Page 1

MUSTAPHA KOUICI «Donner leur chance aux joueurs locaux contre la République Centrafricaine»

www.maracanafoot.com

N° 1522 du Mardi 13 Septembre 2011

Hannachi tranchera aujourd’hui 10DA

AU SUJET DE LA VENUE DE IGHIL

Une décision définitive attendue cet après-midi

Il aurait reçu une proposition alléchante de Ali Haddad

MCA

Benchikha:

Après la débâcle de Tunis

«Je n’ai pas de baguette magique pour changer les choses en une semaine !»

USMA

Zemmamouche :

«Je repondrai à mes détracteurs sur le terrain» JSMB

Le Nasria en ligne de mire

CRB

Slimani : «Nous progresserons au fil des matchs»


02

MUSTAPHA KOUICI Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

ENTRETIEN

«Il faut donner la chance aux joueurs locaux contre la République centrafricaine»

L'ex-international et mondialiste et ex-joueur du CR Belouizdad, Mustapha Kouici, a bien voulu évoquer avec Maracana les éliminations de la JSK et du MCA en coupes africaines ainsi que le professionnalisme en Algérie, en ce début de saison. L'ex-arrière latéral du CRB parle également de la situation de son ancien club à l'orée de cette nouvelle saison 2011-2012 sans oublier de toucher un mot sur l'équipe nationale algérienne et son prochain match contre la République centrafricaine: Comment analysez-vous l'élimination de la JSK et du MCA des coupes africaines des clubs? La première chose qui saute aux yeux c’est que les deux équipes, aussi bien la JSK que le MCA, n'ont pas été prêtes pour disputer une coupe d'Afrique et ce, pour des raisons diverses où il faut éviter de rentrer dans les détails. Au vu des matchs des deux équipes, on remarque également que nos deux représentants sont loin de la forme exigée pour ce genre de rencontre aussi bien sur le plan physique que tactique. De plus, les quelques changements opérés au sein des staffs et des effectifs des deux clubs sont aussi des éléments à prendre en considération dans ce genre d'analyse. Il faut dire que c'est devenu un véritable casse-tête que de participer à ce genre de compétition. Quand on sait qu'on n'a pas les moyens d'aller jusqu'au bout, on ne s'engage plus, c'est plus simple. Et si on vous demandait de nous donner votre avis sur chacune de ces équipes ? Pour le MC Alger, je pense que l'équipe a été victime de son instabilité. De plus, il faut ajouter le départ des anciens joueurs et la venue des nouveaux. Ce qui constitue aussi un handicap pour jouer des matchs à l'échelle africaine. De plus, les nouveaux n'ont pas de licence CAF et l'équipe se retrouve ainsi logiquement amoindrie sur le plan de l'effectif. Et quand on sait aussi qu'elle a eu beaucoup de difficultés en l'absence d'un coach à plein temps puisque Meguellati n'assumait qu'un intérim, il est évident qu'on n'attend donc pas de gros résultats. Quant à la JSK, je note également presque les mêmes problèmes. Seulement, avec la JSK c'est plus grave. Je n'arrive vraiment pas à comprendre comment se fait-il qu'une équipe d'une telle envergure, expérimentée

Tout footballeur vous dira que ce n'est pas le meilleur choix. Le niveau est différent et malgré le fait que l'on dise bien que ce niveau des pays du Golfe est supérieur à notre jeu local, il reste, tout de même vraiment loin du niveau des pays européens. Il est donc loin du niveau mondial. Reste donc la question de savoir est-ce que nos joueurs ont fait ce choix sans ou en ayant d'autres sollicitations des clubs européens? Seuls eux peuvent répondre à cette question pour bien situer les choses avant de donner un quelconque avis.

dans ce genre de compétition se trouve avec un banc de touche pratiquement vide. C'est une véritable surprise pour moi. De plus, les chiffres parlent d'eux-mêmes où je remarque qu'en cinq matchs, l'équipe compte autant de défaites et se trouve avec zéro point ! Les championnats d'Algérie de Ligues 1 et 2 viennent de débuter, que direzvous quant au professionnalisme en Algérie ? Je l'ai déjà dit à plusieurs reprises et je le repète: ce n'est point du jour au lendemain que l'on devienne professionnel. Pour passer à cette étape du professionnalisme, il y a un cursus à suivre et cela nécessite bien évidement un peu de temps. Je pense qu'il faut attendre 4 ou 5 ans pour arriver à se professionnaliser dans le sens propre du terme. Mais avec, toutefois, une précision de taille : il faut nécessairement changer les mentalités et la culture sportive et gestionnaire de nos équipes qui sont devenues désormais des sociétés. Il faut donc changer les mentalités, l'organisation et surtout une bonne préparation. De plus, il ne faut surtout pas oublier les moyens matériels et en particulier le stade. Quand on ne possède pas son propre stade, on ne peut prétendre passer professionnel. Et ça c'est une question qu'il faut régler au plus vite et en concertation avec toutes les parties concernées. Sans stade et sans processus de formation, on ne peut pas passer professionnel. Pour résumer, je dirais que nous ne sommes pas encore prêts pour le professionnalisme. On est en pleine période d'apprentissage. Quelle lecture faites-vous des résultats de la première journée du championnat de ligue ? Il est tout à fait normal de voir des équipes débuter difficilement. Quel que soit le degré de préparation d'une équipe en début de saison, on éprouve toujours des difficultés surtout avec les quelques changements opérés dans les différents effectifs. La cohésion serait difficile à obtenir dès le

premier match. C'est le cas par exemple de l'USM Alger qui possède une vraie "Dream team", mais qui a peiné à venir à bout d'une équipe du CA Batna avec des joueurs moyens. Par contre, je note avec satisfaction le côté offensif qui nous a donné la bagatelle de 16 buts en 8 matchs. C'est de bon augure. C'est un vrai motif de satisfaction pour un début d'autant que c'est avec des buts que l'on assure le spectacle. Et que pouvez-vous nous dire sur votre équipe, le CR Bélouizdad? Franchement, je ne suis pas partie prenante de l'équipe d’aujourd'hui, mais toujours estil que je suis de très près l'évolution du club. Et aux dernières nouvelles, il y a eu le changement du président, de l'entraîneur et de l'effectif. Ce qui se répercute directement sur le jeu. Cette fois-ci et au vu de ce que déclare le président M. Gana qu'il va falloir réorganiser l'équipe, je pense que c'est une très bonne chose et c'est ce qu'il faut pour bien assurer de bons résultats. Réorganiser le club est une bonne approche et je suis entièrement d'accord avec cette démarche. Seulement, il va falloir également trouver d'autres moyens de financement car la qualité existe et l'équipe pourrait effectuer une bonne saison. Avec du recul, comment voyez-vous le nul obtenu par les Verts face à la Tanzanie ? Il était clair que la Tanzanie n'était pas du gâteau qu'on présente au coach Vahid Halilhodzic. Il le savait, d'ailleurs, très bien. Et avec son expérience, il a bien compris qu'il reste beaucoup à faire avec la sélection algérienne pour qu'elle puisse retrouver ses véritables marques. Maintenant, si Halilhodzic va au bout de ses idées en les mettant réellement en pratique, je pense qu'il arriverait bien à monter une équipe nationale digne de ce nom. Quelles appréciations faites-vous des joueurs qui ont opté pour les clubs du Golfe?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Et quelle appréciation faites-vous justement des joueurs locaux alors que le président de la FAF évoque un problème de formation et donc absence de grands joueurs locaux? M. Raouraoua l'a dit par rapport au niveau de notre championnat local où ce niveau laisse vraiment à désirer. Un simple exemple permettrait de voir plus clair: prenez n'importe quel club algérien et essayez de voir quels sont les joueurs formés au club qui jouent en seniors? On n'en trouve pas. Les clubs cherchent ailleurs, on a beau parler de professionnalisme certes, mais il faut avoir aussi un minimum de sa propre formation dans le club lui-même. Cette notion n'existe plus chez nous alors?… Et comment expliquez-vous cette situation? Je pense que c'est un manque de courage de la part de nos dirigeants et coachs qui n'osent pas donner la chance aux jeunes joueurs en équipe fanion. Il faut donc oser… Comment voyez-vous le prochain match Algérie-République centrafricaine? Le bon sens et la logique disent qu'il faut une nouvelle approche avec notre équipe nationale et un nouveau visage. Du fait que nous sommes déjà éliminés de la CAN 2012, c'est donc l'occasion ou jamais de donner une véritable chance aux joueurs locaux pour montrer ce dont ils sont capables. C'est là où il faut lancer de nouvelles têtes tout en donnant la chance à ceux qui n'ont pu avoir autant de temps de jeu chez les Verts. Ziaya, par exemple, le déclare bien sur les médias en revendiquant le fait de lui donner sa chance. C'est aussi le cas de Metref, Hadj Aïssa, Tedjar et j'en oublie certainement d'autres. Je pense que c'est le bon moment pour le faire. Quelle serait donc votre conclusion? Je dois faire cette remarque : aucune équipe nationale algérienne n'a eu autant de moyens que celle sous la direction de M. Raouraoua. Et là, je regrette vraiment que les résultats ne suivent pas. J'espère donc de tout cœur que dans le futur, les résultats positifs traduisent bien l'apport de ces moyens mis à la disposition des Verts pour une bonne représentativité du pays. Entretien réalisé par Saïd B.


LIGUE 1

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Les Kabyles préparent le safari

AJ-5

DU DERNIER RENDEZ-VOUS DE LA PHASE DES POULES

Il ne reste plus que cinq jours à la JSK avant son sixième et dernier match de la phase des poules qui aura lieu samedi prochain au Nigéria, et qui la mettra aux prises avec le Sunshine Stars. Aussi, tout le monde attend avec impatience ce rendez-vous, tant du côté de la JSK que de celui des Nigériens.

I

03

l faut aussi dire que malgré la situation que vit actuellement le club kabyle ces derniers jours, suite au dernier revers concédé à la phase des poules, à domicile, en se faisant accroché par l’équipe du MAS du Fès, les Jaune et Vert se montrent déterminés quant à une autre réaction positive ce samedi face au Sunshine Stars pour rebondir lors de ce dernier match. C’est dire que les Canaris ont vite oublié la défaite enregistrée samedi passé dans leur jardin pour se concentrer sur leur prochain rendezvous, eux qui sont décidés à négocier comme il se doit cette empoignade. Leur mission, on le sait, ne sera pas de tout repos. L’adversaire cette foisci, n’est autre que le Sunshine Stars, une équipe qui n’est plus à présenter, qui reste sur nul à l’extérieur face au DCMP et qui aura à cœur d’enchaîner par un autre succès, ce samedi, face au gars des Gênets qui n’ont qu’un seul objectif : se racheter de et réussir le meilleur résultat possible pour ne pas sortir de cette compétition avec zéro point. Les capés de Karouf sont donc déterminés à renouer avec la victoire, à commencer par le staff technique qui a encore quelques jours pour apporter les dernières correctifs en prévision de cette confrontation qui s’annonce

d’ores et déjà palpitante. «On est toujours derrière eux, ils ont besoin de nous, surtout en cette période. Il ne faut surtout pas oublier que la JSK joue chaque saison le titre. Il faudra donc les soutenir et les encourager, car les derniers revers subis en Coupe de la CAF ne sont qu’un accident de parcours du au manque de la fraicheur physique. Les gars sauront se ressaisir lors de ce dernier match, comme ils savent le faire. Une chose est sûre, ils feront certainement un grand match face au Sunshine Stars», a déclaré un groupe de supporters. Cela dit, les joueurs Kabyles sont conscients de la tâche qui les attend et feront le maximum pour revenir au bercail, au moins, avec le point du nul face à leurs homologues qui ne se laisseront pas faire. Mais les Canaris sont avides de revanche et veulent rendre la monnaie de leur pièce aux gars de Nigéria qui les avaient battus lors du match aller à domicile sur un score de deux buts à un.

À pied d’oeuvre depuis hier

Samedi dernier, les Jaune et Vert ont disputé la cinquième journée de la phase des poules face au MAS du Fès. À l’issue de cette rencontre, le staff technique a libéré ses poulains. Ces derniers ont bénéficié d’une journée seulement de repos, avanthier. Comme le prochain match face au Sunshine Stars au Nigéria se jouera ce samedi, Karouf a donné rendez-vous à ses capés pour hier. Les joueurs kabyles ont repris le chemin des entraînements hier soir à 19h, au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, pour poursuivre la préparation, en prévision de la dernière rencontre de ce week-end face au Sunshine Stars. Karouf devra donc profiter de ces derniers jours pour

remédier à certaines lacunes et essayer d’apporter les correctifs nécessaires avant le jour du match, en essayant de mettre en place un meilleur dispositif qui permettra à son équipe de revenir avec un probant résultat devant les Nigériens, pour ne pas quitter cette épreuve la case vierge.

Tout le monde est mobilisé

Certes, leur mission ne sera pas facile, mais les Jaune et Vert sont décidés à se déplacer au Nigeria pour un seul objectif en tête, celui de revenir au pays avec un probant résultat dans leurs bagages, surtout après leurs revers concédés jusqu’à présent. Cinq matches, cinq défaites, c’est pour la première fois dans l’histoire du club phare de la Kabylie subit un tel camouflet. Aussi, les joueurs sont décidés à ne pas revenir bredouilles à la maison cette fois-ci. Tout le monde à la JSK est mobilisé pour ce dernier rendez-vous de la phase des poules. Le staff technique fait de son mieux pour permettre aux joueurs la meilleure préparation. Ce

dernier est appelé à aligner le onze le plus compétitif, tout en mettant en place une stratégie qui permettrait à son équipe de contrer cette équipe de Sunshine, plus même, la surprendre chez elle. Les joueurs, pour leur part, ne parlent que d’un résultat positif. Après avoir complètement raté la phase des poules, ils comptent se racheter, pour effacer les revers enregistrés et retrouver leur confiance et leur dynamique de victoires. «Le match de Sunshine sera difficile. Il faudra seulement garder son sangfroid, c’est tout. Une victoire sera la bienvenue pour nous, afin de nous ressaisir et poursuivre le parcours qui nous attend en championnat. Il faudra aussi redonner le sourire à nos chers supporters, car ce match compte beaucoup pour eux. Il ne faut pas oublier qu’ils ont été déçus après notre élimination de la phase des poules, nous dira le défenseur, Belkacem Remache. S. A.

DÉPART DEMAIN POUR LE NIGÉRIA

En prévision de la dernière journée de la phase des poules de la Coupe de la CAF, prévue pour samedi prochain au Nigéria, et qui mettra au prise la JSK au Sunshine Stars, le club phare de la Kabylie s’envolera demain pour le Nigéria, soit trois jours avant cette joute.

14 JOUEURS DU VOYAGE

Après la suspension de Remache et la blessure de Saad Tedjar, incertain pour ce dernier rendezvous contre le Sunshine Stars, cinq autres joueurs ne sont pas qualifiés pour cette épreuve. Il s’agit de Hemani, Metref, Sedkaoui, Mayouf et Bitam. La formation phare de la Kabylie se déplacera au Nigéria avec un effectif amoindri composé seulement de 14 joueurs. S. A.

HEZIL : «On ira au Nigéria pour gagner» Après le revers subi à domicile face au MAS du Fès en Coupe de la CAF, le latéral gauche Okba Hezil estime que lui et ses partenaires n’ont pas été très adroits, notamment dans le dernier geste. Aussi, ils comptent ne pas rater cette dernière joute de la phase des poules face aux Nigériens de Sunshine Stras, prévue pour ce samedi à 16h.

Lors de l’avant dernière journée de la phase des poules, vous avez été accrochés à domicile par le MAS de Fès du Maroc. Un commentaire ? Personnellement, je regrette que nous ayons raté encore une fois la victoire dans cette compétition, car nous étions tout près de l’arracher, mais malheureusement on n’est pas arrivé à mettre le cuir au fond des filets. Notre équipe méritait mieux qu’une défaite devant l’équipe marocaine du MAS qui n’est pas un foudre de guère. Comment expliquez-vous cet autre revers ? C’est vrai que nous avons réalisé un bon match face au MAS qui ne nous a pas du tout impressionnés. Mais je dois dire que nous avons surtout raté plusieurs occasions

d’ouvrir la marque bien avant notre adversaire qui a pu nous surprendre. C’est vraiment dommage. Malheureusement, la chance nous a tournés le dos. On a bien joué, mais ce n’était pas suffisant pour offrir la victoire à nos fans qui se sont déplacés au stade du 5-Juillet ce jour-là pour nous soutenir.

de faire un bon match. Nous jouerons comme d’habitude pour la gagne, sinon un point sera suffisant. Nous ferons de notre mieux pour ne pas revenir bredouilles du Nigéria.

Ne craignez-vous pas une éventuelle répercussion sur le moral des joueurs, après ce derniers revers ? Ce n’est qu’un faux pas, il ne faut pas dramatiser les choses, même si on a encore perdu un match dans cette épreuve, qui n’était pas, au départ, un objectif du club. Il faudra à présent tirer les enseignements nécessaires et corriger nos fautes à l’avenir. Je pense qu’un bon résultat lors de la dernière journée face au Sunshine Stars nous permettra de redresser la barre.

C’est dire que vous ne pensez qu’à la victoire face au Sunshine Stars… Il le faut bien, sinon pourquoi préparer ce match puis faire le déplacement en s’avouant vaincus d’avance. On ne doit penser qu’à la victoire qui demeure notre objectif face au Sunshine Stars. En tous les cas, si nous pensons aller au Nigéria pour limiter les dégâts, autant rester chez nous. Une victoire face à cette équipe serait le meilleur cadeau pour nos fans qui espèrent une réaction positive de notre part, même si c’est trop tard pour nous, après le catastrophe parcours dans cette compétition cette saison.

Comment se présente ce match si important pour vous ? Je pense que sera un match très difficile pour les deux équipes. Chacune des deux équipes essayera de gagner ce match. C’est vrai que c’est un match qui s’annonce très serré, mais ce sera avant tout une rencontre de football comme toutes les autres. On se déplacera au Nigeria avec la ferme intention

Des appréhensions pour ce dernier match ? Non pas du tout. Mais je dois dire que ce sera un match très difficile où les deux équipes ont les mêmes chances d’arracher les trois points. Nous allons donc aborder cette confrontation avec une seule idée en tête, la victoire. Entretien réalisé par S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

BITAM ET KHELILI EN STAGE AVEC L’EN DES U23

Les deux joueurs kabyles, Bitam et Khelili, sont entrés en regroupement avec l’équipe nationale olympique drivée par Azzedine Aït Djoudi. Ils se trouvent en stage de préparation, au Centre de Sidi Moussa, depuis dimanche dernier, c'est-àdire au lendemain de la rencontre perdue en coupe de la CAF face au MAS de Fès du Maroc. Les deux défenseurs de la JSK auront droit à trois jours de travail avec les Verts. A. M.

LIGUE 1

Mazari gagne des galons Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Le portier kabyle, Nabil Mazari, qui est l’un des rares anciens joueurs qui continuent de défendre le maillot Jaune et Vert, est en train de gagner des galons et de confiance. Mazari est à son troisième match depuis l’entame de cette saison avec deux matches en coupe de la CAF et un seul en championnat face au MCA.

C

e gardien de but aux grandes qualités ne compte pas baisser les bras, et veut bien se frayer une place de titulaire, dans le onze kabyle, en détrônant le n°1 Malik Asselah. Ce ne sera pas chose facile, car Asselah ne compte pas se laisser faire, bien au contraire, il veut régner en maître dans la cage kabyle. Mais Nabil Mazari ne l’entend pas de cette oreille et il est décidé plus que jamais à retrouver toutes ses sensations et à s’imposer comme un titulaire indiscutable, au sein de l’équipe kabyle.

Il a déjà, à son actif, trois titularisations…

L’enfant de Tizi Ouzou continue de gagner des galons auprès du staff technique. Depuis l’entame de la phase des poules et de cette nouvelle saison footballistique, Mazari bénéficie de plus de temps jeu, contrairement au précédent exercice. Il a déjà pris part à deux matchs en phase des

poules de cette compétition africaine, contre respectivement le Sunshine Star du Nigeria et le MAS de Fès du Maroc il y a quelques jours au stade du 5-Juillet d’Alger. Mazari a aussi gardé la cage kabyle, face au MC Alger lors du premier match du championnat national de Ligue 1 professionnelle gagné sur le score d’un but à zéro. Le keeper kabyle a déjà à son actif trois rencontres et compte bien continuer sur cette lancée et se distinguer lors des prochaines sorties de l’équipe surtout en compétition nationale.

…et compte s’imposer

Nabil Mazari est un concurrent de taille pour Malik Asselah, et ce dernier sait désormais à qui il a affaire. La concurrence sera très rude et ça va être serré entre les deux gardiens qui ont des qualités pour s’imposer comme des titulaires à part entière. Mazari est déterminé à faire parler de lui encore. Il est animé d’une volonté d’acier et compte redoubler d’efforts pour aller encore de l’avant, et se frayer une place dans le onze kabyle. Ce gardien de but aux grandes qualités, mérite bien d’avoir plus de chance à l’avenir en jouant régulièrement, afin de retrouver tous ses repères et ses sensations. Mazari n’est pas prêt à lâcher prise, et il est déterminé à aller encore de l’avant, en multipliant les efforts aux entraînements, pour mériter la confiance du staff technique et de pouvoir enfin s’imposer comme un élément incon-

CHIOUKH : «On attend la réponse d’Ighil, on n’a pas contacté Tosi» Voulant avoir plus de renseignements sur le nom du futur entraîneur de la JSK, on a pris attache avec le vice-président du club Khelifa Chioukh. Ce dernier nous a déclaré que «la direction du club attend la réponse de Méziane Ighil. Cet entraîneur devra nous rendre la réponse ce mardi». Concernant le contact avec le Français Noël Tosi, notre interlocuteur dément catégoriquement en nous déclarant ce qui suit : «Ce ne sont que des racontars colportés par la presse. Rien de vrai dans ces informations qui ne sont guère fondées. Personne au club n’a contacté un entraîneur étranger depuis qu’on a pris attache avec Ighil» avant de conclure : «On n’a à aucun moment contacté le Français Noël Tosi, on attend toujours la réponse de Méziane Ighil avant de prendre une quelconque décision quant à la personne à qui sera confiée la barre technique du club ». Propos recueillis par Aomar Moussi

tournable dans l’échiquier kabyle. Le keeper Malik Asselah sait ce qui l’ attend et devra redoubler lui aussi d’efforts pour mériter une place de titulaire, car son concurrent direct

Nabil Mazari ne compte pas baisser les bras, bien au contraire, ce dernier est décidé à cravacher dur, pour devenir le gardien n°1 de la JSK. Aomar Moussi

IGHIL RENDRA SA RÉPONSE AUJOURD’HUI

Le suspense continue concernant la venue ou pas de Méziane Ighil à la barre technique de la JSK. Les pourparlers qui ont commencé il y a deux jours entre les deux parties, Hannachi et Ighil, sont au stade de la réflexion. Ighil Méziane préfère temporiser et se donner un temps de réflexion avant de trancher quant à sa prise en main ou non, des affaires techniques de l’équipe kabyle. C’est ce qu’a tenu à nous déclarer hier le vice-président de la JSK, Khelifa Chioukh : « On attend la réponse de Méziane Ighil. Ce dernier s’est donné un temps de réflexion, et en principe, il nous rendra sa réponse ce mardi». D’après notre interlocuteur, rien n’est encore décidé, et les dirigeants préfèrent attendre la réponse de Méziane Ighil pour voir plus clair. A. M.

ADGHIGH POUSSÉ VERS LA PORTE DE SORTIE

Rachid Adghigh membre du staff technique ne fait plus partie de la maison kabyle. Même s’il ne l’a pas annoncé ouvertement, mais ses absences ces derniers temps soit aux entraînements soit durant les deux derniers matches face au MC Alger et contre le MAS de Fès, n’ont fait que confirmer son retrait des affaires courantes du club. Rachid Adghigh à qui le président Hannachi a proposé le poste de manager général, après la venue de Mourad Karouf à la barre technique du club comme adjoint, n’a finalement pas rendu sa réponse. L’ancien libero de charme du Jumbo JET, aurait finalement décidé de se retirer des affaires du club, sans faire de bruit. Les va-et-vient sont devenus monnaie courante dans la maison kabyle, et les exemples ne manquent pas, entre autres les cas de Saïb, Termoul et autres. Des sources ont avancé que la raison ayant poussé le concerné de se retirer, est due à la venue de Karouf, mais Adghigh a rapporté un démenti et qu’il entretient de bons rapports avec le coach intérimaire kabyle. Même s’il ne le déclare pas, mais le départ de Rachid Adghigh reste énigmatique. A bon entendeur…salut et merci. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Les Canaris veulent terminer sur une bonne note ILS

DISPUTERONT LEUR DERNIER MATCH DE LA COUPE DE LA

Après avoir enregistré une nouvelle défaite face au MAS de Fès samedi dernier, les Canaris s’apprêtent à disputer leur dernier match de la phase des poules de cette coupe de la CAF samedi prochain, qui les mettra aux prises au représentant du Nigeria, le Sunshine Stars.

U

n match qui sera beaucoup plus une rencontre de préparation pour les camarades de Remache, qui sont déjà éliminés de la compétition après avoir perdu toutes leurs rencontres. Cependant, la bande à Karouf ne compte pas faire le déplacement pour faire du tourisme, mais pour chercher un résultat probant afin de terminer la compétition en beauté. En dépit de la difficulté de la mission, le club phare de la Kabylie n’a plus rien à perdre et fera de son mieux pour au moins récolter un point lors de cette empoignade. Toutefois, les choses s’annoncent très difficiles et les Jaune et Vert doivent faire montre d’une grande volonté afin de réaliser leur objectif. Reste à savoir maintenant si les poulains de Mourad Karouf pourront créer la surprise en ramenant un bon résultat.

Karouf axera son travail sur l’aspect psychologique

Afin de motiver ses joueurs, le premier responsable de la barre technique par intérim, Mourad Karouf, axera tout son travail sur l’aspect psychologique afin que ses poulains retrouvent le moral, après la dernière défaite concédée à domicile face au représentant marocain. Tout en avouant que son équipe souffre sur le plan physique, il sait bien que pour

JSK–NARB Réghaïa aujourd’hui en amical

Afin de garder la forme des joueurs qui ne seront pas du voyage pour le prochain match de l’équipe en coupe de la CAF, le staff technique des Canaris a programmé une joute amicale aujourd’hui, qui opposera les camarades de Hemani à la formation de Réghaïa. Une rencontre qui permettra au staff de constater les lacunes et de les corriger en prévision des prochains rendez-vous qui attendent le club phare de la Kabylie. D’un autre côté, les camarades de Hemani profiteront de ce match pour garder la forme et de disputer le prochain match qui les opposera au CAB avec une belle forme. Une chose est sûre, tout un chacun fera de son mieux pour convaincre le staff technqiue afin de gagner une place de titulaire pour les prochains rendez-vous. M. L.

réaliser de bons résultats, cela passe par une bonne préparation psychologique. Pour cette raison, il n’a pas cessé de demander à ses joueurs d’oublier le match précédent et de se concentrer sur le prochain. En résumé, Karouf veut que ses joueurs réagissent d’une très belle manière en fournissant une belle prestation face au représentant du Nigeria. Toutefois, même si une victoire face au Sunshine ne va rien changer pour l’équipe, il veut à tout prix réaliser un bon résultat, ce qui permettra

certainement à son équipe de disputer les rencontres du championnat dans de bonnes conditions.

Les joueurs veulent réagir

De leur côté, les joueurs veulent réagir afin de se réconcilier avec leurs fans qui sont très déçus par les résultats enregistrés par leur équipe jusqu'à présent. En effet, certains d’entre eux n’ont pas cessé d’insulter les joueurs lors du dernier match joué à domicile face au MAS de Fès. Cela prouve tout simplement qu’ils sont en colère contre

CAF

CE SAMEDI

les joueurs qui n’arrivent toujours pas à présenter le visage attendu. Pour cette raison, les camarades de Remache veulent revenir avec un bon résultat et entamer une bonne série de bons résultats, ce qui poussera certainement les fans à revenir en force dans les gradins afin d’encourager les joueurs dans les différentes rencontres qui les attendent. En résumé, les Canaris veulent faire revenir les fans dans les gradins, et cela passe par de bons résultats à partir du match de samedi prochain. M. L.

CAMARA : «L’équipe sera prête pour le championnat» En dépit de l’élimination de son équipe de la coupe de la CAF, le milieu de terrain, Camara, reste optimiste pour la suite du parcours. Joint par nos soins, il a parlé de plusieurs points qui concernent son équipe, entre autres cette élimination de la coupe de la CAF et la préparation en prévision de la seconde journée du championnat.

Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur la nouvelle défaite que vous avez concédée en coupe de la CAF ? Honnêtement, on est très déçus par cette défaite, pourtant, on avait tout fait pour arracher une victoire et engranger trois points dans cette compétition. Toutefois, la chance nous a tourné le dos et on est passés à côté de notre sujet. Et qu’est-ce qui n’a pas marché selon vous ? Je pense que, physiquement, les Marocains étaient supérieurs, et c’est ce qui a fait qu’on a terminé la partie comme on l’a entamée. Cela prouve qu’on a beaucoup de travail qui nous attend afin d’être plus performants à l’avenir. Cela ne veut pas dire qu’on soit faibles, car je suis convaincu qu’on possède un bon groupe et que l’équipe reviendra en force pour le reste du championnat Mais ces résultats peuvent influer négativement sur le moral des joueurs… Certes, une défaite est toujours mau-

vaise ; toutefois, comme je vous l’ai déjà dit, nous avons un bon groupe et je ne pense pas que cette élimination va nous perturber. Je le répète une fois de plus, cette équipe fera mal en championnat Donc, vous serez prêts pour le rendez-vous du 24 du mois en cours face au CAB ? Pour le match face au CAB, on fera tout pour glaner les trois points de la

05

rencontre et enregistrer une seconde victoire consécutive. Physiquement, on aura l’avantage et on tentera d’en profiter pour ajouter trois autres points, ce qui nous permettra de continuer la suite du parcours dans de très bonnes conditions. C’est un match qui sera très difficile devant une formation coriace, toutefois nous sommes déterminés à relever le défi afin de gagner et de procurer de la joie à nos supporters qui attendent beaucoup de nous. Mais avant ce match, vous avez un match de la CAF qui vous opposera au Sunshine Stars du Nigeria. Comment se présente pour vous cette rencontre ? Ce match sera une bonne occasion pour préparer le match de championnat. On se déplacera avec la ferme intention de réussir un bon résultat, malgré que notre mission sera très difficile, on se donnera à fond afin de réaliser une bonne partie devant un bon adversaire qui a montré de belles choses. Et qu’avez-vous à dire à vos fans ? Je leur demande d’être patients et de nous soutenir dans les différentes rencontres qu’on disputera. Je leur promets qu’ils verront le vrai visage du club dans les matchs de championnat, où on fera le maximum pour réaliser les meilleurs résultats possibles pour leur procurer de la joie M. L.

IZRI-SAYEH : LE COURANT NE PASSE PAS

Apparemment, rien ne va plus entre le coach des gardiens, Lyes Izri, et le préparateur physique, Dahamane Sayeh. En effet, il semble qu’Izri n’est pas content du travail accompli par le préparateur physique de l’équipe et le courant ne passe pas bien entre les deux hommes ces derniers temps. Même s’il n’a rien déclaré pour le moment, l’absence du préparateur physique lors du dernier match disputé par l’équipe face au MAS de Fès nous pousse à nous interroger sur les vraies raisons de cette absence. Une chose est sûre, les prochaines journées nous apporteront plus de précisions sur cette affaire

Même Karouf n’est pas content de l’état physique des joueurs

D’un autre côté, le premier responsable de la barre technqiue par intérim, Mourad Karouf, n’est pas content par le travail accompli par Sayeh. En effet, il n’a pas hésité à déclarer à l’issue de la dernière rencontre que les joueurs souffraient sur le plan physique, ce qui remet en cause le travail accompli par Sayeh lors de cette période de préparation. Une chose est sûre, le premier responsable du club, Moh Cherif Hannachi, ne va pas se taire et il prendra les décisions nécessairesau moment opportun.

Les jours de Sayeh sont comptés

D’après les données actuelles, on n’écarte pas que Sayeh sera remercié dans les tout prochains jours si l’état de l’équipe ne s’améliore pas. En d’autres termes, si l’état physique des joueurs ne s’améliore pas, Sayeh sera limogé tout simplement, et le chairman kabyle trouvera une autre solution afin de permettre à son équipe de disputer les matchs de championnat dans les meilleures conditions possibles. M. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’ÉQUIPE SE DÉPLACERA AVEC 14 JOUEURS

Pour le dernier match de la phase des poules de la coupe de la CAF, la délégation kabyle se déplacera avec 14 joueurs. En effet, le staff technique pourra compter sur la plupart de ses joueurs, mis à part Remache qui est suspendu pour cette rencontre pour cumul de cartons. Cependant, la participation de Tedjar reste incertaine et la décision de sa participation ou non sera prise à la dernière minute, selon son état de santé.

TEDJAR OUT FACE AU SUNSHINE

Coup dur pour la formation kabyle, qui va faire l’impasse sur les services de son milieu de terrain, Saâd Tedjar, pour la rencontre de samedi prochain face au Sunshine du Nigeria. En effet, le joueur en question a contracté une blessure à la cuisse lors du dernier match disputé par son équipe, ce qui l’avait contraint de quitter le terrain et ne pas terminer la partie, en cédant sa place en cours de jeu. Une blessure qui lui fera rater le prochain match, surtout que quelques jours seulement nous séparent de cette rencontre, qui sera la dernière pour les Canaris dans cette phase des poules de la coupe de la CAF.

IL SERA OUT POUR 10 JOURS

Afin d’en savoir plus sur la nature de sa blessure, le joueur en question a passé une IRM avant-hier, et cette dernière a révélé qu’il doit prendre un repos de 10 jours. Ce qui signifie tout simplement que le joueur en question sera out pour le match de samedi prochain. Toutefois, il est déterminé à revenir dans les plus brefs délais afin de jouer le prochain match de championnat qui opposera son équipe au CAB. En effet, le milieu de terrain kabyle ne veut pas rater la prochaine rencontre et compte faire de son mieux pour retrouver les terrains dans les plus brefs délais et aider son équipe dans les rencontres qui l’attendent, surtout que l’équipe a besoin des services de tout le monde lors des rencontres du championnat où elle veut jouer les premiers rôles.


06

LIGUE 1

Tirer les enseignements nécessaires Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

APRÈS

LA DERNIÈRE DÉBÂCLE DU

MOULOUDIA

LEAGUE AFRICAINE

Le flou total dans le groupe du Mouloudia

Il faudra attendre l’ultime journée de cette phase de poules de la Champions League pour connaître les deux équipes qui iront en demi-finales. Tout va se jouer entre l’ES Tunis, le WA Casablanca et le Ahly du Caire. Comme il est déjà su, l'Espérance de Tunis a aisément dominé le représentant algérien, le MC Alger (4-0), samedi dernier au stade El Menzeh. Finaliste malheureux l'an passé, l'Espérance de Tunis compte désormais neuf points en cinq matches. Cependant, rien n’est encore acquis officiellement du moment que les Marocains et les Egyptiens sont toujours en course notamment, pour cette première place. Pour rappel, dimanche soir, le Widad et le Ahly se sont séparés sur un score de parité (1-1), dans un match de haute facture. Les Marocains affichent désormais sept points au compteur, soit un de plus que leurs rivaux égyptiens. Lors de la dernière journée, les Cairotes devront impérativement s'imposer à domicile contre l'Espérance pour forcer les portes des demifinales. Entre-temps, l'ES Tunis aura besoin d'un seul point au Caire pour s’emparer définitivement de la première place et ce, quoi qu’il arrive. Par contre, le Widad de Casablanca est obligé d'aller battre le Mouloudia à Alger pour éviter tout calcul. Pourtant, en cas de défaite à Casablanca, les Diables Rouges du Ahly auraient vu s'envoler leurs dernières chances d'accéder à la suite du tournoi avant même cette ultime échéance. A défaut de briller, les sextuples champions d'Afrique ont assuré l'essentiel au stade Mohamed-V, en décrochant un point précieux qui aura son pesant d'or. A priori, toutes ces petites données sont entièrement suffisantes pour s’attendre à une dernière journée tout simplement explosive car il ne faut pas oublier que le Mouloudia d’Alger se doit de quitter la compétition au moins, avec une petite victoire pour l’honneur et aussi, pour le respect de l’éthique sportive. M. B.

Samedi dernier au stade El Menzeh de Tunis, le Mouloudia d’Alger est tombé de très haut en concédant un cuisant 4 à 0 contre l’Espérance locale pour le compte de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des champions africaine. Une nouvelle débâcle qui a démontré toute la fébrilité et toute la naïveté de cette équipe mouloudéenne qui cède à chaque fois loin de ses bases.

D’

ailleurs, même au 5Juillet, les partenaires du capitaine Réda Babouche n’ont pas pu décrocher la moindre victoire en se contentant de matchs nuls face respectivement à l’ES Tunis (1-1) et le Ahly du Caire (0-0). Très déçu après cette deuxième sortie ratée après la défaite face à la JS Kabylie (1-0), l’entraîneur Abdelhak Benchikha avoue qu’un grand chantier l’attend prochainement en allant même à déclarer : « Je n’ai pas la bague de Soliman pour changer les choses en une semaine ! », a-t-il déclaré juste après la lourde défaite de Tunis. Le nouveau coach des Vert et Rouge avoue, aussi, que beaucoup de choses sont à revoir sur tous les plans. « Maintenant, ce qui est fait, est fait. Il faut regarder de l’avant tout en tâchant de tirer les leçons nécessaires pour éviter

de retomber dans les mêmes pièges», ajoute l’ex-sélectionneur national.

Il mise sur les nouvelles recrues

Depuis son arrivée au Mouloudia il y a de cela 10 jours, l’entraîneur Benchikha n’arrête pas de parler du rôle des nouvelles recrues qui sont appelées à apporter le plus. Quelque part, le coach mouloudéen a remarqué que les anciens joueurs ont vraiment besoin de repos après tous les marathons effectués depuis l’été 2010. «Je pense que les anciens ont tous besoin de repos car ils sont usés physiquement. C’est pour cela que je n’en veux à personne malgré toutes les erreurs

de débutant commises contre l’ES Tunis. Espérons seulement que les nouvelles recrues soient à la hauteur pour nous régler ce problème et personnellement, je compte énormément sur eux prochainement. » Des propos qui sont plus que significatifs et les Chaouchi, Ghazi, Yaalaoui, Yanis, Chorfa, Oussalé, Mobitang et autre Sayah, le savent très bien et savent aussi, ce qu’ils doivent faire pour rendre l’équilibre à cette formation mouloudéenne.

Un seul souci, l’aspect physique !

calculs de Benchikha qui n’est autre que le manque de préparation que ce soit pour les anciens ou les nouveaux. A noter que les anciens sont, comme il est su, usés après les marathons non stop effectués depuis le lancement de la saison précédente tandis que les nouvelles recrues n’ont même pas effectué la préparation d’intersaison. Ce qui donne en tout, une équipe déstabilisée et pas préparée pour relever le moindre défi actuellement. C’est pour cette raison précise que le coach du Doyen prévoit une préparation spécifique pour tout le monde et, notamment, pour les nouveaux qui sont très loin physiquement. Mounir Ben.

Ghazi : «La défaite de Tunis était prévisible»

Le désormais explaque tournante de l’USM Alger estime que la lourde défaite subie à Tunis samedi passé leur a fait mal à tous.

Tout d’abord, comment avez-vous vécu cette sortie complètement ratée de votre nouvelle équipe face à l’ES Tunis ? Ecoutez, il ne faut pas se cacher la face, la défaite de Tunis était prévisible et il ne faut aucunement en vouloir à nos camarades qui ont fait de leur mieux avec un moral des plus bas. Pouvez-vous être plus explicite ? A la veille du déplacement à Tunis, le Mouloudia a concédé une défaite des plus amères contre la JS Kabylie alors qu’on pouvait faire nettement mieux. Vous

avez tous vu que l’arbitre de la rencontre nous a privés de deux penalties indiscutables qui auraient pu changer beaucoup de choses. Ajoutez ce détail précis, le fait que le club s’est déplacé avec un effectif restreint avec à la clé, l’absence de deux éléments importants, à savoir Oussalé et Berradja en sachant que notre équipe était à 99% éliminée. Donc, il n’y avait aucune motivation contrairement au match face au Ahly.

Et comment voyezvous l’avenir du MCA en sachant que les supporters et le staff technique misent beaucoup sur les nouvelles recrues ? Il faut, désormais, oublier la déception de la Champions League pour se consacrer exclusivement à la compétition nationale où on se

Un problème de taille risque sérieusement de chambouler les

doit de répondre présent. Il faut mettre le paquet sur le championnat tout en gardant l’œil sur la Coupe d’Algérie qui sera aussi, un bon challenge pour nous. Nous concernant, nous les nouvelles recrues, je pense que chaque joueur sait ce qu’il doit faire prochainement. Je pense que la direction du club a fait un recrutement judicieux qui pourra beaucoup aider le club cette saison. Donc, restons optimistes car ce Mouloudia aura tôt ou tard son mot à dire cette saison.

On vous laisse le soin de conclure… Je demande seulement au grand public du MCA d’être patient avec nous et de nous soutenir jusqu’au bout car sans son aide cruciale, on ne pourra rien faire. Entretien réalisé par Mounir B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

SLIMANI : «Avec le temps, on va progresser»

Auteur de la deuxième réalisation de son équipe, face au MCEE, le buteur de l’exercice précédent, Slimani estime que cette performance réalisée par le club est le résultat d’un gros travail effectué par tout un ensemble et pense que son équipe a les moyens de jouer le podium cette saison. Il dira qu’à l’avenir, le CRB sera encore meilleur avec la rentrée des blessés. Avec du recul, quel commentaire faites-vous, suite à la dernière victoire acquise face au MCEE ? C’est une victoire importante pour la suite du parcours. Depuis deux saisons, le CRB a toujours trouvé des difficultés lors de la première journée. Cette fois-ci, le signe indien est chassé. J’espère que c’est un premier succès qui en appellera d’autres. Au vu de ce résultat, on peut penser que l’équipe carbure à merveille. Un commentaire ? Cela a bien marché pour nous durant cette rencontre, mais je pense que le groupe est encore loin de son top niveau. Avec le temps, on va progresser davantage et l’équipe fera parler d’elle. A votre avis, le CRB a-t-il les moyens de prétendre à une place sur le podium cette saison ? Vous savez, tout est possible dans le football. Nous n’en sommes qu’au

REPRISE HIER

07

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

premier match et la suite du championnat sera encore plus dure. Les équipes qui ont bien négocié le début de saison pourraient se retrouver en bas et vice-versa. Je pense que notre équipe aura son mot à dire, elle a les moyens de faire mieux que l'exercice écoulé et pourquoi pas terminer champions.

Etes-vous satisfait de votre rendement personnel face au MCEE ? Au vu des paramètres qui ont précédé ce match, j’estime avoir fourni une belle prestation. Je veux dire que je me suis bien débrouillé. Toutefois, beaucoup de travail m’attend et j’espère peaufiner ma condition physique afin d’améliorer mes prestations lors des prochaines rencontres. Comment se présente pour vous la prochaine rencontre face à la JSK ? Même si cette rencontre est décalée, en raison de la participation de la JSK à la coupe de la CAF, nous allons la préparer avec le staff technique le plus normalement du monde. Ce sera un match difficile pour les deux équipes. Je pense que c’est une rencontre à ne pas rater pour rester dans la dynamique des victoires, que ce soit lors des matches amicaux ou officiels. On doit se préparer en conséquence pour l'aborder dans les meilleures conditions et avec un maximum de concentration. L’euphorie engendrée après notre dernière victoire face au MCEE doit

A l’issue de la rencontre d’avant-hier, le coach Solinas a décidé d’accorder deux journées de repos à ses joueurs, c’est donc demain dans la soirée que les Rouge et Blanc seront au rendez vous avec la séance de reprise au stade du 20-Août du CRB à18h. Dans son plan de préparation de la semaine, le driver du CRB s'attellera entre autres à apporter les correctifs nécessaires au jeu, à l’organisation technique, à la cohésion et la complémentarité d’une composante qui devra cravacher dur pour tenir la route d’un long et sinueux parcours parsemé d'embûches.

Nedjma au secours du CRB Dans une de nos éditions, nous avons rapporté que l’opérateur de la téléphonie mobile, Nedjma, allait verser une somme d’argent à travers la première tranche du budget allouée au club. Une somme plus au moins importante de l’ordre de un million de centimes sera débloquée en faveur du Chabab cette semaine qui servira à régulariser une partie de la situation financière de quelques joueurs et du personnel qui, depuis trois mois, n’a pas touché le moindre sou.

être oubliée pour qu’on puisse se concentrer sur cette rencontre. Vous prétendez donc à une victoire ? En effet, mais on n’a vraiment pas d’autre choix que de récolter le maximum de points pour rester collés au peloton de tête et nous rapprocher de plus en plus du podium.

reste encore du chemin à parcourir. Je pense qu’on effectuera un parcours honorable. J’en suis même convaincu. O. M.

Comment voyezvous le reste du parcours pour votre équipe ? O n

jouera match p a r match. O n

essayera de faire le plein à domicile et de ramener le maximum de points de l’extérieur. On a un bon groupe qui peut faire mal cette saison. On n ’ e s t qu’au début de l’aventure, il

UNE MINITRÊVE QUI TOMBE À PIC

Après le report du match face à la JSK, pour le compte de la deuxième journée de championnat, le Chabab observe une minitrêve de douze jours qui sera bénéfique pour l’équipe, en raison des nombreuses blessures contractées lors de la période de préparation de l’équipe. Ce report tombe à pic pour le staff technique afin de récupérer quelques éléments pour ce match, face aux Lions du Djurdjura, qui s’annonce déjà important pour le Chabab, afin de confirmer la bonne santé de l’ équipe.

BIQUOTIDIEN AU MENU

Pour cette reprise des entraînements, le coach Solinas a programmé un biquotidien. Une séance qui devra avoir lieu à Bouchaoui, à 9h, alors que la seconde se déroulera à partir de 17h au stade du 20-Août-55. O. M.

PAS SI MAL POUR UNE PREMIÈRE

Très attendus par la majorité des supporters du Chabab, les coéquipiers de Ousserir ont fourni une belle prestation pour leur première sortie officielle face au MCEE. Toutes les conditions ont été réunies. Le match s’est joué à domicile, devant un public nombreux, avec un effectif amoindri par les absences de Aoued, Mameri et Rebih tous blessés et face à un adversaire qui a été toujours difficile à jouer. L’effectif n’a pas connu beaucoup de bouleversement, l’ossature est restée à 85% la même. Les Belouizdadis ont montré d'assez belles choses, notamment en première mi-temps, Slimani, Kherbache, à eux seuls, ont raté pas moins de trois occasions nettes et ce, dès l’entame de la partie. Mieux encore, les Eulmis n’ont pratiquement pas eu d’occasions se contentant de rester regroupés en défense avec cinq à six joueurs. Donc, le rendement du CRB n’a pas été si “mal” pour une première comme l’avaient prétendu certains et il faudra certainement compter avec cette équipe, surtout une fois qu’elle aura récupéré tous ses joueurs et trouvé sa vitesse de croisière. O. M.

GANA S'ÉCLIPSE À LA FIN DU Le capital sera ouvert incessamment MATCH APRÈS

Le nouveau président du club, Azzedine Gana, continue d’éviter ses joueurs, étant incapable de régulariser leur situation financière. Même au moment des victoires, il appréhende le fait de se retrouver face à face avec les joueurs. Et son comportement à la fin du match face au MCEE le montre bien. En effet, au coup de sifflet final, le président Gana n’a même pas pris le soin de se rendre aux vestiaires pour féliciter les joueurs à la suite de la victoire face aux Eulmis. Il s’est éclipsé étant donné qu’il n’a rien de concret à présenter aux joueurs. O. M.

LA RÉUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Comme rapporté dans nos précédents numéros, le capital social de la SSPA/CRB sera ouvert très prochainement. C’est la décision prise par le conseil d'administration au terme de sa réunion tenue samedi dernier au salon du stade du 20-Août en présence de tous les membres. Il faut dire qu’il s’agit là d’une démarche inévitable au vu de la situation financière fragile dans laquelle se trouve le CRB, une situation qui dure depuis l’exercice précédent. Etouffés par les dettes fiscales payables avant la fin de l’année en cours et incapables d’honorer leurs engagements envers les joueurs et fonctionnaires du club depuis trois mois, les membres présents lors de cette réunion ont décidé enfin de laisser la place à d'éventuels nouveaux actionnaires dans le souci de combler le déficit financier que le club accuse. Il est certain, en tout cas, que l’ouverture du capital ne va pas se faire immédiatement. Elle risque de prendre du temps étant donné qu’il y a de tas de procédures à suivre pour cela, un commissaire aux comptes doit être désigné par le tribunal pour estimer la valeur réelle du CRB avant la mise en vente des actions. O. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

AUJOURD’HUI, BIQUOTIDIEN

Le staff technique des Rouge et Noir a repris avec le biquotidien. En effet, les partenaires de Lemmouchia s’entraîneront aujourd’hui la matinée et l’après midi, au stade Omar-Hamadi.

EXERCICES LÉGERS L’APRÈS MIDI

Il est à signaler que lors des séances de la fin de l’après midi, Hervé Renard programme des séances légères pour ses capés qui sont appelés à enchaîner avec la deuxième journée de la ligue 1, ce samedi face à l’USMH au stade du 5 juillet.

CONFÉRENCE DE PRESSE DEMAIN

Il est prévu qu’ Hervé Renard tienne un point de presse demain à la salle de conférence du stade OmarHamadi. Deux à trois joueurs répondront aussi aux questions des journalistes. Il est à rappeler que cela fait un temps que les joueurs sont interdits de déclaration, alors que les conférences n’ont pas été programmées depuis longtemps. A. T.

IGHIL DE NOUVEAU ANNONCÉ

LIGUE 1

Zemmamouche : «Je n’ai pas 18 ans pour prouver mes qualités» Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Mohamed Lamine Zemmamouche est sans conteste l’un des joueurs les plus importants de l’effectif usmiste de cette nouvelle saison. Le revenant usmiste a fait une bonne partie lors du match du CA Batna, en remportant surtout tous les duels aériens, même s’il n’a pas été trop sollicité.

A

l’issue du match du CAB, l’ancien nouveau gardien de but usmiste a été présent dans la conférence de presse animée au stade Bologhine. Répondant à une question relative à la présence de Vahid Halilhodzic, le sélectionneur national qui a fait un saut à Bologhine pour superviser quelques joueurs. Zemmamouche affirme que la présence de Kaoua et coach

Vahid ne l’a pas mis sous pression. «La présence de Coach Vahid ne m’a pas du tout influencé. Je n’ai rien à prouver, tout le monde connaît mes qualités, c’est à l’âge de 18 ans que le joueur se doit de faire son possible pour prouver aux gens qu’il est bon. J’ai 26 ans, et j’ai fait mes preuves» affirme le portier usmiste, qui, pour rappel, a subi une grosse pression de la part du public au moment de sa signature à l’USMA, pour des histoires que tout le monde connaît.

«C’est prématuré de porter un jugement sur notre jeu»

Par ailleurs, Mohamed Lamine Zemmamouche a parlé du match du CAB, et de la production de son équipe. «Il est trop tôt pou porter un jugement sur notre rendement. Et puis je pense que nous n’avons pas été aussi mauvais que ça. Nous

BOUCHEMA :

«Notre jeu s’améliorera au fil des matches»

C’est une rumeur qui prend de l’ampleur du côté de Bologhine. Meziane Ighil est de nouveau annoncé avec insistance à l’USMA, alors qu’un entraîneur est en place. Hervé Renard a été clair lors du dernier point de presse animé après le match du CAB, en révélant qu’il est prêt à partir au cas où la direction le voudrait, tout en souhaitant la bienvenue à Ighil. Ce fut un geste d’ironie, sachant que le coach français est irrité par ces rumeurs, lui qui a le soutien de Haddad, et ce, depuis sa venue en janvier dernier. C’est complètement absurde de dire que tel entraîneur sera limogé pour cause d’incompétence, alors que la saison vient tout juste de commencer. Pour le moment, ce n’est qu’une rumeur, mais selon des proches de l’ancien coach de l’ASO, ce dernier est beaucoup plus tenté par une aventure à l’USMA, en raison du professionnalisme qui règne dans le club, alors que Hannachi, le président de la JSK fait son possible pour engager l’ancien sélectionneur national. A. T.

Comme Zemmamouche, Nassim Bouchema, l’une des nouvelles recrues usmistes semble serein et pas du tout inquiet par rapport à la difficile victoire remportée contre le CAB. L’un des meilleurs joueurs sur le terrain estime qu’il faudra un peu de temps pour que la mayonnaise prenne ; « Je pense que nous avons bien joué. Certes, les supporters attendaient peut-être plus, mais il ne faut pas oublier qu’on revient d’un stage et un travail de plusieurs semaines. On ne peut jamais juger une équipe lors de son premier match officiel. Alors je rassure tous nos fans, notre équipe sera meilleure au fil des matches. La mayonnaise prendra avec le temps, et on prouvera qu’on est les meilleurs, il n’y a pas lieu de s’inquiéter», a affirmé Bouchema au cours de la conférence de presse animée à la fin du match du CAB.

avons dominé de bout en bout notre adversaire, notamment en première mi-temps, mais il faut dire qu’il est très difficile de jouer le jeu contre onze défenseurs. Je sais que toutes les équipes vont faire comme Batna, c'est-à-dire jouer la défensive contre nous, mais je reste très optimiste pour la suite du parcours. Les gens peuvent nous juger après quelques matches, car là, c’est très prématuré de porter une critique sur notre jeu. Avec le temps, la machine fonctionnera, je vous le promets aux supporters que je remercie pour leur soutien.» Le gardien international a été donc clair làdessus, il rassure les fans du club, tout en avouant que la tâche de son équipe sera difficile étant donné qu’à Bologhine, toutes les équipes voudront accrocher le meilleur effectif du championnat. Amine Tirmane

Lounis a débuté ses fonctions IL A ÉTÉ

DERRIÈRE L’ORGANISATION DU DERNIER MATCH

Comme annoncé sur ces mêmes colonnes, Sofiane Lounis est le nouveau chargé de sécurité du stade Bologhine. La SSPA-USMA l’a engagé au cours de la semaine précédente pour donner plus de rigueur dans la gestion du stade, notamment lors des matches officiels, surtout que les dirigeants ont constaté beaucoup de déboires dans l’organisation des rencontres de Bologhine. Contre le CAB, Lounis a débuté officiellement ses fonctions, d’ailleurs, on a constaté un léger mieux dans l’organisation, même si du côté de la presse, ce n’est pas encore parfait. En effet, certains confrères ont été malmenés par les services del’ordre, ainsi que quelques agents qui ont interdit aux journalistes d’accéder au terrain à la fin du match pour couvrir la conférence de presse. A. T.

LAÏFAOUI RÉPOND À SES DÉTRACTEURS

L’un des meilleurs éléments usmistes du moment est sans conteste Abdelkader Laïfaoui. Sous les regards du sélectionneur national, Laïfaoui a prouvé qu’il mérite sa place en équipe nationale, et que sa mauvaise prestation lors du match de la Tanzanie n’est qu’un accident, lui qui a été utilisé en arrière droit, alors qu’il a fait un très bon match dans l’axe, son poste de prédilection. Coach Vahid a certainement eu une autre idée sur son joueur, ce dernier a bien répondu à ses détracteurs qui lui ont tiré dessus le lendemain du match de la Tanzanie.

BEZZAZ ET BOUALEM DÉÇOIVENT

Si la production de toute l’équipe n’a pas été à la hauteur des espérances lors du premier match de la ligue 1 malgré une bonne première mi-temps, il n’en demeure pas moins que deux joueurs ont déçu le public usmiste. Il s’agit de Yacine Bezzaz et Hamia Boualem. L’ancien sociétaire de Valenciennes n’a pas été titularisé, ce qui prouve que Renard a bien vu que son gaucher n’était prêt. Incorporé au cours de la seconde période, Bezzaz n’a rien montré de positif, contrairement au début de préparation. Il est clair que l’international est l’un des piliers de ce nouvel effectif usmiste, et sa mauvaise prestation ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas en force, lui qui a un très bon mental. Il faut s’attendre à ce que Yacine Bezzaz retrouve sa verve dans quelques journées, d’autant plus que Renard compte beaucoup sur lui. L’autre joueur qui n’a pas été à la hauteur des attentes n’est autre que Mohamed Hamia Boualem. Ayant contracté une légère blessure au cours d’une séance d’entraînement, l’ex Harrachi n’était pas en possession de tous ses moyens. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 Qui a dit que Saâdi était passif ?

Le nouvel entraîneur de la formation chélifienne n'a pas raté l'occasion de montrer qu'avec lui on ne doit pas badiner avec l'esprit de groupe et la discipline. Sachant qu'avec un groupe pareil il doit être à cheval sur l'entente collective, Saâdi n'a pas raté l'occasion d'insister sur ce point lors de sa première rencontre avec les joueurs. Deux joueurs, en effet, ont fait les frais de la mise en application de ces règles, puisque Bourahli et Aouamri, qui avaient osé montrer leur colère sur une action de jeu lors de la dernière séance d'entraînement ont été victimes de la rigueur de Saâdi qui les a tout simplement privés du match face au MCS. Le reste du groupe aura certainement compris la leçon et ce genre de comportement n'aura, sûrement, plus lieu à l’avenir.

Des changements s’imposent

Avec la prestation décevante de certains éléments face au MCS, le nouveau coach de l'ASO apportera sûrement des changements face au CSC. En effet, avec les ratages commis par la ligne avant et les bourdes commises par certains joueurs du milieu de terrain, Saâdi a sûrement une meilleure idée quant aux cartes qu'il aura à présenter face au CSC lors du prochain match où son équipe sera dans l'obligation du résultat.

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

ALI-HADJI : «Gagner notre prochain match pour effacer la défaite de Saïda»

LE RACHAT EN VUE

À l'image de tout le groupe, Ali Hadji est déterminé à faire le maximum pour se ressaisir et reprendre de plus belle. La défaite face au MCS a déçu plus d'un à Chlef. Un commentaire ? Il faut avouer que c'est une défaite amère qu'on aurait pu éviter si on avait su nous y prendre en première période, où nous avons été meilleurs que l'adversaire, notamment concernant les occasions de but que nous avons ratées. Il y a aussi le facteur chance qui n'a pas été de note côté, car il faut dire que nous avions eu plusieurs opportunités sans pouvoir mettre le ballon au fond des filets. Enfin, nous sommes dans l'obligation d'oublier cet échec et penser à l'avenir. Avouez que le MCS continue d'être la bête noire de l'ASO... Dans un certains sens, je vous le concède, mais nous devons nous en vouloir d'avoir laissé les choses filer ente les doigts, car nous avions dominé notre adversaire et réussi à porter le danger à maintes reprises dans le camp adverse et comme on dit, celui qui rate concède. Ne pensez-vous pas que les problèmes qui ont surgi dans le club étaient derrière la défaite ? Je ne le crois pas, car nous sommes majeurs et on agit en professionnels face à de tels problèmes, même s'ils ont aussi une certaine influence sur le mental de la troupe, mais il y a aussi le fait que nous avons laissé l'adversaire reprendre confiance. Passons maintenant au

09

Après la décevante débâcle face au MCS et une prestation en deçà des attentes des supporters, l'ASO devra se racheter le week-end prochain face au CSC, une équipe pas du tout facile à manier, surtout qu'elle vient d'être accrochée chez elle et fera le maximum pour ne pas se laisser encore faire.

E

match face au CSC. Un commentaire ? Je ne vous cacherai pas que tout le groupe était abattu par cette défaite, mais il y a aussi cette détermination à ne pas se laisser aller et tenter de nous racheter face au CSC pour effacer ce faux pas et repartir de plus belle. Nous devons nous corriger et apprendre de nos erreurs, comme on dit, car une défaite ce n'est pas la fin du monde, le championnat vient tout juste de commencer. Mais ce ne sera pas aussi facile quand même... Ça, c'est sûr, mais nous

sommes obligés, car une bonne suite en championnat dépend d'un résultat positif face au CSC, qui plus est une équipe que nous ne connaissons pas vraiment, étant donné qu'elle vient de retrouver l'élite. Ce n'est pas le moment de lâcher prise ou de baisser les bras. Nous devons faire étalage de nos ressources mentales et de notre force psychique dans des moments pareils, et le public auquel on demande pardon pour cette entame négative doit nous aider dans note tâche. Propos recueillis par Z. Z.

n psychologue avisé, Saâdi n'a pas eu à trop parler de cette défaite, mais a essayé plutôt de réconforter la troupe durant la reprise. Le premier responsable technique du club chélifien a fait de son mieux pour recharger les accus de son équipe, en axant son travail sur l'aspect mental des camarades de Zaoui, atteints, il est vrai, par cette première sortie négative qui était évitable si le groupe avait fait montre de plus de concentration. Les Chélifiens seront donc dans l'obligation de se ressaisir par rapport à cette débâcle qui a irrité leurs fans et une victoire face à la formation de la ville du Vieux Rocher est le seul remède possible pour effacer le malaise. Pour ce faire, l'entraîneur chélifien, qui était déçu par le rendement de certains joueurs, reverra, à coup sûr, la composante qui fera face aux gars de l'ex-Cirta, étant donné que ses éléments n'avaient pas su saisir leur chance. Rétabli, Abdeslem reprendra avec l'équipe, au même titre que Hamidi sur lequel le staff technique devra compter, notamment pour son opportunisme qu'il a clairement affiché lors des matches amicaux disputés lors du stage au Maroc. Il est vrai que l'absence de Mellouli se fera sentir, mais comme on le sait, l'effectif chélifien ne manque pas d'éléments capables de suppléer ce joueur, dont l'excès de zèle lui a valu une expulsion face au MCS. Z. Z.

«Ce n’est qu’un début…» BELKAROUI :

Le jeune défenseur latéral Belkaroui, à peine 21 ans, que nous avons accosté juste après la fin du match, revient sur le nul concédé face à l’ASK lors du lever de rideau du championnat professionnel de la Ligue 1. Belkaroui estime que son équipe n’a pas à rougir de cette contreperformance de début de championnat. Par ailleurs, et afin de dissiper un quelconque doute, qui pourrait hanter les camarades de Boudjakdji, Belkaroui est convaincu que ses coéquipiers peuvent réagir positivement et remporter le prochain match en déplacement à ElEulma face au MCEE.

Quel est votre avis sur ce nul ? Comme il fallait s’y attendre, nous avons livré un match difficile face à une équipe khroubie très regroupée en défense. L’ASK n’est pas un adversaire facile. C’est une équipe qui possède des joueurs d'expérience, contrairement à la nôtre qui est composée de jeunes éléments inexpérimentés. Toutefois, en dépit de ce revers, on a fourni une bonne prestation, surtout en seconde

période et on aurait pu terminer les débats sur une meilleure note. Cette contre-performance à domicile ne risque-t-elle pas le d’affecter groupe ? Non, je ne le crois pas, on a fait un match nul face à un bon adversaire, je ne vois pas pourquoi on va se laisser abattre après ce nul, il faut vite se remettre sérieusement au travail et ne pas laisser le doute s’installer. Nous allons y remédier par un succès en

terre eulmie, ce n’est pas la fin du monde, ce n’est que le début. Un message pour vos fans ? Dieu merci, nos supporters ont toujours été avec nous, même si on les a déçus lors de cette confrontation, il n’empêche qu’on compte énormément sur leurs encouragements et leur soutien indéniable, car ce n’est qu’avec leur présence et leur apport que nous pourrons progresser et avancer. S. T.

Amrani motive ses joueurs

En dépit de la contre-performance réalisée à domicile face à l’ASK, le coach tlemcénien Amrani s’est dit satisfait de la production de ses jeunots. Ces derniers ont fourni, selon lui, une belle prestation, et ce, malgré les multiples ratages à l’approche des bois adverses. Dans ce sillage, l’entraîneur widadi envisage d’axer son travail sur l’aspect offensif qui a montré de sérieuses lacunes dans la dernière passe décisive. Le coach demeure très confiant quant à la suite de ce championnat professionnel de la Ligue I, et considère que revers face à l’ASK n’est qu’un accident de parcours.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

NEZZAR DEMANDE L’ENTRETIEN DU GAZON

Lors de la réunion d’organisation et de sécurité de la commission de wilaya qui se tient chaque dimanche au siège de l’OPOW, le président du CAB, qui représentait son club, a demandé à ce que le gazon du terrain d’honneur soit taillé pour la rencontre de samedi prochain. Il est vrai que le gazon du 1er-Nov-54 n’est pas à la hauteur normale, il est très fourni et cela gênera énormément les joueurs et notamment l’équipe locale qui doit faire le jeu. Une demande qui semble ne pas être du goût de l’administration de l’OPOW qui cherche à laisser le terrain dans son état pour rattraper les défauts engendrés par la sécheresse de l’été, dont les séquelles sont apparentes sur certaines parties du terrain.

La production du CAB contre l’USMA n’a pas laissé les observateurs indifférents. Tous les présents au stade Omar-Hamadi étaient unanimes à dire que la bande à Ameur Djamil a produit un match de haute facture, notamment, en matière d’organisation de jeu et de cohésion.

L

e travail de l’entraîneur irakien durant les quarante-cinq jours de préparation était très visible sur le terrain.

Halilhodzic et Haddad séduits

Assis côte à côte, dans la tribune officielle, l’entraîneur national et le président de l’USMA ont été séduits par la production des joueurs batnéens. Halilhodzic en a même fait part à Kaoua, assis à ses côtés. Quant à Haddad, il en a félicité son homologue Nezzar.

PUBLICITÉ

Le public usmiste les a longuement applaudis

Durant la seconde période où le CAB a imposé son rythme, le public usmiste a applaudi toutes les meilleures actions cabistes, mais le meilleur a été réservé à la fin du match. Lorsque tout le monde s’est levé comme un seul homme pour applaudir longuement les camarades de Saïdi qui l’ont salué à leur tour.

Babouche, Bitam et Bouchouk à l’honneur

A la fin de la rencontre et malgré la présence des stars de l’USMA, les représentants de la presse ont tenu à rencontrer le gardien Babouche, le meneur de jeu Bitam et l’excellent attaquant Bouchouk. Trois joueurs qui ont marqué de leurs talents la rencontre USMA-CAB.

Reprise à l’OPOW

Changement de programme. Le CAB a repris les entraînements dès dimanche, à 17h, sur le terrain annexe de l’OPOW, au lieu de Seffouhi. Ameur Djamil a scindé son groupe en deux, à savoir ceux qui ont joué les 90’ contre l’USMA et les autres. Les premiers ont eu droit à une séance de décrassage

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière

AVIS DE RECRUTEMENT L’Etablissement public de santé de proximité de Cheria lance un avis d’ouverture d’un concours de recrutement dans les postes ouverts suivants :

Grade

Nombre de postes ouverts

Modalités de recrutement

Conditions de participation

01

Médecin généraliste

02

Concours sur titre

Diplôme de médecine

02

Chirurgien dentiste

03

Concours sur titre

Diplôme de chirurgie dentaire

03

Technicien supérieur en informatique

01

Concours sur épreuves

Titulaires de diplôme de technicien supérieur en informatique ou d’un titre reconnu équivalent

Dossier à fournir : 01) Demande manuscrite de participation 02) Photocopie légalisée du diplôme 03) Deux (02) photos d’identité 04) Photocopie de la carte nationale d’identité légalisée 05) Situation de l’intéressé vis-à-vis du service national 06) Casier judiciaire n° 3 07) Deux certificats médicaux (phtisio et médecine générale) 08) 02 enveloppes timbrées 09) Attestation de travail (expérience professionnelle s’il y a lieu) pour les chirurgiens dentistes et les médecins généralistes 10) Relevé de notes de fin d’études ou de formation pour les chirurgiens dentistes et les médecins généralistes Les dossiers de candidature doivent être déposés à la Direction de l’établissement public de santé de proximité Cheria dans un délai de 20 jours à compter de la parution de cet avis. - Tout dossier incomplet sera rejeté - Lieu de travail : circonscription daïra El Ogla

avant de passer au sauna et à la séance de massage, quant au reste du groupe, il a eu droit à une séance physique et au sauna.

Geste de solidarité des joueurs

Ayant pris connaissance de la suspension du gardien Mansouri par l'administration pour une banale

affaire de chèque, les joueurs ont demandé au président Nezzar de lever la suspension de leur camarade, qui, à leur yeux, n’a pas commis de faute punissable par le règlement intérieur du club. Le boss du CAB a promis de revoir sa décision pour garder cet esprit de groupe. W. Y.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Blida Daïra de Larbaâ Commune de Larbaâ Place des Martyrs - Larbaâ (Blida)

Direction de la santé et de la population de la wilaya de Tébessa Etablissement public de santé de proximité Cheria N°04/W.T/SDRH/EPSP CH/2011

N. B. :

LIGUE 1

Les Cabistes ont séduit à Bologhine Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 316

PREMIÈRE MISE EN DEMEURE L’entreprise ETB Belkhalfa Ahcène Antar (partenaire cocontractant) sise à 23 lots Kourane Boufarik (Blida) titulaire du marché portant «la réalisation d’un groupe scolaire type C 09 classes + logement à Larbaâ - Blida dans un délai de réalisation de 09 mois. - Suite au marché CMW n° 106/2010 du 19/05/2010 - Suite au visa CF n° 602 du 03/06/2010 - Suite à l’ODS notifié au partenaire cocontractant le 02/09/2010 prescrivant le commencement des travaux - Vu l’expiration du délai contractuel de réalisation des travaux - Suite à l’envoi n° 2024 du 04/09/2011 portant mise en demeure - Vu le retard dans l’achèvement des travaux Est mise en demeure - d’achever les travaux objet du marché sus-cité au plus tard le 30/09/2011. Faute par le partenaire cocontractant de satisfaire aux prescriptions ci-dessus, la procédure de résiliation prévue à l’article 2-26 du marché sus-cité sera engagée à ses torts exclusifs avec application des mesures cœrcitives prévues à l’article 35 du CCAG du 21/11/1964 et conformément à l’article 99 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 499

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Hadj Mansour veut travailler le manque physique…

L'entraîneur oranais, qui sait pertinemment qu'une équipe en bonne forme physique a plus de chances de réussir sur le plan technico-tactique, tente de récupérer le manque (44 heures restants) en faisant travailler durement ses joueurs. Hadj Mansour a constaté ce manque au cours de la matinée de samedi dernier au cours de laquelle les Mouloudéens ont été incapables du dernier geste.

I

l a donc décidé, selon le planning de préparation élaboré pour cette semaine, de faire travailler ses éléments sur le plan physique et tactique, c'est-à-dire deux séances par jour jusqu'à mercredi. Il pensait sérieusement, dès hier, au déplacement au Khroub pour tenter de contrecarrer les intentions d'une formation qui a contraint le WAT au partage des points. Hadj Mansour sait que

cela sera difficile, mais il espère un sursaut d'orgueil de ses poulains pour récupérer au moins un des trois points perdus à Zabana.

…Et trouver des solutions en attaque

Au cours du premier match de la saison, le Mouloudia paraissait bien timoré en attaque. En 90 minutes de jeu, les coéquipiers de Belaïli, un joueur talentueux mais très individualiste, ont pu mettre en difficulté le gardien harrachi qu'à 5 reprises, avec un seul but à la clef, œuvre de Fedal, entré à la 68' de jeu. En contrepartie, les poulains de Bechouche sont arrivés 6 fois devant la cage de Fellah, en réussissant à planter deux banderilles. Hadj Mansour est décidé à trouver les palliatifs nécessaires durant cette semaine pour que pareille mésaventure ne se renouvelle devant l'ASK.

La défaite met de l'eau au moulin de l'opposition

CSA serait en force au stade Zabana samedi. Or, il n'en fut rien ! Pas trace de Youssef Djebari, ni de son adjoint Belaïla, ni de ceux qui clament à toutva qu'ils sont «les fils du MCO». Les seuls dirigeants présents étaient ceux de la SSPA, Abdelilah et Kalaïdji, et le manager général Bessadjrari, qui se sont contentés de suivre la rencontre du tunnel, afin de ne pas être vus par les supporters, lesquels semblent les avoir oubliés le temps d'un match.

Mais la défaite a joué pour le camp de l'opposition, laquelle, par ses supporters interposés, ont clamé haut et fort que le MCO ne voulait pas «de l'argent sale de Baba». Ce qui a fait dire à un supporter vraiment sage : «S'ils ne veulent pas de l'argent dit sale de Baba, pourquoi ne mettent-ils pas de leur argent ou celui de ceux qui les paient pour déstabiliser l'équipe ?» A. B.

ABDELILAH :

«Je ne démissionnerai pas»

Pressé par certains journalistes qui voulaient en savoir un peu plus sur une éventuelle démission, après le retour en «fanfare» de Youssef Djebari, le président en exercice de la SSPA, Larbi Abdelilah, a nié toute intention de sa part de quitter le fauteuil de président. «Qui a parlé de démission ?» a-til répondu au journaliste. Il n'est pas dans mon intention de déposer ma démission de la présidence de la SSPA. J'ai été élu par les membres du conseil d'administration, et ce sont eux seuls qui sont habilités à me destituer et non pas la rue ou certains journalistes.» Pour sa part, Djebari est entré au sein du conseil d'administration, comme le stipule la règlementation en sa qualité de président du CSA.

Feddal : «Heureux et déçu à la fois» Le jeune attaquant, transfuge du club de la Régionale, le CRB Bendaoud, était très heureux de fouler le tartan du stade Zabana avec le maillot du MCO sur les épaules, et ce, à l'occasion d'un match officiel. Il en rêvait depuis sa plus tendre enfance et il compte bien devenir un titulaire indiscutable et rejoindre la sélection olympique comme ses prédécesseurs Aouedj, Belaïli et, dernièrement, Bentiba.

Alors, Mohamed, heureux d'avoir marqué ? C'est vrai que je suis heureux d'avoir joué une partie de ce match, et surtout

11

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

La rumeur a laissé entendre que le

d'avoir sauvé l'honneur. Mais je suis déçu du résultat, car je voulais que mon équipe gagne, même si je n'étais pas sur le terrain.

Est-ce que cette défaite vous pose problème ? Oui, parce que je voulais les trois points ! Mais heureusement que ce n'est que la première journée et il en reste 29, que nous allons essayer de mieux négocier. Je pense que petit à petit, tout le groupe va retrouver sa forme physique et avec viendra la complémentarité et la cohésion. Aviez-vous le trac à votre entrée sur le terrain ? Pas du tout. Je n'étais pas complexé. Mon entraîneur m' avait dit : «Entre

et montre de quoi tu es capable.» J'ai joué et j'ai marqué. Je pense, et sans fausse modestie, que si la partie avait duré 10 minutes de plus, j'aurais marqué un deuxième but. J'étais bien concentré et en face, l'USMH n'avait pas fermé le jeu. Comment voyez-vous l'avenir immédiat du Mouloudia ? Il nous faut d'abord la stabilité, et à ce

sujet je remercie les supporters qui nous ont encouragés samedi. Ensuite, il nous faut être plus collectifs, plus solidaires et que chacun travaille pour l'équipe. Le MCO renferme de très bons joueurs et je vous donne rendezvous vers la 6e journée pour nous voir sous notre vrai visage. Je demande à nos fans d'être patients et de continuer à nous encourager. A. B.

C’EST LA REPRISE

Les coéquipiers de Zidane ont repris hier les entraînements par une séance de musculation à la salle de sport de Canastel. Une salle privée où le club a un contrat pour toute la durée de la première partie du championnat. A cette reprise, tous les joueurs étaient présents, sauf les blessés Zemmouchi et Boussaâda, ainsi que les trois sélectionnés olympiques, Belaïli, Aouedj et Bentiba. Hadj Mansour en a profité pour mettre les joueurs devant leurs responsabilités, tout en prenant le temps de mettre à nu les carences constatées lors de la défaite devant El Harrach.

RÉUNION RESTREINTE DU COMITÉ

Le président Larbi Abdelilah s'est réuni dimanche avec ses proches collaborateurs, ainsi que le staff technique composé de Hadj Mansour et Maghfour Ferhat, afin de tirer les leçons de la défaite de la veille. «Il nous reste à mieux jouer samedi prochain au Khroub et tenter de ramener un bon résultat pour relever le niveau psychologique de nos joueurs», nous a déclaré le n°1 du MCO. A. B.

SELLIMI ESPÈRE JOUER DANS L'AXE

L'ex-défenseur du CRB et de l'ASO souhaite de tout cœur jouer dans l'axe, aux côtés de Kada Kechamli. C'est son poste de prédilection, et il espère que l'entraîneur a étudié les faiblesses de la défense qui a perdu ses repères sur les deux réalisations de l'USMH. «Mon poste est celui d’arrière central. C'est là où j'ai joué dans les trois clubs avant ma venue au MCO. J'attends ma chance, et si elle se présente dès la semaine prochaine, je la prendrai.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

DÉCRASSAGE … Au lendemain de la rencontre contre le CSC, pour le compte de la première journée du championnat de ligue 1, les joueurs ont procédé à un décrassage de quelques minutes.

REPRISE …

Par contre, la reprise a lieu aujourd’hui, mardi, aux environs de 19h. Une reprise qui consiste à préparer le match contre le NAHD, prévu pour ce samedi.

LES SUPPORTERS BÉJAOUIS À CONSTANTINE … Une trentaine de supporters ont effectué le déplacement à Constantine pour assister à la rencontre face au CSC. Mais, il a fallu l’intervention des dirigeants béjaouis pour que les supporters retournent sains et saufs à Béjaïa.

ACCUEIL CHALEUREUX … Les dirigeants clubistes ont réservé un accueil des plus chaleureux aux Béjaouis. Ces derniers n’ont pas manqué de le souligner, dès leur retour à Béjaïa. Ils ont aussitôt envoyé une lettre de remerciements aux clubistes. Bravos !

UN PUBLIC EXEMPLAIRE …

N. Yahiaoui, le chargé de communication, qui était présent au stade Hamlaoui, n’a pas hésité à souligner l’importance du public constantinois qui n’a pas cessé de porter son équipe jusqu’à la fin de la rencontre. Yahiaoui était simplement émerveillé… Une reconnaissance de taille, d’autant plus qu’elle émane d’un … connaisseur. A. Z.

LIGUE 1

Le Nasria en ligne de mire Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Après le match disputé contre le CSC, pour le compte de la première journée du championnat de ligue 1, qui s’est achevé sur un nul, les camarades de Maïza repartent du bon pied, en se préparant à accueillir un autre promu, le NAHD en l’occurrence, qui, lors de sa première sortie à Sétif, s’est incliné difficilement, face à la redoutable formation ententiste.

nombreux supporters qui, faut-il le rappeler, n’ont pas été convaincus du nul ramené de Constantine. “Face au NAHD, Bouali n’a pas droit à l’erreur.

La victoire est impérative pour pouvoir gagner la confiance de tous les supporters et prouver que l’équipe demeure un sérieux prétendant pour une place sur le podium…”.

Et, c’est dans cette optique que s’est déroulé la reprise, ce dimanche. Une reprise qui avait en ligne de mire, le match contre le NAHD. A. Z.

“I

l faut maintenant oublier le match face au CSC et se préparer à la prochaine confrontation qui ne s’annonce pas du tout une simple partie de plaisir. Le NAHD va se déplacer pour se ressaisir après son échec devant l’ESS et, pourquoi pas, essayer de faire un bon résultat”, nous a-t-on confié, avant d’ajouter : “Aussi, nous devons être vigilants et ne pas sous-estimer l’adversaire, d’autant plus que l’équipe recèle en son sein des éléments d’expérience et de talent…”. Bouali, qui a dû sûrement relever les lacunes à tous les niveaux, va donc préparer son équipe pour affronter cet autre nouveau promu, afin de ne pas laisser passer l’opportunité d’une première victoire de la saison, à Béjaïa, devant les

DJEBARAT : «Un point, c’est mieux que rien…» Tout aura été dit sur l’actuel gardien de but des Vert et Rouge. Contre le CSC, Djebarat Yacine aura brillé, notamment par quelques sorties hasardeuses qui auraient pu lui coûter des buts faciles. Plus de peur que de mal, le gardien en question s’en est sorti à bon compte, puisqu’il a réussi à garder sa cage vièrge. En 90’, Yacine Djebarat n’a pas encore connu les affres des buts, contrairement à d'autres. Va-t-il battre le record ? Dans cet entretien qu’il nous a accordé, notre interlocuteur revient sur le match et parle du NAHD et de quelques autres sujets.

Un mot sur le match contre le CSC ? A mon avis, le nul est logique sur toute la ligne. On aurait pu gagner, comme on aurait pu encaisser. C’est un match de début de saison. Certains vous ont reproché vos sorties quelque peu hasardeuses. Qu’avezvous à dire ? Hasardeuses, non. Mais, j’ai essayé de gêner les joueurs qui se trouvaient dans une bonne position de marquer. D’ailleurs, à chaque fois, il y avait une charge sur moi. Et le but refusé par l’arbitre ? L’arbitre a vu juste. Il y avait une charge flagrante sur moi. Donc, le coup franc qui m’a été accordé était logique. Vous voulez dire que vous avez fait une grande partie ? Je ne peux pas me juger. Mais, je peux dire que je n’ai pas été trop inquiété dans ce match. Que pensez-vous du CSC ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Franchement, pour un nouveau promu, c’est une bonne équipe qui peut aller loin, s’il y a un travail continu. Et avec les nombreux supporters, les Clubistes peuvent créer beaucoup problèmes aux autres équipes. Votre prochain adversaire sera un autre promu, le NAHD en l'occurrence. Comment voyez-vous ce match ? Il sera difficile, d’autant plus que le NAHD va essayer de faire de son mieux pour se ressaisir et effacer la défaite subie contre l’ESS, à Sétif. Avez-vous une idée sur le NAHD ? Le NAHD est une école. Actuellement, l’équipe recèle des joueurs de qualité qui ont fait leurs preuves ailleurs. Donc, c’est une équipe qu’il faut prendre au sérieux. Le championnat vient de débuter. Selon vous, comment le voyez-vous ? Il sera apre et disputé. Dans quelques journées, la décantation va se faire et certaines équipes vont afficher, clairement, leurs ambitions pour le titre. Et la JSMB ? La JSMB a, toujours, joué les premières rôles. Ce sera pareil pour cette saison ou nous comptons faire mieux que l’exercice précédent. Quel est le but personnel de Djebarat ? Je travaillerai d’arrache-pied pour frapper aux portes de l’E.N. Je ferai tout pour atteindre cet objectif. Un dernier mot … J’espère que ce sera l’année de tous les espoirs. La saison qui va nous permettre de gagner un titre et satisfaire ainsi nos supporters. Par A. Z.


LIGUE 1

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Les Béjaouis préparent le Nasria

13

APRÈS LE NUL RAMENÉ DE CONSTANTINE

plaisir à leur supporters. D’ailleurs, les poulains de Bouali n’auront pas droit à l’erreur s’ils veulent jouer les premiers rôles comme cela a été tracé par les dirigeants.

Bouali est appelé à faire des réglages

Cependant, et vu la prestation que les Béjaouis avaient fourni samedi dernier face au CS Constantine, il est clair que l’équipe accuse encore quelques manques, ce qui nécessite encore des réglages afin que le groupe puisse être encore meilleur dans les prochaines journées. Pour cela, le staff technique, sous la houlette du coach Bouali, doit profiter de cette semaine pour effectuer les réglages nécessaires et permettre à ses joueurs d’être au top dans les prochaines journées et réaliser les résultats escomptés.

La préparation du NAHD commence aujourd’hui

S

Les Verts et Rouge de la JSMBéjaia ont réussi à revenir avec un précieux point de leur premier déplacement de la saison à Constantine, où ils affronté la formation locale du CSC.

oit un point jugé positif par le staff et les joueurs dans la mesure où cela leur permettra d’aborder le reste du parcours avec un moral au beau fixe et surtout arracher d’autres résultats positifs pour espérer atteindre les objectifs tracés. Ainsi donc, en dépit que les poulains de Bouali aient laissé filer une belle opportunité de revenir avec une belle victoire, vu les occasions créees durant

cette rencontre, un résultat de parité est souvent positif pour un début de saison, mais aussi lorsqu’il survient en déplacement. Chose qui va motiver davantage le groupe pour aborder le reste de la compétition avec plus de détermination afin réaliser d’autres bons résultats à l’avenir.

Place à la confirmation face au NAHD

En effet, après avoir réussi ce point du nul en déplacement face au CS Constantine, les Verts et Rouge sont appelés à confirmer ce résultat ce week-end, à l’occasion de la venue de la formation du NA Hussein Dey. Soit un match qui sera d’une grande importance pour les Béjaouis, dans la mesure où ils ont comme mission de bien débuter la saison et, par la même, assurer un bon départ afin de faire

Par ailleurs, après avoir bénéficié d’une journée de repos hier, lundi, à l’issue de la rencontre de samedi dernier face au CS Constantine, les coéquipiers du capitaine Zafour reprendront le chemin des entraînements à partir d’aujourd’hui afin de préparer la rencontre prévue ce weekend face au NA Hussein Dey. Un match qui revêt déjà une grande importance pour les gars de Yemma Gouraya, car, une victoire s’annonce plus que jamais impérative afin d’espérer à mieux et réaliser l’objectif assigné. Les joueurs, comme le staff technique, semblent être conscients de la mission qui les attend et ne comptent pas céder aussi facilement. Sadek Ait Slimane

L’équipe décortiquée … APRÈS LA PREMIÈRE JOURNÉE

C

Les Vert et Rouge ont donc entamé le championnat.

ontre le CSC, ils ont enregistré un “nul” que certains estiment volé. Mais, au vu de la physionomie du match, ce nul est équitable.

Avertissements :

Ils sont deux, déjà, à avoir reçu des avertissements. Il s’agit de Megatli, à la 40’, puis Zafour, à la 87’. Les deux joueurs sont appelés à faire attention dans les prochains jours.

Les premiers remplaçants :

Les premiers remplaçants de la JSMB n’ont pas démérité. Il s’agit de Ouali, nouvellement recruté, qui a pris la place de Kacem, de Boulaïnceur, qui a remplacé Gasmi, et Hammou qui a suppléé Maroci.

La première …

L’une des premières satisfactions de cette première journée dans le camp béjaoui est, sans conteste, le lancement dans le bain du jeune Hammouche. Désormais, les places, de tout un chacun sont devenues de plus en plus chères et la concurrence

bat son plein.

La déception …

C’est la prestation mi-figue mi-raisin de Djebarat qui, par ses sorties hasardeuses, a failli faire signer à son équipe une défaite.

Enfin …

C’est Bouali qui vient d’accéder au banc auprès de ses joueurs, après avoir bénéficié de la licence CAF. Tant mieux pour tout le monde. A. Z.

Boulaïnceur avec les olympiques

Contrairement à ses camarades, le jeune attaquant Boulaïnceur, n’a pas effectué le retour avec ses camarades à Béjaia, puisqu’il s’est déplacé à Alger en compagnie de défenseur du CSC, Ziti, pour prendre part au stage bloqué de la sélection nationale olympique, au centre de préparation à Sidi Moussa. Pour cela, Boulaïnceur aura à se préparer avec ses coéquipiers de la sélection, en attendant de revenir au club pour prendre part aux rencontres à venir. S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MEGATELI SUSPENDU FACE AU NAHD

Le staff technique de la JSM Béjaia sera appelé à composer son onze ce samedi face au NA Hussein Dey, sans le défenseur Amine Megateli qui a écopé d’un carton jaune lors de la rencontre de samedi dernier contre le CSC. Un avertissement qui le privera de la rencontre de cette deuxième journée face au NAHD, puisqu’il s’agit d’une contestation de décision. Aussi, vu son importance dans l’équipe, le staff technique sera appelé à trouver les solutions nécessaires.

BOULAHIA POUR LE REMPLACER

Bien qu’il est trop tôt pour parler des solutions de Bouali pour parer à cette absence, il n’en demeure pas moins que le jeune Amine Boulahia, qui a été le dernier joueur à avoir rejoint le club lors de la récente période des transferts, est pressenti pour le remplacer à l’occasion de la prochaine rencontre du championnat face au NAHD. Un choix qui s’avère logique étant donné que cet élément possède beaucoup de qualités et est capable d’apporter un plus à l’effectif. A. Z.


14

LIGUE 2

Latrèche absent à la reprise Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

• Bertil plâtré

Le défenseur axial de l’USMB, Bertil Ammar, n’était pas été avec le groupe qui a affronté l’USMBA vendredi dernier à Sidi Bel Abbès. Souffrant d’une blessure à la cheville contractée la veille de ce match, il était dans l’obligation de porter un plâtre qu’il pense pouvoir enlever aujourd'hui, dans la mesure où il n’y aura pas de complication ; certainement qu’il sera prêt pour la prochaine rencontre prévue ce vendredi face à l’USM Annaba, puisque le coach Latrèche compte beaucoup sur ses services pour remplacer son camarade Namani, qui purge une suspension automatique après son expulsion lors de la dernière rencontre disputée contre l’USMBA.

• Une défense fragile Le réseau défensif blidéen, constitué de la paire centrale DefnounNamani, et les latéraux Yaghni et Si Ahmed, a montré ses limites en encaissant trois buts lors de la première journée de championnat de la Ligue 2 face à l’USM Bel Abbès. Les défenseurs blidéens qui ont multiplié les erreurs défensives n’ont pas réussi à avoir la maîtrise du ballon, la cohésion des automatismes n’était pas parfaite, et cela a été à l’origine de cette débâcle. Le coach Latrèche doit apporter les correctifs qui s’imposent en prévision de la prochaine rencontre face à l’USMAn, qui s’annonce déjà attrayante vu qu’elle aura lieu entre deux équipes qui viennent tout juste de rétrograder en Ligue 2 et qui voudront reprendre l’ascenseur du retour vers la Ligue 1. T. A.

Les coéquipiers de Abdouni, qui ont repris le chemin des entraînements dans l’après-midi d’avant-hier à la forêt de Bahli (Soumaâ), se sont exercés hier à partir de 17h au stade Zarouri d’Oued El Alleug.

L

es poulains de Latrèche ont profité de cette séance pour peaufiner leur préparation, dans l’optique d’aborder le match de ce vendredi face à l’USM Annaba dans de bonnes conditions.

…Et aujourd’hui matin

Quant à la séance de travail de ce matin, elle aura lieu toujours au stade Zarouri d’Oued El Alleug. Le staff technique apportera les derniers réglages et correctifs nécessaires lors du match d’application, où il composera avec les éléments les plus en forme qui seront alignés contre les Tuniques rouges annabies.

Latrèche absent à la reprise

Les présents ont noté l’absence du premier responsable de la barre technique blidéenne lors de la séance de travail qui s’est déroulée à la forêt de Bahli, avant-hier. Le coach Latrèche a rejoint son domicile familial à Collo, juste après le retour de l’équipe de Sidi Bel Abbès vendredi dernier. Son retour est prévu pour cet l’après-midi au stade d’Oued El Alleug, afin de préparer le onze qui aura la tâche de croiser le fer avec l’USMAnnaba ce vendredi au stade de Hadjout.

Menad a dirigé la séance d’entraînement d’avant-hier à Bahli

En l’absence du coach Latrèche lors de la précédente séance de travail qui s’est déroulée à la forêt de Bahli, le préparateur physique, Menad Salim, a dirigé cette séance d’acclimatation qui a duré une heure, le travail était axé seulement sur le volet physique et quelques exercices de détente et d’oxygénation.

Haddou et Touari présents à Bahli

ration en Tunisie, les joueurs Haddou, blessé au poignet, et Touari à la cuisse, ont marqué leur présence parmi leurs camarades lors de la séance de dimanche dernier à la forêt de Bahli.

Haddou en solo

L’ex-joueur du MC Oran, Haddou Laïd, s’est entraîné à l’écart du groupe, en suivant un programme de préparation spécifique, sous la conduite du préparateur physique, Menad.Haddou pourra réintégrer le groupe avant la fin de cette semaine, si le staff médical lui donne le feu vert ; toutefois, il ne pour-

ra pas faire partie des 18 éléments qui rencontreront ce week-end l’USM Annaba.

Touari en tenue de ville

L’attaquant blidéen, Touari Abdelkader, était présent lors de la séance d’oxygénation qui s’est déroulée avant-hier à la forêt de Bahli, mais il n’a pas participé à cette séance, puisqu’il est resté en tenue de ville et il s’est contenté d’observer ses camarades à l’œuvre sous la direction du duo Menad-Saâdaoui ; pour rappel, Touari poursuit toujours des soins intensifs. T. A.

MESBAH : «La victoire est impérative face à Bel Abbès» Absents depuis leur retour du stage de prépa-

Le latéral gauche samiste, Enouar Mesbah, que nous avons contacté hier, affirme dans ce bref entretien que la défaite à Kouba est déjà oubliée, et que lui et ses coéquipiers se focalisent convenablement sur le prochain match. Le n° 12 du SAM pense que les 3 points sont impératifs face à l’USMB.

Comment est l’ambiance au sein du groupe après la défaite face au RCK ? Les lendemains d’un échec ne sont pas gais, mais cette défaite fait désormais partie du passé, les joueurs ne pensent qu’à une seule chose, se ressaisir lors du prochain match face à l’USMBA pour repartir du bon pied

et atteindre l’objectif assigné, à savoir terminer la saison à une place honorable au classement général. Un match difficile vous attend vendredi prochain contre l’USMBA. Pensez-vous être en mesure de vous imposer ? Nous devons remporter ce match, et peu importe l’adversaire, car je considère que toutes les équipes de la Ligue 2 ont presque le même niveau. Après une seule journée, nous devons nous montrer solidaires sur le terrain et donner le meilleur de nous-mêmes, car au point où en sont les choses, aucun match ne sera une partie de plaisir, on doit apprendre à se serrer les coudes, nous n’en sommes qu’au début de la saison, et ce qui nous intéresse à présent, c’est de gagner toutes nos rencontres à domicile, à commencer bien sûr par celle de vendredi prochain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A priori, la victoire est le mot d’ordre lancé par l’ensemble des Samistes... C’est le cas, nous savons bien que notre tâche ne sera pas de tout repos, et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous serons sur nos gardes, les 3 points sont impératifs et nous ne lâcherons rien jusqu’au bout ; notre seul mot d’ordre sera la victoire et rien d’autre. On vous laisse le soin de conclure… Je profite de cette occasion pour lancer un appel à nos fans afin qu’ils soient à nos côtés, notamment dans les moments difficiles ; de notre côté, nous leur promettons de bien meilleurs résultats, je suis convaincu qu’avec le bon travail réalisé jusque-là par le staff technique et avec l’aide de toute la famille samiste, notre équipe sera à la hauteur de leurs espérances. Entretien réalisé par A. Hakim


LIGUE 2

Repartir du bon pied

Les Pacistes ont raté leur première sortie officielle de la saison face à la JS Saoura, dont la principale cause est due à la forte chaleur qui sévit à Béchar ces derniers jours.

P

our eux, il était difficile de bien tenir le coup dans ces conditions, ce qui a fait l’affaire des locaux qui ont engrangé les trois points. Mais ils ont déjà oublié cet échec, car à quoi bon de le garder en “mémoire”, ce qui ne ferait que les perturber par la suite… Le staff technique a réussi à leur remonter le moral, afin de se concentrer sur le prochain match face au MO Béjaïa qu’ils recevront à Hydra. Les joueurs s’entraînent dans une parfaite ambiance en vue de ce rendez-vous qu’ils ne veulent pas rater. Les Jaune et Bleu, qui auront l’avantage de jouer sur leur terrain, avec le soutien de leurs inconditionnels fans, pourraient renouer avec la victoire.

Kedjour en solo

Le défenseur axial est poursuivi par la malchance une fois rétabli de sa méchante blessure contractée la saison écoulée. Après d'intensifs soins prodigués par le staff médical, il a été remis sur pied. Il s’est entraîné par la suite avec le groupe et pris part à des rencontres amicales. Il était apte à faire partie de l’effectif qui s’est déplacé à Béchar pour donner la réplique à la JSS. Malheureusement, il s’est blessé de nouveau et est privé de retrouver l’ambiance des stades.

Le médecin de l’équipe a fait de son mieux pour que cet indispensable élément reprenne du service. Il a pu le remettre sur pied, après lui avoir consacré tout son temps. Kedjour a repris le chemin des entraînements ; il se contente de travailler seul pour le moment avant de rejoindre le reste de ses camarades.

Benachour en baisse de forme

Avant la rencontre JSS-PAC, les dirigeants et supporters locaux ont demandé si le joueur en question prendrait part à cette confrontation. Car ils connaissent bien les qualités de cet élément pouvant, à lui seul, faire la décision. Une fois qu’ils ont su qu’il était parmi le onze rentrant, ils avaient craint un peu pour leur équipe. Mais ils ont découvert par la suite un élément dans un jour sans. c’est peut-être à cause de la chaleur torride que Benachour n’a pas eu son rendement habituel. Les Pacistes espèrent qu’il retrouvera la forme face au MO Béjaïa pour aider leur équipe à comptabiliser les trois précieux points.

Slimani rejoint le groupe

L’ex-gardien de but du MC Alger Slimani, a paraphé son contrat avec le Paradou, mais sans prendre part aux d’entraînement pour différentes raisons. Il a repris samedi dernier du service avec ses coéquipiers. Le Paradou compte dans ses rangs trois bons gardiens de but.

Aujourd’hui, NAHD-PAC, au stade Zioui, à partir de 10h

Le Paradou donnera la réplique au NAHD, au stade Zioui. Ce sera un bon test pour les Pacistes en prévision de la rencontre qui les opposera au MOB. Elle permettra ainsi à Drid de corriger les petites lacunes décelées face à la JS Saoura. “Le Paradou est presque

constitué de nouveaux joueurs. On a quelque peu constaté dernièrement le manque de cohésion”,

estime un proche du club. Les Pacistes sont confiants en leur possibilités et sont plus que sûrs que

“L

' équipe adverse nous a pris des points qu'on aurait pu partager mais c'est la loi du sport .La fraicheur physique devrait revenir chez nos joueurs qui ont subi le contrecoup de la préparation en été sous une forte canicule. Ce n'est pas simple de s'entraîner sous des températures aussi élevées que celle de Biskra ou de

mémoire de Biskri il n'a jamais fait aussi chaud. Malgré cette petite défaite je reste confiant, le groupe peut amorcer son réveil avec les prochains matchs".

Tous les nouveaux ont été alignés face au MOB

Face au MOB de Bejaia, le coach biskri Kardi Majdi, n'a pas hésité à faire rentrer tous les joueurs recrutés. Hormis la paire des juniorsde l'ESS et Rasmel, tous ceux qui ont sué sur le tartan du stade Chahid Menani ont participé à la rencontre.

dLes correctifs rapides sont à mettre en place L'USB iskra a perdu son

les trois points de la victoire face au MOB resteront à Hydra. O. A.

AMRANI : «J’ai un statut à défendre»

Après la coupe d’Afrique et la coupe du monde des U-17 où vous vous êtes illustré, on ne vous a plus revu. Où en êtes-vous ? Après la Coupe d’Afrique et la coupe du monde, je suis resté la saison d’après dans mon club d’origine, l’USB, qui a voulu me garder mais pour la saison 2010/2011, j’ai opté pour l’ESS pour un contrat de trois ans. Malheureusement, au mercato d’hiver, j’ai été contraint de changer de club, car je voyais que je n’avais pas la chance de jouer en seniors ; c’est ainsi que j’ai signé pour le MSP Batna qui a racheté mon contrat. Vous êtes au MSPB pour combien de temps ? Normalement, j’ai signé un contrat de 18 mois qui expirera à la fin de la saison 2011/2012. Pourquoi dites-vous normalement ? Mon ex-manager m’a dit que le contrat est de 18 mois, mais j’ai entendu dire que c’est 30 mois. Le

club ne m’a pas encore remis une copie du contrat pour que je puisse me situer ; mon ex-manager n’a pas fait son travail, j’ai donc décidé de m’en séparer car j’ai découvert qu’il n’est pas agréé. Et pour cette saison, comment cela se passe-t-il ? J’ai signé un avenant de contrat qui révise mon salaire de la saison 2011/2012, j’ai décidé donc d’agréer un autre manager qui s’occupera de mes intérêts car, si j’ai connu des problèmes jusque-là c’est parce que je n’avais pas un bon manager. Sur le plan sportif vous ne jouez plus ? Après mon arrivée au mercato dernier, je me suis blessé et après mon rétablissement l’entraîneur ne me faisait plus appel dans l’effectif seniors. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi. Aussi, je me suis contenté de jouer en juniors pour garder la forme. Et pour cette saison ? Cette saison, j’ai bien entamé la préparation jusqu’à ce que je me

Le président Ali Houhou reste confiant

"Nous avons manqué de force physique face à un adversaire qui était bien préparé. Nous sommes encore loin de notre forme réelle.”

15

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

premier match de la saison face au MOB dans ce début de ce championnat de ligue 2. C'était prévisible disent les uns, on aurait pu garder un point disent les autres. Il va sans dire que ce revers est à méditer. La formation locale est loin de sa forme réelle. La préparation en plein Ramadhan sous une chaleur insupportable a fait fondre toutes les capacités à résister face à un club qui s'est préparée au bord de la grande bleue et qui plus est n'a pas perdu toute son ossature et a choisi de jouer en nocturne face au club biskri qui n a pas beaucoup bénéficié de ce luxe lors de sa préparation à Biskra .L' 'USB ne pouvait donc faire

plus ce week-end cependant ce revers est à méditer. Les prochaines journées, avec leur apport en fraîcheur climatique, apporteront probablement le changement attendu par le staff. Pour l'heure des correctifs rapides sont à mettre en place avant de faire face à Kouba qui semble avoir bien démarré cette saison, l'USB n'a pas été gâtée par le calendrier puisqu'elle jouera ses premiers matchs face à des formations qui ont fait un démarrage en trombe, Kouba, l'USMBA, le MOB et à un degré moindre le MSPB, ont réussi leurs sorties, comparativement à la formation biskrie. S. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

blesse à la cheville à u n e semaine du premier match du championnat, ce qui m’a empêché d’être prêt pour le match de l’ASMO. Mais je compte retrouver ma forme et m’imposer en titulaire pour les prochaines journées. Vous semblez être sûr de vous ? Tout à fait, je sais de quoi je suis capable, j’ai un statut d’international à défendre ; J’ai joué une coupe d’Afrique jusqu’en finale et une coupe du monde des U-17. On vous laisse conclure ? Je souhaite avoir ma chance cette saison en seniors, j’ai besoin qu’on me fasse confiance. J’estime avoir perdu beaucoup de temps pour rien, c’est le moment de m’imposer, et je compte beaucoup sur la confiance de l’entraîneur Zemmouri. C’est quelqu’un qui sait ce que c’est un mondialiste. W. Y.


16

Assad : «Le plus important, c’est la victoire»

Le défenseur latéral, Hamza Assad, était sur le banc de touche contre le SAM. Il n’était pas du tout affecté que l’entraîneur ne l’ait pas utilisé, même dans les dernières minutes de jeu. “Je n’ai pas à discuter du choix de l’entraîneur, c’est à lui de décider. Moi, je me contente d’accepter sa décision, ce qui va me pousser à consentir plus de sacrifices”, dira-t-il. Pour ce qui est de la victoire face au SAM, “c’était un match de début de saison, un peu difficile face à une coriace formation du SAM. Le plus important, cette victoire ; elle va nous stimuler contre l’US Biskra”, ajoute-t-il. “Les biskris sont difficiles à manier sur leur terrain et devant leurs supporters. On se déplacera dans cette ville pour enchaîner une deuxième victoire, Incha’Allah”, conclura le joueur koubéen. B. L.

LIGUE 2

Une reprise sous de bons auspices Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Les Koubéens ont abordé en fanfare la rencontre qui les a opposés au SA Mohammadia.

P

ortés par leurs inconditionnels, les locaux ont dominé copieusement les gars de la cité des Oranges durant presque la totalité de la partie. Tout le monde pensait que les Samistes repartiraient avec une lourde défaite. Il est vrai qu’au vu des nombreuses occasions créées par les camarades de Chouieb, le SAM est passé tout près d’une débâcle. Malgré tous leurs efforts, les Vert et Blanc n’ont pu inscrire que deux buts, grâce à un doublé de Daoud Bouabdallah. Après la seconde réalisation, les poulains de Bouhellal ont baissé quelque peu les bras. Les visiteurs ont profité de l’occasion pour prendre en main le reste de la partie en exercant une pression terrible sur leur vis-à-vis. Ils sont parvenus à réduire la marque dans les dernières minutes du temps réglementaires. Maintenant, ils pensent à leur périlleux déplacement de Biskra pour croiser le fer avec l’USB. Les gars des Zibans, qui restent sur une courte défaite à Béjaïa contre le MOB, tâcheront de se racheter face aux Algérois. Avec leurs bruyants supporters qui seront présents en grand nombre, les Biskris se lanceront corps et âme dans la bataille pour arracher

la victoire. Mais les Koubéens dont le seul et unique objectif pour cette saison est le retour parmi l’élite, sont décidés à empocher les points mis en jeu. D’ailleurs, ils ne comptent rater aucun point soit à domicile ou à l’extérieur, pour s’assurer une place sur le podium. Si les dirigeants ont fait appel à Berguiga, Khelidi, et D. Bouabdallah, c’est pour apporter le plus escompté et pour que le RCK ne s’éternise pas dans cette division, et accéder en ligue 1. Le

chemin est encore long et périlleux pour le club banlieusard, en vue de gagner une place au soleil.

D. Bouabdallah, le plus en vue

La nouvelle recrue du RC Kouba, D. bouabdallah, a été l’élément le plus en vue devant le SAM. Il a dérouté les défenseurs visiteurs avec ses dribbles. Ces derniers ont utilisé toutes les ficelles pour le contrer. Malgré le jeu agressif des

DEHOUCHE : «Ce n’est que le début» De par son expérience, Nassim Dehouche, qui vient de rejoindre les rangs des Vert et Noir sera, est sans conteste, un élément clé dans l’échiquier de Rahmouni. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, le meneur de jeu mobiste fait un tour d’horizon et a essayé de brosser un tableau sur la situation actuelle du club.

Un mot sur le match contre l’USB ? C’est un match de début de saison. Donc, il ne fallait pas s’attendre à grand chose. L’essentiel est d’avoir assuré les 3 points, ce qui est important pour la suite du championnat. Mais vous avez raté plusieurs occasions. Cela est dû à quoi, selon vous ? Il ne faut pas oublier que nous

avons de jeunes joueurs, inexpérimentés. Ils sont en plein apprentissage et le problème de l’inefficacité va être résolu avec le temps. La semaine prochaine, vous jouerz contre le PAC. Comment voyez-vous cette rencontre ? Elle va être difficile. Le PAC est une école connue, on va faire de notre mieux pour continuer sur notre lancée et, pourquoi pas, revenir avec les 3 points en poche. Et la suite du championnat ? A mon avis, elle sera serrée et très disputée. L’essentiel pour nous est d’assurer le maximum de points en dehors de nos bases et éviter les faux pas à domicile. Contre l’USB, on a constaté que étiez plus à l’aise. C’est l’expérience, n’est-ce pas ? Bien entendu, au fil des années, on acquiert une certains expérience. Et dans de telles situations,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Samistes, il a réussi quand même à planter deux banderilles à leur gardien de but, Garriche.

Illoul, le porteur d'eau

Le retour de Slimane Illoul est des plus bénéfique pour les Vert et blanc ; il l’a prouvé face au SAM. Il a été au four et au moulin, en plus de son énorme travail au milieu du terrain, et en prêtant main forte à ses coéquipiers de l’attaque et de la défense. B. L.

on fait l’exploite à fond. Toute mon expérience sera mise au profit du MOB cette saison. Pensez-vous à l’accession ? Non, pas du tout ; il est encore trop tôt pour en parler. Il faut gérer d’abord match par match et essayer ensuite de jauger les capacités des autres équipes. On vous laisse le soin de conclure ? J’espère que durant cette saison, l’équipe fera un grand parcours. Contre l’USB, ce n’est que le début et il faudra encore attendre quelques matchs, pour que l’équipe puisse se roder, retrouver tous ses repères et se mettre à l’évidence pour se situer. Quant à nos supporters, j’espère qu’ils vont continuer à nous soutenir de la sorte, surtout dans les moments difficiles. De mon côté, je vais mettre à profit, toute mon expérience et prodiguer à ces jeunes tous les conseils que je pourrais donner. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


LIGUE 2

Une défaite et des inquiétudes Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Le SG jette l’éponge

Le secrétaire général du club SSPA-USM Annaba, Moussa Haouès, vient de démissionner de son poste. Ce dernier est un ancien joueur de Hamra Annaba et qui est très apprécié dans cette ville . Cette démission est effective à partir de cette semaine et la passation de consignes entre M. Haouès et son successeur est déjà faite en présence du président de la section football du club, Saïd Bourahla. Moussa Haouès a laissé un grand vide dans la direction du club auquel il s’est dévoué corps et âme. Le nouveau secrétaire général du club bônois est Abdelkader Berrahail qui était secrétaire à la JBAC et premier secrétaire général de la ligue de football de la wilaya de Annaba. Ce dernier était également premier secrétaire général de l’USM Annaba lors de sa création en juin 1983, et celui de la ligue régionale de football d’Annaba lors de sa fondation en 2003. Berrahail, le nouveau SG de l’USM Annaba est également un expert auprès de la LRF de Annaba, une fonction qu’il occupait depuis 2003.

Les Annabis déçus Les Annabis ont été déçus après leur défaite de vendredi dernier (1-0) face à Médéa lors de la première journée de la LFP 2. Une défaite inattendue de l’USM Annaba qui s’est bien préparé pourtant alors que l’O Médéa n’a entamé sa préparation que 20 jours plus tard. Face à l’OM, l’USM Annaba a encaissé un but dans l’ultime minute c’est dire que Annaba à l’habitude de perdre dans les minutes additives et a surtout hâte à se ressaisir s’ils veulent retrouver l’élite. Les Annabis ont bien joué et, physiquement, ils étaient au top niveau, mais ils viennent de rater leur premier match au championnat de la LFP 2. Il est espéré que cette défaite n’aura pas de résonance négative sur le reste du parcours. Il est utile de signaler que le match ayant mis au prises les espoirs de l’O Médéa à ceux de l’USM Aanaba s’est soldé par le score de 1-0 en faveur des locaux. A. A. B.

La défense annabie a pris la mauvaise habitude de se faire piéger dans les ultimes minutes des rencontres. Ainsi fut le cas vendredi dernier pour le compte de la première journée du championnat de la LFP2 face à l’O Médéa.

C’

est déjà l’inquiétude après cette défaite sous forme de fausse note de faux pas, ce sont les interrogations qui circulent dans les rues de la ville. Cette défaite de la première journée de la LFP2 face à l’O Médéa vendredi dernier n’est pas passée inaperçue au sein des milliers de sportifs bônois. Ainsi, le onze bônois new look débute mal la compétition, alors que son président Aïssa Menadi avait annoncé que sa préoccupation majeure était de retrouver l’élite dès la phase aller. Ce n’est pas avec des résultats pareils que le club bônois retrouvera l’élite, donc ce n’est pas aussi facile la LFP2, comme il est prétendu. Ce résultat face à l’O Médéa est décourageant et n’aspire guère à une accession comme cela a été annoncé par Menadi à l’orée de la compétition. La prochaine rencontre que livrera Annaba se déroulera vendredi face à l’autre relégué en ligue 2, à savoir l’USM Blida. Lors de cette entame, le onze de la ville des Roses avait essuyé un cuisant revers devant son hôte du

round l’USM Blida par 3-1, l’USM Blida est actuellement drivée par l’exentraîneur de l’USM Annaba Abdelkrim Latrèche qui a pris part lui-même à l’accession de l’USM Annaba en division 1 en 2007. Le lieu de la confrontation n’a pas encore été indiqué, et cette empoignade ne sera pas de tout repos pour les camarades de Bouder. Le coach Henkouche s’est dit confiant des potentialités de son groupe, mais qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles. Ce dernier dira : «Je suis optimiste, mais mon équipe ne sera compétitive qu’à la 5e journée et qu’il ne faut pas s’affoler concernant la défaite face à l’O Médéa et que ce n’est pas grave.» Mais ce n’est pas évident car du côté des inconditionnels bônois, cela est une fausse note, et que le doute s’installe

après cette défaite. La galerie bônoise doute des potentialités des joueurs de Henkouche à décrocher le fameux sésame qui lui permettra de retrouver l’élite la saison prochaine. Le parcours de l’USM Annaba en LFP2 sera parsemé d’embûches où seuls le sérieux, l’abnégation et la rage de vaincre donneront raison au onze bônois.

Premier match à domicile de l’USM Annaba

Le prochain match à domicile de l’USM Annaba aura lieu le 23 de ce mois face au SAM au stade du 19-Mai-1956. Le public annabi a boudé les matchs amicaux face aux équipes en préparation, viendra-t-il lors des matchs officiels ? Amar Aït Bara

Les Asémistes Garder les pieds sur terre sereins

Tout auréolés par leur résultat positif réalisé le week-end dernier à Batna, face au Mouloudia local, les gars de Médina J'dida devaient reprendre hier, en fin d'après-midi, le chemin des entraînements et entamer ainsi la préparation du match de ce week-end face à l'O Médéa.

L

' entraîneur Benchadli a demandé à ses éléments d'oublier le match du MSPB pour se concentrer sur leur prochain match face à l'O Médéa. Un match que l'ASMO ne veut en aucun cas rater Ayant tourné la page du MSPB, les Asémistes ne pensent plus qu'au match de ce week-end face à l'OM: «Désormais, nous devrons oublier ce premier match de la saison face au MSP Batna pour se focaliser sur le prochain match face à l'OM » a déclaré l'entraîneur,

17

Benchadli. «Les joueurs ont réalisé un match correct face au Mouloudia de Batna. Toutefois, nous devrons corriger certaines de nos lacunes, afin d'être plus performants lors de nos prochaines rencontres. A commencer par celle de ce week-end, face à l'O Médéa.» rajoute-t-il. L'entraîneur de l'ASMO va sans doute apporter quelques modifications à son équipe lors du match de ce vendredi en incorporant certains éléments qui n'avaient pas participé au match de vendredi

dernier à l'instar de Bouaâmria et Abidi, afin de permettre à ceux qui n'avaient pas participé au match de vendredi dernier d'avoir du temps de jeu. Benchadli a programmé hier dans l'après midi un match amical face au MB Sidi Chahmi. Ce match permettra très certainement à Benchadli de lancer certains nouveaux éléments et évaluer l'état de forme des nouveaux joueurs à l'instar de Mezaïr, Ouasti et les autres. A. B.

Les Mostaganémois viennent de faire une entrée fracassante en remportant une large victoire, face à l'équipe de Merouana dans le cadre de la première journée du championnat, une victoire qui en dit long sur les prétentions des Espérantistes qui annoncent ainsi la couleur.

L'

entraîneur Osmane qui affirmait avant le début de la compétition que « une victoire dès le départ notamment à domicile sera d'un apport psychologique très important et mettra donc en confiance les joueurs qui ont des bons arguments à faire valoir ». Certes, les Mostaganémois ont réalisé le plus important dans cette entame mais qu'il y a toutefois, des enseignements à tirer. Les protégés de Osmane ont fait preuve de beaucoup de réalisme, de volonté et de détermination, mais cela reste insuff-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

isant dans la mesure où des lacunes ont été décelées particulièrement au niveau de l'axe central défensif qui a montré beaucoup de fébrilités en manquant d'assurance à travers des erreurs souvent fatales commises à l'image de celle qui a amené le but adverse. La présence en milieu de terrain de Berbari a été incontournable tant l'ex-joueur du SA Mohammadia a été à la hauteur de la tâche qui lui incombait, en jouant le rôle de parfait récupérateur, voire sa participation de pourvoyeur de ballons à sa ligne offensive, mais, ce dernier a manqué de soutien et cédera sa place pour manque de fraîcheur physique en seconde période. Les Mostaganémois ont vu leur victoire se dessiner en seconde période notamment après le coaching payant de l'entraîneur Osmane en intégrant les deux nouvelles recrues, Medahi et Lakehal qui ont donné plus de tonus et animé de façon fort agréable la ligne offensive. Les individualités existent, mais, il reste à parfaire la cohésion. D'une manière générale, la formation locale a donné des signes d'un avenir prometteur et de l'optimisme à travers leur prestation surtout durant la seconde période où l'équipe a montré un meilleur visage. A vrai dire, ce n'est encore que le début et l'avenir nous dira certainement beaucoup plus. DSK


18

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

ESPAGNE Le grand Barça, avec une équipe expérimentale en vue de la Ligue des champions (Messi, Iniesta, Villa et Abidal étaient sur le banc), pensait avoir fait le plus dur en menant 2-0 après 11 minutes de jeu seulement (buts de Xavi et Fabregas). Mais il s'est endormi en seconde période et a encaissé deux buts coup sur coup à l'heure de jeu. Le Barça a par-dessus le marché perdu Sanchez pour a priori six à huit semaines. Le Real Madrid en a profité pour s'échapper en tête, en battant le voisin Getafe (4-2) avec notamment un doublé de Benzema, encensé par Jose Mourinho. Le Real partage la tête avec Valence, auteur également de sa deuxième victoire (1-0 contre l'Atletico Madrid), et le Betis Séville (1-0 face à Majorque). Villarreal et le FC Séville ont fait match nul 2-2.

ANGLETERRE Que ce soit City ou United, Manchester brille en ce moment: quatre journées de championnat, quatre victoires. United est allé laminer Bolton 5-0, City a écrasé Wigan (3-0), et les attaquants vedettes des clubs rivaux, Rooney et Agüero, y sont allés chacun de son triplé. Chelsea, vainqueur 2-1 à Sunderland, reste à deux points. Arsenal ? Les Gunners ont engrangé leur première victoire de la saison en championnat contre le promu Swansea (1-0). Et encore, ce fut sur un but gag, une relance malheureuse du gardien dont profitait Arshavin, et dans la douleur. Arsenal n'est pas tiré d'affaire, mais s'est au moins mis dans le bon sens comptable.

BRÉSIL : Damiao sur sa lancée

Buteur pour sa troisième sélection avec le Brésil, lundi dernier en amical face au Ghana (1-0), Leandro Damiao n'en finit plus de marquer en ce moment. Le futur grand espoir de la Seleçao, parmi tant d'autres, a réalisé un triplé dimanche contre Palmeiras (3-0). Ce qui porte son total cette saison à 39 réalisations toutes compétitions confondues. Grâce à ce succès, l'Internacional Porte Alegre se rapproche des places d'honneur (7e) et profite surtout du surplace des équipes de tête. Le leader par exemple, les Corinthians, a encore perdu. Battu par Fluminense (0-1), sur un but de l'ancien Lyonnais Fred, le club carioca conserve néanmoins la première place car son dauphin Vasco a été accroché par Figueirense (1-1) et Sao Paulo a chuté face contre le Grêmio (0-1).

RUS : Anzhi-Eto'o marque encore

INTERNATIONALE Ballack «impatient» de retrouver Chelsea

Finaliste malheureux de la Ligue des Champions en 2008 avec Chelsea, face à Manchester United (11, 5-6 t.a.b.), Michael Ballack se réjouit à l'idée de retrouver son ancien club, mardi, lors des phases de poule de la C1. «Pour moi, le tirage aurait difficilement pu être meilleur, confie le milieu de terrain du Bayer Leverkusen sur le site de l'UEFA. Je suis impatient d'y retourner, de jouer là-bas. Ce sera certainement un match spécial émotionnellement pour moi.»

Le FC Barcelone semble actuellement chercher un défenseur central pour l'avenir, notamment pour préparer la relève après Carles Puyol, qui est agé de 33 ans. Et à en croire la Cadena Ser, Josep Guardiola et la direction catalane auraient coché le nom de Mats Hummels (22 ans), sociétaire du Borussia Dortmund et sous contrat jusqu'en juin 2014.

ITALIE Pour la première journée disputée, c'est la Juventus qui a pris les commandes, grâce à sa nette victoire 4-1 contre Parme. Le club turinois est suivi par Naples, tranquille à Cesena (3-1). Mais tous les gros calibres ne l'ont pas emporté: l'AS Rome a dérapé chez elle, s'inclinant 2-1 face à Cagliari, tandis que l'Inter a connu un revers à Palerme (4-3) au gré d'une fin de match folle, où le dernier but intériste signé Forlan dans le temps additionnel n'aura pas suffi. L'autre club milanais et champion en titre, l'AC Milan, a concédé le nul face à la Lazio (2-2). La formation romaine avait frappé la première avec deux buts de ses recrues Klose et Cissé, avant qu'Ibrahimovic et Cassano ne permettent aux Rossoneri de revenir au score.

ALLEMAHNE Le Bayern a fait dans l'orgie offensive, en fessant Fribourg 7-0, grâce à un doublé de Ribéry, revenu à son meilleur niveau, et à un quadruplé de Gomez, qui totalise déjà 8 buts. Le club bavarois, auteur de quatre victoires après son faux pas initial, est un solide leader, tout juste talonné à la différence de buts par le Werder Brême. Dans le derby hanséatique, Brême a battu Hambourg (2-0) sur un doublé de Pizarro, enfonçant un peu plus le HSV, bon dernier. Le champion en titre, Dortmund, ne tourne pas très rond: il a subi son deuxième revers, qui plus est à domicile, et de surcroît face à un promu, le Hertha Berlin (2-1).

Cleverley absent un mois

Touché aux ligaments d'un pied, samedi contre Bolton (5-0), le milieu de Manchester United Tom Cleverley va être éloigné des terrains durant quatre semaines. Le joueur de 22 ans s'est blessé lors d'un choc avec l'attaquant des Wanderers, Kevin Davies. Récemment appelé en sélection par Fabio Capello, Cleverley va donc manquer, le mois prochain, la rencontre face au Monténégro, comptant pour les qualifications de l'Euro 2012.

BARÇA : Hummels pour remplacer puyol ?

Martin devrait prolonger à Sochaux

Samuel Eto'o n'a pas mis longtemps à trouver ses marques. Déjà buteur lors de sa première sortie, l'international camerounais a récidivé dimanche lors du succès de l'Anzhi Makhachkal aux dépens de Volga NN (2-1). Il a inscrit le but de l'égalisation à la 17e minute.

Très sollicité à l'intersaison (Borussia Dortmund, Lille, Lyon, Arsenal, Newcastle...), Marvin Martin va, sans doute, prolonger son contrat d'une saison avec le FC Sochaux-Montbéliard. Le nouvel international français (5 sélections, 2 buts) était jusque-là lié avec le FCSM jusqu'en 2014. En ce début de semaine, le milieu offensif de 23 ans devrait donc parapher un nouveau bail jusqu'en juin 2015 avec, à la clé, une substantielle revalorisation salariale. Cela ne signifie pas que le joueur, né à Paris, restera en FrancheComté jusqu'en 2015. Il devrait même pouvoir bénéficier d'un bon de sortie dès l'an prochain.

BAYERN MUNICH : Robben toujours pas de la partie

Arjen Robben ne figurait pas dans le groupe munichois qui a étrillé Fribourg, samedi, lors de la 5e journée de Bundesliga (7-0). L'ailier néerlandais, victime d'une pubalgie, ne sera également pas du voyage à Villareal où le club bavarois jouera mercredi son premier match de poule de Ligue des champions. Le médecin du club, le docteur Müller-Wohlfahrt, l'a confirmé au magazine Kicker ce lundi. "Cela n'aurait aucun sens qu'il joue puisqu'il ne peut même pas participer aux entraînements. Il n y a aucune prévision possible". Plus tôt, Karl-Heinz Rummennigge, membre du conseil de direction, avait lui aussi avoué un flou sur la durée d'indisponibilité de l'ancien joueur de Chelsea :"Je ne sais pas si cela prendra des semaines et combien: deux, trois ou quatre". Thomas Müller devrait donc continuer à évoluer sur l'aile droite, Toni Kroos étant aligné dans l'axe en soutien de Mario Gomez alors que Franck Ribéry tient toujours l'aile gauche.

AVIS Le Président de l’Assemblée Populaire Communale de Chaïba informe les citoyens de l’ouverture d’une enquête d’utilité publique relative à l’ouverture d’un CYBER-CAFÉ, sis à lot n°22 CHAIG Chaïba, appartenant à Mme KEBIACHE KHADIDJA EP-TOUAFEK À cet effet, nous informons l’ensemble des citoyens qu’un registre est mis à leur disposition au niveau du siège de l’APC pour enregistrer leurs avis, et ce, pour une durée de trente (30) jours à compter de la parution de cet avis.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

ARG : Avec Veron, sans Riquelme face au Brésil

Privé de Juan Roman Riquelme, blessé, Alejandro Sabella a convoqué un groupe de 23 joueurs, évoluant tous dans le championnat argentin, pour affronter le Brésil en matches amicaux, les 14 et 28 septembre. Le sélectionneur de l'Albiceleste a retenu le vétéran Juan Sebastien Veron pourtant touché à la cheville. La sélection argentine : Gardiens : Marcelo Barovero (Velez Sarsfield), Agustin Orion (Boca juniors) Défenseurs : Sebastian Dominguez, Emiliano Papa (Velez Sarsfield), Leandro Desabato, Christian Cellay,

Germn Ré (Estudiantes), Ivan Pillud (Racing Club), Clemente Rodriguez (Boca), Jonathan Bottinelli (San Lorenzo). Milieux de terrain : Hector Canteros, Agusto Fernandez, Victor Zapata (Velez Sarsfield), Juan Sebastian Veron (Estudiantes), Agustin Pelletieri, Lucas Castro (Racing Club), Cristian Chavez (Boca Juniors), Diego Morales (Tigre), Diego Villas (Godoy Cruz). Attaquants : Juan Manuel Martnez (Velez Sarsfield), Mauro Boselli (Estudiantes), Pablo Mouche (Boca Juniors), Emanuel Gigliotti (San Lorenzo).

ESP : Malaga veut lancer sa saison

L'

ambitieuse équipe de Malaga, qui reçoit les promus de Grenade, vise une première victoire en Liga cette saison. A Malaga, on espère que les semaines se suivent mais qu'elles ne se ressemblent pas. Battu lors du premier derby andalou de la saison par Séville (2-1) la semaine dernière, Malaga qui affronte Grenade, autre équipe andalouse veut lancer sa saison. «Lundi on a un match important, ce sera un match particulier car on affronte une autre équipe andalouse qui en plus vient de monter» explique Joaquin le partenaire de Toulalan sur la télé du club et «faire en sorte que le public reparte chez lui heureux d'avoir vu du bon football et bien entendu avec une victoire.» Ce sera sans le brésilien Julio Baptista,

toujours en phase de reprise, mais avec toutes les recrues estivales, au premier des quelles Van Nistelrooy, Monreal, Cazorla, ou Buonanotte. De quoi impressionner Grenade ? Non à en croire Carlos Martins le milieu de terrain portugais débarqué au sein du club promucet été : «Ce sera compliqué bien sûr. Malaga a fait un bon recrutement mais aligner des grands sur la feuille de match n'est pas synonyme de victoire automatique». Promu cet été en Liga après 35 ans d'attente, Grenade comptera sur plusieurs anciens de la Ligue 1, Mollo, Diakhaté, Yebda et sur Allan Nyon, jeune latéral de 23 ans repéré par Udinese en national à ArlesAvignon et prêté depuis deux ans dans l'ancienne capitale du royaume almoravide.

PAPIN : «Aucun contact avec Monaco»

Après un début de Championnat inquiétant, Laurent Banide est sur la sellette. Alors que Monaco, toujours à la

recherche d'une première victoire, est enlisé dans les profondeurs du classement, les noms de Claude Puel et de JeanPierre Papin circulent depuis quelques jours sur le Rocher. L'ancien coach de la Berrichonne de Châteauroux a toutefois démenti ces rumeurs, niant toute approche du staff monégasque. «Je n'ai eu aucun contact avec Monaco, a indiqué "JPP" ce lundi dans L'Equipe. De toute façon, je ne me vois plus pompier de service. J'ai déjà donné à Lens. Soit tu arrives en début de saison, soit tu ne viens pas». S'il n'a pas souhaité s'attarder sur le sujet, l'ancien international français a en revanche avoué qu'il était en passe de prendre les commandes d'une sélection. «J'espère que cela va se faire, mais je ne peux pas en dire davantage pour le moment».

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

BUL : Matthaus en sursis

19

Un mois après avoir prolongé son contrat avec la sélection bulgare, Lothar Matthaeus pourrait être contraint de quitter son poste. «Nous devons mettre un terme à ce gâchis, s'est énervé le viceprésident de la Fédération nationale, Yordan Lechkov. Lubo Penev doit devenir le nouveau sélectionneur». Avec seulement cinq points au compteur, la Bulgarie est quatrième du Groupe G des éliminatoires de l'Euro 2012.

ANG : Newcastle, la passe de trois ? Newcastle monte puissance. Après leur nul inaugural contre Arsenal (0-0), les Magpies ont aligné deux victoires consécutives, à Sunderland (1-2) puis face à Fulham (2-1). Emmenés par le duo français

Yohan Cabaye - Gabriel Obertan, les hommes d'Alan Pardew tenteront de conserver leur invincibilité chez les Queens Park Rangers, ce lundi en clôture de la 4e journée de Premier League (21h00). Si Cabaye, qui

reconnaît quelques difficultés d'adaptation, et Obertan, notamment par Manchester United, semblent s'imposer au fil des matches, Sylvain Marveaux devrait une nouvelle fois débuter sur le banc.

FAÉ : «Ne pas brûler les étapes»

Eloigné des terrains durant six mois, Emerse Faé victime d'une phlébite à la jambe droite, a retrouvé la compétition, ce dimanche avec l'équipe réserve de l'OGC Nice (CFA 2). S'il espère revenir rapidement à son plus haut niveau, le défenseur ivoirien tient à rester prudent. «Six mois sans pratiquer son métier, sans jouer, c'est très long. Au début j'ai beaucoup douté. Je ne sais pas si mon absence s'est fait ressentir. Ai-je alors manqué qualitativement ? Je ne peux pas le dire. Mais quantitativement, c'est probable, admet-il sur le site officiel du club. Maintenant, il va falloir être patient pour retrouver petit à petit un niveau suffisant pour reprendre la compétition au niveau Ligue 1, et ne pas brûler les étapes».

PSG : Z. Camara - «Pas évident avec Lugano»

Le PSG a signé sa troisième victoire d'affilée en Ligue 1 ce dimanche au Parc des Princes, face à Brest (1-0). Zoumana Camara et Nene savourent et voient loin, mais savent que les Parisiens ont encore des progrès à faire.

Nene (attaquant du PSG) : «L'objectif c'est de rester en haut»

«Pour le moment, l'objectif c'est de rester en haut du classement et de se qualifier pour la Ligue des champions. Mais si on peut viser le titre, bien sûr qu'on va essayer. Jouer dans une équipe aussi technique, ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps. C'était Santos, avec Diego et compagnie»

Zoumana Camara (défenseur du PSG) : «Gagner des points, c’est important»

«C'est important d'engranger des points. Ca permet de travailler dans la sérénité. C'est vrai qu'on n'est pas au point, mais on gagne. Avec Lugano, ce n'était pas évident. C'était son premier match mais il a beaucoup d'expérience. On communique dans un mix d'espagnol et d'anglais, on se débrouille. On a de très bonnes individualités mais il nous manque une cohésion d'équipe. Quand on aura ça, les individualités s'exprimeront encore mieux. Pastore, c'est quelqu'un qui a une superbe vision du jeu. Aujourd'hui, c'est lui qui marque, demain ce sera peut-être un autre. Pour les défenseurs, c'est vrai que ce n'est pas évident, on laisse beaucoup d'espaces. Il y a des choses à rectifier mais quand on gagne, ça se fait dans la sérénité. Il y a une cohésion d'équipe à trouver.»

INTER : Gasperini - «Il faut plus de concentration» Gian Piero Gasperini n'est pas prêt de remettre en cause son déjà très discuté système tactique (3-4-3), après la défaite subie par l'Inter à Palerme (3-4). «On avait le match en main, on l'a perdu vraiment pendant notre meilleure période», regrette l'entraîneur nerazzurro au micro de Sky Sport. «Ce n'est pas la question d'une défense ou d'une autre, c'est un manque de concentration, nous avons commis des erreurs évidentes, a-t-il ajouté. Incontestablement, prendre des contre-attaques sur des coups

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de pieds arrêtés en notre faveur, c'est un manque d'attention. Sur nos relances, on a aussi pris des contres, ce sont des erreurs inacceptables, qu'il faut améliorer. Il faut plus de concentration.» «L'équipe a aussi montré son potentiel ce soir, il faut juste trouver un meilleur équilibre», a conclu Gasperini qui a perdu les deux premiers matches officiels à la tête de l'Inter. Avant le revers enregistré dimanche soir à Palerme, l'AC Milan avait remporté la Supercoupe d'Italie à Pékin (2-1) aux dépens de son grand rival milanais.


20

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« ‹UOHA∑ºL∞« ÕöÅ≈ Ë ÊUJº∞« Ë W∫B∞« …¸«“Ë Íœ«u∞« W¥ôu∞ ÊUJº∞« Ë W∫B∞« W¥d¥b± WF±U§ WOzUHA∑ßù« WO±uLF∞« WºßRL∞« 032 .25 .75 .72 : n¢UN∞« 032 .25 .64 .11 : fØUH∞«

¸U∂∑îù« ”Uß√ vK´ WI°Uº± s´ Êö‡‡‡´≈ ”Uß√ vK´ WI°Uº± `∑≠ s´ WF±Uπ° WOzUHA∑ßù« WO±uLF∞« WºßRL∞« d¥b± bOº∞« sKF¥ : WO∞U∑∞« V¢d∞U° ‚U∫∑∞û∞ ¸U∂∑îù« W°uKDL∞« ◊ËdA∞«

‹UE•öL∞«

VÅUML∞« œb´

W∂¢d∞«

01

·dB∑±

01

wºOz¸ o∫K± …¸«œû∞

‹UBBª∑∞« w≠ w∞UF∞« rOKF∑∞« w≠ f≤UºO∞ …œUN® vK´ s¥ezU∫∞« sO∫®d∑L∞« ÂuKF∞« - WO∞UL∞« ÂuKF∞« - W¥œUB∑Æù« ÂuKF∞« - W¥¸«œù« Ë WO≤u≤UI∞« ÂuKF∞« : WO¢ü« ŸUL∑§ù« rK´ - WO∞Ëb∞« ‹UÆöF∞« Ë WOßUOº∞« ÂuKF∞« - dOOº∑∞« ÂuK´ - W¥¸Uπ∑∞« - rOEM∑∞« Ë qLF∞« hBª¢ fHM∞« rK´ - Íu°d∑∞« ŸUL∑§ù« hBª¢ «b´ U± - ÍdB∂∞« wFLº∞« Ë W°u∑JL∞« W≠U∫B∞« hBª¢ «b´ U± ‰UB¢ù« Ë Âö´ù« ÂuK´ .Êu≤UÆ Ë WF¥d® hBª¢ WO±ößù« ÂuKF∞« wMI¢ …œUN® Ë√ WOIO∂D∑∞« WOF±Uπ∞« ‹Uß«¸b∞« …œUN® vK´ s¥ezU∫∞« sO∫®d∑L∞« ,‰UL´_« Êu≤UÆ ,w±uLF∞« dOOº∑∞« : WO¢ü« ‹UBBª∑∞« Ë s¥œUOL∞« w≠ w±Uß œ¸«uL∞« dOOº¢ ,o¥uº∑∞« ,WO∞Ëb∞« …¸Uπ∑∞« ,WO∞Ëb∞« W¥œUB∑Æù« ‹UÆöF∞« Êu≤UÆ fHM∞« rK´ ,W¥dA∂∞«

WOM©u∞« W±bª∞« ÁUπ¢≈ WOF{u∞« W¥¸Uß )03 rƸ WHO∫Å( WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® ‰uFHL∞« l°UD∞« ULNOK´ jßu∑L∞« rπ∫∞« s± ÊU¥b¥d° ÊU≠d™ wBªA∞« Ê«uMF∞« Ë Íb¥d∂∞« ozU£u∞U° tHK± ÂUL¢≈ UOzUN≤ `§UM∞« `®d∑∞« vK´ sOF∑¥ : WO¢ü« WOºMπ∞« …œUN® ¡UC∑Æù« bM´ WOKzU´ …œUN® X∂∏¢ )W¥¸bÅ ÷«d±√ - ÂU´ V©( ÊU∑O∂© ÊU¢œUN® …œuBIL∞« W∂¢d∞« qG® vK´ `®dL∞« …¸bÆ WOºL® ¸uÅ )04( l°¸√ -

WO±uLF∞« WºßRL∞« Èb∞ ‹UHKL∞« Ÿœu¢ : ‹öOπº∑∞« …b± )W¥dA∂∞« œ¸«uL∞« W¥d¥b± W°UO≤( WF±Uπ° WOzUHA∑ßù« WI°UºLK∞ ¸UN®ù« a¥¸U¢ s± ¡«b∑°≈ Âu¥ 20 …b± w≠ : »uKDL∞« nKL∞« n : WO∞U∑∞« ozU£u∞« vK´ qL∑A¥ Ê√ wG∂M¥ WظUALK∞ wDî VK© ÊU∑OºL® ÊU¢¸uÅ n¥dF∑∞« WÆUD° s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ WOM©u∞« q≥RL∞« Ë√ …œUNA∞« s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ wM¥uJ∑∞« Ë√ / Ë wß«¸b∞« Èu∑ºL∞« Ë√ ‹U∂£≈ …œUN® s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o∂© Wªº≤ -

PUBLICITE

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Bordj Bou Arréridj Daïra de Hamadia Commune de Rabta NF/34330120216

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ DE LA CONSULTATION OUVERTE N° 01/2011 POUR LA 2e FOIS Conformément au décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Suite au péri de la commission d’ouverture des plis du 12/08/2011. Le président de la commission des marchés informe les soumissionnaires (pour la 2e fois) concernant l’étude.

Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 358

Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 352

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

wLKF∞« Y∫∂∞« Ë w∞UF∞« rOKF∑∞« …¸«“Ë W¥bL∞U° ”¸U≠ w∫¥ œ WF±U§ dOOº∑∞« ÂuK´ Ë W¥¸Uπ∑∞« ÂuKF∞« Ë W¥œUB∑Æù« ÂuKF∞« WOKØ

w´UL∑§ù« ◊UAM∞« W¥d¥b± vK≠b∞« sO´ W¥ôu∞

WIHBK∞ XÆR± `M± s´ Êö‡‡‡‡´≈

v∞Ë_« WMº∞U° ‚U∫∑∞û∞ WI°Uº± s´ Êö´≈ Êö´ù« «cN° WI≠dL∞« ŸËdH∞« w≠ dO∑º§U± VÅUML∞« œb´

…bL∞« Ë q±UFL∞«

WI°UºL∞« œ«u±

: q±UFL∞« ”UOI± qJ∞ .01

͸U∂§ù« ”UOIL∞« wKØ œUB∑Æ≈ -1

‹U´Uß 03 : …bL∞«

sO° s± ͸U∂∑îù« ”UOIL∞« w∞UL∞« qOK∫∑∞« -2 w≠dB± Ë ÍbI≤ œUB∑Æ≈ -3

09

hBª∑∞«

N.I.F : 099644019078601

rºI∞«

œuI≤ Ë WO∞U± W¥œUB∑Æ≈ ÂuK´

‹UHKL∞« q∂I¢ ô ( W¥bL∞« - wF±Uπ∞« VDI∞« )b¥d∂∞« o¥d© s´ …œ¸«u∞« : WE•ö± f≤UºO∞ …œUN® vK´ s¥ezU∫K∞ WI°UºL∞« `∑H¢ dOOº∑∞« Ë W¥œUB∑Æù« Ë W¥¸Uπ∑∞« ÂuKF∞« w≠ WD¥d® wIO∂D∑∞« œUB∑Æù« Ë ¡UB•û∞ UOKF∞« s± d∏Ø√ WOØ«¸b∑ßù« ‹U≤U∫∑±ù« t∞uîœ Âb´ s± WMº∞« ÍbOF± lML¥( wß«¸b∞« Á¸Uº± ‰öî …d± )WظUAL∞« 17 Âu¥ WI°UºL∞« a¥¸U¢ œb• : WI°UºL∞« a¥¸U¢ a¥¸U¢ s± ‹UHKL∞« Ÿœu¢ Ë d°u∑Ø√ ¸uØcL∞« Ê«uMF∞U° 2011/10/13 v∞≈ 2011/10/02 .Áö´√

: `®d∑∞« nK± : nKL∞« s¥uJ¢ Ë n¢UN∞« rƸ Ë Ê«uMF∞« sLC∑¥ wDî VK© -1 w≤Ëd∑J∞ù« b¥d∂∞« 2011 WMº∞ œöO± …œUN® -2 ÊU∑OºL® ÊU¢¸uÅ -3 U¥¸u∞UJ∂∞« …œUN® s± UNOK´ ‚œUB± Wªº≤ -4 f≤UºOK∞« …œUN® s± UNOK´ ‚œUB± Wªº≤ -5 ‹«uMº∞ ◊UIM∞« nAØ s± UNOK´ ‚œUB± Wªº≤ -6 )ÕUπM∞« W∞U• w≠ WOKÅ_« aºM∞« ÂbI¢( øb∑∞« Ê«uM´ Ë Íb¥d° l°U© ULNOK´ ÊU¥b¥d° ÊU≠d™ -7 `®d∑L∞« bF° U± bOLF∞« W°UO≤ : Èb∞ ‹UHKL∞« Ÿœu¢ ÂuKF∞« Ë W¥œUB∑Æù« ÂuKF∞« WOKØ - øb∑∞« - W¥bL∞« WF±U§ - dOOº∑∞« ÂuK´ Ë W¥¸Uπ∑∞« nn

Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 382

bF° tOK´ qB∫L∞« w∞UL§ù« mK∂L∞« wßUzd∞« ÂußdL∞« s± 49 …œUL∞« ÂUJ•_ UI∂© Ãœ 36 .617 .338 .49 : `O∫B∑∞« 2010 WOK¥u§ 07 w≠ Œ¸RL∞« 236-10 rƸ Âu¥ 120 : rOKº∑∞« ‰U§¬ wNM¥ ,WO±uLF∞« ‹UIHB∞« rOEM¢ sLC∑L∞« w≠ «uظU® s¥c∞« s¥bNF∑L∞« W≠UØ rK´ v∞≈ ÂußdL∞« s± 114 …œUL∞« hM∞ UI∂© Ë 2011/01 rƸ W•u∑HL∞« WOM©u∞« WBÆUML∞« WO∞U∑∞« bz«dπ∞« w≠ …¸œUB∞« w≠ Œ¸RL∞« 236-10 rƸ wßUzd∞« ‹UIHB∞« rOEM¢ sLC∑L∞« 2011/10/07 …b¥d§ - MARACANA …b¥d§( «cN∞ ÷¸UF± bNF∑± Í_ sJL¥ WO±uLF∞« ‰ ö î Ÿ .  . ’ . ¸ . Ê w ≠ « c Ø Ë ) d z U B ∂ ∞ « ‹UIHB∞« WMπ∞ ÂU±√ UMF© l≠d¥ Ê√ ¸UO∑îù« eØd± “Uπ≤≈ : WOKLF° WÅUª∞« 2011/07/18 q§√ w≠ vK≠b∞« sO´ W¥ôu∞ WO±uLF∞« sOOMJß l± »U∂A∞« W¥UL∫∞ hBª∑± «c≥ dA≤ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°≈ )10( ÂU¥√ …dA´ : 04 rƸ WB∫K∞ W≤UOK± fOLª° sOOHO™Ë …dAM∞« Ë√ WOM©u∞« bz«dπ∞« w≠ Êö´ù« + WHK∑ªL∞« ‹UJ∂A∞« + W©U•ù« ¸«b§ w±uLF∞« q±UF∑L∞« ‹UIHB∞ WOLßd∞« + Wµ≠b∑∞« q∫± l± “UG∞« Ë ¡U°dNJ∞« ‰UB¥≈ WO§¸Uª∞« WµON∑∞« Ë ‚dD∞« ÂuO∞« s±«e¢ «–≈ Ë ) BOMOP ( WO≤u≤UÆ W•«¸ Âu¥ Ë√ WKD´ Âu¥ l± d®UF∞« ÂuO∞« v∞≈ sFD∞« l≠d∞ œb∫L∞« a¥¸U∑∞« œbL¥ XÆRL∞« `ML∞« tßUß√ vK´ r¢ Íc∞« Ë .w∞«uL∞« qLF∞« v∞≈ ÷ËdF∞« r¥uI¢ WMπ∞ ·d© s± WIHBK∞ qØUO≥ qØ ¡UM° ‰UG®√ W∞ËUI± : bNF∑L∞« eØdL∞« eONπ¢ : 05 rƸ WB∫K∞ W∂ºM∞U° U±√ .÷d´ qÆ√ V•UÅ ¸œUI∞« b∂´ ÍË«Ë“ W∞Ëb∞« UF∂¢ W¥bπ± dO¨ WBÆUML∞« X≤UØ bI≠ a¥¸U∑° W≠d™_« `∑≠ WMπ∞ ŸUL∑§ù 53 : wMI∑∞« ÷dF∞« WDI≤ .÷d´ Í√ Ÿ«b¥≈ Âb´ V∂º° ,2011/08/07 : Âußd∞« qJ° Õd∑IL∞« w∞UL§ù« mK∂L∞« Ãœ 36 .617 .338 .49 Maracana N° 1522 — Lundi 13 Septembre 2011 - Anep N° 874 288

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

Soleil : attention les yeux !

On parle beaucoup des méfaits du soleil sur la peau, mais peu du danger des UV pour les yeux.

prolongée entraîne un risque accru de conjonctivite, d'ophtalmie, de cataracte précoce, d'oedème, de pathologies de la cornée... La seule solution, protéger ses yeux du soleil comme on protège sa peau.

lors toute l'année, et à plus forte raison l'été, n'oubliez jamais vos lunettes de soleil, et ne choisissez pas n'importe lesquelles ! Si l'on n'y prend pas garde, les rayons ultraviolets peuvent endommager les yeux. Et d'une manière générale, toute exposition

SURTOUT PAS DE LUNETTES GADGETS! Le choix des verres filtrants est essentiel. Il n'y a rien de pire pour les yeux que d'être faussement protégés. C'est précisément le cas des lunettes gadgets: les verres sont teintés, donc la pupille se dilate, mais comme ils ne filtrent pas suffisamment, voire pas du tout, les

INGRÉDIENTS : 1 kg de tomates 8 g d'ail frais 2 g de persil frais 3,4 g de basilic frais 33 g d'huile d'olive 60 g de vinaigre balsamique 2,3 g de cannelle en bâton 30 g de sucre semoule 4,5 g de sel 0,6 g de poivre du moulin 5 baies 1,2 g de raz el hanout 1 g de curcuma en poudre 1,3 g de curry en poudre PRÉPARATION : Éplucher l'ail, enlever le germe s'il n'est pas nouveau : il se voit facilement, car le germe est presque invisible. Trier, laver le basilic sous l'eau courante, éponger.

Trier, laver le persil sous l'eau courante, éponger. Enlever le pédoncule des tomates. Couper en petits dés les tomates. Dans le bol du robot mixeur, ajouter les dés de tomates, les gousses d'ail, le persil et le basilic. Hacher l'ensemble, puis placer au dessus du wok pour filtrer, appuyer sur la cuillère pour faire sortir tout le jus des tomates. Dans le wok, ajouter l'huile, le vinaigre balsamique, le bâton de cannelle, le sucre. Mettre à feu modéré. Dans le wok, ajouter le sel, le poivre, le raz el hanout, le curcuma. Dans le wok, ajouter le curry. Mélanger, porter à ébullition. Vérifier régulièrement la réduction du ketchup, goûter, rectifier l'assaisonnement. Mélanger Avec une coupelle, mettre une pointe de tomate, si du jus coule, le ketchup n'est pas assez réduit, il faut continuer l'évaporation. Enlever le bâton de cannelle. En fin de cuisson, il faut baisser la force de cuisson, car elle a tendance à éclabousser, il vaut mieux mélanger régulièrement pour éviter cet inconvénient. Votre ketchup est prêt, il est épais et ne coule plus. Remplissez les pots à l'aide d'un entonnoir, vous ne salirez pas les bords, fermer. Vous pouvez le conserver plusieurs semaines dans le réfrigérateur. Pour le garder plus longtemps, il doit être stérilisé. Préparer vos étiquettes.

A

Ketchup aux épices

UV atteignent de plein fouet la rétine. Attention, de telles lunettes sont souvent proposées aux enfants. Ce ne sont que des jouets ! Une bonne paire de lunettes solaires ne vient pas de sa teinte mais de sa fonction de filtration. Il existe 5 indices de filtration (0 à 4) et les verres doivent porter la mention "CE" ou "NF". Certains permettent de filtrer jusqu'à 100% des UV. A noter également qu'il existe maintenant des traitements permettant de filtrer les UVA et les UVB. Il est conseillé d'éviter les verres de petite taille et de choisir des montures enveloppantes qui protègent bien sur les côtés. Attention aux verres photochromiques qui apportent un grand confort mais qui sont peu adaptés aux conditions extrêmes comme celles que l'on retrouve à la mer ou en montagne. Et les lentilles? Elles protègent efficacement des UV et de l'éblouissement mais ne protègent que la partie centrale. Le blanc de l'oeil reste donc exposé alors que lui aussi est à risque de brûlure.L'autre façon de se protéger est de porter un chapeau à larges bords ou une casquette.

QUI SONT LES PLUS FRAGILES? * LES ENFANTS Immatures, leurs yeux laissent davantage passer les UV. A 13 ans par exemple, 60% des UV parviennent encore jusqu'à la rétine et 50% des UVB. Ce n'est qu'à partir de 25 ans que le cristallin commence à les arrêter efficacement. * APRÈS 50 ANS Dès la cinquantaine, les yeux

21

deviennent plus fragiles et souvent le capital solaire des yeux est déjà bien entamé. Mais certains troubles de la vision fragilisent encore plus les yeux et imposent de renforcer les précautions. Notamment la cataracte qui, en favorisant l'éblouissement, impose le port de verres filtrants supplémentaires. La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une affection de la rétine qui exige aussi une très bonne filtration des UV. D'autres affections rétiniennes et d'origine génétique imposent les mêmes exigences (rétinite pigmentaire, albinisme...).

* LES TRAVAILLEURS EXTÉRIEURS ET LES CONDUCTEURS Les premiers sont constamment exposés et doivent se protéger le plus souvent possible. Les seconds risquent des éblouissements, qui, en plus, sont sources d'accident. * LES VACANCIERS EN MONTAGNE, À LA MER Plus on s'élève en altitude, plus le rayonnement UV augmente, sans parler de la réflexion sur la neige. Sans protection adéquate, les risques de brûlure de la cornée sont réels. A la mer, c'est le sable et l'eau qui réfléchissent les UV et en accentuent la dangerosité. Mais toute l'année, le port de lunettes solaires est bénéfique. En ville, elles évitent les éblouissements, notamment lorsque les rayons du soleil tombent sur des façades blanches ou des immeubles en verre, lorsque l'on marche face au soleil, lorsque l'on conduit, etc.

Salade de pomme de terre et merlan

INGRÉDIENT 30 g de beurre allégé 30 g de farine 175 g de filets de merlan 130 g de salade "sucrine" 350 g de pommes de terre vapeur 215 g de tomate 80 g de betteraves rouges 50 g de fromage fêta 20 g de pignons de pin 45 g de pruneaux 20 g d'échalote 100 g d’oeufs (2 oeufs)

PRÉPARATION : Trier, enlever les parties abîmées de la salade sucrine, rincer sous l'eau froide, essorer. Éplucher l'échalote, rincer sous l'eau froide, couper en rondelles Rincer la tomate sous l'eau froide, enlever les parties dures, couper en lamelles. Éplucher, rincer sous l'eau froide et couper en lanières la betterave rouge. 3Salade de pommes de terre et merlan 3.1Salade de pommes de terre et merlan Couvrir d'eau les pruneaux et passer 50 secondes à 900 W aux micro-ondes. Egoutter, couper en dés. Couper les pommes de terre vapeur en rondelles. Dans une poêle, faire légèrement colorer les pignons de pin. Rincer sous l'eau froide les filets de merlan, éponger. Dans une boîte hermétique mettre la farine. Placer le filet de merlan dans la boîte, couvrir, secouer, le poisson est bien fariné. Préparer le second filet de merlan. Faire fon dre le beurre dans la poêle. Salade de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pommes de terre et merlan. Cuire sur les deux faces les filets de merlan, laisser tiédir. Dans une petite casserole, verser les oeufs et couvrir d'eau, porter à ébullition, cuire pendant 10 minutes. Salade de pommes de terre et merlan Dès la cuisson terminée, écaler les oeufs, couper en rondelles. Dans une grande assiette, placer la salade couper en lanières, parsemer de pommes de terre. Salade de pommes de terre et merlan Pour terminer la salade de pommes de terre, ajouter la tomate, les betteraves rouges, le poisson coupé en morceaux, le fromage de fêta, les pignons de pin, les pruneaux. Salade de pommes de terre et merlan. Dans l'assiette, ajouter l'échalote et les oeufs en rondelles.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 844

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°843

LA BLAGUE C'est un type qui travaille sur son PC, quand tout à coup de la fumée sort de l'unité centrale. Affolé, il appelle son vendeur : - de la fumée s'est mise à sortir du PC que vous m'avez vendu. - Il faut changer la carte mère, monsieur. - Non, non, je ne veux pas changer la carte mère. Je veux un logiciel anti-fumée ! - Mais monsieur, ça n'existe pas. " Il raccroche, mécontent... Trois jours plus tard, il les rappelle : - Bonjour, je voudrais acheter une carte mère. - Ah, vous voyez bien que ça n'existe pas un logiciel antifumée. - Si ça existe. J'ai appelé Microsoft et ils me l'ont envoyé. Mais il n'est pas compatible avec ma carte mère !!!!

MOTS CROISÉS N° 844 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 843

Horizontalement

Verticalement

1 - Ouvrage qui fait pleurer puis rire 2 - Trés cohérent Pronom pour eux 3 - Brûlez tout pour améliorer Germandrées 4 - Finaude - Parfum maritime 5 - Difficile à avaler Enlaidir 6 - Faiseur d'histoires extraordinaires - Gamin - Saint qui fait danser 7 - Etal pour abats 8 - Finale - Il a un poisson rigolo 9 - Eliminèrent - Bride 10- Eclaircirez le sousbois

A - Guérisseur B - Trés kitsch Feuilletés C - Bons morceaux de moëlle D - Avalée sans précautions - Pouffera E - Gouffre - Exprimer sans parler F - Union économique Stimulent G - Place de Novembre - Guide de mine H - Personnel - Oeuvre lyrique I - Chaîne de Crête Bien parti J - Serez en désaccord K - Point dans le bleu Possédé - A la mode L - Diminuer le pavillon

L

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

18h00 : Journal télévisé 18h20 : varités musicale 18h30 : Aâla Abouabe el madina 19h00 : El- HOUT 20h00 : Journal télévisé 20h45 : L'Île mystérieuse o22h15 : Résumer sport 22h45 : Lil El-Fan Djazairi Asmaa 00h00 : Journal télévisé

Ligue des champions. 1re phase. 1re journée. Groupe F. Olympiakos (Grè) / Marseille (Fra). Les Marseillais de Loïc Rémy et de Lucho ont hérité d'un groupe particulièrement relévé, avec la présence des Gunners d'Arsenal, du Borussia Dortmund et de l'Olympiakos, emmené par l'international algérien Djamel Abdoun. Et c'est justement en Grèce que les protégés de Didier Deschamps entament leur aventure européenne. Auteurs d'un démarrage timide en championnat de France, les Phocéens comptent bien profiter de la Ligue des champions pour enclencher la vitesse supérieure et gagner en confiance. Dans la chaude atmosphère du Pirée, l'OM se doit en tout cas de ramener un résultat positif pour préparer au mieux la venue du Borussia Dortmund dans une quinzaine de jours.

06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:55 : Des histoires et des vies (1re partie) 09:50 : Des histoires et des vies (2e partie) 10:45 : Consomag 10:50 : Midi en France 12:55 : Météo 13:00 : 13h avec vous 13:35 : Edition de l'outre-mer 13:40 : Keno 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 15:05 : En quête de preuves 15:55 : En quête de preuves 16:45 : Culturebox 16:50 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:30 : Des chiffres et des lettres 18:10 : Questions pour un champion 18:50 : 19/20 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Le tombeau d'Hélios 22:10 : Météo 22:15 : Soir 3 22:40 : Ce soir (ou jamais !)

Alors que Mike envisage de partir travailler sur une plate-forme pétrolière pour renflouer les comptes en banque du couple, Susan fait une drôle de rencontre qui risque de changer pas mal de choses dans sa vie. Pendant ce temps, Lynette nage dans les couches et les biberons et doit en plus s'occuper de l'arrivée d'une de ses très bonnes amies, la plantureuse et très libérée Renee. De son côté, Bree a décidé de refaire la décoration de sa maison et Carlos apprend une terrible nouvelle. Après réflexion, il décide de garder ce secret pour lui et de ne rien dire, pas même à Gaby. Puis le quartier tout entier apprend avec stupéfaction le grand retour de Paul Young...

06:25 : La semaine des Guignols 06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Virtuality : le voyage du Phaeton 09:50 : Mange, prie, aime 12:05 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : La nouvelle édition 1ère partie 12:45 : La nouvelle édition 14:40 : Detroit 1-8-7 15:20 : Skins 16:10 : Nuisible(s) 16:15 : The Social Network 18:15 : Têtes à claques 18:18 : Une minute avant 18:20 : Mon oncle Charlie 18:45 : Le JT 19:10 : Le grand journal 20:05 : Le petit journal 20:30 : Le grand journal, la suite 20:50 : Une éducation 22:30 : Le laboratoire d'images 22:35 : Les rencontres de la soirée de mardi 23:45 : Les mains en l'air

06:00 : M6 Music 07:00 : Météo 07:05 : M6 Clips 07:15 : Météo 07:20 : Agent spécial Oso 07:55 : La maison de Mickey 08:20 : Barbapapa 08:30 : Barbapapa 08:35 : Le petit Nicolas 08:50 : M6 boutique 10:00 : Météo 10:05 : Makaha surf 10:45 : La petite maison dans la prairie 11:40 : La petite maison dans la prairie 13:00 : Scènes de ménages 13:40 : Météo 13:45 : La colline aux adieux 15:45 : Dernière chance 17:35 : Un dîner presque parfait 18:40 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:45 : Desperate Housewives 21:30 : Desperate Housewives 22:25 : Les Français, l'amour et le sexe 23:25 : Les Français, l'amour et le sexe

B A LAN CE

B LIE R

Vous aurez beaucoup de choses à faire. Heureusement la grande forme est là. Vous pourrez compter sur l'aide efficace d'une personne qui voudra vous aider. Acceptez son offre et encouragez-la car vous allez pouvoir compter longtemps sur sa coopération active.

Une décision importante vous concernant pourrait bien se prendre sans vous prochainement. Vous pensez devoir vous préparer pour en connaître tous les détails. C'est bien inutile car on vous annoncera la bonne nouvelle avant les autres. Vous aurez certaines satisfactions.

S C OR P I O N

15h00 : Titanic

Votre honnêteté ne sera pas mise en cause malgré des ragots colportés decidelà. Faites le point avec la personne qui vous semble concernée par cette affaire. De bonnes occasions se présentent à vous et vous êtes sensible à certaines propositions .

SAG ITA IR E

13h40 : Demoue el ward

Votre pouvoir de persuasion vous permet d'obtenir ce que vous voulez. C'est le bon moment pour demander un entretien car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit. Vous réussirez à convaincre de l'utilité d'un projet qui vous concerne personnellement.

Il y aurait beaucoup à dire sur un sujet qui vous préoccupe. Regardez-y à deux fois avant de prendre position. Vous avez raison de vouloir en parler publiquement mais vous savez aussi que toute vérité n'est pas toujours bonne à dire surtout en de telles circonstances.

C A P RI CO R NE

13h00 : Journal télévisé

Un événement ou un désaccord pourrait vous atteindre au cour d'une rencontre amicale. Faites preuve de patience et de compréhension. Restez calme et regardez les choses sous leur vrai jour et ce sera pour vous une journée réussie.

Vous avez suffisamment la grande forme pour vous sortir de votre routine journalière. Il faut aller franchement de l'avant. Il n'y a aucune raison de douter de vous car toutes les chances sont de votre côté si vous savez saisir la nouvelle opportunité qui va se présenter.

V E RS E A U

12h30 : Mounaâtafat Gharbiya

Il y a des instants décisifs dans la vie où il faut savoir faire un choix. On ne sait pas ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. C'est sans doute le moment d'envisager des changements déterminants ou même repartir à zéro.

Vous subissez une légère baisse de régime ce qui n'a rien de dramatique en soi. Vous vous ressaisissez facilement car vous avez la chance inouie de pouvoir garder votre calme face à une provocation arrogante. Votre victoire sera facile mais non sans gloire.

Vous serez sensible à l'opinion de quelqu'un pour qui vous avez beaucoup de considération. Les relations superficielles que vous avez eues jusque-là vont s'améliorer. Une attitude trop rigide pourrait provoquer une rupture, soyez souple et saisissez la chance qui vous est offerte.

Votre énergie sera à son maximum car vous aurez la chance de pouvoir recharger facilement vos batteries. Vous aurez l'occasion de passer un moment agréable en bonne compagnie. Evitez tout conflit éventuel car cela pourrait entamer votre potentiel d'énergie.

P OI S S O N

11h00 : Raas Ralidh

Il y aurait beaucoup à dire sur un sujet qui vous préoccupe. Regardez-y à deux fois avant de prendre position. Vous avez raison de vouloir en parler publiquement mais vous savez aussi que toute vérité n'est pas toujours bonne à dire surtout en de telles circonstances.

T A U RE A U

Djawaloun

HOROSCOPE

G EM EAU X

10h30 : El-Moussaidoun El-

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:50 : Consomag 13:56 : Expression directe 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Rex 17:05 : Côté Match 17:10 : Seriez-vous un bon expert ? 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Et si on changeait le monde 19:55 : La minute du Chat 20:00 : Journal 20:35 : Une semaine sans les femmes 22:35 : Tirage de l'Euro millions 22:38 : Paris en plus grand 22:40 : Réunion de famille

C AN CE R

10h00 : Djinan Wa Kinan

06:20 : Zoé Kézako 06:30 : Zoé Kézako 08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 09:20 : Père et maire 11:05 : Secret Story 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Le piège des apparences 16:35 : Les frères Scott 17:25 : Quatre mariages pour une lune de miel 18:15 : Secret Story 19:05 : Money Drop 19:55 : Météo 20:30 : C'est ma Terre 20:35 : Olympiakos (Grè) / Marseille (Fra) 22:45 : Les experts : Manhattan 23:35 : Baby boom

LIO N

07h15 : Sabah El Khaïr

V I E RG E

07h00 : Journal télévisé

23

M ARDI

Nuages épars 32°-18°

HORAIRES DE PRIÈRES

El-Fedjr 04h53 El-Dohr 12h44 El-Assar 16h17 El-Maghreb 19h05 El-Icha’a 20h25

LE SAVIEZ-VOUS ?

La plus grande catastrophe naturelle de l'histoire des Etats-Unis À la fin du XIXe siècle, la ville de Galveston est un port en pleine expansion avec une population de 42.000 résidents. Sa position sur le Golfe du Mexique, à la sortie de la baie de Galveston, en fait un centre de commerce et la plus grosse ville du Texas. Le 8 septembre 1900, l’ouragan de Galveston atteint le continent

américain à la hauteur de la ville côtière. Ses vents atteignent une vitesse de 217 kilomètres par heure. Mesuré avec l’échelle de SaffirSimpson, ce cyclone tropical est rangé dans la catégorie 4. Il a causé des dégâts massifs et fait entre 6.000 et 12.000 victimes, le nombre le plus souvent cité étant de 8.000 personnes. Il s'agit

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

du troisième ouragan atlantique le plus meurtrier après le Grand ouragan de 1780 et l'ouragan Mitch de 1998. Comme ces derniers n'ont pas affecté les États-Unis, l'ouragan de Galveston est le cyclone tropical le plus grave et la catastrophe naturelle la plus importante de l'histoire de ce pays.


Maracana N°1522 — Mardi 13 Septembre 2011

«Viser la CAN 2015»

BALLE AU CENTRE

AMROUCHE ( ENTRAÎNEUR DU BURUNDI) :

Par ALI BOUACIDA

CES PETITS SPORTS QUI NOUS HONORENT

en RDC, au DC Motema Pembe de Kinshasa. Quand je suis arrivé, on n'avait pas ou peu de joueurs expatriés en Europe. J'ai débuté avec les moins de 20 ans, et on a réussi un nul (00) contre la grande Egypte. C'était parti. J'avoue que les commentaires positifs de Roger Lemerre, après un match face à la Tunisie (défaite 2-1), m'ont fait comprendre qu'il ne fallait pas lâcher.

A

ux jeux africains qui se déroulent au Mozambique, l’Algérie se comporte de très belle manière et ce, dans plusieurs disciplines. La boxe, le karaté, le judo, le volley, la natation…Pour ne citer que ces sports où nos représentants ont décroché de nombreuses médailles. Cela signifie-t-il que malgré l’état de déliquescence dans lequel se trouve notre pratique nationale, il existe des îlots qui continuent de bien fonctionner? Sûrement, et ces éclaircies, nous les découvrons toujours dans ces disciplines dites mineures et auxquelles les autorités sportives n’accordent aucune importance. Ou si peu. Doit-on, par conséquent, penser que si le football bénéficie d’autant de largesses et de facilités, c’est parce que c’est un facteur déterminant dans les équilibres sociaux? C’est que c’est devenu une vérité incontournable : au plan médiatique, financier et infrastructurel, le sport roi monopolise toutes les attentions et les autres disciplines revêtent alors l’aspect de faire-valoir, au mieux des activités ludiques pour enfants de quartiers, à condition toutefois qu’ils aient l’occasion de pratiquer. Pourtant, ce sursaut de nos jeunes sportifs lors de ces jeux africains, devrait incontestablement constituer le point de départ d’une nouvelle approche du paysage sportif national. C’està-dire une meilleure prise en charge de toutes ces immenses potentialités. Cette moisson de médailles démontre clairement que le potentiel sportif est énorme dans ce pays, pour peu qu’il soit mis en valeur de façon cohérente et sérieuse. Ces disciplines où brillent nos athlètes constituent autant de chantiers qu’il convient de lancer d’urgence en les exploitant dans chaque commune, chaque quartier. Parce qu’elles constituent un substitut solide au football qui draine autant de capitaux et de réformes. Nous n’irons pas jusqu’à évoquer le professionnalisme dans la boxe, l’athlétisme ou le karaté, par exemple, mais beaucoup de choses peuvent être apportées à ces disciplines où s’exercent de nombreux talents méconnus. Il est quand même absurde de voir qu’un footballeur «professionnel» perçoit de gigantesques émoluments au moment où un boxeur, un athlète, un judoka, s’évertue à s’entraîner en émargeant à un salaire dérisoire qu’une administration lui verse en lui comptabilisant ses journées d’absence…Il y a assurément une iniquité dans l’attention même accordée aux disciplines. Paradoxalement, ce sont les sports relégués au second plan, qui émergent une fois de plus. A. B.

24

Vous évoluez dans le groupe de la Côte d'Ivoire, du Rwanda et du Bénin en éliminatoires de la CAN 2012. N'était-ce pas trop compliqué (le Burundi est 2e avec 5 points) ?

S

électionneur des Intamba (les Hirondelles, en kirundi), le BelgoAlgérien, Adel Amrouche, termine un cycle de quatre ans à la tête du Burundi, modeste 145e au classement Fifa.

Il aurait fallu que le groupe croit à cette qualification. On a favorisé la création d'un comité de soutien à la sélection, «les Amis des Hirondelles», pour nous encourager. Et puis, on a vécu ce derby des Grands Lacs, une double confrontation incroyable face au Rwanda, le pays voisin. Début septembre, on a laissé filer des points chez nous contre le Bénin (1-1). Nos joueurs ne sont pas encore compétitifs. «Adel, depuis quand vous occupez-vous des Intamba ?

J'ai commencé à travailler avec la sélection nationale du Burundi en août 2007. Auparavant, j'ai passé trois ans

Fabri convaincu par Yebda

moi. Maintenant, si les autorités mettent le paquet pour cette équipe-là, pourquoi ne pas prolonger ? J'ai insisté sur le professionnalisme qui doit régner en sélection. J'ai aussi conseillé aux dirigeants de développer le travail à la base, chez les jeunes. Raisonnablement, je pense que le Burundi peut envisager une première qualification à la CAN en 2015. Mais l'équipe a besoin de vécu. Elle n'a pas joué un seul match amical depuis quatre ans !»

Antar Yahia satisfait après la victoire de son équipe

Quels sont vos prochains objectifs avec cette sélection ?

Aujourd'hui, mon objectif est atteint, et j'ai l'impression que c'est le moment de partir. L'équipe peut continuer sans

Yebda, qui a rejoint cet été Granada CF, a été aligné d’entrée, hier soir, contre Malaga. Auteur d’une belle entrée en jeu, il y a quinze jours, face au Bétis, Yebda a convaincu son entraîneur, Fabri, qui compte accorder un peu plus de temps de jeu à son international algérien.

Mostefa revient à son meilleur niveau

L’arriere latéral droit d’AC Ajaccio, Mehdi Mostefa, revient petit à petit à son meilleur niveau. Relégué au poste de remplaçant, il y a quinze jours, face à Auxerre, l’Algérien a retrouvé sa place dans le onze rentrant du coach Olivier Pantaloni. Aligné sur le flanc droit de la défense, Mehdi qui a eu, de l’avis de tous les observateurs, un rendement reluisant, a été reconnu comme l’un des éléments les plus actifs dans ce premier succès acquis par l’ACA, face à Valenciennes. L’international algérien aspire à la distinction de meilleur joueur du match avec Cavalli, Ilan, Ochoa et Sammaritano.

Djebbour, le guerrier ! Les différents medias et la presse grecque ont fait un événement, de la participation de l’attaquant Algérien, Djebbour, au prochain match de la Ligue des champions face à l’Olympique de Marseille. En effet, considéré comme l’une des stars de la Super League, Djebbour, dont l’éducation et la fierté à l’algérienne ont été louées par l’ensemble de nos confrères en Grèce, est qualifié aussi de guerrier. «Rafik fait tout pour jouer contre l’OM. C’est un guerrier, il se bat pour être prêt et il va répondre présent aujourd’hui», rapportent quelques écrits de presse parus sur plusieurs sites grecs.

CRB-JSK

REPORTÉ Le match qui opposera le CR Belouizdad et la JS Kabylie, pour le compte de la deuxième journée du Championnat national de Ligue 1, sera reporté par la Ligue du Football Professionnel (LFP). La décision fait suite à la participation de la JSK en Coupe de la Confédération africaine. Le prochain match du représentant algérien, comptant pour la 6e et dernière journée, aura lieu samedi prochain au Nigeria. Les Canaris quitteront le pays ce mercredi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le défenseur international des Verts et de la formation saoudienne d’En-Nasr, Antar Yahia, s’est dit satisfait après la victoire de son équipe face à Al-Raed (1-0), en ouverture du championnat. «L’essentiel pour nous, c’était la victoire, même si on avait trouvé des difficultés à s’imposer. C’est toujours positif de bien démarrer la compétition», a indiqué Yahia aux médias locaux. An-Nasr a inscrit son but à la 23’ du jeu par Khaled Al-Zâaili, rappelle-t-on. «Nous allons tenter d’être plus performants lors des prochaines journées, et essayer surtout d’engranger le maximum de points», a-t-il ajouté. Yahia a pris part à l’intégralité de cette rencontre qui s’est déroulée au stade du Roi Fahd, à Ryad. Le capitaine de la sélection nationale s’est engagé avec An-Nasr pour un contrat de deux ans, en provenance du Vfl Bochum (Bundesliga 2 allemande). Antar avait déclaré forfait pour le match Tanzanie-Algérie, disputé le 3 septembre dernier à Dar EsSalaam (1-1), comptant pour la 5è journée des éliminatoires de la CAN-2012, en raison d’une maladie.

maracanafoot1522 date 13-09-2011  
maracanafoot1522 date 13-09-2011  

maracanafoot1522 date 13-09-2011

Advertisement