Page 1

MECHERARA

«Nos devons analyser l’existant en matière financière et comptable avant de passer à l’étape de la concrétisation de la DNCG» www.maracanafoot.com

N° 1527 du Mardi 20 Septembre 2011

Mise à jour MCA-ESS ce soir à 19h

10DA

Les Mouloudéens décidés à déplumer l’Aigle noir Hachoud le grand absent

JSK

Benchikha exige la victoire BABOUCHE : «Il est hors de question de rater ce match»

Les choses sérieuses commencent…

Ighil entame son travail aujourd’hui

JSMB

Les supporters s'inquiètent pour leur équipe

Bouali : «On sera meilleurs à l’avenir»

USMH

Hanifi : «On fera tout pour Doukha : «Il faut oublier se racheter en championnat» la défaite face à l USMA


02

Maracana N°1528 N°1527 — Mardi Lundi 19 20 Septembre 2011

Les choses sérieuses commencent… FINIE L’AVENTURE AFRICAINE

Ph : Maracana

BOULEMDAIS SOUFFRE DES ADDUCTEURS

L’attaquant, Boulemdaïs, souffre des adducteurs. C’est ce qu’on a appris dune source digne de foi. Le joueur en question devra passer des examens approfondis, afin d’en savoir plus sur la nature de sa blessure. Cependant, le joueur espère que ce ne sera pas grave, à même de pouvoir prendre part au prochain match de son équipe qui affrontera le CAB pour le compte du championnat, un match qui aura lieu, pour rappel, le 2 du mois en cours, soit samedi prochain.

Après avoir bouclé la phase des poules de la coupe de la CAF, samedi dernier, face au Sunshine du Nigeria, les équipiers de Rial ont regagné, hier, le sol national.

E

n effet, la formation du Djurdjura a enregistré une nouvelle défaite, ce qui signifie que les poulains de Karouf sont sortis bredouilles de cette compétition de la CAF où ils n’ont pu récolter le moindre point. Cependant, ils veulent ouvrir une nouvelle page en réalisant de bons résultats en championnat à partir du prochain match qui les opposera au CAB. A cet effet, ils entameront la préparation pour cette rencontre à partir d’aujourd’hui sous la houlette du nouvel entraîneur, Meziane Ighil, qui a signé un contrat d’une saison avec le club phare de Kabylie. Ce dernier, qui entamera officiellement sa mission aujourd’hui avec une prise de contact avec ses poulains, tentera de mobiliser ces derniers en prévision des rendez vous qui les attendent. En résumé après la coupe de la CAF, les Kabyles ne pensent qu’au championnat où ils veulent réaliser un bon parcours afin d’atteindre l’objectif tracé par la direction, à savoir gagner le titre du champion d’Algérie a la fin de la saison.

Désormais, les Kabyles ne penseront qu’au championnat. Ph : Maracana

Les joueurs parlent déjà du match face au CAB

En dépit de leur élimination en coupe de la CAF, les joueurs kabyles semblent déjà avoir mis aux oubliettes cette compétition, en pensant au prochain match du championnat qui les opposera au CAB. En effet, les camarades de Salim Hanifi ont déjà entamé les discussions sur cette rencontre et ne jurent que par la victoire au cours de ce match. Après avoir réussi a glaner trois points lors de la première journée face au Vieux club algérois, ils veulent continuer sur leur lancée en ajoutant trois autres précieux points à leur actif. Toutefois, ils restent prudents, quant à une mau-

vaise surprise et il promettent de prendre la rencontre très au sérieux, en vue de remporter la partie et offrir une belle victoire à leurs fans qui seront absents des gradins, vu que cette rencontre se jouera à huis clos.

Ighil veut remporter sa première victoire

En entamant sa mission officiellement dès aujourd’hui, Meziane Ighil fera tout son possible pour préparer des guerriers pour ce match face au CAB. L’ex-sélectionneur national veut une bonne réaction de ses poulains après leur élimination de la coupe de la CAF, en dépit de la difficulté de la mission qui les attend devant un adversaire qui fera le

Le plan de travail au menu IGHIL RÉUNIRA SON STAFF

Ph : Maracana

LA DÉLÉGATION KABYLE EST ARRIVÉE HIER

La délégation kabyle est rentrée, hier, au pays, après avoir disputé le match de la coupe de la CAF face au Sunshine du Nigeria. Les équipiers de Tedjar effectueront aujourd’hui, une séance d’entraînement pour préparer le prochain match qui les opposera au CAB. C’est la première séance que dirigera le nouvel entraîneur, Meziane Ighil.

LIGUE 1

Le nouvel entraîneur des Kabyles, Meziane Ighil, entamera sa mission officiellement aujourd’hui, avec comme première mission, de

préparer son groupe en prévision du prochain match qui opposera les Canaris au Batnéens, le 24 du mois en cours. Cependant, il devra réunir son staff technique afin de tracer un plan de travail pour que l’équipe traverse la saison dans de très bonnes conditions. En d’autres termes, au cours de cette réunion, le point des prérogatives sera abordé et chacun connaitra exactement ce qui l’attend pour la suite de la saison. Aussi, le nouveau patron de la barre technique des Canaris ne veut rien laisser au hasard et fera tout pour le bon fonctionnement de l’équipe, ce qui lui permettra de réaliser un bon parcours en championnat. Une chose est sûre, c’est que Ighil Meziane mettra tout son expérience en faveur de l’équipe afin de gagner son pari et, pourquoi pas, gagner le titre de champion d’Algérie pour la seconde saison consécutive, après l’excellent travail qu’il a effectué avec l’ASO et qui a été récompensé par un titre à la fin de la saison écoulé

Il sera informé sur tout ce qui concerne l’équipe

Au cours de cette ladite réunion, Ighil sera informé par ses collaborateurs sur tous ce qui concerne le club, en

vue de lui faciliter la tâche dans sa mission pour les prochaines journées du championnat. En effet, le staff conduit par Karouf jusqu’à présent a une idée sur les points forts et et les points faibles de l’équipe, vu qu’ils ont dirigé l’équipe dans la compétition de la CAF. Une chose est sûre, c’est c’est tout le monde qui fera de son mieux pour que l’équipe réalise les meilleurs résultats possibles et se racheter après le mauvais parcours réalisé en coupe de la CAF où l’équipe a quitté la compétition très tôt.

Il fera tout pour apporter du sang neuf à l’équipe

Par ailleurs, l’ex-driver de l’ASO fera tout pour apporter un Sang neuf à l’équipe afin que cette dernière revienne en force en championnat après un visage catastrophique montré en coupe de la CAF. Un objectif qui est possible, vu la richesse de l’effectif qui peut frapper un grand coup à condition de cravacher dur. C’est le souhait des amoureux du Jaune et Vert qui ne désespèrent pas de voir leur équipe jouer les premiers rôles en championnat. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

déplacement avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat. Cependant, les camarades de Rial feront l’impossible pour être à la hauteur pour gagner d’un coté, et tenter de gagner une place de titulaire, de l’autre, sachant qu’Ighil est connu pour son sérieux et c’est les meilleurs qui seront alignés à chaque fois. Reste à savoir maintenant la réaction de Tedjar et de ses camarades lors de cette rencontre. On le saura le jour du match. M. L.

Ladjadj entamera sa mission aujourd’hui

Comme tout le monde sait,Youcef Laâdjadj a été désigné manager général du club phare de Kabylie. Aussi, il entamera sa mission officiellement aujourd’hui. En effet, après qu’ont lui ait proposé le poste du président de section dont il a décliné poliment l’offre, il a préféré prendre le poste de manager général.Ainsi donc, après avoir trouvé un accord avec le premier responsable du club phare de Kabylie dernièrement, il entamera sa mission en mettant toute son expérience à la disposition du club où il s’est fait un nom. Laâdjadj promets de faire de son mieux pour aider la JSK à réaliser une grande saison et pourquoi pas ,gagner un titre à la fin de la saison.

Belkalem sur le billard prochainement

Essaid Belkalem souffre d’une méchante blessure (tendinite) depuis l’année dernière. Cependant, on croit savoir qu’il doit subir une opération afin de se débarrasser de cette blessure d’une manière définitive dans les tous prochains jours. Il semblerait que sa blessure s’est avérée méchante, et pourrait l’éloigner des terrains pour une longue période, ce qui ne sera pas en faveur de son équipe qui a besoin de ses services, vu les grandes qualités qu’il possède.


LIGUE 1

03

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

La CAF, un très mauvais SOUVENIR Les Canaris tournent la page avec des séquelles…

Cette saison restera certainement dans les annales pour la JSK et ses nombreux fervents supporters et admirateurs. En effet, après une sortie dans la tourmente du précédent exercice en championnat, et ce, en ayant assuré le maintien lors de la dernière journée, la compétition continentale que les Canaris vont aborder dans la foulée va laisser un gout amer pour toute une région et ses milliers de fidèles.

L

a coupe de la CAF, que le président a consigné comme un non-objectif sera un fiasco sur toute la ligne, et sur les six rencontres jouées, six défaites et Saïb aura certainement hérité d’un cadeau empoisonné alors qu’il était nominé à la barre technique pour assurer une honorable participation. Six défaites, dont trois à domicile qui seront finalement fatales à Saïb qui n’aura pas fait long feu malgré toute sa détermination, lui qui a quitté la JSK avec un titre de champion. Les raisons sont peut être atténuantes pour une élimination anticipée par le président et le coach par la suite, mais personne n’aurait envisagé un tel scénario catastrophe pour la galerie kabyle, qui, dans son groupe, est la plus prestigieuse au vu de son palmarès et de sa renommée au niveau continental. Comment expliquer une telle déroute qui restera certainement au travers des nombreux fans qui étaient habitués à meilleure représentation de la part de la JSK qui n’aura pas fait honneur à son rang et certainement pas à son niveau sur la scéne continentale. La famille de la JSK ne sait plus où donner de la tête, obligée de constater impuissante à une humiliation qui ne dira certainement jamais son nom, et les proches du club vont, à coup sûr, se pencher, et il le faudrait bien, sur la situation qui prévaut et qui a prévalu pour aboutir à une élimination sans les honneurs pour le club le plus huppé d’Algérie. Hannachi lui-même a dû se poser des questions, mais tente tant bien que mal d’éviter

La CAF, c’est du passé, place au championnat. Ph : Maracana

une pression supplémentaire à son équipe qui a souffert des mauvaises circonstances. Les blessures, la participation internationale de plusieurs éléments de l’équipe, mais surtout et par dessus tout, l’usure et le manque de stabilité à tous les niveaux, ont eu raison d’une équipe qui a joué deux saison sans avoir le temps de reprendre son souffle, et la programmation tout comme le manque de préparation sont aussi mis en exergue. En somme, c’est un mauvais souvenir et point de retour en arrière pour rectifier le tir, le mal est fait sans que personne y puisse y changer quoi que ce soit.

Ighil devant le fait accompli

Ighil est le nouvel entraîneur des Canaris, et en prenant la responsabilité du groupe, il savait certainement à quoi s’attendre et le travail titanesque qui l’attend. Une reprise qui sera certainement difficile pour les Canaris, et le plus grand défi du nouveau driver, c’est remobiliser sa troupe pour le

nouveau challenge sur qui mise le club cette saison. Le moral ne sera pas au top, et le travail psychologique sera le fer de lance du staff et, à sa tête, Ighil qui devra transcender l’équipe en prévision du match de championnat à domicile face au CAB ce samedi. Mis devant le fait accompli, Ighil aura la tâche de préparer son équipe pour un sursaut en championnat, enchaîner sur la dynamique du match gagné face au MCA, et espérer que les séquelles ne vont pas affecter le groupe jusqu'à baisser les bras pour un retour honorable parmi l’élite. Une rude mission pour Ighil, qui, malgré la réception à domicile et face à un nouveau promu qui aura démontré de belles prédispositions lors de ses deux premiers tests, devra remettre l’équipe sur les rails et passer le cap avec succès.

sition dans les circonstances actuelles et avec l’élimination en coupe de la CAF qui aura certainement marqué les esprits de tous les joueurs. Tout compétiteur digne de ce nom ne peut rester indifférent à une telle contreperformance et sous les couleurs d’un club de l’envergure de la JSK, et pour redonner l’envie de jouer et de gagner à l’équipe, Ighil devra en un laps de temps très court mobiliser tous les moyens mis à sa disposition pour arriver à ses fins qui ne sont autres que réussir son premier pari et atténuer le mal de tous ses joueurs certainement abattus et pas près d’oublier un si piètre parcours. Une chose est sûre, la JSK n’a jamais manqué de ressources et Ighil malgré la transition difficile, aura des solutions à faire valoir par son expérience et son vécu. Le premier discours d’Ighil devra convaincre et les mots qu’il va utiliser seront certainement d’un impact direct sur les esprits pour faire bouger les choses positivement et vite redorer le blason froissé du club. M. M.

HANIFI : «On fera tout pour se racheter en championnat»

Pour l’attaquant Hanifi, son équipe méritait un score meilleur lors du dernier match disputé et perdu face au Sunshine du Nigeria. Dans cet entretien, il est revenu sur cette rencontre comme il nous a parlé également du prochain match qu’il les opposera au CAB. Pour cette rencontre, il estime que la victoire est impérative, ce qui leur permettra de continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions. Avec du recul qu’avez-

vous à nous dire sur cette dernière rencontre que vous avez perdue face au Sunshine du Nigeria. Pour cette rencontre, je dirai qu’on n’a pas mérité cette défaite et on pouvait revenir avec un résultat meilleur. Cependant, on s’est créé plusieurs occasions qu’on n’a pas su transformer en but. Je pense que l’équipe a montré un visage meilleur que les précédentes rencontres et c’est de bon augure pour l’avenir Sur le plan personnel, vous avez raté un but en vous présentant seul devant le gardien… Je pense que j’ai fait ce qu’il fallait faire dans cette action, toutefois, la chance n’était

pas de mon côté. On doit oublier cette coupe de la CAF et se concentrer sur le championnat à partir du prochain match qui nous opposera au CAB. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un match qui ne sera pas facile devant un adversaire qui ne viendra pas pour faire du tourisme. Toutefois, c’est un match qu’on jouera à domicile et on fera tout pour glaner les trois points de la rencontre et les ajouter à notre actif ce qui nous permettra de continuer la suite du parcours dans de très bonnes conditions Le match se jouera à huis clos, est-ce que cela ne vous

Difficile sera la transition

Prenant officiellement l’équipe sous sa coupe, Ighil aura à effectuer une rude tran-

dérangera pas ? Certes, on aurait aimé jouer cette rencontre devant nos supporters, toutefois, on fera tout pour glaner les trois points de la rencontres et leur offrir une belle victoire. Une chose est sûre, c’est qu’on ne va pas lésiner sur les efforts pour glaner le gain du match et se préparer pour les prochains rendezvous dans de très bonnes conditions Vos fans attendent beaucoup de vous… J’espère qu’ils seront toujours en force dans les gradins pour nous soutenir. De notre part, on fera tout pour être à la hauteur et leur offrir un titre inch’Allah à la fin de la saison M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

LIGUE 1

Les Batnéens, l’autre défi A L’APPROCHE DU SECOND MATCH DU CHAMPIONNAT

SAIDI BLESSÉ AU NEZ

Le milieu de terrain Saidi, a contracté une blessure au nez lors de la rencontre qui a opposé son équipe au sunshine du Nigeria. Cependant, plus de peur que du mal pour lui, car il ne souffre de rien de grave et sera présent lors du prochain match qui opposera son équipe au CAB. Mais le joueur devait passer une radio hier afin de se rassurer et de se soigner pour étre à 100% de ses moyens pour les matchs qui attendent son équipe àa partir du match de samedi prochain, face au CAB.

Les Canaris du Djurdjura, restent sur une série de six défaites de suite à la phase des poules de la Coupe de la CAF, après celle de samedi dernier face au Sunshine Stars, lors de la dernière journée ,en dehors de leurs bases.

L

es Kabyles sont ainsi dans une situation délicate après ces six faux pas consécutives enregistrés. Ils auront à se préparer pour ce deuxième rendezvous de cet exercice 2011/2012 de samedi prochain face au CA Batna. Donc, le stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou sera le théâtre d’une chaude empoignade entre le CAB et les Canaris. Ces derniers qui sont à la recherche d’un succès, sont donc condamnés à gagner pour remonter la pente et confirmer en championnat, et se racheter de ces derniers revers concédés en Coupe de la CAF. Les poulains d’Ighil, sont plus que jamais appelés à se ressaisir et se refaire santé. Un faux pas ce samedi risque de porter un sale coup au moral des joueurs, et pourra même avoir des répercussions néfastes sur la suite du parcours. Donc, la victoire et plus qu’impérative ce week-end et les camarades de Sofiane Younes n’ont plus droit à l’erreur ; d’ailleurs, même le premier responsable du club le président, Moh Chérif Hannachi, a haussé le ton en exigeant de ses poulains de gagner cette rencontre qui, à ses yeux, est décisive. Alors, l’objectif assigné dans ce match qui va opposer les Nessakh, Tedjar, Asselah et consorts au CA Batna,

n’est pas moins que la victoire. Alors, les joueurs réagiront-ils positivement face au gars des Rouge et Bleu, qui restent sur une victoire à domicile face au MC Saida ? On connaîtra la réponse à l’issue de cette rencontre. Donc, la balle est désormais dans le camp des Rial, El Orfi et autres.

Un match à prendre très au sérieux

Les Kabyles, qui auront à en découdre ce samedi avec l’équipe des Aurès du CAB, doivent prendre toutes leurs dispositions afin d’espérer prétendre à la victoire. Les Rouge et Bleu qui ont gagné à domicile face au MC Saida, ne comptent pas lâcher du lest et veulent confirmer après leur dernier succès arraché at home. Les gars de Batna se déplaceront à Tizi-Ouzou avec comme seul objectif de confirmer leur dernier succès enregistré et repartir à la maison avec un moral gonflé à bloc. Les Lions du Djurdjura auront en face d’eux un adversaire coriace avide de refaire surface et surtout décidé à remonter la pente. Les visiteurs poseront certainement beaucoup de problèmes aux camarades de Tedjar, Remache. Ces derniers sont avertis et ils doivent se préparer en conséquence afin d’éviter toute mauvaise surprise. Les Jaune et Vert doivent se méfier de cet adversaire qui est capable de les surprendre et de les accrocher sur leur terrain. Alors, gare à un faux pas pour les Kabyles… les capés du nouvel entraîneur Ighil et ses collaborateurs ne doivent en aucun cas sous-estimer leur prochain adversaire. La balle est dans le camp des Hezil and Co, lesquels n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent vraiment

Ph : Maracana

Quatre séances pour être prêts

En prévision toujours de ce deuxième rendez-vous du championnat cette saison, qui opposera son équipe au CA Batna, prévu pour samedi prochain à domicile, le premier responsable technique de la JSK, à savoir Meziane Ighil, débutera sa mission avec les Jaune et Vert aujourd’hui. En effet, Ighil aura devant lui quatre jours seulement pour préparer son équipe pour le match prochain face au CA Batna. Donc, le coach Kabyle essayera déjà de remonter quelque peu le moral des joueurs, après les mauvais résultats enregistrés en phase des poules de la Coupe de la CAF, et basera aussi travail sur le plan psychologique qui n’est pas du tout à négliger. L’excoach de l’ASO Chlef, connu pour son expérience et sa sagesse dans le travail, compte ne pas laisser aucun facteur pour permettre à ses poulains de retrouver leur confiance lors de ce match. De leur côté, les joueurs de la JSK souhaitent aussi frapper fort lors du prochain rendez-vous et dédier la victoire à leur nouvel entraîneur. Don, la balle reste dans le camp des joueurs qui peuvent s’imposer devant cette équipe du CAB avec l’art et la manière. S. A.

Après la coupe de la CAF, c’est le tour du CAB. Ph : Maracana

rester sur leur dynamique en championnat. Le CAB, qui est condamné à jouer le tout pour le tout, compte sortir le grand jeu face aux Cabistes des Aurès, et un résultat positif au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou ce week-end est indispensable. Les joueurs adverses sont déterminés à tenir la dragée haute aux coéquipiers de Nessakh, Tedjar et autres. La méfiance doit être de mise du côté Kabyle car, en face, il y aura un adversaire qui se jettera corps et âme dans la bataille pour améliorer son compte et remonter au classement général.

La victoire est plus qu’impérative

La formation du club phare de la Kabylie accueillera ce samedi au stade du 1er-Novembre de TiziOuzou l’équipe du CA Batna pour le

compte de la deuxième journée du championnat professionnel Ligue I. Les Canaris qui n’ont pas réussi leur parcours dans la phase des poules, n’ont plus droit à l’erreur et sont condamnés à se racheter de leurs revers enregistrés en coupe de la CAF. La victoire est plus qu’indispensable pour les Kabyles. Un succès ce week-end, permettra au club de retrouver la confiance, et entrevoir la suite sous de bons auspices. Les coéquipiers de Chemesseddine Nessakh doivent sortir le grand jeu, tout en évitant de retomber dans le piège de la facilité. Les joueurs kabyles qui se présenteront au grand complet lors de ce rendez-vous, ne devraient normalement pas rencontrer de problème face à leur adversaire du jour. S.Aberkane

Ighil entamera aujourd’hui ses nouvelles fonctions

EN SIGNANT SON CONTRAT SAMEDI PASSÉ

Depuis presque une quinzaine de jours, les joueurs de la JSK s’entraînent sous la houlette du trio Karouf-Izri-Guillou. C’est samedi dernier dans l’après-midi que le nouvel entraîneur des Canaris, Meziane Ighil, a rallié Tizi-Ouzou, afin de signer son contrat au profit de la JSK. Ce dernier se déplacera sur le lieu d’entraînement qui devrait se dérouler aujourd’hui dans l’après-midi. Cette séance servira surtout de prise de contact pour le coach pour s’imprégner de l’ambiance qui règne au sein de cette équipe kabyle plus que jamais décidée à surmonter positivement cette période de transition.

…Et sera aussi présenté aux joueurs

Le nouvel entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura, Meziane Ighil, qui a tout conclu avec la direction du club, que ce dernier sera présenté aux joueurs par le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, aujourd’hui, lors de la séance de la reprise des entraînements, prévue pour cet après-midi. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

KHELLILI : «Aucune équipe ne nous fait peur» Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Le joueur axial kabyle, Sofiane Khellili, a affirmé que lui et ses coéquipiers iront au bout d’euxmêmes dans ce championnat, à commencer par ce rendez-vous face au CAB. Il nous confiera, dans l’entretien qu’il nous a accordé, qu’une autre victoire sera le point de départ vers d’autres succès.

Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Elles sont bonnes, j’ai totalement récupéré de ma blessure, puisque je n’ai pas participé au dernier match de la phase des poules, face au Sunshine Stars. Il faut dire que lors de cette compétition continentale, on n’était pas en pleine possession de nos moyens. Quelles explications donnezvous du mauvais parcours de votre équipe lors de la phase des poules de la Coupe de la CAF ? Tout le monde a vu dans quelles conditions nous avons joué ces matchs.

La plupart de temps, nous avons joué en étant très diminués, car les blessures ne nous ont pas épargnés. Il y a aussi cette incroyable malchance qui nous a poursuivis.

Pensez-vous avoir fourni les efforts nécessaires pour gagner ? Je ne vous cache pas que nous avons abordé toutes les rencontres avec la ferme intention de réaliser de bons résultats. Nous avons fourni au cours de ces rencontres d’énormes efforts qui, au final, n’ont pas été payants. Vous devez donc avoir des regrets… ? Je peux dire que lors de tous les matchs et cela est valable pour toute l’équipe, nous avons mouillé le maillot. Nous avons terminé la phase des poules à une dernière place et cela est très décevant.

Tant que cela ? Ecoutez, maintenant il faut que tout le monde prenne sérieusement conscience. Je crois sincèrement qu’il faut cesser de s’accuser mutuellement à travers la presse. C’est plutôt l’occasion de relever la tête en championnat, et surtout penser en premier lieu à l’intérêt de l’équipe. Il faut surtout qu’on se remette en cause pour rectifier le tir au plus vite possible.

Vous vous êtes battus sur tout le front du l’axe central. Est-ce un rôle qui vous convient ? Il faut savoir que ce poste d’axial est difficile à assumer. Je tente toujours de faire mon travail, en essayant de m’appliquer du mieux que je peux. Comme mes coéquipiers, je me dépenserais sans compter pour que l’équipe gagne des points.

Et pour ce qui est de la suite du parcours ? Il faut rappeler que nous restons sur un succès en championnat. Le fait d’avoir gêné considérablement de bonnes équipes du championnat nous a remis en confiance, et c’est dans cette voie que nous devons continuer. Il nous faut maintenant confirmer lors des matchs prochains.

Hannachi sera de retour aujourd’hui

Ph : Maracana

Il y a ce prochain rendez-vous face au CAB, à huis clos. Cette équipe, tout comme la vôtre, a besoin de points. Ceci ne va-t-il pas compliquer votre tâche ? Pas du tout, même si cette équipe fera tout pour repartir avec un bon résultat. Nous ferons en sorte de ne pas laisser échapper une autre victoire chez-nous.

La Chaîne Berbère TV, a convié le premier responsable du club phare de la Kabylie, le président Mohand Chérif Hannachi, pour hier dans la soirée. D’après une source proche du club, l’homme fort de la JSK sera de retour aujourd’hui au pays, et ce afin d’être au côté de son club qui a besoin de lui dans ces moments difficile que traverse le club, après les déboires de la Coupe de la CAF.

Justement, dans quel état d’esprit allez-vous les aborder ? Il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impérativement réaliser une belle performance lors du prochain match et ceux qui suivront, afin de gagner des places au championnat. Entretien réalisé par S. Aberkane

Ph : Maracana

Doukha : «Il faut oublier la défaite face à l USMA» Le gardien de but international de l’USMH, à savoir Doukha, affirme que son équipe doit vite oublier la défaite contre l’USMA et se remettre au travail afin de bien préparer la prochaine rencontre . Selon l’expérimenté gardien des Jaune et Noir, son équipe n’a pas à rougir de cette défaite, mais il y a du travail à faire et les Jaune et Noir seront plus forts prochainement.

Doukha, vous avez perdu votre premier derby. Un commentaire sur la rencontre? Je pense que mon équipe n’a pas à rougir de cette défaite face à une formation qui renferme les meilleurs joueurs de notre championnat ; je dis même que l’USMH a fait jeu égal avec eux durant la moitié de la partie mais les Rouge et Noir on pu gagner sur un travail individuel. Tout le monde a remarqué qu’il y un problème dans l’animation de jeu de votre équipe... Il ne faut pas oublier que notre stratégie la saison passée était basée

sur le duo Boualem-Boumechera. Maintenant, il faut du temps pour nous pour retrouver notre cohésion dans le jeu. Votre prochaine rencontre vous mènera à Saida. Comment voyez-vous cette rencontre ? Pour nous, les choses sont claires : il faut à tout prix revenir avec un résultat positif après la défaite contre la formation de l USMA. Il reste que le match sera difficile et Saida elle aussi reste sur une défaite face au CAB. Je pense que notre club a des chanceS pour revenir avec un bon résultat. L. S.

Griche et Bounedjah ont effectué des tours de piste

La reprise des entraînements hier, au stade de Lavigerie, a été marquée par la présence de tous les joueurs harrachis. Toutefois, deux éléments en l’occurrence le défenseur Griche et l’attaquant Bounedjah, n’ont pas intégré le groupe et se sont contentés d’effectuer des tours de piste seulement. En effet, selon le staff médical ces deux joueurs souffrent de légères blessures, mais ils seront bel et bien présents face à Saida.

Une séance de Thalasso hier

Apres la séance d’entraînement à Lavigerie, les poulains de Charef ont été conviés à une séance de thalasso à Sidi Fredj. Cette séance a été programmée pour que les joueurs puissent récupérer leurs forces après les efforts fournis face à l’USMA.

Djerbou pour remplacer Aissaoui

Selon des source très bien informées des affaires courantes de l’ USMH, le staff technique prépare l’ ex-joueur de l’ USB, à savoir Djerbou, pour prendre la place de Aissaoui suspendu contre Saida pour contestation de décision. En effet, le joueur en question (Djerbou) a montré un bon visage lors des matchs amicaux .

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

REPRISE AUJOURD’HUI

Ayant bénéficié d’une journée de repos accordée par le staff technique du club, après le dernier match de son équipe disputé samedi passé au Nigeria, face au Sunshine Stars, les joueurs ont regagné le pays, en attérissant à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger hier dans la matinée. Ces derniers sont appelés à reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui, au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou, et ce afin de préparer en conséquence leur prochain match qui les attend face au CA Batna, à domicile. Ainsi, à cette occasion, les joueurs auront à faire connaissance à leur nouveau coach.

L’ USMH JOUERA EN NOCTURNE DANS UN MOIS

Selon des source très bien informées des affaires courantes de l’USMH, l’administration harrachie demandera à recevoir ses adversaires au stade de Lavigerie en nocturne dans un mois environ. «En principe, on a tout réglé et tous les projecteurs seront enfin prêts et opérationnels dans deux semaines, après la réception du groupe electrique», a affirmé un membre du conseil.


06

V S

Les Mouloudéens décidés à déplumer l’Aigle noir MISE À JOUR DE LA LIGUE 1 : CE SOIR, MCA-ESS

Ce soir, au stade Omar Hamadi, le MC Alger aura la lourde tâche de confirmer sa belle victoire remportée haut la main, vendredi dernier au 5-Juillet, face au WA Casablanca (31) pour le compte de la 6e journée de la phase de poules de la Champions league africaine.

C

LIGUE 1

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

ette fois-ci, le Doyen doit croiser le fer avec l’ES Sétif pour le compte de la mise à jour du championnat professionnel de Ligue 1 (2e journée). Pour information, ces retrouvailles auront lieu malheureusement, sans public à cause de la récente sanction infligée au MCA par la Ligue professionnelle de football (LFP). Une affiche prometteuse qui va ainsi se jouer à huis clos au grand désarroi des

deux galeries et en particulier, des supporters mouloudéens qui voulaient tout simplement célébrer la belle victoire de vendredi dernier face aux Marocains du Widad, qui a vraiment fait beaucoup de bruit sur le plan africain et arabe notamment, en Tunisie et en Egypte.

Un seul mot d’ordre : Victoire

Pour revenir à cette deuxième sortie en championnat après la défaite de TiziOuzou 1-0) contre la JS Kabylie, toute la grande famille des Vert et Rouge mise sur les trois points et ce, à commencer par le staff technique et les joueurs, connaissant l’importance de cette éventuelle victoire. D’ailleurs, l’entraîneur, Abdelhak Benchikha, n’a pas cessé de motiver ses joueurs, allant même jusqu’à les mettre en garde contre un quelconque relâchement.

Un vrai casse-tête pour Benchikha

LES 24 JOUEURS OPÉRATIONNELS

L’équipe rentrante qui débutera le match MCA-ESS ce soir à Bologhine, constitue un vrai casse-tête pour l’entraîneur Benchikha qui se trouve vraiment dans une situation très embarrassante. La raison ? Elle est tout simple, tous les joueurs à l’exception de Seddik Berradja, sont opérationnels et se disent tous prêts à jouer. D’ailleurs, le coach mouloudéen hésite toujours entre garder la même équipe ayant battu le WA Casablanca vendredi passé et donner la chance à certaines nouvelles recrues à l’instar de Chaouchi, Ghazi, Yaalaoui, Yanis, Djeghbala et Belaïd. A noter, que certains anciens cadres sont vraiment usés à l’image de Koudri, Baabouche, Douadi, Attafen et autre Besseghier à cause de leurs participations excessives en Ligue des champions. Mais selon une source proche du staff technique des Vert et Rouge, le gardien Chaouchi et le milieu de terrain Ghazi seront à 99% titularisés, ce qui n’est pas le cas pour les autres nouvelles recrues. C’est maintenant à Benchikha de voir et de prendre les décisions qui s’imposent quant à la constitution de son onze rentrant. Mounir Ben.

Gagner face à l’Entente pour laver l’affront de la Champions League Ph : Maracana

«Il nous faut cette victoire contre Sétif et je compte une nouvelle fois sur vous pour nous l’offrir. Vendredi dernier contre le WAC, vous avez prouvé que rien ne pourra vous arrêter si vous jouez votre football. Alors, faites-le ce mardi contre l’Entente», a indiqué le coach du Doyen. Normalement, les partenaires du capitaine Réda Baabouche connaissent très bien l’importance de cette victoire. Il savent aussi, que ce n’est guère le moment de flancher après avoir déjà provoquer le déclic avec brio contre les Marocains du Widad.

Le huis clos, une arme à double tranchant

équipes se sont séparées sur un score de parité, sachant que c’est Derrag qui a ouvert la marque pour le Mouloudia alors qu’il avait en face, le gardien Fawzi Chaouchi qui sera cette fois-ci, Vert et Rouge. Mais l’info du jour, est que le Mouloudia a aussi reçu l’ESS à huis clos et cela remonte à la saison 2004-2005 où les partenaires de Sidibé se sont imposés par trois buts à zéro (3-0). Pour l’ensemble de la famille mouloudéenne, le huis clos est une arme à double tranchant. En effet, puisque les hommes de Benchikha jouera loin de toute pression hormis celle du résultat. Et c’est là, que les joueurs ont besoin du soutien de leur public. Autrement dit, le huis clos peut servir le MCA mais peut aussi le pénaliser. En tous cas, seuls les joueurs seront en mesure de confirmer sur le rectangle vert. Mounir Ben.

BAABOUCHE : «Il est hors de question de rater ce match»

Ph : Maracana

Le héros incontestable de la dernière rencontre face au Widad de Casablanca, Réda Baabouche, avoue que la tâche de son équipe s’annonce très difficile, ce mardi contre l’ES Sétif. mais la victoire est tout simplement indiscutable, selon lui.

Avant de s’étaler sur cette nouvelle sortie officielle prévue demain contre l’Entente de Sétif, un petit mot sur la belle victoire de vendredi passé contre le WAC où Réda Baabouche était le grand héros, grâce à son doublé ? C’était vraiment une belle victoire arrachée avec beaucoup de mérite et avec brio. Mais le mérite revient en premier lieu, à tous les

Comme la saison précédente, le Doyen des clubs algériens, affrontera l’Entente de Sétif à huis clos sur cette même pelouse de Bologhine. Pour rappel, les deux

joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain, au staff technique qui a su galvaniser son équipe et aussi, aux supporters qui nous ont soutenu jusqu’au bout. Il ne faut pas oublier, qu’il y avait l’honneur du football algérien et celui du MCA en jeu ; donc, on se devait d’agir de sorte à faire taire toutes les rumeurs. Je pense que les joueurs du MCA ont prouvé à tout le monde, qu’ils étaient faits pour les grands rendez-vous. J’espère seulement, que le public algérien en général est satisfait de nous, c’est cela qui compte le plus pour nous.

Même les Egyptiens et les Tunisiens ont salué cette victoireetsurtout,votre fairplay. Un commentaire à ce sujet ? Cela nous honore tous. Sincèrement, cela fait du bien d’entendre tout cela. Le plus important, est que le MCA a quitté la compétition africaine la tête haute même avec beaucoup de regrets car franchement, on

aurait pu faire mieux selon un avis unanime surtout si on sait que le WA Casablanca s’est qualifié avec seulement 7 points et avec une seule victoire.

Revenons maintenant à la compétition nationale. Ce mardi, vous êtes appelés à confirmer cette belle victoire en recevant l’ES Sétif à Bologhine. Êtesvous prêts pour relever ce nouveau défi ? Les joueurs sont prêts et bien décidés à enchaîner avec une deuxième victoire de suite. Il ne faut oublier, qu’on a déjà concédé une première défaite à TiziOuzou contre la JSK et on se doit de rectifier le tir ce mardi contre Sétif à Bologhine. Il est clair, que l’adversaire du jour va user de tout son poids pour nous barrer le chemin, mais en toute franchise, il est hors de question de rater ce match. Ne craignez-vous pas le huis clos ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le huis clos a toujours été une arme à double tranchant pour n’importe quelle équipe. Nous concernant, je pense que les joueurs du Mouloudia se sont habitués à cette situation même si la saison dernière, on a raté plusieurs matchs à huis clos que se soit à domicile ou en déplacement. Selon vous, quelles seront les clés de ce match piège ? Tout d’abord, faire en sorte de marquer le plus tôt possible pour espérer gérer au mieux, le reste de la rencontre. Il faut aussi se présenter avec la même hargne et le même réalisme en tâchant d’exploiter les premières occasions de cette rencontre. Mais il faut rester très vigilant derrière car en face, il y aura une équipe sétifienne qui reste sur une victoire face au NAHD et qui souhaite vivement réaliser un bon résultat à Bologhine. Entretien réalisé par Mounir Ben.


LIGUE 1

Les Sétifiens veulent mater le Mouloudia Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Auréolés de leur importante victoire face au NAHD, lors de la précédente journée à Sétif pour le compte de la première journée du championnat, les poulains de Madoui Kheireddine qui assure l’intérim après la démission de Castellan, s’apprêtent à effectuer un périlleux déplacement à Alger pour donner la réplique au MCA dans une rencontre ouverte à tous les pronostics.

Les Sétifiens veulent un deuxième succès. Ph : Maracana

A

Benhamou,Benkhodja,La khdari,Laroussi,Benmous sa,Benchadi,Delhoum,Ka raoui,Oppong,Djabou,Gh azali,Ferrahi,Djahnit,Zaab oub,Diss,Belkaïd,Aoudia, Gourmi,Nadji et Tiyouli.

MISE AU VERT À L’HÔTEL HILTON

La formation sétifienne a élu domicile à l’hôtel Hilton qui était son quartier général lors des 24 heures précédentes. Juste après la dernière séance d’hier dans la matinée au stade du 8Mai-45, les joueurs ont regagné directement l’hôtel où ils ont passé la nuit d’hier avant la rencontre de ce soir. Les responsables veulent surtout mettre les joueurs dans les meilleures conditions et leur éviter la pression avant le match devant les Algérois.

dernier ESS-NAHD, Abderrahmane Hachoud, le latéral droit et buteur de l’équipe, sera le grand absent du match qui sera, nous dit-on, rehaussé par la présence du sélectionneur national Vahid Hallilhodzic devant superviser bon nombre de joueurs des deux équipes.

Ayant écopé d’un carton pour contestation de décision de l’arbitre du

Le forfait de Hachoud, qui devient un élément incontournable dans

Hachoud le grand absent

Laroussi pour le remplacer

l’échiquier ententiste, est un véritable casse-tête pour le staff technique qui perd à la fois un très bon défenseur et un soutien à l’attaque. Pour remplacer l’enfant d’Aïn Defla, on fera sans nul doute appel au jeune Laroussi d’autant plus que Mokhtar Meguenni qui pouvait assurer une telle pige est indisponible pour un problème de santé. Y. M.

Ph : Maracana

LISTE DES 20 JOUEURS

de ce soir. Une évidence, la mission des Noir et Blanc ne sera pas aussi facile car, en face, il y aura une équipe coriace et jeune touchée dans son amour-propre après sa première défaite en championnat. C’est pourquoi, elle est condamnée à réagir car un faux pas ce soir risque de compliquer sa situation.

Ph : Maracana

vec un moral gonflé à bloc, les camarades de Mohamed Amine Aoudia se disent déterminés à sortir le grand jeu au stade Omar-Hamadi pour contrecarrer les desseins des Algérois appelés à se ressaisir et réaliser un bon résultat sur leur terrain après leur défaite devant la JSK face à une équipe sétifienne qui veut à tout prix revenir à Sétif avec une autre performance ce soir. Ainsi, les coéquipiers de Djabou Abdelmoumen sont depuis hier à Alger, à l’issue de la séance d’entraînement qui s’est déroulée hier matin à partir de 10h à Sétif sur la pelouse du stade du 8-Mai-45. Les responsables sétifiens ont jugé utile de se déplacer la veille de la rencontre, soit hier dans l’apresmidi, et ce, afin d’éviter la fatigue aux joueurs et les mettre ainsi dans les meilleures conditions de récupération car ces derniers ont passé la nuit d’hier à l’hôtel Hilton après avoir effectué une dernière séance de la remise en forme dans le hall de l’hôtel avant la rencontre

Zekri contacté par Rachid Salhi

L’ex-coach de l’Entente de Sétif, Zekri Noureddine, qui a été limogé de ses fonctions, il y a plus d’un an après la défaite de l’Aigle noir, un but à zéro, face au Dynamos du Zimbabwé dans le cadre de la Ligue des champions et qui est sans club depuis sa démission du MCA, a été contacté hier par Rachid Salhi l’homme fort de l’Entente pour remplacer Castellan à la tête du staff technique de l’Aigle noir.

Geiger approché

La piste Alain michel réactivée

Le président de l’Entente de Sétif, Hassan Hamar a fixé un rendez-vous hier matin avec le technicien suisse Geiger pour entamer les négociations aujourd’hui à l’hotel Hilton.

Dans le même contexte, la piste de l’entraîneur francais Alain michel a été réactivée hier, où la direction du club a contacté son manager pour lui proposer d’être le nouveau coach de l’Aigle noir dès les prochains jours.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S

07

LE FLANC GAUCHE POSE PROBLÈME

Le déplacement du onze sétifien à Alger ne tombe pas à pic sachant que l’équipe n’est pas prête pour affronter les grosses cylindrées. En plus du flanc droit, Madoui qui ne reçoit une bonne tarte n’aura pas la tâche facile pour dénicher un bon gaucher devant prendre la charge du flanc gauche de la défense, le point faible de l’équipe. Titularisé face au NAHD, Benchadi a déçu plus d’un. Zaaboub n’est toujours pas en forme alors que Benmoussa n’a pas montré grand-chose lors de la phase préparatoire. L’intérimaire va-t-il prendre son courage à deux mains et lancer dans le bain le jeune Belkadi ?

DISS ET BELKAID DANS L’AXE DÉFENSIF

Les expérimentés Diss et Belkaïd, qui ne s’entendent pas en dehors du terrain, auront non seulement la lourde tâche d’encadrer leurs camarades mais de museler cette mastodonte d’Oussalé qui promet beaucoup. L’axe de la défensive, qui a encaissé quatre buts en deux matches, devra sortir le grand jeu pour décourager l’attaque du Doyen ayant le vent en poupe.

20 JOUEURS RETENUS

Pour le match de ce soir devant le MCA et contrairement à la dernière sortie des Noir et Blanc, le staff technique sétifien a retenu vingt éléments. On a noté sur cette liste, trois changements par rapport à la précédente rencontre. En effet, c’est Laroussi, qui a pris la place de Hachoud, qui souffre d’une élongation. D’autre part, le coach a convoqué deux autres éléments pour la première fois : Asamoah et Meguenni. Pour le reste, ce sont les mêmes joueurs qui ont été retenus face au MCA et qui ont fait le déplacement hier dans l’apres-midi à destination d’Alger, par route.


08

LIGUE 1

Les Rouge et Noir entre l’indécision et le satisfecit Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Pour leur seconde sortie successive dans la capitale, les Rouge et Noir de l’USMA n’ont toujours pas convaincu leurs nombreux supporters qui, une fois de plus, sont restés sur leur faim.

S

ans être transcendants, les Usmistes prenaient le contrôle des opérations devant des Harrachis qui ne savaient plus s’il fallait attaquer en grand nombre, au risque de dégarnir leur défense, ou s’il fallait résister et procéder par des contres. Des contres qui ne risquaient pas d’inquiéter sérieusement l’arrière-garde usmiste tant les attaquants harrachis étaient timides. Si le comportement des Rouge et Noir fut sérieux en première mi-temps, cependant un certain relâchement est à relever au cours de la deuxième période. Les gestes furent moins précis, les mouvements moins tranchants et des joueurs, à l’image de Djediat, ont fait montre d’un trop plein de suffisance qui fit rater à son équipe des occasions nettes d’aggraver la marque. L’USMA a réussi l’essentiel en remportant le gain de ce derby face à une équipe qui se laisse rarement faire, quelque que soit l’effectif dont elle dispose. Bien entendu, beaucoup de choses restent à faire ou à parfaire. Mais l’équipe commence à prendre forme et la cohésion à s’installer. Il est prématuré de spéculer sur le parcours des Rouge et Noir pour cette saison 20112012 mais, lorsque la machine usmiste sera bien huilée, il sera bien difficile aux autres équipes de rivaliser avec elle.

L’USMA n’est ni le Real ni le Barça, ne cesse de répéter Renard. Ph : Maracana

«Nous serons plus cohérents dans cinq à six matches»

Bref, dans tout cela, il n’échappe pas aux membres du staff technique et particulièrement au premier responsable Renard que les Lemmouchia, Meftah et autre Bezzaz devront se montrer plus convaincants, voire plus entreprenants et prouver que le club-phare de Soustara ne s’est pas trompé en ayant investi beaucoup sur eux. C’est de là que l'entraîneur de l'USM Alger, Hervé Renard, a réagi après les critiques sur le jeu déployé par son équipe, jugé décevant par

certains au regard des sommes dépensées durant l'intersaison. Le technicien français, qui a «apprécié» la victoire sur l'USM El Harrach samedi (1-0), a rappelé que son équipe en était à deux victoires en deux journées : «Tous les entraîneurs du monde aimeraient gagner sur le score de 3 buts à 0. Mais il faut savoir qu'on n'est pas seuls sur le terrain. Il y a un adversaire qui fait le maximum pour gagner lui aussi. Le plus important, c'est de gagner en football. Pour l'instant, notre tableau de marche est parfait. Je n'ai jamais déclaré que nous allons sur-

classer tout le monde. Il ne faut pas rêver, l'USMA n'est ni le Real ni le Barça», a-t-il déclaré après la rencontre. Renard a également affirmé que l'USMA n'avait pas «été mis en danger durant tout le match. Cela n'a pas été du goût de certains, mais le football c'est de rester en place et terminer le match par une victoire. Le football fun viendra si nous continuons à rester en confiance et cela passe par engranger le maximum de points. Il est très important pour le moral de gagner des matches.» A. T.

Seguer : «A nous la suite du parcours»

Face à la formation de la ville du Vieux Rocher, l’exUsmiste, Achiou, a, semble-t-il, retrouvé une seconde jeunesse de par ses accélérations bien connues et ses dribbles déroutants dont les camarades de Messali ne sont pas près d’oublier de sitôt. Il faut rappeler que l’ex-international a amorcé les trois actions qui ont ramené les trois buts. Achiou a eu droit à de chauds applaudissements hier, puisqu’il a été derrière toutes les actions de son équipe et même Saâdi s’est dit réjoui par la prestation de son ex-nouveau poulain. La standing-ovation à son honneur lorsqu’il s’apprêtait à quitter le terrain est méritoire à plus d’un titre. Certains supporters de l’ASO qui voyaient d’un mauvais œil son recrutement ont sûrement changé d’avis.

Un mot sur cette première victoire acquise avec mérite… C’est une belle victoire qui nous redonne confiance après la défaite face à la formation saïdie qui était vraiment inattendue et donc surprenante car on ne méritait pas de perdre ce match-là d’autant plus que nous avions les clés en main d’un résultat meilleur. Heureusement qu’on a pu remettre les choses dans l’ordre, la preuve, aujourd’hui, on pouvait gagner par un score lourd. C’est une belle victoire car elle vient après une défaite qui a failli saper le moral de la troupe. Les supporters sont aussi à saluer pour leur assistance et leur sympathie. J’espère qu’ils sont satisfaits. Vous semblez avoir retrouvé vos sensations de buteur… J’étais déterminé à faire le maximum pour faire plaisir à moi et aux supporters qui ont été à la hauteur malgré notre première défaite. Les buts que j’ai marqués, je les leur dédie et je vous avoue que j’en ai senti le coup sur les trois actions où j’ai anticipé car je connais bien Messaoud quand il a l’intention de faire des siennes. Je n’ai fait que mon devoir car sur le terrain, je suis là pour marquer des buts et je ne veux nullement tirer le rideau sur moi. Je suis encore heureux lorsque je fais gagner mon équipe.

Cette fois-ci, l’équipe a été plus percutante, un commentaire ? La détermination du groupe à effacer la dernière défaite était aussi grande qu’on ne l’imagine. Pour ce qui est de la prestation face au CSC, disons qu’elle était obligatoire dans la mesure où il fallait amorcer la mission de défendre le titre qui n’est pas chose aisée. Face au CSC, il nous était plus sensé de presser l’adversaire car on était dans l’obligation de la victoire et vu la présence de joueurs pouvant créer le danger, le staff technique a préféré cette donne et, Dieu merci, nous avons réussi à appliquer les consignes. Le score aurait pu être alourdi, à mon sens. Comment expliquez-vous ce flanchement en seconde période? Je pense que nous sommes toujours en période transitive quant au plan physique car notre préparation n’a pas été totale et puis on essaie de nous rattraper aux entraînements. Il y a eu cette fougue de notre part en première période car on voulait en finir plus vite et c’est ce qui a joué en notre défaveur devant les buts mais il ne faut pas oublier que le CSC est bien revenu en seconde période. Un mot sur le prochain math de votre équipe… Nous devons penser à ce match après avoir savouré la première victoire, salutaire à plus d’un titre. Ce qui est certain, c’est qu’on fera de notre mieux pour ne pas refaire les mêmes erreurs commises à Saïda et on sera face au NAHD avec la nette détermi-

nation de confirmer cette victoire car on veut vraiment que la dynamique des résultats positifs soit encore plus longue. Nous ferons le maximum pour ne pas lâcher prise et revenir avec le meilleur résultat possible même si on sait d’avance que les choses vont être difficiles en raison de la situation du NAHD qui court toujours derrière une victoire mais ce ne sera pas à nos dépens. Le statut de buteur, cela ne vous dit rien ? Je suis très heureux que mon compteur ait été ouvert. Je souhaite de tout cœur que les choses continuent autant pour moi que pour l’équipe. Je dois redoubler d’efforts pour être au top et je promets de faire de mon mieux pour récidiver à l’avenir notamment face au NAHD. Entretien réalisé par Zoheir Zitoun

Baptême du feu réussi pour Aouamri et Hamidi

L’ex-Usmiste, Aouamri, a effectué son baptême du feu avec l’équipe chélifienne avec succès puisqu’il est accrédité d’une bonne prestation pour une première titularisation. Idem pour Hamidi qui a joué son premier match officiel avec sa nouvelle équipe en remplaçant Biaga à l’heure de jeu. Le premier a même été impeccable en défense alors que le second avait le quatrième but au bout des pieds en fin de match.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

MENTION SPÉCIALE POUR ACHIOU

Tout comme son équipe, Seguer a confirmé tout le bien qu’on pense de lui, en signant un triplé face au CSC dans un match qui traduit la détermination des Chélifiens.


LIGUE 1

Hadjadj ouvre son compteur

Ph : Maracana

Les Sanafir ne doivent pas rougir de la défaite de Chlef

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Le talentueux Fodhil Hadjadj a ouvert son compteur buts en inscrivant sur une belle remise de son coéquipier Dahmane, incorporé en deuxième période. Il ne compte pas s'arrêter là, et le prochain match qui mettra aux prises son actuelle équipe, le CSC, à son ancien club, le MCA, sera l’occasion pour lui de vraiment démarrer la saison. Le meilleur scénario pour lui serait une victoire sur les Chnaoua, suivie d'un but de Fodhil. Le championnat est encore long, et il aura tout le temps de s'exprimer avec la rentrée des joueurs qualifiés dernièrement.

Farès Cheniguer n’était que l'ombre de lui-même L'attaquant Farès Cheniguer n'arrive plus à décoller et chasser la guigne qui le poursuit depuis la saison dernière. Ayant inscrit un seul but lors des matchs amicaux de la préparation d'intersaison, il demeure l'ombre de lui-même en dépit des opportunités qui se sont offertes à lui et qu’il n'a pu concrétiser. C'est un joueur qui possède beaucoup de qualités, mais il doit beaucoup travailler pour retrouver le chemin des filets avant que le doute ne le pousse à disparaître. Lamine B.

La sévère défaite par 3 buts à 1 concédée par les camarades de Hadjadj, pour le compte de la deuxième journée du championnat de la Ligue 1 face au champion d'Algérie sortant, l'ASO Chlef en l’occurrence, était plutôt prévisible, d’autant plus que Chlef jouait devant son public et sur son terrain fétiche.

I

l ne faut pas oublier aussi que l’ASO demeure une équipe solide, qui a gardé toute son ossature de la saison écoulée, et qui demeure une des références de notre championnat, et qu'il ne faut absolument pas rougir de la défaite devant une équipe de la trempe des Chélifiens.

Beaucoup d'erreurs défensives

Une défaite oui, mais beaucoup d'erreurs défensives concédée par un rideau connu pour être la première force de l'équipe. Tous les observateurs sur place sont unanimes à dire que cette fois-ci la défense clubiste a plié et a été mise à rude épreuve par un seul attaquant, Seguer en l’occurrence, désigné par tous comme l'homme du match, ce dernier est arrivé à tromper le gardien Daïf et sa défense à trois reprises. Les joueurs

Défaits à Chlef, les Constantinois se rachèteront à l’avenir. Ph : Maracana

n'étaient pas concentrés, en tout cas, il va falloir revoir ce compartiment et régler ce qui n'a pas marché.

Le groupe était perturbé

Il faut dire aussi que le CSC n'a pas été du tout gâté ces derniers temps à cause des problèmes qui ont perturbé le groupe et ont influé négativement sur le résultat final lors de la rencontre de cette deuxième journée de championnat. Il y a aussi le fait que les Sanafirs, durant plus d'un mois, se sont préparés essentiellement sur du gazon,

alors que c'est un petit détail qui fait que les placements pour les duels sont différents et les joueurs ont quelque peu perdu leurs repères. Sans pour autant diminuer du mérite des gars de Chlef pour leur victoire acquise haut la main, il n'en demeure pas moins qu'en face les Clubistes n'étaient pas du tout concentrés, et cela prouve que les derniers événements, entre autres le départ de l'entraîneur et du préparateur physique, la non-qualification des joueurs clés dans le dispositif offensif ont déconcentré le groupe. L. B.

Ph : Maracana

DAIRA : «J’ai été injustement sanctionné»

Il sera absent contre la JSK après avoir pris un carton jaune. Daira revient sur le match face au MC Saida et sur cette sanction qu’il juge injuste et gratuite. Il nous en parle.

09

Très bonne prestation de l’équipe contre le MCS... Oui Dieu merci, on a réédité la deuxième mi-temps de l’USMA ; tous les joueurs étaient motivés pour faire un bon match. Cette victoire va vous mettre en confiance, n’est-ce-pas ? Tout a fait, c’est une victoire méritée qui nous met en

confiance et qui nous donne conscience en nos capacités. Nous ne sommes qu’à 60 % de nos moyens ; l’équipe va encore progresser et on sera encore meilleurs. Expliquez-nous ce carton jaune qui vous prive du prochain match... C’est une sanction injuste ; le juge de touche venait de nous priver d’un but valable ; je lui ai juste dit qu’il n’y a pas hors jeu sur un centre en retrait ; il m’a collé un avertissement pour contestation. L’arbitre devait comprendre ma réaction, surtout que je n’ai fait aucun geste mal placé. Et ce match contre la JSK, comment le voyez-vous ? Ca sera un match difficile pour les deux équipes. Ce sera à huis

clos; la JSK, qui revient du Nigeria, sera fatiguée. Donc, je pense qu’il y a un bon coup à jouer. Mes camarades sont capables de surpendre la JSK. W. Y.

Il est suspendu

Pour avoir contesté la décision de l’arbitre assistant qui venait d’annuler un but valable, Daira s’est vu infliger un carton jaune pour contestation de décision, synonyme de suspension pour un match, Daira ne jouera pas contre la JSK. Les arbitres ont toujours raison, même à tort.

Coufana espère être qualifié

Rencontré à l’entrée de l’hôtel de l’OPOW où il réside, le Camerounais Coufana nous a déclaré : “Je ne sais pas quand je serais qualifié, mais j’espère que ce sera pour le match de samedi contre la JSK. J’ai vraiment hâte de jouer avec mes camarades”

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

REPRISE HIER À 18H

Les joueurs ont bénéficié d’une journée de repos, dimanche. La reprise a été programmé lundi à 18h au stade Seffouhi, en semi-nocturne, comme le prévoit la LPF, à partir de la prochaine journée où les rencontres débuteront à cet horaire.

30 000 DA POUR UNE VICTOIRE

Les joueurs du CAB toucheront 30 000 DA pour la victoire contre le MCS. L’administration du club a promis de verser le montant de la prime aux comptes des joueurs dès aujourd’hui au plus tard. Une façon de motiver les camarades de Saidi à engranger d’autres points, pourquoi pas, ceux du match contre la JSK.

W. Y.


10

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Quelles solutions pour Solinas ? LES

REPRISE HIER MATIN AU 20AOÛT

Toutefois, après avoir bénéficié d’une journée de repos accordée par le staff technique à l’issue de la rencontre amicale de samedi dernier face au HAC. Les coéquipiers de Aboat ont repris le chemin des entraînement hier lundi et ce afin de se préparer pour le prochain rendez vous de Tlemcen devant le WAT. Les joueurs comptent bien préparer le match afin d’être au rendez vous et enchaîner par un autre résultat positif.

BOUSSAÏD N’A RIEN COMPRIS À SON EXPULSION

Le milieu de terrain défensif du Nasria, Rafik Boussaïd, n’a rien compris à son expulsion lors du dernier match face à la JSMB, surtout qu'il considère qu'il n'a rien fait pour mériter le carton rouge, ayant été victime d'un tacle d'un défenseur adverse, mais l'arbitre a considéré qu'il a simulé, chose qu'il réfute.

MELLOULI FAIT UNE NOUVELLE IRM

Le défenseur, Imadedine Mellouli, a effectué une nouvelle IRM pour connaître exactement la nature de sa blessure et être fixé quand il pourra reprendre les entraînements avec le groupe, même s'il sait que cela ne se fera pas de sitôt. En effet, il faut rappeler que Mellouli souffre d'une déchirure musculaire au niveau de la cuisse, qui l'a éloigné des terrains pour longtemps.

LIGUE 1

Le Chabab de Belouizdad sera la première fois devant un sérieux obstacle à surmonter pour confirmer son dernier succès face au MCEE acquis at home.

N

on seulement parce qu’il s’agit de jouer hors de ses bases, mais aussi parce qu’il y a en face une équipe de Tlemcen en proie au doute et qui n’est pas prêt de faire le moindre cadeau. Tenu en échec lors de la première journée à

JOUEURS QUI RÉCLAMENT LEURS DÛ…

domicile face à l’ASK, de fait à l’extérieur lors de la deuxième journée face au MCEE. Les Tlemceniens n’ont vraiment pas intérêt à faire un faux pas. En plus il y aura un autre facteur non négligeable : la grogne des supporters locaux, la pression est grande du côté du WAT et fans ne comptent pas tolérée un autre faux pas, de surcroît à domicile. Donc, la prochaine virée des Rouge et Blanc ne sera pas de tout repos. Mais en dehors de ses paramètres, quel sera le rôle du CRB ? Les camarades de Amine Aksas veulent rester sur leur lancée et essayer de revenir avec les trois points de la victoire pour rester en tête du peloton ou au moins resté collé au podium en ce début de com-

Absence énigmatique de Aoued

Même s’il n’a pas été convoqué pour le match amical disputé samedi dernier face au HAC en raison d’une blessure. Il devait quant même été présent pour des exercices spécifiques avec le préparateurs physique Miranda. Son absence ce jour à suscité beaucoup d’interrogations. Selon l’entourage du club le meneur de jeu Belcourtois Aoued est rentré chez lui à Oran et reste injoignable sur son portable. Selon nos sources ce problème est financier est la pomme de discorde entre les dirigeants et le joueur.

pétition. Comment ? Quelle stratégie Solinas à préconiser pour conter les Tlemceniens ? Ignoront son adversaire du jour, le staff technique Belcourtois reconnaît la difficulté de la tache. Le premier assistance de Solinas, Neggazi dira en substance : “Ce match sera difficile pour les deux équipes, notre équipe sera beaucoup amoindrie lors de cette rencontre. Nous avons des blessés qui ne seront

pas encore prêts face au WAT. Mais les joueurs qui les remplaceront vont donner toutes leurs forces pour revenir avec un résultat positif. Pour faire un bon résultat, il faut savoir comment neutraliser son adversaire du jour et l’empêcher de faire le jeu. Mais aussi et surtout les joueurs doivent garder leurs concentrations tout au long de la partie et garder surtout le bon état d’esprit” O. M.

Equipe cherche gazon désespérément Renvoyée du 5-Juillet

En préparation du match face au WAT, sur la pelouse gazonnée du stade Akid Lotfi de Tlemcen, le staff technique du CRB compte effectuer une ou deux séances sur un terrain en gazon afin que les joueurs s’adaptent avant d’affronter les Tlemceniens chez eux. Néanmoins, aucun stade n’est disponible. Aussi les responsables du Chabab sont à la recherche d’un stade où ils pourront s’entraîner sur du gazon. Selon l'administration du club plusieurs stades sont en vue, à l’image du stade de la sûreté au Hamiz, du CREPS de Benaknoun. Toutefois, aucune sollicitation officielle n’a été envoyée aux responsables des stades selon le secrétaire de section du CRB. Toujours selon l’administration des Rouge et Blanc. Ces derniers attendent le programme qui sera élaboré par le coach Solinas afin qu’il peuvent formuler leurs demandes avec dates et horaires précises.

Medjahed se plaint de Hafid

Le coach, Nabil Medjahed, a eu une discussion avec les dirigeants avant-hier soir, pour se plaindre de l'attaquant et buteur de l'équipe de la saison dernière, Rabah Hafid, surtout qu'il considère que ce dernier tente de déstabiliser l'équipe avec ses agissements. Tout a commencé à la veille du déplacement de l'équipe vers Béjaïa.

C

e jour-là, Hafid a déclaré à Medjahed qu'il souffrait de douleurs au niveau de l'adducteur, et qu'il n'était pas impossible qu'il soit blessé. Le coach demandera à ce dernier de faire des analyses, et de lui ramener les résultats le plus tôt possible, chose qu'il n'a pas fait. Furieux, Medjahed décidera d'écarter le joueur du groupe qui devait faire le déplacement dans la capitale des Hammadites. Entre-

temps, il lui demandera de prendre attache avec le DTS des jeunes, Benzedjeri, en compagnie d'Okbi, pour s'entraîner avec les juniors samedi. Toutefois, Medjahed était surpris de voir que le joueur s'était déplacé à Béjaïa pour voir le match. Il a été aperçu dans les tribunes discutant avec des supporters à qui il aurait avoué que c'est l'entraîneur qui l'a écarté et qu'il ne souffrait d'aucune blessure. Medjahed souhaite ainsi que Hafid soit sanctionné, vu que par son comportement il a créé, selon lui, la zizanie dans le groupe, de même que son coéquipier Okbi qui s'est absenté aussi de la dernière séance d'entraînement avant le départ pour Béjaïà, sous prétexte qu'il était fatigué après avoir participé au stage de l'EN espoirs, en compagnie de ses coéquipiers Benamri et Benyahia. Le driver des Sang et Or a donc mis la balle dans le camp des dirigeants, sur lesquels il compte pour sanctionner les deux joueurs et lui rendent justice, surtout qu'il souhaite mettre tout le monde sur le même pied d’égalité pour pouvoir travailler dans une certaine rigueur et éviter ces déraillements qui risquent de faire imploser l'équipe, surtout que cela pourrait faire tache d'huile dans l'équipe si la direction ne sévit pas et ne met pas le holà. Raouf Mesbah

NAHD - IR El Biar aujourd'hui

Le NAHD affrontera, en amical, aujourd'hui, la formation de l'IR El Biar dans le stade de ce dernier, dans un match qui s'annonce important pour le staff technique, qui verra la réaction de ses poulains après la défaite face à la JSMB, mais surtout pour trouver des solutions pour le prochain match face à l'ASO, surtout avec l'absence de certains éléments qui sont suspendus.

Reprise hier à Bouchaoui

L'équipe a repris hier le chemin des entraînements, après que le coach Medjahed eut accordé un repos d'une journée aux joueurs. Cette reprise s'est déroulée à la forêt de Bouchaoui et a été surtout consacrée à l'oxygénation pour les joueurs qui étaient quelque peu fatigués, après le match face à la JSMB, surtout qu'ils se sont donnés à fond lors de ce match.

Medjahed accuse Hafid de déstabilisateur. Ph : Maracana

Du biquotidien aujourd'hui et demain

Le staff technique du Nasria a programmé du biquotidien, aujourd'hui mardi, et demain mercredi, et ce, pour rattraper le retard physique constaté chez les joueurs et préparer dans les meilleures conditions possibles les prochaines rencontres, notamment le prochain match contre l’ASO. Ainsi, au menu de ces séances, du travail physique et technicotactique.

Medjahed axera sur la préparation psychologique

Le coach, Nabil Medjahed, devrait axer son travail, cette semaine, sur le côté psychologique pour pouvoir rebooster le moral de sa troupe, atteint après les deux défaites en championnat face à l'ESS et à la JSMB. Le driver des Sang et Or considère qu'il doit se concentrer sur cet aspect pour préparer ses poulains pour le prochain match face à la formation de l'ASO Chlef, qui sera certainement très difficile.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Hadj Mansour respire Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

La paire Kechamli-Zidane s'améliore

Un match nul ramené de Khroub synonyme d’une bouffée d’oxygène pour Hadj Mansour. Ph : Maracana

Le précieux nul ramené d'El Khroub a permis à l'entraîneur Saâd Hadj Mansour de respirer et d'avoir un répit salvateur.

C

ela lui a permis également d'avoir une idée sur les joueurs incorporés pour la première fois, à savoir le jeune Kadri, le défenseur Bourzama, et surtout l'attaquant Khalid Leghzal, qui a eu le mérite de permettre à son équipe de tenir tête aux Khroubis. L'incorporation de Kadri avait pour but de consolider le milieu de terrain dans sa partie défensive. Mais, bien que ce dernier avait joué plusieurs matchs durant la phase retour du

championnat de la saison dernière, il n'a pas eu le rendement escompté, d'où son remplacement par Belaïli, plus technique et surtout plus opportuniste. C'est d'ailleurs dans la deuxième partie de la rencontre, avec le retour «aux affaires» des chouchous Belaïli et Aouedj, sans oublier le jeune qui monte, à savoir Mohamed Feddal, que la machine oranaise se mit en branle et força les Khroubis à être plus prudents. En fin de compte, ce nul est doublement important : il permet aux joueurs de croire en leurs chances, et à la direction d'écarter l'éventualité d'une montée au créneau de l'opposition et ses irréductibles supporters.

L'entraîneur oranais, Hadj Mansour, n'a pas hésité à faire confiance de nouveau à la paire centrale composée de Zidane et Kechamli, et ce, malgré la défaite de la première journée. Bien lui en prit, car ces deux joueurs qui ont joué longtemps ensemble la saison dernière, commencent à retrouver leurs automatismes. Ceux qui ont assisté à la rencontre ne tarissent pas d'éloges envers ces deux hommes en particulier, car durant toute une mitemps, c'est la défense qui a supporté le poids du match, avec les coups de boutoir du buteur local, Mesfar et ses coéquipiers. Il est sûr que ce ne sera pas de sitôt que le coach oranais changera ces deux défenseurs axiaux, dans la mesure où ils continuent à travailler sérieusement et être assidus aux entraînements.

Feddal aurait bien voulu marquer

Entré en qualité de joker durant la seconde période de jeu, le transfuge du CRBB, Mohamed Feddal, a bien tenté de trouver le chemin des filets et de récidiver sa prestation de la première journée, il eut trois tentatives, mais il trouva à chaque fois soit le gardien, soit les défenseurs pour dévier ses ballons. Malgré cela, il a pu animer le de compartiment offensif l'équipe, de meilleure façon que ne l'avait fait Cherif en première mi-temps. A. B.

11

Feddal : «Je remercie le coach…»

Un nul est toujours bon à prendre, n'est-ce pas ? Bien sûr ! Après la défaite chez nous devant l'USMH, nous avions le moral à plat. Le coach a su nous remotiver et nous pousser à croire en nos chances. Il n'a cessé de nous remonter le moral et de nous expliquer que nous étions capables de tenir tête à n'importe quelle formation. Ce bon résultat à l'extérieur va nous donner de la confiance et nous permettre de jouer les prochains matchs avec plus de sérénité. Pourtant, personne ne donnait cher de votre peau avant le départ… C'est vrai que nos supporters étaient très déçus. Mais il faut qu'ils sachent que le problème entre les dirigeants nous avait déstabilisés. En outre, nous n'avions pas bien joué collectivement et donc nous méritions la défaite. Ce samedi, c'était le contraire, nous étions solidaires et nous avons cru en nos chances jusqu'à la dernière minute. Vous n'avez pas marqué de but durant la deuxième période où vous avez été incorporé… Dans le vestiaire, M. Hadj Mansour m'avait dit : «Prépare-toi et joue comme tu as envie de le faire, c'est-à-dire avec un moral de gagneur, mais soit collectif.» J'ai fait ce que j'ai pu, et si je n'ai pas marqué, ce n'est pas parce que je ne l'ai pas voulu, mais parce que je n'ai pas pu le faire. J'aurais bien aimé marquer un but et que nous revenions à Oran avec la victoire. Mais qu'importe, l'essentiel est que nous n'avons pas perdu. Est-ce que vous vous accordez avec Leghzal ? Je m'accorde avec n'importe quel joueur qui évolue à mes côrtés. Khalid est un très bon joueur. Pour ma part, je débute avec les «grands». Je regarde beaucoup, j'écoute beaucoup mon entraîneur et les aînés dans l'équipe. J'ai été bien accepté dans le groupe et je compte être à la hauteur de la confiance placée en moi. Mon prochain objectif est de marquer contre le MCEE si je suis aligné. Reprise des entraînements hier C'est hier, lundi, que la formation oranaise a repris ses entraînements, en vue de préparer la venue du Mouloudia d'El Eulma, une équipe qui reste sur une victoire encourageante à domicile. Hadj Mansour a convoqué ses joueurs à l'heure du match, c'est-à-dire 18h00. Ali Boutaleb

Le doute s'installe

Après son échec à domicile face aux Khroubis de l’ASK, la semaine dernière, les supporters du Widad, qui ont effectué le long déplacement à El Eulma, attendaient une simple réaction d’orgueil de la part de cette équipe. Malheureusement, ce fut un fiasco total, et les leçons de la saison écoulée ne semblent pas être retenues.

E

n effet, cette équipe fébrile, avec des joueurs faibles, qui semble vouée à l’échec, a montré toutes ses limites lors de ces deux premières confrontations et on n’est qu’au début de ce nouveau championnat de Ligue 1 où les grosses pointures ne sont pas encore rodées, donc, il faut s’attendre au pire. Pourtant tout était réuni pour faire de

Deux échecs de suite, sèment le doute au sein des Tlemcéniens. Ph : Maracana

cette rencontre une fête. La rencontre débuta sur un rythme moyen, chaque équipe était sur ses gardes. Les hommes de Taleb le nouveau coach eulmi bien dans leur jambes paraissaient plus frais et dominaient outrageusement leur vis-à-vis

en enchaînant les combinaisons qui s’avèrent payantes puisqu’ils ont inscrit trois jolis buts. Le WAT est mal loti, les prochaines rencontre seront de plus en plus difficiles puisqu’il aura à en découdre avec le CRB, le MCO, la

JSK, et l’USMA, que du beau monde. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard. A Tlemcen, le bricolage n’est un pas vain mot, il lui reste encore de beaux joueurs devant lui. Certains fidèles du club phare de Sidi Boumediène l’ont découvert ce samedi sur le petit écran de Canal Algérie en supervisant leur équipe favorite à l’ére du professionnalisme où tout un chacun s’active à apporter sa pierre à l’édifice. Au WAT, on prend les mêmes et on recommence comme si de rien n’était. Dans cette rencontre face au Mouloudia d’El Eulma, le WAT a montré sa limite et toute sa fébrilité n'arrivant pas à garder le ballon en enchaînant trois passes de suite. On se pose la question suivante: À quoi aurait servi la préparation d’avant-saison ainsi que le stage bloqué de Tunisie. On a libéré les meilleurs joueurs (Boulahia, Chaib, Bachiri, Hadjaoui, Saidi, Zazoua) pour ramener des joueurs presque inconnus issus de divisions inférieures qui ont

montré leurs limites lors des deux rencontres. Le recrutement n’est pas aussi étoffé que l’on espérait. Alors que peut-on attendre M. Amrani de cette équipe ? Le Widad verse dans le social c’est devenu routinier et coutumier. En football, le sentiment est quasiment inexistant M. le coach, les supporters ne veulent plus de cet entraîneur puisqu’ils demandent déjà son départ. Est-ce que c’est la solution ? Alors messieurs les responsables ouvrez bien les yeux et réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard. Le WAT n’est plus ce qu’il était, il a son passé glorieux, ses bonheurs et ses peines, il a enfanté pas mal de grands joueurs, c’est une formation qui mérite plus d’égard et de respect. Il ne faut pas le laisser à la merci, donc, messieurs les responsables ayez un peu de bon sens, en continuant de la sorte, le club va à la dérive, essayez de sauver cette équipe en multipliant vos efforts. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BENTAYEB À JOUÉ CONTRE SON CLUB FORMATEUR

La rencontre qui a opposé le WAT au MCEE, samedi passé, a vu la participation de Bentayeb Smain, milieu de terrain offensif, dans les rangs de l’équipe phare du Mouloudia d’El Eulma, un pur produit de l’école tlemcénienne qui a été le meilleur des 22, ce samedi. La défaite concédée ce samedi sur la pelouse du stade Messaoud-Zeggar est la première du genre sur les rencontres jouées. S. T. Smain


12

GASMI ET BOULAINCEUR SERONT DE RETOUR FACE À L’ESS

N’ayant pas pris part à la rencontre qui a opposé leur équipe face au NA Hussein Dey pour cause de blessure, les deux attaquants de la JSM Béjaïa, Gasmi et Boulainceur, devraient être de retour à l’occasion de la prochaine rencontre face à l’ES Sétif fixée à samedi prochain. A cet effet, ils devraient reprendre les entraînements hier pour se préparer avec leurs camarades en prévision de ce rendez-vous.

MAROCI RETROUVE SON NIVEAU

Après un début de saison un peu difficile, le milieu de terrain de la JSM Béjaia,Tayeb Maroci est en train de retrouver son meilleur niveau au fil des jours. Encore une fois et samedi dernier face à la formation des Sang et Or, Maroci était l’homme du match où il a livré un très bon rendement sur le terrain en étant l’élément important dans l’échiquier de Bouali. Soit un rendement qui lui permettra de gagner encore la confiance de tout un chacun notamment le staff technique et surtout, de retrouver son meilleur niveau à l’avenir.

«LE MEILLEUR EST À VENIR»

Interrogé sur la victoire mais aussi de son rendement à la fin du match qui a opposé son équipe face au NAHD, Maroci nous a affirmé : «C’est une bonne chose que d’enchaîner par une victoire surtout à domicile et qui nous permettra d’avoir un moral au beau fixe pour le reste du parcours. Pour ce qui est de ma prestation, je suis heureux ce qui va m’encourager à retrouver mon meilleur niveau à l’avenir.

LIGUE 1

BOUALI : «On sera

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

meilleurs à l’avenir»

Le coach de la JSM Béjaia , Bouali Fouad, s’est dit satisfait de la victoire arrachée par son équipe devant la formation du NA Hussein Dey samedi dernier au stade de l’Unité Maghrébine bien qu’il ait tenu à préciser qu’il n’a pas été satisfait du rendement de son équipe. Pour cela, il estime qu’il doit encore travailler davantage pour améliorer la prestation de son équipe à l’avenir et lui permettre de réaliser les résultats escomptés.

«C’est nous qui avons rendu notre tâche difficile»

Ainsi donc, abordant la prestation de son équipe face au NA Hussein Dey samedi dernier, le coach de la JSM Béjaïa dira : «Nous avons rendu la tâche difficile pour nous, bien que je dois dire que nous avons affronté une bonne équipe qui est venue pour réaliser un bon résultat. Quant à nous, on aurait pu éviter un tel visage si nous avions bien appliqué notre

jeu et bien exploité les occasions créées. Pour cela, je dirai que le plus important est d’avoir arraché ce succès qui va nous libérer pour la suite du parcours.»

«Yabeun s’améliore et cela est une bonne chose pour lui»

A propos de la prestation de l’attaquant camerounais, William Y a b e u n , pour son premier match en tant que titulaire avec sa nouvelle formation, le coach Bouali dira : «Effectivement, pour la prestation de William Yabeun, je trouve qu’elle est positive dans la mesure où il a fait ce qu’il devait faire comme il a livré un bon rendement sur le terrain bien qu’il ne soit pas encore à 100% de ses capacités. Pour cela, ce joueur est en amélioration et cela est une bonne chose pour lui et pour le club.»

«On va aller à Sétif pour négocier un bon résultat»

Bouali promet que l’équipe sera meilleure lors des prochaines journées. Ph : Maracana

rencontre qui attend son équipe face à l’ES Sétif, ce samedi sur le terrain de cette dernière, Bouali ajoutera : « Comme les deux premiers matches, nous allons essayer de faire de notre mieux pour bien négocier ce match

et revenir avec un meilleur résultat possible. D’ailleurs, on aura l’occasion de le préparer tout au long de la semaine, et on partira avec l’objectif de réaliser un bon résultat.» S. A. S.

BACHIRI : «Cette victoire nous motivera pour la suite» Par ailleurs, à propos de la prochaine

Titularisé pour la deuxième fois consécutive par le coach Bouali aux côtés de Maiza et Zafour, la nouvelle recrue de la JSMB, Bachiri, a livré une belle prestation où il a été à la hauteur samedi dernier face au NAHD. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, il revient sur cette victoire arrachée par son équipe et surtout sur le reste du parcours.

Vous ne pensez pas que cette victoire sera d’un grand apport pour la suite du parcours ? Bien sûr, comme je viens de le dire, cette victoire est d’une grande importance pour nous puisqu’elle nous a permis de confirmer le point du nul ramené de Constantine comme nous avons réussi à débuter nos matches à domicile par une victoire et c’est très important pour nous. A cet effet, on va se permettre d’aborder les matches restants avec un moral au beau fixe pour tenter de réussir d’autres bons résultats à commencer par celui de ce weekend face à l’ESS.

Un commentaire sur la victoire arrachée face au NA Hussein Dey… Certainement, c’est un succès important et précieux pour nous dans la mesure où il nous permettra de bien débuter notre parcours à domicile et nous motiver pour la suite du parcours. Je ne vous cache pas que nous avons trouvé quelques difficultés pour arracher les trois points vu que notre adversaire du jour est venu à Béjaïa pour réaliser un bon résultat, mais, Dieu merci, grâce à la détermination du groupe, on a réussi à arracher ce succès et c’est le plus important.

En évoquant ce match, comment s’annonce-t-il pour vous ? Certainement, la rencontre de ce week-end devant la formation de l’ES Sétif ne sera pas facile dans la mesure où nous allons affronter une équipe qui fera le maximum pour réussir un autre résultat positif chez elle. Pour ce qui nous concerne, je pense que nous n’allons pas se déplacer en victime expiatoire car, on tentera de faire de notre mieux pour revenir avec un bon résultat et améliorer encore notre classement.

Après deux matches disputés avec votre nouvelle équipe, comment évaluezvous votre rendement ? Pour ces deux premiers matches que j’ai disputés avec ma nouvelle équipe, je pense que je n’ai pas trouvé beaucoup de difficulté pour m’adapter rapidement et être dans l’équipe type. D’ailleurs, je n’hésite pas à fournir plus d’efforts afin d’être à la hauteur et par là même aider mon équipe à réaliser de bons résultats. Toutefois, je vais encore travailler davantage pour être encore mieux à l’avenir et donner des satisfactions dans le reste du parcours.

Et qu’en est-il du reste du parcours qui vous attend ? Pour ce qui est du reste du parcours, nous avons tenté de gérer match par match pour arracher le maximum de points qui nous permettront d’atteindre nos objectifs et ce, bien que nous savons davantage que la tâche ne soit pas facile. Pour cela, le groupe est conscient de la tâche qui l’attend et est décidé à rester sur la dynamique des résultats positifs le plus longtemps possible. Entretien réalisé par Sadek Ait Slimane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bachiri a été l’auteur d’une belle prestation face au NAHD. Ph : Maracana


LIGUE 1

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Les supporters s'inquiètent pour leur équipe APRÈS

Ils sont une vingtaine de fans des Vert et Rouge que nous avons accostés, ou ceux qui nous ont appelés au téléphone, après le match de leur équipe face au NAHD, et surtout la prestation des camarades de Djabaret dans ce match à mettre aux oubliettes.

L'

un d'eux, habitant la localité d'Ighil Ouazzoug, et répondant au nom de Bensidhoum. M, nous a appelé tard dans la nuit du samedi pour nous dire : «Vous avez vu, notre équipe n'a rien montré du tout, et c'était le NAHD qui était dans son jour, sans les deux expulsions que cette équipe a subies, notre équipe n'aurait jamais gagné. Ma foi, nous n'avons pas d’équipe. En tant que fan de la JSMB, j'aimerais bien que mon équipe gagne et remporte ses matches, mais il faut aussi que la manière suive. C'est très important, surtout que la JSMB est appelée à jouer la Ligue des champions d'Afrique pour la première fois de sa longue histoire. Ce n'est pas comme ça que nous allons aller loin dans ce championnat, même si je dois avouer qu'en championnat l'essentiel c'est

13

LA MAUVAISE PRESTATION DES JOUEURS

d'engranger le maximum de points, et ce, quelle que soit la manière, vu les objectifs tracés pour cette saison sportive 2011/2012.» Un autre, de la région de Sidi Aïch, nous a appelés lui aussi dans la journée de dimanche et paraissait stupéfait par la production de l'ensemble du groupe. Il dira à cet effet : «Je n'arrive pas encore à comprendre pourquoi l'équipe n'a pas marché ? N’était ce but marqué par Yabuen, qui a été l'homme du match en compagnie de Maïza, je pense que l'équipe aurait cédé des points à domicile. Mais bon, l'essentiel ce sont les trois points, et j'espère bien que l'équipe va se réveiller dans les prochaines journées.» Un autre fan, que nous avons accosté dans la ville d'Amizour hier matin, nous dira : «Vous avez compris quelque chose ? Les joueurs sont passés à côté de la plaque, au lieu de nous régaler avec un beau football, ils n'ont pas pu poser le cuir et ils ont péché devant sur les rares occasions qui se sont présentées à eux. Heureusement qu'il y a eu Yabuen qui était à l'affût pour inscrire le seul but de la partie. Autrement dit, notre équipe n'aurait jamais remporter ce match.» Même constat donc chez la majorité des fans du club phare de la vallée de la Soummam.

COMMENT ILS ONT JOUÉ :

Djabaret : Il a été d'un bon niveau et il a réussi à sortir son épingle du jeu. Il a montré tout le bien qu'on pense de lui. C'est un gardien qui confirme de jour en jour, même s'il a effectué une partie moyenne face au CSC lors de la première journée. Bachiri : Il a fait ce qu'il pouvait, mais ce n'est pas ce qu'on attendait de lui. Il doit se ressaisir dans les prochaines rencontres. Maïza : Il a montré de belles choses, et surtout il était le plus en forme. Avec son élégance, il a réussi quand même un match de premier ordre. Belakhdar : Out tout au long du match. Il nous a habitués à mieux et il doit lui aussi se ressaisir lors des prochaines journées. Zafour : Au même titre que l'ensemble du groupe, il n'a pas montré grandchose, mais il a fait ce qu'il pouvait. On veut retrouver chez lui cette volonté de véritable battant sur le terrain. Hamlaoui : On ne peut pas le juger, car il n'a pas joué à son poste habituel. Il a suppléé la défection de Megatli, mais s'il avait joué à son poste de prédilection, il aurait donné un plus et aurait fait bouger le milieu. Boucherit : Sa prestation nous a déçus. Il a intérêt à se libérer dans les prochaines rencontres, sinon il pourra laisser sa place à un autre joueur. Maroci : Il a montré une forme éblouissante ; la preuve, il a fait un bon match et il était l'un des meilleurs éléments sur le terrain. Il a joué à son poste habituel, à savoir comme milieu récupérateur, avant que le coach ne lui demande de jouer carrément au milieu. C'est un joueur polyvalent, qui peut jouer à tous les postes, en défense et au milieu. Kacem : Ce joueur est en baisse de régime et il doit se ressaisir. Bouali devait se passer de ses services et faire jouer d'entrée Ouali. La preuve, c'est la deuxième fois que cet émigré a cédé sa place à l'ex-joueur du PAC, Ouali en l'occurrence. Il ne tient pas trop physiquement. On imagine mal comment Bouali pourra compter sur lui face à l'ESS. Yabuen : C'est l'homme du match. Il nous a libérés avec ce but, sans cela, la JSMB aurait cédé deux points. On souhaite qu'il soit le digne successeur de son compatriote N’djeng, qui a réussi son passage à la JSMB. Djallit : Hormis l'action qui se situa à la 11', où il aurait pu ouvrir le score, ce joueur a montré ses limites. C'est un attaquant et il doit se débrouiller pour marquer des buts, sinon à quoi aura servi son recrutement ? Impressions recueillies par R. M.

Les fans de plus en plus inquiets. Ph : Maracana

Certains demandent à Bouali d'être ferme avec les joueurs

La prestation de l'ensemble de l'équipe, samedi passé, n'est pas restée sans susciter la réaction de la part des fans, qui demandent entre autres au coach d'être plus ferme avec les joueurs. D. G., d'Amizour, dira : «D'après ce que j'ai vu samedi dernier, Bouali n'a pas été ferme avec les joueurs. Certes, il leur prodiguait des consignes, mais il devait tout de même être autoritaire et ferme. A mon avis, ce n'est pas comme ça que l'équipe va avancer. Il faut qu’elle soit plus agressive et surtout construire le jeu et trouver les failles.» Un autre, de la région de Tala Hamza dira : «Bouali doit être ferme avec les joueurs. Il ne suffit pas d'être communicatif, mais ferme dans les décisions appropriées. Sans cela, les joueurs

font ce qu'ils veulent, la preuve, ils ont été passifs dans la majeure partie de la rencontre.»

Pour eux, seuls Maroci, Maïza et Yabuen...

De la prestation de l'ensemble des joueurs, les fans et observateurs qui ont suivi le match JSMB-NAHD affirment dans leur majorité que parmi le onze rentrant, seuls trois d'entre eux se sont bien illustrés. Il s'agit du milieu offensif William Yabuen, du milieu récupérateur Maroci Tayeb, et du défenseur axial Maïza Adel. «Ces trois derniers ont montré de belles choses, mais pour d'autres, leur prestation individuelle reste insuffisante, mitigée si j'ose dire», nous dira un autre fan de la région de Toudja. Rahib Medhouche

Les Vert et Rouge, Bouali et … la grandeur

Pour leur deuxième apparition, cette saison, les Vert et Rouge n’ont pas réussi à convaincre leurs supporters lors de la rencontre face au NAHD. Le public béjaoui s’en est pris à son équipe, à plusieurs reprises, faute de voir du beau football basé sur une stratégie claire et nette. Bien au contraire, ce fut, simplement, un gâchis “footballistique” et dans lequel, les visiteurs ne sont pas arrivés à faire la différence. Un gâchis qui aura tout de même réussi à porter ses fruits et venir au secours d’un Bouali qui semble, de plus en plus, perdre du terrain devant les interrogations fort justifiées des supporters béjaouis.

Bouali, à la recherche de … l’unanimité !

Déjà à son arrivée, l’entraîneur des Vert et Rouge ne faisait pas l’unanimité autour de lui. Et si, certains ont tout fait pour qu’il reste, c’était beaucoup plus par rapport à la stabilité de l’équipe, tout en essayant d’accorder une chance à celui qui a considéré la JSMB comme étant un petit club. Après deux rencontres disputées, les Béjaouis commencent à s’interroger sur les réelles capacités de Bouali et se demandent même s’il va pouvoir tenir le coup jusqu’à la fin. Mieux encore, certains milieux n’ont pas hésité à enfoncer le clou en affirmant, sèchement, que l’entraîneur des Vert et Rouge risque gros lors de ces deux prochains déplacements.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LA GRANDEUR D’UN CLUB ! Pour être grand, il faut gagner des titres. Pour gagner des titres, il faut savoir jouer au ballon, posséder un effectif riche et un grand entraîneur, tels sont les critères qui favorisent pour jouer un titre et devenir … grand? Bouali, qui a eu l’audace de dire haut et fort que la JSMB était un petit club, est-il en mesure de transformer cette équipe et ce club en grands ? ! Va-t-il pour cela jouer le titre, cette saison, et aura t-il le courage et la grandeur de le faire ? A. Z.


14

Des tours de piste pour Touari, Bertil aux soins

LIGUE 2

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Hier, musculation dans la matinée et l’après-midi le technico-tactique

du club à Mustapha Tchaker et devra passer un test médical afin d’être fixé sur l’évolution de son état de santé.

Haddou parmi le groupe

Dans la matinée d’hier, les Vert et Blanc ont consacré le travail à une séance de musculation dans la salle de l’OPOW de Mustapha Tchaker. Le programme de l’après-midi contenait des exercices tactico-techniques en différents ateliers. Les camarades de Abdouni devront faire preuve de beaucoup d’application chaque élément montrera dont-il est capable, la concurrence est rude dans les trois compartiments avec le retour des joueurs blessés et suspendus, le coach Latrèche a été satisfait du rendement de ces joueurs qui ont montré un bon visage face à l’USMAn et compte composer son équipe face à l’OMéda avec les T. A. éléments les plus en forme.

Pour rappel, l’attaquant Haddou, rétabli de sa blessure au poignet après la rééducation, à l’occasion de la reprise Aujourd’hui a participé à la séance d’oxygénation avec le groupe.

Mokhtari en tenue de ville

Le réfractaire Mokhtari qui a séché les dernières séances de travail et revenu à de meilleurs sentiments a assisté à la séance de travail à Bahli, a rencontré le président Zaïm présent sur les lieux, ce dernier l’aurait sermonné pour son comportement sans fondement.

en amical RCA-USMB

Latrèche procédera aux réglages face à Larba Le staff technique blidéen de l’USMB a programmé une rencontre amicale contre le RCA qui se déroulera aujourd’hui sur la pelouse en synthétique du stade Larba à 9h. Ce galop d’entraînement permettra à l’entraîneur Latrèche de donner plus de temps de jeu à ses joueurs et de bien huilé les mécanismes de la machine blidéenne qui ne semble pas au point en ce début de saison, à quelques jours du match contre l’OMédéa, comptant pour la troisième journée de championnat de la ligue 2, qui aura lieu le week-end prochain au stade Immam Lyès à 16h.

Defnoun et Belloucif, la satisfaction deux

Defnoun et Belkheir, absent avant-hier

Souffrant respectivement d’une élongation à la cuisse et blessure à la cheville, l’attaquant Touari et le défenseur Bertil qui traînent des blessures depuis le stage de préparation de Tunisie, sont incertains pour le rendez-vous de ce vendredi.

Les blessures hantent l’équipe blidéenne. Ph : Maracana

C

ette fois-ci le joueur Touari a participé dimanche dernier à la séance d’oxygénation, en parité du groupe effectuant quelques exercices légers. Son coéquipier Bertil, n’a pas effectué le déplacement à la forêt de Bahli a poursuivi les soins à l’infirmerie

Les absences des défenseurs blidéens a été constaté lors de la séance de la reprise à la forêt de Bahli. Defnoun retenu par des affaires personnelles a eu l’aval de son coach. Contrairement au joueur Belkhiter qui traîne une blessure ce qui ne lui a pas permis de retrouver ses forces lors de la dernière rencontre livrée par son équipe contre

Contrairement à leurs partenaires, le défenseur axial Defnoun et le milieu de terrain Belloucif ont vraiment confirmé leurs talents sous les couleurs blidéens et assuré largement leur place dans le onze blidéen. Dans l’axe de la défense, Defnoun a réussi un sans faute en mettant dans sa poche son vis-à-vis et a même failli surprendre à deux reprises 41’ et 61’ de jeu l’arrière garde de l’USMAn, le premier tir a frôlé la barre et le second a été détourné de justesse en corner par le gardien Ouadah. Son partenaire Belloucif s’est également distingué en gagnant les duels au milieu du terrain et distilla de bonnes balles aux attaquants et à même adressé un tir qui a failli faire mouche. Même le staff technique s’est montré satisfait quant au rendement des deux joueurs qui méritent la meilleure note du match. T. A.

Biskra en ligne de mire

Que ça soit pour l’administration, le staff technique où les joueurs, la venue de l’USB vendredi est une occasion en or pour goûter du plaisir de la victoire et éloigner ainsi le spectre du doute.

I

l ne faut pas penser que l’USB sera facile à battre, ça ne sera pas une aubaine car l’équipe à Kourdi même si elle ne renferme pas des noms confirmés en son sein elle a le mérite d’avoir constitué un groupe de jeunes entouré par quelques jours d’expérience comme Rasmal Mira et Gaha, c’est à peu près la même formule que le MSPB un amalgame de

jeunes entourés d’anciens sur le papier ça semble un peu équilibré entre les deux équipes car même les deux entraîneurs sont de jeunes entraîneurs de la nouvelle génération, Zemmouri comme Kourdi sont au début de leur carrière. Le coach batnéen est presque sûre de gagner vendredi il l’a bien déclaré après la défaite à Bordj «contre l’USB on goûtera les bienfaits de notre première victoire», les joueurs lui ont emboîté le pas Bouraoui, Zegrir, Yagoub, Zeghidi et consorts nejurent que par la victoire vendredi, c’est une véritable prise de conscience de toute la famille du Mouloudia qui a vraiment soif de victoire et qui espère mettre un terme à cette situation de doute qui menace la stabilité de l’équipe à peine retrouvée.

Reprise à huis clos

La reprie des entraînement a eu

Du Bi-quotidien hier

lieu dimanche matin à huis-clos au stade Chaoui, une façon de protéger les joueurs de la réaction des supporters après la défaite contre le CABBA. La séance s’est déroulée normalement.

Litim absent

Tous les joueurs étaient au rendezvous de la reprise sauf le gardien Litim qui a brillé par son absence; Litim qui n’est pas content de son statut de gardien numéro trois aurait mis ses menaces de boycotte à exécution. Il risque des sanctions financières et administratives du fait qu’il n’a pas le droit d’abandonner son poste de travail, Litim se comporte toujouirs en amateur nous ont lancé des dirigeants.

Amrane a repris

comme attendu, Amrane a repris normalement l’entraînementy

l’entra$ineur Zemouri a programmé un bi-quotidien pour la journée du lundi, une séance matinale à 9h et une seuxième à 18 heures en fin de journée.

Mardi et jeudi à l’OPOW

Les deux séances sur le terrain amical de l’OPOW auront lieu mardi pour un match d’application et jeudi pour les derniers réglages. Les deux séances se dérouleront à l’heure du match soit à partir de 18heures. W. Y.

Les Batnéens préparent Biskra. Ph : Maracana

avec le groupe ses problèmes de santé avec son estomac semblent dissipées. Mounir sera très cer-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tainement de la partie vendredi contre l’US Biskra de Kourdi. W. Y.


LIGUE 2

Les Koubéens préparent le derby

«La victoire à tout prix» Le jeune attaquant Banouh

Banouh :

Si on reparle un peu de la confrontation USB-RCK ? Si l’arbitre était correct on aurait réalisé un bon résultat, on était supérieurs à notre adversaire sur tous les plans. C’est une défaie difficile à digérer, on doit penser maintnant à la suite de la compétition. Comment s’effectue la préparation en vue du derby RCK-PAC ? Le plus normalement du monde, c’est une rencontre difficile face à un adversaire en quête de victoire mais quelle que soit la formation qu’on doit rencontrer, les trois points resseront à Kouba. Un mot pour les supporters… Nous avons un merveilleux public toujours derrière son équipe, on fera tout pour lui procurer la joie à chaque fois. B. A.

I

Les poulains de Bouhellal n’ont pu remporter une deuxième victoire consécutive face à l’US Biskra après celle obtenue contre le SAM.

ls ont fait de leur mieux pour emporter des points mis en jeu. Mais le referee en avait décidé autrement ce jour, il les découragea par son arbitrage à sens unique. Ils étaient unanimes que si la partie était correctement dirigée la victoire ne pouvait leur échapper. A Kouba on ne parle que du comportement scandaleux de l’homme en noir vis-à vis de leur équipe. Les camarades de Berguiga ont tourné lapage de leur “voyage” dans la ville des Zibans. Ils ne pensent, d’ores et déjà, qu’au derby de ce vendredi contre leur voisin du Paradou. Toutes les rencontres ayant opposé ces deux formations au stade Benhadad sont presques revenues au RCK. Cette énième confrontation entre ces clubs du centre sera comme celles “jouées” par le passé, passionnantes. Elle sera très disputée où les joueurs se donneront à fond pour permettre à leur équipe de sortir victorieuse. Les Koubéens ne veulent rater aucun match à domicile et ne jouent que par la victoire. Alors que du côté PAC, les coéquipiers de Miaz sont décidés à réaliser le meilleur résultat possible pour souffler un peu.

Zerdane à la place de Ben Ahmed

Le défenseur latéral Ben Ahmed expulsé contre l’US Biskra pour une soi-disant contestation. Il sera remplacé par Zerdane lors de la prochaine rencontre face à une vieille connaissance, le Paradou.

Les joueurs percevront aujourd’hui la prime du SAM

SA Mohammadia. Le montant n’a pas été divulgué mais il motivera sans aucun doute le groupe en vue du derby face au PAC. B. A.

Iaïche succède à Drid A

près le départ de Nourddine Drid suite aux mauvais résultats enregistrés en ce début de saison, la direction du club n’a pas tardé à contacter certains entraîneurs pour lui succéder. Elle a jeté son dévolu sur l’ancien coach du CABBA, et du CRB, Abdelkader Iaïche. Ce dernier a donné son accord pour prendre en main la barre technique des Ciel et Or. Il a paraphé un contrat d’une saison avec sa nouvelle formation. Il aura pour mission de redresser la situation afin que le PAC sorte sa tête de l’eau. Il dirigera aujourd’hui sa première séance de travail qui s’effectuera au stade de Hydra : “La séance d’hier était dirigée par Hamel, Iaïche avait un problème à régler. Il sera avec nous dès aujourd’hui, on lui présentera les joueurs juste avant la séance d’entraînement” souligne M. Lafi Ali

Tiboutine relégué sur le banc de touche Ph : Maracana

Les poulains de Bouhellal sont appelés à se racheter. Ph : Maracana

Le jeune défenseur latéral n’a pas figuré sur la liste du onze rentrant lors des deux premiers matchs de la saison. Malgré ses qualités de jeu, le coach a préféré le remplacer par un élément plus expérimenté. Il n’a pas contesté la décision du coach

Les coéquipiers de Mokrani percevront aujourd’hui la prime du match joué contre le

dont la décision lui revient en premier lieu. Tibou comme aimaient l’appeler ses camarades n’est pas affecté par son statut de remplaçant. Il se donne à fond à chaque séance de travail et sera prêt quand son driver aura besoin de ses services.

Meddahi serait mieux au milieu du terrain

Le jeune Oussama Meddahi avait occupé le poste de milieu de terrain où il s’est bien confirmé. Le rôle qu’il avait tenu avait attiré des recruteurs pour lui dire tout le bien qu’ils pensent de lui. Malheureusement, il ne pouvait pas changer d’air vu le contrat le liant au Paradou. En plus, la direction du club ne veut pas libérer cet élément. Pour les deux premières rencontres de cette nouvelle édition, son coach l’a aligné sur le flanc droit. Il avait eu toute les peines du monde à tenir son rôle dans cette position. D’ailleurs les inconditionnels l’ont bien constaté dernièrement face au MO Béjaia. Il est préférable que Iaiche le “remette” à sa véritable place, le milieu de terrain. A. O

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NEKKACHE ÉPATE

L’attaquant des U21, Hichem Nekkache, ne cesse de confirmer tout son talent en ce début de saison avec son équipe. Il a épaté les observateurs présents lors des deux dernières rencontres. Le nouvel entraîneur des seniors ne va pas tarder à lui faire appel. PAS DE CHAMBOULEMENT DU STAFF TECHNIQUE

Ph : Maracana

n’a pas été aligné contre l’US Biskra, il a suivi la rencontre à partir du banc de touche avec les remplaçants. il nous livre ses impressions sur ce rendez-vous USB-RCK et ce qu’il pense du derby RCKPAC.

15

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

Mis à part l’arrivée de Iaiche à la tête de la barre technique Hamel et Adjaout seront toujours parmi le staff technique. O. Ali


16

LIGUE 2

Rahmouni insiste

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

sur la discipline

Idirène en tenue de ville Etant toujours convalescent, Sofiane Idirène est aux soins pour reprendre de sa blessure (contractée avant même le début de la compétition officielle). Néanmoins, il a tenu à se présenter dimanche passé au stade pour voir à l'œuvre ses coéquipiers, les féliciter pour la victoire acquise à Hydra face au Paradou, et leur souhaiter bonne chance pour le match de la 3e journée face à l'ABM.

Betrouni toujours en solo Un seul joueur s'entraîne toujours en solo. Ce dernier, Betrouni en l’occurrence, aura au moins deux jours pour réintégrer le groupe. Une chose est presque sûre, il ne sera pas de la partie face à Merouana. R. M.

C'

est ma devise, et je suis sûr que si la discipline est instaurée dans le groupe, ce dernier ira plutôt bien et ira encore loin dans ce présent championnat. Henider et Benchaâbane sont arrivés en retard à la réunion technique, et je les ai enlevés de la liste du onze de départ qui a affronté le PAC. Je ne badine pas avec ça et je vais faire en sorte que tous les joueurs adhèrent à ma méthode de travail», nous a déclaré le coach Rahmouni, dans l'entretien qu'il nous accordé et publié dans l'édition d'hier. Pour beaucoup de fans qui ont lu cet entretien, ils affirment que le coach a raison et que les joueurs doivent adhérer à sa méthode, car c'est uniquement avec cet esprit que le groupe pourra atteindre ses objectifs.

… Et sur l'esprit de concurrence dans le groupe

Rahmouni a déclaré que la concurrence reste un stimulant pour chaque joueur afin de prouver ses qualités. «Si je vois un jeune talent capable de donner un plus à l'équipe, je lui ferai assurément confiance. Pour moi, ce ne sont pas les noms qui comptent, mais bel et bien les qualités de chaque joueur et ses capacités à donner ce plus attendu de lui.» La concurrence est donc primordiale dans le groupe, et chaque joueur devra faire en sorte de travailler davantage afin de mériter sa place, et par la même occasion montrer tout le bien qu'on pense de lui.

La préparation du match contre Merouana a débuté dimanche

Le coach Rahmouni avait accordé 48 heures de repos aux joueurs pour se reposer du long voyage qui les a menés dans la capitale pour en découdre avec le PAC vendredi passé. La reprise a été fixée donc pour avant-hier, afin de préparer le match contre l'AB Merouana, qui reste une équipe capable du

Déjà la crise ? Deux matchs, deux défaites…

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS EN FORÊT A leur retour à Annaba, les gars de la Seybouse ont repris les entraînements dans l’après-midi de dimanche au niveau de la forêt au centre hippique située sur les hauteurs de l’Achir, sous la houlette de l’entraîneur et en présence du préparateur physique de l’équipe, Abdelouahed Bousaâda. Malgré les moyens et la bonne préparation à l’intersaison, le club de la ville de Annaba se porte mal. A. A. B.

Après deux rencontres et deux défaites, la formation annabie occupe la 14e et dernière place, avec zéro point dans son escarcelle.

L’

USM Annaba accueillera ce vendredi, à 16h au stade du 19 Mai 1956 de Annaba, le SA Mohammadia, et ça sera le premier match à domicile des Annabis. Le SAM lui aussi se retrouve dans le rouge, au même titre que l’USMAnnaba puisqu’il s’est incliné par deux fois, face au RC Kouba (1-0) et l’USM Bel Abbès (2-0). La rencontre USMAnnabaSAMohammadia se déroulera

le vendredi prochain à partir de 16h au stade du 19 Mai 1956, et selon le président Aïssa Menadi, l’explication entre les espoirs se déroulera le même jour à 13h30 au stade de réplique du 19 Mai 1956. Les inconditionnels de l’USM Annaba sont désespérés à cause des résultats de leur équipe, et ils se sont donné le mot pour bouder les rencontres de l’équipe. Amar Aït Bara

Le coach adjoint démissionne De sources dignes de foi, nous apprenons que le coach adjoint de l’USM Annaba Belaïkous a démissionné de son poste. Ce dernier a déposé sa démission dimanche aprèsmidi. Belaïkous a été recruté à l’intersaison pour seconder l’entraîneur Mohamed Henkouche, et il a pris part à la formation de l’équipe, mais il n’a tenu que deux matchs. Pour rappel, l’USMAnnaba a concédé deux défaites, dont l’une face à l’O Médéa (1-0) et la seconde contre l’USM Blida sur le même score.

Ph : Maracana

Il s'agit du milieu de terrain Ousmaïl, du portier Aïssani, et de l'avant-centre Henider. Si pour ce dernier la raison est simple, à savoir que son père est décédé vendredi passé, pour les deux autres, on ne sait pas encore quelles sont les raisons de leur absence, mais ils devaient reprendre hier.

Le coach Rahmouni semble privilégier la discipline dans le groupe, comme premier aspect indispensable pour la bonne marche de l’équipe. «Là où je suis passé, j'ai toujours prôné la discipline, c’est mon cheval de bataille.

meilleur comme du pire, cela même si cette équipe avait pris quatre buts lors de la 1re journée face à l'ESM. Le coach Rahmouni veut donc mettre tous les atouts de son côté pour que les trois points restent à Béjaïa et par la même occasion permettre au MOB de rester sur sa lancée et d'occuper encore la place de leader, qu'il partage actuellement avec l'USMBA. Cette dernière ne voudra pas elle aussi donner l'occasion aux Crabes de s'emparer seuls de la 1re place.

Reprise dans une ambiance bon enfant

La victoire acquise en déplacement face au PAC, vendredi dernier, pour le compte de la 2e journée a fait énormément de

bien à tout le monde, surtout aux joueurs auxquels revient le mérite, car ils étaient animés d'une très grande volonté pour revenir avec les 3 points en poche. Cela dit, passée l'euphorie de cette victoire précieuse, les Crabes se sont remis dans le bain de la préparation du match face à l'ABM, et tout le monde a remarqué que la reprise s'est effectuée dans de bonnes conditions et que l'ambiance au sein du groupe était bonne. Ce qui augure de jours meilleurs pour cette équipe du Mouloudia, qui aspire à atteindre son objectif, à savoir le maintien, sans attendre les dernières journées, puisque la volonté de bien faire existe bel et bien chez pratiquement tous les joueurs. R. M.

BOUHADI : «Nous allons amorcer notre vrai départ face à Annaba» Le jeune attaquant samiste, Bouhadi Kada, que nous avons rencontré hier avant la séance de la reprise, revient sur la défaite devant Bel Abbès et affirme que lui et ses coéquipiers sont décidés à réagir dès vendredi prochain face à l’USMAnnaba.

Qu’est-ce qui n’a pas marché vendredi face à dernier l’USMBA ? A mon avis, le problème se pose au niveau des ratages de la première période, nous avons eu quelques nettes occasions en fin du 1er half que nous n’avons pas su exploiter, donnant ainsi l’occasion à l'adversaire en seconde période d’inscrire 2 buts. Cette

défaite

vous

n’ont, jusqu’à présent, comme nous, récolté aucun point, ils vont donc tout tenter pour gagner et ce sera aussi notre objectif. Il y a une grande pression sur nous. Alors, pour l’atténuer, il faudra amorcer un nouveau départ à partir de ce week-end face à Annaba.

Ph : Maracana

Trois éléments ont raté la reprise

décourage-t-elle pour autant ? Certes, c’est une défaite amère, mais cela ne veut pas dire qu’elle est synonyme de fin, nous ne sommes qu’au début de saison, il reste encore 28 matchs à jouer, nous allons nous ressaisir et repartir du bon pied. Un match difficile vous attend face à Annaba... C’est vrai que c’est un match difficile, car les Annabis

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Mais l’USM Annaba voudra elle aussi faire de ce match celui du départ... Nous sommes conscients de l’enjeu de cette rencontre pour les joueurs annabis et de leur réaction en conséquence ; cette équipe pratique un beau footbal,l mais pour nous il est impératif de réaliser quelque chose, sinon c’est le moral des joueurs qui sera davantage profondément touché. A cet effet, les joueurs sont décidés à se surpasser pour amorcer, comme je l’ai dit, un nouveau départ à Annaba. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem


LIGUE 2

La Mekerra met le turbo bonnes individualités et est capable de jouer les premiers rôles. «Le championnat ne fait que commencer, le plus important est de forger un groupe solide, discipliné et en mesure de produire une bonne prestation sur le terrain», tempère-il toutefois.

ne victoire qui confirme la bonne entame de saison du club de la Mekerra, repris en main cette année par l'entraineur Benyelles. Ces deux succès successifs remportés par les coéquipiers de Hamzaoui, véritable stratège de l'équipe, ont fait renaitre l'espoir chez les inconditionnels d'El Khadra, lesquels croient plus que l'accession cette saison ne leur échappera pas. Un challenge que laisse entrevoir cette jeune formation de l'USMBA, dont le secteur offensif semble des meilleurs cette saison, composé des Hamzaoui, Hamiche auquels vient de se joindre l'ex-attaquant du WA Tlemcen, Yacine Boukhari, auteur d'un hat-trick face à l'USMB. Pour l'entraîneur des Vert et Rouge, l'USMBA dispose de

Evoquant la préparation d'avantsaison, il considère que celle-ci «a apporté ses fruits, puisque la plupart des joueurs ont affiché de bonnes aptitudes physiques et tactiques». «Le mérite des deux victoires revient aux joueurs qui se sont donnés à fond, j'espère qu'ils vont rééditer l'exploit face à l'ASM Oran», a-t-il précisé. A propos de cette confrontation très attendue, Benyelles estime qu'«il s'agit d'un match comme les autres, mais qu'il va falloir négocier habilement». «On est conscients de l'importance que revêt ce derby, on se prépare convenablement pour être prêts le jour J. Les supporters doivent faire preuve de fair-play et

PUBLICITÉ

Les joueurs se concentrent sur l''ASMO

soutenir leur équipe de bout en bout, car ils ont un grand rôle à jouer», a-t-il ajouté. Ainsi donc Benyelles semble optimiste lui aussi après les deux victoires enregistrées, «même si beaucoup reste à faire», estime t-il. «On jouera pour gagner face à l'ASMO, car il est très important de garder le même rythme. Cela nous permettra de garder une longueur d'avance sur les autres», a-t-il déclaré. Il convient de signaler que deux joueurs de l'USMBA ont été blessés à l'issue de la rencontre face au SAM, atteints par des projectiles lancés par la galerie de l'équipe adverse. Il s'agit de Kebaïli et Labiod. Ce dernier s'en est sorti avec deux points de suture. R. S.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Djelfa Daïra de Djelfa Commune de Djelfa NIF : 170.1400.1069

Avis d’appel d’offres national restreint n°17/2011

Le président de l’APC de la commune de Djelfa lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : 01/ Réalisation d’un marché ex-CEM Benayad 1re tranche Les entreprises qualifiées titulaires du certificat de qualification et de classification professionnelles catégorie 03 et plus activité principale bâtiment et intéressées par le présent avis peuvent retirer marchés contre paiement de la somme de 5000 DA pour chaque lot représentant les frais de reproduction : Pour l’admission de la participation le dossier doit contenir : 1re enveloppe L’offre technique contenant les documents suivants : Déclaration à souscrire Certificat de qualification et de classification catégorie 03 et plus activité principale bâtiment, copie conforme légalisée Copie légalisée par le CNRC du registre du commerce Casier judiciaire du gérant copie légalisée de trois mois Extrait de rôles apuré ou avec échéancier, copie légalsiée Copie légalisée de l’attestation de mise à jour CNAS, CASNOS et CACOBATH Liste du personnel déclaré à la Caisse de sécurité sociale avec justificatifs. Liste du personnel et liste du matériel destiné au projet avec copies légalisées des cartes grises et attestations de garantie du matériel roulant. Références professionnelles avec attestation du maître de l’ouvrage contenant les montants des travaux 2e enveloppe

L’offre financière contenant les documents suivants : Lettre de soumission Cahier des prescriptions spéciales + c. c. a.g + cahier des prescriptions communes Devis quantitatif et estimatif + BPU L’offre sera déposée auprès du bureau des marchés de la commune dans un pli extérieur fermé ne portant aucune mention et portant deux plis, le premier contenant l’offre technique et le deuxième l’offre financière, le pli extérieur doit porter la mention suivante : A MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE L’APC DE LA COMMUNE DE DJELFA APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 17/2011 À NE PAS OUVRIR Pour : 01/ Réalisation d’un marché exCEM Benayad 1re tranche Le dernier délai du dépôt des offres est fixé à (21) vingt et un jours à compter de la date de la première parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP le présent avis tient lieu d’une invitation des soumissionnaires pour assister à la séance d’ouverture des plis aura lieu le dernier jour ouvrable de la date limite du dépôt des offres à 14h00 au siège de la commune et si celleci coïncide avec un jour férié, elle sera reportée au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis financiers aura lieu ultérieurement. L’opération de l’ouverture des plis financiers concerne les offres ayant obtenu la note minimale fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant 180 jours à compter de la date du dernier délai de réception des offres.

Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 875 992

17

«Nous n'avons pas démérité contre le MOC» Ph : Maracana

Larges vainqueurs face aux Vert et Blanc de l'USM Blida lors de l'entame du championnat de deuxième division, les poulains de Benyelles sont allés damer le pion aux voisins du SA Mohammadia dans leur fief (0-2).

U

OSMANE :

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

En dépit du revers subi à Constantine face au MOC, l'entraîneur Osmane, affichait peu d'inquiétude en déclarant, dès le retour de l'équipe, que “nous avons joué contre une formation constantinoise très solide, qui reste l'une des équipes favorites cette saison”.

C

ependant, nous n'avons pas démérité car on méritait au moins le partage des points au vu des nombreuses occasions de but que nos attaquants n'ont pas concrétisées. Nous avons fait jeu égal, malgré la fatigue du long déplacement et il faut savoir surtout que l'équipe est en construction. Je reste optimiste pour la suite, car ce n'est qu'une étape du championnat qui n'est qu'à ses débuts et il va falloir maintenant songer à préparer au mieux notre prochaine confrontation face au CABBA.” A priori, selon la déclaration du coach, les Mostaganémois sont à créditer

d'une bonne prestation face au MOC qui, rappelons-le, n'a jamais réussi aux Espérantistes. Le coach mostaganémois insiste pour dire que son équipe progressera au fil des matchs et retrouvera surtout la cohésion. Les Mostaganémois ont repris ce dimanche le chemin des entraînements avec le biquotidien en commençant par une séance de "décrassage", en présence de l'ensemble de l'effectif. L'objectif consistera pour l'entraîneur à apporter les correctifs nécessaires aux lacunes constatées particulièrement dans le compartiment défensif où des lacunes perdurent. Certains joueurs ont montré des signes de manque en fraîcheur physique en raison de leur manque de compétition et feront certainement l'objet d'un travail assidu en cours de semaine pour être au diapason des autres joueurs. La défaite face au MOC est considérée comme révélatrice du niveau de compétitivité de l'équipe qui est appelée à être encore davantage performante pour suivre le rythme imposé par la compétition de ligue 2 qui semble beaucoup plus élevée et qui promet énormément. R. S.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère des Transports Direction des transports de la wilaya de Bordj Bou Arréridj NIF : 099034019000435

AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT N°02/2011 La Direction des transports de la wilaya de Bordj Bou Arréridj lance un avis d’appel d’offres restreint pour l’exécution dusuivi et contrôle de la réalisation d’une gare routière à Bordj Bou Arréridj. Les bureaux d’études, architectes, cabinets et groupements d’architectes agréés et intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction des transports de Bordj Bou Arréridj, sise Cité administrative - Cité des Moukafihines Bordj Bou Arréridj. Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires prévues dans le cahier des charges offre technique (article 05) et doivent être déposées au secrétariat de la Direction des transports de la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Les offres doivent comporter une offre technique et une offre financière. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée indiquant la référence et l’objet de l’appel d’offres ainsi que la mention «technique» ou «financière» selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une enveloppe anonyme comportant la mention («A ne pas ouvrir - appel d’offres n° ……… l’objet de l’appel d’offres») La durée de préparation des offres est fixée à 15 jours à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel dans le Bomop ou la presse. La date de dépôt des offres est fixée le dernier jour de la durée de préparation des offres avant 10h. Si ce jour coïncide avec un jour férié, le délai sera prorogé au jour ouvrable qui suit à la même heure. L’ouverture des plis (offre technique + offre financière) se déroulera le dernier jour de la durée de préparation des offres à 10h30 au siège de la Direction des transports de la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant 90 jours + la durée de préparation des offres fixée à 15 jours à partir de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 876 108

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

ESPAGNE : L'Atletico flambe, Falcao brille

Tombeur du Celtic Glasgow (2-0) jeudi en Ligue Europa, l'Atletico Madrid s'est facilement imposé face à Santander (4-0), ce dimanche lors de 4e journée de Liga, signant ainsi son premier succès de la saison en Championnat. Débarqué cet été chez les Colchoneros en provenance du FC Porto pour pallier le départ de Sergio Agüero, Falcao a ouvert son compteur but en s'offrant un triplé (23e, 36e, 55e), avant qu'Adrian Lopez n'aggrave le score (78e). Désormais huitièmes de Liga, les hommes de Gregorio Manzano semblent enfin avoir lancé leur saison après des débuts difficiles.

ANGLETERRE : FERGUSON : Chicharito out deux «Un match semaines ? fantastique» Victime d'un mauvais tacle d'Ashley Cole ce dimanche lors de la victoire contre Chelsea (3-1), Javier Hernandez pourrait être indisponible durant deux semaines, a indiqué Sir alex Ferguson. «Selon moi, ce tacle était choquant. Il va falloir attendre demain matin pour savoir car pour lemoment sa jambe est très engourdie. Il pourrait être absent environ deux semaines de toute façon», a expliqué l'entraîneur de Manchester United.

Avec un point en deux matches, Milan est 17e

Ce deuxième succès de rang permet également à Naples de (re)prendre la tête du classement, grâce à une meilleure différence de buts que la Juventus, l'Udinese et Cagliari, co-leaders. De son côté, l'AC Milan, dixseptième, court toujours après une première victoire cette saison.

Réduit à dix dès la 40e minute suite à l'exclusion de Khedira, le Real Madrid s'est incliné dimanche soir pour la première fois de son histoire sur la pelouse de Levante (01). Peu inspirés dans l'ensemble, les Madrilènes ont logiquement cédé sur un but d'Arouna Koné. Parfaitement servi par Javi Venta, le buteur ivoirien, arrivé cet été du FC Séville, s'est fait un plaisir d'ajuster Casillas (69e). Remplaçants au coup d'envoi, Cristiano Ronaldo, Higuain et Özil ont tous fait leur entrée en seconde période. Mais rien n'a vraiment changé. Le Real, à l'image de Benzema, sorti à la pause, n'était pas dans un bon soir. Le voilà désormais 5e, à trois points des leaders, Valence et le Bétis Séville, qui est allé s'imposer en soirée à Bilbao (3-2), et un du Barça, 3e

BRÉSIL : Ricardo est sorti de l'hôpital

Victime d'un accident vasculaire cérébral le 28 août dernier, Ricardo Gomes est sorti de l'hôpital dimanche, 48 heures plus tôt que prévu, et suivra sa rééducation chez lui, ont indiqué ses médecins. «Ce moment est inoubliable et représente une victoire, tout en ayant à l'esprit que de longues journées de rééducation vont être nécessaires au rétablissement total» du coach brésilien, a expliqué Fabio Miranda, membre de l'équipe médicale.

Traumatisme crânien pour Stekelenburg

ITALIE : Cavani dompte l'AC Milan

Grâce à un triplé d'Edinson Cavani, Naples a logiquement dominé l'AC Milan (3-1) et prend la tête de la Serie A, devant la Juventus. Naples a frappé un grand coup. Quatre jours après avoir bousculé Manchester City (1-1) en Ligue des champions, les Azzurri ont logiquement dominé l'AC Milan, concurrent direct au podium, ce dimanche soir en clôture de la 3e journée de Serie A. Une victoire retentissante qui vient légitimer, si besoin était, les ambitions napolitaines. Surpris d'entrée par l'ouverture du score de Roberto Aquilani (11e), bien servi par Antonio Cassano, Naples a répliqué grâce à Edinson Cavani. Brillant, l'attaquant uruguayen a mis à mal la défense milanaise, en proie aux doutes, à lui seul en s'offrant un triplé (13e, 36e, 51e). Révélation de la saison passée, le Matador a donné la pleine mesure de son talent et rejoint Sebastian Giovinco (Parme) en tête du classement des buteurs.

Levante s'offre le Real !

INTERNATIONALE

L'un, Ferguson, a trouvé le Manchester United - Chelsea de dimanche (3-1) «fantastique». L'autre, Villas-Boas, l'a trouvé «étrange». Les réactions. Alex Ferguson (entraîneur de Manchester United) : «C'était un match fantastique, très ouvert, mais nous nous sommes créé des problèmes tout seuls. Nous avons perdu des ballons et ils ont pu contreattaquer. En première mi-temps, ils auraient pu marquer deux ou trois buts. Nous avons eu beaucoup de belles occasions, en particulier grâce à Young et Nani.» Andre Villas-Boas (entraîneur de Chelsea) : «C'était un match étrange, très ouvert, avec beaucoup d'occasions des deux côtés. Si nous avions eu un peu plus de chance, peut-être... Revenir de 0-3 est très difficile et nous devions prendre des risques sans nous exposer trop.»

Touché au visage lors d'un violent choc avec Lucio lors du match nul contre l'Inter Milan (0-0) samedi, Maarten Stekelenburg, qui a perdu connaissance deux fois avant d'être hospitalisé, souffre d'un traumatisme crânien et d'un léger traumatisme cervical, selon les examens passés ce dimanche.Le gardien néerlandais de l'AS Roma devra encore attendre 48 heures pour connaître la durée de son indisponibilité, mais il est d'ores et déjà forfait pour la rencontre de Championnat contre Sienne, jeudi.

MOURINHO : «Levante sait provoquer, simuler»

OLYMPIQUE DE MARSEILLE : Deschamps est «lucide et réaliste»

Lanterne rouge du Championnat après le revers à Lyon (0-2) dimanche soir, l'Olympique de Marseille traverse une période délicate. S'il ne veut «pas fuir la réalité», Didier Deschamps «croit» encore en ses joueurs. «Comment analysez-vous cette rencontre ? On a fait une bonne entame de match. Il y a ce but qui nous fait mal, même s'il est beau et même s'il est inscrit en position de hors jeu (Gomis, ndlr). Après, ça nous a un peu déboussolés sur la fin de la première période. Ensuite, on a essayé, on a eu des occasions, Mandanda n'a pas eu d'arrêt à faire. On a jeté toutes nos

forces pour revenir. Si on avait pu réduire le score, peut-être que le match aurait été différent. L'OM est lanterne rouge, la situation est grave ? Il faut être conscient de la situation, je le suis, tout le monde l'est, c'est largement insuffisant. Maintenant, on a un match dans trois jours. Il faut faire en sorte de garder la solidarité par des qualités mentales. Sur le but, il y a une décision qui nous est préjudiciable. Je sais qu'il est largement hors jeu, malheureusement depuis le début de la saison il y a eu plusieurs décisions qui nous ont été défavorables.

L'OM est dernier au classement, est-ce anecdotique ? Quand on est premier en cours de Championnat, je préfère dire que c'est anecdotique car il faut être premier au dernier jour. Mais avoir pris trois points en six journées, ce n'est vraiment pas beaucoup. Il ne faut pas fuir, c'est notre réalité du moment. Je ressens une tristesse, une déception, mais j'y crois, je crois en mes joueurs. Il faut être lucide et réaliste, c'est une période difficile pour l'OM. Il reste 96 points à prendre. 11 points de retard, ce n'est pas rien, il nous faut prendre des points car on n'en a vraiment pas pris beaucoup»

Amer après la défaite du Real Madrid sur la pelouse de Levante (0-1), José Mourinho a critiqué les «provocations et simulations» du club valencian, avant de déplorer l'attitude de son propre milieu de terrain, Sami Khedira, expulsé. «Je dois féliciter Levante parce qu'ils sont très malins, ils savent provoquer, simuler, perdre du temps et un de mes joueurs est tombé dans le panneau, a expliqué le coach portugais après la rencontre. Je crois que tant que nous jouions à onze, on était bien. Nous avons eu de nombreuses occasions de buts que nous n'avons pas su convertir. Mais ensuite, à dix, l'arbitre les a laissés faire».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


REYES : «Je suis au sommet de ma carrière»

INTERNATIONALE

José Antonio Reyes est un véritable globe-trotter du ballon rond. À 28 ans, peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir non seulement joué en Premier League, dans le championnat portugais et en Liga, mais aussi d’avoir conquis des titres avec Arsenal, le Real Madrid, Benfica et l’Atlético de Madrid. Ce n’est pas tout, car Reyes a aussi pris part à la Coupe du Monde de FIFA, Allemagne 2006 au sein de la Roja.En revanche, la carrière de l’attaquant espagnol n’a rien de rectiligne. L’aventure anglaise, qui l’a vu devenir en 2004 le premier Espagnol titré en Premier League, n’aura pas été globalement satisfaisante, pas plus que les conditions dans lesquelles il est rentré en Espagne. Accueilli par le Real Madrid, il n’a jamais pu jouer le rôle important auquel il aspirait, même si ses buts ont contribué à la conquête de la Liga 2007.Son arrivée à l’Atlético de Madrid n’a pas été facilitée par son passé merengue, loin de là. D’où son besoin de quitter la capitale espagnole pour rejoindre Benfica, où il a retrouvé le sourire sous la houlette de Quique Sánchez Flores. Depuis cet épisode lisboète, tout a changé, à commencer par le sentiment des fans colchoneros à son égard lors de son retour à Vicente Calderon. Artisan du sacre en UEFA Europa League et Supercoupe d’Europe, il dispute désormais sa quatrième saison au sein du club rojiblanco. Cette année, il a hérité du n°10, son chiffre préféré, celui des grands meneurs de jeu, et il n’a plus envie de faire ses bagages. Enfin fixé, il s’est confié en exclusivité à FIFA.com.

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

chemin. À 28 ans, j’ai beaucoup voyagé, mais maintenant j’espère bien me fixer à l’Atlético et finir ma carrière ici. Je suis heureux, tout se passe bien... Donc il n’y pas de raison d’aller voir ailleurs. Quand ça se passe bien dans une équipe, comme c’est mon cas maintenant, on ne cherche pas à bouger.

Vous entamez votre quatrième saison avec l’Atlético et vous risquez d’occuper un rôle plus important cette année, avec le départ de plusieurs vedettes. Êtes-vous prêt à relever le défi ? Nous formons une équipe et nous travaillons tous pour le bien de l’équipe. On a tous le même niveau d’exigence. Cependant, cela ne me dérange pas plus que ça que l’on attende davantage de ma part, bien au contraire. J’aime bien cette pression, ça veut dire qu’on peut encore en faire plus. J’aime bien ressentir cette exigence. Il y a eu beaucoup de changements cette saison, mais l’ambiance est bonne. L’arrivée des nouveaux joueurs nous a fait du bien. Il y a un bon groupe, ce qui est très important. L’été a pourtant été très compliqué, avec les départs de joueurs importants comme Sergio Agüero et Diego Forlán. Comment le groupe les a-t-il vécus ? C’étaient des joueurs importants pour l’Atlético, mais dans tous les clubs, les joueurs partent et sont remplacés par d’autres qui deviennent parfois aussi importants. Chez nous, "Kun" et Forlán ont offert beaucoup de joies aux supporters et il faut leur souhaiter une bonne continuation. Maintenant, il faut penser à ceux qui sont restés.

José Antonio Reyes, vous avez commencé votre carrière professionnelle très jeune et on a parfois l’impression que vous êtes très âgé. Êtes-vous au sommet de votre forme ? Oui, je suis encore vert ! Tout le monde me croit plus âgé, mais je suis en plein dans la période que l’on considère comme la plus propice aux joueurs de football. Je me sens bien. J’ai déjà fait un bout de

ITALIE - Allegri : «Pas d'inquiétude»

Battu par Naples (1-3) ce dimanche, l'AC Milan court toujours après une première victoire cette saison. S'il ne cache pas sa déception, Massimiliano Allegri reste confiant. Massimiliano Allegri (entraîneur de l'AC Milan) : «Pas d'inquiétude, il faut rester serein. Deux passages à vide, ça peut arriver, mais c'est vrai qu'il faut nous améliorer : on a pris 5 buts en deux matches (2-2 contre la Lazio, ndlr). C'est un match un peu étrange, je suis content de ce qu'ont fait les gars, mais pas sur quelques situations, celles qui ont amené les buts. Nous avons fait un bon match, mais c'est le résultat qui compte, sans ôter le mérite de Naples, qui a fait un bon match et mis à profit ses occasions». Walter Mazzarri (entraîneur de Naples) : «Le match ne m'a pas plu, nous avons obtenu un résultat important, j'en suis satisfait. Il faut nous améliorer, c'est ça l'objectif. Nous avons mal commencé aujourd'hui, nous avons bien réagi, mais nous étions contractés lors des vingt premières minutes, comme à Manchester (City, 1-1 en Ligue des champions, mercredi). Il faut plus avoir la balle, je veux voir mon équipe plus autoritaire. J'ai déjà vu mon équipe bien mieux jouer qu'aujourd'hui sans gagner. Mais c'est vrai qu'il faut considérer le niveau de l'adversaire, l'équipe la plus forte d'Italie. Vous regardez le résultat, moi la prestation. Si on n'égalise pas tout de suite, ça peut prendre une toute autre tournure».

On parle beaucoup d’une Liga bipolaire avec deux candidats au titre. Quelles sont les ambitions de l’Atlético dans cette situation ? Le FC Barcelone et le Real Madrid sont deux clubs surpuissants, qui achètent tous les joueurs qu’ils veulent. C’est très difficile de bien figurer face à eux. Il faut reconnaître que la Liga se jouera d’abord entre ces deux clubs. Pour l’Atlético, comme pour les autres, on ne peut pas viser mieux que la troisième place. Il faudra donc se battre pour les places qualificatives pour la Ligue des champions.

19

bien passé. J’y suis allé pour gagner des titres et j’en ai gagné. D’ailleurs, j’ai été le premier Espagnol titré en Angleterre.

Après des débuts tonitruants, marqués par ce départ pour Arsenal et la convocation en équipe nationale, vous avez traversé des moments difficiles. Aujourd’hui vous êtes de retour au plus haut niveau. À quel moment la pente s’est-elle inversée ? Je ne sais pas si la pente s’est inversée… En tout cas il y a eu un problème de confiance, ce qui tient beaucoup aux relations avec l’entraîneur. Quand un entraîneur vous donne sa confiance, ça change tout. C’est ce qu’on peut demander de mieux sur un terrain, tout se passe mieux ensuite. L'entraîneur qui m’a le plus mis en confiance, c’est Quique Sánchez Flores (à Benfica et à l’Atlético de Madrid), mais je ressens la même chose aujourd’hui avec Gregorio Manzano. Vous avez disputé la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006. Le sélectionneur, Vicente del Bosque, a récemment reconnu qu’il vous suivait. Pensez-vous pouvoir porter à nouveau le maillot de la Roja ? Je suis au sommet de ma carrière, tant sur le plan physique que psychologique, et c’est ça le plus important. Si Del Bosque considère qu’il doit m’appeler, c’est super. Sinon, je vais continuer de travailler avec mon équipe pour arriver à le convaincre. Évidemment, j’adorerais qu’il m’appelle. N’importe quel joueur espagnol a envie de défendre les couleurs de son pays, encore plus aujourd’hui, compte tenu du groupe actuel .

Signature deNeymar auRealce lundi?

Vous avez joué en Angleterre, en Espagne et au Portugal. Quel est pour vous le meilleur championnat ? Pour moi, la Liga, sans aucun doute. Le championnat d’Angleterre plaît parce qu’il y a beaucoup de rythme et de continuité dans le jeu. Les arbitres ne sifflent que si la faute est évidente. Mais ça joue beaucoup mieux en Espagne, il y a plus de qualité. Quant au championnat du Portugal, il est moins coté, mais il reste très attirant à mon sens. Vous avez débuté au FC Séville à seulement 17 ans avant de partir pour Arsenal, où les choses ne se sont pas passées aussi bien que vous l’auriez voulu. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? On ne peut pas dire que ça n’ait pas marché. J’ai quitté ce club avec le sourire après avoir gagné cinq ou six titres. C’est vrai que je ne suis pas arrivé à m’adapter comme je l’aurais voulu, mais le reste s’est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C'était pour hier lundi ! Annoncée cette semaine, la signature de Neymar au Real Madrid devait être effective hier lundi, rapporte Marca sur son site Internet. Le quotidien espagnol explique que les Madrilènes vont débourser près de 60 millions d'euros pour s'attacher les services de la pépite sud-américaine, qui évolue actuellement à Santos, au Brésil. Le contrat porterait sur six ans,


20

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Adrar Daïra de Charouine Commune Ouled Aïssa NIF N° : 098401279032522

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

Opération : Etude et réalisation d’un château d’eau 300 m3 à Ouled Aïssa Opération n° 03.06.177.262.2.391.5. NK Conformément à l’article 49 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics, suite à l’appel d’offres national restreint n° 05/2011 portant : * Réalisation d’un château d’eau 300 m3 à Ouled Aïssa paru dans le journal quotidien en arabe Al Ouma le 23/07/2011 et le quotidien en langue française Maracana le 24/07/2011. Le président de la commune de Ouled Aïssa donne avis d’attribution provisoire de marché portant travaux à la société suivante :

L’entreprise

Mustapha Abdelkader NIF 796801240609816

Point technique/70

Montant projet

Délai

Observation

46

10.956.150,85

15 mois

Moins disant

Conformément à l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics, complété et modifié, tout soumissionnaire contestant le choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la commune Ouled Aïssa dans un délai de dix (10) jours qui suivent la parution de cet avis dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou dans les quotidiens nationaux ci-dessus. Cet avis considéré comme une invitation aux soumissionnaires pour assister à vallée d’évaluation des soumissionnaires pour le spectre en trois (03) jours à partir de la date de la parution de cet avis.

Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 875 838

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Tissemsilt Direction des travaux publics

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction des travaux publics de la wilaya de Tissemsilt informe l’ensemble des soumissionnaires concernés par l’appel d’offres national restreint paru le 27/07/2011 dans le journal quotidien ?????? qu’à l’issue de l’analyse des offres relative au projet : Revêtement en béton bitumineux de la RN 19 sur 2.550 km du PK 132 + 450 au PK 135 + 000 Le marché est attribué provisoirement à l’entreprise ETPS Souiket Mohamed selon les critères fixés dans le cahier des charges.

Entreprise

Montant en TTC après correction

Délai

Note technique

ETPS Souiket Mohamed

23.818.663,44

19 jours

97.09

NIF entreprise

NIF DTP

170380100880102 099038019000627

Les soumissionnaires non retenus et qui sont intéressés sont invités à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières auprès de la DTP au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’avis. Les soumissionnaires non retenus et sollicitant un recours peuvent l’introduire dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis auprès de la commission des marchés de la wilaya.

Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 876 075

PUBLICITE

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’El Oued Direction de l’environnement MF : 0996369019000326

Avis d’annulation d’appel d’offres Conformément aux dispositions de l’article 44 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010, relatif aux marchés publics, la Direction de l’environnement de la wilaya d’El Oued annonce l’annulation de l’appel d’offres national restreint n° 02/2011 du 19/07/2011, relatif au projet : Réalisation et aménagement d’un espace de loisir familial, forêt d’Akfadou dans la commune de Debila (motif : le montant des offres dépasse l’enveloppe financière du projet). Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 876 063 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Wilaya de Bordj Bou Arréridj Direction du logement et des équipements publics N° d’inscription fiscale : 0 002 3401 500 38 63

Concours d’architecture N° 04/2011

Conformément aux dispositions du décret présidentiel n° 10236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj - DLEP - lance un concours d’architecture portant : Etude pour la réalisation d’un siège de trésorerie de wilaya avec logement d’astreinte à Bordj Bou Arréridj Programme 2011 Le concours d’architecutre est ouvert aux bureaux d’études, architectes, cabinets et groupements d’architectes agréés inscrits obligatoirement à l’Ordre national des architectes. Les bureaux d’études, architectes, cabinets et groupements d’architectes intéressés par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj «service des équipements publics - bureau des marchés» sis à l’adresse : Cité 48 Logements - secteur D Bordj Bou Arréridj. Les offres doivent être accompagnées par les pièces réglementaires «valables à la date de la soumisison» suivantes : 1- L’offre technique : 1- La déclaration à souscrire datée, signée et cachetée selon le modèle fourni en annexe 2- La déclaration de probité datée, signée et cachetée selon le modèle fourni en annexe 3- Copie de l’agrément (inscription à l’Ordre des architectes), ou statut particulier dans le cas de groupements ou de sociétés (bureaux d’études publics) 4- Mise à jour CLOA pour les bureaux d’études privés 5- La liste des références professionnelles dans le domaine justifiée par les documents nécessaires, à savoir ; la récupe des contrats d’études au marché avec leur réception visée et signée par les maîtres d’ouvrage durant les 5 dernières années 6- Une copie conforme d’attestation de mise à jour non salarié CASNOS 7- Une copie conforme d’attestation de mise à jour CNAS 8- Bilans fiscaux des trois dernières années (2008-20092010) visés par les impôts 9- Une copie conforme de l’extrait de rôle daté de moins de 03 mois 10- Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire lorsqu’’il s’agit d’une société valable à la date d’ouverture des plis 11- L’attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien de la dernière année délivrée par le CNRC 12- Carte d’identité fiscale 13- Liste des moyens humains visée par la CNAS valable dans les 03 mois avant le dépôt des offres

14- Liste des moyens matériels faite par huissier de justice pour l’année 2011 15- Cahier des charges (offre technique proprement dite) N. B. : Toutes les copies doivent être légalisées et tous les documents doivent être valables à la date d’ouverture des plis. Après l’ouverture et le jugement des offres techniques, seules les soumissionnaires qualifiés ayant dépassé la note éliminatoire doivent apporter leur prestation et l’offre financière dans le nombre qui dépasse 3 soumissionnaires. Les soumissionnaires sont tenus de présenter leurs offres de la manière suivante : L’offre technique est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée indiquant la référence et l’objet du concours et ainsi que la mention «technique» est mis dans une enveloppe anonyme et ne doit porter que la mention suivante : «Soumission à ne pas ouvrir» Avis de concours d’architecture Etude pour la réalisation d’un siège de trésorerie de wilaya avec logement d’astreinte à Bordj Bou Arréridj Programme 2011 M. Le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Bordj Bou Arréridj - Cité des 48 villas secteur «D» Bordj Bou Arréridj Les offres seront déposées directement au secrétariat de la Direction du logement et des équipements publics sise à l’adresse suivante : DLEP BBA cité 48 Logements secteur D à côté OPGI BBA - Bordj Bou Arréridj La durée de préparation des offres techniques est fixée pour une durée de quinze jours (15 j) par référence à la date de sa première publication dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou la presse. Les offres techniques doivent être déposées le jour qui correspond au dernier jour de la durée de préparation des offres avant 13h30. - Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Tandis que les offres des prestations et de l’offre financière pour les soumissionnaires pré-qualifiés après le jugement des offres techniques doivent être déposées le jour qui correspond au dernier jour de la durée de préparation de ses offres par précises dans l’invitation qui leur est adressée. L’ouverture des plis techniques se déroulera en séance publique le dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h à la salle de réunion de la Direction du logement et des équipements publics. Le délai de validité des offres est de quatre-vingt-dix (90) jours plus la durée de préparation des offres (offre technique + prestation + offre financière).

Maracana N° 1528— Mardi 20 Septembre 2011 - Anep N° 876 093

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Ma tension est basse

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

21

Loubia à l’algérienne

Une tension basse ne doit pas inquiéter outre mesure. C'est le cas de nombreuses jeunes femmes, dont la tension se situe autour de 10 ou 11 pour le chiffre supérieur (tension systolique), parfois encore un peu moins. L'inconvénient d'une « petite tension » est le risque de vertiges, d'étourdissements, voire de malaises. Mais bien entendu, s'ils surviennent souvent, il faut consulter. Une tension basse, ce n'est pas très grave Une tension artérielle basse peut avoir une origine familiale, mais c'est également une particularité des jeunes femmes grandes et minces. Elle peut aussi être la conséquence d'une maladie ou d'un traitement médicamenteux. Mais la fatigue et le stress peuvent aussi influencer la tension. Une petite tension n'a aucun critère de gravité en soi, à deux conditions : • que les chiffres tensionnels ne varient pas de façon importante par rapport aux chiffres habituels. L'organisme aime la stabilité et l'alternance de chiffres élevés et bas, est mal tolérée ; • que la tension ne chute pas brutalement en dessous de 5 ou 6, minimum vital. En effet, en-deçà, le coeur n'est plus capable d'irriguer correctement toutes les parties du corps, et dans ces conditions, c'est le cerveau qui en souffre le plus. Cette situation d'extrême urgence se produit par exemple à la suite d'une hémorragie grave ou d'un choc allergique. Risques de vertige et de malaise en cas de petite tension L'inconvénient d'une tension basse est le risque de souffrir de vertiges, d'étourdissements, voire de

malaises, sans raison apparente. Ils surviennent essentiellement dans des circonstances précises : endroit surchauffé, station debout prolongée, stress, fatigue. C'est ainsi que par exemple, une séance de shopping dans un grand magasin peut se solder par un petit malaise. La tension étant initialement basse, toute baisse supplémentaire mène facilement à ce genre de petit accident. En revanche, si les malaises se répètent souvent, mieux vaut consulter afin notamment de vérifier si une maladie ne pourrait pas en être à l'origine. Attention à la chute de tension au lever La chute de tension artérielle au lever peut surprendre. En effet, dans ce cas, c'est le passage de la position allongée à la position debout qui déclenche une baisse de tension, ce qui provoque le plus souvent un étourdissement. Ce phénomène est dû à une mauvaise régulation cérébrale de la tension artérielle : c'est l'hypotension orthostatique. Un alitement prolongé, une station debout prolongée ou le fait de souffrir d'un mauvais retour veineux se traduisant par des varices par exemple, peut favoriser ce phénomène. Mais c'est également le cas de certains

médicaments (antidépresseurs, antihypertenseurs, médicaments pour le coeur…) et plus rarement, d'une maladie neurologique. Il est donc préférable d'en parler à son médecin. Quelques conseils • En cas de malaise : dès l'étourdissement, s'asseoir ou encore mieux s'allonger les jambes surélevées une dizaine de minutes afin d'envoyer le sang au cerveau. • En cas de chute de tension au lever : se recoucher un moment puis se relever très progressivement en passant par la position assise une dizaine de secondes. • Pour augmenter sa tension : boire beaucoup, notamment de l'eau minérale riche en sodium, mais surtout pas d'alcool, et manger salé. En effet, si le sel est déconseillé en cas d'hypertension, il est inversement recommandé lorsque la tension est basse car il a la propriété de retenir l'eau dans les artères, ce qui a pour effet d'augmenter la pression artérielle. Tension normale : 12/8 Hypertension : supérieure à 14/9 Hypotension : 10/n'importe quel chiffre

INGRÉDIENTS : 1 langue de veau 1 tête d'ail 1 C. à soupe de concentré de tomate 3 C. à soupe d'huile Poivre rouge Cumin Poivre noir Sel PRÉPARATION : 1. Dans une marmite, faire cuire les haricots à port dans l'eau. 2. Préparer la Dersa : dans un mortier, écraser l'ail, le sel, le poivre noir, le cumin et le poivre rouge. 3. Dans une marmite, mettre l'huile, la Dersa et la langue coupée en carrés, bien faire revenir puis ajouter 1 litre d'eau et laisser cuire. 4. Après cuisson des haricots, égouttez-les puis ajoutez-les à la langue avec la tomate et laisser légèrement épaissir.

Sablés fourrés

INGREDIENTS : 1/2 tasse de farine 1/2 tasse de farine avec levure incorporée 2 cuil. à soupe de Maïzena 100 g de beurre doux, coupé en dés 2 cuil. à soupe de cassonade 60 g de beurre doux 1/3 de tasse de sucre glace 1 cuil. à soupe de gingembre confit finement haché PRÉPARATION : Préchauffer le four à 180 °C (th. 4). Tapisser de papier sulfurisé deux plaques à four. Mettre les farines, la Maïzena, le beurre et la cassonade dans un mixer. Appuyer 30 secondes sur le bouton pour obtenir une pâte. Poser sur une surface légèrement farinée et pétrir 20 secondes de plus en une pâte souple. Façonner des boulettes de 1 cuil. à café rase de pâte chacune. Poser sur les plaques. Tracer des croisillons à l'aide d'une fourchette. Faire dorer 15 minutes au four. Transférer les sablés sur une grille et laisser refroidir. Garniture : Avec un batteur électrique, battre le beurre et le sucre en pommade. Ajouter le gingembre et battre pour bien mélanger. Enduire la moitié des biscuits de garniture et leur accoler un biscuit nature.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 850

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°849

LA BLAGUE 4 - Un homme regarde pendant 4h son certificat de mariage.Sa femme lui demande:-Que cherche tu??-Je cherche La date d'expiration !

CITATION "J'ai fait la tragique étude Du bonheur, que nul n'élude." Arthur Rimbaud, Poésies.

MOTS CROISÉS N° 850 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 849

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur technique Laïd Kalila Chargé de l’administration Djamel Touafek

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi - Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur - Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos :

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

13h00 : Journal télévisé 13h40 : Demoue el ward 15h00 : Mulan El-Qalb choudjaa Film D'animation

10.05 : Secret Story 11.00 : Les 12 Coups de Midi ! 12.00 : Journal 12.55 : Les feux de l'amour 13.55 : Le prix du passé

16h45 : kaas fadha

13.55 : Le prix du passé

17h10 : El-Layali Baidha

15.35 : Les frères Scott

18h00 : Journal télévisé

16.25 : Grey's Anatomy

18h20 : varités musicale

17.15 : Secret Story

18h30 : Aâla Abouabe el madina

18.05 : Money Drop

19h00 : El- HOUT

19.00 : Journal

20h00 : Journal télévisé

19.45 : Les Experts - Manhattan

20h00 : Fi Dairat El Dhou 21h45 : Lil El-Fan Djazairi Asmaa 22h45 : l'ile mysterieuse

22.15 : Baby Boom 23.00 : New York, unité spéciale 23.55 : Au Field de la nuit 01.10 : Sept à huit 02.50 : Très chasse, très pêche

Après la disparition de son fils, la mère de Jeremy Harris a reçu un message vocal d'un tueur en série qui lui a donné l'endroit exact où elle pourrait trouver le corps du jeune homme. Elizabeth Harris s'y est aussitôt rendue. Elle n'a découvert que le cadavre d'une autre victime de l'assassin. Celui-ci l'a utilisée pour détruire des preuves sur la scène de crime. Les experts tentent d'analyser le message pour connaître l'identité du manipulateur. Peu de temps après, Elizabeth reçoit de nouvelles instructions. Contre l'avis de son mari, elle décide de les suivre. Les experts s'ingénient, de leur côté, à stopper la série macabre du meurtrier...

03.55 : Les matinales 04.20 : Questions pour un champion 05.00 : Euronews 05.45 : Ludo 07.50 : Plus belle la vie 08.20 : Coupe du monde 10.25 : Midi en France 11.00 : Journal régional 11.25 : Journal national 12.00 : 13h avec vous 12.45 : En course sur France 3 13.05 : Inspecteur Derrick 14.10 : Famille d'accueil 15.50 : Slam 16.30 : Des chiffres et des lettres 17.10 : Questions pour un champion 18.00 : Journal régional 18.30 : Journal national 19.10 : Plus belle la vie 21.15 : Soir 3 21.40 : Ce soir (ou jamais !) 22.51 : De l'ombre à la lumière 23.50 : 50 ans de télévision 01.35 : Soir 3 02.05 : Plus belle la vie 02.30 : Vol 77

Lynette est atterrée lorsqu'elle découvre que Tom s'est fait prescrire de la marijuana pour tenter de sortir de sa «dépression post-natale». De son côté, Susan prend goût à son nouveau travail à mi-temps, d'autant plus qu'il lui rapporte des sommes considérables. Mais ses performances sont tellement remarquables qu'une de ses «collègues» s'en inspire largement. Depuis sa visite à Beth Young, Bree est convaincue que Keith a une petite amie. Aussi décide-t-elle d'oublier cette fâcheuse nouvelle en accompagnant la sculpturale Renee en sortie. Une soirée qu'elle n'est pas près d'oublier. Gaby, elle, rumine son chagrin en solitaire...

05.00 : M6 Music

02.05 : Troupe d'élite

06.20 : Disney Kid Club

03.55 : La nouvelle guerre des

07.20 : M6 Kid

boutons, la rencontre

08.00 : M6 boutique

04.15 : Comme un poisson dans l'eau

05.15 : L'effet papillon

09.05 : Makaha Surf 09.45 : La petite maison dans la

05.55 : La matinale

prairie

07.30 : Flashpoint

11.45 : Le 12 45

08.30 : Coupe du monde

12.00 : Scènes de ménages

10.25 : Detroit 1-8-7

12.45 : Lune de miel en solo

11.20 : La nouvelle édition

14.40 : Le paradis des roses

14.25 : Shameless

16.35 : Un dîner presque parfait

15.25 : Sexy Dance 3D

17.40 : 100 % mag

17.20 : Mon oncle Charlie

18.45 : Le 19 45

17.45 : Le JT de Canal+

19.05 : Scènes de ménages

18.10 : Le grand journal

19.45 : Desperate Housewives

B AL AN CE

Vous allez penser sérieusement à rechercher une autre occupation. C'est un signe avant coureur d'un moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques. Il convient donc de rechercher un sérieux complément d'informations pour songer à changer.

Une opportunité de dernière heure dans les affaires pourrait se décider brusquement. Vous pourrez enfin prendre une part du gâteau correspondant à vos aspirations. Faites un pas en avant si vous voulez vraiment qu'on vous repère.

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez rencontrer de nouvell es occasions. Vous risquez de les manquer encore si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

Le moral est déterminant pour vous. Reprenez-vous et vous vous sentirez devenir très fort. Vous allez vous sentir radieux et allez pouvoir entreprendre ce que vous avez maintes fois repoussé. Vous allez vous sentir pousser des ailes. Allez de l'avant !

Saisissez l'étonnante opportunité qui va se présenter. Vous saurez en profiter à condition de garder cela pour vous. Votre désintéressement et votre dénouement vous desservirait. Faites preuve de discrétion vous n'aurez qu'à vous en louer.

Vous vous sentirez plein d'enthousiasme et de joies, vous retrouvez confiance en vous et ce n'est pas le courage qui vous manque. Ne prenez pas de gants pour dire ce que vous avez à dire. Dites franchement ce que vous pensez et les choses seront

Vous aurez à faire face à de nouvelles responsabilités que vous n'avez pas prévues. Vous vous acquitterez de toutes vos obligations en douceur. La chance profitable de rencontrer quelqu'un de passionnant vous est offerte lors d'un entretien imprévu.

Certaines de vos connaissances cherchent à connaître vos relations intimes. Vous vous insurgez et votre colère se justifie. On vous restera fidèlement attaché, votre renommée sera encore meilleure. Vous connaissez une période calme et rassurante.

HORAIRES DE PRIÈRES

M ARDI

El-Fedjr 04h59 El-Dohr 12h42 El-Assar 16h11 El-Maghreb 18h55 El-Icha’a 20h15

22.20 : Les Français, l'amour et

19.05 : Le petit journal 19.55 : Championnat de France de Ligue 1

le sexe 22.30 : Grandes énigmes criminelles

21.55 : BXL/USA

23.40 : Prison Break

22.55 : Les mains en l'air

01.05 : Tout le monde peut jouer

00.25 : Passe le périph' d'abord ! 02.05 : Troupe d'élite

Garder toute la serénité nécessaire pour résister aux avances qui vous seront faites, Un empressement pourrait nuire à la bonne conduite d'un projet qui se forme dans l'ombre, Prenez le temps de bien réfléchir aux conséquences de vos actes.

Belle réussite en perspective si vous garder votre flegme, Il n'y a là rien d'héroîque, je vous l'accorde, mais votre performance ne passera pas inaperçue, Faites néanmoins preuve de prudence on pourrait vous jalouser, La forme est moyenne.

S C O R PI ON

08.20 : Père et maire

S A G I T A I RE

12h30 : Mounaâtafat Gharbiya

CA P R I C OR N E

07.25 : Téléshopping

VER SEA U

11h00 : Raas Ralidh

PO I S S ON

05.45 : Tfou

Vous pouvez vraiment progresser en amour aujourd'hui car votre énergie est constamment à son maximum. Des débouchés concernant la sécurité et des engagements se révèlent et parviendront à une conclusion heureuse.

B LIER

05.30 : Zoé Kézako

Djawaloun

T A UR E AU

10h30 : El-Moussaidoun El-

Vous vous sentirez capable de déployer une activité débordante. Les affaires que vous allez pouvoir réaliser vont attirer des curieux. Ne vous laissez pas dépasser par des concurrents peu scrupuleux. Vous saurez habilement jouer des coudes, s'il le faut.

G E ME A UX

04.55 : Dog Tracer

HOROSCOPE

C ANC E R

04.25 : Reportages

10h00 : sanour

03.05 : Un jour/un destin 04.40 : Météo 04.57 : Les Z'Amours 05.30 : Télématin 08.10 : Des jours et des vies 08.30 : Amour, gloire et beauté 08.55 : C'est au programme 09.55 : Motus 10.30 : Les Z'Amours 11.00 : Tout le monde veut prendre sa place 12.00 : Journal 13.00 : Toute une histoire 14.10 : Comment ça va bien ! 14.10 : Comment ça va bien ! 15.15 : Rex 16.10 : Seriez-vous un bon expert ? 16.55 : On n'demande qu'à en rire 17.55 : N'oubliez pas les paroles 19.00 : Journal 19.35 : Troie 22.20 : Réunion de famille 23.25 : Francesca da Rimini 01.50 : Toute une histoire

L I ON

03.55 : Histoires naturelles

07h15 : Sabah El Khaïr

VIER G E

07h00 : Journal télévisé

01.30 : M6 Music 02.30 : Les nuits de M6

23

Nuages épars 28°-15°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Qu’est ce que le logiciel Carnivore ? Carnivore est un policeware (anglicisme, mot-valise formé à partir de police et software, littéralement "logiciel de police") implanté par le Federal Bureau of Investigation (FBI) qui est similaire aux écoutes téléphoniques, mais concerne les courriers qui peut observer tout le trafic Internet d'un utilisateur cible. Le logiciel Carnivore que le FBI doit installer chez les fournisseurs d'ac-

cès internet (FAI) est essentiellement un Packet sniffer personnalisable. C’est le premier exemple de policeware révélé au public. Le logiciel est issu d'un projet précédent du FBI, Omnivore. Omnivore débuta en février 1997, et fut ensuite renommé. Après une image négative longtemps relayée par la presse, le FBI changea le nom de son système de "Carnivore" à "DCS1000", un nom

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

plus commun. DCS est censé signifier "Digital Collection System". Le système dispose néanmoins des mêmes fonctionnalités. Les trois systèmes séparés (Carnivore, Packeteer et CoolMier) sont connus sous le nom de DragonWare Suit. Il a été rapporté au milieu du mois de janvier 2005 que le logiciel Carnivore avait été abandonné par le FBI depuis 2001, en faveur de logiciels.


BALLE AU CENTRE

GRAINES DE CHAMPIONS Par ALI BOUACIDA

A

ux jeux africains de Maputo, la délégation algérienne, sans pour autant décevoir, n’a pas particulièrement brillé et a engrangé des résultats bien en deçà des attentes. Qu’on en juge plutôt : forte de 265 athlètes, bien plus que les pays concurrents, elle s’est classée 5ème derrière la Tunisie et l’Egypte qui ont été moins nombreux à participer. Concrètement, ce fut l’échec en handball et en natation, et c’est l’équipe féminine de volleyball qui a réussi l’exploit de remporter la médaille d’or. En tout, 22 médailles d’or ont été remportées essentiellement par l’athlétisme dans la perche, le saut en longueur où luisit particulièrement Baya Rahouli, une immense dame qui se relève d’un congé de…maternité! Le judo aussi a réussi à tirer son épingle du jeu. Voilà pour ce qui est des résultats chiffrés. Pour le reste, il convient de mesurer la longueur du chemin qu’il reste à parcourir pour se hisser au niveau des grandes nations sportives. Parce que ces jeux de Maputo ont révélé de profondes failles dans la gestion de notre sport national et ses volets autres que le football. C’est là une veille rengaine ressassée depuis longtemps : la pratique de toutes les disciplines commence à l’école et, si possible dans les quartiers. Or précisément, cette rentrée scolaire est marquée par une innovation majeure, celle de libérer les écoliers afin qu’ils puissent se consacrer à des activités sportives entre autres. Quoiqu’il soit trop tôt pour tirer les conclusions, beaucoup de confrères ont noté le manque flagrant du personnel d’encadrement au sein des établissements scolaires et pour l’heure, les écoliers sont renvoyés chez eux à partir de 14h30, au moment où ils sont censés pratiquer. S’il est vrai que cette mesure est très ambitieuse et doit s’accompagner de moyens prodigieux pour réussir, il n’en demeure pas moins qu’elle constitue une issue -peutêtre même la seule issue- pour sortir notre sport national de tant de déperditions. Tant de valeurs sûres, de talents, d’immenses potentialités qui resteront inexploités. Et ce sont autant de Baya Rahouli qu’on perd chaque année. C’est à notre humble avis, là, dans les écoles, qu’il faut impérativement semer la graine de champions. Et alors, il faudra se présenter avec juste ce qu’il faut comme délégation pour briller. Le reste n’est qu’improvisation. A. B.

Maracana N°1528 — Mardi 20 Septembre 2011

24 ENTRETIEN

MECHERARA (PRÉSIDENT DE LA DNCG)

«Nos devons analyser l’existant en matière financière et comptable avant de passer à l’étape de la concrétisation de la DNCG»

Nouvellement créée et annoncée par le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF), la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) vient d’être confiée au viceprésident de la Faf, M. Mohamed Mecherara. L’exprésident de la Ligue nationale de football (LNF), a bien voulu nous donner, entre autres, un aperçu sur cette nouvelle direction, sans oublier d’évoquer la sélection nationale et d’autres sujets toujours d’actualité. Les lecteurs de Maracana sont donc privilégiés par cette première intervention du nouveau président de la DNCG. Interview :

Avant d’aborder le vif du sujet, soit la nouvelle DNCG, pouvezvous nous brosser un bref tableau du professionnalisme du football dans notre pays ? Il y a bien évidemment aussi bien des points positifs que des points négatifs à relever dans le processus du professionnalisme dans notre pays. Pour les points positifs, on relève du point de vue organisationnel la mise en place par la Ligue nationale de football de véritables bases de données. Celles-ci permettent désormais, entre autres, de gérer le problème des licences. Ainsi, les responsables des clubs concernés par la procédure d’établissement de ses licences peuvent faire la demande et être satisfaits dans les 48 heures qui suivent. Il y a aussi ce cycle de formation au profit des jeunes secrétaires des clubs pour assurer une bonne gestion des clubs aussi bien de la ligue 1 que de la ligue 2. On notera les bienfaits cette formation qui a bien donné ses fruits, concernant les chargés du traitement du logiciel relatif au TMS. Ce qui est donc très positif que de voir les clubs pouvoir effectuer des transferts de joueurs directement par l’intermédiaire de cette base de données reliée à la Faf et à la Fifa. Ce n’est que quelques points positifs de manière globale que

je cite, sans oublier surtout de préciser que les bases juridiques du professionnalisme en Algérie sont bel et bien jetées. Et quelles sont les points négatifs dont vous parliez ? Je crois qu’il y a cette formation des secrétaires des clubs au Management qui n’a pu être effectuée. Il y a le côté financier, matériel et infrastructurel qui n’a pas abouti pour le moment. Il y a le contrôle financier des clubs qui n’est pas encore bien assimilée et donc non pratiqué. C’est dommage de constater qu’aucun club algérien ne possède sa licence de club professionnel. Et quelles sont les causes de ces points négatifs à votre avis ? Les clubs ont trouvé beaucoup de difficultés aussi bien financières que matériel pour la mise en place du mécanisme du professionnalisme. D’ailleurs, les mesures prises par le Gouvernement ont vraiment tardé à venir. Et aux dernières nouvelles rapportées par les médias, il n’ y a pas si longtemps que certains clubs ont bénéficié d’une partie de ces mesures décidées. Il faut d’ailleurs ne pas oublier que les responsables des clubs doivent également faire plus d’efforts pour pousser cette machine du professionnalisme à fonctionner au fur et à mesure. Car, il ne faut surtout pas se tromper : ce n’est pas d’une année à une autre que l’on passe au véritable professionnalisme. Mais, il va falloir au moins améliorer la gestion au fil des exercices. Si à chaque fois on posait une pierre, on arriverait, après un certain temps, à construire une maison. C’est le cas également pour ce processus du professionnalisme. L’immobilisme est un véritable facteur de blocage. Dans ce processus de professionnalisation, il y a l’institution de la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) dont vous êtes le premier président. Que pouvezvous nous dire sur cette nouvelle création de la FAF ? En réalité, cela fait deux années que l’on travaille dessus. Plusieurs experts ont planché avec nous pour mettre en place une telle structure dans la perspective d’aider les clubs dans

les domaines aussi sensibles que ceux de la gestion. Dans les grands pays de football, cet depuis organe existe longtemps. Quant à nous, nous allons faire le maximum pour que ce soit une réussite. Et que faut-il justement pour réussir ? Pour la réussite de cette initiative, il y a lieu de s’entourer de personnes très compétentes dans les domaines de la gestion financière et de la comptabilité et ce, sans oublier les juristes. Ainsi, nous allons procéder par phase dans notre approche : la première serait d’analyser l’existant en matière financière et comptable et ce, concernant les 32 équipes de la ligue 1 et 2. Et ce n’est qu’à travers cette première phase d’analyse que l’on passerait à la seconde qui est d’établir un plan de travail minutieux pour concrétiser ce projet. Il faut savoir aussi que dans quelques temps, le bureau fédéral de la Faf mettra en place la structuration de cette nouvelle direction pour lancer d’une manière concrète ce projet rentrant dans le processus du passage au professionnalisme. Et à partir de là, il va falloir l’implication de tous pour y réussir. Il y va de l’avenir de notre football. Les présidents des sociétés sportives se doivent donc de fournir plus d’efforts en matière d’organisation et de gestion pour plus de rigueur. Si vous permettez, en qualité d’ex-président de la LNF, que pouvez-vous nous dire sur les éliminations de la JSK et du MCA des Coupes africaines des clubs ? En résumé, je remarque l’absence évidente de préparation pour ces deux clubs, en la matière. C’est une grosse déception que de voir des équipes aussi prestigieuses que le MCA et la JSK être éliminées de la sorte. Maintenant, il faut retenir la leçon. Et je pense que ces 6 matchs pleins pour les deux équipes constituent une avance par rapport aux autres clubs de la Ligue 1. Que vous inspire l’actuelle équipe nationale «A» ? J’estime que l’équipe nationale algérienne est sur la bonne voie.

Wataniya Telecom Algérie Communiqué Salon International du livre d’Alger, SILA 2011 Nedjma, Sponsor Gold de la 16ème édition

La chance a fait que nous un avons entraîneur qui fait l’unanimité de par ses compétences et s o n expérie n c e . Quant à l’organisation d e

l’équipe nationale, je pense que celle-ci a toujours été bien gérée. Reste l’aspect technique et là, il y a donc un nouveau coach qui connait très bien les efforts à faire pour atteindre les objectifs, à savoir d’abord la CAN 2013 et ensuite et surtout, la qualification à la Coupe du monde 2014. Je suis bien optimiste pour l’avenir de l’équipe nationale. Qu’avez-vous à dire sur la formation des jeunes ? On ne pourra jamais constituer une grande équipe pour le Mondial si on ne commence pas à intéger les jeunes dans les clubs de wilaya. Le jeune doit être bien préparé dès son jeune âge. Il faut savoir que sur le plan international, l’on prépare l’homme entre 13 et 18 ans. Et si celui-ci possède des talents, on le prépare à partir de 19 ans. C’est aussi simple que ça. Un jeune doit être éduqué et formé sur l’esprit de solidarité, l’équité et le travail de groupe. Et cela ne pourrait se faire qu’à partir du jeune âge pour assurer un bon processus de formation aux futurs joueurs des différentes équipes nationales. Interview réalisée par : Saïd B.

A l’occasion du plus important rendez-vous livresque de l’année en Algérie, Nedjma marque une nouvelle fois sa volonté de promouvoir ce pilier de la culture qu’est le livre et prend part en tant que Sponsor Gold et pour la deuxième année consécutive, au Salon International du Livre d’Alger (SILA) dans sa 16ème édition. Organisé sous le haut patronage de son Excellence le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, le 16ème SILA ouvrira ses portes aux amoureux du 6ème art, du 21 septembre au 1er octobre 2011 au Complexe Olympique Mohamed Boudiaf. Il est placé cette année sous le thème «Le Livre délivre» et mettra à l’honneur la littérature libanaise. Devenu une étape incontournable dans l’agenda littéraire mondial, le Salon International du livre d’Alger, réunit chaque année, un grand nombre d’éditeurs algériens, de Maisons d’édition de renommée internationale ainsi que de grands noms de la littérature algérienne et mondiale. Le SILA connait également un engouement croissant de la part du public qui, à chaque édition, est de plus en plus nombreux à arpenter ses travées et à visiter les stands des Maisons d’édition en quête de nouveautés et des dernières sorties littéraires. Outre sa participation en tant que Sponsor Gold, Nedjma sera présente au SILA à travers un stand Nedjma au niveau duquel sera assurée la vente de ses produits et services. A travers sa participation à ce carrefour culturel et littéraire, Nedjma réaffirme sa position d’entreprise citoyenne engagée dans l’épanouissement et la promotion de la culture, sous toutes ses formes, en Algérie. Le Département des Relations Publiques Wataniya Telecom Algérie-Nedjma

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1528 date 20-09-2011  

maracanafoot1528 date 20-09-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you