Les Oranais égalisent dans les dernières minutes. Ph : Maracana

joueur sur le terrain, Bouaicha, s’échappe à partir du round central, arrive à se retrouver face au portier et met le cuir dans les décors. Il vient de priver son équipe d’un but certain pour se mettre ensuite à l’abri d’un réveil des locaux. Les Oranais répliquent par de timides contres par Aouedj sans grand danger pour Berrafane. Ils eurent par la suite deux actions dangereuses par Sellimi 56’, et Belaili 63’ de jeu. Le premier a repris magnifiquement de la tête un

centre en retrait obligeant Berrafane à étaler tout son savoirfaire. Le second, suite à une série de dribbles, arrive au niveau de la surface de réparation, transmet le cuir à Fetal. Ce dernier tire mollement dans les bras de l’ex-portier kabyle. Les Oranais se jettent corps et âme dans la bataille et arrivent à égaliser à la 87’ par Fetal. Il libère par la même occasion ses coéquipiers et supporters qui commençaient à se disperser. M. T.

L Baba pense à la présidence es supporters des Hamraoua présents dans les tribunes du stade Ahmed-Zabana pensaient que leur équipe prendra d’emblée le match en main, mais

B

aba a bien déclaré dans un passé récent qu'il n'était nullement intéressé par la présidence de la SSPA-MCO, et qu'au contraire, «seul l'intérêt du Mouloudia prime, et qu'il se contenterait d'une chaise au prochain conseil d'administration». Baba est pour l'instant un grand supporter qui a mis beaucoup d'argent dans l'escarcelle du MCO, lui évitant ainsi d'entrer dans une crise latente qui aurait pu découler sur une implosion. Nous pouvons supposer que c'est là le côté positif de l'entourage de ce grand club qui a fait l'histoire moderne du football dans la région ouest du pays. En face, on retrouve un groupe de personnes «sensibles», comme ils disent, quant à l'avenir du club et dont l'objectif principal et essentiel est de «renvoyer» les actuels dirigeants, leur reprochant une multitude de choses, dont la principale est «qu'ils n'ont pas d'argent et qu'en qualité d'actionnaires, ils n'ont pas le droit d'être des employés rétribués par le

3e journée

BOUSSAÂDA COURT À NOUVEAU

Le latéral droit, Hachemi Boussaâda, blessé au cours du stage de Tunisie, vient de reprendre les entraînements en solo jeudi dernier. Le joueur s’est contenté de quelques tours de piste, et il ne reprendra la préparation avec le groupe que dans une dizaine de jours, ou au minimum dans une semaine. C'est dire que sa présence contre le CRB au stade du 20 Août dans le cadre de la 4e journée du championnat est plus qu'improbable…

ZEMOUCHI PRESQUE PRÊT

Ph : Maracana

S'il y a un homme qui n'a pas lésiné pour mettre la main à la poche, et ce, depuis l'été, c'est bien l'ancien président de section du MCO, version Djebari, à savoir Belhadj Mohamed, dit Baba, et ce, grâce au soutien moral d'un ancien sénateur qui préfère suivre de loin les évolutions des joueurs d'un club qu'il porte dans son cœur.

1 1

11

Belhadj (Baba) ne cesse pas d’aider le MCO et ce, depuis le début du championnat. Ph : Maracana

MCO, qu'ils vont mener à la débâcle.» Un avenir sombre est prédit à la SSPA par ces personnes qui ont pignon sur rue à Oran et qui utilisent tout les moyens pour arriver à leurs fins. Ont-ils tort ou ont-ils raison ? Là n'est pas le propos des supporters qui nous interpellent chaque jour et qui voient seulement deux parties aux visions et aux objectifs différents graviter autour de leur club. Pour l'heure, Belhadj Mohamed, dit Baba, est le pion essentiel qui ne lésine pas sur les

moyens pour motiver les coéquipiers de Kechamli, sans rien demander en contrepartie. Alors, qui pousse certains spectateurs du stade Zabana à accrocher des banderoles, où il est écrit que «Le MCO, club de martyrs, ne veut pas de l'argent sale de Baba » ? «Si ce n'est pas cet «argent sale» qui a sauvé «leur» Mouloudia de l'effondrement, pourquoi n'y a-t-il pas eu, parmi ceux qui disent être les fils et les adorateurs de ce club, des gens qui alimentent ses caisses ?», estime une grande partie des

supporters, qui rappellent que tous les protagonistes ont été des dirigeants du MCO, soit du temps de Djebari, ou celui de Meziane, ou du fameux «comité de sauvegarde» ( ?). Pour le moment, Baba ne se fait aucun souci : il a remis personnellement, jeudi, les 7 millions de centimes de la prime du match nul du Khroub à chacun des joueurs qui ont participé à la rencontre et il compte refaire la même opération en cas de victoire sur le MCEE. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'ex-défenseur de l'USMB compte bien trouver une place dans la défense du Mouloudia. Après une blessure qui l'a éloigné de l'entame du championnat, il a repris les entraînements et pense pouvoir être dans une bonne forme physique dans les tout prochains jours. «Je suis venu au MCO pour jouer et non pour servir de décor. La blessure m'a handicapé parce que je n'ai pas pu faire une préparation complète avec le groupe. J'ai repris il y a quelques jours, et je compte bien travailler d'arrache- pied pour gagner une place de titulaire. Je reste à l'affût du moindre faux pas de l'un de mes coéquipiers de la défense, et bien sûr je suis totalement au service de l'équipe et de A. B. l'entraîneur.»


12

0 1

L’Ouest sourit aux Harrachis

3e journée

CHAREF EN COLÈRE

L’entraîneur en chef Charef était surpris d’apprendre que les dirigeants n’ont pas procédé à la régularisation de la prime de la victoire devant la formation du MCO. Le premier responsable technique était dans tous ses états puisqu’il comptait beaucoup sur cette prime pour motiver ses joueurs dans cette rencontre qui s’annonce difficile pour les Harrachis. Les joueurs eux non plus n’ont pas apprécié.

LAYATI A FAIT LE VOYAGE AVEC LE GROUPE

Malgré sa blessure, le défenseur latéral gauche Layati a fait le déplacement avec le groupe puisque Charef a convoqué 19 joueurs pour cette confrontation devant Saïda. Charef voulait remonter le moral du joueur.

LES MEMBRES DE L’ AG RETIRENT LEUR REQUÊTE DE LA DJS

Selon des sources bien informées des affaires courantes de l’ USMH, les membres de l’ AG, qui ont fait une requête à la DJS pour tenir leur assemblée du CSA et essayer de faire le forcing sur Laïb pour choisir un président du CSA, ont finalement retirer leur requête puisque les responsables de la DJS ont suggéré aux membres de calmer les ardeurs et laisser le club en marche dans le bon sens.

LES CAISSES DU CLUB RENFLOUÉES

Comme déjà paru sur nos colonnes, le ministère de la Jeunesse et des Sports vient de débloquer la coquette somme de 1milliard 200 millions de centimes qui vient renflouer les caisses des Jaune et Noir. Cette manne financière va permettre aux Harrachis de régulariser les joueurs qui attendent avec impatience leur dû depuis des mois. L. S.

LIGUE 1

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

FICHE TECHNIQUE

Stade : (OPOW) Saida – Affluence nombreuse – Arbitres : Necib, Hadjadj, Maghlout Buts : Djerboue (25’) USMH Avertissements : Djerboue (26’ et 67’) Expulsions : Djerboue (67’)

MCS :

Kial,Megherbi, Attek, El Hadjari, Belkheir, Hadiouche,Sayah, Zaoui, Cheraitia, Saadi, Abdellaoui, Entraineur : Rouabeh,

USMH :

Doukha, Messaoudi, Demou, Griche,Tatem, Lagraa, Hendou, Touahri ( Kahouadji 70’), Djerboue, Saha, Benyettou Entraineur : Benomar

L

a rencontre ayant mis aux prises les poulains de Rouabeh à leurs homologues de l’USMH s’annonçait difficile dans la mesure où les coéquipiers de Hendou se sont deplacés à Saïda pour un bon résultat et en même temps se racheter après la défaite dans le derby face à l’USMA. Donc, du côté des saidis il fallait prendre très au sérieux cette rencontre, d’autant plus qu’ils avaient comme objectif de se racheter de leur dernier revers à Batna. Néanmoins sur le terrain le match n’ a pas été du tout facile car l’USMH est une équipe qui joue bien, même en dehors de ses bases, et qui est capable de

faire de bons résultats comme ce fut le cas face au MCO. Les premières minutes de jeu étaient équilibrées et passé le traditionnel quart de jeu d’observation, les coéquipiers de Cheraitia se montrent plus dangereux et vont gâcher successivement deux belles opportunités aux 19’ et 23’ de jeu par respectivement Sayah et Hadiouche. Au moment fort de la domination des locaux, les visiteurs qui opèrent en contres réussiront à ouvrir la marque par Djerboue sur un excellent service de Tatem l’ex-sociétaire de l’USMA aligné pour la première fois en ce début de saison. Ce but plonge le stade dans un silence de mort. Les Vert et Rouge repren-

dront du poil de la bête et jetteront toutes leurs forces dans la bataille sans toutefois réussir à rétablir l’équilibre durant la premiere mitemps. En seconde période de jeu, et sermonnés par leur entraîneur, les camarades de Kial tenteront toutes combinaisons afin de parvenir à leurs fins mais, à chaque fois ils butent sur une défense bien regroupée autour de leur charnière centrale Demou-Griche qui tiendra bon. A la 67’ de jeu, Djerboue écopera d’un second carton jaune, synonyme d’expulsion et laissera ses coéquipiers en infériorité numérique. Le gardien de but Doukha se mettra lui en évidence et sauvera son équipe d’un but certain en se couchant sur un essai de

Hadiouche à la 70’. Les Jaune et Noir répliqueront par l’entremise de Hendou mais le tir de ce dernier passera légèrement au-dessus de la transversale de Kial. Sentant qu’ils étaient en mesure de rééditer le même coup réussi à El Bahia, les Harrachis dressent une véritable muraille qui ne laissera rien passer. Les dernières minutes seront très pénibles pour la défense des visiteurs qui supportera tout le poids de la rencontre. Jouant le tout pour le tout, les Saidis malgré toutes leurs tentatives n’égaliseront pas et c’est au contraire les Jaune et noir qui repartiront pour la seconde fois avec la totalité des points de l’ouest du pays. N. F.

«Prêt à accueillir l’ES Sétif en nocturne» ABDELLATIF (DIRECTEUR

L

DU STADE DU

1ER-NOVEMBRE MOHAMMADIA)

USMH-ESS se jouera en nocturne, selon le directeur du stade du 1er-Novembre. Ph : Maracana

e directeur du stade du 1er-Novembre de Mohammadia, Abdellatif, affirme que le stade sera prêt pour accueillir les adversaire des Jaune et Noir en nocturne et ce, dès la prochaine sortie de l’équipe à domicile devant la formation de l’ES Sétif pour le compte de la quatrième journée de L1. En effet, selon le concerné, les travaux relatifs à l’éclairage sont pratiquement terminés à 90% puisque les responsables de la société IRMA qui s occupe du projet ont réceptionné et installé le groupe électrique. En outre, trois pylônes munis de projecteurs sont en état de fonctionnement, il ne reste plus qu’à mettre en marche le quatrième pylône qui sera fonctionnel à son tour avant

la rencontre face à l’ Entente sétifienne, la semaine prochaine. «Je dirai que les travaux sont achevés à 90 %, je peux vous annoncer que le match face à la formation de l’ES Sétif pourra se jouer en nocturne puisque tout est en place, il ne reste maintenant plus qu’à définir la date de la réception du projet» affirme notre interlocuteur. Il faut savoir que l’ USMH n’ a pas joué depuis des saisons sur son stade sous les feux des projecteurs, chose qui a laissé les responsables du club faire pression sur leurs homologues de l’APC de Mohammadia afin que cette dernière lance les travaux le plus tôt possible. A présent que le problème d’éclairage est sur le point d’être terminé, il reste cependant

la question de la deuxième tribune que les Harrachis veulent élargir jusqu’ a dix mille places.

La pose de la pelouse (5e génération) au mercato

Dans le même contexte, la pose de la nouvelle pelouse en matière synthétique de type 5e génération se fera durant le mercato afin de permettre à l’équipe des Jaune et Noir de ne pas rater les rencontres à domicile. Selon le premier responsable du stade, les travaux dureront 45 jours puisque la DJS a remis la pelouse à Laïb qui devra trouver la société qui doit effectuer les travaux. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Megatli «Mon but c’est l’Equipe nationale»

LIGUE 1

Amine Megateli

Le défenseur central du la JSM Béjaïa, amine Megateli , revient dans cet entretien sur les péripéties traversées par son club depuis le début de la saison jusqu'à aujourd’hui. Il nous brosse un tableau sur la situation actuelle des Vert et Rouge tout en relatant son parcours personnel. Que devient Amine ? Je m’entraîne comme d’habitude. J’essaye de faire de mon mieux pour être toujours à la hauteur et garder ma place de titulaire. Justement, lors d’une de vos déclarations, vous avez souhaité jouer dans l’axe, pourquoi ? Parce que tout simplement dans l’axe, je me sens beaucoup plus à l’aise. Pourtant, comme latéral droit, on vous trouve plus rentable. Un commentaire? Oui, c’est vrai, mais, j’ai toujours voulu jouer dans l’axe. Cependant, je suis polyvalent et, je peux me produire dans tous les postes de la défense.

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

n

ve sa forme et ses repères. Les débuts sont difficiles et, ce qui compte, en ce moment, ce sont les résultats.

Soyez plus explicite… Chaque point gagné va peser lourd dans le décompte final. Durant les dix premiers matches, seul le résultat est important. Après et au fil des rencontres, tout s’arrangera et les fans retrouveront le beau jeu de l’équipe . Comment voyez-vous l’exercice de cette saison ? Il sera difficile, palpitant. La majorité des équipes, qui a gardé son ossature, a effectué une bonne préparation et a réussi à faire un recrutement valable. C’est dire que la plupart des formations sont décidées à jouer les premiers rôles Et pour la JSM Béjaïa ? Depuis quatre ans, la JSMB joue les premiers rôles, ce sera pareil pour cette saison où nous comptons effectuer un meilleur parcours que celui de la saison dernière. Cela suppose le titre, n’est-ce pas ? En ce moment, on ne peut rien prévoir, il faudrait attendre les dix premières journées pour pouvoir déterminer l’objectif qu’on va cibler. Et Dame coupe dans tout ça ? A vrai dire, concernant Dame coupe, aucun club ne peut prétendre à un objectif. Seulement, nous allons essayer de jouer match par match et d’aller le plus loin possible dans cette compétion.

Dans l’ axe, il y a déjà une rude concurrence, ne craignez-vous pas de vous retrouver sur le banc des remplaçants ? Pas du tout et puis, comme je l’ai dit, dans l’axe, je me sens beaucoup mieux même si je dois rester souvent sur le banc.

Durant cette saison, vous allez mener la bataille de la Ligue des champions. Que représente pour vous cette compétions continentale ? Chaque joueur rêve d’y participer. Nous allons essayer de ne pas faire de la simple figuration mais, représenter les couleurs du pays et du club.

Si vous voulez bien, parlons, un peu, de la JSMB, comment évaluez-vous le début de cette saison ? J’ estime que c’est un début plutôt positif. Je pense que tout va bien et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le championnat est encore long et il va falloir travailler dur pour réussir.

Avez-vous un objectif dans cette compétition ? Je pense que l’important c’est d’acquérir une grande expérience, tel est le premier objectif, ensuite, on fera de notre mieux pour aller le plus loin possible.

Mais les fans ne sont pas satisfaits, concernant la production de l’équipe. Qu’en pensez-vous ? Cela ne peut pas venir au départ de la compétition, il faudrait du temps pour que l’équipe retrou-

13

C'est-à-dire ? Pourquoi pas atteindre les poules ? Est-ce prioritaire, selon vous ? Je ne le pense pas pour nous. Ce qui est d’abord et avant tout une priorité, c’est le champi-

onnat national. Quant à la Ligue des champions , le fait d’y participé et d’effectuer un parcours, c’est déjà un objectif important. Revenons à vous, on dit que vous êtes sur le registre de l’entraîneur

national, un commentaire? Je suis vraiment flatté, Cela va me donner plus de tonus et de force pour redoubler d’efforts et être à la hauteur de la confiance placée en moi. Que représente pour vous l’Equipe nationale ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est le rêve de chaque joueur qui se respecte. C’est le couronnement d’un parcours et la reconnaissance de tout un sacrifice. Je vais travailler davantage pour entrer par la grande porte des Verts A. Zoughailech


14

Le jeune espoir blidéen, Namani Mohamed, qui vient de reprendre la compétition officielle après avoir purgé une SAS face à l’USMAn, est très optimiste quant à l’avenir de son équipe. Il pense que le faux pas contre Médéa n’est qu’un accident de parcours à mettre aux oubliettes.

Ph : Maracana

L’équipe de l’USMB vient de concéder sa 2e défaite, un mot ? On est rentrés sur le terrain avec la ferme intention de faire un bon résultat, on s’attendait à une farouche opposition de nos adversaires. Le but encaissé à la demi-heure de jeu nous a scié les jambes, on a tout fait pour réagir, en vain. On imagine votre déception après cet échec face à l’OM... C’est dur de laisser échapper un bon résultat, surtout que nous nous sommes bien préparés, notre adversaire n’était pas un foudre de guerre. Un échec, le deuxième depuis l’entame du championnat, n’est pas bon pour le moral. Je pense qu’il ne faut pas se focaliser sur cet échec, on aura l’occasion de nous racheter, à commencer par le prochain match face au SAM, qui jouera à Tighennif et à huis clos. Est-ce que l’équipe de l’OM était mieux organisée ? Pas du tout, on a mieux joué, mais le manque de concentration nous a joué un mauvais tour, et nos adversaires ont pu exploiter les deux occasions qui se sont présentées à eux. La manière y était, mais le résultat n’a pas suivi... C’est vrai, je pense qu’on a manqué de lucidité et de self-control, il faut ajouter que l’absence des blessés a handicapé le groupe, pour vous dire aussi que la guigne nous poursuit de match en match.

Où va le Sarii ?

Encore une fois, le Sarii de Mohammadia s’est incliné en déplacement et n’a pu tenir ses promesses, en cédant les points du match à l’USM Annaba, dans une rencontre qualifiée par l’entraîneur Biba celle du rachat.

A

LIGUE 2

NAMANI : «L’esprit du groupe n’est pas affecté» Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Ph : Maracana

près les deux premières défaites enregistrées face, respectivement, au RCK et l’USMBA, une situation qui fait suite à la série de mauvais résultats enchaînés depuis l’entame de saison. Les coéquipiers de Allali restent donc sur une série de trois défaites consécutives, avec 5 buts encaissés et une seule réalisation, un constat inquiétant en ce début de saison pour le Sarii qui s’était fixé un objectif tracé en fonction de la composante de l’équipe. Les prestations du SAM sur le terrain sont loin d’être convaincantes ; pis encore, c’est un spectacle de médiocrité que fournissent les Samistes : ni tactique de jeu, ni quadrillage du terrain, ni cohésion, ni enchaînement d’action, avec en plus un déficit physique. Nous avons là les ingrédients d’une équipe qui se cherche encore ; cette énième contre-performance est un signal fort adressé aux dirigeants qui doivent à

présent réagir, après ce début catastrophique. L’entraîneur Biba ne bénéficie plus des circonstances atténuantes au vu des résultats négatifs sur toute la ligne. Au vu de ce constat, les fans de l’équipe exigent le départ du coach, surtout que ces derniers temps des problèmes d’ordre relationnel sont venus de greffer entre lui et certains joueurs, ce qui a généré un climat quelque peu électrique. Le Sarii continue de collectionner les mauvais résultats qui le placent dans la position de lanterne rouge, et la réception, vendredi prochain, de l’USM Blida, à huis clos, n’est

Ne pensez-vous pas que l’USMB a encore une fois raté l’occasion de se rapprocher du groupe de tête ? C’est vrai, chaque saison nous entamons le championnat avec des joueurs blessés, c’est ça le football, ce n’est que partie remise, l’équipe est appelée à redresser la barre le plus vite possible et de ne plus gaspiller de points dans l’éventualité d’atteindre l’objectif tracé par la direction, qui est le retour en Ligue 1 l’an prochain. Quelles leçons tirez-vous de ce 2e échec de la saison ? Les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas ; face à l’USM Bel Abbès et l’O Médéa on a perdu, et gagné contre l’USMAn. Face au SAM vendredi prochain, on récupérera tous nos absents et on fera mieux, je suis certain que l’USMB relèvera la tête à partir du week-en prochain.

Pensez-vous déjà au prochain match face au SA Mohammadia ? Bien sûr que oui, c’est notre prochain rendez-vous en championnat, une deuxième sortie consécutive après Médéa, et c’est donc tout à fait normal qu’on pense à ce match pour nous racheter dans un premier temps vis-à-vis de nos supporters, et de démarrer le championnat par la suite. Et comment se présente ce match pour vous ? C’est un match qui sera très difficile pour nous, devant une équipe du SAM qui a concédé trois défaites consécutives. On respecte beaucoup le SAM, mais on n’aura pas beaucoup de choix devant nous, après notre défaite vendredi dernier, on devra réagir, on est condamnés à remporter les trois points de la victoire. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

OPÉRATION réhabilitation

Les supporters blidéens se demandent encore aujourd’hui comment leur équipe s’y est prise pour perdre à Médéa face à une modeste équipe de l’OM.

S

i la formation blidéenne de l’USMB avait été solidaire en défense, plus organisée au milieu et plus réaliste en attaque, les camarades de Abdouni auraient pu retourner à Blida avec au moins le point du nul. Si on ajoute les nombreuses occasions gâchées et flottements en défense, on comprend d’autant mieux leurs regrets. «C’est vraiment dommage de perdre ce match de cette manière», dira un joueur. C’est vrai que les hommes de Latrèche ont joué avec beaucoup de volonté, ce sont les individualités qui ont craqué face aux poulains de Amrouche, plus décidés à imposer leur suprématie sur les Vert et Blanc devant leur public et sur leur terrain. Avec cette deuxième défaite de la saison face aux Médéens, les Blidéens ont démérité, eux

La défaite face à Médéa a semé le doute parmi les supporters. Ph : Maracana

qui pensaient pouvoir revenir du stade Immam Lyès avec un bon résultat positif pour mettre fin au signe indien. Vendredi, l’USMB est rentrée bredouille à la maison, Latrèche devrait profiter de ce faux pas pour corriger les lacunes qui n’ont pas facilité la tâche à Abdouni pour garder sa cage vierge. De l’espoir du recrutement judicieux de Abdoun, Bertil, Kebia, Melika, Ladraâ et Latrèche Abdelkrim à la barre technique, l’équipe blidéenne vient de passer au doute et aux interrogations. Les nombreux supporters qui se sont déplacés au stade Immam Lyès à Médéa ont vite déchanté, puisque les camarades de Defnoun, en voulant jouer trop prudemment ont tout perdu, avec une grosse déception à la fin du match dans le camp blidéen. Les gars du club phare de la Mitidja ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes, eux qui avaient la possibilité de sortir victorieux s’ils avaient produit leur jeu habituel, comme ce fut le cas en amical face au CRB le 4 septembre dernier, et dernièrement pour le compte de la 2e journée de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

championnat face à l’USM Annaba. L’USMB vient de rater son début de championnat, avec deux défaites concédées face à l’USMBA (1re j) et l’OM (3e j). Latrèche a encore du pain sur la planche s’il ne veut pas connaître d’autres désillusions. En attendant la prochaine sortie de l’USMB face aux gars de la ville des Oranges du SAM, c’est une aubaine qui se présente aux Blidéens qui doivent en profiter. La rencontre se déroulera au stade de Tighennif et à huis clos. Les joueurs de l’USMB se doivent de cravacher dur et rester concentrés et mobilisés pour rattraper les points perdus. Ils doivent se ressaisir et prouver que le dernier faux pas face à l’O Médéa n’était qu’un accident de parcours.

Reprise des entraînements aujourd’hui à 14h Le coach Latrèche a programmé une séance d’oxygénation à la forêt de Soumaâ, dans le but de faire décompresser le groupe après l’échec de vendredi dernier face à l’OMédéa. T. A.


LIGUE 2

Kouba cale à domicile

En recevant leur éternel rival, le Paradou, les Koubéens étaient décidés à se racheter devant leur supporters pour effacer l’échec de Biskra.

I

ls tomberont sur un adversaire très coriace, décidé à renouer avec la victoire après deux échecs consécutives. Les Verts et Blanc ont dominé la totalité de la première mi-temps, réussissant à trouver le chemin des filets. Après cette réalisation, ils baissent de rythme, laissant le sonr à leur visà-vis de faire le jeu et d’égaliser. Cette réalisation des Pacistes a soulevé le mécontentement des supporters locaux; ces derniers s’attendaient à ce que leur formation continue à presser l’adverssaire pour inscrire d’autres buts, mais c’est le contraire qui se produit. Ils découvriront un Paradou mieux organisé, développant un

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

meilleur jeu. Les visiteurs ont montré un visage séduisant surtout en seconde période de jeu, ratant de peu de repartir avec les trois points de la victoire. Dans l’ensemble, on peut dire que le RC Kouba est passé à côté de son sujet. il n’a pu faire oublier à ses fans le dernier faux concédé à l’USB. Les camarades de Bouabdellah devraient se réveiller afin d’engranger les points nécessaires à l’avenir. Cette saison, la direction au club a mis le paquet pour que le RCK a retrouvé l’élite. Maintenant, la balle est dans le camp des joueurs pour ne pas râter leurs prochaines sorties afin d’arracher une place sur le podium.

U21 : RCK2 - PAC 1

Les U-21 du RC Kouba ont réussi à prendre le dessus sur une solide équipe du Paradou (2-1). la partie a été palpitante et attrayante et a tenu en haleine les spactateurs.

Madour à la place de Benmohamed

Le jeune Madour qui a remplacé Benmohamed, suspendu pour ce match RCK-PAC, a bien tenu son rôle et la confiance lui sera sans aucun doute renouvelée à l’avenir

Troisième but pour Daoud B.

La nouvelle recrue koubéenne D. Bouabdellah, a donné plus de mordant à la ligne d’attaque en marquant trois buts. Le staff technique compte l’encourager et compter sur lui cette saison pour animer le compatriment offensif.

Bencherifa et Assad titularisés pour la première fois

Le milieu de terrain Bencherifa, et le défenseur latéral Assad, ont été titularisés pour la première fois cette saison. Ils ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Le staff technique continuera certainement à faire appel à leurs services pour les prochains rendez-vous. B. L.

Les supporters exigent le départ de Hadj Bouzid

Une banderole accrochée sur le grillage de la grande tribune, exigeait le départ de Hadj Bouzid. Ce dernier occupe le poste de président du conseil d’administration. Pourtant, il a, comme tiennent à le préciser certains Koubéens, aidé l’équipe la saison écoulée. Il reste à savoir pour qu’elle raison ils ne veulent plus le voir faire partie du bureau.

BAKHTI : «C’est la victoire de tout le groupe»

L’Olympique de Médéa, qui accueillait un des ténors de la Ligue 2, en l’occurrence l’USM Blida, a arraché sa deuxième victoire à domicile. Il faut dire que ce derby de la Mitidja a drainé une grande foule. Les hommes de l’ex-défenseur international, Rezki Amrouche, étaient plus volontaires et ont su asseoir leur domination dès le coup d’envoi. Ce succès ne fut effectif que grâce à l’attaquant Bakhti qui, de la tête, a su asseoir un succès des plus logiques. Ce redoutable attaquant est sans conteste celui qui a porté le mieux les espoirs de son équipe pour réaliser ce probant résultat face à Blida. Dans cet entretien, il a tenu à préciser qu’il n’était qu’un simple joueur et que, pour lui, la victoire ne peut être que le fruit des sacrifices de tout le groupe..

15

Encore un faux pas des Koubéens qui ne semblent pas être d’aplomb en ce début de championnat. Ph : Maracana

Une deuxième victoire à domicile et une place confortable au classement. Ph : Maracana

Tout d’abord, vos dernières prestations et particulièrement celle face à Blida laissent deviner que vous êtes en excellente forme, ces derniers temps… El Hamdoulilah, je suis en pleine possession de mes moyens ces derniers temps. Je n’ai pas à me plaindre de ce côté, car à force de travailler, je ne suis pas très loin du top sur le plan physique. Cela est très important pour un joueur car il peut s’exprimer totalement

lorsqu’il est bien préparé. Comme les rencontres se suivent à une grande cadence ces derniers temps, nous faisons tous très attention en ce qui concerne la récupération. Sachant que c’était un match très difficile que celui face à Blida, êtiez-vous prêt pour cette rude confrontation ? Bien sûr et nous avons travaillé très dur toute la semaine pour être prêts. Il est vrai que nous aurons affaire à une très bonne équipe qui

a jusque-là, réalisé un bon parcours. Ce qui est le plus important dans ce match, c’est ce que nous ayons réalisé une prestation de l’avis de tous, assez conséquente et que notre victoire est, en somme, tout à fait logique Comment avez-vous abordé ce match ? Je vous assure que nous n’avions qu’une seule idée en tête, celle de gagner et ce, quel qu’en soit le prix à payer. Nous savions qu’en face, il y avait une équipe qui n’est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

plus à présenter. Blida est une équipe technique et cela nous arrangeait car nous nous exprimons mieux face à ce genre d’équipes. Nous avons défendu comme il se devait notre camp et veillé à ne pas encaisser de but ; puis, par la suite, nous avions aussi attaqué comme nous savons le faire. Résultat : nous avons marqué deux buts sans en encaisser. Vous vous attendiez à inscrire un but? Croyez-moi, dans ma tête, je me suis dis que si l’opportunité de marquer se présentait, je ne la laisserais pas passer. Dieu merci, c’est ce qui est justement arrivé. Je ne me suis pas du tout fais une fixation et si un de mes coéquipiers arrive à trouver le chemin des filets sur une de mes passes, j’en serais très heureux. Personnellement, je pense qu’un bon résultat ne peut être que le fruit du travail collectif. Bref, mon but c’est le fruit récolté par toute l’équipe Un dernier sur votre adversaire ? Il faut juste voir la composante pour se rendre compte que cette équipe va marcher très fort et qu’il faudra compter avec les Vert et Blanc de Blida car cette dernière n’a pas encore dit son dernier mot. Entretien réalisé par K. Salim


16

Djiad se porte bien

Le jeune milieu de terrain, Djiad, blessé à la tête suite à un contact avec Bouabdallah, a été transporté à l’hôpital. Il a reçu des soins, et trois points de suture lui ont été posés. «Il se porte bien, après le contrôle qu’il a effectué, il est revenu sur les gradins pour suivre le reste de la rencontre», nous fera savoir un dirigeant du PAC.

Hier séance de décrassage

Les coéquipiers de Bakri ont effectué hier matin une séance de décrassage, toujours au stade de Hydra. Et, dans l’après-midi, les joueurs ont eu droit à une séance de sauna à Dar Diaf (Bouchaoui).

LIGUE 2

Iaïche, un test réussi Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Après les deux défaites consécutives, ce qui a inquiété les plus optimistes des proches du club, la direction s’est séparée de l’entraîneur Nacereddine Drid qui n’a pu effectuer un bon départ.

Elle avait contacté un autre Abdelkader technicien, Iaïche, pour lui succéder afin de redresser la situation. L’ex-driver du CABBA et du CR Belouizdad n’a pas tardé à prendre en main la tête de la barre technique. Après une première réunion avec le groupe pour lui demander d’oublier les deux sorties ratées, et songer à l’avenir. Il a dirigé sa première séance de travail, et le groupe était satisfait de sa méthode. Tout le monde était prêt pour le derby face à l’éternel rival koubéen. La partie n’était pas facile pour le Paradou, appelé à se ressaisir et remonter la pente. Les Hydratis ont réussi à tenir tête au RCK à Kouba et devant sa bruyante galerie. Les Pacistes ont réalisé une belle prestation et auraient même pu arracher la victoire. Avec Iaïche, les Pacistes ont retrouvé la joie

de jouer et l’ont démontré contre le RCK. Le résultat ne fait que confirmer qu’avec Iaïche, le PAC reviendra en force dans la compétition. «Vous verrez le vrai visage du PAC à partir de la prochaine journée. Ce coach a apporté un plus dans ses bagages et ce bon résultat obtenu en est la meilleure preuve», estime un dirigeant.

Benachour égal à lui-même L’attaquant Brahim Benachour reste toujours égal à lui-même et l’a bien démontré lors du derby. Par ses dribbles et débordements, il a donné du fil à retordre aux défenseurs koubéens. Par ailleurs, le gardien de but, Ali Bencherif, s’est

Avec la venue de Iaïche, le PAC retrouve ses repères. Ph : Maracana

entraîné hier avec les éléments qui n’ont pas joué contre le RC Kouba. Il pense retrouver sa place pour le prochain match contre l’O Médéa, prévu le 30 de ce mois au stade de Hydra.

ZEMMOURI soulagé Iaïche a apporté un plus au Paradou

Au vu des deux précédentes sorties où les joueurs n’ar-

Ce que Zemmouri veut faire comprendre à tout le monde, c’est qu’il faut de la patience. «On doit être patient et compréhensif envers cette équipe composée de jeunes, il ne faut pas oublier que le groupe a changé par rapport à la saison dernière et qu’il faut du temps pour former un groupe homogène, et ce n’est pas en mettant la pression sur eux qu’on obtiendra les meilleurs résultats, on a besoin de calme, de sérénité et de confiance pour progresser, il faut donc être patient.»

Vivez le championnat de ligue 2 avec

Patrick

Une victoire qui soulage tout le monde. Ph : Maracana

Rencontré à la fin de «Il nous fallait cette victoire» coach était formel : «Il nous la rencontre, Le fallait cette victoire coûte que Zemmouri paraissait coûte, pour pouvoir continuer à épuisé mais soulagé travailler dans la sérénité ; il y par la première avait une grande pression sur les ce qui a un peu influé sur victoire de ses jeunes joueurs, l’efficacité car on pouvait tuer le joueurs. match par un deuxième but qui

I

rivaient pas à retrouver leurs repères sur le terrain, cette fois, les observateurs ont découvert un autre visage des Hydratis. On peut dire que le nouvel entraîneur a apporté un plus pour les Pacistes. Tous les regards seront braqués maintenant sur cette formation qui fera un retour en force pour la suite de ce parcours. O. Ali

l a poussé un grand ouf de soulagement, car la victoire était difficile à assurer en raison de la grande pression qui pesait sur lui et sur le groupe.

nous aurait mis dans de bonnes conditions psychologiques pour faire mieux.»

«Il faut être patient avec l’équipe»

Equipes 1. MO Béjaïa 2. USMB Abbès 3. CA B.B.Arreridj 4. JS Saoura 5. O. Médéa 6. ASM Oran 7. ES Mostaganem 8. RC Kouba 9. MSP Batna 10. USM Annaba 11. US Biskra 12. AB Merouana 13. USM Blida 14. MO Constantine 15. Paradou AC 16. SA Mohammadia

«Je travaille sans calcul»

Faisant allusion aux pressions et aux critiques qu’il subit depuis la première journée, Zemmouri nous dira : «Moi, je travaille de toutes mes forces, je me donne à fond et honnêtement, je ne fais aucun calcul, je continuerai à faire mon travail avec le cœur, l’équipe progresse de match en match, j’irai jusqu’au bout de ma mission. Tant qu’on me fera confiance, je suis quelqu’un qui observe, qui écoute et qui agit par conviction.» W. Y.

RESULTATS DE LA 3E JOURNÉE Résultats 0-0 2-0 2-0 5-0 1-1 2-1 2-1 0-0

Rencontres USMBA-ASMO OM-USMB USMAn-SAM JSS-MOC RCK-PAC MSPB-USB MOB-ABM ESM-CABBA

Pts 09 07 07 06 06 05 04 04 04 03 03 03 03 03 01 00

J 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03 03

G 03 02 02 02 02 01 01 01 01 01 01 01 01 01 00 00

N 00 01 01 00 00 02 01 01 01 00 00 00 00 00 01 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 00 00 00 01 01 00 01 01 01 02 02 02 02 02 02 03

BP 06 05 02 07 04 02 04 03 02 02 02 03 02 02 03 01

BC 02 01 00 02 02 01 03 03 03 02 03 06 05 06 06 06

Diff +04 +04 +02 +05 +02 +01 +01 +00 -01 +00 -01 -03 -03 -04 -03 -05


LIGUE 2

Les Crabes : la place de leader vous va si bien ! Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Les trois prochaines sorties, un virage dangereux pour les Crabes

Et de trois pour les Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Béjaïa ! Beaucoup ne s'attendaient pas à ce démarrage en fanfare d'une équipe qui vient tout juste de rejoindre la Ligue II professionnelle.

D

isons donc que le pari a été réussi pour cette équipe de Béjaïa qui a réussi la passe de trois, face à des équipes qui faisaient partie de ce palier la saison écoulée. En d'autres termes, le Mouloudia a réussi, du moins pour le moment, à se forger un nom parmi les ténors de la Ligue II en attendant, pourquoi pas, mieux lors des prochaines journées. Pour en revenir à la rencontre de vendredi dernier, le MOB qui recevait l'AB Merouana était dans l'obligation de confirmer ses deux premiers succès de la saison, et a décidé de prendre le taureau par les cornes dès les premières minutes de la partie, mais c'était à la toute dernière minute de la 1re mi-temps que les Crabes ont ouvert le score par Soualah, un joueur adverse qui a dévié le cuir dans la cage de son gardien, Aouiti en l'occurrence. C'est donc sur ce score que Habibatni, l'homme au sifflet, renvoya les 22 acteurs pour la pause citron. De retour des vestiaires, les Crabes voulant à tout prix en finir avec les visiteurs, ont assiégé le camp de ces derniers et ce n'est que juste récompense qu'ils réussirent à inscrire le 2e but par l'entremise de Mendil à la 51'. 2 à 0, beaucoup croyaient que la messe était dite, mais la volonté des visi-

Trois matchs, trois victoires, les Crabes, leaders avec excellence de la Ligue 2. Ph : Maracana

teurs de revenir dans le match a payé, puisque les Chaouia ont réussi à réduire la marque par l'entremise de Boubekeur à la 65' , et ils auraient pu niveler la marque s'ils n'avaient pas péché par manque de concentration devant, sur les rares occasions qui se sont offertes à eux.

Le meilleur est à venir certes, mais…

Pour ceux qui croient que le tour est complètement joué, ils se trompent sûrement, surtout que nous n'en sommes qu'à la 3e journée et qu'il reste encore 27 matches à jouer, donc 81 points en jeu. Il ne faut pas se voiler la face, certaines équipes qui ont déjà affiché leurs intentions de jouer l'accession en Ligue I, tels que le

Deux changements par rapport au match contre le PAC

Pour ce match entre Béjaouis et Chaouia, le coach Rahmouni a effectué deux changements dans le onze rentrant. Il s'agit de Benchaâbane et Bekrar. Le premier nommé est rentré à la place de Selloum (pour choix tactique), alors que le deuxième est entré à la place de Aïssani, qui est blessé. Toutefois, le premier nommé a cédé sa place à la 89' de jeu pour El Orfi, alors que Bekrar a joué tout le match.

Une première pour Ousmaïl

En plus de Bekrar qui jouait là sa première rencontre officielle sous les couleurs Vert et Noir, un autre élément a effectué son entrée en cours de jeu. Il s'agit du jeune Ousmaïl, qui a remplacé Yaya à la 68'.

El Orfi pour la deuxième fois remplaçant

Un autre élément, El Orfi en l'occurrence, a effectué sa rentrée en cours de jeu. Ce dernier a remplacé Benchaâbane à la 89'. Il n'a pas eu beaucoup de temps de jeu par rapport à la rencontre de la deuxième journée face au PAC, où il a été incorporé à la 58', à la place de Yaya.

Yaya a été remplacé pour la 3e fois

La première fois, c'était face à l'USB à Béjaïa, où il céda sa place à Mendil (86'), la deuxième fois face au PAC, où il a été remplacé par El Orfi (58') et la troisième, avant-hier, face à l'ABM où il céda sa place au jeune Ousmaïl.

1 but encaissé par Bekrar er

Pour Bekrar, cette première participation dans un match officiel n'a pas été aussi efficace, puisque ce dernier a encaissé un but à la 65' par Boubekeur. Il n'a tenu donc que 65 minutes, contrairement à Aïssani qui a pu garder sa cage vierge pendant 105 minutes.

Et de deux pour Mendil

Mendil continue à faire parler de lui. En effet, après le but qu'il avait inscrit face au PAC à la 60', ce joueur a récidivé face à l'AB Merouana, avec ce but inscrit à la 51'. Ce joueur est bien parti pour être le buteur maison des Crabes, à moins que les autres joueurs se réveillent.

L'attaque reste à la 2e place

17

Avec les cinq buts inscrits par la JS Saoura face au MOC, l'attaque du nouveau promu (JSS) possède la meilleure attaque, avec 7 buts inscrits. Cette dernière est suivie par celles du MOB et de l'USMBA, avec six buts inscrits pour chacune des deux équipes.

RCK, l'ASMO, l'ESM… pour ne citer que celles-là, peuvent revenir à tout moment. Certes, pour l’instant, le Mouloudia a réussi à bousculer la hiérarchie préétablie, mais il est encore trop tôt pour avancer que ce club est arrivé. C'est vrai que pour un nouveau promu, c'est déjà pas mal, mais il lui faut beaucoup de travail pour y arriver. Le meilleur est à venir pour cette équipe du Mouloudia qui aspire à atteindre son objectif, qui est le maintien en Ligue II, sans attendre les dernières journées.

PUBLICITÉ

C'est bien beau de gagner trois matches de suite, mais il serait encore plus beau de continuer sur cette lancée. Mais, à voir le calendrier qui attend les Vert et Noir du Mouloudia, on devine que ces derniers seront mis à rude épreuve lors des 3 prochaines journées. Déjà, pour la prochaine journée, ils auront en face d'eux une équipe du MO Constantine qu'ils vont croiser chez lui. Le MOC qui veut coûte que coûte accéder dès cette saison en Ligue I professionnelle et qui ne laissera rien au hasard. L’équipe de l'antique Cirta fera tout pour se racheter de sa défaite subie avanthier face à la JS Saoura, où les Constantinois ont perdu sur le score de 5 à 0. Certes, ce score pourra influer sur ces derniers, mais ils ne vont pas lâcher tout de suite et feront tout pour épingler le leader, et par la même occasion se relancer dans ce présent championnat. Un bon résultat des camarades de Mendil leur fera du bien pour la suite et surtout qu'après ils recevront le CABBA, qui n'a perdu lui aussi aucun match, avec deux victoires successives à domicile et un nul en déplacement devant l'ES Mostaganem, et qui sera l'adversaire des Crabes pour la 6e journée. En somme, trois rencontres à bien négocier pour espérer mieux pour ce début de championnat qui a jusque-là souri aux capés de Rahmouni. Rahib Medhouche

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Blida Daïra de Meftah Commune de Meftah 92/2011

Avis d’appel d’offres national restreint n°17/2011

Le président de l’Assemblée populaire communale de Meftah lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation des projets : * Réalisation d’un groupe scolaire type «D» site (01) 4239 logts, Sidi Hamed Les entreprises intéressées par la présente annonce peuvent retirer le cahier des charges auprès du siège de l’APC contre un paiement de 2.000,00 DA. Les soumissions se décomposent en deux parties et dans deux enveloppes distinctes : 1. Une offre technique 2. Une offre financière 1- Offre Financière : √ Soumission selon modèle ci-joint √ Bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire √ Devis quantitatif et estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire 2- Offre technique : √ La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint √ Déclaration de probité selon modèle ci-joint √ Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien SARL, EURL, SPA, SNC, SCS √ Le numéro d’identification fiscale (NIF) √ Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire √ Délai et planning d’exécution des travaux √ Une copie légalisée du certificat de qualification et classification II, catégorie 03 et plus activité de bâtiment √ Copie légalisée du registre du commerce

√ Un bilan financier des trois dernières années (copie légalisée) √ Liste des moyens humains à mettre dans le cadre du présent projet (avec justifications de diplômes et déclaration nominative CNAS) √ Liste des moyens matériels à mettre dans le cadre du présent projet (avec copies de cartes grises, assurances et factures d’achat) √ Attestation de bonne exécution des travaux réalisés délivrée par le maître de l’ouvrage √ Statut de l’entreprise √ Les références bancaires √ Copies légalisées des attestations fiscales et d’organismes de sécurité (CNAS, CASNOS, CACOBATH) √ Extrait de rôle apuré ou avec échéancier de paiement et carte d’immatriculation fiscale

Les soumissions doivent être adressées à : Monsieur le président de l’Assemblée populaire communale de Meftah Sous double enveloppe dans une enveloppe principale anonyme et devront : * Réalisation d’un groupe scolaire type «D» site (01) 4239 logts, Sidi Hamed (A ne pas ouvrir) Les soumissionnaires devront déposer leur pli avant midi (12h), sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui se tiendra au siège de la commune de Meftah à 14h le dernier jour correspondant à la date limite de dépôt des offres qui est fixé à 20 jours à partir de la première parution dans les quotidiens nationaux ou Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N° 1532— Dimanche 25 Septembre 2011 - Anep N° 876 933

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BRÉSIL : Fred détend le Flu

18

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

DIVISIONS INFERIEURES avions fini très fort", explique Fred à FIFA.com. Mercredi soir, l'ancien Lyonnais a réussi un doublé contre Avaí. Samedi face à l'Atlético Paranaense, il disputera son centième match pour le club et aura l'occasion d'atteindre un seuil remarquable : celui des 200 buts marqués dans sa carrière.

Mentalité

Cela devient une habitude dans le championnat du Brésil : quel que soit le scénario de la saison, Fluminense réussit à un moment ou un autre une série de résultats exceptionnelle. L'exercice 2011 du Campeonato Brasileiro ne fait pas exception à la règle.En 2009, sous la houlette de Cuca, le Flu avait aligné une incroyable série de victoires qui lui avait permis d'éviter d'un cheveu la relégation.

Dans le même temps, il s'était payé le luxe d'atteindre la finale de la Copa Sudamericana. La saison passée, avec Muricy Ramalho à la barre, le Tricolor Carioca avait enchaîné huit succès d'affilée après la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™, avec au bout un titre de champion du Brésil. Cette saison, c'est Abel Braga qui tient le gouvernail du Fluzão. Les entraîneurs changent,

ANGLETERRE : Gallas bientôt de retour

mais les habitudes restent : au cours des six dernières journées, Fluminense s'est imposé à cinq reprises."Nous espérons pouvoir nous rapprocher peu à peu de la première place. Les équipes de tête laissent filer des points. Ça permet à celles qui sont moins bien classées de continuer à rêver au titre. J'espère que nous pourrons renouveler notre fin de parcours de l'année dernière. Nous

Absent depuis le 10 mai à cause d'un problème récurrent à un mollet, William Gallas est sur le chemin du retour. Le défenseur français, âgé de 34 ans, a disputé mardi l'intégralité de la rencontre amicale avec la réserve de Tottenham contre Brentford (1-2). Néanmoins, son manager Harry Redknapp estime que Gallas a encore besoin de temps avant de renouer avec la compétition.

Si l'équipe a connu des hauts et des bas lors des matches aller, à aucun moment sa situation n'a été aussi dramatique qu'il y a deux ans. À cette époque, les joueurs avaient adopté une véritable mentalité de "guerriers" pour éviter une descente en deuxième division qui paraissait pourtant promise au grand club de Rio de Janeiro. Malgré la valse des entraîneurs qui a eu lieu depuis, la colonne vertébrale de l'équipe n'a pas beaucoup changé. Outre Fred, Gum, Diguinho, Digão, Diogo, Marquinho et Mariano sont toujours là… et l'esprit d'il y a deux ans avec. "En plus de ses qualités techniques, notre groupe possède un état d'esprit exemplaire. Tout le monde est prêt à se sacrifier sur le terrain. C'est quelque chose que nous devons conserver à tout prix" poursuit Fred. "Quelques très bons joueurs sont partis, mais d'autres ont émergé et ont prouvé qu'ils étaient à la hauteur. Quand nous réussissons une bonne série, la

USA : Marquez suspendu par son coach

Le Mexicain Rafael Marquez a été suspendu un match parl'entraîneur des New York Red Bulls pour avoir critiqué ses propres coéquipiers, à l'issue de la défaite du club mercredi à domicile contre Real Salt Lake (3-1) en Championnat. L'ancien Monégasque avait indiqué après la rencontre que ses coéquipiers en défense n'étaient «pas au même niveau que (lui)».L'international mexicain, ancien joueur du FC Barcelone, ne devrait donc pas prendre part à la rencontre capitale des Red Bulls samedi à domicile contre les Portland Timbers, sanctionné par son propre entraîneur, le Suédois Hans Backe.

ARSENAL : ITALIE : Attention, Wilshere l'Inter est en train de couler... va être opéré Victime d'une fracture de fatigue à la cheville en juillet, Jack Wilshere va finalement devoir se faire opérer lundi prochain. Le milieu de terrain d'Arsenal sera absent encore pendant plusieurs mois. «Le club a suivi l'avis de plusieurs specialists, precise le communiqué d'Arsenal. Cette opération est la meilleure solution.»

On le présentait comme un navire de guerre, finalement, l'Inter Milan n'est qu'un simple radeau à la dérive. Face à Bologne (18h00), ce samedi, il ne faudra surtout pas couler. Après une semaine très délicate qui a vu Gianpiero Gasperini quitté le navire, l'Inter Milan est de nouveau au travail. Désormais sous la houlette de Claudio Ranieri. Le nouveau technicien italien va devoir reprendre la barre d'un bateau qui dérive depuis plusieurs semaines. Et avec lui une horde de moussaillons qui ne fait plus peur. Notamment Wesley Sneijder, Dejan Stankovic, Giampolo Pazzini ou les deux Diego, Milito et Forlan qui ne sont pas encore au niveau. Forcément, ça donne des idées aux adversaires prêts partir à l'abordage du paquebot nerazzurro. A l'image des jeunes promus de Novara qui se sont payé le scalp du vice-champion mardi dernier (3-1).

L'AC Milan compte ses blessés

Bref, l'embarcation interiste est en cale sèche et n'arrive à rien (5 matches toutes compétitions confondues, 4 défaites et un nul). Et c'est Claudio Ranieri

qui va devoir mener la troupe vers les sommets et cela commence ce samedi face à Bologne qui vient de chiper un point précieux sur la pelouse de la Juventus Turin (1-1). «Je pense à Bologne, à Moscou et puis à Naples, prévient le nouvel homme fort des Lombards. Je ne donne pas de poids au nom de l'adversaire. Je suis concentré sur le présent.» Il fait bien parce que pour l'instant ce n'est pas fameux.Dans les deux autres rencontres du jour, qui ont lieu à 20h45, le Napoli du goleador Edinson Cavani (triplé contre l'AC Milan, 3-1) accueille la Fiorentina alors que l'AC Milan, avec sa horde de blessés (Ibrahimovic, Pato, Robinho, Boateng pour ne citer qu'eux...) reçoit Cesena.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

confiance revient et la motivation grandit".La confiance dont parle l'attaquant de Fluminense, c'est aussi celle insufflée par l'entraîneur Abel Braga, qui a fait ses premiers pas dans le football du côté des Laranjeiras, avant de porter les couleurs du Paris SaintGermain. "Abelão", comme on le surnommait alors, a fait ses preuves comme défenseur central. "Abel est une source d'inspiration pour tout le groupe. Il a un esprit de gagneur et le communique à tous les joueurs. Je crois que ce qui le caractérise le mieux est son obsession de la victoire", analyse Fred.

La passe de deux ?

Malgré le départ de Darío Conca, Fluminense n'est qu'à six petites longueurs du leader, le Vasco de Gama. "Le championnat est très équilibré cette année. Je pense que l'équipe qui réussira à une belle série d'ici la fin du championnat championne", conclut sera avant-centre des l'ancien Gones.Aujourd'hui, le Flu se donne comme objectif déclaré de décrocher une place qualificative pour la prochaine Copa Libertadores. Mais à 13 journées du terme, il y a largement la place de viser plus haut pour le champion en titre, surtout quand on connaît sa capacité à enchaîner les bons résultats.

ALLEMAGNE : Hambourg se donne del'air

Quatre jours après s'être séparé de son coach, Michael Oenning, Hambourg, qui restait sur quatre revers de rang en Championnat, a remporté à Stuttgart sa première victoire de la saison (2-1). Un succès qui lui permet enfin de quitter, au moins provisoirement, la dernière place du classement. Les hommes de Rodolfo Cardoso, entraîneur des espoirs appelé à assurer l'intérim, ont fait la différence grâce à des buts de Bruma (50e) et Tesche (67e). «La volonté de gagner pouvait se sentir et nous avons pris ces trois points. Je crois que c'est un tournant (de la saison)», a lâché Cardoso, qui a assuré qu'il serait «encore sur le banc pour le prochain match», samedi prochain contre Schalke.Stuttgart, qui restait de son côté sur deux victoires consécutives, manque donc l'occasion de se rapprocher du podium. Harnik pensait pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant la marque pour les siens (18e) mais Hambourg a été tout simplement plus volontaire. Stuttgart reste sixième, avec dix points.


MANCHESTER CIT Y Touré : «Beaucoup de malchance»

INTERNATIONALE

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Suspendu six mois, le 3 mars dernier, après un contrôle antidopage positif, Kolo Touré a effectué son retour contre Birmingham, mercredi. Il dit avoir tourné la page. «Kolo Touré, après six mois de suspension, racontez-nous votre retour. Je me suis senti très bien, de nouveau footballeur. Ça a été un beau moment. J'ai été dans la tourmente, j'ai affronté quelque chose que je ne connaissais pas. Dieu merci, j'en suis sorti. Aujourd'hui, la page est tournée.

Vous avez reçu beaucoup de témoignages de soutien durant votre absence, notamment ceux de Didier Drogba, Arsène Wenger ou encore Emmanuel Adebayor. Mes amis, ma famille, mon petit frère, mes partenaires, je veux tous les remercier tout comme je remercie Dieu qui m'a permis de prendre tout ça avec philosophie plutôt que de me morfondre. Je ne suis pas un tricheur et je peux dire à ceux qui doutent que le produit que j'ai pris ne permettait en aucun cas d'être plus performant. Plaidez-vous la négligence ? Non. J'aurais dû faire plus attention, j'ai ma part de responsabilité, mais il y a aussi eu beaucoup de malchance. J'avais demandé l'avis d'une clinique, mais la dame nous a donné le mauvais conseil. Elle a elle-même admis son erreur et c'est aussi pour ça que la sanction n'a pas été plus lourde. J'avais aussi contacté mon médecin, mais il n'a pas bien vérifié ce que je lui avais envoyé. J'ai été mal conseillé deux

fois, ça m'a coûté six mois. «Ils sont en train de se rendre compte que si tu veux gagner des trophées, c'est ici que tu dois être.» Commentlesavez-vousoccupés? Je n'ai pas pris de vacances, juste une semaine de repos. J'ai été en Côte d'Ivoire voir mon préparateur physique, je suis parti aux Etats-Unis travailler avec quelqu'un qui a notamment collaboré avec le Barça, je me suis entraîné ici au club. J'ai travaillé dur, je ne me sens pas loin des autres. Je suis toujours Kolo Touré, voire encore meilleur. Durant votre absence, Manchester City a encore pris une autre dimension... Oui, une plus élevée encore, il n'y a qu'à voir avec Agüero. Avant, personne ne voulait venir. Les gens disaient : "Ils sont là pour l'argent, blablabla..." Ils sont en train de se

CHELSEA : Drogba heureux d'être en vie

L'attaquant de Chelsea, Didier Drogba (33 ans, 3 matchs en Premier League cette saison), n'a plus joué depuis le 27 août, suite au KO subi face au gardien de Norwich. "La chose la plus importante est d'être toujours en vie. Quand je revois ces images, elles me font peur. J'ai eu beaucoup de chance", a raconté l'Ivoirien au journal The Sun. "Jouer au football est très important pour moi mais être en vie, être aux côtés de mes enfants, voir ma famille heureuse, est encore plus important", a ajouté Drogba visiblement très affecté par cet accident.

rendre compte que si tu veux gagner des trophées, c'est ici que tu dois être. Le revers de la médaille, c'est que vous n'avez plus le droit de vous planter désormais... Mais c'est une pression positive. Moi, j'adore ça. On a des obligations, on n'a pas envie de se planter, mais ce n'est pas ça qui va nous empêcher de jouer. Même si ça ne sera pas facile, on veut tout rafler. On se doit d'avoir une grande vision. Avec United et City, Manchester est-elle devenue la capitale du football ? Ah oui, une vraie ville de football ! United est un des plus gros clubs au monde. Nous, on n'est pas très loin des meilleurs. Ce qui nous manque, ce sont des titres, mais je pense que la Cup remportée l'an dernier va nous apporter un petit plus. On est sur le bon chemin pour devenir un gros d'Europe.»

Valence : Objectif troisième place

Avec trois victoires et un nul en quatre matchs, le FC Valence est deuxième au classement de la Liga, devant le Barça et le Real Madrid. Pas de quoi s'enflammer pour le latéral gauche Jérémy Mathieu (27 ans, 2 matchs en Liga cette saison). "L'année dernière aussi, on avait commencé comme ça. Je ne sais pas si le groupe est plus fort que la saison passée, parce qu'on a perdu Mata, mais il y a des joueurs intéressants qui sont arrivés comme Adil (Rami), Canales et Parajo. Pour l'instant, ça marche", a constaté l'ancien Sochalien. "Nous, l'objectif c'est d'être troisième", a-t-il ajouté. Prochain match pour Valence, ce samedi sur le terrain du FC Séville

19

Allemagne :

Heynckes retrouve le Bayer

En tête de la Bundesliga depuis la fin du mois d'août, le Bayern Munich, actuellement sur un nuage, dispute ce samedi (18h30) un véritable test face au Bayer Leverkusen, dauphin du précédent exercice et ancien club de Jupp Heynckes. Huit victoires de rang toutes compétitions confondues, dix-huit buts inscrits en Bundesliga et un seul encaissé : le Bayern Munich semble véritablement sur un nuage en ce début de saison. Emmenés par un Mario Gomez déjà auteur de huit réalisations et un Franck Ribéry retrouvé depuis le départ de Louis van Gaal, les Bavarois paraissent tout simplement innarêtables avant la réception du Bayer Leverkusen, à l'Allianz Arena.Mais la venue des Rouge et Noir en Bavière sera surtout l'occasion pour Jupp Heynckes, nommé cet été à la tête de la formation munichoise, de célébrer les retrouvailles avec son ancienne formation. Dauphin de Bundesliga avec le Bayer la saison passée, le technicien allemand ne pourra cependant pas verser dans le sentimental à trois jours d'une autre superbe affiche, face à Manchester City, au sein du groupe A de la Ligue des champions.

Real : Mourinho n'a pas écouté Maradona

Diego Maradona, qui n'est autre que le beau-père de l'attaquant Sergio Agüero (23 ans, 5 matchs et 8 buts en Premier League cette saison), a tenté de placer son beau-fils au Real cet été. "Le Real Madrid a besoin d'une superbe équipe pour battre le Barça, et Agüero aurait été le joueur idéal pour les aider à se hisser au niveau de leur rival. J'ai essayé de convaincre Mourinho, mais il ne m'a pas écouté, tant pis pour lui, il va encore perdre cette saison", a lancé Maradona via les colonnes de Marca. José Mourinho ne l'a pas écouté. Mais sachant que l'Atletico réclamait au moins 65M pour céder l'attaquant à son grand rival madrilène, l'entraîneur du Real n'avait sans doute pas le pouvoir final de décision. Finalement, l'Argentin a été transféré contre 45 M à Manchester City, où il brille de mille feux.

LYON : Gonalons et Grenier suivis par le Real

Le milieu de terrain défensif de l'Olympique Lyonnais, Maxime Gonalons (22 ans, 7 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) réalise un début de saison remarqué. Au point que le Real Madrid, via son recruteur et superviseur Stéphane Paille, garde un oeil attentif sur lui. "Il a élargi sa palette. Il a un gros volume de jeu mais a beaucoup progressé dans l'utilisation du ballon. Il a plus de présence. Il est jeune mais il a pris du galon. J'en parlerai à Mourinho", a annoncé Paille à France Football. Le jeune milieu offensif lyonnais Clément Grenier (20 ans, 2 matchs en Ligue 1 cette saison) serait lui aussi suivi de près.

Foot - UEFA Sion, Platini s'expliquera

Michel Platini est prêt à s'expliquer devant la justice suisse sur l'exclusion du FC Sion de la Ligue Europa. Le président de l'UEFA est convoqué par le procureur du canton de Vaud, le 19 octobre, dans le cadre de la plainte déposée par Christian Constantin, le président du club, sanctionné par l'instance européenne pour ne pas avoir respecter une interdiction de recrutement. Platini a fait savoir qu'il serait «ravi de s'expliquer et d'expliquer la position de l'UEFA, le fonctionnement de ses compétitions et les principes de l'équité sportive à la justice suisse». Pour l'heure, l'UEFA refuse de se soumettre à l'injonction du tribunal suisse, qui réclame la réintégration immédiate de Sion en C3.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

CYCLISME CHM (F) : Bronzini garde UCI : Un moratoire pour les son titre oreillettes Le titre de championne du monde ne changera pas d'épaule cette année. Déjà porteuse du maillot arc-enciel, Giorgia Bronzini s'est imposé à Copenhague samedi (140 km). A 28 ans, l'Italienne a conservé son titre et devancé la Marianne Vos, comme l'an dernier. La Néerlandaise, lauréate en 2006, s'empare de la médaille d'argent pour la...cinquième fois consécutive. C'est le quatrième succès italien sur la course en ligne féminine depuis 2007.

F1 - GP de Singapour Webber réplique

Alors que les oreillettes devaient initialement être totalement interdites en course pour la prochaine saison, Pat McQuaid vient d'assouplir sa décision en décrétant qu'un moratoire serait observé en 2012. Le président de l'Union Cycliste Internationale (UCI) a également déclaré ce samedi que « la situation de 2011 serait prolongée d'une année ». Dans le peloton, l'immense majorité des équipes s'est prononcée contre le retrait des oreillettes. Un groupe de personnes extérieures au monde du vélo devrait être bientôt désigné pour étudier cette question sensible.

RUGBY - CM - POULE A : Jolie ''Cap''

Mark Webber (Red Bull) a signé le meilleur chrono (1'46''081) de la 3e séance d'essais libres du GP de Singapour, devant Button et Vettel. Les séances d'essais libres se suivent et ne se ressemblent pas à Singapour. Lewis Hamilton, puis Sebastian Vettel s'étaient illustrés chacun à leur tour vendredi lors des deux premières séances, mais, ce samedi, c'est Mark Webber (Red Bull) qui a réalisé le temps de référence (1'46''081) lors d'une séance qui s'est débridée lors des derniers tours, lorsque les pilotes ont sorti les pneus super-tendres. Auparavant, Sebastian Vettel (Red Bull, 1'46''345), au coude-à-coude avec Fernando Alonso (Ferrari) et Jenson Button (Mc Laren), avait une nouvelle fois fait la différence en pneus durs. Mais dans la nuit de Singapour, Webber profitait des derniers instants pour mettre la main sur le meilleur chrono, suivi par Button (2e, 1'46''108), qui empêchait Red Bull de placer ses deux monoplaces en tête.

HAND - WORLD CUP (F) : La Russie stoppe les Bleues

BASKET - PRO A : Hite out un mois et demi

Touché au tendon d'Achille depuis début septembre, le meneur-arrière Robert Hite devra observer 45 jours d'immobilisation. Erman Kunter, l'entraineur du Cholet Basket, a indiqué que le club allait prendre un joker médical mais « rapidement car nous n'avons plus beaucoup de temps ». En effet, la Pro A doit reprendre dans deux semaines, le 7 octobre, avec un déplacement à Strasbourg.

consécutives, et fait naître de solides espoirs quant à un éventuel succès dans la World Cup. Quatre jours et deux défaites plus tard, contre l'Allemagne en match de groupe (20-26), et surtout face à la Russie en demi-finale de la compétition ce samedi (26-27), les Bleues se retrouvent éliminées. Les partenaires de Claudine Mendy peuvent pourtant quitter le Danemark la tête haute. Elles se sont montrées au niveau d'une solide équipe de Russie et peuvent aborder avec confiance le Mondial (3 au 19 décembre au Brésil). Ce samedi, dans une salle danoise bien vide, les Françaises débutaient pourtant parfaitement le match, infligeant un 5-1 en dix minutes à des Russes surprises. Mais aux exploits répétés d'Amandine Leynaud dans les cages allait succéder une grosse panne en attaque. Sans Camille Ayglon, blessée, les joueuses d'Olivier Krumbholz n'arrivaient plus à trouver de solutions en attaques placées alors que leurs adversaires, à l'image de Davydenko, pilonnaient de loin. Et après 16 minutes, les Bleues étaient reprises (5-5), avant d'être dépassées (9-7) et presque éclipsées juste avant la mi-temps (13-11).

Juste après le match remporté face à la France (37-17), Richie McCaw a officialisé sa 100ème sélection avec les All Blacks. Sitôt le match face à la France terminé, Richie McCaw a eu droit à sa petite cérémonie. La moindre des choses pour le premier joueur à avoir porté 100 fois le maillot à la Fougère Argentée. Bien sûr, il a d'abord tenu à remercier ses coéquipiers, surtout pour leur investissement dans le match. «Je me suis concentré sur le match comme j'ai l'habitude de le faire, mais c'est vrai que c'était sympa de recevoir des félicitations dans les jours qui ont précédé de la part des gens dans la rue». Pour l'occasion, McCaw a reçu sa "cap" des mains de l'ancien All Black Jock Hobbs, grand artisan de la tenue du Mondial en Nouvelle-Zélande, mais qui a renoncé à ses fonctions au sein de la NZRU pour soigner une leucémie.

ATP - BUCAREST : La revanche d'Andujar Pablo Andujar a pris sa revanche sur Juan Ignacio Chela. L'Espagnol, battu en finale de ce tournoi de Bucarest par l'Argentin en 2010, s'est imposé samedi (6-4, 7-5). Il jouera désormais le titre face à l'Allemand Florian Mayer, tombeur de Volandri. Chela de son côté va sans doute avoir du mal à digérer cette défaite, puisqu'il a quasiment eu le match en mains en menant 4-1 double break dans le premier set puis 5-3 dans le deuxième.

Mayer en finale

TENNIS

Les Bleues ont livré une belle bataille mais ont cédé contre la Russie (26-27) ce samedi en demi-finale de la World Cup à Aarhus. En battant largement la Norvège (34-27) mercredi dernier, l'équipe de série sa prolongé avait France d'invincibilité à quatorze rencontres

OMNISPORTS

Florian Mayer peut espérer décrocher dimanche le premier titre de sa carrière. L'Allemand, finaliste à Munich cette saison, aura une nouvelle chance à Bucarest, encore sur terre batuue, après sa victoire en demies face à l'Italien Filippo Volandri (7-6[3], 6-2). La tête de série n°2 affrontera désormais Pablo Andujar, qui a pris sa revanche sur Juan Ignacio Chela.

WTA- SÉOUL Martinez Sanchez en finale

Maria José Martinez Sanchez s'offre une finale à Séoul. L'Espagnole a dominé ce samedi matin en demie la Tchèque Klara Zakopalova (6-3, 6-2). Elle affrontera pour le titre dimanche la gagnante de la rencontre entre la Kazakhe Galina Voskoboeva et la Slovène Polona Hercog.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Cauchemars et terreurs nocturnes : ne confondez pas

Votre enfant se réveille en hurlant au milieu de la nuit ? Un cauchemar ? Possible, ou peut-être s'agit-il d'une terreur nocturne.

D

ans un cas comme dans l'autre, pas de panique. Ces parasomnies - tel est le nom que leur donnent les spécialistes sont très fréquentes chez les jeunes enfants. Leurs réactions peuvent être impressionnantes. Restez près d'eux, et ramenez la paix en étant calmes et rassurants. Les cauchemars sont de « mauvais » rêves qui surviennent dans la seconde partie de la nuit,

durant une phase de sommeil paradoxal. Ils relèvent du développement normal du psychisme, et c'est pour cela tous les enfants en font. Le plus souvent, le cauchemar réveille le petit dormeur. Il pleure et gémit, mais se montre tout à fait capable de vous le raconter dans les moindres détails.. Prenez le temps de l'écouter, rassurez-le. Vous l'aiderez ainsi à « évacuer son rêve » et à se rendormir. S'il le demande, allumez la lumière pour bien lui montrer qu'il n'y a rien d'effrayant dans sa chambre. Le lendemain soir, il pourra se montrer réticent à l'heure du coucher. Une fois

encore, quelques mots de papa ou de maman le rassureront très vite. Les terreurs nocturnes quant à elles, sont bien distinctes des cauchemars. Elles se manifestent entre 1 et 3 heures après l'endormissement. L'enfant se redresse subitement, les yeux grands ouverts. Il est le plus souvent pâle, couvert de sueur et gesticule comme pour affronter des ennemis. Sa respiration est haletante, son cœur bat la chamade. Contrairement à ce qui se passe lorsqu'il fait un cauchemar, l'enfant ne s'est pas éveillé. D'ailleurs, il ne reconnait pas ses parents et ne réagit pas à leurs paroles. Ces épisodes durent en général quelques minutes, puis s'interrompent brusquement. Le petit retombe alors dans son lit et se rendort profondément. Comment réagir face à ces terreurs ? Tout d'abord, inutile de réveiller l'enfant. S'il est très agité, attendez qu'il se calme en éloignant les objets dangereux. Comme il ne s'en souviendra pas, inutile de lui en parler le lendemain. La terreur nocturne n'est pas le signe d'un trouble cérébral ou psychologique, mais correspond à un éveil dissocié durant la phase de sommeil lent profond. Ce type de parasomnie concerne surtout les enfants de moins de deux ans. Dans tous les cas, veillez à ce qu'il ait des heures de sommeil régulières, et à ce qu'il fasse de bonnes siestes pour éviter leur récurrence.

Un enfant énervé, c'est un enfant fatigué…

C

ombien de temps l'enfant doit-il dormir la nuit en fonction de son âge ? Quand arrêter la sieste ? A quelle heure le coucher ? Pour le Pr Béatrice Nogues, responsable du centre du sommeil et de la vigilance du CHU de Nantes, il est très important de respecter les besoins en sommeil de son petit. Quelle durée ? « Il existe de grandes variations d'un enfant à un autre », explique cette spécialiste. « D'une manière générale, à la naissance il doit

21

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

dormir 16 heures par jour. Et encore 10 heures à l'âge de 10 ans ». Entre les deux, « la diminution est progressive. Mais un enfant de 2 ans doit encore dormir 14 heures réparties entre la nuit et la sieste. Quand arrêter la sieste ? Pour Béatrice Nogues, « les besoins s'effacent au cours de la quatrième année. Mais là encore, c'est très variable. Par exemple, la moitié des petits de 4 ans ont encore besoin d'un somme en début d'après-midi ». A quelle heure faire passer le

marchand de sable ? « A la maternelle, un enfant doit être au lit dès 20 heures ou 20h30 au plus tard ». Evitez ainsi de le maintenir éveillé, même si c'est pour qu'il puisse voir papa qui rentre tard ! « C'est une erreur. S'il a besoin d'aller au lit, il faut l'y mettre ». Il convient non seulement de respecter ses besoins mais aussi d'être à l'écoute des signes révélateurs d'un manque de sommeil. Comme l'énervement, par exemple... « Plus un enfant est énervé et hyperactif, plus il a besoin de dormir », résume Béatrice Nogues. « Ce n'est pas parce qu'il bondit sur le canapé qu'il pète la forme. Bien au contraire ». TV, jeux vidéo, out ! Aujourd'hui, les enfants scolarisés en primaire dorment une heure de moins que leurs parents au même âge. Fatigue, énervement, troubles de l'attention… « les résultats et le comportement scolaires peuvent en pâtir ». La faute principalement à la télévision et aux jeux vidéos, qui chez de nombreux jeunes, retardent l'heure du coucher. Et le Dr Nogues de citer une statistique effarante : « un enfant de 8 ans sur trois dispose déjà d'un téléviseur dans sa chambre.

Truites aux aubergines

INGREDIENTS : 4 belles truites 3 aubergines 1 oignon, 2 tomates 1 botte de persil haché 2 poivron (rouge, vert) 2 cuillères à café de paprika 1 cuillère à café de cumin de sel, du poivre de harissa facultatif jus d'un citron PRÉPARATION : Pour préparer la recette de truites aux aubergines : Videz vos truites ou faites-le faire par votre poissonnier. Dans un saladier, mélanger 2 cuillère à café de jus de citron, 1 cuillère à café de paprika, cumin, harissa selon le gout, le persil haché et 2 cuillères à café d'huile d'olive. Assaisonnez l'intérieur des truites avec ce mélange. Mettre le four à préchauffer à 180°C. Découper une grande feuille de papier aluminium qui devra servir de papillotte géante. Recouvrir le fond du plat avec la moitié de la feuille. Caler les truites sur le dos (le ventre légèrement vers le haut donc) Recouvrir le tout de l'autre moitié de la feuille de papier

aluminium et enfourner pendant 30 min. Laver les aubergines et les détailler en cubes. Emincer l'oignon et découper les poivrons en petits cubes. Faire chauffer trois ou quatre cuillères d'huile d'olive au fond d'une cocotte. Y faire revenir l'oignon avant d'ajouter le poivron. Laisser cuire trois-quatre minutes avant d'ajouter les cubes d'aubergines. Remuer régulièrement pour que l'aubergine s'imbibe sur toutes les faces des parfums. Au bout de dix minutes, ajouter les deux tomates pelées grossièrement et coupées en morceaux. Assaisonner avec le cumin, le paprika, le sel et poivre, déposer quelques branches de persil . Couvrir et laisser mijoter au moins trois quartsheure. Vous pouvez ajouter un peu d'eau si cela "accroche" au fond. Dressez dans un plat la purée d'aubergines, et mettez par dessus les truites. Décorez avec des rondelles de tomates et de citron. Servez Truites aux aubergines bien chaud avec du riz nature.

Sirop Mieller

500g de sucre en poudre ou cristallisé 3 cuillères à soupe de miel 1 citron Le zeste d’une orange 1 cuillère à café d’amidon en poudre Dans une casserole versez deux verres d’eau, ajoutez le sucre, le jus de citron, le zeste d’orange, le sucre vanillé.Posez sur feu assez vif, dès ébullition, mettez à feu moyen. Faites cuire encore 10mn. Ajoutez l’amidon délayé dans un quart de verre d’eau. Mélangez, mettez à feu modéré et faites cuire 10 mn. Le sirop

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

est prêt. Mettez à feu doux. Trempez les gâteaux dans ce sirop. Les retournez afin de les imbibez de tous les côtés, les faire égouttez dans une passoire à pieds posée sur une assiette creuse, puis disposez les sur un plat de présentation. On peu enrober dans ce sirop jusqu’à cinquante gâteaux environ. Si vous voulez que votre sirop ait le goût de caramel, il faut mettre au début 3 cuillère à soupe de sucre, posez les sur feu vif et avec une cuillère, tournez sans cesse jusqu’à caramélisation complète. Après procédez comme pour le sirop normal.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 854

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°853

LA BLAGUE Un policier arrête une voiture à l'entrée de l'autoroute, il fouille la voiture et trouve une valise remplit de billet : -Fantastique ! répond le conducteur. -Qu'allez vous faire de tout cet argent ? demande l'agent. -Je vais en profiter pour payer mon permis de conduire ! La passagère à côté de lui dit aussitôt: -Ne l'écoutez pas ! Il dit n'importe quoi quand il est soûl ! Le passager derrière ajoute : -Je le savais qu'on aurait juste des emmerdement avec une voiture volée !

CITATION D'un magistrat ignorant c'est la robe qu'on salue." Jean de La Fontaine

MOTS CROISÉS N° 854 A

B

C

D

E

F

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 853

HORIZONTALEMENT 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre - Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Chargé de l’administration Djamel Touafek

VERTICALEMENT A - Intronisa - Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres - Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer - Agripper K - Patrie d'Abraham - Lieu de vieilles noces - Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos :

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:40 : Bunny tonic 10:50 : C'est pas sorcier 11:15 : Expression directe 11:30 : Dimanche avec vous 11:58 : 12/13 dimanche 12:50 : 30 millions d'amis 13:20 : Maigret 14:55 : Le geste parfait 15:00 : En course sur France 3 15:20 : Cyclisme 17:05 : Chabada 17:55 : Questions pour un super champion 18:50 : Tronches de 87 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro 20:35 : Les enquêtes de Murdoch 21:20 : Les enquêtes de Murdoch 22:10 : Les enquêtes de Murdoch 22:55 : Météo 23:00 : Soir 3 23:50 : Tout le sport

07:20 : Kaeloo 07:25 : Kaeloo 07:35 : Gorg et Lala 07:45 : The Karate Kid 10:00 : 600 kilos d'or pur 11:35 : «Un heureux événement», la rencontre 11:55 : La météo 12:00 : L'effet papillon 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 14:55 : Action discrète 15:05 : Les nouveaux explorateurs 16:05 : Royal Pains 16:45 : Royal Pains 17:25 : Raising Hope 17:50 : S.A.V. des émissions 17:55 : Jour de Coupe du monde 18:55 : Le JT 19:15 : Canal Football Club 19:35 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Rennes / Saint-Etienne 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

06:00 : M6 Music

09:35 : A mourir de rire 11:50 : Sport 6 11:55 : Turbo 13:15 : Météo

S C OR P I O N

SAG ITA IR E

Certaines de vos connaissances cherchent à connaître vos relations intimes. Vous vous insurgez et votre colère se justifie. On vous restera fidèlement attaché, votre renommée sera encore meilleure. Vous connaissez une période calme et rassurante.

CA P RI CO RN E

Vous ressentirez le besoin de faire une pause. Vous pourrez profiter d'une occasion agréable pour respirer un peu et faire le point. Après cet entracte mérité, une activité débordante vous permet de combler un retard qui se révèle ne pas être aussi important que vous le pensiez.

Vous aurez tendance à avoir une attitude tranchante et critique envers certaines personnes. Attention elles risquent de mal le prendre. Si vous constatez que la conversation s'envenime, essayez d'être plus amical et plus souple, l'état de vos finances en dépend directement.

Vous vous demandez pourquoi vous n'avez pas de relations intéressantes en ce moment. Vous aurez la chance de faire la rencontre de quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps. Des liens amicaux se noueront entre vous si vous faites le premier pas.

07:00 : Absolument stars

B A LAN CE

B LIE R T A U RE A U

Vous allez connaître une agréable nouvelle. Vous prenez le relais et vous vous mettez en quatre pour répandre autour de vous cette annonce qui donnera beaucoup de plaisir à tous ceux qui veulent bien l'entendre. -

Les problèmes particuliers qui pourraient survenir ne vous troublerons pas. Mais faites très attention à ce qui peut se dire autour de vous. Une réelle chance de vous justifier passe tout près de vous, n'hésitez pas à vous saisir de cette planche de salut.

Contentez-vous de vous abstenir de faire certains commentaires superflus qui tomberaient à plat. Vous avez suffisamment de choses à régler en ce moment, ce n'est pas la peine de vous attirer les foudres de quelqu'un d'important qui paraît vous tenir à l'œil.

V E RS E A U

Sommaire : - Vêtements pour enfants : la bataille des petits prix - Ils font de l'argent avec du blé - Revenus : peut-on doper les salaires ? - Prix de l'essence : la voiture hybride fait le plein - Vêtements pour enfants : la bataille des petits prix En septembre, beaucoup de parents renouvellent la garderobe de leurs enfants. Mais cette année, ils vont avoir une mauvaise surprise dans les rayons : une hausse des prix de 6 à 12%. - Ils font de l'argent avec du blé Depuis un an, le prix du blé flambe, rendant certains aliments de notre quotidien de plus en plus chers.

Une personne parmi vos connaissances cherche à savoir comment vous pourriez réagir dans certaines circonstances. Vous éviterez sa curiosité car une chance inattendue se présente pour vous éviter une confrontation. Votre attitude digne vous permet de déjouer le complot.

Ne vous entêtez pas obstinément dans une affaire compliquée. La persévérance est une qualité, certes, mais il faut aussi, de temps à autre, lâcher du lest pour parvenir à ses fins. Le principal est de conserver l'espoir et forcément un jour on est récompensé de sa patience.

Vous avez besoin de nouvelles énergies pour être au mieux de votre forme. Vous aurez des idées nouvelles. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous mener dans une nouvelle aventure ou à un endroit que vous n'avez jamais vu avant. Vous êtes en pleine forme allez faire de nouvelles découvertes.

V I E RG E

redoutable homme d'affaires, qui se fait appeler Johnson, tente de faire pression sur Frank Martin. Or ce grand spécialiste des livraisons dangereuses s'est juré de jeter l'éponge. Sachant qu'il est le meilleur, Johnson trouve le moyen pour le forcer à reprendre le volant. Le transporteur se retrouve avec un bracelet explosif fixé au poignet. Il est obligé de convoyer deux gros sacs dont il ignore le contenu. Avec lui, Valentina, une jeune Ukrainienne qui doit être amenée de Marseille jusqu'à Odessa, au bord de la mer Noire. Bien décidé à rester en vie, Frank demande de l'aide à son fidèle ami, l'inspecteur Tarconi...

Des nouvelles intéressantes vous obligent à réfléchir sérieusement à la question posée. Votre opinion sur ce sujet délicat pourrait choquer. Pensez à modérer vos affirmations pour éviter tout conflit. Votre talent d'orateur vous fera parvenir à une conclusion très heureuse.

Une bonne occasion de vous mettre en évidence vous permet de prendre certaines initiatives heureuses. Ce qui vous conduit à un succès mérité dépassant toutes les prévisions que vous auriez pu faire. Vous saurez profiter agréablement de votre renommée inattendue.

P OI S S O N

n

HOROSCOPE

G EM EAU X

06:25 : La lutte pour l'eau 07:00 : Thé ou café 08:00 : Thé ou café, l'invité impossible 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 09:30 : Source de vie 10:00 : Présence protestante 10:30 : Le jour du Seigneur 12:05 : Cérémonie d'hommage national aux victimes de la Shoah 12:55 : Paris en plus grand 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:05 : Météo 2 14:10 : Vivement dimanche 16:25 : Grandeurs nature 17:20 : Le geste parfait 17:30 : Stade 2 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:50 : L'agenda du week-end 20:00 : Journal 20:30 : 20h30 le dimanche 20:45 : Comme les autres 22:10 : Tronches de 87 22:15 : Les Fauves

C AN CE R

06:15 : Reportages 06:50 : Irlande / Russie 08:50 : Mag de la Coupe du monde de rugby 09:20 : Argentine / Ecosse 11:25 : Téléfoot 11:55 : L'affiche du jour 11:58 : Météo 12:00 : Les douze coups de midi 12:55 : Météo 13:00 : Journal 13:15 : Du côté de chez vous 13:20 : F1 à la Une 13:55 : Formule 1 16:05 : Dr House 16:55 : Dr House 18:00 : Sept à huit 19:50 : A la rencontre de... 19:53 : Là où je t'emmènerai 20:00 : Journal 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Le journal de la Coupe du monde de rugby 2011 20:39 : Courses et paris du jour 20:41 : Météo 20:45 : Le transporteur 3 22:40 : L'Occupation intime

L IO N

09h30 : sihr el mordjane 10h00 : el bahr el moutawassite 10h30 : sindjoube 11h30 : visite ''el bayadh'' rediff 12h00: journal en français 12h20 : waraa el chems 13h05 : la vie du prophète 13h25 : avis religieux 14h35 : football ''NAHD/ASO''différé 17h00 : el djaoualoune 17h20 : ahlem ghoume 17h40 : bin'o bine 18h00 : journal en amazigh 18h20 : sihr el mordjane 19h00: journal en français +météo 19h30 : en d'autres thermes ''zelfana'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : zanka story 21h00 : canal foot 22h00 : senteurs d'algérie ''tlemcen 1 ére ptie'' 23h00 : ahmed birou et baha'e randa 00h00 : journal

13:20 : Ma maison est la plus

HORAIRES DE PRIÈRES

originale de France 14:25 : Agriculteur à tout prix 15:40 : Agriculteur à tout prix 17:10 : 66 Minutes

D IMANCHE

18:45 : D&CO 19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6 20:30 : Sport 6 20:45 : Capital 22:45 : Enquête exclusive

23

Ensoleillé 29°-16°

El-Fedjr 05h05 El-Dohr 12h40 El-Assar 16h05 El-Maghreb 18h46 El-Icha’a 20h05

LE SAVIEZ-VOUS ?

La signification du terme « Crunch » en rugby Le "Crunch" est le nom donné traditionnellement au match de rugby à XV entre l'équipe de France et l'équipe d'Angleterre lors du tournoi des 6 nations. Cette expression anglaise, qui signifie "moment crucial", est employée car cette confrontation opposant les deux meilleures équipes de l’hémisphère nord et est toujours d'une incroyable intensité. Par

abus de langage, l'emploi du terme a été étendu aux autres rencontres officielles entre les deux équipes, en coupe du monde par exemple. Par contre, il ne s'applique pas aux éventuels matchs de préparations. Pour témoigner de l’importante de cette confrontation à la connotation si particulière, le Trophée Eurostar a été officiellement créé en 2000 (dans

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

le cadre du Tournoi des Six nations). Il s'agissait aussi de donner un peu de visibilité à cette rencontre en imitant d'autres trophées du rugby international récompensant le vainqueur d'affrontements entre deux nations, tels la Calcutta Cup (Angleterre contre Écosse) ou la Bledisloe Cup (Nouvelle-Zélande contre Australie).


BALLE AU CENTRE

UNE LEÇON D’HUMILITE Par ALI BOUACIDA

l y a un club de ligue 2 dont on ne parle presque jamais sauf pour donner ses résultats et son classement : la JS Saoura, qui vient lors de la précédente journée, d'écraser une équipe qui n'a pas l'habitude de subir un aussi sévère carton, le MO Constantine en l'occurrence. Etrillé par 5 à 0, l'un des grands clubs de l'Est, est en train de traverser l'une des plus mauvaises passes de son histoire. Mais écoutons le président de la JS Saoura, contacté tout à fait par hasard et qui nous déclare au téléphone : «Il faut admettre que le MOC n'était pas dans son grand jour et il vit une sorte de crise qui l'empêche de donner la pleine mesure de son talent. Quand à mon club, il est composé de jeunes recrues du terroir. Nous n'avons pas de vedettes et nous n'avons d'autre prétention que de nous maintenir cette saison…En ce qui concerne la rencontre proprement dite, nous étions dans notre jour, contrairement au match précédent où nous avions perdu contre Merouana. Et c'est ça le football qui puise son existence dans son irrégularité même». Cette déclaration empreinte d'humilité, émane d'un richissime homme d'affaires de la Saoura qui se dédie corps et âme à son club en prenant en charge touts les dépenses et surtout en veillant à n'intégrer que les footballeurs du cru. Nous sommes loin des déclarations de ces hyper présidents qui squattent quotidiennement les gazettes sportives pour verser leur fiel sur l'arbitre, les instances, l'entraîneur, les autres présidents…Faut-il donc situer dans une lointaine contrée de cet immense pays pour en acquérir la sagesse légendaire? Il faut croire que les grandes villes du Tell et leur proximité d'avec les décideurs sportifs, ont enfanté des patrons de clubs très médiatisés et auxquels on tend le micro pour la moindre déclaration qui, du reste, est sans suite. Les exemples ne manquent pas à l'image de ce boss qui annonce régulièrement sa démission chaque saison et qui est toujours président depuis des lustres. Ou cet autre qui passe son temps à fustiger tout le monde, ou celui-ci… Nous n'allons pas les citer tous, il faudrait bien plus que l'espace dévolu à ce modeste article pour en parler. De plus, pour une fois que nous avons l'occasion d'évoquer un président de club, illustre inconnu, et qui fait un travail de titan, nous donnons son nom avec plaisir : il s'appelle Mohamed Zerrouati et il préside aux destinées de la JS Saoura. Bon vent, Monsieur !

I

24

Ghilas et Yahia-Chérif, la clé offensive des Verts ? Maracana N°1532 — Dimanche 25 Septembre 2011

Avec Ghilas (Stade de Reims, cinq buts) et Sid Ali Yahia-Chérif (FC Istres, quatre buts), les Algériens cartonne en Ligue 2 française. C’est peut-être là que Halilhodzic, le sélectionneur des Fennecs, trouvera la solution à ses problèmes offensifs qui perdurent depuis la CAN 2010.

Fédérations de Natation, Basket, Boules, Escrime et Aviron

A quand les élections ?

Cinq fédérations sportives sont actuellement sans président élu, et gérées par des directoires qui ont dépassé largement la durée réglementaire de leur mandat. Certains de ces présidents n’ont pas trouvé mieux que de s’exiler. Il se dit qu’ils se sont installés au Canada, (un président s’est déjà installé, un autre est dans l’attente…) en attendant des jours meilleurs. Les pratiquants de ces disciplines, les dirigeants et les observateurs se demandent le pourquoi de ce statu-quo. Des fédérations qui sont gérées par procuration peuvent-elles répondre à des cahiers de charges et des objectifs précis ? Une fédération sportive sans président et sans bureau exécutif pendant de long mois, est-elle réglementaire ? Tant de questions qui méritent réponses pour

L

es Fennecs ne disposent pas d’un renard des surfaces capable de marquer sur une demi-occasion et qui mettrait le pied pourmarquer un but aussi moche soit-il, mais décisif. La solution à ce manque de réalisme offensif pourrait se trouver en France. Plus précisément, en Ligue 2 où deux attaquants brillent actuellement. A commencer par Ghilas. Après une expérience ratée à ArlesAvignon, le buteur algérien est descendu d’un niveau pour se refaire une santé. Bien lui en a pris, puisque le joueur de 27 ans semble franchement à son aise : le Stade de Reims est leader et l’Algérien meilleur buteur de la division (huit matches, cinq buts).

GHILAS, ROI DES BUTEURS

Pas très loin derrière, figure également Yahia-Chérif. Parti de la JSK, l’Algérien est

en train de réussir son intégration en Europe, où il a déjà trouvé le chemin des filets à quatre reprises. Très vif et technique, Yahia-Chérif peut constituer une bonne option pour Halilhodzic sur le flanc droit de l’attaque, tant que Matmour n’a toujours pas retrouvé son véritable niveau. “Il est en confiance et en plus, il arrive à mettre des buts ; c’est bien pour lui et pour notre équipe. Il a des qualités de percussion importantes. C’est un joueur qui va vers le but, ce qui est très intéressant. Il va très vite, et ne se pose pas de question. C’est pour cela d’ailleurs qu’il parvient à être décisif”, s’est enthousiasmé son coach à Istres, José Pasqualetti. Une chose est sûre, ce n’est qu’avec ce genre de prestation que Ali pourra forcer le respect du sélectionneur, à même de pousser celuici à l’intégrer parmi les Verts. H. M.

A la croiséedeschemins

C’

JEUX AFRICAINS DE MAPUTO (MOZAMBIQUE)

est à l'amphithéâtre du ministère de la Jeunesse et des Sports qu’a eu lieu hier matin, une rencontre regroupant les cadres du MJS, les présidents de fédérations et la presse nationale, pour procéder à une évaluation de la participation algérienne aux derniers jeux africains qui ont eu lieu à Maputo, la capitale du Mozambique. Hocine Kennouche, directeur général des sports, accompagné de MM. Bouamra, directeur du sport d’élite, Djebbab sous- directeur du sport d’élite et Djaffar Yefsah, inspecteur général, a pris la parole pour, d’abord, souhaiter la bienvenue aux présents, ensuite faire une analyse du bilan chiffré de cette participation algérienne. “Nous avons atteint plusieurs objectifs dans le cadre de la politique de rajeunissement. 73% de nos athlète ont moins de 19 ans. Nous avons concrétisé nos efforts, en s’adjugeant 22 médailles d’or, 30 en argent et 34 en bronze. Par équipe, nous avons décroché la 3eme place, derrière les Egyptiens et les Tunisiens qui, il faut le dire, ont bénéficié des faveurs de l’arbitrage.”

“Il n’y a aucune comparaison à faire avec 2007”

Le directeur général des sports, qui a mis en relief l’âge et le nombre d’athlètes ayant participé à Maputo, a déclaré que “contrairement à ce qu’avancent certains, en faisant une comparaison avec les Jeux Africains de 2007 qui ont eu lieu à Alge, je peux dire qu’avec les chiffres en notre possession, mais aussi pour avoir été sur le terrain, il n’y à aucune comparaison à faire”. “A Maputo, malgré les conditions très difficiles et l’arbitrage qui ne nous a laissé aucune chance, en dépit de nos recours, nous sommes satisfaits dès lors que nous avions mis en place une politique de rajeunissement et surtout, la promotion du sport féminin.” Après cette intervention, Said Bouamra et Djaffar Yefsah ont pris la parole à tour de rôle pour apporter des éclairages et des précisions sur certains points liés à la préparation des équipes algériennes aux prochains jeux Panarabes et aux Jeux Olympiques 2012. Le sous-directeur du sport d’élite, M. Djebbab, a, pour sa part, fait une lecture chiffrée des dispositions prises par les fédérations et le MJS avant et après les Jeux Africains.

Fin de mission des directoires

A une question d’un confrère sur certaines fédérations qui sont actuellement gérées par des

Communiqué

directoires, le directeur général des a sports déclaré que “nous allons, dans les jours qui viennent, procéder à la mise à niveau des fédérations à savoir l’organisation par celles-ci d’assemblées générales électives. Donc, ce sera la fin de missions des directoires qui gèrent actuellement les affaires courantes de ces fédérations. Avant cela, les fédérations devraient organiser des points de presse où chacune doit présenter son bilan des Jeux Africains. Ensuite, nous serons à même de faire une synthèse pour rationaliser nos prévisions en vue des prochaines échéances.”

“Miser sur l’avenir”

Djaffar Yefsah, inspecteur général du MJS, répondant à une question sur la politique à court et moyen terme, a déclaré “miser sur l’avenir en préparant le potentiel humain existant et l’utilisation à bon escient des infrastructures existantes. Nous sommes sur le bon chemin pour réussir un travail d’équipe…” A l’issue de cette rencontre, les cadres du MJS ont promis de travailler de concert avec les gens de la presse nationale afin, disent-ils de lever tout équivoque sur la politique des pouvoirs publics en matière sportive. Djamel T.

WATANIYA TELECOM ALGÉRIE Services innovants et offres inédites dédiées aux entreprises Nedjma présente ses nouveautés au 8ème Salon International des technologies de l’information (Med-IT) Alger, le 24 septembre 2011 Acteur majeur dans le domaine des technologies de l’information et de la communication en Algérie, Wataniya Télécom Algérie-Nedjma, participe, pour la septième année consécutive, à la 8ème édition du Salon international des technologies de l’information Med-IT, prévu du 26 au 28 septembre 2011, au Palais de la Culture, Moufdi Zakaria à Alger. Cet événement professionnel annuel, dédié aux innovations dans le domaine de l’Internet, des télécoms et de l’informatique, est organisé sous le haut patronage du Ministre de la Poste et des

Technologies de l’Information et de la Communication. Située au niveau de la salle 1 du Palais de la Culture, la surface d’exposition de Nedjma de 72 m?, est aménagée en espaces distincts, dédiés aux offres Voix et Data, au BlackBerry et autres produits Nedjma. Nedjma-Entreprises, présentera en avant première, son nouveau forfait à 4000 DA, sur l’offre Pro-Contrôle destinée aux clients Entreprises ainsi qu’un large éventail de solutions de Voix et Data applicables dans divers domaines tels que la monétique. La nouvelle offre, Pro-Contrôle 4000, permet au client de bénéficier de nombreux avantages : des appels gratuits et sans limites de 8h à 18h vers Nedjma, des appels à seulement 2 DA la minute vers

Nedjma de 18h à 08h, de SMS à seulement 2 DA vers tous les réseaux et de tarifs les plus bas du marché à 4 DA la minute vers les autres réseaux fixe et mobile 24h/24. Le 8ème Med-IT sera également l’occasion pour Nedjma de présenter, Nedjma Self-service. Une nouvelle solution sous forme de borne automatique de rechargement de crédit et d’achat de cartes de recharge en accès libre, disponible dans les boutiques de son réseau de vente. Ce service qui est une première dans le secteur des télécommunications en Algérie, confirme l’engagement de Nedjma à offrir les meilleures prestations à ses clients et assoit son leadership dans le domaine de l’innovation technologique. Le Med-IT, de par sa vocation d’espace de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

débat et d’échanges entre les fournisseurs des solutions technologiques dans le domaine des TIC et leurs utilisateurs, sera une opportunité pour les représentants de Nedjma d’exposer, lors d’un atelier prévu en marge de ce salon, les produits et offres Nedjma et d’intervenir à l’occasion d’une table ronde sur le thème de « la mobilité en entreprise ». Amplement engagée dans la promotion des carrefours d’échange entre les professionnels des technologies de l’information, Nedjma confirme à travers sa participation régulière au Med-IT, sa volonté de contribuer activement au développement des secteurs des TIC en Algérie. Le Département des Relations Publiques Wataniya Telecom Algérie-Nedjma


maracanafoot1532 date 25-09-2011